25 novembre 2011 5 25 /11 /novembre /2011 06:43

Bonjour

 

Je ne vous oublie pas, j'ai plusieurs posts en préparation (UE dictature, géo-politique, choc civilisations - et bien sûr le vrai Kadhafi, à partir de nombreux documents anciens, ce post sous 3 semaines) mais j'ai du subir 2 tempêtes (retard Internet occasionnés) et même une panne d'électricité.  En attendant, voici un nouvel article essentiel de la Chronique agora, raccourci faute de place et lisez aussi : (votre eva)

 

Crise: Il est temps d'organiser, de préparer votre survie, avec eva R-sistons

Fermeture généralisée des banques après Noël ?

 

 

.

http://www.stephane.info/res/article/faillite_france/le_jour_ou_la_france_a_fait_faillite.jpg 

http://www.stephane.info/res/article/faillite_france/le_jour_ou_la_france_a_fait_faillite.jpg

 

Extraits (Chronique Agora)

 

Nous vous avons envoyé il y a quelques jours un message sur l'état actuel de la France.http://fr.mc276.mail.yahoo.com/mc/welcome?.tm=1322065145#Papier%20%C3%A0%20lettres%20(fond%20du%20mail)

La faillite de la France est proche. Voici pourquoi. Voici les conséquences

 

Depuis, rien n'a changé... bien au contraire : la situation est encore plus pressante. Les gouvernements n'avancent pas, les marchés flanchent.

 

ATTENTION : ce rapport peut heurter les lecteurs trop sensibles.
A lire avec prudence.

 

Le pire est à venir. Je suis convaincue que la crise que nous traversons aujourd'hui affectera profondément notre niveau de vie en France et notre rang dans le monde.


Nul ne devrait ignorer ce qui menace le plus gravement la France aujourd'hui : elle-même... et l'état de ses finances publiques.


Je crois à 100% que nous, les Français, nous ne sommes qu'au premier stade d'une crise qui ébranlera les fondations mêmes de l'Europe, de notre nation... et de votre patrimoine.


A l'heure où vous lisez cette lettre, tout s'accélère encore et encore, et bien plus vite que je ne l'avais initialement prévu. La vitesse d'accumulation de l'endettement public français est telle que nous frôlons le surendettement et le défaut de paiement. C'est pourquoi il m'a paru urgent de faire une mise à jour de mon premier signal d'alerte paru juste avant la dégradation de la note américaine.


Regardez ce qui se passe autour de nous. La catastrophe n'est pas imminente, elle a déjà commencé.


Les émeutes de la faim qui ont engendré les révolutions arabes depuis février 2011 se propagent à leur manière dans notre monde occidental. Après le printemps arabe, voici "l'automne occidental"...


A leur tour, ce sont la Grèce, l'Italie, le Portugal, l'Espagne, le Royaume-Uni et même Israël qui sont frappés par de grandes manifestations de la jeunesse en colère. Ces révoltes entraînent dans leur sillage morts et destruction.


Que dire de la France ? Avant même l'irruption de la première crise financière de 2008, le bilan des émeutes de 2005 dans nos banlieues s'élevait à plus de 10 000 véhicules incendiés, des centaines de bâtiments publics de première nécessité calcinés, vandalisés ou pillés, soit au total un coût de plus de 200 millions d'euros.


Rappelons qu'à la même époque, en novembre 2005, Standard & Poor's mettait la France "en bas de la catégorie AAA", déplorant déjà le poids des déficits et de la dette. Ceci n'est rien en proportion de ce qui arrive.


A l'heure où je vous écris, le compte à rebours a commencé. Moody's a menacé d'abaisser notre note à moyen terme (c'est-à-dire dans une échéance de trois à 12 mois). La France deviendrait ainsi le nouveau grand pays, après les Etats-Unis, à perdre son précieux AAA.

Eh oui, nous y sommes.

 

TOUTES LES CONDITIONS SONT REUNIES POUR UNE BANQUEROUTE GENERALE


Et alors ? Il y a belle lurette que l'annonce de la future faillite nationale fait la Une des plus grands journaux français, me direz-vous. Oui, mais ce que les médias grand public ne comprennent précisément pas, c'est qu'il ne s'agit pas que d'une faillite financière. Ce que nous allons affronter est bien pire. Le problème financier n'est qu'une partie de l'iceberg. Derrière se cache un Titanic en plein naufrage : les fondements mêmes de notre société, aussi bien politiques que sociaux.

 


En dépit de ce que l'on essaie de nous faire croire, les problèmes actuels que nous rencontrons au niveau européen et à l'échelle nationale ne peuvent être résolus sans une réduction radicale de notre niveau de vie. Le plan d'austérité annoncé par le gouvernement n'est qu'un arbre qui cache la forêt -- ou plutôt le précipice -- qui nous attend.


A vrai dire, la plupart des gens n'ont AUCUNE IDEE de ce qui se passe actuellement.

 

CA N'ARRIVE PAS QU'AUX AUTRES 


Or, aujourd'hui, nous vivons une situation exceptionnelle, que j'ai appelée la Crise 2.


La Crise 2 est la crise du crédit souverain subprime, tandis que la Crise 1 était la crise du crédit subprime. Lors de la Crise 1, les Etats sont venus au secours des banques et du système financier en perdition. Autrement dit, la dette privée a été transformée en dette publique.


"Le monde est au bord du gouffre par la faute d'un système irresponsable", déclarait le premier ministre François Fillon en 2008. Trois ans après, nous basculons dans ce même gouffre par la faute de la politique de ces gouvernants.


Qui viendra au secours des Etats en perdition dans la Crise 2 ?

Pas les banques : elles n'ont pas réussi à se refaire une santé.

Alors qui paiera ?


Il n'y a plus possibilité de repêchage. Autrement dit, les politiques économiques menées depuis trois ans aux Etats-Unis et en Europe vont entraîner la faillite complète des Etats.


Dans une tribune publiée en août dernier dans Les Echos, l'économiste Kenneth Rogoff est le premier à le reconnaître : "le vrai problème n'est autre que l'endettement catastrophique qui touche l'économie à l'échelle mondiale".


Si seulement c'était si simple ! Personnellement, j'aimerais qu'il en soit ainsi. L'endettement est catastrophique, les défauts de paiement se généralisent et les Etats font faillite. Et alors, qu'est-ce que cela change?


Le hic, c'est que tout est étroitement lié. La faillite de l'Etat. Nos épargnes. Nos retraites. Nos économies. Notre niveau de vie. Tout cela sera profondément affecté par la débâcle qui ne cesse de s'étendre. Et pour beaucoup de gens, les conséquences seront dramatiques.


Des milliards d'euros d'épargne privée disparaîtront. Les personnes âgées verront leurs retraites si diminuées qu'ils devront s'en remettre à la bonne volonté -- et surtout au porte-monnaie -- de leurs enfants pour ne pas finir à la soupe populaire. Et que dire de leurs propres enfants ? Ils n'auront même plus, pour la plupart, de travail ou de source de revenu fixe.


Ne comptez plus sur les autorités pour utiliser les leviers traditionnels pour maîtriser l'inflation dans les années à venir : les commandes ne répondront plus.


Très peu de solutions resteront alors sur la table : la ruine, la guerre... ou bien encore réquisitionner votre épargne, celle qui est gentiment blottie dans vos contrats d'assurance-vie.


Les défauts de paiement ont déjà commencé en Islande, en Irlande, au Portugal, en Grèce, en Espagne... A quand le tour de la France ?

 

  Les lendemains ne chantent plus. Les populations des pays occidentaux peinent encore à comprendre que les promesses qu'on leur a faites en termes de retraite ou de protection sociale perdent toute valeur si leur propre gouvernement fait banqueroute.

 

En fait, l'état actuel de la France rend notre pays particulièrement vulnérable au pire des scénarios. Attention, il ne s'agit pas d'une aimable fiction à prendre à la légère mais bel et bien de la situation actuelle à haut risque.

 

LA REALITE DEPASSE AUJOURD'HUI LA FICTION


Rappelez-vous, en août dernier : la fiction économique du Monde, Terminus pour l'euro, faisait perdre la tête aux marchés boursiers et plonger l'action de la Société Générale de 14,7%.


Le patron de hedge fund John Paulson expliquait que le "risque majeur pour l'Europe est la fragilité de son secteur bancaire" et sa "dépendance" aux "fonds monétaires américains. [...]


Je vous laisse imaginer la fragilité de ces géants aux pieds d'argile -- ces grandes banques françaises sur lesquelles s'appuie entre autres notre économie -- qu'une simple fausse information d'un média grand public suffit à ébranler.

 

Les événements pourraient s'enchaîner rapidement.

 

Nous sommes en eaux troubles, et vous devez prendre les mesures nécessaires pour vous protéger, si ce n'est déjà fait.

 

Nous assistons aux premières secousses qui vont ébranler tous les acquis sociaux et politiques en France.

 

J'imagine qu'en dépit des récents événements dont nous sommes témoins, vous pourriez encore penser en lisant mes mots : "impossible... cela n'arrivera pas... pas ici. Après tout, nous ne sommes pas autant surendettés que les Américains... L'Etat est peut-être proche de la faillite, mais pas les ménages. Notre taux d'épargne national est l'un des plus élevés au monde... Et puis, nous sommes tout de même la cinquième puissance économique mondiale. Notre pays est profondément enraciné dans la démocratie et la stabilité"...

 

Les finances catastrophique des Etats-Unis... la faillite sans cesse repoussée de la Grèce... l'épidémie des crises financières du Portugal à l'Espagne, de l'Irlande à l'Italie, et les plans de sauvetage à répétition mis en place par l'Europe, portés par le couple franco-allemand... l'hégémonie grandissante de la Chine, non, tout ceci n'est pas le plus menaçant.

Le plus grand danger aujourd'hui pour la France, c'est la France elle-même.

  

AH, CA IRA, CA IRA... A LA BANQUEROUTE !


Comme en 1789, notre organisation économique et sociale va connaître un séisme provoqué par des années et des années d'inconscience. C'est le même scénario d'un Etat au bout du rouleau qui est en train de se mettre en place. Car, nous aussi, nous vivons depuis bien trop longtemps à crédit.


Les chiffres parlent d'eux-mêmes :

  • La dette publique de la France est de 1 692,7 milliards d'euros.

  • Le remboursement de la dette publique, en son état actuel, ne correspond pas moins à six années de travail des Français, soit 20 000 euros par tête.

  • Si l'on compare la dette de l'Etat aux recettes budgétaires, il ne faudrait pas moins de cinq années de recettes pour la rembourser à 100%.

  • On est loin du compte quand on sait que les impôts sur le revenu que nous payons tous servent à hauteur de plus de 80% au seul remboursement des intérêts de la dette.

  • Pire, dans les deux ans qui viennent, la France doit trouver sur les marchés environ 600 milliards d'euros, dont 429 milliards d'euros de refinancement de vieilles dettes.

 

Autrement dit, nous sommes en train d'approcher du moment où l'Etat français ne parviendra même plus à payer les intérêts de la dette. Ceci entraînera inévitablement une dégradation de notre note souveraine et une disparition des emprunteurs... soit l'équation suivante :

Fin du remboursement des intérêts = impossibilité de nouveaux emprunts = les caisses sont vides = banqueroute !

Le directeur de la banque de France, Christian Noyer, le confirme dans Le Figaro : "en 30 ans et de nombreuses dévaluations, nous n'avons jamais affiché un budget en excédent et donc nous n'avons jamais pu réduire notre stock de dette !"

 

PRIS AU PIEGE DU CREDIT REVOLVING


Ce n'est pas moi qui le dis, mais Jean Arthuis, actuel Président de la Commission des finances du Sénat. Dans son dernier livre paru en mars 2011, Finances publiques, Sept mesures d'urgence pour éviter la faillite, il écrit :


"La France emprunte plus de 800 millions d'euros par jour pour payer ses dépenses courantes et rembourser notre dette, comme un ménage surendetté pris au piège du crédit revolving. [...] La charge des intérêts de la dette atteint 45 milliards d'euros : c'est le premier poste de dépense du budget de l'Etat [...] Et elle s'alourdira encore dans les années à venir, à cause de l'effet boule de neige".

 

Il est toujours plus simple de vivre à crédit que d'augmenter les impôts... surtout quand ceux-ci sont déjà au maximum de ce qui peut être prélevé !

 

La pression fiscale est déjà à son maximum.

Dans de telles conditions, les impôts ne peuvent être relevés sans provoquer des fuites de capitaux et des diplômés vers l'étranger. Cela découragerait encore plus l'activité économique, déjà loin d'être compétitive. Taxer davantage risquerait de bloquer plus encore la croissance (et donc d'abaisser les recettes).

 

Depuis 1975, les divers gouvernements ont donc pioché dans le panier dépenses sans se soucier de remplir celui des recettes.


Le problème, c'est que nous ne pouvons plus avoir recours à la planche à billets comme autrefois. Avec l'introduction de l'euro, nous avons transféré ce pouvoir à la Banque centrale européenne (BCE) et à Jean-Claude Trichet/Mario Draghi. Il ne reste plus qu'à emprunter... sans limite.


Mais que faire lorsque vous ne pouvez plus taxer davantage et que plus personne ne veut vous prêter ? C'est simple : l'Etat s'effondre et c'est la Révolution.


La situation actuelle rappelle en effet de près l'enchaînement des circonstances qui ont conduit à 1789. A défaut de BCE, la monnaie était alors indexée sur l'or. Impossible donc pour le roi d'imprimer de la monnaie... et lorsque les caisses de l'Etat se sont retrouvées vides, il n'a pas pu sauver sa tête.

 

Selon mes calculs, basés sur les données publiques du ministère des Finances et de la Cour des Compte, nous sommes aujourd'hui à la veille d'une telle rupture.

 

LA FUITE EN AVANT


"Personne ne s'attend à ce que la France chute dans un mois", a déclaré l'économiste français Bertrand Lemennicier, professeur à l'Université Panthéon-Assas-Paris sur la chaîne de télévision américaine CBN News le 26 novembre 2010. "Mais nous sommes au bord du gouffre. Nous ne savons pas la date. Je veux dire que cela peut arriver du jour au lendemain, comme en Grèce".


Cette date, moi, j'ose vous la donner. Certes, nous ne savons pas encore quand la France sera en cessation exacte de paiement. Mais ce que nous pouvons surveiller, c'est le taux auquel nos créditeurs acceptent de nous prêter de l'argent -- c'est-à-dire l'évolution des rendements de nos obligations souveraines. Dès qu'ils dépassent les 6%, un pays bascule dans l'insolvabilité. C'est ce qui s'est produit en Irlande, en Grèce, au Portugal, en Italie... et qui risque de se passer en France.


A l'heure où j'écris ces lignes, ce taux est à 3,51%. Autrement dit, nous n'avons pas une grande marge de sécurité avant les 6%... Et je pense que tout pourrait aller très vite : sans croissance et sans accroissement des recettes fiscales, nous n'avons aucune solution pour combler nos déficits et rassurer nos créanciers. Et à quelques mois de l'échéance électorale de 2012, quel politicien aura assez de tripes pour regarder la situation en face ? Prédire la crise, annoncer des mesures d'austérité, inciter la population à se serrer la ceinture... comment se faire élire sur un tel programme ?

 

Il faudrait une volonté politique considérable pour renverser la situation ; au lieu de cela, l'élection présidentielle de 2012 ne servira sans doute qu'à révéler nos faiblesses.

Nous sommes piégés.


Il n'y a pas de solution. 


Il est certain que "faire l'autruche" est une solution plus confortable... mais pas forcément plus sûre.

 

Il est crucial pour vous de comprendre les risques énormes auxquels vous êtes désormais exposé. Parce que la faillite imminente de l'Etat français signifie tout simplement votre propre faillite. Des millions d'euros d'épargne vont disparaître. Ce désastre bouleversera votre activité et pourrait même vous mettre au chômage. Il touchera de manière drastique votre épargne, vos investissements et votre retraite.

 

Quant à moi, je suis certaine plus que jamais que la faillite à venir est inévitable.


En d'autres termes :

serez-vous préparé ?


Voyez-vous, je peux vous dire avec presque 100% de certitude que la plupart des Français ne sauront pas quoi faire lorsque les prix des biens de première nécessité comme le lait, le pain ou l'essence atteindront des pics records jamais vus... Ils ne sauront pas quoi faire lorsque les banques fermeront... et que leurs cartes bancaires ne fonctionneront plus... Quand ils ne seront plus autorisés à acheter de l'or ou des monnaies étrangères... Quand la Sécurité sociale, les allocations, le salaire des fonctionnaires, etc. s'effondreront totalement.


Notre manière de vivre en France va changer -- en fait, pour la plupart d'entre nous, c'est déjà le cas. C'est seulement le commencement. Il y a déjà plus de huit millions de pauvres en France. Entre sept et 20 millions de Français vivent dans la précarité. Un sondage TNS-Sofrès révélait déjà en 2008 que plus de 60% des Français ont déjà peur de devenir SDF : ils n'ont peut-être pas tort...


Etrangement, c'est du côté de la presse étrangère qu'on trouve les données plus précises. En juillet 2011, le Financial Times analysait ainsi le désarroi des classes moyennes en France dont le niveau de vie n'a pas augmenté depuis plus de trente ans.


C'est simple, depuis 40 ans, les courbes de croissance se sont arrêtées, pire aujourd'hui la principale tendance est au déclin.

 

Dès 2007 (il y a plus de quatre ans !), voici ce que disait François Fillon, notre Premier ministre : "Je suis à la tête d'un Etat qui est depuis 15 ans en déficit chronique, je suis à la tête d'un Etat qui n'a jamais voté un budget en équilibre depuis 25 ans. Ca ne peut pas durer".

 

Pour être plus précis, depuis 37 ans, la dette en France n'a jamais diminué.

 

DERNIER BUDGET FRANCAIS A L'EQUILIBRE : 1973

 

 

C'est en 1973 que le dernier budget à l'équilibre a été voté en France. Ensuite, quelle que soit leur couleur politique, les divers gouvernements ont contribué à tour de rôle à élargir le trou de la dette. De 1974 (élection de Valéry Giscard d'Estaing) à aujourd'hui, la dette française est passée de 21,2% du PIB à 84,7%. Il est toujours plus simple d'endetter un pays que d'augmenter les impôts...


En moins de 10 ans, la dette a doublé. En 2007, elle était à 1 208,9 milliards d'euros.

Pendant les années Sarkozy, la crise a éclaté, entraînant dans son sillage baisse des recettes fiscales. Qu'importe, l'Etat renfloue les banques, les dépenses flambent et le déficit public atteint les 106,2 milliards d'euros pour la seule année 2008.

 

L'heure du Grand emprunt a sonné. En 2009, l'Etat lève ainsi sur le marché pas moins de 173,9 milliards d'euros. Pour exemple, cela correspond aux postes actuels de dépenses de l'enseignement, de l'armée, de la police, de la justice, de Bercy et du ministère de l'emploi.


A vrai dire, la crise de 2008 n'a été qu'un prétexte pour accélérer la mauvaise gestion financière du gouvernement français et notre déficit public. Le gouvernement a ainsi poursuivi selon Thomas Piketty, professeur à l'Ecole d'économie de Paris s'exprimant dans Le Monde du 24 juin 2009, sa "fuite en avant vers l'endettement".


Aujourd'hui, la dette publique de la France est de 1 535,5 milliards d'euros. Selon Gilles Carrez, député du Val-de-Marne et rapporteur du budget, l'Etat va devoir lever 220 milliards d'euros, dont 100 milliards rien que pour rembourser le capital de la dette qui arrive à échéance ! (Il faut se mettre en faillite et sortir du Système, faire comme l'Islande, il faut sortir de l'euro, que l'Etat frappe sa monnaie et se prête à lui-même sans intérêts. Tant que le Cartel bancaire dirigera le monde et le rackettera, nous sommes perdus... note d'eva)


A vrai dire, si l'on voulait réellement endiguer l'hémorragie de la dette, il faudrait réduire sérieusement toutes les dépenses et couper les budgets de tout le service public, c'est-à-dire :


- fermer tous les écoles, hôpitaux, commissariats et tribunaux ;
- licencier tous les professeurs, le personnel hospitalier, les policiers, les magistrats ;
- ne plus collecter les impôts et couper toutes les subventions ;
- vendre aux enchères les routes et les hôpitaux...


On aperçoit vite l'absurdité d'une telle logique -- d'autant qu'elle ne permettrait même pas de maintenir le budget en équilibre et encore moins de rembourser les dettes.

 

EN 2011, LA SECURITE SOCIALE FRANCAISE A BESOIN D'EMPRUNTER LA MEME SOMME QUE LE PORTUGAL ET L'AUTRICHE REUNIS


C'est en tout cas ce que révèle La Tribune du 11 janvier 2011. La Sécurité sociale empruntera sur l'ensemble de 2011 entre 30 à 35 milliards d'euros (..) pour être capable de faire face à nos dépenses de santé. Ces dettes accumulées n'arrangeront en rien l'état de notre "Sécu".


C'est simple, selon la Cour des Comptes, sa "situation financière deviendra rapidement intenable". Son rapport public annuel 2010 tirait déjà la sonnette d'alarme : "à un tel niveau de déficit, l'équilibre ne pourra être rétabli sans une remise en cause du niveau de protection sociale".


Autrement dit, les remboursements de médicaments baisseront de plus en plus jusqu'à disparaître... La prise en charge des personnes dépendantes ou âgées diminuera de jour en jour jusqu'à devenir nulle... Nous nous approcherons d'un système à l'américaine où seuls ceux qui auront mis de l'argent de côté pour leurs frais médicaux seront protégés et survivront en bonne santé.


Les autres essaieront d'éviter comme ils le peuvent maladies, accidents et vieillesse. La différence entre les Américains et nous, c'est que nous aurons été taxés pour un service que nous n'aurons jamais. C'est cela la faillite de l'Etat-Providence !


N'attendez pas d'être à la charge de votre famille, vos enfants ou de vos petits-enfants.

 

LA DETTE EST DEUX FOIS PLUS GRANDE QUE VOUS NE LE PENSEZ

   

Il reste aux medias beaucoup de chemin à parcourir pour bien prendre la dimension du problème et conclure à la faillite publique.


La dette publique de la France selon les critères de Masstricht est aujourd'hui de 1 692,7 milliards d'euros. Selon mes estimations, basées sur des données publiques accessibles, elle a déjà atteint quasiment le DOUBLE de ce montant.


En effet, ils sont peu à comprendre -- et admirer -- la créativité comptable de l'Etat, qui lui permet de cacher la taille réelle de la dette officielle. C'est ce que l'économiste Bernard Marois de HEC a surnommé "l'économie Shadok" : on bouche des trous pour en recreuser d'autres ailleurs.


De nombreux organismes ont été créés pour dégonfler les chiffres de la dette française. Autrement dit, au vu et yeux de tous, le gouvernement fait ce que les virtuoses de la finance appellent du hors bilan (Des milliards n'apparaissent pas dans les comptes publics, note d'eva)


On peut aussi se demander pourquoi la retraite des fonctionnaires n'est pas provisionnée.  Pour l'instant, Bruxelles n'a pas demandé à la France des les intégrer dans sa dette publique

 

Maintenant que nous avons toutes ces données, refaisons les comptes... ou plutôt, voyons ce qui n'y figure PAS : 1500,7 milliards d'euros !


 

A cela s'ajoutent les montants des taux d'intérêts, l'accumulation de la dette et tout ce qui nous est encore dissimulé. On nous dit que la dette publique de la France est de 1 692,7 milliards d'euros. Selon les calculs ci-dessus, elle est quasiment double, soit plus de 3193,4 milliards d'euros ! 

 

Dans un article du Monde, daté du 27 avril 2010, Denis Dessus, vice-président de l'ordre des architectes, dénonce ces manoeuvres grossières de nos politiques pour nous cacher l'ampleur du désastre. Selon lui, "ces Etats se conduisent comme des ménages surendettés qui trichent sur leurs déclarations pour continuer à emprunter".

   

DEMENTI N°1 : LES ETATS FONT BEL ET BIEN FAILLITE...
LA PREUVE ? 240 RUINES ETATIQUES RECENTES


Le plus gros mensonge utilisé par nos dirigeants serait qu'un Etat ne peut pas faire faillite. Jacques Attali, l'actuel président de Commission pour la libération de la croissance française, prouve tout le contraire dans l'un de ses essais intitulé Tous ruinés dans 10 ans.

Il y recense pas moins de 240 défaillances d'Etats dans l'histoire économique récente : l'Allemagne en 1923, l'Angleterre dans les années 70, la Yougoslavie en 1995, la Russie en 1998 ou bien encore l'Argentine en 2002.


Vous pensez peut-être que cela ne pourrait pas se produire chez nous ? Pourtant cela s'est inévitablement produit chaque fois qu'un pays est allé trop loin dans l'endettement -- qu'il soit développé ou émergent, grand ou petit.


Comment cela se manifeste-t-il concrètement ? Prenons un exemple proche, celui de l'Angleterre en 1970. Voici les témoignages issus d'une émission sur la BBC :

 

John Blackburn, de Wetherby, raconte :
J'étais ingénieur à l'usine électrique d'Huddersfield à cette époque. Une partie de mon job consistait à couper l'électricité des différents quartiers de la ville, selon une grille définie par les autorités. Combien de fois, le soir, j'ai été obligé de couper l'électricité chez moi avant de rentrer manger à la lueur d'une bougie.....

 

Imaginez... l'Angleterre avait dominé le monde pendant 150 ans. Mais la mauvaise gestion de ses fonds publics et de sa monnaie (offerte aux grands banquiers, note d'eva. Il faudrait quand même le dire un jour !) l'a conduite au fond du gouffre en quelques années.


Vous pensez que cela ne peut arriver en France ? Vous n'êtes pas le seul et c'est peut-être là le principal problème : l'indifférence généralisée.


Il poursuit : "en fait, si l'Etat fait défaut sur sa dette, cela aura des répercussions sur l'ensemble de l'économie. [...] Les banques seront obligées de fermer et l'Etat sera obligé de contingenter les retraits puisqu'il n'y aura plus assez d'argent dans le circuit. C'est ce qui arrivera. Ce n'est pas de la science-fiction, puisque c'est ce qui s'est passé en Argentine".


Pour rappel, plusieurs mois de crises, de manifestation et d'émeutes de la faim avaient conduit le président de l'Argentine à déclarer la faillite du pays le 24 décembre 2001. 10 ans plus tard, l'Argentine n'a toujours pas directement accès aux marchés. Et les trois quarts des créanciers ont dû accepter à terme une réduction de créance d'environ 70%... Le même processus est actuellement en marche en France. En clair, cela signifie tout simplement que votre épargne n'est plus en sécurité.

 

 

DEMENTI N°2 : LE POURCENTAGE PIB/ENDETTEMENT EST BON - FAUX : LES CHIFFRES SONT PIPES


Il est absurde de raisonner seulement en ratio de dette rapportée à la production nationale de richesse. Tout simplement parce que le PIB n'est pas le revenu de l'Etat ! Faut-il en rappeler les trois raisons simples et évidentes ?.....

 

Qu'est-ce qui me permet d'écrire que les dépenses publiques n'apportent aucune richesse et ne rapporteront rien ? C'est très simple : si ces dépenses étaient de vrais investissements, il viendrait un moment où ils devraient rapporter, un moment où le retour sur investissement se verrait. Donc la dette devrait diminuer. (Par définition les dépenses publiques, nécessaires, n'ont pas à être rentables. Ca suffit, le critère unique de rentabilité ! C'est la dette qui doit être supprimée... le Cartel bancaire ne doit pas régenter les affaires du monde à son seul profit ! Note d'eva)


Sauf que les véritables recettes d'un Etat sont uniquement ses recettes fiscales. Or en France, année après année, les dépenses de l'Etat excèdent ses recettes fiscales de 20%.

 

Structure moyenne du budget de l'Etat depuis 1975 

Recettes 80%

Dépenses 100%

Déficit 20%

 

 

Pour avoir une idée claire de la situation de la France, il faut donc comparer sa dette à ses recettes fiscales. En 2010, les recettes fiscales s'élevaient à 271,8 milliards d'euros. Notre dette aujourd'hui est de 1 692,7 milliards d'euros. Notre ratio dette sur recette fiscale est donc supérieur à six.

Vous voyez que lorsque vous raisonnez de cette façon, vous êtes très loin de la limite dite "vertueuse" institutionnalisée par le traité de Maastricht. Je rappelle qu'elle fixe le ratio dette sur PIB à hauteur de 3%. C'est une escroquerie intellectuelle que de présenter les comptes publics de cette façon car on minimise le problème.


Qu'importe, me direz-vous, l'Etat est riche de ses actifs publics, autrement dit de son patrimoine immobilier, ses universités, ses hôpitaux, etc. Si l'on va au bout du raisonnement, il faudrait donc vendre ces actifs pour encaisser leur véritable valeur.

Encore une fois, Philippe Herlin démontre le danger et l'irresponsabilité d'un tel scénario.

Imaginons...


"L'Etat pour payer tout ou partie de sa dette revend les terrains, les écoles, les routes à des investisseurs et à des fonds de placement qui s'empressent alors logiquement de les louer à leurs occupants... Les Français deviendraient locataires de leur propre pays ! Des locataires floués puisqu'ils auraient, par leurs impôts, contribué à la construction et à l'entretien de ces équipements".


Pour Philippe Herlin, les seuls actifs que nous puissions comptabiliser sont les 847 milliards d'euros d'actifs financiers de l'Etat... dont plus de la moitié est constitué des actions des entreprises publiques.

 

TOUT DOIT DISPARAITRE (MAIS A QUEL PRIX ?!)


En dépit de cette logique insensée, l'Etat ne s'est pas gêné pour vendre ce qui ne lui appartenait pas. Les privatisations sont appelées à la rescousse pour renflouer les caisses dans l'urgence...


L'effet est certes immédiat pour rééquilibrer le budget... mais à long terme cela réduit les revenus perçus par l'Etat et creuse le déficit.


Le début de la grande liquidation ? 1986. Cette année-là, le gouvernement Chirac vend Saint-Gobain, TF1, la Société Générale, Havas, Matra ou bien encore le groupe Suez. Le mouvement s'accélère peu à peu. Avec Balladur, les Français peuvent dire au revoir à des entreprises aussi importantes que Rhône-Poulenc, Elf-Aquitaine, Renault ou Total. Puis, les gouvernements se suivent au même rythme que s'enchaînent les privatisations : Péchiney, Crédit lyonnais, France Telecom, Thomson, Bull, etc.


Et quand les entreprises publiques commencent à manquer, l'Etat n'hésite pas à vendre aux plus offrants les voies terrestres, aériennes et spatiales avec l'ouverture des capitaux des Autoroutes du Sud, du Nord et de l'Est, de Paris-Rhin-Rhône, d'Air France, des aéroports de Paris et de l'Aérospatiale. C'est tout simplement le scénario des "Français locataires floués" qui est en marche.


C'est ce que nous explique un lauréat du Conseil supérieur de l'Ordre national des experts-comptables. "La vente des sociétés concessionnaires d'autoroutes en 2004-2006 répond à cette même logique de dilapidation du patrimoine, et à l'assurance pour le Français de payer éternellement des péages élevés, alors qu'en restant dans le domaine public, une fois les emprunts liés à leur construction remboursés, seuls les frais de maintenance auraient pesé sur les usagers", explique Philippe Herlin dans son livre.


Ce n'est pas tout. Selon le même expert, Jean Roux, les privatisations opérées depuis 1987 auraient été faites à la moitié de la valeur des entreprises. Elles ont rapporté de 1984 à 2002 au total 90 milliards d'euros... elles auraient dû rapporter deux fois plus !

 

Il ne faut pas être un gestionnaire de patrimoine avisé pour conclure : "vendre les 'bijoux de famille' pour maintenir son train de vie, c'est dilapider son capital sans aucunement réduire ses dettes".


Malheureusement, le bon sens n'est pas ce qu'il y a de plus partagé parmi les gouvernements. Pour preuve, quand les caisses sont vides, l'Etat français n'hésite pas non plus à vendre son or. En 2004, le stock d'or de la France s'élevait à 3 024,6 tonnes. Le ministre des Finances d'alors, Nicolas Sarkozy, décide de se débarrasser de 19% de nos stocks -- qui représentaient encore à cette époque la troisième réserve mondiale (après les Etats-Unis et l'Allemagne) et surtout une garantie sûre pour l'ensemble de nos créanciers.


Résultat des courses ? En 2011, il nous reste 2 435,4 tonnes. Sur sept ans, la Banque de France a donc vendu 589,2 tonnes d'or. Vendues contre des devises que les Etats émetteurs impriment à volonté par des opérations dites de quantitative easing : dollars, yens, livres sterling et même francs suisses. Des devises qui se dévaluent au fur et à mesure qu'on les multiplie. Entre 2004 et 2011, le prix de l'once d'or en euro est passé de 330 euros à 1 200 euros.


Au final, ces ventes auront coûté à la France près de 16,5 milliards d'euros, si l'on prend en compte ce que nous avons vendu (589,2 tonnes soit 18,943 millions d'onces) et la différence de cours (1 200 - 330 = 870 euros).

 

GRANDE BRADERIE DU PATRIMOINE FRANÇAIS


"Il ne reste que les bijoux de famille : les immeubles où sont installés les ministères et leurs service",nous rappelle Jean Roux. Que fait l'Etat ? Il vend donc ses biens immeubles.


Marianne, le 10 juin 2010, ajoute :

"La France va vendre aux enchères, avant 2013, 1 700 propriétés immobilières. Une grande braderie destinée à faire entrer de l'argent frais... pour rassurer les marchés. Ce qui ne suffira évidemment pas".


Après l'immobilier, vient le patrimoine culturel et artistique que le monde nous envie, ce que l'on appelle les biens meubles. Mais comme l'Etat ne peut pas, officiellement, vendre le contenu des musées, nos dirigeants inventent d'ingénieuses combines en favorisant des "prêts payants". Le Louvre a commencé à Atlanta, où des grands tableaux de Poussin, de Raphaël ou de Murillo, ont été déposés dans la riche cité de Coca-Cola en échange de 13 millions d'euros.


Autrement dit, nos oeuvres d'art sont désormais utilisées comme monnaie d'échange. Sous prétexte d'un "partenariat culturel" avec les Emirats Arabes, le Louvre s'est engagé à prêter 300 tableaux dans les premières années à l'antenne Louvre Abou Dabi puis 250 et 200 chefs-d'oeuvre de son patrimoine.


La France est ainsi parvenue à récupérer un milliard d'euros sur 30 ans. Officiellement, c'est un simple prêt. Sans la moindre garantie, en cas de nouveaux conflits dans cette zone, que ces oeuvres soient rendues aux Français. Et si vous désirez un jour les revoir, vous devrez payer, en plus de vos droits d'entrée, votre billet d'avion aller-retour...


Pourtant liquider notre précieux patrimoine que nous envie le monde entier ne suffira pas à renflouer les caisses de l'Etat. C'est ce qu'affirme l'économiste Pascal Gobry, ancien administrateur de l'INSEE : "même s'il vendait à des Japonais au prix fort le château de Versailles, la tour Eiffel, le musée du Louvre, tout son patrimoine, l'Etat français ne pourrait honorer ses engagements de retraite et de salaires".


En vérité, l'Etat ne veut pas le dire mais l'Etat s'en va, comme un jeune adolescent irresponsable, les poings dans ses poches crevées... Et quand il ne peut plus racler les fonds de tiroir, il appelle en toute urgence les vieux sages du Sénat.

 

NOEL DERNIER, L'ETAT A DU EMPRUNTER D'URGENCE POUR PAYER LES FONCTIONNAIRES 930 millions d'euros (Le postulat de base de cet article est erroné. Le problème ne vient pas des fonctionnaires, mais des gangsters de la haute Finance, note d'eva)

 

L'EFFET DOMINO DE L'EUROPE


Vous persistez à croire que les Etats ne font pas faillite et, en l'occurrence, sûrement pas en Europe. Un plan de sauvetage viendra toujours nous sauver, me direz-vous. Cela n'a-t-il pas été le cas pour l'Irlande? Aujourd'hui encore, pour la Grèce. Bref, nous en avons la preuve tous les jours sous nos yeux. Dormons tranquilles, le Fonds européen de stabilité financière (CQFD : l'Allemagne) nous protègera.


Sauf que... "Le mécanisme de soutien mis en place pour sauver la Grèce est calibré pour venir en aide à d'autres 'petits pays' en difficulté, éventuellement pour l'Espagne mais sûrement pas pour l'Italie et a fortiori pour la France", expliquait François-Xavier Chauchat, expert-Europe chez Gavekal, dans un article du Nouvel Economiste du 6 juillet 2010. Selon lui, cela sera alors "le saut total dans l'inconnu".

Autrement dit, il n'y aura plus personne pour venir nous sauver. Car personne n'en aura plus les moyens. La débâcle du dernier G20, en novembre 2011, en est l'exemple parfait.


D'autant que... A votre avis, qui finance la dette grecque ? Ce sont les plus grandes banques françaises, à savoir BNP Paribas, la Société Générale et le Crédit Agricole. Elles sont donc les plus exposées à manquer de liquidités et à faire défaut (avec les économies que vous leur avez confiées...).


Ce n'est pas tout. Selon Arnold Chassagnon, professeur d'économie à l'Ecole d'économie de Paris et à l'université de Tours, dans un entretien publié par Le Monde en septembre dernier, "les banques aujourd'hui exposées à une dégradation de leur note ont été particulièrement actives en Europe, investissant en Grèce, mais aussi en Italie, au Portugal, en Espagne... A l'époque, elles pariaient sur le développement européen et on les louait pour cette initiative".Autrement dit, elles possèdent aussi une partie de la dette des autres pays méditerranéens.


Certes, elles n'ont pas tout placé là : mais elles demeurent impliquées dans des montages financiers complexes avec des effets de levier parfois énormes (ce qui veut dire qu'elles prêtent huit à 10 fois les fonds qu'elles possèdent). Autrement dit, une perte de quelques milliards d'euros suffirait à provoquer des faillites en chaîne.


Si la Grèce fait défaut, ce serait l'effet domino à travers tout notre système financier européen, et donc la fin de l'euro.


Nous serons alors au cinquième épisode des 10 étapes de la future apocalypse financière prédits par le conseiller d'Etat honoraire Jacques Attali dans L'Express le 11 septembre 2011 : "La crise s'étend à la France, quand on réalise que sa situation financière n'est même pas aussi bonne que celle de l'Italie (dont le budget, hors service de la dette, est en excédent, à la différence de celui de la France), et quand on mesure que ses banques et compagnies d'assurances portent une large part de la dette publique des pays périphériques et détiennent encore massivement des actifs toxiques, sans valeur aujourd'hui. On arrive ensuite à la sixième étape : "Pour éviter l'effondrement de ces banques, on cherche des actionnaires, privés ou publics. En vain : il faut trouver, pour les seules banques françaises, l'équivalent de 7% du PIB".


Nous arriverons sans tarder à l'épisode final : l'effondrement du système financier occidental, une grande dépression, un chômage généralisé, et à terme, la remise en cause, même, de la démocratie. (L'UE est déjà une dictature, celle du Cartel bancaire, note d'eva). Votre épargne n'est plus en sécurité !

 

 

ET MAINTENANT L'EFFET BOULE DE NEIGE AVEC LE MAUVAIS ETAT DE L'ECONOMIE REELLE


Les banques françaises sont en déroute et leur capitalisation boursière a fondu. La Poste a vu son bénéfice net plonger de 21,2% au premier semestre 2011 (en raison de la perte de valeur de ses titres grecs). La Société Générale est en chute de 60% depuis le début de l'année et la valorisation actuelle de la BNP intègre une recapitalisation de 30 milliards d'euros. Dexia a été recapitalisée dans l'urgence.


Les prévisions économiques et budgétaires sont sombres pour le reste de l'économie française.


"Bercy anticipe un déficit commercial de 75 milliards", indique Les Echos du 29 septembre. C'est encore plus désastreux qu'en 2008, année de l'éclatement de la crise du crédit subprime où il n'était que de 56 milliards.


Le déficit budgétaire de la France se montait à 102,9 milliards à fin septembre 2011 (Et on ne touche pas aux niches fiscales comme celle de Copé ! Et Sarkozy dépense plus que la Reine d'Angleterre, par ex 37.000 euros pour sa chambre d'hôtel du G20, et il ne paie pas d'impôts ! Voilà le vrai Sarkozy ! Note d'eva). Sur l'ensemble de l'année, le gouvernement table sur 95,5 milliards. Mais "la charge effective des intérêts de la dette progresse fin août de 4,5 milliards par rapport à la même date un an plus tôt", note Le Monde. L'objectif fixé par Bercy d'un déficit de 6% du PIB pour 2011 ne sera probablement pas atteint.


La croissance escomptée en 2011 et 2012 sera de 1% au lieu des 2% et 2,25% prévus jusqu'à présent. Et encore il n'est pas sûr que ces estimations tiennent compte de la crise économique...ou de la Grande Contraction mondiale à venir...


Pire, selon une étude de Stephen Cecchetti de la Banque des règlements internationaux (BRI), "aussi inquiétante que puisse être une dette publique qui dépasse 100% du PIB, un danger encore plus menaçant pour les finances publiques vient du vieillissement rapide de la population".


Pour mesurer l'effort budgétaire alors exigé, la BRI a effectué des projections. Cette détérioration fera grimper le fardeau de la dette à 150% du PIB en France. Nous sommes bien au delà de la barre des 100% du PIB pénalisant la croissance.


Ceci provoquera un ralentissement permanent de la croissance économique, de la productivité et de l'épargne. Les recettes de l'Etat seront inférieures et les dépenses plus élevées. Le problème structurel de la dépendance ne fait que commencer.


La Cour des comptes : "L'emballement de la dette peut inquiéter les ménages et entreprises et entraîner des réflexes de précaution préjudiciables à la croissance".


La part de l'Etat dans l'économie française est déjà très lourde. Plus de dépenses publiques ne seraient pas efficaces. Autrement dit, la faillite devient inévitable.

 

L'AUSTERITE PRECIPITERA LA CRISE

 

En 2008, à Toulon, Nicolas Sarkozy jurait nous devoir "la vérité : dans la situation où se trouve l'économie, je ne conduirai pas une politique d'austérité parce que l'austérité aggraverait la récession". Puis en août dernier : l'annonce de mesures d'austérité, présentées comme inévitables... avant d'en rajouter une couche début novembre 2011.


Car c'est là tout le paradoxe : si vous diminuez les dépenses de l'Etat, l'économie souffre. Le budget des ménages est réduit. L'économie souffre encore davantage. L'Etat a moins de revenus. Il réduit davantage ses dépenses étatiques... et la faillite arrive encore plus vite! Le point de non retour est atteint.

Vers qui se tourner alors ? Les riches ? Sauf qu'il y a un tout petit problème...

 

LA FRANCE S'EST VENDUE AUX ETRANGERS


Même notre dette publique ne nous appartient plus... puisqu'elle est détenue à 65% par des investisseurs étrangers. L'Agence France Trésor vante cette diversification des acheteurs. Cela doit nous inquiéter. "Qui sont ces étrangers ?" me demandez-vous... Impossible d'en savoir davantage en raison de la loi interdisant la divulgation de cette information. Les SVT (spécialistes en valeur du Trésor, sorte de grossistes en dette) gardent secret le nom de leurs acquéreurs.


Parce que sa dette est placée sur des marchés internationaux, la France est d'autant plus vulnérable. La Grèce ou le Portugal, qui avaient également une dette majoritairement située à l'étranger, en ont déjà payé les conséquences. Encore une fois, nous sommes les premiers à être sur la liste d'attente.

 

Et pour l'avenir se profile...

 

LE CHAOS

 

"Une faillite entraîne un appauvrissement instantané du pays. Un Etat qui fait défaut, ce n'est pas seulement un fait économique, c'est aussi un drame social", souligne Marc-Albert Chaigneau.


 

Si l'Etat n'est plus capable de payer ses factures, cela signifie concrètement la mise à la porte de sept millions de fonctionnaires. Un Français sur cinq sera au chômage ! Et cela entraînera inévitablement la fin de toute croissance mais aussi de votre protection sociale et même civile. Notre démocratie, votre santé et votre sécurité sont sérieusement en danger.

 

 

CHOISISSEZ ENTRE L'EXODE URBAIN OU LES EMEUTES DE LA FAIM

 

Si vous parlez aux témoins de la Grande dépression encore vivants, leurs récits ont une chose en commun : ceux qui étaient à la campagne s'en tiraient mieux que les autres.

Ma propre mère (née en 1923 et élevée en province) me racontait que les retours à la ferme se sont multipliés lors de la crise de 1929. Le citadin qui réapprenait vite comment gagner son vivre et son couvert. "On a vu réapparaître la vraie solidarité, pas celle du Secours populaire, celle de la solidarité rurale".


Bien sûr, de nos jours c'est impossible. L'agriculture est bien trop mécanisée. Aujourd'hui, il n'y a plus qu'un million d'exploitants agricoles en France, représentant à peine 4% de la population active. Ils étaient 10 millions d'actifs agricoles en 1945...


De plus, l'agriculture de subsistance a été remplacée par une agriculture modernisée, liée à l'industrie agroalimentaire, et dépendante d'un approvisionnement permanent en pétrole pour les machines, et en engrais chimiques et pesticides.


Cela va dire que si notre système social venait à disparaître, des millions de citadins se retrouveraient sans aucune solution de repli. Et le monde agricole serait aussi profondément ébranlé.


De graves troubles sociaux éclateraient immédiatement, avec, à la clé, des émeutes, des pillages, le retour au couvre-feu et l'intervention de l'armée -- si elle existe encore... La guerre civile serait à nos portes. Nous serions piégés.

 

A ce moment-là, j'espère que vous aurez pris vos précautions.


Même si nous n'en arrivons pas à des situations aussi extrêmes, il est aujourd'hui évident que l'augmentation de la population mondiale va provoquer dans les années à venir une hausse considérable des prix des denrées alimentaires.


C'est ce qu'annonce déjà la FAO (l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture). Se nourrir coûtera encore plus cher au cours des prochaines années en raison des prix élevés des produits alimentaires de base, de la forte diminution des stocks et de la faible production de la plupart des cultures.


Ajoutez à cela la volatilité et la hausse des matières premières qui vous obligeront à abandonner voiture et autres conforts modernes... et vous aurez une idée de la chute du niveau de vie en France dans les années à venir. L'appauvrissement sera généralisé. La classe moyenne, pilier de la démocratie, se diluera au profit d'une classe pauvre. C'est alors l'ordre social qui sera profondément bouleversé et la démocratie menacée.


LE LIVRET A OU LA DESTRUCTION LENTE ET INSIDIEUSE DE VOTRE POUVOIR D'ACHAT


Tel est le paradoxe actuel. Si le gouvernement est une cigale, les Français sont des fourmis. Avec 17% de leurs revenus épargnés, les Français font figure d'exception. A titre d'exemple, le taux d'épargne est de 5% au Royaume-Uni, suite à la crise financière. C'est simple, l'épargne des Français représente aujourd'hui environ 5 000 milliards d'euros, pour un PIB d'un peu moins de 2 000 milliards d'euros et une dette publique de quasiment 1 700 milliards.

Le placement le plus plébiscité est le Livret A.

Le problème, c'est que notre vénérable Livret n'est de loin pas aussi sûr que se l'imaginent les millions de Français qui en possèdent un.


C'est ce que nous prouve Valentin Petkantchin, de l'Institut Molinari, dans un article pour le site 24h Gold. Son propos est direct et clair : cessons de croire que le Livret A est une valeur refuge. En fait, c'est même tout le contraire -- il détruit votre pouvoir d'achat au lieu de le préserver.

 

Mais le taux du Livret A a été augmenté en août 2011, me direz-vous : il est passé de 2% à 2,25%. Sauf que cette augmentation compense à peine l'inflation !  

M. Petkantchin poursuit en indiquant que tant les prix à la production que les prix à la consommation sont dans une tendance haussière ; par ailleurs, explique-t-il, la création monétaire à laquelle se livre la BCE dilue la valeur -- et donc le pouvoir d'achat -- de chaque euro en circulation.


"En matière de Livret A", déclare encore Valentin Petkantchin, "ne faudrait-il pas plutôt parler de 'prélèvement' opéré par l'Etat grâce à l'inflation que de rendement ? Et les Français accepteraient-il de perdre ainsi du pouvoir d'achat s'ils découvraient que la garantie des dépôts offerte par l'Etat lui-même n'est peut-être qu'un leurre ?"

 

Au vu de toutes ces données, vous comprendrez aisément pourquoi la note de la France est sérieusement menacée aujourd'hui. D'ailleurs, peut-être, à l'heure où vous lisez ce message, a-t-elle déjà chuté, entraînant dans son sillage ces conséquences terribles que les Français ne veulent pas voir aujourd'hui. Agissez avant qu'il ne soit trop tard.

 

PERTE DU TRIPLE AAA = HAUSSE DES TAUX D'INTERET = L'ETAT METTRA LA CLEF SOUS LA PORTE


De votre côté, vous pourrez dire au revoir aux taux d'emprunt de 3,5 ou 4% pour acheter de l'immobilier. Seuls seront qui auront des liquidités pourront encore se doter d'un patrimoine. Quant à l'Etat français, il sera tout simplement pris au piège. Ce n'est pas moi qui l'affirme mais notre ministre du Budget, Valérie Pécresse, qui déclarait à la fin de l'été dernier : "si on le perdait (le triple A), immédiatement on emprunterait plus cher, nos taux d'intérêt augmenteraient et ça nous coûterait à peu près cinq milliards d'euros par an. C'est le budget du ministère de la Justice"... 


O

n ferme un premier ministère puis encore un autre jusqu'à mettre la clef sous la porte de l'Elysée...

Il suffirait que les taux remontent à 4 ou 5%, comme c'était encore le cas en 1998, pour que la charge de la dette soit multipliée par deux, asphyxiant instantanément notre gouvernement. Et je ne vous parle même pas de hausses comme celle que nous avons connue en 1980 où nous sommes passés de 5,8 à 12%. Dans de tels cas, ce serait l'intégralité du budget de l'Etat français qui s'effondrerait tel un château de cartes.


Cette hausse peut se produire à tout instant. Peut-être a-t-elle déjà eu lieu à l'heure où vous lisez ces lignes.

 

Les effets d'une telle hausse seraient dévastateurs. Les robinets seraient immédiatement coupés pour les écoles, les hôpitaux, les forces de l'ordre, etc. Tous les fonctionnaires seraient à la rue. Tout comme la Grèce, nous serions mis sous tutelle des autorités européennes et du FMI... voire forcés de sortir de la Zone euro.


Cela sera pire que ce qu'a connu l'Argentine. Car nous ne sommes pas seuls : regardez ce qui se passe avec la Grèce et l'Italie, multipliez-le par trois ou quatre... et vous aurez une petite idée de ce qui pourrait arriver en France.

 

Chronique Agora (qui conseille en matière de placements financiers) 

 

Source: La Quotidienne d’Agora.fr via l’échelle de Jacob

 

.

Repost 0
26 octobre 2011 3 26 /10 /octobre /2011 11:26

http://mavisiondelabible.wifeo.com/images/arche-noe.jpg

http://mavisiondelabible.wifeo.com/images/arche-noe.jpg

 

 

Mes ami(e)s,

 

la tempête est passée, elle reviendra dès jeudi, mais pour l'instant tout est OK, la plage est pleine de détritus, c'est tout. En attendant de vous servir Kadhafi le "sanguinaire tyran" (dixit la presse occidentale qui ment mieux qu'un arracheur de dents) "ayant  fait de son pays le plus arriéré, en 7 ans, le plus prospère d'Afrique" (Le Monde 1.9.1976, et une prospérité partagée par TOUS !), article que je prépare activement en compulsant des documents anciens, voici un post pour répondre aux commentaires ou aux courriels que je reçois.

 

Votre eva

.

 

http://www.hellopro.fr/images/produit-2/5/6/2/tableaux-l-arche-de-noe-205265.jpg

http://www.hellopro.fr/images/produit-2/5/6/2/tableaux-l-arche-de-noe-205265.jpg

 

 

 

Conseils pratiques pour les temps à venir,

en particulier pour les citadins

par eva R-sistons

 

 

Voici un post pour répondre aux commentaires ou aux courriels que je reçois On me demande en particulier comment faire en cas de chaos lorsqu'on est en ville... Voici donc quelques réponses. Je vous propose seulement un condensé de ce que j'ai compris, découvert ou mis en pratique. Cet exposé n'a pas d'autre prétention ! 

 

Que va-t-il se passer bientôt ? Je ne suis pas "devine" (féminin de devin ! icon_lol.gif), mais il est probable qu'un jour ou l'autre, cela se gâtera, tout l'indique, le tout est de savoir quand, comment et combien de temps. Nous en avons déjà les prémices - et même les déclarations des uns ou des autres, financiers, experts ou même dirigeants. Prémices ? Aux Etats-Unis, le rêve américain a dérivé en société sacrifiant ses citoyens aux cauchemars militaro-financiers, prédateurs, hégémoniques, impériaux avec à la clef aides sociales réduites au maximum, saisies immobilières, chômage, guerres meurtrières, contrôle des citoyens, chasse aux habitants partageant leur potager, etc etc - et de plus en plus d'enfants de l'Oncle Sam dorment sous tentes, dans leur voiture voire sur le trottoir, quémandant une soupe chaude là où c'est possible, et même se postant à la sortie des super-marchés afin de dévaliser ceux qui ont leurs caddies encore pleins. Je rappelle que l'Amérique de la loi du plus fort (du colt, même) et donc des disparités colossales, du communautarisme, de l'individualisme exacerbé, du néoconservatisme belliqueux, de la culture Mac Do, et bien sûr des guerres de conquêtes déguisées en guerres humanitaires, de protection, pour le Bien, et même pour Dieu (sic!), cette Amérique-là, via Sarkozy l'enchanteur, DOIT devenir, "démocratie irréprochable" oblige, le modèle du coq gaulois. Sauve-qui-peut !

 

http://www.pressegauche.org/local/cache-vignettes/L203xH152/arton3510-17628.jpg

http://www.pressegauche.org/local/cache-vignettes/L203xH152/arton3510-17628.jpg

 

Donc, bientôt banques aux distributeurs vides (faute de liquidités ou parce qu'elles seront en faillite), magasins fermés, etc, on nous annonce le pire. Mais le pire n'est jamais sûr, et c'est heureux ! Alors, pour répondre aux attentes, faisons comme s'il allait arriver...

 

Que faire ? Vous habitez la campagne, vous avez des voisins charmants qui seront le moment venu, solidaires (de gré, ou à cause des circonstances - vive le troc de services et de biens, la mise en commun des énergies !) et puis un potager, quelques arbres fruitiers, une source d'eau ou un puits pas loin, la possibilité d'avoir quelques poules (sans coq, gaulois ou pas) et même une chèvre pour le lait, et pourquoi pas un cheval pour le transport (et bien sûr une mobylette, un vélo, un tricycle etc avec de quoi changer le matériel en mauvais état). Bref, vous êtes comblé. Surtout si vous avez une réserve de semences (Kokopelli bien sûr), de céréales, etc. Dans le pétrin, comme tous, mais comblé. COMBLE ! Alors, elle est pas belle, la vie ? 

 

Tout se gâte si vous êtes en ville ou toujours en bord de mer, comme moi, encore que là, on peut toujours pêcher, sinon devant l'Eternel, du moins des miracles comme Jésus (vous savez, Celui qui marchait sur l'eau) qui à peine le filet placé sous l'eau, le resortait plein de poissons... J'attends toujours la recette, à moins que cela ne soit la foi qui déplace les montages - et les mers pour protéger les riverains (et pour la petite histoire à défaut de la grande, lorsqu'une vague de 7 m se dirigeait vers ma commune et alors que j'étais chez mon amie palestinienne (et ex-voisine) à Marseille, j'ai prié, et ma foi ! Au dernier moment le vent a changé de direction, et la vague aussi, et mon logement a été préservé).

 

Je conseille à tous les Maires de France d'avoir la sagesse de prévoir, quitte à le réquisitionner, un terrain (et des semences) pour les habitants dont ils ont la charge.

 

Donc, la cause est entendue, vous êtes en ville. Et ce sont ceux qui vivent en plein béton, justement, qui m'écrivent. Alors, à moins de cultiver ce que l'on peut sur les toits, comme à Gaza martyrisée (vous voyez, le chaos génère la créativité, l'inventivité) ou de transformer les jardins publics en potagers collectifs, s'il n'est plus possible de se procurer de l'essence pour faire ses emplettes dans les zones commerciales (car les boutiques d'alimentation sont rares en ville) et que d'ailleurs les Grosses enseignes soient fermées, les banques aussi (n'en rajoutez pas, la coupe est pleine), il vous restera l'imagination, que je vous conseille de mettre en marche dès maintenant. Oui, dès MAINTENANT !

 

En clair, d'abord ne gardez en banque que le strict nécessaire, et faites des  provisions, même en utilisant votre autorisation de découvert en tirant la langue aux banksters. Quelles provisions ? Tout ! Mais surtout des céréales, couscous, bourghoul, etc et puis riz, pâtes, en gros ou en vrac, de l'eau en bouteilles (pensez au désinfectant d'eau le cas échéant, au purificateur), des conserves (familles nombreuses), elles se gardent pour certaines jusqu'en 2016, n'oubliez pas le Germe de blé (Gerblé, pas besoin de complément alimentaire, tout y est, concentré, en poudre sans saveur particulière, 2 euros 30, trois paquets par mois pour une personne) et les graines de lin (en vrac, en poudre, magasin bio) contre les effluves nucléaires, etc

 

http://www.cfaitmaison.com/germs/images-germs/gerble.jpg

 

Achetez des bouillottes, des couvertures et des vêtements très chauds (dévalisez Emmaüs etc), et à défaut de cheminée et de bois, prévoyez du gaz; si vous avez un jardinet en ville, il serait bon d'avoir un groupe électrogène, n'oubliez pas, aussi, le matériel solaire, four, douche, chargeur, lampe, radio etc (et priez pour que le soleil soit au R-V)..

 

Côté santé, je vous conseille des anti-douleurs, quelques médicaments utiles et un guide de base, et puis choisissez le naturel plutôt que d'engraisser les labos maléfiques,

 


phytomortier

L'argent Colloïdal, la médecine naturelle et ses multiples bienfaits

Se procurer ce  remède naturel bienfaisant,  www.acheterargentcolloidal.com

et aussi de l'huile

essentielle de Ravintsara et de tee-tree - et un kilo au moins de

tisane aubépine (seul remède efficace contre la peste)

 

 

 

Un autre tuyau, si vous êtes en ville, procurez-vous comme moi une caravane (les plus anciennes se vendent à partir de 250 euros, voyez plus bas l'intérieur de la mienne), ou une fourgonette à aménager, ou à défaut, une belle tente (d'occasion si vous êtes fauchés), et installez-vous ensuite où vous pouvez, au bord de l'eau, ou chez des parents, des amis, qui vous voulez... Et n'oubliez jamais, il n'y a pas de problèmes sans solution ! Faites travailler votre imagination !

 


caravane-interieur-grand-format.jpg

 

 

Vous pouvez aussi acheter un van, une fourgonette, un fourgon (à partir de mille euros, à la place de votre voiture) et l'aménager.

 

Van---lit.JPG

 

Par ailleurs, concernant les poules, je vous conseille, si vous avez un terrain, le poulailler mobile, tout est ici :

 

http://sos-crise.over-blog.com/article-survie-ayons-nos-poules-sans-coq-bruyant-voici-le-poulailler-ideal-mobile-81841504.html

 

http://data6.blog.de/media/069/5042069_a9b2a47231_m.jpeg

http://data6.blog.de/media/069/5042069_a9b2a47231_m.jpeg

 

 

Enfin, vous avez une mine de conseils, de tuyaux, sur mon blog http://sos-crise.over-blog.com, présentation à droite du site, plein de liens astucieux à lire, mettre en pratique, relayer, aussi, et à imprimer évidemment.

 

Votre eva R-sistons en étant créatifs, prévoyants et solidaires

 

Http://r-sistons.over-blog.com

 

TAGS : Survie, poulailler mobile, caravane, argent colloïdal, germe de blé, graines de lin, matériel solaire, Gaza, jardin potager, jardin sur toit, banque, Marseille, Jésus, Kokopelli, Maires, Mac Do, Sarkozy, démocratie irréprochable, Etats-Unis, coq gaulois, Oncle Sam, guerres, médias, Kadhafi, Grosse distribution, nucléaire, Germe de blé...

 

Un Lecteur m'a écrit ceci :


Ouuuu la citadine, du dentifrice pourquoi faire ?!!! Tu stérilises de l’argile ou (et) du sable tu y ajoutes des essences et c’est bon.
Le savon c’est de la graisse + de l’alcool surplus huile essentielles pour le parfumé.
Par contre je cherche un petit alambic pour les essences et l’alcool.
Les citadins ont vraiment des préoccupations futiles qui passent par-dessus la tête des gens de la campagne.
(Ils cherchent toujours le produit final et pas comment on peut le fabriquer)
Les animaux ils se nourrissent seuls tu y ajoutes certains résidus alimentaires.
Demande à un berger en montagne s’il achète des croquettes.
Une machine à faire le pain c’est inutile fait comme moi malaxe le dans un grand bol et cuits le au four.
Plus généralement oublie tous ce qui est électrique et pour l’énergie pense au bois, on trouvera toujours du bois mort dans les forets.

Bouteilles d’eau non éventuellement des comprimés pour rendre l’eau potable avant de t’adapter à l’eau naturelle.
(il y en a chez Décathlon, les gens qui font des randos en achètent).

Pense à des vêtements en laine un outil pour la filer la laine des moutons (ils en produisent tous les ans au sortir de l’hiver) et des aiguilles pour tricoter.

 

Commentaire d'un lecteur :


Les pâtes se gardent au moins 2 ans et demi, attention, il faut regarder la date de péremption et ne pas acheter des vieilles pâtes. Les conserves se gardent au moins 5 ans, pareil, il ne faut pas acheter des vieilles conserves, toujours regarder la date de péremption, donc faire plusieurs magasins pour trouver les plus récentes. L'eau se garde environ 1 an, c'est surtout à cause des additifs dans le plastique du flacon, le bisphénol A principalement. Un emballage en verre serait beaucoup mieux, ou bien un an de réserve d'eau en flacons plastique, puis le reste en bouteilles en verre. Prévoir également des filtres pour les eaux de récupération, mais ce serait obsolète en cas d'environnement radioactif. En principe il n'y aurait rapidement plus d'électricité, de gaz, d'essence, d'eau au robinet...donc prévoir également diverses réserves de combustibles pour faire à manger, se chauffer...C'est pour cela qu'il faut du temps et de l'argent.

 

Voir aussi :

 

Le site de la survie, à visiter : Conseils et tuyaux pour chaque situation

 

http://4.bp.blogspot.com/-IqD_Xgy4eV8/TZwwa9OyuuI/AAAAAAAAAEc/0yrB_4PrG9o/s250/portada%2Bfrances%2Breducida.jpg

http://4.bp.blogspot.com/-IqD_Xgy4eV8/TZwwa9OyuuI/AAAAAAAAAEc/0yrB_4PrG9o/s250/portada%2Bfrances%2Breducida.jpg

 

Le site ici :

http://www.demosophie.com

 

 

Démosophie, Elections de 2012

(pour la démocratie directe,

un "parti" sans politiciens corrompus)

Préparation du Congrès

Inscrivez-vous maintenant !

.

Tout d'abord, voici le commentaire de l'un d'entre vous paru sur le site démosophie dans "élections présidentielles". Ce commentaire n'est pas signé, mais la justesse de pensée de l'auteur mérite d'être connue de tous:



     "Lorsque les esprits ont été conditionnés à penser d'une certaine manière, il devient difficile de leur faire comprendre que l'existence d'un autre modèle est possible. A cela vient s'ajouter une perte de repères due à la nouveauté n'ayant pas encore fait ses preuves. L'inconnu génère sa part d'incertitudes et d'angoisse en chacun de nous, et c'est normal.
     Seulement, maintenant les consciences sont suffisamment mûres pour entrevoir ne serait-ce qu'une part infime de la réalité du complot qui se trame. A partir de là, tous les possibles nous sont permis, sachant que le nombre est avec nous.
     Si nos politiciens ne sont que des courroies de transmission, des pantins aux ordres des puissances financières, il nous appartient d'éradiquer ces têtes inutiles au plus vite, sans leur laisser le temps de se retourner.
     Bâtir une société de peuples souverains, dans ses lois et dans ses actes, où les vieilles lunes politiques auraient totalement disparues du paysage, serait une entrée dans un age d'or pour l'humanité toute entière.
     Un grand pas qu'il faut franchir dès maintenant même si la lutte sera longue et jalonnées d'embûches...c'est à ce prix que nous devons vaincre."


     OUI, madame ou monsieur, vous avez parfaitement raison et si votre clairvoyance était partagée par tous, nous serions complètement assurés de nous débarrasser de ces inutiles nuisibles que sont les politiciens!
     Et c'est en bonne voie grâce à nous tous qui sommes de plus en plus conscients, et des réalités, et de l'urgence de reprendre la situation en main avant qu'il ne soit trop tard.
     Un "trop tard" maintenant très proche puisque tous les observateurs sérieux annoncent que le Nouvel Ordre Mondial est dans sa "dernière ligne droite".
     Encore récemment, Pierre Hillard le soulignait dans l'une de ses vidéos.

     Concrètement cela signifie pour la France que le prochain Président sera celui qui participera à la troisième guerre mondiale prévue, celui qui instaurera la loi martiale et mettra en place une dictature militaire sous le couvert de l'OTAN/ONU (peut être avec l'appui d'une fausse alerte de l'OMS).

Alors OUI, continuons d'avertir le plus possible, d'ouvrir les yeux de nos contemporains afin que sans aucune hésitation, eux aussi votent "Le Rassemblement".

 

Ce rassemblement: le Canada vient de le faire, c'est la Coalition sans Parti .
Nous, cela se décidera durant les journées des 12 et 13 novembre.
TOUS les partis et mouvements, petits ou grands, qui affirment s'opposer au "Nouvel Ordre Mondial" et vouloir rendre au peuple son vrai droit à décider, sont invités, quels que soient leurs tendances, leurs programmes ou la personnalité du dirigeant.
     La majorité des gens ignorent que plusieurs milliers de fonctionnaires des "services spéciaux" oeuvrent quotidiennement à maintenir les divisions entre les français afin que les grands partis ne soient pas inquiétés. Pour ce faire, ils n'hésitent pas à financer des petits partis, à en monter eux-mêmes, et à pénétrer tous les mouvements pour être informés, et y semer le désordre si besoin est.

     Cette réunion est donc essentielle pour permettre aux français de s'unir en un seul mouvement, et un mouvement dont l'intégrité soit certaine.

     Plusieurs partis, certains parmi les plus importants, ont déjà confirmé leur venue, d'autres sont en attente de réponse, et deux m'ont franchement rejeté en m'expliquant que je n'avais rien compris: qu'il fallait faire cette réunion pour unir tout le monde derrière le vrai "sauveur de la France", pour l'un, et derrière "celui qui a déjà uni tout le monde" pour l'autre. Il s'agit dans l'ordre de Le Pen et Villepin.
     Cette vidéo m'a aussi fait découvrir qu'il existait encore plus de partis et mouvements que je ne l'imaginais: plusieurs dont je n'avais jamais entendu parler ont pris contact; alors je la remets ici pour ceux qui connaîtraient des mouvements ou partis, merci de leur transmettre.

     Beaucoup ont demandé "pourquoi Ténérife et non en France ?"

1) Terrain neutre pour tous
2) Distance pour éviter d'être submergés par tous ceux qui voudraient y assister (la réunion sera constructive si seulement les leaders et quelques personnes de leur mouvement y participent)
3) Difficulté pour le pouvoir d'y envoyer des provocateurs qui pourraient noyauter la réunion de façon à ce que tout se termine dans un commissariat (pratique usuelle en France).

     Il est convenu qu'au maximum 3 personnes par mouvement pourront participer, si des membres de ce site de la démosophie souhaitent venir, il reste encore 2 places.


     Informations sur cette réunion:

 
 

Coût: 185 euros (160 pour un accompagnant partageant la même habitation)
 
Ce prix inclut: nuits d'hotel du 11 au 13, petit déjeuner, banquet midi et soir, lunch le dimanche, salles de réunion.

 
Programme:
 
Vendredi 11: arrivée, accueil personnalisé, présentations
 
Samedi 12: réunion de 10h30 à 14h: Chaque participant présente son "programme", l'état actuel de son mouvement, les outils prévus pour la campagne électorale.
 
14H banquet déjeuner
 
15h30 /19h: Réunion: synthèse de tous les programmes présentés, établissement des points communs, organisation des conditions d'un rassemblement général.
 
19h: banquet dîner
 
20h30 /22h: mise en commun des outils électoraux et de la stratégie générale pour l'acquisition des signatures, décision quant au candidat représentant le rassemblement.
 
Dimanche 13 : 10h30/14h, dernier points de détails, synthèse générale de la réunion, organisation d'une coordonnation centrale.
 
14h lunch de départ

RESERVATION

 
Informations et prix moyens concernant les vols:
Depuis le sud de la France, le mieux est de se rendre en voiture à Barcelone, puis vol A/R de 100 à 150 euros.
Depuis la région parisienne: de 180 à 300 euros

 

___________________________________

BIEN SÛR QUE CETTE DATE EST MAGIQUE !
- D'abord, quand se renouvellera-t-elle?
- Ensuite, le 1 est le premier chiffre, le point de départ, et ils sont tous réunis dans cette date: cela signifie le commencement: celui d'une nouvelle ère humaine!
- Et puis surtout, elle est magique parce que nous le voulons! Parce que cette magie, il nous appartient de la créer; et la réunion de multiples partis opposés aux politiciens, c'est la magie d'un peuple qui s'éveille et qui va trouver dans ce rassemblement une seule et vraie réponse à ses attentes! C'est aussi la magie de dirigeants de partis renonçant à leurs ambitions personnelles pour le bien du peuple !
QUOI DE PLUS MAGIQUE ?
Cela ne s'était jamais produit au cours de l'histoire de l'humanité: ouvrons n'importe quel livre d'histoire, nous y verrons les exploits de l'un ou l'autre des dirigeants, de tous les "grands" hommes, mais jamais l'histoire d'un peuple remportant la victoire sur les tyrans!

 
Alors oui, c'est une date magique, une date à partir de laquelle nous voulons que la magie s'opère, d'abord celle du rassemblement, puis celle de l'union de tout le peuple avec ce rassemblement,
afin que nous ne soyons tous plus que 1.

 
Et nous ne sommes pas seuls:

.
Tout le monde sait que de nombreux mouvements et partis sont en réalité des infiltrations du gouvernement ou des manipulations par les membres Bilderberg, comme les indignés américains ou israéliens. Notre amie Eva poursuit inlassablement les mensonges pour les dénoncer et nous informer sur ses blogs : l'article d'Eva "Manipulations et récupération, qui est vraiment derrière les indignés", nous montre comment se font les manipulations à l'insu des acteurs de bonne foi!

Alors oui, comme l'ont manifesté de nombreux membres, non seulement de la démosophie mais aussi des réseaux sociaux et de nombreux mouvements, cette réunion va permettre à tous d'y voir enfin clair: bien sûr quelques responsables de partis ou mouvements ne pourront être physiquement présents, mais ils se feront représenter car l'enjeu est trop important pour que quiconque de bonne foi laisse passer cette opportunité, MAIS ceux qui existent médiatiquement et ne sont là en réalité que pour provoquer les divisions utiles aux partis politiques seront absents: 
Ceux-là ne peuvent donc pas participer!

Attention concernant cette réunion:

Selon les vols, opportunités et disponibilités de chacun, certains arriveront quelques jours en avance, d'autres repartiront quelques jours plus tard, selon les informations que chacun fournit, il faut adapter l'organisation "sur mesure" avec l'hotel d'accueil, ce qui n'est pas toujours simple car des conditions spéciales ont été négociées incluant salle de réunion, hébergement, repas, location de matériel audio, technicien vidéo, etc. et tout cela dans une période touristique chargée!

En conséquence, il a fallu déterminer une date limite concernant les réservations afin que le nombre total soit ferme: il ne reste donc que 7 jours, soit jusqu'au mercredi 2 novembre, pour confirmer !

 
Et à partir du dimanche 13 novembre, la synthèse de la dissidence française émergera donc pour offrir aux français un choix clair pour les élections 2012:

 
Les politiciens et leurs patrons banquiers,
ou un nouveau modèle de société qu'ils choisiront eux-mêmes!

Ou pour mieux dire:

Les banquiers auront leurs représentants:
les politiciens

Les français auront aussi leur représentant, qui aura émergé de ce rassemblement.

 
Une synthèse complète de la réunion sera faite et transmise par tous les mouvements à leurs membres, permettant enfin l'union de tous.
 

Et "changer le monde" commencera à

ne plus n'être qu'une utopie !

 

LE RASSEMBLEMENT - CONGRÈS DU 11-11-11

 

     La conférence de la démosophie du dimanche 11 septembre:
     1ère partie: conférence (peu d'intérêt pour ceux qui ont lu le livre)
En revanche, les parties 2 et 3 concernent les questions des auditeurs, et cela est intéressant car cela indique bien à quel point à quel point les gens sont peu informés, et surtout "manipulés" par les médias officiels!
La Demosophie contre le Nouvel Ordre Mondial (2/3) por LeLibreTS

 

 

http://21.img.v4.skyrock.net/21b/warnabelle3/pics/2442691255_1.gif

http://21.img.v4.skyrock.net/21b/warnabelle3/pics/2442691255_1.gif

 

Actualité, Sélection

(non terminée)

 

 

 

 

 

 

.

Une fossé se creuse entre le programme des politiques, employés de la technocratie, et les citoyens

avatar16.jpg?w=50&h=50Hier, la ministre du Budget Valérie Pécresse intervenait sur la radio RCJ puis sur FR3 en affirmant : « Il n’y a pas de retour en arrière possible sur l’euro ». « L’Europe a rendez-vous avec son histoire parce qu’elle est en danger ». « On ne va pas revenir au franc, si on revenait au franc, ce serait tragique, l’euro nous protège« , a-t-elle estimé sur les ondes de la Radio de la communauté juive.

Quelques heures avant, Jacques Attali débitait un refrain identique, mais avec des nuances prophétiques de grande catastrophe, très probable pour le printemps 2012. En outre, il expliquait que les politiciens avaient pour mission de faire comprendre aux citoyens le bien fondé d’une Europe fédérale.

En réponse à la ministre du Budget Valérie Pécresse, un récent sondage Ifop pour le Journal du Dimanche, annonce que 41% des Français considèrent que la monnaie unique a été un handicap plutôt qu’un atout au cours des deux dernières années. Il existe donc un problème de « communication » manifeste entre les sbires de Bruxelles et les citoyens qui travaillent en France, vivent en France et gagnent leur vie en France, avec une monnaie de singe qui nous expose aux pires catastrophes. Attendons patiemment que les Allemands se dégagent de cet euro pourri, source de nombreuses injustices et de chaos social, et le dossier de l’euro sera un peu plus difficile à défendre pour cette technocratie qui gouverne… jusqu’au changement de temps… celui de l’arrivée de l’orage.

.

L’Europe sévit contre la spéculation visant la dette des Etats

Pierre Hillard – Europe et Nouvel Ordre Mondial

L’aboutissement des ambitions d’un nouvel ordre mondial devra passer par des étapes bouleversant les structures politico-économiques des sociétés. Dans ces événements, la vie humaine comptera peu.
D’ores et déjà, avec la mort probable de la Belgique, les réveils régionalistes en Espagne et en Italie, l’Europe de Bruxelles qui a programmé depuis longtemps la mise sous tutelle, sinon la destruction des nations, risque d’être exaucée dans ses entreprises au-delà de ses espérances. De leur côté, à travers le sanglant bourbier irakien, les Etats-Unis préparent activement la recomposition du Moyen-Orient..


1.http://www.dailymotion.com/tommeight/video/x44tc1_pierre-hillard-europe-et-nouvel-ord_politics
2.http://www.dailymotion.com/tommeight/video/x44to4_pierre-hillard-europe-et-nouvel-ord_politics
3.http://www.dailymotion.com/tommeight/video/x44txk_pierre-hillard-europe-et-nouvel-ord_politics
4.http://www.dailymotion.com/tommeight/video/x44ua9_pierre-hillard-europe-et-nouvel-ord_politics
5.http://www.dailymotion.com/tommeight/video/x44uji_pierre-hillard-europe-et-nouvel-ord_politics
6.http://www.dailymotion.com/tommeight/video/x44utj_pierre-hillard-europe-et-nouvel-ord_politics

 

 

greece-euro.jpg?w=536&h=315

 

Barroso dans son bunker planifiant la domination du monde – Nigel Farage

Les nuages s’accumulent sur le « machin européen » et la pression sur l’Italie pourrait avoir un effet boomerang

L’Europe sévit contre la spéculation visant la dette des Etats

La Grèce craint le pire pour ses banques et ses retraités

Le triple A de la note de la dette française peut être flingué à tout moment

Grèce : gestion du problème au quart d’heure mais les politiciens n’ont pas de solution

Fin 2012, B. Obama rêve toujours être à l’affiche, mais à quel prix ?

Le président Obama est tout à fait instruit du plan que d’aucuns, comme le Général Clark, appelle le cabinet fantôme des Etats-Unis. C’est en totale concertation avec ce groupe que Barack Obama a décidé, après des tractations secrètes, de prolonger pour deux ans le mandat du di­recteur du FBI Mueller – sans passer par les auditions obliga­toires au Congrès où les élus auraient pu le questionner sur l’activité de son agence d’espionnage.

Selon le journaliste Mark Hosenball, il n’existe pas d’archives publiques des opéra­tions et décisions de la Commission ultra-secrète qui décide quels citoyens américains le gouvernement peut faire assassiner en raison de la prétendue menace à la sécurité nationale qu’ils font peser. Tout cela relève du Conseil natio­nal de sécurité de la Maison Blanche et les règles, comme les critères employés pour condamner les suspects sans procès sont secrètes. Comment appeler cela ? (Source: Strategic Alert – Extraits)

 

Est-ce vraiment « la fin » comme l’annonce le député Daniel Hannan ?

 

Repost 0
15 juillet 2011 5 15 /07 /juillet /2011 14:32

 

http://4.bp.blogspot.com/_kM7MYnMA9rk/TPUg48ZBD0I/AAAAAAAAIIY/SSnvx3BXcHc/s1600/zone%2Beuro%2Bfaillite%2B2.jpg

http://4.bp.blogspot.com/_kM7MYnMA9rk/TPUg48ZBD0I/AAAAAAAAIIY/SSnvx3BXcHc/s1600/zone%2Beuro%2Bfaillite%2B2.jpg

 

Le système économique capitaliste occidental est arrivé à un point de non-retour

 

 

 

Ouvert depuis juin 2010, le blog de Michael Debreda Rocha, vous informe de l’actualité de la crise financière sous toutes ses coutures. Vous y trouverez aujourd’hui son cri d’alarme pour que chacun puisse comprendre qu’il est temps de prendre les mesures adéquates, afin de se protéger de ce tsunami financier qui s’approche irrémédiablement.


Grèce, Irlande, Portugal, Espagne, Italie… Amérique… France…. La vague financière n’épargnera personne. Aurez-vous de quoi survivre à l’immersion ?


 

VIDEO  AGIR  TOUT  DE SUITE :

 

 


 

 

http://www.argentmetal.com/2011/07/12/michael-debreda-rocha-le-systeme-economique-capitaliste-occidental-est-arrive-a-un-point-de-non-retour/

 

.

 

 

Derniers SOS avant effondrement de la zone euro





Mercredi, 13 Juillet 2011


Mondialement les avertissements de l'effondrement de la zone euro fusent. Le sujet est enfin ouvertement traité dans les médias de masse. Il devient de plus en plus clair que les plans de sauvetage ne sont qu'une illusion. Ils sont mathématiquement impossibles. - Le canot de sauvetage n'a qu'une capacité limitée. Si un trop grand nombre de personnes se noyant veulent y monter, le naufrage  complet est assuré. L'Euro coulera-t-il? Et avec l'euro tout le système financier mondial?



Michaela Heine pour news 26

Pas vraiment surprenant mais très tardivement, le sujet de "l'effondrement de l'Euro" trouve désormais sa place dans les médias grand public de multiples pays européens, excepté en France! Ce que news 26 évoque depuis plus d'un an est traité aujourdhui dans le journal mainstream allemand "Die Welt" sous le titre: ''Les investisseurs se préparent à l'effondrement de l'Euro-zone." Après de profondes recherches, aucun article dans ce sens est publié dans les médias français. Comme d'habitude on essaie de ne pas effrayer la population en lui cachant la vérité et on la privant de la possibilité de se préparer au pire...

En revanche, parler de l'effondrement de la zone euro n'est désormais plus un tabou dans les autres pays. Les analystes conseillent à leurs clients de se préparer à un scénario d'horreur. Certains investisseurs misent apparemment déjà sur l'effondrement de la zone euro."Le déclencheur est l'Italie", écrit Credit Suisse à ses clients. En outre, la maison japonaise Mitsubishi UFJ Securities a conseillé à ses clients de se préparer à cette éventualité.  Le tabou de ne pas devoir en parler est en train de s'effriter.

 L'illusion du sauvetage

Les plans d'aide et les tentatives de sauvetage sont mathématiquement tout simplement impossibles, car les candidats à la faillite de la zone Euro sont endettés à un point si élevé qu'ils ne peuvent pas être sauvés par le reste de la communauté. Si 75% de l'Eurogroupe sont en faillite, ils ne peuvent être sauvés par le «reste sain». Tout canot de sauvetage, et c'est bien connu, ne peut embarquer qu'un certain nombre  de naufragés, sa capacité est limitée. Si un trop grand nombre de personnes se noyant tentent de sauter dessus,  le canot coule tout entier. C'est ce même sort qui menace les pays de l'Euro.

Le sort de l'Italie montre que les problèmes peuvent frapper d'une minute à l'autre. Lorsque les taux d'intérêt explosent, rien ne peut les arrêter. L'impression donnée par les politiques que l'Italie pourrait se glisser également sous le 'parapluie de sauvetage' est un conte de fée. La réalité est que si l'Italie n'est plus capable d'emprunter sur les marchés ou si les taux d'intérêt montent trop haut, il n'y aura plus de sauvetage pour quiconque.

Tous les mécanismes de secours ne sont que des maquillages. En fin de compte, même les plus grand pays de la zone euro - et, enfin, même la France - se retireront  de l'FESF (Fonds Européen de Stabilité Financière), etc., tout simplement parce qu'ils ne pourront plus se sauver eux-mêmes, mais devront lancer leur propre SOS. Il restera seulement une poignée d'Etats qui devront se porter garants et payer pour les autres. Celui qui sait aditionner 1+1, se rend vite compte que cela est une impossibilité.

Banqueroute, presque en faillite ou bientôt en faillite

La Grèce
L'Irlande
Le Portugal
La Belgique
L'Espagne
L'Italie
La France

Dette totale: 8.000.000.000.000 (8 Billions d'Euros)


Pays restants
Le Luxembourg
La Finlande
Les Pays-Bas
L'Autriche
L'Allemagne
 

Si on ignore le Luxembourg et la Finlande, parce qu'ils sont si petits qu'ils ne contribueront guère à un sauvetage, seuls restent les Pays-Bas, l'Autriche et l'Allemagne, qui devraient sauver les autres.

On pourrait bien sûr faire encore quelques calculs, le PIB, etc. , dans quelles circonstances cela peut-il être théoriquement encore possible?  Mais c'est inutile. Même si les Allemands mettaient à disposition l'épargne de la population entière qui se chiffre à environ 5 billions, ce ne serait pas suffisant. - Outre le fait qu'une telle mesure conduirait sans doute à une guerre civile si les épargnants des pays du Nord devaient sacrifier leur argent pour le reste de l'Europe.

Mais l'amère vérité est la suivante: l'épargne sera déjà partie. Si les pays du Sud font faillite, il est pratiquement impossible que le Nord conserve son argent. Comme on le sait, l'argent = dette. Et les dettes se trouvent dans les pays du Sud. Si le Sud éclate et ne rembourse plus ses dettes, alors le Nord suivra.
 
Inversement, certaines discussions proposent de laisser les pays du Sud aller vers la banqueroute. Les banques des pays du Nord recapitaliseraient ainsi leurs banques (ce qui couterait uniquement pour l'Allemagne 1 billion d'euros)  et tout irait bien. C'est évidemment un calcul de dupe. Premièrement, il est pratiquement impossible de retirer 25% de leur épargne aux citoyens des pays du Nord pour recapitaliser les banques. Deuxièmement, ces pays se trouvant dans un Euroland «mort» couleraient également. Troisièmement, la faillite de la périphérie conduirait à une tourmente mondiale avec un effondrement complet du système financier.

L’économiste Martin Wolf décrit une situation inquiétante dans le Financial Times du 5 juin 2011 : « La zone euro, telle qu’elle a été conçue, a échoué. » Quant à Paul Krugman, prix Nobel d'économie en 2008, il utilise la métaphore d’un cœur de centrale nucléaire : « Selon moi, le niveau d’eau a tellement baissé que les barres de combustible sont à sec. Nous sommes entrés dans une zone de fusion. »

Cette fusion semble inévitable dans tous les cas. Le dilemme: le sauvetage n'est plus possible. Il s'agit d'une situation typique d'un système monétaire en phase terminale. L'argent = la dette - et à un certain point, c'est fini. Petite consolation: ceci est arrivé à plusieurs reprises dans l'histoire de l'humanité. Peut-être un jour trouverons-nous un meilleur système.

 

http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-derniers-sos-avant-l-effondrement-de-la-zone-euro-79373126.html

 

Derniers SOS avant l'effondrement de la zone Euro

.

 

Jovanovic : « On est en train de vivre les derniers instants »

Pierre Jovanovic sur l'argent métal

Pierre Jovanovic est de retour, comme chaque semaine, avec sa revue de Presse.  Le 22 juin 2011, il revient, entre autres, sur la crise grecque, l’euro, l’or et sur la manipulation de l’argent métal.



La revue de presse complète en vidéo est disponible plus bas. En voici quelques extraits :


« La demande d’or et de pièces d’argent en Grèce, va retomber sur les pays voisins. Les Grecs vont aspirer l’or vers la Grèce, du coup il y aura un trou d’air dans les autres pays, ça va continuer de faire monter l’or dans les autre pays. [...] Le cours de l’or va partir dans une course vertigineuse ( ndlr: entrainant l’argent ). [...] Là on est parti dans un maelstrom, c’est la fin. On est en train de vivre les derniers instants. La Grèce sera, je pense, le pays qui mettra le feu au poudre. [...] On va vers le chaos [...] ceux qui pensent que nous sommes à l’abri, mais ils se trompent ! [...] On nous prend pour des crétins [...] La désinformation des médias est absolument épouvantable. [...] C’est la panique totale ! [...] Le système est mort ! »


« Les gens vont se rendre compte que le papier monnaie ne va plus valoir grand chose [...] tous vont se précipiter sur l’or et l’argent. [...] On vous dit à longeur de temps que la crise est terminée [...] La raison pour laquelle, maintenant, les Grecs se sont précipités sur les pièces, c’est qu’ils n’ont pas les moyens de changer leurs euro en francs suisses. [...] Le fait que les grecs se précipitent sur les pièces d’or, va entraîner en juillet/août, une absence de pièces d’or sur le reste de l’europe. ( Ndlr:

 

Les plus pauvres eux se dirigeront sur les pièces d’argent ) [...] On va partir dans une inflation tellement folle que de toute manière, les gens n’auront pas d’autres solutions, et tous, sur le coup, que de se précipiter sur l’or et l’argent, ce qui de facto va entrainer une hausse. »


« Jim Sinclair [...] Ne vendez pas votre or, la situation est tellement explosive [...] Le pire est possible de se passer cet été. Surtout ne vendez pas votre or ( ndlr: et votre argent ! ). [...] L’inflation est un vol organisé par les gourvenements. [...] Seul l’or et l’argent peuvent vous protéger.


« La manipulation continue [...] La JP Morgan et la HSBC ont rajouté 10 millions de dollars de positions à la baisse dans la balance, histoire d’empêcher l’argent de bouger. [...] Ca vous montre à quel point l’argent est manipulé. A quel point Il faut interdire la hausse de l’argent. »


« Le père technique de l’euro à déclarer dans Forbes et sur Bloomberg [...] que le retour au standard or est inévitable [...] Pour le Professeur Robert Mendel [...] de toute façon on y va [...] tous ceux qui auront des pièces d’or et d’argent enterrées dans leur jardin, quand le retour du standard or sera là, auront sauvé leurs meubles. [...] C’est pas rien [...] C’est le penseur de l’euro [...] La messe est dite !


Bonne revue de presse !

Cliquez ici ou sur l’image ci-dessous.

 

Vidéo à écouter

 

 

http://www.argentmetal.com/2011/06/24/pierre-jovanovic-on-est-en-train-de-vivre-les-derniers-instants/

 

 

..

Le « message » de Jacques Attali pour l’après Juillet 2011

avatar27.jpg?w=50&h=50Les analyses de Trader Noé laissent entrevoir que nous sommes, en ce qui concerne les bancaires européennes, sur des niveaux excessivement critiques. D’ailleurs, son billet, publié dernièrement a vu certaines valeurs bancaires approcher dangereusement du point de non-retour, juste avant que des « problèmes techniques » permettent aux manitous de la manipulation des marchés financiers d’intervenir pour éviter une suspension des cours sur plusieurs jours. Dans quelques heures, Trader Noé nous livrera sa prochaine analyse. « La juste lecture des graphiques donne une vision des événements économiques et géopolitiques de demain ».

En attendant, voici le dernier message transmis par l’un des porte-parole du cartel bancaire. Il recoupe étonnament nos derniers avertissements, tandis que le plus grand nombre pense dormir tranquillement avec 600 milliards d’euros sur des livrets de pacotille. Jacques Attali, l’ancienne éminence grise de F. Mitterrand exprime lisiblement ce que nous savons par de mutliples informations et qu’il nous est impossible de publier du fait de certaines « pressions », sans compter quelques rares lecteurs de ce blog qui, lobotomisés par les écoles actuelles, se permettent de lancer des accusations à la hauteur de leur misère intellectuelle. Cela dit, voici ce que dit Jacques Attali. C’est très riche d’enseignement… [Nous mettons en gras les passages les plus "initiatiques".]

attali.jpg?w=280&h=180« Mais il faut savoir regarder un peu en dehors des salles de théâtre et des cours de châteaux. Et la présence digne de mendiants, de plus en plus nombreux, au voisinage des entrées des festivals, nous dit aussi la misère de ceux qui n’y auront jamais accès ; et, plus largement, elle nous rappelle la pauvreté de la moitié des Français qui ne pourront pas , cette année, prendre des vacances.
La sérénité des festivals ne doit pas non plus nous faire oublier que, pendant ce temps, le chômage ne se réduit pas, nos dettes s’accumulent, notre commerce extérieur plonge et l’insécurité continue de gagner du terrain.
Savourons donc ce mois de avant que ne commence une année essentielle pour l’avenir du pays. Elle sera peut etre nauséabonde, comme le laissent craindre les ragots et les faits divers dont se repaissent les uns et les autres. Elle sera sûrement intense et commencera dès le mois d’août : au plus tard avec les universités d’été des partis politiques ; au plus tôt avec une nouvelle dégradation de la situation financière mondiale, plus fragile que jamais.
De ce qui s’y passera après cette rentrée politique dépendra le fait de savoir si Juillet 2011 restera comme un ultime moment de bonheur, dont nous aurons longtemps la nostalgie, ou si au contraire nous saurons faire en sorte que Juillet 2012 soit plus heureux encore…
D’ici là, profitons de chaque instant. » (Source)

.

..

Trader Noé – Des niveaux à surveiller de très près…

trader3.jpg?w=259&h=194Air France
Le titre Air France flirte avec les 9.2 euros. Sous ce niveau, une accélération amplifierait probablement la correction du titre vers 6 euros dans un premier temps. Il faudra surveiller de très près l’activité volcanique ainsi que les cours du pétrole.

BNP et Crédit Agricole
Les titres bancaires BNP et crédit agricole nous cachent quelque chose.
Et si cela venait de la Grèce ?
L’évolution de BNP se fait à 46 euros et 8.7 pour Crédit Agricole.
Ces seuils sont très importants et une évolution en dessous favoriserait une nouvelle correction.
Sous ces niveaux, surveillez donc 28.7-24.4 (BNP) et 8.2-6 euros  (Crédit agricole)

Argent métal et Or
L’argent métal progresse cependant une barrière très importante se situe à 44.5.
Pour l’or, tout va bien, faites vos jeux les jeux sont faits !
Aucune barrière à l’horizon.

Enfin si une seule, les achats anonymes seront prochainement très très limités à 500 euros et peut être moins.

 

.

Rappel :

Tic Tac… 02 août 2011

fed1.jpg?w=300&h=300Le président de la banque centrale américaine (Fed), Ben Bernanke, a averti à Washington qu’un défaut de paiement des Etats-Unis créerait des « problèmes énormes » pour le pays et une « crise majeure » à l’échelle mondiale.  Si les Etats-Unis venaient à manquer à leurs obligations vis-à-vis de leurs créanciers, « cela serait une crise majeure », cela « enverrait des ondes de chocs à travers l’ensemble du système financier mondial », a déclaré M. Bernanke devant la Commission des services financiers de la Chambre des représentants.

Le président de la Fed faisait là référence au fait que les obligations du Trésor américain sont largement considérées dans le monde entier comme un placement extrêmement sûr, aussi sûr que l’or.

M. Bernanke a averti qu’un défaut de paiement du Trésor américain aurait aussi des conséquences dramatiques pour l’économie américaine. Cela créerait des « problèmes énormes », a-t-il dit: « les taux d’intérêt  commenceraient à monter » à mesure que les créanciers remettraient en question la capacité du pays à rembourser ses dettes, ce qui « affaiblirait notre économie et alourdirait encore notre déficit ».

Le Trésor américain estime qu’il ne pourra pas éviter de se retrouver en défaut de paiement si le plafond légal de la dette publique du pays n’est pas relevé d’ici au 2 août 2011.

 
4 Comments

Publié par liesiletter le 14 juillet 2011 in Non classé

 

Quand tout est liquéfaction ! La moralité de certains conseillers politiques…

  .

 

nigel-farage.jpg?w=284&h=178

 

Liesi : Faillite USA ? Mort des Etats-Nations pour faire accepter le NWO...

 

 

A savoir :

 

Nos banques françaises sont l'esclave de la FED


 

  §§§§§

 

.
Lire aussi :

 

.

Ne pas vouloir vous rendre votre argent à votre guise, ce n'est pas sain!

 

Prends ton oseille et tire-toi!

 

 

A qui est votre argent qui est à la banque?

A vous ou à la banque?

 

 

Paiement-par-Cartes-Bancaires.gif  

 

.

.

USA : La chute d’un empire prévue pour le 2 août 2011

Suivez la fin d’un empire « guerrier » tranquillement de votre salon

 

obama-triste-300x225.png

 

Nigel Farage : un politicien qui dit des vérités

Urgence : convertissez vos économies avant la fin août !

Retour de Trader Noé – « En route, vers les faillites d’états, les faillites bancaires et la fin des bourses de valeurs »

L’avertissement de Trader Noé se confirme – Nous sommes sur des points où une intervention est « vitale »

Vers une nouvelle crise de 1937…

Si la bourse devait passer sous les 3470 points, ce serait alors un tsunami…

Obama déclare qu’il ne peut pas garantir les chèques de la sécurité sociale pour les retraités le 3 août prochain

Dans moins de 20 jours, les USA sont ruinés

Wikistrike

Une photo de « baboune » Obama qui en dit long… :lol:

Tout un suspense!!! pensez-vous vraiment qu’ils vont faire défaut de paiement le 2 Aout??? je pense, sans trop me tromper, que plusieurs ici le souhaiterait pour accélérer la chute de cet empire maudit et de ce système d’esclavage pourri, mais j’ai bien peur qu’on soit déçu encore une fois…je n’y crois pas trop à cette mise en scène. Ça ne sera que partie remise.

Jo ^^

http://leveil2011.syl20jonathan.net/?p=160


 

.http://i.agoravox.fr/local/cache-vignettes/L414xH450/dette-publique1-5a57c.jpg

http://i.agoravox.fr/local/cache-vignettes/L414xH450/dette-publique1-5a57c.jpg

 

.

Chronique Agora

 

Le zéro absolu
Bill Bonner


▪ Que se passe-t-il ? Nous n'en savons rien. Mais nous voyons beaucoup de peaux de banane sur les trottoirs financiers en ce moment. Soyez prudent, cher lecteur ;

soyez très prudent.

Un journal nous dit que le plan français de sauvetage grec a été abandonné. Un autre nous annonce qu'un nouveau plan de sauvetage est à l'étude. Un autre encore contredit les deux premiers.

L'Allemagne ne veut pas d'une Europe où l'argent est transféré à des fourmis vers les cigales ; elle ne veut pas que les Grecs et les Portugais utilisent la carte de crédit des Teutons. La France ne veut pas d'une Europe dans laquelle on laisse les banques faire faillite simplement parce qu'elles sont incompétentes. Et l'Italie ne veut pas d'une Europe sans bunga-bunga.

Dans le monde actuel, une personne douée de réflexion ne peut qu'être embarrassée par son propre gouvernement, où qu'elle se trouve -- mais l'Italie est quand même un cas à part. Le pays est le troisième débiteur de la planète,

avec une dette équivalente à 120% du PIB.

(..) Etant donné la situation, les Italiens ne peuvent laisser aucun doute quant à leur capacité à gouverner leur pays de manière responsable et rembourser leurs dettes. Pourtant, le Premier ministre, Silvio Berlusconi, a viré la seule personne en Italie en laquelle les investisseurs avaient confiance, son ministre des Finances.


"Il n'a pas l'esprit d'équipe", a déclaré M. Berlusconi. "Il pense qu'il est un génie, et que tous les autres sont des crétins".

Parallèlement, le Telegraph rapporte que M. Tremonti vit dans une maison -- sans payer de loyer -- appartenant à un allié politique qui vient d'être arrêté pour corruption.

"Le gouvernement a cessé d'exister il y a des mois", selon un commentaire éditorial de La Repubblica. "Nous avons une bande de poltrons dansant sous le volcan, et le volcan est sur le point d'entrer en éruption".

Les lecteurs de la Chronique Agora observent le panache de fumée grimper depuis des mois -- et pas uniquement depuis le Vésuve en Italie. Nous voyons de la fumée s'élever depuis le Krakatoa en Asie, et Mt Saint Helens en Amérique du Nord également.

Il ne fait aucun doute que l'Europe a des problèmes. George Soros est d'avis qu'il lui faut "un plan B".

Mais de la manière dont nous voyons les choses, le monde entier a besoin d'un plan B. Peut-être même d'un plan C.

En Europe, les gouvernements sont ruinés. Ils ont trop emprunté. Ils ne peuvent rembourser leurs dettes que si les taux d'intérêt restent bas... ou s'ils obtiennent un renflouage. Pour l'instant, les autorités centrales sont venues en aide aux états de la périphérie. La Grèce, par exemple, est tellement insignifiante que les autorités européennes peuvent se permettre d'aggraver ses problèmes. C'est-à-dire qu'elles peuvent lui donner de plus en plus de crédit pour qu'elle puisse faire semblant d'être solvable.

Mais les prêteurs ont récemment commencé à se dire que les plus grands débiteurs -- notamment l'Espagne et l'Italie -- ne vont pas tarder à avoir eux aussi des problèmes.

▪ Comparez les deux pays aux Etats-Unis, toutefois, et vous vous rendrez compte qu'ils ne vont pas si mal. L'Italie, par exemple, a un déficit inférieur de moitié à celui des Etats-Unis. Quant à la dette, elle est à peu près au même niveau que celle des Etats-Unis, selon la manière dont on la calcule. Mais tandis que le ratio dette/PIB du gouvernement italien ne s'est dégradé que de 11% au cours des 10 dernières années, le ratio dette/PIB des Etats-Unis a empiré de pas moins de 45%.

Les investisseurs jugent pourtant que les Etats-Unis présentent un bon risque de crédit. Ils achètent encore des notes US à 10 ans avec un rendement d'à peine 2,9%. En ce qui concerne les Italiens, les investisseurs ont plus de doutes. Leur credit default spread a grimpé de 92% depuis début mai, ce qui porte le coût de l'emprunt à près de 6%, augmentant de manière substantielle le risque de défaut de paiement. A 7% environ, on sonne la fin de partie.

L'Italie est confrontée à un défi de refinancement considérable. Entre début août et la fin 2013, elle doit emprunter 500 milliards de dollars environ pour continuer à fonctionner.

"L'Italie doit elle-même envoyer un signal important en acceptant un budget répondant au besoin de frugalité et de consolidation", a déclaré Angela Merkel. "J'ai pleine confiance dans le fait que le gouvernement italien passera exactement ce genre de budget".

D'où vient cette confiance ?

Selon nous, elle est mal placée. Les Italiens s'avéreront aussi incapables de contrôler leurs dépenses que les Grecs... et les Américains ; les gouvernements n'acceptent pas l'austérité à moins d'y être forcés. Nous nous concentrons sur l'ensemble du tableau. Nous ne voyons pas un problème italien, ni un problème grec, ni un problème américain.

▪ Selon nous, toute la structure des Etats-Providence démocratiques, modernes et développés, est prête à s'effondrer. Pas uniquement à cause de la dernière crise financière. Celle qui a commencé en 2007 n'est qu'un point de rupture... faisant simplement partie d'un gigantesque changement qui se déroule depuis des années.

Devinez de combien l'économie italienne s'est développée depuis 10 ans ?

Zéro.

Devinez de combien les salaires moyens nets en France ont grimpé depuis 1975 ?

Zéro.

Devinez combien de nouveaux employés, toujours net, les Japonais ont ajouté à la main-d'oeuvre ces 20 dernières années ?

Zéro.

Devinez combien de nouveaux emplois l'économie américaine a créé ces 10 dernières années ?

Zéro.

Devinez de combien le salaire horaire moyen a grimpé aux Etats-Unis depuis 1975 ?

Zéro.

Devinez de combien l'économie réelle du secteur privé américain s'est développée au cours de la dernière décennie ?

Zéro.

Devinez de combien l'immobilier US -- et la richesse des ménages -- s'est développé depuis le début de XXIe siècle ?

Zéro.

Cela semble presque incroyable, parce que ça contredit tout ce que nous pensions savoir. L'Italie est peut-être mal gérée. La Grèce est peut-être un cas incurable, mais les Etats-Unis étaient censés être l'économie la plus dynamique, adaptable, capitaliste, progressiste, technologique, orientée vers la croissance que le monde ait jamais vue. Comment a-t-elle pu stagner pendant plus d'une décennie ? Comment le labeur d'un Américain n'a-t-il pas vu sa valeur augmenter alors que l'économie devient plus efficace et plus productive ?

A suivre...


Qui sortira gagnant de la crise actuelle ?
Eric Fry


▪ Les marchés financiers européens sont en train de se casser la figure plus vite encore que la campagne présidentielle de Donald Trump. La plupart des places boursières du Vieux Continent ont chuté de 2 à 3% avec l'explosion des rendements obligataires. La baisse de 151 points du Dow Jones n'est rien du tout, en comparaison.

.
.
A lire :

ordre-public.jpg?w=276&h=183

 

 


La  répression  qui  vient  :

 

La répression qui vient, qui vient... et dûment armée !

Le décret du 1.7.11 autorise la police à tirer à balles réelles sur des manifestants

Préparer la répression…

Publics concernés : administrations centrales des ministères de l’intérieur et de la défense, représentants de l’Etat, militaires et fonctionnaires en charge des missions de maintien de l’ordre public. Objet : modification du régime juridique relatif à la dispersion des attroupements. Entrée en...

.

http://4.bp.blogspot.com/-SybTIF79AnU/TZg49NVFi8I/AAAAAAAADxw/RuILSW3xhOk/s1600/nwo-resistance-black.gif

http://4.bp.blogspot.com/-SybTIF79AnU/TZg49NVFi8I/AAAAAAAADxw/RuILSW3xhOk/s1600/nwo-resistance-black.gif

.

Pour un soulèvement mondial maintenant.

Appel lancé par une Lectrice

 

Bonjour Eva,

Voici ce que j’ai adressé à Alex Jones aujourd’hui.

Je crois qu’il n’est plus temps de tergiverser,

il faut appeler à un soulèvement mondial, MAINTENANT.

Je ne suis rien, ni personne. Je suis une Terrienne ...

 

TEXTE ENVOYE PAR MAIL A INFOWARS – ALEX JONES

 

Bonjour Alex,

Ce petit mot de France en ce 15 juillet 2011 de la part d’une Éveillée.

Je suis vos infos, vos films. Je ne suis pas toujours d’accord avec vous,

mais je vous respecte énormément et je suis fan.

Vous faites un travail remarquable et remarqué ici en France.

Certains blogueurs français font un travail également remarquable

pour nous aider à nous « éveiller » afin que nous devenions

Maîtres de nos vies et de nos destinées.

Nous sommes de plus en plus nombreux à ne plus gober

le message unique vomit d’en haut

par des dirigeants débiles et incontrôlables.

Ce qui est particulièrement vrai pour nous en France,

grâce à notre Tout Petit Président ; Sarko 1er.

Alex, nous avons des traducteurs amateurs qui traduisent vos émissions =

pas toutes et personnellement je le regrette mais c’est du boulot.

Cependant, Alex, nous sommes quelques-uns, pas assez,

à penser que l’heure est bien plus grave qu’il n’y paraît.

 On nous raconte des bobards
concernant le tsunami financier qui nous attend.

Aussi bien dans la zone euro, qu’aux USA = l’heure est grave !!!

Nous savons que nos jours sont comptés si nous ne faisons rien ;

votre pouvoir en place ne nie même plus ses velléités d’eugénisme

et en Europe nous devons nous soulever ou mourir.

Regardez la Hongrie qui veut obliger les bénéficiaires

de minimas sociaux à travailler gratuitement dans des camps surveillés

par des policiers ou militaires à la retraite !

TOUT RECOMMENCE ! LES CAMPS,

LES LISTES, LES DISCRIMINATIONS !!!


Mais nous avons changé, nous les petits, les insignifiants, les inutiles.

Aidez-nous à nous soulever. Nous devons coordonner nos forces,

notre fureur à rejeter ces chaînes

qui s’appellent NOUVEL ORDRE MONDIAL.

Sinon nous sommes morts.

Déjà que nous sommes salement secoués.

Nous sommes pourtant beaucoup plus nombreux qu’eux.

 

IL EST TEMPS DE COORDONNER UN SOULEVEMENT MONDIAL.

ON S’EN FOUT DES VACANCES – ON S’EN FOUT DES BEAUX JOURS

DEMAIN IL FERA GRIS DANS NOS CŒURS ET DANS NOS VIES

 

 

AIDEZ-NOUS !

AIDONS NOUS LES UNS LES AUTRES AVANT QU’IL NE SOIT TROP TARD !

 

JE TRADUIS CE TEXTE EN ANGLAIS POUR INFOWARS !

Je le fais passer à d’autres éveillés qui peut-être accepteront de le relayer !

 

 

UNE ÉVEILLÉE SANS LE SOU

RICHE QUE DE SES IDÉES !

 

http://a34.idata.over-blog.com/292x301/3/98/96/15/decrochons-de-la-TV-copie-2.jpg

 

Les  Médias :  La  honte !

(Iran - Crise)

par eva R-sistons

 

Sur FR2, Pujadas encense un film de manière indécente,

"Une séparation",

parce qu'il s'agit de l'Iran, et que le journaliste, communautariste,

fait tout pour discréditer ce pays - et les Arabes, l'Islam... -

afin de préparer les télespectateurs au choc de civilisations

dont rêve l'Etat de son coeur, Israël. Honteux !

Et la déontologie ?

 

Quant à l'émission C dans l'Air de Calvi-Krettly,

émission de faux débats

opposant des personnes toujours d'accord

(Occidentaux ultra-libéraux pro-Empire),

elle a atteint le niveau zéro de manière scandaleuse !

Pour résumer, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes,

et les Etats peuvent choisir leur politique,

elle n'est pas influencée par les Marchés !

 

Même France24 n'a pas osé. 

Voici ce qui a été dit :

"Ca empire. On a l'impression d'être au bord du gouffre.

Plus on donne aux Banques, plus ils en veulent !

Il y a une panique totale.

Les taux d'intérêt explosent !

Les marchés peuvent faire tomber la Grèce..."

 

Et C dans l'Air, imperturbablement, continue ses mensonges.

Cette émission est un scandale !

eva R-sistons


http://gaetanpelletier.files.wordpress.com/2011/05/guerres.jpg

http://gaetanpelletier.files.wordpress.com/2011/05/guerres.jpg

 

Guerres  de  l' Occident : La  honte !

par  eva R-sistons

 

Quel mépris de l'humanité !

Le culte du Veau d'or emporte tout.

La guerre en Libye sera menée en plein Ramadan !

Et quel cynisme !

Pour financer cette guerre très sale

contre un Etat souverain,

les criminels Anglo-Saxons et français

(en arrière-plan, les Israéliens aussi, évidemment)

utilisent les avoirs de Kadhafi contre lui,

  ces avoirs financent la guerre de prédation de l'Occident criminel !

 

 

Et au final, les Français sont menacés

par la politique va-t-en guerre de Sarkozy-Bush.

Nous dressons le monde contre nous !

Quant au PS, il a montré son vrai visage :

Si proche de celui de l'UMP !

Cherchez l'erreur....

eva R-sistons

 

NB : Bravo aux Libyens !

Ils ont réussi à mettre en échec l'armada de l'Empire,

comme hier, le Hezbollah au Liban

et aujourd'hui les Afghans.

Les peuples finiront par vaincre !

Ras-le-bol de l'ingérence de l'Occident partout !

 

.

http://static.skynetblogs.</div>
            <div class=be/media/10778/dyn007_original_472_500_jpeg_3568_9dd02ca7dd88c0c9c803e3510c618fab.2.jpg" src="http://static.skynetblogs.be/media/10778/dyn007_original_472_500_jpeg_3568_9dd02ca7dd88c0c9c803e3510c618fab.2.jpg" height="326" width="308" />

http://static.skynetblogs.be/media/10778/dyn007_original_472_500_jpeg_3568_9dd02ca7dd88c0c9c803e3510c618fab.2.jpg

.

 

Le Nouvel Ordre Mondial

en quelques mots


.

 

  • Les guerres modernes (post-modernes ?) ne sont plus faites pour être gagnées mais pour durer, car elles remplissent plusieurs fonctions dont une a été soulignée par Petras dans son article: les guerres rapportent et aident à concentrer encore plus la richesse dans le moins de mains possible, mais surtout, et cela mène au second point:

 

 

  • En durant, surtout contre une « ennemi invisible » comme Al Qaïda, créé à dessein à cet effet, les guerres, créent le chaos. Chaos politique, division des peuples (doctrine néo-con du « choc des civilisations », complètement bidon et induite à 100% par les idéologues du système, comme BHL en France par exemple), chaos social dans les pays concernés, couplé à la destruction planifiée de l’économie mondiale telle que nous la connaissons, afin de créer le chaos ultime, celui qui ruinera le monde de ce début de XXIème siècle et permettra l’avènement de ce à quoi les oligarques rêvent dans leur délire psychopathe depuis bien longtemps: la gouvernance mondiale, le Nouvel Ordre Mondial

 

 

  • Du chaos artificiellement créé dans la théorie sociopathe des oligarques, naîtra l’essence du Nouvel Ordre Mondial. La concentration du maximum de la richesse mondiale dans les mains de 0,001% de la population mondiale aidera à la concentration ultime du pouvoir. Le gouvernement mondial sera géré par un cartel  de financiers et de gros industriels privés, non élus bien sûr et utilisera dans un premier temps la structure actuelle de l’ONU et l’armée de l’OTAN comme flic et garde-chiourme international. Le mercenariat sera généralisé.

 

 

Pour parvenir à ses fins, l’oligarchie hégémonique se doit de détruire la société telle que nous la connaissons, pour non pas rendre le pouvoir aux peuples comme nous et bien d’autres le préconisons pour en finir avec un système obsolète d’injustice sociale, mais bien au contraire, pour créer le summum, la mère de tous les systèmes inégalitaires, répressifs et totalitaires: le gouvernement mondial du plus petit nombre sur la vaste majorité des serfs dans une société néo-féodale criminelle.
.
.
Cet article est à lire absolument !
Titre,
Les multi-milliards de la chasse aux terroristes
et l’évaporation de la classe moyenne

http://i.agoravox.fr/local/cache-vignettes/L500xH500/726_ben_lade72d8-3cc6b-6e298.jpg

 

http://i.agoravox.fr/local/cache-vignettes/L500xH500/726_ben_lade72d8-3cc6b-6e298.jpg

 

..

Malawi et bientôt nous : 131 enfants vaccinés à la pointe du fusil et peine de prison pour les réfractaires

Norma Erickson, Présidente de SaneVax Inc., 10 juillet 2011 Il n’existe apparemment plus à Malawi de respect pour la liberté religieuse ou pour les droits parentaux quand il s’agit de pratiques…

Pour lire la suite cliquez ici

.

.

 


.

Repost 0
3 juillet 2011 7 03 /07 /juillet /2011 00:09

http://4.bp.blogspot.com/_qcf2u1Z3CP0/SQT14CYFKCI/AAAAAAAAABY/CTAORFApME8/s400/_crise-CAC-40.jpg

http://4.bp.blogspot.com/_qcf2u1Z3CP0/SQT14CYFKCI/AAAAAAAAABY/CTAORFApME8/s400/_crise-CAC-40.jpg

 

 

La crise pour les "Nuls" 

Les mécanismes de la crise

provoquée par les promoteurs

du Nouvel Ordre Mondial

par eva R-sistons

.

 

Le mécanisme est simple : 

En GB comme en Grèce ou ailleurs, 

toujours plus de suppressions d'emplois,

toujours plus de chômage,

des salaires toujours plus bas,

des taxes et des impôts toujours plus élevés,

les citoyens sont de plus en plus pauvres,

donc l'Etat s'appauvrit,

la croissance est menacée.

 

Dans le même temps,

les Grandes banques prêtent toujours plus d'argent,

à des taux d'intérêt usuriers,

à leur profit exclusif.

C'est l'endettement, de plus en plus colossal.

Les Etats-Unis, paradoxalement, sont le pays le plus endetté,

et ce pays fait marcher sa planche à billets.

C'est un Système qui repose sur du vent !

 

 

Il faut rembourser l'argent prêté, la dette :

on ne peut arriver à rembourser que les INTERETS,

pas le capital prêté !

Les intérêts sont toujours plus durs à rembourser,

car il y en a toujours plus à rembourser

car il y a toujours plus de prêts.

Bref, il faudra sans cesse emprunter

pour rembourser les intérêts des emprunts

et cela avec une population toujours plus pauvre.

C'est donc impossible !

 

Au final, l'explosion est inévitable !

Le Traite de Lisbonne prévoit la peine de mort

pour les insurgés.

Comment devient-on insurgé ?

Des provocateurs se glissent au milieu des manifestants.

Ainsi, le manifestant devient un insurgé malgré lui.

 

Tout est prévu dans le cadre du Nouvel Ordre Mondial:

La crise, provoquée,

pour permettre le transfert des poches des citoyens

aux coffre-forts des Grandes banques.

Comme en Grèce:

Argent prêté à taux d'intérêt élevé,

privatisations forcées de tous les secteurs,

services publics comme patrimoine national.

Baisse des salaires, retraite plus tardive,

taxes plus élevées,

licenciements boursiers,

non-remplacement des fonctionnaires partant à la retraite,

suppressions de postes.

Baisse des prestations sociales,

suppression progressive des services publics.

Et disparition des souverainetés..

 

Conséquence : Austérité, mécontentement,

révoltes, manifestations...  insurrections.

Répressions...

La boucle est bouclée.

 

Le Nouvel Ordre Mondial assassin est en marche...

 

eva R-sistons

 

http://sos-crise.over-blog.com

 

.

.

 

La crise pour les optimistes :

.

 

http://faber.blog.lemonde.fr/files/2009/02/crise.1235634290.jpg

 

http://faber.blog.lemonde.fr/files/2009/02/crise.1235634290.jpg

 

 

Grèce : une incroyable partie de poker-menteur

  .

La Grèce vient d’avoir l’assurance qu’elle obtiendrait avant mi-juillet l’argent dont elle a un besoin urgent pour éviter la faillite dans l’immédiat, en attendant un nouveau plan de sauvetage sur lequel les discussions traînent en longueur. Le message officieux est que de nombreuses institutions bancaires viennent provisoirement d’éviter une méga tempête en inscrivant les créances grecques dans les la case « passif » de leur bilan comptable. Peu importe que la Grèce n’ait absolument aucune chance de s’en sortir avec le système actuel de prêt usurier, ce qui importe est de continuer à refiler de l’argent à la Grèce afin que ce pays poursuive ses versements d’intérêts aux banques impliquées dans le grand jeu ! Tant que les intérêts tombent, on peut continuer à faire comme si…

 

Il y a quelques heures donc, selon un communiqué publié à l’issue d’une téléconférence de leur forum de discussion, l’eurogrouples, les ministres des Finances de la zone euro ont donné leur feu vert au versement « d’ici le 15 juillet » à Athènes de 8,7 milliards d’euros de prêts. Dans le même temps, la dame Lagarde (des intérêts du cartel bancaire) assurera que le FMI débloque le versement de 3,3 milliards supplémentaires, probablement lors d’une réunion de son conseil d’administration le 8 juillet. Athènes touchera ainsi la cinquième tranche des 110 milliards d’euros sur trois ans promis en mai 2010 lors d’un premier plan de sauvetage. En échange de cet argent qui servira à payer les intérêts, la classe moyenne va payer un peu plus, elle fondra plus vite que les autres.

 

Pourquoi donc la Grèce ne peut-elle pas s’en sortir ? Parce que le pays doit la somme faramineuse de 350 milliards d’euros. Somme qui gonfle à chaque seconde avec des intérêts… et des taux scandaleux à une époque où l’on se dit « civilisé ». Tout le monde sait que ce jeu mené par le cartel bancaire s’arrêtera un jour. C’est bien la raison pour laquelle les techniciens de la Haute finance travaillent secrètement sur une refonte du système monétaire international. Le secret est que l’on ignore le jour, le mois… l’année, ce n’est plus très difficile. Il suffit de voir les 50 à 100 millions de retraits quotidiens qui sont réalisés dans de grosses banques européennes par de « gros clients ».

 

 

Maintenant que de l’argent frais est assuré, des politiciens grecs rappellent que la Grèce n’est toujours pas durablement à l’abri d’une faillite. Pour être sûr de tenir d’ici fin 2014, la Grèce  a réclamé un deuxième plan de sauvetage d’un montant similaire au premier ! Les ministres des Finances de la zone euro ont promis des décisions sur ce point « dans les prochaines semaines ». Pour certains diplomates, les discussions pourraient se prolonger jusqu’après l’été et aboutir seulement en septembre. N’oublions pas que les politiciens devenus ministres ont toujours le beau rôle de promettre ce qui n’est absolument plus de leur ressort. Ceux qui n’ont pas encore compris les règles du jeu, de ce point de vue,  peuvent interroger un certain DSK.

 

Au stade actuel, et pour éviter un superbe feu d’artifice, l’idéal est d’impliquer encore plus les banques privées. Vous voulez éviter de graves problèmes, leur dit-on, et bien c’est très simple, il faut participer au jeu poker/menteur. L’Institut de la finance internationale (IIF), le lobby mondial du secteur financier, a promis son soutien, et le principe d’un « roulement » de dette, voyant les créanciers renouveler une partie de leurs prêts arrivant à échéance d’ici fin 2014, est désormais acquis. Mais il faut régler des détails techniques complexes pour éviter que l’opération soit assimilée à un défaut de paiement d’Athènes, qui réduirait tous les efforts à néant. L’implication du secteur privé sera encore discutée lors d’une réunion de l’eurogroupe prévue à Bruxelles le 11 juillet.

 

Jurisprudence grecque : une crainte de plus en plus partagée

Certaines capitales regardent le scénario grec avec une certaine crainte. Telles sont les capitales des pays suivant : Portugal et Irlande, sans oublier l’Espagne et l’Italie… On commence aussi à évoquer la Belgique et la France en sourdine, du moins tant que l’Elysée continuera à satisfaire l’ogre américain en prêtant sa « chair à canon » pour ses guerres impériales. C’est abject mais telle est la triste vérité. En attendant, du pain et des jeux pour le peuple qui va être tondu plus vite qu’il ne le croit.

 

 

 

http://liesidotorg.wordpress.com/2011/07/03/grece-une-incroyable-partie-de-poker-menteur/

 

 

A lire de l'excellent Pr Chitour


http://www.legrandsoir.info/le-diktat-des-banques-le-peuple-grec-dans-le-laminoir-du-neoliberalisme.html

 

 

http://cestquoidieu.files.wordpress.com/2010/06/crise-8.jpg

 

http://cestquoidieu.files.wordpress.com/2010/06/crise-8.jpg

 

.. 

GB : des manifestations importantes

suite à des mesures de crise

 

David Cameron, très lié au clan des Rothschild, a été élu pour mettre en place un certain nombre de mesures d’austérité identiques à celles que l’on voit apparaître dans divers pays européens. Mercredi, des centaines de milliers de salariés du secteur public ont entamé une grève de 24 heures au Royaume-Uni pour protester contre la réforme des retraites, un mouvement qui s’annonce comme le plus important depuis l’arrivée au pouvoir du conservateur David Cameron. A l’origine de cette grève, la réforme des retraites, toujours en discussion. Elle contraindrait les fonctionnaires « à cotiser plus, travailler plus longtemps et recevoir moins une fois à la retraite », selon les syndicats, avec notamment un report de l’âge de départ, repoussé à 66 ans en 2020, contre 60 pour la plupart des enseignants. Cette réforme est « essentielle » à cause du vieillissement de la population, sinon « le système des retraites risque de s’effondrer », assure pour sa part le gouvernement. 

Retarder une échéance inéluctable


Ce qui paraît incroyable dans tout cela, c’est que l’on ne remet absolument pas en cause le SYSTEME à l’origine de la crise actuelle.

 

On débloque des milliards pour payer les seuls intérêts des créanciers arrivant à échéance, en assurant que les mesures de crise appliquées aux populations permettront d’apporter un mieux être pour les citoyens. Comme si le fait d’avoir de moins en moins d’argent peut assurer la croissance de la consommation intérieure d’un pays !

 

On fait donc ce qu’il faut pour assurer une prolongation du SYSTEME tout en paupérisant les populations européennes.


 

Bref, on ne fait que retarder l’échéance d’une banqueroute… comme si cette banqueroute devait survenir à un moment où les tensions géopolitiques mondiales au Proche-Orient doivent correspondre au plan.


 

Pike/Mazzini détaillé dans l’article Les étapes programmées du Nouvel Ordre Mondial.

 

GB : des manifestations importantes suite à des mesures de crise

.

 

  http://www.images-chapitre.com/ima1/original/270/686270_2842431.jpg

http://www.images-chapitre.com/ima1/original/270/686270_2842431.jpg


L'Etat-providence a signé son propre arrêt de mort !

 

A présent, c'est chacun pour soi.

 

 


Fini de rêvasser ! L'heure est grave.

                                      (..) nous sommes désormais face à une situation intenable.

 

Pour dire les choses clairement, j'estime que d'ici deux ans maximum, votre pouvoir d'achat et votre épargne seront laminés par l'inflation -- et personne ne pourra rien y faire.


Retraités, salariés, étudiants, chômeurs... tout le monde va payer !

Pourquoi ? Parce que les politiques économiques menées depuis deux ans aux Etats-Unis et en Europe vont entraîner la faillite complète des Etats-providence.

Autrement dit, ne comptez pas sur eux pour utiliser leurs traditionnels leviers pour réduire l'inflation dans les années à venir : les commandes ne répondront plus.


La période que nous allons traverser sera pire qu'en 1980 ou en 2000, avec une inflation impossible à maitriser, qui va réduire votre pouvoir d'achat et  vos économies drastiquement.

Et bien sûr, personne ne vous préviendra avant que la marée ne vous emporte.


Souvenez-vous du passage à l'euro : vous avez réalisé un jour que vos revenus ne permettaient plus de payer autant de choses qu'avant... et il était trop tard.

 

 

C'est pour cela que je vous écris aujourd'hui. Ce genre de situation a déjà eu lieu en France et prend systématiquement tout le monde par surprise : par manque d'informations. (..)


Je n'ai pas travaillé toute ma vie pour que mon épargne et mon pouvoir d'achat diminue comme peau de chagrin et j'imagine que vous non plus. (..)


 

La fuite en avant

de l'Etat-providence...

 

 

Je me présente, je m'appelle Simone Wapler.

Cela fait 10 ans que je travaille dans la presse financière et que j'annonce, souvent avec une longueur d'avance, les grands bouleversements économiques.

Vous m'avez peut-être déjà entendue sur BFM... vue sur France 5... et c'est vrai que la plupart du temps, j'annonce des catastrophes !

Que voulez-vous, c'est l'époque qui veut ça : bulle des dot.com... crise des subprime... crise du crédit... bulle obligataire... A peine une crise se fait oublier que déjà une autre se prépare.

Et voilà qu'aujourd'hui je crie à la faillite des Etats !

Avant de vous révéler le pot aux roses, dissipons un possible malentendu : je ne suis pas foncièrement contre l'Etat Providence. En soi, la question politique m'importe peu. Je raisonne en Investisseur.

 

Pour moi, l'Etat n'a rien à faire avec la Finance.

Et il n'aurait jamais dû mettre le premier doigt dans l'engrenage du "sauvetage" à tout va.

Maintenant, c'est trop tard : le risque de faillite s'est déplacé des banques vers les Etats.


Voyez-vous, mon point de vue est que les Etats-providence ont signé leur arrêt de mort le jour où ils ont décidé de venir en aide aux banques en employant des stratégies inefficaces. 

Politique des taux bas et émission monétaire.

Vous avez là le cocktail de choc pour gonfler la masse monétaire avec de l'argent-dette -- des promesses -- sans avoir aucune garantie quant au remboursement de toutes ces dettes !

 


Dans la tête d'un banquier central, 1 $ de dette produit 1,5 $ de croissance. A ce rythme en effet, le remboursement ne devrait être qu'une simple formalité... en théorie.

Mais voilà ce qu'il s'est passé en pratique :

Les banques centrales ont baissé les taux d'intérêt pour permettre aux banques de contracter des crédits sans entrave et irriguer l'économie d'argent virtuel.

Manque de chance ou de flair, l'argent a inondé massivement les marchés des matières premières et les émergents -- peu ou pas l'économie interne. Un coup pour rien.

Puis elles ont lancé les fameux Quantitative Easing I et II -- assouplissements quantitatifs.

La première passe consistait à sauver les banques, en leur proposant d'une part des crédits à taux ridicules pour éponger leurs bilans et d'autre part de récupérer leurs actifs pourris.

Avec 1 700 milliards de dollars tout frais dans le circuit, les banques ont repris du poil de la bête -- mais les marchés ont très vite boudé la qualité des obligations émises par les Etats.

Retournement de situation : le sauveur commence à regretter sa bravoure...

Les banques centrales ont alors décidé d'imprimer encore plus de billets de manière à payer leurs dettes avec encore plus de dettes -- 1 000 milliards de plus pour le Quantitative Easing 2.

Le résultat : ces milliards de dollars sont sortis de la planche à billets sur la seule bonne foi d'une reprise de l'économie... un jour ou l'autre.

Le bilan de cette politique économique est simple : en 2010, les Etats-Unis ont connu une croissance de 2,9%. Le PIB américain a augmenté de 541 milliards de dollars.

Cela signifie que 1 700 milliards de dettes (du QE1) ont permis de produire 541 Mds de croissance. Je vous épargne le calcul : 1 $ de croissance = 3,14 $ de dette.

Je le répète, cette situation est intenable.


Aujourd'hui, nos Etats sont au bord de la faillite, avec une dette astronomique : 14 000 milliards de dollars rien qu'aux Etats-Unis, par exemple. Le ratio d'endettement des pays du G20 est supérieur à 100% du PIB ! Pensez-vous qu'ils vont rembourser un jour ? Bien sûr que non !

Leur seule solution : laisser filer l'inflation... pour éponger les dettes.


C'est là que s'achève l'histoire de l'Etat-providence sauveur des banques et des citoyens. Il va se faire oublier pendant un temps. Notamment de ses créditeurs qu'il ne remboursera pas -- et de tous les retraités qui vont payer l'addition.

 

Eh oui... parce que cette opération va frapper plus particulièrement ceux qui n'ont pas de salaires ajustables... et qui ne sortiront pas dans la rue pour sauver leur pouvoir d'achat ! (..)

 

Simone Wapler

 

Publications Agora - Libre Réponse 38099 - 75919 Paris Cedex 19

 

2011 Publications Agora France

 

.

http://www.tv5.org/TV5Site/upload_image/publication/publi_media/1184_file_b_dilem_crise.jpg

http://www.tv5.org/TV5Site/upload_image/publication/publi_media/1184_file_b_dilem_crise.jpg

 

Manipulation des prix du pétrole pour sauver les meubles à court terme

avatar59.jpg?w=50&h=50Suite à des pressions politiques, l’Agence internationale de l’énergie (AIE) a décidé de puiser dans ses réserves stratégiques pour compenser un manque d’offre. C’est la troisième fois qu’une décision de ce genre est prise. Les pays membres de l’AIE ont décidé de puiser dans leurs réserves stratégiques en mettant sur le marché 60 millions de barils de pétrole sur une période d’un mois. Dans la folée, les Etats-Unis ont affirmé ensuite qu’ils étaient prêts à puiser davantage dans leurs réserves. Immédiatement après cette annonce de l’AIE, les cours du pétrole se sont fortement repliés, lâchant plus de 8 dollars à Londres et près de 6 dollars à New York. Le baril de Brent de la Mer du Nord continuait toutefois d’évoluer non loin du niveau élevé de 110 dollars. Cette décision, explique t-on, est la conséquence de la guerre en Libye, dont la production a chuté passant de 1,4 million de barils par jour avant le conflit à seulement à 200.000 bj en avril. Read the rest of this entry »

 

 

saborder l’euro et l’actuel système

« Il est probablement inévitable qu’un pays finira par sortir de la zone euro », a estimé dimanche 26 juin le milliardaire et investisseur George Soros, qui a appelé les décideurs européens à établir un ‘plan B’ susceptible de sauver l’UE d’un effondrement économique. Voilà donc des informations inutiles à décoder. G. Soros est lié au groupe oligarchique des Rosthschild après avoir longtemps travaillé avec les Rockefeller. Il va de soi que cette déclaration est pour le moment favorable aux Américains. Pour information complémentaire, le même G. Soros avait joué récemment un rôle dans la chute des cours de l’argent métal il y a quelques semaines. Il avait évqué également une bulle de l’or, ce qui ne l’empêche pas de « faire régulièrement le plein ».

 

Un des principaux porte-voix de la City de Londres reconnaît l’inéluctable

Dans un article publié aujourd’hui sous le titre « Fermer la Fed », le rédacteur financier international du Daily Telegraph, Ambrose Evans-Pritchard, a reconnu que la Fed est partie pour nous rejouer Weimar 1923 : « Je m’excuse auprès de tous mes lecteurs dans le monde entier pour avoir défendu les politiques d’injection monétaire d’urgence de la Réserve fédérale américaine, et pour avoir maintenu comme un imbécile naïf qu’après ses premières mesures d’assouplissement quantitatif [QE], elle ne succomberait pas à l’addiction (tel un drogué), à l’abus politique et à la folle débauche. Ma supposition pathétique était que Bernanke déploierait des QE supplémentaires uniquement pour éviter la DEFLATION, et non pour créer de l’INFLATION. Si le comité de politique monétaire de la Fed ne peut voir la différence, que Dieu vienne en aide à l’Amérique. (…) Tous ceux (…) qui m’ont envoyé des courriels furieux en m’accusant de défendre une cabale de dirigeants nous amenant à l’hyperinflation, avaient raison depuis le début. En effet, la Fed est hors de contrôle. (…) Tôt ou tard, nous pourrions apprendre ce que la faction belliciste de la Fed constituée des directeurs régionaux Fisher, Lacker, Plosser, Hoening, Warsh et Kocherlakota pense réellement de cette embardée dans le la-la-land monétaire, avec tout ce que cela implique d’aléa moral et de contraction de dette. Si j’ai eu des mots durs contre ces résistants héroïques, je m’en excuse également. »

 

 

 

Une crise programmée ainsi que la « résolution » manu militari de la crise sociale

Voici une vidéo intéressante attestant que les gouvernants impliqués dans le processus de Bruxelles ont déjà programmé les crises liées à l’hyperinflation, càd la perte de confiance dans le système. Ce que nous vivons actuellement.

http://www.dailymotion.com/video/x7fhmd_la-loi-martiale-en-europe-cest-poss_news

 

 

http://liesidotorg.wordpress.com/

 

Lire aussi :

Grèce: la dictature du capital financier

.

http://fr.altermedia.info/images/prosperite-300x261.jpg

http://fr.altermedia.info/images/prosperite-300x261.jpg

 

.

 

L’économie mondiale subira des chocs plus fréquents et plus graves

Selon le dernier rapport de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), qui s’intitule « Les futurs chocs mondiaux », l’économie mondiale connaîtra des chocs majeurs « plus fréquents » et qui auront « de plus graves conséquences » pour la société. Un rapport qui tomb à pic alors que s’achève le second plan d’impression de papier monnaie en quantité pharaonique pour les Etats-Unis (connu comme QE2). Nous connaîtrons dans quelques jours le verdict de la Banque centrale américaine. Depuis des mois, toutes les sources concultées par LIESI disent la même chose : pas de QE3 signifie un très gros accident. Et un QE3 confirmerait un scénario d’effondrement du papier monnaie et une envolée des métaux précieux. Read the rest of this entry »

 

 

 

http://gauchedecombat.files.wordpress.com/2011/06/dsc_0098-grece1.jpg?w=465&h=311

http://gauchedecombat.files.wordpress.com/2011/06/dsc_0098-grece1.jpg?w=465&h=311

 

.

La crise grecque au-delà de la mythologie - Les six mythes

 

 

.

.

La « reprise » américaine… celle des grands donneurs de leçons

Au tout début de la crise des subprimes, aux Etats-Unis, on distribuait un peu plus de 26 millions de bons d’aide alimentaire (Supplemental Nutrition Assistance Program : en moyenne 134 $ par mois – soit 71 Md$ distribués tous les ans). Aujourd’hui, ce chiffre a légèrement grimpé (nous parlons ainsi parce que bien évidemment, la situation américaine est tellement meilleure que celle de ces affreux Graecs) : 45 millions d’américains (15 % de la population, soit 1 américain sur 8 ) sont dans la détresse alimentaire.

 

L'American Way of Life : 1/8 Américain dans la détresse alimentaire

.

 

.

 

http://img.over-blog.com/542x451/3/30/61/94/crise_grece.jpg

http://img.over-blog.com/542x451/3/30/61/94/crise_grece.jpg

 

 

La Grèce, répétition générale

pour le reste du monde ?


Dan Denning

 

(Opinion Chronique Agora)

 

▪ La Grèce n'est qu'une économie parmi d'autres, et pas particulièrement une grande économie, bien que ce qui arrive là-bas importe certainement pour les Grecs. Mais les problèmes de la Grèce deviennent des problèmes mondiaux du fait de la connectivité du secteur bancaire mondial, qui est bien un autre effet de globalisation (la globalisation de la finance).


Bon nombre de banques européennes possèdent de la dette grecque. Et beaucoup de banques mondiales possèdent de la dette des banques européennes. L'os de l'orteil est connecté à celui du nez, pour paraphraser Bill Bonner (ci-dessous). C'est pourquoi les décideurs à la Banque centrale européenne sont déterminés à empêcher une restructuration de la dette grecque. Ce n'est pas parce que les agences de notations considèrent une restructuration comme un défaut de facto.


C'est parce que si la Grèce restructure sa dette et oblige les créditeurs à prendre leurs pertes sur les bons (de la manière la moins obligatoire, naturellement), un précédent aura été fixé pour toutes les autres banques et tous les autres émetteurs de titres de dettes souveraines en difficulté en Europe. Certes, tout le monde ne fera pas faillite mais tout le monde restructurera et, ce faisant, le capital de beaucoup de banques européennes, y compris la BCE elle-même, partira en fumée. (..)

 

"La Grèce pourrait avoir un effet contagieux", a déclaré le vice-président de la BCE Vitor Constancio à Francfort la semaine dernière. "C'est la raison pour laquelle nous sommes contre tout sorte de défaut avec des décotes et contre toute forme d'événement du secteur privé qui pourrait conduire à un événement de crédit ou un événement de notation".


▪ "L'événement de crédit" serait encore pire pour les marchés. L'événement de notation n'est qu'un détail. Ce qui est véritablement intéressant c'est de savoir si l'Europe encaissera toutes ces pertes aujourd'hui... ou bien remettra cela à plus tard et tolérera un euro beaucoup plus faible dans le processus. Mais remettre à plus tard signifierait plus de prêts pour la Grèce et les autres par la BCE et peut-être des achats massifs d'obligations avec du nouveau cash (monétisation de la dette).


Les Européens doivent rapidement se reprendre. La cinquième partie du prêt accordé par le Fonds monétaire international à la Grèce est due à la fin de ce mois. Mais le FMI, de par ses propres règles, n'a pas le droit de donner cet argent si la Grèce n'a pas déjà la valeur d'un an de financement au moment où le FMI est prêt à donner l'argent. Sans cet argent, le gouvernement grec a environ six jours de liquidités disponibles avant de faire faillite.


La méta-histoire ici est que tout ce que les banquiers centraux ont fait depuis 2007 a été conçu dans le but d'empêcher une réelle mise à plat des comptes. Cette mise à plat n'est ni morale ni philosophique. Elle est financière. L'économie mondiale s'est retrouvée avec trop de dette improductive sur les bras. Il est difficile de servir les intérêts de cette dette (la mondialisation a rogné les recettes fiscales, les revenus moyens ayant chuté) et elle ne sera sans doute jamais remboursée.


A la BCE, tout le monde doit savoir cela. Pourquoi alors prétendent-ils le contraire ? La réponse évidente est : pour empêcher un effondrement systémique et la chute de l'euro. Les enfants malades de l'Europe -- en termes de dette et d'économie -- pourraient être obligés d'avoir recours à une sorte de monnaie de seconde classe. Dans le but de sauver l'euro, il faudra peut-être le détruire.


Ou bien -- et cela est peut-être profondément ancré dans leurs convictions transnationales, à la fois centralisatrices et progressistes -- les têtes pensantes de la BCE et de l'Union européenne croient que la seule façon d'atteindre une union politique et économique plus intégrée est de détruire complètement la souveraineté nationale. Si tel est leur but, alors ils sont certainement sur le bon chemin en Grèce, où le gouvernement a été obligé de procéder à un vote de confiance et est encore plus obligé par le FMI et le BCE de mettre en place des mesures d'austérité fiscale qui ne sont pas du tout populaires auprès des Grecs.

 

Ces derniers, pour montrer leur mécontentement, jettent des yaourts dans la rue.

Qu'arrivera-t-il ensuite ? Les lanceurs de yaourts feront-ils tomber le gouvernement et empêcheront-ils leurs chefs politiques de vendre la Grèce à la servitude européenne ? Ont-ils le choix à ce stade ? Hmm.


Un débiteur seul qui est esclave de son banquier/prêteur/suzerain n'a probablement guère le choix. La loi est contre lui. Ses ressources sont nulles. Et après tout, c'est lui qui a contracté la dette.


Mais qu'en est-il lorsqu'il s'agit de toute une nation de débiteurs ? Ou, plus spécifiquement, lorsqu'on demande à toute une nation de rembourser les dettes accumulées au fil des générations ? Il nous semble qu'ils ONT LE CHOIX. Ils peuvent dire aux banquiers d'aller se faire cuire un oeuf... puis voir venir la suite des événements. Si c'est ce qui arrive en Grèce, il y a fort à parier qu'il s'agira d'une répétition générale de ce qui se passera ailleurs dans le monde.

 

20 juin 2011

 

http://www.la-chronique-agora.com

 

 

http://marcsuivre.files.wordpress.com/2010/10/greece_economic_crisis_741755-copie.jpg

 

http://marcsuivre.files.wordpress.com/2010/10/greece_economic_crisis_741755-copie.jpg

.

 

.

  .

.

Plus de Sécu, plus d'accès aux soins ? Restera le braquage et la prison

la+prison.jpg
http://lesactualitesdudroit.20minutes-blogs.fr/archive/2011/06/26/il-commet-un-braquage-pour-se-faire-soigner-en-prison.html
.
.
 

Ponérologie Politique

La science du Mal

La ponérologie politique ou la science de la genèse du Mal

appliqué à des fins politiques

 

 

L'article ici :

 

http://femmesdelafrancophonie.org/2008/03/la-ponrologie-p.html

 

extrait :

 

Jamais nous ne sommes trouvés en position aussi précaire, aussi proche de la destruction totale.(Note d'eva : Le Nouvel Ordre Mondial en marche)


Laura Knight-Jadczyk et Henry See pensaient que la situation terrible à laquelle cette planète et ses habitant-es sont confrontés pouvait avoir un lien avec la question de la psychopathie. Les phénomènes abordés dans La ponérologie politique — en rapport avec les groupes et la façon dont ceux-ci sont corrompus par des déviants pathologiques qui s’y infiltrent sous l’aspect de la normalité — leur étaient très familiers. Ils savaient qu’il se passait quelque chose d’étrange, mais ils ne savaient pas encore le nommer ou le catégoriser. Ils avaient trouvé certaines dénominations et catégorisations dans des textes sur la psychopathologie, mais qui n’abordaient pas la dimension sociale, jusqu'à ce qu'ils aient accès à l’ouvrage d'Andrzej Lobaczewski. Dans La ponérologie politique – La science de la genèse du mal, appliqué à des fins politiques (Political Ponerology), Lobaczewski présente le sujet d’une manière radicalement différente des autres textes sur la psychopathie, en suggérant que l’influence des psychopathes et autres déviant-es n’est pas qu’une simple influence parmi tant d’autres affectant la société, mais que, si les circonstances sont favorables, elle détermine la manière dont nous vivons, ce que nous pensons, et la façon dont nous jugeons ce qui se passe autour de nous.


Quand on comprend la véritable nature de cette influence : qu’elle est sans conscience, sans émotion, égoïste, froide et calculatrice, dénuée de tous standards moraux ou éthiques, on est horrifié, mais en même temps, tout commence à s’éclairer soudainement. Notre société perd de plus en plus son âme parce que les personnes qui la dirigent et qui donnent l’exemple sont sans âme — ils n’ont littéralement aucune conscience. Quand vous en venez à comprendre que les rênes du pouvoir politique et économique sont entre les mains de personnes sans conscience qui ne possèdent pas de faculté d’empathie, cela permet de regarder ce que nous appelons le "Mal" d’une façon totalement nouvelle. Le "Mal" n’est plus seulement une question morale; il peut alors être analysé et compris scientifiquement.

 

 http://femmesdelafrancophonie.org/2008/03/la-ponrologie-p.html

 

.

 

662052-808524

 

(Extraits) D’après Porritt, la population de la Grande-Bretagne doit tomber à 30 millions d’habitants. Jonathan Leake et Brendan Montague Jonathan Porritt, les principaux conseillers écologistes de Gordon Brown, soulignent que la Grande-Bretagne doit considérablement réduire sa population pour former une société durable. Porritt a lancé cet appel lors de la conférence annuelle de l’Optimum Population Trust (OPT) qu’il présidait. Le Trust publiera des résultats de recherche afin de démontrer la nécessité de réduire la population britannique à 30 millions d’habitants si le pays veut garder son autosuffisance sur le long terme.

.

Le nouveau fascisme prend la forme de l’écologie,le totalitarisme,c’est quand on n'a pas le choix,et aujourd’hui,prétextant le sujet ô combien important de la préservation de la nature,des décisions NAZIS vont être prises et appliquées.

 

Nos élites ont la volonté de réduire la population, elles possèdent les techniques pour le faire

Le nouveau fascisme est vert, totalitarisme écologique - Eugénisme GB

 

.

NS-drapeau-OTN.jpg

 .

 

Europe : De la paix à la guerre,

le tremplin du Nouvel Ordre Mondial

par eva R-sistons

Extraits, rappel d'un post publié en 2009

 

 

 

L'Europe des Pères fondateurs, conçue pour la paix, est morte.  Sa vocation, du moins proclamée, n'est plus de protéger ses citoyens contre la guerre. Si le vote de l'Irlande ouvre la porte au Traité de Lisbonne imposé aux Français par le coup de force de Sarkozy, c'est toute la nature de l'Europe qui change, avec notamment un seul Ministre des Affaires etrangères, une seule voix faisant taire les dissonances: Comme dit Fonzibrain, " c'est plus simple de manipuler et de corrompre un acteur plutôt que de tenter de manipuler 27 Etats".

Une fois de plus, on nous a trompés: Outre le fait qu'on nous a imposé un Traité dont nous ne voulions pas (Sarkozy est un dictateur en puissance, se fichant éperdument de l'avis des Français, et cela présage pour notre pays de sombres lendemains), la Défense européenne promise passera à la trappe. L'Europe a changé de cap: Instrument pour la paix, et devant impulser une voie originale, proposer au monde un modèle particulier, elle s'est désormais complètement alignée sur le modèle anglo-saxon, sur l'Empire, en fait, et à travers l'OTAN, présidée par un Danois, Rasmussen, nouveau Secrétaire Général, c'est toute l'Europe qui va s'engager sous la bannière américaine. L'UE sera le nouveau supplétif des guerres de l'OTAN, guerres d'agression, prédatrices, préventives, permanentes, et même nucléaires. Autant dire que l'Europe va perdre son âme, sa raison d'être !

Il faut dire que l'Europe ne s'appartient plus. On doit savoir qu'elle est, en fait, grosso-modo, dirigée par les USA; j'ai eu l'occasion sur mon blog r-sistons à l'intolérable d'attirer l'attention de mes lecteurs sur cette anomalie, à travers le scandale qui a éclaté en Slovénie, quand la population, via des médias plus libres que dans notre pays, a appris avec stupeur que le Gouvernement s'était contenté d'homologuer les décisions imposées par les Américains. C'est une réalité dont il faut prendre conscience: Exit le modèle social européen, la politique de l'UE en faveur de la paix (à travers des hommes comme Chirac, notamment), l' autonomie. L'UE est modelée par l'Empire ! 

 

Sur le site Spread The truth, on peut lire : "Madame Day (la Secrétaire Générale de la Commission Européenne) a affirmé que le traité de Lisbonne permettra à l´Europe de parler d´une seule voix, et aidera à façonner le Nouvel Ordre Mondial." L'Europe a-t-elle été conçue pour être le tremplin du Nouvel Ordre Mondial militaro-financier, totalitaire ?

Il est clair que la France, et l'Europe, ont mis le pied dans un engrenage qui risque de les conduire droit dans le mur. Avec Chirac-de Villepin, notre pays était considéré comme un exemple pour le monde; aujourd'hui, alignés, vassaux, nous serons avec Sarkozy non seulement au premier rang des entreprises coloniales de l'Empire, mais aussi particulièrement exposés aux représailles "terroristes".

.

 

extraits de mon article publié sur R-sistons

et ailleurs comme sur le site Legrandsoir, 2009

L'Europe: De la paix à la guerre, le tremplin du Nouvel Ordre ...

.

 

silence-k_m-2.jpg


Codex Alimentarius pour les "Nuls" 

Eugénisme

Rappel d'un post publié sur mon blog voici 2 ans

Codex Alimentarius : la menace ?

Dans le cadre de ce qu’on appelle le "Codex Alimentarius", une nouvelle directive européenne dont personne ne parle nous menace. Cette nouvelle directive de la commission européenne doit être mise en place au 31 démbre 2009 . Il est question de limiter considérablement, les substances autorisées dans les médecines alternatives et les suppléments alimentaires, comme les vitamines, indispensables à la santé . Il est à noter que la France, l’Italie et l’Allemagne ont pris l’initiative d’appliquer cette directive à partir du 31 décembre 2009, sans en informer leur citoyens .

Qu’est-ce que le Codex Alimentarius en d’autres mots le Code Alimentaire ?

Celui-ci trouve son origine en 1962 et fut crée par les Nations Unies pour établir des normes mondiales régissant tous les aspects de la production alimentaire, de la distribution au commerce.

S’il devient un sujet de controverse, ce n’est pas par simple hasard :

Les instigateurs de ce plan soutiennent avec leurs partisants qu’il ne s’agit que d’une série de lignes directrices pour faciliter des objectifs du commerce international.

Il est bien entendu que ceci s’inscrit dans un agenda caché, plus large et de contrôle des populations via le contrôle de l’alimentation.

Afin de faire avaler la pilule du codex alimentarius les planificateurs soutiennent que l’accord de libre échange nord américain dénommé NAFTA est rendu plus facile par le biais de ce code alimentaire parce qu’il fixe des normes de confiance assurant la qualité des produits alimentaires que nous importons et plus important que nous exportons.

Bref il s’agit une fois de plus qu’un système de contrôle, dont on verra que le but est de favoriser certains gros intervenants (multinationales) par un système extra-territorial imposé par des puissants lobbies directement sous la coupe de puissants groupes.

Qui dit contrôle dit perte de liberté dans le choix le plus élémentaire ici de l’alimentation.

Il y a de plus en plus de critiques qui estiment que le Codex Alimentarius dépasse largement le cadre de son mandat, ce qui en fait une menace et pourrait réduire de façon spectaculaire la santé publique et nos libertés à cet égard.

Car l’alimentation est la base de la santé, en influant sur celle-ci vous pouvez augmenter aussi les ventes de médicaments de groupes dont les liens sont historiquement en connection directe avec ces mêmes corporations du commerce alimentaire mondial, nous assistons de la sorte au partage de votre assiette alimentaire et des fondations de notre santé entre des cartels internationaux, dont l’actionnariat est issu de grandes familles aux plans EUGENISTES (Rockefeller) et ce historiquement sur notre planète.

On peut aussi mettre à charge le fait que les consommateurs avertis en matière de santé alimentaire vont petit à petit perdre des possibiltés d’accès à l’alimentation biologique (acquis pourtant de longue date) et à une nourriture organique ancestrale et voir se réduire comme une peau de chagrin l’accès aux suppléments alimentaires et herbes au fur et à mesures du durcissement orchestré mais discret des normes et contraintes que ce codex impose sous couvert du commerce international échappant de plus en plus aux états nationaux sous le couvert d’un niveau européen ou mondial.

60% de la population du monde dépend de médicaments à base de plantes ; ceux-ci ne seront pas, voire plus, en mesure de payer les médicaments qui remplacent ces plantes.

Il est évident que le codex alimentarius est une guerre contre l’accès à cette base ancestrale : les médicaments à base de plantes et l’alimentation biologique diversifiée, c’est l’aile ou la cuisse chimique contre la bonne tambouille... on ne va plus se faire bouffer tout cru, mais dissoudre dans de l’acide, dilué dans un premier temps ; puis par l’édiction d’un contrôle tous azimuts, sous couvert du bien être du commerce des multinationales échappant à tout contrôle démocratique, par la force de la puissance économique.

Les nouvelles lois exigeant des cultures génétiquement modifiées, des pesticides, des hormones et des antibiotiques dans les aliments auront un coût prohibitif pour les personnes qui vivent dans les pays en développement (que l’on cherche à contrôler) ; dans un premier temps des milliards de personnes vont disparaître à la suite de ces politiques eugenistes camouflées derrière ces limitations sous formes de normes.

Les nouvelles lignes directrices de ce codex sont influencés par les grandes compagnies en denrées alimentaires, chimiques, agricoles, et pharmaceutiques qui tirent profit de ces changements et utilisent une partie de leur profits pour de plus nous imposer de plus en plus de contrôle (utilisation de lobbies), ceci fait partie d’un fascisme corporatif international qui se met en place à notre insu par la promulgation de ce type de régulations en rien anodines.

Pour ce qui est des Etats-Unis d’amérique, il y a une forte probabilité que sans la participation des consommateurs, le congrès américain adoptera le Codex Alimentarius pour l’importation et l’exportation et ainsi l’édiction de normes, voire l’abrogation ou l’affaiblissement de manière significative de la dernière protection que constitue : le Dietary Supplement Health and Education Act (DSHEA) loi fédérale de protection du consommateur de 1994 ; ce DSHEA considère les suppléments nutritionnels et les herbes et denrées alimentaires en tant que tel ; pour le moment il n’y a pas de limite supérieure à la posologie de ces produits, mais cela pourrait disparaître.

Cette loi américaine protège aux USA les droits des américains en tant que consommateurs et garantit leurs droits jusqu’à présent mais pour combien de temps ?

Tant que cette loi reste en vigueur, les américains ne devront probablement pas trop se soucier en ce qui les concerne sur le caractère restrictif du Codex Alimentarius. Qu’en est-il pour l’Europe ?
 
Et pour en savoir plus :
1) Le CODEX ALIMENTARIUS est le résultat concret et tangible du "travail" des controleurs mondialistes, il entre en application totale en France le 31 Décembre 2009,

Il faut savoir que la France a avalisé le codex...
+ D’INFOS SUR LE CODEX :

L’histoire officielle que l’on vous sert :

. http://www.senat.fr/rap/r99-450/r99-4500.html

Et la face cachée :

Aux sources du Codex Alimentarius, l’histoire inconnue de la naissance du Trust Mondial de la pharmaco-chimie.

. http://lesogres.org/article.php3?id_article=558
2) Le Codex Alimentarius autorise des niveaux élevés de 7 des 9 pesticides les plus toxiques au monde, dans notre alimentation. Ces composés sont très toxiques alors que la convention de Stockholm (PDF) a été créé pour les éliminer de la planète.. Le Codex, toutefois, les autorise dans votre alimentation avec 206 autres pesticides toxiques. Les niveaux autorisés sont rien de moins que scandaleux.

. ttp://www.care2.com/news/member/184653585/974900">http://www.care2.com/news/member/184653585/974900
Source : Bellaciao, user.skynet.be. 26 mai 2009
 

http://www.agoravox.fr/actualites/europe/article/codex-alimentarius-la-menace-56607

 

 

 

http://www.citymayors.com/pics_people/tokyo_ishihara.jpg

Le gouverneur de Tokyo veut doter

le Japon de l’arme nucléaire

 

 

Le controversé gouverneur de Tokyo, Shintaro Ishihara a tenu des propos polémiques en remettant sur le tapis la question de la remilitarisation du Japon.

 

Ce qu’il demande:

  • Si le Japon veut être traité comme une nation mature, le Japon doit se doter de l’arme nucléaire,
  • Le Japon doit devenir une puissance militaire. Sinon, il deviendra un état vassal d’un autre pays,
  • Le Japon a besoin d’une armée de conscription.

 

http://networkedblogs.com/jIjqk

http://fonzibrain.wordpress.com/

 

 

http://www.e-monsite.com/s/2010/11/24/chevaliersliberationquebecoise/38481481false-flag-jpg.jpg.

http://www.e-monsite.com/s/2010/11/24/chevaliersliberationquebecoise/38481481false-flag-jpg.jpg

 

Délirant : des avocats américains veulent que l’Iran soit déclaré coupable des attentats du 11/09 !!! Ils ne savent vraiment plus quoi inventer…

Diaboliser l'Iran comme avant lui, l'Irak avec de pseudos armes de destruction massive. Ou aussi le Hezbollah au Liban, maintenant accusé du meurtre de Hariri, comme avant la Syrie pour qu'elle quitte le Liban. Les Décideurs de l'Occident sont répugnants ! Tout n'est que mensonges, manipulations pour arriver à leurs fins de prédation, de domination coloniale ! (eva)

 

voir ici pour le Liban :

 

Meurtre Harari: Hezbollah, ou Occident coupable ? + opinion eva R-sistons

 

 

lagarde1.jpg?w=183&h=275

 

Un ancien magistrat français juge la nomination de C. Lagarde

à la présidence du FMI

 

Hier à Bordeaux, Eva Joly (favorite à l’investiture Europe Ecologie-Les Verts EELV pour la présidentielle) a critiqué la nomination de Christine Lagarde à la tête du FMI, estimant que c’était une idée à la fois « pas bonne » en raison de « l’ultralibéralisme » de Mme Lagarde et « arrogante » tant qu’on ne sait pas si elle sera inquiétée dans l’affaire Tapie. Mme Joly a rappelé avec raison : « C’est une ultra-libérale et je crains que ses arbitrages ne soient pas en faveur des peuples mais du libre accès aux ressources pour des multinationales qu’elle a passé sa vie à conseiller ». Elle a aussi noté que « la première chose » qu’avait faite l’ancien ministre de l’Economie « avant de prendre ses fonctions était d’exhorter les Indignés de Grèce à devenir raisonnables et à accepter encore un tour de vis ».  Mme Joly a aussi vu « une arrogance à nulle autre pareille » de la part du Président de la République Nicolas Sarkozy pour avoir promu la candidature de Mme Lagarde « sans tenir compte de l’enquête en cours sur l’arbitrage le plus scandaleux que nous ayons vu en France sous ce quinquennat, celui dont elle a donné l’ordre au bénéfice de Bernard Tapie et qui a coûté 400 millions d’euros aux finances publiques ». « Pour l’image de la France, ça fera désordre si dans huit jours on apprend que la nouvelle directrice générale du FMI est sous le coup d’une inculpation », a estimé l’ancien juge d’instruction spécialisée dans les affaires financières. La Cour de justice de la République, compétente pour juger les ministres, dira le 8 juillet si elle ouvre une enquête sur la gestion par Mme Lagarde du dossier Tapie

 

http://liesidotorg.wordpress.com/2011/07/03/un-ancien-magistrat-francais-juge-la-nomination-de-c-lagarde-a-la-presidence-du-fmi/

 

Lire aussi :

 

C. Lagarde: Une américaine repeinte en bleu blanc rouge grâce à Sarkozy

 

 

http://madame.lefigaro.fr/sites/default/files/imagecache/photo_horizontale_articles/2011/05/dsk-1_pano.jpg

http://madame.lefigaro.fr/sites/default/files/imagecache/photo_horizontale_articles/2011/05/dsk-1_pano.jpg

.

 

Sur l'affaire DSK, à lire :

 

Strauss Kahn reste un violeur présumé

Et si le comité de soutien à Nafissatou Diallo enquêtait à Sarcelles ?

.


Extrait (25 mai 2011) : Dominique Strauss-Kahn, à coups de centaines de milliers de dollars, a lancé une meute de limiers sans scrupules aux trousses de Nafissatou Diallo dans l’espoir d’une « character assassination », c'est-à-dire d’une destruction en règle de son image, de sa crédibilité, de sa vie sociale – un joli coup qui serait aussitôt exploité par les hommes en Porsche, les « communicants » de l’ex-président du FMI : une démarche qui, soit dit en passant, pourrait fort ressembler à un second viol. Si cette entreprise a au moins le mérite d’intimider, peut-être, Nafissatou dans l’espoir de lui faire accepter une transaction, la victime présumée n’a pas, elle, c’est une évidence, les moyens d’enquêter sur son agresseur présumé. Et pourtant, elle n’aurait pas besoin d’embaucher des anciens de la CIA ni d’aller bien loin si elle habitait Paris. Un ticket de métro. Elle commencerait par le bureau-garçonnière de la rue de la Planche, n°7, dans le VIIe arrondissement - dont personne ne parle, les journalistes français ayant parfois, non seulement un bandeau sur les yeux comme les condamnés à mort, mais aussi la bouche cousue et les oreilles bouchées. Rue de la Planche : un petit pied à terre discret et tranquille tout près de Sciences Po, où Dominique est toujours professeur.

 

.

http://www.claude-ribbe.com/dotclear/

 

 

Opinion d'un Lecteur très pertinente :

Suite à l’article, Strauss Kahn reste un violeur présumé, il faut dire aussi que lorsque le gouvernement américain, à l’aide de la CIA et du FBI, est capable de « fabriquer » des vidéos « bidons » de Ben Laden, des armes de destruction massives inexistantes en Iraq… Des certificats de naissance falsifiés d’Obama… et j’en passe… Ils ne sont pas à un enregistrement téléphonique « bidon », lui aussi ! Et avec la complicité des banques, de déposer des sommes d’argent sur des comptes différents. Et je pense sincèrement que c’est ce qu’il s’est passé, c’est trop énorme ! Ils auraient mis plus d’un mois pour découvrir cela ? Si oui, se sont vraiment des « branquignoles » ! Cette analyse n’engage que moi. Aux autres de se faire la leur !

 

 

http://1c.img.v4.skyrock.net/1c8/enseignent55/pics/2999666329_1_11_xMU9zXWV.png

Ces illustrations, que j'ai choisies pour leur beauté, je les ai trouvées en cliquant sur Google "images", elles sont extraites d'un site "messianique" (Juifs pensant que Jésus était bien le Messie) enseignent55.skyrock.com

.

Le mot d'eva à ses Lecteurs et à ses Lectrices :

 

 

 

Mes ami(e)s,

 

Je suis bien placée pour savoir ce qui se passe réellement dans le monde, à quel point, aussi, par la faute de l'Oligarchie au pouvoir si vorace, nous allons tous droit dans le mur. Le Cartel bancaire préside à notre destin. Ceux qui détiennent les manettes sont de dangereux psychopathes, des déments cupides, égoïstes, sans scrupules, ils ne méritent qu'une vraie CPI, ou la potence, et bien sûr l'enfer pour l'éternité. A force de programmer le pire, de jouer avec le feu, ils en seront un jour les premières victimes. Effet boomerang ! Frankestein ne maîtrisant plus sa créature. Le monde va leur échapper. Soit par son anéantissement (nucléaire, guerre mondiale etc), soit sous l'effet d'une révolte planétaire concomitante. Quant à nous, prenons les choses avec philosophie, soyons prêts, intérieurement (et si possible spirituellement) pour le pire. Crise incontrôlable, guerre mondiale, technologie folle... Peu importe ! Je crois de plus en plus, comme beaucoup de Sages, que le monde est si laid, si monstrueux (par la faute d'une Oligarchie de psychopathes pervertie par l'amour de l'Argent, du veau d'Or, de Mâmon) qu'il vaut mieux que cette Création-là se termine rapidement. Cela épargnera à l'humanité de souffrir mille maux. Et peut-être, ensuite, des cendres naîtra-t-il un monde plus beau... où chacun sera mû par un esprit de solidarité plutôt que par l'esprit de convoitise qui corrompt tout ! Les croyants - et j'en suis une, j'ai comme il est écrit dans la Bible, le "boucler de la foi" - ont une grande chance par rapport aux autres. 

 


LE CHEMIN DE LA VERITE

 

Soyons sereins, et comme l'a dit un grand penseur, "Ayons la sagesse d'accepter ce qui ne peut être changé". Dans la paix du coeur, et dans l'espérance d'un monde nouveau. Je vous le souhaite de tout coeur !  

Votre eva, fraternellement à TOUS, qui que vous soyez !  

 


 

LA DEPRESSION 

 


LE JUGEMENT EST DEVENU INEVITABLE !

 

 

 

LA DEPRESSION

 

.

1c.img

Repost 0
5 janvier 2011 3 05 /01 /janvier /2011 07:01

 

LA QUATRIEME DIMENSION

http://magiedumoment.centerblog.net/rub-LIVRE-300.html

 

Publication spéciale, improvisée à partir des infos reçues ces dernières heures. Pour mes Lecteurs de R-sistons qui, la plupart du temps, ne sont pas les mêmes que ceux de sos-crise ou de mes autres blogs,  je poste un article de Marc Lafontan publié sur sos-crise concernant les moyens de faire face à la crise ou aux chaos à venir, qui rejoignent exactement ce que je comptais vous dire, en ajoutant mes conseils à moi. En effet, cet article est vraiment d'actualité, et concret. Complétez donc avec les liens figurant en présentation de sos-crise, notamment ceux-ci (1).

 

Ensuite, je joins les liens des articles que je viens de publier sur sos-crise, hier et aujourd'hui, car plusieurs d'entre eux décrivent, plus ou moins, ce qui nous attend, peut-être. Donc si vous voulez savoir à quelle sauce nous serons mangés, bon appétit !  Et prenons tout du bon côté, l'être humain est plein de ressources, inventif, et si on ajoute une bonne dose de solidarité, essentielle, alors youpi ! On domine les événements au lieu d'être dominés par eux. Encore mieux si on a la foi, si on fait équipe avec le Big Boss la-Haut, à deux ! En attendant, voici une publication pour vous mettre au parfum... Cordialement, votre eva.

 

(1) Quelques liens pouvant être utiles :

- Tous les conseils pour réussir son nécessaire retour à la terre - Autarcie

- "Toucher terre", documentaire décroissant sur la maison autonome (3 vidéos)

- La cheminée, un atout indispensable en temps de crise

- Agriculture urbaine, fermes verticales, utiliser les compétences des aïeux

- Bonheur de l'habitat coopératif

- Circuits courts: Consommer autrement - Journée alimentons nos circuits courts

- L'habitat groupé (préfigurant des éco quartiers) : Réseau, buts, liens...

- Site utile: Service gratuit d'aide à la recherche d'un produit ou d'un service sur Internet

 

 

 

La vraie vie - Le retour à la terre, tome 1
http://bibliothequelaregence.wordpress.com/category/on-a-aime/bandes-dessinees/fantastique-bandes-dessinees/
.
Dix solutions pour un activisme non violent, efficace en temps de "crise"

.

Si la plupart de mes messages ( à part ma lecture de l'actualité) parle du cheminement vers le déconditionnement du mental, base minimale vers une libération mentale puis spirituelle, il reste que je suis vivant, actif, et non pas en train de me promener en robe blanche avec des fleurs dans les cheveux... devenir conscient, c'est aussi faire des choix dans la vie quotidienne ... un article du Activist Post donne quelques points sur lesquels vous pourriez vous aussi vous pencher , même en étant encore un citadin , par contre, le temps commence franchement à être compté, alors bougez !! Vous avez eu récemment un appel de la part d'un vieux résistant qui a déjà vu ce type de dérive, ici le ton est plus nord américain  mais vous reconnaitrez facilement les actions à prendre, quel que soit votre pays :
. 

 

"Le systeme politique “démocratique” est clairement sous la coupe d’un cartel ploutocratique. Les banques multinationales ont détourné l’économie et sont en train de piller le public de ses biens. Les gouvernements locaux sont criblés de dettes insurmontables et impayables. Nos droits se reduisent en peau de chagrin. Des crimes qui ameneraient des citoyens normaux en prison sont maintenant perpétrés ouvertement par les élites et leurs organizations en toute impunité; et peut-être pire, la structure du pouvoir est en train d’établir un contrôle systémique de l’internet pour museler la dissidence.

De ce fait, il parait impossible d’effectuer de véritables changements. Quoiqu’il en soit, le contraire est totalement possible. La seule raison réele pour laquelle le systeme actuel est maintenu, est que la majorité des gens l’accepte.

 

 

Ceci dit, le changement n’interviendra pas en changeant la structure politique par le vote, car peu importe la noblesse d’esprit des protagonistes, ils devront toujours jouer un jeu corrompu et faussé.

 

Le changement ne viendra pas de protestations violentes ou par un hacktivisme cybernétique offensif; ceci n’incitant qu’au enforcement de l’État policier déjà en place.

 

Nous nous devons d’arrêter de supporter le systeme, individuellement, de façon à  le changer.

Parce que notre démocratie representative est devenue une fraude et que les medias et les cours de justice sont gelés pour les oligarques, notre seule action possible devient la rébelilon non-violente, une personne et une communauté a la fois. Nous pouvons exposer les crimes et l’immoralité de la coporatocratie par la désobéissance civile et l’objection de conscience. Nous avons la possibilité de punir les compagnies multinationales qui commettent des fautes flagrantes sur l’humanité et l’environnement simplement en les boycottant.

 

De plus, nous pouvons reconquérir de maniere pacifique notre liberté en devenant de moins en moins dependants du systeme pour nos besoins de base.



Voici dix solutions pour un activisme non-violent:

1. Acheter local: Un des cartels le plus puissant qui a ses tentacules dans le(s) gouvernement(s) est le cartel de l’agro-alimentaire. Son agenda a toujours été de controler les resources de base de la nourriture telles que le blé, le maïs, le soja ou le riz. Le meilleur moyen de conquérir ce cartel est de consommer et de manger local: produisez votre propre alimentation, rejoignez et contribuez a des cooperatives locales et engagez vos voisins dans une communauté pour plus de solutions locales au probleme de la nourriture. Les cooperatives locales sont également un excellent moyen de commercer localement des productions artisanales voire meme des services. De maniere évidente, faites de votre mieux pour éviter les OGM et mangez bio des que et aussi souvent que possible. Enfin, soyez vocaux et actifs contre les OGM et le cartel qui contrôle les instances gouvernementales de l’agriculture et de ses agences de sécutité a la consommation et production.

2. Devenez plus autonome: Notre société moderne nous a rendu dependants de quelque chose ou de quelqu’un autre que nous-mêmes pour la plupart des nécessités de la vie telles que l’électricité, la nourriture, l’eau, les soins médicaux, la sécurité et l’éducation. Cette dépendance nous livre pieds et poings lies a l’État cartélisé. Ainsi, la seule entité qui a le pouvoir de nous redonner la liberté est nous-mêmes et nous pouvons reprendre notre indépendance par l’auto-suffisance.
Être auto-suffisant veut dire apprendre les techniques qui vous aideront vous et votre famille a survivre les marasmes de l’économie et autres situations d’urgence. Ceci vous aidera sans doute également a être moins dépendant de votre fonction sociale dans la mesure ou cela vous fera devenir un producteur indépendant plus utile, et potentiellement un leader de votre voisinage et de votre communauté vers une production plus efficace et éloignée au plus possible de toute dépendance


3. Être en meilleure santé: L’augmentation du rythme de vie semble offrir énormément de distractions quant a l’importance de vivre une vie saine, équilibrée et libre. Notre monde moderne offer beaucoup de choix faciles tells que le fast food a a place de produits frais, la télévision a la place de la lecture, de l’exercice ou de la meditation; l’internet et son réseau de “socialisation” au lieu de relations personnelles empiriques, etc… Identifiez les zones de manquées dans votre vie et changez en consequence de façon a améliorer votre santé, votre condition physique, vos facultés mentales et intellectuelles and votre evolution spirituelle. Ces domains sont ceux qui nous maintiennent a la fois dans les bons et les mauvais moments, et non pas les téléphones portables, les jeux électroniques et le monde virtuel.

4. Achetez de l’argent et de l’or: Les Etats-Unis ont besoin d’une révolution monnétaire avant que le dollar ne soit sujet a un effondrement complet.
Comme toute révolution, ceci doit commencer par une action de rebellion de la base. Le meilleur moyen de commencer est de convertir votre dollar qui se dévalue en argent ou or physique. Ceci va punir les banques, tres spécifiquement JP Morgan et le reserve fédérale ainsi que protéger vos acquis financiers. De plus, si le dollar continue a s’effondrer, l’argent et l’or vont tres certainement redevenir des monnaies d’échange viables de nouveau dans la société, comme cela l’est déjà dans une bonne partie de l’état du Michigan. Acheter de l’argent au poids est quleque chose que tout le monde peut faire et cela est maintenant plus que recommandé.

5. Exposez l’agenda: Cet “agenda” est celui de la consolidation de la richesse, du pouvoir, et du contrôle dans tous les domanes possibles et imaginables. L’élite transnationale est en phase de tout controler de maniere unique, ce qu’ils appellent “dominance totale (NDT: full spectrum dominance en anglais) des economies et des sociétés. En d’autres mots, la souveraineté nationale, locale et individuelle est finie. Il est tres important d’engager votre communauté locale, spécifiquement les leaders locaux et les forces de police, a reitérer leurs voeux de servir la communauté et l’intérêt general sous couvert de la Constitution et de ne pas suivre les orders et requisitions illégales fédérales. Surtout, ne pas se laisser aller a la tentation de l’apathie des que vous commencez a compendre les rouages du systeme de contrôle. Ces systemes de contrôle comptent en premier lieu sur l’ignorance des citoyens, ensuite sur leur manque de courage a réagir. De fait, dites haut et clair ce en quoi vous croyez, tel que la paix, la liberté, l’égalité et la justice avec plus de force encore que ce pour quoi vous hurlez n’être par d’accord.

6. Boycott: Aux Etats-Unis (et en occident), il est evident qu’un systeme a été développé économiquement pour une seule chose fondamentale: la consommation. Ceci est LA valeur qui a été donnée a chacun des sa naissance. Ainsi, une des meilleures façon d’exprimer votre opinion et votre mécontentement est avec votre porte-feuille. Chaque achat que vos faites va soit donner plus de puissance ou de perte de marché par le boycott a cette structure corporatiste et industrielle. Renseignez-vous sur qui est le veritable propriétaire et de quelles pratiques inhumaines résultent les produits que vous achetez; de cete façon, vous pourrez prendre des decisions importantes, réfléchies et intelligentes qui supporteront votre santé et feront la promotion de l’égalité et de la justice.
Additionnellement, il est tres important de connaitre la nature réelle des produits que vous achetez, ainsi vous ne serez pas victime de la publicité éhontée faite et des leurres du gros business. Rejoignez ou créez des campagnes d’information pour éduquer les consommateurs et forcer pour un meilleur étiquettage des produits pour que ce soit plus facile a la fois de s’y reconnaitre et aussi de boycotter en consequence.

7. Politique locale: Ne perdez pas votre temps et votre énergie sur les politiques d’États. Ceux-ci ont été achetés il y a longtemps par des instances financiers supérieures qui financent leurs campagnes électorales a coup de dizaines de millions. Au lieu de cela, soyez impliqués dans la politique des villes et des initiatives communautaires. Le futur sera rebâti de la base, a commencer par votre communauté de voisinage. La politique locale est le levier par lequel vous pouvez influencer des changements notables. Tout ce qui peut être fait pour virer les produits chimiques de votre eau potable, jusqu’a virer la TSA de votre aéroport local, ou refuser le recrutements militaire et les centres de fusion de l’information dans votre environnement en contestation de la guerre factice contre le terrorisme; tout cela peut-être fait au niveau local. Chaque petite victoire enverra des ondes de choc dans les autres communautés ainsi que dans le pays. Soyez sûr de bien documenter les étapes menant a la victoire locale et partagez, diffusez l’info aux autres pour créer une emulation de terrain.

8. Refus de l’effort militaire: Ne contribuez pas a l’effort de ces guerres frauduleuses et criminelles en Afghanistan et en Iraq et ne succombez pas a la pression mise de ne pas “être un patriote”. Il y a de tres nombreux groupes de veterans qui ont vu a travers les mensonges des gouvernements qui ont induits de nombreuses morts inutiles, ainsi qu’a la destruction du pays. Il n’y a en fait rien de plus patriotique que de demander que nos troupes soient utilisées pour renforcer le pays et non l’affaiblir. Pour certaines personnes, il n’y a aucune excuse a entrer en guerre, jamais et le fait de de perpétrer la guerre assure l’affliction du pays. C’est une affirmation profonde de courage que de vivre par ses convictions. Ainsi, si s’opposer aus guerres illegales et crimininelles est votre conviction la plus profonde, devenez objecteur de conscience et contribuez a la paix et non a la guerre. Comme Gandhi le disait en son temps: “Il n’y a pas de voie de la paix, la paix est la voie.”

9. Arrêtez d’utiliser les banques: Les banques ont prouvé avec le temps qu’elles étaient une des formes les plus immorales de la planete. Au-dela de leur style maffieux, frauduleux de casino Wall Street style ainsi que de la fraude des prêts immobiliers/expulsions/repossessions, ces institutions profitent égalament grassement des guerres, des trafics de drogue au Mexique et ailleurs et de la tonte generalisée du public. Certaines trouvent leurs actions si horribles qu’elles préferent declarer banqueroute plutôt que de donner de l’argent. A l’extrême, nous ne devrions plus endorser des banques ou toutes insitutions financieres engagées dans les prêts a intérêts, les cartes de credit, les prêts d’achat de véhicules etc… Utilisons des petites banques locales en dehors des cartels financiers. Une autre action efficace est de commencer a supporter une monnaie locale en compétition avec la monnaie de singe de l’état. A l’échelon federal, nous pouvons influer pour que nos élus supportent les effort de Ron Paul afin de légaliser des monnaies compétitives a l’échelle nationale.

10. Résistance a l’impôt: Devenir un resistant a l’impôt est une action de désobéissance civile puissante et à risque pour le citoyen, a mons d’être un des privilégiés comme Geithner qui ne paie pas d’impôt. Quoi qu’il en soit, alors que le systeme bipartite est une farce prouvée, le gros business gagne a tous les coups et la volonté du peuple n’est plus représentée dans les medias et les coures de justice; ainsi les citoyens n’ont plus d’autre recours que la désobéissance civile pour se faire entendre et agir efficacement comme moyen de rebellion non-violente sous toutes ses formes. Le boycott de l’impôt est souvent utilisé par les objecteurs de conscience pour ne pas justifier l’utilisation de l’argent du contribuable vers le développement militaire et les guerres illégales, l’autorisation de la torture, le développement de l’État policier et les sauvetages financiers frauduleux des banques lors de crises économiques. D’autres boycotteurs de l’impôt sur le revenu refuse de le payer en expliquant qu’il est de fait illegal et anticonstitutionnel.

__________________________________________

J'y rajouterai un 11 perso :


11 Informez vous, apprenez à discerner la vérité de la propagande, la Connaissance protége, lisez, lisez, mais réfléchissez au lieu de lire 45 articles par jour sur 10 blogs et juste gober, apprenez à vous faire confiance, à suivre votre intuition ...
Non pas une intuition basée sur vos émotions qui viennent de vos croyances, de votre culture, de votre mari/femme, de vos conditionnements, de votre religion, non, l'intuition qui vient que vous avez travaillé à rejoindre votre centre, à chercher le "JE" derriere la personnalité quotidienne ..Y a des "techniques", apprenez et pratiquez... quand vous aurez "travaillé" à rejoindre plus facilement ce centre là, ce silence intérieur, cette connection, vous arrêterez de gober aussi bien les conneries du systéme que les conneries délivrées par ceux qui se pensent en marge du systéme mais qui en fait sont juste une simple mesure de contrepoids et qui s'effondreront face à la réalité de la situation versus leurs fantasmes.

En passant, sur les 10 points de l'article , j'en remplis 8 .. la politique locale, bof, et l'achat d'or ou d'argent, ben je préfére investir dans du concret ( outillages, génératrices, graînes, cave froide... par exemple) et acquérir différentes compétences manuelles utiles ( charpenterie, menuiserie, électricité, mécanique...) en plus de mes compétances professionnelles plus intello...

Ça fait 20 ans que je le dis : arrêtez de voter, arrêtez d'utiliser les banques, consommez local, devenez autonome , arrêtez de nourrir le systéme, il ne tient que par votre production et votre manière de consommer et par vos peurs des "si" .. y a pas un "Sarkozy" ou un "illuminati" ou un "reptilien" ou un "apocalyptique de religion diverse" qui peut vous obliger à faire ce qui ne vous tente pas, alors déconditionnez vous et agissez , résistez !!

Fin de transmission

Marc  Lafontan

 

Marc


 - Source : Au bout de la route   (http://Dazibaoueb.fr)

 

 

  • Le blog d' Eva, R-sistons à la crise

 :

 

C'est exactement que je m'apprête à faire,

simplicité de vie en milieu rural, et vie solidaire,

pour les impôts ne soyez pas imposable on peut vivre avec peu

et puis j'ai tiqué sur achat or,

je préfère des achats concrets

pouvant ensuite être vraiment échangeables,

comme le matériel solaire pour être toujours plus autonome;

et enfin, ne pas oublier le troc de services et de biens

.

eva R-sistons

 

Pour les Lecteur de R-sistons, j'ajoute ceci :

 

Si vous ne pouvez pas quitter la ville,

voyez la rubrique agriculture urbaine sur Google (ou sur sos-crise).

Si vous êtes dans de petites agglomérations, sans potager,

je vous conseille de trouver un jardin ouvrier,

un lopin de terre "rural", ou "de loisirs",

très bon marché, non constructible,

pour le cultiver et être prêts.

Par exemple, mille m2 dans mon secteur c'est 350.000 eruros,

mais une parcelle non constructible, on en a pour trois fois rien.

Vous êtes fauchés ? Dénichez une personne isolée,

un couple plus âgé, proposez de cultiver leur terre,

leur potager, et en échange,

servez-vous avec l'accord des intéressés.

A Gaza, on cultive sur les toits. Nécessité est mère de créativité !

Bref, pas de problèmes sans solutions.

Il paraît même qu'il y a des poules pondeuses sans coqs.

Alors, bons oeufs,

et bons voeux !

Votre eva

 

Reçu cette recommandation de notre amie Danièle Dugelay,

en commentaires :

 

Je souhaite ajouter à ta liste une action locale : inciter la commune, ou mieux la communauté de communes, à avoir son propre réseau de distribution d'eau potable. Une ville de l'Essonne vient de le faire, une autre suit le même chemin, partant du principe que l'eau est un bien commun et indispensable, qu'il n'existe donc aucune raison d'enrichir les multinationales. On peut aussi avoir des réseaux intercommunaux de transports publics gratuits. Il faut faire déclarer sa commune "hors AGCS" et lutter ainsi contre les privatisations à tout crin du niveau national

 

.

.

 

http://www.hiddenknowledge.net/wp-content/uploads/2007/10/big-pharma.png

 

icon_lol.gif

fema-arche-noe.jpg

 

 

Alerte ! Médias au service

du choc de civilisations,

par eva R-sistons

.

 

Alerte ! Les tenants, au sommet de la pyramide, qui rêvent d'imposer

un Nouvel Ordre Mondial totalitaire, militaire et financier,

divisent pour régner, dressent les citoyens les uns contre les autres,

masquent les vrais enjeux, les vrais périls.

Après la chasse aux Juifs et aux communistes,

voici le nouveau bouc-émissaire désigné à la vindicte populaire :

Le Musulman, l'Arabe, l'Islam.

Ne tomboms pas dans ce piège infâme,

artificiellement provoqué à des fins hégémoniques et prédatrices,

et quotidiennement relayé par les Médias aux ordres.

Citoyens, ne soyons pas dupes de la scandaleuse manipulation !

Nos ennemis sont tout en Haut,

et pas à côté de nous...

Eva R-sistons aux impostures

conduisant aux chocs de civilisations meurtriers

et aux guerres nucléaires apocalyptiques !

 

 

clash_of_civilizations-755716.gif

 
 
 
 
 

http://curieuxlycee.blogspot.com/2008/12/mise-au-point-sur-le-choc-des.html

 

Les Médias au service du choc de civilisations,

par eva R-sistons

 

 

 

5 janvier 2011:

C dans l'Air, "Religions: Guerres à venir".

 

 

Si les guerres à venir deviennent un jour chocs de civilisations, c'est à cause de l'Occident qui sème partout divisions et haine, notamment à travers les Médias. Et non pas comme Calvi-Krettly voudrait le faire croire, à cause des méchants Islamistes (amalgame facile mais honteux, ensuite, avec les Musulmans) qui se lanceraient dans des croisades d'ailleurs perdues d'avance ! 

 

En réalité, les guerres qui sont programmées, seront "préventives, permanentes, totales, et même nucléaires" et pour satisfaire les appétits pantagruéliques des banksters et des affairistes véreux, des multinationales de mort de l'Occident. Voilà la vérité qu'on dissimule derrière un pseudo conflit de civilisations, en réalité artificiellement provoqué par l'Occident prédateur, hégémonique, assassin, pour masquer ses vraies intentions et pour dresser les citoyens contre les Musulmans, et les Arabes, dont le péché est de ne pas vouloir s'aligner sur le "money-théisme" chrétien ou juif, sur les valeurs matérialistes et égoïstes de l'Occident. Et en prime, ces boucs-émissaires modernes ont dans leurs sous-sols des richesses convoitées par les cupides Occidentaux, seulement désireux, bien peu chrétiennement, de s'emparer des ressources ne leur appartenant pas.

 

Quant à l'émission, que j'écoute d'une oreille, elle est, disons-le, programmée par le très sioniste Calvi-Krettly pour une fois de plus, dresser les citoyens contre les Musulmans et les Arabes haïs, aujourd'hui, par nombre de Juifs, c'est une réalité lourde de menaces, bien plus que celle des très peu nombreux Islamistes (et Al Quaïda, c'est juste deux mille militants, source ancien Chef de la lutte anti-terroriste en France, militants ne menaçant nullement un Occident sur-armé et sur-financé).

 

Et le sieur Calvi se défoule ! En écrivant, voici ce que j'entends:  "Vous n'imaginez PAS qu'on puisse DISCUTER avec les Frères Musulmans !" - "Les Musulmans intégristes s'en prennent aux Chrétiens d'Orient car ils incarnent l'Occident" - "Les Eglises d'Occident sont-elles devenues des cibles pour les "terroristes" ? "L'Eglise copte est menacée en France, à Châtenay Malabry" - "Selon un sondage, l'Islam représente plutôt une menace, et l'intégration se passe plutôt mal" (évidemment, avec le conditionnement permanent des médias crapuleux, note d'eva) - "L'islam devient-il de plus en plus régressif et expansionniste ?" (et scandaleusement, Calvi-Krettly appuie bien sur les deux accusations, note d'eva) - "Cela ne favorisera-t-il pas l'émigration des Chrétiens vers l'Europe ?" (tous les poncifs y passent, note d'eva) - "Ne risque-t-on pas une dégradation - soigneusement favorisée et entretenue par les Médias, note d'eva - des relations entre Chrétiens et Musulmans au niveau mondial ?" (il en salive d'avance, le faux journaliste et vrai propagandiste Calvi-Krettly. C'est son but, de travailler aux chocs, les tensions sont alimentées par des apprentis-sorciers comme lui) - "L'inquiétude grandit parmi tous les chrétiens, pas seulement parmi ceux d'Orient" - "Les sondages montrent que les Musulmans sont craints" (le journaleux Calvi-Krettly adore jeter de l'huile sur le feu, note d'eva) - etc, etc.

 

Tout, absolument tout, est fait non pour informer honnêtement, mais pour conditionner l'opinion contre ces nouveaux boucs-émissaires, remplaçant désormais les Juifs d'antan. Et la déontologie ? Qu'en dissent ceux qui travaillent pour les Observatoires des médias ? Que font les Associations anti-racistes dénonçant les incitations à la haine ? Silencieuses car il s'agit de racisme anti-Musulmans et non anti-Juifs ? Deux poids deux mesures, alors ?

 


 
 
       
 
 

Les Mécaniques du chaos : bushisme, prolifération et terrorisme

 

.

Surprise ! Pour une fois, un invité indépendant, au franc-parler décapant ! Gageons qu'il ne sera pas réinvité ! Retenez son nom : Pierre Conesa. Lui remet les pendules à l'heure, quel plaisir, un vent frais d'honnêteté intellectuelle, pour une fois ! Et par exemple, "Montée de l'Islamisme radical ? Oui, mais pas plus de radicalisme que dans les deux autres religions monothéistes" ! - "L'erreur de l'Occident est de soutenir les dictatures" ! - "Les néo-évangéliques américains justifient la guerre en Irak !" (Et moi qui les connais bien, je peux affirmer que leur radicalisme est dangereux, il constitue une authentqiue menace pour la paix et pour la justice - sociale entre autres, car ils soutiennent la Théologie de la "prospérité", de l'Argent-Roi - Bush en est le plus affreux exemple !) ! - "Dans  TOUTES les religions, on a tendance à vouloir exterminer l'autre" - "Et les Juifs, quelle limite avec le Grand Israël" ? Tiens donc, voilà enfin une fois abordé, bien sûr furtivement, la responsabilité de ces derniers dans les guerres, les troubles, les conflits ! Car jamais, jamais on ne verra à la télévision le sionisme mis en cause, en accusation, dans son affreuse réalité militaro-financière à l'origine de tant de drames sur la planète,  c'est un sujet tabou, le "terrain est glissant" comme dit Pierre Conesa, bref les problèmes peuvent venir de partout, mais jamais de lui, c'est la vache sacrée de l'Occident cupide, inique et prédateur ! Et lorsqu'un intervenant dit "Les Juifs apportent également leur soutien aux Coptes", Calvi-Krettly jubile, et commente : "Très bien !". Une spontanéité qui en dit long sur son rôle à la télévision...


1718066,property=imageData,maxWidth=634,

http://curieuxlycee.blogspot.com/2008/12/mise-au-point-sur-le-choc-des.html

 

.

En réalité, depuis le 11 septembre, j'ai toujours renvoyé dos à dos tous les intégrismes, et je m'élève avec force contre le fait que sauf exception inattendue  (et remarquable, comme avec un Pierre Conesa, intègre lui), on ne stigmatise que l'Islamiste, pour mieux l'instrumentaliser au profit... des profiteurs des Grandes Banques et des conglomérats de l'Occident criminel ! Les néo-évangéliques  et les néo-sionistes sont bien plus dangereux, car ils disposent des moyens financiers et militaires pouvant mettre à genoux la planète - et la ruiner, finalement, car leurs préoccupations sont aux antipodes des besoins humains, du Bien commun, de l'intérêt général ! Et ils songent les uns comme les autres à conquérir les plus hautes sphères du pouvoir, ainsi que le rappelle Pierre  Conesa. Pourtant, jamais les Médias aux ordres du Grand Capital et de l'Etranger (comme en Côte d'Ivoire, actuellement, où le candidat du FMI et de l'Occident est soutenu) n'évoquent le rôle de ces fanatiques trublions de l'ordre mondial (et je n'aborde même pas la question de leurs groupes extrémistes comme le Bétar, outrageusement sioniste et d'une violence rare), préférant braquer les projecteurs, au mépris de l'honnêteté la plus élémentaire, sur les seuls Islamistes qui, en fait, représentent peu l'ensemble de la Communauté musulmane. Et au risque de mettre le feu aux poudres nucléaires de la planète !

 

Hormis un "franc-tireur" comme l'intègre Pierre Conesa, les débats de C dans l'Air ne sont que de stériles discussions de salon entre des ultra-libéraux néo-conservateurs comme Barbier, de l'Express, et des économistes plaidant pour le Nouvel Ordre Mondial qui broie les peuples. Et lorsqu'un Musulman ou un Arabe est convié à représenter sa communauté, c'est un Abdennour Bidar, plus royaliste que le roi, ou plus exactement plus Occidental que les Occidentaux eux-mêmes, qui tire à boulets rouges sur "son" camp, traître de service, comme le sont des DSK, des Valls, des Kouchner, des Besson ou des Rocard au P.S., et qui piétine allègrement les idéaux musulmans parce qu'il ne les comprend pas, ou parce qu'il est trop bien installé dans le Système qui se sert de lui comme alibi... Là encore, Calvi-Krettly jubile en écoutant ce pseudo Musulman (invité pour  accréditer l'indépendance de la télévision) attaquer ses pairs : "Ce qui est inquiétant avec l'Islam..." - "L'Islam n'arrête pas de donner des signes de crispation"  (en réponse aux attaques continuelles de l'Occident, note d'eva) - "Tous les clignotants sont au rouge" - "De plus en plus l'Islam ne négocie pas" - "Il s'affirme de façon frontale"... Son rêve ? Que l'Islam se confonde avec les valeurs occidentales, avec  la "modernité", autrement dit... qu'il disparaisse, non ? Voilà le genre de potiche que Calvi-Krettly invite à son micro pour défendre les Musulmans, en... les attaquant ! En les discréditant, en les déconsidérant... (Comme l'animateur de C dans l'Air invite un Olivennes pour défendre Sarkozy et trahir  le Parti censé l'envoyer).

 

Quelle honte pour la télévision, quelle honte pour la France, un journaleux comme ce Calvi-Krettly ! A quand la laisse d'or de la désinformation, comme son compère l'inénarrable Pujadas, grand valet du Nouvel Ordre Mondial impérial devant Yahvé, et sans doute tous deux grands adorateurs du Veau d'Or au risque de s'attirer les foudres de Moïse, pour l'éternité ! 

 

En conclusion, je dirais que le pseudo terrrorisme (en réalité très minoritaire, mais épinglé par les médias assoiffés de conflits et de chocs) est volontairement et artificiellement provoqué et alimenté par l'Occident machiavélique, quand il ne le crée pas lui-même avec des attentats sous faux-drapeau, portant une lourde responsabilité relevant selon moi de Tribunaux internationaux. Et j'ajouterais que la VRAIE menace ne vient pas des Islamistes, mais de l'Occident judéo-chrétien prédateur et assassin. Et cela, les Médias anglo-saxons (NouvelObs, le Figaro, Libération...) et néo-sionistes, ne le diront jamais. Tant pis pour la vérité, pour l'information, pour la liberté, pour la démocratie, pour les peuples !

 

Quant à Calvi-Krettly, à la solde de l'Oligarchie Anglo-saxonne et israélienne, sa place n'est pas à la télévision, mais au Pôle Emploi... Les maîtres recherchent des valets comme lui, et des soubrettes comme Marie Drucker. Pour les servir inconditionnellement !

 

Il est temps que le journalisme retrouve sa dignité, ses lettres de noblesse ! En se débarrassant de ses scories, d'abord...

 

eva R-sistons

 

(1) Le livre de Pierre Conesa :

Qui peut douter aujourd'hui que la guerre américaine en Irak a plutôt aggravé, que réduit, les menaces de terrorisme et de prolifération ? L'unilatéralisme de l'équipe Bush est devenu l'un des facteurs de l'instabilité internationale - au même titre que le terrorisme et la prolifération. Chacun des camps est lié aux autres par les mêmes ressorts idéologiques et culturels : vision du monde à fondement religieux, légitimation de la violence et du " mensonge autorisé", conception monopoliste de la vérité, appétance identique pour les armes nucléaires, refus de la règle internationale...
La disparition de l'URSS a bouleversé toutes les données stratégiques. Ben Laden et les idéologues du terrorisme islamique se sont pensés vainqueurs de Moscou en Afghanistan, tout comme Washington. Les pays proliférants, qui ont vu disparaître un des partenaires du monde bipolaire, ont eux aussi réexaminé les conditions de leur sécurité. En faisant une analyse globale de ces mécaniques du chaos, Pierre Conesa tente de démonter le cercle vicieux qui s'est instauré dans la dernière décennie.

Biographie de l'auteur

Pierre Conesa a longtemps exercé des fonctions au ministère de la Défense. Historien de formation et énarque, il a notamment publié Guide du paradis (l'Aube, 2004 et l'Aube poche, 2006).

 

 Choc-des-civilisations-1.jpg

http://r-sistons.over-blog.com/article-33390532.html

 

 

 

C O M M E N T A I R E S :  I C I

 

.

 

Repost 0
16 février 2010 2 16 /02 /février /2010 07:38


avenir-png.png

   Not' ptit' coin d'paradis à nous...


Bonjour amis Lecteurs,

Etant donné les circonstances,

étant donné le monde qu'on nous prépare,
au mieux totalitaire et inhumain,
au pire ravagé par une guerre mondiale,

je vous propose de passer à la vitesse supérieure,
de nous préparer, d'oser créer ensemble du nouveau.


petit-prince-copie-4.jpg


Il est parmi vous des citoyens conscients de tout ce qui se prépare, avertis,
des citoyens pour qui l'idole n'est pas Mâmon, le Dieu Argent,  ou encore
la compétition entre tous, le consumérisme, le quantitatif, la rivalité, 
l'égoïsme, et qui rêvent d'un retour en arrière, de simplicité de vie,
de qualitatif, de fraternité, de coopération, d'entraide.

Je leur propose, surtout s'ils sont sans trop d'attaches familiales,
s'ils sont libres et prêts à vivre autre chose,
je leur propose, donc, de se concerter
et ensemble, de trouver une terre à acheter, à partager, 
une terre éloignée de la ville, une terre dans la nature, 
campagne, mer, ou aux pieds des montagnes,
mais préservée, et ensuite de s'y installer,
une caravane suffit (ça vaut mille euros), un mobil-home
(il y en a de beaux, confortables, spacieux),
ou un bungalow, ou une maisonnette, 
et puis des espaces de vie communs, 
quelque chose de chatoyant, de convivial, 
de simple, de réellement fraternel et communautaire,
vivant un peu comme les premiers chrétiens (Actes 3),
"n'ayant qu'un seul coeur et une seule âme, 
partageant tout entre tous, à chacun selon ses besoins", 
et sans aller jusqu'à cette communion des biens, au moins avoir
une communion des compétences et des coeurs,
basée sur deux ou trois choses:
L'éthique, l'idéalisme, la simplicité de vie... 


paysage-campagne-copie-1.jpg


Partager un petit coin de terre préservé, loin des turbulences,
des rejets, des mesquineries, des égoïsmes, des cupidités,
un petit bout de terre où la délaissée et le divorcé bougon, désenchanté,
pourront se sentir aussi bien que les jeunes couples partageant un amour ardent,
un petit coin de paradis où l'ancien et l'enfant pourront échanger, communier,
et révéler au monde alentour la joie du partage, de la communion, de la fraternité en actes.

Alors, on esquisse quelque chose ? Prêts à vendre votre lopin de terre,
votre appart', ou à placer vos économies, dans un bout de rêve à cultiver ?

Moi, Eva, je coordonnerai cette initiative tendre et douce


evaresis@yahoo.fr

Cordialement, eva



Reçu:

 
Pourquoi pas une rubrique spécifique pour cette création d'une nouvelle réalité, d'un nouveau monde, d'un nouveau paradiglme ?
 

Connaissez-vous ce site ?

www.nouveau-paradigme.com et spécialement son forum ?

Bien cordialement
(suite sous l'image, un des projets en cours de réalisation au Canada, comme la Cité Radieuse à Marseille de Le Corbusier))


                         
                                        http://www.bioperfection.com/arc-en-ciel/


Le monde actuel est notre reflet. Il est tel que nous sommes, perdu et dégénéré, se sentant victime d'une oppression grandissante qui l'accable. Il a perdu sa connexion avec la nature, avec la vie véritable. Il se sent faible, impuissant et prisonnier (..) Les humains...
doivent cesser de créer des victimes et d’être des victimes


"On ne change jamais les choses en combattant la réalité existante. Pour changer quelque chose, construisez un nouveau modèle qui rendra inutile l'ancien."

Richard Buckminster Fuller

"Pour survivre en tant
qu'espèce, nous devons nous rassembler : il nous faut nous abandonner à la vie exaltante que fait naître la communauté."

Hunter "Patch" Adams


Voici quelques-uns des concepts qui façonnent les généralisations à l’heure actuelle :

  • Le pouvoir et la permission sont entre les mains d'une divinité extérieure.

  • La violence est la façon de résoudre les différends.

  • Les êtres humains sont plus différents qu'ils ne sont semblables.

  • Avoir raison est plus important que comprendre.

  • Le passé contrôle le futur.

  • Le luxe et les plaisirs sont indispensables pour être heureux.

  • La complexité est plus satisfaisante que la simplicité.

  • La raison du plus fort est toujours la meilleure.

  • Le service et le sacrifice sont les cadeaux ultimes qu'une personne peut offrir aux générations futures.

  • Il n'y a pas assez de ressources et, pour les posséder, on doit les dérober aux autres.

  • Si quelque chose « cloche », les lois et les règlements peuvent régler la question ou la solution se trouve dans un contrôle accru.

La liste est sans fin. 
extrait de http://www.nouveau-paradigme.com/situation.htm
Vivre en accord avec les simples lois universelles




                                                       Unite-et-paix.jpg


               Grippe A : Pétition Nationale 
                            pour une enquête  parlementaire !


                                 Nous citoyennes et citoyens français,

demandons la création d'une commission d'enquête parlementaire sur l'attitude et les actes du gouvernement durant la pandémie de grippe A-H1N1, notamment sur les directives contradictoires données par Mme Bachelot, Ministre de la Santé, concernant l'achat massif puis la revente d'un stock important de vaccins, à l'efficacité par ailleurs contestée.

Nous demandons notamment que toute la lumière soit faite sur les raisons de l'importante campagne médiatique de sensibilisation et de vaccination, dont l'ampleur nous parait plus qu'exagérée.

[Pétition lancée par le Mouvement Agir pour l'Avenir - Réagissons, Maintenant, Ensemble - www.agir-pour-lavenir.org]

Signer la Pétition Nationale :
http://www.ipetitions.com/petition/gouv-grippe-a/


                                                  Grippe A : Pétition Nationale pour une enquête parlementaire !

                       A lire sur mon blog sos-crise :


 

Lettre ouverte d'Eva
à Ted Anspach, réalisateur d'Arte
 

 

 

 9 février 2010. Sur Arte, triste soirée pour l'info et pour la démocratie ! Tout est inversé. Les journalistes citoyens chercheurs de vérité, indépendants, sont qualifiés d'effroyables imposteurs, dérapant, désinformant. Et les (effroyables) journaleux qui, quotidiennement, déversent leurs mensonges à la radio, à la télévision, dans la presse écrite, sont qualifiés de journalistes, informant - et donc garants de la démocratie !


L'information ? La démocratie ? Les voici :


- http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/article-le-journaleux-yves-calvi-krettly-declare-la-guerre-a-l-iran-sur-c-dans-l-air-44960903.html


- http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/article-journee-ordinaire-de-desinformation-et-de-propagande-a-la-tv-l-joffrin-44564443.html


Et nous les journalistes citoyens (en l'occurrence moi-même professionnelle du journalisme, ayant eu la carte de presse lorsque j'étais en activité), nous les chercheurs de vérité, nous sommes traités d'imposteurs !


A Ted (qui m'avait...

suite ici :
http://r-sistons-actu.skynetblogs.be/post/7667268/lettre-ouverte-a-ted-anspach-leffroyable-impo



 

Alerte ! La guerre froide est de retour.
Contre la Russie ... et la Chine.
L'OTAN menace la paix et le monde !



EXTRAIT:

La nouvelle Doctrine Militaire Russe (en russe à http://News.Kremlin.RU/ref_notes/461) a répertorié sous le titre de «Principales menaces externes de guerre» les préoccupations suivantes, avec la plus urgente en premier :

-L'objectif qu'a l'OTAN de s'arroger l'exercice de fonctions mondiales en violation du droit international, et d'étendre l'infrastructure militaire de l'OTAN jusqu'aux frontières de la Russie, y compris par le biais de l'élargissement du bloc

- vise à déstabiliser la situation dans les différents États et régions et à affaiblir la stabilité stratégique

-Le déploiement de contingents militaires d'états (et blocs) étrangers sur les territoires voisins de la Russie et de ses alliés, ainsi que dans des eaux adjacentes

-L'établissement et le déploiement de systèmes de défense anti-missiles stratégiques qui sapent la stabilité mondiale et violent l'équilibre des forces dans le domaine nucléaire, ainsi que la militarisation de l'espace extra-terrestre et le déploiement d'armes de précision des systèmes non nucléaires stratégiques

- Les revendications territoriales à l'encontre de la Russie et de ses alliés et l'ingérence dans leurs affaires intérieures

-La prolifération des armes de destruction massive , de missiles et de la technologie de missile, augmentant le nombre d'états possédant des armes nucléaires

-La violation par un état des accords internationaux, et l'échec à ratifier et à mettre en œuvre les traités internationaux précédemment signés sur la limitation et la réduction des armes

-Le recours à la force militaire dans les territoires des états riverains de la Russie en violation de la Charte des Nations Unies et aux autres normes du droit international

-L'escalade des conflits armés sur les territoires voisins de la Russie et des nations alliées

À la 46ème Conférence de Sécurité annuelle  de Munich qui s'est tenue les 6 et 7 février, le secrétaire général Anders Fogh Rasmussen a dit "Je dois dire que cette nouvelle doctrine ne reflète pas le monde réel", bien que toute lecture impartiale des neuf points précédents qu'elle traite confirmerait qu'elle dépeint le monde exactement tel qu'il est. Malheureusement.

Par exemple, après que le Président de la Roumanie ait révélé que les missiles U.S. devraient être déployés dans le pays, une déclaration du ministère des affaires étrangères du pays a dit "La Roumanie a été et continue d'être un promoteur cohérent au sein de l'OTAN du projet concernant le développement progressif et adapté du système de défense antimissile en Europe... La décision de prendre part au système US est entièrement en accord avec ce qui a été  décidé à cet égard aux sommets de l'OTAN de Bucarest en 2008 et de Strasbourg-Kehl en 2009." [7]

Le premier jour de la Conférence de Sécurité de Munich, le ministre russe des affaires étrangères Sergei Lavrov a déclaré dans son discours que "Avec la désintégration de l'Union Soviétique et de l'Organisation du Traité de Varsovie une réelle opportunité a émergé pour faire de l'OSCE [Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe] une organisation à part entière offrant une sécurité égale à tous les états de la région euro-atlantique. Toutefois, cette occasion a été manquée, parce que le choix a été fait en faveur de la stratégie d'expansion de l'OTAN, qui signifie non seulement préserver les lignes séparant Europe au cours de la guerre froide en des zones ayant des niveaux de sécurité différents, mais également déplacer ces lignes vers l'est. Le rôle de l'OSCE était, en fait, réduit au service de cette politique par le biais de la supervision des questions humanitaires dans l'espace
post-soviétique."

Il a continué avec un examen de l'échec des mesures de sécurité post-Guerre Froide en Europe :

(..)

L'OTAN n'est pas le fournisseur de sécurité internationale auquel il tente maintenant de prétendre. Il n'est pas un partenaire de l'organisation des Nations Unies, qu'Il a éclipsé et rendu édenté et pathétique, ni d'aucune autre organisation internationale ou régionale. Il n'est pas le fondement d'une  "alliance de démocraties" mondiale.

L'OTAN est un axe de combat meurtrier, sans loi, qui se réserve unilatéralement le droit de repéter son agression armée dans les Balkans et en Asie du Sud sur une échelle mondiale. C'est un affront et une menace pour l'humanité.

http://sos-crise.over-blog.com/article-nouvelle-guerre-froide-contre-russie-et-chine-otan-menace-pour-le-monde-45037076.html (article de www.mondialisation.ca)

 
                          NS-retraites-j.jpg

                Changements politiques en France ?



(...) Si Sarkozy tient encore les médias, il a perdu les relais d’influence de deuxième niveau que constituent les professions libérales et la classe moyenne-supérieure, « leaders d’opinion » dans leur entourage ou au niveau local. Après avoir contribué à la victoire de Sarkozy en 2007, ils sont aujourd’hui écœurés, dépités, et ne se laissent plus abuser par les tours de passe-passe de la communication élyséenne.
  
La volonté de changer existe donc mais, dans l’immédiat, l’opposition n’est pas suffisamment crédible pour transformer cette volonté en action. Le PS est perçu comme divisé et incapable, le MoDem est inexistant et peu crédible et, à l’occasion des élections régionales, il est fort probable que ce soient les Verts – ou des listes apparentées – qui tirent le mieux leur épingle du jeu. Mais ces succès régionaux ne créeront vraisemblablement pas les conditions d’une alternative politique crédible au niveau national. Or, c’est ce qu’attendent les Français.
  
C’est donc probablement de l’intérieur du camp de la droite que viendra la plus grande menace pour Sarkozy (voir notre billet
Le faux-pas de Catilina). Si on ne peut que se réjouir de le voir ainsi contesté dans son propre camp, il faut cependant rester lucide. Les lobbies ont déjà anticipé cette évolution et leur plan de bataille en tient compte. Celui-ci se décline en effet selon trois axes :


– « flinguer » l’Éducation nationale. L’objectif est, sinon atteint, du moins en bonne voie de l’être (voir
La faillite programmée du système éducatif). C’était d’ailleurs la « feuille de route » de Luc Chatel lors de son entrée au gouvernement en juin 2009 (voir Derrière l’écran de fumée). En supprimant ou en prévoyant de supprimer 11 à 15 000 postes par an, il s’acquitte avec zèle de cette mission ;

– « flinguer » le système de retraite basé sur la répartition pour mettre en place un système de capitalisation. C’est l’objectif n° 1 du lobby des assurances, lequel ne lorgne que les salariés « intéressants » - financièrement s’entend bien entendu. Comme pour l’école publique qui n’accueillera bientôt plus que les enfants des « pauvres », le système public des retraites ne concernera que les bas salaires. Le « gras » sera pour les compagnies d’assurance. Sur ce dossier, Sarkozy est l’agent zélé de ce lobby : il a promis de faire voter une loi « avant la fin de l’année » ;

–  « flinguer » la Sécurité sociale selon les mêmes méthodes : une médecine à deux vitesses, à l’américaine, objectif poursuivi à la fois par les compagnies d’assurance et les laboratoires pharmaceutiques. La recette sera identique à celle qui pourrait être mise en place pour les retraites : une bonne couverture médicale pour les salariés qui pourront – ou que l’employeur acceptera de – prendre financièrement en charge une telle dépense, le minimum minimorum pour les autres (bas salaires, intérimaires, stagiaires, etc.).


Il importe donc d’être lucide dans la recherche d’une alternative politique à Sarkozy et de ne pas se précipiter dans les bras du premier venu dont l’arrivée aura été préparée par ceux qui ont intérêt à ce que ce programme de « triple flinguage » se réalise. Attention à ce qu’une alternative à droite, ou avec un candidat centriste ou de gauche « libéral-compatible », ne soit pas un miroir aux alouettes. Pour conclure dans le registre aviaire, une hirondelle, c’est-à-dire le sondage du 11 février, ne fait pas le printemps.


http://lalettredulundi.fr/2010/02/14/une-hirondelle-ne-fait-pas-le-printemps/


Resister-CNR.jpg

Appel lancé en 2004

par les anciens du CNR de 1944...
auxquels il est bien temps de répondre!



Au moment où nous voyons remis en cause le socle des conquêtes sociales de la Libération, nous, vétérans des mouvements de Résistance et des forces combattantes de la France Libre (1940-1945), appelons les jeunes générations à faire vivre et retransmettre l’héritage de la Résistance et ses idéaux toujours actuels de démocratie économique, sociale et culturelle. Soixante ans plus tard, le nazisme est vaincu, grâce au sacrifice de nos frères et sœurs de la Résistance et des nations unies contre la barbarie fasciste. Mais cette menace n’a pas totalement disparu
et notre colère contre l’injustice est toujours intacte.


Nous appelons, en conscience, à célébrer l’actualité de la Résistance, non pas au profit de causes partisanes ou instrumentalisées par un quelconque enjeu de pouvoir, mais pour proposer aux générations qui nous succéderont d’accomplir trois gestes humanistes et profondément politiques au sens vrai du terme, pour que la flamme de la Résistance ne s’éteigne jamais :

Nous appelons d’abord
les éducateurs, les mouvements sociaux, les collectivités publiques, les créateurs, les citoyens, les exploités, les humiliés, à célébrer ensemble l’anniversaire du programme du Conseil national de la Résistance (C.N.R.) adopté dans la clandestinité le 15mars1944 : Sécurité sociale et retraites généralisées, contrôle des " féodalités économiques", droit à la culture et à l’éducation pour tous, une presse délivrée de l’argent et de la corruption, des lois sociales ouvrières et agricoles, etc. Comment peut-il manquer aujourd’hui de l’argent pour maintenir et prolonger ces conquêtes sociales,alors que la production de richesses a considérablement augmenté depuis la Libération, période où l’ Europe était ruinée ? Les responsables politiques, économiques, intellectuels et l’ensemble de la société ne doivent pas démissionner, ni se laisser impressionner par l’actuelle dictature internationale des marchés financiers qui menace la paix et la démocratie.

Nous appelons ensuite
les mouvements, partis, associations,institutions et syndicats héritiers de la Résistance à dépasser les enjeux sectoriels, et à se consacrer en priorité aux causes politiques des injustices et des conflits sociaux, et non plus seulement à leurs conséquences, à définir ensemble un nouveau "Programme de Résistance " pour notre siècle, sachant que le fascisme se nourrit toujours du racisme, de l’intolérance et de la guerre, qui eux-mêmes se nourrissent des injustices sociales.

Nous appelons enfin
les enfants, les jeunes, les parents, les anciens et les grands-parents, les éducateurs, les autorités publiques, à une véritable insurrection pacifique contre les moyens de communication de masse qui ne proposent comme horizon pour notre jeunesse que la consommation marchande, le mépris des plus faibles et de la culture, l’amnésie généralisée et la compétition à outrance de tous contre tous.
Nous n’acceptons pas que les principaux médias soient désormais contrôlés par des intérêts privés, contrairement au programme du Conseil national de la Résistance et aux ordonnances sur la presse de 1944.

Plus que jamais, à ceux et celles qui feront le siècle qui commence, nous voulons dire avec notre affection : " Créer, c’est résister. Résister, c’est créer ".
 
 
Lucie Aubrac, Raymond Aubrac, Henri Bartoli, Daniel Cordier, Philippe Dechartre, Georges Guingouin, Stéphane Hessel, Maurice Kriegel-Valrimont, Lise London, Georges Séguy, Germaine Tillion, Jean-Pierre Vernant, Maurice Voutey.


Signer la pétition   -   Voir les signataires 

resister.jpgresister.jpgresister.jpg
 


Scène surréaliste en Haïti. Au beau milieu des décombres de l’ambassade de France, les secouristes dépêchés sur place ont mené à bien une mission périlleuse : sauver le champagne de notre beau pays.

Des déplacements fort onéreux pour des fonctionnaires ou agents de l'Etat, bien obligés d'obtempérer à des ordres débiles et scandaleux !
1) récupérer en Haïti le champagne de l'ambassadeur;
2) et y récupérer le chat de ...?


...pendant que de pauvres gens dorment dans la rue et n'ont rien à bouffer, ici et là-bas !« Comment expliquerions-nous à des familles que leur fils ou époux est mort en sauvant du vin, du champagne ou du whisky ? » Le 29 janvier, devant le regard indigné des médecins et infirmiers du Samu 21 de Dijon détachés à Port-au-Prince, une dizaine de sapeurs-pompiers « spéléos » spécialistes des décombres, ont mené une dernière opération de sauvetage avant de regagner leurs pénates. Objectif : la cave de monsieur l’ambassadeur français ! (..)

La cave de l’ambassadeur Didier Bret abritait des dizaines de caisses de champagne, cognac, whisky et grands vins.
L’État français ne perd pas une occasion de choyer ses représentants. Dans son dernier numéro, Le Canard Enchaîné (10/02) décrit une autre mission de sauvetage réussie, cette fois par Arno Klarsfeld.

chat perché

Envoyé par Matignon en Haïti pour « identifier les problèmes prioritaires à résoudre », l’avocat est rentré au bout de quinze jours avec Voltaire, le chat du numéro deux de l’ambassade, Christophe Quentel. Le haut fonctionnaire et sa famille avaient dû quitter l’île à la hâte, en laissant le félin.

http://www.bakchich.info/Des-bulles-pour-l-ambassadeur-en,10037.html



avenir-png.png


Commentaire reçu sur cet article, et ma réponse :


Bonjour Eva,

Je n'ai pas le temps de lire tous tes articlles, mais le coup du petit coin de paradis m'a interpellé.

Question désinformation politique, je crois qu'aujourd'hui il est vain, voire impossible de connaître la vérité factuelle de certaines situations.

Défendre des thèses que certains qualifient bêtement de complotistes ne me semble pas "productif". Cela amène encore plus d'angoisse, de violence et de luttes entre partisans et opposants de thèses différentes.

En ce qui concerne le projet de vie que tu proposes, il me trotte souvent dans la tête, entre autre parce qu'il correspond à une expérience de vie communautaire assez dépouillée en Ardèche au début des années 80.

Je ne sais pas si c'est le système dans lequel nous vivons qui est seulement responsable des souffrances que beaucoup endurent aujord'hui. Je crois que la majorité d'entre nous en sont responsables, ne fut-ce que par un complicité tacite.

D'où la tendance prédominante de vouloir à tout prix faire partie d'un camp. Pour lutter contre ce qu'on considère comme injuste. Et chacun peut trouver des injustices. L'ouvrier peut trouver injuste qu'un pdg gagne des années de smig en un an, un Pdg trouvera injuste qu'un homme sans ressources puisse toucher le RSA sans être obligé de rendre service à la société par exemple.

Ta proposition ressemble à une sorte de vie monastique. Et dans les monastères, on trouve de tout. Certains y rentrent pour fuir leur angoisse, d'autres par tradition familiale, d'autres parce qu'ils sont persuadés que c'est leur devoir, que leur Dieu est l'Unique. D'autres enfin sont de véritables spirituels qui ont de loin dépassé les divisions religieuses et sont totalement ouverts à l'inconnu, à l'autre.

Mais il est de plus en plus difficile de pouvoir se poser dans de tels lieux sans devoir faire allégeance à la religion.

Se mettre en retrait de la société n'est -il pas une forme de fuite du combat, de l'affrontement, de l'opposition ?

Je précise que je trouve le combat stérile en toute situation. Et que lorsque j'utilise le terme de fuite, je ne l'utilise pas dans un sens péjoratif, puisque de fait je ne pense pas qu'il faille "en premier lieu" s'opposer.

La phrase de Richard Buckminster Faller est très juste à ce titre.

Tout ceci pour dire que bien que ton idée me séduise énormément, je me demande si c'est la solution dont le monde a besoin.

Il va de soi que nous vivons dans un monde qui marche sur la tête. C'est tellement fort qu'il n'y a en réalité pratiquement plus d'alternative poitique. Or de l'Economie de Marché (béni soit son saint nom), point de salut.

C'est passé inaperçu, mais notre petit président l'a lui-même reconnu en dézinguant la décroissance. C'est tellement dans l'air du temps que le moral des Français est évalué en fonction de leur consommation. Personnelement, lorsque je consomme au delà de mes besoins, je sais que je suis dans une forme d'angoisse et que je compense ainsi.

Aujourd'hui donc, même si je n'arrive pas à incarner cette vison des choses, je pense que c'est en étant capable de vivre d'une autre manière, sans être doctrinaire, mais en laissant aux autres le temps qu'il leur faut pour découvrir qu'une autre réalité est possible.

Et je ne crois pas qu'il faille aller vivre isolément pour cela. C'est de témoins proches dont nous manquons cruellement, et non d'oasis. Qu'il en faille, c'est certain, mais en temps que lieu de ressourcement avant tout.

Pour le reste, la décroissance, un autre mode de vie qui n'est pas basé sur l'échange commercial devrait pouvoir se vivre sur le terrain. Si l'on base sa vie avant tout sur la relation, on peut être tellement comblé qu'on quitte sans douleur le schéma de la société de consommation.

Je la verrais plutôt comme ça la première résistance. Une non résistance en fait. Une sortie d'un mode de vie sociétal qui ne se fasse pas en opposition, qui ne se fasse pas via une lutte contre.

Le capitalisme se nourrit de notre angoisse tout en l'entretenant. Mais encore une fois, le capitalisme ne peut rien sans l'homme.

Je crois illusoire de croire qu'en se retirant du monde, l'homme deviendrait bon. Je pense que la première démarche vitale pour tout le monde est d'abord d'accepter l'idée qu'il va mourir, et que c'est dans l'ordre des choses. Tant que ce problème fondamental ne sera pas résolu, quel que soit le cadre de vie, les conflits entre individus subsisteront.

On ne peut "permettre" à chacun de se réaliser qu'en l'acceptant tel qu'il ;paraît. Et on ne peut réaliser quelqu'un à sa place.

Et pour cela, pas forcément besoin d'un lieu à part, mais surtpout être de manière "à part".

Je crois que c'est dans la mesure où la majorité de la population choisira d'elle-même un autre mode de vie que ce système politico économique disparaîtra de lui-même.

Via le chemin de la démocratie réelle, telle que je la définis sur mon blog.

Ceci dit, je suis toujours ravi de te lire et de réfléchir ainsi plus en profondeur sur ma manière d'appréhender les choses aujourd'hui.

Cordialement,

Olivier
Commentaire n°1 posté par Olivier aujourd'hui à 07h58


Réponse d' Eva :


Bonjour Olivier

ravie de te lire, moi aussi

Et j'aime te lire, mais quel dommage que ton blog soit si dur à lire, car touffu - de mon point de vue

Ne te méprends pas: Je ne prône pas la fuite, la mise à l'écart

Je plaide pour un mode de vie comme avant les individus le connaissaient, c'est à dire que dans une même maison il y avait les différentes générations ensemble, avec pièce commune où se retrouver, échanger

En somme, comme j'ai vu le long de la route près de la frontière espagnole, un terrain, et dessus, une maison, un bungalow, une caravane, un petit immeuble etc tout ça dans le même "enclos", je le rêve chacun s'appropriant le terrain pour y vivre selon ses moyens et goûts, mais en ayant une pièce commune, conviviale, comme la Cité radieuse Le corbusier à Marseille - bref mode de vie plus convivial, moins replié sur soi

Je crois que notre société souffre aussi de son individualisme, société éclatée chacun seul de son côté, ce n'est pas humain

Pas de vie monastique, mais vivante

Je verrai bien des gens de toutes origines, races, confessions, pour partager la diversité, s'enrichir mutuellement

Ce n'est pas une fuite, c'est constructif, humain, vivant, être ensemble pour être mieux ensuite dans le monde

En période de guerre, il y a échange de compétences, entraide, amitié

Quant au mode de vie non basé sur l'échange commercial, c'est le rêve!

Heureuse de ta participation, merci, cordialement eva

Tu vis de quel côté ?  

Repost 0
19 novembre 2009 4 19 /11 /novembre /2009 05:04
                L'ARCHE DE NOÉ: stratégies d'opération et de préparation en vue d'un chaos social

850002.jpg
 

 

 

 

L'ARCHE DE NOÉ


« C'est par la foi que Noé, divinement averti des choses qu'on ne voyait pas encore, et saisi d'une crainte respectueuse, construisit une arche pour sauver sa famille ».  Hébreux 11 :7



1- Être soi-même prêt à toute éventualité. La coopération sera un atout majeur, certes, mais une bonne préparation personnelle est de mise. Donc, prévoyez des sous (cartes de crédit, économies, investissements, etc. Retirez tous vos investissements avant qu'ils ne valent plus rien), afin de vous permettre d'acheter un maximum de denrées et d'équipements. Il n'est pas impératif de tout acheter maintenant, mais la préparation sera votre longueur d'avance quand le signal se fera sentir…   Pensez à quitter les grands centres ou grandes villes en cas de déclaration de Loi Martiale.  Trouvez-vous des lieux secondaires où vous pourrez évacuer avant l'arrivée des militaires…


2- Réunir des amis proches, un petit réseau local où tous sont engagés sur la même voie. Préparer un inventaire des ressources que chacun peut mettre à la disposition des autres, des talents et compétences et savoirs de chacun. Faire une liste des choses à acheter en groupe (génératrices, panneaux solaires, filtreurs à eau, groupe d'achat pour la bouffe, essence, etc.)


3- Élaborer avec sa famille, et avec le réseau local, des stratégies d'opération en cas d'urgence. Exemple : L'annonce d'un crash financier ou d'une pandémie mondiale est faite dans les médias et dans l'heure qui suit, chacun a son rôle à jouer (faire l'achat des denrées alimentaires et de l'équipement, retirer tous les argents des comptes bancaires, etc.).

4- Faire le contact avec d'autres réseaux, d'autres cellules, pour partager les ressources, talents et compétences. Créer un groupe de troc ou une monnaie d'échange pour faciliter les échanges de biens et de services.


5- Prévoir des cuisines collectives pour optimiser les ressources. S'entendre, entre adultes, sur une attitude à adopter avec les enfants dans un contexte de grands bouleversements (je suggère l'exemple du film « La vie est belle »). Créer un climat agréable pour les enfants, leur aménager des espaces de jeu.


6- Élaborer des moyens pour faire face à une personne qui prend panique, qui perds les pédales…

 

7- Ayez la foi en Dieu comme seule et unique porte de sortie, comme unique et seule porte de Salut!


Vers l'autosuffisance…


 

NOURRITURE


- Sacs de riz
- Sacs de pâtes alimentaires
- Sacs et conserves de légumineuses : pois chiches, fèves rouges, etc.
- Sacs de farine tout usage et pour pain seulement
- Sacs de céréales : blé, avoine, kamut, gruau, etc.
- Boîtes de sel : pour le pain entre autres.
- Sacs de sucre : fructose ou stevia.
- Sacs de raisins secs : biscuits et grignotines.
- Cannelle et épices de votre choix : poivre, sel, basilic, muscade, etc.
- Bouillons en poudre
- Conserves de sauce tomates (les conserves ne sont pas nutritives, mais améliorent le goût…)
- Conserves de crème de brocoli, champignon, etc.
- Sauce tamari ou sauce soya
- Beurre d'arachides
- Huile d'olive
- Sacs de noix : amandes, tournesol, etc.
- Protéines de soya : protéines déshydratées : en magasin d'aliments naturels.
- Réserve d'eau potable : voir filtreur à eau portatif.
- Semences pour vos légumes
- Germinations : luzerne, tournesol, pois chiches, etc.
- Chocolat : un aliment réconfortant et réjouissant!
- Bicarbonate de soude (pour vos recettes)


AUTRES


- Vêtements 4 saisons pour toute la famille : bottes, manteaux, imperméables, etc.
- Couvertures et sacs de couchage : voir surplus d'armée
- Articles d'hygiène : savon, shampoing, papier tout usage, savon pour le linge (savon de pays), serviettes sanitaires, etc.
- Articles d'entretien : eau de javel, vinaigre, sacs à poubelle, gants de plastique, etc.
- Outils : marteau, hache, scie, pelle, ciseaux, cordes, etc.
- Essence
- Procédés pour filtrer l'eau : filtreur charbon, pilules, etc.
- Éclairage : allumettes, chandelles, lampes à l'huile, bouteilles d'huile, lampe de poche, etc.
- Matériaux : polytaine, bois de construction, etc.
- Articles de cuisine et de camping : ouvre-boîte, assiettes, ustensiles, réchaud de camping, tente, etc.
- Piles, radios et lampes de poche
- Articles de chasse et pêche
- Bombones de propane
- Lampes au propane

Filtreurs à eau (voir aussi dans les surplus d'armée) :
http://www.store.yahoo.com/infowars-shop/belithclwa.html
Casquette en cuivre qui protège contre les micro-ondes et fréquences-radio :
http://www.lessemf.com/personal.html



MÉDECINE DE BASE


v HUILE DE MELALEUCA (TEA TREE)

Les aborigènes utilisent depuis des millénaires les propriétés très variées de cet " Arbre à Thé ". Des recherches scientifiques récentes ont montré que cette huile essentielle est antiseptique, antibactérienne, antimicrobienne et antifongique.

Indications:

Digestive : indigestion, gastro-entérite, colites, infections intestinales.
Excrétoire : cystite, infections vaginales.
Tête : rhumes, sinusite, otite, aphtes, gingivites, maux de gorge.
Respiratoire : bronchite, fièvre, grippe, toux.
Peau : Candida, acné, plaies infectées, piqûres d'insectes, abcès, brûlures,
herpès, verrues, soins de la peau grasse, mycoses des ongles.

Applications:

Externe
Appliquer l'huile essentielle pure sur les parties atteintes, plusieurs fois par jour. Si infection ou irritation, diluer l'huile essentielle dans un peu d'eau.

Interne
Verser quelques gouttes (3-4) d'huile essentielle pure dans un verre d'eau et se gargariser quelques secondes et recracher ensuite le liquide. Avaler ce mélange, en petite quantité, pourra vous fournir un bon antibiotique.

v HYDRASTE (antibiotique naturel)

Stimule le système immunitaire, combat le rhume ou la grippe, aide à combattre le cancer. Masque la présence de drogues dans l'organisme lors de tests de dépistage. Prévient ou traite les infections gastro-intestinales, traite les infections des voies urinaires, les inflammations de la vésicule biliaire, la pharyngite, l'inflammation des voies nasales et des oreilles, les infections oculaires, les inflammations des muqueuses ou de la peau dues à des infections fongiques ou bactériennes.

Infusion: Infuser 500 mg à 1 g de racines et rhizomes séchés dans 150 ml d'eau bouillante pendant 5 à 10 minutes. Boire trois tasses par jour. Cette préparation est très amère. L'addition d'un peu de menthe ou de verveine citronnée ainsi que de miel à la préparation masquera partiellement cette forte amertume.

Teinture (1:10). Prendre de 2 ml à 4 ml, trois fois par jour.


v IODE DE POTASSIUM (en cas de radiations nucléaires)

Un accident nucléaire peut s'accompagner d'une émission d'iode radioactif. Cet iode pénètre dans le sang par les voies respiratoires, par la peau ou par l'absorption d'aliments contaminés. La glande thyroïde, un organe régulateur très important dans notre organisme, accumule l'iode jusqu'à saturation. L'irradiation prolongée de cet organe augmente le risque de cancer et d'autres affections de la thyroïde. Ce sont les foetus, les bébés, les jeunes enfants qui courent le plus grand risque.

En cas d'accident nucléaire, ces comprimés doivent être pris le plus rapidement possible après l'annonce par les autorités de la nécessité d'un tel traitement. Chez l'adulte, la dose est de 130 mg d'iodure de potassium en une prise (2 comprimés); chez l'enfant, la dose est calculée en fonction de l'âge. Les nouveau-nés et les femmes enceintes ou en période de lactation ne prendront la dose qu'une seule fois; pour les autres personnes, la même dose doit être répétée tous les jours aussi longtemps que l'exposition à l'iode radioactif le justifie.

v L'ARGILE

L'argile doit son activité à son fort pouvoir absorbant et sa grande richesse en silice (48%), aluminium (36%) et sels minéraux (14%). Ainsi, l'argile tapisse la muqueuse gastro-intestinale, la protège, aide à sa cicatrisation et absorbe les toxines présentes dans le tube digestif. On utilise l'argile pour toutes les pathologies gastro-intestinales et les infections intestinales. On l'emploie aussi en voie externe locale et en voie interne générale dans toutes les affections bactériennes ou virales (plaies suppurantes, abcès, brûlures, etc.). L'argile en usage externe, possède de grandes vertus pour la regénération des tissus.

Usage interne :

Faire tremper 2 c.à thé (utilisez une cuillère en plastique pour éviter toute réaction entre l'argile et le métal) d'argile blanche dans un verre d'eau pendant toute la nuit. Au matin, mélangez avec la cuillère en plastique et boire à jeun. Faire une cure de 3 semaines. (les cures d'argile sont déconseillées aux personnes ayant des problèmes de constipation).

Cataplasme pour usage externe :

Laissez tremper l'argile verte dans un peu d'eau pendant au mois une heure, puis appliquez directement sur la peau une épaisseur de 1 à 2 centimètres (ne pas appliquer de l'argile trop froide sur les articulations). Bandez et laissez agir au mois 3 heures ou le garder toute la nuit. Recommencer tous les jours jusqu'à obtention de l'effet souhaité.

v CHARBON DE BOIS (en cas d'empoisonnement ou d'attaque bio-chimique)

Le charbon de bois pulvérisé a fait partie des remèdes reconnus par le corps médical pendant le dix-neuvième siècle et jusqu'au milieu du vingtième siècle. Le charbon de bois, qu'on obtient du bois, possède dans plusieurs situations une grande valeur thérapeutique.

Le charbon de bois réduit en fine poudre (plus la poudre est fine, meilleur sera l'effet) a la capacité d'absorber un grand nombre de toxines et de particules non désirables. Il possède aussi le pouvoir de ¨d'attirer¨ l'infection.

On retrouve le charbon de bois finement pulvérisé dans les magasins d'aliments naturels. Si toutefois une urgence se présente et qu'on n'en ait pas sous la main, on peut récupérer du charbon du foyer en autant que celui-ci n'ait pas été contaminé par de la peinture ou tout autre produit chimique.

Usage interne :

Le charbon de bois s'absorbe aussi par la bouche et fournit un contre-poison efficace contre plusieurs substances toxiques (guerre bactériologique ou chimique!).
Usage externe :

Placez une couche de 4-5 millimètres de poudre au centre d'un tissu blanc mince. Évitez de doubler le tissu pour optimiser l'effet. La meilleure façon est de concevoir un sachet noué qu'on déposera sur la partie à traiter. Immergez ensuite la compresse à plat dans de l'eau chaude et l'appliquer sur la partie infectée. Il est préférable de laisser la compresse toute la nuit, alors vous pouvez utiliser de la gaze humide pour en faire un pansement durable. Pour accroître l'effet de la compresse, on peut y appliquer un peu de chaleur à l'aide d'une bouillotte ou d'un coussin chauffant. On peut traiter de la même façon les infections au visage ou aux yeux.

v CHLORURE DE MAGNÉSIUM (méningite, tétanos, ou autres)

Remède efficace pour tout. À prendre en cure préventive de 21 jours, arrêt 10 jours, ou pour traiter spécifiquement un symptôme. La seule contre-indication est la néphrite (reins).

Conseils d'utilisation du chlorure de magnésium : 20 gr pour 1 litre d'eau
Dissoudre un sachet (20gr.) dans un litre d'eau et agiter jusqu'à dissolution et conserver au réfrigérateur. Pour masquer le mauvais goût, ajouter du jus de citron ou du jus de fruits.

Pour traiter la méningite, la polio, le tétanos ou toutes autres maladies subites :

Pour l'adulte :
Diluer un sachet (20g) de chlorure de magnésium dans 1 litre d'eau et boire un verre de ce liquide à toutes les 60 minutes jusqu'à ce que les symptômes disparaissent.
Pour l'enfant :
Suivre le même procédé, mais diluer le sachet de chlorure de magnésium dans 2 litres d'eau (demie-dose), même fréquence.
Pour le bébé :
Mélanger le sachet dans 4 litres d'eau (quart de dose), même fréquence.

v PROBIOTIQUES POUR STIMULER LE SYSTÈME IMMUNITAIRE (Bio K, capsules de yogourt, levure de bière, etc.)

Les probiotiques agissent par trois principaux mécanismes. Le premier consiste à moduler l'activité du système immunitaire intestinal. Ils améliorent l'immunité lorsqu'elle est faible, par exemple au moment du développement du système immunitaire chez l'enfant ou de son vieillissement chez les personnes âgées. Ils diminuent également la suractivation du système immunitaire, notamment dans les cas d'allergies ou de maladies inflammatoires de l'intestin. En second lieu, les probiotiques augmentent la fonction de barrière de la muqueuse intestinale, par exemple en accentuant la production de mucus ou des anticorps de type IgA. Finalement, les probiotiques ont des effets antimicrobiens directs, principalement en inhibant l'invasion des bactéries pathogènes et leur adhésion aux parois intestinales.


v MMS (Solution de chlorite de sodium pour purification de l'eau)

Élimine les virus, bactéries, parasites et champignons!

TRAITEMENT DE L'EAU CONTAMINÉE ET DE L'EAU CORPORELLE…

 

Se référer aux tomes 1 et 2 de l'auteur Jim Humble :

www.mmsfrance.com

 

 

TRUCS-MAISON

BRÛLURES (mineures)
- La gelée de vitamine E aide à la cicatrisation.
- Appliquez du blanc d'oeuf sur la brûlure et laissez sécher.
- Appliquez une compresse d'argile sur la brûlure pour l'arrêt de la chaleur et pour la cicatrisation.

CONSTIPATION
- Prendre une c.à table de son deux fois par jour.
- Mangez des pruneaux cuits ou crus

GASTRO
- Pedialyte: 360ml (12oz) de jus d'orange non sucré
600ml (20oz) d'eau bouillie refroidie
1/2 c.à thé de sel
Mélangez le tout et donnez ce liquide à volonté. Ce mélange aidera à la réhydratation du corps.

- Infusez une à deux c.à thé de gingembre frais, ou en épice, dans une tasse d'eau chaude et boire ce liquide aux quatre heures. Ne jamais déposer une herbe ou une fleur dans une eau bouillante, elle perdrait une grande quantité de ses vertus. Cette tisane risque d'enlever complètement les symtômes de la gastro en très peu de temps.

GRIPPE ET RHUME
- Faire bouillir, pendant plus d'une heure, un gros oignon coupé et quelques gousses d'ail hachées. Laissez refroidir et buvez 1 tasse de ce liquide 3 fois par jour ou au besoin.
- Pour aider à la déconsgestion, humidifiez la pièce avec de l'euchalyptus.

HYPERTENSION
- Mangez beaucoup d'ail ou prenez des capsules d'ail.
- Le poivre de cayenne aide à contrôler la pression sanguine.

INDIGESTION
- Boire des tisanes ou thé de feuilles de menthe.
- Boire des tisanes de persil.
- Prendre 1c.à thé d'huile d'olive.

INFECTION URINAIRE
- Boire du jus de canneberges (bio, sans sucre) et augmentez la consommation de vitamine C.

MAUX DE GORGE
- Tisane de gingembre, miel et une pincée de poivre de cayenne.

MAUX DE TÊTE ET MIGRAINES
- Boire des tisanes de menthe poivrée.

MAUX DE VENTRE OU COLIQUES
- Infusion de cumin, menthe poivrée, graines de fenouil écrasées ou la marjolaine. On peut utiliser ces éléments soit individuellement ou mélangés. Une c.à thé de la plante par tasse d'eau. On filtre et laisse refroidir. Pour un bébé, mettre 1 ou 2 c.à thé dans les boires.
- Infusion de feuilles de laurier. Pour les bébés, mettre au maximum 1/2 feuille pour une tasse d'eau. Pour l'adulte, vous pouvez mettre jusqu'à 4 feuilles.
- Donnez 1c.à thé d'huile d'olive le matin comme premier aliment.

MÉNINGITE
Voir chlorure de magnésium

NAUSÉES DE LA FEMME ENCEINTE
- Prendre de la levure de bière au petit déjeuner.

OTITE
- Faites bouillir un oignon pendant une quinzaine de minutes et placez-le au fond d'un bas blanc, en coton, pendant que l'oignon est encore chaud. La vapeur dégagée aidera à soulager la douleur.
- Appliquer l'huile de Melaleuca sur l'oreille externe.

POUX
- Appliquez de la vaseline abondamment sur le cuir chevelu pendant toute la nuit. Au lever, brossez minutieusement le fond du cuir chevelu avec un peigne fin et fini les poux!

ULCÈRES
- Bouillir, environ 5 minutes, des feuilles de choux. Boire le jus ainsi recueilli. Grignoter du chou cru donne aussi de très bons résultats.
- Prendre 1c.à thé d'huile d'olive 3 fois par jour.

VARICELLE
- Appliquez du miel sur les boutons, ça soulage la douleur.
- Appliquez de l'huile de vitamine E quatre fois par jour directement sur les boutons.
- Triplez l'apport en vitamine C quotidiennement.
- Bain de bicarbonate de soude et bien assécher le corps. Appliquez ensuite une lotion à la calamine.


Plantes médicinales de base


Camomille (infusion ou compresse): Anxiété, nauxées, indigestion, diarrhée, insomnie, démangeaisons, douleurs menstruelles, infections.


Aloès (gel): Brûlures et irritations de la peau.

Gingembre (infusion): Nausées et gazs.

Échinacée (teinture): Réactions allergiques ou inflammation.

Lavande (infusion): Insomnies, dépression, maux de tête, stress.

Ortie (infusion): Eczéma, muguet vaginal, syndrome prémenstruel, diarrhées, hémorroïdes, arthrite, la goutte.

Préparez une trousse de premiers soins avec un manuel d'instructions. (bandages, Tylenol, etc.)




OPÉRATION D'URGENCE / ÉVACUATION

Préparation de quelques bacs de plastiques hermétiques (facile à transporter) contenants :

- Médecine
- Nourriture
- Vêtements
- Couvertures
- Outils
- Entretien et hygiène
- Jeux pour les enfants…

Élaboration d'un plan d'évacuation :

- Qui fait quoi?
- Un lieu d'hébergement doit être prêt en cas d'évacuation.
- Les denrées et l'équipement sont prêts à transporter ou déjà entreposés dans ce lieu d'urgence.
- Élaborer des moyens de communication entre les gens du réseau et des autres cellules (lieu de rassemblement, radio-émetteur, sifflet, etc.)
- Les gens du réseau fonctionnent avec des pseudonymes…



Rajouts à l'Arche...

J'ai visité quelques épiceries, du Québec, où vous pouvez acheter en gros à des prix vraiment intéressants. Le Club Price, Costco, vaut la peine pour certains articles seulement.

Montréal
Le 4001 St-Laurent (coin Duluth, Montréal)

- légumineuses en vrac (.79 à .99 cent la livre)
- riz brun ou blanc (8kg pour 6 dollars)
- lait soya (1.59 le litre)
- beaucoup de produits bio s'y trouvent

Le Franco (à côté du 4001 St-Laurent)
Magasin d'aliments naturels
Vous y trouverez toutes les plantes, racines pour votre médecine et ce, en vrac.

- beurre d'arachides en vrac
- légumineuses bio et céréales bio en vrac (kamut 3,69 kg, lentilles 4,69kg...)
- farine de tout genre en vrac (sarrazin 2,09kg, blé ,59lbs, blanche .57 lbs.)

Bourrassa à St-Sauveur (derrière le McDo)

- 5lbs pâtes (4,75$) 5kg (9,75$)
- huile d'olive moyenne qualité (2L pour 5,25$)
- savon à lessive (18kg pour 13,50)
C'est vraiment intéressant pour des grosses quantités, mieux que le Costco

Chez Mayrand
5650, Métropolitain à Montréal
Ouvert 7 jours
Argent comptant seulement

- Aliments déshydratés: meilleure place en ville!
- Nouilles et légumes déshydratés pour faire la soupe: 8 paquets de 2 kilos coûte 14.55$
- Coucous 6 paquets de 1,5 kilos coûte 33,50$
- Pour les pâtes, légumineuses et céréales...



Durée de vie des aliments stockés


Idéalement, se procurer une silleuse (empaquetage sous vide) qui donne une durée de vie beaucoup plus longue que dans les empaquetages d'origine.   Vaut mieux acheter de multiples quantités que d'acheter de gros contenant (10kg).  L'ouverture de gros contenants nécessite un remballage inutile et laborieux et réduit la durée de vie des aliments.

Un truc important pour la farine et le riz: faites congeler dans des ziploc quelques jours pour ainsi tuer les oeufs. Ensuite, bien disposer dans des sacs très hermétiques.

Voici quelques conseils de consommation des aliments stockés:
A consommez avant six mois :


- Lait en poudre (boites en carton)
- Fruits secs (en conserve)
- Gâteaux secs
- Pommes de terre


A consommez avant un an :


- Soupes de viande ou légumes en boite
- Fruits au sirop, jus de fruits en pack et légumes en conserve
- Céréales prêtes à l'emploi et céréales à cuisiner (en conserve)
- Beurre de cacahouète
- Confiture
- Bonbons à sucer, et noix en boites
- Vitamine C


Sans limite de consommation (si placés

dans des récipients et dans des conditions
adéquates)

- Farine
- Huile végétale
- Maïs séché
- Levure chimique (baking powder)
- Soja
- Café instantané, thé et cacao
- Sel
- Boissons non gazeuses
- Riz blanc
- Bouillons

Rendre l'eau potable

Il existe plusieurs méthodes pour purifier l'eau. Celles-ci séparent les éléments étrangers des éléments sains et donnent une eau d'une limpidité acceptable en détruisant les bactéries nuisibles. Deux traitements sont possibles : la purification à l'aide de moyens naturels et la purification à l'aide de moyens chimiques.

MOYENS NATURELS (les plus fiables)

1- Filtrer l'eau

La première opération consiste à filtrer l'eau, avec un micro-filtre, afin d'enlever  les matières en suspension. Si possible en utilisant un premier filtre - tamis lavable de 40 µm, ou à défaut un filtre à café ou à thé, suivi d'un second filtre le plus fin qui soit, si possible < 0.02 µm (taille moyenne d'un virus), et ce afin de pouvoir filtrer le plus d'éléments bactériologiques et chimiques.

Filtres à eau :
Filtre en céramique, de type Katadyn® : grâce à sa finesse et à la présence de sels d'argent, ce type de filtre (0,2 microns) élimine les germes de contamination fécale, les matières inorganiques (sédiments, argile) ou organiques. Il en existe plusieurs modèles selon l'usage (individuel ou familial), le lieu d'utilisation (camping, cuisine), le volume d'eau à traiter, etc. http://www.katadyn.ch/site/ca_fr/home/outdoor_products/
Voir aussi les magasins de sport/plein air et les surplus d'armée

2- Bouillir l'eau :
La meilleure façon de purifier l'eau est de la faire bouillir. Ce procédé détruit toutes les bactéries présentes, à condition que la période d'ébullition soit suffisamment longue. Portez à ébullition pendant plus de 2 heures, les premières minutes d'ébullition éliminent l'essentiel de la pollution. Afin de restaurer l'eau qui, lorsqu'on la fait bouillir, devient fade à cause de la perte de molécules d'oxygène, il est nécessaire de l'agiter vigoureusement pour lui redonner cet oxygène perdu. Si l'eau garde un mauvais goût, elle retrouvera un goût acceptable si l'on y
ajoute des morceaux de charbon de bois provenant du feu de camp. Ceux-ci devront bien sûr être enlevés de l'eau avant qu'on la boive.



MOYENS CHIMIQUES

Il existe des comprimés contenant du chlore. Un seul de ces comprimés dilué dans 1 L. d'eau détruira les bactéries présentes.

Voir le MMS sur internet pour purifier d'eau.
Visitez les boutiques de sports/plein air et les surplus d'armée


TRUCS ET RECETTES POUR LA CUISINE

- Pour nettoyer vos fruits et légumes exposés à des produits chimiques, laissez-les tremper ¼ d'heure dans de l'eau argileuse et bien rincer.

CHAPATI (pain indien sans levure ou levain)

Ingrédients :

- 225 g [1 1/2 tasse + 1 c. à table + 2 c. à thé] de farine à pain
- 2,5 mL [1/2 c. à thé] de sel
- 15 mL [1 c. à table] d'huile
- 100 à 200 mL [3 1/2 à 7 onces] d'eau
- Farine pour rouler les chapatis

Préparation:

1. Tamiser la farine dans un bol; ajouter le sel et mélanger.
Incorporer l'huile.
2. Faire un puits, ajouter l'eau en filet en mélangeant au fur et à mesure jusqu'à obtention d'une pâte assez ferme. La pétrir 10 minutes au moins. Plus on la pétrit, plus les chapatis seront légers.
On doit avoir une pâte lisse et élastique.
3. Recouvrir la boule de pâte d'un film plastique et laisser reposer 1 heure.
4. Diviser la pâte en 8 boulettes et abaisser chaque boulette sur une plaque farinée en disque de l'épaisseur d'une crêpe.
5. Faire chauffer une grande poêle en fonte ou une crêpière.
Ne pas mettre de matière grasse, mais saupoudrer très légèrement de farine.
6. Faire cuire les chapatis quelques minutes de chaque côté, en pressant légèrement les bords avec une spatule, ce qui favorise l'apparition de bulles d'air et fait gonfler les chapatis. Il faut régulièrement retourner les chapatis quand de petites bulles
apparaissent à la surface. Les chapatis doivent présenter des taches brunes de cuisson de chaque côté.
7. Placer les chapatis au fur et à mesure de la cuisson dans une corbeille, enveloppés dans un linge.



 

LA GERMINATION

Il existe, dans le commerce, des germoirs en terre, en plastique ou en verre. Mais vous pouvez tout simplement utiliser un bocal en verre de taille plus ou moins grande en fonction de la quantité de graines que vous souhaitez faire germer, sur lequel vous posez un morceau de tulle ou de moustiquaire que vous fixerez avec un large élastique.


Trempage:
Au début, il est conseillé de faire germer de petites quantités de graines (1 à 2 cuillères à soupe) afin de vous familiariser avec le procédé. Donc faire tremper les graines dans le bocal ou le germoir en les recouvrant d'une eau de source de préférence très peu minéralisée. Les laisser tremper de 1 à 5 heures pour les petites graines
(lin, cresson, luzerne, sésame) et de 8 à 12 heures (une nuit) pour les autres. Poser sur le bocal le morceau de tulle ou de moustiquaire que vous fixez avec l'élastique. Après le temps de trempage, retourner le bocal pour vider l'eau et ensuite mettre le bocal sous le robinet, laisser couler l'eau tout en secouant le bocal pour assurer le rinçage de toutes les graines. Retourner à nouveau le bocal et posez-le sur un support (genre séchoir à vaisselle ou tout autre support de votre réalisation, en bois de préférence mais attention à ne pas utiliser du bois traité). Pour les germoirs achetés dans le commerce, suivez le mode d'emploi joint à l'appareil car l'utilisation est différente selon qu'il est en terre ou en plastique.  Rincer les graines 1 à 2 fois par jour, selon la température ambiante: 2 fois par exemple en été lorsque la température est supérieure à
22°C. Toujours bien retourner le bocal car il ne doit pas rester d'eau dans le récipient, les graines doivent simplement rester humides.



http://consciencedupeuple2007.blog.mongenie.com/index.php?idblogp=850002


arche-de-noe.jpgarche-de-noe.jpg



Blog R-sistons :

  • Votre classement dans le Top des blogs : 181ème



"Augmentation des cyberattaques politiques en 2008"

Un rapport sur la "course aux armements" sur Internet affirme que la Chine, la France, Israël, la Russie et les Etats-Unis ont mis au point des "armes cybernétiques" destinées à attaquer les réseaux informatiques de leurs ennemis. (..)


"Lors de l'année écoulée, l'augmentation des cyberattaques pour des raisons politiques a provoqué l'inquiétude", note McAfee, en soulignant que parmi les cibles ont figuré la Maison Blanche, les départements américains de la Défense et de la Sécurité intérieure, ainsi que la police fédérale chargée de la protection du président des Etats-Unis.
Mais des infrastructures pourraient également faire les frais d'une guerre cybernétique, comme les réseaux de distribution d'eau et d'électricité, les télécommunications et les flux financiers.
"Dans la plupart des pays développés, les infrastructures essentielles sont connectées à internet et ne sont pas suffisamment protégées", prévient la société dans ce rapport.
Intitulé "L'aube de la guerre numérique", le rapport expose des cas concrets de cyberattaques comme lors de la guerre entre la Géorgie et la Russie en 2008 et pose un certain nombre de questions comme "Faut-il un traité international sur l'utilisation des armes informatiques?"

(Nouvelobs.com avec AFP)

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/vu_sur_le_web/20091118.OBS8148/la_france_aurait_mis_au_point_
des_armes_cybernetiques.html



Dette privée devenue publique,
insoutenable, économies plombées...
La Société Générale indique à ses clients comment se préparer à un « effondrement général » (Evans-Pritchard)
mercredi 18 novembre

http://contreinfo.info/breve.php3?id_breve=8037


Vaccins : Il n’y a pas que des adjuvants...


Des vaccins contiennent des nanoparticules sous une forme qui attaquerait
les cellules saines

http://inventerre.canalblog.com/archives/2009/11/17/15833035.html

En Allemagne, des nanoparticules auraient été détectées dans les vaccins non testés contre la grippe A !

Publié par Mondialisation.ca - par F. William Engdahl - 14 septembre 2009

Frederick William Engdahl, né en 1944, s'exprime sur des sujets de géopolitique, d'économie et d'énergie depuis plus de trois décennies. Il collabore régulièrement à un certain nombre de publications dont Nikon Keizai Shimbun, Foresight Magazine, Grant's Investor.com, European Banker et Business Banker International. Il a participé à de nombreuses conférences internationales concernant la géopolitique, l'économie et l'énergie, et exerce une activité de conseil économique.

Il habite actuellement en Allemagne où il exerce des activités de conseil en matière de risque géopolitique et enseigne dans la Section économique de l'Université des sciences appliquées de Wiesbaden.. 

Son site : www.engdahl.oilgeopolitics.net

Voir aussi un article similaire sur Alterinfo.net

Des nanoparticules ont été trouvées dans les vaccins homologués par les autorités gouvernementales responsables de la vaccination contre le présumé virus H1N1 de la grippe porcine. Depuis plusieurs années, les fabricants de vaccins expérimentent l'utilisation de nanoparticules comme moyen de « doper la charge » vaccinale. Il s’avère à présent que des vaccins, dont l’usage est homologué en Allemagne et dans d'autres pays européens, contiennent des nanoparticules sous une forme qui attaquerait les cellules saines. (..)

 

Liens:
Lire la première partie en français : Lien évident entre la croissance de l’autisme et les vaccinations
Lire la deuxième partie en français : Le vaccin de la grippe porcine est lié à la paralysie
Article original en anglais, Nano Particles used in Untested H1N1 Swine Flu Vaccines, Part III: ‘It’s the vaccines, Stupid!, publié le 13 septembre 2009. Traduction : Pétrus Lombard 

Nouvelle plainte collective contre X
avec constitution de partie civile


Elle a été déposée et enregistrée à Evry pour "tentative d'empoisonnement et mise en danger de la vie d'autrui" au sujet du vaccin contre la grippe H1N1

Par l'association "Politique de Vie", son président Christian Cotten, psychosociologue et six autres habitants de l'Essonne :
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2009/11/19/01011-20091119FILWWW00581-vaccingrippe-une-nouvelle-plainte.php


Rappelons qu'il est criminel de vacciner une femme enceinte, notamment avec un vaccin restant à tester, et particulièrement riche en poisons.
Ces gens sont des fous dangereux, qui agissent selon un plan de stérilisation et de diminution par des procédés criminels de la population.

Ne nous a-t-on pas menti sur la Shoah ! Rappel:

Les mensonges sur l'extermination des juifs, tziganes... devrait faire réfléchir ceux qui trouvent invraisemblable l'idée qu'il puisse y avoir un plan organisé de diminution de la population mondiale. Pourtant, que ce soit la Croix-Rouge, le Vatican, Winston Leonard Spencer-Churchill lui-même, tous savaient pour ce plan dit "solution finale", et ils n'ont rien dit !


Même les laboratoires louaient des lots de déportés pour faire des expériences.

Et pour cause, se sont notamment les banquiers de la City qui ont financé Hitler, ils pouvaient être au courant !!!

Le géant chimique IG. Farben, fut au cœur de la machine de guerre d'Hitler.

IG. Farben avait une branche US, contrôlée par les Rothschild, par l'intermédiaire des Warburg (Paul Warburg, qui dirigeait durant sa création, la banque privée "Central Bank of America", la Réserve Fédérale, en 1913, siégeait comme directeur d'American IG). I.G Farben, était chargé de l’organisation du camp des travaux forcés à Auschwitz (tests pharmaceutiques sur les déportés, pour les grands labos du Monde), et était en réalité une division de la Standard Oil, laquelle appartenait officiellement aux Rockefeller (l'empire des Rockefeller fut fondé par les Rothschild).

Bref, on retrouve les "mêmes" financiers/instigateurs/organisateurs aujourd'hui, que pour ces tragiques événements !!!



Interruption de grossesse in utero après un vaccin contre la grippe H1N1

Les cas comme celui là se multiplient dans le monde !

 

Repost 0
25 mars 2009 3 25 /03 /mars /2009 19:03

Sommaire :

Editorial d'Eva :
Journal de 20 heures, sur FR2 télé-sioniste :
Avec Pujadas, Français floués !

La crise : Pour éviter le chaos,
une course de vitesse est engagée !

Les tests de guerre bactériologique

OMC, les pouvoirs invisibles

Sélection de liens

crise-monde.jpg
Eva :
Je ne partage pas toutes les orientations de ce texte,
mais je reconnais sa pertinence sur le fond.
J'approuve  notamment l'appel
à remporter la course de vitesse
pour éviter le chaos ! Reste que pour moi,
on ne muscle par le Manifeste des socialistes européens.
On change le Système capitaliste militaro-financier !
La formule est à trouver.
Mais celle-ci, libérale, a fait la preuve
non seulement de son échec, mais de sa dangerosité
pour toute l'humanité - hormis quelques privilégiés.

Course de vitesse
pour éviter le chaos

N
ous sommes en 1930.
La crise a éclaté quelques mois plus tôt.
Partout le chômage augmente mais rien d'irréversible ne s'est encore produit.
Nulle part la crise sociale n'a encore débouché sur la barbarie.

En 1930, dans son premier livre, Contribution aux Etats-Unis d'Europe,
Pierre Mendès France écrit que, pour éviter le chaos, "une course de vitesse est engagée", et pour gagner cette course de vitesse, Mendès France affirme qu'il faut créer une monnaie unique européenne dotée d'une vraie gestion politique et investir sur le plan social les marges de manoeuvre créées par cette monnaie unique.

Monnaie unique. Gouvernement politique. Projet social. En 1930, un sursaut européen est possible car l'Allemagne est un pays démocratique. Hélas, Mendès n'est pas écouté et, trois ans plus tard, après l'arrivée au pouvoir de Hitler, plus personne ne propose un sursaut européen... En 1930, il était possible d'agir. Trois ans plus tard, il est trop tard.


Aujourd'hui, nous sommes en 1930. La bulle a éclaté. Partout la courbe du chômage s'affole. Nul ne peut plus nier l'extrême gravité de la crise, mais rien d'irréversible ne s'est encore produit. Comme en 1930, la cause profonde de la crise est avant tout sociale : dans tous les pays occidentaux, depuis le début des années 1980, chômage et précarité ont provoqué des déséquilibres sans précédent.


En vingt-cinq ans, en Europe et au Japon, la part des salaires dans le PIB a diminué de 11 %. Aux Etats-Unis, seuls les 5 % des personnes les plus riches ont vu leurs revenus augmenter depuis dix ans. Les autres ont vu leurs revenus stagner ou diminuer.

Si la consommation a continué d'augmenter, c'est uniquement parce que l'on a poussé les classes moyennes et les pauvres à s'endetter. A s'endetter de façon insoutenable.


Comme en 1930, une course de vitesse est engagée. Pour trois raisons au moins.

Premièrement, la situation sociale en Chine est totalement instable. Tous ceux qui ricanaient, en 2003, quand nous nous inquiétions du niveau de la dette privée aux Etats-Unis, ricanaient aussi quand nous soulignions la fragilité de la croissance chinoise. "Il n'y a aucun risque de récession aux Etats-Unis, affirmaient-ils. Et même si les Etats-Unis ralentissent, la Chine prendra le relais."


Le 2 février, le gouvernement chinois a annoncé que 20 millions de travailleurs migrants ont déjà perdu leur emploi à cause de la crise. En quelques mois seulement, 20 millions de nouveaux chômeurs ! En huit ans, la Chine a doublé son budget militaire et le 3 mars, le gouvernement a encore annoncé une augmentation de 15 % ! Si la situation se dégrade trop fortement, nul ne peut être certain que ce qui s'est passé en Allemagne entre 1933 et 1945 ne va pas se jouer à nouveau en Chine dans les vingt ans qui viennent, avec Taïwan ou le Tibet dans le rôle de l'Alsace-Lorraine.


Une course de vitesse est engagée aussi en Europe. Des milliers de jeunes étaient dans la rue à Athènes en novembre 2008 pour crier leur ras-le-bol du chômage et des petits boulots.

En France, les émeutes de Guadeloupe rappellent celles de 2005 et expriment la même attente de dignité et de justice sociale.

En Espagne, beaucoup s'inquiètent d'une possible explosion sociale si, comme l'annonce la Commission européenne, le chômage atteint en 2010 19 % de la population...


Tous nos pays sont dans une situation de tension extrême. Et nul ne sait ce que peut donner le ras-le-bol des classes moyennes, des précaires et des pauvres si nos élites sont incapables de construire très vite et de mettre en oeuvre une stratégie de sortie de crise.


Une course de vitesse est engagée pour une troisième raison : il ne faudrait pas que la gravité de la crise sociale nous fasse oublier la gravité de la crise climatique et de la crise alimentaire, que les milliards que l'on donne aux banques soient retirés des plans de lutte contre le dérèglement climatique ou de l'aide au développement.


Au bout de trente ans de fuite en avant, nous n'avons plus droit à l'erreur. Nous avons encore quelques marges de manoeuvre mais elles sont limitées. Que voulons-nous en faire ? Voulons-nous "relancer" un système à bout de souffle, socialement injuste et écologiquement intenable, ou voulons-nous utiliser ce qui nous reste de marges de manoeuvre pour construire une nouvelle société, plus juste et plus durable ? Il faut choisir.


Comme en 1930, nous sommes dans un moment où l'Histoire hésite. Ce moment où nul ne peut plus contester l'extrême gravité de la crise mais où rien d'irréversible ne s'est encore produit. Et comme en 1930, une partie des solutions est à construire au niveau européen.


J'étais à Madrid, le 1er et le 2 décembre 2008, au Congrès des socialistes européens. Tous, nous étions très émus de voir des femmes et des hommes venus des vingt-sept pays d'Europe se lever les uns après les autres pour soutenir le Manifesto rédigé sous la houlette de
Poul Rasmussen, le président du Parti socialiste européen. C'était une première dans l'histoire de l'Europe.

Mais il faut aller plus loin. Plus vite. Tous ceux qui ont pris la parole à Madrid l'ont dit : l'adoption du Manifesto n'est qu'un premier pas. Il faut être plus ambitieux et plus concrets si l'on veut gagner la "course de vitesse". Voilà pourquoi, il y a quelques semaines, lors d'un face-à-face organisé à Bruxelles avec Poul Rasmussen, je lui ai proposé que les socialistes européens prennent une initiative historique.


A
Bretton Woods, en 1944, on a réuni économistes et dirigeants politiques pendant trois semaines. Trois semaines pour inventer les règles du jeu qui ont permis trente ans de stabilité et de prospérité. De même, j'ai proposé à Poul Rasmussen d'inviter les socialistes et les syndicats des pays d'Europe à se retrouver pendant trois semaines pour approfondir le Manifesto.


Trois semaines de travail pour éviter que la crise échappe à notre contrôle. Trois semaines pour apporter des solutions concrètes à la
crise financière et, surtout, construire un nouveau pacte social. Est-ce trop demander ?


Nous devons nous laisser bousculer par la crise. Nous ne pouvons pas attendre que le système s'écroule pour nous donner les moyens (et donc le temps) de nous mettre sérieusement au travail.


Je renouvelle aujourd'hui mon appel : si nous voulons gagner la course de vitesse, si nous voulons gagner les élections européennes pour être en situation de négocier avec les Etats-Unis et la Chine un nouvel équilibre mondial, il est urgent de réunir les socialistes des vingt-sept pays pour muscler notre Manifesto. Poul, Martine, Jose-Luis, Elio et Frank-Walter qu'en pensez-vous ?


Pierre Larrouturou
est économiste et ancien délégué national Europe du PS. Il publiera en avril "Crise : la solution interdite" chez Desclée de Brouwer. Ceux qui souhaitent soutenir cet appel peuvent le faire sur www.nouvellegauche.fr.

http://www.lemonde.fr/opinions/article/2009/03/23/comme-en-1930-une-course-de-vitesse-est-engagee-contre-la-crise-par-pierre-larrouturou_1171518_3232.html


Relance verte avec AVAAZ, 
pétition avant le G20

D’ici quelques jours, les dirigeants mondiaux se réuniront lors du Sommet du G20 à Londres pour tenter de trouver des moyens de surmonter la crise. Il est absolument crucial que ces derniers s’entendent une relance verte et sur un plan de sauvetage ambitieux qui stimulera, encadrera et réformera en profondeur l’économie mondiale.

Sans d'intenses pressions internationales dans les jours à venir, nos dirigeants pourraient rater cette occasion historique. Nous avons donc décidé de lancer de toute urgence une pétition à l’occasion du Sommet de Londres. Celle-ci sera remise directement aux représentants officiels du sommet et aux dirigeants lors d’une marche de milliers de personnes ce week-end. Pour ajouter votre signature, cliquez sur ce lien :

http://www.avaaz.org/fr/global_economic_rescue

Une dépression mondiale menace tout ce qui nous est cher
: en faisant augmenter le niveau de pauvreté, elle pourrait favoriser les conflits, menacer l’environnement et nos emplois ainsi que l’avenir de nos enfants. Cependant, un plan de sauvetage puissant et concerté de la part de nos gouvernements pourrait empêcher cette dépression. Les États doivent s’entendre pour stimuler leurs économies respectives, aider les économies vulnérables à éviter l’effondrement, réguler les marchés financiers internationaux et démocratiser les institutions comme le Fonds monétaire international.

Les dirigeants sont encore bien loin d’arriver à un consensus sur ce genre d’action ambitieuse; c’est pourquoi, par nos voix et nos manifestations, nous devons les presser d’agir. Les médias du monde entier seront à Londres afin de couvrir le sommet. Grâce aux milliers de membres d’Avaaz vêtus de casques de protection verts et portant des bannières en notre nom, la marche bénéficiera d’une vaste couverture médiatique qui attirera l’attention des dirigeants mondiaux.

Tous les signataires auront également la chance de voter sur les principes et réformes nécessaires à la reconstruction de l’économie mondiale. Toute nos demandes seront remises lors du sommet du G20 alors... merci de signer la pétition dès maintenant 

profitation.jpg

Comme disait un commentateur sur Yahoo, télévysion !
http://fr.answers.yahoo.com/question/index?qid=20090204115155AAA45y8
Voir http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/article-29474883.html
(blog d'Eva R-sistons à la désinformation,
voir aussi article Elkabbach, ou le journalisme de cour
http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/article-29390219.html)


té lévy sion !

Editorial d'Eva:
TV néo-sioniste, avec en particulier FR2
David Pujadas propagandiste
Vers le choc de civilisations
Français floués

220px-David_Pujadas_14_mars_2009.jpg
Photo wikipedia

Journal de 20 heures, Pujadas, le roi de la désinformation. Soirée comme les autres. Il s'agit de justifier toutes les politiques gouvernementales, militaro-financières, libérales, atlantistes, sionistes... Je vous l'ai souvent écrit: Nous sommes loin de l'époque où le grand journaliste Charles Enderlin pouvait librement exposer les souffrances des uns et des autres, Palestiniens ou Israéliens. Aujourd'hui, on le laisse intervenir quand la politique ne permet pas d'autre choix, et pas pour des sujets brûlants, exigeant une parfaite honnêteté. D'ailleurs, désormais on ne sait pratiquement rien du martyr des Palestiniens, du massacre du personnel soignant ou des enfants, des violences des colons chassant les paysans de leurs terres, des pêcheurs empêchés de pêcher, de l'impossibilité d'avoir une activité industrielle, de la collaboration de la France de Sarkozy avec les assassins israéliens, on ne voit même pas les ruines de Gaza, seulement, ici ou là, une maison effondrée au milieu d'un quartier épargné, voire une vague silhouette de Gazaouis tentant d'échapper aux bombes assassines, plus ou moins interdites par le Droit international. Par contre, on sait tout des souffrances des Israéliens, qui voient tomber des roquettes artisanales sur leur sol et parfois sur un bâtiment et même, exceptionnellement, sur un habitant, et quand une personne finit par être touchée, voici tous les projecteurs braqués sur elle, sur le visage de la famille éplorée, sur l'indignation de toute la communauté... tant il est vrai qu'avec FR2 télé néo-sioniste, la souffrance d'un seul Israélien compte plus que les atrocités quotidiennes vécues par tout un peuple enfermé, bombardé, empêché de se déplacer, d'étudier, de commercer, de travailler, de manger, de se chauffer, de s'éclairer etc - de vivre !

Or, ce mercredi 25 le caniche des sionistes nous propose au menu de sa propagande, pardon de son Journal, l'interview de la patronne du MEDEF, meilleur soutien de Sarkozy, pour justifier l'injustifiable et pour la rapprocher des télespectateurs - si vous préférez, pour désamorcer la colère des Français lésés. Cele donne un préchi-precha qui n'engage à rien, mais qui, agrémenté de sourires compatissants pour le bon peuple, laisse hypocritement penser que les patrons ont un code d'éthique, qu'il n'est pas possible d'encadrer leurs rémunérations mais que si, Français, faites confiance à vos chefs d'entreprise, ils font grand cas de vos préoccupations, et patati et patata...Avec un oiseau comme celui-ci, les plus sots sont réconciliés même avec les patrons du CAC 40 source de leurs malheurs. Objectif atteint ! Les néo-sionistes, grand amateurs de l'ultra-libéralisme qui broie les peuples, ont façonné l'esprit des Français. Taisez-vous, les veaux, Sarkozy et ses amis du MEDEF vous veulent du bien ! Ne manifestez plus, laissez faire, supportez, soyez reconnaissants, même....

Et voici la page Shoah. Celle-là, d'une manière ou d'une autre, elle revient, oui, encore et toujours, sous le moindre prétexte. Surtout après les événements de Gaza, pour détourner la colère des télespectateurs contre les méchants "terroristes" du Hamas. A quand une réflexion sur le sens de la résistance pour un peuple en voie d'extermination ?

Justement, Jean-Marie Le Pen resort sa bouillie, au sujet des chambres à gaz, de "détail de l'Histoire". Joli cadeau pour les néo-sionistes, à l'affût du moindre dérapage, de la moindre occasion pour nous faire pleurer sur les éternels malheurs du peuple mal aimé, et qui bien entendu fait tout pour cela. Jean-Marie Le Pen, donc, prétexte à une page spéciale. Pas une information parmi d'autres, non, les projecteurs sont braqués sur le vilain monsieur qui pense que la Shoah est un aspect de la période 1939-45, un aspect parmi d'autres, au même titre par exemple que les souffrances des soldats, des populations civiles bombardées, des millions de Russes sacrifiés, des Allemands fanatisés et entraînés dans des guerres malgré eux, des collabos français d'Hitler et de ses sbires, des fonctionnaires de la police trop zélés, des délateurs de leurs voisins...

Avant la page Shoah, joli développement contre les Musulmans, les Arabes, les Islamistes, les Talibans, les Pakistanais, les partisans de la Charia, les obscurantistes, les tortionnaires des femmes, et même des hommes... rien ne nous est épargné. Sujet sur mesure pour propagandistes en mal de choc de civilisations, de guerres pour la démocratie à la sauce occidentale, et, ce qui est moins dit, et même jamais chuchoté, de convoitises envers les ressources juteuses de la région pour ceux qui orchestrent les politiques mondiales, anglo-saxons, israéliens, européens vassaux...Et c'est ainsi qu'on a droit à des développements, fort opportuns pour le Clan chargé de manipuler les Français, sur l'imposition de la Charia, "la Loi islamique", la terreur, les mutilations, les flagellations, la soumission des femmes, la destruction des écoles pour les filles, etc... Excusez du peu ! Le choc de civilisations est dans l'air du temps pujadiste...

Récemment, je discutais avec un informaticien très engagé contre Sarkozy, mais ne manquant jamais d'égratigner au passage les méchants Musulmans - auditeur de FR2-télé sioniste ??? En tous cas, la propagande de faux journalistes vrais propagandistes comme Pujadas, fait mouche ! Honte à ces sous-journalistes, prêts à tout pour un plat de lentilles, une invitation au dîner du Crif, un sourire de Sarkozy, une légion d'honneur, et qui sait, carotte suprême, un week-end avec les Biderberg... 

Vous avez dit déontologie ?

Et après cette page de superbe intoxication, les Français ont droit à un film, un "doux pays de mon enfance", ah que la vie est douce, sur FR2-télé sioniste, la vie est belle, Français chantez sous la pluie, et même sous l'orage, faites confiance à vos dirigeants, laissez-les prendre soin de leurs affaires, pardon, de vos affaires, en liaison avec leurs amis yankees et israéliens grands amateurs de jungle financière, de dividendes, de délocalisations, de dégraissages, de compétition économique, de chocs de civilisations, de guerres pour le contrôle des ressources...

A quand de vrais sujets, sur la casse sociale, la perte de l'indépendance nationale, le libéralisme qui tue, le journalisme qui désinforme, les guerres au profit des multinationales, les industries de mort, le "canular" de la guerre contre le terrorisme, le viol du Droit international (allez demander ça à des néo-sionistes !), l'utilisation d'armes prohibées, le grignotage quotidien des libertés, Big Brother, les mensonges sur l'Irak, l'Iran, la Russie, la Chine etc, les silences sur les défoulements orgiaques des Puissants, les sociétés secrètes qui impulsent les politiques, l'imposture du 11 septembre ou de pseudo démocraties, la manipulation des citoyens, le scandale de la monnaie, des banques, de l'agro-alimentaire...,  les menaces que représentent le néo-sionisme, le néo-conservatisme, l'Occident, etc... A quand de vrais sujet ? Chut ! Ne parlons pas de malheurs !  Maintenons les Français dans une douce torpeur, pour mieux les asservir, les étrangler ensuite ! Dès tôt le matin, avec William et ses collaborateurs pratiquement tous néo-sionistes (même les nymphes de la météo !), le décervelage commence, tout va très bien Mme la Marquise, circulez, il n'y a rien à voir... 

Au fait, pendant ce temps-là le compère de C dans l'Air au service des néo-sionistes lui aussi (qui ne l'est pas ?), Yves Calvi, organise toujours ses débats entre libéraux plus ou moins bon teint (à part quelques exceptions, exceptions d'ailleurs choisies parce qu'elles s'expriment avec moins d'aisance que les invités libéraux), en évitant comme ses confrères d'égratigner la politique de Sarkozy, le libéralisme, l'atlantisme, le sionisme, Israël, les alliés de l'Occident, etc... Et lorsqu'il n'est plus possible d'éviter de commenter la politique de Sarkozy, par exemple au moment où les Français sont dans la rue en train de la vilipender, c'est pour discutailler sur sa communication, sur son omniprésence, sur le manque de clarté de sa politique, de tout ce que vous voulez, mais bien sûr toujours en prenant soin de ne pas aborder le fond de celle-ci, la défense des intérêts du Grand Capital.

Vous avez dit désinformation ? 

Eva 

En cherchant une photo de Pujadas, pour que vous voyez sa frimousse si vous n'êtes pas encore vaccinés, je tombe sur ceci : 
David Pujadas est membre du club
Le Siècle[7].
http://fr.wikipedia.org/wiki/David_Pujadas

Lobby.jpg


______________________________________________________________________________________________________

Sélection de liens

mural_diego_rivera21
L’Amérique latine vit sans aucun doute un changement d’époque. Dans les « post-politiques » années 90, l’horizon ne laissait pas voir un degré d’intégration régionale tel qu’aujourd’hui, accompagnée d’une érosion visible des « relations charnelles » avec Washington et d’une multitude de nouveaux alliances comme avec la Russie, la Chine ou l’Iran.


Nouvelle Gauche
en Amérique Latine

L’aura charismatique


Dans une géométrie variable, les gouvernements progressistes du continent, aujourd’hui crédités d’une aura charismatique, sont, en grande partie, le fruit des mobilisations populaires « anti-néolibérales ». Le Kirchnerisme est insaisissable sans les journées de 2001 [ledit « Argentinazo »], le cycle bolivien de rébellions populaires a porté le premier président indigène, le Caracazo de 1989 a ouvert la voie à l’apparition postérieure de Chavez et la pression populaire a défait un coup d’État contre lui en 2002, les rébellions successives, urbaines et rurales, ont conduit le jeune Rafael Correa au pouvoir. Le cas brésilien est le produit d’une longue période d’accumulation syndicale-ouvrière conjointement à des mobilisations sociales comme celles menées par les Sans terres, tandis que l’expérience paragayenne reflète l’épuisement du parti-État Colorado qui a gouverné le pays durant six décennies parallèlement à un réveil politico-revendicatif du mouvement paysan. Pour finir, le Chili et l’Uruguay sont restés fidèles à des institutions résistantes à l’heure de « passer à gauche », de manière très modérée cela dit.


(..) Quelles sont les bases empiriques et théoriques de l’actuel tournant « post-néolibéral » ? Jusqu’où la rhétorique socialiste rénovée s’appuie-t-elle sur un nouveau modèle de développement ? Des éléments novateurs surgissent-ils de l’expérience latino-américaine pour imaginer un socialisme différent de celui du XXe siècle ?

Les styles personnels jouent également un rôle qu’il ne faut pas minimiser (..)

Les éloges de Chavez à un Vladimir Poutine qui contribue à repositionner la puissance Russie en revalorisant une longue culture autoritaire et impériale qui a survécu aux tsars, aux bolchéviques et aux « libéraux » ( ..)

Il n’empêche que le poids de l’État dans les économies latino-américaines a augmenté considérablement – c’est visible par exemple dans la renégociation des contrats pétroliers en Bolivie qui améliore sensiblement le flux de caisse de l’État – et il y a un consensus sur le fait que les ressources naturelles ne doivent pas rester livrées au marché.

le couple Kirchner semble agir davantage de façon pragmatique selon la conjoncture plutôt que d’imaginer des projets « idéologiques » de changement social (..)

les projets de « refondation », surtout avec les assemblées constituantes dans la région andine (Bolivie et Équateur) et la participation active de mouvements sociaux, indigènes et afros contre le « colonialisme interne », remettent en question la démocratie formelle au profit de formes de participation sociale élargie et plus effective.


http://socio13.wordpress.com/2009/03/25/gouvernements-latino-americains-une-nouvelle-gauche-par-bruno-fornillo-pablo-stefanoni/


oi-vai-voi-l-europe-de-la-raison-doit-vaincre-l-europe-de-la-betise1


Dangereuse insuffisance
de la réaction européennne
face à la crise


Il n’existe pas de refuge contre cette tempête économique mondiale. Mais la situation en Europe m’inquiète plus encore que celle des Etats-Unis.

 L’importance de ses Etats-providence n’est pas la cause de la crise actuelle en l’Europe. De fait, ils sont un facteur réel d’atténuation de cette crise.

L’Europe agit trop peu en termes de politique budgétaire et monétaire : elle fait face à une crise au moins aussi grave qu’aux États-Unis, mais elle fait beaucoup moins pour lutter contre le ralentissement économique.

La Banque centrale européenne a été beaucoup moins dynamique que la Réserve Fédérale

l’Europe a des gouvernements nationaux qui sont peu enclins à s’endetter fortement pour financer une relance

Par le passé, l’Espagne aurait tenté d’obtenir une amélioration de sa compétitivité par une dévaluation de sa monnaie. Mais aujourd’hui, avec l’euro, la seule façon d’améliorer sa situation semble résider dans le processus destructeur des réductions de salaires.

Cela veut-il dire que l’Europe a eu tort de laisser grandir une intégration si étroite ? Est-ce que cela signifie, en particulier, que la création de l’euro a été une erreur ? Peut-être.


Mais l’Europe peut encore prouver que les sceptiques ont tort, si ses hommes politiques commencent à faire preuve de plus de responsabilité. Le feront-ils ? (Extraits)

http://socio13.wordpress.com/2009/03/25/dangereuse-insuffisance-de-la-reaction-europeenne-face-a-la-crise-par-paul-krugman/*


Les autorités chinoises 
auraient tout intérêt à faire courir des rumeurs de menaces de boycott touchant les groupes français pour inciter Paris à faire le « geste » que Pékin dit attendre pour accepter une réconciliation
http://www.marcfievet.com/article-29481993.html


Une employée devant la chaine d'assemblage d'Airbus à Tianjin, en Chine, en septembre 2008 (Reuters). 

liste complète

Image

L'avenir radieux d'Attali

Alors que la disparition de la souveraineté des états laisse déjà la place aux entreprises pirates et aux crises de toutes natures, les peuples humiliés ne devraient pas tarder à refuser la suprématie du marché.

Le rapporteur officiel des 316 propositions pour la libéralisation de la croissance française, est persuadé que le désordre financier qu’il a lui-même encouragé va permettre la création d’une nouvelle étape historique. L'échec de l’hyperempire et les menaces d'un conflit majeur conduiront les démocraties à trouver assez de ressort pour vaincre ces pulsions destructrices. Une nouvelle civilisation naîtra alors, constituée des résidus des nations bâtissant une démocratie planétaire. La démocratie mondiale qualifiée d’hyperdémocratie pourra légitimement disposer des techniques de surveillance afin d’équilibrer le marché et prévenir les troubles.
http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-29444630.html



Solidarité Yougoslavie - Rencontre internationale 10 ans après l'agression des États-Unis et de l'OTAN

"De simples valeurs humaines ne sont pas respectées"

Afghanistan : la femme post talibane libérée par l'OTAN

La débâcle fiscale des États-Unis


B-Kouchner-NS.jpg


Alerte ! Kouchner veut
des diplomates aux ordres !

Extraits : Bernard Kouchner veut aussi mettre de "nouveaux visages" sur la diplomatie française, avec un rajeunissement des ambassadeurs, une "égalité des chances" pour l'accès des femmes et des minorités, et "l'ouverture du ministère à des compétences extérieures". ..

La réforme vise enfin une meilleure organisation au ministère à Paris, avec une "logique de métiers" (politique, mondialisation et management). Dans les ambassades - toutes conservées -, des missions prioritaires seront aussi à l'avenir assignées aux ambassadeurs.
http://bridge.over-blog.org/article-29456740.html

Eva : Le corps diplomatique est traditionnellement fidèle aux options  gaulliennes et à Chirac-deVillepin. En réorganisant ce secteur, Kouchner veut s'assurer que les petits nouveaux partageront ses options atlantistes et ultra-sionistes.. C'est très grave pour la France, pour son indépendance !



un "coup mortel" pour l'ABM en europe (25/03/2009 publié dans : russie )

Démission du premier ministre tchèque: un "coup mortel" pour l'ABM en Europe (Rogozine) - 2 MOSCOU, 25 mars - RIA Novosti. La chute du cabinet de Mirek Topolanek en République tchèque a porté un "coup mortel" aux projets de déploiement d'éléments du bouclier antimissile US dans ce pays, a estimé mercredi à la radio RSN le délégué permanent russe auprès de l'OTAN Dmitri Rogozine. "Désormais les chances de former un nouveau gouvernement tchèque sont du côté des forces qui sont traditionnellement mieux disposées envers la Russie que l'équipe du premier ministre déchu", a estimé M.Rogozine. Mardi, le parlement tchèque a voté la motion de censure au gouvernement Topolanek. L'opposition qui l'a proposée accuse le cabinet de ...



la liberté de guérir (video) (25/03/2009 publié dans : vaccins, santé, médecine, etc )

La Liberté de Guérir envoyé par NosLibertesPour aller plus loin : http://www.noslibertes.org/documentation/documentation.html Lorsque vous mettez au point un produit qui risque de déranger le cartel de la pharmacie, les valeurs "Liberté, Égalité, Fraternité" ne préoccupent pas une seconde l'État, pour vous jeter en prison. Extraits de l'excellent documentaire de Jean-Yves Bilien et Pantxo Arretz "Mandat d’arrêt contre un chercheur" 2003 Pour acheter le film : http://www.filmsciencesparalleles.com pour consulter des témoignages sur le G5 : http://www.silicium-organique.net/TemoignagesG50205.html ... 


La stratégie de Lisbonne
http://goudouly.over-blog.com/article-29069999.html




Dupont-Aignan :

Le lancement de la campagne européenne, c'est fait :
Osons une Europe différente

Une vision complètement différence de la pensée unique : une Europe radicalement différente

http://www.europeennes2009.fr/spip.php?article9

http://www.europeennes2009.fr/


italy.png L'Italie a amené à l'Europe le meilleur et le pire : l'Empire romain, la Renaissance... et  le fascisme.
Il est donc utile de savoir ce qu'il s'y passe.


http://delorca.over-blog.com/article-29448020.html



Blog à visiter :
Les étranges affaires
de Toulouse

Livre-ont-vol--leurs--mes.jpghttp://www.editionsliberte.com/



Grand rassemblement contre le NOM
http://www.dailymotion.com/video/x8rdzn_grand_rassemblement-contre-le-nom_news

Alerte ! Vidéo à écouter absolument,

- Quelques-uns des grands problèmes
de notre temps,
- instrumentalisation des journalistes,
- ignorance des peuples....



Patrice hénin, suite
Je vais enfin pouvoir transformer cette soit-disante "diffamation" en dénonciation, et faire stopper les escroqueries d'un criminel (relire http://patricehenin.over-blog.com/article-25874400.html ) grâce à l'aide de notre Police Judiciaire.
http://patricehenin.over-blog.com/article-29470639.html


Manifestation à Saint-Josse contre le spectacle de Dieudonné (DHNet.be)

La composition de Tsahal évolue au profit des Juifs religieux (www.lexpress.fr)



Autarcies : le livre.

N'oubliez pas de visiter mon blog SOS-CRISE
iquants très bien payés, pour faire accepter aux populations des orientations politiques décidées par l'OMC et ses organisations sœurs : OMS, FMI, FAO, Codex Alimentarius et Banque Mondiale.

Par exemple, toutes les privatisations des services publics depuis 20 ans ont été décidées par l'OMC et la Commission européenne. La décision récente d'autoriser les OGM en France, n'est que l'application de la volonté de l'OMC. La loi sur l'autonomie des universités n'est qu'une première étape, avant la privatisation complète des universités. Les faux déficits de la Sécurité Sociale, qui est en réalité créditrice si l'État lui versait les sommes dues, permettent de progressivement privatiser la Sécurité Sociale, etc.

(..) Les OGM sont incontrôlables et irréversibles, ces phénomènes sont plus graves encore que la pollution chimique
(Tout sur la brevetabilité du vivant - dans ce texte)
http://www.noslibertes.org/dotclear/index.php?post/2008/09/22/140/OMC-:-les-cartels-aux-commandes
http://bridge.over-blog.org/article-29534803.html

bush_cheney_rumsfeld.jpg
LULA:
"LES BANQUIERS BLANCS
AUX YEUX BLEUS
ONT RUINE LA PLANETE"

le président brésilien Lula a dit, officiellement, à Gordon Brown : "Les banquiers blancs avec les yeux bleus sont entièrement responsables de la crise financière mondiale qui au final affecte de manière disproportionnée les peuples indigènes". "Les riches forcent les pauvres à vivre encore plus durement (...) Cette crise n'a pas été faite par des hommes noirs ou des femmes noires, ou par des indigènes, ou par les pauvres. Elle a été faite et amplifiée par le comportement irrationnel de certaines personnes blanches avec des yeux bleus. Avant la crise, ils semblaient tout savoir de l'économie et ils nous ont prouvé maintenant qu'ils n'y connaissent rien".

http://www.jovanovic.com/blog.htm
http://bridge.over-blog.org/article-29559019.html

Barrosso : Il faut toulours plus de mondialisation !
http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-29541961.html



liste complète


Le fils de Sarkozy gâté ...

Pendant que le gouvernement ratiboise les effectifs des profs, Sarkozy veut imposer une réforme géniale. Il a décidé d’offrir aux expatriés la gratuité des écoles et lycées français de l’étranger. Un cadeau sympa, non ? Sauf qu’il va surtout profiter aux plus aisés, et que l’addition, pour l’État, s’annonce carabinée. Ces écoles, très cotées étaient jusqu’à présent payantes.
Mais générosité pour qui ? A Londres, l’une des familles concernées par ce généreux cadeau déclare plus de 2 millions d’euros de revenus annuels. Et deux autres gagnent plus d’un million. Jusqu’alors, une partie du financement était assurée par des grandes entreprises françaises désireuses d’attirer leurs cadres vers l’étranger.
D’ici dix ans, appliquée du lycée jusqu’au CP (sans parler de la maternelle), la gratuité coûterait à l’État la bagatelle de 713 millions d’euros par an !
Mais pourquoi Nicolas Sarkozy s’est lancé la dedans ? Peut-être parce qu’il se sent personnellement concerné par la question : après avoir été annoncé à New York puis à Londres, P’tit Louis est finalement inscrit au lycée français de Doha...
(extraits)
http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-29546143.html



ImageImage

Vidéo :
http://www.dailymotion.com/playlist/xu5k0_franck97_etrange/video/x6rusv_chembuster-vs-chemtrails_news

Sue Ellison, le porte-parole de Porton Down (porton down est un parc scientifique militaire) , a déclaré : 'Des rapports indépendants de scientifiques éminents ont montré qu'il n'y avait aucun danger pour la santé publique de ces tests et épandages qui ont été réalisés pour protéger le public.'
Elle a aussi ajouté : 'Les résultats de ces test sauveront des vies, au cas où le pays ou nos forces feraient face à une attaque d'armes chimiques et d'armes biologiques.'
A la question si de tels tests étaient encore effectués, elle a répondu : 'ce n'est pas notre politique de discuter des recherches en cours.'


Des millions dépensés dans les tests de guerre bactériologique
La plupart de la Grande-Bretagne a été exposée aux bactéries répandues pendant des tests secrets
Le Ministère de la Défense a transformé de grandes parties du pays en un laboratoire géant pour conduire une série de tests secrets de guerre bactériologique sur le public.
Un rapport gouvernemental récemment déclassé fournit pour la première fois une histoire officielle complète des tests d'armes biologiques de la Grande-Bretagne entre 1940 et 1979.
Beaucoup de ces tests ont impliqué de répandre des produits chimiques potentiellement dangereux et des micro-organismes sur de vastes pans de la population sans le public soit avertit
Le rapport révèle que le personnel militaire était formé pour dire à tout " enquêteur curieux' que les tests faisaient partie de projets de recherche sur le climat et la pollution de l'air.
Les tests, réalisées par les scientifiques gouvernementaux à Porton Down, ont été conçus pour aider le Ministère de la Défense à évaluer la vulnérabilité de la Grande-Bretagne si les Russes répandaient des nuages bactériologiques mortels sur le pays.
Des familles dans certaines régions du pays ayant des enfants avec les anomalies congénitales demandent une investigation publique.
Un chapitre du rapport, 'les tests de Particules Fluorescentes', révèle comment entre 1955 et 1963 des avions volèrent du nord-est l'Angleterre jusqu'au bout de Cornwall le long des côtes sud et ouest, en répandent d'énormes quantités de sulfure de cadmium de zinc sur la population. Le produit chimique a dérivé des miles à l'intérieur des terres, sa fluorescence permettant à l'épandage d'être localisé. Dans un autre test avec du sulfure de cadmium de zinc, un générateur a été remorqué le long d'une route près de Frome dans Somerset et où il a déversé le produit chimique pendant une heure.
Alors que le Gouvernement a insisté sur le fait que le produit chimique était sans danger, le cadmium est reconnu comme une cause de cancer du poumon et pendant la Deuxième Guerre mondiale a été considérée par les Alliés comme un arme chimique.
(..)
Dans un autre chapitre, 'les Grands Tests d'épandage de Région', le Ministère de la Défense décrit comment entre 1961 et 1968 plus d'un million de personnes le long de la côte sud de l'Angleterre, de Torquay jusqu'à New Forest, ont été exposées aux bactéries incluant l'e.coli et le bacillus globigii, qui imite l'Anthrax.
Certaines familles dans les régions qui ont porté le poids de ces tests secrèts sont convaincues que les expériences sont responsables des maladies congénitales, des handicaps physiques et des difficultés d'apprentissage de leurs enfants.

A  lire  absolument !
Source :
Article original du guardian
 

Manipulations des Masses
http://lepouvoirmondial.hautetfort.com/archive/2007/12/22/manipulations-des-masses.html

Les chemtrails pour nous cacher NIBIRU
http://lepouvoirmondial.hautetfort.com/archive/2008/12/03/nibiru-hercolubus-ou-planete-x-qui-a-les-moyens-de-verifier.html


Hussein Obama Al qaïda 27 mars 09.jpg 


Obama veut entraîner le monde dans la guerre !
Après l'Irak, l'Afghanistan, voici le Pakistan que les USA veulent contrôler, avec ses ressources
L'attentat du Pakistan :  Certainement provoqué par les USA, provocation pour servir leurs intérêts. (Eva)

Extraits. Le président américain Barack Obama a placé vendredi le Pakistan au coeur de sa nouvelle stratégie pour l'Afghanistan, prévoyant un effort civil et militaire accru mais aussi une aide financière en hausse pour Islamabad, afin de vaincre le réseau terroriste Al-Qaïda.

"Al-Qaïda et ses alliés extrémistes sont un cancer" qui risque de détruire le Pakistan", a déclaré M. Obama, alors que plus de 50 personnes ont été tuées dans un attentat-suicide vendredi dans le nord-ouest du pays, l'un des plus meurtriers de son histoire.

http://www.marcfievet.com/article-29561881.html

  • Révélations sur le soutien du Pakistan aux...
  • Un Français numéro deux du QG de l'Otan à...
  • Afghanistan: le rapport qui accable la France

  • Repost 0
    Published by R-sistons à l'intolérable - dans La crise. Gestion. Solutions..
    commenter cet article
    12 mars 2009 4 12 /03 /mars /2009 00:34

    image-chat-TB.jpg

    Mes amis,

    Voici un article annoncé dans le précédent post

    sous le titre " l'insécurité mondiale ",

    alors qu'en fait il recèle des pistes formidables

    pour vivre en temps de crise.


    Je l'ai publié en entier sur mon blog

    http://sos-crise.over-blog.com,

    et en version raccourcie par moi pour que vous puissiez

    l'adresser au Maire de votre commune.

    Je vous le propose ici afin que chacun d'entre vous puisse le lire,

    et en tirer profit. Il est constructif, efficace,

    il peut apporter des réponses aux questions

    que l'on se pose légitimement en temps de crise.


    Bonne lecture,


    Votre Eva



     colombe-globe-cigalette.jpg

    Alerte !
    texte essentiel !
    A relayer dans vos communes,
    voir version raccourcie Eva
    EN 2e partie de cette publication.
    Eva

    US-war-on-terror.jpg

    Changement de société & Alternatives
     
    Nos pires ennemis ne sont pas les terroristes.

    Repenser la sécurité nationale sur une planète en perdition

    WARD Chip



    Maintenant que nous avons décidé de "
    faire passer l’économie au vert" , pourquoi ne pas faire pareil pour la sécurité intérieure ?



    Je ne parle pas des enquêteurs qui interrogeraient les suspects sous des lampes équipées d’ampoules fluorescentes compactes, ou des flics qui porteraient des Kevlar recyclés et utiliseraient des panneaux solaires pour recharger leurs Tasers.



    Ce que je veux dire, c’est : ne devrions-nous pas en fin de compte nous mettre à repenser le concept même de sécurité intérieure sur une planète en plein naufrage ?



    Maintenant que David Blair, le nouveau directeur de l’agence de services secrets "National Intelligence", affirme que l’insécurité mondiale est plus un danger pour nous que le terrorisme, n’est-il pas temps de libérer le concept de "sécurité" de ses chaînes imposées d’en haut avec le terrorisme en ligne de mire ?


    N’est-il pas temps, en fait, que le gouvernement d’Obama commence à établir un plan de sécurité crédible - c’est-à-dire en s’appuyant sur les associations de citoyens – qui prévoirait des dispositions pour que les localités puissent parer aux éventualités après les catastrophes – qu’elles soient naturelles ou créées par l’homme (si la différence existe encore) – qui ne manqueront pas de marquer cette époque naissante de chaos financier et climatique ?


    A long terme, si ne nous nous mettons pas à élaborer un projet de sécurité publique qui répondrait effectivement aux défis majeurs de notre temps, qui se préoccuperait de reconstruction et non pas de "défense", et qui servirait à assurer le bien-être des collectivités plutôt qu’à entretenir de
    nouvelles équipes de police spéciale , nous avons du mouron à nous faire.


    Aujourd’hui, la "sécurité intérieure" et le Département de Sécurité Intérieure (Department of Homeland Security, DHS), cette structure composée de 13 agences difficilement gouvernables créée en 2002 par le gouvernement Bush, persistent à se fonder sur les peurs et les théories prépondérantes et universelles sur la guerre contre le terrorisme de l’ancien président.



    Les ennemis étrangers projettent peut-être de nous attaquer réellement, mais croyez-le ou non (et un nombre croissant de personnes, dépossédées de leurs maisons, de leur travail et de leurs économies commencent à le penser), ce n’est probablement pas le pire qui puisse nous arriver.


    Cette peur démesurée du terrorisme - et de ses effets éventuels - alimentée par les images apocalyptiques des attentats du 11 septembre, a occulté la volonté du pouvoir de réprimer la contestation en nous dépouillant de nos libertés fondamentales. Ce programme était destiné à satisfaire une
    armée de sociétés privées qui vendaient tout, du masque à gaz aux systèmes d’identité biométriques, en pillant les fonds publics sous couvert de patriotisme. Comme tant d’initiatives lamentables de l’ère Bush, la sécurité publique a été mise sur les mauvais rails dès le début – comme le montre le choix du terme "homeland" ("patrie") si clairement antiaméricain – et nous a, depuis, engagés sans surprise sur une mauvaise pente.


    Dans ce contexte, il faut se rappeler que le 11 septembre a été suivi de l’ouragan Katrina, de sécheresses et d’incendies mémorables, de crues à l’échelle de celle racontée dans la bible, et ensuite, bien sûr, de la crise financière.


    Malgré la peur panique des attentats terroristes, les risques d’être touchés sont, pour la grande majorité de la population, infimes ; en revanche, il y a fort à parier que les ruptures dans la chaîne d’approvisionnement en denrées alimentaires, en eau et en énergie vont nous concerner tous au cours des décennies à venir. La nature subit un tas de perturbations, telles que les sécheresses (de plus en plus préoccupantes avec le changement climatique), qui se traduisent pour les êtres humains par des famines, des migrations, des guerres civiles, la chute de gouvernements, et pour finir l’apparition de seigneurs de la guerre et de pirates.


    Même si cela vous semble être la version climatique du terrorisme, un ouragan dévastateur ou une sècheresse mortelle ne peuvent ni être préalablement arrêtés à la frontière ni mis sous les verrous.


    C’est pourquoi il faut une version écologiste de la sécurité qui mobiliserait les énergies et les ressources de la population pour faire face aux conséquences des catastrophes au moins autant que pour s’en protéger – et pas non plus un plan de reconstruction standard qui serait parachuté par les responsables lointains et hésitants de l’Agence fédérale de gestion des urgences (
    Federal Emergency Management Agency).


    Le fait est que les associations de citoyens qui se sont constituées au niveau local (et non pas national), qui ont réfléchi ensemble et se sont préparées à faire face aux besoins fondamentaux de la collectivité et à s’entraider en cas de crise, seront plus aptes à rebondir à la suite de catastrophes éventuelles qu’un pays peuplé d’individus sans défense qui attendent qu’on vienne les secourir ou les protéger.


    Imaginez qu’on nomme désormais le Département de Sécurité Intérieure : "Département des Sécurités publiques Locales" et là, au moins, vous saurez par où commencer.


    La Sécurité locale
    pour faire face à un avenir chaotique


    La sécurité intérieure, post 11-sept, est largement militarisée et se préoccupe essentiellement de catastrophes ponctuelles comme des attentats ou des accidents, et non pas, par exemple, de la contamination d’importantes récoltes de céréales par quelque maladie apparue récemment, ou, comme cela se passe actuellement, le sabordage en série de la
    pêche industrielle dans les océans.


    Contrairement à un attentat terroriste, de tels fléaux peuvent s’abattre brusquement partout, rendant inutiles les programmes types.


    Si la ville de Miami est frappée par un ouragan, la Féma (du moins, on l’espère) pourra faire parvenir des vivres à l’aide de camions et de ponts aériens.

    S’il y avait rupture de la chaîne alimentaire sur les marchés mondiaux, ce sont les centaines de milliers de jardins collectifs et les réseaux de particuliers prêts à partager les produits de leurs potagers, et non pas des entrepôts pleins de réserves alimentaires d’urgence, qui pourraient montrer la différence qui existe entre une crise et une catastrophe. Les épreuves systémiques, nécessitent, en fin de compte, des réponses systémiques.


    Il ne vient peut-être pas spontanément à l’esprit que l’alimentation et la sécurité vont de pair, mais les spécialistes savent que nos réserves alimentaires sont particulièrement précaires.


    Nous savons les problèmes que posent les hausses de carburant ou le gel de marges de crédit, mais peu de gens aux Etats-Unis ont connu la panique et les privations que représente la rupture de la chaîne alimentaire – jusqu’à présent. Et cela va changer dans les décennies à venir. On n’y coupera pas, même si cela semble aussi peu probable aujourd’hui qu’une crise financière ne semblait vraisemblable, pour la plupart d’entre nous, il y a à peine un an.


    Notre système de distribution et de production alimentaire industrielle mondialisée est un miracle, qui nous permet de consommer des spécialités exotiques venues de pays lointains à des prix pratiquement abordables. Ces mangues du Mexique et ces kiwis de Nouvelle Zélande sont, à n’en pas douter, un plaisir, mais ce plaisir compréhensible que nous prenons à les consommer cache un grand danger. Si vous vous demandez ce que pourrait réellement représenter une conception environnementaliste de la sécurité intérieure, voyez simplement nos réserves alimentaires.


    La viande aux Etats-Unis parcourt en moyenne environ 1500 kms pour arriver jusqu’à nos assiettes. Le blé qui sert à fabriquer le pain d’un hamburger vient peut-être du Canada, le bœuf d’Argentine et la tomate du Chili. Les denrées alimentaires qui viennent de si loin peuvent être sujettes à toutes sortes de perturbations – une tempête calamiteuse qui s’abat sur une zone agricole ; le prix du pétrole, utilisé pour les engrais, les machines agricoles et le transport qui flambe ; des querelles intestines ou des guerres régionales qui immobilisent la production agricole ou paralysent le circuit commercial, des mesures nationales qui imposent de constituer des stocks à cause de la hausse des prix ou de la rareté des marchandises ; sans parler des sécheresses, des inondations et de la perte des récoltes usuelles qui ont toujours constitué un fléau et qui s’amplifient dans un monde touché par le réchauffement climatique.

    Une interruption dans la livraison de denrées alimentaires qui viennent de loin n’est supportable que si nous avons anticipé le problème et que nous pouvons ainsi combler le manque grâce à la production locale.


    Hélas, pour ceux d’entre nous qui vivent ailleurs qu’en Californie ou en Floride, la production locale reste saisonnière, limitée, et tout sauf diversifiée. Il ne faut pas oublier que la production locale a été affaiblie dans ce pays par la volonté d’éliminer toutes ces exploitations familiales qui n’engendraient pas de superprofits. L’agriculture aux Etats-Unis est actuellement entre les mains d’énormes exploitations industrielles. Et c’est ainsi que les poulets proviennent de vastes élevages industriels en Arkansas, les porcs de monstrueuses structures industrielles en Georgie et le maïs des zones de monoculture du Midwest (la "cornbelt"), etc.


    Ces exploitations monolithiques génèrent peut–être des profits pour les géants de l’agroalimentaire, mais elles ne vont pas nous être d’un grand secours, étant donné l’avenir calamiteux qui se profile déjà devant nous.


    Quand, l’an dernier, une terrible sècheresse en Australie a fait chuter la production de riz dans le Bassin du Murray (fleuve en Australie, NDT), le prix du riz dans le monde entier a brusquement doublé. La hausse du prix du riz, comme le bond soudain des prix du blé, du soja, et d’autres denrées de base, étaient essentiellement dus au prix du pétrole qui flambait cette époque-là, même si la spéculation y était également pour quelque chose. Et c’est ainsi que l’effondrement de la culture du riz australien transformait une situation grave en crise. Parce que le système agricole mondial est si profondément interdépendant et intimement lié, qu’une onde de choc quelque part dans le monde peut se répercuter beaucoup plus loin et à grande échelle – comme (ainsi que nous l’avons appris à notre grande consternation) cela a été le cas pour les marchés financiers.


    Pensez que la pénurie de nourriture, et les émeutes de la faim qui s’en sont suivies dans 30 pays différents en 2008, constitueront les charmes de la vie sur une planète où le climat sera imprévisible, les populations exploseront, les écosystèmes seront dégradés et le marché de l’agroalimentaire perturbé.

    La hausse des prix qui a rendu les produits alimentaires inaccessibles à cette multitude de gens qui ont participé aux émeutes de la faim a été assez vite enrayée par la chute du prix des énergies au moment où sombrait l’économie mondiale. Ne vous y trompez pas, cependant. La pénurie de nourriture et l’agitation sociale qui l’accompagne reviendront à nouveau.


    Autre chose à prendre en compte : les pays affectés par la pénurie de nourriture vont peut-être, quand les populations qui souffrent de la famine réclameront la
    souveraineté alimentaire , vouloir protéger leur secteur agricole en créant des barrières douanières – exactement comme cela commence à se produire dans d’autres secteurs de la production sous la pression de la crise financière mondiale. L’époque de la production alimentaire mondialisée, où nous avions fini par estimer que les fruits (et légumes) revenaient pratiquement de droit à nos grandes surfaces, pourrait bien s’achever progressivement dans un avenir relativement proche.


    Il faut nous y préparer. Et c’est là qu’un Département de sécurité publique locale prendrait tout son sens.


    La plupart des villes américaines disposent de moins d’une semaine de réserves alimentaires et la plupart d’entre nous ne faisons pas de stocks, ce qui rend les habitants des villes vulnérables aux perturbations dans l’approvisionnement alimentaire. Si vous sautez les trois prochains repas, vous réaliserez la panique que soulèverait une rupture importante le long de la chaîne alimentaire. La question est donc : comment, plutôt que de négliger cet aspect essentiel, quoique sous-estimé, de la sécurité publique, pouvons-nous y remédier ?


    Les fermes verticales
    et les "jardins de la victoire"


    Agriculture urbaine, fermes verticales

    Parce que les villes sont si dépendantes d’arrivages quotidiens de produits alimentaires, la sécurité alimentaire au niveau local impliquerait donc qu’il faudrait constituer des stocks plus importants pour les moments de crise ; cette solution serait sans doute la réponse classique en cas de catastrophe, et qui a plutôt bien fonctionné sur une période courte. Mais, sur le long terme, ce qui serait véritablement le plus logique, c’est d’encourager dans les villes et dans les banlieues, la création de jardins communautaires et de marchés paysans, et pas seulement en quantité suffisante pour assurer la consommation de roquette et de tomates fraîches pour l’été, mais pour que la production puisse contribuer à atténuer les effets des perturbations dans l’approvisionnement de denrées alimentaires. Il y a suffisamment d’espaces libres, de jardins privés, et de toits en terrasse pour permettre à des collectifs de bénévoles ou à des petits exploitants agricoles de cultiver des milliers de jardins. L’agriculture urbaine pourrait même prendre une grande ampleur.


    Dickson Despommier, professeur à l’Université de Columbia expliquait récemment son concept de "ferme verticale" : une tour de 30 étages en plein milieu d’une zone urbaine qui pourrait produire suffisamment de nourriture pour répondre aux besoins de 50.000 personnes du quartier.


    Mike Davis (1), historien (
    historien et critique visionnaire) se demande pourquoi on ne s’inspire pas, pour élaborer un programme de sécurité intérieure, de l’expérience des "jardins de la victoire" menée au cours de la Seconde Guerre mondiale.


    En 1943, deux ans à peine après le début de la guerre, 20 millions de jardins de la victoire produisaient 30 à 40% des légumes consommés dans le pays. Des milliers de terrains abandonnés en ville étaient défrichés et cultivés collectivement par les habitants du quartier. Le Bureau de la Défense Civile encourageait et habilitait ces initiatives, mais ce phénomène se mettait en place sans cela parce que les citoyens qui n’étaient pas au front voulaient participer à l’effort de guerre, et le jardinage était, finalement, une façon très agréable de servir la patrie.


    Rebecca Solnit, auteur de "Hope in the Dark", écrit que, au coeur des ruines des zones désindustrialisées de Détroit, paysage qu’elle décrit comme étant "pas tout à fait post-apocalypse, mais du moins post-américain", les habitants exploitent des parcelles de terrain abandonné, cultivant leurs propres produits, élevant de petits animaux de ferme et plantant des vergers. Dans cette ville désertée, certains ont cherché coûte que coûte à retrouver un semblant de sécurité alimentaire. Ils l’ont fait parce qu’ils y ont été contraints, et ils ont été récompensés par une production à faire pâlir d’envie un paysan bio.


    La catastrophe à Détroit n’a pas été un déferlement soudain comme cela s’est produit à la Nouvelle Orléans avec l’ouragan Katrina mais il s’est agi plutôt d’un lent processus de régression dévastateur – peut-être un avant-goût amer de ce que beaucoup de municipalités vont connaître à la suite de la crise financière actuelle. Mais pour Solnit, l’initiative de Detroit sous la pression de l’adversité économique n’est pas simplement une stratégie de survie, mais la voie possible à un renouveau. C’est également un guide grandeur nature dont pourrait s’inspirer notre Département de sécurité publique locale le jour où il se décidera à investir très avantageusement une partie de ses crédits pour créer un pays capable de rebondir et où il y aura davantage de sécurité.


    Comme Alice Waters, chef cuisinier et auteur l’a démontré de
    façon pratique, les écoles peuvent créer des potagers pour réduire les frais de cantine, offrir une alimentation saine aux élèves et enseigner la culture biologique.


    Les compétences et les connaissances en agriculture qui allaient de soi pour beaucoup de nos arrière-grands-parents qui avaient grandi dans des régions plus rurales se sont perdues depuis longtemps avec les migrations vers les villes et les banlieues. Réapprendre ces savoir-faire pourrait constituer un élément essentiel à notre survie si les camions ne peuvent plus arriver au supermarché du coin.


    Le département de sécurité intérieure actuel a publié des tonnes de prospectus expliquant comment détecter et manipuler des armes chimiques et comment organiser les secours à la suite d’un attentat terroriste. Parfait, il fallait qu’on le sache. Alors, maintenant si on nous distribuait des informations pour réaliser un compost, pour alterner les cultures afin de maîtriser les insectes nuisibles et de nourrir les sols, pour faire des conserves ou sécher toutes ces merveilles saisonnières afin de les consommer en hiver ?


    Le but n’est pas seulement d’accroître les réserves alimentaires au niveau local, évidemment. Les jardins communautaires offrent un endroit convivial permettant aux habitants du quartier de travailler ensemble, de se rencontrer, de créer des liens, de s’entraider, de faire la fête et de mettre leurs connaissances en commun. Ces réseaux autonomes qui sont créés quand les citoyens s’investissent dans ces projets peuvent être mis à contribution en cas d’urgence. La capacité d’une collectivité à s’autogérer peut être capitale en cas de crise. Idéalement, une conception environnementale de la sécurité intérieure ne devrait pas se résumer à l’envoi de prospectus sur la production agricole, mais devrait comprendre l’attribution d’aides publiques non seulement pour l’achat de semences mais également pour la construction de serres, la distribution d’outillage et la création de marchés paysans où producteurs et clients peuvent se rencontrer. Et si on faisait une descente sur le budget vorace du Département de sécurité intérieure pour y ponctionner des subventions pour les collectivités qui veulent se lancer ?


    Et voici ce qui est intéressant : sans aides ni directives gouvernementales, apparaissent déjà les premiers frémissements d’une approche environnementaliste de la sécurité intérieure. Cela s’appelle "
    relocalisation" et ce nom qui vous semble peut-être barbare signifie que votre sécurité la plus fondamentale est entre les mains non pas des décideurs lointains de Washington mais d’habitants du quartier qui pensent que l’autonomie c’est plus sûr que la dépendance. En ces temps de chaos naissant, mettre en commun les ressources et coordonner les actions, ce sera, d’après ce nouveau mouvement, bien plus efficace qu’un millier d’individus qui se plongent tout seuls dans leur guide de survie, ou qui attendent l’arrivée des hélicoptères.


    En fait, la relocalisation est un mouvement international et, comme d’habitude quand il s’agit d’imaginer une politique plus environnementaliste, les Européens sont très en avance sur nous. Il y a actuellement des centaines d’associations locales dans plus d’une dizaine de pays qui se réunissent dans le cadre du Réseau de Relocalisation (Relocalization Network) pour réfléchir sur la façon d’organiser l’"après-carbone" dans leurs villes.


    En Grande Bretagne, s’est créé un "mouvement pour les villes de transition" ("
    Transition Towns" movement) pour réfléchir sur les moyens à mettre en œuvre pour sevrer les habitants de villes entières, de produits importés, comme l’énergie, les denrées alimentaires et les gadgets.

    Le niveau de la mer commençant à monter devant leurs portes, les Pays Bas sont allés plus loin. Dans leur programme de sécurité intérieure, le développement durable et les questions environnementales sont en tête des priorités.


    Aux Etats-Unis, des groupes de travail qui s’intéressent à l’"
    après-carbone" émergent un peu partout.


    A deux pas de chez moi, en plein au cœur de l’Utah, un groupe de citoyens de diverses origines, les "Canyonlands Sustainable Solutions", ont mis leurs efforts en commun pour établir un ensemble de mesures pratiques visant à prémunir la ville de Maob, à 300 KMS du centre de transport et de distribution de Salt Lake City, de futures envolées des prix du pétrole et des denrées alimentaires et des ruptures d’approvisionnement. Ces groupes locaux sont souvent en contact les uns avec les autres, surtout au niveau régional, grâce à des sites et des blogs où ils parlent des progrès de tel ou tel projet, échangent des tuyaux et des informations et publient des tas de réactions. Les citoyens engagés dans ces projets de relocalisation ont largement abandonné l’idée d’obtenir des aides gouvernementales et font cavaliers seuls. Mais, imaginez les progrès qu’ils pourraient faire s’ils bénéficiaient ne serait-ce que d’une infime partie des 27 milliards de dollars du budget 2009 du Département de sécurité intérieure destinés aux responsables au niveau des états et des municipalités pour développer les "plans de préparation en cas d’urgence".


    Si le pays a les moyens de donner 60.0000 dollars au comté rural de Craighead dans l’Arkansas pour l’achat de
    combinaisons Hazmat et autre attirail anti-terroriste pour protéger d’un attentat les producteurs de coton et de soja, il pourrait sûrement allouer des aides aux paysans urbains de Detroit.

    La sécurité alimentaire n’est, bien sûr, qu’un des aspects d’une conception écologique de la sécurité locale.


    D’autres éléments, comme la sécurité de l’énergie et de l’eau, pourraient également être repensés, si seulement les crânes d’œuf de Washington n’étaient pas si enlisés dans leurs certitudes. Il est certain que, quelque part sur ce Titanic que devient la planète, les cavaliers seuls, sans Département pour la sécurité publique locale pour les soutenir, s’en préoccupent déjà – et font leur possible pour nous faire prendre conscience qu’à l’heure actuelle, il n’y a pas assez de canots de sauvetage pour ramener tout le monde sur la terre ferme.


    Peut-être n’est-ce point irréaliste que d’espérer qu’un jour, quand un mouvement pour des services de sécurité publique locale se créera et se développera, il pourra récupérer une partie des fonds gouvernementaux qui servent actuellement à financer des projets aussi douteux que des systèmes de vidéosurveillance et des barrières de sécurité anti-chocs dans les stades, comme, par exemple, les 345.000 dollars de subvention pour le stade Razorback en Arkansas.


    En attendant, encourageons des projets qui développent la résilience dans des petites localités comme Moab ou dans des grandes villes comme NY, tout en revitalisant la culture locale avec une certaine part d’engagement populaire. Plantez-le, arrosez-le et il fleurira. Et nous apprendrons en chemin que, qu’il s’agisse de sa maison, de sa terre ou de sa sécurité, vivre dans une démocratie ouverte, saine et qui englobe tout le monde, ce n’est pas un obstacle à sa sécurité mais un avantage certain.


    La démocratie, si nous la cultivons, est le terreau même de notre capacité de résistance.


    Chip WARD

    Chip Ward, militant écologiste, qui a participé à plusieurs campagnes pour obtenir la condamnation de pollueurs, a écrit deux livres : "Canaries on the Rim : Living Downwind in the West" et "Hope’s Horizon : Three Visions for Healing the American Land."

    Traduction Des Bassines et du Zèle pour le Grand Soir http://www.legrandsoir.info

    Source :
    http://www.alternet.org/environment/129660/our_worst_enemies_aren’t_terrorists:_rethinking_national_security_on_a_sinking_planet/

    Notes :

    Mike Davis : "Planète de bidonvilles"
    http://blog.emceebeulogue.fr/post/2006/06/08/112-planete-de-bidonvilles

    Relocalisation (Attac France)
    http://www.france.attac.org/spip.php?article6030

    ___________________________________________________________________________________


    A relayer auprès de vos communes,

    voici le même texte résumé par moi
    pour être adapté aux communes

    à vous de vous en servir !

    Cordialement, eva

    __________________________________________________________________________________



    Un texte d'utilité publique, un texte intelligent, un texte prévoyant.

    Pour donner des idées de gestion de crise.

    Texte à relayer dans les Communes, merci.



    Maintenant que nous avons décidé de "faire passer l’économie au VERT" , pourquoi ne pas faire pareil pour la sécurité intérieure ?

    ... Ne devrions-nous pas en fin de compte nous mettre à repenser le concept même de sécurité intérieure sur une planète en plein naufrage ?

    Maintenant que David Blair, le nouveau directeur de l’agence de services secrets "National Intelligence", affirme que l’insécurité mondiale est plus un danger pour nous que le terrorisme, n’est-il pas temps de libérer le concept de "sécurité" de ses chaînes imposées d’en haut avec le terrorisme en ligne de mire ?

    N’est-il pas temps, en fait ... d' établir un plan de sécurité crédible - c’est-à-dire en s’appuyant sur les associations de citoyens – qui prévoirait des dispositions pour que les localités puissent parer aux éventualités après les catastrophes – qu’elles soient naturelles ou créées par l’homme (si la différence existe encore) – qui ne manqueront pas de marquer cette époque naissante de chaos financier et climatique ?

    .. Un projet de sécurité publique qui répondrait effectivement aux défis majeurs de notre temps, qui se préoccuperait de reconstruction et non pas de "défense", et qui servirait à assurer le BIEN-ETRE des collectivités ..

    (Le terrorisme) n'est probablement pas le pire qui puisse nous arriver...

    Dans ce contexte, il faut se rappeler que le 11 septembre a été suivi de l’ouragan Katrina, de sécheresses et d’incendies mémorables, de crues à l’échelle de celle racontée dans la bible, et ensuite, bien sûr, de la crise financière.

    Malgré la peur panique des attentats terroristes, les risques d’être touchés sont, pour la grande majorité de la population, infimes ; en revanche, il y a fort à parier que les ruptures dans la chaîne d’APPROVISIONNEMENT en denrées alimentaires, en eau et en énergie vont nous concerner tous au cours des décennies à venir. La nature subit un tas de perturbations, telles que les sécheresses (de plus en plus préoccupantes avec le changement climatique), qui se traduisent pour les êtres humains par des famines, des migrations, des guerres civiles, la chute de gouvernements, et pour finir l’apparition de seigneurs de la guerre et de pirates.

    Même si cela vous semble être la version climatique du terrorisme, un ouragan dévastateur ou une sècheresse mortelle ne peuvent ni être préalablement arrêtés à la frontière ni mis sous les verrous.

    C’est pourquoi il faut une version ECOLOGISTE de la sécurité qui MOBILISERAIT LES énergies et les ressources de la population pour FAIRE FACE aux conséquences des catastrophes au moins autant que pour s’en protéger – et pas non plus un plan de reconstruction standard qui serait parachuté par les responsables LOINTAINS ...

    Le fait est que les associations de CITOYENS qui se sont constituées au niveau LOCAL (et non pas national), qui ont réfléchi ENSEMBLE et se sont PREPAREES à faire face aux besoins FONDAMENTAUX de la collectivité et à S'ENTRAIDER en cas de crise, seront plus aptes à rebondir à la suite de catastrophes éventuelles qu’un pays peuplé d’individus sans défense qui attendent qu’on vienne les secourir ou les protéger.

    La Sécurité locale
    pour faire face
    à un avenir chaotique

    ...S’il y avait rupture de la chaîne alimentaire sur les marchés mondiaux, ce sont les centaines de milliers de JARDINS COLLECTIFS et les RESEAUX de particuliers prêts à partager les produits de leurs potagers, et non pas des entrepôts pleins de réserves alimentaires d’urgence, qui pourraient montrer la différence qui existe entre une crise et une catastrophe. Les épreuves systémiques, nécessitent, en fin de compte, des réponses systémiques.

    Il ne vient peut-être pas spontanément à l’esprit que l’alimentation et la sécurité vont de pair, mais les spécialistes savent que nos RESERVES alimentaires sont particulièrement PRECAIRES. (Grandes enseignes, 3 jours ? N.B.)

    Nous savons les problèmes que posent les hausses de carburant ou le gel de marges de crédit, mais peu de gens ... ont connu la panique et les privations que représente la rupture de la chaîne alimentaire – jusqu’à présent. Et cela va changer dans les décennies à venir. On n’y coupera pas, même si cela semble aussi peu probable aujourd’hui qu’une crise financière ne semblait vraisemblable, pour la plupart d’entre nous, il y a à peine un an.

    Notre système de distribution et de production alimentaire industrielle mondialisée est un miracle mais ... voyez simplement nos réserves alimentaires.

    ... Une interruption dans la livraison de denrées alimentaires ... n’est supportable que si nous avons anticipé le problème et que nous pouvons ainsi combler le manque grâce à la PRODUCTION LOCALE (NB: A organiser dès maintenant).

    Hélas ... la production locale reste saisonnière, limitée, et tout sauf diversifiée. Il ne faut pas oublier que la production locale a été affaiblie dans ce pays par la volonté d’éliminer toutes ces exploitations familiales qui n’engendraient pas de superprofits...

    Ces exploitations monolithiques génèrent peut–être des profits pour les géants de l’agroalimentaire, mais elles ne vont pas nous être d’un grand secours, étant donné l’avenir calamiteux qui se profile déjà devant nous.

    Quand, l’an dernier, une terrible sècheresse en Australie a fait chuter la production de riz dans le Bassin du Murray (fleuve en Australie, NDT), le prix du riz dans le monde entier a brusquement doublé. La hausse du prix du riz, comme le bond soudain des prix du blé, du soja, et d’autres denrées de base, étaient essentiellement dus au prix du pétrole qui flambait cette époque-là, même si la spéculation y était également pour quelque chose. Et c’est ainsi que l’effondrement de la culture du riz australien transformait une situation grave en crise. Parce que le système agricole mondial est si profondément interdépendant et intimement lié, qu’une onde de choc quelque part dans le monde peut se REPERCUTER beaucoup plus loin et à grande échelle – comme (ainsi que nous l’avons appris à notre grande consternation) cela a été le cas pour les marchés financiers.

    ... une planète où le climat sera imprévisible, les populations exploseront, les écosystèmes seront dégradés et le marché de l’agroalimentaire perturbé.

    La hausse des prix qui a rendu les produits alimentaires inaccessibles à cette multitude de gens qui ont participé aux émeutes de la faim a été assez vite enrayée par la chute du prix des énergies au moment où sombrait l’économie mondiale. Ne vous y trompez pas, cependant. La pénurie de nourriture et l’agitation sociale qui l’accompagne reviendront à nouveau.

    Autre chose à prendre en compte : les pays affectés par la pénurie de nourriture vont peut-être ... vouloir protéger leur secteur agricole en créant des barrières douanières – exactement comme cela commence à se produire dans d’autres secteurs de la production sous la pression de la crise financière mondiale. L’époque de la production alimentaire mondialisée, où nous avions fini par estimer que les fruits (et légumes) revenaient pratiquement de droit à nos grandes surfaces, pourrait bien s’achever progressivement dans un avenir relativement proche.

    Il faut nous y préparer. Et c’est là qu’un Département de sécurité publique locale prendrait tout son sens.

    La plupart des villes américaines disposent de moins d’une semaine de réserves alimentaires et la plupart d’entre nous ne faisons pas de stocks, ce qui rend les habitants des villes VULNERABLES aux perturbations dans l’approvisionnement alimentaire.

    La panique que soulèverait une rupture importante : Comment... y remédier ?

    Les fermes verticales
    et les "jardins de la victoire"

    Parce que les villes sont si dépendantes d’arrivages quotidiens de produits alimentaires, la sécurité alimentaire au niveau local impliquerait donc qu’il faudrait constituer des stocks plus importants pour les moments de crise ; cette solution serait sans doute la réponse classique en cas de catastrophe, et qui a plutôt bien fonctionné sur une période courte. Mais, sur le long terme, ce qui serait véritablement le plus logique, c’est d’ENCOURAGER dans les villes et dans les banlieues, la création de jardins COMMUNAUTAIRES et de marchés paysans, et pas seulement en quantité suffisante pour assurer la consommation de tomates, mais pour que la production puisse contribuer à ATTENUER les effets des perturbations dans l’approvisionnement de denrées alimentaires. Il y a suffisamment d’espaces libres, de jardins privés, et de toits en terrasse pour permettre à des collectifs de bénévoles ou à des petits exploitants agricoles de cultiver des milliers de jardins. L’agriculture urbaine pourrait même prendre une grande ampleur.

    Dickson Despommier, professeur à l’Université de Columbia expliquait récemment son concept de "ferme verticale" : une tour de 30 étages en plein milieu d’une zone urbaine qui pourrait produire suffisamment de nourriture pour répondre aux besoins de 50.000 personnes du quartier.

    Mike Davis (1), historien (historien et critique visionnaire) se demande pourquoi on ne s’inspire pas, pour élaborer un programme de sécurité intérieure, de l’expérience des "jardins de la victoire" menée au cours de la Seconde Guerre mondiale.

    En 1943, deux ans à peine après le début de la guerre, 20 millions de jardins de la victoire produisaient 30 à 40% des légumes consommés dans le pays.


    Des milliers de terrains ABANDONNES en ville étaient défrichés et cultivés COLLECTIVEMENT par les habitants du quartier...

    Les habitants exploitent des parcelles de terrain abandonné, cultivant leurs propres produits, élevant de petits ANIMAUX de ferme et plantant des vergers. Dans cette ville désertée, certains ont cherché coûte que coûte à retrouver un semblant de sécurité alimentaire. Ils l’ont fait parce qu’ils y ont été contraints, et ils ont été récompensés par une production à faire pâlir d’envie un paysan bio.

    La catastrophe à Détroit n’a pas été un déferlement soudain comme cela s’est produit à la Nouvelle Orléans avec l’ouragan Katrina mais il s’est agi plutôt d’un lent processus de régression dévastateur – peut-être un avant-goût amer de ce que beaucoup de municipalités vont connaître à la suite de la crise financière actuelle. Mais pour Solnit, l’initiative de Detroit sous la pression de l’adversité économique n’est pas simplement une stratégie de SURVIE, mais la voie possible à un RENOUVEAU.

    C’est également un guide grandeur nature dont pourrait s’inspirer notre Département de sécurité publique LOCALE le jour où il se décidera à INVESTIR très avantageusement une partie de ses crédits pour créer un pays capable de REBONDIR et où il y aura davantage de sécurité.

    Comme Alice Waters, chef cuisinier et auteur l’a démontré de façon pratique, les ECOLES peuvent créer des potagers pour REDUIRE les frais de cantine, offrir une alimentation SAINE aux élèves et ENSEIGNER la culture biologique.

    Utiliser les compétences
    des aïeux, leur savoir-faire

    Les compétences et les connaissances en agriculture qui allaient de soi pour beaucoup de nos arrière-grands-parents qui avaient grandi dans des régions plus rurales se sont perdues depuis longtemps avec les migrations vers les villes et les banlieues.

    REAPPRENDRE ces savoir-faire pourrait constituer un élément essentiel à notre survie SI les camions ne peuvent plus arriver au supermarché du coin.

    Le département de sécurité intérieure actuel a publié des tonnes de prospectus expliquant comment détecter et manipuler des armes chimiques et comment organiser les secours à la suite d’un attentat terroriste. Parfait, il fallait qu’on le sache. Alors, maintenant si on nous distribuait des informations pour réaliser un compost, pour ALTERNER les cultures afin de maîtriser les insectes nuisibles et de nourrir les sols, pour faire des CONSERVES ou sécher toutes ces merveilles saisonnières afin de les consommer en hiver ?

    Le but n’est pas seulement d’accroître les réserves alimentaires au niveau local, évidemment.

    Les jardins communautaires offrent un endroit CONVIVIAL permettant aux habitants du quartier de travailler ensemble, de se rencontrer, de créer des liens, de s’entraider, de faire la fête et de mettre leurs connaissances en commun.

    Ces réseaux autonomes qui sont créés quand les citoyens s’investissent dans ces projets peuvent être mis à contribution en cas d’urgence.

    La capacité d’une collectivité à S'AUTOGERER peut être capitale en cas de crise. Idéalement, une conception environnementale de la sécurité intérieure ne devrait pas se résumer à l’envoi de prospectus sur la production agricole, mais devrait comprendre l’attribution d’aides publiques non seulement pour l’achat de semences mais également pour la construction de serres, la distribution d’outillage et la création de marchés paysans où producteurs et clients peuvent se rencontrer...

    Et voici ce qui est intéressant : sans aides ni directives gouvernementales, apparaissent déjà les premiers frémissements d’une APPROCHE ENVIRONNEMENTALISTE de la sécurité intérieure. Cela s’appelle "relocalisation"... votre sécurité la plus fondamentale est entre les mains non pas des décideurs lointains... mais d’habitants du quartier qui pensent que l’AUTONOMIE c’est plus sûr que la dépendance.

    En ces temps de chaos naissant, mettre en COMMUN les ressources et COORDONNER les actions, ce sera, d’après ce nouveau mouvement, bien plus efficace qu’un millier d’individus qui se plongent tout seuls dans leur guide de survie, ou qui attendent l’arrivée des hélicoptères.

    En fait, la RELOCALISATION est un mouvement international et, comme d’habitude quand il s’agit d’imaginer une politique plus environnementaliste, les Européens sont très en avance sur nous. Il y a actuellement des centaines d’associations locales dans plus d’une dizaine de pays qui se réunissent dans le cadre du Réseau de Relocalisation (Relocalization Network) pour réfléchir sur la façon d’organiser l’"après-carbone" dans leurs villes.

    En Grande Bretagne, s’est créé un "mouvement pour les villes de transition" ("Transition Towns" movement) pour réfléchir sur les moyens à mettre en œuvre pour sevrer les habitants de villes entières, de produits importés, comme l’énergie, les denrées alimentaires et les gadgets.

    Le niveau de la mer commençant à monter devant leurs portes, les Pays Bas sont allés plus loin. Dans leur programme de sécurité intérieure, le développement durable et les questions environnementales sont en tête des priorités.

    Aux Etats-Unis, des groupes de travail qui s’intéressent à l’"après-carbone" émergent un peu partout.

    A deux pas de chez moi, en plein au cœur de l’Utah, un groupe de citoyens de diverses origines, les "Canyonlands Sustainable Solutions", ont mis leurs efforts en commun pour établir un ensemble de mesures pratiques visant à prémunir la ville de Maob, à 300 KMS du centre de transport et de distribution de Salt Lake City, de futures envolées des prix du pétrole et des denrées alimentaires et des ruptures d’approvisionnement. Ces groupes locaux sont souvent en contact les uns avec les autres, surtout au niveau régional, grâce à des sites et des blogs où ils parlent des progrès de tel ou tel projet, ECHANGENT DES TUYAUX et des informations et publient des tas de réactions. Les citoyens engagés dans ces projets de relocalisation ont abandonné l’idée d’obtenir des aides gouvernementales et font CAVALIERS SEULS. Mais, imaginez les progrès qu’ils pourraient faire s’ils bénéficiaient ne serait-ce que d’une infime partie des 27 milliards de dollars du budget 2009 du Département de sécurité intérieure destinés aux responsables au niveau des états et des municipalités pour développer les "PLANS DE PREPARATION en cas d’urgence".

    La sécurité alimentaire n’est, bien sûr, qu’un des aspects d’une conception ECOLOGIQUE de la sécurité locale.

    D’autres éléments, comme la sécurité de l’énergie et de l’eau, pourraient également être repensés, si seulement les crânes d’œuf de Washington n’étaient pas si enlisés dans leurs certitudes. Il est certain que, quelque part sur ce Titanic que devient la planète, les cavaliers seuls, sans Département pour la sécurité publique locale pour les soutenir, s’en préoccupent déjà – et font leur possible pour nous faire prendre conscience qu’à l’heure actuelle, il n’y a pas assez de canots de sauvetage pour ramener tout le monde sur la terre ferme.

    Peut-être n’est-ce point irréaliste que d’espérer qu’un jour, quand un mouvement pour des services de sécurité publique LOCALE se créera et se développera, il pourra récupérer une partie des fonds gouvernementaux qui servent actuellement à financer des projets aussi douteux que des systèmes de vidéosurveillance ...

    En attendant, encourageons des projets qui développent la résilience dans des petites localités ... tout en revitalisant la culture LOCALE avec une certaine part d’engagement POPULAIRE. Plantez-le, arrosez-le et il fleurira. Et nous apprendrons en chemin que, qu’il s’agisse de sa maison, de sa terre ou de sa sécurité, vivre dans une démocratie ouverte, SAINE et qui englobe tout le monde, ce n’est pas un obstacle à sa sécurité mais un avantage certain.

    La démocratie, si nous la cultivons, est le terreau même de notre capacité de résistance.

    Chip WARD

    Chip Ward, militant écologiste, qui a participé à plusieurs campagnes pour obtenir la condamnation de pollueurs, a écrit deux livres : "Canaries on the Rim : Living Downwind in the West" et "Hope’s Horizon : Three Visions for Healing the American Land."

    Traduction Des Bassines et du Zèle pour le Grand Soir http://www.legrandsoir.info

    Source :
    http://www.alternet.org/environment/129660/our_worst_enemies_aren’t_terrorists:_rethinking_national_security_on_a_sinking_planet/

    Notes :

    Mike Davis : "Planète de bidonvilles"
    http://blog.emceebeulogue.fr/post/2006/06/08/112-planete-de-bidonvilles

    Relocalisation (Attac France)
    http://www.france.attac.org/spip.php?article6030

    ___________________________________________________________

    soldat coréen.jpg
    Une guerre
    en Corée du Nord ?

     

    Ce n'est pas exclu.

     

    Voici pourquoi.

     

    Hier, le gouvernement nord-coréen a mis son armée (plus d'un million d'hommes) en état d'alerte.

     

    Plus grave encore, il a décidé de couper le dernier canal de communication (un "téléphone rouge") entre Pyongyang et Séoul.

     

    C'est sa réponse, dit-il, aux vastes manœuvres militaires américano-sud-coréennes qui ont débuté hier et qui vont durer douze jours.

     

    Ces manœuvres seraient, en fait, selon Pyongyang, les préparatifs d'une invasion de la Corée du Nord, dont le prétexte serait le test prochain d'un missile de longue portée, test illégal (selon la communauté internationale) que Kim Jong-il se refuse obstinément d'annuler.

     

    Washington et Tokyo ont d'ores et déjà menacé de détruire ce "satellite" en vol, ce qui sera considéré par Pyongyang comme un "acte de guerre" a déclaré hier le porte-parole du gouvernement nord-coréen. 

     

    Les spécialistes pensent en général que toutes ces gesticulations de Kim Jong-il ne sont pas très sérieuses, qu'en réalité il ne cherche qu'à attirer l'attention d'un nouveau président américain obnubilé par la crise économique et le Moyen Orient;

     

    que le dictateur nord coréen fait beaucoup de bruit pour s'assurer une aide matérielle occidentale;

     

    qu'il serait prêt à troquer son missile longue portée et ses quelques bombes atomiques contre la certitude que son régime ne sera pas renversé;

     

    que, bref, il ne veut certainement pas la guerre, seulement une assurance vie.

     

    Tout cela est sans doute vrai.

     

    Mais, entre temps, la tension est telle qu'une étincelle pourrait déclencher un gigantesque incendie. 

     

    Un spécialiste japonais disait l'autre jour dans le "Washington Post":

     

    "En cas de destruction du missile, Kim Jong Il perdra certainement la face. Nous craignions une réaction immédiate de sa part et un tir de missile sur la Corée du Sud."

     

    Ce qui provoquerait une réaction en chaîne et une déflagration régionale aux conséquences incalculables.

     

    Comment en sortir?

     

    (..) un seul pays peut calmer l'Ubu de Pyongyang.

     

    La Chine.

     

    Bonne nouvelle: on vient justement d'apprendre que Kim Jong-il va être reçu très prochainement à Pékin par le président Hu Jintao.

    http://globe.blogs.nouvelobs.com/archive/2009/03/10/vers-une-guerre-en-coree-du-nord.html

    s300pmu2.jpg

    La Russie ne livrerait pas
    les S-300 à l'Iran


    Si l'information se confirme, il s'agit d'un tournant stratégique majeur.

     

    Selon un haut responsable européen qui suit ces affaires de près, la Russie serait sur le point d'annoncer qu'elle renonce - au moins temporairement- à livrer les batteries de missiles sol-air S-300 que l'Iran lui a commandées il y a plusieurs années et que Moscou n'a toujours pas livrées.

     

    Ces batteries très sophistiquées sont capables de suivre en vol simultanément une centaine de cibles (avions de chasse, missiles...) et d'en détruire jusqu'à douze à 200 kilomètres de distance et 27 kilomètres d'altitude.

     

    On suppose que l'Iran voulaient les installer autour de ses sites nucléaires afin d'empêcher l'aviation israélienne de les bombarder.

     

    Le dossier S-300 envenimait donc passablement les relations entre Moscou et les Occidentaux, qui arguaient que, dès que la Russie déciderait de les livrer, Tsahal attaquerait les installations atomiques iraniennes, avant que celles-ce ne soient protégées.

     

    Le Kremlin aurait décidé de faire ce geste -très important- envers Washington (et Jérusalem) juste avant la rencontre Obama-Medvedev de Londres le 2 avril et cela afin de montrer concrètement sa bonne volonté dans son dialogue renoué avec l'Amérique.

     

    Qu'a-t-il obtenu en échange?

     

    Le gel du déploiement du bouclier antimissile en Europe?

     

    En tous cas, si elle se confirme, cette nouvelle représenterait pour l'Iran un revers diplomatique considérable, puisqu'elle signifierait au monde que Moscou lâche Téhéran - pour un temps, au moins.  

     

    Pour

    Obama, en revanche, elle serait le premier succès tangible de sa politique de main tendue vers Moscou et un premier pas vers la résolution du dossier nucléaire iranien.

    http://globe.blogs.nouvelobs.com/archive/2009/03/11/la-russie-ne-livrerait-pas-les-s-300-a-l-iran.html

    Une guerre en perspective entre l'Iran et Israël ?

    dessin-anim--main-mur-copie-1.jpg

     

    Plusieurs organisations juives de Suisse
    exigent que Berne boycotte
    la Conférence contre le racisme Durban II

    si l'actuel projet de résolution n'est pas modifié. Ce projet "instrumentalise" selon elles la Conférence en une "tribune antisémite".

    Le projet élaboré sous la houlette de la Libye, de l'Iran et de Cuba "est en contradiction totale avec le but initial et les conditions de son application", dénoncent l'Association Suisse-Israël (ASI), la Fédération suisse des communautés israélites (FSCI) et la plate-forme des juifs libéraux de Suisse (PJLS) dans un communiqué.

    La conférence de suivi de Durban, qui doit se tenir du 20 au 24 avril à Genève, est hautement controversée. L'ébauche du document final se montre critique envers Israël en raison de l'occupation des territoires palestiniens. Israël, les Etats-Unis, le Canada et l'Italie ont déjà annoncé qu'ils ne participeraient pas à la rencontre.

    Le Conseil fédéral décidera "en temps utile" de la participation de la Suisse à la conférence, a indiqué un porte-parole du Département fédéral des affaires étrangères. La Suisse est actuellement engagée dans la préparation de cette rencontre, visant notamment à mettre en oeuvre le programme d'action contre le racisme de Durban.

    Berne attend que la conférence traite les différents thèmes de "manière équilibrée", a précisé le porte-parole. Elle ne doit pas devenir une plateforme visant une "situation spécifique" au Proche-Orient.
    ?> Pour en savoir plus, consultez la source de l'article

    http://www.juif.org/blogs/13938,plusieurs-organisations-juives-de-suisse-exigent-que-berne-boycotte.php


    Et en commentaire de cet article : DURBAN II

    D'éminents intellectuels tels que les Prix NOBEL Elie WIESEL et Georges CHARPAK, ont fustigé les tentatives d'islamisation auxquelles se prête la structure onusienne dévoyée, dite improprement "Conseil des Droits de l'Homme". Durban I a été littéralement une mascarade qui restera dans l'Histoire de l'ONU comme l'une des pires pages d'exaltation du racisme antioccidental et de l'antisémitisme. Durban II (c-à-d. la Conférence de Genève des 20-24 avril 2009) s'annonce encore plus outrancier. Son comité préparatoire est présidé par la Libye ; sa vice-présidence ayant été attribuée à l'Iran. Les gouvernements occidentaux commencent, enfin, à réagir, mais il faut en terminer avec la pusillanimité et la complaisance : il faut qu'ils boycottent la Conférence de Genève, purement et simplement.

    Un avocat belge, Philippe CHANSAY-WILMOTTE, relève un fait négligé de tous : la Conférence de Genève, placée dans une perspective islamisante, est un marché de dupes, car les Etats islamiques ont conclu, entre eux, un pacte d'intolérance. Préparant un article à ce sujet, il a écrit à de nombreux parlementaires, notamment à tous ceux de France, de Suisse, de Belgique et du Luxembourg, afin de les inviter à lui faire part des initiatives qu'ils entendent prendre afin que, dans le domaine juridique, les libertés individuelles soient respectées de sorte que soit tenue en échec cette offensive obscurantiste.


    http://www.juif.org/blogs/13938,plusieurs-organisations-juives-de-suisse-exigent-que-berne-boycotte.php



    Sur ce site :

    Observatoire de l'islamisation, pour ceux que cela intéresse
    http://www.juif.org/go-blogs-13940.php

    Je rappelle le lien de l'observatoire des Juifs,
    http://www.jewwatch.com/index.html



    Sélection de liens :


    Bravo Evo Morales

     
     
    "France, que va-tu faire de tes vieux au chômage non indemnisé
    que tu délaisse depuis que tu as décidé d'abandonner ta monnaie ? "
     
     
    Le bouclier anti-missiles, que les Etats-Unis veulent installer en Europe,
    est-il un système défensif ou offensif ?
     
    « Vous ne verrez jamais des pilotes de l'Otan devant un tribunal de l'ONU.
    L'Otan est l'accusateur, le procureur, le juge et l'exécuteur car c'est
    l'Otan qui paie les factures. L'Otan ne se soumet pas au droit
    international. Il est le droit international. »


    Italie en débâcle
    Le déservice public et les citations des classiques
     

    Imaginons un syndicalisme islamique en France et en Europe
     
     
     
    Jean-Claude Trichet,
    le président de la Banque Centrale Européenne (BCE), a appelé les gouvernements « à poursuivre des politiques de dépenses courageuses, en particulier en matière de salaires dans le public ».

    En clair, Jean-Claude Trichet demande aux gouvernements de baisser le salaire des fonctionnaires.

    Lui gagne des centaines de milliers d'euros par an !

    http://illusions-de-mouvements.over-blog.com/article-28899083.

     

    ma mauvaise voix de fumeur
    le droit de porter des armes
    il faut se préparer au pire, par exemple à une pandémie grippale...
    pourquoi il faut s'opposer à une france atlantiste
    des pistolets (pas en plastique) pour les enfants américains
    grippe aviaire : exercice grandeur nature
    la finlande, les fusillades dans les écoles et la législation sur les armes à feu...
    fusillade dans une école allemande tesla vs mafia pétrolière "watchmen"

     


     

     

    Tamarindo.jpghttp://bridge.over-blog.org/article-28963695.html
     


    Pour leur séjour privé, le Président et sa femme ont résidé dans l'hôtel d'un milliardaire accusé d'être un "narco-banquier".
    http://fr.news.yahoo.com/69/20090311/tpl-mexique-sarkozy-a-t-il-sjourn-chez-u-86098b9.html



    George W. Bush devrait-il être arrêté à Calgary, en Alberta, et jugé pour crimes internationaux ?
    La construction de l’impunité par la propagande
    http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=12681

     

    Radio France Internationale condamnée pour le scandaleux licenciement d'Alain Ménargues
    http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=12675

    Qui commande aux USA ? Israël 
    http://www.alterinfo.net/Declaration-de-Charles-Freeman-apres-son-desistement-d-un-poste-aux-Renseignements-US_a30702.html?PHPSESSID=46d3161cd7b3834048c8ec8db0f0374e

    in-galit-s01.JPG

     

    panier-de-crabes La vamp du Net

    Le cauchemar orwellien ne cesse de gagner du terrain
    http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-28936186.html


    15 mars 1944 : le programme
    du Conseil National de la Résistance

     

    Au moment où nous voyons remis en cause le socle des conquêtes sociales de la Libération, nous, vétérans des mouvements de Résistance et des forces combattantes de la France Libre (1940-1945), appelons les jeunes générations à faire vivre et retransmettre l’héritage de la Résistance et ses idéaux toujours actuels de démocratie économique, sociale et culturelle.


    Soixante ans plus tard, le nazisme est vaincu, grâce au sacrifice de nos frères et sœurs de la Résistance et des nations unies contre la barbarie fasciste. Mais cette menace n’a pas totalement disparu et notre colère contre l’injustice est toujours intacte.


    Nous appelons, en conscience, à célébrer l’actualité de la Résistance, non pas au profit de causes partisanes ou instrumentalisées par un quelconque enjeu de pouvoir, mais pour proposer aux générations qui nous succéderont d’accomplir trois gestes humanistes et profondément politiques au sens vrai du terme, pour que la flamme de la Résistance ne s’éteigne jamais :


    Nous appelons d’abord les éducateurs, les mouvements sociaux, les collectivités publiques, les créateurs, les citoyens, les exploités, les humiliés, à célébrer ensemble l’anniversaire du programme du Conseil national de la Résistance (C.N.R.) adopté dans la clandestinité le 15 mars 1944 : Sécurité sociale et retraites généralisées, contrôle des " féodalités économiques " , droit à la culture et à l’éducation pour tous, presse délivrée de l’argent et de la corruption, lois sociales ouvrières et agricoles, etc. Comment peut-il manquer aujourd’hui de l’argent pour maintenir et prolonger ces conquêtes sociales, alors que la production de richesses a considérablement augmenté depuis la Libération, période où l’Europe était ruinée ? Les responsables politiques, économiques, intellectuels et l’ensemble de la société ne doivent pas démissionner, ni se laisser impressionner par l’actuelle dictature internationale des marchés financiers qui menace la paix et la démocratie.


    Nous appelons ensuite les mouvements, partis, associations, institutions et syndicats héritiers de la Résistance à dépasser les enjeux sectoriels, et à se consacrer en priorité aux causes politiques des injustices et des conflits sociaux, et non plus seulement à leurs conséquences, à définir ensemble un nouveau " Programme de Résistance " pour notre siècle, sachant que le fascisme se nourrit toujours du racisme, de l’intolérance et de la guerre, qui eux-mêmes se nourrissent des injustices sociales.


    Nous appelons enfin les enfants, les jeunes, les parents, les anciens et les grands-parents, les éducateurs, les autorités publiques, à une véritable insurrection pacifique contre les moyens de communication de masse qui ne proposent comme horizon pour notre jeunesse que la consommation marchande, le mépris des plus faibles et de la culture, l’amnésie généralisée et la compétition à outrance de tous contre tous. Nous n’acceptons pas que les principaux médias soient désormais contrôlés par des intérêts privés, contrairement au programme du Conseil national de la Résistance et aux ordonnances sur la presse de 1944.

    Plus que jamais, à ceux et celles qui feront le siècle qui commence, nous voulons dire avec notre affection :


    " Créer, c’est résister. Résister, c’est créer ".

    Signataires : Lucie Aubrac, Raymond Aubrac, Henri Bartoli, Daniel Cordier, Philippe Dechartre, Georges Guingouin, Stéphane Hessel, Maurice Kriegel-Valrimont, Lise London, Georges Séguy, Germaine Tillion, Jean-Pierre Vernant, Maurice Voutey


     

    Ce texte fut publié le 8 mars 2004, il demeure plus actuel que jamais étant donné la politique de régression sociale et nationale de l'équipe de la grande bourgeoisie actuellement au pouvoir.


    http://alainindependant.canalblog.com/archives/2009/03/12/12556260.html




    C O M M E N T A I R E S  : I C I

     
    Repost 0
    Published by R-sistons à l'intolérable - dans La crise. Gestion. Solutions..
    commenter cet article
    15 février 2009 7 15 /02 /février /2009 00:58

    agora-vox---qui-profite-crise.jpg


    Mes amis,

    J'ai constitué un blog spécial crise pour vous aider.

    Analyses, tuyaux, conseils pratiques, tout y est.

    Je vous conseille de le visiter régulièrement, ou de vous abonner.  Il est vraiment d'actualité !

    Voici la liste des derniers articles :

    Crise : Ce qui va arriver bientôt

    Bientôt la fin du pétrole


    http://www.autarcies.com/Pourquoi-/Pourquoi.html 




      Les essentiels :

    - Survivre en autarcie,  tuyaux (1)
    - Survivre en cas de crise, conseils (2)
    - Survivre en cas de crise, conseils (2)

     
      Résistance :

    - Appel à résister 

    - Résister (1), tous les liens. Armes de persuasion
    - Résister (2) Grève générale, Grève de la consommation 

    - Résister,(3) convergence des mouvements sociaux

    - Liste de mes blogs, et smileys

    - Résister (4) jour sans achat, liens, sites, messages
    - Résister comme en Grèce, tous unis partis et syndicats
    (voir aussi article précédent: le capitalisme, notre ennemi)
    - Dire non avec nos godasses !
    - Textes et citations


    Autarcies : le livre.
    Autarcies : le livre.http://www.autarcies.com/Pourquoi-/Pourquoi.html
    4.00 € 




    Voir en particulier les rubriques :


    - Conseils pratiques

    - Tuyaux finance

    - Alternatives 

    - Le futur, ce qui va arriver


    Les catégories, blog Crise :




    _________________________________________________________________________________________




    Mes autres blogs, dernières parutions
    (et je prépare plusieurs publications, notamment
    sur le blog R-sistons au choc de civilisations)


    liste complète




    "Puissent les hommes se souvenir qu'ils sont frères"  Voltaire

    15nra8o.jpg 
    Siné, sur le blog de Laplote le caricaturiste
    http://laplote.over-blog.fr/




    Désinformation :


    « À défaut d’avoir recours à la force pour contrôler les populations,
    on peut parfaitement les contrôler par l’opinion »
    Harold Laswell, spécialiste des médias.

    Décodage de 25 techniques de désinformation :
    http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/article-23391706.html

    Un autre article majeur : La propagande en temps de guerre
    http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/article-23413830.html




    sarkostop.jpg



    liste complète



    Nvx-chiens-de-garde.jpg


    Mes articles
    ou mes propos
    sur ce blog :

    Eva dénonce et propose
    Eva confirme le témoignage d'une journaliste
    Mots Croisés-Poubelle

    L'emprise d'Israël sur la planète passe par les médias
    Du monolithisme aux quotas
    Colère d' Eva contre les médias - Chaîne Parlementaire, etc
    FR2, Journal de 20 h ou Envoyé Spécial, la honte !
    Elise Lucet, Gaza, c'est un détail de l'Histoire ?
    FR2 : Ca ne peut plus continuer. Pétition contre ?
    Lettre ouverte à FR2 chaîne communautariste
    Ras-le-bol du communautarisme et de Marie Drucker !
    FR2, télé poubelle: Propagande contre la Russie
    Médias à la solde des industriels de l'armement
    Benoît Duquesne, au service du Gouvernement
    Une machine à orchestrer la propagande
    Ils deshonorent la presse !
    Les médias nous préparent aux guerres !
    Lettre ouverte aux dirigeants de grands médias
    Scandaleuses infos. Falsification de l'Actualité au Tibet !
    http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/article-18000948.html
    La propagande continue. Contre la Chine cette fois
    http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/article-17780362.html
    Ecrivain pro, je m'oppose au Salon du Livre
    http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/article-17488014.html
    J'accuse,  comme Zola...
    http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/article-17415325.html
    Journalisme bing-bling
    http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/article-16953450.html
    La voix de la France, du Président, ou de Bilderberg ?
    http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/article-16790256.html
    Nous sommes manipulés, abêtis, trompés, basta !
    http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/article-16790028.html
    Ils sont l'honneur de la presse
    ttp://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/article-16762463.html
    R.A.S. ?
    http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/article-16726237.html
    Mes amis, bonjour
    http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/article-16694994.html
    Alerte ! A vous de Juger, soirée spéciale Kouchner sur FR2
    http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/article-19542084.html

    FR2 en marge
    Une machine à orchestrer la propagande
     Les médias sont les ennemis des peuples - médias-relais du NOM
    http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/article-22263435.html
    Colère d'Eva contre l'impossibilité d'exercer normalement le
    métier de journaliste aujourd'hui
    http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/article-22217179.html
    L'impérialisme se sert des Médias pour sa propagande (Caucase),
    Médias collabos
    http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/article-21997118.html
    Info bananière en France: derniers faits
    http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/article-21342425.html
    Information sélective : Ingrid...
    http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/article-20939414.html
    Gvaves menaces : voix de son maître,
    Roumanie, collusions, Elkabbach...
    http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/article-20828988.html 
    Procès du journalisme aujourd'hui
    http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/article-18835108.html
    La Honte ! La Honte ! Les Médias ne nous ont jamais autant manipulé !
    http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/article-18333704.html
    Reporters Sans Frontières : Imposture Sans frontières, à boycotter ! 
    http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/article



    2wrezqo.jpgHttp://laplote.over-blog.fr, VENDUS



    Autres blogs, entre autres  :

    R-sistons à l'actualité
    http://r-sistons-actu.skynetblogs.be

    Eva coups de coeur :
    http://eva-coups-de-coeur.over-blog.com


    _________________________________________________________________________________________



    autruche_politique_pf-copie-1.jpg


    Sélection de liens visités :

    liste complète (sur bridge)



    chomage-salaire.jpg

    liste complète


    PRIVATISERPOSTE.jpg


    Il n'existe aucune trace des Hébreux de la Bible dans l'archéologie
    égyptienne. Aucune trace archéologique ne permet d'affirmer que les
    Hébreux auraient été esclaves en Égypte, ni qu'ils auraient
    massivement quitté l'Égypte en traversant le Sinaï.
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Donn%C3%A9es_arch%C3%A9ologiques_sur_les_premi


    Dimanche 15 février 2009 un Peuple Souverain décidera en referendum
    s'il veut choisir ses candidats sans limitation de mandats
    Video de la marche pour le SI  !!! - dont les médias français ne vous parleront pas


    DIMANCHE 15 FEVRIER RECITAL A CRETEIL DU CHANTEUR BOLIVARIEN DE PARIS


    10 ans de chavisme, et ça marche !
    dernier article de Muriel Knezek


    MARDI 17 FEVRIER 2009 de 17h à 19h SOLIDARITE AVEC LA BOLIVIE
    Montrons notre soutien à Evo Morales de passage à Paris !!


    MUSICIENS ET CHANTEURS LATINOS DANS LE METRO DE PARIS



    L’Action des Citoyens pour le Désarmement Nucléaire (ACDN) a poursuivi son enquête sur les 1000 bombes guidées GBU-39 livrées à Israël par les États-Unis quelques semaines avant l’opération « Plomb durci » contre Gaza. Cette enquête confirme l’essentiel des allégations initiales de l’association.

    http://www.marcfievet.com/article-27922526.html


     

    br-l-s-enfants-la-pire.jpg


    Déjà l’ONG britannique Oxfam depuis janvier 2008 et l’UNICEF depuis juin 2008 ont coupé tout lien avec le célèbre milliardaire (210e fortune du monde) et refusé tout don de sa part, compte tenu de l’origine criminelle de sa fortune et des projets illégaux qu’il finance..

    Lev Leviev, principal concurrent de De Beers, a constitué un empire financier sur l’exploitation des diamants africains, notamment angolais, en entretenant des situations de guerre. Via la holding Africa Israël Investments, il possède aujourd’hui de nombreuses sociétés immobilières dans le monde (Danya Cebus, AFI), des groupes financiers, des hôtels, des sociétés gazières et pétrolières (Alon/Fina), des médias (Israel Plus TV) et des chaînes de mode. En violation des résolutions de l’ONU, il a utilisé sa fortune pour construire des colonies de peuplement sioniste en volant des terres dans les Territoires palestiniens.

    Vous aussi, vous pouvez exiger le respect du droit international : boycottez les sociétés qui servent au financement de l’apartheid et de la guerre.

    http://www.voltairenet.org/article158942.html  

    http://www.marcfievet.com/article-27936354.html


    OGM :
    En estimant que l’avis rendu par l’Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments (AFSSA), lequel affirme qu’en l’état des connaissances scientifiques le maïs transgénique Mon 810 ne présente pas de danger pour la santé humaine, ne remet pas en cause le danger écologique que représente cet OGM et ne justifie donc pas la levée de la clause de sauvegarde, Jean-Louis Borloo a eu le courage de dire la vérité et de braver les foudres bruxelloises.
    http://blog.nicolasdupontaignan.fr/index.php/post/2009/02/14/Borloo-%3A-le-courage-de-dire-non


     

    Devant 60 responsables juifs américains, Benoît XVI a affirmé, jeudi au Vatican, que toute négation ou minimisation de la Shoah était inacceptable.
    Devant 60 responsables juifs américains, Benoît XVI a affirmé, jeudi au Vatican, que toute négation ou minimisation de la Shoah était inacceptable. Crédits photo : AFP

    Pourquoi Benoît XVI veut aller en Israël
    http://www.lefigaro.fr/international/2009/02/14/01003-20090214ARTFIG00219-pourquoi-benoitxvi-veut-aller-a-jerusalem-.php

    Qui sont-ils, ces Arabes qui vivent en Israël ?
    Le point de vue de Juif.org.  Accrochez-vous !
    http://www.juif.org/go-blogs-13272.php




    lutter-ou-subir--choisir.jpg

    On fait quoi, maintenant ?



    suite à Quel constat ?

    Le parti communiste n’existe plus, ou presque plus, que par ses élus, complètement engoncé dans ses accords avec le parti socialiste.

    La LCR vient de se transformer en NPA qui veut faire cavalier seul, convaincu qu’il va ramasser la mise sur les cendres du PCF, avec l’aide de la droite d’ailleurs. (Par ailleurs cela n’a jamais gêné les trotskistes de faire élire un candidat opposé plutôt que quelqu’un de son propre camp avec qui il peut y avoir des désaccords à la marge ou pas). Le NPA vient d'exclure sa minorité, ce qui n'annonce rien de bon.

    Le nouveau parti de gauche « le PG » se cherche dans une stratégie qui n’est pas encore clairement définie, mais a le mérite de clarifier la donne du côté du PS. Du moins espérons le !

    La myriade de petits partis, issus des comités collectifs ou pas, ne peut que suivre et montrer parfois des dents sans faire peur à personne.
    Attac a disparu de la scène nationale et ne joue plus aucun rôle.

    Lutte ouvrière partira quoiqu’il en soit seule, puisque c’est la route tracée par tous ceux qui sont convaincus d’avoir raison contre tous…quitte à être isolé.

    Enfin Bové a vendu son âme pour une platée de lentilles en décidant de partir avec des Verts tendance libérale.

     

     Il ne manquerait pas grand-chose pour que tout cela se rassemble.

    suite à http://goudouly.over-blog.com/article-27715972.html



    SAMARITAINE : où en sommes-nous ?


    Alerte ! La crise alimentaire : Une bombe à retardement ! (Eva)


    Sarkozy décripté mot pour mot
    http://millesime.over-blog.com/article-27893603.html

    Madoff, le système financier, et l'argent de la drogue
    http://www.marcfievet.com/article-27892492.html

    Israël, l'Etat spectacle
    http://jcpa-lecape.org/ViewBlog.aspx?ArticleId=43

    Vidéo, ce que pensent des Juifs du conflit palestinien
    http://www.dailymotion.com/video/x8ava3_juifs-francais-sur-palestine-halluc_webcam

    Qui a voté quoi en Israël ?
    http://israelpalestine.blog.lemonde.fr/2009/02/11/qui-a-vote-quoi-en-israel/


    Elections Israël : Liens (cliquer)

     
     

    (sur blog juif, le point de vue juif)

    petition-pecora-logo.jpg


    Etats-Unis : le chômage en hausse  13/02/2009
    Le nombre de nouveaux chômeurs aux Etats-Unis s'est maintenu à un très haut niveau cette semaine dépassant les prévisions des analystes, selon les chiffres publiés jeudi par le département américain du Travail. 623.000 demandes d'allocations chômage ont été déposées, alors que les analystes tablaient sur 610.000. Selon le département du Travail, le taux de chômage indemnisé atteint désormais les 3,6% soit 4,810 millions de personnes, un chiffre en hausse sur quatre semaines consécutives, et qui est le plus élevé depuis le début de la publication de cette statistique en 1967.
    http://french.irib.ir http://french.irib.ir



    Données privées : la Cnil et les sénateurs critiquent des experts nommés par Bruxelles
    people_tech-97x72.jpgRéglementation - Le président de la Cnil et les parlementaires s’étonnent que sur cinq experts chargés par la Commission européenne de préparer l’évolution des règles sur la protection des données personnelles, quatre soient américains ou liés à des intérêts américains.
    http://www.zdnet.fr/actualites/internet/0,39020774,39387113,00.htm


    Lettre aux parlementaires
    Pour un code d'éthique politique
    A relayer

    Il y a aujourd'hui une crise de confiance des citoyens dans la capacité des institutions et des hommes, d'incarner leurs préoccupations, et la politique s'isole si elle n'est pas messagère d'espoirs, de rêves ou même d'utopies.
    http://www.la-convergence-ethique.org/pages/LETTRE_aux_Parlementaires-933353.html




    Repost 0
    Published by R-sistons à l'intolérable - dans La crise. Gestion. Solutions..
    commenter cet article

    R-Sistons

    • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
    • Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
    • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
    • Contact

    Recherche

    Archives

    Pages