13 décembre 2008 6 13 /12 /décembre /2008 23:12


Dr henry Kinsinger, Conférence Bilderberg, Evians, France, 1991:
"Aujourd'hui, l'Amérique serait choquée de voir les troupes des Nations Unies débarquer à Los Angeles pour rétablir l'ordre. Demain, ils en seront reconnaissants! Ce serait d'autant plus vrai si on leur annonçait la présence d'une menace extérieure venue d'ailleurs, peu importe qu'elle soit réelle ou non, pourvu qu'elle menace notre existence. C'est à ce moment là que tous les peuples du monde imploreront qu'on les délivre du mal. Ce que l'homme craint par dessus tout, c'est l'inconnu. Lors d'un tel scénario, les droits individuels seront abandonnés sous prétexte que le gouvernenment mondial leur apporterait la garantie de leur bien-être."

http://illusions-de-mouvements.over-blog.com/article-25753846.html


Bonjour cher lecteur, ou lectrice,

Over-blog améliore son site,  impossible d'accéder dans quelques instants à l'Administration, et donc pas le temps de vous rédiger le clash (de civilisation) promis voici quelques jours (trop de documents nécessaires à la rédaction). Donc, je vais vous envoyer un nouvel article dans ma rubrique "alternatives", j'en ai quelques-uns en réserve, et je viens même d'en recevoir un aujourd'hui, d'un lecteur - c'est celui-là que je vous joins. Comme l'Elite (tu parles !) au pouvoir nous promet l'apocalypse (voir plus haut image et texte), la ruine de nos libertés, de nos solidarités, de nos services publics, de notre niveau de vie, et même des guerres pour la France, pour l'honneur, et pour la promotion des femmes (tu parles ! Voir mes articles contre l'émission mortifère de Marie Drucker, je ne l'ai toujours pas digérée !), il faut donc se préparer à vivre avec très peu, peut-être même en autarcie, ce qui n'est d'ailleurs pas plus mal, et même, mieux que la folie "consommatoire" (je forge le mot, vous pouvez le reprendre, et il entrera dans le Dictionnaire).

Consommons peu, pensons au lieu de dépenser, comme dit notre ami Aspeta - voir son blog -, refusons de travailler le dimanche, investissons plutôt les places publiques, les places de nos villages, avec un accordéon, des panneaux d'information (pour contrer la désinformation) et même des crieurs de nouvelles (comment appelle-t-on ça, déjà, ceux qui d'un roulement de tambours annonçaient les dernières nouvelles dans les villages), des vélos, des craies pour les marelles, des ballons, etc, sans oublier le fameux brassard blanc, et la bonne humeur. On improvise des guinguettes, des bals populaires, on cherche les p'tits vieux, et on leur contredit tout ce que la télé leur dit, on fait la causette, on batifole, on se fait des copains, on impulse des amourettes et des amours - vous savez, comme dans les paseos espagnols d' avant : Les filles et les garçons s'observent, se regardent, se choisissent, s'envoient de jolis compliments, et même, ce que ne faisaient pas nos ancêtres espagnols, s'envoient en l'air derrière un buisson - pour les plus audacieux ! Et bien sûr, on demande aux cafés de mettre tables et chaises dehors, tiens, même sur la route, pour se réapproprier les espaces publics, tous, d'ailleurs comme il n'y aura bientôt plus de pétrole, on n'utilisera plus que les vélos, les pousse-pousse, les voiliers, les trotinnettes, les patins à roulettes, les calèches, et ce que vous voulez, ça sera charmant, en plus il n'y aura plus d'accidents.

Allez, je fais le blog (politique) buissonnière, on disgresse (ça se dit ? de disgression) ! Avec quelques confidences au passage. Si vous n'aimez pas, vous sautez le tout.

A "Soviet", auteur du texte ci-joint

Donc, le texte ci-joint m'est envoyé par un militant communiste, du joli nom (là, j'ai plusieurs désabonnements) de... "Soviet". On s'est remarqués en commentaires de l'excellent blog de Danielle Bleitrach, "changement de société" (un nom prédestiné pour la rubrique alternatives). On a échangé de plaisants commentaires, et du coup Soviet m'a envoyé le lien d'un fort joli blog, le sien, que je vous citerai plus loin. 

Or donc, Soviet, comme son nom l'indique, est communiste. Alors je voudrais lui offrir un charmant verset biblique, "spécial communistes", oui moi qui suis à la fois croyante, gaulienne et cocotte (féminin de coco, non ?), gaullienne pour le rassemblement et l'indépendance nationale, par exemple, et cocotte pour la Justice sociale. Quant à la foi, la conversion, elle m'est tombée dessus pas tout à fait par hasard. Petit retour en arrière.

Mon ex-mari avait une copine avec qui, avant de me connaître, il faisait des ballades entre autres dans les Vosges, et cette copine était chrétienne évangélique. Et comme les Evangéliques sont ce qu'ils sont, c'est-à-dire très prosélytes, décidés à convertir tous ceux qui leur passent sous la main, elle avait tout fait pour que mon ex-mari rencontre personnellement son Sauveur. Tintin ! Il écouta fort poliement, et resta de marbre. Difficile de convertir du marbre ou du granit. Et donc, à défaut, la demoiselle en question se rabattit sur la fiancée du dit mécréant, en espérant que celle-ci serait plus ouverte, plus intéressée. Bref, elle me présenta ce que je ne connaissais pas, un Dieu vivant.

Or, en journaliste qui se respecte, je suis très curieuse de nature. Et donc, je dressais l'oreille, pour découvrir cette dimension nouvelle. L'Amour parfait !  C'est quand même mieux que l'amour imparfait, non ? Bigre ! Comme j'ai un caractère entier, aussi, je me suis dit qu'il fallait que je découvre à mon tour cet amour "parfait". Et ce qui devait arriver, arriva : La Bible dit : "Celui qui cherche - sincèrement, avec son coeur - trouve".  Je découvris l'Amour parfait en Dieu, et la foi, la vraie, aussi. Et je me mis à lire la Bible.

Or, Soviet, à toi le communiste, puisque je t'ai sous la main, je vais te dire ce que tu ne sais probablement pas. La Bible, avec ses prophètes (juifs) follement épris de Justice, la Vierge Marie qui toute vierge qu'elle était a dans son Magnificat, envoyé les paroles les plus révolutionnaires qui soient (ce qu'oublient de dire nos amis cathos, plus préoccupés par sa virginité), du style "détrôner les rois de leur trône, riches, tremblez, votre or est pourri", etc - pas le temps de vérifier, over-blog va fermer son Administration dans quelques minutes - , ou encore Jésus qui fait une "sainte colère" devant les marchands du temple, les adorateurs du Veau d'Or, les capitalistes de l'époque, les financiers, les boursicoteurs etc, et casse finalement tout dans son emportement -  la Bible, donc, est un livre révolutionnaire. Ses promoteurs se gardent bien de le dire, et ils préfèrent nous servir leurs interprétations conservatrices et réactionnaires.

Et donc, Soviet, voici où je voulais en venir : Toi qui es communiste, va donc voir, si tu ne le connais pas, l'un des textes les plus communistes de tous les temps. Il est dans Actes IV (pas le temps de vérifier). Il dit ceci :

" Les (premiers) chrétiens n'avaient qu'un SEUL coeur et qu'une seule âme, ils mettaient tout en COMMUN, et PARTAGEAIENT leurs biens à chacun selon ses besoins ", ou quelque chose comme cela. 

Tu imagines, Soviet, ce que cela donnerait si, au lieu de se livrer à une compétition effroyable, mortelle, l'humanité, comme un Chavez ou un Castro le proposent d'ailleurs, coopérait, mettait en commun les ressources de la terre, et les partageaient entre tous ? Ah, le joli communisme que voilà ! Dans le mot communisme, d'ailleurs, il y a "communion", mise en commun. Ca donne envie, non, à côté de tout ce qu'on nous propose aujourd'hui ?

Ce week-end, justement, les communistes français sont à l'honneur;  Voyons ce qu'il sortira de leur rassemblement. 

En tous cas, en Amérique Latine, les partisans de la Théologie de la libération joignent la foi au combat pour la Justice sociale. Le Vatican, toujours à la pointe du progrès comme chacun sait, ne manque pas de les poursuivre et de les excommunier. Mais c'est un autre débat, je file coller mes liens et clore comme je peux ma parution, avant qu'over-blog ne la refuse.

Bonne découverte du texte de Soviet, et de son livre, que je mettrai en présentation de mon blog...
 

A bientôt, eva

TAGS : Alternatives, places publiques, communisme, Bible, solidarité, Théologie de la Libération, Vatican, Amérique Latine, Chavez, Castro, Vierge Marie, Justice sociale, Amour, Veau d'Or, matérialisme, compétition, individualisme, Elite, Marie Drucker, Apocalypse, libertés, guerre, services publics, femmes, autarcie, Aspeta, brassard blanc, paseos, Espagne, pétrole, Danielle Bleitrach, gaullienne, chrétien, évangélique, Dieu, journaliste, prophète, Juif, Magnificat, cathos, capitalistes, Jésus...



autarcie alimentaire et énergétique



Bientôt la fin du pétrole
Le déclin du pétrole est maintenant programmé.


http://www.autarcies.com/Pourquoi-/Pourquoi.html



Place à Soviet,
et à son texte :

Vivre en autarcie :

Préliminaires :

Nous arrivons dans les décennies de tous les dangers : réchauffement climatique, démographie galopante, vieillissement de la population, émergences communautaires, concentrations urbaines, déficits abyssaux, affectation durable des réserves halieutiques, pollutions endémiques, raréfaction de l'eau potable, déséquilibres financiers, immigration effrénée... et surtout déplétion du pétrole qui représente la menace la plus imminente et la plus percutante ! Pourquoi ?

Les généralités…

Quelles que soient les politiques proposées et mises en oeuvre dans les années à venir, la déplétion, c'est à dire la diminution de capacité de production du pétrole, arrivera... Pour faire face à cette réelle menace, il n'existe pas aujourd'hui de consensus pour conforter les initiatives et les solutions qui pourraient pérenniser l'avenir et les générations futures. Il y a des sympathisants et des opposants aux éoliennes, à l'énergie nucléaire, à l'énergie hydraulique, aux agro-carburants... Seules la houille bleue, la biomasse et l'énergie solaire semblent faire l'unanimité mais elles se heurtent à des contraintes techniques et financières qui ne permettent pas aujourd'hui de considérer ces sources d'énergies comme des solutions universelles.
En parallèle, toutes les politiques et les propositions sociales ne font guère plus de consensus : Il n'y a pas d'accord global sur la façon de traiter les problèmes sociétaux, les problèmes d'immigration ou les problèmes d'éducation... Bref, chaque groupe de pensées défend ses intérêts, ses positions, ses orientations et c'est la politique du petit pas et du chassé croisé qui domine, dans un monde où le réchauffement climatique et le passage du peak-oil menacent les équilibres économiques et sociaux et pire encore : l'Humanité.

Ce qui nous attend...

Nous consommons 30 Giga-barils de pétrole chaque année avec une capacité de production des compagnies pétrolières qui plafonne aujourd'hui sans marges de manœuvre. Un grand nombre d'experts estiment que nous avons déjà passé le pic de production en 2006. Les plus optimistes reculent l'échéance de 5 ou 10 ans, mais dans tous les cas, chacun est à même de penser que la baisse de la capacité de production sera bientôt une réalité un jour ou l'autre. Que se passera t-il alors ?

Les conséquences…

Le prix du pétrole va continuer à grimper et battre des records jusqu’au moment où la demande sera moins importante que l’offre… Autrement dit jamais plus !
Pour les uns, le marché va réguler la situation : s'il y a moins de pétrole, il y aura moins de consommations et de gaspillages et nous nous tournerons naturellement et sans heurts vers des solutions de transition qui permettront une évolution de nos modes de consommations et de nos habitudes de vie. Cette évolution sans révolution présuppose que notre société et ses administrés pourraient eux-mêmes changer radicalement, spontanément et rapidement leurs habitudes de vie sans difficultés. Par ailleurs, cela suppose que les pays en voie de développement (et ils sont nombreux...) acceptent de faire une pause dans leur croissance économique sur leur chemin vers une société du toujours plus et mieux... Plausible ? Assurément non !
Pour les autres, pour les plus pessimistes, la déplétion du pétrole entraînera une récession avec des crises économiques et sociales apocalyptiques.
La réalité peut se situer entre ces deux extrêmes, mais quelle que soit la situation, elle touchera principalement et directement la population la plus fragile et la plus démunie. 

Pour illustrer cette thêmatique, vous trouverez sur le lien suivant une conférence d’Yves Cochet qui réalise une présentation argumentée de la situation et de son évolution :
http://www.dailymotion.com/Immodere/video/x5t2hi_pic-de-ptrole-et-dcroissance-16_news


Les solutions…

Si les difficultés à venir ne sont pas certaines mais probables pourquoi ne pas se préparer au pire ?  Au même titre que nous finançons une armée pour garantir la paix ou que nous cotisons chaque année dans une assurance individuelle pour nous protéger contre un éventuel incendie, pourquoi ne pas mettre en place les protections et les préventions nécessaires pour organiser une vie future dans un contexte de crises graves ? 

Une démarche individuelle...

A partir des constats précédents, sans compter sur les subsides de la société, chacun sera peut-être contraint d'assurer sa survie, celle de sa famille et de ses proches. Sur le principe de "Ne vous demandez pas ce que peut faire votre pays pour vous aider, mais demandez-vous plutôt ce que vous pouvez faire pour vous-même et par vous-même", l'idée est de trouver des solutions individuelles qui permettent d'affronter les éventuelles difficultés à venir sans trop souffrir...

L'objectif sera donc de faire l'inventaire de toutes les mesures à prendre pour préparer un avenir incertain en dressant le check-up de l'ensemble des matériels, techniques et moyens pour assurer un minimum d'autarcie... Autarcie, ne doit pas être synonyme de repli sur soi; Il ne faut pas oublier le côté humain et social local, car si vous avez réussi à créer seul une arche autonome dans votre quartier ou votre village, en cas de crash économique vital et global, vous ne pourriez résister seul bien longtemps en marge d'une société qui s'effondrerait.

Un objectif de retour à la terre et de vivre en "quasi autarcie" peut avoir de nombreux aspects positifs : voir
ici la liste.

Voir ici un reportage sur la fin du pétrole :
http://www.youtube.com/watch?v=pMdLnYv0I9M


Sommaire Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Autarcies :
Pour se préparer à la vie sans pétrole.
Objectif : 5 ans pour être autonome.

A- Pourquoi ?
L'état des lieux et la situation économique
Quelques chiffres utiles
Ce qui nous attends après le pétrole
L'agenda prévisionnel


B- Les conséquences du constat
Les motivations personnelles induites
Les objectifs à atteindre


C- Comment préparer l'avenir ?
Principes de réflexion
Planning des travaux et investissements
10 dispositions à prendre

1-La pierre et la terre
     La surface nécessaire
     Comment enrichir sa terre ?
     Clôturer le terrain

2-L'eau : traitement et stockage
     1- Les économies d’eau
     2- L’eau pluviale sa collecte et sa consommation
     3- Distribution et pression de l'eau
     4- L’eau chaude
     5- L’épuration des eaux
     6 - Pompage de l'eau
     7- Le traitement des eaux potables
     8-
L'arrosage

3-L'alimentation - le jardin
     Les choix alimentaires
     Le potager
          L'arrosage
          Comment lutter contre les parasites ?
          Conseils pratiques
     Le verger
     La conservation
     Récolter ses graines
     Le poulailler
     Un mur végétal
     Opération survie
     Trucs et astuces
     Faire son pain


4-
L'énergie
     Du vent
     Du soleil
         
Chauffe eau solaire
          Panneaux photovoltaiques
          Fours solaires
          Cuiseurs solaire
     Le chauffage
         
A partir du bois
          A partir du compost

5-La Prévoyance
     Bon à savoir
     La santé
          A partir des plantes
     La sécurité
     Se rafraîchir
     Créer un stock alimentaire


6-Les compétences
     Les valeurs sûres
     Celles qu'il faut acquérir


7-Les outils de bases à acquérir
     Pour le jardin
     Pour la cuisine
     Pour bricoler
     Pour la vie courante
     A toutes fins utiles


8-Les moyens
     Pour s'éclairer
     Pour transformer et réparer
     Pour cuisiner
     Pour stocker
          A l'intérieur
          A l'extérieur
    
Pour s'habiller
     Pour se déplacer
     Pour faire son savon et sa lessive 
    
Pour laver son linge
     Les toilettes sèches
     La récupération, le recyclage


9-Les échanges
     Les moyens d'échanges : quelle monnaie ?
     Les échanges de compétences et savoir faire


10-La philosophie
     Et si le bonheur n'était pas d'avoir mais d'être...


Annexes :

- Foire aux questions
- Objections diverses  
    
Objections à l'autarcie
- Calendrier du potager
- La liste des achats d'urgence
- Bibliographie
- Liens utiles

- Comment vaincre ses soucis ?

- Un plan orsec pour chaque village


Voir : http://www.autarcies.com/Divers/Sommaire.html pour les liens qui ne fonctionnent pas.

Autarcies : le livre.

Autarcies : le livre.http://www.autarcies.com/Pourquoi-/Pourquoi.html
4.00 € 

On trouve des terrains non constructibles pour 1.000 € l'hectare !
Par ailleurs toutes les réglementations en matière d'urbanisme et de permis de construire seront eux-aussi mis à néant le jour venu...
Vous pourrez alors y mettre la vieille caravane ou le chalet en kit que vous aurez achetés et/ou stockés en prévision.
Ce terrain pourrait-être votre destination de week-end et de vacances. En évitant des voyages ou des vacances trop lointaines à l'étranger, vous économiserez de l'essence ou du kérosène et vous participerez à la lutte contre le réchauffement climatique.
Un petit conseil : en fonction des règles d'urbanisme locales, vous ne pourrez peut-être pas construire, mais vous pouvez être autorisé à faire un cabanon ou un petit chalet. Si c'est le cas, c'est déjà ça de pris.


http://www.autarcies.com/La-terre/La-terre.html

Et sur ce lien :
Une solution intermédiaire : essayez de trouver dans votre voisinage des propriétaires (type personnes agées ou autres...) qui auraient un terrain en friche et à qui cela ferait plaisir que quelqu'un leur cultive des légumes dessus. Cela vous permettrait d'apprendre et par la même occasion de faire quelques petites économies... Un potager bien entretenu et bien suivi correspond à une économie équivalent à un SMIC... un treizième mois en quelques sortes...

Autre solution alternative : le regroupement en communautés écologiques. (Voir le réseau français des
éco-villages)



 Sélections de liens, suite à Commentaires :

La France dans le coma ?
Ces pays sont tous plus ou moins au bord de la faillite.

Continuons : En position 181 .... La France. Puis viennent la Turquie, la Grèce, l’Italie ; l’Australie ; le Royaume Uni ; l’Espagne et les Etats Unis en queue de peloton place 188.

Tous des pays qui sont en fait déjà dans le coma et qu’on maintient en vie artificiellement.

On comprend peut être un peu mieux les tensions dans la communauté Européenne. L’Allemagne devrait théoriquement soutenir financiellement tous les pays cités dernièrement, ce qui ne sera evidemment pas possible.

Le déchirement de l’Europe va bientôt commencer.
Ces textes sur .
http://goudouly.over-blog.com/article-25492374.html


La nouvelle a fait l'effet d'une bombe dans le milieu de la finance. Le
parquet de New York et le FBI ont annoncé l'arrestation de Bernard
Madoff, conseiller en investissements à Wall Street et ancien pdg de la
Bourse Nasdaq et sa libération jeudi soir après versement d'une caution
de 10 millions de dollars.
L'arrestation à New York de Bernard Madoff, un courtier légendaire
impliqué depuis près de 50 ans dans une gigantesque fraude pyramidale
évaluée à 50 milliards de dollars, porte l'estocade à l'image
déjà malmenée de Wall Street.
http://www.lefigaro.fr/societes/2008/12/12/

Beaucoup de moyens pour tuer discrètement le plus
de Terriens possible sont mis en oeuvre :

- Vaccins-poisons, OGM, farine animale, Dioxine dans les viandes, huile de moteur mélangée avec de l'huile de consommation, Aspartame ( canderel ) à la place du sucre, gélules amaigrissantes de la mort ( Best life ), fauteuils qui tuent, nanotechnologies dans la nourriture, substances toxiques présentes partout dans l'environnement, mélanine, etc ...
http://bridge.over-blog.org/article-25768961.html

"Michelin se sert de la crise pour faire peur aux salariés"
http://bridge.over-blog.org/article-25759183.html


Pendant plusieurs heures par jour, de la musique est diffusée à plein volume dans les cellules afin de briser psychologiquement les détenus. Des artistes protestent
http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/international/ameriques/
20081211.OBS5071/la_musique_nouvelle_arme_de_torture_de_larmee_americain.html


Salaires de millions de personnes menacés par la crise en 2009
http://goudouly.over-blog.com/article-25157459.html

Les militaires vont faire appel au privé pour leur sécurité !
http://www.marcfievet.com/article-25743690.html

Publication non terminée, faute de place
liens à commentaires de ce post :

 http://r-sistons.over-blog.com/article-25772460-6.html#anchorComment

Partager cet article

Repost 0
Published by R-sistons à l'intolérable - dans La crise. Gestion. Solutions..
commenter cet article

commentaires

eva 03/02/2009 02:55

Merci de nous avoir signalé cette cause juste, amitié eva

R. Platteau 02/02/2009 10:17

URGENT ! à diffuser

La ferme de l’agriculteur bio Philippe Desbrosses est saisie et mise en vente par un conglomérat agro-industriel
La Ferme de Sainte-Marthe, en Sologne, est une exploitation familiale spécialisée dans les productions maraîchères. Elle est restée la seule en activité sur l’ensemble des 18 exploitations voisines qui ont toutes disparu ces trente dernières années dans ce périmètre. Elle est menacée d’anéantissement.
 
 La Ferme de Sainte-Marthe est aujourd’hui un centre pilote européen en agriculture biologique. C’est aussi un conservatoire des espèces potagères et fruitières anciennes. Philippe Desbrosses y organise tous les ans les célèbres Entretiens de Millancay.
La Ferme de Sainte-Marthe est saisie et mise en vente par le conglomérat agro-industriel LIGEA-AGRALYS, suite à un artefact juridique concernant un programme européen inachevé.
Philippe Desbrosses compte sur le soutien de tous ceux qui exigent le respect de notre environnement, de notre alimentation et de notre santé, pour faire obstacle au hold-up des multinationales de l’agro-alimentaire sur sa ferme.
Cet agriculteur bio est docteur en environnement. Il a participé au développement de l’agriculture biologique en France en créant, avec ses amis, le logo AB. Il est également expert auprès du Ministère de l’Agriculture depuis 1983, auprès de la C.E.E. et du Parlement Européen depuis 1985.
Philippe Desbrosses nous invite ce lundi 2 Février à la Ferme de Sainte-Marthe à Millançay, Loir-et-Cher. Nous avons rendez-vous à midi pour pique-niquer sur place.
Le but est d’éviter que la plus importante coopérative agricole de France anéantisse son entreprise, pionnière depuis plus de 30 ans en Agriculture Biologique, et détruise les emplois des 24 salariés qui y travaillent, tout en ruinant sa famille.
Pour s’y rendre : intelligence verte.org

°°°°°°°°°

Chers Amis (ies), ceci n’est pas une blague…
Je vous lance un APPEL POUR VENIR EN NOMBRE ME SOUTENIR CE LUNDI 2 Février à la Ferme de Sainte-Marthe à Millançay, Loir-et-Cher (voir plan en attache.
Rendez-vous à MIDI pour pique-niquer, nous partagerons nos paniers, et nous préparons le vin chaud, le pain et le café bios.
Venez vivre avec moi cette journée importante où mon entreprise est saisie et mise en vente par le conglomérat agro-industriel LIGEA-AGRALYS, suite à un artefact juridique concernant un programme européen inachevé.
N.B. Il y aura d’autres victimes des pratiques de cette coopérative qui viendront témoigner.
Nous manifesterons avec dignité, dans le calme et la bonne humeur en accrochant un petit cœur rouge en carton à nos vêtements pour nous reconnaître entre amis. Des artistes et des personnalités de toutes tendances nous accompagneront. La réalisatrice Coline SERREAU sera présente avec sa troupe de chanteurs et de comédiens.
Nous lancerons à cette occasion une pétition de soutien avec un collectif d’associations et plusieurs grandes O.N.G.
Le but est d’éviter que la plus importante coopérative agricole de France anéantisse mon entreprise, pionnière depuis plus de 30 ans en Agriculture Biologique, et détruise les emplois des 24 salariés qui y travaillent, tout en ruinant ma famille.
Je vous remercie de votre aide. Alleluia !
Philippe DESBROSSES.
Le site pour soutenir cette action :
http://www.fermebiosaintemarthe.fr/

eva 15/12/2008 01:05

Reçu ce courriel, que je répercute à l'attention desPARISIENS :_______________________________________________________________Ce message vous est envoyé par un visiteur grâce au formulaire de contact accessible en bas de page de votre blog: r-sistons.over-blog.com Spectacle à déPoirotSpectacle sur la maltraitance " Salut mon vieux " Coup de cœur Nelson Monfort et Télérama .Communiqué presse à l’attention des auteurs, rédacteurs, journalistes de Blog et de site Internet.Merci de toute votre attention et de votre gentillesse pour la communication.Spectacle également en préparation d’une tournée dans toute la France sur un sujet qui nous concerne tous.Un comédien en devenir !Très cordialement à tous.DavidSpectacle « Salut Mon Vieux ! »Atelier Théâtre de Montmartre7 rue coustou75018 Paris.01/46/06/53/20A l’affiche depuis le 11 janvier 2008, prolongation !!!!!!http://www.david-poirot.org/SalutMonVieux.htm « Le spectacle » http://www.david-poirot.org/actualite.htm « Actualité »http://www.billetreduc.com/19557/evt.htm « Réservation » Promo Est David76 bis rue Duhesme75018 PARIS06 83 13 05 34promoestdavid@yahoo.frwww.david-poirot.orghttp://www.agevillagepro.com/actualite-1305-1-theatre-salut-mon-vieux.htmlMadame, Monsieur,Je me permets de prendre contact avec vous au nom de l’Association Promo Est David pour vous présenter le spectacle « Salut mon vieux ! notre avenir en question, Poirot en parle ». Un spectacle où, seul en scène, le comédien David Poirot relate son expérience d’animateur en maison de retraite. Avec tendresse, humanité et humour, il présente l’univers des établissements d’accueil pour personnes âgées. Il fait le portrait de ces personnes, de leur quotidien, de leur entourage professionnel. Sans être une dénonciation des éventuels dysfonctionnements de ces établissements, le spectacle fait prendre conscience aux spectateurs de cette réalité qui fait actuellement l’objet de nombreux reportages et émissions dans les media.Cette pièce de théâtre, écrite par Laurent Guyot et mise en scène par François Delaive, présentée à Paris depuis Janvier 2008, a suscité l’intérêt et le plaisir des spectateurs, ceux de la profession comme les autres.Espérant que vous ferez bon accueil à notre proposition, nous restons à votre entière disposition pour tout complément d’information et vous remercions de votre réponse. Nous vous prions d’agréer nos meilleures salutations.L’Association Promo Est David

eva 15/12/2008 01:01

Tu as raison, chère Corinne, Gaza c'est l'enfer, et je comprends qu'ils disent ne pas reconduire la trève : "l'ennemi ne respecte pas ses engagements et que le siège (de Gaza) est toujours en place contre notre peuple", c'est terrible ce que vivent les pauvres Palestiniens, c'est bien pire que la Shoah, je trouve; moi je préfèrerais mourir rapidement que à petits feux, dans les flammes de l'enfer quotidien. Pour moi, c'est le pire scandale de notre temps, avec l'apathie criminelle des occidentaux. Je crois qu'on n'a jamais infligé une telle horreur à un peuple, de toute l'histoire de l'humanité.  Un rêve de plus, pour moi : Finir mes jours au milieu d'eux, partageant leurs souffrances. Qu'ils sachent qu'ils ne sont pas seuls... qu'ils sentent concrètement qu'on est à leurs côtés. L'empathie manque à nos concitoyens, et surtout à nos élus !Par contre, autarcie : Petites îles au milieu de l'enfer, oui, ça doit être possible, non ? Je t'embrasse Eva 

Corinne 14/12/2008 20:57

Bsr chère Eva!BANQUES ALIMENTAIRES quelle horreur http://fr.news.yahoo.com/2/20081214/twl-gaza-la-treve-avec-israel-ne-sera-pa-0a24677.htmlPeut-on construire des paradis en enfer? je ne croit pas donc patience le temps et Dame nature vont se chargée de remettre les choses en place...La fin arrive pour certains!Gros bisous Corinne

R-Sistons

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
  • Contact

Recherche

Archives

Pages