26 juin 2008 4 26 /06 /juin /2008 12:02
Dénonçons l'imposture de la guerre au terrorisme !



















Mes amis,

Il faut dénoncer sans relâche l'une des plus grandes impostures de l'histoire de l'humanité, qui risque de nous conduire dans un choc de civilisations dont les conséquences sont incommensurables pour les peuples, et pour la civilisation même, puisque un chaos d'une barbarie inégalée, nucléaire cette fois (des généraux de l'OTAN l'ont revendiqué) menace de  conduire l'humanité au bord du gouffre ! Ce n'est pas de la science-fiction, c'est la réalité !

Les projets bellicistes de l'administration Bush plongent leurs racines dans une tradition bien américaine, que même un Obama n'exorcisera pas, mais mon propos aujourd'hui n'est pas de vous en parler. Ce que je voudrais souligner, c'est que toute la stratégie anglo-américano-israélienne est basée sur la peur, et c'est ainsi que "la lutte contre un prétendu terrorisme mettant en danger la sécurité du monde", est une pure création de cerveaux malades, de Frankesteins assoiffés de pouvoir, d'argent, de puissance et de domination. Oui, et je l'étudierai plus tard dans un article, le capitalisme financier d'aujourd'hui n'est plus le capitalisme d'entreprise de nos pères, c'est une version totalitaire et spéculative, avec bulles pouvant crever à tout instant (voilà un VRAI danger !). En d'autre termes, le "néo-libéralisme" est une pieuvre tentaculaire qui enserre la planète toute entière, et l'asphyxie progressivement sur le plan des libertés, des droits fondamentaux, tant du Travail que sociaux, et j'en passe....

Je n'hésite pas à le dire aujourd'hui : Le capitalisme que je qualifierai de spéculatif est une menace pour la démocratie, pour toutes les conquêtes sociales acquises au prix de luttes parfois sanglantes,  et j'ose le dire : pour l'humanité toute entière ! Il est temps que nous en prenions concrètement conscience, et que nous dénoncions sans relâche les apprentis sorciers qui pour augmenter leurs profits d'une manière scandaleuse, contrairement à toute éthique, sont prêts à mettre à feu et à sang la planète, et, dès maintenant, à sacrifier nos dernières libertés et nos dernières protections sociales !

Et afin de mieux nous tenir à sa merci, l'oligarchie financière aux commandes du monde a décrété une nouvelle chasse aux sorcières, musulmanes cette fois, arabes (pour commencer, car les Chinois ou les Russes ou les Latino-Américains sont aussi sur la sellette), en brandissant la soi-disant menace terroriste !

Or, cette folle chasse au "terrorisme", illimitée, doublée d'une guerre sans fin (Bush y a fait allusion !) repose sur une immense imposture : les pseudo attentats du 11 septembre ! Et ses conséquences sont incalculables : Recul des libertés par le vote de lois d'exception, devenues permanentes, faux prétextes pour déclencher des guerres (Afghanistan, Irak), etc

Avant son départ, en janvier 2009, l'administration Bush compte encore utiliser cet événement pour attaquer l'Iran, y compris avec des missiles nucléaires, risquant par là même un embrasement généralisé, au pire, et au mieux, si l'on peut dire, une pollution planétaire.

Devant l'opposition des différentes opinions publiques internationales, il se pourrait bien qu'une nouvelle imposture, tout aussi énorme, soit "nécessaire" pour entraîner le monde dans cette course folle. Du genre attentat sur la Tour Eiffel, ou contre les sportifs aux J.O. - vous me suivez ??? Pour convaincre les Européens de s'engager sous la bannière étoilée militaro-financière...

11 / 03
http://basacode.blogspot.com/


Allons-nous laisser faire, alors qu'une chape de plomb hypocrite est toujours posée sur le "11 septembre", à l'origine de tout cela ?

 

« La guerre au terrorisme est un mythe », voilà la réalité ! Et ce mythe, nous devons le combattre, ainsi que leurs auteurs, les néo-conservateurs, ces fous de Dieu (chrétiens ou juifs extrémistes, sur-armés, et assis sur des fortunes colossales, autrement plus dangereux que les fanatiques de la Charia) !

Et ne soyons pas dupes de la gigantesque manipulation que ces obsédés de puissance et de domination sont en train de préparer dans l'ombre, avec l'appui des néo-conservateurs européens, français ou italiens ! Il nous faudra informer sans relâche, nous transformer TOUS comme je ne cesse de le dire, en journalistes, partout, en tous temps ! C'est notre responsabilité, au travail, en famille, dans nos quartiers, au café du coin...

Alors oui, amis opposés à tous les communautarismes abjects, à toutes les guerres impérialistes, à toutes les formes de totalitarisme prédateurs, prenons conscience des menaces qui nous guettent, des manipulations qui nous attendent, particulièrement via une presse que je n'hésite plus à qualifier de criminelle (d'ailleurs aux mains des marchands d'armes), des guerres qu'on veut nous imposer, et partons au combat contre l'intolérable !

Ne cédons jamais à la paranoïa orchestrée artificiellement, rejetons les visions manichéennes artificielles, avec d'un côté une soi-disant démocratie et un libéralisme porteur de toutes les vertus, véhiculant le Bien, et de l'autre tous ceux qui résistent à ce modèle, montrés du doigt et assimilés à des ennemis potentiels voire à des terroristes.

Derrière les beaux discours, se cachent des intérêts économiques et financiers qui ne concernent pas les peuples. Eux sont destinés seulement à devenir de la chair à canon, au profit de ceux qui décident arbitrairement les guerres, et s'en protègent.

Exigeons que l'on substitue la Force du Droit au Droit du plus Fort. Et que la politique de la canonnière ne remplace pas la diplomatie et le Renseignement, particulièrement si elle est  accompagnée du contrôle de chaque citoyen au nom d'une lutte contre le terrorisme créée de toutes pièces.

Résistons, plus que jamais, aux impostures ! Particulièrement à celles de la guerre au terrorisme et à celles d'un soi-disant inévitable choc des civilisations. 

Pour ne pas tomber dans la barbarie. Réelle, cette fois. 

Bon courage,

Votre Eva, à la pointe de ce combat !

TAGS : Totalitarisme, Bush, USA, France, Italie, impérialisme, guerre, chaos, Iran, nucléaire, terrorisme, guerre au terrorisme, néo-conservateurs anglais, américains, israéliens, choc de civilisations, musulmans, arabes, charia, intégrismes, communautarismes, 11 septembre, Afghanistan, Irak, Latino-Américains, Chine, Russie, libertés, démocratie, OTAN, chasse aux sorcières ... 



Le mythe de la guerre
contre le terrorisme



Journaliste états-unien, Webster Tarpley, travaille sur les formes modernes d’ingérence, en particulier sur l’exploitation de la menace terroriste :

« On ne peut pas comprendre la politique actuelle des États-Unis si l’on mésestime la portée réelle du 11 septembre.
Les attentats du 11 septembre ont été un coup d’État.
 

La guerre contre le terrorisme est basée sur un mythe et est devenue une religion d’État obligatoire depuis ces évènements.
 

La seule façon de lutter contre les néo-conservateurs est de détruire ce mythe.


L’ouverture d’une commission de vérité comme celle de Russell après la guerre du Vietnam pourrait contribuer à le détruire. ».

Son dernier ouvrage "La terreur fabriquée" est disponible en France.
Il y démontre que le terrorisme est "toujours" organisé par les Etats eux-mêmes.

 
 
Les députés néo-démocrates canadiens mettent en cause l’administration Bush dans les attentats du 11 septembre
 

Le 10 juin 2008, Libby Davies, a donné lecture à la Chambre des communes du Canada d’une pétition de citoyens appelant à l’ouverture d’une enquête canadienne sur les attentats du 11 septembre 2001.

Députée de Vancouver, Madame Davies, est connue pour son engagement contre la guerre en Irak. Elle préside le groupe parlementaire des 30 députés du Nouveau parti démocratique (membre de l’Internationale socialiste).

Voici le texte de la pétition :

« Nous, les soussignés, citoyen du Canada, voulons attirer l’attention de la Chambre sur ce qui suit :

Que, des témoignages et des preuves scientifiques démontrent que le rapport de la commission d’enquête officielle sur les évènements du 11 septembre 2001 est un document frauduleux et que ses auteurs, consciemment ou inconsciemment, sont coupables d’occulter les évènements réels du 11 septembre 2001. Les preuves amassées démontrent de façon évidente que les tours 1, 2 et 7 du World Trade Center ont été démolies a l’aide d’engins explosifs et que la théorie officielle supportant la thèse que les trois tours se sont écroulées suite à l’impact des avions et de la chaleur des incendies qui suivirent est de façon irréfutable, fausse.

Nous croyons fermement que des éléments au sein du gouvernement états-unien ont été complices du meurtre de milliers d’innocents le 11 septembre 2001.

Cet évènement a conduit le Canada à s’engager dans la prétendue « guerre au terrorisme » et à changer notre politique nationale et internationale pour le pire.

Le 11 septembre 2001 va continuer à avoir des conséquences néfastes pour tous si nous refusons d’examiner les faits attentivement et de façon objective.

Par ces motifs, les signataires de la présente pétition demandent au Parlement :

(1) De lancer immédiatement sa propre enquête sur les évènements du 11 septembre 2001 au nom des 24 citoyens canadiens tués le 11 septembre 2001 à New York City.

(2) Agir de façon légale, à la lumière de sa propre enquête, en aidant à poursuivre en justice les vrais coupables devant les juridictions internationales.
 

Pour la vérité et la responsabilité,  »

Rappelons que le Parlement du Venezuela a adopté une motion demandant au président Bush des explications sur les incohérences de sa version des attentats du 11 septembre 2001, et que le Sénat du Japon a refusé d’envoyer de nouvelles troupes nippones en Afghanistan tant que les allégations de l’administration Bush sur la responsabilité de ce pays dans les attentats du 11 septembre ne seraient pas étayées.

 

Info du Réseau Voltaire

 

 

RAPPEL : L’ancien président de la République italienne, Francesco Cossiga, est connu pour son franc-parler. Dans une déclaration laconique, il a proclamé que « le roi est nu » :

Selon lui, comme tous les dirigeants occidentaux le savent, mais comme aucun ne le dit, ce sont les services US et israéliens qui ont perpétré les attentats du 11 septembre 2001.

Le quotidien italien de grande réputation "Corriere Della Sera" a publié dans sa version en ligne sur internet, la prise de position de l’ancien chef d’Etat italien Francesco Cossiga, selon laquelle le fait que les « attaques » du 11 septembre 2001 sur les tours du World Trade Center à New York ont été mises en scène par les services secrets américains et du Proche-Orient, était et est connu de tous les services secrets dans le monde.

Cossiga fut, de 1983 jusqu’à son élection comme Président de la République, président du Sénat italien. Il passait pour honnête et incorruptible, cela pendant toute la période de ses mandats jusqu’en 1992, ce qui lui valut le respect, même de ses opposants politiques. Il fut contraint de se retirer parce qu’il avait provoqué l’hostilité de l’Establishment politique et de l’OTAN en rendant publique l’existence de "l’Opération Gladio" et son rôle dans cette organisation.

Les révélations de Cossiga avaient provoqué une enquête parlementaire en 2000 sur les activités de Gladio en Italie. Il en ressortit que les services secrets américains et de l’OTAN avaient mené des activités de terreur "sous faux drapeaux", causant de nombreuses victimes parmi la population civile. L’objectif fut alors de mettre sur le dos de groupes de gauche, les actes de terreur, afin d’exciter la colère contre les communistes et de pouvoir exiger plus de moyens de la part de l’Etat.

Cossiga commente la plus grande duperie de l’histoire envers les populations du monde, toujours selon l’article du "Corriere Della Sera", ainsi :

« On nous fait croire que Bin Laden aurait avoué l’attaque du 11 septembre 2001 sur les deux tours à New York, alors qu’en fait les services secrets américains et européens savent parfaitement que cette attaque désastreuse fut planifiée et exécutée par la CIA et le Mossad, dans le but d’accuser les pays arabes de terrorisme et de pouvoir ainsi attaquer l’Irak et l’Afghanistan. »

Cossiga avait déjà en 2001 mis en doute la théorie officielle de complot, propagée par l’administration Bush, et mis l’accent sur le fait que l’attaque n’aurait pu avoir lieu sans l’infiltration du personnel des systèmes radar et de la sécurité aérienne américains. Les spécialistes de la construction mettent le doigt sur le fait que la symétrie et la chronologie de l’effondrement des tours n’a pu avoir lieu qu’à l’aide d’explosifs, l’incendie ne pouvant pas être à l’origine de ce drame.

Il est remarquable que ce journal très apprécié, cite actuellement les dires de ce chef d’Etat hautement respecté ; cela enlève toute crédibilité à la prétention qu’il s’agit d’exagérations d’une théorie de complot. Il semble qu’on veuille plus fermement attirer l’attention des politiciens de haut niveau en Europe, sur le fait que rien ne peut justifier leur soumission envers les Etats-Unis, en ce qui concerne les massacres de populations et les guerres d’agression, y compris la prétendue "Opération liberté immuable" ("Operation Enduring Freedom"), et qu’il s’agit d’un crime contre l’humanité, avec toutes ses conséquences personnelles, comme l’avaient montré les procès de Nuremberg.

Merci à Artemisia et à Floraison 2 pour ces infos



Voir mes derniers articles sur mon blog désinformation
http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com 
11 septembre, etc...



http://geocities.com/devoyault/actualite/20080120ArabieSaouditePeakOilPaillesMydev.jpg


Servitudes militaires :
Les bases US
Le Muos


Partager cet article
Repost0
25 juin 2008 3 25 /06 /juin /2008 16:03

http://www.geocities.com/devoyault/actualite/20060917BushBatailleIdeologique21eSiecle.jpg 



Ce qui nous attendrait
au cours du 2e semestre :


La Royale Bank of Scotland a averti ses clients de se préparer à un Krach majeur des bourses mondiales et des marchés de crédit dans les trois prochains mois, au moment où l'inflation paralyse les possibilités d'action des grandes banques centrales.

Le cash constitue la principale protection.

Ses spécialistes écrivent que la mondialisation a toujours fait courir le risque que les banquiers du G7 se retrouvent pris dans une situation dangereuse à un moment donné...nous y sommes !

La Réserve fédérale (FED) et la BCE n'auront plus le choix lorsque les salariés commenceront à perdre leur emploi et que les prêteurs fermeront les robinets du crédit.

Les autorités ne pourront pas répondre par un assouplissement de la politique monétaire car le coût de l'énegie et de l'alimentation continuera à pousser l'inflation à des niveaux qui destabilisent les marchés. Le piège c'est que nous pourrions avoir besoin d'une croissance mondiale plus faible pour provoquer une baisse de l'inflation.

La FED est en "mode panique". La perte massive de crédibilité que la FED et peut-être la BCE  subiront lorsqu'elles ne pourront pas remonter les taux dans ce contexte inflationniste se conjugueront et déclancheront une
vente massive des actifs à risque.

Quant à LEAP  (Laboratoire Européen l'Analyse Prospective) il écrit :

Juillet décembre 2008 : le monde plonge au coeur de la phase d'impact de la crise systémique globale.
Les six mois à venir vont constituer le vrai noyau de la crise en cours...

Ses analystes font un tour d'horizon mondial et notent
huit phénomènes majeurs qui vont marquer les six mois à venir :

1) le dollar en perdition ( 1 euro = 1,75 $ US fin 2008): une peur panique de l'effondrement de la devise et de l'économie US ronge la psyché collective américaine.

(Bernanke, Paulson et Bush aboient mais le cours du dollar US ne déviera pas d'un iota d'ici la fin 2008, à savoir de 1 euro pour 1,75 $ selon les anticipations de LEAP/2020)..

2) Système financier mondial : La rupture à cause de l'impossible mise sous tutelle de Washinton
La décision de Washinton de faire monter les enchères en terme de retour au "dollar fort" est porteuse d'une accélération de processus de rupture du système financier mondial...

3) Union Européenne : La périphérie sombre dans la récession alors que le noyau de la zone Euro ne fait que ralentir. pour l'Union européenne, la situation sera, comme anticipée depuis de nombreux mois par LEAP/2020 très contrastée..

4) Asie : Le double "coup de bambou" inflation/effondrement des exports  
Des économies fondées sur la maitrise des coûts et les exportations, touchées à la fois par une forte inflation et par une baisse drastique d'un de leurs deux princiapux marchés d'exportation (US) et un fort ralentissement du second (UE).. voilà à quoi ressemblera la situation des pays asiatiques dans les 6 prochains mois...

5) Amérique latine : Des difficultés en hausse mais une croissance maintenue pour une grande partie de la région, avec le Mexique et l'Argentine en crise  
Du Mexique à l'Argentine, l'amérique latine entre dans une période économique très difficile. La Très Grande Dépression us a des conséquences directes très spécifiques sur tous les pays de la zone, et notamment cuex d'amérique centrale et du nord de l'Amérique du sud...

6) Monde arabe : les régimes pro-occidentaux à la dérive / 60% de risques d'explosion politico-sociale sur l'axe Egypte-Maroc       
La crise systémique globale contribue déjà à fragiliser fortement les états arabes pro-occidentaux face à un mélange d'émeutes de la faim, de montée d'intégrisme, alimenté par la montée en puissance de l'Iran, de la Syrie,du Hezbollah et du Hamas, et d'incapacité de Washington et de ses alliés européens à tenir un discours autre que sécuritaire...

7) Iran : Confirmation de 70% de probabilité d'une attaque d'ici octobre 
La nommination de Barak Obama comme opposant démocratique à John MacCain ne fait que consolider le risque....

8) Banque/bulles spéculatives : la collision des bulles  
Les banques mondiales, et en particulier américaines et britanniques, vont se trouver coincées entre 4 bulles qui sont devenues en fait quatre bombes....     

Six mois décisifs pour éviter une récession mondiale, des catégories d'actifs à fuir à tout prix, le cash constitue la principal protection (comme le souligne les experts de la Bank of Scotland,) ....
et revenir sur cette "relique barbare" qu'est dénommée ...l'OR...
  


http://millesime.over-blog.com/article-20744171.html


http://www.geocities.com/devoyault/actualite/20070422DoubleReservePetroleIrakMydt.jpg



La trilatérale, suite.

Comprendre le monde.
Stratégie financière de la Trilatérale
Les intérêts de la famille Rockefeller prioritaires
L'Iran
Les objectifs d' Israël

La Stratégie financière de la Trilatérale reviendra à la Chase Manhattan ( David Rockfeller) qui organisera et coordonnera du commencement à la fin la  "crise iranienne" à partir de la destruction "délibérée" du SHAH en étroite collaboration avec les banques "trilatéralistes" suivantes : Continental Illinois Corp, First Chicago Corp, Bank America Corp, Wells fargo, Manufacturers Hanover, J.P Morgan, en etroite symbiose avec Citicorp, Continental Corp, Chemical Bank, bankers Trust, etc..

On en déduira sans grand risque d'erreur que la politique des Etats-Unis sera celle de son "gouvernement invisible" lui-même mis en place pour la défense essentielle des intérêts de la famille Rockfeller.La politique pétrolière sera celle d'abord d'EXXON, comme sa politique minière sera celle d'AMAX, et sa politique financière celle de la CHASE MANHATTAN...ce qui fera dire à un politologue américain "
les conjurés sont trop puissants". c'est ce que nous allons voir...

Pourquoi Les Russes ne nous aiment-ils pas ? demande un député israélien à la Knesset?

Parce que nous sommes gouvernés par des polonais, répond une voix.

Inspirateur de la politique étrangère du président Lyndon JOHNSON, puis de celle du président Jimmy CARTER, "Zbig" BRZEZINSKI théoricien émérite de la "Commission Trilatérale" est plus haut  que Jimmy CARTER , dans l'estime que lui rend David ROCKFELLER.

"Zbig" est né à Varsovie le 28 mars 1928 dans une famille de diplomates. En 1945, les BRZEZINSKI refusent de rentrer en Pologne. Ex-Consul de Pologne à Montréal, le père se fixe au Québec où le jeune "Zbig" poursuit ses études qui le conduiront de l'autre côté de la frontière, à l"université de Harvard.  En 1953, il soutient se thèse de doctorat sur les purges en URSS.

Professeur à l'Université de Colombia puis à celle de New-York, BRZEZINSKI prend la direction de l'Institut des Affaires communistes en 1960. Il se fait remarquer par l'acharnement de ses positions anti-communistes ; "je ne considère pas seulement le stalinisme comme un crime, mais aussi comme une dramatique erreur historique"

A Colombia sa réputation est celle d'un "dur". Il soutient à fond l'engagement des Etats-Unis au Vietnam, relève les erreurs de Henry Kissinger dont il ambitionne les fonctions et lui reproche de n'avoir su ni gagner ni conclure.

Remarqué par le président JOHNSON, "Zbig" est appelé au Conseil de planification politique de Département d'Etat. Il a le pied à l'étrier. La liste de ses ouvrages atteste de son anit-sovietisme...avanr de publier en 1970 l'ouvrage qui fera de lui le premier idéologue de la Trilatérale : "america's Role in the technetronic era"

Selon BRZEZINSKI, le monde vit un conflit permanent entre deux super-puissances, l"Union soviétique et les Etats-Unis. Tous les moyens sont bons pour s'opposer partout aux entreprises soviétiques même au prix d'un rapprochement avec Pékin si l'on veut se défaire de ce qu'il appelle ; "les illusions dans l'équilibre des puissances"

Ses amis l'appellent "Zbig le technétronique". Ses adversaires ont retenu ce surnom que lui donnent les Russes : "Le Pivert" parce qu'il a un long nez pointu et qu'il sert, tête en avant, comme l'oiseau quand il discute âprement avec ceux qui lui font front. Il est la "boussole dure" de la Maison Blanche.

Ce que pensent les Soviétiques du "pivert polonais"

J'ai rencontré BRZEZINSKI en 1972 à New-York, écrit Guennadi GUERASSIMOV, observateur de l'Agence de presse soviétique Novosti, au cours des réunions du "C.F.R."; il aimait prononcer des discours et possédait à la perfection le "langage conceptuel" des politologues américains. Un savant occidental a déclaré au journaliste britannique Jonathan POWER : "si vous relisez ce qu'a écrit BRZEZINSKI, vous découvrirez un talent particulier à se "tromper". Mais les erreurs dans les livres sont une chose. Les erreurs politiques en sont une autre..elles influent sur le sort du monde. 

Malgré l'exotisme apparent des "théories" qu'il invente, poursuit Guennadi GUERASSIMOV, les vues de BRZEZINSKI sont tout à fait déterminées. C'est un chevalier de la guerre froide, selon le "Spiegel", c'est un ennemi juré de l'Union soviétique. Cette disposition dirigée contre la Russie, coupable ne serait-ce que l'exister, met en doute l'aptitude de BRZEZINSKI à conseiller qui que ce soit en matière de politiique extérieure."

Eugèen McCARTY s'attend au pire de l'intention de BRZEZINSKI d'établir sur la planète "un nouvel ordre mondial" poursuit GUERASSIMOV. Le linguiste Noam CHOMSKY déclare : "c'est un personnage absolument irresponsable" Tous ceux qui connaissent BRZEZINSKI, conclut GUERASSIMOV, soulignent qu'il est impulsif. Ce trait est dangereux à proximité du gouvernement d'un pays.

Après avoir pris les exactes dimensions du costume politique de BRZEZINSKI, les soviétiques prennent la décision de le tourner en ridicule, assurés qu'ils sont que,
devant tout à David ROCKFELLER leur ami, et allié, il saura se montrer compréhensif. Veut-on se faire une idée précise de l'envergure intellectuelle de "Zbig" BRZEZINSKI, grand maitre de la " Commission Trilatérale"? Rien de plus facile, répondent les soviétiques qui répandent discrètement l'histoire authentique suivante :

en 1964 impatient de se hisser au premier rang de la diplomatie américaine, "Zbig" BRZEZINSKI avait imaginé la solution suivante pour faire basculer la République Démocratique allemande à l'Ouest. "Nous pourrions isoler géographiquement la RDA, en construisant de gigantesques ponts menant de la République fédérale, à l'ouest, vers l'Union soviétique et les autres démocraties populaires à l'Est".

Peu à peu les soviétiques baisseront la voix et parviendront à neutraliser "Zbig" haut responsable de la sécurité militaire des Etats-Unis, de l'intérieur même de son pays. Ce sera l'oeuvre de la TRILATERALE couronnée par le désastre du raid aéroporté américain de Tabas, en Iran.

"Il n'est pas question que cette Commission Trilatérale, pour nous, "soit anti-communiste" précisait dès 1975 George S. FRANKLIN, du C.F.R. secrétaire du groupe Amérique du Nord de la Trilatérale.

"Zbig" BRZEZINSKI aura été rappelé à ses devoirs

Ils ne sont pas américains. Ils sont Trilatéralistes...

quelques semaines plus tard l'Afganistan est envahi...

David ROCKFELLER ne dissimule pas sa satisfaction, en disant à qui voulait l'entendre que "Zbig" est le "seul homme capable" du gouvernement CARTER, Je dis bien le seul"..;parce que l'expression est de David ROCKFELLER lui-même et qu'à ses yeux les vues de "Zbig" en font un personnage d'une envergure supérieure à celle de Jimmy CARTER. Il est le théoricien du gouvernement invisible des Etats-Unis"
 
Que pense "Zbig" BRZEZINSKI ?

La politique étrangère américaine mérite un effort architectural, écrit-il en 1974. Dans un article publié par le " New-York Times" (porte-parole officiel du C.F.R. puis de la Trilatérale) intitulé " regarder la crise en face" "Zbig" se pose en chalenger d'Henry Kissinger et expose ce que sera "sa" politique "à lui" .
Conceptuel "Zbig" veut l'être en construisant sa politique à partir d'une vision scientifique de l'avenir du monde. Ce système porte un nom  qu'il invente : "technétronique", c'est à dire la synthèse de la technologie et de l'électronique qui dominent la société moderne.

Sur ces bases que"Zbig" considère comme communes à tous les pays de progrès, des accords et des ententes peuvent être conclus puisque, à l'évidence, "les intérêts sont convergents"

Exemple : les intérêts vitaux des Etats-Unis et de l'Union soviétique sont convergents.

Pour BRZEZINSKI et ses amis de la Trilatérale, dans un monde dominé par la technologie, partout le communisme est débordé et cesse d'être "une idéologie dominante" , il n'est plus à craindre parce qu'il est dilué, par la force des choses, dans la technologie et l'electronique.

Pour "Zbig" il faut préparer la venu d'une nouvelle élite. Cette élite sortira du creuset de la Trilatérale. On passera ensuite à l'action. Pour lui les structures traditionnelles des Etats-Unis
doivent être détruites, puisque c'est à travers ces ruines que passe le chemin qui doit conduire "Zbig" à l'exercice de la puissance. L'ancienne élite doit disparaitre: le WASP (White anglo-saxons protestants) , doit être écarté. Des élitistes nouveaux doivent assumer les plus hautes responsabilités dans une démocratie totalement labourée par des "penseurs" dont les objectifs  réels sont ceux des soviéts et du lobby juif .!

"La guerre du vietnam explique "Zbig" fut le Waterloo de l'élite des Wasp, Une politique nouvelle va être "architecturée" qui servira les intérêts conjoints d'ISREAL et des grandes sociétés pétrolières.

Cette politique passe par la planification de la hausse du prix du pétrole. Les crises majeures qui en découleront en Occident ne sont d'aucune importance. Il s'agit pour les pétroliers de s'assurer des bénéfices fantastiques. Il s'agit pour la survie d'ISREAL de mettre les pays arabes hors d'état de nuire à jamais par "implosion", "en les ruinant de l'intérieur à partir du jour où leurs prix de vente du pétrole cesseront d'être compétifs".

La planification de la hausse du prix du pétrole sera l'objectif  " secret" du gouvernement des Etats-Unis, c'est la Trilatérale qui
va sceller le destin du SHAH, affaiblir les positions militaires en IRAN, rendre impossible le raid aéroporté de TABAS. Il importe que l'attention soit détournée, pour "amuser la galerie" (..) suite à

http://millesime.over-blog.com/article-20661425.html



link

http://www.geocities.com/devoyault/actualite/actualite.htm 

Pourquoi l'Iran dérange-t-il l'Occident ?

Extrait. Question: quelle est la nature de la tension existante entre l’Occident, d’une part et l’Iran, d’autre part ? Il serait faux de croire que la question nucléaire constitue le cœur de la tension Occident- Iran. Si l’Iran dérange c’est parce qu’il ne plie pas l’échine devant l’Occident. Son potentiel nucléaire ou militaire dérange, car il devient encore plus difficile d’imposer la «pax americana» à l’Iran et à toute la région. L’Iran est devenu la colonne vertébrale de la lutte anticolonialiste et antisioniste de la région et «casser l’Iran» reviendrait à décapiter l’opposition anticolonialiste du Moyen-Orient. C’est pourquoi, tout en critiquant le régime iranien, il est du devoir des démocrates du monde entier de soutenir le rôle international et anticolonialiste de l’Iran face à l’Occident.

http://iran-geopolitique.blogspot.com


Après le NON irlandais...
Analyses de  Jacques Nikonoff
et Michele Dessenne

Extrait. En prenant connaissance des analyses et prises de position des uns et des autres, cinq questions cruciales méritent, selon nous, un approfondissement du débat :

Quel sens politique donner au « NON » irlandais ? faut-il se fixer pour objectif d’aménager la cadre actuel de la construction européenne ? faut-il un nouveau traité ? faut-il un processus constituant européen ? comment poursuivre les mobilisations « pour une autre Europe » ?

http://legrandsoir.info/spip.php?article68344 


Bouger l' Europe,
ou sortir de l' Union Européenne ?

Pour se décider, il suffit de répondre à une question simple : le bilan de la « construction » européenne est-il « globalement positif ? ».Mais sortir ne suffit pas. Il faut proposer un nouveau cadre international et européen. C’est ce que nous préconisons, voir nos textes sur notre site
www.m-pep.org

http://legrandsoir.info/spip.php?article6801


Menace d'inflation mondiale galopante
http://contreinfo.info/article.php3?id_article=2099



Jean-Pierre Chevènement à Paris en mars 2007

http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Pierre_Chev%C3%A8nement



Lettre ouverte
à Jean-Pierre Chevènement :



Cher Jean-Pierre,

Même si j'ai toujours refusé de faire partie de l'Establishment, je fais de la politique depuis longtemps et je suis une journaliste professionnelle.

Lors du dernier week-end, j'ai écouté, au Kremlin-Bicêtre, ton discours de fin du Congrès.

Mon analyse est la suivante :

Jean-Pierre, pour moi tu es "grillé" pour le PS (on t'impute, à tort ou à raison, l'échec de Jospin). Tu n'as rien à attendre de ce parti. Voilà pour moi la réalité incontournable.

Par contre, tu as tout à attendre de la France - des Français. Tu es populaire, apprécié, respecté, même à droite. Les Etats-Majors et les électeurs, cela fait deux.

Pourquoi es-tu populaire ? Voici ce que moi (qui te propose comme alternative, comme recours, sur mon blog, et en intervenant dans des forums), j'ai entendu à ton sujet :

- Homme d'Etat
- Incorruptible
- Efficace (Ministre Education Nationale...)
- A eu le courage de dire non à la guerre
- Rassembleur
- Vrai homme de gauche
- etc

Et ce que je pense, moi :

La France est à la fois monarchiste, républicaine, et socialiste. Elle a besoin de de Gaulle et de Jaurès à la fois. Il lui faut un RASSEMBLEUR, réellement de gauche, homme d'autorité, ayant une stature gaullienne, défendant l'indépendance nationale, et des valeurs qui ont fait leurs preuves, etc . Une voix forte, indépendante.

Or, pour moi si tu n'as rien à attendre du PS ou d'une gauche rassemblée, tu peux tout attendre du peuple. Etre un recours en cas de crise. A condition de prendre aussitôt la tête du mouvement.... Dupont-Aignan a été efficace pour le NON au Traité Européen, ou Cohn-Bendit en 68.

Quand la crise éclatera, tu dois être en première ligne. Ce sera d'ailleurs le seul moyen de "forcer" l'entrée des Médias, qui sont seulement les vecteurs de la Pensée Unique. Si tu "fais" l'actualité, les médias seront bien obligés de la répercuter...

Je "sens" bien les choses. Tu en feras ce que tu voudras.

Bien à toi,

Eva


Refusons d'être sondés !
Signons l'appel...
 

Avec le collectif Sondons les Sondages !, je deviens « Objecteur de sondages » :

• Je refuse d’être sondé, et

• Je refuse que des instituts ou leurs commanditaires, les médias, s’expriment en mon nom.

SIGNER L’APPEL 

http://www.legrandsoir.info/spip.php?article6832


Sortir de la crise
alimentaire :


Si les commentaires ont été nombreux sur les émeutes qui ont éclaté un peu partout dans le monde du fait de la crise alimentaire mondiale, peu d’attention a été accordée aux mesures à prendre dans l’immédiat.

La solution passe par une réduction radicale du pouvoir des institutions financières et des agences de développement internationales de façon à ce que les petits agriculteurs, qui assurent encore la production de la plus grande partie des denrées alimentaires consommées dans le monde, puissent définir les politiques agricoles.

Il faut pour cela s’attaquer à trois domaines étroitement liés : l’accès à la terre, les marchés et le mode de production agricole lui-même. (...)

http://www.legrandsoir.info/spip.php?article6828

Lutte contre la spéculation
sur la famine

Interdire l’offre et la diffusion de produits de placements financiers dont le
seul objectif est de spéculer sur la hausse des prix des denrées alimentaires et d’en tirer profit” - Proposition de loi du Parti Socialiste Belge, mai 2008

http://www.magauche.net


Livre Blanc de la Défense :
La mystification de Sarkozy



COMAGUER

Coupe du monde des armes : France : 4° pays au monde pour les dépenses militaire, 4° exportateur d’armes mondial, 3° détenteur d’armes nucléaires

En mettant en avant la diminution des effectifs militaires et l’équipe SARKOZY-FILLON réalise une mystification de taille sur les objectifs du néo-impérialisme français

La diminution des effectifs militaires ne réduit pas le potentiel militaire de l’armée française elle organise, comme aux Etats-Unis qui constituent le modèle en la matière, la sous-traitance et la privatisation - qui pourra même conduire à des délocalisations - d’une partie des activités de l’intendance : transports, vêtements, nourriture ...

Cette affirmation qui s’inscrit démagogiquement dans la campagne sur la diminution du nombre des fonctionnaires ne peut pas faire oublier que le Président de la République a confirmé que le budget de la Défense ne diminuera pas c’est-à-dire que les économies sur le personnel permettront d’augmenter les dépenses d’armement 

La priorité est à l’affirmation du néo impérialisme français embarqué dans les fourgons du néo impérialisme USraelien à l’extérieur de ses frontières.

(suite à..)

http://www.legrandsoir.info/spip.php?article6823



Pour la convergence des luttes :


LETTRE OUVERTE DE MASSE

... aux états-majors syndicaux

Face à la casse généralisée des acquis populaires, seule la construction d'une action déterminée « tous ensemble et en même temps » permettra de stopper la rupture sarkozyste et de remettre la France sur la voie des libertés démocratiques et du progrès social !

http://rupturetranquille.over-blog.com

Pourquoi il a fait grève le 17 juin :


Un livre n’y suffirait pas, alors juste deux raisons :

 

- la montée des travailleurs pauvres qui transforme la baisse des chiffres du chômage en mauvaise plaisanterie.

- le coût des niches fiscales (73 milliards annuels) (1) qui transforme le principe d’égalité et de progressivité de l’impôt en plaisanterie de mauvais goût.


La politesse m’interdira d’évoquer la communication des grands groupes et autres entreprises publiques privatisées, qui se gargarisant de charte éthique ou de développement durable, n'ont en ligne de mire que le gavage de leurs actionnaires et de leurs cadres stratégiques.


Si une journée pour y penser ne suffira pas, d’autres devront suivre. Où nous serons plus nombreux à n'avoir pas le coeur à plaisanter.

http://rupturetranquille.over-blog.com/article-20480191.html



Les Guantanamos d' Israël :

Les sévices israéliens sur les captifs et prisonniers politiques palestiniens ont atteint des niveaux de brutalité sans précédent (..)

Il y a deux ans, les autorités israéliennes d'occupation ont enlevé des centaines d'officiels démocratiquement élus, dont des maires, des membres de conseils municipaux et des ministres du gouvernement, beaucoup font partie de la branche politique du Hamas.

Israël recourt à une série de lois draconiennes, dont certaines remontent à l'ère du mandat britannique, pour persécuter les prisonniers palestiniens. Ces mêmes lois servent aussi à revêtir d'une façade de légalité les autres traitements sévères des Palestiniens, comme les démolitions de maisons, la confiscation des terres et la déportation (..)


http://www.ism-france.org/news/article.php?id=9275&type=analyse&lesujet=Prisonniers



L'histoire du cartel pharmaceutique

15.5.1911  La Cour suprême des E-U déclare John Rockefeller et son trust coupable de corruption, de pratiques illégales et de racketérisme. (..) Mais Rockefeller était déjà au-dessus de la Cour Suprême et ne se
souciait guère de cette décision.


http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-20703099.html





Les dépenses militaires de la Chine
http://www.marcfievet.com/article-20739335.html

La Cour Pénale Internationale : Décevante ! La Réformer ?
http://laviedesidees.fr/Justice-mondiale-tribunaux-locaux.html


Petite réflexion sur le fascisme
http://deconstruire.babylone.over-blog.org/article-20195181.html

Petite réflexion sur le racisme
http://deconstruire.babylone.over-blog.org/article-20527180.html

La dictature européiste 
Extrait. Ce texte de loi n'est que la transposition des directives exigées par Bruxelles depuis 6 ans et que la Commission européenne menace la France de très lourdes amendes journalières si le texte n'est pas adopté. Pourquoi M. Mamère ne dit-il pas que ce "passage en force" n'est pas de la faute du gouvernement mais qu'il lui est imposé par l'Europe.
http://www.verites.org/article-20116527.html
 


Bush, modèle de Sarkozy

http://www.decapactu.com/spip/article.php3?id_article=434


Les banquiers sont des vampires
http://www.verites.org/article-20568573.html



Une interview passionnante et pleine d'infos de Pierre Hillard,
qui présente ici son livre :

La marche irrésistible du Nouvel Ordre Mondial
6 petites vidéos de 10 mn chacune :
http://crodoff.canalblog.com/archives/2008/03/31/8555855.html



11 septembre 2001 :
Son vrai visage.
Vidéo.

Voici mon documentaire favori sur le vrai visage du 11 septembre 2001, enfin sous titré français !

C'est un FORMIDABLE coup de pied au cul de toute cette hypocrisie médiatique et politique, ça dissèque sans concessions cet "évènement" (cette émission Canadienne date déjà de  2004.)

Si vous ne deviez voir qu'un documentaire sur le sujet, pour moi, ce serait celui là, alors regardez le, je vous en pris !

Je ramène toujours ce sujet sur le devant de la scène, mais c'est parce que j'ai compris depuis longtemps que ce problème impliquait toute la planète et sa population, et qu'accessoirement, je n'aime pas être pris pour un con, tout comme je n'aimerai pas que des ripoux fabriquent un énième attentats là ou je suis pour satisfaire leurs agendas politiques ou financiers, avec toujours le bouc émissaire des arabes islamistes, c'est ridicule, exaspérant et gerbant, une fois qu'on a compris la trame de l'affaire.

Voici ce qui fait le ménage dans tout ces mensonges et cette pollution médiatique.

C'est d'utilité publique, faite tourner ce lien, il faut réveiller les consciences et avoir le courage d'affronter ce déstabilisant état de faits

vidéo  sur :   http://crodoff.canalblog.com/archives/2008/02/03/7800928.html


C O M M E N T A I R E S  :  I C I
 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
24 juin 2008 2 24 /06 /juin /2008 11:59

La publication
de mes articles
reprendra vers le
10 juillet 2008.
  
Image IPB
http://fr.images.search.yahoo.com/search/images/view?back=http%3A%2F%2Ffr.images.search.yahoo.com% 

Liens :

L'ordre du jour secret
des Bilderberg propose
de micropucer les Américains


L'élite souhaite micropucer les américains au nom de la lutte contre le terrorisme. Les
Européens sont tous opposés à une attaque contre l'Iran. Les mondialistes craignent que la hausse des prix du pétrole soit trop rapide.

Par Paul Joseph Watson Prison Planet  - (traduction)


Des sources présentes à la réunion des Bilderberg de 2008 ont révélé les détails des sujets discuté par l'élite à Chantilly en Virginie, et les sujets de discussion étaient de mauvais augure : un plan visant à micropucer les américains sous le prétexte de lutter contre les groupes terroristes qui seront identifiés comme des occidentaux aux cheveux blonds et aux yeux bleus.

L'enquêteur vétéran sur les Bilderberg, Jim Tucker, s'appuie sur des sources qui assistent régulièrement aux réunions des Bilderberg à titre d'aides et d'assistants, mais qui ne sont pas membres des Bilderberg. Les informations que les sources ont fournies cette année sont effrayantes pour ceux qui ont suivi l'élaboration du plan visant à préparer l'opinion publique afin que l'implantation des micropuces soit perçue comme une commodité aussi simple que les cartes de crédit.

« En matière de résistance au terrorisme, il a été question de la façon dont les organisations terroristes recrutent des personnes qui ne ressemblent pas à des terroristes – des garçons blonds aux yeux bleus – et qu'ils recherchent ce genre de personnes pour qu'elle deviennent les nouveaux poseurs de bombes, » a déclaré Tucker .

Tel que nous l'avons déjà documenté, les recrues blondes aux yeux bleus d'Al-Qaida sont un sujet courant de discussion publicisé sur Fox News et dans d'autres cercles Néo-Con afin que dans le cadre de la lutte contre le terrorisme il soit dorénavant possible de cibler les dissidents, les manifestants et le peuple américain en général.

De manière très Inquiétante, les sources de Tucker lui ont également dévoilé que les Bilderberg ont discuté du micropucage à grande échelle de l'homme, qui serait mis en place sous le prétexte de la lutte contre le terrorisme et qu'il serait le moyen par lequel le « bon gars » serait autorisé à circuler librement dans les aéroports et ce, aussi longtemps que la micropuce pourrait être lue et que les informations demeureraient stockées dans une base de données.

Tucker a déclaré que cette idée a également été vendue en misant sur le fait que la micropuce permettrait au personnel d'un hôpital de traiter un patient lors d'une situation d'urgence, puisque la lecture des informations contenues dans la puce donnerait un accès instantané aux détails de son état de santé.

Tucker a souligné que les Bilderberg ont parlé de l'implantation sous-cutanée des puces et pas seulement des puces RFID contenues dans les vêtements. La discussion s'est tenue dans une grande salle de conférence et ce sujet était à l'ordre du jour. Il ne s'agit pas d'une simple remarque à la légère au bar de l'hôtel.

Un tel concept bizarre peut sembler incroyable pour certains, mais au cours des dix dernières années, il y a eu des dizaines d'exemples de gens qui ont accepté de se faire implanter des puces pour différentes raisons.

En 2004, le Procureur général du Mexique ainsi que 160 membres de son personnel ont été implantés avec des puces de traçage afin de contrôler l'accès aux aires sécurisées de leur siège social.

Le Baja Beach Club de Barcelone et d'autres boîtes de nuit à travers le monde offrent déjà des puces implantables à des clients qui souhaitent payer leurs consommations par un simple mouvement de la main et également pour avoir accès aux zones VIP du club.


Le scepticisme des Bilderberg à propos
d'une attaque contre l'Iran


Les sources de Tucker lui ont révélé que le secrétaire à la Défense Robert Gates a assisté malgré lui à la réunion des Bilderberg et qu'il ne figure pas sur la liste officielle [des participants].

Tucker a déclaré que ses sources lui ont dit que Gates était présent afin de présenter ses arguments en faveur d'une guerre contre l'Iran, mais que la majorité des membres des Bilderberg étaient, à ce moment-là, défavorables à une telle attaque.

« Les Européens sont de façon générale opposés à une invasion de l'Iran - Gates a servi la traditionnelle propagande de guerre sur la façon dont l'Iran représente une menace nucléaire pour tout le monde, » a déclaré Tucker, en ajoutant que les Bilderberg Européens ont fait des commentaires sarcastiques sur le lieu où ces armes nucléaires sont actuellement conservées et ils ont même plaisanté en disant qu'elles sont peut-être « dans la tombe de Saddam Hussein. »

Malgré l'opposition des Bilderberg, Tucker a déclaré que l'administration était toujours en train d'examiner [la possibilité de lancer une attaque avant que Bush ne quitte ses fonctions en janvier.

« Au moins 90 % des Européens sont opposés à une guerre, probablement même tout près de 100 %, » a déclaré Tucker, avant d'ajouter que « la plupart des Américains sont passifs et déférents face à l'acharnement du secrétaire à la Défense et de Condoleezza Rice au sujet de l'Iran. »

Tucker a déclaré que la plupart des Américains présents à la réunion étaient opposés à une attaque contre l'Iran, mais qu'ils n'osent pas être aussi visibles et bruyants dans leur opposition que le sont les Européens.


L'énergie et les prix du pétrole


« L'un des membres des Bilderberg a soulevé cette question : Doit-on mettre un couvercle sur la hausse des prix du pétrole, sommes-nous en train d'atteindre le point de rendements décroissants? » a déclaré Tucker en ajoutant que les Bilderberg ont remarqué jusqu'à quel point les Américains échangeaient un nombre record de VUS [Véhicules Utilitaires Sport] pour de petites voitures plus économes en carburant et en utilisant davantage les transports publics pour lutter contre les prix élevés de l'essence.

Les sources de Tucker ont dit que les Bilderberg prévoient que l'essence sera [aux États-Unis] à 5 dollars le gallon [1,33 $ le litre] d'ici la fin de cet été et que le pétrole sera à plus de 150 dollars le baril. Toutefois, ces prix représenteront un plafond et par la suite, les prix du pétrole commenceront probablement à redescendre, car ils croient que l'augmentation est survenue trop rapidement.

Tel que nous l'avions déjà rapporté, les Bilderberg avaient demandé en 2005 que les prix du pétrole soient augmentés alors que le pétrole était seulement à 40 dollars le baril.

Au cours de la conférence en Allemagne, Henry Kissinger avait dit à ses compagnons participants que l'élite avait décidé de faire en sorte de doubler les prix du pétrole au cours des prochains 12 à 24 mois, ce qui représente exactement ce qui s'est produit.

Au cours de leur réunion de 2006 à Ottawa au Canada, les Bilderberg ont convenu de faire grimper les prix à 105 dollars le baril avant la fin de 2008. Puisque cet objectif a été fracassé depuis des mois, l'accélération vers les 150 dollars dépasse largement l'objectif des Bilderberg et c'est pour cette raison que l'élite exprime le désir de refroidir les prix au moins à court terme.

Seulement deux jours après son départ des Bilderberg, le président de la Fed Ben Bernanke, George W. Bush et d'autres exprimaient leur soutien à un dollar fort et Bernanke a laissé entendre que les taux d'intérêt pourraient augmenter, ce qui a immédiatement provoqué une chute des prix du pétrole en accord avec le consensus des Bilderberg.

Traduit par Dany Quirion pour Alter Info

Source :[ http://prisonplanet.com/articles/june2008/061008_secret_agenda.htm]url:

http://prisonplanet.com/articles/june2008/061008_secret_agenda.htm



« Tous les voyants
sont  au  rouge ».


« Tous les voyants sont au rouge »,
  c’est par cette phrase que Paul (nous l’appellerons ainsi), résume la situation, en  ajoutant :

« C’est pour la fin de l’année ».

Paul est agent de renseignements pour l’armée. Plus prosaïquement, c’est un espion chargé de renseigner les hauts  gradés sur les « cibles » et sur l’état des forces ennemies, avant « l’intervention », comme on dit maintenant, pour ne pas parler d’attaque ou de guerre. Il va partir en mission dans cet objectif.

« Je ne pense pas que le prochain président des États-Unis aura le loisir de mettre en oeuvre une nouvelle « grande stratégie ». Il est déjà trop tard. Barak Obama sera confronté à la cessation de paiement de plusieurs États fédérés, qui ne pourront plus verser les salaires de leurs fonctionnaires, ni assurer les services publics.

Il sera trop occupé par le chaos intérieur pour réaliser les plans de Brzezinski (conseiller d’Obama). ».

Thierry Meyssan



CRISE FINANCIÈRE,
effondrement final en été 2008 ?

Un dernier et fatal cataclysme boursier se préparerait à frapper l'Europe de plein fouet. Les experts indépendants du LEAP/E2020 avaient prévu depuis janvier 2007 la crise des subprimes et son aspect SYSTÉMIQUE. Ils envisagent maintenant l'effondrement final du système pour novembre 2008 avec la gangrène fatale des fonds de pension et les conséquences directes pour des dizaines de millions de baby-boomers retraités....et ruinés. L'Europe va déguster un maximum parce que ses banques sont mouillées à fond dans le système et toutes dépendantes des fonds de pension. Les chercheurs économistes du LEAP ont le flair, leurs communiqués précédant le krach d'août 2007 sont un gage de la validité de leurs modèles qui n'ont rien de commun avec ceux proposés par les boursicoteurs professionnels. Attention aux dégâts ! Les plus pauvres iront direct aux soupes populaires, les classes moyennes salariées ou non, vont se retrouver étranglées par l'inflation des denrées et de l'énergie...

A noter que la garantie des banques est limitée à 70.000 € par compte.

Et que comme en Argentine il y a peu de temps, on peut très bien se retrouver un matin devant la porte de sa banque, fermée pour cause de banqueroute, sans même pouvoir retirer 1 €…

Certaines banques ont dernièrement évité la banqueroute par intervention de l’Etat (les contribuables), mais pour combien de temps ?

Une session spéciale à "huis clos" de la Chambre des Représentants des Etats-Unis, a été tenue le 13 mars 2008. Les sujets traités ? A lire impérativement :

http://artemisia-college.org/O_ugrave__vont_les_USA__-00-050-01-0189-01.html  


Tentative d’ébauche
du scénario


A) Les points de crispation

- L’Iran et l’attaque préventive massive, conventionnelle ou nucléaire :

http://artemisia-college.org/CA_NE_FAIT_PAS_RIRE -15-72-1.html

- La crise économique aux USA puis en Europe

- La crise alimentaire

B) La chronologie et le timing

Il est clair que l’équipe au pouvoir à la Maison Blanche, voudrait régler le sort à l’Iran avant son départ en janvier 2009, en laissant la situation économique et militaire désastreuse, à gérer par « un noir démocrate », ce qui les arrangerait bien.

Si l’effondrement économique commence dès l’automne, cela pourrait donc être concomitant avec l’attaque de l’Iran.

Concernant ce dernier point, les Européens y étant opposés (en principe les dirigeants aussi, mais la récente tournée de Bush, avec « des arguments de poids », a certainement modifié leur position…), le peuple US y étant également, il faudra donc (comme d’habitude), créer de toute pièce, un événement dramatique pour faire pencher tout ces gens de la paix à la guerre, sans discuter (Pearl Harbor, 11 septembre…).

Si l’attaque est prévue en décembre 2008/janvier 2009, cela signifie que cet événement déclenchant devra ce produire vers septembre/octobre. D’ailleurs, rien ne dit que ce ne sera pas une série d’événements orchestrés.

Notamment un attentat aux armes non conventionnelles (chimiques ou bactérienne, comme pour l’anthrax militaire du 11 septembre, que tout le monde a oublié, et comme notre cher Président vient de rappeler que c’est à cela que la France est la plus exposée…). Un tel attentat aurait l’avantage de faire passer plus facilement l’usage de l’autre arme non conventionnelle : la nucléaire. Cependant qu’un bel attentat type « 11 septembre », touchant cette fois un événement mondial, pourrait mobiliser les masses contre leur présumé auteur. Rappelons que la destruction de la Ve flotte US avait été envisagée, suite à une provocation envers l’Iran, et que l’Etat-major US avait menacé de démissionner dans cette éventualité. Ce scénario aurait aussi l’avantage de restreindre encore les libertés, à un moment où la crise économique serait une source d’émeutes, pour ne pas dire de révoltes.


Quelles dispositions prendre
face à cette situation ?


Déjà, éviter de faire des grands voyages, sans y être obligé, à partir de septembre et spécialement vers certaines
destinations.

Prendre des dispositions concernant les différents projets d’investissement, par exemple, une voiture, comme on dit : « il est urgent d’attendre ».

Si vous prévoyez de vendre un bien immobilier, se dire que vous n’avez peut-être que 3 mois pour le réaliser.

Si vous avez des placements en actions, déjà bien bas, prévoir que dans 3 ou 6 mois, vous penserez qu’ils étaient finalement pas si bas que cela,et que vous auriez mieux fait de les convertir en or à l’époque…

D’une façon générale, intégrer cette « option », sachant que « si rien ne se passe », vous n’aurez pas pris de risques pour autant.

Par contre, à l’inverse…

DE TOUTE FAÇON, NOUS SERONS BIENTOT FIXÉS !


Témoignages de militaires
et de familles de militaires inquiètes

21 juin 2008

« Je voulais par cette lettre porter a votre connaissance l'inquiétude des familles dont les enfants sont militaires et qui sont sur le point de partir prochainement en « mission » .

Il faut savoir qu'actuellement on parle de restructuration et du livre blanc, mais personne ne parle du manque de moyen de nos militaires qui travaillent en flux tendus sur différents théâtres d'opérations, tant pour les régiments partant dans le cadre de l'Otan que ceux travaillant dans des régiments de renseignements et autres. Nos soldats manquent de matériel, et s'ils veulent travailler dans de bonnes conditions s'achètent leur matériel vestimentaire ainsi que de sécurité .

  suite à
1 Tous les voyants sont au rouge.pdf (88 ko),

Si ce lien ne fonctionne pas, écrire ici et demander les liens des dossiers
"tous les voyants sont au rouge"
jacques.paltz@artemisia-college.org
même chose pour l'interviex d'A. Russo,
et pour "la presse muselée"


INTERVIEW  D'AARON   RUSSO

Producteur et réalisateur états-unien de films à Hollywood, Aaron Russo explique dans une interview avec Alex Jones, ce que Nicholas Rockefeller (dit « Nick »), lui a révélé lors de leurs entrevues.

Aaron Russo est décédé le 24 août 2007, 6 mois après avoir réalisé cette interview, officiellement des suites de son cancer…

Voici la retranscription de cette interview filmée. Le film, dont copie en notre possession, est visible sur internet.

Tout à fait authentifié, le contenu peut choquer, bien que notre but en publiant cela, n'est ni de choquer ni d'alarmer, mais simplement d'informer et d'alerter.

 

suite à  3 Floraison Hors Série avril 2008.pdf (481 ko),



La presse muselée

Presse muselée.jpg (24 ko),


Rumeurs de frappes contre l'Iran :
La riposte sera foudroyante




TEHERAN, 22 juin - RIA Novosti. La République islamique opposera une riposte foudroyante  à une attaque éventuelle d'israêl contre les sites nucléaires iraniens a déclaré dimanche le ministre iranien de la Défense Mostafa Mohammad Najjar, commentant les récents exercices des forces aériennes de l'Etat hébreu.

Selon lui, "une pression psychologique rigoureuse" est actuellement exercée sur Téhéran afin de l'amener à renoncer aux technologies nucléaires civiles.

"La République islamique ne prendra jamais l'initiative d'aggraver la tension ou de provoquer un affrontement, mais elle punira sévèrement l'agresseur", a souligné le ministre de la Défense.

M. Najjar estime que les "actions de propagande" telles que les exercices de l'aviation israélienne ont pour but de "torpiller les efforts diplomatiques" visant à régler la situation entourant le programme nucléaire iranien.

Dimanche, l'état-major général des forces aériennes grecques a officiellement confirmé avoir effectué, du 28 mai au 12 juin, des manoeuvres conjointes avec l'armée de l'air de Tsahal.

Selon le New York Times, les exercices ont réuni plus de 100 chasseurs israéliens F-16 et F-15, ainsi que des hélicoptères et des avions ravitailleurs. Ces aéronefs ont parcouru plus de 900 milles (1.449 km), soit une distance similaire à celle qui sépare Israël de l'usine iranien d'enrichissement d'uranium de Natanz.

Sources
Ria Novosti

Posté par Adriana Evangelizt
http://usa-menace.over-blog;com:article-20720405.html - et :
http://usa-menace.over-blog.com/article-20558992.html

Guerre contre l'Iran. Pressions anglo-américaine sur la Turquie
http://www.marcfievet.com/article-20726100.html

La chronique d'une guerre annoncée contre l'Iran – La pression anglo-américaine s'accentue sur la Turquie. 

Voilà une vérité... partout où des attentats sont commis au nom d'Al Qaïda déjà...

Des rapports suggèrent que l’administration Bush coopère avec Israël afin de mettre en place un cadre légal en vue d’une nouvelle politique américaine d’assassinats ciblés. Les Israéliens en sont bien sûr les experts mondiaux. La réponse aux poches de résistance gênantes visant leurs saisies de terres, leur nettoyage ethnique, leurs enlèvements, leurs colonies illégales et leurs autres activités « criminelles » en Cisjordanie et dans la Bande de Gaza, est l’imposition en masse de lois de la guerre concoctées spécialement au bénéfice de « la légitime défense » d’Israël et de la « sécurité du pays », lois qui piétinent les droits de toutes les autres personnes. (..)
suite à
http://usa-menace.over-blog.com/article-20537914.html

La Trilatérale, doctrine,
stratégie financière,
et  l' Iran ...

http://millesime.over-blog.com/article-20661425.html

L'impitoyable politique expansionniste 
de Blair, de Bush et d'Israël
http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=9053 

Le libre-échange face au défi de la famine
http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=9048

Le projet de loi canadien  C-51 interdira la vente de 60 %
de produits de santé naturels
http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=9040

Africom : Mode d'emploi du nouveau cheval de Troie
«l’Afrique, est impératif stratégique mondial pour l’Amérique”.  C’est en ces termes que le général James Jones résume les raisons de l’intérêt croissant que les Etats-Unis portent à l’ensemble du continent africain. Il importe, précise-t-il, de reconnaître au plus tôt que :  Les  questions de sécurité africaines pèseront de plus en plus sur la sécurité  du territoire américain. Le continent africain connaît une instabilité politique endémique, déclare Jones, laquelle est aggravée par les problèmes sociaux, économiques et sécuritaires eux-mêmes générés par de multiples facteurs : fort taux de natalité, questions agricoles et problèmes environnementaux, déplacements massifs de population et pandémies…Tous ces facteurs servent de fourrier au terrorisme et à l’insécurité.
http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=9071
 


Rafah :
Israël a commencé à lever son blocus de la bande de Gaza depuis dimanche mais a conditionné l'ouverture de Rafah, le seul point de passage de l'Egypte vers la bande de Gaza, à un accord sur un échange de prisonniers.
L'Egypte, premier pays arabe à avoir signé la paix avec Israël en 1979, a joué pendant des mois le rôle de médiateur, Israël refusant de parler directement au Hamas, qu'il considère comme une organisation terroriste
.
http://www.juif.org/go-news-57385.php 




Juif agressé: «complaisance» de Sarkozy
face au communautarisme (Chevènement)

Dépêche AFP, lundi 23 juin 2008, 11h16.


Le président du Mouvement républicain et citoyen (MRC), Jean-Pierre Chevènement, a dénoncé lundi "une certaine complaisance au plus haut niveau de l'Etat" face au communautarisme, après l'agression d'un jeune juif ce weed-end à Paris.

M. Chevènement,
qui s'exprimait sur LCI, a accusé le président de la République d'avoir "flatté successivement toutes les sensibilités (religieuses ou communautaires, ndlr) sans exception, sans mesurer que cette manière était la façon la plus sûre de dissoudre l'identité républicaine de la France".

Evoquant l'agression du jeune juif grièvement blessé samedi à coups de barre de fer dans le XIXe arrondissement, il a déclaré : "Nous sommes en présence d'une situation tout à fait inacceptable. Depuis plusieurs années, il y a ce quartier qui est tenu par quatre bandes : il y a les Noirs, il y a les Maghrébins, il y a les Juifs et il y a les Turcs. C'est tout le problème de la République qui est posé".

"J'incrimine une certaine complaisance au plus niveau de l'Etat à l'égard de ces phénomènes d'appartenance excessive qui finissent par gommer ce qui nous est commun, c'est-à-dire la citoyenneté", a ajouté l'ex-ministre de l'Intérieur.

"Il en résulte des actes inqualifiables qu'on ne peut évidemment que condamner avec la plus grande fermeté", a-t-il dit.

http://www.chevenement.fr/Juif-agresse-complaisance-de-Sarkozy-face-au-communautarisme-Chevenement-_a640.html?voir_commentaire=oui&PHPSESSID=8f7b77167fbf8207b4e7d46e08a31f6e#mod_789538
Eva: Chevènement est mon favori. Lui aussi rejette les communautarismes. En toute indépendance ! Bravo.



Sarkozy en Israël. Discours devant la Knesset
http://www.marcfievet.com/article-20728012.html


Russie-Chine : Course à l'armement, nouvelle guerre froide...
http://lesnouvellesinternationales.blogspot.com/2008/06/la-russie-et-la-chine-scne-gostratgique.html

Mensonges...
http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-20713528.html

Cela fait déjà quelques années que les bloggers rapportent que la grande industrie des télécommunications de mèche avec les gouvernements cherchent à tuer l’Internet actuel, le privatiser et le rendre payant [...]
http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-20709894.html


Arrêtons la guerre contre l'Iran
avant qu'elle ne commence !


Il n'y a qu'un gouvernement qui a utilisé les armes nucléaires contre des populations civiles, et cette même nation possède la plus importante réserve d'armes de destruction de masse de la planète. Plus dangereux et incroyable est qu'en ce moment même, il est en train de développer une nouvelle génération d'armes nucléaires tactiques dont il l'intention de se servir, et pas comme simple menace. Ce pays, c'est bien sûr les Etats-Unis. Toute réelle discussion sur les dangers des armes nucléaires ne devrait-elle pas inclure les armes stockées par le Pentagone, et l'histoire des agressions et interventions US ?

L'Iran a énormément souffert à cause des Etats-Unis. Nous rappelons le renversement par les USA du gouvernement démocratiquement élu du Docteur M. Mossadegh et le rétablissement du Shah sur le Trône du Paon – "l'exploit dont la CIA est la plus fière". Pendant 25 ans, le Shah a dirigé l'Iran d'une main de fer, aux bénéfices des firmes pétrolières US, avant que le peuple d'Iran, par millions, ne renverse sa tyrannie à un prix terrible en vies humaines. Au cours des 27 dernières années, les sanctions US ont entravé le droit au développement de l'Iran et ont fait terriblement souffrir la population.

Il est essentiel que toutes les voix opposées à la dévastation d'une nouvelle guerre au Moyen Orient s'élèvent maintenant. Nous exhortons à la fin immédiate de la campagne de Washington de sanctions, d'hostilité et de mensonges contre le peuple d'Iran. Nous nous opposons à toute nouvelle agression contre l'Iran. Nous avons besoin de fonds pour des besoins humains, et non pour une guerre sans fin de l'empire.


http://www.ism-france.org/news/article.php?id=9264&type=campagne

Signer la pétition
contre une attaque sur l'Iran.
  Source : StopWarOnIran  
Traduction : MR pour ISM


Mes autres blogs :


R-sistons à la désinformation
http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com 


R-sistons à l'actualité

http://r-sistons-actu.skynetblogs.be/


Coups de coeur blogs, d' Eva
http://eva-coups-de-coeur.over-blog.com



Commentaires : Ici

 

 

Partager cet article
Repost0
23 juin 2008 1 23 /06 /juin /2008 22:35
1968-mai-Information-libre.jpg


Pas de liberté de la presse, pas de liberté.
Et pas de liberté, pas de démocratie.

Nous devons sauver le pluralisme,
nous devons sauver l'indépendance des rédactions par rapport à l'Economie.
 
Sinon, la Droite néo-libérale accaparera  indéfiniment le pouvoir. A notre détriment à tous.

Signez en masse, et faites signer !

Et exigeons que les médias ne soient plus aux mains des marchands d'armes !

Soyons actifs avant d'être radio-actifs !

Eva


_____________________________________________________________________________________________________________________________

Pétition nationale
pour l'indépendance
des Rédactions

…France 2et RFI en sursis… l'AFP sommée de faire le porte-voix de l'UMP…France 3 qui s'efface devant les nouveaux monopoles de l'info régionale, tous les directeurs de presse quotidienne nationale changés en 4 ans par des actionnaires lié au pouvoir…

Où est passé le droit des citoyens à une information honnête, indépendante et pluraliste ??
 

Les syndicats de journalistes ont besoin des citoyens pour obtenir une loi garantissant l'indépendance des rédactions 

- un droit de veto de chaque rédaction sur la nomination/révocation de son directeur

- l'annexion des chartes de déontologie à la convention collective

- l'encadrement du recours aux pigistes, devenu systématique


Déjà 15.600 signataires et 300 blogs solidaires.


Signez la pétition sur le site web de l'intersyndicale
     www.intersj.info

 

                               
(SNJ – CGT - CFDT – CFTC – FO)


voir mon blog désinformation, la suite sur ...
http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/article-20701897.html



_________________________________________________________________________________________







 
A défaut de pouvoir compter sur des médias muselés, nous avons préparé un dossier « Tous les voyants sont au rouge », avec, notamment, une analyse de la situation géopolitique et économique internationale, basée sur des recoupements d'informations et des témoignages.

Les informations viennent d'un réseau de bonnes volontés, de journalistes du Réseau Voltaire (seule source libre et indépendante à présent, et bien évidemment, en grand péril...), et de témoignages dignes de foi, que la sécurité des personnes nous interdit de nommer.

Avec ce dossier
« Tous les voyants sont au rouge », outre d'apporter des éléments à votre réflexion (éléments que vous aurez à loisirs d'estimer probants ou non), est livrée une fiche de conseils dérivants directement des conclusions que nous sommes amenés à tirer pour les 3, 6 et 12 mois à venir. Exercice périlleux s'il en est, mais qu'il faut bien tenter sans se voiler la face, pour prendre des dispositions adéquates en fonction de ce qui ne semble plus être une simple éventualité, mais une (quasi) certitude.

Pendant la campagne électorale de la présidentielle, nous avions attiré l'attention sur le risque qu'il y avait à placer à la tête de l'Etat, un ultra-sioniste, soutenu par les néo-conservateurs US.
Avec le retour dans le commandement intégré de l'OTAN, et l'engagement en première ligne dans les "opérations" voulues par l'actuelle administration US, notre pays va se trouver surexposé alors même que les moyens de notre armée sont totalement disproportionnés avec ces objectifs. En clair, nous allons droit au "casse-pipe".

Nous tenons gracieusement se dossier à la disposition de ceux qui en feront la demande expresse.

info@artemisia-college.org

Voir publication suivante

________________________________________________________________________________________________________

Lettre ouverte à
Monsieur Nicolas Sarkozy


Paris, 23 juin 2008
  
Monsieur le Président de la République,
 
Vous êtes actuellement en visite officielle en Israël, à un moment particulier où l'Etat d'Israël fête le 60ème anniversaire de sa création, alors que, de leur coté, les droits des Palestiniens – reconnus par les différentes résolutions de l'ONU – continuent à être bafoués avec la complicité, parfois agissante de, ce que l'on présente à tort comme la « Communauté internationale » (qui se réduit souvent aux Etats -Unis).

Alors que vous allez exercer ces prochains jours la présidence de l'Union Européenne, votre visite revêt une importance majeure et toute déclaration ou initiative de votre part ne manquera pas d'engager tout autant la France que l'Union Européenne.

C'est pourquoi nous nous adressons à vous afin que vous soyez le fidèle représentant de la majorité des Français et d'un nombre toujours plus grand de citoyens européens, exaspérés par la perpétuation de l'injustice dont souffre le peuple palestinien et qui ne peuvent accepter que plus de 60 ans après le plan de partage de l'ONU de 1947, vous vous apprêtiez par votre présence à honorer le 60 ème anniversaire de l'Etat d'Israël sans présenter d'initiatives fortes, à même de répondre aux droits légitimes des Palestiniens qui attendent toujours leur Etat.

De la reconnaissance par l'OLP de l'existence de l'Etat d'Israël il y a 20 ans lors du CNP d'Alger de 1988 à un règlement négocié sur le principe de l'échange « la terre contre la Paix », Des accords d'Oslo à la mise en place d'un quartet aux initiatives quasi inexistantes sans réelle autonomie par rapport aux Etats Unis, De la feuille de route en plans de paix, en voyages et initiatives etatsuniens, les Palestiniens ont toujours été sommés de faire des concessions de façon unilatérale sans voir pour autant leur situation politique ou économique s'améliorer. Au contraire, leur vie quotidienne n'a fait que s'aggraver avec la multiplication des « check-points », des contrôles, des incursions de l'armée israélienne, des vexations gratuites ou du fait de l'instauration de punitions collectives. ..

Quant à leur Etat à venir, morcelé, émietté, rétréci, il est loin de représenter aujourd'hui les 47% qui lui avaient été dévolus par le plan de partage de 1947; il ne représente désormais pas même 20% de la Palestine historique.

L'édification du Mur de séparation – véritable mur d'Apartheid – qui empiète encore plus sur les terres palestiniennes, de fait « incorporées » à l'Etat d'Israël, La construction du tramway à Jérusalem par une société française qui destructure un peu plus Jérusalem au profit de la partie israélienne.

Tout comme la colonisation qui n'a jamais cessés même durant les phases de négociations, témoignent sur le terrain du mépris des gouvernements israéliens successifs pour le droit international (toutes ces mesures ayant été déclarées illégales) mais également de leur absence de volonté de régler de façon juste et définitive un conflit qui, par sa durée, ses diverses implications, voire son instrumentalisation , a des répercussions sur l'ensemble de la situation au Moyen Orient.

Votre voyage, Monsieur le président, devrait être l'occasion de rappeler « amicalement » mais fermement quelques vérités et évidences simples:

• que la sécurité des Israéliens passe avant tout par la reconnaissance des droits légitimes des Palestinens

• que l'injustice que vivent les Palestiniens ne fait qu'encourager le développement d'actes de résistance à l'occupation et des actions que l'on qualifie bien vite d'extrémistes

• que la poursuite de la colonisation est un obstacle majeur à toute solution négociée

• que les assassinats ciblés ne peuvent que relancer une violence qu'Israël prétend combattre

• que la situation de la population de Gaza – victime du blocus à répétition – participe à la dégradation de l'image d'Israël à l'étranger

• qu'un règlement définitif ne peut se faire que sur la base des résolutions de l'ONU. Aujourd'hui, alors qu'une énième trêve vient d'être conclue, ces exigences sont plus que jamais à l'ordre du jour.

La responsabilité du Président de la République française, celle du futur Président en exercice de l'Union Européenne, n'est-elle pas aussi, dès à présent, de montrer la détermination de l'UE à ne plus accepter la situation faite aux Palestiniens ? Vos rapports amicaux avec les autorités israéliennes devraient vous y aider et rendre vos démarches plus écoutées sans courir le risque d’ être accusé d'antisémitisme. N'est il pas nécessaire, et de façon pressante aujourd'hui, de mettre à l'étude toutes les initiative susceptibles d'infléchir l'intransigeance israélienne : des pressions politiques sur le gouvernement israélien par la suspension d'accords économiques préférentiels, dont les clauses prévoient d'ailleurs le respect par Israël des droits de l'Homme. L'éventail des mesures possibles rend l'inaction de l'Union Européenne complice d'une situation intolérable pour les Palestiniens mais aussi pour tous ceux qui en Israël même et dans le reste du monde refusent cette politique coloniale.

L'urgence de la situation exige que la diplomatie ne reste pas inactive et impuissante, d'une impuissance coupable et qui ne fait qu'entériner le droit du plus fort au mépris du seul droit, tout simplement.

Toute complaisance ou complicité envers le gouvernement israélien ne peut que rendre plus aléatoire l'existence d'un Etat palestinien et plus probable encore une détérioration de la situation au Proche et Moyen Orient. Il est impératif d’y mettre fin.

La paix est à ce prix.

Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de notre très haute considération.

Le collège de la Présidence du MRAP



_________________________________________________________________________________________


Le Nobel de la paix
Elie Wiesel et Sarkozy



C'est le Canard enchaîné qui a levé le lièvre : la fondation Elie Wiesel pour l'Humanité s'apprête à couronner Nicolas Ier. Au cours d'un dîner de charité à New york, où la place se négociera jusqu'à 150 000 dollars, le Nobel de la paix 1986 remettra le 22 septembre prochain le prix «humanitaire» de sa fondation à Nicolas Sarkozy. «The Humanitarian award» - c'est le nom anglais de cette récompense- distingue «des êtres exceptionnels qui ont consacré leur vie à combattre l'Indifférence, l'Intolérance et l'Injustice». Trois I qui vont comme un gant (de boxe) à notre président qui se bat sur les trois points - et parfois même avec les poings.
1) Contre l'indifférence en faisant baver la France sur ses dîners au Fouquet's, ses vacances en yacht, sa montre à 45 680 euros et autre joujou extra exhibé devant les caméras.
2) Contre l'intolérance à coup de Kärcher, de «racaille» et de « casse-toi pauvre con »
3) Contre l'injustice avec sa proposition de loi sur l'ADN, son bouclier fiscal et ses quotas

Le prophète Elie Wiesel à la tête de la fondation éponyme pour l'Humanité a une dent contre notre « ère liberticide». Mais en 2003, face « aux louvoiement de Saddam Hussein» en Irak, l'apôtre de la paix prêchait (pas vraiment dans le désert) :« Bien que je sois opposé à la guerre, je suis favorable à une intervention quand aucune autre option n'est possible, et telle est la situation présente». Et pendant qu'il pleuvait des bombes sur Bagdad, l'écrivain dépeignait Collin Powell comme « un grand soldat et un homme qui n'aime pas la guerre». Pour l'auteur de La Nuit « La mort, c'est le regard des vivants» et lui n'a plus les yeux tout à fait en face des trous en décernant son prix à notre Président. Le vieux sage confondrait-il bêtifier et béatifier ?


Vendredi 20 Juin 2008 - 09:28

_________________________________________________________________________________


Un nouveau concept :
Responsabilité de protéger...



Droit international
Un débat de fond sur le concept de « responsabilité de protéger » est nécessaire
par Karl Müller

Le nouveau concept de « responsabilité de protéger », débattu à l’ONU, n’est-il pas une tentative pour réhabiliter celui de « droit d’ingérence » après les interventions militaires au Kosovo et en Irak et une utilisation abusive des « casques bleus » ? Reconnaître la responsabilité du fort de protéger le faible, n’est-il pas une manière élégante de se débarrasser du droit qui vise précisément à défendre le faible des abus du fort ? Avant de soutenir cette nouvelle conception du Bien, Karl Müller demande des précisions…

L’ancien chancelier fédéral social-démocrate Helmut Schmid ne cesse d’en appeler à la prudence dans la volonté de se mêler des affaires d’autres pays et estime que c’est l’expression d’une arrogance de l’Occident, prétendant tout mieux savoir.


http://www.voltairenet.org/article157398.html

___________________________________________________________________________________________


Devoir de mémoire...

Des instruments au service de l’histoire, ou de la propagande  ?

http://blogs.la-clau.net/nicolas-caudeville/blog/le-devoir-de-memoire-un-fantome-qui-nous-hante-235  


Parution non terminée. Liens à venir.
Partager cet article
Repost0
19 juin 2008 4 19 /06 /juin /2008 02:03
http://eldiablo.over-blog.org/article-20593053.htmlPour se procurer ces tee-shirts militants,
 http://sanscommenttaire.blog.fr/2008/03/19/
tee-shirts-et-adhesifs-voiture-3906067











Choix d'articles afin d' aider à comprendre le monde qui nous entoure et aussi pour découvrir les projets des véritables décideurs qui agissent dans l'ombre.  Eva


La Trilatérale
en France


18.6.2008 

 Le 16 janvier 1978, Mrs Yves GUENA, conseiller d'Etat, plusieurs fois ministre, éminente personnalité du mouvement gaulliste, reconnaissait devant une quinzaine de journalistes réunis à Paris, qu'il ignorait tout de la Trilaterale.

Lorsque
sa religion fut éclairée par deux journalistes, Paul Dehème et Pierre de Villemarest, il eut un haut-le-corps et s'exclama ; " Eh bien, Messieurs, Je vous assure qu'avec nous il n'y aura pas de Trilatéralistes au gouvernement".

C'était ignorer que le gouvernement soutenu par Mrs Yves GUENA et ses amis était dirigé dans la plus stricte et la plus fidèle ligne trilatéraliste par Mrs Raymond BARRE, membre éminent de la Trilatérale depuis les premiers jours de sa fondation.

Précisément, interrogé quelques jours plus tard, le 9 février 1978, par un auditeur de Radio-France, Mr Raymond BARRE, premier ministre, reconnaissait son appartenance à la Trilatérale. Il s'empressa d'apaiser la curiosité de son interlocuteur en soulignant qu'il s'agissait là que d'une commission mondialiste uniquement appliquée à ce "qu'une bonne compréhension s'établisse entre l'Europe; le Japon et les Etats-Unis" et de préciser que ce faisant, "il n'a pas l'impression de manquer à l"indépendance nationale" en participant aux travaux de cette commission "..."ni de se mettre en état de dépendance à l'égard des puissances d'argent".

C'était laisser ignorer que les plus puissantes forces économiques du monde et les plus importants moyens financiers de l'Occident constituaient le noyau dur de la Trilatérale. La réplique de Mrs Raymond BARRE résonna comme une réponse d'esquive.

Monsieur Raymond BARRE n'a pas cru devoir préciser à la radio que l'un de ses conseillers, M.J.C CASANOVA, inspirateur de "son discours de Blois" appartient à la Trilatérale depuis plusieurs années. Nous n'aurions vu aucun inconvénient à ce qu'il rappelât que M.LECAT, porte-parole de l'Elysée est lui assui membre de la Trilatérale comme le sont à propos de puissances d'argent, MM. Edmond de ROTHSCHILD ou Jacques de FOUCHIER, ancien président de Paribas.

M.Raymond BARRE aurait été parfaitement à l'aise en rappelant qu'à la Trilatérale il se trouve en compagnie de Michel CREPEAU, maire de La Rochelle, président des Radicaux de gauche, et qu'à gauche justement, il se trouve des "trilatéralistes de compréhension " comme Michel ROCARD, Jacques ATTALI, Jean-Pierre COT etc..

A Paris, Electricité de France, service national, met ses locaux à la disposition de la Trilatérale, bd Haussmann, et abrite son personnel sans que personne n'ait cherché à savoir qui supporte les frais de fonctionnement. Tout se passe comme si cela va de soi...!

Comme l'a fort bien perçu l'industriel François MICHELIN, "la crise" qui frappe l'Occident avec son cortège de malheurs est " fabriquée à la main". Devant les actionnaires de sa société, François MICHELIN insiste sur le caractère artificiel de la "crise" pétrolière.

La vision trilatéraliste de notre futur est celle d'un monde organisé par une "élite transnationale" dont l'URSS fera partie. Il s'agit de mettre en place une communauté "globale" des peuples .

Pour que cette ligne politique soit conduite avec succès il importe, à l'intérieur, de réduire les pouvoirs des Etats, des Congrès de ces Etats, et, en même temps anesthésier l'information.

Comme l'affirme avec force la tête pensante de la Trilatérale, "Zbig BRZEZINSKI", il s'agit d'en terminer avec la fiction des souverainetés nationales ( political power  1964)

On comprend dans ces conditions, les mouvements d'humeur de ceux qui accusent la Trilatérale de transformer nos institutions en démocratie restreinte et filoutée.

Théoriquement dans cette perspective de "nouvelle conscience planétaire" la Trilatérale peut être considérée comme une tentative de reprise en mains par les Etats-Unis du monde occidental. Elle serait une sorte de "new-deal" informel à l'échelle mondiale pour assurer la survie du capitalisme grâce à un "réformisme" visant à instaurer un ordre économique mondial .


Le Monde est gouverné par tout autres personnes que ne se l'imaginent ceux dont l'oeil ne plonge pas dans les coulisses. ( Disraëli 1804/1881) ministre des finances britannique de la Reine Victoria.


Note: afin d'aider à préserver le caractère non-officiel de la commission, les membres qui prennent position dans leur administration nationale abandonnent de facto leur appartenance à la Commission Trilatérale. Les membres sont choisis sur une base nationale. La procédure utilisée pour la rotation et l'invitation des nouveaux membres varie en fonction du groupe national.

Quelques personnalités qui sont ou ont été membres :
 Edmond ALPHANDERY, Raymond BARRE, François BAYROU, Georges BERTHOIN, Hervé de CARMOY,  Paul DELOUVRIER, Patrick DEVEDJAN, Laurent FABIUS, Pierre LELOUCHE

pour les Etats-Unis :
Zbigniew BRZEZINSKI, George H.W BUSH, Jimmy CARTER, Dick CHENEY,Tim COLLINS,  Bill CLINTON, Henry KISSINGER,  David ROCKFELLER, Paul VOLCKER
.

http://millesime.over-blog.com/article-20555321.html



____________________________________________________________________________________________________________________________

Préparation du voyage
de Sarkozy en Israël :

Israël est redevenu une destination très populaire. Un nombre exceptionnel de personnalités politiques et d’affaires étaient disposées à suivre pas à pas le Président Sarkozy à Jérusalem. Le plus dur a été de dresser la liste des personnes qui attendront le prochain voyage officiel en Israël (peut-être pour le décès éventuel de Ariel Sharon ?).

La Knesset a mis au point les derniers détails de la prochaine visite du président français Nicolas Sarkozy. Avec son épouse Carla, ils sont attendus le 22 juin en Israël. Ils seront accompagnés de 8 ministres, 7 parlementaires et de 180 personnalités.

http://www.juif.org/go-news-56212.php


______________________________________________________________________________________________________________________________


A lire : La guerre des Bush
transmis par une lectrice


Une enquête explosive sur les dessous de la lutte contre Saddam Hussein. Comment deux générations de présidents américains ont pris comme prétexte le conflit avec l’Irak pour régler des dossiers bien plus secrets…

C’est en 1991 que s’est engagée la croisade contre l’Irak. Menée par George Bush père, la Guerre du Golfe a complètement modifié le paysage politique et diplomatique d’une région déjà déstabilisée. Plus de dix ans plus tard, Georges W. Bush semble s’être donné pour mission de " terminer " le travail du père : en finir avec Saddam Hussein. Mais la future guerre en Irak cache pourtant de biens étranges secrets...

Eric Laurent révèle de manière assourdissante comment deux générations de présidents ont, par leurs amitiés, leurs complicités et leurs intérêts, précipité leurs pays vers une guerre dont personne ne connaît réellement l’issue.

C’est une enquête minutieuse et explosive au cœur des milieux les plus fermés – politiques, industriels, militaires -, sur tous les continents. Pour la famille Bush, la "guerre contre le terrorisme" peut aussi être l’occasion de régler bien d’autres dossiers…

______________________________________________________________________________________________________________________________

 
Les gouvernements en Amérique latine.
Retour au contrôle public des ressources naturelles.
Stratégie, de confrontation et de séparation,
des EU et des capitalistes locaux



En opposition aux traités de libre commerce que signent certains pays d’Amérique latine avec les Etats-Unis ou l’Union européenne, les nouveaux accords qui ont été passés entre les gouvernements du Venezuela, de la Bolivie et de Cuba méritent d’être soulignés. Citons par exemple les 20.000 médecins cubains qui vont travailler volontairement au Venezuela pour fournir une médecine gratuite, en priorité dans les quartiers pauvres, ou les 40.000 opérations de la cataracte ou d’autres problèmes de la vue dont ont bénéficié gratuitement des citoyens vénézuéliens dans des hôpitaux cubains. En échange, principalement sous forme de troc, le Venezuela fournit du pétrole à Cuba. Le même type d’accords s’applique entre le Venezuela et la Bolivie.

En conclusion, les expériences en cours dans ces pays sont très différentes de l’image caricaturale et négative qu’en donne la majorité des medias. Les processus en cours sont complexes et parfois contradictoires, des reflux sont possibles, même probables, les gouvernements n’iront peut-être pas assez loin dans les transformations politiques et sociales favorables au peuple. La déstabilisation orchestrée par les classes dominantes locales et Washington peut réussir à infléchir le processus en cours. Avec l’agression de la Colombie contre l’Equateur en mars 2002, on voit bien que Bogota et Washington sont prêts à utiliser l’arme de la guerre contre les régimes de Quito et de Caracas. Une des dimensions marquantes qui n’ont pas pu être abordées ici, c’est la faiblesse du contrôle des producteurs sur l’ensemble du processus de production (ce qu’on appelle, dans la tradition du mouvement ouvrier, le contrôle ouvrier et l’autogestion).




 http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=9369


____________________________________________________________________________________

J'ai intitulé un récent post "La bête"
Pour ceux qui veulent en savoir plus,
voici un lien envoyé par une lectrice abonnée... Libanaise !

Chère Eva,

Je viens de lire l'article que tu as envoyé aujourd'hui:
"la Bête immonde asphyxie la planète"
J'aimerai attirer l'attention des lecteurs, à ce propos, d'un lien qui est très significatif et explicatif!
 Chaleureusement


Essai d'interprétation :
Jésus, les USA, Israël...
Une autre bête....


L'Apocalypse est un livre prophétique qui rapporte les événements et les protagonistes du XXe siècle. Cette époque tumultueuse est celle de la réapparition et de la fin d'une Bête : l'Antichrist, la veille du Retour du Christ (..)

Plus loin, dans le même chapitre, je lus qu'il y a "une autre Bête... au service de la première Bête, elle en établit partout l'empire, amenant la terre et ses habitants à adorer la première Bête dont la plaie mortelle fut guérie... et nul ne pourra rien acheter ni vendre s'il n'est marqué au nom de la Bête" (Apoc 13,11-17). Je déduisis alors que la première Bête étant Israël, la deuxième Bête qui la soutient ne peut être que les U.S.A qui protègent et arment Israël. Je compris encore qui sont ces "ennemis que je m'attirerais" et qui est la "foule de peuples, de nations, de langues et de rois contre qui il me fallait de nouveau prophétiser", puisque le témoignage contre Israël ne se fait plus aujourd'hui comme les Prophètes et Jésus le faisaient autrefois (voir par exemple Isaïe 1,2-4 / Jérémie 2,26-37 / Michée 3,9-14 / Matthieu 23,33-37 / Jean 8,44).

Devant ces détails, j'étais stupéfait ; je sentais la réalité du message et son importance. La peur me menaça. Mais pourquoi est-ce moi qui reçois tout ça ? Je suis impuissant face à de tels ennemis ! Après cette vision et cette lecture, je me sentais comme isolé dans un monde de silence. Une impression de gravité s'abattit sur moi. J'ai éprouvé le besoin de prier, beaucoup et profondément.

Une guerre de pensée se déroula alors en moi : "Je suis un prêtre et, comme tel, je n'ai pas à m'occuper de politique", pensai-je. Mais, d'un autre côté, je réalisais que le phénomène israélien n'était pas que politique puisque Israël refuse de reconnaître Jésus comme le vrai et unique Messie et que, malgré la rupture de la première Alliance (Jérémie 31,31-33), Israël prétend encore avoir un droit divin sur la Palestine, sous prétexte qu'elle demeure la Terre Promise aux Juifs.

Je compris alors que reconnaître à Israël un quelconque droit biblique sur la Palestine signifiait trahir Jésus et représentait un contre-témoignage à son messianisme spirituel et universel.

Le problème était donc bien de dimension spirituelle. Il fallait du discernement et de la subtilité pour reconnaître la Bête : "C'est ici qu'il faut de la finesse ! Que l'homme doué de sagesse calcule le chiffre de la Bête, c'est un chiffre d'homme : son chiffre c'est 666", dit l'Apocalypse (13,18).

Toutes ces pensées m'embarrassèrent beaucoup à cause du courant opposé, puissant et dangereux auquel il fallait faire face. Je compris alors que tel était le secret que Jésus devait me révéler, et qui devait m'attirer des ennemis.

Dans mon cœur, je L'entendis de nouveau me demander : "Pour moi, acceptes-tu ?" J'ai alors re-confirmé mon acceptation, réalisant bien, cette fois, pourquoi "il me fallait de nouveau prophétiser contre une foule de peuples, de nations, de langues et de rois" (..)

La bête, c'est l'antichrist

Tous les interprètes bibliques reconnaissent que la Bête est l'Antichrist dont parle Jean, et l'Impie ou l'Adversaire (du Christ : l'Antichrist) prévu par Paul. Il doit apparaître la veille du Retour du Christ : Jean dit "Qui est le menteur, sinon celui qui nie que Jésus soit le Christ ? Le voilà l'Antichrist" (1 Jean 2,22).

Les Israéliens sont les seuls à nier "que Jésus soit le Christ", le Messie de Dieu. L'Islam proclame cette Vérité, le Coran reconnaissant, de surcroît, que Jésus est la "Parole de Dieu et l'Esprit de Dieu" (Coran III ; La Famille d'Imran, 45).

Paul dit : "A propos de la Venue (Retour) de notre Seigneur Jésus-Christ... auparavant doit se révéler l'homme Impie, l'Etre perdu, l'Adversaire (l'Antichrist)... Vous vous rappelez qu'étant encore près de vous, je vous disais cela" (2 Thessaloniciens 2,1-5).

Les temps apocalyptiques sont donc reconnaissables par la réapparition de l'Antichrist en Palestine, au cœur même de Jérusalem, pour y mener la bataille finale contre le Christ. Ce dernier le vaincra et l'Antichrist disparaîtra à jamais (Apoc 17,8). Ceci confirme ce que Jésus avait déjà révélé à ses Apôtres concernant la Fin des Temps : "Quand vous verrez Jérusalem investie par les armées, rendez-vous compte que sa dévastation est toute proche" (Luc 21,20). Rendons-nous compte aussi que c'est l'Heure du Retour de Jésus.

(..) La Palestine est le centre principal des événements apocalyptiques.

Suite à  http://www.pierre2.org/fr/cleapoc.htm


_____________________________________________________________________________________________________________________________


Mémoire de la Shoah :
Le projet de Sarkozy abandonné...

Mémoire de la Shoah : le projet de Nicolas Sarkozy abandonné - © Le Monde

Le projet de circulaire du ministre de l'éducation suggère de privilégier "la thématique des enfants victimes", mais ne reprend pas la demande faite par Nicolas Sarkozy, qui avait été très critiquée en février
.

http://www.juif.org/societe-israel/56250,memoire-de-la-shoah-le-projet-de-nicolas-sarkozy-abandonne.php

_________________________________________________________________________________________

(crédit : le blog du Chi) On rigole !!!

http://www.marcfievet.com/article-20574861.html


_____________________________________________________________________________________________________________________________


L'Union européenne
et Israël - extraits



La positon de l’UE sur le partenariat spécifique avec Israël a vite donné lieu à d’innombrables interprétations. L’ambiguïté volontaire qui entoure son calendrier, le manque de visibilité à venir de son rythme de développement, auraient été sciemment mis en avant pour adresser un message en direction des pays arabes qui hésitent encore à s’investir dans le projet de l’Union pour la Méditerranée conçu et porté par le président français Nicolas Sarkozy.

La diplomatie française qui s’apprêtent à piloter doublement et la présidence de l’Union européenne et le lancement de l’UPM est consciente qu’un des obstacles les plus difficiles à surmonter pour garantir la présence  de tous les pays riverains au sommet de Paris touche la très contestable politique israélienne à l’égard des Palestiniens.

http://www.marcfievet.com/article-20561048.html

Eva : C'est pour ça qu'on donne des miettes aux Palestiniens
en ce moment...



____________________________________________________________________________________________________________________________

Modernisation de l' Economie.
Qu'est-ce que ça cache ???

La loi LME ( loi de Modernisation de l’Economie) a été votée à l’Assemblée.

Sensée relancer la croissance, créer des emplois, et améliorer le pouvoir d’achat, cette loi est, en réalité,un formidable cadeau aux grands intérêts économiques. Les mauvaises langues l’ont déjà surnommée la loi M.E.L, loi Michel-Edouard Leclerc, du nom de l’animateur d’un des plus grands groupes de distribution.

Elle prévoit notamment de couvrir le territoire de grandes surfaces soi disant pour développer une saine concurrence et faire baisser les prix. Cette mesure aura pour effet immédiat d’achever la commerce de proximité.

http://www.marcfievet.com/article-20560300.html

La Grande trahison

Les Etats-Unis vont gouverner la France



Stephen Hadley, conseiller de George W. Bush à la sécurité nationale, avait indiqué en avril dernier, lors du sommet de l'Alliance atlantique à Bucarest, que le président américain souhaitait le retour de la France dans le commandement intégré de l’OTAN.

Nicolas Sarkozy vient de confirmer aujourd'hui que la France rejoindra bel et bien prochainement le commandement militaire intégré de l'Otan.

" Nous saluons la nouvelle ", a dit un simple porte-parole de la Maison Blanche, Gordon Johndroe, aujourd'hui.

Que ce changement stratégique de la doctrine française en matière de défense soit saluée par un simple porte-parole de la Maison Blanche comme s'il s’agissait d’une question de routine en dit long sur l’avilissement de la France que mène Nicolas Sarkozy de façon consciencieuse et délibérée.

Nous laisserons Charles de Gaulle faire le commentaire qui convient.

Voilà ce que disait le chef de la France Libre au Conseil des ministres tenu à l’Elysée le 19 juin 1963 :

" Le problème, c'est ce que les Européens appellent "l’intégration européenne", sans se préoccuper de savoir s'il y a une politique européenne. Le tout pour que les Etats-Unis puissent mieux gouverner l’Europe. Dans ce cas, l’Europe disparaît, la France est abolie.


Ceux qui ont renoncé à la France depuis longtemps cherchent une situation qui noie la France dans des systèmes politiques où la France n’existerait pas. C'est pourquoi ils sont ivres de l’ONU, de l’OTAN, de " l’intégration européenne ". Ils se ruent pour faire entrer la Grande-Bretagne, alors qu’ils savent qu'il n'y aura pas d’intégration si l’Angleterre est dans l’Europe. Ça leur est égal. Leur instinct est que la France disparaisse."

Et voilà ce que disait le fondateur de la Ve République dans le salon doré de l’Elysée le 13 mai 1964 :

" Nous ne reviendrons pas sur le retrait de nos officiers de marine de l’OTAN. [...] Ces organismes internationaux sont bons pour y attraper la vérole. Nos représentants oublient le devoir d’obéissance à l’Etat. Ils y perdent le sentiment national.

Vous savez ce que ça veut dire, la supranationalité ?

La domination des Américains !

L’Europe supranationale, c’est l’Europe sous commandement américain.

Les Allemands, les Italiens, les Belges, les Pays Bas sont dominés par les Américains.

Les Anglais aussi, mais d’une autre manière, parce qu’ils sont de la même famille.

Alors, il n’y a que la France qui ne soit pas dominée.

Pour la dominer aussi, on s’acharne à vouloir la faire entrer dans un machin supranational aux ordres de Washington.

De Gaulle ne veut pas de ça.

Alors, on n’est pas content, et on le dit à longueur de journée, on met la France en quarantaine.

Mais plus on veut le faire, et plus la France devient un centre d’attraction. "

(Charles de Gaulle, président de la République, en 1963 et 1964, Cité par Alain Peyrefitte dans C’était de Gaulle, Editions de Fallois, Fayard, 1997, tome 2, pp.216-217, 229-230)

La question que pose le cours des événements n’est évidemment plus de savoir si Nicolas Sarkozy et l’UMP sont ou non "gaullistes". Car on ne peut pas concevoir de plus grand reniement du gaullisme que ce qu’ils font.

Non, la vraie question qui se pose désormais aux Français, c'est de savoir où commence la Haute Trahison de la France.
http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-20559642.html

Reproduction autorisée en citant la source : Union Populaire Républicaine 
 http://u-p-r.org/ab/index.php?page=article&id=53


USA : Cacher la vérité
sur le 11 septembre

Le gouvernement a demandé mardi à un juge d'empêcher les compagnies aériennes d'interroger cinq employés du FBI dont les transporteurs pensent qu'ils pourraient les aider à prouver que les autorités ont tu des informations cruciales avant les attaques de 2001.

Les avocats ont expliqué qu'il serait impossible d'interroger les employés sans dévoiler des éléments classés confidentiels pouvant "causer d'importants dommages à la sécurité nationale".

"Le mal qui est décrit n'est pas hypothétique et ne peut pas être pris à la légère", peut-on lire dans des documents adressés à la cour par le bureau du procureur Michael Garcia. "Les enquêteurs continuent de chercher les personnes responsables des attaques du 11 septembre qui sont encore en liberté".

http://fr.news.yahoo.com/ap/20080619/twl-usa-11-septembre-justice-224d7fb.html 



L'arme de destruction massive...
guerre climatique


"...Depuis, un traité des Nations-Unies qui interdit la guerre environnementale,

comme déclencher des tremblements de terre,
faire fondre les calottes glaciaires,
et altérer le climat,
a été signé.

Mais certains experts croient que les travaux
clandestins pour créer l'arme de destruction massive ultime continuent..."

http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=1343


Et cette arme-là sera autrement plus dangereuse que celle, soi-disant, de l'Iran. Rejetons la propagande ! Eva


Chevènement : Le refus du peuple Irlandais
OBLIGE à changer de cap....
Réconcilier l'Europe avec la démocratie et avec les nations
http://mrc53.over-blog.com/article-20503599.html

Pour une politique agricole
humaniste face au libéralisme
http://mrc53.over-blog.com/article-20535393.html


Médecine naturelle,
liberté en cause


Pour ceux qui ne savent pas encore et qui desirent un monde diversifie 
et en dehors de la pensee unique...

Sans doute le savez-vous deja ... mais peut-etre n'etes-vous pas encore bien informes...
De nouvelles reglementations europeennes prevues pour 2009 veulent supprimer la vente legale des medicaments homeopathiques (Weleda ?), ainsi que tous ceux relies a l'antroposophie (Rudolf Steiner).
De meme la possibilite de culture biologique en biodynamie (marque Demeter), ainsi que la pedagogie Steiner (dites ecoles libres, ou ecoles Waldorf, ainsi que les centres dedies aux enfants handicapes moteurs ou cerebraux), sont remises en question dans la communaute européenne.
La raison principale en est la force des lobbies pharmaceutiques et cosmetiques qui sont menaces par le developpement et l'interet de plus en plus de citoyens pour les aliments, medicaments et produits anthroposophiques.

La fondation Eliant a ete creee pour soutenir un mouvement international pour le respect de nos libertes en matière d'alimentation, de soins et de pédagogie.
Elle a pour but de rassembler un million de signatures (ce chiffre permet une veritable reconnaissance de la petition a Bruxelles).
Pour une fois, c'est tres facile, il suffit de cliquer sur le drapeau de votre pays pour directement apposer votre nom et adresse e-mail.

http://www.eliant.eu/new/lang/fr/?p=4

L'histoire se répète...
le fascisme se profile à nouveau !
En avril dernier, les partisans du nouveau maire de Rome l’ont salué bras tendu, scandant Duce ! Duce ! 
http://hadria.riviere.over-blog.com/article-20548173.html


Vous revoteriez Sarkozy ??? 


"Non content que son émolument ait cru dans des proportions bibendiques, il s’est voté,
on le découvre ces jours-ci, une rallonge de son « argent de poche », dont le montant annuel a gonflé de 29 %, passant de 101 125 à 130 638 euros.

 

Pour le dire autrement :

Nicolas Sarkozy dispose tous les mois, pour son divertissement, et en sus de son revenu autogmenté, d’une somme dix fois supérieure
aux gages –bruts- d’un smicard –

 

Et c’est dans ce climat de folle munificence que l’un de ses collaborateurs,

 Du nom de Laurent WAUQUIEZ, secrétaire d’Etat chargé de l’Emploi,
se prononce, hier, contre les « coups de pouce » au SMIC, au motif –épatant- qu’ils contribueraient à

 

 « Tirer les salaires vers le bas ».

Et que Laurent WAUQUIEZ proclame que « ces coups de pouce -aboutissent - à scotcher tout le monde au niveau du SMIC ». "
http://hadria.riviere.over-blog.com/article-20516517.html


Affameurs !

http://eldiablo.over-blog.org/article-20444289.html 

 

                  Défense de notre langue !
                 http://eldiablo.over-blog.org/article-20509808.html
              
                   Sarkozy : Conception révisionniste de la laïcité

                http://sego-dom.over-blog.com/article-20563577.html


Populisme pénal en France
Marina Petrella

E
st-ce concevable qu'après 15 ans d'asile de fait, la France, d'un simple décret, balaye la vie d'une femme et de sa famille, sans aucune considération pour tout ce qu'elle a construit au cours de ces années ?

Une fois de plus, la vie d'une personne ne pèse pas bien lourd face aux exigences cyniques des Etats. Qu'il s'agisse de flatter un pays voisin en livrant des anciens militants à un Etat qui, trente ans après les faits, se montre toujours incapable de regarder en face son histoire sociale et de trouver une issue politique au conflit, ou qu'il s'agisse de faire une mascarade d'antiterrorisme pour satisfaire une opinion publique sous l'emprise du discours sécuritaire, cette extradition est totalement inacceptable. Elle ne représente que la poursuite d'une vengeance infinie prônée par le populisme pénal comme mode de gouvernance.
http://eldiablo.over-blog.org/article-20593053.html


Un de mes lecteurs :
"il vaut mieux vivre dans une vraie dictature (comme chez nous) que dans une fausse démocratie
"
___________________________________________________

Lutte contre la pauvreté :
Les engagements de la France
doivent être tenus !
Pétitions...

 

La France est en train de remettre en cause ses engagement en matière de lutte contre la pauvreté. L’aide française risque d’être encore revue à la baisse la semaine prochaine - cliquez ci-dessous et dites à Nicolas Sarkozy que les Français doivent tenir leurs promesses -

Agissez maintenant !
La France a su jouer un rôle majeur dans la lutte contre la pauvreté. Mais Nicolas Sarkozy pourrait remettre en question ces engagements au cours de la semaine.


Avant que le budget ne soit examiné par le Parlement (début juillet) nous devons envoyer à l’Elysée un message clair : les citoyens français attendent de la France qu’elle tienne ses promesses.  La pétition sera remise en main propre à Nicolas Sarkozy en amont du sommet du G8 par Avaaz et Oxfam France - Agir ici – ajoutez dès maintenant votre nom en cliquant sur le lien ci-dessous et faites suivre ce mail à toutes les personnes que vous connaissez :

http://www.avaaz.org/fr/france_solidaire/3.php

En ce qui concerne le VIH/sida, l’aide de la France a permis de sauver la vie de millions de personnes. Renoncer à nos engagements aurait des conséquences dévastatrices sur la vie de millions de personnes en Afrique et dans le reste du monde. La France s’apprête à prendre la présidence de l’Union européenne ; au nom de ses citoyens elle doit montrer la voie à suivre, et non revenir publiquement sur ses promesses.


Cliquez sur le lien ci-dessous pour dire à Nicolas Sarkozy que la France doit agir face à la pauvreté mondiale et que les Français savent tenir leurs promesses.

http://www.avaaz.org/fr/france_solidaire/3.php


 

Partager cet article
Repost0
16 juin 2008 1 16 /06 /juin /2008 21:42
http://pagesperso-orange.fr/aline.dedieguez/mariali/palestine/betes/bete.htm












Bonjour mes amis,

La bête militaro-financière est là, étendant chaque jour davantage ses tentacules sur le monde. Effrayant ! Une bête occidentale, anglo-usraélienne, avec ses colonies vassales (comme l'Arabie saoudite) ou, désormais, l'Europe, qui a choisi son camp, avec des pays désormais ennemis des peuples, comme la France et l'Italie pour moi devenues fascistes, et l'Allemagne "pangermanique", avec la Merkel. 

Cette bête immonde a pour adversaires, au nom du soi-disant terrorisme  et en fait d'un nouveau type de totalitarisme, militaro-financier, prédateur, carnassier, tous les Etats qui ne s'agenouillent pas devant elle. Et d'abord la Chine et la Russie, mais aussi le Pakistan, l'Inde, la Malaisie, l'Iran, la Syrie, etc et bien sûr les Etats latino-américains réfractaires à cette domination néo-coloniale qui veut asservir les peuples à son idéologie faussement démocratique.

Le plus grand terroriste de la planète, Bush, l'a bien dit : On est avec nous, ou contre nous. Soumis, ou insoumis. Le choix est simple. Et lourd de menaces terrifiantes pour les "rebelles" au Grand Désordre établi, mais aussi pour tous les peuples rétifs à ce genre d'échafaudage conçu derrière leur dos, dans l'ombre des cabinets feutrés, et contre leurs intérêts. Des peuples qui commencent à relever la tête, comme l'Irlande, des peuples qui en ont assez de subir sans qu'on tienne compte de leur avis, des peuples qui vont bientôt chercher à s'émanciper du joug planétaire qui saccage chaque pan de leur vie au quotidien, les uns après les autres. Et qui ne veulent pas finir comme les paysans en Inde, affamés, à bout de résistance, qui se suicident en masse: Ruinés par les plans de la BM, du FMI, des OGM, et autres stratégies chargées de faire leur bien, alors qu'elles ne nourrissent grassement que  leurs promoteurs rémunérés d'une manière scandaleuse avec la manne des travailleurs taillables et corvéables à merci, bientôt réduits à l'état de servage.

Ce n'est pas de la science-fiction, c'est  la volonté des dirigeants criminels qui ont droit de vie et de mort sur les peuples exténués. Quitte à remodeler toutes les cartes du monde, quitte a redessiner les plans de nos vies, les statuts, les contrats, les lois... le rouleau compresseur brisant tout sur son passage, tout ce qui a été conçu pendant des siècles. Comme l'agriculture familiale, seule garante de la satisfaction des besoins essentiels d'une existence.

Nous ne pourrons combattre la bête immonde que tous unis, mondialement unis, déterminés, et avec de Grands meneurs. Oui, nous allons nous affirmer tous ensemble face à nos bourreaux hypocrites, cupides, criminels.

Les peuples se lèvent. Ils ne veulent plus être sacrifiés à l'appétit garguantanesque (j'invente le mot) des requins aux commandes. Ils grondent...

En attendant de vous retrouver à la fin de mes congés, avec de nouveaux articles, de nouvelles analyses, voici des liens. Pour vous mettre en appétit ! Bientôt, en effet, même notre alimentation sera confisquée par les vampires spéculateurs ou les moteurs gourmands des berlines des nantis.

Bonne lecture

Fraternellement à vous, Eva


NB Il semble que ce que je réclame depuis un moment se mette en place : J'entends à l'instant sur France Info qu'un grand mouvement international se prépare pour, me semble-t-il, le 7 octobre. A suivre ! Le combat doit devenir planétaire, titanesque, entre le clan militaro-financier, mafieux,  à la tête du monde, et les peuples, tous unis ! Eva


Abonnez-vous à mon blog. Pour savoir ce qu'on nous prépare...réellement ! Eva

La bête est de retour et son mufle hideux souffle sur le monde son haleine fétide.
Camps, banthoustans, check points, ghettos, prisons, clôtures électrifiées, tortures, assassinats, chantage, exécutions sauvages, destructions, famines organisées, privations de soins, d'écoles, d'électricité, ségrégation, apartheid, racisme : la barbarie est de retour, la barbarie s'étale et se vautre dans sa fange.

Le monde regarde et ne voit pas.
Le monde n'entend pas le blessé qui agonise.
Le monde ne voit pas les pleurs de la mère.
Le monde n'entend pas le cri des affamés, les larmes des persécutés, la plainte des torturés.
Le monde n'entend pas la douleur des prisonniers et le chagrin des orphelins.

Nous sommes le monde.
Refusons la lâcheté de nos gouvernements.
Refusons le silence d'une presse domestiquée.
Refusons les barrières, les murs , les barbelés .
Refusons les mensonges des voleurs et les crimes des assassins.
Refusons de nous habituer à l'innommable et d'accepter l'inacceptable.
Nous sommes le monde : refusons l'impuissance et la passivité.

Le sang de ses victimes ne rassasie pas la bête. C'est notre cerveau qu'elle vise. C'est notre humanité qu'elle veut annihiler.
Jour après jour, la bête monte à l'assaut de notre tête.
Jour après jour, la bête grignote et avale une parcelle de notre cervelle.
Jour après jour, la bête avance une langue goulue afin d'aspirer la résistance que nous opposons à sa puissance.

Aurons-nous la force de crier, une fois encore: " No pasaran ! " ?


http://pagesperso-orange.fr/aline.dedieguez/mariali/palestine/betes/bete.htm


Liens :


Et d'abord, cet article que je viens de trouver et qui date un peu,  mais si révélateur de la manière d'agir de nos bourreaux :

STANLEY GREENE : «
Le racisme aux Etats-Unis est un monstre tapi »

. Le but n'est pas de faire revenir les gens, mais de faire de La Nouvelle-Orléans une ville blanche et lucrative. Cette ville a été créée par des esclaves, contrairement à Baton Rouge (Louisiane), fondée par les Confédérés. Beaucoup d'Américains voient La Nouvelle-Orléans comme un lieu de péché. Pour eux, les inondations sont un moyen de se débarrasser de la prostitution, du crime et de la drogue, et de favoriser les investissements. D'où ces images de pancartes avec des annonces immobilières. Des investisseurs recherchent partout les propriétaires des maisons détruites. Qu'ils rachètent pour 10 000 dollars. Katrina est la plus grande opération de spoliation de tous les temps.

Comment avez-vous travaillé ?

La ville était pleine de barrages, du FBI, de la police. Sans compter les services de sécurité privés, comme Black Water, qui nous empêchaient d'entrer dans le Renaissance Village, un des quartiers les plus pauvres, les plus sinistrés, les plus visés par la spéculation immobilière. Ces gens tirent sans sommation ! Ironiquement, la même compagnie opère en Irak pour le compte d'Haliburton, la société de Rumsfeld.

http://ecolesdifferentes.free.fr/USracisme.html

Lettre ouverte
de Michael Moore
au Président des Etats-Unis

vendredi 2 septembre 2005

Cher Monsieur Bush,

Où sont tous vos hélicoptères ? 
En avez-vous la moindre idée ? 
Nous en sommes au cinquième jour du cataclysme Katrina et des milliers de personnes sont toujours coincées dans la Nouvelle Orléans  ... http://ecolesdifferentes.free.fr/USracisme.html

L'audace de la ville monde
Dictionnaire amoureux
Les peuples de Londres
Entre espoir et désillusion
De Dickens à la City
La mégalopole aux 100 tours
Les archistars de Londres
Royal Festival Hall
http://ecolesdifferentes.free.fr/


l'Europe vassalisée face à l'Iran révolté http://pagesperso-orange.fr/aline.dedieguez/tstmagic/1024/tstmagic/moyen_orient/iranrevolte.htm


 Manuel de Diéguez : « L'Europe quémande sa souveraineté à son maître »  ;  « Conseils et directives du Département d'Etat américain, du Pentagone et de la CIA  à leurs agents d'influence en France. »  
 « L'empire américain s'est déjà effondré ... » . Le philosophe  Manuel de Diéguez interviewé par l'Ambassade d'Iran.


« Quand on tue une personne, on est un criminel, quand on massacre des milliers, c´est de la statistique. » Staline



Irak An VI : La seconde mort des Irakiens dans les médias occidentaux
P. C.E. Chitour
http://www.millebabords.org/spip.php?article8133


L’Europe des Droits de l’Homme à la dérive (témoignage)
L’horreur s’ajoute à l’horreur
http://www.millebabords.org/spip.php?article8406

2008, Année de tous les dangers
Le chaos économique mondialisé
http://www.millebabords.org/spip.php?article7590

   
Extrait du dernier article de Chahids
http://chahids.over-blog.com/article-20482443.html

Regretter les huit ans de crimes et de massacres à la tête d’un empire fondamentalement va-t-en-guerre, est politiquement absurde. Le legs apocalyptique de Bush est précisément le fonds de commerce que John McCain (son clone) devrait instrumentaliser pour garantir aux républicains et aux ziocons un autre mandat à la tête de l’Amérique, de l’Europe et des colonies américaines en Afrique, au Moyen Orient et en Asie.

    Des extraits du livre-brûlot de l’ex porte-parole de la Maison-Blanche, Scott McClellan, publiés sur le site Politico.com, nous dévoilent les « principes » ou les inepties de la Maison-Blanche. « Ne jamais s'expliquer, ne jamais s'excuser, ne jamais battre en retraite. Malheureusement, cette stratégie avait aussi des répercussions moins justifiables: ne jamais prendre le temps de réfléchir, ne jamais réexaminer les décisions prises, ne jamais faire de compromis - surtout quand il s'agissait de l'Irak » écrit Scott McClellan

Bush a remercié le Pape pour son « engagement dans la dé

fense des valeurs morales fondamentales
 
».
Même un américain n’oserait pas vomir une telle insanité.

    Bush n’est donc pas allé à la rencontre du Pape pour recevoir le « sacrement du pardon » en confessant ses « péchés » au « tribunal de la pénitence » (l’« art » des fidèles ordinaires), non, il est allé rencontrer un allié avec qui il partage les mêmes « valeurs morales ». Un des rares alliés sur qui compte l’empire puisque les autres ne sont que des vassaux.[10]

_________________________________________________________________________


Bush va-t-il se
convertir au catholicisme ???

Extraits. Le président Bush est "un grand fan du pape et a pour lui un respect total", a confié jeudi le chef du protocole de la Maison Blanche, Nancy Goodman Brinker.

La chaleur des relations entre les deux hommes, contrastant avec les rapports difficiles entretenus entre le président Bush et Jean Paul II en raison de la guerre en Irak, a fait naître les rumeurs d'une possible conversion du chef de l'Etat américain au catholicisme.

Le journaliste Carlo Rossella, ancien directeur du magazine de droite Panorama, a affirmé vendredi détenir cette information de "source crédible" .

Les sources vaticanes soulignaient cependant que les entretiens entre le pape et le président Bush devaient notamment porter sur le Moyen-Orient, la pauvreté, les questions éthiques et la défense de la famille.

http://afp.google.com/article/ALeqM5gHAvDCEL9wDSfPsyzLjqolHGioZg


Le communiqué du Vatican précise par ailleurs que le pape et le président ont abordé « les principaux thèmes de politique internationale : les relations entre les Etats-Unis d'Amérique et l'Europe, le Moyen Orient et l'engagement pour la paix en Terre Sainte, la mondialisation, la crise alimentaire et le commerce international, l'application des objectifs du Millénaire (MDGs - Millennium Development Goals).
http://www.zenit.org/article-18202?l=french


______________________________________________________________________


Très beau texte d' Hadria
la Berbère française


http://hadria.riviere.over-blog.com/article-20496041.html - Courts extraits

Il n'est guère possible d'accepter qu'une majorité d'individus soit transformée en galériens du "manque"…Manque de travail, manque de nourriture, manque d'eau, manque de scolarisation, manque d'éducation,  manque de liberté, manque etc.

  Et, par ailleurs, il est guère acceptable, pour des démocrates convaincus, d'admettre qu'une minorité ait confisqué et les ressources de "notre mère nourricière la terre" et, la liberté à son seul bénéfice...


Il faut gouverner par la peur
  quand il y a crise économique, tout spécialement. Telle sest l'approche de la classe politique :

Susciter la "peur de l'autre" pour détourner l'attention sur les problèmes de fond, l'injustice sociale et économique, et surtout le vide de leur programme de gouvernement. Tactique vieille comme le monde, toujours payante dans l'esprit des démagogues.

..Quand il y a crise économique, tout spécialement. Telle est l'approche de la classe politique :

 Il faut diaboliser le monde musulman pour justifier
 
les politiques de destruction, spoliation et prédation au Moyen Orient qui garantissent la fortune des sponsors.

Le niveau de violence est tel, que les opinions publiques européennes doivent être anesthésiées en permanence.

 

  _______________________________________________________________________


Les mensonges du gouvernement Sarkozy


http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/social/20080616.OBS8652/pour_
la_cfdt_le_gouvernement_a_rompu_la_confiance.html




Guerre d' Iran bientôt ?


La secrétaire d'Etat américaine, Condoleezza Rice, a insisté dimanche en Israël sur la priorité accordée par l'administration américaine à la diplomatie sur le dossier du programme
nucléaire iranien

 
«C'est ce sur quoi nous nous concentrons et nous déployons toute notre énergie --et j'insiste, toute notre énergie-- parce que nous venons juste, par l'intermédiaire de Javier Solana, de proposer aux Iraniens de nouvelles propositions», a ajouté la chef de la diplomatie américaine.

Début juin à Washington, M. Olmert avait déclaré que les ambitions nucléaires de l'Iran devraient être jugulées «par tous les moyens».

http://www.juif.org/go-news-55885.php


                                               Créé par les USA
pour nous terroriser, pour nous asservir !

Le poseur et terroriste en herbe Shah, avec sa mortelle contrebasse
lire l'article dans son intégralité :
http://www.quantumfuture.net/fr/creating_reality_fr.html
http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-20515835.html


Extraits
http://www.futurquantique.org/actualites/big-brother/58-big-brother/393-relier-les-points-penurie-de-nourriture-et-signes-de-guerre-le-futur-est-maintenant

Le témoignage devant le Congrès la semaine dernière du général David Petraeus et l’administrateur de la Zone Verte Ryan Crocker a mis en place la scène pour une attaque contre l’Iran de la part du régime de Bush. Le 10 avril Robert H. Reid de A News a rapporté :

« Le commandant en chef étasunien a déplacé la focalisation d’Al-Qaida vers les groupes spéciaux soutenus par l’Iran comme étant la principale menace… Le déplacement a été articulé par le général Petraeus qui a dit au Congrès que ‘non contrôlés, les groupes spéciaux posent la plus grande menace à long terme pour la viabilité d’un Iraq démocratique.’’

Grâce à la magie des mots distordus, le fantôme d’Al-Qaida, d’abord transplanté de l’Afghanistan à l’Iraq, est maintenant dilué en mystérieux ‘groupes spéciaux’ et fusionné avec la ‘menace iranienne’. Petraeus a un problème, car même dans sa logique surréaliste il n’y a pas de moyen légitime d’être en adéquation avec les revendications des fonctionnaires iraniens :

« Des fonctionnaires en Iran ont confirmé pour la première fois samedi que le pays jouait un rôle important en négociant une récente trêve entre le gouvernement iraquien et le religieux chiite anti-américain Muqtada al-Sadr .

L’Iran chiite a aidé à mettre fin aux conflits entre les troupes gouvernementales iraquiennes et la milice de l’armée Mahdi de al-Sadr pour l’unité chiite, a déclaré un fonctionnaire supérieur iranien qui traite avec l’Iraq. »

D’autres points à considérer comme faisant partie du prélude à la guerre :

-L'administration Bush lance en silence une guerre économique contre l’Iran, apparemment dans le but ultime de transformer la nation en « un autre Gaza ou Iraq sous les sanctions économiques des années 1990, avec un impact dévastateur sur l’économie et la société. »

-Israël annonce qu’il se connectera au système d’alerte de missiles étasuniens ; pendant qu’Israël et la Syrie pratiquent des exercices militaires.

Des rumeurs se font jour, indiquant que l’Iran et les États-Unis sont déjà engagés dans une guerre par procuration avec les rebelles kurdes iraniens à la frontière avec l’Iraq.

-Des rapports d’un incendie à l’aéroport Mehrabad en Iran ont été divulgués, peut-être causé par un avion d’entraînement en panne qui s’est écrasé à proximité. Quelques jours avant, avait eu lieu une explosion dans une mosquée dans la ville iranienne de Shiraz qui tua 12 personnes et en blessa plus de 200. Bien que les fonctionnaires iraniens insistent sur le côté « accidentel » , nous ne pouvons exclure un motif politique relié au plus grand contexte d’une guerre dans le proche avenir.

-Jane’s Intelligence Review a publié un morceau de propagande – réminiscent de la présentation de Colin Powell aux Nations Unies avant la guerre d’Iraq – prétendant que des images satellites montraient un site secret où l’Iran était soupçonné de développer des missiles balistiques à longue portée capables d’atteindre des cibles en Europe. »

-Un fait d'importance à garder sous surveillance pour le proche avenir : à la fin du mois de mars, Israël a avisé ses citoyens de ne pas voyager dans les pays suivants : Chypre, Venezuela, Angola, Malaisie, Indonésie et Mauritanie. Cela devrait être lu dans le contexte de la propagande de la terreur, mais il est possible que cela contienne un indice sur les plans pour le prochain ‘gros événement’.

Un mot sur un cauchemar orwellien

Supposons un moment qu’il n’y ait pas de coïncidence sur la scène mondiale et que les préparatifs pour une guerre ne soient pas isolés . Serait-il surprenant alors, que les nations occidentales vivent une augmentation dans la peur de la ‘guerre contre le terrorisme’ ? Et si c’est le cas, nous nous attendrions naturellement à des mesures nous emmenant davantage dans la société Big Brother dans laquelle nous vivons déjà. Parmi d’autres points à considérer :

-Le gouvernement étasunien commencera bientôt à collecter des échantillons d’ADN de tous les citoyens arrêtés en rapport avec tout crime fédéral et de nombreux immigrants détenus par les autorités fédérales.

-Aussi scandaleux que cela puisse paraître, le gouvernement étasunien essaie aussi de développer une technologie visant à détecter et décoder l’activité cérébrale, avec un potentiel utilisable en matière de maintien de l’ordre pour détecter à distance « une activité cérébrale suspecte. »

-Tandis qu’ils obtiennent leurs gadgets, l’Administration de Sécurité des Transports a déjà en place un programme de « détection de comportement » pour repérer « les dangereux voyageurs par avion au moyen de subtils indices dans la manière dont ils agissent. »

-Entre temps, le secrétaire à la Sécurité Intérieure Michael Chertoff a annoncé qu’il activerait un nouveau bureau de surveillance domestique par satellite, malgré les critiques du Congrès. Les mesures ci-dessus ne sont qu’un échantillon de points qui indiquent une tendance, non seulement aux États-Unis, mais dans le monde entier, comme une recherche sur la surveillance au Royaume Uni, en Australie et en Allemagne (entre autres) le montrera.

Le but de la surveillance n’a rien à voir avec notre sécurité et tout à voir avec le contrôle et la discipline de la société. Nous devrions nous demander pourquoi ils ont besoin de plus de contrôle s’ils ont déjà asservi nos esprits par les médias et vidé nos poches à l'aide du système économique global. À la manière dont vont les choses, il n’y a pas de possibilité que des révolutions réussissent. Donc pourquoi le contrôle ? Est-ce parce qu’ils s’attendent à quelque chose de grave qui arrivera dans le proche avenir ? Ou cela arrive-t-il déjà avec les émeutes pour l’alimentation ? Qu'adviendra-t-il quand la prochaine guerre commencera ?

Et la guerre et la famine elles-mêmes, sont-elles intensifiées comme une diversion par rapport à quelque chose d’autre ? Auquel cas nous devons prêter attention aux signes de Mère Nature. 

« Le but final est la destruction de toute religion et nationalité et l’établissement du super État, dirigeant le monde par une terreur impitoyable.”


(..)

(merci Sceptix pour ce texte).


Georges Orwell


George Orwell, de son vrai nom Eric Arthur Blair, (Motihari, Inde, 25 juin 1903 - Londres, 21 janvier 1950), est un écrivain anglais, dont l'œuvre porte la marque de ses engagements, qui trouvent eux-mêmes pour une large part leur source dans l'expérience personnelle de l'auteur : contre l'impérialisme britannique, après son engagement de jeunesse comme représentant des forces de l'ordre colonial en Birmanie ; pour la justice sociale, après avoir observé et partagé les conditions d'existence des classes laborieuses à Londres et à Paris ; contre les « totalitarismes » nazi et soviétique, après sa participation à la guerre d'Espagne.

Témoin de son époque, Orwell est dans les
années 1930 et 1940 chroniqueur, critique littéraire et romancier. De cette production variée, les deux œuvres au succès le plus durable sont deux textes publiés après la Seconde Guerre mondiale : La Ferme des animaux et surtout 1984, roman dans lequel il crée le concept de Big Brother, depuis passé dans le langage courant de la critique des techniques modernes de surveillance. L'adjectif « orwellien » est également fréquemment utilisé en référence à l'univers totalitaire imaginé par l'écrivain anglais.

http://fr.wikipedia.org/wiki/George_Orwell




Les psychopathes
à la tête des nations :


http://futurquantique.org/articles/ponerologie-et-psychopathie/293-psychopathie

Le truc des psychopathes : Nous faire croire que le Mal vient des autres

http://futurquantique.org/articles/ponerologie-et-psychopathie/34-ponerologie-et-psychopathie/233-le-truc-du-psychopathe--nous-faire-croire-que-le-mal-vient-des-autres


______________________________________________________________________________________________________


Reçu ce matin, d'un lecteur :
 

Le tremblement de terre
en Chine a-t-il été causé par l'arme secrète HAARP ?


http://fr.youtube.com/watch?v=InV0cVH6KZc


30 mins before the 2008 Sichuan earthquake in China
http://fr.youtube.com/watch?v=KKMTSDzU1Z4&feature=related


10 mins before the 2008 Sichuan earthquake in China
http://fr.youtube.com/watch?v=hzVamNQzfYA


http://fr.youtube.com/watch?v=ecLwVgvvTvU&NR=1 "


Sarkozy le néo-conservateur !!!



sarko carla avion

 A une semaine de son accession à la présidence de l’Union européenne, Nicolas Sarkozy se rend le 22 juin dans son pays de prédilection, le lieu de formulation du discours fondateur de sa doctrine (1), la plate-forme de sa campagne électorale, le tremplin de sa trajectoire présidentielle, le point fixe de son parcours politique avec les Etats Unis d’Amérique.

Un pays qu’il n’a cessé de magnifier et de glorifier à chaque étape de sa conquête du pouvoir, y faisant référence jusques y compris dans les périodes les plus désastreuses pour son image, comme lors de sa guerre de destruction du Liban, en juillet-août 2006, missionnant au plus fort du conflit, dans une démarche de provocation, un réserviste de son armée, sollicitant l’avis exclusif de son ministre de la sécurité Avi Dechter pour la répression du soulèvement de la périphérie urbaine de l’Automne 2005 en France, dans une transposition symbolique du conflit israélo-palestinien sur le territoire national, se livrant enfin, périodiquement, à des incantations des «Murmures de Yad Vachem» au « Miracle du XX me siècle», au point que cet atlantiste résolu est apparu, au delà de l’attente de ses plus empressés courtisans, ses commensaux habituels des coteries du parisianisme calfeutré, comme un philosioniste exacerbé par le néo-conservatisme américain

http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=9344



USA révélations sur les méthodes d'interrogatoires dures
http://fr.news.yahoo.com/ap/20080617/twl-usa-interrogatoires-detenus-224d7fb.html

La Chine s'irrite de la dévaluation du dollar
« Les actifs libellés en dollars possédés par la Chine sont une richesse gagnée par son peuple à la force de son dur travail. Le gouvernement central a donc l’obligation de les préserver au lieu de permettre la dépréciation du dollar américain »
http://contreinfo.info/article.php3?id_article=1939


Le communautarisme s'étend
http://www.marcfievet.com/article-20530658.html

Puisque le peuple dérange, cessons de le consulter . Ou la bérézina de l'Europe - par nicolas Domenach
http://www.marcfievet.com/article-20512709.html

Sarkozy l'élection héréditaire, à défaut de monarchie
http://www.marcfievet.com/article-20512623.html


Pétition pour le retrait du projet de carte d'identité biométrique

Non au projet INES
3 juillet 2005

Pétition lancée le 26 mai 2005 à l'initiative de : LDH, SM, SAF, IRIS, DELIS, AFJD 

Signer la pétition

http://bgabrielli.over-blog.com/article-20540511.html
___________________________________________________________________________________________________



  

Partager cet article
Repost0
14 juin 2008 6 14 /06 /juin /2008 21:48
photo : Le Figaro http://mondialisation.ca
 



A mes lecteurs,

Cette fois, j'espère que le besoin d'informer sur ce qui se passe réellement dans le monde ne m'empêchera pas de prendre trois semaines de congés à partir d'aujourd'hui.  Pas d'articles de moi pour un temps, donc, juste quelques liens vers des articles nécessaires à la compréhension des événements, et puis, comme aujourd'hui, exceptionnellement, un lien "pratique" : Le RV des blogueurs  politiques.  Bon à connaître !

Bonne lecture, à bientôt,
Votre Eva



Yves Cochet suggère quatre axes de transformation :

-  Autosuffisance locale et régionale
-  Décentralisation géographique des pouvoirs
-  Relocalisation économique
-  Planification concertée et quotas

Morceaux choisis :

C’est au-delà de ce que l’on peut imaginer. Je pense que si on n’a pas la base factuelle, on se trompe complètement sur les politiques à suivre. C’est pour ça que Ségolène Royal, Nicolas Sarkozy ou 99% de mes collègues dans les gouvernements en France en Europe et ailleurs, se trompent totalement sur les politiques à mener, y compris le Grenelle de l’Environnement, qui sont des billevesées absolues.

Ils ont une vision continuiste de l’histoire. En gros, demain sera à peu près comme aujourd’hui, et même disent-ils, en mieux. Tout cela est totalement faux. Ce que je vous dis là, c’est qu’il va arriver un accident comme jamais il n’est arrivé dans l’histoire de l’humanité depuis homo sapiens il y a cinquante mille ans.

Il y a une opposition majeure entre deux modèles, deux visions d’avenir. Les cornucopiens [1] , les espèces d’optimistes béats, qui sont des théologiens de la croissance, qui pensent que la croissance c’est pour toujours, et ceux qui pensent qu’il faut regarder les faits les plus durs, et que ça va décroître.

L’industrie des transports, aujourd’hui c’est plus vite, plus loin, plus souvent, moins cher. On a un droit à la mobilité. C’est un privilège d’ultra riches qui ne se rendent pas compte que plus de la moitié de l’humanité n’a aucun droit à la mobilité. C’est ce que les européens ont mis en œuvre depuis soixante ans.

La décennie 2010-2020, c’est la décennie de tous les dangers. Il va falloir s’habituer à aller moins vite, moins loin, moins souvent. L’énergie sera beaucoup plus chère, qu’on le veuille ou non.

Avec la déplétion pétrolière, l’aviation va avoir beaucoup de mal. En 2015, les compagnies low-cost sont mortes.

C’est une rupture de civilisation. Il faut apprendre à penser l’impensable. A changer totalement notre mode de vie. Il faut l’anticiper si l’on veut sauvegarder la démocratie, sinon elle en mourra.

C’est maintenant qu’il faut faire preuve de la plus grande créativité politique. Il faut avoir une imagination débordante pour changer le monde. Si on a le conformisme du PS ou de l’UMP, c’est cuit...


http://contreinfo.info/article.php3?id_article=2059


_________________________________________________________________________________________


Bon à savoir pour nous tous :

Le rendez-vous des
Blogueurs politiques

République des blogs .net
Un lieu (un café), une date : un rendez-vous où les blogueurs qui parlent de politique et leurs lecteurs se retrouvent pour discuter, échanger, échafauder des plans, se voir enfin, faire ce que bon leur semble. Tout ça dépend d'eux!


La République des blogs a un [[
http://www.facebook.com/group.php?gid=2395465605 groupe
On peut retrouver des images
sur flickr.


Prochaines éditions


Qui ?
Tout le monde peut venir...
Et dans ma ville ?
Vous pouvez organiser une République des blogs dans votre ville en reprenant le nom et en vous intégrant à ce wiki, sous condition d'en respecter les principes (ouverture, liberté, simplicité, non récupération, événement non commercial).

Des questions ?
  • versac@gmail.com ou bien posez-les dans la FAQ pour en faire bénéficier vos amis.
  • Concernant le wiki, envoyez un mail à celui@griffonnages.net.



République des Blogs

Rappel :

Demosphere, le R.V. des blogueurs
http://demosphere.eu


__________________________________________________________________________________________


Bon à savoir (suite)

Les sites politiques (et le Droit), lu sur
http://www.chroniques-d-une-citoyenne-ordi.com/article-20449549.html



Comment Londres fait flamber les cours du pétrole.
 

Sarkozy, Merkel et les eurocrates bruxellois vont refouler le "mauvais vote" du peuple irlandais, comme ils l'avaient fait pour les "mauvais votes" français et hollandais.  

George Bush et Nicolas Sarkozy, prennent Assad pour un con et appellent la Syrie à se désolidariser de l'Iran 

La France sous le joug de l'empire israélo-américain (1ère partie actualisée, toutes les références) 

À quelle Europe les Irlandais ont-ils dit non ?



sur
http://toutsaufsarkozy.com


  •  
  • ________________________________________________________________________________


                             http://juliensalingue.over-blog.com/article-20226274.html


    
" L'idée est de mettre les Palestiniens à la diète,
mais de ne pas les laisser mourir de faim "
disait il y a quelques années Dov Weisglass,
le plus proche conseiller de Sharon.


_______________________________________________________________________________________________________________________


Iran : La guerre des nerfs se poursuit !

Par IsraelValley Desk
Rubrique: Actualité
Publié le 14 juin 2008 à 12:21

Tribune de Genève : “La guerre des nerfs se poursuit entre l’Iran, Israël et la communauté internationale. Mais dans ce formidable jeu de poker menteur, «on ne peut rien exclure, et surtout pas une intervention militaire israélienne contre les installations nucléaires iraniennes», assure Joseph Henrotin, chercheur au Centre d’analyse et de prévision des risques internationaux (Capri), à Aix-en-Provence. Et ce avant le départ de George Bush de la Maison-Blanche, soit dans les six mois à venir. Voici pourquoi.

La pression diplomatique. Hier en Slovénie, à l’occasion d’un sommet Etats-Unis – Union européenne, le président américain a déclaré qu’«avec l’arme nucléaire, l’Iran serait incroyablement dangereux pour la paix dans le monde». Interrogé sur l’hypothèse d’un raid de Tsahal évoquée ces derniers jours en Israël, Bush a répondu «que si vous étiez Israélien, vous seriez également nerveux», compte tenu des menaces répétées du président Ahmadinejad à l’encontre de l’Etat hébreu.

Javier Solana: «C’est le côté carotte de la diplomatie», explique Henrotin.

Le contexte israélien. C’est vendredi dernier que le scénario d’un raid israélien en Iran a été relancé par le ministre des Transports de l’Etat hébreu, Shaul Mofaz.  Les durs feront tout pour lancer l’opération avant le changement de président aux Etats-Unis. Car ils savent que convaincre le nouvel élu que ce soit Obama ou McCain prendra du temps.»

Les moyens d’Israël. Techniquement, l’armée israélienne a les moyens de frapper en Iran. Elle peut passer sans problème par-dessus l’Irak et bénéficierait sans doute d’un appui logistique des Etats-Unis. «De plus, précise encore le chercheur, alors qu’il y a quelques mois, on estimait qu’elle devrait détruire les défenses aériennes iraniennes avant de frapper les cibles nucléaires, il semble que le raid qu’elle a effectué en septembre dernier en Syrie lui ait permis de mettre au point des systèmes de guerre électronique lui permettant d’aveugler la défense aérienne iranienne.»

Les risques d’escalade. Ils sont évidemment énormes, dans la mesure où Téhéran déclencherait immédiatement des représailles pouvant aller du tir de missiles à tête chimique sur Israël à des opérations terroristes, en passant par le blocus du détroit d’Ormuz pour couper la route du pétrole. Un scénario catastrophique. Mais possible.

Lueur d’espoir. Reste que le pire n’est peut-être pas inévitable, conclut Henrotin. «Je pense que les Iraniens n’iront jamais trop loin et éviteront tout acte légitimant un raid israélien. Mais ils feront tout pour obtenir une «capacité de seuil», c’est-à-dire qu’ils ne produiront pas la bombe, mais maîtriseront tout le cycle pour l’avoir très rapidement.»—

Source: http://www.tdg.ch
http://www.juif.org/go-news-55750.php

_____________________________________________________________________

 Pétition pour la
destitution de Sarkozy


Signez et  diffusez largement 

 http://www.antisarkozysme.com  

_______________________________________________________________________________________


Reçu d'Aspeta,
mon blogueur préféré :
Juste une grande bouffée d'air pur !

 http://www.dailymotion.com/video/x1gtuz_le-petit-nicolas

 


__________________________________________________________________________


Trouvé ce commentaire sur mon blog, il est très juste  :
http://r-sistons-actu.skynetblogs.be/
sur l'article "Je fais un rêve"

Belle envolée
Il y a confusion permanente. D'un coté l'église et son dogme, et de l'autre ceux qui sont censés les faire appliquer. Autant l'une est respectable, autant les autres sont haïssables. Le pape, a de tous temps été du coté des riches et des puissants, il a béni des canons, encouragé des guerres, soutenu des révolutions opprimantes et engrangé des fortunes au détriment des fidèles. A contrario, les soutiens du dogme, c'est à dire les petits curés ou les évèques des pays pauvres se sont toujours penchés sur la défense des faibles et des opprimés. C'est dans cette église que je crois, même si ma foi en Dieu est assez dubitative parce que cette église, c'est celle des hommes et j'ai foi en eux. Le pape doit se sentir au-dessus des humains et l'opus déi avec lui qui noyaute la maison et l'entraine vers des abysses d'où personne ne pourra remonter.
Bien à toi
http://aymard.over-blog.com

http://r-sistons-actu.skynetblogs.be/post/5789669/je-fais-un-reve#7420954


__________________________________________________________________________________________


Mon Blog Rank, 90

aujourd'hui, a dépassé mon 89 habituel !
Un Blog Rank élevé, comme le mien, s'explique surtout par le nombre de pages lues 

Je vais sur les 100.000 lecteurs, et vers l'anniversaire, dans un mois, de la création de ce blog.
Merci amis lecteurs pour votre intérêt pour mon blog R-sistons !
Je recopie Over-blog.com :

Connecté sur le blog : r-sistons.over-blog.com

BlogRank : 90 | niveau : Privilège


_________________________________________________________________________________________



Alerte !
La manipulation des médias


commence pour nous faire accepter

- l'américanisation de la société, l'américanisation de la France !

- les guerres impériales !


Sur FR2, Télé communautariste-Sarkozy, entendu ce lundi 16 juin 2008 , journal de 13 heures :
Interview de Francis Huster (n'a-t-il pas un nom à consonance usraélienne ? Ceci expliquant cela :
Projection d'un extrait de sa pièce de théâtre Waterloo. Edifiant !!!

" Le moment est venu
où les peuples d' Europe et des Etats-Unis
se rejoindront
et coloniseront les déserts
(avec) la puissance de Dieu ! "
(en gros)

Et c'est une chaîne publique,
payée avec nos deniers !!!!


___________________________________________________________________________________________
-

Je souscris à cette analyse de Besancenot :

15.06.2008

Le traité de Lisbonne à la poubelle.

rubon15.gif

Déclaration d’Olivier Besancenot.

100 % des peuples consultés ont voté non au référendum sur la ratification du traité de Lisbonne ! (..)

Une fois de plus, la construction européenne se fait recaler quand les peuples sont consultés. Cela devrait faire réfléchir la jet-society politique européenne et le patronat international. Le breuvage libéral est imbuvable pour les peuples car il signifie destruction de tous les droits sociaux et alignement par le bas de la législation européenne. Un exemple récent vient le démontrer : la directive qui déréglemente totalement le temps de travail, rendant possible des semaines à 60 heures, voire 65 heures !

Personne ne fera l’économie d’un grand débat à mener avec les populations sur quelle Europe construire. Ce débat doit mener à l’élection d’une assemblée constituante, élue sur la base d’une proportionnelle intégrale.

Pour la LCR et les organisations de la gauche radicale en Europe, il est clair que cette Europe doit être sociale, démocratique, féministe, écologique.

Ceci implique un nouveau partage des richesses redonnant aux salariés ce qui leur a été volé pendant des décennies, et dans l’immédiat un SMIC européen à hauteur de 1500 euros net.

http://npa05.hautetfort.com/


Dictature de l' Europe : s'y opposer !

Je vous recommande à tous de vous rendre sur ce site : http://29mai.eu/ et envoyer la plainte en recommandé + AR à la Cour Européenne des Droits de l'Homme comme mentionné sur la première page du site.

La France a ratifié le traité de Lisbonne le 13 février 2008 (Loi 2008-125 du 13 février 2008 autorisant la ratification JO 14 février 2008). Cette ratification viole les règles de la démocratie et les droits fondamentaux des citoyens.

Le contenu de ce traité impose non seulement un recul très net des droits fondamentaux et sociaux, mais est l'instrument principal de l'instauration volontaire de ce que l'on pourra nommer une dictature une fois mis en oeuvre
.
 
Le terme dictature n'est pas un terme exagéré, il est à prendre dans son sens premier. Aussi, nous n'avons aucun droit de laisser passer cette occasion de saisir par voie judiciaire la Cour Européenne des Droits de l'Homme et ce, massivement.
 
Si cette démarche n'aboutit pas, deux choix s'offriront alors aux citoyens européens :
- Se soumettre aux diktats des firmes privées, avec perte de tous les droits sociaux et humains, fondements de nos démocraties,
- Ou bien fuir l'Europe ...

Une seule chose à faire, porter plainte :
http://29mai.eu/


Sur ce blog, http://npa05.hautetfort.com j'ai trouvé ceci, qui nous concerne tous :


Mobilisations payantes :

En Bretagne (comme ailleurs), les fermetures de services publics, notamment les hôpitaux de proximité, se multiplient, avec des conséquences sociales, sanitaires... Un exemple de réaction, dans la région de Carhaix, maire alternatif de gauche, "grosse" section du NPA-LCR qui montre que les réactions peuvent être légitimes à une échelle de masse, malgré leur caractère, euh, radical... Deuxième enseignement, la mobilisation paye, ils ont obtenu quelques aménagements dans le plan, alors que celui-ci leur était préneté au départ comme inéluctable.

Bref, un exemple des actions à entreprendre face aux fermetures de services publics qui ne manqueront pas de nous toucher !
http://ma-tvideo.france3.fr/video/iLyROoafY9YV.html


La grogne s'étend :
Spéculation, racket, mensonge,
Contre les patrons et le gouvernement voyous
Tous ensemble!



La hausse scandaleuse des carburants focalise la révolte...
la lutte pour le pouvoir d’achat, contre la dégradation de nos conditions de vie. Ces hausses sont le résultat de la course au profit et aux spéculations qui entraînent l’économie mondiale dans une catastrophe, pillent les peuples, gaspillent le pétrole et bousillent la planête.


Racket

Cette hausse obéit à la logique des spéculations auxquels se livrent les financiers, les compagnies pétrolières et les Etats. Alors que la récession commence aux USA et que l’économie mondiale est menacée, les financiers jettent leur dévolu sur les matières premières et le pétrole. Total est à nouveau en train de battre des records de profits.

Les cadeaux aux patrons, les coups aux travailleurs


 Alors qu’il y a peu, Sarkozy et Bertrand ne cessaient de répéter qu’il n’était pas question de remettre en cause la durée légale du travail, les mêmes viennent de décider de faire voter, dans le cadre de la loi sur la représentativité des organisations syndicales, la possibilité de négocier, par entreprise, la durée du travail. Double mensonge : d’abord, c’est bien la fin des 35 heures, ensuite cette liquidation est décidée par une loi dont le contenu a fait l’objet d’une négociation avec les syndicats et parmi eux la CGT et la CFDT qui avaient été assez dupes et aveugles pour donner leur signature

Et, au même moment, on apprend que les salaires des PDG du CAC40 ont connu, en moyenne, une hausse de 57,8%.

Le dialogue social pour étouffer la colère

Voilà ce qu’est le dialogue social, pire qu’une fumisterie, une politique contre les travailleurs et leurs organisations. Bertrand fait semblant de négocier pour ensuite décider ce qu’il veut et mettre les syndicats à genou. Il voudrait ainsi les déconsidérer pour empêcher une mobilisation contre la politique cynique, injuste, inacceptable du gouvernement.

Et, malgré cela, les directions syndicales tergiversent au lieu d’organiser la mobilisation de tous les salariés dans un mouvement d’ensemble. Le 10 juin, ce seront les  fonctionnaires, les enseignants et les cheminots, le 17 sur le temps de travail
et les retraites…


educaction.jpg
Menaces sur le prix unique du livre

La loi Chatel, votée en décembre dernier, est entrée en application début mars. Censée protéger le consommateur contre d’éventuels abus des fournisseurs, elle menace le monde du livre, parce que précisément le livre n’est pas un produit commercial ordinaire. Il est protégé par la loi sur le prix unique, qui fait que le prix d’un livre est fixe et est partout le même. Il permet par exemple l’existence de petits éditeurs et de librairies indépendantes. La loi Chatel passe outre ces spécificités protégeant en partie le livre de la concurrence. A dessein ? C’est en tout cas une première attaque contre le prix unique du livre. Devrait suivre aussi le remise en question de la loi Galland, votée en 1996, protégeant le petit commerce vis-à-vis de la grande distribution. Les librairies indépendantes seraient parmi les premières à disparaître.

http://librairie-quilombo.org/Menace-sur-le-prix-unique-du-livre

Editer : Un crime ?
media1.sized.jpg
Qui est Gatuzain ? Une modeste maison d’édition associative du pays Basque, que la justice française vient d’étouffer hypocritement : leur compte en banque est bloqué. Apparemment au nom d’un lien avec Batasuna, parti politique indépendantiste, interdit en Espagne ; la juge anti-terroriste Laurence Le Vert souhaite manifestement qu’il en soit de même en France.

Mais voilà, Gatuzain édite des livres, et « se bat depuis 10 ans pour transmettre et se faire l’écho de l’histoire du Pays Basque, culturelle, syndicale et politique, mais aussi celle de tous horizons et de tout pays. »

C'est la logique bourgeoise de museler le minoritaire, de niveler les particularités, et de pouvoir ainsi justifier la démocratie capitaliste comme seul horizon social possible.

http://librairie-quilombo.org/Nouvel-article,3050

 

baseeleve.JPG

Base-élèves :
Nos enfants sont fichés :
Ne nous en fichons pas !
Extraits


Votée en mars 2007, cette loi impose le partage des informations entre les travailleurs sociaux (assistantes sociales, éducateurs…) , les professionnels de santé, les enseignants, les policiers ou magistrats et le maire.

 > Doté de pouvoirs d’admonestation et de sanction, le maire peut dorénavant mettre en place un « conseil des droits et des devoirs des familles » devant lequel devront « comparaître » les parents jugés défaillants.

Il préside cette instance et peut, à ce titre, demander la mise sous tutelle des allocations familiales.

> Cette loi autorise le maire à se constituer dès maintenant (décret du 14 février 2008) un fichier automatisé à partir d’informations fournies par le directeur d’école, l’Inspecteur d’académie et la Caisse d’Allocations Familiales. Il pourra ainsi y enregistrer les informations relatives à l’absentéisme des enfants de sa commune et celles qui concernent les mesures à caractère disciplinaire (exclusion, temporaire ou définitive) dont ils auraient fait l’objet.

Officiellement, Base-élèves a pour finalité une meilleure gestion des effectifs et des moyens, un meilleur suivi des parcours scolaires et l’élaboration de statistiques. En soi, rien de choquant. Mais les statistiques ne sont jamais neutres : elles viennent justifier la politique éducative que le pouvoir en place entend mettre en oeuvre et celle qui s’annonce se caractérise essentiellement par des suppressions de postes et d’heures de cours.

Le directeur d’école entre certaines informations fournies par les parents puis les complète au cours de le scolarité de l’enfant.

Le maire a accès aux données administratives qu’il a saisies pour l’inscription , à celles liées à la scolarisation et aux activités périscolaires.

La circulation des informations via Internet... rendent cette base de données particulièrement vulnérable

> La multitude des informations recueillies, conservées pour bon nombre d’entre elles pendant 15 ans (50 ans aux archives) crée un véritable « casier scolaire » de l’enfant, qui définit son profil. Un enfant qui aura connu des difficultés à tel ou tel moment de sa scolarité doit-il en garder la trace aussi longtemps ? Des champs ont été neutralisés (« nationalité», « année d’arrivée en France », « langue et culture d’origine ») mais d’autres sont apparus et les mentions « autres acquisitions » et « autres suivis » montrent bien que des extensions sont possibles.


> Base-élèves s’est mis en place sans aucune information des parents. Une fois de plus, un fichier est créé sans qu’aucun débat public n’ait été mené et sans que les premiers concernés en soient informés (contrairement à l’article 37 de la loi Informatique
et Libertés). On dit maintenant aux parents qui s’interrogent qu’ils ne peuvent pas s’opposer à ce que les données concernant leur enfant y soient enregistrées. Des directeurs qui ont refusé d’utiliser Base-élèves ont subi des menaces de retrait de salaire ou d’emploi de direction.

> La loi de prévention de la délinquance votée en mars 2007 a donné de nouveaux pouvoirs au maire, reconnu par la CNIL comme un des acteurs de Base-élèves. Il est devenu destinataire de toute une série d’informations sur ses administrés et peut ainsi exercer un véritable contrôle social sur les familles.

La mise en place de Base élèves n’a fait l’objet d’aucune loi, d’aucun décret, d’aucun débat au sein des instances consultatives normales de l’Education Nationale.

> Comme tout fichier informatique, Base-élèves pose des problèmes de sécurisation

Nous appelons à une mobilisation civique.

De nombreux citoyens nous rejoignent parce qu’ils sont inquiets devant l’augmentation constante de fichiers informatiques, présentés comme indispensables mais presque toujours détournés de leurs objectifs initiaux.

Plusieurs conseils municipaux se sont déjà exprimés contre Base-élèves.

> Nous apportons notre soutien aux directeurs et aux chefs d’établissement qui refusent d’entrer dans le dispositif .

> Nous demandons l’ouverture d’un débat public sur tous les fichiers, centralisés ou non, concernant les enfants et les jeunes.

Signer la pétition nationale
http://nosenfantssontfiches.org
Envoyer la carte postale au président de la République

Premier Bal Anticolonial,

: le samedi 21 juin 2008, Fête de la Musique
de 18h à 1h du matin
sur la Place d’Aligre , Paris XII : Métro : Ledru Rollin, Faidherbe -Chaligny, Gare de Lyon,


Source : http://www.anticolonial.net/spip.php?article1...


__________________________________________________________________________________________________________

Manifestantes parisiennes en route vers le palais royal de Versailles

Le dernier article de notre ami georges Stanechy :

Crise alimentaire mondiale :
Le Boulanger, la Boulangère, et le Petit Mitron...

extraits :

S’ajoutaient d’autres phénomènes pervers suscitant une panique, démultipliant la spéculation : constitution de stocks spéculatifs par une oligarchie soucieuse de profits immédiats et élevés. Avec, en conséquence, la manipulation des prix dans des hausses vertigineuses (2), facilitée par la maîtrise du circuit de distribution lié à cette même oligarchie.

“L’agriculture industrielle a échoué. L’agriculture familiale est la réponse au défi alimentaire”. 

L’agriculture industrielle, imposée par les pays occidentaux, avec une spécialisation dans des monocultures, a profondément déséquilibré l’économie des pays en développement, tout en accentuant inégalité économique et sociale.

 

Le marché international est le dernier à appliquer les principes de la “libre concurrence”. Ce sont des rentes de situation qui sont entretenues et protégées, grâce aux subventions à l’exportation accordées aux producteurs occidentaux, et au monopole de la distribution réparti entre quelques multinationales. A l’opposé de l’orthodoxie du “Libéralisme Economique”, systématiquement invoquée …

 

Les projections du modèle “occidental”, agricole et alimentaire, que les lobbies tentent de promouvoir en Inde, par exemple, démontrent qu’à terme ce seront plusieurs centaines de millions de personnes qui vont être jetées dans la misère absolue.

De même, forcer les pays en développement dans des mécanismes brutaux du libre échange, faussé par la politique de subventions à l’exportation des productions occidentales, est une erreur fondamentale. Encourager la spéculation sur les produits de première nécessité de l’humanité, une aberration. La “bombe” qui menace l’humanité est là, pas ailleurs

“… Les pays qui ont progressé le plus vite, dont la Chine et l’Inde, mais aussi La Malaisie et le Chili, sont ceux qui ont protégé avec détermination leur économie, par notamment le contrôle des mouvements de capitaux et la protection douanière…” (8)

 
Les ressources essentielles aux hommes doivent être régulées et supervisées par un organisme international,

Mais les pays riches, bénéficiant d’une rente de situation confortée par la force, s’y refusent et s’y refuseront toujours. Il faudrait une révolution copernicienne. Impossible en l’état actuel des mentalités conservatrices des castes dirigeantes, adossées aux lobbies de Big Business et de Big Bang (industriels de l’armement et théoriciens bellicistes).

 

Seul un rapport de force peut faire évoluer les choses.

Pour se donner bonne conscience, et rassurer l’opinion, on dénoncera le moment venu “l’inertie criminelle” des gouvernants de Corée du Nord ou de Birmanie. On trouve toujours un bouc émissaire dans un coin.

extraits de
http://stanechy.over-blog.com/article-20494131.html

 


Le "dernier" de Chahids est arrivé, courez le lire :

G. W Bush, le Pape, le Parrain et le formica
http://chahids.over-blog.com/article-20482443.html


C O M  M E N T A I R E S   :   I C I

Partager cet article
Repost0
13 juin 2008 5 13 /06 /juin /2008 20:20
http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-20442044.html http://www.armedforcesjournal.com/2006/06/1833899/

La politique euro-atlantiste se met en marche

Alerte ! Le Pentagone redistribue toutes les cartes mondiales ! Pure folie !

Blood borders
How a better Middle Eastwould look
By Ralph Peters

International borders are never completely just. But the degree of injustice they inflict upon those whom frontiers force together or separate makes an enormous difference — often the difference between freedom and oppression, tolerance and atrocity, the rule of law and terrorism, or even peace and war. (suite..  à http://www.armedforcesjournal.com/2006/06/1833899/)


__________________________________________________________________________________________


Traduction sur :
http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-20412183.html

Les tensions et les violences qui secouent le Moyen-Orient depuis l’intervention israélienne au Liban, le 12 juillet 2006, ne sont que la partie visible d’un immense enjeu politique, économique, religieux et philosophique opposant l’Occident aux Etats islamiques de la région. L’occupation américaine de l’Irak en mars 2003 a permis le lancement d’un projet révolutionnaire en vue de remodeler une vaste zone géographique allant du Maroc au Pakistan : le Grand Moyen-Orient. Derrière cette appellation, c’est une recomposition profonde qui attend ces pays musulmans. Beaucoup de théories et de supputations courent sur les ambitions des Etats-Unis et d’Israël au sujet de la politique poursuivie par leurs dirigeants. Cependant, des signes avant-coureurs apparaissent et permettent d’apercevoir concrètement les plans en cours. C’est tout l’enjeu des cartes ci-jointes appelant à recomposer le Moyen-Orient.

 






Ces cartes (« Before » : situation en 2006 et « After » : situation après recomposition) sont parues dans une revue militaire américaine, AFJ (Armed Forces Journal), en juin 2006 [
1] sous la plume d’un lieutenant-colonel américain à la retraite, Ralph Peters. Ce dernier s’est illustré dans une division d’infanterie mécanisée à partir de 1976 pour, ensuite, poursuivre ses activités dans le renseignement militaire en 1980. Auteur de nombreux ouvrages traitant de la stratégie et des relations internationales, Ralph Peters s’est retiré officiellement de l’armée en 1999. Cependant, ses contacts restent étroits avec ce milieu puisqu’il fait partie de l’équipe dirigeante d’AFJ. Cette revue n’est qu’une partie d’un véritable empire de la presse militaire américaine. Fondé en 1863, ce mensuel s’adresse aux officiers des Etats-Unis traitant de sujets aussi variés comme : la technologie militaire, la logistique, la stratégie, la doctrine ou encore la tactique. En fait, AFJ est coiffé par une maison mère, Army Times Publishing Company, dont les publications s’articulent autour de trois axes :

1) The Military Times Media Group qui publie : Army Times, Navy Times, Air Force Times et Marine Corps Times.

2) The Defense News Media Group, groupe mondial des revues de défense et qui publie : Defense News, Armed Forces Journal (AFJ), Training & Simulation Journal et C4ISR Journal (renseignement, surveillance et reconnaissance).

3) The Federal Times, hebdomadaire d’informations traitant des nouvelles technologies et des sujets financiers.

Depuis le 1er août 1997, Army Times Publishing Company est une filiale d’un groupe encore plus puissant, la société Gannett. Fondé en 1906 par Frank Gannett, cet empire de presse et des médias publie aux Etats-Unis près de 90 quotidiens dont les plus connus sont USA Today et USA Weekend et contrôle 22 stations de télévision. Ses activités débordent aussi au Royaume-Uni puisque 17 quotidiens sont sous son influence. L’ensemble génère des revenus financiers colossaux estimés à 7,6 milliards de dollars pour 2005.

Cette présentation permet de mieux saisir dans quel milieu la revue AFJ évolue et la signification des travaux de Ralph Peters. En effet, les propositions de ce dernier et les appels lancés à un changement radical des frontières du Moyen-Orient ne sont évidemment pas le résultat des réflexions d’un seul homme soucieux d’occuper son temps. De nombreuses études ont été lancées au sein des instances militaires américaines comme dans de nombreux think tanks appelant à revoir les limites frontalières de ces Etats. Comme le montre la carte (« After »), les modifications apportées aux frontières sont le fruit d’une lente mais sûre réflexion intellectuelle dont la publication dans une revue militaire américaine de haut rang n’est pas l’effet du hasard. Le but recherché est aussi de tester les réactions en particulier celles des musulmans de la région. Cela dit, il ne faut pas voir ce document comme définitif. En fait, c’est un prototype susceptible de connaître des changements que certains appelleraient des variables d’ajustement. En réalité, l’intérêt majeur de ces travaux est de révéler que les instances militaires et politiques des Etats-Unis se sont résolument engagées dans un domaine en n’hésitant plus à l’officialiser. En même temps, cette entreprise doit se faire en adéquation avec Israël concerné au premier chef par ces bouleversements. A l’égard de ce pays, Ralph Peters se définit comme un ami « de longue date » (New York Post, 22 juillet 2006).

L’article de ce militaire américain, intitulé « Frontières ethniques, que faire pour améliorer le Moyen-Orient », part du principe qu’il faut lever le tabou de la sacro-sainte frontière inamovible. Pour l’auteur, les nouvelles frontières doivent se modeler en fonction du critère ethnique et confessionnel. Même s’il n’est pas possible de tracer des frontières respectant la totalité des particularismes en tout genre nombreux et numériquement très variables, il faut pour Ralph Peters se rapprocher au maximum de ce concept. Comme il le souligne : « Nous parlons de difformités énormes faites par les hommes qui n’arrêteront pas de générer la haine et la violence tant qu’elles n’auront pas été corrigées. » Dans son esprit, il s’agit de remettre radicalement en cause les frontières nées des Accords Sykes-Picot de 1916 préparant le démantèlement de l’Empire ottoman.

bush-pandoras-box.jpg bush3 

En observant l’ensemble de cette zone en partant de la péninsule Arabique, on constate immédiatement le démantèlement du royaume d’Arabie saoudite. Les propos de l’auteur sont très clairs à l’égard d’un pays qui a bénéficié de la protection américaine suite aux discussions entre le président Roosevelt et le roi Ibn Saoud, le 14 février 1945, à bord du croiseur USS Quincy. Désormais, le royaume d’Arabie saoudite passe à la trappe. Deux grandes entités territoriales échappent à l’autorité de Riyad.
Sur la côte Ouest, il s’agit de créer un « Etat sacré islamique ». Comme le précise Ralph Peters dans des propos lourds de conséquences : « La cause principale de la large stagnation du monde musulman réside dans le traitement réservé à la Mecque et à Médine considérés comme leur fief par la famille royale saoudienne. Les lieux saints de l’Islam soumis au contrôle de la police d’Etat de la part d’un des plus bigots et oppressifs régimes au monde ont permis aux Saoud (ndlr : la famille régnante d’Arabie saoudite) de projeter leur croyance wahhabite à la fois intolérante et disciplinée au-delà de leurs frontières. [...] Imaginez comme le monde musulman se sentirait mieux si la Mecque et Médine étaient dirigés par un Conseil représentatif tournant issu des principales écoles et mouvements de l’Islam dans le monde au sein d’un Etat sacré islamique — une sorte de super Vatican musulman — où l’avenir de la foi serait débattu au lieu d’être arbitrairement fixé. »

Ce point est capital puisqu’il révèle la volonté de réformer l’Islam afin de l’adapter aux principes occidentaux. Une sorte « d’Islam des Lumières » élaboré au cœur de cet Etat sacré islamique permettrait de rayonner sur l’ensemble du monde musulman et de remodeler les esprits afin qu’ils épousent pleinement la philosophie mondialiste. Il est vrai que contrôler les esprits a toujours permis de contrôler les hommes. C’est d’ailleurs dans le même ordre d’idée que l’on retrouve ces mesures préconisées par la fondation Bertelsmann, think tank allemand qui, dans ses travaux débattus dans le cadre des « discussions de Kronberg » en 2002 et 2003 (Europe, the mediterranean and the Middle East, strengthening responsibility for stability and development et Die Zukunft der europäischen Politik im Nahen Osten nach dem Irak Krieg), relève l’inadéquation de l’Islam à l’évolution du monde moderne et prône une refonte des mentalités et la remise en cause des frontières. Ces recommandations allemandes soulignent aussi la convergence des buts à atteindre de part et d’autre de l’Atlantique pour refondre entièrement le Moyen-Orient. Il est vrai aussi que les concepts ethno-confessionnels développés par Ralph Peters cadrent parfaitement avec la vision ethniciste germanique.

Sur la côte du golfe Persique, c’est la province de Hassa dont la population est majoritairement chiite qui est détachée de l’Arabie saoudite et intégrée à un « Etat chiite arabe », vestige d’un Irak littéralement explosé. L’application de cette mesure entraînerait la mort économique du royaume car c’est à cet endroit que se concentre l’essentiel de l’extraction des hydrocarbures autour de la triade Dammam-Dharhan-Al-Khobar. L’Etat chiite arabe verrait ses réserves pétrolières et gazières monter en flèche et deviendrait incontournable car, outre les vastes ressources de Hassa et de la production off-shore, il faudrait ajouter celles de la région de Bassora (ex-Irak) et des provinces arabes iraniennes, détachées de Téhéran, riches en hydrocarbures jouxtant le Chatt el-Arab (Arabes chiites du Khouzistan et Arabes sunnites du Bouchir). De plus, Riyad perdrait ses provinces du Sud (Jizrane, Najran et l’Assir) au profit du Yémen, territoires acquis en 1934 lors du Traité de Taëf, et qui ont conservé leur identité yéménite. Enfin, la curée sera complète avec l’octroi d’une façade maritime à la Jordanie, Etat pro-occidental, en arrachant à l’Arabie saoudite les provinces de Tabouk et une partie du Jouf.

La destruction du royaume des Al Saoud affichée par la carte (« After ») de Ralph Peters n’est que la confirmation de projets élaborés au sein de certaines instances américaines. David Rigoulet-Roze, spécialiste du Moyen-Orient, dans son ouvrage Géopolitique de l’Arabie saoudite (Editions Armand Colin) le souligne clairement : « Il y eut notamment la publication le 6 août 2002, par le Washington Post, d’un briefing qui a eu lieu le 10 juillet 2002 au Defense Policy Board [DPB, ndlr : organisme de planification stratégique créé en 1985 par Donald Rumsfeld], alors dirigé par le très influent Richard Perle, surnommé le Prince des ténèbres lorsqu’il officiait au Pentagone entre 1981 et 1987 sous l’administration Reagan. Au cours de ce briefing, l’Arabie Saoudite avait été qualifiée par Laurent Murawiec, un analyste du prestigieux centre de recherches stratégiques de la Rand Corporation, de pays ennemi. [...] Pire encore, Murawiec avait évoqué la légitimité de sanctions, dont le gel des avoirs saoudiens, voire... la scission de la province orientale du royaume renfermant ces gisements et ces réserves pétrolières qui font de l’Arabie le maître du quart des réserves d’or noir. [...] Quelques temps seulement après l’affaire Murawiec, c’était au tour d’un think tank proche des néo-conservateurs, le Hudson Institute — dont Perle est membre, et où officie désormais Murawiec — de reprendre et de développer les idées avancées par le DPB. Etait alors ouvertement évoqué un plan de démantèlement de l’Arabie Saoudite qui, en réalité, existe depuis la fin des années 70, à l’initiative d’Henry Kissinger, alors Secrétaire d’Etat de l’Administration Nixon. [...] C’est également dans le même ordre d’idées que semble s’inscrire un rapport remontant à la fin de l’année 2002, circulant au plus haut niveau dans les milieux officiels de Washington. Il envisagerait rien moins que le démembrement pur et simple de l’Arabie Saoudite selon le scénario suivant : les Lieux saints de la Mecque et de Médine se verraient confiés aux Hachémites qui, en tant que descendants du Prophète, bénéficient d’une légitimité qui fait largement défaut à la dynastie des Al Saoud et la province du Hassa serait poussée à faire sécession dans le but de se constituer en Emirat pétrolier. »

Les révélations de ce spécialiste français continuent sur la même lancée puisqu’il affirme la volonté des Etats-Unis de favoriser une « recomposition politique radicale du Moyen-Orient qui passerait notamment en Irak même par une dévolution du pouvoir à la majorité chiite par les grâces d’une démocratie arithmétique ». C’est justement ce que révèle la carte (« After ») de Ralph Peters où l’Etat irakien a disparu au profit d’un Etat chiite arabe et d’un résidu appelé « Irak sunnite » que le militaire américain propose même d’unifier à la Syrie qui, entre-temps, a perdu sa façade maritime au profit d’un Grand Liban. Il est même évoqué sous sa plume la renaissance de l’antique Phénicie (Phoenecia reborn) tandis que l’Etat d’Israël est conservé dans ses frontières d’avant 1967. Il est étonnant de constater, en raison du véritable chambardement des frontières au Moyen-Orient, que Ralph Peters conserve le territoire de la Cisjordanie (west bank) au rang de statut indéterminé. Peut-être que le statut définitif de Jérusalem, siège de trois grandes religions, nécessite de ne pas révéler tout de suite l’avenir d’une zone éminemment convoitée.

 

http://panier-de-crabes.over-blog.com/

http://www.geocities.com/devoyault/actualite/actualite.htm


En tout cas, la partition de l’Irak sur la carte (« After ») commence à prendre forme sur le terrain. L’ambassadeur britannique à Bagdad, William Patey, et le général américain John Abizaid ont clairement affiché leurs craintes d’une guerre civile suivie d’une division du pays comme l’a révélé un document confidentiel publié par la BBC (Spiegelonline, 3 août 2006). Leurs affirmations ne font que confirmer les propos du journal d’Istanbul, Vatan, qui évoquait les propos tenus à des représentants turques par des responsables américains, début 2006, au sein des think tanks de Washington

 : « Arrêtez de vous soucier de l’intégrité territoriale de l’Irak. En réalité, ce pays est déjà divisé ! Vous [les Turcs] feriez mieux de vous préoccuper maintenant de votre Sud-Est [région à majorité kurde]. Essayez d’imaginer quelles seront les répercussions de l’autonomie du Kurdistan irakien dans votre pays » (Courrier international, n°805). C’est d’ailleurs le même son de cloche de la part des dirigeants européistes de Bruxelles qui susurrent à Ankara que « Si la Turquie se séparait de son Sud-Est, elle entrerait plus facilement dans l’Union européenne » (Courrier international, n°805). L’ethno-régionalisme prôné par les instances bruxelloises ne ferait qu’accélérer le phénomène de décomposition de l’Etat turc. Finalement, les propos de Ralph Peters ne font que confirmer ces prises de position puisqu’il ajoute qu’un cinquième de la partie Est de la Turquie est un « territoire occupé » et qu’un « Kurdistan libre, s’étendant de Diyarbakir jusqu’à Tabriz deviendrait l’Etat le plus occidental entre la Bulgarie et le Japon ».

La création d’un Etat kurde (Free Kurdistan) construit à partir des territoires Sud-Est de la Turquie, du Nord de la Syrie et de l’Irak, et de l’Ouest de l’Iran aboutirait à l’émergence d’un bloc estimé à environ 30 millions d’habitants. Fort des installations pétrolières de Kirkouk, cet Etat kurde pro-américain serait avec l’Etat chiite arabe les deux grands pôles de la production d’hydrocarbures et de gaz du Moyen-Orient. L’importance de cet Etat kurde serait d’autant plus grande que l’oléoduc BTC évacue le pétrole de la mer Caspienne à partir de Bakou (Azerbaïdjan), passe par Tbilissi (Géorgie) pour, ensuite, traverser tout le Sud-Est de la Turquie et aboutir à Ceyhan en Méditerranée. Les Kurdes seraient donc les grands maîtres de ce corridor énergétique voulu par les Américains en 1994. En plus du pétrole, il faut ajouter l’autre grande richesse, l’eau. Le « Grand projet anatolien » (GAP) poursuit l’objectif, grâce à 22 barrages, de dompter le Tigre et l’Euphrate qui prennent leurs sources dans les montagnes kurdes. L’achèvement de ce projet qui doit avoir lieu vers 2013, permettant l’irrigation de 1,7 million d’hectares et la production d’électricité, sera une arme redoutable aux mains de l’Etat kurde et pèsera lourdement sur la vie des habitants de tout le Moyen-Orient.

A
l'Est des Etats kurdes et chiites, l'Iran est remodelé en fonction des critères ethniques. Après avoir cédé sa partie kurde, la zone turcophone du Nord est octroyée à l’Azerbaïdjan. En revanche, la province iranienne du Khorasân s’agrandit vers l’Est en acquérant le territoire Ouest de l’Afghanistan, la région de Hérat, en conformité avec la volonté de Ralph Peters de reconfigurer la région selon les critères ethno-linguistiques. Comme le confirme Bernard Hourcade, directeur au CNRS (équipe de recherche : monde iranien), dans son ouvrage Iran, nouvelles identités d’une République (Editions Belin) : « L’immense province de Khorasân, [...] les limites anciennes incluaient les régions de Hérat dans l’actuel Afghanistan et celles de Samarcande et Boukhara en Ouzbékistan. » Enfin, un « Baloutchistan libre » (Free Baluchistan) est créé à partir des deux entités iraniennes et pakistanaises tandis que l’Afghanistan se voit agrandi au dépens du Pakistan jusqu’au fleuve Indus afin d’y rattacher les populations pachtounes. L’Etat pakistanais réduit de près de la moitié de sa superficie verrait sa puissance économique fortement amoindrie au point d’être incapable de servir d’allié de revers au profit de la Chine face à l’Inde. Sur ce point, les Etats-Unis seraient gagnants. Seuls des Etats comme Oman, le Qatar, les Emirats arabes unis et le Koweït échappent à ces modifications. Cependant, cette carte (« After ») étant un prototype, rien n’interdit à leurs concepteurs de se rattraper.



Click on the Cartoon to send it to a friend!



En tout cas, la finalité américaine est de contrôler tout ce Moyen-Orient par la parcellisation ethnique et religieuse selon le bon vieux principe « diviser pour régner »
. Les Etats-Unis, cherchant à s’assurer la production d’hydrocarbures à leur profit, seraient en mesure de priver la Chine, puissance montante et rivale, de l’arme énergétique si nécessaire à son accession à la cour des grands
.

 

L’impression générale qui se dégage du remodelage annoncé par cet auteur comme de la part de nombreux think tanks américains et allemands est celle d’un bouleversement mettant à feu et à sang ces pays du Moyen-Orient. En effet, on ne voit pas ces Etats se laisser charcuter, voire disparaître, sans se laisser faire. Comment réagira, par exemple, le Pakistan qui possède l’arme nucléaire ? En réalité, l’objectif est d’intégrer ces immenses territoires à la sphère d’influence occidentale. Le discours de Joschka Fischer à la 40e conférence de Munich sur la politique de sécurité dans le cadre de l’OTAN, le 7 février 2004, annonçait la volonté du monde occidental de mettre ces pays du Moyen-Orient aux normes euro-atlantistes. Ces mesures furent confirmées par « l’alliance germano-américaine pour le XXIe siècle » signée, le 27 février 2004, entre le président Bush et le chancelier Schröder à Washington, annonçant la couleur : « Nous devons construire un véritable partenariat qui relie l’Europe et l’Amérique aux Etats du Proche et Moyen-Orient [...]. » Cette immense construction politique et métaphysique doit obligatoirement obéir à des règles communes qui sont politiques, économiques et civilisationnelles. Une logique, mais une logique folle, anime les concepteurs de ce projet. C’est le think tank German Marshall Fund (GMF) qui, indirectement, a révélé l’engagement profond des instances atlantistes. En effet, il s’est engagé sous l’égide du très influent Bruce Jackson à développer une nouvelle politique en mer Noire intitulée « A new euro-atlantic strategy for the Black Sea region ». Il s’agit en liaison avec l’Union européenne de créer une eurorégion de la mer Noire qui doit voir le jour pour 2007 selon les affirmations de Giovanni di Stasi, président du Congrès des pouvoirs locaux et régionaux d’Europe (CPLRE). Or une « petite » phrase résume tout. Paru en 2004, le rapport du GMF dans sa préface précise que « La mer Noire est la nouvelle interface entre la communauté euro-atlantique et le Grand Moyen-Orient ». Une « interface » géographique obéit aux lois de la physique. Pour fonctionner et jouer pleinement sa mission de charnière, cette interface doit s’articuler entre deux mondes, le bloc euro-atlantiste d’une part, et le bloc moyen-oriental d’autre part, régis par les mêmes lois et les mêmes concepts édictés par la philosophie mondialiste. Cela suppose nécessairement une refonte généralisée de cet espace arabo-perse musulman pour qu’il y ait adéquation. Pour réussir cette entreprise, les moyens mis en œuvre risquent d’aboutir à un chaos inimaginable dans cette région et, par ricochet, à l’échelle planétaire. Tout compte fait, les adeptes de cette politique ne font qu’appliquer les fameux vers du poème de Goethe, « l’apprenti sorcier », qui rappelaient : « Les esprits que j’ai réveillés ne veulent plus m’écouter. »

Pierre HILLARD

_________

[1] http://www.armedforcesjournal.com/2....



Hubert Védrine, l’option atlantiste/occidentaliste
et la politique arabe de la France,  extraits

Dans un rapport remis au président de la République sur la France et la mondialisation, Hubert Védrine revient sur de nombreux aspects de la politique étrangère de la France. Bien que les médias aient mis en avant pour l’essentiel la première partie (« La France doit-elle repenser sa position face à la mondialisation? »), la seconde partie, intitulée « Faut-il changer de posture dans notre politique étrangère et de défense? »), me semble la plus stimulante (au moins pour ce blog). Je voudrais en citer quelques parties, en espérant que ces propositions susciteront un vrai débat à l’heure où Nicolas Sarkozy adopte, sur l’Orient, une vision américaine.

Après avoir exposé les thèses de l’option fédéraliste européenne, il présente l’option (la plus dangereuse à mon avis), l’option atlantiste/occidentaliste :

« Depuis quelques années, une vision du monde "atlantiste" au sens de la droite française d’avant le gaullisme, devenu avec la mondialisation et ses angoisses "occidentaliste", est réapparue et s’est affirmée au fil de livres, de revues, d’articles, de colloques et de déclarations politiques. Il ne s’agit pas là de la politique normale d’amitié et de coopération avec les Etats-Unis, mais d’une réorientation en profondeur qui doit être examinée de près. Ce mouvement s’inscrit, tout en prétendant s’en démarquer, dans le
schéma du clash des civilisations pronostiqué il y a quinze ans par Samuel Huntington. Huntington d’ailleurs injustement décrié : il ne préconisait pas, mais au contraire il mettait en garde ! Les Occidentaux (environ un milliard) seraient confrontés à l’hostilité irrémédiable des cinq milliards et demi d’êtres humains non occidentaux, à commencer par les musulmans et les Chinois (qui pourraient se liguer, partie la moins convaincante des spéculations d’Huntington) sans oublier les Russes, les Indiens, et tous les autres qui voudraient se venger des cinq siècles de domination occidentale. Menacés, les Occidentaux devraient se serrer les coudes. 

« D’abord, le postulat des "valeurs communes" entre l’Europe et les Etats-Unis. Il peut y avoir des désaccords passagers avec George Bush (et encore pas pour tous les membres de ce groupe de pensée), mais au fond nous serions avant tout des démocraties assaillies par les terroristes et menacées par la Chine, le nouveau "monde
libre".

Il est surprenant de constater que cette tentation est forte, comme pour l’européisme, dans les élites – mais quasiment pas dans la population. 

« B. Dans sa logique, ce courant de pensée – fort à l’UMP et dans le monde industriel et de la défense, présent au PS, significatif dans les médias – estime que la position particulière de la France dans l’OTAN est un "problème".

Si cette question n’a pas fait ’l’objet de débats publics, ni pendant la campagne électorale, ni depuis l’élection du président Sarkozy, la tentation du retour dans l’OTAN existe bel et bien. »

Enfin, en conclusion, Hubert Védrine revient sur la politique arabe et africaine de la France.

« Renoncer à la "politique arabe" de la France serait une concession inutile à une partie de la presse américaine et à la droite israélienne.
 
http://blog.mondediplo.net/2007-09-09-Hubert-Vedrine-l-option-atlantiste-occidentaliste



Murdoch et les néo-conservateurs
ciblent la jeunesse arabe


Le magnat anglo-saxon des médias, Rupert Murdoch, est en négociation avec son homologue arabe, le prince Waleed Bin Talal, pour acheter le groupe Rotana, a appris le Réseau Voltaire.

Le prince Waleed est le neveu du roi Abdallah d’Arabie saoudite. Se tenant à l’écart de la politique du royaume, il a constitué un empire financier qui fait de lui la 19e fortune du monde. Il possède des participations dans Citygroup, AOL, Apple Inc., Worldcom, Motorola, Four Seasons Hotels, Eurodisney.

Rotana est le premier premier groupe de divertissement du monde arabe

Issu d’une famille de gauche, Rupert Murdoch joua, en 1974, un rôle central dans le renversement du gouvernement travailliste australien par le Royaume-Uni et les États-Unis. À cette occasion, il se rangea du côté des néo-conservateurs et fut autorisé à étendre ses activités dans les pays anglo-saxons. Sa société, News Corp, comprend notamment les groupes audiovisuels Fox, Skynews, National Geographic, et les journaux The Australian, The Sun, The Times, The New York Post et The Wall Street Journal. Murdoch détient la 33e fortune mondiale. Il incarne une forme de propagande moderne basée sur le journalisme à sensation.

L’achat de Rotana par News Corp permettrait aux néo-conservateurs d’influencer directement la jeunesse arabe

http://www.voltairenet.org/article157265.html


________________________________________________________________________________________
http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-20442044.html















Exceptionnellement important et à diffuser le plus largement possible. (ndlr
)

Réunion secrète entre
L’Union européenne et Israel :
Lettre de Francis Wurtz
à José Barroso

Francis Wurtz, Président du groupe GUE/GNL au Parlement européen

jeudi 12 juin 2008


"Monsieur le Président,

Permettez-moi de m’adresser à vous au sujet d’un fait relaté dans différents organes de presse européens et qui appelle, à l’évidence, une clarification urgente.

Il apparaît que des négociations secrètes sont en cours depuis un an entre l’Union européenne et les dirigeants de l’Etat d’Israël. Non pas, hélas, pour tenter de débloquer le processus de paix avec les Palestiniens - à cet égard, on ne peut que vivement déplorer l’impunité dont bénéficient les autorités israéliennes, malgré les violations lourdes et permanentes du droit international dont ils se rendent coupables -, mais pour examiner une demande proprement inimaginable de la part de Tel Aviv : celle de conquérir les droits d’un quasi-Etat membre de l’Union européenne !

Selon certaines sources, il semblerait qu’Israël ne demande rien de moins que sa participation à tous les niveaux aux réunions de l’UE sur les questions de sécurité et de dialogue stratégique ; aux délibérations du Conseil sur le Maghreb et le Mashrek comme sur les activités de l’UE au sein de l’ONU ! Tel Aviv demanderait en outre à pouvoir participer aux Conseils traitant de thèmes comme l’économie, les finances, l’énergie, l’environnement, les transports, les medias, la jeunesse, l’enseignement supérieur ; ou encore à voir constituer une structure parlementaire conjointe Union européenne - Israël...

J’ajoute que l’on apprend que la demande israélienne en question date ... du 5 mars de l’année dernière ; qu’un « groupe de réflexion » s’est réuni sur le sujet le ... 4 juin 2007 ; qu’une seconde réunion s’est tenue le 9 octobre dernier pour préparer une Déclaration du Conseil. Et tout cela sans que la moindre information n’en ait été donnée à la représentation parlementaire de l’Union !

Or, le 16 juin prochain, le Conseil d’Association Union européenne-Israël doit se réunir pour examiner officiellement ce dossier. Etant donné le contexte international dans lequel cet examen intervient - je viens de le rappeler - il paraitrait totalement inconcevable qu’une suite favorable puisse être réservée à la demande israélienne. Aussi une information autorisée au sujet de cette affaire extrêmement sensible me semble-t-elle indispensable.

Veuillez agréer, Monsieur le Président, l’expression de ma considération très distinguée.

Francis WURTZ"

http://www.toutsaufsarkozy.com/cc/article02/EkEFuZFZVyzOqQeDWN.shtml

http://www.eutopic.lautre.net/coordination/spip.php?article3190


http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-20442044.html

A noter,
Israël-Union Européennne,
Silence scandaleux des Médias
sur ces informations décisives !
Protestons auprès des Rédactions !
Substituons-nous aux médias défaillants,
et informons partout nous-mêmes !

::  François Costes
 
inv
La France sous le joug de l'empire israélo-américain
(1ère partie actualisée, toutes les références)
http://www.toutsaufsarkozy.com/cc/article04/EkEFFAZVEpXUMFtzJD.shtml
(ou voir l'article complet en partie commentaires de ce blog)


____________________________________________________________________________________________________________________________
 
L’incroyable histoire de Youssef Nada
Guerre contre le « terrorisme »
 http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=9319

Sous couvert de lutte « anti-terroriste », les Etats-Unis et l’Union Européenne ont accordé des pouvoirs illimités aux services de renseignements secrets et aux polices. Des mesures d’exception, hors de toute prérogative judiciaire, instaurées de façon provisoire en 2001, sont devenues permanentes. Depuis septembre 2001, au moins 80’000 personnes de confession musulmane essentiellement, auraient été kidnappées, enfermées dans des prisons secrètes, torturées par des agents de la CIA et du FBI notamment. Des centaines d’autres, ont été inscrites sur la « liste noire » de l’ONU. C’est ce qui est arrivé à l’homme d’affaire Youssef Nada, 77 ans, citoyen italien d’origine égyptienne. Accusé par G.W Bush de financer Al-Qaïda, après deux enquêtes qui ont pourtant débouché sur un non lieu, M. Nada n’arrive pas à faire radier son nom de la « liste noire » (*). Ses avoirs demeurent gelés, tout déplacement hors des frontières nationales lui est interdit. Il ne peut pas sortir de Campione – une enclave italienne en territoire suisse - où Silvia Cattori est allée le rencontrer

Toutes ces campagnes antimusulmanes n’ont-elles pas un ennemi commun : la guerre de dépossession que mène Israël contre ses voisins arabes depuis 1948 ?

Silvia Cattori : L’objectif de ceux qui ont été à l’origine de la cabale contre vous n’était-il pas de viser, en le compromettant par des informations émanant du « Renseignement », un opposant égyptien influent au Président Moubarak - celui-ci est un allié important d’Israël- et qui, last but not least, fait partie des « Frères Musulmans », combattus aussi bien par M. Moubarak que par Israël ? Répandre la rumeur que votre banque « versait de l’argent au Hamas » -qu’Israël qualifie de « branche des Frères musulmans »- n’était-ce pas une manière de fournir à M. Bush de quoi accuser les associations caritatives musulmanes d’être liées au terrorisme, et convaincre les pays européens de les lister ?


Silvia Cattori : La stratégie des Etats-Unis et d’Israël depuis 1990 est claire : entretenir un climat de peur au sujet des « terroristes », quitte à les fabriquer, pour faire accepter la mise en place de mesures situées en-dehors de tout cadre légal.

Silvia Cattori : Mais, si les Etats européens ont accepté avec une telle facilité l’instauration des procédures d’urgence voulues par les Etats-Unis, n’est-ce pas parce qu’il y a eu également, de la part des médias, tout ce travail de mise en condition sur le « danger islamiste » dont vous avez été vous-même la première victime ?


voir http://www.silviacattori.net/article460.html
Partager cet article
Repost0
13 juin 2008 5 13 /06 /juin /2008 13:50
  

Le sceau officiel du Mossad
 
Le sceau officiel du Mossad
http://fr.wikipedia.org/wiki/Mossad



Mes amis,

Hier, une lectrice, Nadine,  m'a envoyé les informations concernant Sarkozy, suspecté d'être un agent du Mossad. A mon avis, il devrait l'être, en effet, et une phrase de cet article du Figaro m'a beaucoup interpellée, et fait comprendre tout ce qui se passe dans les coulisses. Je la joins dans un instant. D'abord, j'aimerais vous faire part de ma préoccupation.

La France du Gl de Gaulle, de J. Chirac ou de D. de Villepin -- vous remarquerez comme on a essayé de couler ce dernier avant les élections présidentielles, pour qu'il ne représente pas la France dans sa souveraineté gaullienne, au profit de Sarkozy ;  même chose pour H. Védrine, trop indépendant, le CRIF a imposé Kouchner le néo-sioniste va-t-en guerre à sa place  (vous trouvez ça normal, vous, que le CRIF choisisse le Ministre des Affaires Etrangères, un portefeuille aussi sensible ?) -- cette France là, donc, était indépendante, souveraine, respectée dans le monde.

Aujourd'hui, avec Sarkozy à sa tête, elle n'est plus libre, d'abord parce qu'elle se couche devant l'Empire, rompant avec la tradition gaullienne, ensuite parce que sa politique est de plus en plus dictée par le CRIF, à l'origine organisme de défense des intérêts juifs en France avec à sa tête des hommes comme Théo Klein, unanimement respecté, puis simple courroie de transmission d'Israël dirigée par des néocons comme il y en a tant aux Etats-Unis aujourd'hui. 

L' image  de la France s'est subitement détériorée. Et pour cause, puisqu'elle ne fait plus entendre une voix forte dans le monde, indépendante, empreinte des valeurs qui l'ont façonnée.

Ensuite, j'ai remarqué quelques lignes dans le texte que cette lectrice, Nadine, m'a envoyé, les voici. J'attire votre attention sur elles, car à mon avis elles sont déterminantes. Elles vous montreront comment des forces EXTERIEURES peuvent agir pour changer la réalité souveraine d'un pays. Je suis une femme vraiment à gauche, éprise de justice sociale, mais en même temps gaulienne, animée de l'idéal visionnaire du Général, rassembleur, fervent défenseur d'une certaine France, indépendante. C'est pourquoi, je vous l'avais dit, j'apprécie tant Jean-Pierre Chevènement, qui concilie pour moi ce dont la France aurait besoin : Une politique autonome, de conviction, imperméable à toutes les influences étrangères, capable de faire entendre une voix forte dans le monde, et en même temps, foncièrement, réellement, de gauche, pas comme tous les socialistes libéro-centristes, c'est à dire combattant les inégalités avec détermination, probité, autorité. Oui, de Gaulle et Jaurès réunis.

Si je vous parle de temps à autre de lui, maintenant, c'est parce que la crise que traverse la France, et le monde, aurait besoin d'âmes fortes, intègres, sachant imposer leurs convictions au service de l'intérêt commun.  Je désespère de voir que le monde se vautre dans la Pensée Unique ultra-libérale et vassale de l'Empire, qu'aucune voix forte comme celles qui ont façonné l'Histoire ne se fasse plus entendre. Nous en payons tous le prix. Ce sont les occasions tragiques qui font les grands hommes. Et Chevènement est l'un des rares hommes d'Etat au monde qui puisse claquer la porte face à l'intolérable, qui puisse s'opposer résolument, avec l'autorité et le charisme qui sont le sien, aux régressions sociales et aux soumissions aveugles aux néo-cons qui sévissent sur la planète. Un recours, que j'appelle de mes voeux car le monde coule. C'est mon opinion, vous n'êtes pas obligé de la partager. Mais mon intuition, si féminine d'ailleurs, me trompe rarement. Et je désespère de voir la planète sombrer parce qu'une poignée de salopards à la tête des nations et des grandes banques en ont décidé ainsi, on le voit par exemple avec la flambée des  prix des denrées alimentaires ou de l'essence, au profit des spéculateurs.

Cette phrase qui à mon avis montre bien à quoi nous sommes exposés, c'est à dire à ne plus être une nation souveraine, ni même une démocratie (si tant est qu'elle ait réellement existé !), et de surcroît à perdre ce qui fait la spécificité de la France, c'est celle-ci (voir mon précédent post), je la souligne en marron :

" Selon l'auteur du message, en 1978, le gouvernement de Menahem Begin aurait commandité l'infiltration du parti gaulliste pour en faire une sorte de partenaire d'Israël.

L'opération aurait été montée par Rafael Eytan, maître-espion israélien. « Trois citoyens français prédisposés à collaborer » auraient donc été ciblés : Patrick Balkany, Patrick Devedjian et Pierre Lellouche. Balkany est présenté comme le chef du « réseau ». "


Or, mes amis, réfléchissons à ce qui s'est passé : Le dauphin de Chirac, son successeur désigné, devait être Dominique de Villepin. A l'ONU, il avait prouvé qu'il était capable de faire entendre une voix différente - celle de la France. De la France que nous aimons. De la France que les peuples respectent. Et ce n'est pas sans raison qu'il a été applaudi. Sa politique intérieure, c'est autre chose.... ce n'est pas mon propos aujourd'hui.

Que s'est-il passé ? Le navire Villepin a coulé. Pour une sombre affaire qui ne sera probablement jamais clairement élucidée, puisque tout se passe dans l'ombre, hélas. Mais dont on pressent bien les commanditaires, en coulisses, soucieux de ne pas permettre à D. de Villepin de représenter la France, le pays souverain et des Droits de l'Homme, des Lumières, partisan d'un monde libre, multipolaire, en paix. Voilà qui dérange bien des intérêts.

Et c'est ainsi que le valet du Nouveau Désordre Mondial est apparu, cette espèce de roquet vulgaire, à mi-chemin entre le cow-boy réglant ses comptes avec son fusil, et le nouveau riche étalant sa fatuité. Spécialement choisi pour son charisme et ses dons de communiquant. Et sa servilité face aux Puissances de l'Argent. Du sur-mesure !

Qu'est devenue la France ? Un instrument aux mains de l'Empire, un pion dans sa stratégie de conquête planétaire. Moi, Eva, je ne la reconnais plus. Sarkozy est en train de la tuer. De tuer tout ce qui fait sa spécificité, son âme, Gaullienne et Jauréssienne, oui pour moi la France c'est un mélange de de Gaulle, attaché à défendre certaines valeurs, et de Jaurès, non moins attachée à son modèle social que le capitalisme financier grignote chaque jour un peu plus.

En coulisses, mes amis, des forces étrangères travaillent. Dangereuses, car elles veulent asservir la France à une idéologie qui n'est pas la sienne, à des valeurs qui ne sont pas les siennes, à des entreprises guerrières, à l'ombre de l'OTAN, qui ne ressemblent pas à la voix qu'elle veut faire entendre. Dangereuses, aussi, car elles veulent casser son modèle social, ses protections, ses droits, ses services publics, au détriment de tous, oui, de nous tous, et au bénéfice d'une poignée de financiers et de grandes entreprises prédatrices, carnassières et conquérantes.

Le peuple de France n'aime pas les boulets. Il est attaché à son indépendance et il tient à son modèle social.

Il se réveille.

N'entendez-vous pas la rumeur monter ?

Ceux qui veulent faire de lui un simple pion servile ne le connaissent pas.  Et ils seront boutés hors des frontières.

Et c'est tant mieux. Parce que la Liberté, l'Egalité, la Fraternité, ne sont pas de vains mots.

Votre Eva, attachée à l'indépendance et à la spécificité de son pays. Furieuse de voir l'héritage gaulliste balayé par une horde étrangère.  Et heureuse d'entendre toutes les rumeurs monter des tréfonds de la France :  Celle qui a fait la nuit du 4 août, la révolution de 1789.


Mai 2008 pourra être retenu comme date symbolique de la seconde mort du gaullisme , celle de son héritage en politique étrangère.

En effet le Premier Mai 2008, à l’heure même de la traditionnelle manifestation des syndicats français, se tenait à Washington la grande réunion annuelle de l’AMERICAN JEWISH COMMITTEE (en abrégé AJC, mot à mot : Comité Juif américain) . suite à ...
http://www.legrandsoir.info/spip.php?article6726
______________________________________________________________________________________________________

Voici le texte que j'ai trouvé ce jour dans ma boîte courriels, envoyé par Tonkin correspondant (de presse) à l'autre bout du monde. En Asie. Vous l'avez deviné ? Il aime la France, parce qu'il la connaît bien.  Et parce qu'il la connaît bien, il ne veut pas la voir terrassée par les forces de l'Argent, de plus en plus meurtrières socialement et pas seulement.

Place à Adriana la combattante pour un monde meilleur, plus juste, plus équilibré, plus beau ! Comme moi...



______________________________________________________________________________________


Adriana : "Voilà une excellente video qui montre jusqu'où est capable d'aller le Mossad, bras armé du Sionisme, nous le répétons, pour faire capoter tout ce qui pourrait nuire à l'Etat d'Israël. Il faut déjà savoir que les "agents" chargés de grandes missions ont juré fidélité à la Nation et qu'ils n'ont rien à voir avec les "katsa" recrutés occasionnellement et dont ils se servent surtout pour certaines infiltrations et approches. Si ces derniers s'avèrent d'ailleurs gênants, les "professionnels" n'auront aucune peine à les liquider. On entend souvent dire que les agents du Mossad sont très intelligents, ils sont surtout très vicieux dans leurs manières de procéder. Ainsi vous verrez dans ce reportage qu'ils n'hésitent pas à faire passer leurs attentats sur le dos d'organisations écologiques ou islamistes. Vous noterez d'ailleurs qu'en Egypte ou en Irak, il y a souvent des attentats ou des enlèvements revendiqués par d'obscurs groupuscules soit-disants islamistes, il y a longtemps que nous savons qui se cache en réalité derrière ces fantômes..."


http://espionnage.over-blog.com/article-20271182.html

La vidéo est là.
Droit d'inventaire, Fr3 !
Regardez-la.... Edifiant !


_______________________________________________________________________________________________________


Wikipedia, le Mossad :

Son rôle :

Le Mossad fait partie des agences de renseignement israéliennes, comme l’Aman (renseignement militaire) et le Shabak (sécurité intérieure) entre autres, mais son directeur ne rend compte qu’au Premier ministre. Le domaine d'action du Mossad est le renseignement, les opérations spéciales et la lutte anti-terroristes, à l'extérieur d'Israël et des territoires palestiniens occupés (qui sont eux de la responsabilité du Shabak, autrefois Shin Beth, service intérieur de contre-espionnage et d'antiterrorisme). Son état-major est basé à Tel Aviv où environ 1 500 personnes y seraient employées.

Le rôle et la fonction du Mossad sont comparables au Secret Intelligence Service britannique ou à la CIA. Mais il possède aussi ses particularités liées à l'histoire et la politique d'Israël, ainsi il est par exemple chargé de faciliter l'aliyah (retour en Israël) lorsqu’elle est interdite.

Histoire : 

Le Mossad est né des survivances du SHAY, le service de renseignement de la Haganah, une milice juive clandestine chargée de la sécurité des habitants juifs en terre de Palestine depuis le début du XXe siècle. La Haganah (« défense » en hébreu) a notamment constitué le noyau dur de l’armée israélienne à la suite de la création de l’État d’Israël en mai 1948.

Le Mossad a été créé le 1er septembre 1951 par décret émanant du Premier ministre israélien David Ben Gourion afin de collecter des informations sur les menaces potentielles provenant des pays de la région. Son but, à l’époque,était de favoriser l’immigration malgré la surveillance anglaise.


Les départements du Mossad :

Le Mossad se compose de 8 divisions, mais le détail de l’organisation interne de l’agence n'est pas du domaine public.

  • L’information : la division de l’Information est la plus importante. Elle est responsable des opérations d’espionnage à l’étranger, à travers ses antennes officielles ou clandestines. Ce département se divise lui-même en bureaux, chacun d’entre eux étant responsable d’une zone géographique, des antennes qui s’y trouvent, et des agents qui y opèrent.
  • Guerre psychologique : cette division, appelée Loh’ama Psichologit, s’occupe de la guerre psychologique, de la propagande et des opérations de mystification.
  • Technologie & techniques.
  • Planification, coordination & relations internationales : la division des relations internationales s’occupe des relations et des opérations communes avec les agences des pays amis, mais aussi avec les pays n'entretenant pas de relations normalisées avec l’État d’Israël. Dans les antennes de grande importance comme Paris, le Mossad dispose, sous le couvert de l’ambassade, d'un responsable affilié à la division de l’Information, et d'un responsable des Relations Internationales.
  • La division des opérations spéciales : la division des opérations spéciales (METSADA en hébreu) conduit les opérations paramilitaires, de guerres psychologiques, de sabotage et d’assassinat.
  • Formation.
  • Administration.


Quelques opérations célèbres :

(..)

En décembre 1969, le Mossad déroba huit vedettes commandées à la France, mises sous embargo par le général de Gaulle. L'opération fut popularisée comme l'affaire des vedettes de Cherbourg.

En 1960, le Mossad enlève le criminel de guerre nazi Adolf Eichmann, à Buenos Aires en Argentine, après plusieurs années de traque dirigé par Rafi Eitan. Eichmann fut conduit en Israël pour y être jugé et condamné à mort. Une opération similaire prévoyait la capture de Joseph Mengele, mais elle échoua.

Une autre capture visa à ramener Mordechaï Vanunu en Israël, après qu'il eut révélé à un quotidien anglais l’existence d’ogives nucléaires dans les sous-sols de la centrale nucléaire de Dimona, en plein désert du Néguev (sud d’Israël).

Durant les années 1970 sous l’impulsion du Premier ministre Golda Meir, le Mossad assassina plusieurs membres du groupe terroriste Septembre noir, responsable de la prise d'otages et du massacre de 12 athlètes israéliens aux jeux Olympiques de Munich en 1972.

(..)

Gerald Bull, scientifique canadien et concepteur du projet de « Super Gun » (canon à très longue portée) pour l’Irak, est assassiné dans son appartement bruxellois en mars 1990, provoquant ainsi l’abandon du programme.

Cependant, comme tout service de renseignement, le Mossad connut également certain échecs retentissants.

Le 7 janvier 1974, à Lillehammer (Norvège), dans le cadre de l'opération Colère de Dieu, le Mossad assassine par erreur Ahmed Bouchiki, un serveur marocain, présentant une ressemblance frappante avec Ali Hassan Salameh, cerveau du massacre de 1972. (..)

(..)

Le 24 septembre 1997, deux agents passent la frontière jordanienne munis de passeports canadiens, pour injecter un poison à l’un des leaders politiques du Hamas, Khaled Mechaal. Après avoir éxécuté leur mission, les deux agents sont découverts. La Jordanie négocie leur libération contre l'antidote du poison, qui permettra au numéro deux du Hamas de survivre, et la libération du fondateur du Hamas, le cheikh Ahmed Yassine.

Depuis plusieurs années, même si le Mossad semble avoir diminué ses effectifs, celui-ci reste très présent sur la scène internationale, en opérant dans des pays fortement hostiles à Israël, et en menant avec succès des opérations difficiles. Ses agents travaillant dans l'anonymat et la discrétion, leurs exploits ne sont souvent connus que par les hauts responsables politiques israéliens.


Le Mossad est-il encore crédible ? Par Paul Labarique
dommages collatéraux de la guerre en Irak
http://www.voltairenet.org/article13108.html


Vidéos Mossad :
http://www.juif.org/video/mossad/


Tzipi Livni, Ex-agent du Mossad,
et terroriste à Paris dans les années 80

Livni, du pur jus ! Elle a dû signer le "contrat". Tout pour la Nation, y compris le pire. Donc, elle sera pire qu'Olmert. Vraisemblablement l'article ci-dessous est à associer à celui paru sur Courrier International

la suite sur http://espionnage.over-blog.com/article-20271805.html

L'actuelle ministre des Affaires étrangères israélienne est pressentie pour occuper le poste de Premier ministre de l'Etat hébreu en cas de démission d'Ehoud Olmert. The Sunday Times revient sur le parcours de cette femme qui a été agent des services de renseignements israéliens.

Tzipi Livni, la favorite pour le poste de Premier ministre d'Israël, a été agent du Mossad, le service de renseignements extérieur israélien. Elle était en poste à Paris au début des années 1980, quand ce service menait une série de missions d'élimination de terroristes palestiniens dans des capitales européennes, selon d'anciens collègues.


Son lourd passé, par Uzi Mahnaimi The Sunday Times
voir Adriana http://espionnage.over-blog.com/article-20271805.html



Histoires secrètes du Mossad : De 1951 à nos jours (Poche)

Vidéos Mossad, dernier post d'Adriana sur son blog http://espionnage.over-blog.com

Tout le monde en parle [28/01/06]Mossad
envoyé par CatusJack 

A propos de son livre "Histoire Secréte Du Mossad" Gordon Thomas est invité chez Thierry Ardisson le 28 Janv 2006 , ou il fait de curieuses révélations ...
Voir Israel Tv :::
http://www.dailymotion.com/CatusJack/video/x1vyxh_911-the-dancing-israelis/1

Voir aussi ces vidéos exlusives qui ont un rapport avec les magouilles du mossad et des américains :

[En décembre 2001, une sortie de mass-media dans la ligne du courant dominant fait un rapport sur l'infestation américaine avec des espions israéliens et le crime organisé. 2 documentaires (12&14 dec 2006)rares tellement ils ont été bien cachés .]

1:::>>
http://www.dailymotion.com/CatusJack/video/x1m1q5_911the-israeli-trail-911-bbc-122001

2:::>>
http://www.dailymotion.com/CatusJack/video/x1m1yr_911the-israeli-connection-bbc-12200

Visitez ce lien "Le Rabbin Shmiel Borreman dénonce l'état voyou"ici :::>>
http://www.dailymotion.com/CatusJack/video/3813382

Posté par Adriana Evangelizt

Vidéo Histoire secrète du Mossad
http://espionnage.over-blog.com/article-20280761.html

3 vidéos : Confessions d'une Française, ex-agent du Mossad
http://espionnage.over-blog.com/article-20282553.html


___________________________________________________________________________________________________________________________


La parole. De Ségolène, sur Sarkozy :


"Notre principale priorité, ce doit être de s'opposer de toutes nos forces" à la politique menée par le gouvernement, a également affirmé Ségolène Royal, qui a en outre jugé que "sur la scène internationale (le président de la République) Nicolas Sarkozy ne fait pas particulièrement honneur à la France"

Entendu TV:

"La Justice rend un jugement, pas la Justice"

Et un article sur la "justice"
http://www.marcfievet.com/article-20283360.html


___________________________________________________________________________________________________________

 
Liens :

Israël, quelle place au sein de l'Union méditerranéenne ? S'interrogent les pays Arabes.
Cette Union, Sarkozy l'a voulue pour Israël.

Les pays arabes ont réclamé des "clarifications sur les conséquences" de l'entrée d'Israël dans l'Union pour la Méditerranée (UPM), dont le lancement solennel est prévu le 13 juillet à Paris, a annoncé vendredi 6 juin le ministre algérien des Affaires étrangères à l'issue du Forum des pays de la Méditerranée

"Ce n'est pas l'UPM qui doit faire la normalisation (des relations) entre Israël et les pays arabes, à laquelle n'était pas parvenu le processus de Barcelone" de 1995, liant l'Union européenne (UE) à cinq pays du sud de la Méditerranée, a-t-il dit.
(..)

(Un ministre algérien, Mourad Medelci) : les pays membres de la future UPM n'ayant pas de relations avec Israël ne devaient "pas être contraints de participer à des projets communs" avec cet Etat au sein de l'UPM.

 
http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/international/proche_moyenorient/20080606.OBS7405/union_
pour_la_mediterranee__les_pays_arabes_veulent_con.html


Halte au triage alimentaire.Doublons la production mondiale.
http://www.solidariteetprogres.org/sp_HP-Famine.php3

Les attaques contre Obama commencent . Du Parti républicain.
http://www.solidariteetprogres.org/article4225.html

Contestation mondiale bobo
http://www.verites.org/article-20119471.html


La dernière grande idée américaine  de « Ligue, ou  Concert des démocraties »,
qui pourrait imposer sa volonté collective par la force à travers le monde.
http://www.solidariteetprogres.org/article4212.html

Choix du pouvoir : Appauvrir le logement social pour enrichir le marché spéculatif

Non au hold-up sur le livret A !
Une vraie politique nationale du logement social

http://pcf-paris14.over-blog.org/article-20278945.html

Lettre à M.G. Buffet
http://eldiablo.over-blog.org/article-20278466.html


Point de vue : Le communisme est l'avenir de l'humanité
http://eldiablo.over-blog.org/article-20139858.html

Sarkozy paupérise les familles modestes pour secourir les plus pauvres !

http://sego-dom.over-blog.com/article-20286496.html

Ségolène : Un nouveau regard sur l'entreprise
http://sego-dom.over-blog.com/article-20286649.html

"Ratage généralisé des réformes de la droite"
http://sego-dom.over-blog.com/article-20283409.html

Les néocons, liens
http://hadria.riviere.over-blog.com/article-20272196.html

 Deshumanisation aujourd'hui :
http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/international/ameriques/20080606.OBS7446/ecrase_
dans_lindifference
__la_video_cree_lemoi.html 

La maltraitance des vieux
http://www.marcfievet.com/article-20271395.html 


Les propos de Mofaz, va-t-en guerre, irritent, et affolent les marchés pétroliers
http://usa-menace.over-blog.com/article-20268813.html

Ils veulent un Dieu, un despote et un pitre
http://usa-menace.over-blog.com/article-20287928.html

Desmond Tutu manifeste contre le blocus de Gaza
Israël = Afrique du Sud
Apartheid.


Il est temps de prendre des mesures exceptionnelles contre Israël
http://www.marcfievet.com/article-20277453.html

Extraits : Devant la faillite de la communauté internationale à demander des comptes à Israël, de nombreuses personnes, aux quatre coins du monde, ont commencé, en conscience, à prendre en considération l’appel de la société civile palestinienne à une résistance non-violente contre Israël jusqu’au terme des trois dimensions de l’oppression du peuple palestinien. Du proéminent historien israélien Ilan Pappe au Ministre juif du gouvernement sud-africain Ronnie Kasrils, en passant par l’Archevêque Desmond Tutu, un nombre grandissant de figures de renommée internationale ont établi des parallèles entre l’apartheid israélien et son prédécesseur sud-africain et ont, en conséquence, défendu le principe de mesures de type sud-africain.

Il est assez significatif de remarquer que l’ancien président US Jimmy Carter et l’ancien Rapporteur Spécial de l’ONU aux Droits de l’Homme, le Professeur John Duggard, qui n’ont certes pas encore repris le mot d’ordre du boycott, ont tous les deux accusé Israël de mener une politique d’apartheid contre les Palestiniens. Lorsque l’on tient compte du caractère canonique des résolutions de l’ONU à l’encontre des crimes d’apartheid, la position de Dugard ne doit pas être prise à la légère. Ceci pourrait bien être la première étape d’une très longue marche ayant pour finalité d’amener les Nations Unies à identifier Israël comme un Etat d’Apartheid et à adopter, en conséquence, les sanctions appropriées. 

En 2001 déjà, à Durban, en Afrique du Sud, malgré l’absence de volonté officielle de l’Occident de demander des comptes à Israël, le Forum des ONG de la Conférence Mondiale de l’ONU contre le racisme avait largement adopté le point de vue selon lequel la forme particulière d’apartheid israélien nécessitait un recours aux mêmes outils qui étaient venus à bout de son prédécesseur sud-africain. Beaucoup espèrent que « Durban 2 » continuera sur la lancée de cet acquis essentiel.

Peu de temps après Durban, des campagnes appelant au désinvestissement les firmes soutenant l’occupation israélienne se sont multipliées dans les campus états-uniens...


_______________________________________________________________________________________


 Bienvenue en enfer
Irak video


Prisonniers torturés

Lien

Crimes de guerre
Toujours plus loin dans l'horreur...
Lien

Viol des femmes Irakiennes
A leur sortie de prison certaines de ces femmes seronts assassinées par leur famille
pour laver le deshonneur...
Lien


http://le-guide.skyrock.com/index.html

__________________________________________________________________________________________

Mes stats :


Date de création : 11/07/2007
Pages vues : 223 147 (total)
Visites totales : 68 184
Journée record : 25/05/2008 (2 416 Pages vues)
Mois record : 05/2008 (41 888 Pages vues)
Ce dimanche, Blog Rank 89, 1914 pages vues ce jour
Blog créé en juillet dernier, j'ai commencé à m'en occuper vraiment fin 2007.

Partager cet article
Repost0
13 juin 2008 5 13 /06 /juin /2008 12:04

Source de la photo: Le Figaro  http://mondialisation.ca


  Non !


Non !

Oui, on a gagné !
Les peuples ont gagné
contre les pervers au pouvoir
contre leurs politiques abominables 
contre les médias aux ordres
contre les élus qui
ne  les représentent pas !

Oui, on continue le combat !
Tous ensemble !
Les peuples doivent avoir le dernier mot !
Nous avons été privés de notre droit de vote
de façon autoritaire, non démocratique,
par notre Président vassal du Medef !

Les Irlandais ont voté pour nous !
Ils ont voté comme nous !
Vive l' Irlande !
Il ne faut pas que le rêve d' Europe
vire au cauchemar !
Vive l'Europe des peuples,
de la culture, des droits sociaux,
de la paix, des Lumières !
Non à la dictature de l' Europe
contre les peuples ! 

Eva


Bravo Sarkozy ! ll a servi de repoussoir en Irlande !
Et bravo aussi de ne pas traiter le Président Syrien comme le pestiféré qu'il
n'est pas !
Il a moins de sang sur les mains que Bush-Olmert, devant lequels pourtant on déroule le tapis rouge !
Le tapis rouge ? Vous avez dit rouge ? Tiens donc, bien sûr !!!




http://pagesperso-orange.fr/aline.dedieguez/mariali/picrochole/mains/main.htm


________________________________________________________________________________________

Comme je l'ai annoncé dans mon dernier post, "voici ce qui se trame dans l'ombre contre les peuples", le "non" irlandais sera contourné. Les requins sont au travail. On parle même d'exclure  l' Irlande !!! Cela va jusque là ! Et on explique le non par le fait que  les citoyens ont trouvé le traité trop hermétique !!!

Et ce n'est pas fini : Le nationalisme belliqueux de l'Allemagne renaît !

L'Europe va être dominée par quatre va-t-en guerre : La G-B, la France, l'Italie, et maintenant... l'Allemagne. Comme d'habitude, divorce peuples-élus ! Et la guerre est non seulement déclarée contre la volonté des peuples, mais elle est envisagée contre tous les peuples qui ne s'alignent pas !

Frankestein domine le monde. Il est du devoir des peuples de s'en débarrasser.

Eva


Le pire est à venir ! Les folies meurtrières de Bush font des émules !


_________________________________________________________________________________________


http://www.toutsaufsarkozy.com/cc/article04/EkpuEVkFFVhZQUOHgp.shtml
 Comment le nucléaire peut devenir une arme banale, et sans doute souhaitable pour certains. Des militaires aussi fous que Sarkozy!


Sur l'un de mes sites préférés, mondialisation.ca :

Allemagne, " La sécurité en réseaux ",
ou l'état de guerre ... permanent !
Pour les ressources.
Et contre les peuples !
Merckel ou le pangermanisme !


http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=9304 

Lors de l’ouverture de l’Assemblée parlementaire de l’OTAN à Berlin le 26 mai, la chancelière allemande Angela Merkel a tenu un discours éloquent sur l’avenir de l’OTAN, les relations transatlantiques et le rôle de l’Europe et de l’Allemagne.

Elle y a évoqué le fait que l’Allemagne avait dû «s’émanciper» considérablement depuis la fin de la guerre froide, que les Etats-Unis continueraient de «jouer un rôle important», mais que «ce ne serait plus le rôle d’une seule super-puissance de résoudre, à l’en­contre des autres, les conflits de ce monde».

Elle en a tiré la conclusion que l’Alle­magne devrait prendre «plus de responsabilités» et qu’elle aurait besoin d’alliances «allant bien au-delà des alliances transatlantiques». Il ne serait plus possible d’user de la «dissuasion» face aux actuelles menaces «asymétriques», et il faudrait trouver «de tout nouveaux moyens», la société devant être tenue d’«approuver ces moyens». Merkel a dénommé cette nouvelle conception «sécurité en réseau», dans la mesure où «nous ne faisons plus de distinction claire entre les catégories ‹militaires›, ‹politiques› et ‹de société civile›».

La «sécurité en réseaux», c’est l’état de guerre permanent. Il faut donner leur réelle signification aux dires de Mme Merkel. En faisant fi des propos édulcorés, on peut affirmer qu’elle exige ainsi un état de guerre permanent, auquel tous les domaines de la société doivent se plier. Cela peut aussi signifier une «guerre totale». Cette expression ne doit pas amener le lecteur allemand à ne penser qu’aux conséquences pour l’Allemagne de cette sorte de guerre prônée par Joseph Goebbels au Palais des sports en février 1943. Bien au contraire, il doit songer aux conséquences qui attendent les pays et les peuples qui ne veulent pas se soumettre et seraient donc confrontés à cette sorte de guerre menée par les Etats-Unis, l’OTAN et l’Allemagne. L’Irak et l’Afghanistan en sont actuellement des exemples éloquents. L’Iran figure en tête de liste des prochaines cibles.

fr.wikipedia.org



Toutefois, selon Mme Merkel, on ne peut laisser les Etats-Unis seuls porter le fardeau de cet état de guerre permanent; les Européens doivent participer à cette guerre mondiale, donc aussi l’Allemagne, et cela à tous les niveaux.

Ces assertions ne sont pas dirigées contre la politique américaine. Bien au contraire: cette plate-forme de guerre permanente fut mise en place par le gouvernement Bush qui plongea le monde dans le désordre. Bush peut se retirer pour laisser les bellicistes reprendre du poil de la bête et permettre la mise en place de nouveaux stratagèmes.

Les USA doivent devenir une «soft power» Gabor Steingart, correspondant aux Etats-Unis de la revue Der Spiegel et mentor d’une domination mondiale de l’Occident, a annoncé le 26 mai dans le Spiegel Online le «tournant de la politique étrangère» des Etats-Unis. Son article porte le titre suivant: «La super-puissance doit devenir une ‹soft power›». Il ne s’agit plus de «bon» ou de «mauvais», mais bien «d’intérêts et de valeurs distincts». C’est le vocabulaire allemand. Merkel revient toujours à la notion de «communauté de valeurs» avec les Etats-Unis et aux «intérêts» communs. Steingart s’exprime ainsi: «Réduire les divergences, mettre en valeur ce qui est commun et entreprendre le plus possible avec d’autres Etats. Voilà en quoi consiste la «politique de ‹soft power›». En clair, on entend par là: ils en restent à leurs objectifs impéria­listes, mais changent de stratégie et de tactique. Il est apparu très rapidement que ces objectifs n’ont pas été abandonnés et tant l’Allemagne de Merkel que l’Europe de Merkel y jouent un rôle funeste.

On peut ainsi constater que l’acharnement agressif contre la Chine ne vient pas en premier lieu du gouvernement américain, mais de l’Union européenne et particulièrement de l’Allemagne. La Chine apparaît comme un concurrent dans la volonté germano-européenne de mainmise en Asie et en Afrique. Il s’agit notamment des énormes réserves en matières premières de ces deux continents.

Le ministre allemand des Affaires étrangères, Franz-Walter Steinmeier, l’a dit ouvertement à propos de l’Asie centrale: «Il s’agit d’une région dotée d’énormes ressources énergétiques …» Mêmes remarques à propos de la région de la Mer Noire: «L’Union européenne est devenue riveraine de la Mer Noire, ce qui nous met le pied à l’étrier dans une région qui est convoitée non seulement pour son caractère de corridor de transport et d’énergie, mais qui revêt aussi une fonction de liaison: avec le Proche- et le Moyen-Orient jusque vers la Mer Caspienne.» («Auf dem Weg zu einer europäischen Ostpolitik. Die Beziehungen Deutschlands und der EU zu Russland und den östlichen Nachbarn.» [«En route vers une politique orientale de l’Europe. Les relations de l’Allemagne et de l’UE avec la Russie et les voisins à l’Est.»], discours à la Fondation Willy Brandt Stiftung du 4 mars.)

Selon le parti de Merkel, la Bundeswehr doit garantir l’accès aux matières premières. (Eva : Donc, la guerre pour s'emparer des ressources des autres. Quitte à sacrifier les peuples !)

«La stratégie de sécurité» du groupe parlementaire de la CDU/CSU va dans ce sens; elle assure à la Bundeswehr un rôle central dans la «protection de l’énergie et l’accès aux matières premières» et va jusqu’à estimer qu’une «intervention militaire pourrait être nécessaire»; elle cite l’intervention de l’armée allemande dans la Corne de l’Afrique et en Méditerranée.

A cela s’ajoute le fait «qu’une nouvelle phase de la conduite de la guerre allemande dans l’Hindu Kuch» a été introduite. (Informations du 23 mai sur le site Internet de German Foreign Policy, www.german-foreign-policy.com). Des troupes allemandes d’intervention rapide (Quick Reaction Forces) doivent être engagées de façon renforcée dans les combats, pour s’opposer «à la présence constante et à la capacité de combat grandissante des forces insurrectionnelles» (Stiftung Wissenschaft und Politik: «Aufstandsbekämpfung als Auftrag. Instrumente und Planungsstrukturen für den Isaf-Einsatz» (La mission de lutte contre l’insurrection. Instruments et structures de planification des opérations de la FIAS), mai 2008, www.swp-berlin.org). Ce sont les troupes afghanes et les forces de police qui doivent mener les combats rapprochés, riches en pertes humaines – du fait que les cercueils ramenant des corps de soldats allemands posent toujours encore quelques problèmes à la population allemande, ce qui ne semble pas être le cas pour les cercueils chargés de corps afghans.

La Zeitschrift für Innere Führung [Revue du commendement interne] de la Bundeswehr, prône dans son édition du 15 janvier sous le titre «Guerilla», l’idée d’adopter la façon d’agir des Soviétiques, c’est-à-dire de confier de plus en plus à des forces spéciales des services de renseignements, donc en dehors de toute publicité, la guerre contre la résistance afghane.

Va-t-on bientôt connaître des armées privées allemandes ?

Un empire américain mondial constitué de bases militaires
http://planetenonviolence.org  sur http://aipas.over-blog.org


Ce sont des anciens soldats de la Bundeswehr, qui s’étaient engagés comme mercenaires dans les entreprises militaires américaines, qui partent de l’idée que dans un proche avenir la Bundeswehr «s’appuiera» pour ses engagements à l’étranger «sur des entreprises de sécurité allemandes». Cela selon les informations livrées par le Deutschlandfunk du 27 mai.

Le secrétaire général de l’OTAN, Jaap de Hoop Scheffer, a déclaré lors d’une interview avec le Deutschlandfunk non seulement que la présence de troupes allemandes en Afghanistan était méritoire, mais aussi que les troupes de l’OTAN devaient rester dans le pays «jusque dans un avenir prévisible» – donc indéfiniment.

Le gouvernement allemand a profité de sa présidence de l’UE au premier semestre 2007 pour formuler une stratégie de l’UE pour l’Asie centrale. De plus, il a tout mis en oeuvre pour faire adopter par les pays de l’UE le traité de Lisbonne. Avec pour résultat que les quatre grands pays Allemagne, France, Grande-Bretagne et Italie – tous dirigés par des gouvernements bellicistes – disposeront à l’avenir d’une majorité dans le Conseil européen et pourront ainsi le dominer. Aussi dans les domaines de la politique extérieure et de sécurité?

C’est tout cela que les parlementaires allemands devront prendre en compte lorsqu’ils devront, en automne prochain, se pro­noncer sur l’engagement militaire allemand en Afghanistan.



_________________________________________________________________________________________


La guerre est déclarée aux peuples !
Déclarons la guerre aux fauteurs de guerre ! Eva

_________________________________________________________________________________________
















L'Allemagne est-elle une nouvelle fois
en quête d'une domination ?

Angela Merkel détruira-t-elles
les dernières digues ?


Doit-on remettre en question l’affirmation que la politique allemande, aventureuse tant dans le domaine extérieur que militaire depuis la prétendue réunification de 1990, n’est que le résultat d’une dépendance étroite permanente envers la politique des Etats-Unis?

Quels sont les indices et les preuves que les politiciens allemands, travaillant étroitement avec les représentants des cercles financiers, économiques et militaires, poursuivent une nouvelle fois une politique de grande puissance pour des raisons qui leurs sont propres, et cela dans l’intérêt des acteurs allemands et de leur conception des choses? On peut encore se poser la question de savoir si ce comportement concorde à la politique de puissance mondiale ou non, ou s’ils en sont les initiateurs ou non. Ce n'est que dans une recherche adéquate qu'on trouvera la réponse.


Est-ce que les forces, qui veulent propulser l’Allemagne au rang de grande puissance, dans une volonté de domination en Europe centrale, espèrent de mettre la haute main sur ce domaine à l’occasion du gouvernement de Madame Angela Merkel, cette fonctionnaire du pouvoir et de la propagande sans racines, n’ayant comme idéal que le machiavélisme et es propres avantages?

Que peut-on entreprendre, alors qu’il s’avère que l’ambition de Madame Merkel et des forces qui la soutiennent ramène le pays aux temps les plus sombres de la politique de puissance allemande?

Est-ce qu’une telle politique jouit du soutien d’une partie de l’élite, et si c’est le cas, de laquelle, ou d’une partie de la population, et là aussi, de laquelle? Et tout ceci dans une Allemagne qui avait su tirer les leçons de deux guerres dévastatrices et ne voulait plus rien savoir d’une politique de grande puissance.

Avons-nous de nouveau affaire à ces groupuscules perfides de conseillers, avec des tentatives de manipulations et de propagande, dont l’un des objectifs est de présenter l’Allemagne comme victime de manigances déloyales de la part de puissances étrangères – cette fois-ci, du «terrorisme international» et de l’islamisme, mais aussi, une fois de plus, de la Russie – pour camoufler leurs propres intentions agressives?

L’auteur du présent article est citoyen de l’Allemagne et profondément attaché à son pays et à ses gens. Il souhaite que l’Allemagne soit un pays considéré. Mais aussi que ses concitoyens et concitoyennes, ainsi que toutes les personnes y vivant, bénéficient de la liberté et de l’égalité dans la dignité et le respect mutuel. Qu’ils sachent accepter de prendre en considération, en jetant un regard sur l’histoire allemande, les grandes conquêtes de leurs aïeux dans une série de domaines, mais aussi les énormes erreurs et les aberrations catastrophiques. Qu’ils soient capables d’assumer la volonté de rendre le monde d’aujourd’hui, dans leur propre pays, mais aussi hors de nos frontières, plus pacifique et plus juste.

En jetant un regard sur la politique allemande depuis la prétendue réunification on comprendra pourquoi l’auteur du présent article est si inquiet.

La réunification de l’Allemagne et l’effondrement du bloc soviétique avaient éveillé chez les Allemands le grand espoir d’un avenir meilleur, accompagné de bien-être pour tous et surtout de paix. C’est pourquoi la plupart des Allemands n’ont pas pu comprendre les décisions prises par le gouvernement d’alors, dans le processus de réunification et envers les habitants de l’ancienne RDA, mais aussi en Europe de l’Est et du Sud-est. Ces prises de position montraient que le gouvernement ne se préoccupait pas de l’immense majorité des concitoyens et concitoyennes, mais agissait essentiellement dans l’intérêt des cercles prédominants de la finance et de l’économie, ainsi que du complexe militaro-industriel.


La destruction de la Yougoslavie


L’ancienne RDA devait représenter le nouveau grand marché dont avait besoin le grand capitalisme entré en crise d’écoulement de ses produits. De plus, les pays de l’Est et du Sud-est devait être soumis à l’influence du capitalisme allemand. Cette politique devait entraîner la destruction de la Yougoslavie. Le gouvernement allemand poussa au retrait de la Slovénie et de la Croatie, deux république aisées, les morceaux de choix du pays, et provoqua non seulement par des manœuvres politiques, mais aussi à l’aide des services secrets et par des livraisons massives d’armes l’ébranlement de la Yougoslavie et de la guerre qui s’ensuivit.

Les années 1991 à 1999 ont été marquées par des activités des instances gouvernementales allemandes dans le but de prendre pied en Europe de l’Est et de détruire la Yougoslavie, cela en attisant les conflits et en allant jusqu’à soutenir de façon importante l’UCK, cette organisation terroriste albanaise, et en insistant, en 1999, pour que l’OTAN se mette en guerre contre ce qui restait de ce pays déjà affaibli.

Tout ceci est actuellement prouvé. Et même dernièrement par des plans gouvernementaux pour une nouvelle disposition géopolitique de l’Europe avec une «Europe centrale» sous la houlette de l’Allemagne qui comprendrait en plus la Pologne, la République tchèque, la Slovaquie, la Hongrie, l’Autriche, le Lichtenstein, le Luxembourg, le Schleswig septentrional danois, l’Alsace et la Lorraine françaises, la Slovénie et la Croatie, mais aussi la Suisse («Grande restructuration de l’Europe selon des critères culturels», dans: Europa Regional 04/2005, publié en novembre 2006).


En avant pour une nouvelle armée de guerre mondiale


Le ministre de la défense d’alors, Volker Rühe (du parti CDU) avait provoqué, au sein de l’OTAN, peu après la réunification, un véritable coup d’Etat en violation de la constitution, en favorisant une armée de guerre mondiale pouvant intervenir sur le plan international, et cela avec l’appui de l’Allemagne. Il avait déjà expliqué en 1992, dans une interview du magazine Der Spiegel, sa tactique dite de salami pour une armée d’intervention allemande. Dans le «livre blanc» du gouvernement fédéral sur l’avenir de l’armée allemande (Bundeswehr) d’octobre 2006 cette tactique dite du salami a atteint son point culminant actuel dans la volonté d’une politique de puissance et de guerre illimitée, en contradiction flagrante du droit international et de la constitution.

Deux ans après la guerre de Yougoslavie – alors qu’entre temps les militaires et politiciens allemands avaient ouvertement accepté la violation de la constitution et s’étaient prononcés pour les interventions guerrières allemandes au Moyen- et au Proche-Orient, ainsi qu’en Afrique du nord – et quelques jours seulement après les attentats du 11 septembre 2001 aux USA, le chancelier allemand Gerhard Schröder déclara sa totale solidarité avec les USA et soutint ainsi l’appel de l’OTAN à ses membres d’après l’article 5 de son traité, sans pour autant que les Etats-Unis aient été agressés par un autre Etat, c’est-à-dire en l’absence d’une justification selon ce traité pour une intervention. Selon une politique allemande honnête, il eut fallu, avant d’entreprendre quelque démarche, exiger de rechercher sérieusement et dans toutes les directions pour savoir qui était responsable de cet attentat. A ce moment-là, les services secrets allemands, et de ce fait le gouvernement allemand, devaient déjà avoir su que le gouvernement américain avait pris la décision, plusieurs mois avant l’attentat du 11 septembre, de déclencher la guerre contre l’Afghanistan et qu’il ne leur manquait plus que le prétexte.


La politique de guerre contre l’Irak, menée par Schröder, fut pleine de contradictions



Il est vrai qu’en été 2002, alors que l’Allemagne se trouvait dans une période électorale, le gouvernement refusa une participation directe de ses soldats à la guerre annoncée contre l’Irak, tout en soutenant cette guerre: l’Allemagne fut la plaque tournante européenne sur le chemin des Américains vers l’Irak: quelques milliers de soldats allemands prirent en charge la «sécurité» des casernes américaines dans leur pays, des navires allemands accompagnèrent les navires de guerre américains par la corne de l’Afrique vers l’Irak. Il est à supposer que des agents secrets du BND (Bundesnachrichtendienst = services secrets allemands) apportèrent leur aide aux Américains pour repérer les cibles à bombarder.

Simultanément, le gouvernement allemand préparait sa propre position de politique de domination, alors en tentant de se positionner au centre d’un axe France – Allemagne – Russie. On saura plus tard plus précisément quels furent les objectifs visés par le gouvernement dans son trajet à première vue contradictoire. Toutefois, on doit dès à présent exiger que tous les dossiers de ces années soient accessibles afin que les citoyens et citoyennes puissent se faire une idée des motivations qui ont poussé le gouvernement Schröder.


Merkel – une va-t-en-guerre et une fonctionnaire du pouvoir


En 2005 avec Angela Merkel, ce fut la prise de pouvoir d’une politicienne qui s’était prononcée en 1999 pour la guerre contre la Yougoslavie, en 2001 pour la guerre contre l’Afghanistan et en 2003 pour la guerre contre l’Irak. Elle s’était mise entièrement du côté de l’agresseur en 2006 dans la guerre d’Israël contre le Liban et empêché l’Union européenne d’en appeler à temps à un cesser le feu .

Il est encore trop tôt pour dire si Merkel n’est qu’une fonctionnaire de la politique américano-anglo-israélienne ou si elle se contente d’être une béni-oui-oui de la politique guerrière, voulant asseoir la position hégémoniale de l’Allemagne en Europe en s’étendant vers le Proche-Orient. Cela serait aussi dans les vues des Américains, lesquels seraient disposés à accepter une place dominante de l’Allemagne dans une Europe «unie» dans le sens de la politique américaine. 


Abus de pouvoir lors de la présidence du Conseil de l’UE


L’Allemagne détient, depuis le 1er janvier, la présidence du Conseil de l’Union européenne. Le gouvernement allemand a vu grand pour les 6 prochains mois. En premier lieu, il s’agit de s’en prendre à la conception française de l’«Europe des patries»; puis, de coordonner étroitement la politique de l’Union européenne et celle des Etats-Unis. Merkel prévoit un espace économique entre les Etats-Unis et l’Union européenne. Les investisseurs américains (les «sauterelles» comme les avait désignés le vice-chancelier Munterfering) doivent pouvoir investir leurs revenus en milliards de dollars, tirés des spéculations boursières et monétaires, sans limites et ratisser sans vergogne les entreprises européennes profitables. En contre-partie, les multinationales militaires germano-européennes demandent à s’établir sur le marché américain.

Lors de sa visite aux USA, Madame Merkel n’a pas émis, lors de sa conférence de presse tenue conjointement avec le président américain le 4 janvier, la moindre différence d’opinion en matière de politique extérieure et de guerre. Merkel et Bush se tiennent les coudes dans les guerres d’Afghanistan et d’Irak, dans l’affaire d’Iran, et surtout au Proche-Orient – au détriment des peuples.

Soutenir Israël dans ses velléités de guerre atomique?

Le journal dominical britannique Sunday Times a rapporté le 7 janvier sur les plans du gouvernement israélien d’attaquer l’Iran avec des armes atomiques, cela en violation ouverte du droit international. Qu’entreprend le gouvernement allemand pour y mettre un terme A moins qu’il ne s’agisse de la fameuse raison d’Etat – «assurer l’existence d’Israël» - exprimée par Angela Merkel en juin 2005, qui permet de soutenir une guerre atomique avec toutes les conséquences de contamination.

Il est grand temps pour toutes les personnes conscientes de jeter un regard perçant sur ces faits et d’empêcher que ce train à grande vitesse ne déraille. 

Horizons et débats, 22 janvier 2007.


 Articles de Karl Müller publiés par Mondialisation.ca


Suite à http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=4560


Les autres articles de Karl Müller :




________________________________________________________________________________________ 



Sur le site de notre ami Michel Collon,
http://michelcollon.info

Evo Morales
- Non à la directive européenne de la honte
"Vous violez la Déclaration universelle des Droits de l'Homme de 1948", écrit Evo à l'U.E.

Bolivie

Paul Craig Roberts - Pourquoi le prix du pétrole est-il si élevé ?
L'Irak ? La spéculation ? Des conspirations de Chavez et autres producteurs ?
Pétrole

Frédéric Delorca - L'Erythrée, prochaine cible sur la liste de l'Axe du Mal ?
Un régime social et indépendant sur la route du pétrole ? Vous n'y pensez pas!

Erythrée

Walter Martinez - Vous n'avez pas trouvé une bombe nucléaire ?
Les USA ont perdu quatre détonateurs au bord de la Chine. Et ce n'est pas la première fois.

Bombes nucléaires

Sara Flounders - Derrière les menaces de guerre israéliennes contre l'Iran : les États-Unis
La classe dirigeante US est divisée sur une guerre qu'elle ne peut gagner
Iran

Denis Robert - Denis Robert se tait, défaite du journalisme indépendant
A-t-on le droit de prouver que Clearstream a des comptes dans des paradis fiscaux? Non, dit la Justice.

journalisme

Fausto Della Porta - « 17 Guantanamo flottantes »
Depuis 2001, au moins 80.000 personnes dans les navires-prisons US. Malgré les promesses de Bush.

Guantanamo

Uri Avnery - Non, je ne peux pas !
Un Israélien de gauche s'inquiète de voir Obama se prosterner devant le lobby israëlien

USA

Dedefensa - La guerre en technicolor
"Le pied au cul pour imposer la démocratie!" Bush et Powell "communiquent" avec leurs généraux...

guerre

Bernard Gensane - Flicage des enfants, toujours et encore
Une expérimentation opaque et inquiétante dans des écoles françaises

Flicage

L'AUTRE HISTOIRE :
De Kolwezi à l'Angola
- Business et dictature
Sarkozy rend hommage à une opération coloniale de l'armée française au Congo



_________________________________________________________________________________________



Bush et l'Europe. Imposer la démocratie.
Duo Europe-EU. Hélas pour les peuples !



George W. Bush a affirmé vendredi à Paris que l'
Europe et les Etats-Unis devaient rester fermes en Afghanistan et ne plus jamais laisser les terroristes se servir de ce pays comme base. Il a également prôné le développement de "sociétés libres et prospères" au Proche-Orient pour assurer la sécurité des pays occidentaux

Il a félicité le président français,
Nicolas Sarkozy, pour s'être engagé à envoyer des troupes supplémentaires

M. Bush a également dit qu'il voyait des signes d'une "nouvelle ère d'unité transatlantique" avec les dirigeants européens actuels comme le président du Conseil italien Silvio Berlusconi, le Premier ministre britannique Gordon Brown, la chancelière allemande Angela Merkel et Nicolas Sarkozy

Il a ajouté que la relation entre les Etats-Unis et l'Europe était la "plus vibrante qu'elle ait jamais été".

Il a également mis au défi ses alliés européens d'exporter la démocratie

http://fr.news.yahoo.com/ap/20080613/twl-usa-france-bush-224d7fb.html



___________________________________________________________________________________________


Sélection de liens



Afghanistan, la corruption. Les ONG se gavent !
http://www.marcfievet.com/article-20412636.html

L'Occident s'occupe de l'Afghanistan, avec Sarkozy, Karzai, Ban-ki-Moon. Pour faire le bonheur des Afghans, la privatisation, par exemple. Imposée...
http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-20415300.html

Le PROJET BLUE BEAM de la NASA présenterait une stratégie en quatre phases pour imposer la religion du Nouvel âge avec "l'Antéchrist" à sa tête.
http://lecarnavaldarthenice.blog.fr/2008/06/13/projet-blue-beam-4311163


Karl Marx avait raison :
Extraits ( la suite en partie commentaires de ce post, un peu plus bas)


http://hadria.riviere.over-blog.com/article-20143314.html

Une situation où les richesses s’accumulent ostensiblement en haut de l’échelle sociale, alors que l’on demande aux plus défavorisés de se serrer la ceinture, peut mettre le feu aux poudres et déclencher une révolte sociale.

Dans le même ordre d’idée, la semaine dernière, le Financial Times a publié un article de mise en garde de David ROTHKOPF, auteur de Superclass :

The Global Power Elite and the World They
are Marking -La superclasse:

la puissante élite mondiale et le monde qu’elle façonne-

et ancien sous-secrétaire adjoint au Commerce international au sein de l’administration Clinton.

David ROTHKOPF écrit 

Les élites se font des milliards sur les marchés, que ceux-ci soient à la hausse ou à la baisse, avec le soutien du gouvernement alors que monsieur Tout-le-monde perd sa maison et se retrouve à la rue


Visiblement, on prend très au sérieux, au sein des classes dirigeantes, la menace que le ressentiment massif suscité par les inégalités est en train de créer les conditions pour des soulèvements sociaux, voire même la révolution

David ROTHKOPF conclut son article par une mise en garde :

l’oligarchie financière doit sauver sa peau en réfrénant ses excès.

« En reconnaissant qu’il y a un intérêt général auquel elle doit répondre, la superclasse financière peut échapper au sort des élites du passé, » écrit-il

Le conseil de David ROTHKOPF adressé aux élites dirigeantes de répondre à « l’intérêt général » et d’être moins arrogantes ne parviendra pas à résoudre le problème qui est fondamentalement enraciné, non pas dans l’avidité et l’arrogance évidentes de ceux qui tirent profit de différentes formes de spéculation financière qui menacent de provoquer une famine dans de nombreuses régions du monde, mais bien plutôt dans le fonctionnement même du capitalisme.


« Accumulation de richesses à un pôle, c’est égale accumulation de pauvreté, de souffrance, d’ignorance, d’abrutissement, de dégradation morale, d’esclavage au pôle opposé, du côté de la classe qui produit le capital même. »

-KARL MARX, Capital 1, chapitre 25, section 4
Ils argumentent que l’expansion du capitalisme et l’accumulation des richesses conduisent inexorablement à l’augmentation du niveau de vie de la masse des travailleurs.

La fausseté de cet argument et l’exactitude de l’analyse de KARL MARX sont une nouvelle fois confirmées, non seulement dans le discours froid des statistiques, mais également dans les luttes toujours plus explosives des masses confrontées à l’impossibilité d’obtenir les moyens de survie basiques qui leur sont refusés du fait d’un système de production basé sur le profit individuel… »

Partager cet article
Repost0

R-Sistons

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
  • Contact

Recherche

Archives

Pages