25 mars 2009 3 25 /03 /mars /2009 19:03

Sommaire :

Editorial d'Eva :
Journal de 20 heures, sur FR2 télé-sioniste :
Avec Pujadas, Français floués !

La crise : Pour éviter le chaos,
une course de vitesse est engagée !

Les tests de guerre bactériologique

OMC, les pouvoirs invisibles

Sélection de liens

crise-monde.jpg
Eva :
Je ne partage pas toutes les orientations de ce texte,
mais je reconnais sa pertinence sur le fond.
J'approuve  notamment l'appel
à remporter la course de vitesse
pour éviter le chaos ! Reste que pour moi,
on ne muscle par le Manifeste des socialistes européens.
On change le Système capitaliste militaro-financier !
La formule est à trouver.
Mais celle-ci, libérale, a fait la preuve
non seulement de son échec, mais de sa dangerosité
pour toute l'humanité - hormis quelques privilégiés.

Course de vitesse
pour éviter le chaos

N
ous sommes en 1930.
La crise a éclaté quelques mois plus tôt.
Partout le chômage augmente mais rien d'irréversible ne s'est encore produit.
Nulle part la crise sociale n'a encore débouché sur la barbarie.

En 1930, dans son premier livre, Contribution aux Etats-Unis d'Europe,
Pierre Mendès France écrit que, pour éviter le chaos, "une course de vitesse est engagée", et pour gagner cette course de vitesse, Mendès France affirme qu'il faut créer une monnaie unique européenne dotée d'une vraie gestion politique et investir sur le plan social les marges de manoeuvre créées par cette monnaie unique.

Monnaie unique. Gouvernement politique. Projet social. En 1930, un sursaut européen est possible car l'Allemagne est un pays démocratique. Hélas, Mendès n'est pas écouté et, trois ans plus tard, après l'arrivée au pouvoir de Hitler, plus personne ne propose un sursaut européen... En 1930, il était possible d'agir. Trois ans plus tard, il est trop tard.


Aujourd'hui, nous sommes en 1930. La bulle a éclaté. Partout la courbe du chômage s'affole. Nul ne peut plus nier l'extrême gravité de la crise, mais rien d'irréversible ne s'est encore produit. Comme en 1930, la cause profonde de la crise est avant tout sociale : dans tous les pays occidentaux, depuis le début des années 1980, chômage et précarité ont provoqué des déséquilibres sans précédent.


En vingt-cinq ans, en Europe et au Japon, la part des salaires dans le PIB a diminué de 11 %. Aux Etats-Unis, seuls les 5 % des personnes les plus riches ont vu leurs revenus augmenter depuis dix ans. Les autres ont vu leurs revenus stagner ou diminuer.

Si la consommation a continué d'augmenter, c'est uniquement parce que l'on a poussé les classes moyennes et les pauvres à s'endetter. A s'endetter de façon insoutenable.


Comme en 1930, une course de vitesse est engagée. Pour trois raisons au moins.

Premièrement, la situation sociale en Chine est totalement instable. Tous ceux qui ricanaient, en 2003, quand nous nous inquiétions du niveau de la dette privée aux Etats-Unis, ricanaient aussi quand nous soulignions la fragilité de la croissance chinoise. "Il n'y a aucun risque de récession aux Etats-Unis, affirmaient-ils. Et même si les Etats-Unis ralentissent, la Chine prendra le relais."


Le 2 février, le gouvernement chinois a annoncé que 20 millions de travailleurs migrants ont déjà perdu leur emploi à cause de la crise. En quelques mois seulement, 20 millions de nouveaux chômeurs ! En huit ans, la Chine a doublé son budget militaire et le 3 mars, le gouvernement a encore annoncé une augmentation de 15 % ! Si la situation se dégrade trop fortement, nul ne peut être certain que ce qui s'est passé en Allemagne entre 1933 et 1945 ne va pas se jouer à nouveau en Chine dans les vingt ans qui viennent, avec Taïwan ou le Tibet dans le rôle de l'Alsace-Lorraine.


Une course de vitesse est engagée aussi en Europe. Des milliers de jeunes étaient dans la rue à Athènes en novembre 2008 pour crier leur ras-le-bol du chômage et des petits boulots.

En France, les émeutes de Guadeloupe rappellent celles de 2005 et expriment la même attente de dignité et de justice sociale.

En Espagne, beaucoup s'inquiètent d'une possible explosion sociale si, comme l'annonce la Commission européenne, le chômage atteint en 2010 19 % de la population...


Tous nos pays sont dans une situation de tension extrême. Et nul ne sait ce que peut donner le ras-le-bol des classes moyennes, des précaires et des pauvres si nos élites sont incapables de construire très vite et de mettre en oeuvre une stratégie de sortie de crise.


Une course de vitesse est engagée pour une troisième raison : il ne faudrait pas que la gravité de la crise sociale nous fasse oublier la gravité de la crise climatique et de la crise alimentaire, que les milliards que l'on donne aux banques soient retirés des plans de lutte contre le dérèglement climatique ou de l'aide au développement.


Au bout de trente ans de fuite en avant, nous n'avons plus droit à l'erreur. Nous avons encore quelques marges de manoeuvre mais elles sont limitées. Que voulons-nous en faire ? Voulons-nous "relancer" un système à bout de souffle, socialement injuste et écologiquement intenable, ou voulons-nous utiliser ce qui nous reste de marges de manoeuvre pour construire une nouvelle société, plus juste et plus durable ? Il faut choisir.


Comme en 1930, nous sommes dans un moment où l'Histoire hésite. Ce moment où nul ne peut plus contester l'extrême gravité de la crise mais où rien d'irréversible ne s'est encore produit. Et comme en 1930, une partie des solutions est à construire au niveau européen.


J'étais à Madrid, le 1er et le 2 décembre 2008, au Congrès des socialistes européens. Tous, nous étions très émus de voir des femmes et des hommes venus des vingt-sept pays d'Europe se lever les uns après les autres pour soutenir le Manifesto rédigé sous la houlette de
Poul Rasmussen, le président du Parti socialiste européen. C'était une première dans l'histoire de l'Europe.

Mais il faut aller plus loin. Plus vite. Tous ceux qui ont pris la parole à Madrid l'ont dit : l'adoption du Manifesto n'est qu'un premier pas. Il faut être plus ambitieux et plus concrets si l'on veut gagner la "course de vitesse". Voilà pourquoi, il y a quelques semaines, lors d'un face-à-face organisé à Bruxelles avec Poul Rasmussen, je lui ai proposé que les socialistes européens prennent une initiative historique.


A
Bretton Woods, en 1944, on a réuni économistes et dirigeants politiques pendant trois semaines. Trois semaines pour inventer les règles du jeu qui ont permis trente ans de stabilité et de prospérité. De même, j'ai proposé à Poul Rasmussen d'inviter les socialistes et les syndicats des pays d'Europe à se retrouver pendant trois semaines pour approfondir le Manifesto.


Trois semaines de travail pour éviter que la crise échappe à notre contrôle. Trois semaines pour apporter des solutions concrètes à la
crise financière et, surtout, construire un nouveau pacte social. Est-ce trop demander ?


Nous devons nous laisser bousculer par la crise. Nous ne pouvons pas attendre que le système s'écroule pour nous donner les moyens (et donc le temps) de nous mettre sérieusement au travail.


Je renouvelle aujourd'hui mon appel : si nous voulons gagner la course de vitesse, si nous voulons gagner les élections européennes pour être en situation de négocier avec les Etats-Unis et la Chine un nouvel équilibre mondial, il est urgent de réunir les socialistes des vingt-sept pays pour muscler notre Manifesto. Poul, Martine, Jose-Luis, Elio et Frank-Walter qu'en pensez-vous ?


Pierre Larrouturou
est économiste et ancien délégué national Europe du PS. Il publiera en avril "Crise : la solution interdite" chez Desclée de Brouwer. Ceux qui souhaitent soutenir cet appel peuvent le faire sur www.nouvellegauche.fr.

http://www.lemonde.fr/opinions/article/2009/03/23/comme-en-1930-une-course-de-vitesse-est-engagee-contre-la-crise-par-pierre-larrouturou_1171518_3232.html


Relance verte avec AVAAZ, 
pétition avant le G20

D’ici quelques jours, les dirigeants mondiaux se réuniront lors du Sommet du G20 à Londres pour tenter de trouver des moyens de surmonter la crise. Il est absolument crucial que ces derniers s’entendent une relance verte et sur un plan de sauvetage ambitieux qui stimulera, encadrera et réformera en profondeur l’économie mondiale.

Sans d'intenses pressions internationales dans les jours à venir, nos dirigeants pourraient rater cette occasion historique. Nous avons donc décidé de lancer de toute urgence une pétition à l’occasion du Sommet de Londres. Celle-ci sera remise directement aux représentants officiels du sommet et aux dirigeants lors d’une marche de milliers de personnes ce week-end. Pour ajouter votre signature, cliquez sur ce lien :

http://www.avaaz.org/fr/global_economic_rescue

Une dépression mondiale menace tout ce qui nous est cher
: en faisant augmenter le niveau de pauvreté, elle pourrait favoriser les conflits, menacer l’environnement et nos emplois ainsi que l’avenir de nos enfants. Cependant, un plan de sauvetage puissant et concerté de la part de nos gouvernements pourrait empêcher cette dépression. Les États doivent s’entendre pour stimuler leurs économies respectives, aider les économies vulnérables à éviter l’effondrement, réguler les marchés financiers internationaux et démocratiser les institutions comme le Fonds monétaire international.

Les dirigeants sont encore bien loin d’arriver à un consensus sur ce genre d’action ambitieuse; c’est pourquoi, par nos voix et nos manifestations, nous devons les presser d’agir. Les médias du monde entier seront à Londres afin de couvrir le sommet. Grâce aux milliers de membres d’Avaaz vêtus de casques de protection verts et portant des bannières en notre nom, la marche bénéficiera d’une vaste couverture médiatique qui attirera l’attention des dirigeants mondiaux.

Tous les signataires auront également la chance de voter sur les principes et réformes nécessaires à la reconstruction de l’économie mondiale. Toute nos demandes seront remises lors du sommet du G20 alors... merci de signer la pétition dès maintenant 

profitation.jpg

Comme disait un commentateur sur Yahoo, télévysion !
http://fr.answers.yahoo.com/question/index?qid=20090204115155AAA45y8
Voir http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/article-29474883.html
(blog d'Eva R-sistons à la désinformation,
voir aussi article Elkabbach, ou le journalisme de cour
http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/article-29390219.html)


té lévy sion !

Editorial d'Eva:
TV néo-sioniste, avec en particulier FR2
David Pujadas propagandiste
Vers le choc de civilisations
Français floués

220px-David_Pujadas_14_mars_2009.jpg
Photo wikipedia

Journal de 20 heures, Pujadas, le roi de la désinformation. Soirée comme les autres. Il s'agit de justifier toutes les politiques gouvernementales, militaro-financières, libérales, atlantistes, sionistes... Je vous l'ai souvent écrit: Nous sommes loin de l'époque où le grand journaliste Charles Enderlin pouvait librement exposer les souffrances des uns et des autres, Palestiniens ou Israéliens. Aujourd'hui, on le laisse intervenir quand la politique ne permet pas d'autre choix, et pas pour des sujets brûlants, exigeant une parfaite honnêteté. D'ailleurs, désormais on ne sait pratiquement rien du martyr des Palestiniens, du massacre du personnel soignant ou des enfants, des violences des colons chassant les paysans de leurs terres, des pêcheurs empêchés de pêcher, de l'impossibilité d'avoir une activité industrielle, de la collaboration de la France de Sarkozy avec les assassins israéliens, on ne voit même pas les ruines de Gaza, seulement, ici ou là, une maison effondrée au milieu d'un quartier épargné, voire une vague silhouette de Gazaouis tentant d'échapper aux bombes assassines, plus ou moins interdites par le Droit international. Par contre, on sait tout des souffrances des Israéliens, qui voient tomber des roquettes artisanales sur leur sol et parfois sur un bâtiment et même, exceptionnellement, sur un habitant, et quand une personne finit par être touchée, voici tous les projecteurs braqués sur elle, sur le visage de la famille éplorée, sur l'indignation de toute la communauté... tant il est vrai qu'avec FR2 télé néo-sioniste, la souffrance d'un seul Israélien compte plus que les atrocités quotidiennes vécues par tout un peuple enfermé, bombardé, empêché de se déplacer, d'étudier, de commercer, de travailler, de manger, de se chauffer, de s'éclairer etc - de vivre !

Or, ce mercredi 25 le caniche des sionistes nous propose au menu de sa propagande, pardon de son Journal, l'interview de la patronne du MEDEF, meilleur soutien de Sarkozy, pour justifier l'injustifiable et pour la rapprocher des télespectateurs - si vous préférez, pour désamorcer la colère des Français lésés. Cele donne un préchi-precha qui n'engage à rien, mais qui, agrémenté de sourires compatissants pour le bon peuple, laisse hypocritement penser que les patrons ont un code d'éthique, qu'il n'est pas possible d'encadrer leurs rémunérations mais que si, Français, faites confiance à vos chefs d'entreprise, ils font grand cas de vos préoccupations, et patati et patata...Avec un oiseau comme celui-ci, les plus sots sont réconciliés même avec les patrons du CAC 40 source de leurs malheurs. Objectif atteint ! Les néo-sionistes, grand amateurs de l'ultra-libéralisme qui broie les peuples, ont façonné l'esprit des Français. Taisez-vous, les veaux, Sarkozy et ses amis du MEDEF vous veulent du bien ! Ne manifestez plus, laissez faire, supportez, soyez reconnaissants, même....

Et voici la page Shoah. Celle-là, d'une manière ou d'une autre, elle revient, oui, encore et toujours, sous le moindre prétexte. Surtout après les événements de Gaza, pour détourner la colère des télespectateurs contre les méchants "terroristes" du Hamas. A quand une réflexion sur le sens de la résistance pour un peuple en voie d'extermination ?

Justement, Jean-Marie Le Pen resort sa bouillie, au sujet des chambres à gaz, de "détail de l'Histoire". Joli cadeau pour les néo-sionistes, à l'affût du moindre dérapage, de la moindre occasion pour nous faire pleurer sur les éternels malheurs du peuple mal aimé, et qui bien entendu fait tout pour cela. Jean-Marie Le Pen, donc, prétexte à une page spéciale. Pas une information parmi d'autres, non, les projecteurs sont braqués sur le vilain monsieur qui pense que la Shoah est un aspect de la période 1939-45, un aspect parmi d'autres, au même titre par exemple que les souffrances des soldats, des populations civiles bombardées, des millions de Russes sacrifiés, des Allemands fanatisés et entraînés dans des guerres malgré eux, des collabos français d'Hitler et de ses sbires, des fonctionnaires de la police trop zélés, des délateurs de leurs voisins...

Avant la page Shoah, joli développement contre les Musulmans, les Arabes, les Islamistes, les Talibans, les Pakistanais, les partisans de la Charia, les obscurantistes, les tortionnaires des femmes, et même des hommes... rien ne nous est épargné. Sujet sur mesure pour propagandistes en mal de choc de civilisations, de guerres pour la démocratie à la sauce occidentale, et, ce qui est moins dit, et même jamais chuchoté, de convoitises envers les ressources juteuses de la région pour ceux qui orchestrent les politiques mondiales, anglo-saxons, israéliens, européens vassaux...Et c'est ainsi qu'on a droit à des développements, fort opportuns pour le Clan chargé de manipuler les Français, sur l'imposition de la Charia, "la Loi islamique", la terreur, les mutilations, les flagellations, la soumission des femmes, la destruction des écoles pour les filles, etc... Excusez du peu ! Le choc de civilisations est dans l'air du temps pujadiste...

Récemment, je discutais avec un informaticien très engagé contre Sarkozy, mais ne manquant jamais d'égratigner au passage les méchants Musulmans - auditeur de FR2-télé sioniste ??? En tous cas, la propagande de faux journalistes vrais propagandistes comme Pujadas, fait mouche ! Honte à ces sous-journalistes, prêts à tout pour un plat de lentilles, une invitation au dîner du Crif, un sourire de Sarkozy, une légion d'honneur, et qui sait, carotte suprême, un week-end avec les Biderberg... 

Vous avez dit déontologie ?

Et après cette page de superbe intoxication, les Français ont droit à un film, un "doux pays de mon enfance", ah que la vie est douce, sur FR2-télé sioniste, la vie est belle, Français chantez sous la pluie, et même sous l'orage, faites confiance à vos dirigeants, laissez-les prendre soin de leurs affaires, pardon, de vos affaires, en liaison avec leurs amis yankees et israéliens grands amateurs de jungle financière, de dividendes, de délocalisations, de dégraissages, de compétition économique, de chocs de civilisations, de guerres pour le contrôle des ressources...

A quand de vrais sujets, sur la casse sociale, la perte de l'indépendance nationale, le libéralisme qui tue, le journalisme qui désinforme, les guerres au profit des multinationales, les industries de mort, le "canular" de la guerre contre le terrorisme, le viol du Droit international (allez demander ça à des néo-sionistes !), l'utilisation d'armes prohibées, le grignotage quotidien des libertés, Big Brother, les mensonges sur l'Irak, l'Iran, la Russie, la Chine etc, les silences sur les défoulements orgiaques des Puissants, les sociétés secrètes qui impulsent les politiques, l'imposture du 11 septembre ou de pseudo démocraties, la manipulation des citoyens, le scandale de la monnaie, des banques, de l'agro-alimentaire...,  les menaces que représentent le néo-sionisme, le néo-conservatisme, l'Occident, etc... A quand de vrais sujet ? Chut ! Ne parlons pas de malheurs !  Maintenons les Français dans une douce torpeur, pour mieux les asservir, les étrangler ensuite ! Dès tôt le matin, avec William et ses collaborateurs pratiquement tous néo-sionistes (même les nymphes de la météo !), le décervelage commence, tout va très bien Mme la Marquise, circulez, il n'y a rien à voir... 

Au fait, pendant ce temps-là le compère de C dans l'Air au service des néo-sionistes lui aussi (qui ne l'est pas ?), Yves Calvi, organise toujours ses débats entre libéraux plus ou moins bon teint (à part quelques exceptions, exceptions d'ailleurs choisies parce qu'elles s'expriment avec moins d'aisance que les invités libéraux), en évitant comme ses confrères d'égratigner la politique de Sarkozy, le libéralisme, l'atlantisme, le sionisme, Israël, les alliés de l'Occident, etc... Et lorsqu'il n'est plus possible d'éviter de commenter la politique de Sarkozy, par exemple au moment où les Français sont dans la rue en train de la vilipender, c'est pour discutailler sur sa communication, sur son omniprésence, sur le manque de clarté de sa politique, de tout ce que vous voulez, mais bien sûr toujours en prenant soin de ne pas aborder le fond de celle-ci, la défense des intérêts du Grand Capital.

Vous avez dit désinformation ? 

Eva 

En cherchant une photo de Pujadas, pour que vous voyez sa frimousse si vous n'êtes pas encore vaccinés, je tombe sur ceci : 
David Pujadas est membre du club
Le Siècle[7].
http://fr.wikipedia.org/wiki/David_Pujadas

Lobby.jpg


______________________________________________________________________________________________________

Sélection de liens

mural_diego_rivera21
L’Amérique latine vit sans aucun doute un changement d’époque. Dans les « post-politiques » années 90, l’horizon ne laissait pas voir un degré d’intégration régionale tel qu’aujourd’hui, accompagnée d’une érosion visible des « relations charnelles » avec Washington et d’une multitude de nouveaux alliances comme avec la Russie, la Chine ou l’Iran.


Nouvelle Gauche
en Amérique Latine

L’aura charismatique


Dans une géométrie variable, les gouvernements progressistes du continent, aujourd’hui crédités d’une aura charismatique, sont, en grande partie, le fruit des mobilisations populaires « anti-néolibérales ». Le Kirchnerisme est insaisissable sans les journées de 2001 [ledit « Argentinazo »], le cycle bolivien de rébellions populaires a porté le premier président indigène, le Caracazo de 1989 a ouvert la voie à l’apparition postérieure de Chavez et la pression populaire a défait un coup d’État contre lui en 2002, les rébellions successives, urbaines et rurales, ont conduit le jeune Rafael Correa au pouvoir. Le cas brésilien est le produit d’une longue période d’accumulation syndicale-ouvrière conjointement à des mobilisations sociales comme celles menées par les Sans terres, tandis que l’expérience paragayenne reflète l’épuisement du parti-État Colorado qui a gouverné le pays durant six décennies parallèlement à un réveil politico-revendicatif du mouvement paysan. Pour finir, le Chili et l’Uruguay sont restés fidèles à des institutions résistantes à l’heure de « passer à gauche », de manière très modérée cela dit.


(..) Quelles sont les bases empiriques et théoriques de l’actuel tournant « post-néolibéral » ? Jusqu’où la rhétorique socialiste rénovée s’appuie-t-elle sur un nouveau modèle de développement ? Des éléments novateurs surgissent-ils de l’expérience latino-américaine pour imaginer un socialisme différent de celui du XXe siècle ?

Les styles personnels jouent également un rôle qu’il ne faut pas minimiser (..)

Les éloges de Chavez à un Vladimir Poutine qui contribue à repositionner la puissance Russie en revalorisant une longue culture autoritaire et impériale qui a survécu aux tsars, aux bolchéviques et aux « libéraux » ( ..)

Il n’empêche que le poids de l’État dans les économies latino-américaines a augmenté considérablement – c’est visible par exemple dans la renégociation des contrats pétroliers en Bolivie qui améliore sensiblement le flux de caisse de l’État – et il y a un consensus sur le fait que les ressources naturelles ne doivent pas rester livrées au marché.

le couple Kirchner semble agir davantage de façon pragmatique selon la conjoncture plutôt que d’imaginer des projets « idéologiques » de changement social (..)

les projets de « refondation », surtout avec les assemblées constituantes dans la région andine (Bolivie et Équateur) et la participation active de mouvements sociaux, indigènes et afros contre le « colonialisme interne », remettent en question la démocratie formelle au profit de formes de participation sociale élargie et plus effective.


http://socio13.wordpress.com/2009/03/25/gouvernements-latino-americains-une-nouvelle-gauche-par-bruno-fornillo-pablo-stefanoni/


oi-vai-voi-l-europe-de-la-raison-doit-vaincre-l-europe-de-la-betise1


Dangereuse insuffisance
de la réaction européennne
face à la crise


Il n’existe pas de refuge contre cette tempête économique mondiale. Mais la situation en Europe m’inquiète plus encore que celle des Etats-Unis.

 L’importance de ses Etats-providence n’est pas la cause de la crise actuelle en l’Europe. De fait, ils sont un facteur réel d’atténuation de cette crise.

L’Europe agit trop peu en termes de politique budgétaire et monétaire : elle fait face à une crise au moins aussi grave qu’aux États-Unis, mais elle fait beaucoup moins pour lutter contre le ralentissement économique.

La Banque centrale européenne a été beaucoup moins dynamique que la Réserve Fédérale

l’Europe a des gouvernements nationaux qui sont peu enclins à s’endetter fortement pour financer une relance

Par le passé, l’Espagne aurait tenté d’obtenir une amélioration de sa compétitivité par une dévaluation de sa monnaie. Mais aujourd’hui, avec l’euro, la seule façon d’améliorer sa situation semble résider dans le processus destructeur des réductions de salaires.

Cela veut-il dire que l’Europe a eu tort de laisser grandir une intégration si étroite ? Est-ce que cela signifie, en particulier, que la création de l’euro a été une erreur ? Peut-être.


Mais l’Europe peut encore prouver que les sceptiques ont tort, si ses hommes politiques commencent à faire preuve de plus de responsabilité. Le feront-ils ? (Extraits)

http://socio13.wordpress.com/2009/03/25/dangereuse-insuffisance-de-la-reaction-europeenne-face-a-la-crise-par-paul-krugman/*


Les autorités chinoises 
auraient tout intérêt à faire courir des rumeurs de menaces de boycott touchant les groupes français pour inciter Paris à faire le « geste » que Pékin dit attendre pour accepter une réconciliation
http://www.marcfievet.com/article-29481993.html


Une employée devant la chaine d'assemblage d'Airbus à Tianjin, en Chine, en septembre 2008 (Reuters). 

liste complète

Image

L'avenir radieux d'Attali

Alors que la disparition de la souveraineté des états laisse déjà la place aux entreprises pirates et aux crises de toutes natures, les peuples humiliés ne devraient pas tarder à refuser la suprématie du marché.

Le rapporteur officiel des 316 propositions pour la libéralisation de la croissance française, est persuadé que le désordre financier qu’il a lui-même encouragé va permettre la création d’une nouvelle étape historique. L'échec de l’hyperempire et les menaces d'un conflit majeur conduiront les démocraties à trouver assez de ressort pour vaincre ces pulsions destructrices. Une nouvelle civilisation naîtra alors, constituée des résidus des nations bâtissant une démocratie planétaire. La démocratie mondiale qualifiée d’hyperdémocratie pourra légitimement disposer des techniques de surveillance afin d’équilibrer le marché et prévenir les troubles.
http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-29444630.html



Solidarité Yougoslavie - Rencontre internationale 10 ans après l'agression des États-Unis et de l'OTAN

"De simples valeurs humaines ne sont pas respectées"

Afghanistan : la femme post talibane libérée par l'OTAN

La débâcle fiscale des États-Unis


B-Kouchner-NS.jpg


Alerte ! Kouchner veut
des diplomates aux ordres !

Extraits : Bernard Kouchner veut aussi mettre de "nouveaux visages" sur la diplomatie française, avec un rajeunissement des ambassadeurs, une "égalité des chances" pour l'accès des femmes et des minorités, et "l'ouverture du ministère à des compétences extérieures". ..

La réforme vise enfin une meilleure organisation au ministère à Paris, avec une "logique de métiers" (politique, mondialisation et management). Dans les ambassades - toutes conservées -, des missions prioritaires seront aussi à l'avenir assignées aux ambassadeurs.
http://bridge.over-blog.org/article-29456740.html

Eva : Le corps diplomatique est traditionnellement fidèle aux options  gaulliennes et à Chirac-deVillepin. En réorganisant ce secteur, Kouchner veut s'assurer que les petits nouveaux partageront ses options atlantistes et ultra-sionistes.. C'est très grave pour la France, pour son indépendance !



un "coup mortel" pour l'ABM en europe (25/03/2009 publié dans : russie )

Démission du premier ministre tchèque: un "coup mortel" pour l'ABM en Europe (Rogozine) - 2 MOSCOU, 25 mars - RIA Novosti. La chute du cabinet de Mirek Topolanek en République tchèque a porté un "coup mortel" aux projets de déploiement d'éléments du bouclier antimissile US dans ce pays, a estimé mercredi à la radio RSN le délégué permanent russe auprès de l'OTAN Dmitri Rogozine. "Désormais les chances de former un nouveau gouvernement tchèque sont du côté des forces qui sont traditionnellement mieux disposées envers la Russie que l'équipe du premier ministre déchu", a estimé M.Rogozine. Mardi, le parlement tchèque a voté la motion de censure au gouvernement Topolanek. L'opposition qui l'a proposée accuse le cabinet de ...



la liberté de guérir (video) (25/03/2009 publié dans : vaccins, santé, médecine, etc )

La Liberté de Guérir envoyé par NosLibertesPour aller plus loin : http://www.noslibertes.org/documentation/documentation.html Lorsque vous mettez au point un produit qui risque de déranger le cartel de la pharmacie, les valeurs "Liberté, Égalité, Fraternité" ne préoccupent pas une seconde l'État, pour vous jeter en prison. Extraits de l'excellent documentaire de Jean-Yves Bilien et Pantxo Arretz "Mandat d’arrêt contre un chercheur" 2003 Pour acheter le film : http://www.filmsciencesparalleles.com pour consulter des témoignages sur le G5 : http://www.silicium-organique.net/TemoignagesG50205.html ... 


La stratégie de Lisbonne
http://goudouly.over-blog.com/article-29069999.html




Dupont-Aignan :

Le lancement de la campagne européenne, c'est fait :
Osons une Europe différente

Une vision complètement différence de la pensée unique : une Europe radicalement différente

http://www.europeennes2009.fr/spip.php?article9

http://www.europeennes2009.fr/


italy.png L'Italie a amené à l'Europe le meilleur et le pire : l'Empire romain, la Renaissance... et  le fascisme.
Il est donc utile de savoir ce qu'il s'y passe.


http://delorca.over-blog.com/article-29448020.html



Blog à visiter :
Les étranges affaires
de Toulouse

Livre-ont-vol--leurs--mes.jpghttp://www.editionsliberte.com/



Grand rassemblement contre le NOM
http://www.dailymotion.com/video/x8rdzn_grand_rassemblement-contre-le-nom_news

Alerte ! Vidéo à écouter absolument,

- Quelques-uns des grands problèmes
de notre temps,
- instrumentalisation des journalistes,
- ignorance des peuples....



Patrice hénin, suite
Je vais enfin pouvoir transformer cette soit-disante "diffamation" en dénonciation, et faire stopper les escroqueries d'un criminel (relire http://patricehenin.over-blog.com/article-25874400.html ) grâce à l'aide de notre Police Judiciaire.
http://patricehenin.over-blog.com/article-29470639.html


Manifestation à Saint-Josse contre le spectacle de Dieudonné (DHNet.be)

La composition de Tsahal évolue au profit des Juifs religieux (www.lexpress.fr)



Autarcies : le livre.

N'oubliez pas de visiter mon blog SOS-CRISE
iquants très bien payés, pour faire accepter aux populations des orientations politiques décidées par l'OMC et ses organisations sœurs : OMS, FMI, FAO, Codex Alimentarius et Banque Mondiale.

Par exemple, toutes les privatisations des services publics depuis 20 ans ont été décidées par l'OMC et la Commission européenne. La décision récente d'autoriser les OGM en France, n'est que l'application de la volonté de l'OMC. La loi sur l'autonomie des universités n'est qu'une première étape, avant la privatisation complète des universités. Les faux déficits de la Sécurité Sociale, qui est en réalité créditrice si l'État lui versait les sommes dues, permettent de progressivement privatiser la Sécurité Sociale, etc.

(..) Les OGM sont incontrôlables et irréversibles, ces phénomènes sont plus graves encore que la pollution chimique
(Tout sur la brevetabilité du vivant - dans ce texte)
http://www.noslibertes.org/dotclear/index.php?post/2008/09/22/140/OMC-:-les-cartels-aux-commandes
http://bridge.over-blog.org/article-29534803.html

bush_cheney_rumsfeld.jpg
LULA:
"LES BANQUIERS BLANCS
AUX YEUX BLEUS
ONT RUINE LA PLANETE"

le président brésilien Lula a dit, officiellement, à Gordon Brown : "Les banquiers blancs avec les yeux bleus sont entièrement responsables de la crise financière mondiale qui au final affecte de manière disproportionnée les peuples indigènes". "Les riches forcent les pauvres à vivre encore plus durement (...) Cette crise n'a pas été faite par des hommes noirs ou des femmes noires, ou par des indigènes, ou par les pauvres. Elle a été faite et amplifiée par le comportement irrationnel de certaines personnes blanches avec des yeux bleus. Avant la crise, ils semblaient tout savoir de l'économie et ils nous ont prouvé maintenant qu'ils n'y connaissent rien".

http://www.jovanovic.com/blog.htm
http://bridge.over-blog.org/article-29559019.html

Barrosso : Il faut toulours plus de mondialisation !
http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-29541961.html



liste complète


Le fils de Sarkozy gâté ...

Pendant que le gouvernement ratiboise les effectifs des profs, Sarkozy veut imposer une réforme géniale. Il a décidé d’offrir aux expatriés la gratuité des écoles et lycées français de l’étranger. Un cadeau sympa, non ? Sauf qu’il va surtout profiter aux plus aisés, et que l’addition, pour l’État, s’annonce carabinée. Ces écoles, très cotées étaient jusqu’à présent payantes.
Mais générosité pour qui ? A Londres, l’une des familles concernées par ce généreux cadeau déclare plus de 2 millions d’euros de revenus annuels. Et deux autres gagnent plus d’un million. Jusqu’alors, une partie du financement était assurée par des grandes entreprises françaises désireuses d’attirer leurs cadres vers l’étranger.
D’ici dix ans, appliquée du lycée jusqu’au CP (sans parler de la maternelle), la gratuité coûterait à l’État la bagatelle de 713 millions d’euros par an !
Mais pourquoi Nicolas Sarkozy s’est lancé la dedans ? Peut-être parce qu’il se sent personnellement concerné par la question : après avoir été annoncé à New York puis à Londres, P’tit Louis est finalement inscrit au lycée français de Doha...
(extraits)
http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-29546143.html



ImageImage

Vidéo :
http://www.dailymotion.com/playlist/xu5k0_franck97_etrange/video/x6rusv_chembuster-vs-chemtrails_news

Sue Ellison, le porte-parole de Porton Down (porton down est un parc scientifique militaire) , a déclaré : 'Des rapports indépendants de scientifiques éminents ont montré qu'il n'y avait aucun danger pour la santé publique de ces tests et épandages qui ont été réalisés pour protéger le public.'
Elle a aussi ajouté : 'Les résultats de ces test sauveront des vies, au cas où le pays ou nos forces feraient face à une attaque d'armes chimiques et d'armes biologiques.'
A la question si de tels tests étaient encore effectués, elle a répondu : 'ce n'est pas notre politique de discuter des recherches en cours.'


Des millions dépensés dans les tests de guerre bactériologique
La plupart de la Grande-Bretagne a été exposée aux bactéries répandues pendant des tests secrets
Le Ministère de la Défense a transformé de grandes parties du pays en un laboratoire géant pour conduire une série de tests secrets de guerre bactériologique sur le public.
Un rapport gouvernemental récemment déclassé fournit pour la première fois une histoire officielle complète des tests d'armes biologiques de la Grande-Bretagne entre 1940 et 1979.
Beaucoup de ces tests ont impliqué de répandre des produits chimiques potentiellement dangereux et des micro-organismes sur de vastes pans de la population sans le public soit avertit
Le rapport révèle que le personnel militaire était formé pour dire à tout " enquêteur curieux' que les tests faisaient partie de projets de recherche sur le climat et la pollution de l'air.
Les tests, réalisées par les scientifiques gouvernementaux à Porton Down, ont été conçus pour aider le Ministère de la Défense à évaluer la vulnérabilité de la Grande-Bretagne si les Russes répandaient des nuages bactériologiques mortels sur le pays.
Des familles dans certaines régions du pays ayant des enfants avec les anomalies congénitales demandent une investigation publique.
Un chapitre du rapport, 'les tests de Particules Fluorescentes', révèle comment entre 1955 et 1963 des avions volèrent du nord-est l'Angleterre jusqu'au bout de Cornwall le long des côtes sud et ouest, en répandent d'énormes quantités de sulfure de cadmium de zinc sur la population. Le produit chimique a dérivé des miles à l'intérieur des terres, sa fluorescence permettant à l'épandage d'être localisé. Dans un autre test avec du sulfure de cadmium de zinc, un générateur a été remorqué le long d'une route près de Frome dans Somerset et où il a déversé le produit chimique pendant une heure.
Alors que le Gouvernement a insisté sur le fait que le produit chimique était sans danger, le cadmium est reconnu comme une cause de cancer du poumon et pendant la Deuxième Guerre mondiale a été considérée par les Alliés comme un arme chimique.
(..)
Dans un autre chapitre, 'les Grands Tests d'épandage de Région', le Ministère de la Défense décrit comment entre 1961 et 1968 plus d'un million de personnes le long de la côte sud de l'Angleterre, de Torquay jusqu'à New Forest, ont été exposées aux bactéries incluant l'e.coli et le bacillus globigii, qui imite l'Anthrax.
Certaines familles dans les régions qui ont porté le poids de ces tests secrèts sont convaincues que les expériences sont responsables des maladies congénitales, des handicaps physiques et des difficultés d'apprentissage de leurs enfants.

A  lire  absolument !
Source :
Article original du guardian
 

Manipulations des Masses
http://lepouvoirmondial.hautetfort.com/archive/2007/12/22/manipulations-des-masses.html

Les chemtrails pour nous cacher NIBIRU
http://lepouvoirmondial.hautetfort.com/archive/2008/12/03/nibiru-hercolubus-ou-planete-x-qui-a-les-moyens-de-verifier.html


Hussein Obama Al qaïda 27 mars 09.jpg 


Obama veut entraîner le monde dans la guerre !
Après l'Irak, l'Afghanistan, voici le Pakistan que les USA veulent contrôler, avec ses ressources
L'attentat du Pakistan :  Certainement provoqué par les USA, provocation pour servir leurs intérêts. (Eva)

Extraits. Le président américain Barack Obama a placé vendredi le Pakistan au coeur de sa nouvelle stratégie pour l'Afghanistan, prévoyant un effort civil et militaire accru mais aussi une aide financière en hausse pour Islamabad, afin de vaincre le réseau terroriste Al-Qaïda.

"Al-Qaïda et ses alliés extrémistes sont un cancer" qui risque de détruire le Pakistan", a déclaré M. Obama, alors que plus de 50 personnes ont été tuées dans un attentat-suicide vendredi dans le nord-ouest du pays, l'un des plus meurtriers de son histoire.

http://www.marcfievet.com/article-29561881.html

  • Révélations sur le soutien du Pakistan aux...
  • Un Français numéro deux du QG de l'Otan à...
  • Afghanistan: le rapport qui accable la France

  • Partager cet article

    Repost 0
    Published by R-sistons à l'intolérable - dans La crise. Gestion. Solutions..
    commenter cet article

    commentaires

    Eva R-sistons 29/03/2009 00:17

    Merci Rachid, je joins ce texte :

    JERUSALEM - Lorsque l'on assiste à une cérémonie de remise de grades aujourd'hui au sein de l'armée israélienne, on est frappé de voir que la plupart des officiers arborent la kippa et non le béret réglementaire.



     
    Pourtant largement minoritaires parmi la population, les Juifs orthodoxes sont sur-représentés dans l'armée israélienne, alors que Tsahal a longtemps joué un rôle de creuset national. A l'heure où les ennemis désignés sont les islamistes qui contrôlent la bande de Gaza, certains en viennent à craindre que Tsahal se transforme en bastion des intégristes religieux juifs. (Reuters/Yannis Behrakis)

    Pourtant largement minoritaires parmi la population, les Juifs orthodoxes sont en effet sur-représentés dans l'armée, alors que Tsahal a longtemps joué un rôle de creuset national.
    A l'heure où les ennemis désignés sont les islamistes qui contrôlent la bande de Gaza, certains en viennent à craindre que Tsahal se transforme en bastion des intégristes religieux juifs.
    Des témoignages cités récemment par les médias tendent à montrer que des motifs d'ordre religieux ont poussé des soldats à faire un usage disproportionné de la force en janvier lors de l'offensive contre le Hamas à Gaza.
    Selon un officier cité par le journal Haaretz, des aumôniers juifs de l'armée israélienne martelaient aux soldats qu'ils menaient une guerre sainte contre les païens.
    "Leur message était très clair : 'Nous sommes le peuple juif, nous devons à un miracle d'être venu sur cette terre. Dieu nous y a ramené et il nous faut maintenant combattre pour expulser les païens qui s'opposent à notre conquête de cette terre sainte'."
    Il ressort de ce témoignage que le sentiment prévalait dans les rangs de l'armée israélienne que cette opération de 22 jours à Gaza, qui a fait quelque 1.400 morts, relevait d'"une mission quasi religieuse".
    Fin janvier, l'armée avait "sévèrement réprimandé" l'aumônier militaire en chef, le général Aichaï Rontzki, pour avoir distribué aux soldats une plaquette rédigée par un rabbin civil ultranationaliste incitant les incitant à se montrer sans pitié envers un "ennemi cruel".
    Entre 40% et 50% des nouveaux officiers à la tête d'unités de combat sont des juifs orthodoxes, alors que la proportion de la population relevant de cette mouvance religieuse est inférieure à 25%.
    Il s'agit d'estimations de spécialistes, car l'armée, fidèle à sa volonté affichée d'ignorer les différences sociales, ne publie pas de données sur sa composition démographique ou religieuse.
    "MASSE CRITIQUE"
    Tous les Juifs religieux ne servent pas dans l'armée : les ultra-orthodoxes, reconnaissables à leurs barbes et papillotes, sont, comme les Arabes israéliens, qui représentent 20% de la population, exemptés de service militaire.
    Mais les orthodoxes affichant un certain modernisme ont plus tendance à s'enrôler que les laïques, dont l'attachement traditionnel à Tsahal s'est érodé, et qui, selon l'état-major, sont toujours plus nombreux à tenter d'échapper à la conscription.
    Selon le politologue Yagil Levy, les généraux sont en train de "perdre leur ascendant" sur la troupe. "C'est un phénomène qui se développe. Les religieux commencent à former une masse critique au sein de l'armée. Et cette masse critique n'est pas que culturelle, mais aussi idéologique".
    Yagil Levy estime que cette évolution pourrait poser de graves problèmes si Israël est amené à évacuer la Cisjordanie, où ces militaires religieux sympathisent avec les centaines de milliers de colons.
    Ephraim Ya'ar, auteur de l'ouvrage "Tendances au sein de la société israélienne", ne partage pas cet alarmisme, jugeant qu'il est fortement exagéré d'évoquer un clivage croissant au sein de l'armée et que celle-ci demeure un creuset.
    Mais Ofer Shelah, le journaliste qui a révélé les premiers témoignages des soldats sur les exactions commises par l'armée à Gaza, souligne que les leaders politiques devront, à l'avenir, tenir compte de la nouvelle composition de l'armée.
    "C'est vrai, une grande partie des hommes dans les unités de combat ont un background religieux, et une majorité d'entre eux ne considèrent pas l'ennemi avec la même éthique qu'autrefois.
    "Ceux à qui ça ne plait pas doivent se poser la question : De qui est-ce la faute ? Des religieux qui vont dans les unités de combat ou de l'élite laïque qui les déserte ?"http://www.juif.org/go-news-92780.phpje vais annoncer ton texte pour qu'il soit plus visible, cordialement eva

    Rachid 28/03/2009 05:38

    Shalom aleykhum EVA, C'est peut-être hors sujet mais... ILS ONT BESOIN D'UN SACRE COUP DE MAIN ! Peux tu diffuser, exploiter, enrichir cette info (j'ai un soucis avec mon ordi). Tu peux trouver d'amples informations sur notre blog. Communiqué: ISRAEL'S jeunes objecteurs de conscience. Le Shministim israéliennes sont des élèves du secondaire qui ont été emprisonnés pour avoir refusé de servir dans une armée qui occupe les territoires palestiniens. 18 décembre marque la date de lancement d'une campagne mondiale visant à les libérer de prison. Rejoignez plus de 20.000 personnes, y compris des objecteurs de conscience américains, Ronnie Gilbert, Adrienne Rich, Robert Meeropol, Adam Hochschild, Rabbi Lynn Gottlieb, Howard Zinn, Real Mazali, Debra Chasnoff, Ed Asner et Aurora Levins-Morales et montrer votre soutien en communiquant avec le ministre israélien de la défense en utilisant le formulaire ci-dessous. 40000 LETTRES ET COMPTAGE ! Merci d'avance

    R-Sistons

    • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
    • Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
    • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
    • Contact

    Recherche

    Archives

    Pages