3 avril 2009 5 03 /04 /avril /2009 04:05

Exceptionnellement, j'ai repris 
trois articles de mon blog
http://sos-crise.over-blog.com 

-chec-USA-riche-pauvre.jpg
G20 : La défaite de l'humanité.
Le point de vue d'Eva R-sistons

La Bourse s'envole. Donc, le G20 va bénéficier aux spéculateurs, pas aux salariés, ni aux populations. Victoire du Capital sur le Travail, des Lobbies sur les peuples, encore et toujours. On prétend moraliser le libéralisme, en réalité on le renforce : il est rendu plus présentable, ses excès sont freinés, mais il n'est nullement remis en question. Alors que tout le Système devrait être remis à plat. 

Le capitalisme est dangereux pour les citoyens, pour l'environnement, pour l'avenir de l'humanité.

Les financiers et leurs représentants à la tête des Etats, ont tranché. Le capitalisme de production est sacrifié au profit du capitalisme de spéculation. A défaut de changer de Système, il fallait investir dans les entreprises et aider les consommateurs. Or, on a injecté des fonds dans des organismes qui font le malheur de l'humanité : Le FMI et la BM. Partout où ils interviennent, les budgets sont comprimés, les protections sociales limitées, les services publics supprimés, tout est privatisé. Finies les subventions, notamment pour les produits de première nécessité. Le Marché dicte sa loi, au détriment des Etats et des peuples.
 
Qui va payer pour les folies des dirigeants sans scrupules ? Nous, les contribuables. Et les peuples, écrasés de misère, avec, également, des classes moyennes sacrifiées. Et aussi les Etats, qui vont perdre leurs dernières souverainetés.

De toutes façons, les profits engrangés avec ce cadeau de nouveaux milliards seront privatisés, et les pertes seront à la charge des contribuables. Un scandale de plus. Voilà le vrai visage du "libéralisme" !

En tous cas, c'est fait : Le Nouvel Ordre Mondial est annoncé, présenté comme la solution suprême, ...alors qu'il est synonyme de dictature, et de dictature des Banques sur les peuples. Nous avions l'Europe, ce n'était pas suffisant. Il faut maintenant élargir l'emprise à l'échelle du monde. Le carcan bureaucratique, inégalitaire, impitoyable, va devenir planétaire. Sans que nous soyions consultés. Vous avez dit démocratie "irréprochable" ? 

Les participants du G20 sont satisfaits ? Les peuples ont perdu. Vivent les Lagardère ou les Tapie, place aux Dassault et aux Bouyghes. Encore et toujours. Honneur aux puissants, aux bien nés, aux fortunés, aux plus malins, aux marchands de mort...

Allons-nous tolérer de voir nos vies confisquées, spoliées, asservies, ruinées, pour le seul bénéfice d'une poignée de profiteurs et de leurs laquais ? La réponse nous appartient.

Il est des dates qui sonnent le glas de l'humanité : Quand elles sont orchestrées par les apprentis sorciers de la planète, plus préoccupés par  leur portefeuille personnel que par le Bien public. .

Eva

TAGS : G20, capitalisme, BM, FMI, Boughes, Lagardère, Tapie, Dassault, NOM, banques, Europe, finance, capital, travail...


_________________________________________________                                                                
___                                                                                                                                                 

G 20: les spéculateurs jubilent


bourse1La Bourse de Paris s’est envolée, le CAC 40 terminant en hausse de 5,37 % à 2.992,06 points. L’indice vedette a gagné 152,45 points à 2.992,06 points, dans un volume d’échanges conséquent de 4,683 milliards d’euros, bien supérieur aux chiffres constatés ces dernières semaines, traduisant l’intense activité du marché.

Londres a clôturé en hausse de 4,28 %, et Francfort de 6,08 %. Les Bourses nordiques ont grimpé également, jusqu’à + 6,17 % à Helsinki.

La Bourse de New York conforte ses gains, jeudi, en fin de matinée : l’indice Dow Jones gagnait 3,62 %, passant la barre des 8.000 points, et le Nasdaq 4,11 %.

G 20: le monde est sauvé! Merci Sarko

mondialismePar Altermédia

Les conseilleurs ne sont pas les payeurs


Ca y est! Le monde est sauvé, c’est officiel. Sarkozy et ses amis sont les nouveaux héros. Avec le culot de ceux qui se permettent tout, ils viennent même de publier un communiqué triomphant pompeusement intitulé: “Un nouvel ordre mondial.” Comme si le précédent qu’ils avaient promu avait été une réussite!

En une journée, ils auront dépensé 1100 milliards supplémentaires, décrété que les paradis fiscaux doivent eux aussi devenir des enfers fiscaux et tancé les agences de notation. Belle affaire!


Rien sur la responsabilité des états aveugles et complaisants, rien sur l’immoralité d’un système de valeurs qui place l’argent au dessus de tout, rien sur l’étendu des dégâts faits aux économies par une clique de spéculateurs sans foi ni loi, rien sur les sanctions pour les vrais responsables.


Toute la presse parle de “succès” mais personne ne se demande qui va payer. Les états sont ruinés; les particuliers sont écrasés d’impôts et prolétarisés par des salaires de misère; les entreprises sont au bord de la faillite.


Mais surtout, rien dans le communiqué final ne peut laisser penser que l’on rompe avec la logique mondialiste qui mène les pays “riches” à la ruine et les pays pauvres à la famine.


Tout au contraire le G20 réaffirme qu’il “s’empêchera d’élever de nouvelles barrières” protectionnistes c’est à dire qu’il interdit par avance aux nations le droit d’organiser leur propre défense. 


Mille milliards de $ pour le Nouvel Ordre mondial

G20 photo des dirigeants.jpg
G20 - 2 avril 2009
(Cliquez sur la photo pour la voir en totalité)


Les dirigeants mondiaux réunis au sommet du G20 de Londres se sont mis d'accord jeudi pour octroyer mille milliards de dollars supplémentaires aux institutions financières internationales pour faire face à la crise etdonner naissance à un nouvel ordre mondial, a annoncé le Premier ministre britannique Gordon Brown à l'issue du sommet.

Une liste des paradis fiscaux va également être publiée immédiatement par l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) pour décourager l'évasion fiscale, a-t-il ajouté.

Le communiqué final du sommet affirme que "l'ère du secret bancaire est terminée" et que "des sanctions" seront prises contre les centres fiscaux non-coopératifs.

Pour répondre rapidement à la crise, le FMI verra notamment ses moyens triplés avec 500 milliards de dollars supplémentaires, s'ajoutant aux 250 milliards de dollars de ressources existantes, a précisé M. Brown, hôte du sommet, lors d'une conférence de presse à l'issue de celui-ci.

S'y ajouteront 250 milliards provenant d'une émission supplémentaire de Droits de Tirage Spéciaux (DTS), l'unité de compte du FMI, qui lui permettra d'augmenter ses ressources propres.

Le FMI pourra également vendre une certaine quantité d'or pour aider les pays les plus pauvres touchés par la crise. Si les revenus dégagés par cette opération de vente d'or ne peuvent être quantifiés avec précision, l'ensemble des ressources supplémentaires du FMI atteindront 1,1 milliard de dollars, selon le communiqué publié à l'issue de la réunion du G20.

Les dirigeants du FMI et de la Banque mondiale seront désormais nommés au mérite, mettant fin à l'accord implicite qui réservait le FMI aux européens et la Banque mondiale aux américains.

Le G20 a également indiqué que 250 milliards de dollars seront consacrés à aider le financement du commerce pour relancer les échanges mondiaux et que les banques multilatérales de développement, comme la Banque asiatique de développement et son homologue africaine, recevront 100 milliards de dollars de financement supplémentaires.

Par ailleurs, les pays du G20 se sont mis d'accord pour mettre en oeuvre de "nouvelles règles" sur les salaires et les bonus au niveau mondial, selon M. Brown et obliger les entreprises à faire preuve de "responsabilité sociale".

A l'issue de ce sommet, un nouvel ordre mondial va émerger de la crise économique, a estimé le Premier ministre britannique, alors que la chancelière allemande Angela Merkel a affirmé qu'il s'agissait "d'un compromis historique pour une crise exceptionnelle".


Le président Nicolas Sarközy s'est déclaré "heureux" que ce sommet soit allé "au-delà de ce que nous pouvions imaginer", lors d'une conférence de presse à l'issue de la réunion.



__________________________________________________________________________________________

 
Pour Eva, le Nouvel Ordre Mondial (financier) se met en place.
"A l'issue de ce sommet, un « nouvel ordre mondial » va émerger de la crise économique, a estimé Gordon Brown."

 

Quelques dirigeants du G20 lors de la photo de famille qui a précédé l'ouverture de la session
G20: «Un compromis historique pour une crise exceptionnelle»

SYNTHÈSE JOURNÉE + VIDÉO

L'ensemble des mesures prises par le G20 devrait permettre d'injecter 5.000 milliards de dollars dans l'économie mondiale d'ici la fin 2010.

Le sommet du G20 s'est terminé jeudi à Londres par l'annonce d'une augmentation considérable des ressources des institutions financières internationales pour combattre la récession et par la publication d'une liste des paradis fiscaux, consacrant selon le Premier ministre Gordon Brown la naissance «d'un nouvel ordre mondial».


L'ensemble des mesures prises par le G20 devrait permettre d'injecter 5.000 milliards de dollars dans l'économie mondiale d'ici la fin 2010.

Les dirigeants des grands pays développés et émergents, étaient réunis pour «faire face au plus grand défi auquel fait face l'économie mondiale dans les temps modernes», selon les termes de leur communiqué final beaucoup plus agressif et concret que dans la plupart des réunions de ce genre.

Ils ont en particulier décidé de tripler les ressources du Fonds monétaire international (FMI) à 750 milliards de dollars, d'autoriser le FMI à émettre des Droits de Tirages spéciaux (DTS) pour 250 milliards de dollars et à vendre de l'or, le tout représentant un total de 1.100 milliards de dollars.

Le G20 consacrera également 250 milliards de dollars pour soutenir le commerce international.

«L'ère du secret banquaire est révolue»

Une liste des paradis fiscaux va aussi être publiée immédiatement par l'OCDE pour décourager l'évasion fiscale. Cette publication est une exigence de l'Allemagne et de la France. «L'ère du secret bancaire est révolue», assure notamment le communiqué.

Par ailleurs, les pays du G20 se sont mis d'accord pour mettre en oeuvre de «nouvelles règles» sur les salaires et les bonus des dirigeants au niveau mondial.

Un conflit était apparu ces derniers jours entre pays européens soucieux de mettre en oeuvre prioritairement une réforme de la régulation, et les Etats-Unis qui prônaient de nouveaux engagements de relance de la part de leurs partenaires. Mais, ces divergences ont été totalement lissées dans le communiqué final.

Gordon Brown a considéré que ce sommet marquait la naissance d'un «nouvel ordre mondial» émergeant de la crise économique, et «le jour où le monde s'est mis ensemble pour combattre la récession».

«Nous partons du principe que la prospérité est indivisible, que la croissance pour être durable doit être partagée (...). Nous pensons que la seule fondation sûre d'une mondialisation soutenable et l'augmentation de la prospérité pour tous est une économie ouverte fondée sur le principes de marché, une régulation efficace et des institutions mondiales solides», affirme le communiqué.

Des dirigeants satisfaits

La plupart des dirigeants se sont montrés très satisfaits de l'issue des débats. Le président Nicolas Sarkozy s'est déclaré «heureux» que ce sommet soit allé «au-delà de ce que nous pouvions imaginer».


Conference de presse de Nicolas Sarkozy au G20
envoyé par publicsenat

La chancelière allemande Angela Merkel a estimé pour sa part que l'accord trouvé au G20 représentait un «compromis historique pour une crise exceptionnelle».

Barack Obama, qui effectuait ses premiers pas en Europe en tant que président, devait s'exprimer en fin de journée. Un responsable américain a néanmoins salué un résultat «remarquable».

Les manifestations anti-G20 ont finalement été assez contenues, notamment avec un placement sous haute surveillance du centre d'exposition Excel, qu'il n'a pas été possible d'approcher à moins de 600 mètres. Plusieurs dizaines de personnes ont été arrêtés mercredi. Un passant est cependant décédé mercredi, dans des conditions encore floues, peut-être d'un malaise.

Les Bourses ont réagi en fanfare à la démonstration d'unité des leaders mondiaux, terminant en hausse de plus de 4% à Londres et 5% à Paris.

Nicolas Sarkozy a annoncé qu'après ce sommet, qui suivait celui de Washington en novembre dernier, un troisième G20 se tiendrait en septembre prochain à New York, juste après l'Assemblée générale annuelle des Nations unies.

(Source AFP)

http://www.liberation.fr/economie/0101559771-le-g20-s-ouvre-sur-fond-de-tensions


Ce qui a été décidé au G20

Les dirigeants réunis jeudi à Londres pour le sommet du G20 ont décidé la publication d'une liste des paradis fiscaux et le déblocage de 1000 milliards de dollars pour lutter contre la crise économique.

Les dirigeants mondiaux réunis jeudi au sommet du G20 de Londres se sont mis d'accord pour octroyer un total de 1.000 milliards de dollars supplémentaires au Fonds monétaire international (FMI) et à la Banque mondiale (BM).

Ils ont par ailleurs décidé de publier immédiatement une liste des paradis fiscaux non-coopératifs pour décourager l'évasion fiscale.

Le FMI verra ses moyens triplés avec 500 milliards de dollars supplémentaires.

Ces fonds seront constitués par de «l'argent nouveau» et par des droits de tirages spéciaux (DTS) du FMI. Le Fonds pourra également vendre de l'or pour financer son aide aux pays les plus pauvres.

Le Premier ministre britannique a également indiqué que 250 milliards de dollars seront consacrés à aider le financement du commerce pour relancer les échanges mondiaux.

Par ailleurs, les pays du G20 se sont mis d'accord pour mettre en oeuvre de  «nouvelles règles» sur les salaires et les bonus au niveau mondial.

A l'issue de ce sommet, un «nouvel ordre mondial» va émerger de la crise économique, a estimé Gordon Brown.

Le président français Nicolas Sarkozy s'est déclaré «heureux» que ce sommet soit allé «au-delà de ce que nous pouvions imaginer».

Les dirigeants du G20 ont également décidé de se réunir à nouveau d'ici la fin de l'année.

(Source AFP)

http://www.liberation.fr/economie/0101559849-ce-qui-a-ete-decide-au-g20




distribution-aux-sous-tentes-US.jpg
Jmarc2006 : Les premiers bidonvilles
apparaissent aux USA. Vive le NOM !

Désormais les premières étapes de l'avènement du NOM (Nouvel Ordre Mondial) sont entrain de se réaliser.


La crise bancaire frappant au-delà de ses premières victimes, la société va plus vite que prévu verser dans la violence.


A ce jour, deux patrons ont déjà été pris en otage en France.


En Angleterre, la maison de sir Fred Goodwin, celui qui a coulé la Royal Bank of Scotland, a été attaquée...


Aux USA, des tournées en bus sont organisées pour visiter les maisons des cadres d'AIG : « Démissionnez ou suicidez vous », avait clamé le Sénateur Grassley !


Des bidonvilles sont en train d'apparaître aux USA un peu partout, annonce le International Herald Tribune de Vendredi dernier.


Tentes, cabanes, favelas à la brésilienne sont mis en place par la population la plus touchée... celle qui a dû quitter sa maison. Mais aussi d'autres parties de la classe « moyenne » en train de s'appauvrir : les Américains sont tous endettés de plusieurs cartes de crédit. Les salaires n'ayant pas suivis le coût de la vie, les ménages n'ont souvent plus qu'une semaine d'avance sur le loyer. Que ces salaires cessent d'être versés même pour une courte période, et ça sera la catastrophe.

 

La colère gronde et pas seulement en dessous de la surface.


Le sang va bientôt couler... mais plus tard.


Pourquoi ? Car nous ne sommes qu'au début des premières « corrections ».


Les ménages ont perdu leur maison, les travailleurs leurs emplois comme les huiles de Wall Street, les investisseurs ont perdu beaucoup, beaucoup d'argent.


La baisse des marchés à fait se volatiliser une grande part des valeurs engrangées dans les trois dernières années !

 

Si la violence n'a pas encore atteint son paroxysme, c'est parce que les assoiffés de brutalité attendent encore de recevoir quelque chose contre rien ! Comment ça ?

 

"Les renflouages vont fonctionner", pensent-ils. Le gouvernement interviendra et leur sauvera la mise. Ils n'ont pas encore compris que les renflouages gouvernementaux ne font qu'aggraver la situation.

 

En phase d'expansion, les emplois sont abondants et le crédit facile. Si on perd son emploi, on peut toujours en trouver un autre. S'il y a un trou dans le budget, on peut toujours le combler grâce aux cartes de crédit.


Rien de tout cela n'est plus vrai désormais.

 

Non seulement il est plus difficile d'obtenir un emploi... mais il est aussi plus difficile d'obtenir un crédit. Même les gens qui ont encore accès au crédit hésitent. Ils savent où ça mène ; bon nombre d'entre eux préféreraient vivre sous une autoroute plutôt que d'augmenter leurs dettes.

 

Le système « juste à temps » : les gens pensaient qu'ils pourraient toujours compter sur une épicerie ouverte ou un crédit à la consommation, ou un nouvel emploi, lorsque leur situations l'exigerait. Il pensait que le gouvernement mettait tout en oeuvre pour les protéger de la précarité.


Mais désormais, le gouvernement prend des mesures qui accélérera bientôt la précarité de tous en faisant semblant d'agir.


Pourquoi ?


Car la crise est une formidable opportunité pour les Maîtres du Marché de rafler la mise à peu de prix ! Exactement comme les banques avaient racheté pour presque rien les actions Eurotunnel une fois la société proche de la faillite et les petits porteurs dévalisés de leur mise de fond.

 

Quelque chose a mal tourné avec le système « juste à temps » : les distributeurs de billets et le marché de l'immobilier ne sont plus aussi accommodants qu'en 2008... Le marché de l'emploi refuse de bouger.


Les gens changent d'attitude : ils veulent avoir un peu d'argent de poche, juste au cas où...


Ils rechignent à augmenter leur endettement à l'infini... et ne vont plus vers les banques profiter de taux bas. En même temps celles-ci sélectionnent plus leur clientèle à risque...


Ce n'est plus le crédit qui porte l'économie US, c'est le renflouement : la première économie du monde est-elle entrain de s'enfoncer dans les eaux profondes de la récession : l'Atlantide US est-elle morte aujourd'hui ? 

http://www.come4news.com/des-bidonvilles-commencent-a-appara-tre-un-peu-partout-aux-usa-102314

Merci Bridge
http://bridge.over-blog.org/article-29782686.html
  


________________________________________________________________________________________



Société orwellienne :

Message de Stephan, 
de http://crodoff.canalblog.com/

Un monde horrible prend forme.
(Le salut est à la campagne...)
Lire : http://www.bastamag.net/spip.php?article513

Orwell-1984--2-.jpg
Les usagers du métro parisien
bientôt espionnés par la publicité

Par Marc Endeweld (31 mars 2009)

La RATP et sa régie publicitaire Metrobus prévoient le déploiement dans les couloirs du métro parisien de 1200 écrans publicitaires interactifs, qui seront capables d’espionner les réactions et comportements des passants… Cinq associations assignent le "service public" au tribunal.


 

Jour après jour, la réalité dépasse toujours un peu plus la fiction. Concernant l’accès au « temps de cerveau humain disponible » si cher à Patrick Le Lay, l’ancien PDG de TF1, les publicitaires et les industriels de la surveillance, disposent désormais de trouvailles technologiques proches de celles exposées dans les films d’anticipation comme Blade Runner ou Minority Report… Car l’urgence est là : l’attention portée aux programmes de télévision « de masse » ne fait que diminuer d’années en années, notamment chez les jeunes générations. D’après les chiffres de Médiamétrie, la chaîne TF1 a enregistré sur la semaine du 16 au 22 mars 2009, une part d’audience de 25,6% contre 26,8% une semaine avant. Rappelons également que la part d’audience sur la semaine du 2 au 8 mars 2009 était de 27,5%.


Des écrans partout…


Dans notre environnement, les écrans se multiplient : en France, on compte désormais 31 millions de télés, 55 millions de mobiles, 30 millions d’ordinateurs. Sans parler des consoles, webcams, GPS, appareils photo numériques... Dix écrans rayonnent en moyenne dans chaque foyer, selon la Sofres. Au Japon, on peut déjà lire son journal ou un roman sur un écran tactile.


Mais devant la baisse d’audience de la télévision traditionnelle, les annonceurs cherchent néanmoins à continuer d’abreuver d’images de pub ce réservoir de jeunes et moins jeunes (potentiels) consommateurs. C’est là qu’interviennent les nouvelles technologies, et l’invasion dans l’espace public d’écrans à vocation publicitaire. Ainsi, la RATP et sa régie publicitaire Metrobus (filiale de Publicis et de JCDecaux) a décidé l’installation de 1 200 dispositifs publicitaires animés avec des écrans LCD haute définition, hauts de 1,60 mètre (écrans à cristaux liquides). Quatre écrans sont déjà actifs à la station Étoile, et 400 autres sont prévus d’ici à fin juin 2009. Par ailleurs, 800 écrans doivent être installés dans les gares SNCF d’ici à la fin de l’année 2009.


…truffés de capteurs !


Écrans équipés de capteurs qui permettront
d’analyser le comportement des passants et de recueillir des informations sur eux… Dans un premier temps, ils pourront mesurer le nombre de personnes qui passent et analyser leurs réactions afin de détecter quel élément de l’image a retenu leur attention. Selon l’AFP, ces capteurs pourront également calculer le temps d’arrêt de chaque usager devant le mobilier. Et, à terme, ces capteurs pourraient aussi donner des informations sur l’âge et le sexe des passants réceptifs à chaque campagne ! Enfin, à la fin du premier semestre 2009, les panneaux pourront communiquer en Bluetooth (technologie de communication sans fil) avec les téléphones mobiles compatibles des usagers de la RATP et leur envoyer des publicités ou des coupons de réduction, même si Maurice Levy, PDG de Publicis, a déclaré dans 20 minutes que, en ce qui concerne l’acceptation des publicités sur les téléphones portables, « la démarche resterait volontaire de la part du consommateur ».


Pas d’autorisation de la préfecture


Et bien sûr, ce dispositif n’a pas fait l’objet d’une demande d’autorisation en préfecture puisque, selon Métrobus, il ne s’agit pas d’un système apparenté à de la vidéosurveillance… Cinq associations (
Résistance à l’agression publicitaire, Souriez vous êtes filmés, Big brother awards, Robin des toits et Le Publiphobe) viennent d’assigner la RATP et sa régie publicitaire Métrobus (filiale de Publicis et JCDecaux) devant le juge des référés du Tribunal de grande instance de Paris, pour leur projet d’installation massive d’écrans publicitaires « espions » dans les couloirs du métro parisien.


Quand JC Decaux se lance dans le numérique…


Mais cette expérience avec la RATP risque de se généraliser. Depuis deux ans, JC Decaux, le numéro un mondial du mobilier urbain s’est lancé dans le numérique, en partenariat avec l’INRIA (Institut national de recherche en informatique et en automatique). Conséquence : panneaux d’affichages, colonnes Maurice, abris bus… seront bientôt remplacés à Paris par une nouvelle génération de mobiliers « communicants ».


« Le futur de la Ville est de devenir à terme un vaste espace communicant constitué de nouvelles formes de boîtes de dialogue, s’enthousiasme ainsi Albert Asseraf, directeur Stratégies, Etudes et Marketing de JC Decaux. La multitude de services en ville (orientation, localisation de points remarquables, transports…) trouvera ainsi un relais au sein du réseau physique JCDecaux ». Comme pour le Velib, on présente le projet comme une opportunité de rendre de nouveaux services à ces chers citadins de plus en plus pressés et perdus dans la grand ville : « L’information diffuse a pour objectif d’assister implicitement les individus dans leur vie quotidienne », nous explique-t-on sur la plaquette de partenariat entre JCDecaux et l’INRIA.


… et rêve d’une ville 2.0


Mais derrière ce souci « d’assistance », l’objectif de l’entreprise est clair : devenir incontournable dans la diffusion de la publicité « mobile » en faisant valoir auprès de ses clients la densité de son réseau de mobiliers urbains dans les plus grandes mégalopoles. Bref, bientôt ces mobiliers seront autant de mouchards publicitaires pour le paisible citoyen.


Car l’idée est bien de profiter des nouvelles technologies pour étendre les éléments du monde virtuel au monde physique. Passer du Web 2.0 à la ville 2.0. Autrement dit, rendre les promeneurs équipés de portables totalement transparents, en leur envoyant des messages publicitaires « ciblés » en fonction des informations récupérées via leur portable. Comme lorsque les internautes surfent sur Google, et laissent des traces sur leurs goûts, leurs habitudes… Ouvrez les yeux, c’est la réalité.


Marc Endeweld
http://www.bastamag.net/spip.php?article513  


Comment la Chine a déjà gagné le G20

Par Daniel Fédou, président d'Entreprise Emplois. Loin des lectures conventionnelles qui voient Européens et Américains s'affronter au sommet des géants économiques de ce monde, il est fort à parier que le grand vainqueur à la sortie soit la Chine! Daniel Fedou anime depuis 1991 une association de chefs d'entreprise de la région Aquitaine. (photo : ๑۩۞۩๑~OTH~๑۩۞۩๑ - Flickr - cc) A en croire les media occidentaux, on devrait assister au G20 à une confrontation entre les USA et les pays européens, où chacun va jouer sa carte. Mais si vous voulez suivre la partie, n'oubliez pas que les Chinois seront assis à la table. Et qu'ils détiennent un bon nombre d'atouts.   Bien entendu, avant une négociation, les déclarations des uns et des autres sont avant tout des postures. Il faut ...

Audiovisuel, réforme :
On a beaucoup parlé, il y a peu de la réforme de l’audiovisuel public et notamment du fait que le CSA ne désignera plus, à l’avenir, le président de France Télévisions.  Ainsi donc, le président de France Télévisions sera nommé par le gouvernement sur avis conforme du CSA. Les parlementaires devront approuver ce choix à la majorité qualifiée ( ce qui n’est pas un problème compte tenu que l’UMP détient la majorité dans les deux assemblées) On ne peut pas non plus faire l’impasse sur l’affaire AFP vs Frédéric Lefebvre : l’Agence France-Presse, censurerait leurs commentaires à propos de la condamnation en appel, le 10 avril, de Ségolène Royal à payer des arriérés de salaire à deux anciennes collaboratrices. Frédéric Lefebvre accusait l’agence "d’avoir à quatre reprises "censuré" des communiqués ou des commentaires de son parti à propos de cette affaire. Il ajoutait en forme de leçon de déontologie journalistique : "Je conteste à l’AFP le ...

La politique d’ouverture destinée à déstabiliser la gauche se poursuit : Nicolas Sarkozy a nommé Jean-Luc Hees a la tête de Radio France -ce n’est plus une surprise, c’est même officiel- mais il a également choisi celui qui dirigera bientôt l’antenne de France Inter. Ce sera Philippe Val, le patron de Charlie Hebdo et éditorialiste le vendredi matin sur l’antenne de France Inter. Le choix ne manque pas d’une certaine logique : Hees et Val sont de vieux amis et Philippe Val est aussi un ami de Carla Bruni… Dans ce qu’il faut appeler l’"affaire Charlie", Philippe Val a aussi été un défenseur, de facto, du fils et de la belle-fille du président de la République. Voila qui peut donc expliquer le choix de Val par l’Elysée, mais qui ne suffit peut être pas à rassurer au sein de l’UMP, déjà fort énervé par les différentes nominations de gauche faites par le président… La constitution de l'Etat totalitaire sioniste, province de France, se poursuit donc. ...

Sélection de liens :

A lire :
Révélations sur les relations Obama-Sarkozy 
(Blog Affaires Etrangères)



C O M M E N T A I R E S    :  I C I
  

Partager cet article

Repost 0
Published by R-sistons à l'intolérable - dans Nouvel Ordre Mondial - mondialisation
commenter cet article

commentaires

Eva R-sistons 03/04/2009 22:45

Merci cher ZodoJ'ai mis ton commentaire sur l'article banque de R-sistonset je vais le mettre sur le blog sos-crisebien à toi, Eva

zodo 03/04/2009 17:57

En clair, éviter que les banques ne prêtent que quand ça va bien, et qu’elles cessent de prêter quand ça va mal. Pour cela, on peut par exemple les obliger à mettre de côté plus d’argent quand la croissance est là, pour éviter qu'elles se trouvent à découvert une fois la crise venue. Ou mettre fin au mouvement qui oblige les banques à sacrifier au principe de la "juste valeur". En apparence, c’est assez logique : la méthode consiste à inscrire les actifs au bilan à la valeur que leur accorde le marché. Le problème, c’est quand le marché déraille : la valorisation déraille aussi, les bilans sont plombés, et les banques ont un besoin urgent de fonds propres... Il y a sans doute peu de chances que la France obtienne gain de cause sur ce plan là, car les Etats-Unis sont farouchement opposés à une remise en cause de ce principe. En réalité, aucune solution concrète n’a été proposée par le grand capital.
La France souhaite que les ressources du FMI augmentent. L’Union européenne a d’ailleurs annoncé une hausse de sa contribution à hauteur de 75 milliards d’euros. Elle souhaite aussi que le fonctionnement de l’Institution dirigée par Dominique Strauss-Kahn soit revu, pour donner aux pays émergents une plus grande influence, à travers une réforme des droits de vote et un changement du processus de nomination du directeur général, pour qu'il ne tienne plus compte de la nationalité des candidats, comme c’est officieusement le cas. Il s’agit enfin de donner à la Banque mondiale la possibilité de prêter de l’argent aux pays les plus pauvres, qui n’ont pas assez d’argent pour procéder à une relance budgétaire. Ceci, afin qu’ils puissent creuser leur déficit et booster l’activité. La population tire le diable par la queu. c'est le souhait du grand capital.

R-Sistons

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
  • Contact

Recherche

Archives

Pages