21 janvier 2013 1 21 /01 /janvier /2013 00:41

 

 

ps-trahison.jpg

 

La barbarie de notre société

pétendument démocratique :

 

Trahisons des partis,

guerres illégales et atroces,

mépris de la vie humaine.

 

 

La France ? Une ploutocratie dirigée par des mafieux - L'Afrique saignée

Saignée Afrique + Témoignage d'un Malien

 

 

 

Clefs pour comprendre la guerre impérialiste contre le Mali (eva R-sistons)

Afrique: Recolonisation par la guerre.. mais aussi par la dette (site malien)

Les génocides planifiés par les Etats-Unis, les escadrons de la mort

 

 

 

 

La trahison du PS - De l'adhésion à l'opposition, par une ancienne militante


Le PS de Hollande est pire que l'UMP de Sarkozy. Voici pourquoi...

Les gouvernements sont les ennemis des peuples. Exemple de Sarkozy

 

 

Sur mon blog officiel,

article que j'ai écrit sous mon nom :

 

 

retraite-Euthanasie.JPG

 

 

Nos "vieux" vont-ils être

euthanasiés ?

Par Chantal Dupille

 

 

Ceux qui veulent discréditer le bien-fondé de nos positions, ou notre goût pour la vérité, ou encore notre simple clairvoyance, nous taxent de "conspirationnistes". Non seulement nous ne conspirons pas, non seulement nous ne sommes pas des obsédés de conspirations contre les peuples, mais nous nous contentons de mettre en garde contre les plans à venir : Et par exemple, j'ai alerté mes Lecteurs sur les risques de déstabilisation volontaire de toute l'Afrique, et déjà, contre la déstabilisation d'un pays comme l'Algérie que l'Occident rêve de re-coloniser et de piller en toute liberté en mettant à sa tête une marionnette docile (comme ici, article pour non-initiés :  Clefs pour comprendre la guerre impérialiste contre le Mali (eva R-sistons)). Mon tort est généralement d'avoir raison trop tôt, comme lors de l'attaque de la Libye lorsque, la première, j'ai dit en ayant sous les yeux d'anciens articles du Monde, du Diplo, du Courrier international... : Attention, on va détruire un pays de cocagne et tuer un très grand dirigeant ! 

 

Or, sur le sujet de l'"euthanasie" des plus âgés, cela fait plusieurs années que je tire la sonnette d'alarme (en évoquant d'ailleurs le film Soleil Vert), chaque fois en criant dans le désert : "Attention ! demain, on euthanasiera les retraités !" Et pourquoi pensais-je cela ? Seulement parce que j'avais saisi au vol une phrase inquiétante de l'Ambassadeur en France du Nouvel Ordre Mondial, Jacques Attali, d'abord dans un de ses livres, ensuite dans ses "Conversations d'Avenir" (LCP). Il disait quelque chose comme cela : Demain, on peut imaginer que l'on euthanasiera les retraités improductifs, piètres consommateurs, inutiles et surtout coûteux. Bigre ! J'ai sursauté. Je venais d'entendre la semaine précédente que l'Opéra serait à terme condamné parce que trop coûteux lui aussi : Que dites-vous d'un couple de chanteurs (dans le meilleur des cas) et d'un piano ? Déjà, on commence à nous habituer aux opéras modernes, c'est à dire sans costumes d'époque... première étape ! .

 

Lorsque dans les années 70-80 je militais au sein du PS, j'avais choisi de diriger la Commission 3e âge car déjà, je sentais la grande détresse des personnes âgées isolées. Il y a peu, j'ai mis en place un site destiné aux seniors.

 


Les dents du diable - Anthony Quinn Image 3 sur 4

Le couple et la vieille mère

 

 

Très jeune, j'avais vu un film qui m'avait beaucoup impressionnée :  Les Dents du Diable, avec Anthony Quinn. Vie très dure dans l'Arctique canadien. Je n'oublierai jamais une scène : Celle de l'abandon de la vieille mère dans la glace, devenue bouche inutile à nourrir... J'avais pensé : Barbarie !

 

Comment les Amérindiens traitaient-ils leurs anciens ? Avec respect pour leur savoir-faire, leur expérience, leur sagesse, leur patience... Un modèle pour tous ! Et chez nous, il  y a peu encore, les différentes générations cohabitaient, et tout le monde y trouvait son compte.

 

Et voici que se profile l'ombre du Nouvel Ordre Mondial totalitaire et barbare : Va-t-on se débarrasser de nos anciens ? Déjà, on envisage des réformes sociétales - pour pallier l'absence de réformes sociales - sous le Gouvernement Hollande, mettant en cause tous les fondements humains de notre société; et ainsi, pas à pas, nous allons dériver de l'euthanasie pour malades incurables à l'euthanasie pour convenance personnelle... qui préfigureront plus tard l'euthanasie pour tous les retraités improductifs, inutiles, coûteux ! Nous sommes en train d'entrer dans un engrenage que nous ne maîtriserons plus, réforme après réforme. Déjà, on nous familiarise avec l'idée de "délocaliser" les retraités... et quoi encore ? ( Alerte ! On commence à "délocaliser" les retraités trop coûteux ! )

 

Notre société est de plus en plus déshumanisée, virtuelle, technique, robotisée, impitoyable... allons-nous tolérer qu'elle finisse par euthanasier nos parents ?

 

Bon sang, allons-nous ouvrir les yeux sur tout ce qui se prépare, sur la réalité du Nouvel Ordre Mondial cher à nos dirigeants, et en particulier aux Sarkozy-Attali ?

 

Il est temps de dire non à l'intolérable avant qu'il ne soit trop tard. Alerte ! Il y a urgence !

 

Chantal Dupille

 

http://chantaldupille.over-blog.com

 

TAGS : Vieux, euthanasie, Dents de la Mer, PS, retraités, Nouvel Ordre Mondial, Jacques Attali, Sarkozy, Hollande, réformes sociétales, Amérindiens, barbarie, Afrique, conspiration, opéra, Libye, Conversations d'avenir, Amérindiens, LCP...

  .

 

Mort aux vieux !

Mardi 1 Janvier 2013 Elie Arié - Chroniqueur associé
Elie Arié
Cardiologue, enseignant à la chaire d’Economie et de gestion des Services de santé au... En savoir plus sur cet auteur
 

 

Dans une société basée sur le profit, où l'on considère l'humain comme une unité de production tout juste bonne à être remplacée une fois devenue inutilisable, quelle place gardera-t-on pour les « usagés », source de dépenses sans contrepartie ?


Photo extraite du film "Soleil Vert"
Photo extraite du film "Soleil Vert"
J’ai été frappé par la récente coïncidence de deux événements survenus la semaine dernière, et a priori sans rapport entre eux:

- Le fait que l’article de Laurent Neumann, sur Marianne.net, mettant l’accent sur la situation financière très préoccupante des régimes des retraites, ce qui devrait angoisser tous les Français, a été lu par beaucoup de monde, mais n’a fait l’objet que d’un nombre assez faible de commentaires, ce qui semble témoigner d’un certain fatalisme et d’une sorte de sidération face à une catastrophe annoncée,

- Et la programmation sur Arte, du film « Soleil Vert », racontant comment, dans des villes surpeuplées du futur, les personnes âgées seront encouragées à se faire euthanasier, pour être ensuite transformées en biscuits alimentaires pour les plus jeunes. Ce film de science-fiction de Richard Fleischer, sorti en 1973, est  inspiré d’un roman de Harry Harrison publié en 1966. Or, aujourd’hui, tous deux paraissent  beaucoup moins « fictionnels» qu’il y a près d’un demi-siècle.

Pendant longtemps, dans la plupart des cultures, les vieux étaient à la fois moqués (le « barbon »),  mais aussi respectés, car supposés gagner en sagesse, en savoir et en expérience. Et le système des retraites par répartition a été inventé, créant une solidarité entre générations qui n’est, au fond, sachant que nous serons tous vieux un jour, que de l’égoïsme collectif et intelligent à long terme.

Mais nous sommes en train de changer de société et de culture.

Nous sommes entrés dans le monde du court terme, dans lequel tout objet ne vaut que tant qu’il peut être source de bénéfices, mais qui, dès qu’il se révèlera défectueux, se trouvera totalement dévalorisé et envoyé à la casse. Et, très logiquement, l’homme devient un « objet » et est progressivement traité comme tel.

C’est déjà, depuis longtemps, le cas des salariés-kleenex, mis à la poubelle non seulement lorsque leur savoir-faire ne répond plus à aucune demande du marché, mais lorsque leur âge les rend nécessairement moins performants : « dégraissages » et quasi-impossibilité de retrouver un autre emploi dès la cinquantaine.

Mais il n’y a aucune raison pour que cette logique économique s’arrête là. Comme le faisait remarquer dès 2002 le psychanalyste Charles Melman (1), « cette économie libidinale (...) est aujourd’hui au principe des relations sociales, à travers la façon de se servir du partenaire comme un objet que l’on jette dès qu’on l’estime insuffisant » : c’est vrai pour les mariages, comme ce sera bientôt vrai pour les vieux.

Et de poursuivre sa démonstration : « Le problème de la prolongation de l’existence, par exemple, va poser des questions qu’il faudra résoudre. La masse des vieux coûtera cher à toute une génération. Et celle-ci devra trouver le moyen, avec des apparences honnêtes, de régler ce problème, c’est-à-dire de jeter ce qui, après avoir servi, est devenu usagé, source de dépenses sans contrepartie. (...)  Je vois très bien se profiler cette perspective : les compagnies d’assurances versant des primes aux personnes âgées qui auront souscrit des polices afin qu’elles servent à assurer un héritage à leur descendance, moyennant euthanasie pour raccourcir un parcours socialement onéreux. Le dire comme cela paraît abominable et monstrueux. Mais on voit régulièrement des choses semblables se passer. Alors pourquoi pas celle-là ? On développera toutes les argumentations et les théories nécessaires pour justifier l’affaire. Il y aura même des volontaires, il y en a d’ailleurs déjà. Alors on commencera par accepter, légaliser  l’euthanasie, et puis à partir de là... »

Complétons le raisonnement : de l’euthanasie pour mettre fin à des souffrances sans espoir de rémission et que la médecine est incapable de soulager, on glissera progressivement vers l’euthanasie pour convenance personnelle sans justification médicale (« ma vie ne m’intéresse plus ») , puis à la pression sociale culpabilisatrice envers ceux  qui, refusant l’euthanasie, s’obstinent à constituer une charge improductive pour la société, alors qu’ils pourraient, en anticipant le moment de l'héritage, contribuer à la prospérité des jeunes générations encore actives : processus dont les biscuits alimentaires de « Soleil Vert » ne constituaient que le symbole prémonitoire...

On vit une époque formidable : bonne année à tous !

1- Dans son livre  « L’homme sans gravité », Folio Essais, Denoël, 2002
.
http://lucien-pons.over-blog.com/article-mort-aux-vieux-le-film-soleil-vert-devient-realiste-113978567.html
.
.

C O M M E N T A I R E S :  I C I
.
Repost 0
22 juillet 2012 7 22 /07 /juillet /2012 01:50

 

 

Tom-Clancy-ew.jpg

http://www.italiq-expos.com/blog-shopping/2008/06/06/1391-tom-clancy-s-end-war

 

Suite du précédent article,

Comment tout se tient

et pourquoi la 3e guerre mondiale a déjà commencé

 

 

A l'aube d'une troisième guerre mondiale ?
http://regardsurlarealite.centerblog.net/103-a-aube-une-troisieme-guerre-mondiale.
.
La 3e guerre mondiale a déjà commencé
Eva R-sistons
.
.
La 3e guerre mondiale a commencé, d'ailleurs depuis plusieurs années. Et pourtant, qui s'en doute ? L'économie américaine est exsangue (seule le complexe militaro-industriel se porte bien) : Comment masquer sa décrépitude ? Comment détourner l'attention de l'Opinion ? Et la dépression a contaminé l'Europe vassale. Dans le même temps, la population croit, la pollution aussi, les ressources s'épuisent, et des puissances émergent.
.
L'Empire anglo-saxon moribond est dangereux. L'hégémonie qu'il ne peut maintenir par le business, il va la perpétuer par la guerre. D'ailleurs, un capitalisme aux abois surmonte ses échecs en mettant le feu à la planète. Et c'est radical pour la surpopulation ! Cette fois, il ne s'agira plus de millions mais de milliards de victimes. La route sera libre pour les prédateurs en quête de nouvelles terres, de nouvelles ressources, de nouvelles exploitations.  Et les industriels de la Reconstruction se partageront les dépouilles. La machine économique pourra repartir !
.
La crise couve depuis des années. Des pays ont émergé, et puis la Russie a commencé à panser ses plaies et à redresser la tête. L'Empire tremble. Il faut disloquer le puissant allié slave, yougoslave, sur le continent européen.  De surcroît, ce territoire est encore communiste : Deux bonnes raisons pour l'attaquer, puis le morceler, le soustraire à l'allié russe ! Des massacres ethniques sont mis en scène, encore et toujours, l' Opinion gobe tout. Une fois la Yougoslavie divisée, l'Empire peut régner sur la région tout en affaiblissant la Russie. Et dans la foulée, l'OTAN (bras armé de l'Empire) installe dans le Kosovo mafieux désormais indépendant, sa plus grosse base militaire en Europe. 
.
OTAN-Crime-Libye.jpg
.
Après la Yougoslavie de Tito le communiste, voici l'Irak du laïc Saddam Hussein. Accusation d'"armes de destruction massive" infondées, et que dire du faux témoignage des "couveuses sanglantes" imputées au régime irakien au Koweït ? Elles ont là aussi servi à justifier l'entrée en guerre des Occidentaux. Et l'Irak tombe rapidement, avec en partie la légendaire garde du dictateur qui ne résiste même pas... car elle a été, au préalable, soudoyée par l'argent américain qui achète tout !
.
Suivent plusieurs autres guerres géostratégiques (notamment en Afghanistan, maintenant au Soudan, au Mali...), et voici la charge menée contre la Libye par un faux philosophe au service d'Israël, BHL, et par  Sarkozy "l'Américain". Tout est mensonge, mise en scène, propagande, et Celui qui a promu un étonnant "socialisme vert" (logement offert aux familles, eau et électricité gratuites, produits de première nécessité subventionnés..) et qui a fait en 7 ans de la Libye (Etat le plus arriéré du continent, sans dispensaire, sans école..) un pays moderne (notamment pour les femmes), un "pays de cocagne", le plus prospère d'Afrique (pas de dette, importantes réserves d'or, revenu élevé des habitants, pas de chômage, Système de Santé et d'Education performants, emploi de plus de 2 millions d'Africains..), Celui-là, donc, en l'occurrence Kadhafi, est torturé et assassiné au nom de nos grandes démocraties... Et le pays est disloqué, ravagé, ruiné et pillé par les multinationales occidentales, et puis les réserves d'or sont partagées entre les envahisseurs anglais, américains, israéliens, français, alors que le Système capitaliste financier est imposé au pays, avec ses exigences, ses rackets, ses taux usuriers, ses dettes, ses pillages, ses privatisations... Et tandis que les partisans du Colonel Kadhafi (qui avait réussi à débarrasser la Libye de ses potentats corrompus sans verser le moindre sang) sont impitoyablement traqués jusque chez eux, torturés, liquidés, tandis que le "socialisme vert" est aboli, tandis que le pays jusqu'alors uni derrière son dirigeant laïc est désormais en proie aux luttes claniques, ethniques... une fausse démocratie s'installe avec des élections bidons (faible taux de participation, aucun représentant de l'ancien Régime, victoire des "Libéraux" à la solde de l'Etranger) et des marionnettes islamistes de l'Occident dont le premier acte est d'ailleurs d'instaurer la Charia ! Qu'importe, les Médias claironnent partout que la démocratie a triomphé, et que cette démocratie-là sera bientôt instaurée en Syrie. Et dans cette nouvelle "démocratie" dessinée par les BHL, les Netanayahu, les Obama-Cameron, les Sarkozy-Fabius, prospèrent désormais les Islamistes les plus radicaux qui vont faire du pays une rampe de lancement des attaques contre l'Etat laïc syrien soutenu par les Chrétiens !
.
Et maintenant, c'est au tour de la Syrie d'être attaquée par la Coalition impériale de l'Occident, dotée d'une caution "arabe" avec les laquais du Qatar et d'Arabie Saoudite et tous les Islamistes fanatiques adversaires des Régimes laïcs.
.
Grâce à la Russie de Poutine plaidant contre l'ingérence dans les affaires intéreures des nations, et pour un monde multilatéral et de paix, grâce aussi à son allié chinois, les résolutions de ce faux organisme de Paix qu'est l'ONU sont bloquées, mais la guerre est menée de l'intérieur par un Occident qui arme, forme, soutient les Islamistes radicaux  opposés aux laïcs et aux Chrétiens du Régime syrien. Et les mêmes recettes sont employées : Faux massacres attribués aux soldats de Bachar-el-Assad (en réalité tournés dans les studios du Qatar, ou utilisation d'anciennes images de la guerre d'Irak, ou atrocités commises par l'Armée Syrienne dite "libre"), faux Observateurs des Droits de l'Homme, propagande de guerre, média-mensonges... la panoplie habituelle !
.
Après avoir promis "Le changement, c'est maintenant", François Hollande, via son Ministre des Affaires Etrangères Laurent Fabius au service des intérêts d'Israël, poursuit la politique de son prédécesseur, et la France continue sa sale croisade contre un Etat souverain soutenu par 80 % de sa population ! Pouvons-nous nous prévaloir de tels pourcentages en France ??? En tous cas, on se doute de la suite qui ressemblera étrangement à la situation  qui prévaut en Irak, en Libye... pays désormais soumis aux "démocrates irréprochables" de l'Occident !
.
Après la Syrie, on conditionne déjà l'Opinion à la guerre contre l'Iran. Tandis que nous sommes amenés à verser des larmes, encore et toujours, sur les sempiternels malheurs de la Communauté juive (encore ce 21 août avec un reportage sur les rafles du Vel d'Hiv), sans aucune preuve les dirigeants de l'Entité sioniste accusent de l'attentat de Bulgarie les Iraniens et maintenant aussi le Hezbollah... comme par hasard les deux derniers dirigeants de la région à refuser l'hégémonie de l'Occident, ses diktats, ses lois, son Nouvel Ordre Mondial dictatorial monstrueux !
.
Lorsque la Syrie sera domptée et qu'elle servira à son tour de base contre l'Iran, l'Occident "démocrate" s'attaquera aux derniers non-alignés : l'Iran et le Liban (du Hezbollah) d'abord, puis à la Russie et enfin à la Chine. Parallèlement, des coups d'Etat feutrés sont menés contre des Etats progressistes d'Amérique Latine (Honduras, Paraguay pour commencer), en attendant les gros morceaux vénézuelien, bolivien, cubain, etc, qu'il faudra de force aligner, soumettre au Nouvel Ordre Mondial anglo-saxon et israélien.
.
La suite, on la devine : La guerre mondiale pleine et entière,  peut-être 5 milliards de morts, une partie de l'humanité ruinée (et les Industriels de la Reconstruction aux mains des Cheney et Co à l'oeuvre), les ressources accaparées, des dirigeants et des Médias aux ordres, le Nouvel Ordre Mondial et son contrôle total des individus. 
.
Mais la guerre mondiale a commencé en Europe avec l'attaque de la Yougoslavie communiste et souveraine, elle se poursuit discrètement aujourd'hui avec la Syrie, et lorsque l'Iran sera ciblé à son tour, nous aurons tout à craindre. 
.
Et pourquoi l'Occident a-t-il lancé cette guerre contre l'humanité ? Exsangue économiquement parlant, maintenu sous perfusion sur le plan financier, confronté au boom démographique, à l'épuisement des ressources surexploitées par lui, obsédé par le besoin de dominer et de contrôler tout (Nations, Pouvoirs, Médias, peuples... de manière anti-démocratique), et soucieux de vendre au maximum ses armes de destruction massive de plus en plus sophistiquées comme de les "rentabiliser" sur les populations (pour des raisons de profit, de dépopulation et de manifestation de sa puissance), cet Occident s'est lancé dans une folle fuite en avant pour l'accaparement des terres, des ressources vitales, des zones stratégiques notamment pour le passage des pipe-line... et il installe partout des bases militaires à son service. Il tient aussi à imposer au monde son Système capitaliste anglo-saxon générant des profits insensés pour les uns, la misère pour les autres. Au final, tout doit aboutir au Nouvel Ordre Mondial, au Pouvoir unique orchestré par les Grandes banques sur le dos des peuples, en spoliant les Nations de leurs réserves d'or, de leurs richesses, de leurs ressources, de leurs libertés, de leurs droits, de leurs protections sociales, de leurs services publics, de leur patrimoine.... comme en Grèce, d'abord en privant peu à peu les pays émergents (la Russie, la Chine..) de leurs zones d'influence, ensuite en attaquant les non-alignés, les pays réfractaires à cette gouvernance mondiale inique et dangereuse.
.
Sans une réaction rapide, globale et concomitante des populations de la planète à cette menace totale, nous nous dirigeons vers l'apocalypse nucléaire, vers une "shoa" mondiale, et probablement vers la fin d'une humanité à la seule inique discrétion des apprentis sorciers à Londres, à Washington, à Tel-Aviv, à Paris, qui se sont arrogés droit de vie et surtout de mort sur les peuples conditionnés par les Médias prostitués.

Eva R-sistons
.
3201823-4581066.jpg.
http://regardsurlarealite.centerblog.net/103-a-aube-une-troisieme-guerre-mondiale
.
Un journaliste fixe la date du début de la Troisième guerre mondiale


Le monde est témoin de provocations et mises en scène orchestrées par les Etats-Unis, intéressés à déchaîner un conflit global, a indiqué à Komsomolskaïa pravda le journaliste italien Giulietto Chiesa.

L’annonce de l’assassinat de Ben Laden témoigne, selon lui, du fait que Barack Obama suit la voie de George W. Bush, qui avait commencé la guerre au Proche-Orient sous des prétextes fallacieux. Le président cherche également à détourner l’attention de l’opinion publique des problèmes réels de l’économie américaine en déclin, estime Chiesa.

Les derniers événements (Fukushima, troubles arabes) surviennent dans le contexte de la crise qui s’annonce, selon lui. Le monde  va affronter une crise énergétique, liée à l’épuisement des hydrocarbures fossiles, et une crise financière, en raison du fait que le secteur industriel est englouti par le secteur financier, pense l’expert.

Une guerre pour les ressources peut commencer d’ici cinq ans, estime-t-il. Ce pronostic s’explique par la croissance de la Chine, le boom démographique dasn le monde et l’épuisement des ressources naturelles.

Le journaliste compare la situation actuelle en Europe à celle de l’époque de la Grande Dépression, qui avait engendré une série de régimes d’ultra-droite dans la région. Aujourd'hui, le gouvernement italien comporte déjà des fascistes, et la Constitution de ce pays subit une pression de plus en plus forte, avertit-il. Les nationalistes sont au pouvoir en Finlande et le parti xénophobe a remporté les élections aux Pays-Bas.

« En 1929, il y avait également une crise, et dix ans après, c’était la Seconde guerre mondiale. Nous nous retrouvons dans une situation beaucoup pire et beaucoup plus dramatique », dit Giulietto Chiesa.

Giulietto Chiesa, communiste italien et ancien député européen, est journaliste professionnel, ancien correspondant de L'Unità et de La Stampa à Moscou.
http://regardsurlarealite.centerblog.net/103-a-aube-une-troisieme-guerre-mondiale

Revue de Presse
(Je n'ai pu vérifier le bien-fondé de toutes ces Infos.
Je vous laisse le soin d'approfondir.. eva)
.

Sans-titre.png

 

Dans ce nouvel entretien, réalisé la nuit dernière, Thierry Meyssan revient sur la « bataille de Damas » durant laquelle les forces de l’armée syrienne ont mis en échec les combattants étrangers, principalement afghans et somaliens, financés par les forces occidentales, l’Arabie Saoudite et le Qatar.


Voir la vidéo

 

Pour un referendum sur le Pacte budgétaire européen

Dans son édition du vendredi 20 juillet, l'Humanité lance une pétition pour que le peuple décide de l'adoption du Pacte budgétaire européen, derrière lequel se cache la Règle d'or de l'austérité institutionnalisée et la cession de la souveraineté [...]

Lire la suite

 

Un réduit alaouite pour le clan Assad, "au cas où" ?

http://www.france24.com/fr/20120720-syrie-bachar-assad-damas-alaouites-lattaquie-repli-communautarisme-territoire-minorite

 

La véritable histoire sur la Syrie 1/3

http://www.youtube.com/watch?v=lu5qMqw2Sfw&feature=youtu.be

 

 

Le sectarisme du sayanim Manuel Valls

(tout début vidéo)

 

 

.

Hyperinflation : UBS présente les pays occidentaux à risque !

Banque : Entreprise gagée sur la mort ?

NationalDEbtSlave.jpg
Depuis quelques temps, les médias économiques commencent à s'emparer du crime bancaire organisé. Lorsque celui des réserves fractionnaires sera découvert par la majorité du grand public, il est difficile d'imaginer que sa réaction sera de continuer à accepter docilement son esclavage. Comment la population va-t-elle réagir à cette haute trahison des gouvernements complices d'un tel système ? Dans cette vidéo, vous allez comprendre le sens du mot "MortGage" qui signifie "emprunt" en anglais....
.
15034.jpg D'après la banque Suisse UBS, plusieurs pays occidentaux sont exposés au risque d'hyperinflation. L'économiste Peter Bernholz a identifié 28 cas d'hyperinflation au 20ème siècle et de grandes nations pourraient vivre une nouvelle fois cet incendie monétaire réduisant à zéro le pouvoir d'achat des économies en papier d'une vie entière. ZeroHedge nous présente les conclusions de cette étude. Pour UBS, l'hyperinflation n'est qu'un "phénomène financier" déclenché par plusieurs facteurs : -
.

Grands projets : Le Passage africain, un projet révolutionnaire

JPEG - 75.5 ko
http://www.solidariteetprogres.org/Grands-projets-Le-Passage-africain-un-projet-revolutionnaire_08931

 

http://www.solidariteetprogres.org/L-Egypte-se-tourne-vers-le-Soudan-pour-sa-securite-alimentaire-et-son-eau_07595

 

L’Europe s’enfonce dans l’euro-dépression

 

"Une explosion sociale menace l'Europe"

.

 

media_xll_5008089.jpg

 

A l’abri des regards, Moscovici

confie la réforme bancaire aux experts

http://www.solidariteetprogres.org/A-l-abri-des-regards-Moscovici-confie-la-reforme-bancaire-aux-experts_08927

L’Amérique se dirige vers une apocalypse économique

Source : Yahoo! Finance Traduit par Juliette

http://lesmoutonsenrages.fr/2012/07/20/lamerique-se-dirige-vers-une-apocalypse-economique/#more-28725

Lettre ouverte d’un prêtre arabe de Syrie à Mr François Hollande

Pr. Elias ZAHLAOUI Église Notre-Dame de Damas Koussour – Damas
http://pressenza.com/npermalink/lettre-ouverte-dxun-pretre-a...
http://networkedblogs.com/A03qu
URL de cet article 17253 
http://www.legrandsoir.info/lettre-ouverte-d-un-pretre-arabe-de-syrie-a-mr-francois-hollande.htm

.

Syrie : La guérilla médiatique s’intensifie
La franco syrienne qui s’exprime ici affirme qu’il y a une grande offensive médiatique qui frappe la Syrie. Il n’y aurait pas à Damas ce vent de panique décrit à l’extérieur. Les informations diffusées par la presse internationale seraient abondamment falsifiées, ne reflétant pas la réalité telle que perçue par les Syriens qui en leur majorité s’opposent à un changement de gouvernement par la violence.
.
Ron Paul, ex-candidat aux primaires républicaines aux Etats-Unis, a déposé une proposition de loi visant à interdire au gouvernement, en l’absence d’une déclaration de guerre par le Congrès, d’apporter un soutien, direct ou indirect, à toute action militaire ou paramilitaire en Syrie.
 
Ségolène Royal - Valérie Trierweiler

 

Humour bien envoyé :

Interview que Ségolène Royal a accordé à un journaliste canadien.
 
Le journaliste:
Madame Ségolène Royal., que pensez-vous de la venue de Valérie T. comme nouvelle première Dame de France ?
Réponse de Ségolène Royal :
Grâce à l’éducation que j’ai reçue, voir mon ex compagnon avec une autre ne me rend absolument pas jalouse. Mes parents m’ont en effet appris, dès l’enfance, qu’il fallait savoir partager les jouets usagés avec les plus démunis.
.
.
.arton6821-28981.jpg
.

Bachar el-Assad ne croit pas à une contagion des évènements tunisiens et égyptiens en Syrie (photo DR)

WikiStrike a pu contacter son correspondant à Damas,

proche de la gouvernance


Assad aurait bien été touché, il aurait été opéré à Lattakia hier matin, puis aurait conféré les pouvoirs à son nouveau ministre de la Défense, il serait retourné toutefois à Damas, préférant rester au contact de son peuple.

D’après nos sources, Assad est en TOTALE sécurité.

Il est à rappeler que Bacher el-Assad n’a jamais commis le moindre crime contre son peuple depuis qu’il est au pouvoir, bien au contraire. Seuls les islamistes venus du Qatar (dont certaines scènes y sont tournés) et payés par les USA ont fait de la Syrie un véritable cauchemar. Ainsi Que la Libye, tout se met en place de l’Occident pour qu’un régime tombe, un régime qui dérange car compromettant son projet de gaz, de pétrole, et de sauve-qui-peu dans la crise.

Le pire à venir ?

Notre contact en Syrie (et toujours proche du Président), nous informe d’un danger de grandeur rarement vu à Damas. Selon lui, des drones américains sillonnent le ciel depuis deux jours, des gaz toxiques sont à prévoir dans les jours qui viennent, ces objets offrent aux rebelles masqués (par la CIA) des possibilités d’attaque. Certaines de nos sources ont pu voir ces drones.

Des armes chimiques dans Damas sont prévisibles dans les 3 jours.

Pour notre correspondant, la guerre de Damas ne tiendra pas qu'une semaine.

La Russie et la Chine, quant à elles, ont joué le veto cet après-midi au conseil de sécurité de l'ONU (ou OBU). Il semble évident que ces deux pays ayant trop d'intérêts en Syrie, ne laisseront pas l'Occident s'emparer des richesses d'un pays syrien plein de matières premières, mais aussi, plein d'un peuple premier.

Nous sommes en plein JO de Damas, et ne soyez pas surpris que si pendant que le monde fait la fête, la fête détruit un monde.

WikiStrike a pu contacter son correspondant à Damas, proche de la gouvernance

Ghisham Doyle

François Hollande est en quête de nouvelles formes de coopération avec l’OTAN. Le président français a donné l’instruction d’examiner les conditions de la participation du pays aux structures militaires de l’alliance. Selon les experts, Paris abandonnera, le plus probablement, le Commandement militaire intégré de l’OTAN. Hollande n’admettra pas, cependant, la rupture avec l’Atlantique Nord.

L’ex-ministre français des AE Hubert Védrine doit apprécier sur instruction du président le rôle de la France dans les structures atlantistes. Hollande promettait pendant sa campagne électorale de retirer le contingent français d’Afghanistan. Les Etats-Unis exhortent, néanmoins, leurs alliés à observer strictement le calendrier. Hollande se montre maintenant résolu à réviser tout l’éventail de la coopération avec l’OTAN. (..)

Hollande est en quête de nouvelles formes de coopération avec l’OTAN

..

 Notre monde est fou

avec la Recherche entre les mains du Pentagone ! (eva)

 

Effrayant! Vous avez redouté le concept de « Big Brother » qui surveille tout et qui voit tout, un totalitarisme technologique qui ne vous laissera plus la moindre liberté? Attendez-vous au pire avec un tel projet qui compte aller encore plus loin!

La DARPA recherche le nouveau « Big Brother »

 

La DARPA lance son programme d'innovation d'analyse de donnéesLa DARPA, l’agence pour les projets de recherche avancée de défense américaine, recherche activement des pionniers pour rejoindre leur Programme d’Etude d’Innovation de la Maison.

L’accent de ce programme est mis sur l’analyse de données visuelles et géospatiales. L’idée est de proposer une toute nouvelle approche dans l’identification des gens, des lieux, des objets, etc. Nouveau genre d’IHM, nouvelle technique de recherche, de stockage, tout sera évalué par les jurys de l’agence.

Les descriptifs des projets devront être soumis avant le 31 juillet et les huit meilleures équipes se départageront à partir du 17 Septembre au cours de deux sessions de quatre semaines. Pendant ces sessions, des accès aux bases de données non-confidentielles de la DARPA seront donnés pour une mise en pratique des plus réalistes. Une récompense de 50 000 $ de subvention sera accordée à l’équipe gagnante.

Source: Gizmodo.fr

http://lesmoutonsenrages.fr/

 


Syrie : Il faut juger Merkel, Obama, Hollande et Cameron pour apologie du terrorisme.

 

bush_war_criminal.png
 

... .

tony-blair-war-criminal.jpg

... 

.

69c5e7db861233bd8.jpg
 
fxptandn.png

.

Repost 0
10 juillet 2012 2 10 /07 /juillet /2012 23:24

 

 

 

angleterre-reine-GB.jpg

 

De Lady Diana au Sieur David Cameron.

Par eva R-sistons:


Surchargée de travail, je n'ai pas eu le temps de rédiger un article sur la Couronne d'Angleterre lors de la célébration des 60 ans de règne d'Elizabeth II, enquête qui aurait été au vitriol, vous vous en doutez, connaissant mon dégoût pour tout ce qui est anglo-saxon. J'avais déjà, ici ou là, publié des articles sur la Mafia britannique qui notamment avait kidnappé toute une population d'une île bien située pour offrir cette zone à l'OTAN et à ses guerres criminelles §.

 

Je me doutais que Lady Diana gênait en raison de tout ce qu'elle savait sur cette Famille, et en raison de sa proximité avec un citoyen arabe: Un peu comme pour Michael Jackson (commençant à dénoncer le Nouvel Ordre Mondial et sur le point  de se convertir à l'Islam) §§. Mais je n'avais pas imaginé que le Prince Philip, Duc d'Edimbourg, pouvait lui-même être à l'origine d'une telle infamie. Ni que le Peuple Elu, spécialisé dans les assassinats ciblés, serait sollicité pour cette besogne très particulière. On n'est vraiment jamais assez imaginatifs ! Le prince Philip est d'ailleurs un délicieux personnage : Comme Attali et tant d'autres aujourd'hui, il rêve de dépopulation !

 

Sarkozy l'Américain n'a pas manqué de marier notre Défense à celle des Anglais dont de Gaulle se méfiait, à juste titre ; à peine élu, il a d'ailleurs offert la première visite de la France à la Couronne d'Angleterre, et les Médias aux ordres se sont pâmés sur l'élégance de la starlette Carla Bruni, rappelant celle de Jackie Kennedy. Sur les accords passés entre ces 2 puissances pourtant faites pour se détester, nous n'avions rien su. L'essentiel, c'est que le sex symbol se soit muée en Première Dame capable de bien s'agenouiller devant Sa très Gracieuse Majesté aux chapeaux époustouflants (Un jour, elle avait même un nid sur la tête !).


Et Hollande a fait les yeux doux à l'Empire Britannique financier et militaire en s'empressant de rapprocher ses positions de celles du Dandy Cameron qui enrichit Lords et traders en dépouillant ses électeurs. Avec Flamby, les discours contre la City sont pour les gogos, et les amabilités pour l'Oligarchie.. au point même qu'une Europe sur mesure a été imaginée pour nos bons zamis anglais, à plusieurs vitesses s'il vous plaît ! Nous sommes déjà loin de la campagne électorale... et si près des guerres impériales et impérialistes contre la Syrie, mais pas seulement ! L'Iran, l'Iran arrive sur le tapis... bien rouge ! De la Gauche, ou du sang des futures victimes, au fait ?

 

La politique est vraiment très belle. Surtout parée de toutes les vertus que les Médias veulent bien lui accorder...

 

Pour mieux nous berner, encore et toujours !

 

Eva R-sistons 

 

§ Ile de Diego Garcia: Le vrai visage du capitalisme anglo ... - R

 

§§ Michael Jackson a-t-il été assassiné pour des raisons géo-politiques ?

 

http://todays-stars.blogspot.fr/

 

Charles_Diana_wedding38.jpg
On savait que les relations entre Diana et sa belle-famille étaient tendues. Mais pour un réalisateur de documentaire, cela aurait été encore au-delà…
Le site 7sur7 raconte que le réalisateur d’un documentaire sur la mort de Lady Diana affirme avoir en sa possession un enregistrement d’une conversation téléphonique tenue par l’ancienne Princesse de Galles, un an avant sa mort. Elle y expliquerait craindre pour sa vie. Elle affirmerait être un problème pour la famille royale et que cette dernière chercherait à solutionner ce problème de manière violente.

 

Vendredi 19 août 2011

Exclusivité WikiStrike

 

Lady Diana assassinée :

Un ancien agent du Mossad témoigne

 

dodidi11.jpg

 

 

Ce qui va suivre ici est une information à haut risque qui pourrait entraîner prochainement la fermeture du site, mais devant l’importance d’une telle information, notre décision ne s’est pas fait attendre ; un ancien agent du Mossad nous a adressé un témoignage capital, l’équipe de Wikistrike remercie ici cet homme courageux pour lever le voile sur l’affaire de la princesse Diana et sur son  supposé « accident »…

 

Le privilège insolent de posséder des services secrets n’est pas seulement l’apanage de quelques pays qui s’arrogent le droit de croire encore qu’ils représentent de grandes puissances, ce privilège est un droit qu’ont repris par mimétisme stratégique les firmes internationales. Ce n’est pas un luxe qu’elles se sont octroyé, mais bien une nécessité fondamentale pour se prémunir de l’espionnage industriel tout en ayant les moyens de l’appliquer pour leur propre compte. Si bien qu’au fil du temps ce sont devenus de véritables services de renseignement omnipotents, capables de produire des leviers d’influence sur n’importe quel marché et sur n’importe quel homme. Elles ont fait main basse sur les centres financiers, fixant le prix des brosses à dents, des voitures, des denrées alimentaires et du papier-cul qui vous lèche la merde industrielle que vous avalez tous les jours en achetant leurs produits pleins de pesticides, de colorants, de conservateurs et d’anti-vomitifs.

 

 Ces services de renseignements privés ont constitué au fil des années des ramifications impressionnantes, par exemple des milices de spéculateurs qui travaillent ainsi contre les intérêts communs des peuples du monde ; ils ont même infiltrés, et ce depuis longtemps, les agences de notations dont l’indépendance n’est qu’une vaste fumisterie. Certains diront ici qu’il est toujours aisé de s’insurger à tort sur les spéculateurs, que c’est quelque chose de trop facile, de bien trop vulgaire. Et pourtant, c’est à force de ne pas nommer les choses et de laisser faire que l’exosquelette  économique internationale s’est gravement dégradée.

 

A l'heure actuelle, certains fonds d'investissements privés et américains ont un intérêt financier à mettre des pays de la zone euro en faillite. Ils le font en achetant des CDS sur les dettes européennes et en balançant sur le marché une masse nauséabonde de rumeurs. La réaction des autorités de marché devrait consister à identifier les spéculateurs dangereux et à interdire les CDS. Pourquoi ? Réponse : parce-que le mécanisme des CDS permet à une banque de prêter sans assumer le risque complet d'une transaction et sans augmenter ses besoins de capitaux de garantie. Il s’agit là d'un simple moyen de contourner les règles bancaires en créant un risque collectif extrêmement dangereux. Les CDS sont ainsi la principale source de diffusion incontrôlée des risques de crédit. C’est une fausse assurance et un moyen de spéculer. C’est l’escroquerie devenue à la fois forme d’art et pouvoir totalitaire. Il faut donc supprimer les CDS afin de mieux réguler l’économie mondiale. Nous sommes engagés malgré nous dans une guerre financière sans précédent. Qu’on se rappelle la timidité suspecte des agences de notation concernant leurs triple A sur les subprimes de 2008...

 

  J’ai travaillé, il y a longtemps, pour une de ses firmes, et puis plus tard pour une agence gouvernementale : le Mossad.  J’ai appris beaucoup sur la condition des hommes. Ces derniers sont faits pour produire et se reproduire : travailler jusqu’à ce que mort s’ensuive, et larguer sur des zones de combat des enfants qui feront de même en fermant leur gueule de ratés, d’esclaves, de sous-merdes prolétariennes.

 

J’ai été un de ses agents de renseignements, j’y ai perdu mon âme, et depuis pas mal d’années maintenant j’essaie de la regagner… La meilleure définition de l’informateur qui m’ait été donné d’entendre fut formulé par une vieille connaissance, un ancien agent secret du Mossad, Uzi Mahnaimi :

 

« Vous passez des jours, voir des heures, avec lui ; suivez ses progrès pas à pas, vous l’aidez, vous l’assistez dans toutes ses démarches, vous regardez ses photos de famille, vous connaissez les prénoms et l’âge de ses enfants. Et pourtant, l’informateur n’est pas un être humain ; il ne faudra jamais le considérer comme tel. L’informateur n’est qu’une arme, le moyen d’atteindre une cible, un peu comme une Kalachnikov, point à la ligne. S’il faut l’envoyer à l’abattoir, n’y réfléchissez pas à deux fois. L’informateur n’est pas une personne. C’est un numéro. »

 

Et si vous saviez le nombre de blaireaux qui remplissent cette fonction à la perfection…

 

L’espionnage est une affaire d’intelligence et de secrets partouzant derrière une porte blindée. Pour l’ouvrir, aucune balle ni aucune tête chercheuse ne suffiraient, même pendant une fusillade de mille ans. Que faut-il faire ? Réponse : savoir persuader son geôlier par le raisonnement, la flatterie manipulatoire, et, s’il le faut, par la menace.

 

Je regrette l’ancien temps de ma jeunesse, se tenir constamment informé des alliances politiques, bancaires, économiques, aussi mouvantes soient-elles, savoir quel marché va tomber, vendre des informations essentielles, être reçu comme un roi dans des hôtels de luxe où se côtoient négociants en armes et contacts douteux.

 

Un jour, je fus mêlé au destin tragique de Diana, la princesse de Galles, et de son amant, Dodi al-Fayed, playboy et fils du riche propriétaire du Ritz, Mohammed al-Fayed. Le Mossad, à l’époque, avait décidé de recruter des informateurs permanents au Ritz. C’était une équipe de professionnels dont je faisais partie. On saisissait au vol les propos de ses hôtes, on observait leurs attitudes, notant leurs allées et venues, relevant l’identité des personnes qu’ils fréquentaient. Souvent, les paparazzis agglutinés en permanence devant le Ritz pour mitrailler les prestigieux clients de l’établissement posaient problème. Une armée d’appareils photographiques est toujours un sérieux problème. Des mesures prudentielles s’imposaient, nos visages n’existent pas et n’existeront jamais, peut importe ce qu’on doit faire pour cela.

 

Les jours passaient, les clients arabes et surtout saoudiens se faisaient nombreux. Je me rappelle que le personnel de l’hôtel ne les aimait pas, ils étaient grossiers, vulgaires, et claquaient du doigt pour appeler, hurlant si le service n’était pas assez rapide à leur goût. On avait besoin de recruter un informateur non juif, on fit donc une « approche froide » ; en général, pour recruter un informateur, on dit souvent qu’on travaille pour une société désireuse de réactualiser sa banque de données et qui paye un bon prix ceux qui l’y aident. On ajouta à celui que l’on avait jugé apte que nombre de clients du Ritz détenaient des informations susceptibles d’intéresser la société que l’on représentait. L’homme mordit rapidement à l’hameçon…L’argent est roi en son royaume.

 

L’homme en question était fragile, on le harcelait, il noyait son angoisse dans l’alcool. On lui mettait la pression, il arriva un moment où il ne pouvait plus reculer, sinon on balançait à la direction de l’hôtel les informations confidentielles qu’il donnait aux paparazzis pour de belles petites rémunérations de fouine. On le tenait par les couilles, les dossiers qu’on avait sur sa vie étaient une chose qui suffisait à rappeler à cette merde, chef adjoint de la sécurité de l’hôtel, ce qu’on exigeait de lui.

 

Le dimanche 31 août 1997, à 1 heure du matin environ, un accident de voiture se produisit dans le tunnel de l’Alma : une Mercedes roulant à grande vitesse percuta un pilier de béton armé. Les morts, au nombre de trois, n’étaient autres que la princesse Diana, mère du futur roi d’Angleterre ; Dodi al-Fayed, fils de Mohammed al-Fayed, le propriétaire égyptien des magasins Harrod’s et du Ritz ; et le chauffeur de la Mercedes, notre informateur, Henri Paul. Quant au garde du corps, il était grièvement blessé.

 

_44527079_crash_226.jpg 

Très peu de gens, hors des services secrets israéliens, ont une idée du rôle joué par le Mossad dans la fin tragique de la femme la plus célèbre du monde, ainsi que dans les agences de notation à travers le monde. La méthode est la même : vanité, arrogance, pouvoir, manipulations, secrets. Les humains sont si stupides, personne ne se pose jamais de questions, l’opinion publique a accepté la version officielle de l’accident sans relever les incohérences monstrueuses du dossier.

 

imagesCA005558.jpg 

Seul un homme, Mohammed al-Fayed, père de la victime, a quant à lui échappé à cette règle ; cet homme tenace, dont le fils a été lâchement assassiné, possède un cerveau et posa à l’époque les bonnes questions qui bien sûr restèrent sans réponse :

 

« Pourquoi a-t-il fallu une heure quarante pour conduire la princesse à l’hôpital ? Pourquoi certains photographes n’ont-ils pas restitué les photos prises sur place ? Pourquoi y a-t-il eu un cambriolage cette nuit-là au domicile londonien d’un des paparazzi ? Pourquoi les caméras de télévision en circuit fermé de ce quartier de Paris n’ont-elles pas produit une seule image ? Pourquoi les caméras de contrôle de la circulation n’étaient-elles pas branchées ? Pourquoi le théâtre de l’accident, au lieu d’être isolé, a-t-il été rouvert à la circulation au bout de quelques heures ? Pourquoi, parmi les paparazzis massés à l’extérieur du Ritz, y en avait-il un dont l’équipement était celui d’un photographe d’actualités ? Et qui sont les deux hommes non identifiés qui, après s’être mêlés à la foule des badauds, se sont retrouvés plus tard au bar du Ritz ? Ils ont passé commande en anglais, sans cesser d’observer et d’écouter ce qui se passait, avec une attention soutenue. »

 

La vérité est que c’est moi qui ait pris le contrôle à distance du système électronique de la  Mercedes. Ensuite, cela fut un véritable jeu d’enfants, comme diriger une voiture téléguidée, de faire en sorte que…d’un seul coup…

 

84801.jpg

 

L’assassinat de Lady Diana a été commandité par la Couronne d’Angleterre, et plus particulièrement par le prince Philip, duc d’Edimbourg, et le contrat a été donné au MI6, service de renseignement extérieur du Royaume-Uni et au Mossad. La famille royale d’Angleterre ne voulait pas d’un prétendant au trône d’origine arabe, voir même musulman…

 

Je demande pardon à Mohammed al-Fayed pour ce crime, ce que je faisais c’était pour l’argent et pour rien d’autre ; je sais que mes excuses ne valent rien, mais j’espère me racheter aux yeux de Dieu en révélant ce que je sais, et n’oubliez jamais ceci :

 

Le racisme n’est pas un défaut, c’est une maladie.

 

                                                                                               Karl  Weizmann

 

alma_l10.jpg 

                                         

 Tout ce qui est écrit ici est la pure vérité, cela a été confirmé par Thomas Gordon, journaliste d’investigation gallois, spécialiste des services secrets du monde entier, il a publié une quarantaine de livres dans ce domaine, ainsi que par beaucoup d’autres journalistes spécialisés, et aussi par un membre de la gendarmerie nationale travaillant pour le Mossad.

 

L’équipe de Wikistrike est fier d’appartenir à un des derniers sites internet où la vérité survit, et nous tenons à remercier ici Mr Karl Weizmann d’avoir contacter le site Wikistrike en reconnaissance de notre travail et de notre dévouement malgré les menaces perpétuelles dont nous faisons l’objet. Et nous vous donnons ici des informations capitales sur le Mossad, peut-être plus anecdotiques :

   

Les directeurs généraux du Mossad

 

1951-1952                Reuven Shiloah

1952-1963                Isser Harel

1963-1968                Meir Amit

1968-1974                Zvi Zamir

1974-1982                Yitzhak Hofi

1982-1990                 Nahum Admoni

1990-1996                 Shabtai Shavit

1996-1998                 Danny Yatom

1998-2002                 Efraim Halevy

2002-2010                 Meïr Dagan

2010-à nos jours       Tamir Pardo

   

Lexique du Mossad :

 

AL……………….Unité spéciale israélienne opérant

                                clandestinement aux Etats-Unis

Aman…………….service israélien de renseignement militaire

APM……………..Avtahat Peylut Medinit, division de

                                sécurité intérieure du Mossad

Approche froide….Approche visant à recruter un informateur

                                étranger

couverture légère…couverture diplomatique d’un katsa

dardasim………….agents opérant en Chine

katsa………………agent d’opération du Mossad

kidon……………...tueur du Mossad

lakam……………..Bureau pour les relations scientifiques

                                 du ministère israélien de la Défense

légende……………fausse biographie attribuée à un katsa

mabuah……………informateur non-juif

mehabelim………...terroristes

melukha……………Département de recrutement

memuneh…………..titre donné au directeur général du Mossad

miketel……………..micro permettant d’intercepter ou

                                   enregistrer les coups de téléphone

mishlashim…………boîte aux lettres où un agent peut laisser

                                   où recevoir des informations

sayanim…………….juifs volontaires pour aider le Mossad

Shin Beth…………..Sherout Bitakhon, service de sécurité intérieure

                                   (équivalent israélien du FBI)

Yahalomin…………membres de l’unité spéciale du Mossad chargée

                                   De la communication avec les katsas

 

 

Karl Weizmann réside aujourd’hui à Ashdod, en Israël, sous une nouvelle identité. Il a arrêté ses activités de renseignement et se consacre aujourd’hui à l’écriture.  Le nom de K. Weizmann est évidemment un pseudonyme utilisé pour des raisons de sécurité.

 

Wikistrike demande la réouverture du dossier Lady Diana, compte tenu des nouveaux éléments apportés à l’opinion publique. Nous tenons à apporter ici notre affection et notre soutien à Mr Mohammed al-Fayed, qui s’est battu avec ténacité pour la vérité sur la mort de Lady Diana et de son fils Dodi al-Fayed.

 

 Salutem Punctis Trianguli

 

 

.

Il y a 40 ans, le Mossad assassinait le grand écrivain palestinien Ghassan Kanafani

ecrivain_palestinien.jpg

Le 8 juillet 1972, Ghassan Kanafani, le grand écrivain et journaliste palestinien mourait à l’âge de 36 ans, en même temps que sa nièce de 15 ans, assassiné par une charge de dynamite placée sous sa voiture, à Beyrouth, par les services secrets israéliens.

 

lire la suite

 

.

ACTUALITE :

libye2.gifAu lendemain des élections législatives en Libye, les grands médias occidentaux soucieux de cautionner le nouveau régime politique imposé par l'OTAN ont annoncé la victoire des libéraux de l'Alliance des forces nationales, sous la houlette de Mahmoud Jibril, face aux Frères Musulmans du Parti pour la justice et le développement de Mohamed Sawan dans les grandes villes, et l'échec des autonomistes de Benghazi, mécontents de la répartition des sièges à l'assemblée constituante à faire échouer la tenue du scrutin (ils avaient détruit le bureau de la commission électorale à Adjdabia et ordonné la fermeture des entreprises de raffinage de pétrole de Syrte).

 

Les Frères musulmans paieraient ainsi le prix de leur proximité avec Seif-el-Islam Kadhafi (actuellement détenu à Zeitan) après qu'il eût fait libérer 150 d'entre eux en 2003 (ils avaient boycotté la conférence de l'opposition à Londres en 2005 appelant au renversement du régime) ainsi que leurs liens trop visibles avec le Qatar. Toutefois l'avance de Jibril, candidat des Occidentaux, président du Conseil national de transition et ancien patron des réformes économiques sous Kadhafi, est toute relative. En outre 80 des 200 sièges de l'assemblée constituante seulement sont  attribués aux partis politiques, les autres des "indépendants". Ce montage a été suggéré par les "spin doctors" américains logés à l'hôtel Rixos en vue de marginaliser les Frères musulmans et les salafistes comme Abdelhakim Belhadj, et devrait conduire de toute façon à un gouvernement d'union nationale entre islamistes et libéraux en vue de l'élaboration d'une constitution qui débouchera seulement en 2013 sur l'élction d'une assemblée législative définitive.

 

Ce que les médias occidentaux oublient de dire, c'est que, comme en Irak en 2004, ou en Haïti sous l'occupation de l'ONU, les élections sous le nouveau régime ne sont pas démocratiques puisque tous les courants d'expression ne sont pas libres de concourir au scrutin (notamment les partisans de l'ancien régime) et que le règne des milices compromet la liberté d'expression et de pensée.

 

Début juillet Amnesty International a publié un rapport d'enquête sur des faits des mois de mai et juin dernier intitulé « Libya: rule of law or rule of militias ? » (Libye règne de la loi ou règne des milices ?).

 

Le rapport cite notamment le cas de Hasna Shaeeb (Chahib, en retranscription française), une femme de 31 ans, enlevée à son domicile de Tripoli en octobre dernier par des hommes en tenue militaire et transférée à l'ancien Bureau du fonds de dotation islamique dans la capitale. Elle a été accusée d'avoir été une loyaliste pro-Kadhafi et un sniper. On l'a faite s'asseoir sur une chaise avec ses mains menottées dans le dos et elle a reçu des décharges électriques à sa jambe droite, aux parties intimes et la tête. Les gardes a menacé d'introduire sa mère dans la cellule et de la violer, et ont versé de l'urine sur elle.

 

Après qu'elle a été libérée de sa chaise, ses tortionnaires n'ont pas pu ouvrir ses menottes avec une clé, et ont donc tiré dessus avec un pistolet, des débris de balle se sont incrustés dans sa chair. Libérée après trois jours, Mme Shaeeb a fait constater par un médecin ses blessures et s'est plainte aux autorités. Celles-ci n'ont rien fait, mais Mme Shaeeb a reçu un appel téléphonique menaçant du milicien qui l'avait arrêtée et la façade de sa maison a été mitraillée.

 

Ce qui fait la singularité de l'histoire de Mme Shaeeb, c'est seulement le fait qu'elle a déposé une plainte officielle, beaucoup d'autres ont trop peur de le faire.  Le gouvernement estime qu'il détient 3 000 détenus dans ses prisons et les milices 4 000 autres. Les tortures à mort sont fréquentes.

Bien loin des préoccupations d'Amnesty international, les milieux d'affaire internationaux eux sont satisfaits de la transition politique actuelle en Libye.  Ainsi Mario Zotelle,  directeur de la Joint Libyan Construction Company (JLCC), un consortium de sociétés dépendant de Asamer Holdings (basée en Autriche) intervenait à Doubaï le 27 juin à l'invitation de la chambre de commerce et d'industrie de ce pays la semaine dernière dans le cadre d'une conférence "Forum sur le développement à venir de la Libye 2012 : infrastructure et reconstruction" devant les 150 représentants de 60 compagnies d'Europe, des pays du Golfe et d'Afrique. « Nous fondons des attentes importantes sur ces élections, a-t-il déclaré, et sur le nouveau climat politique qui devrait fonctionner pour créer un cadre institutionnel et commercial plus fort ». « La  Libye a besoin de réforme de l'éducation, a-t-il ajouté, afin de répondre à la demande pour les professionnels. Il faut également une réforme du secteur bancaire et la sécurité garantie dans tout le pays. Les transport et la fourniture d'électricité et de gaz doivent être améliorés. Mais le potentiel pour les entreprises et la participation de l'investissement dans la reconstruction de la Libye est important. »

Asamer possède et gère trois cimenteries en Libye. Pendant la "révolution", Asamer a soutenu ses travailleurs et les insurgés de Benghazi, la livraison de l'aide humanitaire. La compagnie a payé 2011 salaires à ses travailleurs malgré l'arrêt de la production pendant la crise.

 

Asamer a investi plus de 100 millions dans les usines afin d'accroître l'efficacité énergétique, production, qualité et les normes du travail et d'installer un système de protection de l'environnement.

La conférence de Doubaï était introduite par Charles Gurdon, directeur de l'agence anglaise de consulting Menas qui avait entre autre fait du lobbying pour le Conseil national de transition dans le New York Times en août 2011. Charles Gurdon sera aussi présent les 6-8 novembre 2012 au sommet du pétrole et du gaz de Vienne aux côtés des responsables de Total, de Repsol, de Haliburton etc, soit des représentants de 27 pays (notamment 30 % des compagnies pétrolières nationales du monde). Une conférence qu'il sera sans doute intéressant de suivre pour comprendre les stratégies pétrolières internationales dans la région...

.

En rétablissant le Parlement, Morsi provoque un "séisme politique"  10/07/2012

 

En rétablissant le Parlement, Morsi provoque un

IRIB- La décision du président égyptien de rétablir le Parlement dissous a déclenché un séisme politique en Egypte, où certains saluent ce défi à l'égard de l'armée, tandis que d'autres regrettent un "coup d'Etat constitutionnel" témoignant d'un manque de respect pour la démocratie.
Mohamed Morsi a annulé dimanche par décret la décision de justice dissolvant l'Assemblée du peuple, dominée par les islamistes, et invité la chambre à se réunir de nouveau et à exercer ses prérogatives.
L'Assemblée avait été dissoute après un arrêt de la Haute cour constitutionnelle la déclarant invalide en raison d'un vice juridique dans la loi ayant régi les législatives de l'hiver.
Sur la base de ce jugement, le Conseil suprême des forces armées (CSFA), à qui Hosni Moubarak avait remis le pouvoir en démissionnant sous la pression de la rue en février 2011, a annoncé dans une "Déclaration constitutionnelle complémentaire" qu'il exercerait le pouvoir législatif jusqu'à l'élection d'une nouvelle Assemblée.

 

.http://www.alterinfo.net/notes/En-retablissant-le-Parlement-Morsi-provoque-un-seisme-politique_b4498783.html

 

.

Qui va assurer le financement des entreprises françaises ?

palaisbrongniart.jpg?w=645La bourse, dont on justifiait l’existence par le fait qu’elle inondait l’économie de liquidités et donc servait à quelque chose, présente quelle utilité aujourd’hui ? Le cabinet Dealogic vient de publier des statistiques éclairantes. Si, en 1998, les entreprises françaises se finançaient pour 43% au moyen du marché financier, ce ratio n’était plus de que 6,2 % au premier semestre 2012.

Ces dernières années, seuls les crédits fournis par les banques ont assuré le financement des entreprises françaises. Mais là encore, les statistiques sont implacables : « Entre 2008 et 2009, la part des banques dans le financement des entreprises françaises est passée de 61% à 22% ». Comme les banques doivent resserrer les boulons avec les réglementations de Bâle III, le décor a peu de chance de changer… Et pourtant, la grande majorité des petites et moyennes entreprises a besoin des banques puisqu’elles assurent plus de 90% de leur financement.

D’aucuns voudraient redorer le blason de la bourse mais on peut leur souhaiter bien du courage à la lumière de ce qui adviendra. Car si certains ténors des médias se veulent rassurants et optimistes sur les plateaux télévisés des grands médias, ils sont d’un avis radicalement contraire quand on s’exprime avec eux en privé.

C’est dans ce contexte que le 26 juin, furent publiés les derniers chiffres du chômage : “En mai, l’on comptait 2.922.000 demandeurs d’emploi de catégorie A (en hausse de 8 % sur un an) et près de 5 millions d’inscrits à Pôle emploi en France métropolitaine. Des niveaux record depuis treize ans”. Et malgré cela, il va falloir lancer une campagne de hausse des impôts. Bien évidemment, nos politiciens UMPS n’avoueront jamais que la politique de Bruxelles et la mondialisation nous mènent à la banqueroute.

 

 

Roubini : 'Quand pendra-t-on un banquier?'

par Audrey Duperron

 

" Personne n’est allé en prison depuis la crise financière. Lorsque les banques font quelque chose d’illégal, au mieux elles récoltent une amende. Peut-être que cela serait une bonne leçon pour les autres, si certains des banquiers devaient aller en prison. Ou si l’un d’entre eux était pendu dans la rue », a affirmé l’économiste Nouriel Roubini, au cours d’une interview récente donnée à Bloomberg. Il commentait le récent scandale qui a éclaté lorsqu’il est devenu connu que des banques manipulaient constamment le taux d’intérêt interbancaire Libor pour augmenter leurs profits ou minorer leurs pertes. Roubini est professeur d’économie à l’université de New York, et on le surnomme «Docteur Doom », parce qu’il était plus pessimiste que les autres économistes. En 2005, il a notamment prédit l’effondrement du marché immobilier américain qui s’est finalemlent concrétisé en 2008, avec la crise des subprimes en 2008.

« Les banques ont toujours intérêt à tricher et à faire des choses qui sont ou bien illégales, ou bien immorales", a commenté Roubini. « La seule chose à faire pour l’éviter serait de briser ces supermarchés financiers. Quand vous avez des activités de banque d’investissement, de gestion d’actifs, de courtage, d’assurance, de mandat, de dérivés, au sein de la même banque commerciale, il n’y a aucune Muraille de Chine et les conflits d’intérêt sont énormes ».

« Les banquiers sont cupides. Ils ont été cupides au cours des dernières centaines d’années. Ce n’est pas le problème de savoir s’ils ont plus de moralité aujourd’hui qu’il y a un millier d’années. Vous devez vous assurez qu’elles se comportent d’une manière qui minimise ces risques. Une manière de le faire est de séparer ces activités pour minimiser les conflits d’intérêt. Sinon ces choses vont encore se reproduire. »

Pour finir son interview, le Docteur Doom a montré qu’il méritait bien son surnom en donnant des prévisions extrêmement pessimistes pour l’économie mondiale en 2013 : « Un effondrement de la zone euro, une récession en double creux aux USA, un atterrissage difficile en Chine et dans les autres pays émergents, et la guerre au Moyen-Orient… L’année prochaine, nous pourrions assister à une parfaite tempête mondiale», a-t-il conclu

 

http://www.express.be/business/fr/economy/roubini-quand-pendra-t-on-un-banquier/172027.htm

 

.

172 économistes allemands s’attaquent au MES et au renflouement des banques

http://www.solidariteetprogres.org/172-economistes-allemands-s-attaquent-au-MES-et-au-renflouement-des_08902

 

.

 

L’art de se moquer du citoyen…

sommetsdesguignols.jpg?w=645Voilà un énième sommet de la dernière chance ! Depuis des années, les responsables politiques se réunissent à grands frais pour peaufiner un avenir radieux via le Machin européen. Depuis des années, les politiciens à la solde des architectes mafieux du Nouvel Ordre Européen serinent que ce projet est la clé de l’avenir. Pas de bonheur possible sans passer par l’Europe technocratique !

En attendant, les contribuables que nous sommes payons, encore et toujours pour les projets nauséabonds de ces marionnettes au service d’individus si pervers qu’ils préfèrent agir par procuration. Au fil des mois, les trous sont de plus en plus béants, mais on assure travailler à la mesure du problème et lui apporter une réponse décisive. Traduction dans les faits : des dégâts irréparables.

Les rêves des eurocrates coûtent des chômeurs de plus en plus nombreux aux Etats nations. Les économies se disloquent, les crises sociales ne sont plus loin, l’industrie bancaire engluée dans la spéculation et le profit court terme ne donne plus que des miettes de crédit aux industriels centrés sur l’économie réelle.

Plus nous nous enfonçons, plus les exigences montent d’un cran pour moins de liberté des citoyens. C’est, assure-t-on, le prix à payer pour le bonheur de voir s’ériger le Machin européen.

automne.jpg?w=645Les peuples se lassent, on change les équipes grâce aux étiquettes politiques dont les oligarques du bloc de commandement de l’Ouest ont le secret.

On promet des salaires en hausse, on ne donne que des miettes. On assure de l’emploi et les statistiques tombent attestant un délitement total du pays.

On serine le changement mais… le déchantement attendra probablement que les feuilles tombent, à l’automne… si les saisons ont encore un sens.

Les jeux du cirque modernisés pour distraire le peuple

jeuxducirque.jpg?w=645En attendant, voici les jeux du Cirque version XXIème siècle.

Il n’y a pas le sang des chrétiens dans les arènes, l’EMPIRE a changé de “NOM”, mais sa soif d’esclaves est toujours là !

Plus de jeux avec des lions et des gladiateurs, mais toujours des champions du stade.

Après le tennis, le Foot, viennent les JO de Londres… qui seront organisés du 27 juillet au 12 août 2012, sans oublier la bicyclette.

Tandis que les gens en prendront plein les yeux, d’autres se préparent à s’en mettre plein les poches… à partir de l’automne…

 

.

Ingérence occidentale en Syrie: L’échec du système propagandiste impérialiste et les escadrons de la mort de l’OTAN…

.

le juillet 10, 2012 par Résistance 71 - Le néant qui anéantit. Les journalistes assassinés par les commandos de l’OTAN. L’indécision et l’incompétence de François Hollande. Thierry Meyssan du Réseau Voltaire témoigne

Entretien de Thierry Meyssan avec la radio “La Voix de la Russie”

url de l’article original:

http://french.ruvr.ru/radio_broadcast/74538918/79846900.html

 

Pendant la guerre d’Irak, lors de l’attaque de Bagdad un blindé de l’OTAN a fait délibérément feu sur l’hôtel où étaient réfugiés les journalistes.A l’époque, lors de l’instruction du dossier le commandant du char a fait valoir qu’il s’était trompé de cible. Il y a quelques jours nos confrères ont trouvé la mort fusillés d’une balle dans la nuque par les paras habillés en treillis et aux allures des militaires professionnels. Cette fois-ci cela s’est passé en Syrie. Ce rapprochement que nous avons opéré cherche à prouver que les représentants des médias ne sont plus traités comme une partie neutre par les troupes occidentales et leurs Alliés. La théorie de la guerre veut que l’information puisse porter des fruits autrement plus dévastateurs qu’un simple tir de mortier. Les événements en Russie des années 90 tout comme d’ailleurs l’avènement des bolcheviks quelques 80 ans plus tôt le prouvent de façon incontestable. La théorie de l’information et de l’utilisation des masses-média à des fins militaires a été créé par les Allemands qui ont su plonger la Russie dans le chaos en la faisant sortir des rangs des Alliés pendant la Première Guerre mondiale. Cette théorie a été ensuite développée par Rudolph Hess, élève de Haushofer et peaufinée par les Américains dans le cadre du projet dissident dit projet Harvard qui a causé beaucoup de calamités dans la Russie eltsinienne.

La Syrie est devenue un enjeu, un lieu de combat où se jouent tous les scénarios d la prochaine guerre. Les grands maîtres s’essaient autour de cet échiquier stratégique. Les joueurs sont nombreux – la Russie, la Chine, les Etats-Unis, l’Europe, la Ligue arabe, etc. Seulement les uns cherchent à préserver coûte que coûte la paix et les autres rêvent d’en découdre. En fait les rôles sont distribués depuis les croisades. La Russie est un pays en voie de développement qui à plusieurs reprises a failli se retrouver à la place de la Syrie: au cours des guerres de Napoléon, au moment de la Première Guerre mondiale, à la Seconde Guerre et après la débâcle communiste. A chaque fois le danger venait de l’Occident. Et à chaque fois c’était bien sûr pour civiliser les barbares russes… Même Hitler le mettait dans sa propagande. Nous avons évoqué ces faits pour que vous compreniez qu’après avoir eu la chance de se défendre et et d’avoir pris leur essor, les Russes veulent prêter main forte aux autres pour ne pas se retrouver touts seuls face à l’Occident qui cherche à pérenniser son pouvoir. Cela explique la sympathie à l’égard des peuples opprimés y compris les Syriens. Les mobiles de l’Occident sont autrement plus pragmatiques : contrôle du pétrole et du gaz naturel de la région, déstabilisation au nom du chaos pour rafler la mise économique. Barak Obama a bien déclaré que le pôle économique du Vingt-et-unième siècle doit se trouver en Californie sur la côte Est des Etats-Unis. Pour ce faire il faut détruite les autres pôles ensemble avec leurs Etats et économie. A la fin il ne doit en rester qu’un seul !


Thierry Meyssan est une figure de proue du journalisme international indépendant. Créateur du réseau internet Voltaire qui accueille plus de 2,5 Millions de visiteurs au quotidien, il est toujours aux premières loges de l’actualité. Cette fois-ci il est en Syrie où il a voulu se rendre pour tirer ses propres conclusions des faits exposés de façon controversée par les grands médias. Voici ce qu’il nous a livré au péril de sa vie comme vous vous en doutez :


La Voix de la Russie. Monsieur Meyssan, merci d’être avec nous sur les ondes de la Voix de la Russie. Vous êtes au cœur de l’actualité proche-orientale. Vous voyez les choses évoluer au jour le jour et pouvez témoigner de la situation à Damas. Que pensez-vous de la mise en pratique du plan de Kofi Annan qui, d’après vous, a largement puisé dans l’initiative d’un Serge Lavrov, chef du Quai d’Orsay russe ?

Thierry Meyssan. Le plan Kofi Annan est la reprise du plan Lavrov. On a juste modifié une clause qui concerne le statut de la presse. Et c’était une bonne manière de faire puisque M. Lavrov avait réussi à trouver un accord avec la Ligue arabe. Donc cela pouvait paraître une plateforme de discussion correcte. Cependant au moment même où Monsieur Lavrov avait négocié cela avec la Ligue arabe, le président de séance de la Ligue à ce moment-là, c’est-à-dire le représentant qatari avait donné une conférence de presse, quelques minutes après celle de M. Lavrov en tenant des propos en totale contradiction avec le contenu du plan. Et aujourd’hui on est toujours dans la même situation, c’est-à-dire que tout le monde se réclame du plan Lavrov, maintenant du plan Annan, mais certaines parties au conflit s’expriment d’une manière qui ne laisse aucun doute sur leur refus de l’appliquer. Parce que les bases de cette idée, du plan de paix, est que tout le monde doit cesser le feu de manière unilatérale. On ne doit pas attendre que les autres fassent une démarche et descendre progressivement. Chacun doit s’arrêter de tirer. Or, l’armée syrienne a fait des efforts considérables, s’est retirée des grandes villes malgré les protestations des gens, des manifestations – non pas contre l’armée mais des manifestations pour l’armée ; des gens récl amant la protection militaire face aux groupes des mercenaires. Et puis en face il n’y a pas du tout d’arrêt, les actions commandos continuent. Il y a beaucoup d’actions ciblées soit pour détruire l’infrastructure, soit assassiner des responsables de l’Etat ou des personnes qui ont manifesté leur soutien au pays.


La Voix de la Russie. Est-ce que d’après vous il subsiste ne serait-ce qu’une infime chance de pacification de la Syrie ?

Thierry Meyssan. Oui ! La chance, elle est toute simple ! Si les armes et l’argent arrêtait d’arriver de l’étranger… Si on arrêtait d’envoyer des mercenaires… Il y a constamment des mercenaires qui franchissent la frontière avec la Turquie comme l’a souligné le représentant russe au Conseil de Sécurité. On a transféré des combattants qui étaient en Libye vers la Turquie en utilisant d’ailleurs les moyens des Nations Unies. On a installé un camp des prétendus réfugiés qui est en fait une base arrière de cette pseudo-armée syrienne libre. Et puis constamment ces gens franchissent la frontière et viennent pour commettre des crimes sur le territoire syrien. Donc si on arrêtait ce soutien extérieur aux bandes armées, il ne resterait plus rien ! Après on va se retrouver dans une situation normale avec un gouvernement qui est largement majoritaire, une opposition qui existe, qui a les moyens de s’exprimer, qui fait sont travail d’opposition, qui propose des nouvelles choses, etc. Il y aurait un débat démocratique comme cela existe dans de nombreux pays. Là quand se réunit maintenant le groupe de contact initié par la Russie, la question est est-ce que les Etats-Unis qui sont la puissance titulaire à la fois de l’Occident et du Conseil de Coopération du Golfe, est-ce que les Etats-Unis vont demander leurs alliés d’arrêter ce jeu en sous-main ? Ou est-ce qu’ils vont au contraire continuer à les encourager à jeter de l’huile sur le feu ?


La Voix de la Russie. Une autre question, cette fois-ci beaucoup plus délicate, plusieurs de nos confrères, journalistes d’une télévision locale, ont été sauvagement assassiné par la prétendue Armée libre syrienne soutenue par la Turquie et les Occidentaux. Croyez-vous qu’on s’attaque à la presse pour créer un blocus médiatique, pour priver les citoyens des pays occidentaux et arabes de toute information véridique ? Quels ont été les mobiles de ces criminels ?

Thierry Meyssan. Je pense qu’il y a deux éléments qui vont ensemble. D’une part, au cours des vingt dernières années, nous avons vu les mêmes scènes se reproduire successivement en Yougoslavie, en Afghanistan, en Irak, en Lybie et maintenant en Syrie. Il y a des puissances qui systématiquement détruisent les médias des pays qu’ils attaquent. Et c’est simple. Il y a constamment derrière cela les Etats-Unis et l’OTAN. Personne d‘autre ne se comporte comme ça dans le monde. Il n’y a pas de plus grand ennemi de la liberté d’expression que les Etats-Unis et l’OTAN. Quoi qu’on en dise, ce sont les faits qui le montrent.

Deuxièmement, il était prévu dans le cas particulier de la Syrie une immense campagne en décrochant des satellites les canaux syriens et en leur substituant des canaux qui étaient des programmes qui ont été fabriqués par la CIA qui a créé plusieurs chaînes satellitaires au cours des derniers mois. Donc l’idée c’était qu’on allait diffuser des images fictionnelles tournées dans les studios, des images de synthèse pour faire croire à l’effondrement de l’Etat syrien et pour que les gens en Syrie quand ils avaient branché leur télévision, au lieu de voir leur chaîne habituelle, ils auraient vu autre chose avec de fausses images. Et ils auraient pensé – voilà ! c’est trop tard ! Il faut se résigner, la patrie est perdue, elle est occupée par des forces étrangères. Eh bien, ça ça n’a pas été possible parce qu’il y a eu d’abord une mobilisation incroyable dans le monde entier. Il y a des dizaines de très grands journaux qui ont consacré des pages entières à ce sujet… Il y a eu des centaines de sites internet qui ont véhiculé tous les détails de cette opération. Finalement le MilSat avait refusé d’enlever les chaînes syriennes de son satellite. La Ligue arabe a été forcée de reculer avec ArabSat. Les Syriens ont installé sur de nouveaux satellites leur télévision… Enfin ils ont saisi le Conseil de Sécurité avec une lettre très importante sur ce sujet. Et surtout M. Lavrov a inscrit comme point numéro un à l’ordre du jour de la réunion du groupe de contact l’arrêt immédiat de la guerre médiatique contre la Syrie.

Alors l’OTAN s’est vengée comme ça. Ils ont envoyé un commando. Cette télévision était installée à une quinzaine de kilomètres à la sortie de Damas, à la campagne, en fait. C’était un lieu pas du tout défendu. Le commando était arrivé – des gens avec des systèmes de visée nocturne, avec tout ce qu’il faut. Ils ont tué les gardiens. Il y avait juste 4 gardiens. Ils sont rentrés. Ils ont arrêté 3 présentateurs qu’ils ont ligotés et qu’ils ont exécutés sur place. Et puis après ça ils ont mis le feu. Ils ont fait tout sauter. Maintenant ce ne sont que des gravois cet endroit-là. Il y a juste un bâtiment qui est encore debout.

Encore une fois ce n’est pas nouveau. Les Etats-Unis et l’OTAN font ça partout depuis 20 ans. C’est quelque chose d’incroyable. Parce que ce sont les mêmes personnes qui pratiquent ces actes barbares et qui dans les organisations internationales se présentent comme les défenseurs de la liberté d’expression ! C’est le monde à l’envers ! La réalité nous dit l’inverse de leurs paroles ! Et pour nous, journalistes, ceci devient impossible à vivre. C’est bien clair. Si toute personne qui veut s’opposer à cet impérialisme et qui se retrouve dans un pays qui n’a pas les moyens importants pour se défendre est désormais en danger.


La Voix de la Russie. Et qu’en est-il de la position de la France par rapport à la Syrie. On voit François Hollande louvoyer à tous les vents et zigzaguer sans cesse comme s’il ne savait à quel saint se vouer… Qu’est-ce que vous en dites ?

Thierry Meyssan. Comme vous dites : François Hollande zigzague et louvoie. C’est-à-dire qu’il ne sait pas quelle est sa politique ; Il essaie de suivre son mouvement. Il se rend bien compte que la position officielle sur la Syrie n’est pas tenable. Mais en même temps il n’est pas capable d’en dégager une autre. Il n’est pas capable de ça parce qu’il n’a pas de marge de manœuvre. Il accepte que la France continue comme au cours du mandat de Nicolas Sarkozy à être le suiveur des Etats-Unis. Comment pourrait-il énoncer une nouvelle politique dans ces conditions ? Il a à côté de lui l’administration du Quai d’Orsay, les diplomates français qui ne cessent de lui répéter que nous commettons une erreur très grave avec la Syrie. Que normalement la France et la Syrie devraient être alliés comme c’était le cas dans le passé. La France a été la puissance mandataire pendant l’entre-deux-guerres ici. Il y a une incapacité à s’adapter. Cette incapacité, elle s’est exprimée clairement lors de la première rencontre de François Hollande et de Vladimir Poutine à l’Elysée. C’était quelque chose d’un peu grotesque en fait! Les deux Chefs d’Etat ont fait une liste de sujets à aborder dont la Syrie qui occupait une grande part de la discussion. Et ils n’ont trouvé aucun point d’accord. C’est honteux ! Aucun point d’accord ! Pourquoi ? Parce que sur chaque sujet Vladimir Poutine exprimait les demandes de la Russie en

les argumentant. Nous voulons ceci parce que cela… Et il donne ses arguments. Et en face il y avait un François Hollande qui lui répondait : « Nous pensons que… » Sans arguments.. ! C’est-à-dire il n’y a rien à négocier. C’est juste l’affrontement d’un point de vue borné en face d’une position ouverte. Et quand on a abordé plus précisément la question syrienne, ceci est devenu encore plus ridicule ! Puisque le Président français a évoqué seize mille morts dont serait responsable le gouvernement, etc. Le Président Poutine lui demanda : « Mais d’où tenez-vous ces chiffres ? De l’Observatoire syrien des droits de l’homme ? Mais nous avons envoyé notre ambassadeur à Londres. Il a vu ces gens –là : c’est un marchand de kebab avec une petite échoppe. C’est ça la source des renseignements français ? La Russie pendant ce temps, nous avons cent mille Russes qui sont déployés sur l’ensemble du territoire syrien ! Rien ne nous échappe ! Nous pouvons tout vérifier ! Et nous pouvons vous affirmer évidemment que ce que raconte ce marchand de kebab à Londres n’a aucune valeur ! »

Il est incontestable que monsieur Meyssan agit en citoyen et journaliste responsable. Il n’a pas peur de mettre sur la sellette l’OTAN et parle sans ambages de l’incompétence de la présidence française.

Nous espérons tous que ses efforts soutenus également par La Voix de la Russie vous permettent de comprendre et de suivre le fil de l’actualité pour ne pas vous faire leurrer par les bureaucrates qui considèrent les gens comme pions sur leur échiquier stratégique. Ensemble avec le réseau Voltaire, en France comme à l’étranger La Voix de la Russie continuera à vous donner les informations non engagées que cela plaise ou non aux grands décideurs.

 

.


 

(..) Seule la Russie aujourd’hui cherche à bloquer les tyrans occidentaux qui courent derrière ce projet inique de déchirer la souveraineté des nations et tondre leurs peuples pour payer des intérêts iniques aux maçons de la Babel antichristique.(..)

La patte de l’ours moscovite… et l’incapacité sans doute provisoire de l’Occident à briser l’axe Téhéran-Damas

 

.

Altercation du juif et des 2 magrehbins dans un train : le jeune juif a menti, les médias ont menti, la véritable histoire révélée par le quotidien Midi Libre

USAID en Palestine : Des routes pour isoler les gens

L’art de la guerre : Le puits afghan sans fond

A mon ami Valls : Attention, un grave attentat contre la laïcité !

Le scandale du Libor révèle au grand jour comment les banques manipulent les taux d’intérêt de référence mondiale

Les détails du plan états-unien contre la Syrie

.

 

Opération solidarité Palestine sur le Tour de France

 

Opération solidarité Palestine sur le Tour de France

 

Opération des drapeaux de Palestine sur le Tour de France
Retransmis dans 190 pays, le Tour de France est devenu un événement planétaire immanquable. C’est l’évènement sportif le plus vu après les JO et la coupe du monde de foot. Il y a un moyen simple de rappeler notre solidarité, notre engagement au monde entier c’est d’aller voir passer les coureurs… avec des drapeaux de Palestine (écrire Palestine ou Free Palestine dessus est un « plus » visuel)
A nous tous, nous pouvons être présents tous les jours jusqu’au 22 juillet à Paris, il suffit d’être au bord de la route lorsque le tour de France passe près de chez vous. Aucune préparation collective n’est nécessaire. Le parcours : http://www.letour.fr/le-tour/2012/fr/parcours-general.html

 

Conseils :
Placez- vous dans les montées en monatgne, les cols sont les meilleurs endroits. A défaut, à l’arrivée retransmise dans les JT du monde entier (repérer les cameras d’arrivée et se placer dans l’angle de vue) en ville, dans les virages là où les coureurs sont moins rapides.
Les drapeaux spécifiques sur le boycott et anti apartheid devront être sortis au dernier moment, lors du passage des coureurs afin d’éviter la censure, les motos filment en direct les coureurs et l’effet de surprise sera total…
A vos drapeaux !!!

 

http://www.alterinfo.net/Operation-solidarite-Palestine-sur-le-Tour-de-France_a78878.html

 

.

valmy-france.jpg


        Les peuples de France et de Syrie ont des combats solidaires pour leur souveraineté - Claude Beaulieu
        http://www.comite-valmy.org/spip.php?article2619
       
        Les détails du plan américain contre la Syrie - Par Ghaleb Kandil
        http://www.comite-valmy.org/spip.php?article2635

        Al-Assad à la TV iranienne : "si la position du peuple était différente, l’Etat n’aurait pas pu tenir
        http://www.comite-valmy.org/spip.php?article2613

        Lettre ouverte de Jacob Cohen à Manuel Valls - http://www.comite-valmy.org/spip.php?article2637

        Le Parti de Gauche a courbé l’échine. René Balme - http://www.comite-valmy.org/spip.php?article2630

        Sapir : « Un sommet en trompe-l’oeil » - http://www.comite-valmy.org/spip.php?article2624

        Résistance Linguistique: Le Conseil municipal de GRIGNY adopte le Manifeste progressiste pour la                     défense de la langue française - http://www.comite-valmy.org/spip.php?article2623 
  
        L’union européenne va t-elle devenir l’espace vital allemand ? - F de B
        http://www.comite-valmy.org/spip.php?article2618

        Un ex-président américain accuse Obama d’être un assassin par Bill Van Auken   
        http://www.comite-valmy.org/spip.php?article2610

        La dette publique en France et en Europe : Comment les banques privées s’enrichissent sur le dos des                 citoyens par Salim Lamrani - http://www.comite-valmy.org/spip.php?article2620

        Aux élus du peuple. Défendons la démocratie ! - André Bellon
        http://www.comite-valmy.org/spip.php?article2609

 

.

La Finlande vient de bloquer la promesse de l'Eurogroupe de verser 30 milliards d'euros à l'espagne

http://www.u-p-r.fr/actualite/france-europe/finlande-eurogroupe-espagne

 

 

.

pou4RIAN_01161421.LR.ru.jpg
Poutine critique les USA et l'UE pour la « démocratie » assise sur les missiles Le président de Russie Vladimir Poutine a déclaré à Moscou que la domination des Etats-Unis et de l'UE dans le monde s'est affaiblie suite aux désarrois socio-économiques internes des pays évolués. C'est pourquoi d'aucuns dans l'arène mondiale font feu de tout bois pour conserver leur influence habituelle. « Cela se traduit par l'exportation d'une « démocratie » assises sur les missiles et les bombes et par l'ingérence dans des conflits […]

 

.

.

    C O M M E N T A I R ES :  I C I 

.

Repost 0
31 mai 2012 4 31 /05 /mai /2012 00:04

 

Voici d'abord un article que j'ai publié sur le blog que j'ai créé à l'attention des Seniors, afin de les ouvrir à l'information alternative. La plupart des informations données sur ce post sont connues des Lecteurs de R-sistons, mais je publie malgré tout cette analyse ici, pour demander qu'elle soit relayée auprès du public le plus large, généralement totalement désinformé et manipulé. Les termes sont volontairement simples, accessibles. Il s'agit d'une sorte d'introduction à la géopolitique, surtout à partir des guerres contre la Syrie et contre la Yougoslavie. Je souhaiterais que ce texte soit imprimé et diffusé le plus largement possible. On me demande souvent : Que faire ? Je réponds encore et toujours : Informer. C'est à la portée de tous, et c'est la base... Comme dit la Sagesse populaire, une personne informée en vaut deux... Eva R-sistons NB : J'ai évoqué dans cet article comme parfois sur ce blog, la guerre de Yougoslavie. Mais on peut évoquer d'autres massacres. NB  : Si vous relayez ce post, si vous en faites un tract, vous pouvez le présenter comme vous voulez (non centré, caractères plus petits etc), ou même vous en inspirer seulement. Il doit servir - comme vous voulez !  


 

Les grandes manipulations

 

 

 

Obama-Troop-Incease-in-Afghanistan.jpg

http://www.comite-valmy.org/spip.php?article1499

 

 

La question syrienne

et les grands événements de l'Actualité.

Les clefs pour comprendre.

Par eva R-sistons


 

Les Américains

(plus généralement les Anglo-Saxons et les Israéliens)

veulent dominer le monde,

imposer leur loi, tout contrôler avec des Elus à leur ordre

comme en Georgie, en Afghanistan (Karzaï)...

Et en dominant le monde,

ils contrôlent les ressources vitales des Nations.


Problème : Certains Etats n'acceptent pas leur domination,

comme la Russie (avec Poutine qu'ils détestent,

car il prône un monde multipolaire, pas dominé par un seul)

ou la Chine, entre autres.


En plein effondrement économique,

les Etats-Unis sont tentés par la fuite en avant

- comprenez, par une guerre mondiale

qui fera repartir leur économie

et qui ruinera les pays en guerre

(Europe impliquée avec le Traité de l'OTAN,

Russie, Chine, Iran etc)

et qui en même temps fournira

de juteux contrats au Secteur industriel de la Reconstruction.

 

L'Iran refuse ce jeu. D'autre pays aussi,

comme la Libye de Kadhafi qui voulait une monnaie

différente du dollar pour l'Afrique, qui voulait "décoloniser",

elle a donc été attaquée et pillée

(en particulier ses énormes réserves d'or et ses champs pétroliers).

Désormais, la Libye est ruinée et ses ressources sont volées.

Les Islamistes les plus radicaux ont soutenu l'OTAN

contre Kadhafi musulman modéré.

Les Monarchistes, soutiens du vieux monarque corrompu,

ont eux aussi tout fait pour abattre le "laïc" Kadhafi.

En même temps, la Libye enfin domptée

sert désormais de base arrière pour les attaques contre la Syrie.

 

A son tour, la Syrie doit être domptée et pillée,

et servir ensuite, elle aussi, de base arrière,

mais elle contre l'Iran principale cible de l'Occident,

l'Iran visé pour ses richesses et pour son indépendance,

son "non-alignement".

 

La Syrie doit donc être attaquée et soumise.


Avec le concours des Islamistes les plus radicaux

- comme en Libye, opposés au dirigeant laïc -,

la coalition de l'OTAN (Etats-Unis, G-B, Israël, France)

aidée des potentats du Qatar comme de l'Arabie saoudite,

s'est mise en devoir d'attaquer la Syrie :

En créant le désordre, en bombardant,

en tuant avec ses snippers, en égorgeant,

en suscitant de faux attentats

(attribués au Régime Syrien qui défend son peuple),

en mettant en scène des massacres.

 

Si nous avons une perception totalement erronée, faussée,

de la situation, c'est à cause des Médias officiels

qui relaient la propagande de guerre mensongère

des Etats occidentaux.

 

En réalité, la situation est totalement différente.

Par exemple, les Chrétiens soutiennent le Régime syrien.

Par exemple, les massacres sont des mises en scène

pour susciter parmi nous l'effroi, le dégoût.

 

Apparemment, nous n'avons rien retenu

des leçons de l'Histoire.

En effet, les situations sont toujours les mêmes.

Prenons le cas de la guerre de Yougoslavie.

Nous avons tous été horrifiés par les massacres ethniques

soi-disant perpétrés par les Serbes.

En réalité, comme à Houla en Syrie,

il s'agissait d'une mise en scène pour nous faire accepter

une guerre en Europe, une guerre contre nos frères serbes.

 

Dans quel but, cette guerre de Yougoslavie ?

La Yougoslavie était l'alliée de la Russie

(dans le mot Yougoslavie il y a le mot slave,

il s'agit de peuples slaves).

Or, le but final - après les guerres contre la Libye, la Syrie, l'Iran -

est d'attaquer la Russie et la Chine

et de les déposséder de leur pouvoir et de leurs ressources.


Donc pour affaiblir la Russie,

pour l'attaquer plus facilement ensuite,

il faut la priver de ses soutiens avancés

- comme en Yougoslavie ou en Libye hier,

en Syrie ou en Iran, aujourd'hui.

Tout est donc fait pour discréditer Poutine,

l'homme fort du pays qui rêve de paix et d'un monde multipolaire

(et non unipolaire dominé par les Anglo-Saxons),

et pour soumettre la Syrie et l'Iran après la Yougoslave et la Libye.

Tout est fait, aussi, pour se rapprocher de la Russie.

Elle est désormais cernée de toutes parts, encerclée,

après que l'URSS ait été disloquée avec l'aide de l'Occident,

après que l'Afghanistan lui ait échappé

(grâce aux Islamistes là encore financés

par les Américains contre elle),

après que la Yougoslavie et la Libye aient éclaté.

 

La Yougoslavie a été démantelée, ruinée

(selon la célèbre formule "diviser pour régner"),

et la principale base militaire US a été créée au Kosovo mafieux.

Pour mieux dévorer la Russie, ensuite,

en rapprochant l'arsenal militaire d'elle.

 

Et la Syrie ?

C'est pareil. On déstabilise le pays,

on met en scène de faux massacres,

exactement comme en Yougoslavie

en dressant les gens les uns contre les autres.

Une fois que l'Opinion internationale,

travaillée par les Médias aux ordres et menteurs,

sera prête à accepter l'attaque de la Syrie

(évidemment sous de faux prétextes humanitaires

et par paliers, comme en Libye il y a peu),

le pays sera bombardé comme le souhaite

le va-t-en guerre BHL, Bernard-Henry Lévy,

et au lieu des 12.000 soldats ou civils syriens morts

pendant la "pré-guerre",

il y aura comme en Libye,

plus de 100.000 morts, et un pays ruiné, divisé,

avec des Islamistes radicaux alliés à l'Occident

qui feront la chasse aux soutiens de Bachar-el-Assad

ou aux Chrétiens, exactement comme en Libye

les partisans de Kadhafi (notamment noirs,

car la Libye employait sur son territoire de nombreux africains)

sont pourchassés, traqués, torturés, assassinés

les uns après les autres, jusque dans leurs maisons...

Voilà les VRAIS massacres de masse, eux,

dont ne parlent pas les Grands Médias

aux ordres des stratèges de l'Occident guerrier,

impérial, impérialiste, criminel.

 

J'ajoute un mot sur la Chine.
Comme pour la Russie (ex URSS), elle doit être,

selon les projets du Pentagone,

affaiblie, privée d'une partie de son territoire.

C'est pour cela que les Médias aux ordres

présentent avec tant de sympathie la cause thibétaine.

Le Dalaï-Lama est en réalité financé par la CIA

afin que la sympathie dont il jouit soit utilisée pour justifier

la séparation du Thibet de la Chine,

ou que ce territoire soit autonome pour commencer.

La Chine serait ainsi amputée du tiers de son territoire

et plus facile à attaquer ensuite,

car le pays serait affaibli, rétréci, 

et comme au Kosovo, une base militaire US

pourrait être construite au Thibet indépendant

proche de la Chine.

 

Voilà ce que les Médias ne diront jamais, évidemment.

 

Et pour en revenir à la Syrie,

les massacres sont donc une mise en scène pour inciter

à accepter une nouvelle guerre totalement injustifiée,

comme pour la Yougoslavie. Ou pour la Roumanie, d'ailleurs ! §

 

Résultat, sondage vu à l'instant  (lecteurs Yahoo) :

22.499 votants,

pour l'intervention militaire des Français en Syrie, 39 %.

Et contre cette intervention insensée, 61 %.

 

Si les Médias disaient la vérité,

presque tous les Français devraient être opposés

à cette guerre meurtrière pour les Syriens,

juteuse pour l'Occident égoïste et prédateur.

Les Médias sont nos pires ennemis

car ils travestissent la réalité,

car ils la manipulent,

car ils font de la propagande pour les guerres,

pour le libéralisme le plus brutal,

pour les candidats les plus cupides et les moins sincères

au service des Puissances financières et militaires

qui sèment partout dans le monde

désordres, chaos, injustices, guerres, souffrances, morts.

 

Quant à la Russie et à la Chine,

elles sont en réalité les meilleurs soutiens de la paix

quand elles empêchent à l'ONU

une attaque de la Syrie

prélude à la guerre contre l'Iran

pouvant dériver en guerre mondiale.

 

Lorsque vous écouterez les Médias Officiels,

vous serez plus critiques envers les "informations" fournies.

Ne pas se laisser manipuler, c'est pouvoir choisir librement.

Pas de vraie liberté sans indépendance réelle de la Presse ,

c'est exactement ce que j'ai écrit sur le premier blog que j'ai créé,

R-sistons à l'intolérable, en réaction à la désinformation.

Comme quoi, cette pensée est plus que jamais d'actualité.

Et c'est en journaliste attachée à la vérité et à la liberté

que je continue de réagir,

pour vous offrir une information digne de ce nom.

 

Eva R-sistons.


 

§ L'article d'Acrimed :

 

Charnier de Timisoara

Le faux charnier de Timisoara, ou la faillite totale des médias

Vous avez oublié les photos bidons du faux charnier de Timisoara en Roumanie ?

http://jemmerde.wordpress.com/2010/11/01/jemmerde-uribe-et-lindignation-occidentale-a-geometrie-variable/

 

 

Les vautours de Timisoara

(et du Panama !)


par Serge Halimi, le octobre 2000


Avant la guerre du Golfe, avant le Kosovo, une autre " juste cause " avait mobilisé les médias occidentaux...

C’était il y a un peu plus de dix ans, quelques jours avant Noël. L’actualité était à l’époque occupée par deux événements de politique internationale. A Panama, l’armée américaine intervenait pour expatrier manu militari avant de le juger à Miami le chef de l’Etat panaméen, Manuel Noriega, un ancien agent de la CIA qui avait cessé d’être utile à George Bush, lui même ancien directeur de la CIA devenu président des Etats-Unis. Cette opération de police internationale fut présentée par la plupart des grands médias comme une promenade de campagne. On apprendrait plus tard qu’elle avait fait près de 2000 morts.


C’était il y a un peu plus de dix ans, quelques jours avant Noël. En Roumanie, une dictature s’écroulait devant les caméras. On parla beaucoup de sang. TF1 expliqua : " Ceaucescu, atteint de leucémie, aurait eu besoin de changer son sang tous les mois. Des jeunes gens vidés de leur sang auraient été découverts dans la forêt des Carpates. Ceaucescu vampire ? Comment y croire ? La rumeur avait annoncé des charniers. On les a trouvés à Timisora. Et ce ne sont pas les derniers. [1]" L’Evénement du jeudi titra : " Dracula était communiste. " (28/12/1989)

On parla de " génocide ", de " charniers ", de " massacres ", de " femmes enceintes éventrées ", de " tortures ", de " corps brûlés dans un crématorium". On évoqua ces " chauffeurs de camions qui transportaient des mètres cubes de corps, qui étaient abattus d’une balle dans la nuque par la police secrète pour éliminer tout témoin. [2]" On parla de 70 000 morts en quelques jours. Sur TF1, Gérard Carreyrou lança un appel à la formation de brigades internationales prêtes à " Mourir à Bucarest. " Il ne dit pas s’il aurait été volontaire. Mais on devina que non.

On parla de Timisoara. Timisoara, 350 000 habitants. Ville martyre. Le 23 décembre 1989, on chiffrait à plus de 10 000 morts le nombre des victimes de la Securitate, la police du régime. Selon l’envoyé spécial d’El Pais, " A Timisoara, l’armée a découvert des chambres de torture où, systématiquement, on défigurait à l’acide les visages des dissidents et des leaders ouvriers pour éviter que leurs cadavres ne soient identifiés. " On découvrit un charnier gigantesque. D’ailleurs, à titre d’exemple, mais seulement à titre d’exemple, on exposa devant les caméras dix-neuf corps, côte à côte, plus ou moins décomposés. Dont celui d’un bébé posé sur le cadavre d’une femme, qu’on imaginait être sa maman. Tous extraits d’une fosse commune. Le 22 décembre, les agences hongroise, est-allemande et yougoslave, qui seront reprises par l’AFP à 18h 54, parlaient de 4 632 cadavres de victimes des émeutes des 17 et 19 décembre, " soit par balles soit par baïonnette " (Tanjung), de 7 614 manifestants fusillés par la Securitate. Un chapeau du Monde annonçait 4 000 à 5000 morts.

Sur la Cinq, Guillaume Durand donna le chiffre de 4 630 corps comme un " bilan tristement officiel." Sur France Inter, le correspondant de la station annonça à son tour comme une certitude avérée la découverte de 4630 cadavres à Timisoara. Derrière lui, en plateau, le commentateur reprit : " 4630 cadavres, vous avez bien entendu, dans une seule fosse commune !" A quatre reprises au cours de ce journal, le chiffre de 4 630 cadavres fut cité sans que nulle source ne fût jamais indiquée. Dans Libération (23/12/1989), un titre sur deux pages fit état des 4 630 cadavres ; il était accompagné d’un éditorial de Serge July titré " Boucherie ". On lisait : " Timisoara libéré découvre un charnier. Des milliers de corps nus tout juste exhumés, terreux et mutilés, prix insupportable de son insurrection. " Le rédacteur en chef, Dominique Pouchin, expliqua : " Tout nous laissait penser, y compris les images qui arrivaient, que l’info était vraie. " (Libé, 4/4/90) Le Monde félicita La Cinq d’avoir " révélé l’horrible charnier des victimes des manifestations du dimanche ?précédent ? " [3].

Le bilan officiel des victimes pour toute la Roumanie est de 689 morts, pas 70 000. A Timisoara, il y aurait eu entre 90 et 147 victimes, pas 12 000. Et, comme le remarqua Jean-Claude Guillebaud, " 90 morts dans une ville de province, c’est beaucoup. " La maman présumée avait succombé à une cirrhose du foie le 8 novembre 1989. La petite fille, qui n’était pas sa fille, avait péri de la mort subite du nourrisson [4]. On avait déterré leurs corps de la fosse commune.


A Panama, il y avait eu 2000 morts, civils pour la plupart, soit trois fois plus de victimes qu’en Roumanie. Personne n’avait cependant parlé de " génocide panaméen " ou de " charnier ". On s’était même amusé des techniques de l’armée américaine qui, pendant des jours entiers, essaya de déloger Manuel Noriega du bâtiment consulaire où il était réfugié en jouant au volume maximum la musique qu’il détestait le plus. Tant d’humanité ...

Mais comme il est dur, dans ce métier, en France, de faire son autocritique. Trois mois après l’imposture de Timisoara, Guillaume Durand prétendait encore : " Le bilan est satisfaisant professionnellement. Si les éditorialistes assis dans leurs fauteuils cherchent la bagarre, ils vont l’avoir. " [5] Un an après la guerre du Kosovo, Jacques Julliard a l’audace de se montrer tout aussi offensif : " Nous n’avons que faire, je le dis hautement, de ces réquisitoires de procureurs et de pions ; de ces tonitruants discours de tranche-montagnes, entrecoupés des gémissements de tous les déçus de l’Histoire. Nous sommes de bonne volonté. Mais si l’on nous cherche, on nous trouvera. " [6]

Serge Halimi

Publié dans La Vache folle n°27, août-octobre 2000, p. 9

Notes

[1] Cité par Jean-Claude Guillebaud, " Roumanie : qui a menti ? ", Le Nouvel Observateur, 5/4/1990.

[2] Cité par Ignacio Ramonet, " Télévision nécrophile ", Le Monde diplomatique, mars 1990.

[3] Le Monde, 24/12/1989.

[4] Libération, 4/4/1990.

[5] L’Evénement du jeudi, 15/3/1990.

[6] Le Nouvel Observateur, 20/4/2000.

 

http://www.acrimed.org/article1.html

 

 

Israel est choquée par les images du massacre syrien de Houla

Ah bon ? Veulent vite faire une seule bouchée de la Syrie pour ensuite attaquer (presque) tranquillement l'Iran ? J'avoue que j'ai bien rigolé en voyant le titre de la part des vertueux israéliens (au fait, à leur sujet un post vient de sortir ce mercredi, Pourquoi Israël est le pays le plus détesté du monde?), note d'eva

 barbarie-syrienne

 

Syrie, suite liens :

.

 

Un “instant magique” de la vérité du monde
dedefensa.org

30 mai 2012, par Comité Valmy

Un “instant magique” de la vérité du monde
Les évolutions “diplomatiques” autour du massacre de Houla valent bien les évolutions des circonstances du même massacre (voir ce 30 mai 2012). Elles sont particulièrement significatives du côté américaniste, notamment par les circonvolutions intérieures de la position officielle, montrant bien que, pour Obama, la Syrie (comme l’Iran) est d’abord une bataille intérieure. (Les élections présidentielles, certes.) Dans ce cas, et sans surprise pour nous, la (...)


rubon12.jpg

Syrie : la manipulation bat son plein... le sectarisme aussi

30 mai 2012, par Comité Valmy

Les phases de l’insurrection syrienne
Il faut croire que la contestation syrienne est entrée depuis le massacre de Houla dans une nouvelle phase.
Militarisée dès ses premiers jours, elle se lança de plein pied dans des attaques contre les forces de l’ordre, les commissariats de police sans oublier les bâtiments officiels comme les ministères ou autres. En plus des militaires et des policiers, elle enleva et liquida des civils, des professeurs d’université, des proches des personnalités proches du (...)
.

 

 

 

 

16 mai – Syrie : Le rendez-vous avec l’Histoire de François Hollande
Par Franck de Bouvines

 

 

16 mai – Fabius au Quai d’Orsay : on a changé de Juppé ? Par Louis Denghien

 

 

26 mai – Le Venezuela brise une nouvelle fois l’embargo contre la Syrie
Réseau Voltaire | 25 mai 2012

 

 

 

 

._______________________________________________________________________________

 

 

Libye, Afrique et Africom : une catastrophe en cours (Counterpunch)
arton16793-b2656.jpg
Dan GLAZEBROOK

La destruction du pouvoir régional indépendant qu’était la Libye a pavé la route pour la reconquête militaire de l’Afrique.

L'étendue de la tragédie que l'OTAN et ses alliés ont engendrée en Libye devient de plus en plus tristement évidente avec chaque jour qui passe. Les estimation sur le nombre des victimes varient, mais il semble qu'il y en ait eu au moins 50 000 ; à vrai dire, le ministère de la Défense britannique se vantait déjà en mai dernier que la massacre avait fait 35 000 morts. Mais ce chiffre ne cesse d'augmenter. La destruction des forces de l'état par le blitzkrieg Anglais, Français et Etasunien a laissé le pays dans un état de totale anarchie - au pire sens du terme. Les anciens "rebelles", qui n'avaient rien d'autre pour les unir que la volonté temporaire de servir de soldats au sol à l'OTAN, se retournent les uns contre les autres. 147 ont été tués au cours d'un conflit interne dans le sud de la Libye plus tôt dans l'année, et ces dernières semaines des bâtiments gouvernementaux - dont les quartiers du premier ministre - ont été attaqués par des "rebelles" qui réclamaient leurs salaires. 1,4 milliards de (...) Lire la suite »
Déclaration commune de 35 partis communistes et ouvriers : L’OTAN, menace pour la paix mondiale !
Communiqué du Collectif communiste Polex Deux poids, deux mesures ! Le massacre de populations civiles en Syrie est criminel. Mais il est abject d’en attribuer la responsabilité au seul pouvoir de Bachar el-Assad, alors que certains insurgés multiplient les attaques armées et les attentats, et (...)
"Flame", une cyber-arme visant peut-être l’Iran, détectée par le russe Kaspersky (fabricant d’antivirus)
Le spécialiste russe de la lutte antivirus Kaspersky Lab a découvert un nouveau virus informatique au potentiel d’infiltration inégalé, qui serait utilisé comme une cyber-arme contre des pays tels que l’Iran, probablement au profit de l’Occident et d’Israël. Le logiciel malveillant, connu sous le nom (...)
Israël à nouveau impliqué dans un trafic d’organes, cette fois-ci avec le Kosovo
Un suspect dans un scandale de trafic d’organes humains découvert au Kosovo en 2008 a été arrêté en Israël, a déclaré ce vendredi la police de l’Union européenne et la mission de la justice dans le pays des Balkans. Moshe Harel a été arrêté avec plusieurs autres personnes dans le cadre d’une enquête (...)
.
.

Moscou et Pékin rejettent

toute intervention armée en Syrie

arton94.png

 

Moscou et Pékin rejettent toute intervention armée en Syrie

Syrie/pressions: la Russie et la Chine contre toute intervention militaire

Syrie : La nouvelle géopolitique

«Roulette russe» de l'Occident en Syrie  

30/05/2012

«Roulette russe» de l'Occident en Syrie

Ecoeurant! De quoi désespérer de la nature humaine! Voilà qu'après des milliers de victimes civiles, ce sont maintenant les enfants qui se font massacrer en Syrie. Kofi Annan a déclaré, hier, à son arrivée à Damas être «horrifié» par ces actes inqualifiables. Paris a décidé d'expulser l'ambassadrice syrienne. L'Allemagne a fait de même, suivie de l'Angleterre, de l'Australie, de l'Italie,... Bref, c'est la consternation mondiale. L'envoyé spécial de l'ONU et de la Ligue arabe, Kofi Annan, se démène, comme il peut, pour faire appliquer son plan de paix. Malheureusement, aucun des pays occidentaux qui poussent des cris et condamnent les massacres ne l'aide ni ne l'encourage dans sa mission. Pourquoi? La réponse est donnée par le ministre russe des Affaires étrangères, Serguei Lavrov, qui a déclaré lundi dernier, que le plus important est de «mettre fin à la violence» et non «se préoccuper de qui est au pouvoir en Syrie». Il accusait clairement les capitales occidentales qui mutualisent leurs efforts uniquement pour faire tomber le président Bachar Al Assad sans se préoccuper réellement à imposer la paix.

D'ailleurs, est-ce vraiment la paix en Syrie qui est recherchée par l'Occident? Pas la moindre trace d'un doute. D'autant qu'hier un sinistre individu qui avait fait le malheur des Libyens est réapparu. En effet Bernard-Henri Lévy, ce mercenaire et porte-parole du sionisme, a écrit au président de la République française, François Hollande, pour le pousser à intervenir plus durement en Syrie. Visiblement content du résultat qu'il a obtenu en Libye, BHL tente de rééditer son «oeuvre» en Syrie. A cette différence qu'il écrit au président Hollande alors qu'il utilisait le téléphone avec Sarkozy. Ce sont tous ces appels au crime qui ont poussé le chef de la diplomatie russe à mettre les points sur les «i». «Les éléments les plus radicaux de l'opposition syrienne reçoivent en permanence des signaux pour ne pas cesser les combats», a-t-il précisé. De qui? Par qui? De ceux qui se «préoccupent de qui est au pouvoir» c'est-à-dire certaines capitales occidentales, Israël et son chargé de mission, BHL. Tout ceci est vraiment écoeurant! Au lieu d'aider à arrêter les massacres, cette communauté qui se veut internationale trouve, au contraire, sur les cadavres le meilleur prétexte pour atteindre son objectif unique, celui d'éliminer Assad comme elle a éliminé El Gueddafi. Créer le chaos en Syrie comme cela a été fait en Libye. Une communauté qui attribue systématiquement et sans même essayer d'enquêter, chaque massacre à l'Etat syrien en refusant d'admettre l'existence de groupes terroristes. Une telle communauté n'est vraiment plus crédible aux yeux des peuples. Si tant est qu'il lui restait une once de crédibilité après son inqualifiable silence lors des massacres des enfants de Ghaza en 2008 et 2009 par l'armée israélienne. Cette armée qui a utilisé, en toute impunité, contre ses victimes des bombes au phosphore blanc et autres composants chimiques dont les effets sont jusqu'à maintenant constatés par les naissances de bébés palestiniens avec des malformations congénitales. Oui, c'est vraiment écoeurant! Pas un mot contre Israël et ses massacres d'enfants à Ghaza, mais levée de boucliers contre le seul Etat syrien alors que tout le monde sait que des groupes terroristes sont également présents sur le théâtre des opérations.

C'est tellement écoeurant que personne ne croit plus ce monde occidental au regard sélectif. Ce monde occidental qui fait croire vouloir protéger les civils et les aider à instaurer la démocratie. Ce monde occidental qui appelle aux armes au lieu d'appeler aux urnes. Ce monde occidental qui a vendu son âme au diable. Ce monde occidental qui porte bien ses oeillères et son mors aux dents. Et qui répond sitôt qu'il est éperonné! Ce monde occidental qui, à force de courber l'échine, va à sa propre perte. Avec ce qui se passe au Vatican...

Zouhir MEBARKI -

http://www.alterinfo.net/notes/Roulette-russe-de-l-Occident-en-Syrie_b4318597.html
.
Jeudi 31 mai 2012

SyrieUn massacre en Syrie, vendredi 25 mai 2012 dans la ville de Houla, a dépassé le seuil critique dont usent les media pour donner de l’importance à un fait dans le cas d’un conflit dit de « faible intensité ». Cent morts, d’un seul coup, ont été annoncés plusieurs fois, souvent faussement et sans qu’on puisse réellement vérifier la véracité des sources.

 

Cette fois pourtant, toutes les parties du conflit syrien concordent : la gamme des atrocités mesurées à Houla se mesure sur une échelle atroce et vérifiable, celle du carnage de masse qui touche principalement les innocents. Pour moitié des enfants.

 

Voice venu le temps des premiers articles annonçant la faillite imminente du plan de paix de Kofi Annan accepté le 27 mars par le gouvernement syrien. Mais durant ces deux derniers mois, peu d’articles ont fait état des énormes difficultés et des actions irresponsables qui ont affaibli jusqu’à le vider de sa substance le plan des Nations-Unies.

 

Le massacre de Houla n’est que le dernier fait parmi les milliers de violations comptabilisées, parmi les bombes criminelles destinées à toucher au cœur les principales instances du pouvoir syrien, parmi les actions de guérilla, parmi les massacres interethniques perpétrés par des escadrons de la mort, parmi les trafics transfrontaliers d’armes (avec une tension toujours plus grande au Liban),  jusqu’à la naissance de véritables no man’s lands qui annoncent une guerre civile endémique et une internationalisation du conflit.

 

Le mot « libanisation », vieux de plusieurs décades, illustre parfaitement ce que pourrait malheureusement connaître la Syrie.

 

L’implication de chars d’assaut dans les combats de Houla comme l’unique cause du massacre a été interprétée par une organisation londonienne peu digne de foi : l’observatoire syrien pour les droits humains. Les morts ont ainsi été imputés à un bombardement de l’armée gouvernementale durant les manifestations anti-régime de vendredi. Une grande partie des media occidentaux et des pétromonarchies accrédite cette version. Les terrifiantes images des victimes ne soulèvent pourtant aucun doute : les victimes n’apparaissent pas avoir été frappées par un bombardement mais semblent avoir purement et simplement été exécutées, y compris les enfants.

 

Dans ce film d’horreur, vous ne verrez pas la tête d’une gamine surgissant des décombres, comme à Gaza en 2009, mais des corps d’enfants étendus sur le côté le long d’un mur intact, des corps d’enfants desquels s’échappe un flux de sang. Dans l’échelle de l’horreur, c’est du pareil au même. Mais dans la compréhension des faits, ça change tout.

 

Même à cette occasion, le centre d’information « vox clamans » du diocèse gréco-catholique de Homs recueille des témoignages qui décrivent un scénario analogue à celui des autres massacres survenus ces derniers mois : des bandes toujours mieux armées attaquent soit l’armée syrienne, lui causant d’importantes pertes, soit des civils de différentes ethnies.

 

Une stratégie criminelle est en train d’émerger dans la lignée des précédents tristement célèbres d’Amérique centrale ou d’Irak, et qui est en mesure de mettre définitivement à mal le niveau minimum de sécurité que les États ont le devoir de garantir dans le cadre du pacte de citoyenneté. C’est un type de pression qui en soi remet à zéro n’importe quel plan de paix ou n’importe quelle tentative de vouloir ramener à une autorité régalienne le monopole légitime de la violence.

 

Alors, qui est derrière tout ça ? Le plan Annan ne plaît pas à ceux qui veulent coûte que coûte un changement de régime. Il ne plaît pas non plus aux États-Unis ni aux pétromonarchies. Une des violations les plus patentes à ce plan de paix a été l’escalade des trafics d’armement à partir de l’étranger en faveur des éléments les plus inflexibles de l’opposition syrienne. Le plan ne plaît pas également aux groupes toujours mieux équipés de type djihadiste, des milices d’assassins fanatiques qui veulent sceller violemment leur alliance objective avec Washington et Riyad. Et il ne plaît manifestement pas aux secteurs incroyablement myopes et rétrogrades du régime syrien, qui sentent menacées leurs rentes par les réformes imposées par Bachar al-Assad sous la pression des événements.

 

Il y a beaucoup d’observateurs qui regardent se dérouler en Syrie le film de l’horreur avec un prisme déformé jusqu’à attribuer à une unique main assassine les milliers de morts. La réalité se présente au contraire sous de multiples facettes. C’est la raison pour laquelle nous devrions être très prudents dans nos jugements. Á moins qu’on ne veuille nous désinformer. Auquel cas, nous serons là aussi très vigilants.

 

Capitaine Martin

 

.
Et lui, au fait ? Parmi tant d'autres dirigeants adorables...
Qu'est-ce qu'on attend pour les envoyer tous devant un Tribunal de la Haye impartial ?  (note d'eva)
.
uribe2

Des massacres perpétrés avec la bénédiction du président Alvador Uribe

 

http://jemmerde.wordpress.com/2010/11/01/jemmerde-uribe-et-lindignation-occidentale-a-geometrie-variable/

 

 

.

.

Repost 0
13 mai 2012 7 13 /05 /mai /2012 02:35

 

 

argent-fini-economies.gif

centerblog.net

 

 

 

Reçu ce mail qui résume bien la situation actuelle (eva) :


 

Afin d'avoir la conscience tranquille, je lance un cri d'alarme, adressé à tous mes lecteurs qui ont encore des Livret A (En Euro).

Il faut évacuer les lieux et surtout ne pas attendre que TF1 proclame la fin de l'Euro (officiellement).

En gros, il faut anticiper.

Le compte à rebours à commencé, il faut agir vite et bien.

L'or et l'argent peuvent encore stagner quelques mois, mais bientôt ce seront les dernières valeurs de confiance (Par défaut). Et le cuivre 

 

Assurance Vie, Argent liquide, Livret A, Plan Epargne Logement... C'est terminé !

 

Si la Grèce saute, tout le reste suivra inévitablement !



Alors pour la dernière fois, il faut sauver votre peau et vos économies.

  

Grèce: le compte à rebours a commencé

Par AFP | AFP –  il y a 3 heures

 

Le compte à rebours a commencé samedi pour une Grèce très divisée sur l'austérité, si elle veut éviter de nouvelles élections qui pourraient conduire à une sortie du pays de la zone euro, voire à sa banqueroute, faute d'avoir su former un gouvernement de coalition.

 

suite ici : 

http://fr.finance.yahoo.com/actualites/gr%C3%A8ce-compte-%C3%A0-rebours-commenc%C3%A9-102843428--finance.html


 

Voir aussi :

 

 

Grèce : et si la fin de l’euro avait commencé ?

Alerte économique : 4 raisons de penser que l'Europe est sous l'eau

Gold-up pose 5 questions vitales au nouveau Président

 

.

.

 

 

Un mariage symbolique entre François Hollande et Angela Merkel organisé à Berlin par Attac et Oxfam, le 7 mai.

 

 

Merkozy, c'est fini. La chancelière allemande, Angela Merkel, ne pourra plus compter sur le soutien de Nicolas Sarkozy en France. La droite allemande, au pouvoir, va devoir composer avec un socialiste à l'Elysée. Sur l'Europe, Berlin prône la rigueur et l'austérité, quand Paris plaide désormais pour la croissance et la relance ; François Hollande veut renégocier le traité européen récemment adopté, la présidente de l'Union chrétienne-démocrate allemande oppose un refus de principe. Alors, quelle sera l'issue ? Quels sont les points de désaccords ? Quels sont les marges de manœuvre ?

 

http://www.lemonde.fr/politique/article/2012/05/09/merkel-hollande-et-le-traite-europeen-les-cles-pour-comprendre_1698348_823448.html


Merkel/Hollande : ce n’est certainement pas pour la vie !


Merkel-Hollande-Sarko.jpg

http://ibergag.com/


La trame de l’Euro

L’Allemagne menace les Grecs du bâton

Vive inquiétude pour les banques espagnoles

Par Menthalo – La Fin de la route

Par Menthalo – La Fin de la Route (2)

Les finances américaines ne sont pas au beau fixe

 

 

Alerte ! L'armée US préparerait un holocauste géant pour se débarrasser des Musulmans !

 

holocauste.jpg

 

Introduction (colère !) d'eva : Monstrueux ! Non seulement le terrorisme d'Al Quaïda est créé par la CIA et le MOSSAD (pour terroriser les Occidentaux afin qu'ils acceptent les terribles lois liberticides et d'envoyer leurs enfants mourir pour le choc de civilisations fabriqué  de toutes pièces pour dominer la planète et ses ressources), mais les Anglo-Saxons prépareraient un holocauste géant bien pire que toutes les Shoas avec 1,4 milliard de Musulmans qui seraient sacrifiés ! Ce sont des monstres à visage humain, des FOUS ! Et ils osent se dire chrétiens, démocrates, défenseurs des Droits de l'individu ? Je savais qu'Israël, s'il était menacé après avoir attaqué l'Iran et d'autres pays, était prêt à bombarder le monde entier pour se venger des conséquences de ses actes, mais je ne savais pas que ses bons amis américains projetaient d'exterminer la population musulmane sous le prétexte fallacieux du terrorisme ! Et en utilisant leurs médias prostitués pour nous faire accepter tout cela !


Heureusement, Poutine (déterminé à ne pas se laisser faire et à militer pour un monde multipolaire) est au pouvoir, et une grande partie de la planète, avec lui et les Chinois, s'insurge désormais contre les criminels Occidentaux (pays du BRIC comme la Russie, la Chine, l'Inde.., ou d'Amérique Latine etc), bref nous ne pouvons plus compter que sur les Etats émergents (évidemment pas sur l'Europe aussi prostituée que les médias) pour faire obstacle aux folies programmées par les Anglo-Saxons !


L'Axe du Mal ? Londres, Washington, Tel-Aviv ! Et les toutous européens ! Si nous voulons empêcher l'horreur programmée par ces psychopathes, nous devons informer ! La vérité est une arme puissante !

 

Ceci dit, j'ai du mal à croire que les Américains feront tout cela en même temps. A mon avis, ils agiront pays par pays : Irak, Libye, Syrie etc, et maintenant Liban et demain l'Iran !

 

eva R-sistons

 

NB: Et la diabolisation constante des Musulmans véhiculée par les Médias aux ordres entre dans le cadre de ce futur choc de civilisations à des fins d'extermination totale ! Il faut absolument désamorcer (par l'information, encore et toujours) cette bombe dangereuse avant qu'elle ne nous pousse à une conflagration planétaire au seul bénéfice d'une poignée de prédateurs judéo-chrétiens, plus exactement néoconservateurs chrétiens et sionistes-talmudistes ! (eva)

 

S’inspirer de Dresde et d’Hiroshima pour une guerre totale contre l’Islam

Ce qu’on a enseigné aux officiers de l’armée des Etats Unis: s’appuyer sur l’exemple de “Hiroshima” pour une guerre totale contre l’Islam

J’ai voulu poster ce message ce matin, mais mon ordinateur a bogué. Du coup, j’ai été devancé sur cette info par le blog Big Browser.

Mais je vous propose néanmoins cette traduction intégrale d’un article de Wired sur le sujet.

En janvier 2011, j’avais publié un article sur le journaliste américain Seymour Hersh et sa vision apocalyptique selon laquelle l’armée des Etats Unis était travaillée par une tendance chrétienne désireuse d’en découdre avec l’Islam et, pourquoi pas, de christianiser ou rechristianiser les terres d’Islam.

Le livre où Hersh doit revenir en détail sur cette thèse n’est pas encore paru.
En attendant, Noah Shachtman et Spencer Ackerman ont levé un lièvre qui va parfaitement dans le sens du propos de Hersh : un groupe d’officiers, dont certains ont eu la charge de la formation de la fine fleur de l’armée des Etats Unis, énoncent en détail et ouvertement les principes d’une guerre « civilisations » qui s’inspirerait des modèles de Dresde  ou d’Hiroshima.
Comment peut-on appeler une civilisation qui érigerait en modèle les horreurs qu’ont subies ces deux villes ?

par Noah Shachtman et Spencer Ackerman, Wired (USA) 10 mai 2012 traduit de l’anglais par Djazaïri 

La présentation par le lieutenant colonel Matthew A. Dooley au Joint Staff Forces College [école supérieure interarmes] d’un « modèle de concept opérationnel de contre djihad » [PDF] prône des mesures violentes dans une guerre contre l’Islam.

L’armée des Etats Unis a enseigné à ses futures chefs qu’une “guerre totale” contre les 1,4 milliard de Musulmans serait nécessaire pour protéger l’Amérique des terroristes islamiques, selon des documents obtenus par Danger Room. Une des options envisagées pour ce conflit consiste à tirer les leçons de «Hiroshima» pour raser des cités entières en une seule fois, en visant «la population civile chaque fois que c’est nécessaire.»

Le cours, signalé pour la première fois par Danger Room le mois dernier et propose au Joint Forces Staff College a depuis été supprimé par les hiérarques du Pentagone. C’est seulement maintenant cependant, que le contenu détaillé de ce cours a été révélé. Danger Room a reçu des centaines de pages de contenus d’enseignement et de documents de référence transmis par une source familière avec les enseignements prodigués.

Le directeur du Joint Forces Staff College a récemment ordonné à l’ensemble des forces armées de contrôler l’ensemble de ses contenus de formation afin de s’assurer qu’ils ne contiennent pas des matériaux haineux de ce genre. Cette procédure n’est pas encore achevée. Mais l’officier qui a fait les conférences, le Lt. Col. Matthew A. Dooley, conserve son poste au Norfolk Virginia College, dans l’attente d’une enquête. Les commandants, lieutenants colonels, capitaines et colonels qui ont assisté aux cours de Dooley et ont écouté ses enseignements incendiaires semaine après semaine, ont depuis été affectés à des missions de plus haut niveau dans divers secteurs de l’armée des Etats Unis.

Pendant une bonne partie de ces dix dernières années, une  petite clique d’experts autoconsacrés du contre terrorisme s’est frayé un chemin à l’intérieur de l’armée des Etats Unis, des services de renseignements et des forces de l’ordre, essayant de convaincre autant de monde que possible que le véritable ennemi terroriste de l’Amérique n’était pas al Qaïda – mais la religion musulmane elle-même. Dans son enseignement, Dooley faisait intervenir ces démagogues islamophobes en tant que conférenciers invités. Et il adoptait leurs arguments pour son affreuse conclusion finale.

“Nous en sommes maintenant venus à comprendre que ce qu’on appelle “Islam modéré” n’existe pas,” observait Dooley dans un exposé en juillet 2011 [PDF ] qu’il avait conclu avec une proposition de manifeste à l’intention des ennemis de l’Amérique. « Il est donc temps pour les Etats Unis de clarifier nos véritables intentions. Cette idéologie barbare ne sera pas plus longtemps tolérée. L’Islam doit changer sinon nous aiderons à son autodestruction.»

Nous n’avons pas pu joindre Dooley à ce sujet. Le porte parole du Joint Forces Staff College, Stuart Williams, a refusé de discuter de la teneur des conférences de Dooley ou de son statut dans l’école. Mais à la question de savoir si Dooley était responsable du contenu d’enseignement, il a répondu, « Je ne sais pas si je le [Dooley] classerais parmi les responsables. Le responsable serait plutôt le commandant de l’école, le Maj. Gen. Joseph Ward.

Ce qui rend le général deux étoiles coupable d’un enseignement assez choquant. Dans le même exposé, Dooley définit un plan possible en quatre phases pour réaliser une transformation par la force de la religion musulmane. La phase trois comprend des objectifs éventuels comme l’islam réduit au statut de culte » et « l’Arabie Saoudite menacée de famine. » (une suggestion particulièrement ironique avec les informations de ce jour selon lesquelles les services secrets ont fait échouer le tout dernier projet d’attentat d’al Qaïda).

Les lois internationales qui protègent les civils en temps de guerre « n’ont plus de pertinence, » poursuit Dooley. Ce qui ouvre la possibilité d’appliquer « les précédents historiques de Dresde, Tokyo, Hiroshima et Nagasaki » aux villes les plus sacrées de l’Islam, et d’aller vers « la destruction de La Mecque et Médine.»

Les alliés idéologiques de Dooley ont à maintes reprises expliqué que les Musulmans “ordinaires” sont dangereux parce qu’ils sont “violents par nature.” Ce ne sont pourtant que quelques uns parmi les membres les plus fanatisés d’al Qaïda qui ont pu être pris à songer anéantir des villes entières.
“Certaines de ces actions soumises ici à l’examen ne seront jamais vues comme ‘politiquement correctes’ aux yeux de beaucoup,” ajoute Dooley. En définitive, nous en Occident avons peu de marge pour trancher cette affaire, sauf à faire une guerre totale

Dooley, qui exerce au Joint Forces Staff College depuis août 2010, commençait sa session de huit semaines de séminaire par une histoire sommaire de l’Islam en deux parties. Ces deux parties étaient assurées par David Falua, un ancien professeur d’histoire à West Point. « Malheureusement, si nous en restions là, vous n’auriez pas un bon équilibre des points de vue, pas plus que vous n’auriez un aperçu précis de la manière dont l’Islam se définit lui-même, » disait Dooley à ses étudiants. Au cours des quelques semaines qui suivaient, il invitait un trio de conférenciers bien connus pour leur vision incendiaire de l’Islam.
.
suite ici :
.
.
Irradiation des aliments, chats et langue fourchue
.
Autres alertes,

 

.

La Grande Trahison de Versailles :

Le 4 février 2008, la majorité des parlementaires

ont trahi le peuple français

.

http://www.dailymotion.com/video/x93hei_evenement-congres-de-versailles_news?start=82&fbc=371

http://www.facebook.com/upr.francoisasselineau?sk=wall&filter=2

.

 

 

.

.

L'anaphore de Hollande, ou de Sarkozy ?

 

Debat1

http://letemps.blogs.com/elysee2012/

 

 

En parlant, F Hollande dressait en fait le bilan de Nicolas Sarkozy ! Ré-écouter l'anaphore avant de lire le texte (eva)

 

 

 

 

 

L'anaphore de Nicolas Sarkozy

De Témoin du Temps Présent :


Moi président de la république j'ai contribué à l'enrichissement de mes amis
.
Moi président de la république j'ai bénéficié de financements occultes
.
Moi président de la république j'ai refusé de réguler les marchés financiers
.
Moi président de la république j'ai dressé les Français les uns contre les autres
.
Moi président de la république j'ai augmenté le déficit de mon pays
.
Moi président de la république j'ai multiplié le nombre des chômeurs
.
Moi président de la république j'ai dilapidé le patrimoine industriel de la France
.
Moi président de la république j'ai permis la délocalisation des usines
.
Moi président de la république j'ai soumis mon pays à l'autorité Américaine
.
Moi président de la république j'ai trahi mes amis sans aucun état d'âme
.
Moi président de la république j'ai renié mes promesses au peuple Français
.
Moi président de la république j'ai fabriqué plus de pauvres dans mon pays
.
Moi président de la république j'ai menti, j'ai trahi, j'ai déçu mes électeurs
.
Moi président de la république je me suis vautré dans la fange du front national
.
Moi président de la république je n'ai pas œuvré pour le bien de mon pays
.

 

Et pendant ce temps,

Au royaume des Bisousnours c'est toujours l'euphorie

Hollande6.jpg

 

 

C O M M E N T A I R E S :  I C I 

Repost 0
12 mai 2012 6 12 /05 /mai /2012 05:01

 

R-sistons vidéo 5 : Un génocide, ou des génocides ? Introduction à la question 
01:51

R-sistons vidéo 5 : Un génocide, ou des génocides ? Introduction

.

Video : Introduction de 2 mn au sujet, alors que je devais traiter le thème abordé dans cette publication d'ailleurs promise depuis longtemps, mais la caméra est tombée en panne et le Lecteur qui a réalisé mes vidéos devait reprendre le train pour Nantes (Note d'eva) NB J'y lance une idée : Quelle réparation pour les crimes du capitalisme obscène ? 

 

esclavage-ogres.jpg

 

L'esclavage des Noirs est aussi un génocide,

TOUS sont graves et à dénoncer 

Eva R-sistons

 

L'esclavage est l'une des plus grandes tragédies de l'histoire de l'humanité : 28  millions d'Africains ont été arrachés à leur terre et réduits à l'asservissement. Cette cause a été trop longtemps la grande oubliée, scandaleusement, comme s'il n'existait qu'un seul génocide qui comptait, celui d'une partie des Juifs. On se demande pourquoi, d'ailleurs. Y aurait-il des souffrances supérieures aux autres ? Au nom de quoi ? N'est-ce pas là une forme de racisme intolérable à dénoncer ? Il faudrait peut-être mettre un jour sur la table, ouvertement, franchement, la question de la surmédiatisation d'un seul génocide au détriment de tous les autres ; et à propos de racisme, il faudrait par la même occasion dénoncer l'incroyable arrogance de ceux qui osent estimer qu'il y a deux types d'individus, les Juifs et les Goys à éliminer comme des animaux (voir le Talmud). Voilà un scandale encore plus grave que la surmédiatisation d'un seul holocauste, comme si le reste était méprisable.

 

Tous les génocides sont insupportables, tous les racismes sont intolérables. Cette règle ne doit souffrir aucune exception. Et je tenais à la rappeler avant d'entamer ce dossier sur une page trop longtemps occultée (celle de la mise en esclavage d'une partie de la population noire) car elle dérangeait les Occidentaux persuadés de la supériorité de leur prétendue civilisation, et osant d'ailleurs se proclamer grands défenseurs de la démocratie alors que leurs actes (en Europe ou au sein de l'OTAN) contredisent sans cesse leurs paroles édifiantes.

 

Et en France, les principes de la République ne souffrent eux aussi aucune exception, ils doivent atteindre une dimension universelle et être défendus en tous temps et en toutes circonstances. Je le dis fermement.

 

Quant à l'affirmation de la diversité en France, elle repose sur un fondement historique, sur sa prospérité économique prenant en partie racine sur le travail de ces citoyens, et sur le sacrifice de nombre d'entre eux pendant nos guerres. La France, pour respecter ses valeurs, ses traditions, doit s'engager à extirper toute forme de discrimination. Et à ce propos, on peut saluer la présence, malgré un agenda très chargé, du nouveau Président, François Hollande, à la cérémonie du 10 mai commémorant la reconnaissance de l'esclavage en tant que crime contre l'humanité, en tant que génocide. Il faut voir là le symbole d'une France apaisée, unie, renouant avec ses principes universels de liberté, d'égalité, de fraternité.

 

Personnellement, je souhaiterais que l'on passe de la reconnaissance de ce génocide particulièrement inhumain à la repentance puis à la réparation, à l'indemnisation, d'une façon ou d'une autre, des descendants des victimes. Car la reconnaissance de la souffrance ne suffit pas. Les actes comptent plus que les paroles ! 

 

Donc, on a enfin reconnu, en France, la souffrance infligée à nos frères et soeurs noirs, notamment grâce à l'acharnement de Mme Taubira et à l'intervention de M. Jacques Chirac en personne, et l'Histoire leur en saura gré.  L'homme blanc, occidental, est plus prompt à voir les manquements des autres que les siens. Et à tenter de masquer ses crimes racistes ou économiques, en particulier le commerce de la chair humaine sur lequel se sont édifiées tant de fortunes insolentes. 


esclave-noir.jpg

http://www.cartemartinique.com/la-martinique/histoire-de-la-martinique.php

 

 

Le calvaire des esclaves noirs 

 

Razziés, déportés d'un continent à l'autre, ils ont tout enduré : Enfants arrachés à leur mère, esclaves enchainés à fond de cale (25 % de la cargaison ne survécut d'ailleurs pas au voyage) puis dans les plantations, privés de liberté, battus, humiliés... On leur a tout pris : Leur famille, la liberté, la dignité, leurs rêves, leur vie toute entière !

 

Ils ont été traités comme du bétail, marqués (plus de nom mais un simple code), celui qui volait ou frappait était condamné à mort, les fugitifs étaient poursuivis par des chiens dressés...  Le Maître avait tous les droits, coups, carcan, chaîne, cachot... La civilisation "occidentale", prétendument supérieure, confine trop souvent à la barbarie ! Et là, après avoir dépeuplé l'Afrique pour peupler un continent, elle s'est enrichie sur le dos de millions d'êtres humains.

 

Au final, une vie entière de douleurs pour satisfaire les appétits de l'homme blanc, un destin tragique d'où ont d'ailleurs jailli les admirables negro spirituals, chants de détresse de tout un peuple meurtri, témoignages vivants de l'atrocité subie, endurée pendant si longtemps sans qu'aucune conscience ne soit heurtée.

 

 

esclave_distillerie.jpg

http://www.africamaat.com/Histoire-de-l-esclavage-la

L'esclavage des Noirs est AUSSI un génocide - Distillerie

 

 

Le combat des abolitionnistes

 

Il a commencé à la fin du XVII e siècle, et n'a abouti que 2 siècles plus tard. Le Brésil fut le dernier pays d'Amérique à interdire l'esclavage, en 1888.

 

C'est dans la colonie française de St Domingue que les Noirs s'insurgèrent les premiers en 1791 afin de réclamer l'abolition de l'esclavage. Sous la conduite de Toussaint Louverture, ils l'obtinrent en 1793 sans conditions ;  Cette rébellion marqua le début de la lutte pour l'émancipation. En 1807, l'Angleterre abolit la Traite, mais il fallut attendre 1848 avec Victor Schoelcher (Sous-Secrétaire d'Etat aux Colonies) pour obtenir l'émancipation complète, suivie plus tard d'une autre procédure d'émancipation, cette fois Outre-Atlantique. 

 

La France, depuis la Révolution française, déclare que "tous les hommes naissent libres et égaux en droits", mais alors, par exemple, pourquoi les Roms sont-ils toujours traqués, chassés, persécutés ? Pourquoi 500.000 Tsiganes ont-ils été victimes de la terreur nazie ? Pourquoi hier ostracisait-on les Juifs, et aujourd'hui, pourquoi cette campagne de diabolisation des Musulmans préfigurant les Nuits de Cristal de demain ? A quoi sert-il de commémorer l'horreur, si c'est pour la perpétuer à nouveau ?

 

L'Occident croyait à sa supériorité, notamment en raison de la couleur de sa peau, il croyait que sa civilisation était supérieure aux autres - mais aujourd'hui, certes de manière plus feutrée, l'horreur n'est-elle pas toujours d'actualité ? J'irais plus loin : Notre 21e siècle ne pousse-t-il pas à son paroxysme la barbarie, en favorisant avec la mondialisation ultra-libérale l'accaparement des biens de la planète par une minorité au détriment de tous les peuples, et pire encore, en les sacrifiant ? Sans parler des atrocités du néo-colonialisme un peu partout dans le monde, orchestrées encore et toujours par l'Occident anglo-saxon, français, mais aussi israélien, désormais tous également arrogants et conquérants. Et ne parlons pas de la barbarie du Nouvel Ordre Mondial en gestation, qui dépassera tout en horreur !!!

Crimes contre l'humanité, ici Tsiganes arrêtés avant d'être déportés 

Tsiganes-scene-liberty-j.jpg

Scène du film Liberty - Tony Gatlif - La "Shoah" des Tsiganes

 

Nouvelles formes d'esclavage, de servitudes

 

L'abolition de l'esclavage n'est pas synonyme d'émancipation des peuples, on est très loin de l'égalité réelle entre les individus. Certes, aujourd'hui,  plus de racisme, plus d'idée de race inférieure, plus de ségrégation, mais l'âpre appât du gain, les intérêts économiques entraînant le "travail forcé", le "travail asservi", et surtout la banalisation de la marchandisation des humains assortie de toutes les formes de violence économique et sociale. 

 

L'esclavage moderne revêt aujourd'hui de multiples formes, plus subtiles, plus discrètes, cachées sous le vernis de la démocratie. 

 

Deux exemples de nouvelles formes de servitude :

 

- Industriels et patrons font la valise vers des états esclavagistes, fuyant ainsi les pays de droit social.

 

- Le travail forcé. C'est de l'esclavage ! En particulier de la fin du 19 e siècle à la Seconde Guerre mondiale, le travail forcé a été général sur le continent africain, imposé par tous les colonisateurs (Kenya britannique, mines sud-africaines, Côte d'Ivoire..). D'ailleurs, un système juridique s'est mis en place, finalement d'essence raciste, refusant aux Africains les droits des citoyens. Que dire de l'apartheid sud-africain, par exemple ? 

 

Quelle différence y-a-t-il entre un esclave et celui qui est forcé de travailler ? Le statut est différent. L'esclave appartient à son maître; Le travailleur forcé, lui, reste libre en droit mais dans les faits, il est réquisitionné et contraint de travailler. Les colonisateurs y ont trouvé leur compte, mais aussi les Elites locales, non seulement en tant que collaboratrices mais également pour renforcer cette forme d'esclavage juteuse pour elles.

 

Il convient aussi de dire que tous les aspects de la vie humaine deviennent marchandise, et toujours sous la houlette de l'Occident. Hier, nos frères et soeurs noirs étaient transformés en marchandises exportables, mais la "flexibilité" du travailleur, aujourd'hui, est une forme de domination du puissant sur le faible, ravalé au rang de pion à placer et à déplacer au détriment de sa vie de famille, au détriment de ses projets. Le travailleur devient ainsi la propriété du maître (d'ailleurs de plus en plus anonyme) qui décide de son sort, de sa délocalisation, du lieu de sa vie, de son salaire -  continuellement amputé -, de ses horaires même le dimanche, de son rythme de travail, de son licenciement de moins en moins indemnisé... pour ne citer que ces exemples. Ainsi, la souffrance au travail entraîne de plus en plus de suicides. Vous avez dit "civilisation" ?  

 

www.youtube.com

 

Notons aussi que l'esclavage a réapparu dans les camps de concentration, une entreprise délibérée d'exploitation et d'extermination. Esclavage d'exportation ou de déportation, c'est toujours la barbarie !

 

Pour nous Français, la honte de l'esclavage, quelle que soit sa forme,  renvoie au manquement à nos valeurs républicaines, à la liberté de chacun, à l'égalité de tous, à la fraternité universelle. Elle aura été une abominable entorse à nos beaux principes qui étaient  devenus des références incontournables pour les autres peuples. Et nos manquements, aujourd'hui, sont décriés dans toute l'Europe pourtant frileuse. Souvenez-vous du scandale qu'a provoqué le renvoi des Roms hors de nos frontières... D'ailleurs, pendant le mandat de Nicolas Sarkozy nous avons de plus en plus piétiné les valeurs qui sont pourtant le fondement de notre République ! 

 

Eva R-sistons


24474_112666238761662_100000548598969_17

 

L'homme blanc et l'homme noir

http://kamitewoman.over-blog.com/article-histoire-de-l-esclavage-la-recreation-est-terminee-par-jean-philippe-omotunde-48530360.html

 

Généralités...

Parce que les Noirs négligent leur histoire, ils se laissent berner par des discours pseudo- historiographiques sans fondement scientifique, qui nuisent à la construction de l'image qu'ils se font de leur ancêtres. Ils sont ainsi victimes du double effet " kiss cool" historique : Au pays des aveugles, les borgnes sont rois !

1- Les plantations n'étaient pas des camps de concentration : Ah bon ?

Dans leurs ouvrages, les idéologues occidentaux qui prétendent être des "historiens", affirment que les plantations de cannes à sucre de l'époque esclavagiste, ne peuvent être comparées à des "camps de concentration", tout simplement parce que la politique de natalité y était encouragée contrairement aux camps allemands. On reconnait là, la patte des membres du fan Club d'Eric Zemmour !

2- Les plantations étaient bel et bien des camps de concentration !

Les données relatives à la Guadeloupe révélées par Lasserre, montrent qu’en 1671, il y avait sur 1513 couples possibles, 0, 71 enfants et plus d’un siècle après en 1790, on en était encore à 0,80 enfant par couple possible.

Pour la Martinique, Gabriel Debien montre qu’en 1763, il y avait 0,57 % de femme agées de plus de 17 ans ayant un enfant de moins de 6 ans.

Pour Saint Domingue, le même auteur révèle que de 1741 à 1772, sur une plantation de 120 esclaves, il n’y a eu que 2 enfants par an. Après, même avec 50 esclaves de plus, le nombre était resté le même.

Sur une autre plantation de 150 esclaves, on a noté 6 naissances en 1787, 5 en 1789 et un seul en 1790.

Ainsi, on le voit bien, les colons n’ont jamais encouragé la natalité pour éviter de réduire leur profit et les seules plantations où la natalité a été quelque peu prise en considération sont celles des.... pères Jésuites, dominicains ou autres venus soit-disant évangéliser les Nègres. Ces données sur la natalité ont été encore soulignées le Marquis de Fénelon en Guadeloupe et en Martinique. Il constata aussi que c’était le seul avantage que ces plantations "religieuses" accordaient à leurs esclaves. On est très loin du catéchiste !

Ainsi, le taux de fécondité des femmes a été particulièrement mis à mal, en raison des conditions de vie inhumaine, sur les plantations. Selon l’étude de G. Debien, peu de femmes parvenaient à être fécondes et les colons préféraient acheter en permanence de nouveau captifs plutôt que d’encourager la création de familles.

24474_112666238761662_100000548598969_17


3- L'esclavage des Noirs est aussi un Génocide !

C’est le point le plus discuté du débat car par « Génocide » on entend une "extinction raciale" immédiate et massive.

Mais la véritable question est la suivante : Quelle est légitimement la durée d’extinction en dessous de laquelle on ne reconnaît pas l’aspect génocidaire d’un Crime contre l’humanité ? 5 minutes ? 50 minutes ? 5 ans ? 50 ans ? En réalité, il n'y a aucune durée, seule compte l'issue finale.

Ainsi, si on tient compte des données chiffrées relatives à l'espérance de vie, dévoilées par Gabriel Debien, les plantations françaises de St Domingue (Haïti), on découvre ceci :

o Sur la plantation Cottineau, 58 % des esclaves achetés en 1773 étaient décédés en 1774,

o Sur la plantation Constand, 51 % des esclaves achetés en 1764 étaient mort en 1767,

o Sur la plantation Grandhomme, 5O % des esclaves achetés en 1764 étaient décédés en 1768.

o Sur la caféière Guiton, on a 32 % de morts entre 1767 et 1768.

On constate alors que pour les plantations de :

o Cannes à sucre, en l’espace de 2 à 8 ans, 100 % des esclaves achetés à un moment x, avaient déjà rendu l’âme,

o Café, en l’espace de 3 à 4 ans, 100 % des esclaves achetés à un moment x, avaient rendu l’âme.

N’a-t-on pas ici, la preuve formelle qu’il s’agit bien d’un génocide calculé combinant les aspects suivants :

o Kidnapping d’enfants appartenant à un groupe ethnique,
o Altérations physiques et mentales portés à un groupe ethnique précis,
o Atteinte à la personne humaine,
o Altération de la fécondité féminine naturelle et des naissances,
o Meurtre programmé d’individus utilisés comme « bêtes de somme ».

5- Récréation kamite...

En Mai 2006, le prof. Steven Han proclamait dans le Monde Diplomatique, pour masquer l’aspect génocidaire des plantations sucrières, que « Les plantations de cannes à sucre n’étaient pas des abattoirs : elles fonctionnaient selon un système de travail fondé sur l’exploitation et l’oppression, auquel les esclaves s’adaptaient et contre lequel ils luttaient tout à la fois ».

Mais en disant cela il se contredisait lui-même, car préalablement il avait consigné sur la même page, dans un passage relatif à l'économie sucrière, que « L’économie sucrière réalisait alors des bénéfices considérables et les planteurs estimaient moins coûteux de faire travailler leurs esclaves jusqu’à l’épuisement et d’en racheter pour remplacer ceux qui succombaient que d’encourager leur reproduction naturelle ». (..)

24474_112668508761435_100000548598969_17

http://kamitewoman.over-blog.com/article-histoire-de-l-esclavage-la-recreation-est-terminee-par-jean-philippe-omotunde-48530360.html

 

Le rôle de l'Occident est connu. Celui des Musulmans et des Juifs, moins. Donc, coup de projecteur sur eux. Musulmans, pour commencer. Entre le 7e et le 19 e siècle,  des millions d'Africains ont été razziés et vendus par des négriers musulmans, une traite passée sous silence comme celle des Juifs. Voici 2 points de vue différents sur les négriers musulmans (eva):


blog%2B-Esclavage%2Ben%2Bterre%2Bislam_M

http://havredesavoir.fr/islametesclavage/
  
Posté par Havre De Savoir 
.   
" L’Islam a clairement et catégoriquement interdit la pratique primitive de la capture d’un homme libre, pour le réduire à l’esclavage ou pour le vendre en tant qu’esclave. Sur ce point, des propos clairs et péremptoires du Prophète disent : « Je serai l’adversaire de trois catégories de personnes le Jour du Jugement. Et parmi ces trois catégories, il cita celui qui asservit un homme libre, puis le vend et récolte cet argent. » (rapporté par Al-Bukhârî et Ibn Mâjah). Les termes de cette tradition prophétique sont généraux : ils n’ont pas été édictés ni restreints à une nation, à une ethnie, à un pays en particulier ou aux adeptes d’une religion précise. "
.
Les Européens tirent une grande fierté en prétendant qu’ils ont aboli l’esclavage dans le monde, bien qu’ils aient eu la décence de le faire au milieu du siècle passé seulement. Avant cela, ces puissances occidentales pillèrent l’Afrique sur un très large plan, capturèrent les hommes libres, les réduisirent à la servitude et les transportèrent vers leurs nouvelles colonies. Le traitement infligé à ces malheureuses personnes a été pire que celui réservé aux animaux. Les livres écrits par les auteurs occidentaux eux-mêmes témoignent de ces faits.

 

Après l’occupation de l’Amérique et des Indes occidentales, et durant trois cent cinquante ans, la traite des esclaves a perduré. Les côtes africaines — où les Africains de peau noire furent capturés et apportés de l’intérieur des terres puis embarqués à bord des bateaux — étaient connues comme les Côtes des Esclaves. Pendant seulement un siècle (de 1680 à 1786), le nombre de gens libres ayant été capturés et asservis seulement pour les colonies britanniques s’élève, selon l’évaluation des auteurs britanniques, à 20 millions d’êtres humains. Sur une durée d’un an seulement (1790), il est dit que 75.000 êtres humains ont été capturés et envoyés pour des travaux forcés dans les colonies. Les bateaux utilisés pour transporter les esclaves étaient exigus et sales. Ces malheureux africains ont été jetés dans les cales des bateaux comme du bétail, empilés les uns sur les autres jusqu’au plafond, et bon nombre d’entre eux ont été enchaînés à des poutres en bois sur lesquelles ils pouvaient à peine se mouvoir tellement ils étaient à l’étroit. Ils ne recevaient pas de nourriture convenable, et s’ils tombaient malades ou étaient blessés, aucun traitement médical ne leur était prodigué. Les auteurs occidentaux eux-mêmes déclarent qu’au moins 20% du nombre total des personnes capturées pour l’esclavage et le travail forcé ont péri durant leur transport de la côte africaine vers l’Amérique. Ils ont également estimé que le nombre de personnes qui ont été capturées pour l’esclavage par les diverses nations européennes pendant l’apogée de l’institution esclavagiste atteint la centaine de millions au bas mot.


Voici l’histoire des personnes qui dénoncent les Musulmans jour et nuit pour leurs considérations sur l’esclavage. C’est comme si un criminel pointait du doigt un homme innocent.


Maintenant examinons rapidement la position et la nature de l’esclavage dans l’Islam ! L’Islam essaya de résoudre le problème des esclaves qui étaient en Arabie en encourageant par différentes manières les propriétaires à libérer leurs esclaves. Les Musulmans furent avisés que pour l’expiation de certains de leurs péchés, ils devaient affranchir leurs esclaves. Libérer un esclave de son propre chef était considéré comme un acte de grand mérite, à tel point que le Prophète déclara que les membres d’un individu qui libérerait un esclave seraient protégés du Feu de l’Enfer, et ce, en contrepartie des membres de l’esclave qu’il avait libéré. Le résultat de cette politique fut tel que lors du Califat orthodoxe [1], tous les anciens esclaves de l’Arabie furent libérés. Le Prophète libéra à lui seul quelque soixante-trois esclaves (..) De même, d’autres compagnons du Prophète libérèrent un grand nombre d’esclaves. Les détails sont donnés dans les traditions et les livres d’histoire sur cette période.


Ainsi, le problème des esclaves en Arabie fut résolu sur une courte période de trente ou quarante ans.

 

Après cela, la seule forme d’esclavage qui fut conservée dans la société islamique était celle des prisonniers de guerre, capturés sur le champ de bataille. Ces prisonniers de guerre étaient maintenus par le gouvernement musulman jusqu’à ce que le gouvernement adverse acceptât de les reprendre en échange des soldats musulmans faits prisonniers, ou par le paiement d’une rançon. Si les soldats capturés n’étaient pas échangés contre les prisonniers de guerre musulmans, ou que personne ne payait leur rançon, le gouvernement musulman les distribuait aux soldats de l’armée qui les avait capturés. C’était une manière plus humaine et plus appropriée de se défaire d’eux au lieu de les détenir comme du bétail dans des camps de concentration, en les contraignant aux travaux forcés et, si leurs femmes étaient également capturées, en les poussant à la prostitution.


Plutôt que se débarrasser des prisonniers de guerre d’une manière si cruelle et indigne, l’Islam préféra les répartir dans la population (..)


Dans les guerres modernes nous constatons également que si un gouvernement est complètement mis en déroute, sans possibilité de négociation pour les prisonniers de guerre, et que l’ennemi vainqueur obtient facilement des prisonniers, l’expérience a prouvé que les prisonniers de guerre de l’armée vaincue étaient maintenus dans des conditions beaucoup plus mauvaises que celles des esclaves (..) "

 

Extrait du livre « Les Droits de l’Homme en Islam »  de Cheikh  Al-Mawdûdî

 

.

esclaves_des_arabes

 

L’anthropologue musulman Malek Chebel révèle les pratiques d’asservissement dans le monde islamique et leur inquiétante persistance

 

Quel que soit l’exploiteur, occidental ou arabo-musulman, l’esclavagisme est un crime contre l’humanité qu’il faut éradiquer du monde entier 

                                                     esclavage

 

« Aujourd’hui encore le constat demeure affligeant. Je regrette que de nombreux musulmans, arabes ou non, ne semblent éprouver de plaisir, hélas, qu’en accomplissant l’inverse de ce que recommande si clairement le Prophète, et s’emploient sans vergogne à répudier leurs femmes et à mettre en servitude leurs domestiques. Au Koweït comme au Qatar, en Arabie Saoudite ou à Dubaï, l’employeur a depuis longtemps remplacé le négrier. «Esclaves économiques», Philippins, Indiens, Malais, Bangladais se sont substitués aux anciens captifs d’Afrique, Habachis et Zandj. Au Maroc se pose aujourd’hui la question des domestiques, ces «petites bonnes» non rémunérées, corvéables à merci, qu’on réquisitionne jour et nuit, et que les autorités elles- mêmes évaluent à plus de 1 million. Que dire aussi des eunuques à La Mecque ! Oui, en 2007, des eunuques gardent toujours les lieux saints de l’islam !
Soyons clairs, je n’attaque ni un pays en particulier, ni l’islam en tant que religion. Mais son dévoiement, qui n’en finit pas de faire des ravages. Il faut que l’Islam retrouve sa vraie nature et rejoigne enfin les grandes civilisations libératrices. »

Anthropologue et spécialiste de l’islam, Malek Chebel est l’auteur d’une vingtaine d’ouvrages, dont le «Dictionnaire amoureux de l’islam» (Plon, 2004).
.
Soudan : Esclavage, les Arabes font leur mea-culpa. Les Arabes ont pratiqué l'esclavage sur une large échelle. Pour Al Hayat (Londres), il est temps qu'ils reconnaissent leur responsabilité (Courrier International 693, 12 2 2004). Quant aux citoyens juifs, leur responsabilité vaut largement celle des Anglo-Saxons !  Note d'eva
 

 

 

Les Juifs et l’esclavage des Noirs : Acte 1

La Vérité

Posté par Aryen

http://www.afriqueredaction.com/article-35075427.html

Le martyre et l’holocauste des nègres par les juifs trafiquants esclavagistes. Par Roger Dommergue Polacco de Ménasce


Quand la communauté noire internationale va-t-elle demander des réparations à la communauté juive pour l’immense préjudice que lui a causé le commerce juif des esclaves ?


ESCLAVAGE-NOIR-1.jpg Quand dressera-t-on un monument commémoratif de ce crime de lèse-humanité à ne jamais oublier ? Parmi ceux qui accompagnaient Christophe Colomb à son arrivée en Amérique, il y avait cinq juifs : Luis de Torres, Marco, Bernal, Alonzo de la Calle, Gabriel Sanchez. Ils persuadèrent Colomb de capturer 500 Indiens et de les vendre comme esclaves à Séville en Espagne. Les juifs furent chassés d’Espagne en 1492 et du Portugal en 1497.


ESCLAVAGE-NOIR-7.jpg Ils s’installèrent aux Pays-Bas où ils fondèrent « la Compagnie hollandaise des Indes Occidentales » (c’est à dire l’Amérique). En 1654, Jacob Barsimson fut le premier juif à émigrer de Hollande vers New Amsterdam (New York). De nombreux juifs le suivirent, s’établissant sur la côte et commerçant avec les autochtones. Le premier à exercer ainsi ce métier fut Layman Lévi qui échangeait des pacotilles venues de Hollande contre de précieuses fourrures. Les juifs Nicholas Lowe et Joseph Simon prirent alors part à ce fructueux commerce. Lowe eut l’idée de vendre du rhum aux Indiens sans méfiance. En un rien de temps la ville portuaire de Newport comptait 22 distilleries.


ESCLAVAGE-NOIR-2.jpg Toutes appartenaient à des juifs. L’intoxication alcoolique des Indiens et les massacres perpétrés en état d’ivresse sur les premiers colons européens sont dus à cette initiative juive. Newport, qu’on appela longtemps « Newport juif », devint un centre mondial du trafic d’esclaves avec l’Afrique. Les bateaux partaient de Newport vers l’Afrique Occidentale pour y capturer leur cargaison humaine noire. 128 bateaux qui débarquaient des esclaves à charleston appartenaient à des Juifs de Newport et de Charleston. La traite des esclaves était un monopole juif. Le juif Aaron Lopez joua un rôle très important dans ce monstrueux commerce de 1726 à 1774, il contrôla personnellement 50% de la traite de ces êtres humains dans toutes les colonies américaines.


ESCLAVAGE-NOIR-3.jpg En 1717 la première loge maçonnique fut fondée : 90% des membres en étaient juifs. Vingt ans plus tard la loge maçonnique King David fut fondée. Elle était entièrement juive ; Accompagnons le bateau « Abigaïl » du juif Aaron Lopez jusqu’en Afrique Occidentale. En mai 1752, il fut chargé de 34.000 litres de rhum, d’une énorme quantité de fers à mettre aux mains et aux pieds des Noirs qui seraient ramenés comme esclaves. Il y avait aussi pistolets, poudre, sabres, et une abondante camelote, comme fond de « commerce ».


ESCLAVAGE-NOIR-6.jpg Le capitaine Freedman était un juif. Trois mois plus tard ils abordaient la terre d’Afrique où de nombreux agents d’établissements juifs, travaillaient pour le compte des trafiquants d’esclaves, étaient sur place. Les choses se passèrent comme avec les Indiens : les chefs des tribus noirs étaient saoulés au rhum et vendaient or, ivoire et membres de la tribu. Souvent on menait les tribus noires à travers forêts et steppes jusqu’à la côte. Le trajet durait des semaines et beaucoup succombaient. Les cravaches empêchaient les colonnes d’esclaves de s’arrêter.


ESCLAVAGE-NOIR-5.jpg On abandonnait à une mort affreuse ceux qui ne pouvaient suivre. Des ossements jonchaient les pistes. Arrivés à la côte, ils étaient laissés dans leurs fers, inspectés comme du bétail, et gardés par des chiens féroces. On leur rasait le crâne et on les marquait au fer rouge, ce qui permettait de reconnaître les fugitifs. Pères, enfants, femmes étaient séparés et de désespoir certains se noyaient en se jetant à la mer Un voyage sans espace de trois mois était atroce. Manque de place, scènes de folie pour quelques centimètres carrés, matière fécale, fouets pour faire régner le calme.


ESCLAVAGE-NOIR-8.jpg Les femmes étaient violées par l’équipage. Les nombreux morts étaient jetés par-dessus bord. Historiens et statisticiens évaluent à 9 millions le nombre des victimes de cette horreur juive banalisée. Véritable holocauste celui-là. 11 millions ont dû survivre débarqués dans les ports américains où ils furent vendus dans de véritables marchés à bestiaux. Les bénéfices furent considérables : par exemple le voilier « la Fortuna » revint en Amérique avec 217 Noirs payés 4300 dollars et revendus 41.438 dollars.


ESCLAVAGE-NOIR-9-copie-2.jpg Dans le nord des États-Unis le trafic d’esclaves était interdit. Les juifs Sandifortd Lay, Woolman, Solomon et Benezet oeuvrèrent afin qu’il devînt légal. L’institut Carnégie de Washington possède de nombreux documents qui prouvent de façon radicale que le vaste trafic d’esclaves fut un monopole juif, sur lequel les non-juifs n’avaient aucune participation. [...]

 

.


 

 

Conclusion:
La nécessaire reconnaissance
de tous les génocides, équitablement,
et leur commémoration commune
Par eva R-sistons 
.
Loin de contribuer au développement humain, la "civilisation" occidentale, finalement, concourt à la dégénérescence du genre humain. Encore maintenant, les Etats-Unis laissent de nouveaux génocides se perpétrer, délibérément, comme au Rwanda, au Cambodge, en Bosnie-Herzégovine...
.
Et que dire des Palestiniens ? "Des délégués de la Conférence de Durban en 2001 ont accusé Israël de perpétrer un véritable génocide contre les Palestiniens" (Monde Diplomatique avril 2004).
.
Aujourd'hui, de plus en plus de descendants d'esclaves portent plainte pour génocide contre des entreprises américaines ayant bénéficié du travail des esclaves (Courrier International 612, 25 7 2002), bref les colonisés s'en prennent aux colonialistes, c'est nouveau et c'est prometteur. Et des ONG (suisses notamment, 50 dollars par esclave) rachètent des esclaves au Soudan.
.
La reconnaissance de tous les génocides (noir, aborigène, tsigane, harkis, amérindien, karen, arménien - près de la moitié ont été déportés et exterminés -, plus récemment au Rwanda, etc...) et leur commémoration en même temps a toujours été un de mes principaux combats. Je n'accepte pas que l'attention soit polarisées sur le seul holocauste juif d'ailleurs inséparable de celui des Tsiganes, des résistants, des Russes, des Noirs, des handicapés mentaux, des homosexuels, des Témoins de Jéhovah... Ce favoritisme, ce communautarisme sont inacceptables et honteux pour notre démocratie. 
.
La communautarisation de l'antiracisme (avec d'ailleurs un nom spécifique, pourquoi ?), le monopole de la souffrance par les seuls citoyens juifs doivent être dénoncés jusqu'à ce qu'il n'y ait plus aucune injustice historique, aucun accaparement par un seul groupe de la mémoire - surtout à des fins d'instrumentalisation pour des causes honteuses, néo-coloniales et impériales ! Pour que cette injuste mascarade cesse, j'appelle solennellement à commémorer tous les génocides ensemble, sans privilégier l'un par rapport à l'autre ou aux autres... 
.
Il ne s'agit évidemment pas de mettre en concurrence les mémoires, les souffrances, mais d'unir pour que l'horreur ne recommence pas, surtout à l'heure de la montée des intolérances, des racismes, des rejets, des haines, des extrémismes. On ne rappellera jamais assez qu'il n'y a pas une exception juive, qu'aucun holocauste n'est supérieur aux autres et ne justifie  des commémorations à sens unique, sans parler des traitements particuliers dans l'enseignement, ou de la part des Médias.  
.
En d'autres termes, les souffrances juives ne doivent pas être placées à part, encore moins érigées en douleur ultime, mais être reliées à celles des autres, afin d'unir toutes les victimes en veillant à ne pas en privilégier une. Voilà la vraie solidarité entre les peuples, en respectant les différences ! C'est dans la relation avec l'autre qu'on atteint la plénitude, ce qui implique la reconnaissance de toutes les souffrances.. mais aussi comme dit plus haut, la repentance, la commémoration commune et enfin la réparation des atrocités subies, une juste indemnisation. Ainsi, pour revenir à notre point de départ - la traite des Noirs -, quand les descendants d'esclaves seront-ils indemnisés à l'instar des victimes juives ?  
.
J'appelle aussi à ce que le drame humain de l'esclavage soit enseigné dans nos classes § au même titre que la Shoah... ainsi d'ailleurs que les génocides amérindien, tsigane, arménien, aborigène, etc. C'est une question de justice, tout simplement. Et la Justice n'est pas négociable !
.
Eva R-sistons
.
.
§ On enseigne désormais la disparition de l'esclavage, mais pas son Histoire, car elle renvoie à nos propres crimes. Dans les manuels scolaires, il faut expliquer à nos enfants ce qu'a été exactement l'esclavage, afin qu'ils puissent mesurer les souffrances réelles qu'il a engendrées, au même titre que le génocide juif ou amerindien etc...

NB : Depuis 2009,  tous les 10 mai, les descendants d'esclaves et de victimes de la Traite (Antilles, Runion, Guyane, Haïti, Afrique..) et ceux qui les soutiennent, se réunissent Place du Général Catroux PARIS 17e  18 h. Rappelons que c'est la Loi Taubira (rôle majeur de Jacques Chirac) qui a enfin imposé, le 10 mai,  la commémoration de ce crime particulier contre l'humanité. 
.
L'abolition de l'esclavage dans les colonies françaises en 1848

 

http://www.assemblee-nationale.fr/histoire/esclavage/abolition.asp.


 
Quelques articles d'eva parmi d'autres sur le sujet :

.

Article conseillé pour élargir la question : "De la société française clivée et trahie par ses élites" par Christian Delarue


arton10569-29711.jpg
Christian DELARUE

Le néolibéralisme est une arme du guerre. l’Union européenne des 27 est 3 fois plus inégalitaire que les Etats-Unis d’Amérique et 69% plus que la Russie."

img_grey_font_scale_less.gifimg_grey_font_scale_none.gif

De la société française clivée et trahie par ses élites et le néolibéralisme à la construction de la civilisation.


On approche d’une période sensible ou les monstres de la destruction des sociétés peuvent proliférer et agir au détriment des forces de construction du social tant au plan national qu’au plan continental.

 

URL de cet article 10569
http://www.legrandsoir.info/De-la-societe-francaise-clivee-et-trahie-par-ses-elites.html
.
Actualité :
.

 

.

 

C O M M E N T A I R E S  :  I C I

.

.
i.
Actualité :
r
Repost 0
14 avril 2012 6 14 /04 /avril /2012 00:34

 

 

 

(Le Dr Rath est un médecin allemand).  

Où l'on découvrira entre autres le rôle du Cartel chimique

dans les maladies, les politiques, les crises,

les guerres mondiales.

A ne manquer sous aucun prétexte,

surtout à l'heure où Nicolas Sarkozy s'apprête à précipiter

notre pays dans la guerre mondiale nucléaire, s'il est élu !  (eva)

 

http://www.youtube.com/watch?v=zkooBI-HPCU&feature=player_embedded#!

 

 

Celui qui votera pour Sarkozy,

votera pour la guerre mondiale nucléaire

 

....
.
.

NB : Je reçois à l'instant cette info,
je vous la transmets aussitôt !
votre eva

 


 S6001177
http://diet-en-ligne.skynetblogs.be/index-1.html
.

Voici la différence entre le beurre et la margarine, c'est édifiant ! En tous cas, moi eva, j'ai compris ! Merci à Michel pour son envoi...

La margarine était manufacturée à l'origine pour engraisser les dindes et les volailles. Quand le produit en question a commencé à nuire aux éleveurs en tuant les animaux prématurément, les investisseurs qui avaient mis leur argent dans la recherche ont voulu un retour d'argent, alors ensemble, ils ont cherché un moyen de faire de l'argent avec ce produit. C'était un produit gras, de couleur blanche sans attrait nutritif alors ils ont ajouté un colorant jaune et l'ont vendu aux consommateurs pour remplacer le beurre. Cet agent chimique engraissant est maintenant offert dans une variété de saveur.

Mais connaissez-vous vraiment la différence entre la margarine et le beurre?

Lisez jusqu'à la fin ça devient vraiment intéressant! Les deux ont la même quantité de calories. Le beurre est
Un peu plus haut en gras saturé à 8 grammes comparé à 5 grammes pour la margarine.


Manger de la margarine peut augmenter la maladie du coeur chez la femme de 53% comparé à manger la même quantité de beurre, selon une étude récente du département médical de Harvard.

Manger du beurre augmente l'absorption des autres nutriments contenus dans la nourriture. Le beurre a beaucoup de bénéfices nutritionnels comparés à ceux de la margarine qui ne sont que des additifs.

Le beurre goûte bien meilleur que la margarine, et il peut améliorer la saveur de la nourriture lorsque ajouté dans
une recette. Le beurre est utilisé depuis des siècles alors que la margarine est sur le marché depuis à peine une centaine d'années.


Et maintenant à propos de la Margarine...


Très haute en acides gras.

Triple le risque de maladie coronarienne.

Augmentation total du cholestérol et LDL (le mauvais cholestérol) et baisse le niveau du HDL (le bon cholestérol).
Augmente le risque de cancer par 5 facteurs.
Baisse la qualité du lait maternel.
Baisse la réponse immunitaire.
Baisse le niveau d'insuline.


ET VOICI LE FAIT LE PLUS DÉRANGEANT . C'EST LA PARTIE LA PLUS INTÉRESSANTE!


Les composants moléculaires de la Margarine sont à 95% comme le plastique. Juste ce fait tout seul devrait être assez pour vous convaincre d'éviter la margarine pour la vie, et tout ce qui est hydrogène (ce qui signifie que de l'hydrogène est ajouté pour changer la structure moléculaire du produit).

Vous pouvez faire un test par vous-même: Achetez un pot de margarine et laissez le dans votre garage ou dans une zone d'ombre. Après quelques jours vous remarquerez quelques détails: Pas de mouches, même pas les petites mouches à fruits, ne vont près de la margarine. (déjà là ça devrait vous dire quelque chose) Ça ne moisit pas ou ne sent pas différent parce qu'il n'y a aucune valeur nutritionnelle. Rien ne poussera sur ce produit tellement
Il est chimique. Même le plus petit des micro-organismes, ne voudra en faire sa maison. Pourquoi? Parce que c'est presque du plastique. Feriez-vous fondre un bol de Tupperware au micro-onde pour l'étendre sur votre toast?

Envoyez ça à vos amis pour qui leur santé est importante.

C'est à réfléchir !!! Santé ou maladie ?

 

http://www.city-editions.com/WebPages2009/PratiqSuisCeQueJeMange.htm

.

 

Repost 0
19 mars 2012 1 19 /03 /mars /2012 20:53

 

 

  http://communismeouvrier.wordpress.com/

 

 

 

Publié ce lundi 19.3.12 dans l'apm sur Sos-crise, puis analyses ajoutées.

 

A qui profitent le crime de Toulouse et de Montauban ?

par eva R-sistons

 

Abomination ! Des enfants tués devant leur école, pauvres victimes innocentes ! Qui est ce mystérieux tueur qui assassine enfants et soldats en pleine campagne électorale ? Pour l'attentat commis en Syrie, j'ai pensé dès le début qu'il était signé du Mossad. Mais ces crimes contre les soldats de Montauban et contre les enfants de Toulouse ? Qui, qui donc a osé ? On peut s'attendre à ce que ces événements soient récupérés... à des fins électorales, et pourquoi pas à des fins militaires, pour nous faire accepter l'horreur de la future guerre mondiale de dépopulation  (voir par ex ici : La France prise entre deux feux.). En tous cas, une mn de silence est demandée dans les écoles. Petite question, pertinente et impertinente : Cette mesure aurait-elle été demandée par N. Sarkozy s'il s'était agi d'enfants musulmans ? Pas sûr. Surtout avec un "Sarkozy-Le Pen" comme disent les Américains, donc craignant de perdre des voix à l'extrême-droite - tout en cajolant les électeurs Musulmans en visitant la Grande Mosquée de Paris. Au moment des élections, eh oui, les Musulmans sont caresssés dans le sens du poil.

En attendant, demain, une mn de silence dans les écoles. Comme l'écrit un Lecteur en m'envoyant le texte ci-joint, on pourra y associer les enfants palestinens ... (eva)

 

Commentaire reçu sur ce post, et réponse d'eva R-sistons sur son blog sos-crise:

 

 

Bonjour Eva,

 

Bien évidemment je comdamne aussi cet acte. Mais avec tous ce qui se passe en ce moment, avec ce risque de Guerre Mondiale. Je me demande si ceci n'est pas fait exprès ? D'abord 3 militaires d'origines étrangères et maintenant, des enfants Juifs tués en si peu de temp ! C'est très bizarre que ce genre de chose arrive en plein élection présidentielle.

 

22 h 30 :

 

Bonjour Henry

 

J'étais justement en train de me dire la même chose, après réflexion. Voyons les faits. Un individu déterminé et calme tue de sang-froid, il n'y a personne pour l'empêcher, nous sommes en présence de 2 crimes (le lien est établi) que le Média aux ordres de l'Oligarchie militaro-financière C dans l'Air commence à relier aux nazis ou aux Islamistes, et puis un même mode opératoire avec une seule personne, une arme identique, et aussi une organisation parfaite et en pleine campagne électorale. Une campagne qui, d'ailleurs, devrait voir Sarkozy battu au 2e tour. Question :  A qui profite le crime ? Acte antisémite ? Racisme ? Terrorisme ? Ou quoi d'autre ?

 

Concrètement, puisque mathématiquement Sarkozy devrait être battu, il a intérêt à orienter la campagne électorale. On s'y attendait, d'ailleurs. Détourner le débat des questions économico-sociales prioritaires ? Réduire le temps de parole des candidats donc des alternatifs alors que justement il commençait à être équitable ? Mettre la question de l'insécurité au centre des préoccupations - et donc c'est tout bénéfice pour l'Occupant de l'Elysée ("Un sentiment d'inquiétude commence à se faire jour" - sur FR2 la télé orchestrée par de fervents sionistes -, et Pujadas déclare : Piste islamiste, ou ultra-droite ? Une fois de plus, on accuse les Musulmans, c'est payant sur le plan électoral) ? L'enjeu est important : Pour Ségolène Royal, si N. Sarkozy perd l'Election présidentielle, il perd aussi son immunité parlementaire et donc il devra s'expliquer devant la Justice sur "un certain nombre de problèmes de corruption" comme l'Affaire Karachi, les accusations du fils de Kadhafi (son père aurait financé la campagne de Sarkozy), sur l'affaire Woerth-Bettencourt, et d'autres casseroles... Une pétition circule d'ailleurs contre Sarkozy afin qu'il soit traduit devant la Cour Pénale Internationale (Pétition Plainte contre M. Nicolas Sarkozy devant la Cour Pénale Internationale).

 

A l'instant, je vois un titre dans la presse : "Tout le monde s'identifie"... aux militaires, ou aux enfants juifs donc aux Juifs ?

 

Pour moi, les crimes sont trop "parfaits", trop bien exécutés, pour être l'oeuvre d'un malade, d'un isolé, d'un raciste. Non, c'est l'oeuvre d'un professionnel. Quel professionnel ? Terrorisme d'Etat profitant au candidat Sarkozy pour les raisons qui précèdent ? Ou autre chose ? 

 

Si l'on se réfère à la très sérieuse étude de la philosophe-écrivain Aline de Dieguez (http://aline.dedieguez.pagesperso-orange.fr/mariali/chaos/house.html) sur les sources du chaos mondial, il y a le sionisme international. Il faut bien différencier les Juifs bibliques (fidèles à la Thora) et les Juifs talmudistes (avec des idées centrales, celles de peuple Elu, de Grand Israël, de domination du monde, d'extermination des Goys ou de leur mise en esclavage, autrement dit une idéologie très dangereuse, un racisme monstrueux, inégalé, inégalable). Dans ces conditions, on voit mieux la source de l'antisémitisme planétaire, prenant ses racines dans le comportement même des Juifs talmudistes (et non de ceux de la Thora), élitistes, fanatiques, racistes, haineux, etc, toujours plus repliés sur eux-mêmes et pervers pour les autres (déstabilisation de tous les Etats non-alignés, assassinats ciblés, guerres tous azimuts mais non revendiquées, mafias diverses, armes de destruction massive, terrorisme d'Etat - comme le 11/9, clairement attribué aux agents du MOSSAD -, excroissance financière dévastatrice, et bien d'autres choses comme la pratique du 2 poids 2 mesures, la main-mise sur tous les moyens d'information : Médias, cinéma, livres d'Histoire etc). Donc, cet antisémitisme latent, et motivé par le comportement des victimes elles-mêmes, peut expliquer le crime clairement antisémite contre les petits écoliers juifs. Mais quid de l'assassinat des militaires ? Faut-il parler à l'opinion française en faveur des Juifs, et souder la communauté des militaires autour d'un péril commun (islamiste, évidemment) ?

 

Là, on peut supposer plusieurs choses. A l'instant même, dans "Ca vous regarde (LCP), on évoque l'événement en disant qu'il peut modifier la campagne électorale. Il peut donc s'agir de terrorisme d'Etat pour provoquer le chaos, le sentiment d'insécurité et par conséquent le recours à l'homme prétendument fort, prétendument providentiel - et donc voici N. Sarkozy réélu. Mais plus subtilement, il peut aussi s'agir de l'instrumentalisation d'un événement (au moment où se prépare la guerre mondiale voulue par Israël et où, dans le même temps, le pseudo Prix Nobel Perès lance une campagne - ne riez pas - "Israël, c'est la paix !") pour à travers des enfants, justement, susciter la compassion envers l'ensemble du peuple juif alors qu'une partie (la "talmudo-sioniste") prépare l'attaque de l'Iran, après la Syrie, entraînant la guerre mondiale de dépopulation - avec à la clef une poignée de rescapés avides de domination, d'accaparement des ressources etc.

 

En clair, en laissant l'opinion, encore et toujours, s'identifier aux malheurs du peuple juif (la victimisation servant en fait des intérêts loin d'être nobles puisque le culte du Veau d'Or qui pourtant, on se le rappelle, avait suscité la grande colère de Dieu, est plus que jamais vivace), le Pouvoir prépare les Français à accepter la guerre contre l'Iran, et donc - mais on se garde de le dire -, la guerre mondiale de nettoyage ethnique et social, et cela grâce à la compassion pour les enfants, finalement, d'Israël ! Explication certes subtile, mais certainement plus crédible qu'on pourrait l'imaginer... D'autant qu'on ferait ainsi coup double, et même triple ou quadruple : Peur (et donc élection de celui qui se proclame indument "l'homme fort", Sarkozy, échappant ainsi aux poursuites judiciaires) et compassion-identification (pour les citoyens juifs dont une partie va provoquer la solution finale pour l'humanité, la guerre d'extermination des peuples en surnombre). Et au passage, en écartant un possible obstacle à cette guerre, car il est évident que le sioniste F. Hollande, malgré tout moins belliqueux que le va-t-en guerre sioniste Sarkozy, pourrait freiner les projets militaires de dépopulation planétaire et d'appropriation des ressources vitales par quelques Elus de Tel-Aviv, de la City, de Washington. 

 

Et dans cette perspective, un événement comme celui-ci, mine de rien, nous rapprocherait de l'holocauste planétaire, de la tragédie finale....  

 

Eva R-sistons

 

En écoutant le 22 h de Public Sénat, j'entends ceci : "Libération de la parole raciste en cause". De là à faire un amalgame bien commode entre antisémitisme et antisionisme permettant de taire les crimes sionistes à un moment crucial, de pré-guerre mondiale provoquée... par les sionistes ! La boucle serait alors bouclée... (eva)

 

NB : Je viens de retirer le mot "petits" (enfants juifs), pour moi amical (comme pauvre petit chou etc) faisant allusion à la jeunesse des enfants, parce que j'ai reçu un commentaire évidemment censuré (agressif, dégoulinant de communautarisme, de sectarisme, de mauvaise foi, d'arrogance, de haine) me reprochant de parler de "petits Juifs", comme si j'employais ce mot de façon péjorative au lieu de faire allusion à l'extrême jeunesse des enfants ! Avec, sous-jacente dans le commentaire, l'idée que le Juif est nécessairement grand, très grand, plus grand que les autres, et donc l'intervenant était vexé par la qualificatif ! Le communautarisme est décidément répugnant, et l'arrogance aussi !


 


NB : J'ai à peine terminé d'écrire ceci, que je trouve cette analyse :

 

À QUI PROFITE LE CRIME DE TOULOUSE ?

 

 

Et je trouve aussi ce commentaire dans ma boîte courriels :

 

Au vu des évenements survenant en pleine période électorale, on serait amené à se demander si la clique de la pieuvre, - voyant la situation lui échapper (succès des tenants anti lobbies financiers, Mélenchon, Montebourg, qui incitent Hollande à durcir sa position contre la grosse finance), ne serait pas tentée par des coups de cette nature - sacrifiant la vie de quelques unes de ses brebis pour leur cause-le sacrifice du boeuf qu'on fait traverser en aval pour attirer les piranhas. Me revient en mémoire l'image de Bush en visite dans une école pendant la pantalonnade mortelle du 11/9/01. Ne s'étonner de rien... et quelle belle diversion pour les trublions à la limite de la vitesse de décrochage. ! Encore un effort et on va nous faire le coup de l'union sacrée face au danger : A quand la loi martiale, l'annulation des élections ? Surtout si les prochains sondages montraient qu'on ne pleure plus dans les chaumières, surtout quand nos brillants militaires ont tué des milliers de civils libyens y compris femmes enfants avec du calibre supérieur au 11,43 guidage laser sous la férule de notre tartuffe va-t-en guerre. Au fait, à quand l'anéantissement de l'Iran, de la Russie et de la Chine? Aux choqués de tout poil, mettez vous bien dans la tête que les images de Toulouse ou Montauban sont celles que vivent - au centuple - d'autres civils auxquels nos brillants stratèges politiciens du "NOM" veulent imposer leur diktat tout mettant la main sur leur richesses pétrolières et minières. Le coup de Pearl harbor à la sauce cassoulet ! Mais attention, comme disait un ancien responsable de la 3éme ou 4ème, la saucisse sent toujours un peu la merde. 

 

La tuerie :


EN DIRECT. Toulouse : trois enfants et un adulte abattus devant un collège juif

 

Palestine occupée

Liste des enfants tués à Gaza entre le 27 décembre 2008 et le 9 janvier 2008

   

 

 

Quand les gaz lacrymogènes et les balles ne suffisent pas, les soldats israéliens lâchent les chiens sur les manifestants palestiniens non armés (+vidéo)

Le mythe du traitement de faveur des Chrétiens palestiniens par Israël

 

C’est une liste réduite des enfants qui ont été considérés par l'armée israélienne comme inutiles et pouvant être sacrifiés dans le cadre des «dommages collatéraux».
Merci de respecter une minute de silence ou dire une prière pour ces vies perdues.

Par Alex

 

 

Lundi 16 Mars 2009

 

Liste classée par Date, Nom, genre et âge

27/12/2008

• Ibtihal Kechko fille 10 ans
• Ahmed Riad Mohammed Al-Sinwar garçon 3 ans
• Ahmed Al-Homs garçon 18 ans
• Ahmed Rasmi Abu Jazar garçon 16 ans
• Ahmed Sameeh Al-Halabi garçon 18 ans
• Tamer Hassan Al-Akhrass garçon 5 ans
• Hassan Ali Al-Akhrass garçon 3 ans
• Haneen Wael Mohammed Daban fille 15 ans
• Khaled Sami Al-Astal garçon 15 ans
• alaat Mokhless Bassal garçon 18 ans
• Aaed Imad Kheera garçon 14 ans
• Abdullah Al-Rayess garçon 17 ans
• Odai Hakeem Al-Mansi garçon 4 ans
• Allam Nehrou Idriss garçon 18 ans
• Ali Marwan Abu Rabih garçon 18 ans
• Anan Saber Atiyah garçon 13 ans
• Camelia Al-Bardini fille 10 ans
• Lama Talal Hamdan fille 10 ans
• Mohammed Jaber Howeij garçon 17 ans
• Nimr Mustafa Amoom garçon 10 ans


29/12/2008

• Ismail Talal Hamdan garçon 10 ans
• Ahmed Ziad Al-Absi garçon 14 ans
• Ahmed Youssef Khello garçon 18 ans
• Ikram Anwar Baaloosha fille 14 ans
• Tahrier Anwar Baaloosha fille 17 ans
• Jihad Saleh Ghobn garçon 10 ans
• Jawaher Anwar Baaloosha fille 8 ans
• Dina Anwar Baaloosha fille 7 ans
• Samar Anwar Baaloosha fille 6 ans
• Shady Youssef Ghobn garçon 12 ans
• Sudqi Ziad Al-Absi garçon 3 ans
• Imad Nabeel Abou Khater garçon 16 ans
• Lina Anwar Baaloosha fille 7 ans
• Mohammed Basseel Madi garçon 17 ans
• Mohammed Jalal Abou Tair garçon 18 ans
• Mohammed Ziad Al-Absi garçon 14 ans
• Mahmoud Nabeel Ghabayen garçon 15 ans
• Moaz Yasser Abou Tair garçon 6 ans
• Wissam Akram Eid fille 14 ans


30/12 /2008

• Haya Talal Hamdan fille 8
• Ahmed Kanouh garçon 10 ans
• Ameen Al-Zarbatlee garçon 10 ans
• Mohammed Nafez Mohaissen garçon 10 ans
• Mustafa Abou Ghanimah garçon 16 ans
• Yehya Awnee Mohaissen garçon 10 ans
• Ossman Bin Zaid Nizar Rayyan garçon 3 ans
• Assaad Nizar Rayyan garçon 2 ans
• Moaz-Uldeen Allah Al-Nasla garçon 5 ans
• Aya Nizar Rayyan fille 12 ans
• Halima Nizar Rayyan fille 5 ans
• Reem Nizar Rayyan garçon 4 ans
• Aicha Nizar Rayyan fille 3 ans
• Abdul Rahman Nizar Rayyan garçon 6 ans
• Abdul Qader Nizar Rayyan garçon 12 ans
• Oyoon Jihad Al-Nasla fille 16 ans
• Mahmoud Mustafa Ashour garçon 13 ans
• Maryam Nizar Rayyan fille 5 ans


01/01/2009

• Hamada Ibrahim Mousabbah garçon 10 ans
• Zeinab Nizar Rayyan fille 12 ans
• Sujud Mahmoud Al-Derdesawi fille 10 ans
• Abdul Sattar Waleed Al-Astal garçon 12 ans
• Abed Rabbo Iyyad Abed Rabbo Al-Astal garçon 10 ans
• Ghassan Nizar Rayyan garçon 15 ans
• Christine Wadih El-Turk garçon 6 ans
• Mohammed Mousabbah garçon 14 ans
• Mohammed Iyad Abed Rabbo Al-Astal garçon 13 ans
• Mahmoud Samsoom garçon 16 ans
• Ahmed Tobail garçon 16 ans
• Ahmed Sameeh Al-Kafarneh garçon 17 ans
• Hassan Hejjo garçon 14 ans
• Rajeh Ziadeh garçon 18 ans
• Shareef Abdul Mota Armeelat garçon 15 ans
• Mohammed Moussa Al-Silawi garçon 10 ans
• Mahmoud Majed Mahmoud Abou Nahel garçon 16 ans
• Mohannad Al-Tatnaneeh garçon 18 ans
• Hani Mohammed Al-Silawi garçon 10 ans


01/01/2009

• Ahmed Al-Meshharawi garçon 16 ans
• Ahmed Khodair Sobaih garçon 17 ans
• Ahmed Sameeh Al-Kafarneh garçon 18 ans
• Asraa Kossai Al-Habash fille 10 ans
• Assad Khaled Al-Meshharawi garçon 17 ans
• Asmaa Ibrahim Afana fille 12 ans
• Ismail Abdullah Abou Sneima garçon 4 ans
• Akram Ziad Al-Nemr garçon 18 ans
• Aya Ziad Al-Nemr fille 8 ans
• Ahmed Mohammed Al-Adham garçon 1 an
• Akram Ziad Al-Nemr garçon 13 ans
• Hamza Zuhair Tantish garçon 12 ans
• Khalil Mohammed Mokdad garçon 18 ans
• Ruba Mohammed Fadl Abou-Rass fille 13 ans
• Ziad Mohammed Salma Abou Sneima garçon 9 ans
• Shaza Al-Abed Al-Habash fille 16 ans
• Abed Ziad Al-Nemr garçon 12 ans
• Attia Rushdi Al-Khawli garçon 16 ans
• Luay Yahya Abou Haleema garçon 17 ans
• Mohammed Akram Abou Harbeed garçon 18 ans
• Mohammed Abed Berbekh garçon 18 ans
• Mohammed Faraj Hassouna garçon 16 ans
• Mahmoud Khalil Al-Mashharawi garçon 12 ans
• Mahmoud Zahir Tantish garçon 17 ans
• Mahmoud Sami Assliya garçon 3 ans
• Moussa Youssef Berbekh garçon 16 ans
• Wi'am Jamal Al-Kafarneh fille 2 ans
• Wadih Ayman Omar garçon 4 ans
• Youssef Abed Berbekh garçon 10 ans


05/01/2009

• Ibrahim Rouhee Akl garçon 17 ans
• Ibrahim Abdullah Merjan garçon 13 ans
• Ahmed Attiyah Al-Semouni garçon 4 ans
• Aya Youssef Al-Defdah fille 13 ans
• Aya Al-Sersawi fille 5 ans
• Ahmed Amer Abou Eisha garçon 5 ans
• Ameen Attiyah Al-Semouni garçon 4 ans
• Hazem Alewa garçon 8 ans
•Khalil Mohammed Helless garçon 12 ans
• Diana Mosbah Saad fille 17 ans
• Raya Al-Sersawi fille 5 ans
• Rahma Mohammed Al-Semouni fille 18 ans
• Ramadan Ali Felfel garçon 14 ans
• Rahaf Ahmed Saeed Al-Azaar fille 4 ans
• Shahad Mohammed Hijjih fille 3 ans
• Arafat Mohammed Abdul Dayem garçon 10 ans
• Omar Mahmoud Al-Baradei garçon 12 ans
• Ghaydaa Amer Abou Eisha fille 6 ans
• Fathiyya Ayman Al-Dabari fille 4 ans
• Faraj Ammar Al-Helou garçon 2 ans
• Moumen Alewah garçon 9 ans
• Moumen Mahmoud Talal Alaw garçon 10 ans
• Mohammed Amer Abu Eisha garçon 8 ans
• Mahmoud Mohammed Abu Kamar garçon 15 ans
• Marwan Hein Kodeih fille 6 ans
• Montasser Alewah garçon 12 ans
• Naji Nidal Al-Hamlawi garçon 16 ans
• Nada Redwan Mardi fille 5 ans
• Hanadi Bassem Khaleefa fille 13 ans


06/01/2009

• Ibrahim Ahmed Maarouf garçon 14 ans
• Ahmed Shaher Khodeir garçon 14 ans
• Ismail Adnan Hweilah garçon 15 ans
• Aseel Moeen Deeb garçon 17 ans
• Adam Mamoun Al-Kurdee garçon 3 ans
• Alaa Iyad Al-Daya fille 8 ans
• Areej Mohammed Al-Daya fille 3 mois
• Amani Mohammed Al-Daya fille 4 ans
• Baraa Ramez Al-Daya fille 2 ans
• Bilal Hamza Obaid garçon 15 ans
• Thaer Shaker Karmout garçon 17 ans
• Hozaifa Jihad Al-Kahloot garçon 17 ans
• Khitam Iyad Al-Daya fille 9 ans
• Rafik Abdul Basset Al-Khodari garçon 15 ans
• Raneen Abdullah saleh fille 12 ans
• Zakariya Yahya Al-Taweel garçon 5 ans
• Sahar Hatem Dawood fille 10 ans
• Salsabeel Ramez Al-Daya fille 6 mois
• Sharafuldeen Iyad Al-Daya garçon 7 ans
• Doha Mohammed Al-Daya fille 5 ans
• Ahed Iyad Kodas garçon 15 ans
• Abdullah Mohammed Abdullah garçon 10 ans
• Issam Sameer Deeb garçon 12 ans
• Alaa Ismail Ismail garçon 18 ans
• Ali Iyad Al-Daya garçon 10 ans
• Imad Abu Askar garçon 18 ans
• Filasteen Al-Daya fille 5 ans
• Kamar Mohammed Al-Daya garçon 3 ans
• Lina Abdul Menem Hassan fille 10 ans
• Unidentified garçon 9 ans
• Unidentified garçon 15 ans
• Mohammed Iyad Al-Daya garçon 6 ans
• Mohammed Bassem Shakoura garçon 10 ans
• Mohammed Bassem Eid garçon 18 ans
• Mohammed Deeb garçon 17 ans
• Mohammed Eid garçon 18 ans
• Mustafa Moeen Deeb garçon 12 ans
• Noor Moeen Deeb garçon 2 ans
• Youssef Saad Al-Kahloot garçon 17 ans
• Youssef Mohammed Al-Daya garçon 1 an


07/01/2009

• Ibrahim Kamal Awaja garçon 9 ans
• Ahmed Jaber Howeij garçon 7 ans
• Ahmed Fawzi Labad garçon 18 ans
• Ayman Al-Bayed garçon 16 ans
• Amal Khaled Abed Rabbo fille 3 ans
• Toufic Khaled Al-Khahloot garçon 10 ans
• Habeeb Khaled Al-Khahloot garçon 12 ans
• Houssam Raed Sobeh garçon 12 ans
• Hassan Rateb Semaan garçon 18 ans
• Hassan Ata Hassan Azzam garçon 2 ans
• Redwan Mohammed Ashoor garçon 10 ans
• Suad Khaled Abed Rabbo fille 6 ans
• Samar Khaled Abed Rabbo fille 2 ans
• Abdul Rahman Mohammmed Ashoor garçon 12 ans
• Fareed Ata Hassan Azzam garçon 13 ans
• Mohammed Khaled Al-Kahloot garçon 15 ans
• Mohammed Samir Hijji garçon 16 ans
• Mohammed Fareed Al-Maasawabi garçon 16 ans
• Mohammed Moeen Deeb garçon 17 ans
• Mohammed Nasseem Salama Saba garçon 16 ans
• Mahmoud Hameed garçon 17 ans
• Hamam Issa garçon 1 an


08/01/2009

• Anas Arif Abou Baraka garçon 7 ans
• Ibrahim Akram Abou Dakkka garçon 12 ans
• Ibrahim Moeen Jiha garçon 15 ans
• Baraa Iyad Shalha fille 6 ans
• Basma Yasser Al-Jeblawi fille 5 ans
• Shahd Saad Abou Haleema fille 15 ans
• Azmi Diab garçon 16 ans
• Mohammed Akram Abou Dakka garçon 14 ans
• Mohammed Hikmat Abou Haleema garçon 17 ans
• Ibrahim Moeen Jiha garçon 15 ans
• Matar Saad Abou Haleema garçon 17 ans


09/01/2009

• Ahmed Ibrahim Abou Kleik garçon 17 ans
• Ismail Ayman Yasseen garçon 18 ans
• Alaa Ahmed Jaber fille 11 ans
• Baha-Uldeen Fayez Salha fille 5 ans
• Rana Fayez Salha fille 12 ans
• Rola Fayez Salha fille 13 ans
• Diyaa-Uldeen Fayez Salah garçon 14 ans
• Ghanima Sultan Halawa fille 11 ans
• Fatima Raed Jadullah fille 10 ans
• Mohammed Atef Abou Al-Hussna garçon 15 ans

 

Source : http://www.facebook.com/

Traduction : MG pourISM

 

http://www.alterinfo.net/Liste-des-enfants-tues-a-Gaza-entre-le-27-decembre-2008-et-le-9-janvier-2008_a30802.html

 

palestine-enfant-et-tsahal.jpg

 

L’AFPS condamne avec force la tuerie de Toulouse

http://www.france-palestine.org/L-AFPS-condamne-avec-force-la

 

 

Confor­mément à ses prin­cipes, notamment de lutte résolue contre toute forme de racisme, l’Association France Palestine Soli­darité tient à exprimer sa condam­nation contre les meurtres, hier de mili­taires d’origine arabe ou antillaise, et aujourd’hui de trois enfants et d’un pro­fesseur juifs.


Que ces crimes soient liés ou non, que cela soit l’action du même homme ou non, que ce soit l’oeuvre d’un dés­équi­libré ou non, nous ne pouvons que nous sentir concernés. Nous condamnons avec force ces actes bar­bares. Nous demandons avec la même force que le ou les res­pon­sables de ces crimes racistes soient recherchés avec la plus grande déter­mi­nation et jugés confor­mément à la loi. Nous exprimons aux familles endeuillées notre totale solidarité.


Assez de haine ! Assez de refus de l’autre ! Assez de racisme !

 

Tout à fait d'accord. Et j'ajoute : Assez de guerres ! (note d'eva)

 

.

 

 

.

Repost 0
22 juin 2011 3 22 /06 /juin /2011 22:07

  http://www.nanarland.com/Chroniques/2020texasgladiator/2020f.jpg

http://www.nanarland.com/Chroniques/2020texasgladiator/2020f.jpg

 

Sommaire :

 

Un monde livré aux requins

par eva R-sistons

 

Apocalypse financière

Chronique Agora

 

Le grand théâtre de la "démocratie" sioniste

Aline de Diéguez

 

 

Monde fou (suite) !

http://www1.alliancefr.com/bqimages/john-galliano.jpg - http://jeandurieux.elunet.fr/public/jeandurieux.elunet.fr/huma/gosse_gaza.jpg - http://www.ihavenet.com/images/Housing-Market-Crisis-William-Brown.jpg  (Vers le désastre : Dette souveraine, politique de la FED et immobilier  http://fortune.fdesouche.com/21854-vers-le-desastre-dette-souveraine-politique-de-la-fed-et-immobilier)

 

http://www1.alliancefr.com/bqimages/john-galliano.jpghttp://jeandurieux.elunet.fr/public/jeandurieux.elunet.fr/huma/gosse_gaza.jpg

 

 

   

http://www.ihavenet.com/images/Housing-Market-Crisis-William-Brown.jpg

 

 

Un monde livré aux requins

par eva R-sistons

 

 

A l'heure où les Médias se lamentent sur les injures raciales de John Galliano, et donc qu'on nous entretient partout des débordements du sieur en question (qui n'en est pas à sa première provocation), au lieu de continuer à m'indigner, du racisme, de la désinformation, des folies de notre monde, des injustices,  je choisis... de me taire. Pour laisser parler Aline de Dieguez, qui vient de publier son dernier texte. Ce qu'elle dit nous change de la Pensée unique. En particulier, elle nous rappelle que pendant qu'on est en train, une fois de plus, d'exonérer Israël de ses crimes, et de se préparer à justifier ses futures exactions dans les eaux internationales envers des humanitaires désarmés, l'Entité sioniste se livre à un pillage très dicret mais bien réel, des gisements d'hydro-carbures et de gaz naturel propriété des Palestiniens. Naturellement, le forfait toléré par l'immonde "Communauté internationale" s'accomplit avec la complicité d'autres spécialistes de la prédation, anglo-saxons.

 

 

Chirac4.jpg

 

Galliano dans l'oubli... -  http://laplote.blogs.courrierinternational.com

 

 

Et voilà : Les Médias aux ordres sont plus prompts à s'émouvoir des paroles déplacées d'une créature extravagante éméchée (sans doute pour nous rappeler qu'à l'heure où il est de bon ton de se livrer à l'islamophobie la plus répugnante, il convient de ne tolérer aucune remarque à tonalité antisémite envers la vache sacrée hébreue) que de dénoncer crimes et vols des apôtres du sionisme international, militaire, financier, impérial, colonial, sans foi ni loi.

 

L'Occident ne se contente pas de nous mener tous droit dans le mur, en dévastant la planète, en déversant ses poisons partout, en ravageant la vie des peuples, il ferme les yeux sur les pires atrocités en détournant notre attention, en dirigeant nos pensées, via les projecteurs des Médias, sur les turpitudes de notre bas monde. Voici Dominique qui nique nique, ou Galliano qui balance ses insanités entre deux extravagances.  Pendant que le bon peuple se divertit, les prédateurs raflent les richesses, installent leurs marionnettes dociles, balkanisent la planète pour mieux l'étouffer, déversent leur uranium enrichi, rackettent les citoyens... et tout va pour le mieux dans le pire des mondes !

 

Au fait, Israël, toujours à la pointe du progrès, s'apprête à lapider un chien :

" Un tribunal rabbinique ultra-orthodoxe de Jérusalem a récemment condamné à mort par lapidation un chien errant accusé d'être la réincarnation d'un avocat laïque qui avait insulté les juges religieux il y a 20 ans, a rapporté aujourd'hui le site d'information Ynet."  http://sos-crise.over-blog.com/article-et-maintenant-meme-un-chien-est-condamne-a-la-lapidation-77056936.html

 

Nous avions une célèbre BD "Le chat du Rabbin", maintenant nous avons "Le chien du Rabbin". L'Actualité est pleine d'humour ! 

 

http://fr.altermedia.info/images/prosperite-300x261.jpg

http://fr.altermedia.info/images/prosperite-300x261.jpg

 

 Et pendant ce temps, la Chroniqe Agora nous promet pour bientôt l'apocalypse financière  : "En 2008, ce sont les subprime qui ont servi de déclencheur à la crise. En 2011, un autre coupable est tout trouvé... des centaines de fois plus important que les prêts subprime : la dette des Etats. (..)  Faillite de la première puissance économique du monde, ou explosion de la zone Euro ? (..) Je vais plutôt me concentrer sur la menace bien concrète que la Grèce fait peser sur l'argent que vous, moi et chaque Français a sur son compte en banque. C'est très simple : la Grèce a emprunté, et ne peut pas rembourser. Il y a donc de très fortes chances qu'elle fasse défaut - en termes polis, on parlera de "rééchelonnement".. de "reprofilage".. ou de "restructuration".. mais la réalité, c'est qu'elle laissera ses créanciers le bec dans l'eau. Or qui sont ces créanciers ? Les banques européennes, qui détiennent 95 milliards d'euros de dettes grecques publiques ou privées. Et sur ces 95 milliards - accrochez-vous - près de la moitié appartiennent à des banques françaises : 42,3 milliards d'euros pour être exacte. Parmi elles, trois sont particulièrement exposées à la dette grecque. Le 16 juin, l'agence Moody's a menacé de dégrader les notes de la Société Générale, du Crédit Agricole et de la BNP Paribas. Vous imaginez le danger qui pèse sur des établissements financiers possédant des milliards d'euros de créances irrécouvrables. Après tout, il ne suffirait pas de grand'chose pour déclencher une réaction en chaîne qui plongerait l'Europe tout entière dans le chaos : l'Union européenne pourrait ne pas trouver d'accord pour continuer à financer la Grèce, par exemple... ou bien le pays pourrait basculer dans le chaos politique, suite à une aggravation des manifestations qui se déroulent déjà depuis plusieurs jours. Et n'oubliez pas que les banques françaises se retrouveraient en première ligne".

      

Il est vraiment temps que les peuples mettent hors d'état de nuire les fumiers qui conduisent l'humanité à sa perte, ou, au moins, à la barbarie.

 

Eva R-sistons

 

http://r-sistons.over-blog.com

 

Tags : John Calliano, racisme, antisémitisme, islamophobie, Israël, Palestiniens, hydro-carbures, Médias, gaz naturel, Grèce, Etats-Unis, Europe, faillite, Aline  de Dieguez, chat du rabbin, zone euro, Jérusalem, agence Moody's, Europe, BNP Paribas, Crédit Agricole, Société Générale, Chronique Agora... 

 

http://img.pho.to/img/thumbs/l/la-chronique-agora.com_medium.jpg

 

 

whois.pho.to

 

Les marchés ont toutes les chances de basculer  

dans quelques jours...

 

Cher Lecteur,


Pardonnez-moi si je suis un peu abrupte, mais il y a urgence.
Il faut faire vite, parce que ça pue, si vous me passez l'expression. Les marchés ont dévissé ces derniers jours... et je pense que cela ne fait que marquer le début d'un orage financier majeur.


Je m'appelle Simone Wapler ; je suis les marchés financiers depuis de nombreuses années. J'ai vu passer les krachs de 1987... 2001... 2008... et tous les désastres -- mais aussi les opportunités -- qui les accompagnent.
Depuis un an maintenant, je surveille trois grandes tendances macro-économiques, et plusieurs secteurs bien particuliers des marchés, notamment en Europe et aux Etats-Unis.

Mes observations pointent toutes vers la conclusion suivante : nous sommes assis sur une poudrière financière.
Tous les éléments sont réunis pour qu'elle provoque des bouleversements tels que le monde n'en a encore jamais vus. Des deux côtés de l'Atlantique, le danger se précise.
Et l'étincelle nécessaire pour mettre le feu aux poudres pourrait se produire le 30 juin prochain.
Vous voyez pourquoi je vous disais qu'il y a urgence ?

Si cette catastrophe se produit, vous devez être préparé pour y survivre. Il vous faut des informations de professionnel pour vous protéger, vous et votre argent. C'est aussi simple que ça.
C'est aussi la raison de ce message : j'aimerais que vous en sortiez indemne. Je voudrais que vous et votre épargne puissiez survivre à cette tempête.
C'est pour cela que je vous écris aujourd'hui.


Je vous révèlerai dans ce message les deux scénarios "impensables" qui pourraient renverser le système économique et financier mondial dans les mois -- non, les semaines qui viennent.

Nous verrons aussi ensemble que deux placements -- que j'ai soigneusement sélectionnés -- pourraient vous aider à vous protéger contre cet orage. Grâce à eux, pendant que la tempête balaie les marchés, vous pourriez être à l'abri, votre portefeuille couvert contre la chute des indices boursiers.

Mais -- permettez-moi de le répéter -- il est urgent d'agir. Parce que...
 Le 30 juin, c'est bientôt !

 

A vrai dire, plusieurs signes me mettent mal à l'aise -- très mal à l'aise -- ces derniers temps. Parce qu'on retrouvait exactement les mêmes juste avant le krach de 2008 :

- Un recul des marchés émergents : -10% pour l'Inde depuis le début 2011, par exemple. En 2008, c'est l'indice Hang Seng de Hong Kong qui avait servi de signal d'alerte : il avait atteint un sommet en 2007 puis dévissé de 30% dans les cinq mois suivants...
- Des émeutes de la faim ont agité le Moyen-Orient et engendré les révolutions qu'on connaît depuis le mois de février 2011. En 2008, dès le mois d'avril, des émeutes de la faim avaient secoué l'Egypte, le Maroc, l'Indonésie, les Philippines...
- Un krach des matières premières, après avoir connu des records : l'indice matières premières CRB a dépassé les 560 points le 8 février dernier -- il est à 556,91 au moment où j'écris ces lignes. En juillet 2008, il était passé à un sommet de 492, tandis que le pétrole brûlait à 146 $.

En 2008, ce sont les subprime qui ont servi de déclencheur à la crise. En 2011, un autre coupable est tout trouvé... des centaines de fois plus important que les prêts subprime : la dette des Etats.
 

SCENARIO "IMPENSABLE" N°1
La faillite de la première économie du monde


Je ne vais pas revenir sur la situation cataclysmique des Etats-Unis. Un petit rappel suffit : ils croulent actuellement sous 14 300 milliards de dollars de dette -- au minimum. D'après Bill Gross, investisseur légendaire et président du fonds obligataire PIMCO, le total des programmes de relance, dettes, déficits et obligations non-provisionnées américains pourrait se monter en fait à... 100 000 milliards de dollars.


Evidemment, il est strictement impossible de rembourser une telle somme. Pour financer les gigantesques besoins financiers des Etats-Unis, la Fed a préféré faire marcher la planche à billets... notamment par le biais de l'assouplissement quantitatif, le fameux "QE2", qui lui a permis d'émettre 600 milliards de dollars de liquidités depuis novembre dernier en rachetant les propres obligations du Trésor US.


Cet argent venait bien à propos pour alimenter les marchés boursiers. Sauf que...

Le QE2 prend fin le 30 juin prochain.

La Fed n'a pour l'instant pas laissé entendre que l'opération serait renouvelée... et cela pourrait être le premier domino d'un enchaînement potentiellement catastrophique pour l'économie mondiale.


Rappelez-vous ce qui s'est passé après la fin de la première opération d'assouplissement quantitatif mise en place par la Fed : il n'a fallu que quelques semaines pour voir les économies et les bourses repartir à la baisse, faute d'injection monétaire quotidienne.


La question, maintenant, est de savoir qui va racheter la dette américaine, si la Fed cesse de le faire ? Qui va financer les déficits américains ?


L'Europe ? Au cas où vous auriez vécu sur la planète Mars ces dernières semaines, elle a ses propres soucis et bien peu d'argent à consacrer au renflouage des Etats-Unis.


Le Japon, traditionnellement grand acquéreur de titres US ? Là encore, entre marasme économique et catastrophes naturelles, les Nippons ont fort à faire. Ils rapatrient leur argent pour reconstruire leur pays.


La Chine, plus grand détenteur étranger d'obligations américaines ? Hélas, là-bas aussi, le ciel s'assombrit : la bulle immobilière semble commencer à se dégonfler... tandis que l'inflation galopante fait descendre les Chinois dans la rue. La Chine a d'autres chats à fouetter que de renflouer les Américains

Non... il n'y a personne. Et c'est précisément ce manque de recours extérieur qui m'inquiète le plus. Les marchés pourraient juger que sans l'oxygène financier du QE2, les Etats-Unis sont littéralement en "mort économique cérébrale".

La première puissance économique au monde ne vaudrait alors guère mieux que la Grèce. Le chaos s'ensuivrait. La perte de confiance dans le dollar -- qui est la monnaie étalon mondiale -- provoquerait un effondrement massif des marchés actions ET obligataires.


Dans la panique qui suivrait la réalisation d'une telle hypothèse, tout serait vendu. Des milliers de milliards d'euros d'actifs en tous genres s'évaporeraient dans le monde entier. Ce serait la GAF -- la Grande Apocalypse Financière que je prévois de longue date.


"Allons donc ! Les Etats-Unis, en faillite ? La première économie au monde ? Impossible", vous dites-vous peut-être. "Ils sont trop gros pour couler".
C'est sans doute aussi ce que ce sont dit les investisseurs de Lehman Brothers avant son effondrement à l'automne 2008 : "allons donc ! Lehman, en faillite ? Une maison centenaire ? Impossible. Ils sont trop gros pour couler".

Sauf que l'impensable s'est produit. Et la situation actuelle est si tendue... la surchauffe est telle pour le système financier mondial... que l'explosion tant redoutée pourrait se produire.
Et dans ce cas, comment vous protéger ?

La réponse est en réalité assez simple...
 

Misez sur ce qui va baisser !

Et surtout, misez sur ce qui va le plus baisser.


En cas de krach, "les derniers sont les premiers". L'actif qui a monté le plus récemment -- et le plus fort -- est généralement celui qui s'effondre le premier -- et le plus violemment.


Il ne reste plus qu'à déterminer quels actifs sont les plus en vogue juste avant que le marché ne se retourne... et pour les vendre dès quand la baisse se matérialise.
Dans le cas présent, j'ai isolé un secteur bien particulier du marché américain qui fait énormément parler de lui ces dernières semaines. Je pense qu'une véritable "bulle dans la bulle" est en train de s'y créer.(..)


Vous verrez que les Etats-Unis ne sont de loin pas la seule menace à peser sur votre patrimoine, et pourquoi il est vraiment urgent de mettre en place des mesures de protection.
 

SCENARIO "IMPENSABLE" N°2
L'explosion de la Zone euro

Là encore, les signes se multiplient.

La presse grand public commence à aborder le sujet. L'économiste Nouriel Roubini, qui avait prévu la crise des subprime, envisage la disparition de la Zone euro d'ici cinq ans... Bref, cela pourrait bientôt sentir le roussi pour la monnaie unique.

Permettez-moi de faire un bref récapitulatif de la situation.


Je ne vous apprends rien en vous disant que la Grèce est au coeur du problème. Profondément endettée, avec une croissance en panne, elle sombre -- et menace d'entraîner toute la Zone euro dans sa chute.


En mai dernier, elle a reçu 110 milliards de dollars d'aide de la part de l'Union européenne et du FMI. Aujourd'hui, il lui faudrait une nouvelle rallonge monétaire... et ne parlons même pas de commencer à rembourser tout ce qu'elle doit.


Il y aurait beaucoup à dire sur les enjeux économiques et monétaires qui entourent la Grèce, mais je ne vais pas vous faire toute une tartine sur le sujet ; il suffit d'ouvrir votre journal pour en avoir tout votre content.

Je vais plutôt me concentrer sur la menace bien concrète que la Grèce fait peser sur l'argent que vous, moi et chaque Français a sur son compte en banque.

C'est très simple : la Grèce a emprunté, et ne peut pas rembourser. Il y a donc de très fortes chances qu'elle fasse défaut -- en termes polis, on parlera de "rééchelonnement"... de "reprofilage"... ou de "restructuration"... mais la réalité, c'est qu'elle laissera ses créanciers le bec dans l'eau.

 

Or qui sont ces créanciers ?
Les banques européennes, qui détiennent 95 milliards d'euros de dettes grecques publiques ou privées.

Et sur ces 95 milliards -- accrochez-vous -- près de la moitié appartiennent à des banques françaises : 42,3 milliards d'euros pour être exacte. Parmi elles, trois sont particulièrement exposées à la dette grecque. Le 16 juin, l'agence Moody's a menacé de dégrader les notes de la Société Générale, du Crédit Agricole et de la BNP Paribas.

Vous imaginez le danger qui pèse sur des établissements financiers possédant des milliards d'euros de créances irrécouvrables. Après tout, il ne suffirait pas de grand'chose pour déclencher une réaction en chaîne qui plongerait l'Europe tout entière dans le chaos : l'Union européenne pourrait ne pas trouver d'accord pour continuer à financer la Grèce, par exemple... ou bien le pays pourrait basculer dans le chaos politique, suite à une aggravation des manifestations qui se déroulent déjà depuis plusieurs jours.


Et n'oubliez pas que les banques françaises se retrouveraient en première ligne.


Le sommet extraordinaire qui devait se tenir à Bruxelles les 23 et 24 juin pour tenter d'apporter des réponses au problème grec a été reporté au 3 juillet. Selon l'issue de cette réunion... la situation pourrait être très différente dès le 4 juillet


C'est AVANT qui faut vous y préparer
Je ne dis pas ça à la légère.

 

"Personne ne s'est jamais tordu les mains
de désespoir pour avoir pris trop de précautions"

Cette phrase me vient de mon grand'père. Je l'ai toujours gardée en tête -- et elle ne m'a jamais desservie.

 

(..) En matière d'investissement, il faut savoir prendre des risques... mais aussi assurer ses arrières en prenant des précautions. Tout le monde peut faire fortune quand les marchés grimpent. C'est quand ils baissent que les vrais investisseurs se révèlent. (..)

 

M. le Marché adore les surprises. Tous les facteurs semblent réunis pour une baisse fracassante dans les semaines qui viennent... mais ce ne serait pas la première fois que les choses ne se déroulent pas comme le prévoit le consensus.

Ensuite, les autorités économiques et politiques mondiales sont prêtes à tout pour empêcher les événements de suivre leur cours. Elles nous ont habitués à toutes sortes de manoeuvres et tours de passe-passe, et pourraient tout à fait réussir -- comme en 2008 -- à éviter un effondrement boursier.


Et même si tout se passe comme je le prévois, l'orage finira par passer -- et de nombreuses valeurs boursières s'en remettront.(..)

  • Réexaminez en profondeur toutes les actions que vous avez. Etes-vous sûr de leur solidité ? S'agit-il de leaders mondiaux ou de valeurs de croissance qui ont tout pour devenir les leaders mondiaux ? Rapportent-elles du rendement de manière stable et régulière ? Qu'en est-il de leurs dividendes ?
  • Assurez-vous d'avoir des liquidités en prenant notamment vos bénéfices sur vos plus belles plus-values. Je sais que le rendement des liquidités est négatif actuellement, mais elles représentent une sorte de forteresse anti-baisse boursière très utile pour s'y retrancher en attendant la fin de la tempête. En plus, grâce à elles, vous pourrez revenir sur les marchés en ramassant de belles valeurs à bon compte une fois l'orage passé.
  • Et surtout, j'espère que vous avez de l'or et/ou de l'argent-métal sous forme physique -- ce sont là d'excellents remparts contre les crises boursières, économiques et monétaires.

 

  Le 30 juin n'est pas la seule date à surveiller...

Même si la Fed nous annonce un QE3 en dernière minute, d'autres échéances arrivent bientôt.
Il y a le 2 août pour être précise. Si les républicains et les démocrates ne parviennent pas à se mettre d'accord sur un budget d'ici là... l'Amérique pourrait -- tout comme la Grèce -- être officiellement en faillite. Les fonctionnaires fédéraux ne seraient plus payés, le pays ne pourrait plus assumer ses obligations, le gouvernement serait paralysé, etc.


Il n'y a pas beaucoup de chances que cela arrive, ceci dit. Le plafond de la dette américaine a été relevé à de nombreuses reprises -- 74 fois ces 10 dernières années. Mais les débats autour de la dette US pourraient faire naître de nombreuses tensions sur les marchés... sans parler d'une possible dégradation de la notation de la dette américaine par une agence comme Moody's ou Standard & Poor's si les discussions s'éternisent.


Côté européen,

 

je ne sais pas par où commencer, tant les facteurs susceptibles de faire basculer les marchés abondent : échec des discussions sur la Grèce avec l'Allemagne... aggravation des troubles sociaux en Grèce même... faillite "surprise" d'un autre pays comme l'Espagne ou l'Irlande... (..)


Simone Wapler
Publications Agora


http://la-chronique-agora.com/files/2011/04/lca-popup.jpg

http://la-chronique-agora.com

cliquez ici

 

Intéressant :

http://sos-crise.over-blog.com/article-la-fed-la-politique-monetaire-expliquee-aux-enfants-video-dessin-anime-67389462.html

http://2.bp.blogspot.com/--jRteKzBBBc/TW0tN4ULQVI/AAAAAAAAEZA/ETIp_rlO5is/s1600/dessin591_titom_israel_palestine.jpg

  http://2.bp.blogspot.com/

 

.

AUX SOURCES DU CHAOS MONDIAL ACTUEL

2ème Partie

Aux sources du sionisme

Le grand théâtre de la "démocratie" sioniste

Aline de Diéguez

23 juin 2011

 

Acte I : Deux célèbres acteurs du théâtre sioniste en tournée mondiale 

 

Lors de sa rencontre du 2 février 2011 avec la Chancelière d'Allemagne, M. Shimon Peres, l'actuel Président de la République d'Israël, jouant les pères nobles, a finement déclaré à la Chancelière d'Allemagne, Mme Angela Merkel, qu'un régime démocratique ne se réduit pas à des élections. M. Peres sous-entendait par là que les sous-hommes arabes n'avaient pas atteint le niveau de développement intellectuel qui permettrait à leurs sociétés de comprendre les subtilités du fonctionnement d'une démocratie. Heureusement qu'Israël est là pour représenter la pointe avancée de l'Occident au milieu d'un océan de barbares, semblait-il jubiler en sous-conversation.


 

merkel_peres.jpg

Shimon Peres à Angela Merkel : "Cadeau de la démocratie ..."

 

Le célèbre chantre de la démocratie sioniste a pris le relais devant son public favori. Œil froid de poisson des grandes profondeurs, le torse bombé, le verbe haut et la lippe dédaigneuse, il s'est planté devant les spectateurs et a entonné avec assurance le grand air de la démocratie sioniste incarnée en sa personne. Le 24 mai 2011, devant un Congrès américain dont l'enthousiasme frisait l'hystérie, l'actuel chef de gouvernement israélien, M. Benjamin Netanyahou a confirmé la haute idée d'eux-mêmes que se font les Israéliens. A cette occasion, il s'est longuement auto-congratulé de ce que son pays "représente ce qui est juste au Moyen Orient"…


netanyahu.jpg

Benjamin Netanyahou dans son meilleur rôle


Il a rappelé avec la modestie qu'on lui connaît, combien l'écrivain anglais George Eliot avait vu juste lorsqu'il avait prophétisé, il y a un siècle, qu'une fois établi, "l'État Juif brillera comme une étoile brillante de la liberté au milieu des despotismes de l'Orient". Tel le Dorian Gray du roman d'Oscar Wilde contemplant, pétrifié d'admiration, la splendeur de sa propre personne sur la toile que venait d'achever le peintre Basil Hallward, le rayonnement de la beauté d'Israël irradiait l'orateur et les honorables congressistes américains en furent illuminés comme d'une révélation. Ils ne purent se retenir d'applaudir debout et à cinquante cinq reprises, un discours dont ils saisissaient, dans une clarté fulgurante, la beauté radieuse et la vérité. Quelle belle journée ce fut pour le sionisme international!


Le spectacle avait commencé dans les coulisses, avant la montée sur le podium de l'amphithéâtre qui réunissait les membres de la chambre des représentants et ceux du sénat. Lors de sa progression en direction de la scène, nombreux furent ceux qui firent cercle autour du prophète israélien. Saisis d'une émulation d'obséquiosité, ils se pressaient, se bousculaient, chacun cherchait à le toucher, à humer l'enivrant parfum démocratique qu'exhalait sa personne. S'ils ne s'étaient pas retenus, ils l'auraient plaqué au sol et, comme dans le génial roman de Patrick Suskind, Le Parfum, auraient fini, par amour et "pleins d'une volupté goulue", par planter leurs dents dans sa chair afin de s'approprier "une petite plume, une petite aile" de l'ange de la démocratie sioniste.


Il faut savoir que les dirigeants israéliens bénéficient d'alliés solidement pourvus en arguments sonnants et trébuchants et les honorables parlementaires américains portent tous à la ceinture un sac, toujours grand ouvert, destiné à recueillir une manne miraculeuse de billets verts capable d'effacer des consciences les taches ou même les ombres que les crimes du héros fêté en ce 24 mai de l'an de grâce 2011 auraient pu y imprimer. Cet "effet téflon" est universellement connu et permet aux heureux bénéficiaires de la rosée financière d'oublier que tous les grands assassins, de Staline à Hitler en passant par Mao-Dzedong et tant d'autres, ont suscité un enthousiasme débordant des foules, avant de terminer leur carrière dans les "poubelles de l'histoire" sans que leurs anciens admirateurs éprouvent le plus petit sentiment de honte ou même le moindre trouble de mauvaise conscience de leur tourner le dos du jour au lendemain. Tout juste certains ont-ils l'estomac un peu lourd d'avoir avalé si longtemps une nourriture avariée.


Tout à son triomphe, M. Benjamin Netanyahou ne voit pas que les lourds nuages qui annoncent l'entrée en scène de Némesis s'amoncellent déjà à l'horizon . "Netanyahu nie l'existence d'une crise, mais les Américains sont toujours furieux" titrait le Ha'aretz du 23 mai 2011. Pire que cela, une confidence d'un officiel israélien aurait révélé au journaliste israélien Barak Ravid, que les sentiments de la secrétaire d'État, Hillary Clinton, à l'égard de Netanyahu "allaient de la répugnance à la haine".


On sent que le drame est en train de se nouer, mais comme dans toute grande tragédie classique, les héros, aveuglés par leur propre hubris, ne voient rien venir. Assuré d'avoir envoyé au tapis d'un petit coup de pied vicieux sous la ceinture, un Président Obama, qui s'est réfugié auprès de la reine d'Angleterre, pendant que lui-même et ses acolytes de l'AIPAC se rendaient maîtres de la politique étrangère américaine, notre héros ne touche plus terre. L'auto-satisfaction lui donnant des ailes, il oublie que l'histoire galope plus vite qu'un éventuel Zorro américain sauveur, en attente d'un second mandat libérateur, et qui risque fort d'arriver trop tard. [1]


Acte II : Où l'on découvre qu'un miracle est à l'origine du théâtre sioniste  

 

Comme il est touchant, en effet, le portrait idéal de "la seule démocratie du Moyen Orient" que les Israéliens tentent, depuis un demi-siècle, d'imposer au reste du monde: une "villa dans la jungle", un îlot de civilisés entouré d'une horde de sauvages! Non seulement cet Etat se vit comme un modèle de démocratie, mais il se glorifie d'être un phénomène unique dans l'histoire de l'humanité, un miracle politique.


Or, Israël est bien le fruit d'un miracle, le miracle du déferlement dans l'histoire contemporaine d'un imaginaire religieux demeuré intact depuis la préhistoire, et aussi puissamment clos sur lui-même qu'une casemate en béton armé de la Wehrmacht surgie au milieu des frêles châteaux de sable des idéologies démocratiques contemporaines. Avec l'idéologie sioniste, une fiction qui s'est successivement métamorphosée en théologie, puis en histoire et enfin en politique a brutalement envahi l'espace mental de la réalité mondiale et tel un dinosaure sauropode, écrasant de ses grosses pattes écailleuses toutes les lois internationales, il a débarqué au milieu d'un troupeau de moutons, provoquant la stupeur et la panique au sein d'une masse d'ovins bêlant la délicate mélodie des principes démocratiques, mais bien décidés à ne pas bouger une patte pour les faire respecter sur ce petit morceau de terre.


Un des exemples les plus récents de l'efficacité remarquable du sauropode sioniste est fournie par la manière dont il est capable de réduire en bouillie les vertueuses proclamations morales de la "communauté internationale" représentée par son Vatican sis à New-York. Il suffit, pour cela, d'écouter la dernière déclaration de son pape actuel, un asiatique dénommé Ban Ki-Moon. Il faut savoir que celui-ci lorgnait la prolongation de sa présence à la direction d'une institution qui offre à son chef le généreux pot de miel de trois cent mille dollars par an. Pour jouir de cette savoureuse gelée royale, il suffit à notre butineur de faire semblant de défendre le droit et la liberté dans le monde. Notre papal Coréen, qui vient d'être réélu à son poste pour un nouveau mandat de cinq ans, avait compris quelles sont les forces à ne pas mécontenter afin de continuer de jouir des trésors de la caverne d'Ali Baba onusienne.


ben-ki-moon.jpg

M. Ban Ki-Moon: "Je condamne la flottille ou je la soutiens that is the question!"

 

Fort de cette connaissance essentielle pour le confort de son propre avenir, et comme tout pape qui se respecte, Ban Ki-Moon 1er a donc proclamé sa liste personnelle d'interdits .


Primo, il déclare illégale la seconde flottille humanitaire conduite par les volontaires désarmés en provenance du monde entier et qui devait prendre la mer à la fin du mois de juin en direction des assiégés et des affamés de Gaza et afin de rompre un blocus militaire illégal d'une province et d'une population d'un million sept cent mille personnes prises en otage par un état colonisateur. Or, un Etat ne peut imposer un blocus à un autre Etat que s'il existe une déclaration de guerre formelle entre eux ou s'il bénéficie de l'aval de l'ONU. Le blocus de Gaza est d'autant plus illégal en droit international que les territoires palestiniens ne sont pas des Etats, mais sont considérés comme des "territoires occupés". C'est donc en violation de la charte des Nations-Unies dont M. Ban Ki-Moon est, en principe, le gardien, que l'Etat colonisateur a établi un sévère blocus punitif terrestre, naval et aérien contre une population civile.


Secundo, un M. Ban à la mémoire courte et à la morale sélective demande donc aux pays d'où sont originaires les héroïques citoyens contraints de suppléer sa propre défaillance, de les empêcher de prendre la mer.


Tertio: Explicitant sans complexe sa position, notre papal Coréen affirme sans sourciller que les humanitaires désarmés porteurs de nourriture, de matériel médical et de matériaux de construction afin de permettre aux prisonniers du goulag de Gaza de réparer les maisons volontairement détruites par les saints missiles du "peuple élu", sont en réalité une armée agressive menant "une action militaire contre Israël".


En conséquence, le représentant officiel du droit international vient non moins officiellement d'autoriser un Etat baignant en toute quiétude dans l'illégalité depuis sa création et qui traite la centaine de résolutions condamnant sa politique coloniale de chiffons de papier, de poursuivre un blocus criminel. En vertu du bon plaisir du pape de service chargé de veiller à l'application des idéaux de la démocratie, l'Etat sioniste se verrait autorisé à empêcher la flottille d'arriver à Gaza, serait justifié d'arraisonner les bateaux, y compris par la force et même dans les eaux internationales. De plus, il serait excusé s'il assassinait les volontaires désarmés qui aurait pris place sur ces navires, le tout en vertu de l'application d'un "droit de la guerre" qui autorise un Etat "militairement attaqué" à se défendre.


Qu'aurait pensé la vertueuse "communauté internationale" si, lors du blocus de la ville Berlin par l'Union soviétique le pont aérien américain qui avait permis à la ville de continuer de vivre avait été déclaré illégal? Mais ce n'est pas la même chose, me dira-t-on, Berlin et les Berlinois étaient précieux. impossible de les laisser mourir de faim. Aucun dirigeant occidental ne se risquera à proclamer haut et fort que le destin des Palestiniens est aussi important que celui des Berlinois. Et surtout pas une Allemagne confite dans les remords de son passé nazi et qui n'arrête pas d'expier ses crimes sur le dos des Palestiniens. L'Allemagne nazie a été responsable du martyre des juifs, l'Allemagne démocratique, le plus fidèle soutien du régime sioniste, est complice du martyre des Palestiniens.


Mais l'affaire se situe probablement à un étage beaucoup plus secret que celui de humanitaire. M. Ban Ki-Moon n'ignore pas qu'Israël s'active frénétiquement dans les eaux territoriales de Gaza et du Liban afin de mettre la main, avec la complicité des sociétés pétrolières anglo-saxonnes, sur la totalité des immenses gisements d'hydrocarbures et surtout de gaz naturel, dont le plus important appartient en propre au territoire palestinien occupé.

 

Il est vital pour l'occupant d'interdire à tout navire, palestinien ou étranger, de venir rôder autour des forages-pirates auxquels il est en train de procéder et de constater le pillage à grande échelle qui se prépare au détriment des prisonniers de Gaza. En vertu du mécanisme bien connu des poupées russes, les vilenies de l'occupant s'emboîtent les unes dans les autres. Chaque boîte en renferme une nouvelle et la pire se cache dans la dernière boîte. Ce sont ces spoliations en chaîne que les flottilles humanitaires risquent de démasquer et on comprend mieux pourquoi le diplomate coréen qui préside aux destinées des Nations Unies a parlé d' "action militaire contre Israël". On sort, en effet, de l'action strictement humanitaire pour pénétrer sur un terrain familier aux amis de M. Ban Ki-Moon: la guerre secrète que mène l'Etat sioniste afin de s'approprier la totalité des ressources en gaz naturel découvertes au large de la bande de Gaza .


gaza_gaz.jpg

 

J'écrivais déjà le 13 janvier 2009, au moment même où Israël illuminait le ciel de Gaza avec ses bombes au phosphore blanc que "la vérité est le pire ennemi des tyrans. Le monde découvrira enfin que sous les innombrables pelures de mensonges assénés par la propagande sioniste et répercutés tels quels par une presse docile, la guerre israélienne soutenue par les compagnies gazières européennes et par leurs gouvernements est la soeur jumelle de la guerre d'Irak menée par l'empire américain: il s'agit de dépouiller les Palestiniens d'une ressource naturelle très importante: le gaz."

Voir : 14 - L'axe de l'apocalypse se rue à l'assaut du camp de concentration de Gaza...

Et après cela qui osera encore prétendre qu'Israël n'est pas un "miracle politique", alors que tout le monde peut voir comment une poignée de quelques centaines de milliers d'individus est capable de piétiner la conscience et le sens moral de milliards d'hommes et de femmes indignés dans le monde entier, de ridiculiser le représentant officiel du droit international, de prouver urbi et orbi que ce groupe humain jouit du pouvoir de retourner à son profit toute personnalité officielle comme une vieille chaussette, de la mettre à son service et de lui faire déclarer le contraire de ce pour quoi elle est mandatée?


C'est un peu comme si, un dimanche matin, du haut de son balcon, le pape Benoît XVI proclamait que dorénavant, il est interdit aux honnêtes chrétiens d'empêcher les voleurs et les assassins de commettre leurs forfaits, car ce serait entreprendre une "action militaire" contre les malfaiteurs.


Naturellement, le pape chrétien ne proclamera rien de tel. En fait, il ne proclamera pas non plus son soutien aux héroïques volontaires qui embarqueront sur les coquilles de noix de la flottille et feront face, poitrine nue, aux commandos de marine sionistes armés jusqu'aux dents et qu'on a vus à l'oeuvre lors de la tentative de la première flottille de briser le blocus de Gaza. Le christianisme est vieux, très vieux, trop vieux. Il n'a plus la sève qui donne la force de l'insurrection morale portée par une rude et franche parole officielle qui mettrait les corps en mouvement. Il n'est plus capable que de sussurer des platitudes bien-pensantes sous la forme d'homélies gémissantes et chevrotantes qui frôlent les oreilles des auditeurs sans toucher leurs âmes. Néanmoins trois courageux évêques catholiques et l'ancien président de la Fédération protestante de France se sont prononcés en faveur de la flottille. [2] Saluons-les.


Mais ni les héroïques bénévoles décidés à braver la violence et les menaces de l'Etat sioniste, ni les jeunes Palestiniens caressés par les grands vents qui soufflent "sur toutes faces des vivants" ne prêtent plus la moindre attention aux radotages des représentants momifiés d'une "communauté internationale" dépourvue de conscience. "Malgré la prétendue communauté internationale, et contre la colonie sioniste, nous retournerons en Palestine" crient-ils aux frontières de leur patrie. Et c'est avec leur sang, le sang des victimes de la violente répression de la soldatesque sioniste, qu'ils scellent leur serment. [3]


Comme l'écrivait magnifiquement le poète tunisien Abou el Kacem Chebbi (1909- 1934),

Lorsque le peuple un jour veut la vie
Force est au destin de répondre
Aux ténèbres de se dissiper
Aux chaînes de se briser...

Acte III - Où l'on s'aperçoit que l'idéologie sioniste plonge profondément ses racines dans le Talmud  


La théologie - donc l'idéologie - de l'Etat sioniste interprétée dans le sens le plus matériel et le plus grossièrement réaliste demeure donc son ADM, son increvable Arme de Destruction Massive de la Raison. Inentamable et indestructible, ce bouclier, miroir du fonctionnement du cerveau des tenants de cette fiction, est devenu l'alibi religieux d'une politique agressivement coloniale dont la brutalité se nourrit de son impunité depuis un demi siècle. Efficacement étayé par la puissance financière de membres de cette communauté qui occupent des postes-clés dans les instances financières et internationales, le récit fictif auto-justificatif permet au sionisme de donner libre cours à sa volonté de puissance, de se lancer à la conquête du Moyen Orient et de faire fi, avec un mépris non dissimulé, des timides admonestations des Etats dits démocratiques.


Mais la Thora n'est pas la seule source de l'idéologie sioniste. En effet, c'est le Talmud qui est l’objet principal des études dans les nombreuses écoles rabbiniques. C'est lui qui, depuis des siècles, modèle en profondeur la psychologie du groupe et ce d'autant plus efficacement que de nombreux rabbins le considèrent comme un code spirituel supérieur même à la Thora. C'est dans le Talmud commenté par des rabbins fanatiques que les étudiants des nombreuses yeshiva, notamment dans les colonies juives de Cisjordanie, apprennent que seul " le peuple élu est digne de la vie éternelle et que les autres peuples sont semblables aux ânes" ( Comm. du Hos. IV, Fol. 230, col. 4.) ou que "les maisons des goïm sont des maisons d'animaux " ( Sepher Leb Tob, Fol. 46a.).


Les cahiers du Talmud dit de Jérusalem furent édités en un volume vers l'an 230, alors que celui, dit de Babylone fut rédigé par des rabbins restés en Mésopotamie après la déportation des notables judéens par Nabuchodonosor. Il compte quatorze in-folios et ne fut achevé que vers l'an 500. C'est le plus important des deux.

Talmud.jpg

Le Talmud


A partir du Talmud il est enseigné qu' "il est permis de tromper un goy et de pratiquer l'usure à son égard, mais si vous vendez quelque chose à votre prochain (c'est-à-dire à un juif) ou si vous achetez quelque chose de lui, il ne vous est pas permis de le tromper". ( Tract. Baba Mez., Fol. 61a. v. Tosaphoth a. l., et Tract. Bechoroth, Fol. 13b). Et il est expressément précisé qu' "il est permis à un israélite, de faire du tort à un goy" (Tract. Sanhedrin, Fol. 57a.), de le voler ou de faire des faux témoignages. Il est même interdit de "rendre au goy ce qu'il a perdu ", car "celui qui rend au goy ce que celui-ci a perdu, ne trouvera pas grâce auprès de Dieu". (Tract. Sanhedrin, Fol 76b, et Tract. Baba Qamma, Fol. 113b.)


Comment s'étonner que des esprits formés à un apprentissage du mépris et de la haine à l'encontre tout ce qui n'est pas juif, se transforment en prédateurs sans foi ni loi et qu'une soldatesque de plus en plus sensible aux discours des rabbins les plus fanatiques s'amuse à tout détruire dès qu'elle pose un pied dans une maison palestinienne et maltraite même les enfants. Bien souvent, elle y ajoute des souillures nauséabondes. Les pires exactions semblent toutes naturelles aux colons fanatiques, encouragés par leurs rabbins, puisque le Talmud a prévu qu' "envers un animal on ne pratique pas la charité du prochain".(11 - V. Tract. Ab. Zar., Fol. 26b.)


Lorsqu'on lit que "le Messie rendra aux juifs le sceptre royal du monde, que tous les peuples le serviront et que tous les royaumes lui seront soumis" (Tract. Sanhedrin, Fol. 88b et 99a.), ou que "le Messie recevra les dons de tous les peuples et qu'il ne refusera que ceux des chrétiens. Les juifs seront alors immensément riches" (Tract. Pesachim, Fol. 118b.), on se dit qu'un Etat sioniste qui laisse enseigner ce genre de prescription ne pourra jamais vivre en paix avec des voisins. Un autre passage précise que "tous les trésors des peuples passeront dans leurs mains" et que "leur trésorerie sera si grande, qu'on aura besoin de trois cents ânesses pour porter les clefs des portes et des serrures." (Tract. Pesachim, Fol. 119, et Tract. Sanhedrin, Fol. 110b) En conséquence, "tous les peuples se convertiront à la religion judaïque".


Des textes comme ceux du Talmud constituent une véritable spectrographie de l'inconscient d'une société. Tout ce qui est habituellement refoulé dans les groupes humains policés se déverse dans ces commentaires en un noir flot tumultueux, grouillant de fantasmes érotiques, de désirs de mort, de haine, de rêves de puissance, de mesquineries à l'égard d'autres groupes humains. Dans ce magma surnagent parfois quelques pépites qui empêchent de désespérer des hommes.


On ne peut pas comprendre l'attitude de M. Netanyahou lors de son discours au congrès ou son mépris visible pour le Président Obama si l'on ne voit pas qu'ils sont un reflet de préceptes talmudiques. Même les Israéliens qui ne sont pas des lecteurs assidus des textes religieux baignent dès l'enfance dans une atmosphère qui prédétermine une attitude méprisante à l'égard des Palestiniens en l'occurrence, mais également à l'égard de tous les non-juifs, stigmatisés sous le nom générique de goims. C'est pourquoi seule l'étude de l'arrière-monde religieux d'une société ou d'une civilisation permet de saisir à quel point les mythes religieux sont une projection du mode de fonctionnement des cerveaux qui les ont conçus, et comment, en retour, dans une sorte de trajectoire du boomerang, ou de mouvement circulaire, ils influencent les mentalités, donc les comportements sociaux et politiques du groupe humain concerné et en prédéterminent les décisions ou les comportements.[4]

voir Les analyses de " Théopolitique " du philosophe Manuel de Diéguez

On comprend pourquoi, dès les premiers jours qui ont suivi la déclaration d'indépendance du 14 mai 1948, David Grün-Ben-Gourion a déployé une farouche et inlassable énergie afin que la Bible devînt la source unique de l'histoire d'Israël et que la fiction fût définitivement métamorphosée en vérité historique. Les généalogies imaginaires, les récits d'accrochages entre tribus devenant d'homériques batailles de géants, les cajoleries, les admonestations et les "cadeaux" territoriaux de la divinité privée de cette ethnie étaient censés se substituer aux réalités historiques, aux règles internationales, au droit public et privé ainsi qu'à tous les principes moraux universels sur lesquels se sont édifiées les sociétés policées depuis deux millénaires.


Le Talmud et la Thora qui logent dans les méandres les plus secrets des cervelles sont les véritables moteurs de la politique sioniste.

Voir David Grün, alias Ben Gourion, et la naissance de l'"Etat juif"

 

Acte IV : Où l'on découvre que le hasard s'est invité dans le scénario : " C'était un jour imprégné de l'odeur de l'histoire et de l'éternité " (Abdelwahab Elmessiri) 


L'arrogance et le mépris à l'égard des peuples voisins, conséquence logique de la croyance à une "élection divine" particulière, confortée par les commentaires du Talmud, caractérisent si profondément la mentalité israélienne que l'explosion du "printemps arabe" a pétrifié de stupeur tout ce qui détient un milligramme de pouvoir dans un Etat dont la politique étrangère officielle n'est que la partie émergée d'un iceberg composé, sous la ligne de flottaison, d'un empilement de services secrets connus pour espionner la planète entière, pour disposer dans tous les pays du monde de milliers de relais dans la presse et les médias, mobilisés dans la minute en faveur de la patrie de leur cœur, ainsi que d'équipes de tueurs prêts à opérer impunément partout dans le monde. Mme Tzippi Livni, ancienne ministre des affaires étrangères et actuelle responsable d'un parti d'opposition, a commencé sa carrière dans une équipe de ce genre.


De plus, les escadrons de la mort israéliens ont été expressément autorisés à opérer dans des pays "amis" afin d'y assassiner les "ennemis de l'Etat d'Israël". Les lamentations d'Israël sur le "terrorisme palestinien" doivent donc être interprétées comme la forme suprême de la chutzpah ou de l'humour noir. On sait que durant toute la première moitié du XXe siècle, un terrorisme juif d'une efficacité remarquable fut utilisé comme seule stratégie militaire contre les autorités britanniques d'abord qui, à partir de la signature du traité de Sèvres en 1920 et jusqu'en 1947 prirent la place de l'empire ottoman vaincu. Ce n'est pas le lieu de rappeler la liste des crimes terroristes commis par les nombreux groupes terroristes sionistes puissamment armés et entraînés ont semé la terreur dans les villes et les villages palestiniens.

Voir Israël du mythe à l'histoire

Aux dernières nouvelles, la cour suprême israélienne vient d'autoriser officiellement les attentats de Tsahal ou du Mossad - des "assassinats ciblés" - contre les Palestiniens ou les étrangers catalogués "ennemis d'Israël ". [5]


Provoquer la panique et pousser les habitants légitimes à s'enfuir afin d'échapper à la mort était le but recherché, le vide étant immédiatement comblé par les cohortes d'immigrants appâtés par des avantages financiers offerts par les généreux donateurs sis dans les pays anglo-saxons. Pour parfaire le nettoyage ethnique, des villages entiers ont été totalement rasés. Il fallait effacer jusqu'au souvenir de leur existence.


L'exemple du village d'Emmaüs touchera particulièrement le coeur des chrétiens. Selon l'Evangile de Luc (24, 13-35), "le troisième jour après la mort de Jésus, deux disciples faisaient route vers un village appelé Emmaüs, à deux heures de marche de Jérusalem, et ils parlaient ensemble de tout ce qui s’était passé. Or, tandis qu’ils parlaient et discutaient, Jésus lui-même s’approcha, et il marchait avec eux. Mais leurs yeux étaient aveuglés, et ils ne le reconnaissaient pas."

Aucun pélerin ne fera plus jamais route vers un village appelé Emmaüs

 

emmaus-avant.jpg

Le village d'Emmaüs que les pélerins dont parle l'évangéliste auraient pu reconnaître
(
'Imwas -General view of our beautiful village in 1958 - before destruction
Photo, Pierre Medebielle )

 

>

emmaus-destruction.jpg

Emmaüs: Intervention sioniste contre la mémoire du christianisme - 1958
( Photo, Pierre Medebielle )

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Suite ici :

 

 7 - Le grand théâtre de la "démocratie" sioniste ,

 

 

 

FEMA Camp

Alerte ! Mouvement de troupes militaires aux Etats-Unis

Les camionneurs rapportent des mouvements de troupes militaires a travers tous les Etats Unis, la FEMA est impliquee.

Le Hub Intel
Alex Thomas
20 juin 2011

 

Lire ici :

http://noxmail.us/Syl20Jonathan/?p=24495

 

 

 

affaire Ferry!
 

Contre l'utilisation des animaux comme appât à la Réunion

 
"Certains pêcheurs réunionnais utilisent des animaux comme appâts pour la pêche.
L'APA a organisé cette pétition pour stopper immédiatement cette pratique barbare. En effet, après la défaite du sauvetage d'un chat blessé par un hameçon, l'association sensibilise la population à signer la pétition."

Association de protection des animaux (auteur de la pétition)


Lire la pétition »
Signez la pétition »

 

 

http://farm2.static.flickr.com/1138/1393701568_2cc3019d96.jpg

http://farm2.static.flickr.com/1138/1393701568_2cc3019d96.jpg

Génocide ! A la demande de l’Allemagne et de la Suède, l’UE réduit l’aide alimentaire aux plus démunis !

Alors qu’en quelques heures on trouve des milliards d’euros pour renflouer sans conditions les banques du cartel Inter Alpha, le budget annuel du PEAD (Programme européen d’aide aux plus démunis) est amputé brutalement en passant d’environ 500 millions d’euros à 113, une baisse de 80% !

 

Lire ici :

 

http://www.solidariteetprogres.org/Genocide-A-la-demande-de-l-Allemagne-et-de-la-Suede-l-UE-reduit-l-aide_07839

 

 

Voir aussi :

UE: Argent pour les riches, pas pour les pauvres (réduction aide alimentaire)

 

 

 

JPEG - 12 ko

 

Le futur grand marché transatlantique

par Jean-Claude Paye

Alors que les opinions publiques européennes s’esbaudissent devant le nouveau président des États-Unis, le fringant Barack Obama, le processus d’absorption de l’Union européenne dans l’espace économique et juridique états-unien se poursuit. Le sociologue Jean-Claude Paye observe la construction progressive de l’empire transatlantique et la volonté de ses promoteurs de marchandiser les libertés individuelles.

 

Le grand marché transatlantique
Repost 0
5 avril 2011 2 05 /04 /avril /2011 01:21

 

http://i.agoravox.fr/local/cache-gd2/49145f17b692de746480f31853bf2e6c.jpg

 

 

http://i.agoravox.fr/local/cache-gd2/49145f17b692de746480f31853bf2e6c.jpg

 

 

Guerres folles,

monde fou,

par eva R-sistons


 

En cherchant une illustration sur Google,  j'ai atterri sur un site contenant, en note d'article, cet excellent post que j'ai aussitôt remarqué, et qui a un tort, sans doute, celui d'avoir raison trop tôt. Pour moi, il est prophétique, hélas... Je crois aussi qu'un jour, surtout avec des cow-boys à la gâchette facile (comme Sarkozy ou Bush, préférant la force au Droit), les armées seront privatisées, et les scrupules disparaîtront complètement. On fera des guerres pour le profit, et tant pis pour les dommages collatéraux sur les populations. Je crois plausible tout ce qui est écrit dans cet article. Notre monde sera... immonde !  Et ces guerres, suprême cynisme, se feront discrètement, grâce au silence complice des Médias occidentaux, aux ordres...


Quant à la privatisation de l'Etat, quant au gouvernement par les multinationales, on y vient : Ce sera la conséquence directe du Nouvel Ordre Mondial.


Ne nous voilons pas la face : Les politiques sont déjà dictées par les Multinationales, et dans l'intérêt d'actionnaires toujours plus voraces. La Police, la Gendarmerie, l'Armée... seront privatisées. Bientôt, les services et les équipements publics, les protections sociales, la Sécurité Sociale, l'Enseignement gratuit, la Santé pour tous, le Droit du Travail, etc, seront du passé. Et quand cela ne suffira pas, une fois que tout sera privatisé, une fois que les citoyens précarisés, appauvris, ne pourront plus être pressurés davantage, il restera l'ultime solution pour encore et toujours, faire du profit : La guerre mondiale, source de gains juteux pour les multinatinales de l'Armement, de la Chimie, du Pétrole, du Nucléaire, de la Reconstruction...


Aux mains d'individus sans foi ni loi, sans scrupules, comme Sarkozy ou Berlusconi, obsédés par l'Argent, la réussite, la gloire et insensibles à la souffrance humaine, le monde est condamné. Il court à sa perte. 


Déjà, la nature est blessée, les animaux sont torturés, les guerres se multiplient. Les Révolutions sont provoquées, confisquées, détournées, récupérées, quand elles ne sont pas réprimées ou bombardées. Au moment où j'écris, je regarde un documentaire retraçant l'histoire de la révolution georgienne. Encore une révolution provoquée pour permettre à l'Occident anglo-saxon et isaélien de substituer, comme en Yougoslavie ou en Afghanistan, un pouvoir totalement soumis, aux ordres, à un gouvernement indépendant, souverain. Les manifestants croient qu'ils ont eu ce qu'ils voulaient : En réalité, ils ont eu ce que d'autres, à Washington, à Londres ou à Tel-Aviv, ont décidé pour eux, et contre leurs intérêts.

 

Conditionnement, manipulation, encore et toujours. Souvenez-vous, en Ukraine: Les manifestants, glacés, étaient ravitaillés en soupes chaudes via des "organisations juives charitables" pour qu'ils tiennent le coup. Les peuples sont toujours dupés ! Ces organisations n'avaient rien de charitable... Ukraine comme Georgie sont des régions stratégiques, notamment pour les pipe-lines.  Et en agissant ainsi, Israël préparait les prédations futures...


Il faut voir le bonheur des manifestants georgiens... mais de courte durée ! Quelques mois après,  le désenchantement pointait déjà. La situation, loin de s'améliorer, avait empiré !  Evidemment, car les multinationales anglo-saxonnes, les financiers, les grands dirigeants, se moquent pas mal de l'intérêt des peuples. Ce qu'ils veulent, c'est piller les ressources des nations, soumettre les habitants, tout contrôler. Et tant pis si les citoyens sont piétinés, écrasés, broyés, sacrifiés, tant pis si la planète retentit des cris des opprimés, des meurtris, des affamés, des désespérés, des blessés...


Tunisiens, Egyptiens, attention ! Ne vous faites pas voler vos révolutions..

Et vous citoyens libyens, syriens, africains de Côte d'ivoire, vous avez peut-être des dirigeants qui ont concentré entre leurs mains le pouvoir, qui en ont abusé, aussi, mais n'oubliez pas : Ce que l'Occident vous offrira sera pire encore, comme avec Areva en Guinée où tout est peu à peu pollué, contaminé. Comme en Irak où des murs se dressent entre des communautés désormais prêtes à s'entre-déchirer (sans parler du reste: infrastructures détruites, Education et Santé en pleine régression, pétrole rationné... !), comme en Yougoslavie, aussi, où l'unité, et le  niveau de vie ont explosé, comme au Kosovo où la Mafia règne en maître, sans parler de l'URSS désintégrée sous les coups de butoir de l'Occident et du Vatican, et où les disparités, colossales, ont fait leur apparition, chassant les plus modestes, même très âgés, hors de leurs logements, ou dans la rue, et jetant dans les égoûts des hordes d'enfants livrés à eux-mêmes...


Kadhafi avait fait de la Libye le pays le plus riche du continent africain (§). La Côte d'Ivoire était, en Afrique, un pays phare. Livrés à l'Occident, à la fureur guerrière de dirigeants occidentaux et à l'appétit du FMI (via Ouattara) comme des multinationales, que vont-ils devenir ? On peut prévoir le scénario, celui que les apprentis-sorciers d'Occident préfèrent : Guerres civiles, scissions, déstabilisations, guerres ethniques ou rivalités de clans, pillage des ressources, appauvrissement des citoyens, ruines,  infrastructures détruites... sans parler des innombrables victimes, morts, bessés, handicapés, familles décimées, et même, à travers l'utilisation d'armes de destruction massive, malformations, cancers, etc...


Amis Lecteurs, nos ennemis ne sont pas iraniens, musulmans, russes, chinois... Nos vrais  ennemis, les vrais ennemis de l'humanité toute entière, sont à côté de nous. En Occident. Un Occident de plus en plus fou, de plus en plus prédateur, de plus en plus assassin... Plus les ressources se raréfient, plus il dévaste la planète pour satisfaire les appétits de son Oligarchie.


Jamais le monde n'a été aussi loin dans la barbarie... Assisterons-nous, inertes, à l'auto-destruction de l'humanité ?


eva R-sistons à l'intolérable

 

http://r-sistons.over-blog.com

 

NB 1 : Il faudrait débaptiser le Ministère de la Défense, et le rebaptiser : Ministère du colonialisme prédateur. Je dois être dans le vrai, car voici ce que j'entends à l'instant : M. Glaser appelle les guerres françaises, les "guerres business" (C dans l'Air, 5 avril 11) 

NB : Autre chose : Au fait, qu'attendent les Irakiens pour eux aussi faire leurs révolutions ?

 

 

TAGS : Guerres, privatisation, mercenaires, Blackwater, Occident, Anglo-Saxons, Libye, Côte d'Ivoire, Syrie, Yougoslavie, Kosovo, Georgie, Ukraine, Ouattara, URSS, multinationale, Kadhafi, Iran, Chine, Russie, Syrie, Israël, Areva, Guinée, Vatican, Irak...

 

 

§ "N’oublions pas que les citoyens libyens avaient une espérance de vie plus haute que les autres nations arabes environnantes, qu’elles ne payaient pas d’impôts, ni la lumière, ni le gaz, ni l’électricité, qu’un million et demi de travailleurs étrangers étaient venus en Libye pour y trouver du travail qu’ils n’ont maintenant plus. L’essence coûtait jusqu’à aujourd’hui un euro… les 18 litres. (..) Les Libyens savent qu’ils devront payer après l’occupation otanienne car le pétrole et le gaz ne seront plus leur propriété" Comment l'Occident intervient : Libye, Syrie, Côte d'Ivoire... comme en Iran ou à Cuba

 http://i.agoravox.fr/local/cache-vignettes/L350xH350/51x997Q1oML-_SS500_-3e26f-2-db8dd.jpg

http://i.agoravox.fr/local/cache-vignettes/L350xH350/51x997Q1oML-_SS500_-3e26f-2-db8dd.jpg

 

La force de frappe française bientôt privatisée ?
par "Krokodilo"

 



Dit comme ça, on pense à une mauvaise blague, mais il n’en est rien.
Une réflexion sur la privatisation de nos forces armées est bien engagée au sein du gouvernement, dans les états-majors et au sein de « think tank » discrets et influents qui regroupent nombre d’officiers généraux et de membres éminents du lobby militaro-industriel.


Historiquement, les mercenaires ont une solide tradition pleine de hauts faits d’arme. Ils ont occupé des fonctions prestigieuses : pensons aux gardes suisses du Vatican. Ils incarnent depuis l’antiquité le culte du guerrier, commun à de nombreuses cultures, de la philosophie spartiate aux célèbres samouraïs.


Récemment, les États-Unis ont expérimenté les armées privées en Irak et en Afghanistan, à une échelle encore jamais vue, et avec succès : le vrai coût de la guerre peut être masqué aux parlements, et on peut toujours leur attribuer les bavures éventuelles. De toute façon, les drones sont dirigés depuis le pays par des civils sous contrat avec le Pentagone. Les guerres modernes ont de moins en moins besoin de soldats classiques : pourquoi salarier tant de fonctionnaires, quand l’heure est aux coupes claires dans la fonction publique ?


En France même, le développement des polices municipales a été très avantageux : la mégalomanie des élus locaux a été comblée par le fait d’avoir « leur » police, l’État s’est désengagé de certaines missions de service public trop coûteuses et a taillé dans les budgets formation de la police ; pourquoi gaspiller des centaines de balles en formation quand une seule bien placée suffit ?


Qui ignore la réputation de discipline des écoles privées ? Nos prisons seront demain en crédit-bail, et notre Pentagone à la française sera construit par Bouygues en location-vente. Tous les signes sont là.


D’une manière générale, sous l’impulsion des accords du GATT et de AGCS, relayés par l’UE, la notion même de service public s’efface devant celle de la marchandisation et de la mise en concurrence des biens et des services, y compris l’eau potable, l’éducation - et maintenant l’armée.


Le commerce des armes est, depuis longtemps, international : on ne marchande plus avec les Arabes comme des marchands de tapis, mais entre clients et marchands de mort : ti m’rachètes tes vieux zavions français tout pourris, et j’ti prends quelques Rafales, mais ti’m fais un prix pour l’ilectronique.


La guerre s’est internationalisée, professionnalisée ; après le matériel, il était inévitable que le commerce des hommes eux-mêmes s’ensuive au 21e siècle.


Les troufions ont cédé la place aux pros ; maintenant, les pros eux-mêmes deviendront les mercenaires des multinationales, bardés de « high-tech ». Après quoi celles-ci loueront leurs services aux États, au prix fort.


Areva, très bientôt privatisée, est pressenti pour « manager » (gérer, en français) la force de frappe nucléaire – ils ont une grosse expérience, tant pour frapper des citoyens au porte-monnaie que pour « subventionner » tous les réfractaires, citoyens, élus ou scientifiques. Ils connaissent le nucléaire, l’arme financière et la guerre psychologique n’ont pas de secret pour eux : ils sont fin prêts.


Avantage annexe : il sera facile de rentabiliser nos forces militaires privées. Là où jadis quelques scrupules ou d’obscures notions d’éthique bridaient les États, là où des accords internationaux nous empêchaient d’intervenir, seul le profit guidera nos décisions : la chose militaire sera enfin gérée comme une société, avec en balance les coûts et les profits, le retour sur investissement. Si telle mission paye bien, rapporte du gaz ou du pétrole, OK, on fonce ! Si c’est pour libérer des femmes voilées dont on ne sait même pas si elles sont jolies, tout en protégeant leurs trafiquants de drogue de maris, on passe !


Appliquant strictement le modèle marchand à notre défense stratégique, ils feront largement appel à la publicité pour baisser les coûts d’exploitation : nos missiles balistiques seront équipés de bandeaux publicitaires « Ce missile vous est offert par Pschittola, la boisson qui pétille ! » ou « Famas, le fusil qui vous rattrape ! », « Bad Luck, le drone qui vous voie », « le missile de croisière s’amuse », etc. Pourquoi la guerre serait-elle toujours triste, privée de la jeunesse et de la joie de vivre qui débordent de nos écrans ? D’ailleurs, avec de tels slogans publicitaires, ne vendra-t-on pas plus facilement notre production ? Eurosatory avec les nanas du salon de l’auto, ça aurait quand même plus de gueule, non ?


Mieux : Areva ou Thalès savent aussi rationaliser la production : pourquoi mettre tant de plutonium dans nos bombes atomiques ? Je prends le pari qu’en quelques mois, ils auront diminué de moitié la taille de nos missiles, et donc de nos sous-marins nucléaires, ce qui veut dire des ports plus petits, et au final une meilleure empreinte écologique.


Avec quelques brainstormings et en boostant les process, je pense qu’on pourra raccourcir la piste d’envol du Charles-de-Gaulle, au lieu de la rallonger comme des militaires subventionnés.


On peut prévoir quelques troubles sociaux, car, pour des questions de coût, les équipages de La Royale seront naturellement Maltais, Ukrainiens ou Indiens, comme dans la marine marchande. Honnêtement, les cargos font leur job correctement, non, avec leurs équipages cosmopolites et privés ? Ce sera pareil pour les sous-marins nucléaires et les porte-avions.


Naturellement, les centres de commandement seront externalisés, et le PC de Taverny transféré à Pekin ou New-Delhi.


Ultime étape de cette privatisation de la force de frappe, et de l’armée dans son ensemble : privatiser l’État, et transférer le pouvoir aux multinationales – ne riez pas, c’est en cours...

 

http://www.toutsaufsarkozy.com/cc/article02/EFpElyplyZdXpczRib.shtml

 

http://www.clan-m4k.com/images/sections/fo/description/mis1.jpg

http://www.clan-m4k.com/images/sections/fo/description/mis1.jpg

 

 

Bahreïn : La révolution

dont les Médias de l'Occident ne parlent pas

 

 

Révolution à Bahreïn : vers une implosion de l’économie mondiale ?

 

Révolution à Bahreïn : Le déluge de l’Occident !


Les médias officiels parlent peu de la répression à Bahreïn, depuis l’intervention des troupes saoudiennes. Nous en connaissons les raisons. La monarchie saoudienne est un fidèle allié des Etats-Unis et d’Israël, la majorité de la population de Bahreïn est chiite et la cinquième flotte nord-américaine est basée à Bahreïn.

Tout cela est vrai, mais il y a une raison beaucoup plus grave…

Il s’agit des conséquences financières et politiques pour tout le système mondialo-sioniste, si Bahreïn se libérait. Une victoire de la révolution aurait immédiatement des effets dans tous les pays du Golfe. Ces pays sont des monarchies pétrolières et gazières, leurs pétrodollars alimentent, chaque jour, le système bancaire international en crise. C’est cet afflux quotidien de liquidités qui permet cette fuite en avant à laquelle nous assistons depuis la dernière crise bancaire. Cela ne résout pas le problème de fond mais donne à la machine, le carburant nécessaire pour continuer.

Nous pouvons supposer, qu’après une victoire de la révolution à Bahreïn, il se produise un effet domino qui touche les autres monarchies pétrolières. Ces pays, débarrassés de leurs dirigeants corrompus et soumis à l’USraël, réorienteront immédiatement leurs investissements dans d’autres directions que Wall Street et son économie spéculative, qui se fait sur le dos des peuples du monde, en particulier les peuples arabes et africains. Un tel changement, c’est l’implosion, toute l’économie dominée par l’USraël s’écroule, c’est la fin du sionisme et d’Israël.

Le choc serait fatal : devant un tel krach, les populations nord-américaines et européennes entreraient en révolte et rejoindraient les autres nations qui luttent pour leur émancipation. En Europe, par exemple, le Portugal est, selon les experts, déjà en faillite. Il s’agit de la vraie faillite, de celle qui fait qu’on ne peut pas payer les salaires et les pensions, que les entreprises ferment une à une. Seule une perfusion financière peut prolonger le Portugal pour quelques temps, et les pétrodollars des monarchies pétrolières du Golfe sont là pour alimenter la pompe. Imaginez que ce flux financier vienne à manquer ! Les Portugais n’auraient alors pas d’autre choix que de descendre dans la rue.

L’autre exemple concerne la gigantesque manifestation qui a eu lieu à Londres samedi 26 mars. Plus d’un million de manifestants a défilé pour protester contre la politique d’austérité du gouvernement anglais. Il y longtemps que nous n’avions pas vu une manifestation de cette ampleur en Grande-Bretagne et tout indique que le mécontentement va se radicaliser en Europe. La crise peut réveiller les Européens qui retrouveront le chemin de la révolution, comme ils ont su le faire autrefois.

La révolution à Bahreïn a des ondes de choc qui portent très loin, jusqu’au cœur du système financier et donc, du sionisme et de son entité en Palestine. Il faut que les Européens en prennent conscience. Il y a longtemps que nous n’avons plus à faire à une révolution régionale qui ne concerne que les pays arabes, l’enjeu est international.

On comprend pourquoi ils veulent sauver, pour reprendre le titre d’un film, « le soldat Bahreïn ». Mais ils n’y arriveront pas, tout au plus peuvent-ils retarder l’échéance. A nous, en France, en Europe, de comprendre que la révolution à Bahreïn est aussi la nôtre.


Yahia Gouasmi
Président du Parti Anti Sioniste

 

http://www.partiantisioniste.com/communications/revolution-a-bahrein-le-deluge-de-l-occident-0666.htm

 

© Ivoire Business - Ouattara et sa femme, anglaise

 

  Le couple Ouattara proche de la CIA, DSK, FMI - Le « gentil » Ouattara, va t-il triompher du « méchant » Gbagbo ?

 

 

Côte d'Ivoire :

Le triomphe de l'Occident militaro-financier,

par eva R-sistons

 

 

Le pays sera dirigé par les tenants du FMI,

(notamment par Ouattara,

ancien dirigeant du FMI),

occupé par l'Occident impérialiste, colonial, prédateur, criminel.

Un Occident qui relève de la Cour Pénale Internationale, lui.

 

Au menu du pays, bientôt, via le FMI d'Ouattara ou de DSK :

 

- Pillage du pays et super-profits

pour l'Occident anglo-saxon, israélien et français,

- austérité, privations, sacrifices pour les populations.

- Contrôle de l'information, manipulations, conditionnement.

- Fausse démocratie: Alternance de marionnettes

collabos de l'Occident.

- Mise au pas des opposants,

de ceux qui sont attachés à l'indépendance du pays.

- Mise au pas de l'Afrique, occupation et pillage par l'Occident.

- Privatisation de tous les secteurs

au profit des prédateurs de l'Occident.

- Eviction progessive des Chinois du pays et du continent,

alors qu'eux participaient au développement de régions entières

en échange de l'exploitation des ressources.

- Recrudescence de la politique françafricaine.

Re-colonisation, plus subtile cette fois mais tout aussi réelle.

- Contrôle total des Africains,

répression quand ils voudront prendre en mains leurs affaires.

 

Les ploutocrates du Nouvel Ordre Mondial ont gagné,

les peuples ont perdu. Une fois encore.

Ouvrons les yeux ! Les Médias nous trompent !

 

Quant à la "Communauté internationale"

dont on nous parle tant,

en réalité il s'agit seulement

de l'Occident totalitaire et criminel.

 

NB A l'instant j'apprends que les manifestations pro Gbagbo

ont été interdites en France. Vous avez dit démocratie irréprochable ?

Les Africains vont aimer la France !

 

http://tchadonline.com/wp-content/uploads/2008/11/fmi1.jpg

http://tchadonline.com/wp-content/uploads/2008/11/fmi1.jpg

 

Côte d'Ivoire et Nouvel Ordre Mondial

La main-mise sur l'Afrique

 

Ouattara, alias ADO pour les intimes, est un pote de DSK au FMI, mais serait aussi lié à la CIA. Beaucoup de sigles en 3 lettres non ? Derrière l’habituel catéchisme des médias, on retrouve tous les ingrédients du Mondialisme le plus carnassier. Dernier gibier dans la ligne de mire : la Côte D’Ivoire. Une nation africaine forte, possédant d’immenses ressources naturelles, qui est priée de laisser sa place à la construction d’un Bloc Africain unifié, pour le plus grand bonheur des marchés, multinationales et autres vampires apatrides.


Conte de Noël Ivoirien


Difficile d’échapper au nouveau matraquage qui agite la médiacratie française en ce moment sur la Côte d’Ivoire. Comme d’habitude avec nos journalistes, la situation est simple et se découpe entre les gentils emmenés par le très gentil Alassane Outarra, contre les méchants, avec à leurs têtes, le très méchant Laurent Gbagbo qui s’accroche au pouvoir comme une sangsue à sa proie. Les « défenseurs de la démocratie occidentaux », Naboléon en tête, sont bien sûr là pour que la liberté l’emporte. Cette belle histoire, vous la connaissez, on nous l’a assez servie comme « conte de Noël » entre deux diatribes contre la neige qui empêche nos bons français de « consommer » leurs vacances dans des contrées exotiques et pas chères. Une unanimité qui ne souffre d’aucune nuance. Au passage, nous pouvons admirer et tirer notre chapeau à l’ensemble de la presse française qui se distingue encore une fois par sa profonde inutilité et malhonnêteté. Ont il une seule fois donné la parole au camp adverse ? donner la parole aux Ivoiriens ? Les envoyés spéciaux sont ils sortis de l’Hotel de luxe dans lequel campe le camp de Ouatarra ?
Bref, avant même de commencer à se renseigner, un esprit habitué aux fourberies du Système aura déjà ressenti la puanteur de la manipulation à grande échelle qui s’exhale des dossiers médiatiques servis aux français sur ce sujet. Nos médias sont sûrement trop occupés à relayer benoîtement les gesticulations du nain de l’Elysée, lui-même dernier wagon de la locomotive Américaine en matière de politique étrangère.
Donc Gbagbo est le « mal » incarné en Afrique, accusé de fraudes éléctorales, et ne veut pas quitter le pouvoir, ce serait le Roi « illégitime », qui empêche le bon ADO de mener les réformes réclamée par cette fameuse « Communautée Internationale ». D’abord fraude, il y a eu des deux côtés, l’une est elle plus grave que l’autre ? Gbagbo serait illégitime ? Plus qu’un Moubarrak régulièrement élu avec 95 % des voix et dont le régime ne tient que par perfusion de dollars US. Bien sûr Moubarrak n’a pas son pareil pour maintenir la bande de gaza hermétiquement close, et son muselage des Frères Musulmans arrange tout le monde Washington à Tel Aviv en passant par Paris…. Bref, Gbagbo est un « dictateur » qui ne sert plus à rien, qu’il est temps de remplacer par quelqu’un de plus « attentif » aux intérêts »internationaux ». Plusieurs forces travaillent de manière souterraine dans ce conflit. Des « forces » que nous ne connaissons que trop bien et qui travaillent inlassablement au même but : la construction de cinq blocs continentaux unifiés, appelés à devenir le squelette du futur gouvernement mondial qu’ils appellent de leurs voeux.

 

La « Françafrique »

 

Bien sûr, nous venons vite aux intérêts économiques en Afrique et ils sont énormes, suscitant les appétits et la convoitise de toutes les organisations supranationales qui se repaissent des cadavres des Nations. on retrouve les traces de tabliers mal lavés dans cette crise ivoirienne. : « Au plan africain, les ennemis les plus acharnés du régime de Laurent Gbagbo sont des francs-maçons très actifs. » (…) Certains analystes pensent qu’il est exagéré de penser que les francs-maçons sont les ennemis objectifs de la Côte d’Ivoire républicaine. Pour eux, le fait principal est qu’après la disparition des réseaux Foccart et l’atonie des réseaux Pasqua, le « club » le plus efficace utilisé par la « Françafrique » est celui de la « maçonnerie ». Ainsi, il n’est pas inutile de noter l’imbrication historique entre les services secrets français et les « frères de lumière » : deux patrons du « Grand Orient », ces dernières années, ont été des hommes du renseignement : Michel Baroin et Philippe Guglielmi. En Côte d’Ivoire aussi, des francs-maçons ont souvent été des « honorables correspondants »…

Comme on le voit l’activité des Frères .: en Afrique est pour le moins visible et puissante, les réseaux français qui ont perpétués le pillage des ressources dans un contexte de Post-colonisation sont les intérêts financiers, servis par les relais maçonniques. Evidemment, on ne peut passer sous silence les intérêts de Bolloré en Côte d’Ivoire, ami proche de Sarkozy, . Celui-ci va plus loin : « Philippe Evanno souligne que cette affaire traduit «une opposition entre l’ONU et une nation. Plus généralement, on peut se demander si nous ne sommes pas en train d’assister à un renversement de situation concernant la gestion des dossiers africains et leur domination actuelle par les organisations internationales contrôlées par les États-Unis». En réalité, «cette crise a eu pour mérite de manifester au grand jour le fait que les organisations africaines étaient sous contrôle américain.«

 

ADO, l’homme lige des élites internationalistes

 

Ce système de domination s’appuie sur des réseaux, la Franc Maçonnerie, les multinationales, les organisations non gouvernementales, les organisations supranationales et sur des pions que l’on couvre de titres ronflants qui permettent d’infuser ce sentiment d’unanimité partout. l’homme de la situation, depuis ses débuts de jeune économiste au FMI dont il a gravit les échelons jusqu’a devenir directeur adjoint de l’institution, en passant par un poste de ministre , ADO a vraiment le profil Mondialiste type. A ce titre, il pratique le copinage, les intrigues et les « petits arrangements entre amis » comme un précepte quasi « religieux ». Son épouse juive séfarade de Constantine (Algérie) est fidèle aux « valeurs » de son mari. Cette « femme fatale » n’a cessé d’agir dans l’ombre des chefs d’Etat africains, allant de manigances en combines financières pour se hisser, ainsi que son mari, jusque dans les plus hautes sphères du pouvoir. Ce qui permet à ce même bloggeur ivoirien de conclure après avoir décrit les nombreux « business » de Madame : « Le cumul des activités très rémunératrice d’ADO et l’empilement de « pompes à fric » de Dominique supposent des moyens de réintégration « légale » sur des comptes en banques des fortunes ainsi dégagées. Il faut donc couvrir cela sous une apparence inattaquable. C’est donc l’humanitaire qui devient la priorité. Tout d’abord, à partir 1980, elle effectue des missions « humanitaires » en Côte d`Ivoire. Les flux financiers prenant de l’ampleur, elle décide, en 1998, de créer la fondation Children of Africa. Quoi de plus imparable ? Qui croirait que les enfants d’Afrique sont la couverture d’un gigantesque système de prédation et de transferts de fonds. Cosa Nostra en a rêvé, Dominique Ouattara l’a fait ! »

Un couple modèle avec de bonnes relations dans les cercles de pouvoir et notoirement lié à la CIA s: « il est évident que depuis longtemps la CIA téléguide avec quelques longues cornes, et assez facilement semble-t-il, le couple Alassane et Dominique Ouattara ».

On retombe toujours sur les péchés mignons des mondialistes : les ONG, les organisations supranationales, les « think thank », CIA, l’humanitaire… Jamais les voies de l’Enfer n’avaient été aussi bien pavées de toutes leurs bonnes intentions.

Il serait injuste de clôturer ce chapitre sur ADO, sans le citer dans le texte. A l’instar de ses amis, il pratique l’Open Conspiracy et a déjà livré ses intentions et ses objectifs dans des discours. Il est à ce titre utile de remonter un petit peu en arrière lorsque le jeune Ouattara faisait l’espoir de ses maîtres au FMI. Ainsi, ce discours tiré du site du FMI est éloquent à plus d’un titre sur ce qu’il se passe vraiment en Afrique et dont la Côte d’Ivoire n’est que la terrible illustration :

 

Allocution de M. Alassane D. Ouattara
Directeur Général Adjoint du Fonds Monétaire International
à la 1ère Conférence des Ministres de l’Économie
et des Finances de la Francophonie
Monaco, le 14 avril 1999


Le discours n’est qu’un recyclage africain des poncifs mondialistes : « l’Afrique n’échappera pas à la Mondialisation, il ne faut pas essayer de s’y soustraire » … « les pays en voie de développement n’ont pas vraiment le choix … ils devront s’intégrer aux marchés internationaux s’ils veulent réussir… » On peut noter aussi l’exaltation du modèle de l’Union Européenne comme voie à suivre ses « succès depuis les années 50 sont une preuve des avantages de l’intégration régionale ». On retrouve aussi ce discours récurrent des mondialistes, à savoir que de toute façon nous n’avons pas le choix, il y a une seule solution et ce sont eux qui nous la proposent et de toute façon nous l’imposeront !
C’est le mécanisme bien connu de mise en place du Nouvel Ordre Mondial par la création de Blocs Continentaux Unifiés. Les références à ce sujet ne manquent pas : Pierre Hillard, Aldous Huxley…. : » Une Union mondiale pourrait être construite comme une super-structure et un système commun de politiques des cinq continents. On pourrait concevoir cinq Unions continentales: l’Union européenne, union Américaine, union Africaine, union Asiatique et une Union Australienne. »
Vers l’Union Africaine et vers le Nouvel Ordre Mondial

Une fois que les mondialistes auront eu la peau de Gbagbo, ils vont pouvoir installer leur domination d’une manière plus efficace. Une grande Nation comme la Côte d’Ivoire, doit être mise à genoux pour laisser place à l’Union Africaine, calquée sur le modèle de l’UERSS. Les calendriers étant décidément bien fait avec un budget de 42.68 milliards de dollars. Le but serait de faciliter l’intégration effective et prévisible des économies africaines à travers notamment l’harmonisation des politiques économiques et financières, l’élimination progressive des taux de change différents et des entraves à la production et au commerce, ainsi que l’octroi de ressources financières nécessaires pour assurer la stabilité des fondements macroéconomiques des États parties.

On touche donc là la vraie signification de toute cette mascarade, de cette « croisade » médiatique et politique contre le « mal ». « Aujourd’hui, c’est la place et la domination des États-Unis sur le continent africain qui sont en jeu. Le bouclage de cette domination se joue sur la présidentielle ivoirienne, puisque c’est sur cette présidentielle que l’on joue l’annulation pure et simple de la souveraineté des Etats africains». Une perte de souveraineté de Etats pour l’accélération des plans de « fusion/acquisition » des Continents par les internationalistes. Peut être, aussi que les immenses richesses naturelles de Côte d’Ivoire (pétrole, cacao, bois, café, ressources minières…) les rendent aussi impatients? Surtout dans un contexte de rivalité avec les chinois, bien décidés eux aussi à profiter des richesses de l’Afrique.

En tout cas, le grand mouvement est lancé…

Les derniers bastions de souverainetés nationales sont en train de tomber, le Nouvel Ordre Mondial est en marche, et comme il nous l’avait promis, Sarkozy nous y entraîne sans que rien ne semble pouvoir les arrêter. Ici comme ailleurs, les derniers Etats souverains doivent faire allégeance au futur pouvoir mondial, ceux qui refusent sont les « méchants », l’histoire retiendra surtout qu’ils furent les pions usés d’un pouvoir supranational qui n’a pas d’amis, mais qui n’a que des esclaves. Cela ne vous rappelle personne ?


Serge Touré

 

Source : Ivoire Business

 

http://www.news225.net/2014452.htm

 

 

arton5362-1d1e66-bf43d.jpg

 

Yemen: Ce n'est pas Al Quaïda que les USA combattent

mais la démocratie

L'actualité place de nouveau le Yémen sous les feux médiatiques : deux colis piégés à destination des Etats-Unis ont été interceptés ce week-end à Dubaï et à Londres. Les colis étaient envoyés depuis le Yémen et porteraient, selon les enquêteurs, la marque d'Al-Quaïda. Nous vous proposons, à cette occasion, l'interview de Mohamed Hassan sur le Yémen réalisée en janvier 2010. A cette époque, le pays de la péninsule arabique faisait la une de l'actualité : il avait été décrété base-arrière du terrorisme islamiste après qu'un jeune nigérian, entraîné au Yémen, ait tenté de faire exploser un avion aux Etats-Unis. Dans cette interview, Mohamed Hassan nous explique les causes profondes de l'instabilité au Yémen et ses répercussions sur la politique de Washington. L'article ici : 

 

http://www.michelcollon.info/Yemen-ce-n-est-pas-Al-Quaida-que.html?lang=fr

 

 

Yémen : La révolution arabe va-t-elle emporter

le régime d’Ali Abdallah Saleh ?

Mohamed BELAALI

 

La tempête de révolte qui souffle très fort sur le monde arabe risque d’emporter dans son sillage le régime d’Ali Abdallah Saleh. Tous les jours à Sanaa, à Aden, à Al Mukalla et dans toutes les villes du Yémen, les manifestants scandent « le peuple veut renverser le régime ». Ali Abadallah Saleh, allié des Etats-Unis dans ce qu’ils appellent « la lutte contre le terrorisme », concept hérité de l’administration Bush, va-t-il être jeté à la poubelle de l’histoire à son tour comme l’ont été avant lui Ben Ali et Moubarak ?

 

lire sur

 

http://www.legrandsoir.info/Yemen-La-revolution-arabe-va-t-elle-emporter-le-regime-d-Ali-Abdallah-Saleh.html

 

 

http://www.id2sorties.com/sorties/786950_faut-il-un-debat-sur-la-laicite-.aspx

faut-il-un-debat-sur-la-laicite-

 

 

Débat sur la Laîcité en cours

par eva R-sistons

 

Applaudissements nourris pour le Grand Rabbin

(il y en a de petits, alors ?),

qui trône sur l'estrade, lui,

et puis la claque est là pour applaudire le CRIF

(j'ai failli écrire le Fric,

un psychanalyste apprécierait !),

le Président du Consistoire Central de France est là aussi.

On comprend que les dignitaires Musulmans n'aient pas participé à ce RV de la stigmatisation, du racisme, de la haine,

un RV avec sur l'estrade les Coppé,

les Gérard Longuet (l'ancien d'Occident !),

les Barbier - qui prônait la guerre contre l'Irak -, etc,

tous les magnats de l'UMP, et même le Maire de Montfermeil.

Quant aux propos, le débat sur la laïcité se transforme en effet

en stigmatisation des Musulmans, encore et toujours.

Pauvre France occupée par le CRIF,

incitant à la chasse aux sorcières musulmanes

pour détourner l'attention des politiques anti-sociales

au profit de l'Oligarchie.

J'espère qu'aucun de mes Lecteurs ou Lectrices

ne sera dupe de cette mascarade

organisée pour le seul profit des tenants du Nouvel Ordre Mondial

préparant le choc de civilisations juteux pour eux.

 

"On décrit la gangrène islamiste, la menace islamiste,

jamais de l'Islam de modernité, de Lumières,

ni des échecs de la politique de la ville",

dit le Représentant de la Communauté Musulmane

l'écrivain Farid Hannache.

Le Haut Commissaire à la Diversité

fait du Communautarisme, ajoute-t-il.

 

Pourquoi ne pas appeler tout simplement ce débat .. "sur l'islam" ?

demande le journaliste des Chaînes Parlementaires. Voilà qui est dit !

 

 

UMP-debat-laicite0001.jpgUMP jeunes laicité0001-copie-1

 

 

http://echevin.over-blog.com/

 

Cocorico ! FR2, encore et toujours,

chante l'Amérique, les Anglo-Saxons.

Voici la dernière trouvaille du jour.

Peut-être un Maire français

à la tête de Las Vegas, vous savez

la ville du jeu, de la corruption, du vice, de la pourriture.

Quand j'ai vu sa tête, je me suis dit

ça c'est un affairiste,

il ne m'inspire pas confiance,

et voilà j'apprends qu'il est Républicain,

et homme d'affaires, en effet.

Ah, il n'a pas une tête à la Redford !

Mais bien de businessman.

Puis on le voit chez lui avec femme, enfants,

et chandelier sept branches.

Voici l'ambassadeur de la France gauloise.

Cocorico ! Cocorico ?

Vive la République ! Pas vive les Républicains !

 

http://www.souvenirs-paris.fr/img_fr/pins/pin-coq-gaulois.jpg

http://www.souvenirs-paris.fr/img_fr/pins/pin-coq-gaulois.jpg

 

Débat laïcité, suite

 

"Le problème aujourd'hui ce n'est pas qu'une Musulmane

souhaite être soignée par un homme.

Le problème, c'est que l'on ne puisse plus se soigner"

(médecin Musulman, "Ca vous regarde", LCP).

 

Mme Khiari, Sénatrice PS, Musulmane :

"Guéant crée un ennemi de l'intérieur,

c'est le Ministre de la croisade de l'Intérieur".

 

Hervé de Charette :

"Le débat, ce n'est pas pour apaiser,

mais pour inquiéter.

Le débat, ce n'est pas pour rassembler,

mais pour opposer".

 

"Nous sommes tous des fils d'Abraham",

dernier mot de l'émission,

dans la bouche d'un Député UMP chrétien

réprouvant ce débat.

 

Au fait, cette émission ("Ca vous regarde", sur LCP),

est une vraie émission de débats, comme "Ce Soir ou Jamais",

animées par deux journalistes juifs comme on les aime:

Pas d'esprit de clocher, pas d'esprit partisan,

mais universalistes, neutres, faisant honnêtement leur métier !

Note d'eva


 

Ennemi de l'Intérieur : .

 

Proposition de loi tendant à faciliter l’utilisation des réserves militaires et civiles en cas de crise majeure

 

Laproposition de loi  a été adoptée en première lecture par le Sénat le 30 mars 2011.

Elle avait été déposée au Sénat le 21 décembre 2010 par M. Michel Boutant et Mme Garriaud-Maylam.

 

De quoi s'agit-il ?

Ce texte met en place un dispositif particulier de mobilisation des réserves appelé "réserve de sécurité nationale" devant permettre de "faire face à des événements majeurs qui, par leur ampleur ou leur durée, saturent les capacités des forces d’active des armées, des forces de protection civile et de secours".

En cas de crise majeure, le Premier ministre peut recourir à ce dispositif de réserve de sécurité nationale en convoquant par décret les réservistes qui sont alors dans l’obligation de rejoindre leur affectation sous peine d’amendes. Les réservistes employés dans une entreprise d’importance vitale pour le fonctionnement du pays pourront cependant déroger à cette obligation. Une protection juridique est assurée aux réservistes convoqués qui, notamment, ne peuvent être licenciés pour absence.

Il est prévu par ailleurs de mettre en place un dispositif pour inciter les entreprises à employer des réservistes. C’est ainsi que celles qui maintiendront les salaires des réservistes pendant leur activité au titre de la réserve pourront déclarer ces sommes au titre du mécénatMécénatSoutien matériel apporté, sans contrepartie directe de la part du bénéficiaire, à une oeuvre ou à une personne pour l’exercice d’activités présentant un intérêt général..

 

 

http://www.vie-publique.fr/actualite/panorama/texte-discussion/proposition-loi-tendant-faciliter-utilisation-reserves-militaires-civiles-cas-crise-majeure.html?xtor=EPR-56

 

Ennemi de l'intérieur, ou ennemi des criminels ayant droit de vie et surtout de mort sur chacun de nous, à travers politiques totalitaires, liberticides, génocidaires, anti-sociales et anti-populaires, impériales et néo-coloniales, et guerrières meurtrières ? (eva)

 

 


arton6195-ce2ea.jpg

 

Menace... musulmane ????

 

Un commando de la LDJ a attaqué le cinéma St Michel à Paris qui programme le film "Gaza-strophe, Palestine"

 

http://oumma.com/Un-commando-de-la-LDJ-a-attaque-le


 

Le président Laurent Gbagbo parle  

 

Le président Gbagbo vient de mettre les pendules à l'heure!
Sur la chaîne française LCI, le président Gbagbo a accordé une interview au cours de laquelle il a indiqué que les généraux de l'armée ivoirienne avaient demandé un cessez le feu à l'ONUCI pour pouvoir engager des négociations et que les pourparlers en cours concernaient les modalités de ce cessez le feu. Il n'a jamais été question de négocier la reddition du président élu de Côte d'Ivoire.
Le président s'est aussi demandé pourquoi, pour un simple contentieux électoral, réglé dans tous les pays par la cour constitutionnelle ou les plus hautes juridictions, la France s'est retrouvée en guerre contre lui?
Pourquoi la France a-t-elle complètement détruit la Radio Télévision Ivoirienne? Pourquoi a-t-elle bombardé les dépôts de munitions de l'armée ivoirienne?



  Le président Laurent Gbagbo parle 

Le président demande un cessez le feu pour entamer des négociations. A la question de savoir si il consentirait à partir si cela signifiait le retour de la cohésion sociale, il a répondu qu'il n'était pas prouvé que son éloignement ramènerait la paix en Côte d'Ivoire. Loin de là?
Voila donc la mise au point apportée aujourd'hui par le président Laurent Gbagbo sur son éventuelle reddition. On est alors en droit de se demander avec qui les autorités française et l'ONU sont en train de négocier le départ "imminent" de Laurent Gbagbo.
 

 

http://www.news225.net/2015466.html

 

Repost 0

R-Sistons

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
  • Contact

Recherche

Archives

Pages