8 avril 2009 3 08 /04 /avril /2009 07:25

apocalypse-copie-1.jpg



Mes amis,

Je découvre à l'instant le texte du site Syti.net,
il rejoint tout ce que je vous écris sans cesse
- j'ai notamment encore récemment attiré votre attention
sur le fait que ceux qui ont confisqué le pouvoir à notre détriment,
ne sont pas élus démocratiquement.

Les Etats sont condamnés,
ils étaient garants d'une certaine autonomie.
Les politiques n'auront bientôt plus aucun pouvoir.
La classe moyenne est appelée à disparaître : 
Resteront seulement les plus nantis,
et leurs laquais notamment au sein de la Police ou dans les Médias
(qui depuis quelques années ont, sauf exception, cessé tout vrai débat,
toute information réelle, tout sujet d'investigation...)
- et les plus pauvres, promis à un nouveau servage, "moderne", 
ou destinés à devenir la chair à canons des multinationales de l'Armement.
De toutes façons, la mort de 60 à 80 % d'entre nous
est déjà programmée : Misère, désespoir, guerres en tous genres,
suicides, faim, maladies "modernes", etc... ou prison
pour les plus réfractaires à cette monstruosité planétaire.

Le site Syti net est prophétique, et bien renseigné.
Il est crédible, de toutes façons tous les signes
vont dans le même sens. C'est comme un puzzle,
dont tous les morceaux se mettent progressivement en place.

Comment échapper à l'horreur programmée
par quelques fous à l'appétit insatiable ?

Une course de vitesse est engagée entre l'Empire ennemi de nos vies,
qui s'est adjoint les services de dirigeants européens
enrôlés de gré ou par nécessité,
et le reste du monde, avec des Etats
comme la Chine ou la Russie, qui ont compris la perversité
des Anglo-Saxons et de leurs alliés israéliens ou européens.
On murmure que des bombes sont prêtes à être larguées
sur les futurs géants (avant qu'ils n'aient en le temps de s'organiser),
dont la Défense pourrait être neutralisée sans avertissement.
Sans doute ces futurs rivaux se préparent-ils,
en armant leurs alliés un peu partout
(Etats arabes comme l'Iran ou la Syrie,
ou latino-américains, par exemple).
Seuls ces Super-Etats peuvent nous éviter le pire,
en rééquilibrant la Puissance des Prédateurs de l'Occident.
Comme du temps (béni, finalement !) de la Guerre froide...

Autre solution pour éviter le pire en train de se tramer contre nous tous, l'union rapide, déterminée, totale, de tous les peuples,
via Internet par exemple, 
tous Syndicats, Partis, Associations, etc, confondus.
Les peuples ont le nombre pour eux.
C'est leur unique atout !

Mes amis, le compte à rebours a commencé.

Vite, réagissons avant que la machine infernale
ne se mette en route, une dictature planétaire de l'Argent
qui nous condamne tous à plus ou moins brève échéance !

Alerte ! Les temps sont comptés,
la course de vitesse a commencé !

Eva


TAGS : Démocratie, Dictature, Syndicats, Partis, Associations, l'Empire, Anglo-Saxons, Israéliens, Européens, Russie, Chine, Latino-Américains, Etats Arabes, Syrie, Iran, Occident, Médias, peuples...





apocalypse-copie-1.jpg




Voici le texte du site Syti.net




democratie-1600x1200_12284161111

1
Le pouvoir a déjà changé de mains

 

Les véritables maîtres du monde ne sont plus les gouvernements, mais les dirigeants de groupes multinationaux financiers ou industriels, et d’institutions internationales opaques (FMI, Banque mondiale, OCDE, OMC, banques centrales). Or ces dirigeants ne sont pas élus, malgré l’impact de leurs décisions sur la vie des populations.

Le pouvoir de ces organisations s’exerce sur une dimension planétaire, alors que le pouvoir des états est limité à une dimension nationale.

Par ailleurs, le poids des sociétés multinationales dans les flux financiers a depuis longtemps dépassé celui des États.

A dimension transnationale, plus riches que les États, mais aussi principales sources de financement des partis politiques de toutes tendances et dans la plupart des pays, ces organisations sont de fait au dessus des lois et du pouvoir politique, au dessus de la démocratie.

Voici une liste des chiffres d’affaires de certaines multinationales, comparés avec le PIB des États. Elle en dit long sur la puissance planétaire que ces sociétés sont en train d’acquérir.

Une puissance toujours plus démesurée, du fait de l’accélération des fusions entre multinationales.

Chiffres d’affaires ou PIB, en milliards de dollars

General Motors
178,2

Singapour
96,3

Danemark
161,1

Toyota
95,2

Thaïlande
157,3

Israel
92

Ford
153,5

General Electric
90,8

Norvège
153,4

Philippines
83,1

Mitsui & Co
142,8

IBM
78,5

Pologne
135,7

NTT
77

Afrique du Sud
129,1

Axa - UAP
76,9

Mitsubishi
129

Egypte
75,2

Royal Dutch Shell
128,1

Chili
74,3

Itoshu
126,7

Irlande
72

Arabie Saoudite
125,3

Daimler-Benz
71,5

Exxon (Esso)
122,4

British Petroleum
71,2

Wall Mart
119,3

Venezuela
67,3

Ford
100,1

Groupe Volkswagen
65,3

Grèce
119,1

Nouvelle Zélande
65

Finlande
116,2

Unilever
43,7

Marubeni
11,2

Pakistan
41,9

Sumimoto
109,3

Nestle
38,4

Malaisie
97,5

Sony
34,4

Portugal
97,4

Nigeria
29,6

Ensemble des 5 plus grandes firmes
526,1

Proche-Orient et Afrique du Nord
454,5

Asie du Sud
297,4

Afrique Sub-Saharienne
269,9

Chiffres de 1999 et 1992


Sources: Banque Mondiale (World Development Repport 1998-1999), Forbes, The Nation, Institut de recherche des Nations Unies pour le développement social (States of Disarray, Genève, 1995),Courrier International, Le Monde Diplomatique


2
L’illusion démocratique


La démocratie a déjà cessé d’être une réalité.

Les responsables des organisations qui exerçent le pouvoir réel ne sont pas élus, et le public n’est pas informé de leurs décisions.

La marge d’action des états est de plus en plus réduite par des accords économiques internationaux pour lesquels les citoyens n’ont été ni consultés, ni informés.

Tous ces traités élaborés ces cinq dernières années (GATT, OMC, AMI, NTM, NAFTA) visent un but unique: le transfert du pouvoir des états vers des organisations non-élues, au moyen d’un processus appelé “mondialisation”.

Une suspension proclamée de la démocratie n’aurait pas manqué de provoquer une révolution. C’est pourquoi il a été décidé de maintenir une démocratie de façade, et de déplacer le pouvoir réel vers de nouveaux centres.

Les citoyens continuent à voter, mais leur vote a été vidé de tout contenu. Ils votent pour des responsables qui n’ont plus de pouvoir réel.

Et c’est bien parce qu’il n’y a plus rien à décider que les programmes politiques de “droite” et de “gauche” en sont venus à tant se ressembler dans tous les pays occidentaux.

Pour résumer, nous n’avons pas le choix du plat mais nous avons le choix de la sauce. Le plat s’appelle “nouvel esclavage”, avec sauce de droite pimentée ou sauce de gauche aigre-douce.

3
La disparition de l’information


Depuis le début des années 90, l’information a progressivement disparu des médias destinés au grand-public.

Comme les élections, les journaux télévisés continuent d’exister, mais ils ont été vidés de leur contenu.

Un journal télévisé contient au maximum 2 à 3 minutes d’information véritable. Le reste est constitué de sujets “magazine”, de reportages anecdotiques, de faits divers, de micro-trottoirs et de reality-shows sur la vie quotidienne.

Les analyses par des journalistes spécialisés, ainsi que les émissions d’information ont été presque totalement éliminés.

L’information se réduit désormais à la presse écrite, lue par une minorité de personnes.

La disparition de l’information est le signe tangible que notre régime politique a déjà changé de nature.


4
Stratégies et objectifs pour le contrôle du monde


Les responsables du pouvoir économique sont quasiment tous issus du même monde, des mêmes milieux sociaux. Il se connaissent, se rencontrent, partagent les mêmes vues et les mêmes intérêts.

Ils partagent donc tout naturellement la même vision de ce que devrait être le monde idéal futur.

Il est dès lors naturel qu’ils s’accordent sur une stratégie et synchronisent leurs actions respectives vers des objectifs communs, en induisant des situations économiques favorables à la réalisation de leurs objectifs, à savoir:

Affaiblissement des états et du pouvoir politique. Déréglementation. Privatisation des services publics.

Désengagement total des états de l’économie, y compris des secteurs de l’éducation, de la recherche, et à terme de la police et de l’armée, destinés à devenir des secteurs exploitables par des entreprises privées.

Endettement des états au moyen de la corruption, des travaux publics inutiles, des subventions données aux entreprises sans contrepartie, ou des dépenses militaires. Lorsqu’une montagne de dettes a été accumulée, les gouvernements sont contraints aux privatisations et au démantèlement des services publics. Plus un gouvernement est sous le contrôle des “Maîtres du Monde”, et plus il fait augmenter la dette de son pays.

Précarisation des emplois et maintien d’un niveau de chômage élevé, entretenu grâce aux délocalisations et à la mondialisation du marché du travail. Ceci accroît la pression économique sur les salariés, qui sont alors prêts à accepter n’importe quel salaire ou conditions de travail.

Réduction des aides sociales, pour accroître la motivation du chômeur à accepter n’importe quel travail à n’importe quel salaire. Des aides sociales trop élevées empêchent le chômage de faire pression efficacement sur le marché du travail.

Empêcher la montée des revendications salariales dans le Tiers-Monde, en y maintenant des régimes totalitaires ou corrompus. Si les travailleurs du Tiers Monde étaient mieux rémunérés, cela briserait le principe même des délocalisations et du levier qu’elles exercent sur le marché du travail et la société en occident. Ceci est donc un verrou stratégique essentiel qui doit être préservé à tout prix. La fameuse “crise asiatique” de 1998 a été déclenchée dans le but de préserver ce verrou.


5
Les attributs du pouvoir


Les organisations multinationales privées se dotent progressivement de tous les attributs de la puissance des états: réseaux de communication, satellites, services de renseignements, fichiers sur les individus, institutions judiciaires (établies par l’OMC et l’AMI, accord grâce auquel une multinationale pourra traîner un état devant une cours de justice internationale spéciale).

L’étape suivante -et ultime- pour ces organisations sera d’obtenir la part de pouvoir militaire et policier qui correspond à leur nouvelle puissance, en créant leurs propres forces armées, car les armées et polices nationales ne sont pas adaptées à la défense de leurs intérêts dans le monde.

A terme, les armées sont appelées à devenir des entreprises privées, des prestataires de services travaillant sous contrat avec les états, aussi bien qu’avec n’importe quel client privé capable de payer leurs services. Mais à l’étape ultime du plan, ces armées privées serviront les intérêts des grandes multinationales, et attaqueront les états qui ne se plieront pas aux règles du nouvel ordre économique.

En attendant, ce rôle est assumé par l’armée des Etats-Unis, le pays le mieux contrôlé par les multinationales.

Notes:

1 - Armées privées
Les armées privées existent déjà au Etats-Unis. Il s’agit des sociétés DynCorp, CACI, et MPRI, prototypes des futures armées privées. Dyncorp est intervenu dans de nombreuses régions où les États-Unis souhaitaient intervenir militairement sans en porter la responsabilité directe (en Amérique du Sud, au Soudan, au Koweït, en Indonésie, au Kosovo, en Irak…). Fin 2002, Dyncorp a été rachetée par Computer Sciences Corporation, l’une des plus importantes sociétés américaines de services informatiques. En Mai 2004, Dyncorp et MPRI ont été impliquées dans les tortures sur les prisonniers irakiens. Les armées privées (appelées “sous-traitants” par le Pentagone) représentent 10% des effectifs américains envoyés en Irak.

2 - Satellites
Microsoft a finalement renoncé à son projet Teledesic, un réseau de 288 satellites de communication qui devaient constituer un maillage tout autour de la planète. Mais d’autres compagnies multinationales s’apprêtent à créer des réseaux de satellites de communication similaires. Des satellites d’observation privés sont également déjà en place. Deux sociétés commercialisent des images à haute résolution de tout lieu de la planète susceptible d’intéresser les acheteurs.

3 - Fichiers privés
De nombreuses sociétés fondées ces dernières années (principalement aux Etats-Unis) sont spécialisées dans la collecte d’informations individuelles, officiellement à des fins commerciales. Mais ces fichiers privés commencent à rassembler des millions de profils individuels très précis de consommateurs répartis dans l’ensemble des pays occidentaux. Les informations de ces fichiers sont vendues à quiconque souhaite les acheter.


6
La vraie réalité de l’argent


L’argent est aujourd’hui essentiellement virtuel. Il a pour réalité une suite de 0 et de 1 dans les ordinateurs des banques. La majeure partie du commerce mondial a lieu sans monnaie-papier, et seulement 10% des transactions financières quotidiennes correspondent à des échanges économiques dans le “monde réel”.

Les marchés financiers eux-mêmes constituent un système de création d’argent virtuel, de profit non-basé sur une création de richesses réelles. Grâce au jeu des marchés financiers (qui permet de transformer en bénéfices les oscillations des cours), les investisseurs avisés peuvent être déclarés plus riches, par une simple circulation d’électrons dans des ordinateurs. Cette création d’argent sans création de richesses économiques correspondantes est la définition même de la création artificielle de monnaie. Ce que la loi interdit aux faux-monnayeurs, et ce que l’orthodoxie économique libérale interdit aux états, est donc possible et légal pour un nombre restreint de bénéficiaires.

Si l’on veut comprendre ce qu’est réellement l’argent et ce à quoi il sert, il suffit d’inverser le vieil adage “le temps c’est de l’argent”.

L’argent, c’est du temps.

L’argent est ce qui permet d’acheter le temps des autres, le temps qui a été nécessaire à produire les produits ou les services que l’on consomme

L’argent, le temps, et les esclaves

Techniquement, l’argent est une unité de calcul intermédiaire pour échanger du temps contre du temps, sans que le temps des uns et des autres puisse être comparé directement. Car chaque conversion entre l’argent et le temps se fait sur la base d’une estimation subjective, qui varie selon le rapport de force économique et informationnel entre l’acheteur et le vendeur.

Dans la pratique, ce rapport de force est toujours défavorable au consommateur-salarié.

Lorsqu’un individu moyen achète un produit, il paye le temps qui a été nécéssaire pour fabriquer ce produit à un prix bien plus élevé que le salaire qui lui est payé pour une fraction équivalente de son propre temps.

Par exemple, chez les grands constructeurs automobiles, une voiture est produite en une journée de travail (soit en 8 heures) par 20 salariés (y compris le travail des commerciaux et le travail inclus dans les fournitures et les équipements de production utilisés). Le salaire journalier de chaque salarié devrait donc être égal à 1/20è du prix de la voiture, soit 1000 euros si la voiture vaut 20.000 euros. Ce qui fait un salaire mensuel théorique de 22.000 euros (sur la base de 22 jours travaillés par mois). Pour la plupart des salariés, on est très loin du compte.

Lorsqu’un salarié occidental donne 10 heures de son temps, il reçoit seulement l’équivalent d’une heure. Pour un salarié du Tiers Monde, le rapport tombe à 1000 heures contre une.

Ce système est la version moderne de l’esclavage.

Les bénéficiaires du temps volé aux salariés sont les entreprises et leurs dirigeants (dont le salaire est plus de 100 fois celui d’un employé ordinaire), mais aussi les états dès lors que l’argent prélevé par les impots et les taxes n’est pas utilisé dans le sens de l’intérêt général.


7
Le point de non-retour écologique va être franchi


Il est évident que nous commençons à nous heurter aux limites écologiques de l’activité économique.

Un système économique libéral, dont le but est la recherche du profit à court-terme pour des intérêts particuliers, ne peut prendre en compte les coûts à long-terme tels que la dégradation de l’environnement.

Les modèles économiques actuels sont également inaptes à estimer à sa juste valeur la “production” de la nature, indispensable à notre survie: production d’oxygène, fixation du gaz carbonique par les forêts et les océans, régulation de la température, protection contre les rayonnements solaires, recyclage chimique, répartition des pluies, production d’eau potable, production d’aliments, etc.

Si nos modèles économiques intégraient le coût réel de la destruction de la nature, de la pollution, des modifications climatiques, cela changerait radicalement notre estimation de ce qui est “rentable” et de ce qui ne l’est pas.

 

La production de la nature a été évaluée à 55.000 milliards de dollars par an par un groupe de scientifiques de l’Institute for Ecological Economics de l’Université du Maryland en 1997.


8
La destruction de la nature est voulue


La disparition de la nature est inévitable, car elle est voulue par le nouveau pouvoir économique. Pourquoi?

Pour 3 raisons:

1- La disparition de la nature et l’augmentation de la pollution vont rendre les individus encore plus dépendants du système économique pour leur survie, et vont permettre de générer de nouveaux profits (avec notamment une consommation accrue de médicaments et de prestations médicales…).

2- Par ailleurs, la nature constitue une référence d’un autre ordre, celui de l’univers. La contemplation de la beauté et de la perfection de cet ordre est subversive: elle amène l’individu à rejeter la laideur des environnements urbanisés, et à douter de l’ordre social qui doit demeurer la seule référence.
L’urbanisation de l’environnement permet de placer les populations dans un espace totalement controlé, surveillé, et où l’individu est totalement immergé dans une projection de l’ordre social.

3 - Enfin, la contemplation de la nature incite au rêve et intensifie la vie intérieure des individus, développant leur sensibilité propre, et donc leur libre-arbitre.
Ils cessent dès lors d’être fascinés par les marchandises, ils se détournent des programmes télévisés destinés à les abrutir et à contrôler leur esprit. Délivrés de leurs chaînes, ils commencent à imaginer une autre société possible, fondée sur d’autres valeurs que le profit et l’argent.

Tout ce qui peut amener les individus à penser et à vivre par eux-mêmes est potentiellement subversif. Le plus grand danger pour l’ordre social est la spiritualité car elle amène l’individu à bouleverser son système de valeurs et donc son comportement, au détriment des valeurs et comportements précédemment implantés par le conditionnement social.

Pour la stabilité du “nouvel ordre social”, tout ce qui peut stimuler l’éveil spirituel doit être éliminé.


9
Les alternatives de la dernière chance


Pour ne pas être définitivement exclus du jeu, les contre-pouvoirs au pouvoir économique (syndicats, associations de consommateurs, mouvements écologistes) doivent répondre en se plaçant sur le même niveau d’organisation, au niveau mondial et non plus national, en unifiant et en synchronisant leurs actions, à l’échelle de groupes d’états pesant un poids suffisant dans les flux économiques mondiaux.

Il leur reste peu de temps pour réagir, car tous les moyens de contrôle nécessaires à une future dictature mondiale sont désormais en place.



10
2000 ans d’histoire


Durant ces deux derniers millénaires, la civilisation sera passée par quatre ères successives marquant quatre formes de pouvoir politique:

1 - L’ère des tribus

Pouvoir exercé selon la force (et plus rarement selon la sagesse ou la connaissance).
Comme chez les groupes d’animaux, le pouvoir revient au “mâle dominant”.

2 - L’ère des empires et des royaumes

Pouvoir héréditaire. Naissance de la notion d’état.

3 - L’ère des états-nations

Ere ouverte par la monarchie parlementaire en Grande-Bretagne en 1689, par la révolution française en 1789, et par la fondation des Etats-Unis.

Dans un état-nation, le pouvoir n’est plus héréditaire mais exercé par des dirigeants censés représenter le peuple, et désignés par des élections (état-nation démocratique), ou par un système de cooptation au sein d’un parti unique (état-nation totalitaire).

4 - L’ère des conglomérats économiques

Ere initiée à partir de 1954, mise en place au cours des années 70 et 80, et pleinement opérationnelle à partir des années 90.

Le pouvoir n’y est plus de type représentatif ou électif, et il n’est plus localisé géographiquement (contrairement aux tribus, aux royaumes, et aux états-nations).

Il est exercé directement par ceux qui contrôlent le système financier et la production des marchandises. Les instruments de ce pouvoir sont le contrôle de la technologie, de l’énergie, de la monnaie, et de l’information.

Comme tout nouveau pouvoir, il s’érige en remplacement du pouvoir précédent, voué à disparaître.

Enfin, ce nouveau pouvoir est global, planétaire. Il n’a donc ni alternative, ni échappatoire. Il constitue un nouveau niveau d’organisation de la civilisation, une sorte de super-organisme.

La résolution des grands problèmes écologiques économiques et sociaux nécessite effectivement l’avènement d’une forme de pouvoir global. De même, l’unification du monde par l’économie et le déclin des états-nations ont été décidés en partie pour une noble cause: rendre impossible une nouvelle guerre mondiale qui, à l’ère atomique, signifierait la fin de la civilisation.

Mais la question est de savoir au service de quels objectifs et de quels intérêts ce pouvoir global doit-il être, par qui doit-il être exercé, et par quels contre-pouvoirs doit-il être contrôlé et équilibré.

La mondialisation (ou “globalisation”) n’est pas négative en elle-même. Potentiellement, elle peut permettre l’établissement d’une paix mondiale durable et une meilleure gestion des ressources. Mais si elle continue d’être organisée au bénéfice d’une élite et si elle conserve son orientation néo-libérale actuelle, elle ne tardera pas à engendrer un nouveau type de totalitarisme, la marchandisation intégrale des êtres vivants, la destruction totale de la nature, et des formes inédites d’esclavage.


Sylvain Timsit

© Syti.Net 1998



autruche_politique_pf-copie-1.jpg




REFLEXIONS SUR LA NOTION DE POUVOIR



Quelques citations à méditer…



“En politique, rien n’arrive par hasard. Chaque fois qu’un évènement survient, on peut être certain qu’il avait été prévu pour se dérouler ainsi.”

Franklin D. Roosevelt
Président des Etats Unis de 1932 à 1945


“Le monde se divise en trois catégories de gens: un très petit nombre qui fait se produire les événements, un groupe un peu plus important qui veille à leur exécution et les regarde s’accomplir, et enfin une vaste majorité qui ne sait jamais ce qui s’est produit en réalité.”

Nicholas Murray Butler
Président de la Pilgrim Society, membre de la Carnegie, membre du CFR (Council on Foreign Relations)


“Le monde est gouverné par des personnages très différents de ce qui est imaginé par ceux qui ne sont pas derrière le rideau.”

Benjamin Disraeli
Premier Ministre Britannique de 1874 à 1880


“Nous sommes reconnaissants au Washington Post, au New York Times, Time Magazine et d’autres grandes publications dont les directeurs ont assisté à nos réunions et respecté leurs promesses de discrétion depuis presque 40 ans. Il nous aurait été impossible de développer nos plans pour le monde si nous avions été assujettis à l’exposition publique durant toutes ces années. Mais le monde est maintenant plus sophistiqué et préparé à entrer dans un gouvernement mondial. La souveraineté supranationale d’une élite intellectuelle et de banquiers mondiaux est assurément préférable à l’autodétermination nationale pratiquée dans les siècles passés.”

David Rockefeller
Président et fondateur du Groupe de Bilderberg et de la Commission Trilatérale. Président du CFR.
Propos tenus à la rénion du Groupe de Bilderberg à Baden Baden en 1991


“Quelque chose doit remplacer les gouvernements, et le pouvoir privé me semble l’entité adéquate pour le faire.”

David Rockefeller
Interview dans Newseek en février 1999


“Aujourd’hui, l’Amérique serait outrée si les troupes des Nations Unies entraient dans Los Angeles pour restaurer l’ordre. Demain ils en seront reconnaissants! Ceci est particulièrement vrai s’il leur était dit qu’un danger extérieur, qu’il soit réel ou promulgué, menace leur existence. C’est alors que les peuples du monde demanderont à être délivrés de ce mal. L’unique chose que tous les hommes craignent est l’inconnu. Confrontés à ce scénario, les droits individuels seront volontairement abandonnés au profit de la garantie de leur bien-être assuré par le gouvernement mondial.”

Henry Kissinger
Membre du Groupe de Bilderberg, de la Commission Trilatérale et du CF


“Nous aurons un gouvernement mondial, que cela plaise ou non. La seule question sera de savoir si il sera créé par conquête ou par consentement.”

Paul Warburg


“Nous sommes à la veille d’une transformation globale. Tout ce dont nous avons besoin est la bonne crise majeure, et les nations vont accepter le Nouvel Ordre Mondial.”

David Rockefeller


“Je suis inquiet pour la sécurité de notre belle nation; pas tant à cause d’une quelconque menace de l’extérieur, mais d’avantage à cause des forces incidieuses qui y opèrent de l’intérieur.”

Général Douglas MacArthur
Commandant suprême des forces alliées dans le Pacifique durant la Seconde Guerre mondiale


“La direction du Bureau du Président a été utilisée pour fomenter un complot pour anéantir la liberté des Américains, et avant que je ne quitte le Bureau, je dois informer les citoyens de ces conditions.”

John Fitzgerald Kennedy
dans un discours fait à l’Université Columbia le 12 novembre 1963, dix jours avant son assassinat


“Le but des Rockefeller et de leurs alliés est de créer un gouvernement mondial unique combinant le Supercapitalisme et le Communisme sous la même bannière, et sous leur contrôle. (…) Est-ce que j’entends par là qu’il s’agit d’une conspiration? Oui, en effet. Je suis convaincu qu’il y a un tel complot, d’envergure internationale, en planification depuis plusieurs générations, et de nature incroyablement maléfique.”

Lawrence Patton McDonald
Congressiste américain tué dans l’attaque d’un vol de la Korean Airlines. Message public diffusé en 1976


“Seuls les plus petits secrets ont besoin d’être protégés. Les plus gros sont gardés par l’incrédulité publique.”

Marshall McLuhan
Auteur et chercheur canadien (1911-1980)


“Tous les êtres humains trébuchent un jour sur la vérité. La plupart se relèvent rapidement, secouent leurs vêtements et retournent à leurs préoccupations, comme si de rien n’était.”

Winston Churchill
Premier Ministre de la Grande-Bretagne de 1940 à 1945 et de 1951 à 1955


“L’ennemi numéro 1 de tout État est l’homme qui est capable de penser par lui-même sans considération de la pensée unique. Presque inévitablement il parviendra alors à la conclusion que l’État sous lequel il vit est malhonnête, insensé et insupportable, ainsi, si cet homme est idéaliste il voudra le changer. S’il ne l’est pas, il témoignera suffisamment de sa découverte pour générer la révolte des idéalistes contre l’État.”

Henry Louis Mencken
Journaliste, écrivain et libre penseur, l’un des écrivains américains les plus influents du 20e siècle (1880-1956)



Quelques chiffres à méditer…


Selon un rapport du Programme des Nations-Unies pour le Développement (PNUD):

Les 3 personnes les plus riches du monde sont aussi riches que les 48 pays les plus pauvres.

Les avoirs des 84 personnes les plus riches dépasse le produit intérieur brut de la Chine avec ses 1,2 milliards d’habitants.

Les 225 personnes les plus riches disposent d’une fortune équivalente au revenu annuel cumulé des 47% d’individus les plus pauvres de la planète, soit plus de 3 milliards de personnes.

Selon le même organe des Nations-Unies, il suffirait de moins de 4% de la richesse cumulée de ces 225 plus grosses fortunes mondiales (évaluées à plus de 1000 milliards de dollars) pour donner à toute la population du globe l’accès aux besoins de base et aux services élémentaires: santé, éducation, alimentation.

Rapport ONU - PNUD 1998 - disponible chez Economica, 49, rue Héricart, 75015 Paris


Autres chiffres:


122 entreprises sont à l’origine de 80% de toutes les émissions de dioxyde de carbone

Pour sa fabrication, un yacht de luxe nécéssite 200.000 heures de travail, soit 96 années de travail d’une personne (8 heures par jour, 5 jours sur 7). Ainsi, avec ce qu’il gagne en quelques jours, un milliardaire peut s’approprier la vie entière d’un autre être humain.

Aux Etats-Unis, les 100 plus importants PDG gagnent chacun en moyenne 1000 fois plus que leurs salariés “ordinaires”

La fortune personnelle de Bill Gates (50 milliards de dollars) est égale à la fortune cumulée des 106 millions d’Américains les plus pauvres…

Le budget militaire américain de la seule année 2004 a été de 480 milliards de dollars, ce qui représente une dépense de 27.342 dollars par heure depuis la naissance du Christ.

En 2002, George W. Bush a décidé une hausse des dépenses militaires de 40 milliards de dollars.
Cette seule augmentation du budget militaire américain représente exactement la somme qui serait nécéssaire pour résoudre définitivement le problème de la faim dans le monde. (selon les estimations de l’ONU)


Source: Syti.net -    Mécanopolis.org  Merci Charlotte, mamie sceptix

____________________________________________________________

1465778274.jpg


Alerte, en Suède un programme de réduction de la population à l’échelle du pays :


La technologie HAARP disséminée sur tout le territoire suédois à travers  les compteurs électriques domestiques !

La Suède possède aujourd’hui la plus puissante et redoutable arme au monde

Dans chaque maison est implantée une « Energybox » .

Premières conséquences :
 
De nombreux troubles physiques et psychiques chez les personnes, pertes de sommeil, de fréquentes mais courtes coupures de courant électrique, des ampoules explosent, le téléphone mobile est partiellement détruit, les téléphones fixes ne marchent plus, la puissance et le rayonnement du  réseau électrique ont considérablement augmenté, les ordinateurs rendent l’âme, la circulation des mails et internet vacillent, les lampes vacillent tout  le temps, etc.

Les personnes sensibles ou allergiques à l’électricité n’en peuvent plus et se sentent mourir. Beaucoup de personnes présentent déjà des troubles  de comportement et des altérations de la conscience spécialement dans le  domaine de la pensée.

Ca semble très bien marcher, déjà des pubs pour l’Energybox apparaissent  dans d’autres pays de l’UE. L’Allemagne et la Hollande vont bientôt en  être équipées.

Nous devons absolument refuser cette boîte et en informer nos proches, nos voisins

3G (UMTS) n’est fondamentalement qu’un système d’arme et les téléphones  portables qu’un épiphénomène (un camouflage !)

Sources :
http://www.fraktali.biz <http://www.fraktali.biz/>
 www.ing-monderkamp.de (-..)

mitgeteilt von : Dr (..)

25. 01. 2009, Suède : Avez-vous remarqué les spots publicitaires «  Maintenant je paie – maintenant je ne paie pas ? » Ensuite est suggéré que  par une technique nouvelle de lecture du compteur, on peut réduire sa  facture d’électricité. Ce que fait déjà le bon vieux compteur. De ce qui  suit et ce qui est la vraie raison de ces objets, c’est une surveillance  accrue et des atteintes à la santé pouvant aller jusqu’à la mort  (programme de réduction de la population). Toutes deux nous viennent des  USA.


En Suède, extension de la technologie HAARP
à travers les compteurs  électriques domestiques.

Une expérience de contrôle des consciences à l’échelle d’un pays : la  Suède !
S’il vous plaît, diffusez ce texte autant que vous pouvez, parce que  partout il est effacé ou les fichiers sont attaqués... Tout ce qui concerne les chemtrails, HAARP,  et tout particulièrement les Energybox a été effacé.

Le gouvernement suédois parle d’une loi qui doit sortir en 2009. Cette loi  prévoit qu’on ne doive plus payer que ce qui est strictement consommé en  électricité. (Ils sont trop bons !) Peu de temps après, les employés des  compagnies fournisseurs d’électricité se sont présentés chez les gens avec  un papier disant qu’il fallait implanter une petite calculatrice digitale  avec émetteur dans chaque maison. On l’utilise une fois par semaine pour  savoir sa consommation d’électricité afin de ne pas trop payer. Bizarre  cette attention soudaine portée à nos dépenses d’électricité ! Ils ne  veulent plus de notre argent ?

Dans un grand nombre de cas, personne n’a rien expliqué, ils ont  simplement placé la boîte dans la maison.

 ’’Energybox’’
Vocabulaire et explications :  FRA : (Försvarets Radio Anstalt) une sorte de système Echelon pour la Défense suédoise. Le « Grand frère » qui voit tout, sait tout, entend  tout, quel ‘’heureux hasard’’, vient juste d’être doté d’un super ordinateur par le gouvernement suédois (encore des gens biens).

LOIS : Un nouveau système HAARP implanté dans tout le sud de la Suède. C’est  LE PLUS GRAND SYSTEME HAARP DU MONDE ( High-Frequency Active Auroral  Research Project) est relié au sytème LOFAR en Europe centrale et Icecat  au Nord. Ces dispositifs sont encore très peu connus dans le monde mais  vont jouer un très grand rôle dans l’avenir de l’humanité (voir  Nostradamus qui en parle).

Lois couvrant tout le sud de la Suède, c’est un  réseau de dizaines de puissantes antennes reliées entre elles.
 Les systèmes Haarp ont toujours un arrière plan militaire.

Une directive de l’Otan (nouveau) : le gouvernement suédois a « loué » une  bonne partie du nord de la Suède à l’Otan pour y expérimenter des systèmes  d’armes nouvelles ‘exotiques‘ sans que les militaires suédois y aient un  droit de regard… Y sont testées toutes sortes de techniques du type  micro-ondes pulsées, chemtrails, nanotechniques et autres. Bien évidemment  aussi sur les populations car certaines de ces armes ne peuvent être  testées que sur des humains.

A propos d’Energybox, tous sont équipés et personne ne sait ce que c’est  et quelle est sa fonction réelle : « L’ Energybox on l’a reçu sans nous y  intéresser, sans poser de questions, sans comprendre » L’électricité  internet (pas l’internet par l’électricité qui fut stoppée par les  compagnies travaillant dans les bandes passantes larges- en particulier  les 3G vont se trouver en concurrence). L’Energybox possède un émetteur  GPRS et sa fréquence est un mélange de GSM et 3G (UMTS). C’est à bande  large et donc toujours active. (Et pas seulement les quelques secondes  durant la semaine où on l’utilise comme nous le raconte les électriciens.)   Les émissions sont très proches de celles des radars (!). L’information n’est  pas envoyée à la compagnie fournisseur d’électricité mais à l’internet (?)

L’Energybox est cependant un système double et contient aussi un « Eshelon  Meter » (un mètre –étalon ?) (ne pas confondre avec Echelon), un système  PLC de l’entreprise Televent. Ce système PLC est celui qu’on nous aurait  fourni si on nous avait livré l’internet par l’électricité (internet à  haut débit et peu chère). Il modifie tant le courant électrique qu’il est  plus facile d’envoyer de l’information. De ce fait on n’est non seulement  irradié directement par les ondes 3G de l’émetteur, mais aussi par les  ondes micrométriques du type radar qui sont présentes dans toute l’installation  électrique transformant la maison en un champ électromagnétique à haute  fréquence pulsée. C’est aussi la raison pour laquelle on a transformé le  système électrique en système de communication branché sur internet. (La  première maison internet du monde et beaucoup peuvent/vont mourir de ces  expositions aux rayonnements permanents.)

Pourquoi internet, pourquoi une implantation aussi ‘secrète’ dans les  maisons, pourquoi transformer le réseau électrique en système de communication ? Très simple ! 3G (UMTS) n’est à la base qu’un système d’arme  et les portables 3G ne sont qu’un leurre. 3G vient des USA importé par les  militaires US en Europe (comme bien d’autres systèmes mobiles). On est  loin de la téléphonie, il s’agit en fait d’arriver à implanter ces boîtes  dans les maisons. (Aussi pour l’irradiation mais c’est un autre sujet). La  maison ne rayonne pas seulement en 3G (UMTS) mais elle est aussi reliée à  l’internet. Refuser cette boîte ne sert à rien si les maisons alentours  sont toutes équipées et pulsent des ondes UMTS dans votre maison. En  principe un seul émetteur suffit pour « polluer » tout un ensemble de  maisons reliées à un même transformateur (on a besoin d’un filtre  électrique qui éloigne les micro-ondes).

Nous avons absolument le droit de refuser cette boîte pour la bonne raison  que cette loi dont on nous parle n’existe pas. Ni de loi sur l’exposition  forcée. Ils se garderont bien d’en vouloir porter la responsabilité. La  loi dont on parle n’est pas faite pour les utilisateurs, mais s’applique  aux distributeurs d’électricité afin d’implanter ces boîtes dans les  maisons.

La vraie raison pour laquelle on transforme notre réseau électrique en  réseau d’information est d’aboutir à un contrôle totalitaire. Ainsi le  réseau électrique se retrouve soumis à une autre loi, celle sur les  communications. Notre si entreprenant gouvernement a beaucoup œuvré dans  ce sens ces derniers temps. Cette loi donne le droit à FRA de surveiller  toutes les communications. De ce fait les mails sont lus, les conversations téléphoniques écoutées, fax et toutes formes de  communications sont ainsi surveillées. Maintenant nos maisons tombent sous  le coup de cette loi.

En fait tout ordinateur, base de données, banque, hôpital, police,  militaire, serveur est sous surveillance car relié à l’internet par le réseau électrique et donc susceptible d’espionnage et ouvert à toutes  sortes d’attaques. Il n’existe aucun pare-feu, aucun anti-virus qui puisse  empêcher une intrusion extérieure car elle viendrait par le réseau  électrique. De même à quel « serveur » est reliée la maison est une question restée dans l’ombre.> >

Pour ceux qui s’y connaissent un peu dans le domaine des micro-ondes ou  des techniques sur les fréquences, ils peuvent facilement imaginer les  autres possibilités de contrôle offertes par ces systèmes. Avec des ELF,  ULF modifiées il est très facile de voir chaque pièce de la maison en 3D,  d’écouter toutes les conversations et même d’influencer les ondes du  cerveau humain. (Un contrôle unique et à distance de toute la Suède ?)

Ceux qui s’intéressent aux chemtrails savent qu’ils contiennent du baryum.  Or c’est ce baryum qui est répandu sur les grandes installations sportives  pour rendre les gens visibles sur les écrans radar et même pour voir ce qu’ils  ont dans leurs poches.

Nous sommes dans la plus grande expérimentation sur le contrôle cérébral  humain que le monde ait connu. C’est pourquoi ce dispositif n’est testé  pour l’instant qu’en Suède et en Finlande. Ces deux pays ont toujours été  officiellement des champs d’expérimentation des micro-ondes. Si tout se  passe bien, alors tous les autres pays en seront équipés. Nous devons  absolument refuser cette boîte et le faire savoir autour de nous, amis,  voisins etc.

Rendez la boîte car il n’existe rien qui vous oblige à l’avoir dans votre  maison. Aucune loi ni contrainte… Rien !! Il faut aussi très vite faire  circuler l’information pour faire savoir ce que représente réellement  cette Energybox !!! Très peu savent que c’est un émetteur 3G internet et  qu’elle pollue toute la maison et le réseau électrique alentour. Ecrivez  tant que vous pouvez aux journaux, aux télévisions, et autres médias,diffusez l’information par internet. Il reste peu de temps (trop tard déjà pour la Suède). Aidez à la diffusion de cette information, posez des questions aux députés, aux gouvernements, aux compagnies d’électricité etc. Si on ne stoppe pas ce système en Suède, alors tous les pays y auront droit (Connected People – Connected Houses).

Il existe une relation directe entre cette boîte, LOIS, chemtrails, FRA,
Echelon et le fait qu’une partie de la Suède soit louée à l’Otan. La Suède
est devenue un pays des plus importants du point de vue militaire de par
la géographie, par les tests de l’Otan et par LOIS. La petite boîte
Energybox n’est rien d’autre qu’une partie du Patriotact américain qui a
migré tout naturellement en Suède dans les bagages des troupes américaines
de l’Otan.

Ceci est le début du contrôle total des maisons et de la conscience
humaine. Les ondes 3G et l’Energybox appartiennent fondamentalement à ces
nouveaux systèmes d’armes qui sont testées sur nous.

Essayez de comprendre ce que vous avez dans votre maison et de la responsabilité que cela représente pour le monde entier. Si nous, nous ne le stoppons pas qui le fera ? Cherchez des informations, réfléchissez, faites-vous une opinion et diffusez -les. En réalité nous sommes déjà soumis à différentes attaques !

L’argent ne nous protège pas ! Aidez à stopper l’Energybox et l’ »European
Mindcontrol Program »

En Allemagne une grande enquête a démontrée que pratiquement TOUS ceux qui
ont été exposés aux rayonnements 3G présentent une modification dans la
moelle épinière. COMME UN DEBUT DE LEUCEMIE !

Nouvelles :

1) Cela semble bien marcher, on commence à voir des publicités pour l’Energybox dans d’autres pays de l’UE. L’Allemagne et la Hollande en seront bientôt équipées.

2) LOIS est maintenant opérationnel et quelques soi-disant catastrophes
naturelles de ces derniers temps sont en relation directe avec ce nouveau
« super-système »

3) Une nouvelle loi suédoise promulguée par le gouvernement suédois
dispose qu’on peut maintenant retirer aux gens des « choses vitales »
(sic) comme la TV, le téléphone, la radio etc. C’est pourquoi on commence
dans le pays à démonter les réseaux des téléphones fixes. En remplacement
chacun doit acquérir une installation mobile individuelle (un mât sur la
maison et une base sous le lit. Si vous n’en voulez pas, vous n’avez tout
simplement plus de téléphone. Beaucoup de personnes âgées n’ont déjà plus
de téléphone, tout simplement parce qu’elles ne comprennent pas le
fonctionnement du portable et ne peuvent en cas d’urgence pas appeler une
ambulance. Ca ne ressemble pas fondamentalement à un meurtre ? D’abord une
irradiation forcée puis aucun téléphone en cas d’urgence.) Malheureusement
la femme politique auprès de qui on pourrait se plaindre ou demander de l’aide
n’est autre que la plus grande actionnaire de l’entreprise qui fabrique
ces installations mobiles. LA SUEDE EST UN PAYS FANTASTIQUE !!!

4) Il est maintenant interdit d’analyser l’Energybox et on ne parle plus
du système PLC.

5) La loi sur la FRA est passée et à partir du 1er janvier 2009
officiellement TOUT peut être écouté. Les 12 points qui doivent protéger
le citoyen doivent, dit-on, être votés plus tard ( ?) Hitler disait déjà
la même chose.

6) Le compteur digital augmente la facture d’environ 10%.

7) Environ deux semaines avant le tremblement de terre, dans le sud de la
Suède il y a eu une grosse détonation qui fit vaciller les maisons. On
nous dit que c’était un éclair particulièrement puissant qu’un pilote
aurait pu voir depuis la Norvège. Quelques jours avant le tremblement de
terre, le nord de la Suède connut la plus grande coupure de courant
électrique (ainsi que le téléphone) que l’on ait connue. Elle dura une
semaine. Cette coupure n’avait pas à voir directement avec LOIS mais
seulement indirectement (Box et logs sont interconnectés). On venait de
mettre en route sur le nord de la Suède la nouvelle électricité PLC. Cette
nouvelle électricité pose beaucoup de problèmes aux transformateurs qui ne
la laissent pas bien passer. Durant la nuit précédant le tremblement de
terre, des avions sont passés de nuit et ont procédé à des épandages
(chemtrails).

En temps normal, dans le nord de la Suède il n’y a pas d’épandage
de nuit, mais uniquement pour contrôler la météo. Puis est survenu le
tremblement de terre. Ce tremblement de terre et l’éclair étaient dus à
une baisse d’énergie (ou réaction ?) initiée par le système LOIS. Nous
avons eu beaucoup de chances, on aurait pu avoir la même catastrophe qu’à
Tchernobyl et on aurait eu un « rayonnant Noël ».

La Suède possède maintenant la plus puissante, la plus forte et terrible
arme au monde et les expériences ont vraiment commencé cet été.

Ce n’est pas le premier ni dernier tremblement de terre car avec LOIS on
a la possibilité de contrôler l’ensemble du champ électromagnétique
terrestre. Et bien sûr on va l’essayer, c’est comme écrit plus haut, un
élément qui va jouer un très grand rôle dans l’avenir de l’humanité… en l’occurrence un « non –avenir ». D’après Nostradamus, un des rares qui ait su quelque chose à propos de LOIS, ces systèmes et les expériences associées vont dérégler le champ électromagnétique terrestre. Et après – Bonne Nuit !

8) Depuis la grande coupure, on note des changements dans le réseau
électrique . Tout est sur une autre fréquence et on remarque cela avec beaucoup d’appareils.




terre-or-misere_pf-copie-1.jpg

A venir,
- Alerte Moldavie
- Les "armées" néo-évangéliques s'en prennent
aux Musulmans (religion instrumentalisée à des fins impérialistes)... Autre alerte !
- Et je commence à préparer un dossier sur l'Afrique, il est temps de vous parler de ce continent... Vous aurez des surprises !
   Par eva
____________________________________________________________

Pce-de-ce-monde-et-Dieu.jpg
L'analyse du Veilleur : Son dernier post,
pour les initiés (connaissant la Bible, par ex)


08/04/2009

Un résumé pour reconnaître les événements

Voilà, Pat et moi, avons compilé un petit résumé de choses qui devraient bien se produire sous nos yeux.
C'est simple, facile et concret. Les événements seront les révélateurs. Il n'y a qu'à attendre et voir.



1. Il fera des prodiges : l'économie va se rétablir pour un temps, tout va s'arranger sur le plan de la politique internationale (Cela en prend déjà la direction fortement). Le monde sera subjugué par ses qualités d'homme politique "ce sera un grand conquérant".
La Bible annonce deux grand chefs ou Antéchrist qui gouverneront le monde entier (Apocalypse 13, Daniel 7.8,11, 23). L’un sera le principal leader, ou la Bête, et l’autre, Le Faux Prophète.

 

 


2. Il devrait être gravement blessé lors d'un attentat et s'en remettre miraculeusement: c'est peut-être à ce moment qu'il devrait dire qu'il est Dieu ou qu'il incarne Dieu (style Maitreya pour le New Age). LA REVELATION.
Le Faux Prophète, fera des miracles et forcera le monde entier à adorer la Bête et son Image.
la Bête  recevra un coup mortel et  reviendra à la vie (Apocalypse 13.3,12).

3. Il fera un pacte de paix avec Israel avant de trahir cet accord. Le faux prophète devrait le soutenir et dire qu'il est l'envoyé de Dieu. Les juifs devraient le reconnaître comme le Messie.
Initialement, ils promettront la paix, séduiront beaucoup. Ils régneront 7 années. Ils signeront un traité de paix avec beaucoup de peuples. Le jour de la signature de ce traité, la tribulation commencera (Daniel 9.27).
lLs vont régner sur 10 puissances  puis d'autres se rallieront (Daniel 7:7, 8, 20, 24, Apocalypse 13.1, Apocalypse 17.13,14). Dans la moitié des 7 années de tribulation, 1260 jours après la signature du traité de paix, la Bête  violera l’alliance, et  prendra le contrôle ultime.Elle entrera dans le temple , se proclamera  Dieu, puis blasphémera contre Dieu (D
aniel 9.27,7:25, Apocalypse 13.5,11.2, 2 Thessaloniciens 2.3-9).

POUR RAPPEL : LE PAPE VA EN ISRAEL CE MOIS DE MAI.
Des signes révélateurs pourraient donc se produire rapidement.


Bien que nous ne soyons pas attachés à la religion catholique, nous restons sceptiques en ce qui concerne l'implication de Benoit XVI .  Les attaques qu'il subit en ce moment sont totalement injustifiées. Il est parfaitement dans son rôle de Pape et chef de l'église. Ses prises de position sont en accord avec les écritures et le dogme catholique. Nous le sentons menacé et peut être que son ministère sera plus court qu'on ne l'imagine.

la révolution à Rome, quand vous verrez le saint-père se sauver, en cherchant un refuge dans une autre terre, sachez que le moment est venu."


Pat de Madeleine et Jean Leveilleur


Ayons l'oeil !
Selon la Bible, quand l'antéchrist sera apparu, il restera un temps et la moitié d'un temps. (3 ans et demi) ... ce qui correspond à la durée d'un mandat présidentiel....


http://lapromo.neufblog.com/leveilleur/2009/04/un-r%C3%A9sum%C3%A9-pour-reconna%C3%AEtre-les-%C3%A9v%C3%A9nements.html

publié par roland (Dazibaouebmaster) Hier 12H46

RévolutionLe monde change, et plus vite que vous ne pensiez. Voici une vidéo (ci-dessous) très bien réalisée, qui montre à quel point contrôler Internet va devenir compliqué dans les années à venir. Elle énumère toute une série de faits surprenants qui illustrent la fin d'une ère dominée par les pays occidentaux, et l'ouverture d'un monde dominé par l'intelligence des ordinateurs mis en réseau.

Lieberman fustige les "interventions"
Fusée: Pyongyang réagira fermement 

 

 
 

Repost 0
Published by R-sistons à l'intolérable - dans Nouvel Ordre Mondial - mondialisation
commenter cet article
6 avril 2009 1 06 /04 /avril /2009 19:03
Dossier Evénéments du controversé  3 avril

fwoim0.jpg 
Un rapport d'Amnesty International épingle la Police française - http://laplote.over-blog.fr/article-29800875.html

Cette publication est partie
d'un courriel reçu :

Bonjour Eva,

Je vous suis depuis quelques mois seulement mais j'apprécie grandement
votre travail de collecte d'informations alternatives, qui me donnent
enfin de véritables clés de compréhension de la géopolitique et des
méthodes de contrôle des masses. J'écoute en ce moment même l'émission
C dans l'air, qui s'avère être sur ce sujet tout au moins un monument
de désinformation (cf. intervention du syndicaliste policier). Je
viens de leur envoyer ce message (130 caractères uniquement...) : "La
désinformation règne. Présent samedi, je vous certifie que la police,
omniprésente, n'a pas filtré les black blocks à l'entrée." Sans
illusion de la voir passer à l'écran !

Ci-dessous le message que j'ai envoyé à mes amis ce matin, avant de
constater avec soulagement qu'un emballement médiatique (sauf à la
télévision) prend naissance pour tirer les choses au clair sur ces
événements du port du Rhin, notamment dans le journal Le Monde daté de
demain. Je vous autorise bien entendu à publier ces propos.

Un Strasbourgeois de 27 ans, professeur, proche du MoDem

(Eva) Voici la suite :

______________________________________________________________


UMPpolice-68.jpg


La vérité,

je vous la livre toute crue : la police a délibérément
laissé les Black Blocks (les fameux casseurs cagoulés et tout habillés
de noir, organisés, ultra-violents, dits anarchistes , armés de barres
de fer et dont les sacs à dos étaient remplis de grosses pierres)
entrer sur les lieux de la manif, infiltrer les manifestants
pacifistes, causer de lourds dégâts matériels, monter sur les voies
ferrées pour caillasser sans restriction. Les incendies allumés
(notamment de l'hôtel Ibis) dès le début d'après-midi (13h) n'étaient
toujours pas éteints en fin d'après-midi (17h), fournissant un motif
officiel pour ne pas laisser la manifestation se poursuivre. C'est là
que le piège s'est refermé : tous les côtés étaient cernés, l'étau se
resserrait,

- nous étions casseurs (5%)
- et pacifistes (95%) mélangés,

et lorsque plus aucune dispersion n'était possible, les CRS en ont profité pour nous canarder au flashball et lancer des bombes lacrymogènes en quantités industrielles (dont le but normal est de disperser les manifestants, cherchez
l'erreur...). Des mouvements de foule étaient sur le point de
démarrer, mais la majorité a su conserver son sang-froid et convaincre
tout le monde de rester immobile, en chaîne, en prenant son mal en
patience, yeux fermés et mouchoirs ou foulards sur le nez. C'est un
miracle qu'il n'y ait eu aucun mort tant j'ai pu voir de gens paniquer
(et il y avait de quoi, dans cette souricière) ; mais 50 blessés au
total cependant. Il faut bien noter qu'il y avait environ 10.000
policiers uniquement pour entourer le cortège... Mais ils n'ont su ni
empêcher les actes violents, ni isoler les casseurs, ni intervenir
autrement qu'en gazant tout le monde de façon indifférenciée.
Bizarre non ?

Jamais je n'ai connu un climat aussi oppressant, avec une dizaine d'hélicos volant au-dessus de nos têtes dans un bourdonnement permanent, la sensation d'être pris au piège, mis en danger par des ultra-violents, excités qui plus est par un camion émettant de la musique hardcore à pleins tubes (qui l'a
autorisé à passer, celui-là ?), l'inexistence d'un service d'ordre, la
désorganisation la plus totale. J'arrête là mes lithanies.

Les questions soulevées par les Jeunes Verts sont légitimes.

Il n'y a plus qu'à souhaiter, et ce ne serait que justice, qu'une commission
d'enquête soit ouverte et un procès intenté. Mais je crois qu'il
s'agit là de raison d'Etat, les consignes venaient de très haut pour
que la situation dégénère, afin de décrédibiliser les pacifistes et de
créer l'amalgame aux yeux de la population avec l'aide de médias
vassaux (ahh les belles images de saccage au JT : y faut plus de flics
ma bonne dame). Un scandale de plus dans cette République décidément
de plus en plus bananière, où manifester son opposition à la politique
gouvernementale sera bientôt assimilé à un acte délictueux.

En ces temps obscurs, il faut surtout ne pas lâcher. Résister, rester
solidaires et savoir à quel camp l'on appartient : à l'oligarchie
résidente de la République, ou bien au peuple. Et ce n'est pas une
question de droite ou de gauche : il n'y a qu'à écouter Dominique de
Villepin, François Bayrou ou Nicolas Dupont-Aignan.

Non, l'acte de Résistance n'est pas cantonné à la période de la
Seconde Guerre Mondiale. Il doit être de tous les instants et exige
courage et clairvoyance.

___________________________________________________________


Laplote-b-b--ter.jpg
La protection des citoyens,
version UMP.

Un formidable dessin du grand caricaturiste Laplote,
en exclusivité pour ce blog,
- les banquiers criminels impunis,
- et les jeunes délinquants en prison.

Http://laplote.over-blog.fr,

Sur son blog, les moyens de vous procurer
ses ouvrages.

Le Nouvel Ordre Mondial version UMP,

la "démocratie irréprochable" version Sarkozy.

Eva


Manif anti-OTAN
du 4 avril 2009

Les Jeunes Verts Alsace tiennent à dénoncer le très mauvais déroulement de la manifestation anti-OTAN à Strasbourg ce 4 avril...

12h : nous arrivons au lieu de rassemblement, un grand parking, tout se passe bien pour ceux qui sont passés par le pont d'Anvers mais d'ores et déjà des affrontements ont lieu dans le coin de l'avenue Aristide Briand entre des Black Blocks et les CRS mais nos camarades PACIFISTES sont aussi enfermés entre deux barrières de CRS qui déjà utilisent des bombes lacrymogènes.


14h30 : après avoir incendié l'ancien poste de douane, une pharmacie et un hotel, les black blocks se replient vers le parking où des élus font des discours sur la paix, accompagnés de musique. Les CRS lancent des bombes lacrymogènes par-dessus les murs entourant le parking et les manifestants se regroupent pour faire démarrer pacifiquement la manifestation. Au bout du parking : deux chemins - le pont ferroviaire où les "casseurs" s'agglutinent et la route qui passe en-dessous. Lorsque nous nous trouvons sous le pont, la situation dégénère : des camionettes de CRS se frayent un chemin à travers les manifestants, les Blacks Blocks leur lancent des pierres, viennent de tous les cotés et lancent des pierres sur tout ce qui bouge (dont les manifestants collés contre les cotés du pont pour laisser passer les CRS). Les cris de colère des pacifistes permettent de faire redescendre la tension. (pour quelques temps)


La manif se dirige à peu près tranquillement vers le port du Rhin, toutes les rues qui partent sont barrées par des barrages en fer d'au moins 2 mètres. C'est lorsque nous approchons de la fin que la manif est stoppée par un barrage de CRS. Il y a des affrontements en fin de manif au barrage du pont d'Anvers. Les pacifistes sont énervés mais on s'asseoit tranquillement en attendant la suite. Pique nique improvisé, c'est bête on a oublié les cartes à jouer !


Les policiers annoncent l'ouverture du barrage devant dans 5 minutes, déjà des dizaines de cagoulés noirs rejoignent le devant de la manif. Certains lancent des pierres en cassant des vitres d'une usine. Les manifestants les huent. Ils arrivent à s'installer sur le pont ferroviaire au niveau du barrage de policiers. La tension remonte. D'un coup je me prends une douille de flashball sur le bras (aïe). Et ça y est c'est reparti.


On se fait bombarder par des bombes lacrymogèn es (yen a partout!!!), c'est la panique. J'ouvre les yeux, devant moi c'est vide et ça fume, des gens cagoulés noirs se dirigent vers nous en courant. On court, on cherche une issue mais il y a des barrages de policiers des deux cotés, on entend les tirs de flashballs. c'est le BORDEL, on trouve une petite porte, on entre dans la cour d'une usine.

Quand ça semble à nouveau plus calme on ressort : un barrage de policiers, on peut passer en levant les mains. Ensuite, REBELOTE, les casseurs ont mis des wagons sur les rails, la route est barrée. On arrive quand même à passer et encore un barrage de CRS, pareil, on passe les mains levées.


Ensuite, c'est le grand voyage jusqu'à trouver un point pour retourner au centre-ville. Des CRS barrent le passage à chaque issue. On se dépêche : aucune envie de se retrouver à nouveau au milieu d'affrontements. Au Neuhof, ça y est on peut passer, mais ATTENTION ! il faut enlever nos autocollants Verts et Europe Ecologie et enlever tous nos drapeaux Verts, Jeunes Verts et Peace et finalement aussi laisser les batons pour les drapeaux ici. (c'est malin...)


Deux d'entre nous se sont fait refuser l'entrée dans la ville car ils avaient un vélo. Ils ont du marcher 8 km jusqu'à arriver à un poste de contrôle les laissant passer.


Les questions qui restent : - Pourquoi les CRS ont du passer au milieu de la manif au début alors que grace aux hélicos ils savaient très bien qu'on était là ?


- Pourquoi lacrymogéner les pacifistes alors qu'on voyait très bien où étaient les casseurs? (on était à coté de la camionette : mouvement pour la paix...)

- Qu'est-ce qui justifie l'attitude suivante : une dame agée s'est retrouvée au milieu des bombes lacrymogènes et n'en pouvait plus. elle a demandé au policiers de la laisser sortir et ils ont refusé alors qu'ils voyaient très bien qu'elle n'était pas dangereuse?

- Pourquoi les CRS ont-ils barrés toutes les issues, cloitrant ainsi pacifistes et Black Blocks dans un même endroit?

- Comment se fait-il que les Black Blocks aient pu arriver jusque la et ne soient pas dérangés lorsqu'ils incendiaient les batiments?

- Pourquoi avons-nous du enlever tous ces autocollants, qui ne faisaient rien de mal?

- Pourquoi les gens à vélo n'avaient pas le droit de passer?


Les Jeunes Verts Alsace remercient tous les pacifistes présents et expriment leur soutien à tous les éventuels blessés pacifistes ! Nous restons bouche bée face à une telle violence et espérons que les responsables subiront des conséquences !

http://jeunesverts.org/alsace/index.php/post/2009/04/05/Manif-anti-OTAN-du-4-avril-2009


____________________________________________________________________________



Port du Rhin :
Le scénario du pire…


 

Alors que des milliers de pacifistes européens  voulaient  manifester dans le calme pour exprimer leur volonté de construire la paix en Europe et exiger la  dissolution de l’OTAN, le scénario du pire s’est produit au Port du Rhin à Strasbourg.

Le PCF du Bas-Rhin apporte son soutien à la population du quartier du Port du Rhin qui depuis trois jours a vécu en état de siège et n’a vraiment pas mérité les dégradations de ce jour.

Le PCF du Bas-Rhin condamne avec la plus grande fermeté les violences gratuites des groupes venus au nom de prétextes fallacieux  pour  casser. Ces gens là n’ont rien à voir avec les mouvements démocratiques qui organisaient le Contre-sommet de l’OTAN. Ces groupes font le jeu des  Sarkozy, Merkel, Berlusconi,  Brown etc…  qui dominent l’Europe et qui l’ont conduite dans l’ornière de la crise économique et sociale d’aujourd’hui…

Le PCF déplore l’attitude du Préfet du Bas-Rhin aux ordres de Sarkozy qui depuis des mois a créé les conditions d’une criminalisation du mouvement pacifiste et qui a installé dans notre ville un climat d’insécurité jamais connu.  Contrairement à sa promesse faite aux organisateurs le Pont de l’Europe a été fermé, empêchant ainsi l’accès des pacifistes allemands au Jardin des Deux-Rives.

Le PCF condamne la position du Maire de Strasbourg qui a tout fait pour reléguer la manifestation pacifiste dans  la périphérie de la Ville en organisant un véritable piège à manifestants. La suspension des transports en commun a aggravé la situation en retardant considérablement l’accès des manifestants. La multiplication des barrages et des contrôles créant une atmosphère insupportable !

Quelle image de la Ville de Strasbourg au lendemain du sommet de l’Otan ? Une nouvelle fois le tapis rouge est déroulé  pour les puissants et les citoyens sont méprisés et humiliés. Strasbourg méritait mieux que cela ! Elle reste à nos yeux une capitale de la Paix et de la Démocratie et les peuples continueront à s’y faire entendre !

 

A Strasbourg, le samedi 4 avril 2009. (18h20)

 

Jean-Baptiste Metz   

http://www.pcf-bas-rhin.com/article-29879990.html 


_________________________________________________________________________________________




Une vidéo des DNA qui illustre bien
la réalité que l'on a vécue "inside" :

http://www.dailymotion.com/search/otan+dna/video/x8vnfb_la-recit-de-la-manifestation_news



________________________________________________________________________________________


casseuse.jpg

Le Monde

Strasbourg,
lendemain d'émeutes

5 avril 2009
21 h 08

Découvrez les réactions des abonnés du Monde.fr à la lecture de cette information.


Kouliteu

L'Elysée souffle sur les braises et ramessara les cendres au moment venu. Les français crieront bêtement : merci Nicolas, tu nous a sauvé.


araignee_du_soir

Que la police intervienne ou pas, elle a tort. Cette attitude porte un nom : le harcèlement moral. A bon entendeur ...


Lecteur X

Quand la police intervient on crie à la répression, quand la police n'intervient pas on crie au laxisme !


CHRISTIAN B.

Le prefet du Bas-Rhin va changer d'affectation (promotion prevue le mois dernier ...) cette semaine ! Lorsque la prochaine campagne presidentielle sera abordee, n'oublions pas les questions securitaires : l'etat protege les puissants et delaisse les quartiers


Samuel T.

Comme malgré ces destructions le discours de Sarkozy n'a pas été sifflé, le préfet ne sera pas sanctionné.


D. B.

Le devenir des batiments incendiés faisait débat avant ce samedi. Les "casseurs" ont étrangement rendu service aux urbanisateurs. Mais où donc étaient les 9 à 15 000 (selon les sources)forces de l'ordre.


Emmanuel

Il semble que les "violences et dégradations" soient à la police ce "qu'échec scolaire" est à l'éducation nationale. En suivant votre raisonnement monsieur le Président, selon lequel plus de profs n’ont pas amené de meilleurs résultats, je vous invite à commencer à dégraisser le poulailler ...


Nicolas

Mais que fait le préfet ?! Il faut destituer au plus vite ce bon à rien !


alexandra r.

Bah, avec un peu d'humour noir, on peut dire que les casseurs auront "avancé" la démolition du bâtiment désaffecté de la douane... et on sait qu'une démolition coûte très cher... quant à avoir peur... Tous ces flics, armés et bardés de défenses, où donc étaient ils quand on y mettait le feu? A garder les ponts de l'Ill qui ne risquaient rien. Et dieu sait s'il y en avait... On nous prend pour des gogos, juste bons à payer...


provocation.

La ministre de l'intérieur a concentré toutes les forces de police autour des dirigeants, empêché les manifestants pacifiques de défiler contre l'OTAN et laissé le champ libre pendant une heure et demie aux manifestants violents. Maintenant on ne s'étonne pas que le pouvoir cherche à criminaliser toute opposition à sa politique. D'où filmage et fichage comme de vulgaires délinquants de ceux qui étaient venus là pour dire non à la politique de l'OTAN et à l'adhésion de Sarkozy à cette politique.

  1|2|suivant fl-rg.gif

http://www.lemonde.fr/societe/reactions/2009/04/05/strasbourg-lendemain-d-emeutes_1176971_3224.html


__________________________________________________________________________________________


Ça y est, la machine médiatique se met enfin en quête de vérité. A
quelques nuances près bien sûr... L'émission C dans l'air de ce soir a
été un monument de contre-vérités et de désinformation, la seule
personne ayant quelque chose à dire sur le sujet étant un leader
syndicaliste policier : propagande pro-gouvernementale à l'état pur,
arguments similaires à ceux de Guéant, de MAM et du préfet de région.
C'est dire...

Alors voici une petite revue de presse du soir, et rassurez-vous je
m'arrêterai là.

http://www.lemonde.fr/societe/article/2009/04/06/manifestation-anti-otan-a-strasbourg-les-crs-ont-laisse-faire-les-casseurs_1177415_3224.html#ens_id=1177002

http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=54164

http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=54168


Bref, la mayonnaise prend forme. Le puzzle continue de se mettre en place sans protestation. Que personne ne soit étonné le jour où les libertés individuelles seront supprimées !



Fin du courriel.
Merci à l'expéditeur de ce courriel pour tous les renseignements communiqués, eva

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



Très beau commentaire
reçu sur mon blog R-sistons à la désinformation :
Nous sommes les  GOUTTES  D'EAU  d'un  LONG  FLEUVE
http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/article-29845118-6.html#anchorComment


« Une goutte d’eau dans la mer », me disaient-ils et je répondais : « Bien sûr, et la mer est faite de gouttes d’eau » Aujourd’hui, nous sommes les gouttes d’eau, les ruisseaux, les rivières de courants qui vont dans le même sens, sans parvenir (encore ?) à nous rejoindre pour former le fleuve « d’un autre monde possible » qui balaiera les miasmes et marasmes du « Nouvel Ordre Mondial », entropie en action. Une guerre dont l’issue reste incertaine.

Cuvée 57, en deuil d’un futur antérieur illusoire, bercée de fausses promesses, de mensonges et de leurres : nous serions les bâtisseurs de ce monde meilleur de paix et d’harmonie :la Terre un grand jardin apprivoisé par ses habitants. Utopie quand tu nous tiens ! Mon enfance aussi fut bercée des échos des résistances qui nous avait ouvert ce chemin de liberté que les prédateurs, les guetteurs de l’ombre veulent confisquer et j’ai moi aussi des nausées de désespoir qui menacent de me jeter au fond du gouffre du renoncement. Il est trop tard, « ils » sont trop fort, tant d’irréversibles destructions déjà…Mais renoncer c’est mourir et l’heure n’est pas venue.

Ce qui me fait mal aujourd’hui : des médias qui relaient le bruit des bottes de la répression en action, les débordements des « provocateurs » et font l’impasse sur toute cette belle jeunesse, consciente, lucide et désemparée qui prend le risque de relever le flambeau de la résistance en toute connaissance des périls qui guettent ceux qui ne sont pas des moutons dans le monde de la peste brune. Qui peut se prétendre journaliste et ne pas se faire l’écho des légitimes questions de ces jeunes qui nous interpellent. Car ce sont eux qui auront à solutionner les problèmes de cet héritage hypothéqué que nous laissons derrière nous.

Perdue dans les ténèbres, Bruxelles, ventre de l’hydre, ville fantôme depuis qu’elle est colonisée par les valets des prédateurs psychopathes, je cherche mes propres chemins de résistance à travers le rhizome et je te remercie Eva, toi et quelques autres chercheurs de « vérité » et d’issues vers cet autre possible que le silence des médias officiels assassine. C’est grâce à votre précieux travail que la flamme de l’espoir s’entretient dans nos cœurs : peut-être un jour adviendra un monde plus doux. Un monde de lumière et d’intelligence construit par et pour les tendres, les gentils, les généreux, les solidaires, les créateurs de beauté.

Anne
Commentaire n° 1 posté par Anne hier à 06h43


__________________________________________________________________________________________



On termine avec Laplote,
en humour ?


laplote-police-chien.jpg
http://laplote.over-blog.fr

____________________________________________________


grande-rose1.jpg301.jpg

Et mon message à moi, Eva,
Citoyenne du monde, humaniste,
gaullienne (indépendance nationale,
rassemblement des citoyens)
de  gauche, engagée aujourd'hui, 
comme hier à trente ans,
pour un autre monde,
pour un monde meilleur,
où chacun trouverait sa place,

et appelant les peuples à mettre
hors d'état de nuire les prédateurs
de l'humanité, usurpateurs
auto-proclamés Maîtres du monde,
et qui se sont octroyés
le Droit de vie et de mort,
sans mandat, sur nous TOUS,
pour des motifs purement égoïstes.

Nul n'a le droit de confisquer
la planète à son profit !

Non au Système militaro-libéral,
Non au capitalisme financier,
et va-t-en guerre,
qui dévaste la planète
pour la satisfaction égoïste
de quelques-uns.

POUR
un  combat
fraternel,
déterminé,
pacifiste,
universel,
un combat
qui doit être      
celui de tous :
 
Unité des peuples contre la petite Oligarchie
qui sème inustices, guerres, ruines, malheurs,
souffrances et larmes sur toute la planète,
 
Pour un avenir de
paix et de solidarité.

UIPLogoSmall.jpg

Reçu à l'instant, de marcfievet.com :
Collaboration


La France soutient actuellement l’adhésion se l’entité sioniste à l’Organisation internationale de la francophonie.

“L’entrée d’Israël dans l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) reste un objectif pour la France”, a affirmé lundi l’ambassadeur de France en Israël, Jean-Michel Casa, en marge d’un colloque consacré à la francophonie à Tel-Aviv.

*******************

Combattre l’anti-israélisme

Dêpèches :: Dimanche, 5 avril 2009 . 9:18 t.u. ::    

Les USA ont décidé de briguer un siège au Conseil onusien des droits de l’homme pour ”combattre l’anti-israélisme”. L’ambassadrice américaine à l’Onu, Susan Rice, a expliqué que son pays souhaitait regagner le Conseil des droits de l’homme à Genève après des années d’absence notamment pour ”réduire l’obsession du Conseil à isoler systématiquement Israël”.

********************************** 

Juge et partie

Dêpèches :: Dimanche, 5 avril 2009 . 9:12 t.u. ::   

Les Nations unies ont annoncé vendredi qu’un juge sud-africain de confession juive mènera la mission chargée d’enquêter sur les crimes de guerre présumés, commis par l’armée israélienne dans la bande de Gaza.

L’ancien procureur des tribunaux pénaux internationaux pour juger les crimes de guerre commis en ex-Yougoslavie et au Rwanda, Richard Goldstone, dirigera l’enquête ordonnée par le conseil des droits de l’homme en janvier.

Son mandat prévoit que l’enquête se concentrera uniquement sur les victimes palestiniennes de l’offensive de trois semaines, menée par Israël contre le Hamas. Israël a refusé la coopération avec d’autres commissions d’enquête, les qualifiant de biaisées.

Richard Goldstone sera accompagné du professeur spécialiste des droits de l’homme Christine Chinkin, l’avocat pakistanais Hina Jilani et l’ancien colonel de l’armée irlandaise Desmond Travers. 


*******************************************

Dis moi qui tu fréquentes…

Dêpèches :: Vendredi, 20 mars 2009 . 8:22 t.u. ::   
Les indiscrets de l’Express du 12 mars 2009 relatent que lorsque Nicolas Sarkozy s’est rendu à la conférence de Charm el-Cheikh, le 2 mars dernier, il était accompagné, entre autres invités personnels, de Valérie Hoffenberg, représentante en France de l’American Jewish Committee. 
liste complète


Parenthèse libertine (politique ?) sur ce blog :
Trouvé sur marcfievet.com

Les deux Dames de Strasbourg: quelques réflexions sur la
 



Michelle Obama et Carla Bruni, accompagnées pour la circonstance par leurs époux, se sont retrouvées comme convenu devant la cathédrale de Strasbourg.
Afin d'offrir à ces deux Souveraines toute latitude pour leurs aménités et mignardises, Strasbourg fut expurgée de ses indigènes, qui ont fui ou sont restés terrés chez eux.
Tant mieux pour la Première Dame de France, la ci-devant maitresse d'Arno Klarsfel, de Vincent Perez, de Raphaël Enthoven et de Laurent Fabius qui juge les français "minables" et "négatifs" et toujours de mauvaise humeur.


Afin d'ôter de Sa vue, la présence odieuse des autochtones, la Grande Cité d'Alsace se retrouva "Barricadée par 10.000 barrières de sécurité, Strasbourg était ville morte vendredi matin, alors que les accès par la route et la circulation des bus étaient été neutralisés, et de nombreux commerces, écoles et bureaux fermés."AFP.
On ne vit plus dès lors, par les rues désertes que des argousins à matraques, les flics, et des argousins à badges, les journalistes, et dans le ciel des hélicoptères vrombissant.


"Je ne suis pas Française du tout" expliqua un jour cette pharisienne très parisienne qui habite en Hexagonie depuis l'âge de 5 ans, dans une interviouve au Daily Mail.
On ne voit rien de si ordinaire dans la racaille dorée que cette aversion pour les françois de souche et rien de si rare chez ceux qui la professent que de pratiquer des mariages hors consanguinité.


La ci-devant Première Dame, Cécilia Sarkozy, désormais Cécilia Attias, revendiquait fièrement de n'avoir "pas une goutte de sang français".

la suite ici : Les deux Dames de Strasbourg: quelques réflexions


Alerte !
La CPI, une guerre secrète
pour dépecer et piller l’Afrique

Afrique :: Dimanche, 5 avril 2009 . 10:33 t.u. :: Keith Harmon Snow   Envoyer   Imprimer
La CPI, une guerre secrète pour dépecer et piller l’Afrique

J´ai reçu récemment un coup de téléphone d´un Australien qui m´a expliqué qu´il enquêtait pour le compte du procureur de la Cour Pénale Internationale (CPI) à la Haye, aux Pays Bas. L´enquêteur et son collègue avaient lu mon livre (”Merchant´s of Death: Exposing Corporate Financed Holocaust in Africa” Death: Exposing Corporate Financed Holocaust in Africa” ) et voulaient que je leur donne davantage d´informations sur les seigneurs de guerre responsables des massacres de Bogoro au Congo que j´avais brièvement décrits dans mon livre. Au bout de quelques semaines d´échanges où je reprenais mes notes et les photos que j´avais, pour rassembler les informations en ma possession, je leur ai envoyé un mail au moment même où il était prévu qu´ils recevraient de ma part une brève documentation sur l´affaire en question (qui, m´avaient-ils assuré, “avait soulevé beaucoup d´intérêt” à la CPI). Je leur ai alors avoué que je n´étais plus sûr qu´il soit éthiquement correct de ma part de collaborer avec une cour de justice internationale qui ne poursuivait que des noirs africains.

J´ai fait part de mes inquiétudes pour “Sandrine”, une jeune fille dont je parlais dans mon livre qui avait livré les noms de chefs de guerre, les dates des exécutions, et qui avait, elle-même, manié la machette au cours d´un massacre ethnique et avait été violée par des miliciens. Je leur ai fait remarquer que les témoins cités à comparaître devant le Tribunal pénal international pour le Rwanda avaient été assassinés ou avaient disparu mystérieusement, précisé que j´avais conscience de l´injustice qu´avaient constituée les Tribunaux pour l´ex-Yougoslavie et le Rwanda, et exprimé ma consternation devant la ligne que la CPI avait choisie. Je leur ai dit que je ne pouvais pas en conscience collaborer avec eux si la CPI n´arrêtait pas les criminels de guerre en col blanc qui s´égayaient en toute liberté aux quatre coins de la planète. > > J´ai compris que j´avais pris la bonne décision quand j´ai appris qu´ils avaient à nouveau porté des accusations contre un noir, et arabe, avec ça. C´était un choix d´orientation fort stupide, faisait remarquer quelqu´un.

Le 4 mars 2009, le procureur général de la CPI annonçait qu´ils avaient enfin pris la décision de poursuivre al-Bashir, le président arabe du Soudan, une inculpation que la cour avait longtemps menacé de mettre à exécution, et une première à l´encontre un chef d´état en exercice. Dans la même période, des “pirates” somaliens au large de l´Afrique orientale libéraient un navire ukrainien immatriculé au Panama, avec un équipage ukrainien et sous pavillon du Belize. Le cargo, qui transportait des tanks, des roquettes et des munitions destinées au Darfour, appartient à Vadim Alperin, `homme d´affaires” israélien, et agent du Mossad reconnu. Il est difficile de comprendre ce qui se passe au Darfour - surtout si on part de l´idée qu´il s´agit d´un “génocide” unilatéral commis actuellement par des Arabes sur des Noirs par le régime d´al-Bashir - mais ainsi va la propagande de l´establishment. La véritable version de l´histoire est bien plus longue et bien plus complexe que cela, et tourne autour de personnages plus ou moins connus mais troubles. Ce qui suit est un résumé bref mais imparfait des réalités géopolitiques bien plus profondes qui sous-tendent la lutte pour le Soudan.

La politique de crimes de guerre En préambule, je dirai que la CPI peut désormais être considérée comme un agent de la politique étrangère hégémonique des Etats-Unis, où les armes employées par les USA et leurs alliés peuvent aller jusqu´à des accusations ou des poursuites pour violations des droits humains, crimes de guerre et crimes contre l´humanité. Pour comprendre cela, il faut se demander pourquoi aucun Blanc n´a encore jamais été déféré, pour ces crimes-là ou d´autres, devant la CPI, qui a, à ce jour, déjà fait incarcérer cinq “seigneurs de la guerre” noirs africains et compte mettre sous les verrous et juger un autre Noir, arabe, de surcroît, Omar Bashir. Pourquoi donc George Bush n´a-t-il pas été poursuivi? Et Donald Rumsfeld? Et Dick Cheney? Et Henry Kissinger? Et Ehud Olmert? Et Tony Blair? Et Vadim Alperin? Et John Bredenkamp? Juste après l´annonce que la CPI, ayant retenu 7 chefs d´inculpation, poursuivait al-Bashir pour crimes de guerre, était aussitôt diffusé un communiqué par tous les médias occidentaux, entrant dans chaque foyer aux Etats-Unis avant la fin de la journée, que le président Bashir ordonnait l´expulsion de dix ONG internationales sur place au Darfour qui prétendaient agir par pur souci “humanitaire”.

Ce qui n´a été dit nulle part dans la presse anglophone, c´est que les Etats-Unis viennent d´intensifier les opérations militaires actuelles pour s´assurer le contrôle du Soudan et de ses ressources: le pétrole, le cuivre, l´or, l´uranium, les terres fertiles pour planter de la canne à sucre et de la gomme arabique (indispensable à Coca, Pepsi et à Ben & Jerry´s). Cette guerre se joue sur le terrain au Darfour par l´intermédiaire de soi-disant ONG “humanitaires”, de sociétés paramilitaires privées, d´opérations de “maintien de la paix” et d´opérations militaires secrètes soutenues par les US et ses proches alliés. Cependant cette guerre des Etats-Unis destinée à prendre le contrôle du Soudan a toujours tourné autour d´opérations “humanitaires” (présentées comme étant neutres et uniquement soucieuses de protéger les vies de personnes innocentes) qui fournissent souvent une couverture à des activités et des interventions clandestines en vue de déstabiliser le régime. Il faut que les Américains prennent conscience que le choix du gouvernement d´Obama d´intensifier cette guerre pour placer le Soudan sous contrôle des Etats-Unis s´inscrit en droite ligne du programme permanent établi à la fois par les Républicains et les Démocrates sur les guerres à mener dans le monde. La déstabilisation actuelle du Soudan reflète la guérilla clandestine illégale qui avait été menée au Rwanda (également lancée et armée depuis l´Ouganda entre octobre 1990 et juillet 94). Les Forces Armées Rwandaises (appelées alors “Armée Patriotique Rwandaise”), dirigées par le commandant en chef Paul Kagamé, atteignaient ainsi l´objectif des US de réaliser un coup d´état au Rwanda grâce à cette campagne, et le président Paul Kagamé est devenu depuis un interlocuteur privilégié dans le conflit obscur qui a actuellement lieu au Darfour, Soudan. Au cours du mandat présidentiel de George Bush, le gouvernement américain faisait partie de l´appareil des services secrets du gouvernement soudanais. En même temps, d´autres groupes financiers et politiques américains poussaient à faire accuser le gouvernement soudanais de génocide. Actuellement, avec le changement de gouvernement aux Etats-Unis et la nomination de hauts responsables par Hillary Clinton qui ont été impliqués dans les opérations secrètes au Rwanda, en Ouganda, au Congo et au Soudan pendant les années Clinton (Bill), la pression s´est intensifiée pour déstabiliser le gouvernement soudanais, qualifié de régime arabe “terroriste”, mais il s´agit d´une entité qui opère en dehors du système bancaire US. La précédente opération avait consisté en des actions militaires secrètes où des missiles avaient été lancés par l´armée américaine contre l´usine pharmaceutique au Soudan (1998); c´était un crime de guerre international perpétré par le gouvernement Clinton et auquel avaient participé les hauts responsables actuellement au pouvoir.

La lutte géopolitique complexe pour prendre le contrôle du Soudan se manifeste à travers la situation explosive au Darfour où sont engagées des factions aussi diverses que la Lord´s Resistance Army (LRA - ou Armée de Résistance du Seigneur ), soutenue par Khartoum, qui est également impliquée dans les guerres au Congo et au nord de l´Ouganda. Sont également impliqués le Tchad, l´Erythrée, et l´Ethiopie, l´Allemagne, la République Centrafricaine, la Libye, la France, Israël, la Chine, Taiwan, l´Afrique du Sud et le Rwanda. Il y a des forces spéciales américaines sur le terrain des pays limitrophes, le Tchad, l´Ouganda, l´Ethiopie et le Kenya et les deux grandes questions qui se posent sont: 1) Combien de ces massacres imputables aux forces américaines de substitution ont été attribués à Al-Bashir et au gouvernement soudanais? 2) Qui finance, arme et entraîne les rebelles? L´agence américaine pour la destruction du monde. Des rebelles? Des insurgés? Le matraquage de la propagande occidentale présente le conflit comme une action unilatérale: une contre-insurrection à objectif génocidaire du gouvernement soudanais (selon les propres termes d´Eric Reeves) contre les bons samaritains de la communauté des ONG “humanitaires” … plus, quelques rebelles (indéfinis). “Le Soudan a ordonné mercredi qu´au moins 10 organisations humanitaires soient expulsées du Darfour à la suite du mandat d´arrestation émis par la CPI a émis à l´encontre du président” écrit Ellen M. Lederer reporter de l´AP. Selon Marie Okabe, porte-parole adjointe de l´ONU, “le secrétaire général de l´ONU, M. Ban Ki-moon, a déclaré que cette action `représente un grave revers pour les opérations humanitaires au Darfour´ et a enjoint le Soudan de revenir sur sa décision.” Cependant, quand, récemment, Ban Ki-moon a rencontré Paul Kagamé, l´homme fort du Rwanda, il n´a pas réclamé l´arrestation de Kagamé, malgré les conclusions de deux cours pénales internationales qui ont émis des mandats contre les hauts responsables de la République du Rwanda. Au lieu de cela, Ban Ki-moon a fait les éloges de Kagamé, et appelé les pays africains à pourchasser et arrêter les Hutus censés avoir participé au pseudo “génocide” rwandais en 1994.

Les organisations non gouvernementales qui ont été chassées du Darfour par le président al-Bashir le 4 mars sont: Oxfam, CARE, MSF-Holland, Mercy Corps, Save the Children, the Norwegian Refugee Council, the International Rescue Committee, Action Contre la Faim, Solidarités et CHF International. Evidemment, les medias occidentaux sont en émoi depuis l´annonce des expulsions du Darfour de ces organisations “humanitaires” lucratives. Les ONG, et les médias qui vendent leurs images poignantes de malheureux bébés, geignent que maintenant des centaines de milliers de réfugiés innocents seront désormais à la merci de tragédies atroces sans pouvoir être secourus - contrairement aux tragédies d´avant où ils pouvaient être secourus - mais ne se soucient pas de savoir, avec un tant soit peu de sérieux et d´honnêteté, pourquoi et comment ces personnes déplacées et ces réfugiés en sont venus au départ à être déplacés ou à se retrouver sans toit. De même qu´ils ne se soucient pas de tout cet argent qui est dépensé, des coopérations entre services secrets, des contrats, et de la collaboration avec des agences militaires privées ou gouvernementales. Les grandes ONG “humanitaires” (ainsi que les ONG pour la “préservation de la nature”) fonctionnent exactement comme des multinationales axées sur les profits privés massifs et la souffrance humaine. Dans des pays comme la République Démocratique du Congo, l´Ouganda et le Darfour, ces ONG collaborent activement également, au niveau des infrastructures, de la logistique et des renseignements, au programme gouvernemental et militaire des Etats-Unis dans la région. La plupart sont affiliées aux grandes fondations, à des sponsors privés et à USAID - association qui elle même collabore étroitement et depuis longtemps aux opérations menées par AFRICOM et le Pentagone.

Les réfugiés et les populations déplacées sont des outils stratégiques des gouvernements et des politiques des affaires étrangères, de même que les ONG “humanitaires” se servent constamment de la nourriture comme arme et des populations comme boucliers humains. L´histoire de la guerre secrète des Etats-Unis au Sud-Soudan fourmille d´exemples où l´Armée populaire de libération du Soudan (la SPLA) et ses alliés “humanitaires”, en particulier les organisations “caritatives” chrétiennes, ont commis ces crimes de guerre et ces crimes contre l´humanité (*). Care International a reçu des dons de la part de Lockheed Martin Corporation , le premier producteur mondial d´armes de destruction massive et le plus secret, et “Care” et “Save the Children” sont toutes deux liées par d´autres biais aux industries de l´armement et d´extraction de minerai. Si on jette un coup d´oeil sur le conseil d´administration de “Save the Children”, on comprend pourquoi les médias américains mentent autant sur le Darfour. De la même façon l´International Rescue Committee (IRC) ne travaille pas avec les réfugiés mais sert de groupe de pression pour faire revenir en occident les fonds privés investis par l´occident. L´IRC a également été cité pour avoir participé à des interventions militaires en RDC et il est très lié à des gens comme Henry Kissinger. L´industrie de l´aide (lisez: “du malheur”) humanitaire au Soudan était représentée au milieu des années 90 par Operation Lifeline Sudan (OLS) .org/wiki/Operation_Lifeline_Sudan> , le regroupement d´associations soi-disant “humanitaires” le plus important au monde, figurant une forme d´inégalités organisées, un système temporaire et mobile de privilèges de Blancs, de l´aventurisme et bien sûr de la bonne volonté (sic). L´industrie du malheur s´est désintéressée du Sud Soudan pour s´occuper du Darfour à la suite de l´organisation de la signature d´un pseudo “traité” de paix mettant un terme à la guerre qui durait depuis des dizaines d´années entre la SPLA (Armée populaire de libération du Soudan) et le gouvernement soudanais; les Etats-Unis et Israël soutiennent la SPLA depuis 1990. Ces 12 ans de conflit de faible intensité secret et illégal au Soudan se sont terminés par la création de l´état souverain indépendant du Sud-Soudan vers 2005 - un état sous contrôle de groupes religieux chrétiens et juifs et de multinationales occidentales. Une grande partie des infrastructures de l´aide humanitaire au Soudan a, à un moment ou à un autre, été utilisée comme arme grâce à l´utilisation de boucliers humains, la distribution de vivres aux réfugiés inséparables des rebelles, et l´acheminement d´armes effectués par les ONG “humanitaires”. C´est une politique à la fois de circonstance et calculée.

Les ONG d´obédience chrétienne ont joué un rôle considérable dans le soutien à l´insurrection secrète menée par les occidentaux au Soudan. Par exemple, la Norwegian People´s Aid (Organisme humanitaire connu sur le terrain sous le gentil sobriquet de “Armée du peuple norvégien”) est une importante ONG qui a été impliquée dans les livraisons d´armes. Au Darfour, le programme du gouvernement américain est de prendre le contrôle des ressources naturelles et d´acculer le gouvernement arabe pour mettre enfin en place un gouvernement plus “conciliant” qui correspondra aux intérêts privés des Etats-Unis, du Canada, de l´Europe, de l´Australie et d´Israël. Parmi les groupes de réflexion (entendez: de propagande, de lobbying et de pression) qui tirent les ficelles pour déstabiliser le Soudan, il y a: Foundation for the Defense of Democracy, Center for American Progress, Center for Security Policy, International Rescue Committee et International Crises Group. Ce sont des personnes apparemment d´horizons politiques et idéologiques divers qui sont à la tête de ces organismes, des groupes capitalistes ultranationalistes avec pour objectif la domination militaro-économique mondiale. Parmi les anciens hauts responsables de Bill Clinton qui se sont évertués à déstabiliser le Soudan, il y a Susan Rice, Madeleine Albright, Roger Winter, Prudence Bushnell, Hillary Clinton, John Podesta, Anthony Lake et John Prendergast. Samantha Power la cofondatrice de Carr Center for Human Rights (*), actuellement au conseil de sécurité nationale d´Obama, a, quant à elle, contribué à couvrir l´engagement militaire clandestin au Soudan. John Prendergast, lui, organisait la désinformation sous couvert de préoccupations humanitaires grâce à l´”International Crisis Group” (ICG), et à ses nombreux clones comme “ENOUGH”, “ONE” et “RAISE HOPE FOR CONGO”. Prendergast est un des principaux responsables de l´opération de détournement d´attention de l´opinion publique grâce au mouvement hypocrite (aujourd´hui discrédité) “Save Darfur” (”Urgence Darfour”). Parmi les importants agents de désinformation sur le Soudan, on trouve également Alex de Waal et le professeur Eric Reeves de Smith College. C´est par leur intermédiaire et par celui d´autres informateurs des grands médias privés que l´histoire du “génocide” au Soudan est colportée comme étant un problème entre Noirs et Arabes qui n´a rien à voir avec les intérêts occidentaux. En 1992, Rakiya Omaar et Alex de Waal, deux enquêteurs sur les droits humains fondaient à Londres l´ONG African Rights. En août 1995, African Rights publiait: “le Rwanda: la mort, le désespoir, et la provocation”, un de ces nombreux articles fondamentaux sur les “droits de l´homme” qui mentaient sur la situation au Rwanda, préparaient le terrain pour la justice de vainqueur au tribunal pénal international sur le Rwanda et commençaient le processus de déshumanisation de millions de Hutus destiné à couvrir les véritables terroristes: Yoweri Museveni, Paul Kagamé, l´Armée patriotique Rwandaise et leurs soutiens occidentaux.

L´homme de la situation pour un nouveau Soudan: l´atout majeur des services secrets qui oeuvrait sur le terrain au Soudan à déstabiliser et renverser le gouvernement du Soudan, c´est Roger Winter, dont est paru le portrait mensonger dans un reportage de 7 pages du New York Times Magazine du 15 juin 2008. Il est intéressant de noter que l´article “l´homme de la situation pour un nouveau Soudan”, oeuvre de mystification de l´establishment destinée à camoufler l´engagement du duo armée /services secrets américains au Soudan, a été écrit par Eliza Griswold, membre deNew America Foundation, groupe de réflexion de gauche et lobby à l´idéologie mal définie mais de tendance nationaliste militariste, toutefois. (la NAF, qui dépend, de toute évidence, des crédits alloués aux fondations, n´a apparemment pas de programme tangible sur les Grands Lacs africains ou la Corne d´Afrique, des conflits dont l´association ne parle absolument pas). “Quand, le jour de Pâques, le Cessna de Roger Winter s´est posé près de la ville soudanaise d´ Abyei, une foule d´hommes désespérés ont envahi l´avion”, raconte Griswold. “Certains arrivaient en courant sur la piste d´atterrissage rouge et cahoteuse. D´autres s´entassaient dans un minibus qui fonçait vers Winter, cet homme de 65 ans, au moment où il descendait la passerelle de l´avion. Certains Soudanais appellent Winter “Tonton” d´autres “Commandant”. Le poste spécial de Winter au Département d´Etat avait été créé exprès pour lui et pour son “travail” au Soudan. Pourquoi les Soudanais l´appelaient-ils donc “Commandant”? Roger Winter est l´intermédiaire principal servant à la déstabilisation secrète en cours au Soudan. Ses opérations sont essentiellement menées depuis l´Ouganda, le gouvernement terroriste d´Yoweri Museveni qui apporte son soutien grâce à l”alliance des “Forces de Défense ougandaises” (l´UPDF, Uganda Peoples Defence Force) avec l´Armée populaire de libération du Soudan - la SPLA). La SPLA est de fait la clé de voûte de l´Armée de Libération du Soudan, une des prétendues factions principales engagées au

Darfour; la SPLA fournit l´aide militaire et logistique du Pentagone à l´Ouganda par le biais de différentes filières secrètes, mais qui très vraisemblablement, passe par les états voisins clients du Pentagone tels l´Ethiopie, le Kenya, la Tanzanie, le Tchad et l´Erythrée. Les principaux agents ougandais qui soutiennent la guerre US au Darfour ont toujours été et sont encore le Brigadier Général James Kazini, neveu du dictateur ougandais Museveni et commandant en chef de l´UPDF, le général Salim Saleh, demi-frère de Museveni, et le président Yoweri Museveni lui-même. Un des principaux protagonistes dans le conflit du Darfour est l´actuel régime militaire du Rwanda, dont les troupes ont été engagées au Darfour sous couvert d´une opération “indépendante” de “maintien de la paix” chapeautée par l´Union Africaine, l´organisme de “maintien de la paix” - et soutenue par l´OTAN et les des sociétés militaires privées. Peu connu et souvent très mal compris est le rôle qu´ont joué les Etats-Unis et leurs armées par procuration, l´UPDF et l´Armée patriotique Rwandaise (APR), dans les innombrables crimes contre l´humanité, les crimes de guerre et le génocide au Rwanda entre 1990 et 1994. Avant l´invasion du Rwanda par l´APR (venu de l´Ouganda) en octobre 1990, l´APR et la Diaspora Tutsi Rwandaise diffusaient des périodiques comme “Impuruza” imprimés aux Etats-Unis entre 1984 et 1994 (date à laquelle était renversé par l´APR Habyarimana, le président rwandais, à la suite d´un coup d´état). Les réfugiés Tutsis s´en remettaient à Roger Winter, qui était à l´époque directeur du comité américain pour les réfugiés (United States Committee for Refugees), pour recevoir des aides pour financer leur journal. Le rédacteur en chef, Alexander Kimenyi, est un ressortissant rwandais qui enseigne à l´université d´état de Californie. Comme la plupart des publications de l´APR, Impuruza circulait sous le manteau au Rwanda parmi les élites Hutus et Tutsis et préconisait une idéologie génocidaire à l´encontre des Hutus. L´”Association of Banyarwanda in Diaspora USA”, soutenue par Roger Winter, avait organisé à Washington en 1988 la Conférence Internationale sur le Statut des Réfugiés (Tutsis) Banyarwanda”, et c´est à cette occasion qu´il avait été opté pour une solution militaire au problème des Tutsis. C´est le comité américain pour les réfugiés qui aurait, dit-on, fourni l´hébergement et le transport. Roger Winter a été l´un des principaux architectes de la guérilla menée par l´APR, et organisée depuis Washington en 1989, et qui s´est soldée, à partir de 1990, par la mort de plus de 10-12 millions de personnes dans la région des Grands Lacs d´Afrique. Winter servait de porte-parole à l´Armée Patriotique Rwandaise et à ses alliés, et, à ce titre, passait dans les grands médias télévisés américains comme PBS ou CNN. Philip Gourevitch, l´écrivain new-yorkais, et Roger Winter avaient pris contact, au nom de l´APR, avec les grands journaux américains, en particulier le Washington Post, le New York Times et Time magazine. Winter circulait au Rwanda au cours de l´invasion de l´APR, faisant le tour des différents fronts de la guerre secrète en qualité d´émissaire prépondérant du Pentagone et du Département d´Etat américain en collaboration avec l´alliance terroriste Kagamé-APR. Entre 1990 et 1994, Winter avait effectué des allers-retours entre la zone contrôlée par l´APR et Washington, où il rendait compte des actions qui avaient été menées et coordonnait les opérations avec les hauts responsables de l´armée, des services secrets et du gouvernement américains. Roger Winter est proche d´USAID, et collabore depuis longtemps avec Susan Rice, ancienne assistante du Sous Secrétaire d´état aux affaires africaines (1997-2001), assistante spéciale du Président Clinton (1995-1997), et membre du Conseil de Sécurité nationale (1993-1997). Susan Rice est aujourd´hui ambassadrice du gouvernement Obama aux Nations Unies et ennemie jurée d´Omar al-Bashir. Roger Winter est également un fervent partisan du député Donald Payne, un des principaux démocrates qui poussent à “mettre un terme au génocide au Darfour”. C´est Payne qui avait présenté au Congrès le projet de loi “Darfur Genocide Accountability Act” (projet non adopté, qui visait, entre autres, à imposer des sanctions contre les auteurs de crimes contre l´humanité et le génocide au Darfur, Soudan, NDT) et qui avait été arrêté en 2001, en même temps que John Eibner, directeur de Christian Solidarity International (”association internationale de solidarité chrétienne”), pour avoir manifesté contre le gouvernement soudanais. Christian Solidarity International a un rapport très spécieux à la “paix” et à la “religion” au Soudan, et elle a fait partie, en particulier, des principales organisations à accuser le gouvernement d´al-Bashir d´esclavagisme, une question vivement contestée et controversée qui avait été montée en épingle et orchestrée par les ONG chrétiennes et juives et les organisations missionnaires comme Christian Solidarity International, Samaritan´s Purse, Servant´s Heart, and Freedom Quest International qui opèrent au Soudan. “Roger Winter dirigeait les services de logistique des Tutsis (de l´APR) dès le milieu des années 90´´, explique Remigius Kintu, spécialiste des droits de l´homme en Ouganda, “et jusqu´à leur victoire en 1994, ils opéraient depuis le 1,717 Massachusetts Avenue NW à Washington. Roger Winter a annoncé à un exilé (nom supprimé) du Sud Soudan à l´époque (en 1994): “Maintenant que j´ai stabilisé le Rwanda, je vais maintenant m´occuper sérieusement du Soudan”. A la suite de cela, Winter a baissé le rideau au Rwanda pour s´installer à Kampala afin de s”occuper du Soudan”.

Quelques années plus tard, le Darfour explosait et grâce aux manigances de Winter, c´est le Rwanda qui a été le premier à envoyer des troupes dans cette zone perturbée. D´après mes sources, les Forces de Défense rwandaises (chapeautées par l´ Union Africaine) ont assassiné des civils et fait venir leurs spécialistes des médias pour faire porter le chapeau aux troupes gouvernementales soudanaises. C´est le même procédé qui a été employé dans la campagne de terreur de Kagamé et de Museveni en Ouganda, au Rwanda et en RDC. La majorité des campagnes de terreur lancées par les forces armées alliées (Forces de Défense ougandaises / APR) au Rwanda en 1990 ont été étouffées par les conseillers spéciaux de Human Rights Watch, Alison Des Forges .org/wiki/Alison_Des_Forges> (décédée en février 2009) et Timothy Longman, maître de conférences en études africaines et sciences politiques au Vassar College (état de New York). De la même façon, pendant toute la durée de la longue guerre au Sud Soudan et maintenant au Darfour, les atrocités commises par les factions soutenues par les US ont été minimisées, rejetées ou tues, alors que celles qui étaient commises par les factions adverses étaient amplifiées et faisaient la une des médias. Egalement, si on considère la stratégie des activités criminelles de l´alliance Forces de Défense ougandaises (UPDF) / APR (tels que les massacres commis secrètement et / ou attribués à l´ennemi) pour lesquelles il y a actuellement toute une documentation, et en l´absence d´enquête vraiment indépendante, on ne peut pas affirmer qui sont les véritables auteurs de ces massacres toujours attribués au gouvernement soudanais ou aux milices “Janjawid”. Un expert soudanais du sud m´a récemment expliqué que ce n´était pas le gouvernement soudanais mais, en fait, l´UPDF et la SPLA qui armaient les Janjawid -ces prétendues “milices arabes” accusées d´avoir perpétré le génocide “arabes contre noirs” (génocide qui a largement été dénigré depuis). C´est le professeur Timothy Longman et Alison Des Forges qui ont rédigé ensemble l´énorme traité sur le “génocide” au Rwanda, “Ne laisser à personne le soin de raconter l´histoire”, publié en 1999. Longman et Des Forges ont produit de nombreux documents, fondés sur des enquêtes de terrain réalisées au Congo (Zaïre), au Rwanda et au Burundi entre 1995 et 2008, présentés triomphalement comme un rapport sur les droits humains indépendant et objectif, mais toujours faussés par des intérêts occultes. Longman et Des Forges entretenaient tous deux des relations avec le Département d´état américain, Le Conseil de sécurité national et le Pentagone, tous deux étaient conseillers à USAID, et ont sans aucun doute travaillé avec Roger Winter, l´arme secrète du Pentagone au Soudan.

Le 25 septembre 2008, un cargo ukrainien était capturé par des “pirates” au large des côtes de la Somalie et était retenu jusqu´à ce que soit versée, le 5 février 2009, une rançon d´un montant de 3,2 millions de dollars (les pêcheurs somaliens, privés de leurs droits à cause des déchets toxiques - peut-être même nucléaires - déversés par les compagnies internationales au large de la Somalie sont qualifiés de “pirates” quand ils luttent pour leurs droits et leurs libertés). Le cargo MV Faina, enregistré au Belize, appartenant à une société enregistrée au Panama, avec à son bord un équipage ukrainien. Le Faina, qui transportait 33 chars d´assaut T-72 de conception soviétique, mais aussi 150 lance-roquettes RPG-7, des batteries anti-aériennes, des lance-roquettes multiples et des munitions, faisait route vers le port kényan de Mombasa, la principale base américaine sur la côte orientale africaine. La 5° Flotte de la marine américaine a surveillé le cargo ukrainien pendant les quatre mois d´impasse, le cargo MV Faima .fr/actualite/monde/afrique/le-mv-faina-libere-par-les-pirates-somaliens_739180.html?xtor=RSS-186> ayant été immobilisé par au moins six navires de guerres américains et 4 européens. Le propriétaire du bateau est le ressortissant israélien Vadim Alperin (alias Vadim Oltrena Alperin), qui serait, dit-on, un agent du Mossad impliqué dans des activités souterraines grâce à des sociétés de façade dans des paradis fiscaux et au blanchiment d´argent sale. La cargaison du navire a été déchargée à Mombassa le 12 février et les armes sont destinées à Juba, au Sud-Soudan. Certains disent que l´armement comprenait également des têtes de munitions à l´uranium appauvri pour tanks et qu´ils auraient pour destination finale les “rebelles” du Darfour du mouvement “Mouvement pour la Justice et l´Egalité” (JEM) soutenu par Israël. Le Soudan avait précédemment accusé Israël d´aider les “rebelles” dans la guerre au Darfour. Les marchands d´armes internationaux font passer régulièrement des armes de l´”époque soviétique” destiné au crime organisé international, dont, entre autres, les opérations militaires secrètes où participent des armées mercenaires et des gouvernements nationaux au Soudan, en Uganda, au Congo, en Somalie, en Ethiopie, au Kenya et au Rwanda.

Source : Africom´s Covert War in Sudan -Dissident Voice - 6 mars 2009.

http://www.geostrategie.com/1510/la-cpi-une-guerre-secrete-pour-depecer-et-piller-lafrique

Merci Marc (Fievet)


________________________________________________________________________________________


article_photo_1236529922140-1-0.jpgAider les banques....


Le secrétaire au Trésor des États-Unis, Tim Geithner, a révélé son plan tant attendu d’assainissement du système bancaire étatsunien, mais il a refusé de divulguer le « terrible secret » de la crise financière actuelle. En agissant de la sorte, il tente de sauver des banques étatsuniennes de facto en faillite, lesquelles menacent de faire tomber le système mondial dans une nouvelle phase encore plus dévastatrice de destruction de la richesse.

 

Nous l’avons déjà mentionné, le plan Geithner, son soi-disant Programme d’investissement en partenariat public-privé ou PPPIP, n’est pas dédié à restaurer un système de prêt salutaire donnant du crédit aux entreprises et aux consommateurs. Il s’agit plutôt d’une autre manigance complexe servant à verser davantage de centaines de milliards de dollars directement aux banques dominantes et aux firmes de Wall Street, responsables du présent bourbier dans les marchés mondiaux du crédit, sans toutefois leur demander de changer leur modèle opérationnel. Pourtant, on pourrait se dire que ce plan, en assainissant les banques, aidera tôt ou tard à surmonter le problème.

 

Il ne le fera pas si l’administration Obama procède comme elle le fait en ce moment. En  (suite sur :

 

http://mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=13066


En ce moment, l’Azerbaïdjan étudie une entente sur le gaz avec la Russie qui pourrait miner le projet de pipeline de Nabucco (une initiative occidentale visant à réduire la dépendance actuelle au gaz russe transitant par l’Ukraine).

800px-Nabucco_Gas_Pipeline-en.svg.png2-nabucco-pipeline.jpg

 
Au carrefour des corridors de pipelines stratégiques :
le conflit du Haut-Karabagh
http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=13076


Fin des discussions
sur les retraites complémentaires

Les « partenaires sociaux » viennent de terminer les discussions sur l'avenir des retraites complémentaires. La principale revendication patronale, porter l'âge officiel de la retraite de la...

Pour lire la suite cliquez ici



Lellouche provoque en duel
Mélenchon !

«On serait au XIXe siècle, je vous provoquerais en duel et je vous flinguerais! Et ce serait mérité!» Sur le plateau de Ripostes, le patron du PG et le député UMP à l’atlantisme affirmé se sont violemment affrontés sur l’Otan.

http://www.marianne2.fr/Lellouche-provoque-en-duel-Melenchon!_a177959.html?com#last_comment 



OTAN :
L'article 5 qui nous engage... à la guerre !


Jean-Luc Mélenchon se trompe effectivement en évoquant l’article 2 (dans la vidéo ci-dessus). C’est bien l’article 5 du Traité de l’Atlantique Nord  qui aborde la question de la riposte en cas d’attaque d’un de ses pays membres. En revanche, sur le fond du problème, c’est Pierre Lellouche qui botte en touche. Même si le terme « automaticité » n’est pas utilisé, « automaticité » de la réplique il y a. Et cette réplique peut se faire, notamment, par « l’emploi de la force armée ».  La preuve :


Article 5 : 

Les parties conviennent qu'une attaque armée contre l'une ou plusieurs d'entre elles survenant en Europe ou en Amérique du Nord sera considérée comme une attaque dirigée contre toutes les parties, et en conséquence elles conviennent que, si une telle attaque se produit, chacune d'elles, dans l'exercice du droit de légitime défense, individuelle ou collective, reconnu par l'article 51 de la Charte des Nations Unies, assistera la partie ou les parties ainsi attaquées en prenant aussitôt, individuellement et d'accord avec les autres parties, telle action qu'elle jugera nécessaire, y compris l'emploi de la force armée, pour rétablir et assurer la sécurité dans la région de l'Atlantique Nord.

Toute attaque armée de cette nature et toute mesure prise en conséquence seront immédiatement portées à la connaissance du Conseil de Sécurité. Ces mesures prendront fin quand le Conseil de Sécurité aura pris les mesures nécessaires pour rétablir et maintenir la paix et la sécurité internationales.

http://www.marianne2.fr/Lellouche-provoque-en-duel-Melenchon!_a177959.html?com#last_comment

_______________________________________________________________________________________


11

Strasbourg, une ville livrée à l’Otan par Alain Girard


liste complète



 C O M M E N T A I R E S  :  I C I



Repost 0
Published by R-sistons à l'intolérable - dans Résister - militer - libérer
commenter cet article
6 avril 2009 1 06 /04 /avril /2009 00:59


en-avant--contre--.jpg

L'Occident démasqué.
Humour noir ! 
par Eva

L'Occident ! Lorsque j'étais étudiante à l'Ecole de Journalisme, j'avais fait la connaissance d'un jeune supporter du groupuscule OCCIDENT, car alors c'était un tout petit mouvement d'Extrême-Droite, d'ailleurs très implanté à la Fac de Droit (tiens donc, n'y voyez pas un rapport de cause à effets !). Tonitruant étudiant, enragé, sûr de la supériorité et de la suprématie de son cher Occident, mais terriblement minoritaire. Vous voyez comme les choses évoluent avec le temps ! Le groupuscule a pris de l'embonpoint, au point d'avoir la prétention de mettre le monde entier sous sa coupe : Le Sud pour mieux l'asservir, et les Puissances émergentes comme la Chine, ou ré-émergentes comme la Russie, pour leur prier de bien vouloir renoncer à prétendre émerger, quitte à recourir aux services de la machine de guerre otanesque bardée de nucléaire pour les plus récalcitrants ou pour les mieux lotis en pétrole. 

Et cet Occident-là est bien mal en point. Son credo libéral s'est effondré, alors qu'on l'avait imposé, au nom de la Démocratie bien évidemment, à presque toute la planète, et il est discrédité dans l'Opinion occidentale comme, surtout, dans le Sud qui commence à comprendre qu'il a été floué et se cherche d'autres voies plus conformes à ses traditions, et aux aspirations de ses peuples.

Voyez-vous ça ? Un peu partout, des ententes se tissent entre des Etats bien ingrats face aux bienfaits du FMI ou de la BM ou au modèle politico-économique occidental, ententes ici bolivarienne, là de Shangaï, et voici même que ces Etats ingrats se targuent désormais d'indépendance, d'autonomie. Impardonnable aux yeux de ceux qui prétendent régenter le monde, et surtout, surtout, n'entendent point renoncer au gâteau, alors même que l'or noir, ou jaune, tend à se raréfier.

Le comble, c'est que l'Occident lui-même est miné par les contradictions, traversé de doutes, enclin à trouver d'autres règles, et même à réformer ! Mais comment donc en est-on arrivé là ? Prétendre réformer un Système si parfait ?

Eu-guerre-contre-tous-aviseur-copie-1.jp

Finance mal en point, et bourbiers militaires. 

Pire encore, non seulement le bel édifice présenté, et surtout d'ailleurs imposé, se lézarde, et même s'effondre, mettant à jour ses failles, ses fissures, ses incohérences, ses excès ..., mais il ne connaît que des échecs lorsqu'il se targue de proposer la paix au monde entier en entreprenant de si jolies guerres pour mieux imposer, encore et toujours, sa version de la démocratie, du Bien, de la Défense des Droits de l'Homme - et de la femme, comme dans l'Afghanistan des Talibans, puisque la région est stratégiquement si précieuse. Et c'est ainsi qu'en Irak, au Liban, en Afghanistan, ou même à Gaza, des peuples motivés infligent de cuisantes défaites aux Goliath anglo-saxons ou israéliens. L'enlisement, ou la râclée, deviennent la règle. Résultat : La City frémit, les marchands de canons cherchent d'autres stratégies, Israël connaît une crise existentielle avec son armée invincible défaite, et son allié en pleine déconfiture. L'Occident embourbé, pris au piège de ses ambitions planétaires et assassines ! Oui, que peuvent les "meilleures" armées du monde, les plus sophistiquées, face à la détermination des peuples floués, pillés, vampirisés par une Amérique si éthique, ou un Tsahal si moral ? Pour tout dire, en un mot comme en cent, le Système qui privilégie le Capital au détriment du Travail et qui se donne en exemple réussi au monde entier, incontournable même, puisqu' il promeut la mondialisation heureuse, juré, promis, ce Système-là, patatra, se casse la gueule, en entraînant dans sa chute les plus fragiles, mais pas seulement ! Puisque des traders ou des banquiers se voient contraints sinon de faire la queue devant les Soupes populaires, du moins de mendier, comme tout le monde, un travail auprès des Agences pour l'Emploi qui, elles, par contre, ne chôment pas. Et l'on entend même, ce qui est un comble, des milliardaires se plaindre de la chute de leurs revenus, de leur niveau de vie, sans parler de ceux qui se voient désormais proposer un avenir radieux dans une geôle (dorée, un privilégié a droit à des traitements de faveur, voyons. On n'est pas dans ces "abominables" sociétés communistes qui prônent l'égalité, du moins la presse l'assure-t-elle. Eh oui, tandis que le "modèle" occidental s'effondre, les médias nous servent à qui mieux mieux des documentaires sur les vilains régimes communistes, au cas, n'est-ce pas, où on serait tenté de renouer avec le passé socialiste !) .

Bon, bref, l'Occident n'a pas du tout envie de redevenir un groupuscule, un nain, et grâce à un ingénieux ravalement de façade obanesque, le voici qui fait peau neuve et promet de nouveaux lendemains qui chantent aux peuples nourris, bien malgré eux, de sionisme. Eh oui, 96 % des Médias, Outre Atlantique, appartiennent à nos bien-aimés sionistes, et 60 à 80 %, ici, il en reste bien des traces dans les cerveaux quotidiennement soumis à la bonne Parole du CRIF et de ses amis philiosophes ou prétendûment tels. Bref, tout est pour le mieux dans le meilleur des nouveaux mondes, ou dans le meilleur futur Nouvel Ordre Mondial que nos démocraties-maisons à la sauce occidentale (encore elle), nous préparent sans nous consulter. Au fait, que deviendra le droit de vote lorsque les Décideurs de cette nouvelle structure censée nous apporter encore plus de bonheur, imposeront leurs politiques, toujours aussi démocratiques, aux peuples conditionnés par les laquais de la télévision ou de la presse ? Remarquez, on aura quand même été rodés avec l'Union Européenne, parangon de la Démocratie, qui décide à notre place, d'ailleurs très technocratiquement et pour le plus grand plaisir des Banquiers gourmands.

USA-et-Afrique-Bush-copie-1.jpg


L'Occident et le futur Eldorado africain

Ah si, j'oubliais. Le G20, ou le G8 (car ce sont toujours les mêmes, en définitive, qui choisissent le visage de la démocratie planétaire), a beaucoup parlé Finance, et peu peuples ou pauvreté. Le dumping imposé par les "8" a encore de beaux jours devant lui. Au fait, quand nos précieuses démocraties convoqueront-elles un G170 ? Moi, mais je suis une effrontée, j'ai remarqué que l'Asie était bien mal représentée, et l'Afrique encore moins. Pourtant, il se murmure que les convoitises se tournent désormais vers les territoires africains, le Congo, le Soudan et le Darfour, riches en ressources, en savent quelque chose. Et personne n'ignore que les zones riches, ou stratégiques, attirent non seulement ces messieurs de la City, de Wall Street, ou de Total, mais que nos charitables ONG, soudain alléchées par les opportunités bien évidemment humanitaires des pays en question, sont ravies de s'implanter là où, un jour futur, il fera si bon vivre. Y'a bon l'homme Blanc ! Vous pensiez que le colonialisme était mort, vous ? Tiens donc, il est plus vivace que jamais, paré des couleurs de la Démocratie, de la Bonté, ou de la lutte contre le vilain-vilain terrorisme de ce satané Al Quaïda qu'on ne déniche jamais, et qui n'oublie pas de se rappeler à notre bon souvenir quand l'Actualité l'exige !  Mais comment, comment, a-t-on pu vivre pendant des siècles sans Al Quaïda ? Heureusement que nos stratèges occidentaux y ont pensé ! Cela facilite leur travail dans les mentalités des peuples sous influence, mais hélas cela n'empêche pas les enlisements sur le terrain, les déculottées ici ou là, et l'effondrement de la mondialisation qui devait apporter un bonheur idyllique à toute la planète.

Et si l'Occident aux abois, et haï partout, nous préparait son fameux Nouvel Ordre Mondial pour faire oublier sa mondialisation malheureuse ? 

Nos charmants décideurs occidentaux ne sont, en définitive, que de vulgaires marchands de soupe, ou des prestigitateurs ratés.

La Comédie humaine chère à Balzac continue. Elle risque bien de déboucher sur l'Enfer de Dante...si on laisse le champ libre aux apprentis sorciers un peu trop occidentaux !

Eva

TAGS : Occident, Dante, Balzac, Enfer, Comédie humaine, ONG, Nouvel Ordre Mondial, Banques, capitalisme, Al Quaïda, Afrique, City, Wall Street, Congo, Soudan, Darfour, Total, Médias, G20, G8, G170, Outre-Atlantique, Amérique, Europe, Démocratie, philosophes, Gaza, Israël, Sud, Chine, Russie, Afghanistan, Irak, Liban, CRIF, ANPE, BM, FMI, Entente bolivarienne, accords de Shangaï, Taliban, Tsahal,


Bo-te-de-pandore-Bush.jpg

LA VOIE SOUVERAINISTE - Par Michel Peyret

Michel Peyret est ancien député de la Nation ( PCF, Gironde )

mercredi 1er avril 2009, par Comité Valmy



Le terme souverainiste est repris à nos frères du Quèbec. En France les partisans fédéralistes du nihilisme national, qui couvrent un espace politique qui va de Besancenot à Sarkozy et au delà, s’emploient à diaboliser ce terme. Il y ont été aidés quelquefois par le positionnement trés à droite, voire à l’extrême-droite de divers responsables souverainistes, éventuellement oublieux de la souveraineté populaire et de la question sociale. Le Comité Valmy qui combat pour la souveraineté populaire et nationale, pour l’indépendance de la Fance et le droit des peuples à disposer d’eux mêmes a souhaité se distinguer de ces souverainistes. Michel Peyret dans son texte montre cependant, que ce terme souverainiste peut - être utilisé tout en étant dépourvu de la moindre ambiguïté

Oui , je suis pour la « voie souverainiste » pour le peuple français comme pour tous les autres peuples !


Je tiens les « deux bouts » , le national et l’international , ce que dit à sa façon Jaurès que je citais récemment !


Je suis partisan de la souveraineté pleine et entière du peuple français comme de celle de tous les peuples , libres dès lors de bâtir entre eux , et pour la première fois dans l’histoire , de libres relations , c’est à dire débarrassées de toute domination et de toute exploitation ! Un véritable internationalisme !

 


REVOLUTION ET CONTRE-REVOLUTION


En France , cette souveraineté est née d’une révolution !

Et ceux qui sont contre cette souveraineté des peuples sont des contre-révolutionnaires , cela se disait alors , et pourquoi ne le dirait-on plus ?

Cette souveraineté , elle s’appelle aussi autodétermination , ou droit des peuples à disposer d’eux-mêmes , qui sont également des concepts révolutionnaires !


Avant cette révolution , c’était le roi qui était souverain ! On disait d’ailleurs : « le souverain ! » . Avec elle , c’est le peuple qui l’est devenu , souverain ! Un nouveau souverain est né . Il a « hérité » , sinon conquis , tous les droits et pouvoirs qui étaient ceux des anciens souverains !

Donc oui ! Souveraineté ! Autodétermination ! Droits des peuples à disposer d’eux-mêmes ! Indépendance ! Liberté ! Démocratie ! Tout se tient !


L’ESSENTIEL EST ENCORE A CONQUERIR

(..) Bis repetita avec le peuple irlandais pour la deuxième mouture du Traité , dite de Lisbonne .


Et , pour ceux qui voudraient l’oublier , à l’attention des persévérants dans le viol , il y a encore quelques réserves de NON entre le peuple tchèque , le peuple polonais , le peuple slovaque , et quelques autres qui se sont abstenus à plus de 80% aux élections au Parlement européen de 2004 , alors que le peuple français ne s’abstenait « qu’à 57% » , ce qui annonçait quand-même les résultats du référendum de 2005 !


Le mieux en l’occurrence , c’est-à-dire le summum de la démocratie , c’est de priver les peuples de leur droit de vote !

(..) Et si on parle histoire , plutôt qu’en rester aux empires , ceux de Charlemagne , Charles-Quint , Napoléon ou Hitler , ne convient-il pas plutôt de considérer la Méditerranée , berceau et lieu privilégié des échanges marchands , culturels et de civilisation , telle celle brillante de Al-Andalous , avec Avicenne et Averroès , puis la Tolède du Greco !

L’INTERNATIONALE DES PEUPLES LIBRES


Celle de peuples libres et souverains décidant de leurs coopérations , de leurs échanges , de leurs solidarités , d’abord en mettant un terme à cette machinerie de concurrence que constitue la libre circulation des marchandises et des capitaux , laquelle pourrait être remplacée par le développement des traités commerciaux bi ou multilatéraux mutuellement avantageux .

Et n’y a-t-il pas avec l’ONU l’outil qu’elle pourrait devenir avec sa démocratisation pour aider et organiser cette nouvelle mondialisation , sans OTAN ni Europe puissance , et conquérir la paix et le désarmement , l’autodétermination et la libre coopération des peuples !


1er avril 2009

Texte complet à lire ici :


http://www.comite-valmy.org/spip.php?article217#forum2939

Commentaire de Michel Peyret


Je recopie l’article du Monde.fr :


« La Société générale n’est pas la seule à prévoir d’importantes retraites surcomplémentaires pour ses dirigeants (33 millions d’euros pour six mandataires sociaux).

BNP-Paribas a ainsi provisionné en 2008 28,6 millions d’euros pour les retraites "supplémentaires à prestations définies" du président, Michel Pébereau, du directeur général, Beaudoin Prot, et du directeur général délégué, Georges Chodron de Courcel, souligne jeudi 2 avril France Info, qui cite le document de référence de la banque, consultable sur son site Internet (voir les pages portant les numéros 232 à 235). »

http://www.lemonde.fr/la-crise-financiere/article/2009/04/02/pour-les-dirigeants-de-bnp-paribas-la-retraite-s-annonce-doree_1175571_1101386.html


Une seule riposte possible 

TOUT LE MONDE FERME SES COMPTES DANS LES BANQUES PRIVEES !

TOUT LE MONDE DEPOSE SON ARGENT A LA BANQUE POSTALE !

MAINTENANT !


Valmy.jpg

Malaise existentiel en Israël
Par Hélène Nouaille

La lettre de léosthène, le 28 mars 2009, n° 473/2009 Site : http://www.leosthene.comdimanche 29 mars 2009, par Comité Valmy


Les Israéliens auraient préféré McCain. Sa victoire aurait-elle changé le jeu ? Voilà qui est incertain. Il faut réduire la voilure, c’est le navire américain qui craque. Les Israéliens le savent. Et réfléchir à un nouveau positionnement n’est pas simple, à aucun niveau. Reprenons les choses autrement : au plan des alliances régionales, qu’est-ce qu’Israël doit privilégier ? A tout prix éviter une coalition d’alliés occasionnels appuyés par une grande puissance extérieure à la région mais qui souhaiterait y trouver des positions. On connaît les discussions israélo-syriennes – sur la restitution des hauteurs du Golan – par l’intermédiaire de la Turquie. Sécuriser une paix armée avec une Syrie moins isolée, même si l’aboutissement laisse nombre d’observateurs sceptiques, est un objectif rationnel.


L’Egypte est une énigme (..)


Incontestablement, Israël se sent moins en sécurité : ses intérêts et ceux des Etats-Unis commencent à diverger. Certains auront remarqué que les Etats-Unis poussent à l’intégration d’Israël dans l’OTAN. Une manière de défausse ? Que la France, qui s’oppose à l’élargissement de l’OTAN à l’est (Ukraine), comme l’Allemagne, se rapproche de Tel Aviv. Que l’Allemagne ne s’oppose jamais à Israël, bien sûr. Qu’Israël vient d’obtenir des accords particuliers avec l’UE. Que Barack Obama aimerait “partager le travail”. A quoi assistons-nous exactement ? Ces mouvements – et leurs implications géopolitiques – ne peuvent que poser problème à un pays qui perd son statut d’allié indispensable de la première puissance mondiale. Et qui vit donc une période de doute.

Benyamin Netannyahou affirmait le 26 mars qu’il n’y avait pas de divergences entre Tel Aviv et Washington (4). Pourtant, les signes se multiplient :

Les signataires, dont Zbigniew Bzrezinski, ont mis au point une déclaration bipartisane sur la position américaine pour la paix au Moyen-Orient “ qui devrait devenir une référence essentielle ” (5). “ Déplorant ‘sept ans d’absentéisme’, sous l’administration de George Bush, ils appellent à une médiation américaine intense à la recherche d’une solution de deux Etats, ‘ une approche plus pragmatique vis-à-vis du Hamas’ et in fine à la constitution d’une force de police internationale sous responsabilité américaine entre Israël et la Palestine ”. Comme à un partage de Jérusalem.

(..) Ehud Barak connaît Benyamin Netannyahou ... Ce que les deux hommes feront du futur positionnement stratégique d’Israël, nul ne le sait

Mais toutes sortes de paramètres leur échappent, qui relèvent des agendas des puissances mondiales. Les Russes sont de retour dans la région, et renforcent leur présence et leurs liens avec la Syrie, par exemple – sans être hostiles à Israël où les immigrés russes sont nombreux et politiquement représentés. La région change, elle aussi. Comme l’état d’esprit de la population israélienne. Israël est en malaise. Il est temps de tourner une page et de trouver une solution pour ce qui lui appartient de résoudre en priorité, une coexistence pacifiée avec les Palestiniens. Et d’écarter les mains étrangères de ce noeud qui étrangle deux peuples – point essentiel d’un malaise qui est bien existentiel.


Hélène Nouaille


En accès libre :

n° 400/2008 Négociations Syrie Israël : un vent nouveau sur la région  http://leosthenes.com/spip.php?article842   

 
Cartes et documents :


Chronologie Israël Palestine 1947 2001 : http://www.ladocumentationfrancaise.fr/dossiers/crise-moyen-orient/chronologie.shtml


Israël avant 1967, Territoires occupés (2001) http://www.ladocumentationfrancaise.fr/dossiers/crise-moyen-orient/img/israel-territoires-occupes-1967-2001.jpg


Carte de Philippe Rekacewicz et Dominique Vidal, Mur de séparation entre Israël et la Palestine à Jérusalem Est (février 2007) : http://www.populationdata.net/cartes/actus/palestine-jerusalem-est-fev07.php
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article219

m-re-pleure-enfant-mort.jpg
Gorbatchev utilisé par L'Occident
pour affaiblir le rival russe.
Un bref rappel d'une page d'histoire...

Extraits. Gorby, gueule de bois sec d’un occident en crise et en quête de diversion, défraie burlesquement la chronique sur l’ère Poutine accusé de reprendre les pires horreurs du soviétisme, au grand secours et plaisir des fringales de médias sans substance pour nourrir la désinformation interne en Occident.

Et maintenant, après sa disgrâce aux yeux du peuple, vieillissant et sachant qu’il ne sera probablement jamais plus président de sa vie, le verbiage pseudocritique étant ... une sorte de canal d’évacuation, le revoilà qui refait surface par cette déclaration antipoutine laquelle, venant de Gorbatchev, est tout à fait loufoque et impudente !

Aujourd’hui, des informations sur les arcanes ténébreuses des finances occidentales à l’intérieur des États délibérément maffieux, à commencer par les Usa, nous montrent que la transparence n’est même pas une option interne des états dans les démocraties despotiques de l’occident !


80cannes-gorbatchev.jpg
Dans les abats nauséeux et la carne de sa table, l’occident nous présente les oracles de ce manipulé de Reagan-Thatcher (...), cette mauviette politicienne qui a berné son peuple et jeté l’Union Soviétique, la Russie en premier, en curée aux chiens de chasse de l’Ouest, là où il fallait remanier sans dissoudre. Excité et téléguidé par les ovations de l’ennemi, Gorbatchev a cru jouer la carte de la transparence avec ceux-là mêmes qui n’attendaient que cela pour émietter son pays. Aujourd’hui, des informations sur les arcanes ténébreuses des finances occidentales à l’intérieur des États délibérément maffieux, à commencer par les Usa, nous montrent que la transparence n’est même pas une option interne des états dans les démocraties despotiques de l’occident ! Pour Gorbatchev, jouet des médias occidentaux et des Reagan-Thatcher (..)

 La Russie de Gorbatchev fut une épave perdue alors que celle de Poutine est un cuirassé qui déchire les eaux et fait face aux armadas ennemies. Que le vieil oripeau de la pérestroïka et de la glasnost, se le tienne pour dit, sa sortie éhontée en ces temps de crise capitaliste, peut devenir le musagète de la presse alignée, mais le peuple russe n’est certainement pas dupe pour revenir à un agent de l’ouest plus conséquent avec les breloques idéologiques de l’impérialisme étasunien qu’avec la réhabilitation de son propre pays. Malgré tous ses défauts, Poutine a remis la Russie en selle après l’ère scabreuse d’avanie des Gorbatchev et Eltsine...

Abominations américaines - titre ajouté par Eva 

Là, nous comprenons que les rodomontades occidentales contre Poutine comme jadis contre Staline, n’aient rien à voir avec la démocratie dans un Occident où le chef de file, les Etats-Unis, se permet toutes sortes d’abominations criminelles contre des peuples entiers. Eux qui recyclaient des chefs nazis en Amérique latine où ils les envoyaient former des militaires somme au Chili, imposaient le maccarthysme sur leur propre territoire, appuyaient des ordures comme papa doc en Haïti, intervenaient militairement partout comme en république dominicaine pour renverser Juan Bosh, planifiaient les assassinats politiques odieux comme ceux de Arbenz et d’Allende à travers l’abominable coup d’État connu, jetaient plus de bombes sur le Viêt-Nam que pendant toute la seconde guerre mondiale… Etats-Unis démocratiques qui, encore en nos temps d’aujourd’hui, jettent des bombes à uranium appauvri sur les civils, plongent le monde dans la crise actuelle par leurs méthodes financières, leur mode de consommation et donc, font de bien pires maux à la planète que n’importe quel autre pays !

On a beau me dire le contraire, ami de l’Occident où j’ai choisi de vivre, malgré ma désapprobation de l’arbitraire dans le socialisme du vingtième siècle, je ne serai jamais du côté de l’occidentalisme cette doctrine de néocolonialisme par des politiques économiques mortelles des pays périphériques, sans oublier la précarisation des peuples du nord eux-mêmes toujours voracement exploités par l’économisme financier et la dette fictive qu’imposent les gouvernements associés à la pègre bancaire.

Staline est la bête noire des occidentaux pour avoir tiré conséquence de sa victoire militaire sur le nazisme dont il fut le principal vainqueur, en faisant en même temps que l’infâme goulag, le pire des désordres concevables dans un monde avant lui unipolaire qui ne connaissait que des querelles et horreurs intercapitalistes comme les deux grandes conflagrations mondiales, à savoir fonder une superpuissance antioccidentale… Staline est un cauchemar lui qui a, en effet, à Yalta et après, divisé le monde en deux blocs, et donc entamé l’influence du capitalisme étasunien et européen par la création d’une nouvelle géopolitique (le bloc de l’est) une géostratégie toute neuve (le pacte de Varsovie) quoique signé après lui par Krouchtchev.

Quant à Poutine, si loin quand même de la répression soviétique stalinienne, son crime, est d’avoir remis la grande et méchante Russie rivale sur pied.

C’est normal, qui réhabilite la rivale, l’ennemie d’influence, ne serait-ce que comme pôle politico-militaire et géostratégique que représente la Russie, est un sale type à brûler en effigie. L’essentiel, ici, c’est qu’il faille juste que les peuples occidentaux que vise cette désinformation, sachent que c’est de la frime médiatique. Par ailleurs, pourquoi nul ne traîne la mémoire de Reagan et la politique de ses successeurs aux gémonies, eux, les fascistes économiques de la déréglementation imposée au monde. Ces criminels d’un autre genre de l’histoire récente, exécuteurs politiques de Milton Friedman, la crapule nobélisée pour avoir proposé non seulement le néolibéralisme - mais aussi le traitement de choc [1] (tel le prétexte du terrorisme et de la guerre) à administrer aux citoyens - pour qu’il puisse être appliqué !



Pour revenir à notre grand « patriote » russe qui a parlé, je dis qu’il (Gorbatchev), n’est que l’oripeau éhonté et sans conséquence des mensonges occidentaux ! Il continue en bon agent de l’occident, à vouloir que la Russie soit faible et sous la férule occidentale. Dans un occident où la politique ressemble à une déchetterie nourricière de coquerelles réveillées, disons « vive Gorby », la grande Blatte reviviscente si utile pour faire diversion au cœur d’un capitalisme devenu lieu d’aisance où la mafia bancaire et gouvernementale chie sur la tête des peuples de l’écoumène dont elle prend les fruits de leur travail et les richesses réelles pour soutenir les coupables de l’économie virtuelle responsables de la crise actuelle d’ailleurs permanente dans le contexte de guerre de basse intensité menée par les oligarchies du nord contre le sud !


Alors que les temps des superpuissances doivent être révolus, nous souhaitons que les vieilles peaux du démantèlement d’un bloc au profit d’un autre, soient expédiées aux oubliettes de l’histoire ! 1)

http://www.oulala.net/Portail/spip.php?article3961   


CAMILLE LOTY MALEBRANCHE 8 mars 2009


http://www.comite-valmy.org/spip.php?article222

CNR-Valmy.jpg

L'Actualité du CNR

Paris le 27 mars 2009

dimanche 5 avril 2009, par Comité Valmy


 

L’Arc Républicain de Progrès organise un colloque qui se tiendra à Paris le 30 mai 2009 sur le thème de l’actualité du programme du CNR, de la Résistance, de son esprit et de son rassemblement patriotique, républicain, démocratique et de progrès social.


Bien que la date de ce colloque se situe à une semaine de l’élection européenne, celle-ci n’en sera pas le thème central. D’autant qu’aucune liste ne s’est déclarée favorable à l’affranchissement de la France par rapport à l’Union Européenne non réformable, pour lequel milite l’ARP.


L’Arc Républicain de Progrès a pour objectif de contribuer à la construction d’un rassemblement populaire, découlant de la situation concrète du peuple-nation et destiné dans une dynamique de lutte, à devenir majoritaire. Cette démarche d’union du peuple de France, réaliste, moderne et crédible, ne saurait être assimilée à une énième version de la stratégie dite d’union de la gauche. Ce front républicain de résistance, d’alternative progressiste, populaire et patriotique, est bien plus largement rassembleur, potentiellement majoritaire. De plus, par nature il est dépourvu des contradictions de celle-ci.


La vie a démontré, en effet, le caractère délétère et illusoire de l’union de la gauche en raison d’une part, de son caractère réducteur mais aussi d’autre part, parce qu’elle est basée sur un programme commun qui, dans la réalité, est celui des européistes, maastrichtiens et atlantistes, néo-libéraux ou sociaux libéraux. Cette démarche politique prétendument de gauche, entend en les dévoyant, unir des forces prêtes à résister sous la domination des nouveaux collaborateurs qui acceptent la vassalisation de la France. Elle s’est traduite, comme les Français en ont fait l’expérience, à travers l’alternance au pouvoir des politiciens professionnels de l’UMPS-Modem, par la dictature de l’Union européenne – outil vassalisé du grand capital mondialisé, par la négation de la souveraineté populaire de la démocratie, ainsi que par une régression sociale généralisée.


L’Arc Républicain de Progrès fonde sa démarche républicaine, patriotique et de progrès social sur l’analyse concordante des organisations et des militants qu’il rassemble. Ceux-ci considèrent que le programme du Conseil National de la Résistance représente l’énonciation la plus limpide des principes du régime politique et de progrès social qui est à nouveau nécessaire et possible pour la France d’aujourd’hui.


En effet, le mouvement social et la lutte du monde du travail –plus généralement, celle du peuple dans son immense majorité, confronté au pouvoir de la finance mondialisée et euro-atlantiique- sont à nouveau inséparables de la reconquête de la souveraineté populaire et de l’indépendance nationale.


L’ARP souhaite la réactualisation du programme du CNR, ce document historique dont les idées fondatrices s’avèrent, dans la situation de crise globale que nous vivons, d’une grande modernité. Cette actualisation pourrait accompagner la définition collective et pluraliste d’une démarche politique alternative, républicaine, patriotique et sociale, de rassemblement, conforme à l’intérêt du peuple et de la nation à la reconquête de leur souveraineté et de la démocratie.

L’ARP est conscient que d’autres organisations, personnalités et militants représentant des sensibilités diverses se réfèrent de plus en plus à l’exemple de la Résistance et au programme du CNR. Il apparaît donc urgent que ces forces convergentes dans le domaine des idées puissent se rencontrer pour bâtir ensemble une dynamique unitaire.


Face à une crise mondiale majeure qui va affecter très durement la vie quotidienne de nos compatriotes et accentuer la misère et l’injustice sociale. Face à un président et à une classe politique totalement incapables d’apporter une solution quelconque à cette crise compte tenu de l’idéologie ultra-libérale qui les inspire et qui est précisément un facteur majeur de cette crise, il nous appartient de créer une véritable force alternative susceptible de redonner l’espoir a notre peuple. Il importe à cet effet de mener ce combat non seulement pour notre pays, mais également en totale solidarité avec tous ceux qui, de par le monde, luttent actuellement en faveur de la liberté, de l’égalité et de la fraternité des peuples, pour la paix, la justice sociale et refusent l’écrasante hégémonie de l’empire américain.


Contact : info@comite-valmy.org
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article216
_________________________________

enfant-d-chiquet--dos-copie-1.jpg

Gaza : Plaidoyer pour
la Cour Pénale Internationale

La Cour Pénale Internationale n’est pas un idéal, mais l’idéal passe par la Cour Pénale Internationale, et après les massacres de Gaza, c’est l’heure du rendez-vous. D’où l’importance cette question qui tend à devenir un clivage : pour la CPI ? contre la CPI ? Sept ans après la création de cette juridiction, il reste de bon ton d’en parler avec un scepticisme évasif, feignant l’indifférence ou délivrant les critiques les plus vives. Que ces postures soient injustes vis-à-vis de l’institution est une chose. Mais il est plus préoccupant que plus d’une repose sur des analyses fausses. Les enjeux actuels appellent une clarification.  Suite à lire ici :

http://lesactualitesdudroit.20minutes-blogs.fr/

Ce que les Médias ne vous disent pas.
Le monde qu'on nous prépare,
avec Thierry Meyssan.
A lire absolument !
Publié le 05 avril 2009
opinions_090403_meyssan.jpg

Réfugié au Liban, Thierry Meyssan nous a accordé une longue interview dans laquelle il nous livre son analyse décoiffante de la situation internationale. Une analyse qui rejoint souvent celle d'Egalité et Réconciliation. 



Thierry Meyssan, on ne vous voit plus en France, que devenez-vous ?

Je vis actuellement au Liban. Après l’arrivée de Nicolas Sarkozy au pouvoir, j’ai été directement menacé par de hauts fonctionnaires français. Des amis au ministère de la Défense, m'ont informé que les États-Unis me considèrent comme un danger pour leur sécurité nationale. Dans le cadre de l'OTAN, ils ont demandé aux services alliés de me neutraliser et certains Français semblaient vouloir faire du zèle. J’ai donc pris la décision non seulement de quitter la France, mais la zone OTAN. Après avoir erré de Caracas à Damas en passant par Moscou, je me suis fixé à Beyrouth où je me suis placé au service de la Résistance.  


Sur quoi travaillez-vous
en ce moment ?

Je travaille actuellement à un livre d’analyse sur l’administration Obama, ses origines, sa composition, ses projets etc.  Une première édition, limitée à quelques exemplaires, sera adressée à des quelques leaders le mois prochain. Puis une édition grand public sera publiée dans diverses langues à l'automne. Je vis exclusivement de ma plume et je collabore à des journaux ou magazines dans le domaine de la  politique internationale, au Proche-Orient et en Russie. 


Quelle analyse faite vous
de l’évolution de la politique américaine ?
 

Aujourd’hui se dégage un relatif consensus sur le constat d’échec de la politique Bush, le surdéploiement militaire, les conséquences néfastes de l’unilatéralisme sur les relations avec les alliés et la perte de leadership. A partir de 2006, James Baker et Lee Hamilton, qui présidaient une commission créée par le Congrès pour évaluer la stratégie en Irak, ont milité en faveur d’un retour à une position plus sage. Ils ont préconisé un retrait d’Irak et un prudent rapprochement avec les pays riverains (Syrie, Iran) indispensable pour éviter que le départ des GI's ne tourne à la débâcle, comme au Vietnam. Ils ont fait tomber la tête de Donald Rumsfeld, et ont imposé un membre de leur commission, Robert Gates, pour lui succéder.  Mais s'ils ont gelé la politique de « remodelage du Grand Moyen-Orient », ils ne sont pas parvenus à y faire renoncer George Bush et Dick Cheney; raison pour laquelle il a fallu organiser une rupture avec Barack Obama.

En réalité Obama avait été lancé dans la course au Sénat fédéral et à la présidence dès 2004. Il a fait son entrée en scène lors de la convention démocrate pour l'investiture de John Kerry. Il n'était alors qu'un obscur parlementaire de l'Assemblée de l'Illinois, mais il était déjà encadré et entrainé par Abner Mikva et ses hommes (Jews for Obama) et soutenu par la finance anglo-saxonne (Goldman Sachs, JP Morgan, Excelon…). Les multinationales inquiètes de perdre des parts de marché au fur et à mesure de la montée de l'anti-impérialisme (Business for Diplomatic Action), les partisans de la Commission Baker-Hamilton, les généraux en révolte contre les aventures erratiques des néo-conservateurs, et d'autres encore, se sont progressivement ralliés à lui.

Les Français croient souvent que le président des États-Unis est élu au second degré par de grands électeurs. C'est faux. Il est élu par un collège dont les membres sont désignés par des notables. En 2000, la Cour suprême a rappelé que le vote des citoyens n'était que consultatif et que le gouverneur de Floride pouvait nommer les délégués de son État au collège électoral présidentiel sans même attendre le dépouillement du scrutin général. 
_ Dans ce système oligarchique, il y a un parti unique avec deux courants : les républicains et les démocrates. Juridiquement, ils  ne forment pas des entités distinctes. Ainsi, ce sont les États qui organisent les primaires, pas les  pseudos-partis. Il n'y a donc rien de surprenant à ce que Joe Biden et Barack Obama soient l'un et l'autre de vieux amis de John McCain. Ainsi, McCain préside l'Institut Républicain International, un organe du département d'État chargé de corrompre les partis de droite dans le monde; tandis qu'Obama travaille au sein de l'Institut Démocrate National, présidé par Madeleine Albright et chargé de la corruption des partis de gauche. Ensemble, Obama, McCain et Albright ont participé à la déstabilisation du Kenya, lors d'une opération de la CIA pour imposer un cousin d'Obama comme Premier ministre.

Tout ceci pour dire qu’Obama n’est pas sorti de nulle part. C'est un spécialiste de l’action secrète et de la subversion. Il a été recruté pour faire un travail bien précis. 

Si les objectifs de la coalition hétéroclite qui le soutient sont globalement les mêmes, il n’existe pas de consensus dans le détail entre ses composantes. Ceci explique l’incroyable bataille à laquelle ont donné lieu les nominations et l'aspect toujours équivoque des discours d'Obama. 

Quatre pôles
se livrent bataille : 

Le pôle Défense, autour de Brent Scowcroft, des généraux opposés à Rumsfeld et bien sûr de Robert Gates, aujourd'hui le véritable maître à Washington. Ils préconisent la fin de la privatisation des armées, une sortie « honorable »  d’Irak mais la poursuite de l’effort états-unien en Afghanistan pour ne pas donner l'impression d'une débandade, et enfin un accord avec les Iraniens et les Syriens. Pour eux, la Russie et la Chine restent des rivaux qu'il faut isoler et paralyser. Ils abordent la crise financière comme une guerre au cours de laquelle ils vont perdre des programmes d'armement et diminuer le format des armées, mais doivent maintenir une supériorité relative. Peu importe qu'ils perdent en puissance, s'ils restent les plus forts.

Les départements du Trésor et du Commerce, autour de Tim Geithner et Paul Volcker, les protégés des Rockefeller. Ils sont issus de la Pilgrim's Society et s'appuient sur le Groupe des Trente, le Peterson Institute et la Commission trilatérale. Ils sont soutenus par la reine Elizabeth II et veulent sauver à la fois Wall Street et la City. Pour eux la crise est un coup dur puisque les revenus de l'oligarchie financière sont en chute libre, mais c'est surtout une occasion rêvée de concentrer le capital et de piétiner les résistances à la globalisation. Ils sont obligés temporairement de réduire leur train de vie pour ne pas susciter de révolutions sociales, mais ils peuvent simultanément s'enrichir en rachetant des fleurons industriels pour une bouchée de pain. Sur le long terme, ils ont le projet d'instaurer —non pas un impôt mondial sur le droit de respirer, ce serait grossier—, mais une taxe globale sur le CO2 et une Bourse des droits d'émission —ce qui revient à peu prés au même en paraissant écolo—. Contrairement au Pentagone, ils militent pour une alliance avec la Chine, du fait notamment qu’elle détient 40 % des bons du Trésor US, mais aussi pour empêcher l'émergence d'un bloc économique extrême-asiatique centré sur la Chine et drainant les matières premières africaines.

Le pôle du département d’État autour d’Hillary Clinton, une chrétienne fondamentaliste, membre d'une secte très secrète, la Fellowship Foundation (dite « La » Famille). C'est le refuge des sionistes, l'ultime réserve des néo-conservateurs en voie de disparition. Ils préconisent un soutien inconditionnel à Israël, avec une pointe de réalisme car ils savent que l'environnement a changé. Il ne sera plus possible de bombarder le Liban comme en 2006, car le Hezbollah dispose maintenant d'armes anti-aériennes performantes. Il ne sera plus possible de pénétrer dans Gaza comme en  2008 car le Hamas a acquis des missiles anti-char Kornet. Et si les États-Unis ont du mal à payer les factures de Tel-Aviv, il est peu probable que les Saoudiens pourront y suppléer sur le long terme. Il faut donc gagner du temps, au besoin par quelques concessions, et trouver une utilité stratégique à Israël.
 
La principale mission de Madame Clinton, c'est d'améliorer l'image des États-unis, non plus en faisant des relations publiques (c'est-à-dire en justifiant la politique de Washington), mais par la publicité (c'est-à-dire en vantant les qualités réelles ou imaginaires du modèle US). Dans ce contexte, les sionistes devraient pousser le projet Korbel-Albright-Rice de transformation de l'ONU en un vaste forum impotent et de création d'une organisation concurrente, la Communauté des démocraties, appuyée sur son bras armé, l'OTAN. Pour l'heure, ils sont occupés à saboter la conférence de Durban II qui, au lieu de célébrer la « seule démocratie du Proche-Orient », dénonce le régime d'apartheid au pouvoir à Tel-Aviv. 
Avec le secrétaire d'État adjoint, James Steinberg, ils envisagent la crise financière comme un Blitzkrieg. Il va y avoir beaucoup de casse, mais c'est le moment de détruire des rivaux et de s'emparer par surprise de leviers de commande. Leur problème n'est pas d'accumuler des richesses par des achats et des fusions, mais d'imposer leurs hommes partout dans le monde aux ministères des Finances et à la tête des institutions bancaires.

Enfin le Conseil National de Sécurité sur s'exerce l'influence de Zbignew Brzezinski, qui fut le professeur d'Obama à Columbia. Celui-ci devrait abandonner son rôle traditionnel de coordination pour devenir un véritable centre de commandement. Il est dirigé par le général Jones, qui a été suprême commandeur de l'OTAN et a porté l'Africa Command sur les fonds baptismaux. Pour eux, la crise financière est une crise de la stratégie impériale. C'est l'endettement faramineux souscrit pour financer la guerre en Irak qui a précipité l'effondrement économique des États-Unis. Contrairement à 1929, la guerre ne sera pas la solution, c'est le problème. Il faut donc mener trois desseins simultanés : forcer les capitaux à rentrer aux Etats-Unis en cassant les paradis fiscaux concurrents et en déstabilisant les économies des pays développés (comme cela a été testé en Grèce); maintenir l'illusion de la puissance militaire US en poursuivant l'occupation de l'Afghanistan; et étouffer les alliances naissantes Syrie-Iran-Russie, et surtout Russie-Chine (Organisation de coopération de Shanghai). Le Conseil va privilégier toutes les formes d'action clandestine pour donner au Pentagone le temps nécessaire à sa réorganisation.

Obama essaie satisfaire tout le monde d’où la confusion ambiante. 


Comment voyez-vous évoluer la situation au Proche-Orient, au regard de cette nouvelle administration ?

Il y a consensus sur un point : Washington doit faire baisser la tension dans cette région, sans pour autant abandonner Israël. Deux options sont sur la table, mais quelle que soit celle qui sera mise en œuvre, elle requiert d'être signée par les courants les plus radicaux. C'est pourquoi Washington a encouragé un gouvernement Netanyahu-Lieberman en Israël et laissera le Hamas et le Hezbollah gagner les prochaines élections dans les Territoires palestiniens et au Liban. 

Le premier scénario, imaginé par Zbignew Brzezinski prévoit simultanément la reconnaissance d'un État palestinien et la naturalisation des réfugiés palestiniens dans les pays où ils se trouvent. Le tout arrosé d'argent pour indemniser les États absorbant les réfugiés et pour développer Gaza et la Cisjordanie. En outre, le maintien de cette paix serait assuré par une force d’interposition de l’OTAN, sous mandat de l’ONU. Ce plan a le soutien de Nicolas Sarkozy.
La seconde approche est plus rude pour les deux protagonistes. Elle préconise de contraindre les Israéliens à abandonner leurs revendications les plus extravagantes ; tandis qu'elle obligerait les Palestiniens à considérer que la Jordanie est leur patrie naturelle. Ce serait une paix plus économique pour Washington et viable sur le long terme, même si elle serait dure à accepter par les uns et par les autres, et qu'elle impliquerait au passage la fin de la monarchie hachémite. Cette formule est notamment poussée par l'ambassadeur Charles Freeman que le lobby sioniste vient de contraindre à démissionner de la présidence du Conseil National du Renseignement, mais qui dispose de solides appuis dans l'appareil d'État.


Selon vous, quelle formule d’imposera ?

Aucune parce que la crise économique sera d’une telle ampleur qu’elle conduira à mon sens à une dislocation des États-Unis et la fin de l’État d’Israël. 

Washington va devoir revoir une nouvelle fois ses ambitions à la baisse. Elle va probablement se replier sur le maintien du statu quo. Son action se limitera à empêcher de nouveaux acteurs de prendre sa place.


Que préconisez-vous à titre personnel ?

Les cinq millions de juifs, les neuf millions de Palestiniens, et les autres populations de Palestine, doivent se retrouver au sein d’un État unique sur le principe « un homme, une voix ». C’est du reste à mon sens la seule solution qui évite à terme l’expulsion des juifs.  Il faut se souvenir de l’Apartheid en Afrique du Sud, dont certains annonçaient que sa remise en cause provoquerait l’expulsion ou l’extermination des blancs. On connaît la suite. La mort d’Arafat n’est pas un obstacle car il existe d’autres Mandela en Palestine. Le vrai problème est de trouver un De Clerk coté Israélien. Le Hamas soutiendrait sans aucun doute une telle solution, car elle aurait l’assentiment du peuple. 
Plus on repousse les échéances, plus on rend une solution pacifique difficile. La CIA étudie d'ailleurs le scénario catastrophe avec un soulèvement sanglant qui chasserait 2 millions de juifs vers les États-Unis. 


Quid selon vous de la Syrie et l’Iran ?
Pensez-vous la guerre possible ?

Je ne pense pas que les accords secrets conclus entre les militaires US, la Syrie et l’Iran soient remis en cause : les États-Unis n’en ont ni les moyens, ni même la volonté.

En premier lieu, ils savent que la menace nucléaire iranienne est une intox qu'il ont eux-mêmes fabriquée comme ils avaient inventé les armes de destruction massive irakiennes. Au demeurant, l'imam Khomeiny avait condamné la fabrication et l'usage de la bombe atomique comme immorales et on ne voit pas quels groupes seraient capables en Iran de passer outre un tel commandement.
Deuxièmement, la politique de George Bush a poussé Téhéran et Damas dans les bras de Moscou qui prépare d'ailleurs une grande conférence internationale sur la paix au Proche-Orient. C'est désormais une priorité pour Washington de démanteler cette alliance naissante et de tenter de ramener l'Iran et la Syrie dans son orbite. Il est bien sûr probable que ces derniers feront monter les enchères et se garderont de basculer d'un côté ou de l'autre.
Enfin, les États-Unis ont le sentiment de l'urgence. Leur économie s'effondre et ils n'auront peut-être plus longtemps la possibilité de défendre Israël au prix fort. D'autant que Tsahal n'est plus ce qu'elle était. L'armée israélienne n'est plus invincible. Elle a accumulé les échecs au Liban, à Gaza et aussi, ne l’oublions pas, en Géorgie. 


Vous vivez, on l’a vu, au Liban,
quelle est la situation là bas ?

L'Alliance nationale regroupée autour du Courant patriotique libre de Michel Aoun et du Hezbollah d'Hassan Nasrallah va gagner les prochaines élections, cela ne fait pas de doute, si elles peuvent se tenir librement. La famille Hariri ne survivra que tant que les grandes puissances compteront sur elle pour prélever des impôts et faire payer par le peuple la dette extérieure du Liban, alors même que celle-ci provient pour moitié de l'enrichissement illicite des Hariri. Le criminel de guerre Walid Joumblatt —vice-président de l'Internationale socialiste, excusez du peu—, ou encore les néo-fascistes comme le tueur pathologique Samir Geagea, vont être lâchés par leurs sponsors. Ces exécuteurs de basses œuvres ont perdu leur efficacité et ne sont plus présentables.

 
Le Tribunal spécial pour le Liban chargée d’instruire l’affaire Hariri et divers assassinats politiques va soit se faire oublier, soit donner lieu à un coup de théâtre. Il a été conçu comme une machine de guerre pour accuser la Syrie, la placer au ban de la communauté internationale et la désigner comme cible militaire. Je sais que des éléments nouveaux lui sont parvenus dans les dernières semaines. Ils disculpent la Syrie et placent l’Arabie Séoudite sur la sellette. C’est à cette aune qu’il faut apprécier la reprise en main de l'Arabie saoudite par le roi Abdallah et le limogeage des ministres qui ont financé la lutte contre le Hezbollah et le Hamas. Pour revenir aux élections législatives libanaises de juin, la question est de savoir si l’on s’oriente vers une victoire de la Résistance à 55 ou à 70 %. Cela dépendra essentiellement de l’apparition ou non d’une nouvelle force chrétienne de division et de diversion autour du président Sleimane. En définitive, les collaborateurs des États-Unis et d'Israël négocieront peut-être un compromis tant qu'ils sont en position de le faire. On se dirigerait alors vers la désignation d'un milliardaire comme Premier ministre (Saad Hariri ou un autre), mais à la tête d'un gouvernement entièrement contrôlé par la Résistance nationale. Ce serait une formule très orientale : les honneurs et la lumière pour les perdants, tandis que le vrai pouvoir resterait dans l'ombre. L'intérêt de cette solution serait de déligitimer toute intervention militaire contre le Liban.


Vous êtes désormais très connu en Russie, où vous avez rassemblé près de 30 millions de téléspectateurs à l’occasion d’une émission sur le 11 septembre.

Comment appréciez-vous
la situation de la Russie ?

Paradoxalement, malgré la victoire militaire et diplomatique en Géorgie, la Russie traverse une passe difficile. Après la guerre du Caucase, les banques anglo-saxonnes ont encouragé les oligarques à punir Moscou en déplaçan
t leurs capitaux vers l'Ouest. Puis, les Anglo-Saxons ont poussé les dirigeants ukrainiens à trahir leur intérêt national et à couper les gazoducs lors des négociations sur les prix. Le Kremlin, qui croyait être maître du jeu et avoir l'initiative de ces coupures, s'est fait piéger. La perte de deux mois de chiffre d’affaire a dévoré les réserves monétaires. Le tout a provoqué une chute affolante du rouble alors que la crise mondiale fait baisser le prix des matières premières et donc les revenus de la Russie.

Medvedev et Poutine ont évalué cette situation de faiblesse avec beaucoup de sang-froid. Ils connaissent les atouts dont ils disposent, notamment la supériorité technologique de leur industrie d'armement sur celle des États-Unis. Ils sont convaincus que les États-Unis ne se relèveront pas de la crise, mais se disloqueront à moyen terme comme le Pacte de Varsovie et l'URSS dans les années 89-91. Ils espèrent donc inverser les rôles. Malgré la période de vaches maigres, ils équipent leurs armées avec les nouveaux matériels, et ils attendent sans broncher l'effondrement de l'Ouest. Publiquement ou en sous-main selon les cas, ils équipent tous les adversaires des États-Unis des dernières armes disponibles, du Proche-Orient que j'ai évoqué tout à l'heure au Venezuela. Économiquement, ils ont fait le choix de construire des voies commerciales vers la Chine, tout autant que vers l'Europe occidentale, dont ils observent avec regret l'asservissement obstiné aux Anglo-Saxons. 

Cette situation peut avoir d’importantes conséquences au plan interne, où s’affrontent l’ancienne et la nouvelle génération. Les anciens ont un fort tropisme américain, quand les jeunes affichent un patriotisme décomplexé. Paradoxalement, les élites issues de Saint-Petersbourg sont historiquement favorables à un arrimage européen de la Russie, au contraire des Moscovites dont la vision est plus eurasiatique. Or Poutine et Medvedev, tous deux de Saint-Petersbourg, partagent cette vision eurasiatique.  Ils rêvent la Russie en protecteur de l'Islam et l'ont faite entrer, comme observatrice, à l'Organisation de la conférence islamique. Tout en valorisant le Patriarcat orthodoxe, ils ont placé des musulmans à de nombreux postes à haute responsabilité —le contraste avec la France est flagrant—. Même si le traumatisme du démantèlement de la Yougoslavie et des deux guerres de Tchétchénie reste fort et que la vague de racisme qui s'en est suivie n'est toujours pas maîtrisée, la Russie a fait le choix de la civilisation et pris le chemin de la synthèse entre l'Europe et l'Asie. 

Si la Russie parvient à traverser les toutes prochaines années de graves turbulences internationales sans être trop affectée, elle se retrouvera en position d'arbitre dans un monde multipolaire.


Continuons cet intéressant
tour du monde géopolitique avec la Chine…

Je m’interroge sur leur stratégie. Pourquoi ces achats massifs de bons du Trésor US ? Pékin a pris l'initiative d'un rapprochement avec Moscou à travers l'Organisation de coopération de Shanghai. Beaucoup de contentieux ont été soldés. En retour, les Russes ont accepté de vendre de l'énergie à un tarif préférentiel aux Chinois et demandé un contrôle plus strict de l'émigration chinoise en Sibérie. La logique aurait voulu que les deux grands se renforcent multuellement en refusant le dollar comme monnaie d'échange international. Mais Pékin répugne à choisir son camp et ne veut pas froisser Washington. Les Chinois mènent une stratégie douce de renforcement de leurs alliances tous azimuts. Cela me paraît un peu étrange, car cela pourrait leur couter cher. Les USA pourraient les emporter dans leur effondrement prévisible.

Au passage, permettez-moi de dire mon agacement face à la stupide dénonciation des violations des Droits de l'homme en Chine. Ils sont sans aucun doute possible beaucoup mieux respectés par Pékin que par Washington—ce qui n'est pas une excuse pour ne pas s'améliorer, mais relativise ces accusations—. Et qu'on arête de dire que le Tibet a été annexé par la Chine en 56, alors qu'il a été repris par les communistes chinois aux Chinois de Tchang Kaï-Chek.  


Un mot sur l’Amérique du Sud avant de revenir à la France ?

Au-delà de la tendance à l’unification, des stratégies se sont affirmées face à l'impérialisme. Mais l’affaiblissement, en attendant plus, des États-Unis crée une nouvelle situation et peut inciter certains à rebattre leurs cartes. La protection des économies nationales revient au premier plan des préoccupations. Paradoxalement, les États qui souffrent de sanctions sont mieux armés pour résister à la crise. C’est notamment le cas de Cuba, du Vénézuela, de la Bolivie ou de l’Équateur —comme c’est le cas de la Syrie et de l’Iran au Proche-Orient—. Gageons que nouvelles institutions nationales vont se développer, parallèlement à la Banque du Sud. C’est la revanche de l’Histoire. 


La France enfin, ou plus exactement la France de Sarkozy…

La France est une vieille nation que l'on ne peut manœuvrer en tous sens. Elle a un passé glorieux et s'identifie à un idéal. Souvent elle s'en écarte, mais toujours elle y revient. Elle traverse aujourd'hui une mauvaise période car elle est gouvernée par le « parti de l'étranger ». Ses dirigeants font le mauvais choix, dans la plus mauvaise période. Ils ont décidé de placer les armées sous le commandement de l'OTAN, concrètement sous celui du général Banz Craddock, le criminel qui créa le centre de torture de Guantanamo. Et cette trahison, ils l'ont décidée au moment où les États-Unis s'enfoncent dans la crise. Ils placent la France à la remorque d'un bateau qui sombre au risque de l'entraîner dans son naufrage.

Leur servilité ne les pousse pas uniquement à vassaliser les armées, mais aussi à transformer en profondeur la société française pour la cloner sur le « modèle » américain.  C’est vrai dans le domaine économique, avec la remise en cause des services publics, mais également dans les domaines de la justice ou de l’éducation, de la discrimination positive et j’en passe. 
Sarkozy n’est ni de droite ni de gauche, il imite les yankees. 

Comme je l'ai expliqué de manière détaillée dans un dossier du magazine russe Profile, il satisfait trois forces : les Anglo-Saxons, la mafia et la banque Rothschild. Ces gens sont conscients depuis plusieurs années de l'essoufflement des États-Unis et pensent garantir le pouvoir de l'oligarchie financière globale en rééquilibrant l'Empire : il aurait deux piliers, un états-unien et un européen, tandis que le Royaume-Uni en serait la charnière. C'est ce projet que sert Nicolas Sarkozy depuis son élection. C'est lui qui l'a conduit à casser le couple franco-allemand et à se rapprocher des Anglais, puis qui l'a conduit à proposer diverses réorganisations de l'Union européenne, notamment la création d'un gouvernement économique. Ceci aura pour conséquence de nous rendre beaucoup plus vulnérables aux convulsions US. 

Pourtant, la France est toujours attendue, et pas seulement dans le monde francophone. Nous sommes ce pays hors norme qui a proclamé la souveraineté populaire. On sous-estime totalement en France le degré de ridicule de Nicolas Sarkozy et de sa clique aux yeux du reste du monde. Sarkozy apparaît comme un agité vantard, un instable bourré de tics, jouant la mouche du coche dans tous les conflits internationaux possibles, et servant à ses frais de poisson-pilote aux changements d'humeur de Washington. 

Reconstruire une alternative prendra hélas du temps, mais ce n'est pas une raison pour y renoncer.


http://bridge.over-blog.org/article-29876349.html

p-tition-crise-financiere.jpg


“La gauche et la droite ne signifient plus rien, la seule chose qui compte est de savoir si vous êtes au service de Wall street, ou si vous essayez de défendre le peuple contre les financiers” - Webster Tarpley, auteur et historien, citation tirée du documentaire The Obama Deception de Alex Jones

Le nouvel ordre mondial s’affiche publiquement, 
http://bridge.over-blog.org/article-29893183.html

G20-NWO :
Et maintenant la monnaie mondiale !

Les banquiers Illuminati gouvernent le monde grâce à la dette qui correspond à l’argent créé à partir du néant. Ils ont besoin de gouverner le monde pour s’assurer qu’aucun pays ne faiblisse ou ne tente de les renverser. Aussi longtemps que les banques privées, au lieu des gouvernements, contrôleront la création de l’argent, la race humaine sera condamnée. Ces banquiers et leurs alliés ont tout acheté et tout le monde.

Henry Makow (écrivain canadien)

*Je reprends ici le très bon article d'AlterInfo résumant bien les buts ultimes de la parodie de tentative de sortie de crise que l'on a nommé le G20.
On nous a bien bourré le mou pendant une semaine alors que l'agenda des oligarques de la finance mondiale suit tout naturellement son bonhomme de chemin vers la dictature mondiale de l'argent (et plus si affinités), et voici en préambule du prochain super-état fasciste mondial ce qui s'est dit et décidé dans notre dos pour notre malheur à tous... suite à
http://bridge.over-blog.org/article-29905150.html

(JPG) 
Bouclier humain volontaire en Irak
hommage à tom hurndall


Les États-Unis utilisent l’Europe comme tête de pont pour attaquer l’Eurasie

Voir aussi mon article http://r-sistons.over-blog.com/article-29626350.html 29 mars 2009, L'UE contre la Russie et la Chine 
.


Repost 0
Published by R-sistons à l'intolérable - dans Nouvel Ordre Mondial - mondialisation
commenter cet article
4 avril 2009 6 04 /04 /avril /2009 04:13

colombe-globe-cigalette.jpg

Résistons à la crise provoquée par l'Elite,
Résistons au monde militaro-financier et injuste
que les G20 ou que l'OTAN nous préparent.  

Une société malade de ses injustices.
Le devoir de résister à l'intolérable en préparation,
tous ensemble, sans exception.
L'opinion d'Eva.

citoyens-guerre-r-volution-2-copie-3.jpg

Les populations de la planète sont littéralement sacrifiées à la Finance internationale. Elles étouffent !  

Il est insupportable de voir que les Banques soient secourues, au lieu des citoyens, et que les profits soient privatisés, tandis que les pertes sont nationalisées.

Le pouvoir d'achat est en constante régression. Les licenciements se multiplient, et les emplois sont détruits les uns après les autres : Les Grands Patrons utilisent la crise provoquée par l'Oligarchie afin de restructurer leurs entreprises.  Les régressions sociales s'amplifient, la politique, nivellée par le bas, détruit peu à peu la classe moyenne, et favorise seulement  les plus nantis : Leurs contributions à l'effort collectif sont sans cesse réduites (et par exemple, en France, grâce au scandaleux bouclier fiscal, encore plus insupportable en période de crise).

L'Etat français donne le mauvais exemple, en cassant l'emploi public. Il sert les intérêts des banquiers, et refuse de relancer la consommation populaire. Tandis que des milliards sont distribués aux nantis, les classes moyennes et bien sûr les plus défavorisées, sont sacrifiées, et les retraités se voient accorder... 1% d'augmentation (sur les 25 promis). La société est malade de ses injustices.

Le double langage est insupportable. Le transfert des revenus des classes populaires et moyennes aux classes supérieures s'accompagne d'un discours progressiste. Quelle hypocrisie ! Et que penser de la promesse, fortement relayée, médiatisée, de moraliser le Capitalisme ? Comme s'il avait à voir avec l'Ethique ! Il est par définition immoral, injuste, générateur de tensions, de souffrances, de conflits, de guerres sauvages... 

Des millions de personnes ont manifesté leur mécontentement, appartenant à tous les secteurs : Ouvrier, Enseignant, Judiciaire, Médical, etc. Le Pouvoir, avec en tête l'insupportable Ministre de la Recherche et de l'Esneignement, Valérie Pécresse, est totalement autiste et buté.

La France aspire au changement. Le Gouvernement s'apprête à répondre par la violence au refus de la violence, notamment sociale, de sa politique. Les contre-pouvoirs nécessaires à la Démocratie "irréprochable" sont détruits les uns après les autres, ceux qui vivent différemment sont ostracisés (modes de vie alternatifs), les affaires de barbouzeries et les brutalités se multiplient, même à l'égard des plus jeunes, alors que les nantis sont exonérés de leurs responsabilités, et même légalement impunis, la lutte contre le soi-disant terrorisme remplace le Droit (affaire de Carnac, voir en particulier les déclarations du député Vert Noël Mamère)... La liste des intolérables s'allonge sans cesse.

En résumé, les populations sont, partout, via des G8 ou des G20, sacrifiées sur l'autel de l'efficacité financière, du Veau D'or, et, bientôt, avec la machine de guerre otanesque, elles seront amenées à donner leur vie, leurs familles, pour engraisser une Elite sadiquement vorace, à l'appétit toujours plus  insatiable.

La folie préside désormais aux destins du monde. C'est intolérable. Cela doit cesser. En actes, pas en mots hypocrites.

Ce blog vous incite à résister, avec tous les moyens légaux, non-violents, à notre disposition. Comme le dit très justement le blogueur ASPETA que je vous recommande,  "Pensons" (au lieu de dépenser toujours plus, jusqu'au surendettement). 


Résister....


L'Administratrice de ce blog, pacifiste, partisane de la non-violence active comme celle de Gandhi ou de M.L. King, propose des méthodes de résistance active. Et par exemple,

- Soyons tous journalistes, puisque les Médias, au service de l'Oligarchie militaro-financière, mentent, désinforment, incitent à la guerre (comme Marie Drucker ou Benoît Duquesne,  ainsi avec le "Mourir pour la patrie" - des multinationales, apatrides, en réalité )... Informons nos concitoyens, nos familles, nos amis, nos ennemis, nos collègues, et surtout les retraités qui forment le plus gros bataillon - parce qu'ils sont sous-informés ou parce qu'ils ont peur (une peur soigneusement entretenue par les ennemis des peuples, à leur profit) - des partisans de ceux qui mettent en place des politiques dévastatrices.

- Pensons, au lieu de dépenser, de consommer inutilement. Réduisons notre consommation à l'essentiel, bannissons le superflu, soyons prêts à faire, ponctuellement, la Grève des Achats (voir aussi sur ce blog, les actions en direction des banques, retirer ponctuellement notre argent). Et préférons le petit commerce décentralisé, et moins tentateur, aux mastodontes imposés partout, voraces en énergie, et tueurs des enseignes à dimension humaine !

- Manifestons, tous unis, partis et syndicats.

- Protestons auprès des Médias menteurs, écrivons aux Rédactions, manifestons devant les Rédactions, boycottons les chaînes de télévision aux ordres, aux mains d'un Clan colonisant la France au seul service de l'Etranger, de l'Empire ultra-libéral et va-t-en guerre qui broie nos vies.  Personnellement, Administratrice du Blog R-sistons à la désinformation, je m'astreins malgré tout à regarder ces chaînes infâmes, pour vous informer. Les Médias sont le pire instrument de notre propre asservissement, alors informons, manifestons, protestons, écrivons, boycottons.

- N'hésitons pas à participer aux grèves, générales ou pas, c'est un moyen légal et efficace (si la grève est unitaire, reconduite, générale) pour se faire entendre, pour induire le changement nécessaire. Objectif : Le Bien public, et non la confiscation des richesses de la planète, et de nos vies, au profit d'une minorité de prédateurs, de voleurs, d'assassins, de criminels, de menteurs, de cyniques, de psychopathes sans scrupules et qui devraient, en réalité, être traduits devant des tribunaux. 

- Concertons-nous, soyons tous unis, servons-nous d'Internet. Nos ennemis ne sont pas de nationalité différente, de race différente, de religion différente, de culture différente, d'opinion différente, mais l'Oligarchie militaro-financière et ses laquais : Au Pouvoir, à l'OTAN bras armé du capitalisme hégémonique et impérialiste, ou dans les Médias.  

- Banissons la violence, et choisissons les méthodes intelligentes qui, elles aussi, peuvent être très efficaces. Rejetons avec force le choc de civilisations, haineux, raciste, eugéniste, vers lequel on veut nous entraîner.

- Soyons solidaires les uns des autres, et n'oublions pas de protéger nos amis les animaux, eux aussi victimes de la crise, de la précarisation galopante, de l'égoïsme cruel des nantis.

- Agissons de concert avec les fonctionnaires de la Police, victimes comme nous de la politique militaro-financière, souvent obligés malgré eux à faire un travail uniquement répressif qu'ils sont les premiers à réprouver (j'en connais beaucoup qui sont attachés à la Prévention, au contact de la population), à faire du chiffre à notre détriment et en se mettant à dos les citoyens, à abuser des méthodes de plus en plus violentes. Nombre d'entre eux ne sont pas rentrés dans la Police par vocation, mais pour échapper au chômage, et ils vivent comme nous les conséquences des politiques scandaleuses actuellement mises en place. Ils sont eux aussi menacés par les destructions des services publics, du droit du Travail, des retraites (objectif du Nouvel Ordre Mondial, épuiser les travailleurs à la tâche le plus tard possible, et euthanasier les retraités âgés, pour diminuer les coûts !), de la Santé, des protections sociales, et par les futures guerres ponctuelles ou mondiale nucléaire (60 à 80% de la population est condamnée si rien n'est fait pour empêcher cette monstruosité). Et ils dénoncent eux aussi, de plus en plus, la folie de ces politiques anti-citoyens de la planète, pour le seul profit d'une petite minorité de nantis. Ce sont des citoyens comme les autres, et les brebis galeuses ne doivent pas nous empêcher d'informer et de nous retrouver pour, ensemble, combattre les politiques diaboliques, machiavéliques, anti-sociales, militaires, eugéniques, que l' Oligarchie prépare contre nous tous. NOUS TOUS !

Tous unis contre nos ennemis communs, pacifiquement et intelligemment !

Fait le 5 avril 2009, Eva Administratrice de R-sistons à l'intolérable, R-sistons aux crises - militaro-financières provoquées par l'Oligarchie pour accroître ses profits et sa domination totalitaire sur tous les citoyens - , R-sistons à la désinformation, R-sistons au choc de civilisations qui ne profitera qu'aux multinationales de l'information, de mort,  du pétrole, de la reconstruction, ou chimiques ...

NB : Je dénonce avec force la SCANDALEUSE campagne des médias en faveur des décisions du G20 et de l'OTAN, je renvoie à mon blog R-sistons à la désinformation, et en particulier je rappelle les outrancières Spécial OTAN de Marie Drucker, sur FR2 chaîne publique au service d'intérêts étrangers privés avec des témoins outrageusement atlantistes, néo-sionistes, néoconservateurs, ultra-libéraux, va-t-en guerre, laquais de l'Empire impérialiste, dominateur, hégémonique, broyeur de peuples... Ou encore, à l'instant, sur Public Sénat, aux mains du très sioniste et libéral Elkabbach, l'analyse du G20 et du retour de la France au sein de l'OTAN, par, tenez-vous bien.... Olivier Dassault, le marchand d'armes ultra-libéral, au service de l'Empire usraélien, par ses origines communautaristes, par ses engagements politiques, industriels.. ! C'est comme si on demandait au sinistre David Rockefeller, malfaiteur de l'humanité, de commenter l'Actualité pour le peuple de France ! C'est énorme ! Les médias se prostituent pour complaire à leurs abjects commanditaires indifférents au sort et à l'avenir de l'humanité ! 

Je reviendrai sur la journée du 4 avril 2009, et notamment sur le dramatique (pour reprendre les mots d'Obama lui-même) "soutien INCONDITIONNEL de l'U.E." aux projets américains, notamment en Afghanistan. L'OTAN sera dirigée par le pire des individus, ultra-libéral, néoconservateur partisan de la guerre en Irak, soutien fervent de la politique bushienne, adepte de l'élargissement de l'Europe aux pays de l'Est foncièrement contre toute entente avec la Russie, et même grand supporter du choc de civilisations. La totale ! Oui, le pire est inscrit dans ce choix, nous avons tout à redouter de Rasmussen et de cette Otan proposée par le séduisant Obama au service d'une machine de guerre plus que jamais décidée à imposer l'hégémonie de l'Occident aux peuples, et contre eux.

C'est clair, et c'est définitif. Les laquais à la tête des Gouvernements européens viennent de signer l'alignement complet sur les décisions usraéliennes, et disons-le, l'arrêt de mort de l'Europe des pères fondateurs... et de leurs habitants, bientôt complètement, irrémédiablement, sacrifiés aux politiques militaro-financières décrétées de façon anti-démocratique, par la poignée de Prédateurs internationaux
.

Plus que jamais, prenons nous-mêmes en mains notre propre sort planétaire
. Bref, r-sistons !

TAGS : U.E., G20, OTAN, résister, Banques, Libéralisme, Valérie Pécresse, Noël Mamère, NOM, R-sistons, M.L. King, Aspeta, barbouzeries, démocratie, Rasmussen, Occident, Russie, Europe, Europe de l'Est, affaire de Carnac, police, FR2, Public Senat, Elkabbach, Marie Drucker, Benoît Duquesne, Obama...

Publié sur mon blog http://sos-crise.over-blog.com
Nombreux nouveaux articles !

arc-en-ciel.jpg 
Publié sur mon blog  http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com  :



Elkabbach reçoit Sarkozy sur Europe 1 :

9a3d3o.jpg 
http://laplote.over-blog.fr/10-index.html



Le Messie du Nouvel Ordre Mondial en France :

29c2qfq.jpg 


Mes amis,

Juste quelques mots pour vous dire, à nouveau, ma colère, en regardant les Médias s'enthousiasmer pour les résultats du G20, pour Obama, pour Mme Obama, pour le dynamisme de Sarkozy, pour Carla Bruni, pour les 60 ans de l'OTAN, pour l'Amérique, pour le retour de la France dans l'OTAN, pour l'élégance des premières dames, même quand l'une est absente ! (faut l'faire)....

D'une chaîne à l'autre, c'est l'émerveillement : Enfin la France rentre sagement dans le giron de l'OTAN, l'Amérique protège les Libertés et les Droits de l'Homme, le G20 a trouvé la recette du bonheur, les participants se sont merveilleusement bien entendus, Obama est l'ami du monde, l'Amérique a changé, elle nous concocte le meilleur, les Français font ami-ami avec les Américains, enfin, il était temps....

Basta ! La coupe est pleine ! Ras-le-bol de cette presse prostituée !

Alerte, Marie Drucker la supporter des guerres, de l'Amérique et d'Israël, sévit sur FR2 pour nous amener à penser contre nos intérêts !
Pour défendre ce retour de la France dans l'OTAN, qui casse l'indépendance gaullienne de notre pays, elle s'est adjointe les services du plus atlantiste, du plus libéral, du plus occidental, du plus néoconservateur, des intervenants : Pierre SERVENT, et sans qu'il y ait le moindre débat, faute de contradicteur !

Marie Drucker a osé l'impensable ! De la pure propagande en direct,  avec un seul point de vue, celui du plus atlantiste des intervenants !

Vous vous rendez compte ? Une chaîne nationale, publique, payée avec nos sous, FR2, est détournée pour servir les intérêts  de l'oligarchie, des USA, d'Israël, des marchands d'armes ! Et nous devrions regarder ce torchon de propagande contre nos intérêts à tous ? C'est impensable !

Réagissons ! Boycott, protestations, manifestations !

Elle va envoyer ses enfants faire la guerre ? Ou les nôtres ? C'est intolérable !

Et le même Servent a sévi aussi, ce vendredi, sur C dans l'Air, mais patatra ! Pour une fois, la propagande n'a pas vraiment fonctionné : Parmi les invités, il y avait un intervenant (le médecin Patrick Barriot), pas de chance pour Calvi, qui a vu ce qui s'est passé en Serbie, et qui a raconté ce que l'OTAN y a fait, voici dix ans : " L'OTAN a attaqué la Serbie, qui n'a agressé personne ! ". Face au pauvre animateur interloqué, il a dénoncé les méthodes et les buts de l'OTAN, masqués sous une rhétorique fallacieuse ! Un pur moment de bonheur, un instant de salubre vérité ! Oui, la vérité affranchit !

Après la matinée avec Drucker, l'après-midi avec Calvi, re-belotte, le soir, au Journal de 20 heures, avec un nouveau larbin du Nouveau Désordre Mondial, le pseudo journaliste Pujadas ! 

D'emblée, le ton est donné, avec le titre destiné à frapper l'opinion dans le sens voulu par les concepteurs sionistes, attachés à l'alliance avec les Américains qui leur est si profitable ! " L'ami américain " (des Français) ! Au secours, de Gaulle, reviens, notre pays va devenir le vassal de l'Amérique prédatrice, impérialiste, ultra-libérale, coloniale, va-t-en guerre, eugéniste.... ! 

Et je vous passe tous les détails de ce Journal du soir de pure propagande : L'extrait d'Obama choisi, c'est celui qui salue notre cher Président ! " Je salue le leadership de Nicolas Sarkozy ! " Et FR2 se veut, naturellement, rassurant : (Obama) : " Nous ne cherchons pas à diriger, mais à chercher à être partenaires ! " Tu parles, mensonges ! C'est la vassalisation de la France qui se prépare, pas moins, et c'est ce que veut Sarkozy, car il est l'homme de la CIA, du MOSSAD, de l'Empire !

Et à l'instant, pendant que j'écris, sur 1télé, je lis: "Al Quaïda est la pire menace pour l' Europe !"  Pas du tout ! Al Quaida est un mythe (même si des Islamistes sévissent, mais de façon isolée !), pour mieux nous asservir, nous dominer, nous anéantir, au final, dans un abominable choc de civilisations ! (Voyez mon blog
http://eva-communion-civilisations.over-blog.com ). Et la pire menace pour le monde, c'est l'Empire usraélien, et son ultra-libéralisme financier, ses guerres hégémoniques, son Nouvel Ordre Mondial eugéniste et fasciste !

Boycott, boycott de ces médias innommables, informons-nous sur le NET, et protestons auprès des Rédactions vendues à l'Oligarchie qui sévit sur la planète !  

Eva

TAGS : FR2, 1télé, C dans l'Air, Marie Drucker, David Pujadas, Benoît Duquesne, Yves Calvi, Laplote, Médias, NOM, Al Quaïda, G20, OTAN, Islamistes, sionistes, néoconservateurs, fascisme, eugéniste, guerres, libéralisme, Russie, Chine, Irak, Afghanistan, Sarkozy, CIA, Mossad, Empire, Obama, Amérique, de Gaulle, impérialisme, Pierre Servent, de Gaulle, Serbie, Finance...



6fti82.jpghttp://laplote.over-blog.fr

Eva dénonce et s'emporte :

Les Médias se prostituent,
surtout FR2 avec son spécial OTAN !
Boycottons la télé, 
lisons l'information dans les blogs, 
la vraie, par ex sur R-sistons à l'intolérable
(charité bien ordonnée),
dénonçons la désinformation
auprès de nos concitoyens,
soyons tous journalistes
auprès de nos proches,
auprès de nos lointains,
auprès de nos collègues de travail,
dans les Maisons de Retraite
(Des volontaires ! Des volontaires !),
informons partout,
les Français doivent savoir
qu'on leur ment en permanence,
qu'ils sont constamment floués,
que le G20 est une imposture,
préparée d'avance,
destinée à renflouer le secteur de la Finance,
et que c'est nous qui en ferons les frais,
contribuables ou esclaves du NOM,

et puisqu'on parle du NOM,
il faut dire partout que le Nouvel Ordre Mondial
est une sinistre imposture,
destinée à établir une dictature bancaire
sur le monde, qui nivellera tout par le bas,
et que l'Amérique d'Obama n'a ravalé que la façade,
pour mieux nous berner,
oui, que la même politique hégémonique continuera,
avec des peuples écrasés
sous les bulldozers de l'Empire triomphant,

avec des guerres contre les
Puissances rivales, Russie et Chine,
et ce sera bien pire que contre
des Etats sans défense, irakiens ou afghans,

et que l'OTAN n'est pas au service de la paix
mais de la guerre à toutes les sauces,
défensive, offensive, préventive,
permanente, totale, et même nucléaire
s'il vous plaît, et surtout s'il ne vous plaît pas,

et qu'on nous prépare une belle guerre mondiale
pour féconder encore plus la crise,
car le capitalisme a besoin, régulièrement,
de crises, pour prospérer, pour faire
toujours plus de profits...

Alors, G20 réussi ?
Oui, victoire des financiers, du grand Capital,
des spéculateurs, des Institutions internationales
qui font le malheur des citoyens,
Mais
défaite des peuples, qui devront
mettre la main à la poche
pour renflouer les coffres-forts
des Grands banquiers,
et tant pis s'ils perdent leur travail
et leur logement,
il restera la rue, la tente, ou
les nouveaux bidonvilles, comme ceux
qui fleurissent désormais aux Etats-Unis,

vous avez dit rêve américain ?
Ou cauchemar pour les peuples ? 

Alors, retour de la France
au sein de l'OTAN réussi ?
Pleurez, bonnes gens,
l'Organisation Terroriste Anti-Nations non alignées,
vous prépare de jolies guerres pour l'Oligarchie,
en avant les veuves et les orphelins...
Vous avez dit "guerres pour la patrie",
comme le dit la pseudo journaliste Marie Drucker,
ou... pour les profiteurs de guerres,
les multinationales de l'Armement,
du Pétrole, de la Reconstruction ?

Non, l'Amérique, n'en déplaise
aux  Médias menteurs,
n'est pas l'amie du monde,
de la Liberté, de la Démocratie, du Bien,
mais de ses seuls intérêts,
quitte à mettre à feu et à sang
toute la planète,
avec ses compères Anglo-Saxons et Israéliens.

Non, le plein retour de la France au sein de l'OTAN
n'est pas une chance, mais une défaite
pour notre pays, ses valeurs, son indépendance.

Sarkozy a signé l'arrêt de mort
de notre politique sociale et étrangère,
et les Médias nous mentent
en applaudissant au G20 et à l'OTAN,
ils sont payés par les prédateurs de la planète
pour faire leur bonheur et notre malheur !

Alerte, lecteurs ! On  nous ment,
le G20 est une avancée vers le sinistre NOM,
et l'OTAN détruira la paix, ce bien si précieux !

BOYCOTTONS nos médias infâmes,
protestons en masse auprès de leur Direction,
écrivons notre dégoût aux journalistes-larbins,
organisons des manifestations devant les Rédactions !

Soyons actifs avant d'être radioactifs
pour le bon plaisir des Décideurs de la planète !

Alerte, amis lecteurs,
ne tolérons pas l'intolérable,
les médias ne sont pas nos amis,
ils sont criminels,
comme lorsqu'ils incitent à la guerre
avec les Marie Drucker ou les Benoît Duquesne,
et la soubrette des marchands d'armes
sévit ce week-end sur FR2 pour nous inciter
à applaudire les plans de ceux qui nous veulent du mal !

Alerte !
La liberté,
la démocratie,
la paix...
sont en danger !
Boycottons !
Protestons !
Manifestons !

C'est notre avenir,
celui de nos enfants,
et celui de l'humanité,
qui sont en jeu !

Eva, alter-journaliste.



Ce que les Médias ne vous montrent pas,
mon pote Laplote vous le montre...


2e54izk.jpg 


Du fric à gogo pour les banquiers ...

 


20zb8f4.jpg


G7, G8, G20, et toujours un seul leitmotiv profitation et frictature

faxvo9.jpg 



Plus de parachute, plus de stock-options....
Les banquiers vont devoir apprendre à voler :

2lj26wj.jpg 




http://laplote.over-blog.fr/10-index.html


Il est grand temps de relever le front
devant l’arrogance de l’Occident



10 ans après la guerre en Yougoslavie

 

Les raisons du déclin
de l’économie US

par Paul Craig Roberts

Paul Craig Roberts, qui fut sous secrétaire au Trésor de Reagan, est un homme de droite, partisan convaincu des politiques de l’offre. Pourtant, rien ne justifie pour lui les politiques du laisser faire débridé qui ont conduit à la perte de substance de l’économie américaine, si ce n’est une certaine illusion de toute puissance allant de pair avec la situation prééminente dont jouissaient les USA. Les promesses des tenants de la mondialisation n’ont pas été tenues, dit-il, au contraire.

suite à http://goudouly.over-blog.com/article-28638447.html

Etats-Unis : 663 000 emplois perdus en mars

Les Etats-Unis n'en ont pas fini avec le chômage. Après quatre mois catastrophiques, la première économie mondiale a détruit encore 663 000 emplois en mars. Un total un peu supérieur aux prévisions des analystes. Le chômage bondit de 0,4% par rapport à février, et atteint 8,5% de la population active, son plus haut niveau depuis 1983. Le ministère du travail américain relève que "depuis le début de la récession en décembre 2007, les pertes d'emplois ont atteint 5,1 millions, dont 3,3 millions ont eu lieu simplement au cours des cinq derniers mois".


(photo : ?????~OTH~????? - Flickr - cc) 













Les Chinois au G20 :

Les Chinois ont été invités à assister à une partie de poker entre américains et européens au G20. Ils ont accepté et s'excusent modestement avant le début de la partie : « c'est au jeu de go que nous jouons », tout en posant un pion: « si vous avez besoin de notre argent, il faudra passer par le FMI. ».

extraits de http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=2984


Délit de solidarité

Le gouvernement prévoit l'arrestation de 5500 "aidants" aux sans papiers en 2010

Par Yvan du Roy (Basta !)

Une trentaine d’associations appelle à des rassemblements, le 8 avril, devant les Palais de Justice de toutes les grandes villes de France. Emmaüs, le Réseau éducation sans frontières, la Cimade, le Gisti ou l’Uniopss, à l’origine de l’initiative, protestent contre la mise en oeuvre du « délit de solidarité » qui frappe toujours plus de militants et bénévoles arrêtés et mis en examen pour avoir apporté leur aide à des migrants.

suite à http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=2954




liste complète



liste complète


Il faisait allusion à la supposition sous-tendant l’ensemble du communiqué, énoncée dans le troisième point : « Nous pensons que la seule fondation authentique pour une mondialisation soutenable et une prospérité en croissance pour tous, est une économie mondiale ouverte, fondée sur les principes du marché, une régulation efficace, et des institutions mondiales fortes. » Plus loin, le communiqué poursuit : « Nous entreprenons une expansion fiscale concertée sans précédent (…) qui, dès la fin de l’an prochain, s’élèvera à 5000 milliards de dollars, augmentera les rendements de 4%, et accélèrera la transition vers une économie verte. »

LaRouche qualifia ces déclarations de « confessions d’une assemblée de malades mentaux ».

« C’est du fascisme à la sauce d’Oswald Mosley. Mosley serait extasié, tout comme H.G. Wells, qui le soutenait en 1933. A cette époque, les alliés de la City de Londres à Wall Street soutenaient Mussolini, comme le faisait le grand pragmatiste américain, John Dewey. Ils soutenaient aussi Hitler, comme un Mussolini allemand.

« C’est du fascisme combiné à de la folie. C’est un cas où l’esprit criminel dégénère dans la folie.

« J’espère qu’il y aura suffisamment d’hommes et de femmes patriotes dans le Congrès des Etats-Unis pour empêcher l’adoption de cet accord. Cela impliquerait la mort des Etats-Unis et de beaucoup plus. Cela doit être tout de suite arrêté. »

Malheureusement, si Roosevelt rejeta à son époque le projet fasciste de gouvernement mondial de H.G. Wells (décrit dans son livre The Open Conspiracy), le Président Obama a fait exactement le contraire.

En effet, lors d’une conférence de presse après la clôture du G-20, Obama approuva l’ensemble du programme de Gordon Brown, exprimant personnellement sa reconnaissance envers le travail de Brown et de toute son équipe. De plus, il s’est glorifié d’avoir lui-même jouer un rôle décisif pour « établir un consensus ».

LaRouche souligna que les Britanniques l’avaient dupé précisément grâce à cette image d’artisan du consensus qu’il a de lui-même. La conséquence en est que Obama est « sur le point de s’effondrer. [Les Britanniques] n’avaient pas besoin de le contrôler, puisqu’il pouvait se contrôler lui-même. C’est tragique. »

« Un tel accord ne peut être admis », dit LaRouche. « S’il l’était, cela pourrait très bien provoquer des émeutes aux Etats-Unis, une rupture de la nation et du terrorisme. On doit donc le rejeter. Les Etats-Unis ne doivent signer aucun traité dans cet esprit. Aucun patriote n’autorisera à ce qu’il soit confirmé, qu’il soit démocrate ou républicain. Signer cela reviendrait à trahir les Etats-Unis.

« Voici une autosatisfaction dont le Président pourrait se remettre, mais ce n’est pas le cas de la nation. Le prix de cette autosatisfaction est trop cher à payer. Personne n’a le droit d’utiliser son ego de cette façon. Notre pays et l’humanité ne peuvent pas être mis en péril parce que Obama veut gagner un concours de popularité. »

http://www.solidariteetprogres.org/article5300.html

http://lapromo.neufblog.com/leveilleur/2009/04/5000-milliards-de-mille-sabords-.html

 

 

Le monde musulman face à Obama

Dans un récent article, je mettais en évidence le rôle crucial de l’ Union Européenne à l’heure de l’arrivée au pouvoir de Barak Obama aux Etats-Unis. Les pays européens ont effectivement une responsabilité fondamentale quant à l’influence qu’ils peuvent jouer afin de rendre la politique internationale véritablement multipolaire. Si l’on se tourne du côté des pays arabes et asiatiques majoritairement musulmans, on s’aperçoit que la même euphorie règne, une « Obamania » très répandue, qui laisse presque penser que le nouveau « messie américain » est arrivé et qu’il va sans doute régler la majorité des problèmes auxquels font face les différents pays…

http://www.tariqramadan.com/spip.php?article10596

La spiritualité dans l’engagement

http://www.tariqramadan.com/spip.php?article10612

liste complète


Le 3 avril à Strasbourg, comme si vous étiez avec les manifestants
http://sos-crise.over-blog.com/article-29877372.html


1901996050-la-sequestration-de-patrons-est-typiquement-francaise11Alors que se multiplient les analyses sur la nature de la crise, sur ses aspects économiques et même politique, rares sont les écrits qui se préoccupent réellement ce qui se passe dans les populations qui subissent les premiers effets de la dite crise. Pourtant il est clair que dans le monde entier monte la colère et se multiplient les protestations.
suite à  http://socio13.wordpress.com/2009/04/04/la-necessite-de-comprendre-ce-qui-se-passe-dans-la-population-les-retenues-de-patron-dans-les-entreprises-danielle-bleitrach/




Une crise qui va transformer le monde,
selon Martin Wolf

newsnet_26552_arton26291« Cette crise porte un coup dévastateur à la crédibilité et la légitimité des États-Unis à travers le monde, » a asséné Wolf aux Sénateurs américains qui l’avaient convié à à donner sa lecture de la situation. Martin Wolf est un adepte résolu de la mondialisation. Mais loin de se contenter de chanter ses mérites, comme beaucoup, c’est un esprit aigu qui sait analyser les faiblesses du système, en saisir les contradictions, y déceler les tendances lourdes, et n’hésite pas a exprimer franchement son opinion. Devant les Sénateurs

suite à http://socio13.wordpress.com/2009/04/04/une-crise-qui-va-transformer-le-monde-selon-martin-wolf/



EVAJOLY3.jpgLe G20 et Eva JOLY  : 
Vous avez dit secret bancaire ?

Ce que redoutait Eva Joly au niveau des décisions prises dans le cadre du G20 est hélas bien réel. Deux listes ont été établies. Selon l'OCDE (L'Organisation de coopération et de développement économiques), figurent sur la liste noire, les pays qui ne se sont jamais engagés à respecter les standards internationaux, mais pour ceux qui y sont désignés. "Ils doivent leur présence sur cette liste avant tout à l’absence de défenseur autour de la table du G20", estime Jean Merckaert, du Comité catholique contre la faim et pour le développement (CCFD). Les absents ont toujours tords, il faut souligner qu’ils n’ont pas été invités. La liste grise désigne les Etats qui se sont engagés à respecter les règles de l'OCDE mais ne les ont pas "substantiellement" appliquées.

" La City [de Londres] est le plus grand des paradis fiscaux " (Eva Joly) pourtant elle n’est même pas évoquée. Pour ménager la Chine est obtenir ainsi un accord, Hongkong et Macao sont classés en tant que "région administrative spéciale". Des états des USA sont considérés par certains comme des paradis et ne sont pas répertoriés comme le Delaware, le Wyoming et le Nevada. Antoine Malafosse, délégué général du CCFD et Jean Merckaert, spécialiste des paradis fiscaux estiment que "Epargner Hong Kong, la City de Londres ou l'Etat du Delaware aux Etats-Unis enlève toute crédibilité à l'exercice"


Il est révélateur que les principautés d’Andorre et de Monaco soient satisfaites de figurer sur la liste grise, et, que l’Autriche affirme que le "secret bancaire autrichien n’en serait pas affecté".

suite à http://poly-tics.over-blog.com/article-29883597.html


Capitalisme assassin

18 millions de morts par an dans les pays les plus pauvres du monde, 10 millions d'entre eux sont des enfants qui meurent avant l'âge de cinq ans de maladies simples à prévenir comme la rougeole,...

Pour lire la suite cliquez ici


assez.jpg


 

  C O M M E N T A I R E S  :  I C I


Repost 0
Published by R-sistons à l'intolérable - dans Nouvel Ordre Mondial - mondialisation
commenter cet article
3 avril 2009 5 03 /04 /avril /2009 04:05

Exceptionnellement, j'ai repris 
trois articles de mon blog
http://sos-crise.over-blog.com 

-chec-USA-riche-pauvre.jpg
G20 : La défaite de l'humanité.
Le point de vue d'Eva R-sistons

La Bourse s'envole. Donc, le G20 va bénéficier aux spéculateurs, pas aux salariés, ni aux populations. Victoire du Capital sur le Travail, des Lobbies sur les peuples, encore et toujours. On prétend moraliser le libéralisme, en réalité on le renforce : il est rendu plus présentable, ses excès sont freinés, mais il n'est nullement remis en question. Alors que tout le Système devrait être remis à plat. 

Le capitalisme est dangereux pour les citoyens, pour l'environnement, pour l'avenir de l'humanité.

Les financiers et leurs représentants à la tête des Etats, ont tranché. Le capitalisme de production est sacrifié au profit du capitalisme de spéculation. A défaut de changer de Système, il fallait investir dans les entreprises et aider les consommateurs. Or, on a injecté des fonds dans des organismes qui font le malheur de l'humanité : Le FMI et la BM. Partout où ils interviennent, les budgets sont comprimés, les protections sociales limitées, les services publics supprimés, tout est privatisé. Finies les subventions, notamment pour les produits de première nécessité. Le Marché dicte sa loi, au détriment des Etats et des peuples.
 
Qui va payer pour les folies des dirigeants sans scrupules ? Nous, les contribuables. Et les peuples, écrasés de misère, avec, également, des classes moyennes sacrifiées. Et aussi les Etats, qui vont perdre leurs dernières souverainetés.

De toutes façons, les profits engrangés avec ce cadeau de nouveaux milliards seront privatisés, et les pertes seront à la charge des contribuables. Un scandale de plus. Voilà le vrai visage du "libéralisme" !

En tous cas, c'est fait : Le Nouvel Ordre Mondial est annoncé, présenté comme la solution suprême, ...alors qu'il est synonyme de dictature, et de dictature des Banques sur les peuples. Nous avions l'Europe, ce n'était pas suffisant. Il faut maintenant élargir l'emprise à l'échelle du monde. Le carcan bureaucratique, inégalitaire, impitoyable, va devenir planétaire. Sans que nous soyions consultés. Vous avez dit démocratie "irréprochable" ? 

Les participants du G20 sont satisfaits ? Les peuples ont perdu. Vivent les Lagardère ou les Tapie, place aux Dassault et aux Bouyghes. Encore et toujours. Honneur aux puissants, aux bien nés, aux fortunés, aux plus malins, aux marchands de mort...

Allons-nous tolérer de voir nos vies confisquées, spoliées, asservies, ruinées, pour le seul bénéfice d'une poignée de profiteurs et de leurs laquais ? La réponse nous appartient.

Il est des dates qui sonnent le glas de l'humanité : Quand elles sont orchestrées par les apprentis sorciers de la planète, plus préoccupés par  leur portefeuille personnel que par le Bien public. .

Eva

TAGS : G20, capitalisme, BM, FMI, Boughes, Lagardère, Tapie, Dassault, NOM, banques, Europe, finance, capital, travail...


_________________________________________________                                                                
___                                                                                                                                                 

G 20: les spéculateurs jubilent


bourse1La Bourse de Paris s’est envolée, le CAC 40 terminant en hausse de 5,37 % à 2.992,06 points. L’indice vedette a gagné 152,45 points à 2.992,06 points, dans un volume d’échanges conséquent de 4,683 milliards d’euros, bien supérieur aux chiffres constatés ces dernières semaines, traduisant l’intense activité du marché.

Londres a clôturé en hausse de 4,28 %, et Francfort de 6,08 %. Les Bourses nordiques ont grimpé également, jusqu’à + 6,17 % à Helsinki.

La Bourse de New York conforte ses gains, jeudi, en fin de matinée : l’indice Dow Jones gagnait 3,62 %, passant la barre des 8.000 points, et le Nasdaq 4,11 %.

G 20: le monde est sauvé! Merci Sarko

mondialismePar Altermédia

Les conseilleurs ne sont pas les payeurs


Ca y est! Le monde est sauvé, c’est officiel. Sarkozy et ses amis sont les nouveaux héros. Avec le culot de ceux qui se permettent tout, ils viennent même de publier un communiqué triomphant pompeusement intitulé: “Un nouvel ordre mondial.” Comme si le précédent qu’ils avaient promu avait été une réussite!

En une journée, ils auront dépensé 1100 milliards supplémentaires, décrété que les paradis fiscaux doivent eux aussi devenir des enfers fiscaux et tancé les agences de notation. Belle affaire!


Rien sur la responsabilité des états aveugles et complaisants, rien sur l’immoralité d’un système de valeurs qui place l’argent au dessus de tout, rien sur l’étendu des dégâts faits aux économies par une clique de spéculateurs sans foi ni loi, rien sur les sanctions pour les vrais responsables.


Toute la presse parle de “succès” mais personne ne se demande qui va payer. Les états sont ruinés; les particuliers sont écrasés d’impôts et prolétarisés par des salaires de misère; les entreprises sont au bord de la faillite.


Mais surtout, rien dans le communiqué final ne peut laisser penser que l’on rompe avec la logique mondialiste qui mène les pays “riches” à la ruine et les pays pauvres à la famine.


Tout au contraire le G20 réaffirme qu’il “s’empêchera d’élever de nouvelles barrières” protectionnistes c’est à dire qu’il interdit par avance aux nations le droit d’organiser leur propre défense. 


Mille milliards de $ pour le Nouvel Ordre mondial

G20 photo des dirigeants.jpg
G20 - 2 avril 2009
(Cliquez sur la photo pour la voir en totalité)


Les dirigeants mondiaux réunis au sommet du G20 de Londres se sont mis d'accord jeudi pour octroyer mille milliards de dollars supplémentaires aux institutions financières internationales pour faire face à la crise etdonner naissance à un nouvel ordre mondial, a annoncé le Premier ministre britannique Gordon Brown à l'issue du sommet.

Une liste des paradis fiscaux va également être publiée immédiatement par l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) pour décourager l'évasion fiscale, a-t-il ajouté.

Le communiqué final du sommet affirme que "l'ère du secret bancaire est terminée" et que "des sanctions" seront prises contre les centres fiscaux non-coopératifs.

Pour répondre rapidement à la crise, le FMI verra notamment ses moyens triplés avec 500 milliards de dollars supplémentaires, s'ajoutant aux 250 milliards de dollars de ressources existantes, a précisé M. Brown, hôte du sommet, lors d'une conférence de presse à l'issue de celui-ci.

S'y ajouteront 250 milliards provenant d'une émission supplémentaire de Droits de Tirage Spéciaux (DTS), l'unité de compte du FMI, qui lui permettra d'augmenter ses ressources propres.

Le FMI pourra également vendre une certaine quantité d'or pour aider les pays les plus pauvres touchés par la crise. Si les revenus dégagés par cette opération de vente d'or ne peuvent être quantifiés avec précision, l'ensemble des ressources supplémentaires du FMI atteindront 1,1 milliard de dollars, selon le communiqué publié à l'issue de la réunion du G20.

Les dirigeants du FMI et de la Banque mondiale seront désormais nommés au mérite, mettant fin à l'accord implicite qui réservait le FMI aux européens et la Banque mondiale aux américains.

Le G20 a également indiqué que 250 milliards de dollars seront consacrés à aider le financement du commerce pour relancer les échanges mondiaux et que les banques multilatérales de développement, comme la Banque asiatique de développement et son homologue africaine, recevront 100 milliards de dollars de financement supplémentaires.

Par ailleurs, les pays du G20 se sont mis d'accord pour mettre en oeuvre de "nouvelles règles" sur les salaires et les bonus au niveau mondial, selon M. Brown et obliger les entreprises à faire preuve de "responsabilité sociale".

A l'issue de ce sommet, un nouvel ordre mondial va émerger de la crise économique, a estimé le Premier ministre britannique, alors que la chancelière allemande Angela Merkel a affirmé qu'il s'agissait "d'un compromis historique pour une crise exceptionnelle".


Le président Nicolas Sarközy s'est déclaré "heureux" que ce sommet soit allé "au-delà de ce que nous pouvions imaginer", lors d'une conférence de presse à l'issue de la réunion.



__________________________________________________________________________________________

 
Pour Eva, le Nouvel Ordre Mondial (financier) se met en place.
"A l'issue de ce sommet, un « nouvel ordre mondial » va émerger de la crise économique, a estimé Gordon Brown."

 

Quelques dirigeants du G20 lors de la photo de famille qui a précédé l'ouverture de la session
G20: «Un compromis historique pour une crise exceptionnelle»

SYNTHÈSE JOURNÉE + VIDÉO

L'ensemble des mesures prises par le G20 devrait permettre d'injecter 5.000 milliards de dollars dans l'économie mondiale d'ici la fin 2010.

Le sommet du G20 s'est terminé jeudi à Londres par l'annonce d'une augmentation considérable des ressources des institutions financières internationales pour combattre la récession et par la publication d'une liste des paradis fiscaux, consacrant selon le Premier ministre Gordon Brown la naissance «d'un nouvel ordre mondial».


L'ensemble des mesures prises par le G20 devrait permettre d'injecter 5.000 milliards de dollars dans l'économie mondiale d'ici la fin 2010.

Les dirigeants des grands pays développés et émergents, étaient réunis pour «faire face au plus grand défi auquel fait face l'économie mondiale dans les temps modernes», selon les termes de leur communiqué final beaucoup plus agressif et concret que dans la plupart des réunions de ce genre.

Ils ont en particulier décidé de tripler les ressources du Fonds monétaire international (FMI) à 750 milliards de dollars, d'autoriser le FMI à émettre des Droits de Tirages spéciaux (DTS) pour 250 milliards de dollars et à vendre de l'or, le tout représentant un total de 1.100 milliards de dollars.

Le G20 consacrera également 250 milliards de dollars pour soutenir le commerce international.

«L'ère du secret banquaire est révolue»

Une liste des paradis fiscaux va aussi être publiée immédiatement par l'OCDE pour décourager l'évasion fiscale. Cette publication est une exigence de l'Allemagne et de la France. «L'ère du secret bancaire est révolue», assure notamment le communiqué.

Par ailleurs, les pays du G20 se sont mis d'accord pour mettre en oeuvre de «nouvelles règles» sur les salaires et les bonus des dirigeants au niveau mondial.

Un conflit était apparu ces derniers jours entre pays européens soucieux de mettre en oeuvre prioritairement une réforme de la régulation, et les Etats-Unis qui prônaient de nouveaux engagements de relance de la part de leurs partenaires. Mais, ces divergences ont été totalement lissées dans le communiqué final.

Gordon Brown a considéré que ce sommet marquait la naissance d'un «nouvel ordre mondial» émergeant de la crise économique, et «le jour où le monde s'est mis ensemble pour combattre la récession».

«Nous partons du principe que la prospérité est indivisible, que la croissance pour être durable doit être partagée (...). Nous pensons que la seule fondation sûre d'une mondialisation soutenable et l'augmentation de la prospérité pour tous est une économie ouverte fondée sur le principes de marché, une régulation efficace et des institutions mondiales solides», affirme le communiqué.

Des dirigeants satisfaits

La plupart des dirigeants se sont montrés très satisfaits de l'issue des débats. Le président Nicolas Sarkozy s'est déclaré «heureux» que ce sommet soit allé «au-delà de ce que nous pouvions imaginer».


Conference de presse de Nicolas Sarkozy au G20
envoyé par publicsenat

La chancelière allemande Angela Merkel a estimé pour sa part que l'accord trouvé au G20 représentait un «compromis historique pour une crise exceptionnelle».

Barack Obama, qui effectuait ses premiers pas en Europe en tant que président, devait s'exprimer en fin de journée. Un responsable américain a néanmoins salué un résultat «remarquable».

Les manifestations anti-G20 ont finalement été assez contenues, notamment avec un placement sous haute surveillance du centre d'exposition Excel, qu'il n'a pas été possible d'approcher à moins de 600 mètres. Plusieurs dizaines de personnes ont été arrêtés mercredi. Un passant est cependant décédé mercredi, dans des conditions encore floues, peut-être d'un malaise.

Les Bourses ont réagi en fanfare à la démonstration d'unité des leaders mondiaux, terminant en hausse de plus de 4% à Londres et 5% à Paris.

Nicolas Sarkozy a annoncé qu'après ce sommet, qui suivait celui de Washington en novembre dernier, un troisième G20 se tiendrait en septembre prochain à New York, juste après l'Assemblée générale annuelle des Nations unies.

(Source AFP)

http://www.liberation.fr/economie/0101559771-le-g20-s-ouvre-sur-fond-de-tensions


Ce qui a été décidé au G20

Les dirigeants réunis jeudi à Londres pour le sommet du G20 ont décidé la publication d'une liste des paradis fiscaux et le déblocage de 1000 milliards de dollars pour lutter contre la crise économique.

Les dirigeants mondiaux réunis jeudi au sommet du G20 de Londres se sont mis d'accord pour octroyer un total de 1.000 milliards de dollars supplémentaires au Fonds monétaire international (FMI) et à la Banque mondiale (BM).

Ils ont par ailleurs décidé de publier immédiatement une liste des paradis fiscaux non-coopératifs pour décourager l'évasion fiscale.

Le FMI verra ses moyens triplés avec 500 milliards de dollars supplémentaires.

Ces fonds seront constitués par de «l'argent nouveau» et par des droits de tirages spéciaux (DTS) du FMI. Le Fonds pourra également vendre de l'or pour financer son aide aux pays les plus pauvres.

Le Premier ministre britannique a également indiqué que 250 milliards de dollars seront consacrés à aider le financement du commerce pour relancer les échanges mondiaux.

Par ailleurs, les pays du G20 se sont mis d'accord pour mettre en oeuvre de  «nouvelles règles» sur les salaires et les bonus au niveau mondial.

A l'issue de ce sommet, un «nouvel ordre mondial» va émerger de la crise économique, a estimé Gordon Brown.

Le président français Nicolas Sarkozy s'est déclaré «heureux» que ce sommet soit allé «au-delà de ce que nous pouvions imaginer».

Les dirigeants du G20 ont également décidé de se réunir à nouveau d'ici la fin de l'année.

(Source AFP)

http://www.liberation.fr/economie/0101559849-ce-qui-a-ete-decide-au-g20




distribution-aux-sous-tentes-US.jpg
Jmarc2006 : Les premiers bidonvilles
apparaissent aux USA. Vive le NOM !

Désormais les premières étapes de l'avènement du NOM (Nouvel Ordre Mondial) sont entrain de se réaliser.


La crise bancaire frappant au-delà de ses premières victimes, la société va plus vite que prévu verser dans la violence.


A ce jour, deux patrons ont déjà été pris en otage en France.


En Angleterre, la maison de sir Fred Goodwin, celui qui a coulé la Royal Bank of Scotland, a été attaquée...


Aux USA, des tournées en bus sont organisées pour visiter les maisons des cadres d'AIG : « Démissionnez ou suicidez vous », avait clamé le Sénateur Grassley !


Des bidonvilles sont en train d'apparaître aux USA un peu partout, annonce le International Herald Tribune de Vendredi dernier.


Tentes, cabanes, favelas à la brésilienne sont mis en place par la population la plus touchée... celle qui a dû quitter sa maison. Mais aussi d'autres parties de la classe « moyenne » en train de s'appauvrir : les Américains sont tous endettés de plusieurs cartes de crédit. Les salaires n'ayant pas suivis le coût de la vie, les ménages n'ont souvent plus qu'une semaine d'avance sur le loyer. Que ces salaires cessent d'être versés même pour une courte période, et ça sera la catastrophe.

 

La colère gronde et pas seulement en dessous de la surface.


Le sang va bientôt couler... mais plus tard.


Pourquoi ? Car nous ne sommes qu'au début des premières « corrections ».


Les ménages ont perdu leur maison, les travailleurs leurs emplois comme les huiles de Wall Street, les investisseurs ont perdu beaucoup, beaucoup d'argent.


La baisse des marchés à fait se volatiliser une grande part des valeurs engrangées dans les trois dernières années !

 

Si la violence n'a pas encore atteint son paroxysme, c'est parce que les assoiffés de brutalité attendent encore de recevoir quelque chose contre rien ! Comment ça ?

 

"Les renflouages vont fonctionner", pensent-ils. Le gouvernement interviendra et leur sauvera la mise. Ils n'ont pas encore compris que les renflouages gouvernementaux ne font qu'aggraver la situation.

 

En phase d'expansion, les emplois sont abondants et le crédit facile. Si on perd son emploi, on peut toujours en trouver un autre. S'il y a un trou dans le budget, on peut toujours le combler grâce aux cartes de crédit.


Rien de tout cela n'est plus vrai désormais.

 

Non seulement il est plus difficile d'obtenir un emploi... mais il est aussi plus difficile d'obtenir un crédit. Même les gens qui ont encore accès au crédit hésitent. Ils savent où ça mène ; bon nombre d'entre eux préféreraient vivre sous une autoroute plutôt que d'augmenter leurs dettes.

 

Le système « juste à temps » : les gens pensaient qu'ils pourraient toujours compter sur une épicerie ouverte ou un crédit à la consommation, ou un nouvel emploi, lorsque leur situations l'exigerait. Il pensait que le gouvernement mettait tout en oeuvre pour les protéger de la précarité.


Mais désormais, le gouvernement prend des mesures qui accélérera bientôt la précarité de tous en faisant semblant d'agir.


Pourquoi ?


Car la crise est une formidable opportunité pour les Maîtres du Marché de rafler la mise à peu de prix ! Exactement comme les banques avaient racheté pour presque rien les actions Eurotunnel une fois la société proche de la faillite et les petits porteurs dévalisés de leur mise de fond.

 

Quelque chose a mal tourné avec le système « juste à temps » : les distributeurs de billets et le marché de l'immobilier ne sont plus aussi accommodants qu'en 2008... Le marché de l'emploi refuse de bouger.


Les gens changent d'attitude : ils veulent avoir un peu d'argent de poche, juste au cas où...


Ils rechignent à augmenter leur endettement à l'infini... et ne vont plus vers les banques profiter de taux bas. En même temps celles-ci sélectionnent plus leur clientèle à risque...


Ce n'est plus le crédit qui porte l'économie US, c'est le renflouement : la première économie du monde est-elle entrain de s'enfoncer dans les eaux profondes de la récession : l'Atlantide US est-elle morte aujourd'hui ? 

http://www.come4news.com/des-bidonvilles-commencent-a-appara-tre-un-peu-partout-aux-usa-102314

Merci Bridge
http://bridge.over-blog.org/article-29782686.html
  


________________________________________________________________________________________



Société orwellienne :

Message de Stephan, 
de http://crodoff.canalblog.com/

Un monde horrible prend forme.
(Le salut est à la campagne...)
Lire : http://www.bastamag.net/spip.php?article513

Orwell-1984--2-.jpg
Les usagers du métro parisien
bientôt espionnés par la publicité

Par Marc Endeweld (31 mars 2009)

La RATP et sa régie publicitaire Metrobus prévoient le déploiement dans les couloirs du métro parisien de 1200 écrans publicitaires interactifs, qui seront capables d’espionner les réactions et comportements des passants… Cinq associations assignent le "service public" au tribunal.


 

Jour après jour, la réalité dépasse toujours un peu plus la fiction. Concernant l’accès au « temps de cerveau humain disponible » si cher à Patrick Le Lay, l’ancien PDG de TF1, les publicitaires et les industriels de la surveillance, disposent désormais de trouvailles technologiques proches de celles exposées dans les films d’anticipation comme Blade Runner ou Minority Report… Car l’urgence est là : l’attention portée aux programmes de télévision « de masse » ne fait que diminuer d’années en années, notamment chez les jeunes générations. D’après les chiffres de Médiamétrie, la chaîne TF1 a enregistré sur la semaine du 16 au 22 mars 2009, une part d’audience de 25,6% contre 26,8% une semaine avant. Rappelons également que la part d’audience sur la semaine du 2 au 8 mars 2009 était de 27,5%.


Des écrans partout…


Dans notre environnement, les écrans se multiplient : en France, on compte désormais 31 millions de télés, 55 millions de mobiles, 30 millions d’ordinateurs. Sans parler des consoles, webcams, GPS, appareils photo numériques... Dix écrans rayonnent en moyenne dans chaque foyer, selon la Sofres. Au Japon, on peut déjà lire son journal ou un roman sur un écran tactile.


Mais devant la baisse d’audience de la télévision traditionnelle, les annonceurs cherchent néanmoins à continuer d’abreuver d’images de pub ce réservoir de jeunes et moins jeunes (potentiels) consommateurs. C’est là qu’interviennent les nouvelles technologies, et l’invasion dans l’espace public d’écrans à vocation publicitaire. Ainsi, la RATP et sa régie publicitaire Metrobus (filiale de Publicis et de JCDecaux) a décidé l’installation de 1 200 dispositifs publicitaires animés avec des écrans LCD haute définition, hauts de 1,60 mètre (écrans à cristaux liquides). Quatre écrans sont déjà actifs à la station Étoile, et 400 autres sont prévus d’ici à fin juin 2009. Par ailleurs, 800 écrans doivent être installés dans les gares SNCF d’ici à la fin de l’année 2009.


…truffés de capteurs !


Écrans équipés de capteurs qui permettront
d’analyser le comportement des passants et de recueillir des informations sur eux… Dans un premier temps, ils pourront mesurer le nombre de personnes qui passent et analyser leurs réactions afin de détecter quel élément de l’image a retenu leur attention. Selon l’AFP, ces capteurs pourront également calculer le temps d’arrêt de chaque usager devant le mobilier. Et, à terme, ces capteurs pourraient aussi donner des informations sur l’âge et le sexe des passants réceptifs à chaque campagne ! Enfin, à la fin du premier semestre 2009, les panneaux pourront communiquer en Bluetooth (technologie de communication sans fil) avec les téléphones mobiles compatibles des usagers de la RATP et leur envoyer des publicités ou des coupons de réduction, même si Maurice Levy, PDG de Publicis, a déclaré dans 20 minutes que, en ce qui concerne l’acceptation des publicités sur les téléphones portables, « la démarche resterait volontaire de la part du consommateur ».


Pas d’autorisation de la préfecture


Et bien sûr, ce dispositif n’a pas fait l’objet d’une demande d’autorisation en préfecture puisque, selon Métrobus, il ne s’agit pas d’un système apparenté à de la vidéosurveillance… Cinq associations (
Résistance à l’agression publicitaire, Souriez vous êtes filmés, Big brother awards, Robin des toits et Le Publiphobe) viennent d’assigner la RATP et sa régie publicitaire Métrobus (filiale de Publicis et JCDecaux) devant le juge des référés du Tribunal de grande instance de Paris, pour leur projet d’installation massive d’écrans publicitaires « espions » dans les couloirs du métro parisien.


Quand JC Decaux se lance dans le numérique…


Mais cette expérience avec la RATP risque de se généraliser. Depuis deux ans, JC Decaux, le numéro un mondial du mobilier urbain s’est lancé dans le numérique, en partenariat avec l’INRIA (Institut national de recherche en informatique et en automatique). Conséquence : panneaux d’affichages, colonnes Maurice, abris bus… seront bientôt remplacés à Paris par une nouvelle génération de mobiliers « communicants ».


« Le futur de la Ville est de devenir à terme un vaste espace communicant constitué de nouvelles formes de boîtes de dialogue, s’enthousiasme ainsi Albert Asseraf, directeur Stratégies, Etudes et Marketing de JC Decaux. La multitude de services en ville (orientation, localisation de points remarquables, transports…) trouvera ainsi un relais au sein du réseau physique JCDecaux ». Comme pour le Velib, on présente le projet comme une opportunité de rendre de nouveaux services à ces chers citadins de plus en plus pressés et perdus dans la grand ville : « L’information diffuse a pour objectif d’assister implicitement les individus dans leur vie quotidienne », nous explique-t-on sur la plaquette de partenariat entre JCDecaux et l’INRIA.


… et rêve d’une ville 2.0


Mais derrière ce souci « d’assistance », l’objectif de l’entreprise est clair : devenir incontournable dans la diffusion de la publicité « mobile » en faisant valoir auprès de ses clients la densité de son réseau de mobiliers urbains dans les plus grandes mégalopoles. Bref, bientôt ces mobiliers seront autant de mouchards publicitaires pour le paisible citoyen.


Car l’idée est bien de profiter des nouvelles technologies pour étendre les éléments du monde virtuel au monde physique. Passer du Web 2.0 à la ville 2.0. Autrement dit, rendre les promeneurs équipés de portables totalement transparents, en leur envoyant des messages publicitaires « ciblés » en fonction des informations récupérées via leur portable. Comme lorsque les internautes surfent sur Google, et laissent des traces sur leurs goûts, leurs habitudes… Ouvrez les yeux, c’est la réalité.


Marc Endeweld
http://www.bastamag.net/spip.php?article513  


Comment la Chine a déjà gagné le G20

Par Daniel Fédou, président d'Entreprise Emplois. Loin des lectures conventionnelles qui voient Européens et Américains s'affronter au sommet des géants économiques de ce monde, il est fort à parier que le grand vainqueur à la sortie soit la Chine! Daniel Fedou anime depuis 1991 une association de chefs d'entreprise de la région Aquitaine. (photo : ๑۩۞۩๑~OTH~๑۩۞۩๑ - Flickr - cc) A en croire les media occidentaux, on devrait assister au G20 à une confrontation entre les USA et les pays européens, où chacun va jouer sa carte. Mais si vous voulez suivre la partie, n'oubliez pas que les Chinois seront assis à la table. Et qu'ils détiennent un bon nombre d'atouts.   Bien entendu, avant une négociation, les déclarations des uns et des autres sont avant tout des postures. Il faut ...

Audiovisuel, réforme :
On a beaucoup parlé, il y a peu de la réforme de l’audiovisuel public et notamment du fait que le CSA ne désignera plus, à l’avenir, le président de France Télévisions.  Ainsi donc, le président de France Télévisions sera nommé par le gouvernement sur avis conforme du CSA. Les parlementaires devront approuver ce choix à la majorité qualifiée ( ce qui n’est pas un problème compte tenu que l’UMP détient la majorité dans les deux assemblées) On ne peut pas non plus faire l’impasse sur l’affaire AFP vs Frédéric Lefebvre : l’Agence France-Presse, censurerait leurs commentaires à propos de la condamnation en appel, le 10 avril, de Ségolène Royal à payer des arriérés de salaire à deux anciennes collaboratrices. Frédéric Lefebvre accusait l’agence "d’avoir à quatre reprises "censuré" des communiqués ou des commentaires de son parti à propos de cette affaire. Il ajoutait en forme de leçon de déontologie journalistique : "Je conteste à l’AFP le ...

La politique d’ouverture destinée à déstabiliser la gauche se poursuit : Nicolas Sarkozy a nommé Jean-Luc Hees a la tête de Radio France -ce n’est plus une surprise, c’est même officiel- mais il a également choisi celui qui dirigera bientôt l’antenne de France Inter. Ce sera Philippe Val, le patron de Charlie Hebdo et éditorialiste le vendredi matin sur l’antenne de France Inter. Le choix ne manque pas d’une certaine logique : Hees et Val sont de vieux amis et Philippe Val est aussi un ami de Carla Bruni… Dans ce qu’il faut appeler l’"affaire Charlie", Philippe Val a aussi été un défenseur, de facto, du fils et de la belle-fille du président de la République. Voila qui peut donc expliquer le choix de Val par l’Elysée, mais qui ne suffit peut être pas à rassurer au sein de l’UMP, déjà fort énervé par les différentes nominations de gauche faites par le président… La constitution de l'Etat totalitaire sioniste, province de France, se poursuit donc. ...

Sélection de liens :

A lire :
Révélations sur les relations Obama-Sarkozy 
(Blog Affaires Etrangères)



C O M M E N T A I R E S    :  I C I
  

Repost 0
Published by R-sistons à l'intolérable - dans Nouvel Ordre Mondial - mondialisation
commenter cet article
2 avril 2009 4 02 /04 /avril /2009 23:35
Voici le commentaire que j'ai reçu sur mon blog
http://sos-crise.over-blog.com 
Il concerne la journée sans achats du 4 avril
(voir
http://sos-crise.over-blog.com/article-29805761.html
et http://r-sistons.over-blog.com/article-29687576.html )

A relayer....

Reçu ce commentaire, que je répercute :


NOTE SPECIAL BANQUES
SUR LA JOURNEE DU 4 AVRIL :


samedi 4 avril,
retirons tous 500-1000€
de nos comptes (ou plus)
et remettons les 10-20 jours après
(calculer pour ne pas perdre d'interets -ou peu-)

Si le mouvement est bien suivi, cela peut faire peur aux banquiers, s'il se rendent compte que la prochaine fois, ce mouvement pourrait être encore plus radical...

L'avantage est que nous ne faisons pas faire faillite aux banques, mais que nous leur infligons ainsi de grosses perturbations, sans grève, donc sans gêner nos concitoyens: et même si les banquiers sont au courant du mouvement, ils seront de toutes facons dans l'incapacité de prévoir quelle somme sera prelevée au total sur le territoire, et quand cette somme sera exactement restituée. Car chacun le fera selon son choix personnel (10 à 20 jours, petit à petit, etc...).

Par contre, l'impact sera lui effectif, car synchronisé sur un seul jour...

Si ce genre d'initiatives se transmet à d'autres pays, à toute l'Europe, ou ailleurs, imaginez le moyen de pression sur les banquiers, si on arrivait à synchroniser cela le même jour: ce serait comme un coup de bélier dans l'institution bancaire mondiale...

A vous de voir !

C'est hyper simple, vous passez à la banque ...
Commentaire n° 1 posté par bluff hier à 12h50


Commentaires
ou courriels  reçus :


Bonjour,

avec un ami, nous forwardons le mail d’action contre les banques mais
en donnant comme date le 24/25 avril.

En effet le 24 est un vendredi permettant à beaucoup qui finissent plus d’aller à leur banque si cette dernière n’est pas ouverte le samedi.

 

En clair, éviter que les banques ne prêtent que quand ça va bien, et qu’elles cessent de prêter quand ça va mal. Pour cela, on peut par exemple les obliger à mettre de côté plus d’argent quand la croissance est là, pour éviter qu'elles se trouvent à découvert une fois la crise venue. Ou mettre fin au mouvement qui oblige les banques à sacrifier au principe de la "juste valeur". En apparence, c’est assez logique : la méthode consiste à inscrire les actifs au bilan à la valeur que leur accorde le marché. Le problème, c’est quand le marché déraille : la valorisation déraille aussi, les bilans sont plombés, et les banques ont un besoin urgent de fonds propres... Il y a sans doute peu de chances que la France obtienne gain de cause sur ce plan là, car les Etats-Unis sont farouchement opposés à une remise en cause de ce principe. En réalité, aucune solution concrète n’a été proposée par le grand capital.


La France
souhaite que les ressources du FMI augmentent. L’Union européenne a d’ailleurs annoncé une hausse de sa contribution à hauteur de 75 milliards d’euros. Elle souhaite aussi que le fonctionnement de l’Institution dirigée par Dominique Strauss-Kahn soit revu, pour donner aux pays émergents une plus grande influence, à travers une réforme des droits de vote et un changement du processus de nomination du directeur général, pour qu'il ne tienne plus compte de la nationalité des candidats, comme c’est officieusement le cas. Il s’agit enfin de donner à la Banque mondiale la possibilité de prêter de l’argent aux pays les plus pauvres, qui n’ont pas assez d’argent pour procéder à une relance budgétaire. Ceci, afin qu’ils puissent creuser leur déficit et booster l’activité. La population tire le diable par la queu. c'est le souhait du grand capital.


Commentaire n° 1 posté par
zodo aujourd'hui à 17h57



_________________________________________________________________________________________



Attention ! Il y a eu un problème technique sur le
dernier post
(inversion d'informations...),
j'ai rectifié. Eva
(R-sistons à l'intolérable, + de 210.000 visiteurs individuels


________________________________________________________________________________________________________


Attac
et le G20



- 

Revue de presse actualisée 1er avril 18h00

- Vidéos de la manifestation face G20 de Paris par eco89
- Le site consacré à la mobilisation :
www.stop-g20.org
- Le rapport d’Attac France pour le G20 :
De la fin des paradis fiscaux aux taxes globales
- Le tract :
Nous ne paierons pas pour leur crise ! Venez le dire avec nous, samedi 28 mars
- La plaquette :
La crise pour les nuls
- Décryptage :
Pourquoi se mobiliser à l’occasion du G20 de Londres ?
- Pour en savoir plus :
le dossier complet consacré au G20


Les liens, cliquer ici :

http://www.france.attac.org/spip.php?rubrique1129


Qu’est ce que le G20 ?
Le Groupe des 20 (ou G20) est un forum économique qui a été créé en 1999, après la succession des crises financières dans les années 1990. Composition du G20 Les membres du G20 sont représentés par les ministres des finances et les directeurs des banques centrales des 19 pays suivants : Pays : Allemagne, Afrique du Sud, Arabie saoudite, (...)

G20 : le nouveau consensus de Washington est arrivé
Le résultat de la réunion du G20 à Washington le 15 novembre 2008 est dérisoire et indécent. La déclaration adoptée par les gouvernements est un modèle du genre « réaffirmation des principes du néolibéralisme ». Pas un seul dogme ayant présidé à la financiarisation de l’économie mondiale qui a conduit à la crise n’est absent de (...)

Conseil européen : l’Allemagne et la France verrouillent l’Europe
La brouille franco-allemande n’aura été que de courte durée. À l’approche du G20, le Conseil européen des 19 et 20 mars aura été marqué par la volonté des deux États d’imposer leurs vues à l’ensemble des Vingt-Sept : la crise est financière, elle n’est que financière, et elle sera forcément résolue par une (...)

De la fin des paradis fiscaux aux taxes globales
Rapport préparé par : Jacques Cossart, Gérard Gourguechon, Jean-Marie Harribey, Aurélie Trouvé Résumé La crise qui submerge le monde depuis deux ans est indissociable d’une recherche du profit à tout prix et du développement de mécanismes financiers extrêmement dangereux pour la stabilité de la finance et de l’économie. Les (...)

Attac France salue la décision du G20 de mettre en place des taxes globales sur les revenus financiers et le carbone.
De source proche du dossier, les présidents Barack Obama et Luiz Inácio Lula da Silva suivis par Nicolas Sarkozy auraient conclu un accord pour que le prochain G20 puisse déboucher sur une fiscalité internationale unique sur les revenus financiers et sur les hydrocarbures, mais aussi sur la fin des paradis fiscaux et l’application (...)

G20 : Beaucoup de bruit pour pas grand-chose
Fallait-il attendre quelque chose de la réunion du G20 ? Sachant que les gouvernements des pays les plus riches et les plus puissants du monde avaient une responsabilité écrasante dans la dérive du système économique et financier international pour avoir mené des politiques dont les maîtres mots étaient « tout pour la rentabilité financière » (...)

http://www.france.attac.org/spip.php?rubrique1129

Repost 0
Published by R-sistons à l'intolérable - dans Résister - militer - libérer
commenter cet article
2 avril 2009 4 02 /04 /avril /2009 01:35

untitled2.jpg 

La République française est menacée.
Editorial d' Eva

AlterInfo en danger - A relayer !
Ségolène et son parti d'avenir
Sélection de liens

Editorial d' Eva :
La France
en danger de totalitarisme

h-20-1421139-12344050571.jpg?w=450


Alerte, mes amis !

Au nom du pluralisme,
au nom de la Liberté,
au nom de la Démocratie,
j'improvise cette publication.

La France est en train de bafouer ses valeurs républicaines, sous l'égide de Nicolas Sarkozy qui met en place une société policière d'une violence inouïe. Même des journalistes sont poursuivis comme des délinquants. Nul n'est à l'abri, les arrestations et les gardes à vue se multiplient, les violences policières font des ravages - souvent bien malgré eux, car ces fonctionnaires sont astreint à faire du chiffre !

J'improvise cette parution afin de sensibiliser à des faits intolérables.

La liberté d'opinion, la liberté d'expression, sont bafouées. L'humoriste Dieudonné a le droit de critiquer les Musulmans, mais pas les Juifs. Le Lobby veille, avec Sarkozy au pouvoir, agent d'Israël et des Etats-Unis (voir les révélations du grand journaliste d'investigation Thierry Meyssan). Ainsi, on doit dénoncer les déclarations (déformées par les Médias, d'ailleurs) du Président iranien concernant Israël, mais on doit se taire lorsque le nouveau Ministre des Affaires Etrangères Lieberman déclare qu'il faut rayer Gaza et l'Iran de la carte, même en employant l'arme nucléaire ! Ce deux poids deux mesures est absolument intolérable, il est un défi à la République, à la Liberté, à la Démocratie, à l'Humanisme... et il menace les FONDEMENTS mêmes de la politique citoyenne.

Un Clan ne peut faire la Loi à lui seul, de surcroît hors de son pays, et alors même qu'il est désavoué par une partie de son peuple, scandalisé par le dévoiement complet des principes de la grande religion juive.

Ce qui se joue, à travers l'affaire d'AlterInfo (ou de l'interdiction d'une chaîne arabe en langue française, sous un prétexte fallacieux pour complaire au tout puissant Lobby rénégat), c'est l'avenir même de la Liberté en France. Le terrorisme intellectuel d'un Clan, l'énormité de son pouvoir, son accaparement de la Presse à des fins de manipulation de l'opinion, ou encore le mythe de la lutte contre le terrorisme, le deux poids deux mesures comme d'ailleurs le bradage de l'indépendance nationale avec le retour à l'OTAN, ... défigurent notre pays, les valeurs démocratiques, la République consensuelle, l'indépendance de la France.

Cette nouvelle entorse à la Liberté au profit et sur décret du Clan qui squatte la France, la gangrène, la paralyse, la dénature... après avoir pris le pouvoir avec celui que l'on qualifie désormais d'agent du Mossad, est très grave. Elle préfigure des heures très sombres pour notre pays, rappelant celles des années sous Pétain. Aujourd'hui, l'intolérable antisémitisme envers le peuple juif qui a entaché trop longtemps l'Histoire de France, avec par exemple ses affaires Dreyfus et le port d'une étoile infâmante, fait place à un nouvel antisémitisme, cette fois envers les frères sémites des premiers : Musulmans. 

Quel qu'il soit, envers nos frères et soeurs en humanité juifs ou musulmans, l'antisémitisme est une abomination qu'il faut sans relâche dénoncer.

La perte du pluralisme (par exemple dans les Médias, et personnellement en tant que journaliste je suis profondément attachée au pluralisme de pensée et d'expression), les accrocs continus et de plus en plus prononcés aux idéaux français de LIBERTE, d'EGALITE (par exemple de traitement - et l'affaire Dieudonné, profondément scandaleuse, prouve bien que la liberté n'est tolérée que lorsqu'elle épargne le Judaïsme, Israël... il a le droit de critiquer les Musulmans, pas d'exercer son esprit critique envers les Juifs), de FRATERNITE envers tous, les atteintes à la Liberté et à la Démocratie, sont intolérables. De même que le bradage de notre indépendance nationale (puisque la politique de la France est désormais décidée à Washington ou à Tel-Aviv, ou à travers l'OTAN), est insupportable pour tout Français attaché à son pays, à sa spécificité, à ses valeurs, à ses idéaux, à ses traditions (respectées à l'Etranger, qu'on se souvienne de l'intervention enflammée de D. de Villepin à l'ONU, qui a fait HONNEUR à la France), à son indépendance.

C'est non seulement l'avenir de la Démocratie et de la République qui se joue en France, mais son indépendance, son caractère unique, sa spécificité.

Si nous tolérons qu'un Dieudonné ou que l'Administrateur d'AlterInfo soient pénalisés, sanctionnés, ostracisés, menacés, etc, nous OUVRONS la porte à tous les abus. Abus qui se multiplient d'ailleurs, avec par exemple l'Affaire des journalistes de RUE89 ("Mercredi, des journalistes de Rue 89 et de France 3 ont été entendus par la police. Le Post était sur place...
http://www.lepost.fr/article/2009/04/01/1479551_des-journalistes-de-france-3-et-rue-89-convoques-pour-la-video-off-de-sarkozy-on-est-dans-l-absurde_2.html), ou encore les perquisitions au domicile de journalistes, les gardes à vue, l'assimilation des journalistes à des délinquants...


v79s00.jpg

http://www.rue89.com/2009/03/30/aubry-bayrou-besancenot-villepin-soutiennent-rue89
http://Laplote.over-blog.fr

Il est temps de marquer un coup d'arrêt à la dérive lente et continue de notre pays, qui jour après jour cesse d'être un Etat de Droit pour devenir un Etat fascisant, policier dans le pire sens du terme, et cela sur décret d'un  Président uniquement soucieux de protéger les acquis exorbitants d'une poignée de riches privilégiés ou d'un Clan malfaisant, ennemi de la Liberté, tout-puissant, prédateur, liberticide, aux méthodes totalitaires qui rappellent celles d'une époque que l'on espérait révolue, car désormais des Musulmans ou des Arabes sont stigmatisés, empêchés de s'exprimer, et les opposants à la politique castratrice, ultra-libérale, anti-démocratique, va-t-en guerre, d'Israël ou de ses délégués en France, sont ravalés à de vulgaires antisémites, accusation bien commode pour autoriser les pires dérives. 

J'appelle SOLENNELLEMENT tous mes lecteurs à s'engager pour la défense de la France, de ses valeurs, de son indépendance, de ses idéaux républicains, et pour la défense du pluralisme si nécessaire dans les Médias, ainsi que de la Démocratie, de la Liberté. 

Je le répète : Ce qui se joue préfigure un visage nouveau de notre pays, si nous ne portons pas un coup d'arrêt aux méthodes de plus en plus totalitaires du gouvernement. L'inaction est coupable. Nous avons le devoir de nous engager pour soutenir l'Administrateur d'AlterInfo ou Dieudonné, au nom de la liberté d'opinion et d'expression, comme jadis nos pères se devaient de défendre Dreyfus injustement accusé. Tout se tient. Un homme, un site, des articles, des sketches, des prises de positions, même scandaleuses, même révisionnistes ou négationnistes (et le Clan est négationniste à sa façon, aujourd'hui, envers ceux qui font preuve d'indépendance à son égard), doivent être tolérés, au nom de la LIBERTE, du droit de critique, inhérents à la République française. 

Et si aujourd'hui nous tolérons qu'un journaliste Administrateur de Site soit poursuivi - de surcroît comme un vulgaire délinquant - par une Police ou une Justice aux ordres d'un Pouvoir en voie de fascisation, si nous tolérons que des journalistes soient empêchés de faire leur travail selon leurs propres convictions, en toute indépendance, alors oui nous mettons le pied dans un engrenage qui nous conduira directement vers des habitudes indignes de notre pays, vers un Etat comme celui dirigé par un Pétain, et comble de l'impensable, orchestré par les descendants de ceux qui en ont été les principales victimes !

Aujourd'hui, Dominique de Villepin, libéral lui aussi, vient de se positionner pour les Présidentielles de 2012. Je salue toutes les initiatives de la Droite courageuse, celle d'un Dupont-Aignan ou celle d'un de Villepin, qui ne peuvent qu'affaiblir le Pouvoir qui a mis la main sur la France, pour la détruire et l'offrir à l'Etranger. Ce sont des Gaullistes, l'un plus libéral, l'autre, Dupont-Aignan, plus social. Mais attachés à l'indépendance de notre pays, soucieux de l'empêcher de tomber sous la coupe d'un Clan, d'un Etat, de puissances étrangères.  J'encourage ces hommes à continuer leur combat pour éclairer les Français, et, unis, en maintenant leur candidature au Second tour si c'est possible, à contribuer à faire tomber le rénégat, l'imposteur, le Traître - le "fossoyeur" de la France.

Soyons vigilants, avec la défense de l'Administrateur du site AlterInfo, c'est la défense de la Liberté que nous soutenons. 

Et celle-ci risque de n'être plus qu'un vague souvenir, si nous n'y prenons garde. La politique du petit pas nous conduit directement vers l'abîme dont la France ne se relèvera pas. On ne viole pas les Droits de l'homme impunément.

Eva

TAGS : AlterInfo, Dieudonné, de Villepin, Dupont-Aignan, Sarkozy, République, démocratie, liberté, Thierry Meyssan, Médias, pluralisme, Dreyfus, Juif, Judaïsme, Musulman, Arabe, Pétain, de Gaulle, OTAN, ONU, rue89, Tel-Aviv, Washington, Israël, humanisme, Mossad, Iran, Gaza, Lieberman ...

L'affaire est sur mon blog R-sistons à la désinformation, le blog d'une journaliste indépendante de tout parti, clan, groupe... (moi, encore !) attachée par-dessus tout au pluralisme et à la liberté de l'information. 



Lobby.jpg
Commentaire reçu sur mon blog :

Extrait du commentaire:


2 poids 2 mesures scandaleux, Lieberman, etc...


Je ne sais pas si vous vous en souvenez, mais le Hamas palestinien a été classé comme organisation terroriste parce qu’il refusait de reconnaître l’existence de l’État d’Israël. Les Israéliens viennent d’élire Premier ministre Benjamin Netnayahou qui refuse l’instauration d’un état palestinien contrairement aux accords en vigueur signés par Israël. Mieux, Benjamin Netanyahou a inclus dans son gouvernement le parti d’extrême droite d’Avigdor Lieberman. Plus fort encore, Avigdor Lieberman lui-même, dont le racisme anti-arabe est la marque de fabrique, vient d’être nommé ministre des Affaires étrangères. Un peu comme si Jacques Chirac à l’époque, ou Nicolas Sarkozy dans un souci d’ouverture, avait nommé Jean-Marie Le Pen ministre des Affaires étrangères. Israël a donc son Le Pen avec l’aval du président israélien, Shimon Pérès, autrefois socialiste et ex-prix Nobel. De l’arrivisme ? Non, de la ¨Paix ! Mais loin de m’indigner, tout cela me réjouit fortement. Car c’est l’occasion unique de voir enfin les masques tomber. J’attends donc avec impatience de voir comment va réagir la communauté occidentale si prompte à donner des leçons de morale au monde entier ! Et l’Europe ! Va-t-on classer sur la liste des terroristes Benjamin Nétanyahou ? Va-t-on tracer un cordon sanitaire autour d’Israël ? Rompre toutes relations avec ce gouvernement comme on l’a fait avec le Hamas ? Que vont dire nos professionnels de l’indignation ? Jeter des anathèmes à longueur de journaux ? Que va faire Bernard Kouchner ? Et le Crif et la Licra ? Vont-ils exiger que l’on boycotte désormais Israël ? Et Rama Yade ? Serrera-t-elle la main du Le Pen israélien ou dira-t-elle, drapée dans sa dignité, que « La France n’est pas un paillasson », etc. etc. J’attends avec gourmandise vous dis-je, comme tous ceux qui se préoccupent de justice dans le monde, la réaction de tous ces gens-là. Ce sera tellement instructif !  Rachid



Emmanuel TODD : « Le vrai risque pour la France
c’est l’émergence d’un Etat autoritaire " 

Les grands enjeux qui nous attendent en 2009 et les défis à relever. Dérive sécuritaire, néo-libéralisme fou, possible retour de la lutte des classes, triste état de la gauche ou fracture générationnelle … Loin des discours convenus, l’auteur de « Après la démocratie » nous livre son analyse, et explique pourquoi il souhaite l’instauration d’un protectionnisme européen, le seul choix capable selon lui d’enrayer la crise sociale et écologique. http://www.bastamag.net/spip.php?article347

2769.jpg Strauss-Kahn avait avoué à Tribune juive « se lever chaque matin en se demandant comment il pourra être utile à Israël ».

Un site internet décrit l’épouse de Strauss Kahn, Anne Sinclair comme “une militante sioniste acharnée”.

Dans la revue Passages N° 35 Strauss Kahn avait déclaré : “Je considère que tout Juif de la diaspora, et donc c’est vrai en France, doit partout où il le peut apporter son aide à Israël. C’est pour ça d’ailleurs qu’il est important que les Juifs prennent des responsabilités politiques. Tout le monde ne pense pas la même chose dans la Communauté juive, mais je crois que c’est nécessaire. Car, on ne peut pas à la fois se plaindre qu’un pays comme la France, par exemple, ait dans le passé et peut-être encore aujourd’hui, une politique par trop pro-arabe et ne pas essayer de l’infléchir par des individus qui pensent différemment en leur permettant de prendre le plus grand nombre de responsabilités. En somme, dans mes fonctions et dans ma vie de tous les jours, au travers de l’ensemble de mes actions, j’essaie de faire en sorte que ma modeste pierre soit apportée à la construction de la terre d’Israël”.

Source IsraelValley - 28 septembre 2008

Pour en savoir plus: http  
://fr.wikipedia.org/wiki/Anne_Sinclair

http://www.marcfievet.com/article-29743402.html

octopus-copie-copie-1.jpg

La France, le Moyen-Orient et
le monde juif français.

Politique arabe de la France entre mythe et histoire


Après deux ans de présidence  de Nicolas Sarkozy, les médias et les intellectuels arabes commencent  à s’interroger sur ce qui adviendra de la politique française dans le monde arabo-musulman. 

À Londres, dans le quotidien en langue arabe Alquds arabi, se demande sous le titre « coup d’état français contre les Arabes?», signé par son rédacteur en chef, Abd El Bari Atwan si l’abandon de la position française de stricte neutralité observée jusqu’ici n’entraînerait pas plus de pertes que de profits?

 

 En même temps  l'alignement sur la politique israélienne de la part de la France est la conséquence de la gestion du fait juif français. Cela ne peut que provoquer la réaction d'opposition de Juifs français qui dénoncent la politique coloniale d'Israël. Des juifs qui ne se reconnaissent pas dans le sionisme colonial promu par un état au détriment d'un autre peuple qui est le peuple palestinien.


Il est interessant de mesurer la pertinence du croisement de l'attitude l'Etat français sur cette région du monde en particulier, et le monde arabe en général avec l'attitude des juifs de France qui ne veulent pas être soumis au diktat des inconditionnels d'Israël...



Pour en débattre, le CMX vous invite autour des interventions suivantes:

La politique arabe de la France avec Alain Chenal, Maître de conférences à l’Université Paris-X.

Le monde juif français, la Palestine et la France  avec Liliane Cordova Kaczerginski , Ijan ( réseau juif antisioniste international ) et un autre intervenant au nom de l'UJFP contribuera au débat.

Dimanche 5 avril 2009 à 15h00
Centre Malcolm X
lieu du débat :
3, rue jean macé - 94120 Fontenay sous bois.
Site internet : centre-malcolmx.org

                           Mail:centremalcolmx@yahoo.fr  

____________________________________________________________________

 

B-61_bomb_rack.jpg

On prête l'intention à Obama
de retirer les 240 bombes nucléaires US
stationnées du Vieux Continent (..)
.


On le sait peu: après avoir réduit considérablement son arsenal nucléaire en Europe, le Pentagone continue de stationner 20 têtes nucléaires dans chacun des cinq pays suivant: l'Allemagne, la Belgique; les Pays-Bas, l'Italie et la Turquie (il faut lire à ce sujet l'excellent rapport du GRIP ici).

 

Pourquoi Obama voudrait-il les retirer?

 

Pour trois raisons:

 

1/ Selon un document de l'US Air Force, les bases européennes ont sont stationnées ces armes ne sont pas fiables. Des terroristes pourraient s'y introduire et voler ces engins. Or le risque terroriste nucléaire est une obsession d'Obama.

 

2/ Ce stationnement est contraire à l'article 1 du Traité de Non Prolifération qui stipule que les cinq Etats nucléaires n'ont pas le droit "de transférer à qui que ce soit, ni directement, ni indirectement" ces armes.

 

Or ce traité arrive à échéance en 2010 et sa renégociation sera très difficile. D'autant plus difficile si l'Amérique (et les pays d'accueil) continuent de le violer de façon si flagrante.

 

3/ Les Russes avanceront plus vite et plus loin dans leur propre désarmement si Washington retire ses armes, basées à quelques centaines de kilomètres de Moscou.

 

Évidemment la perspective d'un tel retrait inquiète grandement les pays d'Europe non dotés, qui redoutent de ne plus être "couverts" par le parapluie nucléaire américain (bien qu'ils continuent de l'être par les missiles intercontinentaux - sur le papier, en tous cas.)

 

La solution pourrait donc être une force de frappe européenne franco-britannique.

 

Régulièrement agitée,  cette idée était au point mort. Elle pourrait être là relancée.


http://globe.blogs.nouvelobs.com/archive/2009/04/01/obama-va-t-il-retirer-les-armes-nucleaires-americaines-d-eur.html

________________________________________________________________________________________

 


L'Actualité, avec Laplote - G2O de Sarkozy

 2e54izk.jpg

    http://Laplote.over-blog.fr

_______________________________________________________________________________



Des pénuries bientôt  ?

On ne peut rien avoir quand il n’y a rien. L’effondrement industriel mondial aura des conséquences matérielles et très réelles … bientôt. Dans les rayons des magasins, d’habitude remplis de biens de consommation de toutes sortes, il y aura tout à coup des trous. Lorsqu’on demandera au gérant ce qui se passe, il répondra probablement que le fournisseur a fermé boutique. Ne vous étonnez pas si ce magasin est fermé à son tour lorsque vous vous y rendrez la prochaine fois. La grande déflation est arrivée. 

Source: The Privateer, No 624, mars 2009 

La suite sur le blog
http://sos-crise.over-blog.com

(Traduction Horizons et débats) 
http://www.marcfievet.com/article-29769388.html


____________________________________________________________________________________



Ségolène, du P.S. au "parti de l' avenir" ?


Suite au flop de Martine Aubry au Zénith, nul ne sera étonné d’apprendre cette nouvelle, qui sera confirmée prochainement dans les médias, Ségolène Royal quitte le parti socialiste pour créer sa propre formation, ce qui lui permettra d’avoir les coudées franches pour préparer les élections présidentielles de 2012.



SR-3.jpgC’est par le biais des courriels que l’info a été divulguée, suite à une confession d’un proche de Ségolène Royal qui bien évidemment, se prépare à rejoindre la future candidate dans cette formation au dénominatif très parlant. Le « parti de l’avenir ». Voilà un mot qui résonne et même détonne d’autant plus que l’époque est à la morosité, la mélancolie, le souci de conserver un monde dont on sait pertinemment qu’il ne reviendra plus. Le parti de l’avenir résonne parfaitement dans l’entendement du militant ou du sympathisant socialiste. Faut-il rappeler que le mouvement créé par Mme Royal se dénommait désir d’avenir et que la gauche, qu’elle soit radicale socialiste, radicale cassoulet, jaurésienne ou mendésienne, mitterrandienne ou rocardienne, a toujours voulu représenter aux yeux des citoyens français le progrès, l’aspiration vers un monde meilleur, le souci d’une nation où les mots fraternité et égalité ne sont pas vains et doivent être incarné par des mouvements politiques puissants, capable de transformer une société encline aux profits sans partage et à l’exploitation des faibles. La gauche c’est aussi la défense des idées sociales nouvelles, la liberté des ondes, le pacs, la réduction du temps de travail et naguère, les congés payés, qui rappellent la courte épopée du Front populaire. 

Epopée, voilà un mot qui dit bien ce sont Ségolène Royal porte le dessein. Une épopée personnelle, une aventure dans l’Histoire, une rencontre d’une épopée personnelle avec une épopée d’un peuple, pour paraphraser un bon mot de Dominique de Villepin. Cette décision de quitter le PS est pour ainsi dire, naturelle. Jean-Luc Mélenchon avait tiré le premier, en créant le parti de gauche. Mais avec Royal, c’est du sérieux, car la Présidente du Poitou dispose d’un capital de confiance conséquent auprès des Français.

Il est certain que cette démission ne va pas arranger les affaires du PS mais franchement, quel était l’intérêt pour Mme Royal de rester dans cette formation, sans aucun rôle déterminé, devant lever le petit doigt pour intervenir, sous surveillance constante de l’appareil. Ségolène ne voulait pas d’un destin à la Adjani qui, faute de tourner et de se voir offrir des premiers rôles par des grands réalisateurs, a fini par se refaire une santé en tournant dans un téléfilm formaté pour Arte. Ségolène ne se voyait pas en journée de la jupe au carnaval de Dunkerque, alors que Martine se serait pavanée devant le perron de la mairie de Lille, lançant ses tirades présidentielles devant un parterre de journalistes patentés, mais sans doute, clairsemé. Le parti socialiste vit peut être sa longue agonie, comme naguère le parti communiste. Il faut dire que la trahison des Lang, Rocard, Kouchner et Besson n’a pas arrangé l’image d’un parti censé représenter les valeurs de gauche et la vertu, mais dont quelques dirigeants ont donné l’image de notables prêts aux compromissions pour disposer d’un rôle dans l’appareil du pouvoir actuel avec le Président que l’on connaît.

Ségolène Royal n’a rien à perdre dans cette aventure. Au moins, elle sera visible dans les médias comme la tête d’une mouvance, d’un parti de l’avenir censé redonner espoir aux Français, et non pas comme une potiche d’un parti conduit par une godiche



Extraits de http://www.marcfievet.com/article-29769093.html

liste complète



109324027.jpg  

L'architecture financière mondiale doit changer (Medvedev)




BERLIN, 31 mars - RIA Novosti. Le président russe Dmitri Medvedev a proposé mardi à Berlin de mettre en place une architecture moderne de marchés monétaires, en prévoyant davantage de monnaies de réserve dans le monde, rapporte le correspondant de RIA Novosti sur place. "La crise actuelle a aggravé les problèmes entre les différents marchés monétaires, en montrant qu'ils n'étaient pas suffisamment stables et que même la certaine stabilisation qui pourrait se produire ne serait pas à même de garantir un développement continu dans les décennies à venir si l'on ne mettait pas en place une architecture moderne des rapports monétaires, en créant également davantage de systèmes monétaires de réserve", a souligné le chef de l'Etat russe lors d'une conférence de presse à l'issue des négociations russo-allemandes.  ... http://www.marcfievet.com/article-29769001.html



Communiqué du comité “Patriotes contre l’intégration dans l’OTAN” Tous les patriotes sont invités à se réunir pour protester contre le retour de la France dans l´organisation militaire intégrée de l´OTAN ce jeudi 2 avril 2009 à 18 heures devant la statue du Général de Gaulle, Place Clémenceau, 8ème arrondissement de Paris (métro Champs-Elysées-Clemenceau). Ce rassemblement, notamment organisé par le Rassemblement pour l´Indépendance de la France, obéit à un seul mot d’ordre : être en tenue de deuil, porter des drapeaux français en berne et jeter des chrysanthèmes sur le cercueil symbolisant l´enterrement de la France. Henri Tisot lira la lettre par laquelle le général de Gaulle signifia en 1966 au président Johnson que la France quittait le commandement militaire intégré de l´OTAN et réclamait le départ des troupes étrangères stationnées sur son sol. Pierre Lefranc lira de son côté un message dont nul ne doute qu’il sera la ...

La cybercriminalité est une industrie qui se porte bien

Accord signé entre les USA et GIBRALTAR pour échanger des informations

Contestation anti-OTAN à Strasbourg/Incertitude au sommet du G 20


Retrouvez les dessins de Rodho sur le blog blorg.canalblog.com

Retrouvez les dessins de Rodho sur le blog blorg.canalblog.com


Le débat de fond du G20 

Quel que soit ce que l’on pense de la prise de position présidentielle, elle révèle un véritable débat de fond qui traverse le G20. D’une part les Etats-Unis et la Grande-Bretagne, qui ont grand ouvert les vannes budgétaires pour relancer leurs économies, demandent aux autres pays (notamment d’Europe continentale) de faire de même pour assurer une plus grande relance mondiale. En effet, s’ils ne sont pas vraiment suivis, alors, ils risquent de payer un prix disproportionné (ce qui ne serait pas complètement injuste…). 

De l’autre, la France et l’Allemagne, pour une fois sur la même longueur d’onde, refusent de creuser davantage les déficits pour ne pas alourdir leur dette publique, mais exigent une plus grande régulation de la finance internationale. Bref, alors que les pays anglo-saxons se concentrent sur les solutions pour résoudre la crise à court terme, l’Europe continentale préfère avancer sur les solutions de plus long terme. Résultat, en l’absence de nouveaux gestes de l’Europe, les Etats-Unis pourraient freiner toute nouvelle régulation… 

Pour le coup, il y a du bon à prendre dans les deux positions. Les Etats-Unis ont raison de dire que l’effort budgétaire européen est trop limité. Et l’Europe a raison de défendre une réforme de fond du système économique mondial. Le problème est que la volonté de réforme est beaucoup trop limitée. Rien sur le commerce (le protectionnisme reste tabou), rien sur la monnaie (alors que la Grande-Bretagne laisse filer la livre) et la réforme de la finance se limite à la chasse aux boucs émissaires (traders et paradis fiscaux). 


La posture du président 
Devant le blocage des négociations, Nicolas Sarkozy a donc recouru à une annonce peu courante avant une telle réunion, évoquant qu’il pourrait quitter le sommet si elle n’aboutissait pas à une vraie réforme. On pourrait trouver cette posture très gaullienne. Mais tout d’abord, le Général pratiquait la dissuasion plutôt que l’évoquait. Ensuite, étant donné le lourd passif du résident de l’Elysée, on peut douter de la sincérité de la manœuvre et se demander s’il ne s’agit pas purement d’une posture pour la communication. 

Extraits  http://www.marcfievet.com/article-29750482.html


liste complète


[Message de Patrice Hénin - 31/03/2009]

Je suis convoqué pour un blog considéré comme diffamatoire et déjà interdit, demain 1er avril, à la PJ, 122-126 rue du Chateau des Rentiers 75013. A 15h.
C’est d’ailleurs le même jour et même endroit que Rue89 est convoqué aussi pour sa vidéo off :
http://patricehenin.over-blog.com/article-21292690.html
résumé de cette affaire kafkaïenne :
http://patricehenin.over-blog.com/article-20701426.html
(Note de L&I : comme par principe nous n’aimons pas les interdictions de sites Web pour délit d’opinion - nous avons fait nous aussi une copie de l’article “interdit” ci-dessus. Si jamais le lien ne répondait plus, n’hésitez pas à nous le demander…)
C’est l’histoire d’un ex-PDG de Bouygues Immobilier, qui a le pouvoir d’ordonner aux flics d’écrire des faux, à la justice de bien vouloir condamner son vieux frère à être interné en psy.
Vous conseillez de ne pas rester isolé, j’y vais seul malgré les mises en garde de personnes qui pensent que je serai arrêté pour trouble à l’ordre public qu’ils inventeront (article L-3213-2)
 
http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-29753151.html


Animaux contre Labos

Révision de la Directive Européenne de 1986 (86/609) ... 20 ans de progrès pour la protection des animaux de laboratoires dans les états européens sont sur le point d’être sabrés par des députés qui ont décidé de rendre un service zélé aux laboratoires. Beaucoup d’amendements très négatifs ont été proposés dans la Commission recherche et industrie (ITRE) du Parlement, quand à la Commission agriculture (AGRI), le rapporteur Neil Parish a complètement capitulé et proposé ...

le sénat américain s'apprête à voter une loi visant à interdire l'agriculture biologique

Sommet du G-20 : L’Afrique marginalisée dans les débats

Alain Bauer, l’homme qui sauva la France

Au G20 de Londres, Nicolas Sarkozy et Angela Merkel feront du volontarisme. Ils prendront la tête de la croisade européenne en faveur de la régulation du système et Nicolas Sarkozy annonce déjà qu’il quittera la réunion plutôt que d’accepter un sommet raté. Les deux chefs d’Etat iront à Londres armés d’un arsenal de mesures proposé par la Commission de Larosière, mandatée à cet effet il y a ...

fAffaire Tarnac/SNCF : entretien avec l’avocate de Julien Coupat



UMPpolice-68.jpg

Face aux risques de conflits sociaux,
les manoeuvres des Gouvernements :

Voici ce que j'ai trouvé sur un forum dont le sujet était :
rappel réservistes policiers confirmé par le ministère !!!
http://www.denissto.eu/forum/viewtopic.php?t=989&start=0


Je voulais simplement dire que les gouvernements des pays "démocratiques"
sont tous en train d'anticiper une aggravation de la situation.


Pour info on a eu droit à Conflans ( 78 ) à un gros coup de flip en pleine nuit :
hélicos en rase motte avec projecteurs surpuissants, Zodiacs sur la Seine, les enfants étaient terrifiés.
Après renseignements auprès d'une élue locale, il s'agissait d'un exercice anti-émeutes.

Du jamais vu dans cette banlieue d'habitude bien tranquille !

Une réponse à cette info :

Exact fredmartin, c'est dans tous les pays que se met en marche ce genre de manoeuvre.

http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-29740998.html
J'ai un papier indiquant le même phénomène aux US depuis le 01/10/08

Sur mon blog sos-crise,
dernières parutions :




uniform.jpg

liste complète










Jacques Sapir dit qu'il faut se protéger
des pays Tiers et des pays de l'Est de l'Europe.

Sinon,  nous serons obligés de nous replier sur une position française.
Texte : «  Monnaie commune, protectionnisme européen : faisons lEurope par le haut
vidéo                                                                                                                                                                                            
http://www.debout-la-republique.fr/Monnaie-commune-protectionnisme.html



transnistrie.jpgMon dernier livre, compte-rendu d'un voyage officiel à Tiraspol en juillet 2007, vient de paraître cette semaine aux éditions du Cygne. Un joli petit livre avec des photos ! Il peut être commandé chez vos libraires ou sur Internet !



http://www.dailymotion.com/bookmarks/Face_Occulte_De_Nos_Etats/video/x8tsks_he-oui_webcam
http://crodoff.canalblog.com/

logo cpi/tpi
Justice pénale internationale :
posture ou imposture ?

1- Le Darfour,
un contre feu médiatique
à Gaza-Palestine


Plaide également en faveur de cet argument le fait de privilégier le Darfour et non l’enclave palestinienne de Gaza, un cas de figure en tout point transposable à la province sécessionniste du sud Soudan. Le Darfour, il est vrai, fait office de contre feu médiatique au prurit belligène d’Israël contre le Liban et la Palestine. Une conférence sur le Darfour avait d’ailleurs été convoquée, en hâte, en juillet 20O6, à Paris, par l’écrivain Bernard Henry Lévy et Jacky Mamou, ancien dirigeant de «Médecins sans frontières», trois jours après le déclenchement de la guerre de destruction israélienne contre le Liban dans une tentative de détournement de l’opinion publique européenne sur les agissements israéliens à Beyrouth. Contrairement à Gaza, sous blocus israélien depuis quatre ans, le Darfour bénéficie de ce fait d’une sur médiatisation sans rapport avec la réalité du drame humain qui s’y joue en raison vraisemblablement de sa conformité avec la stratégie de balkanisation de l’Afrique et du Moyen Orient et des liens de proximité entre Israël et M. Abdel Wahed Nur, chef de la Sudan Liberation Army (SLA), un proche de Bernard Kouchner, ministre français des Affaires étrangères (2). Parangon du droit d’ingérence humanitaire, le tandem Kouchner Lévy a toujours prôné les interventions au Kurdistan, en Tchétchénie au Darfour, mais jamais en Palestine, particulièrement à Gaza où aucune aide gouvernementale française, humanitaire, médicale voire même alimentaire, n’y a été dépêchée après sa destruction par Israël, en janvier 2009, illustration caricaturale de l’instrumentalisation du Droit et de la Justice au service des visées hégémoniques du camp occidental.


Les chefs d’accusations retenus contre Omar Al Bachir, premier président en exercice à être poursuivi par la justice pénale internationale, sont d’ailleurs applicables point par point aux dirigeants israéliens particulièrement les crimes de guerre, le déplacement des populations, les assassinats extrajudiciaires, ainsi que l’usage prohibé de mines anti-personnels et d’armes chimiques, des bombes au phosphore blanc, aux projectiles DIME (dense inert metal explosive). Les témoignages des militaires israéliens de l’académie Itzhak Rabin viennent en confirmation des accusations lancées sur ce sujet par les organisations non gouvernementales et des observateurs occidentaux sur place à Gaza (3). La «lutte contre le terrorisme» n’autorise pas tous les abus. Elle n’autorise pas non plus l’usage de procédés terroristes à l’égard de la population civile, ni l’élimination des témoins gênants des propres turpitudes de leurs auteurs, notamment les installations de l’ONU, comme ce fut répétitivement le cas à Cana, au sud Liban, en 2004, et à Gaza, en 2009.


2- La France,
une suspicion légitime


La justice pénale internationale, dont l’avènement avait été salué comme annonciateur d’une ère nouvelle est ainsi, d’emblée, obérée par sa sélectivité et ses immunités, en un mot par sa partialité. Les Etats-Unis, un des tortionnaires majeurs de l’époque contemporaine, le maître d’œuvre des tortures de la base américaine de Guantanamo (Cuba), de Bagram (Afghanistan) et d’Abou Ghraib (Irak), de même qu’Israël, considéré par une fraction importante de l’opinion publique mondiale comme «l’Etat voyou N°1» de la scène internationale, n’ont pas souscrit au traité fondateur de la Cour pénale internationale. Ils disposent de ce fait d’un privilège de juridiction qui leur confère une sorte d’immunité impériale les plaçant à l’abri des poursuites, héritage de l’ancien «régime des capitulations» de l’empire ottoman.

Il en est de même des autres pays du champ occidental, notamment la France, qui compte à son actif l’élimination des principaux opposants du tiers monde hostiles à son hégémonie,

extraits de
http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=12973


Quelles sont les origines
de la crise du Darfour?

L'acteur américain Georges Clooney fait partie de l'association «Save Darfur» et dénonce le massacre d'Africains par des milices arabes. Par contre, le philosophe Bernard-Henry Levy, qui tente lui aussi de mobiliser l'opinion internationale, affirme qu'il s’agit d'un conflit entre islam radical et islam modéré. La crise du Darfour est-elle ethnique ou religieuse?
LIRE LA SUITE : Darfour (MichelCollon.info)


http://www.dailymotion.com/relevance/search/lelibrepenseur/video/x7t28m_pourquoi-la-france-a-une-dette-de-1_news


crise, un chaos savamment organisé
http://omegalpha.over-blog.com/article-29707722.html


C O M M E N T A I R E S  :  I C I

Repost 0
Published by R-sistons à l'intolérable - dans Résister - militer - libérer
commenter cet article
31 mars 2009 2 31 /03 /mars /2009 06:52
Reçu cette information,
que je relaie aussitôt :


pol-et-l-argent.jpg 


SAMEDI 4  AVRIL 2009.

journée  SANS ACHATS !!!

D'autres pays l'ont déjà fait. Et ils ont réussi à  faire baisser le prix des pâtes alimentaires pour l'Italie. Deux jours de  grève d'achats ont
suffi pour faire reculer l'énorme augmentation du prix des  pâtes.
  
 Même action au Liban pour le prix du pain, le  lendemain de la grève d'achats le prix du pain reprenait son ancien  prix.
 
PARTICIPEZ AU MOUVEMENT NATIONAL
SAMEDI 4  AVRIL 2009
 
LE GOUVERNEMENT ET LES GRANDS FINANCIERS DE  CE PAYS SE  SOUVIENDRONT :
 
Vous êtes invités, tous  et toutes, ce jour-là à ne RIEN ACHETER surtout :
    
- L'ESSENCE - GAZOIL  - TABAC
- JEUX DE HASARD (ts jeux de la Française des Jeux)
- ALCOOL
- BOYCOTT DE LA GRANDE DISTRIBUTION (sauf les petits  commerces de proximité)
- ESSAYER DE NE PAS ETRE VERBALISE  (radars, feu rouge,stop,  stationnement....)

   Avec un minimum d'organisation, nous pouvons tous y arriver.
   Ce message n'est issu d'absolument aucun parti politique ni  d'aucun  syndicat.
  

Imaginez l'impact que  ce mouvement solidaire national pourrait engendrer.
Cette action sera, et c'est certain, plus efficace que n'importe  quelle grève ou  manifestation !!!!.

CETTE  ACTION FERA CHANGER LES CHOSES ;
  
DIFFUSEZ CE MAIL A... TOUS VOS CONTACT INTERNET...FAITES VITE, La date sera  vite arrivée
  
PREVENEZ VOS AMIS, COLLEGUES,  FAMILLES....... qui eux même préviendront à leur tour, leurs amis,  familles, etc ......
 
L' EFFET BOULE DE NEIGE SE FERA  NATURELLEMENT
 
Servons nous d'internet, cette  merveilleuse invention.

AIDONS NOUS et nous parviendrons à  faire reculer la vie chère.

Ne dites pas "cela ne servira à rien "  Observez le 5 avril les réactions constatées grâce à vous,  grâce à nous. Cessons de nous plaindre et AGISSONS

A relayer !



publié par samtelam (libre panseur) Aujourd'hui 09H23

images?q=tbn:sOKUv9r6iyx0iM:%3Ca%20href=


Si on examine avec soin le developpement des sociétés humaines à l' aune des récits, livres et autres documents dont l' Histoire est friande, il devient évident que la coopération, la mutualisation, l' entraide et l' empathie ont été, sont, et seront les outils conceptuels qui nous ont permis de parvenir à la société de l' information dans laquelle nous vivons.


L' enfant, le nourrisson pour être exact, ne survivrait pas sans l' aide de sa mère aidée par ses proches.


Ce paramètre invariable, universel qui fonde notre humanité, qui nous inscrit dans la société des humains par un acte de la plus pure empathie, par Amour, cet acte désinterréssé, cette énergie donnée, ce bonheur, ne devrait pas être bloqué par des visées égoïstes à but d' accumulation, de thésaurisation ou autre illusion de petit propriétaire boursicoteur, trader en pantoufle, brognard du palais, cauchemardeskalkulateurdudividendavenir.

 

Qui a décrété que l' entreprise est faite pour le profit, rien que le profit, tout pour le profit? Qui?


Des banquiers, c a d des voleurs. Des magnats de la pompe à phynance, du pétrole ou autre agro-alimentaire. C a d des affameurs, des institutions à créer du chômage pour instaurer la peur de perdre les avantages « acquis ».

 

Acquis à qui? Juste toléré, oui!! et la tolérance finit lorsque celui qui tolère a décidé de ne plus le faire...La tolérance, un mot à oublier car il est rance. Danse de l' errance.

 

De même que son alter-ego le sacrifice; pour la patrie, pour l' entreprise (combien de salariés filoutés alors qu' ils avaient accepté de « geler » leurs rémunérations pour la « survie » de l' entreprise?, pour le profit de l' entreprise?), pour un dogme, une idée, un voile d' illusion, pour la Maya loin de la Maat.

 

Internet a redistribué les cartes par l' interactivité, nous sommes devenus des acteurs et pensons par nous-mêmes.


Les « leaders d' opinion » nous font LOL, les animateurs nous font LOL, les éducateurs nous font LOL, les profs nous font LOL, les politiques nous font LOL, les artisses nous font LOL, les intermédiaires, directeurs artistiques, grossistes, semi-grossistes, douaniers, huissiers, notaires et avocats, avoués et autres juges, députés trahissant le peuple, réparateurs informatiques, plateformes téléphoniques, pademploi Pôlemploi, nous font LOL!!!!!

 

Que de barrières, de barbelés!!! faudra-t-il utiliser le goudron et les plumes contre ces gabelous qui s' octroient le droit d' empocher la monnaie?

 

Conventions, préjugés, idées reçues, stéréotypes, pressions psychologiques, menaces et passage à l' acte, occupation du territoire en bon souchiens qui pissent pour délimiter leurs influences; pour se rassurer sur leur pouvoir de persuasion, tant il est important de con-vaincre, de séduire pour vendre n' importe quoi pourvu que le flow du cash soit le flot de vache à lait entier, écrémé et demi écrémé.


C'est la comptine du marketeur qui compte sur le comportement du cons-amateur à moteur de pulsion reptilienne.

 

Tout faux!!


Internet a brouillé les cartes au trésor des barons de la salière, les vandales Wendels qui se forgent une maitrise sans suer devant la gueule du haut fourneau qui dégueule sa siderurgie moribonde. Des Wendels pour qui le rêve consiste à « faire fortune » encore et toujours, toujours plus et qui visiblement n' ont pas lu Le Chercheur d' Or de Le Clézio.

 

Nous sommes des acteurs, de nos vies, de nos envies, et nous avons besoin de consommer pour survivre, soit.
 

Nous sommes des consom'acteurs et chaque jour nous remercions Pachamama, notre mère pour les cadeaux extraordinaires, d' air, d' eau et de nourriture qu' elle nous donne grâce à son union avec Râ.
 

Voilà la Maat!! Voilà l' Ubuntu!!

Ne désirant pas être exploités, nous ne désirons également pas être exploiteurs. Car même les syndicats, créés pour défendre les salariés, s' empressent de se conduire comme les pires des salauds dès qu' ils sont en position de patrons....

 

Et Internet nous apprend à travailler en réseau, sans hiérarchie, de gré à gré avec pour finalité la recherche de la connaissance et non l' accumulation des profits.
 

Nous ne reviendrons pas en arrière, quand on goûte à la liberté il est impossible de revenir au servage.

*Et même si quelques-un(e)s se gobergent au champagne/caviar,en nous le faisant savoir pour mieux nous mépriser, il est bon qu' ils sachent en retour que la pizza/chianti aura toujours pour nous le goût ineffable de l' ambroisie olympienne des partiggiani, des résistants de la première heure à la grivelerie du commerce que Fourier qualifiait de rapine.
 

Décroissance! et fissa!!

 

Quem jà passou pela esta vida e não viveu ( Celui qui est passé par cette vie et qui n' a pas vécu)

Pode ser mas, mais sabe menos do que eu ( Peut être plus connu, mais en sait bien moins que moi)

Porque a vida so se da pra quem se deu ( Car la vie se donne seulement à qui s' est donné)

Pra quem amou, pra quem chorou, pra quem sofreu (Celui qui a aimé, qui a pleuré, qui a souffert)

 

Vinicius de Moraes

 

Ecoutons les poètes, la terre et le soleil....

http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=2933



______________________________________________________________________________________


Actualité sur mon blog http://sos-crise :
Http://sos-crise.over-blog.com 



liste complète
   (posté le mercredi 1.4.2009)


effondrement-hyperpuissance.jpg

Reçu ce courriel si poignant :

Etant très pris en ce moment, je n'ai pas le temps de vous écrire un roman pour vous convaincre du bien fondé de continuer l'action des 29 Janvier et 19 Mars

Deux questions me hantent, et j'aimerais les partager avec vous qui me lisez :

1°) que penser de dirigeants qui ont peur de leurs Peuples???
2°) que penser de Peuples qui laissent le Pouvoir entre les mains d'incapables notoires???

Par pitié, évitez de répondre par "/on n' y peut rien/", "/c'est la Démocrati/e", "/y a pas le choix, et pas d'alternatives/" ou encore "/tu devrais arrêter de penser aux autres et profiter de la vie/"........

Voilà, je termine par un dernier conseil d'ami, pour ceux qui ne l'ont pas déjà fait.........JETEZ VOS TÉLÉVISEURS !!!!

N'hésitez pas à me répondre, vos nombreuses réactions, même hostiles, sont toujours riches d'enseignements!!

Amitiés. Khaled

Eh oui, Khaled, en démocratie comme dit Sarkozy "irréprochable",  les citoyens sont condamnés à jeter à la poubelle leur télévision, pour ne pas écouter une ignoble propagande ! Dans quel monde vivons-nous ?  Cordialement, Eva

TV_poubelle.jpg

_______________________________________________________________________________________________________


Elkabbach,
ou comment l'information est détournée
au profit d'un Clan et d'un Etat.
Par Eva, journaliste.


Jean-Pierre Elkabbach en 1991


Jean-Pierre Elkabbach,
faux journaliste et vrai propagandiste,
au service du libéralisme et d'Israël.
L'incarnation de ce que ne doit pas être
un authentique journaliste !


A l'instant, j'ai écouté d'une oreille le "Parlons-en" de la chaîne Public Sénat dirigée par le très partisan, le très néo-sioniste, Jean-Pierre Elkabbach,

et comme d'habitude un seul invité PS face aux portes-paroles du Gouvernement : Pierre Lellouche, un représentant du Ministère de la Défense, sans oublier les deux journalistes aux ordres, dont le tout aussi sioniste, communautariste et partisan, Frédéric Haziza.

Temps de parole de l'unique adversaire du Gouvernement  ? Réduit à la portion congru, constamment interrompu et destabilisé en permanence, pour atténuer la portée de son intervention.  

En réalité, cette émission sur le retour de la France dans le giron de l'OTAN, est un prétexte aux justifications, et disons-le, à de la simple propagande pour un Gouvernement qui n'a qu'un but : Brader les intérêts de la France au profit de l'Etranger, des maîtres à penser de la Pensée unique totalitaire et anti-démocratique qui rend le monde captif : Israël et les Etats-Unis. Et au service de leurs futures juteuses guerres soi-disant de civilisation et pour la démocratie, en réalité afin de s'emparer, comme des voleurs, des ressources convoitées aux quatre coins de la planète.

L'émission se termine en "dix secondes", grâce à l'intervention du zélé serviteur sioniste, par une conclusion du Représentant du Ministère de la défense tout acquis aux thèses anti-France du gouvernement aux ordres de l'Etranger : Le retour au sein de l'OTAN est dans l'intérêt de la France et de l'Europe. La boucle est bouclée. Ce sont les derniers mots que les "veaux", pour parler comme le Gl de Gaulle, entendront.

9a3d3o.jpg
 http://laplote.over-blog.fr

Oui, Mr Elkabbach, je vous accuse de détourner l'argent des contribuables français, pour servir les intérêts de l'Etat le plus dangereux de la planète, le plus va-t-en guerre, le plus ultra-libéral : Israël, dont vous êtes le représentant, le porte-parole, le serviteur, au détriment de la France, du pluralisme, de la République, de l'indépendance nationale, de l'Information.

Vous nous faites boire, Mr elkabbach,  la lie de l'information, celle qui est de la pure propagande. Vous ne méritez qu'une chose : Le mépris des journalistes dignes de ce nom, des citoyens Républicains, et des Français attachés à l'intérêt de la France.

Honte à vous ! Vous représentez ce qu'il y a de plus ignoble pour l'Information authentique, vous salissez le beau métier de journaliste. Avec tous vos copains qui gangrènent les médias de notre pays, à longueur d'antennes ou de pages, grâce à l'Esprit de Clan qui est le vôtre, et qui est le contraire de l'Indépendance à laquelle tout journaliste digne de ce nom doit être attaché.

Eva, outrée !


voir mon blog

http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/article-29726175.html


liste complète


______________________________________________________________

avion-bombes.jpg

Yougoslavie : Il y a 10 ans l’OTAN
agressait un Etat souverain (MID)

Au moment où l’Omniprésident Sarkozy a décidé du retour de la France dans le commandement militaire de l’OTAN, il est bon de rappeler quelques faits de guerre de cette organisation à la solde des lobbies militaro-politiques etatsuniens.

MOSCOU, 24 mars - RIA Novosti. Moscou considère les raids de l’OTAN sur la Yougoslavie il y a 10 ans comme une agression et une violation des normes du droit international, a déclaré mardi dans son commentaire le porte-parole de la diplomatie russe Andreï Nesterenko.

"Il y a dix ans, la Yougoslavie a été attaquée par l’aviation de l’OTAN. Une guerre a été menée contre cet Etat souverain en violation de la Charte de l’ONUt.gif, des normes du droit international, des résolutions du Conseil de sécurité concernant le règlement de la crise du Kosovo. L’OTAN a employé unilatéralement la force en négligeant le principe des efforts communs dans le règlement des conflits internationaux", est-il dit dans le commentaire publié sur le site du ministère russe des Affaires étrangères.

Engagée comme mesure préventive contre une catastrophe humanitaire, cette opération s’est soldée par une vague de réfugiés, qui n’ont jamais pu regagner leur foyer, par la destruction des infrastructures civiles et des systèmes de support vie du pays, a indiqué le diplomate russe.

Même de nos jours, l’économie serbe continue à ressentir les effets négatifs de l’agression de l’OTAN qui avait alors employé les armes de destruction les plus modernes.

"Des offensives contre les Serbes, le mépris à l’égard des minorités ethniques, l’isolement des Serbes dans des enclaves, la criminalité transnationale organisée, les négociations sur le statut du Kosovo où prévalait l’opinion de Pristina, voilà la liste incomplète des conséquences de la politique qui a conduit à la proclamation unilatérale de l’indépendance de la province en dépit des résolutions du Conseil de sécurité", a souligné le représentant du MID.

Dans ce contexte, Moscou appelle à interpréter lucidement les événements d’il y a dix ans et leurs effets négatifs sur le système de relations internationales. A ces fins, la Russie a proposé de signer un accord de sécurité européenne qui régulerait les rapports paneuropéens


http://www.oulala.net/Portail/spip.php?article4001

Lire aussi : Yougoslavie : il y a 10 ans. agression de l’OTAN t.gif

béchir assad.jpg

Pourquoi la Ligue arabe soutient el-Béchir

Commentaire Eva :

Pourquoi le monde entier, via les médias aux ordres comme d'ailleurs ceux de la "gôche bo-bo atlantiste et sioniste" ,  soutiennent-ils les bourreaux occidentaux de l'humanité ? A cause de la propagande éhontée.

Le Darfour et le Soudan ? Convoités par l'Occident à l'affût des ressources  égoïstement "vitales" à piller, et à soustraire à la Chine; alors on invente des poursuites par un pseudo Tribunal pénal international, en réalité aux mains de l'Occident carnassier et prédateur.

A quand des poursuites pour les VRAIS bourreaux, occidentaux ?

Eva

obama israel.jpg
Obama et Israël: les révélations du "New Yorker" : Real Politik 

Commentaire d' Eva

De la Real Politik toujours au service du statut-quo scandaleux,
et du fait accompli profitable aux colons assassins,

de la Real Politik qui permet le plus effroyablement hypocrite
des génocides de l'histoire de l'humanité, envers les Palestiniens
pourtant non responsables de la Shoah.

A quand la vérité dans les Médias ? Israël convoite le gaz offshore des Gazaouis ! Vous avez dit éthique ? Des voleurs et des assassins, oui ! Et toujours le deux poids deux mesures, principal facteur de pseudo terrorisme !

Quand les journalites de gauche, soi-disant, choisiront-ils leur camp ? Celui de la Vérité, des peuples spoliés, des causes justes ? Au lieu d'être platement atlantistes, néo-sionistes, et ... aplatis devant ceux qui détiennent le Pouvoir !


Eva, à la faculté d'indignation intacte face à l'injustice des médias et aux politiques abominables de l'Occident


Le double jeu, c'est l'Occident qui le mène toujours et partout.

A quand sa mise en cause sur ce blog, enfin ??

Est-ce trop demander à la Gôche Caviar ?

 

Eva


34791684_p1.jpg



Liquidation des intellectuels de gauche,
de la culture palestinienne,
de l'identité, de la mémoire.

Nous sommes dans le temps légitime de l’indignation et de la dénonciation du massacre, mais je ne me résigne jamais à donner au destin humain l’apocalypse pour issue. Je crois qu’il faut partir du projet impérialiste et colonialiste qui a été mené en Palestine, sous couvert de la création ex nihilo d’un Etat d’israél, pour le contrecarrer. Un des crimes israélien, c’est-à-dire le sionisme comme pont avancé de l’occident a été de tenter d’étouffer les voix palestiniennes. Et pas n’importe lesquelles, les voix de gauche, les voix communistes, celles qui combattaient tout en cherchant une issue humaine,, internationaliste. Il n’y a pas eu qu’henri Curiel d’assassiné, voici l’histoire de Ghassan Kanafani racontée par el Arham, l’hebdomadaire egyptien en langue française. S’il était un projet auquel j’aimerais participer ce serait celui de la renaissance et de la connaissance de cette culture palestinienne, ce serait une oeuvre de vie sur la volonté de mort.

http://socio13.wordpress.com/2009/01/28/jerusalem-israel-a-tout-fait-pour-liquider-les-intellectuels-palestiniens-surtout-de-gauche-dans-ses-tentatives-d%e2%80%99obliterer-la-memoire-et-l%e2%80%99identite-de-cette-nation/




Un G20 pour rien par Damien Millet – Eric Toussaint


La langue maternelle du 14e dalaï-lama est le chinois, le lieu de naissance du 14 e dalaï-Lama : un choix politique

51zpzeONsCL._SS500_ 


Le compte à rebours a-t-il commencé ?

Voici le message adressé à une amie ce jour.
Je le
poste pour tous ceux qui m'adressent des mails, des com's et qui se trouvent dans une situation identique.

________________________________________________________________

Je ne veux pas te faire peur mais te faire prendre conscience pour protéger les tiens.
Je prends un peu de temps pour t'éclairer, c'est très important.
Je te fais un hyper résumé de la situation.
 
Le déroulement est le suivant :
 
1. La crise financière va déboucher sur une catastrophe monétaire = le dollar va s'effondrer totalemenent et ne sera bientôt plus une devise de référence. (exemple : Les russes et les chinois qui eux possèdent 50% de la dette américaine sont occupés en ce moment au G20 à demander de créer un panier de devises - DTS - de remplacements. Les USA vont évidemment refuser dans un premier temps mais ils auront  très bientôt le dos au mur car la manipulation (planche à billet) de la banque centrale (FED) sur le tirage du dollar ne pourra plus se poursuivre encore longtemps (d'ici un an max.).
 
 
 
Cela va avoir des conséquences géostratégiques majeures. Les USA feront tout pour empêcher cette issue.
 
 
2. La crise économique va engendrer progressivement des troubles sociaux et civils de plus en plus graves. Ce sera le cas quand les gens verront que leurs économies, leur plan de pension, leur système de protection de santé partir en fumée. Tous les plans de relance mis sur la table en ce moment ne marcheront pas, la situation va s'aggraver avec le défaut de paiement d'états entiers. Un système social hautement sécuritaire (voire totalitaire) se mettra en place. Un tel système de contrôle de population est actuellement testé à Strasbourg sous le prétexte fallacieux de mesures préventives pour le sommet de l'Otan.
On teste les réactions des gens.
 
 
3. Les catastrophes naturelles vont se multiplier. Les tremblements de terre sont en forte augmentation, les inondations aussi. Mais le pire sera le réveil des volcans, leur fumée et leur dégagement de gaz va avoir des conséquences très lourdes sur les populations. Plusieurs volcans se sont déjà réveillés ces toutes dernières semaines :
 
 
 
 
 
Cela va aussi engendrer beaucoup d'humidité dans l'air ce qui va favoriser la propagation de pandémie.
Tout cela est causé par les tempêtes solaires mais aussi par des événements dû à l'allignement cosmique (le cosmos est une horloge). Donc, rien avoir avec le réchauffement climatique d'origine humaine dont on nous rabat les oreilles sans cesse. C'est un mensonge total.Par ailleurs, un volcan en éruption dégage plus de CO2 que toutes les voitures et usines du monde entier.
 
Le monde va ainsi s'enfoncer dans les déséquilibres et la panique. De la sortira évidemment une guerre totale.
C'est prévu.
L'objectif est la réduction massive de la population mondiale.
 
Sauf ceux qui sont préparés y survivront. Cela ne se passera pas dans 10 ou 15 ans mais dans les années qui sont devant nous.
Nous allons le vivre !!
 
Suis bien le fil des infos que tu entendras et relient tous ces points apparemment sans lien entre eux ... et tu verras que ce que je te dis est la pure vérité (ce n'est pas de la paranoïa).
 
Les élites sont déjà préparées à ces événements. Elles ont déjà leur bunker..
Lire par exemple ici pour Bill Gates, Rockfeller et Mosanto : http://www.lecourrier.ch/index.php?name=NewsPaper&file=article&sid=438832
 
 
Conclusion rapide et brève :
 
Nous vivons dans une réalité partiellement fictive fabriquée par les grands médias.
L'essentiel nous est soigneusement caché. Il est vrai que nous devons rester productif n'est-ce pas ?!
 
Quand tu verras que les choses se gâtent, tu peux compter sur moi pour te donner des indications supplémentaires sur les choses à faire pour te protéger, toi et ta famille. (..)
 
http://lapromo.neufblog.com/leveilleur/2009/03/le-message-%C3%A0-une-amie.html



_________________________________________________________________________________________



Vidéos :

Pierre Hillard - Une analyse géopolitique pertinente

http://remy-rey.over-blog.com/article-27936556.html



_______________________________________________________________________________________


Nato-out.jpg


Les 60 ans de l’Otan :
Une nouvelle guerre froide
contre les damnés de la terre ?

« L’Europe supranationale, c’est l’Europe sous commandement américain. Les Allemands, les Italiens, les Belges, les Pays-Bas sont dominés par les Américains. Les Anglais aussi, mais d’une autre manière. Alors, il n’y a que la France qui ne soit pas dominée. Pour la dominer aussi, on s’acharne à vouloir la faire entrer dans un machin supranational aux ordres de Washington. Alors, on n’est pas content, et on le dit à longueur de journée, on met la France en quarantaine. (...) »
Le général de Gaulle (..)

« Monsieur Nicolas Sarkozy voulait que sa présidence marque la rupture avec un "modèle social français". A-t-il alors résolu d’en finir avec une autre tradition française, celle de l’indépendance nationale ? (...).De complaire à des industriels de l’armement, amis de M.Sarkozy, qui escomptent qu’un retour de la France dans le rang leur permettra de vendre davantage d’équipements militaires ? Plus vraisemblablement, l’Elysée espère tirer parti de la sympathie qu’inspire le nouveau président des Etats-Unis pour tordre le cou à une impardonnable exception française. Celle qui, au moment de la guerre d’Irak, vit Paris se dresser contre tous les docteurs Folamour du "choc des civilisations".

(..) Le conflit entre la Russie et l’Alliance atlantique est donc désormais au coeur des tensions mondiales. Cette tendance russe à barrer l’expansion de l’Occident dans l’Est européen a généré une contre-offensive remarquable de l’armée russe en Géorgie, dont on ne mesure pas encore toutes les conséquences. Outre la Russie et l’Otan, la troisième pièce du kaléidoscope international actuel est le fondamentalisme islamique, qui s’exprime soit à travers des réseaux terroristes, soit dans des structures étatiques. De l’évolution des rapports de ces trois acteurs de la dynamique internationale - l’Otan étant à l’avant-garde de la globalisation démocratique - dépend la structuration du pouvoir au niveau planétaire dans les prochaines années.(6)

http://www.oulala.net/Portail/spip.php?article3998


 

liste complète


Les Français, c’est bien connu, sont très peu syndiqués, mais ils manifestent tout le temps. Tout de même, trois millions de personnes dans la rue, comme le 19 mars dernier, on n’avait pas vu cela depuis longtemps. Ces derniers temps, les Français ont beaucoup de raisons de protester. Ils manifestent contre les projets de réforme de l’école, du système de santé, du système des retraites, contre la montée du chômage, les délocalisations, les fermetures d’usines et la baisse du pouvoir d’achat. Mais aujourd’hui, et pour la première fois peut-être, ils manifestent avant tout contre le système de l’argent. On leur avait dit il y a quelques mois qu’on ne pouvait pas satisfaire leurs revendications parce que « les caisses de l’Etat sont vides ». Après quoi, lorsque les premières conséquences de la crise financière mondiale se sont fait sentir, ils ont vu l’Etat sortir magiquement d’on ne sait où des milliards d’euros pour soutenir les banques les plus menacées. On leur a dit en même temps qu’avec la crise, des centaines de milliards d’euros ou de dollars sont partis en fumée – de sommes d’un montant tel que nul ne parvient même à réaliser à quoi elles correspondent. Aujourd’hui, ils constatent que leur situation personnelle se dégrade, tandis que les grandes entreprises cotées en Bourse voient globalement exploser leurs profits, mais en même temps multiplient les [...]

 

 

cia.jpg
La communauté états-unienne du renseignement vit comme une humiliation le départ de Charles Freeman, contraint par le lobby sioniste de renoncer à son poste de président du Conseil national du renseignement. Les déclarations se multiplient pour dénoncer l’influence disproportionnée d’une faction dont le fanatisme porte atteinte aux intérêts nationaux états-uniens, et même israéliens. Dans ce contexte, le directeur de la CIA, Leon Panetta, a remis au président Obama et aux leaders parlementaires concernés une étude sur l’avenir d’Israël dans les vingt prochaines années. Le rapport établit qu’il est impossible à long, voire à moyen terme de maintenir le régime d’apartheid au pouvoir à Tel-Aviv, que la « solution à deux États » est une chimère et qu’une évolution à la sud-africaine est inévitable. Israël devra restituer aux neuf millions de Palestiniens la nationalité et la citoyenneté dont elle les prive depuis 1948. Sur cette base, la CIA invite l’Éxécutif et le Législatif à anticiper l’afflux de 2 000 000 de réfugiés israéliens sur le territoire US, dont 500 000 ont la double nationalité US. L’Agence pose également la question de savoir quelle attitude adopter vis-à-vis des criminels de guerre ou contre l’humanité qui chercheront alors refuge aux États-Unis. La CIA envisage l’afflux de 2 millions de réfugiés israéliens aux USA

La CIA envisage l’afflux de 2 millions de réfugiés israéliens aux USA

 

 

dgrunway.jpg
L’atoll de Diego Garcia est situé au cœur de l’océan Indien. Ce joyau corallien d’une rare beauté, pourtant en sécurité hors de la zone des cyclones, a subi trente années d’agressions. Volées à leurs habitants, les Ilois, ces îles ont été transformées en base aéronavale anglo-américaine de lancement de missiles balistiques. Spoliée, abîmée, Diego Garcia est devenu l’escale de la mort pour la défense des intérêts du consommateur américain et européen.  L’atoll de Diego Patrick Brousse de Laborde    Les Ilois ou Chagossiens habitaient leur archipel et formaient une population paisible et soudée qui vivait essentiellement de la pêche et du coprah, tous ont été délocalisés, dans l’indifférence générale, par les Britanniques au profit des américains. Exilés aux Seychelles et à l’Ile Maurice dans le dénuement, les Ilois ont entrepris des actions en justice pour reprendre possession de leurs îles. Leur résistance est non-violente: manifestations et grèves de la faim devant les ambassades des deux États « pirates ». Les Ilois ont été sacrifiés sur l’autel de l’argent et de la guerre par la cupidité et l’irresponsabilité de politiciens de l’Ile Maurice, du Royaume-Uni et des États-Unis d’Amérique fourvoyés aux finalités mercantiles et criminelles des lobbies des industries de l’armement. [...]

 

 

110px-Flag_of_Israel_svg.png
"Israël" prépare un exercice d'alerte aérienne dans tout le pays en juin, d'une ampleur sans précédent, c'est ce qu'a indiqué vendredi le vice ministre de la Guerre du gouvernement sortant, Matan Vilnaï. Des sirènes d'alerte doivent retentir le 2 juin en "Israël" dans le cadre d'un exercice visant à tester les procédures de secours de la population en cas de guerre et d'attaques de missiles. "Toute la population sera appelée à se mettre à l'abri" a indiqué Vilnaï à la radio militaire de l'occupation. Il a précisé que la décision définitive de procéder à cet exercice sera prise par le nouveau gouvernement israélien, après son investiture prévue pour la semaine prochaine. L'exercice est censé durer cinq jours, entre le 31 mai et le 4 juin. Un exercice qui dure 5 jours ? Est ce la dissimulation d'une attaque programmée contre l'Iran à l'aide de missiles balistiques à têtes nucléaires, sachant qu'en représailles l'Iran tirerait des centaines de missiles à son tour sur israel ... ? Sous couvert d'exercice, israel va-t-il mettre toute sa population aux abris avant de déclencher son attaque ? Ils sont assez retors pour jouer ce jeu la. De toutes façons, Sarkohen l'a dit "on se réveillera un matin en constatant qu'israel a frappé [l'Iran] ! Ils mettront comme toujours, le monde devant le fait accompli, se moquant totalement des conséquences de leurs actes. Revenons aux protocoles de Sion, faux grossier [...]

 

 

 

Affaire Freeman : le Lobby israélien vacille par John J. Mearsheimer* Alors que la coalition qui a porté Barack Obama à la Maison-Blanche s’entredéchire, le Lobby israélien (AIPAC) est parvenu à écarter l’ambassadeur Freeman de la présidence du Conseil du Renseignement national. C’est que, depuis plusieurs années, Chas Freeman est le leader d’un courant, au sein du département d’État et de la CIA, qui tente de recentrer la politique de Washington au Proche-Orient sur les intérêts nationaux US. Il a organisé la publicité autour du livre critique des professeurs John J. Mearsheimer et Stephen M. Walt, il a aidé à la conclusion des contrats pétroliers entre la Chine et l’Iran, il a organisé l’invitation du président Ahmadinejad à l’université de Columbia et, plus récemment, a apporté son soutien à l’envoyé spécial de l’ONU dans les Territoires palestiniens Richard Falk. Pour lui barrer la route, le Lobby israélien l’a accusé de servir les intérêts saoudiens et chinois ce qu’il ne pouvait démentir sauf à révéler son rôle exact au sein des services de renseignement US. Cependant, l’action trop visible du Lobby israélien contre un membre éminent de la Communauté du Renseignement US a eu pour effet de mobiliser celle-ci contre lui. Le professeur John J. Mearsheimer. M. Freeman avait une remarquable [...]

 

 

 

De fait, Obama déclare la guerre au Pakistan. Le programme guerrier d'Obama: augmentation du nombre de soldats, du nombre "d'experts civils" et de celui des mercenaires, ces derniers étant actuellement au nombre de 71 000 (plus que les troupes de l'armée US) en Afghanistan. Obama a pris la décision d'opérations terrestres US transfrontalières en territoire pakistanais, avec ou sans l'accord du gouvernement pakistanais, en plus de l'escalade des attaques de drônes.  Alors que le président Barack Obama commence a réduire la guerre de Bush en Irak, il construit sa propre guerre plus à l'Est. On nous dit que ce sera une nouvelle aventure américaine, extra spéciale, plus étendue en Afghanistan, impliquant une stratégie d'escalade vigoureuse pour "stabiliser" cette terre perpétuellement instable. L'escalade initiale va ajouter 17 000 soldats aux 36 000 qui sont déjà sur place. Puis, un an après, il y aura une nouvelle augmentation d'environ 17 000 soldats. (Les 17 000 premiers sont déjà déployés, Obama vient d'annoncer un nouveau déploiement de 4000 troupes ndlt). Ces soldats doivent être postés dans une série de nouvelles garnisons construites dans des régions [...]

 

 

Ferons-nous du drapeau de la France la boule puante d'une satellisation inexorable de l'Europe, paierons-nous, de génération en génération à un empire étranger le tribut d'une gratitude politique contrefaite, laisserons-nous le fanion du Nouveau Monde flotter à jamais sur les quatre cents bases militaires de l'occupant en Allemagne, en Italie, en Espagne, en Grèce, en Belgique, en Hollande, au Portugal, allumerons-nous pour toujours les fumigènes de nos souverainetés confisquées, ferons-nous grésiller à jamais les brûle-parfums de notre reconnaissance à un faux prophète de la démocratie?  Le 4 avril, nous recevrons somptueusement l'occupant, le 4 avril, nous fêterons les soixante ans de notre subordination institutionnalisée, le 4 avril, nous nous le couvrirons des lauriers de nos dévotions éperdues. Mais nul ne porte longtemps le masque des Tartuffe de la liberté. L'OTAN ne se changera pas aussi aisément qu'on le croit en une exposition de parchemins des démocraties commémoratives. Changeons le triste mémorial de la souveraineté évanouie de l'Europe en instrument de notre résurrection. Notez  1 - M. Barack Obama, nouveau vassalisateur de l'Europe occupée   2 - Le génie de la logique   3 - Les bévues de la France  [...]

 

Comment chasser l'occupant militaire de l'Europe ?

 

 

liste complète

 

liste complète

 

 

Repost 0
Published by R-sistons à l'intolérable - dans Résister - militer - libérer
commenter cet article
29 mars 2009 7 29 /03 /mars /2009 17:18

 
download?mid=1%5f5189281%5fAN2xktkAATssS

Editorial d'Eva
Sarkozy fossoyeur de la France (suite)
Axe Washington-Paris-Tel Aviv
La France broyée par l'OTAN
L'Europe vassale et instrumentalisée
"L'ennemi chino-russe"
Le Pakistan, première étape
Vers le choc planétaire


La mission mondiale nauséabonde de l'OTAN

Sélection de liens

messie-obama.jpg

Axe Washington-Paris-Tel-Aviv
instrumentalisant l'Europe
contre la Chine et la Russie
Editorial d' Eva


Mes amis,

J'avais prévu de vous parler de l'OTAN, sur plusieurs articles, et je trouve l'article joint qui reprend presque point pour point ce que je voulais vous dire, entre autres. Mais j'aurais encore beaucoup à ajouter. Et je le ferai. Car le sujet est sensible, et vaste.

C'est donc une petite introduction aux sujets que j'approfondirai ensuite, que je vous livre ici. Souvenez-vous : Je vous ai dit que Sarkozy n'aimait pas la France, mais le pouvoir et les Etats-Unis, son modèle jusqu'à la caricature (Bush). Il se sert d'elle comme tremplin pour ses ambitions personnelles, et en même temps il sert les intérêts de ses vrais maîtres qui, en coulisses, décident de l'avenir de l'humanité en fonction de leurs seuls intérêts.

Je vous ai dit également que Sarkozy, une fois élu, ferait de la France la vassale des USA, reniflant le danger dès sa candidature aux Présidentielles, en bonne Gaullienne (de gauche) que je suis, en matière de politique étrangère, soucieuse d'indépendance nationale, et, sur le plan intérieur, aspirant au rassemblement des citoyens plutôt qu'aux querelles de chapelle. Je savais que la France perdrait son âme, ses valeurs, son originalité, son indépendance. Qu'elle deviendrait le caniche des Etats-Unis, avec, au mieux, un strapontin dans l'OTAN. Je savais qu'un jour, elle serait malgré elle entraînée dans des aventures militaires qui ne sont pas les siennes, impériales, coloniales, hégémoniques, sanguinaires, et qui la discréditeraient auprès d'un monde encore admiratif de l'action de Dominique de Villepin à l'ONU. Souvenez-vous : L'intervention enflammée de D. de Villepin avait été applaudie, fait unique dans l'Histoire de l'ONU.

Je vous l'avais dit : Sarkozy sera le fossoyeur de la France, et de ses intérêts traditionnels. A l'intérieur, en cassant ce qui restait de son modèle social, à l'extérieur, en cassant ce qui restait de son indépendance nationale de plus en plus malmenée (d'ailleurs depuis la mort du Libanais Rachid Hariri, l'ami personnel de Chirac. Ce dernier a sacrifié la Syrie à un plat de lentilles, le prêt d'un appartement au coeur du Paris historique).

L'indépendance de la défense européenne, ce sont des mots qui resteront lettre morte. De la simple communication ! Car Sarkozy est un néo-conservateur américain, comme son alter ego choyé par les Français, Kouchner Dr Jekyll and Mr Hyde, faux humanitaire et vrai va-t-en guerre. Comme aussi, d'ailleurs, D. Strauss-Kahn, la réplique des deux précédents, l'homme du FMI, autre chéri des Français, faux socialiste et vrai sous-marin d'Israël pour, au sein de la Gauche, casser ce qu'il reste des idées socialistes, mais aussi le gaullisme, l'indépendance nationale, la politique pro-arabe gaullienne, bref, pour aligner la France sur les diktats de Washington et d'Israël.

En résumé, adieu le modèle social et l'indépendance nationale, alignement complet sur Washington et, à travers le CRIF et l'entourage de Sarkozy, sur Israël, mais ce n'est pas tout : Loin de travailler à la construction d'une Europe indépendante des Etats-Unis, en réalité Sarkozy veut raccrocher ce wagon à la locomotive de l'Empire, pour en faire un partenaire soumis et subalterne des aventures impériales hégémoniques et sanguinaires, aventures pour le contrôle des ressources et des zones stratégiques, au seul bénéfice de l'Occident, et avec des relents de choc de civilisations, je dis bien relents, car ce choc civilisationnel est secondaire par rapport aux intérêts financiers, prioritaires, conduisant à l'affrontement armé avec les pays Arabes, qui ont le malheur d'être détenteurs, précisément, des ressources les plus convoitées de la planète. C'est ainsi d'ailleurs que le cadre originel de l'OTAN, conçu comme machine de guerre, défensive disait-on, contre le rival russe, s'est bien évidemment avec la chute de l'URSS, mué en alliance de l'Occident pour la seule défense de ses intérêts géo-politiques et financiers. Et aujourd'hui, s'il n'est pas réellement défini, en tous cas honnêtement défini, l'objectif est bien et bien d'utiliser l'OTAN comme bras armé de l'Occident, à des fins impériales, et au risque de la confrontation avec les futurs rivaux.

Car avec Sarkozy, c'est la fin d'une longue tradition diplomatique française, spécifiquement gaullienne (et c'est pourquoi les remaniements sont actuellement très nombreux au sein du Corps diplomatique, fait du Prince encore et toujours, qui s'octroie le droit de tout changer, même les traditions les plus ancrées), c'est aussi, en réalité, la fin du rêve de Défense spécifiquement européenne, en d'autres termes, c'est non seulement la fin de l'indépendance nationale, mais aussi de l'indépendance de l'Europe, qui sera alignée sur Washington et sur Tel-Aviv (Israël a pénétré, de façon bien peu démocratique, toutes les instances européennes, les phagocytant, avant, un jour, de diriger l'Europe complètement vassalisée), et pire encore, qui sera instrumentalisée pour des aventures qui ne sont pas les siennes.

En réalité, allant plus loin que les articles habituellement consacrés à l'OTAN, je discerne de sombres visées, totalement, radicalement différentes de tout ce que l'on pouvait imaginer jusqu'alors.

En effet, sauf acte fou de la part d'Israël (possible dans la mesure où l'ancien Etat socialiste est désormais dirigé par des néoconservateurs fascisants, ultra-réactionnaires et même fanatiquement religieux), l'Iran ne sera plus la priorité en termes militaires. Ce qui se dessine, aujourd'hui, c'est bel et bien, avec Obama (dont je disais après son élection qu'il serait le visage souriant d'une politique identique, pour mieux la faire passer en douceur, la "diversité" est le nouveau "dada" des "démocraties" occidentales, soucieuses de détourner l'attention de la nécessaire remise en cause du Système capitaliste), un Obama encore plus dangereux que Bush, car conseillé par Brzejinski, ce qui se dessine, donc, c'est le remodelage complet de la politique de l'OTAN, sa réorientation radicale. Avec au final, un seul objectif : La grande confrontation avec les deux seuls vrais rivaux, russe et chinois, menaçant les Anglo-Saxons dans leur désir de perpétuer le siècle américain, malgré l'effondrement du Système libéral imposé à la planète et érigé en modèle suprême, bref d'établir une domination complète et définitive du monde, d'abord dans les mentalités, ensuite sur les plans géo-politique et stratégique.

Les néoconservateurs s'en prenaient à des Etats faibles, sans défense. Le trio Obama-Clinton-Brzejinski a d'autres projets en tête, ébauchés d'ailleurs sous la férule de Bush: L'anéantissement de la Russie et de la Chine, seuls Etats pouvant en définitive menacer, à terme, les folles ambitions de quelques cerveaux dérangés, appuyés sur deux jambes, d'une part celle de la Haute Finance, et d'autre part celle du Complexe militaire, toujours plus soucieux d'écouler sa marchandise quel que soit le coût humain et quitte à inventer des ennemis imaginaires et des mythes tout aussi imaginaires, comme celui du 11 septembre, de ben Laden, ou d'Al Quaïda.


 (suite article plus bas)
obamamessie.jpg
L'Europe instrumentalisée,
avec ses peuples, future chair à canons
contre la Russie et la Chine

Et comment ces sinistres projets peuvent-ils être mis en oeuvre, sans trop de casse des intéressés eux-mêmes ? Vous avez deviné ? Mais par la bonne vieille Europe, bien sûr, renforcée par une myriade d'Etats foncièrement anti-russes et foncièrement pro-américains !  Certes, avec Israël passé maître en la matière, tout est fait pour diviser les peuples, les dresser les uns contre les autres (grâce en particulier aux ONG véreuses), provoquer des scissions - comme au Tibet, au Soudan-Darfour (qu'il faut impérativement arracher aux Chinois, à la recherche de sources d'approvisionnements et de plus en plus influents, d'où la mascarade El-Béchir, abondamment relayée par la presse aux ordres des prédateurs de l'humanité), ou encore à Tartous (base navale russe) ou dans le Turkestan chinois. Mais en réalité, au-delà de ces projets machiavéliques de scissions ou de désintégrations locales voire régionales, il y a l'objectif suprême d'anéantir la Russie (après l'avoir encerclée et menacée) comme la Chine, quitte en menant des attaques-surprises, préventives, au sol, contre les forces de dissuasion nucléaires, et avec le désir final d'une part d'y installer des marionnettes aux ordres, d'autre part de contrôler les territoires - et les ressources ! Et en avant la domination totale et définitive du monde, et des populations réduites en nombre, parfaitement contrôlées, et complètement asservies !

Alerte ! L'Europe vassalisée doit servir de relais de l'Empire sur le continent, et les peuples doivent être enrôlés pour la grande bataille qui s'annonce !

Car en raccrochant le wagon européen à celui des Anglo-Saxons, ou, plus largement, des Usraéliens, les Sarkozy-Barrosso ont en tête d'offir les Etats membres, et leurs populations, à l'Empire, pour qu'il puisse, à travers lui, mettre en place la grande tragédie planétaire qui se trame dans les coulisses, si vous préférez, pour qu'il puisse réaliser ses desseins hégémoniques !

L'Europe est enrôlée en Afghanistan et au Pakistan bientôt - nouveau point chaud de la planète, pour le soustraire à l'influence croissante de la Chine - , elle sera bientôt sollicitée pour soutenir la Georgie et l'Ukraine, et enfin, on lui demandera d'être le supplétif des basses besognes de la Grande-Bretagne et de ses alliés américains et israéliens, en un mot : On l'entraînera dans une confrontation planétaire artificielle contre la Russie et la Chine, dont elle sortira exsangue, à nouveau, comme en 40 ! Conçue pour assurer la paix, l'Europe verra se retourner contre elle tous ses idéaux d'origine, au seul bénéfice de l'Empire carnassier et assassin !

Avec Obama, souriant candidat de la diversité, c'est en réalité un retournement complet de la politique mondiale qui se dessine, et une aggravation de celle de Bush ! Et pendant que les peuples appelés à travailler ensemble - souvenez-vous, la vision gaullienne de l'Europe... jusqu'à l'Oural !- s'égorgeront mutuellement, nucléaire aidant, les maîtres d'oeuvre se protégeront dans leurs bunkers norvégiens dorés et, une fois que tout sera fini, ils se partageront les Etats redessinés, les peuples soumis, les ressources volées ! 

Personnellement, je ne suis pas sûre, vu sa situation géographique, qu'Israël sortira indemne de la confrontation planétaire qu'il élabore dans l'ombre avec ses amis anglais, américains, et maintenant français, avec les sinistres Sarkozy-Kouchner (et le sot Morin, à la courte vue). Et c'est là, dans les soubresauts de l'agonie, par esprit de vengeance, qu'il risque de faire usage, aux quatre coins de la planète, de la force ultime, nucléaire, que le monde a tolérée bien imprudemment.

Le scénario de l'Apocalypse ? Avec un Obama ante-Christ ? Eh bien, malheureusement, il est réaliste, et il se met en place devant nos yeux, point par point, avec le Pakistan, le Caucase, le réarmement défensif ou offensif, l'installation de bases aux quatre coins de la planète, au Kosovo, en Pologne, aux confins de la Russie, de la Chine (Corée du Sud... ah, comme le Tibet est convoité, en ce moment, avec ses moines fantoches !), ou au Vénézuela, pour ne citer que ces exemples... 

Il est impératif d'alerter les populations, notamment européennes, des dangers qui les guettent. L'Europe a une vocation, originale, reliée à la Russie et libérée du carcan américain, et la politique des Sarkozy-Folamour doit être dénoncée avant qu'il ne soit trop tard.

De Gaulle était un visionnaire, un grand Prophète : Ecoutons sa voix, plus que jamais d'actualité !  Ne l'enterrons pas, avec la politique de Sarkozy-Kouchner, alignée sur Washington ! Il appelait à une Europe jusqu'à l'Oural, tournons-nous vers la Russie et le peuple chinois, ce sera notre salut ! Le salut de la paix et de l'équilibre géo-stratégique de la planète !

Sinon ?

Rideau. L'humanité signe son propre arrêt de mort.

Population, aux actes ! Informez tous vos concitoyens, et refusez la tragédie planétaire qui se met en place, qui engloutira l'humanité avec ses apprentis-sorciers !

Eva

apocalypse-copie-1.jpg


TAGS : OTAN, Occident, Brjejinski, Empire, usraélien, Europe, Sarkozy, Obama, Chine, russie, Pakistan, Iran, israël, Grande-Bretagne, Etats-Unis, Caucase, Turkestan, Morin, Kouchner, Vénézuela, Kosovo, Pologne, Georgie, Ukraine, Oural, de Gaulle, Empire, Dr Folamour, Dr Jekyll and Mr Hyde, Tibet, el-Béchir, Soudan-Darfour, Afghanistan, Tartous, Barrosso, FMI, ONU, Strauss-Kahn, de Villepin, modèle social, Sarkozy fossoyeur de la France et de ses intérêts, ONG, réarmement, Liban, Hariri, Clinton, ante-Christ, Apocalypse, CRIF, néocons, choc civilisations, URSS, nucléaire, Irak, Arabes, Syrie, Liban, bunkers Norvège, fait du prince, Corps Diplomatique... 

nato_logo.jpg

La mission mondiale
nauséabonde de l'OTAN

 

L’OTAN, le bras principal à l’étranger du complexe militaro-industriel des Etats-Unis, ne fait que s’étendre. Sa raison d’être originale, le bloc soviétique supposé menaçant est mort depuis 20 ans. Mais à l’instar du complexe militaro-industriel lui-même, l’OTAN est maintenue en vie et continue de croître par des intérêts économiques bien établis, l’inertie institutionnelle et un état d’esprit officiel proche de la paranoïa, avec des groupes de réflexion qui cherchent désespérément des « menaces ».


Ce mastodonte s’apprête à célébrer son 60ème anniversaire en avril, sur le Rhin, dans les villes jumelles de Strasbourg (en France) et de Kehl (en Allemagne). Le président français, Nicolas Sarkozy, de plus en plus impopulaire, offre un cadeau exceptionnel : le retour de la France dans le « commandement intégré » de l’OTAN. Cet événement bureaucratique, dont la signification pratique reste peu claire, fournit aux chœur des fonctionnaires et des éditorialistes OTANolâtres de quoi s’enorgueillir. Voyez ! Ces idiots de Français ont reconnu leur erreur et sont rentrés au bercail.

Sarkozy dit les choses autrement. Il affirme qu’en rejoignant le commandement de l’OTAN l’importance de la France s’accroîtra, en lui donnant de l’influence sur la stratégie et les opérations d’une Alliance qu’elle n’a jamais quittée et pour laquelle elle a continué de contribuer plus que sa part en forces armées.

Le défaut dans cet argument est que c’était le contrôle total et inébranlable des Etats-Unis sur le commandement intégré de l’OTAN qui persuada en premier lieu le Général Charles de Gaulle à le quitter, en mars 1966. De Gaulle ne le fit pas sur un coup de tête. Il avait essayé de changer le processus de prise de décision et avait découvert que c’était impossible. La menace soviétique avait diminué et de Gaulle ne voulait pas être attiré dans des guerres qu’il pensait inutiles, comme les efforts étasuniens de gagner la guerre en Indochine et que la France avait déjà perdue et considérait ingagnable. Il voulait que la France soit capable de poursuivre ses propres intérêts au Proche-Orient et en Afrique. D’autre part, la présence militaire des Etats-Unis en France stimulait les manifestations « Yankee go home ». Le transfert du commandement de l’OTAN en Belgique satisfaisait tout le monde.

Le prédécesseur de Sarkozy, Jacques Chirac, étiqueté à tort par les médias étasuniens comme « anti-américain », était déjà prêt à rejoindre le commandement de l’OTAN s’il pouvait obtenir quelque chose de substantiel en retour, comme le commandement de l’OTAN en Méditerranée. Les Etats-Unis refusèrent platement.

A la place, Sarkozy accepte des miettes : l’affectation d’officiers supérieurs français à un commandement au Portugal et dans quelques bases d’entraînement aux Etats-Unis. « Rien n’a été négocié. Deux ou trois officiers français supplémentaires en position de recevoir des ordres des Américains ne changeront rien », a observé l’ancien ministre français des affaires étrangères, Hubert Védrine, lors d’un récent colloque sur la France et l’Otan. Sarkozy a annoncé ce retour le 11 mars, six jours avant que cette question ne soit débattue par l’Assemblée Nationale. Les protestations de gauche comme de droite seront vaines.

Il semble qu’il y ait deux causes principales à cette reddition inconditionnelle.

L’une est la psychologie de Sarkozy lui-même, dont l’adoration pour les aspects les plus superficiels des Etats-Unis s’est exprimée dans son discours embarrassant devant le Congrès des Etats-Unis en novembre 2007. Sarkozy est peut-être le premier président français qui semble ne pas aimer la France. Ou, du moins, qui semble préférer les Etats-Unis (par ce qu’il regarde à la télévision). Il peut donner l’impression d’avoir voulu être le président de la France, non pas par amour pour son pays, mais par vengeance sociale contre lui. Depuis le début, il s’est montré pressé de « normaliser » la France, c’est-à-dire, de la refaçonner en accord avec le modèle américain.

L’autre cause, moins flagrante mais plus objective, est la récente expansion de l’Union Européenne. L’absorption rapide de tous les anciens satellites d’Europe de l’Est, ainsi que des anciennes républiques soviétiques d’Estonie, de Lettonie et de Lituanie, a radicalement changé l’équilibre du pouvoir au sein de l’UE elle-même. Les nations fondatrices, la France, l’Allemagne, l’Italie et les pays du Benelux, ne peuvent plus guider l’Union vers une politique étrangère et de sécurité unifiée. Après le refus de la France et de l’Allemagne d’accepter l’invasion de l’Irak, Donald Rumsfeld a discrédité ces deux pays comme faisant partie de la « vieille Europe » et il s’est gargarisé de la volonté de la « nouvelle Europe » de suivre l’exemple des Etats-Unis. La Grande-Bretagne à l’Ouest et les « nouveaux » satellites européens à l’Est sont plus attachés aux Etats-Unis, politiquement et émotionnellement, qu’ils ne le sont à l’Union Européenne qui les a recueillis et leur a apportés une aide économique au développement considérable et un droit de veto sur les questions politiques majeures.

Cette expansion a enterré efficacement le projet français de longue date de construire une force de défense européenne pouvant agir hors du commandement de l’OTAN. Les dirigeants de la Pologne et des Etats Baltes veulent une défense américaine, à travers l’Otan, point. Ils n’accepteraient jamais le projet français d’une défense européenne qui ne serait pas liée à l’OTAN et aux Etats-Unis.

La France a son propre complexe militaro-industriel, un nain comparé au complexe militaro-industriel américain, mais le plus grand de l’Europe occidentale. Tout complexe de ce type a besoin des marchés à l’exportation pour son industrie d’armement. Le marché au meilleur potentiel aurait été des forces armées européennes indépendantes. Sans cette perspective, certains pouvaient espérer qu’en rejoignant le commandement intégré les marchés de l’OTAN s’ouvriraient à la production militaire française.

Un espoir tenu, cependant. Les Etats-Unis protègent jalousement les acquisitions majeures de l’OTAN au bénéfice de leur propre industrie. La France n’aura probablement pas beaucoup d’influence au sein de l’OTAN pour la même raison qu’elle abandonne sa tentative de construire une armée européenne indépendante. Les Européens sont eux-mêmes profondément divisés. Avec une Europe divisée, les Etats-Unis règnent. De plus, avec la crise économique qui s’accentue, l’argent est de moins en moins disponible pour l’armement.

Du point de vue de l’intérêt national français, ce faible espoir de commercialiser des équipements militaires lourds est largement miné par les conséquences politiques désastreuses de l’acte d’allégeance de Sarkozy.

Il est vrai que même hors du commandement intégré de l’OTAN l’indépendance de la France n’était que relative. La France a suivi les Etats-Unis dans la première guerre du Golfe – le Président François Mitterrand espéra vainement gagner ainsi de l’influence à Washington, le mirage habituel qui attire les alliés dans les opérations étasuniennes douteuses. La France s’est jointe à l’OTAN en 1999 dans la guerre contre la Yougoslavie, malgré les doutes aux plus hauts niveaux. Mais en 2003, le Président Jacques Chirac et son ministre des affaires étrangères Dominique de Villepin ont réellement usé de leur indépendance en rejetant l’invasion de l’Irak. Il est généralement reconnu que la position française a permis à l’Allemagne de faire de même. La Belgique a suivi.

Le discours de Villepin, le 14 février 2003, au Conseil de Sécurité des Nations-Unies, donnant la priorité au désarmement et à la paix sur la guerre, reçut une rare standing ovation. Le discours de Villepin fut immensément populaire dans le monde entier et a accru énormément le prestige de la France, en particulier dans le monde arabe. Mais, de retour à Paris, la haine personnelle entre Sarkozy et Villepin atteignit des sommets passionnels et l’on peut suspecter que le retour de Sarkozy dans l’obédience de l’OTAN est également un acte de vengeance personnelle.

Le pire effet politique est beaucoup plus vaste. L’impression est à présent créée que « l’Occident » - l’Europe et l’Amérique du Nord - se barricadent contre le reste du monde par une alliance militaire. Rétrospectivement, la dissidence française a rendu service à l’ensemble du monde occidental en donnant l’impression - ou l’illusion - que la pensée et l’action indépendantes étaient toujours possibles et que quelqu’un en Europe pouvait écouter ce que d’autres parties du monde pensaient et disaient. Désormais, ce « resserrement des rangs », salué par les fervents défenseurs de l’OTAN comme « améliorant notre sécurité », sonnera l’alarme dans le reste du monde. L’empire semble resserrer ses rangs en vue de faire la loi dans le monde. Les Etats-Unis et ses alliés ne prétendent pas ouvertement diriger le monde, seulement le réguler. L’Ouest contrôle les institutions financières mondiale, le FMI et la Banque Mondiale. Il contrôle le judiciaire, la Cour Criminelle Internationale, laquelle, en six années d’existence, a jugé seulement un obscur chef de guerre congolais et mis en accusation 12 autres personnes, toutes africaines – et pendant ce temps, les Etats-Unis causent la mort de centaines de milliers, voire de millions de personnes en Irak et en Afghanistan et soutiennent l’agression continuelle d’Israël contre le peuple palestinien. Pour le reste du monde, l’OTAN n’est que la branche armée de cette entreprise de domination. Et cela à un moment où le système du capitalisme financier dominé par l’Ouest entraîne l’économie mondiale dans l’effondrement.

Cette gesticulation, consistant à « montrer l’unité occidentale » pour « notre sécurité », ne peut que rendre le reste du monde inquiet pour l’avenir. Pendant ce temps, l’OTAN manœuvre chaque jour un peu plus pour encercler la Russie avec des bases militaires et des alliances hostiles, notamment en Géorgie. En dépit des sourires pendant les dîners avec son homologue russe, Sergueï Lavrov, Hillary Clinton répète le mantra étonnant selon lequel « les sphères d’influence ne sont pas acceptables » - voulant dire, bien sûr, que la sphère historique russe d’intérêt est inacceptable, tandis que les Etats-Unis l’incorporent vigoureusement dans leur propre sphère d’influence, qui s’appelle l’OTAN.

Déjà, la Chine et la Russie accroissent leur coopération en matière de défense. Les intérêts économiques et l’inertie institutionnelle de l’OTAN poussent le monde vers un alignement préalable à la guerre bien plus dangereux que la Guerre Froide.

La leçon que l’OTAN refuse d’apprendre est que sa recherche d’ennemis crée des ennemis. La guerre contre le terrorisme nourrit le terrorisme. Entourer la Russie avec des missiles soi-disant « défensifs » - lorsque tout stratège sait qu’un bouclier accompagné d’une épée est aussi une arme offensive – créera un ennemi russe.

La Recherche de Menaces

Pour se prouver à elle-même qu’elle est réellement « défensive », l’OTAN continue de rechercher des menaces. Eh bien, le monde est un endroit agité, en grande partie grâce à la sorte de mondialisation économique imposée par les Etats-Unis au cours des décennies passées ! Cela pourrait être le moment d’entreprendre des efforts diplomatiques et politiques afin de mettre au point des moyens internationalement acceptés pour traiter les problèmes tels que la crise économique mondiale, le changement climatique, l’utilisation de l’énergie, les pirates informatiques (« la guerre cybernétique »). Les groupes de réflexion de l’OTAN se jètent sur ces problèmes comme de nouvelles « menaces » qui doivent être traitées par l’OTAN. Cela conduit à une militarisation des décisions, là où elles devraient être démilitarisées.

Par exemple, que peut bien vouloir dire répondre à la menace supposée du changement climatique avec des moyens militaires ? La réponse semble évidente : la force militaire peut être utilisée d’une manière ou d’une autre contre les populations obligées de fuir de chez elles à cause des sécheresses ou des inondations. Peut-être, comme au Darfour, la sécheresse conduira-t-elle à des conflits entre groupes ethniques ou sociaux. Ensuite, l’OTAN peut décider quel est le « bon » camp et bombarder l’autre camp. Quelque chose de ce genre.

Le monde semble en effet se diriger vers une période de troubles. L’Otan semble se préparer à affronter ces troubles en utilisant la force armée contre des populations indisciplinées.

Cela sera évident lors de la célébration du soixantième anniversaire de l’OTAN, qui se déroulera les 3 et 4 avril prochains à Strasbourg et à Kehl.

Ces villes seront transformées en camps armés. Les habitants de la ville tranquille de Strasbourg sont obligés demander des badges pour pouvoir quitter leurs propres habitations ou y entrer durant ce joyeux évènement. Aux moments cruciaux, ils ne seront pas autorisés du tout à quitter leur domicile, sauf en cas d’urgence. Le transport urbain sera stoppé. Ces villes seront aussi mortes que si elles avaient été bombardées, afin de permettre aux dignitaires de l’OTAN de simuler une démonstration de paix.

Le point culminant sera une séance de photos de dix minutes, lorsque les dirigeants français et allemand se serreront la main sur le pont au-dessus du Rhin reliant Strasbourg à Kehl. Comme si Angela Merkel et Nicolas Sarkozy faisaient la paix entre la France et l’Allemagne pour la première fois ! Les gens du cru seront enfermés afin de ne pas déranger cette mascarade.

L’OTAN se comportera comme si la plus grande menace à laquelle elle est confrontée est le peuple d’Europe. Et la plus grande menace pour le peuple européen pourrait bien être l’OTAN.

http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=12940

Article original en anglais, NATO's Global Mission Creep, Counterpunch, 13 mars 2009. Pour lire l'article en anglais, cliquez ici.


____________________________________________________________________________________


2 Vidéos à écouter absolument
pour compléter ces articles :

Vidéos ici
http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-29563698.html


__________________________________________________________________________________________


A lire aussi, la vingtaine d'articles que je viens d'envoyer
sur mon blog
http://sos-crise.over-blog.com ,
pour comprendre tout ce qui se prépare, et notamment :

liste complète

__________________________________________________________________________________________



Sélection de liens 
(incomplète)

Ct--valmy.jpg
Nouveautés, www.comite-valmy.org     
info@comite-valmy.org

Comité Valmy

L'union de la Résistance, l'actualisation du programme du CNR: des exemples pour bâtir
    l'union du peuple de France?  Appel de l'Arc Républicain de Progrès
   
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article216

    CNRS, INSERM et politique de l'Union Européenne
   
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article215

    Irak : septième année d'occupation   Par Comaguer
   
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article214

    Dollar, la fin d'un cycle dit vertueux Par Hélène Nouaille
   
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article213

    Crise: Pékin soutient Moscou dans sa recherche d'alternatives au Dollar RIA Novosti
   
http://www.comite-valmy.org/spip.php?breve43

    Contre leur crise, libérons-nous du carcan de l'Union Européenne Communites de Vénissieux- Pétition
   
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article210

 

20060319-chien-renifleurmariali.gifDessin de MARIALI

Nouveau sur
www.michelcollon.info


ACTUALITE :

Georges Berghezan - Kosovo : fruits amers d'une intervention 'humanitaire'
Dix ans après, où en est le trou noir de l'Europe ?
10 ans

Saul Landau - L'échec du capitalisme: les faits parlent d'eux-mêmes
Chronique d'un système à l'agonie
Capitalisme

Joceline Clemencia - Stop à la recolonisation hollandaise de Curaçao
Appel à la solidarité internationale
Curaçao

Gerardo Aiquel - Salvador: "En hommage à nos morts, nous jurons de vaincre"
Impressions d'un observateur international sur une élection historique
Salvador

Patrick Brousse de Laborde - Diego Garcia ou l'archipel des oubliés
Les îles paradisiaques transformées en escale de la mort
Diego Garcia

Gilberto Lopez y Rivas - Les crimes d'Etat d'Alvaro Uribe Velez
Impunité et barbarie en Colombie
Uribe

Aurélie Leroy - Contre le travail des enfants ? Présupposé à débattre...
Attention aux amalgames idéologiques occidentaux
Enfants

Sarah Lauzemis - Brèves Palestine (25 mars 2009)
Abattu - Provocation - Crimes de guerre - Kidnapping - Pillage
Palestine

Saud Djaafer - Obama cède aux pressions et lâche Charles Freeman
L'administration US fait profil bas
Obama

MADAGASCAR :
Atlasaltern - Les néo-libéraux pro-américains renversés à Madagascar
Et la Françafrique prend la relève ?
Madagascar

Txente Rekondo - Les dinosaures profitent de la crise malgache
Le peuple reste l'éternel perdant
Malgaches

VENEZUELA :
Eva Golinger - Opérations psychologiques contre le Venezuela
Washington et sa guerre contre la révolution bolivarienne
Opération

Michel Guilbert - Venezuela: respecter l'Etat de droit
La réalité du terrain face à la propagande médiatique
Etat

Frank Gaudichaud - Le processus bolivarien : un projet alternatif en tension ?
Entretien avec un analyste avisé de la révolution vénézuélienne
Procesus




liste complète


Le directeur des renseignements israélien met en garde contre un développement iranien de l'arme nucléaire

(Xinhua)Le chef des renseignements israéliens, Amos Yadlin, a prévenu mercredi que l'Iran a maîtrisé les technologies d'enrichissement de l'uranium et peut développer des capacités nucléaires militaires. "Les Iraniens ont fini le développement d'un missile sol-sol capable de transporter une ogive nucléaire," a indiqué Yadlin à la Commission des Affaires étrangères de la Knesset (parlement)."La
 
Après avoir vu les différents candidats à la présidentielle se mobiliser sur toutes les causes : SDF, Ecologie, Droit des femmes, Darfour et signer le Pacte de Nicolas Hulot, le Pacte Paroles de femmes et les propositions du Collectif Urgence Darfour, nous aurions souhaité voir les principaux candidats débattre entre eux. Malheureusement le débat ne fait plus partie de la société française ; Tout est préparé, aseptisé, convenu. Les journalistes de complaisance ont remplacé les journalistes d’investigation. Nous serions même au point de regretter les coups de gueule de Georges Marchais, les petites phrases de Mitterand, les vrais débats politiques qui m’endormaient lorsque j’étais enfant. Une Sacré époque belle et bien révolue ! Il ne faut pas se faire d’illusions, la parole n’est plus libre d’où un malaise profond qui n’est pas prêt d’être soigné.


Le président russe Dmitri Medvedev (Reuters)
Le président russe Dmitri Medvedev (Reuters)
 
Le président russe, Dimitri Medvedev, a demandé vendredi 27 mars de mettre fin à "l'opération antiterroriste" lancée par les forces fédérales russes en Tchétchénie en 1999. Il estime que la situation est revenue "à la normale" dans cette république du Caucase.
"La situation s'est pour l'essentiel normalisée en Tchétchénie. La vie reprend son cours normal. On construit des immeubles modernes, on résout les problèmes sociaux", a déclaré Dimitri Medvedev au chef du FSB (Service fédéral de sécurité, ex-KGB), Alexandre Bortnikov. "Il est donc nécessaire d'examiner la question du régime juridique en vigueur en Tchétchénie lors de la (prochaine) réunion du Comité national antiterroriste et de prendre les mesures qui s'imposent", a-t-il ajouté, selon des images retransmises à la télévision russe.

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/international/europe/20090327.OBS0970/
medvedev_veut_la_fin_de_loperation_antiterroriste_en_tc.html



Communiqué:
 
ISRAEL'S jeunes objecteurs de conscience.
Le Shministim israéliennes sont des élèves du secondaire qui ont été emprisonnés pour avoir refusé de servir dans une armée qui occupe les territoires palestiniens. 18 décembre marque la date de lancement d'une campagne mondiale visant à les libérer de prison. Rejoignez plus de 20.000 personnes, y compris des objecteurs de conscience américains...et montrez votre soutien en communiquant avec le Ministre israélien de la défense en utilisant le formulaire ci-dessous. 40000 LETTRES ET COMPTAGE ! 

Voir la vidéo et l'article sur
http://lavenircestmaintenant.skyrock.com/2361272577-FREE-THE-SHMINISTIM.html 



Le parti communiste de Russie (PCR) a déclaré aujourd’hui que la crise économique mondiale est en train de créer dans le pays une situation révolutionnaire dont le vecteur politique peutêtre dévié vers la gauche  et ila demandé à la classe ouvrière  de renforcer les rangs  communistes pour fortifier l’influence du parti face au  gouvernement et au parlement.

http://socio13.wordpress.com/2009/03/29/les-communistes-avertissent-que-la-russie-vit-u

 

 




Nouveaux articles sur mon blog sos-crise :




et également sur ce blog d' Eva,  paru ce 1.4.9

 

Guide juridique du militant, l'essentiel à savoir
532 milliards de dollars seraient cachés par les banques françaises
Sélection de nouvelles très inquiétantes (février-mars 2009)
Consommation, tuyaux, conseils crise, expériences réussies... Liens.
Livres de survie gratuits, les liens
Coeur fragilisé avec la crise ? Nouveau remède découvert, polyvalent
La destruction d'un gouvernement par le NOM, en trois étapes
Pétitions, données, liens... sur différents thèmes
Les ruses des miséreux de l'impôt sur la fortune
Enrichir les habitants de la planète,avec l'argent donné aux banques !
liste complète



C O M M E N T A I R E S  :  I C I


Repost 0
Published by R-sistons à l'intolérable - dans Nouvel Ordre Mondial - mondialisation
commenter cet article
25 mars 2009 3 25 /03 /mars /2009 19:03

Sommaire :

Editorial d'Eva :
Journal de 20 heures, sur FR2 télé-sioniste :
Avec Pujadas, Français floués !

La crise : Pour éviter le chaos,
une course de vitesse est engagée !

Les tests de guerre bactériologique

OMC, les pouvoirs invisibles

Sélection de liens

crise-monde.jpg
Eva :
Je ne partage pas toutes les orientations de ce texte,
mais je reconnais sa pertinence sur le fond.
J'approuve  notamment l'appel
à remporter la course de vitesse
pour éviter le chaos ! Reste que pour moi,
on ne muscle par le Manifeste des socialistes européens.
On change le Système capitaliste militaro-financier !
La formule est à trouver.
Mais celle-ci, libérale, a fait la preuve
non seulement de son échec, mais de sa dangerosité
pour toute l'humanité - hormis quelques privilégiés.

Course de vitesse
pour éviter le chaos

N
ous sommes en 1930.
La crise a éclaté quelques mois plus tôt.
Partout le chômage augmente mais rien d'irréversible ne s'est encore produit.
Nulle part la crise sociale n'a encore débouché sur la barbarie.

En 1930, dans son premier livre, Contribution aux Etats-Unis d'Europe,
Pierre Mendès France écrit que, pour éviter le chaos, "une course de vitesse est engagée", et pour gagner cette course de vitesse, Mendès France affirme qu'il faut créer une monnaie unique européenne dotée d'une vraie gestion politique et investir sur le plan social les marges de manoeuvre créées par cette monnaie unique.

Monnaie unique. Gouvernement politique. Projet social. En 1930, un sursaut européen est possible car l'Allemagne est un pays démocratique. Hélas, Mendès n'est pas écouté et, trois ans plus tard, après l'arrivée au pouvoir de Hitler, plus personne ne propose un sursaut européen... En 1930, il était possible d'agir. Trois ans plus tard, il est trop tard.


Aujourd'hui, nous sommes en 1930. La bulle a éclaté. Partout la courbe du chômage s'affole. Nul ne peut plus nier l'extrême gravité de la crise, mais rien d'irréversible ne s'est encore produit. Comme en 1930, la cause profonde de la crise est avant tout sociale : dans tous les pays occidentaux, depuis le début des années 1980, chômage et précarité ont provoqué des déséquilibres sans précédent.


En vingt-cinq ans, en Europe et au Japon, la part des salaires dans le PIB a diminué de 11 %. Aux Etats-Unis, seuls les 5 % des personnes les plus riches ont vu leurs revenus augmenter depuis dix ans. Les autres ont vu leurs revenus stagner ou diminuer.

Si la consommation a continué d'augmenter, c'est uniquement parce que l'on a poussé les classes moyennes et les pauvres à s'endetter. A s'endetter de façon insoutenable.


Comme en 1930, une course de vitesse est engagée. Pour trois raisons au moins.

Premièrement, la situation sociale en Chine est totalement instable. Tous ceux qui ricanaient, en 2003, quand nous nous inquiétions du niveau de la dette privée aux Etats-Unis, ricanaient aussi quand nous soulignions la fragilité de la croissance chinoise. "Il n'y a aucun risque de récession aux Etats-Unis, affirmaient-ils. Et même si les Etats-Unis ralentissent, la Chine prendra le relais."


Le 2 février, le gouvernement chinois a annoncé que 20 millions de travailleurs migrants ont déjà perdu leur emploi à cause de la crise. En quelques mois seulement, 20 millions de nouveaux chômeurs ! En huit ans, la Chine a doublé son budget militaire et le 3 mars, le gouvernement a encore annoncé une augmentation de 15 % ! Si la situation se dégrade trop fortement, nul ne peut être certain que ce qui s'est passé en Allemagne entre 1933 et 1945 ne va pas se jouer à nouveau en Chine dans les vingt ans qui viennent, avec Taïwan ou le Tibet dans le rôle de l'Alsace-Lorraine.


Une course de vitesse est engagée aussi en Europe. Des milliers de jeunes étaient dans la rue à Athènes en novembre 2008 pour crier leur ras-le-bol du chômage et des petits boulots.

En France, les émeutes de Guadeloupe rappellent celles de 2005 et expriment la même attente de dignité et de justice sociale.

En Espagne, beaucoup s'inquiètent d'une possible explosion sociale si, comme l'annonce la Commission européenne, le chômage atteint en 2010 19 % de la population...


Tous nos pays sont dans une situation de tension extrême. Et nul ne sait ce que peut donner le ras-le-bol des classes moyennes, des précaires et des pauvres si nos élites sont incapables de construire très vite et de mettre en oeuvre une stratégie de sortie de crise.


Une course de vitesse est engagée pour une troisième raison : il ne faudrait pas que la gravité de la crise sociale nous fasse oublier la gravité de la crise climatique et de la crise alimentaire, que les milliards que l'on donne aux banques soient retirés des plans de lutte contre le dérèglement climatique ou de l'aide au développement.


Au bout de trente ans de fuite en avant, nous n'avons plus droit à l'erreur. Nous avons encore quelques marges de manoeuvre mais elles sont limitées. Que voulons-nous en faire ? Voulons-nous "relancer" un système à bout de souffle, socialement injuste et écologiquement intenable, ou voulons-nous utiliser ce qui nous reste de marges de manoeuvre pour construire une nouvelle société, plus juste et plus durable ? Il faut choisir.


Comme en 1930, nous sommes dans un moment où l'Histoire hésite. Ce moment où nul ne peut plus contester l'extrême gravité de la crise mais où rien d'irréversible ne s'est encore produit. Et comme en 1930, une partie des solutions est à construire au niveau européen.


J'étais à Madrid, le 1er et le 2 décembre 2008, au Congrès des socialistes européens. Tous, nous étions très émus de voir des femmes et des hommes venus des vingt-sept pays d'Europe se lever les uns après les autres pour soutenir le Manifesto rédigé sous la houlette de
Poul Rasmussen, le président du Parti socialiste européen. C'était une première dans l'histoire de l'Europe.

Mais il faut aller plus loin. Plus vite. Tous ceux qui ont pris la parole à Madrid l'ont dit : l'adoption du Manifesto n'est qu'un premier pas. Il faut être plus ambitieux et plus concrets si l'on veut gagner la "course de vitesse". Voilà pourquoi, il y a quelques semaines, lors d'un face-à-face organisé à Bruxelles avec Poul Rasmussen, je lui ai proposé que les socialistes européens prennent une initiative historique.


A
Bretton Woods, en 1944, on a réuni économistes et dirigeants politiques pendant trois semaines. Trois semaines pour inventer les règles du jeu qui ont permis trente ans de stabilité et de prospérité. De même, j'ai proposé à Poul Rasmussen d'inviter les socialistes et les syndicats des pays d'Europe à se retrouver pendant trois semaines pour approfondir le Manifesto.


Trois semaines de travail pour éviter que la crise échappe à notre contrôle. Trois semaines pour apporter des solutions concrètes à la
crise financière et, surtout, construire un nouveau pacte social. Est-ce trop demander ?


Nous devons nous laisser bousculer par la crise. Nous ne pouvons pas attendre que le système s'écroule pour nous donner les moyens (et donc le temps) de nous mettre sérieusement au travail.


Je renouvelle aujourd'hui mon appel : si nous voulons gagner la course de vitesse, si nous voulons gagner les élections européennes pour être en situation de négocier avec les Etats-Unis et la Chine un nouvel équilibre mondial, il est urgent de réunir les socialistes des vingt-sept pays pour muscler notre Manifesto. Poul, Martine, Jose-Luis, Elio et Frank-Walter qu'en pensez-vous ?


Pierre Larrouturou
est économiste et ancien délégué national Europe du PS. Il publiera en avril "Crise : la solution interdite" chez Desclée de Brouwer. Ceux qui souhaitent soutenir cet appel peuvent le faire sur www.nouvellegauche.fr.

http://www.lemonde.fr/opinions/article/2009/03/23/comme-en-1930-une-course-de-vitesse-est-engagee-contre-la-crise-par-pierre-larrouturou_1171518_3232.html


Relance verte avec AVAAZ, 
pétition avant le G20

D’ici quelques jours, les dirigeants mondiaux se réuniront lors du Sommet du G20 à Londres pour tenter de trouver des moyens de surmonter la crise. Il est absolument crucial que ces derniers s’entendent une relance verte et sur un plan de sauvetage ambitieux qui stimulera, encadrera et réformera en profondeur l’économie mondiale.

Sans d'intenses pressions internationales dans les jours à venir, nos dirigeants pourraient rater cette occasion historique. Nous avons donc décidé de lancer de toute urgence une pétition à l’occasion du Sommet de Londres. Celle-ci sera remise directement aux représentants officiels du sommet et aux dirigeants lors d’une marche de milliers de personnes ce week-end. Pour ajouter votre signature, cliquez sur ce lien :

http://www.avaaz.org/fr/global_economic_rescue

Une dépression mondiale menace tout ce qui nous est cher
: en faisant augmenter le niveau de pauvreté, elle pourrait favoriser les conflits, menacer l’environnement et nos emplois ainsi que l’avenir de nos enfants. Cependant, un plan de sauvetage puissant et concerté de la part de nos gouvernements pourrait empêcher cette dépression. Les États doivent s’entendre pour stimuler leurs économies respectives, aider les économies vulnérables à éviter l’effondrement, réguler les marchés financiers internationaux et démocratiser les institutions comme le Fonds monétaire international.

Les dirigeants sont encore bien loin d’arriver à un consensus sur ce genre d’action ambitieuse; c’est pourquoi, par nos voix et nos manifestations, nous devons les presser d’agir. Les médias du monde entier seront à Londres afin de couvrir le sommet. Grâce aux milliers de membres d’Avaaz vêtus de casques de protection verts et portant des bannières en notre nom, la marche bénéficiera d’une vaste couverture médiatique qui attirera l’attention des dirigeants mondiaux.

Tous les signataires auront également la chance de voter sur les principes et réformes nécessaires à la reconstruction de l’économie mondiale. Toute nos demandes seront remises lors du sommet du G20 alors... merci de signer la pétition dès maintenant 

profitation.jpg

Comme disait un commentateur sur Yahoo, télévysion !
http://fr.answers.yahoo.com/question/index?qid=20090204115155AAA45y8
Voir http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/article-29474883.html
(blog d'Eva R-sistons à la désinformation,
voir aussi article Elkabbach, ou le journalisme de cour
http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/article-29390219.html)


té lévy sion !

Editorial d'Eva:
TV néo-sioniste, avec en particulier FR2
David Pujadas propagandiste
Vers le choc de civilisations
Français floués

220px-David_Pujadas_14_mars_2009.jpg
Photo wikipedia

Journal de 20 heures, Pujadas, le roi de la désinformation. Soirée comme les autres. Il s'agit de justifier toutes les politiques gouvernementales, militaro-financières, libérales, atlantistes, sionistes... Je vous l'ai souvent écrit: Nous sommes loin de l'époque où le grand journaliste Charles Enderlin pouvait librement exposer les souffrances des uns et des autres, Palestiniens ou Israéliens. Aujourd'hui, on le laisse intervenir quand la politique ne permet pas d'autre choix, et pas pour des sujets brûlants, exigeant une parfaite honnêteté. D'ailleurs, désormais on ne sait pratiquement rien du martyr des Palestiniens, du massacre du personnel soignant ou des enfants, des violences des colons chassant les paysans de leurs terres, des pêcheurs empêchés de pêcher, de l'impossibilité d'avoir une activité industrielle, de la collaboration de la France de Sarkozy avec les assassins israéliens, on ne voit même pas les ruines de Gaza, seulement, ici ou là, une maison effondrée au milieu d'un quartier épargné, voire une vague silhouette de Gazaouis tentant d'échapper aux bombes assassines, plus ou moins interdites par le Droit international. Par contre, on sait tout des souffrances des Israéliens, qui voient tomber des roquettes artisanales sur leur sol et parfois sur un bâtiment et même, exceptionnellement, sur un habitant, et quand une personne finit par être touchée, voici tous les projecteurs braqués sur elle, sur le visage de la famille éplorée, sur l'indignation de toute la communauté... tant il est vrai qu'avec FR2 télé néo-sioniste, la souffrance d'un seul Israélien compte plus que les atrocités quotidiennes vécues par tout un peuple enfermé, bombardé, empêché de se déplacer, d'étudier, de commercer, de travailler, de manger, de se chauffer, de s'éclairer etc - de vivre !

Or, ce mercredi 25 le caniche des sionistes nous propose au menu de sa propagande, pardon de son Journal, l'interview de la patronne du MEDEF, meilleur soutien de Sarkozy, pour justifier l'injustifiable et pour la rapprocher des télespectateurs - si vous préférez, pour désamorcer la colère des Français lésés. Cele donne un préchi-precha qui n'engage à rien, mais qui, agrémenté de sourires compatissants pour le bon peuple, laisse hypocritement penser que les patrons ont un code d'éthique, qu'il n'est pas possible d'encadrer leurs rémunérations mais que si, Français, faites confiance à vos chefs d'entreprise, ils font grand cas de vos préoccupations, et patati et patata...Avec un oiseau comme celui-ci, les plus sots sont réconciliés même avec les patrons du CAC 40 source de leurs malheurs. Objectif atteint ! Les néo-sionistes, grand amateurs de l'ultra-libéralisme qui broie les peuples, ont façonné l'esprit des Français. Taisez-vous, les veaux, Sarkozy et ses amis du MEDEF vous veulent du bien ! Ne manifestez plus, laissez faire, supportez, soyez reconnaissants, même....

Et voici la page Shoah. Celle-là, d'une manière ou d'une autre, elle revient, oui, encore et toujours, sous le moindre prétexte. Surtout après les événements de Gaza, pour détourner la colère des télespectateurs contre les méchants "terroristes" du Hamas. A quand une réflexion sur le sens de la résistance pour un peuple en voie d'extermination ?

Justement, Jean-Marie Le Pen resort sa bouillie, au sujet des chambres à gaz, de "détail de l'Histoire". Joli cadeau pour les néo-sionistes, à l'affût du moindre dérapage, de la moindre occasion pour nous faire pleurer sur les éternels malheurs du peuple mal aimé, et qui bien entendu fait tout pour cela. Jean-Marie Le Pen, donc, prétexte à une page spéciale. Pas une information parmi d'autres, non, les projecteurs sont braqués sur le vilain monsieur qui pense que la Shoah est un aspect de la période 1939-45, un aspect parmi d'autres, au même titre par exemple que les souffrances des soldats, des populations civiles bombardées, des millions de Russes sacrifiés, des Allemands fanatisés et entraînés dans des guerres malgré eux, des collabos français d'Hitler et de ses sbires, des fonctionnaires de la police trop zélés, des délateurs de leurs voisins...

Avant la page Shoah, joli développement contre les Musulmans, les Arabes, les Islamistes, les Talibans, les Pakistanais, les partisans de la Charia, les obscurantistes, les tortionnaires des femmes, et même des hommes... rien ne nous est épargné. Sujet sur mesure pour propagandistes en mal de choc de civilisations, de guerres pour la démocratie à la sauce occidentale, et, ce qui est moins dit, et même jamais chuchoté, de convoitises envers les ressources juteuses de la région pour ceux qui orchestrent les politiques mondiales, anglo-saxons, israéliens, européens vassaux...Et c'est ainsi qu'on a droit à des développements, fort opportuns pour le Clan chargé de manipuler les Français, sur l'imposition de la Charia, "la Loi islamique", la terreur, les mutilations, les flagellations, la soumission des femmes, la destruction des écoles pour les filles, etc... Excusez du peu ! Le choc de civilisations est dans l'air du temps pujadiste...

Récemment, je discutais avec un informaticien très engagé contre Sarkozy, mais ne manquant jamais d'égratigner au passage les méchants Musulmans - auditeur de FR2-télé sioniste ??? En tous cas, la propagande de faux journalistes vrais propagandistes comme Pujadas, fait mouche ! Honte à ces sous-journalistes, prêts à tout pour un plat de lentilles, une invitation au dîner du Crif, un sourire de Sarkozy, une légion d'honneur, et qui sait, carotte suprême, un week-end avec les Biderberg... 

Vous avez dit déontologie ?

Et après cette page de superbe intoxication, les Français ont droit à un film, un "doux pays de mon enfance", ah que la vie est douce, sur FR2-télé sioniste, la vie est belle, Français chantez sous la pluie, et même sous l'orage, faites confiance à vos dirigeants, laissez-les prendre soin de leurs affaires, pardon, de vos affaires, en liaison avec leurs amis yankees et israéliens grands amateurs de jungle financière, de dividendes, de délocalisations, de dégraissages, de compétition économique, de chocs de civilisations, de guerres pour le contrôle des ressources...

A quand de vrais sujets, sur la casse sociale, la perte de l'indépendance nationale, le libéralisme qui tue, le journalisme qui désinforme, les guerres au profit des multinationales, les industries de mort, le "canular" de la guerre contre le terrorisme, le viol du Droit international (allez demander ça à des néo-sionistes !), l'utilisation d'armes prohibées, le grignotage quotidien des libertés, Big Brother, les mensonges sur l'Irak, l'Iran, la Russie, la Chine etc, les silences sur les défoulements orgiaques des Puissants, les sociétés secrètes qui impulsent les politiques, l'imposture du 11 septembre ou de pseudo démocraties, la manipulation des citoyens, le scandale de la monnaie, des banques, de l'agro-alimentaire...,  les menaces que représentent le néo-sionisme, le néo-conservatisme, l'Occident, etc... A quand de vrais sujet ? Chut ! Ne parlons pas de malheurs !  Maintenons les Français dans une douce torpeur, pour mieux les asservir, les étrangler ensuite ! Dès tôt le matin, avec William et ses collaborateurs pratiquement tous néo-sionistes (même les nymphes de la météo !), le décervelage commence, tout va très bien Mme la Marquise, circulez, il n'y a rien à voir... 

Au fait, pendant ce temps-là le compère de C dans l'Air au service des néo-sionistes lui aussi (qui ne l'est pas ?), Yves Calvi, organise toujours ses débats entre libéraux plus ou moins bon teint (à part quelques exceptions, exceptions d'ailleurs choisies parce qu'elles s'expriment avec moins d'aisance que les invités libéraux), en évitant comme ses confrères d'égratigner la politique de Sarkozy, le libéralisme, l'atlantisme, le sionisme, Israël, les alliés de l'Occident, etc... Et lorsqu'il n'est plus possible d'éviter de commenter la politique de Sarkozy, par exemple au moment où les Français sont dans la rue en train de la vilipender, c'est pour discutailler sur sa communication, sur son omniprésence, sur le manque de clarté de sa politique, de tout ce que vous voulez, mais bien sûr toujours en prenant soin de ne pas aborder le fond de celle-ci, la défense des intérêts du Grand Capital.

Vous avez dit désinformation ? 

Eva 

En cherchant une photo de Pujadas, pour que vous voyez sa frimousse si vous n'êtes pas encore vaccinés, je tombe sur ceci : 
David Pujadas est membre du club
Le Siècle[7].
http://fr.wikipedia.org/wiki/David_Pujadas

Lobby.jpg


______________________________________________________________________________________________________

Sélection de liens

mural_diego_rivera21
L’Amérique latine vit sans aucun doute un changement d’époque. Dans les « post-politiques » années 90, l’horizon ne laissait pas voir un degré d’intégration régionale tel qu’aujourd’hui, accompagnée d’une érosion visible des « relations charnelles » avec Washington et d’une multitude de nouveaux alliances comme avec la Russie, la Chine ou l’Iran.


Nouvelle Gauche
en Amérique Latine

L’aura charismatique


Dans une géométrie variable, les gouvernements progressistes du continent, aujourd’hui crédités d’une aura charismatique, sont, en grande partie, le fruit des mobilisations populaires « anti-néolibérales ». Le Kirchnerisme est insaisissable sans les journées de 2001 [ledit « Argentinazo »], le cycle bolivien de rébellions populaires a porté le premier président indigène, le Caracazo de 1989 a ouvert la voie à l’apparition postérieure de Chavez et la pression populaire a défait un coup d’État contre lui en 2002, les rébellions successives, urbaines et rurales, ont conduit le jeune Rafael Correa au pouvoir. Le cas brésilien est le produit d’une longue période d’accumulation syndicale-ouvrière conjointement à des mobilisations sociales comme celles menées par les Sans terres, tandis que l’expérience paragayenne reflète l’épuisement du parti-État Colorado qui a gouverné le pays durant six décennies parallèlement à un réveil politico-revendicatif du mouvement paysan. Pour finir, le Chili et l’Uruguay sont restés fidèles à des institutions résistantes à l’heure de « passer à gauche », de manière très modérée cela dit.


(..) Quelles sont les bases empiriques et théoriques de l’actuel tournant « post-néolibéral » ? Jusqu’où la rhétorique socialiste rénovée s’appuie-t-elle sur un nouveau modèle de développement ? Des éléments novateurs surgissent-ils de l’expérience latino-américaine pour imaginer un socialisme différent de celui du XXe siècle ?

Les styles personnels jouent également un rôle qu’il ne faut pas minimiser (..)

Les éloges de Chavez à un Vladimir Poutine qui contribue à repositionner la puissance Russie en revalorisant une longue culture autoritaire et impériale qui a survécu aux tsars, aux bolchéviques et aux « libéraux » ( ..)

Il n’empêche que le poids de l’État dans les économies latino-américaines a augmenté considérablement – c’est visible par exemple dans la renégociation des contrats pétroliers en Bolivie qui améliore sensiblement le flux de caisse de l’État – et il y a un consensus sur le fait que les ressources naturelles ne doivent pas rester livrées au marché.

le couple Kirchner semble agir davantage de façon pragmatique selon la conjoncture plutôt que d’imaginer des projets « idéologiques » de changement social (..)

les projets de « refondation », surtout avec les assemblées constituantes dans la région andine (Bolivie et Équateur) et la participation active de mouvements sociaux, indigènes et afros contre le « colonialisme interne », remettent en question la démocratie formelle au profit de formes de participation sociale élargie et plus effective.


http://socio13.wordpress.com/2009/03/25/gouvernements-latino-americains-une-nouvelle-gauche-par-bruno-fornillo-pablo-stefanoni/


oi-vai-voi-l-europe-de-la-raison-doit-vaincre-l-europe-de-la-betise1


Dangereuse insuffisance
de la réaction européennne
face à la crise


Il n’existe pas de refuge contre cette tempête économique mondiale. Mais la situation en Europe m’inquiète plus encore que celle des Etats-Unis.

 L’importance de ses Etats-providence n’est pas la cause de la crise actuelle en l’Europe. De fait, ils sont un facteur réel d’atténuation de cette crise.

L’Europe agit trop peu en termes de politique budgétaire et monétaire : elle fait face à une crise au moins aussi grave qu’aux États-Unis, mais elle fait beaucoup moins pour lutter contre le ralentissement économique.

La Banque centrale européenne a été beaucoup moins dynamique que la Réserve Fédérale

l’Europe a des gouvernements nationaux qui sont peu enclins à s’endetter fortement pour financer une relance

Par le passé, l’Espagne aurait tenté d’obtenir une amélioration de sa compétitivité par une dévaluation de sa monnaie. Mais aujourd’hui, avec l’euro, la seule façon d’améliorer sa situation semble résider dans le processus destructeur des réductions de salaires.

Cela veut-il dire que l’Europe a eu tort de laisser grandir une intégration si étroite ? Est-ce que cela signifie, en particulier, que la création de l’euro a été une erreur ? Peut-être.


Mais l’Europe peut encore prouver que les sceptiques ont tort, si ses hommes politiques commencent à faire preuve de plus de responsabilité. Le feront-ils ? (Extraits)

http://socio13.wordpress.com/2009/03/25/dangereuse-insuffisance-de-la-reaction-europeenne-face-a-la-crise-par-paul-krugman/*


Les autorités chinoises 
auraient tout intérêt à faire courir des rumeurs de menaces de boycott touchant les groupes français pour inciter Paris à faire le « geste » que Pékin dit attendre pour accepter une réconciliation
http://www.marcfievet.com/article-29481993.html


Une employée devant la chaine d'assemblage d'Airbus à Tianjin, en Chine, en septembre 2008 (Reuters). 

liste complète

Image

L'avenir radieux d'Attali

Alors que la disparition de la souveraineté des états laisse déjà la place aux entreprises pirates et aux crises de toutes natures, les peuples humiliés ne devraient pas tarder à refuser la suprématie du marché.

Le rapporteur officiel des 316 propositions pour la libéralisation de la croissance française, est persuadé que le désordre financier qu’il a lui-même encouragé va permettre la création d’une nouvelle étape historique. L'échec de l’hyperempire et les menaces d'un conflit majeur conduiront les démocraties à trouver assez de ressort pour vaincre ces pulsions destructrices. Une nouvelle civilisation naîtra alors, constituée des résidus des nations bâtissant une démocratie planétaire. La démocratie mondiale qualifiée d’hyperdémocratie pourra légitimement disposer des techniques de surveillance afin d’équilibrer le marché et prévenir les troubles.
http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-29444630.html



Solidarité Yougoslavie - Rencontre internationale 10 ans après l'agression des États-Unis et de l'OTAN

"De simples valeurs humaines ne sont pas respectées"

Afghanistan : la femme post talibane libérée par l'OTAN

La débâcle fiscale des États-Unis


B-Kouchner-NS.jpg


Alerte ! Kouchner veut
des diplomates aux ordres !

Extraits : Bernard Kouchner veut aussi mettre de "nouveaux visages" sur la diplomatie française, avec un rajeunissement des ambassadeurs, une "égalité des chances" pour l'accès des femmes et des minorités, et "l'ouverture du ministère à des compétences extérieures". ..

La réforme vise enfin une meilleure organisation au ministère à Paris, avec une "logique de métiers" (politique, mondialisation et management). Dans les ambassades - toutes conservées -, des missions prioritaires seront aussi à l'avenir assignées aux ambassadeurs.
http://bridge.over-blog.org/article-29456740.html

Eva : Le corps diplomatique est traditionnellement fidèle aux options  gaulliennes et à Chirac-deVillepin. En réorganisant ce secteur, Kouchner veut s'assurer que les petits nouveaux partageront ses options atlantistes et ultra-sionistes.. C'est très grave pour la France, pour son indépendance !



un "coup mortel" pour l'ABM en europe (25/03/2009 publié dans : russie )

Démission du premier ministre tchèque: un "coup mortel" pour l'ABM en Europe (Rogozine) - 2 MOSCOU, 25 mars - RIA Novosti. La chute du cabinet de Mirek Topolanek en République tchèque a porté un "coup mortel" aux projets de déploiement d'éléments du bouclier antimissile US dans ce pays, a estimé mercredi à la radio RSN le délégué permanent russe auprès de l'OTAN Dmitri Rogozine. "Désormais les chances de former un nouveau gouvernement tchèque sont du côté des forces qui sont traditionnellement mieux disposées envers la Russie que l'équipe du premier ministre déchu", a estimé M.Rogozine. Mardi, le parlement tchèque a voté la motion de censure au gouvernement Topolanek. L'opposition qui l'a proposée accuse le cabinet de ...



la liberté de guérir (video) (25/03/2009 publié dans : vaccins, santé, médecine, etc )

La Liberté de Guérir envoyé par NosLibertesPour aller plus loin : http://www.noslibertes.org/documentation/documentation.html Lorsque vous mettez au point un produit qui risque de déranger le cartel de la pharmacie, les valeurs "Liberté, Égalité, Fraternité" ne préoccupent pas une seconde l'État, pour vous jeter en prison. Extraits de l'excellent documentaire de Jean-Yves Bilien et Pantxo Arretz "Mandat d’arrêt contre un chercheur" 2003 Pour acheter le film : http://www.filmsciencesparalleles.com pour consulter des témoignages sur le G5 : http://www.silicium-organique.net/TemoignagesG50205.html ... 


La stratégie de Lisbonne
http://goudouly.over-blog.com/article-29069999.html




Dupont-Aignan :

Le lancement de la campagne européenne, c'est fait :
Osons une Europe différente

Une vision complètement différence de la pensée unique : une Europe radicalement différente

http://www.europeennes2009.fr/spip.php?article9

http://www.europeennes2009.fr/


italy.png L'Italie a amené à l'Europe le meilleur et le pire : l'Empire romain, la Renaissance... et  le fascisme.
Il est donc utile de savoir ce qu'il s'y passe.


http://delorca.over-blog.com/article-29448020.html



Blog à visiter :
Les étranges affaires
de Toulouse

Livre-ont-vol--leurs--mes.jpghttp://www.editionsliberte.com/



Grand rassemblement contre le NOM
http://www.dailymotion.com/video/x8rdzn_grand_rassemblement-contre-le-nom_news

Alerte ! Vidéo à écouter absolument,

- Quelques-uns des grands problèmes
de notre temps,
- instrumentalisation des journalistes,
- ignorance des peuples....



Patrice hénin, suite
Je vais enfin pouvoir transformer cette soit-disante "diffamation" en dénonciation, et faire stopper les escroqueries d'un criminel (relire http://patricehenin.over-blog.com/article-25874400.html ) grâce à l'aide de notre Police Judiciaire.
http://patricehenin.over-blog.com/article-29470639.html


Manifestation à Saint-Josse contre le spectacle de Dieudonné (DHNet.be)

La composition de Tsahal évolue au profit des Juifs religieux (www.lexpress.fr)



Autarcies : le livre.

N'oubliez pas de visiter mon blog SOS-CRISE
iquants très bien payés, pour faire accepter aux populations des orientations politiques décidées par l'OMC et ses organisations sœurs : OMS, FMI, FAO, Codex Alimentarius et Banque Mondiale.

Par exemple, toutes les privatisations des services publics depuis 20 ans ont été décidées par l'OMC et la Commission européenne. La décision récente d'autoriser les OGM en France, n'est que l'application de la volonté de l'OMC. La loi sur l'autonomie des universités n'est qu'une première étape, avant la privatisation complète des universités. Les faux déficits de la Sécurité Sociale, qui est en réalité créditrice si l'État lui versait les sommes dues, permettent de progressivement privatiser la Sécurité Sociale, etc.

(..) Les OGM sont incontrôlables et irréversibles, ces phénomènes sont plus graves encore que la pollution chimique
(Tout sur la brevetabilité du vivant - dans ce texte)
http://www.noslibertes.org/dotclear/index.php?post/2008/09/22/140/OMC-:-les-cartels-aux-commandes
http://bridge.over-blog.org/article-29534803.html

bush_cheney_rumsfeld.jpg
LULA:
"LES BANQUIERS BLANCS
AUX YEUX BLEUS
ONT RUINE LA PLANETE"

le président brésilien Lula a dit, officiellement, à Gordon Brown : "Les banquiers blancs avec les yeux bleus sont entièrement responsables de la crise financière mondiale qui au final affecte de manière disproportionnée les peuples indigènes". "Les riches forcent les pauvres à vivre encore plus durement (...) Cette crise n'a pas été faite par des hommes noirs ou des femmes noires, ou par des indigènes, ou par les pauvres. Elle a été faite et amplifiée par le comportement irrationnel de certaines personnes blanches avec des yeux bleus. Avant la crise, ils semblaient tout savoir de l'économie et ils nous ont prouvé maintenant qu'ils n'y connaissent rien".

http://www.jovanovic.com/blog.htm
http://bridge.over-blog.org/article-29559019.html

Barrosso : Il faut toulours plus de mondialisation !
http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-29541961.html



liste complète


Le fils de Sarkozy gâté ...

Pendant que le gouvernement ratiboise les effectifs des profs, Sarkozy veut imposer une réforme géniale. Il a décidé d’offrir aux expatriés la gratuité des écoles et lycées français de l’étranger. Un cadeau sympa, non ? Sauf qu’il va surtout profiter aux plus aisés, et que l’addition, pour l’État, s’annonce carabinée. Ces écoles, très cotées étaient jusqu’à présent payantes.
Mais générosité pour qui ? A Londres, l’une des familles concernées par ce généreux cadeau déclare plus de 2 millions d’euros de revenus annuels. Et deux autres gagnent plus d’un million. Jusqu’alors, une partie du financement était assurée par des grandes entreprises françaises désireuses d’attirer leurs cadres vers l’étranger.
D’ici dix ans, appliquée du lycée jusqu’au CP (sans parler de la maternelle), la gratuité coûterait à l’État la bagatelle de 713 millions d’euros par an !
Mais pourquoi Nicolas Sarkozy s’est lancé la dedans ? Peut-être parce qu’il se sent personnellement concerné par la question : après avoir été annoncé à New York puis à Londres, P’tit Louis est finalement inscrit au lycée français de Doha...
(extraits)
http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-29546143.html



ImageImage

Vidéo :
http://www.dailymotion.com/playlist/xu5k0_franck97_etrange/video/x6rusv_chembuster-vs-chemtrails_news

Sue Ellison, le porte-parole de Porton Down (porton down est un parc scientifique militaire) , a déclaré : 'Des rapports indépendants de scientifiques éminents ont montré qu'il n'y avait aucun danger pour la santé publique de ces tests et épandages qui ont été réalisés pour protéger le public.'
Elle a aussi ajouté : 'Les résultats de ces test sauveront des vies, au cas où le pays ou nos forces feraient face à une attaque d'armes chimiques et d'armes biologiques.'
A la question si de tels tests étaient encore effectués, elle a répondu : 'ce n'est pas notre politique de discuter des recherches en cours.'


Des millions dépensés dans les tests de guerre bactériologique
La plupart de la Grande-Bretagne a été exposée aux bactéries répandues pendant des tests secrets
Le Ministère de la Défense a transformé de grandes parties du pays en un laboratoire géant pour conduire une série de tests secrets de guerre bactériologique sur le public.
Un rapport gouvernemental récemment déclassé fournit pour la première fois une histoire officielle complète des tests d'armes biologiques de la Grande-Bretagne entre 1940 et 1979.
Beaucoup de ces tests ont impliqué de répandre des produits chimiques potentiellement dangereux et des micro-organismes sur de vastes pans de la population sans le public soit avertit
Le rapport révèle que le personnel militaire était formé pour dire à tout " enquêteur curieux' que les tests faisaient partie de projets de recherche sur le climat et la pollution de l'air.
Les tests, réalisées par les scientifiques gouvernementaux à Porton Down, ont été conçus pour aider le Ministère de la Défense à évaluer la vulnérabilité de la Grande-Bretagne si les Russes répandaient des nuages bactériologiques mortels sur le pays.
Des familles dans certaines régions du pays ayant des enfants avec les anomalies congénitales demandent une investigation publique.
Un chapitre du rapport, 'les tests de Particules Fluorescentes', révèle comment entre 1955 et 1963 des avions volèrent du nord-est l'Angleterre jusqu'au bout de Cornwall le long des côtes sud et ouest, en répandent d'énormes quantités de sulfure de cadmium de zinc sur la population. Le produit chimique a dérivé des miles à l'intérieur des terres, sa fluorescence permettant à l'épandage d'être localisé. Dans un autre test avec du sulfure de cadmium de zinc, un générateur a été remorqué le long d'une route près de Frome dans Somerset et où il a déversé le produit chimique pendant une heure.
Alors que le Gouvernement a insisté sur le fait que le produit chimique était sans danger, le cadmium est reconnu comme une cause de cancer du poumon et pendant la Deuxième Guerre mondiale a été considérée par les Alliés comme un arme chimique.
(..)
Dans un autre chapitre, 'les Grands Tests d'épandage de Région', le Ministère de la Défense décrit comment entre 1961 et 1968 plus d'un million de personnes le long de la côte sud de l'Angleterre, de Torquay jusqu'à New Forest, ont été exposées aux bactéries incluant l'e.coli et le bacillus globigii, qui imite l'Anthrax.
Certaines familles dans les régions qui ont porté le poids de ces tests secrèts sont convaincues que les expériences sont responsables des maladies congénitales, des handicaps physiques et des difficultés d'apprentissage de leurs enfants.

A  lire  absolument !
Source :
Article original du guardian
 

Manipulations des Masses
http://lepouvoirmondial.hautetfort.com/archive/2007/12/22/manipulations-des-masses.html

Les chemtrails pour nous cacher NIBIRU
http://lepouvoirmondial.hautetfort.com/archive/2008/12/03/nibiru-hercolubus-ou-planete-x-qui-a-les-moyens-de-verifier.html


Hussein Obama Al qaïda 27 mars 09.jpg 


Obama veut entraîner le monde dans la guerre !
Après l'Irak, l'Afghanistan, voici le Pakistan que les USA veulent contrôler, avec ses ressources
L'attentat du Pakistan :  Certainement provoqué par les USA, provocation pour servir leurs intérêts. (Eva)

Extraits. Le président américain Barack Obama a placé vendredi le Pakistan au coeur de sa nouvelle stratégie pour l'Afghanistan, prévoyant un effort civil et militaire accru mais aussi une aide financière en hausse pour Islamabad, afin de vaincre le réseau terroriste Al-Qaïda.

"Al-Qaïda et ses alliés extrémistes sont un cancer" qui risque de détruire le Pakistan", a déclaré M. Obama, alors que plus de 50 personnes ont été tuées dans un attentat-suicide vendredi dans le nord-ouest du pays, l'un des plus meurtriers de son histoire.

http://www.marcfievet.com/article-29561881.html

  • Révélations sur le soutien du Pakistan aux...
  • Un Français numéro deux du QG de l'Otan à...
  • Afghanistan: le rapport qui accable la France

  • Repost 0
    Published by R-sistons à l'intolérable - dans La crise. Gestion. Solutions..
    commenter cet article

    R-Sistons

    • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
    • Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
    • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
    • Contact

    Recherche

    Archives

    Pages