14 janvier 2009 3 14 /01 /janvier /2009 21:54


_Images_gaza-massacre3.jpg
Une intellectuelle dit
ce qu'elle pense,
face au Lobby
par Eva

On a l'habitude de dire qu'il n' y a plus
d'intellectuels. Apparemment, oui.
Les BH Lévy
et autres pseudo-penseurs
accaparent les médias,  traînant derrière eux
le boulet de leur origine, et débitant partout
leurs pensées uniformément partisanes.
Aussi, quelle surprise salutaire en découvrant
l'initiative de huit intellectuels en faveur de Gaza !
 
Qu'est-ce qu'un intellectuel ? D'abord et avant tout,
une personne indépendante. Libre. Vous me
connaissez suffisamment pour savoir que
l'indépendance - par rapport aux schémas dominants,
aux idées communément établies, ou aux partis,
clans, chapelles, pouvoirs... - est le trait qui me
caractérise le plus. Je la cultive naturellement,
quelles que soient les ciconstances, et quel que soit
aussi, peut-être, un jour, le prix à payer, dans une
société totalitaire comme celle que prépare
Sarkozy, soumise au bon plaisir du Maître absolu
au service des Grandes Puissances de l'Argent 
qui dévastent la planète .

La bienveillante indulgence dont bénéficie Israël
est absolument intolérable. Nul ne doit transgresser
le Droit, de surcroit en se drapant de légitimité
et d'éthique.

Sarkozy
est tout sauf indépendant. Sa dernière
promenade au Moyen Orient,
évidemment très
médiatisée, est une imposture. Cet homme ne sera
jamais un médiateur. Il s'en est d'abord pris à la
victime, et il a visité successivement les
marionnettes malfaisantes d
'Egypte, d'israël, de
Cisjordanie, en ignorant superbement les principaux
protagonistes de la tragédie de Gaza. 

Les médias
ont diffusé des images pleines d'émotion
des Israéliens apeurés à l'idée de recevoir une roquette
dans leurs abris, et se sont contentés de montrer
les dégâts matériels subis par Gaza.  Abjects jusqu'au bout.

Les chancelleries se sont réunies, ont déplacé des dossiers
et des journalistes, et les Israéliens ont continué à 
massacrer. Cet Etat militaire a besoin de sang, de champs
de batailles : Chacun trouve son plaisir comme il peut.
Abjection là aussi. L'humanité est capable du meilleur
comme du pire, c'est bien connu. Et avec Israël,
le pire s'étale en lettres de sang. Sans vergogne,  et
la conscience en paix. L'horreur absolue. 

Et nous ne sommes peut-être pas au bout de l'horreur !

Information de dernière minute que les médias ne
répercuteront pas :

On a mis en avant les déclarations
du Président Iranien
comme quoi Israël
devait être rayé de la carte, en réalité les médias
ont tronqué le sens de cette déclaration,
pour l'instrumentaliser à des fins impérialistes. 
Des personnalités israéliennes, notamment
un Ministre et un historien, ont, eux,
réellement,
clairement,
appelé à rayer les Palestiniens de la carte.

Et ce soir, un DEPUTE israélien ultra-nationaliste,
M. Lieberman, appelle Israël à combattre le Hamas
comme les Etats-Unis l'avaient fait... avec le Japon !
(Donc en lançant une bombe atomique pour résoudre
radicalement  le problème. Et ensuite, bien entendu,
s'emparer en toute illégalité des ressources convoitées,
je songe au gaz offshore...).

Quels médias vont s'émouvoir de telles déclarations ?
Marie Drucker, Elise Lucet, David Pujadas...
seront
bien entendu aux abonnés absents. Honte à ces
vulgaires désinformateurs !

L'attaque de Gaza n'est pas une réponse aux tirs de roquettes.
Il s'agit en réalité d'une guerre économique, impérialiste,
pour la domination de toute la région et de ses ressources.

Je rappellerai certains points :

- Le Hamas est en réalité une création d'Israël, par exemple
Sharon a lui-même financé les mosquées de ce mouvement.
Voilà la vérité.
- Abbas est un collabo, comme il y en a eu de tous temps, un
Pétain
palestinien. C'est avec des hommes comme lui que
les peuples sont écrasés, indéfiniment.
- On  ne pactise pas avec le Mal, on le combat.
- Israël a déchaîné sa puissance de feu contre un Etat
sans défense, vivant dans des conditions effroyables.
Il ne peut plus exiger du monde qu'on commémore sa Shoa.
Outre que d'autres populations ont subi, dans le monde,
des génocides d'ampleur égalée (aussi bien les Amérindiens
que les Arméniens,
pour ne citer que ces exemples),
les conflits et guerres qu' Israël  provoque dans le monde,
plaident contre lui, contre la compassion à son égard.
- Il bafoue sans cesse toutes les résolutions internationales,
au mépris du Droit, en toute impunité, et il commet des
crimes de guerre insensés en employant des armes
prohibées par les conventions internationales sur une
concentration de population unique au monde.
- Israël pousse le cynisme jusqu'à faire des morts et
des blessés palestiniens, un argument électoral !
- La démocratie
dont se targue Israël est une imposture,
qui ne doit pas faire illusion. Racisme,
édification de murs,
eugénisme, désinformation, violation du Droit... Quelle image
de l'Occident donne-t-il ? Toutes les valeurs
sont piétinées, et l'Occident se déconsidère partout.
- Les actes d'Israël dans le monde sont inqualifiables,
d'autant plus qu'ils sont sournois, et l"Europe
le "récompense",
en quelque sorte, en lui offrant un statut de quasi-membre
dans l'Union Européenne, au lieu de lui infliger des sanctions
commerciales. Si entrée dans l'Europe il doit y avoir, et
d'ailleurs au nom de quoi ? Celle-ci doit être soumise à des
conditions draconiennes.
- L'Etat d'exception, et d'impunité, dont jouit Israël, doit
immédiatement cesser. Les dirigeants doivent tenir compte
des souhaits de leurs populations, et faire respecter le Droit. 
Un lobby ne peut tout soumettre à son influence.
- Israël ne veut pas la paix, mais laisser la situation pourrir.
Pour amputer toujours plus les Palestiniens de leur
territoire, réduit à la peau de chagrin.
Il doit donc trouver
en face de lui une volonté politique sans faille. Nous n'avons
rien à attendre des Etats-Unis,
prisonniers des lobbies
israéliens, juifs. Il faut que l'Europe joue son rôle, en fidélité
aux idéaux de ses pères fondateurs. Ce conflit doit
questionner l'U.E.,
féconder la pensée européenne,
la conduire à se remettre en question, à repenser ses valeurs :
Pour représenter une 3e voie, une espérance pour les peuples.
En somme, retrouver l'élan du départ, celui d'une Europe
des peuples, ou se démettre !
- Le massacre des Palestiniens encouragera les extrémismes.
La politique israélienne, insensée, fait le jeu des fanatismes.
En particulier, la Palestine laïque, démocratique, est en danger.
- La politique du pire, comme en Irak, ça suffit ! Il faut cesser de jouer aux apprentis-sorciers.
- Le Hamas a évolué. Il a fait des concessions, Israël demeure
intransigeant. On ne choisit pas ses interlocuteurs. Il est
primordial de dialoguer, de discuter, quel que soit l'adversaire.
- La politique d'Israël à l'égard des Palestiniens ne peut que
conduire au désespoir, au ressentiment, à la haine, au terrorisme. Il est temps de faire prévaloir la raison !
- Les populations ne doivent plus jamais être prises en otage,
Gaza ne doit plus être utilisé comme un simple pion dans
une stratégie de domination de certaines régions.
- Il est d'autant plus nécessaire de résoudre d'urgence, enfin, la  question palestinienne, qu'elle conditionne, en définitive,
l'équilibre et la paix dans le monde.

Eva

Lobby.jpg
Sélection de liens


Monsieur Obama, à propos de vos deux filles,
vous oubliez quelque chose...

Michel Collon

Cher Monsieur Obama,

Vous avez déclaré à propos du conflit entre Israël et les Palestiniens : "Si quelqu'un tirait des roquettes sur ma maison où mes deux filles dorment chaque soir, je ferais tout ce qui est en mon pouvoir pour faire cesser cela."

Protéger vos enfants ? Comme je vous comprends! Mais, pour être tout à fait correct envers vos filles, ne devriez-vous pas leur raconter l'histoire de cette maison ? Dire que vous l'avez volée à ses propriétaires ? Et aussi le jardin, et tous les champs autour ! Et que vous avez obligé l'ancien propriétaire à aller vivre dans la niche du chien ? Car c'est exactement ce qu'Israël a fait en volant leurs maisons et leurs terres aux Palestiniens, et en les forçant à vivre dans des camps de réfugiés (voir les livres d'historiens israéliens comme Benny Morris).

Dès lors, cher Monsieur Obama, pourriez-vous prétendre vivre dans cette maison tranquillement, comme si de rien n'était ? Alors, juste une question : votre "changement" consistera-t-il à répéter ces vieux mensonges sur la maison, déjà ressassés par tous vos prédécesseurs ?

Recevez, cher Monsieur Obama, mes meilleurs sentiments. Et dites à vos amis que, sur cette terre de Palestine, il y a de la place pour tout le monde. A moins qu'une différence de religion ou de couleur de peau pose un problème à quelqu'un ?

Michel Collon
13 janvier 2009

Retrouvez chaque jour des témoignages, analyses, critiques d'infos sur Gaza à
www.michelcollon.info


Les images sur Internet

Dans un tel conflit, ce sont surtout les images -et plus spécialement les vidéos- qui sont particulièrement recherchées (toujours en raison de l'absence de correspondants sur place). 

En se rendant sur Dailymotion, et en tapant Gaza (dernières vidéos), on trouve des flots de vidéos qui ne correspondent pas forcément à ce qu'on voit sur les télévisions françaises.

L'état israélien a compris l'importance de cette bataille des images en fournissant à l'autre grand site de vidéos, youtube, des images de ses bombardements, prises de ses avions. Des images qui tentent d'accrediter l'idée de bombardements "chirurgicaux". Des vidéos démenties par les flots d'images sur les victimes.

Dans cette guerre de la vidéo sur Internet, quelques télévisions avaient des correspondants dans la bande de Gaza qui sont, bien sûr restés sur place après le début des opérations.

Parmi ces télés, il y a notamment Al Jazeera qui émet des images de la bande de Gaza soit en anglais (en live sur Internet) soit en arabe.

La chaîne française France 24 dispose aussi d'un correspondant à Gaza.

Une autre chaîne émet de Gaza, la télé iranienne presstv (qui capture écran de la vidéo présentée comme étant celle d'une Palestinienne face à un soldatdiffuse en anglais sur internet). Les locaux de cette chaîne ont d'ailleurs été touchés par un bombardement israélien.

Preuve de l'engouement des internautes pour les images de ce conflit, l'extraordinaire succès d'une vidéo montrant une jeune Palestinienne des territoires occupés tentant d'empécher un soldat israélien de tirer sur des manifestants en faisant barrage de son corps. Une vidéo difficile à officialiser, les sites la montrant restant imprécis sur la date et sur la source des images (télévision coréenne ?). Lire sur le Post, un article tentant de décrypter cette vidéo. 

Enfin, ne pas manquer sur le site d'Arte, la diffusion, exclusivement sur Internet, de leur série sur Gaza et Sderot, la ville israélienne proche de la bande de Gaza.

f_haut.gif
 
Les sites généralistes sur le Proche-Orient

image_50370743.jpgLes sites internets consacrés au conflit israélo-palestinien sont innombrables, de toutes obédiences et plus ou moins interessants. Liste non exclusive de sites utiles pour une meilleure compréhension de la guerre de Gaza.

 

Sites de médias:
Côté israélien, le journal Haaretz, en général très bien informé, diffuse, en anglais, une excellente information sur le conflit avec souvent des points de vue variés sur l'opération israélienne.

Le site du Monde diplomatique apporte d'interessantes archives sur la situation et l'histoire du Proche-Orient.Une de l'Humanité pendant le conflit de Gaza

Sur l'actualité au jour le jour, les points de vue sont bien sûr

différents qu'on lise l'Humanité ou Le Figaro. La photo choc choisie par l'Huma pour faire une de ses Unes sur Gaza a créé une polémique.

Enfin, une agence de presse palestinienne continue à travailler à Gaza, fournissant des images à de nombreux médias.


Sites d'information indépendants
 :

Le site de la "Coordination des Appels pour une Paix Juste au Proche-Orient" (à l'origine d'une liste Europalestine lors des dernières européennes) qui diffuse sur son site internet un fil d'information continue (et militant) sur le conflit au Proche-Orient, connaît, selon ses responsables, une fréquention "trois ou quatre fois" supérieures à la normale en ce moment. 

On trouve aussi de nombreuses informations sur le site de l'Association France Palestine Solidarité, comme cet article du pacifiste israélien Uri Avnery dans lequel il explique les causes de la guerre de Gaza (selon lui).

f_haut.gif
 
A lire aussi

Tandis que dans son bloc-notes du Point, Bernard-Henri Levy défend la politique israélienne, les sites des grandes organisations consacrées au droits de l'homme attirent l'attention sur la situation humanitaire à Gaza.

image_50370386.jpgLe site de la Croix-Rouge Internationale apporte des informations précises sur les difficultés des civils pris dans l'opération israélienne. Le site de l'Unrwa (organisation de l'Onu pour les réfugiés) donne des détails sur les conséquences des raids pour les équipes de l'Onu qui travaillent sur place.

En France, la Ligue des Droits de l'homme insiste sur l'accord d'association entre Israël et l'Union européenne. "Nous exigeons du gouvernement français et de l’Union européenne qu’ils suspendent l’accord d’association avec l’Etat d’Israël et cessent toute coopération militaire avec ce dernier". 

De nombreuses organisations israéliennes consacrées aux droits de l'homme montrent l'opposition de certains israéliens à la guerre, pourtant soutenue par une écrasante majorité de leurs concitoyens. Parmi celles-ci, B'tselem (Centre israélien pour les droits de l'homme),la Paix Maintenant (beaucoup moins puissant qu'il y a quelques années) ou les soldats qui refusent la guerre. On peut trouver une liste de ces organisations sur ce site. (En anglais ou en hébreu). 

Des blogs traitent aussi du conflit. Pas question ici de citer tous les blogs qui abordent le sujet. Nous avons cependant sorti du lot quelques adresses qui peuvent apporter un éclairage ou des informations originales.

Tristan Mendès-France montre sur son site les orientations image_50370438.jpgidéologiques du Hamas en commentant sa charte. La députée européenne (Verts) Hélène Flautre, qui vient d'entrer dans la bande de Gaza avec d'autres députés européens, décrit la situation dans le territoire. Le site d'ISM (international solidarity movement) -organisation non-gouvernementale regroupant des pacifistes palestiniens et internationaux- diffuse des témoignages de personnes vivant à Gaza. Un blog reprend ces témoignages (dont on ne connaît pas la véracité) en évoquant plus particulièrement les bombes au phosphore utilisées par Israël.

Enfin, l'incontournable blog de Charles Enderlin permet de replacer l'actuel conflit dans sa durée. Sur son blog, le correspondant de France 2 à Jérusalem rappelle les différentes étapes de la politique israélienne vis à vis des mouvements islamistes palestiniens.

http://info.france2.fr/dossiers/monde/50346266-fr.php


La photo de l' Humanité

 Nous avons quelques fois détourné le regard de ce visage d’enfant émergeant seul des gravats, d’une main crispée à côté d’une sandale en plastique rose, de ces corps alignés dans des morgues qui débordent. Peut-être, éprouverez-vous aussi cet effroi devant la barbarie. Nous avons décidé de montrer ces images. Elles témoignent mieux que tout du sort de ce confetti où souffrent 1,5 million d’êtres, de l’infinie disproportion des forces, du caractère dérisoire de l’argument de Tel-Aviv, qui prétend mettre en oeuvre une riposte légitime et proportionnée. »

la photo de Gaza qui lui rappelle immédiatement celle de Colombie, ainsi que l'insupportable reportage télé que nous avons tous vu, horrifiés

http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=1527


-hotos-gaza-arr-t-sur-images.jpg

Israël a tiré sur des équipes médicales !!!!
Il ne respecte rien ! Et pour détourner l'attention de toutes ces horreurs, pour nous faire peur, on nous sert à nouveau... Ben Laden ! Il appelle à la guerre sainte ! Brrrr, je tremble !  Bonnes gens, vite, réfugiez-vous sous l'aile protectrice des Occidentaux !!! (Eva)


_______________________________________________________________________________________________________



liste complète

 A partir du 1er février, plus de 4 millions d’usagers du métro parisien seront fliqués.

Excepté quelques touristes persistant à s’acheter des tickets en carton, tous auront un passe "Navigo" personnalisé, grâce auquel leurs déplacements pourront être suivis en temps réel et enregistrés.


La Ratp a en effet décidé d’imposer ce passe électronique à la place de la carte Orange. Et tout ce qu’à réussi à faire la pauvre Cnil, censée veiller sur nos libertés, c’est à arracher à la régie du métropolitain la création d’un autre passe, anonyme celui-là, baptisé "Découverte". Et qui coute 5 euros alors que l’autre est gratuit. Miracle de la démocratie moderne : pour garder le droit de se déplacer de manière anonyme, pourtant un des droits démocratiques élémentaires, il faut raquer. La Ratp met d’ailleurs tellement de mauvaise volonté à commercialiser ce passe que la cnil vient de pousser son petit cri indigné : dans un communiqué de presse, elle affirme qu’avec le passe Navigo"plusieurs incertitudes demeurent quant au respect du droit de tous les usagers à la protection de leur vie privée et de leurs données personnelles".
Passe Navigo n’est, on le sent bien, qu’un nouveau pas en avant dans un monde où des technologies de plus en plus invisibles et mouchardes s’enracinent dans nos vies quotidiennes.Déjà ,chiens, chats...
alors que de tous côtés se multiplient les mouchards électroniques, nous restons curieusement apathiques,
Rares sont ceux qui, comme le groupe PMO, résistent. "Que pouvons-nous? Refuser toutes les cartes, de transport, de fidélité, de paiement, d’identité, à Rfid.
Voir livre "Rfid : la police totale"par pièces et main-d’oeuvre, aux éditions l’Echappée, 80 p. 6 euros
suite à

http://illusions-de-mouvements.over-blog.com/article-26777677.html

Eva : A défaut de pouvoir nous convaincre, avec leur sale société, il ne reste plus qu'à nous tenir à leur merci, avec la complicité des médias abjects.


Devenir « volontaire des médias » pro-israélien.
http://futurquantique.org/axe-du-mal/569-alerte-a-la-propagande-hasbara--la-machine-de-relations-publiques-sioniste-se-met-en-marche
http://vigicitoyen.canalblog.com/archives/2009/01/14/12091946.html

L’armée israélienne refoule aux points de contrôle les canalisations et le ciment destinés aux réparations du réseau d’égout.
http://www.legrandsoir.info/spip.php?article7752
http://vigicitoyen.canalblog.com/archives/2009/01/14/12091946.html


Eva : Ce sont les victimes de la Shoah qui font tout ça ???
L'horreur rend-elle donc horrible ?


champi_nucleaire-V--Jauvert.jpg

Une frappe sur l' Iran bientôt ?

Un article en anglais paru sur newsmax.com me fait revenir sur le sujet.

"Des sources bien informées ont rapporté à newsmax que Israel pourrait lancer des frappes contre l'Iran dans très prochainement, probablement pendant que G.W. Bush s'apprête à quitter son office".
"La raison est que l'Iran est tout proche de disposer d'un arsenal atomique."

L'International Atomic Energy Agency, via son Director General Mohamed ElBaradei, disait en juin 08 que l'Iran serait prêt dans 6 mois. Les six mois sont passés ...

On se rappelle que la semaine dernière, G.W. Bush avait déclaré qu'il ne soutiendrait pas une attaque sur l'Iran. Mais on voit aussi que des livraisons massives de munitions en provenance des USA se font en Israel...  Rappelez-vous, quand les politiques parlent de paix, les militaires préparent la guerre.

Par ailleurs, de nmbreuses élites poitiques ont annoncé une crise "internationale" autour de l'investiture d'Obama.

Le compte à rebours est-il lancé ??

Lire l'article en anglais sur newsmax.com
http://lapromo.neufblog.com/leveilleur/2009/01/peut-on-sattend.html



Crise du gaz... vers la 3e guerre mondiale ?
En tout 10 pays, incluant l'Allemagne, l'Italie, la France ont pris des mesures d'urgence.

La crise du Gaz se complique sérieusement de jour en jour. Lord Stirling fait un lien direct entre ce conflit gazier et le processus de déstabilisation mondiale qui est en cours et, qui selon lui, nous mène tout droit vers la 3ième guerre mondiale tel que les banksters l'ont planifiée.

http://lapromo.neufblog.com/leveilleur/2009/01/poste-spcial--.html

Partager cet article
Repost0
13 janvier 2009 2 13 /01 /janvier /2009 22:53
  
A Elise Lucet, journaliste à FR2
Gaza, c'est un détail de l'Histoire ?
Par Eva


Madame,

Je suis journaliste de profession, je n'exerce plus depuis quelques années.  Et je suis scandalisée en regardant vos informations. Ce n'est plus de l'information, c'est de la désinformation. En France, patrie des Droits de l'Homme, attachée à la démocratie, vous bafouez toutes les règles de neutralité et d'objectivité. Je sais, vous travaillez pour France 2, qui est tombée, dans le sens le plus bas du terme, aux mains d'un clan au service des intérêts d'Israël, avec des personnes comme Monique Atlan, présentant les derniers ouvrages (encore hier, celui, comme par hasard, sur "le" gamin qui symbolise les victimes de la Shoah, en plein conflit israélo-palestinien, pour attirer la compassion sur ceux qui procèdent méthodiquement au nettoyage ethnique comme celui dont ils ont été victimes), grande prétresse de la culture, donc, d'un côté, et de l'autre, prêchant pour la guerre contre l'Iran, au risque d'être complice de l'Apocalypse nucléaire qui fera sombrer l'humanité dans les pires souffrances.

On peut penser que le fait de travailler pour une chaîne, soi-disant publique, en réalité communautariste (ce qui est non seulement hypocrite, mais un détournement des fonds publics à des fins partisanes), vous oblige à contrôler chacun de vos mots, chacune de vos séquences, soumis au préalable à la censure sinon de Tsahal ou du CRIF, du moins de leurs agents. Mais cela n'explique pas tout. Vous avez une conscience, Madame ? Vous pouvez vous regarder dans la glace, le matin, sans honte ? Et si vous n'avez pas une conscience, vous qui semblez, par votre ancienneté sans doute (le phénomène de communautarisation, en embauchant tous les petits copains, même à la Météo, est relativement récent), ne pas appartenir au Clan, vous avez, donc, des règles déontoligiques à respecter, Madame. Or, vous semblez l'oublier.



Gaza, par exemple. Gaza la martyrisée, des médias plus rigoureux que le vôtre, comme BFM TV, la présentent comme subissant une "extermination", pas moins. Oui, des armes illégales sont employées, provoquant des blessures effroyables, irréversibles, et même des cancers dont on ne guérira pas, la moitié des blessés sont des enfants, brûlés, voire calcinés (terme employé sur FR3), l'eau est polluée volontairement, l'air est irrespirable, contaminé, les habitants sont en permanence terrorisés, et plus seulement affamés, privés de travail, de médicaments (même d'anti-douleurs ou de produits anesthésiants de base !), de gaz, d'électricité, etc...   Et ce qu'ils subissent, Madame, les conduira, comme au Vietnam, à mettre au monde des enfants malformés. Dois-je l'apprendre à la journaliste  que vous prétendez être ? Le but est en effet d'exterminer cette population, pour prendre sa place, et exploiter au large de Gaza de juteux gisements de gaz. Tout bénéfice pour les odieux prédateurs dénués de toute éthique, en dépit de leurs paroles mensongères. Voyez mes articles, J'accuse, et "Israël l'infidèle se vautre dans ses péchés", sur mon principal blog,
http://r-sistons.over-blog.com



Or, ce mardi 13 janvier, je vous ai entendu dire un mot en passant sur Gaza, au Journal de 13 heures. En passant  : "Quant à Gaza, l'étau se resserre, les armées progressent.." - et pas une image !  C'est un "détail de l'Histoire", n'est-ce pas, comme dirait Jean-Marie le Pen par rapport à la Shoah ? Vous avez vite esquivé le sujet. Un génocide, un détail ? L'utilisation, de surcroît intensive, d'armes prohibées, un détail ? Une opération d'une ampleur inégalée sur une population totalement sans défense, exténuée par un blocus de deux ans, privée de tout - un détail, pour vous ? Des enfants calcinés, déchiquetés, éclatés, sans tronc, ou sans jambes, voire sans tête - l'image de ce petit garçon sortant de l'école bombardée avec dans les bras le corps de sa soeur décapitée, vous ne l'avez pas vue ??? - , des enfants hébétés et affamés aux côtés de leur mère morte, trouvés quatre jours après l'effondrement de leur maison, des enfants vivant tous les jours dans la peur depuis la naissance.... cela ne vous impressionne pas ? Sans doute non, vous continuez à irradier, rayonner, l'Actualité du bonheur comme cette chaîne communautariste les affectionne tant, n'est-ce pas ? L'objectif n'est-il pas de faire vivre les citoyens dans une félicité trompeuse, de les illusionner, de les anesthésier, de les détourner de la réalité... pour qu'ils ne la contestent pas, peut-être ?

                        

Madame, pendant que vous et votre collègue du 20 h, David Pujadas,
écartaient rapidement ce sujet encombrant, pour lequel d'ailleurs nous avons droit à des images et à des commentaires aseptisés, alternant avec des images d'Israéliens terrifiés et des déclarations lénifiantes de Tsahal sur sa moralité, la mesure dont il fait preuve, tout ce tact légendaire, Tsahal qui protège ses citoyens contre les "terroristes" du Hamas (il y a peu, c'étaient ceux du Fatah), pendant, donc, que vous vous débarrassiez de ce sujet gênant pour la communauté dont vous défendez les intérêts, juge et partie, donc, pendant ce temps-là, Madame, FR3, ou Arte, ou BFM TV, etc, montraient des visages défigurés derrière des bandeaux, des corps calcinés, des ruines fumantes, des corps disloqués, des feux d'artifice d'armes prohibées (hier soir, Pujadas demandait des explications.... à un  porte-parole de Tsahal, qui s'empressait, bien évidemment, de justifier l'injustifiable).

Alors, Madame, je vous le demande en face : Vous avez la conscience en paix ? Le sentiment du devoir accompli ? La réponse vous appartient.

Moi, la professionnelle du journalisme, je sais que vous ne méritez pas le beau nom de journaliste, chargée d'informer ses concitoyens. A votre place, Madame, je rendrai ma carte de presse. Et je changerai de métier...

Eva, ancienne journaliste de la presse, de la radio, de la télévision française qui, notamment, présentait les informations tous les matins au micro de l'ORTF. En toute objectivité, évidemment
.

La propagande en temps de guerre
http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/article-23413830.html




FR3, Infos de 22h30, ce même jour : On y parle de l'ENFER de Gaza, et on MONTRE, en images, les souffrances des civils Palestiniens. Interview du Responsable de la Croix Rouge internationale, visitant un hôpital de Gaza, déclarant la situation inadmissible, et appelant Israël a accomplir ses devoirs.

FR2, pendant ce temps, continue sa propagande en faveur d'Israël. C'est intolérable, il faut que cela change,

FR2 est la HONTE des médias français !
Faites le savoir ! Partout ! C'est intolérable !


Voyez mon article 
Lettre ouverte à FR2
http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/article-26542079.html

Sur mon blog R-sistons à la désinformation,

 
Siné, sur le blog de Laplote le caricaturiste
http://laplote.over-blog.fr/



Et je profite pour faire de la pub
pour mes autres blogs, voilà :

Contre le choc de civilisations :

Sos-crise, analyses, tuyaux, alternatives...

 

  • Combien de divisions ?


    publié le dimanche 11 janvier 2009

    Uri Avnery

IL Y A PRÈS de soixante dix ans, au cours de la Seconde guerre mondiale, un crime odieux fut commis dans la ville de Léningrad. (..)

C’est la description qui serait faite dans les livres d’histoire aujourd’hui – si les Allemands avaient gagné la guerre.


Absurde ? Pas plus que les descriptions quotidiennes dans nos médias, qui répètent ad nauseam : Les terroristes du Hamas utilisent les habitants de Gaza comme "otages" et exploitent les femmes et les enfants comme "boucliers humains", ils ne nous laissent aucune alternative que de procéder à des bombardements massifs, dans lesquels, à notre grand regret, des milliers de femmes, d’enfants et d’hommes désarmés sont tués et blessés.


DANS CETTE GUERRE, comme dans toute guerre moderne, la propagande joue un rôle majeur. La disparité entre les forces, entre l’armée israélienne – avec ses avions, ses hélicoptères de combat, ses drones, ses navires de guerre, son artillerie et ses tanks – et les quelques milliers de combattants du Hamas légèrement armés, est peut-être de un à un million. Sur le plan politique, le fossé entre eux est encore plus grand. Mais en termes de propagande de guerre, le fossé est presque infini.


Presque tous les médias occidentaux ont au début répété la ligne de propagande officielle israélienne. Ils ont presque entièrement ignoré la version palestinienne de l’histoire, et n’ont fait aucune mention des manifestations quotidiennes du camp de la paix israélien. La raison avancée par le gouvernement israélien ("l’Etat doit défendre les citoyens contre les roquettes Qassam") a été acceptée comme la pure vérité.

 L’autre version, selon laquelle les lancements de Qassam sont des représailles pour le siège qui affame le million et demi d’habitants de la bande de Gaza, n’a pas du tout été mentionnée.


C’est seulement quand les horribles scènes venant de Gaza ont commencé à être montrées sur les écrans des télévisions occidentales, que l’opinion publique mondiale a commencé à changer.


Certes, les chaînes occidentales et israéliennes n’ont montré qu’une toute petite partie des événements meurtriers qui apparaissent 24 heures sur 24 chaque jour sur la chaîne arabe Al Jazira, mais une photo d’un enfant mort dans les bras de son père terrifié est plus forte qu’un millier de phrases bien structurées du porte-parole de l’armée israélienne. Et c’est ce qui est décisif à la fin.


La guerre, toute guerre, est le royaume des mensonges. Si on en appelle à la propagande ou à la guerre psychologique, tout le monde accepte l’idée qu’on a le droit de mentir pour son pays. Celui qui dit la vérité prend le risque d’être traité de traître.

L’ennui est que c’est pour celui qui la porte lui-même que cette propagande est la plus convaincante . Et après, vous vous convainquez qu’un mensonge est la vérité, vous falsifiez la réalité, et vous ne pouvez plus prendre de décisions rationnelles.


Un exemple de ce processus entoure l’atrocité la plus choquante de cette guerre : le bombardement de l’école de l’ONU Fakhura dans le camp de réfugiés de Jabaliya.

Dès après que l’événement a commencé à être connu dans le monde, l’armée a "révélé" que des combattants du Hamas avaient tiré des obus de mortier depuis l’entrée de l’école. Pour preuve, ils ont fourni une photo aérienne qui montrait en effet l’école et le mortier. Mais peu de temps après, le menteur officiel de l’armée admettait que la photo datait de plus d’un an. En bref : une falsification.


Par la suite, le menteur officiel a déclaré que "nos soldats étaient ciblés de l’intérieur de l’école". Il fallut à peine un jour pour que l’armée soit obligée d’admettre vis-à-vis d’un agent de l’ONU que c’était un mensonge aussi. Personne n’a tiré de l’intérieur de l’école, et aucun combattant du Hamas ne se trouvait dans l’école, qui était pleine de réfugiés terrifiés.


Mais cette reconnaissance n’avait plus vraiment d’impact. Entre temps, les Israéliens avaient été complètement convaincus qu’"ils tiraient de l’intérieur de l’école", et les présentateurs de télévision avaient annoncé cela comme un fait.


Il en va de même pour les autres atrocités. Chaque bébé est transformé, en mourrant, en terroriste du Hamas. Chaque mosquée bombardée devient instantanément une base du Hamas, chaque immeuble d’habitation une cache d’armes, chaque école un poste de commande terroriste, chaque bâtiment du gouvernement civil un "symbole de l’administration Hamas". Ainsi l’armée israélienne garde sa pureté et reste "l’armée la plus morale du monde".


LA VÉRITÉ est que les atrocités sont le résultat direct du plan de guerre. Il reflète la personnalité d’Ehoud Barak – dont le mode de pensée et les actions sont ce que l’on appelle "alinéation morale", un trouble sociopathe.


L’objectif réel (A part gagner des sièges aux prochaines élections) est de mettre fin au gouvernement Hamas dans la bande de Gaza. Dans l’imagination de ses concepteurs, Hamas est un envahisseur qui a pris le contrôle d’un pays étranger. La réalité est bien sûr toute autre.


Le mouvement Hamas a obtenu la majorité dans des élections éminemment démocratiques qui ont eu lieu en Cisjordanie, à Jérusalem-est et dans la bande de Gaza. Il a gagné parce que les Palestiniens étaient arrivés à la conclusion que l’approche pacifique du Fatah n’avait rien obtenu d’Israël – ni gel de la colonisation, ni libération des prisonniers, ni aucun pas en direction de la fin de l’occupation et de la création d’un Etat palestinien. Le Hamas est profondément enraciné dans la population – pas seulement comme mouvement de résistance qui lutte contre l’occupant étranger, comme l’Irgun et le groupe Stern dans le passé – mais aussi comme organisation politique et religieuse qui fournit des services dans les domaines social, éducationnel et médical.


Pour la population, les combattants du Hamas ne sont pas un corps étranger, mais les fils des familles de la bande de Gaza et d’autres régions de Palestine. Ils ne "se cachent pas derrière la population", la population ne les considère que comme ses défenseurs.


Donc, toute l’opération est basée sur de fausses hypothèses.

Transformer sa vie en enfer ne conduit pas la population à se soulever contre le Hamas, mais au contraire, à l’unir derrière le Hamas et à renforcer sa détermination à ne pas se rendre. La population de Léningrad ne s’est pas dressée contre Staline, pas plus que les Londoniens ne se sont retournés contre Churchill.


Celui qui donne l’ordre d’une telle guerre avec de telles méthodes dans un territoire si densément peuplé sait qu’il causera des massacres de civils. Apparemment cela ne l’a pas troublé. Ou il a cru qu’"ils changeront de voie" et que "cela engourdira leur conscience" de sorte qu’à l’avenir ils n’oseront plus résister à Israël.


Une autre priorité pour les donneurs d’ordre de la guerre était de réduire au maximum les victimes parmi les soldats, sachant que l’état d’esprit d’une large partie de l’opinion pro-guerre changerait s’il y avait de telles victimes. C’est ce qui est arrivé dans la première et la seconde guerres du Liban.


Cette considération joue un rôle particulièrement important parce que toute la guerre fait partie de la campagne électorale. Ehoud Barak, qui a remonté dans les sondages dans les premiers jours de la guerre, savait que son score chuterait si des images de soldats morts défilaient sur les écrans de TV.


Donc une nouvelle doctrine a été utilisée : pour éviter les pertes parmi nos soldats, tout détruire sur leur passage.

 Les auteurs de cette idée n’étaient plus seulement prêts à tuer 80 Palestiniens pour sauver un soldat israélien, come c’était le cas, mais 800. L’économie de victimes de notre côté est le commandement premier, qui cause un record du nombre des victimes civiles de l’autre côté.


Cela signifie le choix conscient d’une sorte de guerre particulièrement cruelle – et c’est son talon d’Achille.


Un homme sans imagination, comme Barak (son slogan électoral : "Pas un brave type, mais un leader") ne peut pas imaginer comment les braves gens à travers le monde réagissent aux actions comme l’assassinat de familles entières, la destruction de maisons sur la tête de leurs habitants, les cortèges de garçons et de filles dans leur linceul blanc prêts à être inhumés, les reportages sur les gens qui trouvent la mort au bout de plusieurs jours parce que les ambulances n’ont pas pu arriver à temps, l’assassinat de médecins et d’infirmiers en route pour sauver des vies, l’assassinat de chauffeurs de l’ONU apportant de la nourriture. Les images des hôpitaux, avec la mort, les morts et les blessés étendus ensemble sur le sol par manque de place, ont choqué le monde. Aucun argument n’est assez fort après l’image d’une petite fille blessée gisant sur le sol, se tordant de douleur en criant "Maman ! Maman !"


Les commanditaires de la guerre ont pensé qu’ils arrêteraient la diffusion de ces images en empêchant la couverture de la presse. Les journalistes israéliens, pour notre honte, ont accepté de se contenter des reportages et photos fournis par le porte parole de l’armée, comme si c’était des informations authentiques, alors qu’eux-mêmes restent à des kilomètres du théâtre des événements. D’autre part, les journalistes étrangers n’étaient pas autorisés, jusqu’à ce qu’ils protestent et soient pris, pour des tours rapides dans des groupes sélectionnés et contrôlés. Mais, dans une guerre moderne, un tel point de vue stérile fabriqué ne peut pas complètement exclure les autres – les cameras sont à l’intérieur de la bande de Gaza, au centre du brasier, et ne peuvent pas être contrôlées. Al Jazira diffuse les images au fil des heures et entre dans toutes les maisons.

Photos, blog Stanechy (sauf la Ie, site AFPS, France-Palestine
et la caricature Siné)


LA BATAILLE pour l’écran de télévision est une des batailles décisives de la guerre.

Des centaines de millions d’Arabes, de la Mauritanie à l’Irak, plus d’un milliard de musulmans du Nigéria à l’Indonésie voient les images et sont horrifiés. Ceci a un fort impact sur la guerre. Beaucoup de téléspectateurs considèrent les dirigeants d’Egypte, de Jordanie et de l’Autorité palestinienne comme des collaborateurs d’Israël qui commet ces atrocités contre leurs frères palestiniens.


Les services de sécurité des régimes arabes enregistrent une dangereuse tendance parmi les peuples. Hosni Moubarak, le dirigeant arabe le plus exposé parce qu’il est près du passage de Rafah face aux réfugiés terrifiés, a commencé à faire pression sur les décisionnaires de Washington, qui jusqu’à présent ont bloqué tout appel au cessez-le-feu. Ceux-ci commencent à comprendre la menace pour les intérêts vitaux américains dans le monde arabe et ont soudain changé d’attitude. – ce qui a causé la consternation parmi les diplomates israéliens.


Les gens qui sont en état d’aliénation morale ne peuvent pas comprendre les motivations des gens normaux et deviner leur réactions. "Combien de divisions a le Pape" ironisa Staline. "Combien de division ont les gens de conscience ?" pourra demander Ehoud Barak.


Comme c’est en train d’advenir, ils en ont. Pas nombreuses. Pas très rapides de réaction. Pas très fortes et organisées. Mais, à un certain moment,

quand les atrocités dépassent les bornes, et que les masses de protestataires se regroupent, cela peut décider d’une guerre.


L’ERREUR de compréhension de la nature du Hamas a conduit à une erreur d’appréciation des résultats. Non seulement Israël est incapable de gagner la guerre, mais Hamas ne peut pas la perdre.


Même si l’armée israélienne parvient à tuer tous les combattants du Hamas jusqu’au dernier, le Hamas gagnerait. Les combattants du Hamas seraient considérés comme les paragons de la nation arabe, les héros du peuple palestinien, les modèles pour l’émulation de tous les jeunes du monde arabe. La Cisjordanie tomberait dans les mains du Hamas comme un fruit mûr, le Fatah disparaîtrait dans un océan d’oubli, les régimes arabes seraient menacés d’effondrement.


Si la guerre prend fin avec le Hamas encore debout, meurtri mais invaincu, face à la puissante machine militaire israélienne, elle ressemblera à une fantastique victoire, une victoire de l’esprit sur la matière.


Ce qui restera dans la conscience du monde sera l’image d’Israël comme un monstre tâché de sang, prêt à tout moment à commette des crimes de guerre et pas prêt à accepter la moindre contrainte morale. Ceci aura de graves conséquences pour notre avenir à long terme, notre place dans le monde, notre chance de parvenir à la paix et à la tranquillité.


Au final, cette guerre est un crime contre nous-mêmes aussi, un crime contre l’Etat d’Israël.


Article écrit en hébreu et en anglais le 10 janvier 2009, publié le 11 sur le site de Gush Shalom – Traduit de l’anglais "How Many Divisions ?" : SW

http://www.france-palestine.org/article10814.html


Le Hamas est le seul à faire quelque chose"
© EPA | ​La population de la Cisjordanie manifeste son soutien au peuple de la bande de Gaza. La tension monte avec l’Autorité palestinienne, qui se trouve dans une situation très délicate, puisqu’elle ne peut apporter son soutien au Hamas.
http://www.24heures.ch/actu/monde/hamas-seul-fait-chose-2009-01-11

Eva : Bravo Ségolène !
Son  analyse est mesurée, équilibrée
 
Le Hamas prêt à "reconnaître" Israël


(Extraits) Aucune victoire militaire de Tsahal ne garantira la sécurité d’Israël.
la supériorité des armes n’a jamais mis à l’abri d’une défaite politique, elle l’a même parfois hâtée.
Marek Halter a rencontré à Damas Khaled Mechaal, le chef du Hamas, à la veille du déclenchement de l’offensive israélienne. Celui-ci lui a dit, rapporte-t-il, que le Hamas qui prônait jadis dans sa Charte la destruction pure et simple de l’Etat d’Israël, était aujourd’hui « prêt à un accord sur la base des frontières de 1967 ». Qu’est-ce que cela signifie ? Une reconnaissance de facto de ce que le Hamas appelle désormais « l’entité israélienne ». Ce n’est pas – pas encore – une reconnaissance de droit de l’existence de l’Etat d’Israël et de son droit à la sécurité mais, dit Marek Halter, « c’est une avancée », qui rappelle d’ailleurs celle jadis accomplie par l’OLP
Cette reconnaissance nécessaire, n'est-il pas vain d’en faire un préalable absolu à toute discussion alors qu’elle devra faire partie du package si l’on en vient enfin à des négociations sérieuses, équitables parce que respectueuses des droits des deux peuples
L’Europe doit enfin assumer avec force l’immense responsabilité historique qui est la sienne dans cet interminable conflit
Deux nations se sont constituées dont les peuples ont aujourd’hui des droits qui doivent être conciliés
Pour ses responsabilités passées et pour sa responsabilité présente dans l’équilibre du monde, l’Europe doit peser de tout son poids pour que cette guerre de trop qui ne règlera rien soit enfin la dernière
L’urgence, ce n’est pas seulement, des deux côtés, le silence des armes : c’est aussi l’arrêt de la colonisation dans les territoires occupés et la levée du blocus qui a fait de Gaza un immense ghetto paupérisé en proie, avant même l’intervention militaire israélienne, à une catastrophe humanitaire et sociale, nourrissant frustrations et colères.
L’urgence, c’est que chacun comprenne qu’il n’a pas à choisir ses interlocuteurs dans le camp d’en face
Il est temps de comprendre aussi qu’il en va non seulement de la sécurité d’Israël et de la dignité de la nation palestinienne mais, plus largement, de l’équilibre et de la sûreté d’un monde
Rien ne sert de déplorer « l’importation du conflit » : à l’heure d’Internet et des medias télévisés globaux, Gaza est dans tous les foyers et dans toutes les consciences. Les humiliés s’identifient aux humiliés et jugent sévèrement la légèreté avec laquelle la plupart des gouvernements occidentaux semblent, dans cette affaire, traiter leurs propres valeurs. Voilà pourquoi ce qui se joue à Gaza, ce sont aussi nos lendemains à tous car, tôt ou tard, l’histoire présente toujours l’addition.
C’est pourquoi j’en appelle à un effort de lucidité historique et de courage politique de l’Europe, meilleur moyen d'aider Barack Obama à assumer, le jour venu, les responsabilités politiques qui sont celles de son pays.

http://rebellion.over-blog.net/article-26742907.html


Gaza: des intellectuels (Debray, Bouquet, Brauman, Hessel...) écrivent à Sarkozy

http://franzt-fanon.blog.tdg.ch/archive/2009/01/14/lettre-ouverte-au-president-de-la-republique-francaise.html

14 - L'axe de l'apocalypse se rue à l'assaut du camp de concentration de Gaza...

http://pagesperso-orange.fr/aline.dedieguez/mariali/palestine/images/image.htm


La guerre et le gaz naturel 
L’invasion israélienne et les gisements de Gaza en mer

L'invasion militaire de la Bande de Gaza par les Forces israéliennes, est directement liée à la possession et au contrôle de réserves stratégiques de gaz en mer.

Il s'agit d'une guerre de conquête: on a découvert de vastes réserves de gaz au large du littoral de Gaza en 2002
http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=11756


Reçu ce courriel :

Bonjour Eva,
 Voici une vidéo qui m'a retourné les tripes si je puis dire !
 Chaque jour apporte son lot d'attrocités et chaque jour un "exploit" de la décadence inhumaine qui se dit "civilisée", "moderne" !!
 Une vidéo courte, parmi tant de témoignages car malheureusement l'actualité est dense et ne manque pas de sujets ... malheureusement.
 Mais un jour viendra où justice sera faite, un jour .... c'est une certitude !
 Merci pour toute la richesse de votre blog, merci pour votre énergie, votre vivacité, merci ! merci ! merci !
 S. E.


Roland Dumas,

ancien ministre des Affaires étrangères et ancien Président du Conseil constitutionnel de la République Française (1), était interrogé par « Radio-Orient », ce jeudi 8 janvier 2009.
Au micro de Marie-Jo Sader, il a dénoncé la politique française au Proche-Orient, affirmant que " L’attitude de Monsieur Moubarak avec son complice, le président de la République française consiste à laisser le temps de la discussion, par des allers-retours, à l’armée israélienne de faire son travail, comme elle a l’habitude de le faire tous les deux ou trois ans, c’est-à-dire le nettoyage ethnique et inadmissible, je trouve que c’est amuser la galerie pour rien (…). La diplomatie est complice de l’administration américaine et de l’administration égyptienne… ".
sur Http://liberez-les.info 



Sélection de liens (articles à lire) faute de place, ici :
http://r-sistons.over-blog.com/article-26750653-6.html#anchorComment


Gouvernement mondial, conférence
http://crodoff.canalblog.com/archives/2009/01/14/12082403.html (VIDEO)



Partager cet article
Repost0
12 janvier 2009 1 12 /01 /janvier /2009 22:46
Les bailleurs de fonds de l’ombre : Signification de la politique de prêt à taux zéro 


Manipulations, mensonges, argent, pouvoir, guerres...


Toutes les banques centrales agissent de concert.


La désinformation véhiculée par la presse financière crée de la confusion parmi la population.


Lorsque la vérité sortira au sein du peuple malheureux, il y aura du sang dans les rues.


Il s’agit ici d’un avertissement lancé par le FMI !


INTRODUCTION


La désinformation véhiculée au cours des douze derniers mois par la presse financière mondiale sur la cause du tsunami financier mondial obéit au même objectif que celui de la presse marchande mondiale, lorsque cette dernière perpétue les mensonges visant à endormir le peuple afin qu’il soutienne les criminels de guerre, en l’occurrence Bush, Blair et Howard, pour lancer les guerres barbares contre l'Irak et l'Afghanistan ayant abouti au génocide de millions de personnes, à la mutilation de centaines de milliers d’autres, physiquement et psychologiquement, et la destruction complète d’une nation. 

Les guerres déchaînées jusqu’ici, plus précisément la « guerre contre le terrorisme, » ont été lancées pour préserver le pouvoir politique et militaire des bailleurs de fonds de l’ombre.

Cette guerre contre le terrorisme est le plus grand show militaire qui permet de distraire le peuple états-unien du vol et du pillage de son économie et de la destruction de sa Constitution. 

Depuis l'été 2007, nous sommes témoin d’un effort concerté des banques mondiales, centrales, commerciales et d’affaires, dans le but de préserver le pouvoir financier des bailleurs de fonds de l’ombre, un pouvoir établi sur la tromperie, et dont chaque détail est organisé à la manière d’une infâme chaîne de Ponzi (NDT : « 
Chaîne de Ponzi » se réfère à monsieur Charles Ponzi, une figure emblématique d’un système de vente pyramidale adroitement maquillé). 

Au cours des sept dernières années, ce système de Ponzi s’est mondialisée grâce aux bailleurs de fonds de l’ombre, siphonnant ainsi des centaines de milliards à de soi-disant investisseurs avertis et à des fonds souverains. À son apogée, cette magouille à la Ponzi était estimée valoir plus de 500 mille milliards de dollars, avec une part d’un peu moins de 60 mille milliards de dollars en Credit Default Swap (CDS,
Swap sur défaillance) !

Derrière les gros titres sur la destruction financière balayant toute la planète, se cache une autre histoire. Une sombre histoire d'hommes qui ont orchestré la crise, accumulant d’énormes richesses et pouvoirs au détriment de millions de gens aujourd’hui sans emploi et dont la maison a été saisie. Ce groupe d'hommes privilégiés maîtrise totalement l'évolution de la situation. Qui sont-ils ?

LE POUVOIR OCCULTE


Ce pouvoir occulte est pratiquement indestructible car, à travers les âges, toute tentative visant à dévoiler ses intentions secrètes et à démasquer les hommes cachés derrière la scène a été qualifiée de « théorie de conspiration, » et ceux qui risquent leur richesse et leur réputation en le dévoilant sont accusés d'être des « théoriciens de conspiration. » 

Et ce, en dépit du fait que plusieurs initiés, séduits auparavant par ce pouvoir et qui s’en sont par la suite éloignés, ont écrit au sujet de ces hommes et de leurs plans mondiaux. 

Certaines « âmes charitables » ont visité mon site Internet et sont intervenues auprès de moi pour que je ne fasse aucune référence au pouvoir caché, car « je serai alors stigmatisé de théoricien de conspiration et je perdrais toute crédibilité. » Ce sont ces âmes charitables qui sont les alliés inconscients et les outils de propagande du pouvoir caché. Ce sont les soldats du pouvoir de l’ombre et les premiers à être abattus. Ils n’apprennent jamais et, s’ils persistent, ils doivent être considérés comme des collaborateurs.

J'ai donné des références détaillées sur le pouvoir occulte dans mes livres. Je vais résumer ci-dessous ce que les initiés ont déclaré au fil des ans. Pour ceux qui connaissent ces écrits, il serait bon qu’ils les relisent pour renforcer leur détermination à démasquer ce pouvoir occulte jusqu'à la victoire totale.

En substance, le pouvoir caché est le mystérieux bailleur de fonds mondial, les hommes et femmes qui contrôlent et gèrent le système de prêt occulte. Et ils contrôlent aussi tout dirigeant politique, directement et indirectement, dans chaque partie du monde, dans tout pays, Malaisie incluse ! 

Dans notre optique, toute personne niant cela est un folle, mais une alliée indispensable du point de vue des bailleurs de fonds de l’ombre. 

Veuillez considérer les révélations suivante de célèbres initiés.


Napoléon Bonaparte

Quand un gouvernement dépend de l’argent des banquiers, ce sont ces derniers et non les dirigeants du gouvernement qui contrôlent la situation, puisque la main qui donne est au-dessus de la main qui reçoit. L'argent est sans patrie, les financiers sont sans patriotisme et sans éthique, leur seul but est le gain.

Nicolas Machiavel

      L’universalité des hommes se repaît de l’apparence comme de la réalité ; souvent même l’apparence les frappe et les satisfait plus que la réalité même.

James Madison (4ème Président des États-Unis)

L'histoire révèle que les banquiers utilisent toute forme d'abus, d'intrigue, de supercherie et de tout moyen violent possible afin de garder leur emprise sur les gouvernements en contrôlant la monnaie et son émission.


Abraham Lincoln (16ème Président des États-Unis)

Le pouvoir des financiers tyrannise la nation en temps de paix et conspire contre elle dans les temps d'adversité. Il est plus despotique qu'une monarchie, plus insolent qu'une dictature, plus égoïste qu'une bureaucratie.


James Garfield (20ème Président des États-Unis)

Celui qui contrôle la masse monétaire d’un pays est le maître de ses industries et de son commerce.


Le Très Honorable Reginald McKenna, Chancelier de l'Échiquier

 J’ai bien peur que le citoyen ordinaire n’aimerait pas qu’on lui dise que les banques peuvent créer la monnaie, et qu’elles le font. La quantité d'argent existant dépend seulement de l'action des banques, en augmentant et diminuant les dépôts et les achats bancaires. Chaque prêt, découvert, ou achat bancaire crée un dépôt, et chaque remboursement de prêt, de découvert ou de vente bancaire détruit un dépôt. Et ceux qui contrôlent le crédit de la nation dirigent la politique du gouvernement et portent au creux de leurs mains la destinée du peuple.


Sir Josiah Stamp, Gouverneur de la Banque d'Angleterre

La banque fut conçue dans l’iniquité et est née dans le pêché. Les banquiers possèdent la Terre. Prenez la leur, mais laissez-leur le pouvoir de créer l’argent et en un tour de mains ils créeront assez d’argent pour la racheter. Ôtez-leur ce pouvoir, et toutes les grandes fortunes comme la mienne disparaîtront et ce serait bénéfique car nous aurions alors un monde meilleur et plus heureux. Mais si vous voulez continuer à être les esclaves des banques et à payer le prix de votre propre esclavage laissez donc les banquiers continuer à créer l’argent et à contrôler les crédits.


Woodrow Wilson (28ème Président des États-Unis)

Une grande nation industrielle est contrôlée par son système de crédit. Notre système de crédit est concentré entre les mains de quelques hommes. Nous en sommes arrivés à être l’un des gouvernements les plus mal dirigés du monde civilisé, l’un des plus contrôlés et dominés, non pas par la conviction et le vote de la majorité, mais par l’opinion et la force d’un petit groupe d’hommes dominants.

 Je suis le plus malheureux des hommes. J’ai inconsciemment ruiné mon pays.

      (Woodrow Wilson regrettait d’avoir signé la loi sanctionnant la création de la Fed)

Felix Frankfurter, Juge à la Cour Suprême

 À Washington les vrais dirigeants sont invisibles et ils exercent leur pouvoir en coulisses.

Louis T. McFadden, Président du Comité sur les banques et les devises

En 1932 :

En vérité, la Réserve fédérale a usurpé le gouvernement des États-Unis. Elle contrôle tout ici et elle contrôle l'ensemble de nos affaires étrangères. Elle fait et défait à volonté les gouvernements...

En 1933 :

Roosevelt a ramené avec lui de Wall Street James P. Warburg, le fils de Paul M. Warburg, fondateur et premier président du conseil d'administration du Système de la Réserve fédérale...

En 1950 :

Ce même Warburg a eu l'audace et l'arrogance de proclamer devant le Sénat des États-Unis : « Nous aurons un gouvernement mondial que nous l'aimions ou pas. La question est seulement si nous l'aurons par consentement ou par conquête. »


Barry Goldwater, Sénateur

La plupart des étasuniens n'ont aucune compréhension réelle de la façon dont les bailleurs de fonds internationaux procèdent. Les comptes de l'organisation de la Réserve fédérale n'ont jamais été vérifiés. Elle opère indépendamment du contrôle du Congrès et... elle manipule le crédit des États-Unis.


Henry Ford

Il est appréciable que le peuple de cette nation ne comprenne rien au système bancaire et monétaire, car si ce n’était pas le cas, je pense que nous serions confrontés à une révolution avant demain matin.

Les citations précédentes représentent la pure vérité braquée devant vos yeux et pour laquelle les bailleurs de fonds de l’ombre ont investi des milliards au fil des ans pour contrôler la presse marchande internationale, et ils ont grassement payé en particulier des économistes, des historiens et des politiciens, pour qu’ils véhiculent des mensonges afin de détourner l'attention et dissimuler leur plan caché.

La citation suivante indignera la plupart d'entre-vous et transformera votre point de vue sur plusieurs problèmes mondiaux… Elle a été écrite par un juif courageux à un autre juif courageux.


Benjamin H. Friedman, lettre au Dr David Goldstein du 10 octobre 1954

L'histoire du monde des derniers siècles et les événements actuels ici et à l'étranger confirment l'existence d'une telle conspiration (visant à détruire la chrétienté et à s’approprier le pouvoir mondial). Le réseau mondial de conspirateurs diaboliques met en œuvre ce complot contre la foi chrétienne, alors que les chrétiens semblent ne pas en avoir conscience. Le clergé chrétien semble être encore plus ignorant ou plus indifférent face à cette conspiration que ne le sont les autres Chrétiens... Tout cela semble navrant.


PETIT DÉTOUR HISTORIQUE


Pour assurer leur ordre du jour mondial, les bailleurs de fonds de l’ombre ont besoin d'une base nationale, pour d'abord consolider leur pouvoir et promulguer les lois leur permettant d'assurer leur monopole d'émission de monnaie et de crédit. La première cible fut l'Angleterre, et c'est pourquoi la première banque centrale fut la Banque d'Angleterre. Presque chaque loi garantissant aux bailleurs de fonds leur pouvoir économique et politique débridé peut être retracée jusqu’aux bases juridiques de l’instauration de la Banque d'Angleterre en tant que banque centrale et à son droit à créer du « crédit » sans entrave. 

La livre sterling était la devise de choix pour la conquête du monde et elle a permis de faire naître le puissant Empire Britannique, sur lequel le soleil ne se couche jamais ! C’était un empire basé sur la dette. Quand la combine à la Ponzi de la livre sterling s’est effilochée, la Grande-Bretagne n’était plus d’aucune utilité et les bailleurs de fonds de l’ombre ont changé de pays pour organiser un nouveau système de Ponzi. 

Le pays devenu la cible suivante fut les États-Unis, et le moyen fut le Système de la Réserve fédérale. Ce fut une longue lutte, mais les bailleurs de fonds de l’ombre ont finalement eu gain de cause. Par la suite, ils créèrent le plus grand empire financier de l'histoire, mais ils étaient encore loin de leur ultime objectif secret, tel qu’il fut proclamé avec arrogance James P. Warburg : L’instauration d'un gouvernement mondial par soumission ou consentement ! 

Aujourd'hui, les bailleurs de fonds de l’ombre ont acquis une puissance militaire inégalée, mais, ce faisant, ils ont mis en péril le système de la monnaie fiduciaire. C'est à cause de la masse d’argent nécessaire pour entretenir et prolonger la puissance militaire des États-Unis, ainsi que leurs bases militaires dans les pays satellites partout dans le monde en plus de l’occupation de l'Allemagne et du Japon depuis leur défaite en 1945. 

Il est important de comprendre que les bailleurs de fonds de l’ombre sont par nature des parasites qui doivent se nourrir continuellement de dettes. Le financement des aventures militaires garanti un flot continu de dettes et d’intérêts composés. Les dettes engendrent d’autres dettes ! 

Dès que les dettes atteignent le point de saturation, la pyramide de Ponzi s’effondre. D'où la nécessité de relancer ou de recréer une autre magouille, à défaut de quoi l’empire financier des bailleurs de fonds de l’ombre ne pourrait plus être sustenté.

BRETTON WOODS (I) : LA COMBINE À LA PONZI DE L’APRÈS DEUXIÈME GUERRE MONDIALE


À la fin de la Seconde Guerre mondiale, les États-Unis étaient la super-puissance incontestée et le plus grand créancier. 

Les bailleurs de fonds de l’ombre ont créé différentes formes de prêts gigantesques, tels que le Plan Marshall, sous prétexte de relancer l'économie dévastée de l'Europe et de l'Asie. Sous couvert dudit plan économique altruiste de l'après guerre se dissimulait le projet visant à faire du dollar US la seule et unique monnaie remplaçant la livre sterling. 


Après la Deuxième Guerre Mondiale, les bailleurs de fonds de l’ombre avaient sous leur contrôle les pays débiteurs suivants :

Le Canada,

les pays du continent d’Amérique du Sud,

les pays d’Europe, à l'ouest de l'ancien « Rideau de Fer, »

les pays du continent d’Afrique,

les pays du Moyen-Orient,

les pays d'Asie, à l'ouest de l'ancien « Rideau de Bambou, »

l’Australie et la Nouvelle-Zélande. 

Afin de s’assurer du consentement des pays débiteurs à se servi du dollar comme monnaie de réserve, il fut convenu que le dollar serait convertible en or, au prix de 35 dollars l’once.

Jamais les bailleurs de fonds de l'ombre n’avaient été aussi bien. Puis, ils sont devenus gourmands. 

Comme les orfèvres d'antan, les bailleurs de fonds de l’ombre ont créé plus de crédits qu’il n’y avait d'or pour soutenir le dollar à titre de monnaie de réserve. Il y avait aussi les nombreuses guerres nécessitant finance, en particulier la guerre du Vietnam et les guerres par procuration en Afrique et en Amérique Latine. Il y avait une énorme fuite dans les avoirs en or de Fort Knox. 

Cela a donné lieu à une crise de confiance dans le système dollar de Bretton Woods (I).

Pour résoudre cette crise et maintenir le statut exclusif du dollar US, les bailleurs de fonds de l’ombre imaginèrent une combine brillante, une variante de Bretton Woods (I).



BRETTON WOODS (II) – LE SUBLIME SYSTÈME DE LA MONNAIE FIDUCIAIRE

Tel que le décréta le Président Nixon, le dollar ne pourrait plus être convertible en or.

Pour atteindre sa plénitude, le plan d’ensemble de la magouille comportait deux parties.

La première partie fut le recours à la tactique d'intimidation simple. La Guerre Froide fut manigancée et intensifiée pour créer le mythe d’une Union Soviétique capable de déclencher une guerre nucléaire contre les « pays libres, » ce qui nécessitait par conséquent une défense que seuls les États-Unis étaient en mesure de fournir, puisqu’ils étaient la nation la plus puissante au monde. 

La contrepartie à la protection des États-Unis garantissant la défense collective était que les pays devraient continuer à recourir au dollar dans tout échange international.

Nonobstant le fait que les pays débiteurs approuvaient le nouvel accord, les bailleurs de fonds de l’ombre craignaient toujours que, tôt ou tard, les débiteurs en viennent à comprendre qu'ils ne détiennent que du papier sans valeur. Si cette situation devait se produire, le dollar serait délaissé comme s’il s’agissait de déchets toxiques, et ce serait la fin du système des bailleurs de fonds de l'ombre. 

La deuxième partie a donc été lancée et l'homme choisi pour mettre en œuvre cette escroquerie n’était autre qu’Henry Kissinger. Il a obtenu un accord avec le monarque saoudien corrompu ainsi qu’avec d’autres tyrans de moindre importance de la région afin que le prix du pétrole soit manipulé de manière à faire exploser les cours et, en échange de leur incalculable richesse et de leur puissance financière, tout le commerce pétrolier devraient dorénavant se négocier en dollars, et les pétrodollars devraient être rapatriés aux États-Unis pour y être investis dans des actifs en dollars.

De façon pervertie, le dollar était désormais soutenu par le pétrole brut au lieu de l'or, puisque, sans dollars, aucune nation ne pourrait acheter de pétrole. 

En une nuit, le dollar-papier-hygiénique retrouvait son prestige et sa qualité de monnaie de réserve mondiale. 

Pourtant, une fois encore les bailleurs de fonds de l’ombre sont devenus avides. Ils en sont venus à la folle conclusion qu’ils pourraient créer des crédits illimités (des dettes sans fin) sortis du néant, et que rien ne pouvait être plus intelligent !

À la fin des années 80, il devenait évident pour les bailleurs de fonds de l’ombre que la demande et l’utilisation du pétrole brut seraient insuffisants pour maintenir le niveau de crédit nécessaire au soutien de la pyramide de dettes.

Le Plan B, le Yen Carry Trade, a été mis en action. L'emprunt en yen à taux d'intérêt zéro, réinvesti dans des actifs en dollar portant des taux d'intérêt élevés. Les Japonais, un peuple conquis et toujours sous occupation militaire, ne pouvaient se plaindre, et, de cette manière, ils ont souffert en silence pendant plus de dix ans. Le dollar en tant que monnaie de réserve mondiale était sauvé, mais pas pour longtemps.

L'instabilité au Moyen-Orient est devenue une préoccupation majeure. Saddam Hussein avait des idées de grandeur. Il aspirait à devenir la puissance régionale, mais l’opération Tempête du Désert saborda ses grands espoirs. L’Iran, après s’être remis des ravages de la guerre de huit ans avec l'Irak, a commencé à s'affirmer et sa force grandissante a été perçue comme une menace au désir de sécurité des bailleurs de fonds de l'ombre et de leurs compères mafiosi, les grandes compagnies pétrolières.

Un Plan C était nécessaire. La carte de la Chine a dû être jouée !



LE FACTEUR CHINE


Dans les années 80, Deng Xiaoping a annoncé au monde entier que la Chine pratiquait un Socialisme à la sauce chinoise. Être Rouge est sans importance, pour un chat peu importe sa couleur tant qu’il attrape des souris !

La Chine souhaitait se moderniser et rattraper l'Occident. Elle avait une main-d'œuvre abondante, bon marché et disciplinée. Mais le développement était lent et les investissements étrangers se limitaient à certaines régions. 

Chez eux, aux États-Unis, les industriels concernés étaient définitivement vaincus par les Japonais et les Coréens. L’une après l'autre les industries sont devenues moins compétitives, et les coûts montaient. Une solution devait être trouvée.

Les bailleurs de fonds de l’ombre avaient leur part de soucis. Comment accélérer la dynamique de création du crédit dans une économie déclinante ? Moins de dettes signifie moins d'intérêts composés et donc moins de profits. CQFD.

Les bailleurs de fonds de l’ombre ont réalisé assez tôt que, si la dette était tirée par la consommation, ce serait la solution. Il devrait y avoir une base industrielle qui pourrait produire d’énormes quantités de marchandises répondant aux exigences de la dette. 

La Chine a pesé lourd globalement dans la manigance de l’affaire. 

Les bailleurs de fonds de l’ombre ont conclu avec la Chine un marché sur le modèle de l'accord du pétrodollar. Il y aurait d’immenses délocalisations industrielles vers la Chine, d’énormes investissements dans les usines et les équipements de production de marchandises pour le marché étasunien et européen en échange du commerce libellé en dollars. Et, plus important encore, il fut convenu que les dollars des excédents commerciaux seraient réinvestis dans des actifs en dollars.

C’était une offre que la Chine pouvait difficilement refuser. C’était le moyen de développer rapidement son économie et de se moderniser à toute allure. La Chine a accepté et la suite, tout le monde la connaît !

Les consommateurs ont emprunté plus que jamais pour acheter des produits de Chine. Les dollars recyclés en provenance de Chine ont financé la bulle de la consommation : accession à la propriété, à l’automobile, au matériel électronique, aux jouets, aux vêtements etc. La Chine est devenue l'usine du monde et son économie a fait un bond de géant. En une décennie, la Chine a accumulé des réserves en dollars s'élevant à 2.000 milliards de dollars. D’autres pays d'Asie ont sauté dans le train en marche et ont accumulé d'énormes réserves de dollars. Ces immenses réserves devaient être investies et les États-Unis les ont attirées dans des placements exotiques, créés par des lauréats du prix Nobel et des scientifiques en montée exponentielle.



LE CASINO DES PRODUITS DÉRIVÉS

L'ingénierie financière des bailleurs de fonds de l’ombre a accéléré le développement du crédit. Les États-Unis ont ouvert la voie. Au cours des dix dernières années, alors que les revenus stagnaient, les dépenses de consommation atteignaient le record de 8.340 milliards de dollars, alimentées par le prêt à la consommation bon marché : prêt hypothécaire, prêt sur carte de crédit, prêt automobile, prêt vacances, etc. 

La titrisation du flux croissant des intérêts composés d'un large éventail de dettes à la consommation était naturelle et logique dans la partie suivante de création de crédit pour le casino des produits dérivés. Les dettes ont été tranchées en rondelles et en cubes pour former les CDO, les CDO synthétiques, les CLO, les MBS, les CDS etc., vendus dans le monde entier. La demande de titrisation était si grande que les banques et les courtiers en hypothèques étaient même disposés à faire des prêts aux emprunteurs sans prendre d’information sur leur solvabilité. Avec à propos, ils ont été appelés « Liars’ Loans » (prêts des menteurs) ! 

En 2004, 157 milliards de CDO ont été émis. Puis ils ont augmenté en flèche, atteignant la somme extraordinaire de 557 milliards de dollars en 2006. Et quand il n'y a plus eu assez de crédits hypothécaires titrisés en CDO, Wall Street a créé le « CDO synthétique, » une obligation sans prêt ni titre sous-jacent, mais ayant prétendument un flux de revenu basé sur un contrat parallèle et sur des fonds de prévoyance qui pourraient ou non engendrer quelque paiement d'intérêts. L'investissement est risqué, abruti ! Aux plus grands risques les plus grands gains ! 

Au cours du premier trimestre de 2007, la création de CDO a déferlé plus avant, dirigée par Merrill Lynch qui en a vendu pour près de 29 milliards de dollars en février et mars, soixante pour cent de plus que dans la période de deux mois précédente ; Goldman Sachs en a vendu pour 10 milliards de dollars en mars, plus du double de la valeur de février, et Citigroup en a vendu pour 9 milliards de dollars en mars, un tiers de plus que le mois précédent. Les CDO étaient en vogue, ils représentaient le billet pour la richesse radieuse. 

Les États-Unis, en particulier Wall Street était devenus « La Mecque de la dette. » 

Le reste du monde a sauté dans le train en marche. Tant de CDO ont été empaquetés et vendus si vite, que personne n’a eu le temps de déterminer quelles valeurs étaient titrisées sous forme de CDO. « Juste faire du commerce, juste faire du commerce, » était le refrain du ballet des traders.

Le tableau ci-dessous parle de lui-même du fiasco du subprime.


(..)

Le monde était devenu accro à la dette !

Ensuite la bulle immobilière s’est crevée, et avec elle la gigantesque magouille à la Ponzi.

Les créanciers sont désormais confrontés à un dilemme. Que faire des tombereaux de dollars sans valeur, maintenant appelés par dérision « déchets toxiques. » Refuser de faire tout échange, brader, continuer à être remboursé en dollar-papier-hygiénique ou arrêter la planche à billets ?

Nous sommes maintenant dans cette situation critique.



LE DERNIER STRATAGÈME DES BAILLEURS DE FONDS DE L’OMBRE


La décision de la Fed de réduire le taux directeur à 0,25 pour cent signifie qu’elle s’est embarquée dans une politique d’intérêts à taux zéro (ZIRP) et met en œuvre la politique du Quantitative Easing (QE [politique d’intérêts minimums, mise en œuvre au Japon lors de la déflation des années 2000, NDT]), pour ouvrir le robinet de l’« offre du crédit sans borne. »

En jargon profane, pour encourager plus de dettes : créances hypothécaires, dettes de cartes de crédit, prêts automobiles et, plus important, relancer le casino des produits dérivés, actuellement en survie. C’est la toxicomanie qui a soutenu le système financier mondial dans les vingt dernières années et de manière plus marquée depuis les sept dernières années !

La politique ZIRP/QE annoncée est la dernière balle de l'arsenal de la Fed ou, comme je l'ai déjà exposé en utilisant une autre analogie, le dernier jeu, le dernier jeton de la table de paris. Après ça, il ne restera pas de munitions.

Cet énorme pari prendra six mois à se jouer, mais il s’achèvera par un fiasco aussi sûrement que le Soleil se lèvera à l'Est demain.

Mais un aspect plus menaçant de la politique d’intérêt à taux zéro, qui n'a été souligné par aucun commentateur économiste ou financier, est que les États-Unis sous l’actuel régime Bush ont fait savoir au monde entier qu’ils ne peuvent ni ne veulent plus couvrir le paiement des intérêts de la dette du pays, qui se chiffrent en billions.

Bush a déclaré que les États-Unis sont en banqueroute dans tous leurs projets et objectifs, et qu'ils n'ont pas les moyens de couvrir les intérêts dus, qui dépassent la somme principale.

Bush, Bernanke et Paulson ont donc d’un commun accord fait un bras d’honneur aux créanciers mondiaux, déclarant sans aucune ambiguïté que :

Vous, créanciers, vous les trous du c#&, vous pouvez vous branler. Vous savez, je sais et tout le foutu monde sait que les supers États-Unis n'ont même pas le revenu pour couvrir les intérêts dont le montant s'élève à quelques centaines de milliards de dollars par an.

Alors arrêtons les faux-semblants. Nous devons des billions et en plus de ça les intérêts courent en centaines de milliards de dollars, qui sont capitalisés en cas d’impayé. Et chaque année nous devons emprunter auprès de vous, juste pour payer les intérêts, afin d'éviter un rappel pour défaillance. Il y a eu tellement d'occasions où nous avons manqué à nos engagements, mais vous nous avez permis de prolonger pour maintenir la façade des supers États-Unis toujours à flot.

Nous ne flottons pas comme un morceau de bois, nous sommes plutôt en train de sombrer rapidement ! Cessons les foutaises et soyons réalistes.

Voici donc l'offre. Et vous crétins écoutez bien car ce sera dit une fois et une fois seulement.

Vous devriez être plus que satisfaits d’avoir déjà perçu tant d’intérêts sur les dettes. Toutes ces années vous n'étiez que trop heureux de nous voir imprimer du papier sans valeur pour payer vos produits et servir des intérêts. C’est une arnaque incroyable et pas fatiguante dont nous avons bénéficié toutes ces années. Vous faisiez aussi partie de l’escroquerie

Si vous insistez pour que je continue à vous payer en papier sans valeur, pourquoi insistez-vous pour que nous émettions encore du papier sans valeur pour payer les intérêts ? C’est juste un peu plus de papier hygiénique. Vous regorgez de papier hygiénique !

Le papier hygiénique est sans valeur. Ainsi, c’est le moment de payer « le papier hygiénique des intérêts » de la dette de papier hygiénique 

Ça y est ! Nous ne paierons dorénavant plus d'intérêt en papier hygiénique. Nous allons imprimer plus de papier hygiénique pour payer ce que nous voulons acheter. Si vous voulez faire commerce avec nous, vous obtiendrez du papier hygiénique, mais sans intérêt. Un point c’est tout !

Il s'agit de la plus grande ironie qui soit. La Fed, le plus grand bailleur de fonds ainsi que ses comparses mafiosi disent à leurs créanciers d’aller se faire foutre ! Lorsque les débiteurs ne peuvent plus payer les intérêts exorbitants ni le principal, les prédateurs financiers exigent que les débiteurs leur donnent leur peau en guise de remboursement. Mais quand ils empruntent ils remboursent en monnaie-papier-hygiénique et s’en tire avec ça !

Et maintenant, ils ont même l'audace de donner un ultimatum :

Nous sommes les plus grands acheteurs de la ville. Si vous ne voulez pas de notre papier hygiénique, ça nous convient. Vous pouvez obtenir du papier de soie des Européens, du papier de bambou des japonais et tout ce qui est proposé. Qui va prétendre que le papier de soie fait un meilleur boulot que le pur papier hygiénique ? Hé, c’est un marché libre. Faites votre choix ! 

C’est la partie de poker finale. Bush, Bernanke et Paulson font le pari que personne ne les prendra au mot, qu’ils abandonneront et cesseront de vendre des produits aux États-Unis d’Amérique. Bush espère que la crainte de la récession et des troubles sociaux dans les pays créanciers les forceront à capituler. 

Malheureusement, ce subterfuge échouera. La raison en est simple. Les États-Unis ne peuvent pas fournir les produits désirés par le consommateur étasunien, même les choses les plus élémentaires. Les industries manufacturières sont anémiques, tandis que les autres ne font que vivoter. Sans les importations les États-Unis vont devoir fermer dans un délai de six mois. 

Il y aura d’énormes émeutes partout aux États-Uni, avec des meurtres de gens pour la nourriture et les autres produits de première nécessité. Les matières premières, les marchandises de base et autres biens destinés à la fabrication ne seront plus disponibles. Il n'y aura plus de voitures sur les autoroutes ! Des millions d'Étasuniens autorisés à avoir des armes traqueront dans les rues tout ce dont ils pourront s’emparer. 

Vous pouvez parier votre dernier dollar que les bailleurs de fonds de l’ombre et son acolyte militaire imposeront la loi martiale. 

Les préparatifs sont déjà en cours.



LE SOBRE AVERTISSEMENT DU PRESIDENT BUSH


Mardi le 9 décembre 2008, le président Bush a déclaré dans un discours fasciste, « J'ai abandonné les principes du marché libre pour sauver le système du marché libre. » 

Si vous, les gars là-bas, ne l’avez pas encore compris, ce qu’a dit Bush est : J'impose la dictature ! 

C'est parce que, selon la sagesse populaire, le contraire du « marché libre » est le « contrôle étatique de l'économie. » En un mot, le Socialisme, l’État fort. 

La Fed et le Trésor, de connivence avec le Congrès, ont d'ores et déjà approuvé et financé les temps forts, l'acquisition des grandes banques de Wall Street, grâce au Troubled Asset Relief Program (TARP), au Term Asset-Backed Securities Loan Facility (TALF) et au plan de renflouage de 700 milliards de dollars. Plusieurs commentateurs financiers étasuniens ont déjà reconnu que c’est purement et simplement une nationalisation des institutions financières.

Bientôt, ce sera la nationalisation des grandes sociétés telles que General Electric, GM, Ford et Chrysler, trop grosses pour avoir la permission de faire faillite.

C’est trop exagéré ? Il suffit de regarder les événements qui ont mené à la Première et à la Seconde Guerre Mondiale et aux dictatures en Amérique Latine dans les années 70.

Comment aurait fait Franklin Roosevelt pour sortir de la pagaille des années 30 sans les grandes politiques gouvernementales et l'entrée en guerre en Europe, contre l'Allemagne, et contre le Japon en Asie ? Il a même décrété que les étasuniens ne pouvaient plus posséder d'or sous quelque forme. Tout l’or a été confisqué. Le Président Roosevelt gouvernait d’une poigne de fer, ne croyez pas le contraire.

Maintenant que le monde entier sait que le dollar de la Réserve fédérale n’est que du papier hygiénique, et même si c’est la « monnaie légale » selon la loi (c'est-à-dire que de par la loi, le papier hygiénique doit être accepté pour le paiement intégral de toute dette, faute de quoi la dette est considérée réglée), les prêteurs de l’ombre ne peuvent pas se permettre le risque d’une rébellion armée ouverte et de l’abolition du système de monnaie fiduciaire. Dans ces circonstances, il est donc nécessaire d'imposer l'utilisation du dollar-papier-hygiénique par la force militaire et la brutalité. 

Pour ceux qui ne sont pas familiers avec le « parler dictatorial, » il n'y a pas de message plus clair pour préparer les élitistes à la prochaine catastrophe que l'annonce de l’abolition des principes du marché libre. L'accent est mis sur le mot « libre » et non pas sur « marché. » 

Nous pouvons discutailler de la justesse de mon interprétation jusqu’à la saint-glinglin. Le temps sera seul juge.



UN GOUVERNEMENT MONDIAL PAR SOUMISSION OU PAR CONSENTEMENT


James P. Warburg, fils de Paul M. Warburg (premier président du conseil d'administration du Federal Reserve System), a déclaré que leur objectif ultime est un gouvernement mondial. Mais cet objectif ne peut être réalisé tant que les États-Unis se sont pas complètement soumis. Un gouvernement mondial ne peut advenir qu’en créant une crise embrasant le monde entier depuis les États-Unis. Cette crise ne sera pas résolue par un seul pays, il ne le pourrait pas. Il faudra que ce soit une résolution mondiale. Et, puisque les pays ne peuvent œuvrer qu’à travers un mécanisme commun, il y a donc besoin d’une institution ou d'un mécanisme international.

L'Organisation des Nations Unies est le précédent à partir duquel un nouveau gouvernement mondial verra le jour. 

Depuis le début de la crise, Henry Kissinger appelle les dirigeants du monde entier et les persuade de se soumettre à cette tentative s’ils veulent éviter un fléau généralisé.

Et ce sera un gouvernement socialiste mondial. Avant de protester et de déclarer que je suis fou, laissez-moi dire ici une fois pour toutes que je suis en pleine possession de mes facultés. J'ai fait des recherches.

Le Capitalisme et le Socialisme sont deux faces d’une même pièce de monnaie frappée par les mêmes bailleurs de fonds. Ces deux idéologies ne servent qu’un seul maître : les bailleurs de fonds de l’ombre.

Pour les sceptiques, veuillez considérer les faits suivants : 

1) La Révolution d'Octobre russe, dirigée par Lénine, a été financée par les banquiers, et de manière plus précise, par des banquiers de New York et de Berlin. À New York, le financement a été organisé par la firme bancaire Kuhn, Loeb & Co, dont la direction comptait M. J. Schiff et M. Warburg, le fondateur de la Réserve fédérale. À Berlin, le banquier allemand était le frère de M. Warburg de New York. 

2) Le 16 janvier 1962, le magazine Look and Life a publié la déclaration suivante de David Ben Gourion, le tout premier Premier Ministre d'Israël, alors encore en fonction : 

L'image du monde de 1987 se dessine dans ma tête : La guerre froide est chose du passé. En Russie, la pression interne toujours croissante de l'intelligentia pour davantage de liberté, et la pression des masses pour élever leur niveau de vie, peuvent amener la démocratisation progressive de l'Union Soviétique. D'autre part, l'influence croissante des travailleurs et des agriculteurs, et la montée de l'importance politique des hommes de science peut transformer les États-Unis en État providence avec une économie planifiée. L’Europe de l’Est et de l’Ouest deviendront autonomes en tant que fédérations d'États dotés d’un régime démocratique et socialiste... les pays seront réunis dans une alliance mondiale, disposant de forces de police internationales. Toutes les armées seront supprimées et il n'y aura plus de guerres. À Jérusalem, l'Organisation des Nations Unies (une véritable union de nations) construira le sanctuaire des prophètes pour servir l’union fédérée de tous les continents ; ce sera le siège de la Cour Suprême de l'humanité qui réglera toute dispute entre les continents fédérés, comme le prophétisa Isaïe.

3) Suite au succès de la Révolution d'Octobre russe et de l'abdication du tsar Nicolas II, le Premier Ministre britannique David Lloyd George a déclaré au Parlement que la Grande-Bretagne avait atteint l'un de ses principaux objectifs de guerre. 

4) Le principal objectif du Capitalisme et du Socialisme est la centralisation de l'autorité d’un groupe d’élite politique qui possède ou qui contrôle tous les moyens de production et l'émission de la monnaie et du crédit ; l’ancien objectif ayant été obtenu grâce à diverses formes de monopole et le nouveau grâce au monopole public.



POURQUOI LA GUERRE EST INÉVITABLE


Pour prouver ce point de vue, permettez-moi d'utiliser une simple analogie.

Les journaux rapportent souvent qu'une certaine personne a été sauvagement battue pour avoir omis de rembourser ses dettes à un bailleur de fonds. En Malaisie, les prêteurs sont souvent qualifiés de « Ah-longs » (NDT : Un bailleur de fonds généralement issu du crime organisé à des taux d’intérêt élevés). C'est même le cas lorsque la dette est dérisoire. Si le prêteur d'argent adoptait la « méthode douce » pour se faire rembourser un prêt, il pourrait encourager les non-paiements. La brutalité assure le plein respect des engagements !

Il en va ainsi pour les nations. Lorsque la survie même d'une nation est en jeu pour cause économique et/ou de guerre monétaire, pensez-vous vraiment que ce pays en danger ne partirait pas en guerre ?

Les États-Unis ont envahi l'Irak non pas à cause d’une menace d’armes de destruction massive de Saddam Hussein, mais pour le pétrole brut et parce que Saddam vendait le sien en euro plutôt qu’en dollar-papier-hygiénique. 

Les bailleurs de fonds de l’ombre sont dans une situation désespérée et ils lanceront une guerre mondiale pour éviter l'effondrement du système de la monnaie fiduciaire. La guerre sera financée par les grandes banques centrales et leurs mandataires, les 8 à 10 banques mondiales commerciales et d’investissement. Comme pour la Guerre Mondiale I et II, les élitistes de la City de Londres et de Wall Street seront les principaux instigateurs de ce complot insidieux.

Quiconque doute de ce scénario devrait se poser une simple question : Pensez-vous que les puissances financières centralisées en Occident accepteraient et toléreraient la perte de leur pouvoir financier ? 

J'utilise ces termes imagés parce que le citoyen moyen ne s’est pas encore rendu compte de la portée réelle des dernières annonces du Président Bush, sur l’abandon des « principes du marché libre » aux États-Unis, et de Bernanke de la Fed sur la politique d’intérêt à taux zéro. Pire encore, la majorité des dirigeants politiques des pays du tiers monde sont tout aussi ignorants. C’était évident lors du Sommet de l'APEC au Pérou. À l'instar du citoyen moyen, ces dirigeants n'ont aucune idée de la façon dont fonctionne le système de la monnaie fiduciaire. Quand Washington et Londres disent « imprimez », « ouvrez les robinets », « baissez les taux d'intérêt », ou l’inverse, il leur suffit de suivre aveuglément. Il y a eu une seule exception, lorsque la Malaisie s’est désengagée au cours de la crise financière de 1997. Mais cette situation ne fut que temporaire, car le nouveau régime Badawi a succombé à l'ancien système.

Pourra-t-on empêcher que cette guerre ne se produise ? 

Il existe une petite chance. Si les patriotes étasuniens, qui sont légalement armés, se rebellent et résistent à l'imposition de la loi martiale, la guerre mondiale pourrait être évitée. 

Le FMI a déjà prévenu que, si les États-Unis ne parvenaient pas à résoudre la crise, il y aura d’énormes troubles sociaux.

Le sang coulera dans les rues ! La force militaire aurait pour adversaire de courageuses milices ayant la fière tradition d'avoir vaincu autrefois la grande puissance coloniale britannique.

Oserons-nous espérer une seconde Révolution Américaine ?



http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=11692



Partager cet article
Repost0
12 janvier 2009 1 12 /01 /janvier /2009 16:36

400px-Nuremberg-1-.jpg

Procès de Nuremberg - wikipedia.org


Exigeons un nouveau
Procès de Nuremberg
pour les nouveaux bourreaux !

Commentaire d'Eva face à l'horreur,
l'experimentation d'armes nouvelles
à Gaza, terrifiantes,
pour le compte des USA,
en plus de l'usage
de l'uranium appauvri :


Les dirigeants
d'Israël et des USA doivent être traduits
pour crimes de guerre
devant un nouveau
Tribunal de Nuremberg !

Peuples, exigeons que
Justice soit faite
pour ces nouveaux
bourreaux de l'humanité !

Exigeons que ces criminels
soient traduits
et répondent enfin de
leurs forfaits innombrables !
Ils ont assez sévi sur la planète,
marquons un coup d'arrêt
à la barbarie,
et à l'impunité
pour les plus grands prédateurs !

Assez de mensonges !
Assez de terrorisme intellectuel
pour faire taire la vérité,
assez de terrorisme d'Etat,
assez de propagande dans les médias,
notamment sur cette chaîne infâme
qui ne dit pas son vrai nom,
érigée en chaîne publique, France 2,
aux mains d' un clan
au seul service des intérêts d' Israël !
Soyons vigilants ce soir à
Mots Croisés Spécial Gaza !

Peuples, exigeons la vérité,
Israël  "la démocrate"  
MASQUE SES CRIMES
en empêchant les journalistes
de faire leur travail d'information !

Peuples, exigeons que cesse l'impunité,
exigeons que les criminels
soient traduits devant un Tribunal
pour crimes contre l'humanité !

Eva


Gaza-Dead-Children0109A.jpg

Les Israéliens expérimentent
pour les Etatsuniens
de nouvelles armes à Gaza.

Des blessés adultes et enfants dont les jambes ne sont plus que des trognons brûlés et sanguinolents ont été montrés ces derniers jours par les télévisions arabes émettant de Gaza.

"A 2 mètres, le corps est coupé en deux; à 8 mètres, les jambes sont coupées, brûlées comme par des milliers de piqûres d'aiguilles. Nous n'avons pas vu les corps disséqués, mais nous avons vu beaucoup d'amputés. Il y a eu des cas semblables au Liban sud en 2006 et nous en avons vu à Gaza la même année, durant l'opération israélienne Pluie d'été. Des expériences sur des rats ont montré que ces particules qui restent dans le corps sont cancérigènes",

Tout laisse à penser que ces blessures sont occasionées par un nouveau type d'armes, expérimenté par les militaires américains, connu sous l'acronyme DIME – pour Dense Inert Metal Explosive". Il s'agit de petites boules de carbone contenant un alliage de tungstène, cobalt, nickel ou fer, qui ont un énorme pouvoir d'explosion, mais qui se dissipe à 10 mètres.

Source : Al-Arish (Egypte) - 12 janvier 2009

Article du Monde : http://www.lemonde.fr/la-guerre-de-gaza/article/2009/01/12/des-medecins-evoquent-l-usage-d-un-nouveau-type-d-arme-a-gaza_1140545_1137859.html


lundi 12 janvier 2009 (11h31)

ISRAEL UTILISERAIT DE NOUVELLES ARMES
A GAZA  : LES "DIME".

 

Petite intro perso : Quand j’entends des journalistes français nous expliquer que "l’importation du conflit en France" (sic) est du à des "excès de langage" qui qualifient notamment les gouvernants israéliens d’assassins, je me retiens pour ne pas aller leur foutre directement mon poing dans la tronche.


"LE MONDE", dont tout le monde sait que c’est un journal bolchévique hautement révolutionnaire et appartenant la mouvance de l’ultra gauche, qui nous a habitué à longueurs de pages à l’antisionisme le plus virulent depuis des décennies (HUMOUR) rapporte ceci :


JE VOUS CONSEILLE DE LE LIRE ET D’EN INFORMER IMMEDIATEMENT VOS PROCHES.

On ne peut pas rester inactifs ou indécis face à ce carnage (encore moins le peut -on quand on se dit communiste ou socialiste).

IL FAUT QUE CELA CESSE ! NON, Ce conflit n’est pas un conflit ethnique ou religieux, non le Hamas n’est pas responsable, il sert de prétexte aux agresseurs, c’est une guerre de colonialisation capitaliste d’ISraël et des USA sur la Palestine pour s’assurer l’emprise du Proche Orient.

Je peux vous dire qu’en lisant cela, je n’ai pas honte de le dire, j’ai pleuré toutes les larmes de mon corps.



Le DIME (Dense Inert Metal Explosive)
est un explosif expérimental à base d’alliage de carbone et de tungstène.


Le rôle du tungstène, chimiquement inerte, est de limiter le souffle de l’explosion à un rayon d’action limité afin d’éviter les dommages collatéraux


Son efficacité est redoutable sur une cible humaine en raison de la projection de milliers d’éclats microscropiques. Les blessures provoquées sont quasiment incurables et conduisent généralement à l’amputation. De plus l’effet cancérigène des éclats est avéré.Les particules induisent à court terme un cancer de l’Ostéoblaste.


puce.gifhttp://www.globalsecurity.org/military/systems/munitions/dime.htm

LL

 
Gaza-Kid-inrubble.jpgLes 2 photos d'enfants Palestiniens
: Blog Stanechy

Des médecins évoquent l’usage
"d’un nouveau type d’arme" à Gaza

LE MONDE | 12.01.09 | 08h50 • Mis à jour le 12.01.09 | 08h50

Al-Arish (Egypte), envoyée spéciale


Des blessés d’un type nouveau - adultes et enfants dont les jambes ne sont plus que des trognons brûlés et sanguinolents
- ont été montrés ces derniers jours par les télévisions arabes émettant de Gaza. Dimanche 11 janvier, ce sont deux médecins norvégiens, seuls occidentaux présents dans l’hôpital de la ville, qui en ont témoigné.

Les docteurs Mads Gilbert et Erik Fosse, qui interviennent dans la région depuis une vingtaine d’années avec l’organisation non gouvernementale (ONG) norvégienne Norwac, ont pu sortir du territoire la veille, avec quinze blessés graves, par la frontière avec l’Egypte. Non sans ultimes obstacles : "Il y a trois jours, notre convoi, pourtant mené par le Comité international de la Croix-Rouge, a dû rebrousser chemin avant d’arriver à Khan Younès, où des chars ont tiré pour nous stopper", ont-ils dit aux journalistes présents à Al-Arish.


Deux jours plus tard, le convoi est passé, mais les médecins, et l’ambassadeur de Norvège venu les accueillir, furent bloqués toute la nuit "pour des raisons bureaucratiques" à l’intérieur du terminal frontalier égyptien de Rafah, entrouvert pour des missions sanitaires seulement. Cette nuit-là, des vitres et un plafond du terminal furent cassés par le souffle d’une des bombes lâchées à proximité.



"A 2 MÈTRES, LE CORPS EST COUPÉ EN DEUX ;
À 8 MÈTRES, LES JAMBES SONT COUPÉES, BRÛLÉES"



"A l’hôpital Al-Chifa, de Gaza, nous n’avons pas vu de brûlures au phosphore, ni de blessés par bombes à sous-munitions. Mais nous avons vu des victimes de ce que nous avons toutes les raisons de penser être le nouveau type d’armes, expérimenté par les militaires américains, connu sous l’acronyme DIME- pour Dense Inert Metal Explosive", ont déclaré les médecins.


Petites boules de carbone contenant un alliage de tungstène, cobalt, nickel ou fer, elles ont un énorme pouvoir d’explosion, mais qui se dissipe à 10 mètres
.
 

"A 2 mètres, le corps est coupé en deux ; à 8 mètres, les jambes sont coupées, brûlées comme par des milliers de piqûres d’aiguilles. Nous n’avons pas vu les corps disséqués, mais nous avons vu beaucoup d’amputés. Il y a eu des cas semblables au Liban sud en 2006 et nous en avons vu à Gaza la même année, durant l’opération israélienne Pluie d’été . Des expériences sur des rats ont montré que ces particules qui restent dans le corps sont cancérigènes", ont-ils expliqué.


Un médecin palestinien interrogé, dimanche, par Al-Jazira, a parlé de son impuissance dans ces cas : "

Ils n’ont aucune trace de métal dans le corps, mais des hémorragies internes étranges. Une matière brûle leurs vaisseaux et provoque la mort, nous ne pouvons rien faire."


Selon la première équipe de médecins arabes autorisée à entrer dans le territoire, arrivée vendredi par le sud à l’hôpital de Khan Younès, celui-ci a accueilli "des dizaines" de cas de ce type.


Les médecins norvégiens, eux, se sont trouvés obligés, ont-ils dit, de témoigner de ce qu’ils ont vu, en l’absence à Gaza de tout autre représentant du "monde occidental" - médecin ou journaliste
 :

"Se peut-il que cette guerre soit le laboratoire des fabricants de mort ? Se peut-il qu’au XXIe siècle on puisse enfermer 1,5 million de personnes et en faire tout ce qu’on veut en les appelant terroristes ?"


Arrivés au quatrième jour de la guerre à l’hôpital Al-Chifa qu’ils ont connu avant et après le blocus, ils ont trouvé un bâtiment et de l’équipement "au bout du rouleau", un personnel déjà épuisé, des mourants partout. Le matériel qu’ils avaient préparé est resté bloqué au passage d’Erez.
 

"Quand cinquante blessés arrivent d’un coup aux urgences, le meilleur hôpital d’Oslo serait à la peine, racontent-ils. Ici, les bombes pouvaient tomber dix par minutes. Des vitres de l’hôpital ont été soufflées par la destruction de la mosquée voisine. Lors de certaines alertes, le personnel doit se réfugier dans les corridors. Leur courage est incroyable. Ils peuvent dormir deux à trois heures par jour. La plupart ont des victimes parmi leurs proches, ils entendent à la radio interne la litanie des nouveaux lieux attaqués, parfois là où se trouve leur famille, mais doivent rester travailler... Le matin de notre départ, en arrivant aux urgences, j ai demandé comment s’était passé la nuit. Une infirmière a souri. Et puis a fondu en larmes."


A ce moment de son récit, la voix du docteur Gilbert vacille. "Vous voyez, se reprend-il en souriant calmement, moi aussi..."

Sophie Shihab

puce.gifhttp://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2009/01/12/des-medecins-evoquent-l-usage-d-un-nouveau-type-d-arme-a-gaza_1140545_3218.html



De : Le Monde via LL
lundi 12 janvier 2009
http://bellaciao.org/fr/spip.php?article77823

http://bridge.over-blog.org/article-26700189.html

http://socio13.wordpress.com/2009/01/12/des-medecins-evoquent-lusage-dun-nouveau-type-darme-a-gaza-envoye-par-jack-jedwab/

Armes :
http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-26714110.html

aigle-USA-oulala.jpg

Reçu à l'instant d'A. V. :

Ci-dessous ce que relate
le NYTimes
de ce jour.

Ce qui prouve :


1.     que pour Israël la violation de la légalité internationale est une règle de comportement ;


2.     qu' Israël est le supplétif dans la région de son parrain et protecteur étasunien, à savoir une garnison permanente et poste avancé dans la logique de guerre de civilisations…


Cela revient entre autres à dire que, en toute logique, si Bush a été consulté et n’a pas donné son feu vert pour l’opération contre l’Iran, il l’a donné pour les massacres perpétrés à Gaza.

En plus de tout cela, il faut relever la dénonciation faite aujourd’hui de l’utilisation à Gaza de la part d’Israël de White Phosphorus, une arme interdite par les Conventions de Genève, utilisée par les USA à Faludjah, qui a la particularité de brûler tout ce qui contient de l’eau (en gros, les habits des gens restent intacts, mais leurs corps, constitués à 95% de flotte, crament...).

Silence de la part des services de Calmy-Rey, trop occupés à s’excuser face aux réprimandes de l’ambassadeur d’Israël en Suisse qui lui reproche d’être le seul Etat occidental à avoir appuyé la demande d’ouverture d’une enquête neutre sur « d’éventuelles violations des droits humains par Israël ».  

Au lieu de faire valoir le rôle de dépositaire et garant international des Conventions de Genève qui est celui du Conseil fédéral, le porte parole de Calmy-Rey a expliqué aujourd’hui à la radio « qu’il n’y avait pas que la Suisse, que le Brésil et l’Argentine aussi ont appuyé cette demande ». La Suisse qui défendrait les droits humains en compagnie des seuls Arabes ? mais vous n’y pensez pas, ma chère…



Dans mon précédent post,
lisez (rappel)


- L'infidélité d'israël, par Eva
- L'invasion militaire de la bande de Gaza par les forces israéliennes, est en relation directe avec le contrôle et la possession de réserves stratégiques de gaz offshore.


Il s'agit d'une guerre de conquête.
Découvertes en 2000, d'immenses réserves de gaz gisant au large de la côte de Gaza.
http://hadria.riviere.over-blog.com/article-26637978.html



destruction.jpg

Le Procès de Nuremberg


Le procès de Nuremberg fut intenté contre 24 des principaux responsables du régime nazi, accusés de complot, crime contre la paix, crimes de guerre et crime contre l'humanité. Il se tint à Nuremberg du 14 novembre 1945 au 1er octobre 1946.


Ce procès se déroule sous la juridiction du Tribunal militaire international de Nuremberg, créé en exécution de l'accord signé le 8 août 1945 par les gouvernements des États-Unis d'Amérique, du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord, de l'Union des républiques socialistes soviétiques et par le Gouvernement provisoire de la République française, afin de juger pour leurs actes les dirigeants du Troisième Reich.


Dès avant la fin de la guerre, l'idée de juger les responsables du conflit est évoquée, notamment aux réunions de Téhéran (1943), Yalta (1945) et Potsdam (1945) : les puissances alliées décident que les chefs du régime nazi devraient être jugés, et que le tribunal représenterait les principaux États victorieux : URSS, États-Unis, Royaume-Uni et France

http://fr.wikipedia.org/wiki/Proc%C3%A8s_de_Nuremberg


Eu-guerre-contre-tous-aviseur.jpgL'Aviseur international

GEORGES WALKER BUSH AVERTIT OBAMA
QUE LE RISQUE D'ATTENTAT EST BIEN REEL.
IL POINTE L'IRAN ET LA COREE DU NORD.

 

WASHINGTON (AFP) — La possibilité d'un attentat sur le sol américain est "la plus grave menace" à laquelle Barack Obama sera confronté, a averti lundi le président sortant George W. Bush, qui a également mis en garde son successeur à propos de l'Iran et de la Corée du Nord.


Commentaire : on nous prépare un maelstrom. Cela a été annoncé. La situation à Gaza, la Géorgie en août 08 sont les starters de feu qui vont s'étendre. Des attentats pourraient créer un emballement planétaire et légitimer une nouvelle fois une croisade contre le terrorisme.

Les volontés pacifiques de Mr Obama pourraient vite être passées à tabac par une intelligencia internationale qui ne veut pas de la paix et qui a un plan de guerre pour l'humanité entière.
http://lapromo.neufblog.com/leveilleur/2009/01/j-e-v-o-u-s-l-e.html



check-point-Tsahal-copie-1.jpg

Juif dissident, Juif juste

Billet de :  Michel Argouet - email : michelargouet@free.fr

 

Sa mère est une rescapée du ghetto de Varsovie, lui est docteur en sciences politiques et membre de l’Alliance des Canadiens juifs consternés.

Un mouvement qui regroupe près de 50 000 personnes opposées aux occupations illégales. Rencontre.

– 20 Minutes. Que faites-vous à Genève?

–Abraham Weizfeld. Je veux porter la voix des juifs dissidents devant l’ONU. Nous refusons que de telles exactions soient commises en notre nom.

Ce n’est pas une guerre contre le Hamas, mais contre la population palestinienne.

–Vous contestez donc la politique de l’Etat juif ?

–C’est n’est pas notre Etat! Les trois quarts des juifs vivent en dehors d’Israël et ne votent pas les politiques internes. Cet Etat est sioniste et veut faire accepter sa politique à la terre entière. Ce pays ne représente pas tous les juifs du monde.

–Que font les dissidents?

–Lancer un groupe de dissidents juifs, c’est se confronter au très puissant lobby sioniste. Des pressions sont alors exercées, nous empêchant de prendre la parole.

–Et en Israël?

–Il y a davantage de liberté d’expression en Israël. A l’extérieur, on passe pour des traîtres si l’on s’y oppose.

–Un cessez-le-feu est-il envisageable?

–Le cessez-le-feu précédent a été bafoué par Israël, qui n’avait pas levé son blocus sur Gaza. Pas de paix durable sans justice.

source : http://www.20min.ch/ro/news/geneve/story/-La-guerre-a-Gaza--Pas-au-nom-des-juifs--25596690


NON ce blog n'est pas un repaire d'antisémites, c'est un lieu de partage et de réflexion ou chacun peut tenter de comprendre la complexité de la situation israelo-palestinienne.

Le Hamas ce n'est pas le camp des gentils avec de l'autre coté les méchants israéliens. Rien n'est simple.


En politique tout est manipulation, rien n'arrive par hasard et
les peuples en souffrent toujours mais pour qui ? et pourquoi ? Une bonne question à se poser.
(voir sur vigi "gisements gaziers au large de Gaza")

Pour cela il faut creuser, partout, tout remettre en question et en perspective et parfois faire exploser nos certitudes, surtout ce que nous disent les médias officiels sous l'influence.

Israël a des droits, mais les Palestiniens en ont-ils encore ?

Dans d'autres circonstances je pourrais poser la question dans l'autre sens.
Tout dépend de qui passe la mesure de l'abject.

 

Michel Argouet

 
http://vigicitoyen.canalblog.com/archives/2009/01/11/12053544.html



Liberté de critique en Angleterre,
pas en France :

Rodney Shakespeare, professeur d'une université britannique, lors d’un interview avec l’IRNA à Londres a estimé que les pays arabes devraient sanctionner par l’arme du pétrole le régime sioniste.

 

« La seule chose qui peut changer la situation actuelle au Moyen-Orient c’est que les pays arabes et musulmans producteurs de pétrole s’unissent et arrêtent leurs exportations pétrolières directes et indirectes à Israël »a affirmé Rodney Shakespeare.

«Israël traite les palestiniens comme des bêtes en les maintenant enfermés et en les bombardant de façon ininterrompu» a déploré cet universitaires tout en soulignant que « ni les pays arabes ni les puissances occidentales ne disposent de volonté suffisante pour faire face à Israël » et en exprimant ses « doutes » quand à la promesse du président élu américain, Barack Obama « de changer la situation au Moyen-Orient ».

Interrogé sur le rôle que joue l'Iran dans les événements de la région, il a déclaré que « l’Occident fait face à beaucoup de problèmes et pour ne pas être accusé d’en être responsable, il doit trouver à un coupable, et ce coupable idéal c’est bien sûr l'Iran, parce que ce pays défend des positions et des points vue indépendants opposés à ceux de l’Occident. »
http://hadria.riviere.over-blog.com/article-26700955.html



SEULS LE GOUVERNEMENT,
LE PARTI SOCIALISTE
ET LES SPEUDO-INTELLECTUELS FRANCAIS
CONTINUENT A DEBITER LEUR RETHORIQUE
TELS DES PERROQUETS BIEN DRESSES :
"ISRAEL NE FAIT QUE
 SE DEFENDRE CONTRE LES TERRORISTES
 DU HAMAS »… 

PITOYABLE !!!


Le quotidien américain /Wall Street Journal/ a rapporté que l’occupation israélienne  commet des crimes de guerre à Gaza et ses motifs ne justifient pas ses pratiques à Gaza.

Georges Bcharat, professeur du droit à l'université de Hasting à San Francisco, écrit dans son article publié ce Dimanche, que la guerre israélienne à Gaza ne peut pas être justifiée par l'autodéfense, mais elle est une violation des lois internationales et un crime de guerre perpétré par l’entité sioniste contre les civils à Gaza.

Bcharat a ajouté que les grands politiciens et militants israéliens assument la responsabilité de ces crimes et qu'ils pourraient être intentés devant la cour criminelle internationale.

L'écrivain a considéré que l’entité sioniste ne peut pas prétendre qu'il se défend car il a, lui-même, violé la trêve, indiquant que ses attaques contre les civils sans nécessité militaire est un crime de guerre.

http://hadria.riviere.over-blog.com/article-26694315.html





Des Juifs de France :

Pas de crimes en notre nom !



Nous sommes des juifs de France provenant de divers

horizons avec des opinions, des pratiques , des

engagements culturels, politiques, philosophiques ou

religieux non moins divers, mais , justement parce que

juifs et en raison de ces engagements, ensemble  :


1) Nous sommes indignés qu’un Etat qui se dit juif avec

une armée suréquipée d'engins de mort

sophistiqués assiège, prive de tout moyen de vivre,

terrorise, bombarde, massacre toute une population

auparavant déshumanisée car préalablement désignée

comme "entité hostile"

Nous pensons aux heures tragiques que certains de nous, de

nos parents ou grands parents ont vécues il y a

plus de soixante ans.


2)     Nous refusons qu’en notre nom le CRIF ou

quiconque soutienne cette politique en osant déclarer

qu’elle se fait pour nous. Les responsables israéliens

se rendent clairement coupables de crimes de guerre

et de crimes contre l'humanité, ces crimes

étant déguisés en macabre parodie d'

« auto-défense ».


3)     Nous pensons que cette politique loin de

« protéger les juifs » risque fort de provoquer la

résurgence de l’antisémitisme et des replis

communautaires juif et arabe en France.


4)     Nous exigeons donc l’arrêt immédiat de

l’intervention israélienne à Gaza, la fin du blocus et

une négociation avec le Hamas et toutes les autres

instances palestiniennes sur la base des résolutions de

l’ONU et de la légalité internationale pour qu’une

paix juste s’instaure enfin au Proche-Orient où chaque

habitant, quelle que soit son origine ou sa religion

puisse jouir d’une pleine égalité de droit.

http://www.mrap.fr/campagnes/international/moyen-orient/urgence-gaza/crimenom/view



Qu'est-ce que le MRAP ?

Bienvenue au Mouvement contre le Racisme et pour l'Amitié entre les Peuples.

Depuis sa création en 1949, le MRAP a été à la pointe de tous les combats contre les discriminations et le racisme.

Sa revendication centrale : l'égalité des droits entre tous les citoyens.

Le MRAP appelle à la poursuite d'Israel
pour crimes contre l'humanité
"Les Droits de l'Homme ne doivent pas
être à géométrie variable"




L'ONU appelle les pays du Golfe à financer l'aide aux Palestiniens de Gaza


La démocratie bafouée

  • Baillon.jpg

    Article 35 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1793 :
    « Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple
    et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs.
    »



    Marwan Barghouti, secrétaire général du Fatah, a lancé,
     du fond de sa prison israélienne, un appel à l’unité de son peuple.

     

    lundi 12 janvier 2009, par Comité Valmy


     http://www.comite-valmy.org/spip.php?article147

    L'Europe périra, assurément, si elle ne se bat pas pour ses langues, ses traditions locales et ses autonomies sociales

    http://sauvonslademocratie.neufblog.com/le_canard_republicain/2007/10/langlo-amricain.html

    ...

    liberte1830.jpg Eugène Delacroix peint les peuples en lutte
Partager cet article
Repost0
12 janvier 2009 1 12 /01 /janvier /2009 07:49

http://laplote.over-blog.fr

Stats R-sistons pour Hier :
  • 1 348 pages vues
  •  824 visiteurs uniques

    Merci Eva pour ce relais très important. Puissent ces informations toucher le plus grand nombre de lecteurs. Avec toute mon amitié Jean Dornac  (commentaire 11.1.09)

    _________________________________________________________________________________________________


    A mes lecteurs


    Mes amis,

    Je ne vous donnerai plus régulièrement mes stats, j'aimerais simplement vous annoncer que la diffusion de mon blog est en constante augmentation (et le nombre de visiteurs individuels représente le quart des visiteurs réels), preuve que mon travail important, original (par analyses et présentation), et courageux, porte ses fruits. Je reçois de nombreux courriels, ou commentaires, me disant la même chose : Ce blog est "d'utilité publique".  C'est mon intention, en effet. Et en même temps, il extériorise une colère légitime des citoyens face à tout ce que l'on prépare à leur intention, de façon anti-démocratique. Je suis une extravertie : J'ai besoin d'un exutoire lorsque je vois la manière dont on traite les peuples. Ensuite, la douceur naturelle reprend le dessus. Oui, ce blog est aussi un exutoire, bien nécessaire lorsqu'on voit le criminel mépris des dirigeants à l'encontre des citoyens du monde entier.

    Aujourd'hui, parution très militante.

    Je ne me résigne pas au pire. Nous ne pouvons laisser, sans réagir, le rouleau compresseur semer impunément aux quatre coins de la planète inégalités, dévastations, souffrances, guerres. Ce blog analyse (à contre-courant), commente, dénonce, alerte, propose, mais aussi, peut-être avant tout, milite contre l'intolérable en marche.

    Je vais donc vous proposer deux courts textes, l'un une analyse très personnelle à partir du drame de Gaza, "Israël se vautre dans le péché", l'autre "le citoyen est traité comme un terroriste potentiel". Enfin, j'ai décidé de regrouper mes propositions pour, ensemble, déclarer la guerre à la guerre, concrètement. Afin de vous permettre de diffuser le plus largement possible un texte prêt à l'emploi, et d'appliquer certaines propositions. Si nous ne faisons rien, nous pouvons nous attendre au pire.

    Les décideurs ont déclaré la guerre à l'humanité, 

    par tous les moyens possibles, diminution du coût du travail au détriment des travailleurs, vaccins qui tuent ou stérilisent, OGM qui ruinent les paysans, guerres permanentes insupportables.... Et tout cela au profit seulement d'une minorité sans scrupules, d'une avidité monstueuse.

    Nous devons à notre façon leur déclarer la guerre,

    en agissant intelligemment, et de façon coordonnée. Oui, tous ensemble, tous unis, aux quatre coins de la planète en même temps pour plus d'efficacité. Nous avons un outil à notre disposition, Internet. Profitons-en. 

    Plus les gouvernements portent atteinte aux intérêts légitimes, et même vitaux, des citoyens, plus le contrôle et la répression s'accentuent. C'est une honte, c'est inadmissible.

    A tous les dangers qui menacent l'humanité, impérialisme militaro-financier des Anglo-Saxons, colonisation néo-sioniste, croisades chrétiennes du Vatican et des Evangélistes extrémistes, islamisme prosélyte, fascisme rampant, Europe vassalisée... s'ajoute un nouveau risque, majeur, dont je vous demande de mesurer l'importance, bien que largement ignoré du public :

    La renaissance du pan-germanisme.

    C'est un sujet qu'il faudra traiter, pour que nous en mesurions bien les buts, les risques, les conséquences. L'Allemagne réunifée, et militarisée, représente un nouveau danger.

    Sauf irruption d'une Actualité nouvelle, je souhaite prendre quelques jours pour, entre autres, finir de répertorier mes articles (liste à votre disposition), et traiter une partie des courriels en retard (1380 !). Je reviendrai très vite, et encore une fois, je serai malgré tout à la disposition d'une Actualité décisive de dernière minute.

    Votre Eva

    __________________________________________________________________________________



    Pour le Pouvoir, nous sommes tous des
    terroristes potentiels. C'est intolérable.
    Par Eva

    La France gaullienne, sans y prendre garde, est passée à l'ère sarkozienne, de la "démocratie" à la tyrannie d'un ultra-libéralisme totalitaire, fondé entre autres sur la suprématie des banques et des médias. Ces derniers servent seulement de relais au Pouvoir de l'Argent, de l'Occident militaro-financier, et si nous ne réagissons pas, nous sommes condamnés à subir le poids de politiques totalement contraires aux intérêts des peuples.

    Les politiques mises en place sont tellement dévastatrices, qu'elles appellent une réaction immédiate, efficace. Or, le Pouvoir ne peut se maintenir en place par l'adhésion populaire, et il le sait. C'est pourquoi il procède à un quadrillage systématique, pour mieux nous tenir à sa merci. Le leit-motiv : La lutte contre le terrorisme. Et dans ce cadre, nous sommes tous considérés comme des ennemis potentiels, des "terroristes" en puissance qu'il faut contrôler, ficher, pucer, mater. Voilà qui illustre parfaitement le caractère anti-populaire des politiques, qui pour maintenir l'hégémonie de la classe dirigeante, en sont réduites à voir en chacun de nous un terroriste potentiel. Ceux qui prennent régulièrement l'avion savent de quoi il en retourne. Le pouvoir se protège de ses citoyens. Un contrôle totalitaire s'étend sur la planète, vraie chape de plomb. Et c'est d'autant plus scandaleux que dès leur plus jeune âge, les  enfants des classes sociales les plus défavorisées sont suivis comme de futurs délinquants. Au point où nous en sommes, la "prévention" au seul bénéfice des classes possédantes, s'effectuera avant la naissance : Les familles seront répertoriées en fonction des risques qu'elles peuvent représenter. Oui, on établira des listes de familles à risques.

    Nous ne connaissons pas le visage de ceux qui détiennent réellement le pouvoir. Leur emprise est d'autant plus écrasante.

    Le Pouvoir est tellement injuste, tellement anti-social, qu'il ne peut se maintenir que par la force. Cela passe par un contrôle toujours plus grand sur chacun des aspects de nos vies.

    Les limites de l'intolérable sont dépassées partout, et notamment par la création de zones de non-droit, comme à Guantanamo. Et l'intolérable est banalisé.  Même l'Armée, au lieu d'être citoyenne, est professionnalisée, et ses tâches sont de plus en plus confiées à des groupes para-militaires, ne rendant compte de rien. L'impunité des puissants, d'une façon générale, devient la règle. Un gamin délinquant est en prison, les assassins de l'humanité festoyent et sont reçus en grande pompe. Ils ont même des rues à leur nom. L'abjection connaît de moins en moins de limites.

    Je rappelle qu'une société ne peut tenir longtemps si son socle repose sur le Non-Droit, l'infâme.

    Nous ne sommes pas des terroristes en puissance, mais des citoyens vigilants qui aspirent à être reconnus, considérés, traités avec respect et justice. Le règne d'une minorité sur la planète doit cesser. Celui qui sème toujours plus un vent de désolation, récoltera, inévitablement, toujours plus de tempêtes.

    Eva


    http://laplote.over-blog.fr
    _____________________________________________________________________________________


    Israël :
    Gideon Lévy - Haaretz
    Cette guerre montre le vrai visage d’Israël :
    racisme et haine, goût de la vengeance et soif de verser le sang
    .


    Shavit souhaite-t-il nous voir tuer et de tuer encore, et ensuite de nous voir mettre en place des hôpitaux de campagne et d’envoyer des médicaments pour soigner les blessés ? Il sait que la guerre contre une population impuissante, peut-être la plus démunie du monde, qui n’a nulle part où s’enfuir, ne peut être que cruelle et ignoble.
    Cette guerre, peut-être plus que les précédentes, montre le vrai visage de la société israélienne. Le racisme et la haine, le goût de la vengeance et la soif de verser le sang.
    Le rapport effrayant en matière de pertes humaines soit 100 morts palestiniens pour chaque israélien tué, ne soulève même pas de questions
    Tout ce qui se passe actuellement à Gaza de pourri et de catastrophique est la faute des hommes, Notre Faute.
    Il n’existe pas quelque chose qui peut être en même temps le crime et son contraire. Cette attitude est le reflet fidèle de la base [société israélienne], dédoublement de la personnalité qui nous marque pour toujours : commettre une erreur, mais se sentir pur à nos propres yeux. Tuez, détruisez, affamez, emprisonnez, humiliez mais de grâce soyez droits et ne parlez pas de bien [humanité].

    Toute personne qui justifie cette guerre, justifie tous ses crimes.
    Toute personne qui la considère comme une guerre défensive doit porter la responsabilité morale de ses conséquences. Toute personne qui encourage maintenant les politiciens et l’armée à continuer cette guerre, doit aussi à porter sur son front après la guerre la marque de Caïn.
    http://r-sistons.over-blog.com/article-26643242-6.html#anchorComment


    Israël ! Tes péchés sont innombrables !
    (Leit-motiv de la Bible hébraïque)


    Israël l'infidèle se vautre dans le péché !
    Par Eva

    Israël, le sang juif que j'ai en moi, mélangé à tant d'autres - d'où mon universalisme - m'autorise à vous parler sévèrement, en toute liberté. Je vous défends d'y voir un quelconque antisémitisme, le racisme m'est en abomination à moi qui porte tant d'influences. Je suis seulement une humaniste, aimant passionnément la vie et attentive au sort de tous les humains, et c'est à ce titre que votre comportement, votre duplicité hypocrite, m'inspirent un profond dégoût. Vous vous parez en effet de toutes les vertus, vous vous attribuez tous les mérites, mais le sang de vos innombrables victimes à travers la planète, demande justice et crie réparation. Quel fossé entre les déclarations de moralité, les références à l'éthique, et les actes criminels qui sont votre quotidien sur toute la planète ! Les principes que Dieu vous a légués, vous les piétinez allègrément. En les drapant de vertu. De façon éhontée. Oui, comme un Stéphane Hessel ou un Avraham Burg, que je salue et auxquels je souscris, je suis scandalisée. Ils vous tiennent un langage de vérité, par Amour sincère, mais vous ne les écoutez pas; encore et toujours, comme il y a presque deux mille ans, vous "raidissez la nuque", ce qui ne manquait pas de provoquer la colère de Yahvé.

    Un peuple éthique commet-il l'iniquité partout ? Le monde porte la trace de vos méfaits: Murs et miradores édifiés par vos soins, comme au Mexique aussi; assassinats ciblés; destabilisation de la planète, à votre profit et à celui de vos amis; crimes innombrables, même envers une population démunie de tout, vulnérable, que vous spoliez de tout avec mépris et arrogance; complots pour priver les populations de leurs gouvernements légitimement élus, populaires, pour les remplacer par des dictatures à votre service et à celui de votre allié américain; conflits créés un peu partout, comme en Yougoslavie, à votre profit toujours, et prédations multiples pour dominer, contrôler, vous emparer des ressources appartenant aux autres; divisions, pour régner; guerres innombrables, quel que soit le coût pour les populations innocentes, etc. Vous aimez la guerre, elle est pour vous un moyen de vous affirmer, une sinistre revanche sur l'adversité.

    La mission que Dieu vous avait confiée, était sainte, universelle. Vous deviez être un phare pour le monde, un modèle. Mais nous, que voyons-nous, qu'entendons-nous ? Une chef d'entreprise juive me dit un jour : "Vous avez tort de faire confiance aux Juifs, ce sont les plus grands voleurs de la terre". Le vol est un péché, Israël. Le mensonge aussi. Pourquoi vous obstinez-vous à nier la réalité, par exemple ? Vous n'avez pas de bombes nucléaires ? Mensonge. Et l'Israélien qui dit la vérité, vous l'incarcérez. Troublant, n'est-ce pas, pour ceux qui vous observent. Et puis, la duplicité est une seconde nature chez vous, l'hypocrisie aussi. La convoitise est un autre grave péché, or vous convoitez les terres et les ressources des autres. Dans la Bible, il est dit "Mâmon ou Dieu", il faut choisir. Vous avez choisi l'Argent, le Veau d'Or, devant lequel vous vous prostituez de façon éhontée. "Tu ne tueras point" est un principe essentiel, et cependant vos crimes ne se comptent plus, même sur des populations sans défense, les plus fragiles de la planète, en nous demandant de nous apitoyer sur les souffrances qui vous ont été faites, sans égard pour celles des autres. Le deux poids deux mesures est intolérable. Vous violez toutes les lois et résolutions internationales, effrontément, impunément, sans vergogne, vous vous permettez tout, et vous êtes intransigeants envers les autres. Votre arrogance, votre orgueil (péché capital aux yeux de Dieu), sont sans limites. Et on pourrait continuer ainsi longtemps : Oui, vos péchés sont innombrables, vous ne faites pas illusion. Vous avez perdu la bataille de l'opinion, et vous provoquez la colère du Dieu saint.

    Le discrédit, la réprobation, sont universels. Votre comportement, et lui seul, est à l'origine de l'antisémitisme. Vous vous en protégez en pratiquant la terreur intellectuelle, en culpabilisant ceux qui vous disent la vérité. Et le véritable terrorisme, c'est vous : Celui d'un Begin ou d'un Shamir, ou de l'Ergoun, pour ne citer que ces exemples,sont les précurseurs des actes palestiniens que vous qualifiez de terroristes, alors qu'ils sont ceux de résistants qui vivent ce que vous avez subi à Varsovie : L'intolérable. Et le terrorisme d'Etat, c'est vous. Oui, vous. Impunément. Quelle honte !  

    Un logo de l'Irgoun : un fusil brandit devant une carte des territoires revendiqués par l'organisation : les actuels Israël, territoires palestiniens, ainsi que la Jordanie. Wikipedia.org 

     
    Aujourd'hui, vous écrasez un peuple sans défense, épuisé par votre blocus inhumain. Vous vous parez d'éthique, et vous volez leurs oliveraies, leurs terres, leur eau, vous les contaminez, même par des bombes d'utilisation prohibée. Honte à vous, encore et toujours. Vous incarcérez tout un peuple, qui n'est pourtant pas responsable de la Shoah que vous rappelez à tout propos, au risque de provoquer l'over-dose. Et vous détruisez toutes leurs infrastructures, toutes leurs opportunités d'emploi. La vérité, c'est que vous êtes immondes. Et vous cachez tout cela derrière des déclarations pieuses, comble de l'hypocrisie. Et en nous culpabilisant en permanence. Votre prétendue démocratie est un repoussoir : Même les journalistes ne peuvent plus exercer normalement leur métier.

    Ne nous abreuvez plus de mensonges, s'il vous plaît. Ils sonnent faux. Vos actes parlent contre vous. Eh oui, vos péchés sont innombrables, ils témoignent contre vous.

    Vous avez gagné la bataille militaire ? Vous avez perdu celle de l'opinion. Et si vous bénéficiez, ici-bas, d'une impunité scandaleuse, soyez sûr que vos péchés vous retrouveront là-haut. Pour l'éternité.

    Eva

    Le choléra guette Gaza
    http://lapromo.neufblog.com/leveilleur/2009/01/le-cholera-guet.html
    Voici un lien vers un article intitulé "Israel essaie de cacher un lourd et redoutable secret" qui décrit comment les israeliens polluent le territoire palestinien en y déversant depuis de nombreuses années les eaux usées de leurs fosses d'aisance, sans traitement préalable, et donc chargées de déchets et ... d'excréments : un véritable attentat écologique et environnemental qui met en danger sanitaire grave toute une population.Cette situation n'était jusque là connue que de quelques spécialistes. "Il flotte sur une partie d'Israel une odeur écoeurante" rapporte l'auteur de l'article. Cette pollution atteint les nappes phréatiques de Gaza qui transforme l'eau en poison. Aujourd'huik, les organisations humanitaires essaient de faire passer du matériel afin de prévenir une épidémie de Cholera.
    Lire l'article source sur
    legrandsoir.info par Johann Hari.



    Ce que la TV ne montre pas :

    http://www.dailymotion.com/Ansar_Al_Khilafat/video/x7wsn6_ce-que-tf1-ne-montre-pas-horreur-a_news

    http://inhumain.blogs.fr/ 

    http://www.rtbf.be/info/monde/proche-orient/photos-chocs-peut-tout-publier-69882?page=7

    http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2009/01/12/des-medecins-evoquent-l-usage-d-un-nouveau-type-d-arme-a-gaza_1140545_3218.html


    NE FAITES PAS AUX AUTRES CE QUE VOUS NE VOULEZ PAS QUE L'ON VOUS FASSE !
      
    TORAH VERSETS

    5 : 17

    Tu ne tueras point.


    5 : 21
    Tu ne convoiteras point la femme de ton prochain, et tu ne désireras point la maison de ton prochain, ni son champ, ni son serviteur, ni sa servante, ni son bœuf, ni son âne, ni aucune chose qui soit à ton prochain

    OU SONT CES RELIGIEUX DONNEURS DE LECONS ?

    5 : 1
    Moïse appela donc tout Israël, et leur dit: Écoute, Israël, les statuts et les ordonnances que je prononce aujourd'hui à vos oreilles; apprenez-les, prenez garde de les pratiquer.

    HONTE A EUX, GENS CIVILISES,  GENS DU LIVRE ET DONNEURS DE LECONS !
    HONTE A NOUS EUROPEENS ET CREATEURS DE LA JUSTICE INTERNATIONALE QUI NE REAGISSONS PAS !
    OU EST LA JUSTICE INTERNATIONALE CONTRE LES CRIMINELS ?
    POURQUOI  LE TRIBUNAL DE LA HAYE NE FAIT RIEN ?
    OU SONT NOS LIVRES D'HISTOIRE QUI NOUS ONT ENSEIGNE LES RAISONS DE L EXISTENCE DU  TRIBUNAL DE NUREMBERG?
    OU EST LE TEMPS OU ON SAVAIT PUNIR LES CRIMINELS ?


    (Extraits d'un commentaire reçu à l'instant sur ce blog)

    A quand Israël devant un Tribunal de Nuremberg, en effet ?
    Même chose pour les USA !
    Justice pour les peuples spoliés ! (Eva)



    Les communistes israéliens ont envoyé un message au président de la République Bolivarienne du Venezuela

    Voir  le blog changement de société http://socio13.wordpress.com/




    ____________________________________________________________________________________



    Je reprends ici, regroupées, mes propositions, afin de faciliter le travail de ceux, ou de celles, qui souhaiteraient relayer cet appel, en faire des tracts
    , etc



    Guerre aux guerres ! Par Eva



    1) Que la GAUCHE sorte de sa torpeur et de ses querelles fratricides. Et qu'elle s'engage sur tous les fronts : Contre la politique ultra-libérale de Sarkozy qui opèrera un transfert des plus pauvres vers les plus riches, comme aux Etats-Unis. Mais aussi d'urgence contre les guerres en préparation. Les peuples peuvent et doivent faire barrage !

    2) Et à propos de barrage, justement, je propose aux touristes épris de paix de se porter volontaires comme BOUCLIERS HUMAINS. S'il y a des Américains ou des Israéliens en nombre, les faucons hésiteront peut-être.
    http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-26694777.html

    3) Tous les bloggueurs doivent se mobiliser. Comme contre la Constitution libérale européenne. Les petits fleuves font les grandes rivières.

    4) Il faut installer des tentes du refus de la guerre en face du Parlement, et près de l'Elysée ou des Ministères (de la Défense, etc).

    5) Transformons-nous tous en hommes et femmes-sandwiches puisque les MEDIAS sont cadenassés par Sarkozy. Nous devons informer les Français de ce qui se passe réellement, de ce qui se prépare. L'information dans la rue, dans les bars, partout ! Et distribuons des tracts !

    6) Il faut frapper l'opinion. Je propose ( Internet prendra le relais de cette idée) qu'on appelle les FEMMES de tous les pays, mères, épouses, fiancées, soeurs, cousines, amies, etc,  à organiser au même moment une grande manifestation contre la guerre et les guerres. Les hommes seront invités à se joindre, les enfants aussi. Les "veuves et les orphelins" doivent crier haut et fort leur dégoût de la mort.

    7) Je propose que les peuples exigent un REFERENDUM
     populaire avant toute guerre.

    8) Faisons le guet devant les sièges des grands médias, Interpellons les journalistes serviles. Inondons les rédactions de nos communiqués de protestation. Et n'oublions pas d'harceler l'homme de gauche (tu parles !)-médecin humanitaire-émissaire de la paix KOUCHNER, en lui rappelant que les guerres ne font qu'aggraver les problèmes.

    9) Organisons des défilés de protestation.

    10)  Le IO e commandement du bon citoyen ? J'ai épuisé toutes mes idées. A vous, dans cet emplacement, d'inscrire la vôtre et de la faire connaître.

    Ecrit le 30.9.2007

    A la liste d'actions proposées, j'ajoute ce 9 janvier 2009 :

    - Informons nous-mêmes notre entourage, nos voisins, nos collègues etc. L'information, c'est nous.

    - Protestons auprès des médias aux mains des industriels de l'armement, une scandaleuse spécificité française, organisons des manifestations de protestation et protestons aussi auprès des Organes d'information, notamment télévisés (courriers etc).

    - Ecrivons à nos Députés, Maires, Sénateurs etc, pour dénoncer la participation de la France aux guerres impériales; soyons sur nos gardes pour l'Iran, prêts à manifester, à écrire, à protester etc. C'est notre intérêt !

    - Participons aux manifestations contre l'extermination des Palestiniens, qui risque de déboucher, ne l'oublions pas, sur une guerre mondiale. Pensons au long terme !

    - Coordonnons nos actions. Voyez mon dernier post, Mouvement Global de Résistance Non-violente, mais aussi lisez les sites de résistance (voir profession de foi au début de R-sistons, et en haut de la présentation de mon blog, R-sistons). Tous unis, voilà notre force ! Oui, tous les peuples unis au même moment, pour plus d'efficacité, contre les Décideurs pourris, les Elus complices.

    - Si par malheur la guerre éclate et que les femmes sont mobilisées pour travailler pendant que les hommes se battent, utilisons l'indication donnée par Marie Drucker - contre nos intérêts -, en notre faveur : Puisque si les femmes cessent d'aider à l'arrière leurs hommes (travaillant ainsi à leur propre mort, à leur malheur, à leur souffrance, en préparant la machine de guerre) pendant 20 mn, la guerre cesse, eh bien retenons la leçon, mes soeurs : Refusons de participer à l'oeuvre de mort, et la guerre s'arrêtera !

    Eva, http://r-sistons.over-blog.com


 

 

_______________________________________________________________________________________




Sélection de liens,
que je poursuivrai en commentaires
de ce post, au fur et à mesure
de mes lectures
http://r-sistons.over-blog.com/article-26684822-6.html#anchorComment


L'invasion militaire de la bande de Gaza par les forces israéliennes, est en relation directe avec le contrôle et la possession de réserves stratégiques de gaz offshore.

-de Michel Chossudovsky-
Il s'agit d'une guerre de conquête.
Découvertes en 2000, d'immenses réserves de gaz gisant au large de la côte de Gaza.

http://hadria.riviere.over-blog.com/article-26637978.html

 

liste complète

liste complète






liste complète


liste complète



A nouveau la Georgie en Ossétie ?

Alors que tous les regards sont tournés vers Gaza et vers la cérémonie d'investiture toute proche d'Obama, des troupes géorgiennes font à nouveau mouvement vers l'Ossétie du Sud.

C'est en tous les cas une affirmation du Ministre de la défense Gasseyev  (..). Le ministre s'interroge par ailleurs sur le rôle des observateurs de l'UE qu'il qualifie de peu clair.
On nous a bien annoncé une crise internationale pour cette époque et il semble peu à peu qu'il va y avoir beaucoup d'invités inattendus.
http://lapromo.neufblog.com/leveilleur/2009/01/la-gorgie-sappr.html


 
USA : Armée et Obama - l'Iran
Le pouvoir militaire est sans doute appelé à de hautes destinées aux USA. Cela dit, ce n'est pas parce qu'ils sont militaires qu'ils sont nécessairement pro-guerriers. Les militaires savent mieux que quiconque ce que représente la guerre et quelles en sont les conséquences, à commencer pour eux-mêmes. Plusieurs articles ont d'ailleurs fait état de la colère montante de la caste militaire qui se sent trahie et qui n'apprécie pas que la politique et la haute finance disposent de leur vie  ... Quelque chose se passe de ce côté.


Rappelons qu'à quelques jours de l'investiture présidentielle, un événement soudain et terrible pourrait faire basculer les choses. Rappelons encore une fois, qu'un tel événement autour de l'investiture a été annoncé par plsuieurs personnalités américaines. Les temps sont très courts, nous allons bientôt savoir. Certains semblent s'ingénier à plonger le monde dans le chaos.


Pendant ce temps et malgré la résolution de l'ONU, Israel continue à frapper GAZA. Les contestations populaires montent un peu partout dans le monde mais les politiques (surtout européens) restent très peu diserts sur la question. On préfère nous reparler de terrorisme, c'est tellement plus commode.

http://lapromo.neufblog.com/leveilleur/2009/01/alors-quil-ress.html



Uranium appauvri
et impact sur nos santés

Des conflits se déroulent toujours et jusqu'à présent à des milliers de kilomètres de chez nous. D'autres semblent en préparation. L'utilisation d'Uranium appauvri dans les derniers conflits est une constante peu relatée...

Lisez l'article sur le blog de Bridge.

      L’UA a servi dans au moins les quatre dernières guerres des USA et de leurs alliés : Guerre du Golfe 1, Bosnie et Kosovo dans les Balkans, Afghanistan et Guerre du Golfe 2. Les deux dernières des quatre guerres, toutes illégales, ont eu lieu en 2001 (Afghanistan) et en 2003 (Irak). Les effets de la contamination peuvent se manifester en quelques heures et jusqu’à cinq ans après.    

          

Des preuves indiquent nettement que l’UA est poussé par le vent partout dans le monde. (3) Ses effets sur la santé se révèlent dans les pays éloignées. D’abord, des vétérans de la guerre du Golfe et des civils locaux ont été affectés ; maintenant, en tous lieux, les USA montrent un accroissement au sextuple des seuls cas de cancer du poumon.
http://lapromo.neufblog.com/leveilleur/2009/01/uranium-appauvr.html



 

Partager cet article
Repost0
10 janvier 2009 6 10 /01 /janvier /2009 23:15

Hier, Stats R-sistons :

  • 1 465 pages vues
  • 746 visiteurs uniques

    autruche_politique_pf-copie-1.jpg

    Mon blog résiste à l'intolérable
    Mon blog dénonce l'intolérable
    C'est pourquoi j'ai décidé de porter à votre connaissance
    ces deux courriels reçus le même jour,
    envoyés par deux personnes différentes,
    ne se connaissant pas.
    A vous d'en tirer les conséquences que vous souhaitez.
    Bien à vous, Eva

    N.B. : Rien ne vaut la médecine... naturelle.
    On nous empoisonne tous les jours,
    de différentes manières.
    Par exemple, j'ai publié récemment
    sur mon blog sos-crise, ceci :
    Vaccins = Danger
    VIDEO http://www.dailymotion.com/video/k1sAdzw2txoat3TUdp
    http://sos-crise.over-blog.com/article-26504497.html


    D'autres exemples :
    Je vous renvoie à l'excellent blog
    http://www.verites.org/
    Lisez les liens de ce blogs,
    et voyez la rubrique catégories.
    Très instructif !

    Voyez aussi ceci :

Personne ne doit oublier que toute maladie chronique et la plupart des maladies infectieuses ont comme radical commun les métaux lourds. Or, quel est le pourcentage de personnes en France qui "emprisonnent" des amalgames dentaires ? Vraisemblablement plus de 90% ... sauf erreur.

Rhume des foins, asthme, eczémas, maladie de Crohn, Alzheimer, maladie de la Peyronie, déprimes, cancer, tuberculose etc. Tant que le corps n'a pas éliminé tous ces métaux, il ne sait pas naturellement les éliminer, il ne pourra éliminer tous les autres poisons chimiques et l'encrassement du corps sera inévitable; maladies diverses à la clef !

(..) J'ajoute que je suis témoin patient de ce qu'ont pu constater cliniquement ces deux chercheurs, entourés de biochimistes américains et des succès innombrables accompagnant les cures de Chlorella, Ail des ours, Coriandre. Non seulement, l'estomac retrouve équilibre et vigueur, mais aussi foie, intestins, pancréas ...  joie de vivre, intelligence décuplée.  Le corps dans son ensemble retrouve son équilibre.

L'importance de la désintoxication des métaux lourds lors de maladies chroniques et d'infections - Les effets de l'intoxication par les métaux lourds dans le domaine physique, énergétique, mental et psychique. Diagnostic et thérapie. A commander aux Edts Alternatif - Jacques Daudon



paix2.jpg

Editorial d' Eva
Vive le commerce de proximité,
l'animation de village,
et l'imagination,
et... la vie, même en temps de crise !

Bonjour !

Je me suis occupée de Défense des Consommateurs.
Aujourd'hui, je voudrais attirer votre attention sur ceci :

Défendez le petit commerce indépendant !
Ras-le-bol des hyper-marchés qui tuent le petit commerce de proximité,
ils vont bientôt supprimer les emplois et tout robotiser,
ils nous attirent par des prix cassés,
et tout le reste est aussi cher sinon plus.
Le petit commerce n'est pas plus cher :
Car vous n'êtes pas tenté par tout ce que vous voyez,
et au final, vous dépensez moins.
Le commerce de proximité offre des avantages précieux :
Outre qu'il lutte à sa manière contre la désertification
et tisse des liens sociaux et humains,
il contribue aussi à l'animation des quartiers.
Sa présence est irremplaçable, notamment
pour les personnes isolées, agées, handicapées,
sans moyens de communication.
En face de vous, vous avez des interlocuteurs.
Des responsables. Et un accueil irremplaçable, personnalisé.

Ce jour, j'ai acheté un nouvel ordinateur.
Le précédent l'avait été en super-marché.
Trois conseils à la sauvette, et le ticket de caisse.
Celui que je me suis procuré aujourd'hui, après entretien au préalable,
a été préparé à mon intention par les responsables de la boutique.
Je l'ai trouvé en partie configuré, prêt à l'emploi.
Avec des CD de sauvegarde.
L'anti-virus m'avait été posé.
De surcroît, l'intervention demandée pour le précédent
ne m'a pas été facturée.
En prime, le sourire et l'accueil.
L'assurance du suivi, ensuite.
Qui dit mieux ?

Je vous incite à troquer l'hyper-marché
contre les boutiques de proximité.
Ras-le-bol des gros, des mastodontes.
Vivent les petits.
En temps de crise, profitons-en pour changer nos modes de vie.
Economisons l'essence, et nos sous.
Cultivons les contacts.
Contribuons à faire vivre nos villages.

Mettons partout en place des lieux de vie,
j'ai une préférence pour ces cafés-lieux d'animation,
où l'on vient faire la causette, esquisser un brin de musique
ou un pas de danse, jouer à la belotte,
échanger les dernières nouvelles,
ça rappelle le garde-champêtre qui annonce les nouvelles à la criée,
devant tout le village réuni,
un précurseur de nos médias, celui-là, en plus sympa,
ça rappelle aussi le bal champêtre, la fête villageoise.

Oui, troquons l'individualisme contre le sens du collectif,
l'apathie et la résignation par l'animation et l'imagination,
la sale gueule de crise contre l'esprit de fête,
l'hyper et le Mac Do contre les boutiques de proximité et l'artisanat,
et même troquons les achats contre... le troc de service,
qui de surcroît permet la multiplicité de contacts et d'expériences
et aussi d'initiatives !

Alors, youpi, la vie est belle, même en temps de crise !
Vous voyez, c'est un peu fort, j'étais partie pour vous présenter
des sujets scabreux, des ptits meurtres entre amis de l'humanité,
des ptits meurtres bien silencieux,
là les médias se taisent, les cochons !
(je n'en rate pas une pour les égratigner, vous voyez,
et pour faire de la pub pour mes blogs, voyez
celui sur la désinformation,
r-sistons à la désinformation,
http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/).
Donc, j'étais partie pour des sujets très, très scabreux,
et me voici en train de vagabonder,
et de plaisanter, et d'imaginer,
alors oui vive la joie, l'optimisme,
prenons la vie, et même la crise, du bon côté,
fichtre ! Après tout, elle nous permet
d'imaginer, de créer, de sortir des chemins battus,
et de trouver du nouveau !
Souriez....
vous êtes filmés !

Votre Eva


Gitane-Fils-du-vent.jpg

Prenons exemple sur mes potes les Gitans,
parqués, rejetés, démunis de tout,
encore et toujours la crise pour eux,
et pourtant toujours heureux de vivre,
prêts à l'extérioriser, cette joie existentielle !

Les deux courriels reçus :

Le premier : Ce qu'on nous cache
 

Eva salut à toi !

un ami très cher à moi, Jean D., a monté deux blogs
un pour la non-violence http://www.pour-la-non-violence.com/

et un afin qu'on sache une partie de ce qu'on nous cache, le blog "devoir de savoir"
http://devoir-de-savoir.over-blog.com/


Extraits de ce 2e blog :
L'amiante en France, le meurtre autorisé

Je rappelle ici la démarche de Monsieur Roland Mignoni en une grève de la faim qui a duré 47 jours, à savoir du 10 octobre 2008 au 25 novembre 2008, date anniversaire de la mort de son père, ancien employé au chantier naval de Toulon, exposé durant 40 ans à la poussière de l’amiante et décédé en 2005 d’un cancer.

La durée de cette grève dépasse les délais des risques irréversibles pour la santé dont il se relève progressivement.

 

Son action visait à dénoncer le mensonge de l’Etat autour du scandale de l’amiante et réclamait la mise en place d’une commission d’enquête parlementaire pour l’amiante.

 

Ses deux requêtes ne semblent pas avoir été entendues à leur juste valeur, notamment de considérer les 10 morts par jour, plus de 100 000 d’ici 2015 en France et plus de 500 000 en Europe suite aux expositions de l’amiante, sans compter les souffrances familiales et fractures sociales.

 

Aussi, il ne faudra pas s’étonner d’une nouvelle action de sa part, gardant tout son déterminisme intact et sachant qu’il met de plus en plus sa santé en péril.

 

Pour venir appuyer sa requête, je vous propose la lecture du texte suivant de Monsieur Michel Langinieux, lui-même sur le même terrain depuis 10 ans…

 

Catherine Declis.

 

L’amiante en France :
Le meurtre autorisé



Impitoyable autant que pitoyable, le véritable drame de l’amiante s’impose : l’immobilisme encastré des pouvoirs publics, exécutifs et juridiques, incapables de résoudre ce problème majeur depuis 115 ans. Drame étayé sur deux rapports officiels du Sénat et de l’Assemblée Nationale : « L’indifférence de l’ensemble des acteurs, employeurs et pouvoirs publics notamment qui, dans cette affaire, est inexplicable ».

 

 

 

Des centaines de milliers de victimes passées et à venir ont déjà dû payer le prix de leur perte irréparable.

« Une épidémie à venir inéluctable et irréversible » (page 10), « Une véritable culture du mensonge » (page 35) , « Une catastrophe sanitaire » (page 9), « L’inertie de nos décideurs » (page 12), « Le dossier pénal pourrait être le plus important du siècle » (page 15), « Une indifférence singulière face à une menace connue de longue date » (page 35), un « Etat anesthésié » (page 71), de « Le risque d’amiante encore présent » (page 194) « L’administration incapable de passer de la connaissance à la prise de décision » (page 35), « Responsabilité des employeurs » (page 93), « Responsabilité pénale » (page 102), « Le ministère de la Justice responsable de l’action publique et des politiques d’action publique » (page 104), « Les procédures pénales bloquées devant les tribunaux » (couverture arrière), « Les populations principalement exposées dans les bâtiments scolaires et universitaires » (pages 199 à 201), « La responsabilité de l’Etat confirmée plusieurs fois pour défaut de réglementation spécifique, tardive, insuffisante » (page 99),  publie le Sénat en 2005, en vain.

 

. L’INSERM prédit de 10.000 à 20.000 décès par an en France entre 2010 et 2020 (soit cent mille au mieux, 200.000 au pis sur 10 ans). Ce mal se perpétuera jusqu’en 2050 à 2060 environ.

 

. La Fédération Française des Sociétés d’assurance (FFSA) arrive aux mêmes conclusions : 100.000 à 200.000 décès dans les 20 prochaines années (Journal le Monde, le 26 juin 2002).

 

Des pouvoirs publics dégueulasses, manœuvrant leurs mises à mort, devraient disparaître. Rien ne tient plus ici. Ce pays, qui survit sur du mensonge et du frelaté, s’autodétruit.

 

En un siècle, aucun employeur ne fut arrêté, pas un empoisonneur mis en prison.

Personne, ici, pour redresser une situation forcément criminelle qui, dès lors, perdure.

 

L’élite française entretient un génocide en le niant, et en fermant les yeux. Pis, 76% des chantiers de désamiantage sont en infraction par rapport aux mesures de protection prescrits par la loi. Ils empoisonnent férocement.


(Suivis par des chantiers de saturnisme qui éradiquent le plomb sans protection, sous couvert de la police, la justice, et des pouvoirs publics, qui perpétuent leurs œuvres contre des populations entières et 85.000 enfants depuis la loi de février 1988, vagues après vagues).

 

Ce refus acharné d’appliquer la réglementation, et une protection exigée de base, devient pernicieux dans les Facultés comme Censier Paris-III, Jussieu et la Maison des Sciences de l’Homme, où des centaines de milliers d’étudiants français et internationaux durent y travailler depuis 45 ans.

 

La tragédie abonde également, au niveau des Dockers de ports nationaux entre autres, qui crèvent littéralement sous nos yeux par milliers (5.000 touchés à Dunkerque).

L’hypocrisie administrative se révèle entière : voir <politiquedevie.net> (section amiante Censier et Dunkerque), et n’est pas prête de changer. Elle en veut.

 

D’où la nécessité de porter, à l’attention du Tribunal Pénal de La Haye, un crime contre l’humanité imposé par prétention et lucre

 

L’immobilisme maintenu, concernant ces faits monstrueux, perdure depuis la loi du 12 juin 1993 sur la précaution : « L’État se doit de protéger » (à l’évidence, une monstrueuse galéjade). Tel immobilisme continue à propager la mort par amiante en France.

 

. Une ouverture vers l’O.N.U devient indispensable pour protéger les étudiants qui viennent de nombre pays étudier dans nos Facultés, traités comme les nôtres en quantités négligeables sans être jamais informés des dangers irréversibles. Nous sommes, ici, chez des niais parfaits. Mensonges et tricheries s’affichent sous devanture d’excellence. Plus c’est gros, mieux ça passe. En monstruosité.

 

 Ils ne peuvent pas agir, mais prétendent le faire pour donner le change. .

 

. Une deuxième ouverture pousse naturellement vers l’O.M.S (Organisation Mondiale de la santé) et GREENPEACE. Une association internationale s’avère, en effet, indispensable pour aborder la C.J.I,  Cour de Justice Internationale.

 

Devant le nombre de meurtres planifiés, entretenus un siècle durant ; devant l’incivisme et la détermination de ne vouloir changer ni la morgue ni la surdité d’un pays déliquescent qui impose, outre ses poussières de mort, ses dogues et leurs crocs ; les lanceurs d’alerte devraient pouvoir faire bouger les choses. Or, ils sont traînés en justice.

 

Comment obtenir cette justice dans nos murs, quand l’être humain se voit traité d’office, ici, en sous-produit ? Pour les victimes qui ont succombé, rien n’y a fait. Pour les décès assurés qui arrivent, rien n’y fait. La France impose implacablement l’homicide avec intention de poursuivre. C’est dire le niveau de nos élus, politiques et pouvoirs publics, couverts par les robes du pouvoir : des magistrats inexistants, pions du faire-semblant.

 

Ces faits délictueux doivent être soulignés d’urgence, car produits par un dictat qui jamais n’arrête ses délires de fonctionnaires. Les dégâts irréparables, en précipitation organisée, cumulent.

 

Des protecteurs de vies comme les frères BLANDIN, qui, dès les années 1950 ont dû sauver des centaines de milliers de personnes grâce à des matériaux de substitution furent sciemment cassés dans leur réalisation. Les lanceurs d’alerte comme moi-même, d’office condamnés. Face à cet acharnement à faire le mal, l’argent passe ici, avant les gens, avant les enfants.

 

Un exemple notoire illustre cette dramatique réalité : l’Université La Sorbonne Nouvelle démontre impeccablement les façons dont les poisons, les affaires et la justice, s’administrent d’un bloc. Le pli est pris. Cette Faculté bâtie sans permis de construire avec 6 km et demi de poutres de fer amiantées, continue à tricher et tuer depuis 1964, soit 45 ans. L’État français, protégé par sa magistrature médiocre, conserve une normalité très acceptée de meurtre autorisé qui saccage volontairement. En effet, l’amiante tue.

 

Niaiserie érudite et incurie administrative main dans la main, ont entretenu cette cage à poisons, sous couvert d’excellence. Hypnotisé ou soumis, le personnel suit. Et en crève. La fourberie se révèle totale, en une Sorbonne piège à rats.

 

Les empoisonneurs du lieu sont défendus par Maître « X »[1] qui gagne sa vie sur la vie des étudiants et des riverains depuis onze ans. Cachant les mauvais chiffres d’août 1998 et le cri d’alarme de l’Expert judiciaire Marcel DELPORTE en novembre 1998, cette avocate s’est rendue complice d’empoisonnements de nature à tuer. Il est important qu’elle puisse continuer à gagner pour prouver l’état de déliquescence mentale qui règne ici. Pour obtenir, surtout, quelques macchabées de plus en assurant avec un grand sourire : « Il n’y a rien. Il n’y a jamais rien eu ».

 

Tous les spécialistes officiels français se sont tus. À commencer par l’ANDEVA et le COMITÉ ANTI AMIANTE JUSSIEU, au courant depuis février 1997, ainsi que des experts très connus dans le domaine de l’amiante !

 

Copinage et crapulerie font bon ménage dans cette société malade de son irréversible peste. Société  incorrigible. Incompréhensible. Société qui n’a plus lieu d’être. Et que l’écroulement financier mondial, à son point zéro, mènera à terme.

 

 

Pour plus d’information, les sites :

<politiquedevie.net> section amiante Censier Dunkerque.

<langinieux.ouvaton.org>

 

http://www.senat.fr/rap/ro5-037-1/r05-037-11.pdf

http://www.assemblee-nationale.fr/12/pdf/rap-info/I...

 

 

Michel Langinieux

Le 9 janvier 2009.

 

 

En conclusion très provisoire, cet ajout de Catherine :

 

"Je ne cacherai pas que si ce texte vient ici à cette heure, c'est le résultat du simple fait d'avoir accompagné Monsieur Mignoni pendant 20 jours durant sa grève de la faim suite à un message qu'il avait laissé sur un site créé par Monsieur Dornac, décrivant sa démarche à plus de 30 jours de jeûne, l'avoir soutenu jusqu'au 25 novembre 2008, date de l'arrêt de sa grève de la faim, ensuite aidé par téléphone et mails à la reprise alimentaire, et enfin, prévenir des suites car je sais cette personne très ferme et déterminée et ne laissera jamais sa démarche jusqu'à l'obtention de la mise en place d'une commission d'enquête parlementaire, voire plus, ne comptant pas s'arrêter là et mettant à chaque fois sa santé de plus en plus en avant."

 

Cheminement de soutien

 

http://www.altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article5342

http://www.pour-la-non-violence.com/article-24635771.html

http://www.altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article8689

http://www.cyberacteurs.org/actions/action.php?id=345

http://larbredesrefuges.activebb.net/ecologie-f11/roland-mignoni-t3619.htm?highlight=mignoni

 

Blog de Roland Mignoni lorsqu'il fonctionne

 

http://enqueteamiante.easy4blog.com/

 

Le 2e courriel : mercure, plomb,
malversations et meurtres


Moi je suis intoxiquée au mercure de mes amalgames et aggravé par des déposes en 2001 et 2003 sans protocole très strict en France.

Le médecin dentiste qui m'a sanuvé la vie est le Dr JATON http://www.dentenerg.ch , visite son site et surtout électrogalvanisme et problème de l'amalgame au mercure.

 Je suis également en chélation des métaux lourds et prise en charge par un spécialiste de la chélation .

Mes analyses de toxicologies après chélateurs ont été faites en Allemagne par correspondance et j'ai sorti des métaux lourds dont du mercure.

 A ce jouir je n'ai eu aucun remboursement de la sécurité sociale de la Fance. J' ai un avocat qui a fait un recours devant la CPAM de Mulhouse 68.

Je te remercie pour toutes les informations que tu nous fais parvenir.

   Bises
  Caroline

http://www.dentenerg.ch/amalgame.htm


 

---La pièce jointe associée suit-----

MALVERSATIONS ET MEURTRES EN  FRANCE
 
 
Depuis dix ans, Michel LANGINIEUX confronté par divers empoisonnements de sa Fac amiantée - Censier la Sorbonne Nouvelle - n'a cessé de lancer des cris d'alarme sur les façons habituelles de trucider en nos lieux, l'air de rien.
Ses travaux s'adressent, le plus souvent, aux avocats désignés ou constitués qui n'en tiennent généralement pas compte. Dix-sept d'entre eux furent cependant  fort bien informés au détail près, des horreurs qui se pratiquent sous leur nez et dont l'auteur fut témoin.
Mais la vie humaine n'est pas considérée en France avec soin, ni appréciée comme un bien précieux à préserver.
Elle se traite comme une quantité négligeable : en sous-produit.
 
Un état mental totalitaire - imposé, pratiqué - régit ici une société à l'envers de tout sens.
 
L'on tue à la Fac Censier et personne ne bouge !
 
"Politiquedevie.net", le site, a dénoncé force crimes autorisés, non seulement à Censier la Sorbonne Nouvelle, mais à Dunkerque et Bourg-Fidèle dans les Ardennes, devant l'indifférence générale et les désinformations officielles.
- autres articles de Michel Langinieux : Métal Blanc, Métaux Lourds : les Ardennes au poison (Michel Langinieux - 29 août 2006) Introduction au témoignage de Denise Schneider sur les empoisonnements collectifs et meurtres commis par l'usine Métal Blanc avec la complicité des fonctionnaires de l'État au dépens des habitants de Bourg-Fidèle. + Photos et documents.
L'HUMANITÉ S'EMPOISONNE  REIMS, COUR D'APPEL DU 3 OCTOBRE 2006.

LIENS VERS D'AUTRES DOSSIERS SENSIBLES :


- archives du site ASE
-
- « Créer pour s’évader » « Créer pour se libérer » « Créer pour se dépasser »   Exposition d'œuvres réalisées par des victimes du vaccin contre l'hépatite B (VHB) :  L’art au secours des victimes de vaccins. Victimes du vaccin exprimez-vous ! Proposez vos créations avant le 31/12/2009 pour qu'elles soient exposées
- voir aussi plus bas dossier SATURNISME 

Site en cours d'élaboration

AMIANTE :

 

- VUE D'ENSEMBLE

- Introduction pour l'action juridique et sanitaire de l'association Action Santé Environnement : 
L'AMIANTE, LE CRIME à CENSIER LA SORBONNE NOUVELLE.
(11/11/07)


PREMIÈRES PREUVES 

 

- L'AMIANTE ET LA FRANCE : Plainte à l'encontre de l'État français, son ministère public,ses pouvoirs exécutifs et pouvoirs publics.Tribunal Pénal International. La Haye. (13/05/2008)

(...) suite à commentaires

http://r-sistons.over-blog.com/article-26643242-6.html#anchorComment



arton4009.jpg
Le temps des justes
samedi 10 janvier 2009 - 11h:03

Gideon Lévy - Haaretz

Cette guerre montre le vrai visage d’Israël :
Racisme et haine, goût de la vengeance et soif de verser le sang
http://www.info-palestine.net/article.php3?id_article=5770



NB Le cinéaste Claude Berri hospitalisé
Cela me touche, car c'était le mari de ma copine de lycée
Anne-Marie RASSAM, qui hélas s'est suicidée (Eva)


Israël :

L'aide économique aux pays en développement : Quelle ne fut pas ma surprise de découvrir qu'en 1994, le deuxième pays bénéficiaire d'aides bilatérales et multilatérales dans le monde n'était ni un PMA, ni l'une de ses nouvelles républiques émergentes après le chute du bloc soviétique...mais bien Israël, pays ô combien sous-développé.

Du Vatican :
Cardinal Martino, président du Conseil du Vatican pour la Justice et la paix : « Ce sont toujours les populations sans défense qui paient. Regardez les conditions à Gaza, ça ressemble de plus en plus à un camp de concentration ».
Quand on connaît la prudence verbale de nos prélats !

http://www.michelcollon.info/articles.php?dateaccess=2009-01-10%2009:44:48&log=invites


Guerre du gaz : c’est pas la Russie, c’est Soros !



Partager cet article
Repost0
9 janvier 2009 5 09 /01 /janvier /2009 20:22

 


Dessin de Mariali


Editorial d' Eva :
Vassalisation au capitalisme et à l'Empire ?


Mes amis,

Dans cette parution, je laisse surtout la parole au Comité Valmy,
qui donne un éclairage particulièrement pertinent sur la situation
du monde aujourd'hui. Le texte joint attire notamment
l'attention sur la destruction de l'Etat-Nation.

Je vous l'avais déjà annoncé : Sarkozy sera le fossoyeur
de la France. Tout ce qui fait sa spécificité  est en voie
de destruction par un homme qui a une mentalité de
parvenu, de nouveau riche, se croyant tout permis, et
en abusant de la crédulité des Français. Sa rhétorique
est dangereuse, elle masque des intentions totalement
contraires à l'intérêt des Français, et plus généralement des
citoyens du monde, car l'homme entend jouer un rôle majeur
sur la sphère internationale. Il souhaite modeler le monde
à sa façon, selon ses caprices. En ayant d'ailleurs toujours
à ses côtés un membre du CRIF, et présent à l'esprit
le modèle américain qui pourtant a fait faillite. Ce qui
évidemment ne présage rien de bon pour les Français
comme pour les citoyens de la planète.

Sarkozy ne souhaite pas rendre plus moral le capitalisme,
sauf en paroles. Il désire le sauver - et le conforter. Avec
ses amis atlantistes, anglo-saxons, israéliens et européens,
surtout allemands. Je vous avais mis en garde sur le
risque de renaissance du pangermanisme. Ou sur l'entrée
progressive d'Israël dans les instances dirigeantes de l'Europe,
très discrètement, ce qui est fort peu démocratique, avec le risque,
à terme, de le voir diriger cette instance. Au nom de quoi, et
pour quels intérêts ? J'étais aussi une pionnière en vous
alertant sur la main-mise des USA sur l'Europe, à travers
par ex un scandale resté largement ignoré du public,
lorsque des documents ont clairement établi l'emprise
des Etats-Unis sur la Slovénie (avec à sa tête un gouvernement
social-démocrate qui a présidé l'UE à l'époque), au grand
scandale de son Opinion quand elle l'a appris. Oui, la
Slovénie Etat soi-disant souverain, attendait des Etats-Unis,
pourtant aux mains des néo-conservateurs, qu'ils lui dictent
sa conduite. Une directive l'a clairement établi.

Cette main-mise de l'étranger, anglo-saxonne ou israélienne,
sur l'Europe, est particulièrement scandaleuse. Elle nous
conduira tous à cautionner, tout aussi scandaleusement,
les aventures impériales des Usraéliens, le moment venu,
à notre détriment, et au profit exclusif du Grand Capital
ennemi de nos vies.

Par ailleurs, de même que Sarkozy sacrifie nos intérêts
et ceux des peuples à une compétition impitoyable, à
une guerre économique dont nous ne voulons pas, ses
gesticulations diplomatiques narcissiques, sur la scène
internationale, masquent mal des ambitions et des
visées plus conformes aux intérêts de l'Empire, de l'
oligarchie qui conduit l'humanité à sa perte, qu'aux
intérêts des nations.

Ainsi, sa tournée au Proche-Orient ne nous rapprochera
absolument pas de la paix. Sous couleur de trève,
notre grand Manipulateur cherche avant tout d'une part,
à assurer une sortie honorable à son allié israélien,
d'autre part, à anéantir la résistance palestinienne
aujourd'hui incarnée, aux yeux des peuples du monde entier,
par le Hamas : Il est actuellement celui, qu'on le veuille ou non,
qui incarne courageusement, dans des conditions
effroyables, la lutte de libération des peuples à
la domination purement égoïste, et non démocratique,
de l'Occident capitaliste. En effectuant sa tournée médiatique, 
Sarkozy joue en réalité la carte du Fatah, aujourd'hui
incarné par Abbas, docile marionnette aux mains
des Usraéliens, comme les Dirigeants de Georgie, du
Pakistan, d'Afghanistan, d'Irak.... 

A travers Sarkozy, c'est le choix, ou non, de la 
vassalisation à l'Empire et au capitalisme, qui se dessine.
Si nous refusons ce modèle-là, broyant les peuples,
les asservissant toujours plus et les conduisant à un
choc de civilisations carnassier et sanglant, si nous
souhaitons un autre avenir, libre, réellement démocratique,
de justice et de paix, alors le moment est venu de dire
non, et de nous engager pour un autre monde, réellement
soucieux du Bien commun.

La lecture du texte du Comité Valmy, choisi à votre
intention,  est très enrichissante.

Eva 

TAGS : Sarkozy, pangermanisme, Empire, capitalisme, Israël,
Anglo-Saxons, Etats-Unis, démocratie, Bien commun, Hamas,
Proche-Orient, Pakistan, Afghanistan, Irak, Slovénie, Europe,
Etat-Nation, U.E., Comité Valmy, France, Crif, néoconservateurs
Abbas, Fatah...

J'avais déjà donné le lien de l'article qui suit dans mon blog, voici presque un mois, mais 
je souhaite le mettre en valeur :
 




Pour le développement de la Résistance républicaine patriotique, démocratique et sociale !


Pour l’amitié et la solidarité entre les peuples,
leur droit à disposer d’eux-mêmes,
leur unité anti-impérialiste
et pour la paix mondiale !

Non à la contre-révolution !
Non à l'impérialisme allemand !

S’UNIR, S’ORGANISER,
S’ARMER POLITIQUEMENT,
SE BATTRE !



Le Comité Valmy présente à ses amis et lecteurs ainsi qu’au peuple de France, ses meilleurs vœux de bonne et heureuse année 2009, malgré Nicolas Sarkozy et l’UMPS, l’Euro-dictature et les menaces de guerre américano-sionistes.


Est-il possible de transformer positivement l’année 2009 catastrophique que nous ont préparée le capitalisme financier, ainsi que l’oligarchie occidentaliste sous hégémonie germano-américaine qu’il a installée en France, en Europe fédérale, aux USA et partout dans le monde ?


Nous pouvons le faire. Le peuple de France résistant est solidaire de tous les peuples du monde qui, notamment en Irak ou en Palestine, en Irlande et en Afghanistan, comme partout ailleurs luttent pour la liberté, le progrès et la paix, et perçoivent leur intérêt à constituer un front uni contre leur ennemi commun impérialiste. Notre peuple détient cette capacité de s’unir, de s’organiser et la détermination de combattre, pour faire de 2009 une année décisive dans la reconquête de sa souveraineté et de la démocratie.


Depuis la Libération, notre pays, à l’exception de la parenthèse gaulliste, est dans les mains des partisans et des complices organisés de l’impérialisme américain en France. Cela s’est fait au nom de l’alibi d’une prétendue menace soviétique, l’URSS étant pourtant sortie exsangue de la guerre, et sous le couvert anti-communiste de l’atlantisme.

Ce contrôle politique, militaire idéologique et culturel, a installé depuis la deuxième guerre mondiale un Cheval de Troie à son service : l’intégration européenne. Celle-ci a été décidée par les USA et ses agents.


A son stade actuel, l’Euro-dictature du capitalisme financier se perpétue notamment grâce à des médias domestiqués, à des élus souvent achetés voire prostitués, et surtout aux visions supranationales et libérales, identiques sur le fond, du couple formé par les dirigeants de l’UMP et du PS.

Il existe une symbiose entre la social-démocratie et la droite officielle qui, reniant la nation, la République et la souveraineté populaire, ont élaboré un programme commun résumé par les traités de Maastricht et de Lisbonne qui leur a permis jusqu’ici, de conserver le pouvoir dans une alternance du pareil au même et de le partager entre euroatlantistes d’accord sur le système.


Le chef de l’État n’est plus que le fondé de pouvoir de l’oligarchie euro-occidentale. Pourtant, dans le cadre de cette réalité de la France vassalisée, Nicolas Sarkozy démontre une grande capacité de nuisance en abusant du pouvoir résiduel de l’État, auquel il impose illégitimement une contre-révolution liberticide, anti-démocratique, autoritaire, policière, fascisante et de régression sociale.

Cette pratique est facilitée par une guerre idéologique féroce et par le conditionnement totalitaire des citoyens soumis à la pensée unique.





L’une des prochaines étapes, inacceptable, de la destruction méthodique de l’État-nation républicain, est le projet de rejet de l’organisation de notre pays en départements, issue de la Révolution.

Cette nouvelle félonie doit se dérouler à travers leur fusion avec les régions. De plus, certaines de ces régions fusionneraient entre elles afin de constituer des euro-régions. Cette nouvelle trahison est annoncée pour bientôt. Il s’agit pour l’euro-supplétif de l’Élysée d’établir un nouveau fait accompli anticipant les progrès de la prise de conscience populaire du caractère délétère de la "construction" européenne.

 Il est urgent pour lui, avant de passer à la phase suivante, d’accélérer la mise en place de l’Europe fédérale des Länder,
qu’impose la feuille de route de l’impérialisme allemand suzerain, lequel construit méthodiquement son hégémonie nationaliste sur l’Europe. Là encore les dirigeants du PS ont en général une vision et une volonté communes avec Nicolas Sarkozy et ses amis.


Le Comité Valmy est armé d’une confiance fondamentale envers le peuple de France. Notre peuple, héritier d’une longue et riche Histoire nationale, et qui conserve dans sa mémoire collective les expériences et les enseignements de la Révolution Française, de la Commune de Paris et de la Résistance patriotique et antinazie, ne se laissera jamais réduire en esclavage.


Depuis plus de quinze ans nous appelons à prendre en exemple l’union de la Résistance, son esprit et à adapter à la situation actuelle le programme du Conseil National de la Résistance, qui demeure sur ses grandes options d’une véritable modernité. En ce sens, notre comité est l’un des fondateurs et animateurs de l’Arc Républicain de Progrès, qui entend contribuer à ouvrir le chemin d’un vaste front républicain, patriotique, social et anti-impérialiste : l’union du peuple de France. Malgré le poids de la censure et de la manipulation de type orwellien, les progrès accomplis sont réels au niveau de la prise de conscience, par le peuple, du nécessaire rejet du carcan que représente l’Union européenne supranationale, et de son caractère irréformable. Rien n’est irréversible.


En renouvelant nos vœux les meilleurs pour cette nouvelle année, au nom du Comité Valmy permettez-moi de lancer à nouveau un appel urgent à la mobilisation, au rassemblement républicain patriotique et social, à l’action, à la Résistance.

Pour le Comité, Claude Beaulieu le 01 01 2009

 

Carte de l’Europe établie par les Waffen SS en 1944


Voir http://www.comite-valmy.org/spip.php?article134

 



À l’image de ce qui s’était produit aux États-Unis en 1929, le spectre d’une crise sociale majeure se profile. Mais cette fois-ci, elle pourrait toucher le monde entier. Comité Valmy


A noter ce nouveau mot, Bankster  : ce terme anglo associe Banque et grand banditisme .


________________________________________________________________________________________________________
________________________________________________________________________________________________________


Communiqué de l’UJPR : Gaza,

du blocus à l’assassinat collectif
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article130

Permis de tuer
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article135

  
Obama et les projets de guerre néoconservateurs
pour le Proche-Orient

http://www.comite-valmy.org/spip.php?article133


La République laïque française assujettie
à l’Etat théocratique du Vatican !
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article132

LA GRANDE CONSPIRATION CONTRE LA RUSSIE
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article129
La propagande occidentale refabrique un « péril russe » pour mieux masquer l’énorme pression militaire que les Etats-Unis et leurs vassaux de l’OTAN exercent sur les frontières de la Fédération de Russie,

_______________________________________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________________________________



Sélection de liens :




Le Sionisme une malédiction pour l’Humanité !!!








Silence des intellectuels
et des artistes français


De nuit comme de jour, Gaza se meurt dans l’indifférence de la communauté internationale. Il y a une évidence qui est devenu immuable en occident, c’est que le sang des palestiniens est moins important que celui des Israéliens ou des Américains.

L’euphémisme médiatique des occidentaux restera la preuve de leur complaisance et de leur complicité. Qui osera dire qu’il ne savait pas ? Quelle aurait été la réaction de la Communauté internationale si cette agression était l’œuvre d’un pays arabe sur un autre peuple ?

Où sont les humoristes engagés, les intellectuels courageux, les humanistes et philosophes déterminés pour les causes telles que la Géorgie, le Tibet, le Darfour ? Sont-ils morts ? Oui c’est vrai j’ai oublié que là il s’agit d’Israël, ils sont tous dans la psychose et terrifié à l’idée qu’ils n'aient plus accès aux plateaux de télévision et à la presse people !! La peur d’être taxés d’antisémites !!! Dénoncer le politique et la vision sioniste n’a rien à voir avec l’antisémitisme, la preuve certains juifs sont antisionistes.

Il fut un temps où l’esprit de l’homme épris de justice s’élevait au dessus de ses propres intérêts pour défendre la justice et rien que la justice. Après le 11 septembre, une minute de silence a été décrété dans tous les établissements pour le sang des américains… pourquoi pas une minute de silence en hommage aux victimes palestiniens ?

(Extraits) http://laparoledujeunemusulman.blogspot.com/

ou cet article :
http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-26607157.html
http://labanlieuesexprime.org/article.php3?id_article=3120
article=3120



                                  Solidarité avec Georges Ibrahim Abdallah,

militant communiste libanais,

combattant pro-palestinien,

prisonnier en France depuis bientôt un quart de siècle
Arrêté en 1984 à Lyon, Georges Abdallah est condamné en juillet 1986 à quatre ans de détention. Suite à une cascade de rebondissements politico-judiciaires, avec notamment des pressions du gouvernement des États-Unis, il est condamné en mars 1987 à la réclusion criminelle pour des actions revendiquées par son organisation, les FARL (Fractions Armées Révolutionnaires Libanaises). Il a terminé sa peine de sureté en 1999 et il peut demander sa libération depuis cette date, ce qu’il a fait 7 fois, sans succès.
http://liberonsgeorges.over-blog.com



arton1096
9 juin 2007Abraham Burg, ancien président de la Knesset, vient de publier un livre extrêmement sévère sur les dérives et les excès du sionisme qui selon lui font aujourd’hui d’Israel un « ghetto sioniste » dominé par la peur, n’ayant confiance que dans la force, gagné par le racisme, refusant le dialogue et s’enfermant derrière un mur. Traduction intégrale d’un entretien avec l’auteur, publié par Haaretz.


Abraham Burg a été président du parlement israelien, il a également dirigé l’Agence Juive [1] , et détenu le portefeuille de l’intérieur.

A l’occasion de la publication de son livre intitulé « Defeating Hitler » (vaincre Hitler), il s’est entrenu avec le journaliste d’Haaretz Ari Shavit, qui se déclare « choqué » par un ouvrage qu’il interprète comme un abandon de « l’israelité » par son ancien camarade qui décrit maintenant Israel comme un état brutal et impérialiste, cherchant la confrontation et pratiquant l’insulte, manquant d’âme.






 
La stratégie cachée d'Israel

Gaza : l'armée israélienne n'assistant pas les blessés palestiniens,
le CICR demande d'urgence l'accès à ces derniers

http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=11720



Mieux que des mots, en image, voici la stratégie d'Israel. Merci au site
Futur Quantique d'avoir déniché cette vidéo. Il faut qu'un maximum de monde sache...
http://www.dailymotion.com/video/k7ltEsHlGLZFX8U940
http://lapromo.neufblog.com/leveilleur/2009/01/la-stratgie-cac.html







Des attentats en Europe ?

Les affirmations qui sont formulées sur ce blog font état d'attentat sous fausse bannière en vue de casser le mouvement anti-israelien qui monte en Europe dans la population. Ce site met en cause des dirigeants européens qui seraient associés aux visées de l'Etat hébreux. Ce sont évidemment des affirmations très graves. Je mets le lien à votre disposition mais je ne peux en aucun cas vous indiquer si il s'agit d'une vraie ou d'une fausse information. 

Je ne peux quand même que faire le lien avec le tir de roquettes d'hier à partir du territoire libanais. Tant le Liban que le Hezbollah rejettent toute intention guerrière avec Israel à ce stade. On ne peut toujours pas à cette heure déterminer qui sont les auteurs de ces tirs
http://lapromo.neufblog.com/leveilleur/2009/01/des-attentats-e.html


Le truc du psychopathe : nous faire croire que le Mal vient des autres (Rappel, à lire absolument)
http://futurquantique.org/ponerologie-et-psychopathie/233-le-truc-du-psychopathe--nous-faire-croire-que-le-mal-vient-des-autres


p valmy  Comité Valmy           www.comite-valmy.org

             Nouveautés sur le site:

    Qui importe le conflit ?
    Qui veut communautariser  la société française?

    Com. de l'UJFP.  Plus une vidéo: Roland Dumas dénonce le génocide à Gaza
    
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article143

    Stéphane Hessel: "un véritable crime contre l'humanité " à Gaza
   
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article142

    Monsieur le Président... Angoulême, une lettre ouverte à Nicolas       Sarkozy expression d'une solidarité claire et politiquement lucide
   
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article141

    Gaza, la Histadrout et la CGT   par Jean-Pierre Page ancien responsable
    du département international de la CGT
   
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article140

    Israël a manqué un rendez-vous avec l'histoire Par Uri  Avnery  
   
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article138

    Démocratie sanglante par Comaguer
   
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article136

    Ban-Ki-Moon: Trouble compromission avec  l'OTAN 
   
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article139

"Personne ne peut imaginer combien c'était terrible. Même le diable n'aurait pu créer un endroit aussi mauvais", a expliqué M. Idir par téléphone, deux jours après son retour en Bosnie, pays dont il possède la nationalité.
http://fr.news.yahoo.com/2/20081218/twl-meme-le-diable-n-aurait-pu-creer-un-f8fd361.html


Sabotage SNCF: la police a fait «un pur montage»
http://www.mediapart.fr/journal/france/ ... ur-montage

Alerte ! Sabotage SNCF, pur montage ?
Benjamin Rosoux et Mathieu Burnel, tous deux désignés par la police comme faisant partie du « premier cercle » de la Cellule invisible responsable des sabotages de caténaires de la SNCF, contestent en détail le rapport de la Sous-direction de la police antiterroriste, révélé par Mediapart. C'est un montage, un «pur ouvrage de scénarisation», assurent-ils. Ils reviennent aussi sur les conditions de leur garde à vue. Au même moment, une autre piste, venue d'Allemagne, évoquée par Mediapart dès le 22 novembre, fragilise encore un peu plus cette enquête de police qui n'a pu rassembler aucun élement de preuve matérielle
http://illusions-de-mouvements.over-blog.com/article-25909239.html





Lettre ouverte au Président de la république par
Lionel Collet,
Président de la Conférence des Présidents d’université

Chronique d’une crise annoncée dans les universités.
http://goudouly.over-blog.com/article-26567633.html




Nous sommes trop sur Terre,
cette année et les prochaines
risquent d'être dures
.
http://r-sistons.over-blog.com/article-26606111-6.html#anchorComment
http://www.lemonde.fr/planete/article/2009/01/09/sommes-nous-trop-nombreux_1140067_3244.html#xtor=RSS-3244



Le monde libre est-il attaqué ?
latuff_anti_semitism1
Ollivier m’écrit parce qu’il a la même préoccupation que moi et ce depuis longtemps, dénoncer le sionisme sans pour autant donner aliment à l’antisémitisme ou plutôt à la judéophobie. Non seulement parce que c’est inique mais parce que c’est justement ce que veulent les sionistes, et disons aujourd’hui certains sionistes qui sont carrement fascistes et qui dirigent l’Etat d’israël.

Ils veulent créer un front de l’occident, mettre en oeuvre le choc des civilisations. 

Les capitalistes occidentaux n’ont aucune culpabilité face à la Shoa et ils recommenceraient volontiers avec quiconque.

Si les Occidentaux soutiennent Israël c’est parce que ce pays est devenu l’éxecuteur des basses oeuvres du capital au Moyen orient et plus loin si nécessaire.  La source réelle de cette alliance :  La volonté de piller les peuples dits inférieurs en imaginant une culpabilité fondant l’alliance entre le capital aux etats-unis, les evangélistes, les racistes créationnistes et les sionistes(1).

Donc Ollivier m’écrit :
Avoir un petit article tout simple, de base, qui explique rapidement  le sionisme,
et parler de la colonisation de la Palestine
ce qui provoque ce que les palestiniens vivent.
Partager cet article
Repost0
9 janvier 2009 5 09 /01 /janvier /2009 03:40

A conserver, à relayer, à imprimer, à "tracter"...
Vous pouvez reproduire tous mes articles
(en citant seulement la source), même
seulement des extraits, ou, ici, en regroupant
les actions dans la liste, par exemple (eva)




COMBATTRE LA GUERRE,
Propositions



Mes amis,

En archivant à votre intention MES articles (voyez mes deux premiers posts sur
http://r-sistons.over-blog.com), je trouve cette parution, je vous la propose telle que je l'ai écrite ici  il y a plus d'un an, elle est tellement d'actualité !

A la liste d'actions proposées, j'ajoute :

- Informons nous-mêmes notre entourage, nos voisins, nos collègues etc. Et si un jour tout est verrouillé, transformons-nous en individus-sandwiches !  Ne comptons jamais sur les médias menteurs...

- Protestons auprès des médias aux mains des industriels de l'armement, une scandaleuse spécificité française, organisons des manifestations de protestation et protestons aussi auprès des Organes d'information, notamment télévisés (courriers etc).

- Ecrivons à nos Députés, Maires, Sénateurs etc, pour dénoncer la participation de la France aux guerres impériales; soyons sur nos gardes pour l'Iran, prêts à manifester, à écrire, à protester etc. C'est notre intérêt !

- Participons aux manifestations contre l'extermination des Palestiniens, qui risque de déboucher, ne l'oublions pas, sur une guerre mondiale. Pensons au long terme !

- Coordonnons nos actions. Voyez mon dernier post, Mouvement Global de Résistance Non-violente, mais aussi lisez les sites de résistance (voir profession de foi au début de R-sistons, et en haut de la présentation de mon blog, R-sistons). Tous unis, voilà notre force ! Oui, tous les peuples unis au même moment, pour plus d'efficacité, contre les Décideurs pourris, les "Zélus" complices, comme disait à l'instant sur la Chaîne Parlementaire Jean-Pierre Brard, ce formidable député communiste, de surcroît sympathique et plein d'humour  (quels remarquables défenseurs de nos intérêts, les Députés communistes ! Ils se battent avec acharnement, jugez par vous-mêmes en écoutant leurs interventions !) : "avec leurs chaînes qui les rivent au Grand Capital, avec les chaînes qui les rivent à LEURS intérêts".

- Si par malheur la guerre éclate et que les femmes sont mobilisées pour travailler pendant que les hommes se battent, utilisons l'indication donnée par Marie Drucker - contre nos intérêts -, en notre faveur : Puisque si les femmes cessent d'aider à l'arrière leurs hommes (travaillant ainsi à leur propre mort, à leur malheur, à leur souffrance, en préparant la machine de guerre) pendant 20 mn, la guerre cesse, eh bien retenons la leçon, mes soeurs : Refusons de participer à l'oeuvre de mort, et la guerre s'arrêtera !

- Lisez d'autres articles sur le sujet, voyez en présentation de mon blog la rubrique "catégories", à "guerre", cliquez, et vous aurez (liste non terminée, j'y travaille) les articles sur le sujet, comme "femmes en guerre contre la guerre, appel aux femmes", etc


Voici cet article paru en septembre,
que je publie ici, non remanié.


Article écrit et publié par moi le
30.9.2007, publié ici, désormais,
avec son préambule.


Bonjour,


De grands dirigeants de la planète nous préparent des Apocalypses. J'emploie le pluriel volontairement. Certes, on peut craindre le pire, une guerre mondiale nucléaire. Mais pas seulement. Il existe aussi ce que l'on appelle des conflits de basse intensité, qui peuvent à tout moment s'intensifier ou dégénérer. 

De toutes façons, il est clair qu'on prépare une nouvelle guerre effroyable derrière notre dos - j'y reviendrai prochainement - et à laquelle il faudra se résigner. A moins que....

Voyez-vous, je ne m'estime jamais battue d'avance. Et je crois que nous devons tous refuser l'intolérable qu'on nous prépare pour des raisons d'argent, de puissance. La prétendue démocratie qu'on veut exporter, c'est un mensonge. D'ailleurs la démocratie ne s'impose pas, elle se propose. Et s'il s'agit d'une DEMOCRATIE comme la nôtre, aux relents d'impérialisme, de totalitarisme (système économique unique, désinformation, pensée unique, etc) et de poudre, autant songer à des alternatives.

Je vais droit au but : Cette guerre, il faut la refuser dès aujourd'hui. Inutile d'attendre qu'elle soit déclenchée. Si l'on doit agir, c'est maintenant, préventivement. Attention, il n'est pas exclu non plus qu'on nous prépare une guerre pour faire diversion, pour nous faire oublier que commence à s'opérer en ce moment la consolidation complète et définitive de l'ultra-libéralisme, avec des hommes comme SARKOZY, libéralisme que pourtant les peuples rejettent dans leur ensemble.

Je propose donc : 

1) Que la GAUCHE sorte de sa torpeur et de ses querelles fratricides. Et qu'elle s'engage sur tous les fronts : Contre la politique ultra-libérale de Sarkozy qui opèrera un transfert des plus pauvres vers les plus riches, comme aux Etats-Unis. Mais aussi d'urgence contre la guerre qui se prépare. Les peuples peuvent et doivent faire barrage !

2) Et à propos de barrage, justement, je propose aux touristes épris de paix de se porter volontaires en Iran comme BOUCLIERS HUMAINS. S'il y a des Américains ou des Israéliens en nombre, les faucons hésiteront peut-être.

3) Tous les bloggueurs doivent se mobiliser. Comme contre la Constitution libérale européenne. Les petits fleuves font les grandes rivières.

4) Il faut installer des tentes du refus de la guerre en face du Parlement, et près de l'Elysée ou des Ministères (de la Défense, etc).

5) Transformons-nous tous en hommes et femmes-sandwiches puisque les MEDIAS sont cadenassés par Sarkozy. Nous devons informer les Français de ce qui se passe réellement, de ce qui se prépare. L'information dans la rue, dans les bars, partout ! Et distribuons des tracts !

6) Il faut frapper l'opinion. Je propose ( Internet prendra le relais de cette idée) qu'on appelle les FEMMES de tous les pays, mères, épouses, fiancées, soeurs, cousines, amies, etc,  à organiser au même moment une grande manifestation contre la guerre et les guerres. Les hommes seront invités à se joindre, les enfants aussi. Les "veuves et les orphelins" doivent crier haut et fort leur dégoût de la mort.

7) Je propose que les peuples exigent un REFERENDUM
 populaire avant toute guerre.

8) Faisons le guet devant les sièges des grands médias, Interpellons les journalistes serviles. Inondons les rédactions de nos communiqués de protestation. Et n'oublions pas d'harceler l'homme de gauche (tu parles !)-médecin humanitaire-émissaire de la paix KOUCHNER, en lui rappelant que les guerres ne font qu'aggraver les problèmes.

9) Organisons des défilés de protestation.

10)  Le IO e commandement du bon citoyen ? J'ai épuisé toutes mes idées. A vous, dans cet emplacement, d'inscrire la vôtre et de la faire connaître.

Voilà. Mais je n'en ai pas fini. Regardez bien mon visage, en noir et blanc, sur la photo.





J'avais trente ans. (Si vous voulez me voir aujourd'hui, regardez la photo avec la rose, c'est moi pas mal d'années plus tard, fidèle au poste. Et toujours aussi en forme). Donc, regardez cette photo : C'est celle d'une femme, d'une mère de trois enfants, d'une soeur, on pourrait mettre n'importe quelle photo à la place, comme dit la chanson, toutes les femmes sont belles. Alors oui, ce visage est celui d'une femme qui veut vivre, d'une mère qui veut un avenir pour ses enfants. Messieurs les va-t-en guerre américains, israéliens, français, pensez à nous avant de programmer une nouvelle boucherie ! Nous ne voulons pas devenir veuves, nous ne voulons pas que nos enfants soient orphelins. Nous ne voulons plus de destructions, plus de souffrances. 

Parce que vous, messieurs, pendant que vos soldats tuent et se font tuer, pendant que les ruines s'amoncellent, pendant que les femmes pleurent, pendant que les blessés se soignent comme ils peuvent, pendant que les petits châtons, à peine nés, agonisent sous les bombes, vous vous prélassez sur un yacht ou dans un ranch, et vos enfants sont à l'abri. 

C'est vous, M. BUSH, n'est-ce pas, qui vous vous êtes arrangé pour échapper au service militaire, laissant aux autres le soin de se faire tuer à votre place, quelle lâcheté. Et c'est vous aussi, M. Bush, qui n'avez jamais daigné vous déranger pour assister à l'enterrement d'un homme qui donne sa vie pour vos folies. M. Bush, vous méritez la potence. Vous finirez dans les poubelles de l' histoire. Et en enfer : c'est votre place. Vous savez, je suis très croyante. Un jour, au sujet d'une dénommée Claude, femme méchante et jalouse, le Père céleste m' a envoyé un songe. Cette dame allait régulièrement à l'Eglise, comme vous, Monsieur. Et dans ce songe, elle venait de passer de vie à trépas. Lorsqu'elle s'est présentée devant le Paradis, elle voulut entrer : "Ouh Ouh, c'est moi, Claude". Et aucune voix ne lui répondit, aucune main ne lui ouvrit la porte. Elle finit par s'impatienter : "Ouh, vous m'entendez ? C'est moi, Claude ! J'allais chaque dimanche à l'Eglise !" Alors, une voix lui répondit : " Je ne te connais pas. Car il y a deux Claude en toi, celle qui va à l'Eglise, et l'autre ". Et c'est la porte de l'enfer qui s'ouvrit pour elle.

Alors oui, M. Bush, vous le chrétien modèle, le missionnaire parfait, le défenseur du Bien, vous connaîtrez le même sort. Si vous échappez au Jugement des hommes, vous n'échapperez pas au Jugement de Dieu. 
Parce que vous êtes une ordure. Et les salauds vont en enfer. 

Et Kouchner le saint homme, il verra sa courbe de popularité dégringoler. Ce sera justice. On ne trompe pas indéfiniment les peuples. Un jour, ils relèvent la tête.


PALESTINE : La question palestinienne est au coeur de tous les conflits. Vous le savez, je suis une femme de paix. Et une adepte de la non-violence active. J'admire GANDHI et M. LUTHER-KING. On peut faire de grandes choses sans violence. On va même beaucoup plus loin.

Alors oui, puisqu'on vous affame lentement mais sûrement, par tous les bouts, et que personne ne se soucie plus de vous - il n'y a semble-t-il pas de pétrole sur votre lopin de terre - , je vous suggère de frapper un coup décisif pour faire avancer la cause de la paix, d'aller jusqu'au bout de la résistance, d'aller jusqu'au sacrifice suprême : ce sera un acte si fort, le plus grand de tous les temps peut-être, que je suis sûre que tous les criminels qui vous oppriment ainsi que leurs complices ou les marchands d'armes,  seront obligés de reculer pour ne pas porter la responsabilité de l'opprobe mondiale.

Mes amis, mes frères, mes soeurs, je vous invite à faire une grève générale de la faim, la grève de tout le peuple sans exception. Je crois que vous n'aurez pas à la faire longtemps. Le monde réagira.

Bonsoir, c'était votre Eva, qui pleure avec tous ceux qui souffrent et qui se réjouit avec tous ceux qui sont dans la joie.  



________________________________________________________________________________________


Sélection de liens


liste complète :




URANIUM APPAUVRI - IMPACT MONDIAL !

lundi 5 mars 2007


L’article suivant m’a été envoyé par un membre de la liste de diffusion et l’auteur m’a accordé la permission de le diffuser partout. Il travaille en Inde pour documenter l’ampleur de la pollution par de l’uranium appauvri (UA) qui est sortie d’Afghanistan et est tombé sur le peuple de l’Inde. Ils travaillent sur la même ligne que nous, ici aux USA, pour d’abord prouver cela, et ensuite y mettent un arrêt et obtenir des soins médicaux pour les abandonnés et les négligés.


La récente Affaire Urgente entre Bush et l’Inde [1] pourrait être une « frappe préventive » pour arrêter les efforts faits en Inde afin de prouver que l’UA a aussi mordu les USA aux fesses.


Nous attendons toujours de voir si les nations d’Europe se réveillent au fait qu’elles ont aussi été « poivrées » avec de l’UA, depuis la découverte par hasard que de l’UA est fabriqué à Aldermaston [2] au Royaume-Uni. Voici l’article de Arun Shrivastava, je reviendrais ensuite à la fin avec des commentaires et des informations supplémentaires. Il est intéressant de voir comment les peuples des autres nations voient les USA et l’usage d’armes à l’UA par la cabale des Bush-Cheney.

(..)

L’uranium appauvri (UA) est un jouet mortel dans la main des lignées dirigeantes. Une particule d’UA ingérée ou inhalée peut causer une ou plusieurs maladies (voir la liste des 91 maladies en annexe) parmi les plus gravement débilitantes, mortelles ou momentanément non létales. (1) La demi-vie de l’UA est de 4,5 milliards d’années, et il peut détruire les êtres vivants et l’environnement ; plus important, il peut détruire la vie parfaitement saine. (2) (Eva, et déversé en Palestine ! Un crime de plus...)


L’UA a servi dans au moins les quatre dernières guerres des USA et de leurs alliés : Guerre du Golfe 1, Bosnie et Kosovo dans les Balkans, Afghanistan et Guerre du Golfe 2. Les deux dernières des quatre guerres, toutes illégales, ont eu lieu en 2001 (Afghanistan) et en 2003 (Irak). Les effets de la contamination peuvent se manifester en quelques heures et jusqu’à cinq ans après.

 

Des preuves indiquent nettement que l’UA est poussé par le vent partout dans le monde. (3) Ses effets sur la santé se révèlent dans les pays éloignées.

D’abord, des vétérans de la guerre du Golfe et des civils locaux ont été affectés ; maintenant, en tous lieux, les USA montrent un accroissement au sextuple des seuls cas de cancer du poumon. (4)

Le rapport se fait jour

La suite sur
http://bridge.over-blog.org/article-26569694.html



Crise : Merkel, Sarkozy et Blair appellent à Paris
à une gouvernance mondiale (extraits)


Dave CLARK

Les dirigeants allemand et français, Angela Merkel et Nicolas Sarkozy, ont lancé jeudi avec l'ex-Premier ministre britannique Tony Blair un appel à une gouvernance mondiale de l'économie, enjoignant à Washington de s'unir pleinement à leurs efforts, au cours d'un colloque à Paris.


"A crise mondiale, réponse mondiale", il doit y avoir "de nouvelles enceintes et de nouvelles décisions", a souligné le président français à l'ouverture du colloque sur les voies de régulation du capitalisme mondial.

"Nous avons besoin que la Chine apporte sa force d'entraînement, que le Brésil dise sa part de vérité, que l'Afrique soit associée à ce que nous allons construire, et que nous rebâtissions ensemble un système international", a-t-il insisté.


"Les décisions, nous les prendrons le 2 avril, à Londres", au cours d'une réunion du G20

La chancelière allemande a exprimé l'espoir que de nouvelles règles financières voient le jour "dès le mois d'avril". Elle a suggéré la création d'un "conseil économique" mondial aux côtés du Conseil de sécurité de l'ONU.

Elle s'est également prononcée en faveur de l'établissement d'une "charte pour une économie à long terme raisonnable" à l'image de la charte des Nations unies sur les droits de l'homme.

Tony Blair a jugé "inévitable" une "refondation du système de supervision internationale" comme la Banque mondiale et le Fonds monétaire international (FMI).

Nous avons toutes les raisons de faire confiance au président Barack Obama, dont j'ai cru comprendre qu'il avait été élu sur le changement et donc la volonté de reconstruire un ordre nouveau", a encore déclaré M. Sarkozy,

http://fr.news.yahoo.com/2/20090108/tts-crise-merkel-sarkozy-et-blair-appell-c1b2fc3.html


Pascal Lamy plaide pour un socle UNIVERSEL de DROITS SOCIAUX
http://fr.news.yahoo.com/4/20090108/twl-crise-economie-lamy-bd5ae06.html





Les handicapés n'intéressent personne ! 
Déséquilibre programmé par Sarkozy


Après la  franchise médicale, " les tarifs des mutuelles santé vont augmenter en moyenne de 3,5 à 4% en 2009, afin notamment de compenser l'alourdissement de leurs charges et la création d'une taxe supplémentaire " (le président de la Mutualité française, Jean-Pierre Davant). Depuis le 1er janvier, les frais de transport des personnes handicapées se rendant dans un centre de des soins sont moins remboursés. Cette situation provient du plafonnement du remboursement mensuel fixé à 200€/mois. Lorsque les soins nécessite plusieurs séances par semaine, cette couverture peut être nettement insuffisante suivant la distance. Cette nouvelle disposition était prévue par décret en février 2007 mais le gouvernement aurait pu l’annuler. Que d'humanité ! Le sort des handicapés n'intéresse personne.

http://poly-tics.over-blog.com/article-26549700.html


Gaza, la guerre, sur les blogs - Juifs.org.
Le point de vue d'Israël

Dans quelle société vivons nous ?

Dans une société anonyme.
(voir aussi mon article société anonyme SANS responsabilité, liste début blog, Eva)
http://goudouly.over-blog.com/article-26026712.html


  • Des attentats en Europe!
  • Le Front Nord !
  • Nasrallah: "toutes les possibilités sont ouvertes" avec Israël
  • Le CICR fustige Israël pour l'accès aux blessés à Gaza



    Le conflit va s'étendre !


    Selon Haaretz (traduit de l'anglais): "Israël a adressé une lettre de plainte à l'ONU suite à l'attaque par missiles en provenance du Liban. La lettre accentue comment l'attaque par missiles représente une violation flagrante de la résolution de l'ONU 1701 et comment Israël a la responsabilité d'assurer la sûreté de ses citoyens contre des groupes terroristes".

    Très curieux que cette attaque que personne ne revendique sur le territoire libanais, pas même le Hezzbollah qui assure n'y être pour rien. Cela ressemble à s'y méprendre à une attaque sous fausse bannière qui permettrait de justifier l'ouverture du Front Nord. La guerre va sans doute s'étendre dans les heures qui arrivent. En tous les cas c'est le pronositique de plusieurs observateurs avisés côté arabe.


    Une rumeur de séries d'attentats imminents sur l'Europe commence à circuler. Ces rumeurs attribuent cette intention à certains groupes politiques qui souhaitent casser la montée des contestations populaires anti-israeliennes. Nous pourrions aller au devant de graves problèmes politiques et civils dans les jours qui arrivent dans nos régions. Je suis cette dernière information et cherche à la vérifier.

    http://lapromo.neufblog.com/leveilleur/2009/01/israel-dpose-pl.html

    Apocalypse cybernétique

    source : lecho.be
    Les experts américains parlent de "cybergeddon", ou apocalypse cybernétique, une situation dans laquelle une société avancée -où tout ce qui est important est lié, voire contrôlé, par les ordinateurs- est saboté par des pirates.

    (afp) - Les attaques informatiques représentent la plus grande menace pour les Etats-Unis après une guerre nucléaire et les armes de destruction massive et sont de plus en plus difficiles à empêcher, selon des experts de la police fédérale américaine (FBI).


    Shawn Henry, directeur adjoint de la division informatique du FBI, a estimé mardi au cours d'une conférence à New York que les attaques informatiques posaient "le plus grand risque du point de vue de la sécurité nationale, hormis les armes de destruction massive ou une bombe dans une de nos plus grandes villes".
    Lire :

  • http://lapromo.neufblog.com/leveilleur/2009/01/la-menace-dune.html



Obama et le Proche-Orient

C'est vrai qu'il n'a pas dit grand chose sur la question mais il paraît que pour l'instant il laisse le soin à G.W. Bush de diriger les affaires jusqu'au 20 Janvier.

Il signale néanmoins qu'il a beaucoup à dire sur le sujet et qu'il est très inquiet pour les civils.


Mon commentaire : il a raison d'être inquiet, il a raison d'attendre un peu encore. Il a bien fait de prendre un peu de
vacances aussi. Sa rentrée va être soignée aux petits oignons, il peut compter sur l'état hébreux pour rehausser sa surprise party mondial du 20 janvier. Je crois qu'il aura droit à un gâteau avec une vilaine surprise à l'intérieur et un feu d'artifice qu'il pourra voir de loin, de très loin.

http://lapromo.neufblog.com/leveilleur/2009/01/obama-aura-beau.html


Si un conflit devrait s'ouvir avec le Liban, nous serions alors dans la situation que je craignais et que j'annonçais il y a quelques semaines.

Le but final de toute cette sinistre comédie entamée à Gaza serait l'Iran mais avant d'envisager une attaque sur l'Iran, les israeliens doivent "nettoyer" leurs arrières c'est à dire le Hamas et le Hezzbolah libanais. Comme annoncé, des événements dramatiques pourraient survenir autour de l'entrée en fonction d'Obama et devenir la rampe de lancement d'une nouvelle phase de la guerre contre le terrorisme avec pour cible l'Iran. Si ce scénario devait se produire ne tolérez pas que qui que ce soit vous dise "c'est une surprise, on ne s'y attendait pas".

Selon lefigaro.fr (source AFP).

(..)

L'aviation israélienne survole presque quotidiennement l'espace aérien libanais.
L'offensive israélienne dans la bande de Gaza a ravivé les craintes d'un nouveau conflit entre le Hezbollah chiite et l'Etat hébreu, plus de deux ans après la guerre destructrice qui les a opposés en 2006.


6.1.9 http://lapromo.neufblog.com/leveilleur/2009/01/israel-provoque.html

Mensonges et crimes d' Israël

Robert Fisk, le correspondant de The Independent au Moyen Orient, s’indigne de la mort des civils innocents qui avaient cherché refuge dans une école de l’ONU à Gaza. Mémoire vivante des conflits qui ont ensanglanté le Moyen Orient, il retrace également la déjà trop longue histoire de ces massacres pour lesquels Israël a voulu dégager sa responsabilité en tentant de travestir les faits.


 The Independent, 7.1.9

Une fois encore, Israël a ouvert les portes de l’enfer pour les Palestiniens. Quarante morts civils réfugiés dans une école des Nations Unies, et trois encore dans une autre école. Pas mal pour une nuit de travail dans la bande de Gaza pour l’armée qui croit en la « pureté des armes ». Mais pourquoi devrions-nous être surpris ?

Avons-nous oublié les 17500 morts - presque tous des civils, la plupart des enfants et des femmes - de l’invasion du Liban par Israël en 1982 ; les 1700 civils palestiniens morts dans le massacre de Sabra et Chatila ; le massacre à Qana en 1996 dans une base des Nations unies de 106 civils réfugiés libanais , dont plus de la moitié étaient des enfants ; le massacre des réfugiés de Marwahin en 2006, à qui Israël avait ordonné de fuir, et qui ont été tués par un hélicoptère israélien ; les 1000 morts de 2006 durant les bombardements et l’invasion du Liban, dont la quasi-totalité étaient des civils ?

Ce qui est étonnant, c’est que de nombreux dirigeants occidentaux, de nombreux présidents et premiers ministres et, je le crains, de nombreux rédacteurs en chefs et journalistes, ont cru à ce vieux mensonge qui dit que les Israéliens prennent grand soin d’éviter les pertes civiles. « Israël fait tous les efforts possibles pour éviter les pertes civiles », avait déclaré un ambassadeur d’Israël quelques heures seulement avant le massacre de Gaza. Et chaque président et Premier ministre qui a utilisé ce mensonge comme prétexte pour éviter un cessez-le-feu a désormais sur les mains le sang du massacre de la nuit dernière. Si George Bush avait eu le courage de demander un cessez-le-feu immédiat 48 heures plus tôt, ces 40 civils, personnes âgées, femmes et enfants, seraient en vie.

Ce qui s’est passé n’est pas seulement honteux. C’est une infamie. Est-il excessif de le qualifier de crime de guerre ? C’est pourtant ainsi ce que nous nommerions cette atrocité si elle avait été commise par le Hamas. C’est bien un crime de guerre, j’en ai peur. Après avoir rendu compte en tant que journaliste de tant de massacres perpétrés par les armées du Moyen-Orient - par les troupes syriennes, par les troupes irakiennes, par les troupes iraniennes, par des soldats israéliens - je suppose que ma réaction devrait être le cynisme. Mais Israël affirme qu’il mène notre guerre contre le « terrorisme international ». Les Israéliens prétendent qu’ils se battent dans la bande de Gaza pour nous, pour nos idéaux occidentaux, pour notre sécurité, pour nos valeurs. Et nous sommes également complices de cette barbarie qui s’est abattue sur Gaza.

J’ai déjà écrit que les excuses données par l’armée israélienne avaient déjà servi par le passé pour ces atrocités. Puisqu’elles pourraient bien resurgir dans les prochaines heures, en voici quelques-unes : ce sont les Palestiniens qui ont tué leur propre réfugiés ; les Palestiniens ont exhumé des corps de cimetières et les ont disposés dans les ruines ; en fin de compte ce sont les Palestiniens qui sont à blâmer car ils ont soutenu une faction armée ; les combattants Palestiniens utilisent délibérément des réfugiés innocents comme couverture.

Le massacre de Sabra et Chatila a été commis par les alliés d’Israël, l’extrême-droite phalangiste libanaise, sous les yeux des troupes israéliennes qui n’ont pas réagi pendant 48 heures, comme la commission d’enquête israélienne l’a révélé. Quand Israël en a été blâmé, le gouvernement de Menachem Begin a accusé le monde entier de diffamation. Quand l’artillerie israélienne a tiré des obus sur la base des Nations Unies à Qana en 1996, les Israéliens ont affirmé que des hommes en armes du Hezbollah avaient également trouvé refuge dans la base. C’était un mensonge. La responsabilité des 1000 victimes de la guerre de 2006 - qui a débuté lorsque le Hezbollah a capturé deux soldats israéliens à la frontière - a tout simplement été rejetée sur le Hezbollah. Israël a prétendu que les corps des enfants tués dans le deuxième massacre de Qana pouvaient avoir été exhumés d’un cimetière. Encore un mensonge. Le massacre de Marwahin n’a jamais fait l’objet d’excuse. Les gens du village ont reçu l’ordre de fuir, ont obéi aux ordres israéliens et ont ensuite été attaqués par un hélicoptère de combat Israélien. Les réfugiés ont pris leurs enfants et les ont installés autour du camion dans lequel ils voyageaient, pour que les pilotes israéliens puissent voir que c’étaient des civils innocents. Mais l’hélicoptère, volant très près, les a abattu. Seuls deux ont survécu, en simulant la mort. Israël ne s’est même pas excusé.

Douze ans plus tôt, un autre hélicoptère israélien a attaqué une ambulance transportant des civils d’un village voisin - de nouveau, après avoir reçu l’ordre par Israël de quitter les lieux - et a tué trois enfants et deux femmes. Les Israéliens ont affirmé qu’un combattant du Hezbollah se trouvait dans l’ambulance. C’est faux. J’ai couvert l’ensemble de ces atrocités, j’ai enquêté sur chacune d’entre elles et parlé aux survivants. De même qu’un certain nombre de mes collègues. Avec pour résultat, bien sûr, de se voir accusé du pire des crimes : l’antisémitisme.

Et j’écris ce qui suit sans éprouver le moindre doute : nous allons entendre une fois encore tous ces mensonges scandaleux. Nous blâmerons le Hamas - Dieu sait pourtant qu’il y a suffisamment de reproches à lui faire sans y ajouter ce crime. Nous entendrons peut-être aussi le mensonge des cadavres venant d’un cimetière. Nous aurons pratiquement à coup sûr le mensonge du Hamas qui était dans l’école de l’ONU. Et nous aurons très certainement le mensonge de l’accusation d’antisémitisme. Et les phrases creuses de nos dirigeants qui rappelleront au monde que c’est le Hamas qui à l’origine a rompu le cessez-le-feu. Ce n’est pas vrai. C’est Israël qui l’a rompu en premier le 4 novembre, lorsque ses bombardements ont tué six Palestiniens dans la bande de Gaza, puis de nouveau le 17 novembre quand un autre bombardement a tué quatre autres Palestiniens.

Oui, les Israéliens ont droit à la sécurité. Les vingt Israéliens qui sont morts en 10 ans à proximité de la bande de Gaza forment en effet une triste statistique. Mais 600 Palestiniens sont morts en un peu plus d’une semaine, des milliers au fil des ans depuis 1948 - lorsque le massacre israélien de Deir Yassin a contribué à mettre en branle l’exode des Palestiniens de cette partie de la Palestine qui est devenue Israël. Tout cela est d’une toute autre ampleur. Cela ne ressemble pas à un affrontement sanglant comme le Moyen Orient en est coutumier, mais à une atrocité de l’ampleur de celles des guerres des Balkans dans les années 1990.

Mais bien évidemment, lorsqu’un Arabe, en proie à une fureur totale, ressentira contre l’Occident une colère aveugle et incendiaire, nous dirons que cela n’a rien à voir avec nous. Pourquoi donc nous haïssent-ils, allons-nous nous demander ? Ne prétendons pas que nous ne connaissons pas la réponse.

Publication originale The Independent, traduction Contre Info
(Article cité au complet)
http://vigicitoyen.canalblog.com/archives/2009/01/09/12021569.html


SOUTIEN AVEUGLE DU CONGRE US A ISRAEL
http://hadria.riviere.over-blog.com/article-26569164.html

  Suite liste articles Hadria (faute de place) sur mon blog désinfo
où se trouve la liste, aussi, des massacres israéliens : ici,


Gaza ? La honte ! Lorsque la vérité et la vie sont sacrifiées...


Je suis Juif, et aujourd'hui j'ai honte...
Je suis juif et je suis frère de racine et d’histoire de ces hommes d’Israël. Ces fils de victimes adossant aujourd’hui l’armure des bourreaux. Quelle honte, quel désespoir de voir ceux qui ont tant souffert, qui ont été tant terrorisés n’engendrer de leur passé qu’un abomineux dédain pour l’âme humaine !
Serge Grossvak 07/01/09
http://www.ujfp.org/modules/news/article.php?storyid=476
http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-26564854.html


Suite liens :
http://r-sistons.over-blog.com/article-26578160-6.html#anchorComment




Partager cet article
Repost0
8 janvier 2009 4 08 /01 /janvier /2009 15:37

Mes amis,
Un exemple à suivre !
Un lecteur, Gaulliste social,
a non seulement envoyé mon
"J'accuse", publié récemment,
à 700 correspondants,
mais l'a aussi adressé
aux Députés et aux Sénateurs !
Merci à lui, et à vous aussi
de relayer ce message partout !
Eva

_________________________________________________________________________________________

A faire circuler,
à imprimer,
à "tracter",

La liste des produits liés à Israël,
à connaître, à faire connaître,
pour que l'intolérable ne triomphe pas,
pour ré-humaniser la politique !
Eva




http://www.hostingpics.net/pics/507155boycott%20volvestre.jpg

 

http://illusions-de-mouvements.over-blog.com/article-26555225.html



 

LEVI STRAUSS JEANS ET CELIO
Ces entreprises fort bien implantées en France financent les nouvelles colonies en Palestine mais également les écoles des religieux extrémistes dans le monde.

Le code barre sur la plupart des produits israéliens commence par : 729


Les produits des entreprises qui soutiennent l’Etat d’Israël (américaines ou européennes)
COCA-COLA -  Fanta, Sprite,  Tropical.

DANONE -Badoit, Belin, Blédina, Phosphatine, Evian, Gervais, Heudebert, Lu, Taillefine, Volvic. Danone vient d’investir dans le Golan, territoire syrien occupé depuis 1967 par Israël.

NESTLÉ - Marques du groupe : Crunch, Friskies, Maggi, Mousline, Nescafé, Ricoré,  Vittel, Perrier, Buitoni.
L’ORÉAL - Marques du groupe : Biotherm, Cacharel, Lancôme, Vichy, La Roche-Posay, Garnier, Héléna Rubinstein

TIMBERLAND
DISNEYLAND n’a rien d’idyllique.
NOKIA - Le géant finlandais de la téléphonie commerce activement avec l’Etat d’Israël. 

MC DONALD’S - Entreprise emblématique de l’impérialisme culturel US.
La chaîne hôtelière ACCORHOTEL (Etap, Ibis, Mercure, Novotel, Sofitel)
 
Cette liste est publiée par le blog des
Intransigeants (étudiants catholiques engagés


http://r-sistons.over-blog.com/article-26425800.html
http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-26432178.html

Voir article complet sur ce site, liste complète

http://socio13.wordpress.com/2008/03/01/boycott (ici, liste très détaillée)


Gaza : Suspension des activités humanitaires
en raison des risques (un convoi touché...). 17 h 30, ce 8.1.9


Découverte d'enfants affamés près du cadavre de leur mère décédée dans une maison effondrée

Personnes exsangues, sans secours

Le personnel de la Croix Rouge, de l'ONU, attaqué par Israël, un mort déjà ! (Source France Infos)

Et c'est cet  Etat qui doit faire partie de l'Europe, et même la diriger un jour ?
Le visage criminel de cet Etat sans scrupules apparaît au grand jour !



Plainte auprès du TPI
pour crimes de guerre
contre les DIRIGEANTS israéliens

The International Solidarity Movement

 

France - 07-01-2009


MANDAT D’AGIR EN JUSTICE
Par Collectifs d'Associations

 


URGENT - Plusieurs associations ont entamé une démarche pour porter plainte aupres du TPI pour crimes de guerre contre les dirigeants israéliens. Ci-après "Mandat d'Agir en Justice" et argumentaire de la plainte. Toute association qui souhaite s'y associer doit d'urgence adresser le Mandat d'Agir en Justice, complété, à l'adresse indiquée sur celui-ci.



REQUETE A MONSIEUR LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE FRANCAISE

Les associations soussignées :
1. Campagne Civile Internationale pour la Protection du Peuple Palestinien
2. Collectif des Musulmans de France
3. Participation et Spiritualité Musulmane
4. Génération Palestine
5. Coordination contre le Racisme et l'Islamophobie
6. Collectif Palestine 69
7. Union Juive Française pour la Paix
8. Association Muslim Solidarité le Figuier
9. La Voix de l'Eloquence
10. Mouvement des Indigènes de la République
11. El Houda
12. Clarté
13. Réseaux Citoyens
14. Vivre Ensemble
15. Les Rouilleurs
16. A2C
17. Alliance for Freedom and Dignity
18. Association de Solidarité Franco-arabe
19. Association Jeunesse Energie Avignonaise
20. Agir pour la Citoyenneté
21. Synergie 84
22. Alliance de la Jeunesse contre le Racisme, l’Exclusion et la Violence
23. Association Franco-Turque d’Avignon

Ayant pour avocat Maître Gilles Devers, du Barreau de Lyon, 22 rue Constantine, 69001, LYON, Palais n° 239,

Ont l’honneur de vous demander, par application de l’article 8 du Traité de Rome du 17 juillet 1998 instaurant la Cour Pénale Internationale de la Haye, de bien vouloir saisir d’un plainte

- d’une part le Conseil de Sécurité (articles 12 et 13 b)
à l’encontre de
M. Shimon PERES, Président de l’Etat d’Israël,
M. Ehud OLMERT, Premier Ministre et Ministre des Affaires sociales de l’Etat d’Israël
Mme Tzipi LIVNI, Premier Ministre suppléant et Ministre des Affaires étrangères de l’Etat d’Israël,
M. Ehud BARAK, Premier Ministre adjoint et Ministre de la Défense de l’Etat d’Israël,

- d’autre part Monsieur le Procureur auprès de la Cour pénale internationale (article 14)
à l’encontre de toute autre personne que l’enquête établira,
pour des faits de crimes de guerre commis sur la terre palestinienne de Gaza, à compter du 27 décembre 2008.

PLAN

1. Les faits
1.1. L’engagement par Israël d’une guerre « sans merci »
1.2. Des faits reconnus et condamnés par l’ONU
1.2.1. Déclarations
1.2.1.1. Déclaration de M. Ban Ki-moon
1.2.1.2. Conférence de presse de M. John Holmes et de Mme Karen Koning AbuZayd
1.2.2. Réunion du Conseil de Sécurité du 31 décembre 2008
1.3. Déclarations des autorités françaises

2. En droit
2.1. Les buts de la Cour Pénale Internationale
2.2. La compétence de la Cour
2.2.1. Une compétence matérielle, en référence aux faits commis
2.2.2. Une définition des crimes de guerre
2.3. Le caractère personnel des poursuites
2.4. L’engagement des poursuites
2.4.1. Plainte du Conseil de Sécurité (Article 12 et 13)
2.4.2. Plainte d’un Etat partie au Traité (Article 14)

3. Conclusion
3.1. Sur la recevabilité
3.2. Sur le bien fondé de la plainte
3.3. Sur l’urgence, liée à la flagrance du crime
3.4. Sur l’opportunité

4. Pièces jointes

1. Les faits

1.1. L’engagement par Israël d’une guerre « sans merci »

Le 27 décembre 2008, le gouvernement de l’Etat d’Israël a lancé une opération militaire à l’encontre du territoire de Gaza, sous gouvernement politique du mouvement le Hamas, légitimement élu.
Le 29 décembre 2008, le Ministre israélien de la Défense, M. Ehoud Barak, a affirmé devant la Knesset, que l'Etat d’Israël s’était engagé dans une guerre « sans merci ».

Baptisée « Plomb durci », cette opération s’est révélée d'une violence inédite depuis l'occupation des territoires palestiniens par Israël en 1967. Le gouvernement d’Israël a annoncé qu’après une première phase aérienne, viendrait une attaque terrestre. Les offres de cessez-le-feu ont été rejetées, et les ressortissants étrangers ont été évacués.

Une semaine après le lancement de l'opération militaire, les autorités publiques de Gaza déploraient plus de 400 morts et de 2.000 blessés. Ce bilan s’alourdit de jour en jour. De nombreux civils, dont des enfants, figurent parmi les victimes. L’ONU a confirmé ces chiffres. Selon Christopher Gunness, porte-parole de l'Agence de l'ONU pour l'aide aux réfugiés palestiniens (Unrwa), au moins 25% des Palestiniens tués depuis le début de l'offensive militaire d'Israël sur le territoire de Gaza sont des civils.

De plus, les personnels administratifs du gouvernement et des ministères ne sauraient, au prétexte que le Hamas exerce le pouvoir, être assimilés à des combattants. C’est dire qu’en réalité, seule une minorité de combattants figure parmi les victimes.

De fait, les 1,5 millions d’habitants vivent dans la terreur et se trouvent privés des besoins élémentaires qui assurent la vie, compte tenu de blocus qu’impose Israël.

« Les conditions pour les parents et les enfants à Gaza sont dangereuses et effrayantes. Pour beaucoup de gens, c'est une situation de vie ou de mort », a affirmé dans un communiqué, Maxwell Gaylard, le porte-parole du Coordinateur spécial de l'ONU pour le processus de paix au Proche-Orient (Unsco).

Parmi tant d’autres exemples, la presse internationale a fait état de la mort des cinq filles de M. et Mme Anwar Baaloucha, à Jabaliya, tuées dans leur sommeil, la maison s’étant écroulée après une frappe de l’aviation israélienne sur une mosquée voisine. Les cinq jeunes filles étaient mineures : Jawaher, 4 ans, Dina, 8 ans, Samar, 12 ans, Ikram, 14 ans et Tahrir, 17 ans.

La presse et les organisations humanitaires apportent maints témoignages :
- de la disproportion manifeste entre cette offensive militaire et sa cause annoncée, à savoir les tirs de roquettes depuis le territoire palestinien de Gaza, lesquelles ont fait un mort en deux ans ;
- des épreuves terribles auxquelles sont exposées les populations civiles qu’il s’agisse de leur sécurité physique ou de la protection de leurs biens.

La presse souligne la violence de l’attaque israélienne et son absence de discernement.

La déléguée générale palestinienne auprès de l'Union Européenne, Leïla Chahid, a accusé Israël de commettre un « crime de guerre » à Gaza et reproché à la communauté internationale d'avoir « laissé tomber la population palestinienne. » Elle a ajouté : « Rien ne justifie le bombardement d'une population civile d'un million et demi de personnes qui vivent sur 356 km2, et dire qu'on est en train de bombarder les combattants du Hamas c'est du non-sens. On est en train de bombarder une population civile, qui est déjà assiégée depuis plusieurs mois (...) C'est un crime de guerre, fondamentalement. »

1.2. Des faits reconnus et condamnés par l’ONU
Cette reconnaissance et ces condamnations ressortent de plusieurs déclarations des hauts responsables de l’ONU et d’une réunion du Conseil de sécurité du 31 décembre 2008

1.2.1. Déclarations

1.2.1.1. Déclaration de M. Ban Ki-moon, Secrétaire général de l’ONU, le 29 décembre 2008 (SG/SM/12025).
Le Secrétaire général de l’ONU manifestant son inquiétude devant « l’ampleur de la violence et du bain de sang qui se produisent à Gaza » a déclaré que « tout en reconnaissant les soucis de sécurité d’Israël concernant les tirs continus de roquettes en provenance de Gaza » il réitérait « fermement, l’obligation d’Israël de se conformer au droit humanitaire international et aux normes régissant les droits de l’homme », condamnant l’usage excessif de la force qui cause des morts et des blessés parmi les civils.
1.2.1.2. Conférence de presse de M. John Holmes, Secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires et Coordonnateur des secours d’urgence du système des Nations Unies et de Mme Karen Koning AbuZayd, Commissaire générale de l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA), qui intervenait par liaison vidéo depuis Gaza, le 31 décembre 2008.

M. John Holmes a indiqué qu’au 30 décembre le nombre de blessés palestiniens était compris dans une fourchette allant de 1 550 à 1 900 personnes et que, côté israélien, le bilan était de 4 tués et de 30 personnes blessées par des tirs de roquettes du Hamas.
À titre de comparaison, il a ensuite signalé qu’alors qu’en octobre 2008, 125 camions transportant des vivres et autres biens humanitaires entraient chaque jour dans Gaza, ce nombre est descendu à moins de 60 camions par jour depuis le coup de force israélien.

Qualifiant cette opération militaire de « particulièrement létale et sanglante », il a indiqué que les hôpitaux de Gaza étaient submergés : « Ce qui complique la tâche du personnel hospitalier, ce sont les coupures d’électricité dues aux pénuries de carburant ». John Holmes a expliqué que la centrale électrique de Gaza avait cessé de fonctionner, cet arrêt plongeant dans l’obscurité, pendant environ 16 heures par jour, quelques 650 000 Gazaouis, et entravant le fonctionnement des infrastructures publiques.

Mme Karen Koning AbuZayd a notamment déclaré : « Si la faim n’est pas encore un phénomène largement répandu à travers le territoire, le fait est que les habitants de Gaza ne peuvent pas manger comme ils le devraient. » Elle a également précisé que, pour la première fois depuis sa présence sur place, l’UNRWA avait demandé que soient livrées en grandes quantités des bougies, afin de pallier le manque d’électricité et alléger ainsi les souffrances psychologiques des habitants de Gaza. À ce sujet, décrivant « un état de peur et de panique généralisé », elle a indiqué que les enfants subissaient, de manière cruelle, les effets néfastes du fracas des explosions et de l’incertitude, stressante, des frappes aériennes.

Mme Koning AbuZayd a admis qu’elle était dans l’incapacité de dire si les cinq mosquées détruites par Israël l’avaient été parce qu’elles auraient servi de caches d’armes au Hamas. De même, elle s’est refusée à commenter la décision israélienne de maintenir fermés les principaux points de passage menant à Gaza, ou permettant d’en sortir, au motif que ces endroits seraient des cibles terroristes potentielles.

1.2.2. Réunion du Conseil de sécurité du 31 décembre 2008 (CS/9560)
Le Conseil de sécurité s’est réuni le 31 décembre 2008.
M. Ban Ki-moon, Secrétaire général de l’ONU, a condamné les attaques du Hamas contre Israël, mais s’agissant de la riposte d’Israël, il a retenu l’expression « d’usage disproportionné de la force ».

S’agissant des populations civiles, M. Ban Ki-moon a décrit le peuple de Gaza comme « terrifié », expliquant que les frappes israéliennes « ont aussi touché des maisons, des mosquées et des magasins. Plus de 300 personnes ont été tuées, dont au moins 60 femmes et enfants ».

Cette attaque frappe une population fragilisée par le blocus. Le pipeline qui permet de ravitailler Gaza en carburant a été coupé. M. Ban Ki-moon a expliqué qu’il y a aussi « une pénurie de farine qui se traduit par la disparition progressive du pain » et que « la centrale électrique de Gaza est fermée chaque jour pendant près de 16 heures, du fait du manque de carburant. »

M. Riyad Mansour, Observateur permanent de la Palestine auprès des Nations Unies, a déclaré que « l’occupant israélien » agissait en violation du droit international, en persistant dans une agression brutale contre des centaines de sites à Gaza, et ce, malgré la déclaration du Conseil de Sécurité du 28 décembre. Israël continue à faire fi de tous les appels au cessez-le-feu, a-t-il ajouté, accusant le Gouvernement israélien de fouler ainsi aux pieds toutes les valeurs humaines de paix et de solidarité.

M. Giadalla A. EttalhiI (Jamahiriya arabe libyenne) a déploré que face au coup de force israélien contre Gaza, qu’il a qualifié de « crime contre l’humanité », de « crime de génocide » et de « crime de guerre ».

M. Dumisani S. Kumalo (Afrique du Sud) a affirmé que les frappes israéliennes sont une violation du droit humanitaire international.

M. Marty Natalegawa (Indonésie) a dit qu’Israël devrait mettre fin immédiatement à ses attaques contre les populations civiles innocentes de Gaza, et respecter le droit humanitaire international.

M. Bui The Giang (Viet Nam) a déclaré que, tout en reconnaissant à Israël le droit de se défendre, le Viet Nam condamnait sa riposte disproportionnée qui a occasionné de nombreuses pertes civiles parmi la population de Gaza.

M. Jorge Urbina (Costa Rica) a estimé que l’usage disproportionné de la force dont fait montre Israël ne saurait être justifié, la légitime défense n’autorisant pas le recours à des représailles massives. Il a également dit que devaient être respectées les dispositions du Statut de Rome visant à assurer la protection des populations et des biens civils, ce qui suppose que les belligérants fassent la différence entre civils et combattants.

M. Maged A. Abdelaziz (Égypte) a soutenu que les tueries de civils et l’usage disproportionné de la force par Israël représentent des violations du droit international et exigent une intervention du Conseil de Sécurité pour mettre fin à une telle situation. Il a demandé à ce qu’il soit mis fin à la politique de deux poids deux mesures qui règne au Conseil quand cette région est concernée.

M. Yahya Mahmasani, Observateur permanent de la Ligue des États arabes auprès des Nations Unies, a fustigé le comportement d’Israël, qui risque d’entrainer un redoublement de violence dans la région.

M. Jean Maurice Ripert (France) et Mme Chrsitine Detaille (Belgique) ont eux aussi retenus la notion de « riposte disproportionnée et sans égard pour les populations civiles. »

1.3. Déclarations des autorités françaises

Dans un communiqué du 27 décembre 2008, vous avez, Monsieur le Président de la République, reconnu la disproportion de l’attaque, condamnant « fermement les provocations irresponsables qui ont conduit à cette situation ainsi que l’usage disproportionné de la force », et déplorant « les importantes pertes civiles et exprimant ses condoléances aux victimes innocentes et à leurs familles. »

Dans un communiqué du 27 décembre 2008, M. François Fillon, Premier ministre, a indiqué avoir « appris avec consternation le terrible bilan humain de la reprise des violences en Israël et dans la bande de Gaza », ajoutant que « ses pensées vont aux familles et aux proches des victimes civiles. »

* * *

C’est dans ce contexte que les associations signataires vous demandent de déposer une plainte devant Monsieur le Procureur près la Cour Pénale Internationale de la Haye (Article 14), et de saisir le Conseil de Sécurité aux fins d’engagement de poursuites (Articles 12 et 13 b).

La flagrance des crimes justifie le dépôt de cette plainte en urgence, qu’il s’agisse de la constitution des preuves ou de l’identification des coupables.

Les associations signataires sont particulièrement attachées au respect des droits fondamentaux, en tous les points de la planète, et elles estiment que face à la violence, la Justice est la meilleure réponse.

2. En droit

2.1. Les buts de la Cour Pénale Internationale
La Cour Pénale Internationale résulte des statuts adoptés par le Traité de Rome du 17 juillet 1998, entré en vigueur le 1er juillet 2002. La France a signé et ratifié le traité.
Il n’est pas besoin de rappeler le rôle joué par la France dans la création de cette juridiction pénale internationale, qui concrétise l’un des buts de l’ONU.
Le préambule du Traité expose les finalités de la juridiction, pour les Etats signataires :
« Conscients que tous les peuples sont unis par des liens étroits et que leurs cultures forment un patrimoine commun, et soucieux du fait que cette mosaïque délicate puisse être brisée à tout moment,
« Ayant à l’esprit qu’au cours de ce siècle, des millions d’enfants, de femmes et d’hommes ont été victimes d’atrocités qui défient l’imagination et heurtent profondément la conscience humaine,
« Reconnaissant que des crimes d’une telle gravité menacent la paix, la sécurité et le bien-être du monde,
« Affirmant que les crimes les plus graves qui touchent l’ensemble de la communauté internationale ne sauraient rester impunis et que leur répression doit être effectivement assurée par des mesures prises dans le cadre national et par le renforcement de la coopération internationale,
« Déterminés à mettre un terme à l’impunité des auteurs de ces crimes et à concourir ainsi à la prévention de nouveaux crimes,
« Rappelant qu’il est du devoir de chaque État de soumettre à sa juridiction criminelle les responsables de crimes internationaux… »
Le Traité, soulignant l’importance du respect des droits fondamentaux pendant les guerres, entend qu’aucun obstacle formel ne puisse faire obstacle au jugement des coupables, dès lors que les infractions sont constituées, et il rappelle qu’il en va du devoir des Etats.

Les associations signataires soulignent l’alinéa :
« Reconnaissant que des crimes d’une telle gravité menacent la paix, la sécurité et le bien-être du monde »
Il s’agit en effet autant de la mémoire des victimes que de refuser la spirale de la violence.

2.2. La compétence de la Cour

2.2.1. Une compétence matérielle, en référence aux faits commis
Aux termes de l’article 1, la Cour Pénale Internationale exerce sa compétence à l’égard des personnes pour les crimes les plus graves ayant une portée internationale, au sens du présent Statut.
L’article 8, qui fonde l’action de la Cour, prend pour référence les faits :
« La Cour a compétence à l’égard des crimes de guerre, en particulier lorsque ces crimes s’inscrivent dans le cadre d’un plan ou d’une politique ou lorsqu’ils font partie d’une série de crimes analogues commis sur une grande échelle. »

Ayant affiché le but – l’absence d’impunité pour les criminels de guerre – le Traité recherche les culpabilités individuelles, et non celles des Etats, et définit la compétence par rapport aux faits, en non par rapport à la qualité des personnes. Notamment, le Traité a voulu que la compétence de Cour ne soit pas limitée au motif que les agissements criminels seraient le fait des ressortissants d’Etats non partie au Traité.

La Cour a appliqué cette règle dans l’affaire du Darfour, engageant les poursuites sur plainte du Conseil de Sécurité contre le responsable d’un Etat qui n’est pas partie au Traité.

2.2.2. Une définition des crimes de guerre
L’article 8 du Statut précise la notion de « crime de guerre ».
Il s’agit d’abord des infractions graves aux Conventions de Genève du 12 août 1949 (article 147) à savoir « l’un quelconque des actes ci-après lorsqu’ils visent des personnes ou des biens protégés par les dispositions des Conventions de Genève :
« i) L’homicide intentionnel ;
« iii) Le fait de causer intentionnellement de grandes souffrances ou de porter gravement atteinte à l’intégrité physique ou à la santé ;
« iv) La destruction et l’appropriation de biens, non justifiées par des nécessités militaires et exécutées sur une grande échelle de façon illicite et arbitraire. »
Le statut apporte des précisions.
Sont ainsi considérés comme crimes de guerre les autres « violations graves des lois et coutumes applicables aux conflits armés internationaux » dans le cadre établi du droit international, à savoir, et l’article 8 cite notamment :
« i) Le fait de diriger intentionnellement des attaques contre la population civile en tant que telle ou contre des civils qui ne participent pas directement part aux hostilités ;
« ii) Le fait de diriger intentionnellement des attaques contre des biens de caractère civil, c’est-à-dire des biens qui ne sont pas des objectifs militaires ;
« iv) Le fait de diriger intentionnellement une attaque en sachant qu’elle causera incidemment des pertes en vies humaines dans la population civile, des blessures aux personnes civiles, des
dommages aux biens de caractère civil ou des dommages étendus, durables et graves à l’environnement naturel qui seraient manifestement excessifs par rapport à l’ensemble de l’avantage militaire concret et direct attendu ;
« v) Le fait d’attaquer ou de bombarder, par quelque moyen que ce soit, des villes, villages, habitations ou bâtiments qui ne sont pas défendus et qui ne sont pas des objectifs militaires. »
Ces définitions sont explicitées par le règlement de la Cour intitulé « Eléments des crimes ».

2.3. Le caractère personnel des poursuites
C’est l’article 25 qui pose le principe de la responsabilité pénale individuelle.
Aux termes du 1° alinéa, la Cour est compétente à l’égard des personnes physiques.
L’alinéa 2 pose le principe décisif :
« Quiconque commet un crime relevant de la compétence de la Cour est individuellement responsable et peut être puni conformément au présent Statut. »
C’est parce qu’il y a crime de guerre que la Cour peut être saisie. La qualité des auteurs n’est qu’une donnée secondaire, et l’identification de ces personnes est l’objet même de l’enquête. Le plaignant doit agir en fonction des faits. Retenir la solution inverse aurait conduit à nier les buts affichés du Traité, qui sont de combattre les crimes les plus graves car « ils menacent la paix, la sécurité et le bien-être du monde. »
Le critère matériel étant rappelé, le Traité précise comment doit être appréciée la responsabilité personnelle, avec l’alinéa 3.
« Aux termes du présent Statut, une personne est pénalement responsable et peut être punie pour un crime relevant de la compétence de la Cour si :
a) Elle commet un tel crime, que ce soit individuellement, conjointement avec une autre personne ou par l’intermédiaire d’une autre personne, que cette autre personne soit ou non pénalement responsable ;
b) Elle ordonne, sollicite ou encourage la commission d’un tel crime, dès lors qu’il y a commission ou tentative de commission de ce crime ;
c) En vue de faciliter la commission d’un tel crime, elle apporte son aide, son concours ou toute autre forme d’assistance à la commission ou à la tentative de commission de ce crime, y compris en fournissant les moyens de cette commission ;
d) Elle contribue de toute autre manière à la commission ou à la tentative de commission d’un tel crime par un groupe de personnes agissant de concert. Cette contribution doit être intentionnelle et, selon le cas :
i) Viser à faciliter l’activité criminelle ou le dessein criminel du groupe, si cette activité ou ce dessein comporte l’exécution d’un crime relevant de la compétence de la Cour ; ou
ii) Être faite en pleine connaissance de l’intention du groupe de commettre ce crime.

2.4. L’engagement des poursuites
2.4.1. Plainte du Conseil de sécurité (Article 12 et 13 b)
Le Conseil de sécurité peut saisir la Cour pénale internationale de crimes survenus sur le territoire d'un Etat non partie ou commis par les ressortissants d'un tel Etat. Cette faculté de saisine de la Cour par le Conseil de sécurité, suite à la plainte d’un Etat, est définie par les articles 12 et 13 b.
Le Conseil de sécurité peut saisir la Cour dans le cadre du chapitre VII de la Charte des Nations Unies, c'est-à-dire « en cas de menaces contre la paix, de rupture de la paix et d'actes d'agression ».
Le but retenu par cette disposition est d’exclure tout risque d'impunité, dès lors que sont en cause des crimes de guerre.
Cette dispositions peut jouer à l’encontre des responsables politiques d’un Etat non signataire du Traité (Affaire du Darfour).
2.4.2. Plainte des Etats signataires du Traité (Article 14)
Tout Etat partie peut saisir directement le procureur près la Cour pénale internationale.
« 1. Tout État Partie peut déférer au Procureur une situation dans laquelle un ou plusieurs des crimes relevant de la compétence de la Cour paraissent avoir été commis, et prier le Procureur d’enquêter sur cette situation en vue de déterminer si une ou plusieurs personnes identifiées devraient être accusées de ces crimes.
« 2. L’État qui procède au renvoi indique autant que possible les circonstances pertinentes de l’affaire et produit les pièces à l’appui dont il dispose. »
Le préambule crée une obligation pour les Etats, et l’article 14 précise la procédure. La dénonciation des faits est une obligation, alors que l’appréciation de l’opportunité relève de la Cour, et le cas échéant du Conseil de sécurité. C’est en fonction de ces éléments que le Procureur, au visa de l’article 53, évalue les renseignements portés à sa connaissance, et ouvre une enquête, à moins qu'il ne conclue qu'il n'y a pas de « base raisonnable » pour poursuivre en vertu du présent Statut.
Ces dispositions ont joué dans trois affaires : Ouganda, République Démocratique du Congo, et République Centrafricaine.

3. Conclusion

3.1. Sur la recevabilité
L’Etat d’Israël a signé le Traité de Rome du 17 juillet 1998 mais ne l’a pas ratifié.
Par application de les articles 12 et 13 b, le Conseil de Sécurité est compétent pour saisir la Cour Pénale Internationale à l’encontre des dirigeants d’un Etat n’ayant pas ratifié le Traité, car il y a manifestement des menaces contre la paix et des actes d'agression au sens du chapitre VII de la Charte des Nations Unies.
Par application de l’article 14, un Etat partie est recevable à porter plainte devant Monsieur le procureur près la Cour Pénale Internationale, sur la base de la connaissance de faits ayant les caractères d’un crime de guerre. La plainte n’étant pas dirigée contre des personnes dénommées, la saisine directe du procureur est recevable. Il est de la mission du procureur d’enquêter à partir des faits (Article 54).

3.2. Sur le bien fondé de la plainte
Ces éléments de fait et de droit constituent une « base raisonnable » au sens de l’article 53 du statut.
- Monsieur le Secrétaire Général de l’ONU et nombre d’Etats, dont la France, ont dors et déjà reconnu le caractère disproportionné de l’attaque, qui a causé près de 400 morts en une semaine, et avec de destructions matérielles considérables, atteignant très directement les populations civiles.
- Sont atteintes les populations civiles, dans la proportion d’environ un quart, des membres administratifs du mouvement Hamas pour l’essentiel, mais des combattants du Hamas pour une minorité. En effet, les personnels administratifs du gouvernement et des ministères ne sauraient, au prétexte que le Hamas exerce le pouvoir, être assimilés à des combattants.
- Cinq pays membres du Conseil de Sécurité, la Jamahiriya Arabe Libyenne, l’Afrique du Sud, l’Indonésie, Viet Nam, le Costa Rica, l’Égypte ainsi que l’observateur permanent de la Ligue des États Arabes auprès des Nations Unies, ont expressément dénoncé la violation du droit international humanitaire
- Les crimes définis par l’article 147 de la Convention de Genève et précisées par l’article 8 du Traité de Rome de 1998 le sont pour temps de guerre, de telle sorte qu’ils ne peuvent, en toute hypothèse, être justifiés par l’allégation de violences subies.
- Ces pertes nombreuses d’être humains et ces destructions massives, frappant au cœur d’un population fragilisée par un blocus imposé par Israël, sont sans proportion avec le but allégué d’instaurer l’ordre. Le but réel est la destruction de la société palestinienne, qui en soi, est un crime de guerre.
- Cet absence de but diplomatique est d’autant plus flagrant que l’Etat d’Israël est dans l’incapacité de prendre de telles décisions. En effet, son premier ministre est démissionnaire pour cause de corruption, et les forces politiques ont été dans l’incapacité de former une coalition. Cette guerre est un argument de campagne électorale.
La France, qui a joué un rôle moteur dans la création de cette Cour Pénale Internationale, ne peut aujourd’hui renier son engagement, alors que des crimes de guerre d’une ampleur rare sont commis en pleine lumière.
Le dépôt de la plainte n’empêchera en rien la France de poursuivre les actions diplomatiques qui lui paraitront adéquates, car aucune solution de paix durable ne peut inclure l’absolution de crimes de guerre.

3.3. Sur l’urgence, liée à la flagrance du crime
Il incombe que cette plainte soit déposée au plus tôt.
L’engagement de cette procédure sera de nature à limiter l’action du gouvernement d’Israël, et la perspective de sauver des vies humaines justifie l’urgence de la démarche.
Une action urgente facilitera la réunion des preuves, alors que la justice internationale est trop souvent critiqué pour la lenteur de ses réactions, qui s’accompagne d’un disparition des preuves.

3.4. Sur l’opportunité
A la violence doit répondre la Justice. Dans la perspective d’un règlement global, le recours à la Justice sera un message de portée universelle.
Le but est la recherche de la paix, ce qui conduit à condamner des faits d’une gravité telle qu’ils sont une menace pour les relations internationales.
Il ne saurait être allégué que cette plainte se heurterait à des questions d’opportunité, parce qu’elle marquerait une hostilité vis-à-vis de l’Etat d’Israël. La plainte est dirigée, comme le prévoit le Traité, contre des personnes, pas contre les Etats.
Surtout, les contrecoups qui peuvent résulter de l’engagement de la procédure ont été analysés avec soin lors de la négociation du Traité, et la situation de fait qui est la matière de la plainte ne présente pas de spécificités à cet égard. Les risques et les avantages avaient été pesés, et la rédaction retenue est le fruit du meilleur compromis.
Le Traité prévoit d’ailleurs que la procédure s’ouvre par une phase préalable, avant l’engagement effectif des poursuites, de telle sorte qu’il n’y a pas à anticiper sur cet examen, qui relève de la Cour et non pas d’une auto-censure des plaignants. Le devoir des Etats est de porter plainte (Préambule) dès lors qu’est connue l’existence de crimes de guerre, caractérisés en l’occurrence par la disproportion de l’attaque et les pertes civiles massives qui s’en résultent.
Ce devoir est sans réserve, l’examen de l’opportunité relevant de la compétence de la Cour.
Si dans des temps futurs, la procédure s’avérait être un frein réel à la signature d’une paix globale, le Conseil de sécurité pourrait, par application de l’article 16, suspendre la procédure.
Dans l’immédiat, le devoir des Etats se conjugue à la défense de la paix.
L’engagement de la procédure sera un signe de première importance pour les populations victimes de ces crimes. Elle renforcera l’autorité à la Cour pénale internationale, montrant que l’action de celle-ci s’étend aux puissances économiques et militaires.

4. Pièces jointes
1. Déclaration du Conseil de sécurité du 28 décembre 2008
2. Déclaration de M. Ban Ki-moon, Secrétaire général de l’ONU, le 29 décembre 2008 (SG/SM/12025)
3. Conférence de presse de M. John Holmes, Secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires et Coordonnateur des secours d’urgence du système des Nations Unies et de Mme Karen Koning AbuZayd, Commissaire générale de l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA), le 31 décembre 2008.
4. Réunion du Conseil de sécurité du 31 décembre 2008 (CS/9560)
5. Délibérations des associations
* * *
C’est pour l’ensemble de ces motifs que les requérants vous demandent, Monsieur le Président de la République, de bien vouloir saisir le Conseil de Sécurité de l’ONU et Monsieur le Procureur près la Cour Pénale Internationale de la Haye, par application des articles 8, 12, 13 b et 14 du Traité de Rome du 17 juillet 1998 instaurant la Cour Pénale Internationale de la Haye.

Et ce sera Justice.



MANDAT D’AGIR EN JUSTICE
Ce mandat est destiné exclusivement à l’avocat
(Le nom du représentant et l’adresse mail ne seront communiqués à quiconque)

L’association
Représentée par
Dont le siège est
Adresse mail (si possible)
Donne mandat à Maître Gilles Devers du Barreau de Lyon, 22 rue Constantine, 69001 LYON, fax 04 72 98 11 09, mail gilles.devers@wanadoo.fr, d’engager toutes démarches adaptées aux fins que la Cour Pénale Internationale soit saisie des crimes de guerre commis à Gaza depuis le 27 décembre 2008.
Les données nominatives et les adresses mail resteront confidentielles
Source : http
http://www.ism-france.org/news/article.php?id=10826&type=communique&lesujet=Poursuites%20Judiciaires

http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-26547191.html

Iturria__d_amour_et_d_eau_fraiche_018

http://ptitbouchon0.canalblog.com/archives/panier_de_crabes/index.html


L’armée israélienne attaque
des médecins

(Source : 7sur7)

L’ONG israélienne Physicians for Human Rights (PHR) a affirmé mardi que des équipes médicales venant en aide à des blessés dans la bande de Gaza avaient été attaquées par l’armée israélienne.

"Des témoignages indiquent que les IDF (l’armée israélienne) attaquent des équipes médicales qui veulent aller secourir des blessés, dont des ambulances et des docteurs en tenue médicale (...)", indique PHR dans un communiqué, précisant avoir recueilli des informations sur dix cas de ce type.

Interrogée sur le rapport, l’armée israélienne n’a pas réagi directement mais a insisté sur le fait qu’elle faisait "tout ce qui est en son pouvoir pour éviter de blesser des civils" et a accusé le Hamas, le mouvement islamiste qui contrôle la bande de Gaza, d’utiliser des civils comme "boucliers humains".

"On nous tire dessus" PHR indique avoir reçu un coup de téléphone de l’hôpital Al-Awda, de Gaza, qui affirme que des médecins n’ont pas été en mesure de sortir pour évacuer des personnes blessées par les frappes israéliennes. "Nous ne pouvons pas faire sortir les ambulances parce qu’on nous tire dessus".

Dans un autre appel téléphonique, la Croix-Rouge à Gaza a indiqué : "Nous ne pouvons faire sortir les ambulances car, aussitôt parties, on leur tire dessus avec des (hélicoptères d’assaut) Apache".

Appel à "faire des efforts" L’ONG dénonce une situation "extrêmement dangereuse", rappelant que les équipements médicaux et le personnel médical sont censés bénéficier d’une neutralité médicale et d’une protection spéciale (...) même en temps de combats".

Elle appelle toutes les parties "à fournir tous les efforts possibles pour éviter d’attaquer le personnel et les équipements médicaux".

Lundi, le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) avait indiqué que des personnes blessées dans les combats étaient décédées car les ambulances n’avaient pas pu les secourir à temps.

"Des blessés meurent en attendant l’ambulance" "Parfois, les ambulances ne peuvent pas du tout arriver jusqu’aux blessés à cause des combats et des bombardements", avait relevé l’organisation dans un communiqué.

"Des blessés meurent tout simplement en attendant une ambulance", déplorait le chef du bureau du CICR à Gaza, Antoine Grand.

Zone-7 : Voilà qui nous fait comprendre le réel sens du terme "frappes chirurgicales" dont Israël se vante depuis le début de ce génocide !
http://www.newsoftomorrow.org/spip.php?article4740

http://illusions-de-mouvements.over-blog.com/article-26547480.html


Wounded child in Gaza


liste complète


L’offensive israélienne contre Gaza, loin d’être un « coup de sang » causé par un trop grand nombre de tirs de roquettes sur le Sud d’Israël, est une action d’ampleur, préparée de longue date, avec des objectifs politiques et militaires précis. Tout a été envisagé pour que cette opération ne se solde pas par un échec tel que celui de la guerre contre le Liban à l’été 2006. Cette offensive doit être comprise comme une nouvelle étape dans l’intense combat que livre [...]



Un nouveau blog à visiter :

VIP-Blog de aviseurinternational

http://aviseurinternational.vip-blog.com/


ISRAËL-TPO: « Effondrement » des systèmes d’eau et d’assainissement à Gaza

Partager cet article
Repost0
7 janvier 2009 3 07 /01 /janvier /2009 14:15



Soutien
au peuple Palestinien

Samedi 10 janvier 2009
Place de la République à Paris
Refus d'un monde brutal,
injuste, égoïste,
où domine la loi du plus fort,
où le plus faible est écrasé,
sans pitié, avec cruauté.
C'est une certaine idée
de l'humanité,
de la vie,
de l'avenir,
qui est en jeu.
Répondez présent,
avec vos amis, voisins, famille.

C'est un devoir d'humanité,
de justice,
et de paix,
car tout se joue
au Proche-Orient.
Je compte sur vous tous
nombreux.
Eva

Liste des autres manifestations
http://rebellion.over-blog.net/article-26538061.html

Proposition  de l'Association
"Imagine la Paix"

 


  • Proposition
    pour les prochaines
    manifestations 

     

    Nous devrions, afin de montrer toute l’horreur des actes barbares perpétrés par l’armée sioniste dans la bande de Gaza, défiler en brandissant une poupée désarticulée, immaculée de peinture rouge, pour que cette image choc induise la prise de conscience du plus grand nombre que le massacre de la population palestinienne, de ses enfants déchiquetés par des bombes à l’uranium appauvri entre autre, représente un crime contre l’humanité qu’il faut à tout prix dénoncer .


    Lors du prochain dîner du CRIF, le 8 (peu probable) le 15 ou le 22 ? janvier, le bal des hypocrites, où nos politiques « collaborasionistes » de droite comme de gauche viendront en rampant, montrer patte blanche , une manifestation d’envergure au cours de laquelle serait organisé un « lancer de poupées » contre les complices de l’éradication du peuple palestinien pourrait être envisagé ; bien entendu, le service d’ordre risque de perturber la manœuvre, mais il ne pourra pas tout contrôler, surtout si un grand nombre de manifestants se trouve sur place !


    Que les parents n’hésitent pas à venir avec leurs enfants et que ces derniers jettent leur poupées à la tête des ces imposteurs criminels, en soutien aux enfants martyrs de ce carnage .


Appel Palestine

Mouvement Global
de Résistance Non Violente

à la politique extrémiste et violente de l’État d’Israël 
 
L'appel de Tariq Ramadan

 

La situation actuelle à Gaza met en évidence, une fois encore, l’impasse et l’horreur auxquelles font face les Palestiniens.

On ne peut pas se satisfaire de renvoyer les deux parties dos à dos ou espérer qu’une solution émerge de négociations directes sans implication et intervention extérieures fortes et déterminées.

Prendre une position de fausse neutralité ou de spectateur impuissant, c’est au fond accepter de laisser faire et s’en tenir à constater, après chaque crise, chaque massacre, que la situation se détériore, que les négociations de paix n’ont mené à rien et que le sort des Palestiniens empire chaque jour.

Le nombre d’organisations de soutien au peuple palestinien à travers le monde – et en particulier en Occident – est impressionnant.

On a néanmoins l’impression que l’on peine à se mettre d’accord sur une vision ou une stratégie communes.

Dans les débats, on mêle souvent l’analyse des causes du conflit avec l’exposé des principes de la résistance ou encore avec les moyens à convoquer ou enfin les solutions à proposer : difficile dans ces conditions de déterminer un socle commun, et clair, pour fonder un discours, orienter une action multidimensionnelle et constituer un front uni et solide. Il faut commencer par formuler un certain nombre de principes avec lesquels nous sommes très largement en accord :
 

1. Le conflit israélo-palestinien est d’abord un conflit politique (même s’il a des dimensions religieuses qui impliquent de respecter l’égale liberté de culte pour tous - juifs, chrétiens, musulmans – et la liberté de conscience pour tous, croyants ou non).


2. Il y a un oppresseur ( L’Etat d’Israël) et un opprimé (le peuple palestinien).


3. La résistance palestinienne est légitime de fait.


4. Les Palestiniens ont droit à un État et à la liberté.


5. L’égale dignité des Palestiniens exige une égalité de droits et de traitement quel que soit le choix de la solution envisagée.


6. Les Palestiniens chassés de leurs terres ont un droit naturel au retour.


7. Notre engagement se fonde sur un refus inconditionnel et égal de tous les racismes sous quelque forme que ce soit (racisme anti-juif, anti-arabe, antichrétien ou antimusulman, etc.)

À partir de ces sept principes fondamentaux, il est possible de constituer des collectifs locaux, régionaux et nationaux qui déterminent les objectifs prioritaires du mouvement de résistance local/global.

Les exemples des « collectifs » ou des « coordinations » en Angleterre, en France et dans certaines régions (aux États-Unis ou en Europe) doivent être multipliés à l’échelle de tous les pays et à travers tous les continents tant il est vrai que le conflit local israélo-palestinien a des conséquences globales sur les réalités politiques et économiques du monde. Ces collectifs régionaux, nationaux et internationaux devraient avoir pour objectifs principaux :
 

1. Diffuser une information permanente sur la situation au Moyen-Orient (website, newsletters, conférences, vidéos, livres, etc.) : développer et maintenir une conscience citoyenne des enjeux du conflit au-delà des situations de crises et des couvertures médiatiques.


2. Déterminer les moyens de résistance non violente à travers le monde (boycotts possibles et coordination des actions concrètes : manifestations, interventions auprès des politiques, etc.) que certaines organisations développent déjà mais sans assez de synergies si ce n’est en temps de crises.


3. Accompagner et mobiliser le mouvement de solidarité financière pour des projets de développement et de reconstruction (infrastructures, écoles, etc.).

 
Les derniers événements à Gaza et l’attitude des gouvernements d’Orient comme d’Occident nous convainquent que la passivité et l’hypocrisie largement répandue ne permettra pas de trouver de solution à ce conflit.

Tout se passe comme si l’État d’Israël, avec le soutien des États-Unis et de quelques gouvernements européens, ont imposé un état de terreur intellectuelle où personne n’ose parler, dire la vérité, dénoncer l’inacceptable.

Pourtant les populations du monde sont de moins en moins dupes et il est possible de sensibiliser et de mobiliser de plus en plus de citoyens refusant de subir un lavage de cerveau médiatique ou de se voir réduits à l’état de spectateurs impuissants. Il importe aujourd’hui de clarifier nos principes, de déterminer les moyens de la résistance et de coordonner nos actions.

Certaines expériences nationales récentes prouvent que ce processus peut se généraliser.

Nous appelons les organisations qui ont des années d’expérience, les nouvelles structures et les individus à considérer comme un impératif la création de ce mouvement global à travers des collectifs et des coordinations régionales et nationales portant des objectifs et un discours clairs et proposant des actions communes plus larges et plus efficaces.

Il importe de refuser autant les morcellements que les récupérations politiciennes : un socle de principes communs clarifie cet engagement commun et les actions doivent traduire l’esprit déterminé de cette résistance globale.

Parce que nous ne pouvons pas rester spectateurs des dénis de droits, des humiliations et des atrocités en Palestine, nous lançons le Mouvement Global de Résistance Non Violente.

Nous désirons inviter et engager dans le Mouvement des personnalités publiques (intellectuels, artistes, etc.), des activistes et des citoyens ordinaires à travers le monde de même que des organisations soucieuses de protéger le droit et la dignité des individus et des peuples qui refusent de rester passifs face au silence complice des États d’Orient et d’Occident, alors que des civils palestiniens sont quotidiennement tués, emprisonnés ou humiliés dans les nouveaux bantoustans que sont devenus les Territoires occupés par la politique israélienne de colonisation et d’apartheid.
 

 

 

La mobilisation populaire
n’a de chance de succès
que si elle est internationale
et globale.

 

 

 

Signez cet Appel,

faites-le connaître, restez informés et informez autour de vous, intégrez les organisations, les collectifs et les coordinations locales, régionales et nationales existantes ou engagez-vous à en créer de nouvelles où que vous soyez. Multipliez - sur le long terme - les actions d’information et de résistance civil et politique à travers le monde
.




Proche-Orient :
12 règles pour les journalistes
écrivant sur le conflit


Lisez ce post d'un internaute sur le FORUM DE FRANCE 2 :TRÈS VRAI     

Posté le 07-01-2009 à 17:23:56
pour rappel :

12 règles infaillibles pour les journalistes écrivant sur les conflits du Proche-Orient

1. Au Proche Orient, ce sont toujours les Arabes qui attaquent les premiers et c’est toujours Israël que se défend. Cette défense s’appelle « représailles ».

2. Ni les Arabes, ni les Palestiniens, ni les Libanais n’ont le droit de tuer des civils. On appelle cela du « terrorisme ».

3. Israël a le droit de tuer des civils. Cela s’appelle de la « légitime défense ».

4. Lorsque Israël tue des civils en masse, les puissances occidentales demandent qu’il le fasse avec plus de retenue. Cela s’appelle « réactions de la communauté internationale ».

5. Ni les Palestiniens ni les Libanais n’ont le droit de capturer des soldats israéliens à l’intérieur d’installations militaires équipées de sentinelles et de postes de combat. Il faut appeler cela « séquestration de personnes sans défense ».

6. Israël a le droit de séquestrer, à n’importe quelle heure et n’importe où, autant de Palestiniens et de Libanais qu’il lui plaira. Le chiffre actuel tourne autour de dix mille, parmi lesquels des enfants et des femmes. Il n’est pas nécessaire de fournir la moindre preuve de culpabilité. Israël a le droit de garder en détention indéfiniment des prisonniers, même si ceux-ci sont des personnalités démocratiquement élues par les Palestiniens. On appelle cela « emprisonnement de terroristes ».

7. Quand on mentionne le mot “Hezbollah”, il est obligatoire d’ajouter dans la même phrase : « soutenu et financé par la Syrie et par l’Iran ».

8. Quand on mentionne « Israël », il est catégoriquement interdit d’ajouter : « soutenu et financé par les Etats-Unis ». Cela pourrait donner l’impression que le conflit est inégal et que l’existence d’Israël ne court aucun danger.

9. Dans les informations concernant Israël, il faut toujours éviter qu’apparaissent les locutions suivantes : « Territoires occupés », « Résolutions de l’ONU », « Violations des Droits de l’Homme » et « Convention de Genève ».

10. Les Palestiniens, comme les Libanais, sont toujours des « lâches » qui se cachent au milieu d’une population civile qui ne les aime pas. S’ils dorment chez eux, avec leur famille, cela porte un nom : « lâcheté ». Israël a le droit d’anéantir, avec des bombes et des missiles, les quartiers où ils dorment. Cela s’appelle : « des frappes chirurgicales de haute précision ».

11. Les Israéliens parlent mieux l’anglais, le français, l’espagnol ou le portugais que les Arabes. C’est pourquoi ils méritent d’être interviewés plus souvent et, donc, d’avoir plus souvent que les Arabes l’occasion d’expliquer, au grand public, les règles ci-dessus pour la rédaction des nouvelles (règles 1 à 10). On appelle cela « la neutralité journalistique ».

12. Toutes les personnes qui ne sont pas d’accord avec les susdites Règles sont, et il faut que cela se sache, des « terroristes antisémites hautement dangereux ».

Commentaire n° 3 posté par ritapitton aujourd'hui à 18h37




Terrorisme islamiste :
Les jihadistes de l’Empire britannique

7 janvier 2009

 

Par Hussein Askary


Les musulmans du monde entier peuvent être à bon droit écœurés du détournement de leur religion par des groupes de terroristes fanatiques commettant des atrocités sous le costume de l’islam. Encore pire : à cause de ces soi-disant « moudjahidines », l’islam se voit attaqué de toutes parts par les médias occidentaux. Étant donné que bien souvent les victimes de ces attentats terroristes sont des musulmans et que ceux qui bénéficient de leurs attaques sont les impérialistes qu’ils appellent « infidèles », il est légitime de se demander qui ils visent vraiment et qui les soutient
...
http://solidariteetprogres.org/article4995.html


 
 


L'actualité, d'abord :

07/01/2009
Obi.

Gaza : LaRouche dénonce
le jeu anglo-saoudien et la Maison Blanche

http://www.solidariteetprogres.org/article4996.html

  • le jeu anglo-saoudien et la maison-blanche
  • le grand pédalage à gaza...
  • lorsque la vie et la vérité sont sacrifiées...
  • le silence des nanos(lien video)
  • salon de l'armement à gaza...
  • un froid glacial


    De la concentration à l'extermination :
    http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=11668

    Pascal Lamy souhaite créer une OMC financière
    http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=47734


    Etonnant positionnement syndical !

    Dans le monde entier, on se mobilise, on manifeste, contre  l'ignominie sioniste, l'arrogance, le cynisme des dirigeants  israéliens, leurs mensonges éhontés! On proteste à l'égard de la  complicité des puissances occidentales , celle des Etats Unis d'abord  qui apporte un soutien militaire , politique et financier à cette  nouvelle barbarie commise contre le peuple héros de Palestine, vis à  vis de l'union Européenne ensuite qui veut faire d'Israël non  seulement un partenaire privilégié mais un quasi membre  de ses  institutions , ou encore contre la lâcheté et  les pouvoirs corrompus  de certains pays arabes et  la paralysie organisé de l'ONU

    Dans ce contexte, est consternant, le positionnement des  organisations syndicales ! Totalement à l'encontre de tous les  principes de solidarité et de soutien traditionnel du mouvement  syndical au Peuple palestinien.

    Le cessez-le-feu de juin 2008 ne s’est pas accompagné de la levée de l’embargo sur Gaza. La trêve allait donc, de nouveau, dans un seul sens.

    http://www.liberez-les.info/


    Gaza : « On est arrivé dans une boucherie »
     
    Récit de ce mercredi du correspondant de Ouest-France en Palestine, Radjaa Abou Dagga, un des rares journalistes à avoir pu pénétrer dans la bande de Gaza.
    J'étais en reportage depuis le matin avec des ambulanciers. Nous nous trouvions à l'hôpital de Kamel Adwan. Puisque le téléphone ne fonctionne presque plus et que les portables sont coupés, les gens n'ont plus le moyen de contacter les services d'urgence. Alors, dès qu'il y a une grosse explosion, les ambulanciers se rendent sur les lieux.
    Des bombes ou des obus.. avaient désintégré une école gérée par l'Onu.
     
    Dans ce bâtiment, des civils des villages du nord avaient trouvé refuge. C'était la panique. Des bouts de corps, du sang, des vêtements…
     
    Quand je suis arrivé, un petit garçon de dix ans, légèrement blessé, est sorti des ruines avec le corps sans tête de sa petite soeur de cinq ans.

 
On a chargé les morts sur les blessés, les blessés sur les morts dans les ambulances déglinguées, dans des coffres de voitures
A l'hôpital principal, c'était une boucherie. L'entrée, les couloirs, la morgue étaient pleins de sang et de corps. Les gens avaient des crises d'hystérie.
 
J'ai craqué à mon tour. Je n'ai qu'une envie : pleurer.
 
Le Soir, mercredi 7 janvier 2009

http://nouvellesdegaza.over-blog.com/article-26540272.html 



Sarkozy, l’ami des fascistes Tzipi Livni, Ehud Barak et Ehud Olmert, nie que : la Bande de Gaza subit depuis juin 2007 un blocus quasi total. Sa population y est maintenue sous haute surveillance satellitaire, et encerclée sur son territoire de 360 km2 par un mur de 6 m et de clôtures de grillages et de barbelés électrifiés. Tous les points de passages et toutes les sources régulières d'approvisionnement sont verrouillés par l'armée israélienne. L'administration locale est placée sous un strict embargo financier et les banques sont paralysées. Les habitants ne reçoivent presque aucun produit, même de première nécessité. Les médicaments, les carburants, les aliments, plus rien ne passe. Les stations de pompage d'eau ou de production d'électricité, les hôpitaux, les maternités, les écoles, et d'une façon générale tous les services les plus indispensables à la vie quotidienne sont bloqués….

Le 6 janvier, pour calmer la mobilisation de millions de personnes et cacher leurs crimes de guerre, les sionistes décident d’une trêve des bombes, 3h00 par jour. Le peuple de Gaza devra encore subir 21h00 quotidiennes d’oppression guerrière.

Le 7 janvier, Israël gagne du temps en analysant le programme de cessez le feu proposé par l’Egypte. En fait, c’est un camouflé de plus pour détruire la résistance aux envahisseurs sionistes, par la présence d’une force étrangère aux frontières : c’est la même tactique que pour le Liban en 2006, quand les forces terrestres sionistes ont été repoussées et remplacées par la FINUL sous commandement français.
http://www.liberez-les.info/


liste complète



Bush entraîne ses réflexes pendant les conférences de presse
http://popette.over-blog.com/

Amalgame

A propos des métaux en bouche (Electrogalvanisme)
Les métaux se trouvant en bouche peuvent provoquer des courants électro-galvaniques intra-buccaux élevés pouvant atteindre.... 1 Volt voire plus !!! Cette "pile" dont les métaux sont les pôles et la salive l'électrolyte, est comparable aux batteries automobiles. Nous savons aujourd'hui que ces courants peuvent "se retrouver" dans des pathologies diverses.
  1. Lésions d'origine toxique par la dissolution puis la diffusion dans le corps des ions métalliques:
    Lésions du système vasculaire.
    Allergies et intolérances, sinusites.
    Problèmes rénaux.
    Lésions des systèmes Foie/Vésicule billiaire et du Pancréas.
    Lésions du système nerveux, névralgies du trijumeau. Suite à http://www.dentenerg.ch/amalgame.htm



    Crise monétaire

    Ce dont personne ne parle

    Et d’où vient tout le mal
    http://www.verites.org/article-24278664.html



    La cuisson des grenouilles

     
    "On dit qu’une grenouille plongée dans de l’eau tiède que l’on porte lentement à ébullition ne réagit pas au changement progressif de température, qu’elle s’engourdit et meurt. Les Français se comportent de la même manière. Ils tolèrent la destruction progressive de leurs libertés. Ils ont déjà largement dépassé le seuil du tolérable et ne réagissent pas, ne réagissent plus."

    http://www.verites.org/article-24278135.html


    Vidéos gaza

     Pourquoi Gaza est possible ! Car les peuples arabes sont minables.

    En Algérie les manifs sont interdites, les étudiants manifestent dans les campus entre le rectorat et l'amphi 1 !!! N'est-ce pas humiliant... Les peuples musulmans n'ont même pas le droit de manifester !

    http://illusions-de-mouvements.over-blog.com/article-26555225.html





Partager cet article
Repost0

R-Sistons

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
  • Contact

Recherche

Archives

Pages