4 février 2012 6 04 /02 /février /2012 10:26

Sommaire :

- Nouvelle stratégie de l'armée US pour déstabiliser le monde et le dominer

Guerres de l'ombre

par eva R-sistons

- Des troupes spéciales déployées partout

- Les opérations clandestines de déstabilisation des Etats, liens

 

iran-7-da093.jpg

 

Alerte, ingérence planétaire !

Nouvelle stratégie de l'armée US, guerres de l'ombre

et opérations clandestines partout !

Par eva R-sistons

 

 

Les Etats-Unis ne sont pas un Etat chrétien, attaché à l'Evangile, comme les Américains le prétendent et le claironnent partout, ou alors leur Evangile, inversé, est celui de l'arrogance, de la convoitise, des mensonges, du vol, de la compétition, du culte de l'Argent, de la "réussite" à tous prix, de la violence, des guerres mortifères ! La vérité, c'est que les  Etats-Unis sont un Etat diabolique, le principal Etat terroriste de la planète, la principale menace qui pèse sur le monde entier ! Et pour nous opposer à leur stratégie machiavélique qu'ils mettent en oeuvre, aujourd'hui, en Syrie - comme hier en Libye et demain partout -, notre meilleur allié est la Russie de Poutine (qui elle prône un monde multipolaire), voilà la réalité !

 

Et afin d' atteindre leur but, afin d'être les seuls à dominer le monde et à imposer leur loi de la Jungle (le plus fort écrase le plus faible, le plus fort accapare les ressources, le plus fort impose sa Loi piétinant toutes les lois humaines...), nos "amis américains" - comme disent les Médias vassaux -, viennent d'élaborer une stratégie machiavélique qui passe par une nouvelle utilisation de leur armée et par le lancement d'opérations clandestines partout ! (http://mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=29028, l'Armée des Etats-Unis dans la clandestinité). Et donc, pour moi, l'Armée américaine va devenir, en quelque sorte, une armée de l'ombre - comme en Syrie, actuellement, ou hier, déjà, en Libye ! Encore plus redoutable et pernicieuse, évidemment...

 

Le calcul est simple : Les Etats-Unis n'ont plus les moyens matériels de leur ambition dévorante. Et leur appétit ne cesse de croître, puisque d'une façon ou d'une autre, ils veulent plus que jamais dominer la planète entière alors même que leur idéologie est contestée partout, que leur économie s'effondre et qu'elle ne subsiste plus que sous perfusion artificielle, et que leurs ravages guerriers sont dénoncés de plus en plus. Leur appétit ne cesse de croître, car ils ne veulent plus seulement s'emparer des principales ressources vitales de la planète mais aussi contrôler d'une façon ou d'une autre tous les gouvernements, vassaux de gré - comme les Etats européens qui ont perdu leur âme (et leur modèle social) en l'enchaînant au diable américain sans foi ni loi - ou de force, soit discrètement avec la mise en place de marionnettes stupidement dociles comme en Georgie, soit en faisant assassiner le chef d'Etat de l'Etat souverain qui dérange, comme en Libye dernièrement. 

 

Les Etats-Unis n'ont plus les moyens de financer leur sale politique de domination plus ou moins imposée au monde, mais dans le même temps, leurs ambitions s'étendent désormais à la planète entière. Hitler voulait imposer sa loi à l'Europe, les Américains,  eux, ne veulent plus de frontières mais un Etat unique, finalement, le leur, obligeant le monde entier à adopter leur modèle (qui ne profite qu'à quelques-uns et sacrifie tous les autres), et à se soumettre à leurs diktats. Le hic, le problème, c'est que de plus en plus d'Etats s'éveillent et se rebiffent, même en Europe, comme la Hongrie qui tente d'envoyer promener le joug du Cartel bancaire anglo-saxon. Et ne parlons pas de l'Amérique latine  "bolivarienne" ! Ce qui est plus gênant pour le loup anglo-saxon, c'est que l'Asie, à son tour, se réveille,  et que l'on voit par exemple l'Inde continuer, malgré les menaces américaines, à commercer avec l'Iran diabolisé par l'Occident qui brûle d'en découdre avec cet Etat berceau de la civilisation pour le tenir enfin à sa merci (avec ses richesses d'ailleurs), ou la Russie et la Chine se rapprocher pour mieux, ensemble, défier ceux, anglo-saxons, qui cherchent à les soumettre pour ensuite mieux imposer leur modèle (l'ultra-libéralisme hégémonique meurtrier et va-t-en guerre), leur démantèlement de l'Etat protecteur et redistributeur, leur monnaie et leur culture uniques, leurs dettes, leur désindustrialisation, leur chômage, leur précarité exponentielle, leur loi du plus fort, la jungle implacable, la souffrance sociale, le saccage de la nature et du vivant, et j'en passe... De plus en plus de citoyens refusent ce modèle-là, implacable et hégémonique ! Et de grands Etats émergents, comme le Brésil, l'Afrique du Sud, la Russie, la Chine, l'Inde, l'Iran... veulent décider eux-mêmes de leur politique, et ils rejettent un monde unipolaire dictatorial !

 

Changement de stratégie:

Les guerres clandestines des Anglo-Saxons

 

L'article de mondialisation.ca qui présente la nouvelle stratégie américaine, je l'étends aux Anglo-Saxons et aux Israéliens, car bien sûr les Anglais et les Américains font toujours leurs sales coups ensemble, partageant la même idéologie militaro-financière impulsée par les néo-conservateurs en tous genres; quant aux Israéliens, si discrets mais si efficaces, je les soupçonne d'être les muses de la nouvelle stratégie américaine, prenant en compte à la fois l'assèchement des ressources, donc l'effondrement de l'économie US, et les ambitions croissantes de domination du monde par le "peuple" des financiers de la City et de Wall-Street. Certes les bienheureux "Elus" de Dieu, ou plutôt de Yahvé,  souhaiteraient ramasser toute la mise, mais à défaut - du moins pour l'instant - d'y parvenir, ils se contentent des miettes offertes par l'hydre à deux têtes, anglaise et américaine. Pourquoi les muses ? Car la nouvelle stratégie sent tellement l'ombre, le complot, l'économie de moyens pour un résultat global, planétaire, et en même temps la discrétion machiavélique, qu'elle ne peut être signée que par les spécialistes du genre, nos bons "amis" israéliens !

 

Or donc, finies les guerres meurtrières hollywoodiennes, faisant la joie des Industriels de Mort (armement, Chimie etc) et des Médias plus soucieux de vendre leurs torchons que d'information impartiale (digne de ce nom), finis les bombardements épiques décimant les populations et dévastant toutes les infrastructures des pays (les ramenant des siècles en arrière, comme en Irak) et qui portent ombrage à l'image que les Américains veulent donner d'eux, de bon gendarme gérant en bon père de famille les affaires du monde. Les Etats-Unis l'ont dit, et répété : Les troupes quittent l'Irak, l'Afghanistan...  Certes (encore qu'elles soient remplacées sur place par les armées privées non soumises aux lois de la guerre, elles), mais pour où ? Chut, une partie d'entre elles s'installe en Libye, afin de mater définitivement le peuple qui résiste à l'occupation sauvage de l'OTAN via ses marionnettes islamistes. Curieusement, les Médias sont étonnamment silencieux quand l'Occident est mis en cause, défié, rejeté par les peuples épris de liberté (ou lorsque surgissent des révolutions réussies comme celle, aujourd'hui, d'Islande) !

 

En réalité, l'armée américaine ne rentre pas chez elle, mais s'installe... partout. Partout où il n'y a pas de marionnette servile, comme en France (mais les contrecoups, nous les subirons plus tard, en pleine guerre mondiale quand nos centrales nucléaires seront visées), partout où il n'y a pas de gouvernement dompté par la force - en clair : Partout où il y a des "méchants", comprenez des non-alignés, des insoumis au Nouvel Ordre Mondial dictatorial anglo-saxon, des grains de sable dont on ne fait qu'une bouchée comme en Irak (parce qu'ayant eu le tort de ne pas posséder d'armes de destruction massive capables de les protéger des attaques de l'Occident), ou de gros morceaux comme la Syrie parce que soutenue par la Russie, ou de très gros morceaux comme les Etats du BRIC (Chine, Inde, Russie etc).

 

Certes, l'Armée va retirer ses treillis; on les a suffisamment vus à Haïti, où après le tremblement de terre (L'arme US Haarp est-elle si étrangère  à ces événements ? Après tout, Haïti occupe une position stratégique !) les bons Samaritains américains apportaient leur aide dument militarisée. Elle va se faire subtile, discrète, presqu'incolore et inodore. Mais si efficace... plus présente que jamais !

 

Certes aussi, il y a sur place les Ambassades, ces nids d'espions, d'agents, de terroristes à la mode américaine qui pullulent et infestent les pays "occupés" si subtilement, et puis plein d'ONG soi-disant humanitaires et en réalité très impérialistes, à la fois néo-coloniales et néo-conservatrices les deux allant aujourd'hui de pair, luttant pour la démocratie à la sauce américaine... si peu représentative des aspirations populaires. Et il y a aussi un peu partout (j'en ai été témoin à Marseille), des hordes d'évangélistes squattant tous les lieux sensibles comme les Universités, pour mieux apporter aux jeunes encore malléables l'Evangile de la compétition, de la concurrence - américaine, évidemment !

 

Mais cela ne suffit pas. Pour bien déstabiliser un pays rebelle, travailler de l'intérieur un peuple, moins subtilement cette fois, le gouvernement américain a décidé de recycler ses soldats, vous savez tous ces Noirs à qui on ne donne aucune chance de s'en sortir sinon en tant que chair à canons, ou tous ces étudiants ne pouvant plus payer leurs études sans apport "extérieur"... En Syrie, par exemple, que les Médias nous présentent (surtout en plein vote de l'ONU §) comme impitoyablement dévastée par son propre Pouvoir pourtant plébiscité par plus de 55 % de ses citoyens (un score que ne dédaigneraient pas tous les Sarkozy d'aujourd'hui), en Syrie, donc, les soldats américains dument "recyclés" parmi les Islamistes opposés au laïc Bachar-el-Assad, Musulman modéré, ou parmi les adversaires du Régime (on trouve toujours des opposants, en Libye par ex partisans de la Monarchie corrompue, ou libéraux pro-Occident), tous ces militaires estampillés US se déguisent en "bons" syriens pour tirer sur la foule,  les civils, les enfants (militaires que les Médias s'empresseront de désigner à la vindicte publique de l'opinion anesthésiée comme étant des partisans du Régime en place), quand ils ne forment pas les armées de déstabilisation d'Etats souverains adversaires parce que non alignés sur la Dictature unique anglo-saxonne. Et tout cela se fait aujourd'hui, en Libye comme en Côte d'ivoire ou en Afghanistan comme en Syrie ou ailleurs, avec l'aide, sinon la complicité, la collaboration, de notre glorieuse armée française - si glorieuse, au fait, lorsqu'elle agit au seul service des intérêts américains ?

 

chaplin.jpg

  http://darussia.blogspot.com/2008/11/igreja-ortodoxa-prope-criao-de-milcias.html

Vsevolod Tchaplin


Ces "guerres" clandestines seront très subtiles :

Exemple de la Russie de Poutine

 

La nouvelle stratégie de conquête américaine sera modulable. Elle dépendra du pays visé: Ici, on armera discrètement les opposants; là, on fera preuve de plus de subtilité, par exemple on conditionnera la jeunesse sur les Réseaux sociaux; ailleurs, on enverra les missionnaires prêcher la bonne parole.  En Russie, il y a Poutine, le plus fermement opposé au monde unipolaire décrété par les Anglo-Saxons à condition qu'il soit sous leur égide. Un adversaire de poids, qu'il faut remplacer, au pire, par un Medvedev inconsistant, au mieux, par un pion totalement docile, acceptant de voir les immenses ressources du pays pillées par les multinationales américaines. Alors, cette nouvelle "armée de l'ombre" décrétée par les Soros ou les Kissinger, en coulisses, faute de pouvoir susciter en Russie un enthousiasme populaire pour les oligarques libéraux qui ont ruiné le pays, a élaboré une stratégie de combat plus subtile, infiniment subtile. Voici donc les agents américains occupés à convaincre, via les opposants à Poutine sur place, le pilier du pouvoir russe, l'Eglise orthodoxe en personne !

 

Le principal Média agent de l'Etranger "usraélien", France24, pavoise le 29 janvier 2012 en parlant de futur "divorce" entre l'Eglise et le Kremlin : "Le Patriarche a presque le statut d'un Chef d'Etat. C'était un proche de Vladimir Poutine; Mais il semble prendre ses distances, aujourd'hui, il sort de sa réserve pour la 1e fois. Mais le Pouvoir reste insensible, c'est un mauvais signe qu'il envoie. Le patriarche peut même appeler à la désobéissance civile, à la prise de distance avec le Parti au pouvoir, dont le nouveau sobriquet est "Parti de voleurs" ! (Note d'eva : Plus c'est gros, plus ça passe ! Les plus gros voleurs ne sont-ils pas les oligarques mis en place par l'Occident après avoir disloqué l'URSS ?). Dans l'immédiat, l'Eglise semble s'orienter vers un dialogue avec l'Opposition. L'Archiprêtre Vsevolod Tchaplin, Porte-Parole de l'Eglise orthodoxe de Russie, va s'exprimer de plus en plus "pour plus de Justice", il devrait autoriser les prêtres à participer aux Elections voir aussi à se présenter eux-mêmes !". France24 jubile, France24 a du mal à contenir son honteuse partialité... Tout est fait pour discréditer le pouvoir en place, pour le déstabiliser... Les médias occidentaux sont devenus staliniens ! Seul compte pour eux le but: Nous amener à accepter le Système ultra-libéral et les guerres plus ou moins subtiles de l'Occident hégémonique et néo-colonial ! C'est un détournement de la fonction de journaliste à des fins de propagande, c'est un scandale qu'il faut absolument dénoncer !

 

Ainsi, la discrète politique de remodelage du monde se fait aujourd'hui grâce aux militaires recyclés, et plus seulement avec l'aide des pseudo Ambassades ou ONG ou avec les jeunes internautes enrôlés par les faux indignés. Et bien sûr, grâce aux Médias honteusement collabos, grands agents de déstabilisation. Ils ne nous montreront plus les sales images des guerres "propres", mais ils discréditeront les fidèles des Régimes attaqués par l'Armée de l'ombre américaine, ils monteront de véritables opérations de conditionnement contre les Pouvoirs non-alignés, et parfois, même, pour servir les intérêts de leurs amis euro-atlantistes, ils n'hésiteront pas à relayer des opérations montées de toutes pièces jusque dans les studios du Qatar, avec des figurants dument payés !

 

L'Armée américaine recyclée est encore plus redoutable, et les plus dangereux ennemis de la paix et de la liberté demeurent bien les stratèges anglo-saxons et israéliens du chaos - et les Médias menteurs. Il faudra bien un jour crever ces abcès !

 

eva R-sistons

http://r-sistons.over-blog.com

 

 

§ Ce 4 février 2012, France24 la chaîne des néo-sionistes au services des guerres impériales, annonce sans sourciller : "Massacre terrifiant de Homs, 250 morts", en pointant du doigt les Syriens favorables au Pouvoir en place,  mais une autre chaîne (BFMTV ? Je zappe tellement que je n'ai pu noter en écrivant ces lignes) avance à chaud une explication certainement plus proche de la réalité : L'Armée fidèle au Régime aurait répondu à une provocation, à un piège de l'"Armée libre"  qui juste avant le vote de l'ONU,  aurait pris en otage 19 de ses soldats, à Homs. Tout est fait pour discréditer, déstabiliser, et imposer un Régime fantoche, favorable aux seuls intérêts de l'Occident

 

A l'instant, je vois ce nouveau post sur mondialisation.ca

http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=27376, les opérations clandestines de Washington contre l'Iran

 

TAGS : Ingérence, opérations clandestines, stratégie armée US, Anglo-Saxons, Nouvel Orde Mondial, Non-Alignés, BRIC, Russie, Iran, Chine, Islande, Amérique latine bolivarienne, Syrie, Bachar-el-Assad, Libye, Sarkozy, Vsevolod Tchaplin, Poutine, Etats-Unis, Israël, ONU, Homs, ONG, OTAN, évangélistes, Médias, City, Wall-Street, Europe, Médias, Hongrie, Asie

 

 

 

zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz-copie-4.jpg

Des troupes spéciales déployées partout sur la planète


 

3.2.2012 - Selon le Stars and Stripes , un média du département de la Défense des États-Unis, le Pentagone se prépare à déployer des troupes d’opérations spéciales dans le monde entier au moment où l’on diminue le nombre d’opérations militaires traditionnelles. L’initiative est présentée comme un moyen de réduire les frais.

Grâce à cette nouvelle stratégie, les États-Unis remplacent les opérations de théâtre à grande échelle par des opérations militaires clandestines, rentables et de moindre envergure. Cela aboutit inévitablement à la violation de la souveraineté nationale du pays ciblé.

 

Le chef étasunien du commandement des opérations spéciales, l’amiral Bill McRaven, qui a mené le raid contre ben Laden au Pakistan, a proposé que les troupes quittant les zones de guerre en Irak et en Afghanistan soient redéployées dans des zones « quelque peu négligées durant la décennie centrée sur Al-Qaïda ».

Cela se ferait dans le but de faciliter le lancement de raids par les Forces Spéciales, comme celui qui aurait tué ben Laden, une opération clandestine ayant violé la souveraineté pakistanaise.

Selon AP , le déploiement de commandos « plus près de nouvelles zones de crise remplacera les invasions terrestres comme celles de l’Irak et de l’Afghanistan […] par des raids d’opérations spéciales laissant peu de traces, ou mieux encore, des raids effectués par des forces locales amies entraînées par les États-Unis, les aidant à combattre, côte à côte, des ennemis mutuels ».

Ces troupes pourraient effectuer des raids, ou seraient probablement davantage appelées à travailler avec des alliés locaux pour leur apprendre à cibler des ennemis régionaux ainsi qu’à promouvoir des relations à long terme, entre soldats, pouvant aider à désamorcer une crise ou un coup éventuels. (Kimberly Dozier, Special operations expanding as wars recede , Associated Press, 27 janvier 2012)

Cela aidera « à désamorcer une crise ou un coup éventuels » ou à les fomenter?

Le but, selon un représentant de la Défense, est d’« augmenter la coopération avec les armées étrangères, de travailler avec elles pour vaincre les menaces locales au lieu de faire porter le poids de ces combats aux États-Unis ».

AP rapporte par ailleurs que « le financement pour les opérations spéciales et la recherche de renseignements augmenteront, puisqu’ils sont tous deux des moyens privilégiés par l’administration Obama pour confronter de nombreuses menaces mondiales après une décennie d’invasions terrestres coûteuses en Irak et en Afghanistan.

Cela signifie essentiellement que l’armée des États-Unis entre dans la clandestinité. Au niveau planétaire.

AP mentionne également que « les commandements des opérations spéciales à l’étranger pourraient aussi servir de cadre pour une coopération accrue entre les agences étasuniennes, fusionnant non seulement les alliés régionaux mais également des agences comme la CIA, le FBI et la Drug Enforcement Administration ».

 

Jule Lévesque a collaboré à ce reportage

Articles de Mondialisation.ca publiés par Mondialisation.ca -  http://www.wikistrike.com/article-l-armee-des-etats-unis-entre-dans-la-clandestinite-98498564.html

 

.

100+complot.JPG
(..) Le jeune blogueur Sami A., opposant de la première heure, à Homs, a fait part à Arabi Press de sa déception devant le constat de la tournure terroriste qu'ont prise les évènements. Syriascope, un groupe de jeunes Syriens, tente de diffuser les informations recueillies par le Syrian Observatory on Violence, Victims and Terrorism (www.sovvt.sy) : nouvelles et photos des victimes des bandes armées, des personnes kidnappées, torturées et assassinées. Mais cet Observatoire ne trouve aucune audience auprès des médias internationaux. C'est ce que Fidel Castro appelle la « dictature des médias ».(..) 

Que font les États-Unis pour aider la contestation en Russie ?

http://www.alterinfo.net/Que-font-les-Etats-Unis-pour-aider-la-contestation-en-Russie_a70658.html

 

.

Voir aussi :

Guerre de l'ombre - Le jeu trouble de l'Emir du Qatar, de la France..

.

Les assassinats d'Etat

Les "Killers" professionnels américains impunis 

L’art de la guerre

L’Anonyme Assassinats d’état (Il Manifesto)

arton15791-072f0.jpg
Manlio DINUCCI

Ils suscitent une condamnation unanime, ces killers des bandes criminelles qui, s’ils sont découverts, sont punis de la peine capitale ou de la prison à perpétuité. Quand par contre c’est l’Etat qui les envoie, ils sont communément considérés comme légitimes et récompensés pour leurs mérites. C’est le cas des killers professionnels des forces spéciales étasuniennes. Nées Bérets verts (Green berets), officialisées par le président démocrate Kennedy en 1961 et employées dans la guerre du Vietnam, les forces spéciales furent promues par le républicain Reagan, qui en 1987 constitua à cet effet un Commandement des opérations spéciales, le Ussocom. Après avoir été utilisées par le républicain Bush dans la « guerre globale au terrorisme » surtout en Afghanistan et en Irak, elles sont à présent, avec le démocrate Obama, en train de prendre une importance ultérieure.


Comme il ressort d’une enquête du Washington Post, les forces pour les opérations spéciales sont aujourd’hui déployées dans 75 pays, au lieu de 60 il y a deux ans. C’est la Communauté d’intelligence, formée par la Cia et 16 autres organisations fédérales qui décide et planifie les opérations. En Afghanistan -confirment des fonctionnaires du Pentagone interviewés par le New York Times- les forces conventionnelles étasuniennes diminueront en 2013 leur rôle de combat, « dont la responsabilité passera aux forces pour les opérations spéciales », qui « resteront dans le pays bien au-delà de la fin de la mission OTAN en 2014 ». Leur tâche sera de « faire la chasse aux leaders des insurgés, les capturer ou les tuer, et entraîner des troupes locales ». Sera créé un commandement ad hoc des opérations spéciales, dont les unités seront organisées en une nouvelle « Force d’attaque en Afghanistan ».

 

Ce qui va être adopté dans ce pays sera un « modèle » pour d’autres. Une directive secrète, en septembre 2009, a autorisé « une forte expansion des activités militaires clandestines, avec l’envoi de commandos pour les opérations spéciales dans des pays, aussi bien amis qu’hostiles, du Moyen-Orient, de l’Asie centrale et de la Corne d’Afrique ».


Le Commandement des opérations spéciales, qui dispose officiellement d’environ 54mille spécialistes des quatre secteurs des forces armées, organisées en « petites unités d’élite », a la mission d’ « éliminer ou capturer des ennemis et de détruire des objectifs ». Il s’occupe en outre de « guerre non-conventionnelle menée par des forces externes, entraînées et organisées par l’Ussocom ; de contre-insurrection pour aider des gouvernements alliés à réprimer une rébellion ; d’opération psychologique pour influencer l’opinion publique étrangère afin qu’elle soutienne les actions militaires étasuniennes ».

 

Dans le cadre de la « guerre non-conventionnelle », le Ussocom emploie aussi des compagnies militaires privées, comme la Xe Services (ex-Blackwater, connue pour ses actions en Irak) qui s’avère engagée dans diverses opérations spéciales, même en Iran.


L’usage de ces forces offre l’avantage de ne pas requérir l’approbation du Congrès et de rester secret, en ne suscitant pas de réactions dans l’opinion publique.

 

Les commandos des opérations spéciales, en général, ne portent même pas l’uniforme, mais se camouflent dans un habillement local. Les assassinats et les tortures qu’ils font restent ainsi anonymes. Et comme ce sont les Etats-Unis qui dictent leur loi à l’OTAN, il est très probable que les alliés soient en train d’adopter ce même modèle. Celui de l’ Anonyme Assassinats des « grandes démocraties » occidentales.


Manlio Dinucci

Edition de mardi 7 février de il manifesto

http://www.ilmanifesto.it/area-abbonati/in-edicola/manip2n1/...

Traduit de l’italien par Marie-Ange Patrizio

URL de cet article 15791
http://www.legrandsoir.info/l-anonyme-assassinats-d-etat-il-manifesto.html
.

  .

 

http://membres.multimania.fr/wotraceafg/nucleaire_iran.jpg

http://membres.multimania.fr/wotraceafg/nucleaire_iran.jpg

 

Liens conseillés :

 

http://sos-crise.over-blog.com/article-la-russie-serait-prete-a-une-guerre-contre-l-occident-pour-sauver-la-syrie-98516398.html

Nucléaire iranien.. Intox ? - L'Iran déjoue la manoeuvre de l'UE (or ...

La vérité sur la Syrie : Des hommes fous en costume gris - Le blog d ...

.

 

Syrie-290112.jpg

 

http://sos-crise.over-blog.com/article-jeu-de-geostrategie-98544750.html

Jeu de géostratégie - Le blog d' Eva, R-sistons à la crise

LIBYE : Opération clandestine et propagande de ... - Mondialisation.ca

Égypte : L'opération clandestine du ... - Mondialisation.ca

Les opérations clandestines de Washington ... - Mondialisa

Les États-Unis, et l'OTAN s'apprêtent à confronter l'Iran

DES AVENTURES GUERRIERES SE PREPARENT - LES FRANÇAIS VEULENT SAVOIR

.

 

http://www.mecanopolis.org/wp-content/uploads/2009/12/Arm%C3%A9e+colombienne1.jpg

http://www.mecanopolis.org/wp-content/uploads/2009/12/Arm%C3%A9e+colombienne1.jpg

L’Armée colombienne, bras armé des intérêts US en Amérique du Sud,
Comme les Contras avant elle...

 

Homs, Médias et Contras

Les groupes paramilitaires US

 

eva R-sistons

 

 

La Pensée Unique est une abomination. Si vous préférez, la Pensée Officielle : Celle des puissants qui n'ont que mépris pour la vie humaine. La libre penseuse que je suis supporte de moins en moins les mensonges propagés par les Politiques - honte à eux, puisqu'ils trahissent leur mandat électoral du peuple pour représenter, en réalité, les intérêts des Maîtres du Monde - et par les Médias, servilement.

 

L'Ethique a disparu de nos sociétés. Les Lumières sont un lointain souvenir; Nous sommes en pleines ténèbres. Et donc le monde part à la dérive...

 

Voici une parole libre, un témoignage qui change des vomissures que tous relaient à qui mieux mieux - j'ai envie de dire, à qui pire pire ! Du concret, du vécu. Poignant ! Complètement à contre-courant...

 

 

L'opinion conditionnée, anesthésiée, ne peut comprendre. Seuls peuvent comprendre ceux qui ont vécu dans leur chair, et dans leur âme, l'injustice quotidiennement subie par les Syriens après les Libyens : Vous les trouverez en Amérique latine. Souvenez-vous, les Contras... bras armés des intérêts américains ! 

 

Le premier témoignage revêt plus de force encore lorsqu'on a lu, ensuite, l'analyse faite par les pays de l'Alba. Eva 

 

312770_250229411699179_100001363671692_613111_952180859_n.jpg

une ville plongée dans l'horreur organisée par des groupes armés et non par Damas

Le Syrien qui témoigne ici vit à Homs, dans le quartier où a été tué Gilles Jacquier en même temps que huit sympathisants syriens du gouvernement Assad. Les obus tombaient tout autour de son immeuble au moment où nous parlions. Tétanisé par la peur et l’angoisse de la mort qui rôdait, il parlait à voix basse, difficilement.


Nous croyons ce que ce cadre, père de deux enfants, nous a dit avec sobriété. Nous croyons en sa sincérité. Ce qu’il affirme contredit ce qu’affirment les autorités politiques -impliquées dans le conflit- et nos médias, qui persistent à nier la réalité ; à attribuer les destructions et les assassinats aux forces armées syriennes et à affirmer à tort qu’elles torturent des enfants, violent des jeunes filles, tuent intentionnellement des civils.


En opposant leur véto à la résolution proposée par l’Occident et ses alliés arabes des pays du Golfe, la Chine et la Russie viennent de montrer qu’elles ne sont pas dupes de cette colossale désinformation. Mais, depuis que le Conseil de sécurité de l’ONU s’est réuni, ces bandes armées ont redoublé de sauvagerie se sentant de toute évidence fortes du soutien que leur apporte la prétendue « communauté internationale ».


Silvia Cattori : Dans un article du 4 février, le journaliste de l’AFP, Khaled Soubeih [1], affirme que, selon des militants, « dans la nuit, les forces du régime ont bombardé au mortier et au char plusieurs quartiers rebelles comme Baba Amro, Bab Dreib, Bab Sebaa, Bayada, Wadi Araba, et surtout Khaldiyé. » Le Conseil national syrien (CNS) fait, lui, état d’au moins 260 morts et de centaines de blessés. Est-ce bien votre point de vue sur ce qui s’est passé dans la nuit du vendredi 3 au samedi 4 février 2012 ?


Réponse : Ils tirent de tous côtés…ils veulent juste tuer…Leurs tirs ont tué 20 militaires qui se trouvaient dans notre quartier (Hadara)… Ce sont eux qui tirent et nous bombardent. Vous entendez ? Ils lancent des bombes sur notre quartier en ce moment [11h40 du dimanche 5 février] Ils tirent et tuent pour tuer aussi bien des alaouites que des sunnites dont ils contrôlent les quartiers.


Silvia Cattori : Quand vous dites « ils », « eux » qui désignez-vous ?


Réponse : Je parle des opposants armés contre Bachar.


Silvia Cattori : On a vu des images montrant des opposants devant des dizaines de corps recouverts de linceuls blancs que l’on a dit avoir été tués dans le quartier de Khaldiyé. Alors, selon vous, ce sont les corps de civils et de militaires exécutés par des groupes armés ?


Réponse : Oui. Ce sont eux qui les ont tués. Parmi ces corps, des gens de notre quartier ont reconnu des personnes qui avaient été kidnappées [2], certaines depuis longtemps. Ils ont enlevé beaucoup de gens. Les enlèvements ont commencé en avril.


Silvia Cattori : A-t-on reconnu parmi ces corps une personne enlevée que vous connaissiez ? Le ministre des Affaires étrangères françaises, Alain Juppé, a parlé de 100 enfants tués à Homs l’autre jour…


Réponse : Des parents de mon quartier ont reconnu, parmi ces cadavres, une vingtaine d’hommes qui avaient été kidnappés. Ils portaient des traces de torture. Ils n’ont pu voir tous les corps. Ils n’ont vu ni femmes ni enfants, parmi les cadavres. Ils ont vu les corps d’hommes, de disparus, de parents, présentant pour certains des traces de torture apparemment antérieures à la mort ; ils ont assuré que ces hommes avaient été enlevés auparavant, qu’ils paraissaient avoir été exécutés et non pas tués par des obus.


Silvia Cattori : Savez-vous combien de personnes ont été enlevées par ces groupes armés depuis avril ?


Réponse : On ne sait pas exactement…mais beaucoup d’hommes ont disparu. L’un d’eux est mon cousin. Ils l’ont kidnappé il y a 15 jours. On n’a plus eu aucune nouvelle. Il y a des familles ici qui ont eu des fils, des pères ou des oncles kidnappés. On estime à quelques 400 le nombre de personnes enlevées, disparues.


Je connais un autre cas récent. Celui du frère d’une amie. Il est parti en voiture le 24 janvier et on ne l’a plus revu. Sa famille a eu des nouvelles de lui par téléphone il y a 4 jours disant que ses ravisseurs demandent une rançon. La famille est en train de trouver une somme importante … Il arrive que, une fois trouvé, l’argent se perde en route, car le médiateur se fait tuer…


Silvia Cattori : Mais, ici, on dit que l’armée viole, torture les enfants...On dira en vous lisant que c’est peut-être l’armée qui kidnappe les gens ?


Réponse : Tout cela ne reflète pas ce que nous voyons depuis notre côté. Ce sont les opposants armés qui assiègent, qui kidnappent, qui tuent et torturent les enfants dont l’on voit ensuite la photo sur Aljazeera. Ils attribuent leurs crimes à l’armée syrienne. Les destructions, les morts, les blessés que nous avons, ce sont les opposants armés qui en sont responsables.


Silvia Cattori : Toujours est-il que ce chiffre de 260 civils [3] « dont une centaine d’enfants et de femmes », qui auraient péri sous les obus de l’armée d’Assad dans le faubourg de khalidiya, à Homs, la nuit du vendredi 3 février, ont mis le monde en émoi ; ce qui n’arrange pas les choses. Or, parmi les corps exposés à Khaldiyé on ne voit ni femmes ni enfants. On voit des jeunes hommes dont les corps portent des traces de tortures. Ils ne paraissent pas avoir été tués sous les décombres, suite à des bombardements. Tout cela confirme ce que vous nous avez dit. Que les tueries sont davantage le fait de groupes armés. Il est important de mettre cela au clair ; car si ce que vous dites - que les corps exposés sont ceux de gens qu’ils ont préalablement enlevés et exécutés - cela incrimine ceux qui, comme Obama et Sarkozy, couvrent les atrocités de ces opposants car ils veulent obtenir le renversement d’Assad coûte que coûte. Y a-t-il des photos des immeubles qu’ils auraient bombardés ?


Réponse : Oui. Ils ont bombardé Hadara, notre quartier (là où ils ont tué Gilles Jacquier - Nda) vendredi nuit. Les tirs partaient depuis Baba Amro, Bab Dreib, Bab Sebaa, Bayada, Khaldiyé …dans tous les sens. Ce n’étaient pas des tirs qui partaient de l’endroit où se trouvaient des forces armées gouvernementales qui sont ici dans notre quartier pour nous protéger. C’est un petit quartier le nôtre.


Silvia Cattori : Alors, ce qu’ont rapporté des Syriens par téléphone au journaliste de l’AFP n’est pas vrai ?


Réponse : Non, ce n’est pas vrai. Ils sont lourdement armés. Ils ont pris le contrôle de Baba Amro, Bab Dreib, Bab Sebaa, Bayada, Khaldiyé... Ils détruisent, tuent, blessent les gens. Ils bombardent en ce moment…Ce sont eux (les groupes islamistes armés) qui font exploser des bâtiments, qui menacent les gens pas seulement dans notre quartier, partout. Il y a des tirs en ce moment dans plusieurs endroits. Les habitants appellent l’armée à l’aide.


Silvia Cattori : Avez-vous peur en ce moment ?


Réponse : Oui, on est effrayés. C’est très dangereux pour nous.


Silvia Cattori :On peine à comprendre comment ces groupes peuvent « contrôler » la population de quartiers entiers de la ville de Homs ?


Réponse : Ils sont entrés dans les quartiers ; ils s’y sont installés par la terreur ; ils maintiennent les habitants sous la menace ; ils les obligent à collaborer pour les protéger ; ils les obligent à fermer leurs échoppes, les écoles.


Silvia Cattori : Qu’est-ce qui est le plus difficile pour vous qui êtes exposés à leurs tirs ?


Réponse : On ne peut pas sortir, on ne peut pas voir d’autres gens, on vit dans la crainte permanente qu’une bombe nous touche, nous tue. Nous ne vivons pas en sécurité…Je ne peux pas aller à mon travail ; il y a sans cesse des bombardements dehors ; ils nous tuent dès que l’on sort ; la maison de mon voisin a été détruite…


Silvia Cattori : Depuis quand la situation est-elle devenue à ce point intenable ?


Réponse : Depuis deux jours cela est allé de pire en pire. Mais les choses se sont aggravées depuis sept jours.


Silvia Cattori : Avez-vous l’impression que l’administration d’el-Assad ne fait pas ce qu’il faut pour vous protéger ?


Réponse : Ils font de leur mieux dans un contexte très difficile.


Silvia Cattori : Les journalistes des médias traditionnels parlent de manifestants pacifiques, d’une révolution qui promet la démocratie…


Réponse : Non, il n’y a pas de manifestations pacifiques de leur côté. Toutes leurs manifestations sont violentes, sont des incitations à la violence.


Silvia Cattori : Ce que vous dites atteste que ce que les politiques et les médias qualifient chez nous de « militants pro-démocratie » sont en réalité des groupes armés qui terrorisent la population. C’est tout de même une douloureuse équation. Que ressentez-vous quand vous entendez MM. Alain Juppé et Gérard Araud, l’ambassadeur de France à l’ONU, donner raison à ces opposants armés qui vous tuent, vous kidnappent et tuent les soldats qui, avec la meilleure volonté, n’arrivent pas à vous protéger ?


Réponse : Ce que je ressens ? De la tristesse. Je suis très triste pour mon pays, mon peuple…je ne cesse de me demander pourquoi ils mentent…Nous sommes ici face à l’inconnu…Je remercie la Russie et la Chine pour avoir opposé leur veto au Conseil de sécurité. Car si eux aussi laissent faire ce que veulent d’autres pays, ce qui est arrivé en Libye arrivera ici en pire…

J’aimerais dire aux journalistes et aux responsables politiques que par leurs mensonges, par leur biais en faveur des opposants armés qui nous terrorisent, ils détruisent l’esprit, et surtout l’âme de notre jeunesse.


Silvia Cattori : Nous vous remercions d’avoir accepté de nous répondre. Nous allons faire de notre mieux pour faire connaître votre témoignage.

 


Atterrée par ce que nous venions d’entendre, nous avons posé le téléphone tout en sachant que nos politiciens et nos médias ne voudront pas l’entendre [4]. (5 février 2012 )


Post scriptum


Ce matin, 6 février, alors que nous nous apprêtions à publier ce témoignage, en entendant dire sur France Culture que l’armée syrienne pilonnait sans discontinuer depuis samedi les opposants, et l’invité du matin, Salam Kawabiki, opposant syrien résidant à Paris, se plaindre que « malheureusement les médias du régime (sont) relayés par des sites d’extrême droite français... » [5], nous avons dressé l’oreille. Salam Kawabiki parlait de plus de 400 morts du côté des opposants dans la nuit de vendredi. Opposants qu’il présente comme étant totalement pacifiques, manifestant en chantant, comme les membres d’une révolution qui a «  développé un humour syrien ».


Nous ne l’avons pas cru. Tout ce qu’il disait transpirait la propagande, ne cadrait aucunement avec ce que, depuis des mois, nos contacts à Homs, terrorisés par les opposants armés, disent et répètent. Nous les avons rappelés pour leur demander qui les pilonnait aujourd’hui. Il nous ont dit :

 

« Aujourd’hui les groupes armés ont attaqué le centre de communication ; ils ont fait exploser des immeubles dans le quartier d’al-Nazihin et le quartier al-Inchaat ; ils ont menacé de faire sauter d’autres immeubles dans d’autres quartiers ; sur les toitures des pneus brûlent [6] ; les habitants appellent l’aide de l’armée ».


Silvia Cattori


Pour des raisons de protection nous n’indiquons pas le nom de nos correspondants.


Cet entretien n’aurait pas pu être réalisé sans le précieux soutien de Rim, une jeune Syrienne.

 


 

Notes,  Liens, ici :

Homs, une ville plongée dans l’horreur organisée par des groupes armés et non par Damas

 


166934 234517459950607 100001770649973 533313 995009093 n

Les pays de l’ALBA dénoncent à leur tour l’ingérence des « Contras » en Syrie

Dans un communiqué publié en marge du XIème sommet de l’organisation, les 9 États membres de l’ALBA (Alliance Bolivarienne pour les peuples de notre Amérique) ont rejeté ce dimanche la « politique systématique d’ingérence et de déstabilisation » qui cherche à « imposer par la force un changement de régime au peuple Syrien ».


Reseau Voltaire
Mardi 7 Février 2012


Les pays de l’ALBA dénoncent à leur tour l’ingérence des « Contras » en Syrie
La résolution des membre de l’ALBA condamne « les actes de violence armée que des groupes paramilitaires appuyés par des puissances étrangères ont lancé contre le peuple syrien ».

Les chefs des États membres de l’organisation d’intégration latino-américaine ont manifesté leur soutient à la « politique de réforme nationale initiée par le Gouvernement du président Bashar al-Assad, qui cherche à trouver une solution politique à la crise actuelle », « dans le respect de la souveraineté du peuple syrien et de l’intégrité territoriale de la Syrie ».

Les États atlantistes et du Golfe, ainsi que leurs relais de communication, accusent le gouvernement syrien de réprimer dans le sang une contestation pacifique. Au contraire, le gouvernement syrien affirme que ces mêmes pays occidentaux soutiennent des groupes armés qui mènent des opérations de sabotage dans le pays, ayant entrainé la mort de plusieurs milliers de citoyens, civils et militaires.

Les observateurs de la Ligue arabe ont invalidé les accusations de leurs propres gouvernements et ont partiellement validé le point de vue syrien.

Bien que le cynisme qu’implique la mise en œuvre d’une stratégie de déstabilisation puisse laisser les Européens incrédules, il n’en est pas de même pour les latino-américains. Là-bas l’épisode des « Contras » est encore dans toutes les mémoires, et le parallèle avec la situation syrienne est immédiat.

Ces groupes armés (en espagnol : « Contre-Révolutionnaires ») avaient été soutenus et entrainés d’abord par la dictature Argentine, en tant que sous-traitant, puis directement par les administrations Carter et Reagan pour renverser le gouvernement socialiste du Nicaragua durant les années 80. Ils opéraient des raids contre l’économie et la population du Nicaragua à partir de bases arrières situées au Honduras.

Le bilan de cette fausse guerre civile organisée par les États-Unis contre un État et un peuple souverains est estimé à 57 000 victimes, dont 29 000 morts.

Les ministres des Affaires étrangères de l’OTAN et du CCG, eux, multiplient les déclarations à l’encontre de la Syrie, à leurs yeux « plus isolée que jamais ».

Résolution du XIème sommet de l’ALBA-TCP sur la République Arabe Syrienne

Les chefs d’États et de gouvernements de l’Alliance Bolivarienne pour les Peuples de Notre Amérique (ALBA) réitèrent leur condamnation de la politique systématique d’ingérence et de déstabilisation contre notre sœur la République Arabe Syrienne, qui a pour but d’imposer par la force un changement de régime au peuple Syrien.

Les pays membres de l’ALBA condamnent  les actes de violence armée que des groupes paramilitaires appuyés par des puissances étrangères ont lancés contre le peuple syrien, et formulent le vœu que la société syrienne retrouve le calme et la paix.

Les pays de l’ALBA réitèrent leur appui à la politique de réforme nationale initiée par le Gouvernement du président Bashar Al Assad, qui cherche à trouver une solution politique à la crise actuelle, dans le respect de la souveraineté du peuple syrien et de l’intégrité territoriale de ce pays arabe frère.

http://www.voltairenet.org/Resolution-du-XIeme-sommet-de-l

http://www.voltairenet.org/Les-pays-de-l-ALBA-denoncent-a http://www.voltairenet.org/Les-pays-de-l-ALBA-denoncent-a

 

http://www.alterinfo.net/Les-pays-de-l-ALBA-denoncent-a-leur-tour-l-ingerence-des-Contras-en-Syrie_a70878.html

 

 

Pays de l'Alba :



Partager cet article

Published by Eva R-sistons - dans Etats-Unis menace
commenter cet article

commentaires

Eva R-sistons 08/02/2012 17:21


Il faut qu'ils s'allient, Eddie, tous unis contre l'Occident terroriste ! eva

Eddie 07/02/2012 17:33


Eva, l'afghanistan, l'Irak, la Syrie, l'Iran, la libye, le Pakistan...sont des pays musulmans et agressés par l'occident. La Russie, la Chine, la Corée du Nord, l'Inde sont situées à l'Est de
l'Europe et sont dans la ligne de mire de l'occident. D'aucuns pensent que tous ces pays pourraient s'allier.

Eva R-sistons 06/02/2012 12:28


Mariethé je crois que tu t'illusionnes ! Jamais ils ne déconceront, ils acceptent tout cela Pensée Unique oblige.. Et Mélenchon ? Bien à toi eva

Eva R-sistons 06/02/2012 12:26


Merci Eddie je l'ai vu


je l'ai publié sur eva désinfo cette nuit ici


Syrie et l'ONU + Libye : Ce qu'on vous cache. Les
coulisses, les changements


je le garde en réserve pour mon post changements géopolitiques (R-sistons) quand j'aurai le temps de le faire


et moi aussi j'ai écrit sur Chine-Russie, pour les saluer



Appel d'eva R-sistons aux Russes et aux Chinois - Vive la guerre froide
!


Citoyens du monde entier, mobilisons-nous contre
les guerres et la guerre mondiale à venir !



cordialement eva

Mariethé 06/02/2012 12:17


j'espère que  D.deVillepin  ,Martine  AUBRY  ,F.Hollande   ,  Mélencchon ,M.le PEN


Vont  s'impliquer  a fond  dans la dénonciation  de ses armées  clandestines et


destructives ,PAIX  sur la Terre -Mère

R-Sistons

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
  • Contact

Recherche

Archives

Pages