24 mars 2009 2 24 /03 /mars /2009 00:35




Chine-mde-dollar-bleistrach.jpg
Sommaire :
Alerte St Pierre et Miquelon :
Ca bouge aussi !

Un Nouvel Ordre Mondial chinois
à la place de l'Occidental ?
Editorial d'Eva

Mes amis,

Pour moi, la montée en puissance de la Chine représente une grande chance pour le monde, qui a tant besoin d'équilibre, de vision pacifiée, et - oserais-je le mot ? De Sagesse. La Chine, pays de Confucius, saura-t-elle inspirer, par exemple avec la Russie et l'Inde, un autre cours aux événements ? Nous devons tous le souhaiter.


Ce pays représente aujourd'hui une véritable locomotive pour l'économie mondiale en perte de vitesse, essoufflée et même exsangue. Une bouffée d'oxygène, avec ses liquidités : " Les entreprises chinoises se sont livrées à une débauche d’achats. Que ce soit en Iran, au Brésil, en Russie, au Venezuela, en Australie ou en France, elles ont fait main basse sur des dizaines de milliards de dollars d’actifs, qu’elles ont pu se procurer à prix réduits en raison de la crise financière. Ces opérations ont permis à la Chine de s’assurer des réserves de pétrole, de minerais, de métaux et d’autres ressources naturelles stratégiques dont elle a besoin pour continuer à alimenter sa croissance.."(Socio13.wordpress.com)

Mieux : En pleine débâcle financière planétaire, il semble que la Chine ait le désir de promouvoir un nouvel ordre mondial : " Xie Xueren a demandé à la communauté internationale d’accélérer les réformes des institutions financières internationales et de construire un nouveau système, “juste et honnête, compatible et ordonné ”.

De surcroît, la Chine appellerait de ses voeux une meilleure protection des intérêts des pays en voie de développement, et une participation plus juste des Etats émergents dans les grandes institutions internationales.

En clair, cela voudrait dire plus de justice, et donc plus de paix, moins d'égoïsme et d'unilatéralisme... Ce langage est totalement neuf - et d'ailleurs il rejoint celui de la Russie. Sommes-nous à l'aube d'une ère nouvelle ?

Personnellement, au lieu de déplorer (comme les Médias vendus aux instances militaro-financières de l'Occident qui malmènent le monde) la montée en puissance de la Chine - et accessoirement de la Russie et de l'Inde, ainsi que de certains pays d'Amérique Latine comme le Brésil et le Vénézuela -,  je vois une chance pour la paix, et pour les peuples, se lever. Alors que l'horizon s'obscurcit pour tous, l'espoir viendra-t-il de la Chine ? Avec un Obama aux Etats-Unis, même mal entouré et ligoté par les lobbies néo-sionistes, des morceaux d'un puzzle nouveau se mettent peut-être en place sous nos yeux. Grâce à la sage prévoyance de nos amis chinois, qui ont su amasser pendant que nous dépensions sans compter dans une spirale consumériste sans fin, que nous nous endettions d'une manière absurde,  et que nous mettions en place un Système virtuel effroyablement inégalitaire, fou, et totalement irresponsable !

Alors, détournons les yeux de l'Occident prédateur et va-t-en guerre, et, pour une fois, observons l'astre chinois. Il nous réserve peut-être d'excellentes surprises, au moment où le désespoir gagne toute la planète... 

Eva

TAGS : Chine, Russie, Inde, Vénézuela, Obama, Etats-Unis, Nouvel Ordre Mondial, Occident, Médias, Xie Xueren, Australie, Iran, Confucius, France...



LES CHINOIS VEULENT UNE NOUVELLE MONNAIE

24-25 Mars 2009 : Les Russes ont lancé l'idée
(ici la dépêche Novosti), les Chinois l'ont adopté. Tout en acceptant d'acheter encore du Bon du Trésor US (ils n'ont pas le choix), ils veulent une nouvelle entité qui ne soit plus basée sur le dollar... Allez sur le site de la Banque Centrale de Chine et cliquez sur "publications" pour comprendre ce qui se passe en ce moment. Les Chinois possèdent 1 Trilliard de dollars en Bons du Trésor US (voir ce papier de CNN), une arme qui pourrait être fatale, mais pour les deux pays, sauf en cas de crise politique. Dans ce cas, les Américains seraient obligés de se mettre en banqueroute.
Et comme ils ont appuyé sur le bouton nucléaire du rachat de leur propre dette tout le monde s'inquiète...
http://www.jovanovic.com/blog.htm

La Chine n'attend rien du G20 :

La Chine pourrait poursuivre ses propres objectifs, selon certains analystes, si le sommet du Groupe de 20 (G-20) des pays industrialisés et émergents ne réussit pas à définir une stratégie de relance de l’économie mondiale, à cause des divergences entre les États-Unis et l’Europe.




450_ap_china_08102512

BEIJING, 18 mar (IPS) -

"On sait que l’échec des négociations internationales au sommet de Londres de 1933  a fourni les bases de l’émergence des États-Unis comme puissance financière”,  a remarqué un éditorial du journal influent chez les Chinois de Shangai Diyi Caijing Ribao.


“Dans la cadre de l’actuelle débâcle, sans précédent, du système financier dépendant des Etats-Unis, est-ce que la Chine pourrait aspirer à créer un nouvel ordre mondial si le sommet de Londre échoue? “le 2 avril, s’interroge-t-il.


La Chine n’espère pas grand chose de ce sommet du G-20, à en juger par la réthorique officielle.


Le vice-président de la banque Populaire de Chine, Wu Xiaoling,n’a pas été trés optimiste sur les résultat dans sa conférence de presse à Shangai. “Il est impossible que se dégage un accord concret. Nous ne devons pas nous faire beaucoup d’illusions” a-t-il déclaré. ”Pour cela il nous faut hausser le ton”.

Et pourtant, Beijing a consacré beaucoup d’effort à la préparation du sommet. Des fonctionnaires des ministères de Commerce et de Finances, comme de la Banque centrale et comme de la Commission de Régulation Bancaire ont été envoyés à Londres au début de ce mois pour forger et pour faire avancer une stratégie unie à la réunion d’avril.


Divisés en deux groupes, ces autorités financières travaillent pour asseoir les bases de la participation de la Chine dans ces vastes négociations, en vue en particulier de la réforme du Fonds monétaire international (FMI) et d’autres organes multilatéraux de crédit, pour définir l’ampleur  et la coordination des mesures de stimulation et le commencement d’un système de régulation internationale.


La position de la Chine a commencé à s’esquisser à la réunion de ministres des finances du G-20 du week-end, préparatoire du sommet d’avril.

Le titulaire du portefeuille Xie Xueren a demandé à la communauté internationale d’accélérer les réformes des institutions financières internationales et de construire un nouveau système, “juste et honnête, compatible et ordonné”.


Wu Xiaoling est d’accord avec Xie. Les nations industrielles doivent manifester  une plus grande responsabilité dans la protection des intérêts des pays en développement et donner aux économies émergentes plus de pouvoir dans les institutions internationales comme le FMI.

“Le FMI devra augmenter la participation des économies émergentes et traiter tous les membres avec égalité” a-t-il remarqué. “”Il faudrait mettre en application un nouvel ensemble de normes pour réguler l’économie mondiale, autour des superpuissances”.


À la réunion de ministres des finances la grandeur du désaccord est restée également  dévidente entre les États-Unis et l’Europe. Avec l’appui de la Grande-Bretagne et du Japon, des fonctionnaires américains essaient d’obtenir un accord pour  que les gouvernements poussent plus encore leurs mesures de stimulation.


Mais les nations européennes sont prudentes quand il s’agit de mesures d’accroissement de leur endettement. En revanche elles cherchent à promouvoir une plus grande régulation et une supervision qui prétendent éviter une plus grande détérioration de l’économie mondiale.


Les différences entre les États-Unis et l’Europe et l’approfondissement de la crise économique ont détourné le débat sur la responsabilité de la Chine dans les déséquilibres économiques internationaux, qui ont gangrené les cercles financiers à la fin de 2008.


A la grande désillusion de Beijing, les différentes opinions ont aussi repoussé le programme  du sommet d’avril vers une augmentation des contributions au FMI, au lieu de discuter de sa réforme.


“Les nations industrialisées ont laissé sur le bord de la route ce qui aurait du être le sujet central du sommet, comment réformer le FMI”, a soutenu Xu Mingqi, économiste de l’Académie de Sciences Sociales de Shangai.


Au lieu de discuter sur la manière de redistribuer les droits de vote dans l’institution argumente Xu, les gouvernants auraient à décider comment créer un mécanisme monétaire qui s’applique aux pays à devises fortes et qui sert à protéger les intérêts des investisseurs mondiaux.


Quant au premier ministre chinois il s’est rapporté au sujet dans sa conférence de presse annuelle de la semaine passée. Wen Jiabao a dit être “préoccupé” par la sécurité des actifs de la Chine aux Etats-Unis, et a demandé à Washington des garantis à propos du maintien de leur valeur.


La Chine est le plus grand possesseur de bons du trésor des Etats-Unis. le montant de ses avoirs a grimpé à  696.000 millones de dollars le 31 décembre 2008.

Ce pays a aussi à lutter contre la chute de la demande internationale, alors que son économie basée sur les exportations en dépend, mais Beijing voit la crise comme une opportunité pour faire avancer ses objectifs visant à augmenter son poids dans le concert mondial et sa voix dans les organismes multilatéraux de crédit.


Dans derniers mois, Beijing a fait les premiers pas vers la transformation de sa monnaie, contrôlée et partiellement convertible,dans le sens d’ une devise régionale par le truchement de prêts et d’accords commerciaux régionaux établis sur la base du  yuan.


De plus, la Chine a promis contribuer avec ses énormes réserves de divisées au fond de rachat du FMI à condition que son droit de vote augmente dans l’institution.


La participation des pays BRIC, le Brésil, la Russie, l’Inde et la Chine, dans le FMI est de 9,62 pour cent du total, environ la moitié de celle des États-Unis.

Quelques économistes chinois ont averti les autorités de ne pas compromettre des fonds vers le FMI avant que les États-Unis ne perdent leur droit de veto.

“Alors que si la Chine choisit d’injecter une grande quantité de l’argent au FMI, elle n’aura pas senti pour autant augmenter son poids de l’institution”, a dit Yu Yongding, président de l’Institut d’Économie et de Politique Mondiale, de l’Académie chinoise de Sciences Sociales,sur le site des nouvelles en anglais la Chine Daily, “puisque les États-Unis ont le droit de veto dans les décisions”

Mais d’autres spécialistes considèrent qu’il y a un plus grand espace pour que la Chine arrive à ses objectifs et propose une coopération directe avec les Etats-Unis.


“Je jouerais plus  le G2, les États-Unis et la Chine que le G-20 pour résoudre la crise”, a remarqué Liu Yuhui, économiste de l’Institut d’Études Financières, de l’Académie de Sciences Sociales.


“Je ne crois pas qu’il y ait des grandes progressions au sommet du G-20″, a remarqué Liu. “Le FMI est une institution avec un pouvoir économique distribué de forme rigide et il faudra  beaucoup de temps de changer le statut social quo”.


traduit par Danielle Bleitrach pour
http://socio13.wordpress.com

(FIN/2009)


http://socio13.wordpress.com/2009/03/23/economie-chine-sans-attentes-pour-le-sommet-dug-20-par-antoaneta-bezlova/

Pékin fait son marché autour du monde

i95836chine1

illustration : Tom Albanese, le directeur de Rio Tinto (métaux), et Xiao Yaqing, le président de Chinalco signent un accord, Londres, 12 février 2009
DR
 
Grâce à leurs abondantes liquidités, les entreprises chinoises multiplient les achats à l’étranger. Aucun secteur n’échappe à l’appétit des investisseurs venus d’Extrême-Orient. La Chine signe des contrats y compris avec l’iran malgré les mises en garde des Etats-Unis.
  
Au mois de février, les entreprises chinoises se sont livrées à une débauche d’achats. Que ce soit en Iran, au Brésil, en Russie, au Venezuela, en Australie ou en France, elles ont fait main basse sur des dizaines de milliards de dollars d’actifs, qu’elles ont pu se procurer à prix réduits en raison de la crise financière. Ces opérations ont permis à la Chine de s’assurer des réserves de pétrole, de minerais, de métaux et d’autres ressources naturelles stratégiques dont elle a besoin pour continuer à alimenter sa croissance. L’ampleur même des contrats perturbe les marchés énergétiques et attise les craintes sur la disponibilité future de ces ressources et leur prix dans des pays comme les Etats-Unis.


Il y a encore quelques mois, de nombreux Etats accueillaient avec suspicion ces offres venant de Chine. Mais, à présent que les entreprises et les banques hésitent à fournir de l’argent à des entreprises en difficulté ou qu’elles n’en ont plus les moyens, la Chine, qui dispose d’abondantes liquidités, est devenue une nouvelle locomotive du prêt et de l’investissement. Le 12 février, le géant chinois de l’aluminium Chinalco a signé avec le groupe australien Rio Tinto un contrat de 19,5 milliards de dollars [14,4 milliards d'euros] qui doublera sa participation dans la deuxième entreprise minière du monde. Les 17 et 18 février, China National Petroleum, la principale entreprise gazière et pétrolière, a signé avec la Russie et le Venezuela deux accords distincts, en vertu desquels la Chine s’engage à fournir respectivement des prêts de 25 et 4 milliards de dollars en contrepartie de livraisons de pétrole à long terme. Enfin, la China Development Bank a signé, le 19 février, un contrat similaire avec Petrobras, la compagnie pétrolière brésilienne, à qui elle a consenti un prêt de 10 milliards de dollars en échange de pétrole.


Malgré le net ralentissement des flux financiers mondiaux, la Chine a considérablement accru ses investissements à l’étranger. En 2008, ses opérations de fusion-acquisition à l’international ont représenté 52,1 milliards de dollars. En janvier et février 2009, les entreprises chinoises ont déjà investi 16,3 milliards de dollars à l’étranger. A ce rythme, le chiffre de 2009 pourrait représenter le double de celui de l’année dernière. Les médias officiels chinois présentent cette frénésie d’achats comme un phénomène ne se produisant qu’une fois par siècle, et certains analystes dressent un parallèle avec le Japon des années 1980. “Que la Chine ait commencé à investir ou à acquérir des entreprises de ressources minières à l’étranger à des prix relativement bas pendant la crise économique mondiale est parfaitement normal. Le Japon en a fait autant pendant les années de sa bulle économique”, remarque Xu Xiangchun, directeur de Mysteel.com, une société de recherche et d’études.


Les entreprises chinoises ne sont pas les seules à profiter de la crise économique pour venir en aide à d’autres tout en y trouvant leur compte. Le gouvernement chinois s’est lui aussi porté au secours de pays en difficulté, tels que la Jamaïque et le Pakistan, dont il veut se faire des alliés, en leur consentant des prêts bonifiés. Les consommateurs chinois dépensent également leur argent à l’étranger. Lors d’un voyage organisé en février par une agence immobilière, un groupe de 50 Chinois s’est rendu à New York, Los Angeles et San Francisco pour acquérir des immeubles à des prix sacrifiés en raison de la crise immobilière. A la fin du même mois, le ministère du Commerce chinois a mis sur pied une expédition similaire mais en invitant, cette fois, des sociétés. Le ministre, Chen Deming, a accompagné 90 chefs d’entreprise. Ces derniers ont signé pour 10 milliards de dollars de contrats en Allemagne, 400 000 dollars en Suisse, 320 millions en Espagne et 2 milliards en Grande-Bretagne. La plupart des transactions portaient sur l’acquisition de biens de consommation, parmi lesquels de l’huile d’olive, 3 000 Jaguar et 10 000 Land Rover. Le ministère du Commerce a annoncé son intention d’organiser d’autres missions d’investissement à l’étranger dans le courant de l’année et il est probable que les itinéraires incluront les Etats-Unis, le Japon et l’Asie du Sud-Est.


Les prochaines cibles pourraient être des constructeurs automobiles étrangers. Le 23 février, Weichai Power, un fabricant de moteurs Diesel, a annoncé sa décision de racheter pour 3,8 millions de dollars les produits, la technologie et la marque de l’entreprise française Moteurs Baudoin, qui conçoit et fabrique des équipements de propulsion marine. Il s’agissait d’un contrat relativement modeste, mais Chen Bin, le directeur général du département industriel de la Commission nationale pour le développement et la réforme, a laissé entendre que des acquisitions plus importantes étaient en préparation. Dans les coulisses d’une conférence de presse sur l’économie donnée en février, il a rappelé que les constructeurs automobiles étrangers avaient des problèmes de trésorerie tandis que leurs homologues chinois avaient “besoin de leur technologie, de leurs marques, de leur talent et de leurs réseaux de vente. Mais les entreprises chinoises auront des difficultés à stabiliser les activités de constructeurs étrangers et maintenir leur croissance”, a reconnu Chen Bin, avant d’ajouter que, si les sociétés chinoises étaient partantes, “le gouvernement les soutiendra[it]“.

 
 
Ariana Eunjung Cha
The Washington Post

Iran-Chine : un contrat qui dérange 
 
Pékin et Téhéran ont conclu un contrat de 3,2 milliards de dollars (2,4 milliards d’euros) pour l’exploitation du gisement gazier de South Pars, dans le golfe Persique. La Chine doit aider l’Iran à exploiter ce gisement, qualifié de plus grande réserve de gaz naturel du monde, rapporte le webzine iranien Mardomak. Le contrat prévoit la production de 10 millions de tonnes de gaz naturel liquéfié (GNL) sur une durée de trois ans.

Les médias iraniens se sont fait largement l’écho de cette nouvelle. Ce contrat montre que la Chine n’est pas très sensible aux appels lancés récemment par le président américain Barack Obama, qui a renouvelé les sanctions américaines contre l’Iran. Il a également demandé aux autres pays de ne pas coopérer avec la République islamique, car elle refuse de suspendre son programme nucléaire, malgré plusieurs résolutions du Conseil de sécurité des Nations Unies en ce sens.

http://socio13.wordpress.com/2009/03/23/chine-%e2%80%a2-pekin-fait-son-marche-autour-du-monde/




St-Pierre.jpgVue de St  Pierre et Miquelon

Alerte ! Saint-Pierre et Miquelon,
ça bouge aussi ! 

19/03/2009

Social : Un SOS à Sarkozy !

Plusieurs centaines de personnes de Saint-Pierre-et-Miquelon
ont formé mardi un SOS devant la préfecture.

Cette manifestation sous forme d’appel de détresse à l’attention du président Nicolas Sarkozy était organisée par le collectif pour l’extension du plateau continental.


Agrandir la zone maritime


La population de cette collectivité, seule terre française en Amérique du Nord, veut que le gouvernement dépose une demande auprès des Nations unies pour agrandir sa zone maritime. Cette réclamation est autorisée par une récente disposition du droit à la mer. La requête pourrait pousser le Canada, qui revendique également la zone, à s’asseoir à la table des négociations. Saint-Pierre-et-Miquelon, archipel peuplé de seulement 6.000 âmes, pourrait ainsi obtenir certaines contreparties économiques, nécessaires au développement de la collectivité.


La situation pourrait «  dégénérer »


Pour l’heure, le collectif mène des actions pacifistes mais son coordinateur Bernard Lesoavec affirme que cela pourrait aller crescendo et que le "gouvernement devrait assumer l’entière responsabilité si les choses devaient dégénérer".


Mardi, lors de la manifestation, les vitres de la préfecture, symbole de l’Etat, ont été bouchées avec des tissus, et des fusées de détresse ont été lancées vers la mer, qui a nourri par le passé cet archipel et qui doit rester l’avenir de ce dernier, comme le proclament les banderoles des manifestants. "C’est l’avenir de nos enfants qui est en jeu", a affirmé un Saint-Pierrais. "On se bat avec l’énergie du désespoir".


Le collectif veut une réponse avant la fin du mois. La France a d’ores et déjà demandé une extension de la sorte pour plusieurs de ces territoires ultramarins, comme les Antilles, la Nouvelle-Calédonie et les îles Kerguelen.

http://saintpierremiquelon.rfo.fr/infos/actualites/social-un-sos-a-sarkozy_1616.html

Sélection
de liens 


Afghanistan, ce qu'Obama ne dit pas !

obama cbs.jpg

De Bruxelles,

 

Hier, sur CBS, Barack Obama a présenté les grandes lignes de sa politique afghane - qui sera détaillée dans quelques jours.

 

Il s'agit d'une "stratégie globale" mélant augmentation des troupes, formation de la police et de l'armée afghanes (la France sera amenée à jouer là un rôle accru),  aide civile et diplomatie régionale active.

 

Le but?

 

"S'assurer qu'Al Qaida ne peut pas attaquer le territoire américain, ni les intérêts américains, ni nos alliés".

 

Oubliés donc la promotion de la démocratie et l'établissement d'un état de droit moderne.

 

Cette stratégie réaliste de "retrait" est dénoncée comme "minimaliste" par John McCain.

 

Mais ce n'est pas, à mon avis, le plus important.

 

Il y a autre chose qu'Obama n'a pas dit publiquement.

 

Quelque chose d'essentiel.

 

C'est que, pour son administration, la vraie guerre, celle contre Al Qaida, ne se déroulera pas en Afghanistan mais au Pakistan. 

 

Ce week-end, à Bruxelles, lors d'une conférence organisée par le "German Marshall Fund", l'envoyé spécial d'Obama pour "AfPak" (Afghanistan-Pakistan), Richard Holbrooke, nous a déclaré ceci (le texte intégral est ici):

 

"Ceux qui représentent la vraie menace directe contre [nous, les Etats-Unis et l'Europe], ceux qui ont planifié le 11 septembre, ceux qui ont assassiné Benazir Bhutto, ceux qui ont probablement commis l'attentat contre l'équipe de cricket à Lahore..., ceux-là ne sont pas en Afghanistan mais au Pakistan, dans l'Ouest et dans une partie du Baloutchistan.(...) C'est là que se situe le coeur du problème."

 

Il a ajouté:

 

"Mais il n'y aura pas de troupes occidentales, de soldats, au Pakistan. C'est la ligne rouge du gouvernement pakistanais."

 

Comment l'administration américaine compte-t-elle alors gagner là bas contre Al Qaida et ses alliés?

 

De trois façons, discrètes, dont Obama n'a pas parlé et qui sont pourtant au centre de sa stratégie globale:

 

1/ Holbrooke a dit vouloir associer la Chine, l'Iran et surtout l'Inde à la résolution du problème.

 

Ce qu'il avait en tête, sans le dire, c'est le problème du Cachemire, et plus généralement la crise indo-pakistanaise qui "fixe" 80% des troupes pakistanaises à la frontière indienne et qui empêche donc le gouvernement local de s'attaquer aux talibans dits "irréconciliables" (même s'il le voulait vraiment).

 

Richard Holbrooke mène donc une diplomatie secrète très active afin de diminuer la tension entre Dehli et Islamabad.

 

Pourquoi secrète? Parce que l'Inde ne veut, en aucune manière, qu'une puissance étrangère se mèle publiquement de sa politique extérieure, particulièrement dans cette affaire. 

 

2/ Toujours lors du Forum de Bruxelles, quelqu'un a interrogé Holbrooke sur les drones américains qui, depuis quelques semaines (quelques mois?) frappent les djihadistes et les talibans "irréconciliables" à l'ouest du Pakistan.

 

"Quel drones?" Holbrooke a répondu, hilare, sans vraiment cacher qu'ils étaient là et bien là.

 

Et qu'évidemment ils étaient le deuxième pilier caché de cette stratégie de sortie...

 

3/ Et puis, l'envoyé spécial d'Obama a dit que la plupart des jeunes recrues talibans ne partageaient en rien l'idéologie du mollah Omar, qu'ils combattaient uniquement pour de l'argent, plus d'argent que ne reçoivent les soldats de l'armée régulière afghane (ou pakistanaise, même si Holbrooke n'a pas apporté cette précision là).

 

On voit donc bien que le troisième pilier de l'a vraie "exit strategy" sera le "rachat" de ces jeunes talibans (les "insurgés par accident", comme on dit à Washington), et de certains de leurs chefs, par des dollars, des euros ou des yens (le Japon étant, dans cette affaire afghane, un très gros contributeur depuis le début)... 

 

Comme cela s'est fait en Irak par le général Petreaus.

 

Bref, une stratégie fondée d'abord sur la "real politik", qu'Obama n'ose pas (encore?) assumer publiquement.

http://globe.blogs.nouvelobs.com/archive/2009/03/23/afghanistan-ce-que-va-vraiment-faire-obama.html



Jean-Pierre Elkabbach,
du journalisme de révérence
au journalisme communautariste.
par Eva
http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/article-29390219.html

La présidence européenne de Sarkozy fut l'occasion de creuser un peu plus un sujet mystérieux : celui de la présence au sein des Institutions Européennes d'observateurs Israëliens permanents, tant au niveau des organes de réflexion, de décision que d'action de l'UE.

Des contacts fréquents et discrets 2007-8 entre l'UE et TelHaviv ont abouti à cette situation étrange.

Plus étrange encore, les députés européens n'avaient pas été mis au courant de ces tractations : ils ont découvert cela une fois mis devant le fait accompli. Cette situation n'a donc pas été entérinée par le suffrage universel.

A priori, rien de bien étonnant, puisqu'Israël figure dans la nomenclature des états démocratiques recensés par l'ONU.

Seulement, il s'agit d'une présence permanente de nombreux observateurs au sein des Institutions.

I

Un ETAT plus endetté que la France, une poudrière nucléaire et conventionnelle, un grand trafiquant d'armes comme la France :



Si nous tenons compte qu'Israël, Etat pas plus grand que la superficie d'un département français, est doté de tout l'arsenal nucléaire et militaire d'un pays occidental moderne et que ses relations avec ses voisins arabes sont pour le moins chaotiques et sujettes à de nombreuses tribulations, qu'est-ce que l'Europe a donc à gagner d' un tel rapprochement ?

Rien. Strictement RIEN.

Surtout que ce pays pratique le trafic d'armes à grande échelle... comme la France et la belgique, entre autres, qui lui en vendent largement d'ailleurs.

Ce rapprochement n'est pas fait dans l'intérêt des Européens, on s'en doute, mais du petit état hébreu et vindicatif.

Si Israël passe pour un pur état démocratique, ses pratiques policières s'apparentent à celles d'une dictature : la torture est légitimée à tous les étages de l'appareil d'Etat, sauf les jours de prières. (Sabbat) Le Délit D'INTENTION (voir le Film Minority Report avec Tom Cruise) y est une pratique constante (ce qui est contraire aux principes républicains de la vieille Europe.).

On pourrait le comprendre si "l'ennemi" était à ce point menaçant que les quelques roquettes tirées de l'enclave de Gaza pouvaient mettre en péril une des meilleures armées du monde soutenue par les USA de façon inconditionnelle, ...mais l'efficacité de la défense terrestre et aérienne de l'Etat Hebreu a tôt fait d'exploser en vol ces quelques pétards mouillés qui visent en général toujours le même terrain vague. 

II

Turquie et Israël au sein de l'Europe : 2012 ?

Plus sérieusement, il s'agit de mettre à exécution la prochaine étape qui verra l'avènement du fumeux NOUVEL ORDRE (et non Paix) MONDIAL, sorte de dictature politique, économique, financière... que les élites occidentales ont prévues d'appliquer à toute la planète SANS CONDITION.

Sarkozy-candidat nous avait promis qu'il s'opposerait toujours à l'entrée de la Turquie dans l'Europe sous prétexte qu'elle n'était pas continentale : il nous a menti puisqu'il lui a promis une vraie place, le 14 juillet 2008 à Paris, si dans le même temps elle acceptait l'Union Pour la Méditerranée. (UPM)

Après la Turquie, voilà donc venir ISRAËL...cher au coeur des Sarkozy, Kouchner, BHL, Strausskahn,... mais auquel les Français resteraient parfaitement indifférents si on ne les matraquaient pas tous les soirs du sujet au journal de désinformation du 20 heures.

Après avoir intégré la Turquie, Israël deviendra facile à intégrer à son tour, ne serait-ce que géographiquement : pourquoi en effet s'arrêter à la Turquie et refuser à ce petit Etat, si proche de nous (en apparence), au niveau du mode de vie, de la conception du monde...etc... l'entrée dans la grande machine à broyer les identités des peuples qu'est l'Union ?

III

Jérusalem : la capitale de l'Europe entre 2012 et 2020. 

Une fois Israël intégré à l'UE, l'Otan servira à défendre ce petit territoire et à l'étendre pour faire de Jerusalem la capitale de l'Europe entre 2012 et 2020.

Ce scénario abracadabrantesque a été écrit il y a 40 ans.

La réussite de cette étape, avec celle concomitante de l'Union Pour la Méditerranée, verra l'avènement d'un « Empire romain Moderne ». équivalent à celui qui exista lors de la venue au monde de Jesus le Nazaréen.

Je rappelle à ceux qui ont la mémoire courte que l'Acte fondateur de l'Europe actuelle, signé le 25 mars 1957, s'appelle LE TRAITE DE ROME !

L'arrivée d'Israël dans l'Europe visera à impliquer davantage les pays du vieux continent dans une guerre permanente avec la Nation Arabe détentrice des ressources minières si nécessaires à la suprématie d'un Occident technologique gourmand en énergies fossiles.

Le concept, d'origine anglo-saxonne, existe déjà pour justifier les actes de ces guerres de cent ans au moins : c'est le fameux « choc des civilisations » par lequel l'élite prétend à l'inéluctabilité des conflits religieux et à leur extension dans le monde. Autant dire qu'on nous prophétise au plus haut de l'appareil d'Etat une impossible co-existence future avec l'Islam.

Evidemment, les populations des vieux pays européens seraient sollicitées pour fournir la chair à canon à travers une jeunesse ne trouvant, chômage et inculturation organisés obligent, à travailler que comme mercenaires dans des armées et sociétés privées, (les légions romaines modernes) ou celles plus officielles des pays dont les frontières auraient été dissoutes dans un vaste ensemble dirigé par un Gouverneur à la solde de l'Empire ou du Gouvernement Mondial.

IV

Qu'est ce qui laisse entrevoir un aussi détestable avenir immédiat ?

La colonisation n'a jamais vraiment cessée dans le monde dont les conflits relèvent d'une seule logique bien souvent : la continuité d'un Occident prédateur et vorace comme un Trou Noir en ressources naturelles au point de mettre en péril tous les équilibres de la Mère-Terre pour une seule exigence : le contrôle (pouvoir) globalisé à la planète. 

d'autres éléments sont à considérer :

1/ Israël est un état A PART, certainement pas l'équivalent d'une démocratie ancienne comme la France, mais égale technologiquement.

2/ Au moins 3000 réservistes de Tsahal résident en France comme double nationaux.

Les jeunes Juifs de France sont amenés à faire leur service dans l'armée Israëlienne tandis qu'on a libéré la jeunesse française d'apporter son intelligence et son dynamisme à l'armée française que Sarkozy s'emploie, à travers ses plus récentes mesures, à rendre rachitique, comme pour l'affaiblir avant un prochain conflit.

3/ L'attention particulière apportée par la France à Israël, les déclarations de Sarkozy sur l'Iran, le rapprochement presque intime du Psdt français avec le psdt Bush, ...rendent suspecte la politique étrangère de notre Pays, dont la tradition était d'entretenir des liens tout aussi importants avec les pays arabes.

4/ L'union Pour la Méditerranée est une vaste fumisterie visant à prendre pied de l'autre côté de la Méditerranée et ouvrir ainsi des couloirs vers l'Afrique noire, tout en bouclant la ceinture avec l'Egypte. Il n'y a pas là de quoi rassurer les peuples de ces pays musulmans qui assistent aux premières implantations de bases militaires US au Maroc par exemple, après celle au Kosovo, la plus grande d'Europe !

5/ Israël pratique l'apartheid sous prétexte d'assurer sa défense à tout prix et veut étendre son territoire sur Gaza, réalisant du même coup son rêve de grand Israël et s'appropriant l'exclusivité des gisements de Gaz de l'enclave.
En un mot, ce qu'on a refusé aux Serbes, on va l'autoriser à l'Etat Hebreu !? Deux poids deux mesures ?!

Le prix, ce sont les Palestiniens qui le paient tous les jours pour une SHOAH qu'ils n'ont pas commis ! Bien au contraire, ils ont contribués, comme la Turquie, à sauver des familles juives entières des griffes du Nazisme !

Les citoyens d'Israël ne sont d'ailleurs pas forcément tous des Juifs, il y en a aussi d'arabes !

Là, je pointe la propagande qui tente à donner de cet Etat envahissant par sa courte histoire une image de démocratie équivalent à l'Allemagne ou la France et l'Italie, comme tendaient à nous le faire croire les éloges du Psdt Sarkozy dans son dernier discours à la knesset.



V

Israël, le bras armé de l'Occident au Proche-Orient

Israël est aussi un fabuleux terrain d'essai des pratiques à venir du Nouvel Ordre Mondial qui classera chaque individu dans l'une ou l'autre des "sous-humanités" de la nomencalture officielle puisque le NOM sera avant tout élitiste, donc raciste. 

Les dirigeants Israëliens imposent l'apartheid à toute une population civile privée des ressources et denrées pour vivre, tandis que l'autre partie bénéficie du confort et de la protection d'un gouvernement qu'elle ne doit pas critiquer sous peine d'être suspectée de vouloir nuire aux intérêts historiques de la Nation Juive. 

Tuer ou blesser indifféremment des civils et des (résistants) militaires arabes, exterminer les terrroristes, qu'ils aient 3 ans ou 30... exactement comme Sarkozy voudrait nous imposer l'idée qu'à 3 ans, en maternelle, on détectera la dangerosité des individus (peut être pour les retirer de la circulation et les utiliser dans des milices privées ou des sections de Robocops tournés contre les populations civiles, à l'instar des CRS ?! au grand bénéfice du NOM)

[ Rq : On sait que le régime Nazis recrutait parmi les criminels, les voleurs, les condamnés en tout genre ses meilleurs éléments de la Gestapo, ce qui était inespéré pour eux : trouver une place de choix dans la société, seul un tel régime pouvait leur en offrir l'occasion. Une prime, en quelque sorte, au manque de scrupules.] 

Le profit est la nouvelle religion planétaire censée remplacer toutes les autres, le crime et la délation comme pratiques de cette religion remplaçant la prière et la tolérance... 

L'utilisation de gazs ou d'armes explosives sur la ville Palestinienne est aussi à l'intention des gouvernements ou mafias internationales friands en armements pouvant être utilisés contre (leurs) les populations, comme dans des zones urbaines en général. 

Gaza, vaste prison à ciel ouvert, GHETTO, offre le théâtre d'opération et les victimes idéales à ce genre de démonstrations qu'exige grandeur nature le trafic sérieux des armes. 

La culture des oranges n'a évidemment jamais fait la richesse de ce terriroire, pas plus que le chocolat ou les horloges la fortune de la Suisse qui repose avant tout sur un secret bancaire bien gardé.

Ce n'est là que la face émergée, présentée au monde, d'une vaste organisation criminelle à la tête de ce petit territoire, au détriment des Israëliens eux-même maintenus dans la peur de la guerre permanente et de l'illusion du sauvetage mytique. 

Cet Etat n'a t-il de Juif assurément que le Nom, puisque même les Juifs orthodoxes, ceux qui pratiquent vraiment la religion du Livre, manifestent désormais en masse (USA, Pays Arabes, Europe) pour bien se distinguer des actes criminels perpétrés en leur nom sacré d'Israël... volé par ceux d'entre eux qui prétendent encore, sans appliquer aucun des principes mystiques de leur communauté, représenter et sauver tous les autres malgré eux. (Répétitas de l'épisode de Moise au Mont Sinai)

Car Israël est avant tout le bras armé des clans au pouvoir en Occident pour démanteler, après l'Empire Ottoman, la suprématie arabes au Proche-Orient.

Et il n'y a pas de peuple au monde plus manipulé que les Juifs ! 

Ce sont encore eux qu'on utilise, après les avoir accusé de tous les maux de la société, pour se rendre responsables de tous les massacres en Palestine occupée... PAR NOUS !

VI

Les critiques habituelles faites à ce texte :

On peut ironiser sur le contenu de ce texte en faisant croire qu'il est d'inspiration anti-sémite, comme beaucoup, en manque d'arguments, le prétendront gratuitement.

Je ferai donc la critique à leur place :

1/ En quoi la présence d'observateurs étrangers est-elle une nouveauté dans les Instances de l'Union Européenne. D'autres états n'ont-ils pas des observateurs par conventions avec Bruxelles ?

Reponse : Peut-on comparer n'importe quel état (en paix) avec l'Etat Hébreu si unique et en conflit depuis 50 ans, revendiquant encore des terres sur ses voisins et dont l'existence est toujours contestée par eux... au moins ? Pouvons nous honnêtement dire qu'Israël est identique à un Etat comme la Norvège par exemple ?... à vous de voir, mais je ne crois pas que la Norvège soit en guerre, revendique des territoires et voit son existence menacée juridiquement (Résolutions de l'ONU sur les frontières de 1967 d'Israël) , militairement, religieusement...etc 

2/ Le choix de parler d'Israël n'est-il pas la preuve d'un anti-sémitisme latent de votre part, quand vous auriez pu faire un article tout aussi bien sur les assassinats de Chrétiens en Irak ou Egypte ?

reponse : Rien ne vous empêche, et surtout pas moi, d'écrire sur tous ces sujets. Excusez moi de choisir mes sujets en fonction de leur influence sur la marche du monde depuis 50 ans.

Je ne nie aucune victime, aucune souffrance, mais mettre au même niveau les conditions de vie des chrétiens à l'étranger et le comportement d'un Etat moderne et hyper armé comme Israël relève de l'esbrouffe intelectuelle, autant que de vouloir nous faire croire qu'Israël est la petite "Norvège" du Proche-Orient.

3/ Les slogans lors des manifestations pour la Palestine en France étaient particulièrement menaçants et visaient la survie même de l'Etat Hébreu, voir la communauté juive en France. Votre article est-il dans cette ligne ?

reponse : Voilà un amalgame de plus pour baillonner la libre pensée, et surtout la libre étude des faits par les historiens, sur certains sujets.

Quant aux slogans des manifestants, ils n'allaient tout de même pas défiler en chantant "petit papa noël", "tout le monde il est beau, il est gentil", après les images que nous avons tous vus de morts civils palestiniens consistant en femmes et enfants comme tout le monde l'a remarqué.

Enfants que pour une fois les résistants du Hamas ne mettaient pas devant eux comme des boucliers. Les hélicoptères israëliens tiraient indifféremment sur les uns et les autres. Nous sommes en train de parler d'un état moderne et sur-équipé, pourvue d'une des meilleures armées du monde, et soutenue par les USA inconditionnellement !

Mais dont les prétentions sont de s'étendre jusqu'à Jerusalem et à s'approprier au passage les gisements de Gazs de GAZA, dont certains appartiennent encore à l'Autorité palestinienne..

Si Israël ne peut pas mieux faire, ça pose un problème à tout le monde...

Quant aux slogans, ce ne sont pas des "actes de guerre sur notre sol", car les paroles ne sont pas à mettre sur le même plan que les passages à l'acte, comme voudrait nous en convaincre Sarkozy avec son "Delit d'Intention" importé d'Israël et pratiqué à l'endroit des citoyens Arabes de l'Etat Hébreu ! Les lois anti-racisme ont ainsi permis d'interdire la parole sous prétexte d'interdire le "geste" ! Ce sont des lois non-protectrices qui jouent en faveur du jeu "des uns contre les autres" si cher à nos Princes pour continuer de gouverner et jouer au "Chevalier blanc" quand ça arrange leur réelection !

La prévention a bon dos quand elle consiste uniquement en un arsenal répressif...

La pratique de la caricature abusive dans un sens comme dans l'autre aboutie à ces situations qu'on dénonce après y avoir participé.

TOUT LE MONDE A LE DROIT DE VIVRE, ET EN PAIX surtout.

Il s'agit de remettre de la raison dans un débat qui enfle de passions.

La raison a été écartée au profit des passions des uns et des autres, parceque ça permettait à chacun de tirer profit du problème, chacun à son tour.

Pour le peuple Français, il est indifferent que les victimes soient d'un bord ou de l'autre : les souffrances sont incomparables et irréparables.

Nous devons plutot nous poser la question : jusqu'à quel point nous prendrons partie à ce conflit à notre corps défendant, et dans quels intérêts.

La France a toujours entretenu des relations étroites avec les pays Arabes jusqu'à Chirac. Aujourd'hui, l'exclusivité de notre attention à Israël, l'utilisation de l'arsenal nucléaire français contre l'Iran au bénéfice de l'Etat hébreu, et non de la France, sous prétexte de menace nucléaire iranienne imaginaire, rend difficile le soutien rationnel et national aux choix du chef de l'Etat qui ne nous avait pas annoncé ses préférences idéologiques à ce point et se sert de son élection pour réaliser d'autres missions dont il a peut être été chargé ailleurs.


http://www.marcfievet.com/article-29397964.html

Sur ce blog :

Un jeune témoigne avoir distribué des enveloppes pour Dassault

Photo AFP : Ben Gourion déclarant l'indépendance d'Israel en 1948



C’est difficile à imaginer aujourd'hui, mais en 1944, six ans après la Nuit de Cristal, Lessing J. Rosenwald, président du Conseil américain pour le Judaïsme, n’avait pas de problèmes à assimiler l’idéal sioniste de l'État juif à «la notion d’un Etat racial - le concept hitlérien».
Pendant une grande partie du siècle dernier, une opposition de principe au sionisme était une position dominante dans le judaïsme américain.

Tandis que la représentation de l'antisionisme comme étant une «épidémie» plus dangereuse que l'antisémitisme ne fait que révéler la position non viable dans laquelle les apologistes d'Israël ont été acculés. Face à une condamnation internationale, ils cherchent à limiter les discours, à ériger des murs qui délimitent ce qui peut être dit et ce qui ne le peut pas. Ca ne marche pas.

S'opposer au sionisme n'est ni antisémite, ni particulièrement radical. Cela exige seulement que nous prenions nos propres valeurs au sérieux (extraits)

La création d'un Etat juif, craignait Buber, signifierait “un suicide national prémédité”

http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-29370345.html


A quand pétitions ou actions en Justice contre les Elus
couvrant les crimes abominables d' Israël ? (Eva)

enfants-brul-.jpg  

Drôle d’époque et drôle de justice, ou les mécanismes institutionnels internationaux fonctionnent mieux pour punir les délits d’opinion et mettre sous les verrous ceux dont les propos dérangent, plutôt que d’agir à l’encontre de ceux qui organisent les massacres en cours, comme en Irak, en Palestine, au Pakistan ou en Afghanistan.

Vous avez dit : deux poids et deux mesures ?
http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-29364207.html

liste complèt

La presse israélienne, notamment le quotidien Haaretz ainsi que les radios publique et militaire, ont de facto mis au devant de la scène les confidences de militaires de Tsahal. L'ampleur des atrocités a provoqué l'émoi en Israël*
http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-29357348.html

Entretien avec Alain Soral

Pour sécuriser le prochain Sommet de l’Otan début avril à Strasbourg, le contrôle aux frontières a été réactivé hier

Des avions de combat israéliens survolent la bande de Gaza

Enquête sur les crimes de guerre à Gaza

Les sales secrets de Tsahal

Des soldats israéliens témoignent d'humiliations et d'actes de vandalisme dans la Bande de Gaza

La multiplication des actions contre les réformes dans l'enseignement supérieur. Tel est le mot d'ordre lancé, hier, par la Coordination nationale étudiante (CNE). Une centaine de ses membres se sont réunis au Patio (Esplanade), dans une salle rebaptisée « amphi Julien Coupat ». Plus aucun cours ne s'y déroule, le bâtiment étant bloqué depuis cinq semaines.


Forum d’Istanbul : L’accès à l’eau est-il un droit ou un besoin ?


oppression-in-palestine.jpg

Vidéo : Boycott, action supermarchés,
comme contre l'apartheid sud-africain
http://www.europalestine.com/article.php3?id_article=3814 ww.europalestine.com/article.php3?id_article=3814">



Gaza: un expert de l'ONU veut
une enquête sur le "crime de guerre" israélien

Un expert de l'ONU réclame une enquête sur l'offensive israélienne contre la bande de Gaza en janvier, en soulignant qu'"il y a des raisons de conclure" qu'elle constitue un "crime de guerre de la plus grande ampleur", dans un rapport dont l'AFP a obtenu copie.

Dans ce texte qu'il doit présenter lundi devant le Conseil des droits de l'Homme de l'ONU, le Rapporteur spécial onusien sur la situation dans les Territoires palestiniens, Richard Falk, appelle à une "enquête d'experts" pour déterminer si, étant donné le contexte, il était possible aux Israéliens de distinguer entre cibles militaires et population civile.

"Si ce n'était pas possible, alors l'offensive est par nature illégale et constitue un crime de guerre de la plus grande ampleur", écrit M. Falk

http://www.juif.org/go-news-92467.php

Gaza: une ONG israélienne accuse l'armée d'avoir violé l'éthique médicaleafp_00131968.gif

http://www.tessolidaire.com/PAR_TPL_IDENTIFIANT/574/TPL_CODE/TPL_EDITO_FICHE/1530-handicap-solidarite-insertion-sociale.htm


1046874-1320420.jpg


Cheval de Troie ou complice

L'OTAN, c'est l'occupation militaire de l'Europe
par une puissance étrangère

http://pagesperso-orange.fr/aline.dedieguez/tstmagic/1024/tstmagic/defis_europe/troie.htm h


champi_nucleaire-V--Jauvert.jpg


La guerre

Extraits. Dans le capitalisme avancé, l’esprit civil lui-même s’est à ce point identifié aux gros bombardiers que c’est l’impérialisme seulement, phase ultime du capitalisme, qui a poussé la guerre jusqu’à son point culminant que l’on appelle « guerre totale ».

Certes, les guerres pourraient être évitées si ses futures victimes s’unissaient et intervenaient dans une action commune suffisamment forte, mais elles restent une menace constante,

le pacifisme ne consiste pas du tout à mettre absolument un terme aux guerres existantes, mais bien à enrayer les causes de guerres ultérieures

La prévention radicale de toute guerre future ne peut réussir à longue échéance sans que soit mis un terme durable aux intérêts monopolistiques
In « Le principe Espérance »
Tome II : Les épures d’un monde meilleur
Ernst Bloch
Publié en Allemagne en 1959
Version française 1982 (Gallimard)

http://goudouly.over-blog.com/article-29069257.html

apocalypse.jpg



C O M M E N T A I R E S  :  I C I

Partager cet article
Repost0
23 mars 2009 1 23 /03 /mars /2009 01:14

silence-k_m-2.jpg
Sommaire :
Luttes d'influences à Madagascar.
Ce qu'on vous cache.
Editorial d'Eva

 


madagascar.jpg 

Madagascar : Ce que les Médias ne disent pas.
Evangélistes néoconservateurs
et pétrole à Madagascar.
Luttes d'influences :
Néocons américains
et colonialistes français.

Editorial d'Eva, caustique

 

Mes amis,

Les médias s'acharnent à nous désinformer. Silence Guadeloupe, d'abord, pour éviter que la crise ne donne des idées aux Français mécontents. Et puis, il a bien fallu parler. Sous la pression des événements. Et ils risquent, en effet, d'être contagieux. Car ils ont été menés de main de maître par les opposants au statut-quo scandaleux.

Puis ce fut Madagascar. Avec à sa tête Marc Ravalomanana, un Président issu de la mouvance évangéliste. Lorsqu'il a été élu, connaissant particulièrement bien le milieu évangélique, je me suis interrogée. Un Président de cette mouvance ? Et d'ailleurs, laquelle, exactement ? Evangélique, avec des chrétiens dits "nés de nouveau" à une vie nouvelle par la Puissance de l'Esprit Saint, en accord avec les préceptes divins ? Ou évangéliste, avec les intégristes de ce mouvement, fanatiques de l'Amérique de Bush, ultra-sionistes, nostalgiques de l'apartheid sud-africain et de la suprématie blanche, et supporters de la Théologie de la Prospérité, selon laquelle Dieu bénirait ses ouailles fidèles en les rendant très riches ? Tiens donc ! Moi, j'ai appris dans le Nouveau Testament qu'il fallait choisir entre Dieu et Mâmon, qu'il ne fallait pas adorer le Veau d'or, qu'il fallait opter pour le non-attachement aux biens matériels et même que les pauvres étaient les préférés de Dieu, et qu'ils hériteraient du Royaume de Dieu. Mais passons.

Marc Ravalomanana, chef d'entreprise particulièrement prospère, potentat local, est un adepte de la Théologie de la Réussite, qui stipule, à tort donc, qu'une personne vivant dans l'opulence est agrée par Dieu, bénie par Lui. Les pauvres n'ont que ce qu'ils méritent, les riches sont gratifiés par Dieu pour leur comportement. C'est ainsi, point, et tant pis pour la cohérence avec l'Evangile.

Et lorsque j'ai vu arriver au pouvoir ce Président béni par la vie sinon par Dieu lui-même, outrageusement et médiatiquement évangélique, comblé d'honneurs et d'argent, je me suis demandée quel chef d'Etat il ferait. Sans doute bien loin des préoccupations de son peuple peu gâté par la vie, lui, souffrant du chômage, de la pauvreté, et même de la misère. Toujours est-il que la campagne a été brillamment menée, à l'américaine. Dieu reconnaîtra les siens !

Patatra ! Voilà le héros à terre, terrassé par un vulgaire disc-jockey, ayant réussi, lui aussi, mais moins évangélique que le fameux Marc.

Or, Ravalomanana, par ses engagements religieux, sincères ou pas, par sa réussite professionnelle hors du commun sur l'île, devait être pour moi plus un ultra-libéral proche des néoconservateurs américains qu'une brebis sainte. Tiens donc ! Je ne m'étais pas trompée. Le lascar en question avait le regard plus tourné vers Washington que vers ses électeurs - une fois élu, s'entend. L'écrivain-politologue Frédéric Delorca parle à son sujet, sur son blog Atlas Alternatif, de "néo-libéral pro-américain". Oui, ultra-libéral néoconservateur. A Madagascar ! 

De son côté, avec Sarkozy ou pas, la France veille à son pré-carré... Colonialisme, encore et toujours !

Et voilà que l'on découvre du pétrole sur la belle île peuplée par des pauvres et dirigée par un milliardaire choyé par le Destin.

Pétrole ? Comme au Darfour, au Soudan, en Irak, en Iran... Curieux, ce silence des médias quand un pays regorge d'or noir ! La presse préfère pointer le doigt sur les engagements humanitaires, au demeurant fort médiatisés et accomplis à la vitesse des météores, d'un Kouchner, et sur les jacassements d'un BHL à l'affût des projecteurs, encore et toujours.

En attendant, Madagascar intéresse désormais l'Elite, avec ses pauvres, et surtout son sous-sol. Gaza aussi intéresse Israël, depuis qu'on y a découvert le précieux gaz offshore. Et voici les appétits allumés, les peuples floués, les crises multipliées, les guerres déclarées. Une terre sans peuple pour un peuple sans terre ? Qu'à cela ne tienne, on supprime le peuple, à petits feux ou à feux nucléaires, et on pique le gaz. Vous avez dit armée la plus morale du monde ?

Quant à Madascar, la voici condamnée à voir accourir les financiers de la City, les évangélistes yankees, les stratèges israéliens de la division, et tant pis pour les autochtones. Après s'être enthousiasmée pour un croyant modèle ayant fait fortune, la voici s'enflammant pour un disc-jockey aux bonnes fortunes avérées (dans le secteur de la Publicité).


Qu'en est-il exactement ? Les Français ont choisi leur camp, mais chut ! Cela ne s'ébruite pas. Quant aux autres, par l'odeur du pétrole alléchés, les voici accourir sur la belle île pour y faire fortune. On fustige toujours les Islamistes, mais les Evangélistes chrétiens et les néo-Sionistes, c'est pas mal aussi ! Et gageons que si Madagascar regorge en effet de précieuses ressources, l'or noir par exemple, le tourisme militaro-financier explosera, et tant pis pour la population. Encore et toujours !

Que dirait le Petit Prince de St Exupéry s'il visitait notre planète concotée par les fieffés démocrates et "pieux" occidentaux ?

A Madagascar, en tous cas, l'or noir va couler, et le sang aussi, un jour ou l'autre. Quant à la pauvreté, que croyez-vous qu'elle va devenir ? Gageons que les peuples soumis aux auto-proclamés champions de la Liberté et aux supporters de la Théologie de la Prospérité, ne verront pas la couleur de l'or, et qu'ils seront, encore et toujours, les dindons de la sinistre farce planétaire revue et corrigée par les fervents chrétiens américains, les si moraux néo-sionistes, et ne l'oublions pas, les charitables dirigeants des compagnies pétrolières. Avec en prime les Français.

La Totale !

Eva

TAGS : Total, Madagascar, Marc Ravalomanana, France, pétrole, Evangélistes, Evangéliques, Islamistes, Néo-sionistes, la City, Wall-Street, Théologie de la Prospérité, Darfour, Soudan, Irak, Iran, Gaza, gaz, Bush, Médias, BHL, Guadeloupe, Kouchner, chrétiens... 


Marc Ravalomanana :
Qui est cet homme d'affaires ?

Quels intérêts politiques et économiques sous-tendent ce changement de régime ? Pourquoi les médias ne parlent-ils pas du pétrole découvert à Madagascar ? Peu avant la crise, le gouvernement créait la société nationale du pétrole dont l’Etat serait le seul actionnaire. Cela a-t-il eu un impact sur cette crise ? Et enfin, une réponse efficace sera-t-elle apportée aux besoins de la population malgache, principale victime du conflit ? 

Sur
http://michelcollon.info
 


Les néo-libéraux pro-américains
renversés à Madagascar

Comme en Mauritanie, l'armée à Madagascar s'est posée en arbitre des conflits au sein de la classe politique. Après deux mois de mobilisation populaire contre le président Marc Ravalomanana, l'armée malgache a appuyé l'arrivée au pouvoir du maire d'Antananarivo Andry Rajoelina. L'Union européenne, les Etats-Unis et la Communauté pour le développement de l'Afrique australe (SADC), ont condamné ce coup d'Etat.

madagascar.png  Le quotidien Ouest-France du 20 mars 2009 cite
Denis Alexandre et Yvan Combeaux, du Centre de recherches sur les sociétés de l'océan Indien selon lesquels la France (ainsi que l'ex-président pro-soviétique devenu pro-français Didier Ratsiraka) serait derrière ce coup d'Etat contre Ravalomanana qui nourrissait de la francophobie et une sympathie pour ce qui est américain (Ravalomanana, patron du plus puissant groupe agro-alimentaire du pays, Tiko, était soutenu par les évangélistes étatsuniens). Andry Rajoelina quant à lui s'était réfugié à l'ambassade de France le10 mars dernier après avoir été déchu par le gouvernement. L'extrême gauche française comme le site Futur Rouge  (NB : maoïste) crie au retour de "l'impérialisme français".

La nouvelle intervient alors que la France prise dans la crise économiqie 
remobilise la zone franc. Il y a un mois, le 23 février à­ l’in­itia­tive d­e Chr­is­tin­e La­g­a­r­d­e, m­in­is­tr­e fr­a­n­ça­is­ d­e l’Econ­om­ie, d­e l’in­d­us­tr­ie et d­e l’em­ploi, les­ autorités­ fin­a­n­cièr­es­ et écon­om­iques­ d­e la­ Z­on­e fr­a­n­c s­e s­on­t r­etr­ouvées­ à Pa­r­is­.

Sur divers sites de gauche
Bernard Grangeon pour sa part dresse le bilan de la présidence de Marc Ravalomanana et de l'état du paysage politique malgache en ces termes :

"L’union des Merina pour le changement social, mettre fin à la corruption, construire des infrastructures, projeter le pays dans le développement économique, fut rapidement trompée et niée par la réalité de la "bonne gouvernance" : libéralisme sauvage, montée des liens avec le capitalisme américain, les chrétiens démocrates allemands, les dirigeants de la Chine populaire et de la Corée du Sud (en janvier, le PC chinois a passé un accord avec Ravolomana pour l’imprimerie des cartes d’adhérents de son parti présidentiel ! ), adhésion et prosélytisme publics du président en faveur d’une église évangéligique américaine, le tout au détriment à la fois des positions traditionnelles de la majorité de la bourgeoisie Mérina et des anciens liens néocoloniaux avec la France. Finalement ce président PDG, menaçant les libertés individuelles, dévaluant la monnaie, promouvant sa propre entreprise, a poussé la population à l’exaspération complète. La vente massive de la terre des ancêtres au trust Daewoo a symbolisé cette politique et cristallisé les mécontentements.

C’est ce qui a conduit aux dernières municipales à la victoire contre toute attente du jeune Andry Rajoelina contre le candidat présidentiel. Cette nouvelle donne en cache une autre, beaucoup plus profonde et de nature nouvelle : la division de la bourgeoisie Mérina, la couche dominante traditionnelle de Madagascar.

Aujourd’hui les partis politiques malgaches, tant ceux de la bourgeoisie qui n’a jamais vraiment eu d’expression politique directe, que ceux issus de l’histoire de la gauche, sont en lambeaux, seule la petite AKFM est restée fidèle à ses valeurs, mais est peu connue de la jeunesse. Le grand mouvement actuel vit des traditions de lutte du peuple malgache, mais n’a pas de parti, pas d’organisation, pas de représentation politique. C’est très largement une vague spontanée, dirigée contre ceux qui sont perçus comme les voleurs au pouvoir."

Il semble donc que l'armée ait suppléé à la fois la vacance du pouvoir (selon Grangeon, les ministères sont vides depuis plusieurs semaines) et l'incapacité du peuple à donner une traduction concrète à son aspiration, qui est, comme au moment de la révolution malgache de 1973 : "pour une indépendance nationale totale et réelle".

http://atlasalternatif.over-blog.com/article-29258422.html

 

 


obama-LOBBIES.jpg
Obama ligoté ?
© Moreno

Obama ligoté au Proche-Orient 
La politique de soumission des US
à Israël ne changera pas !

A peine nommé par Barack Obama, le nouveau directeur du National Intelligence Council, Charles Freeman, a dû se retirer. A cause des lobbies pro-israéliens qui avaient lancé une campagne contre lui.


Quand la Maison Blanche de Barack Obama a exigé de Charles Freeman qu’il se retire le 10 mars de son nouveau poste de Directeur du National Intelligence Council(NIC), les lobbys pro-israéliens ont remporté une importante victoire qui en dit long sur la politique du nouveau président américain au Moyen-Orient.

Le NIC collecte et analyse pour le président les informations venant de seize agences de renseignement. Il prépare aussi le National Intelligence Estimate (Rapport national du renseignement) et son directeur occupe donc une fonction clé. Mais Charles Freeman représentait un gros problème pour les amis américains de la droite israélienne. Et, dès que sa nomination a été rendue publique, les lobbies pro-israéliensont commencé à s’agiter.


UN PROCHE DE L’AIPAC
LANCE LA CHARGE CONTRE FREEMAN

La campagne contre Freeman a été lancée par Steve Rosen, ancien lobbyiste-en-chef du puissant American Israël Public Affairs Commette (l’AIPAC, le riche lobby pro-israélien très proche de l’ambassade d’Israël) dans une série d’articles vicelards sur son blog « Obama Mideast Monitor ».

Rosen n’est autre qu’un des dirigeants de l’AIPAC inculpés pour espionnage et dont le procès débute en mai prochain pour avoir subtilisé au Pentagone des renseignements classés « top secret » avec l’aide d’assistants néo-conservateurs de Donald Rumsfeld.

Rosen a aussi avoué au Washington Post qu’il avait contacté bon nombre de journalistes pour dénoncer le choix de Freeman (..)


LES NÉO-CONSERVATEURS
PASSENT À L’ATTAQUE

D’autres néo-conservateurs ont ensuite pris le relais, comme des sbires del’American Enterprise Institute (think-tank néoconservateur), des chroniqueurs pour le Wall Street Journal, ou le servile pro-israélien Martin Peretz, riche propriétaire et rédacteur-en-chef de l’influent hebdomadaire The New Republic, qui a faussement étiqueté Freeman comme « pas un ami des juifs en général ». Cette accusation d’antisémitisme larvé contre Freeman était de la calomnie pure et dure.

L’émeute anti-Freeman des lobbyistes, blogueurs et commentateurs pro-israéliens a vite touché le Congrès où des sénateurs aussi enthousiastes dans leur soutien à Israël que le démocrate Charles Schumer de l’Etat de New York ou l’ex-démocrate Joseph Lieberman du Connecticut, ont pris la relève pour mener la charge contre Freeman.

Même le Speaker de la Chambre de Représentants, Nancy Pelosi, sous pression des riches donateurs juifs au parti démocrate, s’est opposée à la nomination de Freeman, en déclarant que les critiques du diplomate envers Israël « dépassent les bornes de l’acceptable » !


RARES SONT CEUX
QUI OSENT DÉFENDRE FREEMAN

Les défenseurs de Freeman étaient rares, mais de taille. Comme le doyen des chroniqueurs politique du Washington Postle très respecté David Broder, pour qui Freeman « a une des carrières internationales au sein du gouvernement américain parmi les plus distinguées. Jeune homme parlant couramment le chinois, il a été le traducteur de Richard Nixon lors de son premier voyage en Chine. Plus tard, Freeman a été diplomate en Afrique et en Asie, puis sous-secrétaire de Défense pour l’expansion de l’OTAN, avant d’ajouter l’arabe à son répertoire linguistique et devenir ambassadeur en Arabie Saoudite peu avant la Guerre du Golfe. Comme me l’a dit à la veille du retrait de Freeman l’ancien amiral Dennis Blair, le nouveau directeur du renseignement d’Obama, “Avec les défis auxquels nous sommes confrontés en Asie et au Moyen-Orient, nous avons la chance d’avoir pu persuader Freeman de revenir au gouvernement.” Mais maintenant, le pays a perdu un haut-fonctionnaire très doué dans un domaine où le président Obama n’a que peu d’expérience, le traitement du renseignement. »


CHRONIQUEUR LUCIDE

Et dans le prestigieux quotidien Baltimore Sun, réputé pour sa couverture des affaires étrangères, le chroniquer Ron Smith avait bien raison d’écrire qu’« il y avait beaucoup de supporters de Barack Obama qui ont cru que le message d’“espoir et de changement” du candidat comprenait aussi le remaniement de la politique étrangère de l’Amérique afin d’adopter une vision plus équilibrée du conflit entre Israël et les Palestiniens, une attitude éloignée du soutien inconditionnel et non critique de tout ce que fait le gouvernement israélien… Mais pour ceux qui croient que toutes les mesures prises par Israël ne vont pas dans l’intérêt des Etats-Unis, le retrait de Freeman, dû essentiellement à un véto du lobby pro-israélien, représente la continuation du statu quo et la fin de tout « espoir » de tout « changement » ».


http://www.marcfievet.com/article-29079484.html




Les lobbies : la vraie force d'Israël

Le lobby Macarthiste : CRIF  AIPAC  ADL ... Pourquoi le CRIF a-t-il ses entrées au Ministère de la Défense ?

UNIQUE EN SON GENRE, CETTE PRATIQUE QUI VEUT QUE LE CRIF SOIT REÇU AU MINISTÈRE DE LA DÉFENSE. QU'EST CE QUE FAIT LE CRIF, UNE OFFICINE QUI S'AUTO PROCLAME "REPRÉSENTATIVE DES JUIFS DE FRANCE" AU MINISTÈRE DE LA DÉFENSE


Le Lobby Macarthiste : CRIF AIPAC ADL... Pourquoi Le CRIF A-T-Il Ses Entrées Au Ministère De La Défense ?
Manipulation de l'antisemitisme pour faire taire les critiques contre Israël

Sur son site internet, le CRIF se targue d'avoir été reçu le 9 Mars, quelques jours après le Dîner, par le Ministre de la Défense en personne, Hervé Morin, qui, pour l'occasion, était accompagné du dc Philippe Rouanet, chef de cellule " Santé - Action- humanitaire" au sein du cabinet du ministre. La délégation du CRIF comprenait outre son président, Richard Prasquier, deux autres personnes membres du bureau exécutif, Jean Pierre Allali et Raoul Ghozlan

Ainsi donc, le CRIF étale avec impudence sur la place publique les passe droits dont il bénéficie en tant qu'officine Sioniste informelle puisque c'est sans nulle doute à ce titre qu'il s'est vu ouvrir toutes grandes les portes du Ministère de la Défense. 

Le CRIF affirme qu'ont été abordé lors de cette rencontre certaines questions internationales telles : le nucléaire iranien, l'avenir du Proche Orient, les relations franco israéliennes dans le domaine militaire, la relation France OTAN, ainsi que l'intégration des jeunes issus de milieux défavorisés au sein de l'armée. Nul doute que sur les sujets concernant la politique étrangère de la France, le CRIF a de nouveau relayé les dictats sionistes : renforcement des sanctions contre l'Iran, interdiction de dialoguer avec le Hamas et pression pour un embargo sur l'acheminement d'armes par voie maritime avec l'aide des US et de certains pays européens. Ce n'est pas par hasard effectivement si vendredi les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, le Danemark, la France, l'Allemagne, l'Italie, les Pays-Bas et la Norvège ont adhéré à un programme pour tenter d'empêcher les flux d'armes vers la bande de Gaza en les interceptant en mer, en échangeant des informations et en exerçant des pressions diplomatiques.

Les pressions du Lobby Sioniste se font de plus en plus pressantes sur la scène internationale, Israël y joue désormais dans la cour des grands et le CRIF participe pleinement à cette évolution. 

Sur la réintégration imposée par Sarkozy de la France dans l'OTAN, il est évident que le CRIF n'a pu que se féliciter de cet alignement sur Washington qui, chacun en a désormais la preuve, est dirigé par le puissant Lobby Sioniste d'AIPAC comme on a pu encore le constater tout récemment avec l'éviction de l'ex ambassadeur Charles W. Freeman du poste de président du NIC (..) De plus, le CRIF ne peut également que se féliciter de la nomination au poste crée par Sarkozy pour la circonstance et qui n'a aucune validité législative, de "conseiller spécial pour l'Afghanistan et le Pakistan" de Pierre Lellouche. Ce dernier est non seulement 200% altlantiste mais aussi un ardent défenseur du Sionisme. 

D'autre part, on peut se demander en quoi le CRIF est concerné par le recrutement par l'armée française de jeunes de milieux défavorisés. Dans un contexte d'une éventuelle intensification de la guerre en Afghanistan et son élargissement au Pakistan voisin, et de cette réintégration dans l'OTAN , le CRIF pousserait-il au recrutement et à l'envoi de jeunes de banlieues pour servir de chair à canon, histoire de limiter ici aussi toute "menace démographique" joli euphémisme employé par Tel Aviv pour justifier massacres, nettoyage ethnique, et racisme à l'encontre des "Arabes" en Palestine ? 

Enfin le CRIF, qui fait partie de ces officines Sionistes qui pratiquent un violent Macarthisme sous couvert de lutte contre l'antisémitisme dont il entretient volontairement la confusion avec l'antisionisme, s'est félicité du limogeage d' Aymeric Chauprade, géopoliticien et professeur au Collège interarmées de Défense qui, dans un ouvrage récent avait manifesté une "certaine ouverture" à l’égard de la thèse du complot « américano-sioniste » dans la tragédie du 11 septembre 2001. En fait, le propos de Chauprade était d’expliquer qu’une large part de l’opinion publique mondiale ne croyait pas dans la version américaine de ces événements. Pour le CRIF, parler de complot américanosioniste ne peut qu'être taxé d'antisémitisme. Pourtant les faits sont ténus, et le lien Mossad - 11 Septembre ressort de plus en plus, notamment avec l'information récente que la cousin d'un libanais, Ali al Jarah* arrêté depuis peu - ce dernier travaillait depuis des années pour le compte du Mossad notamment pour espionner le Hezbollah - faisait partie de ceux qui avaient détourné les avions pour les attaques du 11 Septembre. 

Cette visite du CRIF au Ministère de la Défense et son entretien avec le Ministre est bien la preuve que cette officine Sioniste agit principalement pour le compte de Tel Aviv dans les plus hautes sphères de la République laîque. 

Imaginez un peu le tollé si demain on publiait que le CFCM - Conseil Français du Culte Musulman - (qui est allé faire allégeance au CRIF à son Dîner  le 2 mars) a décidé de soutenir l'Iran et son droit à "l'auto défense" - un droit non contestable compte tenu des menaces américanosionistes proférés à son encontre depuis des mois y compris celle d'une annihilation nucléaire - et était reçu en tant que tel par le Ministre de la Défense en personne pour y évoquer le nucléaire militaire israélien, le conflit israélo palestinien...! 

Il est plus que temps de mettre fin à tout ce Lobbying qui affaiblit la France républicaine laïque en même temps qu'il représente une menace réelle pour les citoyens français de confession juive qui se trouvent dans leur grande majorité et bien malgré eux pris en otage et entraînés dans ces interférences politiques pour le compte d'un pays étranger avec qui pour la plupart ils entretiennent une relation distante, si tant est qu'ils en entretiennent une. 40% des Juifs de France, en bon laïques, et dans le cadre d'une intégration socio économique que d'autres leur envient, font des mariages mixtes. Quel intérêt auraient -ils à émigrer dans un pays ou le mariage civil n'existe pas, où les non Juifs sont discriminés, y compris ceux mariés à des Juifs(ves), qui n'ont même pas de cimetière pour enterrer leurs morts, car en Israël les cimetières aussi sont sous emprise religieuse, et où, par dessus tout, ces dernières décennies, c'est l'endroit où le plus grand nombre de Juifs sont morts de mort violente à cause de la politique belliqueuse coloniale du régime Sioniste ? 

*L'Espion Libanais Du Mossad Avoue Son Implication Dans Des Assassinats En Syrie


Myriam Abraham
http://www.planetenonviolence .org

On a tout dit d’Israël, pays "sûr de lui et dominateur!" pour reprendre l'expression du général de Gaulle On est tenté à première vue de convoquer la religion pour expliquer comment cette «religion du Livre» se veut singulière à nulle autre pareille. La logique actuelle d’Israël et de ses lobbys est de diaboliser au nom de l’antisémitisme- qui ne concerne pas les Arabes, autres sémites pourtant- toute tentative de critique d’Israël. La moindre critique de l’Etat d’Israël et de la doctrine sioniste est ipso facto traitée d’antisémitisme.

La liste des victimes de cet oukase ne s’arrête pas de s’allonger. Souvenons-nous des procès de la Licra contre l’abbé Pierre, Garaudy, même le philosophe Edgard Morin, juif de naissance dont Esther Benbessa a dit, à juste titre, que c’était un «Juste parmi les Justes». 

On l’aura compris: personne n’échappe à la censure même les juifs de naissance et il s’en trouve, qui n’accepte pas cette chappe intolérable qui veut que tout ce qui critique Israël est assimilé à une critique des juifs. C’est à croire que toute l’énergie de ces inconditionnels est de traquer les contrevenants à la «Loi». Si malgré leur meilleure volonté, les gardiens du «Temple» ne peuvent trouver nulle part des actes antisémites, alors il leur faut réanimer les horreurs du passé en rappelant qu’elles peuvent se reproduire à tout moment.Cela explique le flot ininterrompu de films et d’émissions de TV toujours neufs sur l’antisémitisme du national-socialisme et des efforts zélés pour mettre au pilori de réels ou imaginaires néo-nazis. A la base de toute la tradition juive on trouve l’idée que les juifs tout au long de l’histoire ont été continuellement torturés et persécutés Le traumatisme résultant de la peur de voir à nouveau se répéter ces atrocités est exploité à fond par les sionistes. 

On rappelle quotidiennement aux juifs qu’ils vivent dans un monde hostile(!), que la peur et la crainte font partie de leur identité, de leur nature. De nombreux juifs souffrent de cette peur continuelle. Ils voudraient, disent-ils, vivre comme des hommes normaux, psychiquement sains,psychiquement équilibrés...Alors intervient le sionisme, et ce sionisme les sermonne, l’index levé: «Pensez que vous êtes juifs!, que vos prochains vous détestent et qu’ils peuvent à chaque moment fomenter de nouveaux pogroms et vous pousser dans de nouvelles chambres à gaz. Votre seule protection consiste à posséder votre propre patrie, Israël, et à y trouver refuge. Pour cela, Israël doit survivre malgré ses ennemis.» Cette peur irrationnelle touche particulièrement les juifs qui s’engagent en faveur du sionisme alors que ceux qui sont pour le socialisme et surtout ceux qui participent au domaine scientifique et médical y sont moins sujets. (..)

Cette citation prouve l’existence d’un traumatisme racial mélangé d’anxiété chez les sionistes. En son temps, la publication du livre Le juif international de Henry Ford, en 1920, a eu l´effet d´une bombe sur la scène politique américaine. Dans son livre, il révèle que les juifs contrôlent plus de 90% des médias aux USA et qu´ils abusent de ce pouvoir pour imposer aux non-juifs une réelle dictature à l´echelon mondial. «Les politiciens et les généraux americains sont menés par le puissant lobby juif israélien aux USA», révèle déjà le titre d´un intéressant article du Herald Tribune du 7 juillet 1987. Selon cet article, le lobby juif est devenu aux Etats-Unis, d’année en année, de plus en plus puissant et dominant. Le seul président des Etats-Unis qui osa braver le pouvoir sioniste, au moins dans un cas important, fut Dwight D. Eisenhower. Celui-ci jouissait en tant qu’ancien général des Forces Alliés du plus haut prestige dans son pays. En 1956, lors de la Guerre de Suez, Eisenhower força Israël avec les Français et les Anglais à se retirer des territoires occupés, faute de quoi il menaça de couper immédiatement toute aide des Etats-Unis. (...) 

«Personne, écrit Rodrigue Tremblay, ne peut comprendre ce qui se passe politiquement aux USA sans être conscient qu’une coalition politique des principaux groupes pro-Likoud, des intellectuels néo-conservateurs pro-israëliens et des sionistes chrétiens, exerce une influence terriblement forte sur le gouvernement US et ses politiques. Avec le temps, ce vaste lobby pro-israëlien, dont le fer de lance est l’American Israël Public Affairs Committee (AIPAC), a étendu l’ensemble de son emprise sur de grandes parties du gouvernement US, y compris le bureau du vice-Président, le Pentagone et le département d’État, en plus du contrôle de l’appareil législatif du Congrès.

Il est assisté dans sa tâche par de puissants alliés au sein des deux principaux partis politiques, des grands médias et quelques boîtes à idées (´´think-tanks´´) richement financés, comme l’American Enterprise Institute, la Heritage Foundation, ou le Washington Institute for Near East Policy. Les techniques de l’AIPAC sont si efficaces qu’on peut facilement avoir l’impression que c’est "un gouvernement parallèle" à Washington DC. (...) Ainsi, qui pourrait blâmer l’AIPAC d’être convaincue qu’elle tient en laisse le Congrès US? Si l’AIPAC était une entreprise, l’AIPAC a une telle emprise sur Washington que quelquefois on peut être pardonné de confondre Tel-Aviv et Washington DC. » 

« Un exemple récent: L’ AIPAC a rédigé une résolution de soutien à Israël dans ses bombardements sauvages et illégaux sur le Liban. Le 20 juillet 2006, la résolution fut votée à l’unanimité par les 100 membres du Sénat, et le vote de la Chambre fut de 410 à 8. L’affaire est entendue.(1) «Pendant de nombreuses années, l’influence du lobby resta indécelable, ignorée ou dissimulée par les médias qu’il contrôlait et par la plupart des commentateurs. Pourtant, le 10 mars 2006, deux respectés spécialistes américains, les professeurs Stephen Walt de l’université de Harvard et John Mearsheimer de l’université de Chicago publièrent une étude dans The London Review, intitulée The Israël Lobby and U S Foreign Policy, au sujet de l’influence disproportionnée que ce lobby d’intérêts particuliers a sur la politique étrangère US. Un autre exemple du type de pouvoir que le lobby détient de nos jours à Washington DC est son succès dans l’établissement au sein du département d’État, avec l’argent des contribuables, d’une agence d’intérêts particuliers, appelée l’Office of global anti-Semitism consacrée à la surveillance autour du monde des cas, entre autres choses, de critique d’Israël ou des politiques US pro-israéliennes.»(1) La même technique existe en France puisque le ministère de l’Intérieur «coordonne avec le Crif» la traque aux actes antisémites. 


Dernière prouesse en date de l’AIPAC: L’administration Obama avait choisi le diplomate Charles W.Freeman pour occuper le poste de président du «National Intelligence Council», qui émet des avis à la Maison-Blanche sur les questions de sécurité. Il vient de renoncer à ce poste en accusant les lobbys pro-israéliens d’avoir mené une violente campagne contre lui. Le New York Times a donné cette nouvelle le lundi 10 mars. Dans un message publié mardi 11 octobre 2008 sur le site du Foreign Policy magazine, Freeman a blâmé les lobbys pro-israéliens. «La tactique de ces lobbys, a-t-il dit, touche le fond du déshonneur et de l’indécence. Elle procède de l’assassinat de la personnalité, de la citation inexacte et sélective, de la distorsion volontaire de l’enregistrement, de la fabrication de mensonges, et d’un total mépris de la vérité.» Al Jazeera pour sa part, a publié une déclaration de Freeman mardi 11 mars: «Il est facile de voir d’où viennent les e-mails diffamatoires qui me concernent. Ceci montre qu’un puissant lobby est déterminé à empêcher d’émettre tout autre point de vue que le sien. Le but de ce lobby est de contrôler le processus politique. Pour cela il exerce un veto sur la nomination de personnes qui contestent la validité de ses points de vue, il remplace l’analyse politique par ce qu’il juge politiquement correct, et pour préparer les décisions de notre gouvernement il exclut toutes les options autres que celles qui ont sa faveur.» 

En fait, dans chaque pays occidental les lobbys veillent au grain. A titre d’exemple, La Fédération Sioniste de Grande-Bretagne et d’Irlande «The Zionist Federation of Great Britain and Ireland» créé en 1899 a pour but non seulement de veiller sur les juifs britanniques, mais aussi de faciliter leur «Alya» vers Israël.(..)  Le CRIF n’est pas en reste, il semble que le président du CRIF ait téléphoné au président Sarkozy pour s’opposer à la nomination de Hubert Védrine, trop proche des Arabes. A la place, un forcing a été fait pour le porteur de sac de riz devant les caméras. On l’aura compris: il s’agit de Bernard Kouchner. 

Le dîner 2009 du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF) le 2 mars, écrit Dominique Vidal aura, battu tous les records, d’affluence (plus de 1000 participants), de représentativité (le Premier ministre François Fillon et le gros du gouvernement comme de la classe politique, sauf le PCF et les Verts, non invités), d’oecuménisme (les dignitaires des principales confessions, Islam compris). Même le président de la République, dont l’Elysée avait annoncé l’absence, a fini par passer une demi-heure, de retour d’Egypte. Le président Richard Prasquier et, à sa suite, le chef du gouvernement, auront, hélas, battu un autre record: celui de la manipulation politique et idéologique. (..)

Faisant dans l’amalgame, le président actuel du CRIF tire sur tout ce qui bouge. Là où la légitimité s’arrête, poursuit Dominique Vidal, c’est quand M. Prasquier, malheureusement suivi par le Premier ministre, dénonce comme antisémites les participants aux défilés de solidarité avec Ghaza, allant jusqu’à exclure de son dîner les Verts et le Parti communiste français - PCF (1), accusés de «ne pas s’être élevés contre le kidnapping (sic) des manifestations par des mouvements islamistes, avec des slogans antijuifs». Quiconque y a pris part sait pourtant que ces débordements furent à la fois marginaux et unanimement condamnés. Quant à l’issue d’un cortège du CRIF, le 7 avril 2002, les nervis du Betar et de la Ligue de défense juive (LDJ) s’en prirent aux passants d’origine arabe, accusa-t-on M.Roger Cukierman, alors président du CRIF, d’avoir conduit une «ratonnade»? Question toujours d’actualité: qui protège la LDJ, interdite aux Etats-Unis et en Israël, mais autorisée en France malgré ses violences récurrentes? Loin d’être un signe de force, ces dérapages du CRIF révèlent sa faiblesse. Ses dirigeants n’ont certes pas renoncé à pratiquer le chantage à l’antisémitisme pour mieux défendre la politique israélienne. Dernière preuve en date: dans le climat du dîner, M.Fillon s’est cru obligé de menacer de boycotter la seconde conférence des Nations unies sur le racisme à Durban, si Israël y était «stigmatisé»! (2) 

(..) Chacun comprend en définitive que la politique des puissances occidentales se décide au sein des puissants lobbys juifs dont le pouvoir repose sur l’argent, les médias et l’intelligence. Il faut le reconnaître, une grande partie des prix Nobel est de confession juive. Imaginons pour rire le président Sarkozy et tout son staff au diner de l’UOIF, .... 

1.Rodrigue Tremblay: Aipac, http://www.thenewamericanempire.com/tremblay=1033.htm 

2.Dominique Vidal: Dérapages du CRIF, relaxe pour Siné Le Monde diplomatique 7 mars 2009 
 
Pr Chems Eddine CHITOUR (*) 
Ecole Polytechnique Alger
Dimanche 15 Mars 2009
vdida2003@yahoo.fr

http://www.marcfievet.com/article-29079238.html

 

 

Le CRIF :   Un sale boulot pour
les Juifs français, par Michèle Sibony

INTERVENTIONS. L’actuel président du CRIF parvient à défendre l’Etat d’Israël jusque dans ses actes les plus indéfendables, tout en jugeant « haineux », voire antisémites, ceux qui dénoncent ces actes. La co-présidente de l’Union juive française pour la paix refuse ce chantage en se rangeant « du côté des droits et des opprimés, contre l’injustice, et la barbarie ».


Le CRIF vient encore une fois de tenir son devenu incontournable dîner. Il se permet aujourd’hui d’éliminer les partis politiques qui lui déplaisent parce qu’ils ne soutiennent pas inconditionnellement la politique israélienne. (..)


Fonctionnant en véritable groupe de pression en France au service du gouvernement israélien et de son armée (ne participe-t-il pas régulièrement à des galas chargés d’honorer et de financer cette armée ?), le CRIF passe donc ses messages politiques, et presque toute la presse les relaie allègrement. La France entière les reçoit… mais surtout le gouvernement français prend position publiquement et s’aligne.



Les messages du CRIF pour  2009, l’année Gaza :



1 – la France doit être placée sous le signe de l’antisémitisme qui monte.
 

Monsieur Prasquier, qui a osé affirmer, lors d’une manifestation de soutien à l’opération israélienne à Gaza, que 95% des juifs de France soutenaient ce massacre - une phrase considérée comme franchement antisémite par Jean François Kahn dans Marianne -  (..) le CRIF et ses présidents successifs depuis 2000 devraient cependant s’interroger sur leur rôle actif dans l’assimilation de tous les juifs français avec la politique israélienne d’aujourd’hui, d’occupation de colonisation, de blocus et de crimes de guerre ainsi que de violations des droits humains. (..)


Monsieur Prasquier parle de haine dans ces manifestations. Non, il n’y avait pas de haine, mais une immense colère contre la violence sans limite, « sauvage » selon le terme recommandé par Tsipi Livni pour l’action de ses soldats. Oui, c’est la colère, et aussi une immense douleur devant le sort des habitants de Gaza livrés aux criminels de guerre par nos dirigeants politiques et que nous étions, nous la société civile, des millions dans le monde à défendre, exigeant que les crimes soient punis. Et cette colère n’est pas près de se calmer, pas avant que les criminels de guerre ne soient présentés à La Haye. N’en déplaise au CRIF. La haine, nous l’avons vue dans les bombardements au phosphore de Gaza, sur les écoles, les hôpitaux et les lieux de culte, entendue dans les propos des dirigeants israéliens et les commentaires d’une grande partie de la presse et même, de certains soi-disant intellectuels de gauche en Israël.


Car en réalité le CRIF et Monsieur Prasquier ont un problème : leur minable tactique d’allumage du contre-feu « antisémitisme » pour faire oublier Gaza,(..)


Cette tactique est encore une fois calquée sur celle des gouvernements israéliens (..), c’est peut-être cela que Monsieur Prasquier appelle l’antisémitisme : le refus de se taire sur Gaza et la Palestine, quoiqu’il arrive. Et le refus de céder au chantage obscène. Si l’antisémitisme se développe en France ce sera grâce au CRIF et à Monsieur Prasquier et à leur tactique du gendarme, et aussi grâce à ces nombreux média larbins des petits chefs. Nous nous resterons du côté des droits et des opprimés, contre l’injustice, et la barbarie. Mais il est clair que Monsieur Prasquier et le CRIF ne font pas le pari de la société civile et du droit, mais celui du pouvoir et de la force.


2 - La France ne doit pas aller à Genève :


Prasquier a utilisé, lui, l’expression israélienne consacrée pour désigner le quatrième Conseil des droits de l’homme de l’Organisation des nations unies qui se tiendra à Genève en Avril. Il l’a appelé comme le gouvernement israélien et ses soutiens : « Durban 2 » , afin de clairement l’aligner sur le premier qui s’était tenu à Durban en août 2001 au moment de la seconde Intifada.

Dans le forum des ONG parallèle à ce conseil de représentants des Etats, des propos antisémites avaient été tenus. Et l’amalgame avait été fait par Israël entre ce qui avait circulé du fait de certaines ONG, et les recommandations officielles du Conseil des droits de l’homme, afin de les couvrir d’opprobre. Car ces recommandations parfaitement honorables avaient, très timidement, remarqué que la situation des Palestiniens des Territoires Occupés méritait l’attention, tout en prenant soin de rappeler la nécessaire garantie de Sécurité pour Israël. Mais en 2001 c’ était déjà trop pour Israël, et la campagne anti Durban a servi à baîllonner toutes les critiques sur l’occupation et la colonisation et leur illégalité, sur les assassinats ciblés, les meurtres de civils, les emprisonnements sans jugement … la liste serait trop longue.


Ainsi, il faut donc se débarrasser de cette conférence : une véritable conquête pour les peuples, une organisation de l’ONU qui repère sur tous les continents les violations des droits humains et le racisme, qui fait des recommandations à chaque Etat, et qui mesure de session en session l’avancement des situations. Tout cela se fera sans Israël bien sûr, sans le Canada qui a déjà cédé à l’intimidation, sans les Etats-Unis qui viennent de se retirer, et sans doute sans la France a pratiquement annoncé Monsieur Fillon, au dîner du CRIF.


De même Israël fait partie des sept Etats avec les Etats- Unis et la Chine qui se sont opposés à la création de la Cour Pénale Internationale.

Hors de question d’avoir à rendre des comptes à quiconque, Israël se situe aujourd’hui dans l’exception, au dessus des lois et critiques. Normal, tout ce qu’il peut faire il le fait pour sa survie, c’est cet obsédant discours qu’il insuffle aux Israéliens et à l’étranger.

Tout acte ne se justifie-t-il pas par cette raison absolue et immanente de la survie ? Et là quel tribunal ou quelle conférence internationale pourrait avoir quelque chose à dire ? Il est important de mesurer à quel point ce concept est intégré jusque dans l’inconscient israélien, comme un « mantra », au point même que devant chaque « crise » - et la métaphore médicale prend ici tout son sens -, les journalistes et « intellectuels » israéliens reproduisent presque mot à mot leur partition pour soutenir l’insoutenable.

Pour la société civile française, et particulièrement pour les associations oeuvrant pour une paix fondée sur le droit entre Palestiniens et Israéliens, la participation à Genève en Avril comporte un double enjeu :


- exiger la condamnation des violations des droits humains par Israël dans les Territoires Occupés et à Gaza, ainsi que de ses pratiques légales discriminantes à l’égard de ses citoyens d’origine palestinienne ;

- l’exiger ensemble, français de toutes origines, en même temps que nous réaffirmerons notre violente répulsion contre toute forme de racisme.


Parce que ce racisme, outre qu’il est totalement étranger à notre action et notre conception du monde, est un double piège : il veut transformer le conflit et ses enjeux de politiques en ethniques et religieux ; et du coup délégitimer un des combats contemporains les plus justes : celui de la reconnaissance des droits des Palestiniens bafoués depuis plus de 60 ans. Et cela c’est le rêve du CRIF et d’Israël.

Cet article est initialement paru sur le site de l’Union Juive Française pour la Paix. Nous le reproduisons ici avec la permission de l’auteure et de l’UJFP.


http://www.marcfievet.com/article-29079461.html

 

R-Pitton.jpg
Courriel de Rita Pitton, enseignante-écrivain :
http://ritapitton.hautetfort.com/ 


POUR UN MONDE PLUS JUSTE...
Un parti anti-sioniste !


Le rehaussement des relations entre l'Union Européenne et Israël associe la France et l’Europe à tous les crimes de cette entité sioniste sur le peuple palestinien.

Aujourd’hui, ce conflit et cette injustice se traduisent par des
manifestations pro israéliennes. Ainsi les crimes du Sionisme israélien
trouvent leurs partisans qui soutiennent la violence de l’Etat Sioniste
et ceci risque de porter préjudice à la paix et l’entente nationales.

Ce Sionisme parisien et son soutien inconditionnel à Israël est un
outrage aux principes humains les plus élémentaires. Ces organisations
sionistes françaises tendent à importer ce conflit sur le sol national.
Nous appelons les citoyens à garder leur sang froid, à respecter les
lois de la République et à ne pas tomber dans le piège de cette bête
immonde qu’est le Sionisme.

Nous devons nous organiser pour résister et pour extraire les racines de
ce mal en dénonçant toutes ces organisations
qui glorifient le mensonge
et le crime et qui ont appelé à manifester pour Israël. Nous appelons
tous les citoyens libres à aider notre nation à se libérer en adhérant à
 

 ce nouveau parti politique libérateur et antisioniste :
 EFFORTS ET AMBITIONS DU PARTI ANTI SIONISTE EN FRANCE

le Parti Anti Sioniste (P.A.S).

dessin-anim--main-mur.jpg
 
- Faire disparaître l’ingérence sioniste dans les affaires publiques de la Nation
- Dénoncer tous les hommes politiques qui font l’apologie du Sionisme.
- Eradiquer toutes les formes de Sionisme dans la Nation.
- Empêcher les entreprises et les institutions de contribuer aux efforts de guerre d’une nation étrangère qui ne respecte pas le Droit International.
- Libérer notre état, notre gouvernement et nos institutions de la main-mise et de la pression des organisations sionistes.
- Libérer les médias pour une pluralité de l’information afin de promouvoir la liberté d’expression.
- Promouvoir l’expression libre de la politique, de la culture, de la philosophie et de la religion et les libérer du Sionisme.
- Redonner le pouvoir à la France et aux Français selon les nouvelles règles géopolitiques et économiques sur les grandes questions qui engagent la responsabilité de la Nation.
- Ne plus engager la France dans des guerres de colonisation et rapatrier nos armées postées en Afrique, en Afghanistan et partout dans le monde.
- Exiger un référendum populaire pour tout nouvel engagement de la France à l’étranger.
- Etablir un projet de loi pour interdire aux binationaux de participer aux guerres sans mandant explicite de la Nation.
- Interdire toute milice quelle que soit sa confession religieuse.
- Instaurer un dialogue national de sensibilisation pour un projet de société qui exclut toute apologie du Sionisme.
- Etablir le mode de scrutin à la proportionnelle afin que toute les composantes de la société soient représentées.
- Militer pour l’instauration d’une société de justice, de progrès et de tolérance.


carnage-P.jpg
Incitation aux crimes de guerre, d'apologie de crimes de guerre, d'apologie de crimes contre l’humanité, d'incitation à la haine raciale

A l'heure où chaque critique émise pour dénoncer les actes odieux commis par Israël à l'encontre du peuple palestinien est qualifié dans notre pays d'antisémite,

voilà ce que l'on peut trouver sur le site du Likoud, qui rappelons-le est le parti qui formera probablement le prochain gouvernement israélien.

Le premier texte a d'abord été diffusé sur le site de la milice LDJ et on peut le trouver désormais sur le site officiel du Likoud de France...

Ce texte que nous pouvons qualifier d'incitation aux crimes de guerre, d'apologie de crimes de guerre, d'apologie de crime contre l’humanité,d'incitation à la haine raciale peut se retrouver sans la moindre difficulté sur un site français sans que quiconque ne s'en émeuve.
 

Où sont les associations anti-racistes ?!

Où sont tous les pourfendeurs de la non-liberté d'expression dès qu'il s'agit de préserver l'intégrité des juifs dès lors qu'ils se sentent menacés par les critiques des soi-disant antisémites ?

On a juste oublié que ce droit ne s'applique qu'aux individus de confession israélite !...La preuve.
Nous restons encore estomaqués par les propos tenus dans ces deux textes; cela augure très très mal de l'avenir du peuple palestinien.


Source:http://www.liguededefensejuive.net/spip.php?article749     
Source:http://www.likoud.fr/index.php?option=com_content&task=view&id=58
Gaza doit pleurer
mercredi 14 janvier 2009,

par Jacques Kupfer (ancien responsable du Likoud France, désormais immigré en Israël)

(..) Le soutien à l’opération "Plomb durci" qui est sans réserve ne doit pas empêcher de considérer que les préoccupations électorales des trois personnages déjà cités ont peut être pesé autant que le souci longtemps oublié de défendre la population d’Israël, de restaurer notre force de dissuasion et rétablir notre honneur national. La certitude que notre opération militaire sera couronnée de succès est tempérée par la crainte que les decisions politiques risquent une fois de plus de priver Israël d’atteindre les buts recherchés.

(..) La tumeur à sa naissance peut être traitée par une intervention circonscrite mais laisser la tumeur se développer et devenir un cancer généralisé nécessite une opération définitive. Le but d’une guerre ne peut en aucun cas être un cessez-le-feu. Il peut être la reconquête d’un territoire et il doit être la victoire sur l’ennemi, sa reddition et la destruction de toute possibilité adverse de nuire. L’ennemi doit subir une défaite telle que même l’imaginaire arabe ne puisse en faire une victoire. Si après la trêve, une seule roquette Kassam est encore tirée depuis Gaza, les terroristes verront la situation comme une victoire. (..)

Pour que notre victoire soit réelle et efficace, un sentiment de défaite et de désespoir doit submerger Gaza et tous ses habitants. Ils doivent ressentir la perte non seulement de leurs "martyrs" qui partent retrouver les vierges au paradis, mais la douleur de la vie quotidienne comme résultat de leur soutien au Hamas et de leur haine viscérale d’Israël.

(..) Ils tirent sur nos villes et nous ouvrons des passages "humanitaires" pour leur fournir de quoi s’alimenter et se soigner. Ils utilisent les ambulances, les écoles et les mosquées comme lieux de guerre et nous veillons à organiser des frappes "chirurgicales" précises.

Nous devons stopper tout convoi "humanitaire" et n’autoriser exceptionnellement leur passage qu’en échange de Guilad Shalit vivant et en bonne santé. Que la population de Gaza meure de faim et sache que c’est par la faute du Hamas si ce dernier ne veut pas libérer notre pris

onnier.

Il est certain qu’une victoire ne s’obtient que par l’entrée de forces terrestres sur l’espace tenu par l’ennemi. Il est pourtant regrettable de voir nos soldats risquer leurs vies pour conquérir des bâtiments et les fouiller. Que l’aviation et les bulldozers rasent des agglomérations serait préférable (..)

Nous devons également clairement déclarer que ceux qui font moult moulinets et s’agitent au Proche Orient pour établir un cessez-le-feu font un acte parfaitement inamical. Certains personnages politiques ne le comprennent pas encore en Europe. S’il faut attendre qu’un Kassam ou une Katioucha soit tiré de Barbes ou de Seine Saint Denis sur l’Opéra ou le Trocadéro à Paris pour qu’ils comprennent, prenons patience. Il n’y a pas longtemps à attendre !

Si le Hamastan persiste après la guerre, ce sera un exemple suivi par les terroristes arabes dits "modérés" de Judée Samarie. Ce sera surtout un encouragement à la cinquième colonne arabe en Israël qui possède la nationalité israélienne. Il est impensable de continuer à permettre à des étudiants arabes parvenus dans nos universités à Jérusalem et Haiffa grâce à la discrimination positive, de manifester en faveur du Hamas. La preuve est faite que ces ennemis de l’intérieur qui prennent la place des enfants d’Israël, qui bénéficient de tout ce que notre société démocratique et parfois masochiste leur accorde, ne deviennent pas des adeptes de la coexistence comme le pensaient nos doux rêveurs. Ils deviennent nos pires adversaires car, nous connaissant parfaitement, ils exploitent notre amour de la liberté contre nous. Ces étudiants et ces manifestants arabes contre notre armée doivent être traités sans ménagement et expulsés du pays.

(..) Notre prochain gouvernement devra proclamer que le temps des concessions est définitivement révolu et alors, peut être aurons nous la possibilité d’un avenir de sécurité. Israël et le peuple Juif se retrouvent une fois de plus aux avant-postes de la guerre contre la barbarie et le terrorisme. Israël et le peuple juif doivent vaincre.

C’est pourquoi Gaza doit pleurer. Pas faire semblant pour les télévisions étrangères mais réellement. Gaza doit pleurer des larmes de sang.

Jacques Kupfer


Source:http://www.likoud.fr/index.php?option=com_content&task=view&id=60
DEUX PAS EN ARRIERE…

L'équipe Olmert-Livni-Barak a réussi à partir de leurs bureaux à anéantir les résultats obtenus sur le terrain par Tsahal lors de l'opération "Plomb durci". (..) Il semblerait que la gauche israélienne a fini par faire sienne la proposition défaitiste qui considère qu'il n'y aurait pas de solution militaire. Le fait d'avoir déclenché l'attaque de Gaza trop tard et de l'avoir terminé trop tôt sans obtenir la fin du Hamas et la reddition sans condition des terroristes éventuellement encore en vie, affaiblit l'Etat hébreu. Notre faiblesse et nos propres compromissions laissent supposer aux puissances "amies" qu'il est indispensable de céder aux revendications arabes.

(..) Le responsable de cette situation hostile réside dans cette gauche israélienne qui cultive la haine de soi, les complexes et le sentiment de culpabilité. Et il semblerait que ce soit contagieux au point de contaminer la droite. C'est notre presse et nos politiciens qui ont décrété que des futurs ministres israéliens représentent "l'extrême droite" alors qu'il s'agit de recentrage. (..)

Le résultat de Munich: la Guerre

La politique de concessions et d'apaisement des arabes et de l'islam le plus meurtrier sont pratiqués par ces chefs d'Etat qui pensent régler leur propres problèmes en sacrifiant Israël. Tout comme les Chamberlain et Daladier ont cru acheter la paix et l'apaisement d'Hitler en dépeçant la Tchécoslovaquie. Ce n'est pas en créant au détriment de l'Etat juif une énième dictature arabe que M. Sarkozy réglera les problèmes de la Seine Saint Denis. Le résultat de Munich fut la seconde guerre mondiale car les Tchèques avaient été forcés d'accepter leur propre sacrifice.

Nous nous orientons sur ce même chemin. Il n'est que temps de parler d'une voix ferme et puissante pour expliquer au monde que nous sommes, une fois de plus, aux avants postes de la lutte contre la barbarie et l'obscurantisme. Nous formons le barrage que l'union européenne et les USA d'Obama tentent de démanteler. Il est indispensable de réveiller les consciences intelligentes en Occident car après nous, ce sera sur eux que déferlera (et que déferle déjà) l'Islam de la "guerre sainte".et que Israël n'a aucune intention de se suicider.(NB Eva : La guerre sainte, l'incitation à la haine et à la guerre, moi je la vois du côté d'Israël !)

Nous attendons encore l'intervention d'un dirigeant juif qui alerte le monde, sorte le peuple juif de son anesthésie et mobilise nos amis dans un combat pour la pérennité de nos civilisations contre l'obscurantisme des ennemis de la liberté et de la démocratie. (NB Eva : Appel au CHOC de civilisations, meurtrier pour les populations et juteux pour l'Elite. Voyez mon blog http://eva-communion-civilisations.over-blog.com )

Faisons un pas en avant. Avec confiance dans le destin d'Israël et dans notre Gardien, le courage finira par payer et s'il ne nous amènera pas plus l'amour des peuples qu'aujourd'hui, il amènera au moins le respect et l'admiration.

Jacques KUPFER

bis.jpg
Armes prohibées contre Gaza


Sélection de liens :


Dégénérescence d'Israël:
Un court-métrage promotionnel
d’un marchand d’armes israélien
qualifié de « plus atroce de tous les temps ».


http://bridge.over-blog.org/article-29271893.html

amerindiens2-1.gif

Les Indiens d'Amérique

envoyé par fanstes
Trouvé sur :
http://mondexplor.blogspot.com/2009/03/les-indiens-damerique-du-nord.html
http://bridge.over-blog.org/article-29272471.html

 

 


Nous sommes en alerte rouge :

La guerre pour sortir de l'impasse ?
http://lapromo.neufblog.com/leveilleur/2009/03/nous-avons-pass.html




Qui profite des OGM : engraisser les géants des biotechnologie ou nourrir les pauvres ?
http://goudouly.over-blog.com/article-28888871.html

 NOM-cr-nes.jpg
Le G20, la réunion des chefs d’Etat et de gouvernement
qui va se tenir le 2 avril à Londres,
sera un désastre politique

Tout d’abord, le pilotage du sommet se trouve confié au chancelier de l’Echiquier britannique, Alistair Darling, et à Lord Mark Malloch Brown, honorable numéro 2 du Foreign Office. C’est confier la solution à ceux qui sont les principaux responsables de la crise.

 

Ensuite, la conférence préparatoire de Horsham, le 14 mars, n’a pu que constater les désaccords entre les participants sur les moyens. Washington appelle à une relance mondiale et demande aux Européens de dépenser plus, alors que les Européens exigent davantage de régulation financière,

 

Enfin, personne ne parle de mise en faillite ordonnée ou organisée des institutions, car tous se situent dans la perspective de sauver les créances de l’oligarchie

 

Bien pire encore, l’on s’est accordé à renflouer le FMI pour qu’il renfloue les pays devant de l’argent aux banques

 

Le déni de réalité est total. Les banques centrales sont appelées à « maintenir des politiques expansionnistes aussi longtemps que nécessaire, y compris par des moyens non conventionnels ». En clair, comme le font déjà la Réserve fédérale américaine et les Banques centrales de Suisse et d’Angleterre, il s’agit de faire fonctionner à tout va la planche à billets électronique pour racheter les titres pourris ou dévalués des banques, des entreprises non financières et des Etats eux-mêmes ! Désormais, les banques centrales créent de l’argent à partir de rien : on appelle cela « assouplissement quantitatif ».

 

Toutes les conditions d’une épidémie d’hyperinflation sont ainsi créées, qui ruinerait les salariés, les retraités et tous les titulaires de minima sociaux, mais effacerait la dette des débiteurs. Evidemment, face à cette politique inique, les peuples se mobiliseront pour résister, et depuis les caméras de surveillance jusqu’aux drones et aux Robocops, tous les instruments se mettent en place pour les réprimer.


http://www.solidariteetprogres.org

http://illusions-de-mouvements.over-blog.com/ 


Le+Caravage+-+Les+tricheurs+-+1594.jpgLe Caravage - Les tricheurs - 1594


Atlantiste, néolibéral, et libre-échangiste :
Le Manifeste du Parti Socialiste Européen

Par exemple,
 
- "un partenariat transatlantique fort avec les Etats-Unis" doit être construit (proposition 62). Pour comprendre le sens de cette formule un peu vague, il faut lire les
projets votés par le PSE (dont les Français) avec la droite, et qui appellent à la création d'un "marché transatlantique sans entrave à l'horizon 2015"

- "Le développement des initiatives de l’Union européenne pour sa défense doit faire l’objet d’une coordination avec l’OTAN". (proposition 55), ce qui n'est pas étonnant puisque le traité de Lisbonne pose que, pour les Etats-membres, "l'Organisation du traité de l'Atlantique Nord [est] [...] le fondement de leur défense collective et l'instance de sa mise en oeuvre."

Ce texte est une telle décalque de la politique néolibérale de l'Europe que le PS français a sorti une traduction cosmétique du document en
anglais, signé par les partis sociaux-démocrates européens.

Le PS est désormais aux partis politiques ce que la CFDT est au syndicalisme.
Comme le néolibéralisme, le PS n'est ni amendable, ni moralisable. (extraits)

http://etiamrides.blogspot.com/2009/03/atlantiste-neoliberal-et-libre.html



La guerre au terrorisme
est un canular !

Selon la propagande du gouvernement étasunien, des cellules terroristes sont répandues partout aux Etats-Unis, obligeant le gouvernement à espionner tous les citoyens et à violer la majorité des protections constitutionnelles. Parmi les derniers mots du Président Bush quand il a quitté ses fonctions, il y a l’avertissement que l’Amérique sera bientôt frappée de nouveau par le terrorisme Musulman.

Si les Etats-Unis étaient infestés de terroristes, le gouvernement n’aurait pas à nous le dire. Les faits nous le diraient. Comme il ne se passe rien, le gouvernement y va de ses avertissements pour entretenir les peurs qui font accepter au public les guerres sans fondement, les infractions aux libertés publiques, les cartes d’identité et autres tracas et harcèlements lors de déplacements en avion. (..)
http://illusions-de-mouvements.over-blog.com/article-29210282.html


Russie-US-corrine.jpg

Alerte !
Les États-Unis utilisent l’Europe
comme tête de pont
pour attaquer l’Eurasie

Dans un entretien à la télévision Russia Today, le géopoliticen Tiberio Graziani souligne la dépendance de l’Italie en particulier et des États ouest-européens en général vis-à-vis des États-Unis.

Une vassalité qui empêche Rome et Bruxelles de défendre leurs intérêts et les contraints à considérer Moscou comme un adversaire et non un partenaire.

(A lire absolument...)


http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=12827  

http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-29279828.html



Manif-19-03-09.jpg 

Analyses, au lendemain du 19 mars 2009 :
http://pcf-paris14.over-blog.org/article-29264553.html
Après la mobilisation unitaire du 19 mars


journ-e-de-la-jupe.jpgVu hier La Journée de la jupe sur Arte (record d'audience 2,2 millions de téléspectateurs), il me semble que ce film illustre ce qu'écrivait Houria Bouteldja sur l'instrumentalisation néo-coloniale de la lutte des femmes... Triste que les subventions publiques aillent à ce genre de message néocolonial.

http://delorca.over-blog.com/article-29298262.html


Kosovo.jpg Les 620 soldats espagnols vont être retirés de la KFOR au Kosovo. Washington se dit déçue. En Russie la Douma a demandé au président Medvedev d'agir pour renégocier le statut du Kosovo et mettre un terme au mandat de tribunal pénal international sur la Yougoslavie. Deux bonnes nouvelles à l'approche du 10 ème anniversaire du bombardement de la RFY.
http://delorca.over-blog.com/article-29294216.html


La succession d’annulations des spectacles de Dieudonné pour atteinte à l’ordre public frôle l’abus de droit et sonne comme l’intrusion de l’Etat dans la vie privée au nom d’un nouvel ordre moral...


1237326962.jpgLa censure n’est possible que sur une minorité et uniquement par ceux qui ont le pouvoir d’être des censeurs (J. Bricmont)  

Il n’y a pas de lois contre la haine, il y a seulement des gens que ceux qui ont le pouvoir de faire des lois haissent (N. Chomsky) 
http://bridge.over-blog.org/article-29305817.html





La CIA et le Dalaï-Lama
http://bridge.over-blog.org/article-29303934.html


Partager cet article
Repost0
22 mars 2009 7 22 /03 /mars /2009 19:52


2-blood-street.jpg

Editorial d'Eva :
En Israël, la civilisation
a fait place à la barbarie.


Les limites de l'intolérable sont dépassées !

Petit souvenir : En fac de Lettres, à la Sorbonne j'avais au programme François Villon et le Moyen-Age. Je me suis plongée avec délices dans cette période baroque, pétrie de contrastes, riche en couleurs.

Le Moyen-Age est réputé pour sa barbarie. On la croyait révolue. Avez-vous remarqué, comme moi, que lorsque Sarkozy parle de quelque chose, il faut prendre le contre-pied ? Ainsi, il se plaît à évoquer la "civilisation". Pourtant, sa politique est réellement barbare. Ce jour encore, un père de famille nombreuse est arrêté en rendant visite à sa fille malade, à l'Hôpital. Son crime ? Il n'est pas régularisé. Comme si un individu vivant dans un autre pays que celui où il est né, devait être... régularisé. Les mots d'aujourd'hui sont évocateurs. Ainsi, ne dit-on pas qu'il faut "dégraisser" les travailleurs dans l'entreprise, pour accroître les profits des actionnaires ? Régulariser un être humain. Dégraisser un individu. Miroirs de notre société....

Moi, je me demande quand on permettra aux êtres humains de choisir le pays où ils veulent vivre ? On parle d'Europe du Marché, mais jamais d'Europe sociale ou d'Europe des peuples. L'humain est constamment sacrifié aux profits, aux dividendes (encore un joli mot). Deshumanisation ? Oui. Donc, barbarie et non civilisation. Sur ce blog, j'ai écrit un "Civilisation, ou barbarie ?", repris entre autres par le site Michelcollon.info.

Nous retrouvons les réflexes du Moyen-Age. Barbares. En étudiant cette période, en lisant en particulier un ouvrage sur la vie des citoyens au XV e siècle, j'ai noté que les soldats passaient par l'épée tout ce qui bougeait, et même, atrocité suprême, les femmes enceintes. Oui, cette "atrocité suprême" était relevée par les commentateurs...

On croyait cette période révolue. Mais non. Israël, Etat auto-proclamé "moral", nous y replonge. Oui, ce pays adulé par les puissants de la terre qui se croient obligés de s'agenouiller devant lui, de lui passer tous ses crimes et même de ne pas les évoquer (un deux poids deux mesures souvent dénoncé dans mon blog), dépasse aujourd'hui en horreur, en barbarie, tous les intolérables. Voici qu'il incite à tuer des femmes enceintes, pour faire coup double. Oui, vous avez bien lu. On tue la mère, et l'enfant. Radical, non ? Hitler reconnaîtra les siens, ses enfants, ses disciples !

Qui dénoncera ce nouvel intolérable ?

Je le dis sans ambages : Cette atrocité est à relayer, pour montrer le vrai visage d'Israël, aujourd'hui. Le peuple chéri de Dieu, du temps de la Bible, s'abîme dans la dépravation, le crime, la barbarie. Absolus. Le doute n'est plus possible : Israël est un pays dévoyé... un repoussoir ! Et une terrible menace pour le monde, et même pour le futur de l'humanité.

Et l'imposture de cet Etat à double visage, éthique pour la galerie, odieusement criminel pour ceux qui le connaissent, doit éclater. Si les Médias ne remplissent pas leur fonction, alors les citoyens doivent tenir le rôle d'informateurs à leur place.

Il y va de l'avenir que nous souhaitons à nos enfants, à l'humanité. Barbare, à nouveau, ou civilisé ?

A trop fermer les yeux sur l'intolérable, celui-ci finit, un jour, par vous engloutir. Est-ce vraiment ce que nous souhaitons ?

Eva, R-sistons à l'intolérable.

TAGS : Israël, Moyen-Age, civilisation, barbarie, R-sistons à l'intolérable, Bible, Michelcollon.infos, Europe du marché, Europe sociale, Europe des citoyens, Sorbonne, François Villon...

308w077.jpg 

http://laplote.over-blog.fr/



L'image choc :
La nouvelle mode vestimentaire
en Israël : " I shot, two kills ! "
Incitation à tuer les femmes enceintes !!!!

Piero, groupe Mecanopolis

Mode vestimentaire de très mauvais goût !

ishot2kills

En Israël,on peut maintenant porter des t-shirt avec l’impression de l’image d’une femme palestinienne enceinte dans un viseur de fusil portant la mention « I shot two kills. »

Imaginons un peu les réactions si, en Occident, dans le même genre d’idée nauséabonde, on faisait imprimer des t-shirt a l’effigie d’une femme juive enceinte dans le ghetto de Varsovie, avec la mention « D‘une balle j’ai buté deux juifs »…

Sans commentaire.

Envoyé par Piero, Groupe Mecanopolis
D’après un article d’
Haaretz

http://www.mecanopolis.org/?p=4800&type=1


Tel-Aviv : les dégénérés sont de sortie
21-03-2009
Des cadavres de bébés palestiniens, des mères éplorées sur la tombe de leur enfant mort, des mosquées réduites en cendres : voilà un aperçu des « décorations » ornant les T-shirts des soldats de l'armée israélienne, qui font la fortune d'une entreprise textile de Tel-Aviv. (lire...)

Passons rapidement sur les tremolos du porte-parole de l’armée, qui condamne, bien entendu, toutes ces atteintes à “l’éthique” de Tsahal, avant d’affirmer que les soldats font cela dans le cadre de leurs activités civiles. En substance, donc, « cela ne nous regarde pas ».


Sur ce blog mecanopolis, consulter :

Axe Impérialiste : Violence psychologique internationale

titre-violence-psychologique1Faouzi Elmir, Mecanopolis Quand on évoque la question de la guerre dans la vie internationale, on pense immédiatement à la guerre militaire. Mais on oublie très souvent qu'à côt� (...)

OTAN
: Lettre de Charles de Gaulle à Lyndon B. Johnson (vidéo)

actu60985717 Cher Monsieur le Président, Notre Alliance atlantique achèvera dans trois ans son premier terme. Je tiens à vous dire que la France mesure à quel point la solidarité de défense (...)


Antisionisme
: La Grande-Bretagne va au-devant de la faillite

londonLes guerres illégales menées dans les Balkans, en Irak et en Afghanistan ont englouti des sommes énormes qui manquent maintenant dans les caisses de l'Etat britannique. Les fortes d� (...)

Economie
: La Suisse et le secret bancaire

Atlantisme : Thierry Meyssan, à propos de la réintégration de la France dans l’OTAN (vidéo)

11 septembre 2001 : Du 11 septembre à la crise économique : une stratégie pour imposer une « Gouvernance Mondiale »

Atlantisme : Analyse d’Alain de Benoist sur le retour de la France dans l’OTAN


L’Union europénne reconnait les agissements criminels d’Israël, en cachette  et elle use d'un STRATAGEME ...

invi.gif

On attend les propositions des candidats aux élections européennes
Nouvel article décrivant l'annexion de Jérusalem-Est. C'est public. Tous les candidats l'ont devant les yeux. La violation du droit international se fait chaque jour de manière éhontée par Israël, au détriment d'un peuple dépossédé, persécuté, tandis que le bourreau a droit au déroulé permanent de tapis rouges. Vont-ils appeler au boycott d'israël ou bien ont-ils des propositions plus efficaces à faire ? Le silence est pesant ! (lire...)

Blog à lire : http://www.europalestine.com/


http://michelcollon.info 


RAPPEL : NOTRE SITE FAIT PEAU NEUVE
Michel Collon - www.michelcollon.info se transforme et s'élargit

Tout ce qu'Internet va nous permettre...
Interview Collon

CRISE :
Atilio Boron - Petite bible sur la crise
Causes profondes, ampleur, endettement, Chine, protectionnisme, Wall Street, le fond ?

Crise

François Houtart - Agroénergie, la solution ?
Rôle de l'énergie dans le développement du capitalisme
Agroénergie

Bernard Cassen - Solidarité et protectionnisme
"Personne ne croit une seconde au succès des plans de sauvetage..."

Protectionnisme

Ignacio Ramonet - L'explosion du chômage
Démonstration à vif de la violence du capitalisme 

Chômage

ACTUALITE :
Willem De Witte - Le Salvador en route vers le changement
L'espoir plus fort que la peur

Salvador

Gideon Lévy - Tout va baigner
"Ca suffit comme ça d'être paranaoïdes. Le monde n'est pas contre nous. Au contraire."

Baigner

Cécile Cassier - 100 millions d’Européens en attente d’un accès à l’eau potable
Il n'y a pas qu'au Sud...

Potable

Conn Hallinan - L’Irlande du Nord, modèle de conquête impériale
Qui a mis au point l'utilisation des différences ethniques et religieuses pour diviser ?

Irlande

Gendarme en colère - Déplacement de l'empereur Sarkozy à Valence
Le faste présidentiel exaspère

Sarko

El Espectador - Colombie : la Commission internationale marche contre les « faux positifs »
"Nous ne sommes pas des amnésiques de l'Histoire, nous voulons nous souvenir"

Faux positifs

MADAGASCAR : A VOUS DE JUGER
La semaine passée, Investig’Action prenait le contre-pied de la presse française sur la crise à Madagascar. Nos articles questionnaient la légitimité d’Andry Rajoelina ainsi que les intérêts français et occidentaux cachés derrière cette crise. Des lecteurs ont réagi, jugeant l’analyse pertinente, mais trop complaisante envers le président Ravalomanana. Nous leur donnons la parole et publions de nouveaux articles, qui expriment des opinions diverses.


J-L Raharimanana, A Maka,... - Madagascar : réactions et infos complémentaires
Misère, business, pétrole, deux démagogues ultralibéraux ?

Complément

Zo Randriamaro - La crise à Madagascar: une opportunité historique ?
"Il y a bien autre chose que l'affrontement entre deux hommes"

Madagascar

Fred Weston - Des militaires malgaches solidaires de leurs concitoyens
Les origines de la rébellion

Solidaires

Voyez mon spécial Michel Collon sur mon blog R-sistons à la désinformation
http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/article-29279084.html



Ct--valmy.jpg

   
Contre leur crise, libérons-nous du carcan de l'Union Européenne  Pétition Communistes de Vénissieux
   
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article210

Crise : jours de colère par Hélène Nouaille
   
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article209

Appels de la coordination nationale des universités
   
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article211

Bastille République Nation Réunion-Débat au FIAP mardi 24 mars à 20h,  30 rue Cabanis - Métro Glacière
   
http://www.comite-valmy.org/spip.php?breve41

 Vidéo: La guerre humanitaire n'existe pas
   
http://www.comite-valmy.org/spip.php?breve42


_______________________________________________________________________________________


La colère monte...
12 mars 2009, à RMC, un promoteur immobilier nous livre quelques remarques d'ordre économiques.
La  clarté , la force de vérité employé dans ce discours diffère de celui d'un Jacques Attali, par exemple, ou des grands penseurs poussifs télévisuel, qui savent tout sauf quelques détails de la vie réelle :

http://patricehenin.over-blog.com/article-29324349.html (VIDEO)



agora-vox---qui-profite-crise-copie-1.jp

La crise n'est pas pour tout le monde !

Profits fabuleux,
suppressions d'emplois,
bas salaires

Tous les jours la presse publie  les résultats financiers des grands groupes capitalistes, les centaines de licenciements, les fermetures d'entreprises :

Total : 14,5 milliards d'euros de bénéfice, annonce 550 suppressions d'emplois

Bouygues : 1,5 milliard d'euros de profits, augmente le dividende par action de + 7% soit 625 millions distribués aux actionnaires  (un dividende multiplié par six en dix ans) et supprime des centaines d'emplois d'intérimaires ainsi que 147 dans une de ses filiales.

Vinci : 1,59 milliard de profits, 825 millions versés aux actionnaires, un dividende en hausse de6,6%.

France Télécom : avec 4,3 milliards de profits,  verse des dividendes à ses actionnaires en hausse de 7%. Elle a  supprimé 22.400 emplois en trois ans. Il envisage  12.000 nouvelles suppressions d'emplois d'ici trois ans.

EADS annonce qu'elle renoue avec un bénéfice favorable :1,57 milliard. Elle a déjà supprimé 10.000 emplois et elle annonce que « malgré cette bonne santé, elle ne rejette pas l'idée de réaliser de nouveaux ajustements (entendez suppressions d'emplois) au nom de la profitabilité du groupe.

Même ceux qui pleurent misère comme dans l'automobile réalisent des profits et versent des dividendes, suppriment massivement des emplois dans leurs usines, amènent les sous traitants à la faillite et les salariés au chômage. Ils ont l'intention de continuer. Les prévisions de  400.000 chômeurs supplémentaires au moins sont annoncées pour 2009, sans compter le chômage partiel.

Pierre Ferracci, président du groupe Alpha, cabinet de conseil aux comités d'entreprises, écrit dans  « Les Echos »: « Il ne faut pas minorer l'impact de l'effet d'aubaine de la crise. Je parle de ces entreprises qui utilisent la crise pour justifier une restructuration destinée simplement à satisfaire leurs actionnaires ».

Danone : bénéfice net en hausse lui de15% , une augmentation  des dividendes versés aux actionnaires de 15% par action, une trésorerie à 1,183 milliard d'euros soit + 20%, qui doit être ajoutée au bénéfice déclaré de 1,313 milliard d'euros.

Comment un tel résultat est possible ? C'est simple: augmentation des prix, bas salaires ...

GDF Suez : profit de 6,5 milliards soit + 13%. La raison: la hausse vertigineuse du prix du gaz, aligné sur le prix du pétrole ; le pétrole baisse,  pas celui du pétrole. Les actionnaires en plus de leurs dividendes ordinaires de 1,40 euro par action vont toucher un dividende exceptionnel de 0,80 par action.

Le même journal « Les Echos » publie le palmarès des milliardaires dans le monde :

793 milliardaires dont les fortunes totalisent  2.400 milliards de dollars.

Le journal titre : les milliardaires ont perdu la moitié de leur fortune. Faut-il les plaindre ? Ils ne se portent pas si mal :

Hormis Bill Gates toujours premier de la liste, on notera que trois français sont en bonne place :

Bernard Arnault produits de luxe, avec une fortune de 17,2 milliards d'euros, Gérard Mulliez d'Auchan avec 14 milliards et Liliane Betancourt de l'Oréal avec 12 milliards.

Il y a de l'argent, beaucoup d'argent.

Le 19 mars, journée de grèves et de manifestations,  3 millions de salariés, retraités, sans emplois, étudiants ont dit  stop, ça suffit. Nos revendications sont claires : nos salaires, du travail.

Que ceux qui ont provoqué la crise la  paient. C'est seulement l'action de plus en plus forte qui les fera céder.


source : « communistes »

http://eldiablo.over-blog.org/article-29323587.html



Sélection de liens  :

Chronologie de la disparition des abeilles et bourdons G20 : le crash et nous

 

Le projet Herisson
 
liste complète


Partager cet article
Repost0
19 mars 2009 4 19 /03 /mars /2009 20:22

h-20-1066022.gif

Editorial d'Eva :
Le face-à-face.

 

Nicolas Dupont-Aignan :
Une politique de classe intolérable.

Sélection de liens.


Reçu ce courriel :

Dans " Après la démocratie" le Sociologue historien Emmanuel Todd écrit " La rigueur historique est sociologique conduirait simplement à étendre le concept de folie à l'ensemble de la société française. Seule une société folle peut durablement traiter comme normal un président fou. Aucune critique de Sarkosy, même la plus radicale, ne doit nous aveugler sur nous mêmes. ce président est le preuve que la France est malade".
Je le permettrais de dire qu'elle est malade de ses hommes politiques.
Il faut exiger le référendum d'initiative citoyenne.
Il faut aussi que la constitution ne soit plus écrite par ceux qui l'appliqueront mais par des constituants populaires tirés au sort.
Il faut que les décisions du Conseil d'Etat puissent être frappés d'appel devant une Cour de jurés populaires tirés au sort.

Voir le Blog NDA : http://blog.nicolasdupontaignan.fr/index.php/post/2009/03/18/Irresponsable-politique-de-classe?pub=0



Eva : Oui, l'une des critiques les plus pertinentes vient d'un homme de Droite, certes atypique, Nicolas Dupont-Aignan, et c'est pour cela que je la choisis pour la soumettre à votre réflexion. Elle frappe fort, comme le courriel qui précède.


Editorial d' Eva :
Le face à face.
Le clone de l'Amérique !

Emmanuel Todd a raison : La France est malade de ses hommes politiques. Elle a élu un homme dont l'équilibre est dérangé - c'est de notoriété publique. Ceux qui ont travaillé avec lui ont été, en privé, les premiers à le reconnaître et à s'en alarmer. Surtout, il a pris le pouvoir pour mener une politique de classe d'une sauvagerie sans égale. Objectif ? Supprimer la classe moyenne, laisser aux prises les plus pauvres avec les plus nantis, les seconds pouvant tout à loisir asservir les premiers, les tenir à leur merci. 

riche-et-esclaves.jpg

Et si la France a élu un tel homme, chargé de liquider tout ce qui fait la singularité de la France et qui dérange ses amis américain et israélien, c'est parce que les médias sont eux-mêmes soumis aux puissances asservissantes. Les Français attendaient un pouvoir d'achat en hausse, il est en berne; ils attendaient une protection dynamique, rendant possible tout ce qui ne l'était pas avant, ils découvrent que leurs services publics, leur modèle social, leur Droit du travail ... explosent ! Et, j'y reviendrai, avec horreur ils découvrent que l'Elu, le Messie, le Sauveur, brade l'indépendance nationale à laquelle ils tiennent tant. Sarkozy a été choisi par les ennemis de l'humanité qui, dans les coulisses, tirent les ficelles, pour, tout simplement, faire de la France le clone de l'Amérique, une Amérique dessinée non par des Rossevelt, mais par des Reagan et des Bush : Violente, inégalitaire, brutale, dominatrice, cassant les dernières prérogatives de l'Etat en matière sociale, pour alimenter les coffre-forts d'une Elite arrogante et sans scrupules, et afin de mener les guerres impériales qui font le malheur de l'humanité aux quatre coins de la planète. Et cette France-là doit renoncer à sa souveraineté, à ses différences, pour s'aligner sur l'Empire militaro-financier qui sévit dans le monde, au profit des multinationales, via l'OTAN, son bras armé.

n-griers-bateau.jpg

Face à face, désormais, une France en colère qui se radicalise, en prenant conscience qu'elle a été flouée par un usurpateur qui suce son sang, casse le pays, et ne paie même pas ses impôts, et un Pouvoir aux mains d'un Seul qui le monopolise outrageusement, allant jusqu'à faire plier à ses diktats ses propres troupes, au service de ceux qui, à l'Etranger, l'ont mandé pour ces basses besognes, et d'une Caste financière et va-t-en guerre, soucieuse d'accroître encore ses profits démentiels, au détriment de l'humanité toute entière, quitte à sacrifier le niveau de vie de celle-ci, pourtant de plus en plus réduit, son emploi, sa santé, etc, et même l'existence de bien des individus, dans des guerres meurtrières et juteuses pour la Finance et les Industriels de mort. 

Et ce face-à-face d'un peuple en voie de grande précarisation et déboussolé, et d'un Pouvoir de plus en plus aveugle, autiste, arc-bouté sur ses plans de classe et mortifères, ne peut que se crisper, se radicaliser.

Tôt ou tard, la France confrontée à l'arrogance d'un Pouvoir coupé du réel, se souviendra qu'elle a enfanté la Révolution Française. Et que les usurpateurs doivent être boutés dehors....

Eva, gaullienne (indépendance nationale, rassemblement...) de gauche. 

TAGS : Emmanuel Todd, France, classe moyenne, Amérique, Israël, clone, OTAN, Roosevelt, Regan, Bush, modèle social, politique de classe, Médias, caste financière, Révolution française...

Saluons le courage d'un homme de conviction, Nicolas Dupont-Aignan, boycotté par les médias aux ordres de Sarkozy, parce qu'il a une Parole forte, libre, dérangeante. Eva

Les peuples grondent, les peuples se lèvent... article d'Eva
http://r-sistons-actu.skynetblogs.be/post/6731926/les-peuples-grondent-les-peuples-se-levent


 R-volution-fse.jpg  

Irresponsable politique de classe
Par Nicolas Dupont-Aignan

En mettant en jeu à l’Assemblée Nationale sa responsabilité, le gouvernement a fait plier sa majorité sur le retour de la France dans le commandement militaire intégré de l’OTAN.

J’ai exprimé dans l’hémicycle les raisons de mon opposition à cette malheureuse décision. Les huit non-inscrits ont voté contre, mais dans la majorité peu de députés ont refusé de prendre part au vote, seul un d’entre eux, mon collègue de l’Essonne Franck Marlin, osant refuser la confiance. Les grands principes s’arrêtent donc aux petites soupes…


Aujourd’hui, c’est un autre vrai sujet qui fait l’actualité. Contre l’oukase du président de la République, se refusant à toute remise en cause du « bouclier fiscal », la Commission des Affaires sociales de l’Assemblée a approuvé le principe d’un amendement instaurant une contribution exceptionnelle des ménages les plus aisés à la solidarité nationale. Il est vrai que ce « bouclier fiscal », qui se traduit par un remboursement de l’Etat à quelque 850 ménages d’un montant moyen de 370 000 euros, devient indéfendable alors que le chômage partiel se propage comme une traînée de poudre. Mais là encore, on pourra sans doute compter sur la discipline majoritaire qui règne au sein du groupe UMP pour rétablir l’ordre présidentiel…


Nicolas Sarkozy déclare : « Je n’ai jamais été élu pour augmenter les impôts ». Il aurait dû ajouter « des milliardaires ». Car la majorité a quand même créée depuis 2007 une dizaine de taxe qui touchent de plein fouet les classes moyennes, alors que les largesses en faveur des plus hauts revenus et patrimoines se multiplient, au risque d’encourir l’accusation de « politique de classe ». Quelle absence de bon sens, de sens élémentaire de toute justice, particulièrement en ces temps de crise ! Alors que les licenciements se succèdent en cascade, il va de soi qu’il faut partager l’effort. Il est donc indécent de laisser les plus aisés à l’abri, pire de leur reverser des sommes importantes.


D’ailleurs, l’argument invoqué par le président de la République ne tient pas : ce qui pouvait être vrai en circonstances normales, ne l’est plus, bien évidemment, alors que le contexte a changé du tout au tout. Et puis, comment ne pas ressentir un malaise face à un Nicolas Sarkozy qui, d’une part, s’arc-boute, au nom de ses promesses de campagne, sur les avantages accordés à ceux qui en ont le moins besoin, et de l’autre s’empresse de prendre des mesures, comme le retour dans l’OTAN, qu’il s’était bien gardé de dévoiler au peuple français au printemps 2007 ? Un deux poids deux mesures qui, dans ce climat de colère sociale montante, risque de crever tous les plafonds de l’insupportable…


Il faut donc, à tout le moins, suspendre le bouclier fiscal pour un an – reconductible selon l’évolution de la crise. Mais que cela n’empêche pas d’engager dans le même mouvement une vraie réforme fiscale établissant un peu de justice. A cet égard, pourquoi ne pas supprimer du calcul de l’ISF la résidence principale, tout en augmentant, comme le projette Barack Obama aux Etats-Unis et Gordon Brown en Grande-Bretagne, la tranche la plus élevée de l’impôt sur le revenu ?


D’une manière générale, en discutant ces derniers jours sur les bancs de l’Assemblée Nationale, j’ai pu constater que les parlementaires sont nombreux à s’étonner de cette myopie gouvernementale. La colère monte dans le pays, les injustices sont criantes et les ministres semblent hors du temps. Il serait malvenu, pour ne pas dire dangereux, d’ajouter à la scandaleuse provocation lancée aujourd’hui par le MEDEF contre les syndicats, une politique de complaisance vers les plus riches, teintée de morgue envers tous les autres. Oui, il est temps d’arrêter cette irresponsabilité qui consiste à jouer avec la patience des Français
.

http://blog.nicolasdupontaignan.fr/index.php/post/2009/03/18/Irresponsable-politique-de-classe?pub=0

voter-pour-pvoir-populaire-bleistrach.jp
Voter pour un pouvoir populaire


Sélection de liens


Barnier, futur ministre
des Affaires étrangères de l'UE ?

barnier.jpg

 

Les grandes manoeuvres de l'après Lisbonne ont commencé.

 

Alors qu'on attend toujours la ratification finale du traité de Lisbonne par la République tchèque (où le sénat doit voter en avril) et surtout par l'Irlande (le référendum est prévu en octobre), les responsables européens parlent déjà de la répartition des postes institués par ce traité.

 

Le Président français et la chancelière se seraient mis d'accord pour soutenir la candidature de Michel Barnier (..) 


Il connaît très bien la machine bruxelloise (il a longtemps été commissaire) et la diplomatie internationale (il a dirigé le Quai d'Orsay sous Chirac).

 

C'est également un homme politique plutôt consensuel.

 

 

(..) Si on lui confie ce poste de "ministre" et si, malgré la campagne de Daniel Cohn Bendit contre lui, Barroso reste à la tête de la commission (il a reçu hier le soutien de Gordon Brown et de... Barnier), la droite (plus exactement le PPE dont Barnier est vice président) se verrait gratifiée de deux postes majeurs à Bruxelles.

 

Les socialistes devraient alors hériter du poste de président.

 

Qui?

 

Aucun candidat ne semble se dégager actuellement.

 

Angela Merkel étant résolument hostile à la candidature de Tony Blair, l'ancien président polonais Kwasniewski pourrait peut-être faire l'affaire.


http://globe.blogs.nouvelobs.com/archive/2009/03/19/barnier-futur-ministre-des-affaires-etrangeres-de-l-ue.html 


sous-marin.jpg

Têtes nucléaires :

 Gordon Brown, qui avait déjà annoncé une forte réduction en 2006, se dit prêt à aller plus loin encore et à prendre la tête de la campagne de désarmement chère à Obama et même de la campagne "Global Zero" qui vise à un monde totalement dénucléarisé.

 

A l'Elysée on voit bien le risque: que la France soit montrée du doigt, au sein même de son camp, cette "famille occidentale" dont on a justement rejoint hier toutes les structures...

http://globe.blogs.nouvelobs.com/archive/2009/03/18/nucleaire-militaire-sarkozy-est-il-piege-par-brown.html


Débat sur l'Otan : qui dit vrai, qui dit faux ?

(Pour moi, faux débat - partisan, bien indulgent envers l'Organisation Terroriste Anti-Nations ! Eva)

 http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2009/03/19/des-soldats-israeliens-accusent-tsahal-de-crimes-de-guerre_1169858_3218.html

 

 

http://www.alterinfo.net/Naissance-d-un-groupuscule-israelien-pour-tuer-les-detenus-palestiniens-liberes_a30856.html

 

 

http://www.alterinfo.net/Il-y-a-6-ans-aujourd-hui,-Rachel-Corrie-etait-assassinee_a30801.html


(..) Dans un autre cas, une vieille femme palestinienne a été tuée alors qu'elle marchait à 100 mètres de sa maison. D'autres témoignages font également état d'exactions, d'actes de vandalisme et de destructions dans des maisons.

Le directeur du collège,
Dany Zamir, a réagi à la radio publique en affirmant qu'il s'agissait de "témoignages très durs sur des tirs injustifiés contre des civils, de destructions de biens qui dénotent une atmosphère dans laquelle on se croit permis d'utiliser la force sans restriction contre les Palestiniens". Il a précisé qu'il avait transmis ces témoignages à l'état-major pour qu'une enquête soit diligentée.

Un commentateur de la radio publique,
Moshé Hanegbi, spécialisé dans les questions juridiques, a estimé que ces témoignages étaient "d'autant plus inquiétants qu'ils ne viennent pas de Palestiniens, mais de soldats qui n'ont aucun intérêt à ternir la réputation de leurs camarades". Pour lui, "il ne faut pas que l'armée enquête sur elle-même car une telle enquête ne serait pas crédible alors qu'Israël est accusé de crime de guerre à l'étranger et que des officiers pourraient été poursuivis dans le monde".

Un porte-parole de l'armée a indiqué qu'il n'était pas au courant des faits rapportés. L'offensive de l'armée israélienne contre la bande de Gaza a fait plus de 1 300 morts et 5 000 blessés palestiniens, selon un bilan des services médicaux palestiniens. Parmi les morts figurent 437 enfants âgés de moins de 16 ans, 110 femmes et 123 personnes âgées, ainsi que 14 médecins et quatre journalistes. L'offensive de 22 jours (27 décembre-18 janvier) a fait 1 890 blessés parmi les enfants, et 200 blessés graves tous âges confondus.


woman-children.jpg 

Allemagne :
La richesse nationale est gaspillée
pour des guerres illégales et absurdes


«Si l’on veut maintenir les dettes d’un gouvernement ou même les augmenter, il suffit de les impliquer dans une guerre ou de menacer de faire la guerre. Plus la menace est grande et plus la guerre est dévastatrice, plus les dettes s’accumuleront.»
C. Edward Griffin: «The Creature from Jekyll Island: A Second Look at the Federal Reserve»

Depuis 1990, l’Allemagne participe peu à peu aux guerres et l’endettement considérable de l’Etat allemand continue de progresser. Il y a des profiteurs de dettes et de guerres. Ils ont la même origine. Mais, face à la banqueroute menaçante de l’Etat allemand

Suite sur
http://bridge.over-blog.org/article-29227842.html


liste complète

Attention ! A lire par tous
pour comprendre
les désordres du monde !
Gl-russe-et-11-9.jpg
Gl Russe : Le 11.9 ? Une provocation
de l'élite financière anglo-saxonne !

par Général Leonid Ivashov


  •  Politologue russe influent, issu des milieux nationalistes, le général Léonid Ivashov était chef d’état-major des armées le 11 septembre 2001. Ce jour-là, il avait placé ses satellites en alerte pour observer les manœuvres militaires aériennes annoncées aux USA, mais c’est un tout autre spectacle auquel il fut confronté. Au vu des analyses de cet événements par ses experts, il a écarté l’hypothèse Al-Qaïda et conclu à une provocation de l’élite financière anglo-saxonne. Sur cette base, il développé la vision stratégique russe du monde post-11-Septembre. Nous reproduisons ici un de ses articles, représentatif de sa pensée et de celle des officiers supérieurs russes. Le lecteur sera surpris de constater que ce qui est considéré comme un délire dans les pays de l’OTAN est une vérité d’évidence en Russie, comme d’ailleurs dans de nombreux autres régions du monde

    (..) Cet article sera particulièrement précieux pour les militaires français au moment où le ministre de la Défense a engagé une chasse aux sorcières contre les enseignants de l’École de guerre qui ont osé rendre compte de la diversité des interprétations du 11-Septembre.

    L’expérience de l’humanité montre que le terrorisme apparaît partout où se produit à un moment donné une aggravation des contradictions, où les relations commencent à se dégrader au sein de la société et où l’ordre social change, où surgit l’instabilité politique, économique et sociale, où se libèrent des potentiels d’agressivité, où les valeurs morales périclitent, où triomphent le cynisme et le nihilisme, et où la criminalité explose.


    Les processus liés à la mondialisation créent des conditions favorables à ces phénomènes extrêmement dangereux. Ils entraînent un redécoupage de la carte géopolitique du monde, une redistribution des ressources planétaires, violent la souveraineté et effacent les frontières des États, démantèlent le droit international, anéantissent la diversité culturelle, appauvrissent la vie spirituelle et morale.



    Crise de
    civilisation humaine

    Je pense que nous sommes en droit aujourd’hui de parler de crise systémique de la civilisation humaine.

    (..) L’absence de nouvelles idées philosophiques, la crise morale et spirituelle, la déformation de la perception du monde, la diffusion de phénomènes amoraux contraires à la tradition, la course à l’enrichissement illimité et au pouvoir, la cruauté, conduisent l’humanité à la décadence et peut-être à la catastrophe

    L’inquiétude, ainsi que le manque de perspectives de vie et de développement de nombreux peuples et états constituent un important facteur d’instabilité mondiale.

    L’essence de la crise économique se manifeste dans la lutte sans merci pour les ressources naturelles, dans les efforts déployés par les grandes puissances du monde, avant tout par les États-Unis d’Amérique, mais aussi par des entreprises multinationales pour soumettre à leurs intérêts les systèmes économiques d’autres États, prendre le contrôle des ressources de la planète et surtout des sources d’approvisionnement en hydrocarbures.


    La destruction du modèle multipolaire qui assurait l’équilibre des forces dans le monde a entraîné également la destruction du système de sécurité internationale, des normes et des principes qui régissaient les relations entre États, ainsi que du rôle de l’ONU et de son Conseil de sécurité.

    Aujourd’hui les États-Unis d’Amérique et l’OTAN se sont arrogés le droit de décider du destin d’autres États, de commettre des actes d’agression, de soumettre les principes de la Charte des Nations Unies à leur propre législation.

    Ce sont précisément les pays occidentaux qui, par leurs actions et agressions contre la République fédérale de Yougoslavie et l’Irak, ainsi qu’en permettant de toute évidence l’agression israélienne contre le Liban et en menaçant la Syrie, l’Iran et d’autres pays, ont libéré une énorme énergie de résistance, de vengeance et d’extrémisme, énergie qui a renforcé le potentiel de la terreur avant de se retourner, comme un boomerang, contre l’Occident.


    L’analyse de la substance des processus de mondialisation, ainsi que des doctrines politiques et militaires des États-Unis d’Amérique et d’autres États, permet de se convaincre que le terrorisme favorise la réalisation des objectifs de domination du monde et la soumission des États aux intérêts de l’oligarchie mondiale. Cela signifie qu’il ne constitue pas un sujet en tant que tel de la politique mondiale mais un simple instrument, le moyen d’instaurer un nouvel ordre unipolaire ayant un centre de commandement mondial unique, d’effacer les frontières nationales et d’assurer la domination d’une nouvelle élite mondiale. C’est elle qui constitue le sujet principal du terrorisme international, son idéologue et son « parrain ». C’est elle aussi qui s’efforce de diriger le terrorisme contre d’autres États, y compris contre la Russie.
     

    La principale cible de la nouvelle élite mondiale est la réalité naturelle, traditionnelle, historique et culturelle qui a jeté les bases du système de relations entre les États, de l’organisation de la civilisation humaine en États nationaux, de l’identité nationale.

    Le terrorisme international actuel est un phénomène qui consiste, pour des structures gouvernementales ou non gouvernementales, à utiliser la terreur comme moyen d’atteindre des objectifs politiques en terrorisant, déstabilisant les populations sur le plan socio-psychologique, en démotivant les structures du pouvoir d’État et en créant les conditions permettant de manipuler la politique de l’État et le comportement des citoyens.


    Le terrorisme est un moyen de faire la guerre de manière différente, non conventionnelle. Simultanément, le terrorisme, allié aux médias, se comporte comme un système de contrôle des processus mondiaux.

    C’est précisément la symbiose des médias et de la terreur qui crée les conditions favorables à des bouleversements dans la politique mondiale et dans la réalité existante.

    Si l’on examine dans ce contexte
    les événements du 11 septembre 2001
    aux États-Unis d’Amérique,
    on peut en tirer les conclusions suivantes :


    - l’attentat terroriste contre les tours jumelles du World Trade Center a modifié le cours de l’histoire du monde en détruisant définitivement l’ordre mondial issu des accords de Yalta-Potsdam ;
     

    - il a délié les mains des États-Unis d’Amérique, de la Grande-Bretagne et d’Israël, leur permettant de mener des actions contre d’autres pays en faisant fi des règles de l’ONU et des accords internationaux ;
     

    - il a stimulé l’amplification du terrorisme international.
     

    D’autre part, le terrorisme se présente comme un instrument radical de résistance aux processus de mondialisation, comme un moyen de lutte de libération nationale, de séparatisme, un moyen de résoudre les conflits entre les nations et entre les religions, ainsi que comme in instrument de lutte économique et politique.


    En Afghanistan, au Kosovo, en Asie centrale, au Proche Orient et dans le Caucase nous constatons que la terreur sert aussi à protéger des narcotrafiquants en déstabilisant leurs zones de passage.

    On peut constater que dans un contexte de crise systémique mondiale la terreur est devenue une sorte de culture de la mort, la culture de notre quotidien. Il a fait irruption dans la prospère Europe, tourmente la Russie, secoue le Proche-Orient et l’Extrême-Orient.
    Il favorise l’accoutumance de la communauté internationale à des ingérences violentes et illégales dans les affaires intérieures des États et à la destruction du système de sécurité internationale.

    La terreur engendre le culte de la force et lui soumet la politique, le comportement des gouvernements et de la population. Le plus effrayant est que le terrorisme a un grand avenir en raison de la nouvelle spirale de guerre qui s’annonce pour la redistribution des ressources mondiales et pour le contrôle des zones clé de la planète.


Terrorisme... nucléaire !

Dans la stratégie de sécurité nationale des États-Unis d’Amérique, approuvée cette année par le Congrès états-unien, l’objectif avoué de la politique de Washington est « de s’assurer l’accès aux régions clé du monde, aux communications stratégiques et aux ressources mondiales », avec comme moyen pour y parvenir de procéder à des frappes préventives contre n’importe quel pays.

Du point de vue du Congrès, les États-Unis d’Amérique peuvent donc adopter une doctrine de frappes nucléaires préventives qui
s’apparente à du terrorisme nucléaire.

Cela implique l’utilisation à grande échelle de substances nocives et d’armes de destruction massive. On ne s’embarrassera pas de scrupules pour choisir les moyens de répondre à une attaque. Pour se défendre les parties n’auront que le choix des moyens.

La provocation par un acte terroriste devient un moyen d’atteindre des objectifs politiques d’ampleur globale, régionale et locale. Ainsi, une provocation organisée dans la localité de Rachic (Kosovo, Serbie) a fini par entraîner le changement de régime politique en Serbie et l’effondrement de la République fédérée de Yougoslavie, tout en servant de prétexte à l’agression de l’OTAN et à la séparation du Kosovo de la Serbie. Il s’agit d’une provocation d’ampleur régionale.

Les explosions dans le métro de Londres, les désordres à Paris en 2005-2006 sont des provocations locales qui ont eu des répercussions sur la politique et l’opinion publique en Grande Bretagne et en France.

Pratiquement chaque acte terroriste dissimule des forces politiques puissantes, des entreprises transnationales ou des structures criminelles ayant des objectifs précis. Et presque tous les actes terroristes, à l’exception des activités de libération nationale) sont en réalité des provocations.

Même en Irak, les explosions dans les mosquées sunnites et shiites ne sont rien d’autre que des provocations organisées en vertu du principe « diviser pour régner ». Il en va de même de la prise en otage et de l’assassinat de membres de la mission diplomatique russe à Bagdad.

L’acte terroriste commis à des fins de provocation est aussi ancien que l’humanité elle-même. Ce sont précisément des provocations terroristes qui ont servi de prétextes au déclenchement des deux guerres mondiales. Les événements du 11 septembre 2001 constituent une provocation mondiale. On peut parler d’opération d’ampleur mondiale. De telles opérations permettent en général de résoudre plusieurs problèmes mondiaux à la fois.

On peut les définir comme suit :

- 1. L’oligarchie financière mondiale et les États-Unis d’Amérique ont obtenu le droit non formel de recourir à la force contre n’importe quel État.


- 2. Le rôle du Conseil de sécurité s’est trouvé dévalué. Il fait de plus en plus figure d’organisation criminelle complice de l’agresseur et alliée à la nouvelle dictature fasciste mondiale.
 

- 3. Grâce à la provocation du 11 septembre, les États-Unis d’Amérique ont consolidé leur monopole mondial et ont obtenu l’accès à n’importe quelle région du monde et à ses ressources.


Le 11.9



Dans le déroulement d’une opération-provocation, il y a toujours trois éléments obligatoires : le commanditaire, l’organisateur et l’exécutant. En ce qui concerne la provocation du 11 septembre et contrairement à l’opinion dominante, « Al-Qaida » ne pouvait être ni le commanditaire, ni l’organisateur, ne disposant pas des moyens financiers suffisants (et ils sont énormes) pour commander une action d’une telle ampleur.


Toutes les opérations menées par cette organisation ne sont que des actions locales et assez primitives. Elle ne dispose pas des ressources humaines, d’un réseau d’agents suffisamment développé sur le territoire des États-Unis d’Amérique, pour réussir à pénétrer les dizaines de structures publiques et privées qui assurent le fonctionnement des transports aériens et veillent à sa sécurité. Al-Qaida ne saurait donc avoir été l’organisateur de cette opération (sinon à quoi peuvent bien servir le FBI et la CIA ?). Ces gens pourraient en revanche fort bien avoir été de simples exécutants de cet acte terroriste.


À mon avis, le commanditaire de cette provocation pourrait avoir été l’oligarchie financière mondiale, dans le but d’installer une fois pour toutes « la dictature fasciste mondiale des banques » (l’expression appartient à l’économiste états-unien bien connu Lyndon LaRouche) et d’assurer le contrôle de ressources mondiales en hydrocarbures limitées. Il se serait agi par la même de s’assurer la domination mondiale pour longtemps.
 

L’invasion de l’Afghanistan, riche en ressources gazières, de l’Irak et peut-être aussi de l’Iran, qui possèdent des réserves mondiales de pétrole, mais aussi l’instauration d’un contrôle militaire sur les communications pétrolières stratégiques et l’augmentation radicale du prix du pétrole sont des conséquences des événements du 11 septembre 2001.
 

L’organisateur de l’opération pourrait avoir été un consortium bien organisé et abondamment financé formé de représentants (anciens et actuels) des services secrets, d’organisations maçonniques et d’employés des transports aériens.


La couverture médiatique et juridique a été assurée par des organes de presse, des juristes et des politiciens stipendiés. Les exécutants ont été choisis sur la base de leur appartenance ethnique à la région qui possède les ressources naturelles d’importance mondiale.


L’opération a réussi, les objectifs sont atteints.


L’expression « terrorisme international » en tant que principale menace pour l’humanité a fait irruption dans le quotidien politique et social.

Cette menace a été identifiée en la personne d’un islamiste, ressortissant d’un pays disposant d’énormes ressources en hydrocarbures.

Le système international mis sur pied à l’époque où le monde était bipolaire a été détruit et les notions d’agression, de terrorisme d’État et de droit a la défense ont été altérées.


Le droit des peuples de résister aux agressions et aux activités subversives des services secrets étrangers ainsi que de défendre leurs intérêts nationaux est foulé aux pieds.

Toutes les garanties sont assurées en revanche aux forces qui cherchent à instaurer une dictature mondiale et à dominer le monde.

Mais la guerre mondiale n’est pas encore finie. Elle a été provoquée le 11 septembre 2001 et elle n’est que le prélude à de grands événements à venir.


Général Leonid Ivashov

Le général Leonid Ivashov est vice-président de l’Académie des problèmes géopolitiques. Il fut chef du département des Affaires générales du ministère de la Défense de l’Union soviétique, secrétaire du Conseil des ministres de la Défense de la Communauté des États indépendants (CEI), chef du Département de coopération militaire du ministère de la Défense de la Fédération de Russie. Il était chef d’état-major des armées russes, le 11 septembre 2001.


Réseau Voltaire
http://changementclimatique.over-blog.com/article-29173919.html
http://bridge.over-blog.org/article-29182265.html



Les liquidateurs du groupe Bernard Tapie vont percevoir
prochainement un versement de 101 millions d’euros grâce à l’arrangement concocté par le gouvernement sur le dos du contribuable français. Un premier chèque de 198 millions d’euros prenant en compte les dettes de Tapie, a été versé début septembre aux liquidateurs. La somme restante, soit 101 millions d’euros, correspond aux intérêts qui s’appliquent à l’indemnité. Après acquittement des divers impôts et frais de procédure, Bernard Tapie devrait toucher finalement, selon ses propres estimations, “entre 20 et 40 millions d’euros”. Tapie gagne au loto: merci Sarko
http://www.marcfievet.com/article-29200785.html

Vous avez, M.Didier Migaud, comme président de la commission des finances de l'Assemblée, demandé à Bercy un bilan de la première année d'application du bouclier fiscal dans sa version sarkozyenne. Etes-vous satisfait des informations que vous avez reçues ? Non. Les informations qui nous ont été transmises dans un premier temps étaient très partielles et ne répondaient pas aux questions que nous avions posées, le rapporteur général, Gilles Carrez, et moi-même. J'ai manifesté mon mécontentement à Christine Lagarde et reçu mardi soir des compléments d'information plus satisfaisants. Il restait des réponses à fournir, d'où mon déplacement au ministère mercredi matin. S'agissant du bouclier fiscal nouvelle version, les résultats font apparaître un ...
http://www.marcfievet.com/article-29200836.html

L'article 20 autorisant la privatisation totale des laboratoires d'analyse médicale a été supprimé de la loi Bachelot. Est-ce à dire que le rachat des labos par les spéculateurs est interdit ? Que nenni, les financiers viennent d'inventer une nouvelle spécialité... la biologie financière. En novembre dernier, nous pointions du doigt une dérive de la législation française destinée à autoriser les privatisations des laboratoires d'analyse médicale. Suite à la mobilisation massive des syndicats et des laborantins, les députés ont rapidement enterré l'article 20 de la loi Bachelot dite "Hôpital, patients, santé et territoires" (HPST). Fin de l'histoire ? Pas vraiment... car la créativité des spéculateurs financiers n'a pas de limite, ou si ...
http://www.marcfievet.com/article-29201006.html

Le visage de l'Autorité d'Occupation Militaire.
L’immeuble Generali, à Jérusalem, le Ministère de l’Intérieur, l’odeur du pouvoir. Passant de génération en génération, du Mandat britannique au Mandat sioniste. Une séance du Comité Régional pour la Construction et l’Urbanisme. Une salle défraîchie, longue table sans hiérarchie claire. Embrouillamini de fils de micros, pas de noms, on ne sait pas bien qui sont les gens qui prennent la parole, quel organe ils représentent, mais il est clair que tous, du premier au dernier, représentent l’autorité. Le visage de l’autorité, somptueux comme une file à la caisse de maladie.   Au bout de la table est ...
http://www.marcfievet.com/article-29201094.html



Partager cet article
Repost0
18 mars 2009 3 18 /03 /mars /2009 19:46

Tamarindo.jpghttp://bridge.over-blog.org/article-28963695.html


Mes amis,

Cohn-Bendit, sur Public Senat, dit ceci, à l'instant : " Sarkozy en vacances au Mexique (vous savez, chez  le copain narco-banquier), n'est pas dans la douleur de la réalité française ". En effet ! Il fuit le réel dans un palais d'Accapulco, la riche station balnéaire - je connais, j'y ai été : J'ai préféré l'arrière-pays, encore sauvage, peuplé d'Indiens authentiques, qui se rient de nos folies dorées. Oui, il échappe au réel. Mais pas seulement ! Ce réel, si douloureux, il le provoque par sa politique. Et, entre nous, il en profite aussi, en se sucrant au passage ! Vous croyez que ses maîtres, ceux qui s'ingénient à faire de nos vies un enfer, ne lui font pas des cadeaux ? Salaire doublé, avantages de toutes sortes, et largesses fiscales... au point de s'exonérer d'impôts ! Et vous, au fait ? Etranglés ? Dites merci à vos bienfaiteurs. Ils nous préparent un avenir radieux. Nouveaux-nés fichés et même sélectionnés, écoles payantes, Santé inaccessible, facs "eugénistes", services publics privés, chômage pour presque tous, dégraissages massifs, délocalisations en guise de tourisme, salaires en berne, contrôles généralisés, dimanches au service du MEDEF, média-mensonges, loisirs organisés par Dassault et Co, et même euthanasie à partir de soixante dix ans. Tout est prévu pour agrémenter la vie des citoyens.


Alors, Sarkozy, ou pas ? Il fait beau, allez vous promener demain... Voici les horaires...


Votre Eva


Le nouveau slogan de Sarkozy,
le jour où il dira la vérité :
"On travaille plus,
les actionnaires gagnent plus !"


une-sine-hebdo-28.jpg

Voici la liste complète

des manifestations syndicales

du jeudi 19 mars 2009 :

01 - Ain
Belley -> 16h, devant le Tribunal
Bourg en Bresse -> 14h30, départ Champ de foire
02 - Aisne
St Quentin -> 15h, Place du 8 octobre
Château-Thierry -> 17h, Place Paul Doumer
Soissons -> 14h, Parc St Pierre
Laon -> 14h30, place de la gare
Hirson -> 14h, Salle des travailleurs - Rue Dinant (derrière la caserne des pompiers)
Chauny -> 15h, place de l'hôtel de ville
03 - Allier
Moulins -> 15h30, devant la préfecture
Montluçon -> 15h30, place Jean Dormoy
Vichy -> 15h30, devant le lycée Presles
04 - Alpes-de-Haute-Provence
Digne -> 11h, Place de Gaulle
Manosque -> 11h, Porte Saunerie
05 - Hautes-Alpes
Gap -> 10h, Inspection Académique
Briançon -> 10h, Champ de Mars
06 - Alpes-Maritimes
Nice -> 10h, Place Masséna
07 - Ardèche
Privas -> 15h, place de la mairie
Annonay -> 14h, devant l'usine FAYA (canson)
Aubenas -> 15h, Champ de mars
08 - Ardennes
Charleville Mézières -> 10h, Place Ducale
09 - Ariège
Foix -> 10h, devant la Poste
10 - Aube
Troyes -> 15h, Bourse du Travail
Romilly -> 17h30, place de la gare
11 - Aude
Carcassonne -> 14h30, Square Gambetta
Narbonne -> 14h30, palais du travail
12 - Aveyron
Rodez -> 15h, Esplanade de Bourran
13 - Bouches-du-Rhône
Marseille -> 10h, Vieux Port
14 - Calvados
Caen -> 10h30, place Saint Pierre
Vire -> 17h, Place du Petit Marché
Lisieux -> 10h, place François Mitterrand
15 - Cantal
Saint-Flour -> 10h30, allée Georges Pompidou
Mauriac -> 10h30, place de la Poste
Aurillac -> 10h30, devant le Prisme
16 - Charente
Angoulême -> 10h, Gare
17 - Charente-Maritime
La Rochelle -> 10h30, Gare SNCF
Saintes -> 10h30, devant le palais de Justice
Rochefort -> 10h30, place Colbert
Jonzac -> 10h30, départ du Jardin Public
18 - Cher
Bourges -> 10h30, Place Séraucourt
Vierzon -> 10h30, Forum République
Saint-Amand -> 10h30, Place de la République
Saint-Florent-sur-Cher -> à 10h30, Place de la République
La Guerche-sur-l'Aubois -> 11h, Place du Général de Gaulle
19 - Corrèze
Brive -> 10h, place Thiers
Tulle -> 15h, place de la Gare
Ussel -> 15h, place de la République
2B - Haute-Corse
Bastia -> 10h, Palais de Justice
21 - Côte-d'Or
Dijon -> 14h30, Place de la République
22 - Côtes-d'Armor
Saint Brieuc -> 10h, Place de la liberté
Dinan -> 11h, esplanade de la Résistance
Lannion -> 11h, devant le tribunal
Guingamp -> 10h30, l'Echiquier
23 - Creuse
Guéret -> 10h, Hôtel de Ville
24 - Dordogne
Périgueux -> 10h30, rond point route de Paris (au-dessus du Palais de Justice)
Sarlat -> 15h, Place de la Poste
Bergerac -> 17h30, devant le Palais de Justice
25 - Doubs
Besançon -> 11h, place Battant
Montbéliard -> 14h, Champ de Foire
26 - Drôme
Valence -> 14h30, Champ-de-Mars
27 - Eure
Evreux -> 14h, départ du Pré du Bel Ebat
28 - Eure-et-Loir
Chartres -> 10h30, devant la préfecture
29 - Finistère
Brest -> 10h30, place de la Liberté
Quimper -> 10h30, place de la Résistance
Morlaix -> 10h30, devant l'hôtel de ville
Quimperlé -> 10h30, place de Coat Kaer
30 - Gard
Nîmes -> 15h, Place Jules Guesde
Alès -> 10h, place de la Mairie
Bagnols sur Cèze -> 9h30, devant le lycée des Eyrieux
Uzès -> 10h30, devant l'esplanade
31 - Haute-Garonne
Toulouse -> 14h30, Arnaud Bernard
Saint-Gaudens -> 15h, place Jean Jaurès
32 - Gers
Auch -> 10h30 à la Patte d'Oie
33 - Gironde
Bordeaux -> 13h, Quai Louis XVIII (face place des Quinconces)
34 - Hérault
Montpellier -> 14h, Esplanade de l'Europe (face au conseil régional)
Béziers -> 10h, devant la Bourse
Sète -> 9h30, devant la mairie
Lunel -> 11h30, rassemblement devant la statue du Pescalune - Angle Cours Gabriel Péri
Mèze -> 11h, rond-point de la Marianne
35 - Ille-et-Vilaine
Rennes -> 11h, place de la Gare
Fougères -> 17h15, devant la sous-préfecture
Redon -> 11h, devant la sous-préfecture
Saint-Malo -> 11h, devant l'ancienne gare
Vitré -> 17h, place de la gare
36 - Indre
Châteauroux-> 10h, place de la République
Issoudun -> 15h, place du Sacré Cœur
37 - Indre-et-Loire
Tours -> 9h30, place de la Liberté
38 - Isère
Grenoble -> 10h, Gare SNCF
Bourgoin-Jallieu -> 10h, parking Diederichs
Roussillon -> 10h, place de la République
Vienne -> 14h, sous-préfecture
Villefontaine -> 14h30, devant le MEDEF

39 - Jura
St Claude -> 10h, rue du Pré
Dole -> 10h, avenue de Lahr
Lons le Saunier -> 14h30, place de la liberté
40 - Landes
Mont-de-Marsan -> 10h30, place des Arènes
41 - Loir-et-Cher
Vendôme -> 11h, devant la sous-préfecture
Blois -> 14h30, parc des expositions
Romorantin -> 11h, devant la sous-préfecture
42 - Loire
Saint-Etienne -> 10h, place Jean Jaurès
Roanne -> 10h30, bourse du travail
43 - Haute-Loire
Puy-en-Velay -> 10h30, Place Cadelade
44 - Loire-Atlantique
Nantes -> 14h, boulevard Jean Philippot, rond-point en face du CHU
Saint-Nazaire -> 14h, Base sous-marine, Place de l'Amérique Latine
Châteaubriant -> 14h, Place Ernest Bréant
Ancenis -> 14h, Rond point espace 23
45 - Loiret
Orléans -> 10h30, parvis de la Cathédrale
Montargis -> 10h30, place du Patis
Gien -> 10h30, place de la Victoire
Cahors -> 14h30, place Charles de Gaulle
46 - Lot
Cahors -> 14h30, Place Charles de Gaulle
Figeac -> 14h30, Lycée Champollion
47 - Lot-et-Garonne
Agen -> 14h30, devant le tribunal
Marmande -> 15h, place de la Filhole
48 - Lozère
Mende -> 10h, départ de Chicanette
49 - Maine-et-Loire
Angers -> 10h30, place Leclerc
Saumur -> 10h30, place de la mairie
Cholet -> 10h30, place Travot
Segré -> 16h, place du Port
50 - Manche
Granville -> 10h30, cours Jonville
Avranches -> 14h30, devant la mairie
Saint-Lo -> 10h30, place de la mairie
Cherbourg -> 14h30, place Napoléon
Coutances -> 10h30, place de la mairie
51 - Marne
Reims -> 10h, Maison des Syndicats
Châlons -> 10h, Maison des Syndicats (Place de Verdun)
Epernay -> 10h, Place Carnot
Vitry -> 10h, maison des syndicats
Sezanne -> 13h, place du Champ Benoist
52 - Haute-Marne
Chaumont -> 16h, Hôtel de Ville
Saint-Dizier -> 16h, devant la Salle Aragon
53 - Mayenne
Laval -> 10h45, square de Boston
Château-Gontier -> 15h30 (contacter syndicats locaux)
54 - Meurthe-et-Moselle
Nancy -> 14h, place Stanislas
55 - Meuse
Bar-le-Duc -> 14h, Gare SNCF
56 - Morbihan
Lorient -> 10h, maison des syndicats
Vannes -> 10h, la Rabine
Pontivy -> 10h, la Plaine
57 - Moselle
Metz -> 15h, place Mazelle
58 - Nièvre
Nevers -> 16h, Gare SNCF
Cosne sur Loire -> 16h, devant la Poste
59 - Nord
Valenciennes -> 10h, Place d'Armes
Dunkerque -> 15h, Place Jean Bart
60 - Oise
Compiègne -> 10h, cours Guynemer
Chantilly -> 10h, place du Château
Beauvais -> 14h, Place du Jeu de Paume
61 - Orne
Alençon -> 10h30, rond-point du Parc-Élan
Argentan -> 10h15, Place Leclerc
Flers -> 17h, Place du marché
L'Aigle -> 17h15, Place de la Poste
Mortagne-au-Perche -> 17h30, devant la mairie
62 - Pas-de-Calais
Lille -> 14h30, Boulevard de la Liberté (manif régionale)
Lens -> 14h30, place de la gare
Calais -> 9h30, sous-préfecture
Arras -> 9h30, Place de la Gare
Boulogne-sur-Mer -> 9h30, quai Gambetta
Béthune -> 9h30, Isbergues, rue Pierre Loti Usine Arcelor
63 - Puy-de-Dôme
Clermont-Ferrand -> 10h, place de la république
64 - Pyrénées-Atlantiques
Pau -> 10h, place Verdun
Bayonne -> 10h, place St Ursule
65 - Hautes-Pyrénées
Tarbes -> 10h, bourse du travail
66 - Pyrénées-Orientales
Perpignan -> 10h30, Place de la Catalogne
67 - Bas-Rhin
Strasbourg -> 15h, Quai du Général Koenig
68 - Haut-Rhin
Mulhouse -> 14h30, place de la Bourse
Colmar -> 11h30, devant la Préfecture
69 - Rhône
Lyon -> 10h, Place d'Arsonval
Villefranche -> 10h30, place du Promenoir
70 - Haute-Saône
Vesoul -> 10h, devant la gare
Gray -> 10h, place du 4 Septembre
Lure -> 9h, devant la Préfecture
71 - Saône-et-Loire
Montceau-les-Mines -> 15h, devant la Mairie
Châlons-sur-Saône -> 15h, maison des Syndicats
Le Creusot -> 15h, devant l'Alto
Mâcon -> 15h, place Geneves
Paray-le-Monial -> 15h, place de l'Europe
72 - Sarthe
Le Mans -> 9h30, Palais des congrès
Sablé -> 10h, place du Champs de Foire
73 - Savoie
Alberville -> 14h30, sous-préfecture
Chambéry -> 14h30, place de la Sasson
Saint-Jean-de-Maurienne -> 14h30, Champ de Foire
74 - Haute-Savoie
Annecy -> 14h30, Préfecture
Thonon-les-Bains -> 10h, Parvis de l'Etoile
75 - Paris
Paris -> 14h, Place de la République
76 - Seine-Maritime
Le Havre -> 9h30, Franklin
Rouen -> 10h, cours Clémenceau
Dieppe -> 10h, gare
77 - Seine-et-Marne
Paris -> 14h, Place de la République
78 - Yvelines
Paris -> 14h, Place de la République
79 - Deux-Sèvres
Niort -> 11h30, Place de la Brèche
Bressuire -> 17h, place St Jacques
Thouars -> 11h, place Lavault
80 - Somme
Amiens -> 14h30, Maison de la Culture
Abbeville -> 14h30, Théâtre
Friville -> 14h30, Place Jean Jaurès
Ham -> 14h30, Esplanade du Château
81 - Tarn
Albi -> 14h30, place du Vigan
82 - Tarn-et-Garonne
Montauban -> 14h30, gare SNCF
83 - Var
Toulon -> 10h30, place de la Liberté
Draguignan -> 10h30, sous préfecture
84 - Vaucluse
Avignon -> 10h, préfecture Chabran
85 - Vendée
La-Roche-sur-Yon -> 14h30, boulevard Sully
86 - Vienne
Poitiers -> 14h30, Porte de Paris
87 - Haute-Vienne
Limoges -> 10h, place de la République
88 - Vosges
Neufchâteau -> 9h45, devant la sous-préfecture
Epinal -> 14h, devant la préfecture
89 - Yonne
Auxerre -> 15h, devant la Maison des Syndicats
Sens -> 10h, devant le marché couvert
90 - Territoire de Belfort
Belfort -> 10h, devant la Maison du Peuple
Montbéliard -> 14h, Champ de Foire
91 - Essonne
Paris -> 14h, Place de la République
92 - Hauts-de-Seine
Paris -> 14h, Place de la République
93 - Seine-Saint-Denis
Paris -> 14h, Place de la République
94 - Val-de-Marne
Paris -> 14h, Place de la République
95 - Val-d'Oise
Cergy -> 9h30, parvis de la préfecture
973 - Guyane
Cayenne -> 9h, devant la préfecture



http://eldiablo.over-blog.org/article-29047383.html


mars2009.jpg 
http://eldiablo.over-blog.org/


Le capitalisme bloque la France et ses travailleurs.

Bloquer le profit capitaliste tous ensemble et en même temps :

de la légitime défense.

Tous ensemble le 19 mars et après !


Après la crise des années 70, les institutions aux ordres des grands groupes capitalistes (gouvernements nationaux, OMC, FMI, UE..) ont imposé aux peuples le « néo-libéralisme » afin d'assurer au grand capital le profit maximum par la casse méthodique des acquis sociaux et des salaires, la privatisation des secteurs « rentables » (transports, énergie, télécom, santé, éducation,...). Le développement accéléré du crédit a été massivement utilisé pour tenter de compenser la baisse des salaires, facteur de sous-consommation. Après Reagan et Thatcher, l'Union Européenne a en particulier servi à mettre les peuples au pas de la « concurrence libre et non faussée », de la « libéralisation » et de la « modération salariale ».

Le capitalisme a seulement réussi à différer pendant quelques années l'ampleur de la suproduction et l'éclatement de ses contradictions mais aujourd'hui, le château de cartes s'écroule et la crise mondiale commence à étendre ses ravages : faillites, chômage de masse, paupérisation,... tandis que les grands actionnaires continuent d'entasser des milliards. Une crise générale, le monde en a déjà fait l'expérience dans les années 30, qui déboucha sur les fascismes et la deuxième guerre mondiale... qui fut la « solution capitaliste » à la crise. Obama ne vient-il pas de programmer 200 milliards supplémentaires pour la guerre ? Oui, le capitalisme continue de porter en lui la crise, la misère et la guerre, comme « la nuée porte l'orage » ainsi que le disait Jaurès.

Sarko-Medef et ses parrains, exécutants du capitalisme mondial en crise, entendent bien poursuivre la même politique et faire payer leur crise aux travailleurs, alors que les grandes entreprises du CAC 40 ont distribué des dizaines de milliards de bénéfices en 2008 et qu'elles en reçoivent autant de la part du gouvernement :

- Ils cassent nos acquis et nos conditions de vie : casse de l'emploi (+ 90000 chômeurs en janvier !), salaires comprimés et bientôt en baisse (comme chez IBM ou chez Renault), casse de l'Education nationale de la Maternelle à l'Université, de l'Hôpital public, du CNRS, de la SNCF, de la Poste, de la Sécu et des retraites, du droit du travail, ...

- Ils cassent notre pays, via l'Europe supranationale, afin d'en finir avec les luttes populaires et avec « l'exception française » née en grande partie de la Résistance et du CNR : casse de l'industrie et de la production nationales, remise en cause de la laïcité et du découpage républicain du territoire, coup de force parlementaire pour imposer la constitution européenne rejetée par notre peuple, casse du reste d'indépendance de la justice, de nos libertés syndicales et même de la langue française remplacée peu à peu par le « global English » du MEDEF....

Or, Sarkozy et l'UE n'ont aucun mandat pour casser la France et les acquis des travailleurs. Ils oublient qu'une élection n'a jamais subordonné un peuple à ses élus ; au contraire, l'élection soumet les dirigeants du pays au peuple, dont ils s'engagent à servir les intérêts. C'est d'ailleurs ce que rappelait la 1ère constitution républicaine de la France (1793) : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l'insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».

Et pourtant, dans cette situation historique à beaucoup d'égards, les directions de la fausse gauche se gardent bien de prendre en pratique le parti du peuple. Obsédées par les échéances institutionnelles et en particulier par des élections européennes, alibi « démocratique » d'une Union européenne tournée contre les peuples, elles ménagent Sarkozy et le système capitaliste. Et pour cause : le PS, après avoir fait passer l'Euro en France, dirige le FMI (Strauss-Kahn) et l'OMC (Pascal Lamy) tandis que le PCF de F. Wurtz et de MB Buffet a renié au nom de l'Europe le combat des résistants communistes pour l'indépendance nationale.


Quant aux états-majors syndicaux, comme en 2003 où Chérèque a ouvertement trahi la défense des retraites pendant que Thibault expliquait que « la CGT n'a pas vocation à bloquer le pays », ils ont clairement choisi d'empêcher la construction d'un rapport de forces pour gagner ; ils s'inscrivent dans la stratégie de leur Confédération Européenne des Syndicats qui appelle à « sauver le capitalisme de lui-même ». Tout un programme au nom duquel les états-majors syndicaux français agissent pour canaliser les luttes par des journées actions espacées et les empêcher de remettre en cause un système à bout de souffle.

Mais notre peuple, en état de légitime défense, ne cesse de résister : grève générale historique dans les DOM, luttes contre la casse de l'emploi et pour les salaires chez les constructeurs automobiles et leurs sous-traitants, luttes contre la casse de l'Université et de la Recherche, contre la casse de l'Education nationale, contre la casse de l'hôpital public, luttes contre la privatisation de la Poste...

Ces luttes, qui ont déjà débouché le 29 janvier sur une journée interpro d'une ampleur exceptionnelle, sont massivement soutenues par la population.


 manif.jpg

Dans ce contexte, l'affrontement entre Travail et Capital peut déboucher aussi bien sur une grande victoire populaire, comme dans les DOM, que sur une défaite cuisante si les luttes à la base ne convergent pas de manière durable. Un front « tous ensemble et en même temps » d'une ampleur historique (comme en 1936, en 45, en 68) est seul capable de battre Sarko-MEDEF et l'UE, de plus en plus rejetés par notre peuple. Le recul de Darcos devant les lycéens, celui de Pécresse devant les enseignants-chercheurs, et surtout la victoire en Guadeloupe et en Martinique où la grève générale et le blocage ont permis d'arracher de belles avancées et une importante augmentation des salaires, montrent qu'il est possible de gagner.

Cela suppose de renouer avec le syndicalisme de classe qui était au cœur de la pratique de la grande CGT de l'après-guerre et de toutes les victoires populaires. Comme l'écrivent les syndicalistes CGT et FSU du Collectif National pour un Front Syndical de Classe : « Le pouvoir mène une guerre sans limite contre les travailleurs (...), la France deviendra un pays de misère pour eux s'ils ne parviennent pas à construire un mouvement d'ensemble bloquant le profit capitaliste. » L'unité dont les travailleurs et la jeunesse ont besoin doit se forger à la base, pour l'action et à partir des revendications qui s'expriment dans les luttes :

- SMIC à 1600 euros nets et augmentation des salaires de 300 euros en faisant supporter cette augmentation aux actionnaires du CAC 40 et non aux très petites entreprises ;

- interdiction des licenciements et des délocalisations, mise en place d'une politique industrielle nationale pour produire en France ;

-annulation des énormes dépenses militaires consenties par Sarkozy pour aider l'Oncle Sam à occuper l'Afghanistan et pour réintégrer l'armée française à l'OTAN ;

- contrôle par les travailleurs des milliards donnés par le gouvernement avec nationalisation des banques et des secteurs-clés de l'industrie, droit de véto des comités d'entreprises sur l'utilisation de l'argent public alloué au patronat ;

- annulation des contre-réformes Sarko-UE en cours (Education Nationale, Hôpital, poste, SNCF, EDF...) et des privatisations

-  sauvegarde et amélioration des acquis sociaux (sécu, retraite à 60 ans avec 75% du salaire après 37,5 annuités, à 50 ans pour les travaux pénibles)...

-  retrait des lois fascisantes réduisant le droit de grève, organisant la traque des ouvriers immigrés et donnant à Sarkozy la totalité du pouvoir ; non au traité de Lisbonne qui viole le Non souverain des Français à la constitution européenne...


2cyoep1.jpg 

Bouclier fiscal... Radeau de la profitation...

Ces revendications d'urgence posent, de toute évidence, la question du pouvoir politique puisqu'elles heurtent les intérêts des monopoles capitalistes et les directives dictatoriales de l'Europe Il faut donc faire renaître la perspective d'un pouvoir populaire et d'une République sociale, laïque et démocratique basée sur la ré-industrialisation du pays, le rétablissement des acquis sociaux et des services publics, la re-nationalisation (sous contrôle des travailleurs) des secteurs-clés de l'économie, la souveraineté populaire et nationale (jusqu'à la sortie de l'Union Européenne) associée à la signature de nouveaux traités internationaux progressistes à l'image de ce qui se développe en Amérique Latine autour de Cuba et du Venezuela.

Sans oublier que le capitalisme est aujourd'hui entièrement régressif et qu'il mène le monde à la ruine. Seul le socialisme et le pouvoir des travailleurs, débarrassant l'humanité de la classe parasite des grands capitalistes, et assurant la planification démocratique de la production en fonction des besoins et des nécessités (par exemple aujourd'hui de reconstituer l'environnement) permettront de sortir de la barbarie, des guerres impérialistes et de la fascisation politique, auxquelles le capitalisme condamne finalement les peuples.

Salariés privé/public, jeunesse étudiante et lycéenne, retraités, petits entrepreneurs étranglés par Sarko-Medef et par l'UE, on peut gagner si on s'y met tous avec détermination. Comme en Guadeloupe : « Liyannaj kont Pwofitasyon » sur TOUT LE TERRITOIRE NATIONAL !

Le 17 mars 2009

Pôle de Renaissance Communiste en France

http://eldiablo.over-blog.org/article-29189070.html

Si les budgets sociaux connaissent des réductions drastiques, en France le budget de la défense
est en progression de 5,4% % pour 2009.

http://bmasson-blogpolitique.over-blog.com/article-29188802.html



 ds-la-rue-on-reste.jpg ds-la-rue-on-reste.jpg 

 

________________________________________________________________________________________



Je vous avais dit, sur ce blog,
qu' Israël était prêt à rayer
l'humanité de la carte,
s'il était menacé.
Voici la réponse
à mon commentaire,
au sujet de ce dessin,
sur le blog juif.org...


situation-absurde--lectricit-.jpg
Evidement, personne dans les medias français n’en parle. Mais il est un fait qui se passe tous les jours : Israël livre a Gaza la majorité de l’électricité utilisée par les gazaouis, donc par les groupes terroristes, pendant que ceux-ci continuent chaque jour, dans l’indifférence générale, de bombarder le sud d’Israël… Cette situation absurde ne devrait-elle pas être une des priorités du prochain gouvernement de droite ?


Mon commentaire :

Et il faudrait les priver aussi d'électricité ? Déjà eau très limitée, souillée, bombes interdites qui entraînent malformations et cancers, destruction infrastructures, interdiction livraison articles de base, etc, c'est une extermination qui ne dit pas son nom. Tout ça pour contrôler le gaz, juteux !

Comment ceux qui ont vécu la Shoah peuvent-ils l'infliger aux autres ???

Comme disent les vrais juifs, c'est contribuer à l'antisémitisme, faire du tort au Judaïsme, piétiner toutes les valeurs juives et les commandements divins, etc

tout ça au nom du Veau d'Or, encore et toujours. Effrayant ! Eva

NB Quelle perversion du Judaïsme, tout ça !
Envoyé par Eva - le Mardi 17 Mars 2009 à 07:30
(..) Réponse (qui rejoint ce que je vous ai écrit sur ce blog) :
bientot avec la grace de D... ISRAEL aura son gaz, les plus grandes desalination d eaux de mer, pendant que ces abrutis d islamiste attend d 'allah la pluie, l argent,la mendicite, que le judeo-chretien, leurs donne,l eau sera plus important que le petrole car l eau c est la vie
j ai confiance pour l avenir d ISRAEL, ce n est pas un ahmadinedja ni autre abruti qui pourra nous aneantir le temps d hitler est revolu, ISRAEL est puissant,
et si par malheur nous devrions disparaitre , alors le monde partira avec nous, qu on ce le sache
Envoyé par Andre - le Mardi 17 Mars 2009 à 10:21

http://www.juif.org/caricatures/74,situation-absurde.php#comment63197


Proche Orient, en route pour le chaos ?

La menace vient du partage des pouvoirs dans cette coalition tel que l’a décrit la porte parole, Miri Rheiman, et tel qu’il a été diffusé lundi par les agences de presse internationales. « Aux termes de cet accord, Israël Beitenou va obtenir le ministère des Affaires étrangères, qui doit revenir au chef de ce parti Avigdor Lieberman, ainsi que les portefeuilles de la Sécurité intérieure, des Infrastructures, du Tourisme et de l’Intégration (des nouveaux immigrants), a ajouté la porte-parole. » révèle ainsi l’AFP.    Avigdor Lieberman, anti-arabe viscéral, se retrouve ainsi chef de la diplomatie israélienne et son parti, excusez du peu, obtient en outre trois autres portefeuilles-clés.

Sélection de liens :


au-delà du devenir et du disparaître
rétrospection :l'angleterre reconnaît les chemtrails
top robot graines germées,mode d'emploi (video)
à l'abordage de la guinée équatoriale
les medias allemands s'interrogent sur les chemtrails
 
Pendant que l'Occident
sème le malheur partout,
Cuba et le Vénézuela
rendent la vue aux aveugles

Juan Diego Nusa Peñalver
LA HAVANE, le 11 mars. – Plus de 1 500 000 personnes de 35 pays, y compris Cuba, ont bénéficié de l’Opération Miracle, un programme de soins ophtalmologiques proposé gratuitement par les gouvernements cubain et vénézuélien.
1 331 000 d’entre elles sont des patients étrangers, dont 266 743 ont subi des interventions chirurgicales dans des centres ophtalmologiques à Cuba, précise le site Internet CubaCoopera, du ministère des Relations extérieures.
 
Articles récents
5z445i.jpg 
 
 
Rétrospection : L’Angleterre reconnait les "chemtrails" ! ASTRONAUTIQUEMENT NOTES
Décrypter les mécanismes du « Nouvel Ordre Mondial »
Etats-Unis : les cartes de crédit vont avoir un taux de défaut de paiement de 10 %.
Nouveau cas de grippe aviaire en Égypte
Nouveau plan de lutte vaccinal contre l’hépatite B
Les francs-maçons de Sarkozy
La cour européenne des droits de l’homme a ordonné à la Grande Bretagne de détruire les échantillons ADN
La Croix Rouge dans ses petits souliers....
 
 
 
 
 
 
arton8211-af197.jpg 
 
Faut-il se remémorer la "shoah" tsigane ?
Voir mon article "la shoah" des Tsiganes, sur ce blog, article repris par le site Michelcollon.info.
 
« Dans l’Etat d’Israël, la mère juive est en train de disparaître »
Intervention de Nurit Peled-Elhanan au 20è anniversaire des Femmes en Noir


Nouvelle guerre froide ? Réarmement Russie...

Le président russe, Dmitri Medvedev, a déclaré mardi que l'Otan cherchait toujours à accroître sa présence près de la Russie et ordonné un réarmement "à grande échelle" de son pays à partir de 2011, afin de faire face à des menaces de "conflit sérieux dans certaines régions
http://www.marcfievet.com/article-29137162.html
 
 
Peut-on critiquer un raciste s’il appartient au peuple élu ? La réponse est non.



Une révolution ?
http://goudouly.over-blog.com/article-28796107.html



centcom.jpgJe recommande aux lecteurs français l'article de Pat Buchanan en défense de Charles Freeman, un homme de Kissinger qui a dirigé le Middle East Policy Council. Le lobby AIPAC l'a attaqué de front pour ses positions "pro-arabes" et ses liens avec l'Arabie Saoudite et la Chine, empêchant sa nomination au National Intelligence Council. L'article illustre une fois de plus l'hostilité des conservateurs états-uniens "de la vieille école" au dévoiement de la politique états-unienne au service d'Israël. Cela rappelle ce que nous disions sur Paul Craig Roberts devenu la coqueluche des anti-impérialistes français, même à gauche. Dans la même veine voir Doug Bandow "So-Called Isolationists Are the True Internationalists"

Au fait, puisqu'on parle de ce que font la droite et la gauche contre l'impérialisme, pourquoi est-ce Dupont-Aignan et pas un parti de gauche qui lance cette semaine une
pétition contre la réintégration de la France dans le commandement intégré de l'OTAN ?

http://delorca.over-blog.com/article-29136028.html



Vers la sécession aux Etats-Unis ?

Les Inrockuptibles l'annonçaient le 11 mars dernier et d'autres organes de presse avec eux : Dans une tribune publiée sur le site « World Net Daily », Chuck Norris, héros de Delta Force et de la série Walker, Texas Ranger, affirme que dirigé par un gouverneur « qui en a » le Texas pourrait faire sécession. Et ce gouverneur, ça pourrait être lui.

Ce "buzz" médiatique a été pris très au sérieux par la bande à Meyssan du
Réseau Voltaire qui en profite pour ressortir la vieille thèse d'Igor Panarin (ancien directeur adjoint du KGB puis porte-parole de l’Agence spatiale russe, actuel doyen de la faculté de Relations internationales de l’Académie diplomatique de Moscou, auteur d’un ouvrage sur l’œuvre de Thierry Meyssan) étudie la possible dislocation des USA sur le modèle de l’effondrement de l’Union soviétique. D'après lui, cet éclatement devrait débuter en 2010, pour aboutir à une fragmentation en pays distincts :

 la côte Pacifique (dominée par la population d’origine chinoise),
 le Sud (dominé par la population d’origine mexicaine),
 le Texas (comme république autonome),
 la côte Atlantique (dominée par la population d’origine européenne, susceptible de se scinder en deux avec les anglo-saxons et latins),
 les grandes plaines (qui reviendraient alors aux Indiens).
 en outre, l’Alaska pourrait retourner à la Russie et Hawaï au Japon.

Une vision passablement "racialiste" de l'identité états-unienne à laquelle je ne crois guère. Kadhafi dans les années 1980 avait suggéré d'une façon encore plus grossière que les Etats-Unis pourraient être divisés en 3 Etats (indiens - la moitié Ouest -, blanc au Nord Est, noir au sud-est).

Mais il est vrai que ces fantasmes sécessionnistes disent quelque chose de notre époque, et, aux Etats-Unis, ils expriment la fragilité du lien social dans ce pays. J'avais fait un dossier en décembre 2007 pour le blog de
l'Atlas alternatif sur le sécessionnisme des Indiens Lakota qui tendaient la main à Chavez.Je suis tombé ce matin sur Joseph Lafferty, chef sioux lakota, qui rend compte de l'accueil que lui a réservé Chavez en janvier 2008. L'histoire ne dit pas s'ils ont obtenu l'aide financière qu'ils sollicitaient.

http://delorca.over-blog.com/article-29131913.html


1046874-1320420.jpg

La démocratie mondiale malade
du camp de concentration de Gaza


A quel moment faut-il annoncer que la démocratie mondiale se trouve en danger de mort ? Quand un Président des Etats-Unis ne parvient pas à nommer les collaborateurs qui lui permettraient d'appliquer au Moyen Orient la politique voulue par la majorité de son électorat, la maladie est-elle devenue incurable ? On sait que M. Freeman, ancien Ambassadeur des Etats-Unis en Arabie saoudite et ancien Secrétaire adjoint au Ministère de la défense a démissionné de la présidence du Conseil national du renseignement à laquelle il venait d'être nommé par M. Obama, au motif que le lobby sioniste AIPAC lui a reproché d'avoir écrit : "La brutale oppression des Palestiniens par l'occupation militaire israélienne ne montre aucun signe de répit."


Si le Président des Etats-Unis échoue à choisir à son gré ses collaborateurs de haut rang face à l'omnipotence d'un groupe de pression devenu le maître de la politique étrangère de la nation, ce chancre est-il plus guérissable qu'un cancer qui rongerait l'encéphale même de la démocratie et la conduirait à une incohérence sans remède


Suite :
http://pagesperso-orange.fr/aline.dedieguez/tstmagic/1024/tstmagic/moyen_orient/gaza.htm




liste complète

liste complète




Publication non terminée ...

 

C O M M E N T A I R E S :  I C I
 

Partager cet article
Repost0
16 mars 2009 1 16 /03 /mars /2009 17:53
Visiteurs individuels de ce blog : 200 589
Merci à mes visiteurs, et on continue, ensemble ! sunny.png Eva


Alerte dernière mn :
Les plans de Washington d'un OTAN mondial pour remplacer l' ONU !
Ce ’Concert’ des Démocraties servira d’un aimant pour les autres nations et les forcera à devenir des démocraties afin d’avoir leur mot à dire dans les affaires mondiales.
L’argumentation se poursuit en disant que les actions de ce club très limité incluant l’armée seront légitimes, même s’ils violent la souveraineté de nations non-démocratiques, et ne seront pas exposées aux sanctions de l’ONU
http://illusions-de-mouvements.over-blog.com/5-index.html

laplote-police-chien.jpghttp://laplote.over-blog.fr

Voilà la police que Sarkozy veut nous imposer !
Et voici ce qu'un fonctionnaire de la gendarmerie raconte !
Ras-le-bol de cet homme-là qui s'est emparé de notre pays,
avec l'aide des médias complices, menteurs !
Oui, la police en a assez, aussi, de faire du chiffre,
de se mettre à dos la population, de servir un Imposteur !


Mes amis

J'improvise cette parution, et je suis en colère. Vous savez, une saine colère, comme celle que Jésus lui-même faisait en voyant en face de lui les marchands du Temple, les profiteurs de la mondialisation malheureuse, les banquiers véreux, les capitalistes sans scrupules, etc

Ce témoignage est à relayer partout. C'est du vécu, du concret, de l'irréfutable !

Vous vous souvenez de ma Lettre aux fonctionnaires des R.G., aux gendarmes, aux policiers ..., il y a quelques mois, ici même  ?

Vous croyez que les gendarmes, du moins nombre d'entre eux, sont dupes ? Pas plus que nous ! Et ils disent leur colère d'être floués par l'imposteur qui gère la France à son profit et à celui de ses amis étrangers, américain et israélien.

Eux aussi, les gendarmes ! Et ils sont aux premières loges pour voir l'imposture !

Lisez, et si vous aviez encore un doute avant ce témoignage, vous n'en aurez plus !

Et cet imposteur ne tient que grâce à la communication, aux mensonges, et aux médias rampants devant le Pouvoir, quel qu'il soit ! Tiens, lisez ma dernière parution sur mon blog R-sistons à la désinformation :
http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/article-29081200.html . Journalisme d'investigation, ou de complaisance, de révérence ?

L'imposture a assez duré ! Les yeux doivent s'ouvrir ! Faites circuler ce témoignage, il doit être lu partout !

La France mérite mieux que cet homme !

Eva

A propos, reçu ce courriel - GENDARMES :


"Je vous fais part de mon expérience de ce jour :

Vous allez "me trouver frapadingue" , moi aussi si je vous dis que non seulement "le peuple est avec nous" mais aussi que les gendarmes le sont.

Voici ce que j'ai vécu cet après midi : collant les affiches avec mon ami ancien  légionnaire nous avions oublié de mettre la ceinture quant au carrefour nous sommes arrêtés par les gendarmes.

On me demande mon permis de conduire que je tends au militaire quant mon ami dit "nous sommes des gaullistes et nous collons des affiches".

Le gendarme qui tient mon permis dans sa main, demande à voir ce que nous colons et dés qu'il aperçoit la photo de Nicolas Dupont-Aignan, il me rend le permis de conduire sans l'avoir regardé.

Nous lui avons remis le tract de 4 pages en lui recommandant de le cacher dans la poche pour le lire chez lui ce soir.

A son tour il nous a conseillé de ne pas oublier de mettre la ceinture. 

Je lui ai tiré mon chapeau bien bas et mon coeur s'est empli de joie et d'espoir. C'étaient des gendarmes comme ceux-là qui aidaient les résistants sous l'occupation que j'ai connue !

Raoul louis Cayol


sarko-201-1--copie-1.jpg

Un gendarme de mes amis sort de sa réserve

Sujet : déplacement de l'Empereur Sarkozy 1er à Valence (Drôme). Ce mardi 03 mars à 11h00, l'empereur Sarkozy était chez nous, dans la Drôme. A l'heure des économies, à l'heure où il faut se serrer la ceinture, il aura encore "claqué" des millions d'euros pour sa propagande! 1265 gendarmes déployés !!! Oui, vous avez bien lu 1265 !

 

Nous montons la garde 24h/24 à l'aérodrome de Chabeuil et à la gare TGV. Son altesse ne voulant pas venir en Falcon république, il vient en Airbus (plus spacieux et nettement plus "digne" de son rang, du moins le pense-t-il). Seulement, il n'y a pas de rampe pour le faire descendre de l'avion ; ce n'est pas grave, on en fait venir une, vite fait, par convoi exceptionnel depuis Lyon !!!

 

Ce soir, je prends le boulot à 19h30, jusqu' à demain 15h30... C'est ma troisième nuit ! Pour ne pas être gêné, l'Empereur aura la voie rapide Valence/ Romans coupée dans les deux sens pendant 30 mn. 60 voitures d'usagers de la SNCF (sur son passage) seront mises à la fourrière. Si jamais il y avait un contretemps, ce ne serait pas grave : un hélico Puma est tenu à sa disposition ainsi qu'un hélico Gazelle en appui....

 

Il va donc aller faire le beau sur deux sites (Ecole de Chatuzange-le-Goubet et salle polyvalente d'Alixan) et pour se faire mousser, il a invité 3000 (TROIS MILLE) personnes à un petit vin d'honneur avant de remonter dans son avion à 14h00. Je vous laisse faire le calcul de la facture à l'adresse des contribuables que nous sommes...

 

Dire que la France est au bord de la faillite et lui, il nous met une balle dans la nuque!

 

En 26 ans, j'en ai fait des services de ce genre (sous Mitterrand et sous Chirac) mais jamais je n'ai vu un tel déploiement et surtout un tel coût !

 

Pour info, c'est une évidence, mais il est bon de le dire... au moindre sifflet, au moindre tag, à la moindre banderole hostile, le préfet saute ainsi que le Commandant de Groupement de gendarmerie....Pauvre France, nous sommes tombés bien bas avec un tel imposteur !

 

Bonne nuit à tous. Je suis non seulement écœuré mais révolté que tant d'argent soit claqué et que mes voitures de service affichent 250.000 km au compteur...

 

Signé : Un vieux commandant militaire de la Gendarmerie, qui en a pourtant vu d'autres et c'est peu de le dire.


http://www.mediapart.fr/club/blog/cnemon/140309/un-gendarme-de-mes-amis-sort-de-sa-reserve

Merci à FABIENNE pour ce GRAND texte !


Pour une Police au service des citoyens
« UNSA Police » et « SGP-FO » auraient-ils, à la veille de leur noce, soudainement décidé d’emprunter la
voie de l’insubordination, pour enfin relayer activement la colère des collègues et combler leurs attentes ?

http://illusions-de-mouvements.over-blog.com/5-index.html

sarkozy2_narrowweb__300x491_0.jpg
Super Sarko, ou super imposture ?

Les Français sont des veaux, disait de Gaulle. Et c'est vrai qu'on leur fait avaler n'importe quoi.

Sarkozy n'est pas Sarkozy, il est super Sarko.

Sarkozy n'est pas un libéral, il est socialiste.

Sarkozy crée 100.000 nouveaux emplois aidés... alors qu'il en supprime 800.000.

Sarkozy s'entend très bien avec Angela Merckel, alors qu'ils sont aux antipodes l'un de l'autre et qu'ils ont tout pour s'exaspérer mutuellement.

Sarkozy amortit la crise, alors qu'il l'amplifie par ses choix politiques.

Sarkozy a trouvé la potion magique, alors que c'est Gordon Brown.

suite à http://r-sistons-actu.skynetblogs.be/archive-day/20081030




couverture nyrb.jpg

Pour la Croix Rouge il n'y a aucun doute: la CIA pratiquait bien la "torture", et "des traitements cruels, inhumains et dégradants" contraires aux conventions internationales.

 

Durant les interrogatoires, les détenus étaient très souvent frappés, arrosés d'eau glacée et jetés la tête la première contre les murs.

 

Entre les séances, ils étaient déshabillés, soumis à des températures extrêmes, bombardés d'une musique assourdissante et privés de sommeil et de nourriture pendant plusieurs jours.

 

Certains étaient contraints de rester debout pendant des heures, nus, les bras en l'air, habillés seulement de couches culottes.

 

Et le reste est à l'avenant.

 

L'héritage Bush.

(Extraits)
http://globe.blogs.nouvelobs.com/archive/2009/03/16/cia-le-rapport-secret-de-la-croix-rouge-sur-la-torture.html


Avez-vous pensé à signer
et faire signer la pétition :


Pétition contre le retour de la France
au sein du commandement intégré de l'OTAN 

 

http://www.mesopinions.com/Contre-le-retour-de-la-France-au-sein-du-commandement-integre-de-l-OTAN--petition-petitions-c1248e8f392eda774efb0fa50a94b03c.html


La shoah business :

Images bien entendu dans la droite ligne de la shoah business pour traumatiser les gens qui les découvrent et faire oublier la boucherie de Gaza, les corps déchiquetés par les bombes DIME, les brûlés par les fragments de phosphore en feu, des enfants tués d'une balle dans le coeur ou dans la tête par des snipers israéliens, ceux qui sont empoisonnés par l'UA des bombes et le terrible blocus inhumain pratiqué par les nazisionistes.

http://onnousprendspourdescons.blogspot.com/2009/03/la-propaganda-sioniste-prepare-les-gens.html


Sauver le Palais de la Découverte
http://pcf-paris14.over-blog.org/article-29111184.html


Humour,

avec http://www.snut.fr/index.php/2009/03/16/1427-le-proces-de-jospeh-fritzl-le-pere-incestueux-a-commence-en-autriche


proces-joseph-fritzl.jpg




  • un autre regard sur le darfour
  • supercheries de big pharma
  • communiqué public GEAB n°33 (lien)
  • l'oignon, comme image du pouvoir
  • les 44 présidents des états-unis (video)


    USA-et-Afrique-Bush.jpg
    La vérité sur le Darfour
    Médiamensonges :

    Dans la même période, des “pirates” somaliens au large de l’Afrique orientale libéraient un navire ukrainien immatriculé au Panama, avec un équipage ukrainien et sous pavillon du Belize. Le cargo, qui transportait des tanks, des roquettes et des munitions destinées au Darfour, appartient à Vadim Alperin, ‘homme d’affaires” israélien, et agent du Mossad reconnu.
     

    Il est difficile de comprendre ce qui se passe au Darfour – surtout si on part de l’idée qu’il s’agit d’un “génocide” unilatéral commis actuellement par des Arabes sur des Noirs par le régime d’al-Bashir – mais ainsi va la propagande de l’establishment. La véritable version de l’histoire est bien plus longue et bien plus complexe que cela, et tourne autour de personnages plus ou moins connus mais troubles.
     

    Ce qui suit est un résumé bref mais imparfait des réalités géopolitiques bien plus profondes qui sous-tendent la lutte pour le Soudan.

    La politique
    de crimes de guerre

     

    En préambule, je dirai que la CPI peut désormais être considérée comme un agent de la politique étrangère hégémonique des Etats-Unis, où les armes employées par les USA et leurs alliés peuvent aller jusqu’à des accusations ou des poursuites pour violations des droits humains, crimes de guerre et crimes contre l’humanité.


    Pour comprendre cela, il faut se demander pourquoi aucun Blanc n’a encore jamais été déféré, pour ces crimes-là ou d’autres, devant la CPI, qui a, à ce jour, déjà fait incarcérer cinq “seigneurs de la guerre” noirs africains et compte mettre sous les verrous et juger un autre Noir, arabe, de surcroît, Omar Bashir.


    Pourquoi donc George Bush n’a-t-il pas été poursuivi? Et Donald Rumsfeld? Et Dick Cheney? Et Henry Kissinger? Et Ehud Olmert? Et Tony Blair? Et Vadim Alperin? Et John Bredenkamp ?
     

    Juste après l’annonce que la CPI, ayant retenu 7 chefs d’inculpation, poursuivait al-Bashir pour crimes de guerre, était aussitôt diffusé un communiqué par tous les médias occidentaux, entrant dans chaque foyer aux Etats-Unis avant la fin de la journée, que le président Bashir ordonnait l’expulsion de dix ONG internationales sur place au Darfour qui prétendaient agir par pur souci “humanitaire”.
     

    Ce qui n’a été dit nulle part dans la presse anglophone, c’est que les Etats-Unis viennent d’intensifier les opérations militaires actuelles pour s’assurer le contrôle du Soudan et de ses ressources: le pétrole, le cuivre, l’or, l’uranium, les terres fertiles pour planter de la canne à sucre et de la gomme arabique (indispensable à Coca, Pepsi et à Ben & Jerry’s).
     

    Cette guerre se joue sur le terrain au Darfour par l’intermédiaire de soi-disant ONG “humanitaires”, de sociétés paramilitaires privées, d’opérations de “maintien de la paix” et d’opérations militaires secrètes soutenues par les US et ses proches alliés.


    Cependant cette guerre des Etats-Unis destinée à prendre le contrôle du Soudan a toujours tourné autour d’opérations “humanitaires” (présentées comme étant neutres et uniquement soucieuses de protéger les vies de personnes innocentes) qui fournissent souvent une couverture à des activités et des interventions clandestines en vue de déstabiliser le régime.


    Il faut que les Américains prennent conscience que le choix du gouvernement d’Obama d’intensifier cette guerre pour placer le Soudan sous contrôle des Etats-Unis s’inscrit en droite ligne du programme permanent établi à la fois par les Républicains et les Démocrates sur les guerres à mener dans le monde.

    La lutte géopolitique complexe pour prendre le contrôle du Soudan se manifeste à travers la situation explosive au Darfour où sont engagées des factions aussi diverses que la Lord’s Resistance Army (LRA - ou Armée de Résistance du Seigneur

    Roger Winter est l’intermédiaire principal servant à la déstabilisation secrète en cours au Soudan

    Peu connu et souvent très mal compris est le rôle qu’ont joué les Etats-Unis et leurs armées par procuration,

    Christian Solidarity International a un rapport très spécieux à la “paix” et à la “religion” au Soudan, et elle a fait partie, en particulier, des principales organisations à accuser le gouvernement d’al-Bashir d’esclavagisme, une question vivement contestée et controversée qui avait été montée en épingle et orchestrée par les ONG chrétiennes et juives et les organisations missionnaires

    (extraits) http://bridge.over-blog.org/article-29115222.html



    liste complète


    Mauricio Funes, le nouveau président du Salvador. (Photo : Edgard Garrido/AFP) 
    Salvador :
    Quelle gauche au pouvoir ?

    Ce petit Etat Amérique centrale a élu dimanche un président de gauche, Mauricio Funes. Une première depuis 20 ans. C'est le candidat du Front Farabundo Marti pour la libération nationale ( FMLN ), l'ancienne guérilla salvadorienne qui a remporté le scrutin. Le pays semble avoir tourné la page de la guerre civile qui avait ravagé le pays dans les années 80. Par ailleurs, ce résultat confirme une autre tendance : l'ancrage à gauche de l'Amérique latine. Mais quelle gauche ?  Le Salvador va-t-il devenir un satellite du Venezuela, et rejoindre le camp de l'Amérique latine anti-libérale ? C'est la menace qu'avait brandie la droite durant toute la campagne électorale. Aujourd'hui Hugo Chavez, le chef d'Etat vénézuélien salue la victoire de Mauricio Funes mais le nouveau président salvadorien se compare plutôt à Barack Obama et répète qu'il n'a pas l'intention de tourner le dos aux Etats-Unis. Une posture pragmatique en période de crise économique et dans un pays dont la monnaie officielle est le dollar. Reste que le nouveau chef de l'Etat n'est pas seul. Il va devoir tenir compte de l'aile radicale de son parti
    http://www.marcfievet.com/article-29120675.html


    La Turquie en position clé
    (question palestinienne) ?

    Un conflit avec la Turquie signifierait le suicide d’Israël 

    Grâce à la souplesse et à la modération de sa politique, le leadership d'Arafat n'a pas permis à Israël de tirer toutes les ficelles dans la région. . Il n'a pas été facile à Israël de garder l'initiative et de mener le jeu durant toute cette période. En assumant le rôle de médiateur diplomatique entre les États arabes, Arafat savait comment transformer le problème de la Palestine en une des causes les plus importantes pour le monde musulman...

    Suite à la mort d'Arafat, les choses se sont arrangées pour Israël à cause du conflit entre le Hamas et le Fatah. Nous pouvons dire que cette structure bicéphale a encore accru les ambitions d'Israël dans la région et a empêché la création d'une véritable résistance en Palestine. Le conflit caché ou ouvert entre le Hamas et les États arabes a été une autre faille qu'Israël a su exploiter. Et les pays arabes qui perçoivent le Hamas comme une menace ont été d'accord avec Israël: le Hamas devait être détruit. Pour cette raison, des pays comme l'Arabie Saoudite, la Jordanie et l'Égypte n'ont quasiment pas réagi aux dernières opérations d'Israël.


    La friction avec l'«Iran radical» ainsi que ses défis contre cette nation est à la base de la fuite en avant de la politique Israélienne.


    Donc un conflit avec le Premier ministre Erdoğan, qui a pris l'initiative de la stabilité et de la paix dans la région et qui est devenu un des leaders les plus respectés dans le monde - un conflit avec la Turquie - marquerait la fin de la stratégie de survie d'Israël dans la région.

    La question palestinienne est aussi évaluée comme une "zone tampon" entre le monde arabe et l'Occident. La menace israélienne était une question gênante pour le monde arabe (..) En divisant la Palestine en deux minuscules régions, la Cisjordanie et Gaza, Israël a presque effacé la Palestine de la carte du monde. Pendant qu'il étendait son pays et poursuivait son invasion, Israël a bien souvent profité de l'islamophobie pour convaincre le monde occidental; Israël se présentait ainsi comme un pays qui combattait le «terrorisme islamique» et il essayait de persuader le monde occidental en disant qu'il éliminait cette menace pour le bien du monde entier. C'est la même posture qui perdure. Le manque de réaction du monde occidental contre Israël ne devrait pas être attribué uniquement à l'influence des lobbies juifs, mais aussi à la stratégie israélienne pour convaincre les Occidentaux par une rhétorique d'islamophobie fictive.

    Israël a-t-il le dos au mur ?

    Israël a perdu la guerre du Liban en 2006 du point de vue militaire et il a perdu la guerre de Gaza (2008) du point de vue éthique. Si nous considérons la politique intérieure d'Israël, il semble que les attentes des partis politiques ne seront pas satisfaites par les urnes. Israël atteindra peut-être les buts politiques qu'il a planifiés sur le court terme, mais il souffrira à long terme de son image «d'État meurtrier». À Davos, le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdoğan a ouvertement exprimé au président israélien Shimon Peres «la vérité sur laquelle toute la planète est d'accord. » Sa réaction envers le président israélien à Davos a créé une impression plus grande encore que de quitter la réunion de Davos. (..) Israël a incité la réaction de l'opinion mondiale par le massacre barbare qu'il a perpétré, et il semble que la propagande Israëlienne qui consiste à assimiler délibérément Gaza au "Hamas" ne puisse fonctionner, même avec Peres et son Prix Nobel de la Paix.

    Tant qu'Israël ne déclenchera pas un nouveau processus après le crime contre l'humanité qu'il a commis à Gaza, il commencera à consommer sa propre énergie interne. Par-dessus tout, une crise politique avec la Turquie dans cette période signifierait le suicide d'Israël. (..). Donc un conflit avec le Premier ministre Erdoğan, qui prend l'initiative de la stabilité et de la paix dans la région et qui est devenu un des leaders les plus respectés au monde - un conflit avec la Turquie - serait la fin de la stratégie de survie d'Israël dans la région. (..) L'appel téléphonique de Peres à Erdoğan pour lui exprimer sa tristesse au sujet de ce qui s'est passé n'était pas sans raison. Plus encore que la personnalité d'Erdogan, ce Peres ne pouvait supporter, la force et le succès de la diplomatie turque sous son leadership. 


    La crise de Davos est-elle
    une grande chance pour la Turquie ?
     

    La situation où en est arrivé Israël peut être définie comme «continuer et faire pire.» (..). Mais la politique israélienne consistant à créer des tensions dans la région a été ébranlée. Il y a maintenant entre Israël et l'Iran (le pays qu'Israël a toujours utilisé comme fondation de sa légitimité) un pays pacifique, la Turquie. Les diplomates turcs savent comment amener le Hamas et Israël à la même table par leur vécu pacifique et leur expertise en tant que médiateur diplomatique, et cela est devenu un obstacle majeur pour Israël. La Turquie peut réussir à poser des limites à Israël en prenant l'initiative dans la région et en bridant à la fois la Palestine, l'État Juif et l'autre acteur majeur de la région, l'Iran. (..) tout cela est devenu possible grâce au tournant historique lors de la réunion de Davos lorsque M. Erdoğan a ( justement ) quitté un tête-à-tête après une dispute avec le président israélien.


    (..) L'action d'Erdoğan, qui peut être définie comme active, intelligente etdifficile à surpasser, a placé la Turquie en position clé. (..) Une des choses qui ennuie le plus Israël est la possibilité que la Turquie puisse établir une paix durable entre le Hamas et le Fatah (..)

    http://www.marcfievet.com/article-29120975.html


    558125-681161.jpg 

    Destruction d'une partie
    de la mosquée Al Aqsa
    http://illusions-de-mouvements.over-blog.com/article-29094121.html


    La crise dope le PC japonais
    mille adhésions par mois
    http://illusions-de-mouvements.over-blog.com/article-29105081.html


    Base élèves :
    Obéissance ou conscience / Contrôle social ou liberté
    http://goudouly.over-blog.com/article-29081283.html


    Védrine : Non à l' OTAN !
    « En se réintégrant dans ce système, alors que rien ne le justifie, on diminue la possibilité d’avoir une analyse spécifique, une autonomie de pensée, une autonomie de décision (…). Pourquoi cette décision ? Pourquoi renoncer à cette situation qui était commode pour la France, autour de laquelle il y avait un consensus droite-gauche qui est maintenant brisé — même au sein de la droite d’ailleurs ? [Une situation] qui était tout à fait admise sur le plan international. Les Américains s’y étaient adaptés. (…) Pourquoi renoncer à une situation qui ne présente que des avantages ? » (..)


    « Le système est fait pour qu'il n'y ait qu'une seule tête... » 

    Et pour l’ancien ministre socialiste d’expliquer que l’arrivée de Barack Obama à la Maison-Blanche ne changera « rien ». En tout cas, « rien » en ce qui concerne l’Alliance de l’Atlantique Nord. Les Américains, explique-t-il,« veulent le partage du fardeau » mais « il n’y a jamais eu de partage de la décision » car « le système intégré est fait pour qu’il n’y ait qu’une seule tête... » 

    Si l’on ajoute à cela « la référence constante dans le discours actuel à la famille occidentale », pour l’ancien ministre de François Mitterrand, l’Otan « sous sa forme actuelle » est tout simplement caduque... 
    http://www.marcfievet.com/article-29120660.html


    Rencontre avec les travailleurs de « Continental » à Clairoix (reportage de deux militants de «Réveil Communiste »)



    Rita, lectrice de ce blog, écrivain  - et l' OTAN :

    C'est clair que l'indépendance française sera sacrifiée aux américano- sionistes désireux de faire la guerre au bloc Arabo /Musulman pour l'expansion d'Israël .
    > Être vu comme un bloc hostile aux musumans est dangereux .C'est une trahison de DE GAULLE .
    > Avec ce retour servile à l'OTAN on est loin d'un système de défense européenne indépendante de l'Amérique

     

    Garder à tout prix le contrôle de l'eau : pour Benyamin Nétanyahou, le prochain premier ministre israélien, il s'agit d'un impératif vital qui...
    Une course contre la montre s'est engagée pour procéder à un échange de prisonniers avant l'accession au pouvoir de Benyamin Nétanyahou.
    L'Union européenne pourrait se retirer de la nouvelle conférence des Nations Unies sur le racisme ("Durban II") si ses remarques européennes ne sont...




liste complète 

L' Etau policier :

C'est le titre de trois livres ( tomes 1, 2 et 3 ) relatant une grande enquête journalistique de plus de six années sur les activités illégales et clandestines de la police en civil du Québec, Canada. Dans ce monde de l'ombre et du silence, les droits et libertés ne valent rien. Les tactiques policières étant les mêmes partout, peu importe le pays où vous habitez, la police en civil ( municipale, régionale, provinciale et nationale ) procède ainsi

Visitez mon site
Jacques Martel, journaliste québécois
http://www.etaupolicier.com 

Merci de propagez l'adresse
Plus il y aura des citoyens au courant
Mieux se portera la démocratie


Le Tibet, l’impérialisme
et la lutte entre progrès et réaction

http://www.legrandsoir.info/sp...

:"Mais il commence à changer son orientation au fur et à mesure que se profile l’avancée de l’armée populaire conduite par Mao Tsé-Toung. Dès le 13 janvier 1947, George R. Merrel, chargé d’affaires américain à New Delhi, écrit au Président américain Truman pour attirer son attention sur l’ « importance stratégique inestimable » de la région-toit du monde: « Le Tibet peut donc être considéré comme un bastion contre l’expansion du communisme en Asie ou du moins comme une île de conservatisme dans un océan de bouleversement politique ». De plus – ajoute le diplomate américain – il ne faut pas oublier que « le haut plateau tibétain […] en ces temps de guerre de missiles peut s’avérer le territoire le plus important de toute l’Asie ». Les US veulent faire du Tibet une base de missiles pour dominer l’ Asie.La Chine a envahi le Tibet pour pouvoir intervenir face à l’ Inde en cas de conflit Inde / Pakistan et parce que la dissuasion Pakistanaise n’ est pas suffisante.Les médias parlent souvent du Tibet pour des raisons stratégiques beaucoup moins du Sikkim (région qui pratique le Bouddhisme Tibétain) annéxé par l’ Inde en 1975 ,
et étonnant rarement du Cashemire ou même du Turkestan Oriental.
http://www.legrandsoir.info/sp..
.
Les coulisses de la révolte tibétainehttp://www.legrandsoir.info/sp...
Quelques rares informations sur la Chine et le Tibethttp://www.legrandsoir.info/sp...Le mythe du Tibet 
 
http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=52669&id_forum=2040400&var_mode=recalcul#commentaire2040400
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article199 
 

Les théories du complot
 
Vers l'éclatement de l'euro ?
http://illusions-de-mouvements.over-blog.com/article-29057948.html




Suite au « NON » exprimé majoritairement par les Français lors du référendum sur le Traité Constitutionnel Européen le 29 mai 2005,
La « Liste d’Union des NONs de gauche au TCE »
de notre ami-lecteur Marc Jutier 

se présente aux élections européennes du 7 juin 2009 dans la circonscription inter-régionale du Sud-Ouest afin de défendre une vision politique alternative au capitaliste, originale et innovante quant aux solutions proposées pour sortir de la crise. Une liste qui met l’accent sur la captation de la création monétaire par le pouvoir bancaire international (voir note 2). Une liste qui défend la cause des peuples opprimés, la cause animale et toute cause écologiste et non-violente. Une liste anti-nucléaire, pacifiste, démocratique, fondamentalement écologiste et forcément anti-productiviste (ancien mot pour la décroissance !). 
 

Notre mandataire financier, Jean François Devisse - dvjfr@laposte.net . reçoit vos dons.

(même si vous n’habitez pas le sud-ouest !)

par chèque à l’adresse suivante : le Bourg 24 580 Plazac

ou par virement en envoyant un courriel avec vos nom, prénom et adresse (domicile fiscal) ainsi que le montant donné.

En retour vous recevrez le RIB du compte de campagne.

A réception du don, nous vous envoyons votre reçu fiscal du cnccfp pour déduction d’impôt de 50%.

 

http://marcjutier.over-blog.fr/article-29078314.html


Un dirigeable géant utiliserait un radar pour une surveillance constante et rapprochée de l’activité au sol
depuis une hauteur de 17,000 mètres (65,000 pieds).
 
Vers l'éclatement de l'euro ?
http://illusions-de-mouvements.over-blog.com/article-29057948.html



« Le système français ne serait-il pas pris en otage par le lobby sioniste ? http://www.marcfievet.com/article-29039324.html
Ukraine: plusieurs milliers de manifestants réclament de rétablir l’union avec la Russie M. l’ambassadeur d’Iran à Paris pique un coup de sang contre "la France "
 
Terrorisme contre les Cubains -
Le cas des 5 Cubains arrêtes arbitrairement aux USA :
« Brothers to the Rescue », et la « Cuban American National Foundation » impliqués dans des activités violentes et terroristes : attentats à la bombe, assassinats et actions de sabotage dirigés contre des civils Cubains.

« Je crois que le véritable pillage de l'Irak après l'invasion a eu pour
auteurs  des responsables américains et des entrepreneurs, et non
des gens venus des bidonvilles de Bagdad », a déclaré un homme
d'affaires américain en activité en  Irak depuis 2003.(...) Lire l'article :
 

Fusillade de Winnenden:
Angela Merkel veut un contrôle plus strict. Tiens, tiens !
 

LA  TRILATERALE
 
présidents des états-unis (video)


tiens tiens pouvoirs opaques de la trilatérale militaires américains en irak :un coup plus énorme que celui de madoff révélations4 : message du 15/3/2009

julien coupat toujours embastillé

un soldat français tué en afghanistan

le double langage du FMI chuck norris et le texas libre the obama deception (lien video, en anglais)
 


Le dernier DELORCA :

C'est allé très vite. J'avais dit en janvier que je ferais une pause sur le front des publications. Et puis en février j'ai parlé de la Transnistrie avec un copain et sa femme. Ils étaient intéressés. Je me suis dit que peut-être je devrais ressortir de mon tiroir mon compte-rendu de voyage dans ce pays, pour en faire profiter d'autres personnes. Je l'ai envoyé à tout hasard à Patrice Kanoszai qui a publié mes derniers livres. Il a été emballé, car la Transnitrie le passionne.

Il y a sans doute une raison nouvelle pour les gens de ma génération de s'intéresser à ce petit pays. D'abord parce que c'est un territoire dissident. C'est si rare de nos jours. Et puis le regard sur l'URSS n'est plus le même qu'il y a 15 ans. Bruno Drweski me disait le mois dernier qu'un prof d'histoire polonais vient de sortir un livre qui revoit à la baisse les chiffres de la terreur rouge dans les années 1920 et 1930 en Russie, et la ramène en dessous des chiffres de la terreur blanche. Beaucoup de gens voient de plus en plus que le monde capitaliste a sousestimé les catastrophes qu'il en engendrées tout en gonflant artificiellement celles du camp opposé. Sans éprouver de nostalgie pour le système soviétique qui a partiellement échoué, les gens le jugent moins durement et sont prêts à considérer avec sympathie un petit peuple qui choisit d'y vivre quand tout autour de lui (la Moldavie, l'Ukraine) est voué au au libéralisme sauvage et au règne des mafias.
http://delorca.over-blog.com/article-29036564.html



  • Travailler plus ou chômer moins ?




    Salim Lamrani

     

                Le président Hugo Chávez vient une nouvelle fois de donner une leçon de démocratie à ses détracteurs
    http://www.voltairenet.org/article159180.html#article159180




    La suite des LIENS, ici  (faute de place) :

    http://r-sistons.over-blog.com/article-29105953-6.html#anchorComment

  • Rendez-vous sur notre site pour en savoir plus...
    A LA UNE La lutte continue : Appel à la Grève Générale Jeudi 19 mars 2009
    La lutte continue : Appel à la Grève Générale Jeudi 19 mars 2009

    Depuis l’imposante journée de grève interprofessionnelle et de manifestations du 29 janvier, la mobilisation sociale se poursuit avec force. La grève reconductible dans les universités, les actions dans les hôpitaux, la persistance de la grève générale en Guadeloupe et son extension à la Martinique et à la Réunion en témoignent. L’annonce d’une deuxième journée unitaire le jeudi 19 mars prochain nous oblige à être tous ensemble à la hauteur de l’enjeu, chacun et chacune avec sa culture politique, syndicale, linguistique, artistique...



    C O M M E N T A I R E S  :  I C I




Partager cet article
Repost0
13 mars 2009 5 13 /03 /mars /2009 18:47


Les camps de la FEMA pour tous ?
Résignation, ou résistance ?
Loi des hommes, ou Loi de Dieu ?
Editorial d'Eva


Mes amis,

Les veilleurs ? Nous ne sommes pas des oiseaux de mauvaise augure. En ce qui me concerne, je suis quelqu'un de pragmatique, ayant un bon sens paysan, terre-à-terre - me connaissant, je crois que vous l'avez compris. Seulement voilà, j'ai aussi le sens de la prévoyance. Et savoir, c'est prévoir, et prévoir, c'est être avisé. Vous vous souvenez de la fable de Lafontaine, La cigale et la fourmi ? "La cigale, ayant chanté tout l'été, se trouva fort dépourvue au seuil de l'hiver", ou quelque chose comme ça. La fourmi, elle, avait été prévoyante.

Mes amis, je nous appelle à être prévoyants. C'est de la sagesse, aujourd'hui.

Tout va dans le même sens. A l'instant, je reçois un courriel inquiétant :


- 26 000 pasteurs américains ont été engagés par le FEMA (gestion des
urgences nationales) pour sensibiliser les chefs d'églises et les "moutons" à
obéir aux autorités en cas de loi martiale. Ces pasteurs invoquent ROMAINS 13
qui traite de l'obéissance aux autorités. Ces pasteurs du gouvernement
invitent les chrétiens à suivrent les ordres qui leur seront donnés lorsque
la loi martiale sera décrétée, à accepter de se séparer de leurs familles et
à être relocaliser dans des camps prévus pour leur protection. Quand les
autobus du FEMA attendront les chrétiens à la sortie du culte du dimanche,
ceux-ci devront applaudir cette "bénédiction divine"!

La FEMA, je vous en ai souvent parlé dans différents articles. Elle prépare des camps de sinistre mémoire. La Shoah, vous vous souvenez ? Plus jamais ça !

Banquiers cupides



Maisons saisies

Wagons de la Fema  pour citoyens ruinés

Camps de sinistre mémoire (miradores..)
Une réalisation de la FEMA... au service des dirigeants américains chrétiens modèles !!!


Voilà le processus. Les banques se sont comportées comme des vampires, suçant le sang des plus pauvres. Faisant un profit insensé sur le dos des plus fragiles. Et au final, se retrouvant elles aussi par terre. Faillites en chaîne. Et travailleurs pauvres saisis, à la rue, ou sous tente. La vie est belle !

L'avenir sous tente...

C'est là que la FEMA intervient. Prête à accueillir les victimes de l'avidité des banques et du capitalisme carnassier, et savez-vous où ? Dans des camps de fortune, ou dans des wagons aménagés spécialement pour les laissés pour compte de la mondialisation heureuse; il faut mettre les puissants à l'abri des débordements de la "populace" exaspérée par la misère !

Et les bons pasteurs américains sont priés d'exhorter leurs troupeaux à se calmer, à accepter ce qu'on prépare pour eux, à savoir l'enfermement, la séparation des familles, l'intolérable. Au nom d'un verset de la Bible, "soyons soumis aux autorités". Même si elles ont failli à leur mission d'assurer le Bien public.. A l'instant, j'entends au Journal de 20 heures, de la bouche de catholiques critiques vis-à-vis du Vatican : " Si la Loi humaine va à l'encontre de la Loi de Dieu, elle n'a aucune valeur ! ". Effectivement.

Moi, je les connais bien ces pasteurs, j'ai vécu chez eux lorsque j'ai entrepris des recherches sur les gangs américains qu'ils tentent d'évangéliser. Aux USA, la plupart d'entre eux sont des ultras, appellant à la soumission au Pouvoir Blanc (Afrique du Sud de l'apartheid) et plus généralement au Pouvoir, aussi oppressant soit-il.

Mes amis, aux USA ils sont les meilleurs alliés des néo-conservateurs, les meilleurs alliés de l'intolérable, ultra-sionistes, ultra libéraux, ultra réactionnaires, ultra racistes, ultra va-t-en guerre (comme Bush, le prototype parfait)... quitte à bafouer les Lois divines qu'ils sont pourtant chargés de rappeler à leurs fidèles.

Je dénonce avec force l'intolérable qui se prépare.

Je dénonce avec force l'esprit de résignation qu'ils inoculent à leurs moutons, quitte à les conduire directement à l'abattoir. Où est l'amour chrétien, évangélique ?

Je dénonce avec force leurs options, totalement contraires, dans les faits, aux Préceptes divins. Et au Bien public, à la dignité humaine.

Mes amis, l'intolérable se met en place.

Sommes-nous prêts à l'accepter ?

La réponse appartient à chacun.

Eva

TAGS : Lafontaine,  FEMA, banques, capitalisme, pasteurs protestants, Bible, Journal de 20 heures, Catholiques, Vatican, USA, Afrique du Sud, apartheid, néoconservateurs, ultra sionistes, ultra libéraux, ultra racistes, Bien public, camps de concentration, Shoah, maisons saises, miradores...




Le courriel reçu :

Bonsoir,

Je suis littéralement bombardée de nouvelles qui entrent dans ma boîte de
courriels qui, de jour en jour, précisent l'imminence de la loi martiale,
d'émeutes, de guerres civiles, d'attaques terroristes sous fausse banière
(comme le 11 septembre 2001).

Ces informations proviennent d'informateurs anonymes, de médias officiels,
d'observations des mouvances militaires et politiques, des projets de loi qui
sont présentés et des récentes lois qui sont votées.

Est-ce qu'il y a lieu d'être alarmiste, d'avertir les gens autour de vous?
Absolument! Bien sûr, attendez-vous à déranger, à être perçu comme des
fouteurs de troubles, des prophètes de malheur, des briseurs de rêves et
des enleveurs de joie! Toutefois, il y a certainement une façon diligente
d'apporter ce genre de propos afin de non pas créer la sclérose, mais la
lucidité et l'action. Semez des graines et si le sol est fertile, germination
il y aura. Si le sol est aride, poursuivez la route du désert jusqu'à la
prochaine source d'eau!

Voici en vrac les dernières infos qui convergent toutes vers le début d'une
ère apocalyptique:

- 26 000 pasteurs américains ont été engagés par le FEMA (gestion des
urgences nationales) pour sensibiliser les chefs d'églises et les "moutons" à
obéir aux autorités en cas de loi martiale. Ces pasteurs invoquent ROMAINS 13
qui traite de l'obéissance aux autorités. Ces pasteurs du gouvernement
invitent les chrétiens à suivrent les ordres qui leur seront donnés lorsque
la loi martiale sera décrétée, à accepter de se séparer de leurs familles et
à être relocaliser dans des camps prévus pour leur protection. Quand les
autobus du FEMA attendront les chrétiens à la sortie du culte du dimanche,
ceux-ci devront applaudir cette "bénédiction divine"!

C'EST ABSOLUMENT SCANDALEUX ET DIABOLIQUE!

À vous pasteurs de cette liste d'envoi, je prie Dieu de vous donner le
discernement!

Voici les sources:


http://www.ksla.com/Global/story.asp?S=6937987

http://www.youtube.com/watch?v=NrypChFrcSk&eurl=http://www.prisonplanet.com/26000-pastors-for-martial-law-continuity-of-government.html&feature=player_embedded

New Legislation Authorizes FEMA Camps In US
http://www.prisonplanet.com/new-legislation-authorizes-fema-camps-in-us.html

- On prépare l'armée à faire face au chao qui sera créé par la faillite de GM
et de l'industrie automobile (Dans le National Post, 5 mars 2009):
http://network.nationalpost.com/np/blogs/posted/archive/2009/03/05/roundup-going-concern-warning-raises-spectre-of-gm-bankruptcy-filing.aspx

- Le Canada appelle tous ses réservistes pour les entrainer à l'éventualité
de guerres civiles, de catastrophes climatiques, de pandémies et d'attaques
terroristes. (Dans le National Post, le 5 mars 2009). Le Québec fait partie
des territoires qui seront couverts par ces mesures de sécurité...
http://www.nationalpost.com/story.html?id=1354437

- How to Prepare for Martial Law?
http://www.ehow.com/how_2140254_prepare-martial-law.html

- L'effondrement de GM est inévitable:
http://www.mondialisation.ca/index.php?context=viewArticle&code=WHI20090312&articleId=12677

Entrevue avec une déléguée de Deloitte & Touche (firme de vérification)
http://argent.canoe.com/cgi-bin/player/video.cgi?file=20051123-173240&link_archive=/chroniques/entrevues/&type_archive=Entrevues&alt=

- Un pasteur américain, très connu dans le milieu protestant, lance un appel
d'urgence aux chrétiens de se préparer à de grandes calamités. Il incite à
nous faire des réserves alimentaires pour un minimum de 30 jours...
Voici le message de David Wilkerson:
http://davidwilkersoninfrench.blogspot.com/2009/03/un-message-urgent.html

Serez-vous la cigale ou la fourmi, une vierge folle ou une vierge sage?

Isabelle
webmaster@consciencedupeuple.com


_______________________________________________________________________________________




France: Evolution des tactiques
anti-émeutes dans la perspective
du sommet de l'OTAN à Strasbourg

 
Selon le Canard Enchaîné n° 4611 paru le mercredi 11 mars 2009, la préfecture de police de Paris vient de rédiger une note datée du 10 février, pour faire arrêter sur le champ le meneur de chaque manifestation qui n’aurait pas été précédemment déclarée dans les procédures légales, et ceci si le 'meneur' devait aggraver son cas en n’ordonnant pas immédiatement une dispersion immédiate. Au menu de cette note de la préfecture de police, il y a un mode d’emploi policier. D’abord: interpellation dudit 'meneur' de la manifestation non-déclarée puis 'présentation à l’OPJ territorialement compétent', et enfin procès verbal transmis à la SIC (la Salle d’Information et de Commandement).

Ainsi, par de multiples biais des médias libres du net et des legal teams qui se préparent pour les manifestations qui auront lieu à Strasbourg, et dans la zone rouge de Baden Baden, nous savons que seront arrêtés et interpellés préventivement tout manifestant habillé de sombre ou de noir, qui porterait une cagoule, un foulard noir ou un keffieh (notes trouvées sur divers sites municipaux et de municipalités de la région de Strasbourg). La BFE (les unités anti-émeutes allemandes) collaborera avec la police française. En outre, l’Angleterre dépêchera sur place ses 'spotters' ('mateurs'), recrutés pour leur dons de physionomistes. Ces spotters se fondront incognito et en civil dans les manifestants.






L'actualité vue par mon pote Laplote :


 
Les employés de Continental roulés




 

Total licencie...


 
Welcome (le film)...



http://laplote.over-blog.fr/


_______________________________________________________________________________________




Le convoi « VIVA PALESTINA »
bloqué en Égypte par les autorités.
Attaque du convoi par
de faux palestiniens du FATAH.
Boycottez l’Égypte code 622
jusqu’à l’ouverture du blocus égyptien.



Dimanche 8 mars, le convoi « Viva Palestina » rebaptisé, « Souad Viva Palestina » en mémoire du journaliste qui les accompagnait et qui est décédé dans un accident de voiture, a atteint la ville Égyptienne d’ AL ARISH, située à 40 kilomètres du point de passage de Rafah.

Ce convoi est composé de 120 véhicules anglais, offert, remplis de produits de première nécessité, et conduits par d’humbles mais non moins courageux citoyens anglais. Il est à l’initiative de Georges Galloway, un parlementaire anglais. Il à été agrémenté de 100 camions de vivre et matériaux de construction par la Libye. Tout les pays traversés ont apporté un accueil populaire de grande valeur, sauf en France. Le convoi à fait étape le 15 février au soir dans la ville de Bègles, dont le maire est Noël Mamère. La presse française fait le blocus de l’information.

La route s’est faite sans complication majeure, les frontières ont été facilement ouvertes. L’Algérie et la Libye ont même fournis le carburant des véhicules.

Mais aujourd’hui, la réalité du blocus rattrape le convoi, le gouvernement égyptien interdit l’accès au barrage. Georges Galloway et les organisateurs du convois ont passé la journée à négocier sans effets. Les autorités égyptiennes posent des conditions pour gagner du temps. En un premier temps elles demandent que le convoi soit divisés sur plusieurs jours, puis que n’entrent pas le camion de pompier, le bateau et d’autres véhicules spécifiques. Et certainement d’autres mauvaises conditions dont on apprendra plus tard le cynisme du contenu.

Durant ce temps, des faux militants du Fatah ont attaqué une partie du convoi à coup de pierres sans que la police ne réagisse. Ils ont endommagés des véhicules et légèrement blessés des chauffeurs en criant des slogans anti-Hamas. Il Faut savoir que Georges Galloway était un ami et soutient indéfectible de Yasser ARAFAT, le leader charismatique de l’OLP devenu FATAH. De plus personne ne peut sérieusement soutenir que ce convoi d’aide humanitaire pour le peuple martyre est un soutient au HAMAS.

On se souvient que durant le bombardement de la population de GAZA par l’aviation, la marine et l’artillerie israélienne, des rumeurs de milices arabes pro-israéliennes stationnant en Égypte dans l’attente d’une éventuelle incursion s’étaient faites jour. Peut être sont-ils ces faux militants du FATAH. Dans tout les cas cette attaque destinée à intimider les chauffeurs ne fait que discréditer un peu plus le FATAH. Et l’Égypte qui n’a volontairement pas protégé le convoi qu’elle encadre pourtant militairement depuis son entrée, lui imposant un rythme d’enfer, soit disant justement pour des questions de sécurité.

L’état égyptien est responsable de la sécurité de ce convoi et de son entrée à GAZA.

Il ne faut pas laisser ce convoi sans soutien. Le gouvernement français collaborant ouvertement aux crimes en cour en fournissant un navire, le porte hélicoptère « Germinal » pour intensifier le blocus par mer, ce soutien doit être populaire.

N’ayant pas de leaders politiques courageux de la trempe d‘un Georges Galloway, le peuple français n’a pour l’heure qu’une seule arme, promouvoir le boycotte de l’Égypte en même temps que celui d’Israël. Et le faire savoir! Code barre d’Israël 729. Code barre de l’Égypte 622.

Ceux là qui ont su mobiliser des manifestations de masse durant les bombardement de GAZA, doivent recommencer. Il faut soutenir ce convoi.

ça y'est, après sa petite manif le monde est retourné regardé le télé? Y a-t-il autre chose que des veaux dans notre pays?

Vincent Després Levard
Fraternités des ignorants
fraternitesdesignorants@laposte.net

http://islamic-intelligence.blogspot.com/2009/03/peace-convoy-viva-palestina-under.html

07/03/2009
Obi.





























A la question suivante : "Que Feriez-vous si vous disposiez de 500 euros, mais qu'il vous restait seulement 500 secondes à vivre ?"

Ma réponse en dessin :


03/03/2009
Obi.
















L'humour d' Obi :
http://obi.abonnemine.over-blog.com/

Des forces de Gauche, dont le PCF, indésirables au dîner du CRIF
par Abd Raouf CHOUIKHA
http://www.legrandsoir.info/spip.php?article8162

Le CRIF, le ministère de l’Intérieur et notre Président de la République (lettre ouverte)
par Abd Raouf CHOUIKHA
http://www.legrandsoir.info/spip.php?article8154




Le pire n’est pas la crise et l’effondrement cyclique, mais l’inertie et l’immobilité.


     
 
 
 
     
 
 
 
     
 
: dernières brèves au 13.3.2009 sur http://www.solidariteetprogres.org/


http://eldiablo.over-blog.org/



Un des principaux responsables des forces aériennes russes a annoncé que Moscou envisageait la possibilité de déployer des bombardiers stratégiques à Cuba, rapporte samedi l'agence russe Interfax.

http://fr.news.yahoo.com/3/20090314/twl-russie-cuba-avions-091cf94.html



La Russie a repris en 2007 ses patrouilles de bombardiers stratégiques, une pratique datant de la Guerre froide. En septembre dernier, deux bombardiers stratégiques russes TU-160 avaient effectué des "vols d'entraînement" à partir d'une base au Venezuela. Le président Chavez avait alors affirmé que la présence des deux bombardiers russes dans son pays constituait un "avertissement" aux Etats-Unis.
http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/international/europe/20090314.OBS8859/cuba_et_le_venezuela_pourraient_
accueillir_des_bombardi.html




Site Valmy :

  

  Collectif Gaullistes de Gauche: NON A L'OTAN!  Pour un      référendum
   
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article199

    ÉLECTIONS ILLÉGITIMES  Par André Bellon
   
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article196

    Voilà pourquoi notre gauche est muette Par JP Chevènement
   
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article200

    Afghanistan, l'heure des marchandages États-Unis Russie 
   
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article197

    BAYROU L'IMPOSTEUR  Le Vrai Débat
   
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article198

    Constitution du Tribunal Russel sur la Palestine - Intervention de Stéphane Hessel
   
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article195

    FACE A LA MENACE ETASUNIENNE... Claude Beaulieu
   
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article194

    Marseille: réunion publique contre l'Otan organisée par Comaguer le 18 mars
   
http://www.comite-valmy.org/spip.php?breve38





Commentaire reçu :

En ce qui concerne les ressources découvertes en Australie. je confirme avec cet article qui date de 1994

"Rockfeller et une dizaine des plus grands milliardaires américains ont acheté un territoire aussi grand que la Belgique en plein centre du désert d'Australie et s y font construire des palaces de survie en majeure partie enterrés. Le territoire est cerné de barbelés et surveillé par une armée privée. Très mauvais; très mauvais signe.. ces Messieurs connaissent l'avenir... vu que ce sont eux qui le décident'"'
(l 0.11.1994)
Commentaire n° 1 posté par larguet aujourd'hui à 11h10


Le dessin animé de Gaza,
Closed Zone

http://delorca.over-blog.com/article-29036411.html


Coup de gueule (contre le libéralisme, la crise) sr RMC
http://www.dailymotion.com/search/coup+de+gueule+christophe/video/x8nbj3_coup-de-gueule-enorme-sur-rmc_news

Société compétitive, ou société protectrice ?
http://delorca.over-blog.com/article-29045952.html

Partager cet article
Repost0
12 mars 2009 4 12 /03 /mars /2009 00:34

image-chat-TB.jpg

Mes amis,

Voici un article annoncé dans le précédent post

sous le titre " l'insécurité mondiale ",

alors qu'en fait il recèle des pistes formidables

pour vivre en temps de crise.


Je l'ai publié en entier sur mon blog

http://sos-crise.over-blog.com,

et en version raccourcie par moi pour que vous puissiez

l'adresser au Maire de votre commune.

Je vous le propose ici afin que chacun d'entre vous puisse le lire,

et en tirer profit. Il est constructif, efficace,

il peut apporter des réponses aux questions

que l'on se pose légitimement en temps de crise.


Bonne lecture,


Votre Eva



 colombe-globe-cigalette.jpg

Alerte !
texte essentiel !
A relayer dans vos communes,
voir version raccourcie Eva
EN 2e partie de cette publication.
Eva

US-war-on-terror.jpg

Changement de société & Alternatives
 
Nos pires ennemis ne sont pas les terroristes.

Repenser la sécurité nationale sur une planète en perdition

WARD Chip



Maintenant que nous avons décidé de "
faire passer l’économie au vert" , pourquoi ne pas faire pareil pour la sécurité intérieure ?



Je ne parle pas des enquêteurs qui interrogeraient les suspects sous des lampes équipées d’ampoules fluorescentes compactes, ou des flics qui porteraient des Kevlar recyclés et utiliseraient des panneaux solaires pour recharger leurs Tasers.



Ce que je veux dire, c’est : ne devrions-nous pas en fin de compte nous mettre à repenser le concept même de sécurité intérieure sur une planète en plein naufrage ?



Maintenant que David Blair, le nouveau directeur de l’agence de services secrets "National Intelligence", affirme que l’insécurité mondiale est plus un danger pour nous que le terrorisme, n’est-il pas temps de libérer le concept de "sécurité" de ses chaînes imposées d’en haut avec le terrorisme en ligne de mire ?


N’est-il pas temps, en fait, que le gouvernement d’Obama commence à établir un plan de sécurité crédible - c’est-à-dire en s’appuyant sur les associations de citoyens – qui prévoirait des dispositions pour que les localités puissent parer aux éventualités après les catastrophes – qu’elles soient naturelles ou créées par l’homme (si la différence existe encore) – qui ne manqueront pas de marquer cette époque naissante de chaos financier et climatique ?


A long terme, si ne nous nous mettons pas à élaborer un projet de sécurité publique qui répondrait effectivement aux défis majeurs de notre temps, qui se préoccuperait de reconstruction et non pas de "défense", et qui servirait à assurer le bien-être des collectivités plutôt qu’à entretenir de
nouvelles équipes de police spéciale , nous avons du mouron à nous faire.


Aujourd’hui, la "sécurité intérieure" et le Département de Sécurité Intérieure (Department of Homeland Security, DHS), cette structure composée de 13 agences difficilement gouvernables créée en 2002 par le gouvernement Bush, persistent à se fonder sur les peurs et les théories prépondérantes et universelles sur la guerre contre le terrorisme de l’ancien président.



Les ennemis étrangers projettent peut-être de nous attaquer réellement, mais croyez-le ou non (et un nombre croissant de personnes, dépossédées de leurs maisons, de leur travail et de leurs économies commencent à le penser), ce n’est probablement pas le pire qui puisse nous arriver.


Cette peur démesurée du terrorisme - et de ses effets éventuels - alimentée par les images apocalyptiques des attentats du 11 septembre, a occulté la volonté du pouvoir de réprimer la contestation en nous dépouillant de nos libertés fondamentales. Ce programme était destiné à satisfaire une
armée de sociétés privées qui vendaient tout, du masque à gaz aux systèmes d’identité biométriques, en pillant les fonds publics sous couvert de patriotisme. Comme tant d’initiatives lamentables de l’ère Bush, la sécurité publique a été mise sur les mauvais rails dès le début – comme le montre le choix du terme "homeland" ("patrie") si clairement antiaméricain – et nous a, depuis, engagés sans surprise sur une mauvaise pente.


Dans ce contexte, il faut se rappeler que le 11 septembre a été suivi de l’ouragan Katrina, de sécheresses et d’incendies mémorables, de crues à l’échelle de celle racontée dans la bible, et ensuite, bien sûr, de la crise financière.


Malgré la peur panique des attentats terroristes, les risques d’être touchés sont, pour la grande majorité de la population, infimes ; en revanche, il y a fort à parier que les ruptures dans la chaîne d’approvisionnement en denrées alimentaires, en eau et en énergie vont nous concerner tous au cours des décennies à venir. La nature subit un tas de perturbations, telles que les sécheresses (de plus en plus préoccupantes avec le changement climatique), qui se traduisent pour les êtres humains par des famines, des migrations, des guerres civiles, la chute de gouvernements, et pour finir l’apparition de seigneurs de la guerre et de pirates.


Même si cela vous semble être la version climatique du terrorisme, un ouragan dévastateur ou une sècheresse mortelle ne peuvent ni être préalablement arrêtés à la frontière ni mis sous les verrous.


C’est pourquoi il faut une version écologiste de la sécurité qui mobiliserait les énergies et les ressources de la population pour faire face aux conséquences des catastrophes au moins autant que pour s’en protéger – et pas non plus un plan de reconstruction standard qui serait parachuté par les responsables lointains et hésitants de l’Agence fédérale de gestion des urgences (
Federal Emergency Management Agency).


Le fait est que les associations de citoyens qui se sont constituées au niveau local (et non pas national), qui ont réfléchi ensemble et se sont préparées à faire face aux besoins fondamentaux de la collectivité et à s’entraider en cas de crise, seront plus aptes à rebondir à la suite de catastrophes éventuelles qu’un pays peuplé d’individus sans défense qui attendent qu’on vienne les secourir ou les protéger.


Imaginez qu’on nomme désormais le Département de Sécurité Intérieure : "Département des Sécurités publiques Locales" et là, au moins, vous saurez par où commencer.


La Sécurité locale
pour faire face à un avenir chaotique


La sécurité intérieure, post 11-sept, est largement militarisée et se préoccupe essentiellement de catastrophes ponctuelles comme des attentats ou des accidents, et non pas, par exemple, de la contamination d’importantes récoltes de céréales par quelque maladie apparue récemment, ou, comme cela se passe actuellement, le sabordage en série de la
pêche industrielle dans les océans.


Contrairement à un attentat terroriste, de tels fléaux peuvent s’abattre brusquement partout, rendant inutiles les programmes types.


Si la ville de Miami est frappée par un ouragan, la Féma (du moins, on l’espère) pourra faire parvenir des vivres à l’aide de camions et de ponts aériens.

S’il y avait rupture de la chaîne alimentaire sur les marchés mondiaux, ce sont les centaines de milliers de jardins collectifs et les réseaux de particuliers prêts à partager les produits de leurs potagers, et non pas des entrepôts pleins de réserves alimentaires d’urgence, qui pourraient montrer la différence qui existe entre une crise et une catastrophe. Les épreuves systémiques, nécessitent, en fin de compte, des réponses systémiques.


Il ne vient peut-être pas spontanément à l’esprit que l’alimentation et la sécurité vont de pair, mais les spécialistes savent que nos réserves alimentaires sont particulièrement précaires.


Nous savons les problèmes que posent les hausses de carburant ou le gel de marges de crédit, mais peu de gens aux Etats-Unis ont connu la panique et les privations que représente la rupture de la chaîne alimentaire – jusqu’à présent. Et cela va changer dans les décennies à venir. On n’y coupera pas, même si cela semble aussi peu probable aujourd’hui qu’une crise financière ne semblait vraisemblable, pour la plupart d’entre nous, il y a à peine un an.


Notre système de distribution et de production alimentaire industrielle mondialisée est un miracle, qui nous permet de consommer des spécialités exotiques venues de pays lointains à des prix pratiquement abordables. Ces mangues du Mexique et ces kiwis de Nouvelle Zélande sont, à n’en pas douter, un plaisir, mais ce plaisir compréhensible que nous prenons à les consommer cache un grand danger. Si vous vous demandez ce que pourrait réellement représenter une conception environnementaliste de la sécurité intérieure, voyez simplement nos réserves alimentaires.


La viande aux Etats-Unis parcourt en moyenne environ 1500 kms pour arriver jusqu’à nos assiettes. Le blé qui sert à fabriquer le pain d’un hamburger vient peut-être du Canada, le bœuf d’Argentine et la tomate du Chili. Les denrées alimentaires qui viennent de si loin peuvent être sujettes à toutes sortes de perturbations – une tempête calamiteuse qui s’abat sur une zone agricole ; le prix du pétrole, utilisé pour les engrais, les machines agricoles et le transport qui flambe ; des querelles intestines ou des guerres régionales qui immobilisent la production agricole ou paralysent le circuit commercial, des mesures nationales qui imposent de constituer des stocks à cause de la hausse des prix ou de la rareté des marchandises ; sans parler des sécheresses, des inondations et de la perte des récoltes usuelles qui ont toujours constitué un fléau et qui s’amplifient dans un monde touché par le réchauffement climatique.

Une interruption dans la livraison de denrées alimentaires qui viennent de loin n’est supportable que si nous avons anticipé le problème et que nous pouvons ainsi combler le manque grâce à la production locale.


Hélas, pour ceux d’entre nous qui vivent ailleurs qu’en Californie ou en Floride, la production locale reste saisonnière, limitée, et tout sauf diversifiée. Il ne faut pas oublier que la production locale a été affaiblie dans ce pays par la volonté d’éliminer toutes ces exploitations familiales qui n’engendraient pas de superprofits. L’agriculture aux Etats-Unis est actuellement entre les mains d’énormes exploitations industrielles. Et c’est ainsi que les poulets proviennent de vastes élevages industriels en Arkansas, les porcs de monstrueuses structures industrielles en Georgie et le maïs des zones de monoculture du Midwest (la "cornbelt"), etc.


Ces exploitations monolithiques génèrent peut–être des profits pour les géants de l’agroalimentaire, mais elles ne vont pas nous être d’un grand secours, étant donné l’avenir calamiteux qui se profile déjà devant nous.


Quand, l’an dernier, une terrible sècheresse en Australie a fait chuter la production de riz dans le Bassin du Murray (fleuve en Australie, NDT), le prix du riz dans le monde entier a brusquement doublé. La hausse du prix du riz, comme le bond soudain des prix du blé, du soja, et d’autres denrées de base, étaient essentiellement dus au prix du pétrole qui flambait cette époque-là, même si la spéculation y était également pour quelque chose. Et c’est ainsi que l’effondrement de la culture du riz australien transformait une situation grave en crise. Parce que le système agricole mondial est si profondément interdépendant et intimement lié, qu’une onde de choc quelque part dans le monde peut se répercuter beaucoup plus loin et à grande échelle – comme (ainsi que nous l’avons appris à notre grande consternation) cela a été le cas pour les marchés financiers.


Pensez que la pénurie de nourriture, et les émeutes de la faim qui s’en sont suivies dans 30 pays différents en 2008, constitueront les charmes de la vie sur une planète où le climat sera imprévisible, les populations exploseront, les écosystèmes seront dégradés et le marché de l’agroalimentaire perturbé.

La hausse des prix qui a rendu les produits alimentaires inaccessibles à cette multitude de gens qui ont participé aux émeutes de la faim a été assez vite enrayée par la chute du prix des énergies au moment où sombrait l’économie mondiale. Ne vous y trompez pas, cependant. La pénurie de nourriture et l’agitation sociale qui l’accompagne reviendront à nouveau.


Autre chose à prendre en compte : les pays affectés par la pénurie de nourriture vont peut-être, quand les populations qui souffrent de la famine réclameront la
souveraineté alimentaire , vouloir protéger leur secteur agricole en créant des barrières douanières – exactement comme cela commence à se produire dans d’autres secteurs de la production sous la pression de la crise financière mondiale. L’époque de la production alimentaire mondialisée, où nous avions fini par estimer que les fruits (et légumes) revenaient pratiquement de droit à nos grandes surfaces, pourrait bien s’achever progressivement dans un avenir relativement proche.


Il faut nous y préparer. Et c’est là qu’un Département de sécurité publique locale prendrait tout son sens.


La plupart des villes américaines disposent de moins d’une semaine de réserves alimentaires et la plupart d’entre nous ne faisons pas de stocks, ce qui rend les habitants des villes vulnérables aux perturbations dans l’approvisionnement alimentaire. Si vous sautez les trois prochains repas, vous réaliserez la panique que soulèverait une rupture importante le long de la chaîne alimentaire. La question est donc : comment, plutôt que de négliger cet aspect essentiel, quoique sous-estimé, de la sécurité publique, pouvons-nous y remédier ?


Les fermes verticales
et les "jardins de la victoire"


Agriculture urbaine, fermes verticales

Parce que les villes sont si dépendantes d’arrivages quotidiens de produits alimentaires, la sécurité alimentaire au niveau local impliquerait donc qu’il faudrait constituer des stocks plus importants pour les moments de crise ; cette solution serait sans doute la réponse classique en cas de catastrophe, et qui a plutôt bien fonctionné sur une période courte. Mais, sur le long terme, ce qui serait véritablement le plus logique, c’est d’encourager dans les villes et dans les banlieues, la création de jardins communautaires et de marchés paysans, et pas seulement en quantité suffisante pour assurer la consommation de roquette et de tomates fraîches pour l’été, mais pour que la production puisse contribuer à atténuer les effets des perturbations dans l’approvisionnement de denrées alimentaires. Il y a suffisamment d’espaces libres, de jardins privés, et de toits en terrasse pour permettre à des collectifs de bénévoles ou à des petits exploitants agricoles de cultiver des milliers de jardins. L’agriculture urbaine pourrait même prendre une grande ampleur.


Dickson Despommier, professeur à l’Université de Columbia expliquait récemment son concept de "ferme verticale" : une tour de 30 étages en plein milieu d’une zone urbaine qui pourrait produire suffisamment de nourriture pour répondre aux besoins de 50.000 personnes du quartier.


Mike Davis (1), historien (
historien et critique visionnaire) se demande pourquoi on ne s’inspire pas, pour élaborer un programme de sécurité intérieure, de l’expérience des "jardins de la victoire" menée au cours de la Seconde Guerre mondiale.


En 1943, deux ans à peine après le début de la guerre, 20 millions de jardins de la victoire produisaient 30 à 40% des légumes consommés dans le pays. Des milliers de terrains abandonnés en ville étaient défrichés et cultivés collectivement par les habitants du quartier. Le Bureau de la Défense Civile encourageait et habilitait ces initiatives, mais ce phénomène se mettait en place sans cela parce que les citoyens qui n’étaient pas au front voulaient participer à l’effort de guerre, et le jardinage était, finalement, une façon très agréable de servir la patrie.


Rebecca Solnit, auteur de "Hope in the Dark", écrit que, au coeur des ruines des zones désindustrialisées de Détroit, paysage qu’elle décrit comme étant "pas tout à fait post-apocalypse, mais du moins post-américain", les habitants exploitent des parcelles de terrain abandonné, cultivant leurs propres produits, élevant de petits animaux de ferme et plantant des vergers. Dans cette ville désertée, certains ont cherché coûte que coûte à retrouver un semblant de sécurité alimentaire. Ils l’ont fait parce qu’ils y ont été contraints, et ils ont été récompensés par une production à faire pâlir d’envie un paysan bio.


La catastrophe à Détroit n’a pas été un déferlement soudain comme cela s’est produit à la Nouvelle Orléans avec l’ouragan Katrina mais il s’est agi plutôt d’un lent processus de régression dévastateur – peut-être un avant-goût amer de ce que beaucoup de municipalités vont connaître à la suite de la crise financière actuelle. Mais pour Solnit, l’initiative de Detroit sous la pression de l’adversité économique n’est pas simplement une stratégie de survie, mais la voie possible à un renouveau. C’est également un guide grandeur nature dont pourrait s’inspirer notre Département de sécurité publique locale le jour où il se décidera à investir très avantageusement une partie de ses crédits pour créer un pays capable de rebondir et où il y aura davantage de sécurité.


Comme Alice Waters, chef cuisinier et auteur l’a démontré de
façon pratique, les écoles peuvent créer des potagers pour réduire les frais de cantine, offrir une alimentation saine aux élèves et enseigner la culture biologique.


Les compétences et les connaissances en agriculture qui allaient de soi pour beaucoup de nos arrière-grands-parents qui avaient grandi dans des régions plus rurales se sont perdues depuis longtemps avec les migrations vers les villes et les banlieues. Réapprendre ces savoir-faire pourrait constituer un élément essentiel à notre survie si les camions ne peuvent plus arriver au supermarché du coin.


Le département de sécurité intérieure actuel a publié des tonnes de prospectus expliquant comment détecter et manipuler des armes chimiques et comment organiser les secours à la suite d’un attentat terroriste. Parfait, il fallait qu’on le sache. Alors, maintenant si on nous distribuait des informations pour réaliser un compost, pour alterner les cultures afin de maîtriser les insectes nuisibles et de nourrir les sols, pour faire des conserves ou sécher toutes ces merveilles saisonnières afin de les consommer en hiver ?


Le but n’est pas seulement d’accroître les réserves alimentaires au niveau local, évidemment. Les jardins communautaires offrent un endroit convivial permettant aux habitants du quartier de travailler ensemble, de se rencontrer, de créer des liens, de s’entraider, de faire la fête et de mettre leurs connaissances en commun. Ces réseaux autonomes qui sont créés quand les citoyens s’investissent dans ces projets peuvent être mis à contribution en cas d’urgence. La capacité d’une collectivité à s’autogérer peut être capitale en cas de crise. Idéalement, une conception environnementale de la sécurité intérieure ne devrait pas se résumer à l’envoi de prospectus sur la production agricole, mais devrait comprendre l’attribution d’aides publiques non seulement pour l’achat de semences mais également pour la construction de serres, la distribution d’outillage et la création de marchés paysans où producteurs et clients peuvent se rencontrer. Et si on faisait une descente sur le budget vorace du Département de sécurité intérieure pour y ponctionner des subventions pour les collectivités qui veulent se lancer ?


Et voici ce qui est intéressant : sans aides ni directives gouvernementales, apparaissent déjà les premiers frémissements d’une approche environnementaliste de la sécurité intérieure. Cela s’appelle "
relocalisation" et ce nom qui vous semble peut-être barbare signifie que votre sécurité la plus fondamentale est entre les mains non pas des décideurs lointains de Washington mais d’habitants du quartier qui pensent que l’autonomie c’est plus sûr que la dépendance. En ces temps de chaos naissant, mettre en commun les ressources et coordonner les actions, ce sera, d’après ce nouveau mouvement, bien plus efficace qu’un millier d’individus qui se plongent tout seuls dans leur guide de survie, ou qui attendent l’arrivée des hélicoptères.


En fait, la relocalisation est un mouvement international et, comme d’habitude quand il s’agit d’imaginer une politique plus environnementaliste, les Européens sont très en avance sur nous. Il y a actuellement des centaines d’associations locales dans plus d’une dizaine de pays qui se réunissent dans le cadre du Réseau de Relocalisation (Relocalization Network) pour réfléchir sur la façon d’organiser l’"après-carbone" dans leurs villes.


En Grande Bretagne, s’est créé un "mouvement pour les villes de transition" ("
Transition Towns" movement) pour réfléchir sur les moyens à mettre en œuvre pour sevrer les habitants de villes entières, de produits importés, comme l’énergie, les denrées alimentaires et les gadgets.

Le niveau de la mer commençant à monter devant leurs portes, les Pays Bas sont allés plus loin. Dans leur programme de sécurité intérieure, le développement durable et les questions environnementales sont en tête des priorités.


Aux Etats-Unis, des groupes de travail qui s’intéressent à l’"
après-carbone" émergent un peu partout.


A deux pas de chez moi, en plein au cœur de l’Utah, un groupe de citoyens de diverses origines, les "Canyonlands Sustainable Solutions", ont mis leurs efforts en commun pour établir un ensemble de mesures pratiques visant à prémunir la ville de Maob, à 300 KMS du centre de transport et de distribution de Salt Lake City, de futures envolées des prix du pétrole et des denrées alimentaires et des ruptures d’approvisionnement. Ces groupes locaux sont souvent en contact les uns avec les autres, surtout au niveau régional, grâce à des sites et des blogs où ils parlent des progrès de tel ou tel projet, échangent des tuyaux et des informations et publient des tas de réactions. Les citoyens engagés dans ces projets de relocalisation ont largement abandonné l’idée d’obtenir des aides gouvernementales et font cavaliers seuls. Mais, imaginez les progrès qu’ils pourraient faire s’ils bénéficiaient ne serait-ce que d’une infime partie des 27 milliards de dollars du budget 2009 du Département de sécurité intérieure destinés aux responsables au niveau des états et des municipalités pour développer les "plans de préparation en cas d’urgence".


Si le pays a les moyens de donner 60.0000 dollars au comté rural de Craighead dans l’Arkansas pour l’achat de
combinaisons Hazmat et autre attirail anti-terroriste pour protéger d’un attentat les producteurs de coton et de soja, il pourrait sûrement allouer des aides aux paysans urbains de Detroit.

La sécurité alimentaire n’est, bien sûr, qu’un des aspects d’une conception écologique de la sécurité locale.


D’autres éléments, comme la sécurité de l’énergie et de l’eau, pourraient également être repensés, si seulement les crânes d’œuf de Washington n’étaient pas si enlisés dans leurs certitudes. Il est certain que, quelque part sur ce Titanic que devient la planète, les cavaliers seuls, sans Département pour la sécurité publique locale pour les soutenir, s’en préoccupent déjà – et font leur possible pour nous faire prendre conscience qu’à l’heure actuelle, il n’y a pas assez de canots de sauvetage pour ramener tout le monde sur la terre ferme.


Peut-être n’est-ce point irréaliste que d’espérer qu’un jour, quand un mouvement pour des services de sécurité publique locale se créera et se développera, il pourra récupérer une partie des fonds gouvernementaux qui servent actuellement à financer des projets aussi douteux que des systèmes de vidéosurveillance et des barrières de sécurité anti-chocs dans les stades, comme, par exemple, les 345.000 dollars de subvention pour le stade Razorback en Arkansas.


En attendant, encourageons des projets qui développent la résilience dans des petites localités comme Moab ou dans des grandes villes comme NY, tout en revitalisant la culture locale avec une certaine part d’engagement populaire. Plantez-le, arrosez-le et il fleurira. Et nous apprendrons en chemin que, qu’il s’agisse de sa maison, de sa terre ou de sa sécurité, vivre dans une démocratie ouverte, saine et qui englobe tout le monde, ce n’est pas un obstacle à sa sécurité mais un avantage certain.


La démocratie, si nous la cultivons, est le terreau même de notre capacité de résistance.


Chip WARD

Chip Ward, militant écologiste, qui a participé à plusieurs campagnes pour obtenir la condamnation de pollueurs, a écrit deux livres : "Canaries on the Rim : Living Downwind in the West" et "Hope’s Horizon : Three Visions for Healing the American Land."

Traduction Des Bassines et du Zèle pour le Grand Soir http://www.legrandsoir.info

Source :
http://www.alternet.org/environment/129660/our_worst_enemies_aren’t_terrorists:_rethinking_national_security_on_a_sinking_planet/

Notes :

Mike Davis : "Planète de bidonvilles"
http://blog.emceebeulogue.fr/post/2006/06/08/112-planete-de-bidonvilles

Relocalisation (Attac France)
http://www.france.attac.org/spip.php?article6030

___________________________________________________________________________________


A relayer auprès de vos communes,

voici le même texte résumé par moi
pour être adapté aux communes

à vous de vous en servir !

Cordialement, eva

__________________________________________________________________________________



Un texte d'utilité publique, un texte intelligent, un texte prévoyant.

Pour donner des idées de gestion de crise.

Texte à relayer dans les Communes, merci.



Maintenant que nous avons décidé de "faire passer l’économie au VERT" , pourquoi ne pas faire pareil pour la sécurité intérieure ?

... Ne devrions-nous pas en fin de compte nous mettre à repenser le concept même de sécurité intérieure sur une planète en plein naufrage ?

Maintenant que David Blair, le nouveau directeur de l’agence de services secrets "National Intelligence", affirme que l’insécurité mondiale est plus un danger pour nous que le terrorisme, n’est-il pas temps de libérer le concept de "sécurité" de ses chaînes imposées d’en haut avec le terrorisme en ligne de mire ?

N’est-il pas temps, en fait ... d' établir un plan de sécurité crédible - c’est-à-dire en s’appuyant sur les associations de citoyens – qui prévoirait des dispositions pour que les localités puissent parer aux éventualités après les catastrophes – qu’elles soient naturelles ou créées par l’homme (si la différence existe encore) – qui ne manqueront pas de marquer cette époque naissante de chaos financier et climatique ?

.. Un projet de sécurité publique qui répondrait effectivement aux défis majeurs de notre temps, qui se préoccuperait de reconstruction et non pas de "défense", et qui servirait à assurer le BIEN-ETRE des collectivités ..

(Le terrorisme) n'est probablement pas le pire qui puisse nous arriver...

Dans ce contexte, il faut se rappeler que le 11 septembre a été suivi de l’ouragan Katrina, de sécheresses et d’incendies mémorables, de crues à l’échelle de celle racontée dans la bible, et ensuite, bien sûr, de la crise financière.

Malgré la peur panique des attentats terroristes, les risques d’être touchés sont, pour la grande majorité de la population, infimes ; en revanche, il y a fort à parier que les ruptures dans la chaîne d’APPROVISIONNEMENT en denrées alimentaires, en eau et en énergie vont nous concerner tous au cours des décennies à venir. La nature subit un tas de perturbations, telles que les sécheresses (de plus en plus préoccupantes avec le changement climatique), qui se traduisent pour les êtres humains par des famines, des migrations, des guerres civiles, la chute de gouvernements, et pour finir l’apparition de seigneurs de la guerre et de pirates.

Même si cela vous semble être la version climatique du terrorisme, un ouragan dévastateur ou une sècheresse mortelle ne peuvent ni être préalablement arrêtés à la frontière ni mis sous les verrous.

C’est pourquoi il faut une version ECOLOGISTE de la sécurité qui MOBILISERAIT LES énergies et les ressources de la population pour FAIRE FACE aux conséquences des catastrophes au moins autant que pour s’en protéger – et pas non plus un plan de reconstruction standard qui serait parachuté par les responsables LOINTAINS ...

Le fait est que les associations de CITOYENS qui se sont constituées au niveau LOCAL (et non pas national), qui ont réfléchi ENSEMBLE et se sont PREPAREES à faire face aux besoins FONDAMENTAUX de la collectivité et à S'ENTRAIDER en cas de crise, seront plus aptes à rebondir à la suite de catastrophes éventuelles qu’un pays peuplé d’individus sans défense qui attendent qu’on vienne les secourir ou les protéger.

La Sécurité locale
pour faire face
à un avenir chaotique

...S’il y avait rupture de la chaîne alimentaire sur les marchés mondiaux, ce sont les centaines de milliers de JARDINS COLLECTIFS et les RESEAUX de particuliers prêts à partager les produits de leurs potagers, et non pas des entrepôts pleins de réserves alimentaires d’urgence, qui pourraient montrer la différence qui existe entre une crise et une catastrophe. Les épreuves systémiques, nécessitent, en fin de compte, des réponses systémiques.

Il ne vient peut-être pas spontanément à l’esprit que l’alimentation et la sécurité vont de pair, mais les spécialistes savent que nos RESERVES alimentaires sont particulièrement PRECAIRES. (Grandes enseignes, 3 jours ? N.B.)

Nous savons les problèmes que posent les hausses de carburant ou le gel de marges de crédit, mais peu de gens ... ont connu la panique et les privations que représente la rupture de la chaîne alimentaire – jusqu’à présent. Et cela va changer dans les décennies à venir. On n’y coupera pas, même si cela semble aussi peu probable aujourd’hui qu’une crise financière ne semblait vraisemblable, pour la plupart d’entre nous, il y a à peine un an.

Notre système de distribution et de production alimentaire industrielle mondialisée est un miracle mais ... voyez simplement nos réserves alimentaires.

... Une interruption dans la livraison de denrées alimentaires ... n’est supportable que si nous avons anticipé le problème et que nous pouvons ainsi combler le manque grâce à la PRODUCTION LOCALE (NB: A organiser dès maintenant).

Hélas ... la production locale reste saisonnière, limitée, et tout sauf diversifiée. Il ne faut pas oublier que la production locale a été affaiblie dans ce pays par la volonté d’éliminer toutes ces exploitations familiales qui n’engendraient pas de superprofits...

Ces exploitations monolithiques génèrent peut–être des profits pour les géants de l’agroalimentaire, mais elles ne vont pas nous être d’un grand secours, étant donné l’avenir calamiteux qui se profile déjà devant nous.

Quand, l’an dernier, une terrible sècheresse en Australie a fait chuter la production de riz dans le Bassin du Murray (fleuve en Australie, NDT), le prix du riz dans le monde entier a brusquement doublé. La hausse du prix du riz, comme le bond soudain des prix du blé, du soja, et d’autres denrées de base, étaient essentiellement dus au prix du pétrole qui flambait cette époque-là, même si la spéculation y était également pour quelque chose. Et c’est ainsi que l’effondrement de la culture du riz australien transformait une situation grave en crise. Parce que le système agricole mondial est si profondément interdépendant et intimement lié, qu’une onde de choc quelque part dans le monde peut se REPERCUTER beaucoup plus loin et à grande échelle – comme (ainsi que nous l’avons appris à notre grande consternation) cela a été le cas pour les marchés financiers.

... une planète où le climat sera imprévisible, les populations exploseront, les écosystèmes seront dégradés et le marché de l’agroalimentaire perturbé.

La hausse des prix qui a rendu les produits alimentaires inaccessibles à cette multitude de gens qui ont participé aux émeutes de la faim a été assez vite enrayée par la chute du prix des énergies au moment où sombrait l’économie mondiale. Ne vous y trompez pas, cependant. La pénurie de nourriture et l’agitation sociale qui l’accompagne reviendront à nouveau.

Autre chose à prendre en compte : les pays affectés par la pénurie de nourriture vont peut-être ... vouloir protéger leur secteur agricole en créant des barrières douanières – exactement comme cela commence à se produire dans d’autres secteurs de la production sous la pression de la crise financière mondiale. L’époque de la production alimentaire mondialisée, où nous avions fini par estimer que les fruits (et légumes) revenaient pratiquement de droit à nos grandes surfaces, pourrait bien s’achever progressivement dans un avenir relativement proche.

Il faut nous y préparer. Et c’est là qu’un Département de sécurité publique locale prendrait tout son sens.

La plupart des villes américaines disposent de moins d’une semaine de réserves alimentaires et la plupart d’entre nous ne faisons pas de stocks, ce qui rend les habitants des villes VULNERABLES aux perturbations dans l’approvisionnement alimentaire.

La panique que soulèverait une rupture importante : Comment... y remédier ?

Les fermes verticales
et les "jardins de la victoire"

Parce que les villes sont si dépendantes d’arrivages quotidiens de produits alimentaires, la sécurité alimentaire au niveau local impliquerait donc qu’il faudrait constituer des stocks plus importants pour les moments de crise ; cette solution serait sans doute la réponse classique en cas de catastrophe, et qui a plutôt bien fonctionné sur une période courte. Mais, sur le long terme, ce qui serait véritablement le plus logique, c’est d’ENCOURAGER dans les villes et dans les banlieues, la création de jardins COMMUNAUTAIRES et de marchés paysans, et pas seulement en quantité suffisante pour assurer la consommation de tomates, mais pour que la production puisse contribuer à ATTENUER les effets des perturbations dans l’approvisionnement de denrées alimentaires. Il y a suffisamment d’espaces libres, de jardins privés, et de toits en terrasse pour permettre à des collectifs de bénévoles ou à des petits exploitants agricoles de cultiver des milliers de jardins. L’agriculture urbaine pourrait même prendre une grande ampleur.

Dickson Despommier, professeur à l’Université de Columbia expliquait récemment son concept de "ferme verticale" : une tour de 30 étages en plein milieu d’une zone urbaine qui pourrait produire suffisamment de nourriture pour répondre aux besoins de 50.000 personnes du quartier.

Mike Davis (1), historien (historien et critique visionnaire) se demande pourquoi on ne s’inspire pas, pour élaborer un programme de sécurité intérieure, de l’expérience des "jardins de la victoire" menée au cours de la Seconde Guerre mondiale.

En 1943, deux ans à peine après le début de la guerre, 20 millions de jardins de la victoire produisaient 30 à 40% des légumes consommés dans le pays.


Des milliers de terrains ABANDONNES en ville étaient défrichés et cultivés COLLECTIVEMENT par les habitants du quartier...

Les habitants exploitent des parcelles de terrain abandonné, cultivant leurs propres produits, élevant de petits ANIMAUX de ferme et plantant des vergers. Dans cette ville désertée, certains ont cherché coûte que coûte à retrouver un semblant de sécurité alimentaire. Ils l’ont fait parce qu’ils y ont été contraints, et ils ont été récompensés par une production à faire pâlir d’envie un paysan bio.

La catastrophe à Détroit n’a pas été un déferlement soudain comme cela s’est produit à la Nouvelle Orléans avec l’ouragan Katrina mais il s’est agi plutôt d’un lent processus de régression dévastateur – peut-être un avant-goût amer de ce que beaucoup de municipalités vont connaître à la suite de la crise financière actuelle. Mais pour Solnit, l’initiative de Detroit sous la pression de l’adversité économique n’est pas simplement une stratégie de SURVIE, mais la voie possible à un RENOUVEAU.

C’est également un guide grandeur nature dont pourrait s’inspirer notre Département de sécurité publique LOCALE le jour où il se décidera à INVESTIR très avantageusement une partie de ses crédits pour créer un pays capable de REBONDIR et où il y aura davantage de sécurité.

Comme Alice Waters, chef cuisinier et auteur l’a démontré de façon pratique, les ECOLES peuvent créer des potagers pour REDUIRE les frais de cantine, offrir une alimentation SAINE aux élèves et ENSEIGNER la culture biologique.

Utiliser les compétences
des aïeux, leur savoir-faire

Les compétences et les connaissances en agriculture qui allaient de soi pour beaucoup de nos arrière-grands-parents qui avaient grandi dans des régions plus rurales se sont perdues depuis longtemps avec les migrations vers les villes et les banlieues.

REAPPRENDRE ces savoir-faire pourrait constituer un élément essentiel à notre survie SI les camions ne peuvent plus arriver au supermarché du coin.

Le département de sécurité intérieure actuel a publié des tonnes de prospectus expliquant comment détecter et manipuler des armes chimiques et comment organiser les secours à la suite d’un attentat terroriste. Parfait, il fallait qu’on le sache. Alors, maintenant si on nous distribuait des informations pour réaliser un compost, pour ALTERNER les cultures afin de maîtriser les insectes nuisibles et de nourrir les sols, pour faire des CONSERVES ou sécher toutes ces merveilles saisonnières afin de les consommer en hiver ?

Le but n’est pas seulement d’accroître les réserves alimentaires au niveau local, évidemment.

Les jardins communautaires offrent un endroit CONVIVIAL permettant aux habitants du quartier de travailler ensemble, de se rencontrer, de créer des liens, de s’entraider, de faire la fête et de mettre leurs connaissances en commun.

Ces réseaux autonomes qui sont créés quand les citoyens s’investissent dans ces projets peuvent être mis à contribution en cas d’urgence.

La capacité d’une collectivité à S'AUTOGERER peut être capitale en cas de crise. Idéalement, une conception environnementale de la sécurité intérieure ne devrait pas se résumer à l’envoi de prospectus sur la production agricole, mais devrait comprendre l’attribution d’aides publiques non seulement pour l’achat de semences mais également pour la construction de serres, la distribution d’outillage et la création de marchés paysans où producteurs et clients peuvent se rencontrer...

Et voici ce qui est intéressant : sans aides ni directives gouvernementales, apparaissent déjà les premiers frémissements d’une APPROCHE ENVIRONNEMENTALISTE de la sécurité intérieure. Cela s’appelle "relocalisation"... votre sécurité la plus fondamentale est entre les mains non pas des décideurs lointains... mais d’habitants du quartier qui pensent que l’AUTONOMIE c’est plus sûr que la dépendance.

En ces temps de chaos naissant, mettre en COMMUN les ressources et COORDONNER les actions, ce sera, d’après ce nouveau mouvement, bien plus efficace qu’un millier d’individus qui se plongent tout seuls dans leur guide de survie, ou qui attendent l’arrivée des hélicoptères.

En fait, la RELOCALISATION est un mouvement international et, comme d’habitude quand il s’agit d’imaginer une politique plus environnementaliste, les Européens sont très en avance sur nous. Il y a actuellement des centaines d’associations locales dans plus d’une dizaine de pays qui se réunissent dans le cadre du Réseau de Relocalisation (Relocalization Network) pour réfléchir sur la façon d’organiser l’"après-carbone" dans leurs villes.

En Grande Bretagne, s’est créé un "mouvement pour les villes de transition" ("Transition Towns" movement) pour réfléchir sur les moyens à mettre en œuvre pour sevrer les habitants de villes entières, de produits importés, comme l’énergie, les denrées alimentaires et les gadgets.

Le niveau de la mer commençant à monter devant leurs portes, les Pays Bas sont allés plus loin. Dans leur programme de sécurité intérieure, le développement durable et les questions environnementales sont en tête des priorités.

Aux Etats-Unis, des groupes de travail qui s’intéressent à l’"après-carbone" émergent un peu partout.

A deux pas de chez moi, en plein au cœur de l’Utah, un groupe de citoyens de diverses origines, les "Canyonlands Sustainable Solutions", ont mis leurs efforts en commun pour établir un ensemble de mesures pratiques visant à prémunir la ville de Maob, à 300 KMS du centre de transport et de distribution de Salt Lake City, de futures envolées des prix du pétrole et des denrées alimentaires et des ruptures d’approvisionnement. Ces groupes locaux sont souvent en contact les uns avec les autres, surtout au niveau régional, grâce à des sites et des blogs où ils parlent des progrès de tel ou tel projet, ECHANGENT DES TUYAUX et des informations et publient des tas de réactions. Les citoyens engagés dans ces projets de relocalisation ont abandonné l’idée d’obtenir des aides gouvernementales et font CAVALIERS SEULS. Mais, imaginez les progrès qu’ils pourraient faire s’ils bénéficiaient ne serait-ce que d’une infime partie des 27 milliards de dollars du budget 2009 du Département de sécurité intérieure destinés aux responsables au niveau des états et des municipalités pour développer les "PLANS DE PREPARATION en cas d’urgence".

La sécurité alimentaire n’est, bien sûr, qu’un des aspects d’une conception ECOLOGIQUE de la sécurité locale.

D’autres éléments, comme la sécurité de l’énergie et de l’eau, pourraient également être repensés, si seulement les crânes d’œuf de Washington n’étaient pas si enlisés dans leurs certitudes. Il est certain que, quelque part sur ce Titanic que devient la planète, les cavaliers seuls, sans Département pour la sécurité publique locale pour les soutenir, s’en préoccupent déjà – et font leur possible pour nous faire prendre conscience qu’à l’heure actuelle, il n’y a pas assez de canots de sauvetage pour ramener tout le monde sur la terre ferme.

Peut-être n’est-ce point irréaliste que d’espérer qu’un jour, quand un mouvement pour des services de sécurité publique LOCALE se créera et se développera, il pourra récupérer une partie des fonds gouvernementaux qui servent actuellement à financer des projets aussi douteux que des systèmes de vidéosurveillance ...

En attendant, encourageons des projets qui développent la résilience dans des petites localités ... tout en revitalisant la culture LOCALE avec une certaine part d’engagement POPULAIRE. Plantez-le, arrosez-le et il fleurira. Et nous apprendrons en chemin que, qu’il s’agisse de sa maison, de sa terre ou de sa sécurité, vivre dans une démocratie ouverte, SAINE et qui englobe tout le monde, ce n’est pas un obstacle à sa sécurité mais un avantage certain.

La démocratie, si nous la cultivons, est le terreau même de notre capacité de résistance.

Chip WARD

Chip Ward, militant écologiste, qui a participé à plusieurs campagnes pour obtenir la condamnation de pollueurs, a écrit deux livres : "Canaries on the Rim : Living Downwind in the West" et "Hope’s Horizon : Three Visions for Healing the American Land."

Traduction Des Bassines et du Zèle pour le Grand Soir http://www.legrandsoir.info

Source :
http://www.alternet.org/environment/129660/our_worst_enemies_aren’t_terrorists:_rethinking_national_security_on_a_sinking_planet/

Notes :

Mike Davis : "Planète de bidonvilles"
http://blog.emceebeulogue.fr/post/2006/06/08/112-planete-de-bidonvilles

Relocalisation (Attac France)
http://www.france.attac.org/spip.php?article6030

___________________________________________________________

soldat coréen.jpg
Une guerre
en Corée du Nord ?

 

Ce n'est pas exclu.

 

Voici pourquoi.

 

Hier, le gouvernement nord-coréen a mis son armée (plus d'un million d'hommes) en état d'alerte.

 

Plus grave encore, il a décidé de couper le dernier canal de communication (un "téléphone rouge") entre Pyongyang et Séoul.

 

C'est sa réponse, dit-il, aux vastes manœuvres militaires américano-sud-coréennes qui ont débuté hier et qui vont durer douze jours.

 

Ces manœuvres seraient, en fait, selon Pyongyang, les préparatifs d'une invasion de la Corée du Nord, dont le prétexte serait le test prochain d'un missile de longue portée, test illégal (selon la communauté internationale) que Kim Jong-il se refuse obstinément d'annuler.

 

Washington et Tokyo ont d'ores et déjà menacé de détruire ce "satellite" en vol, ce qui sera considéré par Pyongyang comme un "acte de guerre" a déclaré hier le porte-parole du gouvernement nord-coréen. 

 

Les spécialistes pensent en général que toutes ces gesticulations de Kim Jong-il ne sont pas très sérieuses, qu'en réalité il ne cherche qu'à attirer l'attention d'un nouveau président américain obnubilé par la crise économique et le Moyen Orient;

 

que le dictateur nord coréen fait beaucoup de bruit pour s'assurer une aide matérielle occidentale;

 

qu'il serait prêt à troquer son missile longue portée et ses quelques bombes atomiques contre la certitude que son régime ne sera pas renversé;

 

que, bref, il ne veut certainement pas la guerre, seulement une assurance vie.

 

Tout cela est sans doute vrai.

 

Mais, entre temps, la tension est telle qu'une étincelle pourrait déclencher un gigantesque incendie. 

 

Un spécialiste japonais disait l'autre jour dans le "Washington Post":

 

"En cas de destruction du missile, Kim Jong Il perdra certainement la face. Nous craignions une réaction immédiate de sa part et un tir de missile sur la Corée du Sud."

 

Ce qui provoquerait une réaction en chaîne et une déflagration régionale aux conséquences incalculables.

 

Comment en sortir?

 

(..) un seul pays peut calmer l'Ubu de Pyongyang.

 

La Chine.

 

Bonne nouvelle: on vient justement d'apprendre que Kim Jong-il va être reçu très prochainement à Pékin par le président Hu Jintao.

http://globe.blogs.nouvelobs.com/archive/2009/03/10/vers-une-guerre-en-coree-du-nord.html

s300pmu2.jpg

La Russie ne livrerait pas
les S-300 à l'Iran


Si l'information se confirme, il s'agit d'un tournant stratégique majeur.

 

Selon un haut responsable européen qui suit ces affaires de près, la Russie serait sur le point d'annoncer qu'elle renonce - au moins temporairement- à livrer les batteries de missiles sol-air S-300 que l'Iran lui a commandées il y a plusieurs années et que Moscou n'a toujours pas livrées.

 

Ces batteries très sophistiquées sont capables de suivre en vol simultanément une centaine de cibles (avions de chasse, missiles...) et d'en détruire jusqu'à douze à 200 kilomètres de distance et 27 kilomètres d'altitude.

 

On suppose que l'Iran voulaient les installer autour de ses sites nucléaires afin d'empêcher l'aviation israélienne de les bombarder.

 

Le dossier S-300 envenimait donc passablement les relations entre Moscou et les Occidentaux, qui arguaient que, dès que la Russie déciderait de les livrer, Tsahal attaquerait les installations atomiques iraniennes, avant que celles-ce ne soient protégées.

 

Le Kremlin aurait décidé de faire ce geste -très important- envers Washington (et Jérusalem) juste avant la rencontre Obama-Medvedev de Londres le 2 avril et cela afin de montrer concrètement sa bonne volonté dans son dialogue renoué avec l'Amérique.

 

Qu'a-t-il obtenu en échange?

 

Le gel du déploiement du bouclier antimissile en Europe?

 

En tous cas, si elle se confirme, cette nouvelle représenterait pour l'Iran un revers diplomatique considérable, puisqu'elle signifierait au monde que Moscou lâche Téhéran - pour un temps, au moins.  

 

Pour

Obama, en revanche, elle serait le premier succès tangible de sa politique de main tendue vers Moscou et un premier pas vers la résolution du dossier nucléaire iranien.

http://globe.blogs.nouvelobs.com/archive/2009/03/11/la-russie-ne-livrerait-pas-les-s-300-a-l-iran.html

Une guerre en perspective entre l'Iran et Israël ?

dessin-anim--main-mur-copie-1.jpg

 

Plusieurs organisations juives de Suisse
exigent que Berne boycotte
la Conférence contre le racisme Durban II

si l'actuel projet de résolution n'est pas modifié. Ce projet "instrumentalise" selon elles la Conférence en une "tribune antisémite".

Le projet élaboré sous la houlette de la Libye, de l'Iran et de Cuba "est en contradiction totale avec le but initial et les conditions de son application", dénoncent l'Association Suisse-Israël (ASI), la Fédération suisse des communautés israélites (FSCI) et la plate-forme des juifs libéraux de Suisse (PJLS) dans un communiqué.

La conférence de suivi de Durban, qui doit se tenir du 20 au 24 avril à Genève, est hautement controversée. L'ébauche du document final se montre critique envers Israël en raison de l'occupation des territoires palestiniens. Israël, les Etats-Unis, le Canada et l'Italie ont déjà annoncé qu'ils ne participeraient pas à la rencontre.

Le Conseil fédéral décidera "en temps utile" de la participation de la Suisse à la conférence, a indiqué un porte-parole du Département fédéral des affaires étrangères. La Suisse est actuellement engagée dans la préparation de cette rencontre, visant notamment à mettre en oeuvre le programme d'action contre le racisme de Durban.

Berne attend que la conférence traite les différents thèmes de "manière équilibrée", a précisé le porte-parole. Elle ne doit pas devenir une plateforme visant une "situation spécifique" au Proche-Orient.
?> Pour en savoir plus, consultez la source de l'article

http://www.juif.org/blogs/13938,plusieurs-organisations-juives-de-suisse-exigent-que-berne-boycotte.php


Et en commentaire de cet article : DURBAN II

D'éminents intellectuels tels que les Prix NOBEL Elie WIESEL et Georges CHARPAK, ont fustigé les tentatives d'islamisation auxquelles se prête la structure onusienne dévoyée, dite improprement "Conseil des Droits de l'Homme". Durban I a été littéralement une mascarade qui restera dans l'Histoire de l'ONU comme l'une des pires pages d'exaltation du racisme antioccidental et de l'antisémitisme. Durban II (c-à-d. la Conférence de Genève des 20-24 avril 2009) s'annonce encore plus outrancier. Son comité préparatoire est présidé par la Libye ; sa vice-présidence ayant été attribuée à l'Iran. Les gouvernements occidentaux commencent, enfin, à réagir, mais il faut en terminer avec la pusillanimité et la complaisance : il faut qu'ils boycottent la Conférence de Genève, purement et simplement.

Un avocat belge, Philippe CHANSAY-WILMOTTE, relève un fait négligé de tous : la Conférence de Genève, placée dans une perspective islamisante, est un marché de dupes, car les Etats islamiques ont conclu, entre eux, un pacte d'intolérance. Préparant un article à ce sujet, il a écrit à de nombreux parlementaires, notamment à tous ceux de France, de Suisse, de Belgique et du Luxembourg, afin de les inviter à lui faire part des initiatives qu'ils entendent prendre afin que, dans le domaine juridique, les libertés individuelles soient respectées de sorte que soit tenue en échec cette offensive obscurantiste.


http://www.juif.org/blogs/13938,plusieurs-organisations-juives-de-suisse-exigent-que-berne-boycotte.php



Sur ce site :

Observatoire de l'islamisation, pour ceux que cela intéresse
http://www.juif.org/go-blogs-13940.php

Je rappelle le lien de l'observatoire des Juifs,
http://www.jewwatch.com/index.html



Sélection de liens :


Bravo Evo Morales

 
 
"France, que va-tu faire de tes vieux au chômage non indemnisé
que tu délaisse depuis que tu as décidé d'abandonner ta monnaie ? "
 
 
Le bouclier anti-missiles, que les Etats-Unis veulent installer en Europe,
est-il un système défensif ou offensif ?
 
« Vous ne verrez jamais des pilotes de l'Otan devant un tribunal de l'ONU.
L'Otan est l'accusateur, le procureur, le juge et l'exécuteur car c'est
l'Otan qui paie les factures. L'Otan ne se soumet pas au droit
international. Il est le droit international. »


Italie en débâcle
Le déservice public et les citations des classiques
 

Imaginons un syndicalisme islamique en France et en Europe
 
 
 
Jean-Claude Trichet,
le président de la Banque Centrale Européenne (BCE), a appelé les gouvernements « à poursuivre des politiques de dépenses courageuses, en particulier en matière de salaires dans le public ».

En clair, Jean-Claude Trichet demande aux gouvernements de baisser le salaire des fonctionnaires.

Lui gagne des centaines de milliers d'euros par an !

http://illusions-de-mouvements.over-blog.com/article-28899083.

 

ma mauvaise voix de fumeur
le droit de porter des armes
il faut se préparer au pire, par exemple à une pandémie grippale...
pourquoi il faut s'opposer à une france atlantiste
des pistolets (pas en plastique) pour les enfants américains
grippe aviaire : exercice grandeur nature
la finlande, les fusillades dans les écoles et la législation sur les armes à feu...
fusillade dans une école allemande tesla vs mafia pétrolière "watchmen"

 


 

 

Tamarindo.jpghttp://bridge.over-blog.org/article-28963695.html
 


Pour leur séjour privé, le Président et sa femme ont résidé dans l'hôtel d'un milliardaire accusé d'être un "narco-banquier".
http://fr.news.yahoo.com/69/20090311/tpl-mexique-sarkozy-a-t-il-sjourn-chez-u-86098b9.html



George W. Bush devrait-il être arrêté à Calgary, en Alberta, et jugé pour crimes internationaux ?
La construction de l’impunité par la propagande
http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=12681

 

Radio France Internationale condamnée pour le scandaleux licenciement d'Alain Ménargues
http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=12675

Qui commande aux USA ? Israël 
http://www.alterinfo.net/Declaration-de-Charles-Freeman-apres-son-desistement-d-un-poste-aux-Renseignements-US_a30702.html?PHPSESSID=46d3161cd7b3834048c8ec8db0f0374e

in-galit-s01.JPG

 

panier-de-crabes La vamp du Net

Le cauchemar orwellien ne cesse de gagner du terrain
http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-28936186.html


15 mars 1944 : le programme
du Conseil National de la Résistance

 

Au moment où nous voyons remis en cause le socle des conquêtes sociales de la Libération, nous, vétérans des mouvements de Résistance et des forces combattantes de la France Libre (1940-1945), appelons les jeunes générations à faire vivre et retransmettre l’héritage de la Résistance et ses idéaux toujours actuels de démocratie économique, sociale et culturelle.


Soixante ans plus tard, le nazisme est vaincu, grâce au sacrifice de nos frères et sœurs de la Résistance et des nations unies contre la barbarie fasciste. Mais cette menace n’a pas totalement disparu et notre colère contre l’injustice est toujours intacte.


Nous appelons, en conscience, à célébrer l’actualité de la Résistance, non pas au profit de causes partisanes ou instrumentalisées par un quelconque enjeu de pouvoir, mais pour proposer aux générations qui nous succéderont d’accomplir trois gestes humanistes et profondément politiques au sens vrai du terme, pour que la flamme de la Résistance ne s’éteigne jamais :


Nous appelons d’abord les éducateurs, les mouvements sociaux, les collectivités publiques, les créateurs, les citoyens, les exploités, les humiliés, à célébrer ensemble l’anniversaire du programme du Conseil national de la Résistance (C.N.R.) adopté dans la clandestinité le 15 mars 1944 : Sécurité sociale et retraites généralisées, contrôle des " féodalités économiques " , droit à la culture et à l’éducation pour tous, presse délivrée de l’argent et de la corruption, lois sociales ouvrières et agricoles, etc. Comment peut-il manquer aujourd’hui de l’argent pour maintenir et prolonger ces conquêtes sociales, alors que la production de richesses a considérablement augmenté depuis la Libération, période où l’Europe était ruinée ? Les responsables politiques, économiques, intellectuels et l’ensemble de la société ne doivent pas démissionner, ni se laisser impressionner par l’actuelle dictature internationale des marchés financiers qui menace la paix et la démocratie.


Nous appelons ensuite les mouvements, partis, associations, institutions et syndicats héritiers de la Résistance à dépasser les enjeux sectoriels, et à se consacrer en priorité aux causes politiques des injustices et des conflits sociaux, et non plus seulement à leurs conséquences, à définir ensemble un nouveau " Programme de Résistance " pour notre siècle, sachant que le fascisme se nourrit toujours du racisme, de l’intolérance et de la guerre, qui eux-mêmes se nourrissent des injustices sociales.


Nous appelons enfin les enfants, les jeunes, les parents, les anciens et les grands-parents, les éducateurs, les autorités publiques, à une véritable insurrection pacifique contre les moyens de communication de masse qui ne proposent comme horizon pour notre jeunesse que la consommation marchande, le mépris des plus faibles et de la culture, l’amnésie généralisée et la compétition à outrance de tous contre tous. Nous n’acceptons pas que les principaux médias soient désormais contrôlés par des intérêts privés, contrairement au programme du Conseil national de la Résistance et aux ordonnances sur la presse de 1944.

Plus que jamais, à ceux et celles qui feront le siècle qui commence, nous voulons dire avec notre affection :


" Créer, c’est résister. Résister, c’est créer ".

Signataires : Lucie Aubrac, Raymond Aubrac, Henri Bartoli, Daniel Cordier, Philippe Dechartre, Georges Guingouin, Stéphane Hessel, Maurice Kriegel-Valrimont, Lise London, Georges Séguy, Germaine Tillion, Jean-Pierre Vernant, Maurice Voutey


 

Ce texte fut publié le 8 mars 2004, il demeure plus actuel que jamais étant donné la politique de régression sociale et nationale de l'équipe de la grande bourgeoisie actuellement au pouvoir.


http://alainindependant.canalblog.com/archives/2009/03/12/12556260.html




C O M M E N T A I R E S  : I C I

 
Partager cet article
Repost0
11 mars 2009 3 11 /03 /mars /2009 04:52
NOM-cr-nes.jpg

Effrayant !

Et vrai...

A voir d'urgence pour comprendre le monde aujourd'hui,

les coulisses de tout ce qui se prépare,

tout ce que les médias sionistes nous cachent,

et ce qui nous attend ...

Comment, en particulier, un seul Etat,

pour défendre sa sécurité,

peut menacer celle de tous les autres,

d'abord en diabolisant,

puis en détruisant tout ce qui l'entoure, peu à peu..

Le terrorisme absolu !

Oui, Hitler n'est pas mort !

Idôlatrie de l'Argent,

désir d'hégémonie,

besoin de se venger du mal subi,

les ingrédients sont réunis

pour une conflagration planétaire.

Regardez ces deux vidéos,

et vous comprendrez comment un petit Etat

peut menacer le monde entier.

Oui, l'horreur est à nos portes.

Celle-ci dépassera tout ce que le monde a connu.


Alerte ! Un Etat dénué de scrupules,

de morale, de foi, de loi,

et surarmé,

a décidé de s'en prendre au monde,

avec l'aide du géant américain à l'agonie.

Une tragédie shakespearienne,

planétaire,

se met en place,

qui nous emportera tous,

si nous n'y prenons pas garde.

Comme le disait M. Dominique Moisi,

de Washington, nous sommes sur une poudrière.

Le compte a rebours a commencé....

Eva

Ces vidéos, que vous devez tous voir

pour comprendre, sont ici :


http://bridge.over-blog.org/article-28830091.html


apocalypse.jpg



Sélection de liens



 
 
 
 Retour dans l'OTAN + nomination de Lellouche: la boucle est bouclée. Avec Sarkozy, la France est maintenant totalement sous la botte des Etats-Unis et d'Israël.
 
Pierre Lellouche est un va-t-en guerre.

Il avait soutenu l'attaque des Etats Unis contre l'Irak. sa nomination comme "conseiller special" est la preuve que Sarkozy entend bien aligner totalement la politique étrangère de la France en ce qui concerne l'Afghanistan et le Pakistan sur celle des Etats Unis et, sous prétexte de la réintégration du pays dans l'OTAN, suivre les US dans ses aventures militaires post coloniales, sans lendemain, coûteuses en vies humaines mais aussi financièrement ruineuses. Comme le définit sa mission : "renforcer le rôle de la France dans la définition et la mise en oeuvre de l'engagement international" , Lellouche sera chargé de cette dérive atlantiste. Membre de l'association des députés plongeurs puisque lui-même plongeur de niveau 3, il risque de faire plonger la France dans un bourbier dont elle ne sortira ni grandie ni respectée sur la scène internationale.

Il est encore temps pour les parlementaires de tous bords d'arrêter Sarkozy dans cette dérive. Fillon a décidé d'engager son gouvernement devant le parlement sur le vote pour la réintégration de la France dans l'OTAN. Les députés de droite feront-ils passer les intérêts de la Nation avant ceux de la Sarkosie ? Vont-ils rentrer dans le rang et filer doux en trahissant l'honneur et l'indépendance de la Nation et laisser Sarkozy ruiner le pays, en proie à une recrudescence choquante du chômage et à un déficit budgétaire monstre, en participant à des guerres désastreuses qui ne sont pas les nôtres ?
 

REA_117944_005
Le président a le sens de l’amitié. Après l’affaire Pérol, l’affaire Herzog semble en témoigner.

Dans le cadre de la réforme du juge d’instruction, Thierry Herzog, avocat, a été nommé membre du groupe de travail qui en compte quinze. Aucun problème puisque Maître Herzog est un professionnel reconnu sauf que…
Son amitié personnelle avec le Chef de l’Etat suscite les critiques de certains magistrats qui selon eux, légitiment un soupçon de partialité du groupe de travail.
Beaucoup dénoncent, en effet, un comité en service commandé «qui suit les commandes de Nicolas Sarkozy» sur cette réforme.
 
 
Il se veut plus russe qu'américain ...

42554898.jpgBolivie :
expulsion d'un diplomate US

Manière détournée mais utilisant néanmoins la manière forte de faire le "ménage" au sein du secteur pétrolier bolivien ? Voire de passer quelques messages aux majors pétrolières ?Alors que mi-février, à la "faveur" de la promulgation d'une nouvelle constitution instaurant un "socialisme communautaire", la Bolivie avait annoncé qu'elle

En guise de « préambule » à sa visite officielle à Moscou les 15 et 16 février dernier, Evo Morales avait en effet affirmé que la Bolivie était un partenaire prometteur de la Russie en Amérique latine.
"Moscou et La Paz adoptent des positions proches ou identiques sur des problèmes clés de la vie internationale et souhaitent l'établissement d'une coopération efficace afin de faire face à de nouveaux défis et menaces dans le monde, qu'il s'agisse du narcotrafic, de la contrebande des armes ou du crime organisé transnational", avait-il été souligné.
Un ensemble d'accords sur les investissements et la coopération énergétique devait être signé lors de cette visite. Il s'agit notamment d'un mémorandum de compréhension entre Gazprom et la société pétrolière bolivienne YPFB
 
 
 Castro-copie-1.jpg


Barack Obama
et les sanctions économiques
contre Cuba

 


Salim Lamrani

 

            Depuis son intronisation à la présidence des Etats-Unis, Barack Obama, occupé par de multiples dossiers, n’a toujours pas effectué de geste en direction de Cuba, malgré ses promesses de campagne de mettre un terme aux sanctions économiques imposées par son prédécesseur George W. Bush en mai 2004. Celles-ci limitent drastiquement les visites des émigrés cubains vers leur pays d’origine à 14 jours tous les trois ans et réduisent l’aide financière familiale à 100 dollars par mois, dans le meilleur des cas1.

 
  (..) Les sanctions économiques imposées de manière unilatérale par Washington depuis juillet 1960 sont unanimement rejetées par la communauté internationale. Le 29 octobre 2008, pour la 17ème année consécutive, 185 pays sur les 192 que compte l’Assemblée générale des Nations unies se sont prononcés pour la levée de cet état de siège qui affecte toutes les catégories de la population cubaine. En effet, les sanctions étasuniennes sont le principal obstacle au développement économique de Cuba. Elles ont coûté 93 milliards de dollars à l’économie cubaine depuis leur entrée en vigueur et 3,7 milliards rien que pour l’année 2007. L’opinion publique étasunienne et le monde des affaires sont également opposés à l’actuelle politique de la Maison-Blanche en raison de son caractère obsolète, cruel et inefficace4.
 
 

Alerte, Corée du Nord !
.
Comme disait tout récemment Max Galo : "A présent, le monde peut sombrer dans la barbarie d'une heure à l'autre".
Les armes nucléaires ont envahi le globe et celui qui tirera le premier engendrera une hécatombe sans précédent. Iran ou Corée, oui qui d'autre ? Allez savoir. (NB Eva: Pour moi ça sera Israël. Les paris sont ouverts !) Un jour ce ne sera plus une menace mais une réalité. Un jour, il s'en trouvera un qui lancera le grand feu d'artifice.
 
La tension monte entre les deux Corées, alors que les armées sud-coréenne et américaine se livrent, du 9 au 20 mars, aux exercices annuels baptisés Key Resolve et destinés à améliorer leur capacité défensive en cas d'éventuelle agression ennemie. Le 9 mars, vers 3 heures du matin, le porte-parole de l'état-major de l'armée nord-coréenne a annoncé que "le contrôle sera renforcé dans les zones frontalières pour assurer la sécurité" et que "les liaisons téléphoniques militaires entre les deux Corées seront coupées". Et, de fait, elles l'ont été le jour même, à 5 heures du matin, a constaté le gouvernement sud-coréen.
 


Bruno-Etienne.jpg

La mort d'un "grand" : Le professeur Bruno Estienne

Hommage.

http://lavenircestmaintenant.skyrock.com/

http://fatahelbab.over-blog.com


Personnes handicapées :

Il serait peut-être temps de demander au Président de la République, au gouvernement et aux partis politiques de se positionner vis-à-vis de « la Convention internationale sur les droits des personnes handicapées » ( voir le texte ) En effet la France ne l'a toujours pas ratifiée, alors que 50 pays l'ont déjà fait, et qu'elle l'a signée le 30 mars 2007 ! Le fait de la signer atteste de l'intérêt que l'on porte au texte, mais ne pas la...

>> en savoir plus...


 

Jean-Louis Fontaine, formateur et consultant en politiques du handicap, président de l'association Synergie et président du CDH



Ct--valmy.jpg




OTAN, UNION TRANSATLANTIQUE...  FACE A LA MENACE AMÉRICAINE: AGIR  Claude Beaulieu
  
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article194

  
5ème COORDINATION NATIONALE DES UNIVERSITÉS
  
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article193

  
FIDEL CASTRO: DES CHANGEMENTS SALUBRES AU CONSEIL DES MINISTRES
   
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article192
    

ABSTENTION POPULAIRE AUX ÉLECTIONS EUROPÉENNES communiqué du PRCF
    
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article191

   
COUP DE FORCE CONTRE UN TRÉSOR, LA SUISSE   Par Hélène Nouaille
    
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article190

   
UN PEU DE COURAGE, CAMARADES! NE NOUS LAISSONS PAS VOLER NOTRE NON Par M C Burricand
   
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article189


VILLEPIN: CE SERAIT UNE FAUTE DE REVENIR PLEINEMENT DANS L'OTAN
   
http://www.comite-valmy.org/spip.php?breve34

   
PAS D'ISKANDER A KALININGRAD SI WASHINGTON RENONCE A L'ABM EN EUROPE 
    Selon le Ministre russe de la Défense
    
http://www.comite-valmy.org/spip.php?breve33


p90_usa_israel_flag_ciel_washington.jpg



Des Israéliens auraient trouvé le secret du plutonium «sûr» (Le Figaro)

Benoît XVI "ne lâche" pas Pie XII même s'il n'a toujours pas donné le feu vert pour sa béatification . Le souverain pontife a décidé de ne pas se...



kotel%2520at%2520sunrisemiguel.JPG 

Iran : L'étau se resserre ?

(article complet) Mardi 10 mars 2009 en début de matinée, Guysen International News informe que « Ehoud Barak transfère actuellement à Binyamin Netanyahou les renseignements sur le dossier iranien. Le ministre de la Défense et son équipe remettent au Premier ministre pressenti toutes les informations détenues par Israël sur le nucléaire iranien, sur les dispositions prises par la communauté internationale et sur les sanctions en vigueur contre Téhéran ». Sur le wire, on apprend que le chef du Renseignement américain Dennis Blair prévient - mardi 10 mars 2009 - qu'il serait difficile de convaincre l'Iran d'abandonner son programme nucléaire controversé par des moyens diplomatiques. Ah oui ?

sur
 monde-info.blogspot.com



  • DOMMERGUE
  • SILENCE ON VACCINE !
  • UNE GUERRE CIVILE MONDIALE POUR FIN 2009?
  • SANS FORME DE POLITESSE
  • La Suisse est un obstacle sur la voie de Merkel qui mène à la dictature financière de l’UE
  • Le système bancaire US est insolvable, par Nouriel Roubini
  • NICOLAS SARKOZY, LE PARLEMENTAIRE QUI N’A RIEN FOUTU EN 12 ANS DE VIE POLITIQUE
  • Partout dans le monde, les banques sont mortes : vers la nationalisation des banques zombies.
  • VIOLATION OFFICIELLE ET SANS COMPLEXE DES LIBERTES. ARME : LA PUB !!!

    liste complète


    Nous ne sommes pas dupes.
    Ils veulent une guerre ?
    Eh oui, cette dernière rapporte tant !
    Mardi 10 Mars 2009


    Citoyens députés, Correspondants
     
    Ne subissons plus les erreurs, mensonges et raisonnements passéistes de nos Economistes éminents mais dont le raisonnement en la matière est largement erroné.
    La crise gagne du terrain en dépit d'une production énorme, pourquoi ? Pour la simple et bonne raison suivante, les consommateurs évincés du monde du travail par la machine d'une part, et le manque de circulation monétaire par une très mauvaise répartition de la monnaie, illégalement payante, renforce de plus de 40% les prix;  la dette de la France s'élève aujourd'hui à :

    À cet instant, la dette publique française est de     €  (estimation basée sur les chiffres des dernières années) mardi 10 mars 2009 13h 17.

    Voir le site: www. nirgal.com/wakeup/dette

    Dette :

    À cet instant, la dette publique française est de
    € (estimation basée sur les chiffres des dernières années) nouveau résultat quelques secondes après avoir relevé le premier. Simplement effarant et surtout totalement injustifié parce qu' Economie représente le mot privilège et non partage.


     C'est bien une dette de plus de 1000 milliards d'euros que la France, à l'instar de beaucoup d'autres pays, a accumulée au cours des années. Ce chiffre est tellement hallucinant qu'il faut le comparer à d'autres pour en prendre la mesure.
     

    La dette représente aujourd'hui 4 fois le budget annuel de l'état !

     .... alors qu'une émission gratuite de numéraires et une répartition rationnelle des biens produits sur le plan national  permettraient que les 90 % de notre population, jusqu'à ce jour défavorisée, consomme normalement et épuise la production. Nous ne le répèterons jamais assez, la véritable et moderne économie est bien le partage de la production d'une manière humaine ( léger avantage financier aux plus actifs ou méritants) rationnelle , pas plus de billets que la valeur de cette production. Pas de risque d'inflation.

     
    Vous verrez alors, miracle, la crise s'estomper progressivement sans avoir besoin de recourir à la guerre ou à une autre solution artificielle voire incompatible avec l'ampleur de ce problème sciemment diligenté. Lorsqu'on a trop produit, les constructeurs peuvent un certain temps mettre en chômage technique sans pour autant priver de nourriture leurs ouvriers ni leurs ingénieurs puisque nos agriculteurs, maraîchers, éleveurs continueront à produire et que la valeur de ces produits sera évaluée et partagée entre tous. 
     
    Aurez-vous la pertinence d'accepter cette vérité, ou continuerez-vous à faire la sourde oreille. Vous avez entre les mains votre future réélection. Réveillez-vous que diable ! Par avance, merci. Le bureau du P.F.P.

    A tout problème, même grave, existe immanquablement une solution.
    Ceci s'ajoute en complément de notre Charte de survie.
    Les responsables : Irène Freeman & Jacques Daudon http://daudon.free.fr/


    coupe-mur.jpg


    Lancement du Tribunal Russell pour la Palestine - Communiqué de presse
    Voici le communiqué de presse publié à la suite de la conférence de presse pour le lancement du Tribunal Russell pour la Palestine qui a eu lieu mercredi 4 mars à Bruxelles.
    Lire la suite : http://www.france-palestine.org/article11297.html


    Action
    Pétition internationale adressée à l’Assemblée Générale des Nations unies, pour mettre en place un tribunal pénal international ad hoc afin de juger les crimes de guerre israéliens, notamment à Gaza. AFPS
    Signez la pétition : http://www.france-palestine.org/article11097.html

    Lettre de prison. Salah Hamouri
    Dans quelques jours cela fera 4 ans que Salah Hamouri est détenu illégalement par les autorités israéliennes qui occupent son pays, la Palestine, et abandonné par les autorités de son autre pays, la France. Il a pu nous faire parvenir une seconde lettre.
    Lire la suite : http://www.france-palestine.org/article11308.html


    A voir
    Un soldat israélien ordinaire. Michelle Guerci
    Le réalisateur Avi Mograbi ne cesse de filmer la société israélienne de l’intérieur. Son dernier film, Z32, est consacré à un jeune soldat ayant perpétré un crime de guerre.
    Lire la suite : http://www.france-palestine.org/article11181.html

    "Palestiniens" en exposition. Pierre Barbancey
    Mustapha Boutadjine présente ses oeuvres, du 2 au 27 mars à Paris. Un hymne sans faille au combat contre l’oppression et l’obscurantisme.
    Lire la suite : http://www.france-palestine.org/article11246.html


    A lire
    Gaza Décembre 2008- Janvier 2009 - Un pavé dans la mer. Maximilien Le Roy
    Le premier livre sur la guerre de Gaza vient de sortir et il n’est sans doute pas étonnant qu’il soit composé à moitié par des auteurs de bande dessinée qui se sont mobilisés et qui ont dessiné leur vision de cette guerre.
    Lire la suite : http://www.france-palestine.org/article11259.html

    dessin-anim--main-mur.jpg
    Actualité


    Le nouveau tracé du mur de séparation discriminatoire dévore de nouveaux terrains palestiniens. Palestinian Information Center
    Les occupants israéliens veulent duper le monde. Ils veulent donner à leur mur de séparation discriminatoire une sorte de légitimité.
    Lire la suite : http://www.france-palestine.org/article11317.html

    Guerre de Gaza : le procureur de la CPI envisage d’enquêter sur Israël. AFP
    Le procureur de la Cour pénale internationale (CPI), l’Argentin Luis Moreno Ocampo, envisage d’enquêter sur Israël pour crimes de guerre après son intervention militaire qui a fait 1.300 morts à Gaza, a-t-il indiqué au journal dominical Perfil, à Buenos Aires.
    Lire la suite : http://www.france-palestine.org/article11311.html

    Pas de paix sans justice. Salama A. Salama

    Actuellement, les efforts arabes se convergent pour enregistrer les violations israéliennes contre les droits de l’homme commises au cours de la guerre contre Gaza. Ils visent également à étudier les moyens juridiques à même de punir l’agresseur.
    Lire la suite : http://www.france-palestine.org/article11289.html

    Une balle dans le ventre. Gidéon Lévy
    A l’ombre de la guerre à Gaza, les réservistes ont dû penser que tout était permis. Sous son inspiration, on peut, et peut-être même le faut-il, tuer des innocents, y compris en Cisjordanie.
    Lire la suite : http://www.france-palestine.org/article11278.html

    Lendemains de guerre. Christian Merville

    Le programme d’aide n’aura pas d’impact sans un programme de réforme de la politique car « la paix, la stabilité et le développement sont interdépendants ».
    Lire la suite : http://www.france-palestine.org/article11263.html

    Le nettoyage ethnique et Israël. Conn Hallinan

    L’un des développements les plus dérangeants au Proche-Orient est le consensus croissant parmi les Israéliens selon lequel il serait acceptable d’expulser – selon les mots de ses défenseurs, « transférer » - les citoyens arabes, soit vers un Etat palestinien qui reste à former, soit vers les pays voisins, en Jordanie ou en Egypte.
    Lire la suite : http://www.france-palestine.org/article11315.html

    Les vues cyniques d’un stratège israélien. Alain Gresh
    Helena Cobban, auteure de plusieurs livres sur le Proche-Orient (dont un sur l’OLP), tient un excellent blog, Just World News. Elle a séjourné récemment en Palestine et en Israël. Dans l’un de ses envois, en date du 3 mars, elle raconte son entretien avec Efraim Inbar, directeur du Begin-Sadat Center for Strategic Studies à l’université Bar-Ilan University, qui a souvent conseillé les dirigeants du Likoud : « Likud strategic thinker Inbar’s self-confident view of the world ».
    Lire la suite : http://www.france-palestine.org/article11312.html

    Elections israéliennes . Le triomphe des ultra faucons israéliens, terme ultime de la glaciation idéologique du sionisme. René Naba

    Le triomphe des ultra faucons israéliens aux élections législatives du 10 février 2009, qui devrait être couronné par la formation d’un gouvernement Netanyahu-Liberman, le tandem le plus à droite de l’histoire israélienne, marque le terme ultime du processus de glaciation idéologique du sionisme fondateur d’Israël, une radicalisation qui plonge le camp occidental dans une redoutable épreuve de vérité, en le plaçant à l’épreuve de ses propres principes.
    Lire la suite : http://www.france-palestine.org/article11276.html

    Israël ; Une société qui aime se faire peur. Gilad Nathan
    Pour maintenir l’état d’urgence, les Israéliens ont besoin d’entretenir un sentiment de menace extérieure. Aujourd’hui l’Iran, demain le Pakistan, et pourquoi pas, après-demain, le Tadjikistan ?
    Lire la suite : http://www.france-palestine.org/article11302.html

    Un extrémiste de droite à la tête de la diplomatie israélienne. Serge Dumont
    Avigdor Lieberman a signé un accord avec le premier ministre désigné Benyamin Netanyahou. Consternation au sein même du Ministère des affaires étrangères
    Lire la suite : http://www.france-palestine.org/article11313.html

    Palestine ; Colonisation accélérée ? René Backmann
    Le gouvernement israélien projette d’ajouter 290 000 colons aux 460 000 qui vivent déjà en Cisjordanie et à Jérusalem-Est
    Lire la suite : http://www.france-palestine.org/article11306.html

    Pourquoi Israël veut doubler le nombre de ses colonies en Cisjordanie. Pierre Barbancey ; René Backmann
    Washington va-t-il laisser Tel-Aviv se comporter comme bon lui semble ou, au contraire, hausser le ton alors que processus de paix a déjà été mis à mal par l’offensive israélienne meurtrière sur la bande de Gaza ?
    Lire la suite : http://www.france-palestine.org/article11279.html

    « Il n’y aura pas de reconstruction avant un accès aux territoires palestiniens » Entretien avec Jonas Gahr Store, ministre norvégien des Affaires étrangères
    Du déjà-vu, c’est une expression qui explique bien la situation. Maintenant on discute de la reconstruction de quelque chose que nous avions reconstruit par le passé.
    Lire la suite : http://www.france-palestine.org/article11288.html

    Reconstruction de Gaza. A l’épreuve des bonnes volontés. Samar Al-Gamal, Chérif Ahmed
    Comment reconstruire sans trêve dans les opérations militaires et sans une levée du blocus imposé par Israël ?
    Lire la suite : http://www.france-palestine.org/article11287.html

    Le convoi britannique approche de Gaza. Younes Salameh

    Par voie routière ou ferroviaire, les organisations internationales font leur maximum pour venir en aide aux palestiniens de la bande de Gaza.
    Lire la suite : http://www.france-palestine.org/article11281.html

    Le Premier ministre palestinien remet sa démission. Le NouvelObs

    La décision de Salam Fayyad peut être interprétée comme un gage de bonne volonté de Mahmoud Abbas à l’égard du Hamas avant la reprise des négociations sur le partage du pouvoir au sein d’un gouvernement d’unité palestinien.
    Lire la suite : http://www.france-palestine.org/article11305.html

    L’ambassade d’Israël en Mauritanie ferme ses portes. M. Aziri
    La Mauritanie, un des trois pays de la Ligue arabe à avoir des relations diplomatiques avec l’Etat hébreu, a décidé vendredi (5 mars) la fermeture de l’ambassade d’Israël à Nouakchott.
    Lire la suite : http://www.france-palestine.org/article11307.html

    Le premier ministre canadien embrasse Israël et son hostilité envers l’Iran. François Marginean
    Décidément, le Canada n’a pas fini de se rapprocher idéologiquement d’Israël.
    Lire la suite : http://www.france-palestine.org/article11284.html

    Appel depuis Alger à des sanctions pénales contre Tel-Aviv. Françoise Germain-Robin
    Un colloque international s’est tenu ce week-end dans la capitale algérienne pour examiner les actions judiciaires à engager contre les responsables des crimes commis à Gaza.
    Lire la suite : http://www.france-palestine.org/article11280.html

    Proche-Orient ; Le message de Robert Fisk. Lorraine Guay
    Ses jugements sur la situation actuelle au Moyen-Orient sont tranchants, implacables sur un ensemble d’enjeux très sensibles
    Lire la suite : http://www.france-palestine.org/article11285.html

    Une tournée ridicule de plus au Proche-Orient par un Secrétaire d’Etat américain. James G. Abourezk
    Cette fois-ci, c’est le tour de Mme Clinton
    Lire la suite : http://www.france-palestine.org/article11303.html

    Le traitement inégal de la question des prisonniers par Nicolas Sarkozy. Younes Salameh
    Lundi 2 février, le président français Nicolas Sarkozy, toujours avide de beaux discours, a réaffirmé à Charm el-Cheikh que la libération de Gilad Shalit en échange de prisonniers palestiniens est une priorité des Français, qui « n’accepteront jamais que la vie du soldat détenu par le Hamas soit en danger ».
    Lire la suite : http://www.france-palestine.org/article11304.html

    Dix Façons de tuer le Fatah. Uri Avnery
    La libération de 1.200 prisonniers palestiniens serait perçue par la population palestinienne comme une grande victoire du Hamas. Pour eux, cela serait une preuve de plus que les Israéliens ne comprennent que le langage de la force, comme l’a toujours soutenu le Hamas. Cela se ferait à la honte de Mahmoud Abbas et d’autant plus si le Hamas obtenait la libération du N° 2 du Fatah, Marwan Barghouti.
    Lire la suite : http://www.france-palestine.org/article11298.html


    Témoignage

    Palestine : Il faut ouvrir les frontières de Gaza. Nations Unies
    Lors de sa première visite dans les Territoires palestiniens occupés, Abdul Aziz Arrukban, envoyé spécial humanitaire du secrétaire général des Nations Unies, a rencontré les responsables des organisations humanitaires pour passer en revue les meilleurs moyens d’acheminer l’aide d’urgence dans Gaza, de même que les habitants de Gaza pour évaluer l’aide qu’ils recevaient réellement.
    Lire la suite : http://www.france-palestine.org/article11290.html

    Les escadrons de la mort israéliens : l’histoire d’un soldat. Donald Macintyre

    Pour la première fois, un ancien membre des escadrons de la mort israéliens brise le silence
    Lire la suite : http://www.france-palestine.org/article11286.html

    Le tissu industriel de la bande de Gaza a été détruit par le blocus et la guerre. Michel Bôle-Richard

    De la fabrique de glace à la faïencerie, une soixantaine d’entreprises ont été mises au tapis pendant la dernière offensive israélienne
    Lire la suite : http://www.france-palestine.org/article11309.html

    16-year-old-dead.jpg 


    Soudan, Tibet, Mexique. Cette semaine les traces
    de l'impérialisme occidental traînent à la une
    des journaux de tous les continents.


    J'ai déjà beaucoup écrit sur le Soudan, mais je ne suis pas étonné que le discours anticolonialiste autour de ce pays ne rencontre guère d'écho en France, et que les bonnes âmes s'entousiasment pour l'inculpation de son président devant la CPI. Nous ne connaissons cela que trop bien.

    daliwhitehouse-copie-1.jpgDe même sur le
    Tibet, le sénateur Mélenchon a avancé des arguments profonds sur la théocratie du Dalai Lama, mais les arguments, mais les arguments n'intéressent guère.

    Je lisais ce matin dans la presse chinoise un
    article d'un certain Zong Yiwen, membre de l'association China Religious Culture Communication, selon lequel 80 % des membres du soi-disant gouvernement tibétain en exil sont Tibetan Youth Congress, une organisation qui appelle à l'intifada la population du Tibet. Ces membres sont censés être aux ordres du Dalaï Lama aux termes de leur constitution. Or peuvent-ils soutenir la violence que condamne officiellement leur leader ? ou leur leader tient-il un double langage ? Une enquête sur ce gouvernement tibétain en exil, son personnel, ses valeurs, ses  financements, serait utile à la compréhension des enjeux.

    Dans toutes ces affaires de sécession il y a toujours un Ibrahim Rugova non-violent que l'on met en avant, et derrière lui, un gang façon UCK, et une base américaine en prévision (avec la bénédiction des multinationales évidemment).

    Vu aussi ces tensions militaires en haute mer entre les USA et la Chine. Et l'obstination du gouvernement nord-coréen à envoyer un missile de longue portée en faisant croire que c'est un satellite (dans la presse il semble que seule la Chine reconnaisse à la Corée du Nord le bénéfice du doute - je le leur accorderais moi aussi s'ils ne s'obstinaient à prétendre avoir déjà lancé un satellite en 1998 alors qu'il s'agissait déjà d'un missile).

    president-du-sri-lanka.jpgM. Obama qui durcit les bombardements aériens en
    Afghanistan et au Pakistan, planifierait avec l'Inde une intervention militaire au Sri Lanka officiellement pour évacuer 200 000 civils tamouls suite aux succès du gouvernement de Columbo contre la guérilla sécessionniste. L'idée viendrait de Washington et l'Inde serait contrainte et forcée d'y souscrire pour des questions d'image et de crédit dans la région. Washington veut agir "en coalition". La France sarkozyenne aurait déjà approuvé l'idée. Le gouvernement srilankais considère que les civils (70 000 selon ses chiffres) sont otages des Tigres (LTTE) et qu'ils doivent rendre les armes pour que les civils puissent être évacués. Le Sri-lanka qui mène une politique active de non-alignement et de souveraineté nationale bénéficie du soutien diplomatique de la Russie.

    http://delorca.over-blog.com/article-28860992.html

    American Way of Life
    notre modèle,
    désormais, avec Sarkozy :
    Sous tentes !  

    Tent City
    Tammy Day, who has recently become homeless, sits outside of her tent at a homeless tent city on March 5, 2009 in Sacramento, California. Sacramento's tent city is seeing an increase in population as the economy worsens with more people becoming unemployed and having their homes slip into foreclosure. (Justin Sullivan / Getty Images)
    Tammy Day, who has recently become homeless, sits outside... (Justin Sullivan / Getty Images)


    Le système bancaire US est insolvable
    http://contreinfo.info/article.php3?id_article=2575


    TOM-DOM :
    Lettre d'une lectrice,
    Rita Pitton, à un ami :

    Bonjour Jean Louis ,
    > Intéressant l'article de Michel de Poncins  . Oui dans les territoires et départements  d'outremer, assistanat et chômage sont au rendez vous  et la manne publique est essentielle .
    > Nous à l'île Maurice on a dit  résolument NON à l'impérialisme en 1969  pour nous débrouiller par nous mêmes  .
    > Nous avons un réseau de PME qui apporte la prospérité  à l'île et les salaires les plus bas ont été un peu  rehaussés .
    > Beaucoup d'industriels français et autres  ont investi à Maurice poussés , disons le franchement , non par la volonté humaniste d'aider le Tiers Monde mais par la volonté capitaliste de s"enrichir !! Ils exploitent une main d'oeuvre à bon marché pour rapatrier les profits acquis au Sud vers le Nord !!!
    > Eh oui à l'île Maurice j'ai personnellement vu des générations sacrifiées SUR L'AUTEL DU PROFIT des investisseurs étrangers qui s'enrichissaient sur la sueur des  travailleurs locaux  .Et les profits étaient rapatriés !! Chez nous aussi on trouve ces békés qui possèdent d'immenses fortunes !!!
    > La main d'oeuvre à bon marché reste leur critère : ça c'est pas conforme à l'éthique d'amour et de justice qui rend l'homme à l'humanité .
    > La France a toujours été impérialiste .Elle pourrait donner l'indépendance aux Dom Tom mais elle les garde pour ses besoins .Les métros retraités vont se dorer au soleil et envoient les locaux travailler en métropole dans le froid !!  La Réunion est envahie par des métropolitains  avides de soleil . Et les Réunionnais sont des citoyens de deuxième zone dans leur propre pays !!!
    > Jean Louis je vous laisse réfléchir sur
    l'impérialisme et le capitalisme barbare .

    Rita Pitton, écrivain
    http://ritapitton.hautetfort.com 
    Je ne suis pas riche de ce que j'ai amassé mais de ce que j'ai donné...
    La suite sur : http://r-sistons.over-blog.com/article-28888535-6.html#anchorComment

    Welcome
    Jean-Claude Lenoir, président de l'association Salam, qui vient en aide aux migrants à Calais (Pas-de-Calais), accuse le ministre de l'Immigration, Eric Besson, de "polémiquer" pour "salir" le film de Philippe Lioret, "Welcome", qui sort mercredi. Lire la suite l'article
    http://fr.news.yahoo.com/2/20090311/tfr-welcome-besson-veut-salir-le-film-se-f56f567.html
     

    US-war-on-terror.jpg
    L’insécurité mondiale
    est plus un danger pour nous
    que le terrorisme

    Ne devrions-nous pas en fin de compte nous mettre à repenser le concept même de sécurité intérieure sur une planète en plein naufrage ?

    Maintenant que David Blair, le nouveau directeur de l’agence de services secrets "National Intelligence", affirme que l’insécurité mondiale est plus un danger pour nous que le terrorisme, n’est-il pas temps de libérer le concept de "sécurité" de ses chaînes imposées d’en haut avec le terrorisme en ligne de mire ?

    N’est-il pas temps, en fait, que le gouvernement d’Obama commence à établir un plan de sécurité crédible - c’est-à-dire en s’appuyant sur les associations de citoyens – qui prévoirait des dispositions pour que les localités puissent parer aux éventualités après les catastrophes – qu’elles soient naturelles ou créées par l’homme (si la différence existe encore) – qui ne manqueront pas de marquer cette époque naissante de chaos financier et climatique ?

    A long terme, si ne nous nous mettons pas à élaborer un projet de sécurité publique qui répondrait effectivement aux défis majeurs de notre temps, qui se préoccuperait de reconstruction et non pas de "défense", et qui servirait à assurer le bien-être des collectivités plutôt qu’à entretenir de nouvelles équipes de police spéciale , nous avons du mouron à nous faire.

    suite à http://www.legrandsoir.info/spip.php?article8171


    Gorbatchev joker de l'Occident
    contre Poutine ?
    Gorby, gueule de bois sec d’un occident en crise et en quête de diversion, défraie burlesquement la chronique sur l’ère Poutine accusé de reprendre les pires horreurs du soviétisme, au grand secours et plaisir des fringales de médias sans substance pour nourrir la désinformation interne en Occident.
    http://www.legrandsoir.info/spip.php?article8167

Partager cet article
Repost0
10 mars 2009 2 10 /03 /mars /2009 01:23



city-lifes.jpg
Editorial d'Eva :
L'embrasement


Mes amis,

Deux alertes, l'une concernant les baisses de salaires exigées par Trichet et par la BCE ; l'autre émanant d'un des plus célèbres, et inspirés, pasteurs des Etats-Unis.

La première alerte, je ne m'étendrai pas : Elle est suffisamment éloquente. Et elle va dans le sens de ceux qui déclarent que cette crise est provoquée par la Caste qui, dans l'ombre, élabore les politiques contraires aux intérêts des peuples. Et des guerres lorsque la "populace" devient trop encombrante et revendicative....En effet, tout est fait pour permettre aux plus nantis d'augmenter leurs profits. Scénario probable : Ils élaborent les ingrédients de la crise en prenant soin de mettre à l'abri les sous dans des coffres-forts sûrs, par exemple, dit-on, en Israël. Délit d'initié ! Puis, ils demandent aux gouvernements aux ordres de faire en sorte que la "populace", encore elle, renfloue les banques soi-disant lésées. Et tant pis si elle doit payer deux fois : En faisant les frais de la crise, aussi, avec à la clef chômage, dégraissages, délocalisations, précarités, baisse de revenus, perte du logement et de la dignité, voire même dislocation des liens familiaux, et bien sûr destruction du Droit du Travail, des services publics, des protections sociales, et même bientôt, de l'Ecole, de l'Université, de la Santé... Paralèlement, élaboration de nouvelles Lois juridiques destinées à "immuniser", à octroyer l'impunité aux affairistes véreux, aux délinquants en col blanc, aux faiseurs de crises et de guerres ! Et si les milliards tombant encore dans l'escarcelle des Grands Banquiers étaient destinés aux guerres d'élimination de cette populace, après l'avoir pressurée, ou à la construction de bunkers fortifiés en Norvège afin de protéger l'Elite de cataclysmes à venir, et des conséquences de ces politiques démentielles ?

Le pasteur David Wilkerson annonce mille tourments pour l'humanité, des émeutes, des pénuries, le feu de la colère de Dieu à l'encontre de ses enfants qui "suivent leurs mauvais penchants" au lieu d'appliquer les préceptes divins, d'écouter la sagesse, la raison.

Cela rejoint tout ce que nous disons dans ce blog : Les hommes sont particulièrement "mauvais", aujourd'hui, toujours plus cupides, convoitant toujours plus les biens de leur prochain (comme aux USA - auto-proclamée pourtant Nation du Bien -, avec le pétrole en Irak, en Iran, au Soudan...), quel que soit le prix à payer pour l'humanité. C'est fou, c'est immonde.

Que voit-on ? Si l'on se réfère aux préceptes divins, l'homme ne peut donner la mort (en faisant justice lui-même, en décrétant des guerres, en tuant les embryons pour convenance personnelle...), il doit être fidèle à son épouse, nul ne peut unir deux hommes entre eux ou deux femmes entre elles, il n'est nullement permis de convoiter le Bien de son prochain et pire encore de s'en emparer par la force, comme en Irak, sous des prétextes mensongers de surcroît, la priorité est d'aimer son prochain, de pardonner à ceux qui font le mal, et d'accueillir le pauvre, l'étranger, la veuve, l'orphelin... Enfin, le péché que Dieu hait le plus, est justement celui que les dirigeants en exercice, les nantis, affectionnent surtout : L'orgueil. Ils sont ivres de pouvoir, de réussite, d'argent, voulant supplanter leur prochain, le dominer, l'asservir, le réduire à néant, avec arrogance. Ils se croient au-dessus de tous les individus, des règles, des commandements divins, des Lois, ils se croient les maîtres du monde, pouvant tout se permettre, même les crimes les plus abominables. On le voit particulièrement avec Israël, le peuple élu destiné au sacerdoce royal, qui encore et toujours a la "nuque raide" (Bible), se prosternant devant le Veau d'Or, préférant les idoles du monde au culte de Yahvé, Mâmon à Dieu. Et prêt à entreprendre les guerres les plus sanglantes et meurtrières pour prendre possession de richesses (le gaz des Gazaouis, par exemple, quitte à les exterminer, quelle abomination !) ou de terres nouvelles, comme en Irak, afin de contrôler, de dominer, toute la région. Même chose pour l'alter-ego américain, dont les actes sont aux antipodes des déclarations. Hypocrisie toujours !

moise.jpg

Oui, que voit-on ? Tout le contraire de ce que Dieu attend de ses créatures.

La patience a ses limites. La colère de Dieu est proche. Et très significativement, elle commencera par s'abattre sur les principaux fauteurs de troubles, américain et israélien. Ce n'est pas sans raison si le texte du Pasteur Wilkerson mentionne d'abord les grandes villes américaines. Mais les émeutes, les embrasements, se produiront ensuite un peu partout. 

Qui est David Wilkerson ? Je l'ai rencontré, lors d'une croisade pour l'évangélisation, à New York. Je dois à l'un des plus grands hommes de foi que la terre ait connus, à l'un des plus inspirés, ma propre foi. Oui, vous ne rêvez pas. 

DavidWilkerson.jpghttp://vainqueur.unblog.fr/temoignage-de/

Une amie de mon ex-mari était une chrétienne convertie. N'ayant obtenu aucun résultat avec celui-ci, elle reporta son prosélytisme sur moi. Curieuse d'esprit, je répondis à l'appel (pressant, d'ailleurs) : "Essayer" Dieu, pourquoi pas ?Comme dit l'écrivain Pascal, "on a rien à perdre, tout à gagner". Et je voulais tant rencontrer cet Amour parfait dont la chrétienne zélée m'avait dressé un portrait idyllique ! L'Amour Agapé qui aime véritablement, qui se donne totalement, qui, comme dit la Bible, "croit tout, pardonne tout, espère tout, supporte tout". La relation personnelle avec le Créateur ! Si c'était possible, pourquoi s'en priver ?

Mais pour en arriver à "désirer" connaître cet Amour-là, encore fallait-il être préparée. Et la jeune femme, très intelligemment, me conseilla la lecture du best-seller mondial "La croix et le poignard" (dont je conseille à tous la lecture). L'auteur n'était autre que David Wikerson, qui se sentit appelé à "travailler" parmi les gangs de rues américains (d'où le livre que j'ai écrit sur ce thème). Un premier essai se solda par un échec; il fut refoulé par la police du Tribunal où il voulait parler à de jeunes meurtriers. La photo fut publiée en première page d'un grand quotidien. Dépité, il rentra en Pensylvanie, jusqu'à ce qu'il ressentisse à nouveau l'Appel, confirmé par le don que l'Eglise lui offrit pour son Ministère : Equivalent aux besoins.

Et c'est ainsi que tout commença. La voiture du pasteur tomba en panne, fort opportunément, au coeur du quartier des gangs.Un gamin le reconnut : "Mais c'est le pasteur dont s'est saisi la police" ! 

La police contre lui ? C'était donc un ami des gangs ! Toutes les portes lui furent ouvertes...

Et c'est ainsi que naquit le ministère béni de Teen-Challenge (où j'ai séjourné), un centre destiné aux jeunes de la rue. Des milliers de membres de gangs se convertirent, et même le chef d'un des gangs les plus redoutés, Nicky Cruz, que j'ai rencontré personnellement, d'abord pour une interview, ensuite à titre amical, dans son fief du New Colorado. Une aventure qui ne s'oublie pas !

Et le pasteur Wilkerson acquit une notoriété internationale, guérissant les âmes et les corps, portant une Parole inspirée, réellement prophétique, efficace, sincère. 

Le texte que vous allez lire m'a été envoyé par un croyant zélé, et il émane donc d'un chrétien réputé, doté d'une foi authentique, réalisant des miracles et des prodiges, sortant de la rue de très nombreux jeunes désespérés et avides de reconnaissance, quel que soit le sang versé. 

Les hommes réellement inspirés sont rares. Ce texte est à prendre en considération, je vous le certifie.

Il est peut-être temps, aujourd'hui, d'ouvrir son coeur à la dimension spirituelle ! Croyez-moi, il n'en est pas de plus belle...

Eva


jugement-vers-ciel-copie-1.jpg

TAGS : New-York, David Wilkerson, Teen Challenge, chrétien, Dieu, Yahvé, Israël, prophètes, Trichet, BCE, La Croix et le Poignard, Bible, Pascal, Veau d'Or, Mâmon, gaz, Gazaouis, Iran, Irak, Norvège, Droit du Travail, Service public, salaire, protections sociales,.. 

Liens :


- N. Cruz, le chef de gang, vidéo, articles...

http://vainqueur.unblog.fr/temoignage-de/

http://bertrandominique.centerblog.net/5581741-Temoignage-de-Nicky-Cruz-ancien-leader-d-un-gang

http://www.topchretien.com/toptv/view/2148/nicky-cruz-exchef-de-gang-de-new-york.html

http://www.enseignemoi.com/audio-auteur-Nicky-Cruz_98.html


- La Croix et le Poignard, la vidéo du film, articles, le livre

http://www.cinemotions.com/modules/Films/fiche/59251/La-Croix-et-le-poignard.html

Dans les années 50, les gangs des grandes villes étaient aussi désespérés et violents qu'aujourd'hui. Un simple pasteur de campagne, David Wilkerson, confronté à la méfiance et à l'hostilité, leur apporte le message du pardon de Christ. Retrouvez ce grand classique en DVD !

Langues :
Français, Espagnol, Portugais, Russe
Ici le DVD
http://www.topboutique.com/?/fiche/17492/david-wilkerson_la-croix-et-le-poignard&ref=top


Ici le livre, La croix et le poignard, Vida
http://www.vida-editions.com/F_frame.html?http://www.vida-editions.com/F_art_57.html

La bande annonce du film, ici :
http://www.topchretien.com/toptv/view/4299/vos-videos_la-croix-et-le-poignard-bande-annonce-leeland.html

image1421178490728.jpg





19 €
DVD - 1 DVD 


- David Wilkerson, le pasteur

 


David Wilkerson is the best-selling author of The Cross and the Switchblade and The Vision.  Visit our store for these titles by David Wilkerson and other great authors.

  David Wilkerson Publications
http://www.worldchallenge.org/about_david_wilkerson

http://www.michelledastier.org/index.php/Articles-de-david-wilkerson

Voici la vision qu'avait reçue David Wilkerson et que nous avons mise en ligne le 15 mars 2006. Elle s'accomplit aujourd'hui sous nos yeux, raison pour laquelle je la remets en ligne dans les articles du mois. C'est percutant ! Nous ferions donc bien de prendre très au sérieux cette prophétie !
http://www.michelledastier.org/index.php/2008/10/18/3-vision-de-david-wilkerson-pour-l-amerique-du-nord

Chaque chrétien déclare qu’il fait confiance à Dieu. Mais en réalité, de nombreux enfants de Dieu ne sont pas prêts à affronter l’orage noir qui est sur le point de se deverser sur le monde.

A moins que nous ayons une confiance spéciale et inébranlable en Dieu, nous ne serons pas prêts à faire face aux temps difficiles actuels et à l’avenir.

» Lire la suite

http://www.michelledastier.org/index.php/2008/01/25/975-des-temps-qui-exigent-une-confiance-speciale-en-dieu-par-david-wilkerson

Quand Dieu dit à l'humanité, « Crois ! », il demande quelque chose qui dépasse complètement la raison.
La foi est totalement illogique.

 

» Lire la suite

http://www.michelledastier.org/index.php/2007/08/02/664-la-crainte-de-l-eternel-dans-l-eglise-des-derniers-temps-par-david-wilkerson

___________________________________________________________________________________




1024955-1288414.jpg


9 mars 2009 (Nouvelle Solidarité) —

Pierre Laval, nous revoilà -
Trichet et la BCE exigent
des baisses de salaires !


« Fonctionnaires : l’Europe brise le tabou des salaires »,
titre sournoisement le quotidien Le Monde du 8 mars. Dans un véritable retour aux pages les plus noires des années trente, et sous la pression du Fond monétaire international (FMI), plusieurs gouvernements européens imposent des baisses de salaires à leurs fonctionnaires.

Cette politique n’est qu’un remake de la politique d’Heinrich Brüning de 1930, imitée en 1935 par Pierre Laval en France, qui tenta de remédier à la crise par une politique de « déflation » ; autrement dit une baisse autoritaire des salaires. Brüning expliqua qu’entre 1930 et 1931, « les salaires avaient été diminués en moyenne de 20 à 25%, sans que se produisît une seule grève, exception faite de la grève sauvage dans l’industrie métallurgique de Berlin ». Il s’agissait à l’époque « de ramener les salaires, les traitements et le prix de la vie au niveau de 1913 ».

 

En Suède, pays du « dialogue social » et du corporatisme fabien, c’est le syndicat de la métallurgie qui a « négocié » lui-même des baisses de salaire de 20% afin « d’éviter » des licenciements secs.

En Lettonie, le gouvernement a imposé brutalement une baisse de 15% des revenus de ses fonctionnaires « dans le cadre du soutien apporté par le FMI et l’UE ». Cette crise d’austérité a provoqué des violentes manifestations et la chute du gouvernement letton. Sous perfusion internationale elle aussi, la Hongrie a supprimé le treizième mois dans la fonction publique et la Roumanie pourrait être obligée de faire de même, si le FMI et les 27 volaient à son secours dans les prochaines semaines.

En Irlande, 120 000 personnes sont descendus dans la rue, après que le premier ministre Brian Cowen ait annoncé, le 3 février, contre l’avis des syndicats, une réduction de plus de 7% du traitement dans la fonction publique, par le biais d’un prélèvement destiné à financer les retraites. « Ce phénomène pourrait faire tache d’huile si la crise s’aggravait encore, en dehors comme en dedans de la zone euro », écrit Le Monde.

Jean-Claude Trichet, le président de la Banque centrale européenne (BCE), a appelé les gouvernements « à poursuivre des politiques de dépenses courageuses, en particulier en matière de salaires dans le public ».

Comme le précise Le Monde, pour lui, « l’Irlande, et tous les pays de la zone euro ont intérêt à réduire les salaires, afin de regagner en compétitivité, sans vivre au-dessus de leurs moyens ». Car, estime-t-il, « l’accumulation des pertes relatives de compétitivité et de déséquilibres domestiques nécessite, à un certain moment, d’être corrigée ».

C’est ce cocktail explosif de la planche à billets (Keynes) et de déflation salariale (Laval) qui nous conduira, si rien n’est fait, tout droit dans le mur.

A nous de mettre rapidement une alternative viable sur la table.

http://www.solidariteetprogres.org/article5207.html

Eva : Profiter de la crise (créée artificiellement d'ailleurs)  pour diminuer les coûts et augmenter les profits !


-essage-Dilkerson-d-Astier.jpg


*** - "dimanche 8 mars 2009 - UN MESSAGE URGENT de David Wilkerson

Je me suis senti poussé par le Saint Esprit à envoyer un message urgent à tout mon carnet d’adresse et à mes amis, à des évêques que nous avons rencontré partout dans le monde.

UNE CALAMITE QUI VA ETRE DEVASTATRICE POUR LA TERRE EST SUR LE POINT DE SE PRODUIRE. ... "

lire ce message : http://forum.la-tente.org/index.php?topic=4115.0


UN MESSAGE URGENT !

De David Wilkerson

 
Je me suis senti poussé par le Saint Esprit à envoyer un message urgent à tout mon carnet d’adresse et à mes amis, à des évêques que nous avons rencontré partout dans le monde.

UNE CALAMITÉ QUI VA ÊTRE DÉVASTATRICE POUR LA TERRE EST SUR LE POINT DE SE PRODUIRE.

Pendant dix ans j’ai averti que mille feux allaient venir sur la ville de New York. Ceci engloutira toute la megaplex, y compris dans les régions du New Jersey et du Connecticut. Les principales villes en Amérique feront l’expérience d’émeutes et de feux ardents : comme ceux que nous avons vu à Watts, Los Angeles il y a plusieurs années auparavant.

Il y aura des émeutes et des feux partout dans le monde. Il y aura des pillages y compris à Times Square, à New York City.

Ce que nous vivons aujourd’hui n’est pas une récession ni même une dépression.

Nous somme sous la colère de Dieu.

Dans le Psaumes 11 il est écrit :
« Quand les fondements sont renversés, Le juste, que ferait-il ? » (v.3).

Dieu juge les péchés déchaînés de l’Amérique et des nations.

Il détruit les fondations profanes.

Le prophète Jérémie supplia Israël la désobéissante, « Ainsi parle l'Éternel : Voici, je prépare contre vous un malheur, Je médite un projet contre vous. Revenez chacun de votre mauvaise voie, Réformez vos voies et vos œuvres ! Mais ils disent : C'est en vain ! Car nous suivrons nos pensées, Nous agirons chacun selon les penchants de notre mauvais cœur. » (Jérémie 18 :11-12)

Au Psaumes 11:6 David avertit, « Il fait pleuvoir sur les méchants des charbons (des charbons de feu) … du feu et du soufre … un vent brûlant … c'est le calice qu'ils ont en partage. » Pourquoi ? David a répondu, « Car l'Éternel est juste. » (v.7). C’est un jugement juste : tout comme lors des jugements de Sodome et de la génération de Noé.

QUE DEVRA FAIRE LE JUSTE ?
ET LE PEUPLE DE DIEU ?

Je vous donne tout d’abord une parole pratique que j’ai reçu pour ma propre direction. Faites des provisions de nourriture pour trente jours ainsi que des affaires de toilette, et les autres choses de base. Dans les principales villes, les épiceries se vident en une heure aux signes d’un désastre qui approche.

Et pour notre réaction spirituelle, nous avons deux options. Ceci est souligné dans le Psaumes 11. « Fuis dans vos montagnes, comme un oiseau ? » Ou, comme David dit, Il fixa ses yeux sur « l'Éternel dans son saint temple, L'Éternel a son trône dans les cieux ; Ses yeux regardent, Ses paupières sondent les fils de l'homme. » (v.4) « C'est en l'Éternel que je cherche un refuge. » (v.1)

Je dirai à mon âme : Pas besoin de courir… pas besoin de se cacher. C’est l’œuvre juste de Dieu. Je contemplerai notre Seigneur sur son trône, avec Son regard plein de tendresse, sa bonté qui veille sur chacun de mes pas, en ayant confiance qu’Il délivrera son peuple même au travers des inondations, des feux, des calamités, des tests, des épreuves de toutes sortes.

Note : Je ne sais pas quand ces choses arriveront, mais je sais que ce n’est pas loin. J’ai épanché mon cœur avec vous. Faites de ce message ce que vous voulez.


Que Dieu vous bénisse et vous garde.

En Christ,
David Wilkerson

hommes-20dans-tourmente2-copie-1.jpg

 

 
shim.gif

Un massacre au ralenti -
Interview d’Haidar Eid

Par Eric Ruder
Haidar Eid, professeur d’anglais, commentateur politique et activiste de longue date, habite à Gaza-Ville. Il a apporté un témoignage oculaire et une analyse de la guerre israélienne à SocialistWorker.org. Il débattait ici, avec Eric Ruder, de l’occupation israélienne et du combat des Palestiniens pour la justice


Plus d’un mois après la fin de l’agression israélienne contre Gaza, la vie continue à être un combat quotidien, pour le million et demi de Palestiniens de la bande de Gaza.
Israël maintient son siège étouffant, qui empêche le passage des produits de première nécessité, plongeant l’immense majorité des résidents dans une pauvreté abjecte.



gaza-rasee.jpg shim.gif


Photo : Image satellite de la destruction à Gaza

En plus de ces bombardements israéliens, le siège demeure fermement en vigueur, empêchant absolument tous les biens vitaux de première nécessité de pénétrer à Gaza.

http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-28837850.html

liste complète


sarko-201-1-.jpg

Introduction de la peine de mort
dans le Traité de Lisbonne
en cas d'émeutes ...?


Le Professeur Schachtschneider explique que  pour le  Traité de Lisbonne, la peine de MORT sera réintroduite en Europe. La pénalité de mort s'appliquera pour les crimes d' ÉMEUTE, de  BOULEVERSEMENT CIVIL et PENDANT LA GUERRE. (Quand sommes nous à la guerre, et qui définira l'émeute et le bouleversement ?)

http://illusions-de-mouvements.over-blog.com/article-28818176.html


  • Le procureur de la CPI envisage d'enquêter sur Israël
  • liste complète


    Le procureur de la Cour pénale internationale (CPI), l'Argentin Luis Moreno Ocampo, envisage d'enquêter sur Israël pour crimes de guerre après son intervention militaire qui a fait 1.300 morts à Gaza, a-t-il indiqué au journal dominical Perfil, à Buenos Aires. "Nous évaluons le sujet, nous sommes dans une phase d'analyse. Je n'ai pas encore décidé si nous lancerons des investigations, mais il y a une possibilité que cela arrive", a expliqué M. Moreno Ocampo, quelques jours après avoir obtenu que la CPI émette un mandat d'arrêt international contre le président soudanais Omar el-Béchir, accusé de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité au Darfour. Luis Moreno Ocampo a dit qu'il analysait les plaintes déposées devant la CPI par Ali Khasan, ministre de la Justice de l'Autorité palestinienne en janvier. Le 27 décembre, Israël a déclenché une offensive dévastatrice de 22 jours dans la bande de Gaza, qui a fait plus de 1.300 morts palestiniens. L'Autorité palestinienne accuse Israël d'avoir fait usage d'obus incendiaires au phosphore blanc dans des zones peuplées de civils au cours de cette opération. "Khasan est venu dans mon bureau et a indiqué qu'il était important d'enquêter sur les crimes à Gaza", a poursuivi M. Moreno Ocampo, ajoutant qu'il attendait également sur ce sujet des documents de la Ligue arabe et d'Amnesty international. Depuis le lancement de l'opération israélienne, la CPI a reçu 213 demandes [...]

    http://www.marcfievet.com/article-28805899.html


    Est-il normal qu'un président de la République, représentant suprême de tous les Français, participe au dîner officiel d'une organisation censée représenter une communauté religieuse qui ne constitue que 1% de la population française ? Une majorité de Français, si l'on en croit le sondage ci-dessous, pense que cette présence est déplacée. Pour être équitable, le Président devrait assiter aux dîners de toutes les communautés ethniques, politiques ou religieuses désireuses d'avoir un tel hôte de marque à leur table. La table des évêques de France, des pasteurs calvinistes, des imams de France et pourquoi pas celle des Druides bretons, des bouddhistes et des Maliens & animistes de Paris...? Ce serait impossible sauf à passer son temps à naviguer d'une table à l'autre, un comble pour un président qui n'apprécie guère la bonne chère à la différence de son prédécesseur. Ce serait aussi incompatible avec la dignité qui sied à la fonction dans une République qui ne se veut pas trop bananière. Ce serait surtout aller à la rencontre des Français (ou de tels ou tels de leurs représentants) en tant que faction, que fraction de l'ensemble, rechercher ce qui les différencie et les divise plutôt que ce qui les rassemble.

    http://www.marcfievet.com/article-28805878.html


    Le journal Capital, réputé pour être fiable sur les chiffres, révèle que Nicolas Sarhozy porte à son poignet une montre d’une valeur à l’achat de 45 680 euros. Une toquante de toqué, marquée “Patek Philippe - Genève” qui serait un cadeau de Carla et aurait remplacée les Rolex ou les Breitling qu’il aimait exhiber. On comprend mieux pourquoi l’UMP a été la seule formation à défendre Julien Dray , autre célèbre représentant du peuple, amateur de montres. Comme aurait pu dire un autre ami, Ségéla: “Même pendant la crise, il faut pouvoir lire l’heure”. C’est dur la crise: la montre de Sarkozy vaut …45 680 euros

    http://www.marcfievet.com/article-28805782.html


  • Le survivalisme américain est en plein essort
  • 2009 : La crise alimentaire mondiale menace sérieusement
  • Washington plans for big bank failure
  • Ca va devenir chaud pour les blogeurs
  • Cac 40 : sous les 2500 points
  • Corée du Nord: l'armée en état d'alerte




échange de données bien nommé eugénisme, par jacques testart (video)
hugo chavez engage la bataille du riz
 
La ménopause pour les labos est une pathologie
La Fabrique à Cancer
L’étonnante histoire derrière l’escroquerie du réchauffement global
Espionner 60 millions de personnes ne rime à rien Sauvetage AIG : 5 milliards pour la Société générale et Calyon ?
 
 

J'accuse le CRIF





 


Publication non terminée


Sommet social, Guadeloupe, aveux d’impuissance G20 et darwinisme social
Partager cet article
Repost0

R-Sistons

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
  • Contact

Recherche

Archives

Pages