10 septembre 2008 3 10 /09 /septembre /2008 23:54


Statistiques Blog R-sistons
Hier :

  • 1 644 pages vues 
  • 484 visiteurs uniques


    Iran : Editorial d'Eva :
    Et si, et si....

    Et si la guerre n'avait pas lieu ?
    Et si la ré-émergence de la Russie
    était la chance du monde ?

    Chers lecteurs,

    Pour la première fois, j'ai un peu d'espoir.

    L'équilibre de la terreur, vous vous souvenez ? Il y a un précédent : La guerre froide, le choc URSS-USA.

    Aujourd'hui, le même antagonisme renaît.

    On sait qu'Israël brûle d'attaquer l'Iran. Hélas, le grand peuple juif, celui de la Bible, de tant de talents, de grands révolutionnairers, ce grand peuple, donc, sombre dans la paranoïa, une peur maladive. Replié sur lui. Redoutant des menaces imaginaires : Jamais l'Iran ne commettra la folie d'attaquer Israël, sur-armé, soutenu par l'ogre américain. Y-a-t-il d'autres buts, non avoués ? Et par exemple, pour des raisons géo-stratégiques ? L'Iran est bien situé, et de surcroît ses ressources attirent toutes les convoitises. Israël rêve certainement de dominer toute la région. Comme son frère siamois américain, il ne supporte pas les Etats forts, souverains, libres, il redoute le nationalisme arabe. Et là comme ailleurs, diviser permet de régner, affaiblir permet de dominer. L'Irak, puissance régionale, est défait, fragmenté, asservi. Au tour de l'autre Etat fort de subir le même sort... et d'avoir à sa tête un serviteur de Washington, complaisant envers les multinationales, fermant les yeux ou favorisant les prédations anglo-usraéliennes. Au détriment des peuples, pillés, colonisés, asservis.

    Or, aujourd'hui il y a une nouvelle donne. Une fois de plus, les Etats-Unis prennent une jolie claque. Englués en Irak, en voie d'enlisement en Afghanistan, haïs partout, vaincus en Chine durant les J.O., ils se sont ridiculisés dans le Caucase en encourageant la Georgie à attaquer l'Ossétie. Pire : en l'armant, et même en participant directement à l'attaque (des américains y ont laissé leur vie). Les Russes ont réagi rapidement, efficacement, avec mesure. Et avec panache. Une nouvelle grande puissance est née, sur-armée, elle aussi.

    Et armant ses alliés - dont l'Iran. Et s'installant pas loin des USA, via des bombardiers stationnés au Venezuela. Frissons garantis dans l'Amérique profonde et néoconne !

    Et si Israël hésitait à attaquer un Iran équipé par les Russes ? Et si Israël redoutait les conséquences d'une guerre sur son territoire ? Et si l'Iran, conseillé, équipé, entraîné par les Russes, était capable d'infliger des pertes irréparables à Israël ? Effet boomerang...  N'oublions pas que la Russie détient une arme terrifiante (voyez un de mes précédents articles, je ne souviens plus laquelle) que les USA ne posséderont que dans une dizaine d'années ! Et si l'Iran en avait été doté ? Et si Israël redoutait d'être réellement rayé de la carte si l'Iran ripostait ? Et si, et si, et si...

    Et si la guerre était contenue, comme à Cuba, comme pendant la guerre froide ? Une seule puissance, surtout belliqueuse, à la culture cow-boy, constitue une menace terrible pour l'humanité.

    La chance du monde, aujourd'hui, est peut-être la ré-émergence de la Russie sur la scène internationale. Comme contre-poids. Pour la paix !  Qui sait ? Et après tout, l'avance de Mc Cain dans les sondages, grâce à son pitsbull joliment maquillé, n'exige plus d'avoir besoin de recourir à une guerre pour le faire gagner... au moment où les finances américaines sont en pleine déconfiture ! Qui sait ?

    I made a dream...

    Eva
     



TAGS : URSS, USA, Israël, Cuba, Mc Cain, paix, Bible, Iran, Irak, Chine, Georgie, Venezuela...


P.S. : Laïcité en danger !
              Travail, famille, patrie, Eglise ! 
                 Sarkozy-Franco !

Alerte ! La laïcité française, vecteur de paix sociale, est en danger ! Les médias, à la suite de Saint-Sarkozy, nous préparent à une religiosité généralisée ... soumise aux Pouvoirs établis, même tyranniques, même facteurs de régressions sociales, même va-t-en guerres...

Faire de nous des béni-oui-oui à tout !  Des esclaves soumis à leurs maîtres ! Délocalisés, précarisés, pressurés, sans droits, chair à canons, et à genoux devant nos bourreaux ! ...

Et on nous dresse contre les "terroristes islamistes" (FR2, FR3 aujourd'hui, etc), on nous demande de nous émouvoir sur l'occupant israélien (shoah commémorée à l'école), on nous habitue à l'idée de rapprocher  Eglise et Etat et à célébrer les héros des guerres.... 

Sarkozy, c'est Franco ! Travail, famille, patrie (mourir pour la patrie des multinationales, quelle joie  !), Eglise !  Et les médias serviles nous préparent des "spécial journées du pape" ! 

Quelle pourriture, ces médias !
     






NATIONS UNIES (Reuters) - L'Iran a demandé mardi une "réponse claire" des Nations unies à propos des menaces dangereuses représentées, selon Téhéran, par Israël.

Dans une lettre adressée au secrétaire général de l'Onu, Ban Ki-moon, l'ambassadeur iranien Mohammed Khazaee écrit que des commentaires formulés par des ministres israéliens représentent des "menaces violentes" et "une violation flagrante des principes les plus fondamentaux du droit international"(..)

 

"Ces menaces dangereuses de recours à des actes criminels nécessitent une réponse claire et déterminée de la part des Nations unies, particulièrement du Conseil de sécurité", a dit Khazaee.

"L'Iran (...) n'hésitera pas à agir pour sa défense en répondant aux attaques contre la nation iranienne et en prenant les mesures défensives appropriées pour se protéger et protéger son peuple et ses dirigeants."

Patrick Worship, version française Clément Dossin

http://www.juif.org/go-news-65472.php


Un Cubain s'adresse à vous
pour vous demander de l'aide



La situation est si dure à Cuba où comme l’a dit Fidel, le cyclone Gustav a eu la force de frappe d’une bombe nucléaire sur l’île de la jeunesse et Pinar del Rio, alors que Ike un autre cyclone a dévasté cette nuit la province orientale. Ce sont des centaines de milliers de logements détruits. Voici ce que nous a écrit ce soir un ami cubain Virgilo Ponce, sous mon appel à la solidarité des communistes français. Je vous place le texte en espagnol et sa traduction. Je vous en prie entendez cet appel, je sais que le précédent est le texte le plus lu de ce blog. Cuba a besoin de nous, ce peuple le plus généreux du monde, celui qui dit “on donne ce que l’on a pas ce qu’on a en trop” s’adresse à nous par la voix de cet ami cubain, avec cette dignité qui caractérise ces combattants. Danielle Bleitrach



La situation est si dure à Cuba où comme l’a dit Fidel, le cyclone Gustav a eu la force de frappe d’une bombe nucléaire sur l’île de la jeunesse et Pinar del Rio, alors que Ike un autre cyclone a dévasté cette nuit la province orientale. Ce sont des centaines de milliers de logements détruits. Voici ce que nous a écrit ce soir un ami cubain Virgilo Ponce, sous mon appel à la solidarité des communistes français. Je vous place le texte en espagnol et sa traduction. Je vous en prie entendez cet appel, je sais que le précédent est le texte le plus lu de ce blog. Cuba a besoin de nous, ce peuple le plus généreux du monde, celui qui dit “on donne ce que l’on a pas ce qu’on a en trop” s’adresse à nous par la voix de cet ami cubain, avec cette dignité qui caractérise ces combattants. Danielle Bleitrach

 

Merci Camarades,

Aujourd’hui notre peuple a besoin de la solidarité de tous.

Les fronts de lutte se multiplient, le peuple et sa direction, ne perdent pas une minute et ils combattent.

L’appui matériel est nécessaire, Cuba a le personnel qualifié pour reconstruire, mais aujourd’hui les effets du blocus des Etats-Unis se font ressentir encore plus, il manque des aliments, des matériels pour la reconstruction, etc..

Maintenant sont révolus les 10 ans de la prison injustes infligés aux CINQ Cubains antiterroristes, nous mettons à profit l’opportunité de demander une solidarité  pour ceux-ci, pour demander la libération des CINQ.

Nos remerciement à vous tous pour ce que vous ferez pour notre petit pays.

Merci

Virgilio Ponce


Commentaire de Sébastien :
Je reste admiratif de l’ organisation et de la solidarité qui anime ce peuple et ce drame met malgré tout en avant le succès de l’ organisation socialiste quand on voit l’ hécatombe dans les pays voisins y compris aux USA.
Ce sont ces combats et ces mouvements de solidarité qui participent à forger une conscience politique et on doit continuer chacun à nos niveaux respectifs d’ engagement et de connaissance à se battre par respect pour le peuple cubain et sa révolution.


Réponse  :
Je profite de ce message pour remercier Danielle qui par l’ intermédiaire de son livre “Cuba est une île” avec Viktor Dedaj et Mr Bonaldi m’ ont fortement aidé à comprendre la société cubaine
voici l’adresse que nous avons déjà donné sur ce site. Mais je demandais plus que cela, envoyer un chèque est essentiel mais se mettre à faire la collecte autour de soi comme Sébastien c’est un pas de plus, mais la véritable solidarité politique ce serait de profiter de la fête de l’huma pour entrainer d’autres dans cette solidarité, des inconnus à qui l’on ose s’adresser… J’imagine un rêve fou, que ce texte en espagnol et en français serve de base à des initiatives, qu’on le dépose dans les stands qui le voudront, qu’on recueille l’argent et qu’il soit porté au stand de Cuba

SOLIDARITE de CUBA SI France

Nous invitons les amis du peuple cubain 
à adresser leurs dons à l’ordre de :

CSF Solidarité Gustav 
94, boulevard Auguste Blanqui 75013 PARIS


une pétition sera aussi disponible pour exiger de Sarkozy l’engagement à ne pas reconnaitre les provinces sécionnistes en Bolivie

http://socio13.wordpress.com/2008/09/08/un-cubain-sadresse-a-vous-pour-vous-demander-de-laide/#comment-7068


Sur mon blog, voyez
"drames climatiques,
le modèle cubain"
http://r-sistons.over-blog.com/article-22611599.html

_________________________________________________________________________________________




Pédagogie :
Différencier Sionisme et Juif.
Anti-sioniste.


Eva : Trop de personnes confondent sionisme et judaïsme.

Un lecteur m'a envoyé ce 10.9.8 ce texte
pour différencier les notions.
Il prolonge l'article précédent
"spécial Palestine".


Moi-même, pour résumer, j'ai écrit ceci concernant le sionisme d'hier,
et ce que j'appellerai le néo-sionisme d'aujourd'hui :
(comme le libéralisme d'hier ressemble peu au néo-libéralisme d'aujourd'hui):
-"Que les Juifs persécutés éprouvent le besoin d'avoir une terre à eux, est légitime (sionisme d'origine)
- mais que les dirigeants d'aujourd'hui fassent une politique prédatrice, impérialiste, eugénique, militariste, à l'instar des Anglo-Saxons, est à dénoncer. Ces politiques-là font le malheur des peuples (néo-sionisme) ".



Michel Staszewski, Belge et juif et enseignant en histoire pose une question d’une brûlante actualité : "Pourquoi beaucoup de Juifs, qu’ils soient Israéliens ou non, confondent-ils antisémitisme et antisionisme ?"


Juif et antisioniste : une perversion ?

Pour répondre à cette question, il faut d’abord s’entendre sur le sens qu’on donne aux termes « juif », « sioniste » et « antisioniste », car une grande confusion règne actuellement sur le sens de ces mots.

« juif » ou « Juif » ?

Pour beaucoup de gens, les juifs (dans ce cas écrit avec un « j » minuscule) sont les adeptes du judaïsme, une religion monothéiste, un point c’est tout. Le problème est, particulièrement en Europe, que de nombreux Juifs ont perdu la foi ou n’ont jamais cru en Dieu mais continuent à se définir comme juifs. Comment l’expliquer ?

A la différence du christianisme ou de l’islam, la religion juive n’est pas prosélyte : les juifs ne cherchent pas à convertir les non-juifs à leur religion [1 <
http://www.france-palestine.org/article3524.html#nb1 > ]. Car il s’agit, selon la bible, de la religion d’un peuple et non d’une religion universelle. Il y a donc, dans ce cas, un lien fort entre sentiment d’appartenance religieuse et sentiment d’appartenance nationale ou communautaire. Et si, dans de nombreuses familles juives, les parents voient encore d’un mauvais œil leurs enfants se marier avec des non-juifs, en Europe, c’est souvent plus parce qu’ils redoutent la disparition de leur communauté culturelle que celle de la religion que, souvent, ils ne pratiquent que très peu ou pas du tout. Même si tous ont conscience, dans une mesure variable, que la religion et l’hébreu ancien, langue sacrée, sont les seuls éléments culturels communs aux Juifs du monde entier.(..)

Sionismes

Pour « Le Petit Robert » le sionisme est un « mouvement politique et religieux, visant à l’établissement puis à la consolidation d’un Etat juif (la nouvelle Sion) en Palestine » [4 <
http://www.france-palestine.org/article3524.html#nb4 > ] .Denis Charbit a réuni dans un volumineux ouvrage de nombreux écrits et discours émanant de penseurs et de dirigeants sionistes [5 <http://www.france-palestine.org/article3524.html#nb5 > ] S’y manifeste à la fois la diversité de la pensée sioniste mais aussi ce qui fait son unité : « Le programme commun admis par tous les courants dits sionistes découle en premier lieu d’une affirmation de principe essentielle : les Juifs constituent une nation. » Sur cette base, le sionisme « se résume, toutes tendances confondues, par : (..)

Antisionismes

Le Petit Robert ne comporte pas de définition de l’antisionisme [8 <
http://www.france-palestine.org/article3524.html#nb8 > ]. On peut tout de même déduire de la définition qu’il propose du sionisme que l’antisionisme serait l’opposition au « mouvement politique et religieux, visant à l’établissement puis à la consolidation d’un Etat juif (la nouvelle Sion) en Palestine ».

Les sionistes définissent en général les antisionistes comme des partisans de la destruction de l’Etat d’Israël. Mais qu’entendent-ils par là ? Que les opposants au sionisme veulent « jeter les Juifs (israéliens) à la mer » comme on l’entend souvent dire ? En réalité les choses sont plus complexes. (..)

Pourquoi, aujourd’hui, tant de Juifs adhèrent-ils au sionisme ?

Dans le dernier quart du XIXe et au début du XXe siècle, les communautés juives d’Europe furent victimes de nombreuses manifestations d’antisémitisme dont les pires furent les pogroms perpétrés dans l’Empire russe, qui coûtèrent la vie à des milliers de personnes. Contemporain de ces tragiques événements, Theodor Herzl (1860-1904), journaliste juif hongrois, fut un témoin privilégié des violences antisémites qui ponctuèrent, en France, l’affaire Dreyfus [14 <
http://www.france-palestine.org/article3524.html#nb14 > ]. Il en conclut que si même le pays de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789 pouvait être touché à ce point par des manifestations de haine antisémite, il ne restait qu’une seule solution aux Juifs pour vivre en paix : la séparation d’avec les non-juifs par le regroupement des Juifs dans un Etat qui leur serait propre. Son ouvrage, L’Etat des Juifs, publié en 1896, fut le livre fondateur du sionisme politique. Le premier congrès sioniste fut réuni à Bâle en 1897.

Ce projet politique fut donc fondé sur la conviction qu’une cohabitation harmonieuse entre les minorités juives et les populations non juives majoritaires dans les Etats où ils vivaient était décidément impossible.

Mais jusqu’au lendemain de la Deuxième Guerre mondiale, l’idéologie sioniste resta minoritaire parmi les Juifs européens et quasi absente des autres communautés juives dont les membres vivaient généralement en bonne entente avec leurs voisins non juifs. Le sionisme n’est devenu l’idéologie dominante dans la plupart des communautés juives qu’après la Deuxième Guerre mondiale.

Comment l’expliquer ?


Beaucoup de gens sous-estiment les effets psychologiques à long terme que peuvent générer des persécutions graves visant une communauté humaine tout entière. Le ralliement à l’idéologie sioniste de la majorité des Juifs européens au lendemain de la Deuxième Guerre mondiale s’explique avant tout par une vision du monde transformée par l’expérience traumatisante du judéocide.

Pourquoi beaucoup de Juifs, qu’ils soient israéliens ou non, confondent-ils antisémitisme et antisionisme ?

Certains opposants au sionisme sont antisémites, cela ne fait aucun doute. Mais il existe aussi des sionistes antisémites. En effet, nombreux sont les non juifs qui se proclament sionistes et, depuis la naissance du mouvement sioniste, des antisémites ont souvent applaudi des deux mains à l’idée du regroupement des Juifs dans un Etat qui leur serait propre (« qu’ils rentrent dans leur pays ! »). Aux Etats-Unis, de puissants groupes de chrétiens fondamentalistes s’affirment sionistes et soutiennent l’Etat d’Israël... comme la corde soutient le pendu : ils militent pour le rassemblement de tous les Juifs en Palestine, préalable indispensable, selon eux, au jugement dernier auquel ils aspirent... mais à l’occasion duquel ne seront sauvées que les âmes de ceux qui auront adhéré au christianisme. Il est donc faux de considérer que tout partisan du sionisme serait l’« ami des Juifs ».

Il n’est pas vrai non plus que tout opposant à cette idéologie est leur ennemi. Certaines personnes ou courants se présentant comme antisionistes aspirent sans doute à ce que les Juifs soient chassés du Proche-Orient [20 <
http://www.france-palestine.org/article3524.html#nb20 > ]. Mais ce n’est certainement pas le cas de la majorité d’entre eux.

Ce que les opposants au sionisme ont en commun n’est pas l’opposition à l’existence de l’Etat d’Israël mais bien à sa définition comme « Etat juif » ou « Etat des Juifs » [21 <
http://www.france-palestine.org/article3524.html#nb21 > ], autrement dit au fait que les Juifs du monde entier y soient les bienvenus alors que les Arabes palestiniens y sont ou bien tolérés (il s’agit des descendants de la minorité demeurée sur place après la première guerre israélo-arabe, celle de 1948) ou bien interdits de séjour.

Mais un grand nombre de Juifs considèrent de bonne foi que le fait d’être partisan de la transformation d’Israël d’un « Etat juif » en un « Etat de tous ses citoyens » est une manifestation d’antisémitisme. Comment l’expliquer ?

Tout simplement parce qu’ils sont imprégnés de l’idéologie sioniste. Rappelons qu’au cœur de cette doctrine on trouve la conviction que l’antisémitisme ne peut être éradiqué des peuples du monde. De quelque tendance qu’ils se réclament, tous les partis et mouvements sionistes de notre époque considèrent que la sécurité et même la survie des Juifs dépendent de l’existence d’un « Etat juif » en Palestine-Israël, considéré comme un refuge destiné à accueillir tous les Juifs du monde qui le souhaiteraient. Mais pour garantir le « caractère juif » de l’Etat d’Israël, il faut que les Juifs y détiennent le pouvoir politique. Et pour ceux des sionistes qui se veulent démocrates (la majorité d’entre eux), il est absolument nécessaire que les non-juifs y restent minoritaires de manière à ce que ne puissent être démocratiquement remis en question les fondements inégalitaires de cet Etat, à savoir la « loi du retour » qui permet aux Juifs du monde entier de devenir citoyens d’Israël, les mesures qui empêchent au contraire le retour des exilés palestiniens et de leurs descendants ainsi que les autres lois favorisant les citoyens juifs d’Israël aux dépens des autres, à commencer par celles qui concernent l’accès à l’usufruit et à la propriété immobilière et terrienne.

Notons que pour beaucoup de Juifs, l’existence d’un Etat juif constitue aussi une protection contre un autre « danger mortel » qui les guetterait : l’« assimilation ». Vivant au sein d’une population majoritairement non juive, les Juifs perdraient leur identité en quelques générations, du fait des mariages « mixtes ». Le judaïsme cesserait d’exister.(* A ce propos)

Le sionisme a-t-il réussi ?

A première vue oui puisque son objectif était la création d’un « Etat des Juifs » en Palestine et que cet Etat existe et est reconnu par la Communauté internationale depuis plus d’un demi siècle.

En réalité, si on y regarde de plus près, c’est un échec cuisant :

o Le but fondamental des sionistes était, par la création de cet Etat, de mettre les Juifs européens à l’abri de l’antisémitisme. Or l’endroit où les Juifs sont le moins en sécurité est, depuis sa fondation, l’« Etat des Juifs ».

o Les deux tiers des Juifs vivent hors de la Palestine/Israël et sont plus en sécurité que les Juifs israéliens.

o Tout en prétendant créer un « homme nouveau », le mouvement sioniste se voulait le garant de la préservation de l’héritage culturel juif, particulièrement celui des Juifs européens. Mais l’identité culturelle juive israélienne est très différente et surtout très diversifiée. Ce qui ne va pas sans de fortes tensions : sur le plan religieux, entre pratiquants et non pratiquants, entre ashkénazes (originaires de l’Europe non méditerranéenne) et sépharades (originaires des pays méditerranéens), entre Africains et Asiatiques. Des querelles interminables opposent différents groupes pour définir les critères permettant de décider qui est juif et qui ne l’est pas.

o La société israélienne se militarise : à l’exception des membres de certaines communautés religieuses, chaque jeune Juif israélien, qu’il soit fille ou garçon, est soumis, depuis l’âge de dix-huit ans, à de lourdes obligations militaires (..)

Depuis sa fondation, les choix politiques effectués par l’Etat d’Israël, au nom de la conception sioniste de « l’intérêt des Juifs du monde entier », l’ont amené à bafouer sans cesse la légalité internationale. Cela n’a été possible que moyennant la protection et le soutien indéfectible des Etats-Unis d’Amérique, tant sur le plan politique, qu’économique et militaire. Il ne fait aucun doute que, sans ce soutien, l’Etat israélien ne pourrait survivre qu’à condition de se conformer enfin au Droit international. (..°

Il fut un temps ou des militants sionistes (donc partisans d’un rassemblement national des Juifs en Palestine), défendaient le principe de l’égalité complète entre Arabes et Juifs vivant en Palestine. Ce fut le cas, dans les années 1920-1930, du mouvement Brit Shalom (L’Alliance pour la Paix), qui se battait avec acharnement pour « parvenir à un accord entre Juifs et Arabes sur la forme de leurs relations sociales en Palestine, sur base de l’égalité absolue des deux peuples culturellement autonomes » [29 <
http://www.france-palestine.org/article3524.html#nb29 > ], autrement dit pour la constitution d’un Etat binational. Mais dès le début des années 1940, Brit Shalom avait définitivement perdu son combat. Il n’existe actuellement aucun mouvement ou parti se réclamant du sionisme et défendant l’égalité complète des droits des deux peuples vivant en Israël-Palestine.





Aujourd’hui, l’idéal sioniste d’un Israël, « Etat des Juifs » sert à justifier l’injustifiable :

o les nombreuses discriminations à l’encontre du million de Palestiniens qui sont citoyens de l’Etat d’Israël [30 <
http://www.france-palestine.org/article3524.html#nb30 > ] ;

o l’occupation et la colonisation des territoires conquis en 1967 que sont Jérusalem-est, la Cisjordanie et le plateau syrien du Golan ;

o les confiscations de terres ;

o le pillage des ressources en eau ;

o les destructions de bâtiments ;

o les arrachages de dizaines de milliers d’arbres ;

o les couvre-feux ;

o les « bouclages » des villes et villages palestiniens de Cisjordanie [31 <
http://www.france-palestine.org/article3524.html#nb31 > ] ;

o l’interdiction pour tout citoyen Israélien de se rendre dans ces villages et ces villes : cette mesure, officiellement justifiée par des raisons de sécurité, contribue efficacement à empêcher les rencontres entre Israéliens et Palestiniens de Cisjordanie ; rien de tel pour favoriser encore plus la peur de l’Autre et sa diabolisation ;

o la construction, en territoire occupé, d’une « barrière de sécurité » de plusieurs centaines de kilomètres au prix d’immenses destructions, d’encore plus de confiscations de terres et de réserves d’eau ainsi que de très sévères restrictions à la liberté de circuler pour les Palestiniens ;

o les arrestations et les emprisonnements arbitraires ;

o les mauvais traitements infligés aux prisonniers ;

o les assassinats « ciblés » et leurs « dégâts collatéraux ». (..)

Cependant, même s’il s’est constitué sur base d’une profonde injustice commise envers le peuple palestinien, le peuple juif israélien est aujourd’hui une réalité incontournable. Mais 20 % des citoyens israéliens font partie d’un autre peuple. Cette réalité-là est également à prendre en compte. La co-existence égalitaire de deux peuples (ou plus) dans un même Etat ne constitue pas du tout un problème insoluble, comme le prouvent de nombreux cas existant dans des Etats démocratiques tels que ... la Belgique.

Même si, d’accord sur ce point avec les militants sionistes de Brit Shalom, je crois qu’à terme, la solution politique la plus démocratique et la plus viable, économiquement et humainement sera l’Etat binational, je ne suis pas opposé, dans le contexte actuel, à la co-existence, sur le territoire de la Palestine mandataire de deux Etats, l’un à majorité juive, l’autre à majorité palestinienne. A condition que l’un comme l’autre renoncent à discriminer leurs minorités nationales. Mais dans les faits, depuis 1988 (année de la reconnaissance par le Conseil National Palestinien de l’existence de l’Etat d’Israël dans ses frontières du 4 juin 1967) les opposants les plus résolus à la solution à deux Etats sont les gouvernements israéliens successifs qui n’ont jamais cessé, depuis la conquête de la Cisjordanie en 1967, d’occuper ce territoire et d’y développer une colonisation de peuplement.

Mon antisionisme


Je m’oppose à l’idéologie sioniste parce que la création, en Palestine, d’un « Etat-refuge » pour les Juifs du monde entier s’est faite aux dépens du peuple palestinien alors que, dans les faits, l’existence de cet Etat ne met absolument pas les Juifs, qu’ils soient israéliens ou non, à l’abri des persécutions antisémites.

Je m’y oppose aussi parce que sa seule réponse à l’antisémitisme est le repli sur soi, concrétisé par l’appel au « retour » de tous les Juifs en « Terre promise ». Cette position s’accorde parfaitement aux discours xénophobes prônant le « chacun chez soi ».

Je ne suis pas opposé à l’existence de l’Etat d’Israël mais partisan de sa « désionisation ». Ceci implique qu’il renonce à être l’Etat des Juifs du monde entier pour devenir, comme toute démocratie digne de ce nom, un Etat traitant tous ses citoyens de la même manière.

Si je combats l’idéologie sioniste c’est parce qu’elle sert à justifier une politique contraire aux Droits de l’Homme qui a provoqué et aggrave sans cesse l’interminable malheur du peuple palestinien tout en conduisant à terme le peuple juif israélien tout droit vers l’abîme.

Michel Staszewski
janvier 2006


http://www.egaliteetreconciliation.fr/index.php?option=com_content&task=view&id=637&Itemid=139




TSP 0 dos
Pour se procurer ces tee-shirts militants,
 http://sanscommenttaire.blog.fr/2008/03/19/
tee-shirts-et-adhesifs-voiture-3906067



11 septembre :
Armes de désinformation massive.



Un cinéaste demande instamment
au Tribunal Pénal International
d'étudier les événements du 911


​​​Le cinéaste italien Giulietto Chiesa, qui était à Berlin pour la projection de son documentaire remettant en question la version étasunienne officielle des attaques terroristes du 11/9, a demandé à un tribunal international d'analyser les événements.

http://www.alterinfo.net/Un-cineaste-demande-instamment-au-Tribunal-Penal-International-d-etudier-les-evenements-du-911_a23689.html?voir_commentaire=oui&PHPSESSID=ecbb18c2c2be79f31cc7cc1296116d6e#comments


Bigard nouvelle victime
de
la faillite des médias

On remarquera au passage que, comme Marion Cotillard, le proche du président Français, ne se défile pas, et ne renie en rien ses affirmations. Il présente ses plates excuses d’avoir ouvert malencontreusement la boite de Pandore. Susceptible de faire germer le doute parmi le bon peuple. "Rendormez-vous braves gens, nous veillons à votre sécurité": militaires dans les gares et jeunes soldats en Afghanistan. Aux Etats-Unis, Sarah Palin, la vice-présidente de John Mc Cain, ajoute même qu’il s’agit d’
"une mission qui vient de dieu". Nous voilà rassuré!

Comme à la grande époque stalinienne ou même celle de l’inquisition, le communiqué de repentance de Jean-Marie Bigard est repris par tous les médias français comme le retour à une morale salutaire et la fin d’une incartade devenant très vite dérangeante. Sacrifié sur l’autel médiatique, le déviant n’a pas d’autre choix que d’abjurer sa pensée dangereusement malfaisante et de promettre qu’il ne parlerait plus JAMAIS de ces évènements. Diantre! Il ne fait pas bon aborder ce sujet en place publique: même la célèbre grande gueule capable de remplir le Stade de France et ami proche de Sarkozy, file doux face aux gardiens du temple de la vérité officielle.

Et pendant ce temps, la première chaine de télévision russe enregistrait un débat contradictoire avec Giulietto Chiesa (député européen italien), Léonid Ivashov (ancien chef d’état major des armées russes) et Thierry Meyssan face à un panel de 10 experts. Ce programme sera diffusé ce vendredi soir après la projection de Zéro - Enquête sur le 11 Septembre en prime time.

L’association ReOpen911 déplore une fois de plus l’impossibilité en France de pouvoir débattre sur le fond du 11 Septembre. Nous poursuivons plus que jamais notre travail citoyen, pacifique et démocratique de libre information sur cette tragédie et notre combat pour la mise en place d’une nouvelle enquête internationale et indépendante sur le 11 Septembre !

http://www.reopen911.info/11-septembre/bigard-sacrifie-sur-lautel-mediatique/

Retranscription de l'interview de Bigard chez Ruquier
http://www.choix-realite.org/?5767-la-chauve-souris-a-sonne-chez-l-humoriste-bigard

7e anniversaire du terrorisme d'état
et de l'asservissement médiatique

http://crodoff.canalblog.com/archives/2008/09/10/10530340.html



Vidéo sur Massoud
et l'Afghanistan,


à écouter absolument

la vérité selon Christophe de Ponfilly

http://lavenircestmaintenant.skyrock.com/1979964301-L-AFGANISTAN-LA-VERITE-SELON-CHRISTOPHE-DE-PONFILLY.html

Je vais la mettre en lien sur mon blog !
Comme vous le savez, la présentation de mon blog a sauté suite à une fausse manoeuvre de ma part. Je n'ai pas fini de la refaire. (Eva)



CO M M E N T A I R E S :  I C I

 

Partager cet article

Repost 0
Published by R-sistons à l'intolérable - dans Communautarismes
commenter cet article

commentaires

eva 12/09/2008 00:53

Chère Charlotte, je comprends, je suis dans le même cas que toi ! L'actualité est trop chargée ! Et par ex, j'ai 650 mails de retard  ! Je t'embrasse Eva

charlotte 11/09/2008 20:32

Bonjour Eva, Chavez a proposé l'aide du Vénézuela à la reconstruction de Cuba suite aux cyclones qui viennent de ravager l'ile. Pas eu trop le temps de venir chez toi ces derniers jours, beaucoup beaucoup d'articles et de mails compte tenu de l'actualité. mais dès demain je vais essayer de reprendre mon rythme de croisière, même si je ne commente pas, je lis tes articles toujours pertinents. Je t'embrasse.

eva 11/09/2008 19:11

Les miracles ne sont pas à Lourdes, sauf exceptions montées en épingle- Lourdes est très rentable, pour le commerce.. et pour le Vatican qui aime étaler la magnificence du catholicisme La pourriture est du côté de l'Occident Les miracles sont à Cuba : des dizaines de milliers de personnes handicapées ont retrouvé la santé grâce aux fameux médecins cubains envoyés partout dans le monde soigner bénévolementdes milliers d'aveugles ont recouvré la vue grâce aux opérations (gratuites) de ces bienfaiteurs de l'humanité cubains"Et les aveugles verront" (Bible, miracles).  C'est à Cuba qu'on le doit.A Cuba encore , plus faible taux de mortalité à la naissance. USA un des plus forts !Bravo Cuba, attachée au bonheur des citoyens (voir dispositions pour préserver la population des cyclones, unique dans le monde, comparer à la New Orléans). Il y a qq opposants en prison, brûlant d'offrir Cuba aux vautours américains ? Tant mieux. Ils ne nuiront pas à ce régime qui représente les intérêts du peuple souverain et bien-aimé, au lieu de ceux des multinationales prédatrices. Merci Castro, je t'aime ! Eva

eva 11/09/2008 19:01

Bonjour AlainJ'ai mis le lien sur mon dernier post, pour qu'on puisse découvrir la teneur de l'entretien de Bigard.  Il a un langage, d'ailleurs,  très châtié.... !!! Bien à toi Eva

Alain DENIS 11/09/2008 09:56

bonjour Eva, salutations...  un peu d humour dans ce monde de pitres... :)La chauve-souris a sonné chez l humoriste bigardhttp://www.choix-realite.org/?5767-la-chauve-souris-a-sonne-chez-l-humoriste-bigard

R-Sistons

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
  • Contact

Recherche

Archives

Pages