10 octobre 2009 6 10 /10 /octobre /2009 23:33


                                                       fed-deesstatue-lib-pourrie-j.jpgDees


                   L'Amérique est en pleine déliquescence. 
                                                                                         
                                  Introduction d' Eva



Voici 2 textes révélateurs: L'un, sur des citoyens de Détroit privés de travail et de toit, scènes de chaos pour survivre. Les victimes de la "mondialisation heureuse" ne se comptent plus. Un quart des habitants est dans la misère ! Le rêve américain tient de plus en plus du cauchemar.

L'autre, la prière d'un Pasteur (à l'ouverture de la session du Sénat du Kansas) qui choque les Sénateurs: Elle ose mettre les Américains en face de leurs péchés, autrement dit, elle ose mettre les décideurs en face de leurs choix. Notre société est tombée sur la tête, et il est bon qu'on le lui rappelle, comme récemment Internet l'a fait à propos de Mitterrand ou de Polanski, face aux Médias courtisans et dégénérés. Pétrie de bonne conscience, l'Amérique puritaine croit faire le Bien, alors  qu'elle gangrène la planète par sa politique prédatrice, inique, meurtrière. 

Deux instantanés d'une Amérique violente et arrogante, qui a bien besoin qu'on remette les pendules à l'heure. Des hommes comme Sarkozy, complexés, maladivement ambitieux, serviles, se prosternant devant les fausses idoles du monde, bourrées de fric et de cupidité, ces hommes-là, lorsqu'ils reçoivent une claque, ou une chaussure, on ne peut qu'applaudir.  Les peuples n'en peuvent plus d'être écrasés et, de temps à autre, ils le font savoir.

Les mots du Pasteur sont adaptés au pays qui les reçoit, ils ne sont pas ceux d'un homme qui remet en cause le désordre établi. Reste qu'ils procurent une joie libératrice... Imaginez des Sénateurs repus et imbus de leur personne sinon de leur mission, sûrs d'eux et gavés de bonne conscience, imaginez ces hommes-là qui s'entendent dire qu'ils prennent le Mal pour le Bien, et vous comprendrez que certains aient eu envie de quitter la salle.

Si un jour l'Amérique quitte la scène internationale et s'occupe de ses oignons, ou plutôt si elle panse les blessures de ses citoyens au lieu de meurtrir la planète, le monde, en effet, commencera à respirer.

Bien que je ne sois pas d'accord avec tout ce qui est dit dans la lettre du Pasteur, j'ai éprouvé un sentiment de jubilation, un court instant certes, mais cela est rare, tant l'Actualité nous apporte chaque jour son lot de mauvaises nouvelles pour les peuples piétinés, spoliés, exploités, broyés.

Bonne lecture, Eva R-sistons


                        d-molition-maison--mis-re.jpg

                      Détroit: Scènes de chaos dans
                   les files d'attente de l'aide sociale


La ville de Detroit avait annoncé la distribution de 5 000 formulaires de demande d’aides au logement. Mais ils ont été plusieurs dizaines de milliers à se presser sur les lieux, provoquant bousculades et altercations entre des chômeurs désespérés. Plusieurs personnes ont été blessées, piétinées par la foule. Les reporters du Detroit News témoignent de la violence de la crise sociale au cœur de l’Amérique.
 


arton2832.jpg

Par Charlie LeDuff, George Hunter et Santiago Esparza, The Detroit News, 7 octobre 2009


Les milliers personnes qui se sont pressées dans l’espoir d’obtenir les formulaires de demande d’aide fédérale pour les loyers et les factures de services publics ont transformé aujourd’hui les abords du Cobo Center [un centre d’exposition et de conférences - ndt] en une scène de chaos.



Les demandeurs étaient venus à pied, en fauteuil roulant, en vélo et en voiture. Environ six personnes ont quitté lieux en ambulance. En raison de la tension et de l’énervement croissants, plusieurs personnes ont été piétinées, indique un infirmier présent sur les lieux.

  Les habitants de Detroit tentaient de mettre la main sur les 5 000 formulaires de demande d’aide fédérale distribués par la ville. Détroit a reçu près de 15,2 millions de dollars de fonds fédéraux au titre des programmes de Prévention des Sans-abris et du Relogement Rapide, qui attribuent une aide financière temporaire et des logements aux personnes et aux familles sans-abri, ou qui le seraient en l’absence de ces aides.

  Des membres des services médicaux d’urgence présents sur les lieux ont déclaré avoir traité des demandeurs qui ont été blessés lors de la ruée de la foule tentant d’obtenir ces formulaires.

  Voilà ce qui arrive lorsqu’une ville remplie de gens ruinés reçoit un peu d’argent, déplore Walter Williams, 51 ans, qui avait commencé à faire la queue pour un formulaire avant le lever du jour.

  « Ce matin, j’ai vu le rideau se lever sur le malheur », dit-il. « Des gens qui se battent en faisant la queue. Ils se menaçaient de se tirer dessus. Est-ce que nous en sommes arrivés là ? »

   « Les gens ont désespérément besoin d’aide financière pour conserver leur logement, payer leurs factures, pour qu’ils puissent faire la soudure avant d’avoir retrouvé un emploi ».

  Ce mercredi, à l’extérieur du Centre Cobo, certaines personnes fendaient la foule pour arracher les formulaires des mains de ceux qui les avaient déjà obtenus. Les lieux résonnaient du vacarme constant des cris des personnes tentant de pénétrer à l’intérieur du Centre.

  Latanya Williams, qui vit à Detroit depuis 32 ans, déclare avoir rapidement rempli son formulaire car « les gens les volent ».

  « J’espère obtenir n’importe quelle aide qu’ils puissent me donner », dit-elle. « Tout le monde a besoin d’aide. »

  En fin de matinée, les formulaires manquaient. Mais des escrocs ont eu l’idée de photocopier l’original et de vendre ces copies pour 20 dollars. Ils faisaient de bonnes affaires. Les désespérés sont des proies faciles. Les formulaires originaux de couleur blanche portaient une mention indiquant clairement : « Ne pas dupliquer - Vous devez utiliser le formulaire original. »

  En fin de matinée, toutefois, les volontaires du Detroit Planning and Development Department distribuaient eux-mêmes des photocopies jaunes.

  « Je ne suis même pas sûr que le gouvernement acceptera ces formulaires », s’interroge Pam Johnson, une bénévole. « C’est comme s’il fallait calmer les gens. Il y avait presque une émeute. Il a fallu faire appel à l’escouade de répression des gangs. J’ai vu une vieille dame presque piétinée à mort ».

  Pour Jean Paul, qui vit à Détroit depuis 25 ans, cette foule et ce chaos montrent que les gens ont besoin d’aide.

  « Nous en avons besoin », dit-il, en parlant d’argent. « Quoi qu’ils aient pour moi, cela sera bien ».

  John Roach, le second adjoint de la police, considère que les 150 agents présents ont gardé le contrôle de la situation. « Il ya eu quelques bousculades, et certaines personnes ont perdu connaissance », précise-t-il. « Étant donné que nous avions là 15 000 personnes, je suis surpris que les choses se soient déroulées de façon aussi ordonnée. »

  Il est difficile d’estimer la foule présente car toutes les files d’attente serpentaient à travers le centre de convention, à l’extérieur le long du bâtiment, et en bas de la rampe du parking. Un officier de police a estimé la foule à 50 000 personnes.

  Plus de 25 000 formulaires avaient été retirés en moins de trois heures la veille dans les bureaux de quartier de la Mairie. Karen Dumas, la porte-parole du maire Dave Bing, explique que ce jour là certains ont cru à tort qu’ils recevraient des espèces sur place.

  « C’est totalement faux », précise-t-elle. « Il y a un circuit administratif ».

  L’affluence a été si importante que les fonctionnaires de police de Detroit et les responsables des pompiers ont envisagé d’arrêter la distribution en raison du trop grand nombre de personnes.

  Nous avons rencontré Kelley Turcotte, qui est plongeur dans un restaurant, près de l’extrémité de la file d’attente vers 10h30. Agé de 27 ans, il vient d’avoir un fils et ne peut faire face à ses factures.

  « J’espère que le gouvernement verra ce qui se passe, et comprendra que la ville a besoin de beaucoup plus d’aide que celle qui lui est donnée », déclare-t-il.

  Luis Irizarry, 35 ans, est venu de Flint en voiture, espérant profiter de l’occasion d’obtenir une aide. C’est seulement ensuite qu’il a découvert que seuls les habitants de Detroit pouvaient en bénéficier. Pour lui ce fut un choc de voir autant de gens dans le besoin.

  Tony Johnson est venu à 5 heures du matin. M. Johnson n’a pas réussi à trouver d’emploi depuis trois ans.

  « Si je pouvais gagner à la loterie, je ne serais pas ici », plaisante-t-il. Puis il poursuit : « il n’y a pas de tranquillité parce qu’il n’y a pas d’emplois. Tout le monde est à la recherche d’un extra, d’un coup de main. Ils ne me comptabilisent pas comme chômeur parce que je n’ai pas d’allocation. C’est comme si je n’existais même pas. Mais j’existe. Regardez autour de vous. Il y a des milliers ... des millions dans ce cas. »

  Dan McNamara, qui dirige la section 344 des pompiers de Detroit, observe depuis sa fenêtre le Cobo Center.

  « C’est tout à fait représentatif des difficultés de la classe moyenne en Amérique », juge-t-il.
  « Nous avons été trahis par le gouvernement, les agents immobiliers et ceux qui en ont profité. Le contrat a été rompu. »

  Sur le web :

  Detroit Free Press : Chaos reigns at Detroit aid event
  People fainted, others fought as the Detroit Police Gang Unit tried to keep people in line --- some since last night --- and in check.
  “It’s a disaster here,” former assistant Detroit Police chief and city council candidate Gary Brown said, handing out water. “This is dangerous. Very unorganized, very dangerous.”

  Publication originale Detroit News, traduction et source  Contre Info

  Illustration : scène de bousculade au Cobo Center

http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-detroit---scenes-de-chaos-dans-les-files-d-attente-de-l-aide-sociale-37302638.html


liste complète
 


Le déficit US a triplé, le dollar est condamné



________________________________________________________________________________________________________



                                                -vang-liques.jpg

               La prière audacieuse du pasteur américain



Peut-être que vous aimerez lire cette prière faite au Kansas, en 1996, à l'ouverture de la session à la Kansas House of Representatives. Il semblerait que la prière dérange encore certaines personnes.

Quand le pasteur Joe Wright a été demandé pour dire la prière d'ouverture de la session au Sénat du Kansas, tout le monde s'attendait à une prière ordinaire, mais voici ce qu'ils ont entendu :


Seigneur, nous venons vers toi aujourd'hui pour te demander pardon et pour te demander de nous guider.

Nous savons que ta Parole nous dit :

« Malheur à ceux qui appellent bien ce qui est mal »
et c'est exactement ce que nous avons fait.

Nous avons perdu notre équilibre spirituel et nous avons renversé nos valeurs.

Nous avons exploité le pauvre et nous appelons cela
« la loterie ».
 
Nous avons récompensé la paresse et nous avons appelé cela
« l'aide sociale ».
 
Nous avons tué nos enfants pas encore nés et nous avons appelé ça
« le libre choix ». 
 
Nous avons abattu des avorteurs et nous avons appelé ça
« la justice ».

Nous avons négligé de discipliner nos enfants et nous avons appelé ça
«développer leur estime de soi».

 Nous avons abusé du pouvoir et nous avons appelé ça
« la politique ». -
 
Nous avons convoité les biens de nos voisins et nous avons appelé ça
« avoir de l'ambition ».
 
Nous avons pollué les ondes radio et télé avec la grossièreté et la pornographie et nous avons appelé ça « liberté d'expression ».
 
Nous avons ridiculisé les valeurs établies depuis longtemps de nos ancêtres et avons appelé
ça « les Lumières»

'O' Dieu, sonde notre cœur; purifie-nous et libère-nous de nos péchés.

Amen.


La réaction fût immédiate. Un parlementaire a quitté la salle durant la prière. Trois autres ont critiqué la prière du pasteur et un autre a qualifié cette prière de «message d'intolérance ». Dans les 6 semaines qui suivirent, l'Église Central Christian Church, où le pasteur Wright travaille, a reçu plus de 5,000 appels téléphoniques dont seulement 47 étaient défavorables aux propos du pasteur. Cette église reçoit maintenant des demandes du monde entier, Inde, Afrique, Asie pour avoir la prière du pasteur Wright.

Le commentateur Paul Harvey a diffusé cette prière à son émission de radio «The Rest of the Story» (La suite de l'histoire) et a reçu un accueil plus favorable pour cette émission que pour aucune autre.

Avec l'aide de Dieu, puisse cette prière se répandre sur notre nation et que naisse dans notre cœur le désir que nous redevenions «un peuple sous le regard de Dieu».

 

" Celui qui n'a pas le courage de se tenir debout pour une conviction

tombera devant n'importe quelle autre."

 

 

Source : http://www.chemindevie.net/article-22611033.html

_______________________________________________________________


Mitterrand au 20 h : bravo l’artiste, mais vous mentez !Mitterrand au 20 h : bravo l’artiste, mais vous mentez !Mitterrand au 20 h : bravo l’artiste, mais vous mentez !

Les mensonges de F. Mitterrand, par Olivier Bonnet

Ainsi, le 20 mars 2005, sur France 3 , Marc-Olivier Fogiel lui demande (vidéo ici) : "Est-ce que, dans cette ambiance un peu glauque des bordels de Bangkok vous avez mauvaise conscience ?" Lisez sa réponse : "Ça dépend, c’est pour ça que je ne pouvais pas faire l’économie de ce chapitre, parce que je ne sais pas, et ne sachant pas encore maintenant je pense qu’il est plus honnête de le dire." Et que penser de sa phrase devant Laurence Ferrari : "Une erreur sans doute, un crime non, une faute, même pas" ? Voilà donc un ministre qui s’est défendu d’avoir eu des relations sexuelles avec des mineurs (au prix du mensonge des hommes de quarante ans) mais reconnaît s’être adonné au tourisme sexuel, avouait avant d’être nommé rue de Valois qu’il ne savait pas s’il en avait mauvaise conscience et considère toujours qu’il ne s’agit "même pas" d’une faute ! Or le gouvernement auquel il appartient s’apprête à légiférer justement contre le tourisme sexuel... Et comme plus rien ne semble impossible en Sarkozie, il semble bien aujourd’hui que Mitterrand ne démissionnera "même pas".

extrait de
http://www.alterinfo.net/Mitterrand-au-20-h-bravo-l-artiste,-mais-vous-mentez-!_a37825.html

________________________________________________________________


La mosquée d'Al-Aqsa encerclée

Barack Obama recherche un Iran sans arme nucléaire dans un Moyen-Orient avec l’arme nucléaire

Remanier l’Iraq et recommencer en Iran ?
http://www.alterinfo.net/Remanier-l-Iraq-et-recommencer-en-Iran_a37819.html


Israël, puissance protectrice du monde sunnite?

Après la Grande-Bretagne et les USA, Israël va-t-il être le «gendarme» du Proche-Orient?
http://www.alterinfo.net/Israel,-puissance-protectrice-du-monde-sunnite_a37637.html

Obama_moustache-hitler.jpg

Le nouveau Prix Nobel

Euthanasie: Diminuer les coûts

(..) Emanuel affirme qu’il est urgent de se débarrasser de « l’approche hippocratique traditionnelle » qui fait croire à tort aux médecins que leur premier devoir est envers le patient. A la place, dit-il, il faut une approche « basée sur les populations » comme un tout, permettant de réduire les coûts.

(..) De ce point de vue, l’on comprend mieux pourquoi une figure « sympathique » telle qu’Obama était indispensable pour faire passer de telles politiques, car jamais Bush et Cheney n’auraient pu les imposer.

(..) Le livre où se trouve publié cet écrit d’Emanuel, publié en 2005 par Oxford University Press, ouvre avec un chapitre écrit par un partisan de l’euthanasie depuis longtemps, Daniel Callahan qui estime que « la plupart des systèmes de santé dans le monde font face à des pressions économiques de plus en plus fortes, les obligeant à une série de réformes qui requièrent (en général sans le dire ouvertement) le rationnement et d’autres restrictions sur les soins. »


Callahan exige qu’on remplace les soins médicaux en fin de vie par des traitements palliatifs et un simple accompagnement vers la mort. Dans l’ancien système, écrit Callahan, « le coupable principal était le biais en faveur de la guérison, qui était (…) considéré comme le plus haut but à atteindre (…) [et] a conduit à ce que des sommes d’argent disproportionnées soient dépensées sur le biomédical plutôt que sur la recherche sur les comportements (…) et a insisté sur les traitements cliniques plutôt que sur l’éducation du patient. » Par-dessus tout, « c’est une erreur d’accepter que le bénéfice procuré à un seul individu demeure la démonstration d’une politique réussie. »
http://www.solidariteetprogres.org/article5878.html


On détruit la solidarité
http://www.solidariteetprogres.org/article5874.html

2207627947_1

Le tonitruant ministre des Affaires étrangères suggère d’en finir avec la «dépendance exclusive» vis-à-vis des États-Unis.

Avigdor Lieberman se dit prêt à briser un tabou de la diplomatie israélienne. Le tonitruant ministre des Affaires étrangères, dans un document confidentiel révélé jeudi, propose ni plus ni moins de desserrer l’alliance avec le grand allié américain, fondement de toute politique extérieure de l’État hébreu depuis des décennies. Cette «révolution» ne doit rien au hasard. Elle survient alors que (..)
http://fonzibrain.wordpress.com/2009/10/09/on-continue-dans-les-bouleversements-geopolitiques-lieberman-suggere-den-finir-avec-la-%c2%abdependance-exclusive%c2%bb-vis-a-vis-des-etats-unis/


La peur de la grippe porcine :
Une mine d’or sur les marchés boursiers pour les sociétés de biotechnologie
par Michel Chossudovsky
http://sergeadam.blogspot.com/

water-crisis-0_300_0.jpg

Gaza : Problème d'eau

Les enfants deviennent bleus 
Gaza : catastrophe écologique annoncée
http://sergeadam.blogspot.com/ 
sionisme4.jpg

  

Pauvre France !

Autre scénario qui n'est pas abordé. Sous l'influence des Etats-Unis, et malgré leurs difficultés financières, s'élabore un gouvernement mondial où la France n'est plus qu'une satrapie sans importance, avec des structures administratives très réduites : plus que 6 ou 7 régions, dont les conseillers sont les seigneurs sur leurs terres, les communes ont disparu au bénéfice des communautés de communes , donc des villes qui les chapeautent en général, la France n'est plus qu'un hinterland à vocation agricole, désindustrialisé, son aura touristique s'est effondrée, la langue n'est plus qu'une "première langue" étudiée à partir de la Sixième alors qu'un anglais simplifié est devenu le dialecte principal, vernaculaire. Paris est un musée qu'on visite, mais vide d'habitants en particulier dans les anciens quartiers populaires. Les TGV sont toujours là, mais le réseau très mal entretenu fait qu'ils ne roulent qu'à allure modeste. Le niveau de vie général avoisine désormais celui d'une Chine qui a beaucoup progressé.


Et le taux de délits et crimes a explosé, alors que les forces de l'ordre sont plus brutales que jamais.

http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=6954&rech=9986#9986


Vaccination : Résister. Comment ?
http://artdevivresain.over-blog.com/article-37141692.html


3es-copie-1-1.jpg
Eva grande amie des Tsiganes. Ici, à 20 ans,
avec son guitariste Gitan, Kiki.

Non au racisme, non aux Shoahs,
Shoah des Tsiganes,
spectacle "le génocide des Roms"
Nouvelle création de la compagnie Mémoires Vives qui termine ainsi sa résidence chorégraphique à Pôle Sud. Après “A nos morts“, “Folies Colonies” et “Héritages”, voici un autre aspect du travail de ces artistes citoyens qui ont décidé il y a quelques années de mettre à jour de sombres pages de notre histoire contemporaine.
Mêlant danse hip hop, slam-rap et jazz manouche, cette pièce chorégraphique pour 5 danseurs, 3 musiciens et 1 slameur raconte le “Samudaripen” (génocide en langue rom) des tziganes internés par Vichy, déportés et exterminés par le régime nazi. C’est en questionnant l’humanité, son passé, son présent et son devenir que l’équipe désire à nouveau rappeler comment les idéologies racistes du XXème siècle qui ont conduit au pire, remontent encore, ici et là, dans les discours, les écrits, les attitudes condescendantes.
La pièce prend appui sur l’énergie et l’histoire d’un danseur de la compagnie, Michaël Stoll qui est l’un des pionniers de la danse hip hop à Strasbourg. Manouche d’origine, son histoire, celle de sa communauté, le traverse et alimente son expression artistique depuis des années. C’est tout naturellement que cette proposition thématique a été incluse comme nouveau projet de la compagnie Mémoires Vives. La persécution séculaire des nomades en Europe, leur extermination durant l’Holocauste est un sujet difficile mais nécessaire à raconter, à exprimer, à danser, à chanter.
Dates Mardi 23 févier à 20h30 et mercredi 24 février à 15h et 20h30

Castro-t-te-pench-e-cht-st-.jpg

POUR DÉMANTELER LE LIBRE-ÉCHANGE :
LA CHARTE DE LA HAVANE !
 
Par le Mouvement politique d’éducation populaire (M’PEP)

 
Le 10 octobre 2009.
 
Pour imprimer ou accéder à l’ensemble du texte, cliquez ici : http://www.m-pep.org/spip.php?article607
 
Deux sommets internationaux d’une grande importance se préparent. Le premier se tiendra à Genève du 30 novembre au 2 décembre, à l’occasion de la 7e conférence ministérielle de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) ; le second aura lieu à Copenhague du 7 au 18 décembre, où se tiendra la conférence de l’ONU sur les changements climatiques.
 
Celui de Genève marquera le dixième anniversaire du mouvement altermondialiste (Seattle, 1999). Il doit donc être particulièrement bien réussi. Pourtant, en France, rien ou presque n’est entrepris pour assurer son succès, car toutes les forces sont mobilisées pour celui de Copenhague.
 
Mais la détérioration du climat, de la biodiversité, de l’environnement est largement provoquée par le libre-échange !
 
Pour l’environnement comme pour le développement social, il faut démanteler le libre-échange ! Il faut des mesures protectionnistes !
 
Un nouvel ordre commercial international, fondé sur la coopération et non la compétition entre les peuples et les nations, est possible sur la base de la Charte de La Havane.
 
La Charte de la Havane a été élaborée en 1948, par 53. Son but était de créer une Organisation Internationale du Commerce (OIC), dans le cadre de l’ONU, en complément du FMI et de la Banque mondiale. Elle n’a jamais vu le jour car le Congrès américain s’est opposé à sa ratification…

Pour lire la suite, cliquez ici :
http://www.m-pep.org/spip.php?article607
 
Pour signer l’Appel à sortir de l’OMC, cliquez ici :
http://www.m-pep.org/spip.php?article1503


Le Docteur Hamer dénonce l'implantation de la puce
via la vaccination de masse!

Le Docteur Hamer dénonce vigoureusement l'implantation de la micropuce dans le corps humain par le biais de la vaccination de masse {plus ou moins} forcée! Dr Hamer Le Docteur Rike Geerd Hamer n'est…

Pour lire la suite cliquez ici
http://artdevivresain.over-blog.com/article-le-docteur-hameur-denonce-l-implantation-de-la-puce-via-la-vaccination-de-masse--37263369.html


ALERTE Grippe A: Des médecins prennent position contre la vaccination de masse

Bonjour ! Le Post Grippe A: Des médecins prennent position contre la vaccination de masse L'URML Réunion qui contient l'ensemble des 1200 médecins spécialistes et généralistes de la Réunion prend…

Pour lire la suite cliquez ici
(..)  Alors que la campagne de vaccination est censée débuter à la fin-octobre, que l’épidémie est terminée et donc sans urgence, l’Union régionale des médecins libéraux de La Réunion (..) ne suivra pas les recommandations nationales relayées par l’ensemble des DRASS, elle demande aux professionnels de santé (et notamment aux étudiants en médecine et aux infirmières retraitées), de ne pas se porter aveuglément volontaires malgré les incitations financières ou éventuelles réquisitions ou pressions pour vacciner en masse dans les gymnases et les écoles, sans sélection des cas prioritaires, sans consentement éclairé des patients et sans aucune garantie d’innocuité de ce vaccin.

Les professionnels de santé de La Réunion sont tout à fait prêts à assurer la vaccination des personnes à risque, mais uniquement selon le parcours de soin habituel c’est-à-dire des vaccins prescrits par les médecins, après sélection de leurs patients, absence de contre-indication,information des avantages et inconvénients éventuels, délivrance dans les pharmacies et enfin, vaccination par des personnels habilités avec prise en charges des éventuels effets secondaires (..)
http://chiron.over-blog.org/article-alerte-grippe-a-des-medecins-prennent-position-contre-la-vaccination-de-masse-37349267.html



Double visage de la démocratie à l'ère de la mondialisation (cliquer sur le lien)


Dans le ronron désinformant alimenté par les débats télévisuels, un coup de canon a retenti le 5 octobre 2009, durant le débat (...)
-> http://www.oulala.net/Portail/spip.php?article4241


A mes Lecteurs:

J'ai ajouté de nombreux liens dans les parutions précédentes



Partager cet article
Repost0
10 octobre 2009 6 10 /10 /octobre /2009 12:46

Gaza: Pape en haut à gauche           Reine d'Angleterre
carte-postale-gaza2.jpgqueen1_Anglo-saxons-US-GB.jpg

Sommaire :
- Introduction par Eva,
le rôle de la Reine d'Angleterre et du Vatican.
Eva met les pieds dans le plat !
- Clefs pour comprendre l'Actualité

Mes amis

Une courte introduction pour laisser au maximim la place à des textes que je viens de trouver, sur le blog "Economie et Finance mondiale", grâce à un Lecteur, Philippe G. Ces textes sont décisifs pour comprendre le monde dans lequel nous vivons, et qu'on nous construit jour après jour. Il y a le "recto", ce que les médias nous présentent, et le "verso", qu'on s'évertue à nous dissimuler, et qui est nauséabond. J'ai toujours dit, sur ce blog, que la G.B. jouait un rôle encore plus important que les USA dans l'élaboration de la politique mondiale, avec sa City... et sa Reine d'Angleterre, dont je l'avoue, je découvre le rôle exorbitant - et bien entendu usurpé - à travers les textes que je vous joins. Je savais aussi que sous ses dehors spirituels, douceureux, pathelins, le Vatican présidait aux destins - effroyables - du monde, mais je ne pensais pas que son rôle était aussi trouble, aussi démoniaque, osons le mot, un mot qui est aux antipodes de la vocation proclamée, spirituelle, évangélique et bienfaisante.

pape-NOM.jpg

Les auteurs de nos malheurs sont multiples, et conjugués, ils sont explosifs: Anglo-Saxons, la GB de sa (gracieuse ?) Majesté et l'Amérique des cow-boys réglant les problèmes du monde avec leur colt, ou leurs bombes, et toujours au nom de la Bible bien sûr, quelle hypocrisie (merci aux néoconservateurs protestants !), les sionistes militant pour la suprématie d'Israël, les Francs-Maçons dont on ne sait pas grand chose car ils s'ingénient à brouiller les pistes, et les chefs de l'Eglise Catholique ROMAINE (à qui l'on doit entre autres, la chute de l'Empire soviétique, et donc la fin du monde bi-polaire). Dieu reconnaîtra les siens ! Bigre, je me souviens d'un verset, que je citerais fort à propos: "Il y a beaucoup d'appelés, et PEU d'élus !". Bref, à défaut de Dieu, l'hypocrisie est aux commandes avec ceux qui se réclament pourtant de la Vérité, protestante puritaine ou catholique romaine ou juive sioniste - les Islamistes, eux, affichent la couleur: Ils ont au moins ce mérite ! Et vous remarquerez combien on brandit Dieu, le Bien, la Liberté (et bien sûr la démocratie !), pour nous faire avaler les programmes destinés à faire notre bonheur contre notre gré, bien vaccinés et pucés, programmes au demeurant surtout destinés à grossir les comptes-en-banques des privilégiés.   

Et donc, l'Actualité, aujourd'hui, c'est maintenant qu'on a imposé aux Irlandais moyennant carottes ou menaces, de "bien" voter, l'Actualité, donc, c'est la future mise en place du Gouvernement européen. J'attire votre attention sur le choix de Blair, notamment par Sarkozy - n'oubliez pas que sa première visite, une fois élu, n'a pas été pour l'Allemagne, mais pour la GB, quel changement d'orientation dans la politique étrangère française ! - pour, le moment venu, présider aux destinées de l'Europe. Quel choix ! L'Angleterre roule pour elle-même, et elle n'a que mépris et dégoût pour une Europe forte. Blair n'y changera rien. C'est cet énergumène qui dirigerait l'UE, lui le copain de Bush, son alter-ego, le chaud partisan de la guerre contre l'Irak ? Et quelle "rentabilité" (un mot à la mode !) quand on voit ses résultats avec la Palestine, le processus de paix... qui n'a pas avancé d'un pouce, avec lui aux commandes !

GB.jpg 

Nous assisterions à la mise en place d'une Europe dirigée par le représentant d'un pays opposé à la construction de l'Europe, et surtout d'une Europe forte, de surcroît ne songeant qu'à la mettre au service de l'Empire, vous voyez le tableau !!! Alors que l'intérêt de l'Europe, si elle doit se perpétuer, hélas, est de se débarrasser de l'Angleterre (et si possible de toutes les anciennes Républiques de l'Est poussant à la protection de l'UE par les "sauveurs" américains, on admirera la subtilité des raisonnements), et de se rapprocher de la Russie ! Voici un extrait des textes que je vous joins, pour avoir les clefs qui permettent de mieux comprendre l'Actualité:

Le projet de Charles de Gaulle d'une Europe unie de "l'Atlantique à l'Oural" était une ambition légitime, pour vivre dans une Europe souveraine et en paix. Mais, comme vous pourrez le constatez (..), le principal opposant à ce projet était l'Angleterre, épaulée par les États-Unis.

L'empire britannique, qui régnait sur le Commonwealth et n'avait pas de lien avec l'Europe continentale, n'avait aucun intérêt à ce qu'une Europe continentale, forte et unie, émerge et puisse lui faire concurrence dans la domination du monde. Les aristocrates anglais associés aux milliardaires américains se sont donc trouvés en accord complet, pour imposer au monde entier la terreur militaire, la domination financière, le contrôle du pétrole et la destruction des économies nationales.

DC1_dees.jpg

Lisez les articles joints, et vous découvrirez à quelle sauce nous allons être mangés, vous découvrirez en particulier le rôle de sa Gracieuse Majesté la Reine d'Angleterre pour foutre la merde partout, et du non moins gracieux Pape, pour, lui aussi, asservir l'humanité. 

Bonne lecture, et accrochez-vous ! La Vérité affranchit, surtout si l'on n'a pas envie d'un avenir pieds et poings liés...

Eva R-sistons à la main-mise des Anglais, et de l'Eglise Catholique romaine, sur nos vies. 

TAGS : GB, Reine d'Angleterre, Vatican, Pape, Eglise catholique romaine, sionisme, islamisme, Sarkozy, Blair, Commonwealth, Charles de Gaulle, Europe, Atlantique à l'Oural,  Empire, URSS, Francs-Maçons, Allemagne, la City, néoconservateurs, Protestants puritains, liberté, démocratie, Dieu, Bible, Irlandais, Palestine ..


L'élite.. les ogm.. les vaccins..
et dépopulation ?..
Pour qui? Le profit ?..

 

L'Empire anglo-américain


22 août 2008, 18:34:00 | Nos Libertés Petrole%20une%20guerre%20d%27un%20siecle


En 2007, les Éditions Jean-Cyrille Godefroy ont publié "Pétrole Une guerre d'un siècle" écrit par William Engdahl. Nous vous recommandons très chaudement l'achat de cet ouvrage, si vous souhaitez ne pas mourir idiot, et comprendre dans quel monde vous vivez.

Le projet de Charles de Gaulle d'une Europe unie de "l'Atlantique à l'Oural" était une ambition légitime, pour vivre dans une Europe souveraine et en paix. Mais, comme vous pourrez le constatez, à la lecture de l'ouvrage de William Engdahl, le principal opposant à ce projet était l'Angleterre, épaulée par les États-Unis.

L'empire britannique, qui régnait sur le Commonwealth et n'avait pas de lien avec l'Europe continental, n'avait aucun intérêt à ce qu'une Europe continentale, forte et unie, émerge et puisse lui faire concurrence dans la domination du monde. Les aristocrates anglais associés aux milliardaires américains se sont donc trouvés en accord complet, pour imposer au monde entier la terreur militaire, la domination financière, le contrôle du pétrole et la destruction des économies nationales.

Extraits du livre :

"En 1820, le Parlement britannique approuva une déclaration de principe qui, à travers une série d'évolution sur une période d'un siècle ou presque, eut pour conséquence majeure le déclenchement de la première guerre mondiale et ses suites tragiques. Cette déclaration avait pour but la promotion du soi-disant « libre-échange absolu », un concept élaboré quelques décennies auparavant par l'économiste écossais Adam Smith. Dès 1846, cette déclaration de principe se concrétisa, quand le Parlement abrogea les fameuses lois sur le blé ("Corn Laws"), supprimant ainsi la protection de l'agriculture nationale anglaise. L'abrogation des lois de protection des prix du blé entraîna la ruine des fermiers et de l'agriculture nationale britannique."

[...]

"L'abrogation des lois sur le blé étendit à tout l'empire britannique le principe de la politique de main-d'œuvre à bon marché. Après une déferlante de produits d'alimentation à bas prix, les seuls bénéficiaires de cette politique furent les gigantesques établissements londoniens de commerce international et les banques qui les finançaient. Le clivage social de la société britannique s'aggrava, entre une mince frange de population très opulente et une masse d'individus paupérisés, en nombre grandissant."

[...]

"Telle a été la politique qui continue de dominer la législation britannique. En pratique, elle a considéré la nation dans son ensemble comme un opérateur commercial géant face au reste du monde, gérant un formidable stock de biens destiné non pas à l'usage mais à la vente, s'efforçant de produire au plus bas prix afin de vendre en dessous du prix de la concurrence et considérant les salaires comme un manque à gagner pour les nantis."

[...]

"Une campagne idéologique fut lancée en 1851, à destination des classes dominantes qui, usant d'un argument malthusien, reportait les effets de cette politique sur une «prétendue surpopulation»."

[...]

"Depuis 150 ans, ces manœuvres libre-échangistes ont constitué le fondement de la stratégie économique britannique. Le génie britannique a résidé dans cette aptitude camélonesque à adapter sa politique à une réalité économique internationale fluctuante. Le cœur de la doctrine a subsisté : l'arme du libre-échange absolu d'Adam Smith opposée aux politiques économiques de souveraineté nationale des puissances rivales."

[...]

"La Grande-Bretagne a profité des circonstances particulières, qui font d'elle une île séparée de l'Europe continentale, pour se libérer des coûts d'entretien d'une armée de terre, afin de se concentrer sur la maîtrise des mers. Le pillage des richesses des vastes confins du monde lui a permis de maintenir un équilibre des forces sur le continent, créant ou finançant à volonté des coalitions contre toute nation, qui à un moment donné a semblé sur le point de dominer la masse continentale européenne."

[...]

"Au contraire de l'Empire français et des autres nations, l'Angleterre façonna son empire d'après Waterloo, en mariant d'une façon extrêmement sophistiquée les plus grands banquiers et financiers de la City, les ministres du gouvernement, les chefs d'entreprises industrielles réputés stratégiques pour l'intérêt national, avec les chefs des services d'espionnage."

[...]

"Après 1873, le décalage grandissant entre l'économie déprimée de l'Empire britannique et les économies industrielles émergentes de l'Europe continentale, dont le Reich allemand était la plus avancée, créa les conditions qui permirent l'explosion de 1914."

[...]

"Depuis 1890, l'Allemagne avait décidé de bâtir une solide alliance économique avec la Turquie, afin d'étendre vers l'est l'exportation de ses produits industriels. Le projet de chemin de fer Berlin-Badgad était la pièce maîtresse d'une stratégie économique brillante et réaliste. La Grande Bretagne s'opposa au projet. L'origine des tragiques violences moyenne orientales perpétrées depuis les années 1890 remonte directement à cette période."

[...]

Reine%20d%27Angleterre.jpg
La reine d'Angleterre

"À cette époque, l'Allemagne était prise dans l'étau de la grande compagnie américaine Rockefeller Standard Oil. Sa branche allemande contrôlait 91 % de toutes les ventes du marché allemand."

[...]

"Nombreux sont ceux qui dans l'establishment britannique avaient compris, bien avant 1914, que la guerre était la seule solution permettant de ramener la situation européenne sous contrôle britannique."

[...]

"Des guerres régionales continuelles furent déclenchées dans les Balkans, le bas-ventre mou de l'Europe centrale. Pendant la première guerre des Balkans de 1912, la Serbie, la Bulgarie et la Grèce secrètement soutenues par l'Angleterre, déclarèrent la guerre à la Turquie.

[...]

Une deuxième guerre fut déclenchée en 1913, consolidant les acquis politiques de la première, dans laquelle la Roumanie participa à l'écrasement de la Bulgarie. Le décor de la grande guerre européenne britannique était prêt."

[...]

"Tandis que la France et l'Allemagne étaient occupées à s'entre-tuer dans une boucherie sanglante et inutile le long de la ligne Maginot, la Grande Bretagne déplaçait vers le théâtre oriental la masse énorme de 1 400 000 de ses soldats."

[...]

"Après 1918, la Grande Bretagne continua de maintenir près d'un million de soldats au Moyen-Orient, alors que le golfe Persique était devenu un « lac britannique » dès 1919. Les Français en colère ne protestèrent que faiblement quand, alors que des millions des leurs étaient blessés sur le front occidental, la Grande-Bretagne, profitant de la situation, remportait des victoires contre l'Empire turc affaibli."

[...]

"Balfour et Rotschild étaient tous deux membres d'une faction impérialiste montante en Grande-Bretagne, qui travaillait à établir un empire mondial durable, fondé sur des méthodes sophistiquées de contrôle social. La Fédération sioniste britannique, financée par lord Rothschild, avait subventionné l'émigration de centaines de Juifs en Palestine qui, depuis 1900, fuyaient la Pologne et la Russie grâce à l'association juive de colonisation."

[...]

Commonwealth.jpg

"Les milliards de dollars d'épargne américaine mobilisés par la banque new-yorkaise JP Morgan & Co avaient contribué d'une façon décisive à la victoire britannique. En 1919, au moment de la conférence de paix de Versailles, la Grande-Bretagne devait aux États-Unis l'incroyable somme de 4,7 milliards de dollars."

[...]

"Les prêts de Morgan, levés pour la plupart à titre privé à l'intention des Français et des Britanniques, l'étaient sur les ressources de la compagnie DuPont et de ses amis."

[...]

"Quand il devint clair que seule l'entrée en guerre de l'Amérique pouvait éviter le désastre qui se profilait en Europe pour les intérêts de JP Morgan et de ses clients européens, des articles favorables dans la presse américaine, relayés par l'assistance attentive des services secrets britanniques aux plus hauts niveaux, organisèrent l'entrée en guerre de l'Amérique du « bon » côté, c'est-à-dire du côté des intérêts britanniques."

[...]

"Dès l'entrée en guerre officielle des États-Unis, JP Morgan avaient tranquillement reporté leurs prêts privés au gouvernement britannique, sur la dette générale du Trésor américain."

[...]

"Lionel Curtis, qui avec Blafour, Milner et d'autres était depuis longtemps membre du cercle occulte de la Table ronde, appelé aussi « nouvel empire » proposa d'organiser un Institut Royal des Affaires Internationales. La première mission dévolue à ce nouvel institut fut d'écrire l'histoire « officielle » de la conférence de paix de Versailles."

[...]

Le même cercle décida de doter l'institut londonien d'une branche américaine sous le nom de Comité new-yorkais pour les Relations Extérieures (New York Council for Foreign Relations), afin de voiler les liens étroits qui les reliaient aux Britanniques. Ce comité était initialement composé presque entièrement d'hommes de Morgan et financé par son argent."

[...]

" En 1912, à l'aube de la Grande Guerre, la Grande Bretagne ne contrôlait pas plus de 12 % de la production pétrolière mondiale. En 1925, elle contrôlait la majorité des approvisionnements mondiaux."

[...]

"Le 22 juin 1922, un peu plus de deux mois après que le traité de Rapallo (ndlr : traité commercial entre l'Allemagne et la Russie mis en place par Rathenau) eut été rendu public, Walter Rathenau était assassiné en sortant de sa résidence de Berlin."

[...]

"En juillet 1922, à la suite du meurtre de Rathenau, la mark-or plongea sur toutes les places à 493 marks pour un dollar."

[...]

"Sous l'égide du plan Dawes, l'Allemagne paya des réparations pendant cinq ans, jusqu'en 1929. À la fin de 1929, elle devait plus qu'au début. Il s'agissait en fait d'un pillage organisé par la communauté bancaire internationale dominée par Londres et New York."

[...]

"En 1927, un traité de paix fut signé à Achnacarry, dans le château écossais de sir Henry Deterding, de la Shell. John Cadman, représentant de l'Anglo-Persian Oil & Co dépendante du gouvernement britannique (British Petroleum) et Walter Teagle, président de la Standard Oil de Rockefeller du New Jersey (Exxon), se réunirent sous le prétexte d'une partie de chasse pour établir le cartel économique le plus puissant de l'histoire moderne." [...] Ils s'accordèrent pour entériner la répartition des parts de marché existantes, fixer un prix mondial et mettre fin à la compétition destructrice et à la guerre des prix de la décennie précédente. [... Depuis cette époque, à l'exception de quelques interruptions mineures, l'hégémonie anglo-américaine sur les réserves de pétrole mondiale a été totale."

[...]

JP%20Morgan.jpg
JP Morgan

"Morgan avait décidé de stabiliser le régime fasciste de Mussolini. À la demande pressante de Montagu Norman, gouverneur de la Banque d'Angleterre et de JP Morgan, Volpi di Misurata constitua en 1926 une banque centrale italienne unifiée, la Banque d'Italie, pour contrôler la politique monétaire nationale et assurer le remboursement de la dette extérieure. Mussolini avait montré qu'il était l'homme fort idéal pour discipliner les syndicats de travailleurs italiens, réduire les salaires et imposer une austérité suffisante pour garantir les prêts étrangers. En tout cas, c'est ce que pensaient les gens de Morgan à New York."

[...]

"La secousse vint de la Réserve fédérale de New York et de la Banque d'Angleterre qui, en 1929, après avoir maintenu leur taux au plus bas pendant deux ans de spéculation boursière sans précédent, les augmentèrent par une série de manœuvres. Le krach prévisible des marchés de New York et de Londres entraîna une fuite massive des fonds bancaires américains et britanniques hors d'Allemagne et d'Autriche.

[...]

La crise bancaire qui s'ensuivit, la dépression économique et les développements tragiques en Allemagne et en Autriche furent pratiquement dictés à la lettre par Montagu Norman, de la Banque d'Angleterre, George Harrison, le gouverneur de la Réserve fédérale de New York, la maison Morgan."

[...]

"L'option Hitler bénéficiait du soutien britannique au plus haut niveau : y contribuaient le premier ministre britannique Neville Chamberlain, Philippe Kerr (plus tard lord Lothian) du groupe de la Table ronde."

[...]

"En 1931, Norman et la Banque d'Angleterre avaient catégoriquement refusé d'avancer le moindre pfenning à l'Allemagne, précipitant la crise bancaire et le chômage. Dans cette situation désespérée, la prise de pouvoir d'Hitler devint une option envisageable pour les milieux dirigeants de l'Allemagne. Dès le début de 1933, quand Hitler eut consolidé son pouvoir le même Montagnu Norman manœuvra avec une hâte indécente pour récompenser le gouvernement hitlérien en lui accordant le crédit de la Banque d'Angleterre dont il avait besoin."

[...]

"En 1946, peu après la visite de Churchill, l'ex-premier ministre avait réussi à créer une situation avantageuse pour la grande Bretagne. La CIA serait calquée sur le réseau de l'OSS londonien. La politique de défense américaine serait fondée sur une mise en commun américo-britannique des secrets de la défense militaire et du renseignement."

[...]

"L'hégémonie anglo-américaine sur le pétrole mondial joua un rôle central dans l'accord élaboré par le Britannique lord Keynes et son homologue américain, Harry Dexter White. Élaboré à Bretton Woods, dans le New Hampshire, l'accord final de 1944 est à l'origine du « nouvel ordre mondial » des affaires économiques et financières d'après guerre. Le système de Bretton Woods fut établi sur trois piliers : Le FMI, la Banque Mondiale et le Gatt (ndlr : qui devint l'OMC, mais l'auteur oublie le quatrième pilier qui est l'OMS)."

[...]

"En 1947, la moitié de tout le pétrole européen était fournie par les cinq grandes compagnies américaines. Les majors américaines du pétrole n'hésitèrent pas à tirer avantage de cette situation. Malgré quelques enquêtes du Congrès et des protestations bureaucratiques des niveaux intermédiaires face à la mauvaise utilisation des fonds du plan Marshall, Big Oil força l'Europe à payer un prix élevé, très élevé."

[...]

"C'est là que l'hypocrisie britannique apparut en pleine lumière. Auparavant, le ministère des Affaires étrangères britannique avait refusé d'intervenir dans les négociations entre l'Anglo-Iranian Oil et l'Iran au prétexte qu'il ne voulait pas interférer dans les affaires d'une compagnie privée, malgré le fait que 53 % de l'Anglo-Iranian Oil fussent détenues par le gouvernement de Sa Majesté. Désormais, l'Anglo-Iranian Oil étant nationalisé par l'Iran, le gouvernement britannique, non seulement intervint dans les négociations mais soutint également ses exigences en envoyant des unités de la marine royale britannique dans les eaux iraniennes."

David%20Rockeller.jpg
David Rockefeller


[...]

"En août 1953, la CIA, avec l'opération Ajax coopéra pleinement avec les Britanniques du SIS au renversement de Mohamed Mossadegh (ndlr : chef du gouvernement iranien)."

[...]

"Le 11 octobre 1958, Mattei signa un accord selon lequel, en échange de d'une livraison annuelle garantie de 2,4 millions de tonnes pendant cinq ans, l'Eni assurait une exportation pétrolière soviétique nettement améliorée vers l'Occident. Le pétrole ne serait pas payé en liquide mais en nature, par la livraison de tronçons de pipeline de grand diamètre. Cela devait permettre le développement d'un immense réseau de pipelines pour transporter le pétrole brut soviétique depuis la Volga et l'Oural jusqu'en Tchécoslovaquie, en Pologne et en Hongrie."

[...]

"Le 27 octobre 1962, un mois après que l'usine de pipeline de la Finsider eut commencé de rouler l'acier pour les pipelines soviétiques, l'avion privé de Mattei, après avoir décollé de Sicile pour Milan, s'écrasa, tuant les trois passagers à bord."

[...]

"Avec une rhétorique chaleureuse favorable à l'Europe de Monnet, l'essence de la politique de Washington consistait à ouvrir le nouveau marché commun aux importations américaines et à l'arrimer fermement à l'alliance militaire de l'Otan, dans laquelle les voix américaines et britanniques prédominaient. Le plan de Washington impliquait aussi un soutien à la candidature britannique au marché commun des six nations, une manœuvre à laquelle de Gaulle avait de très bonnes raisons de s'opposer avec intransigeance."

[...]

"Une Europe continentale politiquement et économiquement indépendante était la dernière chose à laquelle certains milieux de l'establishment anglo-américain aspiraient."

[...]

"Pendant les années soixante le cœur de l'économie américaine fut progressivement transformé en une sorte d'économie militaire, au service de laquelle la guerre froide contre le danger communiste fut utilisée pour justifier les dizaines de milliards de dollars dépensés"

[...]

"Lyndon B Johnson devait passer d'un « conseil technique » de la CIA au Vietnam à un conflit militaire d'une vaste ampleur, déversant des dizaines de milliards de dollars et 500 000 hommes en uniforme dans une guerre programmée pour échouer en Asie du sud-est. L'objectif de cette guerre visait à faire travailler le marché des obligations de Wall Street au financement du niveau record de la dette du Trésor américain, tandis que quelques compagnies choisies, liées à l'industrie de la défense, maintenaient leurs juteux profits par le biais de la compagne asiatique."

[...]

"En juin 1967, le gouvernement du général de Gaulle annonça que la France se retirait du « pool de l'or » institué par l'Amérique. [...] Quelques jours après le refus français de soutenir le plan américain de renflouement par les Droits de Tirages Spéciaux (ndlr : créés par le FMI en avril 1968), la France elle-même était devenue la cible de la plus sérieuse déstabilisation depuis la guerre : mai 68."

[...]

"Quand Nixon décida de cesser d'honorer la convertibilité de la devise américaine en or, il ouvrit les vannes du grand casino de la spéculation avec une ampleur jamais vue dans l'histoire. Au lieu d'évaluer les affaires économiques sur le long terme selon des standards d'échange stables, après août 1971 le commerce mondial ne fit plus que jouer sur la fluctuation du niveau des devises. Les véritables architectes de la stratégie de Nixon venaient des banques commerciales influentes de la City."

[...]

"Après août 1971, la politique promue par Henry Kissinger, conseiller à la sécurité nationale de la Maison Blanche, consista non plus à développer, mais à contrôler les économies nationales du monde entier. Les politiques américains commencèrent à se présenter fièrement comme des néo-malthusiens. La réduction de la population du Tiers-monde devint la priorité des années soixante-dix."

[...]

"En mai 1973, alors que la dramatique chute du dollar restait encore vivace dans les esprits, un groupe de quatre-vingt-quatre des plus influentes personnalités de la finance et de la politique se réunit en Suède, à Saltsjöben, station retirée sur une île appartenant à la famille du banquier suédois Wallenberg. Cette réunion du groupe de Bilderberg fondé par le prince Bernhard, écouta Walter Lévy, un participant américain, exposer le scénario d'une hausse imminente de 400 % des revenus pétroliers de l'Opep."

[...]

"Le 6 octobre 1973, l'Égypte et la Syrie envahirent Israël. Ce fut le début de la guerre de Kippour. Contrairement à l'impression répandue, la guerre de Kippour n'était pas simplement le résultat d'un défaut d'évaluation, d'une bourde ou de la simple décision arabe de lancer une attaque militaire contre l'État d'Israël. Toute la constellation des événements qui présidèrent au déclenchement de la guerre d'Octobre fut secrètement orchestrée par Washington et Londres en utilisant le puissant réseau diplomatique secret mis en place par Henry Kissinger."

[...]

"Les pays pétroliers arabes devaient être les boucs émissaires de la colère mondiale à venir, tandis que les intérêts anglo-américains responsables resteraient tranquillement à l'arrière-plan."

[...]

"Anderson et sa compagnie Atlantic Oil financèrent à hauteur de plusieurs millions de dollars des organisations pour contester l'énergie nucléaire. L'un des premiers bénéficiaires des largesses d'Anderson fut Les Amis de la Terre, un groupe qui fut doté à l'époque de 200 000 dollars. L'une de ses premières actions fut d'attaquer l'industrie nucléaire allemande. [...] Brice Lalonde, directeur des Amis de la Terre en France et futur ministre de l'Environnement de Mitterand en 1989, était à l'époque le partenaire parisien de Coudert Frères, cabinet juridique allié à la famille Rockefeller."

[...]

"Selon le Mémoire d'Étude pour la Sécurité Nationale de Kissinger (NSSM200) l'expansion démographique de certains pays en voie de développement dotés de ressources naturelles stratégiques nécessaires à l'économie américaine constituait une menace pour la sécurité nationale.

[...]

Les treize pays ciblés par le rapport de 1974 étaient : le Brésil, le Pakisan, l'Inde, le Bangladesh, l'Égypte, le Nigeria, le Mexique, l'Indonésie, les Philippines, la Thaïlande, la Turquie, l'Éthiopie et la Colombie."

[...]

"Ces mêmes intérêts anglo-américains, après avoir manipulé les événements politiques pour susciter une augmentation de 400 % du prix du pétrole, se tournèrent ensuite vers les pays victimes de cette offensive et offrirent de leur prêter, à un taux d'intérêt naturellement surévalué, des pétrodollars, afin de financer leurs achats de ce pétrole si onéreux."

[...]

"Le schéma de Lewis, qui fut révélé en mai en Autriche, à l'occasion de la rencontre du groupe de Bilderberg, cautionnait le mouvement radical des Frères musulmans qui inspirait Khomeini, afin de favoriser la balkanisation de tout le Moyen-Orient musulman selon des lignes de fractures tribales et religieuses.

[...]

Le coup d'État contre le shah, à l'instar de celui qui avait été dirigé contre Mossadegh en 1953, fut mené par les services secrets britanniques et américains, avec Brzezinski dans le rôle de l'Américain grandiloquent, que les médias présentent comme celui qui délivre l'Iran du Shah."

[...]

"L'aristocratique Kippman affirmait que la société devait être partagée entre une élite, ou classe spéciale, chargée de conduire la masse vulgaire et un public en grande partie ignorant."

[...]

"Le véritable enjeu de la confrontation militaire de Thatcher avec l'Argentine dans les Falklands visait à renforcer le principe de la collecte de la dette du Tiers-monde par une nouvelle forme de diplomatie de la canonnière inspirée du XIXe siècle. En avril 1982, les deux tiers de la flotte navale britannique furent envoyés dans l'Atlantique sud pour une guerre que la Grande-Bretagne faillit perdre quand l'Argentine déploya ses missiles exocet français."

[...]

"À l'instar de l'Iran, un Mexique moderne et indépendant était considéré par certains puissants intérêts anglo-américains comme intolérable; La décision fut prise d'intervenir pour saboter les ambitions industrielles du Mexique en lui imposant des taux exorbitants sur le remboursement de sa dette extérieure. Une attaque en règle sur le peso mexicain, préparée avec soin fut orchestrée au début de l'automne 1981."

[...]

"Les prescriptions du FMI étaient invariablement les mêmes. Le pays débiteur qui en était la victime était averti que s'il voulait à nouveau pouvoir disposer du premier centime de prêt de la part d'une banque étrangère, il devrait gratter les importations jusqu'à l'os, sabrer sauvagement le budget national, d'où une réduction des subventions à l'alimentation et aux autres besoins de base."

[...]

"Le 29 novembre 1989, quelques jours après la chute du mur de Berlin, des tueurs professionnels firent exploser la voiture blindée d'Alfred Herrhausen qui, quelques jours auparavant, avait formulé dans le "Wall Street Journal" ses plans pour faire dans les dix ans à venir, de l'Allemagne de l'Est, la région économique la plus moderne d'Europe."

[...]

"Selon les transcriptions de l'échange effectuées par les officiels irakiens, publiées plus tard par le gouvernement de Bagdad et confirmées par le Congrès américain un an plus tard, Glaspie (ndlr : ambassadeur des États-Unis) déclara à Saddam que Washington ne prendrait pas parti dans la dispute entre l'Irak et le Koweit. Moins d'une semaine plus tard, les forces irakiennes occupaient Koweit City. [...] Quelques mois plus tard, la plus grande concentration militaire américaine depuis la guerre du Vietnam se mettait en place en Arabie Saoudite pour préparer une offensive de bombardement à saturation de l'Irak."

[...]

"Armés de la promesse du marché libre comme voie royale vers la richesse et la prospérité, l'administration Clinton et ses alliés de Wall Street avaient attiré une région après l'autre dans leur zone d'influence directe. La « mondialisation » était le mot fourre-tout qui consistait en fait à mondialiser la puissance américaine, consolidée par la puissance des banques, de la finance et des compagnies américaines."

[...]

"Zbigniew Brzezinski : « les trois impératifs de la géostratégie impériale consistent à empêcher la collusion, à maintenir la dépendance sécuritaire parmi les vassaux, afin de les garder tributaires, conciliants et protégés, et à empêcher les barbares de s'unir."

[...]

"Au mois de mars 1990, quand le premier ministre japonais rencontra le président américain à Palm Spings, il avait bien saisi le point de vue américain : le Japon ne devait pas entrer en rivalité avec le dollar américain en Europe de l'Est. En quelques mois la bourse japonaise avait perdu presque cinq trillions de dollars. Il ne fut désormais plus question de défi japonais face aux plans financiers des Américains."

[...]

"La Corée du Sud et les autres tigres asiatiques furent envahis par un déluge de dollars étrangers. Entre 1994 et le début de l'attaque sur le bath thaïlandais en mai 1997, des bulles spéculatives se développèrent dans l'immobilier de luxe, les valeurs boursières locales et autres actifs financiers. Bien avant que les tigres asiatiques aient pu mettre en place les contrôles adéquats contre les abus possibles, les fonds spéculatifs (hedge funds) passèrent à l'attaque. Ces fonds discrets s'attaquèrent d'abord à la Thaïlande, dont l'économie était la plus faible."

[...]

"L'Asie devait devenir une autre province du royaume du dollar grâce au FMI. Le secrétaire au Trésor, Rubin l'appelait par euphémisme : « la politique américaine du dollar fort»."

[...]

"Si les nations européennes regroupées autour de l'Allemagne et de la France devaient dominer le cœur-de-pays eurasiatique centré sur la Russie, comme Mackinder le nommait, cette combinaison détiendrait le potentiel, les ressources et l'avantage géographique capable de dominer le monde entier."

[...]

"Le but des réformes de marché du FMI de Washington était simple et radical : détruire les liens économiques qui liaient Moscou à chacune des parties de l'Union soviétique : Ouzbékistan, Kazakhstan, Géorgie, Azerbaïdjan, Estonie, Pologne, Bulgarie, Hongrie, etc."

[...]

"En 1992, le FMI exigea, comme passage obligé vers l'économie de marché, le libre flottement du rouble, ce qui entraîna dans l'année une augmentation des prix de 9 900 % et une chute corrélative du niveau de vie de 84 %. Pour la première fois depuis 1917, du moins en temps de paix, la majorité des Russes connut la misère."

[...]

"Nombreux sont ceux qui espéraient un démantèlement de l'Otan, une fois la « menace » soviétique disparue, mais les stratèges de Washington n'avaient pas attendu la chute du régime soviétique pour commencer à élaborer sa nouvelle mission."

[...]

"Utilisant la NED, la Fondation pour une société ouverte de Georges Soros et le FMI, Washington plongea la Yougoslavie dans le chaos économique pour s'en servir comme d'un instrument de géopolitique. En 1989, le FMI exigea que le Premier ministre Ante Markovic imposât une réforme structurelle de l'économie."

[...]

"En novembre 1990, sous la pression de l'administration Bush, le Congrès approuva le Foreign Operation Appropriation Act. Cette nouvelle loi américaine prévoyait que n'importe quelle partie de la Yougoslavie qui ne déclarait pas son indépendance dans les six mois de la promulgation de l'acte perdrait tous les soutiens américains. La loi exigeait que des élections séparées supervisées par le département d'État américain fussent organisées dans chacune des six républiques yougoslaves. Elle stipulait aussi que l'aide devrait être adressée directement à chaque république et non pas au gouvernement central de Belgrade. En bref, l'administration Bush exigeait l'auto-dissolution de la Fédération Yougoslave. Elle mettait délibérément le feu pour déclencher une nouvelle série de guerres balkaniques."

[...]

Bases%20Militaires%20USA.gif

"Au début de 1999, l'administration Clinton décida que le moment était venu de changer la donne. À Rambouillet, un Milosevic indigné rejeta l'exigence américaine, l'infâme appendice B, qui mandatait les troupes de l'Otan pour occuper le Kosovo et potentiellement la Serbie « pour des raisons humanitaires et afin de prévenir un génocide » Le rejet prévisible de Milosevic fut utilisé pour justifier la guerre. Washington commença une campagne de bombardements massifs, ignorant les prérogatives de la loi internationale, la Chartre de l'Onu, la Charte de l'Otan, les accords d'Helsinki de 1975 et même la constitution américaine, selon laquelle seul le Congrès a le pouvoir de déclarer la guerre."

[...]

"Alors que Belgrade se relevait des ruines de la guerre du Kosovo, les États-Unis se trouvaient désormais en position de contrôler entièrement toutes les voies d'approvisionnement possibles de la CEE."

[...]

"L'intérêt de l'entourage de George W Bush pour le pétrole était indéniable. Cheney avait été un directeur d'Halliburton Inc, la première compagnie mondiale de prestations géophysiques pétrolières. Rice avait siégé au conseil d'administration de Chevron oil. Bush lui-même avait une grande expérience du pétrole et Don Evans, le secrétaire au Commerce était aussi un pétrolier."

[...]

"La fille du cheikh al-Sabah fut plus tard identifiée comme celle qui, en octobre 1990, avait affirmé au Congrès américain avoir été témoin de l'enlèvement de bébés koweïtiens de leurs incubateurs par des soldats irakiens. Ce témoignage choquant avait été l'un des principaux facteurs du soutien des Américains à l'opération Tempête du Désert. Plus tard, il s'avéra que cet incident avait été une opération de relations publiques conçue à Washington par le bureau de la société Hill & Knowlton."

[...]

"En juillet 2001, les Talibans tombèrent en disgrâce à Washington, quand les négociateurs américains posèrent leurs conditions pour le pipeline. Selon des sources sûres, ils auraient dit aux chefs des Talibans : «ou bien vous acceptez notre offre sur un tapis d'or, ou bien nous vous enverrons sous un tapis de bombes ». Les Talibans voulaient que les États-unis reconstruisent les infrastructures afghanes. Ils voulaient que le pipeline fût non seulement une ligne de transit vers l'Inde et au-delà, mais qu'il servit également aux besoins énergétiques afghans. Washington refusa ces exigences. Le 11 septembre 2001 donna à Washington l'excuse, dont il avait besoin, pour déverser son tapis de bombes sur Kaboul."

[...]

"Dès que Washington eut installé Karzaï à Kaboul, Bush et Cheney commencèrent à battre le tambour de guerre contre Saddam Hussein, le nouvel Adolphe Hitler de Washington, qui remplaçait Slobodan Milosevic."

[...]

"Le Pentagone pilotait la reconstruction de l'Iraq d'après guerre en lieu et place du département d'État comme il eut été normal. Le Pentagone de Wolfowitz avait clairement fait savoir que seuls les bons amis de l'administration se verraient attribuer les contrats lucratifs de l'industrie pétrolière irakienne. La société Halliburton de Cheney était en tête de liste, ainsi que Bechtel et certaines compagnies pétrolières américaines et britanniques."

[...]

"Le slogan de Kissinger des années 1970 : « qui contrôle le pétrole contrôle les nations » permettait mieux que jamais de comprendre la politique étrangère américaine de la première décennie du XXIe siècle."

George%20W%20Bush.jpg
George W Bush et ses amis...


[...]

"Washington s'attaqua aux autres dominos énergétiques du monde qui, fermement poussés par ses soins, tombèrent l'un après l'autre. La Géorgie, située sur le trajet d'un pipeline stratégique courant de la Caspienne à Ceyhan en Turquie, devint un protectorat de fait en 2004, quand Mikhaïl Saakachivili, un avocat de 36 ans, qui avait fait ses études aux États-Unis, fut élu président à la suite de la « Révolution rose »."

[...]

"Au début de 2003, alors que tous les yeux se tournaient vers l'Irak, le Pentagone préparait un accord pour l'implantation à long terme de bases militaires à Sao Tomé et Principe, deux petites îles du pacifique commodément situées à portée de frappe des champs pétroliers d'Afrique de l'Ouest."

[...]

"Le pétrole, la denrée la plus essentielle pour la croissance économique mondiale était désormais sous contrôle, non pas indirectement, par le biais des différents régimes de la région, mais directement par la force militaire. Avec la ferme mainmise sur les flux pétroliers mondiaux, l'Amérique disposait à présent d'une véritable arme de destruction massive, de chantage potentiel sur le reste du monde. Qui oserait défier le dollar ? [...] Le Pentagone disposait d'un terme pour cela : "full spectrum dominance", domination totale sur tous les fronts. Cela signifiait que les États-Unis étaient en voie de contrôler partout, les situations militaires, économiques et politiques."

---

Agir ?

Faire circuler un lien vers ce document ?
"L'Empire anglo-américain"


La suite de l'histoire :
"JP Morgan et Tony Blair"

http://economieetfinancemondiale.blogs.nouvelobs.com/archive/2009/09/29/l-elite-et-le-codex-bilderberg-et-le-controle.html

_______________________________________________________________________________



L'élite et la réserve fédérale,
sont d'accord
pour la vaccination forcée?

 


Bien sûr, il faut que vous soyez moins de population pour un meilleur contrôle de leur part. Le pouvoir est un véritable stimulant pour eux (bilderberg)

Voici quelques sites et vidéos pour vous renseigner au sujet des lois régissant les pays du monde.

 

(EN anglais et en français)

 

How the "Bank" of Rome Creates "Federal" Reserve Dollars out of Nothing!!

English

http://www.reformation.org/federal-reserve.html

 

Traduction par babel fish (français)

http://fr.babelfish.yahoo.com/translate_url?doit=done&...

 

 

 

Secrets of the "Bank" of Rome Reveled At Last!!

The False Profits!!......... (English)

http://www.reformation.org/secrets-of-the-bank-of-rome.html

 

Traduction en français par babel fish

http://fr.babelfish.yahoo.com/translate_url?doit=done&...

 

 

The fédéral réserve...un trou noir?.C'est l'endroit ou se perd l'argent ...dans les poches de l'élite (bilderberg et cie....


(..)

 

esclavage.jpg

 

 

Par l'acte de naissance, le nom sur l'acte de naissance, et l'identité légale que ce nom représente sont la PROPRIÉTÉ de la couronne.

 

 

 

Le nom légal d'identité et le nombre de sécurité sociale associé (SIN# ou SSN#) appartient à la couronne ou à l'état

L'Acte de naissance devient l'acte de propriété de la couronne.

   

 

Donc, votre acte de naissance devient le contrat par lequel la couronne devient votre maître d'esclave, car soyez certain, que par ce fait, vous êtes bel et bien la propriété de sa majesté la Reine d'Angleterre.

 

n w o.jpg

 

Et d'après la loi...

 

Un maître d'esclaves a tous les droits sur l'esclave...

 

Droit de vie ou de mort....

Droit de s'approprier les fruits de son travail...

Droit de veiller à son bien être. Ou non .sa santé..?

Vaccination forcé?.....ya rien là. (.pour eux)

Un esclave n'a pas droit de parole... (Selon la loi common law)

Tous les droits .propriété, enfant, argent. Santé... sont au

bon vouloir du propriétaire de l'esclave en question...(Nous tous)


Une manière secondaire que la couronne renforce sa réclamation sur vous est par un contrat de servitude - un contrat féodal. Ce contrat peut être réel, comme en joignant les militaires ; ou, par l'assumpsit, où vous obéissez un statut qui s'applique seulement à une identité-fiction/à personne juridiques, et particulièrement quand vous reconnaissez le nom d'acte de naissance dans une audience en tant qu'étant une et la même que vous-même. Cependant, ce dernier n'est pas la méthode employée pour vous enfermer dans être responsable de l'impôt sur le revenu.


« Vrai » vous (tandis qu'un enfant) avez eu des noms « donnés » ou baptismaux, et votre nom de « famille » est pour la référence seulement. Mais, il doit également maintenir dans l'esprit qu'il n'y a aucun disque du votre ayant accepté ces « noms donnés ». À n'importe qui autrement, ils sont seulement « des noms généralement appelés » ou des surnoms de pseudonyme, mais, ils ne sont pas votre nom réel. Vous n'avez « aucun nom ou nombre ». Aucun humain adulte n'a un nom. Il n'y a aucune preuve que tous les noms inscrits sont vos noms. Rappelez-vous, nous ne voient aucun nom de « famille » pour Jésus (Yehsuah) dans la bible. Comme avec la coutume du temps, il désigné sous le nom de Yehsuah ben (fils de) Joseph, ou de Yehsuah de Nazareth. Les personnes européennes ont habituellement adopté « un fils de », un nom commercial, ou un nom de lieu qui est par la suite devenu un nom de famille.

Le centre historique de recherches, Angleterre
Ce n'était pas jusqu'aux Moyens Âges que des noms de famille ont été présentés la première fois pour distinguer les personnes portant le mêmes nom personnel ou noms de baptême. Avec la croissance de la documentation rendue nécessaire par les administrations en expansion des gouverneurs médiévaux qui étaient désireux de compléter le niveau de leurs échiquiers en améliorant leur système de perception de l'impôt, de tels noms de famille sont devenus essentiels.

Le pape aussi a des esclaves, mais c'est un secret bien gardé...

Par le décret ci-dessous le pape a droit de regard ...au dessus de la reine d'Angleterre..

Le raisonnement derrière ceci était que le pape de Rome a réclamé la propriété et l'autorité au-dessus de toute l'humanité sur terre de planète. En 1302, pape Boniface VIII (C. 1235 - 1303) a publié le sanctuaire d'Unum de taureau papal, où le pape dit : « En outre, nous déclarons, nous proclamons, nous définissons qu'il est absolument nécessaire pour le salut que cette chaque créature humaine soit sujet au pontife romain. » D'autres taureaux papaux de cette période de temps proclament que le pape a l'autorité suprême et finale dans tous les sujets, civiques et spirituels. [GOOGLE « Taureau papal 1455 » et « Taureau papal 1493 »] cependant, le pape ne pourrait pas commander les fruits du travail d'un homme, qui étant un produit de l'esprit d'un homme, comme notre créateur nous a dotés avec un esprit de libre arbitre. Et, vous devez comprendre que c'était le pape, Boniface VIII, qui a conspiré avec Edouard I, roi de l'Angleterre à frauder et à priver les personnes anglaises de leur droit coutumier anglo-saxon.

Troisièmement, la couronne (ou l'état aux États-Unis) a créé et possède « l'identité légale ». Car tel il est responsable de toutes les dettes résultant de tous les engagements statutaires imposés aux « personnes » - et tous les statuts s'appliquent seulement aux fictions légales de « personnes » -, aux hommes dans la servitude à une entité de corporation, et « aux identités légales ».

 

Un point d'intérêt pour des Canadiens : - Si la couronne dans la droite d'une province crée la fiction légale censément attachée au corps d'un bébé par un nom faux d'acte de naissance, et le créateur possède sa création ; et alors la couronne dans la droite du Canada attache un nombre [nombre de sécurité sociale] à cette fiction légale - est-ce qu'identité légale, indiquant que la couronne fédérale est copropriétaires de cette fiction légale, la section 125 de l'acte de BNA et de la Loi 1982 de confédération s'appliquerait ? Cette section indique : « Aucune terre ou PROPRIÉTÉ appartenant au Canada ou n'importe quelle province ne sera exposée à l'imposition. » L'acte de naissance, le nom sur l'acte de naissance, et l'identité légale que ce nom représente sont la PROPRIÉTÉ de la couronne.

Source :

http://www.detaxcanada.org/filingT1.htm

Donc à travers des maîtres d'esclaves (reine et le pape) les banquiers internationaux peuvent... Vacciner, voler, tuer...avec l'accord du gouvernement qui sont régies par d'anciennes lois d'esclavagistes...

Ces esclavagiste peuvent invoquer les lois domestiques...c'est à dire les lois régissant  les droits des maîtres sur leurs esclaves...pour ne pas dire aucun droits aux esclaves...et toutes autorités pour les esclavagistes.

 

Par zabeau


http://economieetfinancemondiale.blogs.nouvelobs.com/archive/2009/10/08/l-elite-et-la-reserve-federale-sont-d-accord-pour-la-vaccina.html




Dans le Vaccin...mercure,
et autres saletés


Avec les vaccins,pour affaiblir le systhème immunitaire,on est mal barré..

Et  pour le futur ?  Robot...Nanotechnologie...Guerre.

Un très bel avenir voulu par l'élite...Vous ne trouvez pas?...


800px-US_%2420_1929_Federal_Reserve_Bank_Note.jpg

L'argent pour l'élite ,et pour qui la merde?

 

Amalgame dentaire : mercure

http://translate.google.com/translate?hl=fr&sl=en&...

 

Génie génétique

 

http://74.125.91.132/translate_c?hl=fr&sl=en&u=ht...

 

 

Par zabeau

http://economieetfinancemondiale.blogs.nouvelobs.com/archive/2009/10/07/dans-le-vaccin-mercure-et-autre-salete.html



L'élite (Bilderberg)
et le codex alimentarius ? 

Les grandes compagnies pharmaceutiques veulent faire de l'argent sur votre santé et vous rendre malade en contrôlant tout ce que vous mettez dans votre assiette.

Ils empoisonnent par les ogm, les pesticides, et les radiations, tout ce que vous mangez.

La docteur Rima médecin,nous explique pourquoi le codex alimentarius n'est pas un bon outil de travail pour les médecins et que ça va même à l'encontre de votre santé.

Ils ne veulent pas de vitamines qui sont efficaces pour vous .

Ils veulent que vous soyez malade.

Voici une bonne vidéo sur ce qu'est le codex alimentarius:

VIDEO


r.crane :lecture de: codex alimentaire :usa :
http://www.noslibertes.org/dotclear/index.php?post/2008/0...

http://www.youtube.com/watch?v=O2D4-noTiCg

 


Par zabeau

http://economieetfinancemondiale.blogs.nouvelobs.com/archive/2009/10/06/l-elite-bilderberg-et-le-codex-alimentarius.html


Le FMI ?

21 août 2008, 17:45:00 | Nos Libertés

Ce documentaire parle des pays pauvres qui ont été ruinés par les politiques du FMI en mariant : destructions des services publics, privatisations, expropriations, endettements massifs, destructions des économies locales au profit de l'exportation.

Mais le FMI est aussi un outil d'asservissement anglo-américain pour les pays développés, qui pourraient gêner l'empire. source: http://www.noslibertes.org/dotclear/index.php

 

site lorenbeau sur youtube voici un video très explicite:

http://www.youtube.com/watch?v=z0PGjZi9SMc

ed">http://www.youtube.com/watch?v=kjPH4Ps9rWk&feature=re...

 

http://www.youtube.com/watch?v=wrIv_gdmtos&feature=re...

http://www.youtube.com/watch?v=kjPH4Ps9rWk&feature=re...

 

Par zabeau

  • L'histoire du cartel pharmaceutique :
  • Puces RFID et l'élite dirigeante...Vaccin et RFID
  • Nouvelles technologies...Pour un futur voulu...
  • L'élite et le codex?...Bilderberg..et le...
  • l'élite contrôle par le codex?..c'est quoi?..
  • Caméra fantôme,. alcool, politique et humour?
     
Partager cet article
Repost0
9 octobre 2009 5 09 /10 /octobre /2009 10:52


Varsovie-ghetto.jpgVarsovie-ghetto.jpg
Ghetto juif

Mes amis,

Parmi les courriels, heureusement rares, d'ultra-sionistes mécontents de mes prises de position, j'ai reçu récemment une lettre fort longue, faisant l'analyse de mon profil (Simon se reconnaîtra). Après avoir lu les deux premiers paragraphes qui, malgré leurs prétentions scientifiques, ne ressemblaient en rien à ce que je suis réellement (et par ex, me dépeignant comme dominatrice alors que, dans la vie courante, je n'ai pas un gramme d'autorité), j'ai tout laissé tomber. Mais ce courrier m'a donné l'envie de devenir, à mon tour, le temps d'un article, psychanalyste. Je vais faire le procès de mes censeurs, ou plus exactement, tenter d'expliquer... l'intolérable. C'est une façon d'aimer mes censeurs, à ma façon: parce qu'ils sont mes frères et soeurs en humanité, parce que nous devons aux Juifs des textes magnifiques et des principes universels, et peut-être, aussi, parce que la famille de ma défunte mère d'origine russe, comptait des Juifs (et également des orthodoxes, d'ailleurs) en son sein. C'est sans doute pourquoi les actions des Israéliens, et plus généralement des Juifs, ne me laissent pas indifférente, au contraire, je me sens concernée, avec tendresse, même - mais chaque fois qu'un Israélien, ou un sioniste, commet des atrocités, j'ai mal, j'ai honte, et je dénonce. Et tant pis si ça déplaît: Je suis une femme de conviction, chercheuse de vérité, prête à mourir pour la paix, la justice, la liberté, bref une idéaliste égarée dans un monde odieux, qui absout les pires criminels anglo-saxons, israéliens, européens, entre autres, ou les pervers pourvu qu'ils soient cinéaste, Ministre de la Culture ou écolo-libéral atlantico-sioniste. Pour une fois, je comprends Marine le Pen. Son combat, aujourd'hui, est juste ! Alors, vas-y, Mme l'avocate, et pan ! Frappe fort, on applaudit...

vuul0.jpg
   
http://laplote.over-blog.fr



Psychanalyse du Juif d'aujourd'hui,
par Eva R-sistons

Il y a Juif, et Juif. Vous mettez plusieurs citoyens juifs ensemble, et c'est aussitôt la foire d'empoigne: Pas un n'est d'accord avec l'autre, tous ont leur vision des choses. Ceux qui aiment le sport, ne sont pas déçus: Le combat est vivant, musclé et tous les coups sont permis. Vous en voulez une preuve ? C'est ici : http://r-sistons-actu.skynetblogs.be/archive-day/20080321.

Or donc, je suis en fait mieux que quiconque à même de disséquer la pathologie juive. Car je sais combien un passé non digéré peut être synonyme de destruction. Je vais donc un instant parler de moi: J'ai été mariée à un homme qui avait souffert dans son enfance, cet homme avait d'énormes capacités intellectuelles que son père, devenu alcoolique à la fin de la 2e guerre mondiale (on oublie toujours les dommages collatéraux des guerres), n'avait pas mises en valeur, bref il ne lui avait pas donné confiance en lui, il n'avait pas su l'aimer. Nous étions vraiment faits l'un pour l'autre, parfaitement complémentaires. Et pourtant, une vingtaine d'années plus tard, cela s'est terminé par un divorce. J'avais été l'injuste bouc-émissaire des souffrances vécues dans l'enfance; même une conversion dans les milieux évangéliques, avec à la clef "l'amour qui croit tout, espère tout, pardonne tout, supporte tout" (Bible, Corinthiens), ne suffit pas. J'avais affaire à un "puits sans fond", insatisfait de tout, exigeant toujours plus, et au final, ramenant tout à son passé.

Le Juif, aujourd'hui, généralement, est plus que jamais plongé dans son passé. Ce passé est douloureux: Pendant des siècles, parce que l'enfant d'Abraham a tenté de sauvegarder sa foi propre, ses traditions, et parce qu'il avait une personnalité très originale, il a été ostracisé, rejeté, parqué, humilié, dépouillé, maltraité, persécuté. Et bien sûr comme tant d'autres réfugiés aujourd'hui, il ne pouvait être fonctionnaire, exercer les métiers de son choix, et au final, il était contraint de s'investir dans le négoce, les affaires, avec ce que cela implique... Avez-vous vu "Un violon sur le toit" ? C'est une reconstitution, en musique, de la vie d'une famille juive en Ukraine - le pays de ma mère, justement. Et à la fin, on y voit tous les membres, ainsi que ceux de leur communauté, chassés de chez eux, contraints de prendre la route, avec leurs biens empilés dans des charettes, pour on ne sait quelle destination et quel destin...

 
Un Violon sur le toitUn Violon sur le toitUn Violon sur le toitUn Violon sur le toitUn Violon sur le toitUn Violon sur le toitUn Violon sur le toitUn Violon sur le toit


Voilà ce qu'a été, souvent, le destin du Juif. Et vous imaginez que cela ne laisse pas des traces, de l'amertume ? Et lorsque de surcroît on fait vivre à cette communauté une Shoah, une tentative d'éradication de tout un peuple, vous croyez qu'il n'y a pas de quoi être fou de rage ?
 


Et ce qui devait arriver, arriva. Bon nombre de Juifs, aujourd'hui, sont littéralement englués dans leur passé, pétris de colère, de rancoeur, de fureur, au point de ressasser sans fin leurs souffrances, et de les faire payer en trouvant des boucs-émissaires - même innocents des crimes commis. Les Palestiniens, aujourd'hui, paient pour ce que les Juifs ont vécu - mais pas seulement. Car - et c'est le coeur serré que je le dis, étranglé d'émotion mais aussi de dégoût - ce sont les Hébreux qui, actuellement, sont enrôlés chaque fois qu'il y a de sales besognes à exécuter aux quatre coins de la planète, pour destabiliser un pays progressiste et installer un dictateur, pour dresser les communautés les unes contre les autres, pour commettre des attentats ciblés, édifier des murs ou des miradores, pour bombarder, pour provoquer des conflits, des guerres, de faux attentats, et même procéder à l'extermination des "gêneurs" (les mères qui, à Gaza, désormais, mettent au monde des enfants malformés, savent ce que ce mot veut dire...).


Le nouveau quartier (nouvelle ville) Aller chercher de l'eau à la pompeBuroch et Itzak Ryfman faisaient des tiges pour chaussures (Photo Alter Kacyzne)
http://www.unlivredusouvenir.fr/shtetl.html


Le drame de la plupart des Juifs, aujourd'hui, c'est qu'ils n'ont pas digéré leur passé, et qu'ils le font payer à toute l'humanité, perçue comme hostile, menaçante, dangereuse. Le drame de la plupart des Juifs, aujourd'hui, c'est aussi qu'ils ressassent indéfiniment leurs malheurs, au point que cela en devient pathologique, malsain, nauséabond - et que nous devons subir en permanence l'évocation de la Shoah, alors que, justement, trop de Shoah tue la Shoah: Il y a saturation, intoxication, indigestion... Et par-dessus tout, le passé est instrumentalisé, à des fins bassement mercantiles et de domination. Ainsi, la douleur de la Shoah débouche-t-elle sur un impérialisme militaro-financier abject, totalement impuni parce que, fort habilement, on joue sur la corde sensible, sur le passé - encore lui -, sur la culpabilité...


juifs-avant-tableau--j.jpg

Aujourd'hui, à cause des médias aux mains des sionistes, l'antisémitisme a fait place à l'islamophobie, aussi scandaleuse. Et pourtant, je suis sûre qu'il y a un antisémitisme larvé, rampant, dû à l'exaspération liée aux deux poids deux mesures, à l'impunité des crimes, à la liberté laissée aux Israéliens d'accomplir leurs forfaits partout, de trangresser le Droit et même de violer toutes les lois internationales comme bon leur semble... 


2241595283_small_1 


Tant que la communauté juive se complaira dans le souvenir et l'évocation des souffrances subies, tant qu'elle se permettra tout au nom des persécutions endurées, alors elle entretiendra l'antisémitisme qu'elle veut, à juste titre, éradiquer, et elle provoquera partout amertumes, destructions, ruines, dommages, souffrances, malheurs, blessures, morts... Un passé non digéré peut mener au divorce - d'avec soi-même, et d'avec les autres. Et les frustrations s'accumuleront, de part et d'autre. 

efsuccoth.jpgYann LesacherHaggadah AniméeChasseriau Théodore - Reproduction d'art et peintures sur toile : Juives au balcon , Alger  
http://www.cjl-paris.org/nitsa/yakin/yakin3.htm
http://www.premieregalerie.com/artistgallery/?theme=2
http://www.biblieurope.com/category.php?id_category=22
http://www.muzeocollection.com/fr/reproduction-tableau.html?oeuv_id=299737&decouv_mocl_id=86


En se complaisant dans la contemplation et l'évocation de malheurs anciens, la communauté juive entretient des forces paralysantes, de mort même, en tous cas destructrices. Elle vit dans la peur de l'autre, au risque de sombrer dans la paranoïa - envers l'Iran, par exemple, qui n'a jamais attaqué personne et n'attaquera personne; ses préoccupations, et on le comprend, sont uniquement défensives -, elle mûrit des projets de destruction des peuples qui la gênent, elle devient intolérante, agressive, belliqueuse, et au final, elle risque de provoquer l'étincelle qui mettra le feu à la planète, avec des conséquences incalculables pour tous - et d'abord pour elle-même, puisqu'elle en sortira probablement anéantie.

Le Juif a d'immenses capacités, il est intelligent, créatif, travailleur, mais son capital est littéralement sclérosé, paralysé, par le poids, hautement pathologique, du passé sur lui, au point qu'il entrave ses relations avec les autres, qu'il sème alentour crainte et dégoût, qu'il fausse la vie et menace la planète toute entière. Un passé mal vécu, non pardonné, non digéré, entraîne des conséquences fâcheuses pour tous, et même mortifères, tôt ou tard. La méfiance s'installe, le malentendu aussi, et parfois la haine, dévastatrice.


En conclusion, je dirais que la Communauté juive est à la croisée des chemins: Ou bien elle se libère du poids du passé et elle concourt au bien commun, elle participe avec son génie propre à l'élaboration d'un monde enfin humanisé, ou elle s'enfonce dans la mémoire, la rancoeur, la haine, et dans ce cas, le pire est à craindre: Pour l'humanité, détentrice d'armes de destruction massive, et... pour elle !  

Eva R-sistons au poids du passé et aux rancoeurs paralysantes

TAGS: Juifs, Shoah, Ukraine, russe, mémoire, armes de destruction massive, Iran, antisémitisme, islamophobie, Marine Le Pen, Bible...

sionisme4.jpg

Lire aussi, d' Eva, J'accuse le CRIF :
http://r-sistons.over-blog.com/article-36186594.html
et
Lettre ouverte aux Français Juifs de mon pays
http://pagesperso-orange.fr/aline.dedieguez/tstmagic/1024/tstmagic/actualite/fofana2.htm 



Racisme ?
NAZARETH. Une municipalité israélienne a formé une équipe spéciale de conseillers et de psychologues dont la tâche sera d’identifier les jeunes femmes juives qui sortent avec des hommes arabes afin de les « sauver ». Suite ici :
http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=6938



Burg-Vaincre-Hitler-humanisme-universel-   Burg-j.jpgjuive-gravure-j.jpg

 

Commentaire écrit sur un blog :


Mes ancêtres ? Une partie de mes ancêtres. Mère ukrainienne, famille juive et orthodoxe; Père, toute sa famille catholique. Moi, Protestante, par choix (simplicité biblique). Copine préférée, Musulmane. Et sympathie pour la foi baha'i, SYNCRETISTE. L'auberge espagnole ! Tout ça mixé, ça donne une citoyenne du monde, croyante en Dieu, universaliste. Surtout aucune étiquette ! Je les ai toutes...  Amitiés à toi,  Eva
                            

_______________________________________________________________________________________


L’insurgé perpétuel


“Quand on a voulu vivre au milieu de millions d’Arabes, on doit laisser le métissage faire son œuvre.”
Marek Edelman



Le dernier survivant des commandants de l’insurrection du ghetto de Varsovie, Marek Edelman, nous attend sur le pas de sa porte, au bout d’une ruelle encore enneigée, dans le centre de Lodz [une ville dont 34 % des 665 000 habitants étaient juifs avant la Shoah]. Je lui apporte une bouteille de Rémy Martin, cadeau de son camarade d’insurrection Simcha “Kazik” Rotem, aujourd’hui installé à Jérusalem. Nous entrons. Les murs sont recouverts de vitraux réalisés par son ami d’enfance [le surréaliste] Yosl Bregner, ainsi que de portraits de ses compagnons d’insurrection : Mordechai Anielewicz, Icchak “Antek” Cukierman et Zivia Lubetkin.
Il y a quelques semaines, à la fin du mois de janvier, la Pologne a célébré le souvenir de la Shoah et l’extermination des 3 millions de Juifs du pays. De nombreuses commémorations ont été organisées. Mais Marek Edelman a refusé d’y participer, car il ne déteste rien tant que les cérémonies et les symboles officiels. Lorsque je lui demande s’il ne craint pas que la mort du dernier témoin ne fasse tomber dans l’oubli l’insurrection du ghetto de Varsovie, il répond, sûr de lui : “Non. Cet événement a laissé trop de traces dans l’histoire, la musique, la littérature et l’art. C’est en Israël qu’on risque d’effacer notre souvenir.” “Pour vous, Israéliens, me dit-il, la guerre des Six-Jours [1967] a été l’événement le plus important de l’histoire juive contemporaine. Vous pouvez vous appuyer sur un Etat, des chars et un puissant allié américain. Nous, nous n’étions que 200 jeunes avec 6 revolvers pour tout armement, mais nous avions la supériorité morale.”
Tout dans les propos de Marek Edelman exprime sa relation d’amour-haine envers l’Etat d’Israël. Quand il ne s’inquiète pas de son avenir (“Israël ne pourra survivre dans une mer de 100 millions d’Arabes”), il campe sur son opposition implacable à l’éthique israélienne. Edelman, c’est avant tout un Juif qui a choisi de rester en Pologne après la Shoah – “parce qu’il faut bien garder les sépultures” –, un Juif qui vit à la fois sur deux terrains : la perpétuation d’un monde juif disparu et la lutte contre l’entité sioniste.
La biographie d’Edelman n’est qu’une succession de drames. Un an avant sa naissance à Varsovie, en janvier 1919, douze de ses oncles avaient été exécutés pour cause d’opposition socialiste à la dictature léniniste. Ses parents ont dû fuir la Russie soviétique pour la nouvelle Pologne indépendante. Alors qu’il avait 6 ans, son père mourut. Comme lui, sa mère était une militante du Bund [Union générale juive des travailleurs], le grand parti juif socialiste et non sioniste d’Europe orientale, un parti farouchement opposé à la renaissance hébraïque en Palestine. La guerre et le génocide ont rayé de la carte le cimetière où était enterrée sa mère.
Début 1942, les informations sur l’existence des chambres à gaz avaient fini par filtrer dans le ghetto. Les responsables des mouvements de jeunesse des différents partis juifs de Pologne avaient alors décidé de tomber les armes à la main. “Nous avions été marqués par les Juifs de Chelmno, qui s’étaient laissé déporter sans résister. Il n’était pas question que ça se reproduise à Varsovie”, rappelle Edelman dans son livre Mémoires du ghetto de Varsovie (Liana Levi, 2002). Mais les Juifs n’étaient pas parvenus à obtenir des armes de leurs camarades polonais. Ces derniers ne pouvaient pas croire que les Juifs allaient se soulever et n’avaient pas voulu gaspiller le peu d’armes dont ils disposaient. Fin juillet 1942, les dirigeants des mouvements de jeunesse juifs avaient mis sur pied l’Organisation juive de combat (OJC) et leurs premières actions avaient visé la police juive du ghetto, dont les membres avaient multiplié les exactions. “C’étaient des traîtres. Ils n’étaient pas obligés de collaborer avec les nazis, mais ils pensaient que c’était une bonne manière de gagner de l’argent et de sauver leur peau.” N’est-il pas logique que des Juifs fassent tout pour survivre ? “Ça, c’est votre philosophie d’Israélienne, m’assène-t-il, celle qui consiste à penser qu’on peut tuer vingt Arabes pourvu qu’un Juif reste en vie. Chez moi, il n’y a de place ni pour un peuple élu ni pour une Terre promise.”
Les Allemands avaient autorisé l’ouverture d’un dispensaire dans le ghetto pour traiter les cas urgents, mais il s’agissait en fait pour eux d’y pratiquer une sélection en amont et d’envoyer les malades dans les camps d’extermination. Marek Edelman a profité de l’occasion pour se faire engager comme infirmier afin de recruter ceux qu’il jugeait aptes à rejoindre la résistance. N’a-t-il pas l’impression d’avoir contribué à sa façon à envoyer 400 000 personnes à la mort ? “Je ne ressens aucune culpabilité, seulement un chagrin immense”, concède-t-il. Dans l’ombre de la mort, les gens s’efforçaient de vivre comme si de rien n’était et les rabbins célébraient des mariages pour que les couples envoyés au supplice meurent mariés. En octobre 1942, plus des trois quarts des 400 000 Juifs du ghetto de Varsovie avaient déjà été déportés et exterminés. Parmi les survivants, 30 000 personnes travaillaient comme esclaves dans les usines allemandes et 30 000 autres se cachaient dans les souterrains. Regroupant la plupart des organisations juives de gauche, l’OJC avait élu à sa tête Mordechai Anielewicz, un dirigeant de l’Hashomer Hatzaïr [Le Jeune Gardien, mouvement sioniste socialiste, dont le Meretz est l’héritier]. Son bras droit était Antek Cukierman, responsable du mouvement sioniste He’haloutz ; le chef des renseignements était Marek Edelman, responsable du Bund ; enfin, l’émissaire auprès de la partie “aryenne” [non juive] de Varsovie était Jurek “Arieh” Wilner. Le Betar [mouvement de jeunesse de la droite nationaliste juive] ne s’était quant à lui pas intégré à l’OJC et avait conservé sa propre organisation clandestine, l’Organisation militaire juive (OMJ).
Le chapitre final de la liquidation du ghetto de Varsovie s’ouvrit la veille du jour de Pâques, le 19 avril 1943. Quand les Allemands pénétrèrent dans le ghetto, ils se heurtèrent à une forte résistance de la part de combattants qui tiraient des appartements déserts. Les Allemands commencèrent alors à incendier les immeubles les uns après les autres et les abris dans lesquels s’étaient réfugiés de nombreux civils se transformèrent en pièges géants. Le 8 mai 1943, Anielewicz et plusieurs dizaines de combattants de l’OJC s’étaient repliés dans le QG du 18 rue Mila, assiégé par des unités spéciales composées d’Allemands et d’Ukrainiens. Après deux heures de combats acharnés, les Allemands comprirent qu’ils ne réussiraient jamais à s’emparer du bunker et ils y lancèrent des bonbonnes de gaz. La plupart des combattants préférèrent se suicider. Anielewicz abattit sa compagne, Mira, avant de se tirer une balle dans la tête. Lutek Rotblatt abattit sa mère et sa sœur. Une combattante se tira sept balles dans le cœur.
Aujourd’hui encore, Edelman ne cache pas son malaise face à ce suicide collectif. “Un chef n’a pas le droit de se suicider. Il doit se battre jusqu’au bout. D’autant qu’il était possible de fuir le ghetto, malgré les barrages. La preuve, c’est que nous sommes quinze à être parvenus à prendre la fuite. L’idée du suicide collectif n’est pas venue d’Anielewicz, mais de Jurek Wilner. Peu de temps auparavant, Jurek était revenu d’une mission dans un camp de concentration. Se faisant passer pour un Aryen, il y avait néanmoins vécu des choses atroces et avait failli perdre l’usage de ses jambes. Sans l’aide d’Henryk Grabowski, un socialiste polonais qui finançait la résistance juive, il serait mort en déportation. Jurek était diminué physiquement et moralement. Lorsque est arrivé le moment le plus difficile, il n’a pas vu d’autre issue que la mort.”
Il n’en reste pas moins que le suicide d’Anielewicz et de ses compagnons s’est rapidement intégré dans la mémoire collective du jeune Israël. Perçu comme un Massada du XXe siècle [les Juifs assiégés par les Romains dans la forteresse de Massada s’étaient suicidés collectivement], il a donné naissance à des slogans comme “Nous n’irons pas comme des agneaux à l’abattoir” ou “La liberté ou la mort”. Mais, pour Marek Edelman, le suicide collectif du 18 rue Mila n’est qu’un accès d’“hystérie collective”. Il n’a pas de mots assez durs contre ceux qu’il appelle les “professionnels de la mémoire” et qu’il accuse de glorifier une “éthique trop israélienne” à son goût. Ce n’est sans doute pas un hasard si le cinéaste Claude Lanzmann a choisi de ne pas l’évoquer et de ne pas lui donner la parole dans son film Shoah, en dépit du fait qu’Edelman a joué un rôle déterminant dans l’insurrection du ghetto et qu’il a été le premier à l’évoquer dans un livre bref et sec publié au sortir de la guerre. En même temps et toujours en s’opposant aux sionistes, Edelman considère que “ceux qui ne se sont pas soulevés sont tout autant des héros que ceux qui ont pris les armes. Celui qui a choisi de ne pas laisser sa mère monter seule dans les convois de la mort a fait preuve d’autant d’héroïsme que celui qui est mort les armes à la main.”
Quand on lui demande si l’insurrection, vouée à l’échec, n’était pas un suicide collectif, la réponse fuse. “En nous soulevant, nous avons rappelé notre appartenance au genre humain. En prenant les armes contre ceux qui voulaient nous anéantir, nous nous sommes raccrochés à la vie et nous sommes devenus des hommes libres. La meilleure preuve en est que beaucoup de combattants de l’OJC ont pu fuir le ghetto après la bataille. Ceux qui sont tombés par la suite, c’est en combattant avec les partisans polonais.”
Les quelques centaines d’insurgés n’ont-ils pas risqué la vie des 60 000 Juifs encore présents dans le ghetto ? “Non, le dilemme n’existait pas. Nous étions tous condamnés à mort, quoi qu’il advienne. Nous savions que tous ceux qui étaient envoyés à Auschwitz et à Treblinka étaient promis à la chambre à gaz.”
C’est sur le soutien reçu du monde extérieur que Marek Edelman se montre le plus amer. Pas seulement envers le gouvernement polonais en exil, mais surtout envers les Juifs de Palestine. “L’OJC avait informé Ignacy Szwarcbart [dirigeant sioniste et député polonais en exil] et le gouvernement polonais de Londres. Le Mossad savait aussi ce qui se passait ici. Ses agents se sont pourtant contentés d’évacuer les gens disposant d’argent, et encore, jamais pendant la guerre et uniquement vers la Palestine. Le fondement de l’idéologie de Ben Gourion et des siens, c’était la rupture avec la diaspora [juive]. Il en était arrivé à refuser de s’exprimer dans sa langue maternelle, le yiddish [langue germanique mêlée de slavismes et d’hébraïsmes], la langue des 11 millions de Juifs d’Europe et d’Amérique.” Ben Gourion avait en effet déclaré lors d’une réunion de responsables du Mapaï [le Parti ouvrier d’Israël, ancêtre du Parti travailliste], le 8 décembre 1942 : “Le désastre qu’affronte le judaïsme européen n’est pas mon affaire” [cité aussi par Tom Segev dans Le Septième Million – Les Israéliens et le génocide, Liana Levi, 1993]. Pour Marek Edelman, ces propos sont ceux d’un dirigeant qui était prêt à sacrifier des millions de Juifs du moment qu’allait naître un Etat juif. “Il n’aurait évidemment pas pu sauver des millions d’entre nous, mais certainement des milliers. Il n’a pas bougé. Ici, personne n’aimait Ben Gourion, pas même les plus fervents sionistes.”
Lorsqu’on lui demande si Ben Gourion et les sionistes ont commis une erreur en créant l’Etat des Juifs en Palestine, il n’hésite pas : “Il eût mieux valu créer un Etat juif en Bavière !” Exactement ce qu’a récemment proposé le président de l’Iran, Mahmoud Ahmadinejad… ! “Il a raison”, me répond-il en s’esclaffant, “le climat y est excellent !”
En 1943, Edelman a échappé aux flammes du ghetto en compagnie de Simcha Rotem en gagnant par les égouts le côté aryen de Varsovie. En août 1944, Antek Cukierman, Simcha Rotem et les derniers combattants de l’OJC ont rejoint la résistance polonaise. La guerre terminée, Edelman a achevé ses études de médecine en Pologne, un pays qu’il considère comme sa seule patrie. Ses propos deviennent encore plus crus. “Si Israël a été créé, c’est grâce à un accord passé entre la Grande-Bretagne, les Etats-Unis et l’URSS. Pas pour expier les 6 millions de Juifs assassinés en Europe, mais pour se partager des comptoirs au Moyen-Orient.”
Quant à l’identité juive de l’Etat d’Israël, Edelman en doute et estime que c’est une culture moyen-orientale qui y prédomine. “De quel peuple juif parle-t-on ? Aujourd’hui, Israël est un Etat culturellement arabe. Israël s’est coupé de Yitzkhok Leybush Peretz [écrivain et poète yiddish, 1852-1915], de Chagall, du yiddish. Israël s’est créé sur la destruction de cette immense culture juive multiséculaire qui s’était épanouie entre la Vistule et le Don. La culture israélienne, ce n’est pas la culture juive. Quand on a voulu vivre au milieu de millions d’Arabes, on doit se mêler à eux et laisser l’assimilation, le métissage, faire son œuvre.” Comment, dans ces conditions, Edelman explique-t-il que les rescapés juifs ne soient pas restés, comme lui, en Pologne ? “Ils ont eu peur. Ils ont voulu placer un océan entre la Russie et eux. Mais seule une minorité de Juifs ont émigré en Israël : l’écrasante majorité des Juifs se sont exilés au Canada et aux Etats-Unis.”
La vision du monde d’Edelman est un pur produit du bundisme. Avant la guerre, le Bund croyait en la possibilité d’édifier une société socialiste juive en Pologne. Partisan d’une autonomie culturelle juive, il s’opposait à l’émigration des Juifs d’Europe vers Israël ou vers le continent américain. Plus que l’indifférence des sionistes de Palestine, la conception bundiste, en militant contre l’émigration des Juifs vers la Palestine, n’a-t-elle pas livré ces derniers à leurs bourreaux nazis ? “Seuls ceux qui n’avaient nulle part où aller sont partis pour la Palestine. Avant la guerre, des millions d’autres Juifs avaient émigré en Argentine, en Amérique ou en Australie, et c’est ça qui les a sauvés. Je ne parle pas des Halutzim [pionniers], qui étaient un petit groupe plein de détermination.”
Edelman a visité Israël pour la première fois au début des années 1950. Son ami Antek Cukierman, un héros de l’insurrection, espérait qu’il se prendrait d’affection pour les réalisations du sionisme. Quelle ne fut pas sa déception de découvrir que son ami bundiste était surtout impressionné par la beauté du désert et par la mer Morte ! Il s’ensuivit des disputes à répétition que relate Edelman dans un livre d’entretiens paru en Pologne. Ces disputes n’ont pourtant jamais eu raison de l’amitié entre les deux hommes, ni empêché Edelman de revenir plusieurs fois, le plus souvent pour rendre visite à des proches ou leur rendre un dernier hommage. Sa dernière visite remonte à 2002. “En Israël, je me sens comme un touriste en terre étrangère. Tant que j’y ai des amis, je m’y sentirai bien. Quand ils auront disparu, ça n’ira plus.”
A Lodz, beaucoup de murs sont recouverts de graffitis antisémites et d’étoiles de David. C’est l’oeuvre de supporters de foot particulièrement excités. “Il y a un an, explique mon traducteur, le jeune Piotr Goldstein, la communauté juive de Lodz a choisi de faire du 21 mars une journée contre le racisme. C’est précisément ce jour-là que des abrutis ont inscrit des slogans racistes et une croix gammée sur la maison d’Edelman !”
En 1968, lors de la campagne antisémite menée par le Parti ouvrier unifié de Pologne, la plupart des derniers milliers de Juifs polonais ont fui le pays. Alors que sa femme, son fils et sa fille se sont réfugiés en France, Edelman a décidé de rester. Aujourd’hui, ses deux enfants sont des scientifiques renommés, tandis que son ex-femme, Alina Margolis, est une pédiatre réputée et une des fondatrices de l’ONG française Médecins du monde.
Edelman, quant à lui, a participé à la création de Solidarnosc. En décembre 1981, lors du coup d’Etat du général Jaruzelski, il fut arrêté par les services de sécurité. L’indignation soulevée par l’incarcération du héros de l’insurrection du ghetto fut telle, en Pologne comme à l’étranger, qu’Edelman fut relâché au bout de cinq jours. En 1988, il a été fait chevalier de l’ordre de l’Aigle blanc, la plus haute distinction en Pologne.
Toujours actif, Edelman a appelé les Occidentaux, dans les années 1990, à faire cesser le bain de sang en Yougoslavie. Et, en octobre 2002, ce n’est pas en appelant au renversement de la dictature de Saddam Hussein qu’il a fait sensation, mais en adressant une lettre ouverte aux groupes armés palestiniens pour qu’ils cessent les attentats suicides. “Nos armes n’ont jamais été tournées contre une population civile sans défense. Nous n’avons jamais tué de femmes ni d’enfants.” Comme il fallait s’y attendre, beaucoup d’Israéliens ont été scandalisés par une initiative qui, émanant du héros du ghetto de Varsovie, ne pouvait qu’assimiler les insurgés juifs aux kamikazes palestiniens. Entre Edelman et Israël, le malentendu ne se dissipera donc jamais

http://www.courrierinternational.com/article/2006/04/13/l-insurge-perpetuel

Marek Edelman, le 8 avril 2003 à Lodz

Le Bund

                        


De la fin du XIXe siècle au génocide, les bourgades juives d’Europe orientale sont frappées de plein fouet par la modernisation industrielle, l’explosion de l’antisémitisme et l’émigration (4 millions de Juifs fuient vers l’Europe de l’Ouest et l’Amérique). C’est dans ce contexte qu’est fondé à Vilnius, en 1897, le Bund, Union générale juive des travailleurs de Lituanie, de Pologne et de Russie. Social-démocrate, le Bund est combattu par les                             

communistes bolcheviques et ses cadres seront éliminés sous Staline. Partisan de la doïkeyt (en yiddish l’“icitude”, c’est-à-dire le refus de fuir) et d’une autonomie culturelle en Russie et en Pologne, le Bund s’oppose à l’émigration et à l’implantation juives en Palestine prônées par les militants sionistes. Ce puissant mouvement politique n’a pas survécu à l’extermination de sa base sociale par l’Allemagne nazie et ses alliés.






















La victoire d’Hitler ?

“Nous nous imaginions que tout ce que nous avons connu – la guerre, le génocide, les chambres à gaz – allait influencer l’Histoire et la marche du monde”, avait déclaré Marek Edelman dans une interview accordée en 2003 au Soir de Bruxelles. “Or il suffit de rappeler le Cambodge, le Rwanda, l’ex-Yougoslavie, pour comprendre que les hommes sont incurables. Le nationalisme, le chauvinisme,                         

le martyre de certaines minorités auxquels nous assistons sans réagir, c’est la victoire posthume d’Hitler.” Interrogé sur son rapport à la Pologne, il répond : “Nous avons rêvé d’un monde meilleur et d’une Pologne meilleure, sans antisémitisme ni racisme. Hélas ! les rêves ne se réalisent jamais. Les Juifs sont partis et les antisémites sont restés.”


















Merci à Jean-Yves BOURDIN d'avoir signalé ce texte sur le Courrier International

 

Clique là-dessus - No 43 - 8 octobre 2009

[Tu es l'heureux destinataire de ce webzine qui se diffuse par courrier privé. C'est une sorte de carnet de notes d'un flâneur du web. Tout se consulte, s'écoute ou se parcourt assez rapidement, sauf la dernière rubrique, les articles de Paul Craig (que je recommande d'imprimer).]

 



Oui, il faut changer notre mode de vie
Planete.jpg

J'ai longtemps cru que cette injonction de changer son mode de vie pour sauver la planète, adressée au consommateur lambda, était du bidon, juste un moyen de nous culpabiliser en dédouanant les vrais coupables. C'est faux. Notre mode de vie et de consommation est bel et bien responsable, et nous pouvons le changer. Par exemple:

• Ton 118 WallyPower consomme 3100 litres aux 100 kilomètres, tu peux faire moins.

• Tu peux parfaitement continuer à maintenir ta piscine à la température de baignade nuit et jour toute l'année, dans ta villa au bord de la Tamise, mais tu n'es pas forcé de dépenser 3300 € de fuel par mois pour ça: installe une pompe à chaleur pour piscine!

C'est vrai, l'essentiel de la pollution se fait dans la production et non dans la consommation. Il faut aussi rappeler régulièrement qui est le plus gros pollueur de la planète (précisions ici). Mais, cet article l'explique bien, la consommation y contribue aussi, il faut le reconnaître: la consommation des riches.

 

Actualité : d'autres sons de cloche

• Marek Edelman était un des commandants de l’insurrection du ghetto de Varsovie. Il vient de mourir, et la guimauve médiatique a coulé. Avec l'absence d'Edelman dans le film de Lanzmann "Shoah", cela fait un destin médiatique assez écoeurant. J'ai cependant réussi à retrouver un texte convenable à son sujet, ici. Edelman, c'était avant tout un projet politique pour les juifs d'Europe, le projet qui aurait dû gagner, celui qui aurait gagné si le projet de Hitler et des sionistes n'avait pas tout détruit: ce projet s'appelait le Bund.

• Un haut représentant de l’ONU congédié pour ses critiques de la fraude électorale en Afghanistan. Prière de ne pas comparer avec l'Iran.

• Si les discussions sur les centrifugeuses iraniennes vous donnent mal au crâne, voici les explications d'un journaliste. Au Figaro, le vrai travail journalistique existe encore - dans les blogs!

• Des médecins et des psychologues américains ont pris part aux tortures de prisonniers par la CIA. Résumé en français, source en anglais, et rapport complet en PDF.

 


Note sur les journaux et le journalisme

Lors de notre dernière beuverie conversation, Gilbert et moi sommes tombés d'accord pour dire qu'en matière de presse quotidienne, il ne restait plus qu'un seul journal, où les lecteurs peuvent trouver de l'information (et non du bidonnage, du matraquage ou du commentaire): à savoir le Parisien. Eh bien, c'est fini, comme le montrent la lettre de démission de Noël Couedel adressée aux rédactions du groupe Amaury du 28 septembre et la motion unanime de l'assemblée générale des journalistes.
Les journaux ne sont pas "en danger", ils ne sont pas "menacés de mort": ils sont morts, c'est fait. Internet n'y est pour rien, le quotidien-papier s'est déjà suicidé: au lieu de vendre un journal à ses lecteurs, il a choisi de vendre ses lecteurs à ses annonceurs, exactement comme TF1 vend du temps de cerveau disponible à Coca-Cola. Le journal est devenu une marque. Evidemment, il suffit qu'un jour Coca-Cola trouve un meilleur support publicitaire, et c'est l'enterrement.

Le journalisme existe pourtant toujours, voyez par exemple:

• Denis Robert, le seul travail sérieux de l'affaire Clearstream.

• Roberto Saviano

• John Pilger

• Edwin Black. Lisez bien ce résumé de son oeuvre par Wikipedia, même si c'est en anglais: je suis certain que vous allez apprendre des choses que vous ne saviez pas.

Cela dit, quand je fais le tour de la presse-papier à laquelle je suis abonné, il y a encore un journal où je trouve de vraies informations, un journal qui dépend de ses lecteurs et n'est pas un simple support publicitaire: c'est le Monde Diplomatique, le Diplo, un mensuel. Serge Halimi nous explique ici pourquoi. Mais, pour continuer à dépendre de nous, le Diplo a besoin d'un peu plus d'argent: alors, adhérez aux "Amis du Diplo", abonnez-vous, abonnez vos dentistes, vos mamans, vos enfants, vos amants, vos maïtresses. En plus, le Diplo a réussi à entrer dans la combine-Coluche, celle qui permet de déduire du montant de votre impôt 66% des dons faits au journal. Imprimez ce PDF, et versez-leur un bon paquet, c'est le percepteur qui paie.


Jean-Yves BOURDIN 


vaccin-caricature-g.jpg

Vendredi 9 octobre 2009
L’avocat Jim Turner vient de déposer plainte en urgence ce vendredi midi à Washingon pour arrêter la vaccination contre la grippe porcine !
 
Gary Null, ainsi que le personnel des soins de santé de l’Etat de New-York accusent la FDA d’avoir violé la loi en approuvant à la va-vite quatre vaccins contre la grippe porcine sans avoir pris les mesures pour déterminer scientifiquement et la sécurité et l’efficacité des vaccins…
 
La plainte ne cherche pas uniquement à annuler «  l’autorisation » illégale de ces quatre vaccins contre la grippe H1N1. La demande est également faite au tribunal d’émettre une ordonnance (injunction) qui interdirait toute exigence de vaccination obligatoire.

Turner précise que « la FDA est obligée de déterminer si un vaccin est sûr et efficace avant de pouvoir être administré au public ».
« Nous témoignons du fait que la FDA n’a pas établi que ce vaccin était efficace ; elle n’a pas non plus établi que ce vaccin était sans danger (safe). » précise l’avocat.

suite ici :

MIKE ADAMS , Natural News, 9 octobre 2009.
(Traduction, extraits)

________________________________________________________________________________________


obamamessie.jpg

Obama Prix Nobel

Qu'en pensent les Honduriens, les Afghans, les Irakiens, les Palestiniens... ??? eva


eb390k.jpg 
http://laplote.over-blog.fr




Effet de "Serres" et
révolution verte eugénique


Sur le site de Liberterre. Effet de "Serres" et révolution verte eugénique:
Un article de 27 pages de Dominique Guillet.

A la suite de mes articles dénonçant l'imposture climatique "Caniculs-bénis" et "Carbone, mon Amour", je souhaite dénoncer, en longueur, le danger extrême qui menace tous les pays “en voie de développement” (ou plutôt en voie d’occidentalisation) en Asie, en Afrique et en Amérique Latine: l’imposition d’une “révolution verte eugénique”, déguisée très ingénieusement en une seconde révolution verte, “transgénique” cette fois. Cet article comprend plus de 200 liens référencés.


Sous le parapluie du “réchauffement climatique anthropique”
, les multinationales de l’agrochimie, de la pharmacie et de la semence, ainsi que les divers cartels pétroliers, banquiers, agro-alimentaires, automobiles, assistés de leurs complices dans les organisations internationales (ONU, FMI, Banque Mondiale...) et dans les instituts agricoles (CGIAR, IRRI...) et soutenus par les plus grosses fondations du monde (Fondation Rockefeller, Fondation Bill Gates...) lancent une seconde révolution verte transgénique - avec des variétés génétiquement manipulées - pour “refroidir la planète” par les nécro-carburants et pour accroître la production alimentaire industrielle. Tout cela sur fond de mensonges climatiques. Mais les mensonges climatiques de Mr Al Gore sont peu de choses eu égard au fait qu’il fut l’homme de Monsanto, de 1993 à 2000, et qu’il est l’un des principaux responsables de l’invasion planétaire par les OGMs. Les mensonges climatiques de Mr Kofi Annan sont peu de choses eu égard au fait que son organisation AGRA est l’un des principaux vecteurs de l’invasion actuelle de l’Afrique par les chimères génétiques. L’objectif non avoué de cette seconde “révolution verte”, et bien vaccinée, ne serait-il pas d’intensifier le processus de délestage démographique planétaire que les élites globalistes jugent présentement trop lent (à savoir 35 000 décès par faim tous les jours)?

Les personnes souhaitant réagir par rapport à cet article peuvent le faire sur le blog de Kokopelli.


Ouvrage "Bidoche"

Le nouvel ouvrage de Fabrice Nicolino "Bidoche: L'industrie de la viande menace le monde" est disponible en boutique Kokopelli. Vous en trouverez l'introduction sur le blog de Kokopelli .

 

Ouvrage "OGM: Semences de Destruction"

Cet ouvrage de William Engdahl "OGM: Semences de destruction. L'arme de la faim est l'un des meilleurs sur le sujet. Il est disponible en boutique Kokopelli.

Au-delà des controverses scientifiques sur les bienfaits ou les dangers des OGM, William Engdahl retrace la saga du projet malthusien défendu par de puissants intérêts privés qui, dès les années trente, visaient au contrôle des populations, et qui se trouvent à l'origine de la diffusion et de la prolifération des OGM. À coups de pressions politiques, de fraudes et de mensonges, ces intérêts sont maintenant à une ou deux décennies d'atteindre une complète hégémonie sur les capacités nourricières de la planète. « Semences de destruction » mène le lecteur au cœur du pouvoir américain, dans les laboratoires où sont expérimentées les semences génétiquement modifiées et brevetées, derrière les portes soigneusement verrouillées des conseils d'administration de Monsanto et d'autres multinationales qui contrôlent le monde à l'égal des compagnies pétrolières. La crise alimentaire qui ravage le tiers-monde sera-t-elle pour ces géants aux ambitions sans limite l'occasion d'imposer partout les semences OGM brevetées? Si ce livre se lit comme un roman noir, c’est qu’il en est un. 

William Engdahl est l'auteur de nombreux articles sur:

- le tombeau des semences dans l'Arctique

- les vaccins: autisme, paralysie, nano-particules...

- les chimères génétiques

- le pic pétrolier

Il est également l'auteur de "Pétrole, une guerre d'un siècle : l'ordre mondial anglo-américain" aux Editions J. C. Godefroy. Son troisième livre "Full spectrum dominance" n'est pas encore traduit.

 

Ouvrage: "Printemps Silencieux"

L'Association Kokopelli a le plaisir de vous proposer une réédition de cet ouvrage célèbre de Rachel Carson avec la préface originale de Roger Heim, président de l'Académie Nationale des Sciences. Aux Editions Coyote. Il est disponible en boutique Kokopelli.

 

Colibris de Pierre Rabhi

Nous vous invitons à découvrir le site internet et les dynamiques de "Colibris": le Mouvement pour la Terre et l'Humanisme de Pierre Rabhi, le vice-président de l'Association Kokopelli.

 

Fièvre du Goret

De nombreux amis de Kokopelli nous ont demandé de faire passer des informations sur les "vaccins" relatifs à la grippe H1N1 dite "grippe du Goret", "grippe du cochon volant", "grippe charcutière", etc. Cela fait de nombreuses années que nous nous sommes exprimés sur les méfaits de la mafia qui contrôle les semences, l'agrochimie, la pharmacie... Que pouvons-nous dire de plus?

Nous invitons tous les lecteurs intéressés à consulter la rubrique "pandémie H1N1" sur Liberterre qui présente une trentaine d'articles.

 

____________________________________________________________________________



Rapport explosif sur la France
http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=6954&rech=9986#6954


Israël tombera-t-il dans 5 ans ?
http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=6945




sarkozy-nepotisme-epad-sarkostique-3.jpg 
Sarkozy et le népotisme sans complexe
http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=6937


Création du Syndicat de la presse indépendante d'info en ligne
http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=6932

Une nouvelle affaire Mitterrand
http://www.marcfievet.com/article-f-mitterrand--directeur-de-la-villa-medicis--projette-ici-d-utiliser-les-moyens-de-l-etat-pour-se-porter-au-secours-de-deux-violeurs-condamnes--37267028.htm

Sarkozy père et fils
http://www.marcfievet.com/article-nepotisme-pas-mort-37209959.html

La retraite d'office à 55 ou 60 ans qui s'imposait pour certains fonctionnaires, comme les policiers, douaniers ou infirmières, va être supprimé, et l'âge maximal de la retraite sera repoussé à 65 ans pour tous les agents, a-t-on appris jeudi auprès du ministère de la Fonction publique.
http://www.marcfievet.com/article-la-retraite-d-office-a-55-ou-60-ans-qui-s-imposait-pour-certains-fonctionnaires-comme-les-policiers-douaniers-ou-infirmieres-va-etre-supprime-et-l-age-maximal-de-la-retraite-sera-repousse-a-65-ans-37193898.html

Partager cet article
Repost0
7 octobre 2009 3 07 /10 /octobre /2009 15:43

Crimes de guerre
israéliens à Gaza


Des mères horrifiées par la naissance
d’enfants difformes suite à l’usage,
par Israël, d’armes prohibées


Stats r-sistons visiteurs hier : 1 761 pages vues
893 visiteurs uniques  
  • phosphore-gaza.jpg
    Colère d' Eva !

    Les sionistes qui se plaignent de mes prises de position
     anti-sionistes, alors que je suis une humaniste éprise
    de vérité, de paix, de justice, ont avec cette publication,
    de quoi amplement comprendre mes engagements.
    Et s'ils osent me critiquer, je leur brandirai cet article,
    à lui seul il JUSTIFIE tous les engagements
    anti-sionistes, anti-israéliens.
    Nécessaires !

    Et je n'hésite pas à le dire: Les atrocités commises
    par Israël n'ont rien à envier à celles des Nazis.
    En voici la preuve, abjecte ! Les dirigeants israéliens
    sont monstrueux, Tsahal n'est pas une armée morale,
    comme elle se plaît à le dire hypocritement,
    mais une entité réellement criminelle.

    NOM-chippedamericadees.jpg

    Voilà la vérité ! Voilà Gaza !

    Jamais dans l'Histoire de l'humanité
    un peuple n'a été mis tout entier en prison,
    alors qu'il n'est pas responsable des crimes imputés,
    ce sont les Européens qui les ont accomplis,
    en toute impunité, eux !
    Et ce peuple est maltraité, affamé, humilié,
    volé, assassiné, empêché de vivre !
    EXTERMINE QUOTIDIENNEMENT,
    sans Tribunal de Nuremberg... où sont les Klarsfeld
    pour poursuivre les responsables d'atrocités
    comparables à celles commises par les Nazis ?
    Silence Médias ?
    Tapis rouges devant les monstres
    qui accomplissent les pires crimes ? 
    Comment peut-on tolérer de telles abominations ? 
    Notre civilisation est-elle barbare ? 

    Et cette extermination ne dit pas son nom !
    Elle est sournoise, masquée !

    Aujourd'hui, j'apprends que ce que j'avais annoncé 
    au moment de la "boucherie" de Gaza 
    (expression reprise par une Juive juste,
    Sophie Ernst, fidèle à l'éthique juive,
    scandalisée par la façon dont certains de ses pairs
    se comportent avec les êtres humains),
    s'est réalisé, dans toute son horreur !
     
    Les mères, à Gaza, suite aux bombardements, 
    accouchent d'enfants malformés,
    monstrueux, qui renvoient à la face
    des criminels israéliens, leur propre monstruosité !

    Car non seulement, comme l'affirme Mme Cattori,
    auteur de l'article joint, 
    Israël expérimente de nouvelles armes
    sur des êtres vivants,
    sur des hommes, des femmes, des enfants, 
    oui, sur des êtres VIVANTS, 
    comme à Auschwitz (et on nous demande
    constamment de nous apitoyer sur la Shoah ?),
    mais j'ose le penser,
    on est en train d'exterminer les Gazaouis,
    de toutes les façons !
    Même les plus inhumaines,
    même en employant les méthodes qui rappellent 
    les plus horribles crimes nazis !

    Les dirigeants israéliens
    convoitent le gaz offshore de Gaza,
    et ils préparent la mise en place du Grand Israël !

    En bombardant Gaza avec des armes
    prohibées, dévastatrices, entraînant des malformations,
    Israël savait que les futurs Gazaouis seraient handicapés.
    Et donc incapables de résister à l'occupation !
    C'est machiavélique, c'est abject,
    c'est encore pire qu'à Auschwitz !

    Honte aux dirigeants serviles, laquais,
    complices, finalement, par leur silence,
    des pires crimes contre l'humanité,
    honte à eux de se prosterner devant 
    des dirigeants israéliens
    qui devraient répondre de leurs méfaits
    devant un Tribunal !
    Un Tribunal qui juge les crimes contre l'humanité ! 

    Nos élus de Droite comme de Gauche
    complaisants, courtisans, complices,
    ne méritent que notre mépris !

    Quant aux assassins sans foi ni lois,
    toujours scandaleusement impunis,
    il faut les dénoncer et les combattre sans répit !
    Ce sera notre honneur,
    pas seulement notre devoir !

    Eva R-sistons à l'intolérable absolu      

    2-enfants-calcin-s-copie-1.jpg


L’annonce par le Ministère de la Santé sous autorité du gouvernement élu du Hamas a jeté l’effroi ces jours-ci à Gaza. En effet, dix mois après la guerre lancée contre sa population par le gouvernement israélien – guerre appelée cyniquement « Plomb durci » par les stratèges militaires de Tel Aviv - des Palestiniennes vivant dans des zones lourdement frappées par les bombardements accouchent de bébés monstrueux.


30 septembre 2009 | Thèmes :
Gaza Crimes de guerre israéliens Droit international Rôle des médias Enfants victimes


 A l’hôpital Shifa on nous a parlé d’une demi-douzaine de nouveaux nés victimes de graves malformations : organes incomplets, malformations du cerveau, visages défigurés.

Les médecins et les scientifiques qui cherchent à en déterminer la cause pensent qu’il y a là un lien direct avec les armes au phosphore, DIME, ou armes à l’uranium appauvri, utilisées par l’armée israélienne dans des zones très habitées où des cas de malformation sont apparus, comme Al-Zayton, Al-Zahra, Ezzbet Abed Rabbo, et Wadi Gaza.

L’État Major israélien a-t-il choisi délibérément de contaminer ces zones densément peuplées pour expérimenter in vivo, les effets de ces armes sur les populations qui y sont exposées ?

Une douzaine de métaux extrêmement toxiques ont été détectés et sont actuellement toujours à l’étude ; des chercheurs italiens et français ont fait des prélèvements et les examinent pour établir si ces armes sont à l’origine de maladies nouvelles et des malformations des bébés.

Ces bébés nés malformés s’ajoutent à tous ceux qui, depuis longtemps déjà, meurent peu après leur naissance ou survivent avec de graves séquelles parce que leur mère a été sous alimentée pendant sa grossesse en raison du siège imposé à Gaza [1].

Où sont les journalistes d’investigation ? Leur silence quand il s’agit de porter à la connaissance du monde -de manière détailée- les actes de barbarie de l’armée israélienne, et les énormes souffrances qu’ils génèrent, n’est-il pas troublant ?

Ce qui est sûr, c’est que la désinformation bat à nouveau son plein et que les tambours de la guerre roulent à nouveau contre la principale cible actuelle des dirigeants israéliens : l’Iran.

Comme l’écrivait le Dr. Oren Ben Dor au lendemain de la guerre israélienne contre Gaza, « Israël a besoin d’un cycle permanent de violence. Aussi longtemps que ce cycle est provoqué par une oppression quotidienne, les Israéliens arrivent à maintenir ce havre où ils peuvent s’unir derrière leur incapacité à regarder leur mentalité d’apartheid. » [2]

Ainsi Israël, coupable de tant de crimes et de n’avoir jamais appliqué aucune des résolutions de l’ONU, incrimine les voisins qu’il veut anéantir, les uns après les autres.

Hier le Liban, puis l’Irak, puis le Liban, puis Gaza, demain l’Iran ? Tout cela avec la complicité des gouvernements occidentaux qui rechignent maintenant à apporter leur appui au rapport Goldstone [3] accusant Israël de crimes de guerre à Gaza, rapport qui devrait conduire à traduire enfin cet État en justice devant la Cour pénale internationale.

Silvia Cattori



 

[1] Voir : « Gaza meurt dans l’indifférence, au su et au vu du monde », par Silvia Cattori, silviacattori.net, 3 juin 2008.

[2] Voir : « Israël : le suicide par l’autodéfense », par Oren Ben Dor, 1er janvier 2009.

Voir également : « Les racines profondes de la terreur exercée par l’État juif », par Silvia Cattori, Réseau Voltaire, 19 janvier 2009.

[3] Voir : « Pourquoi le rapport Goldstone est important », par Richard Falk, info-palestine.net, 26 septembre 2009.

http://www.silviacattori.net/article974.html


La « responsabilité de protéger » :
une façade légale pour légitimer l’ingérence ?
http://www.silviacattori.net/article967.html

P-par-Hadria-copie-1.jpg

Pour s'engager,
voici justement un courriel que je trouve à l'instant :


Suite à votre demande, nous vous envoyons régulièrement la lettre d’information électronique de l’association. Cette lettre est un des moyens que nous utilisons pour mieux faire connaitre la cause palestinienne, en vous apportant informations et analyses, mises à jour de façon quotidienne sur le site
http://www.france-palestine.org/


La consultation du site vous permet également de connaitre les actions menées par l’AFPS : à travers les communiqués de presse, les documents pédagogiques sur l’histoire et les questions clés de la question palestinienne, l’agenda des manifestations sur l’ensemble de la France…


Après l’attaque israélienne meurtrière sur Gaza en début d’année, et les manifestations massives de protestation qu’elle a provoquées, l’AFPS a mené de nombreuses actions : demande d’un tribunal pénal international pour juger les crimes de guerre de Gaza, avec plus de 40 000 signataires aujourd’hui, participation active au lancement du tribunal Russell pour la Palestine, interpellation des candidats aux élections européennes de juin, renforcement de l’action dans le cadre BDS (boycott, désinvestissement, sanctions)…

L’ensemble de ces actions ont pour objectif de faire comprendre que la paix exige à la fois la reconnaissance de la vérité historique et l’application du droit international


L’ensemble de ces actions sont menées par l’AFPS en propre mais également dans le cadre des coordinations créées, avec des associations, partis, syndicats… autour de la question palestinienne : il s’agit en France principalement du Collectif pour une paix juste et durable et de la Plateforme des ONG pour la Palestine, et au niveau européen de la Coordination européenne des comités Palestine (CECP)

Depuis 2001, l'AFPS s'est construite et consolidée, devenant un outil essentiel de la défense de la cause palestinienne en France


Elle compte aujourd’hui plus de 3000 adhérents répartis en 80 groupes locaux dans toute la France.


C’est pour renforcer ce mouvement de solidarité que nous vous proposons de nous rejoindre, si ce n'est déjà fait naturellement,en adhérant à l’AFPS. Nous joignons à cet effet la plaquette qui rappelle les revendications de l’association (
http://www.france-palestine.org/article2113.html), ses modes d’action, et…un bulletin d’adhésion


Dans l’attente de vous compter parmi nous

Le président,

Jean Claude Lefort

Eva : Sur ce site, vous trouverez les dernières informations concernant nos courageux amis palestiniens.
Vous pouvez aussi PARRAINER un petit Palestinien,
tous renseignements ici :

http://www.france-palestine.org


enfant-d-chiquet--dos-copie-1.jpg 

Infos vaccins

Infos et archives du site Artémisia Collège, détruit par censure, pour empêcher la divulgation d'informations vitales pour le public
 
 

 

Le grand nettoyage de l'OMS

Nos dernières infos laissent à penser qu'un des buts de cette opération "pandémie bidon" + "vaccin-poison", est de rendre stériles (et malades), un grand nombre de gens, dans le but de réduire la population mondiale, pour le confort et la sauvegarde d'une " élite " (suite au dérèglement climatique, etc.).
D'où la priorité donnée aux jeunes pour les vacciner, contrairement à l'habitude pour une grippe.
http://www.rense.com/general87/immu.htm
Traduction :

http://translate.google.fr/translate?u=http%3A%2F%2Fwww.rense.com%2Fgeneral87%2Fimmu.htm&sl=en&tl=fr&hl=fr&ie=UTF-8


Le conseiller de Gordon Brown veut réduire la population britannique à 30 millions d'habitants


D'après Porritt, la population de la Grande-Bretagne doit tomber à 30 millions d'habitants.
Jonathan Leake et Brendan Montague Jonathan Porritt, les principaux conseillers écologistes de Gordon Brown, soulignent que la Grande-Bretagne doit considérablement réduire sa population pour former une société durable.
Porritt a lancé cet appel lors de la conférence annuelle de l'Optimum Population Trust (OPT) qu'il présidait.
Le Trust publiera des résultats de recherche afin de démontrer la nécessité de réduire la population britannique à 30 millions d'habitants si le pays veut garder son autosuffisance sur le long terme.
Cela fait partie de l'idéologie qui est à la base de cet appel à une réduction de la population à 30 millions d'habitants – ce qui correspond à peu près au nombre d'habitants à l'époque victorienne.
Source: The Sunday Times du 22/3/09
(Traduction Horizons et débats)
Note du traducteur :
Optimum Population Trust est l'un des principaux groupes de réflexion du Royaume-Uni, qui, selon sa propre description, s'intéresse à l'impact de la population croissante sur l'environnement. (Source: google: Windows live).



VOUS DEVEZ PRESERVER VOS ENFANTS

Aussi, vous devez savoir que par défaut, sans cette déclaration d'opposition, la vaccination sera la règle.
Pour espérer l'empêcher, c'est une instruction expresse interdisant la vaccination de son enfant qui sera nécessaire (ce qui change tout et permettra toutes les dérives) !
Un parent négligent, mal informé, une consigne mal donnée ou "perdue", et l'enfant sera vacciné par défaut...
D'où l'importance de ce qui suit :
Vous devez faire 3 exemplaires originaux de cette déclaration, les 3 ayant les mêmes signatures et tampon (sauf si envoyé par la Poste).
Premier cas, vous envoyez un exemplaire signé par vous, par Poste, en recommandé avec AR (dans une enveloppe à fenêtre ou sans enveloppe).
Second cas, vous faites signer en "main propre", les 3 exemplaire, avec le tampon de l'établissement (qui n'engage pas l'établissement, mais indique seulement une bonne réception), ET VOUS EN PROFITEZ pour dire au responsable que cette démarche n'est pas contre lui, mais au contraire pour le décharger de sa responsabilité (dans la mesure où il respecte vos directives).
Cette démarche est conseillée, même avec le "premier" cas (envoi par poste).
D'une façon générale, le "second" semble donc préférable. A condition d'avoir un rendez-vous TRES RAPIDEMENT.
Attention, ce faisant, vous ne demandez pas l'avis du responsable de l'établissement, c'est VOUS qui lui donnez VOTRE avis !
Vous devez conserver chez vous 1 des exemplaires, et l'enfant doit avoir le sien sur lui lorsqu'il est dans l'établissement (et aussi souvent que possible).

Vous pouvez télécharger ce modèle de déclaration d'opposition :
Déclaration d'opposition au vaccin H1N1

Modèle de certificat de contre-indication

Voici un modèle de certificat, concernant le vaccin DTP, et accessoirement le vaccin A/H1N1
C'est à un médecin "à vous" (ou si vous prenez rdv avec le Dr Vercoutère), de recopier (de s'inspirer), de ce document, et d'y mettre les références de votre enfant, et les siennes, en remplacement de celles du Dr Vercoutère.

Télécharger ce modèle :

Extrait de la conférence de Jean-Jacques Crèvecoeur

Le Premier ministre français avait interdit la projection de son film sur le Dr Hamer, lors d'une tournée de conférence en France.
Le voici au Canada, et vers la seconde minute de cet extrait, vous comprendrez mieux pourquoi "ils" ont attaqué le site d'Artémisia Collège, et nos e-mailings...
http://www.youtube.com/watch?v=EOIWdLzDBDQ&feature=PlayList&p=CF3B916768B8D783&index=26

Ou télécharger ce fichier RealPlayer
Extrait conférence Jean-Jacques Crevecoeur

Archives du site d'Artémisia Collège

En fonction des demandes, un certain nombres d'articles puisés dans la capture du site d'Artémisia Collège, du 20/09/2009, pourra être publié ici même... à suivre...

MESSAGE AUX BONNES VOLONTES

Nous vivons maintenant dans un temps d'une extrême importance et d'une grande urgence pour l'humanité, une période très dangereuse.
Méfiez-vous de ceux qui, à partir de positions de pouvoir et d'autorité, vous font des promesses et continuent de vous décevoir encore et encore. Leurs promesses envers l'humanité sont vides et creuses et elles sont destinées uniquement à abuser de vous.
Ils essayent d'introduire leur plan de domination mondiale.
Ne vous laissez pas tromper par vos dirigeants qui ont de mauvaises intentions, celles de dominer le monde entier.
Ne vous laissez par berner par leurs tentatives de vous contrôler et d'instiller la peur.
Faites attention à votre santé ainsi qu'à celle des membres de votre famille et de vos amis.
Méfiez-vous des « alertes dangers » que les personnes au pouvoir génèrent, afin de vous contrôler avec de sombres intentions.
Dans vos réponses, utilisez votre discernement quand elles lancent des alertes de risques de dangers pour votre santé ; elles ont l'intention de mettre vos vies en grand péril.
Faites attention aux toxines et aux poisons qui sont présentés comme des remèdes car ils sont exactement le contraire et ne sont pas destinés à la guérison mais à apporter dans le futur des maladies et des maux aux populations du monde entier.
Méditez pour avoir du discernement et savoir comment diriger vos vies d'une façon saine. Sachez comment éviter les traitements que vous ne comprenez pas et faites en sorte d'être assurés que de telles prescriptions vous procurent réellement un bénéfice pour votre bien-être spirituel, physique et émotionnel.
Ils se préparent à un contrôle des peuples du monde entier avec de sombres et sinistres « produits de synthèse chimique ».
Vous qui êtes préparés, vous aurez une grande responsabilité afin de prendre soin des autres qui ne sont pas préparés, qui ne comprennent pas et qui vivent dans l'obscurité.
Cependant, vous devez vous tempérer pour faire ce travail à cause du poids de la mission qui vous ai donnée, elle peut devenir trop lourde à porter et il est nécessaire de la tempérer en trouvant un équilibre dans votre vie.

http://vivresansogm.org/archivesartemisi/index.html

s5gysp.jpg vuul0.jpg 



2807fc9.jpg 



Levée de l'immunité de S. Berlusconi - http://laplote.over-blog.fr
Bientôt un nouveau Grenelle pour Sarkozy ! Encore Laplote, visitez son site hilarant !
France, terre d'accueil... pour les taxes !


___________________________________________________________________________________________


http://www.vieuxauchomage.com 

 

propose une «votation»

 

à propos des SEXAS délestés au chômage non indemnisé depuis que quinquas.

 

Voulez-vous leur :

 

imposer du travail forcé jusqu'à compenser la dizaine d'années de chômage non indemnisé et subie.

 

accorder 5 années d'équivalences "retraite" pour qu'ils aient eux aussi une retraite vivable comme les préservés du chômage non indemnisé qui eux, la touchent depuis les 57-60 ans (sans amputation de leurs rémunérations).

 

Sans avis

 

Merci de répondre via le site ou ici en retour de courriel.

 

Si vous ne désirez plus me recevoir, ne plus êtres destinataire de cette liste d’adresses, vous pouvez le préciser. 




BDS à Montmartre !


Communiqué de l'AFPS - Paris, le 9 octobre 2009

La campagne pour le boycott, le désinvestissement et les sanctions (BDS) contre la politique d’Israël, menée par le Collectif national pour une paix juste et durable entre Palestiniens et Israéliens, vient de remporter un nouveau succès.

L’Association France Palestine Solidarité avait appris la participation à la Fête des Vendanges de Montmartre, ce week-end, de la société Soda Club, qui fabrique des appareils de gazéification de l'eau. Or celle-ci est installée à Maale Adoumim, la plus grande colonie israélienne de Cisjordanie. Les douanes allemandes ont bloqué récemment tous ses produits, au titre de l'article 83 de l'Accord d'association Union européenne-Israël.

Après des interventions de l’AFPS auprès de responsables de la Mairie de Paris, puis de celle du XVIIIe arrondissement, soulignant la responsabilité des décideurs politiques, la société ACDP, mandatée pour organiser la Fête, a fait savoir vendredi que, « ne souhaitant aucunement que la Fête des vendanges soit perturbée par quelque trouble à l'ordre public et souhaitant avant tout préserver son caractère populaire, convivial et festif, Soda Club ne sera pas présente sur l'événement ».

L’AFPS se félicite de ce succès et appelle ses militants à redoubler d’initiatives pour que la campagne BDS permette d’exprimer haut et fort l’exigence populaire d’une paix juste et durable, fondée sur le droit international.



http://www.france-palestine.org


sarkosy_israel.jpg 

Un voyou de la LDJ en fuite en Israël,
en toute impunité

Publié le 9-10-2009


L’un des voyous se réclamant de la Ligue de Défense Juive (LDJ), auteur du saccage de la Librairie Résistances en juillet dernier à Paris, a déjà pris tranquillement la poudre d’escampette, et s’est "installé" en Israël, a-t-on appris cette semaine.

David Ben Aroch, 19 ans, est l’un des cinq hommes ayant participé au saccage, qui furent tous arrêtés dans les jours suivants. Comme ses trois comparses majeurs (le cas du mineur a été disjoint par la justice, qui n’a à ce jour communiqué aucune information quant à son éventuel jugement), Ben Aroch a été condamné à 4 mois de prison avec sursis assortis d’une "mise à l’épreuve" pendant un an et demi (en substance, le respect d’une "parfaite conduite" et la justification de l’acquittement des sommes dues aux victimes).

Outre sa participation reconnue aux violences et dégradations commises en réunion, avec préméditation, à l’occasion de l’attaque de la librairie, Ben Aroch a été reconnu coupable d’infraction à la législation sur les armes (une arme interdite a été retrouvée sur lui par les policiers qui l’ont arrêté), et avait reconnu lors de l’audience de juillet dernier, déjà se trouver, antérieurement au saccage de la librairie Résistances, soumis à une mesure de "contrôle judiciaire" : il a en effet été mis en examen pour violences volontaires à caractère racial, suite à l’agression de participants à une soirée culturelle palestinienne, à Paris XIème au mois d’avril !

Cela ne l’a pas empêché de ressortir les mains dans les poches du Palais de Justice au mois de juillet.

Et mardi 6 octobre, alors que le tribunal devait statuer sur les dommages et intérêts devant être payés par les auteurs à l’une des victimes (la librairie), l’avocat de Ben Aroch, M° Alain Uzan, a sans vergogne annoncé que son client "était parti s’installer en Israël", sans que l’on sache s’il avait, ne serait-ce qu’informé, le juge d’instruction chargé de son contrôle judiciaire.

"Et pour les sommes auxquelles il sera condamné, vous pourrez toujours aller faire exécuter le jugement à Jérusalem, au Mur des Lamentations", s’est esclaffé Uzan, à l’adresse de l’avocate de la librairie. Ne s’arrêtant pas en si bon chemin, Uzan a ensuite déversé sa bile de Dupont Lajoie, se targuant d’apporter la solution au conflit israélo-palestinien : "Leur problème, c’est qu’ILS ne veulent pas travailler, c’est comme en France, en France non plus, ILS ne veulent pas travailler », ceci en salle d’audience en présence du public qui attendait l’arrivée du Tribunal et donc en dehors de toute immunité de plaidoirie*, comme le lui a rappelé l’avocate de la librairie, en l’invitant à apporter des précisions sur les personnes visées par le terme « ILS » dans le cadre de tels propos relevant de la discrimination raciale.

L’audience elle-même, pour le chiffrage des dommages et intérêts, a été reportée au 1er décembre prochain.

Pour ce qui est de l’indemnisation, M° Uzan a déjà indiqué à quoi il fallait s’en tenir.

(*) : L’article 41 de la Loi sur la presse prévoit sous certaines circonstances l’immunité pour les propos tenus devant le Tribunal

CAPJPO-EuroPalestine

 

Source

 

http://www.les-attentats-du-11-septembre-vus-par-une-conspirationniste.com/article-ldj---bravo-sarko---merci-au-53-----37286982.html

 



Ecouter absolument ces 2 vidéos :
Aymeric Chauprade sur l'Iran : revue de géopolitique du 30/04/09



Quel pays au moyen-orient détient-il des armes de destruction massive ?
Quel pays au moyen-orient refuse à l'ONU et ses agences le controle de ses installations nucleaires ?
Quel pays au moyen-orient a des capacités de production d'armes chimiques et bactériologiques ?
Quel pays au moyen-orient a emprisonné plus de 18 ans un de ses techniciens nucleaires qui denoncait son arsenal atomique effrayant, menace apocalyptique pour toute la région ?
OUI c'est Israel !!

Les armes secrètes d' Israël, vidéos ici :
http://www.les-attentats-du-11-septembre-vus-par-une-conspirationniste.com/article-vanunu-dimona-arme-de-destruction-massive-reportage-quebecois-37222093.html


Denis Sieffert, sur l'Iran : qui veut la guerre ?

Missing Links ou l'implication israélienne dans le 9/11

Grippe A : elle arrive pas, mais on veille ; pas de panique...

Le principe est innovant et intéressant car aujourd’hui il devient possible d’accéder à une vision internationale ou à un nombre précis de cas suspectés et avérés par état.

 

Source : Google : www.google.org/flutrends

Nucléaire : le danger est israélien

water-crisis-0_300_0.jpg

Gaza : Problème d'eau

Les enfants deviennent bleus 
Gaza : catastrophe écologique annoncée
http://sergeadam.blogspot.com/ 



sionisme4.jpg
Partager cet article
Repost0
6 octobre 2009 2 06 /10 /octobre /2009 20:41
Babel.jpg

Stats R-sistons hier :
  • 887 visiteurs uniques
     
  • Visites totales : 325 117  :

    ___________________________________________________________________________________________

  • Mes amis,

    Sombre époque, temps très durs !  Je m'adapte aux circonstances, le ton et le contenu de mon blog diffèrent aujourd'hui avec la publication du texte ci-joint, émanant d'une croyante canadienne très engagée, bien informée.. On y parle aussi, comme dans le précédent post, des laboratoires criminels, surtout on présente des situations qui seront peut-être les nôtres bientôt. Science-fiction ? Peut-être pas. Ceux qui ont le pouvoir n'ont aucun scrupule. Alors ? Je joins aussi d'autres textes du même site Conscience du peuple, certains à connotation spirituelle - mais peut-être "le 21 e siècle doit-il être spirituel, ou ne pas être" ? A chacun de répondre. Personnellement, j'ai expérimenté la foi, et elle "déplace les montagnes". Et les montagnes ne manqueront pas...

    Votre Eva


    bijd666.jpg

    Bonjour. D'abord, un court retour sur la conférence qui a eu lieu la fin de semaine du
    12 septembre au palais des congrès. Nous étions à peu près 700 personnes.
    Certains conférenciers ont été plus pertinents que d'autres, à mon avis, mais
    en général, ce fut des discours fondés sur l'heure juste! J'ai été
    agréablement surprise des révélations fracassantes qui ont été faites,
    impressionnée du courage et du zèle des conférenciers. Je salue
    particulièrement le Dr. Shiv Chopra qui a dévoilé la corruption de Santé
    Canada, ayant travaillé 30 ans pour eux et congédié avec 5 autres
    scientifiques pour insubordination... Lisez son livre, c'est un impératif!
    "Corrompu jusqu'à la moelle"...

    Vous pourrez commander le DVD (45$) de la conférence dans quelques
    semaines.
    Vous pouvez aussi acheter votre code pour l'écouter en ligne sur le site:
    http://www.tele-sante.com/conference_flcs_12sept09_webdiffusion.html

    Est-ce que cette conférence a fait une différence? Probablement qu'elle a su
    rallier l'opposition à la campagne de vaccination et créer ainsi un certain
    mouvement de résistance. Elle a aussi été une occasion de fraterniser et de
    solidariser. Est-ce que cette rencontre a su faire opposition à la campagne
    de vaccination qui sévit actuellement? À la lumière des plus récentes
    informations: pas du tout!!!

    Une vidéo montre une soldat de l'armée américaine qui décrit les exercices
    militaires qui ont été faits en vue de la pandémie et de la vaccination
    OBLIGATOIRE. Elle explique que les militaires ont été formés à faire des
    "roadblock" (barages routiers) pour assurer la vaccination de TOUS LES
    CITOYENS. Elle dit que des bracelets, munis de micro-puce, seront apposés sur
    les gens vaccinés pour ainsi identifier les "terroristes de la santé
    publique"! Ces points de contrôle vous obligeront à prendre l'injection sur
    place ou si vous refusez, vous serez embarqués dans l'autobus militaire vers
    un camp d'internement...

    Cette information provient de plus d'une source, pas seulement de cette femme
    qui déclare que nous ne pourrons pas arrêter ce GÉNOCIDE PLANÉTAIRE! Elle
    nous invite à protéger nos familles, à trouver des endroits sécuritaires et à
    informer le plus de gens autour de nous. Elle déclare que si vous choisissez
    de suivre Dieu, vous devrez aller jusqu'au bout!

    Voici la vidéo de cette femme (en anglais):
    http://www.youtube.com/watch?v=1qQ4iFI5Np8

    Maintenant, au Québec, voici les révélations incroyables de nos médias:

    Des hôtels, des centres communautaires et des arénas pourraient accueillir
    les malades et les morts en cas de pandémie. Pourquoi les arénas vous pensez?
    Pour disposer des corps...
    http://lcn.canoe.ca/lcn/infos/national/archives/2009/09/20090918-064254.html

    Grippe A (H1N1): Québec a entreposé plus de 10 000 sacs mortuaires:
    http://lcn.canoe.ca/lcn/infos/national/archives/2009/09/20090918-170546.html

    Je donne ici mon opinion et je ne peux jurer de ce que je vais avancer.
    Toutefois, avec toutes les informations et les réflexions des derniers jours,
    j'ose faire ces déclarations:

    D'ici quelques semaines, la pandémie fera des dizaines et des milliers de
    morts. La vaccination va s'opérer sans obligation, mais à très court terme,
    ELLE SERA OBLIGATOIRE. Les écoles vont fermer, après la vaccination de nos
    enfants, ainsi que de très nombreux milieux de travail. Le système économique
    sera inévitablement sclérosé et des pénuries alimentaires seront à l'ordre du
    jour. Dans une détresse indescriptible, la population se soumettra totalement
    à la vaccination et sera ainsi absolument ouverte à toutes propositions des
    autorités. Sachez que cette FAUSSE PANDÉMIE n'est qu'un pion sur l'échiquier
    du nouvel ordre mondial. Ce n'est qu'une étape parmi tant d'autres calamités
    dans l'agenda des occultistes de ce monde...

    Une autre de mes prétentions:

    La pandémie sera une mutation en laboratoire de la grippe H1N1 (porcine) et
    de la grippe H5N1 (aviaire). La H1N1 n'est pas mortelle, mais elle est
    extrêmement contagieuse selon les experts. La H5N1 n'est pas du tout
    contagieuse, mais elle est à 90% mortelle. Alors, pour avoir une pandémie
    mortelle, faudra un virus qui combine ces deux attributs. Voici pourquoi je
    crois que ce ne sera pas simplement la H1N1.

    Un vaccin expérimental contaminé par le virus H5N1 de la grippe aviaire
    http://newsoftomorrow.org/spip.php?article5231

    Lung damage in fatal swine flu cases similar to bird flu: expert
    http://crofsblogs.typepad.com/h5n1/2009/09/branswell-lung-damage-in-fatal-swine-flu-cases-similar-to-bird-flu-expert.html

    Il est l'heure de nous préparer à ce qui sera une très grande épreuve pour
    nous tous. Il est impératif d'augmenter vos défenses naturelles MAINTENANT
    et de vous préparer à tous les niveaux. Nous avons le devoir de faire quelque
    chose, avec nos capacités propres, et nous devons alerter tous nos proches et
    ce, au risque de passer pour des fous! Tous ces gens seront très bientôt
    confrontés à cette triste réalité et vous voulez avoir l'esprit en paix parce
    que vous les aurez avertis. Pour le reste, À LA GRÂCE DE DIEU!

    Nous sommes à quelques pas d'une époque bien sombre dans l'histoire de
    l'humanité, la plus sombre de toutes... Tout va changer pour nous et je vous
    assure que sans Dieu vous ne pourrez pas supporter l'épreuve. Si vous croyez
    que votre divinité intérieure saura vous faire échapper à tout cela, vous
    allez très vite vous réveiller dans le plus horrible cauchemar et c'est à ce
    moment que vos genoux fléchiront et votre tête se lèvera vers le ciel...

    Voici les nouvelles en vrac:

    Conférence: Les enjeux de la grippe porcine H1N1
    Organisé par le CRM, Montréal le 23 septembre
    http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=15121

    Exercice de la garde nationale (USA) en vue de la pandémie
    http://www.spreadthetruth.fr/wordpress27/?p=2547#comment-1824

    Inquiétudes autour des adjuvants des vaccins (Le nouvel observateur)
    http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/societe/20090916.OBS1403/inquietudes_autour_des_adjuvants_des_vaccins.html

    La police et les militaires s'entrainent à arrêter les réfractaires au vaccin
    http://www.alterinfo.net/La-police-et-les-militaires-s-entrainent-a-arreter-les-refractaires-au-vaccin_a36855.html

    Le Pentagone prévoit une suprématie militaire globale
    http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=15107

    Grippe A H1N1 pandémique et vaccin adjuvanté au squalène: une analyse des
    risques (première partie)
    http://pharmacritique.20minutes-blogs.fr/archive/2009/09/07/grippe-a-h1n1-pandemique-et-vaccin-adjuvante-au-squalene-une.html

    Nanoparticules dans les vaccins non testés contre la grippe porcine
    http://mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=15207

    GlaxoSmithKline obtient 20M$ de Québec
    http://www.lesaffaires.com/article/0/biotech-et-pharma/2009-09-17/498273/id-biometeacutedical-obtient-20mdollars-de-queteacutebec.fr.html

    The Pentagon Wants Authority to Post Almost 400,000 Military Personnel in U.S.
    http://www.progressive.org/wx081209b.html


    Isabelle
    webmaster@consciencedupeuple.com

    Lire le Psaume 91 pour un peu de réconfort...


    bourrage-cr-ne.jpg


    Bonjour,

    Je parle avec quelques médias depuis quelques jours, concernant la grippe
    H1N1, et certains acceptent d'entendre et de parler de l'envers de la
    médaille.  Bonne nouvelle vous direz?  En apparence, puisque les faits
    apportés sont directement associés à la "théorie du complot"!  Les médias
    font du mauvais journalisme, ils sont profondément malhonnêtes.  Ils
    n'affichent aucunement, dans leurs articles, les preuves indéniables et
    vérifiables.  Ils ne font qu'exposer un certain courant d'opposition à la
    vaccination et prétendre qu'il ne s'agit que d'une minorité de paranoïaques! 
    Ils refusent un VRAI DÉBAT, ils sélectionnent l'information, et la manipule. 
    C'est un manque flagrant de rigueur, d'honnêteté et d'objectivité.  C'est une
    démonstration d'incompétence, de fraude et d'esclavage journalistique! 

    La journaliste PASCALE BRETON, du journal LA PRESSE, dans son édition du 30
    septembre 2009, nous démontre sa mauvaise foi et sa petitesse de
    "journaleuse".  M. Jean-Jacques Crèvecoeur lui a fournit des preuves
    vérifiables et elle n'en a fait aucunement allusion dans son article.  Tout
    ce qu'elle a fait c'est de discréditer ses propos en l'associant à la
    "théorie du complot": stratégie qui démontre sa faiblesse intellectuelle... 
    Hier, lors de son entrevue avec M. Crèvecoeur, la journaliste exigeait des
    preuves tangibles pour démontrer que la vaccination contre la H1N1 comportait
    des dangers certains et qu'il y avait collusion évidente dans ce dossier.  M.
    Crèvecoeur lui a fournit plusieurs faits vérifiables, tangibles, et à la fin
    de son interview, elle "a perdu pied" selon M. Crèvecoeur. 

    Mme. Breton, soyez assurée, malgré votre arrogance et votre manque de
    rigueur, qu'un jour vous serez confondue...  Comme tous les autres
    "journaleux"!

    La Presse du 30 octobre 2009

    Voir aussi sur LCN, à l'émission de Jean-Luc Mongrain du 30 septembre 2009,
    l'intervention de Jean-Jacques Crèvecoeur.  Je n'ai pas de commentaires, je
    ne l'ai pas vu.  L'émission est disponible 1e octobre. sur ce site:
    http://videos.lcn.canoe.ca/video/42821957001/mongrain-partie-i/

    Les nouvelles maintenant:

    Tout est potentiellement explosif à l'heure actuelle: pandémie/vaccination
    forcée, attaque Iran/Israël/USA/, 3eme guerre mondiale, crash économique
    majeur et définitif, état policier/loi martiale, famines, révolutions
    civiles, .........  Heureusement, nous avons encore le soleil qui nous
    illumine et qui nous rappelle la puissance et la beauté de la Création!

    Le 1 octobre 2009 (1/10/2009= 11+11) est la date limite donnée à l'Iran
    pour cesser son programme nucléaire clandestin.  Les avertissements de la
    communauté internationale s'additionnent et elles donneront sur des
    conséquences majeures: Israël est prêt à attaquer l'Iran et cette guerre
    sera, je crois, courte et extrêmement destructrice dans une époque nucléaire
    comme la nôtre.  Faut savoir que le Madhi des musulmans, leur Messie, doit
    arriver en temps de guerre selon la prophétie.  Les musulmans, extrêmes,
    visent la conversion de TOUS les INFIDÈLES à Allah.  Cette guerre, entre les
    pays musulmans et occidentaux, sera motivée par des convictions religieuses
    inébranlables et c'est ce qui renforce l'idée qu'elle sera courte, mais
    lourde de conséquence.

    Aux États-Unis, la grogne monte.  Les chômeurs crèvent de faim, laissés à
    eux-mêmes, sans compter les millions de démunis qui ne mangent pas depuis
    bien longtemps!  Selon de nombreux blogs, selon de multiples dénonciations
    sur youtube, il semble que la présence militaire s'accroit dans les rues
    auprès des civils.  Selon certaines sources,
    on prétend que la loi martiale
    sera décrétée avant Noël aux USA, fin octobre plus précisément. 

    Peu importe si ces sources disent vrai, il n'en reste pas moins que ce jour
    finira par arriver!   

    Soyons courageux, portons la flamme de la vérité, de la justice et de la
    bonté!

    Isabelle
    webmaster@consciencedupeuple.com


    "Sache que, dans les derniers jours, il y aura des temps difficiles.
    Car les hommes seront égoïstes, amis de l'argent, fanfarons, hautains,
    blasphémateurs, rebelles à leurs parents, ingrats, irréligieux,  insensibles,
    déloyaux, calomniateurs, intempérants, cruels, ennemis des gens de bien,
    traîtres, emportés, enflés d'orgueil, aimant le plaisir plus que Dieu, ayant
    l’apparence de la piété, mais reniant ce qui en fait la force."
    Timothée 3: 1-5



    pucemain.jpg


    Voici, en date du 21.9. 9, le communiqué de la compagnie Verichip, plus grand fabriquant de micro-puce injectable chez les humains, qui annonce un nouveau système de détection du virus H1N1.  Ah, ah!  Est-ce que vous
    commencer à comprendre l'idée de la pandémie?   Fomanter une pandémie, créer
    la panique et la mort pour ainsi, justifier l'implantation d'une micro-puce
    sous la peau: pour protéger la santé publique, pour assurer la sécurité
    mondiale...   Est-ce qu'il y a quelqu'un qui ne comprend pas ici?  Est-ce
    qu'un journaliste va encore oser parler de "théorie de la conspiration"? 
    Celui-là, mérite d'être implanté comme un animal de compagnie!

    Le site de la compagnie Verichip:
    http://www.verichipcorp.com/092109.html

    "Et elle fit que tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et
    esclaves, reçussent une marque sur leur main droite ou sur leur front, et que
    personne ne pût acheter ni vendre, sans avoir la marque, le nom de la bête ou
    le nombre de son nom."
    Apocalypse 13

    Voici la preuve que le bracelet, muni d'une micro-puce, a déjà été utilisé
    pour une vaccination :
    http://www.boston.com/news/local/massachusetts/articles/2008/11/21/boston_launches_flu_shot_tracking/

    Je commence à voir pourquoi la section VACCINATION de la loi de la santé
    publique est non en vigueur.  Un registre des gens vaccinés doit être créé,
    c'est juste que pour l'instant, le moyen par lequel ce registre sera créé
    n'est pas encore effectif.  Il le sera très bientôt par un bracelet
    d'identification électronique, précurseur immédiat à la micro-puce implantée
    sous la peau...

    "61. Le ministre doit veiller au maintien d'un registre des vaccinations
    effectuées au Québec. Il peut assumer lui-même la gestion de ce registre ou
    décider d'en confier la gestion, par entente, à un autre organisme public."

    Qui sera cet organisme public?  L'armée canadienne, l'armée des USA, l'ONU?

    Il semble que la vidéo de la femme soldat a été supprimée.  Évidemment!  Je
    ne trouve pas d'autres sources pour l'instant.

    J'ai une lettre, avec moi, que tous les employés d'un CLSC du Québec ont
    reçue, et qui donne une MENACE TRÈS CLAIRE à l'effet que les travailleurs qui
    refuseront d'être vaccinés seront RETIRÉS DU MILIEU DE TRAVAIL et ce, SANS
    COMPENSATION FINANCIÈRE.

    Voici le paragraphe qui explique habilement aux employés de ce CLSC que s'ils
    refusent la vaccination, ils seront sans travail et sans revenus!!!  La
    vaccination ne sera pas obligatoire, mais si vous la refusez, vous serez
    licenciés...

    Voici l'extrait de cette lettre:

    "Le droit de refuser le vaccin, à la phase où celui-ci sera disponible, devra
    ÊTRE ÉVALUÉ à partir d'éléments qui, en période de pandémie, questionnent le
    respect absolu de la liberté individuelle.  En effet, le droit d'un
    travailleur de la santé ou de la sécurité civile à refuser la vaccination
    COMPORTERA DES CONSÉQUENCES SOCIALES qui peuvent être le RETRAIT DU MILIEU DE TRAVAIL SANS COMPENSATION FINANCIÈRE. 
    Un équilibre doit être trouvé entre le  respect de l'autonomie et
    L'IMPÉRATIF DU BIEN COMMUN.  Au même moment, la
    situation de crise ne doit pas devenir l'occasion d'abus où les droits
    fondamentaux d'une personne sont bafoués au nom du bien commun."

    La menace est clairement identifiée, mais on ajoute de la crème pour masquer
    le bien mauvais goût de cet acte d'intimidation.  Je suis certaine que
    l'argument que l'on nous servira pour décréter la vaccination obligatoire
    sera: "le droit commun l'emporte sur les droits individuels"!  Le droit à la
    population de vivre en sécurité, d'être massivement vaccinée, prévaut sur le
    droit de refuser la vaccination.

    Leur jeu est tellement évident que c'est bien cela qui le rend effroyable...

    Isabelle
    webmaster@consciencedupeuple.com


    Voici le lien où vous pourrez écouter la totalité de la conférence du 12
    septembre et ce, gratuitement.  Ce lien n'a pas été créé par l'organisation
    officielle, mais connaissant l'urgence de la situation, les organisateurs
    encouragent l'écoute massive des conférenciers.
    Allez vers le bas de la page et cliquez sur les écrans:
    http://www.tele-sante.com/webmaster@consciencedupeuple.com
  • Voici le bon lien pour faire l'écoute de la conférence.
    http://www.youtube.com/watch?v=O9KioaE1AWg&annotation_id=annotation_702273&feature=iv

    Écoutez Jean-Jacques Crèvecoeur à l'émission de Benoit Perron ce 22 septembre
    2009:
    http://cism2.cism.umontreal.ca/64/20090922.09.00-10.30.mp3

    Isabelle
    webmaster@consciencedupeuple.com



    arche-de-noe.jpg


    (Isabelle) : Suite à mon introduction, je vais poser les 2 seules et uniques positions que
    nous pourrons prendre dans les mois et années à venir.  L'étau se resserre et
    l'eau commence à bouillir... 

    Je sais que plusieurs d'entre vous êtes allergiques à un Dieu autre que
    vous-mêmes, mais je vous invite tout de même à enfoncer les forteresses de
    votre raisonnement puisque l'enjeu ici est le Salut de votre âme!  Ce n'est
    pas une mince affaire, c'est une question d'éternité...

    Je vais aussi vous présenter les "signes de la Fin", les signes précurseurs,
    donnés par Jésus, qui doivent arriver avant la fin du règne des hommes, avant
    l'avènement de Jésus et avant l'instauration d'un 1000 ans de paix sur la
    terre.  C'est d'une précision inquiétante pour certains, mais d'une précision
    bénissante pour ceux qui portent la foi...

    Je reçois des tonnes de courriels qui déclarent que nous sommes en train de
    gagner la victoire sur les maîtres du monde, que nous sommes en voie de
    neutraliser les stratégies du nouvel ordre mondial et ce, par la conscience
    collective qui s'élève, qui manifeste sa toute puissance dans le but de créer
    un monde de paix et d'amour.  Ouf, quelle ambition!

    Parce que les médias ont été forcés d'exposer l'opposition grandissante à la
    vaccination, parce que les irrégularités et contradictions du dossier H1N1
    sont devenues une information massivement connue du public, certaines
    personnes et certains groupes crient victoire!

    J'aimerais sincèrement avoir la foi que nous pourrons renverser les
    forteresses à nous seuls, par la simple volonté humaine.  Toutefois, sans
    prétention, je crois que ce courant d'optimisme et de positivisme est un
    leurre monumental, une puissante séduction, une pensée magique, la résilience
    du désespoir! 

    De croire que nous pourrons mettre fin aux ambitions de l'élite occulte
    mondiale est, tristement, une fausse espérance.  D'adhérer à cette certitude,
    de porter cet espoir, c'est d'ignorer les réels enjeux spirituels, c'est de
    méconnaître les forces en puissance.  Nous sommes dirigés par des forces
    spirituelles extrêmement puissantes et nous ne savons que très peu de choses
    sur elles.  Ce que nous savons, c'est qu'elles sont déterminées à prendre le
    contrôle de l'humanité, mais bien au-delà de la réduction de la population
    mondiale à 500 millions... 

    Que l'on tente de discréditer mes propos en me catégorisant de "théoriste du
    complot", j'en suis fort aise puisque c'est de la plus infime intelligence
    que de reconnaître qu'un groupe de personnes malveillantes posent des actions
    coordonnées et dissimulées en vue de diriger le monde.  De nier cette
    évidence, c'est l'ignorance volontaire!

    L'ultime objectif de l'élite des hommes alliée avec des forces
    occultes/démoniaques, c'est de posséder votre âme!  De détenir des troupeaux
    d'hommes en esclavage pour créer ainsi un "monde parfait" est un but certain,
    mais au-delà de la recherche du pouvoir dans le monde matériel, il y a la
    recherche du pouvoir sur la Création de Dieu.  C'est là le véritable enjeu,
    et seulement là!

    Les hommes, depuis la nuit des Temps, tentent d'usurper l'Autorité et la
    Puissance du Créateur, de déloger Dieu de son Trône.  L'homme, dans toute son
    arrogance, avec orgueil et rébellion, tente désespéremment de se faire l'égal
    de Dieu, de s'ériger au-dessus de la Création.  Encore aujourd'hui, plus que
    jamais, les hommes se déclarent comme des dieux! Ils déclarent leur
    immortalité, mais ils n'ont aucun fondement que celui du mensonge!

    "Vous en mourrez point; mais Dieu sait que, le jour où vous en mangerez
    (fruit de l'arbre), vos yeux s'ouvriront, et que vous serez COMME DES DIEUX,
    connaissant le bien et le mal"  Genèse 3:4-5

    La preuve que les hommes ne peuvent être Dieu est qu'ils ne possèdent pas les
    attributs de Dieu.  Ils prétendent les posséder, mais ils ne peuvent en faire
    la démonstration.  Dieu est omnipotent (Dieu peut tout), omniscient (Dieu
    sait tout), omniprésent (Dieu est partout).  Connaissez-vous un homme capable
    de tout?  Bien sûr que non!  De se croire un dieu capable de tout est donc un
    mensonge et une séduction des plus évidentes!  N'est-ce pas?

    Il existe des manifestations surnaturelles qui tentent de convaincre les
    hommes de sa nature divine.  Elles sont nombreuses, nouvel-âgeuses et elles
    sont diaboliques! 

    Dieu a créé l'homme à Son Image, c'est vrai, il nous a donné le pouvoir de
    faire de grandes oeuvres, c'est vrai,  il nous a fait hériter de dons
    extraordinaires, c'est vrai.  Toutefois, Dieu accorde sa Grâce aux hommes et
    aux femmes qui lui obéissent, aux humbles, à ceux qui gardent ses
    commandements de justice, de vérité et d'amour.  Dieu a fait une alliance
    avec l'homme, il lui offre la vie éternelle, il lui promet le pardon de ses
    erreurs, de ses égarements, de ses manques d'amour et de vérité, mais Dieu
    résiste aux orgueilleux. 

    Vous en aurez la preuve de plus en plus avec les évènements mondiaux et
    spirituels qui se mettent en place actuellement.  Le mensonge et la séduction
    seront grandissants, les hommes seront toujours plus manipulés à croire en
    leur propre divinité.  Les contraintes et les épreuves qui seront mises sur
    notre route seront ultimes et définitives.  Les grandes rhétoriques et les
    grands discours sur la divinité de l'homme seront très bientôt éprouvés. 
    Vous n'aurez plus 3 choix, vous n'en aurez que 2:

    1- Vous suivez et obéissez aux lois humaines, vous vous soumettez au nouvel
    ordre mondial, vous choisissez le confort et la sécurité, vous adhérer à la
    promesse d'un "nouvel âge d'or" et vous recevez la "marque de la bête",
    laquelle vous garantie la perte totale et définitive de votre âme.

    2- Vous refusez avec conviction et foi inébranlable de suivre la doctrine des
    hommes, vous abandonnez les choses de ce monde, vous portez jours après jours
    les fruits de l'Esprit, lesquels sont la manifestation de votre appartenance
    et de votre obéissance à Dieu.

    Quels-sont les fruits de l'Esprit, ceux ensemencés par Dieu dans notre
    esprit, ces vertus que nous associons à tort à des lois cosmiques sans
    fondement:

    "Mais le fruit de l’Esprit, c’est l'amour, la joie, la paix, la
    patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, la douceur, la tempérance; la
    loi n’est pas contre ces choses. Ceux qui sont à Jésus-Christ ont
    crucifié la chair avec ses passions et ses désirs. Si nous vivons par
    l’Esprit, marchons aussi selon l’Esprit."  Galates 5:22

    Dieu a écrit dans nos coeurs, dès notre conception, des lois d'amour et une
    promesse d'Éternité.  Cette inscription ne vient pas du hasard, elle ne vient
    pas d'une quelconque "essence divine" anonyme, elle vient de Dieu.  Voilà
    pourquoi les hommes ont dans leur coeur la soif d'un monde juste, privé de
    souffrances et d'une portée éternelle.

    "Voici l'alliance que je ferai avec eux, après ces jours-là, dit le Seigneur:
    Je mettrai mes lois dans leurs cœurs , et je les écrirai dans leur esprit, il
    ajoute: et je ne me souviendrai plus de leurs péchés ni de leurs iniquités." 
    Hébreux 10:16

    Depuis la nuit des Temps, les hommes sont rebelles à Dieu parce qu'ils
    veulent sa Majesté.  La seule couronne qu'ils peuvent avoir est celle de la
    gloire temporaire.  Les hommes, très bientôt, seront confrontés à des
    épreuves incommensurables et les couronnes seront violemment projetées dans
    les airs!  Ces épreuves seront provoquées par le "prince de ce monde de
    ténèbres" pour assouvir l'humanité, pour tenter de voler les âmes.  Des
    tribulations, elles, seront amenées sur les "habitants de la terre" par Dieu
    lui-même pour démontrer à sa Création que le règne du "fils de la perdition"
    tire à sa fin.  Dieu, dans tout son amour, promet de protéger ses serviteurs.
    Tous sont appelés à être ses serviteurs, à être gardés par sa main
    puissante.  Toutefois, même devant l'évidence, les hommes persisteront
    toujours plus dans le mal.  Ceux-là seront très très très durement
    confondus!!!

    Je sais que plusieurs d'entre vous avez la foi en vous-mêmes, vous n'acceptez
    pas de vous humilier devant un Dieu plus puissant que vous.  Vous vous
    obstinez à croire que vous êtes tout-puissants et que vous avez les attributs
    divins.  Croyez-moi, votre "divinité" sera mise à l'épreuve et un doute
    insistant vous fera peut-être fléchir les genoux...

    Je tente de vous concocter un texte concis sur les prophéties bibliques afin
    de vous démontrer que les évènements qui se trament en ce moment
    correspondent EXACTEMENT et PRÉCISÉMENT à la prophétie biblique.  S.V.P., ne
    me sortez pas que ce sont les Illuminati qui ont écrit l'Apocalypse!  De
    prétendre une telle chose est la démonstration que vous n'avez pas lu ou
    compris ce livre de révélations!

    Mon but n'est pas de vous apeurer en vous montrant ce qui doit arriver, mais
    de vous exhorter à la vigilance, de vous préparer spirituellement à
    abandonner beaucoup de choses de ce monde et à être prêts au combat
    (spirituel)!

    Voici les signes donnés dans Mathieu 24:

    "Et les disciples vinrent en particulier lui faire cette question: Dis-nous,
    quand cela arrivera-t-il, et quel sera le signe de ton avènement et de la fin
    du monde?  Jésus leur répondit:

    - Prenez garde que personne ne vous séduise.  Car plusieurs viendront sous
    mon nom, disant:  C'est moi qui suis le Christ, et ils séduiront beaucoup de
    gens.

    - Vous entendrez parler de guerres et de bruits de guerres: gardez-vous
    d'être troublés, car il faut que ces choses arrivent.  Mais ce ne sera pas
    encore la fin.

    - Une nation s'élèvera contre une nation, et un royaume contre un royaume, et
    il y aura, en divers lieux, des famines et des tremblements de terre.  Tout
    cela ne sera que le commencement des douleurs.

    - Alors on vous livrera aux tourments, et l'on vous fera mourir; et vous
    serez haïs de toutes les nations, à cause de mon nom.  Alors plusieurs
    succomberons, et ils se trahirons, se haïront les uns les autres.

    - Plusieurs faux prophètes s'élèveront, et ils séduiront beaucoup de gens. 

    - Et, parce que l'iniquité (méchanceté) se sera accrue, la charité du plus
    grand nombre se refroidira.

    - MAIS CELUI QUI PERSÉVÉRA JUSQU'À LA FIN SERA SAUVÉ.

    - Cette bonne nouvelle du royaume sera prêchée dans le monde entier, pour
    servir de témoignage à toutes les nations.  Alors viendra la fin.

    - C'est pourquoi, lorsque vous verrez l'abomination de la désolation
    (l'antéchrist qui va se proclamer Dieu) dont a parlé le prophète Daniel,
    établie en lieu saint, que celui qui lit fasse attention!

    (.............)

    - Car alors, la détresse sera si grande qu'il n'y en a point eu de pareille
    depuis le commencement du monde jusqu'à présent, et qu'il n'y en aura jamais.
    Et, si ces jours n'étaient abrégés, personne ne serait sauvé; mais, à cause
    des élus, ces jours seront abrégés.

    - Si quelqu'un vous dit alors: le Christ est ici, ou: il est là, ne le croyez
    pas.  Car il s'élèvera de faux Christs et de faux prophètes; ILS FERONT DE
    GRANDS PRODIGES ET DES MIRACLES, au point de SÉDUIRE, s'il était possible,
    MÊME LES ÉLUS.

    (............)

    - Car, comme l'éclair part de l'orient et se montre jusqu'en occident, ainsi
    sera l'avènement du Fils de l'homme (Jésus). 

    (...)

    - Aussitôt après ces jours de détresse, LE SOLEIL S'OBSCURCIRA, LA LUNE NE
    DONNERA PLUS SA LUMIÈRE, LES ÉTOILES TOMBERONT DU CIEL ET LES PUISSANCES DES
    CIEUX SERONT ÉBRANLÉES.

    - Alors le signe du Fils de l'homme paraîtra dans le ciel, toutes les tribus
    de la terre se lamenteront, et elles verront le Fils de l'homme venant sur
    les nuées du ciel avec puissance et une grande gloire.  Il enverra ses anges
    avec la trompette retentissante, et ils rassembleront ses élus des quatre
    vents, depuis une extrémité des dieux jusqu'à l'autre.

    (........)

    - De même, quand vous verrez toutes ces choses, sachez que le Fils de l'homme
    est proche, à la porte.  Je vous le dis en vérité, cette génération ne
    passera point, que tout cela n'arrive."

    Voici quelques versets de Mathieu 24.

    Dans mes prochains courriels, je vais vous donnez des détails sur les
    prophéties concernant le nouvel ordre mondial, une guerre mondiale nucléaire,
    le règne de l'antéchrist, de la marque de la bête, des famines, des
    pandémies, etc.

    Ces prochains courriels seront les derniers avant que je me retire
    définitivement de l'internet...

    Isabelle
    webmaster@consciencedupeuple.com



    colombe-globe-cigalette.jpg

    Quelques liens utiles :


    Les centres de fusion auront accès aux renseignements militaires classifiés

     

    Lors d’une allocution le 15 septembre au Commonwealth Club de San Francisco, le directeur du renseignement national, l’amiral Dennis C. Blair, a révélé que l’actuel budget annuel pour la « communauté du renseignement » (CR)de 16 agences se chiffre 75 milliards de dollars et emploie 200 000 personnes à travers le monde, incluant des contractuels de l’entreprise privée.

     

    En dévoilant une version non classifiée de la Stratégie de renseignement national (National Intelligence Strategy, NIS), M. Blair soutient qu’il cherche à abolir « cette vieille distinction entre le renseignement militaire et non militaire », en affirmant que la traditionnelle « ligne de faille » séparant les programmes militaires secrets de l’ensemble des activités de renseignement n’est plus pertinente.

     

    Comme pour souligner la nature radicale des propos de M. Blair, Federal Computer Week rapportait le 17 septembre que « certains officiels non fédéraux ayant les autorisations requises et qui travaillent aux centres de fusions des données du renseignement partout au pays auront bientôt un accès limité à de l’information classifiée liée au terrorisme se trouvant dans le réseau d’information classifiée du département de la Défense » . Selon la publication :

    suite ici :
    http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=15540


    Afghanistan_02.gif


    La panique s’empare du Pentagone



    La recrudescence des attaques de plus en plus meurtrières par les Talibans et les insurgés contre les forces de la coalition et la demande de renforts de l'ordre de 40 000 soldats exprimée par le général Stanley McChrystal laissent entrevoir une défaite cinglante des forces militaires occidentales en Afghanistan. Ce n'est pas encore la panique, mais on s'aperçoit de plus en plus que les stratégies d'occupation armée de ce pays ne permettent pas d'atteindre les objectifs de sa conquête et d'assurer son contrôle. Depuis quelques temps, les "penseurs" du Pentagone croient que la meilleure approche pour "triompher" en Afghanistan serait de se rapprocher de la population civile et lui démontrer que les forces étrangères sont venues pour elles, pour lui bâtir un avenir sécuritaire et pour lui permettre de se développer. Elles pourraient ainsi gagner les cœurs des Afghans et renverser la vague hostile qui se déferle sur elles depuis leur invasion.


    L'intensification du conflit par l'ajout de forces supplémentaires massives préconisées par plusieurs représentants de la Chambre et du Sénat aux États-Unis ne fera que reporter à plus tard l'échéance de la défaite et du retrait des armées occidentales de cette région de l'Asie centrale. À plusieurs reprises les chefs des gouvernements des pays engagés dans cette guerre ont tour à tour exprimé des doutes sérieux quant à la possibilité de "gagner cette guerre". Ce fut le cas, notamment, du Premier du Canada qui s'est exprimé en ce sens à quelques occasions : " La déclaration du premier ministre Stephen Harper est limpide : Oubliez ça, les boys, la guerre en Afghanistan est perdue d'avance". C'est à un journaliste de CNN que Stephen Harper a fait cette renversante déclaration. " Nous ne remporterons pas cette guerre seulement en restant là, a-t-il dit. (...) Jamais nous ne battrons les insurgés" ((Mourez pour rien chers soldats ). Au Royaume-Uni, un mouvement de plus en plus fort, devant l'ampleur des pertes en vies humaines dans les guerres d'invasion de l'Afghanistan et de l'Irak, a réussi à faire en sorte qu'une enquête soit réalisée concernant l'implication de la Grande Bretagne dans le conflit irakien.


    Figure 1. Des Marines américains impliqués dans des combats en Afghanistan

    Des Marines américains impliqués dans des combats en... (Photo AP)

    suite ici :
    http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=





    liste complète





    Le Coup d’Etat de Lisbonne veut porter Blair au pouvoir

    AJames Galbraith : des fraudes et des crimes à l’origine de la crise.

    Pourquoi l’euthanasie avait besoin d’un Obama

    Le Büso avait raison : le système financier au bord du précipice !

     


    On détruit la solidarité

     
    Le projet sioniste
    http://fatahelbab.over-blog.com/article-37010254.html



    25130547.jpgOlivier Bonnet

    Je serai jugé le vendredi 4 décembre à 13 h 30 devant la 17e chambre du tribunal correctionnel de Paris pour "injures publiques", poursuivi par le magistrat Marc Bourragué. Je conteste avec la dernière énergie m’être rendu coupable de ce dont il m’accuse et espère donc la relaxe. Déjà, 859 internautes ont signé la pétition en ma faveur et j’ai reçu, outre celui du député Jean-Louis Bianco, premier à se manifester publiquement à mes côtés, plusieurs soutiens à forte valeur symbolique. Mais en (...) 
    http://plumedepresse.info/


    fatahelbab 
    La nuit, la terreur règne au Honduras
    http://fatahelbab.over-blog.com/article-36870452.html



    Alerte, école publique et laïcité en danger (suite)
    voir http://r-sistons.over-blog.com/article-36807412.html

    Bonsoir,
     
    J'ai une bonne à annoncer : Le groupe PS de l'Assemblée Nationale a publié dans la journée un communiqué annonçant le dépôt d'un recours contre la loi Carle auprès du Conseil Consitutionnel
    et j'en ai reçu un autre ce soir, émanant des Verts, appelant à ce recours. Le groupe PC/PG a fait part de sa décision d'en appeler au Conseil Constitutionnel dès que le texte a été voté.
     
    La première étape, c'était un refus de la loi sur tous les bancs de gauche, ce qui ne s'était pas passé au Sénat. La deuxième, c'est une large union pour déposer ce recours. Les associations essaient même d'amener les sénateurs à signer avec leurs collègues députés. La troisième étape, ce sera la décision du Conseil Constitutionnel. Nos sages vont devoir montrer qu'ils protègent le respect de notre loi fondamentale. Certains vont probablement soulever le droit à la liberté de l'enseignement. Cet argument serait difficile à défendre. Les libertés fondamentales ne s'accompagnent pas de leur financement par les deniers publics, sinon nous n'aurions pas un déficit budgétaire, on aurait un véritable trou noir.  Imaginez seulement que ceux qui disposent de leur droit d'expression, qui est aussi une liberté fondamentale, demandent à l'Etat de payer non seulement les affiches, les tracts, les colloques..., mais aussi les livres, les disques, le courrier, les stylos et... mon ordinateur et mon abonnement à orange ! On ne s'en sortirait pas. Non, une liberté, même fondamentale, n'inclut pas un droit à financement public.
     
    Nos sages vont donc devoir faire respecter les termes de notre constitution sur les quatre points de la loi qui lui sont contraires. S'ils ne le font pas, ce sera une forfaiture et il faudra le clamer haut, fort et longtemps. Je n'imagine pas que ce soit possible. Cette loi, donc, devrait être rejetée par le Conseil Constitutionnel, et, entre autres, pour son caractère antilaïque. S'il le fait, cela atteindra la loi de 1959 qui n'avait pas pu lui être soumise, les autres atteintes à la laïcité et, aussi, les boas que nous fait avaler Sarkozy depuis quelques années (..)

    Danièle Dugelay



    Le téléphone portable menace-t-il la santé dentaire ? Dernière modification le 05-10-09 Alors que la nocivité des ondes émises par le téléphone portable continue de faire débat, une nouvelle étude met en évidence son impact sur la sécrétion salivaire,… Pour lire la suite cliquez ici

    Du rapport Goldstone à la campagne contre Agrexco, par Alain Gresh

    Les 20 villes les plus vulnérables aux tempêtes et montée des eaux

    Les francs-maçons de Sarkozy

    tout Paris-tout pourri/Frédéric Mitterrand et la pédophilie: l’Express met en cause la “fachosphère”  (elle est belle, la presse complaisante ! Eva)


    Dix fausses croyances sur l’Iran, par Juan Cole

    Mensonges de la presse, mensonges des gouvernements
    http://www.marcfievet.com/article-37034350.html

    L'économie du monde est dans un sale état !
    http://fonzibrain.wordpress.com/2009/10/06/leconomie-du-monde-est-vraiment-dans-un-sale-etat/

Partager cet article
Repost0
5 octobre 2009 1 05 /10 /octobre /2009 22:05
                            

                Alerte, société criminelle !


Notre société est abjecte. Notre Ministre de la Culture raconte dans un livre autobiographique des faits qui devraient le conduire devant un Tribunal, un Cohn-Bendit est encensé par les Médias alors qu'il s'est vanté d'attouchements passibles de poursuites, des Ministres prennent la défense d'un Cinéaste violeur... "selon que vous serez puissant ou misérable"... deux poids deux mesures intolérable !
 Et voici un texte qui doit être relayé partout, il dévoile des pratiques indignes d'un Etat de Droit, d'une démocratie, d'un monde se disant civilisé. Non seulement se soigner de façon naturelle deviendra bientôt un délit, non seulement l'industrie pharmaceutique et l'industrie agro-alimentaire nous empoisonnent toujours plus, mais ceux qui osent dire la vérité sont ostracisés, persécutés et même éliminés ! Nous sommes tombés sur la tête ! Il est temps de revenir aux valeurs anciennes, éprouvées, il est temps de faire preuve de bon sens et d'éthique, il est temps d'oser le courage de dire non à l'intolérable ! Aujourd'hui, des chercheurs, des biologistes (comme les deux jeunes Français en Angleterre), des universitaires, des scientifiques, sont assassinés parce qu'ils s'élèvent contre des pratiques honteuses, indignes d'une société dite civilisée ! L'humanité, dans tous les domaines, est sacrifiée pour le bénéfice d'une petite poignée d'individus, c'est parfaitement scandaleux !  Et l'UE, présentée comme une entité nécessaire, incontournable, s'apprête à condamner à mort ceux qui osent se rebeller contre les crimes de l'Oligarchie crapuleuse ! Est-on devenus fous ?  Quand une société
atteint un tel degré de barbarie, elle se condamne elle-même à la mort...

                                   
                                     Eva R-sistons à l'intolérable 
                  

                           

            Mercx avait la liste des médecins à neutraliser

Natural News, Mike Adams, 28 septembre 2009


                                 A relayer partout !

Des documents jusque-là secrets, apparus au procès de l’affaire Vioxx en avril de cette année, révèlent que le géant du médicament Merck conservait la liste de médecins devant être neutralisés pour avoir dénoncé le Vioxx. Bien que cette histoire ait été rapportée sur Natura lNews et d'autres sites en avril, la participation de Merck à la dernière campagne vaccinale contre la grippe du cochon soulève de nouvelles questions quant à son comportement envers ses détracteurs.

      
Comme l’a signalé The Australian, les documents apparus à la Cour fédérale de Melbourne révèlent l'intention coupable de membres du personnel de
Mercx qui ont admis avoir l'intention « d'arrêter le financement d’établissements » et « d’interférer dans les nominations à des postes universitaires. » (À propos, ces agissements sont tout à fait illégaux.)


Selon le témoignage officiel à ce procès australien, un employé de Merck a déclaré, en se référant aux médecins cités sur la liste de cibles, « Nous pouvons avoir besoin de les chercher et de les neutraliser là où ils vivent... »


Ça ressemble un peu à un chef de gang ordonnant un mauvais coup contre un voyou de rue concurrent, pas vrai ?


Selon le témoignage entendu au procès, au moins huit spécialistes en recherche clinique ont été menacés ou intimidés par Merck. Ça s’accorde bien avec les nombreux comptes-rendus, déjà publiés par Natural News et d’autres supports d’informations, sur Merck intimidant des universitaires. Émergeant de ces révélations, l’image de Mercx montre une compagnie dirigée par des assassins, qui s’occupent d’opinion en cherchant à détruire la vie et la carrière des universitaires qui osent dire la vérité sur ses dangereuses spécialités.

 

Une culture de criminalité


Merck est une compagnie imprégnée d'une culture de criminalité. Parmi ses nombreux agissements malhonnêtes, elle a volontairement caché les
effets dangereux pour le foie de son médicament anti-cholestérol ; a intentionnellement bloqué la diffusion de données d'essais cliniques montrant le fiasco d'une autre spécialité anti-cholestérol ; a déversé des déchets de vaccins et de produits chimiques industriels dans des réserves d’eau ; a installé ses comptes bancaires à l’étranger pour éviter des milliards de dollars d'impôts aux États-Unis ; et a été prise dans une énorme magouille de supercherie scientifique, quand il a été révélé que la société utilisait sur place des scribes pour rédiger secrètement les études scientifiques « indépendantes » publiées dans des revues médicales.

     
On peut lire ici d’autres informations ahurissantes sur les intrigues de cette compagnie :
www.naturalnews.com/merck.html


On ne peut guère douter que Merck soit mue par une mentalité criminelle. Elle recourt à des tactiques de mystification et d'intimidation pour accomplir ce qu'elle ne peut réaliser par des moyens honnêtes : la multiplication des ventes de ses spécialités pharmaceutiques.

      
Alors qu'est-ce que cela a à voir avec le
vaccin contre la grippe du cochon ? Juste ça : quasiment personne dans le secteur médical moderne ne s'est prononcé contre le vaccin de la grippe du cochon [ça se passe aux USA, au moins un médecin affilié à Big Pharma s’est élevé contre la vaccination sur la Cinq en France, ndt].

      
Seraient-ils intimidés par Merck et les autres fabriquants de vaccins pour leur faire garder le silence ?

 

L’intimidation des scientifiques


Beaucoup de ceux qui osent parler contre les produits de Merck voient rapidement leur crédibilité attaquée. S’ils appartiennent à un établissement universitaire, ils voient rapidement se tarir leurs ressources de recherche, et certains finissent bannis par l'industrie pharmaceutique. Ce que Merck a rendu parfaitement clair ces dernières années, c’est que, oser parler contre ses produits, équivaut à un hara-kiri de la carrière universitaire.

      
Dans ces conditions, quel est le degré d’honnêteté des scientifiques ou des médecins censés compétents à soulever des doutes sur les vaccins contre la grippe charcutière fabriqués par Merck et les autres compagnies ? En voyant l’actualité, ils savent déjà que mettre publiquement en question l’innocuité de ce vaccin pourrait leur coûter leur carrière.

      
La « science » (si l’on peut l'appeler ainsi) moderne en est-elle arrivé là ? Une bande apeurée de scientifiques intimidés craignent trop de parler et de remettre en question la sécurité des produits pharmaceutiques ? Et si c’est le cas, comment, pour commencer, peut-on appeler ça de la « science médicale « ? C'est plus de la médecine sous la contrainte des armes, dans laquelle vous racontez ce que vous êtes censé dire parce que les acteurs de la grande corporation vous braquent un fusil (métaphorique) sur la tête.

      
Pour parler du vaccin contre la grippe du cochon lui-même, Big Pharma est déjà en train de gonfler les grands médias avec plein d’histoires de « défenses préventives, » clamant que tout effet secondaire suite à ce vaccin se serait produit de toute façon et ne doit pas lui être attribué. Notez que cette histoire est présentée avant même que le vaccin soit largement utilisé ! Typiquement, ils sont déjà en train de prédire une vague d’effets secondaires scrogneugneux, et tentent de laver le cerveau du public en écartant ce genre d’affaires comme de simples coïncidences.

      
C’est l’étonnante mentalité chicanière de Big Pharma : Quand un patient chope quelque calamité en absorbant ses remèdes, c'est juste une coïncidence. Mais si quelque mieux survient et que la
santé s’améliore, Big Pharma prétend toujours que c'est uniquement grâce à ses panacées. C'est précisément ce genre de pensée sélective, non scientifique, qui est la raison de l’anéantissement total de la crédibilité du secteur pharmaceutique (et des apologistes de médicaments et vaccins). La science a purement et simplement disparu, remplacée par le marketing habile, l’arme financière tortueuse et l'intimidation flagrante de toute personne marchant en dehors des clous.

 

Le bien-fondé ne craint pas les questions honnêtes

      
Ne trouvez-vous pas étrange que pratiquement personne dans la communauté médicale moderne n'ait soulevé de questions quant à l’innocuité des vaccins contre la grippe du porc ? N'est-il pas étrange que des vaccins n’ayant pas du tout été testés sur le long terme, soient soudainement homologués par la FDA, tous le même jour, et sont maintenant préconisés partout par des médecins sans une seule question quant à leur innocuité ?

      
Maintenant vous savez pourquoi ce procès de Merck en Australie est pertinent : Sachant comment Merck exerce son sacerdoce, il n'est pas tiré par les cheveux de penser que les médecins ont été contraints au silence sur le vaccin. La remise en cause de ce vaccin équivaut à un suicide professionnel.

      
Les vaccins sont la partie centrale du mythe de la médecine moderne, vous savez. Remettre en cause leur innocuité ou efficacité est considéré sacrilège dans la communauté médicale.

La mythologie de la médecine occidentale repose sur la croyance (bidon) en la supériorité du recours à des produits chimiques sur l'autoguérison, et le vaccin est le pivot central sur lequel s’articule cette argumentation. Si le vaccin disparaît, la façade philosophique entière derrière laquelle se cache aujourd’hui la médecine occidentale s’abattra en même temps.

      
Garder la rentabilité de la médecine occidentale nécessite de perpétuer le mythe vaccinal. Et, puisque ce mythe ne peut être certifié uniquement sur une base scientifique pure (car aucune science véritable ne l’avalise), il doit être entretenu par des tactiques d'intimidation et de corruption du genre mafieux. C'est pourquoi la corruption des médecins par des compagnies pharmaceutiques est désormais banale. C'est par ce moyen que se propage la « science » du produit pharmaceutique à travers les mécanismes de notre complexe médico-industriel moderne. L'argent achète ce que la vraie science ne peut étayer : L'idée que le système médical mondial doit reposer sur l’intervention chimique (qui ne profite financièrement qu’aux compagnies pharmaceutiques qui perpétuent ce mythe).

 

Effilochage de la fiction

      
Les révélations sur Merck menacent la mythologie de la médecine moderne dont dépendent tant de milliards de dollars du revenu des remèdes. Même les médecins ne veulent guère parler de Merck. Pourquoi ? Parce qu'ils réalisent que, en tant que l'une des plus grandes compagnies pharmaceutiques du monde, l'éthique de Merck reflète celle de la médecine occidentale dans son entier.

      
Après tout, une grande partie de la médecine occidentale repose sur les produits pharmaceutiques. Et croire qu’ils rendent sain exige de croire également que les compagnies pharmaceutiques sont intègres dans leurs méthodes et cherchent le bien-être des gens. Mais croire en cette mythologie féerique exige des compagnies pharmaceutiques qu’elles appartiennent à une corporation bienveillante et compatissante, qui n'aurait jamais recours à des tactiques contraires à l'éthique, déloyales ou illégales, pour atteindre ses objectifs.

      
Le panorama d’ensemble de la fiction pharmaceutique commence à se délabrer rapidement quand on commence à voir la vérité sur ce qui se passe vraiment chez Merck ; et c'est ce qui a été vu à maintes et maintes reprises, grâce à des documents jusque-là secrets qui émergent lors d’affaires judiciaires ou autrement. La culture de Merck serait qualifiée par la plupart des gens raisonnables d’« assassine » ou de « criminelle » en soi. Une compagnie qui essaye de faire du trafic de médicaments grâce à la publicité dans les grands médias, n’a pratiquement aucun rapport avec la compassion.

      
D'ailleurs, si les produits de Merck sont vraiment si favorables, en premier lieu, pourquoi serait-il nécessaire d’intimider et de menacer les chercheurs ? Si ses médicaments étaient vraiment aussi bénéfiques et aussi sûrs, la science ne plaiderait-elle pas en leur faveur ?

      
De toute évidence, l'intimidation des universitaires n'est nécessaire que lorsque la vraie science trouve des réponses qu’on ne veut pas entendre. L'intimidation est donc appelée à remplacer la science par la peur.

      
Oui mon vieux, c'est sur quoi notre système pharmaceutique entier repose aujourd'hui : la PEUR. Les médias ne disent pas la vérité sur les remèdes, parce qu'ils ont peur de perdre leurs revenus publicitaires. Les chercheurs ne disent pas la vérité scientifique sur les médicaments, parce qu'ils ont peur de perdre leur carrière. Les médecins ne disent pas la vérité sur les remèdes, parce qu’ils ont peur d’être rayés de l’ordre. Le système entier est tenu par la peur et l'intimidation plutôt que par la science honnête.

      
Un système de croyances dans lequel des questions sont supprimées et des « vérités » sont étayées par la manière forte est appelé « dogme. » Il ne peut pas, par définition, être qualifié de « scientifique. » Quiconque pensant que les médicaments ou les vaccins modernes reposent sur de la « science » rigoureuse ne comprend pas le sens de cette expression.

      
Gardez cela à l'esprit lorsque vous décidez de vous faire vacciner. Rappelez-vous que les chercheurs qui ont exprimé des doutes sur l’innocuité de ce vaccin pourraient avoir été déjà « neutralisés » ou « discrédités, » pour reprendre les termes exacts des propres employés de Merck.

      
Et il se pourrait bien que les conclusions « scientifiques » des chercheurs en pharmacie d'aujourd'hui ne soient pas plus crédibles que le témoignage d'un soldat capturé et torturé par des terroristes, quand il est sommé de parler à la caméra avec un fusil braqué sur la tête.

 

Original : www.naturalnews.com/027116_Merck_doctors_vaccines.html
Traduction copyleft de Pétrus Lombard
http://www.lepost.fr/article/2009/09/29/1717978_mercx-avaient-la-liste-des-medecins-a-neutraliser.html




Selon un sondage IFOP pour le Quotidien du médecin, seuls 52% des médecins libéraux seraient prêts à se faire vacciner contre le virus H1N1. C’est toujours deux fois plus que les infirmières, qui ne sont que 26% à y être favorables...

http://www.lepost.fr/article/2009/10/02/1723335_medecins-et-infirmieres-refusent-le-vaccin.html


Si ce n'est pas de la collaboration,qu'est-ce donc ? Est-il plus important de demander la clémence pour les pédophiles artistes reconnus tels, ou de refuser toute aide aux criminels israéliens, reconnus tels ou ? Question apparemment totalement… Pour lire la suite cliquez ici



Scandale ! Les "dictateurs" à la TV : 

Nos chaînes parlementaires consacrent actuellement une série à des dictateurs, avec celui de la Corée, Bokassa... et Castro !!!! 
Castro un dictateur ? Lorsqu'il y a un typhon à Cuba, le "dictateur", malgré son âge, organise lui-même la protection des Cubains, sans discontinuer, 24 h de suite ! Résultat: Pas un mort ! Et Bush à la Nouvelle Orléans ???? Il a laissé les habitants se débrouiller eux-mêmes ! Qui est dictateur ? Et c'est Cuba qui envoie, à ses frais, des médecins dans le monde entier, pour rendre la vue aux aveugles ! Tandis que Bush, lui, tue aux quatre coins de la planète !  
Honte à nos Médias, classant un dirigeant dévoué à son peuple parmi les dictateurs, et déroulant un tapis rouge devant les criminels ! Révoltant, scandaleux ! Eva R-sistons aux Médias menteurs et criminels ! 


Mahmoud Ahmadinejad : un diabolisé parmi d'autresIl fait donc partie des diabolisés. De ceux dont l'intensité mise à noircir leur image semble souligner en creux tout autre chose. Un moment on se laisse aller, à ne savoir que penser, puis peu à… Pour lire la suite cliquez ici

_______________________________________________________________________________

 

La voix du peuple doit être entendue !


Alors qu’ils se sont félicités samedi du référendum irlandais approuvant le traité de Lisbonne, les responsables de la majorité dénient aujourd’hui toute valeur à la votation sur La Poste qui a mobilisé plus de deux millions de nos concitoyens. Cette conception d’une démocratie à plusieurs vitesses n’est pas acceptable : en France, comme en Irlande, la voix du peuple doit être entendue.


Cette votation confirme que les Français, à juste titre, ne croient pas à la promesse du gouvernement de maintenir le capital 100% public de La Poste après sa transformation en SA.


De deux choses l’une : soit le gouvernement retire son projet, soit il laisse s’exprimer la démocratie en relevant le défi du référendum, qu’il soit ou non d’initiative populaire. A cet égard, je me battrai au Parlement pour que la loi organique établissant cette réforme, présentée l’année dernière comme « majeure » par le président de la République, soit adoptée dans les plus brefs délais.


Enfin, Debout la République rappelle sa proposition de taxation des futurs opérateurs qui interviendront sur le marché postal français, ce afin de financer le FPNPT (Fonds postal national de péréquation territoriale) et garantir ainsi effectivement le maintien d’un réseau dense d’agences et de points de contact partout en France.


Nicolas DUPONT-AIGNAN

Député de l’Essonne

Président du rassemblement gaulliste

Debout la République

SOURCE : http://www.debout-la-republique.fr/Un-referendum-sur-La-Poste.html



LA ROUTE DE GAKONA
 
Seuil
Thriller, à lire !

Pensez-vous que des ondes puissent bouleverser notre climat, modifier le comportement des populations ou devenir des armes invisibles plus terribles que la bombe atomique ?
Ou croyez-vous qu'il s'agit seulement de science-fiction ?
Reprenant les personnages de La position du missionnaire (Grand Prix du Festival de Cognac), l'auteur nous emmène cette fois encore dans une traque haletante.
Lancé à la poursuite d'un mystérieux brevet qui semble tuer toux ceux qui l'approchent, son enquêteur Kinscoff affronte les services secrets français et américains qui veulent le réduire au silence.
Dans les pas de Kinscoff, le lecteur traverse le Grand nord norvégien, le Canada, puis l'Alaska, où se réalise en secret à Gakona le programme HAARP.
Basé sur des faits réels, un thriller vertigineux.
http://jeanpaul.jody.free.fr/LaRouteDeGakona/index.html

___________________________________________________________________________________________


dominiquedevillepin 

Selon Maitre Metzner
rien ne permettait de dire que l'ex-Premier ministre savait que les listings étaient faux, avant juillet 2004, ce qui exclurait toute dénonciation calomnieuse de sa part.
L'accusation contre DDV tombe !
http://dominiquedevillepin.over-blog.com/article-37026199.html

_______________________________________________________________


L"élite (bilderberg) ...vaccin,puce rfid et dépopulation.

_______________________________________________________________


Pousse-au-crime
   
En sous-traitant la pharmacovigilance aux firmes pharmaceutiques, la Commission européenne, et ceux qui la laissent faire, poussent les firmes au crime.

Les effets indésirables des médicaments sont dérangeants.


Ils dérangent évidemment les patients, qui attendent un traitement raisonnablement efficace et sans danger disproportionné. Et qui, au lieu de cela, se retrouvent souvent victimes d'effets collatéraux, parfois sans aucun bénéfice. Jusqu'à en mourir.

Ils dérangent les professionnels de santé, qui comptent souvent sur les médicaments pour assurer l'efficacité de leur action. Et qui se retrouvent confrontés à des dégâts qu'ils n'ont dans certains cas pas su éviter, voire qu'ils ont provoqués.

Ils dérangent les firmes pharmaceutiques, dont la santé économique est menacée par la mévente de leurs médicaments.

Ils dérangent les assureurs maladie, qui doivent prendre en charge des dépenses qu'ils n'ont pas su ou pu éviter.

Et ils dérangent les pouvoirs publics, qui ont pour mission d'assurer le bien-être et la sécurité sanitaire de la population.

De sorte qu'on parle finalement peu des effets indésirables des médicaments. Le sujet n'est pas valorisé par la formation professionnelle des soignants, ni initiale ni continue. La discipline Pharmacovigilance n'est pas valorisée dans le cursus universitaire ni hospitalier. Ses concepts et ses techniques sont méconnus. La notification des observations n'est pas vraiment encouragée.

Face à ce problème de société profond, la Commission européenne propose une directive et un règlement nouveaux.

Mais avec l'intention de déranger le moins possible. En dépensant le moins possible de deniers publics. En oubliant les causes du problème. Quitte à aggraver largement les dégâts, et à mépriser l'intérêt général à long terme. Car la Commission propose froidement de confier le problème à ceux qui ont le plus directement intérêt à l'enterrer : les firmes pharmaceutiques.

Les firmes sont déjà chargées d'évaluer elles-mêmes, avant mise sur le marché, les médicaments qui doivent assurer leur fortune, au risque de cacher des informations cruciales. Au lieu de réduire ce conflit d'intérêts, la Commission propose de charger aussi les firmes de l'évaluation après mise sur le marché.

Au lieu de renforcer le réseau existant de centres de pharmacovigilance indépendants, la Commission propose de le court-circuiter.

Au lieu d'améliorer l'information des patients et des soignants, la Commission propose l'anesthésie générale en donnant aux firmes la mainmise sur toutes les données sensibles.

En sous-traitant la pharmacovigilance aux firmes pharmaceutiques, la Commission européenne, et ceux qui la laissent faire, poussent les firmes au crime.

©Prescrire 1er septembre 2009
Rev Prescrire 2009 ; 29 (311) : 641.

 

Source

 

Pharmacovigilance : la Commission européenne
oublie l'intérêt général
   
Sous-traitance d'une mission d'intérêt public aux firmes, confusion des genres et conflits d'intérêts susceptibles de retarder des décisions en santé publique.

 


En décembre 2008, la Commission européenne a publié des propositions de Directive et de Règlement concernant la pharmacovigilance.

Malgré de récents désastres de santé publique dus à des effets indésirables de médicaments, de nombreuses mesures proposées sont de nature à affaiblir le système de pharmacovigilance européen, au lieu de le renforcer : généralisation d’autorisations de mise sur le marché (AMM) prématurées ; fin de l’obligation du financement public des activités de pharmacovigilance ; renforcement de la mainmise des firmes sur l’interprétation des données mais aussi sur leur recueil, menaçant de disparition les systèmes publics de pharmacovigilance des États membres ; organisation de la dilution des données, centralisées au niveau européen dans une "mégabase" inexploitable ; etc.

Les propositions de la Commission doivent être fortement amendées pour être réorientées au service de l’intérêt général.

©Prescrire 1er septembre 2009
Rev Prescrire 2009 ; 29 (311) : 696-702.

 

Source

 


Prescrire-critique-sur-pharmacovigilance.pdf

http://www.les-attentats-du-11-septembre-vus-par-une-conspirationniste.com/article-prescrire-sur-la-phamacovigilance-37205866.html

Partager cet article
Repost0
5 octobre 2009 1 05 /10 /octobre /2009 11:50
                                                                                    Spécial Infos :

                                                         grippe-bachelot.jpg

                                                                    Le 4 oct. 09 à 02:29, INFONET-2011 a écrit :

Info officielle du 03/10/09 dans la commune X...


Sous l'autorité du sous-préfet de Gironde.
Réunion de 2h30 avec 2 représentants de la DASS, 1 représentant de l'Ordre des médecins, le maire de la commune, des médecins, infirmièr(e)s et citoyens.

Le but de la réunion est de convaincre la population de se faire vacciner.
La campagne de vaccination débutera entre le 15 et le 19 octobre 2009. Elle durera jusqu'à fin janvier 2010.
La vaccination ne sera pas obligatoire.
Des listings précis seront établis pour identifier les vaccinés et les non-vaccinés.
Il y aura deux injections à trois semaines d'intervalles. Possibilité d'une seule injection selon les labos.
Les médecins et le système hospitalier sont EXCLUS de la campagne de vaccination.
Les crèches ne seront pas concernées par cette campagne.
Les femmes enceintes devront aller se faire vaccciner dans les hôpitaux, par des unités mobiles présentes dans ces mêmes hôpitaux.
Des unités mobiles seront prêtes à vacciner dans les établissements scolaires.
Des centres de vaccination ont été réquisitionnés pour recevoir les volontaires qui se feront vacciner par des unités mobiles.
Ces unités mobiles seront volontaires (étudiants en médecine notamment) ou réquisitionnées si les autorités font face à un manque de volontaires.
Les vaccins seront présentés sous forme "multi-doses". 1 dose pour 10 vaccins.

QUESTIONS :
Pourquoi les femmes enceintes doivent-elles aller à l'hôpital ?
Pourquoi exclure les professionnels de santé ?
Pourquoi des multi-doses, qui excluent l'analyse (en labo) du produit injecté ?
Et... pourquoi cette campagne de vaccination dans l'hémisphère Nord, alors que l'hémisphère Sud sort d'un hiver sans pandémie H1N1 ?

A toutes les questions posées, le sous-préfet a opposé une fin de non-recevoir !
Il semble avéré que les personnes ayant pris les devants en faisant signer une décharge de l'administration seront protégées.
Beaucoup de professionnels de la santé se posent des questions d'un point de vue éthique. La seule réponse : DESOBEISSANCE CIVIQUE ! Avant d'injecter un quelconque produit, pensez que vous avez en face de vous votre enfant !



                       cochon-souriant.jpg

La France planifie un plan de
vaccination de masse 'obligatoire' 
 

Mardi 01 Septembre 2009


Un document interne choquant décrit les plans du Gouvernement Français pour imposer un programme de vaccination de grippe porcine de masse à l’ensemble de la population, ce programme sera mené dans les centres régionaux de vaccination et effectuée par des équipes spécialement prévues pour cela, contournant ainsi complètement les établissements médicaux et les généralistes.

La Ministre de la Santé Française, Roselyne Bachelot, a déclaré à l’Associated Press la semaine dernière que la campagne de vaccination serait « volontaire, » mais elle a invité tous les résidants français à recevoir une injection quand le vaccin sera prêt à la mi-octobre. 94 millions de doses de vaccin, plus qu'assez pour couvrir une population en France de 61,5 millions d’habitants, ont été achetées pour un coût de 1 milliard d'euros et les premiers lots ont déjà été reçus.
 
Cependant, un document gouvernemental interne signé par Roselyne Bachelot et par le Ministre de l'Intérieur Brice Hortefeux, décrit une procédure systématique pour vacciner la population entière par l'intermédiaire de « centres de vaccination» spécialement sécurisés qui seront mis en place à travers le pays et gérés par des « équipes de vaccination» travaillant par tranche de quatre heures.
 
http://www.sante-jeunesse-sports.gouv.fr/IMG/pdf/Circulaire_vaccination_090824.pdf
 
Selon le document, les écoliers seront également vaccinés par des équipes mobiles de vaccination qui iront d’école en école, couvrant tout le pays. Les bébés à partir de 6 mois seront également vaccinés.

Crucialement, les généralistes et les établissements médicaux n'auront aucun rôle dans le programme de vaccination, un élément qui fait ressembler ce plan plus à une opération militaire plutôt qu'à une campagne de santé publique.
 
En même temps qu’il évite la rhétorique volatile concernant les vaccinations « forcées», le document déclare que la population entière sera vaccinée sans exception, impliquant de ce fait que les injections seront obligatoires, contredisant les communiqués publics faits par la Ministre de la Santé, Roselyne Bachelot. 

Un autre aspect essentiel du document est qu'il détaille les procédures de suivi pour garder la trace de qui a pris le vaccin et qui ne l’a pas pris, information qui sera enregistré dans la Carte Vitale que tous les résidants français détiennent selon la loi. Les données seront centralisées pour identifier ces citoyens qui n'ont pas pris le vaccin.
 
Selon une analyse du document posté sur
theflucase.com , des « données venant des organismes d’assurance maladie seront utilisés pour s'assurer que chacun a bien reçu « l’injection toxique de grippe de porcine ». Le besoin de mettre en place des mesures pour tracer chaque individu en France pour déterminer si elles ont été vaccinées ou pas est soulignée. »
 
Le document du 21 Août publié par le Gouvernement Français semble être un plan de sang froid pour lancer l'assassinat de masse de la population française au moyen de vaccins toxiques sous couvert d’offrir une protection contre la pandémie dans un délai d’à peine quatre semaines.
 
On pense que des documents semblables circulent dans chacun des 194 Etats membres de l'OMS.

Ils sont adressés aux hauts fonctionnaires des Gouvernements à qui l’ordre est donné de préparer, superviser et coordonner l'exécution du programme de vaccination obligatoire dans leurs régions, et de mettre en place les plans adéquat d’ici la mi-septembre.
 
Le grand public doit seulement être «informé» fin septembre du plan au moyen de communiqués de presse locale.
 
La mise en place de centres de vaccinations à grande échelle dans des installations «protégées» rappelle froidement les camps de concentration Nazis tels que Buchenwald où des détenus ont été tués par des injections.
 
Le plan français énumère en détail les tâches que les équipes de « vaccination » doivent exécuter, la disposition des centres de vaccination, l’emplacement du matériel, tels que les tables, et le nombre de vaccinations à effectuer dans un laps de temps spécifique en fonction de la taille du centre.
 
Le nombre de personnes supposées être vacciné en une session de quatre heures par « une équipe de vaccination» type est de 360.
 
Un «poste» de vaccination type est composé de « trois agents », un « agent » responsable de la « préparation » des vaccins, un pour les administrer et un pour enregistrer les personnes qui ont été vaccinées.
 
Le document mentionne des lois françaises (article L3131-8 et article L3131-9) qui obligent le personnel médical à administrer les vaccins par décret gouvernemental ou sinon de faire face à des poursuites, un élément qui implique clairement que certains professionnels de la santé feront face à des difficultés de la part de personnes qui refuseront de prendre le vaccin.
 
Comme nous l’avons précédemment documenté, le vaccin de grippe porcine a été précipité dans les procédures de sûreté, en même temps, les gouvernements ont fourni aux entreprises pharmaceutiques l'immunité les mettant à l’abri des procès dus aux vaccins causant la mort ou des dommages.
 
Il a été précédemment révélé que certains lots du vaccin contiendront du mercure, une toxine liée à l'autisme et à des désordres neurologiques. Le vaccin contiendra également le dangereux ingrédient qu’est le squalène, qui a été directement mis en cause avec des cas de Syndrome de la Guerre du Golfe et d'une multitude d'autres maladies débilitantes.
 
Il a été également signalé récemment que le gouvernement Britannique a envoyé une lettre confidentielle aux experts neurologues leur disant d'être en état d'alerte concernant les cas de désordre cérébral, appelé Syndrome de Guillain-Barre (GBS), qui pourrait être déclenché par le vaccin.
 
Alors que le fait que le gouvernement prévoirait de vacciner de force les populations contre leur gré est une histoire en soit choquante, avec la montée de la prise de conscience des dangers liés au vaccin non testé du H1N1, la question est de savoir si cette vaccination de masse sera finalement réussi de la manière qu’ils l’ont prévus est totalement une autre histoire.
 
Les français sont connus pour chérir leur liberté personnelle et pour résister aux gouvernements imposés par la tyrannie et n’ont rien à voir avec l’apathie de leurs voisins Anglais de l’autre côté du canal. Les Français vont par habitude en grève, font des manifestations de masse de conduisent des blocus quand le gouvernement essaye de forcer par des mesures impopulaires, et la réponse à une tentative, au nom de l'état, de vacciner les gens de force contre leur gré ne sera pas différente.




Logo_jeneveuxplus.jpg

A quoi ressemblera
l'économie mondiale en 2050 ?

Chris Mayer

▪ A quoi ressemblera l'économie mondiale en 2050 ?... Et est-ce que nous devons nous en inquiéter dès aujourd'hui, alors que ce n'est que dans 40 ans ? Le docteur Marc Faber, rédacteur en chef du très sérieux Gloom, Boom & Doom Report, a récemment posé ces deux questions.

Faber prédit que la Chine sera d'ici là l'économie la plus puissante du monde. Les économies des Etats-Unis et de l'Inde devraient être au coude à coude pour la deuxième place -- à peu près 60% de la taille de celle de la Chine. Le quatrième, loin derrière et qui fera peut-être un quart de la taille de l'économie des Etats-Unis, sera le Brésil, suivi de près par le Mexique, la Russie, l'Indonésie et le Japon.

C'est un monde très différent de celui dans lequel nous vivons, où les Etats-Unis sont numéro un avec une bonne longueur d'avance, et où les pays européens, comme l'Allemagne et le Royaume-Uni, sont encore dans le peloton de tête. Mais ce qui nous intéresse le plus, ce n'est pas tant la situation en 2050 que la façon dont la croissance va nous y amener.

▪ Il y a autant de façons de montrer cette croissance qu'il y a de balles de golf dans l'étang au trou numéro 15 du cours de golf qui est à côté de chez moi. Faber a choisi d'illustrer son point de vue en s'appuyant sur l'évolution des ventes de véhicules dans le monde.

L'émergence d'un nouveau monde

Vous pouvez voir que les "16 émergents" -- les marchés émergents les plus importants, dont la Chine et l'Inde font partie -- ont rattrapé et dépassé les Etats-Unis, l'Union européenne et le Japon en 2008 et sont devenus les marchés automobiles les plus importants du monde. Ce qui est intéressant ici, c'est que même en pleine récession, l'écart s'est agrandi.

Il y a toutes sortes d'idées qui ressortent de cette simple observation. Les voitures ne fonctionnent pas à vide. Il leur faut tout un système pour fonctionner, comme pour un logiciel. Il faut des routes, par exemple, du carburant, des stations-essence... Il faut donc beaucoup de pétrole.

▪ Réfléchissez un instant au pétrole. Les Etats-Unis consomment environ 25 barils de pétrole par personne et par an. Même des pays comme la Corée du Sud et le Japon n'en consomment que 15 à 20 barils par personne et par an. La Chine et l'Inde sont minuscules comparées à ça. La Chine en est à 1,5 baril de pétrole par personne et par an. Et l'Inde n'en est même pas là.

On ne peut donc qu'imaginer qu'au fur et à mesure que ces économies grandissent et prennent plus de place dans l'économie mondiale, leur consommation de pétrole va augmenter de façon exponentielle. En ce qui concerne l'investissement, il faut donc investir dans ce dont ces économies ont besoin -- mais n'ont pas (..)

▪ Sur la question du dollar, Faber souligne le fait que nous le verrons continuer à perdre de la valeur face aux choses concrètes du monde réel. Faber prédit que tôt ou tard, il y aura une inflation majeure causée par les relances du gouvernement et l'impression de devises. Par conséquent, Faber est acheteur d'or et d'argent (métal).

Il pense aussi que les valeurs japonaises sont basses et nous fait remarquer que de nombreuses valeurs asiatiques sont proches de leurs planchers de 20 ans, exception faite de la Chine. Il aime également les services financiers dans les économies émergentes et les actions sur les infrastructures. Sur cette dernière idée, Faber déclare : "il y a des embouteillages partout", et a noté un problème potentiel de retards ou d'annulations. Il aime aussi le secteur de l'agriculture.

 Le monde est en train de changer de façon radicale. Et ce sont les marchés émergents qui nous montrerons la lumière au bout du tunnel.

[NDLR : La Chine occupera une place majeure dans le monde économique dans les années qui viennent -- et les matières premières seront en première ligne.



protestation.png


               Octobre sera-t-il rouge ?


▪ Oh oh... peut-être que nous allons vivre un Octobre Rouge, en fin de compte...
Résumé:(..) Crise du crédit. Ou de la faillite de l'Europe et de la nouvelle ère qui s'annonce.  Je vous écris parce que tous ces éléments ne sont que les pièces d'un événement bien plus vaste que quiconque, qu'il s'agisse des médias ou des autorités, ne le laisse entendre. Cet événement pourrait réduire à néant le système économique mondial tel que nous le connaissons. Si vous ne vous protégez pas en agissant maintenant, il pourrait réduire en fumée votre épargne durement gagnée.(..) Et croyez-moi, quand je parle de chaos, je pèse mes mots. Même les récentes baisses boursières et la crise financière -- que le légendaire investisseur George Soros compare en gravité à la Grande Dépression de 1929 -- ne sont rien en comparaison.  Si l'on ne résout pas cette crise, l'idée même de l'Occident pourrait prendre fin. Comme ça. Je n'exagère pas le moins du monde. Les richesses qui se sont évaporées jusqu'à présent pourraient n'être qu'une goutte d'eau à côté de l'océan de dommages que cette crise provoquera.

Lorsque cette bombe explosera, les difficultés actuelles du marché ressembleront à un goûter d'école maternelle. Et lorsqu'on en sera là, je doute que Sarkozy, Obama, J.-C. Trichet ou qui que ce soit puisse faire quoi que ce soit pour y mettre fin.  De quoi diable suis-je en train de parler ? La Deuxième Grande Dépression n'est pas à venir... elle est déjà là.

Le fait est que les Etats-Unis ont de gros, gros problèmes. Des problèmes bien plus conséquents que quiconque veut bien l'admettre. Et ils menacent votre avenir bien plus que la crise bancaire, la crise économique ou même le récent renflouage au secteur automobile.  En fait, nous vivons actuellement une situation plus dangereuse que tout ce que nous avons vu depuis la Grande Dépression.
 

Les ronds-de-cuir des gouvernements et de la finance prétendent qu'on peut régler la situation en inondant le système avec de l'argent -- à commencer par les marchés du crédit, complètement paralysés. Mais même si les renflouages poussent les banques à prêter, à qui vont-elles pouvoir prêter cet argent... et surtout, pour quoi ? On prévoit déjà une "croissance négative" de -1,5% pour la France en 2009, avec un déficit public frôlant les 100 milliards d'euros.  Notre pays vit actuellement sa pire récession depuis 1975 : le chômage est reparti en flèche vers le haut, avec 217 000 chômeurs de plus en 2008... dont 45 000 rien que sur le mois de décembre. Ce n'est qu'un début : l'Unedic attend entre 354 000 et 436 000 sans-emploi supplémentaires en 2009  Pas étonnant, si l'on considère la piètre santé des entreprises françaises : 17% de faillites supplémentaires en 2008, des profits en baisse de 39% pour les entreprises du CAC 40 sur la même année...  Nos voisins européens ne sont pas en meilleure forme -- l'Allemagne et le Royaume-Uni s'enlisent, tandis que du côté de l'Espagne et de l'Europe de l'est, c'est une véritable catastrophe. Les Etats-Unis, quant à eux, entre crise des subprime et ralentissement économique, vivent une crise historique... dont ils ne sortiront pas indemnes, comme nous allons le voir ci-dessous.


Le plus important à retenir de tout ça, c'est que ces calamités sans lien apparent sont en fait étroitement imbriquées. Elles forment une file de dominos financiers qui s'effondrent à une vitesse alarmante . Et alors que la crise s'approfondit de jour en jour, des millions de personnes en subiront les conséquences (..) Aux Etats-Unis, les conditions fondamentales ont changé -- pour  une raison aussi simple qu'effrayante : la quasi-totalité de la croissance du PIB américain est basée sur les dépenses de consommation. Mais avec la crise de l'immobilier... la hausse du chômage... et une crise du crédit d'une ampleur comme on n'en a jamais vu depuis 1929... pensez-vous vraiment que la croissance américaine a encore beaucoup de souffle ?


La prospérité américaine a été nourrie par de l'argent facile et de la dette -- et la croissance est en train de disparaître aussi rapidement qu'elle est arrivée. Rebond ou pas, nous sommes dans un marché baissier de long terme... et ça ira de plus en plus mal pour les actions américaines. Voyez-vous, il y a des choses que nous savons déjà... et des choses qui restent à découvrir. La déflation actuelle se prolongera-t-elle à cause de la crise systémique et d'une gigantesque montagne de dettes ? Ou alors... les banques centrales essayant désespérément de prolonger la partie, est-ce l'inflation que nous devons craindre ? Nous n'avons pas de réponse exacte. Personne ne l'a. Mais nous avons une meilleure réponse que la plupart des gens. Ce que nous savons actuellement, c'est que l'économie mondiale est INSTABLE.

Elle est instable parce que l'argent facile de la Fed a conduit à trop d'erreurs. Depuis le début de ces politiques d'argent facile, en 1980, le monde entier a été inondé de dette. On peut trouver un véritable Everest de statistiques et de données pour le prouver. Alan Greenspan, par exemple, a créé plus de liquidités et de crédit que tous les autres présidents de la Fed -- pris ensemble ! Ce nouvel argent ne s'appuyait pas sur l'or, ou les voitures, ou le blé, ou les tubes de dentifrice -- ou quoi que ce soit d'autre. Il a simplement été créé -- à partir de rien -- par la Fed... grâce à cet audacieux changement de politique en 1971. Et ça continue aujourd'hui : les autorités américaines ont décidé de combattre le mal par le mal. Elles essaient d'éteindre l'incendie créé par l'argent facile... en injectant encore plus d'argent facile dans le système !

Mais on aura beau sortir des tombereaux de dollars des presses officielles, il y a un tout petit problème : plus on imprime de dollars, moins ils ont de valeur pris individuellement -- c'est mathématique. Pour l'instant, les partenaires commerciaux des Etats-Unis (la Chine en tête) jouent le jeu parce que c'est dans leur intérêt de continuer à prêter de l'argent et vendre des produits aux Etats-Unis... mais viendra un jour où ils en auront assez d'être payés -- et remboursés -- en monnaie de singe. Ils se débarrasseront alors de leurs réserves de dollars... et ça fera très très mal. (..) Après 200 ans d'augmentation de la production de pétrole, le monde a finalement atteint sa limite. C'est du moins la théorie d'un groupe d'ingénieurs pétroliers, selon qui la production pétrolière mondiale a commencé à décliner -- et c'est sans retour.  A partir de maintenant, l'offre de pétrole va baisser -- alors même que la demande est sur le point d'exploser. Hmm... chute de l'offre... envolée de la demande. Est-ce que ça ne ressemblerait pas à une formule parfaite pour une hausse des prix ?
(..)Deux choses importantes se sont produites la semaine dernière -- et toutes deux projettent une lumière écarlate sur la situation actuelle. D'abord, le Dow a continué de chuter. Il a perdu plus de 200 points. Peut-être que ce n'est rien. Peut-être que c'est important... le début de la prochaine "jambe de baisse" tant attendue... le premier jour d'un Octobre Rouge sanglant.


Pour lire la suite...

http://www.la-chronique-agora.com
http://www.publications-agora.fr 



La fin de l'Etat de Droit. La lutte antiterroriste, de l'état d'exception à la dictature.



Une catastrophe économique est en train de se dérouler :
elle va réduire à néant l'épargne de millions de Français...

... alors que d'autres doubleront leur patrimoine
dans le même temps

Nos spécialistes avaient vu venir la catastrophe des subprime...
la hausse spectaculaire de l'or...
l'effondrement du système bancaire et financier...
suite ici :
https://www.web-purchases.com/VFO/EVFOKA03/landing.html?o=457550&u=415748&l=2163829


exxon_dees.jpg

La 3 guerre mondiale
 a déjà commencé
Bienvenue dans le monde
de la Guerre de Survie.


Se nourrir, se loger, se chauffer... vous n'en avez peut-être pas encore conscience, mais vos besoins de base sont menacés. Gravement. Comme je vais vous le démontrer dans les lignes qui suivent, les moyens de vous protéger existent... mais il faut agir dès maintenant si vous ne voulez pas faire partie des "dommages collatéraux" de cette guerre mondiale d'un nouveau genre. La situation est simple : après quatre millions d'années d'évolution, après des millénaires de civilisation -- l'humanité du 21ème siècle se retrouve à lutter pour sa survie. Les ressources planétaires font l'enjeu d'un combat sans merci entre les pays du monde entier. Et depuis quelques années, peu à peu, les foyers de conflits se multiplient :
 

  • Rappelez-vous par exemple le début de l'année de 2005, lorsque la Russie de Poutine a tapé du point sur la table en coupant brutalement les "vivres gazières" de l'Ukraine. La raison de cette démonstration de force ? L'Ukraine refusait de payer son gaz au prix du marché, 402,6 $, à l'époque -- soit quatre fois plus que le prix négocié avec la Russie jusqu'en 2008 de 50 $ les 1 000 mètres cube. Gazprom, principale société russe, accusait de son côté  l'Ukraine de détourner le gaz pour le revendre -- en faisant des profits substantiels -- à l'Union européenne. Si les cours du gaz n'avaient pas subi une envolée fulgurante ces dernières années... pensez-vous vraiment qu'une telle crise se serait produite ?
  • Et que dire du Venezuela ? C'est le quatrième fournisseur de pétrole des Etats-Unis, à qui il revend 65% de sa production pétrolière. Cette richesse souterraine et ce rôle-clé dans l'approvisionnement énergétique des Etats-Unis donnent un avantage considérable au Venezuela -- avantage que le président Hugo Chavez ne se prive pas d'utiliser comme arme de chantage pour imposer ses volontés aux sociétés occidentales... multiplier les déclarations belliqueuses... et faire tomber toujours plus de pétrodollars dans son escarcelle.
  • Et n'oublions pas la Chine ! En 2007, la Chine a mis en place un fonds d'investissement d'un milliard de dollars destiné à consolider les liens entre les entreprises chinoises et les pays africains. Elle leur a également promis trois milliards de dollars de prêts à taux préférentiels, et s'est engagée à doubler le montant de ses aides au continent africain d'ici 2009. Pure bonté d'âme de la part de l'Empire du Milieu ? Eh bien... quand on sait que l'Afrique représente désormais le deuxième fournisseur de pétrole de l'Empire du Milieu, avec 26% à 33% des importations -- un chiffre qui augmente de 30% chaque année... on peut se dire que ces largesses ne sont pas si désintéressées que ça -- mais bien une forme de colonisation masquée.


Je pourrais aussi vous parler du Nigeria... de l'Antarctique... du Tibet... des îles Kouriles qui enveniment les relations entre la Russie et le Japon... et ainsi de suite : toutes ces régions où la situation géopolitique est sur-tendue ont en commun d'être des points stratégiques en matière de ressources naturelles. Pour l'instant, cette guerre d'un nouveau genre se déroule en majeure partie sur la scène des relations économiques, commerciales et politiques, mais il faut être lucide : les conflits armés sont inévitables -- probablement à court terme. Vous devez également être lucide sur un autre point essentiel : cette guerre mondiale d'un nouveau genre vous affecte vous, votre famille, votre mode de vie .

                                                          
           
Pas de plan B pour l'humanité


Voyez-vous, l'équilibre mondial est en train de changer. D'un côté, le monde développé n'est pas prêt à renoncer à son mode de vie. De l'autre côté, le monde émergent veut rattraper son retard... mais aussi égaler voire surpasser le mode de vie occidental.


Le problème, c'est que les ressources terrestres sont limitées. Il n'y aura pas assez pour tout le monde. Dans un tel scénario, les conflits religieux et politiques ne vont pas disparaître, mais vont plutôt être canalisés en affrontements dont l'enjeu sera les meilleures sources d'eau, d'énergies, la nourriture, les terres habitables.


Nous vivons en ce moment une redistribution complète des cartes planétaires : la géopolitique du pétrole et du gaz qui a dominé les 60 dernières années est en train d'être peu à peu remplacée par une géopolitique de la survie : les luttes pour le pétrole et le gaz seront intégrées à une sorte de "super-conflit" comprenant aussi des ressources vitales comme la nourriture (cultures et élevage) et l'eau.


Comme d'habitude, les pays les plus démunis seront en première ligne. Mais les pays plus avancés et plus riches ne seront pas épargnés. Les guerres pour l'accès aux ressources vitales vont devenir un phénomène global.


La base du problème est ultra-simple : le premier milliard d'êtres humains sur la planète a été atteint vers 1800 -- il a fallu des centaines de milliers d'années pour y parvenir. Mais pour doubler ce chiffre, il n'a fallu que 130 ans -- en 1930, la Terre comptait deux milliards d'habitants.


Depuis, le processus s'accélère de manière fulgurante : 30 ans pour passer à 3 milliards... 14 ans pour arriver à 4 milliards... 13 ans pour passer à 5 milliards... et 12 ans pour arriver aux 6,7 milliards d'êtres humains que nous sommes aujourd'hui.


A ce rythme, en 2023, nous serons 8 milliards d'êtres humains sur notre bonne vieille planète. Or huit milliards, selon certaines estimations, c'est la population maximum que la Terre puisse supporter. D'autres chiffres, plus optimistes, estiment qu'une stabilisation démographique se fera vers 10 à 11 milliards.


Mais qu'on parle de huit milliards ou 11 milliards... ça ne change rien à la réalité actuelle des faits : les capacités de production de notre Terre sont non-renouvelables et limitées -- je dirais même qu'elles sont en voie d'épuisement... et puisqu'on ne peut pas encore s'installer sur Mars ou sur la Lune... il n'y a pas de plan B pour l'humanité.


Je le répète : je ne suis pas un oiseau de mauvais augure, et je ne me délecte pas de la misère du monde. Même si j'estime que les conflits sont inévitables, je suis sûr que l'humanité porte en elle les solutions de sa subsistance. Des solutions existent déjà, ou seront découvertes au fil des ans.


Le problème, c'est... combien de temps prendront-elles à mettre en place ? Et quels dégâts nous faudra-t-il subir en attendant ?

Comme le dit Bruno Parmentier, professeur à l'Ecole Supérieure d'Agriculture d'Angers et auteur du livre Nourrir l'humanité

"Ne croyons surtout pas qu'il suffise de faire le dos rond quelque temps : le problème est structurel. En 2050, il y aura 10 milliards d'êtres humains sur la planète. Or nous aurons, pour les nourrir, moins de terres, moins d'eau, moins d'énergie et moins de chimie. En 1960, nous étions seulement deux habitants pour nous partager un hectare de culture. En 2050, nous serons six".


D'autres chiffres font froid dans le dos :

  • Aux Etats-Unis, premier producteur et exportateur de blé au monde, la prochaine récolte devrait retomber au niveau des années 1950 -- soit un peu plus de 600 millions de tonnes. Cela suffirait tout juste à alimenter la consommation mondiale pendant quatre jours et demi ! En fait, en 2008, la production de blé devrait être inférieure à tout ce qui a été consommé en 2007.
  • Si l'Occident consomme la majorité de la production mondiale, les pays émergents s'y mettent aussi : la Chine aspire déjà à elle seule 5% du total des échanges mondiaux dans le secteur des céréales. Elle est le premier importateur mondial de soja... le deuxième de riz... le quatrième de lait en poudre... le cinquième de volaille... et ça continue.
  • Sans compter que -- paradoxe de la course aux énergies de substitution -- les biocarburants viennent désormais perturber les marchés de l'alimentation ! Ils consomment des quantités astronomiques de céréales -- ce qui a déjà provoqué des troubles sociaux dans des pays comme le Mexique. 65 millions de tonnes de maïs ont ainsi été détournés de leur utilisation alimentaire pour terminer dans des réservoirs de voitures aux Etats-Unis -- un chiffre qui devrait doubler dans les trois prochaines années.


Un chiffre résume bien la situation : en l'état actuel des choses, pour nourrir tout le monde, il faudrait que la production agricole double tous les 10 ans !


Partout dans le monde, les fermiers, les paysans et les agriculteurs se sont donc lancés donc une véritable course au rendement pour parvenir à nourrir l'humanité



Le travail aujourd'hui:

http://voila-le-travail.fr/


"Tant que le groupe avait traversé des difficultés, j’avais compris qu’il gèle les promotions"



“Tant que le groupe avait traversé des difficultés, j’avais compris qu’il gèle les promotions”

Comment l’entreprise usurpe les valeurs du service public

Considérant qu’il faut “redynamiser tout ça”



"Je travaillais pour mes enfants, mais cela m’empêchait de les voir grandir"


Témoignages

“Je travaillais pour mes enfants, mais cela m’empêchait de les voir grandir”

Décryptage
Pourquoi ça va mal au travail ? 4 Pistes de réflexions



A   lire :

La censure sur le post


Les USA tentent de saper les accomplissement Iraniens à Geneve

On détruit la solidarité

Israël tombera-t-il dans cinq ans ?

Nucléaire iranien : Ahmadinejad accuse les médias occidentaux de mener une campagne de "mensonges"

Condamnations unanimes dans les territoires palestiniens après l’ajournement du vote sur le rapport Goldstone

L'OTAN et les perspectives d'un échec en Afghanistan

Le jeu du menteur : comment on nous prépare à une autre guerre d’agression

USA : Des juifs affrontent le sionisme

LE RAPPORT GOLDSTONE : Est-ce la fin de l’impunité d’Israël et de son inhumanité?

LES MERDEUX DE DIEU

La perspective de procès pour crimes de guerre au Moyen-Orient inquiète les diplomates US

USA: Black-out sur les sévices infligés aux détenus

La commission d'enquête onusienne critique les Occidentaux

Le Coup d’Etat de Lisbonne veut porter Blair au pouvoir

Abbas aide Israël à se laver les mains du sang versé à Gaza


Recep Tayyip Erdogan prône un débat international sur l'arsenal nucléaire du régime israélien

   
Chine: La mauvaise foi de nos Médiaschine-60ans.jpg
Tous nos médias font écho à l’évènement.


Les chaînes de télé ont braqué leurs caméras sur la revue militaire. Les chars, les fusées « qui peuvent atteindre les Etats-Unis », et surtout l’impeccable discipline des troupes engagées, le Président au garde-à-vous, toutes les images diffusées visent à remplir d’effroi les téléspectateurs face à ce déferlement de force.


Un nouveau « péril jaune » menace-t-il le monde ?


Aussi, le « totalitarisme » du régime est invoqué : la foule chinoise aurait été interdite sur les lieux de la parade, par « crainte d’incidents »…Seuls, nous dit-on, quelques centaines de milliers de civils ont participé au défilé…Des figurants du Cirque de Pékin, payés à l’heure, sans doute, ou requis par les autorités ?


Pour sa part, France Inter, le soir même du 1er octobre, consacre son émission « le téléphone sonne » à ce 60ème anniversaire. Mais les animateurs ont ciblé le débat uniquement sur la personnalité de Mao Zedong, mort en 1976, et la Révolution culturelle (épisode qui a duré dix ans, de 1966 à la mort de Mao).


Que la Chine, en moins de quinze ans soit devenue la troisième puissance économique mondiale, et bientôt, la seconde, ne semble pas présenter d’intérêt pour la radio publique. Parler uniquement d’évènements, vieux de plus d’un tiers de siècle, et aujourd’hui, remis en cause, permet d’évacuer les questions gênantes sur le présent.


Il serait intéressant de connaître, par exemple, les progrès comparés en matière d’enseignement, de santé publique, obtenus par la RPC et la République indienne, depuis leur indépendance (1949, pour la première, 1947, pour la seconde).


Il serait intéressant de connaître pour les deux pays, l’évolution de la mortalité infantile, le pourcentage de la population scolarisée, comme celui du nombre de jeunes intégrés dans l’enseignement supérieur (et leur origine sociale), le nombre d’ingénieurs formés par an, depuis dix ans, le chiffre des Chinois et des Indiens sortis de la misère, depuis dix ans, et si l’autosuffisance alimentaire obtenue en Chine, éliminant les famines d’antan, est une réalité en République indienne ?.


Et pourquoi pas comparer les progrès de la République Populaire, au cours de la dernière décennie avec ceux accomplis aussi bien par les Etats-Unis  que par  l’Union européenne ?


Certes, les commentaires de la presse font état – comment pourrait-il en être autrement ? – des performances économiques de la Chine et des résultats en matière d’accroissement du PIB. Jusqu’en 2007, celui-ci augmentait de plus de 10% l’an. Nos médias, avec une joie mauvaise, parlaient alors d’une « surchauffe » inquiétante pour l’économie chinoise.


Avec la crise mondiale, les experts occidentaux annonçaient avec leurs certitudes habituelles, « une chute brutale » du PIB chinois, « victime de l’arrêt des exportations, source essentielle de l’économie » de la RPC. Nos augures annonçaient « un déferlement du chômage, provoquant une période de troubles »


Aujourd’hui, ces mêmes « experts » notent avec dépit, que l’augmentation du PIB, en 2008, dépasse 8%, et pronostiquent 9% pour cette année. Et d’expliquer que le renversement de tendance résulte de la stratégie économique mise en place par Pékin. Celle-ci est, maintenant,  basée sur la consommation intérieure. Or, celle-ci conduit à des augmentations des salaires, à la mise en place progressive d’une protection sociale, au développement impétueux des infrastructures. Cette politique se traduit donc par une amélioration des conditions d’existence des Chinois.

 

L’OCDE, et des organismes occidentaux de conjoncture, reconnaissent même que si les effets de la crise du capitalisme sont, globalement, moins catastrophiques que prévus, ce phénomène est dû au développement économique chinois…


Les médias occidentaux ne peuvent pas tout cacher.


Alors, sans vergogne, ils trouvent des « raisons » à cette situation. La Chine ne serait plus « communiste ». Et de commenter cette évolution supposée, comme avec regrets : elle aurait opté pour un « capitalisme sauvage » allié à un « système totalitaire ».


Mais alors, nos pays, qui se revendiquent de la « libre entreprise » et du « marché », pourquoi ne connaissent-ils pas, eux aussi, l’essor chinois et l’amélioration sociale de leur population ?


En fait, sous la direction du Parti communiste chinois, la Chine est passée d’un stade généralisé de sous-développement à celui de puissance mondiale de premier plan. Il lui reste beaucoup à réaliser pour permettre à la population tout entière de pouvoir satisfaire à tous ses besoins, et porter la société, dans son ensemble, au plus haut niveau de civilisation.
La Chine est encore très loin du « socialisme ». Ce sont ses propres dirigeants qui le répètent.

 

Il y a soixante ans, la Chine sortait d’un siècle d’asservissement provoqué par les puissances occidentales, qui avaient colonisé l’Empire du Milieu, avant d’être relayées par le Japon impérialiste. Le pays était exsangue. Les famines vouaient à la mort, chaque année, des millions et des  millions d’hommes, de femmes et d’enfants, les massacres de masse succédaient aux massacres de masse. Et que dire de l’humiliation de tout un peuple, traité comme un chien dans son propre pays avec les « concessions » arrachées à Shanghai et tout au long des côtes chinoises, par la Grande-Bretagne, la France, l’Allemagne, territoires où les Chinois n’avaient plus le droit de pénétrer.


Puis ce fut le règne des seigneurs de la guerre qui se partagèrent les provinces, en lien avec les puissances occidentales.


Rappelons-nous, avec l’agression militaire japonaise, « le sac de Nankin » et de sa population passée au fil de l’épée.

 

La Révolution communiste a rendu à la Chine sa dignité, en même temps que son unité et sa souveraineté. Cela explique la fierté retrouvée des Chinois et leur attachement au régime, en marche vers toujours plus de bien-être.

 

Certes, tout n’est pas parfait, et de grandes insuffisances persistent au niveau de la gestion. Les dirigeants chinois le reconnaissent. Les méthodes employées pour  parvenir au socialisme peuvent provoquer des interrogations, des critiques aussi. Nous n’avons pas la même histoire et nos expériences sont différentes. Aussi, gardons-nous de mêler notre voix au concert de nos ennemis communs.


Et saluons comme il convient le soixantième anniversaire de la République Populaire de Chine.
Son existence et ses succès nous permettent de croire au Progrès et à la Paix.

Jean LEVY

http://canempechepasnicolas.over-blog.com/article-36885132-6.html



H1N1 : Novartis Reconnaît Que Son Vaccin Provoque Des Effets Secondaires Graves Voire Mortels- Les Laboratoires Pharmaceutiques « Chassent » Les Vaccins Juteux 
 

Toxicité vaccin :

La  notice explicative insérée dans la boîte du vaccin contre la grippe porcine - grippe A H1N1, fabriqué par Novartis en 2009, est apparu sur internet suite à une « fuite «. Selon cette notice, le vaccin fabriqué à partir d’un ancien vaccin connu sous le nom de Fluvirin est connu pour provoquer toute une série d’effets secondaires graves à mortels.

Cette notice explicative prouve, s’il en était encore besoin, que ces vaccinations de masse planifiées à l’échelle mondiale visent d’abord et avant tout à organiser une expérimentation mondiale sur des humains de vaccins dont la fiabilité des tests menés trop rapidement est contestée depuis le début de cette soit disant « pandémie ».

La notice indique comme date d’actualisation Septembre 2009, donc elle fournit les informations les plus récentes sur ce vaccin.

On peut trouver cette notice explicative détaillée à l’url suivant :

http://www.fluscam.com/Vaccine_Package_Inserts_files/Novartis_A-H1N1_2009_Monvalent_VaccinePackageInsert_BasedOn1980Approvalfor%20Fluvirin_UCM182242.pdf  
 
Ci-dessous certains de ces effets secondaires portés sur la notice du vaccin qui peuvent avoir des conséquences dramatiques voire létales pour les personnes vaccinées.

Effets secondaires d’une injection locale (incluant douleur, douleur limitant le mouvement du membre, rougeur, gonflement, sensation de chaleur, échymose, induration)

Bouffées de chaleur, rougeurs
Frissonnements
Malaise
Tremblements
Fatigue
Asthénie
Oedème facial
Désordres du système immunitaire
Réactions hypersensibles (dont oedème de la gorge et ou de la bouche)
Dans de rares cas des réactions hypersensibles ont conduit à un choc anaphylactique et à la mort
Désordres cardiovasculaires
Vascularite (inflammation des vaisseaux sanguins)
Syncope juste après la vaccination
Désordres digestifs
Diarrhées
Nausée
Vomissement
Douleur abdominale
Désordres sanguins et lymphatiques
Lymphadénopathie locale
Thrombocytopenie transitoire
Désordres métaboliques et nutritionnels
Perte d’appétit
Arthralgie
Myalgie
Myasthénie
Désordres du système nerveux
Mal de tête
Vertige
Névralgie
Paresthésie
Convulsions fébriles
Syndrome de Guillaume Barré
Myélite (dont encéphalomyélite et myélite transverse)
Neuropathie (dont névrite)
Paralysie (dont Bell’s Palsy)
Désordres respiratoires
Dyspnée
Douleur dans la poitrine
Toux
Pharyngite
Rhinite
Syndrome de Steven Johnson
Prurit
Urticaire
Démangeaison (dont non spécifique avec macule et papule, et vesiculobulbe)

Il faut garder à l’esprit que toute cette liste portée sur la notice explicative du vaccin de Novartis contre la grippe porcine /A H1N1, ne constitue que la partie immergée de l’iceberg de ce que peut induire une telle vaccination, après des tests réalisés à petite échelle dans un laps de temps relativement court. L’étude épidémiologique, s’il y en a une, sera réalisée après la vaccination de masse, autrement dit après que des millions d’êtres humains auront servi de cobayes pour tester un vaccin contre une grippe qui somme toute ne semble pas à ce jour plus virulente qu’une banale grippe saisonnière.


L’Industrie Pharmaceutique se lance
à la « chasse » juteuse au vaccins
Un article récent du Wall Street Journal paru le 29/09/09 et intitulé « US Drug Companies Chase Vaccines » http://online.wsj.com/article/SB125417905531847679.html apporte un éclairage intéressant sur ce « rush » des laboratoires pharmaceutiques sur la production de vaccins. En effet, un grand nombre de leurs brevets sur leurs médicaments les plus vendeurs sont sur le point d’expirer et, avec la complicité des pouvoirs publics - dont la ministre française de la santé, Roseline Bachelot et ses liens indéniables avec l’industrie pharmaceutique - les vaccins sont en voie de devenir le « remède miracle » surtout pour remplir les poches des actionnaires, car les vaccins produisent des revenus plutôt constants, denrée rare ces temps ci sur les places financières.

Selon cet article :

« A cause des inquiétudes suscitées par la montée des pandémies de grippe, 3 grands groupes pharmaceutiques ont annoncé des accords passés lundi qui leurs donnent les droits sur de nouveaux vaccins contre la grippe, pariant sur l’un des secteurs les plus brillants mais les plus risqué de l’industrie pharmaceutique. Les accords passés reflètent chez les directeurs de ces laboratoires la conviction croissante que les vaccins contre toute une série de maladies, longtemps considérés comme l’enfant pauvre de cette industrie, va devenir une source importante de croissance (=profit ndlt) pour remplacer leurs médicaments phares qui vont bientôt perdre leur licence d’exclusivité.
Les ventes de vaccins croissent plus rapidement que celles des autres médicaments prescrits et sont largement protégés contre la compétition avec les médicaments génériques qui coûtent chers aux producteurs de médicaments … »

Johnson & Johnson a annoncé l’achat d’une participation de 18% dans Crucell, une société de biotechnologie hollandaise qui travaille actuellement sur un vaccin qui protégerait contre toutes les souches de la grippe. Les Laboratoires Abbott ont mis la main sur une filiale du conglomérat belge Solvay qui produit notamment des vaccins. Cet intérêt pour les vaccins explique aussi pourquoi Pfizer a avalé Wyeth, plus tôt cette année.

Les institutions gouvernementales sont aujourd'hui mises au service d'intérêts particuliers par les Bachelot et Cie, véritables représentants de commerce des industries qui fabriquent des poisons.

Action :

Rassemblement Citoyen 10/10/09 Devant le Ministère de la Santé pour le libre choix en matière de vaccination


Dans le cas de la « pandémie « H1N1, le fait que les décideurs politiques en arguant le principe de précaution tentent de se protéger en posant la vaccination comme acte médical indispensable, l’exploitation du réflexe de peur, la perspective d’énormes profits financiers, dictent des conditions qui ne respectent plus la rigueur scientifique.

Or, l’article Art L. 1111-4 du code de la santé publique dispose que :

« Aucun acte médical, ni aucun traitement ne peut être pratiqué sans le consentement libre et éclairé de la personne et ce consentement peut être retiré à tout moment » .

C’est donc en incitant les « citoyens - patients » à se faire une opinion
par eux-mêmes et à effectuer un choix personnel, éclairé et responsable que l’esprit de la loi sera respecté. 


http://www.planetenonviolence.org/


Marek Edelman, devant le monument aux héros de l’insurrection du ghetto de Varsovie, le 19 avril 2007.(AFP)

Un Juste vient de mourir:

Parmi ces hommes, parmi ces Justes d’entre les Justes, Marek le Polonais. Marek Edelman, aujourd’hui dernier survivant de l’immense épopée que fut, sous la botte nazie, le soulèvement du ghetto de Varsovie.

(..) Mais cette part d’ombre, trop souvent tue, et l’abjecte actualité de l’oppression raciste et coloniale en Palestine, ne peuvent dissimuler, ni relativiser, d’aucune façon, l’authentique part de lumière de ce qui fut une religion, et pas des plus douces, avant de devenir l’histoire d’êtres d’exception, dont le nom mérite de rester gravé, à tout jamais, sur les pierres de l’Humanité.

http://www.alterinfo.net/Mort-de-Marek-Edelman,-dernier-survivant-du-ghetto-de-Varsovie-et-soutient-d-Ahmadinedjad_a27398.html?preaction=nl&id=7002919&idnl=56273&

Voir aussi l’article du Courrier international :

MAREK EDELMAN • L’insurgé perpétuel

Quand on a voulu vivre au milieu de millions d’Arabes, on doit laisser le métissage faire son oeuvre.
Marek Edelman
http://www.info-palestine.net/article.php3?id_article



L'Amérique s'effondrera bientôt
L'Amérique s'effondrera bientôt

Selon la Radio et Télévision en ligne Macédoniennes (MRT), un Professeur Russe prévoit que les Etats-Unis seront désagrégés en Juillet 2010. La MRT rapporte, « M. Obama ressemble au dernier leader Soviétique Mikhaïl Gorbatchev. Gorbachev avait également fait de grandes promesses pour l'Union Soviétique, mais la situation n’a seulement fait qu’empirer, » a-t-il dit.
D'ici l'été prochain, selon le Professeur Panarin, les USA se désagrégeront en six blocs - et chacun obtiendra sa part. « La probabilité que les Etats-Unis d'Amérique se désagrègent en Juillet 2010 est de plus de 50%, » a dit Igor Panarin, Professeur à l'Académie Diplomatique de Moscou, au sein du Ministère des Affaires Étrangères de la Fédération de Russie.
suite ici : http://www.alterinfo.net/L-Amerique-s-effondrera-bientot_a37478.html




Guerre Iran: Les vrais objectifs d' Israël

L’opération, dans son ensemble, vise moins à mettre l’Iran à genoux qu’à permettre à Israël de parachever son ambition de toujours, à savoir créer un Grand Israël éternel


Pour Israël et les Etats-Unis, cette attaque programmée contre leurs ennemis communs n’a strictement rien à voir avec le « programme nucléaire militaire de l’Iran », et tout à voir, en revanche, avec un ensemble d’événements minutieusement planifiés et calculés, recourant à une campagne de propagande incessante d’ampleur mondiale, qui culminera dans la réalisation concrète et pour le long terme des objectifs des sionistes d’Israël et des néoconservateurs américains [qui continuent à tirer les ficelles du monde, mais en ayant changé les marionnettes, ndt].

http://www.alterinfo.net/Une-attaque-contre-l-Iran-ne-serait-qu-un-prelude-a-la-realisation-des-veritables-objectifs-d-Israel_a37417.html


Commentaire:

Il est vrai qu'une attaque israélienne contre les sites nucléaires et industriels de l'Iran, appuyée, ouvertement ou discrètement par "l'alliance occidentale" est toujours envisageable. Mais le prix à payer pour Israël et les occidentaux en serait très (trop?) élevé :
Sur le terrain de la guerilla, il est probable que le Hamas, de son côté, se soit doté du missile antichar à guidage infra-rouge, Kornet, qui a permis au Hezbollah de tenir en échec l'offensive de Tsahal contre ses miliciens au Sud-Liban en 2006. Ce qui veut dire qu'un deuxième Gaza ne serait pas aussi facile pour les agresseurs.

Finalement, la sévérité de la crise économique actuelle et l'enlisement des anglo-américains et de leurs alliés sur les théâtres d'Afghanistan, d'Irak, du Soudan, etc. rend le coût d'une telle extension des conflits prohibitif.

N'oublions pas non plus qu'en n'en faisant qu'à sa tête, en bafouant toutes les résolutions de l'ONU, en poursuivant sa colonisation et son occupation illégale de la Palestine, en massacrant régulièrement ses habitants, le "petit État arrogant" (De Gaulle) finit par lasser beaucoup de monde, même parmi ses plus fidèles supporters (hormis le lobby sioniste), et que ceux qui sont prêts à mourir pour Tel Aviv sont de moins en moins nombreux.

Tous ces éléments montrent que l'éventualité imminente d'une attaque israélo-occidentale contre l'Iran relève plus de la rodomontade que des intentions sérieuses. L'ambassadeur israélien à Paris a conforté ce matin notre point de vue au micro de France-Info en disant que si l'option militaire n'était pas exclue, pour l'instant les seules cartes sur table étaient celles de la diplomatie.

Patrick Keridan

A voir :
http://www.dailymotion.com/video/xapjgx_emission-speciale-dieudonne-proces_news

Publication non terminée

Partager cet article
Repost0
4 octobre 2009 7 04 /10 /octobre /2009 18:32
Sommaire Spécial Chine pour les 60 ans de la République Populaire chinoise:
- Un article d'Eva sur la Chine, toujours d'actualité
- Le point de vue des Chinois, pour contrebalancer la propagande éhontée des Médias
- Excuses d'un Français au peuple Chinois,
- et bien d'autres échos, notamment sur le Tibet

Chine-mde-dollar-bleistrach.jpg
Les soixante ans de la République populaire chinoise : la quête d’un modèle de développement

La République populaire de Chine fête son 60e anniversaire. Pays extrêmement pauvre et sous-développé en 1949 et où la plupart des gens n’avaient pratiquement rien à manger et ne couraient qu’en haillons, la Chine s’est muée en la seconde nation industrielle et la troisième économie du monde. Pour y arriver, elle a dû projeter et élaborer elle-même un modèle de développement. Son succès n’a pas seulement transformé la Chine, il a également modifié la relation entre le Nord et le Sud dans le monde. L’Asie, l’Afrique et l’Amérique latine disent que la collaboration avec la Chine « leur offre de nouvelles possibilités de développement indépendant ». C’est sous son influence que l’hégémonie américaine s’effrite de jour en jour.

Lire la suite ici: http://www.infochina.be/fr/node/329



rubon11-f764b.jpgLe vrai Dalaï-Lama

Alors que le 14è dalaï-lama venait à peine de recevoir son prix Nobel de la paix, il appelait – en des termes masqués – à la violence au Tibet. Ce n’était pas un hasard si cela survenait à ce moment là. Le prix Nobel de la paix lui fut attribué en 1989, s’inscrivant dans l’offensive mondiale contre les « Murs de Berlin ».

En janvier 1990 il s’exprimait ainsi sur la BBC : « Si, dans l’année, le gouvernement de Beijing n’arrive pas à entamer avec moi des discussions sur l’autonomie du Tibet, je vais devoir (...)

Lors d’une conférence de presse à Strasbourg, après son discours devant le Parlement européen en octobre 2001, le 14è dalaï-lama a montré son soutien aux bombardements américains en Afghanistan  (..)

http://www.tibetdoc.eu/spip/spip.php?article138



Afficher l'image Le début de la cérémonie de cloture
Le début de la cérémonie de cloture

Un article d' Eva R-sistons, publié
au moment des JO de Pékin

Mes amis,

je voudrais vous dire combien je suis heureuse de voir la Chine qui certes, n'est pas parfaite - mais qui l'est ? Les grands donneurs de leçons américains moins que quiconque - , s'être sortie de toutes les embûches tendues, et avoir rempli aussi parfaitement sa mission, avec autant de panache. On avait prédit des attentats, ils n'ont pas eu lieu. Et nous avons eu droit à des J.O. d'une beauté telle, que je vois mal un autre pays, surtout anglo-saxon, rivaliser tant soit peu avec la Chine. Tout était superbement organisé, pas une faille, et nous voici en présence d'un pays géant par ses qualités, sa créativité, sa technicité, son ingéniosité, plongeant ses racines dans une Histoire millénaire à faire pâlir les pauvres américains qui n'ont que la culture cow-boy, sauvage et frustre, à opposer à tant de sagesse et de beauté ancestrales.

Subjugués ! Nous étions tous éblouis par la somptueuse mise en scène, les couleurs, les figures, les lumières, l'originalité, la délicatesse... une maîtrise parfaite, du début à la fin.  Dans le spectacle, à nul autre pareil, comme dans l'organisation, minutieuse, où chaque détail aura été pensé - comme les souffleurs pour permettre aux drapeaux des nations d'onduler. Quelle ingéniosité, quel sens du détail, quelle précision ! Oui, un Etat comme celui-là est capable de prouesses, d'une créativité sans limites, il l'a amplement démontré. Au point de nous émerveiller, et pourtant ne sommes-nous pas un peu blasés ?

Ainsi la Chine est-elle en train de se réveiller. Elle a la taille d'un Empire, une population jeune, dynamique, entreprenante, et en nombre illimité, et des qualités que peu d'Etats possèdent. Ainsi, la patience, la finesse, le sens de l'observation.  Et n'est-elle pas déjà un peu la banque du monde, par la santé de ses finances, et l'insolent dynamisme, très moderne, de tout ce qu'elle entreprend ? Les J.O. l'ont abondamment prouvé.

Oui, à l'avenir il faudra compter avec elle. Et les Etats-Unis le savent, alors même qu'ils ont été battus sur le terrain du sport comme sur le terrain de l'innovation. La crise les menace, en particulier financière, et ils s'enlisent partout où ils débarquent : en Irak comme en Afghanistan, et même dans le Caucase, puisque l'offensive meurtrière, et génocidaire, qu'ils ont lancée en avançant leur pion georgien, s'est heurtée à un autre nouveau concurrent, la Russie. L'Amérique latine a lâché l'Amérique, hormis la Colombie qui s'est refait une petite santé sur le dos d'Ingrid, la princesse captive opportunément délivrée par Rambo-Uribe (en réalité, les services secrets usraéliens). Et partout les Américains sont haïs. Car ils sont le problème numéro 1 de l'humanité.

L'Oncle Sam sait tout cela, et il abat ses dernières cartes (en attendant, peut-être, une guerre de nettoyage ethnique) : Les Médias aux ordres. En lâchant une propagande éhontée contre la Chine, comme contre la Russie, l'Iran, le Venezuela, bref contre tous ceux qui résistent à son arrogante puissance déclinante. Ou en initiant un peu partout des conflits, pour mieux régner.

Intégration de la Russie au sein de l'Europe,
plutôt que désintégration de l'U.E. dans une guerre
qui n'est pas la sienne...

La domination d'un pays sur le monde touche à sa fin. La Russie est revenue, et la Chine apparaît. L'infect monde unipolaire s'achève, et c'est tant mieux. Une planète multipolaire est nécessaire. Alors, ne cédons pas aux sirènes trompeuses : On nous ment en permanence. Nos vrais ennemis, ce sont les USA et leurs alliés. Pas la Chine et la Russie, ni même l'Iran, et d'ailleurs la sagesse commande de voir l'Europe resserrer ses liens avec la Russie, si proche d'elle et dont les ressources lui sont si nécessaires. Au nom du réalisme économique et géographique, au nom de l'indépendance, aussi,  malmenée par le tyran américain, et surtout au nom de la paix.

Oui, une alliance avec la Russie nous préservera du choc Est-Ouest auquel nous mène directement l'Empire, pour faire à sa place la guerre qui amoindrira une puissance rivale. Ne nous laissons pas entraîner par les anciens pays satellites de l'URSS, tentés par la revanche. Ni par les valets de Washington, à la tête de nombreux Etats européens désormais vassaux. Nous avons mieux à faire.

Seule l'intégration de la Russie au sein de l'Union européenne nous préservera d'un choc militaire effroyable, artificiellement provoqué par un Etat aux abois, et de l'hégémonie malsaine des Etats-Unis.

Notre intérêt est d'unir nos destins avec la Russie. Et d'avoir des relations fraternelles, de coopération, avec la Chine. Pour l'équilibre du monde, pour la bonne santé économique, pour l'indépendance de l'Europe par rapport à la main-mise de l'Empire, et pour la paix. La paix, ce bien le plus précieux....

A bientôt, Eva.

TAGS : Russie, URSS, Chine, Washington, J.O., paix, guerre, est-Ouest, Caucase, Georgie, Amérique Latine, Colombie, Uribe,  Venezuela, Ingrid, Médias, Afghanistan, Iran, Irak...

NB Eva 5.9.9. : Et saluons les liens, tout récents, créés entre la Russie et la Chine !

A lire :  Le retour du "péril jaune" ?
http://eldiablo.over-blog.org/article-37005936.html


messie-obama.jpg 
Axe Washington-Paris-Tel-Aviv
instrumentalisant l'Europe
contre la Chine et la Russie


à lire absolument, l'article d' Eva
http://r-sistons.over-blog.com/article-29626350.html

--------------------------------------------------------------------------------------------



Reçu à l'instant, ce courriel d'un Lecteur.
Je cite un extrait, qui a sa place ici :

Je suis d'accord qu'une catastrophe risque fort d'éclater à tout moment: une fuite en avant d'Israël comme  vous  l'exprimez,  même un "m'as tu vu" genre Sarko peut faire du n'importe quoi pour masquer ses échecs dans tous les domaines.

II°) L'évolution de la position des USA sur le bouclier anti-missile ne signifie-t-il pas  que les USA renoncent  à un encerclement  de la Russie  et  de la Chine  pour  construire l'isolement de cette dernière en faisant alliance avec la Russie?

Il est complètement fou pour les USA de se trouver face à la Russie + Chine + ....

La Chine est entrain de travailler à stabiliser la zone Asiatique: Japon, Taïwan (qu'elle préfèrera acheter qu'attaquer), Corée.......


Commentaire lu, qui a sa place ici :

(..) Contrairement à ce que distille CNN, c’est une infime minorité d’habitants du Tibet qui réclameraient l’autonomie.. même le Dalai-lama -pas fou- n’en veut pas!

C’est surtout la CIA qui, par personnes interposées, aimerait bien casser la Chine pour mieux la contrôler. Pouvoir installer, comme en Pologne, une base “Echelon” au Tibet, le rêve!

Le Xingjiang est aussi une région contestataire mais les Ricains sont bien embêtés pour la sponsoriser car ses habitants sont musulmans, ce serait délicat de demander à Ben Laden de faire le sale boulot !

On le comprend mal de l’Occident, mais le Tibet est déjà une région autonome, à statut particulier, préservant [bien que le mandarin soit obligatoire – comme le français aux alsaciens] sa langue et ses particularités culturelles, comme d’autres régions d’ailleurs dont la province de Taiwan qui se rapproche sérieusement du continent depuis la chute de Cheng.

S’il fallait une preuve que ce sont les US qui oeuvrent, voyez: c’est toujours à cause d’un incident qu’arrivent des manifestations furieuses (petite palestinienne tuée par ex.) mais dans le cas de Lassah, il n’y a pas eut d’incident, pas plus que dans la région voisine qui a pris feu en même temps sans raison objective, comme ça, spontanément. On a donc bien a faire à un calcul pour mettre à profit la médiatisation des Jeux mais pas pour des raisons humanitaires comme on le croit, mais bien géostratégiques. Troublant aussi le mutisme des US pendant près de 15 jours, eux qui sont si enclins à répandre leur démocratie.


Les Tibétains ne se plaignent pas de l’apport logistique de la Chine, les communications, le tourisme, de nombreuses chaînes de télé diffusent souvent des émissions sur le Tibet comme sur toutes autres régions.


Ce qui est amusant, dans tout ça, c’est que les nations qui souvent ont gagné la liberté contre la monarchie, protègent un théocrate personnel, un roitelet agité par les US.


D’où vient cette sensibilité occidentale pour ce pauvre théocrate de Dalai-lama? Dans la foulée de Gandhi, de la mode du yoga et de la frénésie orientaliste des années 70, et au contre-pieds des âneries de Mao et de la Bande des Quatre qui n’étaient pas des saints, on a sanctifié cet auto proclamé demi dieu. Les dames qui prennent leur thé à cinq heures aiment ce genre de “position” intellectuelle voir “philosophique”.


Comprendre la Chine est difficile pour nous occidentaux: la Chine, c’est pas comme la France (département de l’Etat européen). Disons que: si Sarko avait a piloter une carriole avec un cheval, M. Hu piloterait 21 chevaux, voila bien le problème. En Chine, la moindre malversation peut retomber sur la tête de dizaines de millions de personnes: pas de pitié pour les nuisibles.

Et pour en finir: pour les Chinois d’aujourd’hui, le communisme, Mao, c’est un peu comme nous Napoléon: on l’aime bien, mais les temps ont changés. Le PRCF m’excusera mais en Chine, si on se réclame du socialisme, les marteaux et faucilles sont bien tombés du drapeau ; s’il est d’un beau rouge, c’est surtout parce que c’est la couleur porte bonheur en Chine.

Les âmes indépendantes et qui comptent bien le rester, ont tout intérêt à défendre la Chine qui est, comme la Russie, un garde fou à l’hégémonie US


Tibet : Déclaration de La commission exécutive du PRCF



chine-stanechy-partage-occidentaux.jpgchine-sac-palais--d--t-.jpg
La Chine dépecée par les Occidentaux



Reçu des responsables du site http://verites.org  ! On ne parle plus que de la Chine et du Tibet, dans un silence assourdissant concernant tout le reste du monde (USA, mais aussi Blair, qu'ils veulent placer à la tête de l'Europe pour mieux transposer les lois US liberticides en droit européen...).
( Ce site n'existe plus, malheureusement: C'était pourtant un des meilleurs, note d'Eva)


LA CARTE TIBÉTAINE… AVEC L’IRAN DANS LE VISEUR !


[Soraya Sepahpour-Ulrich - Information Clearing House - 24/03/2008]


Pour la chercheuse en sciences politiques Soraya Sepahpour (USC-LA), les Etats-unis et leurs alliés idéologiques font pression sur la Chine avant les Jeux Olympiques afin de “punir” un pays qui refuse de s’associer à leur campagne contre l’Iran et bloque les sanctions contre ce pays.
 

Cela permet aussi de contrecarrer les efforts diplomatiques chinois qui profitent de la mauvaise image des Etats-unis depuis l’élection de G.W. Bush pour prendre pied dans les anciens pré-carrés étatsuniens, comme l’Amérique du Sud ou l’Afrique.

La CIA a utilisé le Dalaï-lama comme “carte” anti-chinoise depuis les années 1950 pour des opérations de propagande et de déstabilisation anti-Chinoise, mais les Etats-unis n’ont aucune intention de soutenir une quelconque “révolution” au Tibet. Si les Tibétains s’avancent trop, comptant sur un vrai soutien extérieur, ils connaîtront le même sort que les Chiites d’Irak après la première Guerre du Golfe en 1990. Appelés à se soulever contre Saddam Hussein, ils avaient été massacrés par l’armée irakienne tandis que les soldats U.S. stationnés à quelque kilomètres de là regardaient sans bouger.


La soudaine sollicitude de l’appareil médiatique et politique pour les Tibétains - qui n’a pas un mot pour Israël qui massacre les Gazaouis et les USA qui écrasent l’Irak sous les bombes - n’est rien d’autre qu’une nouvelle opération de manipulation de l’opinion… et un autre mouvement de pion sur l’échiquier néo-con en vue d’une attaque contre le véritable objectif : l’Iran.

http://www.informationclearinghouse.info/article19626.htm

Source : http://libertesinternets.wordpress.com/2008/03/29/la-carte-tibetaine-avec-liran-dans-le-viseur/


temple-ciel-j.jpgtemple-ciel-j.jpg
                  http://www.chine-informations.com/guide/chine-temple-du-ciel_755.html


Tibet: Excuses d'un Français
au peuple chinois 

Mes Amis Chinois

 

J'ai honte.


Depuis des semaines, dans mon pays, en France, votre peuple, votre pays, vos institutions, votre gouvernement, votre Histoire sont traînés dans la boue, dans une hystérie collective entretenue par nos médias. Médias qui se prétendent "libres"... Les manifestations antichinoises qui ont eu lieu à Paris, lors du passage de la flamme olympique, sont indignes de mon pays, des valeurs qu'il prétend défendre, et des lois élémentaires de l'hospitalité.


Dans l'arrogance et l'ignorance, l'imbécillité en résumé, des journalistes, présentateurs de radio et de télévision, politiciens, et autres ballots en quête de publicité gratuite, se disputent l'opportunité de se mettre en valeur, en vous donnant des leçons de morale, de liberté et de "droits de l'homme".


Mais, vous le savez. En Occident, et chez ses vassaux, des manifestations, soigneusement organisées depuis longtemps, ont la volonté de perturber vos Jeux Olympiques, fanatisant les populations et les opinions publiques contre vous. Nos castes au pouvoir ne supportent pas votre succès. Vous sortez d'une longue histoire, douloureuse, héroïque, magnifique. Elles ne supportent pas votre indépendance.


Vous parlez d'égal à égal, avec ceux qui se sont comportés en maîtres du monde, pendant des siècles. Aveugles, ils ne se rendent même pas compte, qu'ils ne le sont plus. Dans votre réussite, ils y voient le basculement prochain du rapport de forces. Ils le redoutent, car cela remet en cause leur règne sans partage dans la domination, et le sentiment de supériorité, à l'égard du reste de la planète.


Ils ne souhaitent, en conséquence, qu'une chose : entraver votre développement, en vous isolant, vous divisant. Comme ils le font dans d'autres pays, ou sur d'autres continents. Comme ils l'ont fait dans votre pays. Mais tout cela, vous le savez...


Au nom de beaucoup de français, à qui nos médias soi-disant "libres" ne donnent pas la parole, je voudrais vous présenter nos excuses, et mes excuses personnelles.


Oui, "Excuses". Mais, auparavant, je voudrais vous demander "Pardon"...


Pardon, au nom du Passé, pour avoir envahi votre pays, nous être livrés à des atrocités et participé à son pillage, pendant un siècle


Vous, vous n'avez jamais envahi l'Europe. Ni aucun autre continent, d'ailleurs. Votre Grande Muraille est là pour en témoigner. Vous avez toujours voulu vous défendre des agressions extérieures, et vous concentrer sur votre unité..


Nous, nous avons envahi votre pays. Nous avons contribué à son pillage, pendant un siècle. Il est si grand, que nous nous sommes réunis à plusieurs pour le faire.


Quand vos autorités ont interdit l'usage et l'importation de l'opium en 1839, nous n'avons pas apprécié. Ce trafic était géré par nos amis britanniques, à partir de leurs possessions en Inde, de la province du Bengale plus précisément. Faire rentrer la drogue à partir du port de Canton (Guangzhou), était une véritable mine d'or pour beaucoup en Occident. Civils, militaires, politiciens...


Les promoteurs de ce trafic, à l'origine d'immenses fortunes personnelles, ainsi que de celle des politiciens européens qu'ils soudoyaient, méritaient d'être pendus. Ils ont été anoblis par la Couronne britannique... Une bonne partie de la Chambre des Lords actuelle est constituée, ainsi, des héritiers de ces trafiquants, de ces dealers. Nous, dans notre République, il n'y a plus de titres de noblesse, on donne des promotions, des décorations ou, mieux, des rentes de situation.


Les puissances occidentales ont considéré votre refus d'importer la drogue, produite et transportée par les occidentaux, comme une atteinte grave au "Libéralisme Economique". On n'a pas le droit d'interdire, dans le commerce international. C'est un blasphème. Du moins, quand l'Occident le décide...


Alors, on vous a fait la guerre, sachant que vous n'aviez pas les moyens de la soutenir. On vous savait en difficulté, à l'époque. C'était l'occasion idéale. Ce fut officiellement la "Première Guerre de l'Opium", de 1839 à 1842. L'essentiel, de l'effort militaire était assuré, initialement, par les britanniques. Etaient réunis dans cette coalition (l'OTAN n'existait pas encore), la Grande-Bretagne, la France, l'Allemagne, les Etats-Unis et le Japon.


Les britanniques, par le traité de Nankin de 1842, vous ont donc obligé à importer la drogue, vous arrachant Hong-Kong par la même occasion. Tout le monde s'y est mis. Les Etats-Unis vous ont imposé le traité de Wanghia (ou Wangxia), en 1844. Nous, français, en avons profité pour vous imposer le traité de Whampoa (ou Huangpu), la même année.


Elle fut complétée par une "Deuxième Guerre de l'Opium", de 1856 à 1860. Pour confirmer la légalisation du commerce de l'opium sur le territoire chinois, arracher d'autres ports, concessions et sommes d'argent, par des traités spécifiques Tianjin et Aigun (1858) et, surtout, Convention de Pékin, du 8 octobre 1860. Finalité : déchiqueter votre pays, le rendre exsangue.


Nous vous avons même livré une guerre particulière, dite franco-chinoise, de 1883 à 1885. Pour vous arracher la province de l'Annam et du Tonkin, et les incorporer à notre colonie de l'Indochine (1). Pour cela, nous sommes allés jusqu'à débarquer à Taiwan ! Nous nous sommes calmés, les autres puissances commençaient à ne pas apprécier notre expansion. Le "gâteau chinois" devait être partagé en parts égales...


Les japonais ont pris le relais, de 1894 à 1895. Cela n'en finissait plus, vous sortiez d'une guerre pour rentrer dans une autre. D'un traité à l'autre. De concession en concession. De "réparation" en "réparation". De dédommagement en dédommagement. L'épuisement... Tous ces traités vous dépossédaient de votre commerce extérieur et intérieur, arrachant des concessions territoriales, dépeçant progressivement votre pays, épuisant votre Trésor Public.


Sans armes, sans ressources financières, uniquement entouré de nations hostiles. Pratiquement désarmé, votre pays a résisté. Les révoltes n'ont jamais cessé. Votre résistance a été courageuse, héroïque. Schéma classique : vos résistants ont été considérés, par les puissances occupantes, comme des terroristes, des sauvages, des barbares, des fanatiques. Dans la propagande et dans les répressions horribles qui s'ensuivaient. Et, même dans nos livres d'histoire actuels, lorsqu'ils en parlent ...


Une des révoltes les plus connues est celle dite des "Boxers". Caricaturée, par la propagande en Occident. Même soixante ans plus tard, dans un film sous le titre : "Les 55 jours de Pékin" (2). Elle a duré de novembre 1899 à septembre 1901. Suivie d'une répression par les puissances occidentales, auxquelles s'étaient ajoutées l'Italie et l'Autriche-Hongrie, dont les atrocités résonnent encore dans vos mémoires : pillages, massacres, tortures, viols, de masse.


Suivie d'un traité aux conditions encore plus dures, le "Boxer Protocol", signé le 7 septembre 1901, avec d'énormes compensations financières pompant la majorité des droits de douane et des taxes au profit des nations occidentales. Appauvrissant davantage le Trésor du pays. La Chine a dû s'acquitter de ce véritable racket jusqu'en 1939.


En fait, jusqu'à ce que les japonais chassent les européens de Chine, pour prendre leur place. Avant qu'ils ne soient, à leur tour, chassés de votre pays, en 1945. Mais, les occidentaux n'ont pas lâché prise et ont tout fait pour maintenir la guerre civile sur votre territoire, en créant, finançant le maximum de dissensions. Il a fallu attendre 1949, pour que vous soyez enfin libérés et réalisiez votre unité. Retrouvant votre identité. Malgré un embargo international, et les menaces permanentes de l'Occident.


Oui. Vous, Chinois, n'êtes jamais venus sur notre continent, dans notre pays, bardés d'armes supérieures au nôtres, pour nous imposer la consommation d'opium ou d'héroïne. Saisir notre commerce extérieur et intérieur. Prendre nos ports et nos provinces. Infliger des dommages et réparations colossales, à payer sur plusieurs générations. Semant désolations, pillages, divisions, guerres civiles.


Nous, si. Durant un siècle...


Alors, Pardon, encore.


Mille excuses pour les imbéciles qui prétendent que le Tibet n'est pas la Chine


Certains prétendent que le Tibet ne fait pas partie intégrante de la Chine. Ne leur en voulez pas. Ils sont ignares. Leurs livres d'histoire sont vides, et les programmes d'information à la radio ou à la télévision sont composés, majoritairement, de gens payés pour assurer la propagande antichinoise.


Je sais : un ignare qui n'effectue aucun effort pour sortir de son ignorance, et exercer son esprit critique, devient un fanatique. Il faut se rendre à l'évidence : nous ne sommes plus un Pays des Lumières, mais un pays de fanatiques. Du moins, dans l'oligarchie qui le dirige.


Le Tibet est une des provinces de votre pays depuis des siècles. Officiellement, au moins, depuis le 13° siècle (3). Alors, ils formulent des arguties : ce serait "trop récent", pas "probant". Oubliant, ou dissimulant, que nous, pays occidentaux, la France en particulier, avons annexé de nouveaux territoires, tout récemment. Que voulez-vous, imbu de sa force, l'Occident s'estime tout permis...


Je ne vais pas vous parler de nos voisins européens qui prétendent la même chose. Exemples ?... Le Danemark, assure que le Groenland est danois après avoir tué la culture des peuples eskimos et leur identité. Ou encore, la Grande-Bretagne qui estime que les îles Malouines dans l'Atlantique sud, qui appartiennent en fait à l'Argentine, sont aussi britanniques que la Tour de Londres. D'autres encore... Les exemples seraient trop nombreux de toutes ces possessions, considérées comme naturellement intégrées dans une nation occidentale, alors qu'elles ont été envahies militairement. En un mot, volées à leurs peuples véritables.


Que dire, aussi, de ces pays formés aux 19° et 20° siècle, les Etats-Unis d'Amérique, l'Australie, la Nouvelle-Zélande, à partir de l'extermination de leurs populations d'origine : Amérindiens ou Peaux Rouges, Aborigènes, Maoris, Polynésiens ?...


Non, je veux vous dire un mot sur mon pays, la France. En donnant quelques exemples récents de notre histoire.


La Corse, qui était un pays indépendant, a été envahie militairement et rattachée à la France en 1769, à la fin du 18° siècle (4). Le premier geste de la France a été de supprimer l'Université corse, dans la ville de Corte. C'est toujours le premier acte d'un "génocide culturel" : supprimer la langue d'un peuple. Depuis, la résistance, à ce rattachement, ne semble pas faiblir...


Nous avons acquis d'autres département français, encore plus tard : la Savoie et le Comté de Nice. Annexés à la France par le Traité de Turin, à la fin du 19° siècle, en 1860 (5). Qui forment actuellement trois départements : Savoie, Haute-Savoie et Alpes Maritimes. Il semble qu'en Savoie, de nos jours, certains n'apprécient toujours pas cette annexion...


Pourtant, la France ne mettrait jamais en doute la francité de ces départements, liés à ses frontières immédiates. Mais, c'est d'autres territoires dont je voudrais vous parler, qui sont à des milliers de kilomètres de mon pays. Les plus importants, dans l'hémisphère sud. Et, qu'on prétend français.


Tahiti, capitale de la Polynésie "française", dans l'Océan Pacifique, que nous occupons depuis que nous nous en sommes emparés en 1842, et officiellement considéré comme une colonie en 1880. C'est dans l'hémisphère sud, à 17.100 km de la France. Douze heures de décalage horaire. Plus d'une centaine d'îles, sur une superficie comparable à celle de l'Europe : 2.500.000 km2.  Cela n'a rien à voir avec la France, ni par son histoire millénaire, ni par sa culture, mais nos milieux coloniaux prétendent que si. Nous opprimons son peuple qui souhaite vivre libre. Les Polynésiens ont, d'ailleurs, un mouvement qui réclame l'indépendance. Mais nous nous arrangeons pour étouffer cette aspiration et sa formulation politique.


La Nouvelle-Calédonie, avec pour capitale Nouméa, dont la France s'est emparée, comme colonie, officiellement en 1853. A 18.000 km de la France. Neuf heures de décalage horaire, en été. C'est un archipel avec une grande île et d'autres plus petites. Le peuple d'origine est Mélanésien, les Kanaks. Ils appellent leur pays Kanaky, et non pas Nouvelle-Calédonie. Ils ont toujours résisté, héroïquement. Ils veulent un pays libre, indépendant.


Mais leur pays contient du nickel. Beaucoup de nickel. C'est un des trois premiers producteurs mondiaux.  La France ne veut pas entendre parler de leur indépendance. La colonisation a été très dure : génocide culturel, massacres, humiliations. En 1931, lors de l'exposition coloniale, la France a amené de force des Kanaks pour les exposer, comme des animaux, dans un enclos avec des cases (au lieu de cages)...


Il y a aussi d'autres îles, avec de forts mouvements d'indépendance. Comme l'île de la Réunion, dans l'océan Indien, à l'est de l'Afrique, à 9.000 km de la France. Dans la mer des Caraïbes, du côté de Cuba,  la Martinique à 6.800 km, la Guadeloupe à 6.700 km. Sur le continent sud-américain, frontalier du Brésil, la Guyane, à 7.000 km. D'autres encore, Mayotte, à 8.000 km, dans l'archipel des Comores, au nord-ouest de Madagascar. D'autres encore... Je m'arrête...


Les imbéciles qui disent que le Tibet n'est pas la Chine, vous jureront la main sur le coeur que toutes ces lointaines possessions, issues d'autres civilisations, sur d'autres continents, dans d'autres hémisphères, envahies militairement et arbitrairement annexées : c'est la France !...


Preuve que la bêtise ne connaît ni frontières, ni hémisphères, ni kilométrages. Quant à connaître l'Histoire, ce serait trop lui demander ...


Mille excuses pour les cyniques qui prétendent vous donner des leçons de "Droits de l'Homme"


Je n'insisterai pas sur ce point. Tellement il est ridicule. Les cyniques ont pour particularité de n'avoir ni valeurs, ni conscience. Comment prendre au sérieux leurs déclarations de "belles âmes" sur les droits de l'homme, la dignité humaine et tutti quanti ?...


Eux qui ne disent rien pour les détenus dans les prisons françaises. Des hommes que l'ont fait vivre dans des cloaques, dans des locaux parmi les plus insalubres du monde. Où folie et suicide sont, souvent, les seules portes de sortie...


Eux qui ne disent rien sur l'indignité avec laquelle sont traités les immigrés, qu'on expulse parce qu'ils sont "sans papiers". Immigrés, issus de pays que nous avons colonisés et pillés pendant des siècles. Nous n'avons même pas la reconnaissance du ventre...


Eux qui ne disent rien quand le gouvernement des USA légalise la torture, dite du waterboarding. Supplice popularisé par l'Inquisition et plus tard par la Gestapo, pendant l'occupation allemande lors de la deuxième guerre mondiale, sous le nom de "supplice de la baignoire"...


Eux qui ne disent rien sur Abu Ghaïb et Guantanamo, les plus grands centres de tortures du monde. Rien sur les milliers d'Irakiens internés, sans procès, sans que leurs familles sachent s'ils sont vivants ou morts...


Eux qui ne disent rien devant la destruction de l'Irak, fondée sur des mensonges, avec un million de morts et des souffrances innommables...


Eux qui ne disent rien contre l'envoi de troupes en Afghanistan, fondé, comme pour l'invasion de l'Irak, sur des mensonges. Avec des morts civils, dont de nombreux enfants, tous les mois...


Eux qui ne disent rien sur les crimes contre l'humanité commis au quotidien en Palestine, dans la bande de Gaza, avec des massacres de civils et d'enfants. Rien sur les 11.000 prisonniers Palestiniens, sans procès, dont un tiers sont des enfants et des adolescents...


Eux qui s'étouffent sur notre passé colonial, imbibé d'horreurs sans nom.


Le cynisme de l'Occident, de ses castes au pouvoir, est permanent. C'est le socle de sa philosophie politique...


Respecter les droits de l'homme ?... Si vous, Chinois, avez des progrès à accomplir, nous, occidentaux et français, en avons tout autant. C'est la main dans la main, dans l'humilité et l'estime réciproque, que nous devons y travailler.


Et, non pas en vous crachant dessus, pour nous donner bonne conscience. Comme on a craché sur les sportifs tenant la flamme olympique, dans les rues de Paris...


Mille excuses pour nos médias dont l'arrogance n'a d'égale que la malhonnêteté


Médias "libres" ?... N'y prêtez pas attention. J'ai vu un présentateur de TV apostropher une de vos compatriotes, travaillant dans une de vos agences de presse à Paris : "Comprenez-vous la colère des français ?...". Le culot : parler au nom de tous les français !


Nous avons l'habitude de leurs campagnes de dénigrement, de diffamation : quand ce n'est pas contre les Arabes, c'est contre Poutine et les Russes, quand ce n'est pas contre Chavez et Cuba, c'est contre l'Islam et les Musulmans ... Tout est bon pour exciter la colère et le mépris contre des "boucs émissaires". C'est la seule politique de développement et de croissance, ici. Entretenir la peur et le mépris, à l'égard de "l'Autre"...


A quelques rares exceptions près, ils ne sont pas "libres". Ils appartiennent à des groupes financiers et industriels, et ne produisent, dès qu'il s'agit de politique étrangère, que de la propagande. Alors, ces médias ne font que véhiculer, vous l'avez compris, une campagne de propagande antichinoise.


Propagande dictée par des lobbies, en coulisse. Assenée dans l'arrogance. Arrogance, qui n'est que l'insolence du "vendu". Ils n'informent pas, ils désinforment. C'est tout ce qu'ils savent faire. Nous sommes de nombreux français à le dire, le déplorer. Ici, c'est ce que nous appelons le régime de "la pensée unique"...


S'ils étaient honnêtes, avant n'importe quel débat, tout ce que j'ai cité sur le plan historique, il l'aurait rappelé dans leurs émissions, leurs "documentaires", ou leurs articles. Ils auraient alors traité le sujet avec sérieux, sachant qu'avant de regarder la paille dans l'œil du voisin, il convient de regarder la poutre dans le sien.


Et, puis s'ils étaient honnêtes, ils auraient traité votre pays, votre peuple et votre gouvernement avec respect. Mais, savent-ils que le respect de l'Autre est le fondement du dialogue ?


En fait, "le dialogue" : ils n'en ont rien à faire. Ne sont-ils pas payés, avant tout, pour désinformer et endoctriner ?...

 

Pekin-Stade-Olympique-2008.jpg 

Tous mes vœux de succès pour les jeux Olympiques de Pékin


Notre Président de la République veut discuter avec vos dirigeants de la "situation" au Tibet, et du "comportement" de votre gouvernement. Ce seront, probablement, des échanges fructueux.


Il vous parlera, certainement, de la séparation du religieux et du politique en France : la laïcité. La France est un pays rigoureux sur le plan de la laïcité. Il présentera le modèle français, dont nous sommes fiers. Ce modèle pourrait vous aider, pour ramener à la raison certains membres du clergé bouddhiste.


Nous avons une loi, qui date de 1905, qui nous a permis de signifier à nos clergés et instances religieuses, qu'un religieux n'avait pas à interférer dans la conduite politique de notre nation, encore moins à dicter de ligne politique. Le clergé féodal bouddhiste devrait signer un accord de ce genre, se consacrant au salut des âmes et aux prières, au lieu de se préoccuper de son patrimoine et de son rôle politique. Et, agir pour le compte de puissances étrangères...


Cette laïcité a été récemment renforcée par une loi complémentaire sur "l'interdiction des signes religieux à l'école". Si vous vous en inspirez, les jeunes moines voulant étudier, aussi, dans les écoles publiques du pays, devront abandonner leurs toges et venir en jeans avec un blouson. 


Nous sommes, aussi, très stricts quant à la coiffe sur la tête : pas de turban, de kippa ou de voile. Chez vous, le signe ostentatoire religieux est "le crâne rasé". Pour éviter cela, il conviendra d'exiger le port d'un chapeau ou d'une casquette dans les locaux des écoles, y compris en classe... Mais, notre Président vous en expliquera les détails : il en est un des concepteurs, avec ses partenaires politiques.


En contrepartie, nous espérons, que votre gouvernement profitera de cet échange de vue pour poser, en priorité, les problèmes de tous ces territoires qui sont à des milliers de kilomètres de la France et qui souhaitent leur indépendance. Territoires, pays et nations, qui sont, actuellement, d'authentiques colonies, malgré les appellations, souhaitant le respect de leur culture et de l'identité de leurs peuples authentiques. Maoris, Polynésiens, Mélanésiens, Kanaks, en particulier...


Oui, il conviendrait de mettre un terme au génocide culturel et à l'exploitation économique de ces peuples.


(1)  Par le Traité de Hué, du 9 juin 1885.
(2)  " 55 Days at Peking ". Film, de Nicolas Ray, sorti en 1963, avec Charlton Heston, Ava Gardner et David Niven, notamment.
(3)  Sous la dynastie Yuan, par Khubilai Khan, le petit-fils de Gengis Khan, en 1279.
(4)  La Corse a été indépendante en 1755, sous le gouvernement de Pascal Paoli, avec son drapeau, sa monnaie (1762), et son Université à Corte (1765). Son annexion a suivi la défaite de l'armée corse devant les troupes françaises à Ponte Nuovo, en 1769, et l'exil de Pascal Paoli.
(5)  Sous Napoléon III. En fait, cette annexion avait fait l'objet d'un accord secret, le 26 janvier 1859, entre le gouvernement français et les représentants du gouvernement italien. Ceux-ci souhaitant obtenir le soutien militaire de la France contre l'Empire Austro-Hongrois, qui occupait une partie de l'Italie.

Illustrations :

>  Caricature française de 1890, représentant les grandes puissances de l'époque se partageant le "gâteau chinois". On y reconnaît : la reine Victoria (UK), l'empereur Guillaume II (Allemagne), l'empereur Nicolas II (Russie), le Japon représenté par un samouraï. La France est pudiquement représentée, sans couteau entre les mains, par Marianne, derrière l'empereur de Russie... Le caricaturiste devait avoir peur de la censure !...  Manque une représentation des USA, qui participaient, eux aussi, à la curée.

>  Le splendide stade olympique, en "nid d'oiseau".   

http://stanechy.over-blog.com/article-18658527.html


Tibet : Géopolitique de la Paille et de la Poutre...

Chine : Le Charlatanisme des "Experts" Occidentaux...




fete-lampe2.gif

http://www.chine-informations.com/guide/chine-la-fete-des-lampes-fete-tibetaine_2046.html




« La Chine change l’ « ordre » du monde »

par Yves Lacoste


On sait que je me suis longtemps préoccupé de ce que l’on a d’abord appelé, il y a plus de cinquante ans, les « pays sous-développés [


1] ». C’était d’ailleurs la traduction de underdeveloped countries, car l’expression venait des États-Unis, plus précisément de la Maison-Blanche. Depuis le lancement, au début de la « guerre froide » (1947), de la grande campagne américaine pour l’« aide aux pays-sous développés » (en fait, afin d’y freiner l’expansion du communisme), le monde était présenté comme divisé en deux grands ensembles de pays, différents en termes économiques, sociaux et surtout démographiques : les pays développés et les pays sous-développés. À noter que les théoriciens de cette division économique de la planète ne firent pendant vingt ans guère allusion à l’autre discours qui pourtant battait son plein : l’antagonisme du « monde libre » et du « bloc communiste » que la Chine rejoint en 1949.

Elle compte alors 600 millions d’habitants, soit environ le quart de la population mondiale.

La combinaison de ces deux façons de voir le monde se fit avec la diffusion progressive de l’expression « tiers monde » discrètement apparue à Paris au milieu des années 1950. L’idée de tiers monde ne prit son essor qu’après la conférence Tricontinentale de La Havane qui, en janvier 1966, rassembla 82 délégations de partis et de mouvements anti-impérialistes. Les 430 délégués, asiatiques, africains et latino-américains, ignoraient pour la plupart que tiers monde venait d’un jeu de mots (tiers monde, cf. tiers état) qu’en 1952 Alfred Sauvy avait fait dans France-Observateur, l’ancêtre du Nouvel Observateur. Et ils crurent qu’il s’agissait de l’ensemble formé contre l’impérialisme par les « trois continents », l’Asie, l’Afrique et l’Amérique latine. L’expression connaît un immense succès dans tous les pays depuis la fin des années 1960 jusqu’au début des années 1980.

En 1973, Mao Zedong déclare solennellement au président du Mali venu le visiter que la Chine appartient elle aussi au tiers monde, bien qu’elle n’ait pas été officiellement colonisée. Cette affirmation devait être ensuite enregistrée par le Parti communiste chinois comme un des axes majeurs de la « pensée Mao Zedong ». Tous les pays du tiers monde, grands ou petits, et quel que soit leur régime, sont proclamés solidaires. Le tiers monde qui « souffre, lutte, exige, combat » est partout célébré comme un gigantesque Prométhée (.)
 

Mais, en 1979, les troupes vietnamiennes envahissent le Cambodge, les Khmers rouges n’ayant cessé depuis 1975 de lancer des raids sur la frontière dont ils exigent la modification. Cette guerre pour du territoire (le delta du Mékong) entre « frères » communistes provoque, dans tous les médias occidentaux, un sentiment d’horreur, à tel point que l’éditorial du Monde en vient, pour stigmatiser un tel coup contre la fraternité tiers-mondiste, à user du terme de géopolitique, bien que celui-ci fût proscrit depuis quarante ans, soi-disant pour nazisme.


Les colères tiers-mondistes à l’encontre du Vietnam virent à l’inquiétude lorsque la Chine lance, pour le punir, son armée contre lui (19 février 1979). On craint alors que l’URSS, alliée du Vietnam, intervienne. L’offensive de l’armée chinoise, malgré l’importance des effectifs engagés, tournera court devant la résolution et les capacités guerrières de l’armée vietnamienne, endurcie dans ses combats contre les Américains dont elle sait utiliser le matériel qu’ils ont laissé. On dira plus tard que cette défaite chinoise (sur laquelle les Vietnamiens sont restés discrets), qui montrait l’inefficacité de l’Armée populaire de libération, fut pour Deng Xiaoping, revenu au pouvoir en 1978, un argument décisif qui lui a permis de faire accepter aux dirigeants du Parti les « quatre modernisations », dont celle de l’Armée. On sait que ce sont elles qui marquent les débuts décisifs du développement de la Chine.


La guerre « fratricide » Vietnam-Cambodge-Chine marque le début de la disparition de l’idéologie tiers-mondiste et du mythe de la solidarité des pays pauvres. Dès lors, on ne dit plus le tiers monde, mais Sud, que l’on oppose à Nord. Ce sont évidemment des métaphores à connotation climatique et elles ont eu un grand succès. Certes, jusqu’au début des années 1990, les fameux « critères » du sous-développement pouvaient être constatés dans la plupart des pays tropicaux et subtropicaux. Mais il y avait déjà l’exception trop souvent négligée de la Chine du Nord. Depuis le formidable développement de la Chine - plus d’un milliard trois cent millions d’hommes -, la métaphore du Sud ne peut plus être tenue. On ne
peut sérieusement prétendre que si le capitalisme à la chinoise connaît aujourd’hui un tel essor, c’est parce qu’il serait somme toute passé « au Nord », sous prétexte que Pékin est à la même latitude que New York (le 40e parallèle).


Déjà à l’époque du tiers-mondisme, puis lorsque la métaphore Sud-Nord faisait florès, des marxistes prétendirent prouver la valeur scientifique de leur argumentation planétaire en la fondant sur un modèle géométrique : centre/périphérie. D’où des discours que l’on peut résumer en substance : Pourquoi le capitalisme s’était-il développé en Europe occidentale ? Parce qu’elle était le centre. Pourquoi le centre est-il passé aux États-Unis ? Parce que l’Europe est devenue leur périphérie. Mais pourquoi y a-t-il des pays « sous-développés » ? Parce qu’ils forment la périphérie. Mais comment différencier ces périphéries ? C’est ce que n’explique pas le modèle. En termes de géo-histoire, il est, en vérité, mis en cause par l’existence même de la Chine.
 

L’empire chinois, l’« empire du Milieu », fut durant des siècles le centre du monde ou du moins de l’ancien monde, le centre tant par sa prépondérance démographique que par son avance technique et scientifique. Alors pourquoi la Chine est-elle tombée dans la périphérie ? L’attaque occidentale, les fameuses « guerres de l’opium », cette politique de la canonnière, aurait, tout aussi bien, pu être repoussée, comme elle le sera  plus tard au Japon. Les forces de celui-ci étaient pourtant bien petites en regard de celles de l’empire chinois.


On peut réfléchir sur les causes qui ont empêché que se constitue, dans cet empire bureaucratique, une vraie bourgeoisie, alors qu’elle a pu se former, dans les structures féodales du Japon, comme cela avait été le cas en Europe occidentale [2].
 

Aujourd’hui, ce sont d’autres problèmes qui se posent à nous, pour essayer de comprendre quelles sont les causes profondes du formidable développement de la Chine, en dépit mais aussi à cause des processus de mondialisation ; développement formidable par sa rapidité et l’effectif énorme des populations urbaines qu’il mobilise.


La Chine est véritablement en train de changer l’ordre du monde : si elle porte encore beaucoup de séquelles des phénomènes de sous-développement qu’elle a connus et de l’autarcie maoïste, l’essor de son capitalisme à direction communiste fait éclater le fameux modèle centre/périphérie. À moins que l’on considère que la Chine est en train de devenir un nouveau centre du monde, ce que les dirigeants de l’URSS n’avaient jamais envisagé en termes économiques, mais seulement au plan de la politique et de l’idéologie.

Dans l’économie mondiale, les effets de la croissance économique de la Chine sont d’ores et déjà considérables : le triplement des cours de l’acier et des métaux non ferreux, la multiplication des rivalités pour les concessions pétrolières et le tracé des oléoducs, le fait que ce soient les banques chinoises qui couvrent une grande partie du déficit financier des États-Unis, après avoir acheté des bons du Trésor américain pour 350 milliards de dollars. En novembre 2006, 48 chefs d’États africains ont été réunis à Pékin par le président chinois qui ne cesse depuis - ou son Premier ministre - de faire la tournée des pays africains. Y arrivent de plus en plus nombreux, non seulement capitaux et techniciens chinois, mais aussi la main-d’œuvre qui réalise les travaux à moindre coût que les Africains et à un rythme accéléré. Fini la Françafrique, bonjour la Chinafrique !


Les causes profondes de l’énorme développement de ce capitalisme extra-ordinaire à direction communiste sont encore difficiles à saisir. Mais on peut d’ores et déjà décrire, avec l’outillage des diverses sciences sociales, les multiples caractéristiques de cette Chine en mutation. C’est l’entreprise qu’a dirigée et menée à bien, en réunissant 88 spécialistes, un géographe qui est un des meilleurs connaisseurs de la Chine, mon ami Thierry Sanjuan. Il a publié en 2006 le Dictionnaire de la Chine contemporaine (Armand Colin) et c’est lui qui a réuni la plupart des articles de ce numéro d’Hérodote.

 

Yves Lacoste

[1]  Géographie du sous-développement, PUF

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Extraits d'une parution d' Eva R-sistons :

J.O. Chine : Scandale !
"Propagande chinoise"
dénoncée par nos médias...
ou, en réalité, occidentale
contre la Chine ?

La Chine, future super-puissance rivale des USA !
Et donc, l'Occident pro-Américain
s'acharne contre la Chine,
grâce aux Médias menteurs !
Tout est bon pour la dénigrer !
On monte en épingle les manifestations
en faveur du Tibet,
en taisant le fait que les gentils moines
sont armés par la CIA
pour destabiliser le géant Chinois, l'affaiblir !
Et par ex, à l'instant, j'entends
sur une chaîne publique :
"La Chine n'est pas prête à
faire son examen de conscience !"

Et l'Occident, lui,
est-il prêt à faire son examen de conscience ?
Il s'est acharné contre la Chine,
et il ose donner des leçons à ce pays ? ( Eva)



A lire :

http://www.aujourdhuilachine.com/actualites-chine-pekin--des-jeux-grand-cru-maitrises-a-l-extreme-8842.asp?1=1 


La Chine d'aujourd' hui
http://www.marcfievet.com/article-18688838.html

Le Tibet m'agace
http://www.marcfievet.com/article-18688014.html

Tibet-Kosovo ?
http://www.marcfievet.com/article-18687877.html 



Pour contrer les caricatures
occidentales sur la Chine

flag-china.pngDictature brutale d’un parti monolithique, pays nationaliste voire xénophobe, régime qui surexploite sa main d’oeuvre sous-payée. Toujours les mêmes clichés circulent à propos de la Chine depuis dix ans.

A l’approche des Jeux-Olympiques toutefois quelques sons de cloches différents se font entendre qui révèlent une réalité plus complexe.


Sur le traitement de la main d’œuvre un chroniqueur déclare « J’ai visité en Chine des usines où les ouvrier(e)s travaillaient pour 90 à 100 € par mois, dans de bonnes conditions de travail. C’est un bon salaire là-bas. Mais dans une grosse boîte de la sidérurgie, c’était 600 €, ce qui est un très bon salaire. Mais ça reste toujours inférieur aux nôtres, en chiffres absolus. Certaines catégories sont (ou étaient) certainement sous-payées. Mais les choses changent. De nouvelles lois sur le travail (contrats, salaires, etc.). font que les entreprises peuvent de moins en moins faire ce qu’elles veulent. La présence de l’ACFTU (syndicat officiel) pèse, malgré toutes les critiques adressées à son égard par les médias occidentaux. » (Marc van Campen http://romaindecourcelles.spaces.live.com/blog/cns!AF336575BD9B73BE!1269.entry). Le même chroniqueur note qu’une des preuves de la progression des salaires se trouve le fait que le numéro deux mondial des équipements sportifs, l’allemand Adidas, va transférer une partie de sa production car il juge le niveau des salaires en Chine dorénavant trop élevé. Le revenu par habitant a été multiplié par cinq ! Il était, d’après la Banque mondiale, de 190 dollars l’an en 1978, il est de 1000 dollars environ en 2004. Cela a permis  à 400 millions de Chinois de sortir de l’extrême pauvreté-moins d’un dollar par jour. Réservés à l’élite pendant un temps, le réfrigérateur, le vélo et le téléphone sont devenus des biens de consommation courante pour des centaines de millions de personnes. En termes de « parité de pouvoir d’achat », la Banque mondiale estime à 4000 dollars le PIB par habitant, dix fois moins « seulement» que celui des Etats-Unis.» (Erik Izraelewicz  Quand la Chine change le monde, Paris, Grasset, 2005).


Les ouvriers et paysans chinois continuent à défendre des avantages issus du système socialiste face à la logique de la globalisation néo-libérale. Les statistiques des “incidents de masse, manifestations ou révoltes” sont passées de 10 000 en 1994 à 58 000 en 2003 et 74 000 en 2004 (New York Times, 24.8.2005) ce qui est le signe du dynamisme de la société. Un article de la Monthly Review de 2006 (http://www.monthlyreview.org/0606weil.htm) expliquait qu’à la différence de ce qui s’est passé en Europe de l’Est, l’expérience qu’ont beaucoup de travailleurs chinois dans le cadre des anciennes organisations socialistes les aide à résister aux excès du capitalisme et à s’organiser notamment contre la corruption. Dans des villes berceau de la révolution chinoise comme Zhengzhou, même si le degré de participation des travailleurs dans la gestion des usines d’Etat restait limité, ceux-ci gardent le sentiment qu’elles leur appartiennent. L’efficacité de l’organisation ouvrière se réflète dans certains conflits comme celui de l’usine d’équipement de transmission électrique de Zhengzhou en 2001 où la police paya des paysans pour enlever les équipements de l’usine pour faire échouer soulèvement ouvrier contre la privatisation. Le fait que la police ne puisse elle-même faire le travail était le signe de la mobilisation contre elle. Et, même quand les paysans intervinrent,le 24 juillet 2001, 40 000 ouvriers de toutes les usines alentour se liguèrent contre eux en une bataille rangée, et la privatisation échoua. Les mouvements sont menés pour la conservation des « lois de Mao » et la statue de Mao est devenue dans cette vill

e le point de ralliement de manifestations (interdites) des étudiants de gauche. Le renouveau de la gauche, qu’il soit d’inspiration maoïste ou pas se manifeste dans des pétitions comme celle du Zhengzhou 4 ou la lettre d’anciens membres du PC, militaires et intectuels d’octobre 2004 à Hun Jitao, intitulée « Nos vues et opinions sur le paysage politique actuel ». Malgré la dissolution des communes populaires 1 % des villages ont gardé des structures collectivistes et un renouveau des coopératives a été constaté. L’héritage de la révolution culturelle commence à être réévalué dans les milieux intellectuels où l’on parle de plus en plus « d’apprendre des masses », et, le congrès du PC chinois fut l’occasion d’un débat sans précédent sur le socialisme. Sur le néo-maoïsme en Chine aujourd’hui on peut aussi lire «Renouveau Maoïste et Aspirations Démocratiques » (http://thirdworldforum.net, http://alternatives-international.net/article2346.html) publié le 31 juillet 2008.


Cette situation est de nature à favoriser un réancrage à gauche de certains secteurs du PC chinois lequel n'a pas officiellement renoncé à l’objectif socialiste, dans son discours ni même dans certaines de ses pratiques en témoigne l’article « Li Qiqing: La modernisation du système financier et bancaire en Chine » sur le contrôle des banques dans ce pays (http://socio13.wordpress.com/2008/08/02/li-qiqing-la-modernisation-du-systeme-financier-et-bancaire-en-chine/).


Pour ce qui est du « nationalisme » chinois, et qui doit plutôt être analysé comme un réflexe anti-impérialiste d’une nation humiliée par le colonialisme occidental pendant plusieurs générations (et qui l’est encore bien souvent), on peut se reporter à l’article de Jean-Louis Rocca « Des Chinois contre la mondialisation » dans Critiques internationales 2002- 2 (no 15)| ISSN 1290-7839 | ISSN numérique : en cours | ISBN : 2-7246-2941-8 | page 70 à 74
http://atlasalternatif.over-blog.com/article-21786050.html

Quand l'Occident voit la paille dans l'oeil de la Chine
http://www.marcfievet.com/article-21717895.html



La croissance économique et le progrès social

Depuis trente ans déjà, la Chine connaît sur le plan économique une progression telle qu’on en a rarement vu dans l’histoire. Mais que signifient les chiffres pour les gens des campagnes et ceux des villes ? La croissance économique se traduit-elle aussi vraiment par un progrès pour les gens ?

La forte croissance économique assure une manœuvre de rattrapage sur le plan mondial. Aujourd’hui, la Chine est la quatrième économie mondiale. Seuls les États-Unis, le Japon et l’Allemagne font mieux. Dans le tableau ci-dessous, on peut voir comment le produit intérieur brut (PIB : marchandises et services produits en un an) de la Chine a évolué par rapport aux PIB des États-Unis, du Japon, de l’Allemagne et de l’économie mondiale :

Tableau 1 : Importance de l’économie chinoise


 

Allemagne

Japon

États-Unis

Économie mondiale

Chine 2002

72 %

37 %

14 %

4,4 %

Chine 2007

91 %

60 %

20 %

5,9 %



Suite ici :
http://www.infochina.be/fr/node/210



A lire aussi :

- Forte escalade des tensions commerciales entre la chine et les etats-unis
- Vu de Chine : La vraie cause de la crise, et le moyen de la résoudre
- Faillite GB,US,au profit de l'or,de la Chine. Leasdership:De l'Occident à l'Asie
- La Chine menace de couper les vivres aux Américains
- Après les délocalisations, voici les relocalisations. Exemple de la Chine
- Vaccination obligatoire pour tous en Chine - A qui le tour ?
- Une nouvelle monnaie pour le monde - Le rôle de la Chine
- Russie et Chine mettent en garde l'Occident par rapport à l'Iran
- Chine et Russie pour que les DTS remplacent le dollar
- Poliement,discrètement, la Chine retire son soutien aux USA
- Chronique agora (1): mensonges boursiers, arnaque en pyramide, chine
- Les Etats-Unis testent un système anticensure en Chine et en Iran 
- La Chine, grand vainqueur de la crise ! Un géant est né.... 
- Du nouveau : Dongtan, une ville verte. En Chine ! 
- L'Amérique concurrencée en A.Latine par la Chine, la Russie, l'Iran 
- Chine : Vers la fin de la suprématie du dollar ? 
- Entre la Chine et l'Amérique, rien ne va plus... Pétrole, achats chinois 
- La Chine prépare sa sortie du dollar pour préserver ses intérêts 
- Le G20 vu de Shangai - Crise, vous avez dit crises ?
- Crise: La Chine est pour la réforme du système monétaire international 
- Beijing, la Fed, la Chine et la politique de réserves monétaires



Eva: Je suis en train de repasser une cassette d'il y a quelques années, un documentaire d'Arte très critique sur la politique militaro-industrielle des USA. Aujourd'hui, plus aucune critique: Est-ce parce que la France a réintégré l'OTAN ???? Soyez attentifs: Plus rien contre les USA ou Israël, et tout contre Iran, Russie, Chine, Vénézuela, etc.. Nos Médias sont une abomination, et la démocratie est une imposture. Et nous osons donner des leçons au monde entier ????? Un scandale de plus !  "On nous ment à chaque opération militaire", est-il dit, "tout cela pour cause économique. C'est de l'impérialisme économique, et quand on est dans un pays, on IMPOSE l'économie de marché... l'exploitation !". " On manipule l'opinion, on fabrique des mensonges pour qu'ils puissent avoir leur guerre". "C'est une version de ce qui existe dans les Etats totalitaires, avec dirigeants charismatiques...", "la plupart des décisions du gouvernement sont dictées par les conglomérats", "on se bat - en Irak, etc - car trop de gens disent: on refuse de faire ça", dernier mot du reportage.  Serait-ce possible d'entendre tout cela aujourd'hui, maintenant que l'Europe est vassale des USA, son laquais ? (Document Arte-Thema 15.2.5, les Etats-Unis et la guerre, Thema).




NOM-nazis.png

octobre 4th, 2009 

Le billet de cette semaine débute en forme de devinette. Voici un pays qui répond aux cinq caractéristiques suivantes :


1 - Le pouvoir est concentré dans les mains du chef de l’État et de ses conseillers. Le Premier ministre - car il y en existe un - exécute fidèlement les décisions prises au sommet, le Parlement fait de la figuration, l’opposition est inexistante.


2 - La personne du chef de l’État et l’armée sont inviolables : aucune critique n’est tolérée. Dans ce contexte, la presse et, plus largement, les médias, font l’objet d’une « attention » particulière :

● la presse indépendante pratique l’autocensure pour éviter des condamnations à de lourdes amendes ou l’interdiction de paraître ;

● un journaliste a été interdit d’exercer pendant dix ans, d’autres ont choisi l’exil, cependant qu’une presse privée, possédée par de grands groupes industriels, sert de caisse de résonance à la politique du chef de l’État ;

● un jeune homme, sans attache politique connue, qui avait créé sur Facebook le personnage du frère du chef de l’État, a été enlevé, tabassé, emprisonné… puis gracié par le chef de l’État suite aux protestations internationales en sa faveur ;

● un livre très critique à l’égard du chef de l’État est interdit et n’est diffusé que sous le manteau. Toutefois, curieusement, son auteur se déplace encore librement dans son pays.


3 - Le chef de l’État et ses proches sont les premiers entrepreneurs, les premiers banquiers, les premiers employeurs du pays.


4 - Les manifestations d’opposants sont réprimées et donnent lieu à des arrestations arbitraires.


5 - Les attentats, peu nombreux au demeurant, ou les tentatives d’attentats, sont largement médiatisés, façon sans le dire explicitement de justifier les contrôles de la population, des journaux, des radios.

À la lecture de ces lignes, on ne peut que ressentir un certain malaise S’agit-il de la Birmanie ? De la Côte d’Ivoire ? De la Chine ? Non, cette description s’applique au Maroc et à son roi Mohammed VI. Mais le malaise a une autre origine, car on ne peut s’empêcher de penser également à la France et au chemin pris depuis deux ans, un chemin qui mène tout droit à un régime autoritaire comme celui du Maroc !

Nous avions déjà évoqué cette dérive du régime dans de précédents billets (voir notamment Un faisceau d’indices inquiétants), dérive que de récents événements ou déclarations ne font qu’accentuer. La déclaration de Sarkozy évoquant les « coupables » de l’affaire Clearstream ajoute une pierre à l’édifice, ne fait que renforcer le malaise.

Plus inquiétant, le phénomène ne touche pas seulement la France. En Italie, l’attitude ahurissante d’un Berlusconi qui n’hésite pas à porter plainte contre les médias qui critiquent son attitude et ses frasques sexuelles, a entraîné une réaction de la rue, une manifestation de ras-le-bol contre ces outrances et cette restriction des libertés publiques.

Car c’est bien de cela qu’il s’agit : peu à peu, insensiblement, par touches successives, la concentration des pouvoirs s’accroît dans un nombre toujours plus grand de régimes, restreignant d’autant la liberté des citoyens et amoindrissant chaque jour le « rôle tampon » des corps intermédiaires (assemblées locales, syndicats…). Certes, la France n’est pas le Maroc mais on a chaque jour un peu plus l’impression d’une similitude malsaine entre les deux régimes, d’un rapprochement des attitudes et des comportements.

Et le phénomène ne touche pas que ces deux pays : dans le monde entier, la médiatisation croissante, le simplisme généré par le flash d’infos de 30 secondes, la recherche de l’image ou de la déclaration-choc, sont autant d’éléments de communication qui renforcent, justifient et font passer pour « naturelle » une concentration toujours plus grande du pouvoir.

Qui en est le principal bénéficiaire ? Les lobbies bien sûr, qui ont parfaitement compris qu’il est plus facile, et surtout moins coûteux, de n’avoir à contrôler que la tête pour que le reste suive…

Discours gauchiste ? C’est pourtant celui que tient Jérôme Monod (ancien directeur du cabinet de Chirac à Matignon, ex-secrétaire général du RPR) lorqu’il déclare aux Échos : « aujourd’hui, le pouvoir a rendu les armes. Il n’a plus la compétence, ou le courage nécessaire… Il est sous la pression des lobbies, des intérêts particuliers, d’entreprises menées par l’appât du gain. Les événements redonnent du sens à un vocable qui était autrefois l’apanage du Parti communiste : la financiarisation des entreprises. L’attention portée à la qualité des métiers, au bien commun des clients disparaît au détriment de quelques ratios financiers. L’économie n’intègre plus d’autres valeurs que la spéculation, le gain, l’accaparement. C’est la porte ouverte à la violence, la corruption, la mafia. »

Monod, Marx, même combat ? Pour en arriver là, il faut réellement, comme l’écrivait Shakespeare, qu’il y ait « quelque chose de pourri au royaume du Danemark ».


La Lettre du Lundi 2009
http://lalettredulundi.fr/2009/10/04/au-royaume-du-danemark/



Collaboration nazisme-sionisme :
http://www.les-attentats-du-11-septembre-vus-par-une-conspirationniste.com/article-36958161.html


La fin de l'Etat de Droit. La lutte antiterroriste, de l'état d'exception à la dictature.




Partager cet article
Repost0
3 octobre 2009 6 03 /10 /octobre /2009 13:28

UE-dictature.jpg


U.E. : Les peuples ont perdu !
Par Eva R-sistons

Mes amis,

"L'Europe a gagné", se réjouissent les décideurs,
et leurs commanditaires du Nouvel Ordre Mondial.
J'ajoute: Et les peuples ont perdu. La démocratie aussi.
Lorsque le résultat du vote ne convient pas,
on fait revoter les citoyens, ou on affame, comme à Gaza.
Jolie démocratie du coup de force
et non du Droit et de la liberté !
Il faut aussi savoir qu'on a "acheté" le vote des Irlandais:
En leur faisant des promesses mirobolantes,
qui ne seront évidemment pas tenues, realpolitik oblige.
Ou en mentant: L'Europe sortira l'Irlande de la crise.
Faux ! Elle les enfoncera davantage,
car sa priorité n'est pas l'emploi, au contraire, elle tue l'emploi.
Et elle détruira tous les amortisseurs sociaux les uns après les autres.
Terrible défaite por les peuples ! Reste l'espoir de la Tchécoslovaquie,
et... de l'Angleterre, avec un Conservateur à sa tête.
Voyez à la fin de mon précédent post l'article que j'ai ajouté.

Par contre, une victoire a été remportée aujourd'hui:
Avec la démocratie participative, inventive,
avec le vote des citoyens pour le maintien de "leur" Poste,
vote que le Gouvernement ne pourra totalement ignorer.

Face à toutes les menaces qui pèsent sur la démocratie,
nos libertés ou notre modèle social,
ce qui s'est passé aujourd'hui avec la Poste doit nous servir de leçon:
La résistance doit être créative, il nous faut inventer,
jour après jour, les moyens intelligents de résister
au Nouvel Ordre Monstrueux qu'on veut nous imposer à tous prix.

Votre Eva R-sistons



Irlande : bataille truquée,
bataille perdue,
mais pas la fin de la guerre

Le OUI au Traité de Lisbonne a donc fini par l'emporter en Irlande.
D'après les premières estimations, environ 60% des électeurs
auraient choisi de soutenir le Traité, alors que 53% avaient dit NON…

Pour lire la suite cliquez ici


La domination des banquiers au coeur des Etats
http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=15505


Les citoyens irlandais ont été
sommés de voter "oui"

« L’Irlande a voté oui », « l’UE repart de l’avant »… s’égosillent les partisans du « oui » au traité néolibéral de Lisbonne, clone du traité constitutionnel européen.
La grande coalition internationale des patrons, des médias, des partis politiques… qui soutiennent le traité de Lisbonne a mis le paquet pour faire revoter le peuple d’Irlande et l’obliger à voter « oui ». C’est l’illustration de la « démocratie européenne » qui fait revoter les peuples qui ont dit « non », en les soumettant au chantage, aux menaces de rétorsion, sur le thème de « si vous votez « non », nous vous le ferons payer très cher ».
Le camp du « non » a relevé le défi et a mené une active campagne. Le PCOF a rencontré Michal Youlton, coordinateur national du « non » au traité de Lisbonne en Irlande – CAEUC (1), lors de la réunion de préparation du contre-sommet de l’Otan, à Strasbourg, en février dernier, puis au contre-sommet lui-même, en avril. Il a animé de nombreuses réunions et conférences de presse en France pour expliquer le contenu progressiste de la campagne qui avait abouti, en juin 2008, au « non » au traité de Lisbonne.
Dès que les résultats ont commencé à être connus, nous avons envoyés un message de soutien qui disait notamment « Avant tout, nous voulons féliciter les citoyens qui ont défendu les véritables intérêts des travailleurs, des paysans, des pêcheurs, des masses populaires… d’Irlande, en votant « non ». Le « oui » a été bâti sur des mensonges, des promesses, la négation même de la démocratie. Nous condamnons la campagne menée par Sarkozy et Cie de mensonges et de criminalisation des citoyens d’Irlande.
Ce n’est pas la victoire de la démocratie mais celle du grand business, des politiques néolibérales.
Dites à vos amis et camarades que nous saluons votre combat et que nous leur adressons nos saluts de solidarité. »


A ce court message, Michael Youlton a répondu par ce mot:


«Votre message de solidarité, précieuse en toute occasion, est particulièrement important pour nous en ces moments où nous devons maintenir notre unité, notre force et nos convictions. Plus de 650 000 personnes sont restées avec nous et ont refusé l’injonction à se plier.
Notre campagne est solide et l’unité est forte, peut être même plus forte que jamais.
Je vous envoie une déclaration que nous avons préparée la nuit dernière,  avec de connaître les résultats, sur la base des messages qui nous parvenaient du terrain. Faites en bon usage.
Avec notre solidarité. La lutte continue.

Michael Youlton

Voici l’intégralité de ce texte, traduit par le PCOF :


                 suite ici : http://eldiablo.over-blog.org/article-36947115.html

  

Russia.jpg
L'avenir de l'Europe, c'est la Russie !


"Nul doute déjà, que la fin de «la guerre froide» a marque la fin d'une etape plus longue du developpement international – 400-500 ans, durant lesquels la civilisation europeenne a domine dans le monde. L'Occident historique s'est toujours propulse a la pointe de cette domination".

"La nouvelle etape est parfois definie comme «post-americaine». Mais, certes, ce n'est pas le «monde d'apres les USA» et d'autant plus sans les USA. C'est un monde, ou, a la suite de la montee d'autres centres globaux de la force et de l'influence, l'importance relative du role de l'Amerique se reduit, comme cela avait deja eu lieu au cours des dernieres decennies dans l'economie et le commerce globaux. Le leadership est un tout autre probleme, avant tout celui de l'obtention de l'entente parmi les partenaires, de la capacite d'etre premier, mais parmi ses égaux".

" Pour definir le contenu de l'ordre mondial en formation, on avance aussi les termes comme multipolaire, polycentrique, non-polaire".

"Nous ne partageons pas les craintes, que la reconfiguration actuelle qui se passe dans le monde mene inevitablement « au chaos et a l'anarchie ». On observe le processus naturel de la formation d'une nouvelle architecture internationale – tant politique, que financiere et economique, qui repondrait aux realites nouvelles".

"La Russie se voit comme une partie de la civilisation europeenne, qui possede les racines chretiennes communes".

"Le dur modele anglo-saxon du developpement socio-economique presente de nouveau des rates, comme dans les annees 20 du ХХe siecle.l'Occident avait pour beaucoup cree l'architecture financiere et economique globale a son image. Et actuellement, ou l'on est en presence du deplacement reconnu par tous de la force financiere et economique vers les nouvelles economies en croissance rapide comme la Chine, l'Inde, la Russie, le Bresil, il devient evident que ce systeme n'est pas adequat aux realites nouvelles. Au fond, on a besoin d'une base financiere et economique, qui correspondait au polycentrisme du monde contemporain".


***

Plus d'un an après ses propos tenus par Sergei Lavrov (en juin 2008) un seul constat s'impose, la crise financière les a totalement confirmés. A l'aurore de cet automne 2009, l'occident s'apprête à sortir de l'histoire par la petite porte, après avoir transmis ses métastases à l'humanité toute entière. Dans ce monde en re-configuration, il est bon se se demander quelle est la place que les peuples du continent Européen entendent jouer.

A l'heure ou les lignes de fractures sont de plus en plus illisibles, il est bon de rappeler que la seule chance de survie des peuples  Européens survivent est de sortir de l'ornière atlantiste suicidaire et de développer une collaboration poussée et intégré avec la fédération de Russie, afin que ce binôme "Euro-Russe" contribue à maintenir la paix sur le Heartland, au sein de ce nouveau monde multipolaire et polycentrique.

Dans un monde polycentrique et multipolaire,
l’unite Européene est inévitable

Loin de l'idéalisme politique de comptoir, la réalité du monde de demain passe par l'économie et la démographie. La baisse d'influence de l'Amérique se traduit également par une augmentation de l'influence de nombres d'autres acteurs (BRIIC, monde arabo-musulman riche en énergie et en capital humain ..).  La population de la planète atteint aujourd'hui 6,5 milliards d'habitants et devrait dépasser les 9 milliards en 2050. L'europe, qui compte aujourd'hui 728 millions d'habitants (dont 1/3 hors de l'UE) devrait voir 
sa population tomber à entre 564 millions et 632 millions d'habitants, soit représenter entre 7 et 8% de la population mondiale et moins de 20% du PIB soit à peu près autant que la Chine seule (!). La France pour prendre un exemple devrait compter elle 70 millions d'habitants en 2050, soit 0,8% de la population mondiale, un habitant sur trois ayant plus de 60 ans (!) et la moitié la plus jeune de sa population étant à cet moment la d’origine extra-européene, principalement Afro-maghrébine.

Dans ce contexte, et malgré les discours percutants de personnalités crédibles et intéressantes (nicolas dupont aignant, paul marie couteaux ou jean pierre Chevènement pour ne citer qu’eux) la sortie de l’UE et le retour au « souverainisme » national est probablement la dernière des solutions à envisager. L’UE est certes imparfaite à 99% mais elle est imparfaite en ce qu’elle est dirigée par Bruxelles, qui est une officine du « parti américain » qui traite l’Europe en colonie américaine.

Pire les Américains (qui souhaitent avant tout maintenir leur position dominante et défendre leurs interets) ne souhaitent pas une Europe unie et puissante, apte à ne pas les suivre dans leurs offensives militaires illégales ou même à s’y opposer, diplomatiquement, voir militairement. C’est la raison pour laquelle les Américains font « tout » pour rentrer leur cheval de troie (Turque) dans l’Europe, afin d’y semer la discorde et de déstabiliser un ensemble homogène en création. N’oublions pas enfin que la Turquie, seconde armée de l’OTAN, est avec Israêl le pion de l’Amérique au proche orient, et que celle-ci occupe militairement l’Europe (Chypre).

C’est la raison pour laquelle les Américains ont tout fait pour dissuader De Gaulle d’obtenir l’indépendance nucléaire et de sortir du commandement intégré de l’OTAN. Parcequ’une France indépendante, prélude à une Europe indépendante pouvait entraîner la pire des situations envisageables pour les stratèges US, perdre l’avantage pris à la fin de la guerre (l’occupation de l’europe de l’ouest) et donc la main mise sur la façade « ouest » du heartland.

C’est également la raison pour laquelle certains stratèges du « parti américain » en Europe ont parfaitement compris l’interet a appuyer les « refus » de l’UE en soutenant des partis « anti UE » et Europhobes comme ce fus ouvertement le cas en Irlande avec le candidat Libertas par exemple. Plus récemment, le Bruxellophobe Philippe de Villiers a lui aussi rejoint le parti Atlantiste de Nicolas Sarkosy, l’UMP, pourtant ouvertement Europhile et après que celui ci ai fait rejoindre à la France le commandement intégré de l’OTAN.

La perte de souveraineté des pays Européens est un processus
qui a traversé deux stades principaux.

* Le premier est celui de la fin des empires, issu du traité de westphalie et qui prône l’identité nationale (l’état nation) comme identité première. Cette ‘nationisation’ des identités Européennes a crée les conditions de la guerre de 30 ans qui a ravagé notre continent dans la première moitié du 20ième siècle. Curieux hasard, le traité de westphalie mettait lui également fin à une guerre civile européenne de 30 ans.

* Le second stade est celui de la régio-fragmentation. Ce processus que l’on nous affirme comme éminemment politico-progressiste (les régions seraient le stade ultime de l’intégration politique européenne) est en fait le résultat d’un processus politique extérieur volontaire afin d’affaiblir l’Europe en la morcelant en entité qui de par leur petite taille n’ont plus aucune autonomie économique ni de souveraineté militaire. Cela a été particulièrement le cas pour l’est de l’Europe comme en Tchécoslovaquie, en Yougoslavie ou en URSS, pour des raisons évidentes : ces nations ne « baignant » dans le bain Occidental que depuis peu elles étaient suspectes de réticence à l’alignement euro-atlantique.

Quoi alors de plus étonnant que les partis Européens les plus éminemment régionalistes soient les partis les plus européistes et les plus actifs en faveur de l’extension de l’OTAN et de l’intégration euro-atlantique ? Ces mêmes « lignes » politiques sont partagées par les commissaires de Bruxelles, agents zélés des intérêts Américains en Europe.

Evidemment cette Europe de Bruxelles est évidemment l’inverse de l’Europe puissante et indépendante que nous voulons. L’union Européenne charnelle et réelle (et non légale) est néanmoins le seul objectif à défendre pour que les Européens maîtrisent leur destin et redeviennent acteur et non seulement spectateurs. Hors le monde de demain ne sera probablement pas un monde plus « ouvert » que celui que nous connaissons, ce sera plausiblement un monde d’affrontements, de conflits de blocs, de territoires, de zones et de civilisations. Dans ce monde de tension croissante, la clef pour l’Europe est de se doter d’une structure de défense qui lui appartienne et lui permette de protéger ses intérêts et ses citoyens. En ce sens, les propositions du président Medvedev sur la nécessité de créer une structure de sécurité Pan-Européenne (remplaçant l’OTAN) sont un défi réellement intéressant pour l’Europe.

Dans un monde polycentrique et multipolaire, sortir de l’OTAN et créer une défense continentale non atlantique.

L’OTAN est une alliance militaire constituée en 1949 pour faire face à l’URSS mais aussi au risque futur d’une nouvelle situation pour l’Europe comme celle-ci avait connu avec l’Allemagne. Rapidement, cette alliance sous la coupe des anglo saxons entraîna la constitution d’une alliance concurrente dans l’autre bloc (soviétique) en 1955 : « le pacte de Varsovie ». Cette double alliance scinda le monde en deux blocs rivaux jusqu’en 1958, lorsque la France de De Gaulle décida de quitter le bloc anglo-saxon et de développer son propre programme nucléaire. En 1966, la France quitte le commandement de l’OTAN, et le siège de l’OTAN est déplacé de Paris à Bruxelles, ce qui est toujours le cas aujourd’hui, Bruxelles hébergeant donc et les institutions Européennes, et celles de l’OTAN. Retour dans le giron moins de 30 ans plus tard puisqu’en 1995, le président Français Chirac entama les négociations de retour au sein du commandement intégré de l’OTAN, retour avalisé et effectué par le président Nicolas Sarkosy le 17 mars 2009.

Il convient dès lors de se demander quelles sont les raisons de ce retour de la France en tant qu’acteur essentiel au sein de l’OTAN. Celle-ci n’a en effet aujourd’hui que deux fonctions principales, qui sont les deux dans le pur intérêt de l’Amérique mais vont toalement à l’encontre des intérêts Européens.

Tout d’abord elle est devenue une arme de conquête du heartland Eurasien par l’Amérique et en ce sens, son extension à l’est, vers les frontières de la Russie, passe par l’adhésion de nations nouvelles (nouvelle Europe) pour des motifs erronés, qui sont la crainte historique d’un impérialisme Russe qui n’existe pas mais que les stratèges américains entretiennent parfaitement.

Sous couvert d’entrée dans le  « partenariat euro-atlantique », l’OTAN s’installe directement dans le cœur de l’Europe afin de pousser la Russie dans ses retranchements orientaux et de diviser une nouvelle fois l’Europe en installant ses bases militaires devant la frontière Russe. C’est le but réel de la campagne de Serbie (la Serbie étant un pion Russe dans la logique du Pentagone) avec la base bondsteel mais également de la révolution orchestrée en Ukraine, le but étant d’installer une base Américaine en crimée, en lieu et place de la base Russe actuelle.

Depuis le 11/09/2001 également, l’OTAN s’est transformée en « armée » de croisés au yeux du monde musulman, les mêmes stratèges tentant de nous persuader que l’OTAN est un rempart contre l’islamisme agressif et terroriste. Pourtant nul besoin d’être savant pour comprendre que la campagne d’Irak et celle d’Afghanistan, si elles devaient être gagnées (ce qui ne sera vraisemblablement pas le cas) ne vaincraient pas le « terrorisme Islamique ». L’Islamisme est aujourd’hui utilisé comme bouclier et paravent pour justifier des objectifs géopolitiques bien antérieurs. Ne suspecte t’on pas que l’attaque de l’Afghanistan ait été justifié par le 11/09 mais planifiée bien avant et que son but réel soit l’implantation de troupes US au cœur de l’Eurasie ? Peut on sans rire croire que l’Irak baathiste de saddam hussein ai été un des vecteurs du terrorisme islamique mondial, ou plutôt visée pour ses puits de pétrole ?

Les guerres de domination de l’empire Américain sont des guerres pour la maîtrise des ressources naturelles, qui sont concentrées (hormis en Arctique) entre la péninsule Arabe, l’Irak, l’Iran, le golfe Persique, le sud Russie (caucase) et l’Afghanistan.  Hors ces conflits énergétiques déclenchés sur des faux motifs ne sont pas ceux de l’Europe. Pire ils sont susceptibles d’entrainer l’europe dans des tensions ethniquo-religieuses sur « son » territoire. La désintégration de la Yougoslavie nous a montré à quel point une structure de sécurité était essentielle pour maintenir son harmonie et faire face aux déstabilisations de l’extérieur.

L’affaire récente du Kosovo a parfaitement démontré à quel point l’europe sert de tête de pont aux américains pour « attaquer » et « conquérir » l’Eurasie, et donc la Russie tout en créant des tensions entre peuples Européens et surtout avec la Russie, à qui « l’avertissement » Serbe était adressé. Point d’orgue de cette politique de conquête, le vote du Silk road strategy Act par le congrès US en 1999 destiné à « favoriser l’indépendance des pays du Caucase et d’Asie centrale et à créer un  pont terrestre détournant le commerce de ces pays avec l’ouest (qui passe actuellement par le territoire russe) vers le trajet de l’antique Route de la Soie aboutissant aux ports turcs, donc à un pays de l’OTAN. L’oléoduc BTC qui passe par la Georgie s’inscrit dans cette stratégie et explique en partie le développement de l’assistance militaire à la Géorgie depuis l’arrivée au pouvoir de Mikhaïl Saakachvili.

Dans un monde polycentrique et multipolaire,
éviter la désintégration continentale.

Toujours en 1999, malgré l’attaque de la Serbie, et après 10 ans d’effondrement total, la prise de pouvoir de Vladimir Poutine va redresser la Russie et replacer celle ci sur le devant de la scène politique mondiale. L’Europe ayant basculé vers l’OTAN (participation des nations européennes à l’agression contre la Serbie), la Russie, la Chine et les nations musulmanes d’Asie centrale créent en 2001 
l’Organisation de Shanghai ainsi que l’OSTC en 2002. Ces alliances militaires eurasiatique et inter-religieuses ayant pour but de répondre au double encerclement Russe et Chinois par l’armée Américaine et à défendre le pré-carré régional eurasiatique.  Comme le disait Zbigniew Brezinski : « La stratégie eurasiatique des Etats Unis a suscité en réaction un rapprochement entre la Russie et la Chine. Les deux puissances continentales sont en train de construire une véritable alliance militaire face à la coalition anglo-saxonne et à ses alliés. » 

Cette offensive Américaine vers l’est (de Berlin à Kiev) s’est matérialisée en deux étapes essentielles, de 1996 à 2009.

* En 1996 est créé l'organisation GUUAM qui regroupe Géorgie, Uzbékistan , Ukraine, Azerbaïdjan et Moldavie. Ces nations désirent à l’époque « sortir » du Giron post soviétique après la chute du mur et dans un contexte d’effondrement de l’état Russe. Il n’est pas surprenant que ces nations aient des positions géographiques 
stratégiques et par conséquent aient été victimes des révolutions de couleur financées par les ONG proches de la CIA (révolution orange, des tulipes, des roses et récemment en Moldavie après les élections) ainsi que des changements de régimes pro Occidentaux liés. Symbole de la « couleur » de cette association, les membres observateurs sont la Turquie et la Lettonie (!). Néanmoins ces régimes renversés n’ont pas obtenu les résultats escomptés par leur supporters (intégration dans l’OTAN et l’UE, amélioration du niveau de vie ..) mais au contraire ont entrainé une dégradation de la situation économique et aucune intégration dans le système euro-atlantique. C’est la raison pour laquelle le départ de l’Ouzbékistan en 2005 et l’absence de réalisation concrète de l’organisation l’ont mise en sommeil politique et qu’en mai 2006, le politologue azerbaïdjanais Zardust Alizadé exprimait encore ses doutes quant aux « perspectives de développement de l'alliance, et l'obtention de résultats pratiques ».

* Aujourd’hui, la seconde étape se matérialise agressivement via l’apparition d’un nouveau front, que l’on peut appeler le GUA (Georgie, Ukraine, Arctique).

En Géorgie : l’incapacité politique du président a incité les stratèges Américains à lancer une opération militaire en août 2008, celle-ci ayant néanmoins échoué puisque l’armée Russe a répondu avec force et a « libéré » les territoires d’Ossétie et d’Abkazie. Ce conflit est le premier conflit de la Russie avec l’Amérique hors des frontières Russes (la précédente étant la déstabilisation Wahabitte en Tchétchénie, fomentée en grande partie par la CIA).

En Ukraine les récents conflits gaziers témoignent des tensions grandissantes et un observateur éclairé jugeait récemment que « un conflit limité, sous le prétexte d'un litige territorial, devrait éclater, entraînant une rupture des fournitures de gaz pour une période plus ou moins lingue, les crises gazières sont provoquées afin d'entraîner les consommateurs européens à une telle coupure ».

L’arctique nécessitant un développement propre, j’incite mes lecteurs à lire mes précédents articles à ce sujet (ici et la) et à consulter le blog de « 
zebrastationpolaire » à ce sujet.

Ces manœuvres d’encerclement,
d’endiguement
et de déstabilisation ont divers objectifs :

-  Contrôler les pourtours des mers noire, caspienne et baltique, zone  essentielles et de transit entre l’orient et l’occident.

- Maîtriser les futurs corridors énergétiques, notamment via un projet de construction d’oléo- et gazoducs contournant la Russie mais reliant les régions de la Caspienne, de la mer Noire et de la Mer Baltique.

- Etendre l’influence de l’OTAN le plus à l’est, au cœur de l’Eurasie afin de réduire la sphère d’influence de la Russie (sur son étranger proche) mais surtout en Europe et empêcher un éventuel développement de l’influence Chinoise vers l’asie centrale
 
Évidemment un lecteur non averti me dira que les Russes et les Américains n’ont cessé de s’affronter depuis 1945 et que globalement, ce n’est pas l’affaire de l’Europe et des Européens. Or c’est précisément l’inverse…

Dans un monde polycentrique et multipolaire,
l’alliance Euro-Russe, clef de voute de la paix sur le continent.

Les conséquences sus cités sont absolument dramatiques pour l’Europe. Elles ont pour conséquences de nous couper de la Russie sur un plan civilisationnel, géopolitique, politique et énergétique ou encore de créer un nouveau mur en Europe, non plus à berlin mais au cœur de l’Ukraine, en séparant l’Ouest (ensemble sous influence Américaine) de l’Est (ensemble sous influence Russe). Plus prosaiquement, cette ligne de fracture coupe « presque » l’Europe orthodoxe de l’europe catholico-protestante, reprenant la vision des civilisations séparées de S. Hungtinton dans son ouvrage « le choc des civilisations ». Enfin il est à noter que la Chine, acteur géopolitique et économique majeur, juge probablement l’Europe (via l’OTAN) co-responsable de la situation d’encerclement total qu’elle subit, que ce soit à l’ouest (
ring centro-asiatique) et à l’est (dans le pacifique devant ses côtes). 

Cette rupture avec deux acteurs essentiels que sont la Russie (le pays le plus grand du monde) et la Chine (le pays le plus peuple du monde) sont doublement graves. En cas de tension croissante entre l’OTAN et l’OCS, la France et les pays d’Europe Occidentale seraient en conflit avec une organisation qui regroupe presque un homme sur trois dans le monde, couvre 32,3 millions de km² et comprend au niveau des ressources énergétiques 20 % des ressources mondiales de pétrole, 38 % du gaz naturel, 40 % du charbon, et 50 % de l'uranium.

Cette stratégie de séparation de la Russie et de l’Europe de l’ouest et du centre a en outre comme conséquence de « limiter » l’Europe dans un micro territoire encastré à l’ouest du continent et de la couper des possibilitées immenses que lui offriraient un partenariat avec la Russie.

·         L’Europe à besoin de la Russie au niveau énergétique car la Russie dispose des réserves de gaz et de pétrole dont l’Europe à besoin. La Russie est un fournisseur stable comme le prouve sa relation avec la Turquie qui ne souffre elle d’aucun problème d’approvisionnement (il faut rappeller que les coupures d’approvisionnement lors de la guerre du gaz avec l’Ukraine étaient dus à cette dernière, mais que les « médias » ont curieusement désignés la Russie comme coupable). La  question énergétique est essentielle car l’Europe sous commandement Américain se voit proposer des alternatives à hauts risques, comme celui de remplacer la Russie par la Turquie (pays de l’otan candidat à l’UE !) comme fournisseur énergétique (Nabucco au lieu de south stream) ou encore de participer à des conflits pour l’énergie (Irak) dont elle pourrait se passer.

·         L’Europe a besoin du fabuleux potentiel que représente la Russie, tant le potentiel humain avec ses 140 millions d’habitants, que géographique avec ses 17 millions de Km² et le débouché sur le pacifique. Elle deviendrait ainsi un acteur de premier plan notamment avec le monde asiatique, qui est en plein développement.

·         La Russie à également besoin de l’Europe et des Européens, tant pour l’acheminement de ses matières premières que pour ses technologies ou son capital humain, qu’elle pourrait utiliser afin de combler le dépeuplement à l’est de l’oural. Enfin et surtout, elle a besoin de l’Europe comme d’un allié naturel, complémentaire car issu de la même civilisation.

En effet cette unité Euro-Russe (seule garante de paix et d'indépendance pour les peuples du continent) n'est pas seulement vitale, elle est souhaitable car les Européens d'Occident ou de Russie appartiennent avant tout à la même civilisation.

Comme le disait récemment Natalia Narotchnitskaïa lors d’un colloque à Paris : « La vraie coopération entre la Russie et l’Europe pourrait cependant donner un nouvel élan à notre continent à l’aube du troisième millénaire. Les grandes cultures romano-germanique et russe-orthodoxe partagent un seul et même fondement apostolique, chrétien et spirituel. Les Européens, qu’ils soient Occidentaux ou Russes, ont donné au monde les plus grands exemples de la spiritualité latine et orthodoxe ».

Voilà pourquoi l’avenir de l’Europe, c'est la Russie.

http://alexandrelatsa.blogspot.com/2009/10/lavenir-de-leurope-cest-la-russie_03.html



RUSSIE.gif

Axe Washington-Paris-Tel-Aviv
instrumentalisant l'Europe
contre la Chine et la Russie

par Eva R-sistons
http://r-sistons.over-blog.com/article-29626350.html

Lire aussi, d' Eva :
La planète ? 2 blocs antagonistes
Le cirque des Grands (Russie-USA)
L'occident à la conquête de l'Asie

Exigeons la vérité envers les Russes
http://r-sistons.over-blog.com/article-32339347.html
La Russie n'est pas notre ennemie
http://r-sistons.over-blog.com/article-22350756.html

Spécial Russie
http://r-sistons.over-blog.com/article-22293145.html


_____________________________________________________________________________________________



A lire :


 

03-10-2009
Sarkozy:  Complexe d'Obama !

sarko-cible 

Sarkozy est malade. La pathologie a un nom: « complexe d'Obama ». C'est ce que mes confrères (excusez du peu) de « Newsweek » nous révèlent. Mais je vous rassure, amis lecteurs, la maladie, incurable, n'est pas mortelle. Elle se caractérise par une irritabilité chronique, un tonus psychologique cyclothimique et une hyperkinésie à caractère maniaco dépressif. Suite ici:

http://justice.skynetblogs.be/post/7336288/sarkozy-est-malade-complexe-dobama
-



La politique au service
d'intérêts particuliers

Roselyne Bachelot, tu mens : tu te prétends ministre chargée de la sauvegarde de la santé des citoyens, alors que tu as mis tes talents de jeune femme de bonne famille au service de l'industrie du poison sur ordonnance. Tout comme la plupart des membres du Comité Technique des Vaccinations ou du Haut Conseil de la Santé : tous déclarent leurs liens d'intérêts avec l'industrie pharmaceutique. Plus des deux tiers sont de fait les obligés de l'industrie.

Cette réalité porte un nom : la corruption des hauts fonctionnaires et des politiques. Les institutions de la République sont aujourd'hui mises au service d'intérêts particuliers par de faux experts, véritables représentants de commerce des industrie des poisons.
Suite ici: http://www.politiquedevie.net/Medecines/RoselyneBachelotTuMens3481.htm



Travailler pour France Télécom
Le nouveau management 

Par Elsa Fayner, le 30 Septembre 2009


« Un de plus, un de trop »
, confie Aline*, qui n’en peut plus. Aline travaille chez France Télécom depuis dix ans. Au début, elle répondait aux clients qui demandaient des factures détaillées, parfois, dans les cas difficiles, une messagerie vocale. Aujourd’hui, elle gère sur une plateforme téléphonique « trois univers », avec le mobile, et l’Internet. Entre temps, tout a changé.


D’abord, les objectifs de vente. Et les primes qui vont bien avec. Lire mot à mot le script qui défile à l’écran, tout en mettant le ton approprié à chaque interlocuteur pour
tenter de le convaincre. Y repenser la nuit, devenir un robot, renoncer à une certaine conception du travail « bien fait » : se concentrer sur les demandes faciles, botter en touche dès que ça se complique. C’est pourtant là que l’expérience, l’ingéniosité, l’humanité de chacun peuvent s’exprimer.


LISAT9.jpg

(illustration de Claire Laffargue)



Puis, non seulement il a fallu augmenter les ventes, mais également le nombre d’appels par heure. Or, le traitement d’une vente prend un peu de temps. Les injonctions deviennent contradictoires. Qu’on se rassure : le paradoxe est désormais
tendance en matière de gestion. Les critères d’évaluation se déconnectent ainsi doucement de la réalité du terrain.

Résultat : des tickets à gratter pour motiver les troupes. Démotivant, finalement. Comme le fait de ne plus avoir de bureau, de devoir prendre celui qui est libre, et de tout ranger en partant. Zéro papier, « clean desk »,
c’est la « mode ».


De là à pousser les salariés vers la sortie ? Il s’agit d’abord de les déraciner. De lancer, donc, de grandes manœuvres. Les salariés changent désormais régulièrement d’équipe, de responsable, de service, de métier. « ’’Il faut que ça tourne’’, nous dit-on, il paraît que nous prenons rapidement de mauvaises habitudes », raconte Aline. Même l’ « interface RH », présente sur chaque site, pour faire le lien avec le DRH, saute. Place à un… centre d’appels RH. Il faut que ça tourne. Le plan NEXT, annoncé en 2005, réorganise le groupe et ses filiales. Si, avant, les démissions constituaient 4,4% des départs, leur taux monte à 15% après, calcule le journaliste
Ivan du Roy dans « Orange stressé ». Viendront ensuite les plans ACT, puis Ambition FT 2008. De grandes manœuvres dignes des préparations militaires les plus sophistiquées, en vue d’une guerre terrible. Mais laquelle ?


Au premier semestre 2009, France Télécom se disait fier de sa résistance à la crise économique. A la crise économique seulement ? (Fier... à quel prix ? Eva)

* Le prénom a été modifié, à la demande de l’intéressée.


Journaliste pigiste qui s'est spécialisée au fur et à mesure dans le monde du travail, Elsa Fayner tiens le célèbre blog "Et voilà le Travail!". Elle a longtemps observé le domaine des salariés, des entreprises et du travail social; elle a noté l'évolution des méthodes de management et de travail sur ces dernières années. Elle en écrit des articles qui parlent aussi et surtout du côté humain à ne pas oublier. Aujourd'hui, Elsa attire notre attention sur la course aux performances chez France Télécom.



Voir le blog d'Elsa Fayner



Affaire Polanski (..) Étrange France à la justice chaotique,
inféodée au pouvoir politique qui vient revendiquer
pour ses célébrités l’immunité à vie. La logorrhée
de certains chroniqueurs est affligeante. Jean-Pierre Elkabbach d’Europe 1
qui sait de quoi il parle en matière d’indépendance,
 n’a pas hésité à parler de Suisse “à la botte des Etats-Unis“.
http://www.marcfievet.com/article-36914622.html



Mourir pour Israël ?
Israël pourrait entraîner l'Occident dans une confrontation contre l' Iran
http://www.marcfievet.com/article-36914803.html


Ils sont chouettes, nos dirigeants !


2sahwg1.jpg

Lefèbvre pour la castration... 

1126bzq.jpg 

DSK se prend une godasse...


effcc4.jpg 

Tous les paradis fiscaux sont supprimés. Tous ?


2je4ite.jpg 

Taxe carbone, forfait hospitalier, taxe accidentés du travail...

http://laplote.over-blog.fr


Cuba: Un blocus économique sans
équivalent dans l'Histoire

drapeau_cuba.gif

Washington s'est bien gagné, en cinquante ans, le titre de génocide, même s'il fait tout son possible pour échapper au jugement de l'histoire. Le blocus économique à Cuba a été instauré pratiquement depuis le triomphe de la Révolution, en janvier 1959. Il constitue maintenant le cas le plus prolongé d'un siège maintenu par un ennemi contre sa victime.
De tous les blocus connus dans l'histoire, aucun n'a été aussi prolongé, obstiné et intégral. Homère a conté comment les grecs ont assiégé Troie pendant dix ans. Le siège de Leningrad  par les nazis, au cours de la seconde guerre mondiale, a duré 900 jours.
Mais à Cuba, il y a déjà plusieurs générations qui n'ont pas connu, dans toute leur existence, autre chose que les difficiles conditions imposées par la guerre économique, financière et commerciale à laquelle les soumet le puissant empire.
Des calculs récents montrent que l'île a perdu au moins 96 milliards de dollars en raison de cette agression officielle du pays nord-américain qui, depuis les années 70, a reçu annuellement l'approbation de l'occupant de la Maison Blanche, semblable en cela au César qui, dans l'arène, décidait  d'un seul geste la vie ou la mort du gladiateur vaincu.
Il s'agit bien d'un authentique acte de génocide et non pas d'une simple figure de rhétorique journalistique. Les lois internationales établissent clairement que toute mesure destinée à laisser mourir de faim ou de maladie un prétendu ennemi doit être classifiée comme acte de génocide et un bon nombre d'organisations internationales utilisent ce qualificatif de façon tout à fait justifiée lorsqu'ils font allusion à ce thème.
Si le peuple cubain a été capable de faire face à une telle violence et s'il peut faire état de réussites importantes malgré les tentatives d'asphyxie menées par le puissant voisin du Nord,  cela se doit en premier lieu à un patriotisme profondément ancré dans tous les esprits et une grande capacité de résistance, assistés bien sûr par la solidarité de nombreux amis tout autour du monde.
Ce sont ces amis qui, au cours des vingt dernières années, ont exprimé en vote majoritaire à l'Assemblée Générale de l'ONU leur rejet  de l'obstination de la Maison Blanche et qui sont parvenus à l'isoler internationalement, même si l'empire refuse toujours de tenir compte de
la volonté mondiale.

Nestor Nunez

source : Agence Cubaine D´Information

 

http://eldiablo.over-blog.org/article-36871990.html
Un blog à visiter, militant, avec son grenier d'affiches

ane.jpg















(..) Pour sarkozy, et beaucoup d’autres hélas, tout s'achète. Alors, pour eux, pourquoi ne pas acheter la présence des élèves, la paix sociale ?

Sur un blog que j'aime beaucoup:
http://poly-tics.over-blog.com/article-36922949.html


Lénine et la charia
l_nine.jpg Les débats historiques intéressants se développent dans la mouvance communiste autour du rapport des bolchéviks à l'Islam. Vous en trouverez un écho dans l'article suivant de Bruno Drweski, qui rappelle notamment le rôle de Sultan Galiev, auquel un livre fut consacré chez Fayard en 1986. Tout cela est sans doute utile pour les débats actuels de la gauche..

http://delorca.over-blog.com/article-36929840.html


Publication non terminée

Partager cet article
Repost0
2 octobre 2009 5 02 /10 /octobre /2009 00:18
 


Reçu cet appel,
à relayer d'urgence  :



APPEL REPUBLICAIN

 L’ECOLE PUBLIQUE
ET LA LAICITE SONT EN DANGER .

 

 

 

La majorité parlementaire a adopté lundi 28 septembre une loi destinée à « garantir la parité entre les écoles publiques et les écoles privées sous contrat d’association… ».

 

Ce texte, qui oblige les communes à financer l’enseignement privé, est considéré comme un pas de plus vers le chèque-éducation qui aggravera les inégalités. Il représente un danger très important pour notre école publique et pour notre laïcité républicaine.

 

Seul, un recours, dans les huit jours à dater du vote, auprès du Conseil Constitutionnel peut maintenant s’y opposer. Cette action serait tout à fait justifiée par plusieurs aspects inconstitutionnels de cette loi. Les députés du groupe Parti Comuniste - Parti de Gauche.. sont prêts à la faire, mais les députés socialistes ne se décident pas, alors qu’ils ont voté contre la loi. Aussi, le nombre minimum nécessaire (60 parlementaires) n’est pas atteint.

 

Il est urgent de contacter les députés socialistes, leur groupe à l’Assemblée (ajaniaud@gsan.org), le Parti Socialiste et ses fédérations et sections, et d’alerter les associations et amis de l’école publique et laïque que vous connaissez.

S’il vous plaît, aidez-moi !

 


                                   Voici la lettre que j'ai envoyée
                                          aux députés socialistes :

   

                                                                                                Le 10 octobre 2009 

LETTRE OUVERTE .

 

                                                                           Mesdames et Messieurs les députés socialistes

 

 

Madame la députée, Monsieur le Député,

 

Vous avez voté contre la proposition de loi Carle qui organise le financement, par les communes, des écoles privées sous contrat d’association, lorsqu’elles reçoivent des enfants de leurs administrés. Par ce vote, et au cours de la discussion, vous avez participé à la défense de l’école publique et de la laïcité, et les citoyens de gauche ne pourront que vous en remercier.

 

Bruno Julliard, dès le lendemain, a publié un communiqué, au nom de votre Parti, dans lequel il dénonce plusieurs effets néfastes à attendre de l’application de cette loi. Lors de la discussion de la proposition Carle dans l’Assemblée Nationale, vos députés qui sont intervenus ont,  à plusieurs reprises, relevé les divers aspects inconstitutionnels du texte et évoqué d’éventuels recours.

 

Je résume donc : Voici une loi qui foule au pied notre laïcité constitutionnelle, qui porte dans son sein le germe de la décomposition de notre école publique, qui rompt le lien unissant l’école et la république, qui va augmenter les charges des communes auxquelles elles ne pourront faire face qu’en augmentant les impôts locaux et/ou en diminuant le financement de l’enseignement public, qui va permettre l’exode scolaire et affaiblira les écoles des zones rurales ou des banlieues défavorisées. Et tous ces dangers, vous les avez dénoncés ! Vous avez évoqués à plusieurs reprises lors de la séance les possibilités de recours pour inconstitutionnalité, même lors de votre « explication de vote ». Maintenant, malgré tous vos efforts et ceux de l’autre groupe de gauche, la loi est votée, mais il vous reste une possibilité  d’obtenir son annulation : déposer un recours devant le Conseil Constitutionnel… mais là, silence. Vous n’avez que huit jours pour décider de vous joindre aux députés du groupe GDR.. et vous n’avez pas encore pris de décision. Pourtant, vous savez qu’il faut 60 parlementaires pour cette action et que le nombre n’est pas atteint. A quoi jouez-vous ?  Vous ne voulez pas de cette loi ou vous la voulez ? Vous saviez que, de toutes façons, elle serait votée puisque la droite a la majorité absolue, et que la seule arme efficace contre elle ne pouvait être que le recours auprès du Conseil Constitutionnel. Qu’attendez-vous pour donner votre accord pour une co-signature collective ?

 

Aux yeux des citoyennes et des citoyens, votre attitude est parfaitement incohérente. Ne vous étonnez pas si certains parlent de tartuferie ou d’hypocrisie à propos de votre façon d’agir devant ce texte. En tout cas, c’est incompréhensible pour vos électeurs. Croyez-vous que vous favorisiez ainsi la démocratie et la participation aux scrutins, ou même des progrès pour votre parti ? Je vous rappelle que, lors d’un sondage assez récent, la laïcité arrivait en deuxième position parmi les valeurs préférées des Français, juste derrière le suffrage universel. Je pense que nous sommes nombreux à attendre de votre part le petit geste qui donnera une chance à la survie de notre laïcité et de notre école républicaine.

 

Je vous remercie de votre attention et vous prie d’agréer, Madame la députée, Monsieur le député, l’expression de ma considération distinguée.

 

                                                                                                  Danièle Dugelay


 


___________________________________________________________________________________________




             



Guerre au Caucase: Moscou salue la conclusion
sur la responsablité de Tbilisi (Kremlin)


 MOSCOU, 30 septembre - RIA Novosti. La Russie salue la conclusion de la commission internationale d'enquête sur le conflit dans le Caucase, selon laquelle Tbilissi a déclenché la guerre en Ossétie du Sud en août 2008, a déclaré mercredi devant les journalistes la porte-parole du président russe Natalia Timakova.

Selon Mme Timakova, le rapport de la Commission Tagliavini vient d'être remis au chef de l'Etat qui n'en a pas encore pris connaissance.

A en juger d'après les informations, y compris celles rapportées par le délégué permanent russe auprès de l'Union européenne (UE) Vladimir Tchijov, la commission est venue à la conclusion selon laquelle c'était justement la Géorgie qui avait déclenché la guerre, a-t-elle dit.

"Nous ne pouvons que saluer cette conclusion", a poursuivi Mme Timakova.

Et d'ajouter que "les autres commentaires suivraient plus tard".

Il est également important que le document publié cite les Etats qui ont équipé et entraîné l'armée géorgienne.

La commission d'experts et de diplomates dirigée par la diplomate suisse chevronnée Heidi Tagliavini, enquêtant depuis décembre 2008 à la demande de l'Union européenne, a présenté mercredi ses conclusions aux différentes parties.

Ce sont les forces armées géorgiennes qui, selon le rapport d'enquête, ont déclenché le conflit en Ossétie du Sud.

http://fr.rian.ru/world/20090930/123314998.html
http://chiron.over-blog.org/article-36744404-6.html




Problème alimentaire: le rôle important de la coopération russo-israélienne (Zoubkov)


JERUSALEM, 1er octobre - RIA Novosti. La conjugaison des ressources naturelles russes et des technologies de pointe israéliennes contribuera à minimiser le problème alimentaire mondial, a déclaré le premier vice-premier ministre russe Viktor Zoubkov jeudi à Jérusalem lors de sa rencontre avec le président israélien Shimon Peres.

Les deux pays ont décidé d'entamer le travail pratique dans ce domaine, a annoncé M.Zoubkov au président de l'Etat hébreu.

"La Russie occupe 1/6 des terres émergées et possède une immense superficie de bonnes terres cultivables. En organisant le travail avec des technologies israéliennes sur une partie de ce territoire nous pourrons nourrir le monde entier", a indiqué M.Zoubkov.

Shimon Peres a appelé à envisager le partenariat des deux pays dans le domaine alimentaire comme "une partie de la stratégie visant à améliorer la vie des gens dans le monde entier."
"La famine nous poursuit et tue les enfants. Pour arrêter ça nous devons mobiliser toutes les ressources possibles", a insisté le président israélien.

http://www.juif.org/go-news-109331.php

On n'est guère habitués à voir Israël jouer un rôle positif (voir en particulier les mercenaires israéliens faisant le siège de l'Ambassade brésilien, pour tenter d'assassiner le Président Zelaya, du Honduras), alors saluons cette initiative ! Eva


________________________________________________________________________________________


Si la vérité éclate... pas de paix  !


L
e premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou a exhorté l'ONU, jeudi 1er octobre, à ne pas envoyer devant le Conseil de sécurité le rapport de la commission Goldstone sur la guerre de Gaza, très critique à l'égard d'Israël, et qui risquerait de saborder le processus de paix.

L'adoption du rapport Goldstone porterait un coup fatal au processus de paix", a réaffirmé M. Nétanyahou. " Si le rapport est adopté et qu'Israël voit son droit à l'autodéfense dénié, il ne pourra pas faire de pas supplémentaires, ni prendre d'autres risques en direction de la paix", a-t-il ajouté. Le juge
Richard Goldstone, qui a dirigé la mission d'enquête de l'ONU sur l'offensive de l'armée israélienne à Gaza l'hiver dernier, a estimé mardi qu'une saisine de la Cour pénale internationale (CPI) pour "crimes de guerre" et "possibles crimes contre l'humanité" contribuerait à mettre fin à une "culture de l'impunité" dans la région.

Suite ici :
http://www.juif.org/go-news-109342.php

Eva: Elle a bon dos, la paix ! Les dirigeants israéliens ne la veulent pas, et ils se contentent seulement de l'instrumentaliser à des fins de domination et d'impunité

Commentaire cité par le Monde:
Le chantage habituel de Netanyahou : tout prétexte est bon, celui-ci ou un autre, pour blâmer les autres alors que c’est Israël qui refuse toute négotiation, tout pas vers une paix juste. Renvoyons-les devant la CPI avant qu’ils ne commettent des crimes encore plus graves contre l’humanité ! 


Israël Etat voyou

La commission des Affaires Etrangères du Senat à Paris vient de publier un rapport concernant Israël d’une centaine de pages. Ce rapport, signe par plusieurs sénateurs dont M. Jean- François Poncet, l’ancien ministre des Affaires Etrangères de Giscard d’Estaing, décrit Israël comme un état voyou, exige la création immédiate de l’ état palestinien et fustige la politique du président Sarkozy vis-à-vis d’Israël.
Quelle doit-être la réaction des 100.000 Français d’Israël ?
http://www.juif.org/go-news-109291.php

Parmi les 4 commentaires (ton habituel des commentateurs):

CET ANCIEN MINISTRE N'A JAMAIS CACHE SA TENDANCE PRO-ISLAMISTE,SON EX-PATRON NON PLUS D'AILLEURS !!!!!!!! (NB C'est un homme de Droite, très conservateur !)
N'EMPECHE QUE CE CONNARD QUI SE PERMET DE TRAITER DE CETTE FACON LE SEUL ETAT DEMOCRATIQUE DU MOYEN-ORIENT DOIT ETRE SOIT ENFERME ,SOIT EMPRISONNE,MAIS IL N'A AUCUN INTERET A OUVRIR SA GUEULE PLUS LONGTEMPS .....ET UNE MERDE PAREILLE N'A PLUS A SE MELER DE POLITIQUE


Quand ce sont des guignols comme ce J.F. poncet, qui devrait aller sucrer ses fraises dans une résidence pour alzheimériens, qui se permettent de traiter un état démocratique comme Israêl de "voyou", on se rend compte à quel degré de bassesse est tombé le monde "dit civilisé". Et tout ça pour ça (LE FRIC MUZZ).

http://www.juif.org/diplomatie-moyen-orient/109291,israel-etat-voyou.php


Wikipedia
Le Système de notre Ministre de la Culture:
L'argent et le sexe (les jeunes garçons)

*« J’ai pris le pli de payer pour des garçons [...] Évidemment, j’ai lu ce qu’on a pu écrire sur le commerce des garçons d’ici .[...] Je sais ce qu’il y a de vrai. La misère ambiante, le maquereautage généralisé, les montagnes de dollars que ça rapporte quand les gosses n’en retirent que des miettes, la drogue qui fait des ravages, les maladies, les détails sordides de tout ce trafic. Mais cela ne m’empêche pas d’y retourner. Tous ces rituels de foire aux éphèbes, de marché aux esclaves m’excitent énormément […] On ne pourrait juger qu’un tel spectacle abominable d’un point de vue moral, mais il me plaît au-delà du raisonnable […] La profusion de jeunes garçons très attrayants et immédiatement disponibles me met dans un état de désir que je n’ai plus besoin de réfréner ou d’occulter. L’argent et le sexe, je suis au cœur de mon système, celui qui fonctionne enfin car je sais qu’on ne me refusera pas » (Son livre "Une mauvaise vie", 2005, http://www.marcfievet.com/article-36808997.html)




Pourquoi on vaccine les jeunes en priorité
(contrairement à l'habitude pour une grippe)
A lire absolument !
http://artdevivresain.over-blog.com/article-36733239.html .



Trouvé sur "bellaciao":

 

"Je me permets de vous écrire ce mail dans l’espoir qu’il soit diffusé sur votre blog. Je suis infirmière diplomée d’état de 1998 J’ai exerce pendant 10 ans mon activite d’infirmiere dans des structures d’ordre privé à temps plein

Je suis reconnue suite à des problèmes de dos en "incapacité partielle" car je ne peux plus assumer les postes debout 12 heures même 8 heures

Alors depuis quelques temps c’est le chômage et la recherche d’une nouvelle orientation. Bref !

Le 2ème mari de ma tante est médecin à la Ddass depuis 3 ans

Et là ou mon histoire devient intéressante, c ’est qu’il m’a fait savoir que la Ddass recherchait des infirmières pour executer le vaccin de la grippe H1N1

Sachez que je suis contre ce vaccin aux effets secondaires non appréciés suffisamment pour l’accepter et ô combien suspect à mes yeux

mais que pour vacciner les gens on me propose 28 euros de l’heure

C’est du jamais vu dans le domaine de la santé car même une infirmière de bloc ou d’anesthésie ne dépasse jamais 22 euros de l’heure en ayant bac + 6

Alors dans mon cas , chômeuse je peux choisir cette solution et me laver les mains de mon geste mais je suis convaincue que ce vaccin recèle bien plus de problèmes de santé pour la population à venir qu’on ne veut nous le faire croire et c’est avec un refus catégorique adressé a cette proposition

que je trouve le temps de vous informer

1 infirmiere de 10 ans d’experience

http://revelations4.blogs.fr


Le 3 Octobre, agissons !


Une grande pétition a été mise en place à travers toute la France contre la privatisation de la Poste : si 1 million de signatures sont réunies, le gouvernement est constitutionnellement tenu de faire un référendum national avant de prendre cette décision. Vous pouvez signer cette pétition samedi prochain 3 octobre, je vous laisse ici le lien vers la page sur laquelle sont indiqués tous les lieux et horaires où la signer dans Paris (si vous n'êtes pas sur Paris vous pourrez trouver sur le site
www.appelpourlaposte.fr lieux et horaires dans votre ville) :

http://www.appelpourlaposte.rezisti.org/spip.php?article24

Pour une fois qu'on peut faire qq chose d'efficace, soyons nombreux à signer ! N'hésitez pas à faire circuler
.



Clearstream : la piste ignorée des liens Sarkozy-Lahoud


(Tandis que la Chine monte), les USA descendent...
Et voilà que les Etats-Unis titubent sous le poids de leurs guerres éternelles... de leurs illusions impériales... et de leurs efforts sans fin pour fournir du pain et des jeux. Si le pays tenait ses comptes comme une entreprise privée, il serait sur la paille. S'il était en bourse, il serait exclu de la cote.

Mais les Etats-Unis continuent de dépenser et dépenser... et pas moyen de les faire cesser. Ils mettent des milliers de milliards de dollars dans des guerres en Irak et en Afghanistan sans raison apparente. Mais qui se plaint ? De trop grosses sommes sont en jeu. Trop de lobbyistes pour trop de secteurs et trop d'intérêts individuels sont en jeu. Les dépenses militaires -- même lorsque les Etats-Unis ne sont confrontés à aucun rival digne de ce nom -- ne peuvent être réduites. De même que les dépenses sociales.

Marc Faber a raison. Là encore, il y a trop de gens ayant trop d'enjeux dans ce combat. Tant les dépenses militaires que sociales continueront à se développer jusqu'à ce que l'empire soit ruiné.
http://www.publications-agora.fr


Encore un espoir d'échapper
au Traité de Lisbonne-NOM !
Après le vote irlandais,
la menace tchèque 


Comme 3 millions d'Irlandais, le premier ministre Brian Cowen et sa femme se sont prononcés, hier à Mucklagh, sur le sort du traité de Lisbonne.


 Comme 3 millions d'Irlandais, le premier ministre Brian Cowen et sa femme se sont prononcés, hier à Mucklagh, sur le sort du traité de Lisbonne. Crédits photo : AP

David Cameron, qui espère succéder à Brown,
compte sur Vaclav Klaus pour l'aider à
faire capoter le traité de Lisbonne.

Le dernier mot n'est pas dit. Après la réponse irlandaise de vendredi, le traité de Lisbonne a encore besoin du paraphe des présidents polonais et tchèque. En coulisses, un troisième homme attend son heure : le Britannique David Cameron, farouche eu­rosceptique. Il s'est juré de torpiller le renforcement de l'UE, s'il devient premier ministre au printemps, comme le promettent les sondages.

Le combat d'arrière-garde de Lech Kaczynski et Vaclav Klaus, malgré le feu vert des deux Parlements, a déjà fait une victime. La Suède, qui préside l'UE, a pratiquement renoncé à voir la Commission Barroso II formée sous l'empire du traité de Lisbonne. Ce qui soulève de délicats problèmes de transition et de continuité juridique.

 

Un pacte destructeur

Ce casse-tête pour constitutionnalistes n'est rien à côté du pacte destructeur noué par le président tchèque et le Prime Minister en puissance. La trame est connue, confirmée par une lettre adressée à Vaclav Klaus par David Cameron : le premier doit retenir sa signature jusqu'en mai, voire juin, le temps que le second, parvenu au 10, Downing Street, lance le référendum promis pour casser la ratification du traité par Londres (2008). «Si vous réussissez à tenir, vous me retrouverez aussitôt à vos côtés», écrit le chef des tories, cité par le Daily Mail.

L'état de l'opinion britannique laisse peu de doute sur l'issue d'une telle con­sultation. Reste à confirmer qu'un premier ministre Cameron aurait l'au­dace de dynamiter vingt ans d'ambitions européennes. Le scénario est loin d'être farfelu. Il donne des sueurs froides à Bruxelles. «À côté de Cameron, Maggie Thatcher était une aimable euro-fédéra­liste», ironise un responsable français.

Vaclav Klaus a crédibilisé le complot en suscitant, au Sénat, un énième recours contre le traité de Lisbonne. D'après Tomas Langasek, responsable à la Cour suprême, l'arrêt définitif prendra «quelques semaines, ou quelques mois». La perspective d'un nouveau délai avait déjà jeté un froid au dernier sommet européen.

Après le vote irlandais, la stratégie des Vingt-Sept - Tchèques et Britanniques compris - consisterait à faire monter la pression sur le locataire du château de Prague. «Si Vaclav Klaus s'amuse à tout bloquer, il y aura des conséquences, avertit Pierre Lellouche, secrétaire d'État aux Affaires européennes. Un seul homme ne peut pas bloquer la volonté de 500 millions d'Européens.»

Pour casser le cercle vicieux tchéco-britannique, l'une des hypothèses avancées est de priver Prague de son commissaire européen. L'ex-premier ministre Mirek Topolanek a agité l'hypothèse cette semaine, à l'issue d'un rendez-vous avec José Manuel Barroso. Cette punition nécessite l'unanimité des Vingt-Sept, Tchèques compris. À défaut, le Parlement européen pourrait aussi refuser son feu vert au candidat présenté par Prague.

http://www.lefigaro.fr/international/2009/10/03/01003-20091003ARTFIG00152-apres-le-vote-irlandais-la-menace-tcheque-.php?yahoo=1


Partager cet article
Repost0

R-Sistons

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
  • Contact

Recherche

Archives

Pages