10 juillet 2012 2 10 /07 /juillet /2012 23:24

 

 

 

angleterre-reine-GB.jpg

 

De Lady Diana au Sieur David Cameron.

Par eva R-sistons:


Surchargée de travail, je n'ai pas eu le temps de rédiger un article sur la Couronne d'Angleterre lors de la célébration des 60 ans de règne d'Elizabeth II, enquête qui aurait été au vitriol, vous vous en doutez, connaissant mon dégoût pour tout ce qui est anglo-saxon. J'avais déjà, ici ou là, publié des articles sur la Mafia britannique qui notamment avait kidnappé toute une population d'une île bien située pour offrir cette zone à l'OTAN et à ses guerres criminelles §.

 

Je me doutais que Lady Diana gênait en raison de tout ce qu'elle savait sur cette Famille, et en raison de sa proximité avec un citoyen arabe: Un peu comme pour Michael Jackson (commençant à dénoncer le Nouvel Ordre Mondial et sur le point  de se convertir à l'Islam) §§. Mais je n'avais pas imaginé que le Prince Philip, Duc d'Edimbourg, pouvait lui-même être à l'origine d'une telle infamie. Ni que le Peuple Elu, spécialisé dans les assassinats ciblés, serait sollicité pour cette besogne très particulière. On n'est vraiment jamais assez imaginatifs ! Le prince Philip est d'ailleurs un délicieux personnage : Comme Attali et tant d'autres aujourd'hui, il rêve de dépopulation !

 

Sarkozy l'Américain n'a pas manqué de marier notre Défense à celle des Anglais dont de Gaulle se méfiait, à juste titre ; à peine élu, il a d'ailleurs offert la première visite de la France à la Couronne d'Angleterre, et les Médias aux ordres se sont pâmés sur l'élégance de la starlette Carla Bruni, rappelant celle de Jackie Kennedy. Sur les accords passés entre ces 2 puissances pourtant faites pour se détester, nous n'avions rien su. L'essentiel, c'est que le sex symbol se soit muée en Première Dame capable de bien s'agenouiller devant Sa très Gracieuse Majesté aux chapeaux époustouflants (Un jour, elle avait même un nid sur la tête !).


Et Hollande a fait les yeux doux à l'Empire Britannique financier et militaire en s'empressant de rapprocher ses positions de celles du Dandy Cameron qui enrichit Lords et traders en dépouillant ses électeurs. Avec Flamby, les discours contre la City sont pour les gogos, et les amabilités pour l'Oligarchie.. au point même qu'une Europe sur mesure a été imaginée pour nos bons zamis anglais, à plusieurs vitesses s'il vous plaît ! Nous sommes déjà loin de la campagne électorale... et si près des guerres impériales et impérialistes contre la Syrie, mais pas seulement ! L'Iran, l'Iran arrive sur le tapis... bien rouge ! De la Gauche, ou du sang des futures victimes, au fait ?

 

La politique est vraiment très belle. Surtout parée de toutes les vertus que les Médias veulent bien lui accorder...

 

Pour mieux nous berner, encore et toujours !

 

Eva R-sistons 

 

§ Ile de Diego Garcia: Le vrai visage du capitalisme anglo ... - R

 

§§ Michael Jackson a-t-il été assassiné pour des raisons géo-politiques ?

 

http://todays-stars.blogspot.fr/

 

Charles_Diana_wedding38.jpg
On savait que les relations entre Diana et sa belle-famille étaient tendues. Mais pour un réalisateur de documentaire, cela aurait été encore au-delà…
Le site 7sur7 raconte que le réalisateur d’un documentaire sur la mort de Lady Diana affirme avoir en sa possession un enregistrement d’une conversation téléphonique tenue par l’ancienne Princesse de Galles, un an avant sa mort. Elle y expliquerait craindre pour sa vie. Elle affirmerait être un problème pour la famille royale et que cette dernière chercherait à solutionner ce problème de manière violente.

 

Vendredi 19 août 2011

Exclusivité WikiStrike

 

Lady Diana assassinée :

Un ancien agent du Mossad témoigne

 

dodidi11.jpg

 

 

Ce qui va suivre ici est une information à haut risque qui pourrait entraîner prochainement la fermeture du site, mais devant l’importance d’une telle information, notre décision ne s’est pas fait attendre ; un ancien agent du Mossad nous a adressé un témoignage capital, l’équipe de Wikistrike remercie ici cet homme courageux pour lever le voile sur l’affaire de la princesse Diana et sur son  supposé « accident »…

 

Le privilège insolent de posséder des services secrets n’est pas seulement l’apanage de quelques pays qui s’arrogent le droit de croire encore qu’ils représentent de grandes puissances, ce privilège est un droit qu’ont repris par mimétisme stratégique les firmes internationales. Ce n’est pas un luxe qu’elles se sont octroyé, mais bien une nécessité fondamentale pour se prémunir de l’espionnage industriel tout en ayant les moyens de l’appliquer pour leur propre compte. Si bien qu’au fil du temps ce sont devenus de véritables services de renseignement omnipotents, capables de produire des leviers d’influence sur n’importe quel marché et sur n’importe quel homme. Elles ont fait main basse sur les centres financiers, fixant le prix des brosses à dents, des voitures, des denrées alimentaires et du papier-cul qui vous lèche la merde industrielle que vous avalez tous les jours en achetant leurs produits pleins de pesticides, de colorants, de conservateurs et d’anti-vomitifs.

 

 Ces services de renseignements privés ont constitué au fil des années des ramifications impressionnantes, par exemple des milices de spéculateurs qui travaillent ainsi contre les intérêts communs des peuples du monde ; ils ont même infiltrés, et ce depuis longtemps, les agences de notations dont l’indépendance n’est qu’une vaste fumisterie. Certains diront ici qu’il est toujours aisé de s’insurger à tort sur les spéculateurs, que c’est quelque chose de trop facile, de bien trop vulgaire. Et pourtant, c’est à force de ne pas nommer les choses et de laisser faire que l’exosquelette  économique internationale s’est gravement dégradée.

 

A l'heure actuelle, certains fonds d'investissements privés et américains ont un intérêt financier à mettre des pays de la zone euro en faillite. Ils le font en achetant des CDS sur les dettes européennes et en balançant sur le marché une masse nauséabonde de rumeurs. La réaction des autorités de marché devrait consister à identifier les spéculateurs dangereux et à interdire les CDS. Pourquoi ? Réponse : parce-que le mécanisme des CDS permet à une banque de prêter sans assumer le risque complet d'une transaction et sans augmenter ses besoins de capitaux de garantie. Il s’agit là d'un simple moyen de contourner les règles bancaires en créant un risque collectif extrêmement dangereux. Les CDS sont ainsi la principale source de diffusion incontrôlée des risques de crédit. C’est une fausse assurance et un moyen de spéculer. C’est l’escroquerie devenue à la fois forme d’art et pouvoir totalitaire. Il faut donc supprimer les CDS afin de mieux réguler l’économie mondiale. Nous sommes engagés malgré nous dans une guerre financière sans précédent. Qu’on se rappelle la timidité suspecte des agences de notation concernant leurs triple A sur les subprimes de 2008...

 

  J’ai travaillé, il y a longtemps, pour une de ses firmes, et puis plus tard pour une agence gouvernementale : le Mossad.  J’ai appris beaucoup sur la condition des hommes. Ces derniers sont faits pour produire et se reproduire : travailler jusqu’à ce que mort s’ensuive, et larguer sur des zones de combat des enfants qui feront de même en fermant leur gueule de ratés, d’esclaves, de sous-merdes prolétariennes.

 

J’ai été un de ses agents de renseignements, j’y ai perdu mon âme, et depuis pas mal d’années maintenant j’essaie de la regagner… La meilleure définition de l’informateur qui m’ait été donné d’entendre fut formulé par une vieille connaissance, un ancien agent secret du Mossad, Uzi Mahnaimi :

 

« Vous passez des jours, voir des heures, avec lui ; suivez ses progrès pas à pas, vous l’aidez, vous l’assistez dans toutes ses démarches, vous regardez ses photos de famille, vous connaissez les prénoms et l’âge de ses enfants. Et pourtant, l’informateur n’est pas un être humain ; il ne faudra jamais le considérer comme tel. L’informateur n’est qu’une arme, le moyen d’atteindre une cible, un peu comme une Kalachnikov, point à la ligne. S’il faut l’envoyer à l’abattoir, n’y réfléchissez pas à deux fois. L’informateur n’est pas une personne. C’est un numéro. »

 

Et si vous saviez le nombre de blaireaux qui remplissent cette fonction à la perfection…

 

L’espionnage est une affaire d’intelligence et de secrets partouzant derrière une porte blindée. Pour l’ouvrir, aucune balle ni aucune tête chercheuse ne suffiraient, même pendant une fusillade de mille ans. Que faut-il faire ? Réponse : savoir persuader son geôlier par le raisonnement, la flatterie manipulatoire, et, s’il le faut, par la menace.

 

Je regrette l’ancien temps de ma jeunesse, se tenir constamment informé des alliances politiques, bancaires, économiques, aussi mouvantes soient-elles, savoir quel marché va tomber, vendre des informations essentielles, être reçu comme un roi dans des hôtels de luxe où se côtoient négociants en armes et contacts douteux.

 

Un jour, je fus mêlé au destin tragique de Diana, la princesse de Galles, et de son amant, Dodi al-Fayed, playboy et fils du riche propriétaire du Ritz, Mohammed al-Fayed. Le Mossad, à l’époque, avait décidé de recruter des informateurs permanents au Ritz. C’était une équipe de professionnels dont je faisais partie. On saisissait au vol les propos de ses hôtes, on observait leurs attitudes, notant leurs allées et venues, relevant l’identité des personnes qu’ils fréquentaient. Souvent, les paparazzis agglutinés en permanence devant le Ritz pour mitrailler les prestigieux clients de l’établissement posaient problème. Une armée d’appareils photographiques est toujours un sérieux problème. Des mesures prudentielles s’imposaient, nos visages n’existent pas et n’existeront jamais, peut importe ce qu’on doit faire pour cela.

 

Les jours passaient, les clients arabes et surtout saoudiens se faisaient nombreux. Je me rappelle que le personnel de l’hôtel ne les aimait pas, ils étaient grossiers, vulgaires, et claquaient du doigt pour appeler, hurlant si le service n’était pas assez rapide à leur goût. On avait besoin de recruter un informateur non juif, on fit donc une « approche froide » ; en général, pour recruter un informateur, on dit souvent qu’on travaille pour une société désireuse de réactualiser sa banque de données et qui paye un bon prix ceux qui l’y aident. On ajouta à celui que l’on avait jugé apte que nombre de clients du Ritz détenaient des informations susceptibles d’intéresser la société que l’on représentait. L’homme mordit rapidement à l’hameçon…L’argent est roi en son royaume.

 

L’homme en question était fragile, on le harcelait, il noyait son angoisse dans l’alcool. On lui mettait la pression, il arriva un moment où il ne pouvait plus reculer, sinon on balançait à la direction de l’hôtel les informations confidentielles qu’il donnait aux paparazzis pour de belles petites rémunérations de fouine. On le tenait par les couilles, les dossiers qu’on avait sur sa vie étaient une chose qui suffisait à rappeler à cette merde, chef adjoint de la sécurité de l’hôtel, ce qu’on exigeait de lui.

 

Le dimanche 31 août 1997, à 1 heure du matin environ, un accident de voiture se produisit dans le tunnel de l’Alma : une Mercedes roulant à grande vitesse percuta un pilier de béton armé. Les morts, au nombre de trois, n’étaient autres que la princesse Diana, mère du futur roi d’Angleterre ; Dodi al-Fayed, fils de Mohammed al-Fayed, le propriétaire égyptien des magasins Harrod’s et du Ritz ; et le chauffeur de la Mercedes, notre informateur, Henri Paul. Quant au garde du corps, il était grièvement blessé.

 

_44527079_crash_226.jpg 

Très peu de gens, hors des services secrets israéliens, ont une idée du rôle joué par le Mossad dans la fin tragique de la femme la plus célèbre du monde, ainsi que dans les agences de notation à travers le monde. La méthode est la même : vanité, arrogance, pouvoir, manipulations, secrets. Les humains sont si stupides, personne ne se pose jamais de questions, l’opinion publique a accepté la version officielle de l’accident sans relever les incohérences monstrueuses du dossier.

 

imagesCA005558.jpg 

Seul un homme, Mohammed al-Fayed, père de la victime, a quant à lui échappé à cette règle ; cet homme tenace, dont le fils a été lâchement assassiné, possède un cerveau et posa à l’époque les bonnes questions qui bien sûr restèrent sans réponse :

 

« Pourquoi a-t-il fallu une heure quarante pour conduire la princesse à l’hôpital ? Pourquoi certains photographes n’ont-ils pas restitué les photos prises sur place ? Pourquoi y a-t-il eu un cambriolage cette nuit-là au domicile londonien d’un des paparazzi ? Pourquoi les caméras de télévision en circuit fermé de ce quartier de Paris n’ont-elles pas produit une seule image ? Pourquoi les caméras de contrôle de la circulation n’étaient-elles pas branchées ? Pourquoi le théâtre de l’accident, au lieu d’être isolé, a-t-il été rouvert à la circulation au bout de quelques heures ? Pourquoi, parmi les paparazzis massés à l’extérieur du Ritz, y en avait-il un dont l’équipement était celui d’un photographe d’actualités ? Et qui sont les deux hommes non identifiés qui, après s’être mêlés à la foule des badauds, se sont retrouvés plus tard au bar du Ritz ? Ils ont passé commande en anglais, sans cesser d’observer et d’écouter ce qui se passait, avec une attention soutenue. »

 

La vérité est que c’est moi qui ait pris le contrôle à distance du système électronique de la  Mercedes. Ensuite, cela fut un véritable jeu d’enfants, comme diriger une voiture téléguidée, de faire en sorte que…d’un seul coup…

 

84801.jpg

 

L’assassinat de Lady Diana a été commandité par la Couronne d’Angleterre, et plus particulièrement par le prince Philip, duc d’Edimbourg, et le contrat a été donné au MI6, service de renseignement extérieur du Royaume-Uni et au Mossad. La famille royale d’Angleterre ne voulait pas d’un prétendant au trône d’origine arabe, voir même musulman…

 

Je demande pardon à Mohammed al-Fayed pour ce crime, ce que je faisais c’était pour l’argent et pour rien d’autre ; je sais que mes excuses ne valent rien, mais j’espère me racheter aux yeux de Dieu en révélant ce que je sais, et n’oubliez jamais ceci :

 

Le racisme n’est pas un défaut, c’est une maladie.

 

                                                                                               Karl  Weizmann

 

alma_l10.jpg 

                                         

 Tout ce qui est écrit ici est la pure vérité, cela a été confirmé par Thomas Gordon, journaliste d’investigation gallois, spécialiste des services secrets du monde entier, il a publié une quarantaine de livres dans ce domaine, ainsi que par beaucoup d’autres journalistes spécialisés, et aussi par un membre de la gendarmerie nationale travaillant pour le Mossad.

 

L’équipe de Wikistrike est fier d’appartenir à un des derniers sites internet où la vérité survit, et nous tenons à remercier ici Mr Karl Weizmann d’avoir contacter le site Wikistrike en reconnaissance de notre travail et de notre dévouement malgré les menaces perpétuelles dont nous faisons l’objet. Et nous vous donnons ici des informations capitales sur le Mossad, peut-être plus anecdotiques :

   

Les directeurs généraux du Mossad

 

1951-1952                Reuven Shiloah

1952-1963                Isser Harel

1963-1968                Meir Amit

1968-1974                Zvi Zamir

1974-1982                Yitzhak Hofi

1982-1990                 Nahum Admoni

1990-1996                 Shabtai Shavit

1996-1998                 Danny Yatom

1998-2002                 Efraim Halevy

2002-2010                 Meïr Dagan

2010-à nos jours       Tamir Pardo

   

Lexique du Mossad :

 

AL……………….Unité spéciale israélienne opérant

                                clandestinement aux Etats-Unis

Aman…………….service israélien de renseignement militaire

APM……………..Avtahat Peylut Medinit, division de

                                sécurité intérieure du Mossad

Approche froide….Approche visant à recruter un informateur

                                étranger

couverture légère…couverture diplomatique d’un katsa

dardasim………….agents opérant en Chine

katsa………………agent d’opération du Mossad

kidon……………...tueur du Mossad

lakam……………..Bureau pour les relations scientifiques

                                 du ministère israélien de la Défense

légende……………fausse biographie attribuée à un katsa

mabuah……………informateur non-juif

mehabelim………...terroristes

melukha……………Département de recrutement

memuneh…………..titre donné au directeur général du Mossad

miketel……………..micro permettant d’intercepter ou

                                   enregistrer les coups de téléphone

mishlashim…………boîte aux lettres où un agent peut laisser

                                   où recevoir des informations

sayanim…………….juifs volontaires pour aider le Mossad

Shin Beth…………..Sherout Bitakhon, service de sécurité intérieure

                                   (équivalent israélien du FBI)

Yahalomin…………membres de l’unité spéciale du Mossad chargée

                                   De la communication avec les katsas

 

 

Karl Weizmann réside aujourd’hui à Ashdod, en Israël, sous une nouvelle identité. Il a arrêté ses activités de renseignement et se consacre aujourd’hui à l’écriture.  Le nom de K. Weizmann est évidemment un pseudonyme utilisé pour des raisons de sécurité.

 

Wikistrike demande la réouverture du dossier Lady Diana, compte tenu des nouveaux éléments apportés à l’opinion publique. Nous tenons à apporter ici notre affection et notre soutien à Mr Mohammed al-Fayed, qui s’est battu avec ténacité pour la vérité sur la mort de Lady Diana et de son fils Dodi al-Fayed.

 

 Salutem Punctis Trianguli

 

 

.

Il y a 40 ans, le Mossad assassinait le grand écrivain palestinien Ghassan Kanafani

ecrivain_palestinien.jpg

Le 8 juillet 1972, Ghassan Kanafani, le grand écrivain et journaliste palestinien mourait à l’âge de 36 ans, en même temps que sa nièce de 15 ans, assassiné par une charge de dynamite placée sous sa voiture, à Beyrouth, par les services secrets israéliens.

 

lire la suite

 

.

ACTUALITE :

libye2.gifAu lendemain des élections législatives en Libye, les grands médias occidentaux soucieux de cautionner le nouveau régime politique imposé par l'OTAN ont annoncé la victoire des libéraux de l'Alliance des forces nationales, sous la houlette de Mahmoud Jibril, face aux Frères Musulmans du Parti pour la justice et le développement de Mohamed Sawan dans les grandes villes, et l'échec des autonomistes de Benghazi, mécontents de la répartition des sièges à l'assemblée constituante à faire échouer la tenue du scrutin (ils avaient détruit le bureau de la commission électorale à Adjdabia et ordonné la fermeture des entreprises de raffinage de pétrole de Syrte).

 

Les Frères musulmans paieraient ainsi le prix de leur proximité avec Seif-el-Islam Kadhafi (actuellement détenu à Zeitan) après qu'il eût fait libérer 150 d'entre eux en 2003 (ils avaient boycotté la conférence de l'opposition à Londres en 2005 appelant au renversement du régime) ainsi que leurs liens trop visibles avec le Qatar. Toutefois l'avance de Jibril, candidat des Occidentaux, président du Conseil national de transition et ancien patron des réformes économiques sous Kadhafi, est toute relative. En outre 80 des 200 sièges de l'assemblée constituante seulement sont  attribués aux partis politiques, les autres des "indépendants". Ce montage a été suggéré par les "spin doctors" américains logés à l'hôtel Rixos en vue de marginaliser les Frères musulmans et les salafistes comme Abdelhakim Belhadj, et devrait conduire de toute façon à un gouvernement d'union nationale entre islamistes et libéraux en vue de l'élaboration d'une constitution qui débouchera seulement en 2013 sur l'élction d'une assemblée législative définitive.

 

Ce que les médias occidentaux oublient de dire, c'est que, comme en Irak en 2004, ou en Haïti sous l'occupation de l'ONU, les élections sous le nouveau régime ne sont pas démocratiques puisque tous les courants d'expression ne sont pas libres de concourir au scrutin (notamment les partisans de l'ancien régime) et que le règne des milices compromet la liberté d'expression et de pensée.

 

Début juillet Amnesty International a publié un rapport d'enquête sur des faits des mois de mai et juin dernier intitulé « Libya: rule of law or rule of militias ? » (Libye règne de la loi ou règne des milices ?).

 

Le rapport cite notamment le cas de Hasna Shaeeb (Chahib, en retranscription française), une femme de 31 ans, enlevée à son domicile de Tripoli en octobre dernier par des hommes en tenue militaire et transférée à l'ancien Bureau du fonds de dotation islamique dans la capitale. Elle a été accusée d'avoir été une loyaliste pro-Kadhafi et un sniper. On l'a faite s'asseoir sur une chaise avec ses mains menottées dans le dos et elle a reçu des décharges électriques à sa jambe droite, aux parties intimes et la tête. Les gardes a menacé d'introduire sa mère dans la cellule et de la violer, et ont versé de l'urine sur elle.

 

Après qu'elle a été libérée de sa chaise, ses tortionnaires n'ont pas pu ouvrir ses menottes avec une clé, et ont donc tiré dessus avec un pistolet, des débris de balle se sont incrustés dans sa chair. Libérée après trois jours, Mme Shaeeb a fait constater par un médecin ses blessures et s'est plainte aux autorités. Celles-ci n'ont rien fait, mais Mme Shaeeb a reçu un appel téléphonique menaçant du milicien qui l'avait arrêtée et la façade de sa maison a été mitraillée.

 

Ce qui fait la singularité de l'histoire de Mme Shaeeb, c'est seulement le fait qu'elle a déposé une plainte officielle, beaucoup d'autres ont trop peur de le faire.  Le gouvernement estime qu'il détient 3 000 détenus dans ses prisons et les milices 4 000 autres. Les tortures à mort sont fréquentes.

Bien loin des préoccupations d'Amnesty international, les milieux d'affaire internationaux eux sont satisfaits de la transition politique actuelle en Libye.  Ainsi Mario Zotelle,  directeur de la Joint Libyan Construction Company (JLCC), un consortium de sociétés dépendant de Asamer Holdings (basée en Autriche) intervenait à Doubaï le 27 juin à l'invitation de la chambre de commerce et d'industrie de ce pays la semaine dernière dans le cadre d'une conférence "Forum sur le développement à venir de la Libye 2012 : infrastructure et reconstruction" devant les 150 représentants de 60 compagnies d'Europe, des pays du Golfe et d'Afrique. « Nous fondons des attentes importantes sur ces élections, a-t-il déclaré, et sur le nouveau climat politique qui devrait fonctionner pour créer un cadre institutionnel et commercial plus fort ». « La  Libye a besoin de réforme de l'éducation, a-t-il ajouté, afin de répondre à la demande pour les professionnels. Il faut également une réforme du secteur bancaire et la sécurité garantie dans tout le pays. Les transport et la fourniture d'électricité et de gaz doivent être améliorés. Mais le potentiel pour les entreprises et la participation de l'investissement dans la reconstruction de la Libye est important. »

Asamer possède et gère trois cimenteries en Libye. Pendant la "révolution", Asamer a soutenu ses travailleurs et les insurgés de Benghazi, la livraison de l'aide humanitaire. La compagnie a payé 2011 salaires à ses travailleurs malgré l'arrêt de la production pendant la crise.

 

Asamer a investi plus de 100 millions dans les usines afin d'accroître l'efficacité énergétique, production, qualité et les normes du travail et d'installer un système de protection de l'environnement.

La conférence de Doubaï était introduite par Charles Gurdon, directeur de l'agence anglaise de consulting Menas qui avait entre autre fait du lobbying pour le Conseil national de transition dans le New York Times en août 2011. Charles Gurdon sera aussi présent les 6-8 novembre 2012 au sommet du pétrole et du gaz de Vienne aux côtés des responsables de Total, de Repsol, de Haliburton etc, soit des représentants de 27 pays (notamment 30 % des compagnies pétrolières nationales du monde). Une conférence qu'il sera sans doute intéressant de suivre pour comprendre les stratégies pétrolières internationales dans la région...

.

En rétablissant le Parlement, Morsi provoque un "séisme politique"  10/07/2012

 

En rétablissant le Parlement, Morsi provoque un

IRIB- La décision du président égyptien de rétablir le Parlement dissous a déclenché un séisme politique en Egypte, où certains saluent ce défi à l'égard de l'armée, tandis que d'autres regrettent un "coup d'Etat constitutionnel" témoignant d'un manque de respect pour la démocratie.
Mohamed Morsi a annulé dimanche par décret la décision de justice dissolvant l'Assemblée du peuple, dominée par les islamistes, et invité la chambre à se réunir de nouveau et à exercer ses prérogatives.
L'Assemblée avait été dissoute après un arrêt de la Haute cour constitutionnelle la déclarant invalide en raison d'un vice juridique dans la loi ayant régi les législatives de l'hiver.
Sur la base de ce jugement, le Conseil suprême des forces armées (CSFA), à qui Hosni Moubarak avait remis le pouvoir en démissionnant sous la pression de la rue en février 2011, a annoncé dans une "Déclaration constitutionnelle complémentaire" qu'il exercerait le pouvoir législatif jusqu'à l'élection d'une nouvelle Assemblée.

 

.http://www.alterinfo.net/notes/En-retablissant-le-Parlement-Morsi-provoque-un-seisme-politique_b4498783.html

 

.

Qui va assurer le financement des entreprises françaises ?

palaisbrongniart.jpg?w=645La bourse, dont on justifiait l’existence par le fait qu’elle inondait l’économie de liquidités et donc servait à quelque chose, présente quelle utilité aujourd’hui ? Le cabinet Dealogic vient de publier des statistiques éclairantes. Si, en 1998, les entreprises françaises se finançaient pour 43% au moyen du marché financier, ce ratio n’était plus de que 6,2 % au premier semestre 2012.

Ces dernières années, seuls les crédits fournis par les banques ont assuré le financement des entreprises françaises. Mais là encore, les statistiques sont implacables : « Entre 2008 et 2009, la part des banques dans le financement des entreprises françaises est passée de 61% à 22% ». Comme les banques doivent resserrer les boulons avec les réglementations de Bâle III, le décor a peu de chance de changer… Et pourtant, la grande majorité des petites et moyennes entreprises a besoin des banques puisqu’elles assurent plus de 90% de leur financement.

D’aucuns voudraient redorer le blason de la bourse mais on peut leur souhaiter bien du courage à la lumière de ce qui adviendra. Car si certains ténors des médias se veulent rassurants et optimistes sur les plateaux télévisés des grands médias, ils sont d’un avis radicalement contraire quand on s’exprime avec eux en privé.

C’est dans ce contexte que le 26 juin, furent publiés les derniers chiffres du chômage : “En mai, l’on comptait 2.922.000 demandeurs d’emploi de catégorie A (en hausse de 8 % sur un an) et près de 5 millions d’inscrits à Pôle emploi en France métropolitaine. Des niveaux record depuis treize ans”. Et malgré cela, il va falloir lancer une campagne de hausse des impôts. Bien évidemment, nos politiciens UMPS n’avoueront jamais que la politique de Bruxelles et la mondialisation nous mènent à la banqueroute.

 

 

Roubini : 'Quand pendra-t-on un banquier?'

par Audrey Duperron

 

" Personne n’est allé en prison depuis la crise financière. Lorsque les banques font quelque chose d’illégal, au mieux elles récoltent une amende. Peut-être que cela serait une bonne leçon pour les autres, si certains des banquiers devaient aller en prison. Ou si l’un d’entre eux était pendu dans la rue », a affirmé l’économiste Nouriel Roubini, au cours d’une interview récente donnée à Bloomberg. Il commentait le récent scandale qui a éclaté lorsqu’il est devenu connu que des banques manipulaient constamment le taux d’intérêt interbancaire Libor pour augmenter leurs profits ou minorer leurs pertes. Roubini est professeur d’économie à l’université de New York, et on le surnomme «Docteur Doom », parce qu’il était plus pessimiste que les autres économistes. En 2005, il a notamment prédit l’effondrement du marché immobilier américain qui s’est finalemlent concrétisé en 2008, avec la crise des subprimes en 2008.

« Les banques ont toujours intérêt à tricher et à faire des choses qui sont ou bien illégales, ou bien immorales", a commenté Roubini. « La seule chose à faire pour l’éviter serait de briser ces supermarchés financiers. Quand vous avez des activités de banque d’investissement, de gestion d’actifs, de courtage, d’assurance, de mandat, de dérivés, au sein de la même banque commerciale, il n’y a aucune Muraille de Chine et les conflits d’intérêt sont énormes ».

« Les banquiers sont cupides. Ils ont été cupides au cours des dernières centaines d’années. Ce n’est pas le problème de savoir s’ils ont plus de moralité aujourd’hui qu’il y a un millier d’années. Vous devez vous assurez qu’elles se comportent d’une manière qui minimise ces risques. Une manière de le faire est de séparer ces activités pour minimiser les conflits d’intérêt. Sinon ces choses vont encore se reproduire. »

Pour finir son interview, le Docteur Doom a montré qu’il méritait bien son surnom en donnant des prévisions extrêmement pessimistes pour l’économie mondiale en 2013 : « Un effondrement de la zone euro, une récession en double creux aux USA, un atterrissage difficile en Chine et dans les autres pays émergents, et la guerre au Moyen-Orient… L’année prochaine, nous pourrions assister à une parfaite tempête mondiale», a-t-il conclu

 

http://www.express.be/business/fr/economy/roubini-quand-pendra-t-on-un-banquier/172027.htm

 

.

172 économistes allemands s’attaquent au MES et au renflouement des banques

http://www.solidariteetprogres.org/172-economistes-allemands-s-attaquent-au-MES-et-au-renflouement-des_08902

 

.

 

L’art de se moquer du citoyen…

sommetsdesguignols.jpg?w=645Voilà un énième sommet de la dernière chance ! Depuis des années, les responsables politiques se réunissent à grands frais pour peaufiner un avenir radieux via le Machin européen. Depuis des années, les politiciens à la solde des architectes mafieux du Nouvel Ordre Européen serinent que ce projet est la clé de l’avenir. Pas de bonheur possible sans passer par l’Europe technocratique !

En attendant, les contribuables que nous sommes payons, encore et toujours pour les projets nauséabonds de ces marionnettes au service d’individus si pervers qu’ils préfèrent agir par procuration. Au fil des mois, les trous sont de plus en plus béants, mais on assure travailler à la mesure du problème et lui apporter une réponse décisive. Traduction dans les faits : des dégâts irréparables.

Les rêves des eurocrates coûtent des chômeurs de plus en plus nombreux aux Etats nations. Les économies se disloquent, les crises sociales ne sont plus loin, l’industrie bancaire engluée dans la spéculation et le profit court terme ne donne plus que des miettes de crédit aux industriels centrés sur l’économie réelle.

Plus nous nous enfonçons, plus les exigences montent d’un cran pour moins de liberté des citoyens. C’est, assure-t-on, le prix à payer pour le bonheur de voir s’ériger le Machin européen.

automne.jpg?w=645Les peuples se lassent, on change les équipes grâce aux étiquettes politiques dont les oligarques du bloc de commandement de l’Ouest ont le secret.

On promet des salaires en hausse, on ne donne que des miettes. On assure de l’emploi et les statistiques tombent attestant un délitement total du pays.

On serine le changement mais… le déchantement attendra probablement que les feuilles tombent, à l’automne… si les saisons ont encore un sens.

Les jeux du cirque modernisés pour distraire le peuple

jeuxducirque.jpg?w=645En attendant, voici les jeux du Cirque version XXIème siècle.

Il n’y a pas le sang des chrétiens dans les arènes, l’EMPIRE a changé de “NOM”, mais sa soif d’esclaves est toujours là !

Plus de jeux avec des lions et des gladiateurs, mais toujours des champions du stade.

Après le tennis, le Foot, viennent les JO de Londres… qui seront organisés du 27 juillet au 12 août 2012, sans oublier la bicyclette.

Tandis que les gens en prendront plein les yeux, d’autres se préparent à s’en mettre plein les poches… à partir de l’automne…

 

.

Ingérence occidentale en Syrie: L’échec du système propagandiste impérialiste et les escadrons de la mort de l’OTAN…

.

le juillet 10, 2012 par Résistance 71 - Le néant qui anéantit. Les journalistes assassinés par les commandos de l’OTAN. L’indécision et l’incompétence de François Hollande. Thierry Meyssan du Réseau Voltaire témoigne

Entretien de Thierry Meyssan avec la radio “La Voix de la Russie”

url de l’article original:

http://french.ruvr.ru/radio_broadcast/74538918/79846900.html

 

Pendant la guerre d’Irak, lors de l’attaque de Bagdad un blindé de l’OTAN a fait délibérément feu sur l’hôtel où étaient réfugiés les journalistes.A l’époque, lors de l’instruction du dossier le commandant du char a fait valoir qu’il s’était trompé de cible. Il y a quelques jours nos confrères ont trouvé la mort fusillés d’une balle dans la nuque par les paras habillés en treillis et aux allures des militaires professionnels. Cette fois-ci cela s’est passé en Syrie. Ce rapprochement que nous avons opéré cherche à prouver que les représentants des médias ne sont plus traités comme une partie neutre par les troupes occidentales et leurs Alliés. La théorie de la guerre veut que l’information puisse porter des fruits autrement plus dévastateurs qu’un simple tir de mortier. Les événements en Russie des années 90 tout comme d’ailleurs l’avènement des bolcheviks quelques 80 ans plus tôt le prouvent de façon incontestable. La théorie de l’information et de l’utilisation des masses-média à des fins militaires a été créé par les Allemands qui ont su plonger la Russie dans le chaos en la faisant sortir des rangs des Alliés pendant la Première Guerre mondiale. Cette théorie a été ensuite développée par Rudolph Hess, élève de Haushofer et peaufinée par les Américains dans le cadre du projet dissident dit projet Harvard qui a causé beaucoup de calamités dans la Russie eltsinienne.

La Syrie est devenue un enjeu, un lieu de combat où se jouent tous les scénarios d la prochaine guerre. Les grands maîtres s’essaient autour de cet échiquier stratégique. Les joueurs sont nombreux – la Russie, la Chine, les Etats-Unis, l’Europe, la Ligue arabe, etc. Seulement les uns cherchent à préserver coûte que coûte la paix et les autres rêvent d’en découdre. En fait les rôles sont distribués depuis les croisades. La Russie est un pays en voie de développement qui à plusieurs reprises a failli se retrouver à la place de la Syrie: au cours des guerres de Napoléon, au moment de la Première Guerre mondiale, à la Seconde Guerre et après la débâcle communiste. A chaque fois le danger venait de l’Occident. Et à chaque fois c’était bien sûr pour civiliser les barbares russes… Même Hitler le mettait dans sa propagande. Nous avons évoqué ces faits pour que vous compreniez qu’après avoir eu la chance de se défendre et et d’avoir pris leur essor, les Russes veulent prêter main forte aux autres pour ne pas se retrouver touts seuls face à l’Occident qui cherche à pérenniser son pouvoir. Cela explique la sympathie à l’égard des peuples opprimés y compris les Syriens. Les mobiles de l’Occident sont autrement plus pragmatiques : contrôle du pétrole et du gaz naturel de la région, déstabilisation au nom du chaos pour rafler la mise économique. Barak Obama a bien déclaré que le pôle économique du Vingt-et-unième siècle doit se trouver en Californie sur la côte Est des Etats-Unis. Pour ce faire il faut détruite les autres pôles ensemble avec leurs Etats et économie. A la fin il ne doit en rester qu’un seul !


Thierry Meyssan est une figure de proue du journalisme international indépendant. Créateur du réseau internet Voltaire qui accueille plus de 2,5 Millions de visiteurs au quotidien, il est toujours aux premières loges de l’actualité. Cette fois-ci il est en Syrie où il a voulu se rendre pour tirer ses propres conclusions des faits exposés de façon controversée par les grands médias. Voici ce qu’il nous a livré au péril de sa vie comme vous vous en doutez :


La Voix de la Russie. Monsieur Meyssan, merci d’être avec nous sur les ondes de la Voix de la Russie. Vous êtes au cœur de l’actualité proche-orientale. Vous voyez les choses évoluer au jour le jour et pouvez témoigner de la situation à Damas. Que pensez-vous de la mise en pratique du plan de Kofi Annan qui, d’après vous, a largement puisé dans l’initiative d’un Serge Lavrov, chef du Quai d’Orsay russe ?

Thierry Meyssan. Le plan Kofi Annan est la reprise du plan Lavrov. On a juste modifié une clause qui concerne le statut de la presse. Et c’était une bonne manière de faire puisque M. Lavrov avait réussi à trouver un accord avec la Ligue arabe. Donc cela pouvait paraître une plateforme de discussion correcte. Cependant au moment même où Monsieur Lavrov avait négocié cela avec la Ligue arabe, le président de séance de la Ligue à ce moment-là, c’est-à-dire le représentant qatari avait donné une conférence de presse, quelques minutes après celle de M. Lavrov en tenant des propos en totale contradiction avec le contenu du plan. Et aujourd’hui on est toujours dans la même situation, c’est-à-dire que tout le monde se réclame du plan Lavrov, maintenant du plan Annan, mais certaines parties au conflit s’expriment d’une manière qui ne laisse aucun doute sur leur refus de l’appliquer. Parce que les bases de cette idée, du plan de paix, est que tout le monde doit cesser le feu de manière unilatérale. On ne doit pas attendre que les autres fassent une démarche et descendre progressivement. Chacun doit s’arrêter de tirer. Or, l’armée syrienne a fait des efforts considérables, s’est retirée des grandes villes malgré les protestations des gens, des manifestations – non pas contre l’armée mais des manifestations pour l’armée ; des gens récl amant la protection militaire face aux groupes des mercenaires. Et puis en face il n’y a pas du tout d’arrêt, les actions commandos continuent. Il y a beaucoup d’actions ciblées soit pour détruire l’infrastructure, soit assassiner des responsables de l’Etat ou des personnes qui ont manifesté leur soutien au pays.


La Voix de la Russie. Est-ce que d’après vous il subsiste ne serait-ce qu’une infime chance de pacification de la Syrie ?

Thierry Meyssan. Oui ! La chance, elle est toute simple ! Si les armes et l’argent arrêtait d’arriver de l’étranger… Si on arrêtait d’envoyer des mercenaires… Il y a constamment des mercenaires qui franchissent la frontière avec la Turquie comme l’a souligné le représentant russe au Conseil de Sécurité. On a transféré des combattants qui étaient en Libye vers la Turquie en utilisant d’ailleurs les moyens des Nations Unies. On a installé un camp des prétendus réfugiés qui est en fait une base arrière de cette pseudo-armée syrienne libre. Et puis constamment ces gens franchissent la frontière et viennent pour commettre des crimes sur le territoire syrien. Donc si on arrêtait ce soutien extérieur aux bandes armées, il ne resterait plus rien ! Après on va se retrouver dans une situation normale avec un gouvernement qui est largement majoritaire, une opposition qui existe, qui a les moyens de s’exprimer, qui fait sont travail d’opposition, qui propose des nouvelles choses, etc. Il y aurait un débat démocratique comme cela existe dans de nombreux pays. Là quand se réunit maintenant le groupe de contact initié par la Russie, la question est est-ce que les Etats-Unis qui sont la puissance titulaire à la fois de l’Occident et du Conseil de Coopération du Golfe, est-ce que les Etats-Unis vont demander leurs alliés d’arrêter ce jeu en sous-main ? Ou est-ce qu’ils vont au contraire continuer à les encourager à jeter de l’huile sur le feu ?


La Voix de la Russie. Une autre question, cette fois-ci beaucoup plus délicate, plusieurs de nos confrères, journalistes d’une télévision locale, ont été sauvagement assassiné par la prétendue Armée libre syrienne soutenue par la Turquie et les Occidentaux. Croyez-vous qu’on s’attaque à la presse pour créer un blocus médiatique, pour priver les citoyens des pays occidentaux et arabes de toute information véridique ? Quels ont été les mobiles de ces criminels ?

Thierry Meyssan. Je pense qu’il y a deux éléments qui vont ensemble. D’une part, au cours des vingt dernières années, nous avons vu les mêmes scènes se reproduire successivement en Yougoslavie, en Afghanistan, en Irak, en Lybie et maintenant en Syrie. Il y a des puissances qui systématiquement détruisent les médias des pays qu’ils attaquent. Et c’est simple. Il y a constamment derrière cela les Etats-Unis et l’OTAN. Personne d‘autre ne se comporte comme ça dans le monde. Il n’y a pas de plus grand ennemi de la liberté d’expression que les Etats-Unis et l’OTAN. Quoi qu’on en dise, ce sont les faits qui le montrent.

Deuxièmement, il était prévu dans le cas particulier de la Syrie une immense campagne en décrochant des satellites les canaux syriens et en leur substituant des canaux qui étaient des programmes qui ont été fabriqués par la CIA qui a créé plusieurs chaînes satellitaires au cours des derniers mois. Donc l’idée c’était qu’on allait diffuser des images fictionnelles tournées dans les studios, des images de synthèse pour faire croire à l’effondrement de l’Etat syrien et pour que les gens en Syrie quand ils avaient branché leur télévision, au lieu de voir leur chaîne habituelle, ils auraient vu autre chose avec de fausses images. Et ils auraient pensé – voilà ! c’est trop tard ! Il faut se résigner, la patrie est perdue, elle est occupée par des forces étrangères. Eh bien, ça ça n’a pas été possible parce qu’il y a eu d’abord une mobilisation incroyable dans le monde entier. Il y a des dizaines de très grands journaux qui ont consacré des pages entières à ce sujet… Il y a eu des centaines de sites internet qui ont véhiculé tous les détails de cette opération. Finalement le MilSat avait refusé d’enlever les chaînes syriennes de son satellite. La Ligue arabe a été forcée de reculer avec ArabSat. Les Syriens ont installé sur de nouveaux satellites leur télévision… Enfin ils ont saisi le Conseil de Sécurité avec une lettre très importante sur ce sujet. Et surtout M. Lavrov a inscrit comme point numéro un à l’ordre du jour de la réunion du groupe de contact l’arrêt immédiat de la guerre médiatique contre la Syrie.

Alors l’OTAN s’est vengée comme ça. Ils ont envoyé un commando. Cette télévision était installée à une quinzaine de kilomètres à la sortie de Damas, à la campagne, en fait. C’était un lieu pas du tout défendu. Le commando était arrivé – des gens avec des systèmes de visée nocturne, avec tout ce qu’il faut. Ils ont tué les gardiens. Il y avait juste 4 gardiens. Ils sont rentrés. Ils ont arrêté 3 présentateurs qu’ils ont ligotés et qu’ils ont exécutés sur place. Et puis après ça ils ont mis le feu. Ils ont fait tout sauter. Maintenant ce ne sont que des gravois cet endroit-là. Il y a juste un bâtiment qui est encore debout.

Encore une fois ce n’est pas nouveau. Les Etats-Unis et l’OTAN font ça partout depuis 20 ans. C’est quelque chose d’incroyable. Parce que ce sont les mêmes personnes qui pratiquent ces actes barbares et qui dans les organisations internationales se présentent comme les défenseurs de la liberté d’expression ! C’est le monde à l’envers ! La réalité nous dit l’inverse de leurs paroles ! Et pour nous, journalistes, ceci devient impossible à vivre. C’est bien clair. Si toute personne qui veut s’opposer à cet impérialisme et qui se retrouve dans un pays qui n’a pas les moyens importants pour se défendre est désormais en danger.


La Voix de la Russie. Et qu’en est-il de la position de la France par rapport à la Syrie. On voit François Hollande louvoyer à tous les vents et zigzaguer sans cesse comme s’il ne savait à quel saint se vouer… Qu’est-ce que vous en dites ?

Thierry Meyssan. Comme vous dites : François Hollande zigzague et louvoie. C’est-à-dire qu’il ne sait pas quelle est sa politique ; Il essaie de suivre son mouvement. Il se rend bien compte que la position officielle sur la Syrie n’est pas tenable. Mais en même temps il n’est pas capable d’en dégager une autre. Il n’est pas capable de ça parce qu’il n’a pas de marge de manœuvre. Il accepte que la France continue comme au cours du mandat de Nicolas Sarkozy à être le suiveur des Etats-Unis. Comment pourrait-il énoncer une nouvelle politique dans ces conditions ? Il a à côté de lui l’administration du Quai d’Orsay, les diplomates français qui ne cessent de lui répéter que nous commettons une erreur très grave avec la Syrie. Que normalement la France et la Syrie devraient être alliés comme c’était le cas dans le passé. La France a été la puissance mandataire pendant l’entre-deux-guerres ici. Il y a une incapacité à s’adapter. Cette incapacité, elle s’est exprimée clairement lors de la première rencontre de François Hollande et de Vladimir Poutine à l’Elysée. C’était quelque chose d’un peu grotesque en fait! Les deux Chefs d’Etat ont fait une liste de sujets à aborder dont la Syrie qui occupait une grande part de la discussion. Et ils n’ont trouvé aucun point d’accord. C’est honteux ! Aucun point d’accord ! Pourquoi ? Parce que sur chaque sujet Vladimir Poutine exprimait les demandes de la Russie en

les argumentant. Nous voulons ceci parce que cela… Et il donne ses arguments. Et en face il y avait un François Hollande qui lui répondait : « Nous pensons que… » Sans arguments.. ! C’est-à-dire il n’y a rien à négocier. C’est juste l’affrontement d’un point de vue borné en face d’une position ouverte. Et quand on a abordé plus précisément la question syrienne, ceci est devenu encore plus ridicule ! Puisque le Président français a évoqué seize mille morts dont serait responsable le gouvernement, etc. Le Président Poutine lui demanda : « Mais d’où tenez-vous ces chiffres ? De l’Observatoire syrien des droits de l’homme ? Mais nous avons envoyé notre ambassadeur à Londres. Il a vu ces gens –là : c’est un marchand de kebab avec une petite échoppe. C’est ça la source des renseignements français ? La Russie pendant ce temps, nous avons cent mille Russes qui sont déployés sur l’ensemble du territoire syrien ! Rien ne nous échappe ! Nous pouvons tout vérifier ! Et nous pouvons vous affirmer évidemment que ce que raconte ce marchand de kebab à Londres n’a aucune valeur ! »

Il est incontestable que monsieur Meyssan agit en citoyen et journaliste responsable. Il n’a pas peur de mettre sur la sellette l’OTAN et parle sans ambages de l’incompétence de la présidence française.

Nous espérons tous que ses efforts soutenus également par La Voix de la Russie vous permettent de comprendre et de suivre le fil de l’actualité pour ne pas vous faire leurrer par les bureaucrates qui considèrent les gens comme pions sur leur échiquier stratégique. Ensemble avec le réseau Voltaire, en France comme à l’étranger La Voix de la Russie continuera à vous donner les informations non engagées que cela plaise ou non aux grands décideurs.

 

.


 

(..) Seule la Russie aujourd’hui cherche à bloquer les tyrans occidentaux qui courent derrière ce projet inique de déchirer la souveraineté des nations et tondre leurs peuples pour payer des intérêts iniques aux maçons de la Babel antichristique.(..)

La patte de l’ours moscovite… et l’incapacité sans doute provisoire de l’Occident à briser l’axe Téhéran-Damas

 

.

Altercation du juif et des 2 magrehbins dans un train : le jeune juif a menti, les médias ont menti, la véritable histoire révélée par le quotidien Midi Libre

USAID en Palestine : Des routes pour isoler les gens

L’art de la guerre : Le puits afghan sans fond

A mon ami Valls : Attention, un grave attentat contre la laïcité !

Le scandale du Libor révèle au grand jour comment les banques manipulent les taux d’intérêt de référence mondiale

Les détails du plan états-unien contre la Syrie

.

 

Opération solidarité Palestine sur le Tour de France

 

Opération solidarité Palestine sur le Tour de France

 

Opération des drapeaux de Palestine sur le Tour de France
Retransmis dans 190 pays, le Tour de France est devenu un événement planétaire immanquable. C’est l’évènement sportif le plus vu après les JO et la coupe du monde de foot. Il y a un moyen simple de rappeler notre solidarité, notre engagement au monde entier c’est d’aller voir passer les coureurs… avec des drapeaux de Palestine (écrire Palestine ou Free Palestine dessus est un « plus » visuel)
A nous tous, nous pouvons être présents tous les jours jusqu’au 22 juillet à Paris, il suffit d’être au bord de la route lorsque le tour de France passe près de chez vous. Aucune préparation collective n’est nécessaire. Le parcours : http://www.letour.fr/le-tour/2012/fr/parcours-general.html

 

Conseils :
Placez- vous dans les montées en monatgne, les cols sont les meilleurs endroits. A défaut, à l’arrivée retransmise dans les JT du monde entier (repérer les cameras d’arrivée et se placer dans l’angle de vue) en ville, dans les virages là où les coureurs sont moins rapides.
Les drapeaux spécifiques sur le boycott et anti apartheid devront être sortis au dernier moment, lors du passage des coureurs afin d’éviter la censure, les motos filment en direct les coureurs et l’effet de surprise sera total…
A vos drapeaux !!!

 

http://www.alterinfo.net/Operation-solidarite-Palestine-sur-le-Tour-de-France_a78878.html

 

.

valmy-france.jpg


        Les peuples de France et de Syrie ont des combats solidaires pour leur souveraineté - Claude Beaulieu
        http://www.comite-valmy.org/spip.php?article2619
       
        Les détails du plan américain contre la Syrie - Par Ghaleb Kandil
        http://www.comite-valmy.org/spip.php?article2635

        Al-Assad à la TV iranienne : "si la position du peuple était différente, l’Etat n’aurait pas pu tenir
        http://www.comite-valmy.org/spip.php?article2613

        Lettre ouverte de Jacob Cohen à Manuel Valls - http://www.comite-valmy.org/spip.php?article2637

        Le Parti de Gauche a courbé l’échine. René Balme - http://www.comite-valmy.org/spip.php?article2630

        Sapir : « Un sommet en trompe-l’oeil » - http://www.comite-valmy.org/spip.php?article2624

        Résistance Linguistique: Le Conseil municipal de GRIGNY adopte le Manifeste progressiste pour la                     défense de la langue française - http://www.comite-valmy.org/spip.php?article2623 
  
        L’union européenne va t-elle devenir l’espace vital allemand ? - F de B
        http://www.comite-valmy.org/spip.php?article2618

        Un ex-président américain accuse Obama d’être un assassin par Bill Van Auken   
        http://www.comite-valmy.org/spip.php?article2610

        La dette publique en France et en Europe : Comment les banques privées s’enrichissent sur le dos des                 citoyens par Salim Lamrani - http://www.comite-valmy.org/spip.php?article2620

        Aux élus du peuple. Défendons la démocratie ! - André Bellon
        http://www.comite-valmy.org/spip.php?article2609

 

.

La Finlande vient de bloquer la promesse de l'Eurogroupe de verser 30 milliards d'euros à l'espagne

http://www.u-p-r.fr/actualite/france-europe/finlande-eurogroupe-espagne

 

 

.

pou4RIAN_01161421.LR.ru.jpg
Poutine critique les USA et l'UE pour la « démocratie » assise sur les missiles Le président de Russie Vladimir Poutine a déclaré à Moscou que la domination des Etats-Unis et de l'UE dans le monde s'est affaiblie suite aux désarrois socio-économiques internes des pays évolués. C'est pourquoi d'aucuns dans l'arène mondiale font feu de tout bois pour conserver leur influence habituelle. « Cela se traduit par l'exportation d'une « démocratie » assises sur les missiles et les bombes et par l'ingérence dans des conflits […]

 

.

.

    C O M M E N T A I R ES :  I C I 

.

Repost 0
9 juillet 2012 1 09 /07 /juillet /2012 22:21

 

 

 

 

france rurale 1900
L'ouvrage "Visages d'une France rurale" présente des images des campagnes françaises et de leurs habitants datées du début du XXe siècle. De vraies pépites historiques. Ici, dans les Landes, les animaux et les familles paysannes partagent la pièce à vivre. En 1929, une loi a interdit de faire dormir le personnel dans les mêmes pièces que les animaux. © Coll Christian Le Corre
http://www.linternaute.com/actualite/magazine/france-rurale-1900/

 

 

Bonjour !

 

Voici un récent échange de commentaires sur mon blog R-sistons.

Je lance maintenant un Appel à tous ceux et à toutes celles

qui voudraient contribuer 

au projet de faire revivre nos anciens, nos grands-parents,

à tous ceux qui ont connu la vie autrement,

eux-mêmes ou par transmission, 

tout un autre monde, finalement, dont nous avons la nostalgie..

 

Merci d'envoyer vos textes ici,

et même vos vidéos :


evaresis@yahoo.fr,

et je publierai sur ce blog pour commencer !

 

Chantal Dupille

 

1900.jpg

  http://freeriders2.over-blog.com/article-je-me-souviens-la-devise-du-quebec-va-t-elle-devenir-celle-de-nice-65305898.html

 

 

Là où les anciens étaient de vrais bon vivants, aimant faire la fête, aimant voir les autres s'amuser, solidaires. Qui aimaient la charcuterie, plein de cholestérol, de gras, le bon vin et les gnoles fabriquées maison... Et qui vivaient allègrement plus de 90 ans malgré les guerres et ses conséquences ( pour ceux qui n'éataient pas assassinés sur le champ de bataille ou indirectement). Ours des Pyrénées

 

Eva ! je voudrais m'adresser à Ours des Pyrénées ! Rien que son pseudo me le rend sympathique car je suis persuadé qu'il est pour la réintroduction de ce plantigrade dans les Pyrénées comme moi , n'en déplaise aux éleveurs de brebis qui larmoient sur le sort d'un agneau qui a été dévoré par un ours . L'agneau en question est bien vendu et j'ai rarement vu un mouton devenir centenaire ! Qu'il finisse sous les crocs d'un ours mal léché ou dans un abattoir kacher ou pas ou dans un camion de transport parcequ'il n'a pas eu à boire (je l'ai vu de mes propres yeux) je ne vois pas la différence si je me place du côté "mouton"! J'arrête là ma digression pour en revenir à son grand-père qui est devenu presque centenaire bien qu'ayant fumé comme un pompier mais vraisemblablement sans se faire enfumer ! J'ai moi aussi eu deux grands pères. L'un avait fait Verdun ; l'autre avait vu son cheval mourir sous lui à Ypres . Les deux fumaient comme des pompiers . On leur avait appris dans les tranchées comme on a appris aux soldats américains à fumer du hash quelques années plus tard au Viet Nam ! Ils ne fumaient pas de la merde de MAR........... mais du gris ! que du gris , que l'on prend dans ses doigts et que l'on roule"  ! et ils buvaient du vin ... et de l'eau de vie....pas de Ricard et pas de whysky ! surtout pas  ! Ils n'ont jamais vu le dentiste et le toubib seulement quand la faucheuse a pensé à eux ....mais il n'a rien pu faire ! Les deux ont eu leur jeunesse gâchée par cette guerre qu'on pensait la dernière. Ils ont consacré leur vie à travailler : l'un penché sur son pétrin, l'autre sur les manches de sa charrue . Ils parlaient rarement de la guerre alors qu'ils en avaient vécu deux ! Parfois je me pose la question de savoir si j'aurais eu leur courage ou si j'aurais pu fermer ma g...... ! Ahura

 

Image 4

http://passedautrefois.canalblog.com/albums/france_rurale_1900/photos/74306881-image_4.html

 

 

 

Réponses aux commentaires :

 

 

Bonjour à tous

 

Oui cet ours-là est appétissant, et la description de l'ancien temps aussi... Un ami Lecteur va mettre en place une Maison d'Edition en ligne (version papier et pdf) avec des livres à moi pour commencer, si vous voulez écrire un livre qui fleure bon le mode de vie passé, je crois qu'on sera preneur... Alors ? Cordialement, eva

 

Un Lecteur informaticien-comptable-juriste va publier (Edition en ligne, papier et pdf), ensuite, des ouvrages de moi, dont mon roman sur les gangs, sans doute un "Le monde selon eva" (regroupant mes meilleurs posts), mon autobiographie que Fayard voulait publier, etc comme non plus un roman, mais un reportage sur le sujet que je connais bien (ayant vécu sur leurs territoires), les gangs de rues. ET d'autres auteurs pourront se greffer. Notamment sur le sujet "témoignages du passé", dont j'ai eu l'idée en vous lisant, Ours, toi Ahura...

Mais évidement on peut imaginer un ouvrage collectif de témoignages du passé  croustillants comme les vôtres, il faudrait peut-être prévoir un site pour regrouper les textes et ensuite voir comment publier (droits d'auteur etc).

On va voir tout cela, pour l'instant je prépare les premiers projets, post sur Wikipedia, ma fiche à ma façon, un nouveau site officiel (mon domaine propre) regroupant tout, etc

A plus, en attendant songez à des textes comme les quelques lignes envoyées en commentaires, savoureuses, et relayez. On a tous + ou - la nostaligie d'un passé recent avec un monde plus humain.. Amitié eva

 

 

france rurale 1900 chanteuse bretonne exploits vie artisanale dentelières schlitteurs charrettes et charrons
France rurale 1900 Chanteuse bretonne Exploits Vie artisanale Dentelières Schlitteurs Charrettes et charrons

 


J'adhère à ton projet quelle qu'en soit la forme ! L'essentiel est que des témoignages du passé restent pour les générations à venir et que beaucoup de personnes y participent . Ca va être très intéressant . Nous allons apprendre plein de choses en provenance de la France profonde . Je suis impatient de lire ce que mes compatriotes vont produire .Ahura

 

----

 

A vos plumes, maintenant ! Participation de tous les témoins... Voici les premiers résultats :

 

Marseille : la Canebière.
Marseille au début du XXesiècle. Ci-dessus la Canebière
en bas : la rue de Noailles (auj. Boulevard de la Libération).
Marseille : rue de Noailles.
http://www.cosmovisions.com/monuMarseille.htm

 

Eva ! je constate que tu es vraiment une femme d'action et que quand tu as quelque chose dans la tête tu ne mets pas une éternité pour le concrétiser . Donc tu as lancé le projet de témoignages du temps passé dans la nuit . Je souhaite qu'il y ait beaucoup de personnes qui se lancent dans l'aventure. Je vais récupérer des menus de conscrits (avec une vingtaine de plats) et des cartes postales chez mon fils qui est antiquaire et je te les ferai parvenir .

Toute la nuit je me suis remémoré des "tranches de vie" avec mes grands parents. Du côté paternel ils étaient agriculteurs, du côté maternel boulangers.

Chez mes grands parents agriculteurs j'ai revu la ferme qui avait appartenu à un fermier qui s'était pendu un jour de fête au village (la corde est toujours là  en bout de l'échelle
pour aider à grimper au dessus de l'écurie des chevaux afin de distribuer le foin dans les rateliers). Elle se compose d'une maison d'habitation, d'une grange abritant à une aile l'écurie des chevaux, à l'autre l'étable. A l'un des pignons de cette grande bâtisse se trouve une pompe et une énorme auge en pierre longue comme un sarkophage  où les chevaux venaient s'abreuver trois fois par jour, à l'autre un hangar pour ranger le matériel agricole et le bois de chauffage , les soues à cochon, les poulaillers et les clapiers. Tous ces bâtiments sont implantés autour d'une cour où évoluent des poules, des dindes, des canards et des pintades et d'un jardin clôt où poussent des herbes aromatiques (thym, laurier, ciboulette, persil et oseille), des fraisiers, des frambosiers, des carottes, des haricots, des petits pois, des choux, des salades, des radis  etc ...Derrière cet ensemble s'étend sur un hectare ce qu'on appelait le "mée"(je ne garantis pas l'orthographe). Sur ce terrain partagé en deux par une rangée d'arbres fruitiers (pommiers, poiriers, cerisiers, pruniers) mon grand-père plantait des pommes de terre , des betteraves fourragères pour les chevaux et les lapins, de la luzerne et du chanvre pour mes tourterelles. J'ai oublié le tas de fumier implanté vers les soues à cochon où je revois un magnifique coq au plumage somptueux . Il symbolisait bien les français d'aujourd'hui qui chantent alors qu'ils ont les pieds dans la m.....).

Voilà le décor planté maintenant il me reste à vous raconter des scènes qui s'y sont déroulées. Je vais commencer par le battoir . Ce mot désigne à la fois la machine et l'évènement . La machine appartenait à la famille LOUILLAT . Elle se déplaçait de ferme en ferme avec la main d'oeuvre indispensable à son fonctionnement : 4 ou 5 hommes qui munis de fourches à 3 dents tendaient les gerbes entreposées dans les "châs" pendant la moisson, vers le haut de la machine en direction de celui qui coupait les ficelles et de celui qui étalait la gerbe vers la "gueule" de la machine. Devant celle-ci il y avait encore 2ou 3 ouvriers : un pour mettre les sacs qui recueillaient le grain et deux pour monter les dits sacs au grenier. Derrière la machine, à la presse 2ou 3 hommes récupéraient les bottes de paille qui serviraient de litière au bétail et la "bouffe" 'l'enveloppe des grains de blé, d'orge ou d'avoine)qui serait incorporée au repas des vaches durant l'hiver.

 

Je revois ces journées de dur labeur et de fête comme si j'y étais. Je revois le préposé à la mise en route de la machine le matin vers 5h 30 s'acharner sur la manivelle (capable par un retour de te briser l'avant bras) qui permettait de mettre en route le tracteur "Société Française" de Vierzon dont la poulie transmettait par un longue courroie son énérgie à la poulie de la batteuse. La formidable explosion qui ponctuait la mise en route du tracteur donnait le signal du départ aux ouvriers qui avalait d"une gorgée leurs dernier verre de gnôle avant de rejoindre leurs poste de travail et à partir de ce moment c'était une véritable fourmilière qui se mettait au travail, chaque membre avait sa spécialité . Je me revois enfant porter à boire à ces hommes suants, habillés d'un pantalon de toile ou de velours , d'un "marcel" ou d'une chemise et d'un foulard autour du coup pour éviter les démangeaisons dûes aux barbes d'orge et une casquette ou un bérêt vissé sur le crâne. Je les revois : le "Braillard" maigre comme un clou mais toujours volontaire pour porter les sacs et qui couchait parfois sous la machine car incapable de rentrer chez lui et ayant trop peur de ne pas être là le lendemain, "Saverio" un italien qui chantait jusqu'à l'extension des feux , le "Badaud", le "Coucou" ,le "Milo" etc . Je les revois en train de s'affairer dans unn bruit d'enfer, dans une chaleur étouffante puis discuter haut et fort tout en mangeant et en buvant, tenez vous bien, du Pommard tiré au tonneau puis après le café la "goutte" (de la prune distillée quelques années auparavant). J'ai essayé de me rappelar ce qu'il y avait aux menus des différents repas : du poisson (mais pas plus de deux fois... c'était une exigence des ouvriers) , de la viande de cochon, de la volaille, du gibier et des légumes du jardin, de la salade, des fruits et du fromage, le tout copieusement arrosé faisant mentir le proverbe qui affirme qu'un veau qui tète bien n'a pas besoin de manger !... Ahura.

 

passe-veillee-1.jpg

http://duvergerjb.e-monsite.com/album/tableaux-acrylique-scenes-de-vie/1 - Veillée

 

Ou encore :

 

http://i40.servimg.com/u/f40/11/40/28/12/mai_4010.jpg

1940, les chevaux réquisitionnés, les anciens et les femmes dressaient vaches et bœufs pour continuer le travail

http://i40.servimg.com/u/f40/11/40/28/12/battag10.jpg

scène de battages années 50

http://i40.servimg.com/u/f40/11/40/28/12/petit_10.jpg

1920 : le petit train à voie étroite passe toujours, pendant que les paysans transportent en barques le bois de chauffage en hiver. .

 

lavandieres-1_Sir_Samuel_Luke_Fildes_Simpletons_The_Sweet_.jpg.. 

 

 

Lavandieres_Charles_Frederic_Ulrich______Washerwomen__Sevi.jpg


http://ruminanc.blogspot.fr/2011/11/les-lavandieres.html

http://ruminanc.blogspot.fr/2011/04/la-coussotte.html

http://ruminanc.blogspot.fr/2011/02/college-college.html

http://ruminanc.blogspot.fr/2011/01/retour-aux-sources.html

Merci à Jean-Claude pour tous ces liens

 

Millet, Les lavandières  sur francophonia.net

 

lavandieres-Jean-Francois_Millet.jpg

..

Sur les 4 liens suivants, cliquer sur les espaces vides, l'illustration apparaît !

.

Les lavandières

download?mid=2%5f0%5f0%5f1%5f29044880%5f
C'est de loin qu'on les entendait. Les lavandières étaient alignées, le long des bords en pente du lavoir, et paf ! paf paf ! elles battaient le linge avec leurs battoirs de bois, grosses spatules épaisses, blanchies et polies par le travail. Elles se faisaient face, car deux lignes de ces blocs de granit noir bordaient le bassin d'eau claire et courante. Une source alimentait ce bassin, source qui alimentait un ruisseau en amont et en aval de ce lavoir sûrement ancien. Abondante, une partie de son cours régulée par une sorte de petit barrage longeait à l'extérieur le lavoir, se déversant dans un lit serpentant. Juste à la hauteur de l'entrée du lavoir, une rangée de pierres délimitait une profondeur un peu plus importante. Juste au-dessus une sorte de barrière métallique empêchait les animaux de remonter le ruisseau, et régulièrement bovins et caprins venaient là boire avant de rentrer à la ferme. Il était même amusant de rencontrer ces troupeaux faisant la queue vers sept heures du soir, maintenus par leurs bergers en attendant que le troupeau précédent ait terminé. Chacun de ces groupes d'animaux ne comportait guère que de trois ou quatre unités, jusqu'à une douzaine pour les "grosses fermes".
download?mid=2%5f0%5f0%5f1%5f29044880%5f

Et pendant ce temps (enfin, c'était en général plus tôt dans la journée) ces dames maniaient avec détermination leurs battoirs, retournant et retournant le linge qu'il fallait rincer dans l'eau froide. Un passage dans l'eau, elles tordaient un peu, paf ! paf ! un retour à l'eau, elles battaient à nouveau, puis passaient à la pièce suivante. Malgré la roideur des tissus, parfois filés et tissés sur place, les chemises, jupons, et autre pièces de lingerie n'arrivaient pas au poids des draps, épais et cartonneux souvent. C'est pourquoi elles n'avaient pas vraiment des silhouettes de mode : au contraire, leurs bras robustes se comparaient avantageusement avec ceux des hommes, malgré le côté essentiellement manuel des travaux des champs.

download?mid=2%5f0%5f0%5f1%5f29044880%5f
Bien entendu, ces assemblées, qui duraient des heures, étaient l'occasion de discussions animées, puisque c'était le seul moment où elles avaient le temps d'échanger ragots et nouvelles locales. Il fallait les voir bla bla, paf paf, bla bla, les paroles rythmées par les mouvements des bras ! C'était ainsi que se constituait la gazette, seulement orale bien entendu.

Ce passage au lavoir n'était que presque la fin d'un long processus. Dans un coin de pièce de la ferme, une énorme "pouëloune" de fonte était chauffée par un feu de bois dans une sorte de gros réchaud adapté, de fonte également. L'eau y bouillait, additionnée de lessive plus ou moins artisanale, et de "boules de bleu" qui gardaient la blancheur au linge, alors que naturellement il avait tendance à jaunir. Quand l'ensemble avait bouilli deux ou trois heures, c'est là que les ménagères essoraient sommairement literie et vêtements, et les entassaient dans une brouette, avec leur genouillère, cette sorte de caisse où elles posaient leurs genoux le long de la pierre à laver. Elle y mettaient en général un coussin, pour que l'épreuve soit moins rude.

Au retour de l'expédition, une fois par semaine, ou par mois, selon les besoins, le linge était essoré le mieux possible - à la main bien entendu - et étendu sur de longues cordes étendues dans les jardins, ou sous des hangars quand ils étaient vidés de leur paille. Il y restait souvent plusieurs jours, s'il ne pleuvait pas. Sinon, il fallait le rentrer précipitamment s'il était dehors, puis l'étendre à nouveau dès que l'averse avait cessé. En hiver, ces travaux étaient pénibles, avec le froid, bien que l'eau de source fût souvent plus "chaude" que l'air, le bassin "fumait" par les petits matins gris quand les écoliers le longeaient.
download?mid=2%5f0%5f0%5f1%5f29044880%5f
Dans mon village, pourtant bien petit, quatre lavoirs se partageaient la faconde des lavandières, chacun alimenté par une source différente. L'employé municipal, périodiquement, en nettoyait fond et bords afin que l'eau reste propre. Les sources existent encore aujourd'hui, mais les nappes phréatiques sont désormais beaucoup plus profondes en raison de l'eau courante pour tous, alimentée par un château d'eau couvrant douze communes. C'est pourquoi, désormais, les lavoirs ne sont plus abreuvés que par des filets d'eau, et le fond des bassins s'est un peu embourbé avec le temps. Qui, aujourd'hui, oserait encore s'en servir comme les "dames du temps jadis" ? Ce n'est pourtant pas si ancien, puisque pendant des années j'ai vu et entendu ces gestes sans doute millénaires.

"Mais où sont les neiges d'antan ?"



Illustrations pour compléter :
download?mid=2%5f0%5f0%5f1%5f29044880%5f

lavoir "Du Rat Bianc"


download?mid=2%5f0%5f0%5f1%5f29044880%5f

lavoir Grand'Faintane

download?mid=2%5f0%5f0%5f1%5f29044880%5f

lavoir des Bicanes

 

.http://ruminanc.blogspot.fr/2011/11/les-lavandieres.html


.

Retour aux sources

download?mid=2%5f0%5f0%5f1%5f29048850%5f« All' ont ben changé, les affaires, oui dame, dans nos coins pardus.

Si nos défunts grands-pères retourniont, le s'y reconneuteriont pus. »
Yves Rabault, poète patoisant, Barde poitevin, que j'ai bien connu, avait écrit ce petit sketch il y a pas loin de cinquante ans. Je me souviens mal de la suite, dommage !
Il y a peu, j'ai eu enfin la chance de revenir sur les lieux de mon enfance. C'était l'époque où la télévision n'existait pas, où l'eau venait du puits de chaque maison. Il fallait pomper, avec la pompe à balancier. Chaque matin, le premier travail en hiver consistait en l'allumage du feu, dans la grande cheminée. Keuff ! Keuff ! Keuff ! Au départ, cela fumait, toute la maison était imprégnée de cette odeur, au fil du temps.
Pour se déplacer, à part de bonnes chaussures ou un vélo soigneusement révisé, la seule façon de se déplacer était le char à bancs, attelé sur le petit cheval de la ferme. Par temps de pluie, on relevait la capote, qui ne protégeait guère quand le vent poussait les gouttes presque à l'horizontale. Mais n'y avait-il pas le « grand parapuie biu », cette immense ombrelle bleu charrette dont les « baleines » étaient vraiment taillées dans des fanons de baleine ?
Tout le monde connaissait tout le monde, dans le village et les autres communes environnantes. On ne se déplaçait pas, les mariages (obligatoires) se concluaient entre voisins, à quelques kilomètres à la ronde. Tout le monde était un peu le cousin de tout le monde. Et si par hasard il fallait aller plus loin, n'y avait-il pas le petit train à voie étroite, qui rejoignait la « grande ligne » à une dizaine de kilomètres ? Si l'on était un peu en retard, il suffisait de courir : un peu plus loin que la gare veillait la « côte de la beurrerie », qui obligeait la poussive locomotive à rouler presque au pas. Qui perdait son chapeau (tout le monde était couvert) en raison du vent descendait en marche, et remontait un peu plus loin, le galurin vissé sur le crâne. Hasard des correspondances, pour faire les vingt kilomètres aller et autant au retour vers la préfecture, il fallait prévoir une nuit d'hôtel. Autant aller à pied...
Dans cette fameuse « beurrerie » était traité le lait de la commune. Quelques ouvriers s'en occupaient, l'un d'eux allait collecter le lait chez les habitants. Avec sa carriole à cheval, il s'arrêtait à chaque ferme. Le précieux liquide avait été transvasé du seau de traite dans d'autres seaux plus grands, en aluminium épais. Le laitier versait le contenu de ces récipients dans de grands bidons, après avoir mesuré la quantité fournie avec son décalitre. Oui, cela faisait beaucoup de transvasements. Mais le beurre qui en résultait était excellent, il avait même obtenu la médaille d'or au salon de l'agriculture de Paris, en 1902. Comme il était vivant jusqu'au bout, il se défendait très bien contre les agressions microbiennes, à la différence du lait industriel qui est tué tout de suite.
download?mid=2%5f0%5f0%5f1%5f29048850%5fLe temps n'avait pas la même valeur qu'aujourd'hui. Plus jeune, mon grand-père n'hésitait pas, une fois par an, à prendre à pied le chemin d'un village éloigné, à une trentaine de kilomètres, pour la foire aux bestiaux. Il partait très tôt, bien avant le lever du soleil. A la nuit tombée, il était revenu. Les journées étaient longues, dès six heures c'était la traite du matin, et on ne se couchait guère avant vingt-trois heures. Sieste recommandée.
Aujourd'hui, les lieux n'ont pas tellement changé. La petite ferme où je suis né, ainsi que ma grand-mère, son propre père le menuisier-charpentier, et ainsi de suite, abrite aujourd'hui de jeunes artistes qui font des cours de dessin, de peinture. Cela s'appelle « Le balet des Arts ». Avec un seul L, c'est le mot local pour un hangar. Les volets ont tous été repeints au fameux « bleu charrette » célébré par une autre maison placée au bord de la Sèvre, que l'on retrouve sur tant de dépliants touristiques.
download?mid=2%5f0%5f0%5f1%5f29048850%5f
Juste à côté de la maison, une fuye se dresse toujours là, restaurée à l'initiative de l'ancienne députée du coin (SR) : elle n'abrite plus de pigeons « fuyants » (sauvages) depuis longtemps. Maintenant, elle se visite librement, mais autrefois elle appartenait à la vieille voisine de l'autre côté de la rue, une rentière qui n'avait jamais travaillé, qui avait appris le maintien, la broderie, toutes ces choses si importantes auxquelles s'adonnaient les jeunes filles « de bonne famille » de la fin du XIXe siècle.
Cette vieille dame, chez qui j'étais toujours très bien accueilli par elle, et sa servante à tout faire, habitait une demeure typique des grandes fermes saintongeaises. C'est entouré de grands murs, on aperçoit difficilement le corps principal du bâtiment. Les ouvertures très chiches côté rue sont compensées par celles, bien plus abondantes, du côté jardin. Pendant que la maîtresse lisait son journal, passait avec délicatesse un chiffon sur les meubles et les bibelots, priait, recevait des « personnalités », élus locaux, notables, même un sénateur, la servante gérait l'immense jardin potager, celui d'agrément avec ses pelouses et ses allées, le poulailler, les lapins, faisait la cuisine, cirait les escaliers (une savonnette), ne s'arrêtait presque jamais. C'était presque l'autarcie. Dans une dépendance, l'alambic dont une partie avait été confisquée par les allemands pour son cuivre, était de la taille de ses cousins d'un petit peu plus au sud, là où le vin local a le droit d'être transformé en Cognac. Sans doute la fortune des maîtres des lieux venait-elle de là.
download?mid=2%5f0%5f0%5f1%5f29048850%5f
Même la lessive était une affaire importante, et peu fréquente. Le linge et la literie étaient enfournés dans de grandes « ponnes » de pierre, des récipients de plus d'un mètre de large, sous lesquelles on allumait du feu. En guise de lessive, c'est de la cendre qui était ajoutée au linge. Une fois la « cuisson » terminée, le tissu lourd et trempé était sommairement tordu, puis déposé sur une brouette en direction du lavoir le plus proche. Mon village, pourtant bien petit, en comptait quatre, qui ont été récemment restaurés comme la fuye. Les femmes, qui ne manquaient pas de muscles, s'y déplaçaient, et pièce par pièce plongeaient leur chargement dans l'eau souvent glacée, puis le battaient comme les lavandières de partout afin de le rincer. De retour chez elles, elles l'étendaient pendant des jours. Le tissu des draps, souvent de fabrication locale, était généralement très lourd, très épais et très rêche. Elles l'avaient filé à la veillée avec leur rouet, et des tisserands installés dans des moulins à eau transformaient ce fil, de laine, de chanvre, en toile.
download?mid=2%5f0%5f0%5f1%5f29048850%5f
Dernier point remarquable, près du vieux château féodal qui autrefois prévenait les incursions des Vikings, quand la mer arrivait pratiquement jusque-là, le port était un point de passage obligé pour les paysans allant chercher du bois dans les marais. Des bestiaux empruntaient les « batais » comme les humains, mais plus grands, pour changer de pré. Des chasseurs aussi avaient leur petit « six pieds » pour le gibier d'eau. C'était, si l'on se réfère à des photos dont je ne sais pas ce qu'elle sont devenues, des allées et venues continuelles. Ces photos avaient été prises par mon arrière-grand-père, à une période où peu de gens pratiquaient ce loisir.
J'ai pratiquement connu tout cela. Peut-on seulement imaginer combien les conditions de vie ont évolué depuis ?

 

 

.

Collège collège

download?mid=2%5f0%5f0%5f1%5f29047533%5f

Il faut avoir une idée de ce que voulait dire, il y a plus de 50 ans maintenant, "aller en Sixième". Seuls quelques-uns, ceux qui avaient les meilleures notes, pouvaient espérer sauter le pas. Les autres continuaient après le Cours Moyen, à suivre ce qu'on appelait le Cours Supérieur pendant trois ans, jusqu'au légendaire Certificat d'Études Primaires. Dans le cas le plus simple les gamins se retrouvaient au Cours Complémentaire, au chef-lieu de canton, pour quatre ans. Un car de ramassage faisait donc le tour de toutes les communes, une douzaine, qui le composaient.
Pour ceux, nettement moins nombreux encore, qui "optaient" (comme si on leur demandait leur avis) pour "l'école libre" (traduisez confessionnelle, qui de toute façon dans ma région n'existait pas en Primaire), il fallait aller jusqu'à la ville, en l'occurrence le chef-lieu du département (mazeeeette). Vingt kilomètres, le bout du monde, quoi, pour des enfants qui ne connaissaient au mieux leur environnement qu'à sept ou huit kilomètres de rayon, ce qu'on peut faire en vélo.
Ce fut pour mes parents, qui ne démordaient pas de leur "école libre", l'occasion d'acheter leur première voiture, une 4CV d'occasion. Ce fut pour moi, à qui il fallait toutes les chances de mon côté, l'occasion de découvrir l'anglais chez une fille qui en connaissait un peu plus, et qui m'a fait des cours pendant toutes les "grandes vacances" deux fois par semaine. Je dus aussi, sur le conseil appuyé du directeur en soutane du futur collège, m'astreindre à des pages et des pages d'écriture, que dis-je, de calligraphie, en anglaise droite, seule façon d'écrire correctement selon ses dires.
Pendant ce temps-là, tout le "trousseau" imposé fut avec minutie étiqueté avec mon nom en toutes lettres, par ma mère qui souvent râlait à ce propos. Il y en avait, des pièces obligatoires !
Arriva le jour de l'emménagement. Arrivée dans ce vieux collège froid et encore désert (il était tôt). Les rares parents déjà arrivés montrèrent à des parents plutôt désorientés les différents endroits où aller, la "salle des chaussures" aux relents indélébiles, le dortoir immense avec les lits tout petits (quelque chose comme 140x70) alternant avec de petits meubles à vêtements, le réfectoire aux noms déjà indiqués sur une pancarte, par tables de 6...
Tout ce chambardement terminé, il ne resta plus qu'à prendre congé, avec des au revoir un peu mouillés. Direction la cour de récréation, où déjà je portais la tenue obligatoire, la grande blouse grise si gaie et si sympathique. Tout le monde se regardait avec curiosité, sachant que les habitués arrivaient plus tard.
C'est ainsi que je me suis retrouvé en pension. Tout était minuté par la sonnerie déclenchée par la grande horloge électrique. Tous les matins à 6h30, c'était le réveil et la toilette, à 7 heures la descente en étude jusqu'à 7h30 : direction la messe. A 8 heures, c'était le petit déjeuner, puis la récréation. 8h30, les cours commençaient jusqu'à midi, avec une pause d'un quart d'heure. Dès le déjeuner fini, c'était le retour en étude pour encore une heure. Une demi-heure de récréation faisait la coupure, jusqu'à la fin des cours à 17h. Encore une "récré" d'une demi-heure, et c'était la "grande étude" jusqu'à 19h. Le repas du soir terminé, soit on repartait en étude, soit une fois par semaine (le jeudi) c'était le retour à la chapelle (du couvent?) pour les Complies. Puis à 21 heures, après une brève toilette, c'était l'extinction des feux. Été comme hiver.
Le samedi était un jour comme les autres. Le jeudi (pas le mercredi), après les cours du matin et le déjeuner, certains profitaient d'une brève sortie avec les parents qui pouvaient venir. A 17h 30 il fallait être rentré. Il y avait aussi la possibilité d'une sortie pour le dimanche, après 17 heures le samedi, avec rentrée là aussi pour 17h 30 le dimanche.
Ceux qui ne partaient pas avec leurs parents avaient "droit" à aller jouer au football le jeudi après-midi, sur un stade assez proche. Je détestais le "foot". Je préférais me geler sur le bord du terrain. Je n'étais pas le seul. Le dimanche, c'était le matin la grand-messe, et l'après-midi la promenade. Elle nous emmenait un peu n'importe où. Parfois on atterrissait au stade de foot où des "grands" jouaient "pour de bon". L'équipe locale était selon les années en première ou seconde division amateur. Il arrivait aussi que nos pas nous portassent au stade de Rugby : c'était déjà plus amusant. Mais bah ! je n'ai jamais été sportif.
Quand on sortait le dimanche, il fallait enfiler l'uniforme : costume bleu, chaussures noires type "richelieu". Parfois on croisait le troupeau des filles, d'un autre collège-lycée voisin, en bleu elles aussi avec une sorte de... bouse ? bleue sur la tête. Gloussements de part et d'autre. Mais attention ! Pas trop fort, sinon on rentrait directement au pas cadencé à l'étude !
Une fois par an, c'était la fête, les Portes Ouvertes. Stands débiles, musique... on connaît la chanson ! Nous étions tous ce jour-là en culotte courte, chemise blanche, petit ruban bleu noué en guise de cravate. Cette fête permettait de financer des améliorations, comme la télévision qui est apparue un jour, vers la fin de mon "séjour". Le matin, comme c'était en mai, le collège entier défilait en ville, par rangs de trois espacés de deux mètres en largeur et en profondeur, au pas cadencé. Un petit orchestre placé en tête, que les méandres des rues ne permettaient pas toujours d'entendre, donnait la mesure comme il le pouvait. Heureusement, les voitures étaient encore assez rares.
Je ne garde pas du tout un souvenir ému de mes quatre ans chez les "frères Quat'Bras", comme on les appelait. C'est au contraire pour une sorte de catharsis que je rapporte ici ces quelques souvenirs. Brrrr...

.

La coussotte

download?mid=2%5f0%5f0%5f1%5f29046601%5fAh petits malins ! J'en vois ouvrir des yeux ronds : mais qu'est-ce donc qu'une coussotte ? Je parie que lapecnaude sait, mais des difficultés de santé la privent momentanément de clavier.

Comment réglait-on l'absence d'eau courante, autrefois ? Cela obligeait à utiliser plusieurs ustensiles dont certains ne seraient guère nécessaires aujourd'hui. Il fallait un puits, avec de l'eau potable dedans. En raison des captages urbains, qui aspirent les nappes phréatiques, ces puits aujourd'hui sont quasi secs, et souvent infestés de nitrates. Il fallait un seau. On en trouve encore. Il fallait un manche, pour y accrocher ce seau avec une sûreté anti-décrochage. Les paysans savaient en fabriquer eux-mêmes, à partir d'une petite branche bien droite. On plongeait le seau dans le puits, pour ramener cette eau, bien fraîche même en été, dans la cuisine familiale.
Là, comment faire, pour tout simplement se laver les mains, ou boire à la régalade, ou... ? Intervenait cet instrument que, dans le Poitou récemment encore (une bonne quarantaine d'années), l'on nommait la coussotte. Il s'agissait d'une sorte de petite casserole métallique (on en a même faites en plastique) à laquelle était fixé un manche rond, long, effilé et creux. A la soudure entre les deux, la casserole était percée.
Cette coussotte , il suffisait de la plonger dans l'eau pour la remplir, et de la poser sur les deux bords opposés du seau, lui-même installé dans l'évier familial. S'échappait un mince filet d'eau, comme d'un robinet. Il suffisait de replonger la chose dans l'eau, pour la remplir à nouveau. Combien de fermiers autrefois, pressés par le labeur, se contentaient le plus souvent de ce robinet primitif pour leurs ablutions quotidiennes, et ne se lavaient sérieusement que le dimanche le plus souvent !
La coussotte, c'était plus qu'un petit ustensile, c'était un élément de civilisation.

.

Le boucher de campagne allait de ferme en ferme pour tuer le cochon, le débiter et le saler. Cet ancien métier à pratiquement disparu avec l'arrivée de nouveaux moyens de conditionnements (congélateur, conserve) Les habitudes alimentaires ont également évoluées ainsi que l'élevage des porcs. Rares sont les porcs élevés naturellement.

http://brazey-en-morvan.mairie.pagespro-orange.fr/Les%20metiers%20d%27hier%20et%20d%27aujourd%27hui/les%20metiers%20d%27hier/les%20bouchers%20de%20campagne.htm

cochon.gif

Récupération du sang pour fabriquer le boudin

Retour au sommaire des" métiers d'hier "

 


Dans les temps forts de la vie à la ferme il en est un dont je me rappelle très bien : celui du jour où l'on sacrifiait le cochon. Il avait été acheté à la foire encore porcelet. Il avait été nourrit de "lavure" (patois local) et de petites pommes de terre cuites dans une chaudière . J'en prélevais chaque fois quelques unes pour ma consommation personnelle tant elles étaient délicieuses. Quand son poids dépassait les 100 kg je pense il était décidé de le tuer. Le tueur arrivait à l'aube et les cris de la pauvre bête me réveillait . Je me fourrais la tête sous l'oreiller pour ne plus entendre ses cris de détresse. Mon grand-père de son côté avait trouvé une excuse pour ne pas être témoin. Un quart d'heure plus tard je me levais et je fonçais sur les lieux du drame. Lee armes du crime étaient là bien en évidence : le pistolet d'abattage et un couteau avec la lame maculée de sang. Le corps de la pauvre bête gisait sur une sorte de civiére en bois tandis que le "tueur" aidé par ma grand-mère préparait un feu sur lequel on allait allongé la dépouille du porc afin de le "friller" (comprenez enlever les soies). Dès que cette opération était terminée le boucher  récupérait les abâts et les viscères car dans le cochon tout le monde le sait tout est bon. Il séparait la tête du tronc et la déposait sur un grand plat en attendant de faire du fromage de tête. Le tronc était alors suspendu par les pattes arrière à 2m du sol, puis fendu en deux puis découper en jambons, en tranches de grillades et de lard qui finissaient dans le saloir en grés,  en côtelettes et  en bien d'autres délices. Avec le foie et les reins je pense, il confectionnait , enveloppés dans la coiffe des "atreaux". Avec le sang et les boyaux soigneusement nettoyés et échaudés il fabriquait de longs chapelets de boudin, lovés comme un serpent sur de grands plats ronds en attente d'être dégustés le soir même avec les voisins et les amis ! Ma grand-mère ne laissait à personne le soin de faire le jambon persillé . Je la regardais faire . Dans un grand saladier elle disposait un morceau de "singalette" (toile fine en provenance du tissage local)puis son mélange de viande et de persil haché finement. Elle rabattait les pans de tissus débordant du récipient pour recouvrir la préparation et mettait dessus un poids . Après quelques jours d'attente , elle enlevait le poids, dépliait la fine toile comme un pansement et armée d'un couteau extrêmemnt pointu et extrêmement affûté elle nous faisait déguster sa spécialité. Une boucherie locale a plusieurs fois remporté un premier prix à la foire gastronomique de Dijon pour son jambon persillé. Sans chauvinisme déplacé ma grand-mère aurait été hors concours ! si elle avait participé à ce concours !  Ahura .
.
Cinémas d'antan :

1Club80_Sept79Villers-Cotterets.jpg
La façade du cinéma de Villers-Cotterets après avoir été baptisé du nom de Club 80 (Sept 79)

9CinemecaniccaVictoriaV5.png
Cinémecanicca Victoria V5
La salle était équipée d'un appareil de projection au top, acheté par Mr Jost au début des années 70.

 

6LesClubsSalle2BVillers-Cotterets-.jpg

La salle 2 et ses 97 fauteuils rouges

 

3 - Villiers Juin 2009

 

.

3---Soissons-gaumont.jpg

Le Gaumont à sa réouverture (Collection Privée) 

http://ramocblogsalledecinema.over-blog.com/categorie-12045168.html
.
http://forums.marieclaireidees.com/static/mesimages/64438/DSCN0944.JPG
Mercerie ancienne
http://forums.marieclaireidees.com/static/mesimages/64438/DSCN0944.JPG
herboristerie.jpg
Herboristerie ancienne .
 
tracteur-bolinder.jpg
Tracteur (via un Lecteur, Claude)

A mesure que j'écris, les souvenirs affluent et je ne sais où donner de la plume ! Je vais donc enchaîner par un autre temps fort de la vie à la ferme à savoir la moisson. Mon grand-père s'était levé à l'aurore pour donner à boire et à manger à ses trois chevaux ( Pierrot, Filou et Coquette) deux heures avant d'aller au travail  et ce afin qu'ils ne fassent pas des coliques . Mon père l'aidait à harnacher les chevaux. Il mettait en place d'abord la bride avec le mors, le collier avec les grelots, le reculoir puis il les attelait les trois de front comme une troïka devant la faucheuse lieuse de marque Mac Cormick repliée pour aller de la,ferme au champ. Après avoir passé du "Terrible" une sorte de liqueur puante sur le corps de chevaux afin de repousser les attaques des "tavins" lisez des taons, il grimpait sur le siège de la machine et direction le champ à faucher dans lequel il avait fallu faire le pourtour à la faux pour ouvrir le passage à la machine. Arrivé dans le champs il fallait déplier la faucheuse et disposer le tablier et les rabatteurs perpendiculairement au sens de fauche. Cette opération réalisée la ronde infernale débutait. Je revois mon pèré jugé sur son siège le paquet de rênes dans les mains, les chevaux avançant sous un soleil de plomb et moi grimpé juste derrière le tablier de la machine je regardais les tiges de blé coupées monter en un flot continu pour être regroupées jusqu'à former une gerbe liée avec une ficelle puis éjectée au sol en attendant d'être rassemblées par mon grand-père , ma grand-mère et ma mère par 5 ou 6  pour former une  "maillette". Il n'était pas rare que l'on ne débusque pas un lièvre ou que l'on trouve de petits levreaux durant la journée comme il n'était pas rare que l'on tombe en panne, souvent à cause de la ficelle qui cassait. Les chevaux devaient être heureux par contre les hommes pestaient car il fallait se fourrer sous la machine et dans la poussière . Les seules pauses prévues étaient pour casser la croûte. Tandis que les chevaux mangeaient leur avoine dans une musette , les hommes se regroupaient sous des ormes , à l'ombre et déballaient le pique nique et les bidons d'eau fraîche, bidons rapportés du front  ... et les bouteilles de vin (pas de bière). Tous les acteurs ayant repris des forces le travail reprenait jusqu'à ce que la rosée monte et empêche le fauchage de se poursuivre . Il fallait alors replier la machine et reprendre le chemin de la ferme . Les chevaux étaient dételés, brossés, abreuvés, nourris puis les hommes après s'être lavés , rechangés se retrouvaient autour de la table. Je revois mon grand-père qui sans goûter la soupe aux vermicelles la salait , la poivrait (avec de l'avoine de curé) et quand il n'en restait plus que quelques cuillers au fond de son assiette y versait du vin rouge ! Il ne regardait pas la télé puisqu'avant les Jeux Olympiques de Rome (je me souviens que la première chose que j'ai vue à la télé de mes grands parents c'était l'arrivée triomphale de Bikila Abebe ce devait être en 1960 date à laquelle un c.. de toubib avait affirmé à ma grand mère que j'avais la poliomyélite moi qui était tout le temps dans la rivière)ils n'avaient pas la télé et que par la suite le petit écran ne l'attirait pas
du tout. A 8h il allait voir ses chevaux puis à 8h 30 il allait se coucher. Aujourd'hui certains trouveraient ridicules qu'on se soucie tant de ses chevaux mais lui savait bien que si l'un d'entre eux tombait malade en pleine moisson par exemple ou au moment des betteraves cela aurait été une catastrophe. Ses chevaux étaient comme la prunelle de ses yeux et lorsque l'heure de la retraite a sonné et que le maquignon a embarqué ses fidèles compagnons, il est mort une première fois ! Ahura .
faucheurs.jpg
Eva ! Dans ma galerie de portraits des saisonniers qui oeuvraient autour de la machine à battre j'en ai oublié trois : le "grand Nénese", le "Titou" et le "Maraud". Ce dernier, vieux garçon me voyant en admiration devant une voiture de course pilotée par Fangio dans la vitrine d'un magasin les veilles de Noël me l'avait achetée malgré le prix élevé (plusieurs journées de travail je pense) ! Me remémorer cet épisode de ma vie m'a fait penser à Cosette et à Jean Valjean et m'a fait monter les larmes aux yeux ! J'ai retrouvé cette voiture en tôle sur Internet . Elle vaut très cher pour des collectionneurs avertis. Ahura .
.

passe-bergeres.jpg

http://duvergerjb.e-monsite.com/album/tableaux-acrylique-scenes-de-vie/1 - Bergères

  

Que d'émotion ! Merci cher Ahura, en notre nom à tous... (eva) .
.
laboureurs.jpg
http://duvergerjb.e-monsite.com/album/tableaux-acrylique-scenes-de-vie/1 - Laboureurs

Eva ! en écrivant j'ai l'impression de faire revivre tous les animaux de la ferme et tous les personnages qui y ont travaillé. Tant qu'il y aura quelqu'un pour penser à eux , ils ne seront pas totalement morts. Cette citation n'est pas de moi et elle s'adressait aux poilus de 14-18 mais elle me parait très bien convenir à ces hommes et à ces femmes qui vivaient du travail de la terre , sans subventions, sans assurances , avec leurs tripes (je ne veux pas être vulgaire) et leur couteau ! Leur rendre hommage est la moindre des choses . Je vais donc poursuivre mon ouvrage (en allant plus doucement et en évitant les fautes d'orthographe) et en évoquant une journée consacrée au labour ! La journée débutait comme d'habitude pour mon grand-père vesr 5h du matin. Il se précipitait à l'écurie pour vois si ses 3 chevaux avaient bien passé la nuit et leur donnait à boire et à manger, avant de venir prendre son petit déjeuner. Ma grand-mère préparait sa musette et mon petit déjeuner (café au lait de chèvre) pendant que lui attelait les chevaux au chariot derrière lequel était attaché le brabant réversible. Le soleil n'était pas encore levé lorsque le convoi sortait de la cour de la ferme en direction du champ à labourer. Je me souviens qu'il fallait traverser un passage à niveau . Pour cela il fallait à l'aide d'une sonnette avertir la garde barrière qui habitait à moins d'un kilomètre en amont je pense et celle ci faisait lever les barrières afin que nous puissions continuer notre route en direction d'une pièce de champ de plusieurs hectares au lieu dit " La Miotte" sur le cadastre "la Mieutte" en patois local. Je me rappelle d'un jour où le brouillard commençait à se lever et où nous avions vue un groupe de lièvres en train de "bouquiner"  ! (faire les fous au moment de la saison des amours). Arrivé dans le champ mon grand-père détachait le brabant, dételait les chevaux du chariot et les attelait en file indienne sur la brabant. Une chienne nommée Rita nous accompagnait souvent et partait chassé toute seule dans les bois environnants . La séance de labour pouvait commencer. Les trois chevaux (Coquette en tête, Filou au centre et Pierrot) obéissaient à la voix de leur propriétaire qui appuyait de tout son poids sur la charrue afin que le soc s'enfonce plus dans la terre grasse et généreuse. Le premier sillon devait être droit et la jument de tête avait son importance. En bout, mon grand-père me demandait de la prendre par la bride et de la guider ? Parfois elle me posait son sabot large comme une poêle à frire sur le pied . Je ne me plaignais pas de peur que mon grand père ne fasse plus appel à moi et parceque j'aimais beaucoup cette jument qui m'aimait aussi beaucoup. (Je vous raconterai une anecdote qui vous le prouvera si vous en doutez ). Arrivé au bout du champ il fallait retourner le brabant et repartir dans l'autre sens. Les chevaux devaient marcher dans le sillon tracé précédemment d'oùu l'importance du premier sillon) et ainsi de suite pendant toute la journée . Il y avait trois pause une à 10 h pour casser une crôûte et boire un canon, une à midi pour déjeuner d'une tranche de lard avec de la moutarde et du pain, de fromages et de fruits et une à 16 heures où j'avais droit à des crans de chocolat Lanvin et du beurre. Mon grand-père, à ma demande me roulait une minuscule cigarette . Je n'en suis pas devenu pour autant un fumeur invétéré puis que je n'ai par la suite jamais fumé de ma vie ! En une journée nous labourions à peu près un journal de terre (soit approximativement 34 ares 284). Nous rentrions à la ferme assis sur le côté du chariot, les jambes pendant dans le vide. La chienne nous avait rejoint comme par enchantement et avait sauté sur le chariot sans demander son reste. Je ne me rappelle pas avoir été fatigué mais fier d'être avec ce grand-père qui m'apprenait beaucoup, bien que ne parlant pas beaucoup et surtout pas de guerre. Une fois il m'avait parlé du chemin des Dames...une seule fois ! par contre il m'apprenait le nom des plantes (en patois), des arbres et des oiseaux. Il m'a fait aimer les chevaux . Il aurait été fier de savoir que j'ai consacré plusieurs années de ma vie à dresser des chevaux et que j'ai descendu les Champs Elysées avec une jument que j'avais éduquée en suivant  quelques uns de ses principes. Ahura. 
 
passe-apres-bain.jpg
http://duvergerjb.e-monsite.com/album/tableaux-acrylique-scenes-de-vie/1 - Sortie de bain
.


La suite ici :

 

Témoignages du temps de nos grands-parents (1). Appel à tous les témoins

 

avec en particulier le film d'un Lecteur :

 


  Cami des Encantats

 

passe-expo.jpg

.

lavandiere-sur-tabouret.jpg

John Sloan [1871-1951] - Travail de femme

francophonia.net

 

 

John Sloan [1871-1951] - Travail de femme - http://www.francophonia.net/viewtopic.php?p=566366

.

 

Cliquer sur les images, celle-ci est très belle :

 
3223

.

 

A150/3223
ANDREAS SCHELFHOUT
(1787 La Haye 1870)
Paysage hivernal. Vers 1850. Huile sur toile.
65x93 cm

 

 

 
3076

 

A150/3076
JOHANN CONRAD SEEKATZ
(Grünstadt 1719-1768 Darmstadt)
Enfants de paysans avec canards et oies.
Huile sur toile. 42x32 cm.

 

 
3017

 

 

A150/3017
DAVID TENIERS le jeune
(Anvers 1610-1690 Bruxelles)
Scène de village avec joueurs de boules. Vers 1660.
Huile sur panneau. 29,4x25,3 cm.

 

 

La suite dans un 2e post,

 

allez-y, c'est très beau ! Ah, la nostalgie... Eva

 

Témoignages du temps de nos grands-parents (2). Appel à tous les témoins

 

 


Repost 0
8 juillet 2012 7 08 /07 /juillet /2012 18:51

 

http://www.cinemas-utopia.org/U-blog/toulouse/index.php?post/2011/10/12/Communiqu%C3%A9-%3A-alerte-%C3%A0-la-censure%2C-le-CRIF-n%E2%80%99a-pas-%C3%A0-faire-sa-loi-!

 

Censure

 

 

Cette parution pour rendre hommage à un de mes Lecteurs qui a publiquement écrit ce que nous devrions TOUS penser, à propos de l'engagement néo-colonial de la France en Syrie, donc contre une nation souveraine, et au nom de motifs prétendument humanitaires ou démocratiques. Je rappelle son commentaire sur ce blog, il peut

être lu, relu et médité :

 

.

Le mal insidieux qui ronge la France

par eva R-sistons

 

C'est aussi dommage pour la France. Car, s'il y avait eu un homme ou une femme libre qui avait pu accéder à la magistrature suprême, la France aurait été la voix rebelle de l'Occident et notre pays aurait peut-être déclenché un  électrochoc planétaire comme en 2003 avec Chirac-De Villepin sur l'Irak. Le Peuple Français dans sa majorité ne le sait pas, mais moi, je pense fortement que la France aura manqué une très grande occasion de faire entendre sa voix et de rentrer dans l'histoire . HenryG.L 


Et pourquoi la France n'est-elle plus libre comme du temps de de Gaulle ou de Chirac, depuis le passage dévastateur de Sarkozy à la tête de notre pays ? Avec lui, le précédent locataire de l'Elysée a apporté de biens encombrants amis, et il leur a confié toutes les clefs de la France, jusqu'à celles du Quai d'Orsay, vidé de ses plus brillants et indépendants éléments !

 

La France est un pays frondeur, c'est le pays de la Révolution de 1789, des Droits de l'Homme, des idéaux républicains, de la laïcité, du modèle social, de l'indépendance nationale. Et elle a inspiré le monde entier !

 

Aujourd'hui, la France est endormie, abusée, conditionnée, soumise, domptée, alignée - jusqu'à quand ? On ne tue pas indéfiniment l'esprit frondeur du Français qui l'a amené à lancer la Révolution de 1789; La laïcité ne peut se muer en communautarismes soigneusement entretenus pour qu'ils conduisent à l'abominable choc de civilisations; il n'est plus tolérable de voir les idéaux républicains quotidiennement piétinés, le modèle social chaque jour un peu plus détricoté, les Droits de l'Homme devenus le privilège d'une seule Communauté, et l'indépendance nationale embourbée dans les aventures prédatrices et criminelles de l'OTAN. Tout cela doit cesser.

 

Car actuellement, la liberté est assassinée. Nous n'avons même plus le droit de boycotter un pays voyou comme hier l'Afrique du Sud, aujourd'hui Israël - cette liberté est pénalisée; nous n'avons pas le droit de mettre en doute des vérités "établies", la Police de la Pensée est aux aguets; Nos hommes politiques aux postes clefs ont tous la même couleur (surtout au plus haut niveau même présidentiel), dessinée par le CRIF en personne, qui tient des listes d'Elus alignés sur ses positions ou pas, eh oui nous sommes en plein Maccarthysme. Et puis nos Médias sont orchestrés par tous les pions du CRIF lui-même à la dévotion de l'Entité sioniste, ils ne sont plus libres mais seulement de désinformation, de propagande, surtout de guerre d'ailleurs, bref au service des croisades néo-coloniales orchestrées en sous-mains par Israël - au point d'être aujourd'hui "lanterne rouge" en Europe. Tout porte d'ailleurs la même signature, la même empreinte, jusqu'à notre politique étrangère, sous la houlette des Sarkozy-Kouchner-BHL-Hollande-Fabius; aujourd'hui elle est l'ombre de ce qu'elle était du temps de De Gaulle, de Chirac-Villepin... Voir le commentaire de ce Lecteur avisé !

 

A notre insu, des individus modèlent notre pays, lui ôtant toute son originalité. Je l'ai écrit dans plusieurs articles, notre pays est occupé §. Il n'est pas libre de choisir sa politique intérieure et extérieure, ses dirigeants, ses lignes éditoriales, ses émissions, ses soutiens... Ainsi, tous les postes sensibles, décisifs, sont confiés à des hommes qui en réalité travaillent pour un autre Etat, ce qui est absolument intolérable. Même nos principaux dirigeants sortent tous du même moule: De Sarkozy à Copé en passant par Jacob (vous verrez, on s'arrangera pour éliminer Fillon comme avant lui de Villepin, Ségolène Royal ou Martine Aubry tous coupables d'être, tenez-vous bien, trop "Français"), de DSK à Hollande et à Valls en passant par Delanöe, Huchon ou Hidalgo... comme s'il n'existait en France qu'une communauté, une seule sensibilité ! Et bien sûr, les politiques portent aussi la marque de "famille" : Toutes ultra-libérales, impérialistes, liberticides. La compétition, la concurrence de tous contre tous devient la règle. Quel bel idéal !... Nos Médias reflètent une seule pensée, gare aux libres penseurs, aux dissidents ! Ils n'existent plus. Rayés de la carte, comme bientôt l'Iran sur décision de l'Entité sioniste. C'est insupportable, INSUPPORTABLE ! Jusqu'à quand allons-nous perdre notre âme, notre identité, nos valeurs, nos traditions, pour un misérable plat de lentilles ? Avons-nous oublié Jeanne d'Arc, 1789 ? § Analyse saluée par le très sérieux GEAB (Infos stratégiques internationales), Michel Collon, Jean Bricmont..

 

 

http://femininisrael.com/la-bible-source-et-torrent-rony-akrich/

 

Et Israël, qui a troqué la Torah pour le Talmud, la vocation sacerdotale pour les entreprises hégémoniques, va sur "ses" terres jusqu'à exiger maintenant de sa population restée fidèle à sa vocation originelle, pieuse, consacrée à Yahvé, qu'elle transgresse les principes divins pour s'engager dans l'Armée, de gré ou de force ! Soit dit en passant, cela n'augure rien de bon pour l'avenir. L'entité sioniste se prépare à dévaster la Région, et elle veut mobiliser tous ceux qui vivent sur son territoire, athées, croyants, arabes, etc, pour ensemble, se protéger des conséquences de la folie furieuse de ses dirigeants. Imagine-t-on ce que signifie ce nouveau diktat au sein du pays se déclarant le plus démocratique ? La guerre est proche, très proche ! Et les armes de destruction massive sont en réalité aux mains de cette entité diabolique - seule vraie menace pour la Région et pour le monde. Ne se murmure-t-il pas, déjà, qu'en cas de riposte sur son territoire, Israël se vengera sur toutes les grandes capitales du monde ? Quand les yeux s'ouvriront-ils enfin sur les vraies menaces ? Et quand seront-elles neutralisées (par ex par un blocus commercial comme celui infligé injustement à tant de pays pour les punir de leur indépendance) ?

 

2 poids 2 mesures

 

Or donc, un jeune juif est pris à partie, cela devient un événement national, et cela fait même la Une, tout est fait pour émouvoir l'Opinion, comme samedi encore, ou avant avec l'Affaire Merah (Campagne d'apitoiement pour la Communauté juive agressée, mais rien sur l'assassinat des militaires arabe ou de la Réunion au service de notre pays, comme si seuls comptaient les malheurs d'un groupe). Lorsque des membres surexcités de cette Communauté intouchable et aux privilèges démesurés s'en prennent à une personne qui ne leur convient pas, les Médias sont aux abonnés absents; Il arrive même que la victime soit elle-même juive, mais et c'est son honneur, dissidente, critique à l'égard des engagements politiques, militaires ou racistes de sa Communauté aujourd'hui tétanisée par l'Entité sioniste. Un exemple récent ? Voici : Lettre ouverte de Jacob Cohen (agressé par la LDJ) à Manuel Valls.

 

Israël, en coulisses, orchestre les déstabilisations des pays, les agressions  militaires ou les désengagements de certains Etats, et finalement tout ou presque dépend de ses choix, de ses directives ou de ses diktats avec la complicité des Médias muets à son sujet. On voit ce que cela donne partout, de la Georgie à l'Afghanistan, de l'Irak à la Libye ou au Mali et en Syrie, mais on évalue moins la "subtilité" de ses politiques. Aujourd'hui, sur France24 la grande chaîne française internationale d'intoxication et de propagande de guerre, on évoque par exemple le départ des troupes occidentales de l'Afghanistan. L'importance de cette zone est capitale en matière de stratégie, de géopolitique, en particulier pour l'entité sioniste. Que nous dit-on, via un des plus dévoués agents du sionisme (talmudiste) international, la dame Clinton ? "Nous allons aider au départ des troupes (pour les envoyer où ?), nous allons aider les peuples". Comme ces choses sont joliment dites ! En réalité, comme en Irak ce sera pire qu'avant; Les activités seront en réalité redéployées. La chair à canons sera afghane, dument payée par les Etats occidentaux toujours présents (mais en tant que conseillers ou en tant que formateurs). Et les soldats de l'Empire, soumis aux Lois de la Guerre, seront remplacés par des Agents très très spéciaux, et par des... armées privées, pouvant tout se permettre sans rendre de comptes devant un Tribunal. Vous avez dit changement ? 

 

Tout n'est qu'hypocrisie ! Comme avec Fabius, l'un des plus rusés spécimens du "Lobby qui n'existe pas" en France (mais qui a droit de cité aux Etats-Unis, avec l'Aipac): Hollande avait promis le changement, eh bien nous n'armerons plus les Opposants au régime Syrien. Mais comme l'annonce le roi des hypocrites, Fabius, paré de toutes les vertus humanistes (et du prétendu changement), nous fournirons seulement "toutes les techniques de communication nécessaires" (au renversement du Régime honni par Israël, car non-aligné et soutien aux Opposants de l'Entité sioniste). Tout en réclamant un "corridor humanitaire", si "humanitaire" qu'il ouvrira la voie à la Défense armée des convois... contre le régime en place ! En réalité, nonobstant les belles paroles du pathelin Fabius, notre pays est en guerre contre la Syrie, et bien décidé à s'ingérer pour qu'Israël voit ses revendications satisfaites...

 

Le CRIF revendique la censure de Stéphane Hessel et l’atteinte à liberté d’expression à l’ENS

  http://lavapeur.over-blog.fr/article-stephane-hessel-crif-censure-voltaire-rousseau-place-du-pantheon-paris-echo-des-montagnes-crif-65266799.html

 

Il faut dire, en tous cas, que mon opinion a beaucoup évolué vis-à-vis des Hébreux: D'abord admirant leurs prouesses bibliques, puis les identifiant comme des individus vertueux, "moraux", puis tombant de haut en apprenant à Marseille de la bouche d'une directrice d'agence immobilière "bien née" (pour le Peuple "Elu") que "les Juifs étaient les plus grands voleurs de la terre" §, puis après m'être intéressée à leur politique, à leurs liens avec les criminels Américains et aux  événements de Jénine, les identifiant à l'instar de la majeure partie des Européens (sondage Conseil UE) comme la principale menace pour l'humanité, d'autant plus qu'ils sont abominablement communautaristes, enfin en plongeant dans la lecture du Talmud, découvrant les fondements de leur idéologie, leur élitisme, leur suffisance abjecte, leur prétention à dominer le monde, et leur projets d'élimination de tous ceux qui ne sont pas des leurs, bref leur racisme monstrueux... De quoi faire fuir les antiracistes, les humanistes et les non-violents comme moi ! § Dialogue entre la dame et moi : "Je vous fais confiance, vous êtes Juive" - "Vous avez tort, les Juifs sont les plus grands voleurs du monde!"

 

Dans notre pays "occupé" par ceux qui représentent les intérêts d'un autre pays, de surcroît réputé comme étant ultra-libéral, raciste, va-t- guerre, violant toutes les règles du Droit international, dans notre pays, donc, nous devons tout faire pour réhabiliter les valeurs républicaines de Liberté, d'Egalité, de Fraternité, de laïcité, tout faire pour permettre à l'esprit frondeur bien de chez nous de retrouver droit de cité, tout faire pour que le droit légitime de boycotter un Etat malfaisant soit reconnu au lieu d'être pénalisé, tout faire pour retrouver notre indépendance en matière politique, intellectuelle, tout faire pour retrouver la liberté d'être nous-mêmes au lieu d'être colonisés par des idéologies (incompatibles avec nos choix) venant d'Outre-Atlantique ou d'Israël. C'est non seulement notre droit absolu, mais notre devoir le plus incontournable. Ne laissons pas des Etrangers décider pour nous de notre avenir, de nos choix, de nos engagements ! La France ne doit pas se renier, sous peine de mourir !

.

 

Diner de Cons du CRIF 2009 - Sarkozy Invité D'Honneur

 

Et pour commencer, puisque François Hollande se présente comme un homme "normal", démocrate, qu'il laisse la télévision retrouver sa liberté avec des émissions comme Arrêts sur Images, qu'il revendique le retour à la liberté des débats (comme du temps du refus de la guerre contre l'Irak) sur l'Europe, sur les croisades militaires des Néoconservateurs, sur les menaces pesant sur la démocratie, sur l'alimentation, sur les libertés, etc etc. Qu'il purge les Ministères des inconditionnels d'Israël aux postes-clés, comme le rusé Fabius, Moscovici, Valls etc... Qu'il n'accepte plus de voir la Police de la Pensée régenter certains domaines et de brider les esprits libres, ou le Ministère de l'Intérieur reprendre, après les Hortefeux et les Guéant, des combats indignes de notre République, toutes sortes de chasses au sorcières (poussant par exemple les Roms persécutés à perdre leur mode de vie nomade), qu'il laisse les Diplomates bien de chez nous, patriotes, retrouver le Quai d'Orsay pour le soustraire à l'influence partisane, etc, etc !  La dictature de l'Argent, de Bruxelles, des Usraéliens, ça suffit ! Retrouvons notre liberté ! Celle pour laquelle tant de nos aïeux ont donné leur vie....

 

Il y va de notre identité !

 

Eva R-sistons

 

http://r-sistons.over-blog.com

 

hollande merkel

http://www.streetgeneration.fr/breves/73444/hollande-merkel-le-coup-de-foudre-naura-pas-lieu/attachment/hollande-merkel/

 

 

La belle amitié franco-allemande:

 

L'Europe du Cartel bancaire, véritable dictature au service des intérêts financiers, est anti-démocratique, anti-sociale, etc. Encore ce samedi, France24, dans la bouche de Caroline de Camaret, ose parler du "rêve européen". Cauchemar, oui ! Demandons aux Grecs ce qu'ils en pensent, en particulier. Et la belle entente franco-allemande ne sera utile que si elle se détache des Anglo-Saxons pour se tourner vers Moscou (Axe Paris-Berlin-Moscou souhaité par le visionnaire Charles de Gaulle).  Pour la paix et pour un monde multipolaire !

.

 

.

Valls, où es-tu ? Hortefeux bis ? Guéant bis ? C'est ça la Gauche ??? Et tu ambitionnes de diriger un jour la France de gauche ? Tu te moques de qui ? Eva NB : Et silence Médias pour ces agressions, toujours le 2 poids 2 mesures ! 

 

Lundi 9 juillet 2012

LDJ la haineC’est une anomalie française peu glorieuse qui en fait une spécificité éminemment antirépublicaine, la présence sur le territoire national de la Ligue de Défense Juive (LDJ), notoirement connue pour son extrême dangerosité, pose question et inquiète grandement.

Un gouvernement chasse l’autre, et la France continue de briller par une inertie suspecte et déshonorante face aux nervis ultra-sionistes de ce groupuscule très structuré, qui sème la violence pour récolter la tempête. Agressions à répétition contre des cinémas, des théâtres, ratonnades, insultes racistes, appels au lynchage, l’éventail des graves exactions perpétrées par la LDJ est large, cassant indifféremment de l’Arabe comme du juif traître à la cause, mais aussi du Palestinien dans les territoires illégalement occupés.

Interdite, depuis 1994, aux États-Unis et même en Israël (un comble !), où elle a rejoint la liste noire des mouvements terroristes, cette milice fasciste impose crânement son diktat dans l’Hexagone, au vu et au su de tous, sa dissolution maintes fois exigée étant restée invariablement lettre morte. Quelle ahurissante impunité au pays des droits de l’Homme et de la France laïque et si éclairée des Lumières !

Il est vrai que dans notre République bananière, sous influence, il est plus facile de mettre au ban de la société les militants pacifiques qui appellent au boycott d’Israël, en les condamnant pour « incitation à la haine et à la violence », que d’éradiquer l’engeance du mal absolu jouissant d’appuis précieux.

Le 28 juin dernier, un commando de choc de la LDJ s’en est pris à Olivia Zemor, présidente de CAPJPO-EuroPalestine, en signe de représailles contre la préparation d’une nouvelle mission internationale "Bienvenue en Palestine" qui, du 24 au 31 août, visera à encourager la rentrée scolaire des enfants palestiniens et à affirmer le droit de circulation en Palestine.

Alors qu’elle était tranquillement assise à la terrasse d’un café à la Bastille, Olivia Zemor a été lâchement attaquée de dos, frappée à la tête, et aspergée sur le visage et le corps de peinture à l’huile très toxique qui a nécessité un transport aux urgences. Une plainte a été déposée et une enquête a été ouverte, d’autant que la LDJ s'est enorgueillie de son "exploit" en publiant une vidéo sur internet. La police prend l’affaire très au sérieux.

Cette agression en bande a tristement précédé celle de Jacob Cohen, le 5 juillet, un écrivain qui a le tort de dénoncer les méthodes de recrutement du Mossad en France, et sur lequel la LDJ a lâché ses meutes dans le quartier de Saint-Paul, où elle fait régner la terreur. 

L’ère Hollande du changement et de l’exemplarité sera-t-elle celle de l'impérieux sursaut républicain qui a cruellement fait défaut jusqu’ici ?

CAPJPO-EuroPalestine appelle tous les démocrates à signer une pétition pour saisir Manuel Valls et exiger l’interdiction de la LDJ, en cliquant ICI.

Source : Oumma.com

A voir ou à revoir, la vidéo de l’irruption brutale de la LDJ, le 5 mai 2011, dans la mairie du 14ème arrondissement de Paris, lors d’une réunion de l’Association France Palestine Solidarité, en présence du maire d’arrondissement.

 

...
..

La Ligue de Défense Juive Agresse Des Personnes Gratuitement

 

 

Lettre ouverte au Ministre de l'Intérieur sur les agissements de la Ligue de Défense Juive


Monsieur le ministre   Une fois encore la LDJ ("Ligue de défense Juive") vient d’agresser d’une part la militante d’Europalestine Olivia Zémor le 28 juin et d’autre part  l’écrivain Jacob Cohen le 5 juillet. Jusqu’à maintenant les nombreux [...]


Lire la suite

 

.

On me signale ces liens, d'actualité :


10 juillet 2012 | Le ministre de l’Intérieur Manuel Valls, invité sur la radio communautariste juive, Radio J, a lancé une violente charge contre les Français de confession musulmane sans véritablement les nommer.  

.

.

http://litinerantcitoyen.wordpress.com/2012/07/10/convocation-ordinaire-dun-citoyen-antisioniste-devant-la-police-francaise/

 

 

Montpellier L'agresseur présumé parle : "Je n'ai pas eu de propos antisémites"

Recueilli par FRANCOIS BARRERE
08/07/2012

.

"...j’ai pas peur de toi“, je recule, il m’envoie un coup de tête, je lui envoie une droite..."
"...j’ai pas peur de toi“, je recule, il m’envoie un coup de tête, je lui envoie une droite..." (MICHAEL ESDOURRUBAILH)

Yassine, 18 ans, ce Montpellierain accusé d’avoir agressé un jeune juif dans le TGV pour Lyon mercredi dernier, parle pour la première fois.


Pourquoi avez-vous pris le TGV pour Lyon mercredi ?

Avec mon collègue, on devait passer des tests pour rentrer dans l’armée. J’ai arrêté les études en troisième, depuis j’ai toujours travaillé. Je voulais entrer dans l’armée pour devenir maître-chien, dans l’infanterie. On a pris le TGV de 17 h 24 à Montpellier, on était dans le wagon 15, un duplex.

Comment est survenu l’incident avec ce jeune homme ?

Une heure après le départ, j’entends un jeune qui parle constamment dans son portable, alors qu’on n’a pas le droit de téléphoner depuis les wagons. Il y avait un bébé qui dormait à côté. Je me retourne pour lui demander de parler moins fort, il me fait un geste de la main, style : “Va parler dehors”. Au bout de dix minutes, il recommence, je me retourne encore, il me fixe pendant dix secondes et me fait un signe de la tête, genre : “Viens dehors”.

Que se passe-t-il alors ?

Je sors dans le sas, il me suit et dit : “J’ai que 15 ans mais j’ai pas peur de toi”. Je recule, il m’envoie un coup de tête, je lui envoie une droite, il se jette sur moi au niveau de la ceinture. Je l’attrape à la tête, on tombe, il est sur moi, il m’attrape les testicules, mon collègue fonce pour nous séparer, ça dure 40 secondes et un monsieur nous sépare. Il l’a mis dans le wagon et le jeune m’a dit : “T’es mort, t’es mort !”

Et ensuite ?

On était à 10 minutes de Valence, la sûreté ferroviaire est montée, je leur ai dit : “S’il porte plainte, je porte plainte.” Le jeune a dit : “Personne porte plainte et chacun rentre chez soi, c’est mieux comme ça.” On est ensuite arrivés à Lyon, on est allés à la caserne, le lendemain on a fait nos examens médicaux, tout était bon, on pouvait faire ce qu’on voulait à l’armée. A 11 h, la police est venue nous chercher.

Comment s’est passée la garde à vue ?

C’était la première fois de ma vie. Quand la police est venue, j’ai compris que c’était pour la bagarre, mais on n’était pas au courant des propos antisémites qu’il avait rajoutés. On ne savait pas que ça avait pris des proportions aussi intenses. La première audition a été déterminante : si un de nous avait menti, on était cuits. On a dit la vérité tous les deux. Ils ont compris que ce qu’on disait était cohérent et que les témoins confirmaient ce qu’on disait.

Avez-vous été confrontés ?

Oui, le jeune a essayé de mentir, en disant qu’il était monté avec un billet, alors qu’il était en fraude, et qu’il a eu une amende.

Qu’en est-il de vos blessures ?

Lui, il a des marques au dos, c’est sûr, mais je ne l’ai pas ouvert. Moi il m’a pété le nez, j’ai encore mal et je saigne quand je me mouche.

Et ces accusations d’antisémitisme ?

Les témoins ont dit que je n’ai pas eu de propos antisémites, mais c’est vrai qu’il y a eu un moment dans la bagarre où on n’était que tous les deux. Moi, je sais que je n’ai rien dit. Lui raconte qu’on l’a agressé parce qu’on a entendu le prénom de son frère, mais comment il s’appelle, son frère ? A l’heure qu’il est, je ne connais pas leur prénom à eux deux.

Quelles conclusions tirez-vous ?

Je retiens qu’on est rien dans ce monde et qu’à tout moment tout peut basculer dans votre vie. Je retiens que je préfère mettre une gifle, une bonne grosse tarte à quelqu’un qu’insulter un juif.

N’est-ce pas déplorable de se battre dans un train ?

Oui. Ce qui me chagrine énormément, c’est que j’aurais pu passer mes tests, rentrer à l’armée, et servir la France. Et voilà ce qui nous arrive, à cause de ce jeune qui nous accuse de l’avoir insulté. Ce qui énerve dans cette société d’aujourd’hui, c’est que deux Français qui se battent, c’est 24 h de garde à vue, deux arabes qui se battent, c’est 24 h de garde à vue. Mais si c’est un arabe et un juif qui se battent, tu peux prendre dix ans.


 

ACTUALITE : Dimanche 8 juillet 2012

La démocratie ennemie de l'EuropeLa démocratie est contreproductive. Eût-elle été prononcée par le maître du Kremlin, le président vénézuélien, le Guide suprême iranien, pour ne pas dire le dirigeant syrien, on imagine aisément l’indignation et les sarcasmes qu’une telle affirmation aurait déclenchés. Sous la plume d’un universitaire allemand proche des cercles du pouvoir, elle n’a eu aucun écho particulier hors de la République fédérale.

 

Outre-Rhin, elle s’inscrit dans un débat qui s’est accéléré ces derniers jours. Klaus Zimmermann, économiste réputé qui dirige l’Institut pour l’avenir du travail (IZA, un organisme parapublic établi à Bonn), exprimait ainsi l’agacement qui monte au sein de l’élite politico-médiatique allemande contre la Cour constitutionnelle de Karlsruhe : «  le renforcement de la démocratie locale (c’est-à-dire ici : au niveau national) par le tribunal constitutionnel est contreproductif et peut accélérer la chute de l’Europe ». Pas moins. Quelques jours plus tôt, le ministre des finances, Wolfgang Schäuble, avait mis les pieds dans le plat en estimant que la poursuite de l’intégration européenne risquait désormais de se heurter aux limites de la Constitution du pays. Et avait même évoqué l’hypothèse d’un référendum pour changer celle-ci – un tabou outre-Rhin.

 

M. Zimmermann éclaire ainsi avec franchise la nature du projet d’Europe fédérale – c’est-à-dire au sein de laquelle les pays-membres deviendraient de simples collectivités locales à qui l’on a retiré toute latitude politique. Un fantasme qui hantait en leur temps les « pères de l’Europe », mais à qui la crise économique majeure qui balaie l’UE depuis 2008 a servi de prétexte pour resurgir. Déjà, les États-membres se voient retirer des prérogatives via les « pactes », traités, mécanismes de renflouement et de sanctions, directives, règlements… Le chantier est permanent, mais n’avance pas assez vite, s’inquiètent ses auteurs.

 

Le raisonnement est simple et imparable : aussi longtemps que les États gardent quelque liberté d’action, même fort limitée, la survie même de l’euro est menacée, tant il est vrai qu’une monnaie ne peut être durablement partagée par des entités disposant chacune d’une marge de décision éventuellement divergente. D’où l’exigence du « grand saut fédéral », ce qui signifie en l’occurrence : choix politiques unifiés et centralisés. Quitte, vient de le suggérer le président de la Banque centrale allemande, à chercher une onction démocratique auprès de l’europarlement. On ne rit pas.

 

Seulement voilà : jusqu’à présent, en RFA, la Loi fondamentale était une référence particulièrement respectée. Et il n’était pas de mise de bousculer les juges de Karlsruhe. Or ces derniers ont, à plusieurs reprises et encore tout récemment, indiqué que l’intégration européenne n’était pas loin de franchir la ligne rouge eu égard aux prérogatives nationales dont ils sont les gardiens. Que ces juristes disent le droit de manière indépendante, voilà donc qui commence à exaspérer la classe dirigeante.

 

Mais qui doit faire rire sous cape le nouveau locataire de l’Élysée. En marge d’une rencontre avec la chancelière, François Hollande a confié, compatissant et un peu condescendant, que celle-ci se trouvait confrontée à « des contraintes parlementaires très exigeantes ». En effet, le Bundestag s’appuie sur la Cour constitutionnelle pour faire respecter ses prérogatives budgétaires ainsi qu’en matière de négociation européenne.

 

Le nouveau président français, fort d’une majorité confortable tant à l’Assemblée nationale qu’au Sénat, ne devrait, lui, pas être trop embêté avec les « contraintes parlementaires » – appellation nouvelle de ce qu’on nommait jadis la « démocratie » incarnée par la « représentation nationale ».


Hasard cruel du calendrier : alors que, sur le Vieux continent, ladite démocratie commence donc à faire figure d’obstacle à écarter face aux exigences économiques euro-mondialisées, l’UE vient de créer un « Fonds européen » qui financerait partout dans le monde les oppositions militant pour le « changement profond et durable » dans des régimes piétinant la démocratie.

 

On ignore si les opposants à l’euro seront éligibles aux largesses de Bruxelles.

 

Vanessa Ikonomoff

 

.

 

.

Repost 0
Published by Eva R-sistons - dans Sionisme et Néo-sionisme
commenter cet article
7 juillet 2012 6 07 /07 /juillet /2012 00:07

 

Note d'eva : J'avais prévu de sortir un article sur la géopolitique du désastre, et la Conférence des Ennemis de la Syrie a changé la teneur de cette parution. Vous aurez la suite bientôt, à contre-courant, comme d'habitude, car je soutiens les Pays Non-Alignés dans leur lutte d'émancipation de la domination de l'Occident criminel. L'impérialisme, le colonialisme, l'ingérence dans les affaires des autres, les guerres de domination et de prédation, ça suffit ! Et l'hypocrisie de l'Occident dépasse l'entendement ! (eva)

 

BHL-Pensee-Unique-4.jpg

Chantal Dupille, Interviews, critiques, articles... (2) : Les liens

Couverture de mon ouvrage "Moi j'aime pas Giscard" détournée, à ma demande et selon mes souhaits. La Pensée Unique, je la combats, en bonne résistante aux "médiamensonges" (Michel Collon), en journaliste non-alignée sur la Pensée Officielle au service de la Haute Finance et des multinationales de guerre ! (note d'eva)

 

 

otan-criminel-mondial1.jpg?w=234&h=300

 

http://socio13.wordpress.com/ 

 

De la Conférence des ennemis de la Syrie

à la géopolitique du désastre

Par eva R-sistons

 

 

La Conférence des pseudos amis de la Syrie s'est réunie en France, avec un Hollande et un Fabius poursuivant l'oeuvre mortifère de Nicolas Sarkozy. Le changement promis n'a pas eu lieu, ni en matière d'Europe, ni en matière diplomatique. Nous sommes bernés en permanence ! Or donc, voici une 3e réunion pour aider Bachar-el-Assad à "sortir", autrement dit pour éliminer ce dirigeant gênant car dissident, non-aligné. Gare aux Etats indépendants !

 

Les faux amis de la Syrie accréditent l'idée d'une guerre civile, de communautés, alors qu'il s'agit d'une guerre classique de l'OTAN (l'Organisation Terroriste Anti-Nations) pour dominer un  pays, le soumettre et le piller. L'OTAN veut d'ailleurs soumettre toute la région, et la planète entière aussi. Son influence ne cesse de s'étendre, de gré ou de force ! Et les médias se gardent de dire la vérité...

 

Dans notre démocratie "irréprochable", jamais nous n'entendons le point de vue du camp adverse, jamais une interview des Représentants du régime syrien. Et en permanence nos Médias aux mains des Industriels de l'Armement alimentent la guerre, avec chaque jour de nouvelles images pour ne pas lasser l'Opinion, une fois on nous montre de jeunes victimes, le lendemain une icône (femme, enfant, héros tué..) est proposée, puis on nous propose des images de massacres ou des interviews de torturés, ou encore les souffrances de civils bombardés, et lorsqu'il ne se passe rien de nouveau, on évoque le père de Bachar-el-Assad et ses "exactions".

 

Car il faut bien voir que nos Médias n'informent pas, ils sont des acteurs essentiels de la guerre en propageant de fausses informations, en conditionnant, en dressant l'Opinion contre le pays attaqué.

 

Le règne de l'hypocrisie

 

Tout n'est qu'hypocrisie. A ce jeu, François Hollande excelle : "C'est une terrible situation humanitaire" s'émeut-il, en ajoutant qu'il faut encourager "l'ONU à prendre ses responsabilités le plus vite possible" !


Fabius, lui, déplore une situation "contraire aux exigences universelles humaines et du droit". Il demande que "les Syriens puissent choisir librement leur régime", oubliant que justement, ils ont déjà voté, récemment, pour le maintien de celui-ci ! Et il assure agir "au nom du Droit des personnes, de la recherche de la paix, de l'ordre et de la sécurité, et de la lutte contre le terrorisme. Tout converge pour soutenir un autre Régime politique décidé librement par les Syriens. Rien, rien ne sera pire que Bachar-el-Assad, le désordre ne pourra être pire qu'aujourd'hui".  Est-ce tout ? Pas du tout ! Après la Syrie, il voit loin, le bonhomme ! Jusqu'en Iran, justement...: "L'Iran, c'est le prolongement de la Syrie. Parce que nous avons la volonté de travailler pour la paix, pour la sécurité, pour les Droits de l'Homme, nous ne pouvons pas accepter la menace nucléaire de l'Iran. Nous reconnaissons à l'Iran le droit de posséder le nucléaire civil. Mais pas le militaire ! C'est un risque pour la région...". Et le grand hypocrite continue : "Nous sommes très attachés à la sécurité mondiale ! La possession d'armes nucléaires par l'Iran serait une source de tensions internationales très grandes !". Et Israël, alors ? Il a des droits qu'on ne reconnaît qu'à lui dans la région ? Il ne menace personne ? Pourquoi ces  privilèges ? Au nom des camps de concentration ? Les autres victimes de génocides n'ont pas les mêmes droits, pourtant !

 

En fait, l'Iran millénaire doit avoir sa dissuasion nucléaire : Ce serait sa meilleure protection, à lui qui n'a jamais attaqué personne, et qui est menacé d'être "rayé de la carte" par les "colombes" israéliennes ! 

 

Quant à la belliqueuse Mme Clinton, elle vitupère contre la Russie qui empêche l'Empire d'accomplir ses forfaits : "La Russie prend en otage le monde entier !", se lamente-t-elle. Vraiment, Madame ? Et vous, et vos zamis ?

 

Tout ce beau monde, les Fabius, les Hollande, les Clinton, les corrompus du Qatar, sans compter les autoproclamés bienfaiteurs de l'humanité américains et israéliens ou les plus grands colons de la planète, anglais - tout ce beau monde, donc, se prétend obligé de fournir une aide "humanitaire" efficace aux pauvres syriens... attaqués par eux : Une aide amenée à évoluer en couloir humanitaire et en zone d'exclusion aérienne comme en Libye, donc bien armée, et porte ouverte, ensuite, à tous les abus avec les armes de destruction massive que les Irakiens n'ont jamais eues, mais que l'Occident, lui, se charge de moderniser sans cesse pour mieux trucider les populations au nom de la démocratie toujours plus irréprochable, cela va sans dire - et cela va mieux en le disant ! Plus les ficelles sont grosses, plus elles passent auprès des Veaux nourris au biberon des Médias collabos de la ploutocratie jamais repue. En tous cas, avec les corridors "humanitaires" en Syrie, gageons que le scénario libyen se répétera, avec les conséquences que l'on sait ! Alors, elle est pas belle, l'actualité, avec les toujours plus attentionnés Occidentaux ?   

 

Et tous ces amis de la Syrie sont "financés à coups de milliards de dollars par le Qatar" ! (Infos 19 h 30 FR3). Parmi eux, d'après le journaleux Christian Malard, "des Islamistes (très appréciés lorsqu'il s'agit d'attaquer Russes ou Syriens), des opposants en exil, et des libéraux". Des libéraux ? Comprenez, des atlantistes ou des sionistes grand teint ! Et à propos des Israéliens, j'admire leur capacité à être au premier rang de toutes les déstabilisations et de toutes les guerres impérialistes, sans jamais que leur nom ne soit mentionné. Il est vrai que ce sont leurs supporters qui orchestrent la désinformation !

 

Libérateurs à la sauce occidentale...

 

Et admirez aussi la jolie jolie synchronisation : En Libye, jadis si prospère sous Kadhafi et aujourd'hui via l'intervention de l'OTAN à moitié détruite, les partisans de Colonel sont torturés et tués un par un chez eux, et l'or comme le pétrole sont désormais gérés par les "démocrates" de l'Occident. Mais sur cette  terre "libérée" par les Multinationales de l'Armement, du Pétrole et de la Finance, on vote, justement, en pleine Conférence des bons zamis de la Syrie. Alors, elle est pas belle, la démocratie islamiste ? Les femmes émancipées du laïc Kadhafi  ont vu leurs hommes assassinés par les "libérateurs", et maintenant, un bonheur ne venant jamais seul, les voici découvrant les joies des lois salafistes... Vous voulez ça pour la Syrie ? Vous voyez la pimpante Mme Bachar-el-Assad avec un tchador ?  

 

Asma et Bachar el-Assad le 12 juillet 2008, crédits: Ammar Abd Rabbo

Asma et Bachar el-Assad le 12 juillet 2008, crédits: Ammar Abd Rabbo Flikr: cc - http://martiennes.wordpress.com/2011/08/01/entre-ombre-et-lumiere-les-femmes-el-assad/

 

Sur France24 (la Chaîne de Christine Ockrent au service de l'Info internationale, en réalité au service des néoconservateurs et de leurs guerres coloniales hégémoniques), une "amie" du peuple syrien est interrogée, une certaine Florence Ghoslan, au nom qui rappelle celui du Chef de l'Officine israélienne BNVCA. Parole neutre ? Vous plaisantez ! Juge et partie, c'est excellent pour l'info partisane, pour la désinformation, mais pas pour les citoyens en quête de vérité !   

 

Et toujours sur France24, M. Abou Diab, un politologue "sur mesure", commente la situation : "Il faut un vrai calendrier d'intervention, de vraies mesures de dissuasion... Comme en Yougoslavie et au Kosovo !" Et voilà, les Veaux sont avertis ! Une intervention comme en Yougoslavie... vous vous souvenez ? Le méchant Milosevic qui orchestre des massacres ethniques, et les pauvres Kosovars persécutés par l'ogre slave ! Oui, mais... les massacres sont mis en scène par l'Occident, comme en Irak hier ou en Syrie aujourd'hui, et le Kosovo est une terre mafieuse. Exit la puissante Fédération slave, l'alliance avec la Russie, et vive le morcellement assorti de la plus grande base américaine au Kosovo, juste aux portes de la Russie. Vive, aussi, les trafics juteux en tous genres !

 

L'Occident brûle de mettre la main sur la Syrie comme sur le Kosovo, pour s'en servir en tant que base arrière d'attaque de la prochaine cible... l'Iran ! Jolie cible... A l'avance, les magnats américains du Pétrole se réjouissent ! 

 

Et M. Abou Diab, au passage, s'en prend à la Russie, à la Chine et aux pays émergents (qui osent soutenir les rénégats syriens), tout en appelant à la constitution d'une large alliance des pays contre eux, en contournant l'ONU, s'il vous plaît ! "Nous sommes TOUS militants de la cause syrienne", renchérit le fervent ami d'Israël aux Affaires Etrangères, Laurent Fabius, qui comme DSK, sans doute, doit chaque jour se demander, en France, comment servir au mieux l'entité sioniste ! Euh, c'est ça qu'on appelle un conflit d'intérêts ?

 

En réalité, nos Médias ne sont pas des supports d'information, mais d'authentiques acteurs, d'authentiques instruments de guerre. Chaque jour, ils distillent le venin de la désinformation, la propagande de guerre qui doit nous conduire à accepter les intolérables guerres économiques et hégémoniques. Chaque jour, ils nous préparent à envoyer nos enfants, le moment venu, combattre les ennemis que l'Oligarchie aura choisi pour augmenter son influence et ses profits. Chacun son rôle : Les Elus aux ordres des ploutocrates, comme hier Sarkozy et aujourd'hui Hollande, "déplorent les bilans terribles pour la conscience humaine et la sécurité", et les médias relaient avec moult images-chocs, mises en scène impressionnantes, icônes bien choisies surtout très jeunes, commentaires émouvants, interviews pathétiques, analyses saignantes... La stratégie du choc, pour être acceptée, doit être précédée par la stratégie de la manipulation...

 

Et déjà, la baronne Ashton, Haut Représentant de l'UE pour les Affaires Etrangères (choisie par le groupe Bilderberg pour sa soumission, comme le terne Von Rumpuy), annonce devant les caméras que "nous allons CONTINUER dans TOUS les pays de la région" ! Voilà qui est clair, nous sommes prévenus... Et ne leur demandez pas pourquoi ils s'ingèrent ainsi dans les affaires des autres, la réponse fuse aussitôt : "S'ingérer dans les affaires intérieures d'un Etat est légitime dans ce moment où cette crise-là est devenue une menace pour la Sécurité internationale" !  C'est Sarkozy qui parle comme ça ? Non, c'est son clone, François Hollande. La démocratie occidentale nous permet de voter, mais seulement, à Droite comme à Gauche, pour ceux qui font la même politique... Et dire que c'est au nom de cette démocratie qu'on doit faire des guerres ! 


Ainsi, comme en Syrie l'Occident s'octroie le droit de décider du sort des pays contre la volonté de la majorité de la population, il s'octroie le droit d'intervenir partout où le Régime ne convient pas. C'est un changement majeur dans l'Histoire de l'humanité ! Toutes les règles du droit international sont bafouées, la souveraineté des Etats est piétinée, nous entrons dans une nouvelle phase, honteuse pour... la démocratie ! 

 

D'ailleurs, notre monde est en grande partie occupé par les puissances assassines de l'Occident. Rien n'échappe à leur contrôle : Médias, Sphères politiques, Cinéma, Livres d'Histoire, Facultés, tout est utilisé pour nous conditionner à accepter, plus que jamais, l'intolérable. Et l'hypocrisie de l'Occident ne connaît pas de limites : Il forme les adversaires de Bachar-el-Assad, il arme les opposants, il torture, tue, assassine, massacre, promeut les attentats terroristes, viole tous les droits humains, et crie au scandale lorsque le dirigeant syrien défend son peuple ! Et il proteste contre l'impunité de Bachar-el-Assad, alors que c'est lui, l'Occident, qui dévaste la planète en toute impunité et qui met en place des tribunaux à sa botte pour juger les crimes des autres tout en s'exonérant des siens, monstrueux !

 

L'Occident est bien la plus grande menace qui pèse sur l'humanité. Et l'influence de l'OTAN ne cesse de s'étendre, de gré ou de force ! L’OTAN Etend Son Réseau Militaire Sur Tous Les Continents

 

En tous cas, avec la Syrie, et en attendant la mise à mort de l'Iran, la 3e guerre mondiale a d'ores et déjà commencé... Aucun doute n'est plus permis !

 

eva R-sistons

 

http://r-sistons.over-blog.com

 

.

Ecrit par un Lecteur (commentaire), HenryG.L :

 

C'est aussi dommage pour la France. Car, s'il y avait eu un homme ou une femme libre qui avait pu accéder à la magistrature suprême, la France aurait été la voix rebelle de l'Occident et notre pays aurait peut-être déclenché un électrochoc planétaire comme en 2003 avec Chirac-De Villepin sur l'Irak.

Le Peuple Français dans sa majorité ne le sait pas, mais moi, je pense fortement que la France aura manqué une très grande occasion de faire entendre sa voix et de rentrer dans l'histoire.

.

 

Et puisqu'on ne donne jamais la parole au Régime syrien,

moi je la donne (eva)

 
31761.jpg

 

Syrie : Interview du Président Al-Assad
avec un représentant des Médias Turcs

par DR Bachar al-Assad
Le 4 juillet 2012

 

Le Quotidien turc « Cumhuriyet » a publié le 3 juillet 2012 une partie d’une interview  accordée  par le Président  Bachar al-Assad qui s’est exprimé sur les événements en Syrie et leurs développements régionaux et internationaux. D’après « Shukumaku », cinq quotidiens turcs… avaient sollicité cet entretien accepté par les autorités syriennes compétentes, mais quatre d’entre eux n’ont pas été en mesure de se rendre en Syrie pour y participer ; le Directeur du Bureau du Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan leur ayant demandé de s’abstenir. D’après Syria-politic [1], la BBC serait pratiquement le seul média à ne pas avoir plus ou moins mésinterprété le sens des paroles du Président syrien en ce même jour [NdT].

Monsieur le Président, est-ce que les relations tendues entre la Syrie et la Turquie, notamment depuis qu’un avion turc a été abattu, pourraient mener à une « chaude » confrontation entre nos deux pays, comme semble le croire les dirigeants turcs ?

Nous vivons une étape que je considère historique. Une multitude d’événements et de développements sont en train de dessiner la carte de toute une région. À mon avis, cette étape est probablement comparable  à celle qui a eu lieu, il y a cent ans, lorsque l’Empire Ottoman a reculé et que le Khalifat est tombé, avec la discorde entre les Arabes et les Turcs qui a suivi. Ces douze dernières années, et depuis la première visite du Président Sezer en  Syrie, nous n’avons eu de cesse de changer cette image héritée du passé, et même de l’effacer totalement de l’esprit des Arabes. Nous avons toujours dit que l’époque de ces litiges révolus nous a beaucoup et utilement appris.

Les Arabes ont perdu…  les Turcs ont perdu… il n'est donc pas raisonnable que, tout d'un coup, nous reprenne l’envie de revenir à ce stade pour que vous et nous perdions de nouveau ! Depuis un an et 3 mois, autrement dit, depuis le début de la crise en Syrie, nous avons travaillé dans plusieurs directions à la fois… la première pour résoudre la crise et faire face aux terroristes ; la deuxième pour tenter de conserver la relation que nous avions réussi à construire avec la Turquie, alors que chacun des pas et des discours de l’actuel gouvernement turc s’évertuent visiblement à la saper… Je peux dire qu'ils sont arrivés à détruire la plus grande partie de l'édifice que nous avions bâti, mais les fondations sont restées, et ces fondations sont les relations entre les deux peuples.

C’est pourquoi et en réponse à votre question, je tiens à dire qu’en Syrie nous continuerons à travailler dur pour que les choses n’en arrivent pas à la confrontation, une confrontation perdante pour la Syrie, et pour la Turquie. Je vois bien que la Turquie se dirige dans le sens inverse, mais seulement au niveau de son gouvernement, non au niveau de son peuple. Le peuple turc est  conscient et  ne permettra pas, comme nous ne permettrons pas, d’en arriver là. Il sait que ce gouvernement veut l'entrainer vers la confrontation pour des intérêts particuliers et non pour des intérêts nationaux.  

Monsieur le Président, maintenant que vous avez dit que vous ne laisserez pas les choses aller dans le sens de la confrontation, quelle est la position syrienne sur l'avion turc abattu… et les déclarations du gouvernement et de l'Etat turcs disant qu’il l’a été délibérément et conformément aux instructions directes du Président Al-Assad ?

Étaient-ils en ma présence à ce moment précis ? C'est ridicule… il faut rester logique. Nous sommes face à deux versions : soit nous avons abattu cet avion  délibérément, comme ils le prétendent ; soit nous l’avons abattu  en dehors des eaux territoriales par erreur, si erreur il y a ! Si nous l’avions abattu par erreur en dehors de nos eaux territoriales, nous n’aurions pas de problème pour le reconnaître et présenter nos excuses officielles ; ce dont  le peuple turc sera juge. En revanche, si nous l’avions délibérément abattu, la question logique serait de savoir quel serait l’intérêt de la Syrie à ce faire. Détesterions-nous le peuple turc au point de lui adresser un message en ce sens ? Ce n'est pas vrai parce que, ces dernières années, ce peuple a répondu à notre amitié par autant d’amitié et que, dans sa grande majorité, il ne croit pas aux allégations avancées par le gouvernement Erdogan depuis le début de la crise… Avons-nous cherché à asséner un coup à l'armée turque ? Pourquoi faire, alors qu’elle n’a commis aucun acte d’agression à notre égard ?

En réalité, l’avion a été abattu par le plus petit des canons utilisés en défense anti-aérienne dont la portée est de 2,5 kms au maximum, et il est très difficile pour des canons anti-aériens d’abattre un avion de combat s'il ne vole pas très bas. Par conséquent, le fait que cet avion ait été abattu par une telle arme signifie qu’il se situait à moins de 2,5 kms des côtes et à basse altitude. En temps normal et en temps de paix,  lorsqu’un avion ami de n'importe quel pays du monde se pointe de la sorte vous ne le descendez pas, à plus forte raison s’il s’agit de l’avion d’un pays voisin comme la Turquie !  Mais nous sommes un pays en guerre et dans ces conditions lorsque vous ne pouvez identifier l’avion qui arrive, vous supposez qu’il s’agit d’un avion ennemi ; d’autant plus que lorsqu’il est descendu en altitude, il n’était pas visible sur les radars syriens.

Nous avons donc descendu un avion non identifié, et ce n’est que lorsque la Turquie a annoncé la disparition de l’un de ses avions que nous avons supposé qu’il pouvait s’agir d’un avion turc. Nous avons contacté le côté turc, alors qu’il ne s’est manifesté d’aucune façon et que les communications directes entre nos deux armées sont totalement interrompues sur décision des autorités turques. C’est donc le côté syrien qui a contacté  le ministère turc des Affaires étrangères, qui a mis  quelques heures  à répondre… Les bateaux de sauvetage ont été envoyés… Et bien sûr, une coopération syro-turque s’est établie pour porter secours aux pilotes… Cependant, ce qui n’a pas été dit, c’est que l’avion volait dans un couloir aérien emprunté maintes fois par l’aviation israélienne pour violer notre espace. Donc, en de pareilles circonstances et vu la vitesse, le trajet, et la basse altitude, tout militaire syrien pressent qu’il peut s’agir d’un avion ennemi et agit en conséquence.  Je répète et j’affirme que, du côté syrien, l’avion n’était pas identifié avant d’être abattu.

Monsieur le Président, pourquoi n’y a-t-il pas eu de sommation ?

Pour cela, il aurait fallu que l’avion apparaisse sur le radar, mais le soldat derrière son canon ne dispose pas de mécanismes d’alerte. Ses instructions sont telles qu’en pareil cas, il doit tirer. C’est la règle… il tire sans se référer à son commandement, car c’est une affaire de secondes.

À aucun moment, cet avion n’a été repéré par les radars syriens ?

Peut-être l’a-t-il été quand il se trouvait en haute altitude et à l'extérieur des eaux territoriales… Mais dans les eaux territoriales, la question est toute autre. Tout le monde sait que nous parlons ici d'une distance de 20 kms normalement parcourue  en une minute ou moins,  et qu’en basse altitude un avion échappe aux radars. La preuve en est que lorsque les avions israéliens ont pénétré notre espace pour nous bombarder en 2007, ils ont échappé à nos radars… Plus important encore, il n'y a pas de missiles de défense anti-aérienne pouvant atteindre les limites de nos eaux territoriales dans cette zone. Ce sont là des mensonges lancés par certains responsables turcs.

L'armée turque a parlé de communications entre responsables des radars syriens ayant trait à l’attaque de l’avion turc… Elle a appelé tous les États possédant des dispositifs d'écoute, des satellites, et des bases militaires dans la région, Chypre en particulier, à publier ce qu’ils auraient enregistré.

Qu’ils publient donc ! Mais ils mentent… Nous avons abattu un avion resté non identifié jusqu’à ce que la Turquie l’annonce, et je répète et insiste pour que ceux-là répondent à ma question : où est l’intérêt de la Syrie pour abattre un avion turc ?  Ils n’ont pas la réponse, alors que jusqu’ici nous avons refusé de traiter le sujet comme un avion destiné à violer notre espace aérien… en cet instant précis, nous voulons toujours en rester à une hypothèse de bonne foi … une erreur du pilote… peut-être… un accident !

Monsieur le Président, qu’avez-vous ressenti lorsque vous avez été informé qu’un avion turc avait été abattu ?

Sur le plan psychologique, le peuple turc est un peuple ami et il est évident que vous ne pouvez pas être heureux d’avoir abattu un avion, à moins que ce ne soit celui d’un ennemi. Pour nous, l’ennemi est israélien…  En revanche, nous avons bien ressenti  que Mr Erdogan et son gouvernement voulaient exploiter la situation pour des bénéfices qu’ils n’ont pas été en mesure de récolter cette dernière année. En quinze mois, ils n’ont pas réussi à mobiliser le peuple turc contre nous… ils ont donc tenté d’utiliser ce sujet pour transférer l'hostilité entre deux gouvernements à deux peuples. C’est grave !

Monsieur le Président, vous venez d’expliquer à la rue  turque que cet avion n’a pas été abattu délibérément et que l’interprétation qui en a été donnée est différente. Mais deux jeunes pilotes sont morts et sont donc les victimes, qu’ils aient été envoyés délibérément ou non… que dites-vous aux familles de ces deux officiers, en sachant que l'un d'eux se préparait à rejoindre une mission dans l'espace ?

Abstraction faite des  politiques de Mr Erdogan qui n'a infligé au peuple syrien  que blessures et destructions, et abstraction faite de son gouvernement qui ne lui a  souhaité que la mort…  nous, nous ne souhaitons que le bien pour le peuple turc. C’est un peuple ami et, pour nous, la mort d’un citoyen turc signifie la mort d'un frère. Nous présentons nos sincères condoléances aux familles et exprimons notre estime à ce père du pilote que nous avons entendu dire à Erdogan : « c’est mon fils qui a été tué et nous ne voulons pas que sa mort soit exploitée pour aller à la guerre » !  C'est un comportement honorable qui mérite le respect… il est certain que nous partageons leur sentiment… et puisque nous sommes frères, nous ressentons la perte de n’importe quel turc comme la perte de n’importe quel syrien. Ceci, je le répète, abstraction faite des politiques de Mr Erdogan.

Auriez-vous souhaité qu’une telle chose ne soit pas arrivée ?

Nous ne souhaitons pas qu’une telle chose arrive à tout avion non hostile et non seulement à un avion turc. Ceci dit, n’importe quel avion et même un avion syrien serait considéré comme un avion ennemi dans les mêmes circonstances ! Ce ne sont pas là des règles politiques mais des règles militaires, et je pense qu’elles sont suivies dans la plupart des pays du monde.

Monsieur le Président, quel serait votre commentaire au fait que ces deux pilotes décédés ne faisaient partie ni du gouvernement ni de l'Etat turcs… malgré notre considération pour vos sentiments envers eux, leurs familles, et le peuple turc?

C’est normal…  mais ces deux pilotes font partie de l'armée, et ce que vous sous- entendez est censé passer par une relation directe entre nos deux institutions militaires, relation totalement interrompue alors qu’en l’occurrence, elles étaient censées communiquer directement. Ce ne fut pas le cas !

Relation interrompue dans ce seul cas ?

Non… la relation est interrompue depuis plus de six mois par décision du gouvernement turc et plus précisément depuis les modifications survenues au sein de l'armée turque.  Vous savez bien qu’entre pays voisins, certains événements semblables ou totalement différents nécessitent une coordination directe entre les forces armées. Or, nous ne disposons actuellement d’aucun annuaire à utiliser en cas d’urgence.  Quand nous avons soulevé la question auprès  de l’attaché militaire turc, il nous a été répondu que nous devrons le contacter par le biais du gouvernement. Ce n’est pas très pratique, mais c’est une décision prise du côté turc, non du côté syrien.

Monsieur le Président, le côté turc prétend que son point fort réside dans le fait que c’était un avion de reconnaissance ne disposant d’aucune arme ou protection… pourquoi a-t-il été abattu ?

Les règles militaires ne sont pas liées au type d’avion, à sa mission ou à son armement. Le guerrier ou le soldat derrière la DCA ne sait pas s’il s’agit d’un avion de reconnaissance ou de combat, équipé ou non de missiles… entré par erreur ou pour hostilité… Il ne peut apprécier, mais votre question en entraîne une autre : pourquoi ne nous ont-ils pas prévenu que leur avion allait s’approcher de l'espace aérien syrien ? S’il y avait eu coordination entre nos deux armées, nous aurions été au courant des exercices en cours et nous aurions plus facilement estimé la situation… Le côté turc doit dire publiquement  ce que faisait cet avion dans l’espace aérien syrien bien que nous ne l’exigions pas, considérant l’incident comme un accident !

Le gouvernement turc voit désormais le gouvernement et le régime syriens comme un ennemi et, suite à cette crise récente, il a commencé à masser ses troupes à la frontière syrienne, comment voyez-vous la Turquie et quelle est votre réponse à ces agissements ?

Les deux pires phases qui ont traversé l'Histoire des relations syro-turques ont eu lieu en 1998 lorsque la Turquie a massé son armée à nos frontières et dans les années cinquante, en 1955 je crois, au moment du « Pacte de Bagdad » ; cependant, nous n’avons pas vu  la Turquie comme un ennemi. Il est donc évident que nous ne la verrons pas comme un ennemi ni aujourd’hui, ni demain, même si nous sommes en désaccord entre gouvernements. Pour qu’il y ait hostilités entre la Syrie et la Turquie, il faudrait qu’il y ait hostilités entre les deux peuples…  L’hostilité entre les gouvernements n’est pas suffisante et c’est pourquoi il n’y a pas de troupes syriennes qui se dirigent vers la Turquie. 

En Turquie, il se dit que de nouvelles règles d’affrontement feraient  que n'importe quel avion ou tank syriens qui s’approcheraient de la frontière turque seraient attaqués… Qu’en dites-vous ?

Aucun État n’a le droit de tirer que s’il y a violation de son territoire par un autre État.

Supposons qu'il y ait ciblage d’un tank ou d’un avion syriens…

C'est une question hypothétique. Nous ne voulons pas que les choses aillent dans ce sens entre la Syrie et la Turquie… Et,  s’ils ciblent  n'importe quel engin à l’intérieur des frontières syriennes, ce sera une agression contre la Syrie.

Comment évaluez-vous la Conférence de Genève… et, en particulier, les points soulignés par Mr Kofi Annan ?

Nous n’en avons pas encore discuté directement  avec Mr Kofi Annan ou avec le côté russe. Néanmoins, certains points nous ont semblé très clairs dans les déclarations de Mr Annan et du ministre russe des Affaires étrangères, Mr Lavrov. Le premier : c’est au peuple syrien de décider et c’est la position syrienne … Le deuxième : il faut commencer par l’arrêt des violences et c’est la position syrienne … Le troisième : il faut désarmer les bandes armées et c’est la position syrienne… Comme l’a dit Mr Annan,  les mains tâchées du sang syrien ne se trouvent pas seulement en Syrie mais aussi à l'étranger, ce qui confirme le rôle d’autres pays qui sont impliqués… Ces points sont essentiels pour nous, le plus important et celui sur lequel nous ne céderons pas est que toute prise de décision émane de l’intérieur de la Syrie, non de l’extérieur !

Y a t-il des paroles qui vous auraient déplu dans les déclarations de Mr Annan à Genève ?

Tant qu’il n’y a pas atteinte à la souveraineté syrienne, tout le reste est discutable… Tout ce qui porte atteinte à cette souveraineté nous déplait… Hier, Mr Annan a dit que tout relève du peuple syrien et cela nous satisfait.

Monsieur le Président, je ne sais si vous avez suivi la conférence de presse de Mme Clinton qui a dit avoir compris des déclarations de Mr Annan que le président Assad devait s’en aller… Comment comprenez-vous ces mots ?

Tout d'abord, pour nous les paroles des responsables étatsuniens ne sont généralement d’aucune  crédibilité ; ensuite, les prises de position des États-Unis sont fondamentalement hostiles à la Syrie depuis le début de la crise dont ils sont partie prenante, en plus de leur soutien évident aux terroristes. C’est pourquoi, nous ne nous sentons nullement concernés par les déclarations  de tel ou tel responsable étatsunien au cours de cette crise.

Ce qui nous importe c’est comment vous comprenez ce qu’a dit Mr Annan, non ce qu’a dit Mme Clinton ou Mr Lavrov… comment vous comprenez la conclusion de la Conférence de Genève ?

Nous, ce qui nous importe principalement est que la décision revienne au peuple syrien. C’est ce qu’il nous importe de comprendre et ce qui nous intéresse… le respect de notre souveraineté et la non-ingérence dans nos affaires intérieures.  

À cette Conférence ont été abordées les questions de la transition du pouvoir avec ou sans le Président Al-Assad et celles des exigences régionales et internationales pour achever le processus de réforme… quelle est votre position à ce sujet ?

Les réformes n’ont rien à voir avec le régional ou l’international.  Nous n'acceptons aucun diktat imposé de l'extérieur et tout se décide en interne. Si j’avais été personnellement intéressé  par un poste, j’aurais exécuté les diktats des Etats-Unis et les exigences des pétrodollars… j’aurais vendu mes positions et mes principes au  pétro-dollar…  et surtout,  j’aurais accepté la mise en place d’un bouclier anti-missiles en Syrie.

Si les circonstances exigeaient que vous abandonniez votre poste pour sauver votre peuple et la Syrie… le feriez-vous ?

Si le départ d’un Président réalise l'intérêt de son pays, il est naturel qu’il parte… c’est évident. Il n’est pas concevable de rester un seul jour de plus si telle n’est pas la volonté du peuple et c’est les élections qui en décident.

Devons-nous comprendre que vous ne pensez pas rester en poste ad vitam aeternam ?

Je vous ai déjà dit que ce qui m’intéresse est ce que je construis, non le poste que j’occupe. Pour moi, l’important est de construire !

 

Dr Bachar al-Assad

Président de la République Arabe Syrienne

03/07/2012 

 

Article original : Shukumaku  
http://www.shukumaku.com/Content.php?id=48985    

Article traduit de l’arabe par Mouna Alno-Nakhal pour Mondialisation.c

 

 


31690.jpg

 

 

http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=31690 

 

Ce que la Syrie veut dire pour la Russie
Première partie : un « message » balistique Topol-M
par Fida Dakroub
.
..
Jutta-Urpillainen-1024x775.jpg

Mme Jutta Urpilainen, ministre finlandaise des finances

La Finlande annonce officiellement qu'elle préfère sortir de l'euro plutôt que de payer les dettes des autres (Le début de la fin de l'euro ? Note d'eva)

 

NOUVEAU COUP DE THÉÂTRE SUR L’EURO-TITANIC !Le bobard de « l’Apocalypse en cas de sortie de l’euro » s’effondre. 

http://www.u-p-r.fr/actualite/france-europe/finlande-annonce-sortie-euro-dettes

.

.

Actualité, Sélection

  . 

.
.
medium_gal_934.jpg
.

LA PAIX FROIDE AVEC L’EGYPTE EST ENTREE DANS UNE ZONE DE TURBULENCES AVEC LA VICTOIRE DE MORSI

Israël se prépare à la guerre avec l’Egypte !

L'agenda militaire US-Israël pour "mettre en pièces" la Syrie (Jérusalem Post)


 

Jusqu'à quand, et jusqu'où, toutes ces guerres ?

La géopolitique du désastre, ça suffit !

Et la Pensée Unique, ras-le-bol ! (eva)

 

 

dictature_de_la_pensee_unique.jpg

 

La Dictature De La Pensée Unique
Documentaire écrit et réalisé par Anton Vassil
Ce documentaire d'une durée de 52 minutes, regroupe les grands thèmes de la pensée unique: La dictature de Bruxelles ; L'imposition du modèle Américain ; Les dérives du Communautarisme ; Le non-Débat du politiquement correct ; La Délinquance des ghettos ; L' échec de la Presse ; La Démocratie censurée ; Et surtout les Mécanismes Infernaux de la Pensée Unique. http://www.smartorrent.com/?page=torrentinfo&tid=189211

 

.

Téléchargez le nouveau Marianne : La nouvelle pensée unique

 

 

pensee-unique-regardez_moi.jpg

http://moutons.rebelles.free.fr/pensee_unique/page1.htm

Pensee_Unique-sortir.jpg

..

pensee-unique.jpg

 

  C O M M E N T A I R E S : I C I

 

.

Repost 0
2 juillet 2012 1 02 /07 /juillet /2012 03:02

http://www.fnb.to/FNB/Article/Bastion_80/Ba80.htm

 

Les pions du libéralisme, de DSK à Ferrand.

La fausse Gauche et la vraie Gauche.

Par eva R-sistons

 

 

Un de chute ! Tandis qu'un Canard comme le Nouvel Obs déplore la perte de ce "militant des idées", moi je me réjouis pour la Gauche (ni pour lui, ni pour la famille, bien sûr !) - ou du moins pour ce qu'il en reste. 

 

Lorsque hier j'étais à la Fête annuelle du PC dans les Pyrénées Orientales, j'ai entendu à la radio la nouvelle de la disparition du jeune Elu Olivier Ferrand. Surprise, d'abord, et soulagement ensuite pour la Gauche, la vraie. Les faux socialistes, les "socialeux", les socio-libéraux, ça suffit ! D'abord leur hégémonie est lassante, au détriment des vrais militants de Gauche, ensuite leurs trahisons sont irritantes. 

 

Sur France Infos, on annonce le brutal décès d'Olivier Ferrand, l'animateur du think-thank Terra Nova, chaud partisan de l'Europe (évoluant vers le fédéralisme) et de la sociale-démocratie, comprenez : Militant pour un PS ultra-libéral et préparant activement la mise en place du Nouvel Ordre Mondial financier. Un vrai blairiste. Et méprisant les classes populaires, comme son mentor DSK ! Bref, prêt à réformer le PS afin qu'il n'ait plus rien de Gauche. 

 

L'Oligarchie a ses pions. Agents de Bilderberg comme Ferrand, agents de la CIA comme Sarkozy pour mieux aligner la France sur le modèle américain, agents d'Israël comme Cohn-Bendit § chez les Verts pour qu'ils ne soient plus rouges mais partisans d'une Europe fédérale, comme DSK se couchant peut-être en bonne compagnie, mais se levant, selon ses dires, en se demandant chaque jour comment servir... Israël. Et que dire du Sayanim Attali, l'ambassadeur du NOM qui aujourd'hui même annonce à nouveau qu'il faudra encore débourser des milliards pour contenter les banksters, et qui ose désormais camoufler les vrais buts de la nouvelle gouvernance mondiale sous les vocables de "souveraineté solidaire", de "souveraineté commune". Que ces choses-là sont joliment dites !  Bref, si l'on se laisse abuser par les mots, la souveraineté des Etats européens persistera, mais solidaire de Bruxelles et de la BCE, tous unis pour mieux plumer les citoyens !  Autrement dit, exit la souveraineté des Etats au profit du Cartel bancaire à la gourmandise insatiable. Citoyens, serrez-vous la ceinture, toujours plus, cure d'amaigrissement obligée, et sacrifiez-vous pour la ploutocratie vorace ! Et c'est cet homme-là, Attali, qui était le conseiller financier de Mitterrand ! Pas étonnant si le PS a perdu son programme, ses valeurs, et son âme !

 

Et les pions d'Israël (Etat à la pointe de la mondialisation financière ultra-libérale, et très engagé en France via son représentant, le CRIF, qui a un projet politique pour notre pays) ne manquent pas, à tous les niveaux, pour grignoter progressivement les dernières traces de gauche. Soit en tant que conseillers, de Besson à Kouchner, en passant par l'inénarrable BHL (qui d'ailleurs franchit allégrement les frontières politiques, puisqu'il s'est arrangé, aussi, pour influer sur la politique de Sarkozy), soit en tant qu'acteurs de premier plan, comme Moscovici pour libéraliser encore plus notre politique économique et financière, comme Valls pour que notre politique sécuritaire soit le clone de celle de Sarkozy, ou comme le rusé Fabius,  pour aligner encore plus notre politique étrangère sur les injonctions de l'Empire, de l'OTAN. Au sujet de Fabius, d'ailleurs, notons que ce grand bourgeois libéral avait osé être candidat, lors des Primaires du PS en novembre 2006, pour représenter l'aile gauche du Parti, afin de donner l'illusion qu'il y en avait une, et parce qu'il avait pensé qu'il y avait là un créneau... à prendre ! Les agents d'Israël sont très forts pour berner l'électoral naïf !

 

Et François Hollande, autre agent de la Pensée Unique militaro-financière, est comme pour Obama, élu pour changer la devanture, l'emballage, mais pas le magasin, pas la politique. Après avoir donné l'illusion du changement, il va reprendre plus qu'il n'aura accordé, avec des Syndicats soumis... Ainsi, on annonce (évidemment après les Elections) 2,5 % de fonctionnaires en moins par an, soit environ 450.000 suppressions d'emplois sur 5 ans, davantage que sous Nicolas Sarkozy ! Ainsi, le changement, c'est seulement dans la communication !  


 

Pierre Laurent, secrétaire national du Parti communiste, à Besançon, le 24 janvier 2012.

Pierre Laurent, secrétaire national du Parti communiste, à Besançon, le 24 janvier 2012. REVELLI-BEAUMONT/SIPA

 

 

La vraie Gauche, au Bocal du Tech

avec Pierre Laurent

.

 

Ce faux changement a été stigmatisé par Pierre Laurent, samedi soir, au Bocal du Tech (près d'Argelès), à l'issue de la Fête du Travailleur Catalan regroupant des milliers de supporters enthousiastes. Qui a dit qu'il n'y avait plus de communistes en France ? Qu'il vienne à la Fête du PC !

 

Le Secrétaire Général du PC a pris la parole, et là, surprise totale ! On l'imagine discret, terne, et on découvre un tribun magnifique, au sommet de sa forme !  Pas de démagogie, pas de populisme, le discours est parfait : Mobilisateur, construit, structuré, solide, sérieux, posé, argumenté, clair, offensif, quelle surprise !  Il faudra désormais compter avec Pierre Laurent, sur le fond comme sur la forme ! J'ai été si convaincue qu'à l'issue de l'intervention de Pierre Laurent, j'ai fait lever toute l'assistance pour saluer un discours qui n'a eu qu'un seul défaut : De ne pas avoir été enregistré en vidéo ! Pour résumer, en termes clairs, concrets, efficaces, Pierre Laurent a déploré que le changement ne soit pas au RV, et il a insisté sur le danger que l'Europe de Bruxelles fait peser sur les citoyens notamment avec le Pacte de stabilité, avec le Pacte de l'austérité ! Un temps fort : La demande d'un Référendum pour laisser les Français décider de leur avenir européen... Tout simplement. Mais aujourd'hui, la démocratie est seulement dans les mots, pour faire accepter par l'Opinion les guerres aux pays non-alignés ! En tous cas, Capital (spéculation) ou Travail (emplois), Pierre Laurent a choisi, lui ! 

 

Et à la sortie, je lui ai dit: "Bravo ! je te découvre, rien à voir avec le Laurent de la télévision ! Ton discours est offensif, mobilisateur, il mobiliserait les morts !" La vraie Gauche, en tous cas. Et portée très haut, sans la moindre démagogie, dans la dignité !

 

 

 

Mais revenons à la fausse Gauche. Ferrand, lui, était un pion de la mondialisation libérale, très exactement de l'Oligarchie de Bilderberg. Je l'avais rencontré à Perpignan, en compagnie de DSK, tous deux avaient été boycottés par le PS local, plus à gauche que dans les autres départements. Par curiosité, j'avais donc suivi les deux hommes sur le Campus universitaire de Perpignan où ils devaient prononcer un discours, et j'ai vu un Ferrand sans personnalité, éteint, pâlot, sous la coupe de DSK. J'ai interpellé Celui qui devait être le nouveau Président français, en lui reprochant l'AMI, l'Accord Multilatéral Investissement (tellement dépassé aujourd'hui !), et il m'a répondu avec arrogance : "C'est la tarte à la crème !", une manière d'esquiver la réalité de ses projets véritables pour notre pays.

 

Olivier Ferrand, comme Michel Rocard et d'autres traîtres à la Gauche, était un parfait représentant du Libéralisme financier, infiltré au sein du PS pour mieux populariser des idées qui n'ont rien à faire dans un Parti de Gauche. Et bien évidemment, ce sont ces gens-là qui sont promus par la Presse - et en particulier par le pseudo hebdo de Gauche, le Nouvel Obs qui d'ailleurs ce jour déplore la disparition de l'un des fossoyeurs de l'idéal de Gauche en la personne d'Olivier Ferrand, et publie des articles sur l'Islande sans évoquer les événements qui ont changé le cours de ce pays, ou sur la Cour pénale internationale évidemment sans fustiger cette Cour fantoche au service des intérêts de l'Occident... 

 

En tous cas, la mort du poulain de DSK, Olivier Ferrand, doit réjouir l'ambitieux Manuel Valls qui voit ainsi disparaître un concurrent de taille. Sur France-Infos, samedi, on évoquait l'ascension du jeune animateur de Terra Nova, et ses chances d'être, un jour, élu Président. Nous échappons à Olivier Ferrand, certes, mais si c'est pour avoir à la place Manuel Valls, il n'y a pas de quoi pavoiser...

 

Le PS, en tous cas, se prépare des lendemains difficiles. Le réveil sera douloureux pour ses Electeurs !

 

Soyons vigilants, et mobilisés !

 

Eva R-sistons

 

§ Cohn-Bendit qui, rappelons-le, comme je l'ai analysé sur mes blogs, est le fossoyeur de l'encombrant Gl de Gaulle pour Israël et pour les intérêts anglo-saxons.

 

http://r-sistons.over-blog.com .

 

Olivier Ferrand et Dominique Strauss-Kahn © Getty Images / La clau

Olivier Ferrand et Dominique Strauss-Kahn © Getty Images / La clau
http://www.la-clau.net/info/le-revirement-de-laffaire-dsk-peut-relancer-olivier-ferrand-6752
.
.
.

 

Revue de Presse :

.

Alerte rouge: crise systémique septembre-octobre 2012

 

.

 

 

Base autonome durable

Comment bien s´en sortir pendant la crise ou qu´est ce qu´une BAD ?

 

SYRIE : Les unités de l' « Armée syrienne libre » en action

dans la province de HOMS.   Lire cet article ici :

http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=31652

 

BHL au quai d’Orsay par procuation fabusienne! 

« l'Icône » AUNG SAN SUU KYI

Ce que craignent les puissants: les "odeurs" de la canaille (De Cinq à Six)

Au nouvel "homme fort" de la république : gouverner à gauche

Leros, ou la folie des maîtres du monde

Pacte budgétaire/MES: l'Allemagne reporte la ratification (Ria Novosti)

Des millions de personnes aux USA sont privées d’électricité et les réserves d’eau commencent à manquer, la plupart des marchés d’alimentation ont été fermés

 

Europe, un sommet contre les peuples et la démocratie

Les drones peuvent prendre leur envol (dans le ciel français !!!) 

Les éthylotests obligatoires sont-ils au cœur d'une combine ?


Le risque nucléaire dans le monde Incidents et accidents nucléaires à travers les différents continents

Alerte des experts contre une nouvelle catastrophe à Fukushima 25.06.2012

 

Des vaches tuées par une herbe hybride « déréglée » qui produit du cyanure

 

Royaume-Uni : les banquiers coupables de délits doivent en répondre devant la justice

L'OMS: pourquoi il ne faut plus la suivre ni en faire partie

Ingérence occidentale en Syrie: Que penser de l’accord de Genève sur la Syrie ?…

La Russie renforce ses positions en Amérique latine

commentaire :

peut-être qu' avec la présence russe l'Empire aura une attitude plus respectueuse envers des États souverains d'A.Latine.

 

http://www.solidariteetprogres.org/Message-urgent-de-Lyndon-LaRouche-aux-dirigeants-des-nations-de-la-region_08879 


Immobilier : vendre immédiatement Entretien réalisé par Maurice Gendre

Immobilier : vendre immédiatement...

 

Demain la Guerre À l’Est et au Levant la montée des périls

(..) Et que pèsera dans le concert des nations une France qui se sera défaussée de sa dissuasion nucléaire, une intention bien arrêtée dans l’ultra majorité présidentielle et que certains caciques socialistes et Verts, les Rocard, Quilès et Cohn-Bendit 10 s’emploient désormais assidument à faire passer dans l’opinion. (..)

http://www.geopolintel.fr/article515.html#nb10

Demain la Guerre


L’EURO N’EST PAS EN FAILLITE, BIEN AU CONTRAIRE: IL FAIT EXACTEMENT CE POURQUOI IL A ÉTÉ CRÉÉ

Monsanto, fléau des temps modernes

Vaccins: les militaires sont des cobayes faciles et subissent des expérimentations à leur insu

États Surendettés : Quelles conséquences ? (vidéo)

 

.
Par Gérard Faure-Kapper.  Le Président français Hollande peut-être satisfait de l’accord obtenu à Bruxelles. Les fonds de secours européens, financés directement par les peuples, permettront aux banques de se recapitaliser en direct.
Cette nouvelle est très rassurante pour les actionnaires du monde de la finance qui pouvaient douter après un discours malheureux au Bourget. En effet, dans l’euphorie, le candidat avait dérapé et parlé du système financier comme l’ennemi à abattre.
Malgré son puissant démenti quelques jours plus tard à la City, les actionnaires demandaient à voir. De plus, l’arrivée de Bartolone au perchoir n’était pas de nature à les rassurer. Tout le monde connait son action virulente contre les emprunts toxiques.

Que les employés de banques se rassurent, ils ont encore de beaux jours devant eux et un bel avenir. L’asservissement des peuples par le monde de la finance va continuer sans contrainte ni obstacle.

Aplomb

.

Action secrète : L’OTAN prépare un coup d’Etat en Syrie

Placé le 11 juin 2012, par Réseau Voltaire.

.

.

Un ex-président américain accuse Obama d’être un assassin

Bill VAN AUKEN
La rubrique écrite par Jimmy Carter, le 39ème président des Etats-Unis, et publiée lundi dans le New York Times, constitue une condamnation exceptionnelle du gouvernement Obama, de sa pratique de l’assassinat, de ses violations criminelles du droit international et de la constitution américaine.

Dans sa rubrique intitulée « Un bilan cruel et inhabituel » Carter écrit : « Les révélations selon lesquelles des responsables de haut niveau ciblent des gens pour être assassinés à l’étranger, dont des citoyens américains, ne sont que la plus récente et inquiétante preuve de l’ampleur donnée à la violation des droits de l’Homme par notre pays. »

Faisant allusion aux dispositions tristement fameuses de la Loi d’autorisation de la Défense nationale (National Defense Authorization Act, NDAA), promulguée le 31 décembre de l’année dernière par Obama, Carter écrit : « Une récente loi a rendu légal le droit du président de détenir indéfiniment une personne parce qu’elle est soupçonnée d’affiliation à des organisations terroristes ou à ‘des forces associées’, un vaste et vague pouvoir qui peut donner lieu à des abus sans contrôle significatif des tribunaux ou du Congrès. » Il poursuit faisant référence à « des violations sans précédent de nos droits » au moyen d’écoutes téléphoniques et d’exploitation de données électroniques sans mandat.

Elaborant sur les frappes de drones américains, l’ancien président ajoute, « En dépit d’une règle arbitraire que tout homme tué par des drones est déclaré être un ennemi terroriste, la mort de femmes et d’enfants innocents se trouvant à proximité est considérée comme inévitable… Nous ne savons pas combien de centaines de civils innocents ont été tués dans ces attaques, chacune d’entre elles approuvées par les plus hautes autorités à Washington. Ceci aurait été impensable dans le passé. »

La rubrique de Carter est apparue le jour même où l’ambassadeur du Pakistan auprès des Nations unies témoignait devant la Commission des Droits de l’homme de l’ONU, pour dénoncer les attaques de drones américains sur son pays et lors desquelles « des centaines d’innocentes personnes, dont des femmes et des enfants ont été assassinées. » Il a dit que rien qu’en 2010, 957 Pakistanais avaient été tués.

Carter continue en dénonçant le gouvernement pour la poursuite des activités du camp de détention de la Baie de Guantánamo à Cuba où, souligne-t-il, sur 169 prisonniers « la moitié ont été déclarés libérables, et pourtant ils ont peu de chance de jamais obtenir leur liberté, » et d’autres « n’ont aucune perspective d’être jamais ni inculpés ou jugés. »

Dans les rares cas où des prisonniers ont comparu devant des cours martiales, remarque-t-il, les prévenus « ont été torturés plus de 100 fois par le « waterboarding » (simulation de noyade, n.d.t) ou ont été intimidés à l’aide d’armes semi-automatiques, de perceuses électriques ou on les a menacés d’abus sexuels à l’encontre de leurs mères. » Il poursuit : « Chose étonnante, ces faits ne peuvent pas servir pour la défense de l’accusé parce que le gouvernement prétend qu’ils se sont produits sous le couvert de la ‘sécurité nationale’. »

Mises à part les objections morales, et il n’y a aucune raison de douter qu’elles jouent un rôle important dans le cas de Carter, l’ancien président exprime de profondes inquiétudes comme quoi la criminalité flagrante des actions menées par le gouvernement américain mine la politique étrangère américaine. Non seulement ses méthodes attisent l’hostilité populaire dans le monde entier, elles privent encore Washington de la capacité de draper sa politique du prétexte des droits de l’Homme et de la défense de la démocratie, une méthode employée de manière significative par l’impérialisme américain depuis son avènement à la fin du 19ème siècle.

Carter, lui-même, avait joué de manière évidente la carte des « droits humains » durant son mandat présidentiel, alors même que son gouvernement tentait de soutenir le régime de torture du Shah en Iran, avait initié l’insurrection islamiste en Afghanistan appuyée par la CIA et affirmé le droit – dans la doctrine Carter – de l’Amérique d’utiliser la force militaire pour asseoir sa domination sur les réserves pétrolières dans le Golfe Persique.

On avait fait entrer Carter, ancien officier supérieur de la marine et spécialiste des sous-marins, à la Maison Blanche en 1977 pour restaurer la crédibilité et la renommée de la présidence américaine suite à la débâcle subie par l’impérialisme américain au Vietnam et à la criminalité révélée par le scandale du Watergate.

Et pourtant, près de quatre décennies plus tard, les méthodes extraconstitutionnelles et la criminalité à la Maison Blanche dépassent de loin tout ce qui avait été fait sous Richard Nixon.

Il n’y a aucun doute que Carter a soigneusement pesé chaque mot de sa rubrique en évitant toute exagération. En effet, le nom d’Obama n’apparaît pas. Avec les premiers mots de l’article, il a toutefois inséré un lien vers un article assez long paru le 1er juin dans le New York Times et qui documente comment Obama a personnellement dirigé la préparation de la « liste des personnes à tuer, » choisissant des victimes et apposant sa signature sur les frappes des drones alors qu’il est sûr que d’innocents civils seront tués.

Dans ce contexte, le recours de Carter au mot « assassinat » pour décrire les attaques de drones a une signification évidente. Le président des Etats-Unis, dit cet ancien président, est coupable de crimes de guerre et de meurtres.

A l’âge de 88 ans, Carter est un observateur impartial, plus préoccupé par son héritage que par un quelconque gain politique. Son témoignage est d’autant plus exceptionnel qu’il a occupé la même fonction qu’Obama, qu’il est du même parti et qu’il avait soutenu l’élection d’Obama.

Qu’est-ce qui l’a poussé à un peu plus de quatre mois des élections présidentielles, de lancer de telles accusations contre le candidat de son parti et le président en exercice ? Il doit croire que le système politique en Amérique est tombé tellement bas dans la criminalité et que la menace d’un Etat policier est tellement grande qu’il est essentiel pour lui de faire entendre sa voix.

Carter déclare que ces activités criminelles ont été commises avec le soutien « bipartite du pouvoir exécutif et législatif » et pratiquement « de façon unanime ». En effet, comme pour faire valoir son argument, ses propres commentaires dans la rubrique – qui ont une signification politique explosive – ont largement été ignorés par les médias de masse.

Douze ans après le vol des élections présidentielles en 2000, la principale leçon de cet épisode crucial de la vie politique américaine est démontrée de plus en plus fortement : il n’existe au sein de l’establishment patronal et politique américain aucune base pour la défense des droits démocratiques et des méthodes constitutionnelles.

Le gouffre sans précédent entre l’oligarchie financière dirigeante et les masses de travailleurs – qui s’est accru de manière continue durant cette période – est totalement incompatible avec de tels droits et de telles méthodes.

Les mots de Carter sont un avertissement. La menace d’un Etat policier américain et le recours aux méthodes meurtrières utilisées à l’étranger par l’impérialisme américain contre la classe ouvrière aux Etats-Unis mêmes, est réelle et grandissante. La classe ouvrière doit se préparer en conséquence en mobilisant son pouvoir politique indépendant contre le système de profit capitaliste duquel ces menaces découlent.

Bill Van Auken
http://www.wsws.org/fr/articles/2012/jui2012/cart-j28.shtml
(Article original paru le 27 juin 2012)
URL de cet article 17113
http://www.legrandsoir.info/un-ex-president-americain-accuse-obama-d-etre-un-assassin.html

 

 

.C O M M E N T A I R E S : I C I  

.

Repost 0
Published by Eva R-sistons - dans Politique française
commenter cet article
28 juin 2012 4 28 /06 /juin /2012 16:29

 

  veau-d-or-et-Moise.jpg

http://www.alterinfo.net/Le-culte-du-Veau-d-Or-et-la-Mondialisation_a15407.html

 

Bible : Les Hébreux se prosternent devant le Veau d'Or,

ce qui provoque la colère de Yahvé (Dieu).

 

Alerte ! Article irrévérencieux, impertinent ! En tête de mes blogs, j'écris : "Ici, pertinence et... impertinence !" Et le Journal Sud-Ouest §, quand il a critiqué mon ouvrage "Moi, j'aime pas Giscard", a dit que je réhabilitais "une qualité que les journalistes perdaient de plus en plus : L'impertinence". Alors voilà, puisque c'est une qualité, je l'utilise ! Humour juif, naturellement ! Mais, euh, pas sûr que cet humour juif soit apprécié lorsqu'il s'agit d'égratigner le "Peuple Elu" en personne, s'il vous plaît ! Attention, les ongles seront longs pour titiller les "merveilles du monde", les "vaches sacrées" de l'Occident terroriste ! Je dédie cet article à Wikipedia, qui n'a vraiment rien voulu comprendre, qui n'a pas vu ou plutôt qui n'a pas voulu voir que j'étais pertinente et... impertinente ! Et qui m'a mise dans la catégorie "conspirationnistes" (sic, vous saurez bientôt pourquoi), olé !!!! § 2

 

§  http://www.r-sistons.com/eva_medias/eloge/002.pdf

C'est aussi en raison de mon impertinence (là, envers moi-même) que Fayard voulait éditer mon autobiographie... Pour l'instant le lien ne fonctionne pas, en attendant c'est ici, en jaune :

Chantal Dupille, Interviews, critiques, articles... (2) : Les liens

 

§ 2 :

Le site de référence http://syti.net dresse la liste des blogs conspirationnistes Raté, je n'y suis pas ! Mais sur une fiche à charge, oui !

 

 juif rabbijacob

.

 

"Le peuple Elu" et l'impertinence d'eva R-sistons

 

 

Juif ! Pour pasticher Molière, je dirais donc : "Cachez ce Juif que je ne saurais voir" ! Un terme tellement sacré, qu'il vaut mieux ne pas l'employer, sauf naturellement pour l'encenser. Moi, impertinente, irrévérencieuse, je vais l'utiliser, ce mot, en toute liberté car je suis une libre penseuse, et tant pis si ça ne plaît pas à tout le monde - ou au moins aux intéressés. Je ne cherche jamais à plaire, mais à interpeller, à alerter, à écrire à contre-courant, à contre-informer, etc. C'est la voie la plus escarpée !

 

Le "Peuple Elu" cache si souvent ses origines, qu'il se plaît à changer de nom, à le maquiller, ou à porter des perruques de plus en plus blondes... Mais pourquoi donc ne pas afficher clairement la couleur ? Peur de l'effet qu'elle produit sur beaucoup (Sondage Conseil Europe il y a quelques années, "Israël considéré comme la principale menace pour le monde" pour + de 60 % des Européens, avant l'Iran, eh oui, malgré le matraquage des Médias aux ordres...) ? Pourquoi ne pas se réformer, plutôt, pour avoir une meilleure réputation ? Etre plus ouvert, moins communautariste, moins arrogant, moins dominateur, moins prédateur.. par exemple ! Mais ce "peuple"-là ne préfère-t-il pas sa spécificité à la fraternité ?

 

Or donc, coup sur coup j'apprends ceci : Un nouveau privilège est accordé aux citoyens juifs, mais ils en sont coutumiers car on se prosterne toujours devant les vaches sacrées, surtout si leurs coffre-forts sont bien remplis, et encore plus si ces vaches sacrées savent si bien s'agenouiller devant le Veau d'Or idole d'aujourd'hui. La mondialisation est financière, que diable ! Et comme le disait aux Infos aujourd'hui mon ancien collègue et ami à FR3, Pascal Verdeau, "les pays sont asphyxiés par les Marchés financiers". Nos bons amis juifs, férus de finance, n'y sont pas pour rien. Est-il permis de dire la vérité ?

 

Ce nouveau privilège, c'est que désormais on ne pourra plus associer, sur un moteur de recherche, le mot Juif et une personne donnée "(..) Google vient de mettre un terme au litige qui l'opposait à plusieurs organisations lui reprochant l'association du terme « juif » avec le nom de certaines personnalités dans le cadre de ses suggestions de recherche (Google Suggest)  § 1

 

Est-ce qu'on pourra associer le mot musulman, par ex, et une personne donnée ? Sans doute. Car lorsqu'on est "bien né", "Peuple Elu", on a droit à des avantages particuliers, à des privilèges, donc ! Pas de chance, je combats les privilèges... Pour moi, chacun doit avoir le même traitement !

 

Mais ce n'est pas tout; Au même moment, j'apprends qu'une "liste de merde" circule, voir ici (Rue89) :

Critique envers Israël, je me retrouve sur la liste des « juifs honteux ...

 

 


Un peu plus tôt, je découvre sur l'hebdo "Marianne" cet article : Les listes de juifs du bon docteur Prasquier - Marianne : " Incroyable mais vrai : dans un éditorial lamentable, le Président du CRIF dresse la liste des juifs évincés par les investitures du PS.(..) "


Les listes de juifs du bon docteur Prasquier
Pour des citoyens très chatouilleux dès qu'on dresse une liste, c'est pas mal ! Moi-même j'en ai fait l'expérience sur mon blog contre la désinformation : Nos Médias sont "lanterne rouge" en Europe depuis que nos amis juifs ont pris le contrôle de ce Secteur, afin d' y imprimer une couleur terriblement uniforme, conduisant même à mettre en valeur un personnage en réalité honni de tous, le triste sieur BHL. Et cette couleur est, naturellement, pro Mondialisation financière, pro Europe tremplin du Nouvel Ordre Mondial, pro Atlantisme, pro guerres impériales et impérialistes, pro Israël "champion de la paix", et pro Tsahal "armée la plus morale du monde" (sic, ne riez pas). Pour moi qui suis allergique aux guerres et à la mondialisation financière, c'est la fête ! Et en plus, la journaliste que je suis ose défendre des valeurs aujourd'hui périmées dans la sphère des Médias : Le pluralisme, la diversité, l'impartialité, l'honnêteté intellectuelle...
.
Or donc, l'expérience que j'ai faite personnellement est celle-ci : Mes TOP n'ont pas disparu seulement lorsque j'ai osé soutenir François Asselineau, candidat qu'il fallait censurer, cacher, parce qu'il était trop bien informé et trop courageux dans ses propositions; Un TOP, celui de mon blog contre la désinformation, a sauté il y a 2 ans lorsque moi aussi j'ai publié une liste qui courait sur le Net : Celle des journalistes fervents supporters d'Israël. Effectivement, j'ai été sotte. J'aurais plutôt du publier la liste de ceux, peu nombreux et audacieux, qui ne sont pas des inconditionnels, pas des ambassadeurs de ce pays dans les Médias pour mieux orienter l'info toujours dans les mêmes sens. Mais j'étais novice sur le Net, alors... ! Je découvrais...
.
Je suis sûre de figurer au premier rang de la fameuse "Liste de merde" du peuple Elu. Au premier rang car je suis une femme de paix (un citoyen juif sioniste  qui se respecte doit savoir manier les armes à peine né), qui vomit le racisme (pour moi une seule race, humaine, or Israël se veut état juif, les mariages avec des non-Juifs sont fustigés, et dans le Talmud il est écrit que les Goys doivent être éliminés comme des animaux) et le libéralisme financier, je dénonce à longueur de blogs la mondialisation militaro-financière, la désinformation, le communautarisme, le choc de civilisations, le Veau d'or... bref, tout ce qui est cher au peuple Elu. Quand même ! Drôle d'idée lorsqu'on a eu une mère comme la mienne... elle aussi s'évertuait à cacher ses origines, on se demande pourquoi, et elle a été jusqu'à nous élever, ma soeur et moi, dans la religion catholique (celle de notre père, son  mari qu'elle adorait).
.
J'avais une copine, Chantal Nathan (nous étions voisines), et elle m'emmenait danser le samedi soir à la Synagogue de Neuilly. Moi, du moment que je dansais, à 20 ans, peu m'importait l'endroit... Une fois, un partenaire m'a dit : "Vous avez de la chance d'être à Neuilly. C'est le seul endroit où on tolère les Non-Juifs". J'ai raconté ça à ma mère, Ukrainienne, qui m'a répondu : "Mon père, Mongol,  était juif, et ma mère en partie, il y avait des orthodoxes dans sa famille". C'est tout. Le mot "Juif" évoquait pour moi un souvenir : Petite, j'avais une camarade de classe qui s'appelait Annie Weber. Un jour, je lui ai demandé de me montrer la médaille qu'elle portait au cou : "Non, après tu ne vas plus m'aimer" - "Pourquoi ?" - "Ne le dis à personne, je suis juive, j'ai peur". "Et alors ? Ca m'est égal, qu'on soit une chose ou une autre. Tu es mon amie, c'est tout". Déjà, à dix ans,  le communautarisme et l'intolérance m'étaient insupportables...
.
Ensuite, rien sauf l'épisode de la Synagogue, et il y a une dizaine d'années, une directrice d'agence immobilière à qui je disais : "Je vous fais confiance, vous êtes juive" (j'en étais restée aux jolies histoires de la Bible, au "Peuple Elu", à l'armée "la plus morale", etc), me répondit vertement : "Vous avez tort, les Juifs sont les plus grands voleurs de la terre". Vlan ! En pleine poire ! J'étais stupéfaite... et choquée. Peu après, c'était Jénine. Et ensuite, le NET, les blogs... et un approfondissement de la problématique juive, d'Israël à la Palestine occupée, de la Torah... au Talmud. Quel chemin parcouru !
.
Et en janvier de cette année, réunion familiale autour de mon neveu, le fils de ma soeur qui vit en Allemagne. Diaporama, etc. Et là, j'apprends avec stupéfaction que ma grand-mère maternelle était moins orthodoxe que juive, et que la famille de ma mère avait quitté l'URSS pour Israël ! Ouïe ! Alors là, s'il y a un pays où jamais je ne mettrai les pieds, c'est bien celui-là ! Il représente tout ce que je déteste : L'arrogance, le racisme, la guerre (un peu partout, mais en toute discrétion), l'occupation, le colonialisme, l'impérialisme, la déstabilisation des pays, les attentats ciblés, la ruse, le mensonge ("pas d'armes nucléaires", "un peuple sans terre pour une terre sans peuple", etc), le vol et le pillage partout (même l'eau des Palestiniens, retournée... usée !), l'hégémonie, la Finance, le culte de l'argent, l'intolérance, le communautarisme, la Police de la Pensée... N'en rajoutez pas, la couple est pleine pour une femme de paix, une humaniste libre penseuse, non-alignée, et n'aimant pas l'argent !
.
Alors, moi je ne me cacherai pas, et je réclame l'honneur de figurer sur "La liste de merde". Même si les papillotes de Rabbi Jacob sont charmantes (j'adore les nattes), même si le "Peuple Elu" est incontournable pour tout (surtout si l'on veut  réussir), même si sa musique yiddish est sublime... non, non, je suis allergique. Après tout, en femme libre, encore et toujours !
.
eva R-sistons
.
.

§ 1

  • Suggestion du mot « juif » : accord entre Google et les associations

    Le 27/06/2012 - Justice - Droit - par Xavier Berne (256) Exclusif : Google vient de mettre un terme au litige qui l'opposait à plusieurs organisations lui reprochant l'association du terme « juif » avec le nom de certaines personnalités dans le cadre de ses suggestions de recherche (Google Suggest). Jonathan Hayoun, président de ...

.

  • Suggestion du mot « juif » : médiation entre Google et les associations

    Le 24/05/2012 - Justice - Droit - par Xavier Berne (151) Fin avril, des poursuites étaient engagées contre Google, à qui il était reproché d’associer automatiquement le terme « juif » avec le nom de certaines personnalités dans le cadre de ses suggestions de recherche (Google Suggest). Les avocats de la firme de Mountain View et des ...

.

Commentaires ici : http://www.pcinpact.com/news/71963-google-juif-accord-terme-suggestions.htm?vc=1&_page=3#top_commentaire

.
J'ai demandé à un ami Lecteur de transformer la couverture d'un de mes livres... en changeant le titre, "Moi j'aime pas Giscard", en "Moi j'aime pas le communautarisme", et en ajoutant quelques gracieuses papillotes à Giscard... Merci à lui ! 

 

 
medium

 

  giscard-juif.png

  .
Le commentaire plus bas met les points sur les i.
Je réponds à un  Lecteur :



Je sais que tu n'es pas antisémite, je ne l'aurai pas toléré, le racisme est une abomination. Nous dénonçons des politiques (anti-populaires, va-t-en guerres, déstabilisatrices d'Etats comme en Libye ou en Syrie - mais aussi en Amérique Latine, Paraguay etc etc ), pas des religions, des races, des coutumes... Par contre, le communautarisme et les fanatismes sont des abominations, d'où qu'ils viennent : Protestant évangélique (Théologie de la prospérité... financière, ultra-sionisme conduisant aux chocs de civilisation etc), Sionistes-talmudistes (déteignant sur une grande partie des Juifs, c'est effrayant), Islamistes (qui se déchirent et s'unissent avec les Anglo-Saxons pour contrer les Régimes laïcs non-alignés)... Ce n'est évidemment pas les us et coutumes des Juifs que nous critiquons, leur religion, mais la  POLITIQUE menée par leurs dirigeants fanatiques extrémistes et va-t-en guerres coloniales de prédation et d'hégémonie. Et leur racisme envers ceux qui n'ont pas la même appartenance est insupportable. On est mal barrés avec les fanatiques évangéliques, juifs et islamistes ! La laïcité est une chance, elle n'empêche pas la foi ! Mais une foi pas tournée contre les autres... Mon idée en créant le blog pour la communion des civilisations était d'unir les religieux de tous bords afin, ensemble, de  promouvoir leurs meilleures valeurs communes pouvant tourner autour de celles prônées lors du Rassemblement mondial à Bâle (1990) sur les thèmes "Paix, Justice, Sauvegarde de la création", tout un programme que les croyants devraient promouvoir ensemble au lieu de se déchirer, de se combattre, de s'entretuer, de chercher à s'exterminer.

Et pour revenir aux citoyens Juifs, en allant à la Fête du PC dans les Pyrénées Orientales, j' ai appris du nouveau. Il y avait un stand qui m'a beaucoup intéressée, "L'Association des Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation", avec des livres passionnants l'un au premier chef pour moi la défenseur des Tsiganes: "SAMUDARIPEN, les Tsiganes des persécutions aux génocides".

Donc, là j'ai appris par cette Association (Mémoire des Génocides et des Victimes du Nazisme par gaz et par balles) qu'il y a eu une scission vers 1998, les Juifs se séparant de ce Centre de la mémoire pour mettre en place la Fondation, avec Simone Veil, de la Mémoire de la Shoah. Voilà qui est agaçant : Toujours se séparer des autres (communautarisme exacerbé), faire bande à part au lieu de s'unir autour des mêmes causes (génocides, victimes) pour ensemble dénoncer les génocideS. Mais non la mémoire, là, est orientée dans le sens d'UN seul génocide, ce qui gomme tous les autres, et ça c'est intolérable, cette mise en valeur d'un SEUL génocide au profit d'un SEUL groupe. Etre Républicain, c'est aussi ça : Egalité, défendre l'égalité de traitement entre tous,

.

cordialement eva

 

http://www.camer.be/UserFiles/Image/Logo_Soli_Universelle291110.jpg

http://www.camer.be/UserFiles/Image/Logo_Soli_Universelle291110.jpg

.
Voir mon blog

Racisme, migrants, soutiers noirs, "Tsiganes" du nucléaire.. ou fraternité universelle ?

. 

 

etranger

 

Voir mon post complet,

 

Non au communautarisme,aux fanatismes extrémistes,oui à la laïcité républicaine

 

- Non au communautarisme et au sectarisme (Chantal Dupille)

- Le peuple Elu et l'impertinence

- Commentaire

- J'ai fait un rêve...

- Liens de mes articles sur ces sujets

(blog eva pour la communion des civilisations)

 

.

mains.jpgUnite-et-paix.jpg

    Voici mon rêve à moi :



Moi, je rêve d'une France chrétienne qui ne sera pas antisémite, passée du racisme anti-juif au racisme anti-arabe (ou musulman),


moi je rêve d'un Israël où les Palestiniens pourront aller librement au lieu d'être parqués comme des animaux et anéantis,

moi je rêve d'une terre d'Islam accueillante comme jadis,  


moi je rêve d'une Amérique chrétienne qui respecte l'Evangile,

qui préfère les plus pauvres,


moi je rêve d'un monde débarrassé de tous les hors la loi du Nouvel Ordre Mondial prêts à tout pour accroître leur puissance, même à entreprendre des guerres dévastatrices,


moi je rêve d'un monde sans choc de civilisations,


moi je rêve d'un monde débarrassé des voiles... de l'intolérance,
 
moi je rêve d'un monde où la théologie serait d'abord Amour, ensuite libération,


moi je rêve d'un monde où tous coopèreraient au lieu d'entrer en compétition,


moi je rêve d'un monde où tous se tendraient la main au lieu de se tirer dessus,


moi je rêve d'un monde où chacun écouterait l'autre avec sympathie au lieu d'imposer sa croyance,


moi je rêve d'une planète... où tous seraient citoyens du monde, enfants du même Père céleste, frères et soeurs en humanité,


oui je rêve que tous soient un, un pour tous, tous pour un, oeuvrant ensemble au bonheur de chacun.


Je rêve, je rêve...

Mes rêves seront-ils une colombe qui se perdra dans le Ciel ?

 

(eva)

 

Choc de civilisations, de fanatismes, de haine - ou communion des âmes?

  

 

colombe-globe-cigalette.jpg

 

 
.
 C O M M E N T A I R E S  :  I C I

 

.

Repost 0
Published by Eva R-sistons - dans Sionisme et Néo-sionisme
commenter cet article
28 juin 2012 4 28 /06 /juin /2012 13:18

 

Je donne la parole à un formidable blogueur : Lucien Pons.

 

 

24429

L'Amérique en Faillite, un reportage de France2 

La stratégie du choc est à l'oeuvre.

Lucien Pons

 

Il est difficile d'admettre l'inacceptable. Pourtant on ne peut que s’interroger sur la fin d'une civilisation et sur le retour de la barbarie. Doit-on créer des centres de rétention afin d'éliminer les populations inutiles? Les apprentis sorciers, ces sacrés voyous, imposent un modèle de développement où une grande partie de la population est mise de côté. Ceux qui ne constitueront jamais un marché rentable seront appelés à disparaître. Une vision d'apocalypse s'offre à nous au travers de ces reportages. Le monde des néoconservateurs est intéressant pour une petite minorité d'individus sur cette planète.

 

Les valeurs humanistes qui ont peu ou prou

accompagné notre développement depuis plusieurs siècles

sont en train d'être reléguées au musée des souvenirs.

Seules la loi de la jungle, la barbarie, la violence, seront reconnues.

 

Pour augmenter les profits de quelques un,s on invente des peurs afin de brider les libertés et de provoquer des guerres.

 

Avons nous le droit de fermer les yeux? Avons-nous le droit de détruire l'avenir de nos enfants?

Les pires fictions deviennent des réalités sous nos yeux ébahis. Le plus triste est que l'on s'habitue à tout, ce qui devrait nous révolter devient hélas banal. Il est impérieux de réagir !

Nous avons le devoir de nous opposer au nouveau totalitarisme qui s'installe.

Nous avons le devoir de combattre cette propagande diffusée en permanence par les marchands de mort.

Nous avons le devoir d'informer autour de nous.

Nous avons le devoir de favoriser l'éducation populaire afin de faire barrage à cette pensée unique. 

Nous avons le devoir de nous opposer au mécanisme imparable mis au point par l'oligarchie financière dominante, je veux parler de la dette.

Nous avons le devoir de nous réapproprier notre destin.

Nous avons le devoir de retrouver le sens véritable du mot démocratie.

Nous avons le devoir de nous lever massivement et de dire NON!

 

Après les projections des films "Debtocratie", "La stratégie du choc", "Catastroïka", après la projection du  film militant de 43 minutes sur le nouvel ordre mondial d'Eustace Mullins, vous trouverez deux vidéos qui vont hélas compléter le puzzle. Je veux parler du documentaire de France2 de janvier 2012 et du documentaire de la BBC sur l'utilisation stratégique des peurs à des fins économiques et politiques.


 

Les néoconservateurs ont crée un ennemi très pratique, le terrorisme mondial.

 

La guerre déclarée par Georges Bush contre ce nouvel ennemi universel présente de nombreux avantages pour ces gens là. L'axe du mal étant identifié, il ne reste plus qu'à exporter la "démocratie" et surtout le libre échange partout. Là on s'aperçoit que les islamistes radicaux et les néoconservateurs ont des intérêts communs...,

 

  • Le sujet du jour, la stratégie du choc est à l'oeuvre encore et toujours 
Regardez cette vidéo diffusée sur France2 en Janvier 2012. Et là, nous ne sommes qu'au début de la catastrophe. Le pire est à venir.

 
  • Le terrorisme est bien utile.  « Le Pouvoir des Cauchemars » (The Power of Nightmares)
  
 
 « Le Pouvoir des Cauchemars » (The Power of Nightmares) est un documentaire produit par la BBC qui s'applique à démontrer qu'Al-Qaida n'existe pas et que l'idée d'une menace terroriste globale est un pur fantasme. Un documentaire édifiant qui explique comment et pourquoi ce fantasme fut créé, qui en bénéficie, et pourquoi il résiste si bien à l'épreuve du temps.

 http://www.youtube.com/watch?v=o_D84V1REoc&feature=related

http://www.reopen911.info/

 

Réalisé par Adam Curtis, qui est reconnu comme étant le meilleur documentariste en Grande Bretagne, « Le Pouvoir des Cauchemars » a reçu plusieurs prix et fut présenté « hors compétition » au festival de Cannes 2005.

Dans sa version intégrale, « Le Pouvoir des Cauchemars » dure près de 3 heures et remonte aux origines de l'islamisme et du néo-conservatisme. Il fut initialement diffusé sur BBC2 en octobre 2004, découpé en une série de 3 épisodes. Nous vous proposons ici un montage de ce documentaire, d'une durée de 32 minutes.

Sur le même thème, nous vous recommandons de visionner le discours d'Alain Chouet - ex-directeur du Service de renseignement de sécurité à la DGSE - lors d'une table ronde qui s'est tenue au Sénat le 29 janvier 2010. Alain Chouet y démystifie le concept "Al-Qaida", de manière certes moins radicale que ne le fait le documentaire de la BBC, mais tout aussi accablante : www.dailymotion.com/video/xcdlv5



A propos du réalisateur : Adam Curtis a reçu le prix de la persistance du regard du Golden Gate au San Francisco International Film Festival (2005), et le Alan Clarke Award (2006). Il enseigna les sciences politiques à l'université d'Oxford avant de se lancer dans une carrière à la télévision.

 

  • Un article intéressant de Giuletto Chiesa. Les nouveaux indices démentent la version officielle du 11 septembre 2001".

Giulietto Chiesa est journaliste. Il fut correspondant de presse d’Il Manifesto et d’Avvenimenti, et collaborateur de nombreuses radios et télévisions en Italie, en Suisse, au Royaume-Uni, en Russie et au Vatican. Auteur du film "Zéro – Enquête sur le 11-Septembre" et de divers ouvrages, il a notamment écrit sur la dissolution de l’URSS et sur l’impérialisme états-unien. Ancien député au Parlement européen (Alliance des démocrates et libéraux, 2004-2008), il est membre du Bureau exécutif du World Political

 

Forum

http://www.legrandsoir.info/11-septembre-de-nouveaux-indices-dementent-la-version-officielle.html

 

 

Bonne lecture que je vous souhaite sans cauchemard !

 

Lucien PONS

 

  • : Le blog de Lucien PONS
  • Le blog de Lucien PONS

Résistant comme Jean Moulin. Comme moi, aussi !

 

Sa description pourrait être la mienne, j'y souscris totalement  (eva) !

  • Le blog de Lucien PONS

Je suis un citoyen ordinaire préoccupé par l’injustice. Je refuse l'ultralibéralisme et j'essaie de combattre la pensée unique. Je veux une société plus solidaire où les valeurs humanistes remplaceraient la concurrence et la guerre de tous.

 


 

Visitez son blog, il est remarquable ! (eva)

 

 

..

 

..
.
L'Amérique en faillite

Fonctionnaires sans salaires, retraites supprimées, sécurité et police drastiquement réduits, les Etats-Unis sont au pied du mur, écrasé par le poids de la dette. De nombreuses villes et même certains Etats sont au bord de la faillite. Pour éviter le dépôt de bilan, ces collectivités locales sont obligées de faire de lourds sacrifices. Le comté de Jefferson en Alabama, l'équivalent d'un département français, en est un exemple criant. Avec 4 Milliards de dollars de dette, il est sur le point de remporter le record de la plus grande faillite d'une collectivité locale aux Etats-Unis.
.
.

La Stratégie du Choc, Rappel

.

 

 

C O M M E N T A I R E S  :  I C I

 

.

 

..

Repost 0
25 juin 2012 1 25 /06 /juin /2012 03:26

.   

"La vérité est le soleil des intelligences."

"Je ne partage pas vos idées mais je me battrai jusqu'à la mort pour que vous puissiez les exprimer" (Voltaire)


http://verite-mussipontaine.blogspot.fr/2011/05/censure-par-avocat-interpose.html

 

topor-liberte-dexpression1.jpg
.
Société mercantile,
sale temps pour les dissidents,
pour les chercheurs de vérité !
Par eva R-sistons
.
.
Bonjour chers Lecteurs et chères Lectrices,

Entre 2 déplacements (le premier pour finir de m'occuper de l'aménagement, à la campagne, de ma caravane de "survie" en cas de chaos),  je vous écris mon dégoût face à cette société infâme qui place avant toute considération les questions de profit, d'argent, et qui conditionne tous les citoyens à penser de la même façon, en moutons dociles, selon les prêts-à-penser distillés quotidiennement par les moyens de désinformation officiels au service des Anglo-Saxons et de leurs amis israéliens (ces adorateurs du Veau d'Or modèlent ensemble le monde pour qu'il accroisse seulement leurs coffres-forts trop remplis). Les Médias sont le problème N°1 de notre sale société, puisqu'ils nous incitent à croire les mensonges des Décideurs au sommet pour qui les citoyens sont seulement des nuisibles dont il faut se débarrasser de toutes les manières (ils le disent eux-mêmes, cyniquement, il n'y aura plus d'emplois pour 80 % des gens !) : Refus croissant de soins, guerres permanentes avec des armes de destruction massive, nourriture industrielle et même médicaments rendant malade, etc, etc; le seul moyen de contrer ces Médias servis par des journaleux aux ordres (les blogueurs les appellent les "prostitués") est de tous se planter, comme je l'ai souvent dit, devant leur Siège, pour leur renvoyer en face leur infamie, les culpabiliser, et les contraindre à dire enfin la vérité.

Et lorsqu'on ose bien évidemment chercher la vérité, et la relayer, on nous accuse d'être des "bruns-rouges", des "conspirationnistes" (comme pour Wikipedia, attendez mon article, cette Corporation soutient même ceux qui annoncent clairement leur envie de "stranguler" les gêneurs, comprenez les dissidents, c'est-à-dire ceux qui dénoncent la Pensée atlantiste officielle), ou encore d'être des "antisémites" ou je ne sais quoi encore.... C'est ce qui est arrivé à l'un des derniers vrais journalistes, homme et militant (du Front de gauche) exemplaire, idéaliste, honnête, etc, je veux parler de René Balme, élu de la Nation (qui peut en être fière) et co-administrateur d'un site indépendant remarquable, ouvert au analyses dissidentes, Oulala.net, non-aligné sur la Pensée officielle mensongère. René Balme a été discrédité, calomnié, insulté, traîné dans la boue par une probable agent de la CIA (il existe d'ailleurs plusieurs articles contre cette sulfureuse personne soi-disant anarchiste, je ne la nommerai même pas) ; la dame a écrit un premier article sur le site Rue89 qui sans hasard a "fusionné" avec le NouvelObs (un faux journal de gauche au service de la Pensée "usraélienne" §, j'ai été la première a dévoiler publiquement, sur mes blogs, l'imposture de ce journal qui à travers Rue89 son copain, me cible maintenant, bien évidemment, en représailles), et dans cet article, elle a sali ceux qui aujourd'hui ont l'honnêteté et le courage de chercher la vérité et de la dire, comme Oulala.net, ou moi-même.

Et c'est ainsi que René Balme, candidat du Front de Gauche, a été injustement fustigé, avec d'autres (dont moi, bien sûr, car je suis comme lui une journaliste d'investigation). Et qu'a fait Wikipedia, support qui refuse au Parti qui aujourd'hui a le vent en poupe, l'UPR, d'avoir sa fiche (tout en gardant la mienne malgré mon souhait de la voir supprimée puisqu'il n'est pas neutre mais à charge contre les non-alignés) ? Il a résumé mon parcours politique depuis 5 ans en un seul mot, "conspirationniste", alors que mes engagements sont innombrables  (Aperçu ici : Conspirationnisme, Nouvel Ordre Mondial, bipartisme, UPR, Wikipedia, etc..), voici ce que cela donne (pour le moment, car les liens vers les articles ont été supprimés) : " Chantal Dupille poursuit son engagement politique par le biais de ses blogs, notamment sur le site Oulala.net. Le site Rue89 considère ses écrits comme « conspirationnistes » et souligne ses sympathies pour Roger Garaudy3. Durant la guerre civile libyenne, elle proclame son soutien à Mouammar Kadhafi4." Pour Garaudy, c'est ici, jugez-en : Disparition de Roger Garaudy,humaniste,artiste,croyant,libre penseur fraternel.. , et pour Kadhafi, c'est là : Libye : Kadhafi, un grand réformateur sauvagement assassiné  

Sale temps pour les dissidents, pour les libres-penseurs, pour les journalistes d'investigation qui veulent seulement informer honnêtement !
.
On ne les croit pas, on les prend pour des fous ou pour des conspirationnistes, on les traîne dans la boue... Ce n'est pas à l'honneur de notre Société ! Mais justement, nous sommes dans une société sans honneur, uniquement mercantile. Nous sommes priés d'adorer le Veau d'Or et de nous prosterner devant nos Maîtres cupides et psychopathes, sinon c'est la liste noire, le maccarthysme déguisé en "démocratie irréprochable" ! Oulala.net en sait quelque chose (reçu ce matin) : 

 

Oulala-lettre.jpg

 

EPITAPHE


«Dans toute idée, il faut chercher à qui elle va et de qui elle vient ; alors seulement on comprend son efficacité.», Bertolt Brecht, extrait du Me ti, livre des retournements (1965)

Le site Oulala.net a cessé toute publication, depuis le 21 juin 2012 à 24h00. Les dénigrements publiées par Rue89, le 30 mai 2012, à l’encontre du candidat du Front de gauche aux Législatives, René Balme, via sa qualité de créateur et membre du collectif du site Oulala.net sous le pseudo de Gilles Lestrade, ont eu l’effet escompté. Malgré les nombreux soutiens exprimés à Oulala, à son équipe, au candidat et à l’homme qu’est René Balme, le site Oulala.net et le candidat ont été jugés immoraux.


« Puisque le peuple vote contre le Gouvernement, il faut dissoudre le peuple », disait, encore, Bertold Brecht. Eh bien voilà, c’est fait. Oulala.net est dissout. Oulala.net fête son onzième anniversaire dans la douleur. Ce site d’information et d’analyse politique n’est plus.


Le maccarthysme a toujours d’aussi beaux jours devant lui, semble-t-il.


A la différence que notre société, ici et maintenant, 74 ans après la Chasse aux sorcières instituée aux Etats-Unis, et aussi menée en France, se prétend émancipée, les pires radicalités rétrogrades semblent pouvoir justifier leur bien-fondé absolu. Tandis que la critique est combattue, la guerre froide a toujours d’aussi belles croisades devant elle, semble-t-il.


A la différence que notre société, ici et maintenant, 21 ans après la dissolution du Pacte de Varsovie, se prétend libérée de la tyrannie bipolaire. Les pires stratégies de manipulation de l’opinion publique et des émotions, fondées sur la persuasion en s’appuyant sur le pouvoir des médias, semblent pouvoir justifier leur bien-fondé absolu. Tandis que la démocratie est corrompue.


Une expression est morte. Vive la liberté ! Les « istes » et « ismes » ont surfé sur l’ignorance pour discréditer, plus qu’un homme, une autre stratégie, celle qui consiste, chère à Jean Jaurès, à avoir « le courage de chercher la vérité et de la dire ». Notre équipe prend acte qu’elle doit se doter de moyens plus importants et plus fins, pour déjouer les attentats politiciens, et promet une renaissance offensive.


La rédaction 


« Il faut apprendre, non pas pour l’amour de la connaissance, mais pour se défendre contre le mépris dans lequel le monde tient les ignorants », Charlie Chaplin, extrait de Histoire de ma Vie (1964)

 


Voilà comment on terrasse l'un des sites les plus intelligents et les plus ouverts de la blogosphère. Un de chute, mais... pour mieux renaître ensuite !


Pensee-Unique-Affiche-1.jpg
.
Et regardez tout le reste... Google, par ex, qui me répertorie désormais si mal que même à "images", on ne trouve plus les miennes en tête... on ne les trouve pratiquement plus, d'ailleurs. Et essayez un thème, disons traité sur un de mes blogs et relayé ailleurs, vous verrez que le relayé, même sur un blog confidentiel, apparaît en premier, et le mien... il faut bien le chercher ! Il est vrai que mes blogs font de la pub, en présentation, pour François Asselineau - vous savez, celui dont Molière dirait "cachez ce F Asselineau que je ne saurai voir !". Et les Médias le cachent bien, le bougre... Trop compétent, trop intelligent, trop fin, trop bien renseigné, et surtout, surtout, trop courageux ! En occultant mes blogs, on occulte F Asselineau... qui ose demander la sortie de l'euro, de l'Europe, de l'OTAN,  etc, et sur des bases juridiques claires !
.
Cherchez aussi mes TOP, ils ont quasiment disparu. Entre nous, le TOP je m'en fiche : J'ai demandé à ne pas être sur un site ami d'overblog (classant les blogs par ordre de fréquentation), car la compétition, ce n'est pas ma tasse de thé - et par ex, je n'en fais jamais en Voile, pour ne pas prendre la place d'un autre, j'ai horreur de la mise en concurrence. Mais si je ne cours pas après le TOP d'overblog, j'apprécie de voir mon travail reconnu. Or donc, j'avais 4 TOPS, et peu à peu ils ont fondu comme peau de chagrin. Tenez, par exemple sos-crise, qui était de plus en plus lu, et qui au dernier décompte était 31e sur 1.500.000 overblog, a soudain sauté, lorsque j'ai commencé à faire de la pub pour Celui qu'on s'évertue à vous cacher : François Asselineau. Ce n'est certainement pas un hasard ! En effet, les petits curieux regardant les TOP auraient pu vite tomber sur mes blogs, et donc sur de l'info non-alignée sur l'officielle qu'on s'évertue à cacher, et pire encore, sur mes pubs en faveur de F. Asselineau qu'on s'évertue encore plus à cacher, car il ose dire que l'Europe a été créée par les Américains pour servir surtout leurs intérêts, et que l'Europe, eh oui, c'est ... la guerre (assurée, avec l'OTAN), etc !
.
Et donc, seul rescapé, R-sistons, CE blog, "votre" blog ! Mais celui-là est trop ancien pour disparaître comme ça d'un coup, et puis il faut bien m'en laisser un pour que je ne proteste pas. Sauf que je proteste quand même, non par goût des TOP, mais parce que c'est injuste. 
.
Et passons sur le reste, à l'avenant. Cachez ces blogs que je ne saurai voir, pour pasticher Molière ! Et on les cache comme on peut... Et donc, j'avais décidé, pour marquer le coup, pour "protester", de boycotter mes blogs à la fin des Elections françaises, pendant un certain temps. Mais je vais faire autre chose, car depuis Wikipedia a saccagé ma fiche (via une contributrice, lorsque je me suis intéréssée un peu trop à F Asselineau, encore lui), vous saurez bientôt quoi et au passage je vous dévoilerai un peu les coulisses de cette "noble" institution... beaucoup moins noble, ou plus précisément beaucoup moins neutre, qu'elle ne le prétend.
.
Alors, à suivre ! En attendant, voici le mail que j'ai reçu sur over-blog, ma réponse, et la réponse du Lecteur... Pour vous mettre en appétit, et pour vous montrer comment on peut détourner des sites !
.
Cordialement à tous,
.
votre "eva R-sistons", toujours aussi indignée et résistante !
.
(A 30 ans)
a-photo-preferee-chantal-30-ans.JPG
.    

§ Les blogueurs appellent ainsi les clones US (+ GB) et Israélien, unis pour ensemble modeler la planète selon leurs seuls intérêts hégémoniques, en sacrifiant les peuples..

 
.

verite-liberte-expression.png%20

Bonjour Eva,
 
Je viens de découvrir dans la liste de mes provenances qu'OverBlog redirige les blogs de ses clients vers sa propre adresse. Idem pour le vôtre : http://r-sistons.over-blog.com/m
 
Ce qui est parfaitement déloyal et préjudiciable puisque le desing et de nombreux liens disparaissent pour ne laisser que les articles du centre et leur logo.  
Voilà sans doute pourquoi aussi le nombre des visiteurs chute et que des blogs escrocs comme Wikistrike (qui leur appartient) affichent 20 à 70 000 visiteurs par jour en un an de vie seulement. Rediriger les visiteurs vers leur propre administration permet de comptabiliser le maximum d'adresses pour faire payer les plus grands annonceurs.
 
Je ne sais pas si également c'est la même chose pour vous, mais mon administration est terriblement lente, j'ai depuis longtemps des difficultés à poster un article et des photos, et certains de mes liens sont désactivés et parfois mon référencement sur les moteurs de recherche aussi. Pour le faire quelqu'un pénétre forcément dans mon admi car jamais je n'irais me retirer des moteurs.
 
Nous menons le même combat, nous devrions trouver un moyen de faire cesser cette escroquerie et cette domination.
 
Cordialement
 
Diatala
.

Ma réponse :
.
(..) C'est pour ça alors que depuis leurs changements pour améliorer (traduction: "détériorer") on lit ceci en entrant dans son blog :

avertissement de sécurité

Bien que cette page soit chiffrée, les infos saisies vont être transmises en clair (sans chiffrement) et pourraient être lues lors de leur acheminement .

Voulez-vous vraiment transmettre ces infos ?

Continuer
Annuler

POUR entrer sur mon blog je dois IMPERATIVEMENT désormais passer par ce piège, révéler mon mot de passe sinon je ne peux rentrer sur mon blog !!!!

L'argent et le contrôle totalitaire voilà notre société

Tu écris : "mon administration est terriblement lente, j'ai depuis longtemps des difficultés à poster un article et des photos, et certains de mes liens sont désactivés et parfois mon référencement sur les moteurs de recherche aussi"

C'est exactement cela, tout devient plus difficile. Dernière preuve : Un  article court trouvé sans raison trop long pour être publié (mais sur... l'OTAN) travaillé pendant une heure et finalement ma décision a été de le publier en 2 posts ! Voir ici :

Réponse du Lecteur-blogueur :

 

.
Je n'ai pas ce message en entrant chez moi. Mais serait-ce le fait que j'ai acheté mon nom de domaine et un pack Premium ?
   
Je dois avouer qu'il me faut énormément de temps avant que tes sites ne s'ouvrent. Je viens d'y aller en inscrivant ton nom sur Google et c'est très très long quand tu cliques sur ton site avant que la page ne s'ouvre, comme via mon blog. J'ai vérifié si cela venait de mon ordi, apparemment non, puisqu'un site sous le tien s'ouvre aussitôt.
  
Tu dois chercher aussi dans la page de tes provenances d'autres adresses de détournement de ton site ; pour moi j'en ai repéré 4 sur un mois.
 
Personnellement je vais faire un article sur ces détournements...

On se tient informé
 
Bonne journée

 

logo_blog_cit.png 

 

http://verite-mussipontaine.blogspot.fr/2011/05/censure-par-avocat-interpose.html

 

.

 

Note à l'attention de mes Lecteurs et de mes Lectrices :

 

 

Les projets d'eva R-sistons

 

J'ai plusieurs projets, je vous informerai au fur et à mesure.

 

Un ami Lecteur va me constituer ma fiche personnelle

où vous saurez tout, tout,

rien à voir avec celle de Wikipedia.

Et d'ailleurs, il y aura des rectificatifs,

mon vrai 2e prénom est ève, surnom "eva",

ou encore je viens de constater que c'est fin 1985

que j'ai quitté FR3 où j'étais pigiste permanente, chaque jour;

j'ai refusé ma titularisation pour m'occuper de ma famille.

Et puis j'ai retrouvé les titres de documentaires

produits par moi pour Fr3, ou des reportages,

et j'ai fait scanner (le week-end passé)

l'essentiel des critiques d'ouvrages

et d'interviews me concernant,

dont vous prendrez connaissance,

je ne les avais jamais montrés à personne,

mais comme Wikipedia met en doute ma bonne foi,

je prouverai tout, absolument tout !

C'est triste d'en être réduite à étaler tout

juste afin de prouver qu'on est honnête

et pas mythomane !

 

017.jpg

 

Et surtout, je vais bientôt reprendre ma plume d'écrivain,

cette fois plus pour les Grandes Maisons d'Edition comme avant

(car j'ai choisi le non-alignement sur la Pensée unique, officielle)

mais via l'Edition en Ligne,  

version papier aussi,

et par exemple, je vais publier une sorte de

"Le monde selon eva",

pertinent et impertinent selon la formule de mon blog,

(sous-titre possible: "une journaliste d'investigation

dénonce les mensonges des Médias

et appelle à résister à l'intolérable"),

ce sera un recueil de mes meilleurs articles,

vous aurez sous les yeux une autre vision du monde,

regroupée par rubriques,

Europe, Désinformation, Guerres impérialistes,

Nouvel Ordre Mondial, Résistances, etc, etc..

 

gangs-couverture-1.jpg

 

Et parmi mes projets littéraires

(édition en ligne, version papier aussi)

l'édition de mon unique roman, titre prévu au départ

"Et l'espérance jaillit du gang",

celui-là auto-édité mais non commercialisé §

sous le titre "Du gang à la Vie"

(de la mort - combats de gangs, drogue.. - à la Vie avec Dieu).

Ce roman est basé sur un personnage

ayant réellement existé, Mikaël, 16 ans,

prétexte à la description du milieu des gangs.

J'ai rencontré Mikaël juste après sa conversion,

le jeune Portoricain a fait partie

d'un gang de rues américain

dont tous les membres sont morts les uns après les autres

dans des circonstances effroyables.

A travers son histoire, je plonge dans l'univers des gangs

(j'ai fait 2 séjours dans le Bronx),

je raconte la vie des membres, leurs combats, etc.

Et à la fin du livre, j'envoie mon héros

  en mission parmi les membres du gang ennemi,

alors que dans la réalité le jeune Mikaël converti

est envoyé.. en Inde ! Drôle d'idée !

 

§ J'envisageais alors de mettre en place

une Maison d'Edition à Marseille

(livres engagés, avec les miens pour commencer),

j'ai finalement renoncé à ce projet trop lourd. 

.

Il y aura ensuite, d'ailleurs,

un reportage sur les gangs américains

(j'avais commencé à préparer cet ouvrage),

et puis mon autobiographie (actualisée)

que Fayard voulait publier alors que j'avais 30 ans seulement,

je publierai leur lettre (scannée elle aussi).

L'ouvrage (titre déposé) s'intitulait

"Arlequine, ma Cour des Miracles",

je voulais une couverture me représentant sortant du berceau

pour revêtir vite des habits variés,

en fonction de mes expériences successives

au sein des Gitans, du monde de la cloche

(partage de leur vie pour articles et livre),

en Amazonie ou à Bornéo (je rêvais d'être exploratrice) ,

en mai 68, à peine sortie du lycée,

ou au PS (Programme Commun)

avec Mitterrand rencontré chez lui etc...

(voir ici pour la rencontre avec Mitterrand :

.

 

Et puis j'enregistrerai plus de vidéos,

notamment pour commenter l'actualité,

entre autres.

Tout sera fait peu à peu,

je vous tiendrai au courant.

 

Bref, je vais diversifier mes activités.

Restez "en ligne",

fidèles amis Lecteurs et Lectrices !

 

Je vous embrasse,

votre "eva R-sistons"

.

    

(Candidature Académie Française bidon

pour protester contre le fait que les femmes n' y étaient  pas admises,

alors qu'en littérature elles sont aussi capables que les hommes !

Un Académicien,  un Immortel de l'époque, Jacques Chastenet,

s'était entiché de mon "Histoire de la Cour des Miracles" (Hachette),

et lui avait obtenu un prix sans que je demande quoique ce soit.

En réponse, j'ai postulé pour plaisanter...

Une fois, en faisant ma vaisselle, à 14 h,

j'ai par hasard entendu sur RTL l'info suivante:

"Chantal Dupille, 31 ans, mariée, 2 enfants, pose sa candidature

à l'Académie Française. Son programme ?

Ral-le-bol des Académiciens ! ".

Déjà irrévérencieuse, vous voyez ! )

.

086.jpg 

  . 

Dernières infos non alignées

sur les mensonges officiels :

 

 

Rappel: jusque ce mercredi 27 juin,

les frais de port sont offerts

pour toute commande de livres ou de dvd.

Nouveau sur Investig'Action - www.michelcollon.info

D'ANKARA A DAMAS

La CIA, la grande muette du Proche Orient ? - Bahar Kimyongür
Les renseignements US en Syrie : le New-York Times révèle un secret de polichinelle.

Un avion turc abattu par l'armée syrienne. Quid des milliers de Syriens abattus par les forces pro-turques ? - Bahar Kimyongür
Le scénario à la libyenne étant bloqué, l'Otan va-t-elle jouer une autre carte ?

De la torture, en veux-tu en voilà - Bahar Kimyongür
Nous avons le plaisir de vous annoncer la création de l'Observatoire turc des droits de l'homme.

Guerre, indignation et construction de l'ennemi - Domenico Losurdo
De la guerre contre l'Espagne de 1898 à la guerre contre la Syrie : le primat US de la désinformation.

AUDIO
Ni division, ni occupation : écrire l'Histoire du Mali à l'encre indélébile - Michel Collon, Moustapha Boulehin
Témoignage de Maliens pas vus à la télé sur la crise et les relations avec l'Occident.

GRECE
Quand l'Allemagne prend la Grèce en otage... - David Cronin
Qui siphonne le plus les liquidités en Europe ?

L'austérité grecque à l'épreuve de la démocratie - Grégory Mauzé
La démocratie c'est bien. « Oui, mais... »

NORD-SUD
Table ronde du Groupe des 77 et la Chine : « Quel avenir et quels défis pour l'Unesco ? » - Jean Bricmont
Les droits de l'homme : cheval de Troie du droit d'ingérence ?

Le coût humain de la guerre contre le terrorisme - Quelques chiffres - Reza Pirbhai
Pourquoi les USA refusent d'établir des bilans sur les victimes de la guerre.

L'AUTRE HISTOIRE
Moldavie : une indépendance orchestrée par des fascistes ? - Pavel C.
Le fascisme réhabilité dans un mouvement pro-européen ?

AMERIQUE LATINE
Première condamnation pour Guantanamo par l'Organisation des États américains - Lode Vanoost
Une avancée symboliquement importante que Washington a tenté de bloquer.

L'Argentine reprend son entreprise pétrolière - André Maltais
Sanctions et intimidations pleuvent : un exemple à ne pas suivre ?

Le petit-fils d'un putschiste hondurien nommé conseiller pour l'Amérique latine par Obama - Jean-Guy Allard
Ricardo Zuniga : un curriculum qui en dit long...

VIDEO
Aminata Traoré : « La démocratie ne suffit pas » - Gri-gri international
Mali, Afrique, développement, bonne gouvernance... Fini les clichés !

Syrie : deux journalistes, deux visions - Myret Zaki
Un autre son de cloche sur la radio nationale suisse.


Investig'Action - www.michelcollon.info ne peut exister que grâce à vos dons et commandes de livres 

 

 

M. MORSI

 

morsi-egypte.jpg 

 

L'Egypte entre révolution

et contre-révolution

par Alain Gresh - Le Monde diplomatique

Pourquoi n'ont-ils pas tiré ? Pourquoi le Conseil supérieur des forces armées (CSFA) a-t-il, après bien des hésitations, accepté l'élection au poste de président d'un dirigeant des Frères musulmans ? Parce que l'Egypte de l'après 25 janvier 2011 a profondément changé et parce qu'un retour à l'ordre ancien n'est plus possible. Mais la lutte continue et ce scrutin n'est qu'une étape dans la longue transition entamée depuis la chute du président Hosni Moubarak.

Durant d'interminables et étouffantes journées, dans un climat pesant, l'Egypte a retenu son souffle. Elle attendait la proclamation des résultats du second tour de l'élection présidentielle, retardée heure après heure. Sous un soleil de plomb, malgré les difficultés du choix, dans l'ordre et sous la supervision de juges, les électeurs avaient déposé leur bulletin dans l'urne, aussi nombreux qu'au premier tour. Les bureaux étaient restés ouverts jusqu'à 22 heures le 17 juin pour permettre à chacun d'accomplir son devoir. Peu d'incidents avaient été signalés. Le vainqueur devait être proclamé officiellement le mercredi 20 et les résultats qui tombaient dans la nuit confirmaient que M. Mohammed Morsi, le candidat des Frères musulmans, soutenu par de nombreuses forces de la révolution, l'avait emporté. L'association indépendante Juges pour l'Egypte, qui avait supervisé le scrutin, entérinait sa victoire.

Pourtant, rapidement, l'atmosphère s'alourdit. L'adversaire de M. Morsi, le général Ahmed Chafik, déposa des recours devant le Comité supérieur pour le contrôle de l'élection présidentielle, qui décida d'ajourner la publication des résultats. Parallèlement, les médias, dirigés par les même hommes que du temps de M. Hosni Moubarak, reprenaient rumeurs et désinformations, expliquant que les Frères avaient bourré les urnes, qu'ils avaient perdu, qu'ils préparaient une insurrection armée ! En réalité, la décision n'était déjà plus ni entre les mains des électeurs ni dans celles du soi-disant comité de contrôle, mais du seul CSFA qui cherchait à mesurer les conséquences d'une victoire qu'il avait cherché à éviter. Il avait mis tout son poids derrière le général Ahmed Chafik, le dernier premier ministre de M. Moubarak. Ce militaire fait partie de la clique des hommes d'affaire (et des officiers) qui avait mis le pays en coupe réglée depuis deux décennies - le 2 mars 2011, lors d'un débat resté dans les mémoires entre M. Chafik, encore premier ministre, et l'écrivain Alaa Al-Aswani, l'auteur de l'inoubliable Immeuble Yacoubian, ce dernier avait apporté de nombreux documents confirmant la corruption de M. Chafik, l'obligeant à démissionner. Représentant de ce que l'on appelle ici les fouloul, les « restes » de l'ancien régime - les ci-devant, comme on disait au temps de la révolution française -, il a rassemblé autour de lui l'« Etat-profond », celui qui avait fait profil bas après la chute du dictateur et qui lutte maintenant avec énergie pour la reconquête de tous ses privilèges. Tous ceux qui n'ont rien oublié, ni rien appris (...)

Lire la suite de cet article d'Alain Gresh :

http://blog.mondediplo.net/2012-06-25-L-Egypte-entre-revolution-et-contre-revolution

 

.

Note d'eva : Les Islamistes élus ont pour eux la légitimité du suffrage universel, mais en réalité, c'est le Conseil militaire qui conserve tous les pouvoirs. Paralysé, M. Morsi sera vite discrédité et les corrompus de l'ancien régime pourront reprendre les pleins pouvoirs. C'est machiavélique ! La démocratie, une fois encore, est de pure forme, dans les faits elle est niée, piétinée, détournée... Lorsque le résultat des Elections ne convient pas (comme en Palestine occupée), il est bafoué ou remis en question par l'Occident, tout n'est qu'imposture ! Israël, quant à lui, tient à continuer à tenir en laisse l'Egypte... Les Révolutions arabes sont orchestrées par l'Occident, contrôlées, et au final, confisquées... Ne soyons pas dupes, encore et toujours ! eva R-sistons.

.

 

Quelques posts vraiment non-alignés :

 

Homs : Tout ce qui est raconté est à l’envers

INDECT : Cauchemar virtuel. Depuis 2009, l'UE subventionne le projet (+ vidéo)

Dirigeants psychopathes US, drones, agent orange, guerre perpétuelle...

 

Et aussi :


http://gold-up.blogspot.fr/2012/06/alerte-coupure-durgence-de-40-cotations.html 

Syrie : Les services israéliens et leur guerre psychologique

Experts russes : « L’appareil cherchait à tester la DCA syrienne »
Des messages à la Turquie et à ses maîtres

 

 

 

N-O-M-Bilderberg-monde-captif.jpg

 

.

.

Repost 0
17 juin 2012 7 17 /06 /juin /2012 14:37

 

 

  Je dédie cet article aux Contributeurs de Wikipedia,

très exactement à ceux qui s'occupent de ma fiche (désormais charcutée)

depuis que j'ai fait connaître François Asselineau.


Nous ne sommes pas des moutons!

 

Les moutons manipulés

Par eva R-sistons

 

 

Nous sommes des moutons ! Oui, nous sommes des moutons...

 

Shakespeare,

fin connaisseur de l'âme humaine,

le disait déjà, à sa manière :

 

"Des FOUS conduisent des AVEUGLES".

 

Les Médias nous conditionnent tous les jours.

Ils nous servent tous les jours des mensonges,

et nous les croyons !

Gare à ceux qui ouvrent les yeux,

et surtout gare à ceux qui veulent aider les aveugles à voir !

 

Ainsi, les Etats-Unis seraient

"la plus grande démocratie du monde",

alors qu'ils enferment maintenant leurs citoyens

sans justifier leur mesure d'internement en prison,

sans laisser la victime se défendre,

et la détention est illimitée, sans jugement.

Et le charmant Obama décide lui-même

qui doit être éliminé par drone, à l'étranger...

Mais qui le dit ? Personne...

Les Etats-Unis sont une "démocratie" !

 

La guerre contre la Syrie,

pour se débarrasser d'un Régime non aligné,

et pour saisir son gaz,

est une guerre "humanitaire".

Comme en Libye ! Aujourd'hui ruinée,

en proie au massacre des partisans de Kadhafi,

et au nettoyage ethnique...

Les guerres impérialistes, économiques, de prédation,

et avec les armes de destruction massive de l'Occident,

qui en parle ?

Elles se parent de toutes les vertus, nos jolies guerres,

et les moutons bêlent...

 

Car les moutons gobent tout !

Ils sont aveugles,

ils ne savent pas que des fous, au sommet, 

ont sur eux droit de vie et surtout de mort.

Qui sont ces fous ?

C'est l'oligarchie,

elle détient argent et pouvoir.

Des Rockefeller sont même en train

de s'emparer d'une partie des terres encore disponibles...

Hier encore, on parlait des "200 familles".

Ce sont elles, d'ailleurs, qui décident des guerres à mener,

même - et surtout - mondiales.

Aujourd'hui, pas de débats.

Les infâmes BHL ont remplacé les Sartre et les Aragon.

 

Il n'y a même plus d'intellectuels,

ou ils sont condamnés au silence.

Un BHL sort-il un navet,

que les médias aux ordres se précipitent pour encenser;

et tant pis pour ceux qui ont quelque chose à dire, eux...

Les moutons croient les faux philosophes,

et les Médias entretiennent la supercherie.

Le Cinéma, les Livres d'Histoire, Wikipedia... aussi.

Alors, elle est pas belle, la vie ?  

 

Gare aux chercheurs de vérité,

gare aux amoureux du Vrai, du Beau, du Bon,

les rôles sont inversés, on les prend pour des fous

ou pour des imbéciles ou pour des salauds.

Même sur un support chargé d'éclairer les consciences,

comme Wikipedia,

même dans les livres scolaires censés former,

la vérité est piétinée, tournée en dérision...

La Pensée Unique, mensongère, s'étale impunément.

Et les moutons font des petits moutons.

 

Mais des petits moutons qui n'ont plus d'emplois,

plus de toit, plus de sous, plus de perspectives, plus d'idéal,

et qui se vautrent devant la télé débile,

et qui se vautrent devant des jeux violents,

et qui boivent, qui boivent,

qui se droguent, qui se droguent,

qui se suicident, qui se suicident...


Mais les Médias disent que tout va bien,

que la crise est bientôt finie,

que Sarkozy est super Sarkozy,

Que BHL est un grand philosophe,

qu'Obama est un grand démocrate,

que les guerres sont jolies, démocratiques, humanitaires,

que la mondialisation est bienheureuse,

que l'avenir sera radieux,

et aussi que nous devons, avec Sarkozy ou BHL,

aspirer au Nouvel Ordre Mondial

qui "résoudra tous nos problèmes".

 

Et ceux qui ne sont pas dupes

sont traités de "conspirationnistes", de "bruns-rouges",

d'"antisémites", ou de je ne sais quoi encore...

 

Les Médias mentent, les livres d'Histoire sont partiaux,

Wikipedia ne comprend rien,

les amoureux de la vérité sont traînés dans la boue, 

les moutons ont leur bol de riz et leur match de foot,

et tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes.

 

  Vraiment ?

 

eva R-sistons

 

.


http://zeguigui.blogspot.fr/2012/01/un-mouton-noir-labatoir.html 

 

.mouton-noir-intello-abattoir.jpg



Un peu d'actualité alternative ?

Moutons, s'abstenir !

 

Jamais les Grecs n’auront voté sous une telle pression internationale, qui tourne quasiment au chantage, accuse le quotidien de gauche To Ethnos. Car les partenaires d’Athènes ont choisi leur homme : le conservateur Antonis Samaras plutôt que le leader de gauche Alexis Tsipras.
http://www.presseurop.eu/fr/content/article/2184081-un-vote-sous-haute-surveillance

 

(Le Nouvel "Ordre" Mondial avance !).

 

PARIS (Reuters) - ... Lagarde souhaite qu'une nouvelle "étape forte" de la construction de la zone euro soit rapidement franchie, avec la mise en commun des politiques budgétaires et des mécan...Afficher la suite

 

 
www.bfmbusiness.com
www.telegraph.co.uk
Central bankers are preparing radical action to stem the turmoil if Sunday

 

Lisez les 3 premières pages (ou davantage si le cœur vous en dit) du superbe discours d'Amin Maalouf pour son élection à l'Académie Française au fauteuil laissé vacant par Claude Levi-Strauss. Ou la confirmation de l'analyse de FA sur l'alliance historique entre François Ier et Soliman le Magnifique.
http://medias.lemonde.fr/mmpub/edt/doc/20120614/1718788_57bc_af-discours-maalouf1406.pdf

Vous pouvez aussi lire le très beau discours de Jean-Christophe Rufin, désigné pour l'accueillir dans l'auguste institution.
http://medias.lemonde.fr/mmpub/edt/doc/20120614/1718796_94b4_af-discours-rufin1406.pdf

 

 

Interventions très intéressantes d'Olivier Berruyer ... où l'on voit que tout fédéraliste qu'il est, il partage le constat de l'impasse européenne actuelle, et pronostique explosion de l'union monétaire, et de l'UE tout court ....
 
www.youtube.com

Les complotistes à l’oeuvre…

boum0.jpg?w=645

ALERTE ROUGE : CA VA SECOUER DUR

Merkel ou Hollande ? Prolongation ou pas du Machin européen ?

_______________________________________________________________________

 

safe_image.php?d=AQB6OQus-MytW7V2&w=155&
 

 

 

safe_image.php?d=AQDUYFzJJRlOZ1FQ&w=155&
realinfos.wordpress.com

 

safe_image.php?d=AQCWVss0vXhH3LVe&w=155&
www.slate.fr
L’Espagne, le Portugal, la Grèce et les leçons du modèle argentin.
 
safe_image.php?d=AQCaonnSJlyZv8Sl&w=155&
www.romandie.com
Accord des pays de Schengen pour des contrôles aux frontières
safe_image.php?d=AQARGQw5F8aRJMI2&w=155&
www.radio-canada.ca
Un soldat américain s'est donné la mort pratiquement chaque jour depuis le début de
Pour toutes ces infos, lien ici :
.

.

Posté par : CercleDesVolontaires

Interview de Jean Bricmont par Raphaël Berland et Jonathan Moadab
Jean Bricmont : Guerre en Syrie ?

« On va vers une espèce de folie »

 

Jean Bricmont revient sur la fausse "bonne idée" de la guerre humanitaire. Il dénonce un conditionnement idéologique provenant des médias de masse, qui visent à rendre acceptable une intervention extérieure à la population.

 

Quelques citations :


"Toutes les guerres sont motivées par des motifs altruistes"

"La paix mondiale dépend d’un ordre international qui était construit après la guerre, qui est basé sur le respect de la souveraineté nationale de chaque pays pour éviter justement ce qui a mené à la Seconde guerre mondiale."

"On a toujours cette politique de grande puissance qui invoque toujours des mobiles nobles mais qui d’une certaine façon risque de nous mener vers une guerre sérieuse."

"Une politique de paix, ça serait une politique de coopération, de dialogue avec les autres pays y compris avec la Russie, la Chine, l’Iran, la Syrie évidemment. Et cette politique est impossible aujourd’hui. Même si François Hollande voulait une autre politique, ça serait impossible à cause des médias en France."

"On va armer les rebelles en Syrie de façon à créer le chaos dans ce pays"

 

"Mon opposition à l’intervention est basée sur des tonnes d’arguments qui n’ont rien à voir avec le régime d’Assad, je ne trouve même pas nécessaire d’avoir un débat sur ce régime."

"Il faut dire que [Pierre Piccinin] a été un peu téméraire d’aller dans un pays en guerre civile ou en guerre étrangère si elle n’est pas civile, et croire qu’il allait faire le tour de tous les mouvements de rébellion sans avoir d’ennui avec la police."

"La Syrie pourrait ne pas être en crise, tout ce que je dis ne serait pas changé à la virgule près."

"Je remarque que même dans ce qu’on pourrait appeler les "milieux de gauche", tout le monde se moque de BHL. Mais tout le monde partage ses idées. Quand il y a eu la guerre en Libye, presque l’entièreté de la classe politique et aussi les soi-disants radicaux genre NPA etc. étaient d’accord avec l’intervention. En fait, ils demandaient l’intervention. Et maintenant, pour la Syrie, on a le même scénario." (..)

 

Jean_Bricmont_5_logo.jpg Jean Bricmont est Docteur en Sciences et a travaillé comme chercheur à l’Université Rutgers puis a enseigné à l’Université de Princeton, situées toutes deux dans l’Etat du New Jersey (États-Unis). Il enseigne aujourd’hui la physique théorique en Belgique et est l’auteur de « Impérialisme humanitaire : Droits de l’homme, droit d’ingérence, droit du plus fort ? »

 

 Jean Bricmont : Guerre en Syrie ? « On va vers une espèce de folie »

Voir aussi :

http://www.silviacattori.net/article3336.html

 

Journaliste allemand: Massacre de Houla perpétré par les rebelles sunnites

 

.

 

 

La note de la dette de la France est dégradée

francedegradation.jpg?w=645Jusqu’à hier soir, la note de la dette souveraine de la France était de A. Ce matin, l’agence de notation américaine Egan-Jones annonce qu’elle abaisse cette note à BBB+ du fait de « la pression croissante exercée sur le pays par la crise de la zone euro ». C’est une dégradation de deux crans et une perspective négative à la clé !

Extrait du commentaire joint à cette dégradation : “comme la France a tendance à soutenir ses banques, elle pourrait bientôt se trouver confrontée à d’importantes charges supplémentaires”. Pour la dette publique, Egan-Jones a constaté une “tendance désastreuse et le pire est encore à venir”. Le nouveau président va “se retrouver pressé de tenir ses promesses de campagne ce qui en fin de compte affectera la qualité de crédit” du pays, ajoute l’agence…


liesilogolettre.jpg?w=645

Numéro 256 -  15 Juin 2012       Recherche d’un chaos contrôlé de l’Europe – Organisation de la déconfiture européenne – Et maintenant ? L’UNION BANCAIRE – Prescience extraordinaire des employés bruxellois de la Synarchie – Importance du 17 juin 2012 ? – Organisation de la déconfiture américaine – Comité X / Bloc de commandement russe.

.

valmy
        Comité Valmy   info@comite-valmy.org    -   www.comite-valmy.org  


       
Après le 1er tour des législatives : Relever le drapeau de la souveraineté
         Les questions sociale et nationale sont indissociables ! Claude Beaulieu -
         http://www.comite-valmy.org/spip.php?article2569  

        L’AVENIR DU PCF : CHANGER DE STRATÉGIE par André Gérin
        http://www.comite-valmy.org/spip.php?article2576

        Paul Vaillant-Couturier (1936) : "NOUS CONTINUONS LA FRANCE"
        http://www.comite-valmy.org/spip.php?article2502

        Les communistes français et la question nationale - Etienne Fajon
        http://www.comite-valmy.org/spip.php?article2546

        L’OTAN prépare une vaste opération d’intoxication par Thierry Meyssan
        http://www.comite-valmy.org/spip.php?article2564

        Coups d’état : annoncé en Syrie, tus en Italie - Giancarlo Scottuzzi*
        http://www.comite-valmy.org/spip.php?article2571

        Syrie : le message d’un missile russe… Général Amin Hoteit
        http://www.comite-valmy.org/spip.php?article2574

        De la guerre contre l’Espagne de 1898 à la guerre contre la Syrie. Le primat étasunien de la désinformation.
        Domenico Losurdo - http://www.comite-valmy.org/spip.php?article2573
       
        Drones sicaires pour la kill list - Manlio Dinucci - http://www.comite-valmy.org/spip.php?article2570

        Vers la fin d’un partenariat clanique à relent affairiste - René Naba
        http://www.comite-valmy.org/spip.php?article2572

        Euro, terminus ? par Frédéric Lordon - http://www.comite-valmy.org/spip.php?article2563

        Syrie: Israël au service de l’opposition armée ? - Le Temps d’Algérie
        http://www.comite-valmy.org/spip.php?article2568

        De Chirac à Sarkozy : L’acharnement colonial de la France contre la Côte d’Ivoire - Comaguer
        http://www.comite-valmy.org/spip.php?article2567

        La Russie veut sauver le plan de Kofi Annan, l’Occident veut le saboter  Par Ghaleb Kandil
        http://www.comite-valmy.org/spip.php?article2566

        ELECTIONS LEGISLATIVES : Premières réflexions sur les résultats du premier tour - Jean Lévy
        http://www.comite-valmy.org/spip.php?article2565

        Georges CORM : « L’instrumentalisation du religieux, poison récurrent du Moyen-Orient »
        http://www.comite-valmy.org/spip.php?article2562

        Journalistes envoyés à la mort en Syrie (ou de l’art consommé de la propagande) Mounadil al Djazaïri
        http://www.comite-valmy.org/spip.php?article2560

        Les Etats-Unis à la Russie : Laissez tomber ou nagez dans une mer de sang syrien -Tony Cartalucci
        http://www.comite-valmy.org/spip.php?article2557

        Liban: L’autre visage du complot - Soraya Hélou - http://www.comite-valmy.org/spip.php?article2556

        Quelle issue politique face à l’effondrement de « l’Euroland » ? Collectif communiste Polex
        http://www.comite-valmy.org/spip.php?article2553

        L’AMBIANCE EST GLAUQUE * De Guy Mollet à François Hollande : les harkis « socialistes » du gros                 Capital anglo saxon ? -  http://www.comite-valmy.org/spip.php?article2536

        Le nœud coulant de l’illégitimité pour étrangler la démocratie - Pedro DA NOBREGA
        http://www.comite-valmy.org/spip.php?article2552

        Les nouveaux serviteurs de la bourgeoisie - Mohamed Belaali
        http://www.comite-valmy.org/spip.php?article2545

        CGT : la succession de Bernard Thibault analysée par le Front Syndical de Classe   
        http://www.comite-valmy.org/spip.php?article2540

        La fausse solution des eurobonds par Frédéric Lordon
        http://www.comite-valmy.org/spip.php?article2537

        Lavrov à Chine nouvelle : Les relations sino-russes au plus haut    
        http://www.comite-valmy.org/spip.php?article2541  
.

No Comments »


posté le 11 juin 2012 à 21 h 55 min in News by albator65

Une mairie de l’Isère, soutenue par la chambre régionale des comptes, a décidé ne plus rembourser les quelques 636.000 euros d’intérêts d’un « emprunt toxique » contracté auprès de la banque Dexia, selon l’avis de la juridiction consulté par l’AFP.

« Ils ont trompé notre confiance. C’est inacceptable que les contribuables payent pour des financiers qui nous ont menti », déclare à l’AFP le maire Nouveau centre de Sassenage, Christian Coigné. Depuis le 15 décembre 2011, la mairie a décidé de ne plus rembourser les intérêts d’un prêt, renégocié avec la banque Dexia en 2010, dont le montant est passé en un an de 170.000 euros à plus de 636.000 euros, selon le maire.

Les intérêts, qui sont indexés pour moitié sur le franc suisse, ont en effet subi la hausse vertigineuse de la devise. « Ils nous avaient sécurisés en nous disant que le franc suisse ne bougeait jamais. Au lieu de nous aider à baisser notre dette, ils l’ont augmentée volontairement », soutient le maire, qui a reçu dans sa démarche l’appui de la chambre régionale des comptes de Rhône-Alpes.

Pour le maire, qui a assigné la banque devant le Tribunal de grande instance de Nanterre pour « abus de confiance » et « faux », cet avis est synonyme de sursis.
Une première audience est prévue en septembre.

 

 

Pour Max Keiser en traduction

 

.

http://www.platanas.be/images/michel-collon-investigaction.png

http://www.platanas.be/images/michel-collon-investigaction.png

.
Nouveau sur Investig'Action -
www.michelcollon.info

PRINTEMPS ERABLE
Le carré rouge flotte sur le Québec - Bruno Drweski
Quels sont les enjeux du mouvement populaire ?

Un étudiant québécois explique les raisons du mouvement - Anonyme
Vidéo claire et limpide : vous avez trois minutes pour tout comprendre.

Lettre ouverte au Premier ministre du Québec - Hervé Philippe
Un chercheur universitaire dévoile l'absurdité du système éducatif.

Charest veut transformer le Québec en « Right-to-study state » - Pierre Dubuc
Comment Charest calque sa politique sur les Etats esclavagistes du sud des Etats-Unis.

Répression au Québec : pour qui roule la police ? - John J. Charest
« Vous nous voulez civilisés, nous vous savons barbares »

APARTHEID ISRAELIEN
Revoir la question palestinienne : entretien avec Ilan Pappe - Paul Weinberg
C'est aux Palestiniens de reconnaitre le droit pour les Israéliens de vivre sur ces terres, pas l'inverse.

Pourquoi le Parlement européen doit déchirer les accords d'échanges avec Israël - David Cronin
Comment l'Union européenne cherche à intégrer un Etat d'apartheid.

Le boycott d'Israël est la bonne méthode - Ilan Pappe
Le célèbre historien israélien explique brillamment pourquoi il soutien la campagne BDS.

MOYEN-ORIENT
Les bombardements terroristes de Damas : du 'Made in USA' - Bill Van Auken
« Notre objectif est d'arriver à un point de basculement pour renverser le régime d'Assad »

Le chemin de Damas de Pierre Piccinin - Bahar Kimyongür
Celui qui dénonçait hier la propagande de guerre appelle à une intervention de l'Otan. Etonnant ?

« Le changement viendra au Bahreïn, mais quand ? » - Marc Botenga
Une activiste des droits de l'homme explique les enjeux de la révolution oubliée.

AFRIQUE
La guerre entre les deux Soudans - Galal Nasser
Pour les médias, c'est encore une histoire compliquée d'Africains qui s'entretuent. Vraiment ?

VALLS, SUPER FLIC
Vous avez aimé Claude Guéant ? Vous adorerez Manuel Valls - Alain Gresh
Au ministère de l'Intérieur, le changement n'est pas pour maintenant.

Alain Bauer, marchand de peur et gourou de Valls - Mathieu Rigouste
A quoi peut-on s'attendre avec Manuel Valls ? Quelques réponses...

ECONOMIE
Le chapeau de Bolívar. Les leçons d'économie de Chavez pour l'Europe - Richard Gott
Comment le Sud peut devenir un modèle pour le Nord.

L'AUTRE HISTOIRE
In memoriam - Jean Bricmont
Pourquoi on ne commèrera pas l'anniversaire de l'invasion US du Sud Vietnam.

Génocide et propagande : un guide vous permet de détecter les « bonnes » victimes - Dominique Arias
Un nouveau livre vous permet de déceler les ficelles de la propagande de guerre : salutaire !

CHACUN CHEZ SOI?
Note à l'attention des chefs d'Etat de l'UE : immigrer n'est pas un crime - David Cronin
Fuir la pauvreté et les persécutions n'est pas illégal. Violer les lois internationales par contre...

Combattre le FN, sans oublier de combattre ses idées... - Alain Batchy
Le racisme structurel, héritage du colonialisme, n'est pas l'apanage du FN.

L'islamophobie : un « viol d'identité collectif » - Fatma Kassoul
Les élections l'ont montré: le climat n'est pas bon en France. Entretien avec Abdelaziz Chaambi.

BELGIQUE
La longue marche de Houria, la femme d'Ali Aarrass - Luk Vervaet
Que feriez-vous si votre mari était victime d'une terrible erreur judiciaire ?

VIDEO
NATO : Flashmob for Peace - Intal
Les peuples du monde s'unissent contre l'armée des multinationales.
.

Crimes médiatiques ou les conséquences meurtrières de la désinformation

arton16970-903ed.jpg
Guillaume DE ROUVILLE
illustration : "TV kills the brain" par gianluca

Depuis la chute du mur de Berlin, l’emprise des médias atlantistes sur les opinions publiques occidentales, au lieu de décliner en raison de la disparition de la menace communiste, s’est développée au point de supprimer quasiment toutes les voix dissidentes des canaux d’information non marginaux ou alternatifs. En France, pays un peu plus rétif que ses voisins à la mainmise atlantiste, ce travail de nettoyage médiatique a été achevé par Nicolas Sarkozy avec l’aide de personnalités néoconservatrices comme Christine Ockrent ou Philippe Val (legs sur lequel le nouveau Président très atlantiste ne reviendra évidemment pas).

Il en résulte un unanimisme de l’information dont on pourrait s’accommoder en invoquant l’imperfection des Homo Sapiens s’il n’avait pour objectif principal de cacher des crimes de masses dont les élites dirigeantes des démocraties occidentales se rendent coupables avec une impunité déconcertante.

Les crimes médiatiques sont une composante à part entière des crimes politiques plus généraux qui ensanglantent la scène internationale où nos dirigeants déchaînent leur volonté de puissance. Sans une complicité active des médias atlantistes avec les élites occidentales les guerres en Irak et en Afghanistan, le dépeçage de la Libye et la descente aux enfers de la Syrie, n’auraient pas pu être réalisés aussi facilement.

Ainsi, il y a eu crime médiatique quand l’Otan a décidé d’attaquer l’Afghanistan dans la foulée des attentats du 11-Septembre parce que les médias ont refusé sciemment d’interroger les motivations de l’administration Bush dans cette guerre et de questionner la responsabilité directe des néoconservateurs dans ces attentats.

Il y a eu crime médiatique quand les États-Unis et leurs alliés ont envahi l’Irak en 2003 parce que les médias ont relayé volontairement de fausses informations sur la présence d’armes de destruction massive.

Il y a eu crime médiatique quand les médias ont inventé la fable du bombardement de Benghazi par Kadhafi pour envahir la Libye, quand ils ont laissé, sans broncher, les dirigeants occidentaux, avec la caution morale de quelques intellectuels atlantistes (dont J.B. Botul), donner le pouvoir à des milices wahhabites proches d’Al-Qaeda et créer une guerre civile afin d’accomplir des objectifs géostratégiques dont les peuples d’Occident et d’Orient ne verront jamais les bénéfices (moraux ou matériels).

Il y a crime médiatique quand les médias attribuent de manière opportune la paternité des massacres en Syrie (Houla) au clan au pouvoir pour faire tomber un régime qui ne répond plus à leurs objectifs dans la région ; il y a crime médiatique quand l’Occident peut, sans que les médias ne s’en émeuvent, armer des groupes terroristes, organiser des massacres de civils et apporter la guerre civile et religieuse dans un pays en paix.

Il y a eu crime médiatique quand les médias ont choisi de taire le soutien des États-Unis à un coup d’État au Honduras en 2009 et que ce silence couvre les cris des torturés et des suppliciés.

Il y a un crime médiatique quand les médias passent sous silence les implications pour les libertés fondamentales de la loi NDAA votée par l’administration Obama en décembre 2011 qui autorise les détentions arbitraires (des citoyens américains ou étrangers) comme au temps de l’absolutisme royal en France.

Il y a crime médiatique quand aucun grand média ne cherche à expliquer les raisons et les dessous de la guerre contre le terrorisme ni l’alliance des Occidentaux avec les défenseurs du terrorisme islamique (Arabie Saoudite et Qatar).

Il y a eu crime médiatique dans tous ces exemples parce que les médias mainstream ont délibérément choisi de se faire les porte-parole d’une élite à la quelle ils appartiennent ou à laquelle ils s’identifient, élite qui commet, de manière répétée, des crimes de guerre ou des crimes contre l’humanité contraires aux valeurs des Lumières.

L’incompétence n’est pas une excuse suffisante pour écarter la responsabilité directe des médias dans les crimes que nous avons mentionnés (d’autant que les médias alternatifs ont offert ou offrent des analyses précises et pertinentes sur l’ensemble de ces événements). L’incompétence ne peut pas être, en effet, à ce point partagée, voire unanime, tandis que la soumission volontaire à la parole officielle peut l’être en raison du commun dénominateur qui caractérise l’ensemble des médias qui comptent pour forger l’opinion des bourgeois cultivés : l’idéologie atlantiste. En effet, sans une idéologie commune et puissante capable de souder ensemble les intelligences humaines les plus diverses, autant d’erreurs et d’approximations dans l’information ne pourraient pas être commises de manière répétée et à propos de la plupart des événements cruciaux.

Nul besoin ici de mentionner tous les crimes médiatiques commis par les médias atlantistes tant la liste est longue et presque sans fin. Nous voulions juste rappeler l’évidence suivante au moment où le traitement médiatique du drame syrien semble atteindre en Occident un degré d’abjection rarement égalé : la désinformation tue des innocents.

Aux citoyens de rendre leurs journalistes comptables de celle-ci lorsque cette désinformation est manifestement volontaire, à défaut d’en accepter la part d’ombre pour soi-même et de démobiliser sa conscience face à la brutalité du monde. Aux citoyens de s’organiser pour faire tomber les tyrannies médiatiques qui dominent les opinions publiques occidentales. Pour que cessent les crimes des mass media.

Guillaume de Rouville

http://lidiotduvillage.org/2012/06/13/crimes-mediatiques-ou-...

URL de cet article 16970
http://www.legrandsoir.info/crimes-mediatiques-ou-les-consequences-meurtrieres-de-la-desinformation.html
.
par Tony Cartalucci
Les USA à la Russie
.: « Laissez tomber » ou nagez dans notre mer de sang syrien. Alors qu’il s’avère indubitable que la violence qui se déchaîne de plus en plus en Syrie a été préméditée par les planificateurs occidentaux plusieurs années avant que ne se déroule le printemps arabe, et alors que la façade des prétendues « aspirations démocratiques » s’effondre dans le bain de sang perpétré par les extrémistes sectaires qu’ils ont eux-mêmes armés, les officiels US et les gourous des think tanks politiques (...) lire la suite
.
par Caleb IRRI
Le premier tour est donc terminé. Les commentateurs reconnaissent assez largement une victoire de la gauche qui s’approche de la majorité absolue à l’Assemblée Nationale, tandis qu’ils soulignent, faussement étonnés, la percée du FN qui se maintient dans des triangulaires tout de même assez nombreuses : 32 en tout. Les projections en sièges à l’Assemblée estiment donc de 310 à 356 sièges pour la « gauche parlementaire », tandis que la « droite parlementaire en obtiendrait 224 à 261. Avec le Modem de 0 à 3 (...) lire la suite
par Éric TOUSSAINT, Damien MILLET
En accord avec les exigences du FMI, les gouvernements des pays européens ont fait le choix d’imposer à leurs peuples des politiques de stricte austérité, avec des coupes claires dans les dépenses publiques : licenciements dans la fonction publique, gel voire baisse des salaires des fonctionnaires, réduction de l’accès à certains services publics vitaux et de la protection sociale, recul de l’âge de l’accès à la retraite… Le coût des prestations des services publics augmente (transports, eau, santé, (...) lire la suite
par Ahmed BENSAADA
Dans le chic quartier de Zamalek, tout juste à coté de la pâtisserie Fauchon, « The Bakery Shop » (TBS) est le « temple » cairote du beigne nord-américain. Cette boutique, dans un élan d’engagement social et de ferveur démocratique, a décidé de se joindre à la grande kermesse des premières élections présidentielles libres du pays. Elle a promis d’offrir gracieusement des gâteaux aux personnes montrant « patte blanche », c’est-à-dire un doigt teinté d’encre indélébile, preuve irréfutable de la participation au (...) lire la suite
Le témoignage personnel d'un journaliste britannique
par Alex Thomson
Dans la guerre de propagande qui bat son plein sur la Syrie, la mort de journalistes peut-être une bonne affaire et les opposants armés au gouvernement syrien l’ont bien compris qui n’hésitent pas à conduire des journalistes européens vers ce qui aurait dû être leur mort assurée. C’est la mésaventure qui est effectivement arrivée à Alex Thomson, un journaliste de la chaîne de télévision anglaise Channel 4 et qu’il relate dans son blog. 9 JUIN 2012 - Debout devant l’hôtel Safir à Homs pendant que les 4X4 (...) lire la suite 

 

  Pour ceux qui ne veulent plus rester moutons

Pour les contributeurs wikipedia qui veulent cesser d'être aveugles,

un bon lien, un super site d'information :

Les moutons...

enragés !

 

http://lesmoutonsenrages.fr/

Repost 0
10 juin 2012 7 10 /06 /juin /2012 19:09

.

Le président russe Vladimir Poutine (à gauche) est accueilli par le vice-ministre chinois des Affaires étrangères Zhang Zhijun à son arrivée à Beijing, en Chine, le 5 juin 2012 Le président russe Vladimir Poutine (à gauche) est accueilli par le vice-ministre chinois des Affaires étrangères Zhang Zhijun à son arrivée à Beijing, en Chine, le 5 juin 2012

 

 

Russie: Acteur géopolitique décisif

Axe sino-russe chance pour la paix

Par eva R-sistons

 

 

 

 

L'Occident tente d'imposer sa domination au monde. Mais sur sa route, de plus en plus d'obstacles se lèvent. Et en Syrie, la machine à éliminer les résistances s'est enrayée.... Grâce à la Russie, surtout !

 

La Russie dénonce l'ingérence étrangère dans les affaires intérieures des pays, et la déstabilisation de ceux-ci par l'Etranger. Et pour elle, par exemple, ce sont les Syriens, et eux seuls, qui doivent décider de l'avenir de leur pays, l'Occident n'a pas à intervenir ni même à faire pression.  Echaudée par les évènements récents en Libye, la Russie n'autorisera pas le recours à la force, elle n'autorisera pas le renversement par la force du régime syrien. Pour elle, seule compte la voie diplomatique, politique, bref la négociation, et chaque conflit doit trouver une issue pacifique : La force ne mène nulle part. La Russie est manifestement un grand acteur de paix dans le monde. Et lorsqu'on regarde les conséquences des aventures militaires impériales à travers le monde - en Irak ou en Libye -, on s'aperçoit en effet que les interventions pour soi-disant défendre la démocratie ou les populations civiles, causent en réalité plus de dégâts et de victimes que le non-interventionnisme.

 

La chance de la Russie, aussi, dans le brûlant contexte actuel, est d'avoir à sa tête non plus un Eltsine alcoolique, malléable, et sensible au sirènes de l'Occident, mais une personnalité très forte, Vladimir Poutine (d'ailleurs réellement mieux élu que nos dirigeants) aimant passionnément son pays et le défendant (d'où la désinformation des Grands Médias à son égard, et leurs attaques continues), et bien décidé à redonner à l'Etat qu'il préside, une place de choix dans le concert des nations. Et la chance du monde, est d'avoir en Poutine un anti-interventionniste, choisissant de privilégier la solution politique à la solution militaire. L'Amérique s'est bâtie en exterminant les populations autochtones, et son credo est la force, comme les shérifs réglant les problèmes à coups de révolver. En face des Etats-Unis se dresse maintenant la Russie, championne de la voie diplomatique, mais consciente de la menace que fait peser sur son existence même le complexe militaro-financier anglo-saxon. Vladimir Poutine commence d'ailleurs à évoquer pour son pays la perspective de nouveaux grands sacrifices, comme au temps de Napoléon et d'Hitler (21 millions de morts russes à comparer aux 300.000 américains pourtant seuls évoqués par les médias de désinformation). 

 

Défendre la non-intervention, cela signifie d'abord le respect de la souveraineté des Etats, ensuite le refus de changer un Régime par la force. Voilà qui est aux antipodes de la politique menée par les Anglo-Saxons, les Israéliens et les caniches européens.  .  

 

Vladimir Poutine n'est pas seulement anti-interventionniste, il est aussi un fervent partisan d'un monde multipolaire, seule vraie chance pour la paix dans le monde.

 

 

L'Axe sino-russe:

Une chance pour le monde, pour la paix

 

On assiste à un renforcement de l'alliance russo-chinoise, la Russie devient un partenaire stratégique de la Chine: Accroissement de la coopération dans le domaine militaire, diplomatique, économique, énergétique (centrales nucléaires..), ou en matière de sécurité. Russes et Chinois sont bien décidés à gérer les crises ensemble. Cette alliance est scellée POUR la paix, face aux Etats-Unis. Ainsi, alors que l'Occident plonge dans la crise, alors qu'il s'effondre économiquement, alors qu'il tente de compenser ses échecs et de les masquer en lançant de sanglantes aventures militaires prédatrices, criminelles, et hypocrites (déguisées en interventions humanitaires), le centre de gravité se déplace vers l'Asie, espoir pour tous ceux qui aspirent à la paix et donc à un monde multipolaire. Hélas, cette réorganisation du monde renforce l'agressivité des Américains, avec comme corallaire la rage de contrer, d'abattre les rivaux potentiels les plus puissants par tous les moyens, même en utilisant des armes de destruction massive que l'on refuse aux autres pour mieux les écraser, ensuite. 

 

Ainsi, l'Organisation de Coopération de Shangaï, créée en 2001, est une organisation asiatique regroupant la Russie, la Chine, le Kazakhstan, le Tadjikistan, l'Ouzbékistan, le Kirghizistan. Soudée, influente, elle donne des sueurs froides à l'Occident - tout comme, par exemple, l'Alliance "bolivarienne" contre l'impérialisme américain. La prétendue Communauté internationale se rétrécit de plus en plus, et les pays émergents jouent un rôle de plus en plus important. L'Occident ne maintient son influence que par la force - jusqu'à quand ? En tous cas, l'Organisation de Shangaï est une épine de plus en plus sérieuse dans son pied impérial et impérialiste, et elle aspire à faire contre-poids à l'arrogante puissance des Etats-Unis. Aujourd'hui, sa présence sur la scène internationale signifie clairement qu'il y a désormais une ALTERNATIVE à la diplomatie occidentale, et cela change la donne géopolitique.

 

Quant à la position de la France, elle n'a pas vraiment changé aujourd'hui avec le PS. Tapis rouge pour le conservateur Rajoy, et accueil glacial pour Poutine. La France ne prend plus la tête des croisades impériales comme du temps de Nicolas Sarkozy, mais elle a choisi son camp, qui n'est plus celui de l'indépendance et de la différence saluée, admirée dans le monde, mais de l'alignement servile sur les positions de l'OTAN, avec le risque majeur de nous entraîner dans des guerres meurtrières et même nucléaires qui ne sont pas les nôtres. Le Gl de Gaulle, visionnaire, avait vu juste : L'avenir est à un axe culturel, économique, militaire Paris-Berlin-Moscou, seul porteur d'équilibre géopolitique et de paix; d'ailleurs, l'Allemagne se tourne de plus en plus vers la Russie. Choisir la voie anglo-saxonne n'est pas seulement contre-nature pour la France, mais du suicide. 

 

eva R-sistons

 

http://r-sistons.over-blog.com

Axe sino-russe chance pour la paix - Nous avons besoin de la Russie

.

La Machine de « Guerre civile » de l'OTAN débarque en Syrie

Traduction : SOTT
 

Les troupes de la mort : Des recrues de l'Armée syrienne libre arborent fièrement le drapeau noir d'Al-Qaïda, la base de données des mercenaires/terroristes occidentaux
Ce n'était qu'une question de temps avant que les tueurs professionnels de l'OTAN ne soient chargés de commettre un massacre en Syrie qui pourrait être imputé au gouvernement syrien par les larbins de l'ONU. Cependant, cette fois-ci, cette mascarade ne se déroule pas tout à fait selon leurs plans.

Le 28 mai 2012 (« Memorial Day » aux US, pour ceux qui apprécient l'ironie), le public du monde entier a subi une attaque frontale de la part des médias occidentaux, qui ont rabâché tels des perroquets la propagande de l'OTAN et du Conseil de sécurité de l'ONU, en condamnant « un massacre commis par les troupes syriennes » dans le village de Houla le vendredi 25 mai.

Même si les victimes de Houla étaient des partisans d'Assad, les médias ont reçu l'ordre de déverser un torrent d'insultes à l'encontre du gouvernement syrien dans l'espoir qu'elles auront assez d'effet pour justifier une intervention de type « démocratisation chirurgicale » dans un futur (très) proche.
Les « ambassadeurs » britannique, allemand, français et azerbaïdjanais (rien que ça !) du Conseil de sécurité de l'ONU n'ont pas perdu de temps pour pointer du doigt le gouvernement syrien et porter des allégations mensongères selon lesquelles il y aurait « des preuves claires de tirs d'artillerie et de pilonnage par le régime syrien. » En fait, il a été révélé que la grande majorité des victimes avaient été tuées à bout portant, nombre d'entre elles ayant été massacrées à la hache.


Victimes du massacre de Houla enterrées dans une fosse collective
Réfléchissez un instant au récit bidon que les défenseurs de la « démocratie » occidentale tentent de faire gober au public : nous sommes tous censés croire que l'armée syrienne a tiré au char sur ces gens, puis s'est retirée de la zone, permettant à « Al-Qaïda-en-Syrie » d'aligner les corps, de prendre des photos et de filmer ces actes épouvantables avant de les poster sur tout le Web. De plus, l'unique séquence filmée sur les lieux du massacre montre un homme habillé en civil émerger d'une ruelle et tirer au lance-roquettes en pleine rue, une séquence qu'on s'est empressé de décrire comme « les forces syriennes pilonnant leur propre peuple. »

C'est un fait parfaitement documenté que des centaines de mercenaires soutenus par les US, Israël et la GB sont en train d'opérer en Syrie, armés jusqu'aux dents avec des armes américaines. Leur mission est de générer le chaos et la peur en assassinant aveuglément des civils syriens, fournissant ainsi aux va-t-en-guerre occidentaux la justification pour une intervention militaire ou - espèrent-ils - l'expulsion du président Assad. Même Ban Ki Moon, le secrétaire barjot de l'ONU, a reconnu il y a 10 jours qu'« Al-Qaïda » était derrière les nombreux attentats à la voiture piégée qui ont tué tant de Syriens innocents.

En avril 2011, un des leaders de ces mercenaires d'« Al-Qaïda » avait déclaré que son job était « d'ouvrir le feu sur les manifestants afin de semer la confusion et pousser les gens à croire que les forces de sécurité tiraient sur les contestataires. » Alors, par qui ces tueurs à gage professionnels sont-ils armés et payés, au juste ? Parce qu'au rythme où les hauts représentants syriens se font liquider ou sont pris pour cible dans des attentats à la voiture piégée spectaculaires et autres tentatives d'assassinats, nous n'avons manifestement pas affaire à une bande de jihadistes désorganisés motivés par la ferveur religieuse. Le fait que des agents des États occidentaux aient été pris la main dans le sac en train de se battre aux côtés d'« Al-Qaïda » en Syrie à plus d'une occasion pourrait-il avoir quelque chose à voir avec ça ?

La présence d'« Al-Qaïda » en Syrie est de moins en moins mentionnée dans les médias officiels parce que, ici, « Al-Qaïda » (les mercenaires engagés) joue le rôle des « gentils », à savoir l'Armée syrienne libre. Comme en Iraq, le but des tueurs de l'OTAN en Syrie est de générer un maximum de chaos et de bain de sang afin de donner corps à la « réalité » plausible d'une « guerre civile » imminente. Après tout, c'est terrible une guerre civile, c'est quelque chose qu'il faut éviter, même si cela implique de bombarder le pays jusqu'à l'âge de pierre, d'y débarquer et d'en prendre le contrôle. Au final, il faut protéger le peuple de lui-même, pas vrai ? Demandez juste aux 40 000 personnes soufflées par les bombes sous le mandat de « responsabilité de protéger » accordé à l'OTAN par l'ONU l'an dernier en Libye.


Cadavres des enfants syriens tués lors d'un massacre barbare par les mercenaires d'« Al-Qaïda » soutenus par l'Occident et qui se font appeler l'Armée syrienne libre. Ils ont délibérément assassiné des enfants à bout portant parce qu'ils savaient que cela provoquerait l'indignation des Occidentaux et inciterait les gens à réclamer un « changement de régime »
Les Syriens ont voté massivement (à hauteur de 90%) en faveur de réformes constitutionnelles il y a trois mois. Peu importe, les puissances occidentales sont déterminées à leur donner une leçon de « démocratie », en réutilisant contre les Syriens littéralement les mêmes armes qui ont servi à briser les Libyens.

Notons également que le massacre a eu lieu juste un jour avant l'arrivée du soi-disant négociateur de paix de l'ONU, Kofi Annan. Méditons donc un peu là-dessus : le gouvernement syrien, bien conscient du fait que la Syrie allait bientôt se retrouver sous le feu des projecteurs médiatiques internationaux, a décidé, dans une manœuvre inspirée, de s'engager dans la pire campagne de relation publique imaginable, en ordonnant aux troupes syriennes de tuer des dizaines d'hommes, de femmes et d'enfants innocents ! Voilà un acte diplomatique rondement mené. Mais, bien entendu, nous oublions qu'Assad est un malade qui ne sait pas ce qu'il fait, non ? Nous sommes censés croire que lui et les membres de son gouvernement n'ont pas même une paire de neurones à eux tous réunis !

Pire, les journalistes occidentaux s'avèrent tellement stupides qu'ils sont incapables de détecter ce stratagème et de réaliser qu'il s'agit CLAIREMENT d'une mise-en-scène visant à diaboliser de façon extrême le gouvernement Assad ! Quant à « nous, le peuple », nous sommes censés avaler cette grosse couleuvre, tandis que des Syriens ordinaires se font massacrer et s'entendent dire que le salut va arriver sous la forme d'un tapis de bombes de l'OTAN. Nous sommes au XXIe siècle, dans une société mondialisée dominée par l'hypercommunication, mais personne n'est capable de voir ni d'entendre ce qui se passe vraiment en Syrie, même si tout est là sous leurs yeux ! Le gouvernement Assad fait de son mieux pour contrer le « tsunami de mensonges » et de violence qui est en train de s'abattre sur la Syrie, mais cela fait longtemps qu'il a perdu la guerre de propagande et qu'il est tourné en ridicule quotidiennement parce qu'il affirme que les US, Israël, la GB et leurs amis sont derrière ces atrocités.

Lorsqu'il s'agit d'obtenir un soutien pour une guerre contre l'Iran, la propagande concernant son programme nucléaire inexistant reçoit un petit ravalement de façade par les agences de renseignement occidentales, via la secte terroriste de l'OMPI. Dans le cas de la Syrie, tous ces récits d'atrocités commises par l'armée syrienne sont colportés par l'« Observatoire syrien des droits de l'homme » basé à Londres et par les « Comités de coordination locale », fondés sur les fictifs « activistes en Syrie ». Les médias occidentaux se contentent de recycler leurs ordures et de les présenter comme « Les actualités », sans prendre la peine de vérifier qui commet vraiment ces meurtres.

Si, en dépit des preuves que vous avez été totalement manipulé (eh oui, une fois encore !), vous n'arrivez toujours pas à saisir ce qui se passe réellement en Syrie, considérez ce fait historique relégué aux oubliettes :

L'Histoire se répète
Fin 2003, l'année de l'invasion de l'Iraq, Matthew Hones, Maître de conférences en Histoire au Royal Holloway College de Londres, a découvert des documents « d'une franchise effarante » : des accords établis en 1957 entre le Premier ministre de l'époque, Harold Macmillan, et le Président US, Dwight Eisenhower, concernant « un plan CIA-MI6 visant à orchestrer de pseudo-incidents frontaliers comme prétexte pour une invasion (de la Syrie) par des pays voisins pro-occidentaux ».

Au cœur du plan se trouvait l'assassinat des hommes de pouvoir derrière le Président Shukri al-Quwatli. Les personnes visées étaient Abd al-Hamid Sarraj, chef des Renseignements militaires ; Afif al-Bizri, chef de l'État-major syrien ; et Khalid Bakdash, chef du Parti communiste syrien.

Le document fut rédigé à Washington en septembre 1957 :
« Afin de faciliter l'action des forces libératrices, réduire les capacités du régime à organiser et diriger ses actions militaires... pour aboutir aux résultats désirés le plus rapidement possible, un effort particulier devrait viser l'élimination de certains individus clés.

Leur élimination devrait être accomplie au début du soulèvement et de l'intervention, et à la lumière des circonstances du moment. »

Une fois prise la décision politique de semer l'agitation en Syrie, la CIA et le SIS (MI6) tenteront d'organiser en sol syrien des incidents mineurs, du sabotage et des coups de main (sic), en travaillant en collaboration avec des individus.
 
[...] Les incidents ne devraient pas se concentrer à Damas [...] il faut prendre soin d'éviter d'inciter les dirigeants du régime syrien à prendre des mesures supplémentaires pour assurer leur protection personnelle. »
De plus : « un important degré de peur [...] des incidents et des affrontements frontaliers (mis en scène) [...] fourniraient un prétexte à une intervention [...] de l'Iraq et de la Jordanie  - alors sous mandat britannique.

Le but était de « donner l'impression que la Syrie était responsable des complots, des actes de sabotage et de violence visant les gouvernements frontaliers [...] La CIA et le SIS [MI6] devraient utiliser leurs aptitudes sur le plan psychologique et sur le terrain pour augmenter la tension. »

Les incursions en Iraq, en Jordanie et au Liban incluraient « des actes de sabotage, des conspirations internes et diverses actions armées musclées ». Ces actions, conseillait le document, devaient être imputées à Damas.
Voilà donc le tableau, les gars : la même vieille tactique éculée et mal dégrossie vient d'être employée une fois encore. Combien de fois allons-nous encore gober les bobards incroyables qu'on ne cesse de nous servir ? Si cela ne tient qu'aux gouvernements et aux magnats des médias occidentaux, ils continueront à nous entuber jusqu'à notre mort, parce qu'il est clair qu'ils sont convaincus que les citoyens des nations occidentales sont de parfaits imbéciles munis de la capacité de raisonnement d'un navet.

Mais peut-être ont-ils raison. Oui, peut-être, parce qu'ils n'ont aucun scrupule à faire passer des photos d'Iraq prises il y a 10 ans pour des photos de massacre en Syrie.

Cette photo a été prise par Marco di Lauro en Iraq en 2003. Remarquez la légende dans le coin droit : « PHOTO PRISE PAR UN ACTIVISTE ».
Peut-être ont-ils raison, parce qu'apparemment, c'est trop demander au citoyen lambda que de surmonter le « shock and awe » et d'utiliser son cerveau pendant un instant pour comprendre le tableau : ressources naturelles, budgets militaires, profits du complexe militaro-industriel et plaisir à tuer.

Les puissances occidentales veulent éliminer Assad parce qu'il fait obstacle au passage des oléoducs de la mer Caspienne jusqu'aux raffineries et ports israéliens. Dégager Assad faciliterait aussi une intervention officielle de l'Occident en Iran. Il n'est donc pas surprenant qu'à la suite du massacre de Houla, le gouvernement psychopathique d'Israël, dirigé par le très dérangé Benjamin Netanyahu, ait sauté sur l'occasion de non seulement condamner Assad, mais aussi de prétendre que l'Iran et le Liban étaient également responsables et qu'il fallait s'occuper d'eux en plus de la Syrie ! Sérieusement, tout cela ferait une magnifique comédie noire, si les coûts de production n'incluaient pas des litres de sang innocent versé.

Pour sa part, le gouvernement américain se tient pour l'instant relativement tranquille, missile croisière tomahawk à la main, attendant de recevoir le feu vert d'en haut pour commencer à tuer (et à faire du profit) pour de bon, sous la forme d'une « intervention humanitaire ». Dans une manœuvre sans aucun doute coordonnée, des ambassadeurs syriens ont été expulsés (le 29 mai) des US, de la GB, de France, d'Allemagne, d'Italie et d'Australie.

C'est le Vietnam, c'est le 11 septembre, c'est l'Afghanistan, c'est l'Iraq, ce sont les attentats de Londres et de Madrid, c'est la Libye qu'on nous ressort, les gars, et apparemment vous n'êtes pas assez nombreux à en avoir ras le bol. Alors asseyons-nous confortablement et regardons le spectacle, la prochaine vague de massacres au nom de la « liberté et de la démocratie », et calmons nos angoisses en avalant une autre petite dose de mensonges éhontés, cela nous aidera à continuer à croire que nous ne vivons PAS sous le joug d'un empire brutal assoiffé de sang, dirigé par des monstres infanticides en costards-cravates.

Passez une bonne journée.

en GUERRE, là-bas ! à cause du  GAZ, en SYRIE !

Meilleur du WEB  -  http://fr.sott.net

http://fr.sott.net/articles/show/8241-La-Machine-de-Guerre-civile-de-l-OTAN-debarque-en-Syrie

 

. 

.

Coups de semonce russes : le conflit syrien risque de dégénérer en guerre mondiale


Lors de la célébration de la victoire contre le nazisme, le 9 juin dernier, le président Vladimir Poutine a insisté sur la nécessité pour la Russie de se tenir prête à un nouveau sacrifice.
La crise syrienne a changé de nature. Le processus de déstabilisation qui devait ouvrir la voie à une intervention militaire légale de l'Alliance atlantique a échoué. Ôtant leur masque, les États-Unis ont publiquement évoqué la possibilité d'attaquer la Syrie sans l'aval du Conseil de sécurité, comme ils le firent au Kosovo. C'était feindre d'ignorer que la Russie de Vladimir Poutine n'est pas celle de Boris Eltsine. Après s'être assuré du soutien chinois, Moscou a tiré deux coups de semonce en direction de Washington. La continuation des violations du droit international par l'OTAN et le CCG risque désormais d'ouvrir un conflit mondial.

Le président Vladimir Poutine a placé son troisième mandat sous le signe de l'affirmation de la souveraineté de son pays face aux menaces directement lancées contre la Fédération de Russie par les États-Unis et l'OTAN. Moscou a maintes fois dénoncé l'élargissement de l'OTAN, l'installation de bases militaires à ses frontières et le déploiement du bouclier antimissile, la destruction de la Libye et la déstabilisation de la Syrie.

Lire plus..
.
Voir aussi :

Syrie : les USA menacent d'employer la force

http://www.news26.tv/proche-orient/2007-syrie-le-nouveau-massacre-ouvre-t-il-la-voie-de-la-guerre.html

 

Pierre Piccinin et la monstrueuse illusion de l’« ingérence humanitaire »

 

La vérité sur la Syrie commence à transpirer


Syrie : Les rebelles sont responsables du massacre de Houla

.

 

 

Sélection :

 

Europe: TOUT ce qu'on vous a toujours caché. Vidéo à ne pas manquer

 

Le 11/9 vu par un humoriste ensuite repenti, Pensée unique oblige ! (vidéo)

 

Syrie, Iran: Et Israël, dans tout ça ? Projets effroyables, semble-t-il..

 

Mohamed Merah travaillait pour les RG (Le Point.fr)

 

 

 

 

Enfin un grand homme politique français dénonce le Nouvel Ordre Mondial (vidéo)

Déchirons les traités européens et reprenons le chemin de la liberté !

Nos gouvernements sont-ils devenus des instruments de grand bandistisme ?

Dans la Grèce rurale, la révolution des jardins

Banqueroute en vue, la catastrophe a commencé (Chronique Agora)

Le patrimoine français est bradé (les banksters sont gloutons !)

La Russie et la Chine vont accroître leur coopération militaire

La Russie garante des chrétiens d'Orient - L'ALBA solidaire de la Syrie

L’armée américaine va-t-elle revenir au Vietnam ?

Libye,Afrique,Africom: Catastrophe en cours, massacre tu par Gauche, écolos..

 

OTAN: Danger majeur pour l'humanité (+ une courte vidéo extraordinaire)

 

.

.

Victoria Grant,12 ans, explique l'escroquerie de l'argent-dette (super vidéo 6 mn)

 

.

Notoriété Internet des partis politiques français selon Alexa Rank, juin 2012 - Classement Internet, pour info

 

8 premiers partis en France, dans l'ordre: FN, PS, UMP, Front de Gauche, Parti Pirate, UPR de F. Asselineau, Europe Ecologie les Verts, Debout la République de N. Dupont-Aignan,...

 

.
.
.

Syrie: l’opposition armée se dote d’armes chimiques (agence). Le Régime syrien sera-t-il rendu responsable ?

10 juin 2012 Posté par benji sous Géopolitique

L’horreur va atteindre des sommet avec une information comme celle-ci! Les rebelles syriens, armés par le Qatar, les USA et Israël, se sont dotés d’armes chimiques, et comme c’est avant tout la population qui est la cible de ces attaques…. Maintenant, que vont nous raconter « officiellement » les médias traditionnels?

Syrie: l'opposition armée se dote d'armes chimiques (agence).

Syrie: l’opposition armée se dote d’armes chimiques (agence)

© RIA Novosti. Sergei Krivosheev


Des groupes terroristes qui s’opposent au gouvernement syrien se sont équipés d’armes chimiques en provenance de la Libye, annonce dimanche l’agence iranienne FARS se référant aux médias syriens.

Selon l’agence, des terroristes, se trouvant actuellement sur le territoire turc, s’entraînent à manier les gaz de combat. Leur objectif est de perpétrer une attaque contre la population civile et en accuser ensuite l’armée gouvernementale de la Syrie.

« Toute information publiée actuellement ou à l’avenir sur un éventuel recours à  l’arme chimique par l’armée gouvernementale syrienne ne signifiera que les terroristes ont recouru à cette arme contre la population (civile) pour en  faire porter la responsabilité à l’armée et au gouvernement syrien », annoncent les médias syriens cités par l’agence FARS. 

Depuis plus d’un an, la Syrie est en proie à une vague de contestation du régime en place. Les affrontements ont déjà fait plus de 12.000 victimes parmi civils et militaires, selon l’Onu. Un cessez-le-feu a été décrété dans le pays en avril 2012, conformément au plan de sortie de crise proposé par l’émissaire des Nations unies et de la Ligue arabe Kofi Annan, mais les parties en conflit font régulièrement état de nouveaux affrontements et victimes.

Le 7 juin dernier, lors d’une réunion informelle de l’Assemblée générale de l’Onu, la Russie a proposé de convoquer d’urgence une conférence internationale sur la Syrie.

http://lesmoutonsenrages.fr/2012/06/10/syrie-lopposition-armee-se-dote-darmes-chimiques-agence/#more-26879

..
C O M M E N T A I R E S  :  I C I
.
.
Repost 0
Published by Eva R-sistons - dans Russie - Pays de l'Est..
commenter cet article

R-Sistons

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
  • Contact

Recherche

Archives

Pages