11 septembre 2010 6 11 /09 /septembre /2010 21:10

L’infanticide, "preuve extrême de la logique de violence du judéo-christianisme" ?

.

Georges STANECHY, 7.9.11

Je dédie ce billet à la mémoire de Rachel Corrie.

« … Celui qui portera atteinte à un enfant … il serait mieux pour lui qu’on lui attache autour du cou une meule de pierre et qu’on le jette dans la mer. »
Jésus – Evangile selon Saint Marc (9 -42)

 

L’honneur d’un capitaine

Iman al-Hams avait 13 ans.

Portant son sac à dos, elle se dirigeait vers son école, où du moins le tas de ruine qui lui sert d’école. Comme chaque matin, obligée de passer non loin d’un de ces postes de contrôle de la soldatesque d’occupation, à Rafah. Implantés par dizaines avec leurs miradors, dans cet immense camp de concentration qu’est la bande de Gaza. Elle marchait, pressant le pas, à une centaine de mètres du fortin.

A son passage, des coups de feu claquent. Quelqu’un s’est amusé à faire un carton sur elle. Blessée, terrorisée, elle a eu l’énergie suffisante de vider son sac à dos pour prouver qu’elle n’était porteuse d’aucune bombe. Essayant de s’éloigner de la scène.

L’auteur des tirs : le capitaine “R”. (1)

Les troupes d’occupation prennent soin de dissimuler l’identité des auteurs de crimes contre l’humanité.

L’impunité. Assumée par La Communauté Internationale

Ce capitaine est sorti du poste, lui a tiré deux balles dans la tête, à bout portant. Estimant cela insuffisant, après s’être retourné, il a vidé le reste de son chargeur.

Criblée de 17 balles.

Fier de son acte, disant à ses hommes :

« Tout ce qui est mobile, tout ce qui bouge dans cette zone, même un enfant de trois ans, doit être tué ». (2)

liban11-killed-girl.jpg

Mais, il y a eu de nombreux témoins. Ce cas est devenu un symbole aussi fort que celui de l’assassinat de Rachel Corie, effectué lui aussi à Rafah. Un simulacre de justice a donc été organisé devant un tribunal militaire.

On a visionné les vidéos et écouté les enregistrements des communications échangées entre militaires. Dès le début, le capitaine "R" savait que c’était une enfant, terrorisée, d’après les commentaires des soudards placés sous ses ordres. Elle ne menaçait personne, ne commettait aucun forfait.

La jouissance de l’infanticide.

Le tribunal a blanchi ce capitaine. Confirmant qu’il n’avait pas fait un usage illégal de son arme, bla-bla-bla…

The Guardian a eu le courage de revenir sur les conclusions de ce procès, cette semaine. Car il témoigne de tout ce que subit la région, depuis des décennies : Liban, Palestine et Gaza, Irak, Afghanistan.

Mais pourquoi avoir adopté ce titre pour mon billet ?...

Cet infanticide, acte de barbarie, n’a rien à voir avec le judéo-christianisme. Ce rapprochement, cet amalgame, sont totalement stupides.

Je le concède.

Rien à voir avec la religion : ce n’est que l’expression, dans sa “violence extrême” de l’idéologie coloniale. Quel qu’en soit l’habillage sémantique : le droit de vie ou de mort exercé par le prédateur, le spoliateur, dont la légitimité, la bonne conscience dans le crime, n’ont pour fondement que la seule supériorité de la force armée. Le livre magistral d’Olivier Le Cour Grandmaison en décortique les fondements :

 

Coloniser – Exterminer – Sur la guerre et l’Etat Colonial. (3)

Souvenons-nous : Victor Hugo notant, au lendemain d’un dîner mondain, les atrocités de l’Armée d’Afrique, comme s’il s’agissait d’une chasse aux perdreaux :

« … Algérie, le général Flô me disait hier soir que, dans les razzias, il n’était pas rare de voir des soldats jeter à leurs camarades des enfants qu’ils recevaient sur la pointe de leurs baïonnettes… » (4)

Ou encore les millions de morts et les atrocités des colonisations occidentales sur tous les continents : Afrique, Amérique du nord et du sud, Asie, Océanie - Pacifique… Ce n’est pas une logique religieuse qui en est la source. Mais, l’enrichissement facile d’une caste de privilégiés ou d’une mafia. Ce qui revient au même.

Vol, prédation, meurtre sont condamnés par toutes les religions. Certes, les religions, comme toute croyance et l’athéisme n’y échappe pas, servent d’habillage moral aux idéologies les plus dévastatrices. Ce qui est totalement différent.

J’ai effectivement repris une des techniques favorites de la désinformation, en miroir, sous forme du titre d’un texte publié par un “intellectuel musulman”, Abdennour Bidar, “professeur de philosophie”, paru dans le quotidien Le Monde du 30 août dernier (5) :

 

« La lapidation, "preuve extrême de la logique de violence de l’islam" »

Pour montrer l’impact, les ravages, la portée de cette lèpre intellectuelle : « l’amalgame ». Une des armes les plus efficaces de la désinformation.

« L’amalgame » : surtout ne pas établir de nuances entre un régime, un peuple, une religion. Se donner bonne conscience dans la diabolisation de “l’Autre”…

Car, il y a longtemps que je n’avais pas lu de texte, en français, aussi boursouflé d’inculture, d’ignorance, d’obscurantisme, d’imbécillité. “Extrême”…

En un mot, de : fanatisme.

Depuis les écrits islamophobes d’un autre “professeur de philosophie”, Redeker, décoré pour cet exploit de la légion d’honneur et recruté à grandes trompettes au CNRS...

Libre à “cet intellectuel musulman” de penser et d’exprimer son rejet de la religion musulmane, n’y voyant que “violence” dans ses fondements, ou ses "piliers" suivant l’expression consacrée : prières, pèlerinage à la Mecque, Ramadan ou carême. Il n’évoque pas les deux autres piliers : l’aumône de solidarité, la zakat, ni la profession de foi…

Mais se prétendre “intellectuel musulman” et procéder à « l’amalgame » entre lapidation et Islam. Alors qu’on sait, que cela est inexistant dans Le Coran… Dans le climat ambiant de “racisme d’Etat”, pour reprendre la formule de Michel Foucault, qui imprègne la France et l’Occident dans son ensemble, d’islamophobie délirante, il faut être d’une : totale malhonnêteté intellectuelle.

Au prétexte de s’insurger contre une condamnation à la lapidation, en Iran. Evidemment. Qui ne serait pas indigné ?...

J’ai découvert la lapidation dans un film poignant, tragique et, néanmoins, débordant de vitalité, Zorba le Grec. Magnifiquement interprété par Anthony Quinn et Irène Papas, dont l’action se passe dans l’île de Crète. En Europe, dans un des berceaux de la civilisation gréco-romaine, au 20° siècle... (6)

Scène terrifiante : Irène Papas y joue le rôle d’une veuve qui vit une passion pour un étranger et meurt lapidée par les villageois, hommes et femmes, tous chrétiens, pour ne pas avoir respecté les convenances sociales et les règles non écrites du clan…

Il ne viendrait pas à l’idée, une seule demi-seconde, de diaboliser le christianisme et son fondateur Jésus pour autant. Jésus ayant lui-même condamné la lapidation en usage dans les tribus juives, par son célèbre : « que celui qui n’a jamais péché jette la première pierre  ». (7)

De là, à diaboliser l’Islam qui considère Jésus (Aïssa) comme un des grands prophètes de La Révélation…

Dr-Gilbert.jpg

Une louche pour un Secrétariat d’Etat

Je sais, nous savons, que l’islamophobie ouvre toutes les portes, à double battant : stations de radio, plateaux de télévision, maisons d’édition, presse et magazines. A la notoriété. Aux honneurs. Flatter le populisme, le racisme c’est le sésame de la gloire. En rajouter quelques louches dans la provocation peut même obtenir un strapontin dans un gouvernement : Secrétaire d’Etat…

A lire les commentaires des lecteurs à la suite de l’article, célébrant “le courage de cet intellectuel musulman”, on en resterait tétanisé si on n’était blindé contre la bêtise, la violence, la haine, populacières. Le défoulement orgiaque du piétinement de "l’Autre". Se croire supérieur, dans l’arrogance. Apaiser ses frustrations, des humiliations subies. Ah ! Si on pouvait revivre les ratonnades, les lynchages, impunis de nos aïeux…

Le degré zéro de l’intelligence.

Il ne s’agit pas dans ce billet de faire œuvre, en quelques lignes, de théologien ou d’historien des religions. Encore moins, l’apologie d’une religion ou d’un quelconque prosélytisme. Simplement, exercer son esprit critique dans le respect de la Connaissance ou du Savoir, de la Culture, de la Raison, de la Tolérance.

Dans le pamphlet provocateur d’Abdennour Bidar, nous retrouvons les trois tares, les trois dénis, qui plongent l’Occident dans la régression intellectuelle menant droit à l’obscurantisme :

 

1) Déni de la réalité : l’hyperviolence de l’Occident

Un des thèmes majeurs de l’islamophobie est la prétendue “violence de l’Islam”. Mais prendre un atlas géographique, c’est constater que les bombardements, tueries, massacres, tortures, occupations, se déroulent en terre d’Islam. Au quotidien. Et, non pas le contraire.

Violence infligée par des forces armées occidentales, ou judéo-chrétiennes pour reprendre la typologie d’un Bidar. Et, non pas le contraire.

Des centaines de bases, navales, aériennes, terrestres, des milliers d’hommes, des milliers de mercenaires, implantés en Terre d’Islam. Des centaines de bateaux de guerre au large des côtes. Jusqu’à plus de quarante nationalités occidentales différentes en Irak ou en Afghanistan. Et, non pas le contraire.…

En fait, l’Islam a connu la violence des occupations occidentales depuis les croisades.

Il est frappant de constater que les musulmans ont laissé en terre d’Espagne des jardins et des palais magnifiques, des systèmes d’irrigation perfectionnés (la fameuse Huerta de Valencia et son Tribunal des Eaux), après avoir fondé parmi les premières universités européennes. La bibliothèque de Cordoue, au X° siècle, contenait 400.000 ouvrages. Alors que les occidentaux n’ont laissé, à la suite de quatre siècles d’occupation, dans les anciens royaumes francs de Palestine et de Syrie que des : châteaux forts…

Depuis le dépeçage de l’empire Ottoman à la suite de la première guerre mondiale, du fait de son alliance avec les Allemands, c’est encore pire. Tous les pays producteurs de pétrole et de gaz, au Moyen-Orient, ont été asservis par l’Occident. Au passage, les producteurs de pétrole musulmans en Asie (8) l’ont été aussi. Invasions, dictatures, autocraties policières, imposées via des monarchies d’opérette ou des républiques de marionnettes.

Imposant dans son emprise impériale une règle : si un pays devient trop puissant économiquement, ou manifeste des velléités d’indépendance, on l’étouffe. La ministre des affaires étrangères US, Madeleine Albright, n’avait pas hésité à justifier la mort de 500.000 enfants irakiens lors de l’embargo inhumain précédant l’invasion.

Ou, on le brise. En mille morceaux. Jusqu’à raser intégralement un pays sur fondement de mensonges, comme l’Irak. Avec 1,5 millions de morts, des millions de blessés et de traumatisés. De même pour l’Afghanistan.

Violences dont on n’entend jamais parler. Encore moins par “les intellectuels musulmansmédiatisés par notre appareil de propagande. Vous en avez-vu ou entendu un, un seul, s’insurger ?...

Gaza-Kid-inrubble.jpg

Pas plus que des atrocités en Palestine et du camp de concentration de Gaza, surnommé pudiquement par La Communauté Internationale : « blocus »… Destructions planifiées dont on menace l’Iran. D’où la nécessité de noircir ce pays à profusion, avant de le carboniser.

Le niveau de notre hyperviolence, prédations, spoliations, est tellement intolérable à l’intelligence, à quiconque possède un embryon de “valeurs”, qu’il est indispensable de le justifier en permanence. Ne serait-ce que pour soulager notre inconscient collectif. Notre propre lâcheté quotidienne. Car, ne pouvant dire que nous ne savons pas, nous en sommes réduits à « nier » cette violence. A nous mentir, à nous-mêmes.

La logique est toute trouvée : les “violents” ?... Ce n’est pas nous ! Ce sont les autres. !... On les pille, on les massacre s’ils résistent, parce qu’ils sont violents, fourbes et cruels. Intrinsèquement. Viscéralement. C’est leur religion qui les met dans cet état…

Nous, nous ne connaissons pas, n’exerçons jamais la violence : nous sommes des civilisateurs !
Nous propageons la civilisation, la démocratie, les droits de l’homme, les droits de l’animal.

Si nous tuons, torturons et occupons c’est parce que les barbares, sauvages, sous-développés, cannibales (grand cliché de nos expéditions coloniales en Océanie et en Nouvelle-Calédonie), ne comprennent pas les bienfaits que nous leur apportons.

Ce déni de la réalité, quant à notre hyperviolence d’occidentaux, a même contaminé, sous l’effet de notre “habitus colonial” tout notre système de pensée, de conception du monde et de son devenir. Allant jusqu’à gangréner : la “laïcité”.

D’un modèle d’organisation sociale garantissant le respect de chaque croyance, y compris athée, dans la neutralité politique, la “laïcité” est, à présent, instrumentalisée comme vecteur de haine religieuse, de propagande islamophobe. Par des campagnes de diabolisation récurrentes faisant apparaître l’Islam comme une menace pour nos sociétés, et donc pour le reste du monde.

Justifiant ainsi nos pillages, expéditions et aventures militaires, neutralisant, dans le même temps, tout esprit critique quant aux violences exercées à l’encontre des pays à majorité musulmane.

Gaza-Dead-Children0109A.jpg

 

2) Déni de la Connaissance : le culte de l’ignorance

Fanatiser les foules commence toujours par “le culte de l’ignorance”. Déformer, désinformer, occulter. Dans le cas de l’Islam, martelant une vision formatée, hallucinée, depuis les croisades.

A la source d’une des plus brillantes civilisations que l’humanité ait connue, voilà une religion ravalée à de grotesques stéréotypes. Du sauvage, le couteau entre les dents, ou la bombe dans le turban. Des pans entiers de connaissances sont ainsi cachés, tus par une censure qui ne dit pas son nom, pour laisser le monopole du discours aux propagandistes.

Cette vision fantasmée, projetée, d’une violence supposée être l’essence même de l’Islam, s’est accentuée depuis la deuxième guerre mondiale et l’aggravation des prédations, notamment des richesses énergétiques, dans les pays musulmans. Avec des moyens considérables dans cette désinformation : documentaires, films, romans, ouvrages dits “spécialisés”, etc.

Toutes les sommités, de la recherche sur les civilisations et les religions, de la pensée, parmi les non-musulmans, qui ont fait l’effort de franchir la barrière de l’idéologie coloniale, ont pourtant témoigné de leur profond respect pour une religion qu’ils considèrent comme un patrimoine spirituel essentiel de l’humanité.

Leurs textes, leurs recherches, leurs ouvrages, sur l’Islam, résultats d’années et souvent de toute une vie d’étude, sont évidemment soigneusement maintenus dans l’oubli. Je cite quelques uns de ces auteurs, chaque fois que j’en ai l’occasion, pour rompre ce mur du silence, cet étouffement de la désinformation.

Je ne m’en lasserais pas, inviter à lire ou parcourir leurs œuvres pour ceux qui veulent partir à la découverte du monde, de la culture et de la pensée face à la transcendance :

Jacques Berque, Henry Corbin, Louis Massignon, Denise Masson, Edward Saïd, Frithjof Schuon, pour me limiter aux plus grands…

Tous, qu’ils soient agnostiques, athées, catholiques, protestants, ou panthéistes (je pense à Schuon achevant son parcours spirituel, de l’Hindouisme à l’Islam, au sein des communautés amérindiennes d’Amérique du nord), ont été impressionnés, par la richesse spirituelle et la sérénité de l’Islam.

Certains d’entre eux, d’une personnalité, d’une culture, d’une richesse de vie, exceptionnelles, se sont même convertis à l’Islam : Vincent Monteil, ancien militaire, chercheur, voyageur, hors du commun ; ou, René Guénon, dont l’ouvrage bien connu, parmi des dizaines, La Crise du Monde Moderne est à relire, terminant sa vie au Caire où, on venait le consulter d’Europe et du Moyen-Orient, en tant que maître spirituel. Un mausolée imposant lui a été édifié dans le cimetière de Darassa.

Evidemment, en dimension intellectuelle, nous sommes loin de ces acrobates de la manipulation, propagandistes islamophobes, déguisés en "intellectuels musulmans", "iraniens dissidents", (9) recrutés pour venir déblatérer sur l’Islam, aux cotés du maronite de service (10), parce qu’il se présente “arabe”, censé expliquer cette religion aux judéo-chrétiens européens…

De la soupe qu’ils nous servent que retenir, si ce n’est qu’il faut absolument, impérativement, urgemment, « réformer l’Islam » (sous leur gouverne, bien sûr), mais surtout pas l’Occident, modèle de perfection ?... Mais, comment réformer le Diable en personne ?...

Aller au-delà de cette bouillie d’ignorance et d’obscurantisme est, toutefois, facile. Nul besoin d’être musulman pour comprendre cette religion, qui représente, qu’on le veuille ou pas, une des principales de la planète. Un peu d’honnêteté et d’ouverture intellectuelles permettent de saisir immédiatement les clés de compréhension du Coran et de l’Islam.

Deux sont fondamentales.

La première : La Compassion. Le Coran, ce sont 114 sourates qui commencent toutes par : « Au nom de Dieu, Le Compatissant (ou Le Bienfaiteur suivant les traductions - Régis Blachère), Le Miséricordieux ».

D’entrée, il n’est même pas fait allusion à Sa Toute-Puissance. Dieu, dans le Coran est avant tout : havre de paix, de compréhension, de pardon, de réconfort, d’affection.

La seconde : Le Soutien dans l’épreuve. Y compris dans la faute. Toute faiblesse humaine, est pardonnée si le repentir est formulé avec le souhait de s’améliorer, dans le choix de “la voie montante”, comme le recommande poétiquement Le Coran. Qui est celle d’être bon, en veillant à faire le bien autour de soi.

Ce qui explique, mais encore faut-il lire les textes, que toute menace de châtiment, sans exception, est immédiatement contrebalancée par le soutien affectueux :

« … mais, il lui sera pardonné s’il se repent ».

Les islamophobes, et autres fanatiques, oublient toujours, curieusement, le deuxième terme de l’énoncé… L’Islam n’est pas une religion de la culpabilité et du châtiment.

Bien sûr, à partir de cette entrée s’ouvre la vertigineuse galaxie de la spiritualité et du mysticisme, des siècles, des milliers d’ouvrages, des plus grands penseurs et mystiques. Allant de la lecture “exotérique” du Coran, son premier sens apparent, jusqu’à “l’ésotérique”, la recherche du sens caché des paroles lues, que les maîtres de la méditation se transmettent après des années d’étude…

Pour ce qui est du “libre choix”, il n’est pas nécessaire d’avoir un super quotient intellectuel pour comprendre qu’une religion qui n’est pas fondée sur la liberté de conscience n’a aucune valeur, encore moins une chance de durer. Ce que rappelle le Coran :

« … nulle contrainte en religion » (sourate 2 – verset 256).

Quant à l’inusable cliché raciste fantasmant sur “le sabre” qui aurait imposé l’Islam, c’est dissimuler que les pays où les musulmans sont les plus nombreux, comme l’Indonésie (250 millions d’habitants dont 85% de musulmans – autant, si ce n’est plus, que la totalité du monde arabe), ou les plus éloigné de la Mecque comme la Malaisie, n’ont jamais vu un guerrier venu d’Arabie. L’Islam s’est paisiblement diffusé par les commerçants…

Contrairement aux assertions des islamophobes, toutes discussions, confrontations sur les idées religieuses, les débats théologiques, sont les bienvenus, recommandés, même, notamment avec les gens du Livre, autrement dit de La Révélation : juifs et chrétiens. Seule “la légitime défense” est admise dans Le Coran, quand la communauté est attaquée, persécutée, “physiquement”, pour sa croyance.

« Réformer » l’Islam ?... C’est, en premier lieu, à l’Occident de se « réformer ».

Il faudrait d’abord que les pays musulmans vivent dans la liberté.

Démanteler toutes les bases militaires occidentales dans leurs pays, des centaines, et leurs centres de tortures. Retirer toutes les troupes étrangères qui pullulent. Eradiquer tous les mercenaires, “escadrons de la mort” privatisés, services spéciaux étrangers manipulateurs de gangsters-terroristes (11), qui infestent leurs contrées. Retirer le soutien aux dictatures. Arrêter le pillage de leurs ressources et de leurs patrimoines (y compris les “privatisations” bradées et spoliatrices…).

Afin que ces pays vivent en paix, dans le libre choix du mode de gouvernement qu’ils souhaitent ; dans le respect de leur autodétermination, sans interférence des occidentaux ; dans l’exploitation de leurs ressources s’intégrant aux échanges commerciaux internationaux, sans confiscation ni vol des multinationales imposées par l’Empire.

Ensuite, dans l’apaisement, ils seront libres d’arbitrer les équilibres entre religion et société qui leur conviendront, sans que nous ayons à donner des leçons “haut et fort”, dans l’arrogance de notre hyperviolence.

Mais, de cette « réforme » radicale, l’Occident en est incapable. Muré dans sa violence de prédateur.

De toute façon, quel que soit le temps nécessaire, les pays musulmans obtiendront leur totale indépendance et retrouveront dans une Renaissance, qui s’annonce déjà dans certains pays, leur splendeur passée qui nous a tant apporté dans les arts comme dans la pensée.

Gaza-December-08.jpg

3) Déni de l’Altérite : le mépris de “l’Autre”

Il est vrai que l’ignorance, ce boulevard de l’obscurantisme, permet, dans la bêtise, le mépris de “l’Autre”, avec un double avantage :

=> entretenir ce sentiment de peur, qui ravage la France comme ses voisins, nécessaire à nos gouvernants pour “tenir” une opinion publique

=> entretenir ce sentiment de supériorité permettant aux “bonnes consciences” d’ensevelir tout sentiment de culpabilité face aux horreurs que nous commettons.

La haine de l’Islam, qui s’est substituée à celle du “communisme international” chez beaucoup, est d’autant plus virulente qu’il représente une extraordinaire force identitaire, collective, partagée, permettant à toute la communauté des musulmans de résister aux coups de boutoir de la répression, de la guerre, du pillage, ravageant la plupart de leurs pays. En dépit d’élites ou de “leadership” défaillants.

On comprend d’autant mieux que le Ramadan, ce mois de carême très pratiqué, soit une cible privilégiée des services de propagande islamophobe. Il est la démonstration éclatante de la solidarité collective entre membres de toute une communauté. Facteur aggravant : de dimension internationale…

Ce sentiment de mépris, dans la diatribe de cet “intellectuel musulman”, accable ainsi des centaines de millions de femmes et d’hommes dont beaucoup ont certainement un niveau de culture, d’intelligence, de formation, d’expérience, et d’humanisme, que lui-même est loin de démontrer. Affirmer que des millions de personnes soient incapables d’exercer leur libre arbitre, soumis docilement à une violence religieuse…

C’est n’avoir jamais vécu ou partagé ces moments de sérénité, de joie au milieu de familles puisque le mois de Ramadan est souvent l’occasion de retrouvailles. Lors des veillées, après la rupture du jeune, de séances de cartes, de rires, de discussions animées, entre parents, amis, voisins…

Pour un musulman, le Ramadan est une communion avec ceux qui ont faim et soif. Une prière silencieuse avec ceux qui souffrent. Et, une action de grâce, en remerciements des bienfaits qui nous sont accordés, de pourvoir manger à notre faim, et boire quand on le désire.

Il est amusant de repérer les logiques de la mauvaise foi des islamophobes.

Si pour un musulman, le fait de manger sous le nez d’un autre musulman dans un acte provocateur, dans une attitude d’insulte, est “indécent” : où est le problème ?... Celui qui ne jeûne pas, n’a qu’à le faire chez lui ou dans la discrétion, en respectant ceux qui le font. Là, subitement : nous sommes dans l’atteinte aux libertés.

Dans les zones touristiques, en Europe et en France, des municipalités exigent qu’on soit vêtu, avec ordre à la police de verbaliser en cas de refus, pour déambuler dans les rues commerçantes. Trouvant “indécent” de rentrer dans une boutique en maillot ou torse nu. Cela paraît normal, justifié. On se doit de respecter le Veau d’Or…

Difficile, apparemment, pour nos "intellectuels islamophobes", de discerner entre la décence et l’indécence…

Ce sentiment de mépris, élément essentiel de leur fonds de commerce, est pathétique. En retour, ces "intellectuels musulmans" recueillent, au sein des communautés, la compassion exprimée pour un ratage pitoyable : au lieu d’agir en diffuseur de connaissances, en passeurs de culture, dans la tolérance, en rajouter dans la bêtise et le racisme pour être mieux « intégré ».

Illustration, une fois de plus ou sous un autre angle, du « choc » que nous vivons. Non pas entre civilisations. Mais, celui d’une idéologie hyperviolente fondée sur le règne de la ploutocratie exploitant des masses de serfs, consommateurs décérébrés. Face à des mouvements de résistance aspirant à un autre monde fondé sur la solidarité et la dignité humaine. Et, l’Islam, malgré la terrible diabolisation qu’il subit, représente aujourd’hui une des forces d’opposition les plus massives et résilientes.

Je salue, donc, le courage et l’infinie patience des musulmans, dont je me sens solidaire, dans ce combat de Titans…

Le Ramadan va s’achever dans quelques jours.

Je souhaite à tous les musulmans, du moins à ceux qui seront en mesure de la vivre pensant aux victimes actuelles des calamités naturelles ou guerrières, une excellente fête d’Aïd Sgheir. Une des plus belles fêtes de convivialité familiale et amicale, que j’ai eu, et que j’ai, souvent le privilège et la joie de partager.

Et, à "l’intellectuel musulman", Abdennour Bidar, à défaut de la célébrer coincé dans son obscurantisme faisandé, je lui offre pour méditer un de mes versets préférés (Sourate 31 – Verset 19) :

« Sois modeste en ta démarche ! Baisse un peu ta voix.
En vérité, la plus désagréable des voix est celle de l’âne ».

Georges Stanechy


(1) Chris McGreal, Not Guilty. The Israeli captain who emptied his rifle into a Palestinian schoolgirl – Officer ignored warnings that teenager was terrified – Defence says ‘confirming the kill’ standard practice Non coupable. Le capitaine israélien qui a vidé le chargeur de son fusil sur une écolière Palestinienne – L’officier a ignoré l’état de terreur de l’adolescente – Les autorités militaires confirment que ‘l’acte d’achever’ est une pratique normale), The Guardian, mercredi 16 novembre 2005. Réédité la dernière semaine d’août 2010.

(2) "This is commander. Anything that’s mobile, that moves in the [security] zone, even if it’s a three-year-old, needs to be killed." The Guardian, Op. Cit.

(3) Le Cour Grandmaison, Olivier, Coloniser - Exterminer – Sur la guerre et l’Etat Colonial, Fayard, 2004.

(4) Coloniser – Exterminer, Op. Cit., note 1, p. 98.

(5) Abdennour Bidar, La lapidation, "preuve extrême de la logique de violence de l’islam", Le Monde, 30 août 2010, http://www.lemonde.fr/idees/article/2010/08/30/la-lapidation-preuve-extreme-de-la-logique-de-violence-de-l-islam_1404384_3232.html

(6) Chef-d’œuvre que tout cinéphile se doit d’avoir dans sa vidéothèque : Zorba le Grec, mis en scène par Michael Cacoyannis, sorti en 1964, d’après le roman de Nikos Kazantzakis (1946). Avec la célèbre musique, la danse du sirtaki, du compositeur Mikis Theodorakis.

(7) Evangile selon Saint Jean 8, 1–11.

(8) Les immenses champs pétroliers, et leurs réserves, de l’île de Bornéo ont été confisqués aux pays détenteurs (Malaisie-Indonésie) par la création d’un Sultanat en carton-pâte : le Sultanat de Brunei (l’homme le plus riche du monde…). Néocolonie britannique, administrée, en fait, par les compagnies pétrolières occidentales et leurs mercenaires.

9) Les “dissidents iraniens” que nous servent les médias prêtent à rire quand on sait qu’ils ne sont que les rejetons de la nomenklatura corrompue du temps de la sanguinaire dictature du Shah d’Iran, qui a réussi à s’enfuir au moment de la révolution de 1979, avec le magot familial et la protection des services spéciaux occidentaux…

(10) J’en ai entendu un (très médiatique), dans une conférence, prétendre que le Shiisme n’avait rien à voir avec l’Islam. Henry Corbin qui a passé sa vie à étudier et écrire sur le sujet aurait pleuré de désespoir devant autant de nullité…

(11) Exemple : l’attentat-suicide de Quetta, au Pakistan (“condamné” par tous les gouvernements occidentaux…), vendredi dernier, qui a provoqué la mort d’une centaine de personnes et plus de 200 blessés est attribué par la propagande occidentale aux Talibans, par un terroriste mêlé à un rassemblement de Shiites.

Sous-entendu : ce sont des Sunnites qui en sont les auteurs, c’est la guerre civile entre Shiites et Sunnites.

Pour réaliser pareil carnage, il faut qu’un “volontaire au suicide” soit en mesure de porter une centaine de kilos d’explosif et de ferraille sur lui. A Quetta, il fait en ce moment 35° à l’ombre : tout le monde est en sandales et chemise…

C’est tout simplement une bombe télécommandée au passage du cortège, qui était une manifestation pacifique de soutien au Peuple Palestinien organisée par la communauté Shiite de la ville. Personne n’est dupe.

Photos : Enfants tués dans les bombardements au Liban ou brûlés vifs par les bombes au phosphore à Gaza.

URL de cet article
http://www.legrandsoir.info/L-infanticide-preuve-extreme-de-la-logique-de-violence-du-judeo-christianisme.html
Repost 0
Published by eva R-sistons - dans Violence - non-violence
commenter cet article
10 avril 2009 5 10 /04 /avril /2009 00:16
Sommaire :Black Blocs, ou provocations policières ?
Une nouvelle architecture internationale.
Deux blocs, l'édito d' Eva




Reçu ce commentaire,
Emeutes 3 avril 2009 à Strasbourg
Provocateurs parmi les Black Blocs,
témoignage d'une journaliste présente
:


Bonsoir,
 
Je suis journaliste et j'ai couvert la manif pour CQFD.

Il y a une chose que personne ne souligne : c'est que parmi les Black blocs, il y avait très probablement de nombreux flics.

Ce ne sont pas les Black Blocs qui ont incendié l'hôtel : ils étaient déjà sortis quand le feu est parti, dans les étages. L'hôtel venait d'être évacué par la BAC.

Je suis en train de receuillir des témoignages à ce sujet, mais il semblerait que les pompiers aient retrouvé à l'intérieur des vêtements noirs mêlés à des jambières de flics. Idem pour la pharmacie : soit c'est un dégât collatéral (elle collait à l'office de tourisme), soit le feu y a été mis par les flics, mais aucun Black Bloc ne l'a saccagée.

Par ailleurs, des militants du NPA qui ont empêché des soi-disant Black Blocs de brûler des palettes au milieu de la manif (ce qui aurait interdit tout repli en cas d'attaque venue de face) témoignent que parmi eux, il y avait des flics.

A plusieurs reprises au cours du week-end, les Black Blocs (les vrais) sont sortis en réaction à des provocations policières, par exemple le vendredi après-midi pour libérer les clowns injustement gazés avec des ados du Neuhof venus les soutenir ; ou le samedi matin : quand les premiers cailloux ont volé vers 10 heures contre les CRS au niveau de la place de l'Etoile puis de la route menant au pont de l'Europe, les flics gazaient depuis 4 heures du matin un rassemblement parfaitement pacifique de manifestants anti-OTAN au sein de laquelle se trouvaient des Black-Blocs, eux aussi pacifiques.

Enfin, pour avoir des amis au sein des Black Blocs et pour avoir par le passé suivi ou soutenu leur action, je peux certifier que ce n'est pas dans la philosophie du mouvement que de s'en prendre à des civils ou à des infrastructures comme des pharmacies.

D'ailleurs, la plupart d'entre eux ont porté secours aux blessés pendant la manif quand ils l'ont pu. En revanche, une chose est sûre : ces mouvements, qui se forment par réunions de plusieurs groupes formés sur la base d'affinités électives, sont très perméables à des infiltration policières.

Il est dommage que des mouvements comme les Verts, le mouvement de la Paix et d'autres condamnent indifféremment les violences policières et celles des Black Blocs, parlant d'"éléments violents", de "casseurs", etc., sans prendre en compte ces faits.

Cela contribue à entretenir un discours médiatico-policier qui ne peut que desservir leur volonté de faire toute la lumière sur les événements de ce week-end.

Bien cordialement, Marie-Anne.
Commentaire n° 5 posté par Marie-Anne hier à 23h12


On nous parle de sécurité, une étudiante strasbourgeoise raconte
http://www.agoravox.fr/actualites/info-locale/article/on-nous-parle-de-securite-une-54221?debut_forums=0#forum2070234




____________________________________________________________________________


102px-hugo_chavez-fidel_castro1

Chavez a jeté les bases
de nouvelles relations internationales ,
d’une nouvelle architecture financière
.
Une alternative porteuse d'espérance !


Coopération Asie,  Afrique,  Moyen Orient ,
Amérique Latine ...  Et Chavez va préparer
à Cuba le Sommet des Amériques,
avec Fidel et Raoul


Il faut presser l’allure pour exporter vers la Chine 1 million de barril de pétrole/jour, avant 2013, et constituer un commission pour évaluer de nouvelles propositions de coopération entre le Venezuela et la Chine, ont décidé ensemble ce mercredu le président Hugo Chávez et le président de la Chine Hu Jintao, dans une réunion qui a eu lieu dans le grand palais du peuple Beijing.

La tournée du Président vénézuélien a été un succès total, il a jeté les bases de nouvelles relations internationales, d’une nouvelle architecture financière et il a quitté la Chine pour se réveiller à la Havane, pour une discussion avec Fidel et Raoul. Récit d’une odyssée…

 


Le président Hugo Chávez a commenté le contenu de la réunion avec le président chinois, réunion qui a duré un peu plus d’une heure, et au cours de laquelle, outre les affaires commerciales,  ils ont passé en revue leurs relations: “Nous avons évalué, point par point, les conventions  qui se sont développées, nous avons évalué la situation politique mondiale, je l’ai informé en détail du sommet de l’Alba que nous allons tenir ici à Caracas un jour avant le sommet des Amériques et nous avons parlé de Fidel”, qui récemment a écrit un message au président de la Chine” a-t-il signalé.


Comme un  témoignage du renforcement des relations, le président a rappelé que “ce mardi seront transférés 4 mille millions de dollars de la banque de développement de Chine au Venezuela, et nous avons transféré hier également deux millions de réserves excédentaires, avec lesquels nous avons renové le Fond stratégique Chine Venezuela. Et tout ceci sera pour les investissements dans le développement social.”

Pour cloturer cette visite de travail, ce jeudi le Président visitera la banque de développement de Chine. “Nous allons travailler dans le détail la question des monnaies alternatives et d’échanges commerciaux en utilisant les monnaies appropriées”. Immediatement  après il s’est réuni avec le vice Président chinois  Xi Jippin.


Le Président termine ce jeudi une tournée trés réussie depuis le Moyen orient et l’Asie, dans laquelle le Venezuela a signé 98 contrats également avec l’iran, Qatar et le Japon.

Dans une entrevue à Telesur, le président Chavez a informé qu’il se dirigera vers la Havane pour une rencontre avec le dirigeant de la Révolution cubaine, Fidel Castro, à propos de la prochaine réunion de l’ALBA (Alianza Bolivariana para las Américas) qui aura lieu le 16 avril à Caracas à la veille du sommet des Amériques à Trinidad y Tobago le prochain 17 avril.


(..)


“Nous avons demain une réunion avec Fidel, avec  Raúl pour continuer à impulser tout ceci, et nous sommes en train de préparer le sommet de l’ALBA pour la semaine prochaine à Caracas et après le sommet des Amériques”


Il a souligné que le sommet de l’ALBA a un lot de thèmes extraordinaires comme la monnaie commune le Sucre, un ensemble de projets complémentaires de développement, et surtout il s’agit d’approfondir la question du sommet des Amériques.


“Nous allons discuter un ensemble de thèmes (..) avec des points de vue qui coincideront au sommet des Amériques”.


Il a jouté également que des pays comme Cuba, le Nicaragua, le Honduras, le Venezuela, la Bolivie, l’Equateur seront là, il vient  Rafael Correa, cela va être une réunion intéréssante puisqu’elle va avoir lieu un jour avant l’inauguration du sommet des Amériques.”

La chef de l’Etat venézuélien a souligné qu’il était indispensable de présenter un sommet uni et démontrer  la force de l’intégration latinoaméricaine au reste du monde.


“C’est trés important pour nous de nous présenter unis parce l’union nous donne encore plus de force et surtout dans les relations avec les Etats-Unis, nous voulons que s’améliorent les relations avec les Etats-Unis, mais dans le cadre du respect de notre souveraineté, celui des processus révolutionnaires qui se sont réveillés en Amérique latine”.


Il a assuré qu’il avait discuté avec le vice président chinois, Xi Jinping, autour d’une plateforme Amérique latine-Asie, en lui expliquant les progrés que l’ALBA a enregistré, et il a souligné que le moment de planifier des accords de coopération avec le géant asiatique est déjà arrivé pour améliorer les relations de manière intégrale.


“Il me semble qu’il arrive déjà, ce but vers lequel nous tendons en pensant et en nous planifiant pour obtenir un accord de coopération entre l’ALBA et la Chine, ainsi que L’ALBA des pays arabes et l’ALBA  des pays africains(1)”.


L’ALBA est une réalité alternative au néolibéralisme, à la globalisation néo-libérale, dans l’idéologique, il est un nouvel espace qui est en train de naître”
a terminé Chávez avant de partir pour Cuba… .


A partir de la traduction de dépêches d’agence par danielle Bleitrach pour changement de société
 
(1)  Par ailleurs Chavez a proposé de destiner aux pays les plus pauvres, qui souffrent des conséquences de la crise financière mondiale, au moins 10% des millions qu’a proposé d’injecter le G 20 au FMI. C’est une des propositions que le président Chavez compte faire au sommet des Amérique à Trinidad et Tobago.

http://socio13.wordpress.com/2009/04/09/hugo-chavez-a-jete-les-bases-dune-cooperation-asie-afrique-moyen-orient-amerique-latine-et-il-se-rend-a-cuba-pour-preparer-avec-fidel-et-raoul-le-sommet-des-ameriques/#comment-11385

 
                  

               La planète ?
               Deux blocs. 
             Antagonistes !
                  Editorial d' Eva



Je l'avais analysé dans un article voici quelques semaines : On assiste à une bi-polarisation du monde. Il y a ceux ceux qui sont alignés sur Washington, et les autres pays. Menacés. En danger. Et donc tissant entre eux non seulement un nouveau type de relations, d'alliances (voir les Accords de Shangaï, par exemple), mais tentant de se protéger : L'architecture belliqueuse de l'OTAN, axée d'une part sur la recherche perpétuelle de nouveaux ennemis, et d'autre part sur la guerre, préventive, offensive, permanente... conduit au sur-armement de l'humanité. Au grand profit des industriels de l'armement, et au grand dam des populations, exposées à cette course aux armements, et doublement victimes : D'une part en risquant de devenir la cible ou la chair à canons de ces stratégies belliqueuses et impériales, d'autre part en subissant de plein fouet les politiques de restrictions budgétaires. Le social ou la guerre, il faut choisir. Tel-Aviv en sait quelque chose, la population israélienne est sacrifiée aux politiques militaires néo-coloniales.

Loin de procéder à un désarmement général, l'humanité, sous la férule des apprentis sorciers de Londres, de Washington ou de Tel-Aviv, est exposée aux conséquences matérielles, financières, physiques, morales, de ces politiques axées sur la rivalité, la concurrence, le leadership, les prédations, le pillage... L'Europe, grossie des anciennes républiques soviétiques revanchardes, s'est définitivement alignée sur l'Empire. Elle en est le vassal, la roue de secours, le supplétif.

Il y a désormais deux camps, bien tranchés : Les Anglo-Saxons (avec aussi la Nouvelle-Zélande, l'Australie, le Canada de Harper..), Israël, les Européens, et cela contre le gré des citoyens de la Vieille Europe, attachés à l'indépendance, à la souveraineté nationale, à une Défense spécifiquement européenne, à la paix... Et en face, il y a les Etats "voyous", non-alignés, indépendants... Deux blocs contraints à se sur-armer, pour faire face à, sans doute, la grande conflagration planétaire qui se prépare.

Le monde résiste de plus en plus à l'hégémonie de l'Occident. Chavez a pris la tête d'une croisade contre, le mot n'est pas déplacé, l'Empire du Mal, prêt à tout pour conserver son hégémonie et même la renforcer. 

Il est temps de voir se constituer une grande alliance planétaire contre les impitoyables ennemis de l'humanité, qui après avoir ruiné financièrement, et bientôt économiquement et socialement, la planète, s'apprêtent à lancer de grandes offensives contre tous ceux qui leur résistent ou qui refusent leur domination imposée.

Avec Chavez, une nouvelle ère s'ouvre pour l'humanité...D'espérance, cette fois !

Eva

TAGS : Chavez, Occident, hégémonie, Empire du Mal, Washington, Israël, Vieille Europe, Etats voyous, Défense, Anglo-Saxons, Nouvelle-Zélande, Canada, Harper, Australie, Accords de Shangaï... 


Alerte !
Ca bouge en Georgie aussi.


Mais cette fois, contre le tyran à la tête du pays, fanatiquement pro-Occident, pro-Atlantiste, pro-Sioniste... et terriblement va-t-en guerre ! Trop extrémiste, et donc gênant pour les Maîtres du monde. Gageons que ces troubles sont eux aussi provoqués par les dignitaires occidentaux, mais cette fois pour placer à la tête du pays une marionnette plus docile, et moins belliqueuse.   Eva 





Bravo, mon Général ! Crimes de guerre, or not ?
Une fois n'est pas coutume: cette semaine je tiens à transmettre des félicitations les plus chaleureuses et mes remerciements les plus sincères à l'homme que vous voyez ci-contre, le Général de brigade Avichai Mandelblit, procureur général de l'armée israélienne.

Ce brave général-procureur vient une fois de plus donner raison à la sentence de Georges Clémenceau: "la justice militaire est à la justice ce que la musique militaire est à la musique."

Il vient en effet de classer sans suite l'ébauche d'enquête engagée sur les témoignages de soldats israéliens parus en Israël, sur des crimes de guerre commis à Gaza en janvier. Ces témoignages se fondaient, selon Mandelblit, sur des "ouï-dire", donc: circulez, il n'y a rien à juger.

La justice militaire israélienne n'en est pas à son premier déni de réalité et de justice. Ainsi, le résultat des 30 plaintes déposées pour des meurtres de civils palestiniens pendant la 2ème Intifada (4747 victimes, dont 942 femmes et enfants) a été squelettique : 5 condamnations, dont une seule à une peine de prison quelque peu consistante.

Vous vous demandez donc pourquoi je tiens à féliciter le Général Mandelblit ? Eh bien, c'est très simple : sa décision de classer sans suite les crimes de guerre commis à Gaza ouvre une avenue royale à la Cour pénale internationale pour juger ces crimes. En effet, si la justice civile ou militaire israélienne décidait d'ouvrir une enquête sur ces crimes, cela paralyserait toute action de la CPI. Il ne reste plus qu'à prier pour que la justice civile israélienne n'ait pas la mauvaise idée d'ouvrir une enquête sur ces mêmes crimes.


Suite à http://www.marcfievet.com/article-30038534.html

USA: l'administration annonce un nouveau système de satellites espions 
US:L'administration annonce
un nouveau système
de satellites espions


L'administration américaine a approuvé la construction d'une nouvelle génération de satellites espions dont le financement devra être approuvé par le Congrès, a-t-on appris mercredi de source parlementaire.

Le directeur du renseignement américain (DNI) Dennis Blair a indiqué dans un communiqué mardi que la DNI et le département de la Défense ont mis sur
pieds un projet de modernisation des satellites d'observation.

Pour lui, la capacité américaine à produire des images satellites est "un composant essentiel de notre sécurité nationale sur lequel reposent nos troupes, la politique étrangère, la sécurité intérieure et les besoins de notre
outil de renseignement".

Il s'agit de satellites "électro-optiques", selon le communiqué de la DNI.

Selon la presse américaine, le coût de ce nouveau programme avoisinerait les 10 milliards de dollars.

Le gouvernement américain avait annulé en 2005 un programme similaire jugé trop onéreux.

http://www.almanar.com.lb
http://www.alterinfo.net/notes/USA-l-administration-annonce-un-nouveau-systeme-de-satellites-espions_b1316416.html
http://illusions-de-mouvements.over-blog.com/article-30076589.html

liste complète



Premières divergences
entre Israël
et les Etats-Unis
sur la Palestine

(08/04/2009)

Le nouveau gouvernement israélien de Benjamin Netanyahu rejette l'option de "deux Etats pour deux peuples" alors que Barack Obama y est très attaché


JERUSALEM Une semaine après la formation d'un gouvernement israélien de droite, des divergences apparaissent avec Washington sur la finalité d'un règlement de paix avec les Palestiniens, au risque d'une confrontation diplomatique entre alliés.

Par delà le malaise suscité par des déclarations controversées du ministre israélien des Affaires étrangères, l'ultra nationaliste Avigdor Lieberman, un désaccord de fond se dessine sur la question clé de la création d'un Etat palestinien aux côtés d'Israël.

Alors que le nouveau gouvernement israélien de Benjamin Netanyahu rejette l'option de "deux Etats pour deux peuples", le président américain Barack Obama proclame très haut à quel point il lui est attaché. Pour l'heure, les deux parties évitent de hausser le ton.

"Il y a certes des divergences mais pas de frictions", a assuré mercredi à la radio publique le vice-ministre des Affaires étrangères Danny Ayalon.
Cet ancien ambassadeur à Washington, député du parti de M. Lieberman, a estimé que l'administration américaine comprendrait qu'un nouveau gouvernement en Israël "se donne le temps de réévaluer sa politique, d'autant que les négociations avec les Palestiniens n'ont mené à rien en quinze ans".

Dans la même veine, le chercheur Eytan Gilboa, de l'université Bar Ilan près de Tel Aviv, écarte des "pressions américaines sur Israël", à moins qu'Obama "ne cherche à se gagner du crédit dans le monde arabe aux dépens d'Israël".
En revanche, le quotidien israélien Haaretz présente mercredi un tableau beaucoup plus alarmiste de l'évolution des rapports entre Israël et son principal allié.

Il fait état à ce propos d'une campagne de l'administration Obama auprès du Congrès pour contrer à l'avance des pressions du lobby pro-israélien aux Etats-Unis.

"Pour l'heure, Netanyahu et Obama se sondent mutuellement. Mais nul doute qu'on va vers une confrontation. La question est de savoir si Washington utilisera le gant de velours ou la main de fer", estime un analyste du journal, Akiba Eldar.
"Netanyahu n'a aucun intérêt à une épreuve de force. Il va chercher à gagner du temps, en jouant du fait qu'Israël n'a pas d'interlocuteur crédible côté palestinien, le président de l'Autorité Mahmoud Abbas étant trop affaibli, et le Hamas qui contrôle Gaza refusant le principe d'une paix", a-t-il ajouté.

M. Lieberman a rejeté mardi les "interventions extérieures" dans la politique d'Israël, apparemment en allusion aux déclarations du président Obama.
"Nous ne nous sommes jamais immiscés dans les affaires des autres. Et nous attendons des autres qu'ils n'interviennent pas dans les nôtres", a-t-il déclaré.

"J'attends des autres qu'ils donnent le temps à Israël de mettre au point un programme politique responsable et qu'ils n'aient pas un chronomètre en main", a poursuivi le chef de la diplomatie israélienne.

Lundi, le président Obama avait affirmé devant le Parlement turc que "les Etats-Unis soutenaient fermement l'objectif de deux Etats, Israël et la Palestine, cohabitant dans la paix et la sécurité. C'est l'objectif que les parties concernées ont convenu d'atteindre dans la Feuille de route et à Annapolis".

M. Lieberman avait choqué le 1er avril la communauté internationale en affirmant qu'Israël n'était plus lié par la conférence d'Annapolis de 2007 et uniquement par la Feuille de route, le dernier plan international d'un règlement du conflit israélo-palestinien, étant largement resté lettre morte .
Un autre ministre, Gilad Erdan (Environnement) avait ajouté lundi qu'Israël "ne prenait pas ses ordres auprès du président Obama".

© La Dernière Heure 2009
http://www.juif.org/diplomatie-moyen-orient/94141,premieres-divergences-entre-israel-et-les-etats-unis-sur-la-palestine.php

Quelles sont les préoccupations des Israéliens juifs et arabes aujourd'hui' 62% d'entre eux donnent la priorité à la...

http://www.juif.org/societe-israel/94191,quelles-sont-les-preoccupations-des-israeliens-juifs-et-arabes.php

Israëliens/palestiniens, qui colonise qui' (Mais Si Srael)


Salah Hamouri va avoir 24 ans.Afps
Ecrivons lui !
Submergeons sa prison
de cartes postales anniversaire de soutien !

Lire la suite :
http://www.france-palestine.org/article11572.html

Etats-Unis : interrogé par CNN sur la possibilité de frappes israéliennes contre des...

9 Avril 2009 - Guysen Israel News
Etats-Unis : interrogé par CNN sur la possibilité de frappes israéliennes contre des sites nucléaires iraniens, le vice-président américain Joe Biden a soutenu qu'il serait ''malavisé'' pour le gouvernement israélien de Benjamin Netanyahou d'attaquer l'Iran....
http://www.juif.org/diplomatie-moyen-orient/94174,etats-unis-interroge-par-cnn-sur-la-possibilite-de-frappes.php


LE 2 AVRIL 2009, COMME PREVU,
L'OLIGARCHIE FINANCIERE A ANNONCE
LE NOUVEL ORDRE MONDIAL !

Le 10/04/2009

Evidemment, comme prévu à l'occasion du second sommet du g20 à Londres ce 2 avril 2009, l'oligarchie financière et ce, à grand renfort de publicité médiatique, annonce officiellement le nouvel Ordre mondial....tandis que le 4 avril 2009, elle infiltre et contrôle les émeutes à Strasbourg en marge du sommet de l'Otan.

MESSAGE AUDIO
(partie 1) : 
http://www.blog-video.tv/video-1063194822-Archive-tele-du-10-04-2009-10-19-10.html.

MESSAGE
AUDIO (partie 2) :
http://www.blog-video.tv/video-106314e551-Archive-tele-du-10-04-2009-10-36-12.html 


SAMEDI 11 AVRIL
CELEBRONS CE NOUVEAU
PRINTEMPS DE L 'ESPOIR

PRINTEMPS BOLIVARIEN 2009 A PARIS En commémoration de l’échec du coup d’état d’avril 2002 contre Hugo Chávez Le Cercle Bolivarien de Paris Consejo Pro Bolivia France, Petite Amérique France Cuba...

Pour lire la suite cliquez ici
http://cbparis.over-blog.com/article-29883307.html



La Serbie :

La Serbie d'aujourd'hui semble totalement scindée en deux entre un électorat "euro-libéral" pro Européen et un électorat "contestataire" partagé entre socialistes et patriotes, contre l'intégration dans l'Union Européenne. Que pensez vous qu'il advienne lors des prochaines échéances électorales ? Quelle est votre opinion sur l'UE et la Serbie ? (doit elle intégrer ? Et sinon quelle orientation ?)


L’entrée dans l’Union européenne a déjà déçu beaucoup de pays issus de l’éclatement de l’empire soviétique ainsi qu’un certain nombre de nouveaux membres, car elle suppose l’intégration au système économique néolibéral américain et l’acceptation de l’hégémonie impériale de Washington. Je ne pense pas que ce soit l’intérêt de la Serbie de devenir un satellite américain de plus. 

Le Kosovo aujourd'hui n'est toujours pas reconnu par la majorité des états du monde, et d'ailleurs principalement que par ceux de l'OTAN. La situation pour les Serbes y est de pire en pire,

suite sur http://alexandrelatsa.blogspot.com/2009/04/louis-dalmas-sur-dissonance.html




Rappel historique des viols de masse commis sur notre sol par l’armée hétéroclite de notre ami Américain, lors de la campagne dite de “libération” de l’été 1945. Une situation encore plus abominable en Allemagne, pays vaincu :
http://frenchcarcan.com/2009/04/08/1945-une-liberation-tolerante-ouverte-et-metissee/



Les mensonges
du libéralisme :
http://www.syti.net/Liberalisme.html


A voir: http://www.syti.net/Videos/Mysteres11Septembre.html



Tous les liens à lire,
sur mon blog
http://sos-crise.over-blog.com.
Une trentaine de nouveaux articles !
Votre Eva
Repost 0
Published by R-sistons à l'intolérable - dans Violence - non-violence
commenter cet article
22 mars 2009 7 22 /03 /mars /2009 19:52


2-blood-street.jpg

Editorial d'Eva :
En Israël, la civilisation
a fait place à la barbarie.


Les limites de l'intolérable sont dépassées !

Petit souvenir : En fac de Lettres, à la Sorbonne j'avais au programme François Villon et le Moyen-Age. Je me suis plongée avec délices dans cette période baroque, pétrie de contrastes, riche en couleurs.

Le Moyen-Age est réputé pour sa barbarie. On la croyait révolue. Avez-vous remarqué, comme moi, que lorsque Sarkozy parle de quelque chose, il faut prendre le contre-pied ? Ainsi, il se plaît à évoquer la "civilisation". Pourtant, sa politique est réellement barbare. Ce jour encore, un père de famille nombreuse est arrêté en rendant visite à sa fille malade, à l'Hôpital. Son crime ? Il n'est pas régularisé. Comme si un individu vivant dans un autre pays que celui où il est né, devait être... régularisé. Les mots d'aujourd'hui sont évocateurs. Ainsi, ne dit-on pas qu'il faut "dégraisser" les travailleurs dans l'entreprise, pour accroître les profits des actionnaires ? Régulariser un être humain. Dégraisser un individu. Miroirs de notre société....

Moi, je me demande quand on permettra aux êtres humains de choisir le pays où ils veulent vivre ? On parle d'Europe du Marché, mais jamais d'Europe sociale ou d'Europe des peuples. L'humain est constamment sacrifié aux profits, aux dividendes (encore un joli mot). Deshumanisation ? Oui. Donc, barbarie et non civilisation. Sur ce blog, j'ai écrit un "Civilisation, ou barbarie ?", repris entre autres par le site Michelcollon.info.

Nous retrouvons les réflexes du Moyen-Age. Barbares. En étudiant cette période, en lisant en particulier un ouvrage sur la vie des citoyens au XV e siècle, j'ai noté que les soldats passaient par l'épée tout ce qui bougeait, et même, atrocité suprême, les femmes enceintes. Oui, cette "atrocité suprême" était relevée par les commentateurs...

On croyait cette période révolue. Mais non. Israël, Etat auto-proclamé "moral", nous y replonge. Oui, ce pays adulé par les puissants de la terre qui se croient obligés de s'agenouiller devant lui, de lui passer tous ses crimes et même de ne pas les évoquer (un deux poids deux mesures souvent dénoncé dans mon blog), dépasse aujourd'hui en horreur, en barbarie, tous les intolérables. Voici qu'il incite à tuer des femmes enceintes, pour faire coup double. Oui, vous avez bien lu. On tue la mère, et l'enfant. Radical, non ? Hitler reconnaîtra les siens, ses enfants, ses disciples !

Qui dénoncera ce nouvel intolérable ?

Je le dis sans ambages : Cette atrocité est à relayer, pour montrer le vrai visage d'Israël, aujourd'hui. Le peuple chéri de Dieu, du temps de la Bible, s'abîme dans la dépravation, le crime, la barbarie. Absolus. Le doute n'est plus possible : Israël est un pays dévoyé... un repoussoir ! Et une terrible menace pour le monde, et même pour le futur de l'humanité.

Et l'imposture de cet Etat à double visage, éthique pour la galerie, odieusement criminel pour ceux qui le connaissent, doit éclater. Si les Médias ne remplissent pas leur fonction, alors les citoyens doivent tenir le rôle d'informateurs à leur place.

Il y va de l'avenir que nous souhaitons à nos enfants, à l'humanité. Barbare, à nouveau, ou civilisé ?

A trop fermer les yeux sur l'intolérable, celui-ci finit, un jour, par vous engloutir. Est-ce vraiment ce que nous souhaitons ?

Eva, R-sistons à l'intolérable.

TAGS : Israël, Moyen-Age, civilisation, barbarie, R-sistons à l'intolérable, Bible, Michelcollon.infos, Europe du marché, Europe sociale, Europe des citoyens, Sorbonne, François Villon...

308w077.jpg 

http://laplote.over-blog.fr/



L'image choc :
La nouvelle mode vestimentaire
en Israël : " I shot, two kills ! "
Incitation à tuer les femmes enceintes !!!!

Piero, groupe Mecanopolis

Mode vestimentaire de très mauvais goût !

ishot2kills

En Israël,on peut maintenant porter des t-shirt avec l’impression de l’image d’une femme palestinienne enceinte dans un viseur de fusil portant la mention « I shot two kills. »

Imaginons un peu les réactions si, en Occident, dans le même genre d’idée nauséabonde, on faisait imprimer des t-shirt a l’effigie d’une femme juive enceinte dans le ghetto de Varsovie, avec la mention « D‘une balle j’ai buté deux juifs »…

Sans commentaire.

Envoyé par Piero, Groupe Mecanopolis
D’après un article d’
Haaretz

http://www.mecanopolis.org/?p=4800&type=1


Tel-Aviv : les dégénérés sont de sortie
21-03-2009
Des cadavres de bébés palestiniens, des mères éplorées sur la tombe de leur enfant mort, des mosquées réduites en cendres : voilà un aperçu des « décorations » ornant les T-shirts des soldats de l'armée israélienne, qui font la fortune d'une entreprise textile de Tel-Aviv. (lire...)

Passons rapidement sur les tremolos du porte-parole de l’armée, qui condamne, bien entendu, toutes ces atteintes à “l’éthique” de Tsahal, avant d’affirmer que les soldats font cela dans le cadre de leurs activités civiles. En substance, donc, « cela ne nous regarde pas ».


Sur ce blog mecanopolis, consulter :

Axe Impérialiste : Violence psychologique internationale

titre-violence-psychologique1Faouzi Elmir, Mecanopolis Quand on évoque la question de la guerre dans la vie internationale, on pense immédiatement à la guerre militaire. Mais on oublie très souvent qu'à côt� (...)

OTAN
: Lettre de Charles de Gaulle à Lyndon B. Johnson (vidéo)

actu60985717 Cher Monsieur le Président, Notre Alliance atlantique achèvera dans trois ans son premier terme. Je tiens à vous dire que la France mesure à quel point la solidarité de défense (...)


Antisionisme
: La Grande-Bretagne va au-devant de la faillite

londonLes guerres illégales menées dans les Balkans, en Irak et en Afghanistan ont englouti des sommes énormes qui manquent maintenant dans les caisses de l'Etat britannique. Les fortes d� (...)

Economie
: La Suisse et le secret bancaire

Atlantisme : Thierry Meyssan, à propos de la réintégration de la France dans l’OTAN (vidéo)

11 septembre 2001 : Du 11 septembre à la crise économique : une stratégie pour imposer une « Gouvernance Mondiale »

Atlantisme : Analyse d’Alain de Benoist sur le retour de la France dans l’OTAN


L’Union europénne reconnait les agissements criminels d’Israël, en cachette  et elle use d'un STRATAGEME ...

invi.gif

On attend les propositions des candidats aux élections européennes
Nouvel article décrivant l'annexion de Jérusalem-Est. C'est public. Tous les candidats l'ont devant les yeux. La violation du droit international se fait chaque jour de manière éhontée par Israël, au détriment d'un peuple dépossédé, persécuté, tandis que le bourreau a droit au déroulé permanent de tapis rouges. Vont-ils appeler au boycott d'israël ou bien ont-ils des propositions plus efficaces à faire ? Le silence est pesant ! (lire...)

Blog à lire : http://www.europalestine.com/


http://michelcollon.info 


RAPPEL : NOTRE SITE FAIT PEAU NEUVE
Michel Collon - www.michelcollon.info se transforme et s'élargit

Tout ce qu'Internet va nous permettre...
Interview Collon

CRISE :
Atilio Boron - Petite bible sur la crise
Causes profondes, ampleur, endettement, Chine, protectionnisme, Wall Street, le fond ?

Crise

François Houtart - Agroénergie, la solution ?
Rôle de l'énergie dans le développement du capitalisme
Agroénergie

Bernard Cassen - Solidarité et protectionnisme
"Personne ne croit une seconde au succès des plans de sauvetage..."

Protectionnisme

Ignacio Ramonet - L'explosion du chômage
Démonstration à vif de la violence du capitalisme 

Chômage

ACTUALITE :
Willem De Witte - Le Salvador en route vers le changement
L'espoir plus fort que la peur

Salvador

Gideon Lévy - Tout va baigner
"Ca suffit comme ça d'être paranaoïdes. Le monde n'est pas contre nous. Au contraire."

Baigner

Cécile Cassier - 100 millions d’Européens en attente d’un accès à l’eau potable
Il n'y a pas qu'au Sud...

Potable

Conn Hallinan - L’Irlande du Nord, modèle de conquête impériale
Qui a mis au point l'utilisation des différences ethniques et religieuses pour diviser ?

Irlande

Gendarme en colère - Déplacement de l'empereur Sarkozy à Valence
Le faste présidentiel exaspère

Sarko

El Espectador - Colombie : la Commission internationale marche contre les « faux positifs »
"Nous ne sommes pas des amnésiques de l'Histoire, nous voulons nous souvenir"

Faux positifs

MADAGASCAR : A VOUS DE JUGER
La semaine passée, Investig’Action prenait le contre-pied de la presse française sur la crise à Madagascar. Nos articles questionnaient la légitimité d’Andry Rajoelina ainsi que les intérêts français et occidentaux cachés derrière cette crise. Des lecteurs ont réagi, jugeant l’analyse pertinente, mais trop complaisante envers le président Ravalomanana. Nous leur donnons la parole et publions de nouveaux articles, qui expriment des opinions diverses.


J-L Raharimanana, A Maka,... - Madagascar : réactions et infos complémentaires
Misère, business, pétrole, deux démagogues ultralibéraux ?

Complément

Zo Randriamaro - La crise à Madagascar: une opportunité historique ?
"Il y a bien autre chose que l'affrontement entre deux hommes"

Madagascar

Fred Weston - Des militaires malgaches solidaires de leurs concitoyens
Les origines de la rébellion

Solidaires

Voyez mon spécial Michel Collon sur mon blog R-sistons à la désinformation
http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/article-29279084.html



Ct--valmy.jpg

   
Contre leur crise, libérons-nous du carcan de l'Union Européenne  Pétition Communistes de Vénissieux
   
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article210

Crise : jours de colère par Hélène Nouaille
   
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article209

Appels de la coordination nationale des universités
   
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article211

Bastille République Nation Réunion-Débat au FIAP mardi 24 mars à 20h,  30 rue Cabanis - Métro Glacière
   
http://www.comite-valmy.org/spip.php?breve41

 Vidéo: La guerre humanitaire n'existe pas
   
http://www.comite-valmy.org/spip.php?breve42


_______________________________________________________________________________________


La colère monte...
12 mars 2009, à RMC, un promoteur immobilier nous livre quelques remarques d'ordre économiques.
La  clarté , la force de vérité employé dans ce discours diffère de celui d'un Jacques Attali, par exemple, ou des grands penseurs poussifs télévisuel, qui savent tout sauf quelques détails de la vie réelle :

http://patricehenin.over-blog.com/article-29324349.html (VIDEO)



agora-vox---qui-profite-crise-copie-1.jp

La crise n'est pas pour tout le monde !

Profits fabuleux,
suppressions d'emplois,
bas salaires

Tous les jours la presse publie  les résultats financiers des grands groupes capitalistes, les centaines de licenciements, les fermetures d'entreprises :

Total : 14,5 milliards d'euros de bénéfice, annonce 550 suppressions d'emplois

Bouygues : 1,5 milliard d'euros de profits, augmente le dividende par action de + 7% soit 625 millions distribués aux actionnaires  (un dividende multiplié par six en dix ans) et supprime des centaines d'emplois d'intérimaires ainsi que 147 dans une de ses filiales.

Vinci : 1,59 milliard de profits, 825 millions versés aux actionnaires, un dividende en hausse de6,6%.

France Télécom : avec 4,3 milliards de profits,  verse des dividendes à ses actionnaires en hausse de 7%. Elle a  supprimé 22.400 emplois en trois ans. Il envisage  12.000 nouvelles suppressions d'emplois d'ici trois ans.

EADS annonce qu'elle renoue avec un bénéfice favorable :1,57 milliard. Elle a déjà supprimé 10.000 emplois et elle annonce que « malgré cette bonne santé, elle ne rejette pas l'idée de réaliser de nouveaux ajustements (entendez suppressions d'emplois) au nom de la profitabilité du groupe.

Même ceux qui pleurent misère comme dans l'automobile réalisent des profits et versent des dividendes, suppriment massivement des emplois dans leurs usines, amènent les sous traitants à la faillite et les salariés au chômage. Ils ont l'intention de continuer. Les prévisions de  400.000 chômeurs supplémentaires au moins sont annoncées pour 2009, sans compter le chômage partiel.

Pierre Ferracci, président du groupe Alpha, cabinet de conseil aux comités d'entreprises, écrit dans  « Les Echos »: « Il ne faut pas minorer l'impact de l'effet d'aubaine de la crise. Je parle de ces entreprises qui utilisent la crise pour justifier une restructuration destinée simplement à satisfaire leurs actionnaires ».

Danone : bénéfice net en hausse lui de15% , une augmentation  des dividendes versés aux actionnaires de 15% par action, une trésorerie à 1,183 milliard d'euros soit + 20%, qui doit être ajoutée au bénéfice déclaré de 1,313 milliard d'euros.

Comment un tel résultat est possible ? C'est simple: augmentation des prix, bas salaires ...

GDF Suez : profit de 6,5 milliards soit + 13%. La raison: la hausse vertigineuse du prix du gaz, aligné sur le prix du pétrole ; le pétrole baisse,  pas celui du pétrole. Les actionnaires en plus de leurs dividendes ordinaires de 1,40 euro par action vont toucher un dividende exceptionnel de 0,80 par action.

Le même journal « Les Echos » publie le palmarès des milliardaires dans le monde :

793 milliardaires dont les fortunes totalisent  2.400 milliards de dollars.

Le journal titre : les milliardaires ont perdu la moitié de leur fortune. Faut-il les plaindre ? Ils ne se portent pas si mal :

Hormis Bill Gates toujours premier de la liste, on notera que trois français sont en bonne place :

Bernard Arnault produits de luxe, avec une fortune de 17,2 milliards d'euros, Gérard Mulliez d'Auchan avec 14 milliards et Liliane Betancourt de l'Oréal avec 12 milliards.

Il y a de l'argent, beaucoup d'argent.

Le 19 mars, journée de grèves et de manifestations,  3 millions de salariés, retraités, sans emplois, étudiants ont dit  stop, ça suffit. Nos revendications sont claires : nos salaires, du travail.

Que ceux qui ont provoqué la crise la  paient. C'est seulement l'action de plus en plus forte qui les fera céder.


source : « communistes »

http://eldiablo.over-blog.org/article-29323587.html



Sélection de liens  :

Chronologie de la disparition des abeilles et bourdons G20 : le crash et nous

 

Le projet Herisson
 
liste complète


Repost 0
Published by R-sistons à l'intolérable - dans Violence - non-violence
commenter cet article
22 octobre 2008 3 22 /10 /octobre /2008 17:58
Reçu ce courriel - Rectificatif
le 31.10.2008 :


Bonjour

Petite précision  géopolitique :

les Faroë ont leur propre gouvernement et leur propre drapeau.
Le Danemark n'a aucune influence sur ce qui peut s'y passer
.

Si tous les pays d'Europe avaient les mêmes réflexes écolos du DK la situation de l'Europe serait bien différente.

Merci de faire suivre aux correspondants qui ont reçu ce mail.

Un danois.

Sans rancune.

Bruno SCHJÖTH
57 rue Lavigerie
54000 Nancy
Tel :+33 (0)3 83 90 60 91

+33 (0)6 09 67 54 83





21. 10. 2008

Mes amis,

J'ai reçu ce mail,
l'amie des bêtes que je suis est scandalisée,
je relaie l'information,
merci d'en faire autant !
C'est de la barbarie,
et cela se passe au Danemark !
Eva




_______________________________________________________________________________________



DANEMARK: UNE HONTE,
 
> 
FAIS LE PASSER, EN ESPERANT QUE QUELQU'UN PUISSE FAIRE QUELQUE CHOSE POUR Y REMEDIER  

TERRIBLE !!!!
 

AUCUN DOUTE : LA PIRE DES BETES SUR LA PLANETE EST BIEN L'ETRE HUMAIN !!! .

> >  

BIEN QUE ÇA SEMBLE INCROYABLE, CHAQUE ANNEE, CE MASSACRE BRUTAL ET SANGUINAIRE SE REPRODUIT DANS LES ILES FEROE, QUI APPARTIENNENT AU DANEMARK.

LE DANEMARK, UN PAYS SUPPOSE "CIVILISE", MEMBRE DE L'UNION EUROPENNE.

TROP PEU DE PERSONNES SUR TERRE CONNAISSENT CET EVENEMENT HORRIBLE ET DEPOURVU DE SENSIBILITE QUI SE REPETE CHAQUE ANNEE.

CE MASSACRE SANGUINAIRE EST LE FRUIT DE JEUNES HOMMES QUI Y PARTICIPENT POUR DEMONTRER QU'ILS ONT ATTEINT L'AGE ADULE (!!).

C'EST ABSOLUMENT INCROYABLE QUE RIEN NE SOIT FAIT POUR QUE CETTE BARBARIE CESSE. UNE BARBARIE CONTRE LE "CALDERON", UN DAUPHIN SUPER INTELLIGENT QUI A LA PARTICULARITE DE S'APPROCHER DES GENS PAR CURIOSITE. 

STP, PASSE CE MESSAGE A TOUS TES CONTACTS !! HONTE AU DANEMARK !!!
 

l'Horreur !      



________________________________________________________________________________________

 
Additif
Publié par Eva le 31.10.2008 :



es iles Feroë : barbarie à l'état (de) brut(es)Je suis verte.

Les adresses de courriers électroniques sont l'occasion de recevoir des messages "sur tout et sur rien"...
Peut-être avez-vous reçu comme moi un message sur le massacre du
globicéphale sur les îles Féroé.

Ces photos sont pour le moins terriblement choquantes.

Une marre de sang dans la mer,des dauphins éventrés et tirés à l'aide de harpons sur la plage, et vivants.

Et au fur et à mesure, on ne peut que comprendre!!! Les images parlant d'elles-mêmes...
C'est aux îles Féroe,  se situant en plein océan, entre l'Ecosse et l'Islande, dépendant  directement de l'état du Danemark, que cette tradition à court. Elle aurait 1000 ans et consiste à rabattre les globicéphales sur le port, où des hommes les  massacrent, au nom d'une tradition datant du Moyen Age.

Chaque année, près de 1.500 globicéphales y sont ainsi massacrés.
Il s'agit d'une véritable chasse!

Les chasseurs de cétacés  des Iles Féroé plongent à plusieurs reprises leurs gaffes de métal lourdes de plus de 2 kilos dans la chair de ces globicéphales. Puis lorsque le croc est acrroché, ils enfoncent un couteau d'environ  15 centimètres  dans la  nuque à travers la couche de graisse et la chair. Hurlant de douleur, les dauphins meurent après une agonie plus ou moins lente.

Il faut bien savoir que ce massacre collectif est une véritable tradition dans ces îles, à tel point que les enfants mêmes y assistent, étant mis spécialement en congés
afin de pouvoir assister  à ce carnaval cauchemardesque !

Il faut bien savoir que ce massacre collectif est une véritable tradition dans ces îles, à tel point que les enfants mêmes y assistent, étant mis spécialement en congés afin de pouvoir assister  à ce carnaval cauchemardesque!


Le Danemark aurait signé des engagements pour la sauvegarde des mammifères et condamnant ainsi ces horribles actes; mais ces îles ayant une certaine autonomie politique, ces massacres continuent encore aujourd'hui!

En voyant ces images, j'en ai eu un haut le coeur, et ai eu de suite ressenti le besoin nécessaire d'écrire un article sur le sujet, un article sur le massacre du globicéphale.

Comment est-ce possible que de tels massacres aient encore lieu de nos jours? Il s'agit là d'une véritable barbarie que j'ai du mal à comprendre...

A côté de cela, c'est vrai il y a d'autres choses terribles...mais je crois nécessaire de parler de cet horrible et injuste massacre face à des pauvres bêtes qui ne peuvent même pas se défendre et juste subir.

C'est ecoeurant. Ces hommes, qui massacrent, que feraient-ils si ces bêtes pouvaient se défendre, avec toute la force physique qu'elles ont ?

Cet acte est condamnable et sans appel. S'en prendre à plus faible que soi, quelle lâcheté !

Cela me fait penser à certaines série B (dont je me suis beaucoup moquée car parfois dans l'exagération, mais que je vois d'un autre oeil désormais...), dans lesquelles certains cétacés avaient décidés de se venger...des hommes.

Quelques photos
sur cette page, âmes sensibles s'abstenir...


Mon commentaire :
L'homme tue par plaisir et non plus par nécessité, notre espèce est la pire  de tous les prédateurs sévissant sur notre planète.
Je ne sais plus qui a dit "tant que les abattoirs existeront il y aura des guerres", nous devrions méditer sur le sens de ces paroles.
Pouvons nous encore parler de l'"humanité"  ? "inhumanité" ne serait-il pas un terme plus adapté ?
Charlotte


C'est sur le blog
http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-24141404.html
 27.10.8.  Je suis heureuse de voir que mon appel a été relayé.


Merci de me dire en commentaires si l'on voit cette image mobile. Je ne réponds pas du résultat.


image sur hadria riviere
 Lire aussi

 

http://levoyagelitteraire.over-blog.com/article-24192312.html

Pétition

http://terreetmer.canalblog.com/archives/petition_dauphin_le_calderon_/index.html


28 octobre 2008

DANS LES ILES FEROE, QUI APPARTIENNENT AU DANEMARK. UN PAYS SUPPOSE "CIVILISE", MEMBRE DE L'UNION EUROPENNE

 

Faite circulez   

Cette espèce est protégée par la Convention de Berne de 1979 annexe II
========================================

BIEN QUE ÇA SEMBLE INCROYABLE, CHAQUE ANNEE, CE MASSACRE BRUTAL ET SANGUINAIRE SE REPRODUIT DANS LES ILES FEROE, QUI APPARTIENNENT AU DANEMARK. LE DANEMARK, UN PAYS SUPPOSE "CIVILISE", MEMBRE DE L'UNION EUROPENNE. TROP PEU DE PERSONNES SUR TERRE CONNAISSENT CET EVENEMENT HORRIBLE ET DEPOURVU DE SENSIBILITE QUI SE REPETE CHAQUE ANNEE.

C'EST ABSOLUMENT INCROYABLE QUE RIEN NE SOIT FAIT POUR ARRETER CE CARNAGE

UNE BARBARIE CONTRE LE "CALDERON", UN DAUPHIN SUPER INTELLIGENT QUI A LA PARTICULARITE DE S'APPROCHER DES GENS PAR CURIOSITE. Dans un rugissement de canots à moteur, on rabat vers la côte des bancs de globicéphales noirs (Globicephala melaena), qu'on coince dans une baie ou dans un port, derrière un filet. Le village entier prête la main au massacre, à la gaffe et au couteau, avec une exaltation meurtrière. Même les enfants frappent, frappent… La mer devient pourpre comme un tableau d'Apocalypse. Les animaux hurlent leur terreur. Plus de 2 000 cétacés peuvent périr ainsi en quelques heures de folie.
SVP, PASSEZ CE MESSAGE A TOUS VOS CONTACTS !! HONTE AU DANEMARK !!!

Cela ne  date pas d'aujourd'hui   

1981 : Le "Sirius" proteste contre le massacre des petites baleines noires perpétré au nom de la tradition aux Iles Féroé.
http://www.greenpeace.org/france/campaigns/oceans/chasse-baleiniere/notre-combat

On en parle aussi  ici :      http://www.dauphinlibre.be/feroe.htm
                                            :http://www.reseaucetaces.org/M.php3
Petition :  http://www.mesopinions.com/Arretez-le-massacre-des-dauphins-sur-les-iles-de-Feroe--petition-petitions-ddfa957418a4c41e787052f2c0f76d2e.html

 

Je tiens tout particulièrement à remercier Bazarette,Pauline et Guy pour ce maillon, j'espere qu'il fera une très grande chaîne et qu'elle  aura des répercussions positives pour ces animaux.

ATT1111

 

 

ATTA101010

Si vous tenez absolument à voir toutes les photos de cette attrocitée pour réagir !!Elles sont dessous en liens.

ATT2222,ATT3333,ATT4444,ATT5555,ATT6666,ATT7777,ATT8888,ATT9999,ATTA101010

Petition :  http://www.mesopinions.com/Arretez-le-massacre-des-dauphins-sur-les-iles-de-Feroe--petition-petitions-ddfa957418a4c41e787052f2c0f76d2e.html

 Il faut rompre  "le Silence". Merci à TOUS.

Anne

http://terreetmer.canalblog.com/archives/petition_dauphin_le_calderon_/index.html




Mardi 28 octobre 2008

                            LE SANGLOT DES DAUPHINS

Regardez braves gens, vous croyiez qu'il n'existait pas de boucheries maritimes, erreur ! le dauphin est un mammifère, il allaite ses bébés : les monstres qui les massacrent, ont tété leur mère, adultes, ils font couler le sang.Assassinat et torture ritualisés au sein de l'Union Européenne; cruauté gratuite de cette cohorte sinistre; pandemonium.Inutile de se boucher les oreilles, les dauphins ne crient pas ! ne nous reste plus que les yeux pour pleurer ? NON ! la lutte contre les maltraitances exercées envers les animaux est pleine de petites victoires, d'avancées réelles, de petites bulles de lumières qui dispersent le cercle de ténèbres qui meurtrit nos frères du règne animal ! soyons aussi solidaires dans la compassion et la défense de la vie, qu'ils le sont dans leur oeuvre de barbarie et de mort : nous valons mieux qu'eux !!! voilà comment on devient un homme aux îles Feröé.

Au fait, "vikingr" signifie pirate de la baie.

http://levoyagelitteraire.over-blog.com/article-24192312.html

 ce massacre brutal, dantesque, sanglant se poursuit chaque année aux Îles Féroé appartenant au Danem

Apr 10 2008, 08:16 PM
Message #1





Aux îles Feroes, le sport national doit être...le massacre de baleines!

Pour lutter contre, voici une lettre à envoyer au premier ministre des îles Feroes.
(les ïles Feroes sont situéees dans l'océan Atlantique à mi-chemn entre la Norvège et l'Islande.)

(En fait, vous en verrez deux, mais c'est normal: dans cette action qu'elle a lancée, Slavica Mazac Beslic reprends une autre lettre, écrite par Diana Hartig, une allemande qui proteste contre ce massacre. Elle la cite avec la mention "je souscris entièrement au contenu de cette lettre"). Il faut donc tout envoyer jusqu'à "fin de la lettre (à ne pas mettre dans votre envoi, bien sûr wink.gif ) en pensant à mettre vos noms, ville et pays!




Danemark : une honte à faire connaître. Espérant que le message parvienne à quelqu’un qui pourra agir en conséquence.

 

Bien que cela puisse paraître mensonger au jour d’aujourd’hui, ce massacre brutal, dantesque, sanglant se poursuit chaque année aux Îles Féroé appartenant au Danemark. C’est un pays supposé civilisé et qui fait partie de la communauté européenne. Cet attentat à la vie, à la sensibilité, est encore peu connu. Les préadolescents sont invités à participer à ce massacre pour démontrer qu’ils entrent dans l’âge adulte. C’est incroyable que rien ne s’oppose à cette barbarie à l’encontre des globicéphales noirs, un dauphin intelligent dont la particularité est de s’approcher spontanément de l’homme par pure curiosité.

A faire circuler, svp.

 

Globicephala melas est protégé depuis 1970 par la convention de Berne (annexe II) et la directive habitat (annexe IV).

 

Pétition :

http://www.petitiononline.com/zxqw1234/petition-sign.html

Infos :

http://es.youtube.com/watch?v=0LcVeaO6Ioc

http://www.planete.org/fiches/globicephale_noir.htm

 

Autre massacre (connu) des dauphins par les Japonais :

http://www.dailymotion.com/video/x6632n_fight-to-save-a-pilot-whales-sousti_animals


http://faroes.org/

C’est un pays supposé civilisé et qui fait partie de la communauté européenne. Cet attentat à la vie, à la sensibilité, est encore peu connu. Les préadolescents sont invités à participer à ce massacre pour démontrer qu’ils entrent dans l’âge adulte. C’est incroyable que rien ne s’oppose à cette barbarie à l’encontre des globicéphales noirs, un dauphin intelligent dont la particularité est de s’approcher spontanément de l’homme par pure curiosité.

A faire circuler, svp.

 

Globicephala melas est protégé depuis 1970 par la convention de Berne (annexe II) et la directive habitat (annexe IV).

 

Pétition :

http://www.petitiononline.com/zxqw1234/petition-sign.html

Infos :

http://es.youtube.com/watch?v=0LcVeaO6Ioc

http://www.planete.org/fiches/globicephale_noir.htm

 

Autre massacre (connu) des dauphins par les Japonais :

http://www.dailymotion.com/video/x6632n_fight-to-save-a-pilot-whales-sousti_animals



Reçu ce 31. 10.2008
le commentaire suivant  :

Bonjour Eva merci d'avoir retransmis la pétition que j'ai mis en ligne le 26/10 dernier au sujet du massace des Dauphins sur les îles féroé (Danemark)


Voici l'url de cette pétition en ligne :
 

http://www.mesopinions.com/Arretez-le-massacre-des-dauphins-sur-les-iles-de-Feroe--petition-petitions-ddfa957418a4c41e787052f2c0f76d2e.html

ou

http://tous-citoyens.forumchti.com/la-voix-du-jour-f22/lettre-a-monsieur-l-ambassadeur-du-danemark-a-paris-petition-a-signer-t2349.htm

Bien amicalement et merci pour ton aide et action

Guy

_______________________________________________________________________________________




A propos de ... la protection des baleines !



Face aux multiples menaces qui pèsent sur l'environnement marin et qui menacent directement ses plus imposants habitants, les baleines, seule une interdiction permanente et totale de toute chasse baleinière, y compris de la chasse dite "scientifique", permettra la reconstitution des populations de baleines.

Les objectifs de la campagne de Greenpeace pour la protection des baleines sont :
-  l'interdiction de la chasse dite "scientifique",
-  l'arrêt de la chasse commerciale, menée en contradiction avec moratoire,
-  le maintien du moratoire sur la chasse commerciale,
-  le maintien de l'interdiction du commerce des produits baleiniers,
-  l'évolution de la CBI vers une Organisation Internationale pour la conservation des baleines,
-  la création de Sanctuaires Régionaux afin que l'ensemble des zones importantes pour la préservation des baleines soient couvertes,
-  le développement d'alternative à la chasse baleinière, comme l'écotourisme baleinier, à condition qu'il ne mette pas en danger ni ne perturbe les cétacés et qu'il profite avant tout aux communautés côtières.

 

Greenpeace en Action : Zodiacs contre Chasseurs
Depuis 1975, Greenpeace documente, dénonce et s'oppose à la chasse baleinière commerciale. Sur toutes les mers du globe nos militants confrontent les flottes de chasse quelle que soit leur nationalité.

1975, 27 juin : Première action de Greenpeace contre un baleinier. Des zodiacs de Greenpeace s'interposent entre un groupe de cachalot et le bateau russe "Vlatsny" qui poursuit néanmoins ses activités. La scène filmée fut diffusée dans le monde entier et révélera à la communauté internationale la face cachée de la chasse baleinière.
1976-1978 : Greenpeace multiplie ses actions en mer visant à perturber les campagnes de chasse soviétiques.

la suite sur

http://www.greenpeace.org/france/campaigns/oceans/chasse-baleiniere/notre-combat



Reçu ce commentaire :


Bonjour, Je m'appelle Baptiste et j'habite sur Angers. Je fais partis de l'Association Stop souffrances animales 49  et nous venons de créer notre blog:
www.stop-souffrances-animales.over-blog.com
Nous faisons de nombreuses actions de sensibilisations,...
Je t'invite à venir le voir et à le diffuser sans limite dans tes contacts pour un plus grand Respect des animaux!!!
Baptiste

commentaire n° : 17 posté par : Baptiste (site web) le: 05/11/2008 18:07:26

 


Repost 0
Published by R-sistons à l'intolérable - dans Violence - non-violence
commenter cet article
30 août 2008 6 30 /08 /août /2008 16:25


http://www.acontresens.com/contrepoints/bavures/annexe02.jpg


Reçu ce commentaire d'un lecteur, Naradamuni,
qui a déjà eu l'occasion de poster des commentaires,
fort appréciés.
Eva


Bonjour Éva,

Hors sujet mais je me permets de te faire passer cet appel lu sur :

http://vigicitoyen.canalblog.com/archives/2008/08/27/10368190.html#comments


– J'écris vite, dans la 1ere rubrique venue (excusez-moi). Ce matin les flics sont venus frapper , très fort et longtemps, à ma porte , et ont dit qu'ils reviendraient. Le motif: peut-être notre blog http://assrenseignements-généreux.hautetfort.com , le dernier article "CRS - SS". Voyez ce que vous pouvez faire , le mieux étant , si je plonge , de harceler les flics au téléphone, très nombreux ... c 'est souvent efficace. Et bien sûr de médiatiser. J' essaie de vous tenir au courant. Mes amis RG sont en vacances, l' un à l' hopital , bref il ne me reste que quelques copains "mous" ici, désemparés . les revoilà
Posté par Les RG, 29 août 2008 à 09:26

il sont là j' ai bloqué la porte je compte sur vous pour diffuser ! Josiane Ballato 0466671686 Nîmes
Posté par Les RG, 29 août 2008 à 09:32

Mon mail
assrg@neuf.fr
Posté par Les RG, 29 août 2008 à 09:41

Merci à tous


Eva : J'ai cliqué sur le blog vigicitoyen, je tombe sur ceci :

27 août 2008

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Russes ont compris la manoeuvre  mis en place par l' administration Bush !

Ce conflit dans le Caucase , n est qu une diversion , une repetition comme nous vous l indiquons depuis le 08 aout en vu d un conflit majeur au proche - orient , une confrontation soutenue par l AIPAC americaine!

Sly

MOSCOU, 27 août - RIA Novosti. Les Etats-Unis ont armé la Géorgie et l'ont poussée à un conflit en Ossétie du Sud pour tester un projet d'opération militaire contre l'Iran, a estimé jeudi le général Leonid Ivachov, président de l'Académie des problèmes géopolitiques, lors d'une conférence de presse à Moscou.

"Nous sommes au bord d'un conflit majeur: les Etats-Unis et les pays de l'OTAN préparent une offensive stratégique. L'opération menée par l'OTAN sur le territoire géorgien a été dirigée contre la Russie, et les Sud-Ossètes en sont des otages. Nous la considérons comme une répétition de frappes sur l'Iran. Il y a beaucoup de "nouveautés" qui sont testées aujourd'hui dans cette région", a-t-il indiqué.

Selon M. Ivachov, la probabilité d'une guerre contre l'Iran se renforce de jour en jour. "Finalement, la situation sera entièrement bouleversée dans la région. Le chaos et l'instabilité deviennent les objectifs de la politique officielle de Washington", a-t-il estimé.

S'agissant du conflit osséto-géorgien, M. Ivachov considère que cette "opération géopolitique" de l'OTAN avait pour objectif d'évincer la Russie de l'arène des "grands".

(..)

 Posté par citoyen_sly à 18:00 - Commentaires [3] - Rétroliens [0] - Permalien [#]

Commentaires

J'écris vite, dans la 1ere rubrique venue (excusez-moi). Ce matin les flics sont venus frapper , très fort et longtemps, à ma porte , et ont dit qu' ils reviendraient. Le motif: peut-être notre blog http://assrenseignements-généreux.hautetfort.com , le dernier article "CRS - SS". Voyez ce que vous pouvez faire , le mieux étant , si je plonge , de harceler les flics au téléphone, très nombreux ... c 'est souvent efficace. Et bien sûr de médiatiser. J' essaie de vous tenir au courant. Mes amis RG sont en vacances, l' un à l' hopital , bref il ne me reste que quelques copains "mous" ici, désemparés . les revoilà

Posté par Les RG, 29 août 2008 à 09:26

il sont là j' ai bloqué la porte je compte sur vous pour diffuser ! Josiane Ballato 0466671686 Nîmes

Posté par Les RG, 29 août 2008 à 09:32

Mon mail assrg@neuf.fr

Posté par Les RG, 29 août 2008 à 09:41


Puis je vais comme indiqué sur http://assrenseignements-généreux.hautetfort.com, je trouve un article que je ne comprends pas bien, intitulé CRS SS.

Je ne m'associe pas à une telle formule, s'il y a des abus dans la police - et ils sont à dénoncer, c'est pourquoi je reproduis l'article suivant, sur le même blog -  on ne peut mettre dans un même sac tous les fonctionnaires de la police, tous ne sont pas des Rambo imbus de leur force et en abusant, ou encore des Ripoux, et c'est heureux, il y a au sein de la Police des individus qui, tout simplement, ne veulent pas rester au chômage et malheureusement la Sécurité est devenue une obsession majeure des gouvernements, au lieu d'avoir une politique JUSTE, de BIEN PUBLIC, au service des citoyens. Et il y a aussi des fonctionnaires qui accomplissent leur difficile métier le mieux possible, en respectant les droits de l'individu.  Donc, je ne publierai pas cet article, ne serait-ce qu'en raison du titre.

Je vous laisse le soin de découvrir ces événements que moi, je ne suis pas à même de juger, par contre le témoignage ci-joint de Patrick est éloquent. Ces faits sont inadmissibles et à dénoncer. D'autant plus que ce comportement doit être encore aggravé vis-à-vis des ressortissants étrangers. La Police, pour moi, doit maintenir l'ordre, mais pas en donnant l'exemple elle-même du désordre. C'est incompatible.

Parce que je suis journaliste et citoyenne, je dois informer. A vous de faire la part des choses, et le cas échéant, d'agir en connaissance de cause. Je connais mes lecteurs, ils ne se laissent pas manipuler, ils ne se laissent pas avoir par la Pensée Unique; Ils pensent par eux-mêmes, lucidement, intelligemment.

Voici le témoignage de Patrick, acteur, metteur en scène, auteur. A RELAYER ! :

NB En tant que garant du maintien de l'ordre, je le répète, le comportement du fonctionnaire de la police doit être irréprochable. Je tiens à le dire à Mme Alliot-Marie, Ministre de l'Intérieur. On ne bâtit pas une maison sur des fondations malsaines. Celui qui est chargé du maintien de l'ordre doit avoir un comportement exemplaire. La République l'exige, sous peine de tomber dans une République bananière, ou de devenir un Etat totalitaire; La France des Droits de l'Homme mérite mieux que ce qu'on peut lire ci-dessous, et les citoyens sont en droit d'exiger l'exemplarité de la part de ceux qui sont chargés de veiller sur eux. Les bavures ne doivent pas être tolérées, mais rigoureusement sanctionnées. Et surtout pas être érigées en politique ! Soyons tous vigilants. Eva



Afficher l image en taille réelleannexe06.jpg750 x 1243 | 333kB
www.acontresens.com


========================================


Sur internet, à "Patrick Mohr", j'ai trouvé:
René


Je m’appelle Patrick Mohr.

Je suis né le 18 septembre 1962 à Genève.

Je suis acteur, metteur en scène et auteur.

A Genève je dirige une compagnie, le théâtre Spirale, je co-dirige le
théâtre de la Parfumerie et m’occupe également du festival « De bouche à
oreille.

Dans le cadre de mes activités artistiques, je viens régulièrement au
festival d’Avignon pour y découvrir des spectacles du « in » et du « off
». Notre compagnie s’y est d’ailleurs produite à trois reprises. Cette
année, je suis arrivé dans la région depuis le 10 juillet et j’ai
assisté à de nombreux spectacles.

Le Lundi 21 juillet, je sors avec mon amie, ma fille et trois de ses
camarades d’une représentation d’une pièce très dure sur la guerre en
ex-Yougoslavie et nous prenons le frais à l’ombre du Palais des Papes,
en assistant avec plaisir à un spectacle donné par un couple d’acrobates.

A la fin de leur numéro, je m’avance pour mettre une pièce dans leur
chapeau lorsque j’entends le son d’un Djembé (tambour africain) derrière
moi. Etant passionné par la culture africaine. (J’y ai monté plusieurs
spectacles et ai eu l’occasion d’y faire des tournées.) Je m’apprête à
écouter les musiciens. Le percussionniste est rejoint par un joueur de
Kamele Ngoni. (Sorte de contrebasse surtout utilisée par les chasseurs
en Afrique de l’Ouest.)

A peine commencent-ils à jouer qu’un groupe de C.R.S se dirige vers eux
pour les interrompre et contrôler leur identité. Contrarié, je me décide
à intervenir. Ayant déjà subit des violences policières dans le même
type de circonstances il y a une vingtaine d’année à Paris, je me suis
adressé à eux avec calme et politesse. Le souvenir de ma précédente
mésaventure bien en tête. Mais je me suis dit que j’étais plus âgé, que
l’on se trouvait dans un haut lieu culturel et touristique, dans une
démocratie et que j’avais le droit de m’exprimer face à ce qui me
semblait une injustice. J’aborde donc un des C.R.S et lui demande :

« Pourquoi contrôler vous ces artistes en particulier et pas tous ceux
qui se trouvent sur la place? » Réponse immédiate.

« Ta gueule, mêle-toi de ce qui te regardes!

« Justement ça me regarde. Je trouve votre attitude discriminatoire. »

Regard incrédule. « Tes papiers ! »

« Je ne les ai pas sur moi, mais on peut aller les chercher dans la
voiture. »

« Mets-lui les menottes ! »

« Mais vous n’avez pas le droit de… »

Ces mots semblent avoir mis le feu aux poudres.

« Tu vas voir si on n’a pas le droit.»

Et brusquement la scène a dérapé.

Ils se sont jetés sur moi avec une sauvagerie inouïe. Mon amie, ma
fille, ses camarades et les curieux qui assistaient à la scène ont
reculé choqués alors qu’ils me projetaient au sol, me plaquaient la tête
contre les pavés, me tiraient de toutes leurs forces les bras en arrière
comme un poulet désarticulé et m’enfilaient des menottes. Les bras dans
le dos, ils m’ont relevé et m’ont jeté en avant en me retenant par la
chaîne. La menotte gauche m’a tordu le poignet et a pénétré profondément
mes chairs. J’ai hurlé :

« Vous n’avez pas le droit, arrêtez, vous me cassez le bras ! »

« Tu vas voir ce que tu vas voir espèce de tapette. Sur le dos ! Sur le
ventre ! Sur le dos je te dis, plus vite, arrête de gémir ! »

Et ils me frottent la tête contre les pavés me tordent et me frappent,
me traînent, me re-plaquent à terre.

La foule horrifiée s’écarte sur notre passage. Mon amie essaie de me
venir en aide et se fait violemment repousser. Des gens s’indignent,
sifflent, mais personne n’ose interrompre cette interpellation d’une
violence inouïe. Je suis traîné au sol et malmené jusqu’à leur
fourgonnette qui se trouve à la place de l’horloge 500 m . plus bas. Là.
Ils me jettent dans le véhicule, je tente de m’asseoir et le plus grand
de mes agresseurs (je ne peux pas les appeler autrement), me donne un
coup pour me faire tomber entre les sièges, face contre terre, il me
plaque un pied sur les côtes et l’autre sur la cheville il appuie de
tout son poids contre une barre de fer.

« S’il vous plait, n’appuyez pas comme ça, vous me coupez la circulation. »

« C’est pour ma sécurité. »

Et toute leur compagnie de rire de ce bon mot. Jusqu’au commissariat de
St Roch

Le trajet est court mais il me semble interminable. Tout mon corps est
meurtri, j’ai l’impression d’avoir le poignet brisé, les épaules
démises, je mange la poussière.

On m’extrait du fourgon toujours avec autant de délicatesse.

Je vous passe les détails de l’interrogatoire que j’ai subi dans un état
lamentable.

Je me souviens seulement du maquillage bleu sur les paupières de la
femme qui posait les questions.

« Vous êtes de quelle nationalité ? » « Suisse. »

« Vous êtes un sacré fouteur de merde »

« Vous n’avez pas le droit de m’insulter »

« C’est pas une insulte, la merde » (Petit rire.)

C’est fou comme la mémoire fonctionne bien quand on subit de pareilles
agressions.

Toutes les paroles, tout les détails de cette arrestation et de ma garde
à vue resterons gravés à vie dans mes souvenirs, comme la douleur des
coups subits dans ma chair.

Je remarque que l’on me vouvoie depuis que je ne suis plus entre les
griffes des CRS.

Mais la violence physique a seulement fait place au mépris et à une
forme d’inhumanité plus sournoise. Je demande que l’on m’ôte les
menottes qui m’ont douloureusement entaillé les poignets et que l’on
appelle un docteur. On me dit de cesser de pleurnicher et que j’aurais
mieux fait de réfléchir avant de faire un scandale. Je tente de
protester, on me coupe immédiatement la parole. Je comprends qu’ici on
ne peut pas s’exprimer librement. Ils font volontairement traîner avant
de m’enlever les menottes. Font semblant de ne pas trouver les clés. Je
ne sens plus ma main droite.

Fouille intégrale. On me retire ce que j’ai, bref inventaire, le tout
est mis dans une petite boîte.

« Enlevez vos vêtements ! » J’ai tellement mal que je n’y arrive presque
pas.

« Dépêchez-vous, on n'a pas que ça à faire. La boucle d’oreille ! »

J’essaye de l’ôter sans y parvenir.

« Je ne l’ai pas enlevée depuis des années. Elle n’a plus de fermoir. »

« Ma patience à des limites vous vous débrouillez pour l’enlever, c’est
tout ! »

Je force en tirant sur le lob de l’oreille, la boucle lâche.

« Baissez la culotte ! »

Je m’exécute. Après la fouille ils m’amènent dans une petite cellule de
garde à vue.

4m de long par 2m de large. Une petite couchette beige vissée au mur.

Les parois sont taguées, grattées par les inscriptions griffonnées à la
hâte par les détenus de passage. Au briquet ou gravé avec les ongles
dans le crépis. Momo de Monclar, Ibrahim, Rachid…… chacun laisse sa marque


L’attente commence. Pas d’eau, pas de nourriture. Je réclame en vain de
la glace pour faire désenfler mon bras.
Les murs et le sol sont souillés
de tâches de sang, d’urine et d’excréments
. Un méchant néon est allumé
en permanence. Le temps s’étire. Rien ici qui permette de distinguer le
jour de la nuit. La douleur lancinante m’empêche de dormir. J’ai
l’impression d’avoir le cœur qui pulse dans ma main. D’ailleurs alors
que j’écris ces lignes une semaine plus tard, je ne parviens toujours
pas à dormir normalement.

J’écris tout cela en détails, non pas pour me lamenter sur mon sort. Je
suis malheureusement bien conscient que ce qui m’est arrivé est
tristement
banal, que plusieurs fois par jours et par nuits dans chaque
ville de France des dizaines de personnes subissent des traitements
bien
pires que ce que j’ai enduré. Je sais aussi que si j’étais noir ou arabe
je me serais fait cogner avec encore moins de retenue.
C’est pour cela
que j’écris et porte plainte.
Car j’estime que dans la police française
et dans les CRS en particulier il existe de dangereux individus qui sous
le couvert de l’uniforme laissent libre cour à leurs plus bas instincts.

(Evidement il y a aussi des arrestations justifiées, et la police ne
fait pas que des interventions abusives. Mais je parle des dérapages qui
me semblent beaucoup trop fréquents.)

Que ces dangers publics sévissent en toute impunité au sein d’un service
public qui serait censé protéger les citoyens est inadmissible dans un
état de droit.

J’ai un casier judiciaire vierge et suis quelqu’un de profondément non
violent, par conviction, ce type de mésaventure me renforce encore dans
mes convictions, mais si je ne disposais pas des outils pour analyser la
situation je pourrais aisément basculer dans la violence et l’envie de
vengeance. Je suis persuadé que ce type d’action de la police nationale
visant à instaurer la peur ne fait qu’augmenter l’insécurité en France
et stimuler la suspicion et la haine d’une partie de la population (Des
jeunes en particulier.) face à la Police. En polarisant ainsi la
population on crée une tension perpétuelle extrêmement perverse.

Comme je suis un homme de culture et de communication je réponds à cette
violence avec mes armes. L’écriture et la parole. Durant les 16h qu’a
duré ma détention. (Avec les nouvelles lois, on aurait même
pu me garder
48h
en garde à vue.) Je n’ai vu dans les cellules que des gens d’origine
africaine et des gitans. Nous étions tous traité avec un mépris
hallucinant. Un exemple, mon voisin de cellule avait besoin d’aller aux
toilettes. Il appelait sans relâche depuis près d’une demi heure,
personne ne venait. Il c’est mit à taper contre la porte pour se faire
entendre, personne. Il cognait de plus en plus fort, finalement un
gardien exaspéré surgit. »Qu’est ce qu’il y a ? » « J’ai besoin d’aller
aux chiottes. » « Y a une coupure d’eau. » Mais j’ai besoin. » « Y a pas
d’eau dans tout le commissariat, alors tu te la coince pigé. »

Mon voisin qui n’est pas seul dans sa cellule continue de se plaindre,
disant qu’il est malade, qu’il va faire ses besoins dans la cellule.

« Si tu fais ça on te fait essuyer avec ton t-shirt. »

Les coups redoublent. Une voix féminine lance d’un air moqueur. « Vas-y
avec la tête pendant que tu y es. Ca nous en fera un de moins. » Eclats
de rire dans le couloir comme si elle avait fait une bonne plaisanterie.

Après une nuit blanche vers 9h du matin on vient me chercher pour
prendre mon empreinte et faire ma photo. Face, profil, avec un petit
écriteau, comme dans les films. La dame qui s’occupe de cela est la
première personne qui me parle avec humanité et un peu de compassion
depuis le début de ce cauchemar. « Hee bien, ils vous ont pas raté.
C’est les CRS, ha bien sur. Faut dire qu’on a aussi des sacrés cas
sociaux chez nous. Mais ils sont pas tous comme ça. »

J’aimerais la croire.

Un officier vient me chercher pour que je dépose ma version des faits et
me faire connaître celle de ceux qui m’ont interpellé. J’apprends que je
suis poursuivi pour : outrage, incitation à l’émeute et violence envers
des dépositaires de l’autorité publique. C’est vraiment le comble. Je
les aurais soi disant agressés verbalement et physiquement. Comment ces
fonctionnaires assermentés peuvent ils mentiraussi éhontement ? Je
raconte ma version des faits à l’officier. Je sens que sans vouloir
l’admettre devant moi, il se rend compte qu’ils ont commis une gaffe. Ma
déposition est transmise au procureur et vers midi je suis finalement
libéré. J’erre dans la ville comme un boxeur sonné. (..)  Dans la salle
d’attente, je lis un journal qui m’apprend que le gouvernement veut
supprimer 200 hôpitaux dans le pays, on parle de couper 6000 emplois
dans l’éducation. Sur la façade du commissariat de St Roch j’ai pu lire
qu’il allait être rénové pour 19 millions d’Euros. Les budgets de la
sécurité sont à la hausse, on diminue la santé, le social et
l’éducation. Pas de commentaires.

Je n’écris pas ces lignes pour me faire mousser,
mais pour clamer mon
indignation
face à un système qui tolère ce type de violence. Sans doute
suis-je naïf de m’indigner. La plupart des Français auxquels j’ai
raconté cette histoire ne semblaient pas du tout surpris, et avaient
connaissance de nombreuses anecdotes du genre. Cela me semble d’autant
plus choquant. Ma naïveté, je la revendique, comme je revendique le
droit de m’indigner face à l’injustice. Même si cela peut paraître de
petites injustices. C’est la somme de nos petits silences et de nos
petites lâchetés qui peut conduire à une démission collective et en
dernier recours aux pires systèmes totalitaires. (Nous n’en sommes bien
évidement heureusement pas encore là.) Depuis ma sortie, nous sommes
retournés sur la place de papes et nous avons réussi à trouver
une
douzaine de témoins qui ont accepté d’écrire leur version des faits qui
corroborent tous ce que j’ai dis. Ils certifient tous que je n’ai
proféré aucunes insultes ni n’ai commis aucune violence
. Les témoignages
soulignent l’incroyable brutalité de l’intervention des CRS et la totale
disproportion de leur réaction face à mon intervention. J’ai essayé de
retrouver des images des faits, mais malheureusement les caméras qui
surveillent la place sont gérées par la police et, comme par hasard
elles sont en panne depuis début juillet. Il y avait des centaines de
personnes sur la place qui auraient pu témoigner, mais le temps de
sortir de garde à vue, de me faire soigner et de récupérer suffisamment
d’énergie pour pouvoir tenter de les retrouver. Je n’ai pu en rassembler
qu’une douzaine.
J’espère toujours que peut être quelqu’un ait
photographié ou même filmé la scène et que je parvienne à récupérer ces
images
qui prouveraient de manière définitive ce qui c’est passé.

Après 5 jours soudain, un monsieur africain m’a abordé, c’était l’un des
musiciens qui avait été interpellé. Il était tout content de me
retrouver car il me cherchait depuis plusieurs jours. Il se sentait mal
de n’avoir rien pu faire et de ne pas avoir pu me remercier d’être
intervenu en leur faveur. Il était profondément touché et surpris par
mon intervention et m’a dit qu’il habitait Grenoble, qu’il avait 3
enfants et qu’il était français. Qu’il viendrait témoigner pour moi.
Qu’il s’appelait Moussa Sanou.

« Sanou , c’est un nom de l’ethnie Bobo. Vous êtes de Bobo-Dioulasso ? »
« Oui. » Nous nous sommes sourit et je l’ai salué dans sa langue en Dioula.

Il se trouve que je vais justement créer un spectacle prochainement à
Bobo-Dioulasso au Burkina-faso. La pièce qui est une adaptation de
nouvelles de l’auteur Mozambicain Mia Couto s’appellera « Chaque homme
est une race » et un des artistes avec lequel je vais collaborer se
nomme justement Sanou.

Coïncidence ? Je ne crois pas.

Je suis content d’avoir défendu un ami, même si je ne le connaissais pas
encore.

La pièce commence par ce dialogue prémonitoire.

Quand on lui demanda de quelle race il était, il répondit : « Ma race
c’est moi. »

Invité à s’expliquer il ajouta

« Ma race c’est celui que je suis. Toute personne est à elle seule une
humanité.

Chaque homme est une race, monsieur le policier. »

Patrick Mohr 28 juillet 2008

http://assrenseignements-genereux.hautetfort.com/archive/2008/08/25/c-r-s-s-s.html


Voici l'appel lancé à la suite de l'affaire dont parle le lecteur à l'origine du mail cité plus haut. (Ce qui est en rouge dans le texte de Patrick Mohr a été souligné dans le blog) :


"AMIS ,  LA  MEILLEURE  FAçON  DE  NOUS  DEFENDRE  C ' EST  DE  DIFFUSER  L' INFO   VITE  VITE  VITE  ET  DE  VENIR  NOMBREUX  SUR  NOTRE  BLOG  CES  PROCHAINS  JOURS . Nous  avons déjà  beaucoup  de  lecteurs  , en  réaction  à  nos  appels :  merci !  

ET  DE  TELEPHONER  AU  COMMISSARIAT  DE  NÎMES  04 66 27 30 00  POUR  PROTESTER :  PAS  D ' INSULTES  NI  D ' APPELS  REPETES  ,  JUSTE  LEUR DIRE QU' ON N' EST  PAS  EN  CHINE , ET  DEMANDER  CE  QUI  SE  PASSE ,  SURTOUT  POUR  NOTRE  PRESIDENTE  ET  AMIE  COURAGEUSE  JOSIANE  BALLATO ,  BENEFICIAIRE  D' UN  ABONNEMENT  LONGUE  DUREE  CHEZ  LES  RIPOUX  . EN  PRINCIPE  LES  APPELS  NOMBREUX  LES  CALMENT" .


Je porte à la connaissance du public des faits, j'informe.  A vous de relayer ce qui doit l'être. Mon rôle se termine là. Bonne journée Eva



Egalement reçu à l'instant, ce mail :

Entre les 2 pièces jointes reçues ce jour par   
www.vieuxauchomage.com  , ya plus qu'à faire le choix le plus utile ou le moin futile pour sa "fin" ou plutôt "faim" voire sa soif .  Bon appétit à vous. JT

Quelle FIN pour les retraités ?
Euthanasie pour tous (NB sauf les nantis), comme Jacques Attali en parle ?
La faim ???
A méditer... Eva


blog http://vieuxauchomage.com


__________________________________________________________________________________________________________________________


Suite Union U.E. - Russie.
Reçu ce commentaire :


De Gaulle disait : "l' Europe,
de l'Atlantique à l'Oural"

et il avait parfaitement raison, là aussi. bravo pour cet article, une bouffée de
vérité dans un océan de propagande à la goebbels. un énorme coup de geule
contre les dernières menace de l'invraisemeble koucher, partant pour
toutes les guerre israélo-américaine et dont la place n'est décidement pas
en europe mais bien à telaviv ou aux usa,( ce qui est pratiquement la même
chose)

Il n'y a pas d'autre solution !  Eva


__________________________________________________________________________________________________________________________


Le monde est tombé sur la tête (1)

Mc Cain est malade, cette beauté inexpérimentée sera-t-elle Présidente des USA ??? Sérieux, non ?

Sandra (So)palin

Sarah Palin
État Alaska
parti républicain
mandat depuis le 4 décembre 2006

La désignation de la gouverneure de l'Alaska en tant que colistière du candidat républicain à la Maison Blanche John McCain laisse les médias plutôt sceptiques.

Cette stratégie, qui a pris de court les observateurs, pourrait bien se retourner contre lui.
"Avec ce choix, McCain retrouve son image rebelle", affirmait le Washington Post, après l'annonce de John McCain. S'il est élu, la gouverneure d'Alaska, qu'il n'a rencontrée qu'une fois auparavant sera sa vice-présidente.
Cette option "aide McCain à consolider la base conservatrice de son parti, qui a été tout au mieux tiède quant à sa candidature", poursuivait le quotidien, notant que Sarah Palin, située à la droite du parti républicain, pourrait apaiser les inquiétudes suscitées par certaines positions plus "centristes" de John McCain.

Un choix risqué

"Le choix de Palin par McCain est risqué", titrait le
Los Angeles Times, s'interrogeant sur les objectifs politiques d'un tel choix, ainsi que sur la capacité de Sarah Palin à séduire les femmes plutôt classées à gauche qui ont soutenu Hillary Clinton.
Dans sa volonté d'"attirer les électrices et de susciter un 'buzz' médiatique à la Obama, il sape le thème central de sa candidature, qui mettait 'le pays en premier', au dessus des calculs politiques", estimait le quotidien de la côte Ouest.
Le LA Times cite un stratège républicain qui estime que ce choix est une "décision hyperpolitique. Manifestement, il n'a aucune histoire commune avec Sarah Palin. Il ne la connaît pas. Cela semble être un coup calculé pour gagner des voix féminines".

En accord avec les électrices d'Hillary Clinton?

Mais le
New York Times doutait fortement de la capacité de Sarah Palin, mère de cinq enfants qui va à la chasse, soutient le lobby des armes à feu et s'oppose au droit à l'avortement, à être en accord avec les inconditionnelles d'Hillary Clinton.
(..)

http://tempsreel.nouvelobs.com/speciales/la_presidentielle_americaine_
2008/20080830.OBS9451/pour_la_presse_americaine_sarah_palin_represente_un_ris.html



Le mode de vie de Sarah Palin, typique de l'Alaska, a contribué à son image : elle mange des hamburgers d'élan, vit sur un lac, pratique la pêche de glace, fait de la motoneige, chasse, est membre de la NRA et possède un hydravion[13 Wikipedia.org

_
Lors d’une première interview, premier dérapage : "Pour répondre à votre question : quel est le rôle d’un vice président ? je vous le dis, je ne peux toujours pas répondre à cette question jusqu’à ce que quelqu’un y réponde à ma place. Que fait donc exactement un vice président toute la journée ...

http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=43835
_______________________________________________________________________________________________________


Le monde est tombé sur la tête (2)

Sarkozy promu champion...

... des droits de l'homme, sociaux, humanitaires, et pour ses actions en faveur de la démocratie, de la tolérance, de la défense de l'environnement... et avec des criminels comme parrains.... Et qui va honorer notre "grand" homme ? Un Rabbin et la fondation Elie Wiesel (vous savez, le Prix Nobel de la Paix qui appelle, en toute impartialité, à la guerre contre l'Iran....). Hé, hé.... Ca paie, la vassalisation à l'idéologie néo-sioniste ! (Eva)

Nicolas Sarkozy va définitivement rentrer dans la cour des Grands, ce mois de septembre à New York. Une double consécration l’y attend. Nul n’est prophète en son pays, dit la Bible. Sarko l’Américain verra donc ses nombreuses vertus reconnues et saluées de l’autre côté de l’Atlantique.

On aurait pu croire à un poisson d’avril en plein mois d’août, mais non... L’information semble sérieuse : Nicolas Sarkozy va se voir décerner le "prix mondial de l’homme d’Etat 2008" par la Fondation Appel de la conscience (ACF), une puissante organisation non gouvernementale américaine.

Ce prix lui sera décerné au cours du dîner de gala annuel de l’organisation, le 23 septembre à New York. "Nicolas Sarkozy a fait preuve de détermination et persévérance dès qu’il est apparu dans l’arène internationale où il s’est attaqué aux défis politiques, sociaux et humanitaires d’aujourd’hui", explique le président et fondateur de l’ACF, le rabbin Arthur Schneier. "C’est de façon exemplaire qu’il s’est fait le champion des droits de l’Homme, de la démocratie et de la tolérance, tout comme de la défense de l’environnement. C’est un homme d’Etat de stature mondiale", a ajouté Schneier.

Nicolas Sarkozy ne fera pas le voyage à New York pour rien, puisque la veille, le 22 septembre, il recevra un "Humanitarian Award" de la Fondation Elie Wiesel. Ce prix récompense “des êtres exceptionnels qui ont consacré leur vie à combattre l’indifférence, l’intolérance et l’injustice”. Quelle revanche pour cet homme qui confiait avant son élection de 2007 à la journaliste Catherine Nay : "J’étais égoïste, dépourvu de toute humanité, inattentif aux autres, dur, brutal... Mais j’ai changé !"

Sarkozy sera honoré "pour son action humanitaire dans divers domaines, particulièrement dans les conflits internationaux et dans la mobilisation de millions de dollars pour l’Afghanistan et les pays africains." Remporter un prix humanitaire pour faire la guerre semble curieux... pour celui qui n’a pas compris qu’en Afghanistan la France ne fait pas la guerre à proprement parler, mais du "peace making" (c’est déjà beaucoup plus sympa), selon l’expression du ministre des Affaires étrangères Bernard Kouchner.

Des parrains exemplaires

Pour revenir à la soirée de gala du 23 septembre, qui fera de notre président l’homme d’Etat de l’année 2008, en raison de ses actions en faveur des droits de l’Homme, de la démocratie et de la tolérance, deux détails sont à relever, qui ne manquent pas de sel. D’abord, Nicolas Sarkozy sera présenté à l’assistance par l’ancien secrétaire d’Etat américain Henry Kissinger.

Voici, pour rappel, les actions "humanitaires" d’Henry Kissinger, telles que présentées par Christopher Hitchens dans Les Crimes de monsieur Kissinger (on peut en lire davantage ici) :

« Henry Kissinger doit-il être déféré devant le Tribunal international de La Haye pour crimes de guerre, crimes contre l’humanité, et pour conspiration impliquant le meurtre, l’enlèvement et la torture ? Oui, répond clairement l’écrivain, journaliste et essayiste anglais, Christopher Hitchens, à travers une enquête serrée, fondée sur des documents secrets, et récemment déclassifiés par les autorités américaines. On apprend comment le Prix Nobel de la paix 1973 a cyniquement organisé les bombardements de populations civiles au Laos et au Cambodge, comment il a fait assassiner le général chilien Schneider pour tenter de barrer la route à Allende, comment il a installé le général Pinochet, comment il a soutenu secrètement la tentative d’assassinat de Mgr Makarios à Chypre, comment il a ruiné l’expérience d’un régime démocratique au Bangladesh. En fait, ce livre montre, d’une manière exceptionnelle et précise, comment un pouvoir démocratique comme celui des États-Unis peut organiser des crimes à l’échelle mondiale, et révèle également les vraies motivations d’Henry Kissinger : cynisme, argent, pouvoir... » (présentation de l’éditeur).

Seconde curiosité de ce dîner de gala "humanitaire" : il sera présidé entre autres par Serge Dassault, sénateur UMP, propriétaire du Figaro, ami de Nicolas Sarkozy, qui, le 10 juillet 2008, a mis en évidence son humanisme, dans une interview surréaliste sur i>télé, dans laquelle il qualifiait la grève de "cancer", prônait l’inderdiction des grèves politiques, et vantait le modèle chinois (à imiter en France), avec des travailleurs bossant 45 heures par semaine pour fabriquer des produits pas chers, et dormant dans leurs usines...

Le 19 juin, il stigmatisait déjà les chômeurs "fainéants" : (..) On réduirait carrément les aides aux chômeurs, ce serait quand même plus efficace si on veut les faire travailler que de vouloir donner de l’argent sur denier de l’Etat".

L’intransigeance sur les droits de l’homme

Nicolas Sarkozy sera donc honoré par deux hautes figures de l’humanisme, comme on le voit. Mais lui-même, est-il bien le "champion des droits de l’Homme, de la démocratie et de la tolérance" qu’on nous vante ?

C’est en tout cas ce qu’il avait promis d’être avant son élection.
suite à

http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=43824



________________________________________________________________________________________________________

Le monde est tombé sur la tête (3)

La diplomatie du 2 poids 2 mesures

Oui, mais voilà : et le Kosovo ? En reconnaissant l’indépendance de cet État il y a six mois, ceux qui poussent aujourd’hui des cris d’orfraie ont-ils respecté la souveraineté et l’intégrité territoriale de la Serbie ? Aussi le président russe Dimitri Medvedev a-t-il beau jeu d’observer : "En matière de relations internationales, on ne peut appliquer une règle aux uns et une différente aux autres. Nous avons pourtant constamment expliqué qu’il serait impossible après la reconnaissance de la déclaration illégale d’indépendance du Kosovo de dire aux Abkhazes et aux Ossètes que ce qui était possible pour les Albanais du Kosovo ne l’était pas pour eux".(..)
http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=43839

____________________________________________________________________________________________________

Toutsaufsarkozy
Quand Christine Ockrent passe RFI au kärcher: l'affaire Labévière


Le monde est tombé sur la tête (4)

Licencié pour avoir fait honnêtement son travail
:
http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/article-22302993.html



SIGNEZ LA PÉTITION POUR LA CAMPAGNE DE SOUTIEN A RICHARD LABÉVIÈRE :
/
http://french-revolution-2.blog.fr/2008/08/26/rfi-vient-de-faire-taire-un-grand-reporter-4641734  

Repost 0
Published by R-sistons à l'intolérable - dans Violence - non-violence
commenter cet article
11 juin 2008 3 11 /06 /juin /2008 22:29

             http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89meutes_de_2005_dans_les_banlieues_fran%C3%A7aises
Image:Strasbourg torched car.jpg


Commentaire reçu, si profond,
si beau, que je le mets
en vedette ici :
 


Chère Eva

"Tout, sauf la violence. L'efficacité. Gandhi a tant changé sans la moindre violence.."

Faut-il rappeler que l'icône de la non violence, le Mahatma Gandhi, limitait l'application de celle-ci à l'apparition de la lâcheté : "Entre la violence et la non violence, je choisis la non violence. Mais entre la violence et la lâcheté, je choisis la violence."

En 1948, dans une réponse à Emmanuel d'Astier de la Vigerie qui lui reprochait de plaider pour la non violence tout en passant sous silence les crimes commis par les États-Unis, Albert Camus écrit :

"Ce n'est pas me réfuter en effet que de réfuter la non violence. (...) Je ne pense pas qu'il faille répondre aux coups par la bénédiction. Je crois que la violence est inévitable, les années d'occupation me l'ont appris. Pour tout dire, il y a eu, en ce temps-là de terribles violences qui ne m'ont posé aucun problème. Je ne dirai donc point qu'il faut supprimer toute violence, ce qui serait souhaitable, mais utopique, en effet. Je dis seulement qu'il faut refuser toute légitimation de la violence, que cette légitimation lui vienne d'une raison d'État absolue ou d'une philosophie totalitaire. La violence est à la fois inévitable et injustifiable. Je crois qu'il faut lui garder son caractère exceptionnel et la resserrer dans les limites qu'on peut."

Tout est dans la distinction entre cet "inévitable" et ce "injustifiable". Nuance pas si évidente à percevoir dans la réalité des faits. Camus et d'Astier de la Vigerie dénonçaient chacun à leur façon la violence et les crimes commis au nom d'une idéologie, qui se réclamait alors du peuple pour l'une, de la "liberté" pour l'autre. Les deux avaient raison. Mais les émeutiers de banlieue, pour prendre cet exemple, n'invoquent aucun courant de pensée, aucune philosophie. Nul ne saurait décemment les "justifier". Mais qui oserait prétendre que leurs manifestations de colère n'étaient pas "inévitables" ?

Devant le sombre avenir qui nous préoccupe dès à présent, il est primordial que chacun ait l'esprit bien clair sur le sujet. On doit toujours, je pense, s'interdire de "légitimer" la force ou la violence pour imposer une idée ou un système, aussi juste et idéal soient-ils. Mais il est de notre devoir de nous refuser avec la même obstination et la même fermeté à ce qu'on nous impose la démarche inverse, à ce que des bandits, même sous couvert d'une légalité de façade, nous spolient de nos droits et de notre dignité. Si la non violence est préférable et doit toujours être privilégiée, le recours à des actions musclées, s'il demeure "injustifiable", peut hélas parfaitement s'expliquer. Il est à craindre que nous nous dirigions aujourd'hui, de façon de plus en plus "inévitable", vers le moment des décisions difficiles. Ceux qui nous contraindront à cette légitime défense en porteront l'entière responsabilité.

Bonnes "vacances"!


commentaire n° : 19 posté par : naradamuni le: 11/06/2008 21:30:37

http://r-sistons.over-blog.com/article-20288979-6.html#anchorComment


________________________________________________________________________________________

Eva : Assurément, ce Naradamuni est un grand monsieur. Un très grand. Un immense. Par la pensée, par l'écriture.
Merci, ami inconnu. Je suis fière de t'avoir pour lecteur fidèle.
Tu mérites la place d'honneur : Je te dédie ce post.
Et j'aimerais faire ta connaissance.
Evaresis@yahoo.fr

______________________________________________________________________________________________________________________________


Voici les commentaires précédant ce texte magnifique :


Tu as raison, Eva : quand il ne reste plus que le désespoir, quand le peuple n'est plus entendu, quand il est méprisé, il ne lui reste malheureusement que la violence pour se faire entendre. Mais pourquoi la banlieue s'en prend-elle à ses propres voitures ? Ce serait peut-être plus efficace si... Non, je n'ai rien dit : incitation à la haine et à la violence, cela va chercher combien de jours de prison sous une dictature ?

commentaire n° : 17 posté par : Dani�le Dugelay le: 11/06/2008 13:26:30

 
réponse de : R-sistons à l'intolérable (site web) le: 11/06/2008 17:42:00

Bonjour chère Danièle, tu es une militante, tu veux que les choses s'améliorent, je sais bien que comme moi tu refuses la violence.  N'oublie pas que je suis non-violente : Je préfèrerais me faire tuer que de tuer ou même nuire à mon prochain. Ceci étant dit, la situation est intenable : Serfs ou chair à canon. Je dis non à ce sort pour les générations futures. Sens du devoir ! Donc, grève générale, manifestations unitaires et non dispersées... Les peuples ont le devoir de réagir quand on nuit à ce point à leurs intérêts et à leur vie ! Tout, sauf la violence. L'efficacité. Gandhi a  tant changé sans la moindre violence..

je t'embrasse, Eva

commentaire n° : 18 posté par : eva journaliste-resistante a l'intolerable (site web) le: 11/06/2008 17:48:13


Et en tête de mon blog, voici  ce que j'ai écrit :

"Nous ne vous laisserons pas saboter nos vies,  pendant que vous vous prélassez dans vos palaces, vos yachts, vos îles paradisiaques, sans souci et à l'abri de tout ! Oui, j'appelle à un tsunami des peuples pour renverser les dangereux psychopathes qui ont pris le pouvoir au service de la Haute Finance pour faire de nos vies un enfer juteux pour eux ! Nous avons le nombre pour nous ! "El pueblo unido, jamas sera vencido!", le peuple UNI ne sera jamais vaincu ! Unissons-nous tous pour combattre ceux qui ravagent nos vies par leurs décisions iniques, oui unissons-nous TOUS quelles que soient notre appartenance sociale, religieuse, culturelle, géographique.. ! Eva, journaliste-résistante à l'intolérable qu'une poignée de Grands financiers, d' industriels de la mort (armement, labos...) et de dirigeants illuminés préparent derrière le dos des peuples, sur le dos des citoyens !

Les luttes doivent s'organiser et se mener, de concert, à l'échelle internationale.  Transporteurs, pêcheurs, consommateurs, paysans, salariés précarisés, retraités, chômeurs, sans-papiers, familles spoliées, fonctionnaires,étudiants.... tous unis, pour ébranler les fondations du désordre mondial qui saccage nos vies ! Sans violence, par la force du nombre, l'unité, la détermination, l'organisation.  Et avec des meneurs efficaces, incorruptibles, recherchant le Bien commun. Des de Gaulle, Gandhi, Chevènement.... Et de préférence pas de manifestations dispersées ! Regroupons nos énergies... Nous ne voulons pas devenir des serfs ou de la chair à canon pour le profit d'une caste militaro-financière ! "



Je suis en congé.
Je ne rédige pas d'article...
Ce n'est pourtant pas l'envie qui me manque,
avec une telle incitation !
J'écris à toute allure, ça jaillit. Et ça démange souvent !
Mais d'ailleurs, qu'ajouter à un texte aussi beau ?
Naradamiuni, j'aimerais que tu me contactes,
j'ai tellement envie d'échanger avec toi...
Une telle qualité d'analyse, aussi subtile,
doublée d'une plume aussi juste, me rend gourmande !


Tu devrais découvrir Georges Stanechy, il a un blog,
(en as-tu un ?)
Il est de la même trempe que toi !




Lu : Come4news, Vautier :

"Le libéralisme, UBIQUISTE, c'est l'asservissement des hommes au pouvoir de l'argent,
non ? !!!
"

Bon sujet de débat, aussi.

Lu :

“Un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs". 1987 - Mme Gro Harlem Bruntdland, Premier Ministre norvégien


Le vrai visage de l'Union méditerranéenne, outre sa création pour complaire à Israël

Bernard Kouchner s’est lâché. Explicitement, pour la première fois, un dirigeant gouvernemental a avoué ce qui se cachait derrière le projet d’Union de la méditerranée du président de la République :

« c’est un projet gigantesque, une grande étape du rêve que la globalisation exige "


http://www.marcfievet.com/article-20355129.html


________________________________________________________________________________________



Derniers articles sur mon blog
R-sistons à la désinformation :




Serge Halimi :
Pour une analyse critique des médias -
Le silence des Médias, Bilderberg, autodafé anti-chrétien en Israël...
http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/article-20375133.htm


 "Assassinat" d'un grand journaliste -
  Clearstream - Paradis fiscaux..





________________________________________________________________________________________


Mes autres blogs :

R-sistons à l'actualité
http://r-sistons-actu.skynetblogs.be

Eva coups de coeur :
http://eva-coups-de-coeur.over-blog.com


________________________________________________________________________________________


 

Justice : un diabétique « condamné » à cause
de sa maladie !

[11 juin 2008 - 17:13]

 


Incroyable ! Un père vient de se voir dénier le droit de visite élargie qu’il demandait à la justice, au motif… qu’il serait diabétique et que sa maladie ferait courir un risque à son enfant. « Nous craignons que ce jugement ne fasse jurisprudence », dénonce l’Association française des Diabétiques ( AFD). « Or la France compte 3 millions de diabétiques et 15 millions de malades chroniques

 http://www.destinationsante.com/fr_sommaire.php


_______________________________________________________________________________________


Le néo-libéralisme
dévaste la Georgie :
Voici ce qui nous attend,
avec Sarkozy...


Le code du travail ultra-libéral en vigueur depuis deux ans a entraîné la disparition de plusieurs syndicats. Malgré
les pressions du BIT, de l’Union européenne et de la CSI, le gouvernement s’obstine.
 

En mai 2006, le Parlement géorgien a adopté un nouveau code du travail particulièrement défavorable aux travailleurs. Décrit par le gouvernement comme l’une des législations du travail les plus "libérales" du monde, ce code permet par exemple de congédier un travailleur sans raison, à condition de lui verser une indemnité de licenciement égale à un mois de salaire.

Supposé attirer les investisseurs, le code laisse donc la porteouverte à tous les abus.
"Une employée qui se rebellerait contre un harcèlement sexuel de la part de son patron peut doncêtre licenciée sur le champ… out comme un syndicaliste"
, dénonce Irakli Petriashvili, président de la confédération GTUC.

De nombreux militants syndicaux ont perdu leur emploi depuis l’entrée en vigueur de ce code. Leurs recours en justice n’ont guère été utiles.
"Le code du travail entre en conflit avec d’autres dispositions légales (..)

Ce code du travail viole également la Charte sociale européennesur des points fondamentaux comme la durée des heures supplémentaires et la procédure de licenciement (..)

Le nouveau code du travail donne par ailleurs la possibilité à un employeur de conclure une convention collective avec un minimum de deux travailleurs… mais sans prévoir la façon dont la négociation doit se dérouler. Rien n’empêche donc un employeur d’ignorer une délégation syndicale et de choisir deux travailleurs qui lui sont proches pour mener cette négociation (..)

Lorsque le code du travail était encore à l’état de projet, la GTUC était parvenue à convaincre l’association des employeurs qu’il s’agissait d’une réforme pouvant porterpréjudice tant aux travailleurs qu’aux intérêts économiques à long terme des entreprises. Irakli Petriashvili: "

Nous avons aussi tenté d’avertir le gouvernement en lui soumettant une liste de 60 remarques, mais il n’a pris en considération que12 d’entre elles. Nous sommes parvenus à limiter quelque peu les dégâts : le projet prévoyait une durée de travail de 48 heures par semaine et à peine 15 jours de congés par an, mais le code actuel prévoit une durée de travail de 41 heures et 24 jours de congés annuels".

En optant pour une libéralisation extrême du marché et des relations du travail, le gouvernement géorgien a mis en application les vieux rêves de l’ultralibéralisme, plaçant le marché comme seul régulateur. Il viole cependant les normes internationales du travail, en particulier celles sur la liberté syndicale et sur le droit d’organisation et de négociation collective. La GTUC a dénoncé cette situation auprèsdu BIT. Résultat: dans son dernier rapport, la Commission d’experts du BIT pour l’application des conventions et des recommandations souligne que "compte tenu de l’absence d’une disposition interdisant explicitement tout licenciement

Nous avons perdu environ 20.000 membres en raison du harcèlement et des licenciements facilités par ce code du travail.

http://www.resistancesociale.fr/doc2008/juin2008/GeorgieliberalismeFR.pdf



________________________________________________________________________________________


L'aide à l'Afghanistan passe
dans les poches de l'Occident !!!


Le chef de la mission de l'ONU en Afghanistan, Kai Eide, reconnaît ouvertement, lors d’un entretien exclusif à FRANCE 24, que les aides occidentales atteignent beaucoup trop peu la population afghane. (Interview : C. Billet)


Lancer la vidéo


suite à http://www.marcfievet.com/article-20357710.html

_______________________________________________________________________________________

 

  MANIFESTATION POUR "ACCUEILLIR" BUSH
VENDREDI 13 JUIN A PARIS


CAPJPO-EuroPalestine se joint aux nombreuses associations qui appellent à réserver à Georges Bush l'accueil qu'il mérite en France, et à dire à Sarkozy que nous ne sommes pas prêts à accepter son modèle de chaos et de misère organisée dans le monde entier : Rendez-vous à 18 H 30 Place de la République à Paris le vendredi 13 juin.

Communiqué des "Américains Contre la Guerre" (AAW- France), auquel nous souscrivons pleinement :

"Le 13 et 14 Juin 2008 le président étasunien, George Bush se rendra à Paris pour rencontrer son ami Nicolas Sarkozy. Les Américains Contre la Guerre, se joindront à une manifestation pour "accueillir" l'homme qui est responsable :

- de milliers de morts en Irak, Afghanistan et, avec la complicité d'Israel, en Palestine

- des actes d'agression contre les pays d'Amérique Latine, ou les peuples luttent contre les mêmes intérêts responsables de la guerre du pétrole au Moyen Orient.

Venez protester contre l'arrivée en France de George Bush, criminel de guerre, et aussi pour dire a Nicolas Sarkozy que l'envoi de l'armée Française en Afghanistan, ou ailleurs, ainsi que l'adhésion de la France à l'OTAN sont des actes graves pouvant conduire vers des conséquences désastreuses."

http://panier-de-crabes.over-blog.com 

Des manifestations anti-américaines d'envergure ‎attendaient le Président Bush à son arrivée à Rome. Les ‎Italiens sont descendus dans les rues de Rome


____________________________________________________________________________________________________



MANIFESTATION VENDREDI 13 JUIN A 18 H 30

PLACE DE LA REPUBLIQUE A PARIS

AAW-France

CAPJPO-EuroPalestine


Préavis de grève nationale le lundi 16 Juin 2008.

Il n'y a qu'une façon de faire pression : la MOBILISATION de tous les automobilistes Français qu'y on vu leur 'budget' gasoil - essence être multiplié par 2 ou 3 en 6 mois !
Comme à chaque révolution, ce qui fait notre force c'est notre nombre.
Nous allons bloquer la France entière et prendre le gouvernement en otage !!
Qui : Tous les automobilistes FRANCAIS.
Quoi : Blocage des routes, autoroutes, chemin de fer...
Comment : Des centaines de voiture à l'arrêt sur toutes les routes de France devrait marcher aussi bien que des camions, des tracteurs ou des bateaux.
Pourquoi : Le gasoil à 1€
Grace à internet, ce mail peut faire le tour de France en quelques minutes, alors au boulot les 'Vache à lait', faite marcher le 'Transférer ce mail'

(Lu sur le blog de ma commune).



_________________________________________________________________________________________________________

Israël, sionisme, judéité...


Depuis plus d'un demi-siècle, ceux qui s'échinent à lutter contre les forces agissant dans l'ombre du paradigme israélien identifient la politique et la praxis israéliennes au sionisme et à l'idéologie sioniste. J'ai le regret de leur dire qu'ils se gourent, depuis le début. En effet, si le projet sioniste dicte le pillage de la Palestine, c'est au nom des aspirations nationales juives.

Par Gilad Atzmon

 

Il est exact, par ailleurs, de soutenir qu’Israël s’est montré particulièrement efficace dans la traduction de la philosophie sioniste en une pratique dévastatrice, oppressive et criminelle. Pourtant, les Israéliens, ou plus précisément, la grande majorité des juifs laïcs nés Israéliens, ne sont motivés, ni alimentés par l’idéologie sioniste. Pour eux, l’esprit ou les symboles de cette idéologie ne signifie rien.

Aussi bizarre cela paraîtra à d’aucuns, le sionisme est soit une notion étrangère, soit, au mieux, une notion archaïque, aux yeux de la plupart des juifs laïcs nés en Israël. La grande majorité des Israéliens étant perplexes quant à la notion de sionisme, la plupart des formes de critique qui se targueraient d’être antisionistes seraient quasiment sans effet sur Israël, pas plus que sur la politique israélienne ou sur le peuple israélien.

Autrement dit, durant les soixante années écoulées, ceux qui ont utilisé le paradigme du sionisme et ses antipodes n’ont fait que prêcher à des convaincus. Un passage en revue de l’amalgame formé par Israël, le sionisme et la judaïté est devenu urgent.

Depuis plus d'un demi-siècle, ceux qui s'échinent à lutter contre les forces agissant dans l'ombre du paradigme israélien identifient la politique et la praxis israéliennes au sionisme et à l'idéologie sioniste. J'ai le regret de leur dire qu'ils se gourent, depuis le début. En effet, si le projet sioniste dicte le pillage de la Palestine, c'est au nom des aspirations nationales juives.

Par Gilad Atzmon

 Il est exact, par ailleurs, de soutenir qu’Israël s’est montré particulièrement efficace dans la traduction de la philosophie sioniste en une pratique dévastatrice, oppressive et criminelle. Pourtant, les Israéliens, ou plus précisément, la grande majorité des juifs laïcs nés Israéliens, ne sont motivés, ni alimentés par l’idéologie sioniste. Pour eux, l’esprit ou les symboles de cette idéologie ne signifie rien.

Aussi bizarre cela paraîtra à d’aucuns, le sionisme est soit une notion étrangère, soit, au mieux, une notion archaïque, aux yeux de la plupart des juifs laïcs nés en Israël. La grande majorité des Israéliens étant perplexes quant à la notion de sionisme, la plupart des formes de critique qui se targueraient d’être antisionistes seraient quasiment sans effet sur Israël, pas plus que sur la politique israélienne ou sur le peuple israélien.

Autrement dit, durant les soixante années écoulées, ceux qui ont utilisé le paradigme du sionisme et ses antipodes n’ont fait que prêcher à des convaincus. Un passage en revue de
l’amalgame formé par Israël, le sionisme et la judéïté est devenu urgent.

suite à http://www.alterinfo.net/L-experience-juive_a20681.html


Le déplacement massif de population qui résulta de la création d’Israël, il y a soixante ans, est l’objet d’un oubli volontaire dans la politique étrangère américaine et d’une ignorance confondante chez les citoyens américains, de manière générale. Comment pourrions-nous justifier autrement le vol massif et toujours en cours de la terre ancestrale des Palestiniens depuis le milieu du vingtième siècle – un vol subventionné annuellement par plus de trois milliards de dollars du gouvernement américain – tandis que nous faisons appliquer, à juste titre, le droit de réfugiés juifs à recouvrer des propriétés en Europe, d’où ils avaient été évincés au milieu du vingtième siècle ? Si nous ne reconnaissons pas l’égalité entre les droits des Palestiniens et ceux des juifs, comment pourrions-nous prôner l’égalité des droits entre les Tibétains et les Chinois Han, entre les Sahraouis et les Marocains, entre les Africains et les Américano-libériens, entre les femmes et les hommes, entre les Noirs et les Blancs, entre les gays et les hétéros ?

La suite à
http://www.alterinfo.net/Les-contempteurs-d-Israel-n-ont-aucun-souci-a-se-faire_a20717.html


________________________________________________________________________________________

La liste des participants
de la réunion annuelle
des Bilderberg de 2008
(France) : Avec Manuel Valls,
C. Ockrent parmi les présents



Président d'Honneur
BELGIQUE "Davignon, Etienne" "Vice-président, Suez-Tractebel"
___________

FRANCE "Baverez, Nicolas" "Associé chez Gibson, Dunn & Crutcher LLP"

FRANCE "Castries, Henri de" Président du conseil d'administration et chef de la direction, AXA "

FRANCE "Collomb, Bertrand" "Président d'Honneur, Lafarge"

FRANCE "Jouyet, Jean-Pierre" Ministre des affaires européennes

FRANCE "Kodmani, Bassma" "Directeur, Initiative de réforme arabe"

FRANCE "Margerie, Christophe de" Directeur général, Total "

FRANCE "Montbrial, Thierry de" "Président, Institut français des relations internationales"

FRANCE "Ockrent, Christine" "Directrice générale des services de télévision et de la radio française internationale"

FRANCE "Pérol, François" Secrétaire général adjoint chargé des Affaires économiques

FRANCE "Valls, Manuel" Membre de Parlement

FRANCE "Védrine, Hubert" Hubert Védrine Conseil


11 "Français" donc. Certains noms pourront surprendre les moins avertis de nos lecteurs, à tord. Ils ont été soigneusement choisis comme étant "de confiance" et aptes à promouvoir le "capitalisme du désastre".

C'est le Bilderberg qui a fixé l'objectif de 200€ le baril lors de sa précédente réunion...Retenez les noms de Jouyet et de Valls, (anciens) proches de Ségolène Royal, d'Okrent.

La présence du patron de Total ne surprendra personne! Quant à Jean-Claude Trichet, il est répertorié "international", ce qui lui va bien.

Les représentants d'Israël sont inclus, bien entendu, dans le quota des Etats-Unis, mais aussi dans celui de bien d'autres pays, sous double nationalité.
En cherchant bien, ils sont majoritaires ! Normal, non?
Vous noterez aussi la présence, permanente (!), des Kissinger, Perle, Wolfowitz, Shultz, Zoellick...et autres docteurs Folamour.

http://www.marcfievet.com/article-20344095.html

_________________________________________________________________________________________


La USAID révèle ses plans pour la subversion à Cuba
http://marcfievet.com/article-20357436.html

Les  " dessous" de la vie de Mc Cain : Moins glorieux que son  épopée vietnamienne
http://www.marcfievet.com/article-20355612.html

Et si on "évaluait "Jacques Attali ?
http://www.marcfievet.com/article-20354590.html

Bush VRP En urope pour vendre sa guerre contre l'Iran
http://www.marcfievet.com/article-20355951.html

 Le gouvernement prépare une Charte de l' Internet
 
http://www.marcfievet.com/article-20344192.html

Repost 0
Published by R-sistons à l'intolérable - dans Violence - non-violence
commenter cet article
15 décembre 2007 6 15 /12 /décembre /2007 21:40

 

CW09-repaire-ext.jpg 
Bonjour,

La photo que vous voyez représente le quartier général des Ching-A-Ling, le motor-cycle gang rival des Hell's Angels, à New York. C'est la bâtisse la plus haute, partiellement repeinte en blanc. Je cherchais des photos pour illustrer, l'autre jour, mon article sur les gangs de rues et sur les jeunes des banlieues, elles sont arrivées seulement maintenant. C'est mon ex-mari qui les avait prises, lorsque nous avons séjourné ensemble dans le Bronx, au milieu des gangs de rues. 

CW08-JFA-boule.jpg 
 Et voici le Vice-Président des Ching-A-Ling en personne, John Flint Agosto - je vous renvoie à mon article. A l'arrière-plan, vous remarquerez un homme en bleu, avec des lunettes noires, c'est l'un des deux policiers de la Brigade anti-gang qui nous accompagnait. Eux font un travail de proximité comme Sarkozy ne veut plus en entendre parler, à torts ; il vaut mieux avoir de bonnes relations avec les habitants d'un quartier, connaître leurs habitudes, discuter avec eux, prévenir les conflits, plutôt que de débarquer seulement pour des contrôles d'identité et des chasse-à-l'hommes, se faire accueillir de façon musclée, et être haï des autochtones.

CW05-2j-CaL-ds-camionette.jpg 
 Dans mon article "banlieues et gangs de rues", j'avais rajouté un paragraphe sur les Ching-A-Ling, après publication du papier. C'est un gang d'adultes, s'adonnant à toutes sortes d'activités qu'il ne m'appartient pas de juger, à la différence des multiples gangs qui peuplent les rues des grandes villes américaines, composés de très jeunes membres et qui passent leur temps à se battre pour la possession d'un immeuble calciné ou d'une rue éventrée. Dans la troisième photo que vous voyez, prise dans la fourgonnette des Ching-A-Ling - et qui leur sert également de prison pour leurs propres membres, le cas échéant - , il y a deux jeunes, triés sur le volet, et formés à devenir de futurs membres du motor-cycle gang. Ils posent pour la photo dans la fourgonnette-prison.
CW16-groupe-bb.jpg
 Gang d'adultes, ils vivent en famille, avec compagnes et enfants ; de dos, vous voyez le Vice-Président, avec un blouson à l'effigie du gang, et à l'arrière-plan, il y a les deux policiers de la brigade anti-gangs.  J'espère que Sarkozy tombera sur ces images, et qu'il décidera de réorienter sa police afin qu'elle soit plus proche des habitants, dans l'intérêt de tous.

Même les sauvages américains ont compris qu'il vaut mieux se rapprocher des habitants que l'on surveille... faire de la prévention plutôt que de la répression seulement. 

Voilà pour les photos. De mon gentil correspondant Igor, à l'autre bout du monde, j'ai reçu quelques informations piquantes, je vous les soumets, ainsi qu'un article illustrant à nouveau l'enfer que vivent les Palestiniens : et par exemple, les familles sont séparées, et les paysans privés de leur lieu de travail. Il faut le voir, et le lire, pour le croire. 

L'imagination des hommes ne connaît pas de limites pour faire souffrir leur prochain.

Bonne lecture, et à très bientôt. Ici, à quelques kilomètres de l'Espagne, il a neigé ; Je nourris les animaux errants avec encore plus d'énergie. Bonsoir ou Bonjour, votre Eva. N'oubliez pas de vous abonner à ma prose (newsletters à droite, gratuit), de recommander ce blog original, parfois inattendu, toujours offensif - contre les puissants qui nous gouvernent afin de satisfaire leurs seuls intérêts démesurément égoïstes -, enfin de visiter le Forum pour la Paix, en lien sur mon blog.

Attention ! Mon prochain article, ou le suivant, (vous le reconnaîtrez, car il commencera par ces mots : Exclusif ! Danger...), apportera une contribution décisive à la réflexion sur les dangers qui menacent notre société.

Tags : Gangs, Brigade anti-gang, New-York, Bronx, police, Sarkozy, Ching-A-Ling...

00000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000

Et voici, avant tout, des conseils pour les blogueurs. Vous en êtes ? Alors, lisez...

NOX ,  sur   http://come4news.com      

FORUMS  ET  BLOGS  FACE  A  LA   LOI  !


Blogs, forums, commentaires d'articles, le Web permet à tout un chacun de publier ce qu'il veut sur le Web et certaines personnes profitent de ce média pour dépasser les bornes. Que dit la loi ?

Ces dernières années, le web s'est démocratisé et la plupart des citoyens sont en mesure de publier leurs opinions, leurs pensées ou leurs croyances, avec une extrême facilité. Les forums et autres plate-formes participatives poussent comme des champignons, la plupart des journaux permettent aux lecteurs de commenter et les réponses sur les blogs, sont autant lues que les billets eux-même.

Oui, mais... Cette démocratisation et le pseudo-anonymat dont bénéficient les internautes, amènent certains individus à dépasser les bornes. Insultes, menaces, diffamation, il ne faut pas oublier qu'Internet n'est pas une zone de non-droit et que ces délits sont punissables...

Il ne faut pas non plus oublier que la fameuse "liberté d'expression" à laquelle beaucoup se raccrochent pour se dédouaner, dit bien que "la libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’homme ; tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l’abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi" (déclaration des droits de l'homme et du citoyen, 10 Août 1789)

La loi LEN du 21 juin 2004 soumet désormais toute publication internet aux mêmes lois que les publications papiers, c'est à dire à la loi sur la Presse de 29 juillet 1881.

En clair : Vous êtes civilement et pénalement responsables des propos que vous diffusez sur internet.

Les délits les plus souvent rencontrés sont :

  • - La diffamation : définit comme « toute allégation ou imputation d’un fait portant atteinte à l’honneur ou à la considération de la personne ou du corps constitué auquel le fait est imputé »
  • - L'injure : définit comme : « toute expression outrageante, termes de mépris ou invective qui ne referme l’imputation d’aucun fait »

Ces actes sont passibles de 1 an de prison et/ou 45 000 euros d'amende pour la diffamation, et de 12 000 euros d'amende pour l'injure publique.

Sachez qu'en plus de votre responsabilité, la responsabilité du responsable du site, blog, ou forum, est également engagée. Si un lecteur utilise les commentaires pour insulter un journaliste ou un autre lecteur ayant commenté cet article, non seulement sa responsabilité est engagée, mais en plus, le propriétaire du site peut également être considéré comme responsable du contenu diffusé.

La période de prescription est de 3 mois. Avant ces 3 mois, il est tout a fait possible de porter plainte contre un internaute.

En conclusion : réfléchissez bien avant d'écrire !

00000000000000000000000000000000000000000000000000000000000


de poly-tics : votre pouvoir d'achat dégringole !

Bien sur que sans gains de productivité, il ne peut pas y avoir de gains de pouvoir d’achat "durables". C’est une condition nécessaire mais insuffisante pour accroître le pouvoir d’achat car une équitable redistribution doit aller de paire. Outre que l’impôt sert à produire des biens collectifs, il a une fonction redistributive. Or en France, cette perception est utilisée par et pour les privilégiés au lieu de permettre de compenser les inégalités inéquités sociales. Or actuellement la tendance est à la baisse contributive au détriment du bon fonctionnement des services collectifs, justice, hôpitaux, enseignement, etc … et ayant également pour conséquence, par son caractère inéquitable, d’accroître la fracture sociale. Les moyens tant humains que matériels des organismes de contrôle...
Pour lire la suite cliquez ici



© 2007 poly-tics.over-blog.com

000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000

D'igor : LA CIA transporte de la cocaïne !!!

Un jet Gulfstream II appartenant à la CIA s’est écrasé au Mexique
avec plus de 4 tonnes de cocaïne à bord. Heureusement, la cocaïne a
été retrouvée intact.

Le crash aurait eu lieu fin Septembre et n’a pas été éventé par
les autorités américaines qui préféraient rester discrètes sur le
sujet.

Un jet de la CIA transportant à bord une saisie de 4 tonnes de cocaïne
réalisée en Colombie s’est écrasée à l’atterrissage dans
l’état du Yucatan au Mexique. Tout le monde en est sorti vivant, quand
à la cocaïne, il a fallu retrouver les paquets dans cet endroit
verdoyant.

NARCOTRAFIC d’ETAT

Pourquoi fallait-il transporter cette "marchandise" pour la détruire aux USA ???
Ces messieurs de la CIA ont-ils demandé l’autorisation à ceux du DEA ?
Ou les trafics sous couvert auraient-ils repris ?
D’ailleurs, ont-ils un jour cessé ?

Le plus ironique, dans cette histoire, c’est que ce jet Gulfstream II
avait été utilisé à plusieurs reprises pour transporter des
prisonniers emmenés à Guantanamo.

http://www.surftheinfo.com/spip.php?page=article&article=606&lang=fr#f
orum1573


00000000000000000000000000000000000000000000000000
 

Envoyé par igor : Sarkozy, communication d'abord !

Photo à l’appui, la presse française a largement relayé la baignade
médiatique du super ministre français de l’écologie dans un lagon
exotique de Bali pour y planter un corail.

Bali-Borloo dans son bateau…

Force est de constater qu’une fois de plus le gouvernement privilégie
la communication à l’action, au moment où le sommet de Bali sonne
comme un échec retentissant du fait des amis américains de N. Sarkozy.

Ne soyons pas dupes ! Sur le fond, ce petit coup médiatique ne vise
qu’à masquer l’inutilité de ce ridicule ministricule en caleçon
bleu. Une seule consolation, toutefois.
Après avoir eu le privilège insigne d’admirer la blancheur
celluliteuse de la sirène gouvernementale, les Français auront pu
constater que, contrairement à ce qu’affirment certains esprits
médisants, M. Borloo aime aussi l’eau.

Avec une photo, Borloo fait son cinéma

Pour autant, personne ne peut se satisfaire de ces démonstrations de communications permanentes,
inutiles et obscènes qu’un certain Bernard
Kouchner nous avait déjà servies un sac de riz sur le dos.

Les Français ne sont pas des enfants auxquels il suffit de raconter une
belle histoire pour les
endormir.

Olivier carer

000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000 

Et là, c'est le Figaro International qu' Igor a sélectionné pour mes lecteurs :

http://www.lefigaro.fr/international/2007/12/15/01003-20071215ARTFIG00131-
Israel-confronte-a-une-montee-du-racisme-.php


Montée du racisme en Israël !

ISRAËL pensait que son passé l’avait placé à l’abri de tels
phénomènes, mais découvre soudainement que le racisme et la
discrimination sont de plus en plus répandus en son sein
. Précédée
d’une série d’actes d’antisémitisme et de discriminations à
l’encontre de la minorité juive éthiopienne, la publication d’un
rapport sur la montée du racisme en Israël a provoqué un débat
particulièrement vif cette semaine.

Selon un sondage effectué par l’Association israélienne pour les
droits civiques (ACRI), 75 % de la population juive d’Israël refuserait
d’habiter le même immeuble qu’un Arabe, 50 % estiment que les Arabes
ne méritent pas d’avoir les mêmes droits que les autres citoyens.
Deux tiers des jeunes sont persuadés que les Arabes sont moins
intelligents, pas instruits, sales et violents. Jusqu’à présent, ces
préjugés contre la minorité arabe d’origine palestinienne ayant
choisi de rester en Israël après la création de l’État juif en
1948 étaient considérés comme un mal inévitable. Et ils n’avaient
jamais soulevé l’indignation des plus hautes autorités de l’État.

« La population arabe d’Israël ne peut plus vivre ainsi et la
population juive d’Israël ne peut pas continuer de vivre avec de telles
statistiques », a réagi le ministre israélien arabe des Sports et de
la Culture, Ghaleb Majadle. Le ministre de la Construction et du
Logement,
Ze’ev Boim, a critiqué le rapport. « Comme ils sont minoritaires,
alors tout est la faute de la majorité juive , juge-t-il. Les droits
civiques doivent être les mêmes pour tous. Nous devons nous demander :
que se passe-t-il de leur côté, quel est le comportement de la
minorité vis-à-vis de la majorité ? Est-ce que les Juifs peuvent
entrer et vivre dans des immeubles ou même des quartiers habités par
les Arabes ? »

Les Juifs d’Éthiopie discriminés

Les préjugés ne se limitent plus à la minorité arabe, qui compte
aujourd’hui 1,2 million de personnes. Ils touchent aussi les Falachas,
les Juifs d’Éthiopie dont Israël a sponsorisé l’immigration
depuis trente ans. Ces dernières semaines, les médias israéliens ont
fait état de plusieurs cas de « ségrégation » dans le système
scolaire. Ainsi, une école religieuse de Petah Tikva, une banlieue
déshéritée de Tel Aviv, a dispensé des cours séparément à
quatre élèves d’origine éthiopienne nés en Israël. Leurs
récréations n’avaient pas lieu à la même heure que les autres
élèves. Motif : ils n’étaient pas jugés suffisamment religieux.
Le premier ministre, Ehoud Olmert, s’est dit choqué. « Le sentiment
d’injustice qu’ont les Juifs éthiopiens n’est pas détaché de la
réalité, a-t-il dit. Nous devons changer cette réalité. » Tzippi
Livni, la ministre des Affaires étrangères, a dénoncé les
discriminations contre les Falachas sur le marché du travail et pour 
les locations d’appartement.

La multiplication des agressions antisémites contre les Juifs
ultraorthodoxes
, perpétrées par la forte minorité d’origine russe
au cours de l’année passée, avait fait surgir le débat sur la
nécessité d’élaborer une loi punissant les crimes antisémites et
les actes racistes. S’estimant vacciné contre de telles dérives en
raison de son passé, l’État hébreu n’avait pas jugé
nécessaire de voter de telles lois jusqu’à présent .....

00000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000

L'ARCHE DE ZOE : REVELATIONS SULFUREUSES !

Parmi les références données par Igor, il y a cet article, 
sur http://borislelay.canalblog.com

   
                                        
                                             François Nagy Bocsai Sarközy


Par nos contacts, nous avons appris quelques faits troublants par rapport à l'affaire dite "de l'arche de Zoé". Parmi les accusés, figure une certaine Stéphanie Lefebvre, directrice adjointe d'une entreprise pharmaceutique du nom de "Parisbiotech". Le site de l'association "Arche de Zoé" proposait jusqu'à peu une adresse mail qui aboutissait directement auprès de cette entreprise(
lefebvre.s@parisbiotech.org). Il se trouve que dans le conseil d'évaluation de cette entreprise se trouve un certain François Sarközy, cadet du président actuel, qui y siège pour AEC Partners (entreprise pharmaceutique). On rappelle qu'officiellement l'état français "n'était au courant de rien", bien que des éléments aient prouvé par le canard enchaïné que ce dernier connaissait la démarche voire l'assistait. François Sarközy est pédiatre de formation et évolue dans le domaine du médicament depuis 2001, notamment autour de la lutte contre la résistance des virus aux antibiotiques.

Présentée du nom de "Children Rescue" au Tchad, l'association-vitrine opérait depuis la Suède pour le compte de l'association "Arche de Zoé". Stéphanie Lefebvre était par ailleurs spécialiste des montages financiers pour son entreprise. On supposera que son expérience fût assez précieuse pour affrêter un avion et son équipage à destination de l'Europe ainsi que de s'assurer l'appui de l'armée française.

On a su depuis que les enfants avaient des familles et qu'ils ont été soustrait de force pour les emmener en Europe moyennant finances par des familles d'accueil. En plus du trafic d'enfants, y avait-il une opération liée aux multinationales du médicament avec l'aide de l'état français ?

Les autorités tchadiennes mises au courant, ont écrit une lettre au président de la république française pour en savoir plus ces faits nouveaux.



0000000000000000000000000000000000000000000000000000000

  www.info-palestine.net

 
Déni de dignité dans les territoires palestiniens occupés
samedi 15 décembre 2007 - CICR

Occupés

" Être palestinien, c’est se heurter à des limites à chaque moment de sa vie. On nous barre le chemin dans tous les domaines : nous perdons notre emploi, nous ne pouvons pas voyager librement, nous sommes séparés de notre famille. Être palestinien, c’est être privé de nombreuses choses qui, pour les autres, sont tout à fait normales."

(Mohammed, de Jérusalem)

(JPG)
En 2006, la barrière de Cisjordanie séparait le village d’Abous Dis, où vivent 30 000 personnes, en deux parties, séparant les familles entre elles, et les paysans de leurs champs. Abous Dis était autrefois un village prospère sur la route reliant Jérusalem-Est à Jéricho. Depuis que la route est bloquée, environ 50% des 187 commerces le long de la route ont dû fermer. ©CICR/C. Toggenburg/il

Dans l’ensemble des territoires palestiniens occupés, aussi bien dans la bande de Gaza qu’en Cisjordanie, les Palestiniens luttent quotidiennement, simplement pour vivre : ils sont empêchés de faire ce qui constitue la trame quotidienne de l’existence de la plupart des gens. Sur le plan humain, les territoires palestiniens sont plongés dans une grave crise, car des millions de personnes se voient privées de leur dignité. Pas de temps en temps, mais chaque jour.

Pour les Palestiniens, rien n’est prévisible. Les règles peuvent changer d’un jour à l’autre, sans préavis ni explication. Ils vivent dans un environnement arbitraire, s’adaptant constamment à des circonstances sur lesquelles ils n’ont aucune influence et qui réduisent de plus en plus le champ de leurs possibilités.

Piégés dans la bande de Gaza

"Même après leur retrait de Gaza, ils ne nous ont pas laissés tranquilles, ils reviennent de temps en temps raser nos terres, arracher nos arbres et détruire nos maisons. En plus, ce n’est que lorsqu’ils vous tirent dessus que vous savez que vous êtes dans la zone tampon."

(Saleh, un agriculteur de Gaza)

(JPG)
Une femme cherchant ses effets personnels dans les ruines de sa maison, détruite au cours d’une opération militaire israélienne, dans la bande de Gaza, en septembre 2007. ©ICRC/A. König/il

Alors que la bande de Gaza reste bouclée, le conflit entre les militants palestiniens et Israël se poursuit inexorablement. Les premiers lancent des roquettes presque chaque jour sur Israël, et l’armée israélienne fait de profondes incursions dans la bande et mène des frappes aériennes et des attaques depuis la mer. La population civile est prise au piège, sans moyen de s’échapper et elle subit aussi les effets de heurts constants entre Palestiniens.

Depuis les violents affrontements qui ont opposé le Hamas aux forces affiliées au Fatah et la prise de pouvoir du Hamas en juin de cette année, les points de passage restent fermés pour la plupart des habitants de Gaza. Il est devenu pratiquement impossible d’aller étudier ou de se faire soigner en Cisjordanie, à Jérusalem-Est, en Israël ou à l’étranger, sauf pour les patients qui ont besoin d’un traitement vital. Mais même eux ne sont parfois pas autorisés à partir.

Depuis son retrait unilatéral en 2005, Israël a progressivement établi une zone tampon le long de la clôture qui entoure Gaza, zone qui empiète sur le territoire déjà exigu et surpeuplé de la bande, avec de lourdes conséquences pour la population. L’extension mal définie de cette zone tampon fait perdre de plus en plus de terres agricoles et met en danger ceux qui s’en approchent de trop près. Effectivement, il arrive souvent que des habitants de Gaza soient tués, blessés ou arrêtés lorsqu’ils se trouvent à proximité de la clôture.

Assez pour survivre, pas assez pour vivre

"Il est difficile de trouver certains types de médicaments, par exemple les antibiotiques. Nous n’avons plus du tout de céréales et, ces jours-ci, il est très dur de se procurer du lait en poudre pour bébés. Quand on en trouve, il est trop cher pour la plupart des gens, parce que son prix a énormément augmenté."

(Dr Salah, pharmacien à Gaza)

(JPG)
L’équipe du CICR, traversant à pied le point de passage d’Erez pour évacuer un civil blessé de la bande de Gaza vers Israël où attend une ambulance. Juillet 2007. ©ICRC/A. Gutman/il

L’inquiétude des habitants de Gaza croît au fur et à mesure que les rayons des épiceries se vident en raison du bouclage. Les prix sont montés en flèche, et les rares produits qui entrent dans Gaza sont pratiquement inabordables. Les prix de nombreuses denrées alimentaires, comme le poulet, ont au moins doublé ces quatre derniers mois, car les stocks diminuent et ne sont pas réapprovisionnés.

Selon le Programme alimentaire mondial, quelque 80 000 habitants de Gaza ont perdu leur emploi depuis juin 2007, faisant encore grimper un taux de chômage déjà élevé : environ 44% de la population active est actuellement sans travail. De nombreuses industries locales ont dû fermer leurs portes et licencier leur personnel, car 95% de la production locale dépend des importations de matières premières provenant d’Israël. Israël a limité les importations à ce qu’il estime être des "biens essentiels" - principalement des produits alimentaires de base - , alors que d’autres articles indispensables au fonctionnement de l’industrie ou à la réparation des infrastructures ne peuvent pas pénétrer dans la bande de Gaza.

Diminution de la production agricole

"D’abord, ils ont pris du terrain pour la route, puis ils en ont repris pour la zone de sécurité le long de la route, ensuite ils ont détruit ma maison parce qu’elle était trop proche de la zone de sécurité. Maintenant, ils ont à nouveau tout rasé. Il ne me reste rien."

(Abdul, Gaza)

(JPG)
Des Palestiniens faisant la queue au point de contrôle de Huwara, l’un des deux points de passage, le long de la route principale reliant Naplouse au reste de la Cisjordanie. Les voitures privées n’ont pas le droit de traverser ce point de contrôle, à moins que le propriétaire n’ait un permis spécial. ©Associated Press/N. Ishtayeh

Les agriculteurs de Gaza se souviennent que dans un passé récent, leurs terres étaient vertes et fertiles. Les abondantes récoltes d’agrumes et d’olives étaient exportées en Cisjordanie et en Israël. Aujourd’hui, une grande partie de leurs terres ont été rasées et les arbres déracinés lors des fréquentes incursions militaires.

Quelque 5 000 producteurs agricoles qui font vivre leur famille grâce aux exportations de tomates, de fraises et d’œillets vont voir leurs ventes s’écrouler - une perte de 100%. La récolte de ces cultures importantes a commencé en juin, mais à cause de l’embargo sur les exportations, les produits pourrissent dans des conteneurs aux points de passage.

Détérioration des infrastructures

"Nous ne savons pas comment cela va finir. Les hôpitaux se battent pour avoir des réserves suffisantes de combustible ; s’ils viennent à en manquer, ce sont les blanchisseries des hôpitaux qui seront rationnées les premières. Ensuite, ce sera l’équipement médical. Et ce ne serait que le début d’une fin terrible."

(Abu Hassan, Gaza)

(JPG)
Cinq personnes ont été tuées et 250 maisons détruites lors de la rupture des digues d’un bassin contenant des eaux d’égout à Beit Lahia, dans la bande de Gaza. ©ICRC/A. Abu Amshah

Les infrastructures de la bande de Gaza sont dans un état précaire. Il y a environ huit mois, les digues d’un bassin contenant des centaines de milliers de litres d’eaux d’égout non traitées se sont rompues, dans le nord de Gaza. Les eaux usées ont inondé un village bédouin, tuant cinq personnes, en blessant 16 autres et détruisant les maisons de milliers d’habitants. Aucune réparation importante n’a encore pu être faite en raison du manque de fonds et des restrictions permanentes imposées par Israël sur les importations de pièces détachées.

Le fonctionnement de services de base tels les hôpitaux et les infrastructures d’approvisionnement en eau et d’évacuation des eaux usées dépend de leur raccordement au réseau électrique. Si le réseau ne parvient pas à fournir l’énergie nécessaire, tous les services essentiels seront touchés.

Depuis que la centrale électrique de Gaza a été largement détruite par des frappes aériennes de l’armée israélienne en juin 2006, elle ne fonctionne plus qu’à environ la moitié de sa capacité normale. L’approvisionnement en électricité de la bande de Gaza est précaire, non fiable et dépend de sources extérieures. Dans son état actuel, il est insuffisant pour satisfaire les besoins de la population.

En conséquence, des infrastructures essentielles telles que les hôpitaux et les systèmes d’approvisionnement en eau ou d’assainissement sont obligées d’utiliser des générateurs de secours. Le fait de devoir compter sur des générateurs est risqué et engendre à son tour de nouvelles dépendances par rapport au carburant et aux pièces détachées, outre une augmentation des frais d’exploitation. Les restrictions actuelles à l’importation empêchent la livraison du carburant et des pièces détachées indispensables, et des services vitaux risquent de s’effondrer complètement.

Une vie de restrictions en Cisjordanie

"Avant, je travaillais sur le marché de Naplouse. Mais depuis 2002, à cause du bouclage de la ville, j’ai dû aller installer ma boutique sur le marché de Beita, à 12 km de chez moi. Avec le point de contrôle, il me fallait deux heures pour aller travailler. Alors j’ai dû aller habiter à Beita et je ne rends visite à ma famille que le mercredi, quand le marché est fermé. Mes enfants me manquent."

(Murad, district de Naplouse)

(JPG)
Un agriculteur palestinien attend à la barrière de Cisjordanie qui le sépare de ses oliveraies situées derrière la barrière, dans la zone d’Ariel. ©ICRC/E. Linklater/il

—  Accès aux terres

En Cisjordanie aussi, la situation se détériore chaque jour sur le plan humanitaire. Les Palestiniens assistent impuissants à la confiscation de leurs terres. Au cours des années, les colonies et les routes israéliennes se sont étendues, envahissant de plus en plus des terres qui étaient cultivées par les mêmes familles depuis des générations.

Depuis la construction de la barrière de Cisjordanie, qui pénètre profondément en territoire palestinien, de grandes étendues de terres agricoles sont devenues inaccessibles aux paysans, la barrière séparant de nombreux villages de leurs terres. L’été dernier, des agriculteurs ont regardé, impuissants, brûler leurs oliviers dont ils étaient séparés par la barrière. Ils ne pouvaient pas accéder à cette zone, parce qu’il n’était pas prévu d’ouvrir le portail à ce moment-là ou parce qu’ils n’avaient pas le permis approprié. Certains arbres avaient mis plus de cinquante ans à atteindre la taille qu’ils avaient alors - deux générations de travail et de soins perdus en une seule nuit.

Pour obtenir les permis lui permettant d’avoir accès à ses propres terres, un paysan doit trouver son chemin dans un labyrinthe bureaucratique où on lui demandera de présenter toute une série documents attestant sa résidence et le fait qu’il est propriétaire des terres. La plupart des agriculteurs passent des heures dans les bureaux de l’administration civile israélienne pour essayer d’obtenir ces permis. De nombreuses demandes sont finalement rejetées pour raisons de sécurité, par exemple parce qu’à une certaine époque un membre de la famille a séjourné dans une prison israélienne.

—  Accès aux routes

"Nous avons été réveillés par la lumière des flammes. Nous sommes sortis en courant et avons vu que nos oliviers brûlaient. Les pompiers n’arrivaient pas à atteindre les champs parce que le portail de la barrière était fermé. Nos champs sont derrière la barrière de Cisjordanie et nous ne pouvons pas y aller tous les jours, alors nous n’avons pas pu les nettoyer comme il aurait fallu. Cette nuit-là, nous n’avons rien pu faire d’autre que les regarder brûler, parce que le portail était fermé."

(Agriculteurs de Beitunia, district de Ramallah)

(JPG)
Une vielle femme de Boudrous, dans le district de Ramallah, attend l’ouverture d’un portail pour avoir accès à ses oliviers. Elle a perdu presque tous les arbres dans les incendies, n’ayant pu accéder assez souvent à ses terres pour enlever l’herbe sèche. Les incendies l’ont privée ainsi que sa famille de leur principale source de revenus. ©ICRC/F. Pula

En Cisjordanie, de nombreuses routes qui reliaient des villages palestiniens à des villes voisines sont maintenant barrées par des blocs de béton, des fossés, des remblais ou des grilles métalliques. Ces obstacles coupent les Palestiniens de leurs terres, de leurs sources d’eau et même de leurs décharges. Ils érigent une séparation entre les villages et les villes, entre les communautés et entre les districts.

Les habitants de Cisjordanie regardent depuis leurs maisons les Israéliens utiliser des routes fraîchement goudronnées, construites sur des terres palestiniennes, reliant les colonies israéliennes entre elles et assurant une liaison confortable avec Jérusalem et Tel Aviv. Les Palestiniens, eux, doivent utiliser des pistes en terre battue et faire de longs détours pour atteindre leur école, leur lieu de travail, les hôpitaux et les lieux de culte, ou simplement pour rendre visite à leurs proches et leur amis.

Les 177 000 habitants de la ville autrefois prospère de Naplouse, dans le nord de la Cisjordanie, n’ont que deux routes pour sortir de la ville. Ils n’ont pas le droit de conduire leur voiture en direction du sud et doivent pour cela prendre des taxis, ce qui grève encore leurs ressources économiques déjà limitées.

Harcèlement par les colons

"J’ai dû construire une haute clôture autour de ma maison pour protéger mes enfants, parce que des colons leur jetaient des pierres lorsqu’il jouaient dehors. Ils nous lancent des pierres tout simplement parce que nous continuons à vivre sur notre terre et que nous ne voulons pas partir."

(Anwar, de Hébron)

(JPG)
Des oliviers abattus par les colons à Wadi al-Hussein/Hébron en 2005. À ce jour, les colons continuent d’entrer sans autorisation sur cette terre qui appartient aux familles palestiniennes. ©ICRC/D. Vucotic/il

Les Palestiniens qui vivent à proximité des colonies israéliennes ont non seulement été dépossédés de leurs terres, mais sont souvent harcelés par les colons. En Cisjordanie, le nombre d’agressions dont sont victimes des civils n’a cessé de croître. Les informations que le CICR a réunies sur le terrain indiquent que le nombre de délits a plus que triplé au cours des cinq dernières années ; par contre, la police mène rarement une enquête jusqu’au bout et dans la plupart des cas, elle conclut que « les coupables n’ont pas pu être identifiés ».

Un appel pour une vie digne

Jour après jour, la dignité des Palestiniens est foulée aux pieds, en Cisjordanie comme à Gaza.

Les mesures de sécurité très dures prises par Israël ont un coût énorme en termes humanitaires, laissant à ceux qui vivent sous l’occupation juste de quoi survivre, mais pas assez pour vivre une vie normale et digne.

(JPG)

Israël a le droit de protéger sa propre population civile. Cependant, il devrait toujours y avoir un juste équilibre entre les légitimes préoccupations sécuritaires d’Israël et la protection des droits et libertés des Palestiniens vivant sous occupation. Jusqu’à présent, cet équilibre n’a pas été trouvé.

Les 1,4 million de Palestiniens vivant dans la bande de Gaza continuent à payer de leur santé et de leurs moyens d’existence le prix du conflit et des restrictions économiques. Couper l’approvisionnement en électricité et en combustible ne fait qu’aggraver encore leur souffrance, et c’est contraire aux principes humanitaires fondamentaux.

En Cisjordanie, la présence des colonies israéliennes influe sur tous les aspects de la vie des Palestiniens et entraîne la perte de vastes étendues de terres et d’importants revenus, sans parler de la violence récurrente des colons. D’épuisantes restrictions de circulation entravent l’accès au travail et ont causé des taux de chômage et de pauvreté sans précédent.

Seule une action politique rapide, innovatrice et courageuse pourra changer la dure réalité de cette longue occupation, assurer au peuple palestinien le retour à une vie économique et sociale normale et lui permettre de vivre dans la dignité.

 
CICR, Comité international de la Croix-Rouge, 
le 12 décembre 2007 

0000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000

KADHAFI... et la journée mondiale des droits de l'homme 

(qu'on a oublié de célébrer, évidemment, on a préféré s'en prendre à Kadhafi, c'était de bon ton...)

Lisez l'article ! 

http://stanechy.over-blog.com
0000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000


Encore un exemple de désinformation. Basta !

tiré de http://sego-dom.over-blog.com


Quand Reuters, repris par Le Monde, le Nouvel Obs... désinforment dans des dépêches sur les propos tenus par Ségolène Royal dans l'émission politique de Canal+ le dimanche 9 décembre 2007.

00000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000

A  LIRE  ABSOLUMENT  !    DESINFORMATION  

Eutrophisation par les médias :

Le CSA a décidé de raccourcir d’un mois la période pendant laquelle les règles le décompte des temps de parole dans les médias s’effectuera. Elle commencera donc le 1er février. La procédure durera cinq semaines avant le premier tour, soit environ un mois de moins qu'auparavant. Les médias véhiculant la pensée unique sarkoziennent pourront accorder plus de temps de paroles aux UMPistes pendant ce mois généreusement accordé par le CSA. Les liens entre Sarkozy et les grands patrons de presse ne sont plus à démontrer et perdure. Les journaux télévisés ne manquent jamais de faire des rubriques en accord avec les sujets gouvernementaux du moment, relatant aussi des faits divers, faisant une promotion de tel spectacle d’un artiste sarkozyste convaincu. La pression sur les journalistes est constante. Ainsi, le journaliste Laïd Samari de L’Est...
Pour lire la suite cliquez ici


© 2007 poly-tics.over-blog.com

00000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000

un coup d'épée dans l'eau

L’omnipotence de sarkozy induit son omniprésence qui mène à l’asphyxie médiatique. Aucune réflexion préalable aux communiqués des médias. On régurgite la pensée unique sarkozienne mijotée par le service communication Elyséen. C’est aussi le complexe de Colomb, de certains journalistes, qui lamine la pensée des français. Leurs propos ou les écrits sont des résonances à ce qui relève de leur entendement et donc amplifient le niveau très moyen de la population, la maintenant ainsi dans leurs limites d’intérêt de compréhension. Posture infantile qui se généralise, abusant certains de leurs lecteurs, auditeurs ou spectateurs, suivant le cas. Dangereuse commodité qui forge l’opinion publique, qui force l’adhésion.   La télévision est la source d’informations...
Pour lire la suite cliquez ici


© 2007 poly-tics.over-blog.com


00000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000

une femme debout

Ségolène Royal, est l'invitée de Laurent Ruquier ce soir 15 décembre dans On n'est pas couché.   une femme debout qui ne se laisse pas enfermer dans des dogmes Egalement à visionner : CEC...
Pour lire la suite cliquez ici


© 2007 poly-tics.over-blog.com

0000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000

La France inéquitable

Même si un jour la France renoue avec la croissance il n’est pas certain que les Français en profitent car une politique d’austérité s’imposera à nous afin de rembourser le montant de la dette, d’une part, et que le système de redistribution ne corrige pas toujours les inégalités, d’autre part.   Sur le premier point, il y a une apparente discordance entre le conseiller spécial de Nicolas Sarkozy, Henri Guaino, qui dénonce l’inefficacité des "politiques d’austérité" et François Fillon qui rappelle qu’il n’est pas question de creuser plus encore le déficit d’un Etat "en faillite". "Il faut réduire l’endettement national pour redonner de l’oxygène à notre économie (devant l’Association des Maires de France). Cette discordance n’est peut être...
Pour lire la suite cliquez ici


© 2007 poly-tics.over-blog.com

0000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000

Jacques Peskine (Union syndicale de la Production audiovisuelle) s'inquiète des projets gouvernementaux qui devraient modifier les relations entre les chaînes de télévision et les producteurs. 
Il ne pense pas que l'Elysée le soutiendra : «Sarkozy se fout de la culture. Et il se contrefout que cela se sache. On n'a jamais vu cela chez aucun des présidents de la République.»

 

Repost 0
12 décembre 2007 3 12 /12 /décembre /2007 22:40

3.jpeg Bonjour


Les banlieues, ces ghettos qui n'osent pas dire leur nom, véritables verrues à la face de notre société, nous explosent parfois en pleine figure, car nous nous voilons la face et nous refusons d'entendre leurs douleurs.  De temps à autre, nous envoyons la police, et nous nous en lavons les mains. Jusqu'à la prochaine explosion !
 
Les cités sont des zones de non-droit - où se concentrent  les pires problèmes de notre société - , le symbole de l'échec de nos politiques , le dépotoir de tous les malaises qu'on ne traite pas en profondeur, la honte qu'on s'évertue à cacher, le point de fixation de tous les maux qu'on ne veut pas voir et encore moins traiter à la racine, le lieu où plus personne n'ose entrer, pas même les employés des services publics, les médecins, les pompiers, voire les forces dites de l'ordre. Surtout depuis qu'un gouvernement imbécile - devinez lequel - a chassé ceux qui quadrillaient les quartiers pour mieux connaître la population, établir des liens de confiance avec elle, et prévenir les embasements. Je connais d'autant mieux la question que j'ai réalisé le premier reportage, à la télévision française, sur les îlotiers, ces policiers travaillant au contact des habitants. L'idée de police de proximité, proche des citoyens, date de cette époque là - les années 80, si ma mémoire ne me trahit pas.

Les jeunes des banlieues sont marqués au fer rouge. Le sceau de l'infâme, quand ils cherchent un emploi ou un logement....  Et ce n'est pas la nomination d'une fille de la cité au gouvernement qui changera la donne. Parce que les discriminations dont sont victimes les jeunes, finalement, ça n'intéresse personne. Il n'y a pas de pétrole dans les cités, pas de sur-doués - en tous cas on n'essaie pas trop de les trouver - , pas de jeunes loups comme on en raffole aujourd'hui, non il y a seulement des gamins qui survivent en mettant en place une économie parallèle, la débrouille des pauvres, des pas-de-chance, des relégués, des marqués... des pestiférés. Laissons-les s'entretuer, s'il le faut, mais surtout pas touche à mon policier, si d'aventure il s'égare dans le ghetto de pauvres. 
 
Les gangs américains, je les ai bien connus. Oui, j'ai vécu au milieu des guerriers du Bronx. Pas mal, pour l'ambiance. Chaud, très chaud. Et haut en couleurs.

Les Guerriers du Bronx

C'était dans les années 80 . Deux voyages pour partir à la recherche des gangs de West Side Story ; Pas difficile, pour une journaliste, de pénétrer dans le milieu : Les jeunes aiment qu'on parle d'eux ; ils existent, enfin ! Pas difficile non plus aux Etats-Unis quand on est, comme moi, une "born again" - et c'était plutôt rare à l'époque. Textuellement, cela veut dire "née de nouveau". Par le Saint-Esprit, et grâce aux Eglises Pentecôtistes, que j'ai depuis quittées parce qu'elles sont sectaires, fanatiques, repliées sur elles-mêmes, et foncièrement sympathisantes de l'Amérique bushiste néo-conservatrice et ultra-sioniste. J'en ai gardé la foi vivante, j'ai laissé tomber les excès.  En tous cas, le fait d'être une "born again", dans l'Amérique puritaine, m'a ouvert toutes les portes : Celle des missionnaires vivant au milieu des jeunes, comme celle des policiers de l'Unité anti-gang, avec qui je patrouillais en compagnie de mon mari et même de notre fils de deux ans, lors du deuxième voyage - j'ai séjourné au milieu d'eux, en plein coeur du Bronx, de Brooklynn et du Queens, pendant deux longs mois. Et j'ai aussi pénétré dans le quartier général des rivaux des Hell's Angels, les fameux Ching-A-Ling - un gang de motards, dont le Vice-Président a sympathisé avec moi et joué avec mon gamin.

Et c'est ainsi que je me suis retrouvée, grâce aux aides gentiement fournies, 



Bronx-Barbès - Eliane de Latour

au milieu des bandes de gosses paumés, rejetés de partout, écrasés de douleur et de désespoir, à la recherche d'une identité, d'une reconnaissance qu'ils ne trouvent plus qu'en semant la terreur dans les quartiers, en se proclamant membres d'un gang et maîtres d'une parcelle de territoire en ruines, ou en devenant les caïds d'une prison quand ce n'est pas en glorifiant leur propre mort au combat - les jeunes tués au cours d'une équipée sauvage deviennent les héros du bitume américain. Aux Etats-Unis, on a les héros qu'on peut, du désert texan ou du macadam éventré. Ici, on est en plein dans la culture de la violence chère aux Américains, du colt ou du poignard.

Et parfois, justement, tel est le paradoxe de ce pays où Dieu fait bon ménage avec les dollars, l'opulence, la misère et la violence, brusquement surgit un jeune qui a troqué le poignard contre la croix, et ces conversions flamboyantes sont la fierté de l'Amérique évangélique, elles entraînent à leur tour de radicaux changements de vie à la chaîne. N'essayez pas de comprendre les Yankees : ils sont déroutants. Avec eux, vous passez sans transition de Manhatan au Bronx, des arrogantes tours d'acier et de verre aux immeubles délabrés, à bout de souffle, s'épaulant l'un l'autre comme pour défier encore le temps, - et des guerriers des rues aux convertis zélés. J'ai personnellement séjourné chez un membre de gang devenu policier puis missionnaire, et revenant à la case départ après moult péripéties. 

Les gangs sont multicolores, pluri-ethniques, noirs, hispaniques, jaunes, et même blancs, irlandais. Ils se livrent une lutte sans merci pour la possession d'une parcelle de terre à moitié calcinée, ou pour la vente des drogues qui leur procureront ensuite, au milieu des ruines, la sensation de voyager, de dépasser l'horizon de leur misère sans remède. 

Qui connaît le désespoir de ces jeunes, privés d'enfance et d'avenir ? 
Privés de passé comme de présent, aussi . Avant de les stigmatiser 
quand, dans leur rage de vivre, ils cassent les abri-bus, souvenez-vous qu'ils n'ont plus de père, pas de foyer véritable, ou une famille brisée par l'alcool, et souvent une mère très jeune dépassée par les grossesses à répétition et les charges familiales qui, pour survivre et nourrir ses enfants, est parfois obligée de se prostituer. Quand le gamin de deux ans est attaché à son lit toute la journée en attendant le retour de sa mère, il accumule de la haine, qu'il déversera plus tard sur les équipements publics, ses congénères ou sur le passant qui résistera quand il lui prendra de quoi payer sa dose.

Lorsqu'on n'a pour horizon, dans les rues des grandes villes américaines ou dans les cités-dortoirs françaises, que des murs étroits, gris, sales, lépreux, et la stigmatisation, et le chômage, et le racisme, et l'échec scolaire, et l'alcool, et la violence, et l'incompréhension, et les contrôles d'identité, et les coups, et le mépris, et la relégation, et le ghetto, et le vide, et le désespoir, et l'absence de considération ou de perspectives... vous vous étonnez, ensuite, si ça explose ? 

Vous vous étonnez, si le gamin qui est victime d'une bavure policière ou d'un dysfonctionnement de la société, va ensuite provoquer dans le quartier des réactions en chaîne ? 

Vous êtes surpris,  si la cité explose lorsqu' elle voit que les délinquants en col blanc, grâce à Sarkozy, pourront désormais commettre des délits d'initiés sans être punis, alors que les jeunes n'ont droit qu'à la répression pour toute réponse ? 
 

   
Que fait-on pour prévenir le mal.. à sa source ? Pour prendre véritablement à bras-le-corps le problème des banlieues, oui, véritablement, c'est-à-dire pas avec des mots ou des mesures-bidons, mais avec des mesures qui traitent réellement le problème à la base, la racine du mal de vivre, du désespoir ou des frustrations ? Je ne suis pas là pour m'ériger en conseillère des politiciens qui ont trop longtemps démissionné, ou qui ont proposé des solutions qui ne tiennent pas compte des réalités sur le terrain. Il y a des experts pour cela. Et je vous suggère la lecture du livre "banlieues, de l'émeute à l'espoir". Dans cet article, j'ai simplement voulu aborder un peu la souffrance des jeunes desesperados des banlieues françaises, ou des ghettos américains.

J'aimerais néanmoins vous dire trois choses : La violence, aujourd'hui, dans les cités, se radicalise. Par exemple, elle est maintenant lourdement armée. Et des bandes commencent à s'affronter, comme aux Etats-Unis. Merci pour le modèle !

Ensuite, il ne faut surtout pas s'imaginer que les cités ne sont que des lieux à problèmes. J'y ai été, notamment pour porter, au moment de Noël, des jouets aux enfants qui en sont privés, ou afin de distribuer, ici une couverture, là un sourire, ailleurs des vêtements, ou tout simplement pour échanger l'amitié autour d'une tasse de thé, quand ce n'est pas afin de trouver un dépanneur bénévole pour la télé en panne. Et je peux vous dire une chose : dans les cités, oui, là, il y a une immense solidarité, des élans du coeur, de la générosité, de la fraternité, toutes sortes d'initiatives, émanant du grand frère, de la soeur qui réussit, ou de la maman seule mais épaulée par toutes ses voisines, et qui veulent tous faire de leur quartier, en dépit de toutes les difficultés, un lieu où il fait bon vivre, fraternel, chatoyant. Ici, ce sera le gâteau d'anniversaire partagé avec les voisins de palier, ou le couscous, et ailleurs la douleur d'une maman qui perd son enfant prise en charge par les habitants comme si c'était le leur.

Enfin, la troisième chose que je voudrais encore vous dire, c'est qu'à Marseille, ville où pourtant la pauvreté est un fléau, les banlieues n'explosent jamais ; Je le sais, j'y ai vécu plus de dix ans. Et pourquoi cette spécificité ? Parce que la banlieue est intégrée dans la ville ; Elle n'est pas " à part ", une entité extérieure menaçante, mais elle fait partie de Marseille. On habite les quartiers nord - plus pauvres - ou les quartiers sud - plus bourgeois - , mais tous se sentent citoyens de la même ville. Et c'est très important. Ensuite, il existe à Marseille des myriades d'associations, de soutien, d'entraide, sportives, culturelles, et même une pour réunir fraternellement les différentes confessions religieuses, " Marseille Espérance " , et qui transmet des paroles  apaisantes pour désamorcer les tensions ponctuelles. Enfin, les Marseillais vivent dans une ville paradisiaque : ensoleillée 330 jours par an, jouxtant la mer, et l'été, des hordes de gamins déferlent sur les plages aménagées, vont patauger, rafraîchir leur ennui éventuellement, et des activités sont organisées à leur intention, bref les habitants des quartiers nord sont intégrés dans leur cité - Marseille. Un exemple pour tous.

Pour terminer, mes amis, parmi mes rêves - Victor Hugo disait que si on réalise le dixième de ses rêves, on a bien vécu - je voulais partager la fraternité multicolore, chatoyante, des habitants des cités. Je ne l'ai pas encore réalisé ! Qui sait, un jour ? Ceci pour vous dire qu'on peut aussi avoir envie de vivre dans les cités, par choix, par plaisir. Pour faire sauter les ghettos. Au moins un ! Les ghettos ne sont-ils pas aussi dans nos têtes ?

Je suis en train d'écouter à la télévision, tout en écrivant, l'émission "Ce soir ou jamais", sur FR3. On y parle de " l'Iran, menace réelle ou imaginaire ". Je relève  : " Et la bombe Pakistanaise, elle nous inquiète ? Pouquoi est-ce la bombe iranienne qui traumatise ? " " On ne pense qu'à confisquer le pétrole de l'Iran ", " Il y a un Etat - israël - qui souhaite détruire un autre Etat - l'Iran -, c'est nouveau, et c'est contraire aux lois internationales ", " Distinguons bien le Juif du Sioniste.  On est en permanence hanté par la question du sionisme.  Imaginons un monde sans sionisme...", "  Si les Israéliens faisaient la paix avec leurs voisins, il n'y aurait plus de problèmes ". " Israël a la bombe, mais n'a pas gagné ", " Israel préfère faire la guerre contre l' Iran, plutôt que la paix avec les Palestiniens ". " Les Iraniens veulent un Moyen- Orient pacifique, ils sont de fait les alliés des Américains, qu'ils apprécient ", " La condition des Juifs en Iran est enviable ". Décapant, non?

A bientôt, merci de votre fidélité, Eva
 

Illustration 1 : livre: BANLIEUES, DE L’EMEUTE A L’ESPOIR

Posted in 1 - Nouveautés, 4 - REGAIN DE LECTURE, 4.3.1 - Collection L'Écrit d'alarme by admin on the juin 2nd, 2007   éditions Corsaire   Yves BODARD   Préface de Jean-Pierre Rosenczveig    Collection L’écrit d’alarme  16 € isbn 978-2-35391-000-7 Gencod 978235391000 
 

Illustration 2 :  http://nanarland.com

illustration 3 :  http://fluctuat.net, film Bronx-Barbès

Illustration 4 :  http://syti.net      "l'embrasement des banlieues est, (entre autres),  le résultat de l'exaspération"

TAGS : quartier, cité, banlieue, Marseille, service public, police, Sarkozy, West Side Story, Etats-Unis, yankee, desesperados, îlotier, Ce soir ou jamais, Iran, Liban, Palestine, israel, évangéliques, néo-cons, missionnaires, évangéliques, Pentecôtistes, sionistes, Juifs, Moyen-Orient, guerre, paix, "Marseille Espérance"..

000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000

INFOS :

  • Jean-Claude Mailly réclame une hausse du smic: Le secrétaire général de Force ouvrière, Jean-Claude Mailly, réclame une réévaluation anticipée du smic et la mise en oeuvre effective du 
  • Régimes spéciaux: le conflit "n'est pas totalement achevé" pour Bernard Thibault    
  • La réforme constitutionnelle au Venezuela, article par article. Pour une juste analyse de la situation   
  • Selon une étude de la Drees, en 2006, les dépenses de protection sociale, qui ont atteint 553,7 milliards d’euros, ont augmenté moins vite que le PIB. Les prestations sociales atteignent 526,2 milliards d’euros et représentent une part plus faible du PIB que les années précédentes  .
  • La CSI se rallie à la campagne mondiale pour l’élimination de la violence contre les femmes
  •  
  • .....Lire la suite.....Lire la suite.....Lire la suite...Lire la suite ....Lire la suite
  •  
000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000

Près de 3 Français sur 4 souhaitent que le traité simplifié remplaçant la constitution européenne soit ratifié par référendum

 
Le tableau de bord politique Paris Match – Ifop
 

71% des Français souhaitent que le traité simplifié remplaçant la constitution européenne soit ratifié par référendum. Seuls 28% des personnes interrogées ne jugent pas le recours au référendum utile. Le soutien à la consultation du corps électoral français est majoritaire quelle que soit la proximité politique des interviewés. le souhait d’un référendum domine également parmi les électeurs de Nicolas Sarkozy à la présidentielle de 2007 (63%), et ce malgré la volonté du président de faire ratifier le traité par la voie parlementaire. Ce sont les sympathisants du Parti socialiste qui s’avèrent les plus nombreux à préférer l’organisation d’un référendum (78%), malgré l’avis de la plupart des chefs de file de ce parti. Légèrement plus solide à gauche qu’à droite (76% parmi les sympathisants de gauche, contre 66% parmi ceux de droite),

 

Du point de vue socio-démographique, le soutien au référendum est majoritaire dans toutes les catégories de la population, au-delà des strates qui avaient le plus massivement rejeté la constitution européenne en 2005 : l’adhésion à une ratification par référendum est certes la plus élevée parmi les professions intermédiaires et les personnes âgées de 35 à 49 ans (77%), mais elle est également largement majoritaire parmi les cadres et professions libérales (68%) et les personnes diplômées (75% parmi les titulaires d’un bac+2 et 62% au-delà).

 

Question :Vous personnellement, souhaitez-vous que le traité simplifié sur les institutions de l’Union européenne adopté par les 27 pays européens soit ratifié en France par référendum ? 

http://eldiablo.over-blog.org
 

0000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000

 


Rubrique Palestine


Les habitants de Gaza sont en train de mourir, nous devons AGIR ! ISM France
Les habitants de Gaza sont assiégés, privés de nourriture, de travail, de carburant, d’électricité, de médicaments ; de plus en plus de malades meurent.
Dans le cadre de la campagne "HALTE AU SIEGE DE GAZA", écrivez à vos eurodéputés ou reprenez notre modèle de lettre ci-dessous.
Ne restons pas silencieux parce que nous ne pourrons pas dire que nous ne savions pas !
Merci
Lire la suite : http://www.france-palestine.org/article7592.html


A Lire

" Israël, Palestine, Vérités sur un conflit". Politis

Alain Gresh et Fayard nous proposent une nouvelle édition actualisée d’un ouvrage qui constitue sans doute la meilleure pédagogie sur le conflit israélo-palestinien.
Lire la suite : http://www.france-palestine.org/article7589.html


A Voir

Freedom Theatre. Amis du Théâtre de la Liberté de Jénine (ATL Jénine), Génération Palestine ; la CCIPPP.

Pour soutenir les droits culturels des enfants et des adolescents palestiniens, et dans le cadre des mobilisations à l’occasion des 60 ans de la Naqba (expulsion d’environ 700 000 Palestiniens lors de la création de l’Etat d’Israël), nous vous invitons à Quatre heures pour le THEATRE DE LA LIBERTE du camp de réfugiés de JENINE (en Palestine)
Le 17 DECEMBRE 2007 à partir de 19h30 au STUDIO L’ERMITAGE, 8, rue de l’Ermitage 75020 Paris (M° Jourdain ou Bus 26)
Lire la suite : http://www.france-palestine.org/article7635.html





65602261-1.jpg






Actualité

Le secteur médical de Gaza touché par les sanctions israéliennes. IRIN

Les autorités sanitaires de la Bande de Gaza se disent préoccupées par le sort de centaines de patients qui ne peuvent se rendre en Israël ou dans d’autres pays pour recevoir des soins vitaux et par le manque de matériel médical essentiel, de médicaments et de carburant dans les hôpitaux locaux.
Lire la suite : http://www.france-palestine.org/article7643.html


Infos Gaza n°373. Palestinian    Centre for Human Rights

Au cours de la semaine du 29 novembre au 5 décembre Les Forces Israéliennes d’Occupation (FOI) ont tué 20 Palestiniens dont un civil dans la bande de Gaza et en Cisjordanie. 18 des victimes étaient membres du bras armé du Hamas, toutes tuées par des missiles et des obus de tanks. De plus 22 Palestiniens dont une femme y ont été blessés.
Lire la suite : http://www.france-palestine.org/article7634.html


L’armée israélienne se dit prête à une large offensive dans la Bande de Gaza. Laurie Copans

L’armée israélienne a terminé la préparation d’une éventuelle opération de grande envergure contre la Bande de Gaza et n’attend plus que le feu vert du pouvoir politique pour passer à l’action, a assuré mercredi son chef d’état-major.
Lire la suite : http://www.france-palestine.org/article7623.html

Campagne pour faire cesser le siège de Gaza. Programme de santé mentale de la Communauté de Gaza

Le programme de santé mentale de la Communauté de Gaza prévoit d’organiser une campagne internationale pour briser le siège sur Gaza
Lire la suite : http://www.france-palestine.org/article7591.html

La Cour suprême israélienne ordonne le report des coupures d’électricité. Irin
La Cour suprême israélienne a demandé le report des coupures d’électricité dans la Bande de Gaza en attendant d’avoir des éclaircissements sur les modalités d’application et sur l’impact humanitaire de cette décision du gouvernement israélien sur la population civile.
Lire la suite : http://www.france-palestine.org/article7593.html

Israël ne peut pas continuer la colonisation et prétendre faire la paix memc

Nabil Abu Rudeineh, conseiller du président palestinien, Mahmoud Abbas, appelle à l’arrêt immédiat de la construction de logements dans la colonie construite par Israël à Abu Ghneim.
Lire la suite : http://www.france-palestine.org/article7621.html

Sur le toit de Khaled. Amira Hass

Khaled emmène de moins en moins souvent ses enfants dans son village natal, à l’ouest de la Cisjordanie, au sud de Qalqiliya. C’est dur pour lui de s’asseoir sur le toit de la maison de ses parents et de voir, à 500 mètres de là, la terre de la famille, sans pouvoir s’y rendre.
Lire la suite : http://www.france-palestine.org/article7590.html

L’Accord de La Mecque et le gouvernement d’unité nationale. Miftah

L’équipe de l’Unité de Surveillance a étudié et analysé les trois grands journaux : Al Qods, Al Ayyam et Al-Hayat Al Jadidah de même que la télévision palestinienne ainsi que les positions israéliennes, américaines et internationales .
Lire la suite : http://www.france-palestine.org/article7571.html

Lendemain d’Annapolis. Béchir ben Yamed

J’ai cru pouvoir écrire en 1975 dans la revue américaine Foreign Affairs, qui m’avait demandé un article sur le conflit israélo-arabe : « Les Arabes et les Israéliens sont condamnés à la paix… » Je n’imaginais pas qu’ils se battraient pendant encore plus de trente ans sans trouver de solution à leur différend.
Lire la suite : http://www.france-palestine.org/article7629.html

Annapolis : les Etats-Unis préparent la guerre civile en Palestine et obtiennent le soutien arabe contre l’Iran. Chris Marsden

Parfois, le sommet d’Annapolis semblait être une pièce de théâtre amateur mal montée : des poignées de main manquées, les pannes du service de traduction, le président Bush qui ne peut nommer correctement le président palestinien Mahmoud Abbas et Abbas lui-même qui suit Bush et le premier ministre israélien Ehoud Olmert comme s’il avait oublié sa prochaine ligne.
Lire la suite : http://www.france-palestine.org/article7618.html

Engagements fictifs. Rania Adel
La situation sur le terrain ne laisse présager aucun changement tangible dans la politique israélienne, malgré les promesses solennelles tenues à Annapolis.
Lire la suite : http://www.france-palestine.org/article7622.html

Bush et l’après- Annapolis. T. Hocine
Le président américain George W. Bush se rendra début janvier au Proche-Orient, confirmant son implication personnelle dans le nouvel effort de paix engagé à Annapolis entre Israéliens et Palestiniens, alors même qu’Israël renforce le doute, sinon le profond pessimisme qu’il a lui-même favorisé.
Lire la suite : http://www.france-palestine.org/article7632.html


Les Européens doivent revendiquer un rôle politique ». Entretien avec Leila Shahid, par Denis Sieffert
Analysant le contexte de la réunion d’Annapolis, Leila Shahid souhaite que les Européens ne restent pas à l’écart d’un nouveau processus qui n’est pas sans risques pour les Palestiniens.
Lire la suite : http://www.france-palestine.org/article7633.html

Abbas presse Bush « d’intervenir immédiatement » pour faire cesser la colonisation israélienne. L’Orient Le Jour
Le dirigeant palestinien Mahmoud Abbas a exhorté le président américain George W. Bush à « intervenir immédiatement » pour faire cesser la colonisation israélienne dans les territoires palestiniens, a indiqué hier un responsable palestinien.
Lire la suite : http://www.france-palestine.org/article7628.html


Les États-Unis contestent les projets israéliens à Jérusalem-Est. L’Orient Le Jour

Le vice-Premier ministre israélien, Haïm Ramon, a répondu hier aux avertissements américains contre l’élargissement du quartier de colonisation de Har Homa, à Jérusalem-Est, en affirmant que des parties de Jérusalem-Est devraient être offertes aux Palestiniens afin de ne pas perdre le soutien des États-Unis.
Lire la suite : http://www.france-palestine.org/article7644.html

« Il n’y aura pas de choc des civilisations ». Entretien avec Emmanuel Todd par Denis Sieffert
Anthropologue, Emmanuel Todd, qui avait « prédit » l’effondrement de l’URSS, se risque dans son dernier essai, coécrit avec Youssef Courbage, à un nouveau pronostic fondé sur une solide observation démographique.
Lire la suite : http://www.france-palestine.org/article7647.html


Nucléaire iranien • Israël contre-attaque. Roni Sofer
Par peur de voir se briser l’unité de la communauté internationale, Tel-Aviv a décidé de lancer une offensive diplomatique contre le rapport des renseignements américains qui relativise la menace iranienne.
Lire la suite : http://www.france-palestine.org/article7630.html


L’Intifafa vingt ans après. Alain Gresh

La résistance à l’occupation remonte aux origines mêmes de celle-ci, en juin 1967
Lire la suite : http://www.france-palestine.org/article7642.html


Moyen-Orient : L’eau et la paix dans la région. Morsi Atalla

Dans le conflit arabo-israélien, il y a un dossier oublié, bien qu’il soit aussi important que les dossiers des frontières, de Jérusalem, des réfugiés et autres. Ce dossier est celui de l’eau.
Lire la suite : http://www.france-palestine.org/article7631.html

Alain Gresh dans l’émission 2000 ans d’histoire. F. Leblon

Disponible à l’écoute sur France-Inter, une émission remarquable, grâce à la clarté et à la précision de l’exposé de Alain Gresh, comme toujours, mais aussi, ce qui est plus rare, à la présentation intelligente de l’animateur.
Lire la suite : http://www.france-palestine.org/article7645.html


Le rôle des citoyens dans la poursuite des crimes de guerre. Roland Weyl - Supplément Pour la palestine n°55
Le rôle de l’opinion publique apparaît essentiel pour que le droit s’applique. En particulier sur la scène internationale. Roland Weyl interroge l’arsenal juridique qui fournit à cette action son support de légitimité et les instruments de pression dont l’opinion dispose.
Lire la suite :
http://www.france-palestine.org/article7107.html



Comment ils nous ont volé La Bombe. Uri Avnery
Une vraie catastrophe : l’ensemble des services de renseignement américains, comprenant seize agences différentes, ont abouti à une conclusion unanime : dès 2003, les Iraniens ont cessé leurs travaux pour produire une bombe nucléaire, et, depuis lors, ils ne les ont pas repris.
Lire la suite : http://www.france-palestine.org/article7654.html


1947/48, 2007/08, 60 ans de dépossession

La guerre était inévitable. Elias sanbar

En 1947, les Palestiniens ne pouvaient imaginer que le partage - aujourd’hui au coeur de leur offre de paix - déboucherait sur une expulsion massive qui ferait d’eux des exilés
Lire la suite : http://www.france-palestine.org/article7533.html


Palestine : 60 ans d’expulsion, de dépossession, de ségrégation. AFPS

Si la Nakba (la "catastrophe") de 1948 est l’événement le plus important dans les processus de dépossession et d’expulsion des Palestiniens, la politique coloniale du mouvement sioniste est un processus colonial continu qui n’a toujours pas cessé.
Lire la suite : http://www.france-palestine.org/article7507.html

Contre-rhétorique : récuser les idées reçues, et repositionner le conflit. Icahd
Réponses possibles aux arguments fallacieux développés sur le conflit -israélo palestinien.
Lire la suite : http://www.france-palestine.org/article7546.html

Matériel pour les 60 ans. AFPS
Lire la suite : http://www.france-palestine.org/article7485.html


Témoignage

La plus jeune détenue politique palestinienne quitte le camp de détention. Imemc
Aisha est née dans le camp de détention de Telmond il y a trois ans. Pendant trois ans elle n’a pas pu voir le ciel bleu ni jouer librement, car elle est la fille de Itaf Eliyan, une Palestinienne détenue parce qu’elle est membre d’un groupe politique considéré comme hostile par Israël.
Lire la suite : http://www.france-palestine.org/article7570.html


Amoureuses et prisonnières à Ramallah. Lily Galili
Des centaines d’étrangères, en particulier ukrainiennes et russes, qui ont épousé des Palestiniens et se sont établies en Cisjordanie doivent vivre dans l’illégalité en raison du gel du regroupement familial décidé par Israël.
Lire la suite : http://www.france-palestine.org/article7574.html


0000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000


LE  SOMMET  SUR  LE  CLIMAT  DE  BALI   :


Les Etats-Unis, le Canada et le Japon sabotent le climat à Bali. Ajoutez automatiquement votre nom à notre pétition mondiale pour sauver les négociations, cliquez ci-dessous !

" Nous demandons aux Etats-Unis, au Canada et au Japon de ne pas empêcher la mise en place pour 2020 d'objectifs sur la réduction des gaz à effet de serre. Nous demandons également aux autres pays de ne pas faire de concessions à ce sujet."
"Cliquez ici pour signer"

Le sommet sur le climat de Bali a atteint son point critique. Tout avait pourtant bien commencé : un consensus avait presque été atteint, selon lequel les pays développés s’engageaient à prolonger leurs efforts en terme d’émissions de gaz à effet de serre jusqu’en 2020. Une étape importante qui, selon le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC), aurait permis d’éviter les effets les plus néfastes du réchauffement climatique. Mais aujourd’hui, la nouvelle est tombée : les Etats-Unis, le Canada et le Japon ne veulent plus entendre parler de telles mesures. Les autres pays hésitent, les négociations se prolongent, et à chaque heure sa nouvelle version de l’accord.

Nous ne pouvons laisser trois pays dicter leurs lois. C’est pourquoi nous lançons une pétition urgente, avant que le sommet ne prenne fin, dans 48 heures. Nous utiliserons tous les moyens pour délivrer notre message : achat d’une pleine page dans le Jakarta Post, le supplement que lisent tous les délégués, remise en main propre de la pétition aux délégations de chaque pays… Nous exigeons du Canada, du Japon et des Etats-Unis qu’ils acceptent les objectifs de l’après-Kyoto.

Cliquez ci-dessous pour signer notre pétition : -- le texte de la pétition apparaît dans la colonne à votre droite, votre nom sera automatiquement ajouté à la pétition si vous avez déjà participé à nos actions auparavant -- puis parlez-en à vos amis :

http://www.avaaz.org/fr/bali_emergency

10 ans après le protocole de Kyoto, le Japon, les Etats-Unis et le Canada sapent tous les efforts qui permettraient que cet accord soit véritablement appliqué partout dans le monde. Au sommet de Bali, tout le monde - de l’Europe à la Chine, en passant par l’Inde - s’accorde à dire que des objectifs pour 2020 doivent être inclus dans l’accord, ce qui permettrait aux pays émergents de s’y rallier le moment venu. Le monde ne peut laisser les USA, le Japon et le Canada saboter cet accord fragile : c’est à nous de prendre l’initiative !

Au Canada, les membres d’Avaaz ont lancé une campagne appelant leur gouvernement à ne pas les trahir, les membres japonais écrivent directement à leurs dirigeants, tandis que les membres américains demandent aux négociateurs d’ignorer la délégation officielle des Etats-Unis, non représentative.

Dans tous les pays du monde, chacun peut jouer un rôle, en signant notre pétition, qui sera remise sur place, directement aux délégations, et publiée en pleine page dans le Jakarta Post. Agissez maintenant : signez la pétition et parlez-en à vos amis : 

nous n’avons plus que quelques heures :


http://www.avaaz.org/fr/bali_emergency

Merci de votre engagement,

Ricken, Paul, Pascal, Graziela, Galit, Ben, Milena, Sarah, Iain - l'équipe d'Avaaz.

Voici des informations sur ce qui est en train de se passer à Bali :

La route de Bali menacée d'être un cul de sac :
http://www.lemonde.fr/web/depeches


00000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000


Envoyé par Perrine, porte-parole du Collectif Judéo-Arabe et Citoyen pour la Paix à Strasbourg : 

CE  QUE  LES  MEDIAS  VOUS  ONT  CACHE !




" Malheureusement, en France en particulier, les médias nous sont complètement 

hostiles  : 

dernier exemple :  à Paris, lundi, lors de
  

la conférence organisée par l'Association  "Avocats sans frontières" et "France-Israël" 

avec le criminel de guerre israélien Yaalon

 
et Netanyahou  entre autres, 

des jeunes de "Génération Palestine" sont arrivés à perturber totalement la réunion: banderolles,  tracts
,

et un militant est monté sur le toit en menaçant de se jeter à terre si Yaalon 
 
ne quittait pas les lieux. 

Résultat: les pompiers, la police etc. ont dû évacuer  le bâtiment . Super !

Et pas un mot dans la presse, à la télé ou à la radio !
 
 
 
En plein Paris,  un lundi après-midi !  Faut le faire ! "

------------------------------------------------

eva : Je cherchais un document, un article, pour illustrer 
le mot ci-dessus
que j'ai reçu, je trouve : 


Les criminels de guerre israéliens ne sont pas les bienvenus en France ! AFPS, Génération Palestine, GUPS-France...
L’association France-Israël, « Avocats sans frontières » et la revue Controverse organisent un colloque le lundi 10 décembre à Paris. Des responsables et promoteurs des crimes de guerre israéliens y sont invités pour conférer sur le « processus » de paix. Outre les propagandistes de l’extrême-droite israélienne, dont notamment le leader et ancien premier ministre Likoud Benyamin Netanyahu, le Général Moshé Yaalon figure parmi les intervenants. Le Général Yaalon a été chef d’état-major de l’armée israélienne du 9 juillet 2002 au 1er juin 2005, directement sous les ordres d’Ariel Sharon.
Lire la suite : http://www.france-palestine.org/article7640.html

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Quand le doigt montre la lune l’imbécile regarde le doigt"... - Quand le doigt montre le dictateur l’imbécile oublie de regarder celui qui pointe le doigt (LBS)
mardi 11 décembre 2007 par Mimi23  sur http://www.labanlieuesexprime.org

 Cette révélation prend toute son ampleur aujourd’hui où nous voyons un tollé de le part des sionistes, relayés par nos médias aux ordres, pour protester contre la venue du colonnel Khadafi à Paris alors que simultanément est prévu un colloque avec un criminel de guerre... Lire la suite
________________________________________________



MEDIA PART.FR
00000000000000000000000000


Chers amis, chères amies ,


Toutes les initiatives audacieuses qui tentent de changer la situation de la concentration de la presse méritent d’être soutenues, au nom de la liberté de l'information et du pluralisme.

C'est le cas du récent projet
MediaPart, né de la rencontre entre des professionnels du journalisme et des spécialistes du Web, parmi lesquels Edwy Plenel, François Bonnet, Laurent Mauduit et Benoît Thieulin.

Présenté sur le site
mediapart.fr , ce projet de site d'information participatif, financièrement indépendant et exigeant éditorialement, cherche à inventer une réponse ambitieuse "aux trois crises – démocratique, économique, morale – qui fragilisent l'information en France.

Pour voir le jour d'ici mars 2008 et avoir les moyens de rester indépendant,
MediaPart fait appel aux pré-abonnements, pour un montant de 9 € par mois (de 5 € pour les moins de 25 ans et les chômeurs). 

Au nom du pluralisme des médias, je vous invite à leur donner leur chance en vous abonnant.

Merci de ce geste militant qui s’inscrit dans la logique de la démocratie participative.


Ségolène Royal
______________________________________________________________________________________


j'ai trouvé ça dans   http://labanlieuesexprime.org , ça m'a plu.... et à vous ?

 

Repost 0

R-Sistons

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
  • Contact

Recherche

Archives

Pages