1 janvier 2013 2 01 /01 /janvier /2013 03:51

 


http://mahamudras.blogspot.fr/2008/11/propos-de-lours-russe.html

 

 

 

Un petit cadeau de début d'année :


La découverte de ce site, russe,

de contre-infos.

 

http://www.prorussia.tv/Nous-serons-la-pour-que-cette-nouvelle-annee-rende-possible-ce-qui-est-necessaire_v124.html

 

Impertinent et pertinent ! Décapant !


J'ai particulièrement dégusté le Journal de ce jour.

Hollande en prend pour son grade,

la France américanisée aussi,

Tapie qui règle ses comptes,

la politique internationale,

les gazs chimiques employés par... l'ASL,

les bobards médiatiques, etc.

Un regard différent, à relayer !

 

Allez, à la prochaine !

 

Votre eva, avec plein de bises non-alignées !

 

 


 

 

NB :

 

Commentaire d'un Lecteur Ahura :


Le rejet par le conseil constitutionnel de la taxation à 75% des hauts revenus ...  camouflet pour notre Président ... Je lui conseille de visionner la vidéo dans laquelle Poutine se charge de mettre au pas un patron milliardaire. Dans ce cas de figure les méthodes du KGB sont plus efficaces que celles enseignées à l'ENA ! Il ne fallait pas attendre autre chose du conseil constitutionnel dont la consttution laisse rêveur (NS en fait partie c'est tout dire). Moi, Président j'emploierais la même méthode que mon prédécesseur qui a fait passer le traité de Lisbonne comme une lettre à la Poste et qui a imposé en force SA réforme des retraites. Il faut que les citoyens lambda aillent jusqu'à 65 ans (quand ils y arrivent) pour obtenir une retraite à plein temps alors que les fonctionnaires du parlement européen partent à 50 ans avec une retraite de 9000 euros par moi !!!!! Hollande s'est engagé à taxer les riches. Qu'il aille au bout de sa réforme et qu'il ne baisse pas son pantalon devant les nantis de tous bords, les grands patrons, les banquiers , certaines vedettes du show bizzzzz ou du foot !!!

 

 

Comment Poutine parle aux patrons

 

 

.
.
.
.

La Russie de Poutine: Incarnation du rêve gaulliste au 21ème siècle?

  .

 


La Russie: incarnation du rêve gaulliste au 21ème siècle?
..
http://www.alterinfo.net/La-Russie-incarnation-du-reve-gaulliste-au-21eme-siecle_a83924.html
.


Repost 0
Published by Eva R-sistons - dans Etats-Unis menace
commenter cet article
17 décembre 2012 1 17 /12 /décembre /2012 00:34
..
Etats-Unis-moise-fusil-3909171552.jpg

Armes à feu, un jeu d’enfants


 

Un documentaire à voir, tourné dans un pays décadent qui donne des leçons au monde et dont la constitution s’appuie sur un fusil et la Bible : Armes à feu, un jeu d’enfants.


1841355577973NDLR : Au lendemain du jour où un homme lourdement armé a abattu 20 enfants et six adultes dans une école élémentaire de Newtown, dans le Connecticut, il est bon de voir ou de revoir ce documentaire. Et si Obama y est allé de sa petite larme, il conviendrait, aussi, de lui rappeler que le tonnes de bombes qu’il a déversées sur l’Afghanistan,  l’Irak, la Libye, la Syrie… ont tué des enfants, beaucoup d’enfants sans que le monde gangréné par la finance ne s’en émeuve et sans qu’il ne verse une larme. Et que dire de Gaza…

 

 

Ce documentaire britannique suit quelques familles américaines, passionnées par les armes à feu, et dont les enfants apprennent à les utiliser, qu’ils le veuillent ou non. Cette incursion a pour objectif de comprendre ce qui pousse ces citoyens américains à accorder autant d’importance à la présence d’armes à feu dans leur quotidien.

Pays : U.S.A – Genre : documentaires – Durée : 44min – Date de sortie : 16 Fevrier 2010 – Année de production : 2009 – Titre Original : Armes à feu, un jeu d’enfants. Distribué par : Docu-D

 

 

Mexique. Voyez le Texas, puis Monterrey, Mexico, Acapulco (la plage). Mes destinations.

 

Le Mexique est à côté, la tentation est grande. J'aime tant les Latinos, je parle presque couramment l'Espagnol. Alors oui, c'est décidé, je vais à la frontière, sans visa, sans rien. "Je veux fuir les Etats-Unis, je déteste ! Gardez-moi avec vous, même dans vos prisons car je n'ai pas de visa, mais je veux rester au Mexique !". "Donnez-moi une photo de vous en souvenir, et vous aurez le visa". J'ai eu le visa, et dans le bus pour Monterrey il y avait 2 femmes, une vieille et une jeune, je me suis assise à côté de la jeune. Elle était belle, elle était présentatrice de télévision. Elle m'a invitée chez elle, un vrai régal latino, puis j'ai séjourné à Mexico chez ses amis (policiers) qui ont pris 4 jours de vacances pour me faire tout visiter, puis à Acapulco. Hospitalité et charme mexicains. Quel bonheur ! Les Etats-Unis et le Mexique ? Le jour et la nuit !

 

En rentrant des Etats-Unis avec un gros rhume (air-conditionné oblige) et juste l'équivalent de dix euros (que j'ai d'ailleurs donnés à un clochard qui faisait la manche), je me suis promise de ne plus jamais retourner dans ce paradis artificiel,  dans cet antre du diable, dans ce haut lieu de la violence. A peine débarquée dans le métro, d'ailleurs, j'avais vu une grosse flaque de sang:  "Ce n'est rien, m'a-t-on dit, juste une agression". Ben voyons ! JUSTE une agression - de plus ? Fichtre !

 

Juré, promis, on ne m'y reprendra plus; Je ne mettrai plus jamais les pieds dans ce putain de pays !

 

Une vingtaine d'années plus tard, j'y étais de nouveau. Mais cette fois avec mon mari pour vivre... au milieu des gangs de rues. Et ramener photos, reportages et livres.

 

Mes livres sur les gangs : Pour l'instant, un roman non commercialisé. J'en tirerai une version commercialisable (l'argent ne m'intéresse pas, ce sera donc à prix coûtant) sans illustration, pdf et papier. Puis un reportage sur le voyage - et sur les gangs eux-mêmes. A suivre, sur mon futur site, en cours d'élaboration par un ami informaticien, à ses heures de loisirs.

 

A bientôt ! Et surtout, fuyez le modèle américain !

 

Eva R-sistons, sur mon blog :

 

http://chantaldupille.over-blog.com

 

Moi-même avec le héros de mon roman (basé sur des faits authentiques) "Et l'espérance jaillit du gang", MiKaël, tee-shirt blanc, Porto-Ricain. Il s'est converti la veille de l'extermination de son gang. Plongée dans l'univers du Bronx, des gangs, de la mort - et de la résurrection par la foi !

 

gangs-membres-dont-mikael-livre-eva002-1-copie-1.jpg.;gang-mikael-livre-eva-medaillon003-1-copie-1.jpg

.

 

Derniers posts sur mon blog officiel :

 

 

Une rue d'Alep, le 10 novembre. (AP Photo/Mónica G. Prieto)

Une rue d'Alep, le 10 novembre. (AP Photo/Mónica G. Prieto)

 

 

A lire :

 

Two children at the scene of the Connecticut shooting massacre

Fussilade d'école (Connecticut) :

Ce que l'on ne vous dit pas!


.

 

C O M M E N T A I R E S : I C I

 


Repost 0
Published by Eva R-sistons - dans Etats-Unis menace
commenter cet article
24 octobre 2012 3 24 /10 /octobre /2012 02:37

 

 

A l'aube d'une troisième guerre mondiale ?

 

Article conseillé :

Mercredi 24 octobre 2012

 

Article que j'ai publié le 22 juillet 2012

sur mon blog R-sistons à l'intolérable,

plus que jamais d'une brûlante actualité

avec les implications américano-sionistes

contre la Syrie et contre le Liban, entre autres

 

fig1-democratie.jpg

 

http://www.roc06.fr/2011/12/15/seminaire-formation-democratie-et-territoires/

De la "démocratie" - Hollande, fossoyeur de la démocratie.. en 2014

 

 

 

Introduction d'eva R-sistons :


 

Il y a ce qu'on veut bien nous dire (l'accessoire), et il y a tout ce qu'on nous cache (l'essentiel).

 

Aujourd'hui encore, on nous parle de l'affaire Merah, mais pas pour dire l'essentiel : Une femme a vu le meurtier de près, et en particulier sa corpulence n'avait rien à voir avec celle de Mohamed Merah. Ne souriez pas, vous êtes en permanence roulé(e)s. Lisez ceci par ex,

 

 

 

Et pour les nostalgiques de l'homme des Anglo-Saxons et d'israël, Nicolas Sarkozy  : Piqûre de rappel pour les nostalgiques de Sarkozy - danger majeur !

 

Demain, en principe, je vous prépare mon analyse sur une des grandes causes du chaos actuel, qui complète celle-ci, admirable, à relayer partout. Assurément, voilà une clé de la première importance pour comprendre le monde abominable dans lequel les Décideurs nous obligent à vivre malgré nous.

 

Eva R-sistons

 

 

democratie.jpg

 

  http://www.roc06.fr/2011/12/15/seminaire-formation-democratie-et-territoires/

.

 

L’Atlantisme est un totalitarisme

Par Guillaume de Rouville


NatoEagle_WallBlood2-w

 

 

 

Un devoir d’introspection.

L’Atlantisme est l’idéologie dominante des sociétés européennes actuelles, celle qui aura sans doute le plus d’influence sur le devenir de nos destinées communes et pourtant elle est de ces idéologies presque cachées dont on ne parle ouvertement que dans le cercle restreint du monde alternatif. Sont Atlantistes tous les collaborateurs européens de la vision hégémonique des États-Unis et de son idéologie propre qui répond au doux nom d’impérialisme. Autrement dit, l’Atlantisme est l’idéologie des exécutants serviles de l’idéologie impériale américaine ; elle lui est subordonnée et ne tire de sa soumission que les miettes de l’empire tombées à terre après le festin des empereurs.

C’est une idéologie mineure dans l’idéologie majeure. Elle est à la fois  honteuse et conquérante : honteuse parce qu’elle ne joue jamais que les seconds rôles ; conquérante, parce qu’elle emprunte à son maître d’outre-atlantique ses visions hégémoniques délirantes et toutes ses caractéristiques totalitaires. C’est un totalitarisme dans le totalitarisme, une domination de dominés, un impérialisme de serfs et d’esclaves passés maîtres dans l’art de se soumettre. Parler de l’Atlantisme européen c’est parler du projet impérial américain et réciproquement. La seule chose qui les distingue est leur place dans la hiérarchie totalitaire : le premier n’est que l’émanation du second, ne se définit que par lui, se contente de l’imiter et lui obéit en tout ; il n’est, en revanche, son égal en rien.


Chaque continent a ses collaborateurs au service de l’impérialisme américain, chaque zone d’influence de ce dernier a son atlantisme à lui. Nous aurions pu ainsi nous contenter d’évoquer les caractéristiques totalitaires de l’impérialisme américain pour comprendre l’Atlantisme. Mais, la position de subordination que les Européens ont adopté par rapport à leur modèle nord américain est le résultat d’un choix de nos élites auquel nous devons nous confronter directement, plutôt que de rejeter toute forme de responsabilité sur l’oligarchie américaine. Prenons notre part de responsabilité, voyons-nous tels que nous sommes, accomplissons un travail d’introspection nécessaire avant de relever la tête et de retrouver notre dignité. Car, avant de pouvoir se rebeller contre ses maîtres, il faut se percevoir comme esclave et reconnaître la part de consentement et de lâcheté qu’il y a dans cette situation.

 

NatoEagle_WallBlood2-w.jpg

D’un totalitarisme l’autre

Les caractéristiques de cette idéologie sont nombreuses et ne revêtent pas toutes la même importance, mais elles dessinent très clairement une idéologie totalitaire ayant ses spécificités propres qui ne se retrouvent pas nécessairement telles quelles dans les totalitarisme érigés en momies d’observation comme le stalinisme ou le nazisme. Il ne nous semble pas utile, en effet, de comparer l’Atlantisme à d’autres totalitarismes passés de mode, car on peut être un totalitarisme à part entière sans partager toutes les caractéristiques de ses modèles les plus achevés, modèles qui appartiennent à une autre époque.

Il y a plusieurs degrés dans le totalitarisme atlantiste ; comme il y a plusieurs manières de le subir. Selon que l’on est un peuple d’Afrique ou du Moyen Orient ou un citoyen allemand ou français appartenant à la classe des favorisés, on ne vit pas de la même manière le totalitarisme atlantiste. S’il est globalement meurtrier, il peut être localement bénéfique pour une minorité. Autrement dit, le totalitarisme atlantiste est à géométrie variable (c’est son caractère ambigu) : tantôt impitoyable et brutal avec les uns, il peut être plus tranquille et pourvoyeur de certains bienfaits pour ceux qui le respectent et courbent l’échine devant sa puissance. Il n’en est pas moins présent partout et ne tolère guère la contestation quand cette dernière revêt un caractère menaçant pour son emprise.


Car, si vous pouvez contester ses caractéristiques mineures et jouir, pour ce faire, de la plus totale liberté, vous ne serez pas autorisé à vous attaquer, dans la force des faits [1], à ses fondamentaux :


(1) le libéralisme financier et la puissance des banques,

(2) la domination du dollar dans les échanges internationaux,

(3) les guerres de conquête du complexe militaro-industriel – pour, notamment, l’accaparement des ressources naturelles des pays périphérique à ses valeurs - ;

(4) l’hégémonisme total des États-Unis (dans les domaines militaire, économique, culturel) de qui il reçoit ses directives et sa raison d’être ;

(5) l’alliance indéfectible avec l’Arabie saoudite (principal État terroriste islamique au monde) ;

(6) le soutien sans faille au sionisme.



L’Atlantisme, c’est, en effet, un totalitarisme qui définit une liberté encadrée, bornée aux éléments qui ne la remettent pas en cause ; une liberté sans conséquence ; une liberté sans portée contestataire ; une liberté consumériste et libidinale ; une liberté impuissante. C’est une liberté qui nous adresse ce message : « Esclave, fais ce que tu veux, pour autant que tu me baises les pieds et que tu travailles pour moi ».


Il convient, pour juger du caractère totalitaire ou non de l’Atlantisme, de le prendre en bloc et de voir s’il opprime, s’il tue en masse, à un endroit quelconque de cette planète. Il nous importe peu qu’il puisse être tolérable pour des populations entières (les élites occidentales et leurs protégés), s’il doit se rendre terrible et impitoyable pour le reste de l’humanité, sa mansuétude à l’égard de certains ne le rendant pas meilleur ou moins criminel. Ainsi, son ambiguïté est le résultat de la perception que nous pouvons en avoir lorsque nous nous plaçons dans la peau de l’homme blanc Occidental. Car, si nous essayons un instant de nous mettre à la place des Irakiens, des Libyens, des Syriens (parmi tant d’autres), son essence perd son ambiguïté et se révèle pour ce qu’elle est : une puissance criminelle qui pervertit l’humanité et les valeurs démocratiques.

*

Portrait du totalitarisme par lui-même

Voyons, à présent, à grands traits et pour nous donner quelques repères, les principales caractéristiques qui nous permettent de dire que l’Atlantisme est bel et bien un totalitarisme.


1. L’Atlantisme est un impérialisme 


“What should that role be? Benevolent global hegemony. Having defeated the « evil empire, » the United States enjoys strategic and ideological predominance. The first objective of U.S. foreign policy should be to preserve and enhance that predominance by strengthening America’s security, supporting its friends, advancing its interests, and standing up for its principles around the world”. Toward a Neo-Reaganite Foreign Policy, de William Kristol et Robert Kagan, Foreign Affairs, juillet/aout 1996.


C’est une idéologie qui sert un État militarisé (les États-Unis [2]) qui a recours (a) à la terreur - guerres préventives, enlèvement, déportations dans des camps de torture, assassinats extrajudiciaires quotidiens, etc.- (b) à la peur – menace terroriste instrumentalisée auprès de ses populations et (c) aux menaces – de rétorsions économiques contre les États récalcitrants, de guerres tous azimuts, de coups d’États – pour imposer sur la surface du globe sa vision ultra-libérale et pour s’accaparer, par la force létale, les ressources naturelles dont elle pense avoir besoin pour sa domination.


C’est une idéologie au service d’une vision hégémonique de la puissance américaine. Cette dernière revendique son caractère hégémonique : (i) dans le domaine militaire, à travers les think tanks néoconservateurs comme le Project for a New American Century (et sa volonté affichée d’empêcher l’émergence d’une puissance capable de rivaliser avec celle des États-Unis) ou l’American Entreprise Institute et, enfin, à travers sa doctrine militaire officielle intitulée Full Spectrum Dominance ; (ii) dans le domaine économique et financier avec, entre autre, l’imposition du dollar comme monnaie d’échange international ; (iii) dans le domaine culturel, par la mise en place d’un programme de corruption des élites occidentales et internationales à travers, notamment, l’opération Mockingbird [3] dans les années 50 et le National Endowment for Democracy aujourd’hui.

L’Atlantisme, adhère, sans piper mot et comme un bon soldat, à cette projection planétaire d’un ego qui n’est pas le sien. Sans l’Atlantisme la vision hégémonique des États-Unis ne pourrait pas avoir le caractère global qu’elle a aujourd’hui. L’Atlantisme participe pleinement à l’ensemble des crimes commis au nom de cet ego démesuré, soit directement, soit en les justifiant ou en les transfigurant en ‘actions humanitaires’ auprès de ses peuples.


2. L’Atlantisme est un terrorisme 


“À la fin de la guerre froide, une série d’enquêtes judiciaires menées sur de mystérieux actes de terrorisme commis en France contraignit le Premier ministre italien Giulio Andreotti à confirmer l’existence d’une armée secrète en France ainsi que dans d’autres pays d’Europe occidentale membres de l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord (OTAN). Coordonnée par la section des opérations militaires clandestines de l’OTAN, cette armée secrète avait été mise sur pied par l’Agence centrale de renseignement américaine (CIA) et par les services secrets britanniques (MI6 ou SIS) au lendemain de la seconde guerre mondiale afin de lutter contre le communisme en Europe de l’Ouest.[…] Si l’on en croit les sources secondaires aujourd’hui disponibles, les armées secrètes se sont retrouvées impliquées dans toute une série d’actions terroristes et de violations des droits de l’Homme pour lesquelles elles ont accusé les partis de gauche afin de les discréditer aux yeux des électeurs. Ces opérations, qui visaient à répandre un climat de peur parmi les populations, incluaient des attentats à la bombe dans des trains ou sur des marchés (en France), l’usage systématique de la torture sur les opposants au régime (en Turquie), le soutien aux tentatives de coups d’État de l’extrême droite (en Grèce et en Turquie) et le passage à tabac de groupes d’opposants.” Les Armées secrètes de l’OTAN, Daniele Ganser, Éditions Demi- Lune, page 24.

Des attentats des années de plomb en Italie au conflit en Afghanistan, de la guerre du Kosovo à l’agression contre la Libye et de la déstabilisation de la Syrie à la préparation d’une attaque contre l’Iran[4], le terrorisme est l’un des moyens privilégiés par l’Atlantisme pour l’accomplissement de ses objectifs.

Pour s’imposer à l’Europe de l’après-guerre, l’Atlantisme n’a pas hésité à utiliser la méthode terroriste des attentats sous faux drapeaux : en Italie, par exemple, pour décrédibiliser les forces de gauche les Atlantistes ont posé des bombes, dans les années 60 (attentat de la piazza Fontana à Florence), 70 et 80 (attentat de la gare de Bologne) dans des lieux publics avec l’intention de tuer des innocents. Avec ses relais médiatiques adéquats l’Atlantisme a pu faire passer ces meurtres pour l’œuvre de groupuscules d’extrême gauche et justifier, ainsi, la mise à l’écart de la pensée progressive dans ces pays et assurer le triomphe de leur idéologie.


Aujourd’hui, pour déstabiliser les pays qui contestent l’un de ses six piliers, il instrumentalise à grande échelle, sous l’impulsion des États-Unis, le terrorisme islamique (principalement wahhabito-salafiste) avec l’aide de ses alliés que sont l’Arabie saoudite et le Qatar : en l’a vu à l’œuvre, notamment, en Serbie, en Tchétchénie, en Libye et en Syrie. Il utilise le même levier pour créer des poches de terrorisme qui lui permettent (i) de s’enrichir en vendant des armes et des conseils dans le cadre de la guerre contre le terrorisme, (ii) d’étendre le nombre de ses interventions et bases militaires (celles de l’Otan ou seulement des États-Unis, selon les situations) là où il y voit un intérêt géostratégique et (iii) de donner de la substance à la théorie du choc des civilisations, ce qui lui permet d’obtenir de ses populations l’approbation de ses politiques conquérantes.

Le terrorisme est, plus généralement, au cœur de la doctrine et des stratégies militaires des démocraties occidentales et tout particulièrement de celles des États-Unis (Shock and Awe doctrine) qui les mettent en œuvre, notamment, par l’entremise de l’OTAN (pour plus de détails sur ce sujet, nous renvoyons à un article précédent : Dommages Collatéraux : la face cachée d’un terrorisme d’État).

On le voit bien ici, l’Atlantisme n’est jamais que l’exécutant docile, mais consentant, de l’impérialisme américain à qui il emprunte tous les concepts (guerre contre le terrorisme, choc des civilisations) et les stratégies (instrumentalisation du terrorisme islamique). Quand il le faut (pour gérer son opinion publique interne), l’impérialisme américain laisse aux Atlantistes européens jouer les premiers rôle, mais en apparence seulement, comme en Libye où Nicolas Sarkozy et David Cameron ont rivalisé d’initiatives pour se mettre en avant, alors même que toutes les opérations militaires étaient dirigées, en réalité, par l’armée américaine.


3. L’Atlantisme est un racisme 


“Cette logique du ‘Musulman coupable par nature’, parce que Musulman, est à la base de l’institutionnalisation de la torture par les États-Unis qui peuvent ainsi soumettre à des traitements inhumains des milliers de personnes à travers le monde (Guantanamo n’étant que l’un de ces camps de torture dirigés par l’administration américaine) sur la base d’un simple soupçon de ‘terrorisme’, soupçon qui ne fait l’objet d’aucun contrôle judiciaire. La culpabilité d’un Musulman n’a pas besoin d’être prouvée, elle se déduit de son être même. Il s’agit là d’une forme d’essentialisme, qui est lui-même une forme radicale de racisme”. L’esprit du temps ou l’islamophobie radicale.

 

Pour justifier sa guerre contre le terrorisme et le choc des civilisations l’Atlantisme stigmatise l’Islam et essentialise le Musulman sous des traits peu flatteurs : le Musulman serait par nature un ennemi des Occidentaux, voire du genre humain, des valeurs démocratiques et de la paix. Une fois essentialisé, il est plus facile d’aller le tuer ; les populations occidentales ne voyant dans les souffrances des Musulmans que les justes châtiments dus à des peuples racailles.


L’islamophobie, le nationalisme pro-occidental et le sionisme – qui est une forme de racisme et d’ethnicisme – sont au cœur de la matrice idéologique atlantiste. Le plus étonnant, sans doute, et le plus inquiétant, est que ces éléments là sont partagés par les élites (et pour partie par les peuples occidentaux) par-delà les clivages politiques droite-gauche. On peut venir à l’islamophobie radicale par des voix opposées : le défenseur de la laïcité y viendra au nom de sa haine des religions, le social-démocrate bobo au nom du féminisme ou de la défense de l’homosexualité ; le conservateur au nom de la protection de ses racines menacées ; le sioniste au nom du droit d’un peuple élu à son espace vital, même si cela doit passer par le nettoyage ethnique d’un autre peuple, etc.


4. L’Atlantisme est un anti-humanisme 


“Depuis 2001, l’Europe a failli à défendre les droits de l’homme sur son propre sol, et s’est rendue complice de graves violations du Droit international au nom de la « guerre au terrorisme ». Des citoyens européens ou étrangers ont été enlevés par les services secrets américains sur le sol européen en dehors de toute disposition légale – ce sont les « extraordinary renditions » – et ont été emmenés dans des prisons secrètes de la CIA dont certaines sont situées dans un pays européen”. ReOpen911.info

Il s’appuie sur le dogme de l’infaillibilité démocratique qui veut que les Occidentaux ne puissent mal agir ni commettre de crimes de masse puisqu’ils représenteraient des sociétés démocratiques ouvertes. Ils sont donc libres de bombarder civils et cibles économiques, d’assassiner des citoyens à travers le monde, de déstabiliser des régimes qui ne leur plaisent pas et, en se faisant, ils ne feront jamais qu’exercer leur droit du meilleur, autre appellation, plus aristocratique, du droit du plus fort. L’autre n’est pas le semblable ou le frère humain ; l’autre c’est l’adversaire, l’ennemi, un être non civilisé, à peine un être. On peut allègrement nier son humanité et le traiter comme une variable géopolitique.

Vaincre ne lui suffit pas, il lui faut déshumaniser, torturer, humilier, violer, dégrader, détruire. Les Atlantistes ont collaboré militairement, économiquement, diplomatiquement, médiatiquement à tous les projets inhumains des États-Unis :  pour s’en tenir à des exemples récents, on pourra citer le camp de torture de Guantanamo (devenu depuis camp d’entraînement de djihadistes au service de l’empire), Abu Ghraib en Irak et l’humiliation des prisonniers, la mort filmée de Kadhafi, les exécutions sommaires (par drones notamment), les enlèvements réalisés par la CIA sur le sol européen (extraordinary rendition) et les dommages collatéraux en Afghanistan, etc.

Dans un autre ordre d’idée, on peut également dire que l’Atlantisme est une aliénation consumériste : l’homme n’est pas sacré ; on peut le tuer pour accomplir des objectifs économiques ou géostratégiques. Cette désacralisation de l’homme qui se fait au profit de la marchandise (dont les marques sont, elles, intouchables) est par essence mortifère. Le profit est plus puissant que l’humanité : en ce qui concerne la France, on pourra évoquer les exemples du scandale du sang contaminé et du Mediator du groupe Servier.

Hollande et Jules Ferry

Ce n’est pas un hasard si François Hollande a choisi Jules Ferry comme saint-patron laïque de sa présidence normale. Jules Ferry représente exactement l’idéal atlantiste : l’homme qui est capable d’utiliser la démocratie pour servir les banques et le colonialisme tout en donnant le change au peuple avec quelques concessions sociétales de gauche. Il ne portera jamais atteinte aux piliers de la puissance bancaire et aux capitalistes-colons. Il est conquérant pour les puissants, raciste et a une bonne conscience à toute épreuve malgré les crimes de ses amis partis coloniser les rivages lointains.

5. L’Atlantisme est un néo-colonialisme


Si le bras armé de l’Atlantisme est l’Otan, son bras économique est constitué du binome FMI-Banque Mondiale. Ces deux institutions (aux mains des États-Unis et des Européens) ont, pour maintenir les pays en voie de développement dans la dépendance des Occidentaux, utilisé les 3 leviers principaux suivants [5] : (i) l’endettement des États et des peuples [6], (ii) la privatisation de leurs économies et des fonctions régaliennes de l’État au profit des grandes entreprises occidentales (les fameux plans d’ajustement structurels) et (iii) l’ouverture forcée de leurs économies au libre échange et à la concurrence mondiale (alors même qu’ils n’y sont pas préparés et se trouvent vis-à-vis des Occidentaux dans une situation certaine de vulnérabilité).

L’Atlantisme commet des crimes économiques de masse en connaissance de cause pour le profit de quelques élus : en se faisant il démontre son allégeance aux principes de l’ultra-libéralisme prôné par la première puissance mondiale qui subordonne les valeurs humaines au fondamentalisme de marché.

*

Pour parvenir à s’imposer l’Atlantisme a besoin (i) de subvertir les souverainetés des nations européennes et (ii) de maîtriser les opinions publiques de ces nations. Il lui faut contourner, affaiblir ou pervertir toutes les composantes démocratiques des sociétés de notre continent pour pouvoir triompher des insoumissions, des doutes, des contestations auxquels il pourrait faire face. Autrement dit, l’Atlantisme s’attaque directement et en profondeur aux fondements de la démocratie des peuples d’Europe à qui il est demandé de suivre aveuglément une idéologie cachée (parce qu’elle est honteuse), innommée (parce qu’elle est innommable) et qui les dépouille de leur souveraineté et de leur libre arbitre. 


L’Atlantisme subvertit les souverainetés nationales 


Sans parler du nombre incalculable de gouvernements démocratiquement élus renversés par les États-Unis avec l’aide directe ou l’approbation tacite de leurs alliés Atlantistes depuis 1945 à travers le monde, et pour se limiter à l’Europe, on peut signaler les cas de la Grèce et de la construction européenne.

En Grèce, aux lendemains de la seconde guerre mondiale, les Britanniques et les États-Unis appuient des mouvements d’extrême droite et d’anciens collaborateurs des Nazis afin d’empêcher la prise de pouvoir légale par les mouvements démocratiques progressistes. Les puissances occidentales atlantistes incitent à la guerre civile qui se solde par la victoire de leurs protégés et par près de 200 000 morts.  Après une évolution démocratique vers la fin des années 60, les Américains, avec l’aide des puissances européennes et grâce à leurs réseaux atlantistes, installent au pouvoir, en 1967, une junte militaire qui proclame le règne de l’ordre moral [7] et la fin de l’ouverture démocratique.

La construction européenne menée par Jean Monnet est avant tout un projet atlantiste. Il y avait bien d’autres manières de conduire la réalisation d’une Europe plus unie. L’Atlantisme a fait le choix de l’impuissance européenne pour ne pas contrarier les ambitions hégémoniques des États-Unis. L’Atlantisme a réduit la souveraineté européenne et mis au pas tous les mouvements indépendants, gaullistes, souverainistes, communistes, qu’ils fussent de gauche ou de droite. Il a imposé ses dirigeants à tous les niveaux de la bureaucratie européenne et à la tête des principaux États de l’Europe qui ont imposé des traités inégaux mêmes lorsque ceux-ci ont été rejetés par les peuples (comme en 2005 avec le Traité constitutionnel).

L’Atlantisme européen a réduit à néant, par étapes successives, l’ensemble des axes de souveraineté dont disposaient les États-nations d’Europe (et donc l’espace démocratique des peuples européens).

Il s’est ainsi attaqué à la souveraineté (i) électorale – le principal organe de décisions est non élu : la Commission ; les traités rejetés par les peuples sont néanmoins imposés ; par la mise à l’écart systématique de la démocratie directe au profit de la démocratie représentative – (ii) monétaire – une banque centrale indépendante des peuples ou de leurs élus qui ne prête pas directement aux États membres qui doivent se financer à des taux plus élevés sur les marchés financiers-, (iii) budgétaire – par l’imposition de la règle d’or et le contrôle des budgets nationaux par une commission composée de technocrates non élus – et (iv) militaire – intégration de l’ensemble des pays européens dans l’Otan.

Le dernier axe de souveraineté auquel l’Atlantisme se soit attaqué est celui de la souveraineté militaire française, la France ayant résisté plus longtemps que les autres nations européennes au rouleau compresseur de l’Atlantisme (ce fut la parenthèse gaulliste).  

 

Aujourd’hui, les Atlantistes proposent la fusion entre le français EADS et l’anglais BAE afin de retirer à la France le contrôle complet de sa chaîne industrielle d’armement (l’échec annoncé de la fusion ne les empêchera pas de revenir à la charge bientôt). Demain, ils mettront à mal la dissuasion nucléaire française en s’aidant du prétexte écologique anti-nucléaire.

En France, la mise au pas des non-atlantistes s’est achevée sous la présidence Sarkozy. La diplomatie (avec à sa tête Bernard Kouchner), l’armée, les médias (grâce aux efforts de Christine Ockrent) ont été presque entièrement débarrassés de leurs composantes non altantistes. Hollande, en bon chien de garde de l’Atlantisme, parachèvera l’entreprise.

La French-American Foundation et les Atlantico-Boys

La French American Foundation est une organisation à but non lucratif qui se consacre depuis 1976 à dénicher en France les hommes et femmes d’influence qui sont susceptibles de porter les couleurs de l’Atlantisme. 

Quelques anciens Young Leaders de la French American Foundation qui nous gouvernent en ce moment : François Hollande (1996), Arnaud Montebourg (2000), Pierre Moscovici (1996). Dans l’opposition, le plus en vue est Jean-Francois Copé.


Une liste non exhaustive des Atlantico-Boys en France (autres que ceux déjà mentionnés) et de leurs relais : Alain Finkielkraut, André Glucksmann, Bernard Kouchner, Bernard-Henri Lévy, Alexandre Adler, Caroline Fourest, Frédéric Encel, Philippe Val, Francois Heisbourg, Mohamed Sifaoui, Jean-Claude Casanova, Pierre Rosanvallon, Alain Minc, Jean Daniel, Pierre-André Taguieff ; la revue Commentaire, la Fondation Saint Simon (dissoute en 1999), le Cercle de l’Oratoire, l’Institut Turgot, l’Atlantis Institute, les revues Le Meilleur des MondesLa Règle du JeuLe Nouvel ObservateurLe MondeLibération, etc.

L’Atlantisme est un contrôle et une manipulation des foules


“The conscious and intelligent manipulation of the organized habits and opinions of the masses is an important element in democratic society. Those who manipulate this unseen mechanism of society constitute an invisible government which is the true ruling power of our country”. Propaganda, par Edward Bernays, 1928. 

“L’Atlantisme a pris naissance au départ de la guerre froide. Dans les années 50, un vaste programme nommé Opération Mockingbird, aujourd’hui bien documenté, a été mis en place par la CIA pour infiltrer les médias nationaux et étrangers, et influencer leurs contenus afin que ces derniers se montrent favorables aux intérêts américains. La méthodologie consistait à placer des rapports rédigés à partir de renseignements fournis par la CIA auprès de journalistes conscients ou inconscients de cette manœuvre. Ces informations étaient ensuite relayées par ces journalistes et par les agences de presse.” ; 11-Septembre : de la misère journalistique à la logique de collabos, de Lalo Vespera, ReOpen911.info


Sans la collaboration des médias, il ne serait possible à l’Atlantisme d’imposer ses fondamentaux dans l’esprit de l’opinion publique. Les médias font partie intégrante de la machine de guerre atlantiste. Pour créer le consentement et l’unanimisme dans une société ouverte il convient de maîtriser la production de l’information. Pour cela il est nécessaire de mettre à la tête des principaux médias des serviteurs zélés de l’Atlantisme. En France, dans le secteur privé des médias, seuls quelques grands groupes industriels appartenant à la nébuleuse oligarchique sont aux commandes (des vendeurs d’armes et des industriels qui vivent en partie grâce aux commandes de l’État) : il est naturel chez eux de servir les intérêts du plus fort (la période de la collaboration avec les Nazis est là pour nous le rappeler [8]). Dans le secteur public, le Président de la République ou ses fondés de pouvoirs choisissent leurs courroies de transmission humaines qui insuffleront l’esprit de soumission dans les rouages de la machine à désinformer.

Les pourvoyeurs de l’information commettent des crimes médiatiques lorsqu’ils se font les relais pur et simple de la propagande atlantiste, comme nous l’avons vu lors de la guerre contre la Serbie, de l’invasion de l’Afghanistan et du bombardement de la Libye par l’Otan, de la guerre en Irak, de la déstabilisation de la Syrie (toujours par l’Otan) ou comme nous le constatons à propos du nettoyage ethnique continu dont sont victimes les Palestiniens. Dans chacun de ces cas, les médias cautionnent les explications officielles, leur donnent force et crédibilité, mettent en avant des intentions humanitaires, alors même qu’elles recouvrent des crimes qui devraient soulever notre indignation et aboutir à la mise en cause judiciaire et politique de leurs principaux responsables.

Le tabou créé autour du 11-Septembre est symptomatique de la manière dont s’échafaude l’unanimisme dans une société où la liberté d’expression et la diversité des points de vue sont censées régner. On démonise les questionneurs, on pourchasse les têtes brûlées, on les rend responsables des pires crimes du siècle dernier, on les ridiculise. On plante dans l’opinion publique des barrières psychologiques infranchissables (à travers, notamment, les accusations d’antisémitisme, de négationnisme et de révisionnisme) pour que la conscience citoyenne n’aille pas voir ce qu’il y a derrière ; on érige des murs dans les esprits pour enfermer leur consentement dans le champ des possibles atlantistes.

Il y a une forme d’intolérance radicale face à la pensée alternative maintenue enfermée dans le Web. Cette intolérance est radicale en ce sens qu’elle stigmatise les déviants et tente d’en faire des parias à mettre au ban de la société et qu’elle parvient à fermer presque totalement l’accès aux grands médias qui comptent à la pensée dissidente lorsqu’il s’agit d’évoquer et de discuter les fondamentaux de l’Atlantisme.

La psyché des Européens au service de l’Atlantisme 


« Les Européens ne se sont toujours pas libérés psychologiquement de l’état de dépendance dans lequel ils se sont laissé prendre au sortir de la seconde guerre mondiale. Sous le prétexte que les États-Unis sont venus libérer les Européens il y a plus de 60 ans, il faudrait aujourd’hui que ces derniers abandonnent toute volonté d’indépendance, toute aspiration à choisir un modèle de développement alternatif. Il n’y a aucune logique dans une telle attitude. Faudrait-il que les États-Unis soient éternellement soumis à la France au prétexte que c’est grâce aux armes, aux finances et, en définitive, à la flotte de Louis XVI [9] que les Américains ont pu obtenir leur indépendance de l’Angleterre ? Que les Européens soient reconnaissants pour l’implication des États-Unis dans les deux Guerres Mondiales, cela est normal et bienheureux. Comme il est normal, également, que les Américains soient reconnaissant à l’égard de la France pour le soutien que ce pays leur a apporté à un moment décisif de leur histoire [10]. Mais la reconnaissance ne doit pas déboucher sur la dépendance et la vassalité. Est-il sain que les élites européennes se laissent maintenir dans cette dépendance ou ne cherchent tout simplement pas à la contrer ? Le simple respect de soi-même devrait suffire pour que chacun refuse de se considérer comme le sujet d’une autre personne. Accepter de se soumettre est une attitude morale et psychologique pernicieuse et humiliante. Il y a, en effet, une certaine humiliation à se laisser ainsi dicter son mode de vie et à aller chercher en permanence ses références culturelles, politiques, économiques outre-atlantique sans véritablement questionner leurs valeurs et leurs bienfaits. », La Démocratie ambiguë.

*

Conclure pour en finir

Il ne s’agit là que d’un florilège de caractéristiques atlantistes fort incomplet, mais dont les principaux traits nous semblent dresser, à eux seuls, le portrait d’un totalitarisme contemporain non moins dangereux et effrayant que ses prédécesseurs. Qu’il s’invente un ennemi réel ou imaginaire, ou un ennemi qui devient réel à force d’être imaginé (et souhaité), on ne peut excuser les crimes de l’Atlantisme sous le prétexte fallacieux que son alter ego dans le mal (l’islamisme radical) en commettrait également ou que son modèle (le totalitarisme impérial de son maître) lui intimerait l’ordre de les perpétrer. L’Atlantisme a besoin du crime de l’autre pour commettre le sien en toute impunité et avec bonne conscience.

Au bout de sa logique, il y a la mort des autres, la guerre généralisée, la misère du plus grand nombre. L’Atlantisme est bel et bien une idéologie génocidaire, au même titre que l’impérialisme américain. Caractérisation exagérée qui décrédibilise celui qui l’utilise diront certains ? Galvaudage d’un crime qu’on ne peut évoquer à la légère diront d’autres ? Posons-nous alors cette simple question : combien de morts et de souffrances à son crédit (comme auteur ou complice) ? La réponse de l’historien est sans détour : des millions de victimes depuis la fin de la seconde guerre mondiale ; des millions depuis la chute du mur de Berlin [11] et un long fleuve d’ombres, de sang et de souffrances qui ne cessent de couler sur tous les continents.


La lutte contre l’Atlantisme est la grande aventure humaine de ce début de siècle pour nous autres Européens. À chacun d’y prendre part selon ses moyens et ses autres croyances. Que l’on croit au ciel ou que l’on n’y croit pas, que l’on soit misérable ou fortuné, d’ici ou d’ailleurs, chacun peut jouer sa partition dans le combat contre la fatalité de l’Atlantisme qui traînera avec elle, si cela est nécessaire à son triomphe, les cadavres de la démocratie et de la paix jusqu’aux charniers du capitalisme. Le combat contre l’Atlantisme est un humanisme.


Guillaume de Rouville, auteur de La Démocratie ambiguë, Éditions Cheap, juillet 2012.



[1] Les paroles des minorités alternatives sont rarement des faits au sens ou ceux-ci pourraient changer le cours des choses.

[2] Les États-Unis ont un budget militaire annuel équivalent à celui des autres pays combinés.

[3] Voir infra.

[4] En septembre 2012, les États-Unis ont retiré de leur liste des entités considérées comme terroristes l’organisation dissidente iranienne Moudjahidin-e Khalk (MEK) qui perpétue régulièrement des attentats sur le sol iranien.

[5] L’Europe tente, notamment, d’imposer cela à travers ces Accords de Partenariat Économique.

[6] Pour les peuples, par le développement incontrôlé de la microfinance.

[7] À ce sujet voir le film de Costa Gavras : Z.

[8]  Voir : “Le Choix de la Défaite”, d’Annie Lacroix-Riz, Éditions Armand Colin, 2010.

[9] C’est grâce à l’appui décisif de la flotte française, dirigée par le Comte de Rochambeau, que les États-Unis remporteront la bataille de Yorktown en 1781, tournant majeur de la Guerre d’Indépendance.

[10] Lors de la Guerre d’Indépendance des États-Unis contre la Grande-Bretagne, entre 1775 et 1783.

[11] À titre d’exemples : le génocide des indigènes au Guatemala après le coup d’État de 1954 ; l’embargo sur l’Irak qui tua des centaines de milliers d’enfants sur une période de 10 ans ; le dépeçage du Congo depuis plus de 15 ans avec l’aide des grands groupes occidentaux qui a, jusqu’à présent, coûté la vie à près de 4 millions de civils.

 

.

 

</div><br /></span></p>..
.
L'horreur américaine, suite, actualité :
.
.
.
<strong><span style="font-size: 12pt; font-family: book antiqua,palatino;" _mce_style="font-size: 12pt; font-family: book antiqua,palatino;">&lt;strong&gt;&lt;span style="font-size: 12pt; font-family: book antiqua,palatino;" _mce_style="font-size: 12pt; font-family: book antiqua,palatino;"&gt;&amp;lt;strong&amp;gt;&amp;lt;span style="font-size: 12pt; font-family: book antiqua,palatino;" _mce_style="font-size: 12pt; font-family: book antiqua,palatino;"&amp;gt;&amp;amp;lt;strong&amp;amp;gt;&amp;amp;lt;span style="font-size: 12pt; font-family: book antiqua,palatino;" _mce_style="font-size: 12pt; font-family: book antiqua,palatino;"&amp;amp;gt;&amp;amp;amp;lt;strong&amp;amp;amp;gt;&amp;amp;amp;lt;span style="font-size: 12pt; font-family: book antiqua,palatino;" _mce_style="font-size: 12pt; font-family: book antiqua,palatino;"&amp;amp;amp;gt;&amp;amp;amp;amp;lt;strong&amp;amp;amp;amp;gt;&amp;amp;amp;amp;lt;span style="font-size: 12pt; font-family: book antiqua,palatino;" _mce_style="font-size: 12pt; font-family: book antiqua,palatino;"&amp;amp;amp;amp;gt;&amp;amp;amp;amp;amp;lt;strong&amp;amp;amp;amp;amp;gt;..&amp;amp;amp;amp;amp;lt;/strong&amp;amp;amp;amp;amp;gt;&amp;amp;amp;amp;lt;/span&amp;amp;amp;amp;gt;&amp;amp;amp;amp;lt;/strong&amp;amp;amp;amp;gt;&amp;amp;amp;lt;/span&amp;amp;amp;gt;&amp;amp;amp;lt;/strong&amp;amp;amp;gt;&amp;amp;lt;/span&amp;amp;gt;&amp;amp;lt;/strong&amp;amp;gt;&amp;lt;/span&amp;gt;&amp;lt;/strong&amp;gt;&lt;/span&gt;&lt;/strong&gt;</span></strong>
.
.
Voir aussi :
.
.
.
.
 
Repost 0
Published by Eva R-sistons - dans Etats-Unis menace
commenter cet article
18 octobre 2012 4 18 /10 /octobre /2012 12:05

 

 

G8collage.jpg

http://www.avaaz.org/fr/climate_summit/

 

Reçu ce mail auquel je souscris totalement

j'ai d'ailleurs publié sur mon blog sos-crise

des articles critiques sur Avaaz

(voir plus bas)

eva R-sistons


 

Bonjour,
 
Surtout ne signez rien de ce que produit AVAAZ, c'est une entité maçonique pilotée par la CIA. AVAAZ est aux ordres de l'oligarchie financière internationale. AVAAZ a pour finalité de ficher le signataire, la liste sera vendue à la CIA et il n'y aura aucun retentissement concernant la pétition sauf la mise en oeuvre du découragement et du détournement des forces "désirant" le changement.

AVAAZ a milité pour l'installation définitive de la base aéronavale angloaméricaine de Diego Garcia qui a bombardé l'Afghanista, la Somalie, l'Irak... L' atoll de Diego Garcia volée à ses habitants les Chagossiens (chassés de leurs îles et rejettés dans la plus grande précarité à l'île Maurice et aux Seychelles) en leur interdisant purement et simplement tout retour possible dans leurs superbes îles, en exigeant que l'ONU (UNESCO) décrète tout l'archipel en tant que réserve naturelle, patrimoine de l'humanité.

Je vous recommande de systématiquement boycotter AVAAZ cette organisation issue de la fondation Rockefeller, maléfique pour l'humanité.
 
Patrick Brousse de Laborde
.
Comme les journaux dits de Gauche (NouvelObs, Libération etc), Avaaz est rouge (progressiste) à l'extérieur, blanc à l'intérieur, tels les radis ! Et en réalité, il nous conduit à souscrire aux engagements impérialistes de l'Empire, comme contre la Libye, la Syrie, la Chine, etc. Alerte, pensée Unique déguisée ! (eva R-sistons)

.

 

 

Voici mes précédents posts sur le sujet

(Blog sos-crise)

eva

 

 

 

Alerte, Avaaz est en fait un instrument de la CIA, au service de l'Empire

24 juin 2011

.

 

Alerte Avaaz, suite

 

Opinion d'eva R-sistons

 

Les Lecteurs de ce blog savent

que nous sommes constamment conditionnés.

 

Ils savent que les événements en Libye,

en Côte d'Ivoire ou en Syrie, par exemple,

sont provoqués par la CIA, entre autres,

pour destabiliser ces pays et amener l'Occident

à remplacer des dirigeants non-alignés

par des dirigeants aux ordres,

et permettre ainsi non seulement

le pillage des ressources par les multinationales,

mais aussi la mise en place d'une politique au service des intérêts

de l'Occident et en particulier d'Israël.

 

Voyez par exemple les deux dernières campagnes Avaaz.

D'un côté, une campagne contre la corruption, bravo.

Mais pour mieux faire passer, ensuite,

les intérêts de l'Occident au Moyen Orient.

 

Alerte ! Ne nous laissons pas manipuler,

eva R-sistons

 

 

Précédents posts sur ce blog :

 

 

 

Rétablir la vérité - Arrestation de… - Alerte ! Avaaz ... - SOS-Crise

 

Arrestation de Ratko Mladic - Dossier Yougoslavie - Srebrenica -

Alerte ! Avaaz, instrument au service de la CIA et de l'Occident !

 

 

Avaaz: Pour qui roule-t-il réellement ? Opinion d'un ... - SOS-Crise

...

 

Une campagne anti-corruption explose en Inde


Il y a deux semaines, Anna Hazare, un activiste gandhien de 73 ans, a déclaré qu'il ferait un jeûne à mort jusqu'à ce que le gouvernement accepte de laisser la société civile rédiger un projet de loi anti-corruption d'envergure. En 36 heures à peine, 500 000 Indiens – chiffre sans précédent – se sont joints à la campagne d'Avaaz pour soutenir l'appel d'Hazare à une réforme radicale. En quatre jours, le tollé général a forcé le gouvernement indien à signer un accord écrit acceptant toutes les demandes d'Hazare! Nous avons gagné!! Aujourd'hui, c'est une Inde nouvelle qui est née – et comme cela a été le cas l'année dernière avec la législation anti-corruption historique promulguée au Brésil, Avaaz insuffle une nouvelle force à ces dynamiques.
 
image d'Anna Hazare

Mettre fin au black-out au Moyen-Orient


Financée par les dons de près de 30 000 membres d'Avaaz, une équipe d'Avaaz travaille en étroite collaboration avec les leaders des mouvements pro-démocratie en Syrie, au Yémen, en Libye et ailleurs, afin de leur fournir des téléphones ultramodernes et des modems internet fonctionnant par satellite, de les connecter aux plus grands organes de presse du monde et de leur prodiguer des conseils en matière de communication. Nous avons pu voir la force d'un tel engagement -- à tel point que notre soutien aux activistes a généré tout un cycle d'informations mondiales fait de vidéos et d'entretiens avec des témoins que notre équipe aide à distribuer à CNN, à la BBC, à Al Jazeera et à d'autres. Le courage de ces activistes est incroyable -- un message de l'un d'eux sur Skype il y a deux semaines nous disait: "les forces de sécurité fouillent ma maison, la batterie de mon ordinateur portable se vide, si je ne suis pas en ligne demain, c'est que je serai mort ou arrêté". Il va bien, et ensemble nous l'aidons ainsi que bien d'autres à faire entendre leurs voix au monde entier

 

.

 

Avaaz: Pour qui roule-t-il réellement - Eva, R-sistons à la crise

16 mai 2011

 

 

Reçu ce commentaire d'un lecteur, ici :


http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/article-le-sinistre-murdoch-bientot-a-la-tete-de-la-moitie-des-medias-de-masse-de-gb-68552577-comments.html#comment82312345

 

 

J'ai suivi Avaaz.org les yeux fermés depuis des années je crois bien.
La pétition sur la "no-fly zone" en Libye, que j'ai malheureusement signé m'a amené à réfléchir.
Qui anime cette organisation qui apparaît sympathique par certains de ces buts mais qui semble aussi étrangement alignée avec les "puissances de ce monde" ?
J'ai fait une très courte recherche et je suis tombé sur le témoignage ci-dessous que je vous recommande car il éclaire un peu cette organisation et il me semblerait dommage que vous - que je sais porteurs de valeurs belles et bonnes - restiez dans l'ignorance de certains faits.
Cordialement,

Luc-Laurent Salvador

http://pilefreemen.autresmondes.eu/?p=22025

PS: ci-joint un autre article qui fait dans le complotisme, malheureusement primaire, mais qui livre néanmoins quelques infos que je trouve intéressant de glaner :


"Qu’ est Avaaz?

Avaaz a été créé par Ricken Patel un anglo-canadien passé par la fondation Rockefeller, la fondation Bill Gates, consultant pour l’ONU…bref un agent du système mondial. A-priori sûrement pas un révolutionnaire citoyen dans l’âme. La fondation Rockefeller apprend à manipuler des foules et nul doute que ce Ricken Patel en est devenu un expert."

http://lesouffledivin.wordpress.com/2011/03/17/avaaz-org-le-formatage-citoyen-a-limperialisme-occidental/

 

PS2: Avec le fonctionnement Avaaz, la manipulation pourrait se faire par "effet de halo" et suivisme. Je veux dire qu'après avoir bâti la confiance de l'utilisateur sur un certain nombre de pétitions qui font aisément consensus, cette organisation pourrait plus facilement les amener à suivre pour des pétitions autrement plus controversables comme celle concernant la Libye. Si la chose est avérée, ce serait un détournement très fin mais très efficace de la démocratie participative.

 

De fait, comme le souligne un des auteurs, il y a une opacité dans le choix des pétitions qui est tout sauf démocratique. On a des pétitions contre la corruption en Inde ou au Brésil, mais on pas vu de pétitions contre la corruption à Wall Street... suivez mon regard !

 

 

http://osocio.org/images/uploads/cedc-we-are-all-neda-02_thumb.jpg

http://osocio.org/images/uploads/cedc-we-are-all-neda-02_thumb.jpg

 

 

Pour qui roule réellement Avaaz ?

Par eva R-sistons

 

 

Je me suis posée la question

voici plus d'un an.

J'ai donc résilié mon abonnement.

Le commentaire de ce Lecteur rejoint mes interrogations !

Lorsqu'on sait que Neda est une opération montée

par les Services Secrets US

pour nous conditionner,

lorsqu'on sait que les moines tibétains avant l'intervention de la Chine

étaient des féodaux brutaux et prédateurs,

et que le Dalaï Lama est en relation étroite avec la CIA

(leur but commun est de diviser la Chine pour l'affaiblir,

et les moines souhaiteraient retrouver leur rôle d'antan),

on se demande quels buts poursuit réellement Avaaz.

De plus en plus, je crains qu'ils ne mènent en effet un double jeu,

(comme DSK au PS pour libéraliser la Gauche

ou Cohn-Bendit chez les Verts pour en retirer la couleur rouge

et les rattacher à l'Europe totalitaire),

et je vois que je ne suis pas la seule à le penser.

Alors, dans le doute, abstenons-nous !


Cordialement, eva

 

 

http://images.newstatesman.com/articles/2011//20110126_aavaz_w.jpg

 

newstatesman.com

 

Au service de l'Empire et du Nouvel Ordre Mondial ?

 

.

 

Reçu à l'instant ce courriel

d'un Lecteur sur Avaaz :

 

Avaaz et la CIA

 

Bonsoir Eva,

Ah! Avaaz!, ils savent manipuler le bon cœur des gens romantiques, qui
ne vérifient rien de leurs dires.

j'ai eu envie de vous envoyer un petit mot, chaque fois que j'ai vu les
propositions d'Avaaz passer dans vos messages. Mais je respecte la
liberté de choix des gens et pense que la vérité se fait toujours
connaître un jour, si l'on est à même de la percevoir. Alors, on
choisit...Je signe ou non.

Depuis le début d'AVAAZ dans nos boites, je trouvais leur intention
sympa, et me suis inscrite chez eux.

La deuxième affaire, m'a donné un
sentiment de doute, amené par leur verbiage

trop américain avec beaucoup
de discours pour amener une chose dite en trois mots. Texte qui m'a
donné à réfléchir et à me poser la question : "a qui profite le "crime"?

Je n'ai plus rien signé. mais reçois toujours  AVAAz, pour justement
voir où ils veulent nous mener.
Il y a eu cette pétition pour des maltraitances en Iran où j'ai
nettement vu la manipulation et en ai averti la personne qui m'en
parlait. Puis il y a eu la femme lapidée....et là je me suis vraiment
rendue compte que je ne me trompais pas, qu'ils mentaient par rapport
aux faits et lois. Ils jouent sur le fait que les gens ne vérifient pas
les infos pour lesquels ils sont sollicités.
La lapidation en question était une désinformation , et ce n'est pas
leur intervention qui a changé le déroulement de l'affaire.

D'après ce que j'avais cherché, ils seraient chapeautés par la CIA qui
créent et financent des groupes de jeunes, pour la diversion et pour
sensibiliser l'intérêt des gens dont un maximum de jeunesse. dans la
direction de leurs choix, probable lieu rentrant dans leurs plans
d'intervention militaire à venir.
Ils créent sous urgence, comme pour fanatiser,

un mouvement sous stress préjudiciable à la réflexion.
Mais souvent, sur leurs actions, vous pouvez nous dire, :

" mais de quoi se mêlent-ils?" 

Comme nous nous le disons des affaires

menées par les USA.
La mentalité qui soutend leurs actions n'est en rien la notre, et c'est
par effet de mode induite par leur connaissance de la publicité et le
spectacle, bref une certaine manipulation mentale qu'ils obtiennent
leurs scores qui du reste ne sont pas prouvés. Ils sont toujours
gagnants, contre les méchants (?)....les bons cows boys contre les
méchants indiens.....Qu'est-ce qui les prouve ses victoires? N'y a t-il
qu'AVAAZ, petits jeunes sans grands moyens comme ils le disent.... qui rentrent dans la course à la résistances

contre les ?  traditions....
Mais ils font les comptes de leurs suivants, additionnent les adresses
mails, observent leurs fidèles manipulables

pour faire passer de fausses
informations de faux sentiments. C'est sur le terrain des sentiments
qu'ils jouent, en oubliant nos différences entre peuples à ce niveau,
eux utilisent les bonnes mœurs "catholiques versus US", ce que nous ne
sommes pas tous en plus de croire en notre liberté.
Voilà mon analyse d'AVAAZ

qui roulent pour le NOM mais avant pour la CIA manipulatrice.
Il serait peut-être temps de faire mourir AVAAZ

et que la CIA se sente découverte.

Bien à vous
BL

 

 149651_10151308514097932_1035138207_n.jp 

Le Portugal s’est enflammé hier soir contre le plan d’austérité de 2013

 

 

A lire sur mon blog sos-crise, actualité:

 

 

 
Plusieurs régions du monde revendiquent leur indépendance.

Plusieurs régions du monde revendiquent leur indépendance. Crédit Reuters

.

 

Vive l'Europe et la crise ! Voici la balkanisation, le séparatisme !

 

UE: En 2014, l'union politique après la budgétaire, la bancaire, la "sociale"

 

Quand les Iraniens lancent à leur tour des cybers attaques dévastatrices

 

L'armée Suisse prépare ses frontières au chaos social européen !

 

La guerre secrète des États-Unis en Afrique

 

UE, le masque du PS tombe. E Guigou fait l' "Apologie" de la dictature

 

.

Démocratie en Europe ?

 

Please join this campaign: http://www.change.org/petitions/press-tv-viewers-save-press-tv-in-europe?share_id=ofUWHYSOSd&utm_campaign=mailto_link&utm_medium=email&utm_source=share_petition 

 

Nous vous invitons à signer cette pétition ; il s’agit de s’opposer à l’interdiction   de Press TV Europe, une télévision iranienne qui participe de la diversité des sources. Un média qui peut nous apporter un point de vue original sur ce qui se passe réellement au Moyen Orient et qui généralement contraste avec la version donnée par nos médias et autres ONG humanitaires aux ordres.

 


Disparition de Stan Millaud

 

Disparition de Stan Millaud (suite) - RV le samedi 20 - Alerter les Médias

 

La France de Hollande comme celle de Sarkozy: Une courroie de transmission de l'impérialisme US.


Bilan d'Aymeric Chauprade sur la stratégie du chaos de l'Otan en Lybie

 

L'atlantisme est un totalitarisme

 

De hauts responsables évoquent une guerre si l’euro sombrait

 

Pourquoi Vladimir Poutine ? (Alexandre Latsa)

 

L'horreur en marche: Le FMI réinvente la déportation, actes de justice plus signifiés..

 

Chavez dénonce le terrorisme occidental (+ vidéo)

 

Prix Nobel de la paix… Europe : Mythe et réalités (vidéo)

 

Le mortier, tiré de Syrie sur le territoire turc, proviendrait de l’OTAN

 

La Russie d'Eltsine, de Poutine, de Ioukos, de Rothschild.. Coulisses

 

L'Europe, Prix Nobel pour le chômage, la mort des Nations, les crises..

 

Alerte aluminium : Un poison dans notre maison

 

Guérir des blessures avec.. du miel. Simplement, et efficacement !  

 

.


(..) Ils veulent faire de la BCE

une super-banque qui supervisera toutes les banques de la zone euro depuis Bruxelles pour garantir les avoirs toxiques et mettre toutes les dettes pourries dans une nouvelle Banque Centrale Européenne pour imposer plus d’austérité et soutirer plus d’argent aux citoyens. Ce qu’ils veulent faire est absolument catastrophique. Christine Lagarde, je suis sûr qu’elle aura le prix Nobel l’année prochaine pour avoir causé l’appauvrissement de 100 millions de personnes supplémentaires et le suicide de centaines d’autres. Allez, donnez-le à Christine Lagarde, c’est une folle génocidaire et assoiffée de sang, donnez-lui le Prix Nobel de la Paix ! […] (Source Le Grand Soir et RT.com)

Pourquoi le Comité Nobel a-t-il décerné son prix à l’UE ?

.

Le démoulage de François Hollande

Lors d’une conférence de presse avec le Premier Ministre espagnol Mariano Rajoy tenue le 10 octobre 2012 , François Hollande a fait un lapsus extraordinaires, révélateur de ce qu’il sait :

« La Banque Centrale a organisé un mode d’intervention permettant de comploter… de compléter le dispositif ; à partir de là, il n’y a pas d’autres conditions à poser, pas d’autres mécanismes à imaginer… »

 

 

 


François Hollande poursuit en expliquant (sans le dire bien sûr ouvertement) qu’il a pour mission d’être le clone de Nicolas Sarkozy sur le programme européen déroulé par les entités de Bruxelles. On continue… le changement ce n’est que de la comm’ pour les idiots utiles.

Ce gouvernement du ‘changement’ fut imposé par la PLOUTOCRATIE pour achever le travail de la liquidation de la classe moyenne avant l’intronisation des ENTITÉS SUPRANATIONALES surgissant sur les cendres des ETATS NATIONS.

.

 

 

 


trucs et astuces de grand mère

 

 

.

 

 

Les trucs et astuces de nos grands-mères, tous les tuyaux (à garder)

 

.

Repost 0
Published by Eva R-sistons - dans Etats-Unis menace
commenter cet article
19 avril 2012 4 19 /04 /avril /2012 14:53

 

guerre-technologie-video.jpg

 

http://xav-b.over-blog.com/article-test-jeu-video-god-of-war-iii-sur-playstation-3-50676110.html

 

 

Introduction, par eva R-sistons


Bonjour


 

Volontairement, cette parution sera courte. Pour attirer l'attention sur deux faits majeurs. Au fait, une adepte de la non-violence active comme ML King ou Gandhi peut titrer un post "Aux armes citoyens" ? Etonnant, n'est-ce pas ? Vous allez vite comprendre pourquoi. 

 

Le monde dessiné par nos "bons amis" américains (comme dit la Presse toute honte bue), est pire que tout ce que l'on peut imaginer. Le Pentagone dominerait 90 % du Secteur de la Recherche - pour améliorer le sort de l'humanité ? Pas du tout. Pour éradiquer au maximum le genre humain, considéré comme superflu voire nuisible. On en a un joyeux exemple avec l'un des "bienfaiteurs" de l'humanité, le dénommé Bill Gates, qui n'utilise pas ses milliards à des fins humanitaires comme le prétend la Presse aux ordres, mais à des fins eugénistes, notamment en Afrique en favorisant la stérilité des jeunes femmes. §§§ Voir à la fin de cet article. 

 

Or donc, le Pentagone orchestre la Recherche surtout à des fins impériales et impérialistes, militaires, et de dépopulation. Ne nous étonnons donc pas si la profession qui perd le plus de ses représentants, assassinés, disparus, etc, est celle de Chercheur. Les scientifiques qui refusent de collaborer avec les psychopathes du Pentagone, sont éliminés ou mis à l'écart. Tout simplement !

 

Or donc, le Pentagone utilise les fonds de la Recherche pour éradiquer le maximum de population. Comment ? En inventant de nouveaux moyens pour neutraliser la population en colère (manifestants, insurgés..) et surtout pour éliminer les pays non-alignés ou les populations considérées comme superflues. Et naturellement, les Russes, par exemple, investissent eux aussi dans la Recherche militaire, mais pour se protéger de l'Ogre américain. Bref, surenchère tous azimuts..

 

Et donc, bientôt vous pourrez, en achetant l'arme appropriée, "caraméliser" votre voisin encombrant ou indésirable, en pulvérisant à distance son cerveau, peu ou prou... On n'arrête pas le progrès ! Comment caraméliser le cerveau de son voisin 01/06

 

Quand les populations s'entretueront, le travail de dépopulation sera considérablement facilité.

 

2e fait d'importance, signalé par des Israéliens eux-mêmes - tous ne sont pas des va-t-en guerre et des adeptes du Talmud raciste et hégémonique, heureusement -, c'est que le fameux "rayer Israël de la carte" prêté aux Iraniens est pure invention, juste destinée à des fins de propagande pour "croquer" l'Iran et ses ressources avec sinon l'assentiment de "la Communauté internationale", du moins son indifférence. Il faut relayer cette information : Car qui sait, elle peut peut-être désamorcer la bombe nucléaire que préparent les Talmudistes psychopathes dans l'espoir de poursuivre sur le dos de l'Iran et de sa population, l'édification du Grand Israël. En relayant la vérité, les citoyens hésiteront peut-être à soutenir les folles guerres des ultra-sionistes - et qui sait, elles seront peut-être évitées ? En sachant qu'elles risquent de déboucher sur une conflagration planétaire nucléaire pour le plus grand plaisir des eugénistes et du Peuple élu désireux d'étendre son "élection" au monde entier, peu à peu, et de gré... ou de force !

 

En attendant, la guerre contre l'Iran se rapproche. La Russie s’attend à une Attaque en Iran cet été - Caucase Sud: Bruits de bottes

 

Bon sang ! Il faut tout faire pour l'empêcher, et donc encore et toujours, informer, informer, informer....

 

Naturellement, je compte sur vous tous !

 

Votre eva.

.

§§§ 

Bill Gates :

DES ULTRASONS POUR RÉDUIRE LA POPULATION MONDIALE !!!

Nous en avions déjà parlé, nous sommes trop nombreux, et notre empreinte sur notre environnement amène des contraintes. Pendant que l’on s’interroge sur les moyens d’alléger notre impact, d’autres réfléchissent et se proposent de passer à l’action, avec des technologies invisibles si l’on en croit cet article de Natural-News.


Titre initial:
"Les fonds de Bill Gates technologie servent à détruire votre sperme".



La vaccination de masse n’est apparemment pas la seule stratégie de dépopulation qui soit employée par la Fondation Bill & Melinda Gates. De nouvelles recherches financées par l’organisation visent à développer une façon de détruire délibérément des spermatozoïdes en utilisant la technologie des ultrasons.

« BBC News » rapporte que la Fondation Gates a passé un accord avec les chercheurs de l’Université de Caroline du Nord (UNC) pour développer cette nouvelle méthode de contraception.

Pour leur étude, l’équipe UNC a testé les ultrasons sur des rats de laboratoire et a constaté que deux doses de 15 minutes ont « considérablement réduit » à la fois le nombre et la qualité des spermatozoïdes.

Lorsqu’elle est administrée à deux jours d’intervalle dans l’eau tiède salée, la dose d’ultrasons permet de réduire le nombre de spermatozoïdes à moins de dix millions par millilitre, ce qui représente cinq millions de moins que le niveau de fertilité minimal, pendant une durée de six mois.

Le rapport affirme que cette technologie est développée à des fins contraceptives et non pour stériliser la population. Toutefois, le Dr James Tsuruta, qui a dirigé la recherche, a déclaré aux journalistes qu’il n’est pas clair si oui ou non cette technologie peut entraîner des dommages irréversibles. Davantage d’essais sont nécessaires pour déterminer si oui ou non,le fait de recevoir des ultrasons de façon répétée peut causer des dommages permanents.

La Fondation Gates a attribué 78 projets de recherche différents avec une subventions de 100 000 $ chacun dans le cadre de ses « Grands défis en Programme de santé globale. » Dix de ces projets abordent spécifiquement les nouvelles technologies de contraception selon « TIME »; l’un d’eux concerne une pilule qui inhibe la croissance et la maturation des spermatozoïdes, et un autre cherche à créer les composés chimiques qui empêcheraient les spermatozoïdes d’atteindre l’ovule.

« Nous pensons que cela pourrait traiter les hommes avec une fiabilité maximale de six mois, pour un coût faible,avec une méthode contraceptive non hormonale et au cours d’une simple tournée », notent les chercheurs dans leur rapport. « Notre objectif à long terme est de diffuser des ultrasons comme moyen de stérilisation masculine réversible, peu coûteux et pour le long terme,. Elle convient bien au développement des pays du tiers monde. »

Retour en 2010, Bill Gates a expliqué aux participants, à la Conférence TED de cette année, ses idées pour diminuer la population mondiale. L’une d’elles est d’augmenter les taux de vaccination.

Maintenant, son organisation finance activement une recherche de pointe sur des méthodes contraceptives qui pourraient rendre les individus stériles. Coincidence?

Un article de Ethan A. Huff, traduit par Boxer pour Terre sacrée et publié par NaturalNews via Les Moutons Enragés

 

http://agentssanssecret.blogspot.fr/2012/04/des-ultrasons-pour-reduire-la.html

 

 

 

 

CRISE SYSTEMIQUE GLOBALE, LEAP

.

 

Le gros mensonge d'Israël enfin reconnu :

 

L’aveu de Dan Meridor, vice-Premier ministre israélien

chargé du Renseignement et de l’Energie atomique,

a eu lieu lundi soir à l’antenne d’Al Jazeera.

Le quotidien israélien Yediot Aharonoth a l’honnêteté

de le reproduire dans ses colonnes mardi matin

http://www.ynetnews.com/articles/0,...


Les médias ignares, notamment français, qui nous ont bassiné pendant des années avec cette phrase, pourtant démentie dès 2005 par des traductions impartiales de la parole du président iranien, feront-ils leur autocritique ? On peut en douter.

La phrase « rayer Israël de la carte » a pourtant une grande importance. C’est en effet le seul « argument » développé par les puissances elles-mêmes maîtresses de la technologie nucléaire, civile et militaire, pour s’opposer au programme nucléaire iranien, au point de menacer ouvertement de bombarder l’Iran.

.

 

Nucléaire iranien :

Israel reconnaît enfin son gros mensonge


Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad n’a jamais déclaré qu’Israël devait être « rayé de la carte » : sept ans après le lancement de la campagne occidentale contre le programme nucléaire iranien, un haut dirigeant israélien a fini par admettre, publiquement, que cette phrase avait été inventée de toutes pièces par ses propres services de propagande !
Egalité et Conciliation

 

 

 

attaque-israel-differents-scenarios-copie-2.jpg

http://www.alterinfo.net/Attaque-d-Israel-contre-l-Iran-differents-scenarios_a74902.html

 

Suite GEAB :

 

GEAB N°64 est disponible! Crise systémique globale : France 2012-2014 - Le grand séisme républicain et son impact international
La victoire de François Hollande va déclencher une série de bouleversements stratégiques qui vont affecter fortement l'Europe et accélérer considérablement les transitions géopolitiques en cours au niveau mondial depuis le début de la crise globale en 2008.
LEAP/E2020 - Communiqué public GEAB N°64 (15 avril 2012)
 
2015 - La grande chute de l'immobilier occidental
L'importance du marché immobilier dans nos économies nécessite de prévoir son évolution à moyen terme pour ajuster les politiques et les investissements, ou pour atténuer les conséquences de ses fortes variations. Pourtant, nombre d’articles aux conclusions toutes contradictoires obscurcissent notre vision...
Editions Anticipolis - Nouvelle publication
 
Menaces sur la Cour européenne des droits de l'homme
Aux prises avec la fronde des eurosceptiques de son propre parti, qui réclament un référendum sur le maintien du Royaume-Uni dans l'UE, le premier ministre conservateur David Cameron tente de leur donner le change sur l'un des sujets de leur vif mécontentement : la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH). Cette instance supranationale sise à Strasbourg exaspère l'aile droite des tories, qui crie de plus en plus fort à l'ingérence, voire au viol de souveraineté.
Le Monde
 
L’Inde teste son missile intercontinental AGNI V aujourd’hui
En novembre 2011, l’Inde avait déjà testé AGNI III avec succès. Le missile, d’un rayon d’action de 3 500 kilomètres, pouvait alors atteindre la Chine. Aujourd’hui avec AGNI V, l’Inde espère rentrer dans le petit groupe des pays détenteurs de missiles intercontinentaux avec cette fusée de longue portée à capacité nucléaire. Une initiative interprétée comme l’illustration de la volonté grandissante du pays d’affirmer sa puissance militaire.
Affaires Stratégiques
 
Les socialistes européens rejettent Acta
Premier vote contre Acta au Parlement européen après le rejet du traité par les socialistes européens. Les zones de flou et les imprécisions sont légion dans le traité qui met « en danger les libertés individuelles », d’après les socialistes.
Le Soir
 
Hollande affiche sa distance avec les chantiers de l'Otan
S'il conquiert l'Élysée, le 6 mai, François Hollande n'aura que quinze jours pour finaliser la position de Paris sur les grands sujets stratégiques qui seront débattus entre alliés outre-Atlantique. Opposé de longue date au retour de la France dans le commandement intégré de l'Otan - orchestré par Nicolas Sarkozy -, le candidat socialiste a déploré que le pilier européen de défense, qui devait être renforcé par cette réintégration, n'ait été «ni installé ni conforté».
Le Figaro
 
Nucléaire iranien : Israel reconnaît enfin, son gros mensonge
Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad n’a jamais déclaré qu’Israël devait être « rayé de la carte » : sept ans après le lancement de la campagne occidentale contre le programme nucléaire iranien, un haut dirigeant israélien a fini par admettre, publiquement, que cette phrase avait été inventée de toutes pièces par ses propres services de propagande !
Egalité et Conciliation
 
Cuba, pomme de discorde au sommet des Amériques
Contre l'avis du reste du continent, les Etats-Unis et le Canada ont réitéré leur veto à la participation de La Havane aux prochains sommets des chefs d'Etat des Amériques. Dès lors, le sommet de Carthagène s'est terminé sans consensus ni déclaration finale. Un échec pour les uns, un signe d'émancipation pour les autres.
Courrier International
 
Argentine : le projet de nationalisation d'YPF voté en commission
Le Sénat argentin a fait un premier pas décisif dans le processus de nationalisation de la compagnie pétrolière YPF, filiale de l'espagnol Repsol. Deux jours après l'annonce de ce projet par la chef de l'Etat, Cristina Kirchner, la commission du Sénat a en effet approuvé le projet de loi qui permettra au gouvernement argentin de prendre le contrôle de 51 % de YPF. Ce texte qui doit être soumis à l'ensemble du Sénat argentin le 25 avril prochain, prévoirait également, selon les déclarations du sénateur Anibal Fernandez de déclarer « d'intérêt public » la production, le raffinage, le transport mais aussi vente d'hydrocarbures dans le pays. Ce qui permettra à l'Etat argentin de contrôler facilement l'ensemble de la filière.
Les Echos
 
Bâle III : ce qui va changer au guichet de votre banque
Les nouvelles normes bancaires Bâle III vont avoir des conséquences très directes pour les clients des banques. Modification des produits d'épargne, privilèges accordés aux anciens clients, sélection accrue pour accorder des crédits immobiliers sont quelques uns des changements qui risquent de se produire, comme l'explique notamment la Banque Populaire Rives de Paris.
La Tribune
 
Le retour de Vladimir Poutine au pouvoir va accélérer un ambitieux programme d'infrastructures
La Russie doit développer son réseau d'infrastructures pour moderniser une économie encore trop dépendante de la rente des hydrocarbures. Nombre d'entreprises européennes devraient profiter d'un marché estimé à 1.000 milliards de dollars, grâce au retour de la stabilité politique et l'amélioration du cadre législatif.
La Tribune
 
La Chine fait un geste pour laisser flotter sa monnaie
La marge de fluctuation du yuan est élargie à partir de ce lundi. En conséquence, la monnaie chinoise est au plus bas depuis trois mois par rapport au dollar ce matin. Le Japon salue cette initiative chinoise. Une nouvelle ère s'ouvre pour le yuan. À partir de ce lundi, la monnaie chinoise pourra fluctuer de 1% au-dessus ou en dessous de son cours pivot fixé chaque matin par la banque centrale chinoise et indexé sur le dollar, contre 0,5% jusqu'à présent.
Le Figaro
 

 

Et attention ! Le 6 mai la Grèce vote

et peut envoyer au Parlement des députés

contre les mesures d'austérité,

La France vote,

L'Allemagne vote...

Et la Bourse tremble ! (eva)

 

 

 

Aux armes, citoyens, entretuez-vous et tuez, tuez, tuez !

C'est l'ambition de nos "bons amis" américains,

et les pays non-alignés sont obligés de faire de la surenchère ! 

 


Citoyens, battons-nous pour la paix

et pour un monde sans armes ! (eva)

.

guerre-technologie-video-copie-1.jpg

http://xav-b.over-blog.com/article-test-jeu-video-god-of-war-iii-sur-playstation-3-50676110.html

 

Atroce ! Les nouvelles armes: On pourra "caraméliser" son voisin honni

.

La parution d'eva plus haut,

et ici, tout sur les armes futuristes :

 

http://www.jp-petit.org/Presse/ARMES/Armes0.htm

 

Le dossier des nouvelles armes !

Joli, joli monde !!!!

Merci, les Maîtres du Monde !

 

 

guerre-future.jpg

 


.

 
 
 
 
Repost 0
Published by Eva R-sistons - dans Etats-Unis menace
commenter cet article
4 février 2012 6 04 /02 /février /2012 10:26

Sommaire :

- Nouvelle stratégie de l'armée US pour déstabiliser le monde et le dominer

Guerres de l'ombre

par eva R-sistons

- Des troupes spéciales déployées partout

- Les opérations clandestines de déstabilisation des Etats, liens

 

iran-7-da093.jpg

 

Alerte, ingérence planétaire !

Nouvelle stratégie de l'armée US, guerres de l'ombre

et opérations clandestines partout !

Par eva R-sistons

 

 

Les Etats-Unis ne sont pas un Etat chrétien, attaché à l'Evangile, comme les Américains le prétendent et le claironnent partout, ou alors leur Evangile, inversé, est celui de l'arrogance, de la convoitise, des mensonges, du vol, de la compétition, du culte de l'Argent, de la "réussite" à tous prix, de la violence, des guerres mortifères ! La vérité, c'est que les  Etats-Unis sont un Etat diabolique, le principal Etat terroriste de la planète, la principale menace qui pèse sur le monde entier ! Et pour nous opposer à leur stratégie machiavélique qu'ils mettent en oeuvre, aujourd'hui, en Syrie - comme hier en Libye et demain partout -, notre meilleur allié est la Russie de Poutine (qui elle prône un monde multipolaire), voilà la réalité !

 

Et afin d' atteindre leur but, afin d'être les seuls à dominer le monde et à imposer leur loi de la Jungle (le plus fort écrase le plus faible, le plus fort accapare les ressources, le plus fort impose sa Loi piétinant toutes les lois humaines...), nos "amis américains" - comme disent les Médias vassaux -, viennent d'élaborer une stratégie machiavélique qui passe par une nouvelle utilisation de leur armée et par le lancement d'opérations clandestines partout ! (http://mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=29028, l'Armée des Etats-Unis dans la clandestinité). Et donc, pour moi, l'Armée américaine va devenir, en quelque sorte, une armée de l'ombre - comme en Syrie, actuellement, ou hier, déjà, en Libye ! Encore plus redoutable et pernicieuse, évidemment...

 

Le calcul est simple : Les Etats-Unis n'ont plus les moyens matériels de leur ambition dévorante. Et leur appétit ne cesse de croître, puisque d'une façon ou d'une autre, ils veulent plus que jamais dominer la planète entière alors même que leur idéologie est contestée partout, que leur économie s'effondre et qu'elle ne subsiste plus que sous perfusion artificielle, et que leurs ravages guerriers sont dénoncés de plus en plus. Leur appétit ne cesse de croître, car ils ne veulent plus seulement s'emparer des principales ressources vitales de la planète mais aussi contrôler d'une façon ou d'une autre tous les gouvernements, vassaux de gré - comme les Etats européens qui ont perdu leur âme (et leur modèle social) en l'enchaînant au diable américain sans foi ni loi - ou de force, soit discrètement avec la mise en place de marionnettes stupidement dociles comme en Georgie, soit en faisant assassiner le chef d'Etat de l'Etat souverain qui dérange, comme en Libye dernièrement. 

 

Les Etats-Unis n'ont plus les moyens de financer leur sale politique de domination plus ou moins imposée au monde, mais dans le même temps, leurs ambitions s'étendent désormais à la planète entière. Hitler voulait imposer sa loi à l'Europe, les Américains,  eux, ne veulent plus de frontières mais un Etat unique, finalement, le leur, obligeant le monde entier à adopter leur modèle (qui ne profite qu'à quelques-uns et sacrifie tous les autres), et à se soumettre à leurs diktats. Le hic, le problème, c'est que de plus en plus d'Etats s'éveillent et se rebiffent, même en Europe, comme la Hongrie qui tente d'envoyer promener le joug du Cartel bancaire anglo-saxon. Et ne parlons pas de l'Amérique latine  "bolivarienne" ! Ce qui est plus gênant pour le loup anglo-saxon, c'est que l'Asie, à son tour, se réveille,  et que l'on voit par exemple l'Inde continuer, malgré les menaces américaines, à commercer avec l'Iran diabolisé par l'Occident qui brûle d'en découdre avec cet Etat berceau de la civilisation pour le tenir enfin à sa merci (avec ses richesses d'ailleurs), ou la Russie et la Chine se rapprocher pour mieux, ensemble, défier ceux, anglo-saxons, qui cherchent à les soumettre pour ensuite mieux imposer leur modèle (l'ultra-libéralisme hégémonique meurtrier et va-t-en guerre), leur démantèlement de l'Etat protecteur et redistributeur, leur monnaie et leur culture uniques, leurs dettes, leur désindustrialisation, leur chômage, leur précarité exponentielle, leur loi du plus fort, la jungle implacable, la souffrance sociale, le saccage de la nature et du vivant, et j'en passe... De plus en plus de citoyens refusent ce modèle-là, implacable et hégémonique ! Et de grands Etats émergents, comme le Brésil, l'Afrique du Sud, la Russie, la Chine, l'Inde, l'Iran... veulent décider eux-mêmes de leur politique, et ils rejettent un monde unipolaire dictatorial !

 

Changement de stratégie:

Les guerres clandestines des Anglo-Saxons

 

L'article de mondialisation.ca qui présente la nouvelle stratégie américaine, je l'étends aux Anglo-Saxons et aux Israéliens, car bien sûr les Anglais et les Américains font toujours leurs sales coups ensemble, partageant la même idéologie militaro-financière impulsée par les néo-conservateurs en tous genres; quant aux Israéliens, si discrets mais si efficaces, je les soupçonne d'être les muses de la nouvelle stratégie américaine, prenant en compte à la fois l'assèchement des ressources, donc l'effondrement de l'économie US, et les ambitions croissantes de domination du monde par le "peuple" des financiers de la City et de Wall-Street. Certes les bienheureux "Elus" de Dieu, ou plutôt de Yahvé,  souhaiteraient ramasser toute la mise, mais à défaut - du moins pour l'instant - d'y parvenir, ils se contentent des miettes offertes par l'hydre à deux têtes, anglaise et américaine. Pourquoi les muses ? Car la nouvelle stratégie sent tellement l'ombre, le complot, l'économie de moyens pour un résultat global, planétaire, et en même temps la discrétion machiavélique, qu'elle ne peut être signée que par les spécialistes du genre, nos bons "amis" israéliens !

 

Or donc, finies les guerres meurtrières hollywoodiennes, faisant la joie des Industriels de Mort (armement, Chimie etc) et des Médias plus soucieux de vendre leurs torchons que d'information impartiale (digne de ce nom), finis les bombardements épiques décimant les populations et dévastant toutes les infrastructures des pays (les ramenant des siècles en arrière, comme en Irak) et qui portent ombrage à l'image que les Américains veulent donner d'eux, de bon gendarme gérant en bon père de famille les affaires du monde. Les Etats-Unis l'ont dit, et répété : Les troupes quittent l'Irak, l'Afghanistan...  Certes (encore qu'elles soient remplacées sur place par les armées privées non soumises aux lois de la guerre, elles), mais pour où ? Chut, une partie d'entre elles s'installe en Libye, afin de mater définitivement le peuple qui résiste à l'occupation sauvage de l'OTAN via ses marionnettes islamistes. Curieusement, les Médias sont étonnamment silencieux quand l'Occident est mis en cause, défié, rejeté par les peuples épris de liberté (ou lorsque surgissent des révolutions réussies comme celle, aujourd'hui, d'Islande) !

 

En réalité, l'armée américaine ne rentre pas chez elle, mais s'installe... partout. Partout où il n'y a pas de marionnette servile, comme en France (mais les contrecoups, nous les subirons plus tard, en pleine guerre mondiale quand nos centrales nucléaires seront visées), partout où il n'y a pas de gouvernement dompté par la force - en clair : Partout où il y a des "méchants", comprenez des non-alignés, des insoumis au Nouvel Ordre Mondial dictatorial anglo-saxon, des grains de sable dont on ne fait qu'une bouchée comme en Irak (parce qu'ayant eu le tort de ne pas posséder d'armes de destruction massive capables de les protéger des attaques de l'Occident), ou de gros morceaux comme la Syrie parce que soutenue par la Russie, ou de très gros morceaux comme les Etats du BRIC (Chine, Inde, Russie etc).

 

Certes, l'Armée va retirer ses treillis; on les a suffisamment vus à Haïti, où après le tremblement de terre (L'arme US Haarp est-elle si étrangère  à ces événements ? Après tout, Haïti occupe une position stratégique !) les bons Samaritains américains apportaient leur aide dument militarisée. Elle va se faire subtile, discrète, presqu'incolore et inodore. Mais si efficace... plus présente que jamais !

 

Certes aussi, il y a sur place les Ambassades, ces nids d'espions, d'agents, de terroristes à la mode américaine qui pullulent et infestent les pays "occupés" si subtilement, et puis plein d'ONG soi-disant humanitaires et en réalité très impérialistes, à la fois néo-coloniales et néo-conservatrices les deux allant aujourd'hui de pair, luttant pour la démocratie à la sauce américaine... si peu représentative des aspirations populaires. Et il y a aussi un peu partout (j'en ai été témoin à Marseille), des hordes d'évangélistes squattant tous les lieux sensibles comme les Universités, pour mieux apporter aux jeunes encore malléables l'Evangile de la compétition, de la concurrence - américaine, évidemment !

 

Mais cela ne suffit pas. Pour bien déstabiliser un pays rebelle, travailler de l'intérieur un peuple, moins subtilement cette fois, le gouvernement américain a décidé de recycler ses soldats, vous savez tous ces Noirs à qui on ne donne aucune chance de s'en sortir sinon en tant que chair à canons, ou tous ces étudiants ne pouvant plus payer leurs études sans apport "extérieur"... En Syrie, par exemple, que les Médias nous présentent (surtout en plein vote de l'ONU §) comme impitoyablement dévastée par son propre Pouvoir pourtant plébiscité par plus de 55 % de ses citoyens (un score que ne dédaigneraient pas tous les Sarkozy d'aujourd'hui), en Syrie, donc, les soldats américains dument "recyclés" parmi les Islamistes opposés au laïc Bachar-el-Assad, Musulman modéré, ou parmi les adversaires du Régime (on trouve toujours des opposants, en Libye par ex partisans de la Monarchie corrompue, ou libéraux pro-Occident), tous ces militaires estampillés US se déguisent en "bons" syriens pour tirer sur la foule,  les civils, les enfants (militaires que les Médias s'empresseront de désigner à la vindicte publique de l'opinion anesthésiée comme étant des partisans du Régime en place), quand ils ne forment pas les armées de déstabilisation d'Etats souverains adversaires parce que non alignés sur la Dictature unique anglo-saxonne. Et tout cela se fait aujourd'hui, en Libye comme en Côte d'ivoire ou en Afghanistan comme en Syrie ou ailleurs, avec l'aide, sinon la complicité, la collaboration, de notre glorieuse armée française - si glorieuse, au fait, lorsqu'elle agit au seul service des intérêts américains ?

 

chaplin.jpg

  http://darussia.blogspot.com/2008/11/igreja-ortodoxa-prope-criao-de-milcias.html

Vsevolod Tchaplin


Ces "guerres" clandestines seront très subtiles :

Exemple de la Russie de Poutine

 

La nouvelle stratégie de conquête américaine sera modulable. Elle dépendra du pays visé: Ici, on armera discrètement les opposants; là, on fera preuve de plus de subtilité, par exemple on conditionnera la jeunesse sur les Réseaux sociaux; ailleurs, on enverra les missionnaires prêcher la bonne parole.  En Russie, il y a Poutine, le plus fermement opposé au monde unipolaire décrété par les Anglo-Saxons à condition qu'il soit sous leur égide. Un adversaire de poids, qu'il faut remplacer, au pire, par un Medvedev inconsistant, au mieux, par un pion totalement docile, acceptant de voir les immenses ressources du pays pillées par les multinationales américaines. Alors, cette nouvelle "armée de l'ombre" décrétée par les Soros ou les Kissinger, en coulisses, faute de pouvoir susciter en Russie un enthousiasme populaire pour les oligarques libéraux qui ont ruiné le pays, a élaboré une stratégie de combat plus subtile, infiniment subtile. Voici donc les agents américains occupés à convaincre, via les opposants à Poutine sur place, le pilier du pouvoir russe, l'Eglise orthodoxe en personne !

 

Le principal Média agent de l'Etranger "usraélien", France24, pavoise le 29 janvier 2012 en parlant de futur "divorce" entre l'Eglise et le Kremlin : "Le Patriarche a presque le statut d'un Chef d'Etat. C'était un proche de Vladimir Poutine; Mais il semble prendre ses distances, aujourd'hui, il sort de sa réserve pour la 1e fois. Mais le Pouvoir reste insensible, c'est un mauvais signe qu'il envoie. Le patriarche peut même appeler à la désobéissance civile, à la prise de distance avec le Parti au pouvoir, dont le nouveau sobriquet est "Parti de voleurs" ! (Note d'eva : Plus c'est gros, plus ça passe ! Les plus gros voleurs ne sont-ils pas les oligarques mis en place par l'Occident après avoir disloqué l'URSS ?). Dans l'immédiat, l'Eglise semble s'orienter vers un dialogue avec l'Opposition. L'Archiprêtre Vsevolod Tchaplin, Porte-Parole de l'Eglise orthodoxe de Russie, va s'exprimer de plus en plus "pour plus de Justice", il devrait autoriser les prêtres à participer aux Elections voir aussi à se présenter eux-mêmes !". France24 jubile, France24 a du mal à contenir son honteuse partialité... Tout est fait pour discréditer le pouvoir en place, pour le déstabiliser... Les médias occidentaux sont devenus staliniens ! Seul compte pour eux le but: Nous amener à accepter le Système ultra-libéral et les guerres plus ou moins subtiles de l'Occident hégémonique et néo-colonial ! C'est un détournement de la fonction de journaliste à des fins de propagande, c'est un scandale qu'il faut absolument dénoncer !

 

Ainsi, la discrète politique de remodelage du monde se fait aujourd'hui grâce aux militaires recyclés, et plus seulement avec l'aide des pseudo Ambassades ou ONG ou avec les jeunes internautes enrôlés par les faux indignés. Et bien sûr, grâce aux Médias honteusement collabos, grands agents de déstabilisation. Ils ne nous montreront plus les sales images des guerres "propres", mais ils discréditeront les fidèles des Régimes attaqués par l'Armée de l'ombre américaine, ils monteront de véritables opérations de conditionnement contre les Pouvoirs non-alignés, et parfois, même, pour servir les intérêts de leurs amis euro-atlantistes, ils n'hésiteront pas à relayer des opérations montées de toutes pièces jusque dans les studios du Qatar, avec des figurants dument payés !

 

L'Armée américaine recyclée est encore plus redoutable, et les plus dangereux ennemis de la paix et de la liberté demeurent bien les stratèges anglo-saxons et israéliens du chaos - et les Médias menteurs. Il faudra bien un jour crever ces abcès !

 

eva R-sistons

http://r-sistons.over-blog.com

 

 

§ Ce 4 février 2012, France24 la chaîne des néo-sionistes au services des guerres impériales, annonce sans sourciller : "Massacre terrifiant de Homs, 250 morts", en pointant du doigt les Syriens favorables au Pouvoir en place,  mais une autre chaîne (BFMTV ? Je zappe tellement que je n'ai pu noter en écrivant ces lignes) avance à chaud une explication certainement plus proche de la réalité : L'Armée fidèle au Régime aurait répondu à une provocation, à un piège de l'"Armée libre"  qui juste avant le vote de l'ONU,  aurait pris en otage 19 de ses soldats, à Homs. Tout est fait pour discréditer, déstabiliser, et imposer un Régime fantoche, favorable aux seuls intérêts de l'Occident

 

A l'instant, je vois ce nouveau post sur mondialisation.ca

http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=27376, les opérations clandestines de Washington contre l'Iran

 

TAGS : Ingérence, opérations clandestines, stratégie armée US, Anglo-Saxons, Nouvel Orde Mondial, Non-Alignés, BRIC, Russie, Iran, Chine, Islande, Amérique latine bolivarienne, Syrie, Bachar-el-Assad, Libye, Sarkozy, Vsevolod Tchaplin, Poutine, Etats-Unis, Israël, ONU, Homs, ONG, OTAN, évangélistes, Médias, City, Wall-Street, Europe, Médias, Hongrie, Asie

 

 

 

zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz-copie-4.jpg

Des troupes spéciales déployées partout sur la planète


 

3.2.2012 - Selon le Stars and Stripes , un média du département de la Défense des États-Unis, le Pentagone se prépare à déployer des troupes d’opérations spéciales dans le monde entier au moment où l’on diminue le nombre d’opérations militaires traditionnelles. L’initiative est présentée comme un moyen de réduire les frais.

Grâce à cette nouvelle stratégie, les États-Unis remplacent les opérations de théâtre à grande échelle par des opérations militaires clandestines, rentables et de moindre envergure. Cela aboutit inévitablement à la violation de la souveraineté nationale du pays ciblé.

 

Le chef étasunien du commandement des opérations spéciales, l’amiral Bill McRaven, qui a mené le raid contre ben Laden au Pakistan, a proposé que les troupes quittant les zones de guerre en Irak et en Afghanistan soient redéployées dans des zones « quelque peu négligées durant la décennie centrée sur Al-Qaïda ».

Cela se ferait dans le but de faciliter le lancement de raids par les Forces Spéciales, comme celui qui aurait tué ben Laden, une opération clandestine ayant violé la souveraineté pakistanaise.

Selon AP , le déploiement de commandos « plus près de nouvelles zones de crise remplacera les invasions terrestres comme celles de l’Irak et de l’Afghanistan […] par des raids d’opérations spéciales laissant peu de traces, ou mieux encore, des raids effectués par des forces locales amies entraînées par les États-Unis, les aidant à combattre, côte à côte, des ennemis mutuels ».

Ces troupes pourraient effectuer des raids, ou seraient probablement davantage appelées à travailler avec des alliés locaux pour leur apprendre à cibler des ennemis régionaux ainsi qu’à promouvoir des relations à long terme, entre soldats, pouvant aider à désamorcer une crise ou un coup éventuels. (Kimberly Dozier, Special operations expanding as wars recede , Associated Press, 27 janvier 2012)

Cela aidera « à désamorcer une crise ou un coup éventuels » ou à les fomenter?

Le but, selon un représentant de la Défense, est d’« augmenter la coopération avec les armées étrangères, de travailler avec elles pour vaincre les menaces locales au lieu de faire porter le poids de ces combats aux États-Unis ».

AP rapporte par ailleurs que « le financement pour les opérations spéciales et la recherche de renseignements augmenteront, puisqu’ils sont tous deux des moyens privilégiés par l’administration Obama pour confronter de nombreuses menaces mondiales après une décennie d’invasions terrestres coûteuses en Irak et en Afghanistan.

Cela signifie essentiellement que l’armée des États-Unis entre dans la clandestinité. Au niveau planétaire.

AP mentionne également que « les commandements des opérations spéciales à l’étranger pourraient aussi servir de cadre pour une coopération accrue entre les agences étasuniennes, fusionnant non seulement les alliés régionaux mais également des agences comme la CIA, le FBI et la Drug Enforcement Administration ».

 

Jule Lévesque a collaboré à ce reportage

Articles de Mondialisation.ca publiés par Mondialisation.ca -  http://www.wikistrike.com/article-l-armee-des-etats-unis-entre-dans-la-clandestinite-98498564.html

 

.

100+complot.JPG
(..) Le jeune blogueur Sami A., opposant de la première heure, à Homs, a fait part à Arabi Press de sa déception devant le constat de la tournure terroriste qu'ont prise les évènements. Syriascope, un groupe de jeunes Syriens, tente de diffuser les informations recueillies par le Syrian Observatory on Violence, Victims and Terrorism (www.sovvt.sy) : nouvelles et photos des victimes des bandes armées, des personnes kidnappées, torturées et assassinées. Mais cet Observatoire ne trouve aucune audience auprès des médias internationaux. C'est ce que Fidel Castro appelle la « dictature des médias ».(..) 

Que font les États-Unis pour aider la contestation en Russie ?

http://www.alterinfo.net/Que-font-les-Etats-Unis-pour-aider-la-contestation-en-Russie_a70658.html

 

.

Voir aussi :

Guerre de l'ombre - Le jeu trouble de l'Emir du Qatar, de la France..

.

Les assassinats d'Etat

Les "Killers" professionnels américains impunis 

L’art de la guerre

L’Anonyme Assassinats d’état (Il Manifesto)

arton15791-072f0.jpg
Manlio DINUCCI

Ils suscitent une condamnation unanime, ces killers des bandes criminelles qui, s’ils sont découverts, sont punis de la peine capitale ou de la prison à perpétuité. Quand par contre c’est l’Etat qui les envoie, ils sont communément considérés comme légitimes et récompensés pour leurs mérites. C’est le cas des killers professionnels des forces spéciales étasuniennes. Nées Bérets verts (Green berets), officialisées par le président démocrate Kennedy en 1961 et employées dans la guerre du Vietnam, les forces spéciales furent promues par le républicain Reagan, qui en 1987 constitua à cet effet un Commandement des opérations spéciales, le Ussocom. Après avoir été utilisées par le républicain Bush dans la « guerre globale au terrorisme » surtout en Afghanistan et en Irak, elles sont à présent, avec le démocrate Obama, en train de prendre une importance ultérieure.


Comme il ressort d’une enquête du Washington Post, les forces pour les opérations spéciales sont aujourd’hui déployées dans 75 pays, au lieu de 60 il y a deux ans. C’est la Communauté d’intelligence, formée par la Cia et 16 autres organisations fédérales qui décide et planifie les opérations. En Afghanistan -confirment des fonctionnaires du Pentagone interviewés par le New York Times- les forces conventionnelles étasuniennes diminueront en 2013 leur rôle de combat, « dont la responsabilité passera aux forces pour les opérations spéciales », qui « resteront dans le pays bien au-delà de la fin de la mission OTAN en 2014 ». Leur tâche sera de « faire la chasse aux leaders des insurgés, les capturer ou les tuer, et entraîner des troupes locales ». Sera créé un commandement ad hoc des opérations spéciales, dont les unités seront organisées en une nouvelle « Force d’attaque en Afghanistan ».

 

Ce qui va être adopté dans ce pays sera un « modèle » pour d’autres. Une directive secrète, en septembre 2009, a autorisé « une forte expansion des activités militaires clandestines, avec l’envoi de commandos pour les opérations spéciales dans des pays, aussi bien amis qu’hostiles, du Moyen-Orient, de l’Asie centrale et de la Corne d’Afrique ».


Le Commandement des opérations spéciales, qui dispose officiellement d’environ 54mille spécialistes des quatre secteurs des forces armées, organisées en « petites unités d’élite », a la mission d’ « éliminer ou capturer des ennemis et de détruire des objectifs ». Il s’occupe en outre de « guerre non-conventionnelle menée par des forces externes, entraînées et organisées par l’Ussocom ; de contre-insurrection pour aider des gouvernements alliés à réprimer une rébellion ; d’opération psychologique pour influencer l’opinion publique étrangère afin qu’elle soutienne les actions militaires étasuniennes ».

 

Dans le cadre de la « guerre non-conventionnelle », le Ussocom emploie aussi des compagnies militaires privées, comme la Xe Services (ex-Blackwater, connue pour ses actions en Irak) qui s’avère engagée dans diverses opérations spéciales, même en Iran.


L’usage de ces forces offre l’avantage de ne pas requérir l’approbation du Congrès et de rester secret, en ne suscitant pas de réactions dans l’opinion publique.

 

Les commandos des opérations spéciales, en général, ne portent même pas l’uniforme, mais se camouflent dans un habillement local. Les assassinats et les tortures qu’ils font restent ainsi anonymes. Et comme ce sont les Etats-Unis qui dictent leur loi à l’OTAN, il est très probable que les alliés soient en train d’adopter ce même modèle. Celui de l’ Anonyme Assassinats des « grandes démocraties » occidentales.


Manlio Dinucci

Edition de mardi 7 février de il manifesto

http://www.ilmanifesto.it/area-abbonati/in-edicola/manip2n1/...

Traduit de l’italien par Marie-Ange Patrizio

URL de cet article 15791
http://www.legrandsoir.info/l-anonyme-assassinats-d-etat-il-manifesto.html
.

  .

 

http://membres.multimania.fr/wotraceafg/nucleaire_iran.jpg

http://membres.multimania.fr/wotraceafg/nucleaire_iran.jpg

 

Liens conseillés :

 

http://sos-crise.over-blog.com/article-la-russie-serait-prete-a-une-guerre-contre-l-occident-pour-sauver-la-syrie-98516398.html

Nucléaire iranien.. Intox ? - L'Iran déjoue la manoeuvre de l'UE (or ...

La vérité sur la Syrie : Des hommes fous en costume gris - Le blog d ...

.

 

Syrie-290112.jpg

 

http://sos-crise.over-blog.com/article-jeu-de-geostrategie-98544750.html

Jeu de géostratégie - Le blog d' Eva, R-sistons à la crise

LIBYE : Opération clandestine et propagande de ... - Mondialisation.ca

Égypte : L'opération clandestine du ... - Mondialisation.ca

Les opérations clandestines de Washington ... - Mondialisa

Les États-Unis, et l'OTAN s'apprêtent à confronter l'Iran

DES AVENTURES GUERRIERES SE PREPARENT - LES FRANÇAIS VEULENT SAVOIR

.

 

http://www.mecanopolis.org/wp-content/uploads/2009/12/Arm%C3%A9e+colombienne1.jpg

http://www.mecanopolis.org/wp-content/uploads/2009/12/Arm%C3%A9e+colombienne1.jpg

L’Armée colombienne, bras armé des intérêts US en Amérique du Sud,
Comme les Contras avant elle...

 

Homs, Médias et Contras

Les groupes paramilitaires US

 

eva R-sistons

 

 

La Pensée Unique est une abomination. Si vous préférez, la Pensée Officielle : Celle des puissants qui n'ont que mépris pour la vie humaine. La libre penseuse que je suis supporte de moins en moins les mensonges propagés par les Politiques - honte à eux, puisqu'ils trahissent leur mandat électoral du peuple pour représenter, en réalité, les intérêts des Maîtres du Monde - et par les Médias, servilement.

 

L'Ethique a disparu de nos sociétés. Les Lumières sont un lointain souvenir; Nous sommes en pleines ténèbres. Et donc le monde part à la dérive...

 

Voici une parole libre, un témoignage qui change des vomissures que tous relaient à qui mieux mieux - j'ai envie de dire, à qui pire pire ! Du concret, du vécu. Poignant ! Complètement à contre-courant...

 

 

L'opinion conditionnée, anesthésiée, ne peut comprendre. Seuls peuvent comprendre ceux qui ont vécu dans leur chair, et dans leur âme, l'injustice quotidiennement subie par les Syriens après les Libyens : Vous les trouverez en Amérique latine. Souvenez-vous, les Contras... bras armés des intérêts américains ! 

 

Le premier témoignage revêt plus de force encore lorsqu'on a lu, ensuite, l'analyse faite par les pays de l'Alba. Eva 

 

312770_250229411699179_100001363671692_613111_952180859_n.jpg

une ville plongée dans l'horreur organisée par des groupes armés et non par Damas

Le Syrien qui témoigne ici vit à Homs, dans le quartier où a été tué Gilles Jacquier en même temps que huit sympathisants syriens du gouvernement Assad. Les obus tombaient tout autour de son immeuble au moment où nous parlions. Tétanisé par la peur et l’angoisse de la mort qui rôdait, il parlait à voix basse, difficilement.


Nous croyons ce que ce cadre, père de deux enfants, nous a dit avec sobriété. Nous croyons en sa sincérité. Ce qu’il affirme contredit ce qu’affirment les autorités politiques -impliquées dans le conflit- et nos médias, qui persistent à nier la réalité ; à attribuer les destructions et les assassinats aux forces armées syriennes et à affirmer à tort qu’elles torturent des enfants, violent des jeunes filles, tuent intentionnellement des civils.


En opposant leur véto à la résolution proposée par l’Occident et ses alliés arabes des pays du Golfe, la Chine et la Russie viennent de montrer qu’elles ne sont pas dupes de cette colossale désinformation. Mais, depuis que le Conseil de sécurité de l’ONU s’est réuni, ces bandes armées ont redoublé de sauvagerie se sentant de toute évidence fortes du soutien que leur apporte la prétendue « communauté internationale ».


Silvia Cattori : Dans un article du 4 février, le journaliste de l’AFP, Khaled Soubeih [1], affirme que, selon des militants, « dans la nuit, les forces du régime ont bombardé au mortier et au char plusieurs quartiers rebelles comme Baba Amro, Bab Dreib, Bab Sebaa, Bayada, Wadi Araba, et surtout Khaldiyé. » Le Conseil national syrien (CNS) fait, lui, état d’au moins 260 morts et de centaines de blessés. Est-ce bien votre point de vue sur ce qui s’est passé dans la nuit du vendredi 3 au samedi 4 février 2012 ?


Réponse : Ils tirent de tous côtés…ils veulent juste tuer…Leurs tirs ont tué 20 militaires qui se trouvaient dans notre quartier (Hadara)… Ce sont eux qui tirent et nous bombardent. Vous entendez ? Ils lancent des bombes sur notre quartier en ce moment [11h40 du dimanche 5 février] Ils tirent et tuent pour tuer aussi bien des alaouites que des sunnites dont ils contrôlent les quartiers.


Silvia Cattori : Quand vous dites « ils », « eux » qui désignez-vous ?


Réponse : Je parle des opposants armés contre Bachar.


Silvia Cattori : On a vu des images montrant des opposants devant des dizaines de corps recouverts de linceuls blancs que l’on a dit avoir été tués dans le quartier de Khaldiyé. Alors, selon vous, ce sont les corps de civils et de militaires exécutés par des groupes armés ?


Réponse : Oui. Ce sont eux qui les ont tués. Parmi ces corps, des gens de notre quartier ont reconnu des personnes qui avaient été kidnappées [2], certaines depuis longtemps. Ils ont enlevé beaucoup de gens. Les enlèvements ont commencé en avril.


Silvia Cattori : A-t-on reconnu parmi ces corps une personne enlevée que vous connaissiez ? Le ministre des Affaires étrangères françaises, Alain Juppé, a parlé de 100 enfants tués à Homs l’autre jour…


Réponse : Des parents de mon quartier ont reconnu, parmi ces cadavres, une vingtaine d’hommes qui avaient été kidnappés. Ils portaient des traces de torture. Ils n’ont pu voir tous les corps. Ils n’ont vu ni femmes ni enfants, parmi les cadavres. Ils ont vu les corps d’hommes, de disparus, de parents, présentant pour certains des traces de torture apparemment antérieures à la mort ; ils ont assuré que ces hommes avaient été enlevés auparavant, qu’ils paraissaient avoir été exécutés et non pas tués par des obus.


Silvia Cattori : Savez-vous combien de personnes ont été enlevées par ces groupes armés depuis avril ?


Réponse : On ne sait pas exactement…mais beaucoup d’hommes ont disparu. L’un d’eux est mon cousin. Ils l’ont kidnappé il y a 15 jours. On n’a plus eu aucune nouvelle. Il y a des familles ici qui ont eu des fils, des pères ou des oncles kidnappés. On estime à quelques 400 le nombre de personnes enlevées, disparues.


Je connais un autre cas récent. Celui du frère d’une amie. Il est parti en voiture le 24 janvier et on ne l’a plus revu. Sa famille a eu des nouvelles de lui par téléphone il y a 4 jours disant que ses ravisseurs demandent une rançon. La famille est en train de trouver une somme importante … Il arrive que, une fois trouvé, l’argent se perde en route, car le médiateur se fait tuer…


Silvia Cattori : Mais, ici, on dit que l’armée viole, torture les enfants...On dira en vous lisant que c’est peut-être l’armée qui kidnappe les gens ?


Réponse : Tout cela ne reflète pas ce que nous voyons depuis notre côté. Ce sont les opposants armés qui assiègent, qui kidnappent, qui tuent et torturent les enfants dont l’on voit ensuite la photo sur Aljazeera. Ils attribuent leurs crimes à l’armée syrienne. Les destructions, les morts, les blessés que nous avons, ce sont les opposants armés qui en sont responsables.


Silvia Cattori : Toujours est-il que ce chiffre de 260 civils [3] « dont une centaine d’enfants et de femmes », qui auraient péri sous les obus de l’armée d’Assad dans le faubourg de khalidiya, à Homs, la nuit du vendredi 3 février, ont mis le monde en émoi ; ce qui n’arrange pas les choses. Or, parmi les corps exposés à Khaldiyé on ne voit ni femmes ni enfants. On voit des jeunes hommes dont les corps portent des traces de tortures. Ils ne paraissent pas avoir été tués sous les décombres, suite à des bombardements. Tout cela confirme ce que vous nous avez dit. Que les tueries sont davantage le fait de groupes armés. Il est important de mettre cela au clair ; car si ce que vous dites - que les corps exposés sont ceux de gens qu’ils ont préalablement enlevés et exécutés - cela incrimine ceux qui, comme Obama et Sarkozy, couvrent les atrocités de ces opposants car ils veulent obtenir le renversement d’Assad coûte que coûte. Y a-t-il des photos des immeubles qu’ils auraient bombardés ?


Réponse : Oui. Ils ont bombardé Hadara, notre quartier (là où ils ont tué Gilles Jacquier - Nda) vendredi nuit. Les tirs partaient depuis Baba Amro, Bab Dreib, Bab Sebaa, Bayada, Khaldiyé …dans tous les sens. Ce n’étaient pas des tirs qui partaient de l’endroit où se trouvaient des forces armées gouvernementales qui sont ici dans notre quartier pour nous protéger. C’est un petit quartier le nôtre.


Silvia Cattori : Alors, ce qu’ont rapporté des Syriens par téléphone au journaliste de l’AFP n’est pas vrai ?


Réponse : Non, ce n’est pas vrai. Ils sont lourdement armés. Ils ont pris le contrôle de Baba Amro, Bab Dreib, Bab Sebaa, Bayada, Khaldiyé... Ils détruisent, tuent, blessent les gens. Ils bombardent en ce moment…Ce sont eux (les groupes islamistes armés) qui font exploser des bâtiments, qui menacent les gens pas seulement dans notre quartier, partout. Il y a des tirs en ce moment dans plusieurs endroits. Les habitants appellent l’armée à l’aide.


Silvia Cattori : Avez-vous peur en ce moment ?


Réponse : Oui, on est effrayés. C’est très dangereux pour nous.


Silvia Cattori :On peine à comprendre comment ces groupes peuvent « contrôler » la population de quartiers entiers de la ville de Homs ?


Réponse : Ils sont entrés dans les quartiers ; ils s’y sont installés par la terreur ; ils maintiennent les habitants sous la menace ; ils les obligent à collaborer pour les protéger ; ils les obligent à fermer leurs échoppes, les écoles.


Silvia Cattori : Qu’est-ce qui est le plus difficile pour vous qui êtes exposés à leurs tirs ?


Réponse : On ne peut pas sortir, on ne peut pas voir d’autres gens, on vit dans la crainte permanente qu’une bombe nous touche, nous tue. Nous ne vivons pas en sécurité…Je ne peux pas aller à mon travail ; il y a sans cesse des bombardements dehors ; ils nous tuent dès que l’on sort ; la maison de mon voisin a été détruite…


Silvia Cattori : Depuis quand la situation est-elle devenue à ce point intenable ?


Réponse : Depuis deux jours cela est allé de pire en pire. Mais les choses se sont aggravées depuis sept jours.


Silvia Cattori : Avez-vous l’impression que l’administration d’el-Assad ne fait pas ce qu’il faut pour vous protéger ?


Réponse : Ils font de leur mieux dans un contexte très difficile.


Silvia Cattori : Les journalistes des médias traditionnels parlent de manifestants pacifiques, d’une révolution qui promet la démocratie…


Réponse : Non, il n’y a pas de manifestations pacifiques de leur côté. Toutes leurs manifestations sont violentes, sont des incitations à la violence.


Silvia Cattori : Ce que vous dites atteste que ce que les politiques et les médias qualifient chez nous de « militants pro-démocratie » sont en réalité des groupes armés qui terrorisent la population. C’est tout de même une douloureuse équation. Que ressentez-vous quand vous entendez MM. Alain Juppé et Gérard Araud, l’ambassadeur de France à l’ONU, donner raison à ces opposants armés qui vous tuent, vous kidnappent et tuent les soldats qui, avec la meilleure volonté, n’arrivent pas à vous protéger ?


Réponse : Ce que je ressens ? De la tristesse. Je suis très triste pour mon pays, mon peuple…je ne cesse de me demander pourquoi ils mentent…Nous sommes ici face à l’inconnu…Je remercie la Russie et la Chine pour avoir opposé leur veto au Conseil de sécurité. Car si eux aussi laissent faire ce que veulent d’autres pays, ce qui est arrivé en Libye arrivera ici en pire…

J’aimerais dire aux journalistes et aux responsables politiques que par leurs mensonges, par leur biais en faveur des opposants armés qui nous terrorisent, ils détruisent l’esprit, et surtout l’âme de notre jeunesse.


Silvia Cattori : Nous vous remercions d’avoir accepté de nous répondre. Nous allons faire de notre mieux pour faire connaître votre témoignage.

 


Atterrée par ce que nous venions d’entendre, nous avons posé le téléphone tout en sachant que nos politiciens et nos médias ne voudront pas l’entendre [4]. (5 février 2012 )


Post scriptum


Ce matin, 6 février, alors que nous nous apprêtions à publier ce témoignage, en entendant dire sur France Culture que l’armée syrienne pilonnait sans discontinuer depuis samedi les opposants, et l’invité du matin, Salam Kawabiki, opposant syrien résidant à Paris, se plaindre que « malheureusement les médias du régime (sont) relayés par des sites d’extrême droite français... » [5], nous avons dressé l’oreille. Salam Kawabiki parlait de plus de 400 morts du côté des opposants dans la nuit de vendredi. Opposants qu’il présente comme étant totalement pacifiques, manifestant en chantant, comme les membres d’une révolution qui a «  développé un humour syrien ».


Nous ne l’avons pas cru. Tout ce qu’il disait transpirait la propagande, ne cadrait aucunement avec ce que, depuis des mois, nos contacts à Homs, terrorisés par les opposants armés, disent et répètent. Nous les avons rappelés pour leur demander qui les pilonnait aujourd’hui. Il nous ont dit :

 

« Aujourd’hui les groupes armés ont attaqué le centre de communication ; ils ont fait exploser des immeubles dans le quartier d’al-Nazihin et le quartier al-Inchaat ; ils ont menacé de faire sauter d’autres immeubles dans d’autres quartiers ; sur les toitures des pneus brûlent [6] ; les habitants appellent l’aide de l’armée ».


Silvia Cattori


Pour des raisons de protection nous n’indiquons pas le nom de nos correspondants.


Cet entretien n’aurait pas pu être réalisé sans le précieux soutien de Rim, une jeune Syrienne.

 


 

Notes,  Liens, ici :

Homs, une ville plongée dans l’horreur organisée par des groupes armés et non par Damas

 


166934 234517459950607 100001770649973 533313 995009093 n

Les pays de l’ALBA dénoncent à leur tour l’ingérence des « Contras » en Syrie

Dans un communiqué publié en marge du XIème sommet de l’organisation, les 9 États membres de l’ALBA (Alliance Bolivarienne pour les peuples de notre Amérique) ont rejeté ce dimanche la « politique systématique d’ingérence et de déstabilisation » qui cherche à « imposer par la force un changement de régime au peuple Syrien ».


Reseau Voltaire
Mardi 7 Février 2012


Les pays de l’ALBA dénoncent à leur tour l’ingérence des « Contras » en Syrie
La résolution des membre de l’ALBA condamne « les actes de violence armée que des groupes paramilitaires appuyés par des puissances étrangères ont lancé contre le peuple syrien ».

Les chefs des États membres de l’organisation d’intégration latino-américaine ont manifesté leur soutient à la « politique de réforme nationale initiée par le Gouvernement du président Bashar al-Assad, qui cherche à trouver une solution politique à la crise actuelle », « dans le respect de la souveraineté du peuple syrien et de l’intégrité territoriale de la Syrie ».

Les États atlantistes et du Golfe, ainsi que leurs relais de communication, accusent le gouvernement syrien de réprimer dans le sang une contestation pacifique. Au contraire, le gouvernement syrien affirme que ces mêmes pays occidentaux soutiennent des groupes armés qui mènent des opérations de sabotage dans le pays, ayant entrainé la mort de plusieurs milliers de citoyens, civils et militaires.

Les observateurs de la Ligue arabe ont invalidé les accusations de leurs propres gouvernements et ont partiellement validé le point de vue syrien.

Bien que le cynisme qu’implique la mise en œuvre d’une stratégie de déstabilisation puisse laisser les Européens incrédules, il n’en est pas de même pour les latino-américains. Là-bas l’épisode des « Contras » est encore dans toutes les mémoires, et le parallèle avec la situation syrienne est immédiat.

Ces groupes armés (en espagnol : « Contre-Révolutionnaires ») avaient été soutenus et entrainés d’abord par la dictature Argentine, en tant que sous-traitant, puis directement par les administrations Carter et Reagan pour renverser le gouvernement socialiste du Nicaragua durant les années 80. Ils opéraient des raids contre l’économie et la population du Nicaragua à partir de bases arrières situées au Honduras.

Le bilan de cette fausse guerre civile organisée par les États-Unis contre un État et un peuple souverains est estimé à 57 000 victimes, dont 29 000 morts.

Les ministres des Affaires étrangères de l’OTAN et du CCG, eux, multiplient les déclarations à l’encontre de la Syrie, à leurs yeux « plus isolée que jamais ».

Résolution du XIème sommet de l’ALBA-TCP sur la République Arabe Syrienne

Les chefs d’États et de gouvernements de l’Alliance Bolivarienne pour les Peuples de Notre Amérique (ALBA) réitèrent leur condamnation de la politique systématique d’ingérence et de déstabilisation contre notre sœur la République Arabe Syrienne, qui a pour but d’imposer par la force un changement de régime au peuple Syrien.

Les pays membres de l’ALBA condamnent  les actes de violence armée que des groupes paramilitaires appuyés par des puissances étrangères ont lancés contre le peuple syrien, et formulent le vœu que la société syrienne retrouve le calme et la paix.

Les pays de l’ALBA réitèrent leur appui à la politique de réforme nationale initiée par le Gouvernement du président Bashar Al Assad, qui cherche à trouver une solution politique à la crise actuelle, dans le respect de la souveraineté du peuple syrien et de l’intégrité territoriale de ce pays arabe frère.

http://www.voltairenet.org/Resolution-du-XIeme-sommet-de-l

http://www.voltairenet.org/Les-pays-de-l-ALBA-denoncent-a http://www.voltairenet.org/Les-pays-de-l-ALBA-denoncent-a

 

http://www.alterinfo.net/Les-pays-de-l-ALBA-denoncent-a-leur-tour-l-ingerence-des-Contras-en-Syrie_a70878.html

 

 

Pays de l'Alba :



Repost 0
Published by Eva R-sistons - dans Etats-Unis menace
commenter cet article
25 janvier 2012 3 25 /01 /janvier /2012 11:25

"Il faut prévenir les hommes qu'ils sont en danger de mort...

la science devient criminelle."
"Le monde est dangereux non pas à cause de ceux qui font le mal,

mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire”
Albert Einstein (1879-1955) 

 

http://barjaweb.free.fr/SITE/ecrits/Ravage/pics/invention.gif

http://barjaweb.free.fr/SITE/ecrits/Ravage/pics/invention.gif

 

 

Sommaire :

 

-Introduction à cette publication,

La science diabolique, par eva R-sistons

- Dessin animé, les chats et les rats

- Les liens d'actualité

     1) L'Occident mortifère

     2) Semer la Vie, le Bien commun

 

 

La Science détournée à des fins diaboliques

eva R-sistons

 

Bonjour

 

En attendant mon article sur le vrai Kadhafi (je viens de terminer la lecture de tous les documents anciens que j'avais dans mes archives, il faut maintenant tout mettre en ordre et écrire le dossier qui remettra les pendules à l'heure), voici une vidéo qui est un régal pour tous ceux qui ont le sens de l'humour et qui en ont marre d'être floués, Les chats (les Elus) et les rats (nous). Pour qui voter en 2012 ? (Dessin animé irrévérencieux)

 

http://www.europalestine.com/spip.php?article6841

.

 

En même temps, je joins une sélection de posts (sur mon blog sos-crise qui suit l'actualité) en attirant votre attention sur l'article concernant la Science qui est devenue littéralement diabolique. En effet, elle est confisquée par le Cartel militaire américain (assisté des experts israéliens), et c'est pourquoi tant de scientifiques, tant de chercheurs, aujourd'hui, sont assassinés dans le monde : Parce qu'ils refusent d'être au service des Industriels de Mort (Chimie, Armement, Nucléaire etc), parce qu'ils veulent, tout simplement, que la Recherche soit mise au service du Bien commun. En particulier, souvenez-vous des 2 jeunes biologistes français assassinés à Londres. Crime crapuleux, sordide, comme on l'a prétendu ? Tiens donc ! Le Diable anglo-saxon veille au grain. Pas de place pour les idéalistes, pour les Chercheurs intègres ! La Recherche doit être au service de l'Empire, elle doit être utilisée à des fins militaires (Toujours plus de raffinement sordide dans la mise à mort des citoyens intègres ou gênants, éliminés avec des drones par exemple - comme les Chercheurs iraniens), eugéniques ou tout simplement seulement de profit. Et en France, la Recherche indépendante tombe peu à peu sous la coupe des Financiers, il faut faire du profit là aussi...

 

Le pire, c'est le détournement de la Science par le Pentagone à des fins eugéniques. "Science sans conscience n'est que ruine..."

 

Aujourd'hui, plus de 90 % de la Recherche serait contrôlée par les criminels du Pentagone, c'est un scandale méconnu ! Gare aux indépendants : C'est parmi les Scientifiques, parmi les Chercheurs, qu'il y a le maximum d'assassinés ! Il faut que l'on invente pour tuer plus et plus vite, et afin de faire le maximum de profits. Par exemple, on peut soigner naturellement le cancer, mais ce sont les thérapies longues et coûteuses qu'on nous vend ! 

 

On peut produire de l'énergie non polluante à faible coût, et à ce sujet je vous signale ce post :

 

Se chauffer pour 20 euros par an sera bientôt possible (Fusion froide)

 

a-fusion-froide.jpg

 

 

Oui, mais il faut favoriser ce qui rapporte à l'Oligarchie, comme le juteux commerce du pétrole, et tant pis s'il se fait en versant le sang des innocents ! Les Décideurs, au sommet, sont des monstres ! Comme d'ailleurs les Elus européens qui pesque tous, laissent le Cartel bancaire s'approprier toutes les richesses des nations (et supprimer les services publics comme les avantages sociaux dont bénéficient encore les citoyens), pour accroître ses profits FOUS !

 

Recherche (privée). Mainmise sur l'être humain, fusion homme-machines

 

Par ailleurs, je viens de trouver, en cherchant une image sur google, ce blog qui s'est spécialisé : Cobayes humains, nazis, Eugénisme, Dépopulation. Allez voir, c'est édifiant ! http://neila-dreama-free.blogspace.fr

 

 L'Actualité est scandaleuse, et il est impossible de ne pas être révolté par l'immoralité criminelle des Décideurs. La mettre à jour, c'est, déjà, résister...

 

Eva R-sistons

 

NB : Alerte ingérence de l'Occident : Pour contrôler tous les Etats indépendants, l'Occident imagine une nouvelle stratégie, en Russie cette fois : Elle conditionne les prêtres orthodoxes pour qu'ils lancent leur propre parti - ce qui sera autant de voix en moins pour Poutine, l'ennemi juré de l'Occident parce qu'il refuse de s'aligner et parce qu'il plaide pour un monde multipolaire !

 

TAGS : Science, Recherche, Université, eugénisme, militaire, dépopulation, cancer, thérapies, Cartel bancaire, Londres, Iran...

 


Syrie: Dictat De La Ligue Arabe En Flagrante Violation De La Constitution Syrienne Et Du Droit International

 

Les derniers posts sur mon blog sos--crise

 

J'attire votre attention sur le 1er post de la liste, extrait :

 

L'euro est pratiquement mort

(..) Question : que va-t-il se passer en cas de défaut de paiement grec ? Parmi les assertions stupéfiantes (stupéfiantes dans le sens qu’un banquier actuel ose dire la vérité) on a relevé : « l’Euro est pratiquement mort » et « l’Europe est face à un séisme financier à cause du défaut grec… » « L’Euro est au-delà de tout sauvetage … » « La seule question qui reste est combien de jours l’action d’arrière garde et sans espoir des gouvernements européens et de la Banque Centrale Européenne pourra entretenir les esprits de la Grèce ». « Un défaut de la Grèce va immédiatement déclencher un séisme de magnitude 10 à travers toute l’Europe »… « Les détenteurs d’obligations du gouvernement grec devront amortir leur investissement entier, les nations d’Europe du Sud vont arrêter de payer les salaires et les pensions et les guichets automatiques seront vides en quelques minutes ». En d’autres termes : bienvenue dans l’Apocalypse…. (Le Liesi) 

.

Détournement de la science par le NOM à des fins économico-eugénistes

 

http://neila-dreama-free.blogspace.fr/r60022/Cobayes-humains-nazis-Eugenisme-Depopulation/

 

Le Monde que l'Occident nous prépare, sélection :


Une économie au service des banques et qui asservit les peuples

 

Le machiavélisme d'Israël qui divise pour régner - Le Plan Kivounim

 

Ils ont été à Bilderberg : Manuel Valls, Lionel Jospin, Bill Clinton... (+ vidéo)

 

Loi adoptée en catimini : Les “affaires” au secret !

 

La TVA anti sociale. A quelle sauce serons-nous mangés ? - Sarkozy l'Américain

 

L'offensive des pro-Kadhafi en Libye - Silence Médias (Texte + vidéos)

 

Sarkoléon lance la campagne d’Iran prétexte à l'éclatement de la guerre mondiale

 

Le mécanisme de la crise économique capitaliste - Subversion et guerres locales

 

Stratégie anglo-saxonne du chaos pour Pétrole et Finance, privatisation de la terreur

 

 

Sur le Liesi - http://liesidotorg.wordpress.com/

.

 

Wall Street/City: 2 pieuvres dangereuses pour la paix mondiale, Grèce insolvable.. (Liesi)

 

Libye, le chaos. Les troupes US et françaises quittent l'Afghanistan pour la Libye

 

L’histoire du Cartel pharmaceutique, ses origines

 

Une frégate française escorte l’USS Abraham Lincoln dans le détroit d’Ormuz

 

Les États-Unis n'empêcheront pas Israël d'attaquer l'Iran - Le scénario

 

2 millions d'Italiens embauchés à condition de signer leur acceptation de démission

 

Les États-Unis: Une "Dictature démocratique" sur la voie d’un État totalitaire

 

Oustachis croates: Oui à l’UE allemande. Pourquoi la guerre de Yougoslavie. Vatican

 

Et si on se débarrassait des vieux ??? (Minc, conseiller de Sarkozy, vidéo)

 

Planter et cultiver librement va devenir de plus en plus aléatoire

 

Linky, toxique, ça suffit ! Santé, sommeil, vie privée... sont en danger !


 

2e partie :

 

Pour semer la Vie, le Bien COMMUN

 

 

http://imageshack.us/photo/my-images/213/grantwood.jpg/
.
.

Déposer une annonce

( anonyme,  gratuite )

 

http://a2.twimg.com/profile_images/1685055663/lodo_baseline_334x334.png
http://a2.twimg.com/profile_images/1685055663/lodo_baseline_334x334.png

              Mandji.fr est le service pratique et gratuit pour
                  vendre et trouver des produits alimentaires « made in local ».

Je viens de découvrir le blog Mandji,
et son  Editrice-Administratrice, qui est formidable,
très engagée pour le Bien commun.
Elle cherche un emploi, voici le lien où la trouver :
http://www.doyoubuzz.com/marie-defrance/ link
.

 

Revitalisons nos villages (Eva R-sistons, Mandji). Consommer juste et local

 

Nous ne voulons plus payer leurs dettes, nous voulons développer des écoréseaux sociaux-économiques

 

La Révolution est dans le pré,cueillons-la comme une amie. De tous vers tous

 

Défis de demain: Monnaie locale, Poules urbaines, supermarché communautaire..

 

.

 

 

http://www.protic.net/profs/menardl/agriculture/ruralite.gif

http://www.protic.net/profs/menardl/agriculture/ruralite.gif

 

 

Troqueurs-de-temps.com – Troquez votre temps libre !

 

New-York, une ville... ferme ?? - Une ferme bio en plein New-York

 

 

Réveillons le rural qui sommeille en nous !

 

 

http://1.bp.blogspot.com/_0LLFYJ9FB7k/SUq5EA0M5gI/AAAAAAAAAss/XKmTxN0-kq8/s400/ruralit%C3%A9.JPG

http://1.bp.blogspot.com/_0LLFYJ9FB7k/SUq5EA0M5gI/AAAAAAAAAss/XKmTxN0-kq8/s400/ruralit%C3%A9.JPG

 

 

 

C O M M E N T A I R E S  :  I C I

Repost 0
Published by Eva R-sistons - dans Etats-Unis menace
commenter cet article
9 septembre 2011 5 09 /09 /septembre /2011 23:20

http://zeablog.midiblogs.com/images/medium_plant_u11_septembre.2.jpg

 

Uniformisation et alignement meurtriers  de la planète

dessinée par l'Occident.

La menace américaine

par eva R-sistons 

 

Je voulais écrire un post sur l'autre 11 septembre, du Chili, qui pour moi est bien plus significatif (puisque la CIA assassina l'idéal de justice) que celui provoqué par la clique américaine au pouvoir contre ses propres citoyens pour imposer ensuite l'enterrement progressif des libertés et de la démocratie. Mais Michel Collon m'a devancée (liste jointe). Et pour ma part, sachant ce que les Américains font dans le monde en pervertissant culture, sociétés, pays, et en ruinant des populations entières afin d'enrichir la mafia des banksters et leurs laquais, je me fiche pas mal de savoir si les Tours de l'Orgueil humain se sont écroulées, et si l'on devait m'annoncer que les USA (basant leur richesse sur guerres et chaos) étaient "rayés de la carte", pour reprendre l'expression non du Président iranien (comme veulent le faire croire les médias menteurs) mais de nombreux responsables israéliens (§ 1), j'avoue que je me réjouirais ! Car la plupart des problèmes de l'humanité seraient résolus, à condition de neutraliser (avec une vraie Cour Pénale internationale) les vautours de la City et les tenants de l'extermination des goys. Donc entendre en permanence les Médias courroies de transmission des industriels de mort (militaire, chimique, agro-alimentaire, nucléaire etc) et des mondialistes, s'apitoyer sur le 11 septembre (comme sur la Shoah d'ailleurs) et encenser les bandits de l'OTAN en Libye comme les opposants (plus ou moins d'Al Quaïda) aux Régimes non-alignés (pour ne citer que ces exemples) me tape sur le système au point que malgré ma curiosité pour voir jusqu'où ira la désinformation, je n'ai qu'une envie : Verrouiller ma télévision. Les Médias sont aussi TOXIQUES que les banques !

 

Ce que j'ai compris, aussi, c'est que le monde est presqu'entièrement "occupé" par les pays de l'Axe du Mal (vous m'avez compris: GB-USA-Israël, + la France de Sarkozy dessinée par les supporters d'Israël - je me suis amusée aujourd'hui à écouter sur France 24 un néo-sioniste bon teint analyser la décennie marquée par le 11 septembre, en toute neutralité bien sûr !!!!) : Postes clés, bases militaires stratégiques, Médias (§2), Ministères, ONU etc. Et qu'en fait de démocratie, nous sommes bel et bien entrés de plain-pied dans une dictature planétaire. Et tandis qu'on cherche Kadhafi mort ou vif (westerns toujours d'actualité, avec la diplomatie du colt qui piétine le Droit, surtout grâce à Sarkozy le Bush français)  après avoir juré pour s'octroyer les faveurs des Chinois et des Russes à l'ONU, qu'on ne changerait pas le Régime, tandis qu'on traque le héros libyen des non-alignés pour le conduire devant la Cour Pénale internationale, on laisse courir les vrais criminels, ceux d'Etat - vous savez, tous les Obama, Cameron, Sarkozy, Berlusconi, Harper, etc, et en particulier, aussi, ceux qui sont à la tête d' Israël ! Ou les faux philosophes et vrais va-t-en guerre comme BHL, prêt à tout pour faire parler de lui et servir les intérêts de l'Etat sioniste de son coeur ! 

 

Et ce qui se dessine sous nos yeux endormis, c'est en partant de la Libye, la conquête coloniale de toute l'Afrique (pour piller ses ressources en toute impunité), autrement dit pour longtemps la fin des rêves d'indépendance (cultivés surtout par Kadhafi, justement) de ce continent. La traite des Noirs, l'esclavage, ne sont pas morts : Les Noirs sont traités par les Blancs comme des sous-individus dont il faut juste "sucer le sang" (en les exploitant comme jadis les esclaves) et les ressources ! Ca me fait penser à une vidéo que je viens d'entendre à partir d'extraits du Talmud (qu'on s'évertue d'ailleurs à censurer, car si le monde savait la vérité, comme pour le Système bancaire (§3), il ne laisserait pas faire !) : Les goys sont des bêtes dont il faut tirer parti, des esclaves à exploiter au maximum, des animaux à éliminer. Oui, j'ose le dire : Esclavage pas mort ! Toute l'Afrique va être asservie, à partir des guerres d'agression du trio diabolique Obama-Cameron-Sarkozy ! Par la faute de l'Occident, les Africains sont peu à peu privés de leurs libertés, de leur terre, de leurs ressources, de leur avenir, et même de leur vie (génocides perpétrés par l'OTAN en Côte d'Ivoire comme en Libye, pour commencer !).

 

Et pendant qu'on tente de nous émouvoir (en nous mentant d'ailleurs) avec le 11 septembre, la pieuvre occidentale étend ses tentacules maléfiques - par exemple en uniformisant tout.

 

 

Uniformisation maléfique

 

- Choix campagne-villes ? Non, on nous enferme dans les villes pour mieux nous y étouffer (chemtrails, isolement, quand il y aura des difficultés d'approvisionnement, les gens ne pourront même plus se ravitailler, etc). Et bien sûr on travaille à la désertification de nos campagnes...

 

- Langue unique, anglo-saxonne. "The French Army inform you" (§3), ça va jusque là ! Bientôt la langue française sera reléguée an rang de simple patois folklorique...

 

- Culture unique de bas étage, abêtissante, Pensée unique totalitaire (Médias etc)

 

- Indifférenciation sexuelle avec la Théorie contre-nature du GENRE qu'on veut imposer à nos enfants déjà pollués par la télévision, les jeux-vidéos etc, théorie  selon laquelle il n'y aurait plus ni homme ni femme... en attendant de pousser à l'homosexualité pour éviter la procréation et restreindre le nombre d'habitants sur terre (eugénisme déguisé) !

 

- Mondialisme, imposition du Marché Unique, contraignant, non négociable, pourtant avec son cortège de souffrances pour les humains !

 

On pourrait citer beaucoup d'autres exemples...

 

Je me répète : La société est tombée sur la tête, à cause des fous qui la dirigent en coulisses !

 

Eva R-sistons

 

http://r-sistons.over-blog.com 

  

§1 Ainsi le ministre israélien des Affaires Etrangères rêve d'un nouvel Hiroshima sur les territoires palestiniens occupés, pour ne citer que cet ennemi du genre humain non juif

 

§2 : Ainsi sur le 20 h de France 2 on passe de la compassion pour les "glorieux et valeureux" Américains à toutes sortes d'attaques contre les Arabes ou les Musulmans et bien sûr contre Al Quaïda pourtant créature de la CIA et du MOSSAD, cela afin d'inoculer la peur et d'imposer guerres prédatrices meurtrières, privations de liberté, contrôle des populations... Et Envoyé Spécial attaque les Libyens, donc les Arabes, après avoir montré dans un reportage la "magnanimité" de Lévy, PDG de Publicis, parce qu'il accepte de payer une contribution symbolique exceptionnelle juste pendant la crise ! Le bonhomme est pourtant connu pour être impitoyable, mais non, le voici présenté en bienfaiteur humain par ses copains (journalistes) du Lobby qui occupe la France...

 

§3 « Si la population comprenait le système bancaire, je crois qu’il y aurait une révolution avant demain matin ». Henry Ford

§4: http://honneuretpatrie.over-blog.fr/article-the-french-army-informs-you-69791998.html (link)
..
Wayne S. Smith, dernier ambassadeur américain à Cuba, en train de feuilleter "Etat de siège" (Lamrani Salim)
.
L'autre 11 septembre : 

11 septembre 1973, coup d'état au Chili - Alvaro Cuadra
Le coup d'Etat de 73 n'est pas enterré. Au contraire, le Chili actuel s'explique par lui.

En finir (vraiment) avec l'ère Pinochet - Victor de la Fuente
Des centaines de milliers dans les rues ; l'armée appelée pour contrer la commémoration du 11 septembre 1973

.
education_chili-44f4b.jpg
.
Résistance :
Je retiens au moins deux idées (Chili)
- Le concert de casseroles
-  L'occupation du Siège des médias menteurs
eva R-sistons

Un autre 11 septembre

le-citoyen-broutchoux-arrc3a9tc3a9-a-len
.

11 septembre... 1911: la France en émeutes (contre la vie chère)

 

.

Théories du complot ?

 
Chomsky et Bricmont à propos du 11/9 et du "complot" - Jean Bricmont, Noam Chomsky
Pour les autorités, il est bon que les gens discutent sans fin sur l'effondrement des tours jumelles.

11 septembre: réaction à chaud sur une curieuse émission télé - Michel Collon
Ceux qui remettent en cause la version officielle sont-ils fous, antisémites ou manipulés par l'extrême droite?



11/9 : le terrorisme, menace ou prétexte ?

Michel Collon sera sur le plateau de la chaîne RTL (Belgique), ce dimanche 11 septembre à 11h. Il sera en débat avec le Ministre de la Guerre, Pieter de Crem.
Nous serons également présent à ManiFiesta et à la fête de l'Huma Informations et Agenda...

En attendant, à l'occasion des dix ans du 11 septembre, Investig'Action a sélectionné ses meilleurs articles parus sur le sujet.

Origines du terrorisme :
Le gouvernement des Etats-Unis impliqué dans les attentats du 11 septembre? - Grégoire Lalieu
« Justice a été faite » déclarait Obama à l'annonce de la mort de Ben Laden. Pourtant, certains responsables courent toujours...

Terrorisme: "grossistes" et "détaillants" - Ed Herman et David Peterson
Le terrorisme d'Etat est infiniment plus nocif que le terrorisme d'opposition à l'Etat, qu'il soit individuel ou de groupuscules.

Conséquences du 11 septembre
Le jeu du mensonge ou comment se prépare une guerre d'agression - John Pilger
Irak, Iran... lutte contre le terrorisme?

Etats-Unis: surveillance permanente des populations - Jean-Claude Paye
Le Patriot Act, voté immédiatement après les attentats du 11 septembre, permet un contrôle généralisé de la population.

Amérique latine: les USA voient Al-Qaeda partout - Maurizzio Mateuzzi
Sous prétexte de « guerre contre le terrorisme », Washington essaie de remilitariser l'Amérique du Sud.

 

 

 

Investig'Action - michelcollon.info

..

 

 

  .

 

 

L'idée de mettre la Grèce sous tutelle est profondément réactionnaire et antidémocratique.

Le problème est celui de l'euro

.

Le bon sens de

Jean-Pierre Chevènement

Verbatim express

  • Je constate que les américains relancent leur économie, ici 300 milliards de dollars, alors que partout en Europe ce sont des plans d'austérité qui nous conduisent droit à la récession. Comment ne pas s'étonner de la différence ? Cela ne conduit à rien sinon les Indignados dans la rue.
  • Concernant la proposition de Jean-Pierre Jouyet de mettre sous tutelle de la Grèce en cas d’échec du plan d'aide : J'en pense beaucoup de mal. L'idée de mettre un peuple sous tutelle est profondément réactionnaire, antidémocratique. Le problème est celui de l'euro, une monnaie unique mal conçue.
  • J'ai rencontré le Premier Ministre cet après midi et je lui ai suggéré de regarder du coté de la BCE qui a commencé à racheter des obligations espagnoles et italiennes
  • Je lui ai également parlé de la manière dont la dette est souscrite en France. Ce sont les banques qui ont le monopole de souscription de la dette: pourquoi ne pas offrir aux ménages, comme au Japon, la possibilité de souscrire des titres de dette de l'État ?
  • Je lui ai dit que la règle d'or était récessionniste et antidémocratique car elle prive le parlement de son droit d'initiative et qu'elle crée une rigidité tout à fait insupportable.
  • J'ai toujours présenté ma candidature comme étant une candidature pédagogique pour amener les candidats qui se réclament de la gauche à prendre en compte la réalité.
  • Je ne veux pas entendre parler de fédéralisme. Cela veut dire coercition, fin de la démocratie, victoire des oligarchies de l'argent sur la volonté des peuples.
  • Arnaud Montebourg est un des rares candidats aux primaires qui ait commencé à réfléchir.
  • A propos de Jean-Noël Guerini : C'est le système du Parti Socialiste. Il y a partout des baronnies, de grands féodaux qui disposent d'une clientèle. C'est un problème qui devrait être posé en pleine lumière.
  • A propos d'une éventuelle candidature à la présidence du Sénat : je suis muet comme une carpe. Beaucoup de gens parlent à ma place. Ils ont tort, ils ne sont mandatés par personne.

http://www.chevenement.fr/L-idee-de-mettre-la-Grece-sous-tutelle-est-profondement-reactionnaire-et-antidemocratique-Le-probleme-est-celui-de-l_a1202.html?TOKEN_RETURN

 

http://a10.idata.over-blog.com/0/46/75/61/atlas_alternatif_ptb.jpg

http://a10.idata.over-blog.com/0/46/75/61/atlas_alternatif_ptb.jpg

 

.

A lire aussi :

 

 

.
http://latelelibre.fr/wp-content/uploads/2011/03/Fukushima.jpg
http://latelelibre.fr/wp-content/uploads/2011/03/Fukushima.jpg

"Parler de Fukushima dans la presse peut être dangereux"

 

Yves Heuillard  Le 01 septembre 2011

 

"Donner des prédictions alarmistes au sujet des effets à long terme de la catastrophe nucléaire de Fukushima sur la santé peut aggraver dangereusement les effets psychologiques sur la population". Ces propos, rapportés par le très respecté magazine scientifique américain NewScientist, ont été prononcés par un participant de la 14ème Conférence internationale de la recherche sur les radiations qui se termine aujourd'hui à Varsovie. Ils visent en particulier un article du quotidien anglais The Independant (photo ci-dessus)

 

L'article de The independant rapporte les propos alarmistes du scientifique Chris Busby de l'Université de l'Ulster. Selon Chris Busby, la catastrophe nucléaire de Fukushima pourrait générer un million de morts. Il compare Fukushima, qui est en train de "faire bouillir ses radionucléides" sur tout le Japon depuis des mois, à Tchernobyl qui a été le résultat d'une explosion soudaine. 

 

The Independent rapporte que les scientifiques de l'Agence de sécurité nucléaire japonaise (Nuclear and Indsutrial Safety Agency) estiment que la catastrophe de Fukushima a relâché (entre autre éléments radioactifs, ndlr) 15 millions de milliards de becquerels de césium (dont on connaît la capacité à générer des cancers, précise le quotidien), soit l'équivalent de 168 bombes atomiques comme celle de Hiroshima. Le professeur Busby dit de son côté que Fukushima est équivalent à 72 000 Hiroshima. Notez que les chiffres ne sont pas nécessairement en contradiction, la première assertion ne concernant que le césium.

 

Interrogé par le NewScientist Gerry Thomas, Professeur de l'Imperial College de Londres et participant de la conférence de la recherche sur les radiations, considère "qu'il faut arrêter ce genre de reportage qui ne fait qu'inquiéter les citoyens japonais". Il ajoute : "les médias ont une responsabilité importante dans cette affaire car après Tchernobyl les pires effets furent les conséquences psychologiques, et ceci ne doit plus se produire".

Tchernobyl : Combien de morts ?

À ce sujet nos lecteurs peuvent se reporter à notre article "Les oubliés de Tchernobyl" qui rapporte les différentes positions scientifiques concernant le nombre de morts provoqués par la catastrophe ukrainienne de 1986 (de 56 morts à 1 million de morts selon les points de vue)

 

http://www.ddmagazine.com/201109012282/Actualites-du-developpement-durable/-Parler-de-Fukushima-dans-la-presse-peut-etre-dangereux.html.

 

 

.http://4.bp.blogspot.com/_JfhAteQCk9g/SbPZyro4PTI/AAAAAAAAAbg/296BCfPia-E/s400/hyperinflation1923.jpg

http://4.bp.blogspot.com/_JfhAteQCk9g/SbPZyro4PTI/AAAAAAAAAbg/296BCfPia-E/s400/hyperinflation1923.jpg

.

Le G7 prêt à lancer leur arme

de destruction massive : l'hyperinflation

.

Pour celles et ceux qui me suivent depuis le 15 Août 2011, l'actualité économique vient de donner raison à l'en-tête de mon blog : "Nous abordons la dernière ligne droite : celle de l'hyper-inflation mondiale qui atomisera vos comptes bancaires".

Heureux hasard du calendrier, le G7 se réuni aujourd'hui et demain, la veille du 10ème anniversaire de la fable officielle des attentats du 11 septembre 2001.

Cette fois-ci, ce sont bien les attentats du 11 Septembre 2011 qui se préparent au rythme d'une horloge suisse par les dangereux criminels psychopathes en col blanc de l'élite financière américaine.

L'opération "Tête de Mort" du G7
Les plans élaborés par les terroristes financiers sous couvert de la pièce de théâtre interprétée par des marionnettes en costume 3 pièces seront dévoilés à .... Marseille au Palais du Pharo.

Pour info, pour celles et ceux qui sont encore endormis par leurs préoccupations quotidiennes, la coupe du monde de Rugby et le folklore présidentiel des partis politiques, le Palais du Pharo est érigé sur un promontoire de Marseille au doux nom de "Teste de More" ("Tête de Maure" en provençal, à ne pas confondre avec Tête de Mort...).

Apparemment, les adhérents du groupe Bilderberg sont fans de jeux d'argent et....... de mots !

3h28-02.jpg
C'est aussi l'endroit emblématique où fut assassiné Gaston Crémieux en 1871 : un jeune avocat fidèle serviteur du blanquisme qui affirmait "que la révolution devait être le résultat d'une impulsion donnée par un petit groupe organisé de révolutionnaires, qui donneraient le « coup de main » nécessaire à amener le peuple vers la révolution. Les révolutionnaires arrivant ainsi au pouvoir seraient en charge d'instaurer le nouveau système". (Source : Wikipedia)
 
 
Le message du G7 semble clair: 
Mort aux révolutionnaires armés de pièces d'or et d'argent qui oseront enfreindre la loi sur les Assignats des banques centrales !

Si vous voulez lire l'avenir, il suffit de consulter ceci => La folle histoire des assignats

Ces mêmes banques centrales s'accordent pour mettre leurs imprimantes en mode illimitée. Même la Suisse, pourtant fervent défenseur de la stabilité de sa devise, vient de mettre une balle dans la tête de sa monnaie.
  

Faisait-elle partie de la réunion secrète du groupe Bilderberg en Juin 2011 à Saint-Moritz (Suisse) où tout aurait été planifié d'avance ? => A lire ici

Il aurait donc fallu seulement 10 ans à la Camorra de Wall Street pilotée par la Federal Reserve et leurs acolytes  pour mettre en place leur plan de pillage final de la planète.

Accrochez vos ceintures, les banques européennes sont officiellement insolvables d'après la veuve noire du FMI, Christine Lagarde (à lire sur Boursier.com) et sont à 2 doigts de la mise sous tutelle de l’État (une jolie façon de prononcer le mot "faillite") selon les pillards de Goldman Sachs (à voir sur les Echos).

Courez protéger vos économies et échangez votre papier contre du métal. La bombe nucléaire hyper-inflationniste est l'arme ultime de nos gouvernements utilisée en 1923 pour remettre à zéro leurs dettes abyssales  non-remboursables !

L'or et l'argent sont sur le point de devenir un abri anti-atomique !
 
.
.

Certaines libertés ont aussi disparu le 11 Septembre 2001

.

http://www.lemonde.fr/societe/article/2011/09/09/certaines-libertes-ont-aussi-disparu-le-11-septembre-2001_1568988_3224.html

.

.

 

Le FESF, l’UE et la « BANQUE-MES » : le coup final de l´esclavage des peuples, par l’endettement

http://www.agoravox.fr/actualites/europe/article/le-fesf-l-ue-et-la-banque-mes-le-97421

 

 

webbanner_785x120pixels_manifpaixparis11

Article mis à jour le 7 Septembre 2011 (changement d'itinéraire pour la manifestation)    

(Egalement publié sur AgoraVox dans sa version initiale)

 

Manifestation à Paris le 11 septembre pour la fin du silence sur le 11/9

 

.

11 septembre, voir aussi :

 


http://bab007-babelouest.blogspot.com/2011/08/sept-semestres...

 

11 Septembre : Qu'est-ce qui a changé ?

 

 

 

 

 

11/9 : Pour la 1e fois, un Média (FR3, courte vidéo) ose poser des questions

.

 

 

http://fr.ragzag.com/wp-content/uploads/politique/sarko_usa.png

http://fr.ragzag.com/wp-content/uploads/politique/sarko_usa.png

Sarkozy « fier d'avoir fait revenir la France » dans le commandement de l'Otan

 

 

Nicolas Sarkozy a affirmé qu'il était « fier » d'être « le président qui a fait revenir la France dans le commandement intégré de l'Otan » aux côtés de « son grand allié » américain, vendredi à Paris lors d'une cérémonie d'hommage aux victimes du 11 septembre 2001.

 

« Je resterai très fier d'avoir été le président qui a fait revenir la France dans le commandement intégré de l'Otan. Pour le plus grand bénéfice de l'Otan et pour le plus grand bénéfice de la France », a affirmé M. Sarkozy lors de cette cérémonie à l'ambassade des Etats-Unis. (..)

 

http://www.publicsenat.fr/lcp/politique/sarkozy-fier-davoir-fait-revenir-france-commandement-lotan-147240

 

 

L'opinion d'eva R-sistons

 

 

Sarkozy travaille non seulement à liquider les traditions (notamment sociales) et les valeurs de la France, mais en outre il a anéanti l'indépendance de notre pays, chère au coeur des Français, en l'assujetissant aux Anglo-Saxons (visite, avant la Présidentielle, à Bush pourtant déjà complètement discrédité, 1e visite - une fois installé à l'Elysée - en GB, et de surcroît constamment accompagné de membres du CRIF fervents supporters des Yankees !) en prenant même, horreur suprême, la tête des guerres impériales (pour le compte des Américains, avec NOS soldats et NOS sous !) en Afghanistan, en Côte d'Ivoire, en Libye, bientôt en Syrie, au Liban, en Algérie, en Iran, etc ! Contre la volonté des Français !

 

Quelle haute trahison !

 

La France, via l'occupant de l'Elysée, n'est plus libre, mais sans la moindre contre-partie, elle a lié son sort, au sein de l'OTAN, à celui des Anglo-Saxons et des Israéliens, au seul profit des industriels de mort (Armement, Chimie, Pétrole, Nucléaire..) et du Cartel bancaire qui dévaste la planète !

 

eva R-sistons

 

NB Et de surcroît, Sarkozy fait tout pour nous imposer le modèle de vie américain, d'une brutalité et d'une injustice inouïes !

 

.

 

http://www.bourin-editeur.fr/uploads/pictures/livres/bc433e8765cb31fdc625cf714390123e.jpg

 

 

.

 


26487.jpg  Dixième anniversaire du 11-Septembre : Qui était Oussama ben Laden ? La vérité derrière le 11 septembre 2001
- par Michel Chossudovsky - 2011-09-11
Cet article fut rédigé le jour même des attaques. Il fut publié en anglais par Global Research le 12 septembre 2001.
blank150x1.gif
26486.jpg  Les commémorations orwelliennes du 11-Septembre annoncent de nouvelles guerres
- par Thierry Meyssan - 2011-09-11
Le dixième anniversaire des attentats du 11-Septembre donne lieu à une débauche d’articles... pour certifier la version bushienne des événements, alors que l’opinion publique mondiale est devenue majoritairement sceptique.
blank150x1.gif
26482.jpg  Le Lit du terrorisme : Injustice et néolibéralisme prédateur
- par Chems Eddine Chitour - 2011-09-11
Alger abritait une conférence sur le terrorisme. Les participants à la conférence d'Alger sur le Sahel se sont dits, déterminés à lutter contre le terrorisme et la criminalité démultipliés par la crise libyenne, mais en réclamant un soutien accru de la communauté internationale...
blank150x1.gif
26410.jpg  11 Septembre : Démolition contrôlée
- par Manlio Dinucci - 2011-09-06
Que penseriez-vous si la police, après une explosion suspecte qui aurait fait écrouler une maison en tuant les gens qui y habitaient, avant toute chose enlevait et détruisait tout ce qui reste ? C’est ce qu’ont fait, il y a dix ans...
Pour voir nos autres articles sur le 11-Septembre et la guerre au terrorisme, cliquez ici.

 

.

 

.

 

.

 
Repost 0
Published by Eva R-sistons - dans Etats-Unis menace
commenter cet article
31 janvier 2011 1 31 /01 /janvier /2011 15:48

Terrorisme bidon et guerre contre nos esprits

 

 

http://www.youtube.com/watch?v=VswdzWA6T-s&feature=player_embedded

.

.

 

 

 

Mahmoud Abbas marionnette US et traître : Il soutient Moubarak !

Mahmoud Abbas soutient Moubarak.

Mahmoud Abbas soutient Moubarak.

IRIB - Le  président de l’Autorité autonome Palestinienne, a souhaité, dimanche soir, voir la stabilité et la paix rétablies, en Egypte. Selon l'agence WAFA, Mahmoud Abbas, lors d’une rencontre avec les commandants des services de sécurité de l’Autorité autonome palestinienne,  à Ramallah, a évoqué le rôle important de l’Egypte, dans le règlement des questions palestiniennes et d'autres questions arabes, souhaitant, par la même occasion, voir l'Egypte retrouver la paix.

 

Selon Xinhua, câblant depuis Ramallah, Mahmoud Abbas a déclaré, au téléphone, à Hosni Moubarak, que l’Autorité autonome restera toujours aux côtés de l’Egypte, et qu’elle ne ménagera  aucun effort pour y voir ramener la paix et la sécurité.

 

 

http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/ext/http://french.irib.ir/info/moyen-orient/item/108375-l%E2%80%99exp%C3%A9dition-de-2-navires-de-guerre-am%C3%A9ricains-vers-les-c%C3%B4tes-%C3%A9gyptiennes

 

 

Abbas soutient celui qui ferme les frontières ! Au risque d'asphyxier les Palestiniens ! Voiilà le vrai visage de cet homme... A la tête des Etats, il y a souvent des traîtres à leurs peuples ! Même en Europe, nous sommes bien placés pour le savoir ! eva

 

 

http://sos-crise.over-blog.com/article-mahmoud-abbas-marionnette-us-et-traitre-il-soutient-moubarak-66159930.html 
link

 

 

 

__________________________________________________________________________________________

 

 

La vérité ? 2 navires de guerre américains vers les côtes égyptiennes

 

 

 

L’expédition de 2 navires de guerre américains vers les côtes égyptiennes

IRIB- La Maison Blanche a expédié 2 navires de guerre avec 1.000 marins, à leur bord, vers le sud de la mer Rouge (côtes égyptiennes), sous prétexte de porter secours aux diplomates américains, en Egypte.


Selon Farsnews, citant le quotidien américain «Time», les navires de guerre américains patrouilleront au large des côtes égyptiennes, en attendant de voir comment les choses tournent.

http://french.irib.ir/info/moyen-orient/item/108375-l’expédition-de-2-navires-de-guerre-américains-vers-les-côtes-égyptiennes
.
.
Information transmise par une Lectrice. Son commentaire ? "Tout est dit".  En effet ! eva
NB Je vais préparer sur R-sistons un post cinglant sur le rôle de l'Occident. Le titre devrait être: Appel aux citoyens. Actualité de de Gaulle. Nous sommes TOUS Arabes ! (allusion au fameux  "Tous Américains" lancé après ... le 11 septembre. Depuis, on sait ce qu'est réellement ce 11 septembre, une immense imposture pour nous faire accepter lois liberticides et guerres prédatrices meurtrières !) 


 

_______________________________________________________________________________________

 

 

Autre chose :

 

Source : www.humanite.fr

Éric Verhaeghe : « Pourquoi je claque la porte du Medef »

vendredi 21 janvier 2011, par Comité Valmy


Le MEDEF parle d’in monde qui n’existe pas

Non, le coût du travail n’est pas trop élevé, c’est la rapacité de l’oligarchie qu’il faut attaquer  ! Ex-directeur des affaires sociales de la fédération patronale des assurances, Éric 
Verhaeghe claque la porte du Medef. Il dénonce une doctrine économique qui met en péril la société et la démocratie.

Vous venez de quitter avec fracas le Medef que vous représentiez dans de nombreux organismes paritaires comme, par exemple, l’Apec, la Cnav ou encore l’Unedic. Dans le même élan, vous publiez un livre dans lequel vous remettez en cause, un à un, tous les dogmes économiques du patronat. Quel a été le déclic  ?

Éric Verhaeghe. J’ai voulu exercer un droit d’inventaire sur la pensée économique dominante depuis quarante ans. Né à la fin des années 1960, je suis d’une génération qui n’a jamais connu que la crise, une génération qui a vécu dans la nostalgie des Trente Glorieuses. Avec l’implosion du modèle soviétique, quand l’économie de marché est restée comme seul système global, il y a eu un pari  : plus on développera ce système, plus vite on arrivera à l’essence du marché en concurrence libre et parfaite, plus vite on sera prospères et on renouera facilement avec la croissance des Trente Glorieuses. Pendant la décennie 1980, on a fait de la privatisation à tout-va  ; pendant la décennie 1990, on a abaissé le coût du travail – on a quand même dépensé 1,5 point de PIB en allégements de charges… Le résultat est terrible. En réalité, au bout de quarante ans, non seulement ça ne va pas mieux, mais au contraire, le système est en train de s’autodétruire. Cette crise n’est pas imputable à la rigidité du marché, mais au contraire, à sa flexibilité. Cela oblige à remettre en cause nos vieilles croyances. Collectivement, les élites de ce pays ne peuvent plus continuer à soutenir que les recettes d’avant 2008 vont nous sortir du marasme, elles sont la cause de la crise  !

« Prédateurs », « nomenklatura capitaliste », « médias stipendiés par le pouvoir »… Ce vocabulaire fleuri auquel vous recourez dans votre livre peut surprendre venant d’un acteur du système…

Éric Verhaeghe. Ce sont les mots de quelqu’un qui a vu… Aujourd’hui, chacun doit prendre sa responsabilité. Je m’adresse aux citoyens. Et les patrons sont des citoyens, aussi. Croire que travailler dans l’univers patronal signifie endosser forcément des doctrines qui sont dangereuses pour l’économie de marché est une erreur. Et je dis très clairement qu’aujourd’hui la doctrine du Medef est dangereuse parce qu’elle est potentiellement productrice d’un risque systémique. À mes yeux, ce qui ressort de la crise de 2008, c’est que la pérennité de l’économie de marché tient beaucoup plus aux salariés qu’à leurs patrons.

En démontant les impératifs catégoriques de la modération salariale et des baisses d’impôts, vous vous attaquez au cœur des revendications traditionnelles du patronat. 
Le Medef n’est donc pas aussi «  réaliste  » qu’il le prétend  ?

Éric Verhaeghe. Le Medef de Laurence Parisot nous parle d’un monde qui n’existe pas. Il nous parle de gens trop payés, d’un État qui a trop de recettes fiscales, il fait un certain nombre d’observations économiques qui sont totalement à côté de la plaque. Je me souviens d’une réunion, au mois de novembre 2008, sur la protection sociale, où les patrons présents se sont livrés à un exercice de comparaison de leurs retraites chapeau. Ce jour-là, on avait sorti un listing avec les 500 plus grosses retraites chapeau de France, et la seule question qui se posait, c’était  : qui est dans le top 100  ? La réalité de la France, aujourd’hui, la voilà  : d’un côté, des salariés qui ont envie que ça marche, et de l’autre, un certain nombre de patrons dont la première préoccupation en temps de crise est de vérifier qu’ils sont mieux payés que les autres. J’appelle ça le syndrome «  10 mai 1940  »  : en pleine tourmente, l’obsession de l’état-major est de s’occuper de ses prébendes. Est-ce que mes mots sont durs  ? Oui, ils le sont, mais parce que la réalité l’est  !

À maintes reprises, vous comparez les privilégiés d’aujourd’hui à la noblesse de l’Ancien Régime…

Éric Verhaeghe. Le paradigme de 1789 permet en effet de comprendre notre époque… Avant la Révolution, il y a une crise des finances publiques et une crise économique  ; les élites en profitent et ne veulent surtout pas faire le moindre effort pour enrayer la crise. Aujourd’hui, nous avons un phénomène absolument identique  : par exemple, mesure-t-on bien que la dette publique, c’est de l’épargne garantie pour les très gros revenus  ? Lorsque Liliane Bettencourt reçoit un chèque de 30 millions d’euros au titre du bouclier fiscal, ce chèque est financé par de la dette que Liliane Bettencourt achète sous la forme d’emprunts d’État et, du coup, quand on la rembourse, on lui fait un nouveau cadeau. Le bouclier fiscal est une opération de passe-passe qui permet d’accroître le patrimoine des gros revenus en le faisant financer par l’écrasante majorité des citoyens.

Alors que Denis Kessler, longtemps figure de proue des assurances et du patronat tout court, s’était réjoui de l’élection de Nicolas Sarkozy qui devait, selon lui, permettre de rompre avec l’héritage du programme du Conseil national de la Résistance (CNR), on peut, à vous écouter, vous imaginer plus proche de certains des objectifs de ce même CNR… «  L’instauration d’une véritable démocratie économique et sociale impliquant l’éviction des grandes féodalités économiques et financières de la direction de l’économie  », cela vous parle  ?

Éric Verhaeghe. La Sécurité sociale telle qu’elle existe n’est plus la déclinaison de cet objectif. Aujourd’hui, ce sont les salariés qui portent l’essentiel du financement de la protection sociale. En 1945, le travail était la source de la richesse, mais en 2010, le travail l’est beaucoup moins. Il y a une très grande partie de la richesse qui est aujourd’hui produite à partir de l’argent lui-même… Continuer à asseoir la Sécurité sociale sur le seul travail, cela conduit à faire porter aux salariés un poids exorbitant. On a un sujet de fond, là…

Par votre position professionnelle de directeur des affaires sociales à la Fédération française des sociétés d’assurances (FFSA)…

Éric Verhaeghe. Ex-position professionnelle  ! Je ne suis 
pas encore licencié, mais c’est en cours…

… Vous pouvez être soupçonné de vouloir faire le jeu des assurances privées qui lorgnent sur le magot… Éric Verhaeghe. Eh bien, je vais vous répondre de façon transparente. Lorsque la FFSA a proposé, en novembre, de défendre auprès du Medef une position consistant explicitement à baisser le rendement des retraites pour favoriser la vente de produits d’assurance, j’ai écrit à Bernard Spitz (président de la FFSA – NDLR) que je n’étais plus d’accord avec ces positions. Je lui ai fait part de mon intention de partir et, ce faisant, d’abandonner tous mes mandats au sein des organisations patronales.

Est-ce que l’on débat à l’intérieur du Medef  ?

Éric Verhaeghe. Sur les retraites, il y a eu un vrai débat parce que ce dossier était suivi par Jean-François Pilliard, de l’UIMM. C’est un vrai professionnel, c’est un vrai homme de dialogue. Sur le droit du travail, il n’y a aucun débat au sein du Medef  : il y a un comportement extrêmement autoritaire que j’ai qualifié, et je persiste, d’immobilisme brejnevien.

Quel tableau  !

Éric Verhaeghe. Quand j’étais petit, dans ma famille d’artisans du bâtiment, on disait déjà  : «  Il y a trop de charges  !  » Trente ans plus tard, les grands patrons continuent dans la même veine. Ce discours est éternel dans le patronat, petit ou grand, quelles que soient les époques, quel que soit le montant des cotisations. Ce qui nous manque aujourd’hui, c’est une capacité à remettre en cause les tabous de la pensée unique. Et ça, c’est sûr que le Medef n’a aucune intention 
de le faire. En dehors de sa litanie traditionnelle – « soulageons-nous de toutes les charges que nous avons  » –, il n’y a pas de pensée…

En même temps, ça marche  : il suffit de regarder les montants en jeu…

Éric Verhaeghe. 30 milliards d’euros par an d’allégements de charges  !

Comment rompre avec 
ce système où la société paie à la place des détenteurs 
du capital  ?

Éric Verhaeghe. La question n’est pas de savoir s’il faut des allégements de charges… Peut-être qu’il en faut, après tout  ! Le vrai sujet, c’est le contrôle démocratique qui s’exerce. Et ce qui n’est pas admissible, c’est de faire vivre le mythe d’une économie de marché qui serait opprimée par l’État, alors qu’en réalité, l’économie de marché est subventionnée par le contribuable et qu’elle refuse dans le même temps tout contrôle sur les subventions qu’elle reçoit. Je préconise la transparence. On peut reprendre un système simple, prévu par la Déclaration de 1789  : «  Tous les citoyens ont le droit de constater, par eux-mêmes ou par leurs représentants, la nécessité de la contribution publique, de la consentir librement, d’en suivre l’emploi et d’en déterminer la quotité, l’assiette, le recouvrement et la durée.  » Dès lors qu’on met 1 euro public dans une activité, le citoyen doit avoir le droit de demander des comptes sur l’utilisation de cet euro.

D’une manière plus globale, il faut défaire l’emprise sur la vie sociale de quelques grandes entreprises, souvent issues du public, qui ont par leur structure capitalistique la capacité de dominer. C’est le cas fameux des entreprises dites «  too big to fail  » (trop grosses pour faire faillite – NDLR). Alors que le citoyen est obligé de trouver un contrat d’assurance pour toute activité, les banques, par exemple, ont droit à la garantie gratuite de l’État, quoi qu’elles fassent. Il faut commencer par informer les citoyens sur les privilèges exorbitants de ces grands groupes, il faut qu’on en ait conscience collectivement et que ça soit choisi. Je suis partisan du démantèlement des très grandes entreprises  : dès lors qu’une entreprise atteint une taille qui la rend plus puissante qu’un État, il faut la démanteler. On sait le faire quand l’entreprise constitue une menace pour la libre concurrence. Je ne vois pas pourquoi on n’aurait pas ce pouvoir dès lors qu’elle menace la souveraineté des peuples.

Singulier parcours d’un affranchi

« Vous n’arriverez pas à me mettre dans une petite case », parie Éric Verhaeghe. Fils d’ouvrier grandi à Liège (Belgique), puisant dans la Révolution de 1789 une bonne partie de ses références politiques – «  La France, c’était ça pour moi, le peuple qui s’affranchit de la tyrannie  », écrit-il –, ce quarantenaire, au service de la FFSA et du Medef depuis 2007, a gardé de son parcours de haut fonctionnaire passé par l’ENA une certaine conception de l’intérêt général. Jusqu’ici tout va bien  !, le livre qu’il vient de sortir aux Éditions Jacob-Duvernet (19,90 euros), en témoigne à foison.

 

Entretien réalisé 
par Thomas Lemahieu


Social-Eco - le 20 Janvier 2011

 

http://www.comite-valmy.org/spip.php?article1099

 

 

  Comité Valmy   info@comite-valmy.org    -   www.comite-valmy.org
                                                                  nouveautés

        « Populismes » d’Europe et démocratie Par Francis Arzalier
        http://www.comite-valmy.org/spip.php?article1120

        La politique de l’homme providentiel en question Par René Naba
        http://www.comite-valmy.org/spip.php?article1119

        Les États de l’U.E. pires que les banques ?...Fde Bouvines
        http://www.comite-valmy.org/spip.php?article1115

        Quand gouvernent l’incompétence et l’imposture...par Daniel Vanhove
        http://www.comite-valmy.org/spip.php?article1116

        Washington face à la colère du peuple tunisien par Thierry Meyssan*
        http://www.comite-valmy.org/spip.php?article1112

        ISF : Catastrophe, tout va bien ! Décap'actu
        http://www.comite-valmy.org/spip.php?article1113

        Révélations sur les dessous peu reluisants d’un dessin. Plantu ne s’est pas planté... Par Maximes Vivas
        http://www.comite-valmy.org/spip.php?article1111

        Liban : Mikati officiellement désigné par le chef d'État libanais
        http://www.comite-valmy.org/spip.php?article1108

        Au-delà de l’imaginable par K Selim
        http://www.comite-valmy.org/spip.php?article1107

        Liban : Najib Mikati devient Premier ministre sur fond de violences Par Paul Khalifeh
        http://www.comite-valmy.org/spip.php?article1110

        El Salvador : Du silence des armes, à la justice de la paix par Hernando Calvo Ospina
        http://www.comite-valmy.org/spip.php?article1109

        Un ancien proviseur renvoie ses Palmes académiques par Justine Faiderbe
        http://www.comite-valmy.org/spip.php?article1105

        « Lorsque le peuple un jour veut la vie... » Par Mohamed Belaali
        http://www.comite-valmy.org/spip.php?article1104

        Liban : Message du PCL aux partis communistes et de gauche dans le monde
        http://www.comite-valmy.org/spip.php?article1103

        Israël : De la propagande partie 3/3 Par René Naba
        http://www.comite-valmy.org/spip.php?article1101

        « chaos constructeur ». Déconstruire le chaos pour reconstruire à nouveau par Chirine Zbib
        http://www.comite-valmy.org/spip.php?article1100

        Éric Verhaeghe : « Pourquoi je claque la porte du Medef "
        http://www.comite-valmy.org/spip.php?article1099

        Le roi saoudien qualifie les événements en Egypte de "regrettables"
        http://www.comite-valmy.org/spip.php?breve508

        Le "savoir-faire" de la police française mis en œuvre en Egypte ...
        http://www.comite-valmy.org/spip.php?breve509

        Cuba a homologué le premier vaccin thérapeutique au monde contre le cancer du poumon
        http://www.comite-valmy.org/spip.php?breve507

 

 

 

 

A la une

La France a formé la police égyptienne de Moubarak

Info signalée par un internaute

Michèle Alliot-Marie avait proposé le « savoir-faire » de la France pour le maintien de l'ordre en Tunisie. En Egypte, c'est une formation à la « gestion des foules et des grands événements » qui a été dispensée à la mi-octobre par deux policiers français à leurs homologues égyptiens.

L'annonce de cette petite formation figure toujours sur le site de l'Ambassade de France au Caire, plus discret sur le soulèvement du peuple égyptien, comme le montre la capture d'écran ci-dessous.


Capture d'écran du site de l'ambassade de France au Caire (cliquez pour agrandir).

L'organisation des services d'ordre et de rétablissement de l'ordre était au programme de la formation dispensée au Caire, au profit de vingt officiers des services d'ordre public et de la sécurité d'Etat égyptiens, par deux officiers de police français.


Egalement au programme de la formation : l'examen de cas pratiques et les règles déontologiques.


C'est le Caire qui avait vu dans la France l'interlocuteur opportun pour lui enseigner « la gestion des foules et des grands événements ». Cette petite information prend un relief particulier lorsque l'on constate que les affrontements entre force de sécurité et manifestants ont fait environ 100 de morts sur le sol égyptien.


Contacté ce samedi, le cabinet, place Beauvau, a promis de revenir vers Rue89 pour donner de plus amples informations sur ces programmes de coopération en matière de sécurité intérieure.


Ceux-ci sont désormais mieux connus, depuis que Michèle Alliot-Marie avait proposé les services de la France le 11 janvier au régime de Ben Ali qui vivait alors ses dernières heures et qui avait fait plusieurs morts. (Voir la vidéo)


Illustration : capture d'écran du site de l'ambassade de France au Caire (cliquez pour agrandir).

Ailleurs sur le Web

http://www.rue89.com/2011/01/29/quand-la-france-formait-la-police-de-moubarak-188097

 

http://www.lesmotsontunsens.com/la-police-egyptienne-tire-sur-les-manifestants-9006

 

 

  .

Tariq Ramadan.com

 

Égypte, la voix du peuple et l'Histoire
Tariq Ramadan


Tariq Ramadan

Dimanche 30 janvier 2011

Le mouvement populaire tunisien a brisé un verrou, nous l’avions dit. Il y a eu un basculement, une prise de conscience : renverser les dictatures de façon pacifique est possible ! Il faut du courage, un mouvement de masse, de la détermination et de l’espoir. Une foi en Dieu et/ou en l’avenir. Sous l’étouffement et la répression, il s’agit de revendiquer une certaine idée de l’être humain et de sa dignité. Le droit irrepressible à la liberté.

 

Les Tunisiens ont ouvert la voie. En Algérie, en Mauritanie puis au Yemen et en Egypte des femmes, des hommes et des jeunes de tous horizons ont exprimé leur mécontentement, leur colère et leur souhait de voir leur régime respectif tomber. Partout des étincelles, des velléités, des sursauts jusqu’en Syrie où le gouvernement annonce préventivement des réformes au cas où d’étranges idées de mobilisation atteignaient le peuple.

 

Depuis quelques jours l’Egypte vit des troubles considérables. Après trente ans d’un règne sans partage - en ayant imposer l’état d’urgence depuis l’assassinat de Anouar al-Sadate en 1981 - Moubarak et son régime voient le peuple braver son autoritarisme et sa sanglante répression. Les forces de l’ordre et l’armée ont frappé, arrêté, torturé et tiré sur la foule en multipliant les blessés et les morts. Il fallait s’y attendre : l’Egypte n’est pas la Tunisie et le régime s’y sent davantage soutenu par l’Occident eu égard à ses alliances et à sa situation géostratégique. Certes l’administration Obama et l’Europe ont demandé à ce que le peuple ait le droit de manifester mais dans le même temps le soutien au régime et l’impérative stabilité régionale restent des priorités que l’on ne saurait négliger ou relativiser.


Rien ne se passera en Egypte et dans la région sans que les Etats-Unis (et indirectement Israël) ne cherchent à contrôler, ou à tout le moins à orienter, l’évolution de la situation. Il est difficile de penser qu’ils lâcheront le président Hosni Mubarak mais si la résistance et la contestation étaient véritablement fortes et tendaient à durer, il y a fort à parier qu’ils seront impliqués de près dans la détermination des options alternatives. Les officines américaines, israéliennes et européennes étudient déjà les scénarii dans le cas où la situation échapperait au Raïs égyptien. Un renversement n’est pas à l’ordre du jour dans l’immédiat mais tout reste possible. Dans tous les cas, il s’agit pour Washington et Tel Aviv de jouer “gagnant-gagnant” : soit avoir un président très affaibli (dont ils pourront determiner la politique), soit un nouveau régime assez soumis puisqu’ils l’auront installé depuis les coulisses. Rien n’est gagné et le processus de démocratisation sera long, douloureux et empli d’obstacles et de pièges.

 

Le pouvoir égyptien, comme en Tunisie, a essayé de brandir la menace islamiste en ciblant “la presence active “ des Frères Musulmans. Ce sont eux que ‘on a d’abord arrêté pour faire croire qu’ils étaient les architectes du mouvement populaire. Nul de peut nier que l’organisation, aujourd’hui illégale, demeure une force d’opposition importante. Il reste qu’elle ne mène pas le mouvement et qu’elle ne représente pas la majorité de l’opposition. Sans compter que - s’il faut à l’évidence étudier et rester critique vis-à-vis de certaines positions des Frères Musulmans et d’autres organisations islamistes légalistes et non violentes - ces organisations sont effectivement non violentes et qu’elles ont évolué sur la question de la démocratie, des femmes et de la société civile. On a vu, en Turquie, que la marge d’évolution des mouvements islamistes sur ce genre de problématiques était conséquente. Une démocratie digne de ce nom doit permettre à tous les mouvements, refusant la violence et acceptant les règles démocratiques pour tous (avant et après les elections), de s’exprimer et de participer aux débats politiques et aux élections.

Pour des raisons de géostratégie, de sécurité et de gestion du conflit israélo-palestinien, tout porte à croire que la démocratie réelle, transparente et sans corruption ni manipulation, n’est pas pour demain en Egypte. Tout y demeurera sous contrôle même si un régime plus ouvert que celui de Moubarak venait à s’installer (ce qu’il faut soutenir et espérer). Il appartiendra au peuple de poursuivre son combat pour le respect de ses droits et de sa dignité. De là où nous sommes, en Occident, il nous faudra accompagner et soutenir ces mouvements populaires en Afrique, en Afrique du Nord, au Moyen-Orient et jusqu’en Asie quand ils refusent la dictature et la repression et veulent vivre libres. C’est un devoir moral.


C’est ce que nous devons exiger de nos gouvernements occidentaux également. Le président Barack Obama a été présenté comme l’alternative à George W. Bush et à son administration, neoconservatrice et belliqueuse, et l’on attendait de lui une nouvelle façon de faire de la politique. Ce fut le cas au niveau du verbe (et quelques actions phares), sur le plan intérieur comme sur le plan international, avec le remarquable discours du Caire du 4 juin 2009. Une nouvelle ère était promise. Si l’élection de Barack Obama a permis de briser le verrou symbolique du racisme aux Etats-unis - avec l’élection du premier président afro-américain ( il s’agit encore que d’un symbole) - , on aimerait que celui-ci brise aujourd’hui le verrou de l’aveuglement américain et européen vis-à-vis du monde arabe et des sociétés majoritairement musulmanes. Il est l’heure de faire les choix des principes de jutice et de liberté, de la démocratie réelle et du respect des peuples plutôt que d’entretenir ces mises en scène de soutien à la démocratisation et aux manifestations populaires alors que les systèmes sont verouillés et que la collaboration avec les dictateurs n’est un secret pour personne. Le vrai renouveau de l’ère Obama aurait été celui-ci, au-delà des mots de respecter les peuples et non pas uniquement changer le ton et la réthorique.


Peut-être est-il trop tôt encore. Et pourtant. Pour qui étudie l’évolution du monde en général, de l’Afrique et du Moyen-Orient et de l’Asie en particulier, il apparaît évident qu’un déplacement du centre de gravité des relations internationales est en train de s’opérer. Apparemment lentement, à l’échelle des prochaines échéances électorales aux Etats-Unis ou en Europe, mais de façon particulièrement rapide à l’aune de l’Histoire et des transformations de sociétés. Les puissances chinoise, indienne, et plus largement asiatique, s’installent, dans le paysage politique autant qu’économique, et elles ne trainent pas le même passif historique que l’Occident ni ne nourissent les mêmes rapports ni les mêmes préjugés vis-à-vis du monde arabe et des sociétés majoritairement musulmanes. Par ailleurs leur relation avec Israël est de tout autre nature que celle entretenue par les Etats-Unis et les pays européens.

 

L’Occident ne pourra pas éternellement continuer à se tromper sans frais, ni s’entêter, en choisissant son camp sur la base de ses alliances géostrategiques et économiques au dépend des principes humains élémentaires.

 

Car le risque d’un bouleversement des rapports de force et des alliances pourraient à terme disqualifier peu à peu les Etats-Unis et l’Europe, et isoler Israël davantage encore. Et ce non pas parce qu’il s’agit uniquement de nouveaux pouvoirs et de nouvelles puissances, mais également parce que les Gouvernements des Etats-Unis, comme ceux de l’Europe et d’ Israël, ont fait le choix répété de trahir leurs propres principes humains pour privilégier leurs intérêts économiques, sécuritaires et stratégiques. Un jour l’Histoire se retourne et de nouvelles forces apparaissent qui renversent les rapports de forces et rappellent aux puissants d’hier qu’il aurait mieux valu user différemment de leur pouvoir.


Une leçon que trop de dirigeants et de gouvernements, enivrés par leurs pouvoirs dictatoriaux ou même démocratiques, apprennent malheureusement trop tard.


 

© Tariq Ramadan 2008
Publié le 30 janvier 2011

 

http://www.palestine-solidarite.org/analyses.Tariq_Ramadan.300111.htm

 

 

 

 

 

Causes de la révolution tunisienne :

Les Tunisiens ont fait tomber le dictateur Ben Ali. Aujourd’hui, ils continuent à lutter contre ses hommes à la tête du gouvernement de transition. Dans ce nouveau chapitre de notre série « Comprendre le monde musulman », Mohamed Hassan nous explique les enjeux de la révolution tunisienne et ses causes profondes : comment le nationalisme libéral prôné par Bourguiba a soumis la Tunisie aux intérêts occidentaux, plongeant le peuple dans la précarité ; comment un Etat répressif s’est mis en place pour maintenir ce système ; pourquoi les dictatures du monde arabe sont amenées à tomber ; et comment l’islamisme est devenu le préservatif de l’impérialisme.*

suite ici : Les causes de la révolution tunisienne dépassent largement Ben Ali et son parti

Mohamed Hassan : « Les causes de la révolution tunisienne dépassent largement Ben Ali et son parti. »
Grégoire Lalieu, Michel Collon

http://www.michelcollon.info/Mohamed-Hassan-Les-causes-de-la.html

 


Repost 0
Published by eva R-sistons - dans Etats-Unis menace
commenter cet article
12 novembre 2010 5 12 /11 /novembre /2010 22:37

J'accuse l'Occident d'être responsable des malheurs des Haïtiens (eva R-sistons) 

.

plage001

http://lewebpedagogique.com/parlonsen/tag/haiti-histoire-12-janvier-2010-seisme/

 

 

Haïti décimé... par l'Occident !

par eva R-sistons

 

 

Haïti, un pays décimé. Par la pauvreté ? Par les aléas climatiques ? Par la maladie ? Non, par l'Occident ! J'accuse l'Occident, une fois de plus... Passivité ? Non, action. Mais dévastatrice !

 

Souvenez-vous: J'avais publié, ici-même, sur ce blog (§), un article sur l'île de San Diego ("le vrai visage du capitalisme anglo-saxon"), devenue la principale base américaine pour ses aventures impériales. Elle était idéalement située, sur le plan géo-politique. Mais elle était habitée. Avec la bénédiction de Sa Gracieuse majesté, la Reine d'Angleterre, la G.B. et ses alliés américains (vous savez, les descendants des pionniers qui ont conquis l'Ouest en massacrant les autochtones) se sont installés dans cette île paradisiaque après avoir, au préalable, éjecté tous les habitants (déportés en Angleterre, parqués dans des bidonvilles, livrés au chômage et à l'alcool) qui vivaient en osmose avec une nature généreuse. Déportés comme d'autres avant eux ! Dans l'indifférence générale, mais, aujourd'hui sujets de la G.B., commençant à faire valoir leurs droits avec des avocats sensibles à la question. 


Ceci pour dire que quand les grands démocrates occidentaux ont des envies, ils les satisfont quel que soit le prix payé par les populations. Les gêneurs sont éliminés, déportés, anéantis; et les animaux gazés ! Comme dirait Bush, le bon peuple américain est animé par l'esprit du Bien, il est envoyé en mission par Dieu lui-même, et c'est un ardent défenseur des libertés. Comprenne qui pourra !

 

haiti-sauveteurs-US.jpg

http://www.tv5.org/cms/chaine-francophone/info/Les-diaporamas/p-6600-Haiti-Les-sauveteurs-a-Port-au-Prince.htm

 

Or donc, cette fois les Américains, toujours eux, ont jeté leur dévolu sur Haïti, située elle aussi, pour son malheur, dans une zone stratégique. Qu'y avait-il, sur cette île ? Pff ! De pauvres Noirs, de simples Noirs, et la vie d'un Noir vaut-elle celle d'un Blanc ? On connaît le goût des descendants des pionniers tant pour les Noirs que pour les Amérindiens. Bref, il fut décidé que l'île serait mieux dans l'escarcelle des bons Américains, et tout fut mis en oeuvre pour qu'il en soit ainsi.

 

Première étape, les aléas climatiques. Aléas ? Vraiment ? Les spécialistes des techniques "haarpiennes" ont un peu aidé le climat. Et la terre trembla, trembla, trembla, occasionnant une multitude de morts. On envoya des journalistes des grands Médias occidentaux, et le monde eût droit à des images attendrissantes. Occident sauveur, Occident bienfaisant ! Tiens, par exemple, Israël avait délégué  une équipe, et justement les caméramans eurent l'excellente idée de filmer les sauveteurs hébreux en train de sortir une fillette des décombres. Alors, ils sont pas chouettes, les citoyens israéliens, hein ? Sarkozy a aussi dépêché quelques spécialistes des catastrophes naturelles, dûment filmés. Dans ces cas-là, ce n'est pas le nombre de bienfaiteurs qui compte, mais la médiatisation. 

 

 

http://www.madinin-art.net/socio_cul/sida_haiti.htm

 

 

Comme un bonheur n'arrive jamais seul, les Américains ont débarqué, avec, dans leurs "valises", quantité d'évangéliques chargés de prêcher la bonne parole... américaine, évidemment. A défaut de donner à manger aux Haïtiens meurtris, ils apportèrent la nourriture spirituelle et, surtout, idéologique. Et puis...

 

Le monde vit de ses yeux une chose extraordinaire: Les sauveteurs américains n'étaient pas des pompiers, des médecins, mais... des soldats. Eh oui, dans leur hâte, les bons zamis du genre humain avaient oublié d'ôter leur uniforme. Et ils se mirent en devoir d'occuper toutes les parcelles de l'île, d'autant plus facilement que tout, absolument tout, était désorganisé. C'était le but, d'ailleurs ! Et l'on vit aussi l'admirable peuple haïtien tout supporter en chantant, dans une ferveur incroyable. Ils avaient tout perdu, mais pas leur foi et leur joie de vivre !

 

haïti les soldats aident et calment le peuple par la musique POP

aide américaine - http://michael-jackson-2009.fr/informations/king-of-pop-calme-les-foules-d-haiti-au-cours-des-missions-d-aide-de-l-armee

 

Après cette 2e étape, en treillis, arriva la troisième. Comme les grands bienfaiteurs occidentaux de l'humanité trouvaient sans doute qu'il y avait encore trop d'autochtones pour accomplir leurs projets comme à San Diego, ils laissèrent la misère prospérer, si je puis m'exprimer ainsi, prospérer, prospérer... car il y avait au final, sur l'île, plus de soldats que de médecins et d'humanitaires. 

 

Et ce qui devait arriver, arriva. Eau polluée, contaminée, famines, misère, dénuement, tempêtes, logements indécents, tout se ligua pour affaiblir encore un peu plus les malheureux Haïtiens. Aujourd'hui, les voici endurant un nouveau mal, le choléra. Quel sera le prochain fléau ?

 

http://samedi.centerblog.net/rub-haiti-.html

 

Car les Maîtres du monde sont plus préoccupés de dépopulation et de géopolitique que de sauvetage humanitaire. Haïti, comme San Diego, doit tomber dans leur escarcelle, en jeu: De juteuses aventures impériales. Haïti est si bien située !

 

Et voici ce que, certainement, les Médias ne diront pas. Faut-il être effronté pour avoir de telles interprétations, n'est-ce pas ?

 

Et si la fiction, cette fois, rejoignait la réalité ?

 

Votre Eva R-sistons

 

(§) http://r-sistons.over-blog.com/article-ile-de-diego-garcia-le-vrai-visage-du-capitalisme-anglo-saxon-monstrueux-51076065.html  .

 



 

_______________________________________________________________________________

 

 

 

ColombNouveauMonde

 

.

I ) Histoire d’ Haïti

Pour en apprendre un peu plus sur l’histoire d’ Haïti, cliquez sur le lien suivant :

Histoire d’ Haïti

.

II) La vie en Haîti avant le 12 Janvier 2010

Le blog suivant vous permettra de découvrir certains aspects de la vie en Haïti :


Paysages haïtiens

 

 

 

Vous pouvez également visionner le diaporama suivant, qui présente les visages multiples du peuple haïtien :

Haïti chérie

.


III) Le séisme du 12 Janvier 2010

A la veille de l’ouverture d’Etonnant voyageurs en Haïti, un puissant tremblement de terre de magnitude 7 a frappé mardi 12 janvier l’Ouest d’Haïti dans la région de la capitale Port-au-Prince notamment Pétionville vers 17 heures ensevelissant de nombreuses personnes sous les décombres. Se sont effondrés le Palais présidentiel, un hôpital, l’Hôtel Montana, des bureaux, des magasins, des maisons à Port-au-Prince, Port-au-Prince mais aussi Jacmel et autres villes de Province…

.


6a00e5500b4a648833012876d45bb2970cLe séisme du 12 janvier 2010 intervient sur une faille active connue et étudiée pour sa potentialité à
produire des séismes majeurs. Cette faille n’avait pas été à l’origine de séisme important depuis près
de 200 ans.
Le séisme, localisé à proximité de la ville de Port-au-Prince (15 km), a causé de très importants dégâts.
L’importance des dommages est liée à la faible profondeur et la forte magnitude du séisme.

Deux articles scientifiques pour avoir des précisions :

Article CNRS

Article Planet.terre, ENS Lyon

.


IV) Les conséquences du séisme


A) Les destructions

haiti 1

Des dégâts considérables. Une grande partie de la capitale est entièrement détruite (voir le portfolio). Le Palais national s’est en partie effondré. Plusieurs ministères, le Parlement, des églises, des hôpitaux, des hôtels, des écoles et de nombreux établissements universitaires ont été détruits. Le président haïtien, René Préval, s’exprimant dans le Miami Herald, a qualifié les scènes dont il a été témoin d’ »inimaginables ». Les photos publiées, notamment via Twitter, témoignent de l’importance des dégâts.

La secousse a très fortement perturbé les communications dans un pays aux infrastructures déjà très rudimentaires, rendant quasiment impossible l’acheminement de blessés dans les centres hospitaliers encore debout. Les lignes téléphoniques sont coupées, et le seul moyen de communication encore viable est Internet. La prison principale de Port-au-Prince s’est elle aussi effondrée, permettant à « quelques détenus » de fuir. Des pillards ont été vus à l’œuvre dans un supermarché (Revivez l’évolution de la situation au fil de la journée).

La vidéo, accessible par le lien suivant, montre les dégâts à Port au Prince:

Vue aérienne de Port au Prince

.

B) Le bilan humain

Le séisme du 12 Janvier a fait 212.000 morts, selon un dernier bilan annoncé jeudi (4 février) par le Premier ministre haïtien Jean-Max Bellerive. Ce dernier a aussi ajouté que le bilan était susceptible « d’augmenter un peu ». Le Premier ministre a également indiqué que 300.000 personnes avaient été blessées et que 4.000 autres avaient été amputées à la suite de la catastrophe.

haiti 2

 

.

C) La survie des haïtiens après le séisme

Des habitants qui ont tout perdu, leur maison, leur vie d’avant, se sont entassés dans le centre-ville transformé en immense camp de réfugiés. Ils réclament désespérément de l’eau, de la nourriture et des médicaments. Avec les heures qui passent, la température qui augmente, la situation empire. Certains en viennent à boire l’eau insalubre des fontaines publiques. Au fur et à mesure, les habitants de Port au prince ont cherché à fuir la capitale pour gagner l’étranger ou la province moins touchée que la capitale, mais où l’aide humanitaire accède difficilement, voire pas du tout.

Survivre

 

.

V) Un avenir incertain

Face à ce désastre, la communauté internationale et les ONG ont réagi rapidement en envoyant des secours. On ne peut que saluer le travail accompli par les sauveteurs et les différentes équipes envoyées sur place. Mais déjà, de nombreux obstacles, des désaccords entre les autorités locales et les Etats-Unis en particulier montrent que le chemin de la reconstruction sera long et difficile. La secousse de quelques instants va faire écho pendant de nombreuses années. Les lien suivants vous permettront de consulter un site régulièrement mis à jour.

.

Haïtipressnet

infohaïti

.

L’espoir réside dans la force du peuple haïtien et sa capacité à surmonter les épreuves.

.


 

http://lewebpedagogique.com/parlonsen/tag/haiti-histoire-12-janvier-2010-seisme/

 

 

Aider Haïti,

ou l'occuper ?

 

Ingérence américaine

 

En Haïti, l'armée américaine reste toujours objet de suspicions... Mardi 19 janvier, ses hélicoptères se posent en force devant les ruines du palais présidentiel à Port-au-Prince, afin de sécuriser l'hôpital de campagne qui y est installé. L'image choque immédiatement. Parmi les sinistrés qui campent sur la place présidentielle, les nerfs sont à fleur de peau. "Nous sommes dans une situation de précarité alimentaire et sanitaire, et on nous envoie des soldats !" lance un jeune homme, le regard révolté. "Haïti n'est pas en guerre ! Nous avons besoin de nourriture, de solidarité, et non d'occupation !"


Sous les encouragements, trois hommes partent à l'assaut des grilles du palais pour y accrocher le drapeau national. " Les Américains apportent des armes, des avions blindés, des hélicoptères, ils essaient de contrôler les ports et les aéroports ", s'emporte un sinistré. En choeur, le groupe entonne en français, puis en créole, La Dessalinienne, l'hymne national : " Pour le pays, pour les ancêtres, marchons unis. Dans nos rangs point de traîtres, du sol soyons seuls maîtres ... "


Rouleau compresseur


La présence des Etats-Unis est " généralement bienvenue ", explique Rotchild François Junior, un journaliste haïtien. Dans les rues de Port-au-Prince, il n'est pas rare ainsi de voir des tee-shirts à l'effigie de Barack Obama. " Les Américains sont très utiles pour le moment. On se demande comment on ferait sans eux ", ajoute le journaliste, reconnaissant toutefois que " certains Haïtiens se demandent s'ils ne sont pas là pour nous occuper définitivement ".


Lorsque l'armée américaine a pris, au lendemain du séisme, le contrôle du minuscule aéroport de Port-au-Prince, rétablissant le trafic aérien, elle a privilégié ses propres avions, au détriment de l'aide humanitaire. " Il s'agit d'aider Haïti, il ne s'agit pas d'occuper Haïti ", a alors lancé le secrétaire d'Etat français à la coopération, Alain Joyandet. Même le commandant des casques bleus, le général brésilien Floriano Peixoto Vieira Neto, s'est irrité du rouleau compresseur américain.


Depuis, la diplomatie a fait son oeuvre. Dimanche 24 janvier, casques bleus brésiliens et GI américains se sont retrouvés au petit matin dans le bidonville de Cité Soleil, pour procéder, devant les caméras, à une distribution de nourriture. Habitués du quartier, les commandos brésiliens contrôlent la foule et organisent les files d'attente, pendant que les soldats américains distribuent des rations estampillées " Cadeau des Etats-Unis d'Amérique ".


" Il y a plein de nourriture, restez calmes ! ", lance un soldat américain que personne ne semble comprendre. Un autre ne sait que faire de deux enfants qui marchent à peine et qu'un père lui a confiés, pour mieux progresser dans la file d'attente. Observant la scène sur le côté, le général Peixoto et son homologue américain, le général Keen, font assaut d'amabilités.


Trop présentes, les forces américaines ? " Nous sommes ici à l'invitation du président Préval ", explique le gradé américain. " Mais nous avons besoin des troupes et de la logistique. Ce serait une tragédie, si nous n'avions pas assez de forces pour nourrir les gens ", insiste-t-il.


Andrew Salamo, un officier originaire du Midwest, qui commande 142 hommes, semble détendu. " Je me promène sans arme, sauf mon pistolet, et c'est pour ne pas le perdre car je serais dans la m... ", dit-il. "L'histoire entre les Etats-Unis et Haïti, n'a pas toujours été jolie, mais nous sommes ici pour aider", assure l'officier. " Dans les rues, les gens nous voient comme des rock-stars, s'amuse-t-il, mais, on veut gagner leur respect en les aidant. "


Au large de Port-au-Prince, sur l'USNS Comfort, un immense navire-hôpital blanc, la présence américaine offre un autre visage. L'officier Mill Etienne, un neurologue de la marine, officie en créole auprès de Haïtiens blessés, qui ont été héliportés. Sa famille a fui l'île alors qu'il avait 5 ans. Passé par Yale et Columbia, il a rejoint l'armée après les attentats du 11 septembre 2001. " C'est un honneur de revenir aider le pays ", explique-t-il. La salle des urgences, impeccable, grouille de blessés dont les membres ont été écrasés. " On doit faire beaucoup d'amputations ", regrette le jeune neurologue.


Robert Fetherston, un chirurgien qui coordonne les salles d'opération, est au bord des larmes. " Je n'ai jamais vu ça... Je soigne des enfants qui ont le même âge que les miens... Parfois, je dois me cacher pour pleurer. " Plus loin, une infirmière militaire pousse une couveuse qui abrite un minuscule bébé. Son prénom est Esther. " Sa maman avait des os brisés, on a dû sortir le bébé pour la soigner, raconte-t-elle. Elle est née un mois avant terme mais elle s'en est bien sortie, et la maman aussi. C'est génial de pouvoir aider, et c'est ce qu'on fait. "


PS : Ce dossier, réalisé par Philippe Bolopion, a été publié dans l'édition du quotidien Le Monde en date du 28 janvier 2010.

Voir également sur ce blog :  Haïti : l'Union européenne décide l'envoi de trois cents gendarmes ainsi que les articles qui y sont mentionnés.

 

http://www.regards-citoyens.com/article--l-ingerence-americaine-dossier-special-haiti---le-monde--43776627.html

(Dossier spécial Haïti Le Monde, Par De La Boisserie)

 

 

L'ingérence étrangère et la « démocratie haïtienne » : Quels sont les enjeux ?

http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=21669

.

 

 

Haiti, ingérence humanitaire ou intervention hégémonique ?

http://ufpweb.org/etudes/haiti.htm

.

.

 

 

HAARP: Il faut se méfier des expérimentations de guerre climatique réalisées par l'armée des États-Unis


Par Michel Chossudovsky, publié dans la revue The Ecologist et sur Global Research

« HAARP est une arme de destruction massive, capable de déstabiliser des systèmes agricoles et écologiques au niveau mondial. »

« "La guerre climatique" est susceptible de menacer l'avenir de l'humanité, mais elle a été exclue des rapports du GIEC, qui a reçu le Prix Nobel de la Paix en 2007. »

 

HAARP: Il faut se méfier des expérimentations de guerre climatique réalisées par l'armée des États-Unis
Rarement reconnu dans le débat sur le changement climatique mondial, les conditions météorologiques dans le monde peuvent maintenant être modifiées dans le cadre d'une nouvelle génération d'armes électromagnétiques sophistiquées. Les États-Unis et la Russie ont développé la capacité de manipuler le climat à des fins militaires.

Des techniques de modification de l'environnement ont été appliquées par l'armée US pendant plus d'un demi-siècle. Le mathématicien étasunien John von Neumann, en lien avec le Département de la Défense des États-Unis, a débuté ses recherches sur la modification des conditions météorologiques à la fin des années 1940, au plus fort de la Guerre Froide, et il prévoyait des « formes de guerre climatique encore inimaginables. » Pendant la guerre du Vietnam, les techniques d'ensemencement des nuages ont été utilisées à partir de 1967 dans le cadre du projet Popeye, dont l'objectif était de prolonger la saison des moussons et de bloquer les voies d'approvisionnement ennemies le long de la route de Ho-Chi-Minh-Ville [NDT : À l’époque de la guerre du Vietnam, Ho-Chi-Minh-Ville était connue sous le nom de Saigon].

L'armée US a développé des fonctionnalités sophistiquées qui permettent de modifier les conditions climatiques de manière sélective. La technologie, qui est actuellement perfectionné dans le cadre du programme HAARP, High-frequency Active Auroral Research Program [En français : Recherches dans le domaine des hautes fréquences appliquées aux aurores boréales], est un appendice de l'Initiative de Défense Stratégique, « la Guerre des Étoiles. » D’un point de vue militaire, HAARP est une arme de destruction massive, qui opère à partir de l'atmosphère externe et qui est capable de déstabiliser des systèmes agricoles et écologiques partout dans le monde.

La modification des conditions météorologiques, selon le document de l'US Air Force intitulé AF 2025 Final Report, « offre aux combattants de guerre un large éventail d'options possibles pour faire échec ou pour contraindre un adversaire, » des capacités, dit-on, de déclencher des inondations, des ouragans, des sécheresses et des tremblements de terre: « La modification des conditions météorologiques va devenir un élément de la sécurité intérieure et de la sécurité internationale et elle pourrait se faire de manière unilatérale… Elle pourrait avoir des applications offensives et défensives et pourrait même être utilisé comme moyen de dissuasion. La capacité de générer des précipitations, du brouillard et des tempêtes sur terre ou de modifier la météo spatiale … de même que la création de conditions météorologiques artificielles sont une partie d'un ensemble intégré de technologies [militaires]. »

En 1977, une Convention Internationale a été ratifiée par l'Assemblée générale des Nations Unies qui interdit, « un usage militaire et toute autre forme d’utilisation hostile des techniques de modification environnementale ayant des effets étendus, durables ou graves. » Elle a défini « les techniques de modification environnementale » comme « toute technique pour changer, grâce à une manipulation délibérée des processus naturels, la dynamique, la composition ou la structure de la terre, y compris ses biotes, sa lithosphère, son hydrosphère et son atmosphère, ou de l'espace intersidéral. »

Bien que le fond de la Convention de 1977 a été réaffirmé dans la Convention cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) signée au Sommet de la Terre à Rio en 1992, le débat sur la modification météorologique à des fins militaires est devenue un tabou scientifique.

Les analystes militaires sont muets sur le sujet. Les météorologistes n’enquêtent pas sur cette question et les écologistes se concentrent sur les émissions de gaz à effet de serre en vertu du Protocole de Kyoto. Il n'est pas non plus question de la possibilité que les manipulations climatiques ou environnementales fassent parties d'un agenda militaire ou des service de renseignement, alors qu’il est tacitement reconnu qu’elles font partie du débat plus large sur les changements climatiques sous l'égide de l'ONU.
haarp-alter.jpg

Le Programme HAARP

Créé en 1992, HAARP, basé à Gokona en Alaska, est un réseau d’antennes de forte puissance qui transmettent par ondes radios haute fréquence, d'énormes quantités d'énergie dans l'ionosphère (la couche supérieure de l'atmosphère). Leur construction a été financée par l'US Air Force, l'US Navy et l’Agence pour les projets de recherche avancée de défense [Defense Advanced Research Projects Agency (DARPA)]. Exploité conjointement par le Laboratoire de recherche de l'Air Force et le Bureau de la recherche navale, HAARP constitue un système de puissantes antennes capable de créer «des modifications locales contrôlées de l'ionosphère». Selon son site Internet officiel, www.haarp.alaska.edu , HAARP sera utilisé « pour induire un petit changement localisé dans la température de l'ionosphère afin que les réactions physiques puissent être étudiées par d'autres instruments située sur le site ou à proximité du site de HAARP. »

Mais Rosalie Bertell, la présidente de l'Institut international des affaires de santé publique [International Institute of Concern for Public Health],a déclare que HAARP fonctionne comme « un gigantesque appareil qui peut causer d'importantes perturbations dans l'ionosphère, ce qui crée non seulement des trous, mais de longues incisions dans la couche protectrice qui empêche les radiations mortelles [en provenance de l’espace sidéral] de bombarder la planète. »

Le physicien Dr Bernard Eastlund l’a appelé « le plus grand appareil de chauffage de l’ionosphère jamais construit. » HAARP est présenté par l'US Air Force en tant que programme de recherche, mais les documents militaires confirment que son objectif principal est « d’induire des modifications ionosphériques » en vue de modifier les conditions météorologiques et de perturber les communications et les radars.

Selon un rapport de la Douma d’État russe: « Les plans étasuniens visant à réaliser des expériences à grande échelle sous le Programme HAARP [et] de créer des armes capables de rompre les lignes de communication radio et les équipements installés sur les engins spatiaux et les fusées, provoquent de graves accidents dans les réseaux d'électricité et dans les oléoducs et les gazoducs et ils ont un impact négatif sur la santé mentale de régions entières. »

Une analyse des déclarations émanant de l'US Air Force nous fait penser à l'impensable: les manipulations clandestines de phénomènes météorologiques, des communications et des réseaux d'électricité comme arme de guerre mondiale, permet aux États-Unis de perturber et de dominer des régions entières. La manipulation météorologique est l'arme préventive par excellence. » Elle peut être dirigée contre des pays ennemis ou des « pays amis » à leur insu et être utilisée pour déstabiliser les économies, les écosystèmes et l'agriculture. Elle peut également déclencher des ravages sur les marchés financiers et les marchés de produits. La perturbation dans l'agriculture crée une plus grande dépendance de l'aide alimentaire et des grains de céréales de base importés des États-Unis et d'autres pays occidentaux.

HAARP a été élaboré dans le cadre d'un partenariat anglo-étasunien entre Raytheon Corporation qui possède les brevets de HAARP, l'US Air Force et la compagnie British Aerospace Systems (BAES).

Le projet HAARP est l'un des nombreux projets de collaboration dans le domaine des systèmes d'armement entre les deux géants de la défense. Le projet HAARP a été lancé en 1992 par Advanced Power Technologies Inc (APTI), une filiale de la société Atlantic Richfield (ARCO). APTI et ses brevets HAARP ont été vendus en 1994 par ARCO à E-Systems Inc. E-Systems Inc, engagé par contrat pour la CIA et le Département de la défense des États-Unis, est équipé du « Doomsday Plan [NDT : le plan de l’Apocalypse], » qui « autorise le Président à gérer une guerre nucléaire. » Le tout a été par la suite acquis par Raytheon Corporation, une compagnie qui compte parmi les plus importants fournisseurs de renseignement dans le monde. La compagnie British Aerospace Systems (BAES) a été impliquée dans le développement plus sophistiqué du réseau d’antennes HAARP, dans le cadre d'un contrat signé en 2004 avec l'Office de la Recherche Navale [Office of Naval Research].

L'installation de 132 émetteurs de fréquence élevée a été confiée par BAES à sa filiale étasunienne, BAE Systems Inc. Selon un reportage publié en juillet par Defense News, le projet a été entrepris par la division de Guerre Électronique de BAES. En septembre, elle a reçu de l’Agence pour les projets de recherche avancée de défense (DARPA) la principale récompense pour la réalisation technique de la conception, la construction et l'activation du réseau d'antennes HAARP. Le système HAARP est pleinement opérationnel et à bien des égards, il éclipse les systèmes d'armes stratégiques conventionnels existants. Bien qu'il n'existe pas de preuve formelle de son utilisation à des fins militaires, les documents de l'US Air Force laissent entendre que HAARP fait partie intégrante de la militarisation de l'espace. Par ailleurs, il est vraisemblable que les antennes ont déjà été soumises à des tests d’essai.

En vertu de la CCNUCC, le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) a pour mandat « d'évaluer les informations scientifiques, techniques et socioéconomiques utiles pour la compréhension des changements climatiques. » Ce mandat comprend une guerre écologique. « La géo ingénierie » est reconnue, mais les applications militaires implicites ne sont ni l'objet d'analyse politique ni l’objet de recherche scientifique dans les milliers de pages des rapports du GIEC et des documents connexes, qui pourtant sont appuyés sur l'expertise et les contributions de quelque 2500 scientifiques, décideurs et écologistes. « La guerre climatique » est susceptible de menacer l'avenir de l'humanité, mais elle a été exclue des rapports du GIEC, qui a reçu le Prix Nobel de la paix en 2007.

Michel Chossudovsky est professeur d’économique à l’université d’Ottawa au Canada et il est le directeur du Centre de recherche sur la mondialisation www.mondialisation.ca en anglais www.globalresearch.ca

Traduction de Dany Quirion pour Alter Info

L’article original anglais est publié dans la revue The Ecologist de décembre 2007. Il est aussi publié sur ici : http://www.globalresearch.ca/index.php?context=va&aid=7561
http://www.alterinfo.net/HAARP-Il-faut-se-mefier-des-experimentations-de-guerre-climatique-realisees-par-l-armee-des-Etats-Unis_a14598.html
 
 
 
 
 
Repost 0
Published by eva R-sistons - dans Etats-Unis menace
commenter cet article

R-Sistons

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
  • Contact

Recherche

Archives

Pages