22 septembre 2008 1 22 /09 /septembre /2008 02:36



Sommaire :
Editorial d' Eva, la Der de Der ?
La guerre préventive.
La Sagesse de Salomon.
La Réserve fédérale américaine.
Liens.

Mes amis,


Comme vous le savez, j'essaie toujours de comprendre le monde actuel, et notamment les raisons des désordres mondiaux. Or, on vient de m'envoyer l' article que je joins, sur la Réserve Fédérale Américaine, "cause première des malheurs du monde". Bien que j'aie décidé d'interrompre ce blog pendant quelques jours afin de me consacrer à des activités personnelles laissées de côté en raison de l'Actualité, je ne manquerai pas de vous adresser certains posts nécessaires à la compréhension du monde, en principe sans intervenir moi-même. Je dis bien en principe, car l'envoi d'une vidéo sur les méthodes musclées d'une école coranique et ses conséquences sur l'équipe de télévision venue réaliser un reportage, m'a conduit à traiter, plus généralement, d'un sujet que je connais bien : les fondamentalismes religieux, ayant moi-même gravité dans le milieu évangéliste, lors de ma conversion, avant de l'abandonner pour une foi plus personnelle, ouverte à toutes les autres. Les replis intolérants, haineux, sectaires, fanatiques, me font horreur. D'une façon générale, je refuse depuis longtemps de me laisser enfermer dans un groupe, une Eglise, un clan, un Parti... afin d'accueillir la diversité de l'autre (que je porte d'ailleurs dans mes veines, par mes origines multiples), afin, aussi, de garder l' indépendance d'esprit à laquelle je suis si attachée. Je ne milite nulle part, je ne participe à rien, je me contente de penser, d'écrire, de partager avec mes lecteurs des informations ou mes analyses. 

J'écoute en ce moment les résultats des élections sénatoriales. Et je suis outrée de voir que la Gauche n'a jamais sa place au sein de cette Institution. Le peuple de France n'est pas représenté dans un organisme aussi important. C'est un abus, c'est une tromperie, une honte -  une anomalie dans la démocratie. Ce scrutin est scandaleux, car il interdit l'alternance. Je me battrai toujours pour que l'autre puisse exprimer ses idées, même si elles sont aux antipodes des miennes, même si elles sont intolérables : Au nom du respect, de la diversité, de la tolérance, du pluralisme, de la liberté. On ne verrouille pas la pensée. Et par exemple, pour moi il est absurde de nier la réalité de l'holocauste juif. Mais on ne devrait pour autant pas avoir le droit d'interdire à ceux qui le souhaitent de contester une réalité. D'ailleurs, le fait d'interdire est une incitation pour certains à s'intéresser à un domaine qui devrait rester marginal.

Je voudrais vous dire que j'ai dans mon blog, comme beaucoup, annoncé une fausse nouvelle : Les Américains n'ont pas refusé la livraison d'armes demandées par Israël ; J'ai un parti-pris, oui, je le reconnais, étant de tempérament optimiste, celui de chercher toujours ce qui permet d'espérer. Et là, je voyais une source d'espoir d'éloignement de la guerre contre l'Iran, que bien entendu je réprouve, étant pacifiste, et aussi parce que je sais qu'elle peut dégénérer, non seulement pour les belligérants - qui risquent de se rayer mutuellement de la carte - mais aussi pour l'humanité entière, tôt ou tard impliquée, je le crains, dans un conflit mondial, pour le seul bénéfice d'un pouvoir américain aux abois et de multinationales jamais repues.

En réalité, cette fausse bonne nouvelle était propagée partout, même dans les médias les plus sérieux. En définitive, nous nous sommes tous trompés. Les USA ne se désolidarisent pas du désir d'Israël de se lancer dans une guerre pour se protéger, et qui risque en définitive de causer leur perte. Jamais l'Iran n' attaquera, sa politique est uniquement défensive, et on comprend cet Etat, environné de toutes parts par des pays hostiles voire désireux, comme Israël, de se débarrasser de ce qu'ils considèrent comme une menace existentielle. Je suis effarée, en discutant avec des Juifs, de voir à quel point ils se sentent acculés  à faire la guerre, de voir à quel point ils ont peur de ce pays belliqueux seulement en paroles. Effarée, aussi, de voir que bien des dirigeants israéliens ne pensent qu'à en découdre avec l'Iran, quels que soient les risques ou les conséquences, et bien sûr de constater que les Américains les plus modérés sont imprégnés de la hantise de voir un pays arabe se doter de l'arme nucléaire - au point que la Sarah Palin conçoive une attaque de l'Iran comme une grâce de Dieu. Pas moins ! Le monde est tombé sur la tête, il manque de sagesse. Et les peuples ne bougent pas, ne réagissent pas, comme s'ils étaient déjà résignés au pire !

Dans la Bible hébraïque, mes passages préférés ont trait aux Prophètes, qui dénoncent sans cesse l'injustice. Et j'aime aussi les Proverbes, imprégnés de la Sagesse de Salomon. Si Dieu a choisi le peuple hébreu pour manifester Sa gloire dans le monde, selon ce qui est écrit dans l'Ancien Testament, c'est pour qu'il rayonne à travers la Sagesse, pour qu'il donne l'exemple d'une vie conforme aux lois édictées sur le Mont Sinaï. Or, Olmert vient de donner sa démission. Pour corruption. Et combien de dirigeants ou de personnalités israéliennes, actuellement, sont poursuivies pour corruption ? Songeons, par exemple, aux fils de Sharon. Comme on est loin des principes bibliques vertueux légués par Dieu à son peuple favori ! Et le Créateur attend des Hébreux une soumission parfaite à Sa Parole et à sa Volonté, ainsi qu' une confiance absolue : "L'Eternel combattra pour toi !" 

Mais non, Israël veut mettre hors d'état de nuire, préventivement, des voisins puissants bien armés. Cette doctrine de la guerre préventive, chère aux néocons et à bien des généraux de l'OTAN, est insupportable, puisqu'elle permet d'attaquer n'importe quel Etat en faisant fi du Droit. Elle va tous nous conduire dans le mur. Honteusement, une chaîne comme FR2-la Voix de son Maître prépare les esprits à la guerre : Benoït Duquesne, dans son dernier Complément d'Enquête, a mis en avant l'idée de "mourir pour sa patrie". Il oublie seulement de dire que cette patrie-là a furieusement des relents de Veau d'Or, de profits apatrides. Au bénéfice des multinationales et des grands organismes financiers. Toute vie est précieuse, et celle de nos jeunes ne doit pas être sacrifiée à la voracité d'une poignée de requins de l'Industrie ou de la Finance.

Personnellement, je pense qu'Israël est, pour l'heure, trop occupée à régler ses problèmes de succession  pour déclencher maintenant la guerre. Mais tout est possible. Et l'horreur, à mon avis, n'est que partie remise. Une horreur nucléaire, cette fois. Aux conséquences imprévisibles...

Trop d'apprentis sorciers jouent avec le feu. Au détriment de la Sagesse - une Sagesse, justement, dont Israël devrait le plus s'inspirer, eu égard à son élection divine. 

Mais ce ne sont pas les Sages qui gouvernent le monde, aujourd'hui.

Le dernier poilu nous a laissé un testament d'une infinie Sagesse. Il tient en trois mots : Der de Der.

Si nous ne l'écoutons pas, nous risquons tous d'être emportés par notre propre folie - ou par notre apathie.

Eva, qui ne se résignera jamais au pire.

TAGS : Gauche, élections Sénatoriales, Sénat, école coranique, dernier poilu, pays arabe, Israël, USA,  Der de Der, mutlinationales, Bible, Sagesse, Salomon, Hébreux, Proverbes, Prophètes, nucléaire, guerre, FR2, Benoït Duquesne, Complément d'Enquête,  Mont Sinaï, Tables de la Loi, Olmert, OTAN, Sharon, Sarah Palin, Iran, Juif, Liberté, pluralisme, évangéliste, fondamentalismes, choc civilisations...

Abonnez-vous à mon blog, c'est gratuit.
Recommandez-le.





Réserve fédérale des États-Unis
Façade de la Fed, sur Washington Avenue, Washington D.C. Sceau
Siège Washington, D.C.
Création 1913
Président Ben Bernanke
Banque centrale États-Unis États-Unis
Devise Dollar US
ISO 4217 Code USD
Site web www.federalreserve.gov
Les douze districts de la réserve fédérale
Les douze districts de la réserve fédérale

http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9serve_f%C3%A9d%C3%A9rale_des_%C3%89tats-Unis


La réserve fédérale américaine,
source de tant de maux de l'humanité.



On sait tous que c’est l’argent qui gouverne le monde. Mais peu connaissent les mécanismes qui permettent à un groupe restreint d’individus de dominer la planète. La réserve fédérale américaine semble au-dessus de tout soupçon, et c’est pourtant là que réside le secret le mieux gardé du pouvoir des banquiers internationaux. Cette institution, en apparence vénérable et respectable, a mis les Etats-Unis en coupe réglée depuis sa création en 1913.


Au cours des deux cents dernières années, tandis que le peuple s’affranchissait peu à peu du pouvoir politique des puissants comme les rois et les nobles, quelques grandes familles de banquiers mondiaux créaient de nouvelles dynasties de contrôle politique, soigneusement déguisées sous la forme de groupes bancaires internationaux. Voici quelques noms : Barring, Hambros, Lazard, Erlanger, Schroder, Selingman, Speyer, Mallet, Rothschild et Morgan. Ce qui motivait ces individus était la passion de contrôler le monde par
l’argent.

Sans s’en rendre compte, le peuple est passé sous la coupe de ce pouvoir capitaliste insidieux, mais dont le pouvoir dépasse de très loin celui des souverains du passé. Ce phénomène, qui s’est d’abord produit en Europe, s’est étendu aux Etats-Unis et a conduit à la création en 1913 de la réserve fédérale américaine. C’est d’ailleurs en 1913 que l’impôt sur le revenu a été créé aux USA.

La réserve fédérale américaine (FED) n’a pratiquement rien à voir avec le gouvernement des Etats-Unis. Elle est formée de douze banques privées, propriété de banques d’affaires privées, controlées par les familles bancaires domiciliées dans le monde entier. La réserve fédérale crée de l’argent à partir de rien, le prête au gouvernement contre rémunération, et ne paie pas d’impôt sur le revenu sur les produits de ses placements. Plus les déficits sont importants aux États-unis, plus la réserve fédérale prête de l’argent et plus elle fait des profits considérables. La dette américaine a ainsi bondi de 1000 milliards de dollars en 1971 à plus de 50000 milliards de dollars aujourd’hui. Les profits de la FED ont donc bondi 50 fois en un quart de siècle. Ces dynasties bancaires, propriétaires privés de la FED savent que tous les gouvernements, quelle que soit leur forme, monarchique ou républicaine, devaient emprunter de l’argent dans les cas d’urgence comme les guerres ou les crises économiques. La guerre d’irak coûte 3000 milliards de dollars, et profite donc à la FED. La crise des subprime, délibérément provoquée par la FED et Greenspan en 2001, va coûter au bas mot 5200 milliards de dollars pour sauver les deux géants hypothécaires Freddie Mac et Fannie Mae. Encore des profits pour la FED qui prête l’argent au gouvernement américain.

Quelques politiciens lucides veulent abolir ce pouvoir exhorbitant, en éliminant la FED. La FED peut créer de l’argent à partir de rien grâce au fait que depuis 1971 et Nixon le dollar n’est plus adossé à l’or. Ce que peu savent, c’est que le Président John Kennedy a signé en juin 1963 le décret présidentiel EO 11110 (Executive Order 11110) qui imposait un nouveau système pour se débarasser de la FED, en adossant le dollar à du métal : l’argent. Des billets de 2 dollars et de 5 dollars furent mis en circulation pour plus de 4 milliards de dollars, un début, et des billets de 10 et 20 dollars furent imprimés. Quelques mois plus tard, Kennedy fut assassiné et le lendemain même, EO 11110 devenait lettre morte et les billets de 2 et 5 dollars immédiatement retirés de la circulation. On pourrait commencer une longue discussion sur les causes de l’assassinat de Kennedy. Pour ma part, la cause vraisemblable est EO 11110 et les déclarations de Kennedy sur la fin de la guerre du Viet Nam.

Les déficits extravagants des Etats-Unis, créés par la non convertibilité du dollar en or et provoqués pour enrichir les propriétaires de la réserve fédérale américaine ont conduit le pays au bord du gouffre économique. Par extension, le monde entier est en crise économique. Le principe de réserve fractionnaire adopté par les banques sous-entend que les déficits doivent s’accumuler pour rembourser les dettes, et donc qu’un taux de croissance minimum soit enregistré d’une année sur l’autre, poussant la consommation.

Quiconque voudra pousser plus loin et faire des recherches sur le contenu de cet article, comme je les ai faites depuis des années, comprendra la cause première des malheurs du monde : Le groupe des banquiers internationaux qui, entre autre, ont crée la réserve fédérale américaine pour mettre l’économie américaine en coupe réglée. Je dois dire que j’avais une piètre opinion de Kennedy, avant de connaître EO 11110. Je le considère comme un homme politique éclairé, qui a voulu mettre l’intérêt du peuple américain au-dessus de celui des banques. Le fait qu’il en ait payé le prix et que cet exemple décourage ceux qui voudraient rétablir la souveraineté du peuple américain sur leur économie penche en faveur d’un statu quo qui devrait perdurer. On a la tête qui tourne quand on sait que Bill Gates a une fortune de 50 milliards de dollars, mais les intérêts perçus sur une dette de 50000 milliards de dollars représentent 2500 milliards de dollars par an, 50 fois la fortune de Bill Gates, que se partagent les quelques banquiers internationaux qui ont eu le coup de génie de créer la FED en 1913.

Ashoka
<
http://www.oulala.net/Portail/article.php3?id_article=3624> .

Ashoka
Écrivain. Auteur de "Virtualités" paru aux Éditions Amalthée et disponible à la FNAC.
 

http://www.marcfievet.com/article-23022578.html



Sélection articles - Liens 
http://illusions-de-mouvements.over-blog.com/

Derniers articles sur ce site :


Sélection de liens non terminée...

C O M M E N T A I R E  S  :  I C I

 

 

Repost 0
Published by R-sistons à l'intolérable - dans Pieuvres
commenter cet article
11 août 2008 1 11 /08 /août /2008 18:54





















Mes amis,

Dans mon
blog, je vous parle régulièrement de trois Etats qui influencent la politique mondiale : Etats-Unis, Israël et G-B. Dans un sens contraire aux intérêts des peuples, naturellement. On peut d'ailleurs ajouter les Français, bons défenseurs des Droits de l'Homme en paroles, et fieffés impérialistes dans les faits. Bien des peuples, de l'Algérie au Vietnam, ont expérimenté leur savoir-faire.
 
Une fois de plus, les événements qui ensanglantent la planète portent la marque  des USA et d'Israël, les premiers ayant eu la mauvaise idée de laisser parmi les combattants georgiens morts aux combats quelques-uns des leurs, à la peau sombre, ce sont d'ailleurs toujours eux qu'on envoie en priorité se faire tuer pour les marchands de canons et les industriels du pétrole.  Quant aux seconds, il est maintenant clair qu'une fois de plus ils sont utilisés pour former les mercenaires, ceux qui sont appelés à tuer de manière très professionnelle. Voyez à ce sujet, pour les Américains comme pour les Israéliens, mes deux dernières parutions.

Or, si l'on parle toujours de ces deux Etats, on laisse dans l'ombre celui qui pourtant s'avère peut-être le plus redoutable, le plus pernicieux, le plus insidieusement néfaste. Les Américains n'entreprennent rien sans leurs cousins anglais, et les israéliens rien sans les deux précédents : Voici le véritable "Axe du Mal" pour les peuples, en reprenant une expression au goût du jour mais employée à tort pour les Iraniens ou les Coréens, par exemple, qui n'ont ni les moyens financiers, ni les moyens militaires, de prétendre à une telle dénomination. 

Hier soir, j'ai trouvé ceci cur le Net :


Brèves /
En Ossétie du Sud, « Londres attise une troisième guerre mondiale » entre l’Europe et la Russie 9 août 2008 . http://www.solidariteetprogres.org/article4404.ht :  Depuis deux jours, une nouvelle guerre éclate en Europe. Comme le note l’expert anglais Jonathan Eyal dans le quotidien The Guardian, si cette guerre n’est pas arrêtée de suite, elle risque de devenir le conflit international le plus important depuis l’effondrement du pacte de Varsovie en 1989-1991, un conflit que sera bien plus grave que la guerre des Balkans des années 1990, et ceci à cause de la participation directe de la Russie d’un coté, et celle de l’Europe, et possiblement des Etats-Unis, de l’autre. (..)

Quelle est l'influence exacte de l'Angleterre dans le déclechement de la guerre du Caucase ? Sincèrement, je l'ignore. Mais cet article est venu me rappeler ce que je pressens depuis longtemps : On retrouve toujours les Anglais derrière les plans les plus abjects pour les peuples... Pourtant, on ne parle jamais d'eux. Chapeau ! La technique est parfaite. On intervient toujours, mais discrètement. La discrétion est une vertu bien anglaise. 

Les interventions discrètes sont très dangereuses. Et les anglais ont le chic pour mettre en présence du fait accompli. Anecdote : J'avais une amie anglaise, du temps où je conduisais mes petits à l'école. Un jour, elle m'annonca que son mari, Anglais, sans crier gare, l'avait quittée.  Elle sentait que les choses n'allaient plus comme avant, certes. Toujours est-il qu'elle ne retrouva jamais sa trace. Les Anglais sont très  efficaces, subtilement efficaces, discrètement efficaces. Et redoutables, avec humour, élégance, et une parfaite hypocrisie. Ceci pour vous dire que derrière les événements du Caucase, comme tous les autres, et particulièrement l'abominable guerre d' Irak, les Anglais sont là, et bien là. Bien ?

Souvenez-vous : La plupart des conflits portent l'empreinte de nos amis anglais. Foyers de guerre, colonisation, prédations en tous genres, génocides... La panoplie est complète.  Du grand art ! Aperçu : 

Dans son livre "Late Victorian Holocausts",  publié en 2001, Mike Davis raconte les famines qui ont tué, dans les années 1870,  une vingtaine de millions d'individus en Inde. Loin d'être naturelles, si l'on peut dire, ces famines étaient liées à la politique de la Couronne britannique. Le Vice-Roi des Indes, Lord Lytton, préféra acheminer en Angleterre les réserves de blé et de riz qui auraient pu sauver la vie des victimes du courant marin El Nino, en 1876. Il fallait rentabiliser le négoce, au détriment des populations locales dont Sa Gracieuse Majesté avait la charge.  Le profit avant tout.

Un autre exemple ? La guerre des Mau-Mau, en 1950. Chassés des meilleures terres agricoles par les colons anglais, et privés de droits politiques, les autochtones tentèrent d'organiser la résistance contre l'occupant. La réponse fut sauvage. Déportations, tortures, exécutions, camps de concentration (oubliés, ceux-là. Pourquoi ?).... Bilan, 400.000 victimes. Pas moins  ! 

Pour mémoire,  voici quelques atrocités organisées ou supervisées par les frères siamois des Américains au cours du XXe siècle, auxquelles on peut évidemment ajouter, aujourd'hui, celles commises en Irak :  Punitions collectives en Malaisie,  bombardements de villages dans le Sultanat d'Oman, la guerre du Nord-Yemen avec essentiellement des victimes civiles, le génocide des Tasmaniens, l'évacuation forcée des Indigènes de Diego Garcia afin de faire place à une base secrète de l'armée britannique, et américaine..  Et tant d'autres exploits ! En Chine, par exemple.  Ce pays auquel on donne aujourd'hui des leçons de morale... Bref, deux pays toujours là pour accomplir ensemble des prouesses au service des peuples...

Aujourd'hui, la GB est engagée sur de multiples terrains, et elle utilise de nombreux mercenaires pour accomplir les sales besognes. Est-ce tout ? Pensez-donc ! C'est là que la légendaire discrétion des Anglais intervient. Dans l'ombre se préparent les plans qui vont pemettre à la City de faire encore plus de business, et aux peuples d'être encore plus malheureux. Quels plans ? Eh bien, ceux qui vont destabiliser la planète. Assassinats, conflits ethnico-religieux, guerres oligarchiques où l'on utilise sans bruit, ni actions en justice, des mercenaires, des armées privées, pour vaincre les résistances. La politique impériale se poursuit, mais plus discrète. Sans vagues. La stratégie globale ? Celle du chaos, tout simplement. Le désordre, les guerres, rapportent beaucoup. La City est gourmande. Les vampires de la finance ont besoin de sang. Les holocaustes se suivent, sans forcément se ressembler. 



La stratégie du chaos implique un objectif, la destruction des Etats-Nations, réduits à néant, au pire, émiettés, parcellisés, au mieux, comme en Yougoslavie. Cette stratégie contraire aux intérêts des peuples s'accompagne d'un autre volet, les guerres, asymétriques, préventives, etc. Pour consolider l'emprise des cartels sur la planète, la main-mise sur les ressources. Et enrichir la Bête financière. La City. La Bourse. Pantagruel... Avec les deux autres compères, américain et israélien.  Un trio qui fait froid dans le dos... Que d'assasinats ciblés, de tortures, de mercenaires envoyés sur la planète, de murs édifiés, de guerres lancées... pour assouvir l'appétit des géants de la finance et de l'industrie ! Comme on est loin de la vocation sacerdotale dévolue au Peuple Elu ! Engloutie en Mâmon. Quant aux deux copains-coquins, anglo-américains, ils vouent un culte au Veau d'Or qui n'a rien à envier à celui de leurs compères pour Mâmon.  Tiens, ça me fait penser à un verset de la Bible : "Dieu, ou Mâmon", il faut choisir. La modernité a ses exigences..  qui ont un lointain rapport avec l'humain ou, à plus forte raison, le divin. 

Et pour satisfaire la City, la Grande-Bretagne envoie aux quatre coins de la planète ses agents, ses techniciens, ses officiers, toujours très discrets. Très privés. Très clandestins. Sa Gracieuse Majesté coiffe toujours le Commonwealth, couvrant un cinquième de la population mondiale. L' Empire anglais se porte bien. L'oligarchie financière aussi, alimentée par de multiples foyers de conflits dans le monde, que la GB espère voir se multiplier et s'amplifier. Son objectif étant un conflit majeur, entre grandes puissances. Pour alimenter des coffre-forts un peu malmenés ces derniers temps par la crise... Avec à l'horizon l'objectif de mettre en place une dictature. De type fasciste.  Pour mieux tout contrôler.

Roosevelt est décidément bien loin...

Oui, mes amis, le rôle de la G.B. est immense. Pour provoquer chaos et conflits juteux.  A bientôt, Eva

Une coalition mondiale de victimes passées et présentes de l'Empire britannique se mettrait en place pour appeler au boycott des JO de 2012... "Non aux jeux impériaux" à Londres... (
http://marcfievet.com/article-19005847.html)

TAGS  : Bourse, City, Londres, Commonwealth, Mâmon, Veau d'Or,  Peuple élu, Mike Davis, Diego Garcia, Malaisie, Mau-Mau, Israël, EU, Algérie, dictature, Droits de l'Homme, génocides,  impérialismes, mercenaires, Georgie, Caucase, Inde... etc

 http://willou.podemus.com/
  

Articles proposés,
au gré de mes rencontres
:




Chine : Retour de balancier




Et si on opérait un retour de balancier ?
Critiquer le national-capitalisme chinois, l’impérialisme culturel et le colonialisme qui frappent, en Chine, des ethnies minoritaires comme les Tibétains ou les Ouïghours, c’est très bien, mais ne nous laissons pas prendre au piège que certains nous tendent avec trop d’hypocrisie.
La Chine est le pays le plus peuplé au monde, il est appelé à devenir une formidable puissance économique et commerciale.
Au détriment de qui ? Des occidentaux , américains et européens.
A qui profiterait en première instance une déstabilisation de la Chine ? A ses concurrents sus-nommés.
Le Tibet, par exemple, est, depuis le XVem siècle, province chinoise en vertu d’un traité qui a fait des Tibétains les vassaux des Chinois. En 1908, un Dalaï-Lama a proclamé unilatéralement l’indépendance et – comme c’est curieux ! - devant les protestations du gouvernement chinois, les Anglais ont immédiatement décidé de « protéger » le Tibet, d’en faire un protectorat.
Dire que la Chine a envahi le Tibet est donc faux !
Jusqu’en 1950, la carrière pour un jeune tibétain était réduite : devenir moine ou serf des moines. Ces derniers avaient droit de vie et de mort sur leurs serfs. Les femmes n’en parlons pas. 85 pour cent de la population était analphabète. Jusqu’au milieu du IXXem siècle, les étrangers qui pénétraient au Tibet étaient massacrés. Bienvenue !
Quant au « bouddhisme » tibétain, je le mets entre guillemets tellement il est influencé par la religion primitive de cette région, le Bardö, ensemble de croyances et superstitions aussi éloignées du bouddhisme que le vaudou du christianisme. Mais bon, en matière de religion, c’est comme pour les thés : il y a les Dardjeeling et les Lapsang Souchong…
Le Dalaï-Lama actuel est sympa et charismatique, rien à voir avec ces prédécesseurs…mais le suivant ? Et puis, qui le finance ? Quand on pense que la communauté tibétaine en Inde est prise en charge – éducation, nourriture, logement – la question mérite d’être posée.
Les Ouïghours, eux, ont été envahi par la Chine en 1860. Ils pourraient, à juste titre, réclamer leur indépendance. Comme les Tibétains, ils sont brimés culturellement et religieusement.
Qu’ils prennent garde cependant à ne pas se faire manipuler par les ennemis des Chinois, l’occasion serait trop belle, à la veille des élections américaines et d’une attaque de l’Iran, de mettre sur le compte de Al-Qaida et des Iraniens un attentat spectaculaire et meurtrier, excuse préalable à une intervention armée.
Et puis, n’oublions pas que les Indiens, les Etats-Uniens les ont exterminés pratiquement jusqu’au dernier, comme quoi, en matière de minorités, il y a des solutions radicales. Qu’en matière de droits de l’homme, ils pratiquent la peine de mort (80% des condamnés sont des noirs !), qu’ils ont inauguré le goulag de Guantanamo, et que leurs prisons valent celles de la sinistre Loubianka !
Et les européens ne sont pas en reste en matière de massacre !
Si les Jeux avaient eu lieu aux Etats-Unis ou en Israël ( !), qui aurait protesté et dénoncé les intolérables violations des droits de l’homme dans ces deux pays ? Israël qui a fait de Gaza un énorme camp de concentration et qui, toute honte bue, tue des innocents tous les jours, qui appelle au boycott ?…
Allons ! Protestons contre l’impérialisme cuturel et la discrimination religieuse, mais gardons la tête froide face à ceux qui veulent nous faire prendre pour des actions humanitaires leurs exactions dictées par des motifs purement économiques !


http://candide-exocet.skynetblogs.be/post/6134085/chine-retour-de-balancier#commentsne
09-08-2008, 13:43:12 Candide
Général
z z






Histoire de la diaspora juive :


le site du judaïsme Massorti Francophone
Religion ou nation ? Ces termes que l'Histoire de France nous apprend à distinguer sont entre-mêlés dans l'Histoire des Juifs.
Sommaire

http://cozop.com/yeshaya_dalsace/histoire_de_la_diaspora_juive

Ces rabbins
qui font honte au judaïsme :

Ce texte de Khalid Amayreh est intéressant car, même s'il ne nous apprend rien de vraiment nouveau, il offre une synthèse sur une variante haineuse et radicale du sionisme religieux, variante qui a le vent en poupe dans l'entité sioniste où elle est chargée de l'endoctrinement des colons sionistes et de leurs enfants, enfants qui constituent déjà l'élément central et le plus agressif de l'armée de l'entité.
Ce qui est assez amusant, si j'ose m'exprimer ainsi, c'est qu'Amayreh utilise au fond la même rhétorique que ceux qui opposent l'islamisme au "véritable" Islam. Ainsi il relève la contradiction entre le discours et les actes des adeptes de ce sionisme religieux et les valeurs authentiques de la tradition juive telle qu'on la trouve dans la Bible ou le Talmud et, logiquement il prie les rabbins "modérés" de contredire les thèses des zélateurs de ce sionisme religieux (..) 

L’extrémisme religieux est très dangereux. Il considère que n’importe quelle action immorale concevable ici-bas peut être réalisée, « sanctionnée » et « justifiée » au nom du Tout Puissant.
En Israël, des rabbins qui ont des centaines de milliers d’adeptes... (..)

http://cozop.com/djazairi/ces_rabbins_qui_font_honte_au_judaisme


Juifs de France
http://cozop.com/yeshaya_dalsace/histoire_des_juifs_de_france


Israël et la question
démographique :

Le quotidien espagnol El Pais aborde un des aspects essentiels du conflit palestino-sioniste, il s'agit de la question démographique. A la différence des conflits armés classiques, c'est la variable démographique qui détermine l'issue du conflit colonial. Aucune domination coloniale, en effet, n'a pu s'établir définitivement tant que subsitait une population indigène en nombre important : les colonisations de peuplement "réussies" comme celle des Etats-Unis ou d'Australie ont eu pour corollaire l'élimination physique de la population autochtone qui subsiste en tant que petite minorité. Parallèlement une immigration allogène venue en nombre s'est substituée aux indigènes : domination - substitution sont les deux termes qui conviennent le mieux pour décrire la colonisation de peuplement.
A contrario, les colonisations qui ont échoué sont celles où le colonisateur n'a pu, pour diverses raisons, ni éliminer la population autochtone ni se substituer à elle. Ce fut le cas en Algérie et encore plus nettement en Rhodésie (actuel Zimbabwé) et en Afrique du sud. Seule la matérialisation de l'échec colonial peut varier : expulsion par la force des armes ou plus ou moins pacifique. La "bombe" démographique est l'arme principale des peuples qui refusent de se soumettre à un oppresseur qui dispose de la supériorité matérielle.
Le cas de l'entité sioniste ne déroge pas à cette règle et les sionistes ne l'ignorent pas qui savent que la principale menace pour eux n'est pas une rudimentaire fusée Qassam ni même l'épouvantail iranien (qui a d'autres soucis que de mener à bien la destruction de l'entité sioniste). Le sionisme a certes réussi à peupler la Palestine essentiellement par l'immigration mais il a par contre échoué à expulser l'ensemble des palestiniens qui se trouvaient sur la portion de territoire qui appartient officiellement à son Etat. Selon l'article, les Arabes Palestiniens constitueraient 20 % de la population de l'Etat sioniste et les Juifs les 80 % restants. Ceci reste à vérifier car comme le remarque C. Bollyn , les chiffres de la population de l'entité sont un secret bien gardé . Il est notamment certain que les 80 % en question ne sont pas tous Juifs, il faut compter parmi eux des travailleurs migrants sans parler de tous ces Russes qui se sont fait passer pour Juifs en vue d'obtenir la nationalité sioniste avant de retourner à leur culte chrétien orthodoxe.  (extraits)

http://cozop.com/djazairi/la_bombe_qui_detruira_le_regime_sioniste







lundi 11 août 2008, mis à jour à 07:22

Koreï n'exclut pas de demander
un Etat binational avec Israël

Reuters

Ahmed Koreï, l'un des principaux négociateurs palestiniens, n'a pas exclu que les Palestiniens demandent à faire partie d'un Etat binational avec Israël, si l'Etat juif continue de rejeter les frontières qu'ils proposent pour un Etat séparé.

Koreï, qui dirige la délégation palestinienne aux pourparlers avec Israël sous l'égide des Etats-Unis, a déclaré à huis clos devant des militants du Fatah qu'une solution à deux Etats ne pourrait voir le jour que si Israël accepte de se retirer de tous les territoires occupés depuis la guerre des Six-Jours en 1967.

"La direction palestinienne travaille à l'établissement d'un Etat palestinien au sein des frontières de 1967. Si Israël continue de s'opposer à en faire une réalité, la demande palestinienne (...) serait un Etat, un Etat binational", a-t-il déclaré lors de cette réunion dimanche à Ramallah.

Ses propos ont été par la suite diffusés dans un communiqué.

Israël s'oppose à l'idée d'établir un seul Etat en estimant que l'intégration de millions de Palestiniens pourrait remettre en cause son avenir en tant qu'Etat à population majoritairement juive.

Un responsable palestinien a indiqué que Koreï avait aussi déclaré, lors de la réunion, qu'il considérait les pourparlers de paix dans une impasse.

Ali Sawafta, version française Jean-Stéphane Brosse

http://www.juif.org/go-news-63084.php



Israël a besoin de la Georgie
comme base arrière



Par IsraelValley Desk

El Al affrète un avion spécial pour évacuer les Israéliens bloqués à Tbilissi selon Guysen. La compagnie aérienne israélienne s’est conformée aux instructions du ministère des Affaires Etrangères et a mis en place ce vol spécial qui sera de retour en Israël dans la soirée.

REVUE DE PRESSE - AGORAVOX :

Tbilissi a acheté à l’État hébreu des systèmes de renseignement et de sécurité électronique.

Les conflits de territoire constituent un facteur de déstabilisation évident. Mais un autre facteur est le rôle que les États-Unis et leur allié Israël prétendent faire jouer à la Géorgie.

La Géorgie, en effet, pourrait constituer une des pièces du dispositif contre l’Iran autant qu’un des facteurs de démantèlement de l’ex-Union soviétique, voire de la Russie elle-même.

Cependant, derrière ces conflits ethniques, il y a le grand jeu pour le contrôle des gazéoducs et oléoducs. Cela concerne le gaz du Turkménistan et les réserves pétrolières d’Azerbaïdjan.

Selon Debka File, citant des sources militaires israéliennes, « d’intenses négociations ont lieu entre Israël, la Turquie, la Géorgie, le Turkménistan et l’Azerbaïdjan pour que les pipelines atteignent la Turquie puis, de là, le terminal pétrolier d’Ashkelon et enfin le port d’Eilat, sur la mer Rouge. A partir de là, les supertankers pourront acheminer le gaz vers l’Extrême-Orient à travers l’océan Indien ».

Les Américains eux sont actifs depuis longtemps dans cette région en raison des ressources énergétiques de la Caspienne. Ils sont également en train de déplacer leurs bases militaires de l’Europe de l’Ouest vers l’Europe de l’Est et l’Asie centrale, officiellement dans le cadre de leur stratégie de “lutte contre le terrorisme”.—

http://www.juif.org/go-blogs-9656.php 

Lu dans "Courrier International"

Un rapport confidentiel du ministre du Commerce américain, qui est sorti dans la presse,
fait du bruit. Il y est notamment dit que les échanges des Etats-Unis avec l'Iran ont sensiblement augmenté sous le mandat de G.W.BUSH.

Une information particulièrement savoureuse lorsqu'on sait que Washington a exercé ces dernières années de fortes pressions sur d'autres Etats afin qu'ils adoptent les
mêmes sanctions que la Maison Banche envers Théhéran. (Sic..)

C'est d'ailleurs pourquoi presque toutes les banques européennes, y compris la Deutsche Bank et la Commerzbank, se sont retirées d'Iran alors que les nations-Unis n'émettaient que des sanctions partielles touchant le programme nucléaire de Téhéran. "Nos sanctions sont dirigées contre le régime, pas contre les gens" a déclaré Adam Szubin, du Ministères des Finances américain en tentant de  justifier cette information ennuyeuse pour Washington.

Gonzalo Gallagos, porte-parole du département d'Etat, a ajouté : "
le développement de quelques exportations en Iran au cours des huits dernières années est évidemment le reflet de la politique du Congrès, qui souhaite élargir les exportations agricoles et médicales américaines. Il est donc parfaitement naturel que les exportations aient progressées depuis l'an 2000"

(mensonge)
Les chiffres du ministère du Commerce américain, révélés par l'agence Associated Press, montrent que les exportations américaines en Iran ont été multipliées
par dix sous la présidence BUSH. A elles seules, les livraisons de cigarettes à Téhéran ont atteint la somme de 158 millions de dollars.

Parmi les autres produits exportés, on trouve des manteaux de fourrure, des sculptures, des parfums, mais aussi en petite quantité, des armes et des équipements aéronautiques..(ce poste représenterait 148 000 dollars sur un montant total de 546 millions de dollars, soit 345 millions d'euros).

De surcoît, selon nos informations, plus de 400 millions de dollars de produits américains ont été livrés rien qu'en 2007 à des entreprises iraniennes via des Emirats arabes unis..!

Mathias Brüggmann,
Handelsblatt (extraits), Düsseldorf

( les Etats-Unis identifient trop souvent leurs intérêts propres à ceux du reste du monde..! faites ce que je dis, ne faites pas ce que je fais ..!)

http://millesime.over-blog.com/article-21826344.html

 

 
Liens à venir...

Repost 0
Published by R-sistons à l'intolérable - dans Pieuvres
commenter cet article
4 juin 2008 3 04 /06 /juin /2008 07:30























De sombres jours se préparent pour l'humanité !


Bonjour,

Triste constat !
Le monde, sous l'égide de l'Occident, sombre dans l'horreur... De quelque côté qu'on regarde, c'est la même culture de mort, la même barbarie !

Le politique ? Il est en train de mourir sous les coups de butoir de la Finance carnassière. En France, le gouvernement est remplacé par un aréopage de courtisans affamés de pouvoir et de renommée, uniquement soucieux de leur carrière et sensibles à toutes les pressions des lobbies. Il est en complet désaccord avec les attentes des Français. Dans leur grande majorité, par exemple, ils ne veulent ni de la guerre contre l'Iran, ni des OGM. Et le gouvernement va leur imposer la guerre - et les OGM. D'ailleurs, l' Union Européenne aux mains des technocrates coupés du réel, les impose; de façon dictatoriale, en effet, la Commission Européenne menace la France récalcitrante d'une amende de cinquante millions d'euros et d'énormes pénalités par jour de retard, si les OGM ne sont pas rapidement étendus en France. On ne peut être plus explicite, la tyrannie est aux commandes !

Comble du dévoiement du politique, et toujours à propos des OGM, un député UMP de la Moselle (oui, vous avez bien lu), ne se plaint-il pas que le pouvoir a volontairement dramatisé les enjeux,  demandant à ce que l'on vote non pour le texte, mais... pour le contexte ! Car les OGM suscitent à juste titre la crainte - personne, à l'heure actuelle, ne peut garantir l'inocuité du produit, au point que même les Compagnies d'Assurances refusent de l'assurer.

Et le politique, de surcroît, notamment le débat, est tué au profit de la communication, de l'image, du "style" - que l'on se façonne d'ailleurs au prix des conseils exorbitants de spécialistes très gourmands.

Le gouvernement est donc remplacé par des courtisans obséquieux et serviles. Gare aux écarts ! Ils ne sont pas tolérés. On vient de le voir en France avec les OGM , encore eux. Quant au Parlement, il est remplacé par des commissions, d'ailleurs confiées indistinctement à des personnalités de droite ou de gauche, de quoi alimenter la confusion volontairement et, à terme, supprimer l'alternance démocratique ! Aujourd'hui, les différences sont ténues entre les partis de gouvernement. Préférez-vous la droite libérale ou la gauche libérale ? Les deux privatisent à tours de bras et ne tiennent plus compte de leurs électeurs, les deux sont soumis aux groupes de pression et de plus en plus, par exemple en France, aux intérêts étrangers. Ainsi, les US donnent leurs directives, ou le Président du CRIF accompagne Sarkozy dans ses déplacements, un chef d'Etat lui-même simple exécutant d'ordres extérieurs comme le parlement est désormais seulement une chambre d'enregistrement. La droite s'affiche sans complexe, de plus en plus durement, la gauche se laisse squatter par des individus qui n'ont rien à y faire, comme les Strauss-Kahn ou les Kouchner, simples instruments d'intérêts étrangers à la France, uniquement désireux de servir leur communauté d'origine,  dont ils sont finalement seulement les agents, prêts à trahir leur terre d'accueil. En d'autres termes, ce sont des sous-marins infiltrant tous les partis pour les influencer de l'intérieur. Kouchner, à "A vous de Juger", par exemple, justifie les "réformes nécessaires" de Sarkozy, torpillant donc l'idéal de "'son" parti, et plaidant pour un "gouvernement de coalition", signant ainsi l'arrêt de mort de l'alternance !

Ainsi, les vieux clivages sont-ils dépassés. Et les électeurs ?  Eh bien, ils sont les dindons de cette sinistre farce. Face à un pouvoir toujours plus concentré, présidentiel, sans partage, hyper médiatisé et encensé par les médias serviles. La démocratie est de plus en plus de façade ! 

Et pour quelle politique ? Celle qui est dictée par les multinationales et leurs actionnaires. Avec des dirigeants grassement rétribués, voyant leurs revenus augmenter de 40 % entre 2007 et 2008, tandis que les salariés se voient refuser une amélioration des leurs, quand ils ne sont pas délocalisés, dégraissés, précarisés, ou supprimés - tout simplement ; dans le même temps, les Grands patrons reçoivent des augmentations scandaleuses, indignes d'une société civilisée, avec des primes de départ ahurissantes et des parachutes dorés non plafonnés et non taxés. Même Juncker, Président luxembourgeois de l'Eurogroupe, s'en émeut : "Nous courons le risque de ne plus être compris par nos concitoyens si nous leur adressons d'un côté des appels incessants à la modération salariale pour freiner l'inflation, et que de l'autre les chefs d'entreprise font l'inverse".

Et à la tête des Etats, combien de dirigeants corrompus ? En Afrique, par exemple, avec la complicité de l' Occident, quand il ne les installe pas lui-même. Au bénéfice de clans prédateurs, et des multinationales étrangères. Et au détriment des peuples, dont on se souvient seulement pour les pressurer, ou en cas de guerre ; même les enfants sont mis à contribution lors des conflits armés. Chair à canon, ou sang pour les vampires de la finance qui exploitent de façon scandaleuse le travail humain ou le droit de dormir ! Ainsi, les multinationales occidentales font-elles la loi, broyeuses d'emplois, de vie, et pourvoyeuses de précarité et de souffrances.

Les individus sont surexploités, mais les animaux aussi, et les patrimoines universels. Même les forêts sont pillées, tout, homme, animal, plante, devient marchandise. L'appétit des actionnaires occidentaux est sans limite.

La moitié de l'humanité ne mange pas à sa faim. L'alimentation devient une arme, une source de corruption ou de spéculation : Dernièrement, à la suite du Krach financier, les grands spéculateurs ont migré vers la Bourse, pouvant bloquer toute une récolte afin d' augmenter ensuite les prix artificiellement. Les organismes internationaux comme le FMI ou la BM encouragent l'élimination de l'agriculture familiale au bénéfice de la culture d'exportation, seulement juteuse pour les intérêts de l'Occident. Et alors que les émeutes de la faim se multiplient partout, comble du cynisme, on brûle des tonnes de maïs pour alimenter le ventre de nos voitures. Ou bien une dirigeante comme Angela Merckel  désigne les fauteurs de troubles. « Si vous voyagez en Inde ces derniers jours, vous pouvez voir que le débat porte essentiellement sur la question du “deuxième repas” […] Les gens mangent [habituellement] deux fois par jour, et si un tiers de un milliard de personnes en Inde fait cela, alors nous aurons 300 millions de personnes en plus. Cela représente une large partie de l’Europe […] Et s’ils consomment deux fois plus qu’avant et que 100 millions de chinois commencent à boire du lait, c’est sûr que nos quotas seront dépassés ». Jusqu'où ira l'arrogance de l'Occident ?

Ainsi, l'explosion des prix des aliments de base s'ajoute à la tragédie de la faim structurelle. Toutes les cinq secondes, un enfant meurt de faim. Une sous-alimentation grave mutile aussi. Et rend trop faible pour produire. Quant aux conséquences psychologiques... elles ne sont jamais évaluées, bien que très réelles et paralysantes elles aussi. Pendant ce temps, les budgets pour l'armement s'accroissent de façon exponentielle, pour.... éliminer les affamés plus vite.  La boucle est bouclée. Les requins de la finance se frottent les mains - et les médias aussi, en temps de guerre ! L'audience atteint des sommets. CNN, à la pointe du cynisme, ne se prive pas d'exulter. L'Occident dans sa vérité toute crue !

Je viens juste de lire, dans l'excellent support http://mondialisation.ca, que " le  gouvernement Harper, avec le lancement le 12 mai d’un plan de défense à long terme, engage le Canada dans un processus de militarisation sans précédent dans l’histoire du pays. Le réarmement amorcé en 2007 se fera sur une période de vingt ans. Ainsi, les surplus générés par les compressions budgétaires dans le domaine social vont servir en grande partie pour les préparatifs à la guerre. Les mêmes questions reviennent devant l’ampleur des dépenses annoncées de 30 milliards de dollars". Et dans quel but ? Pour complaire à Washington. Si vous préférez, pour se soumettre aux injonctions américaines en matière de Défense. Plus docile, tu meurs ! Voilà le vrai visage de l' Occident sans foi ni loi, malgré ses grandes envolées pour la liberté, la démocratie, le Bien supérieur ! Comble du cynisme, là encore....



Ainsi, les Occidentaux entretiennent-ils la misère volontairement, pour leur profit.  Ce sont les multinationales et les spéculateurs qui dictent leurs lois. Nous sommes contraints à nous mettre au service de l'économie ou pire, de la Finance désincarnée, voire même sacrifiés à leurs intérêts sordides, boulimiques, sans limites. La spéculation maintient les conditions structurelles qui aliènent nos vies, elle devient instrument de domination et même d'éliminationn d'une partie de l'humanité, la plus fragile : dans l'indifférence de ceux qui ont le pouvoir, au mieux - et au pire, volontairement, pour se débarrasser de ceux qui sont de plus en plus considérés comme inutiles, voire coûteux en aides. La culture - et les cultures, avec ces maudits OGM - de mort prévaut désormais sur celle de vie.

Car le sens de la solidarité, du collectif, dans l'optique "moderne" des dirigeants sans scrupules, se perd au profit d'un individualisme et d'un égoïsme forcenés. D'ailleurs, ne sont-ils pas au pouvoir pour nous appauvrir toujours davantage, au bénéfice de la mafia planétaire aux commandes ? Pour nous priver, aussi, de toutes les protections sociales, désormais considérées comme improductives, coûteuses, inutiles ? Voilà le vrai visage de la "modernité" tant vantée sur nos écrans à la fois par les élus et par les médias serviles ! Et non seulement des pans entiers du secteur social et des services publics sont détruits les uns après les autres, mais ils sont, comme on l'a vu avec le Canada,  sacrifiés aux intérêts militaires, grands consommateurs de budgets nationaux. Ainsi, dans la modernité tant prônée en exemple, tout est inversé, de nouvelles priorités voient le jour : L'intérêt public est sacrifié au bénéfice d'intérêts privés très minoritaires, le social - et donc le tissu social et familial - au militaire, les pauvres aux riches, le travail au capital, les malades aux bien-portants - et le sang des peuples est versé sans vergogne pour satisfaire une avidité... insatiable !

Dans les coulisses, une guerre dite de civilisation, pompeusement travestie en conflit contre le terrorisme ou pour la démocratie - en réalité impérialiste et nauséabonde, prédatrice, mortifère - se prépare. Ici, Bush se concerte avec ses amis préférés soi-disant pour fêter les 60 ans de la création de l'Etat d'Israël, en réalité pour imaginer des plans de guerre qui permettront peut-être au passage à Olmert, oh cynisme suprême, de se maintenair au pouvoir malgré les accusations de corruption (combien de guerres déclarées par L'Occident pour masquer des problèmes intérieurs bien réels ?), là des navires de guerre viennent mouiller en eaux très troubles, au voisinage de pays convoités, riches en pétrole et d'un intérêt stratégique pour la circulation de l'or noir et l'affaiblissement des voisins. Ailleurs, on offre au ministre des Affaires Etrangères Bernard Kouchner - avec un conditionnement préalable pour nous faire croire qu'il est notre politicien favori - un long temps d'antenne afin de faire la promotion de ses idées et de banaliser ses projets mortifères auprès d'un public en réalité rétif.  Quand ce n'est pas un matraquage contre les pseudo-terroristes arabes, scandaleusement "amalgamés", car désormais l'ignoble antisémitisme à l'égard des Juifs est remplacé par un non moins ignoble antisémitisme, cette fois à l'encontre des Musulmans ! (Je rappelle que les uns comme les autres ont la même origine "sémite").

Quand on n'a plus d'ennemis, "communistes" par exemple, on en crée de nouveaux, artificiellement, hier l' Irak, aujourd'hui l'Iran, demain la Chine, car il faut bien engraisser les marchands de mort et ceux de la reconstruction. Ils sont avides. Et les peuples, trop procréatifs. Du moins du point de vue des Rockefeller et de ses amis néo-cons, de plus en plus déterminés à imposer leurs vues mortelles et diaboliques.

C'est une nouvelle race d'individus fanatiques, sans scrupules, cupides, composée d'évangélistes et de sionistes extrémistes, de membres de sociétés secrètes plus ou moins sataniques (les adeptes de kull and Bones, par exemple), ou du Vatican voire de Congrégations Jésuites . Une abominable pieuvre,  sortie tout droit des cerveaux malades d'une poignée de concepteurs illuminés, passés du trotskysme au fascisme (!), sûrs de leurs bons droits (divins ?) à dominer, asservir, mentir, voler, contrôler, exterminer - et par exemple, ne préparent-ils pas dans leurs cercles fermés, opaques, occultes, l'apocalypse nucléaire pour éliminer une partie de l'humanité, d'abord, et ensuite se partager les butins sur le dos des peuples spoliés ?

Ces gens-là, pétris de haine, d'orgueil, de cupidité, sont les pires ennemis de l'humanité. Leurs plans sont machiévéliques. D'un côté, ils réclament à cor et à cri qu'on commémore la Shoah des seuls Juifs (alors qu'il y a eu d'innombrables génocides au cours de l'Histoire), de l'autre ils élaborent dans leurs thinks-tanks nauséabonds l'élimination de près de 95 % de l'humanité en "surnombre" (voir le livre de David Rockefeller), de nous tous, donc, ou presque, afin d'alimenter leurs phantasmes de pouvoir, d'argent, de domination élitiste. Afin, donc, de procéder à la liquidation des peuples "gêneurs", "pollueurs" par leur nombre, accapareurs de ressources naturelles (par leur nombre toujours), bref de mettre en place une "shoah" planétaire sans précédent dans l'Histoire de l'humanité, à des fins purement égoïstes.

Les néo-cons ont ceci de particulier, entre autres, qu'ils brandissent Dieu en permanence dans leurs discours, l'instrumentalisant, le détournant au service de causes qui n'ont rien de divin et tout de diabolique, on peut dire sans exagérer qu'ils ont la Bible (chrétienne ou hébraïque) dans une main, et la bombe, même nucléaire, de l'autre. Janus, verrue à deux visages, vrais terroristes de la planète, qui devraient plutôt se retrouver devant un Tribunal international pour les crimes qu'ils perpétuent aux quatre coins du monde, en Yougoslavie comme au Moyen-Orient, masqués par une rhétorique hypocrite, relayée par les médias aux ordres.

Le Dieu qu'ils servent, en réalité, est mortifère, porteur de tragédies pour l'ensemble de la planète, de drames humains effroyables, de sang, de mutilations, de larmes... aux antipodes du Dieu d'Amour chrétien ou de Celui que les prophètes juifs servent. Quel scandale ! Au nom de la Liberté, de la démocratie, de Dieu, ils piétinent dans les actes toutes leurs belles professions de foi ou soi-disant civilisatrices. L'Irak, en proie à toutes les convoitises ou avidités, au chaos, aux déchirements, à l'horreur absolue, en sait quelque chose. 

Oui, les néo-cons sont aujourd'hui les pires ennemis de l'humanité, nos ennemis à tous. Nous devons le savoir - et le faire savoir. Et ils infestent la planète, la "fascisent". Car en réalité, ce sont des fascistes qui ne disent pas leur nom. Avançant masqués. Hideux. Prédateurs. Carnassiers. Mortifères.  Ils meurtrissent nos vies, les menacent, les salissent.

Quel projet de société ont-ils ? Bush, Cheney, Olmert, Blair, Berlusconi, Sarkozy, et tant d'autres qui gangrènent la planète, sont d'authentiques fascistes sous couvert de démocratie proclamée. Et ce fascisme rampant gagne peu à peu le monde entier ! Nourri des idées chères à leurs prophètes de malheur, sous les dehors de droites populistes plus ou moins affirmées. A leur programme, essentiellement, le transfert des ressources des pauvres vers les nantis, pour accroître toujours plus leur pouvoir ou le volume de leurs portefeuilles déjà bien garnis, dans des proportions défiant toute notion d'éthique. Leur liberté ? Celle du plus fort. Leur modèle ? La jungle américaine. Leurs valeurs ? Celles des cow-boys, avides, impulsifs, procéduriers, belliqueux.


Un empire américain mondial constitué de bases militaires
http://planetenonviolence.org  sur http://aipas.over-blog.org

Et quand la droite populiste arrive au pouvoir, comme récemment en France ou en Italie, toute la partie la plus souffrante de l'humanité, notamment sans travail, âgée, immigrée, est traitée par le mépris. Voire harcelée, comme les sans-papiers. Le politique est détourné au profit du sécuritaire, obsessionnel, liberticide. De faux problèmes, dûment inventés, comme celui de la prétendue grave menace islamique ou celui des armes de destruction massive, masquent les vrais problèmes de l'absence de répartition des richesses, le souci de la sécurité de la rue remplace la sécurité sociale, les droits de l'homme sont piétinés, les étrangers sont expulsés sans ménagement, avec leurs lots de vies brisées, fracassées...

Avec le chef de la Ligue du Nord italienne, un parti franchement xénophobe s'installe au coeur du pouvoir, programmant comme les néo-cons des actes moralement répréhensibles. La sécurité, aujourd'hui, passe avant le Droit.  Et par exemple, les étrangers sont stigmatisés, les immigrés sont criminalisés. Quelle régression discriminatoire, en plus de toutes les régressions sociales ! L'Europe devient une forteresse - et un avatar de l'hégémonie de l'Empire !

Et par exemple, les pratiques sarkoziennes portent atteinte aux droits de l'homme universels, qu'il s'agisse des prisonniers, des immigrés...Une seule idéologie compte : Celle de la réussite, du succès, de l'argent, des paillettes, de la frime ! Et tant pis pour ceux qui restent sur le bord de la route. La mondialisation financière, chère aux néo-cons, est destructrice de toutes les valeurs humaines, de la solidarité, de la démocratie, de la liberté, de la souveraineté, de l'indépendance nationale !

L'euro, on en parle à l'instant aux informations : Dix ans d'euros, qui selon ses promoteurs devaient nous valoir de nouvelles parts de marchés, nous apporter des prix plus bas ! Quelle imposture ! Il permet surtout aux banquiers de s'enrichir toujours plus ! Et les prix ont explosé... sans que les salaires suivent, bien au contraire ! 

Avec les néo-cons, les faschos intégristes et fanatiques, tous les droits régressent, même celui de vivre, dans le cadre des guerres prétendûment préventives ou de civilisation, ou des vaccins qui stérilisent, des OGM synonymes de ruines paysannes et de désespoir, voire de suicides, les dégraissages brisant le tissu social, etc. Et quand l'immigration est tolérée, elle est "choisie"... pour réduire le coût du travail. Là encore, une fausse priorité : Le travail, ce droit fondamental, est sacrifié au capital, lui-même non taxé ! Même les institutions comme la BM ou le FMI, soi-disant mises en place pour faire le bien de l'humanité, en sont le fossoyeur : parce que détournées de leurs objectifs initiaux, pour en réalité servir les intérêts des banquiers et des multinationales.

Sous couleur de "civilisation", de "modernité", les néo-cons aux commandes du monde, aujourd'hui, de Bush-Cheney-Mac Cain bientôt, à Sarkozy-Kouchner-Strauss-Kahn, installent la barbarie, une barbarie que même le Moyen Age n'a pas connue.

Une caractéristique de la nouvelle donne mondiale, est en effet l'eugénisme cher aux Hitlériens, et si fatale aux Tsiganes (la moitié d'entre eux !), aux Juifs (le tiers d'entre eux !), aux Témoins de Jéhovah, aux personnes handicapées, aux homsexuels...

Aujourd'hui, en effet, s'installe sournoisement, lentement mais sûrement, une espèce de hierarchisation entre les individus : ceux qui peuvent se payer les dépassements d'honoraires médicaux de plus en plus en vogue, et ceux qui sont écrasés par les franchises; ceux qui cumulent des emplois ou cumulent les heures supplémentaires - de gré ou de force - et ceux qui sont privés d'emplois en particulier du fait du cumul décrété par Sarkozy. Autre exemple, le plan de lutte contre les pandémies édicté par le Ministère de la Sécurité Intérieure créé par le tandem Bush-Cheney, consistant à laisser mourir les vieux, les malades, les pauvres... Voilà un autre visage de cet Occident donneur de leçons de civilisation au monde entier.  Ce n'est pas Jacques Attali, cet autre grand-prêtre néo-con (version soi-disant socialiste, pour essaimer son venin au sein de la Gauche, comme Kouchner, Strauss-Kahn ou d'autres), qui dira le contraire : Il estime inévitable, à terme, l'euthanasie des retraités ! Voilà où mène la sélection des individus selon la naissance, l'argent, les dons, le pouvoir, l'ambition...

Inutile d'épiloguer, une civilisation aussi sélective et mortifère signe d'elle-même son arrêt de mort.

Et ce n'est pas sans raison que l'on s'attaque, aujourd'hui, au système éducatif. Les têtes bien faites, bien pensantes, ne sont plus la priorité ! Il faut savoir lire, écrire sans trop de fautes, compter. Le basique. Adieu, de plus en plus, à l'Histoire, matière si nécessaire pour aiguiser l'esprit critique, recul pédagogique, diminution des heures de cours, augmentation des disciplines sportives, apprentissage superficiel, suppression du samedi, ou de matières estimées secondaires... tout est fait pour dévaloriser ce secteur si dangereux pour le pouvoir. Et encourager la télé de loisirs, de jeux, de rêves, de paillettes - et les religions, au risque des sectes, afin d'accroître la soumission au Désordre établi par les psychopathes à la tête du monde.

Quand la culture perd de son influence au profit des marchands, alors le contrôle des populations est grandement facilité, avec, au bout, leur asservissement total.

Et aujourd'hui, on prépare au nom de la liberté et de la lutte contre le terrorisme, une guerre d'élimination des peuples. Pour restreindre le nombre d' habitants, pour s'appropier les ressources des autres, pour affaiblir les Etats rivaux, pour, aussi, asseoir la sécurité et la domination d'Israël. Même au prix de l'extermination d'une grande partie de l'humanité. Même au prix de la paix des cimetières. La célébration des 60 ans de la création de l'état d' Israël, de son existence même, dans la joie de ce peuple rescapé de la Shoah, ne sonnerait-elle pas en définitive le glas de l'humanité ? Car l'apocalypse est en marche. Lentement, mais sûrement .

Nous avons besoin de meneurs comme, en son temps, le fût le Général de Gaulle. Pour entraîner les peuples asservis.  Pour dire non à l'intolérable qui se prépare. Pour s'opposer avec détermination aux projets fous, barbares, démoniaques, des psychopathes à la tête des grands pays occidentaux. Pour terrasser pacifiquement les néo-cons qui méprisent l'humanité et nourrissent des plans abominables pour elle.

Si un grand, un immense, élan mondial de tous les peuples, élan concerté, via Internet et des meneurs qualifiés, ne se dessine pas rapidement, alors oui, le pire est à craindre. Pour nous tous ! En avant, amis lecteurs, l'avenir de l'humanité et de la civilisation dépend de notre détermination à renverser les forteresses immondes !

Eva


Le tour de vis de Berlusconi

http://www.marcfievet.com/article-19600798.html

Durcissement contre l'immigration
html
http://www.marcfievet.com/article-19583920.html






La guerre contre l’Iran peut être plus proche que ce qu’on pense


 




Silence assourdissant dans notre pays (Italie) sur les perspectives d’une grande guerre moyen-orientale amorcée par une attaque balistique et aérienne étasunienne et israélienne contre une présumée base iranienne d’entraînement des terroristes qui tuent les soldats américains en Irak. Silence du gouvernement Berlusconi, silence de la majorité et de la minorité parlementaire, silence des politologues et experts militaires, silence des mas medias. On en parle et on en écrit aux Etats-Unis et en Europe, pas en Italie. La dernière, et la plus alarmante, annonce d’une apocalypse éminente a été donnée par le périodique de droite The American Conservative : sous le titre « La guerre avec l’Iran peut être plus proche qu’on ne l’imagine » Philip Giraldi, ex fonctionnaire de la CIA, se réfère à une réunion du Conseil de la Sécurité Nationale qui a approuvé les plans d’attaque par missiles Cruise contre une base Al Qods (la Garde Révolutionnaire Iranienne) où seraient entraînés les militants irakiens engagés dans la guérilla contre les troupes d’occupation. Condoleeza Rice, le Secrétaire au Trésor Henry Paulson, le Conseiller pour la Sécurité Nationale Stephen Hadley, Georges Bush et Dick Cheney ont approuvé le plan opérationnel, tandis que le Secrétaire à la Défense Robert Gates s’est exprimé en faveur d’un renvoi de l’opération. Deux jours avant, le 7 mai, la Maison Blanche, par l’intermédiaire des dirigeants de la région kurde en Irak, avait envoyé une communication officielle au gouvernement iranien, demandant à ce dernier d’admettre ses interférences dans le pays voisin et l’engagement formel d’interrompre son appui aux différents groupes de militants qui se battent contre les troupes d’occupation. Réponse immédiate de Téhéran : aucune discussion n’est possible tant que les Etats-Unis ne suspendront pas les infiltrations d’agents et le soutien qu’ils fournissent aux dissidents iraniens. D’où la décision de l’Administration Bush d’envoyer un signal « non équivoque », c’est-à-dire balistique, à la direction iranienne. On peut présumer -conclut la note informative de The American Conservative- qu’il s’agira d’une attaque de précision ciblée contre les dispositifs al-Qods d’une base aux environs de Téhéran, qui évitera des pertes chez les civils : il reviendra au Président de donner l’ordre de mission dès que les préparatifs seront au point.

Le 10 mai, la Maison Blanche a admis officieusement qu’une réunion du Conseil de la Sécurité Nationale avait eu lieu et qu’elle avait eu pour thème la visite du Président à Jérusalem cette semaine, ainsi que pour relancer les négociations de paix, argument repris ensuite par Georges Bush le 12 mai.

Non moins alarmants sont les développements de ces dernières semaines : un second porte-avions avec chasseurs bombardiers et navires d’appui a rejoint l’imposant déploiement aéronaval étasunien dans le Golfe Persique ; on voit croître de jour en jour le barrage de dénonciations contre le gouvernement de Téhéran, de la part du Département d’Etat, pour de présumées interférences militaires en Irak, alors que se montent désormais à 5 les interceptions d’unités légères iraniennes dans les eaux territoriales par des unités de la marine Usa ; de vastes champs de mines ont été installés aux frontières ; et malgré les démentis de l'AIEA et de seize services de contrespionnage étasuniens,  Cheney et  Rice ont continué, de concert avec le gouvernement israélien, à dénoncer la potentielle menace nucléaire de Téhéran ; la tentative manquée au Liban de neutraliser le Hezbollah, prélude probable d’une seconde offensive israélienne, peut avoir induit Washington à accélérer le calendrier de l’offensive contre l’Iran.

Gary Leupp, orientaliste et expert de questions moyen-orientales, a tracé, à partir des révélations publiées par The American Conservative,  les profils des conséquences catastrophiques de l’attaque étasunienne prévue : d’une réaction militaire iranienne spasmodique et généralisée, à l’engagement dans la guerre de la Syrie et du Liban ; des insurrections armées chiites au renversement des régimes pro-occidentaux jusqu’à de nouvelles alliances, impensables aujourd’hui, comme celle de Téhéran et des Talibans sunnites. Gary Leupp est on ne peut plus pessimiste sur l’éventuelle opposition de l’opinion publique étasunienne qui serait prise dans une grande flambée patriotique de soutien à « nos boys au front » ; quant aux deux candidats démocrates à la présidence, ils ont déjà assuré que, contre l’Iran, « toute option est valable » ; sans parler de McCain, qui a même été décrit par un de ses partisans comme « un Bush aux stéroïdes ». Une grande guerre moyen-orientale rendrait certaine sa déjà probable victoire en novembre ; elle aiderait les Etats-Unis à dépasser leur plus grave crise économique depuis celle des années Trente ; et dans le projet insensé des neocons, l’interruption des flux énergétiques moyen-orientaux vers la Chine, l’Inde et l’Europe, ainsi qu’une utilisation possible d’armes nucléaires tactiques contre l’Iran, renforcerait l’hégémonie politique militaire du grand empire d’occident sur le monde entier.

Et l’Italie ? « L’Italie fera sa part » comme l’a anticipé l’ex ministre de la Défense et ultra pro-américain Martino, avec sa proposition de changer les règles d’engagement au Liban, et d’employer directement nos valeureuses troupes sur les champs de bataille afghans. Tous les autres, opposition et gouvernement, journaux et télé journaux préfèrent ignorer le drame imminent qui va s’abattre sur l’humanité (..)

Le gouvernement du bel paese et l’opposition de sa majesté préfèrent s’occuper de la nécessité urgente de bâillonner Travaglio1, de réduire à néant Anno Zero2 et d’actualiser les diktats contre les femmes de Ratzinger3.

http://www.luciomanisco.com/index.htm, 13.5.8.

Pour les Notes, voir l'article...


__________________________________________________________________________________________________________


Je reprends volontairement des informations déjà données,
qui à mon sens ont besoin d'être rappelées pour la compréhension du monde. Eva



Jacques Attali  :     EUTHANASIE   des   retraités ?


Dès qu’il dépasse 60/65 ans, l’homme vit plus longtemps qu’il
ne produit et il coûte alors cher à la société
; il est bien
préférable que la machine humaine s’arrête brutalement, plutôt
qu’elle ne se détériore progressivement.

On pourrait accepter l’idée d’allongement de l’espérance de
vie
à condition de rendre les vieux solvables et
de créer ainsi un
marché.


Je crois que dans la logique même du système industriel dans lequel
nous nous trouvons
, l’allongement de la durée de la vie n’est plus un
objectif souhaité par la logique du pouvoir
.

L’euthanasie sera un des instruments essentiels de nos sociétés
futures dans tous les cas de figure
.
‘L’euthanasie deviendra un instrument essentiel de gouvernement.’

Extraits de son livre L’homme nomade , Ed. Le Livre de Poche, 2005



____________________________________________________________________________________



” La marginalisation de pans entiers de l’humanité…”


Rapport Annuel 2007 d’Amnesty International,
Quelques extraits (libres) de l’introduction du Rapport par
Mme
Irène Kahn,Secrétaire Générale,
intitulé ” Pour la liberté, sans la peur “ :

 

” La peur engendre la méfiance, elle anéantit notre appartenance commune à l’humanité. Lorsque nous considérons les autres comme une menace, lorsque nous sommes prêts à compromettre leurs droits pour garantir notre sécurité, personne n’est gagnant.”(…)


” La mécanique de la peur s’est complexifiée avec l’apparition de groupes armés et de grandes entreprises qui commettent ou tolèrent diverses atteintes aux droits de la personne (..)

” Pourquoi certains dirigeants jouent-ils ainsi sur la peur ? Parce qu'elle renforce leur pouvoir, crée des fausses certitudes et permet de se soustraire à l’obligation de rendre des comptes.”(…) 

“Le seul impératif semble être de protéger la sécurité des Etats, et non l’existence et la pérennité des populations.”(…)

“La peur d’être envahi par des hordes de pauvres justifie la mise en place de mesures toujours plus dures contre les migrants”(…) 

“Si les migrations non réglementées effraient les riches, le capitalisme débridé, stimulé par la mondialisation, fait peur aux pauvres. Les marchés en pleine expansion créent d’énormes opportunités pour certains, mais élargissent également le fossé séparant les nantis des démunis.”(…)

” La marginalisation de pans entiers de l’humanité ne doit pas être considérée comme le prix à payer pour une prospérité globale.”

” Si les riches s’enrichissent de jour en jour, ils ne se sentent pas nécessairement plus en sécurité. L’augmentation de la criminalité et des violences armées suscite une peur constante. Elle pousse de nombreux gouvernements à adopter des politiques dures censées s’attaquer au crime, mais qui mettent de fait les pauvres hors-la-loi (..)

” On ne règle rien en assurant la sécurité d’un groupe aux dépens des droits d’un autre (.).

(De nombreux Etats) ” se dotent de lois afin d’imposer des restrictions aux organisations et aux militants des droits humains, de les accuser de trahison ou de subversion, ou encore de les poursuivre s’ils osent révéler des violations des libertés.”

” C’est dans le contexte du terrorisme et de l’antiterrorisme que se multiplient les manifestations les plus néfastes de la peur.”(…) ” Des suspects sont condamnés sans avoir été déclarés coupables. On assiste ici à une dénaturation de l’état de droit, même si ce dernier paraît inchangé d’un point de vue formel.”(…) ” Le sort des gens ne dépendrait plus de leurs actes, mais de la faculté des gouvernements à prédire leur comportement !”.(..)
 
D’autres évoquent un retour à l’état d’esprit de la guerre froide, sur le mode “eux et nous“, dans lequel les nations puissantes se combattent entre elles par des guerres de procuration menées dans la zone d’influence de leurs ennemis


Dans un tel contexte, l’avenir des droits humains s’annonce plutôt sombre.”
 

suite sur http://bboeton.wordpress.com ,  ainsi que texte suivant :

____________________________________________________________________


Cette réflexion de Tocqueville vous aurait-elle échappé ?


Ecrit en 1835, extrait de “De la Démocratie en Amérique“, d’Alexis de Tocqueville (UGE, Coll.10.18, pp.361)

“Je pense donc que l’espèce d’oppression dont les peuples démocratiques sont menacés ne ressemblera en rien de ce qui l’a précédée dans le monde (..)

Je vois une foule innombrable d’hommes semblables et égaux qui tournent sans repos sur eux-mêmes pour se procurer de petits et vulgaires plaisirs, dont ils emplissent leur âme. Chacun d’eux, retiré à l’écart, est comme étranger à la destinée de tous les autres. (…)

Au-dessus de ceux-là s’élève un pouvoir immense et tutélaire, qui se charge seul de d’assurer leur jouissance et de veiller sur leur sort. Il est absolu ... il aime que les citoyens se réjouissent pourvu qu’ils ne songent qu’à se réjouir (..)

Après avoir pris ainsi dans ses puissantes mains chaque individu, et l’avoir pétri à sa guise, le souverain étend ses bras sur la société toute entière (..) il ne brise pas les volontés, mais il les amollit, les plie et les dirige; il force rarement d’agir, mais il s’oppose sans cesse à ce qu’on agisse; il ne tyrannise point, il gêne, il hébète, et il réduit chaque nation à n’être plus qu’un troupeau d’animaux timides et industrieux, dont le gouvernement est le berger (..)


____________________________________________________

La barbarie des cosmocrates
ziegler_131x200  

 

 

   La barbarie cosmocrate progresse à pas de géant affirme Jean Ziegler dans son essai "L'empire de la honte". Il nous explique que le monde subit une féodalisation qui voit les compagnies transcontinentales, dirigées par des cosmocrates, organiser la mise en coupe réglée du monde par la dette, la faim et la guerre. Ainsi, ces compagnies peuvent à loisir faire des profits gigantesques. Les 500 plus grandes sociétés mondiales contrôlent 52 % du PNB mondial.

Les conséquences sont terribles. Un enfant de moins de 10 ans meurt de faim toutes les 5 secondes. Toutes les 4 minutes quelqu'un devient aveugle par manque de vitamine A. 854 millions d'individus ont été gravement ou en permanence sous alimentés en 2006.

Un seul chiffre est à retenir : 10 millions d'enfants de moins de 5 ans meurent par an de faim, d'épidémies, de pollution d'eau et d'insalubrité.

Dans son rapport annuel de 2006, le programme des Nations Unies (PNUD) estime qu'il faudrait une dépense annuelle de 85 milliards de dollars, pendant 10 ans, pour permettre de garantir à tout être humain l'accès à une éducation de base, aux soins de santé de base, à une nourriture adéquate, à l'eau potable et à des infrastructures sanitaires, à des soins obstétriques….

Ces 85 milliards représentent moins de 10 % des dépenses militaires annuelles.

La violence est devenue structurelle et a pris l'aspect d'une guerre éternelle, c'est la croisade sans fin contre le terrorisme. Dès lors cette violence structurelle organise les relations entre les peuples, montrant l'autre uniquement par le danger potentiel qu'il peut amener et permet de justifier des lois liberticides.

Comment doit on définir un système économico-politique qui ostracise le droit international, réduit les libertés individuelles, crée de la dette et de la faim, entretient la peur de l'autre, utilise la guerre comme un outil économique pour privatiser l'impôt collecté ? Comment enfin peut on fermer les yeux sur un système qui tue plus que les nazis ?  Il faut garder à l'esprit que le système actuel se construit volontairement sur la misère et la guerre, c'est en cela que c'est un crime. C'est une action volontairement planifiée et non une conséquence.

Peut on parler de crime contre l'humanité de la part de ces compagnies transcontinentales ? (..)

Il faut mettre des visages sur cette barbarie. Il faut identifier les responsables..

Ne croyez vous pas que la recherche du profit a des limites lorsqu'elle touche à l'intégrité et à la dignité humaine ?...

Regardez ce que devient le monde…

Il faut faire quelque chose. Ce que je sais, je le puise chez Malraux : agir en homme de pensée et penser en homme d'action.


Meilleurs voeux de résistance.

 

Posté par nielk à 00:02  http://nissa2008bis.canalblog.com  sur http://bboeton.wordpress.com


L'exportation de la "démocratie impériale": 650 000 morts irakiens en cinq ans
http://www.toutsaufsarkozy.com/cc/article04/EkEpupZpVAAoxeyurS.shtml




:


Suite de cette parution, avec liens articles, dans post PRECEDENT.



Mes autres blogs : (nouveaux articles)


R-sistons à la désinformation
http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com 


R-sistons à l'actualité

http://r-sistons-actu.skynetblogs.be/


Coups de coeur blogs, d' Eva
http://eva-coups-de-coeur.over-blog.com




Repost 0
Published by R-sistons à l'intolérable - dans Pieuvres
commenter cet article
30 mai 2008 5 30 /05 /mai /2008 23:32

" Nous aurons UN GOUVERNEMENT MONDIAL, que cela nous plaise ou non.
La seule question est de savoir s'il sera créé par conquête ou par consensus."
James Paul Warburg, administrateur de la banque Kuhn and Loeb,  membre du C.F.R et du Bilderberg, s'adressant au Sénat américain le 17-02-1953.

" Nous sommes reconnaissants au Washington Post, au New York Times, au Times Magazine et autres grandes publications dont les directeurs ont respecté leurs promesses de discrétion pendant près de quatre décennies.
… Mais le monde est maintenant plus sophistiqué, et disposé à marcher vers un gouvernement mondial…
La souveraineté supranationale d'une élite intellectuelle et des banquiers mondiaux est sûrement plus préférable à l'autodétermination nationale
que l'on pratiquait les siècles passés. "
Juin 1991, David Rockefeller (C.F.R, Trilatérale, Bilderberg, Lucis Trust, franc-maçonnerie)

"Peu importe la diversité de rites ou de formes, puisque la pensée est unique."
G. Mazzini (Sataniste notoire
 )

          












http://panier-de-crabes.over-blog.com/


La pieuvre maçonnique
Lucifer préside au destin des peuples




Mes amis,

Nous sommes gouvernés par des psychopathes. Et ce que vous voyez, ce que vous entendez, n'est que la partie immergée. Ce qu'on veut vous dire, vous montrer. On, c'est à dire en fait les médias, que le sieur Ménard devrait dénoncer s'il n'était pas en partie financé par les néo-cons, la CIA...

 
Les médias ? Voyez ce qu'en dit Nicolas Dupont-Aignan, le 30 mai 2008. " La question centrale des médias... Pour garantir le pluralisme et sortir de la dérive bananière de notre République, il faut, comme dans la plupart des pays occidentaux, interdire aux groupes financiers  dépendant des commandes de l’Etat de détenir de  grands médias ". Les médias ne réflètent pas la réalité, ils sont aux ordres de grands groupes militaro-financiers. Eux-mêmes chapeautés par tout un ramassis de groupes sectaires, intégristes du Vatican, évangélistes ou sionistes, et surtout maçonniques. Ce magma infâme est au-dessus des lois, au-dessus des Etats - d'ailleurs appelés à disparaître peu à peu, à se fondre au sein d'entités supra-nationales avant d'être unifiés sous un gouvernement commun, soigneusement préparé par des structures supra-nationales comme l'ONU, l'OTAN, l'Europe, la Banque Mondiale... dépouillant toujours plus les Etats de leur liberté, de leur souveraineté. Et les peuples de leur volonté.

Voici ce qu'en dit l'encyclopédia Wikipedia :

La franc-maçonnerie est une forme d'organisation associative, qui recrute ses membres par cooptation[1] et pratique des rituels initiatiques faisant référence à un
secret maçonnique et à l'art de bâtir.

Apparue en Écosse[2] puis en Angleterre au XVIIe siècle, elle se décrit, suivant les époques, les pays et les formes, comme une « association essentiellement philosophique et philanthropique », comme un « système de morale illustré par des symboles » ou comme un « ordre initiatique ». Organisée en obédiences depuis 1717 à Londres, la franc-maçonnerie dite spéculative - c'est-à-dire philosophique - fait référence aux Anciens Devoirs de la maçonnerie dite opérative formée par les corporations de bâtisseurs qui édifièrent, entre autres, les cathédrales.[3]

Elle prodigue un enseignement ésotérique, adogmatique et progressif à l'aide de symboles et de rituels. Elle encourage ses membres à œuvrer pour le progrès de l'humanité, tout en laissant à chacun de ses membres le soin de préciser à sa convenance le sens de ces mots[4]. La bienfaisance est l'un de ses moyens d'action[5]. Sa vocation se veut universelle[6] bien que ses pratiques et ses modes d'organisation soient extrêmement variables selon les pays et les époques[7]. Elle réunit, dans de nombreux pays répartis sur toute la surface du globe, des personnes qui se sont donné pour but de travailler à leur amélioration spirituelle et morale.

Elle s'est structurée au fil des siècles autour d'un grand nombre de rites et de traditions, ce qui a entraîné la création d'une multitude d'obédiences qui ne se reconnaissent pas toutes entre elles. Elle a toujours fait l'objet de nombreuses critiques et oppositions, aux motifs très variables selon les époques et les pays."

http://fr.wikipedia.org/wiki/Franc-ma%C3%
A7onnerie#Oppositions_communistes

Jardins du George Washington Masonic National Memorial
Jardins du George Washington Masonic
Memorial

La Franc-maçonnerie serait donc une secte religieuse professant une doctrine "humanitaire" internationale qui se superpose aux autres religions.

Aujourd'hui, ses membres sont partout, infiltrant les plus hautes sphères de la société : politique, médias, économie, justice, industrie ... Les rites sont divers, mais "la pensée est unique" ( G. Mazzini, ancien Grand Maître du Grand Orient d'Italie). Pensée unique, cela vous dit quelque chose ? On y tend... on y est ! Avec la mondialisation, que moi je qualifie de "malheureuse".

En tous cas, ils font partie de l'élite, de la "race supérieure". Et donc, il est permis d'extrapoler en disant que l'eugénisme furieusement dans l'air du temps, ne doit pas leur déplaire.

Voici ce qu'on peut lire dans le blog barruel.com : "L'Euro est là...Euroland ! Les frangins  jubilent. Un de leurs rêves s'est réalisé ! Plus facile ainsi pour mieux dépouiller les Etats, et les réduire à l'esclavage financier. La secte a sa monnaie ! Demain, son gouvernement mondial... Ces "illuminés"  ont à leur actif une autre "grande oeuvre" :  La création des Etats-Unis d'Amérique" ... De G. Washington à F.D. Roosevelt, plusieurs "frangins" se sont succédés à la tête de la première "démono-cratie guerrière" du monde."

Etats-Unis... "Etats-Unis" d'Europe... et aujourd'hui, les deux intimement liés, au point que les Etats-Unis dictent de plus en plus leur politique aux "Etats Unis" d'Europe, en attendant de ne plus faire qu'un.... Pour le moment, avec l'euro, c'est la mise en place de structures financières au-dessus des Etats, appelés à disparaître ! Et l'Europe est livrée aux grands groupes financiers internationaux.

Et les Francs-Maçons ? Certains d'entre eux oeuvrent pour le NOM, dans l'ombre, dans les coulisses. Anonymement. Ceux-là élaborent les plans économiques, les guerres, et même les famines, le cas échéant,  avec une seule idée en tête, diviser pour mieux régner. Engendrer le chaos pour mieux l'orchestrer ensuite. A terme, l'objectif est de former un gouvernement mondial pour mieux contrôler l'univers entier.  Quitte à détruire Etats et gouvernements. Et donc souveraineté et démocratie. Mais pas seulement : Car des membres de la pieuvre maçonnnique s'attaquent aussi à l'Eglise, en s'infiltrant, en gangrénant, en minant sa Direction, pour, au final, un jour, la contrôler totalement.


Franc-maçon anglais au XIXe siècle

Franc-maçon anglais au
 
XIXe siècle

La Franc-maçonnerie n'est pas seulement une pieuvre, elle est aussi une secte. Avec des rites sectaires. Et toute une hierarchie. Comme les Francs Maçons chapeautent les sphères les plus élevées, il n'est pas exagéré de dire que le monde est gouverné par une secte. On est bien loin de la démocratie tant vantée. D'autant que les médias sont orientés par cette pieuvre tentaculaire.... Règne de la pensée unique, totalitaire, fécondée par les médias aux ordres, démultipliant les bruits, les rumeurs, les fausses nouvelles, les mensonges, un jour les armes de destruction massive, le lendemain la Serbie qui concevrait des nettoyages ethniques, le surlendemain de gentils moines tibétains attaqués par de vilains chinois... la "populace" doit gober les élucubrations de l'élite franc-maçonne ! Malheur universel assuré par médias interposés... 

Aux Etats-Unis, avec des illuminés comme Bush, ancien adepte de la très secrète et satanique Skull and Bones (2), la "Maçonnerie" (de sectes) mondiale est aux commandes, soutenue par l'argent des grands groupes financiers. Et c'est cette clique qui IMPOSE ses guerres prédatrices au monde. Tout détruire comme en 40 avec la famille Bush, déjà, ou en Irak, ou bientôt en Iran puis dans le monde entier, pour ensuite reconstruire avec, à la clef, de juteux bénéfices pour les copains-coquins...


 
Symboles maçonniques(épée de Lafayette).

Symboles maçonniques
(épée de
Lafayette).

Et la France ? Eh bien, elle est gouvernée aussi, en réalité, par une secte. Celle des Francs-Maçons. Une secte qui quadrille tous les grands leviers publics et privés du pays, qui ligote politiciens, journalistes, magistrats... en les tenant par le secret, et même les menaces ! Et nous les citoyens, nous ignorons tout de ce qui se trame derrière notre dos, à notre insu, contre notre volonté, et à notre détriment ! Qui, dans les médias, aborde tous ces sujets ? Tout au plus un reportage pour lever un coin du voile sur les mystères, le décorum, le langage, les rites...

La Franc-Maçonnerie est en fait la SOURCE de toutes les sectes. Elle noyaute tout, elle contrôle tout. Même l'ONU, à l'origine Société des Nations, fut créée par un Franc-Maçon, et son premier Président, Léon Bourgeois, fut un adepte. Cette organisation, à l'origine, s'appelait la "Lucifer Trust", et le nom lui-même évolua en Lucis Trust, "bonne volonté mondiale", pour, au final, se transformer en simple ONG, à laquelle adhèrent de nombreux membres de l'ONU. Mais ce qu'il faut retenir, c'est que le mot "lucifer trust", renvoyait à Lucifer, maître réel de la secte. En clair, les adeptes vénèrent à leur façon Lucifer. (1) Comme Bush dans son Skull and Bones rendait hommage à Satan. 

Cela signifie que les personnages les plus haut placés gravitent dans ce type de groupes plus ou moins francs-maçonniques, occultes, secrets, opaques. Et certains d'inspiration satanique ! Il y a quelques jours, j'avais fait allusion aux méga-corruptions des psychopathes à la tête de nombreuses nations  (
http://r-sistons.over-blog.com/article-19745144.html), je rappelle que certains d'entre eux se livrent à des orgies sexuelles, à des rites pédophiles, et sacrifient des enfants au cours de leurs cérémonies secrètes ( Voir affaire Alègre. Quant à Dutroux, il aurait revendu des enfants à ces individus).. Autant dire que les malheurs des peuples ne sont pas près de s'achever, surtout si ces individus concrétisent le projet cher à leur coeur de gouvernement mondial, éventuellement sous l'égide de l' ONU.

Plat maçonnique en Faïence
France, XVIIIe siècle

Plat maçonnique en Faïence France, XVIIIe siècle


Et ce qui confirme ce côté si sombre des Pouvoirs, ce sont les affaires de corruption, les scandales financiers ou mafieux, jamais élucidés. Les "frères" maçons ne sont-ils pas au-dessus des lois ? Souvenez-vous.... affaire de la cassette Méry, affaire Yann Piat, Urba ou Elf, le scandale de l'ARC ou du Crédit Lyonnais, et tant d'autres, où les dossiers disparaissent bizarrement, et où personne n'est jamais inculpé !

Comme il est dit dans "barruel.com", "la franc-maçonnerie est l'outil logistique de la puissance de l'argent, qui est à la base de la corruption". Au-dessus des lois. Qui a le courage de dénoncer tout cela ? Surtout pas les marionnettes à la tête des Etats, choisies par les maîtres du monde.

Et ce sont ces gens-là qui prétendent instaurer un gouvernement mondial pour faire le bonheur des peuples... régénérés après une liquidation massive, à travers guerres de purification ethnique (et de prédation des ressources !), famines ou maladies provoquées, misère et désespoir organisés...

Au moment où l'on célèbre les 60 ans de la naissance d'Israël et où l'on commémore plus que jamais la Shoah du seul peuple juif, certains "frères" maçons préparent, avec leurs copains néo-cons évangélistes, néo-sionistes, ou du Vatican, une "shoah" planétaire sans précédent dans l'Histoire de l'humanité. On est bien loin de l'idéal humaniste invoqué lors de la création de la Franc-Maçonnerie !

Il est temps de démasquer les imposteurs de tout acabit, et de les envoyer là où ils devraient être :
Devant un Tribunal des peuples.

L'impunité des plus grands criminels comme Bush ou Cheney  n'a que trop duré.

Votre Eva


(1) Wikipedia : The organization was originally called the "Lucifer Publishing Company".[6] However, the name "Lucis Trust" has been used from 1925. The name "Lucifer" was used because, Bailey considered Lucifer, the fallen angel, a positive principle (Eva : Lucifer, "principe positif" ! Et dire que ce genre d'individus inspire lesFrancs-Maçons ! Aujourd'hui, ils seraient 6000 adeptes dans le monde. Certainement haut placés !)
- Les oeuvres d'Alice A. Bailey sont largement distribués à l'échelle mondiale  (http://membres.lycos.fr/iera/lucistrust.htm )

Wikipedia : Alice Ann Bailey était une écrivaine britannique.

Alice A. Bailey Photographiée ici dans les années 1930.
Alice A. Bailey
Photographiée ici dans les années 1930.

Reconnue comme une des personnalités fondatrices du mouvement du nouvel âge, Alice Bailey a écrit une vingtaine d'ouvrages ésotériques, ainsi que des articles pour le Lucis Trust, revue éditée par l'École Arcane, institut spiritualiste qu'elle fonda en 1923.

Le thème de ses ouvrages consiste en un enseignement ésotérique autonome (..). Ses 26 ouvrages ont popularisé des notions telle que la venue du Nouvel Age et l'avènement du « Nouveau Groupe des Serviteurs du Monde », au travers de « triangles ésotériques » – réunions d'individus par groupes de trois, supposés travailler en réseau avec leurs énergies pour l'aide spirituelle à l'Humanité – qu'Alice Bailey a commencé à organiser en 1937. Ces triangles se fondent sur un mantra (le terme exact est mantram), connu sous le nom de Grande Invocation, utilisé par des milliers de groupes ésotériques au travers le monde encore aujourd'hui. De nos jours, l'enseignement d'Alice Bailey continue d'être diffusé et étudié au travers de l'École Arcane et de sa maison d'édition le Lucis Trust
Elle affirme que la plupart des ouvrages qu'elle a écrits lui ont été dictés par télépathie par le tibétain Djwal Khul, un « Maître de Sagesse » (voir l'article Théosophie)

(2) http://www.barruel.com/fraternite-de-la-mort.html


Le Grand Architecte de l'Univers. Par le franc-maçon William Blake, 1794 ; conservé au British Museum.

Le Grand Architecte de l'Univers
Par le franc-maçon William Blake,
1794 ; conservé au British Museum

Illustrations fr.wikipedia.org


" A l'aube de ce que l'on cherche à nous faire avaler, à savoir l'instauration d'un gouvernement mondial, j' aimerai vous donner un petit aperçu de ceux qui manoeuvrent dans les coulisses de l'O.N.U.
.
Dans les couloirs de l'O.N.U donc, circulent des personnes faisant partie d'une Organisation Non Gouvernementale appelée la LUCIS TRUST ( Bonne Volonté Mondiale - World Goodwill ), accréditée auprès du Bureau d’information publique de l'ONU.

Elle a le statut consultatif auprès du conseil économique et social de l’O.N.U et maintient des relations informelles avec un grand nombre d’organisations non gouvernementales, nationales et internationales.
A cette effet, elle participe régulièrement à diverses activités de l'ONU.
Sachant que " l'O.N.U (comme l'Unesco) est presque entièrement composée de maçons de tous pays "...
(Les francs-Maçons en France, P Mariel, Biblio. Marabout 1969 - p 204.)

Cette organisation, à son origine, s'appelait la LUCIFER TRUST, son nom ayant été modifié afin de moins inquiéter les "pigeons" que nous sommes...

Cette SECTE LUCIFERIENNE a été fondée par Alice Bailey, qui fut un véritable "maître à penser" de la Théosophie...


Il faut quand même savoir que la Théosophie est une SECTE liée à tous ces mouvements "NEW AGE" dont les grands axes sont : ésotérisme, spiritisme, sorcellerie...

Alors que quelques associations, se donnent tout le mal possible pour lutter contre ces gens là...
Je pense que la bataille est inégale...
O.N.U face à de petites associations...

La revue éditée par la "société" Théosophique s'appelle...LUCIFER...
Un "élève" de la théosophie, Rudolf Steiner, a dirigé ce "mouvement" en Allemagne et a, lui aussi, fondé en 1902 sa revue "Lucifer", qui prit le nom de "Lucifer-Gnosis" (1904).
(Steiner, fondateur de l'Antroposophie, a laissé derrière lui des écoles et plusieurs O.N.G... reconnues à l'O.N.U...)

Et tout cela, bien sûr, avec la complicité de nos chers dirigeants qui poussent de toute leurs forces vers la mise en place de ce gouvernement mondial, qui est, ni plus ni moins, la mise en place d'une direction supranationale aux mains d'une SECTE qui cherche la gloire de LUCIFER...

Ces gens là pratiquent le sacrifice D'ENFANTS dans leurs cérémonies... DUTROUX revendait des enfants à des personnages de la sorte"

http://www.barruel.com/info.html


___________________________________________________________________________________________


Pourquoi la guerre
sera déclarée
à l' Iran, Etat souverain
et qui n'attaque personne !


Intime conviction ? Sincèrement, je crois que cette guerre aura lieu. Pour plusieurs raisons.

- L'économie américaine va mal. Le gouvernement est impopulaire. Il faut un choc pour redresser la situation, quitte à le provoquer artificiellemet. Comme avec le 11 septembre. Réflexes patriotiques assurés ! Et élection de Mac Cain aussi, le "héros" du Vietnam, "aguerri", "expérimenté"...

- Et justement, les Républicains veulent rester au pouvoir. Ils sont sûrs d'être élus avec un conflit militaire.

- La puissance de la Chine fait peur. Il ne faut pas laisser l'Iran se faire des amis chinois.. ou vénézuéliens ! Les Etats-Unis en Iran, avec une marionnette à leur solde, comme partout où ils vont, c'est une manière de restreindre la zone d'influence chinoise. Et d'encercler le pays dont ils sont jaloux.  Belle démocratie américaine !

- Les ressources. Or, les "bons" chrétiens américains ont tous les péchés. Entre autres, celui de la convoitise. Donc, rafle du pétrole, et de la zone stratégique. Pour leur SEUL profit (égoïsme) et pour dominer le monde (orgueil).

- Le chaos profite aux affaires. Juteux bénéfices garantis pour les marchands d'armes, les industriels du pétrole ou de la reconstruction !

- L'Iran a très envie de se passer de la monnaie-dollar pour ses échanges. De quoi enfoncer un peu plus l'arrogante Amérique.... Il faut mater l'Iran !

- Bush et Cheney tiennent à leur guerre. Et pas qu'eux ! Les médias, par ex CNN, raffolent des conflits. Audience garantie !

- Israël tient à cette guerre.  Et quand on sait que la politique aux Etats-Unis est décidée par Israël, on sait comment ça va finir...

Que le diable que tous ces gens-là, affairistes, néo-cons de tous bords, etc, invoquent, les emporte ! Et qu'ils laissent en paix les peuples..

Eva


_________________________________________________________________________________________


Selon la presse israélienne,
les Etats-Unis promettent
une guerre contre l’Iran : Bush
prépare-t-il une «surprise d’octobre»?

par Bill Van Auken


Un article de la presse israélienne mentionnant que George W. Bush prévoit de déclencher une attaque militaire contre l’Iran avant de se retirer en début d’année prochaine, a été vivement contesté par la Maison-Blanche.

L’article, paru mardi dans le Jerusalem Post, a fait référence à un reportage diffusé sur la radio militaire israélienne citant des responsables israéliens qui avaient rencontré Bush et sa délégation lors de leur visite en Israël la semaine dernière.

 « Un membre important de l’entourage du président aurait affirmé lors d’une rencontre privée que Bush et Dick Cheney sont d’avis qu’une intervention militaire est nécessaire », selon les dires d’un responsable israélien cité par l’article.

L’article a cité de plus le responsable américain selon qui « l’hésitation du secrétaire à la Défense Robert Gates et de Condoleezza Rice » avait retardé la décision d’une intervention militaire contre l’Iran.

La crise récente au Liban et l’évidente facilité avec laquelle le mouvement Hezbollah, qui est soutenu par l’Iran, a pris contrôle de Beyrouth ont, selon l’article, ramené à l’avant-plan la question d’une attaque des Etats-Unis contre la république islamique.

Selon des officiels israéliens, Bush aurait dit que « la maladie doit être traitée, et non les symptômes ».

Le démenti de la Maison-Blanche, émis quelques heures seulement après la parution de l’article sur le site internet du Jerusalem Post, a pris un ton particulièrement acerbe. « Un article paru aujourd’hui dans le Jerusalem Post sur la position du président vis-à-vis de l’Iran qui cite diverses sources anonymes ne vaut pas le papier sur lequel il est écrit », a-t-on déclaré.

Cependant, plus tard dans la journée de mardi, la porte-parole de Bush, Dana Perino, fut questionnée par plusieurs journalistes qui doutaient de la validité de ce démenti. « Est-ce le président et le vice-président croient qu’une attaque est nécessaire, qu’une personne d’Israël l’ait affirmé ou non ? » a demandé un journaliste.

Dana Perino a refusé de répondre, répétant la position officielle selon laquelle Washington tente de résoudre son conflit avec l’Iran « diplomatiquement », mais que toutes les options demeurent « sur la table ».

En fait, l’article du Jerusalem Post est loin d’être le seul indice que l’administration Bush se prépare à une attaque militaire contre l’Iran.

Les déploiements militaires américains accrus dans la région constituent une preuve physique suffisante, alors que la Marine possède à nouveau deux groupes de combat de porte-avions à distance de frappe de l’Iran, soit le USS Lincoln et le USS Harry S. Truman.

Pendant ce temps, le vaisseau amiral de la 6e flotte, le USS Mount Whitney, a été déployé le long de la côte du Liban, dans ce que la marine a décrit comme étant une « mission non prévue ». Le navire est le vaisseau le plus avancé de la marine pour commander, contrôler et recueillir du renseignement. Il peut coordonner une attaque majeure sur une vaste région. Il s’est joint au USS Cole, un contre-torpilleur, qui était déjà sur place.

A Washington, l’amiral Michael Mullen, le secrétaire des chefs d’état-major, a paru devant le comité du Sénat mardi pour réitérer l’accusation non fondée du Pentagone selon laquelle l’Iran serait responsable des violences en Irak. L’absence de réponse de la part de l’armée américaine jusqu’ici, a-t-il insisté, « ne signifie pas une absence de fermeté ou de capacité à nous défendre contre des menaces ».

Dans son discours devant la Knesset d’Israël la semaine dernière, Bush a placé l’Iran au centre de son engagement de soutien inconditionnel envers Israël. « L’Amérique se tient avec vous dans une opposition ferme aux ambitions d’armes nucléaires de l’Iran », a-t-il dit. « Permettre au plus grand supporteur mondial de la terreur de posséder l’arme la plus mortelle du monde serait une trahison impardonnable des générations futures. Pour l’amour de la paix, le monde ne doit pas laisser l’Iran obtenir une arme nucléaire. »

Après la visite de Bush, un porte-parole du premier ministre israélien Ehoud Olmert a dit à la presse qu’Olmert et Bush s’étaient entendus sur la nécessité d’une « action tangible » dans le but de contrecarrer la supposée tentative de l’Iran de développer une arme nucléaire.

« Nous sommes sur la même longueur d'onde. Nous voyons tous les deux la menace… et nous comprenons tous les deux qu’une action tangible est requise pour empêcher les Iraniens d’aller de l’avant avec leur arme nucléaire », a dit le porte-parole d’Olmert, Mark Regev, au quotidien israélien Ha’aretz.

Faisant référence aux efforts diplomatiques destinés à mettre de la pression sur l’Iran, Regev ajouta : « C’est clairement insuffisant et c’est évident que de nouvelles mesures devront être prises. »

Même pendant que les Etats-Unis et Israël accentuaient le roulement de tambour concernant la menace nucléaire iranienne, Mohamed ElBaradei, le directeur général de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), s’adressait à une session du Forum économique mondial en Égypte lundi, déclarant que l’agence d’inspection nucléaire de l’ONU n’a aucune preuve que l’Iran est en train de construire une bombe.

Bien avant que l’histoire ne paraisse dans le Jerusalem Post, Ha’aretz a rapporté que « le programme nucléaire iranien avait été au centre » des pourparlers entre Bush et Olmert. Des responsables israéliens, a rapporté le journal, ont présenté à Bush des renseignements qui contredisaient supposément l’Estimation nationale de renseignements (NIE) produite par des agences  américaines d’espionnage l’année dernière et qui en venaient à la conclusion que l’Iran avait mis un terme à son programme d’armes nucléaires en 2003.

 « Cela sera-t-il suffisant pour modifier la position de l’administration sur la possibilité d’une attaque américaine sur les installations nucléaires de l’Iran ? Ce n’est pas clair », peut-on lire dans le quotidien. Il a ajouté, toutefois, que le gouvernement israélien insiste que l’Iran approche du « point de non-retour » et qu’il faut agir immédiatement.

Quant à Bush, dit l’article, alors qu’« il approche de la fin de son mandat, il pense certainement à l’héritage de sa présidence, en plus de la guerre en Irak qui a été très critiquée ».

Il est suggéré ici qu’une façon de faire oublier l’héritage catastrophique incarné dans les guerres continues contre l’Irak et l’Afghanistan est de lancer une autre agression militaire qui va jeter sans l’ombre d’un doute toute la région dans le chaos.

Un enregistrement sonore nous a donné une indication de la façon dont la politique est conçue au sein des plus hauts échelons de l’administration Bush. Cet enregistrement fait partie du matériel que le Pentagone a fait parvenir récemment au New York Times en réponse à une requête faite en vertu de la Loi d’accès à l’information. Cette requête avait été faite pour l’écriture d’un article exposant les rapports étroits entre le département de la Défense américain et des officiers à la retraite qui étaient régulièrement invités aux émissions d’information télévisées et qui étaient en fait des porte-parole de l’administration Bush sur la question de l’Irak.

L’enregistrement a été fait en décembre 2006 lors d’une réunion sur l’heure du dîner du secrétaire à la Défense, Donald Rumsfeld, et d’un groupe de ses « analystes militaires », que le Pentagone lui-même nomme « multiplicateurs de la force du message ».

L’atmosphère à cette réunion en était une de désarroi et même de colère envers les résultats des élections de mi-mandat en 2006 au cours desquelles une vague de sentiment anti-guerre dans la population avait donné les deux chambres du Congrès aux démocrates.

On entend le lieutenant-général Michael Delong, un marine à la retraite, signaler à Rumsfeld qu’avec le nouvel arrangement politique au gouvernement, « vous n’allez pas y trouver beaucoup d’oreilles sympathiques tant qu’il n’y en aura pas une [une attaque terroriste] ».

Rumsfeld acquiesce, répondant « Nous n’avons pas eu d’attaques au cours des cinq dernières années. La perception de la menace est si faible dans cette société qu’il n’est pas surprenant que les comportements reflètent cette conception d’une faible menace… La solution à ce problème, je suppose, est une attaque. Et lorsque cela arrivera, alors tout le monde sera enthousiasmé pour une autre [inaudible] et c’est une honte que nous n’ayons pas la maturité de reconnaître combien sérieuses sont les menaces… le nombre de morts, le carnage qui peut être imposé à notre société est si réel et si présent et si sérieux qu’on pourrait croire que nous pourrions le comprendre… »

La « solution » au fait que le peuple américain ne soutient pas la guerre en Irak ni l’éruption mondiale du militarisme américain au nom de la « guerre au terrorisme » est, selon Rumsfeld, une autre « attaque » semblable aux événements du 11 septembre 2001. Clairement, la conception est qu’une autre ronde de « morts » et de « carnage » pourrait abasourdir la population et créer les conditions pour que l’administration puisse imposer sa volonté par des moyens extraordinaires.

Assurément, une façon d’augmenter la probabilité d’une telle attaque est de lancer une attaque militaire contre l’Iran.

Les reportages d’Israël et la mobilisation militaire dans la région soulèvent immédiatement la question : alors que les élections de 2008 approchent, est-ce que des éléments de l’administration Bush préparent une « surprise d’octobre » sous la forme d’une attaque sans provocation contre l’Iran ? »   

http://mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=9077


Une opposition de rue à la guerre

http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=9075
http://guerrealaguerre.resist.ca


Bush, une biographie non autorisée - extraits

 Financer Hitler
http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-20016029.html

Question : On peut se demander pourquoi, dans l’après-guerre, les chasseurs de nazis ne se sont jamais intéressés à l’origine de la fortune de la famille Bush ?
Nouvelle rallonge pour le Pentagone : Guerre à l'extérieur, pauvreté à l'intérieur

La ruée vers les ressources énergétiques de l'Arctique
http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=9115

La répudiation judiciaire est instaurée - Par N Dupont-Aignan
http://www.marcfievet.com/article-20018749.html 

Contre les virus, faux virus etc, sécuriser son ordinateur :
http://www.secuser.com/newsletters/index.htm#secuser_alerte 
http://www.secuser.com/hoax/index.htm


Dernières parutions sur http://michelcollon.info, entre autres :
 
M Benvenisti - En exil dans leur patrie
Comment, après les hostilités, on expulsa de leurs villages des habitants arabes déjà citoyens israéliens

Palestine                            
ml
Repost 0
Published by R-sistons à l'intolérable - dans Pieuvres
commenter cet article
1 février 2008 5 01 /02 /février /2008 23:19

" C'est le monde entier qui semble aller au précipice " 
  Jacques Attali, l'Express, 3.1.8



http://collectiffsa.over-blog.com

Bonjour !

L'intolérable est partout ! Je reçois un courrier de mon correspondant Igor, et voici la "Justice" sur la sellette, de manière scandaleuse. Place aux magistrats corrompus, semble-t-il ! L'affaire Christine Deviers-Joncour est elle aussi ahurissante. Elle a payé, et on la condamne à nouveau ! Double peine pour une même affaire, de l'inédit ! Là, le Fisc se surpasse, et la "Justice" aussi. Enorme !

Patatra ! Un nouveau scandale tombe dans ma boîte mails. Sarkozy va s'occuper de FR3 pour, en définitive, ligoter la dernière chaîne publique encore un peu indépendante. Et ce n'est pas tout. Nouvelle missive, cette fois d'une lectrice, pour dénoncer un "'Etat-CRIF".  Après la chaîne de TV qui va certainement perdre son indépendance, c'est l'Etat Français, pas moins, qui se trouverait ligoté. Privé de sa souveraineté républicaine. Une pieuvre sioniste, comme la pieuvre évangéliste que j'ai déjà dénoncée dans ce blog. On est bien partis, si le CRIF dicte maintenant notre politique ! Cela ne pourra pas être dans l'intérêt de la France !

Je découvre les derniers articles des blogs auxquels je suis abonnée, et je tombe sur  le scandale monétaire, que j'ai déjà abordé, et sur lequel je reviens car il est déterminant. Enfin, voici le temps de l'asservissement alimentaire, à travers des semences imposées par des Etats dits démocratiques, aux pauvres de la planète. Pour enrichir les actionnaires, et afin non seulement d'affamer les plus défavorisés, mais aussi de les asservir. 

A-t-on perdu la tête ? Ca suffit, toutes ces folies pour du fric ou pour les beaux yeux des copains milliardaires ! Il est temps de retrouver la raison, et sinon, de bouter dehors tous ces assassins de l'humanité. Crimes contre l'humanité, oui. Crimes contre la démocratie, contre la liberté, le pluralisme, la souveraineté, la justice sociale, la Justice, et même contre le droit fondamental des individus à se nourrir en toute indépendance et sainement ! Ras-le-bol de tous ces usurpateurs pleins d'arrogance, de mépris et de fric ! Le pouvoir est confisqué par des gens qui n'en sont pas dignes ! Alors, prenons le pouvoir, nous les peuples ! Et imposons la démocratie, la sagesse, la justice, la souveraineté, la paix, et par-dessus tout une juste répartition des ressources et des revenus, condition suprême de la concorde sociale ! 

Et si une guerre doit être déclarée, refusons-la ! Ou alors, demandons aux gouvernants de la faire eux-mêmes, entre eux ! Un combat singulier, comme dans la Rome antique ! Bush contre le Président Iranien, et avec des arbitres indépendants s'il vous plaît ! Et  refusons avec force ce soi-disant traité simplifié qui n'est qu'une escroquerie de plus, puisqu'il est la copie de l'autre qui a été rejeté ! Exigeons un référendum, exigeons de décider nous-mêmes de notre avenir et de celui de nos enfants !

Parmi les autres scandales à dénoncer - la liste est longue, aujourd'hui - ,  les processus de destabilisation, à tous les niveaux (des banques entre elles, par exemple), la judiciarisation grotesque de la société - au seul bénéfice des avocats - , ou les profits démesurés des grands groupes pharmaceutiques, même au détriment de la santé des consommateurs : je pense en particulier au document interne d'un grand labo, préconisant de "dramatiser, de faire peur" aux usagers, pour les inciter à se faire vacciner contre l'hépatitte B ! Avec les conséquences que l'on sait.

Oui, il est temps de bouter dehors les criminels qui nous asservissent pour mener une vie de pacha ! Ouvrons les yeux, et résistons à l'intolérable qu'on nous prépare derrière notre dos et sur NOTRE  dos !

Votre Eva, bien debout. Encore et toujours !

PS Il serait très intéressant d'étudier les liens de la famille Sarkozy (et notamment d'une épouse de son père) avec les E.U., les cercles anti-communistes, la CIA. J'appelle mes lecteurs à entreprendre des recherches sur le sujet, ils auront certainement des surprises, peut-être de nature à expliquer la politique américaine du Président. 

M. de Sarkozy veut nous intéresser à la religion, pour s'en servir - à des fins politiciennes, les croyants sont toujours très soumis au Pouvoir et très conservateurs. Mais ce qu'il conviendrait de rechercher, ce sont les liens de Sarkozy avec la Scientologie, à travers Tom Cruise par exemple, qu'il a reçu alors qu'il était au ministère des Finances.  Tolérance envers les Scientologues, comme les Américains, et même .... complaisance atlantiste commune ? Là, on touche des intérêts très importants, très opaques, et certainement très éloignés des préoccupations des citoyens...

Je crains de voir un jour Sarkozy  non seulement autoriser la secte des Scientologues, mais être complaisant envers les différentes sectes. Vigilance ! A suivre...

Tags: Sarkozy, monnaie, FR3, Justice, C. Deviers-Joncourt, Tom Cruise, Scientologues, sectes, Finances, CIA, CRIF, EU, banques, Hepatite B, destabilisation,Fisc, démocratie, laboratoires pharmaceutiques, agro-alimentaire, résister à l'intolérable, Iran, Bush, Rome antique, pieuvre évangéliste...
____________________________________________________________________________________


Corruption Justice ? envoyé par mon correspondant Igor

Nous nous regroupons pour dénoncer en audience le 7 févr 2008 à 14h
Grenoble : des magistrats corrompus falsifient des procédures pour
assurer protection et impunité à des ripoux d'une association de
malfaiteurs.  Toutes nos affaires qui traînent ont un point commun : la
technique du labyrinthe judiciaire par la soustraction de pièces en
achetant aussi nos avocats (art. 434-4 du CP) Comme moi, choisissez la
dénonciation nominative publique et le devoir de désobéissance civile !

Certains utilisent le système judiciaire pour récupérer un maximum de
biens, de fric alors que d'autres laissent faire. Enfants, handicapés,
vieux, familles, commerces, sociétés, héritages... détruits, ce
n'est pas leur problème. Nous sommes du bétail pour certains
installés dans la justice. Des notables sous statut protecteur d'avant
1789 entretiennent et se partagent les dégâts des conflits, enterrent
certaines affaires

Ici un des ripoux, protégé par des juges, venait de détourner en 17
mois 20.000 données personnelles (extraits publiés sur mon site)
confidentielles détenues par la police et il a déclaré en audience
devant cinquante témoins :

« Je devais déterminer le patrimoine des personnes »
Le Code Pénal prévoit 10 ans, mais la sanction dérisoire a été de
4 mois et une amende égale à trois pour cent  du butin encaissé ! !

Ces fichiers, la société ATER (un receleur non inquiété) les a
payés 600.000 € pour les revendre à des avocats, magistrats,
huissiers, ripoux, loges maçonniques ... pour l'affairisme de mafieux
de nos institutions.

Pour avoir (en enquêtant sur ma spoliation) découvert et dénoncé
cela des flics et des magistrats ont organisé mon tabassage à la sortie
de l'audience pour protéger le commissaire ripou CWIKOWSKI pourtant
révoqué, déjà condamné pour faux en écritures privées et
corruption !

Où s'arrêteront ces dérapages ? Nous devons exiger la « taule pour
les juges corrompus et non la pré retraite »

Faisons cesser les mascarades judiciaires en rabaissant à leur juste
valeur les juges qui le méritent.

Vont-ils aller jusqu'à la prison pour me faire taire ? 6 mois avec
sursis pour avoir publié la vérité sur les faux d'un huissier d'un réseau
mafieux installé dans la justice, 2 autres mois avec sursis pour m'être
fait tabasser par un truand récidiviste ! Les noms des prochains juges
aveugles (art.432-4 du Code pénal) iront garnir mes sites et la presse
indépendante :

http://www.victime-ripou.com/appelcwik/plaintecoups/conclu10oct2007.htm

Que sortira t-il du 7/02/08 ? S'agit-il de quelques brebis galeuses ? Où est le contrôle de l'Etat ?

René FORNEY http://www.trafic-justice.com http://victime.ripou.free.fr
reneforney@lycos.com tél 06 13 84 59 96

Regroupement transport : ardechejustice@free.fr (AUBENAS - 07)
garcin.sylvette@orange.fr Crest (26)

Ou sur forum
http://membres.lycos.fr/injustices/forum/viewforum.php?f=21&sid=4e4a9670
f2b634e1dcd01eaeb6c70513

http://www.marcfievet.com/article-16138427.html


_________________________________________________________________________________

Concernant la Justice, ou l'Injustice (c'est comme ça qu'on devrait appeler ce secteur), un lecteur qui connaît bien l'affaire Deviers-Joncour m'envoie les lignes suivantes :

" Christine Deviers-Joncour est poursuivie par le fisc qui lui demande de rembourser une 2ème fois l'argent de la commision d'ELF qu'elle a déjà rendu.
 
Il est intéressant de souligner que le Fisc ne déploie pas la même énergie pour récupérer les 3 à 5 milliards de FF des commissions légales versées par le Trésor Public pour permettre les ventes d'armes à Taiwan de 1991 à 1999: frégates, Mirage 2000, missiles MATRA.

Christine Deviers-Joncour 


Il est vrai que la liste des récipiendaires est connue du Fisc puisqu'elle est dans les archives de la Direction du Budget depuis que cette fonction était occupée par un certain...  Daniel Bouton, aujourd'hui PDG en sursis de la Société Générale
Mais la liste dans les archives de l'Etat ne peut pas être remise au fisc,  car elle est classée depuis 1993 "Secret-Défense". Faute de pouvoir, donc, s'attaquer aux gros bénéficiaires des commissions légales issues de l'argent public, le Fisc s'attaque à celle qui a spontanément rendu l'argent touché ! Vous avez dit  Justice? "

Eva : Quant à Bouton, le monde est vraiment petit. Tout petit, parfois.... 
Affaire à suivre, en tous cas... Comptez sur moi ! 
"Selon que vous serez puissant, ou misérable", disait déjà Lafontaine. Deux poids, deux mesures. Encore et toujours d'actualité...

__________________________________________________________________

        SEMENCES :


Nous vivons dans une dictature industrielle !


D'honnêtes Citoyens (Kokopelli) se sont vus condamnés pour avoir oser produire et commercialiser des semences à l'ancienne.

Le catalogue des semences, spécialité franco-française (qui n'existe même pas aux USA, c'est pour vous dire !), interdit le commerce des semences anciennes, UN COMBLE !

http://www.kokopelli.asso.fr/articles/catalogue-national.html 

Où sont tous les beaux discours (politiques) du Grenelle ? Peau de chagrin ? Battage médiatico-politique ? Poudre aux yeux pour que "bling bling" se fasse mousser ?

12.000€ pour le grainetier Baumaux

23.000€ pour l’état et la fédération des industriels de la semence (FNPSPF).

Les semences que défend l’association Kokopelli, étant maintenues dans l’illégalité par une volonté politique, nous ne pouvions pas gagner ces procès.

Malgré les directives européennes, les avis de l’ONU, du Sénat, de scientifiques, d’agronomes affirmant l’urgence de sauvegarder la biodiversité végétale alimentaire, l’état français refuse de libérer l’accès aux semences anciennes..
L’état français recevra 17.500€ au motif que KOKOPELLI vend des semences illégales, 5.000€ seront consacrés aux frais et à l’information du bon peuple sur les pratiques dangereuses de l’association KOKOPELLI. Les semences qui ont nourri nos grands-parents et qui servent à nous nourrir aujourd’hui par le jeu des croisements, sont donc devenues illégales et dangereuses.

Nous avons eu droit au grenelle de l’environnement : il faut sauver la biodiversité ! Alors pourquoi condamner une association qui sauvegarde plus de 2500 variétés en risque de disparition ? Pourquoi condamner ces semences dont la FAO reconnaît qu’elles sont une des solutions pour assurer la souveraineté alimentaire, face aux dérèglements climatiques et à l’augmentation de la population mondiale.

Les condamnations infligées à KOKOPELLI ne sont donc pas à chercher dans la nature des semences que protège l’association, mais dans ses actions.

L’association propose aux jardiniers, aux paysans, d’être autonomes et responsables, face au vivant. Dans notre société du tout marchandise, c’est intolérable. Le plus grand grief (sous jacent) fait aux semences anciennes ou de pays, est d’être reproductibles et qui plus est adaptables à de très nombreuses conditions de cultures, sans le soutien de l’agro chimie.
 L
a faute de KOKOPELLI ? Conserver le levain des savoirs populaires, agronomiques et génétiques. A l’heure où l’on veut nous faire croire que le tout hybride, OGM, chimique, énergie fossile, sont les seules possibilités d’assurer notre alimentation, propager l’autonomie semencière par l’exemple est devenu répréhensible..

Depuis 15 ans, KOKOPELLI protège la diversité de nos jardins, de nos champs, de nos assiettes, tout en essayant de faire évoluer le cadre juridique vers une reconnaissance de la valeur agronomique et culturelle des variétés reproductibles :

 L’ETAT FRANÇAIS NOUS A FAIT ECHOUER.

 Aujourd’hui, la disparition potentielle de KOKOPELLI ouvre un boulevard à l’uniformisation culturelle et productiviste agricole. 

La disparition de la « vraie » biodiversité basée sur la variabilité génétique d’une multitude de variétés locales ne sera jamais compensée par la multiplicité de quelques variétés clonées.


Il est intéressant de noter la similitude des actions et de la répression envers les faucheurs volontaires, les amis de l’ortie, les défenseurs de l’herboristerie et KOKOPELLI : chacun cherche à sa façon, à protéger et promouvoir la vie et la continuité des savoirs. Pour notre gouvernement, tout cela est devenu répréhensible ! Face à ses contradictions, entre ses déclarations enflammées du Grenelle de l’Environnement et les condamnations qu’il obtient contre les défenseurs de la biodiversité, gageons que l’état français mettra un point d’honneur à prendre en réelle considération le devenir des générations futures.

L’association KOKOPELLI a toujours proposé la résistance fertile non violente et le dialogue, étions-nous trop en avance ? Maintenant, sauver la biodiversité est urgent. Si l’agriculture productiviste que protége le gouvernement se trompe, nous trompe, quelle stratégie de repli aurons-nous ? Si nos élus ont contribué à éradiquer notre patrimoine semencier alimentaire ?

La solution est dans votre camp, mesdames et messieurs nos gouvernants. Une fois, vous avez pu revendiquer « responsables, mais pas coupables ». Devant la faim du peuple, cet argument ne tient pas..

__________________________________verites.org___________

" Le Crif occupe la France ", envoyé par une lectrice, Mme R.P. :

" La "place royale faite aux Arabes", dit-on ! Mais ce sont les Juifs qui ont tous les pouvoirs en France et ailleurs . L'Etat français cède au terrorisme idéologique du CRIF qui s'ingénie de manière totalement anti démocratique à occuper l'opinion  française. 

C'est le CRIF qui condamne les gens en France : R. Barre pour ses propos - les médias  sur lesquels les Juifs ont fait main basse relaient ce verdict comme une décision d'Etat avec zèle.

Fatwa médiatique injuste sur l'humoriste Dieudonné pour avoir dit la vérité
sur un colon israélien dans son sketch !

Le Crif utilise des moyens de lobbying auprès du monde politique, culturel, économique, médiatique, et porte atteinte aux libertés . Anti démocratique ! On ne doit pas casser de l'arabe pour fabriquer du juif et inversement .Tous sont des êtres humains .

Nous assistons au développement sans frein d'une civilisation  athée aux conséquences désastreuses:  Oui, il manque une  vraie dimension spirituelle qui aiderait à résoudre les problèmes multiples dans  le respect de l'ordre naturel , de la justice et  de l'amour universel  (..)

La grande et vraie menace, c'est le sionisme qui est devenu la religion occidentale  laique contre l'Islam.
 

La caricature des Musulmans dans Charlie Hebdo est plus une incitation à la haine qu'un blasphème ... la classe dirigeante française feint de ne pas voir les propos anti - musulmans !

J. Chirac rappelle à raison que la liberté d'expression est une responsabilité. Bravo. Les autres feignent de ne pas voir la partie cachée de l'iceberg. En Espagne a lieu le procès des terroristes d'Al Quaida.Très bien. Mais quand se tiendra le procès des Juifs sionistes qui, par le terrorisme de la guerre injustifiée en Irak, a causé la mort de centaines de milliers de gens ? Tous des terroristes
! "
_________________________________________________________________

Eva: Sarkozy aurait toujours dans ses bagages le Président du CRIF, quand il va aux E.U.. Pourquoi ? Pauvre France, bradée à de puissants intérêts qui lui sont étrangers ! 


lexpress.fr

____________________________________________________


VOCABULAIRE :  http://lesogres.infos

Le CRIF se dit Juif, mais est en fait un organe lobbyiste pro-israélien et idéologiste ultralibéral néosioniste.

Néosioniste : instrumentalisateur à but politicien des Juifs, des nazis, de la Shoah, d’Israël, et de tous les drames historiques comme Rwanda, Darfour... en vue de manipulation idéologique

CRIF ? Conseil Représentatif des Institutions Juives de France, mais comprenez lobby néosioniste d’un pouvoir politicien d’extrême-droite israélien en France, un organe d’ingérence et d’atteinte à la souveraineté nationale, et auquel curieusement rien n’est refusé dans aucun média de la Nation.

De Gaulle :"Le président de la République ne saurait être confondu avec aucune faction. Il doit être l’homme de la nation tout entière, exprimer et servir le seul intérêt national",.


Illustration  de l' état d'esprit dominant, monolithique, communautariste :

"Adler, l'art de renverser la donne" :

http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=7954


Adler: un des maîtres à penser ! Or il pense mal. Car à sens unique, obsédé par la défense des intérêts israélo-américains... Il n'est pas indépendant ! C'est grave pour un soi-disant intellectuel, qui se targue d'expliquer les grands enjeux du monde. On le retrouve souvent, d'ailleurs, avec les sommités du monde. Coïncidence ?

C. DANS L'AIR :

31.1.8 : C dans l'Air a consacré une émission à Gaza, il y avait : un journaliste  pro- Israël, un Egyptien pro-Occident, le responsable des Cahiers de l'Orient pro-Occident, un intervenant d'Israel...  et seulement UN représentant du peuple Palestinien. On a entendu parler de l'obscurantisme à Gaza. Personne pour parler au nom du Hamas.
 
C'est l'Illustration de l'emprise d'un groupe sur la France


Dans tous les domaines, c'est pareil. C'est la démocratie ? Aussi intolérable que l'exploitation de la misère avec les semences imposées (au nom de la démocratie ?) ou les agissements d'une certaine Justice, ou la prochaine privatisation de FR3 pour casser son indépendance.  La démocratie ? Une imposture. Je traiterai le sujet ! Eva


Et FR2 communautariste ! Darmon, Wittenberg, Lévy, Goldmann., etc etc .. TOUS même origine, bravo le pluralisme !

Par contre, je dénonce le "zèle" anti-juif : Intolérable !
http://sego-dom.over-blog.com/article-11715477.html
Dangereuse époque, dans les deux sens !

_________________________________________________________________

  Grève des taxis, c'est la fête à Attali  http://marcfievet.com                                                                                               

Au-delà de son contenu, le rapport Attali témoigne de l'aveuglement des élites sur la société française.  cliquez ici


A lire :
Les syndicats de France Télévisions appellent à la grève le 13 février

Danger ! Tout ce qu'entreprend Sarkozy envers les médias est danger. 

Privatiser la 3 quand on sait que c'est une des seules chaînes qui ose vraiment critiquer le pouvoir en place, prouve d'où vient le coup de massue. 
Sarkozy veut tout à sa botte. C'est de la graine de despote. 

Les syndicats de France Télévisions  appellent à la grève le 13 février Huit syndicats de France Télévisions ont appelé mardi l'ensemble des salariés de l'audiovisuel public à la grève et à une manifestation le mercredi 13 février pour "exiger la pérennité du service public, de son financement et de son périmètre", dans un communiqué commun. "Pour la première depuis l'existence du groupe France Télévisions, l'ensemble des syndicats (CFDT, CFTC, FO, SNJ, SITR, SNJ-CGT, SNRT-CGT et Sud)... cliquez ici http://stop-antifrancisme.over-blog.com.
___________________________________________________________________________________

 

VIDEOS :  http://lagrandeconspiration.org

SARKOZY ET CIE

>SARKOZY le jouet de KADHAFI
>Les lobbies et sarkozy
>Contre-Grenelle de l'environnement
>l'ESpriT SaRKoLèrE dE VaLéRiE LaGRanGe - Son cRi dU cOEur

POUVOIR FINANCIER

>Krach 2008
>Qu'est-ce que la Mondialisation ?
>Révolte au Parlement de l'UE - INCROYABLE
>Les Banksters
>L'Argent Chute de l'Argentine 1
>L'Argent Chute de l'Argentine 2
>L'Argent Chute de l'Argentine 3
>L'Argent Chute de l'Argentine 4
>Le Capital 1
>Le Capital 2
>Le Capital 3
>100millions
>Banking in Silence

Des Nouvelles d'Orion 71 de La Grande Conspiration cliquez ici

______________________________________________

La Russie ne permettra pas que la campagne présidentielle soit "corrigée de l'étranger" (Poutine) cliquez ici 

Bush au Moyen-Orient : un double échec suite cliquez ici

____________________________________________________________________________________


Contre-mesures pour se protéger du fascisme sarkozien à venir :
http://lesogres.info/article.php3?id_article=3721

esclavage : réparation juridique 
http://lesogres.info/article.php3?id_article=3760

















 
    
lesogres.info

__________________________________________________________________


MONNAIE :

Jacques Cheminade,
http://solidariteetprogres.org

Le 1er quotidien de Suisse romande, Le Temps, le  28 janvier, n'a pas hésité à inclure Jacques Cheminade parmi les voix qui « s'élèvent pour une réforme en profondeur du système monétaire international. »

Estimant qu'à l'heure de la crise des subprime, le rôle des banquiers centraux, en particulier américains, ressort dangereusement égratigné, le quotidien s'intéresse aux propositions de l'économiste libéral P. Leconte, auteur du livre « Le chaos monétaire mondial », qui « prône
la fin du régime des taux de changes flottants et le retour à l'étalon-or. »

Sa « solution » consiste à écarter « les Banques centrales comme productrices de monnaie ».

Selon Leconte, on verrait alors « un foisonnement d'initiatives privées qui se mettront à émettre des monnaies qui, elles, `répondront aux lois de l'offre et de la demande,' et pourraient être gagées sur des métaux précieux. »

En opposition avec cette utopie ultra-libérale,  le journal note : « Le manque d'indépendance des banques centrales vis-à-vis des forces de marché est de plus en plus dénoncée. J. Cheminade estime que `les banques centrales sont soumises aux influences de la pensée monétariste et manquent leur cible. Lorsqu'elles injectent massivement des liquidités, en jetant de l'argent sur de l'argent, elles alimentent l'économie virtuelle des marchés financiers. Cet argent ne parvient pas à l'économie productive », estime ce français admirateur du Plan à la française. Ce franc-tireur relève au passage qu'à présent `Alan Greenspan se défausse et critique lui-même le système qu'il a mis en place'».

Puis Le Temps écrit que Cheminade préconise « une refonte du système selon un nouveau Bretton Woods : taux de changes fixes entre les quatre principales monnaies, détermination d'un nouvel étalon qui serait un panier de matières premières. Comme P. Leconte, le but premier est de limiter la production de monnaie et de lui restaurer sa crédibilité. »

« L'important, selon lui, est de revenir à plus de régulation, de renforcer le lien organique entre les Banques centrales et les Etats, et de restaurer le sens des `responsabilités citoyennes' des dirigeants, qui a `disparu car ils sont assiégés par des intérêts privés'. Et le plan de sauvetage de Bush ne lui parait guère mieux que de la `masturbation financière' (en s'excusant du propos), car il omet de revenir à la racine du problème, à savoir l'investissement dans l'outil de production de biens réels. »

_______

Les Etats-Unis doivent abandonner les politiques hyper-inflationnistes insensées

On p
ersiste à faire l'impasse sur le problème fondamental qu'aucun dirigeant n'a eu le courage de traiter : celui de la remise en cause de la dictature des marchés.

La nouvelle proposition formulée hier par Lyndon LaRouche préconisant l'adoption de taux à deux vitesses - pénalisant d'une part la spéculation avec des taux élevés tout en favorisant d'autre part l'économie productive avec des taux avantageux - arrive donc à point nommé. Elle constitue la seule alternative réaliste créant une dynamique mettant sur la table la primauté du politique sur le financier.

Puissent nos dirigeants, comme le formulait un jour le président du Mexique Lopez Portillo, « écouter les sages paroles de Lyndon LaRouche ».

Une traduction en français de l'ensemble de la conférence internet de Lyndon LaRouche est disponible.


Appel et pétition pour un nouveau Bretton Woods :

http://www.solidariteetprogres.org/spip/petitionNBW/

NOUVEAU ! Signez la pétition pour un nouveau Bretton Woods, directement en ligne

Le Coupe-feu contre le krach financier

Diaporama : "Le nouveau Bretton Woods de LaRouche, qu'est-ce que c'est ?"

Une histoire de bulles 

Responsables mais pas coupables et le pire est peut être pour demain cliquez ici http://poly-tics.over-blog.com 


Reçu d'un lecteur, bien renseigné :

Une banque qui aimerait  "manger" la Société Générale  est la Citycorp, mais HSBC est aussi sur la ligne de  départ.

D. Bouton voulait vraiment partir, mais Sarkozy via le Conseil d'Administration, plein d'amis du MEDEF, a obligé Bouton à aller jusqu'au bout du sabordage, quitte à l'envoyer à la Santé ensuite, avec un "grand chapeau" lui aussi.

En Sarkozie, on sert les intérêts du maître US, mais il faut que les
laquais français sachent aussi se sacrifier pour le "caniche français de Bush" qui est ici leur maître.


Baisse des taux de la Fed : « Bush et Bernanke vont couler le dollar » ici http://verites.org

Tignous, http://Marianne2.fr
La Société Générale aurait perdu 4,9 milliards d'euros

LA  QUESTION  MONETAIRE,  voir 
http://r-sistons.over-blog.com/article-16002775.html  Extraits :

- Si la monnaie est mise en circulation par un organisme public comme la banque de France (dite aussi Institut d’émission) la monnaie est propriété publique,

- Si la monnaie est mise en circulation par un organisme privé comme une banque commerciale, la monnaie devient propriété privée des actionnaires, les plus importants siégeant au conseil d’administration. La monnaie est alors prêtée à la société civile qui verse en retour des intérêts considérables aux actionnaires. 
Aussi surprenant que cela paraisse, c’est ce dernier scénario qui nous est imposé.. Le prix à payer est de l’ordre de 80 milliards d’euros par an, soit 1290 euros par an pour chaque citoyen du berceau au tombeau.



Vidéos sur la révolte au Parlement Européen et les banksters  cliquez ici 

liquider la France, en faveur des conglomérats américains ?
La Commission européenne contre le sauvetage de la Société Générale
 cliquez ici


Bush et Bernanke risquent de couler le dollar ! 
http://www.verites.org/article-16179254.html


____________________________________________________________________________________

Danger ! Femmes enceintes et pesticides
http://www.verites.org/article-16179346.html  

Un grand parti anti-capitaliste :

http://collectiffsa.over-blog.com/article-16168564.html

Chalets en bois pour personnes en difficulté cliquez ici 

Les stagiaires seront payés 30% du smic pour les stages de plus de trois mois cliquez ici

Le DAL reste inquiet pour les sans-abri cliquez ici
___________________________________________________________________________________


Bush au Moyen-Orient : un double échec cliquez ici

Rapport : La guerre du Liban, un échec sérieux pour Israël 
cliquez ici 

Bush le répète ce lundi : Les Etats-Unis "affronteront" l'Iran si... cliquez ici 

Les Français se font violer ; ils ne réagissent pas ??? cliquez ici 

Golfe: Téhéran empêchera Washington de mettre la situation en danger (Défense iranienne) cliquez ici 

Le PS aussi aux ordres de Washington ? cliquez ici

____________________________________________________________________________________

Rappel très important :Tous à Versailles le 4 février 2008 !    cliquez ici

L'OTAN et Israël : Instruments des guerres de l'Amérique au Moyen Orient
http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=7970

Uri Avnery : Pire qu'un crime !
http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=7963

Sarkozy, la scientologie au service de l'atlantisme ? 
http://deconstruire.babylone.over-blog.org/article-6421670.html

A .Bari Atwan - Israël reconnaît la défaite, mais pas les conséquences
Sa mythique armée ne peut plus garantir sa sécurité. Seule la paix...

Israel

C. Boudelal - Le pétrole arabe responsable du malheur palestinien !
Le pétrole arabe coule à flots sur Israël, mais ne peut être vendu aux Palestiniens
Palestine


O. Barghouti - "La gauche, vous vous souvenez de la bataille contre l'apartheid?"
Le boycott d'Israël est justifié..
Apartheid

Hana Al-Bayat - Du pétrole pour les Irakiens
Une action basée sur le droit international pourrait créer un fameux précédent

Pétrole

L. Chin - Ambitions anglo-américaines derrière l'assassinat de Benazir Bhutto
Les médias ont dissimulé l'agenda secret de Bush - Cheney
Pakistan


B. Dixon - La campagne "Sauver le Darfour" est une arnaque
Ce ne serait pas le premier gros médiamensonge des USA pour justifier une guerre

Darfour




Participez à la soirée de RéSo : SUPER TUESDAY

RéSo vous donne R-V, le 5 février, de 22h à 5h, pour une soirée "SUPER TUESDAY DEMOCRATE", à Paris.

En savoir plus

D'autres soirées électorales sont organisées dans des villes de province.

 ______________________________________________________________________________________

 PALESTINE :

Fin du blocus à Gaza : signez la Pétition adressée à l'ONU 

http://www.avaaz.org/fr/gaza_end_the_siege/13.php


palasten.jpgEvasion de Gaza, ou transfert volontaire ? http://news.reopen911.info/ 

 Mort de George Habache. Alain Gresh
 sa biographie telle que nous l’avons publiée, D.Vidal et moi-même, dans Les 100 clés du Proche-Orient (Hachette, coll. « Pluriel », 2006).
 http://www.france-palestine.org/article7988.html


Agir pour Gaza. K. Selim
 http://www.france-palestine.org/article7984.html


Gaza : le Conseil de l’Onu ne parvient à aucun accord. NouvelObs
Les Etats-Unis se sont de nouveau opposés à l’adoption d’un texte appelant à la fin du blocus....
 http://www.france-palestine.org/article7977.html

Le Conseil des droits de l’Homme de l’ONU condamne Israël.  http://www.france-palestine.org/article7964.html

Lettre à Nicolas Sarkozy. AFPS
http://www.france-palestine.org/article7950.html

Des crimes de guerre. D. Sieffert
Un expert de l’ONU condamne en termes  explicites les raids israéliens sur Gaza. Mais les grandes capitales restent sur la réserve.
http://www.france-palestine.org/article7967.html

Par solidarité avec Gaza : sanctions économiques contre Israël ! cliquez ici

Les Egyptiens et les Palestiniens réinstallent la frontière
cliquez ici 

Crimes de guerre israéliens
:
http://lesogres.info/article.php3?id_article=3763

illustration http://chahids.over-blog.com

____________________________________________________________________________________
 
COMMENTAIRESen-dessous

Repost 0
Published by R-sistons à l'intolérable - dans Pieuvres
commenter cet article

R-Sistons

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
  • Contact

Recherche

Archives

Pages