16 septembre 2008 2 16 /09 /septembre /2008 02:20

 

Sommaire :
L'Editorial d'Eva
Le fascisme à nos portes
Le néo-conservatisme s'installe en France
Une idéologie totalitaire se met en place
L'Occident en plein obscurantisme
La démocratie n'est plus qu'un mot
Nous devons devenir des esclaves
et de bons soldats
soumis à Dieu, à nos maîtres, à la Patrie,
offerts en sacrifice vivant
pour le seul bon plaisir d'une caste cupide.
Travail-esclavage, famille disciplinée, patrie,
et le goupillon, tous les ingrédients du fascisme !
Le NOM est à nos portes...

Article de Chahid
Occident Tartuffe..







Alerte, amis lecteurs !

Mélange explosif !

Nous entrons dans une ère de graves turbulences, financières avec la déroute américaine, religieuses avec le choc des fanatismes, géo-politiques avec l'exacerbation des tensions... et j'en passe.

Cet article n'est qu'une introduction à toutes sortes de sujets que je vais traiter dans ce blog de dénonciation de l'intolérable.

Je viens d'écouter une cassette sur le NOM :
http://www.dailymotion.com/video/k1BfzfFodEYEanJLKG. Je vous encourage à en faire autant. Cinq milliards d'individus sont menacés par quelques centaines de familles. C'est un scandale, à dénoncer sans cesse ! Et parmi les ennemis de l'humanité, il y a des familles royales. Pendant longtemps, dans un souci de rassemblement, et seulement dans cette optique, j'avais été tentée par une tête couronnée pour unir les Français,   comme en Espagne où le roi Juan Carlos, au nom de toute la nation, a sauvé la démocratie, au péril de sa vie, bel exemple de courage et d'unité. Or, ces rois et ces reines dont le rôle devrait être de rassembler un peuple sous leur nom, se révèlent en fait, pour nombre d'entre elles, un véritable poison. Un des cancers de l'humanité, comme les néo-conservateurs anglo-saxons ou les néo-sionistes.

Je commençais à avoir de sérieux doutes quant à la nature du Catholicisme romain, redoutant son influence plus temporelle que spirituelle (Jean-Paul 2 a joué un rôle actif dans le démantèlement de l'URSS, outrepassant sa mission), abhorrant son faste, son luxe, bien peu évangéliques, dénonçant la papolâtrie des foules face à un homme fait Dieu vivant. Infaillible ! Tiens donc ! A peine élu, voici l'homme qui devient sur-homme ? A qui fera-t-on croire cela ? Mais passons...

De même que je découvre le rôle nauséabond des têtes couronnées au sein du NOM, voici maintenant que j'apprends qu'en réalité, le très conservateur et rétrograde Benoît XVI serait un nazi, faisant partie de la secte des Illuminati. Pas moins ! La réputation de l'Opus Dei (dont le pape est d'ailleurs le chef) et des Jésuites n'est plus à faire. Sulfureuses.

Vous vous en souvenez peut-être, j'ai traité dans ce blog de la pieuvre évangéliste, anglaise, néo-con, franc-maçonne, et j'envisageais d'aborder d'autres pieuvres, comme celles de la Scientologie, du néo-sionisme, entre autres, mais désormais je compte bien m'intéresser également, de près, à la pieuvre vaticane, institution maléfique pour les peuples.

L'alliance ambigüe et malsaine de notre Président opportuniste et néocon avec ce Pape hyper-rétrograde et partisan lui aussi de la rechristianisation du monde au détriment des autres religions (particulièrement de la musulmane), ne présage rien de bon pour les peuples, d'autant qu'elle s'inscrit dans un contexte brûlant, entre autres celui du choc de civilisations.

J'approfondirai tous ces sujets les uns après les autres, en attendant je voudrais vous dire plusieurs choses.

D'abord, je lance un appel aux lecteurs pour me communiquer leurs liens concernant le Vatican, ou plus exactement le pape Benoît XVI, en tant que nazi et membre influent des Illuminati. (
evaresis@yahoo.fr), ou ce qu'ils savent sur les familles régnantes liées aux Illuminati, au groupe de Bilderberg. Donc, en tant que membres actifs du NO.

Nous devons tous y voir plus clair, au moment précisément où une scandaleuse campagne de communication, à nos frais, nous enjoint à devenir de bons catholiques.

Ce n'est pas un hasard si les tenants du Nouvel Ordre Mondial totalitaire ont choisi Sarkozy pour être à la tête de la France rebelle et gaullienne (donc indépendante); Il est en effet le plus à même de gérer les événements qui se préparent, liés à la faillite financière, au refus de l'Occident de voir d'autres puissances émerger, à la croisade judéo-chrétienne contre l'Islam... En cow-boy, à la hussarde.

Or, le dessein de celui que nous avons, les médias aidant, choisi pour gouverner, est de transformer la France en nouvel Etat américain. Mimétisme, et, plus grave encore, allégeance totale. Tout est désormais calqué sur ce pays. Liberté, égalité, fraternité, c'est fini. Nos traditions, notre modèle social, notre laïcité républicaine, notre indépendance nationale, sont morts. Désormais, nous devons tous nous mettre à l'heure américaine. En clair, cela veut dire Mâmon, ou le Veau d'Or si vous préférez,  Dieu dans la sphère publique, la jungle c'est-à-dire le fort écrasant le faible, la culture cow-boy et bling-bling, un patriotisme exacerbé.

Nos nouvelles idoles doivent être l'argent, la réussite, la compétition, l'individualisme outrancier, le politique et la religion doivent collaborer voire même ne plus faire qu'un, nos enfants doivent être de bons soldats prêts à mourir pour la patrie des multinationales (FR2-Télé-Sarkozy s'est honteusement fait l'avocat, hier, des jeunes prêts à sacrifier leur vie pour leur pays, tout cela fait partie d'une stratégie délibérée), les enfants doivent apprendre à devenir des robots disciplinés, soumis et abêtis, sans esprit critique, nous devons tous être obsédés par la sécurité et mobilisés contre le terrorisme, notre priorité doit être de défendre l'Occident judéo-chrétien contre les Musulmans.. Bref, de nouvelles croisades nous attendent, pour Dieu mais aussi  pour son contraire, Mâmon.

En clair, on nous prépare à devenir de bons sujets du NOM, supportant tout, l'esclavage au travail comme le sacrifice suprême pour la Patrie du Marché, offrant nos vies en sacrifice vivant aux familles qui, elles,  se sont offerts le droit de décider de tout pour l'humanité entière, et cela dans leur seul intérêt.

Si nous ne réagissons pas, le pire, un totalitarisme militaro-financier qui aura tout broyé, la liberté, la démocratie, la solidarité, la fraternité, la paix.. , nous attend. Par notre apathie, nous l'aurons cherché.

R-sistons à l'intolérable qui se prépare dans l'ombre et pour notre malheur. Tous ensemble !

Eva 

TAGS : Occident judéo-chrétien, néocons, Vatican, Pape, Benoît XVI, Sarkozy, Musulmans, nazis, Illuminatis, totalitarisme militaro-financier, démocratie, Mâmon, Veau d'Or, Russie, Chinois, Arabes, paix, sécurité, terrorisme, FR2, bling-bling, NOM, catholiques, évangélistes, Scientologie, néo-sionistes, Juan Carlos, Espagne, monarchie, URSS, pieuvres, anglo-saxons, Islam, croisades...

Le retour des serfs
http://poly-tics.over-blog.com/article-20242284.html


Chahid est un de mes lecteurs. J'aime tellement son dernier post (ses articles sont  toujours, pour moi, un événement, comme d'ailleurs ceux de Georges Stanechy), que je vous en offre une partie en lecture :




«N'y aurait-il pas pour nous
de meilleure tâche
que de creuser des tombes
que de chercher les mots nouveaux
pour un nouvel éloge funèbre ?
Qu'elles sont petites, ces fleurs.
Que tout ce sang est profond. » Mahmoud Darwich

 

I - Les « Tartuffes » de Manuel de Diéguez

 

Thierry Meyssan qui semble être un des derniers journalistes d’investigation en France[1], a terminé sa dernière enquête sur Nicolas Sarkozy « Opération Sarkozy : comment la CIA a placé un de ses agents à la présidence de la République française » par la question suivante: « Quand les Français auront-ils des yeux pour voir à qui ils ont affaire ? ».

A en croire ce journaliste, la France après Charles de Gaulle n’est gouvernée que par des truands, des mafieux, des agents de la CIA et bien entendu les familles Rothschild & Co. Un scénario digne du film « Casino » de Martin Scorsese ou même du « Parrain » de Francis Ford Coppola.  

Bousculés par le dernier drame en Afghanistan, Bernard Kouchner et Hervé Morin, ministres des Affaires étrangères et de la Défense, ont signé une tribune commune dans le journal le monde[2], « Afghanistan : le sens de notre engagement »  . La même rhétorique anesthésiante : « la liberté », « nos valeurs », « notre démocratie » etc.[3]. Un remake francisé des célèbres et apocalyptiques discours du trio fanatique Bush, Cheney et Rumsfeld. Pour Karl Jaspers, l’homme se sentant perdu cherche à retrouver le sentiment de sa dignité dans le « nous » en s’intégrant à quelque colossale puissance et en se saisissant du néant avec désespoir ou bien dans un triomphe de destruction.[4]

Un triomphe de destruction qui couronne toujours le triomphe de l’ignorance et du fascisme. Il y a deux semaines, le premier ministre français François Fillon, a choisi le début du Ramadan pour insulter délibérément le monde musulman en bégayant « Le conflit va durer, parce que les causes de ce conflit sont très profondes (bégaiement NDLR) C’est l’opposition entre le monde musulman et une grande partie du reste de la planète, c’est le conflit israélo-palestinien, c’est les déséquilibres économiques et sociaux qui règnent dans le monde. ». Sa ministre de l’intérieur Michèle ALLIOT-MARIE quant à elle, a voulu faire peur aux français et intimider ainsi une opinion publique hésitante et tentée, en menaçant sur les colonnes du Figaro « Un danger d'autant plus important que les terroristes ont changé de tactique. Plusieurs dirigeants des pays du Golfe m'ont ainsi confié que les attentats organisés longtemps à l'avance cèdent le pas à des attaques d'opportunité, non programmées et commises par des individus endoctrinés via Internet. Ces derniers ne font parfois même pas partie d'un réseau. Ce nouveau péril est donc beaucoup plus difficile à cerner et à suivre. ». Vous avez compris. Pour « cerner » et « suivre » ce « péril » vert, il faut suspecter et surveiller chaque citoyen français musulman. L’Allemagne des années trente.

Bientôt le slogan « Ensemble pour un fascisme positif » dans les kiosques et les chaînes de télévision.

« Quel est le point de non-retour de la vassalisation politique d'une démocratie? Celui où, à la simple demande de Tartuffe, son domestique se présente à ses côtés en fieffé menteur à la face du monde et en duettiste de son maître. Alors le spectateur intrigué cherche du regard la laisse que tous deux portent au cou ; et il remarque qu'ils sont attachés l'un à l'autre par une seule et même chaîne. Quelle est la servitude de l'autel contrefait qu'ils se partagent en secret? Celle de se mentir encore davantage à eux-mêmes qu'au monde entier. » se pose comme questions le philosophe Manuel de Diéguez.[5]

Les deux ministres américanisés (B. Kouchner et H. Morin) parlent aussi de « la production d'opium qui finance les opérations ». Certes, mais les opérations de qui ?

Comme vous savez, l’Europe toute entière est en train de se transformer en un marché juteux[6] de la pire des drogues, l’opium et ses dérivés[7]. Acheminé d’Afghanistan par des avions militaires et vendu essentiellement aux consommateurs européens et méditerranéens. Le trafique de l’opium semble désormais être une des raisons de la présence américaine dans ce pays d’insoumis. Cette drogue est indispensable pour l’abêtissement et la manipulation des foules. Importante aussi pour l’industrie[8] et la religion[9]. Après la religion opium des peuples, l’opium religion des peuples.

Faut-il aussi rappeler la triste histoire  de la Chine avec cette maudite drogue et l'hégémonie de l'Occident ?

Fillon, Kouchner et leurs semblables, partent en croisades et dénoncent le monde entier. La Chine, la Russie, le Soudan, l’Iran, le Zimbabwe, l’Islam, les musulmans etc., mais jamais les crimes des américains en Iraq ou en Afghanistan. Trouvez moi un seul texte, un seul paragraphe, ou même une seule phrase où Kouchner & Co dénonceraient, même indirectement, l’occupation de l’Iraq, les centaines de milliers de victimes civiles, Abou Ghrib, Guantanamo et les autres barbaries occidentales. 

Les occidentaux sont-ils civilisés entre eux et barbares avec les autres ?

Que reste-t-il alors des « valeurs » de l’Occident « Liberté, Démocratie et Justice »[10] après le passage du cyclone Bush et des petites tempêtes de ses clones, vassaux et perroquets un peu partout dans le monde ?[11]

Où vont les fameuses « démocraties occidentales », missionnaires de leur « Liberté obligatoire » comme dirait l’écrivain et dramaturge italien Dario Fo? Une « Liberté » aux saveurs du pétrole, de l’opium, du fouet et des bombes.

« Une démocratie qui ne s’autocritique pas se condamne à la paralysie. (…) Et seul un esprit cynique se risquerait à affirmer que tout va pour le mieux dans le monde dans lequel nous vivons. (…) Le système appelé démocratique ressemble de plus en plus à un gouvernement des riches et de moins en moins à un gouvernement du peuple. Impossible de nier l’évidence : la masse des pauvres appelée à voter n’est jamais appelée à gouverner. (…) La prétendue démocratie occidentale est entrée dans une étape de transformation rétrograde qu’elle est incapable d’arrêter, et dont les conséquences prévisibles seront sa propre négation. Nul besoin que quiconque prenne la responsabilité de la liquider, elle-même se suicide tous les jours.» nous rappelle José Saramago.[12

http://chahids.over-blog.com/article-22818056.html


La censure
dans les médias occidentaux
ne pourra plus durer


"Le moment est venu d’admettre
que l’on ne peut combattre
la politique de cette Administration
sans dénoncer ce mensonge"


Thierry Meyssan.jpg

Nicolas Sarkozy mène une politique américaine par procuration

Sarkozy utilisé par Washington
Washington étant dans une impasse en Irak et en Afghanistan, il lui faut coopérer avec Téhéran et Damas pour s’en sortir. Mais les Américains ne peuvent pas négocier directement. Ils ont mandaté Sarkozy pour négocier a"vec Damas et Téhéran, ce qui permet à Washington de sauver sa face ».
« Sarkozy est un intermédiaire américain qui tente de se rapprocher de l’Iran à travers la Syrie "
http://www.geostrategie.com/1047/nicolas-sarkozy-mene-une-politique-americaine-par-procuration

Le groupe de Rio soutient la Bolivie
http://www.marcfievet.com/article-22847536.html


Aux USA, pas d'argent, pas de maison, pas droit de voter, tout est saisi !
Des milliers de personnes ont perdu leurs maisons, saisies pour
non paiement des traites.
Aujourd’hui, grace au Parti Républicain, ces personnes vont
également perdre leur droit de vote.

Comme par hasard, la majorité de ces personnes vit dans des
districts électoraux traditionnellement acquis au Parti
Démocrate.

http://www.marcfievet.com/article-22831983.html

Le ministre jordanien a positivement évalué le rôle de la Russie dans le processus de paix au Proche-Orient en qualité de participant au Quartette de médiateurs internationaux.
http://www.marcfievet.com/article-22847560.html
Ce qui se passe ici est important. La Russie, fort intelligemment, se positionne en faveur de la Palestine, s'attirant ainsi les faveurs des pays Arabes. Futurs nouveaux alliés ?  La Russie est-elle  en train de reprendre à son compte la politique arabe du Gl de Gaulle ? (Eva)

Noam Chomsky, la Russie, la Georgie, l'Ossétie
http://www.marcfievet.com/article-22830352.html

VIDEO Betancourt, l'amie d'Israël
http://www.dailymotion.coBm/video/x6pud3_betancourt-lamie
-.
 Le monde entier devrait se mobiliser
pour le soldat Gilad Shalit

Article 104
Petite explication de l'article 104 du traité de Maastricht ... c'est à cause de cet article que notre pays est endetté jusqu'au cou et ne pourra JAMAIS rembourser sa dette ...

Il n'a plus le droit d'emprunter à sa banque centrale (qu'il rembourse sans intérêts) mais doit désormais emprunter à des banques privées et rembourser de forts taux d'intérêts ... Forum de discussion et de partage :
http://contre-la-pensee-unique.org/
http://french-revolution-2.blog.fr/2008/09/16/maastricht-article-4737481



.











http://www.tariqramadan.com/spip.php?article10316




_____________________________________________

Israël se préparerait-il malgré tout à une attaque contre l'Iran ?

C'est la question qu'on peut se poser à la lumière des informations communiquées ce dimanche par le Jerusalem Post en anglais. par Claire Dana Picard D'après le quotidien en langue anglaise, le Département américain de la Défense aurait informé le Congrès que les Etats-Unis envisageaient de vendre à Israël 1000 bombes GBU-39 de faible diamètre (SDB) qui pourraient être utilisées par Tsahal en cas d'intervention militaire contre les équipements nucléaires de l'Iran.
http://www.marcfievet.com/article-22830991.html

Dette publique USA
http://www.marcfievet.com/article-22818239.html


UE-USA : Le conte de fées
http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=10165


Brèves notes à propos de l'Empire
http://www.legrandsoir.info/spip.php?article7118

Ouvrons les yeux sur notre monde
Vidéos NOM
http://nouvelordremondial.over-blog.org/

La malédiction de Sabra-Chatila
Depuis 26 ans, une chape de plomb s’est abattue sur cet épisode peu glorieux de l’armée israélienne au Liban
http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=10206

L'ère léniniste et l'ère social-démocrate sont révolues. Il faut passer à une nouvelle étape du combat pour le socialisme
http://alainindependant.canalblog.com/  

Paul Goble
- Eurasie et pipelines : Moscou remporte une importante victoire
Russie, Iran et USA : les rapports de force ont changé
Pipelines


Jean-Guy Allard - La face cachée de John McCain
Le candidat à la présidence joue un rôle-clé pour la CIA depuis quinze ans
MCCain


"Une région de fous"

Le Center for Peace Research a demandé dans un sondage à des Israéliens quels étaient les mots qui leur venaient à l'esprit en pensant au "Moyen Orient".
Une majorité de Juifs israéliens a répondu :"une région de fous" ou "que Dieu nous aide". Il y a exactement 61% de réponses à connotation négative (comme un "bourbier", un "endroit de m...", "qu'est ce qu'on fout là", "je ne peux plus supporter").Ils font généralement référence au terrorisme, à la guerre et à l'Islam. IL y a aussi  20% d'opinions neutres, 19% de réactions positives qui , en majorité, croient à la paix .
71% des Juifs israéliens ne croient pas qu'Israël pourra s'intégrer au reste du Moyen Orient dans les prochaines décennies.
Chez les Arabes Israéliens, 34% sont positifs , 32% positifs, 34% neutres.

http://www.juif.org/go-blogs-10131.php


La culture
d’impunité
d’Israël

"Ouvrir le feu était légitime" d’après le procureur militaire
mardi 19 août 2008, par Olivier Bonnet


Une nouvelle affaire fait écho à notre récent billet, sur l’affaire de Nilin : le 16 avril 2008, un caméraman de l’agence Reuters de 24 ans, Fadel Chanaa, sort de son véhicule identifiable comme celui d’un journaliste, par le signe TV qui orne son capot, et filme un char israélien dans le centre de la bande de Gaza. Le char ouvre le feu et Chanaa est abattu. L’autopsie révèlera qu’il a été tué par un obus à fléchettes, qui peut contenir jusqu’à 5 000 de ces fléchettes d’acier (..) Le même jour, comme le résume Amnesty International, "Au moins 18 civils palestiniens non armés, parmi lesquels se trouvaient des enfants, ont été tués par les forces israéliennes mercredi dans la bande de Gaza. Plus de trente autres personnes ont été blessées dans des attaques menées par des avions israéliens et par des forces terrestres utilisant des tanks, toujours dans la bande de Gaza." Et l’organisation d’en conclure : "Les frappes lancées hier par l’armée israélienne après que trois de ses soldats sont morts au combat témoignent, semble-t-il, d’une indifférence totale pour la vie des civils. La culture de l’impunité qui semble prévaloir au sein des forces israéliennes favorise un recours fréquent à une force inconsidérée et disproportionnée." Impunité en effet : "À la lumière des conclusions de l’enquête, le procureur général de l’armée a établi que l’autorisation d’ouvrir le feu donnée au char était légitime étant donné les circonstances et, qu’en conséquence, aucune procédure légale ne sera engagée", indique un communiqué de la tsahal en date du 13 août dernier. Précisons lesdites circonstances qui exonèrent, d’après l’armée, les soldats de toute responsabilité : "la décision des tankistes et l’autorisation donnée par les officiers étaient raisonnables car les individus suspects et l’objet qui était soupçonné être un missile présentaient un danger clair et immédiat". Ils n’auraient donc pas vu que la voiture de Chanaa était un véhicule de presse et confondu sa caméra avec un missile... Pour le directeur de la rédaction de Reuters, David Schlesinger, "le rapport justifie un usage disproportionné d’une force létale : placer une caméra en position pourrait justifier le recours à une riposte mortelle". Ça se passe comme ça, à Gaza.

    • La culture d’impunité d’Israël 19 août 16:18, par Olivier B.

      Trop facile de traiter quiconque proteste des exactions de l’armée israélienne d’antisémite. Extrait de mon précédent billet sur le conflit israélo-palestinien : "Illustré par cette énième affaire, l’insupportable comportement de l’armée israélienne est dénoncé par des voix qui viennent même de son sein. Dans Rompre les Rangs de Ronit Chacham (Fayard, 2003) témoignent ainsi par exemple plusieurs officiers faisant partie des objecteurs de conscience connus sous le nom de refuznicks. "Je refuse d’être un terroriste au nom de ma tribu", s’indigne le sergent Assaf Oron. "L’armée influence les croyances et les processus mentaux du soldat, notre socialisation exalte ceux qui ont tué et renforce le goût du sang", dénonce le commandant Rami Kaplan. Quant au sergent Leibowitz, il proteste que "Les verdicts de la Haute Cour de justice sont les pires. Depuis 35 ans ils légitiment l’assassinat, les détentions, les expulsions... le tout au nom de la sécurité".

      Voyez-vous, ces témoins sont juifs, eux aussi.

      Voir en ligne : Plume de presse d'Olivier Bonnet http://www.plumedepresse.com/spip.php?article952

      Un monde sans pétrole ?
      L'échec du modèle économique et social actuel est plus que probable - pas besoin de parier sur la venue des extra-terrestres ou sur les chiffres de la Bible pour prédire son apocalypse.l'échec du modèle économique et social actuel est plus que probable -..
      http://delorca.over-blog.com/article-22874043.html

      Choix des alliances
      Cependant,  ce n'est pas de là que viendra une dynamique anti-impérialiste véritable. "Nous ne sommes plus à l'époque de l'Internationale communiste, les grandes puissances asiatiques sont un contre-poids utile à la force américaine, mais pas une force au service de la libération des peuples du Sud". Voire. On apprend cette semaine que Chavez va acheter des armes à la Chine. La semaine dernière c'était à la Russie. Mais le débat mérite d'être posé.
      Ce débat sur le
      choix des alliances en ce moment est probablement le plus important. Plus important que tous ces jeux politiciens que j'entrevois

      http://delorca.over-blog.com/article-22864113.html
       
      Iran : La prochaine guerre des USA ? (à regarder)
      http://autreinfo.free.fr/nfor1.htm


      2 poids, 2 mesures
      http://millesime.over-blog.com/article-22862321.html
       
      La théorie du Complot fait toujours autant recette dans les pays Arabes

      http://www.france-palestine.org/article9731.html

      USA : Violation de la souveraineté du Pakistan

      "L'armée, généreusement financée par Washington, a, selon plusieurs sources, ouvert le feu dimanche contre des hélicoptères étasuniens.
      Cet accrochage est la conséquence de l'escalade militaire décidée à Washington. A bout de patience avec son allié, l'administration Bush vient en effet d'autoriser des opérations terrestres sur territoire pakistanais sans l'aval des autorités.
      Islamabad a immédiatement prévenu qu'il réagirait contre toute violation de sa souveraineté. Les Européens, qui combattent eux aussi en Afghanistan, ne semblent pas avoir été consultés sur ce tournant stratégique. Quelques mois avant son départ de la Maison-Blanche, George W. Bush risque de léguer une nouvelle bombe – après l'aventure irakienne – à son successeur. Le moment de l'ouverture de ce nouveau front est particulièrement mal choisi. Les civils sont enfin de retour au pouvoir à Islamabad. Le nouveau président Asif Ali Zardari est certes très loin de présenter toutes les garanties d'intégrité. La justice genevoise en sait quelque chose, qui a accumulé les preuves sur les pots-de-vin touchés par celui qui n'était alors que l'époux de Benazir Bhutto. L'affaire a été classée fin août afin de ne pas compromettre son accession à la fonction suprême. " DEMOCRACY !!!
       Sirius sur CN4 16.9.8


      Image Hosted by ImageShack.us

      C O M M E N T A I R E S : I C I 








legrandsoir.info



Repost 0
Published by R-sistons à l'intolérable - dans Nouvel Ordre Mondial - mondialisation
commenter cet article
15 septembre 2008 1 15 /09 /septembre /2008 01:53
http://chahids.over-b
http://chahids.over-blog.com/article-22818056.html



Infos.
(Pas d'éditorial d' Eva aujourd'hui)


Dimanche 14 Septembre 2008 - 10:46


Israël-Iran,
attaque imminente ?
 Par Alexblog, alexandre-thomas
>> Les USA auraient refusé de fournir des Boeing 767 conçus pour le ravitaillement en vol, ainsi que des bombes antibunkers capables de percer le béton des centrales iraniennes. Mais Israel pourrait bien prendre l'initiative tout seul.

Sans le quotidien Haaretz qui l'a révélée, l'affaire aurait pu passer sous silence. Selon Amos Gilad, un haut responsable du ministère de la Défense, "mieux vaut rester discret. Si l'on décide de tirer, il faut tirer et ne pas parler".

Les responsables israéliens se sentent lâchés en quelque sorte par Washington. En effet, selon Haaretz, les Américains n'ont pas honoré leurs demandes d'achat d'armes susceptibles d'être utilisées contre les installations nucléaires iraniennes. Les États-Unis ne désirent pas être mis devant le fait accompli, comme cela avait été le cas en 1981 lorsque l'aviation israélienne avait détruit la centrale atomique irakienne d'Osirak. À l'époque, l'État hébreu n'avait prévenu personne.

Une tactique dangereuse pour les États-Unis

L'attaque iranienne est annoncée depuis fort longtemps. Sauf que cette fois le scénario perse ne ressemble pas du tout à celui de l'Irak, car l'Iran a tiré toutes les leçons de l'attaque de 1981.

En outre, la tactique expéditive d'Osirak s'avérait périlleuse pour les États-Unis d'Amérique. En effet, les 140 000 G.I's déployés en Irak seraient la cible facile de représailles de l'Iran qui dispose de missiles d'une portée de 2000 km (voire plus), en cas d'attaque israélienne. C'est peut-être la raison pour laquelle les Américains font mine de refréner les ardeurs de leur allié. Ils auraient refusé à Israel la livraison de bombes antibunkers, capables de percer des installations en béton renforcé à six mètres de profondeur. Ce type de matériel est indispensable, car les Iraniens ont pris la précaution non seulement de disperser au maximum les dizaines de sites nucléaires recensés par les experts internationaux, mais aussi de les enfouir sous terre dans des régions montagneuses et difficiles d'accès.

Or, sans les Boeing 767, nécessaires au ravitaillement en vol, que les Américains leur refusent, les chasseurs israéliens ne peuvent pas aller bombarder des sites situés à l'extrême est de l'Iran et regagner leur base.

Et puis, les Américains se sont bien gardés d'accorder un couloir dans l'espace aérien irakien, indispensable aux avions israéliens pour atteindre l'Iran mais aussi pour être clairement identifiés, sans être pris pour cible par les avions et missiles américains déployés en Irak.

Une Station Radio en guise de cadeau?

Est-ce qu'on peut dire pour autant que les Américains ont véritablement abandonné leur allié inconditionnel? Ce n'est pas si sûr, si l'on regarde de près. Israël a obtenu un joli cadeau. Puisque les États-Unis installeront bientôt une station radio ultra-sophistiquée dans le Negev, au sud du pays. Celle-ci permettra de repérer un missile dès sa mise à feu et ce à 2000 km de distance. La nouvelle station radio aura l'avantage de faciliter la mise en alerte des batteries de missiles antimissiles israéliennes. Ce sera la première installation permanente de l'armée américaine sur le territoire israélien. Toute attaque contre cette station mettra en péril la vie de civils et de militaires américains chargés de son fonctionnement. Il s'agit-là d'une donnée importante dont tout pays attaquant devra tenir compte avant de passer à l'acte. Il n'empêche que l'on se demande si cette radio suffira à calmer les ardeurs israéliennes.

Officiellement, les responsables politiques israéliens souhaitent un durcissement des sanctions économiques en vue de contraindre Téhéran à geler ses opérations d'enrichissement d'uranium. Officieusement, les militaires préparent leurs opérations, à l'instar des grandes manoeuvres aériennes qu'ils ont a récemment réalisées au-dessus de la Méditerranée.

La révélation du quotidien Haaretz constitue-t-elle un ballon d'essai. En tout état de cause, cette annonce pourrait bien avoir pour ultime but de faire croire que les Américains n'ont rien à voir dans l'attaque qui pourrait survenir prochainement contre l'Iran. Les Etats-unis veulent en découdre avec les Iraniens depuis fort longtemps, mais ils ne peuvent pas les attaquer directement sans se fâcher une nouvelle fois avec leurs alliés qui trouveraient la ficelle un peu trop grosse. Il se peut donc qu'ils laissent à Israel le soin de commencer le "boulot" pour se poser ensuite en "sauveur" de l'Etat hébreu contre les Mollahs. Ils pourraient ainsi faire croire que leur unique intérêt est la défense d'Israel.

En clair, Israël se réserve le droit d'agir seul au cas où la diplomatie onusienne échouerait. Or, depuis la crise géorgienne qui oppose les russes aux occidentaux, il y a peu de chance qu'un nouveau train de sanctions soit arrêté sous peu (la Russie pouvant faire usage de son droit de veto au conseil de Sécurité). Plus que jamais, Israel pourrait donc être tenté à brève échéance d'attaquer l'Iran, d'autant plus qu'une telle opération pourrait en retour rendre un sacré service au parti républicain dans une campagne électorale très difficile.


http://www.juif.org/go-news-65858.php





Palestiniens :
le stockage d’un "peuple en trop"

Jeff Halper

publié le lundi 15 septembre 2008


Quel que soit l’angle de vue, qu’il soit historique, culturel, politique ou économique, les Palestiniens ont été définis comme "une humanité en trop", et il n’y a rien de plus à faire avec eux à part les stocker, ce que la communauté internationale semble permettre à Israël de faire.

La rapidité avec laquelle intervient un changement systématique au sein de cette entité indivisible connue sous le nom d’Israël/Palestine est telle qu’elle met au défi nos capacités à y faire face. La campagne délibérée et systématique ayant eu pour objectif de jeter les Palestiniens hors du pays en 1948 a été rapidement oubliée, et le sort subi par plus de 700.000 Palestiniens est devenu une question invisible qui ne se pose même pas. Au lieu de cela, un Israël plein de cran, européen et "socialiste" a surgi comme le chéri de tous y compris de la gauche radicale, éclipsant complètement la campagne de nettoyage ethnique qui a permis sa naissance.

De même, et jusqu’au déclenchement de la première Intifada à la fin de l’année 1987, l’occupation par Israël en 1967 de la Cisjordanie, de Jérusalem-Est et de Gaza est restée une question virtuelle ne se posant même pas. Le seul aspect du conflit qui est apparu sur les radars de la population a été celui de l’équation entre Palestiniens et terrorisme. Jusqu’au début des négociations d’Oslo en 1993, même la mention du mot "occupation", sans parler du mot "Palestiniens", vous aurait conduit à être traité d’antisémite, ces mots étant encore de nos jours rarement utilisés en Israël. Même lorsque le conflit sinon l’occupation en soi sont devenus une question internationale, Israël a régulé le domaine fondamental des relations publiques. L’argument le plus parlant utilisé à l’encontre de la lutte des Palestiniens repose sur la notion largement répandue selon laquelle Arafat a refusé "l’offre généreuse" de Ehoud Barak à Camp David. La réalité des faits sur cette question, qui a disparu en cours de route, est qu’il n’y a jamais eu "d’offre généreuse" et que même si Barak avait offert 95 % des Territoires occupés (à l’instar d’Olmert qui en a récemment "offert" 93 %), un Etat palestinien n’aurait représenté guère plus qu’un bantoustan sud-africain tronqué et non viable sur moins de 20 % de la Palestine historique. La seule chose qui en reste, c’est un Arafat à nouveau démonisé. Ensuite, l’emprisonnement par Sharon du président palestinien dans une sombre salle de son quartier général en ruines l’a politiquement éliminé — et je le crois aussi physiquement —, emprisonnement qui n’a donné lieu à aucune opposition ou même critique au sein de la communauté internationale.

De fait, les efforts déterminés de groupes appartenant à la société civile partout dans le monde (associations politiques et pour les droits humains, gens d’église et militants juifs radicaux, syndicats, intellectuels et même quelques politiques connus, et ce tant en Israël qu’à l’étranger) ont permis au cours de plus ou moins la dernière décennie à élever l’occupation au statut de question globale. Néanmoins, dès que le concept de l’occupation a commencé à prendre, il a été rapidement supplanté par la politique effrénée d’Israël en matière d’expansion des "faits acquis sur le terrain". Car une occupation est définie au titre du droit international comme "une situation militaire temporaire". La création de plus de 200 colonies et avant-postes dans les Territoires occupés, regroupés en sept grands "blocs" de colonies dans lesquels sont ancrés plus de 20 importants centres urbains qui sont inextricablement rattachés à Israël proprement dit grâce à un large réseau routier réservé au seul usage des Israéliens, et aussi depuis peu la Barrière de sécurité, tout cela a donné à l’occupation un caractère permanent.

Un système israélien, indivisible, et qui n’est plus ni temporaire ni fondé sur la sécurité, s’est étendu entre la Méditerranée et le Jourdain. Tous ceux qui ont voulu voir les choses en face ont décrypté la vérité : qu’ils soient ou pas en faveur d’une solution à deux états, l’occupation a accouché d’un système d’apartheid à titre permanent. C’est à ce jour une réalité de facto. Si le "processus d’Annapolis" se déroule pour Israël conformément à ses plans, cela deviendra un système d’apartheid de jure, intelligemment vendu comme la "solution à deux états" et avec l’approbation d’un dirigeant collaborationniste palestinien.

De toute façon, Annapolis n’a pas réellement d’importance. Israël sait que pas plus les Palestiniens que la société civile internationale n’accepteront l’apartheid. Son rôle n’a d’autre but que celui des divers "processus politiques" au cours des quatre dernières décennies : rejeter toute solution qui contraindrait Israël à faire des concessions importantes tout en lui donnant la couverture politique et le temps nécessaire pour créer des fait irréversibles sur le terrain. "L’occupation" israélienne s’est déplacée au-delà de l’apartheid, dont le terme même est devenu démodé alors qu’il avait commencé à gagner en acceptation au sein d’un large mouvement de protestation et de tollés. Ce qui s’est passé devant nous tous, ce que nous aurions dû voir mais pour lequel nous n’avions pas de référentiel, c’est un système de mise en stockage, une situation statique vidée de tout contenu politique. "Ce qu’Israël a construit", dit Naomi Klein dans son nouveau livre au contenu puissant "The Shock Doctrine", c’est

"un système, ... un réseau d’enclos pour contenir des millions de gens qui ont été rangés dans la catégorie des surplus de l’humanité... Les Palestiniens ne forment pas l’unique peuple au monde qui a ainsi été catégorisé... La mise à l’écart de 25 à 60 % de la population porte l’empreinte de la croisade menée par l’École de Chicago [d’Économie]... En Afrique du Sud, en Russie et à la Nouvelle-Orléans, les riches ont construit des murs les entourant. Israël a conduit ce processus de rejet encore plus loin : il a bâti un mur autour des pauvres jugés dangereux" (p.442)

Les faits acquis sur le terrain enregistrés par Israël forment l’expression physique d’une politique qui a pour objectif de dé-politiser, et donc de normaliser le contrôle qu’il exerce. Le conflit israélo-palestinien n’est pas présenté comme un conflit ayant des "parties" en cause et une dynamique politique. Au lieu de cela, on le range dans la "guerre contre le terrorisme", une bataille ayant pour donnée l’élimination de toute référence à l’occupation — ou qui est présentée comme irrecevable — et qu’Israël nie imposer. Et comme le "terrorisme" et le "choc des civilisations" qui sous-tend cette donnée sont présentés comme allant de soi et comme donnée permanente, elle prend la forme d’une question qui ne se pose même pas, un statu- quo (terme officiel israélien pour définir sa politique à l’égard des Palestiniens) qui ne peut faire l’objet ni de solution ni de processus de négociation. Si les terroristes et autres personnages du même genre — les prisonniers, les immigrants illégaux, les habitants des bidon-villes et les pauvres, les victimes aigries d’opérations anti-insurgés, les adeptes des religions du "mal", les idéologies ou les cultures, pour n’en citer que quelques uns — deviennent des accessoires permanents qu’il faut gérer plutôt que des personnes dont les griefs, les besoins et les droits nécessitent d’être pris en charge, c’est alors que les prisons, y compris les prisons/assignations à résidence aussi vastes que Gaza, les Territoires palestiniens occupés au grand complet et des populations et régions entières, deviennent pour eux l’avant-dernière solution.

Alors, la mise en stockage devient le meilleur terme, sinon le plus terrible, pour définir ce qu’Israël met en place pour les Palestiniens des Territoires occupés. C’est bien pire, sur de nombreux plans, que les bantoustans de l’ère de l’apartheid sud-africain. Les dix "réserves" non-viables créées par l’Afrique du Sud pour la majorité noire africaine sur seulement 11 % du pays étaient sans conteste une forme de mise en stockage. Ceux-ci avaient pour objectif de fournir à l’Afrique du Sud une main-d’œuvre peu chère tout en lui permettant de se débarrasser de sa population noire, et rendant alors possible une "démocratie" dominée par des Européens. C’est précisément ce qu’Israël veut faire — via un bantoustan palestinien clos sur environ 15 % de la Palestine historique — mais avec une sérieuse limite : les travailleurs palestiniens ne seront pas autorisés à entrer en Israël. Ayant découvert une main d’œuvre peu chère formée de quelque 300.000 travailleurs étrangers importés de Chine, des Philippines, de Thaïlande, de Roumanie et d’Afrique de l’Ouest et complétée par ses propres citoyens arabes, mizrahi, éthiopiens, russes et est-européens, Israël peut se permettre de garder les Palestiniens enfermés tout en les empêchant d’avoir une économie viable et qui leur soit propre grâce à un libre accès aux pays arabes voisins. Quel que soit l’angle de vue, qu’il soit historique, culturel, politique ou économique, les Palestiniens ont été définis comme "une humanité en trop", et il n’y a rien de plus à faire avec eux à part les stocker, ce que la communauté internationale semble permettre à Israël de faire.

Comme la mise en stockage est un phénomène global et qu’Israël devient précurseur quant à sa modélisation, ce qui arrive aux Palestiniens devrait préoccuper tout un chacun. Cela peut constituer un tout nouveau crime contre l’humanité, et dès lors devrait relever de la juridiction universelle des tribunaux mondiaux, au même titre que les autres horribles violations des droits humains. Dans ce sens, "l’occupation" israélienne a des implications qui vont bien plus loin qu’un conflit localisé entre deux peuples. Si Israël peut mettre en forme et exporter sa Matrice de contrôle en forme de mille-feuille, un système de répression permanente combiné à une administration kafkaïenne, à la loi et à une planification ayant des formes ouvertement coercitives de contrôle sur une population particulière qui est cernée par des ensembles communautaires infranchissables (les colonies en l’espèce), des murs et différents obstacles empêchant tout mouvement, alors, comme l’écrit crûment Naomi Klein, n’importe quel pays pourra ressembler à Israël/Palestine : "Une partie ressemble à Israël, l’autre ressemble à Gaza". En d’autres termes, une Palestine Globale.

Expliquer pourquoi Israël se sent peu concerné par la mise en place d’un véritable processus de paix et la résolution du conflit avec les Palestiniens est un dur et long chemin. Car en les stockant ainsi, Israël obtient le meilleur des deux mondes : une liberté totale pour étendre ses colonies, et exercer le contrôle sans jamais avoir à faire de compromis comme toute solution politique l’exigerait. Pareillement, cela explique pourquoi la communauté internationale laisse Israël "se débarrasser" d’eux. Au lieu de présenter à la communauté internationale des problèmes épineux à résoudre — violations des droits humains, droit international et résolutions successives des Nations unies, sans parler des implications de ce conflit sur la politique internationale et l’économie — Israël est au contraire vu comme fournissant un service à valeur ajoutée : celui de développer un système grâce auquel les "populations en trop" pourront partout être contrôlées, gérées, et maîtrisées.

Israël se met alors en synchronisation complète avec tant la logique économique que militaire du capitalisme global, et en est largement récompensé. Notre erreur, confortée par des termes tels que "conflit", "occupation" et "apartheid", est de voir le contrôle des Palestiniens par Israël comme une question politique qui doit être résolue. Au lieu de cela, la "résolution" interviendra lorsque les Palestiniens auront "disparu", à l’instar des peuples "disparus" en Amérique du Sud sous régime militaire. Dov Weisglass, l’architecte du "désengagement" de Gaza sous le gouvernement Sharon, n’a rien dit d’autre dans une interview révélatrice [1] :

"Le plan de désengagement, c’est le milieu de conservation de la séquence principale. C’est la bouteille de formol dans laquelle vous mettez la formule du président [2] afin de pouvoir la conserver pendant très très longtemps. Le désengagement, en réalité, c’est ça : c’est du formol. Il fournit la quantité de formol nécessaire pour s’assurer qu’il n’y ait pas de processus politique d’engagé avec les Palestiniens." Haaretz : Ce que vous dites-là signifie-t-il que vous avez changé de stratégie, passant d’une stratégie d’accord intérimaire à long terme à une stratégie de situation intérimaire à long terme ?

"L’expression américaine, pour cela, c’est : « trouver une bonne place pour garer sa voiture ». Le plan de désengagement permet à Israël de bien se garer, dans une situation intérimaire qui nous éloigne autant que faire se peut de toute pression politique. Il légitime notre affirmation qu’il n’y a aucune possibilité de négocier avec les Palestiniens. Il s’agit bien là, en la matière, de la décision d’en faire le moins possible, afin de maintenir notre position politique en l’état. La décision est auto- réalisatrice. Elle permet aux Américains d’aller voir une communauté internationale furibarde et prête à exploser, et de lui dire : « C’est ce que vous voulez ». Il replace l’initiative entre nos mains. Il impose au monde de s’accommoder de notre idée, du scénario que nous avons écrit nous-mêmes..." .

La mise en stockage constitue le concept politique le plus absolu, parce qu’il représente une dépolitisation de la répression, la transformation d’une question politique de base en question qui ne se pose même pas, une situation regrettable mais inévitable qui doit être bien mieux traitée grâce à des secours, de la charité et des programmes humanitaires. C’est une impasse, un "accommodement", pour lequel il n’y a pas de remède. Ceci, bien sûr, n’est pas le cas, et nous ne pouvons laisser les choses être présentées ainsi. La mise en stockage constitue une politique dérivée des intérêts particuliers des super-puissances. L’usage que nous faisons du terme "stockage" doit alors être effectué pour "nommer la chose" en vue de nous en donner à tous une idée, et à tout le mieux pour la combattre et la mettre en échec. A nouveau, Israël fournit un exemple instructif (et poignant).

Malgré le pouvoir illimité et incontrôlé que détient Israël sur tous les éléments de la vie des Palestiniens, incluant l’aide active des USA, de l’Europe et de la majorité de la communauté internationale y compris quelques-uns des pays arabes et musulmans, Israël a échoué à imposer tant l’apartheid que la mise en stockage. La résistance palestinienne continue, soutenue par les peuples arabes et musulmans, par des franges significatives de la société civile internationale et par le camp des pacifistes radicaux israéliens. L’effet déstabilisant du conflit sur le système international prend de l’ampleur, de telle façon que cela finisse par forcer la communauté internationale à intervenir en fin de compte. Pas plus les Israéliens que les Américains (avec la complicité de l’Europe) ne peuvent, malgré leur pouvoir illimité, forcer les Palestiniens au sort auquel ils les destinent.

Dès lors, le terme "stockage", même s’il s’applique à un phénomène réel, doit aussi être compris comme un avertissement. Nous devons continuer nos efforts pour mettre fin à l’occupation israélienne, et ce même si cela doit conduire en fin de compte à la création d’un authentique Palestine/Israël ou d’une confédération régionale plus large, plutôt qu’à une solution d’apartheid-à-deux-états ou au stockage. Voir la Palestine comme le microcosme d’une réalité globale plus vaste de mise en stockage nous permet à tous de bien mieux identifier ces éléments apparaissant ailleurs, et à prendre la mesure de ce qu’Israël développe, le tout pour mieux s’y opposer. Quand même, si notre langage et l’analyse qui en découle doit non seulement être honnête et implacable, il faut avancer au même rythme que les intentions politiques et les "faits acquis sur le terrain" qui avancent à grands pas.

11 septembre 2008

(Jeff Halper dirige le Comité israélien contre les démolitions de maisons (ICAHD). Il peut être joint à : jeff@icahd.org.)

http://www.icahd.org/eng/articles.asp ?menu=6&submenu=2&article=507

Traduction : C. Paque, Afps


http://chahids.over-blog.com/article-22818056.html



MEDIAS  ALTERNATIFS  EN  DANGER :
Pannes mystérieuses

 
Alerte !  A relayer !

Voir  mon blog R-sistons à la désinformation
http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/

Eva

_____________________________________________________________


Un grand nombre d'entre vous a très certainement constaté que depuis un peu plus de 24 h., il était impossible d'intervenir via commentaires, livre d'or,... sur mon blog.

Et pour cause, dans la mesure où mon administrateur (http://www.blogs.fr gérant des centaines de blogs a été victime d'une étrange "panne", donc impossibilité d'accès à l'administrateur, donc à mon propre espace de gestion tout comme des centaines d'autres bloggeurs !!!).

Pour information, sachez que cette "panne" intervient tout juste après celle vécue par l'administrateur du site : http://www.onnouscachetout.com du 29/08/08 au 05/09/08 (l'administrateur de ce site a bien confirmé cela en page d'accueil). 

Je rappelle qu'il y a de cela quelques semaines, le site : http://www.voltairenet.org a été également victime de "pannes successives". Sans compter que mon message audio "dailymotion" enregistré en date du 01/09/08 n'est toujours pas diffusable !

L'heure est très grave, la liberté de la presse n'existe plus en France et ce, en dépit de la charte des Droits de l'Homme, pour résumer la situation, les médias alternatifs se trouvent actuellement dans la même configuration que des dissidents en Corée du nord, en Chine ou en ex Urss...
et je rappelle encore une fois que tout cela se déroule en ce moment même en l'an 2008 et en France !!! I

l s'agit pour les médias alternatifs, d'une situation sans précédent et tout cela n'est évidemment pas sans rapport avec la situation géopolitique fomentée en très haut lieu ! N.B. : aujourd'hui (le 06/09/08 à 17,15 h), le site http://www.onnouscachetout.com est une nouvelle fois victime d'une panne. Bref, vous vivez en direct et êtes donc témoins d'une énorme campagne de déstabilisation sans précédent à l'égard à l'égard des médias alternatifs !!!

http://revelations4.blogs.fr/

PROGRAMME HAARP
ET CONTEXTE GEOPOLITIQUE ASSOCIE !!!

Le 01/09/2008 à 13:36

COMMUNIQUé : J'ai enregistré un message audio "dailymotion" d'une durée de 8,20 minutes en date du 01/09/2008 aux environs de 13,20 h et force est de constater qu'un peu plus de 24 h. après l'enregistrement, impossibilité de le diffuser car indiqué sur dailymotion : " publication en cours...".Je suis bien évidemment désolé de cet état de fait mais il s'agit en la circonstance d'un incident technique indépendant à ma volonté !  http://www.dailymotion.com/video/x6m9mh_programme-haarp-et-contexte-geopoli_news 


http://revelations4.blogs.fr/

Voir toutes les vidéos sur le site   
Notamment sur le NOM 

http://www.dailymotion.com/video/k1BfzfFodEYEanJLKG
à voir absolument !
Repost 0
Published by R-sistons à l'intolérable - dans Proche et Moyen Orient
commenter cet article
14 septembre 2008 7 14 /09 /septembre /2008 19:37



Sommaire.
Des faits troublants,
pédophilie, meurtres d'enfants.
Silence médias à leur sujet.

Qui gouverne le monde ?
Qui sont les grands prédateurs ?
Les ennemis de l'humanité.

Editorial d'Eva :
Réorganisation du monde.
Planète poudrière.
Equilibre de la terreur, ou choc de civilisations ?


Mes amis,

Je choisis de porter à votre connaissance un commentaire sulfureux. Vous en ferez ce que vous voudrez. L'information doit circuler, quelle qu'elle soit, en toute indépendance.  Le rôle du journaliste est d'informer. Ceux qui souhaiteront approfondir certains liens, certaines données, pourront le faire. Moi même j'ai d'autres sujets à traiter, promis depuis longtemps, comme la stratégie du chaos, les "ONG", ou même l'OTAN, qui organise le terrorisme d'Etat. L'Actualité me mobilise autrement. Mais ce qui est annoncé sera fait.

Vous le savez, l'Actualité va très vite. Et je relève en particulier un événement qui aura certainement des conséquences très graves, et heureuses je l'espère, si comme moi on préfère l' équilibre des terreurs, à l'image du temps de la guerre froide, au choc des civilisations qui menacera la survie même de l'espèce humaine. Cet événement, c'est "l'implantation" progressive de la Russie en Amérique Latine, pas loin des côtes américaines. Des Etats comme la Bolivie, le Vénézuela, et même l'Argentine maintenant, dénoncent la stratégie du chaos et les menaces de coups d' Etats, fomentés par l'encombrant voisin au nom de la liberté et de la démocratie - quelle imposture ! Des navires russes croisent désormais au large du Vénézuela, et des bombardiers ont atterri dans ce pays. Et ce n'est qu'un début. Ainsi, l'Amérique menaçante est-elle à son tour menacée, juste retour des choses.

Autre zone de turbulences, bien sûr, le Caucase. Et là, il faudra surveiller l'Ukraine, nouveau terrain d'affrontement Occident-Russie. Quant au Président de Georgie, ses jours sont peut-être comptés. Et c'est tant mieux. Ce que je sens venir aussi, c'est un désir d'autonomie croissant dans la région, plusieurs Etats risquent de faire sécession à leur tour. Ainsi, l'autonomie accordée au Kosovo, et revendiquée pour le Tibet, mais refusée aux Etats proches de la Russie, risque de s'avérer être une véritable boîte de Pandore. On a mis le doigt dans un engrenage bien périlleux. Un engrenage, de toutes façons, qui fait peu de cas des souhaits des peuples.

Et pour couronner le tout, l' Allemagne d'aujourd'hui renoue avec la tradition du pan-germanisme. Elle veut jouer sa partie propre, retrouver son influence d'antan, et dominer l'Europe. Tandis que les peuples aspirent à la paix, des dirigeants sans scrupules, cupides ou revanchards, transforment peu à peu la planète en véritable poudrière.

Ainsi le fossé se creuse-t-il toujours plus entre des Etats qui veulent rester souverains, ou des peuples soucieux d'autonomie - et des dirigeants seulement appâtés par le souci d'hégémonie ou de satisfaire Wall treet ou la City. Ce dernier camp, c'est celui de l'Occident qu'on s'évertue à nous présenter comme un modèle de démocratie ! Les peuples, eux, ont compris qu'on les berne.
 
Et le camp de la Russie se renforce sans cesse, attirant à lui des Etats non alignés ou malmenés par Washington. Tant mieux pour l'équilibre de la planète, pour moi en définitive seul garant d'une paix sans doute précaire, mais peut-être, aussi, plus sûre que si le monde est dominé par une  hyper-puissance, de surcroît carnassière et immorale.

Le camp de l'Occident provoque partout divisions, luttes intestines, chaos, conflits, souffrances, larmes.  Seule une unité exemplaire de toutes les couches sociales spoliées, et plus généralement des peuples de la planète, pourra faire reculer la "marabunta" (allusion à l'invasion de cigales qui détruisent tout sur leur passage) criminelle qui s'est octroyée le droit de vie et de mort sur les citoyens du monde entier. L'union de tous sera notre force; si nous ne la faisons pas, nous serons tôt ou tard condamnés à l'asservissement, ou à des guerres sans fin. Une société totalitaire se met en place sous nos yeux, dressant ses tentacules au moyen, entre autres, de fichiers de contrôle de toute la population. Il est temps de résister.

L'intolérable est à nos portes. L'imposture du 11 septembre a elle aussi ouvert une boîte de Pandore, celle des guerres permanentes au nom d'un terrorisme bien commode pour les maîtres du monde, et au nom, également, de la prétendue menace d'Etats émergents comme la Russie ou la Chine. Les armes de désinformation massive sont aussi dangereuses que les armes de destruction massive. Il est urgent de dénoncer la stratégie du 9.11, car elle conditionne toutes les politiques à venir, liberticides et guerrières. Si nous voulons assurer un avenir à nos enfants, il est urgent de faire éclater l'imposture du 9.11. N'importe quel esprit scientifique épris de vérité, soucieux de comprendre, pourra nous renforcer dans notre perception d'avoir été abusés d'une manière scandaleuse.

La vérité doit éclater. Et l'union de tous, devenir une réalité. Le sort de l'humanité est entre les mains de chacun.


Eva.

NB Autre chose : Les services publics qui disparaissent, cela veut dire aussi qu'il n'y aura plus de fonctionnaires, et plus de garantie d'emploi... Va-t-on nous enlever toutes nos dernières protections ? Assez d'une société au seul service d'une caste de nantis ! Elle fait faillite, c'est d'actualité ! On détourne notre attention des problèmes sociaux en nous inondant de nouvelles people, de sujets de société, de débats sur la laïcité, de nouvelles taxes, d'autorité à l'école, de religion "belle et jeune" (FR2, Journal 13 h ce 15.9.8)...

TAGS : 9.11, Washington, Europe, stratégie de la terreur, stratégie du chaos, choc de civilisations, Russie, Chine, Caucase, Ukraine, boîte de Pandore, Etat totalitaire, Bolivie, Vénézuela, Argentine, Wall-street, la City, lois liberticides, Occident, Allemagne, pan-germanisme, Georgie, Tibet, Kosovo, Amérique Latine, ONG, OTAN, médias.

Soutiens de Moralès :
http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-22797554.html


Vers un bouclier anti-missile au Vénézuela ?

S’il ne fait guère de doute que l’administration Bush Jr perpétue dans le sous-continent américain une longue tradition de soutien militaire, logistique et financier aux groupements factieux de droite et d’extrême droite en tentant aujourd’hui de déstabiliser les régimes socialistes qui ont obtenu légalement le pouvoir (..)
Car les Etasuniens font en Amérique latine ce qu’ils reprochent aux Russes de faire dans le Caucase ou dans l’est européen : encourager les oppositions et stipendier le lumpen local, chômeurs ou jeunes désoeuvrés, au point de susciter des affrontements suffisamment violents pour qu’ils menacent le pouvoir en place, favoriser irrédentismes et régionalismes de sorte à provoquer une balkanisation artificielle de pays à la cohérence territoriale jusqu’alors acceptée par tout le continent (..)
La partie de poker qui se joue là-bas en miroir de celle qui se déroule de Pologne en Géorgie, que des bombardiers russes se trouvaient actuellement sur le sol vénézuelien, alors que l’on sait déjà que le croiseur Pierre le Grand participera à de prochaines manœuvres dans les Caraïbes en compagnie de la marine vénézuelienne (..) .
Aussi vrai que le bouclier américain n’est en rien destiné à intimider les Russes, le bouclier Russe ne menacera nullement les Etats-Unis, il ne sera là que pour les décourager de s’en prendre à ce qu’ils ont longtemps considéré comme une de leur succursale, de laquelle ils ne supportent pas que les gérants aient changé de couleur politique.
Afin de mettre un terme à un genre d’escalade qui ne demande qu’à tourner à la confrontation générale*, que peut-on espérer sinon que les impérialistes de Washington et de Moscou cessent de tirer ici et là de ces ficelles élastiques qui finissent toujours par fouetter en retour leurs manipulateurs

http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=44378






Le commentaire
envoyé ce jour.
Illuminatis malfaisants.
Pédophilie organisée.
Meurtres d'enfants
.
Vidéos.

Je suis depuis qq temps un homme qui denonce les agissements occultes de la franc maconnerie. C'est adeni benou  ( adenibenou.ning.com ).

Malgré les obstables qu'on lui met (compte internet supprimés, probleme avec la justice), il fait cela en toute transparence, il fait des actions,et nous invite a en faire de même.

Car Eva sur ce blog, parle très bien de l'acpect politique, et le precedent commentaire parle du caractere malfaisant des Illuminatis ( de "l elite") à l'echelle internationale.
Mais sachez que ces "etres" sans ame, sont a l'origine de bien d'autres maux sur la terre: la pédophilie organisée, la prostitution, les cas de tortures, l'occultisme, et non seulement ces gens la sont derriere tout cela, mais ils le pratiquent.

Il y a de nombreuses vidéos et de nombreux temoignages, qui permettent de s'en faire une idée, le temoigagne du petit vincent .( http://www.dailymotion.com/relevance/search/stan%2Bmaillaud/video/x55ms4_laffaire-vincent-le-temoignage-part_news )(5parties),
 
Le reportage qui été passé sur fr3 sur viols tortures et meurtres d'enfants organisés ( http://www.dailymotion.com/relevance/search/viols%2Bd%2527enfants/video/xy354_fr3-tortures-denfants-et-sacrifices_events ),
 les vidéos de stan maillaud ( son site a été supprimé, tapez stan maillaud sur internet ou sur dailymotion )

Beacoup de temoignages, d'enfants bafoués ou violés par des groupes de gens tres hauts placés, ou de victimes torturés par des gens se disant membre de l'Organisation, des tortures les plus gratuites et inhumaines.

Il y aussi des témoignages d'anciens Illuminatis, les rares qui ont reussi a en sortir, qui raconte l'organisation de la secte, et la vérité sur les Illuminatis ( Svali, Cisco Wheeler; le texte integral du temoignage de svali est dificilement trouvable, car il se fait systematiquement supprimer, mais il est extrement instructif, pour l'instant je n'ai qu'un résumé  http://www.evolutionquebec.com/site/nom/svali.html , et le texte de cisco wheeler http://www.evolutionquebec.com/site/nom/antechri.html

Ils racontent leur caractere pédophile, cruels, violents, et surtout sur l'Education chez les Illuminatis a base de traumatismes, de peur et de tortures. Eh oui car on devient pas un monstre comme cela, il faut avoir subit une education specifique,pour perdre son etincelle divine et devenir tel un démon.

Tout cela se rejoint, tout est lié, ce sont les memes personnes. Les memes victimes devenues bourreaux, qui haissent Dieu dans tous ses aspects.


A lire sur le sujet : Affaire Alègre, etc
http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/article-22431755.html

Voir : Blog les prédateurs
la pédophilie
la pédocriminalité
les essais de médocs
sur des enfants par des
labos criminels,

etc...

http://le-temps-des-noyaux.over-blog.com



Le 9.11 - Source http://le-krach.eu

Si la vérité sur le 11 septembre 2001 éclatait dans les médias,

elle remettrait radicalement en cause la géopolitique internationale actuelle et la soi-disant "guerre au terrorisme", elle rendrait insupportables le million de morts irakiens et les armes ignobles utilisées au Moyen-Orient (uranium notamment), elle permettrait d'identifier les véritables fauteurs de guerre, elle lèverait le voile sur les lois liberticides qui ont suivi cet évènement et que, d'ailleurs, quelques Français commencent à entrevoir dans leur pays.

En hommage aux victimes sacrifiées à Ground Zero, à celles d'Afghanistan et d'Irak, pour préserver d'autres vies innocentes et empêcher d'autres guerres totalement injustifiées, nous devons savoir !


Voir : http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/article-22783880.html


Qui sont
nos ennemis ?


Schéma des organismes mondiaux
Voir à http://www.syti.net/Organisations.html

Le gouvernement mondial

Au pouvoir déclinant des gouvernements des états-nations s'est substitué un nouveau pouvoir, planétaire, global, et échappant au contrôle de la démocratie. Les citoyens continuent d'élire des institutions nationales alors que le pouvoir réel a été déplacé vers de nouveaux centres.

La planète est aujourd'hui dirigée par une constellation d'organisations au rôle exécutif ou politique.

Les organisations exécutives se répartissent en 3 sphères de pouvoir:
- la sphère du pouvoir économique et financier
- la sphère du pouvoir militaire et policier
- la sphère du pouvoir scientifique

Le pouvoir politique du système est exercé par une quatrième catégorie d'organisations: les "clubs de réflexion", réseaux d'influence, ou réunions de "global leaders" comme le Groupe de Bilderberg ou le World Economic Forum de Davos.

Toutes ces organisations ne sont pas concurrentes mais étroitement liées et complémentaires.

Elles forment un ensemble dont la cohésion est assurée par l'appartenance simultanée de certaines personnalités à plusieurs organisations.

Ces personnes-clé peuvent être considérées comme les Maitres du Monde. Quelques uns sont des leaders politiques de premier plan, comme George Bush (le père) ou Henry Kissinger. Mais la plupart d'entre eux sont inconnus du grand public.

En observant le diagramme de ces organisations, ceux qui connaissent la cybernétique verront à quel point ce système a été ingénieusement conçu. Structurées en réseau, plusieurs organisations se partagent la même fonction, et les centres ainsi que les "circuits de commande" ont été doublés ou triplés, afin d'assurer plus de sécurité et de stabilité à l'ensemble.

Ainsi, au cas où une organisation ou un lien devient inopérant, le contrôle global n'est pas menacé. Exactement comme Internet: un système sans centre unique, dont les flux d'information peuvent "contourner" un centre local hors service.


Les instances exécutives


 
L'OCDE , l'organisation initiatrice de l'AMI, conçoit les règles du commerce mondial et influence de très près la politique économique des pays occidentaux. Elle rassemble 30 pays développés qui "partagent les principes de l'économie de marché"

Le Fond Monétaire International (FMI) et la Banque Mondiale dessinent l'économie et l'environnement de la planète par le biais des prêts accordés aux états du Tiers-Monde à condition qu'ils appliquent une politique économique d'inspiration ultra-libérale, au mépris des réalités humaines et écologiques.

L'Organisation Mondiale du Commerce (OMC, ou WTO en anglais) fixe les règles du commerce mondial, en réduisant considérablement la marge de décision des états dans le domaine de l'économie ou de l'environnement.

La Commission Européenne (ou "Commission de Bruxelles") est le gouvernement de l'Union Européenne. Ses membres ne sont pas élus, et le public n'est jamais informé de leurs décisions. Des parts croissantes du pouvoir des états sont transférés à cette Commission qui n'est soumise à aucun contrôle démocratique. (La législation européenne représente déjà 80% des lois appliquées par les états de l'Union.)

Ces transferts de souveraineté ont été réalisés par des politiciens de droite et de gauche, dans le but de faire échapper au débat public l'essentiel des décisions économiques, sociales, et environnementales.

De plus, la Commission Européenne est entièrement sous l'influence des lobbies industriels qui sont les grands inspirateurs de la réglementation européenne. La politique européenne est élaborée en étroite collaboration avec l'European Round Table qui rassemble les dirigeants des grandes multinationales européennes. L'European Round Table est associée à toutes les grandes décisions en matière économique, financière, sociale, ou environnementale. Enfin, beaucoup de Commissaires Européens sont très liés à des multinationales ou à des réseaux d'influences favorables au libéralisme et à la mondialisation.



Par ailleurs, de nombreux commissaires européens
sont membres du très puissant "Groupe de Bilderberg":

- Jose Manuel Barroso (actuel président de la Commission Européenne, ancien premier ministre du portugais)
- Frits Bolkestein (le commissaire européen auteur de la "
directive Bolkestein")
- Romano Prodi (ancien président de la Commission Européenne, premier ministre italien)
- Jacques Santer (ancien président de la Commission Européenne, ancien premier ministre du Luxembourg)
- Sir Leon Brittan (vice-président de la Commission, ardent promoteur des traites
AMI et NTM, ancien négociateur européen pour le GATT)
- Pascal Lamy (fervent partisan de l'
AMI, et responsable de la modification de l'article 133 du Traité d'Amsterdam afin que les états donnent définitivement les pleins pouvoirs à la Commission pour la négociation et la signature des traités économiques de type AMI)
- Edith Cresson (ancien membre de la Commission, ancien premier ministre français, ancien ministre du commerce, ancien membre de la direction de Schneider)
- Emma Bonino
- Mario Monti (ex Banca Commerciale Italiana)

- Hans Van Den Broeck
- Karel van Miert
- Erkki Liikanen
- Ritt Bjerregaard

A la BCE, la Banque Centrale Européenne, on retrouve encore d'autres participants au Groupe de Bilderberg:

- Jean-Claude Trichet (président de la BCE)
- Wim Duisenberg (ancien président du directoire la BCE, ancien président de la De Nederlandsche Bank)
- Otmar Issing (membre du directoire)
- Tommaso Padoa-Schioppa (membre du comité exécutif)



Les "clubs de réflexion"


suite sur http://www.syti.net/Organisations.html (même lien pour ce qui suit)





Les sociétés secrètes

 Le Bohemians Club
Une société secrète où les puissants de ce monde se retrouvent pour d'étranges cérémonies au parfum de satanisme.
 

Etc...



Les
Illuminati sont une "élite dans l'élite" qui se réunit au sein d'une organisation secrète fondée sous sa forme actuelle au 17è siècle. Originellement, leur projet était de changer radicalement le monde, en anéantissant le pouvoir des régimes monarchiques qui, à cette époque, entravaient le progrès de la société et des idées. La Révolution Française et la fondation des Etats-Unis auraient été des résultats de leur stratégie. Pour les Illuminati, la démocratie politique était un moyen et non une fin en soi. Selon eux, le peuple est par nature ignorant, stupide, et potentiellement violent. Le monde doit donc être gouverné par une élite éclairée. Au fil du temps, les membres de ce groupe sont passés du statut de conspirateurs subversifs à celui de dominateurs implacables dont le but essentiel est de conserver leur pouvoir.

Le terme "Illuminati" signifie littéralement "les Illuminés" (du latin "illuminare": illuminer, connaître, savoir)

Leur symbole est présent sur les billets de 1 dollar: une pyramide dont le sommet (l'Elite) est éclairé par l'oeil de la conscience et domine une base aveugle, faite de briques identiques (la population).

Les deux mentions en latin sont très significatives. "NOVUS ORDO SECLORUM" signifie "nouvel ordre pour les siècles". En d'autres termes: nouvel ordre mondial. Et "ANNUIT CŒPTIS" signifie: "notre projet sera couronné de succès".

Un projet aujourd'hui proche de sa réalisation finale.

Quelques-uns des maîtres du monde

(liste complète sur le même site)


Henry Kissinger (ministre des affaires étrangères de Nixon, président de Kissinger Associates Inc.)
George Bush
(ancien président des Etats Unis, ancien directeur de la CIA de 1976 à 1977)
Philippe Jaffré (ex président d'Elf Aquitaine, ex PDG du Crédit Agricole)
Giovanni Agnelli (président de Fiat)
Michel Camdessus (ancien président de la
Banque Mondiale, ex gouverneur de la Banque de France)
Jean-Claude Trichet
(gouverneur de la Banque de France, président de la BCE, la banque centrale européenne)
Giulio Andreotti (l'homme qui a dirigé l'Italie durant presque 30 ans; impliqué dans de multiples scandales en relation avec la mafia, la loge maçonnique P2, et les attentats d'extrême droite en Italie dans les années 70)
Leon Brittan (vice président de la Commission Européenne, négociateur européen pour le GATT, ardent promoteur des traités
AMI et NTM)
Hillary Clinton
Tony Blair
Ernest Antoine Seillière
(président des holdings Wendel Investissement et CGIP, président du MEDEF, l'organisation des chefs d'entreprise de France)
James Wolfensohn (président de la
Banque Mondiale)
David Rockefeller
(président de la Chase Manhattan Bank)
Bill Gates
(président de Microsoft)
Pascal Lamy (Commissaire Européen, et fervent partisan de l'
AMI



Sur leur visage se lisent des caractéristiques communes: grande intelligence, subtilité, cynisme, dureté, détermination, absence de scrupules ("la fin justifie les moyens"), sans oublier cet ineffable plaisir d'appartenir à une élite et pouvoir contempler le monde vu d'en-haut...


Eva : A noter, pas de Russes, pas de Chinois. Des Américains, des Européens.
Nous savons maintenant qui programme notre malheur...
Ravie de savoir que Mme Bill Clinton n'a pas été choisie. C'est un Black qui l'a mise KO, Mme l' Illuminati !
Et parmi les amis de Bilderberg, il y a un jeune loup : Manuel Valls. Vigilance !



Comment l" 'élite" organise sa domination  ?
http://hadria.riviere.over-blog.com/article-22792883.html



Humour Noir : Nourriture et Nouvel Ordre Mondial

Source Deesillustation.com
http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-22812664.html


Sarkozy récompensé par le NOM :
Tout le monde l’a maintenant compris : Nicolas Sarkozy a décidé de liquider le modèle français et notamment la classe moyenne française qui a longtemps fait la force et l’originalité de notre pays :
revenus autrefois suffisants, bonne éducation (en perte de vitesse), bonne médecine (qui périclite), bonne espérance de vie (mais pour combien de temps ?).

Les précédents gouvernement avaient failli à sauver le modèle établi de haute lutte mais le présent gouvernement va encore un cran plus loin : non seulement il faillit à son tour à assurer la pérennité du modèle français, mais pire, il “réforme” à tour de bras, ce qui signifie en réalité qu’il dynamite le modèle français hérité de nos aïeux.

Un an de mensonges d’ “Homme d’Etat”,
cela se fête et mérite
récompense !

Il faut dire que Président français a été largement soutenu par des cercles secrets et très puissants, et l’article de Thierry Meyssan démontrant les liens entre le Clan
Sarkozy et Consorts et la CIA n’a jusqu’à ce jour reçus aucun démenti officiel
sérieux.
Bref, Nicolas Sarkozy a été élu pour faire rentrer la France dans le giron des décideurs nouvel-ordre-mondialistes et l’aligner sur la politique hégémoniste néo-atlantiste. Et c’est pour cette action hautement dédiée au NWO qu’il devrait être prochainement récompensé par une association mondialiste assez occulte mais “puissante“, selon les dires mêmes de la presse alignée qui visiblement la connait mieux que le peuple lui-même…
Le soir meme, la Fondation Appel de la conscience (ACF) remettra également un “prix du service public” au maire de New York Michael Bloomberg et affairiste milliardaire.
http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-22810291.html


Expérience dangereuse :
Extraits :Au mois
d’octobre en effet, à Genève, le CERN mettra en service le “Grand collisionneur hadronique” (LHC).
Une telle expérience, si elle réussit, pourrait radicalement changer notre vision du monde.
Si elle échoue… c’est là que les choses se corsent…
Elle pourrait favoriser l’apparition de micro-trous noirs qui aspireraient la terre en quelques minutes.
Un groupe de chercheurs a ainsi déposé une plainte contre le Cern auprès de la Cour européenne des droits de l’homme pour suspendre le démarrage du
LHC.

http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-22805983.html

Seize soldats américains de la 57e Unité de l’US Airborne se sont suicidés le week-end dernier dans une base militaire en Irak, à indiqué l’agence Fars News le 12 septembre2008
la 57e Unité de l’US Airborne est tristement connue pour avoir commis des massacres sur des civils irakiens dans le nord du pays, principalement des femmes et des enfants. Ces soldats auraient d’ailleurs du être entendu prochainement dans le cadre d’une enquête sur leur exaction, ce qui laisserait à penser, selon plusieurs observateurs, qu’ils aient en réalité été liquidés. 
http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-22805586.html


Le pessimisme d'un ancien chef du Mossad
"Israël a en face de lui deux types d'ennemis: des Etats comme l'Iran ou la Syrie, qui disposent d'armement sophistiqué, et des organisation et groupes terroristes, comme le Hamas et le Hezbollah...
http://www.marcfievet.com/article-22786625.html


Tarek Aziz : Scandaleuse Justice. Huis-clos. Sans droits. Procès sans avocat !
Huis-clos complet. Depuis le 29 Avril, Tarek Aziz est censé être jugé. Personne n’a eu de nouvelles de lui. Il est sans avocat.
Ce procès sans avocat se déroule donc en violation du Pacte des Nations Unies sur les droits civils et politiques. Lire :
http://www.marcfievet.com/article-22786556.html

La faute de traduction prolonge la guerre ... Silence médias !
Mais un mois après ce "grand succès" diplomatique, les forces russes sont toujours présentes dans les territoires concernés (Géorgie, Ossétie du Sud et Abkhazie). Et les esprits chagrins, bien que peu nombreux, posent la question qui fâche : "d’où vient la difficulté d’interprétation de cet accord ?" Bernard Kouchner, samedi dernier, à la sortie d’une réunion informelle des ministres des Affaires étrangères de l’UE, a dû reconnaître que le problème venait... "de la traduction..
Un des termes mal traduits remet beaucoup de choses en cause. Dans la version anglaise est écrit "pour l’Ossétie", alors que dans la version russe, c’est l’expression "dans l’Ossétie" qui est inscrite. Le passage incriminé a été interprété par le Kremlin comme une autorisation de stationner ses chars "dans" les territoires sécessionnistes. Et ce ne serait pas la seule erreur du document. Le ministre russe des Affaires étrangères a déclaré que l’interprétation géorgienne du document était basée sur "toute une série de distorsions", dont le remplacement de la préposition "pour" par "dans". En France, on oublie trop souvent que les mots ont un sens...
http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=44452

 
Parution non terminée

C O M M E N T A I R E S   :  I C I

 

 

Repost 0
Published by R-sistons à l'intolérable - dans Nouvel Ordre Mondial - mondialisation
commenter cet article
13 septembre 2008 6 13 /09 /septembre /2008 14:58

 .
Le dessin du jour, sur le blog
de Laplote : Siné.
http://laplote.over-blog.fr/

Editorial d'Eva :
Tout se tient, à partir de "l'effroyable imposture".
Désertification. Casses. Guerres permanentes.
Alerte ! Avec Complément d'Enquête, sur FR2,
on nous prépare à "mourir pour la patrie".
Celle des multinationales ? Nous disons non !

Voici des infos sélectionnées pour vous :
Famine globalisée.
11.9 : 7 ans plus tard,
le pic impérial.
Les Russes se sont emparés du 9.11.
Nous sommes à un tournant.


" Le moment est venu d'admettre que l'on ne peut combattre la politique de l'Administration américaine sans dénoncer le mensonges du 9.11 " " La censure dans les médias occidentaux ne pourra plus durer longtemps....  " " Désormais, les médias RUSSES se sont emparés du sujet " Voir
http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/article-22783880-6.html#anchorComment

_______________________________________________________________________________

11.9.2001 : L'état de la
société américaine aujourd'hui.
Le pic impérial


11 septembre : cette date s’inscrit en lettres de feu, comme une enseigne au néon d’un casino de Las Vegas, dans la mémoire vive des contemporains. Ou plutôt en chiffres : 9/11, Nine Eleven, comme disent les Yankees.

Le monde a donc commémoré encore une fois – la septième – le 11 Septembre 2001, ce mardi noir qui vit s’effondrer le symbole commercial suprême de ce qui entrera peut-être dans l’histoire comme le dernier Empire. Le nom même des fameuses tours jumelles de Manhattan affichait la raison sociale de cet Empire : World Trade Center, centre du commerce mondial. Tout commentaire semble superflu.

Le 11/09/2001 est paradoxal : jamais en effet un événement aussi obscur n’a mis autant en lumière l’état réel de la planète et de l’humanité qui la peuple.


7 ans plus tard, on peut faire quelques constats.

Tout d’abord, jamais cette petite phrase de Mao Tsé-Toung n’a semblé aussi pertinente : « Les réactionnaires sont comme ces idiots qui soulèvent une pierre pour se la laisser retomber sur les pieds. » En déployant l'étendard de la « guerre mondiale contre le terrorisme » pour sa croisade de conquête du monde, l’Empire a commencé à creuser sa propre tombe. En Afghanistan, en Iraq, au Liban, il est allé de défaites tactiques en défaites tactiques, vers sa grande défaite stratégique.


La direction politico-militaro-bureaucratique de l’Empire (Maison Blanche, Pentagone, CIA) semble désormais avor perdu le Nord et ne plus savoir où donner de la tête, hésitant entre une extension de ses aventures guerrières (de l’Irak et de l’Afghanistan vers l’Iran et le Pakistan) et un repli en bon ordre, tant que ce sera encore possible.
Les deux options sont dangereuses. Dans le premier cas, de nouvelles vagues de combattants se dresseraient contre les mercenaires de l’Empire et leur infligeraient de nouvelles pertes cruelles. Dans le deuxième cas, chaque retrait(e) encouragerait de nouvelles offensives de résistance.

Bref, le 11/9 a marqué le sommet de la courbe en forme de cloche (dite courbe de Hubbert) qui pourrait représenter l’histoire de l’Empire. Depuis, celui-ci s’est engagé dans le versant descendant de la courbe, qui ressemble fort à une pente savonneuse. On pourrait parler de pic impérial, comme on parle de pic pétrolier.

Bien sûr, l’Empire ne crèvera pas demain matin. Mais il ne durera pas non plus mille ans. Essoufflé au bout de 7 ans de « guerre mondiale contre le terrorisme », face à un ennemi qu’il a un mal fou à identifier, localiser et neutraliser – et pour cause, puisqu’il est issu principalement de son imagination délirante et perverse – l’Empire semble
désormais s’acheminer vers un changement de cible et un retour au bon vieil ennemi atavique : le Russe !

Le premier acte tragi-comique de cette nouvelle farce s’est joué dans le Caucase, où le psychopathe Saakachvili a, en 5 jours, rallié plus de voix d’électeurs US pour le candidat guerrier républicain John McCain que tous les meetings réunis. Tragique : le massacre de 2100 civils ossètes dans la nuit du 7 au 8 Août à Tskhinvali par les artilleurs géorgiens, entraînés et équipés par Israël et USA. Comique : la défaite rapide et définitive de l’armée géorgienne face à l’armée russe 5 jours plus tard.

Mao Tsé-Toung disait dans une autre de ses petites phrases que le tigre blessé à mort peut faire contre beaucoup de dégâts.

On peut dire cela de
l’Empire,
dont les 3 armes principales sont aujourd’hui
:

1. l’imprimerie où il imprime ses planches de billets verts sans valeur. De plus en plus de pays refusent désormais cette monnaie de singe, dont, paraît-il, même les cartels colombiens de la cocaïne ne veulent plus, préférant être payés en Euro…

2. son arsenal guerrier, inégalé dans l’histoire de l’humanité. Mais qui ne lui a permis de soumettre ni l’Irak, ni l’Afghanistan, ni le Liban.

3. sa machine de propagande planétaire. De plus en plus de gens s’en détournent, ils zappent tout simplement et vont chercher la vérité ailleurs, sur Telesur, Al Jazeera ou Planeta, ou encore les milliers de sites Internet qui font entendre un autre son de cloche que CNN et autres His Master’s Voice.


Que vont donc pouvoir inventer les maîtres washingtoniens du discours pour tenter de freiner la dégringolade de l’Empire ?


Ces derniers jours, en tout cas, ils ont bien l’air d’être en panne d’inspiration.
Il suffisait pour s’en convaincre de voir et d’entendre le pitoyable pantin Deubelyou bafouiller sur CNN qu’il fallait « gagner la bataille idéologique »* et bredouiller qu’il avait décidé de retirer 8 000 hommes d’Irak et d’en envoyer 4 500 de plus en Afghanistan. Cela leur fera de belles jambes…de bois (ce qui est une façon de parler, car les prothèses articulées ne sont évidemment plus en bois, du moins pour les petits soldats de l’Empire).

Ayman El Kayman
*Connaît-il seulement le sens des mots qu’on lui souffle ?

 
inv
A VOIR AUSSI...et à rediffuser à un maximum de vos correspondants:
 
 

http://www.dailymotion.com/video/x6gmwt_operation-sarkozy-sarkozy-et-la-cia_news

Http://Toutsaufsarkozy.com 



 
Famine globale ignorée par
les élites politiques américaines

Par Peter Phillips
Traduction approximative !

12/09/08 « ICH » -- - - Un nouveau rapport (9/2/08) de la banque mondiale admet qu'en  2005 trois milliards deux cent quarante millions de personnes vivent avec moins de $2.50 par jour et environ 44% de ces personnes survivent avec moins de $1.25. La misère complète et totale pour beaucoup, particulièrement ceux dans les zones urbaines.  Appels téléphoniques, nourriture nutritive, vacances, télévision, soins dentaires  sont hors de portée.

Starvation.net note les impacts croissants de la faim et de la famine dans le  monde. Plus de 30.000 personnes par jour (85% d'enfants de moins de 5 ans) meurent de la malnutrition, des maladies, et de la famine. Les nombres de décès par la faim a dépassé trois cents millions de personnes au cours des quarante dernières années.

Ce sont les personnes que David Rothkopf dans son livre Superclass appelle les malheureux. « Si vous naissez au mauvais endroit comme l'Afrique Subsaharienne,… qui porte malheur » . Rothkopf décrit comment  10%  des adultes dans le monde entier possèdent 84% de la richesse, et la moitié inférieure possède à peine 1%. Inclus dans le 10%  sont les mille milliardaires . Mais un tel contraste de l'inégalité de richesse est-il vraiment le résultat de la chance, ou y a-t-il des politiques, soutenues par les élites politiques, qui protègent les privilégiés aux dépens des masses ?

L'agriculture couvrirait les besoins. La production globale de grain a rapporté 2.3 milliards de tonnes (record) en 2007, + de  4% par apport à 2006, pourtant des milliards de personnes sont affamées. Grain.org décrit les raisons de la faim continue dans un article récent « faisant un massacre à partir de la faim. » Tandis que les fermiers cultivent assez de nourriture pour alimenter le monde, des spéculateurs de produits et des commerçants comme Cargill dictent les prix et la distribution de denrées alimentaires mondiales. La famine est profitable pour les sociétés quand les demandes faut augmenter les prix. Cargill a annoncé que les bénéfices pour la négoce des produits de base pour le premier trimestre de 2008 étaient 86% au-dessus de 2007. Les prix de denrées alimentaires du monde ont augmenté de 22% de juin 2007 à juin 2008, et une part significative de l'augmentation a été propulsée par les $175 milliards investis dans le futur des produits qui spéculent sur les prix au lieu dinvestir dans la recherche. Le résultat est une spirales sauvage des prix des denrées alimentaires, toutes les deux en haut et en bas, avec une insécurité de nourriture.

Pour une famille  pauvre, une petite augmentation des prix est la différence entre la vie et mort, pourtant aucun candidat présidentiel des USA n'a déclaré la guerre à la famine. Au lieu de cela, les deux candidats parlent de la sécurité nationale et de la poursuite de la guerre contre le terrorisme . Où est le projet de Manhattan pour la faim globale ? Où est l'engagement au soulagement  de la famine ? Où est l'outrage dans les médias avec des images d' enfants squelettiques, où est l' analyse de qui tire bénéfice de la faim ?

Les Américains font une donation pour soulager leur conscience. Pourtant donner n'est pas assez, nous devons exiger le soulagement de la faim comme politique nationale. C'est un impératif moral pour nous comme nation la plus riche du monde. La faim et l'inégalité de richesse sont basées sur les politiques, politiques qui peuvent être changées. Il n'y aura aucune sécurité nationale aux USA tant que les besoins alimentaires ne seront pas satisfaits.

Peter Phillips est un professeur de sociologie à l'université de l'Etat de Sonoma

http://fr.babelfish.yahoo.com/translate_url?doit=done&tt=url&intl=1&lp=xx_fr&btnTrUrl=Traduire&trurl=http%3a%2f%2fwww.informationclearinghouse.info%2farticle20748.htm



La Banque mondiale
découvre d’un coup
400 millions
de pauvres en plus

La Banque mondiale vient de reconnaître des erreurs importantes dans ses calculs concernant la situation mondiale de la pauvreté. En effet, alors que « les estimations de la pauvreté établies par la Banque mondiale s’améliorent grâce à des données plus fiables sur le coût de la vie », le résultat constitue à lui seul une violente remise en cause des statistiques produites par cette institution qui traverse une très grave crise de légitimité depuis plusieurs années : d’un seul coup, la Banque mondiale vient de découvrir que « 400 millions de personnes de plus que l’on ne pensait précédemment vivent dans la pauvreté ». C’est plus de la moitié de la population de l’Afrique subsaharienne !

Cela reflète surtout le manque de fiabilité des statistiques publiées par la Banque mondiale, statistiques qui servent surtout à cautionner les politiques néolibérales imposées à travers le monde par ses propres experts. Selon son communiqué |1|, « 1,4 milliard de personnes vivant dans le monde en développement (1 sur 4) subsistait avec moins de 1,25 dollar par jour en 2005 », alors que les estimations précédentes tournaient autour de 1 milliard de personnes. Pour autant, la Banque mondiale ne manque pas de se réjouir car ce qui compte pour elle, ce n’est pas le nombre de pauvres, mais la proportion de personnes pauvres. Pourquoi ? Parce qu’avec la démographie mondiale galopante, ce chiffre permet plus facilement de faire illusion : si par exemple le nombre de personnes pauvres stagne, la proportion de pauvres baisse mécaniquement au fil des ans.

Voilà pourquoi l’objectif dit « du millénaire » est de réduire de moitié, entre 1990 et 2015, la proportion de la population dont le revenu est inférieur à un dollar par jour. Mais avec les énormes erreurs de la Banque mondiale dans ses calculs sur la pauvreté, c’est tout l’édifice des politiques internationales actuelles contre la pauvreté qui s’écroule. Les politiques d’ajustement structurel (réduction des budgets sociaux, recouvrement des coûts dans les secteurs de la santé et de l’éducation, agriculture tournée vers l’exportation et réduction des cultures vivrières, abandon de la souveraineté alimentaire, etc.), imposés par le FMI et la Banque mondiale depuis le début des années 1980, ont détérioré les conditions de vie de centaines de millions de personnes dans le monde. (..)

La Banque mondiale a fait la preuve de son échec, tant sur le plan statistique que sur le plan politique. Plus que jamais, l’objectif visé doit être triple : l’abandon de la logique de l’ajustement structurel, l’abolition de la Banque mondiale et son remplacement dans le cadre d’une nouvelle architecture institutionnelle internationale.

Suite à
http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=10154

Spécial Cuba :

Après les ouragans, le blocus doit être levé plus que jamais
http://www.marcfievet.com/article-22764972.html

Sélections d'articles incontournables pour comprendre la question cubaine, le contexte historique et politique, les raisons de la propagande anticubaine :

- 20 choses à savoir sur Cuba
http://defendonscuba.blogspirit.com/list/points_de_vue/20_choses_a_savoir_
sur_cuba_doc.html


- Cuba et la question des droits de l'homme - Salim Lamrani
http://defendonscuba.blogspirit.com/list/points_de_vue/cuba_et_la_
question_des_droits_de_l_doc.html


- Les mensonges de reporters Sans Frontières
http://defendonscuba.blogspirit.com/list/points_de_vue/rsf_financee
_par_les_etats_unis_doc.html


- USA contre Cuba : la crise du printemps 2003
http://defendonscuba.blogspirit.com/list/points_de_vue/le_syndrome_
de_l_ile_assiegee_doc.html


- USA contre Cuba : Les EU en guerre de basse intensité
http://defendonscuba.blogspirit.com/list/points_de_vue/les_eu_en_
guerre_de_basse_intensite_contre_cuba_doc.html


- USA contre Cuba : près d'un demi-siècle de terrorisme, Noam Chomsky
http://defendonscuba.blogspirit.com/list/points_de_vue/un_demi_siecle_
de_terrorisme_doc.html


- Lettre ouverte de la fille de Che Guevara
http://defendonscuba.blogspirit.com/list/points_de_vue/lettre_ouverte_
d_aleida_guevara_doc.html


http://defendonscuba.blogspirit.com/

Les maîtres du monde :
Qui est derrière ?


Reçu :

Je viens de découvrir, il y a quelque mois, ce réseau ultra élitiste de puissants criminels en costard cravate, fédéré, soi disant, par une sorte de secte ‘les illuminatis’. A vrai dire, je me doutais bien avant, qu’il existait une instances mondialiste au dessus des Etats, au vu des liens causales entre les différents évènements internationaux de l’histoire de l’humanité. Je n’avais aucune idée de la forme de cette organisation, je pensai seulement qu’il s’agissait d’un lobby international de puissantes élites et de financiers juifs. Comme Michael Jackson l’avait dénoncé en 2000...(..)

Suite à commentaires :
http://r-sistons.over-blog.com/article-22774572-6.html#anchorComment




Guerre Iran :
Voici au contraire (voir post précédent) un texte alarmant  (traduit) :

http://fr.babelfish.yahoo.com/translate_url?doit=done&tt=url&intl=1&lp=xx_fr&btnTrUrl=Traduire&trurl=http%3a%2f%2fwww.informationclearinghouse.info%2farticle20749.htm

Tapie renfloué par Sarkozy
http://www.marcfievet.com/article-22680733.html

Pour en finir avec l'antisémitisme
http://www.marcfievet.com/article-22699323.html

Les non-dits de la seconde guerre mondiale et de celle qui se prépare aujourd'hui
http://www.oulala.net/Portail/article.php3?id_article=3618

Soldats de la paix géorgiens et instructeurs étrangers: des clichés qui sèment le doute. Photo: © Photos transmises par le Parquet militaire général russe.. 
La photo qui sème le doute, présentée par les Russes :
Soldats georgiens et instructeurs étrangers
http://www.marcfievet.com/article-22786302.html


Gorbatchev : L'Occident cherche à isoler la Russie
"Nous assistons à des tentatives pour "bloquer" la Russie par des initiatives telles que l'admission de l'Ukraine et de la Géorgie au sein de l'OTAN", a-t-il affirmé.
"L'OTAN qu'a-t-elle besoin de ces pays? Pour lutter contre l'Irak? C'est ridicule", a constaté M. Gorbatchev.
Certains milieux aux Etats-Unis poussent la communauté internationale vers la confrontation et souhaitent l'élargissement de l'OTAN afin de produire des armes et de gagner davantage d'argent", a indiqué l'interlocuteur de l'agence EFE. Selon lui, il existe un risque de voir le monde "reprendre les jeux géopolitiques".
L'ancien président soviétique s'est dit préoccupé par "la tendance à présenter la crise dans le Caucase comme une agression perpétrée par Moscou".
M. Gorbatchev est persuadé que la Russie "n'a pas l'ambition de dominer dans l'arène internationale", qu'elle "remplit ses engagements internationaux et ne se livre à aucune manoeuvre illicite".
http://www.marcfievet.com/article-22680025.html

Moscou défie l'OTAN :
http://hadria.riviere.over-blog.com/article-22774068.html

L'engrenage des sécessions

En acceptant que l’on défasse et refasse les frontières des Balkans, nous avons donné des arguments de poids à Poutine, qui, avec le soutien de son peuple, entend récupérer, après la Tchétchénie, tout ce qu’il considère comme son bien. Tous ces découpages et retricotages préparent les guerres de demain. C’est bien ce qu’avaient compris les pères fondateurs de l’Europe, qui, après le dernier conflit mondial, disaient : « Plus jamais ça ! » Il ne faudrait pas oublier de s’en souvenir.
http://www.lepoint.fr/actualites-chroniques/l-engrenage-des-secessions/989/0/271368 

Intéressement, mais pour qui ?
http://sego-dom.over-blog.com/article-22764859.html

Le RSA une imposture ?  Un marché de dupes ?
http://sego-dom.over-blog.com/article-22623703.html
http://sego-dom.over-blog.com/article-22216231.html 

La fin de l'école gratuite ?
http://sego-dom.over-blog.com/article-22191062.html

Sarkozy et le pouvoir d'achat des personnes âgées
http://sego-dom.over-blog.com/article-22215905.html

Pour que vivent nos territoires, maintien du service public postal
http://sego-dom.over-blog.com/article-22668896.html

Collonges-la-Rouge, Corrèze
Collonges-la-Rouge, Corrèze - Wikipedia.org - joli petit village


Editorial Eva :

Sarkozy, la désertification, le 11 septembre

J'ai trouvé les précédents liens sur un blog de Ségolène Royal. L'occasion pour moi de soulever un très grave problème :

Le risque de désertification.
Une terrible menace pour nos campagnes !
Derrière, se profile l'effroyable imposture du 9.11..


 
Sarkozy casse tout : Le social, le Droit du Travail, les services publics, l'indépendance nationale, la laïcité, nos spécificités... Il ne travaille pas pour les Français. Ses préoccupations sont ailleurs, vous les connaissez.

Il faut bien prendre conscience de ce qui nous attend, à terme : La désertification de nos campagnes. C'est le coeur de notre pays qui va être atteint, l'âme de la France !

La menace est effroyable !

L'Armée quitte certains territoires. Au détriment de l'emploi, du maintien des petits commerces. Et des liens qui se sont tissés avec la population : Profonds, parfois tendres, souvent irremplaçables.

Les Hôpitaux de proximité ferment les uns après les autres. Fait divers : Récemment, une mère a failli accoucher pendant que son mari prenait des risques insensés sur une route sinueuse, de montagne. Cette fois, le pire a été évité. Jusqu'à quand ? Le pire arrivera. Tôt ou tard. On ne pourra pas dire qu'on ne savait pas.

Les tribunaux : Ils délocalisent, eux aussi. Les magistrats sont furieux, les Français également. Les médias se taisent, désormais.

Les petites gares ferment. Les bureaux de poste sont appelés à en faire autant : le profit d'abord. Le service public se meurt. Les individus, les villages, sont sacrifiés au dieu profit pour une minorité.

Les petits commerces disparaissent les uns après les autres. Au bénéfice des plus gros, ou de rien du tout.

Les familles vont s'en aller. Et puis les écoles vont fermer. Ou il y aura des classes uniques. Faudra s'y faire. Tant pis pour les élèves qui resteront. 

Quel territoire, demain ? Un désert ? Et la France des villages, alors ? Elle va mourir ?

J'accuse Sarkozy de tuer la France.

Et bientôt de tuer les Français.

Déjà, les médias collabos des puissants du monde annoncent la couleur. Un exemple ?
Le prochain Complément d'Enquête, sur FR2 chaîne communautariste : "Mourir pour la patrie".

Bande de salauds ! Mégamensonges ! Nos jeunes ne vont pas mourir pour la patrie, mais pour les multinationales ! Et quelles multinationales ? Celles de la mort, du Pétrole, comme hier pour le Charbon et l'Acier ! Et les médias seront les pourvoyeurs, par leur bourrage de crâne quotidien ! A l'instant, je regarde sur FR3 un documentaire  concernant les liquidateurs de Tchernobyl, tout à l'heure c'était sur Arte (document sur un dictateur pro-soviétique), tandis qu'on célébrait les mérites d'une jeune femme qui s'est fait une spécialité de discréditer les Musulmans ! Les ennemis sont désignés : Les Russes, les Arabes, bientôt les Chinois. Guerres permanentes, assorties d'un contrôle total des populations. Des guerres justifiées par les événements du 11 septembre 2001.

Ainsi, tout se tient. La boucle est bouclée. En dénonçant enfin l'effroyable imposture du 9.11, on s'en prend au coeur du système qui casse nos protections sociales, délocalise nos emplois, tue nos campagnes, puis nos Etats souverains, et vont bientôt envoyer à la mort une partie de l'humanité dans des guerres sans fin contre le terrorisme. Pour le seul bénéfice d'une poignée de psychopathes criminels.

Il est temps, comme les Russes commencent à le faire aujourd'hui, de voir enfin en face la réalité : L'effroyable imposture à la base des futurs malheurs de l'humanité, des casses, des contrôles, des éliminations. Demain, il sera trop tard. Ouvrons enfin les yeux !

 

Votre Eva.

Abonnez-vous à mon blog, recommandez-le. Lisez mes autres blogs, notamment celui sur la désinformation.

TAGS : 9.11, l'effroyable imposture de Thierry Meyssan, Russes, Arabes, Chinois, souveraineté, protections sociales, casse sociale, désertification, services publics, guerres, Sarkozy, Armée, Höpitaux, Tribunaux, gares, écoles, PTT, Aménagement du territoire, France, médias, FR2, Complément d'Enquête, Arte, média communautariste, Tchernobyl, Musulmans, FR3, guerres...



Spécial Chili 11 septembre :

Ce 11 septembre, que célébreront les médias ? Le coup d'Etat sanglant opéré par Nixon et Kissinger pour assassiner l'espoir des Chiliens ? En ce 35ème anniversaire de l'installation de Pinochet, et à l'occasion du centième anniversaire de la naissance du président Allende, Investig'Action a demandé à quatre auteurs chiliens d'exprimer les leçons toujours actuelles de cette tragédie. Aujourd'hui, Washington réutilise les mêmes stratégies contre d'autres pays...
Michel, Patricia et l'équipe Investig'Action


sur http://michelcollon.info 

"Mettre les ressources économiques à la disposition du peuple" ? Où en est-on ?

Ce que disait Allende

"L'essentiel de l'ordre militaire a été maintenu"
Pas terminé

Les directives à la CIA étaient claires : " Dépenses illimitées. Peu importe les risques. Ne pas impliquer l'ambassade. Faire crier de douleur l'économie chilienne. "
Opération US

"Le modèle néolibéral imposé par la dictature, reste en vigueur."
Paradoxes

"Depuis, les conditions de vie du peuple ont dramatiquement empiré. Et il y a peu de possibilités de protester."
Chili actuel

Colombie : sur michelcollon.info
Tribunal international d'opinion à Bruxelles


La politique du président Uribe figure au banc des accusés. Les violations systématiques des droits humains à l'encontre de l'opposition démocratique, des mouvements sociaux, des communautés indigènes et paysannes, des syndicalistes seront jugées par l'opinion publique internationale
Le siège du Parlement européen se convertira, pour quelques jours, en un espace démocratique pour accueillir les témoignages des victimes de l'Etat colombien. Le verdict final devrait envoyer un message à la communauté internationale : "Plus jamais ça!"
Les articles que nous avons sélectionnés pour ce Spécial Colombie vous permettront de mieux comprendre la situation complexe dans laquelle vit le peuple colombien...

Michel, Patricia et l'équipe Investig'Action



Tribunal international de Bruxelles - La violation des droits humains en Colombie, un crime d'Etat
Témoignages : trois mille syndicalistes assassinés, des milliers de disparus, quatre millions de déplacés...
Crime d'Etat

"Président Uribe, Vous étouffez la voix de vos victimes, leurs histoires n'atteignent pas les médias..."
Départ Uribe

Agroalimentaires, pétrolières et minières détruisent l'Amzonie et oppriment les paysans
Transnationales

"Tout peuple a droit à l'existence"
Tribunal des peuples

La communauté internationale peut aider à garantir la vie des syndicalistes
Harcèlement


D'autres articles Colombie sur :
Tapez "Colombie" dans le moteur de recherche


 
Solidarité avec la Bolivie ! Le torchon brûle entre les USA et certains pays d'Amérique Latine (Eva : On en reparlera. La Russie, comme c'est important ! S'y implante..)
Une parution exceptionnelle, le blog d'Hadria est superbe. A découvrir !
http://hadria.riviere.over-blog.com/article-22748244.html

Enfin un  homme d'Etat !
http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-22781303.html

Qui sont les Palin ?
http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-22783050.html

"L'agriculture biologique, le plus grand mouvement de paix mondial"
http://www.abcdpresse.fr/pdf/Vandana-Shiva.pdf

L'Union pour la Méditerranée : Israel au centre du "plan solaire méditerranéen"
http://www.juif.org/blogs/10092,l-union-pour-la-mediterranee-israel-au-centre-du-plan-solaire.php

Comment l'auto-proclamée "élite" organise la domination
http://hadria.riviere.over-blog.com/article-22792883.html



A quand la grande rébellion des peuples contre "la solution finale" programmée à l'encontre de nombre des leurs, avec des pitsbulls comme Bush, Mc Cain, Sandra Palin... ?  A quand la grande rébellion des Etats encore souverains, comme la Russie, la Chine, l'Inde, le Brésil, etc, contre l'intolérable conçu par une poignée de fous insensibles à la souffrance des peuples ? Ras le bol des cow-boys et des pitsbulls en politique !


 

http://laplote.over-blog.fr (Sandra Palin)


C O M M E N T A I R E S   :  I C I

 

Repost 0
Published by R-sistons à l'intolérable - dans Politique française
commenter cet article
12 septembre 2008 5 12 /09 /septembre /2008 03:27


bushbombs_dees.jpg

Le jeudi 11 septembre 2008

Les États-Unis refusent
de livrer des armes
offensives à Israël

Agence France-Presse

Jérusalem

Les États-Unis refusent de livrer de nouvelles armes offensives à Israël, de peur qu'elles ne soient utilisées dans le cadre d'une attaque contre l'Iran, a révélé jeudi le Haaretz.

et des services de sécurité israéliennes, Washington rejette la demande de livraisons de bombes anti-bunker et d'appareils de ravitaillement en vol.

Les États-Unis ont également refusé d'accorder à Israël une autorisation de survol de l'Irak, l'espace aérien permettant aux avions israéliens d'accéder le plus rapidement à l'Iran, selon le Haaretz.

Une bombe anti-bunker porte une charge explosive de 2,2 tonnes et peut pénétrer des parois en béton armé jusqu'à six mètres de profondeur.

La plupart de la vingtaine de sites nucléaires iraniens recensés sont, selon plusieurs experts internationaux, enfouis sous terre, certains dans des régions montagneuses et reculées en Iran.

En revanche, le journal souligne que «pour compenser le refus de la demande israélienne d'armes «offensives», les États-Unis sont d'accord pour renforcer les défenses» israéliennes.

Ainsi, un système américain de radars perfectionnés permettant de détecter des tirs de missiles à une distance de 2000 km - soit deux fois plus loin que le dispositif déjà en place - devrait être installé d'ici un mois dans le désert du Néguev, dans le sud d'Israël. Le système devrait être actionné par des techniciens américains.

Responsables israéliens et américains discutent depuis plusieurs mois de la question du nucléaire iranien.

Le chef d'état-major de l'armée israélienne, le général Gaby Ashkenazi, s'était rendu à Washington courant juillet où il avait souligné que son pays devait «se préparer à toutes les options» pour freiner le programme nucléaire iranien.

Le ministre de la défense Ehud Barak lui avait emboîté le pas à la fin juillet.

Le 13 août, M. Barak avait déclaré : «La position des États-Unis est connue: ils ne veulent pas d'une action contre l'Iran», ajoutant: «Pour l'heure, il faut que le processus diplomatique progresse, mais il y a beaucoup d'options, Israël est un pays fort, et il vaut mieux ne pas en parler».

http://www.juif.org/go-news-65617.php


arton2648.jpg


Les sondages
concernant la théorie
du complot du 11.9.

Les théories du “complot sioniste” pullulent au Moyen-Orient. Un sondage très intéressant est diffusé ce jour.

Revue de Presse. Dans Le Monde.fr : “Sept ans après le 11 septembre 2001, la thèse officielle présentant le réseau Al Qaïda comme responsable des attentats est loin de faire consensus au sein de l’opinion internationale, selon une étude.

Ce sondage, réalisé auprès de 16.063 personnes dans 17 pays, montre que dans seulement neuf pays une majorité de la population pense qu’Al Qaïda est à l’origine des attentats de New York et Washington qui ont fait quelque 3.000 morts. Les personnes interrogées au Moyen-Orient sont plus nombreuses à citer des commanditaires autres qu’Al Qaïda, et plus particulièrement Israël.

Quarante-trois pour cent des Egyptiens, 31% des Jordaniens et 19% des Palestiniens accusent ainsi l’Etat juif. Le gouvernement américain est aussi pointé du doigt par 36% des Turcs et 27% des Palestiniens.

L’étude a été conduite par l’Université du Maryland entre le 15 juillet et le 31 août.”.

Copyrights REUTERS et Joanne Allen, version française Clément Dossin—

Source: http://www.lemonde.fr
http://www.juif.org/go

THIERRY MEYSSAN,
NICOLAS SARKOZY
ET LES JUIFS

par Henri Pasternak
L'Arche, août-septembre 2008

Début juillet 2008, au moment où le dessinateur Siné faisait scandale en établissant un lien entre le fils de Nicolas Sarkozy, la religion juive et l’argent, un autre amalgame de ce genre passait totalement inaperçu. L’auteur, pourtant, n’est pas moins connu que Siné: il s’agit du journaliste conspirationniste Thierry Meyssan. Son article est intitulé «Opération Sarkozy: comment la CIA a placé un de ses agents à la présidence de la République française».

Ce texte n’a pas encore eu, chez nous, les honneurs de la presse écrite. Mais il circule sur internet en diverses langues: français, anglais, espagnol, allemand, portugais, italien, russe… Et il sert déjà de «référence» à des auteurs de tout poil, depuis les polémistes européens ou nord-américains d’extrême droite et d’extrême gauche, jusqu’à la presse latino-américaine d’inspiration castriste et chavézienne.

L’article est long et verbeux, mais son argument, comme nous le verrons, tient en quelques mots: Nicolas Sarkozy est l’agent d’une puissance occulte associant les États-Unis et Israël, les Juifs et la CIA
suite à http://www.juif.org/go-blogs-10071.php

Thierry Meyssan sur Wikipedia :

Thierry Meyssan
magnify-clip.png
Thierry Meyssan

Thierry Meyssan, né le 18 mai 1957 à Talence (Gironde), est un journaliste français, président-fondateur du Réseau Voltaire.



Élevé dans un milieu très

catholique, il s'affirme ensuite comme « libre-penseur »[1]. Il centrera une partie de ses activités autour d'un militantisme laïque tout en manifestant un vif intérêt pour les questions religieuses au point de suivre des études de théologie [réf. nécessaire]. Selon Max Lagarrigue, il était membre de la Franc-maçonnerie et a été exclu du Grand Orient de France en mai 2000[2].

Au cours de l'année 2007, il s'est exprimé sur les chaines de télévision  (de nombreux pays...) mais sur aucune télévision française[3].

Il est membre du comité éditorial de la 9/11 Scholars Review.

Dans un entretien au site internet Reopen911 paru en septembre 2008[4], Thierry Meyssan indique travailler pour le news magazine russe Profile et collaborer à la chaîne de télévision libanaise al-Manar et à des chaînes de radio et de télévision iraniennes.

Engagement associatif et politique [modifier]

En 1989, il crée le Projet Ornicar, destiné à «lutter contre les discriminations fondées sur la sexualité»[5]. Cette association participe à la rédaction du rapport Roth au Parlement européen[6], négocie avec des organisations intergouvernementales le statut des fonctionnaires internationaux gays et lesbiens[7], et fait inscrire la dépénalisation de l'homosexualité au sommet de la CSCE.

En mars 1994, il fonde le Réseau Voltaire dont l'objectif déclaré est la « défense de la liberté d'expression et de la laïcité » [8]. Cette association publie des enquêtes remarquées sur l'extrême droite (en particulier sur le service d'ordre du Front national, qui mène à une enquête parlementaire), et sur l'Église catholique (par exemple l'Opus Dei), etc. Ses adversaires l'attaquent plusieurs fois en diffamation, mais n'obtiennent aucune condamnation[réf. nécessaire]. Par la suite, il transforme cette association française en un « réseau international de presse non-alignée ».

De 1996 à 1999, il est coordinateur suppléant du Comité national de vigilance contre l'extrême droite qui rassemble chaque semaine les 45 principaux partis politiques, syndicats et associations de gauche pour élaborer une réponse commune face à la montée de l'intolérance[9].

De 1999 à 2002, il succède à Emma Bonino à la tête de la Coordination radicale anti-prohibitionniste, une organisation internationale visant à lutter contre le crime organisé en mettant fin à ce qu'ils voient comme sa principale source de revenus : la prohibition des drogues [réf. nécessaire].

De 1994 à 2008, il est Secrétaire national du Parti radical de gauche. À ce titre, il a fait partie des équipes de campagnes de Bernard Tapie (élections européennes de 1994) et de la députée Christiane Taubira (élection présidentielle de 2002).

(..)

L'Effroyable imposture [modifier]

Icône de détail Article détaillé : L'Effroyable imposture.

Son livre de 2002, L'Effroyable imposture a été un best-seller mondial, traduit en vingt-sept langues, bientôt suivi par un second, le Pentagate. Meyssan y défend la thèse selon laquelle les attentats du 11 septembre seraient un acte de terrorisme intérieur et non le fruit d'un complot extérieur. Sur cette base, il a mené campagne pour que l'Assemblée générale de l'ONU ouvre une enquête internationale sur les attentats du 11 septembre 2001, mais n'y est pas parvenu malgré le soutien de la Ligue arabe et du Conseil de coopération du Golfe [réf. nécessaire]. Ce livre, chroniqué dans la presse étrangère et épuisé en France dès sa première semaine de publication, a rebondi et touché une plus large audience, à partir de l'invitation de Thierry Meyssan à une émission Tout le monde en parle de Thierry Ardisson.

En juin 2002, Thierry Meyssan a été déclaré persona non grata sur le territoire des États-Unis par le Département de la Défense américain[réf. nécessaire]. Selon une statistique du Département de la Sécurité intérieure, datée de juin 2005, plus de 3 000 ouvrages ont été publiés dans le monde pour ou contre Thierry Meyssan.

En juillet 2005, le Département d'État des États-Unis d'Amérique a publié un opuscule présentant Thierry Meyssan et le Réseau Voltaire comme les principales sources de désinformation anti-américaine dans le monde[10].

Cinq chefs d'État en exercice ont apporté publiquement leur soutien à la thèse de Thierry Meyssan : le président Mahmoud Ahmadinejad (Iran), le président Bachar el-Assad (Syrie), le président Hugo Chávez (Venezuela), le cheikh Zayed (Émirats arabes unis), le président Fidel Castro (Cuba)[11]. Parmi les anciens chefs d'État et de gouvernement, on compte Mário Soares (Portugal), l'ancien président italien Francesco Cossiga[12](Italie) et Mahatir bin Mohammed (Malaisie).

L'Effroyable imposture 2 [modifier]

En mai 2007, Thierry Meyssan publie une étude sur « l'offensive israélienne contre le Liban, en juillet 2006, et le remodelage du Grand Moyen-Orient », sous le titre L'Effroyable imposture 2. L'ouvrage est d'abord diffusé en version arabe au Liban et en Syrie. Il est salué comme décisif par l'opposition libanaise[réf. nécessaire] (Courant patriotique libre, Hezbollah, PSNS), mais provoque la colère de Saad Hariri[réf. nécessaire].

Le livre est édité en France par une société spécialement créée par le groupe Alphée de Jean-Paul Bertrand et diffusé par la Sodis d'Antoine Gallimard.

Axis For Peace [modifier]

En novembre 2005, Thierry Meyssan a présidé le Colloque Axis for Peace 2005 regroupant plus de 130 participants (intellectuels, diplomates, politiques, journalistes, etc.) venant de 37 pays pour débattre de la situation internationale et appeler à une mobilisation populaire internationale en faveur du droit international et de la paix dans le monde contre le courant néo-conservateur et l'« impérialisme états-unien ».  

Famille [modifier]

Thierry Meyssan est le petit-fils du colonel et polytechnicien Pierre Gaïsset, observateur militaire de l'ONU et président de la Commission d'armistice Israël-Liban[14].Il est également le fils de Michel Meyssan, ancien conseiller municipal de Bordeaux et proche de Chaban-Delmas.



Le comique préféré des veaux ne fait plus rire l'établissement: Bigard

La tragédie du 11 septembre 2001

est encore très présente dans nos mémoires façonnées par des images-choc surmédiatisées qui n’ont fait l’objet d’aucune analyse objective ni contre-enquête sérieuse et indépendante. L’énorme émotion suscitée par cette catastrophe a été canalisée pour appuyer, depuis 7 ans déjà, la manichéenne rhétorique de la "guerre contre le terrorisme", sur fond de "guerre des civilisations".

Cette tragédie constitue l’évènement fondateur et la pierre angulaire de cette dérive ultra sécuritaire, celle qui conditionne les relations internationales de ce début de siècle: à travers ce choc planétaire, nous sommes entrés dans une nouvelle ère de tensions et de chaos dont nous dénonçons les prémices et donc les effets.   

La tragédie du 11 septembre 2001 .a ainsi été utilisée pour justifier la plupart des décisions de politique étrangère des nations occidentales :

Suite à http://www.reopen911.info/11-septembre/communique-de-presse-11-septembre-
2008/#more-420

L'effroyable imposture médiatique
http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/article-22732885.html


Liens d'articles à lire :

moto1xb.gif 

Et auparavant, je vous offre cette image de mon blog eva coups de coeur,
http://eva-coups-de-coeur.over-blog.com/article-18748576.html
article sur les Tsiganes.

Mon objectif est de vous conduire à découvrir ce site :

Tour du monde en musiques... à télécharger !
http://eva-coups-de-coeur.over-blog.com/article-22635714.html

Holocauste des peuples  - par Eva
http://r-sistons-actu.skynetblogs.be/post/6229621/holocauste-des-peuples 


L'étau se resserre, ouvrons les yeux !
La biométrie est en train de s'installer jusque dans les cantines des collèges, on  apprend déjà les enfants à vivre dans un univers concentrationnaire (Souvenez-vous de Giorgio Agamben).
Peu de parents réagissent, les français seraient-il déjà mûrs pour vivre bien obéissants et respectueux de l'ordre dans un régime totalitaires? peut-être bien. en tout cas plus ça va moins on s'étonne du comportement des allemands durant les années 30 et 40.
Quelques un ont courageusement réagi
Ceci est le début du tract qui a été diffusé au lycée de la Vallée de Chevreuse :Suite à http://miiraslimake.over-blog.com/ 

Les  auto-proclamés "bons chrétiens" Américains sont souvent des crapules. Et de surcroît ils ne respectent même pas les libertés les plus élémentaires ! L'exemple de l'Irak .Les Etats Unis gardent en otage quelques 50 milliards de dollars de
l'argent irakien dans la Banque de la Réserve Fédérale de New York, pour forcer
le gouvernement irakien à signer un accord considéré par beaucoup d'Irakiens
comme le prolongement infini de l'occupation étasunienne.
http://www.marcfievet.com/article-22638028.html

http://laplote.over-blog.fr  2a2kub.jpg







Un Américain ne loupe jamais un Taliban. Même s'il y a des civils derrière...
http://www.marcfievet.com/article-22618743.html

Pas de chauffage pour les pauvres Américains
http://www.marcfievet.com/article-22612266.html

Amalgames dangereux : Qualifier de terroristes ceux qui sont anti-occidentaux
http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-22627254.html

Complainte d'un chien abandonné
http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-22156447.html

 Un Parson russel terrier 

Tous fichés !
08/09/08   Qui se souvient de la "réussite" de la rafle du "vel d'hiv" de 1942 et celles qui suivirent dans toute la France ? Réussite pour les services de police de l'époque, cela s'entend, mais triste sort pour les "bénéficiaires" de ces rafles dont on connait maintenant le sort funeste....   Qui se souvient que cette réussite fut due à un flic zélé qui inscrivit et fit inscrire tous les juifs dans un fichier spécifique. C'est grâce à ce fichier que l'opération se déroula, sans la moindre anicroche, avec le succès que l'on connait…..   Ce fut le fichier "Teulard" du nom de son concepteur. Mais ce zélé policier n'agissait que sur ordre de sa hiérarchie et au plus haut niveau.....   Du danger d'un fichier comme "Edvige" à une époque où l'horizon s'obscurcit de menaces de "dictature" officielle ! Nous sommes déjà, avec [...]
http://www.marcfievet.com/article-22631192.html

L'Europe condamnée sans la Russie et ses ressources
http://www.marcfievet.com/article-22619036.html

Course aux armements de destruction massive. La Russie face à la Pologne..
International KALININGRAD, 4 septembre - RIA Novosti. La Russie pourrait déployer de nouveaux types d'armes de haute précision dans une région frontalière de la Pologne, qui a accepté d'accueillir des éléments du bouclier antimissile américain (ABM), a annoncé aux journalistes Viktor Zavarzine, président du comité de la Douma pour la Défense. Le 20 août dernier, les Etats-Unis et la Pologne ont signé à Varsovie un accord prévoyant la mise en place d'une base de missiles intercepteurs dans les environs de la ville polonaise de Slupsk. "Nous disposons de nouveaux types d'armes et envisageons de les installer à proximité des zones de positionnement qui seront déployées en Pologne
http://www.marcfievet.com/article-22611986.html

http://laplote.over-blog.fr 169iyhz.jpg 





Israël, 1948, la mère de toutes les guerres, Benny Morris
http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-22719400.html

Hortefeux s'en prend à la Cimade !
Le ministre de l'Immigration, Brice Hortefeux, s'apprête à mettre fin au monopole de la Cimade sur la prise en charge de l'aide juridique des personnes sans papiers en instance d'expulsion.
Mais ce que prévoit Hortefeux, ce n'est pas de faire coopérer plusieurs associations sur l'ensemble du territoire, mais de partager celui-ci en lots attribués chacun à une association différente.
Le fait que la Cimade agissait actuellement sur l'ensemble du territoire permettait d'avoir, par son intermédiaire, une vue globale de la situation des sans-papiers dans tout le pays et, bien sûr, du traitement souvent inhumain imposé par les autorités.
 Le gouvernement a reproché à la Cimade d'avoir attisé le mécontentement et la protestation en informant le public sur la situation scandaleuse des sans-papiers.
Hortefeux voudrait bien que le traitement indigne imposé aux sans-papiers engendre moins de réactions de solidarité.
http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-22709927.html


 
www.touchepasamaplaque.net
les moyens de protester efficacement

 

De façon urgente,
l’intérêt supérieur de la France exige de :

• Rétablir son indépendance nationale•
 Reconquérir la maîtrise de sa politique
intérieure et extérieure
• Sortir de la logique UMPS de vassalisation
• Quitter l’OTAN et l’Europe supranationale
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article75




307ufie.jpg


http://laplote.over-blog.fr



Qui est ben Laden ?
La vérité derrière le 11.9
 http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=10150

2w3p6r6.jpg

 Laplote, encore.

Quand un organe de l'ONU épinglait Edvice
http://sego-dom.over-blog.com/article-22707932.html

L' Europe a besoin d'une Russie forte
La Russie s’est trouvée plus réduite géographiquement qu’à la fin du règne de Catherine II, au XVIIIe siècle.
Jamais une grande puissance n’a accepté autant de reculs sans guerre, et ce pour le plus grand bien de l’humanité.
Mais il y a des limites à ne pas franchir.
La Russie doit elle accepter ce que les États-Unis n’ont pas toléré lors de la crise des missiles à Cuba en 1962 ?
http://hadria.riviere.over-blog.com/article-22686271.html

C'est l'histoire de l'expansion américaine, pas d'une agression russe
http://socio13.wordpress.com/2008/09/11/c%e2%80%99est-l%e2%80%99histoire-de-l%e2%80%99expansion-americaine-pas-d%e2%80%99une-agression-russe/

Cynisme, hypocrisie, arrogance de l'Empire
Cuba n’a pas demandé au Gouvernement des Etats-Unis de lui faire cadeau de quoi que se soit. Simplement de lui permettre d’acheter.
http://socio13.wordpress.com/2008/09/11/le-cynisme-lhypocrisie-et-larrogance-de-lempire-a-la-puissance-n/#more-4239

L'Europe entre vassalisation et petits arrangements
http://socio13.wordpress.com/2008/09/12/leurope-entre-vassalisation-et-petits-arrangements/

Une plainte a été déposée devant la cour fédérale de Washington par un groupe de vigilance et plusieurs historiens afin de contraindre le vice-président américain Dick Cheney à ne pas détruire dossiers et enregistrements amassés depuis huit ans.
Les plaignants s'appuient sur l'intérêt historique de ces documents, qui concernent la totalité des affaires politiques du pays depuis 2001.
http://www.marcfievet.com/article-22650182.html


C O M M E N T A I R E S   :  I C I
Repost 0
Published by R-sistons à l'intolérable - dans Nouvel Ordre Mondial - mondialisation
commenter cet article
11 septembre 2008 4 11 /09 /septembre /2008 20:27

 
oko.gif

Big Brother Is Watching Us  

 

Section de Toulon de la LDH
article de la rubrique Big Brother > Edvige et Cristina
date de publication : samedi 2 août 2008

Statistiques R-sistons
Hier :

  • 1 740 pages vues
  • 503 visiteurs uniques
    (et 2120 commentaires).


    Guerre contre le terrorisme,
    ou guerre de propagande ?
    Tous fichés, contrôlés, asservis.
    Alerte ! Cristina est pire qu'Edvice.
    Traçage des personnes.
    Editorial d'Eva à la fin de ce post.



    Sur la section de Toulon de la LDH

    Cristina, demi-soeur
    cachée d'Edvice

C’est en lisant la délibération de la Cnil consacrée au projet de décret créant le fichier Edvige [1] que l’on apprend la création d’un autre fichier. Mais aucune information n’est donnée sur Cristina (centralisation du renseignement intérieur pour la sécurité du territoire et les intérêts nationaux), en dehors du fait que cet outil sera mis à la disposition du tout nouveau “FBI à la française”.

La réforme des services de renseignement a conduit à la création, le 1er juillet 2008, d’un service de renseignement intérieur unique, la direction centrale du renseignement intérieur (DCRI), obtenu par la fusion de la DST (direction de la surveillance du territoire) et des RG (Renseignements généraux). Mais il faut noter que, si les effectifs de la DST tournaient autour de 2000 personnes, la DCRI disposera du double !

Le décret portant création de la DCRI [2] précise qu’“elle contribue à la surveillance des communications électroniques et radioélectriques susceptibles de porter atteinte à la sûreté de l’Etat” ; Cristina pourra garder traces des données provenant des écoutes (téléphoniques et internet) de ceux que les autorités voudront surveiller.


Les deux balances de la République


par D. H., Le Canard enchaîné du 9.7. 2008

On les disait définitivement sortis par la petite porte des commissariats. Promis-juré, c’en était fait de la « police politique ». Patatras ! les Renseignements généraux (RG) reviennent par le grand portail de la place Beauvau. Depuis le 1" juillet, les RG n’existent plus, fondus dans la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI, notre CIA à nous). Mais, le 27 juin dernier, Michèle Alliot-Marie a signé un décret pour la création d’un fichier dénommé « Edvige » (« Exploitation documentaire et valorisation de l’information générale »).

Derrière ce charmant vocable se dissimule le fichage systématique des élus, syndicalistes et religieux de tout poil, à l’usage de la DCRI. Sous la seule « condition que les informations (répertoriées) soient nécessaires au gouvernement ou à ses représentants pour l’exercice de leurs responsabilités ». Difficile d’être plus précis !

Décidément très coquine, Edvige fait mieux que les RG. Alors que le décret de 1991 n’autorisait les chaussures à clous qu’à répertorier les individus « qui peuvent porter atteinte à la sûreté de l’Etat ou à la sécurité publique », celui de 2008 permet aux flics de cibler les « personnes susceptibles de porter atteinte à l’ordre public ».  

A sa naissance, Edvige promettait d’être plus vicieuse encore. D’abord parce que le ministère de l’Intérieur n’avait pas prévu de dévoiler son existence. C’est la Commission nationale informatique et libertés (Cnil) qui l’a souhaité. Et cette même Commission a obtenu que le décret ne prévoie plus l’enregistrement systématique de données relatives au « comportement » ou aux « déplacements » des personnalités politiques et administratives.

Contrairement à Edvige, Cristina restera dans l’ombre. Cet autre fichier reprend et étend des données qui existent depuis 1997 à la Direction de surveillance du territoire (DST) et sont classifiées « secret-défense ». Elles concernent de présumés terroristes, leurs amis et les amis de leurs amis.

Consultée, comme la loi l’exige, la Cnil s’est contentée d’émettre un « avis favorable avec réserves » sur le projet de décret portant création au profit de la direction centrale du renseignement intérieur d’un traitement automatisé de données à caractère personnel dénommé « CRISTINA »  [3]. Sans qu’on sache en quoi elle y est « favorable ». Ni sur quoi portent ses « réserves ». Nous voilà pleinement rassurés.

D. H.
L’avis de la Cnil sur le projet de décret créant Cristina — bref sinon rassurant...


La direction centrale du
renseignement intérieur
fait ses premiers pas


[LEMONDE.FR avec AFP, le .7.8]

La direction centrale du renseignement intérieur (DCRI), qui absorbe la DST (direction de la surveillance du territoire, contre-espionnage) et la DCRG (direction centrale des renseignements généraux), est effective depuis mardi 1er juillet à minuit.

La DCRI, qui voit le jour après l’adoption en conseil des ministres le 25 juin du décret de sa création [2], sera animée par le préfet Bernard Squarcini, qui devrait en être nommé directeur mercredi, lors du prochain conseil. Sa naissance marque la disparition des mythiques DST et RG. Cet outil se veut un " FBI à la française" en matière de renseignement.

Imaginée par le candidat Nicolas Sarkozy, elle a été imposée par le nouveau président, qui en avait confié la mise en œuvre à la ministre de l’intérieur, Michèle Alliot-Marie, dès son arrivée à l’Elysée.

Installée à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) dans des locaux ultra-sécurisés et forte de 4 000 fonctionnaires, dont 3 000 policiers dits "actifs", la DCRI traitera de ce qui "relève de l’intérêt de la nation" : terrorisme, grands mouvements de contestation, intelligence économique. C’est ce que les policiers nomment, dans leur jargon, le "milieu fermé", auparavant du ressort quasi exclusif de la DST.

Les policiers de la DCRI, dotés de l’habilitation "secret défense", seront implantés par zone dans chaque département. 175 commissaires, soit 10 % de l’effectif total, y seront affectés, dont une centaine à Levallois.

"RÉPARTITION DES TÂCHES INUTILES"

Pour le "milieu ouvert", plus traditionnel – comptage des manifestants, violences urbaines, conflits sociaux –, une sous-direction de l’information générale (SDIG) de 1 000 policiers est créée à la direction de la sécurité publique (DCSP).

Les 4 000 policiers des RG et les 2 000 de la DST ont été répartis dans ces deux structures "sans trop de dommages", selon leurs syndicats. La base a pourtant exprimé ses craintes face à une réforme inédite supprimant de facto deux services de police aux succès retentissants dans la lutte contre le terrorisme, mais parfois qualifiés de "barbouzes" à la suite de scandales.[...]


Le fichier de la DST, rebaptisé Cristina, échappe au contrôle de la Cnil


Patricia Tourancheau, Libération le 26.7.2008

En parallèle d’Edvige, l’ancienne « documentation » de la Direction de la surveillance du territoire (DST) devient Cristina (centralisation du renseignement intérieur pour la sécurité du territoire et les intérêts nationaux). C’est la fusion, ce mois-ci, des RG et de la DST dans un même service du renseignement intérieur qui a provoqué la refonte de leurs bases de données jusqu’alors sans nom.

« Nous n’avons pas ajouté de fichiers. Celui des RG créé en 1991 est devenu Edvige et a été remis au goût du jour pour lutter contre les violences urbaines en y ajoutant les mineurs à partir de 13 ans, précise la direction générale de la police nationale.Celui de la DST a été rebaptisé Cristina et relève du secret défense. » Ce fichier du terrorisme et des espions a été déclaré de façon « simplifiée » à la Cnil (commission nationale de l’informatique et des libertés) mais échappe à son contrôle. Car Cristina, géré par le service secret intérieur français, relève - tout comme son frère jumeau de la DGSE pour l’extérieur - de la protection de la sûreté nationale.

Ces fichiers-là, listés dans un décret du 15 mai 2007, bénéficient d’un régime spécial qui les exonère du droit commun et de la surveillance de la Cnil. Le très confidentiel Cristina englobe donc les suspects d’appartenance à un réseau lié au terrorisme et « leur environnement », à savoir contacts, familles et points de chute, religion ou « conversion à l’islam » : « Comment surveiller, sans ces renseignements, les jihadistes qui partent de France pour aller en Irak puis reviennent avec le risque qu’ils frappent en France ? », interroge un officier. [...]

Notes

[1] La délibération 2008-174 du 16 juin 2008 de la Cnil sur le projet de décret créant le fichier Edvige.

Une autre délibération 2008-175 du 16 juin 2008 évoque la période transitoire.

[2] Le décret n°2008-609 du 27 juin 2008 , publié au JO du 28 juin 2008, définit les missions et l’organisation de la DCRI.

[3] Comme vous pouvez le constater, l’avis de la Cnil, publié au JO du 1er juillet 2008 — délibération 2008-177 du 16 juin 2008 — comporte pour seule indication "Avis favorable avec réserves

http://www.ldh-toulon.net/spip.php?article2788



FACILITEZ LE TRAVAIL DE LA POLICE !


Téléchargez
votre fiche Edvige, imprimez-la et remplissez-la. Vous viendrez la remettre le jour de la Sainte-Edwige, le 16 octobre, devant votre préfecture [1].

Si vous n’avez pas encore signé la pétition Non à Edvige ! c’est le moment de le faire [2] avant d’aller plus loin...


Le fichier de police Edvige est-il l’arbre qui cache la forêt ?

Existe-t-il d’autres fichiers, moins connus mais plus menaçants pour les libertés individuelles ? C’est ce que pense Alex Türk, président de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés. Le fichier STIC (Système de Traitement des Infractions Constatées), moins connu, lui apparait plus dangereux et bien plus difficile encore à contrôler qu’Edvige.…


Il y a bien plus dangereux qu’ Edvige !



Un entretien avec Alex Türk, président de la CNIL, publié dans Télérama
  • Télérama - On ne vous entend plus sur le fichier Edvige…

A T - La CNIL a sorti un avis critique, il y a trois mois. C’est grâce à nous que le débat a été lancé. Car, au départ, le gouvernement n’entendait pas publier au Journal Officiel le décret créant le fichier. Si le débat d’aujourd’hui est un moyen de sensibiliser les Français en matière d’informatique et de libertés, tant mieux, mais il y a des sujets qui me préoccupent mille fois plus qu’Edvige. Edvige, ce n’est pas nouveau, il faut dire la vérité. On saute au plafond, mais il y avait un fichier de ce type qui existait avant. Il a été aggravé sur certains points, c’est vrai – et nous les avons pointés –, mais le concept existait déjà.

  • Quel fichier vous parait plus dangereux qu’Edvige ?

Sans conteste, le fichier STIC (Système de Traitement des Infractions Constatées), qui répertorie les informations provenant des comptes rendus d’enquêtes effectuées après l’ouverture d’une procédure pénale. C’est le seul vrai fichier de police qui pose problème.

  • A quoi sert-il ?

C’est un très grand fichier, dans lequel vous avez aujourd’hui plus de vingt millions d’informations répertoriées, dont plusieurs millions de noms. Cet outil, qui dépend du ministère de l’Intérieur, nous pose beaucoup de problèmes parce qu’il est beaucoup plus puissant que le fichier des ex-Renseignements Généraux. Il contient tous les noms des personnes qui, dans une procédure judiciaire, ont été mises en cause. La difficulté vient du fait que ce fichier doit être actualisé en temps réel. Un exemple : une personne est mise en cause dans une procédure pénale, et il s’avère que le juge prononce une relaxe. Il appartient alors au procureur de se brancher aussitôt sur le STIC pour faire corriger et enlever les références de la personne relaxée. Mais comme les procureurs sont souvent débordés de travail, ils ne le font pas toujours. Du coup, vous avez toute une série de nos concitoyens qui sont dans le fichier STIC alors qu’ils ne devraient pas y être. Si un demandeur d’emploi postule pour un emploi dans la sécurité – dans un aéroport, par exemple –, une procédure doit permettre de vérifier s’il figure dans le STIC. S’il y est inscrit, il ne pourra pas être embauché… Et comme de nombreuses personnes sont encore dans le STIC de manière injustifiée, elles sont écartées de ces emplois !

  • En dehors des fichiers de police, dans quels domaines la CNIL voit-elle se profiler les menaces les plus sérieuses ?

Le plus grand danger, c’est le traçage des personnes. Par le téléphone portable, par la carte bancaire, par les pass de transport. Le traçage, aussi, par la vidéo-surveillance, la géolocalisation des personnes et des biens, par les systèmes biométriques…. Voilà, l’actualité de loin la plus préoccupante aujourd’hui pour la CNIL.

Propos recueillis par Thierry Leclère

Il y aurait actuellement 36 ou 37 fichiers de police ! Parmi eux :

 

Les différents fichiers de renseignements en France

[Le Monde du 9 septembre 2008]


JUDEX
(gendarmerie) - fusionné avec le STIC dans le fichier ARIANE
Système judiciaire de documentation et d’exploitation

  • 2 073 094 fiches
  • Il contient des données sur les personnes, recueillies dans les procédures établies par les gendarmes 


STIC
(police) – fusionné avec le JUDEX dans le fichier ARIANE
Système de traitement des infractions constatées

  • 5 000 000 de personnes
  • En 2007, informations sur 35 millions de procédures, 38 millions d’infractions, plus de 10 millions d’objets volés.


FNAEG
(gendarmerie et police)
Fichier national automatisé des empreintes génétiques

  • 715 000 profils
  • Etendu à tous les types de délits depuis la loi du 18 mars 2003 sur la sécurité intérieure 


FAED
(gendarmerie et police)
Fichier automatisé des empreintes digitales

  • 2 800 000 empreintes


DST
(police) – fusionnerait avec les fiches des RG dans le fichier EDVIGE
Direction de la surveillance du territoire

  • Il contient des informations sur les personnes physiques, les entreprises, des données documentaires, et reçoit des informations classifiées des services étrangers ;
  • Protégé par le secret défense, il n’est pas soumis au même régime juridique que les autres, aucune donnée n’est communiquée.


RG
(police) - fusionnerait avec les fiches de la DST dans le fichier EDVIGE
Renseignements généraux

  • 2 600 000 individus
  • Un décret de 1991 autorise les RG à collecter des données nominatives (physiques, activités politiques, philosophiques, religieuses ou syndicales) si les personnes peuvent porter "atteinte à la sûreté de l’Etat ou à la sécurité publique", ou "jouent un rôle politique, économique, social ou religieux significatif" et que ces informations sont "nécessaires pour donner au gouvernement ou à ses représentants les moyens d’apprécier la situation politique, économique ou sociale et de prévoir son évolution".


SDRF
(gendarmerie)
Fichier administratif de suivi des titres de circulation délivrés aux personnes sans domicile ni résidence fixe

  • 171 545 fiches
  • Les informations nominatives sur les SDF sont conservées six mois après leur sédentarisation ou jusqu’à ce qu’ils atteignent l’âge de 80 ans
  • Le SDRF peut être consulté par la police, les services préfectoraux, le trésor et le ministère de la santé


SALVAC
(gendarmerie et police)
Système d’analyse et de liens de la violence associée au crime

  • Il vise à mettre en évidence le caractère sériel des crimes, et contient des renseignements sur des infractions graves, meurtres, assassinats, empoisonnements, actes de torture et de barbarie, enlèvements, viols, agressions sexuelles sur mineurs, entraînant un délit puni de plus de cinq ans d’emprisonnement.


FPR
(gendarmerie et police)
Fichier des personnes recherchées

  • 392 000 noms
  • Il contient des renseignements sur les personnes sous le coup d’un mandat d’arrêt ou de justice, en fuite, faisant l’objet de recherches de police judiciaire,ou de personnes interdites d’entrée sur le territoire ;

    http://www.ldh-toulon.net/spip.php?article2855




SOUS-RUBRIQUES

•  la Cnil
•  base élèves, la CNIL et le ministère
•  base élèves, non !
•  “base élèves”
•  le ministère de l’EN et les fichiers
•  le fichage des jeunes
•  les “enquêtes” sur les jeunes
•  l’Europe de Big Brother
•  fichiers et fichages
•  les fichiers de police : Stic, Judex ...
•  fichage ADN - Fnaeg
•  tests ADN pour contrôler l’immigration
•  l’ADN
•  biométrie
•  vidéosurveillance
•  loi de « prévention » de la délinquance
•  Edvige et Cristina

 

 


  LDH – Section de Toulon BP 5170 – 83094 Toulon Cedex
Tél. : 04 94 36 22 50
e-mail : ldh.toulon@wanadoo.fr


: le site officiel de la Ligue des droits de l’Homme


Quelques éléments sur la
Ligue des droits de l’homme


Née en 1898 de l’affaire Dreyfus, la Ligue des droits de l’Homme est une association politique au sens originel du mot ( du grec politikos "de la cité" ). Elle s’est donnée pour mission de défendre et de promouvoir les principes énoncés dans les Déclarations des droits de l’Homme de 1789, 1793, la Déclaration universelle de 1948 et la Convention européenne des droits de l’Homme. Elle intervient dans tous les domaines concernant la citoyenneté, les libertés et les droits, collectifs ou individuels.

La Ligue des droits de l’Homme n’est ni un syndicat, ni un parti politique, ni une organisation humanitaire ou caritative. Elle fait appel à tous les démocrates pour combattre l’injustice, l’illégalité, l’arbitraire, toute forme de racisme et de discrimination et pour défendre la laïcité et la liberté en général.

Association généraliste, elle entend lutter contre l’ensemble des atteintes aux droits de l’individu, dans tous les domaines de la vie civique, politique et sociale. Pour cela, elle ne se contente pas de dénoncer les injustices : elle veut promouvoir la citoyenneté politique et sociale de tous.

La Ligue des droits de l’Homme s’est engagée dans tous les grands combats de la République : reconnaissance du droit de grève et des libertés syndicales, Front populaire, Résistance, droit de vote des femmes, décolonisation, abolition de la peine de mort, droit à l’avortement et à la contraception ...

Les droits de l’Homme ne sont respectés que si les citoyens eux-mêmes s’en emparent et décident d’agir ensemble.

_______________________________________________________


Guerre contre le terrorisme,
ou guerre de propagande ?



 Eva : L'objectif de ce contrôle généralisé des populations, c'est la domination du monde par une "élite" (une mafia de Financiers,  de grands  Industriels et de grandes familles, notamment royales) anglo-saxonne, mais aussi israélienne et  européenne (en particulier française, avec Sarkozy agent de l'etranger et des multinationales en France). Tous fichés, oui bientôt tous fichés, pour être mieux contrôlés et à terme, coulés dans le même moule, asservis, soumis, dépendants.

En attendant, les médias aux ordres sont au premier rang de la guerre de propagande pour nous conduire à TOUT accepter, même d'être des sortes de robots soumis. Encore ce jeudi soir, FR2 "chaîne publique" communautariste  s'est lancé dans la préparation des esprits, les nôtres, à accepter le moule dans lequel on veut nous couler : Celui de supplétifs à la guerre contre le terrorisme, de civilisations, prêts à nous enrôler pour défendre les multinationales occidentales et le Marché, le libéralisme totalitaire, l'Ordre mondial des puissants.

Ce soir, sur A vous d'en Juger, l'émission d'Arlette Chabot qui, loin d'être une journaliste attachée à l'indépendance de la profession, est un valet du grand Capital apatride, la guerre de propagande battait son plein. Car toute guerre commence par une guerre de propagande en direction du public. Ce soir, donc, la Chabot a invité sur son plateau des représentants du gouvernement en tant que faire-valoir, pour défendre comme d'habitude sa politique (d'abord en matière d'éducation, puis en matière de Défense), et Pierre Lellouche qui comme chacun le sait, est un néocon, un représentant de la droite la plus atlantiste et la plus néo-sioniste. A gauche, si on peut appeler ça la gauche, un seul représentant, Pierre Moscovici, libéral bon teint partisan lui aussi de l'intervention en Afghanistan, à quelques variantes près (sens de l'engagement). Vous avez dit débat ? 

L'émission phare de FR2 "A vous de Juger", comme celle de Duquesne, n'est pas là pour nous permettre de juger, en toute impartialité, mais pour modeler notre cerveau, lui dire comment penser, comment juger des événements. Le temps le plus fort de cette émission ? Lorsque le néocon par excellence,  Pierre Lellouche, s'exclamera triomphalement : "Cette émission pose les bonnes questions, elle contribue AU CONSENSUS NATIONAL". Pour accepter la guerre en Afghanistan, le combat pour, soi-disant, la sécurité et la stabilité de la France, qui comme par hasard se jouerait en Afghanistan.





Nous, nous savons ce que les Français font dans le cadre de la maléfique OTAN :  Pour venir à bout de la résistance afghane, multiple, attachée à l'indépendance du pays, pour soumettre le pays aux intérêts des multinationales, et plus généralement, marquer un nouveau point dans la stratégie de conquête, de domination, de toute la région, au nom du combat de civilisation contre les Musulmans. La lutte contre le terrorisme, pour la sécurité, est une imposture : Il s'agit seulement d'une croisade judéo-chrétienne, encouragée en sous-mains par l'Etat du Vatican -au moment même où le pape est en France pour prêcher la bonne parole de l'Eglise catholique-,  pour affermir les intérêts de l'Occident dans toute la région, intérêts culturels, géo-stratégiques et économiques. Et des émissions comme celle d'A vous de juger nous conduisent à penser comme les décideurs le souhaitent au nom de leurs seuls intérêts, pas à développer l'esprit critique. A vous de juger ? Une imposture !

Chacun sait que la misère, l'analphabétisme, etc, font le lit du terrorisme. Le monde musulman a d'abord besoin d'une politique intelligente de développement. L'Occident américain consacre chaque mois trois milliards de dollars à la guerre, donc à la destruction de l'Afghanistan, et seulement deux cents millions à sa reconstruction. 

La guerre contre le terrorisme sera gagnée quand les politiques mises en oeuvre seront d'intérêt public. Tout le reste n'est que propagande pour nous asservir à une idéologie totalitaire, celle du Marché, qui est en définitive notre pire ennemi à tous. Ne soyons pas dupes. Et informons nos concitoyens.

Les impostures - du 11 septembre comme celle des guerres à mener contre le terrorisme en Afghanistan  ou ailleurs - , n'ont que trop duré. 

Eva

TAGS : Guerre, terrorisme, contrôle, domination, terrorisme, Occident, Américains, Français,  néo-sioniste, anglo-saxons, multinationales, Vatican, pape, Afghanistan, FR2, A vous de Juger, Arlette Chabot, Benoït Duquesne, église catholique, Musulmans, OTAN, Islam, chrétiens, CIA, Sarkozy, médias, Thierry Meyssan, réseau Voltaire,  marché, Pierre Moscovici, développement, libéralisme Pierre Lellouche.

  

Repost 0
Published by R-sistons à l'intolérable - dans Nouvel Ordre Mondial - mondialisation
commenter cet article
10 septembre 2008 3 10 /09 /septembre /2008 23:54


Statistiques Blog R-sistons
Hier :

  • 1 644 pages vues 
  • 484 visiteurs uniques


    Iran : Editorial d'Eva :
    Et si, et si....

    Et si la guerre n'avait pas lieu ?
    Et si la ré-émergence de la Russie
    était la chance du monde ?

    Chers lecteurs,

    Pour la première fois, j'ai un peu d'espoir.

    L'équilibre de la terreur, vous vous souvenez ? Il y a un précédent : La guerre froide, le choc URSS-USA.

    Aujourd'hui, le même antagonisme renaît.

    On sait qu'Israël brûle d'attaquer l'Iran. Hélas, le grand peuple juif, celui de la Bible, de tant de talents, de grands révolutionnairers, ce grand peuple, donc, sombre dans la paranoïa, une peur maladive. Replié sur lui. Redoutant des menaces imaginaires : Jamais l'Iran ne commettra la folie d'attaquer Israël, sur-armé, soutenu par l'ogre américain. Y-a-t-il d'autres buts, non avoués ? Et par exemple, pour des raisons géo-stratégiques ? L'Iran est bien situé, et de surcroît ses ressources attirent toutes les convoitises. Israël rêve certainement de dominer toute la région. Comme son frère siamois américain, il ne supporte pas les Etats forts, souverains, libres, il redoute le nationalisme arabe. Et là comme ailleurs, diviser permet de régner, affaiblir permet de dominer. L'Irak, puissance régionale, est défait, fragmenté, asservi. Au tour de l'autre Etat fort de subir le même sort... et d'avoir à sa tête un serviteur de Washington, complaisant envers les multinationales, fermant les yeux ou favorisant les prédations anglo-usraéliennes. Au détriment des peuples, pillés, colonisés, asservis.

    Or, aujourd'hui il y a une nouvelle donne. Une fois de plus, les Etats-Unis prennent une jolie claque. Englués en Irak, en voie d'enlisement en Afghanistan, haïs partout, vaincus en Chine durant les J.O., ils se sont ridiculisés dans le Caucase en encourageant la Georgie à attaquer l'Ossétie. Pire : en l'armant, et même en participant directement à l'attaque (des américains y ont laissé leur vie). Les Russes ont réagi rapidement, efficacement, avec mesure. Et avec panache. Une nouvelle grande puissance est née, sur-armée, elle aussi.

    Et armant ses alliés - dont l'Iran. Et s'installant pas loin des USA, via des bombardiers stationnés au Venezuela. Frissons garantis dans l'Amérique profonde et néoconne !

    Et si Israël hésitait à attaquer un Iran équipé par les Russes ? Et si Israël redoutait les conséquences d'une guerre sur son territoire ? Et si l'Iran, conseillé, équipé, entraîné par les Russes, était capable d'infliger des pertes irréparables à Israël ? Effet boomerang...  N'oublions pas que la Russie détient une arme terrifiante (voyez un de mes précédents articles, je ne souviens plus laquelle) que les USA ne posséderont que dans une dizaine d'années ! Et si l'Iran en avait été doté ? Et si Israël redoutait d'être réellement rayé de la carte si l'Iran ripostait ? Et si, et si, et si...

    Et si la guerre était contenue, comme à Cuba, comme pendant la guerre froide ? Une seule puissance, surtout belliqueuse, à la culture cow-boy, constitue une menace terrible pour l'humanité.

    La chance du monde, aujourd'hui, est peut-être la ré-émergence de la Russie sur la scène internationale. Comme contre-poids. Pour la paix !  Qui sait ? Et après tout, l'avance de Mc Cain dans les sondages, grâce à son pitsbull joliment maquillé, n'exige plus d'avoir besoin de recourir à une guerre pour le faire gagner... au moment où les finances américaines sont en pleine déconfiture ! Qui sait ?

    I made a dream...

    Eva
     



TAGS : URSS, USA, Israël, Cuba, Mc Cain, paix, Bible, Iran, Irak, Chine, Georgie, Venezuela...


P.S. : Laïcité en danger !
              Travail, famille, patrie, Eglise ! 
                 Sarkozy-Franco !

Alerte ! La laïcité française, vecteur de paix sociale, est en danger ! Les médias, à la suite de Saint-Sarkozy, nous préparent à une religiosité généralisée ... soumise aux Pouvoirs établis, même tyranniques, même facteurs de régressions sociales, même va-t-en guerres...

Faire de nous des béni-oui-oui à tout !  Des esclaves soumis à leurs maîtres ! Délocalisés, précarisés, pressurés, sans droits, chair à canons, et à genoux devant nos bourreaux ! ...

Et on nous dresse contre les "terroristes islamistes" (FR2, FR3 aujourd'hui, etc), on nous demande de nous émouvoir sur l'occupant israélien (shoah commémorée à l'école), on nous habitue à l'idée de rapprocher  Eglise et Etat et à célébrer les héros des guerres.... 

Sarkozy, c'est Franco ! Travail, famille, patrie (mourir pour la patrie des multinationales, quelle joie  !), Eglise !  Et les médias serviles nous préparent des "spécial journées du pape" ! 

Quelle pourriture, ces médias !
     






NATIONS UNIES (Reuters) - L'Iran a demandé mardi une "réponse claire" des Nations unies à propos des menaces dangereuses représentées, selon Téhéran, par Israël.

Dans une lettre adressée au secrétaire général de l'Onu, Ban Ki-moon, l'ambassadeur iranien Mohammed Khazaee écrit que des commentaires formulés par des ministres israéliens représentent des "menaces violentes" et "une violation flagrante des principes les plus fondamentaux du droit international"(..)

 

"Ces menaces dangereuses de recours à des actes criminels nécessitent une réponse claire et déterminée de la part des Nations unies, particulièrement du Conseil de sécurité", a dit Khazaee.

"L'Iran (...) n'hésitera pas à agir pour sa défense en répondant aux attaques contre la nation iranienne et en prenant les mesures défensives appropriées pour se protéger et protéger son peuple et ses dirigeants."

Patrick Worship, version française Clément Dossin

http://www.juif.org/go-news-65472.php


Un Cubain s'adresse à vous
pour vous demander de l'aide



La situation est si dure à Cuba où comme l’a dit Fidel, le cyclone Gustav a eu la force de frappe d’une bombe nucléaire sur l’île de la jeunesse et Pinar del Rio, alors que Ike un autre cyclone a dévasté cette nuit la province orientale. Ce sont des centaines de milliers de logements détruits. Voici ce que nous a écrit ce soir un ami cubain Virgilo Ponce, sous mon appel à la solidarité des communistes français. Je vous place le texte en espagnol et sa traduction. Je vous en prie entendez cet appel, je sais que le précédent est le texte le plus lu de ce blog. Cuba a besoin de nous, ce peuple le plus généreux du monde, celui qui dit “on donne ce que l’on a pas ce qu’on a en trop” s’adresse à nous par la voix de cet ami cubain, avec cette dignité qui caractérise ces combattants. Danielle Bleitrach



La situation est si dure à Cuba où comme l’a dit Fidel, le cyclone Gustav a eu la force de frappe d’une bombe nucléaire sur l’île de la jeunesse et Pinar del Rio, alors que Ike un autre cyclone a dévasté cette nuit la province orientale. Ce sont des centaines de milliers de logements détruits. Voici ce que nous a écrit ce soir un ami cubain Virgilo Ponce, sous mon appel à la solidarité des communistes français. Je vous place le texte en espagnol et sa traduction. Je vous en prie entendez cet appel, je sais que le précédent est le texte le plus lu de ce blog. Cuba a besoin de nous, ce peuple le plus généreux du monde, celui qui dit “on donne ce que l’on a pas ce qu’on a en trop” s’adresse à nous par la voix de cet ami cubain, avec cette dignité qui caractérise ces combattants. Danielle Bleitrach

 

Merci Camarades,

Aujourd’hui notre peuple a besoin de la solidarité de tous.

Les fronts de lutte se multiplient, le peuple et sa direction, ne perdent pas une minute et ils combattent.

L’appui matériel est nécessaire, Cuba a le personnel qualifié pour reconstruire, mais aujourd’hui les effets du blocus des Etats-Unis se font ressentir encore plus, il manque des aliments, des matériels pour la reconstruction, etc..

Maintenant sont révolus les 10 ans de la prison injustes infligés aux CINQ Cubains antiterroristes, nous mettons à profit l’opportunité de demander une solidarité  pour ceux-ci, pour demander la libération des CINQ.

Nos remerciement à vous tous pour ce que vous ferez pour notre petit pays.

Merci

Virgilio Ponce


Commentaire de Sébastien :
Je reste admiratif de l’ organisation et de la solidarité qui anime ce peuple et ce drame met malgré tout en avant le succès de l’ organisation socialiste quand on voit l’ hécatombe dans les pays voisins y compris aux USA.
Ce sont ces combats et ces mouvements de solidarité qui participent à forger une conscience politique et on doit continuer chacun à nos niveaux respectifs d’ engagement et de connaissance à se battre par respect pour le peuple cubain et sa révolution.


Réponse  :
Je profite de ce message pour remercier Danielle qui par l’ intermédiaire de son livre “Cuba est une île” avec Viktor Dedaj et Mr Bonaldi m’ ont fortement aidé à comprendre la société cubaine
voici l’adresse que nous avons déjà donné sur ce site. Mais je demandais plus que cela, envoyer un chèque est essentiel mais se mettre à faire la collecte autour de soi comme Sébastien c’est un pas de plus, mais la véritable solidarité politique ce serait de profiter de la fête de l’huma pour entrainer d’autres dans cette solidarité, des inconnus à qui l’on ose s’adresser… J’imagine un rêve fou, que ce texte en espagnol et en français serve de base à des initiatives, qu’on le dépose dans les stands qui le voudront, qu’on recueille l’argent et qu’il soit porté au stand de Cuba

SOLIDARITE de CUBA SI France

Nous invitons les amis du peuple cubain 
à adresser leurs dons à l’ordre de :

CSF Solidarité Gustav 
94, boulevard Auguste Blanqui 75013 PARIS


une pétition sera aussi disponible pour exiger de Sarkozy l’engagement à ne pas reconnaitre les provinces sécionnistes en Bolivie

http://socio13.wordpress.com/2008/09/08/un-cubain-sadresse-a-vous-pour-vous-demander-de-laide/#comment-7068


Sur mon blog, voyez
"drames climatiques,
le modèle cubain"
http://r-sistons.over-blog.com/article-22611599.html

_________________________________________________________________________________________




Pédagogie :
Différencier Sionisme et Juif.
Anti-sioniste.


Eva : Trop de personnes confondent sionisme et judaïsme.

Un lecteur m'a envoyé ce 10.9.8 ce texte
pour différencier les notions.
Il prolonge l'article précédent
"spécial Palestine".


Moi-même, pour résumer, j'ai écrit ceci concernant le sionisme d'hier,
et ce que j'appellerai le néo-sionisme d'aujourd'hui :
(comme le libéralisme d'hier ressemble peu au néo-libéralisme d'aujourd'hui):
-"Que les Juifs persécutés éprouvent le besoin d'avoir une terre à eux, est légitime (sionisme d'origine)
- mais que les dirigeants d'aujourd'hui fassent une politique prédatrice, impérialiste, eugénique, militariste, à l'instar des Anglo-Saxons, est à dénoncer. Ces politiques-là font le malheur des peuples (néo-sionisme) ".



Michel Staszewski, Belge et juif et enseignant en histoire pose une question d’une brûlante actualité : "Pourquoi beaucoup de Juifs, qu’ils soient Israéliens ou non, confondent-ils antisémitisme et antisionisme ?"


Juif et antisioniste : une perversion ?

Pour répondre à cette question, il faut d’abord s’entendre sur le sens qu’on donne aux termes « juif », « sioniste » et « antisioniste », car une grande confusion règne actuellement sur le sens de ces mots.

« juif » ou « Juif » ?

Pour beaucoup de gens, les juifs (dans ce cas écrit avec un « j » minuscule) sont les adeptes du judaïsme, une religion monothéiste, un point c’est tout. Le problème est, particulièrement en Europe, que de nombreux Juifs ont perdu la foi ou n’ont jamais cru en Dieu mais continuent à se définir comme juifs. Comment l’expliquer ?

A la différence du christianisme ou de l’islam, la religion juive n’est pas prosélyte : les juifs ne cherchent pas à convertir les non-juifs à leur religion [1 <
http://www.france-palestine.org/article3524.html#nb1 > ]. Car il s’agit, selon la bible, de la religion d’un peuple et non d’une religion universelle. Il y a donc, dans ce cas, un lien fort entre sentiment d’appartenance religieuse et sentiment d’appartenance nationale ou communautaire. Et si, dans de nombreuses familles juives, les parents voient encore d’un mauvais œil leurs enfants se marier avec des non-juifs, en Europe, c’est souvent plus parce qu’ils redoutent la disparition de leur communauté culturelle que celle de la religion que, souvent, ils ne pratiquent que très peu ou pas du tout. Même si tous ont conscience, dans une mesure variable, que la religion et l’hébreu ancien, langue sacrée, sont les seuls éléments culturels communs aux Juifs du monde entier.(..)

Sionismes

Pour « Le Petit Robert » le sionisme est un « mouvement politique et religieux, visant à l’établissement puis à la consolidation d’un Etat juif (la nouvelle Sion) en Palestine » [4 <
http://www.france-palestine.org/article3524.html#nb4 > ] .Denis Charbit a réuni dans un volumineux ouvrage de nombreux écrits et discours émanant de penseurs et de dirigeants sionistes [5 <http://www.france-palestine.org/article3524.html#nb5 > ] S’y manifeste à la fois la diversité de la pensée sioniste mais aussi ce qui fait son unité : « Le programme commun admis par tous les courants dits sionistes découle en premier lieu d’une affirmation de principe essentielle : les Juifs constituent une nation. » Sur cette base, le sionisme « se résume, toutes tendances confondues, par : (..)

Antisionismes

Le Petit Robert ne comporte pas de définition de l’antisionisme [8 <
http://www.france-palestine.org/article3524.html#nb8 > ]. On peut tout de même déduire de la définition qu’il propose du sionisme que l’antisionisme serait l’opposition au « mouvement politique et religieux, visant à l’établissement puis à la consolidation d’un Etat juif (la nouvelle Sion) en Palestine ».

Les sionistes définissent en général les antisionistes comme des partisans de la destruction de l’Etat d’Israël. Mais qu’entendent-ils par là ? Que les opposants au sionisme veulent « jeter les Juifs (israéliens) à la mer » comme on l’entend souvent dire ? En réalité les choses sont plus complexes. (..)

Pourquoi, aujourd’hui, tant de Juifs adhèrent-ils au sionisme ?

Dans le dernier quart du XIXe et au début du XXe siècle, les communautés juives d’Europe furent victimes de nombreuses manifestations d’antisémitisme dont les pires furent les pogroms perpétrés dans l’Empire russe, qui coûtèrent la vie à des milliers de personnes. Contemporain de ces tragiques événements, Theodor Herzl (1860-1904), journaliste juif hongrois, fut un témoin privilégié des violences antisémites qui ponctuèrent, en France, l’affaire Dreyfus [14 <
http://www.france-palestine.org/article3524.html#nb14 > ]. Il en conclut que si même le pays de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789 pouvait être touché à ce point par des manifestations de haine antisémite, il ne restait qu’une seule solution aux Juifs pour vivre en paix : la séparation d’avec les non-juifs par le regroupement des Juifs dans un Etat qui leur serait propre. Son ouvrage, L’Etat des Juifs, publié en 1896, fut le livre fondateur du sionisme politique. Le premier congrès sioniste fut réuni à Bâle en 1897.

Ce projet politique fut donc fondé sur la conviction qu’une cohabitation harmonieuse entre les minorités juives et les populations non juives majoritaires dans les Etats où ils vivaient était décidément impossible.

Mais jusqu’au lendemain de la Deuxième Guerre mondiale, l’idéologie sioniste resta minoritaire parmi les Juifs européens et quasi absente des autres communautés juives dont les membres vivaient généralement en bonne entente avec leurs voisins non juifs. Le sionisme n’est devenu l’idéologie dominante dans la plupart des communautés juives qu’après la Deuxième Guerre mondiale.

Comment l’expliquer ?


Beaucoup de gens sous-estiment les effets psychologiques à long terme que peuvent générer des persécutions graves visant une communauté humaine tout entière. Le ralliement à l’idéologie sioniste de la majorité des Juifs européens au lendemain de la Deuxième Guerre mondiale s’explique avant tout par une vision du monde transformée par l’expérience traumatisante du judéocide.

Pourquoi beaucoup de Juifs, qu’ils soient israéliens ou non, confondent-ils antisémitisme et antisionisme ?

Certains opposants au sionisme sont antisémites, cela ne fait aucun doute. Mais il existe aussi des sionistes antisémites. En effet, nombreux sont les non juifs qui se proclament sionistes et, depuis la naissance du mouvement sioniste, des antisémites ont souvent applaudi des deux mains à l’idée du regroupement des Juifs dans un Etat qui leur serait propre (« qu’ils rentrent dans leur pays ! »). Aux Etats-Unis, de puissants groupes de chrétiens fondamentalistes s’affirment sionistes et soutiennent l’Etat d’Israël... comme la corde soutient le pendu : ils militent pour le rassemblement de tous les Juifs en Palestine, préalable indispensable, selon eux, au jugement dernier auquel ils aspirent... mais à l’occasion duquel ne seront sauvées que les âmes de ceux qui auront adhéré au christianisme. Il est donc faux de considérer que tout partisan du sionisme serait l’« ami des Juifs ».

Il n’est pas vrai non plus que tout opposant à cette idéologie est leur ennemi. Certaines personnes ou courants se présentant comme antisionistes aspirent sans doute à ce que les Juifs soient chassés du Proche-Orient [20 <
http://www.france-palestine.org/article3524.html#nb20 > ]. Mais ce n’est certainement pas le cas de la majorité d’entre eux.

Ce que les opposants au sionisme ont en commun n’est pas l’opposition à l’existence de l’Etat d’Israël mais bien à sa définition comme « Etat juif » ou « Etat des Juifs » [21 <
http://www.france-palestine.org/article3524.html#nb21 > ], autrement dit au fait que les Juifs du monde entier y soient les bienvenus alors que les Arabes palestiniens y sont ou bien tolérés (il s’agit des descendants de la minorité demeurée sur place après la première guerre israélo-arabe, celle de 1948) ou bien interdits de séjour.

Mais un grand nombre de Juifs considèrent de bonne foi que le fait d’être partisan de la transformation d’Israël d’un « Etat juif » en un « Etat de tous ses citoyens » est une manifestation d’antisémitisme. Comment l’expliquer ?

Tout simplement parce qu’ils sont imprégnés de l’idéologie sioniste. Rappelons qu’au cœur de cette doctrine on trouve la conviction que l’antisémitisme ne peut être éradiqué des peuples du monde. De quelque tendance qu’ils se réclament, tous les partis et mouvements sionistes de notre époque considèrent que la sécurité et même la survie des Juifs dépendent de l’existence d’un « Etat juif » en Palestine-Israël, considéré comme un refuge destiné à accueillir tous les Juifs du monde qui le souhaiteraient. Mais pour garantir le « caractère juif » de l’Etat d’Israël, il faut que les Juifs y détiennent le pouvoir politique. Et pour ceux des sionistes qui se veulent démocrates (la majorité d’entre eux), il est absolument nécessaire que les non-juifs y restent minoritaires de manière à ce que ne puissent être démocratiquement remis en question les fondements inégalitaires de cet Etat, à savoir la « loi du retour » qui permet aux Juifs du monde entier de devenir citoyens d’Israël, les mesures qui empêchent au contraire le retour des exilés palestiniens et de leurs descendants ainsi que les autres lois favorisant les citoyens juifs d’Israël aux dépens des autres, à commencer par celles qui concernent l’accès à l’usufruit et à la propriété immobilière et terrienne.

Notons que pour beaucoup de Juifs, l’existence d’un Etat juif constitue aussi une protection contre un autre « danger mortel » qui les guetterait : l’« assimilation ». Vivant au sein d’une population majoritairement non juive, les Juifs perdraient leur identité en quelques générations, du fait des mariages « mixtes ». Le judaïsme cesserait d’exister.(* A ce propos)

Le sionisme a-t-il réussi ?

A première vue oui puisque son objectif était la création d’un « Etat des Juifs » en Palestine et que cet Etat existe et est reconnu par la Communauté internationale depuis plus d’un demi siècle.

En réalité, si on y regarde de plus près, c’est un échec cuisant :

o Le but fondamental des sionistes était, par la création de cet Etat, de mettre les Juifs européens à l’abri de l’antisémitisme. Or l’endroit où les Juifs sont le moins en sécurité est, depuis sa fondation, l’« Etat des Juifs ».

o Les deux tiers des Juifs vivent hors de la Palestine/Israël et sont plus en sécurité que les Juifs israéliens.

o Tout en prétendant créer un « homme nouveau », le mouvement sioniste se voulait le garant de la préservation de l’héritage culturel juif, particulièrement celui des Juifs européens. Mais l’identité culturelle juive israélienne est très différente et surtout très diversifiée. Ce qui ne va pas sans de fortes tensions : sur le plan religieux, entre pratiquants et non pratiquants, entre ashkénazes (originaires de l’Europe non méditerranéenne) et sépharades (originaires des pays méditerranéens), entre Africains et Asiatiques. Des querelles interminables opposent différents groupes pour définir les critères permettant de décider qui est juif et qui ne l’est pas.

o La société israélienne se militarise : à l’exception des membres de certaines communautés religieuses, chaque jeune Juif israélien, qu’il soit fille ou garçon, est soumis, depuis l’âge de dix-huit ans, à de lourdes obligations militaires (..)

Depuis sa fondation, les choix politiques effectués par l’Etat d’Israël, au nom de la conception sioniste de « l’intérêt des Juifs du monde entier », l’ont amené à bafouer sans cesse la légalité internationale. Cela n’a été possible que moyennant la protection et le soutien indéfectible des Etats-Unis d’Amérique, tant sur le plan politique, qu’économique et militaire. Il ne fait aucun doute que, sans ce soutien, l’Etat israélien ne pourrait survivre qu’à condition de se conformer enfin au Droit international. (..°

Il fut un temps ou des militants sionistes (donc partisans d’un rassemblement national des Juifs en Palestine), défendaient le principe de l’égalité complète entre Arabes et Juifs vivant en Palestine. Ce fut le cas, dans les années 1920-1930, du mouvement Brit Shalom (L’Alliance pour la Paix), qui se battait avec acharnement pour « parvenir à un accord entre Juifs et Arabes sur la forme de leurs relations sociales en Palestine, sur base de l’égalité absolue des deux peuples culturellement autonomes » [29 <
http://www.france-palestine.org/article3524.html#nb29 > ], autrement dit pour la constitution d’un Etat binational. Mais dès le début des années 1940, Brit Shalom avait définitivement perdu son combat. Il n’existe actuellement aucun mouvement ou parti se réclamant du sionisme et défendant l’égalité complète des droits des deux peuples vivant en Israël-Palestine.





Aujourd’hui, l’idéal sioniste d’un Israël, « Etat des Juifs » sert à justifier l’injustifiable :

o les nombreuses discriminations à l’encontre du million de Palestiniens qui sont citoyens de l’Etat d’Israël [30 <
http://www.france-palestine.org/article3524.html#nb30 > ] ;

o l’occupation et la colonisation des territoires conquis en 1967 que sont Jérusalem-est, la Cisjordanie et le plateau syrien du Golan ;

o les confiscations de terres ;

o le pillage des ressources en eau ;

o les destructions de bâtiments ;

o les arrachages de dizaines de milliers d’arbres ;

o les couvre-feux ;

o les « bouclages » des villes et villages palestiniens de Cisjordanie [31 <
http://www.france-palestine.org/article3524.html#nb31 > ] ;

o l’interdiction pour tout citoyen Israélien de se rendre dans ces villages et ces villes : cette mesure, officiellement justifiée par des raisons de sécurité, contribue efficacement à empêcher les rencontres entre Israéliens et Palestiniens de Cisjordanie ; rien de tel pour favoriser encore plus la peur de l’Autre et sa diabolisation ;

o la construction, en territoire occupé, d’une « barrière de sécurité » de plusieurs centaines de kilomètres au prix d’immenses destructions, d’encore plus de confiscations de terres et de réserves d’eau ainsi que de très sévères restrictions à la liberté de circuler pour les Palestiniens ;

o les arrestations et les emprisonnements arbitraires ;

o les mauvais traitements infligés aux prisonniers ;

o les assassinats « ciblés » et leurs « dégâts collatéraux ». (..)

Cependant, même s’il s’est constitué sur base d’une profonde injustice commise envers le peuple palestinien, le peuple juif israélien est aujourd’hui une réalité incontournable. Mais 20 % des citoyens israéliens font partie d’un autre peuple. Cette réalité-là est également à prendre en compte. La co-existence égalitaire de deux peuples (ou plus) dans un même Etat ne constitue pas du tout un problème insoluble, comme le prouvent de nombreux cas existant dans des Etats démocratiques tels que ... la Belgique.

Même si, d’accord sur ce point avec les militants sionistes de Brit Shalom, je crois qu’à terme, la solution politique la plus démocratique et la plus viable, économiquement et humainement sera l’Etat binational, je ne suis pas opposé, dans le contexte actuel, à la co-existence, sur le territoire de la Palestine mandataire de deux Etats, l’un à majorité juive, l’autre à majorité palestinienne. A condition que l’un comme l’autre renoncent à discriminer leurs minorités nationales. Mais dans les faits, depuis 1988 (année de la reconnaissance par le Conseil National Palestinien de l’existence de l’Etat d’Israël dans ses frontières du 4 juin 1967) les opposants les plus résolus à la solution à deux Etats sont les gouvernements israéliens successifs qui n’ont jamais cessé, depuis la conquête de la Cisjordanie en 1967, d’occuper ce territoire et d’y développer une colonisation de peuplement.

Mon antisionisme


Je m’oppose à l’idéologie sioniste parce que la création, en Palestine, d’un « Etat-refuge » pour les Juifs du monde entier s’est faite aux dépens du peuple palestinien alors que, dans les faits, l’existence de cet Etat ne met absolument pas les Juifs, qu’ils soient israéliens ou non, à l’abri des persécutions antisémites.

Je m’y oppose aussi parce que sa seule réponse à l’antisémitisme est le repli sur soi, concrétisé par l’appel au « retour » de tous les Juifs en « Terre promise ». Cette position s’accorde parfaitement aux discours xénophobes prônant le « chacun chez soi ».

Je ne suis pas opposé à l’existence de l’Etat d’Israël mais partisan de sa « désionisation ». Ceci implique qu’il renonce à être l’Etat des Juifs du monde entier pour devenir, comme toute démocratie digne de ce nom, un Etat traitant tous ses citoyens de la même manière.

Si je combats l’idéologie sioniste c’est parce qu’elle sert à justifier une politique contraire aux Droits de l’Homme qui a provoqué et aggrave sans cesse l’interminable malheur du peuple palestinien tout en conduisant à terme le peuple juif israélien tout droit vers l’abîme.

Michel Staszewski
janvier 2006


http://www.egaliteetreconciliation.fr/index.php?option=com_content&task=view&id=637&Itemid=139




TSP 0 dos
Pour se procurer ces tee-shirts militants,
 http://sanscommenttaire.blog.fr/2008/03/19/
tee-shirts-et-adhesifs-voiture-3906067



11 septembre :
Armes de désinformation massive.



Un cinéaste demande instamment
au Tribunal Pénal International
d'étudier les événements du 911


​​​Le cinéaste italien Giulietto Chiesa, qui était à Berlin pour la projection de son documentaire remettant en question la version étasunienne officielle des attaques terroristes du 11/9, a demandé à un tribunal international d'analyser les événements.

http://www.alterinfo.net/Un-cineaste-demande-instamment-au-Tribunal-Penal-International-d-etudier-les-evenements-du-911_a23689.html?voir_commentaire=oui&PHPSESSID=ecbb18c2c2be79f31cc7cc1296116d6e#comments


Bigard nouvelle victime
de
la faillite des médias

On remarquera au passage que, comme Marion Cotillard, le proche du président Français, ne se défile pas, et ne renie en rien ses affirmations. Il présente ses plates excuses d’avoir ouvert malencontreusement la boite de Pandore. Susceptible de faire germer le doute parmi le bon peuple. "Rendormez-vous braves gens, nous veillons à votre sécurité": militaires dans les gares et jeunes soldats en Afghanistan. Aux Etats-Unis, Sarah Palin, la vice-présidente de John Mc Cain, ajoute même qu’il s’agit d’
"une mission qui vient de dieu". Nous voilà rassuré!

Comme à la grande époque stalinienne ou même celle de l’inquisition, le communiqué de repentance de Jean-Marie Bigard est repris par tous les médias français comme le retour à une morale salutaire et la fin d’une incartade devenant très vite dérangeante. Sacrifié sur l’autel médiatique, le déviant n’a pas d’autre choix que d’abjurer sa pensée dangereusement malfaisante et de promettre qu’il ne parlerait plus JAMAIS de ces évènements. Diantre! Il ne fait pas bon aborder ce sujet en place publique: même la célèbre grande gueule capable de remplir le Stade de France et ami proche de Sarkozy, file doux face aux gardiens du temple de la vérité officielle.

Et pendant ce temps, la première chaine de télévision russe enregistrait un débat contradictoire avec Giulietto Chiesa (député européen italien), Léonid Ivashov (ancien chef d’état major des armées russes) et Thierry Meyssan face à un panel de 10 experts. Ce programme sera diffusé ce vendredi soir après la projection de Zéro - Enquête sur le 11 Septembre en prime time.

L’association ReOpen911 déplore une fois de plus l’impossibilité en France de pouvoir débattre sur le fond du 11 Septembre. Nous poursuivons plus que jamais notre travail citoyen, pacifique et démocratique de libre information sur cette tragédie et notre combat pour la mise en place d’une nouvelle enquête internationale et indépendante sur le 11 Septembre !

http://www.reopen911.info/11-septembre/bigard-sacrifie-sur-lautel-mediatique/

Retranscription de l'interview de Bigard chez Ruquier
http://www.choix-realite.org/?5767-la-chauve-souris-a-sonne-chez-l-humoriste-bigard

7e anniversaire du terrorisme d'état
et de l'asservissement médiatique

http://crodoff.canalblog.com/archives/2008/09/10/10530340.html



Vidéo sur Massoud
et l'Afghanistan,


à écouter absolument

la vérité selon Christophe de Ponfilly

http://lavenircestmaintenant.skyrock.com/1979964301-L-AFGANISTAN-LA-VERITE-SELON-CHRISTOPHE-DE-PONFILLY.html

Je vais la mettre en lien sur mon blog !
Comme vous le savez, la présentation de mon blog a sauté suite à une fausse manoeuvre de ma part. Je n'ai pas fini de la refaire. (Eva)



CO M M E N T A I R E S :  I C I

 

Repost 0
Published by R-sistons à l'intolérable - dans Communautarismes
commenter cet article
10 septembre 2008 3 10 /09 /septembre /2008 11:07

a14.jpg








http://chahids.over-blog.com/

Pas d'article Eva aujourd'hui.
Recrudescence
des violences
des colons israéliens
une violence dont on parle rarement, et qui est quotidienne, abjecte ! Les 2 textes sont envoyés par une militante juive de Strasbourg, éprise de justice et de paix.

Adresse d'un site mis en place par des Juifs dénonçant l'intolérable :
Union juive francaise pour la paix



Fête l'humanité :
Honneur à la Palestine
les 12,13,14 septembre


Problème photos - je vais essayer de le résoudre prochainement - merci


Recrudescence
des violences
des colons israéliens


Une recrudescence des violences perpétrées par les colons contre les Palestiniens a été observée ces dernières semaines à Hébron et aux alentours, d’après les habitants de la région et les observateurs internationaux.

« Ces régions sont des points chauds de la violence et pour nous, ce sont des zones prioritaires », a déclaré Matteo Benatti, qui dirige la délégation du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) dans la ville.

Il faisait allusion à H2, la zone d’Hébron placée sous autorité israélienne, et au sud rural de la région, également placé, en majeure partie, sous l’autorité d’Israël, conformément aux accords signés dans les années 1990 avec les Palestiniens.

« Jour et nuit, nuit et jour, ça ne change rien, les colons nous maltraitent tout le temps », a expliqué Jamal, un réfugié palestinien d’environ 45 ans.

Au vu du passé violent de la ville et des troubles perpétuels qui y règnent, cette colonie, située au beau milieu d’une zone urbaine palestinienne, attire sans surprise les personnalités radicales, certaines venues de France ou des Etats-Unis, qui ont immigré en Israël et semblent attirées par les frictions.

Un grand nombre de colons sont armés et manient leurs fusils ouvertement, en visant les Palestiniens. « Dedans, dedans », marmonne une mère palestinienne du quartier de Wadi Hussein, en poussant ses petites filles à l’intérieur de son domicile.

Quelques instants plus tôt, des jeunes armés de la colonie de Kiryat Arba avaient lancé des pierres et des cailloux sur les enfants qui jouaient dehors, juste après la tombée de la nuit. Du haut de la colline, point stratégique, il est plus facile pour les colons de jeter des pierres sur les Palestiniens, en bas, dans la vallée.

Sliman, un jeune père de 32 ans, s’est précipité devant les enfants pour affronter les colons, son torse s’éclairant subitement de petites lumières rouges, tandis que les viseurs laser des fusils convergeaient sur lui. Encore quelques jets de pierre, quelques insultes, et les colons sont repartis.

Dégâts immobiliers

Presque tous les foyers palestiniens visités par IRIN à Wadi Hussein avaient subi des dégâts récents : des réservoirs d’eau ont notamment été détruits et d’innombrables fenêtres ont été brisées.

« Je n’ai plus d’eau chaude », a expliqué Sliman, un réfugié inscrit sur les registres de l’UNRWA, l’agence des Nations Unies pour les réfugiés palestiniens. « Ils ont jeté des pierres et détruit à deux reprises mon chauffe-eau solaire et je n’ai pas les moyens de le faire réparer de nouveau ».

Le fioul domestique est très cher, a-t-il indiqué, et, en raison des restrictions de circulation imposées par Israël, il ne peut pas se rendre à Wadi Hussein en voiture ; tout doit donc être porté, et les bouteilles de gaz sont lourdes.

« Pour mes moutons, j’ai besoin de 400 kilos de fourrage chaque semaine. Chaque sac pèse 50 kilos et je les amène un par un, en les portant sur le dos », a-t-il expliqué.

De même, les Palestiniens des régions rurales disent avoir des difficultés à se rendre sur leurs terres en raison des violences.

Selon les habitants, Israël n’assure pas leur protection.

« Je vis sous l’autorité d’Israël », a expliqué Abou Feras, un Palestinien qui vit le long de la route des fidèles, qui mène de Kiryat Arba, la grande colonie située à la périphérie d’Hébron, à la petite colonie située au cœur de la ville. « J’attends des Israéliens qu’ils me protègent, qu’ils protègent ma terre, mes enfants. Ils ont une responsabilité envers moi, en tant qu’occupants », a souligné l’homme, qui a eu peur de s’exprimer sous son vrai nom.

« Si la police [israélienne] leur tombe dessus, les colons vont arrêter », a-t-il expliqué, se faisant l’écho de l’opinion des défenseurs des droits humains, comme Issa Omer, de B’tselem, une association israélienne de défense des droits humains.

Recueillir des preuves

Les Palestiniens se plaignent d’être les cibles de jets de pierres de la part des habitants de la colonie voisine de Kiryat Arba. B’tselem dirige un programme baptisé « Shooting Back » (Riposter), dans le cadre duquel l’association a distribué des appareils photos aux Palestiniens dans certaines régions comme Hébron ou la périphérie de Naplouse, où la violence est monnaie courante.

Elle espère ainsi recueillir autant de preuves que possible pour prouver le bien-fondé des déclarations des Palestiniens, et mieux assurer leur sécurité.

Micky Rosenfeld, porte-parole de la police, a déclaré à IRIN que les représentants des forces de l’ordre faisaient tout leur possible pour mettre fin à ces violences. Selon lui, les officiers de police ont enquêté sur les déclarations des deux camps, les colons s’étant également plaints que des individus avaient jeté des pierres sur leurs voitures, sur les routes de la région d’Hébron.

Malgré tout, les efforts de la police n’ont pas permis d’enrayer l’escalade récente des violences qui ont touché les travailleurs humanitaires, les diplomates, les enfants, les personnes âgées, les mosquées et les cérémonies de mariage, selon les habitants et les observateurs internationaux.

« D’abord, cinq colons sont arrivés », a raconté Fadi, qui a été agressé alors qu’il assistait à une cérémonie de mariage, un vendredi soir. « Puis, d’autres sont arrivés, armés de fusils. Ils nous ont frappés ».

Si les Palestiniens ont finalement réussi à s’unir pour chasser la bande de la cérémonie, ils en ont littéralement payé le prix.

« Dimanche, nous sommes allés voir la police pour nous plaindre. Apparemment, les colons ont alors, eux aussi, porté plainte contre nous, et la police nous a donné une amende de 2 000 shekels », a-t-il raconté. Cette somme équivaut à plus de 500 dollars, plus que ce que Fadi gagne en un mois.

À l’heure où les colons continuent à tenter d’occuper une partie toujours plus vaste du territoire palestinien (dans certains cas, par la force, dans d’autres, avec le soutien juridique des autorités israéliennes), il est peu probable que ces problèmes se résoudront, a estimé un habitant.

« Cet endroit est une poudrière qui ne demande qu’à exploser ; vous verrez ».

 

HÉBRON, 2 septembre 2008 (IRIN)

http://www.irinnews.org/fr/ReportFrench.aspx ?ReportId=80128

titre modifié : CL, Afps. Photo (choix : CL, Afps) : Thaman al-Nawaja, une Palestinienne agressée en juin 2008 par les colons de Susia près d’Hébron. Voir http://www.france-palestine.org/article9236.html




De l'autre Côté n° 4 Points de vente

Repost 0
Published by R-sistons à l'intolérable - dans Proche et Moyen Orient
commenter cet article
9 septembre 2008 2 09 /09 /septembre /2008 17:46


Spécial Afghanistan
On ne tue pas la liberté en Afghanistan.
La liberté n'est plus qu'une coquille vide
pour les Occidentaux.
Fausse démocratie occidentale.
En défendant leur "liberté" prédatrice,
ils tuent celle des peuples.
Et la France a changé de politique.
Sarkozy a confisqué sa liberté.
Les troupes vont s'enliser. Notre pays aussi.
Mais on ne tue pas la vraie liberté.
Massoud a montré le chemin.

Article d' Eva :
 

Bonjour

Dans ce blog, j'ai alerté sur des menaces pesant sur nos sociétés. Entre autres, j'ai abordé la question de la vassalisation de l'Europe aux Américains, avec notamment le scandale de la Slovénie, "dirigée" directement par Washington. J'ai aussi souligné le rôle grandissant d'Israël dans les choix de l'Europe, même s'il n'est pas officiellement membre, cet Etat décide des orientations de l'U.E. J'ai attiré votre attention sur l'influence prépondérante de l'Angleterre sur les affaires du monde, en sous-mains également, pour satisfaire la voracité de la City. J'ai souligné le danger que représente le pangermanisme renaissant, soucieux de jouer sa partie propre dans le concert des affaires du monde financier. Au détriment des intérêts des peuples, bien sûr. Et puis, entre autres, nous pouvons être préoccupés par les campagnes mensongères pour nous dresser contre la Chine, lors des J.O., (en médiatisant notamment les contorsions du sinistre agitateur à la tête de Reporters sans Frontières) ou contre la Russie, notre voisin détenteur de ressources attirant toutes les convoitises occidentales. Rien ne vaut une bonne guerre pour favoriser ensuite l'installation d'une marionnette docile aux intérêts industriels et financiers de l'Occident. - là aussi au détriment des peuples spoliés. Comme au Pakistan, par exemple, où un démocrate-dictateur corrompu,  à l'image de ceux que les champions américains de la liberté affectionnent, a été placé à la tête de l'Etat. Le nouveau dirigeant à la solde de l'Occident aura la charge de faire une politique contraire à celle demandée par les Pakistanais, une politique uniquement soucieuse d'appliquer les consignes dictées par l'Administration américaine, notamment en matière de lutte contre le "terrorisme", et attachée à contenir l'indépendance de l'Armée. C'est d'ailleurs Washington qui surveillera le bouton nucléaire.

A la frontière du Pakistan se trouve l'Afghanistan.  Un pays sauvage, montagneux, peuplé d'individus farouchement attachés à la liberté. Les Russes en savent quelque chose. Ils y ont laissé des dizaines de milliers d'entre eux, en pure perte. Floués par les Américains, qui les avaient conduits à s'embourber dans les déserts afghans. Et aujourd'hui, c'est l'Occident qui s'y enlise. A son tour. En pure perte également.

L'Afghan ne se laisse pas soumettre. Le plus rétif à la main-mise occidentale, Massoud, a été assassiné, au nom de la liberté à la sauce américaine : Celle pour les multinationales de mettre en coupe réglée les zones qu'elles contrôlent. Les Afghans défendent leur terre contre tous ceux qui l'envahissent. L'Occident a tué Massoud, le porte-parole des hommes libres afghans, leur étendard. Il n'a pas réussi à tuer leur amour de la liberté.

Tant que Massoud servait les intérêts américains, en se battant pour la liberté menacée par le rival russe des Etats-Unis, il était ménagé, choyé, encensé. Mais lorsqu'il a défendu cette même liberté contre l'Occident, il a été assassiné. L'Amérique élimine sans état d'âme tous ceux qui se mettent en travers de ses plans égoïstes. Même une icône mondiale de la Résistance.

Les Américains, eux, sont attachés à leur statue de la Liberté. Que représente-t-elle, alors qu'ils tuent partout celle des autres ? Les Afghans, en tous cas, ont compris. Ils ont bouté hors de leur territoire les Russes, et n'en doutons pas, les Occidentaux connaîtront le même sort;  Ils ne laisseront jamais les multinationales les occuper. Ils sont fiers. La liberté qu'ils défendent, eux, n'est pas de pierre, ou vain mot. Mais vivante, ancrée dans leur coeur, leur chair.

Les Français, eux, ont vendu leur indépendance aux Américains. Sarkozy a été élu, les privant de la liberté à laquelle ils sont attachés depuis que le Gl de Gaulle leur a montré le chemin. Ce changement de cap est une donnée majeure; elle déséquilbre un peu plus le monde, elle l'asservit davantage à la pieuvre financière. Et notre armée s'embourbe en Afghanistan, pour complaire à Washington. La France a vendu son âme, sa spécificité, son indépendance, pour le plat de lentilles yankee. Bien amer. Synonyme de privation de liberté pour les peuples, et même d'asservissement.

L'Occident a tué Massoud. Mais son combat demeure. Le peuple afghan ne se laissera jamais asservir, surtout à l'Argent. Le colosse  occidental au pied d'argile  ne les intéresse pas. Leurs valeurs sont ailleurs. Dans la terre, par exemple, cette terre qu'ils chérissent par-dessus tout, et qu'ils ne laisseront pas souiller par les réquins de la Finance. La liberté n'est pas un vain mot pour eux.

Nous, nous la piétinons sans cesse, en sacrifiant les peuples, les nations, les vraies valeurs. Le terme de liberté est brandi à tout propos pour mieux masquer son absence; On vient encore de le voir avec les fichiers policiers pour mieux contrôler les citoyens, les enchaîner.

L'Occident a perdu la bataille. Pas seulement en Afghanistan : Celle de l'opinion, celle des peuples. Car ils ne sont plus dupes. La liberté qu'on veut leur imposer est une imposture. Elle est asservie aux puissances financières qui ne se soucient pas des citoyens. Qui les tuent, le cas échéant, quand ils font obstacle à leur avidité démentielle. Qu'est-ce qu'une liberté tronquée, imposée ?

Mais en Afghanistan, les troupes occidentales se heurteront à un roc. Celui des montagnes, d'abord, les soldats français y ont laissé leur vie. Mais surtout au roc de la volonté afghane,  qui est venue à bout des Russes, déjà.

Peut-on tuer la liberté, la vraie ? Et celle-là, les Afghans en ont la recette. Comme Massoud, toujours vivant dans les coeurs.

Et nous, nous allons un peu plus nous engluer dans nos certiftudes, nos contradictions, nos mensonges, nos crises, nos guerres prédatrices.

Massoud n'est pas mort pour rien. Ses enfants, innombrables, ont déjà pris la relève. Pour conquérir définitivement la liberté. La vraie. Celle qui ne se vend pas au plus offrant.. Celle qui ennoblit l'Homme.

Eva

TAGS : Afghanistan, Etats-Unis, Russie, Massoud, liberté, City, Chine, J.O., Washington, Reporters sans Frontières, Slovénie, Occident, Israël, Armée, Finance, multinationales, Pakistan, Gl de Gaulle, Europe, Amérique.




Actualité de Massoud

LE PROBLEME AFGAN.....
LE COMMANDANT MASSOUD ETAIT UN MESSAGER


La guerre


Les Afghans ont un sens aigu de la liberté. Jamais leur pays n'a été colonisé. Contre eux les Anglais ont, au XIXe siècle, engagé trois guerres en vain puisque l'Afghanistan n'a jamais fait partie de l'Empire des Indes. Seule la Ligne Durand, du nom du colonel anglais, témoigne encore, à la frontière sud, de l'influence de l'impérialisme britannique.



Le problème afghan a pour cause la guerre menée par l'URSS et les Etats-Unis contre ce pays du Sud économique. Le gouvernement US a notamment donné 43 millions de dollars aux taliban. La complicité de la communauté internationale laisse un gout amer en France et ailleurs.

Depuis plus de 20 ans, l'Afghanistan est sans cesse attaqué. Le peuple afghan a subit de multiples massacres (notamment 6000 Hazaras à Mazar-i-Sharif, l'été 1998). Les puissances économiques ont bombardé avec acharnement ce pays maintenant en ruine. Massoud et les siens furent les seuls résistants valables face à cette terreur.

Aujourd'hui, l'Afghanistan est aux mains des puissances étrangères, avec à sa tête les Etats-Unis. Le combat pour l'indépendance semble donc perdu. Déjà les richesses humaines et naturelles de ce pays sont bradées aux milliardaires de la finance. L'Amérique et l'Europe prospèrent en ventes d'armes, pétrole, drogues... Un projet d'oléoduc passant par l'Afghanistan détermine en majorité cette politique de terreur des occidentaux envers les populations locales.

Rappelons nous:

L'Union Soviétique, dès 1978 a massacré l'élite afghane. L'armée la plus puissante du monde bombardait un peuple à terre. Après des années de lutte, Massoud l'emporta. Contre tous les sondages, le valeureux peuple afghan venait de gagner sa liberté.

Mais c'était sans tenir compte des intérêts des Etats-Unis. Ainsi, la CIA a mené une guerre sournoise par Pakistan et Arabie Saoudite interposés contre Massoud et le peuple afghan. Le soutien américain en 1992 au bandit Hekmatyar (chef du parti radical islamiste Heizb-e-Islami Afghanistan, formé par l'ISI: les services secrets pakistanais) a ruiné Kaboul dans une guerre civile qui fut propice à l'ingérence du Pakistan. Ce voisin malveillant est armé par l'Occident, notamment par la France.

On comprend mieux l'indifférence dont fut victime Massoud lors de sa visite en 2001 à Paris. En fait, l'absence de soutien international s'explique par l'indépendance de son combat. Que faire avec un homme qui place les intérêts de son pays au-dessus de ceux de Wall Street et de ses intérêts personnels ? Il ne se serait pas laissé influencer par l'argent.

La résistance légitime de Massoud n'a trouvé d'échos sincères qu'auprès d'individus libres, dégoutés par le matérialisme. Son amour de la liberté était tel qu'il a même souhaité l'indépendance du Pachtounistan!  Vouloir le bien à ses voisins est beaucoup moins répandu dans les pays riches. Les autorités françaises font en sorte que les afghans vivent dans le mythe que la France les soutien.

Tel est le but non avoué du lycée Esteqlâl, même si on ne doute pas une seconde de la solidarité pour les afghans, de beaucoup des participants français. La France n'aurait pas accepté d'investir dans ce projet sans réel avantage, comme faire le voile sur nos juteuses ventes d'armes (avions Mirages, bombes, du matériel de marine...) aux pakistanais, en contrepartie de notre systématique non intervention auprès de Massoud.

*Reza : "La démocratie existe en Occident, avec des principes et une organisation".
Massoud : "Non. Ce ne sont pas de véritables démocraties. Une démocratie ne met pas au pouvoir des taliban, si loin de ses principes, au nom d'intérêts économiques. Il faut encore imaginer et appliquer une véritable démocratie".

Acculés semble-t-il par les attentats terroristes à New-York en Septembre 2001, les américains décident de se séparer des taliban qui hébergent le réseau fanatique Al Qaida devenu ingérable. L'armée US bombarde comme à son habitude. L'Afghanistan est en ruine, tout comme les tours du World Trade Center.

D'ailleurs, Mrs Bush et Guliani, nous savons que Ben Laden n'est pas le seul capable de tels attentats sur le territoire américain. Souvenez vous que la ville de Philadelphie, le maire et ses représentants ont bombardé le 13 Mai 1985, dans leur quartiers, la communauté noire et pacifiste Move, dont Mumia Abu Jamal fait partie, tuant femmes et enfants.

Désormais, c'est l'Afghanistan qui est sous la menace directe des milliardaires américains. Ceux-ci profitent d'une faible élite susceptible de collaborer, tel le corruptible Dostom.

Et Massoud est assassiné le 9 septembre 2001, dans un attentat fomenté par de faux journalistes munis de passeports européens et visas pakistanais. Le pays des soufis et des poètes semble de moins en moins proche de l'indépendance tant méritée. La Justice n'a pas du tout triomphé. Le combat doit donc continuer, sans Massoud malheureusement, mais avec le valeureux peuple Afghan, inspiré à jamais de son formidable esprit de résistance.

Que Dieu le protège.




Voir également les explications:

- P 211-212, livre « Massoud l'Afghan » de Christophe De Ponfilly.
- P 61-62-63-64, livre « Vies clandestines » de Christophe De Ponfilly.



Si on l'avait écouté !


Le 8 Octobre 1998.

Message de Massoud
au peuple des Etats-Unis d'Amérique :

" Au nom de Dieu,

Je vous envoie ce message aujourd'hui au nom de l'amour pour la liberté et la paix du peuple d'Afghanistan, au nom des Moudjahidine combattants de la liberté qui ont résisté et battu le communisme soviétique, des hommes et des femmes qui résistent toujours à l'oppression et à l'hégémonie étrangère, et au nom de plus d'un million et demi de martyrs afghans qui ont sacrifié leurs vies pour soutenir quelques unes des valeurs et idéaux communs à bien des Américains et des Afghans. Nous sommes à un moment crucial et unique de l'histoire de l'Afghanistan et du monde, un moment où l'Afghanistan traverse encore un autre seuil et connaît une nouvelle période de lutte et de résistance pour assurer sa survie en tant que nation libre et Etat indépendant.

J'ai passé ces vingt dernières années, la plupart de ma vie d'adolescent et d'adulte, aux côtés de mes compatriotes, au service de la nation afghane, à mener une dure bataille pour préserver notre liberté, notre indépendance, notre droit à l'auto-détermination et à la dignité. Les Afghans ont combattu pour Dieu et leur pays, seuls parfois, avec l'aide de la communauté internationale à d'autres moments. Contre toute attente, nous, le monde libre et les Afghans, avons arrêté et contrecarré l'expansionnisme soviétique il y a de cela dix ans. Mais les habitants attaqués de mon pays n'ont pu savourer les fruits de la victoire. Au lieu de cela, ils furent jetés dans un tourbillon d'intrigues étrangères, de supercheries gigantesques, et de querelles intestines. Notre pays et notre noble peuple furent brutalisés et victimes d'une avidité qui n'avait pas lieu d'être, d'intentions hégémoniques et de l'ignorance. Nous, Afghans, avons aussi fait des erreurs. Nos défauts sont des conséquences de notre innocence politique, de notre inexpérience, notre vulnérabilité, des représailles, des querelles et d'hommes bouffis d'orgueil. Mais cela ne justifie en aucune façon ce que certains de nos prétendus alliés de la guerre froide ont fait pour saper cette juste victoire et déclencher leurs plans diaboliques de destruction et d'assujettissement de l'Afghanistan.

Aujourd'hui, le monde voit et perçoit clairement les résultats de méfaits aussi inconsidérés. Le Sud de l'Asie Centrale est plongée dans les troubles, et des pays sont au bord de la guerre. La production illégale de la drogue, les activités et les organisations terroristes y sont en hausse. Des massacres de masses à motivation ethnique ou religieuse, des déplacements forcés de populations ont lieu, et les droits de l'homme et de la femme les plus élémentaires sont violés sans vergogne. Le pays a été graduellement occupé par des fanatiques, des extrémistes, des terroristes, des mercenaires, des mafias de la drogue, et des assassins professionnels. Une faction, les Talibans, qui ne représente en aucune manière l'Islam, l'Afghanistan ou notre héritage culturel vieux de plusieurs siècles, a exacerbé cette situation explosive. Ils refusent obstinément de parler ou d'obtenir un compromis avec la moindre autre partie afghane.

Malheureusement, cette sombre réalisation n'aurait pu se matérialiser sans l'aide et l'implication directe de cercles gouvernementaux et non-gouvernementaux influents au Pakistan. En dehors de l'aide logistique, du fuel et des armes reçues du Pakistan, nos services de renseignement indiquent que plus de 28 000 citoyens Pakistanais, incluant du personnel paramilitaire et des conseillers militaires sont parties prenantes dans l'occupation des Talibans dans plusieurs régions d'Afghanistan. Actuellement, nous tenons dans nos camps de prisonniers de guerre plus de 500 citoyens pakistanais incluant du personnel militaire. Trois problèmes majeurs - le terrorisme, la drogue et la question des droits de l'homme - ont leur origine dans les zones tenues par les Talibans, mais furent engendrés à l'instigation du Pakistan, formant ainsi imbriqués les angles d'un triangle funeste. Pour beaucoup d'Afghans de toutes ethnie ou religion, l'Afghanistan est un pays à nouveau occupé, pour la deuxième fois en dix ans.

Laissez-moi corriger un certain nombre d'affirmations fallacieuses propagées par les commanditaires des Talibans et leurs lobbies à travers le monde. Dans le court et le long terme cette situation ne profitera à personne, même en cas de contrôle total par les Talibans. Il n'en résultera pas la stabilité, la paix et la prospérité de la région. Le peuple d'Afghanistan n'acceptera pas un régime si répressif. Les pays de la région ne se sentiront jamais en sécurité. La résistance ne cessera pas en Afghanistan. Elle prendra au contraire une nouvelle dimension nationale, englobant les Afghans de toutes les ethnies et de toutes les strates sociales.

Le but est clair. Les Afghans veulent regagner leur droit à l'autodétermination au moyen d'un processus démocratique ou traditionnel acceptable pour notre peuple. Aucun groupe, aucune faction, ni aucun individu n'ont le droit de dicter ou d'imposer leur volonté par la force ou la procuration sur les autres. Mais, d'abord, les obstacles doivent être repoussés, la guerre doit cesser, une paix juste doit être établie ainsi qu'une administration de transition visant à former un gouvernement représentatif.

Nous voulons tendre vers ce noble but. Nous considérons comme de notre devoir de défendre l'humanité contre le fléau de l'intolérance, de la violence et du fanatisme. Mais la communauté internationale et les démocraties du monde ne devraient pas perdre un temps qui est précieux, et devraient jouer leur rôle critique pour aider de toutes les manières possibles le valeureux peuple d'Afghanistan à venir à bout des obstacles qui existent sur le chemin de la liberté, de la paix, de la stabilité et de la prospérité.

Une pression effective devrait être exercée sur les pays qui se dressent contre les aspirations du peuple d'Afghanistan. Je vous convie instamment à engager des discussions constructives et substantielles avec nos représentants et tous les Afghans qui peuvent et veulent s'entendre dans un large consensus en faveur de la paix et de la liberté pour l'Afghanistan.

Avec l'assurance de tout mon respect et mes meilleurs voeux pour le gouvernement et le peuple des Etats-Unis ".

Ahmad Shah Massoud.
Ministre de la Défense, Etat Islamique d'Afghanistan.


http://lavenircestmaintenant.skyrock.com/

Afghanistan :
Guerre impérialiste !

http://eldiablo.over-blog.org/article-22670547.html

______________________________________________

Sélection de liens :

Applicabilité du crime d'Apartheid à Israël
Alors que plusieurs comparaisons politiques et historiques entre Israël et l'Afrique du Sud ont été publiées, il n'existe pas d'analyse juridique systématique de l'apartheid israélien en ce qui concerne tous les secteurs de la société palestinienne: les Palestiniens dans les territoires occupés, les citoyens palestiniens d'Israël, et les réfugiés palestiniens. Cet article est un travail qui vise à fournir un cadre juridique dans lequel on peut discuter de l'applicabilité du crime d'Apartheid à Israël.
http://www.alterinfo.net/index.php?action=article&id_article=1029746


Rockefeller a reconnu l'objectif de l'élite de pucer la population

http://www.alterinfo.net/Rockefeller-a-reconnu-l-objectif-de-l-elite-de-pucer-la-population_a6118.html


Mc Cain va-t-il éradiquer l'Islam ?
​​​​(Extraits) Rod Parsley, un évangéliste prêchant à la télévision (photo de droite), conseiller spirituel de McCain et son allié clef dans l'Ohio, a appelé à l'éradication de l'islam en tant que « fausse religion. »
​​​​Le sénateur John McCain a acclamé Parsley, tandis que le pasteur de la géniale église de l'Ohio appelait les chrétiens à « guerroyer » contre l'Islam pour le détruire.
​​​​Il traite aussi l'Islam de « religion de l'anté-Christ, » en exhortant les États-Unis à lancer une nouvelle croisade pour l'éradiquer.



Vigilance !
http://poly-tics.over-blog.com/article-22661619.html








Les complices du 11 septembre se disputent la présidence des États-Unis
La campagne de Obama et McCain attise l'hystérie de la « guerre contre le terrorisme »
http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=10120

Obama juge insuffisant le plan de Bush pour l'Afghanistan
http://fr.news.yahoo.com/rtrs/20080909/twl-usa-irak-bush-38cfb6d.html

Rien ne changera après Bush
Guerres, conquêtes, et répression sans fin (3)
http://www.legrandsoir.info/spip.php?article7083


La Chine, les fonds souverains ou la Banque du Sud,
constituent-ils des alternatives
à la domination du Nord ? 
http://www.legrandsoir.info/spip.php?article7076


La Mer Noire, au coeur des préoccupations stratégique
“ La guerre russo-géorgienne autour de l’Ossétie du Sud a eu un effet immédiat : elle a remis la mer Noire au cœur des préoccupations stratégiques occidentales et russes ” écrit notre confrère suisse le Temps. Oui, et celle qui en contrôle le seul accès, par les Dardanelles et le Bosphore, est la Turquie , depuis 1936 et la Convention de Montreux (1) L’empire Ottoman y veillait, avec des fortunes diverses, depuis 1453, chute de l’empire byzantin. Et c’est dans la Mer Noire qu’après les déclarations modérées de l’Union européenne pour une fois “réunie” au sommet de Bruxelles le 1er septembre dernier, déclarations bien accueillies par Moscou et qui tendent à l’apaisement avec la Russie , Washington a décidé de montrer ses muscles, via les navires placés sous commandement intégré de l’OTAN.
http://www.legrandsoir.info/spip.php?


article7057



Nous publions cette analyse enrichissante d’Hélène Nouaille qui souligne notamment que dans le monde actuel, la question de la pertinence du maintien de l’OTAN et de son "élargissement continuel" objectivement bellicistes, est de plus en plus souvent posée.
(Voir : Propositions du Comité Valmy)

“ Les Etats-Unis poursuivent une politique délicate de livraison d’aide humanitaire par avions de transport et navires militaires, apparemment pour montrer aux Russes qu’ils ne contrôlent pas complètement l’espace aérien et les côtes géorgiennes” écrivait le New York Times, le 27 août (2). “ A Moscou, les manoeuvres navales ont clairement soulevé des inquiétudes. Les amiraux russes ont déclaré que l’afflux de navires de l’OTAN en Mer Noire violait le Traité de 1936, la Convention de Montreux, qui limite à trois semaines le séjour des pays non riverains sur cette mer ”.  Pour lire la suite :
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article78

 
Comité Valmy


Les sionistes seraient-ils les cerveaux de la grande manipulation du 11.9 ?
http://www.alterinfo.net/Pourquoi-croyons-nous-que-les-sionistes-sont-le-cerveau-de-
l-attaque-du-11-septembre-_a5296.html



Holocauste des peuples
http://r-sistons-actu.skynetblogs.be/post/6229621/holocauste-des-peuples


Spécial Allende, chili, 11.9.,
Allende, la CIA et  aujourd'hui

http://michelcollon.info


Vidéo Révoconsommation
nouvelle courte vidéo censée illustrer l'idée récurente
d'agir sur les pouvoirs avec leurs propres armes 
 
http://fr.youtube.com/watch?v=F9u5tUYvtYA

http://www.youtube.com/user/aspeta2008


 
http://aspeta.blogspot.com/


11.9 -  7 ans après

La tragédie du 11 septembre 2001 est encore très présente dans nos mémoires façonnées par des images-choc surmédiatisées qui n'ont fait l'objet d'aucune analyse objective ni contre-enquête sérieuse et indépendante. L'énorme émotion suscitée par cette catastrophe a été canalisée pour appuyer, depuis 7 ans déjà, la manichéenne et rhétorique "guerre contre le terrorisme", sur fond de "guerre des civilisations". Cette tragédie a ainsi été utilisée pour justifier la plupart des décisions de politique étrangère des nations occidentales :

- Déclenchement des guerres
en Afghanistan et en Irak : relance de l'utilisation de l'OTAN en Afghanistan où la France est toujours tragiquement présente, et mise en place d'une coalition dite internationale en Irak menée par les USA où l'on ignore tout jusqu'au nombre de victimes civiles.
- Augmentation drastique
des budgets militaires aux Etats-Unis, et modelage de nos armées et de nos services de renseignement sur le modèle américain, entrainant en France un rapprochement dangereux entre renseignement civil et armée.
- Remise en cause des libertés individuelles aux Etats-Unis et dans de nombreux autres pays, avec par exemple les PATRIOT Acts, les accords entre l'Union Européenne et les Etats-Unis pour le transfert des données confidentielles des passagers aériens,
les vols secrets et les prisons secrètes de la CIA en Europe, ou encore les fichiers Edvige et CRISTINA en France.

La tragédie du 11 septembre 2001 constitue l'événement fondateur et la pierre angulaire de cette dérive ultra sécuritaire, celle qui conditionne les relations internationales de ce début de siècle: à travers
ce choc planétaire, nous sommes entrés dans une nouvelle ère de tensions et de chaos dont nous dénonçons les prémices et donc les effets.

Suite à commentaires un peu plus bas Re0pen911.info



Vers une nouvelle alliance entre Cuba et la Russie ?
 
    Le président russe Dmitri Medvedev et son ministre des Affaires étrangères ont dénoncé « le rapprochement d’éléments du potentiel stratégique américain à proximité du territoire russe2 ». Le Premier ministre Vladimir Poutine a également fustigé la duplicité de l’administration Bush : « On nous dit que cette défense sert contre les missiles iraniens, mais aucun missile iranien n'a de portée suffisante. Il devient alors évident que cette nouveauté nous concerne aussi nous, Russes3 ».

 

     En guise de réponse, Poutine a lancé un appel en faveur de la restauration des relations avec Cuba, sans écarter une coopération d’ordre militaire. « Nous devons rétablir notre position à Cuba et dans d’autres pays », a-t-il affirmé. Les médias occidentaux ont fait allusion à l’éventuelle installation d’une base militaire russe dans les Caraïbes, pouvant entraîner une nouvelle crise similaire à celle d’octobre 1962, qui avait failli déboucher sur une apocalypse nucléaire4. suite à

http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=43110

Reçu ce mot d'un lecteur : Massoud - le 11.9 -

Bonjour Eva,
 
Merci de cette nouvelle insertion sur ta page d'accueil, ta volonté de partage est inépuisable et je suis persuadé qu'elle participe activement a l'inéluctable futur changement des consciences !
 
Ton article sur Massoud est fantastique,
en effet ce héros de la résistance m'impressionne, son courage et sa détermination ont été sans conteste la base des motivations de tout un peuple, ses actions ont démontrées que la lutte n'est jamais inutile pour parvenir a faire reculer l'injustice.
 
Mais il l'a payé de sa vie et ses assassins commandités ont fait disparaître délibérément ce leader charismatique devenu trop gênant pour que ce pays soit toujours sous le joug des intérêts internationaux bien qu'ils aient, comme souvent, changés de bord.
 
Les décideurs planétaires ont bien compris les dangers que représentent les héros, ils les éliminent pour parer à toute velléité de contestation, ils privent les peuples de guides pour mieux les perdre dans les dédales de leurs labyrinthes machiavéliques.
 
De nos jours, un Che ou un Coluche n'auraient aucun autre avenir qu'un accident de circonstance ...
 
C'est aujourd'hui une triste journée anniversaire,
celle d'un mensonge odieux qui a coûté et coûte encore des milliers de victimes innocentes, celle d'une trahison préméditée destinée a imposer un ordre nouveau auquel finalement personne ne souscrit, celle du premier jour de la chute de l'empire d'occident aussi mais la c'est une autre histoire ...
 
A bientôt,
(..)


Le président afghan
blâme « l'Occident »
pour l'extrémisme islamique

À partir de 1979, les Etats-Unis ont poussé leurs alliés comme l’Arabie saoudite et le Pakistan à donner de l’aide militaire et de l’aide financière aux insurgés afghans à tendance islamiste comme un moyen d’affaiblir l’Union soviétique. Combinés aux fonds américains directs, jusqu’à 2 milliards de dollars étaient versés chaque année, le projet afghan de la CIA fut, de loin, la plus grande opération en sous-main de toute la Guerre froide. (..)

http://www.marcfievet.com/article-22763413.html



C O M M E N T A I R E S  :  I C I


Repost 0
Published by R-sistons à l'intolérable - dans International
commenter cet article
7 septembre 2008 7 07 /09 /septembre /2008 23:42






Danger ! Ce think-thank néoconservateur
américain est l'ennemi des peuples.
Son objectif : La direction globale américaine,
autrement dit la domination de la planète.
Faux attentat terroriste - annonciateur du 11.9 ?
"Un document effrayant" pour le monde.
Dictateur  militaire - avec armes
de destruction massive.

Les changements climatiques.
Un danger pour la paix, la sécurité,
l'avenir du monde.
Campagne pour la survie des petites îles..
.

_________________________________________________________________________________________



Le
PNAC, à partir de Wikipedia :

Fondé au printemps 1997, le PNAC se définit comme une organisation bénévole d'éducation dont l'objectif est la promotion d'un American Global Leadership (Direction globale américaine).

Le PNAC se place ainsi comme groupe de réflexion et d'influence, œuvrant à trouver et engager des moyens de prolonger au XXIe siècle le leadership mondial des États-Unis acquis depuis la
Seconde Guerre mondiale, que ce soit dans les domaines politique, économique, culturel ou militaire.

Son siège social de
Washington DC se trouve d'ailleurs dans le même immeuble qu'une autre organisation défendant les intérêts des États-Unis, l'American Enterprise Institute.

Le PNAC fait partie d'un projet plus large, appelé New Citizenship Project (Projet pour une nouvelle citoyenneté), une organisation financée par la
Bradley Foundation[2].

Norman Podhoretz, père fondateur du néo-conservatisme
et signature fondatrice du PNAC, en explique


Les enjeux :


L’essence de notre pensée affirmait que l’Amérique incarnait une puissance de Bien dans le monde et qu’elle n’était pas responsable de l’antiaméricanisme, cette haine irrationnelle que notre pays inspirait à l’étranger.

Nous défendions les Etats-Unis contre les critiques émises à gauche et nous soutenions un rôle actif de notre puissance sur les affaires du monde, afin de répandre la liberté et la démocratie partout où cela était possible.[3]


La doctrine :


Le rapport Rebuilding America's Defenses présente sa doctrine (Reconstruire les défenses de l'Amérique)[4], rédigé par les membres du PNAC en 2000, document de 90 pages qui porte sur la stratégie militaire des États-Unis.

Du fait de son importance, tant par sa taille que par son influence, ce rapport équivaut à un programme politique.

Il présente une vaste analyse de la situation, partant du
postulat selon lequel le leadership américain profite à la fois aux États-Unis et au reste du monde.


Les propositions :


Dans cet esprit, diverses propositions sont présentées :

  • Maintenir une supériorité nucléaire ;
  • Augmenter la quantité de personnel militaire ;
  • Repositionner les bases américaines ;
  • Modernisation des équipements militaires de façon sélective ;
  • Développer et déployer des défenses anti-missiles ;
  • Assurer la supériorité des forces conventionnelles à long terme ;
  • Augmenter le budget de la défense à hauteur de 3,8% du PIB.


Controverse


Les idées avancées par le PNAC dans le rapport Rebuilding America's Defenses font l'objet de critiques parfois extrêmement violentes :  Ceci est le nouveau Mein Kampf. La seule différence est que Hitler n'avait pas d'armes nucléaires. C'est le document le plus effrayant que j'ai jamais lu dans ma vie. Docteur
Helen Caldicott, 2000.

Cette comparaison sera souvent utilisée par les détracteurs du PNAC, notamment des organisations non gouvernementales pacifistes, des partis politiques, et des associations citoyennes[réf. souhaitée].

Selon eux, les deux textes présenteraient de grandes similitudes, telles que ses objectifs (la domination du monde par un seul pays), ses rédacteurs (un mouvement politique radical accédant au pouvoir) ainsi que ses conséquences (ignorées et/ou sous-évaluées bien que le groupe au pouvoir envisage une dictature militaire mondiale), et les armes de destruction massive actuelles rendraient les dangers potentiels encore plus grands.


"Un événement catastrophique catalyseur" - le 11.9 ?


Les partisans des
thèses du complot intérieur, y voient même des indices laissant penser que les attentats du 11 septembre 2001 auraient pu être organisés par le gouvernement américain lui-même, afin de pouvoir justifier ses opérations militaires depuis 2001 et faire voter des lois liberticides au nom de la lutte anti-terroriste ; on trouvait en effet dans ce rapport la phrase suivante : « Further, the process of transformation, even if it brings revolutionary change, is likely to be a long one, absent some catastrophic and catalyzing event – like a new Pearl Harbor. » (De plus, le processus de transformation, même s'il apporte un changement révolutionnaire, sera probablement long en l'absence d'un événement catastrophique et catalyseur - comme un nouveau Pearl Harbor.). Ces thèses s'appuient, entre autres, sur des précédents historiques tels que l'opération Northwoods ou l'incendie du Reichstag de 1933, de faux attentats terroristes permettant aux gouvernements de prendre des mesures extrêmes sous prétexte d'urgence, en usant de la méthode de l'angoisse[5].


Ce blog existe pour donner une information sérieuse,
non alignée.
Je ne peux tout lire.
De partout, on m'envoie des infos.
Informez-moi,
je tiens compte de ces infos !
D'avance, merci
evaresis@yahoo.fr



http://missionantarctique.ca/images/sections/changements.jpg

Changements climatiques.
Menaces pour les petites îles,
pour la paix, pour la sécurité
et pour l'avenir de la planète.


Les petites îles ont pris l'initiative sans précédent de demander une résolution d'urgence aux Nations Unies avant les pourparlers appelant le Conseil de sécurité lui-même à lutter contre les changements climatiques comme une menace pressante à la paix et la sécurité. Appuyez cet appel:
Cliquez ici pour signer la pétition

Imaginez que la mer autour de vous engloutisse votre pays et qu'il disparaisse littéralement sous vos pieds, où que les légumes que vous cultivez et l'eau que vous buvez soient détruits par le sel, et votre dernière chance est à chercher refuge dans d'autres terres où les "réfugiés climatiques" n'ont pas de statut officiel.

Ce n'est pas un rêve, c'est la triste réalité pour des millions de personnes qui vivent sur les îles à travers le monde, des Maldives en Papouasie-Nouvelle-Guinée
.

Ces petites îles ont pris l'initiative sans précédent de demander une résolution d'urgence aux Nations Unies
appelant le Conseil de sécurité lui-même à lutter contre les changements climatiques
comme une menace pressante à la paix et la sécurité
.


Ce mouvement est né du désespoir, un défi pour les puissances mondiales afin de mettre fin à leur complaisance et de lutter contre cette crise au même titre que l'urgence des guerres.


Campagne contre les gros pollueurs


Mais les états insulaires s'apprêtent à lancer une campagne féroce contre plus gros pollueurs, pour ce faire, ils ont besoin de notre aide. Signez la pétition maintenant afin que les voix s'élèvent pour soutenir cet appel -- Elle sera présentée par des «ambassadeurs» des îles pour renforcer leur résolution à l'ONU :

http://www.avaaz.org/fr/islands_climate_warning

L'Arctique est en train de fondre tellement vite que, pour la première fois de l'histoire de l'humanité on pourra y naviguer directement.

Les ouragans et d'autres conditions météorologiques extrêmes sont de plus en plus fréquentes. Comme l'écrit un membre d'Avaaz de Saint-Kitts: «Alors que les États-Unis peuvent évacuer une zone lorsqu'un puissant ouragan est annoncé, sur les îles, nous ne disposons pas de cette option.»

Maintenant, les petites nations insulaires - dont la plupart des points culminants sont souvent seulement quelques mètres au-dessus du niveau de la mer - sont en train de préparer des plans d'évacuation pour garantir la survie de leurs populations.

Le Président des Palaos, une petite île dans le Pacifique, a récemment déclaré:
"Les Palaos ont perdu au moins un tiers de leurs récifs de corail en raison des changements climatiques. Nous avons également perdu la plupart de notre production agricole en raison de la sécheresse et aux extrêmes marées hautes. Ce ne sont pas que des théories, scientifiques sur les pertes -- nous perdons nos ressources et nos moyens de subsistance... Pour les Etats insulaires, le temps n'est plus compté. Il est épuisé. Et notre chemin pourrait très bien être la fenêtre de votre propre avenir et l'avenir de notre planète."

Au-delà des îles, les pays comme le Bangladesh, dont la population de 150 millions de personnes souffre déjà de la perte d'une grande partie de leur territoire.

L'expérience des communautés les plus vulnérables de notre planète sert d'avertissement et nous montre ce qui nous attend: des conditions météorologiques extrêmes de plus en plus intenses, des conflits sur l'eau et les vivres, la disparition des côtes et des centaines de millions de réfugiés.

Cette courageuse campagne à l'initiative des petites îles, pour la survie et aussi la nôtre -- plus nous aurons de signatures à livrer à l'ONU la semaine prochaine, plus cet appel d'urgence résonnera sur la protection de notre avenir commun:

http://www.avaaz.org/fr/islands_climate_warning

PS:

Pour un rapport sur les campagnes Avaaz à ce jour, voir: https: / / secure.avaaz.org/fr/report_back_2

PSS:

Voici les États qui parrainent la résolution: Canada, Fidji, Maldives, Îles Marshall, Micronésie (États fédérés de), Nauru, Palaos, Papouasie-Nouvelle-Guinée, Philippines, Samoa, Seychelles, Îles Salomon, Tonga, Tuvalu, Vanuatu

Pour le projet de la Résolution des petits États insulaires, cliquez ici : http://islandsfirst.org/draftres.pdf

Pour plus d'informations sur ceux qui présentent la pétition visitez le site (traduit par google): http://translate.google.com/translate?u=http%3A%2F%2Fislandsfirst.org&sl=en&tl=fr&hl=en&ie=UTF-8


Plus d'informations sur les réfugiés climatiques, l'intensité des ouragans et la fonte des glaces de l'Arctique et du Groenland
:

"Pas de statut pour les réfugiés climatiques":
http://www.lexpress.fr/actualite/monde/pas-de-statut-pour-les-refugies-climatiques_471122.html

La violence des cyclones pourrait augmenter avec le changement climatique:
http://sciences.blogs.liberation.fr/home/2008/09/la-violence-des.html

D'immenses plateformes de glace se sont détachées de l'Arctique canadien:
http://afp.google.com/article/ALeqM5hSME4WgkL-IuI5KaVEjxySX8-CRA

De nouveaux travaux ravivent les craintes d'une fonte rapide du Groenland:
http://afp.google.com/article/ALeqM5hHTw_KOabKnBvY2bTXqE_NH4WXjQ

 

 



Un modèle de gestion climatique : Cuba
Un gouvernement qui prend soin de chaque citoyen.
En comparaison, Katrina, La New-Orléans, et les USA..
Salim Lamrani



L’ouragan Gustav qui a frappé les Caraïbes à la fin du mois d’août 2008 a eu un coût humain et matériel dramatique. Le cyclone avec ses vents à près de 340 kilomètres/heure, le plus violent des cinquante dernières années, a provoqué la mort de plus d’une centaine de personnes dont 11 en Jamaïque, 66 en Haïti, 8 en République dominicaine et 26 aux Etats-Unis. Cuba, qui a été terriblement touchée, a subi des dégâts matériels considérables1.

 
« Une attaque nucléaire » : telle a été la comparaison effectuée par l’ancien président cubain Fidel Castro au sujet de la catastrophe naturelle qui a ravagé le pays. En effet, les provinces de Pinar del Río, Matanzas et de l’île de Jeunesse ont offert un spectacle de ruine et de désolation. Des 25 000 logements que compte l’Île de la Jeunesse, 20 000 ont été partiellement ou totalement détruits. Près de 45% des habitations de Pinar del Río, soit 102 000 logements, sont partiellement endommagées ou complètement rasées. Ce cyclone a été plus ravageur que l’ensemble des 14 ouragans qui ont frappé l’île au cours des huit dernières années2.

 
En revanche, contrairement aux autres nations victimes de la fureur de la nature, Cuba n’a eu à déplorer aucune perte humaine. En effet, Cuba est le seul pays de la région frappée par le cyclone où aucun civil n’a perdu la vie. L’Agence France-Presse note que « seuls des blessés et aucun mort n'était […] dénombré à Cuba3 ». De son côté, Associated Press remarque que « même si Gustav a tué au moins 122 personnes, y compris 26 aux Etats-Unis, Cuba n’a déploré aucun mort grâce aux évacuations obligatoires4 ». Pourtant, l’ouragan qui a détruit une partie de l’île était de catégorie 4 alors qu’il était redescendu en catégorie 2 lors de son arrivée sur les côtes étasuniennes.

 
Comment s’explique cette spécificité cubaine ? Elle se résume en deux phases : la « phase informative » et la « phase d’alerte cyclonique ». Tout d’abord, l’ensemble de la population est parfaitement informée des dangers représentés par les cyclones et les ouragans et sait parfaitement comment réagir en cas d’alerte de la Défense civile. Les médias jouent un rôle fondamental et la discipline sociale des citoyens est remarquable. Dès le déclenchement de l’alarme cyclonique, les autorités organisent minutieusement les déplacements des habitants et des touristes en zone sûre. Rien n’est laissé au hasard. Les services sociaux et les comités de Défense de la révolution, qui sont présents dans chaque quartier, disposent de listes des personnes à mobilité réduite et viennent à leur secours dans les plus brefs délais. Ainsi, près d’un demi-million de personnes ont été évacuées en prévision de l’arrivée de Gustav5.

 

A Cuba, aucune personne n’est abandonnée à son sort par les autorités. L’exemple des cinq pêcheurs perdus en haute mer est illustratif. N’ayant pas pu rentrer à temps, cinq marins cubains ont été pris dans l’œil du cyclone et ont vu leur bateau réduit en miettes. Pendant deux jours, malgré les énormes dégâts causés par le vague cyclonique et les innombrables autres urgences, La Havane n’a pas lésiné sur les efforts et a dépêché à leur recherche 36 bateaux, trois hélicoptères et deux avions, et les naufragés ont pu finalement être sauvés. Alors que d’autres pays auraient peut-être abandonné les recherches, il en a été autrement dans la plus grande île des Caraïbes6.

 

En guise de comparaison, on ne peut pas dire qu’il en soit de même aux Etats-Unis, pourtant la nation la plus riche au monde. La terrible tragédie Katrina qui a causé la mort de 1 800 personnes en 2005 à la Nouvelle-Orléans et dans les Etats voisins fut l’exemple le plus dramatique de l’incurie des autorités fédérales, qui avaient abandonné toute une population à son triste sort. (..)

L’ensemble de la région sujette aux catastrophes cycloniques – y compris les Etats-Unis – serait avisée de prendre quelques leçons du côté de La Havane. Une petite nation du tiers-monde, victime en outre de sanctions économiques anachroniques et inhumaines, démontre qu’il est possible de préserver la vie de tous les citoyens s’il y a une véritable volonté politique à cela.

 
Suite et notes :

http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=10109


Salim Lamrani sur wikipedia :

Il est diplômé de La Sorbonne. Il écrit régulièrement des articles sur les relations entre les États-Unis et Cuba, le Venezuela, la manipulation des médias, la propagande, la censure et les droits de l’homme. Ses travaux sont publiés dans des journaux et revues du monde entier.[1]

Il collabore régulièrement avec Alger Républicain, le Réseau Voltaire, Rebelión, Latinoamérica, Progreso Weekly et Znet, entre autres.

Il est membre du Réseau d’intellectuels et d’artistes en défense de l’humanité.

C’est également un conférencier régulièrement invité en France et dans différents pays du monde (..)

Il est l’auteur de plusieurs déclarations communes contre le terrorisme et pour le respect de la souveraineté signées conjointement avec divers prix Nobel tels que Adolfo Pérez Esquivel, Rigoberta Menchú, Nadine Gordimer, José Saramago et l’intellectuel américain Noam Chomsky.

Son dernier ouvrage s'intitule Double morale. Cuba, l'Union européenne et les droits de l'homme


Les derniers articles
de
http://mondialisation.ca


 
  Pour obtenir l'abandon du fichier «Edwidge»
  Quand The Daily Show entarte Sarah Palin et consorts...
  Appel pour la mise en place d'un fonds d'indemnisation des victimes des essais nucléaires
  L’Allemagne planifie le renforcement des services d’écoute
  Le renseignement hollandais : les Etats-Unis devraient frapper l’Iran d’ici quelques semaines
  La marine israélienne tire sur des pêcheurs et des militants droits de l'homme non armés
 


ESSO et le TCHAD: plus de 10 barils de pétrole déversé dans la nature près de Komé

  Appel à une manifestation européenne pour la réouverture des enquêtes sur le 11 Septembre
  Richard Labévière licencié de RFI : nettoyage ethnique à France Monde
Richard Labévière dénonce l’orwellisation de la presse française
  La menace de l'uranium appauvri
 
  Terrorisme : Les macabres bananiers des Etats-Unis.
  Déclaration juive d'opposition internationale à attaquer l'Iran
 
  Pourquoi les gouvernements du Sud continuent-ils de rembourser la dette ?
   
  L'Argentine paie le Club de Paris "C'est le signal d'un gouvernement affaibli"
 
  Dans l'église de Sarah Palin: « Le terrorisme anti-israélien est une punition de Dieu »
La face cachée de John McCain
  Colombie: Fête de sang paramilitaire en El Salado
  L’accord nucléaire Argentine-Brésil : énergie ou géopolitique ?
  La surprise de Septembre (il faut s’y préparer)
  Le sommet de l’Union européenne se range du côté de la Géorgie
  Pax Americana à Kaboul
   
  Thierry Meyssan :«Il faut arrêter les processus de diabolisation! Retrouvez l’esprit critique»
  Caucase: un conflit à l'arrière-goût de pétrole
   
La Libye : La Révolution comme alibi
OTAN, Union européenne, Géorgie : cherchez l’émetteur et vous saurez…
-
L’omelette de Saakashvili
  Le sabot du diable
- par Uri Avnery
  Poutine tire à boulets rouges : guerre made in USA pour aider McCain
  L'Organisation de Coopération de Shanghai soutien la Russie
   
Jeux dangereux sur les rives de la Mer Noire
  Ossétie: le mensonge gouverne le monde?
Missiles nucléaires « humanitaires » dans les ports géorgiens
  Le prêt à penser dans la presse à grand tirage, un exemple parlant.
  «Il s'agit encore du pétrole»
  Les Etats-Unis exploitent la crise en Géorgie pour conclure à la hâte un accord sur les missiles en Pologne
  C’est la main cachée des États-Unis qui a fomenté la guerre en Ossétie du Sud
  Impérialistes de droite et impérialistes de gauche
Une pétition d’intellectuels US contre Eva Golinger et Thierry Meyssan


Les confidences du Canard sur l’implication U.S. en Géorgie
Le Falun Gong, arme de la CIA contre le « Grand dragon rouge »
   
  Afghanistan : le prix de l’alignement
   
  La longue marche de l’Atlantique au Caucase
 
De la Géorgie au Bassin de Sibérie Occidentale. En attendant que les propagandes se dissipent…
  « La Havane n’a aucune leçon à recevoir »

Pourquoi ne pas abolir l'OTAN, tout simplement ?



 
La menace terroriste : un instrument pour limiter les libertés

 
Défense anti-missile : Le Monde se rapproche d'une guerre à cause de Washington et de la Pologne


Le couloir eurasien: Géopolitique des pipelines et la nouvelle guerre froide



Les démocrates endossent la « guerre mondiale au terrorisme » : Obama « pourchasse » Osama.


Voir
http://mondialisation.ca


C O M M E N T A I R E S :  I C I
Repost 0
Published by R-sistons à l'intolérable - dans Environnement
commenter cet article

R-Sistons

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
  • Contact

Recherche

Archives

Pages