18 octobre 2009 7 18 /10 /octobre /2009 20:06
Alerte de dernière mn : Klaus abandonne son attitude de blocage ?

Le président tchèque eurosceptique, Václav Klaus, a pour la première fois laissé entendre qu'il signerait bientôt le traité de Lisbonne. Il demande que l'UE approuve une clause empêchant que les expulsés allemands puissent demander réparation pour les biens dont ils ont été collectivement expropriés après la Seconde Guerre mondiale, en s'appuyant sur la Charte européenne des droits fondamentaux. Dans le même temps, le Premier ministre slovaque Robert Fico a annoncé dimanche, à la télévision tchèque, vouloir obtenir pour son pays une disposition d'exception semblable à celle demandée par la République tchèque. 

                       obama-birt_dees.jpg

                  Les prix décernés par Eva R-sistons à l'intolérable,
                       palme de l'horreur - et l'homme de l'année

Les Nobel ont décerné leur prix à de grands hommes de paix : Kissinger, l'un des promoteurs du Nouvel Ordre Mondial, aujourd'hui, et hier, du coup d'Etat au Chili ou en Argentine, et grand soutien des juntes militaires en Amérique Latine comme en Indonésie, on cite aussi ses bombardements au Cambodge et en Indochine (on lui impute la mort de 200.000 personnes; d'autres ont fait mieux !); Begin, partisan de l'éradication des Palestiniens; Shimon Peres, ministre d'Ariel Sharon et Président d'un Etat fasciste; le Dalaï-Lama à la solde de la CIA, etc etc., les Nobel ont du flair. Aujourd'hui, la palme revient à Obama, qui prépare la paix en faisant la guerre, préventive, offensive, totale...  Au moins, le prix Nobel décerné au Président des Etats-Unis aura accrédité le fait que la nouvelle Amérique est devenue la championne de la Paix. Bonnes gens, dormez tranquilles, on veille sur vous.... Elle est pas belle, la vie, aujourd'hui ?

Eh bien moi, je vais décerner mes prix. Na !

La palme de l'horreur revient à la chaîne ultra-sioniste FR2, financée avec nos sous, l'agent des contribuables, pour faire de façon indécente et même grotesque, la promotion des produits portant le label Sarkozy, ils lavent plus blanc, ils modernisent la France, ils font mieux que les pays qui coulent, ce sont de super-produits, omnipotents, omniprésents, de super-Rambos... dormez, bonnes gens, et même le jour, en attendant un hypothétique emploi pour gagner quelques chose, et à l'abri du bouclier fiscal de vos maîtres.

A-vs-de-juger--chabot.jpg

FR2 ! Dès le matin, défilé des majorettes sionistes, et il y a même une iranienne (opposante, cela va sans dire), l'actualité en chansons, la vie en rose à la mode hollywoodienne, le Journal souriant, la vie est très belle, nos amis américains sont des modèles, les Israéliens sont émouvants, les Iraniens sont d'ignobles terroristes, et tous les Arabes d'ailleurs, et puis les Russes et les Chinois sont affreux... souriez, Français, vous êtes roulés, Leymergie et Darmon s'occupent de vous ! Devenez des petits enfants émerveillés, sages, reconnaissants !  La Droite est en difficulté ? On fait la promotion du capitalisme vert. La Droite est corrompue ? On déniche des affaires de corruption à Gauche. Hé hé, la corruption est générale ! Les Français sont mécontents ? Voici Hortefeux, le protecteur de la sécurité. On s'installe au Pakistan ? C'est le pays "de tous les dangers". Israël veut sa guerre contre l'Iran ? Marie Drucker sert la guerre sur un plateau d'argent. Tous s'y mettent : Chabot, Calvi, Duquesne, Drucker, Pujadas... ils n'informent pas, ils justifient, ils expliquent, ils plaident... l'intolérable ! Oui, au premier signal de l'Elysée, ils accourent, ils sont là, laquais, moutons, vassaux...  Un invité critique le gouvernement ? On lui coupe la parole et on l'amène à critiquer la Gauche. Les ministres sont critiqués ? Ils viennent se défendre. La Gauche est invitée ? Elle parlera des divisions internes... L'indépendance nationale est bradée ? On ne parle pas des Affaires étrangères. Les mesures sont impopulaires ? Voici R.Dati au Musée Grévin et Carla dame patronnesse. Jean Sarkozy est attaqué ? On donne la parole à ses défenseurs... Fr2 ? La chaîne de la désinformation, de la propagande (pour le gouvernement, pour la guerre, pour l'Amérique nouvelle notre amie et notre sauveur en 44..), de la vie en rose.... La vie est belle, avec FR2, amusez-vous, bonnes gens, et surtout arrêtez de penser !

FR2, prix de la Honte. Décerné par Eva r-sistons à l'intolérable. 

Voix-de-son-ma-tre.jpg        


L'homme de l'année ? Eva décerne SON prix.

Prix du courage, prix de l'indépendance, prix de la clairvoyance, prix du bon sens, et... espérance pour tous les floués de l'Europe des banquiers et du Nouvel Ordre Mondial qui tue l'emploi, les protections sociales, les particularismes, les libertés, les souverainetés, la démocratie, la paix (en se mettant à la remorque de l'Empire militaro-financier qui lui demandera de faire ses guerres par procuration contre la Russie ou les Etats récalcitrants à la bienheureuse mondialisation...)... 

Vous avez deviné, je décerne mon prix Nobel de la clairvoyance et du courage à Václav Klaus, Président de la République Tchèque, et j'associe à ce prix David Cameron, le chef des Conservateurs britanniques (c'est bien la première fois que je suis un supporter des Conservateurs anglais !), bien décidé à proposer un référendum aux Anglais. Les Anglais au secours de l'Europe ? Ou plus exactement, au secours des Européens pour les préserver de l'Europe des Sarkozy, Berlusconi, Brown et autres laquais du NOM diabolique. 

Vaclav Klaus headshot.jpg 
L'homme de l'année. Lanceur de chaussures à sa façon...
délicieux grain de sable de la bureaucratie anti-démocratique de Bruxelles 
 

Et maintenant, je vous propose une devinette:

Pourquoi la majorité tient-elle tellement à supprimer les portables à l'école ? Devinez !

Parce que les enfants ne pourront pas alerter leurs parents quand la Brigade Bachelot viendra bientôt les piquer. Et voilà comment en douce France la démocratie est traitée ! Et à part ça, la vaccination n'est pas obligatoire ? En l'imposant à la sauvette ? 

vaccins-enfants-courent-j.jpg 

Parents, il est urgent de faire savoir à l'Ecole de vos enfants que vous refusez la vaccination scélérate ! Lisez l'article ci-joint, voyez le formulaire à signer sur les sites spécialisés comme infos.vaccins ou artdevivresain.

La vie est belle, puisque FR2 nous le dit chaque jour....

Eva R-sistons à cette vie-là !

vaccin-survivant.jpg


________________________________________________________________________________



mer-vagues.jpg

Constitution des droits de l'Homme de 1793 :
Article 35. Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l'insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs.

Vaccination A/H1N1 dans les établissements scolaires


Nous pensons que nous devons vous informer de ce qui se prépare dans les établissements scolaires.


Vos enfants vont être vaccinés prochainement (vaccin A/H1N1), sans votre autorisation.

Nous ne connaissons pas le jour ni l'heure, mais ça risque d'être un détail pour les organisateurs de l’opération :

"La vaccination des élèves et de toute la communauté éducative sera assurée par des équipes mobiles dans les établissements scolaires".

Des équipes mobiles aux horaires imprévisibles et qui débarqueront plus ou moins à l'improviste dans un établissement.

C'était ainsi dans les années 50 (et +), et n’oubliez pas l'autorisation que vous avez donnée par écrit à l'établissement scolaire auquel vous avez confié vos enfants (clause du contrat de prise en charge pour faire appel aux professionnels de santé sans vous consulter au préalable).

Si le directeur est scrupuleux il téléphonera à sa hiérarchie pour dire que les familles n'ont pas été prévenues... (??!!).

Roselyne Bachelot a déclaré, il y a quelques jours, que les parents n'auront à s'occuper de rien pour la vaccination de leurs enfants, de RIEN, pas même de signer un papier !

La circulaire sur l'organisation de la vaccination, et destinée aux préfets, ne parle pas de l'accord parental préalable.

Les préfets n'ayant pas d'instructions officielles à ce sujet, les directeurs n'en auront pas non plus et seront pris de court par l'arrivée plus ou moins inopinée des équipes mobiles.

Qui a entendu un ministre dire que l'accord des parents sera demandé ?

Ceux qui le croient, pensent sans doute que cela va de soi, puisque la vaccination ne sera pas obligatoire (pour le moment), mais c'est oublier que ce serait pratiquement ingérable* dans des délais aussi courts pour des équipes mobiles et qu'il y a le risque pour les autorités d'un refus important, cette vaccination n'étant pas populaire (et pour cause !).

L'absence d’information officielle claire, à ce sujet, devrait vous interpeller !

Donc, si vous ne voulez pas que votre enfant soit vacciné A/H1N1, c'est maintenant, sans plus attendre, qu'il faut manifester votre refus.

Car ATTENTION : si on nous dit que la vaccination ne sera pas obligatoire (pour le moment), la vaccination SYSTEMATIQUE des enfants dans les écoles EST PREVUE SANS AVERTIR les parents auparavant, ni leur demander leur accord.

De plus, la vaccination systématique des personnes hospitalisées est aussi prévue (ainsi que des gendarmes).

Pour les enfants, informez le directeur de l’établissement de votre opposition SANS attendre un papier annonçant la vaccination, papier qui ne viendra jamais.

Et ce, par recommandé avec AR ou/et par visite directe en faisant signer et tamponner 3 exemplaires, 1 pour l'école, 1 pour vous, 1 pour l'enfant dans son sac.

*De toute façon, vous voyez bien que cette opération est sans rapport avec la grippe A/H1N1, et que LE BUT EST TOUT AUTRE (stérilisation des enfants, puçage... ???).

Cette opération entre dans le cadre d'un contrôle de la population (en nombre et politiquement), lui-même dans le cadre de la mise en place d'un Nouvel Ordre Mondial, annoncé officiellement, et destiné à mettre en place un gouvernement mondial non démocratique. Si vous n'avez pas encore compris cela, votre cas est désespéré !

 
 
CONFIRMATION DE NOS INFORMATIONS dans Nice Matin du 16 octobre 2009 :
Des unités mobiles iront bien dans les établissements scolaires !
 
 

unit-s-mobiles-b.jpg


De l'Administrateur d'Artemisia.college, site détruit récemment car trop bien renseigné... Envoyé par Jacques Daudon


Commentaires reçus d'Annie,
à lire attentivement :

Attentats sous faux drapeaux

Eva, je ne connaissais pas du tout ce peuple karen, merci de nous tenir informés !

Sinon, comme tu sembles très occupée, tu as peut être râté une "nouvelle" (qui n'en n'est pas tout à fait une d'ailleurs) récemment ressortie : Benito Mussolini, le Duce, l'ami de Hitler, le fascho italien, était un membre des services secrets britanniques durant la 1ère guerre mondiale !

Lentement, mais sûrement, ressortent toutes les manipulations sur la pré-histoire de la seconde guerre mondiale (comme le soutien des banques et des industriels des USA à Hitler et au nazisme). Il faut à tout prix que soit déconstruit le discours atlantiste et américanophile (ces soi-disant "sauveurs", là où on voudrait nous faire croire que le sacrifice de +21 millions de soviétiques
sur le front est n'a été pour rien dans la chute du nazisme !), et comme le dit très bien Jean-Luc Mélenchon, vrai gaulliste (de gauche) devant les contre-attaques sur l'anti-américanisme primaire : "Je ferais de l'anti-américanisme supérieur le jour où les américains feront de l'américanisme supérieur !"
A ressortir à chaque fois qu'un mauvais esprit balaiera notre critique du Pentagone avec le faux argument qui tue : "pffff vous faites de l'anti-américanisme primaire".

La nouvelle tout de même sur le fait que le fascho Mussolini était payé par le MI5 (c'est moins glamour que Sean Connery ou Daniel Craig en James Bond hein) n'a pas fait plus réfléchir que ça nos médias poubelles : ils bottent en touche en disant que Mussolini, grand séducteur, payait ses maîtresses et ses putes avec cet argent mais que ça n'avait rien à voir avec la politique anglaise, et
rien sur les conséquences politiques d'une telle révélation ???

C'est comme pour le Gladio en Italie, cette armée de l'ombre de l'OTAN qui a durablement liquidé la Gauche dans ce pays en la sabotant et la salissant (même si je ne nie pas l'existence des Brigades rouges), seuls les plus curieux sont au courant. En France, on a été épargné des sabotages de l'OTAN et de la CIA grâce à DeGaulle qui avait viré les américains du pays, et à ses successeurs les plus loyaux. De Gaulle bien que haïssant les communistes, préférait s'allier avec eux, plutôt que brader la France ! Il disait que s'il fallait choisir l'indépendance et
l'union européenne, il fallait choisir l'indépendance !

Les allemands ont également subi l'ingérence et les forces de gauche le discrédit comme nous le rappelle cet excellent article de William Blum sur le site de Michel Collon http://www.michelcollon.info/index.php?view=article&catid=8&id=2320&option=com_content&Itemid=13 


______________________________________________________________


 
http://libertesinternets.wordpress.com/2009/10/15/madrid-11-mars-2004-etait-ce-vraiment-un-attentat-islamiste/

Et un autre pour la route : la remise en cause des attentats de Madrid et sa piste islamiste faite dans la presse espagnole (un peu plus libre que la nôtre), et cette mise au point très claire.

A mettre en parallèle avec la remise en cause des attentats de Karachi, qui sont dus au non-versement de rétro-commissions de la Bande à Balladur/Sarko, d'où la vengeance des militaires pakistanais (attention je n'approuve pas cette vengeance et nos hommes tués, mais je conchie cette corruption des élites françaises, encore plus celles qui a trahi De Gaulle) ! Peut être que Clearstream aura la peau de Villepin, mais Karachi pourrait avoir la peau de Sarko !

Qu'est-ce que je te disais sur le Gladio en Italie : cette manie des attentats sous faux drapeau est du terrorisme d'état et sert à discréditer les forces contestaires gauchistes contre le NOM, ou à diaboliser les musulmans.


http://911nwo.info/wp-content/uploads/2009/04/humour-autruche.jpg

 
  

















http://mariereveuse.over-blog.com/article-pourquoi-je-refuse-categoriquement-ce-vaccin-37557815.html





L’ALBA abandonne le dollar et envisage
une alliance militaire face aux USA


arton162547-e9082.jpg


Les 13 chefs d’État et de gouvernement des pays membres de l’alliance bolivarienne des Amériques (ALBA), réunis à Cochabamba (Bolivie), ont signé un traité créant une monnaie électronique commune, le Sucre.

Cette monnaie, nommée en honneur du général Antonio José de Sucre, compagnon de Simon Bolivar et héros de la lutte de libération américaine contre l’impérialisme espagnol, est destinée à se substituer au dollar états-unien dans tous les échanges entre États membres.
En effet, ainsi que l’a expliqué le président de l’Équateur Rafael Correa, compte tenu de la valeur artificielle du dollar états-unien, le billet vert permet à Washington de s’accaparer les richesses des autres.

Proposant le prochain objectif des États bolivariens, le président du Venezuela a appelé à la constitution d’une alliance militaire entre les États membres pour les défendre face aux États-Unis. Hugo Chavez a souligné que seule une organisation de ce type pouvait les protéger du bellicisme états-unien. D’autant que le « prix Nobel de la paix » Barack Obama vient d’organiser un coup d’État au Honduras et d’installer des bases militaires en Colombie. Il a également souligné qu’une telle alliance pouvait être étendue à d’autres pays du Sud, au delà de l’Amérique, ainsi que l’avait évoqué le leader libyen Muammar Khadafi lors du récent sommet Afrique-Amérique latine.

Les armées secrètes de l’OTAN (I)


Quand le juge Felice Casson a dévoilé le Gladio…
par Daniele Ganser*

Le Réseau Voltaire débute la publication en épisodes de l’ouvrage de référence sur l’activité des services secrets de l’OTAN de la création de l’Alliance atlantique aux années 90. Bien qu’il s’agisse du travail d’un historien, cette enquête sur le Gladio ne ressort pas de l’Histoire, mais bien de notre vie quotidienne. Cette structure secrète est toujours active et les États européens sont toujours sous tutelle anglo-saxonne, comme l’ont montré les enquêtes parlementaires sur les enlèvements perpétrés par la CIA depuis 2001. Il est impossible de comprendre la politique en Europe sans avoir une connaissance précise des réseaux « Stay-Behind ».
Ce premier article retrace la découverte du Gladio par les magistrats italiens à la fin des années 80.



suite ici : http://www.voltairenet.org/article162546.html

JPEG - 36.7 ko

11 mars 2004 à Madrid : était-ce vraiment un attentat islamiste ?


Il y a cinq ans, une série d’attentats endeuillait Madrid. Après avoir été successivement attribuée à ETA, puis à Al-Qaïda, cette opération a été considérée par la Justice espagnole comme d’inspiration islamiste, mais sans lien avec des réseaux internationaux.
Cette conclusion, qui répondait à une nécessité politique, est contestée par une partie de la presse, El Mundo en tête. Nous revenons sur cette affaire, comme nous l’avions fait pour les attentats du 11-Septembre aux États-Unis, ou encore ceux de Bali, Casablanca et Londres.
suite à http://www.voltairenet.org/article162436.html

Indépendance du Kosovo : la Cour de La Haye va dire le droit
http://www.voltairenet.org/article162430.html

Le représentant adjoint de l’ONU en Afghanistan est relevé de ses fonctions

La Chine serait en mesure de détruire les porte-avions US


arton162266-c2de4.jpg

Rompant avec cinquante ans de politique du Parti libéral, le nouveau gouvernement japonais, formé par le Parti démocrate, entend rééquilibrer les relations de l’archipel avec les États-Unis. Conscient qu’une telle évolution n’est possible qu’avec un fort soutien populaire, le Premier ministre Yukio Hatoyama a décidé de révéler l’existence de liens de subordination.

Hatoyama remet en question les traités militaires secrets nippo-US 
 

La Suisse, îlot de paix au service des nations

Les devoirs importants qui attendent les Allemands

Nos « valeurs » valent-elles plus que nos enfants ?

Une récession temporaire… ou la fin de la croissance ?

Le dessous du prix Nobel de la paix 2009

IRAK: Les déchets issus de la guerre et la pollution, cause de la hausse de la mortalité liée au cancer?

Pour l'armement français, la menace est israélienne



Attentat au Sistan-Balouchistan (Iran).…
un acte de guerre décisif ?


Tôt dans la matinée, Ali Larijani, président des Majlis, l’Assemblée législative iranienne, a ainsi confirmé la mort de cette brochette d’officiers supérieurs dans un discours prononcé au Parlement avec retransmission nationale. Il a, à cette occasion, renouvelé les accusations de l’Iran à l’égard des États-Unis soupçonnés d’avoir commandité l’attentat : "Nous considérons [a-t-il déclaré] que les dernières actions terroristes résultent de l’action des Etats-Unis et montrent l’hostilité américaine à l’égard de notre pays… M. Obama avait dit qu’il tendait la main à l’Iran, mais avec cette action il s’est brûlé la main ».

Gageons que ce dernier attentat - qui n’est pas le premier dans la région troublée du Sistan-Baloutchistan, et à l’évidence pas le dernier ! - n’est pas un simple épisode de la guerre indirecte que les États-Unis mènent contre l’Iran [voir l’édition électronique de « L’Iran contemporain » - Éditions de l’Infini - 
http://www.editions-infini.fr] mais d’un acte qui peut s’apparenter à une véritable « déclaration de guerre ».

La Première Guerre mondiale a démarré le 28 juin 1914 à Sarajevo avec l’assassinat de l’Archiduc François-Ferdinand ; le terrible cycle de guerres que nous connaissons actuellement a lui commencé le 9 septembre 2001 (..) tout cela commence à fortement puer.

La question baloutche… périphérie et zone de guerre Que devons-nous savoir de la question baloutche ?

(..)
une région où le banditisme, notamment la piraterie routière, le trafic de drogue et la contrebande, sont des activités quasi institutionnalisées,

Ajoutons que le Baloutchistan dans sa totalité joue dès à présent un rôle clef dans la recomposition géostratégique de l’Asie centrale. Non seulement ses déserts servent aux essais nucléaires et balistiques d’Islamabad, mais cette province est également appelée à servir de débouché sur l’Océan Indien pour la Chine,

À ce titre, il existe depuis juillet 2005 un projet de gazoduc irano-indien [7] devant passer à travers le Baloutchistan, projet qui s’est, en toute logique géostratégique, heurté à une vive hostilité de la part du Département d’État. Pour les É-U en effet, le rapprochement en matière d’énergie, de la Russie, l’Iran, l’Inde et la Chine, amorcé depuis le printemps 2005 et qui progresse actuellement à travers l’Organisation de Coopération de Shangaï, constitue une véritable hantise... La dernière réunion de l’OCS (créée le 15 mai 2001, l’OCS rassemble la Russie, la Chine, le Kazakhstan, la Kirghizie et le Tadjikistan), le 15 juin 2009 dans l’Oural, à Ekaterinbourg avec l’Iran et l’Inde invités au statut d’observateurs, les participants n’ont pas manqué de souligner que « les États-Unis n’apprécient pas que la Russie et la Chine fassent cause commune pour résoudre certains problèmes, qu’ils n’aiment pas que l’Inde et le Pakistan y participent, que l’Iran soit attiré. Ils n’ont cependant pas la capacité d’influer sur l’organisation et cela les inquiète ». De fait, si l’OCS s’élargissait à l’Inde et à l’Iran pour constituer un bloc régional stratégique fondé, notamment, sur les intérêts énergétiques de la mer Caspienne.

(extraits)
http://www.marcfievet.com/article-attentat-au-sistan-balouchistan-iran-un-acte-de-guerre-decisif--37776419.html

Attentat au Sistan-Balouchistan (Iran).… un acte de guerre décisif ? 



Sarkozy perd pied
http://www.marcfievet.com/article-pour-hollande-qui-met-dans-le-mille-sarkozy-perd-pied--37772482.html


Dupont-Aignan:«Les Français ne supporteront bientôt plus le pouvoir sarkozyste»

L'effarant bréviaire de torture de la CIA

Villepin, meilleur opposant à Sarkozy



Votre pire cauchemar : la puce RFID en poudre


(Source : Techdo.com)

La plus petite puce RFID a été lancée cette année par Hitachi. Aboutissement de la miniaturisation, ces puces RFID (Radio Frequency IDentification) mesurent seulement 0,05 x 0,05 millimètres. Le record précédent, la « mu-chip » d’Hitachi, était de seulement 0,4 x 0,4 millimètres. Regardez bien la taille de la « mu-chip », posée sur le bout d’un doigt :

1558650428_d9e560ab97.jpg?v=0

Maintenant, comparez avec les nouvelles puces RFID. De type "poudre", les puces sont soixante fois plus petites.

Sur le blog de Sly



L'horreur du Codex Alimentaire
                      Début : Le 31.12.2009


Extrait de :

http://diablogtime.free.fr/?p=728

Le Codex alimentaire entrera en vigueur le 31 Décembre 2009 alors que les populations des 175 Pays concernés n’en ont jamais entendu parler !

Il ne sert ni leurs intérêts, ni leur santé, mais l’intérêt des Multinationales de l’Industrie agroalimentaire, de la Chimie, de la Biotechnologie, de la Pharmacie et de la Médecine.

Selon un document de la F.A.O. et l’O.M.S., quand le Codex sera en vigueur, les Nouvelles Normes sur les vitamines entraîneront TROIS MILLIARDS de DECES : 3 Milliards de MORTS prévus.

Codex Alimentaire : les produits Naturels illégaux le 31 Décembre 2009 ?
Une Nouvelle Directive de l'Union Européenne doit être mise en place au 31 Décembre de cette année. Il s'agit d'un "Codex Alimentarius" qui limiterait considérablement les substances autorisées dans le domaine des médecines alternatives et des suppléments alimentaires, si la directive était votée.

Ceci aurait pour effet que pour les remèdes que nous achetons aujourd'hui (Hémopathie, Fleurs de Bach, sels de Schlüssler, minéraux et vitamines) le Nombre des substances actives autorisées serait si limité que ces médicaments perdraient leur efficacité.

Pire encore, ces médicaments pourraient disparaître du marché parce-qu'ils n'auraient pas reçu d'Autorisation de Vente du fait des Nouveaux critères d'Autorisation de Mise sur le Marché extrêmement restrictifs.

Cette information est d'autant plus alarmante que cela signifierait pour NOUS TOUS la fin d'une liberté thérapeutique et aussi la fin de tous les métiers qui utilisent ces substances (naturopathes, phytothérapeutes, homéopathes, herboristes ainsi que les laboratoires produisant ces remèdes).
En Grande-Bretagne, les "Health Stores" comme "Boots" font actuellement Campagne dans tout le Pays en demandant aux clients de faire pression auprès de leurs députés pour stopper le vote de cette directive.
Le sujet est débattu officiellement et publiquement.
Malheureusement, les médias en FRANCE et en ALLEMAGNE ont très peu, ou pas, publié cette information qui nous concerne tous.

Il est à noter, d'ailleurs, que les Pays qui ont pris l'initiative de cette Nouvelle Directive sont l'ITALIE, l'ALLEMAGNE ... et, la FRANCE.

http://www.dailymotion.com/search/codex/video/xa4th5_le-devoir-de-resister-a-la-3e-guerr_news


Les projets du «Codex»

Très bientôt (pour fin 2009), le « Codex » prétend :

- Limiter les nutriments (vitamines et minéraux) à une liste étroite. Il est question de nous réveiller un matin pour découvrir que les nutriments efficaces auront été INTERDITS. Même plus disponibles sur ordonnance, ils seraient devenus illégaux.

- Obliger que toutes les vaches de la planète soient traitées aux hormones de Monsanto.

- Obliger que tous les animaux d’élevage soient traités avec des antibiotiques et des hormones de croissance.

- Il exige que toute nourriture soit irradiée (sauf si elle est cuite).

- Il rendrait à nouveau légaux, par contre, 7 des 9 pesticides les plus dangereux, actuellement interdits dans 176 pays.

Refuser ces nourritures serait pour les pays une violation des Traités commerciaux de l’O.M.C.

Dans leurs projections, l’O.M.C. et de la F.A.O. estiment, elles-mêmes, que la seule directive sur les nutriments aura pour effet LA MORT de 3 MILLIARDS de personnes, AU MINIMUM…

Concrètement, il deviendrait par exemple illégal, s’il y a une famine, quel-que-soit l’endroit de la famine, d’envoyer des biscuits à haute teneur en nutriments et de les distribuer… (..)

L'heure de vérité :

Dans l'idéologie Rockefeller, l'unique objectif est de vendre sans scrupule, d'asseoir une hégémonie et un pouvoir mondial.
Breveter le vivant, tout refaire en molécules chimiques, nier toute médecine autre que la pharmaco-chimie, c'est l'idée de progrès affichée par tous les Trusts.
Cette politique n'a rien de démocratique et vise à modeler les masses à son gré en fonction de ses besoins (fondation, éducation, fausses normes scientifiques, propagande, destruction des médecines ancestrales et naturelles).

Le Codex Alimentarius croit pouvoir faire fi de l'opinion des Peuples.

Le Codex pense pour vous, agit pour vous et vous protège de vous-même, selon des Normes qui causeront votre perte.

Pendant ce temps, 800'000 personnes meurent tous les ans, dans la seule Amérique du NORD, sur ordonnances allopathiques.

Un rapport de l'O.N.U. affirme, d'ailleurs, que sur 205'000 médicaments de ces Industries, seuls 26 seraient indispensables.  (blog de Sly)

http://www.onnouscachetout.com/themes/alimentation/codex-alimentarius.php

http://blog.zwatla.com/acdnm/files/2009/02/le-codex-alimentarius.


Eva : C'est hélas vraisemblable.
Shakespeare : "Des fous conduisent des aveugles" .


Les limites du cynisme semblent repoussées avec une vitesse et une intensité tragiquement exponentielles, à tel point qu’elles en deviennent inexistantes. En effet, les médias alignés semblent préparer dangereusement l’opinion publique à l’acceptation de la réduction de la population. Ainsi peut-on lire cet article sur le site de la
RTBF.
http://www.mecanopolis.org/?p=7878&type=1


Réduire la population pour lutter contre
le réchauffement climatique



arton162212-254f4.jpg


Leader historique du parti vert au Royaume-Uni, directeur des Amis de la Terre (Friends of the Earth), puis du Forum du Futur (Forum for the Future), Jonathon Porritt est devenu l’expert incontournable des débats britanniques médiatiques sur l’environnement.

Outre ses activités d’administrateur d’un puissant consortium de distribution d’eau potable, Wesser Water, il développe un important think tank, l’Optimum Population Trust, dédié à l’études problèmes démographiques.

Observant les difficultés que rencontre la population mondiale dans son environnement naturel, il n’en conclut pas à une nécessaire remise en cause de la société de consommation, mais à une indispensable réduction de moitié de la population mondiale.

Lors de ses dernières interventions, Jonathon Porritt a préconisé la réduction de la population britannique de 61 à 30 millions de personnes. Sans surprise, il entend encourager pour cela le contrôle des naissances, la contraception et l’avortement. Il assure que son plan global est la solution la moins couteuse pour stopper le réchauffement climatique.

Jonathan Porritt est le principal conseiller en matière écologique du Prince Charles et du Premier ministre travailliste Gordon Brown. Ses théories reçoivent un bon accueil aussi bien à gauche qu’à droite.

suite à http://www.voltairenet.org/article162212.html

Voir aussi http://www.spreadthetruth.fr/?p=2120


Obama, « l’élu » de Rothschild : sera-t-il le Président du Nouvel Ordre Mondial ?

La Georgie entraine et protège les agents d’Al Qaeda, selon les services secrets Russes !

Une OTAN pour le Moyen-Orient? 

USA: La spirale infernale de la dette publique




liste complète


Internautes de tous pays, unissez-vous !


Faites échouer ces combines sordides, criminelles, mues par la cupidité, l'incompétence et l'irresponsabilité. Et peut être bien pire encore. Combines cautionnées par des soit-disant " experts ", bredouillants, mal à l'aise, craignant que l'on découvre leurs accointances financières avec les grands trusts pharmaceutiques.


U
n internaute demande à un directeur d'établissement scolaire de lui signer un papier selon lequel, si une unité mobile de vaccination se présentait dans celui-ci pour vacciner son enfant, il le préviendrait aussitôt. Ce directeur consulte sa hiérarchie, qui lui répond " vous n'avez pas à signer ce papier ". Alors l'internaute réitère sa demande en recommandé avec accusé de réception. Qu'elle sera la réponse ? Logiquement, si ce directeur refuse une nouvelle fois de signer, cette demande devra suivre la voie hiérarchique, sous forme d'une plainte adressée au rectorat, et si le rectorat ouvre à son tour le parapluie, c'est le ministre de l'Education Nationale qui devra répondre. Et s'il élude lui aussi la demande légitime de ce père, qui refuse que son enfant serve de cobaye dans une opération, certes profitable pour l'industrie pharmaceutique, mais dangereuse pour sa santé, l'issue logique sera une plainte déposée en justice, pour " mise en danger d'une personne ". A moins que le Ministre de l'Education Nationale tente de se défosser à son tour de cette requête sur la Ministre de la (santé ?) publique, Roselyne Bachelot. Auquel cas, si elle-même décide de couvrir ce refus de signer le document adressé par ce parent d'élève, c'est contre celle-là que la plainte devra être dirigée


Inquiétant :


La proportion de squalène du vaccin contre le H1N1 sera un million de fois supérieure à celle correspondant au vaccin contre l'anthrax, administré aux G.I. qui provoqua le terrible " syndrome de la guerre du Golfe "......

 

Pour comprendre ce qu'est un antigène et quel est son rôle dans la vaccination, voir ce dossier.


Les vaccinations ? " Qu'est-ce qu'ils m'emmerdent ?" . Notre président est un voyou ordinaire. Immoral, sans intelligence. C'est un Bush bis.

Quand Rachida Dati était devenue ministre de la justice, elle lui avait demandé " puis-je m'acheter des robes de grands couturiers ? ". Et Sarko lui avait répondu " vas-y, achète. Ne te préoccupe pas de leurs réactions. Tu les emmerdes, tous. On les emmerde ".

Il est temps de penser. L'arsenal répressif, dont on a eu un faible aperçu aux USA lors du G 20, est déjà en place. Bientôt, les manifestations deviendront impossibles. On risquera d'en revenir avec des problèmes oculaires, d'audition, ou que sais-je encore, le cerveau amoché par les micro-ondes ? La technique du crowd control est en pleine expansion. Les polices privées également. telles l'AMPPF, l'Américan Private Police Force :

Polices privées américaines

Bougez un doigt, mes agneaux, et Rambo Dark Vador viendra vous mettre au pas, vite fait, vous parquer dans des camps, voire vous faire disparaître

 

Vous voulez fuir ? L'envoyé de Big Brother vous retrouvera, où que vous soyez, vous " exfiltrera ", voire vous éliminera. Devis sur simple demande.

J'arrête quand je veux

 

La télé est l'héroïne du peuple

Internautes de tous pays, unissez-vous !


Merck avaient la liste des médecins à neutraliser  (..)



Il semble cependant que les consciences se réveillent, se dézombifient. Il faut dire qu'avec cette affaire de vaccination, on a fait fort. Sous prétexte de s'emplir les poches, on entend toucher au corps des gens, leur mettre dans leur chair des substances qui pourront créer chez eux des désordres irréversibles, graves, handicapants. Mais croyez-vous que cela arrêterait des gens qui envoient chaque jour des jeunes se faire tuer pour défendre leurs intérêts, à l'autre bout du monde, voire assassinent froidement des milliers d'être humains pour déclencher des guerres " nécessaires ", mais surtout profitables ? De plus, en cas de besoins, il y aurait des vaccins plus propres, sans adjuvants, plus riches en anticorps, réservés aux " bergers ". 


Le net devient une fourmilière. Il lui manque une chose essentielle : abattre la barrière des langues. J'ai eu une idée il y a plus de dix ans. Jamais les logiciels de traduction automatiques ne viendront à bout de la multiplicité des expressions idiomatiques, des nuances contextuelles. La solution est de saisir son discours sous forme sémantique. Ca ne change rien à l'apparence du texte dans la langue de l'émetteur. Mais l'utilisateur est tenu de fournir à l'ordinateur toutes les explications nécessaires pour que les pièges des contresens soient évités.


Pour chaque mot, un éventail de variantes, qui sont présentées, immergées dans des contextes.
Prenez le mot "pauvre " et ses multiples sens

http://www.jp-petit.org/Presse/curseur/feuilleton_grippe.htm#17 





"Laissons les Juifs, qui proclament être le peuple élu, prouver leur titre en choisissant le chemin de la non-violence pour revendiquer leur position sur terre."

Mahatma Gandhi
colombe_olivier.gif 

http://panier-de-crabes.over-blog.com




Rapport Goldstone : Un général britannique prend la défense d’Israël!


Le point de vue d'Israël :

Ce site officiel, publié sous l’égide du ministère israélien des Affaires étrangères, fournit des informations factuelles concernant le contexte juridique et politique du conflit à Gaza, les questions relatives aux crimes de guerre perpétrés à Gaza et au droit humanitaire, ainsi que les enquêtes portant sur les agissements des soldats israéliens pendant les hostilités.

http://www.mfa.gov.il/GazaFacts/French/About/Realites-Gaza-a-propos.htm?gclid=CIbS1-2dyJ0CFUQA4wodbxIprA

Le Monde : les juifs assoiffés de sang… - Le Monde


Patrick Quinqueton (MRC) : à gauche,
travailler ensemble pour l'emploi

Les axes d’une politique de l’emploi et du travail « Nous militons pour une République sociale. Le social doit être au cœur du projet de la gauche ».Ce titre de l’article paru sur ce blog le 30…

Pour lire la suite cliquez ici




Le point de vue d'un médecin engagé

Pourquoi l'épidémie de grippe A (H1N1) ne démarre-t-elle pas?

Lire aussi :
Grippe A(H1N1):journal d'un médecin "sur le terrain"
 
GRIPPE A/H1N1 & LA "PESTE NOIRE" DE MARSEILLE: Première Partie  

LEUCEMIE AU BENZENE ET GRIPPE A  


Pétition européenne pour le renforcement du droit du travail

Appel européen pour la restauration et le renforcement du droit du travail et des droits syndicaux au sein de l’Union européenne. Quinze personnalités du monde académique vous appellent à signer…

Pour lire la suite cliquez ici


Les petits vilenies de l'information


Reçu ce courriel :

Une information qui nous aura peut être échappée, et pourtant le CAPI, contrat d'amélioration des pratiques individuelles, date déjà de février 2009. Il est proposé aux médecins généralistes par les caisses d'assurances maladies. Dans ce contrat on lit que les médecins toucheront, en plus des 22 euros de consultation, 7 euros par vaccination.

Si ceux qui pensent encore que cette vaccination est anodine, alors qu'ils aillent se faire vacciner, c'est leur droit.

Mais lire aujourd'hui, que les médecins toucheront un bonus pour chaque vaccination faite à leur cabinet, ne peut que confirmer nos craintes.

Paru aujourd'hui 25.09.2009 sur lefigaro.fr, texte de olivier auguste, titre : prime à la performance pour 10 000 médecins.

Les volontaires recevront jusqu'à 7 euros par an et par patient s'ils atteignent certains objectifs, comme le nombre de patients âgés vaccinés ou de patientes ayant effectué une mammographie.

Santé «Capi», pour «contrat d'amélioration des pratiques individuelles» : c'est l'acronyme en vogue chez les généralistes. Selon nos informations, 10 000 d'entre eux, soit plus d'un sur six, ont signé avec l'Assurance-maladie l'un de ces contrats instaurant une prime «à la performance», lancés en mai . La barre a été franchie vendredi. En plus du prix des consultations, les volontaires recevront jusqu'à 7 euros par an et par patient (5 600 euros pour une patientèle moyenne) s'ils atteignent certains objectifs : nombre de patients âgés vaccinés ou de patientes ayant effectué une mammographie, part des médicaments «génériqués» dans les prescriptions… La ministre (..) Les syndicats médicaux, eux, sont hostiles à cette relation directe entre médecin et Sécu. Ils espèrent que la prochaine convention médicale, qui doit entrer en vigueur en 2010, leur permettra d'avoir leur mo

t à dire sur les Capi


imagette-1649314-2221588.jpg 

Philosophie politique
L'Islam, l'Occident et l'éthique


A lire : http://www.slate.fr/story/11779/grippe-ah1n1-letrange-alliance-de-lextreme-gauche-et-de-lextreme-droite


ALERTE !
Vaccins pour nantis,
et vaccins pour le peuple


Arte, Journal du 19 octobre 2009, 19 h 45

Vaccins contre la grippe A(H1N1) à 2 vitesses.

Les Allemands sont furieux : Les membres du gouvernement, les grands commis d'Etat, certains militaires, seraient vaccinés avec des produits aux effets moins prononcés.  Ils ne contiendraient pas d'adjuvants et seraient mieux tolérés.

Le peuple, lui, aurait des vaccins de seconde classe...

Vaccination à deux vitesses ? Pourquoi ? Dans quel but ?

Eva R-sistons aux imposteurs

http://plus7.arte.tv/fr/1697660,CmC=2892840.html



Alerte ! Justice d'exception en France,
dans le plus grand secret !
http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=7273&rech=10482#7273


Hortefeux
Le gouvernement a profité d'un fait divers et d'un dimanche d'octobre pour faire régulariser un fichier qui, il y a un an, faisait polémique sous le nom d'EDVIGE
Bienvenue en Sarkofrance.
http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=7259

Partager cet article
Repost0
18 octobre 2009 7 18 /10 /octobre /2009 00:27
             Sommaire : - Les Karens - Le martyre du peuple karen, par Eva R-sistons

180px-Carte_du_Myanmar._Localisation_des180px-Carte_du_Myanmar._Localisation_des180px-Carte_du_Myanmar._Localisation_des


Localisation


Les Karens vivent majoritairement au Myanmar dans trois régions : au Sud-Ouest , dans le delta de l’Irrawaddy, au centre, dans le massif montagneux de Pegu Yoma, et à l'Est, dans les collines frontalières de la Thaïlande, depuis le sud de l’État Shan jusqu’au Tenasserim, les États Karen et Kayah étant les régions qui rassemblent le plus de Karens . Une minorité habite la Thaïlande, où ils sont présents tout au long de la frontière birmane, particulièrement nombreux dans la province de Tak, dans leurs villages d’origine et de plus en plus dans les camps de réfugiés [2]. Ils seraient environ 3 800 000 dont 89 % au Myanmar et 11 % en Thaïlande[3]. Quelques-uns se sont expatriés paticulièrement en Australie, à Singapour, aux États-Unis, au Canada et en Suède.


Ils constituent, après les Shans, la deuxième des minorités de Birmanie, mais il n’existe aucune statistique précise sur leur importance démographique, tant du fait de la situation politique instable que de l’enjeu que représentent les chiffres.

Les groupes ethniques 

Les Karens ne constituent pas un peuple unifié, mais sont formés de divers sous-groupes aux langues étroitement apparentées. Le nom karen utilisé par les Anglais est la transposition du terme birman kayin qui n'a pas d’équivalent strict dans les langues karens. C'est le missionnaire baptiste Francis Mason qui est à l'origine de cette transposition en 1866, notant que les Birmans l'appliquent à diverses tribus incultes habitant Burma et Pegou et le définissant lui-même comme un peuple qui parle une langue d'origine commune, commodément appelée Karen, embrassant bien des dialectes et de nombreuses tribus. Eux-mêmes se nomment Pra/Pwa K’gnaw en sgaw karen), Hploun Hpou en pwo karen, ce qui signifie littéralement « les hommes ». Les Môns les appellent Kareang ; les Thaï du Centre, Kariang ; ceux du Nord ainsi que les Shan les désignent du terme de Yang. Les langues karéniques appartiennent à la branche tibéto-birmane des langues sino-tibétaines ; elles ont été plus ou moins influencées par les langues environnantes, le birman, le thaï ou le môn.


L’identité des Karens n’en reste pas moins posée, car le terme s’applique en fait à une mosaïque ethnique constituée d’une quinzaine de groupes ou sous-groupes d’importance très inégale en nombre et dont il est difficile d’établir aujourd’hui le degré d’apparentement, faute de données ethno-linguistiques suffisantes. Alors que les ethnologues distinguent quatre grands groupes : les Sgaw, les Pwo, les Kayah et les Pa-O (ou Taunghtu), un certain nombre de linguistes en proposent trois : les Sgaw, les Pwo et les Bwé, rattachant les Kayah à ces derniers et considérant le pa-o comme un dialecte pwo.


Les SGAW constituent le groupe le plus important ; ils prédominent dans l’État Karen, mais habitent aussi des villages de part et d’autre de la frontière thaïlando-birmane depuis le sud du Shan jusqu’au Tenasserim ainsi que dans le delta de l’Irrawaddy et la région de Pegu. À quoi il faut ajouter les camps de réfugiés principalement concentrés autour de Mae Sot (Thaïlande, province du Tak). Ils sont estimés entre 1,5 million et 2 millions. Ce nombre et les suivants, qui reprennent les données datant des années 1980 [4], ne visent qu’à donner un ordre de grandeur. L’opposition karen fournit des chiffres plus élevés.


Viennent ensuite les PWO qui vivent d’une part dans le delta de l’Irrawaddy (WESTERN PWO) et d’autre part dans les mêmes régions frontalières que les SGAW (EASTERN PWO), environ 1 million au Myanmar et peut-être 50 000 en Thaïlande .


Ces deux groupes constituent à eux seuls 80 à 85 % de l'ensemble des Karens.

Les KAYAH, appelés aussi KARENNI (ou KARENS ROUGES) du fait du châle à rayures rouges qu’ils portent traditionnellement, habitent l'État birman du même nom (environ 500 000). Les femmes kayah ont pu être qualifiées de « femmes éléphants » parce que l’usage voulait qu’elles s’entourent les jambes d’anneaux de coton laqué. Quant aux PADAUNG, autre sous-groupe de KAYAH, ils sont (ou étaient) connus pour leurs « femmes-girafes » au cou entouré d’anneaux de cuivre ou de laiton[5]. Les GEBA, très petit groupe, leur sont apparentés.


Les PA-O ou TAUNG THU ou KARENS NOIRS (environ 550 000) ont subi l’influence des Shan, dans l État duquel ils vivent très majoritairement, et ils n’éprouvent pas de sentiment d’appartenance au peuple karen, malgré leur langue proche du Pwo oriental qui les y rattache.


On dénombre également plusieurs autres petits groupes : Brghe (ou : Bwe), Paku, etc.[6], dont l’apparentement aux groupes plus importants est discuté.

Histoire 

Quelques dates 
  • 700 av. J.-C. : arrivée des Karens en Birmanie (source inconnue et invérifiable).
  • XIIe : premières mentions des Karens sur une stèle commémorative môn.
  • XVIIe - XVIIIe : guerres birmano-thaïes, premières migrations de Karens en Thaïlande.
  • 1822 : conversion de Kaw Tha Byu par le Dr Judson.
  • XIXe : de nombreux Karens sont convertis et forment l’élite des cadres coloniaux britanniques.
  • 1942-1945 : invasion japonaise, nombreux pogromes contre les Karens. Les Birmans collaborent alors que les Karens forment des maquis probritanniques.
  • 1948 : indépendance de la Birmanie, les Karens réclament leur indépendance et menacent Rangoon. Fondation de l'Union Nationale Karen (KNU) par Saw Ba U Gyi (en), un avocat formé à Oxford.
  • 1953 : assassinat de Saw Ba U Gyi.
  • 1962 : coup d’État du général Ne Win, instauration de la dictature.
  • 1988 : manifestations prodémocratiques violemment réprimées dans toute la Birmanie. Des milliers d’étudiants rejoignent la résistance karen.
  • 1994 : scission de la DKBA manipulée par Rangoon.
  • 1995 : chute du QG historique de Manerplaw.
  • 2000-2007 : nombreuses négociations de paix avortées, notamment à cause des actions répressives de militaires birmans sur le terrain.
  • 2007 : mort du général Bo Mya, nouvelles scissions ; la Thaïlande renvoie un grand nombre de réfugiés en Birmanie.
Des origines au XVIIIe siècle : un peuple en proie à l'histoire

Tout au long de leur histoire, les Karens ont été tributaires de la politique des États dominants qui les ont combattus ou ont cherché à les assimiler. Leurs territoires ont été successivement le théâtre d’affrontements entre Môns et Birmans, Birmans et Thaïs, Birmanie et Empire britannique. Par ailleurs, le Myanmar, où vit l’immense majorité d'entre eux, a, depuis son indépendance, pour préoccupation majeure le maintien de la cohésion interne d’un pays où cohabite avec l’ethnie dominante un tiers de la population composé de multiples peuples non birmanophones, voire non bouddhistes, et cette politique ne fait que renforcer les aspirations nationalistes.


Vraisemblablement originaires du Yunnan et plus anciennement des hauts plateaux tibétains, les Karens font partie des peuples qui, peut-être à cause de l’expansion des Han, ont en plusieurs vagues migré vers le sud en empruntant les vallées du Mékong, du Salween et de l’Irrawaddy. Ils auraient atteint l’actuelle Birmanie à la fin du Ier millénaire [7].


Les royaumes conquérants de Bagan (XIe-XIIIe siècles) et leurs successeurs se sont livrés à des déportations de populations, que les Karens ont subies comme d’autres ethnies minoritaires. À vrai dire, les données sont maigres : une inscription de la région de Bagan (vers 1235) comporte le terme de Karian ; d’autres inscriptions contemporaines, mentionnant plusieurs peuples auxquels appartenaient des esclaves offerts ou libérés à l’occasion de constructions religieuses, y font figurer des Cakraw et des Plaw qu’un auteur birman considère comme étant des Sgaw et des Pwo Karen [8].


(..)


L'affaiblissement de la dynastie birmane Toungou entraîne vers 1740 des soulèvements populaires de Môns, de Birmans, de Karens et ouvre une période troublée génératrice de massacres. Pendant la dynastie Konbaung les Birmans qui finiront par s’emparer d’Ayutthaya s’affrontent aux Siamois ; les villages karens sont dévastés, de multiples exactions sont commises : enrôlements, travail forcé, déportations. Chassés une nouvelle fois de leurs résidences, beaucoup de Karens s’enfuient vers le Siam où ils sont d’ailleurs incités ou contraints à s’installer par les souverains ou leurs vassaux qui les chargent d’assurer la sécurité de la frontière. C’est le cas, après la reprise de Chiang Mai par les Thaïs (1774), de Chao Kawila, vassal du roi Taksin, vice-roi de la Thaïlande du Nord, qui adopte cette politique pour repeupler son territoire dévasté par les guerres. Les Sgaw qui vivent aujourd'hui sur les pentes de la vallée de la Ping sont probablement les descendants de ces migrants. Les Karens ont aussi volontairement essaimé dans les zones frontalières de la Thaïlande centrale, inhabitées ou dépeuplées à la suite d’invasions birmanes[7]. Les Annales thaïes signalent que le roi Rama I (1782-1809) a encouragé l’installation de Môns et de Karens dans la région de Sangkhlaburi [9].

XIXe siècle : aspirations nationales en Birmanie et début d’assimilation en Thaïlande

Les Kayahs ou Karenni se sont différenciés, peut-être bien avant le XIXe siècle, des autres groupes en créant de petites principautés sur le modèle des Shans, leurs voisins, dirigés par les Saophas, indépendants des souverains birmans à qui ils n'ont jamais payé tribut.En 1875 le roi birman Mindon et la Grande-Bretagne reconnaissent l'indépendance des Etats Karenni. Seigneurs locaux au pouvoir instable, ils règnent sur des territoires, limités parfois à une bourgade et ses environs, qu’ils n'administrent pas vraiment. Kantarawadi, Kyebogyi, Ngwe Dawng, centre de fabrication de gongs exportés dans tout le pays Karen et au Laos, ont ainsi constitué des principautés Kayahs en état de guerre quasi permanent avec les Birmans et les Shans, dans le but en particulier de contrôler le commerce d'esclaves et du tek. L'occupation anglaise à la fin du siècle met fin à ces conflits[7].


En Thaïlande les successeurs de Rama Ier poursuivent sa politique en incitant les Karens, Pwo principalement, à s'installer le long de la frontière depuis la Province de Tak jusqu'à celle de Petchaburi. Rama IV se proclame "Roi des Karens"[10] ; Rama V (1868-1910) entreprend des tournées dans son pays et visite plusieurs colonies Karens dont les habitants deviennent des citoyens thaïs, payant des impôts, élisant leurs chefs de village et de sous-districts. Ainsi beaucoup s’assimilent, gagnent les villes, sont scolarisés, entrent dans la police et l'armée, adoptent le bouddhisme et leur niveau de vie rejoint celui des Thaïs. Certains s'enrichissent en vendant des produits rares destinés à l’exportation tels que bois précieux (aquilaria), cornes de rhinocéros, défenses d'éléphant[9].


En Birmanie deux événements marquants ébranlent la vie des Karens : l’arrivée des missionnaires chrétiens et la colonisation. En 1813 un couple de baptistes américains, Adoniram et Ann Judson, s’installent près de Moulmein, ouvrant la voie à une période d’évangélisation des minorités chin, kachin et karen.

Dix ans plus tard se déclenchent les guerres anglo-birmanes qui se concluent au début de 1887 par le rattachement de la Birmanie à l’Empire des Indes britanniques. Au contraire des régions à majorité birmane (Ministerial Burma) administrées directement par un gouverneur, les États montagnards (Taungdan Daytha, en birman), et en particulier les zones frontalières (Frontier Areas) demeurent autonomes : ni les Karens, ni les principautés Karenni ne sont inclus dans la colonie et les uns comme les autres conservent leurs droits coutumiers. De ce fait les Karens coopérent avec les Anglais. Certains comme les Cipayes indiens s’enrôlent dans les troupes auxiliaires et jouent un rôle déterminant dans l'écrasement de rébellions qui éclatent en basse Birmanie en 1886 et, plus tard, contre celle menée par Saya San en 1932 ; incités à la fois par les missionnaires et les occupants qui les chargent de sécuriser les zones forestières qu'ils comptent exploiter, nombreux sont ceux qui redescendent dans les plaines de basse Birmanie et du Tenasserim qu'ils avaient fuies lors des guerres birmano-thaïes. Experts dans l’abattage du bois et la conduite des éléphants, ils trouvent là de nouvelles ressources et jouent un rôle d'intermédiaires dans le commerce du tek que l'ouverture du port de Moulmein rend florissant[11]. Un certain nombre fréquente les collèges dirigés par les Baptistes , dont celui de Yangon (Rangoon) fondé en 1875 et qui sera baptisé "Le Collège Karen", puisque beaucoup y seront scolarisés[12]. " On pourrait dire que les Karens ont bénéficié d’un court répit durant la période du Régime Britannique " , estime la K.N.U. dans son Histoire Karen . [13]


Ces circonstances ont pour effet de creuser davantage encore le fossé qui sépare de longue date Birmans et Karens et qu'auraient peut-être contribué à réduire un développement des moyens de communications et un renforcement des liens économiques entre les Collines et les Plaines, tel sera du moins l'avis après guerre du Directeur de la FAA (Frontiers Areas Administration), H.N.C Stevenson[14]. Dès 1881 a été fondée, surtout par des convertis au christianime , la Karen National Association qui considère l'occidentalisation comme un facteur favorable à l'amélioration du niveau de vie, l'épanouissement personnel et l'unification nationale.

XXème siècle
Naissance du Myanmar : Les revendications nationalistes

En Avril 1937 l'autonomie de la Birmanie, détachée de l'Empire des Indes, a pour conséquence l'instauration d'un système législatif bicaméral : sur les 132 membres de la chambre basse 12 sont élus par les Karens, mais ces timides tentatives pour intégrer à la Birmanie des peuples qui ne l'ont jamais été - même s'ils en ont subi la suzeraineté - vont être anéanties par l'invasion japonaise et l'accession à l'indépendance de l'Union birmane.

Au contraire des indépendantistes birmans menés par Aung San qui voient à tort dans l'armée nippone une alliée qui les libérera du joug britannique, les Karens prennent massivement parti pour les Anglais et sont victimes des exactions commises en 1942 par la B.I.A birmane qui prête main forte à l'envahisseur, et ce jusqu'à sa dissolution.

Après la guerre, alors que les négociations s'engagent entre Birmans et Anglais, les Karens revendiquent la création d'un Etat Karen autonome auprès de la Grande-Bretagne, puis de premiers dirigeants du Myanmar, Aung San, puis U Nu.



180px-Karen_National_Union_Flag.png
Drapeau de l'Union nationale karen

En octobre 1945 a lieu un grand rassemblement de Karens à Yangon (Rangoon) ; en août 1946 une mission de bons offices dirigée par Saw Ba Gyi se rend à Londres et échoue, le gouvernement britannique refusant de disjoindre l'avenir des Karens de celui des Birmans. L'Union nationale karen (Karen National Union) fondée en Février 1947 réclame désormais un Etat indépendant de la Birmanie, mais membre du Commonwealth , incluant toutes les régions où les Karens sont majoritaires, ce qui englobe une partie des Etats fédérés de l'Irrawaddy et la côte du Tenasserim [15]. La Conférence de Panglong qui prépare quelques jours plus tard l'organisation du futur Myanmar en réunissant Aung San, président du Gouvernement Birman Intérimaire, et les minorités ethniques - où quatre observateurs Karens sont présents - s'en tient aux principes généraux d'un Etat Fédéral et d'une administration autonome des régions frontalières, tout en préparant les élections de l'Assemblée constituante où les minorités sont sous-représentées : sur les 255 sièges, 45 seulement étaient réservées à l'ensemble des régions frontalières[16]. Aussi la K.N.U. et les Karennis boycottent-ils les élections. Cependant des désaccords entraînent une scission de la K.N.U : Les membres favorables à la création d'un état autonome à l'intérieur de l'Union, s'en séparent pour créer la K.Y.O. ( Karen Youth Organization) avec à leur tête Mahu Ba Khaing ; la majorité, fidèle à Saw Ba Gyi, réclame un état extérieur à l'Union et crée une milice armée en juillet 1947, la K.N.D.O., future K.N.L.A. (Karen National Liberation Army). Le 24 Septembre 1947, à la veille de l'indépendance du Myanmar, la Constitution met en place un système parlementaire et un fédéralisme limité reconnaissant l'existence d'un Etat Kachin, d'un Etat Karenni[17], rebaptisé en octobre 1951 "Kayah", du nom du groupe ethnique majoritaire [18], et d'un Etat Shan, avec pour ces deux derniers un droit de sécession au terme de dix ans ; elle n'envisage pas l'existence d'un Etat Karen ni d'un Etat Môn, au prétexte qu'ils n'existaient pas avant la colonisation. Une Chambre Haute représente les nationalités : sur 125 sièges 25 reviennent à l'Etat Shan, 24 aux Karens, 12 à l'Etat Kachin, 8 aux Chin et 3 à l'Etat Karenni.

Menaces de marginalisation en Thaïlande

Dans la première partie du XXème siècle, la situation des Karens tend à se détériorer.Les zones fontalières, perdant de leur intérêt stratégique et économique, sont délaissées par les souverains Thaïs, alors que la population augmente. Il en résulte un appauvrissement dans le Nord-Ouest, d'autant qu'à partir du règne de Chulalongkorn-Rama V (1876-1916), le Royaume renforce sa centralisation en plaçant les minorités ethniques sous administration directe. Tous les responsables locaux de niveau supérieur au village sont des fonctionnaires dépendant de Bangkok. Sans doute des Karens du centre, surtout des Pwos Bouddhistes, s'assimilent-ils, adoptant la langue Thaï et contractant des mariages mixtes, mais la majorité qui vit dans les villages reculés du Nord-Ouest rejettent le pouvoir de fonctionnaires étrangers réclamant des impôts et l'établissement d'une administration moderne. Des émeutes ont lieu, qui concernent d'ailleurs aussi des paysans thaïs; des villageois fuient leurs villages et se réfugient dans la jungle.


A ces problèmes s'ajoute une politique nationaliste qui exalte la Nation Thaï et réduit toutes les minorités ethniques appelées globalement ชาวเขา / chao kǎo , c'est à dire tribus montagnardes ("hill tribes") à une image stéréotypée de tribus primitives, hostiles et productrices d'opium.

Cette politique n'évolue que dans les années 1960. Pour repousser le danger communiste aux frontières, rendu plus inquiétant par la situation au Vietnam , et préserver les ressources naturelles, en particulier forestières, mises à mal par la traditionnelle culture sur brûlis, le Gouvernement thaïlandais prend des mesures en faveur principalement des Hmongs et d'autres minorités cultivant l'opium , mais dont les effets profitent aussi aux Karens [7].

De l'Indépendance du Myanmar à la fin du XXème siècle : La lutte des Karens contre l'occupant birman

Les dirigeants Karen qui n'ont pas obtenu satisfaction par la voie légale vont bientôt, comme d'autres minorités ethniques du Myanmar, passer à la lutte armée pour obtenir leur Etat qu'ils appellent le Kawthoolei . Les multiples insurrections qui éclatent dans tout le pays favorisent d'abord leur action, mais la prise en mains du Pouvoir par les militaires tourne à leur désavantage.


La K.N.D.O se soulève en Août 1948 en même temps que les nationalistes Môns du M.N.D.O. . Alors que le soir de Noël, l'attaque à la grenade par les forces de police auxiliaires de plusieurs églises dans la Division de Magway fait plus de 80 morts[16], les bataillons karens et un bataillon des Kachin Rifles de l'armée birmane font défection et rejoignent la K.N.D.O. Dans les premiers mois de 1949 la rébellion occupe la totalité de l'Etat Kayah, le sud de l'Etat Shan, les zones Karens frontalières, la province de l'Irrawaddy, les villes de Thaton , de Taunggyi et menace Yangon en s'emparant de Insein, toute proche. Mandalay est également entre les mains de la K.N.D.O. pendant un mois. Le chef d'état-major de l'armée birman, le général Smith-Dun, d'origine karen, est démis de ses fonctions et remplacé par le général Ne Win (31-01-49) qui réduit le nombre de troupes auxiliaires issues des minorités, considérées désormais comme peu sûres. Malgré d'autres révoltes, celles des Kachin, de groupes communistes, d'anciens guerilleros anti-japonais, le Pouvoir finit par reprendre la situation en main, bien qu'au début des années 1950 la K.N.D.O. contrôle encore des régions du delta, de l'est du Sittang et du Tenasserim. La création d'un Etat Karen en Septembre 1952 ne répond pas aux revendications de la K.N.U., car il n'est pas question des communautés du delta particulièrement nombreuses ( d'où les derniers rebelles ne seront chassés qu'en 1971 ). Avec l'aide de la K.N.U.naît en 1956 une organisation karenni combattante, le K.N.P.P. Néanmoins certains habitants qui vivent dans les régions non contrôlées par la K.N.U. se rallient et le nouvel Etat Karen est ocupé par l'armée en 1954. Le gouvernement du Général Ne Win qui s'empare du Pouvoir en 1962 édicte des lois centralisatrices qui abolissent le peu d'autonomie dont disposaient les minorités et la Constitution de 1973 ne fait que légaliser le règne des militaires.


Pour lutter contre la toute puissance de la Junte au pouvoir et de son armée, la K.N.U. , sous la dirction du Général Bo Mya, noue des alliances avec d'autres groupes combattants.


En 1975 et 1976 deux conférences, réunissant les minorités ethniques unies à la fois contre la junte birmane et la progression de la rébellion armée du Parti Communiste, réclament la restauration de la démocratie, la création d'une nouvelle Union des Nationalités fondée sur l'autodétermination et réaffirment la nécessité de poursuivre la lutte armée en fondant le N.D.F.( National democratic Front ). Le gouvernement de Ne Win, qui nationalise les principaux secteurs de l'Economie et étouffe toute liberté d'expression, s'efforce vainement d'affaiblir ces mouvements par l'instauration d'un système socialiste[16].


Dans la décennie 1984-1994, la K.N.U., fer de lance de la lutte armée contre la junte, poursuit sa politique d'ouverture pour tenter de se renforcer, mais l'armée birmane contrôle de plus en plus de territoires. D'autre part la Thaïlande qui jusque là laissait volontiers les rébellions installer leurs bases arrière sur son territoire et fermait les yeux sur leur approvisionnement en armes contre bois de tek, métaux et pierres précieuses se rapproche du Myanmar dans les années 90 pour des raisons politiques et économiques et n'autorise plus que des camps de réfugiés civils rigoureusement surveillés.[19]


L'armée gagne du terrain, réquisitionnant comme porteurs et cantonniers les villageois des zones occupées, recourant à l'intimidation et à la violence pour obtenir des renseignements . La concession de zones d'exploitation forestière à la Thailande qui entraîne la construction de routes résistantes à la mousson ainsi qu'un survol des concessions par l'aviation Thaï facilite la surveillance des zones frontalières où se trouve concentrée la résistance Karen [20]. Les événements du 8-8-88 entraînent le rapprochement entre combattants ethniques et plusieurs mouvements d'opposition birmans, en particulier d'étudiants et de moines bouddhistes, qui forment en Novembre 88 la D.A.B. (Democratic Alliance of Burma), présidé par le général Bo Mya avec pour objectif l'établissement d'un gouvernement démocratique et d'un Etat authentiquement fédéral, objectifs précisés dans les accords de Manerplaw en Juillet 1992 : les Etats fédéraux composant le Myanmar seraient dotés de pouvoirs administratifs,judiciaires et législatifs ; l'Armée passerait sous l'autorité d'un gouvernement démocratique. Fin 1988, début 1989, le N.D.F. , fort de 25.000 hommes contrôle encore une grande partie de la frontière. Mais c'est aussi l'époque où la répression accrue de l'armée provoque un raz-de-marée vers la Thaïlande de réfugiés ethniques et politiques qui n'a pas cessé depuis.

La lutte armée dans l'impasse

Dans les années suivantes, la toute puissance de la Junte et la suprématie de l'Armée affaiblit la K.N.U. et favorise les divergences entre combattants. La stratégie anti-guerilla dite des quatre éradications est mise en place : elle consiste à priver la rébellion de renseignements, de vivres, de recrutement, de financement. La présence militaire birmane se fait d'autant plus sentir qu'à la lutte contre la rébellion s'ajoute la surveillance d'un gazoduc reliant le golfe de Martaban et la Thaïlande passant en territoire Karen, construit par les sociétés française TotalFinaElf , américaine Unocal, thaïlandaise PTTEP et la MOGE , société nationale birmane entre 1995 et 1999[21] dans des conditions qui conduisent probablement à de nouvelles violations des droits de l'homme[22].


Le Gouvernement décide en 1993 d'une trêve unilatérale, invitant les groupes combattant à déposer les armes; l'année suivante, la Democratic Buddhist Karen Organization (D.B.K.O), branche divergente de la K.N.U., critique les positions extrémistes des leaders chrétiens et signe un accord avec le Pouvoir. Avec son appui , l'Armée s'empare en Janvier 1995, de Manerplaw, la "capitale" de la K.N.U ; les troupes Karen, acculées aux frontières, perdent le contrôle des échanges commerciaux avec la Thaïlande, de teck et d'antimoine en particulier sur lesquels elles prélèvaient des taxes, source de revenus. Une nouvelle offensive forte de 100.000 hommes en 1997 aboutit au contrôle par l'Armée de la totalité de la frontière. Le K.N.P.P. qui occupait jusqu'alors la moitié orientale de l'Etat Kayah renonce à la lutte armée et signe un cessez-le-feu en 1999. En janvier 2004, Bo Myo signe un Gentlemen's agreement avec le Premier Ministre, le général Khin Nyunt, prévoyant un arrêt des hostilités, mais celui-ci est peu après démis de ses fonctions et les combats contre la guerilla se poursuivent. L'Armée lance des opérations contre les "zones noires" mobiles, interdites aux étrangers et soumises au couvre-feu, où la majeure partie de la population se réfugie périodiquement dans la jungle pour éviter les représailles, à moins qu'elle ne gagne, de plus en plus nombreuse, les camps de réfugiés en Thaïlande qui forment désormais comme un chapelet tout au long de la frontière [23] . La dernière offensive d'importance de la K.N.U. a eu lieu en Mars-Avril 2006 à l'Est de la division de Bago et au Nord de l'Etat Karen. Depuis ses positions se sont encore affaiblies, une brigade a signé en 2007 un cessez-le-feu séparé avec la junte birmane ; elle se dit prête à engager des négociations en terrain neutre sous l'égide de la Thaïlande [24] , mais des propositions de ce genre ont toujours échoué sur le préalable du dépôt des armes posé par l'Armée.
Par ailleurs, l'assassinat en février 2008 du secrétaire général de la K.N.U., Pa Doo Mahn Sha, Pwo et bouddhiste, qui favorisait l'unité interne de l'organisation, dominée par des Sgaws chrétiens, risque d'aggraver les tensions et les dissidences. Les actions de guerilla qui persistent et la nature dictatoriale du régime de Nay Pyi Daw entretiennent un climat de terreur dans les poches de résistance situées le long de la frontière dans les Etats Kayah et Karen. [25][26].

La situation actuelle

Les Karens connaissent aujourd'hui des conditions de vie très différentes selon leurs lieux de résidence : zones occupées par l'armée birmane, camps de réfugiés, autres régions.


Dans le Nord de l'Etat Karen ( District de Papun ), des combats se poursuivent en 2009 contre la K.N.U., menés conjointement par l'armée et la D.K.B.O. devenue son alliée. Tirs de mortier, enrôlements et travaux forcés, extorsion de terres et de vivres sont le lot quotidien de bien des villageois. Certains se réfugient dans la jungle, passent la frontière ; les autres sont regroupés dans de nouveaux villages construits de toutes pièces. Le S.P.D.C. peut ainsi contrôler ces populations et procéder à des enrôlements dans les milices locales. Même si certains de ces villages offrent des services de santé et d'alphabétisation, la plupart des relocalisations s'accompagnent d'une détérioration des conditions de vie : beaucoup de paysans, désormais sans terre, travaillent pour des salaires de misère sur des exploitations relevant de l'économie nationale, productrices de caoutchouc ou de sésame .


Des camps de réfugés ont été installés en Thailande le long de la frontière à partir de 1984 pour une dizaine de milliers de personnes. En Juillet 2007, il y avait, selon le Comité des réfugiés Karens, quelque 140.000 personnes réparties dans sept camps principaux qui vivent du soutien financier de l'Union Européenne, des Etats Unis, d'une aide de base du Thailand Burma Frontier Consortium et de services organisés par diverses O.N.G en matière d'hygiène, de santé et d'éducation. La qualité des équipements et des services, les contraintes varient d'un camp à l'autre, en particulier le droit ou l'interdiction de sortir, et donc de trouver un travail en Thailande. Le camp de Mae La, à environ soixante kilomètres de Mae Sot , est le mieux équipé. Les années passant, le risque est grand de faire de ces réfugiés des personnes prisonnières de leur condition d'assistés ; cependant, ayant souffert les mêmes épreuves infligéees par le même ennemi, elles développent des sentiments de solidarité qui renforcent leur identité nationale, d'autant que les enfants peuvent y apprendre le Sgaw Karen et que drapeau et hymnes nationaux y sont célébrés, du fait de la présence de la K.N.U.


La majorité des Karens vit au sein de la société birmane, dans le delta de l'Irrawaddy et les grandes villes, Yangon, Mandalay, Pa-An, Moulmein. Beaucoup sont apolitiques ou rejettent les méthodes et objectifs de la K.N.U. . La plupart n'ont pas connu la violence et l'insécurité,certains se sont élevés dans l'échelle sociale, mais nombre d'entre eux, paysans, pêcheurs, petits commerçants partagent le sort des Birmans défavorisés, avec lesquels ils peuvent entretenir des relations amicales. Néanmoins ils continuent d'éprouver un fort sentiment d'identité et d'appartenance à une minoririté nationale. Il est difficile de savoir s'ils sont victimes de discrimination. Il semble qu'ils puissent accéder, exception faite de la carrière militaire, à des niveaux élevés dans bien des domaines, à condition de ne pas exprimer une oppoition politique, mais la situation des Birmans n'est guère différente. Des Karens sont victimes d'injustice dans l'obtention d'un travail, mais eux-mêmes ont du mal à en donner la cause ; dirimination ethnique et/ou coruption et clientélisme ? Face à un pouvoir peu enclin à la diffusion des langues et cultures minoritaires, diverses organisations, le plus souvent religieuses ( mais il existe aussi une Association Littéraire et Culturelle laïque ) jouent un rôle essentiel. La Karen Baptist Convention est particulièrement active. Certes le prosélytisme est son objectif fondamental, mais c'est dans ses treize Ecoles bibliques et séminaires ainsi que dans ses camps d'été que des Karens ont appris leur histoire et leur langue, principalement le Sgaw. La principale de ces institutions, le K.B.T.S. se trouve à Insein, dans la banlieue de Yangon. Quelles soient bouddhistes ou chrétiennes, ces associations contribuent à resserrer les liens entre Karens et à maintenir ou renforcer leur identité.

Caractéristiques linguistiques et écriture

Les langues karéniques appartiennent à la branche tibéto-birmane de la famille sino-tibétaine. Leur diversité en matière de phonétique et de lexique est assez marquée pour entraîner l'incompréhension entre plusieurs d'entre elles. C'est le cas, par exemple entre le Pwo occidental et le Pwo oriental. La dispersion géographique, l'absence d'organisation politique supra-villageoise, les obstacles historiques à la constitution d'une unité nationale ont empêché l'émergence d'une langue unifiée, phénomène caractéristique de bien des minorités ethniques. Du fait du nombre de ses usagers, le Sgaw est la langue la plus largement répandue, comprise par un certain nombre de Pwos, celle dans laquelle "la nation Karen" s'exprime,combat, défend sa culture. Un hymne national, un texte sur le drapeau Karen [27] ont été écrits en Sgaw. Il existe plusieurs sites Internet dans cette langue[28].


Article détaillé : Karen (langues).


Seules sont écrites le Sgaw et le Pwo. Deux systèmes ont été créés au 19ème siècle. L'un appelé "monastic script", basé sur l'écriture môn a été mis au point par les monastères bouddhistes qui continuent à l'enseigner, en particulier dns l'état Karen ; l'autre "mission script", basé sur l'alphabet birman est utilisé par les Pwo de l'ouest et par les Sgaw. Il a été élaboré vers 1840 par un missionnaire baptiste américain, le Dr. Jonathan Wade. En 1841, le Dr.Masson lance un mensuel, le Hsar Du Ghaw qui ne disparaîtra qu'avec l'invasion japonaise. Dès 1843, le Nouveau Testament est traduit dans cette écriture [29] et l'Ancien en 1851.

Religions

Les Karens se répartissent entre environ 5 à 10% d'Animistes , 15 à 20% de Chrétiens, les autres étant Bouddhistes [30] , ces deux religions gagnant du terrain sans pour autant faire disparaître les pratiques animistes. Celles-ci cohabitent aisément avec le bouddhisme capable d'absorber des croyances extérieures, sa version birmane, en particulier, qui accorde une place de choix au culte des Nats, mi-esprits, mi-divinités. Quant aux Chrétiens, il n'est pas rare non plus que dans les villages ils continuent à pratiquer leurs rites ancestraux : Pascal Koo Thwe, padaung chrétien, raconte dans son autobiographie[31] que lors d'un départ lointain on célèbre à la fois une messe d'action de grâce et des rites destinés à éviter que le voyageur en quittant sa terre natale ne soit délaissé par son yaula , son ombre d'en-bas Selon les Animistes, des esprits président aux destinées de tout ce qui vit. Ces croyances se manifestent par le recours aux chamanes pour l'emplacement et l'orientation d'une nouvelle maison [31] , au chef du village pour des rites agraires destinés à s'attirer la bienveillance des divinités de la terre [7] , par des sacrifices animaux lors d'un mariage ou d'un enterrement [31].


Il existe aujourd'hui autant d'églises différentes chez les Karens qu'il a pu y avoir de missionnaires : baptistes et adventistes (américains), presbytériens, anglicans, catholiques. Selon les premiers missionnaires leur conversion aurait été facilitée par certains de leurs mythes qui proposent un récit originel proche de celui de la Genèse; d'autre part, trois frères seraient à l'origine des diverses tribus : un Karen, un Birman et un jeune frère blanc auquel Ywa, le dieu créateur, aurait confié le Livre d'or ou de la Connaissance, d'où le rêve d'un retour de Ywa et du jeune frère porteur du livre. On ne s'étonnera donc pas que les Karens aient connu nombre d'élaborations mystico-religieuses, toutes fortement teintées de millénarisme Bien qu'ils soient minoritaires , les chrétiens sont relativement les plus médiatisés parce qu'ils constituent la tête de la guérilla. Ayant généralement reçu une éducation primaire de type occidental, ils sont les opposants les plus déterminés aussi bien à l'assimilation que cherchent à leur imposer les Birmans par la violence et qui ne se conçoit guère sans une conversion au bouddhisme qu'à une perte de leur identité dont ils sont à terme menacés en Thaïlande également . C'est dans ce pays qu'ils sont les plus nombreux et dans les camps de réfugiés on compterait 65% de Chrétiens et 28% de Bouddhistes.

Traditions culturelles

Les Karens possèdent une littérature orale qui n'a fait l'objet d'aucune étude. Les mythes fondateurs, des contes, des légendes relatives à l'histoire du peuple sont transmises de génération en génération ; fêtes et cérémonies sont l'occasion de relater certains récits.


Le hta [32] ou poème traditionnel occupe une place importante dans la tradition littéraire : C'est le moyen d'expression solennel auquel la communauté recourt pour aborder des sujets de discussion d'une importance sociale essentielle, trop controversés ou délicats pour être débattus dans le langage commun. Considéré comme le discours authentique des ancêtres des jours anciens [33] , il ne saurait être de ce fait contesté. Il semble être la seule forme poétique pratiquée et joue un rôle de régulateur social. Chacun, homme ou femme, peut mémoriser autant de htas qu'il le peut pour exprimer ses avis dans la forme qui convient, quand les circonstances l'exigent. Ses thèmes sont très variés. Il peut aussi bien évoquer le passé de servitude des Karens sous les royaumes birmans que des plaintes, des revendications ou le comportement répréhensible de tel ou tel. Dit ou chanté , il use de divers procédés sylistiques, métaphores, parallélismes, distiques qui permettent une certaine liberté d'inter

prétation, et il reflète en cela la mentalité karen qui répugne à exprimer sans détours opinions ou sentiments personnels, attitude qui expose à la réprobation, voire au rejet. Il peut être aussi poème d'amour qu'on s'adressait autrefois lors de la plantation ou de la récolte du riz, aujourd'hui encore lors d'une cérémonie et dans des lettres envoyées à l'aimé(e); son style évite une déclaration trop directe, mais peut le rendre assez hermétique pour que le (la) récipiendaire recoure à des amis ou des anciens pour son élucidation. Nous, les Padaungs , écrit P. Khoo Thwe, opposant son ethnie à d'autres, nous ne sommes pas un peuple très subtil, nous parlons sans détour, si bien que ces chansons n'étaient pas bien difficiles à décoder. Par exemple : " Je veux franchir la porte dorée et vénérer les deux pagodes. Serais-tu assez gentille pour me laisser entrer ? " . C'était là une des formules acceptables [31].


Une autre manifestation culturelle, d'origine Pwo, est la danse du Dong. L'association des htas et du dong aurait eu à l'origine une fonction de cohésion sociale : le maître du dong écrivait un hta chanté et dansé pour dire les actions répréhensibles d'un membre de la communauté, fût-il le chef de village, et l'amener à prendre acte de sa culpabilité. Durant la pérode paisible de mon enfance, la danse du dong jouait un rôle important dans le maintien des règles socio-culturelles de la communauté , explique une femme de soixante-quatre ans, vivant dans le camp de réfugiés de Mae La [34]. Ce dong mong yo ou style de danse traditionnel a disparu, tout en donnant naissance vers les années soixante à une nouvelle forme au rythme plus vif, mais dérivée du sah luh plong dong des Karens animistes le yin kye mu dong ou culture dong , toujours bien vivante[35]. A partir de 1962, le nouveau pouvoir de Ne Win a voulu en faire , à l'image de la Chine maoïste , un outil de propagande vantant les mérites du socialisme birman , mais les karens se sont réapproprié cette danse. Selon Stern et Stern[36], elle est à la fin des années soixante l'expression de la fierté d'un village ou d'une région , loisir artistique donnant lieu à des concours entre villages, associé principalement au Nouvel An Karen . Aujourd'hui, dans les communautés d'exilés, elle exprime et renforce la conscience des différents Karens d'appartenir à une même nation, les groupes de danseurs pouvant réunir Sgaws et Pwos, animistes, bouddhistes ou chrétiens. Bien qu'issues des danses classiques birmanes pour leur gestuelle, elles s'en distinguent par une plus grande liberté de mouvement et une plus grande vivacité dans les pas. Les groupes de danses auxquelles Heather MacLachlan a assisté en 2002 au camp de Mae Khong Kho comportent douze hommes et douze femmes, alors que dans les années soixante il n'y avait généralement que des danseuses. D'autre part, le gweh , propre aux Karens, fait de bois en forme de corne de buffle, s'ajoute désormais aux instruments traditionnels , tambours, gongs, flûtes de Pan. [37] .


Parmi ceux-là le klô ou klong , représenté sur le drapeau Karen, a une forte valeur symbolique ; fait d'alliages d'or et d'argent chez les Padaungs, décoré de figurines de grenouilles, considérées comme des génies tutélaires, il émet des sons ressemblant à des coassements et joue le rôle d'intermédiaire entre les hommes et les esprits de la Nature. Chacun est doté d'un nom comme un être humain ; facteurs de fertilité et de prospérité, ces tambours-grenouilles ou tambours du désir résonnent aussi bien pour faire tomber la pluie que lors d'une naissance, d'un mariage ou d'un décès [31].

Usages et modes de vie

Nombreux sont les Karens vivant dans les villes. Les usages et traditions ne se maintiennent intacts que dans les villages relativement isolés.



240px-Mae_La_refugee_camp2.jpg
Camp de réfugiés Karen à Mae La, province de Tak, Thaïlande .


L'unité socio-économique de base est la famille nucléaire, monogame, vivant largement en autarcie. Sous le même toit vivent les époux, leurs enfants et parfois des grands-parents, en général maternels. L'habitat est uxorilocal, une famille se logeant de préférence dans le voisinage ou dans le village des parents de l'épouse. Il s'agit d'un usage, non d'une règle, l'emplacement des champs pouvant être davantage déterminant. Le fait que le jeune marié, dans l'attente d'un nouveau toit, va demeurer chez les parents de son épouse, et non l'inverse ( mais les Padaungs font exception [31] ), a conduit à classer un certain temps les Karens parmi les sociétés matrilinéaires, opinion confortée par le rôle prédominant joué chez les Pwos par la femme la plus âgée de la famille dans l'organisation du culte des Ancêtres. Mais l'enfant n'appartient pas davantage à la lignée maternelle qu'à celle du père ; l'héritage est à peu près équitable, les biens meubles revenant aux enfants qui ont déménagé ( donc aux fils en général ), la maison et les terres à ceux qui restent ( les fille et leurs époux, le plus souvent ). La conception de la famille, le mode de descendance sont assez semblables à ceux des pays occidentaux, comme à ceux des peuples limitrophes, Birmans, Môns, Thaïs.


De même le village a le même aspect que ceux de leurs voisins. A sa tête, le hi hki est doté d'un pouvoir socio-religieux, transmis généralement de père en fils et remontant à l'une des familles fondatrices du village. Il est l'intercesseur entre la communauté villageoise et l'Esprit protecteur du territoire, chargé d'organiser les rites agraires. Pour régler les différends de la vie quotidienne, il peut se faire aider d'une sorte de Conseil des anciens[7].


Traditionnellement, il n'existe pas de noms de famille et il est usuel d'appeler quelqu'un le père de... ou la mère de... suivi du prénom de son fils ou de sa fille ( aînée ) : Tha Su Mô pour la mère de Tha su, Tha Su Pa pour le père de Tha Su ou s'il n'a pas d'enfant Mari de... ou Femme de... On s'adressera aussi à une personne en faisant précéder son prénom d'un titre ( Maître, Professeur ) ou d'un terme de parenté ( Grand-mère, Oncle, Nièce...) qui ne correspond pas nécessairement à une parenté, mais peut être choisi en fonction de l'âge respectif des interlocuteurs, usage commun à bien d'autres peuples de la région.


Le riz et le bambou sont à la base de la vie quotidienne. Les Karens sont avant tout des agriculteurs, pêcheurs et exploitants forestiers, dont l'habileté à diriger les éléphants est renommée. Dans les plaines alluviales et les vallées les rizières permettent généralement deux récoltes annuelles, alors que la culture sur brûlis est encore pratiquée dans les zones montagneuses. Pour leur consommation personnelle et la vente sur les marchés locaux, les familles cultivent une grande variété de légumes ainsi que du tabac dont les plants sont aussi utilisés pour protéger le riz des insectes nuisibles. Elles élèvent des volailles, des cochons, parfois un ou plusieurs buffles selon leurs moyens. Leur alimentation est constituée de riz, légumes,fruits, plantes et petits animaux de la jungle , agrémentée de piment,de nya-u, le ngape birman, pâte fermentée de poisson, ou de curries préparés avec diverses épices. Certains insectes grillés, jeunes guêpes et hannetons, chenilles vertes, certaines varétés de cigales sont aussi des mets appréciés de certaines ethnies[31].Comme les Birmans et les Indiens, les Karens consomment un vin de riz et mâchent du bétel.


Les maisons généralement surélevées sur des pilotis sont entièrement construites en bambou et recouvertes de feuilles. La pièce ou les pièces donnent sur une galerie à laquelle on accède par un escalier extérieur ; le rez-de-chaussée sert de remise et d'abri pour les animaux. Les plus riches construisaient jadis des demeures en tek, dont le prix est aujourd'hui prohibitif ; la tôle ondulée ou le fibrociment, bien que mal adaptés au climat, peut remplacer le chaume pour des raisons de prestige.


Les vêtements de coton traditionnellement tissés à la main présentent une coupe semblable pour les hommes et les femmes, tout en se distinguant par la longueur, les couleurs, les ornements ; ils sont principalement constitués d'une tunique, hsé plô pour les hommes, hsé mô htou pour le femmes et d'un pagne, té kou , drapé autour de la taille, plus long pour les femmes ni kou [38], l'un et l'autre de couleurs variées,ornées de lignes ou de bandes horizontales brodées. Celles-ci, mais parfois les hommes aussi, peuvent porter des turbans colorés. Autres ornements féminins, les colliers de perls de couleur ou de graines de larmes de Job, boucles d'oreilles, bracelets faits parfois de pièces de monnaie. Les jeunes filles sont vêues avant leur mariage d'une longue robe blanche [39]. Il existe bien-sûr des variantes propres aux diverses sous-ethnies, c'est la raison pour laquelle Birmans ou Européens ont donné à certaines d'entre elles des appellations dues à la couleur dominante de leurs vêtements : Le rouge domine de fait chez les Karennis ( ni signifie rouge en Birman ), le noir ou le bleu foncé chez les Pa-os, mais le blanc n'est caractéristique d'aucun groupe. Les hommes Padaungs aiment porter le pantalon qui les distingue des Birmans, si l'on en croit P.Khoo Thwe décrivant son grand-père : "Il portait toujours un turban rayé noir et blanc, un pantalon ample, un hwan seng ( chemise sans col) et une tunique birmane noire " [31]. C'est aussi dans cette seule ethnie que certaines femmes portent ces anneaux de cou, "longues tiges faites d'un alliage d'argent, de laiton et d'or, enroulées plusieurs fois autour du cou ", d'où le terme de femmes-girafes dont les ont affublées les étrangers et qu'elles considèrent comme péjoratifs. Contrairement à ue idée reçue, ces colliers peuvent être ôtés sans dommage, le cou n'étant pas étiré, mais le paraissant du fait du creusement des épaules ; c'est le cas de beaucoup de femmes âgées que les Padaungs christianisés appellent les ex-anges de cuivre. D'autre part, cet ornement est réservé aux filles nées un jour considéré comme propice, le premier anneau étant posé vers cinq ans, puis rallongé avec la croissance.


Le port de ces tenues varie d'une région à l'autre : tradition bien vivante là où elles symbolisent une nationalité ( davantage sans doute au Myanmar qu'en Thaïlande ), vêtements réservés ailleurs aux fêtes et cérémonies ou simples éléments de folklore instrumentalisés par les pouvoirs en place. Les Karens sont nombreux désormais à porter le longyi birman ou les vêtements occidentaux, jeans, T-shirts... Il n'est pas rare d'ailleurs que les jeunes générations mêlent tradition et modernité.

Médiatisation

L'histoire du peuple Karens est assez méconnue à travers le monde. En 2007, Sylvester Stallone situe l'action de son film John Rambo en territoire karen

9 Notes et références

10 Voir aussi

10.1 Liens externes

10.2 Bibliographie

http://fr.wikipedia.org/wiki/Karens





                                                           KarensFamille.jpg
                                                                              http://www.sos-karens.fr/

L'Union Nationale Karen (KNU) :


Nous, les Karens de la Birmanie, avons été obligés de nous battre contre les gouvernements birmans au pouvoir depuis quarante-trois ans. [en 1992]

Détenant le pouvoir sur tous les organes de l'état et en plein contrôle de la presse, de la radio et de la télévision, les gouvernements birmans successifs, de l'AFPFL (Anti-Fascist People's Freedom League) à la junte militaire actuelle dirigée par le Général Than Shwe et son Conseil d'Etat pour la Restauration de la Loi et de l'Ordre (SLORC), nous ont toujours dépeints aussi noirs qu'ils le peuvent. Ils nous ont qualifiés d'insurgés, de fauteurs de guerre, une poignée de contrebandiers, des personnes qui vendent sur le marché noir, et comme agents à la fois des communistes et des impérialistes.

Néanmoins, dans la mesure de nos moyens, nous avons toujours essayé de réfuter la propagande birmane, inique et tendancieuse, et de faire connaître au monde les faits réels de notre cause.

En nous battant contre le gouvernement birman nous ne sommes motivés ni par un nationalisme étroit ni par une malveillance envers le gouvernement birman et le peuple birman. Notre lutte n'a été déclenchée ni par le monde capitaliste ni par les communistes, comme certains nous en ont faussement accusé. Elle possède sa propre originalité. A travers l'histoire les Birmans ont pratiqué l'anéantissement, l'absorption et l'assimilation (les trois A) contre les Karens, et ils le font encore aujourd'hui. En bref, ils pratiquent contre nous une guerre de génocide. Ainsi ils nous ont obligés à nous battre pour notre propre existence et pour notre survie.

Nous essayons dans ce document de vous présenter un bref aperçu de la lutte des Karens pour la liberté - de notre cause - que nous croyons être juste, vertueuse et noble. Nous espérons ainsi que le monde apercevra la vraie situation des Karens, un peuple oublié qui continue à se battre intensément pour sa liberté, tout seul et sans l'aide quelconque de qui que ce soit.
 

l'Union Nationale Karen (KNU)

Kawthoolei.

suite ici :

http://www.geocities.com/rainbowendsfr/karen/histoire.htm


Pour nous, l'indépendance que la Birmanie a obtenue en 1948 n'est qu'une domination de toutes les autres nationalités en Birmanie par les Birmans. La prise d'armes par presque toutes les nationalités contre le gouvernement birman au pouvoir est la preuve que, bien que la Birmanie ait obtenu son indépendance, ce n'est que le Birman qui en a profité et qu'il a subjugué les autres nationalités. Le State Law and Order Restoration Council (SLORC) dirigé par le Général Than Shwe ne résoudra jamais et ne peut jamais résoudre les conflits et les crises dans le pays.

La Révolution Karen est bien plus qu'une lutte pour la survie contre l'oppression nationale, l'assujettissement, l'exploitation et la domination du peuple karen par les dirigeants birmans. Il a pour but une vraie Union Fédérale comprenant tous les états des nationalités sur un pied d'égalité et d'autodétermination. Dans notre marche vers nos objectifs nous maintiendrons les quatre principes énoncés par notre chef bien-aimé, notre regretté Saw Ba U Gyi :

  1. Pour nous, la reddition est hors de question.
  2. La reconnaissance de l'état karen doit être réalisée.
  3. Nous garderons nos armes.
  4. Nous déciderons de notre propre destin politique.

Nous croyons fermement à la Charte des Nations Unies, à ses Déclarations sur les Droits de l'Homme, au principe de l'Autodétermination et des Droits Démocratiques des peuples - causes pour lesquelles nous nous battons.

La guerre peut durer longtemps, être dure et cruelle, mais nous sommes prêts à toute éventualité. Il vaut mieux mourir au combat que de vivre en esclavage. Mais nous croyons sincèrement que nous survivrons et que nous serons victorieux, car notre cause est juste et vertueuse, et sûrement une tyrannie aussi méprisée que le régime birman doit tomber un jour.

http://www.geocities.com/rainbowendsfr/karen/histoire.htm

karen%20ambassade.jpg









http://www.lepetitjournal.com/content/view/35741/1013/




A lire: Karens, les derniers rebelles
http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/karens-les-derniers-rebelles-29687#forum1513758


Karen-village-j.jpg



              Le martyre du peuple karen
                      par Eva R-sistons


Génocide !

Mot abominable !

L'extermination d'un peuple, d'une race, d'une communauté... L'homme est-il vraiment un loup pour son prochain ? C'est une idée insupportable. Et pourtant, l'"ami américain", le peuple "élu" (encore un !), le champion de la démocratie, de la liberté, du Bien, et j'en passe, s'est bâti sur les ruines des populations autochtones, les Amérindiens, dont la civilisation demeure pour beaucoup encore un modèle - de sagesse, de solidarité, en particulier. Et que penser de l'édification d'immenses fortunes sur le dos des Noirs emmenés de force et traités en esclave ? La philosophie de l'"ami américain" repose sur la force, l'individualisme, l'égoïsme. Tant pis pour les conséquences ! Et tout cela en invoquant le nom de Dieu, au mépris de la Parole chrétienne. 

Et tant d'autres génocides ! L'Histoire est jalonnée de meurtres de masse...  Encore récemment, ceux des Arméniens, des Tsiganes, des Juifs ou des Tutsis... L'intolérance est hélas une des choses les mieux partagées !


Le siècle des génocidesConcernant les Karens, je dirais que la situation de cette minorité me préoccupe depuis de longues années. Et depuis, rien n'a changé. L'indignation des Etats est à géométrie variable: Elle dépend des ressources du sous-sol. Remarquez, la terre des Karens suscite bien des appétits : Mines de rubis,  contrôle du trafic de stupéfiants le long des routes menant à la Thaïlande, ou... exploitation des gazéoducs au Sud de la Birmanie par la Compagnie Total, pour ne citer que ces exemples. Mais la vie des humains ne pèse pas lourd quand il s'agit d'intérêts financiers...


Dans la Jungle birmane, les Karens vivent un enfer. Ils ne reçoivent aucune aide alimentaire, aucune assistance médicale (alors que les maladies tropicales font des ravages), et aucune organisation humanitaire ne leur porte secours. Et ils souffrent de la faim, à quelques dizaines de kilomètres seulement des hauts lieux thaïlandais du tourisme. 

Comment vivent les Karens en pleine jungle, alors que leurs campements, leurs cultures et leurs animaux sont régulièrement brûlés par les militaires birmans, et que leurs femmes sont constamment violées ? Eh bien, ils survivent, malades, affamés, sans instruction, passant le plus clair de leur temps à fuir ! Quand ile ne sautent pas sur des mines... et tout cela dans l'indifférence absolue du monde ! En fait, ils vivent comme des prisonniers en pleine jungle, emmurés, mais à la différence des Palestiniens, leurs murs sont invisibles... 

Les hommes tentent de protéger la communauté, mais mal armés, ils en sont réduits à limiter les dégâts. Attention, ce peuple n'est pas belliqueux: Beaucoup d'entre eux, d'ailleurs, sont des croyants pratiquants, et ils ne demandent qu'à être reconnus, à vivre librement leur culture, leurs traditions. A l'heure de la mondialisation, de la compétition, du chacun pour soi, ils perpétuent les modes de vie communautaires, la solidarité, l'attention à l'autre, ils ont toujours un esprit positif qui force l'admiration, ils ne se plaignent jamais. Alors que les Attali envisagent sans états d'âme l'euthanasie des retraités trop coûteux, comme les
Amerindiens prennent soin de leurs anciens, dans le respect, les Karens se soucient de leurs vieillards. Lorsqu'un de leur campement est attaqué, ceux-ci sont transportés dans des grands paniers, ils ne sont pas abandonnés à leur sort ! Les barbares ne sont pas où on le pense...

Amis lecteurs, nous devons tout faire pour relayer la souffrance des Karens: Ils vivent comme aujourd'hui les Palestiniens ou hier les Amerindiens, une lente agonie intolérable. Et les généraux birmans se donnent quelques mois pour procéder au nettoyage ethnique de cette minorité... Nettoyage ethnique ? Un mot abominable qui rappelle d'atroces souffrances, celles des Juifs hier, ou celles des Palestiniens aujourd'hui, pour ne citer que ces exemples. 

Il est temps de lancer une grande campagne d'information et de mobilisation internationales pour que la junte birmane ne commette pas l'irréparable bientôt ...  

Eva R-sistons à l'abomination des génocides.



                                                        Karens-j.jpg



Partager cet article
Repost0
17 octobre 2009 6 17 /10 /octobre /2009 19:16



Société capitaliste :
Tout doit disparaître...
même les travailleurs ???
A l'ère sarkozienne,
tout, vraiment tout, est possible !


casse sociale,
par Laplote
http://laplote.over-blog.fr



Adieu services publics et fonctionnaires !

Après la dépopulation
par la famine, la pandémie et les guerres,
voici la dépopulation par le suicide.
Ode au spécialiste Didier Lombard,
et le commentaire du journaliste
préféré... des médias !
Elle est pas belle, la France sarkozienne ?
Eva




Ode à Didier Lombard

Didier Lombard reconnu comme l'homme qui suicide plus vite que son ombre!!

Didier Lombard confirme:

« Je suis fier de moi: après 28 suicidés, j'ai le record du monde et donc je
ne me suiciderais pas »

Le Droit selon Didier Lombard:

« Le suicide n'est pas un crime! »

Didier Lombard déclare:

« France Télécom l'entreprise qui dégage le mieux ses travailleurs »

Didier Lombard ordonne:

« Que le dernier à se suicider éteigne les lumières avant. Merci. »

Didier Lombard déclare:

« C'est maintenant au tour de nos clients de se suicider: je maintiens
l'abonnement racket! »

Didier Lombard déclare:

« J'en ai marre des petits usagers; font chier à ne rien rapporter! Qu'ils
se suicident! »

Didier Lombard déclare:

« Nous sommes l'entreprise qui relie ses travailleurs aux pompes funèbres.

D'ailleurs je vais investir chez PFG »

Didier Lombard déclare:

« Chiens de clients! Avec nous vous avez le choix: le racket ou le
suicide! »

Didier Lombard déclare:

« Oui! Je me suis entendu sur les tarifs avec Bouygues et SFR! La Mafia des
Télécoms c'est Nous! Que les chiens de clients qui ne sont pas contents se
suicident! »

Didier Lombard espère:

« Quand tous les travailleurs de France Télécom et tous les petits usagers
se seront suicidés, j'aurais enfin le paix! »

Didier Lombard enfin reconnu:

« Je suis le croque-mort de l'année! »

http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=7199



Barbier n'aime pas les fonctionnaires


Christophe BarbierPar Vincent - En finir avec le libéralisme

“L'Etat, socialement, a trop protégé ses troupes, ses fonctionnaires : pas de mutation au mérite ou d'avancement au mérite, le tranquille avancement de l'ancienneté, la sécurité de l'emploi, bien sûr, la culture de la Fonction publique à la française, et puis comme en même temps l'Etat, sur le plan économique, a été mauvais, il est obligé de mettre dans le privé toute une série de ses activités jadis publiques et il amène dans le privé, des gens qui ne sont absolument pas préparés à la vie un peu plus rude, un peu plus violente, dans le privé. Le privé, c'est beaucoup mieux que le public quand ça va bien, mais c'est bien pire quand ça va mal. Et là, on n'a absolument pas formé les gens, l'Etat, en plus, n'a pas assez régulé tout ce qui est mœurs, conditions de travail. L'Etat, vous savez, c'est un peu comme un éleveur d'agneaux qui les lâcherait après dans la forêt, sans leur avoir dit qu'il y a des loups et sans avoir mis des grillages autour de la fosse aux loups. »

15 septembre 2009 Christophe Barbier sur LCI


http://tf1.lci.fr/infos/podcast/analyse_barbier/0,,4756948,00-lci-le-commentaire-politique-de-christophe-barbier-du-15-septembre-.html


http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=7199


 



Espérance: Les Juifs se désolidarisent
de plus en plus de la politique israélienne


« L’anti antisémitisme » avec Norman Finkelstein

"L'anti antisémitisme" avec Norman Finkelstein

jeudi 15 octobre 2009 - 06h:07

Palestine Monitor

Qu’est-ce qui relie l’ex-président Jimmy Carter, la baronne britannique Jenny Tongue et l’université de Californie ? Tous ceux (innombrables) qui ont récemment été accusés d’antisémitisme, vilipendés dans la presse pour avoir posé des questions sur l’occupation de la Palestine par Israël.
(JPG)
Finkelstein en conférence
(photo Palestine Monitor)


C’est un réflexe de la part de groupes pro Israël comme la Ligue anti-diffamation que de répandre publiquement des calomnies sur la personne des critiques un peu bruyants, et nul n’a été plus systématiquement ciblé que le politologue Norman Finkelstein. Nous avons parlé avec lui du passé, du présent et de l’avenir de l’antisémitisme en tant que tactique.

Avec le rapport Goldstone, une pression s’exerce aujourd’hui sur Israël pour qu’il explique son comportement. Plus la réalité se fait jour du massacre de Gaza, devenue accessible au monde grâce aux médias numériques, plus il devient difficile pour ses apologistes de défendre la politique israélienne. Leur réaction au rapport a été de s’en prendre à la légitimité des Nations unies, un « tribunal kangourou » d’après Netanyahu, pendant que le porte-parole du ministre des Affaires étrangères, Yigal Palmor, dénonçait une « campagne de victimisation contre Israël » à propos des conclusions du rapport. Palmor a également rendu publique une déclaration selon laquelle Israël allait chercher à bloquer et à endiguer les effets, plutôt que de s’attaquer à chacune des accusations essentielles portées contre lui. (et la France, honteusement, est devenu le meilleur soutien de l'intolérable - Eva).
 

Finkelstein considère que Goldstone représente un filigrane de qualité pour ceux qui critiquent la politique israélienne, particulièrement aux Etats-Unis. « On connaît trop de choses maintenant sur l’agenda d’Israël et partout dans le monde les gens estiment qu’il est impossible de concilier les principes libéraux avec un sionisme patent. Les massacres israéliens ont couvert toutes les unes de la presse. Ils sont devenus incontournables dans la vie publique. Même les journalistes juifs dans le New York Times ont du mal à soutenir Israël. Le système d’apartheid est en train de devenir impossible à défendre. » Finkelstein a le sentiment que le rapport a aider à faire évoluer les sympathies dans les médias, particulièrement dans le sillage de Goldstone. «  Il n’y a eu aucun éditorial d’importance pour défendre Israël contre le rapport, principalement parce qu’Internet a mis fin au monopole du New York Times et du Washington Post. Pendant le massacre de Gaza, chez les blogueurs, et spécialement chez les jeunes blogueurs juifs, une immense majorité s’est prononcée contre ce qu’Israël avait fait. L’influence de ces deux médias n’agit plus que pour eux. »


Un gouffre se creuse de plus en plus entre les idéaux d’Israël et les juifs. On a pu le voir dans les différentes agressions pour antisémitisme contre certains juifs. Goldstone lui-même, Noam Chomsky et Finkelstein ont été mis à l’écart pour avoir « la haine d’eux-mêmes », révélant le désespoir grandissant des lobbys sionistes d’empêcher le débat. Pour Finkelstein, ces lobbies n’ont plus à faire à des cas marginaux mais à la communauté juive dans son ensemble. « La plupart des juifs aux Etats-Unis sont des libéraux. 79% ont voté Obama et ils prennent maintenant position. Les juifs américains sont embarrassés par les actions d’Israël à Gaza et en Cisjordanie, qui ne reflètent pas leurs valeurs libérales ». On a bien remarqué cette scission quand la Ligue anti-diffamation a décerné un prix au Premier ministre d’extrême droite d’Italie, Silvio Berlusconi, le qualifiant d’ « ami d’Israël ». Et elle lui a décerné ce prix une semaine après que Berlusconi ait fait l’éloge de l’homme de confiance d’Hitler, Mussolini, en tant que héros italien.


(JPG)
Des bombes à phosphore tombent sur Gaza.
(Photo Palestine Monitor)


Une telle alliance marque les nouvelles perceptions de l’antisémitisme et de ses agresseurs. Les sionistes doivent maintenant compter sur les groupes chrétiens d’extrême droite comme le CUFI (Chrétiens unis pour Israël) de John Hagee comme soutien contre les critiques des politiciens libéraux et des minorités. Amnesty International a été fréquemment dénoncé comme antisémite, de même que le populaire ancien président Jimmy Carter. On a beaucoup parlé d’une «  alliance impie  » entre l’Islam et la gauche politique, avec des auteurs conservateurs comme David Horowitz qui concluent que les groupes qui défendent les droits humains auraient un programme pour promouvoir le terrorisme. Pour une explication plus profonde à l’encontre des nouveaux opposants à Israël, le lobby sioniste s’est mis à leur reprocher un « nouvel antisémitisme » : terme nébuleux et suffisamment fluctuant pour être accolé à la plupart des opposants. Arnold Foster et Benjamin Epstein l’ont défini comme « une indifférence implacable à l’égard des préoccupations juives, une incapacité à comprendre l’appréhension la plus profonde du peuple juif ». Une enquête du gouvernement britannique en 2007 sur le racisme en a cité un exemple avec « les perceptions de l’antisémitisme ». Naturellement, de tels caprices permettent les accusations dans tous les sens. Phyllis Chesler, l’auteur de Un nouvel antisémitisme a lancé son vaste réseau sur Internet pour indiquer qui était les ennemis d’Israël : « les organisations internationales pour les droits humains basées en Occident, les activistes occidentaux anticapitalistes, antimondialistes, proenvironnement, antiguerre et antiracistes, les féministes progressistes, les féministes juifs et les médias états-uniens gauchistes et libéraux. »


Ce fut une transition difficile que de passer de la position d’opprimé à celle d’oppresseur et des groupes comme la Ligue anti-diffamation ont dû fouiller plus loin pour rechercher une preuve de leur état de victime. Dans un documentaire récent du réalisateur israélien Yoav Shamir, Diffamation, Shamir interroge un employé de la Ligue sur des cas graves d’antisémitisme qu’elle a eu à traiter. En réponse, la personne interrogée n’a pu citer que quelques exemples de juifs qui s’étaient battus pour s’assurer quelques temps pour prendre des congés. Selon les statistiques de la Ligue elle-même, les cas de violences et de harcèlements contre des juifs ont chuté de 44% ces quatre dernières années.


Malheureusement, cette baisse ne s’accompagne pas d’un ajustement intellectuel sur la question. Les théories de conspiration de Daniel Goldhagen et d’Alan Dershowitz s’inscrivent régulièrement dans les succès de librairie et les établissements de la Ligue BCBG continuent d’alimenter le battage médiatique. Alan Dershowitz reste à la direction du droit à Harvard, en dépit de son appui condamnable à la torture et à l’offensive de Gaza. Pour sa part, Yale a ouvert récemment un centre d’Etudes de l’antisémitisme, une institution qui s’engage à poursuivre la diffusion du mythe de la persécution des juifs auprès de la fine fleur estudiantine des universités états-uniennes. Finkelstein voit dans la situation quelque chose de prévisible : « Les juifs sont une force majeure dans le milieu universitaire et comme beaucoup de groupes, ils agissent dans le cadre d’une allégeance ethnique ». Il y eut plus de panique provoquée à l’université de Californie en 2006, quand elle a réagi aux allégations d’antisémitisme sur le campus en ordonnant une enquête. Comme les étudiants interrogés n’avaient aucune idée du problème, l’enquête a dû conclure que « les campus vivaient un âge d’or de la judéïté, où l’activité intellectuelle juive était vantée et comprise  ».
Chaim Seddler-Feller, directeur exécutif de l’université de Californie a déclaré à propos de ce résultat : «  Pourquoi n’entendons-nous pas les bonnes nouvelles ? Pourquoi tant de juifs sont-ils hystériques ? C’est comme si nous étions drogués par l’antisémitisme ».


(JPG)
Hitler rencontre Amin Al-Husseini in 1941.
Photo distribuée par le ministre israélien des Affaires étrangères, Avidor Lieberman, en juillet 2009.


Quand il s’agit du principal ennemi d’Israël, les peuples arabes, les diffamations les plus dures (ou les plus basses) liées au nazisme sont souvent ressorties. Quand la critique de la construction coloniale juive a culminé en juillet, le ministre des Affaires étrangères, Avigdor Lieberman, a fait circuler une photo de 1941 montrant Hitler avec l’ecclésiastique palestinien Amin Al-Husseini. Alan Dershowitz a publié alors un article scandaleux sur le révisionnisme dans le Jerusalem Post, prétendant que « la direction palestinienne avait joué un rôle important dans l’holocauste de Hitler ». De telles calomnies ne sont pas nouvelles. Tout le temps qu’il a été le dirigeant palestinien, Yasser Arafat a été comparé à Hitler et les dirigeants palestiniens sont fréquemment présentés comme des partisans du nettoyage ethnique et du génocide contre les juifs. Le chef de la Ligue anti-diffamation, Abraham Foxman, a affirmé que « la survie même des juifs pouvait être à nouveau en danger ».


Que de telles hautes personnalités recourent à ces propos diffamatoires désespérés montre bien la difficulté croissante de leur position. Jouer les victimes n’a jamais été plus difficile pour les majorettes d’Israël, maintenant que les crimes de Gaza sont étalés aux yeux de tous. Les voies dissidentes ne peuvent plus être aussi facilement écartées comme racistes ou démentes, alors que partout dans le monde se manifeste plus d’opposition, au mépris de la chasse aux sorcières antisémites. « Je pense que nous arrivons au terme de l’ère des calomnies, » affirme Finkelstein, «  la puissance de ces attaques s’est considérablement atténuée alors que des personnalités éminentes commencent à remettre en question la politique d’Israël. Cela ne marche plus, ce n’est plus crédible et une fois que ce sera fini, il n’y aura plus rien à cacher de ce que fait Israël. »


Articles de Norman Finkelstein :

http://www.info-palestine.net/article.php3?id_article=7459


Le Conseil des Droits de l’Homme des Nations Unies adopte le rapport sur la guerre contre Gaza


Al Manar TV - Erdogan à "Israël" : "La Turquie n’a pas d’instructions à recevoir"


(JPG)

Durant l’offensive israélienne de l’hiver dernier, ce sont plus de 1400 Palestiniens (très majoritairement des civils dont des centaines d’enfants) qui ont été massacrés.



PDF - 6.4 Mo

Téléchargez le rapport de la commission d’enquête des Nations Unies sous la responsabilité du juge Richard Goldstone (6,4 Mo)
 
 

Les détrousseurs de cadavres d’Israël


Les écoliers de Gaza manquent de tout car Israël bloque l’arrivée des fournitures

 

Israël arrête des dirigeants de la campagne pour le boycott

Le théâtre sur le nucléaire iranien est censé détourner notre attention

Les Juifs opposés à la politique de l'état d'Israël

Le Conseil des droits de l'homme de l'Onu condamne Israël


Rapport Goldstone : évolutions


9/11 : ce qu'est la désinformation sciemment pratiquée
 

http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2009/10/17/grandes-manoeuvres-autour-de-l-atome-iranien_1255214_3218.html#ens_id=677013&xtor=AL-32280151


 

 

Partager cet article
Repost0
16 octobre 2009 5 16 /10 /octobre /2009 22:25

           Quand l'injustice acquiert force de loi, la résistance devient un devoir.

                                    Droits-fondamentaux--OMC-pas-touche--.jp


Mes amis,

Voici un article (ci-joint) essentiel, décisif.

Femme de paix, je ne choisirai jamais la violence comme moyen d'action.

Or, actuellement nous nous trouvons face à un mur, et un mur "himalayen".  Celui de l'argent, bien évidemment, qui corrompt tout, dévaste tout sur son passage, comme le pire des tsunami. Un ami yougoslave plutôt anticommuniste me disait un jour : "On a abattu à Berlin le mur du communisme, mais pour un autre, plus grave, celui de l'Argent. Et celui-là, on n'en viendra jamais à bout !"

Si, on peut en venir à bout ! Efficacement, intelligemment ! Ou tout au moins on peut parvenir à faire reculer l'inique... Avec les seules armes vraiment efficaces, celles du Système lui-même : Le DROIT, la Justice !


clearstream.jpg
Dessin de Fañch Ar Ruz - http://blog.fanch-bd.com


Contre les textes de loi, on ne peut rien faire, à moins de se mettre hors-la-loi soi-même et de devenir un dictateur. En France ? Les Français ne le supporteront jamais. Le fauve va se réveiller en eux, l'instinct de survie, de justice, l'instinct républicain ! Alors, avant que le pire ne s'installe, il faut agir... Je vous rappelle que la Belgique est le premier Etat européen à avoir établi des lois d'exception sous prétexte de pandémie; Sarkozy brûlait d'être précurseur, avec à la clef une information seulement officielle (et donc, par exemple, "un nuage radioactif qui s'arrête à la frontière"), mais il a trouvé au travers de sa route le Syndicat de la Magistrature, et s'il avait continué, il aurait trouvé le peuple de France dressé contre l'intolérable, et qui actuellement ouvre les yeux avec la pseudo pandémie et la complaisance envers l'abject, les "droits" sordides des mieux nés .  Gageons que notre Président cherchera la faille pour tout verrouiller en France et établir un pouvoir dictatorial. Il a mal choisi son pays pour assouvir sa soif de domination totale ! Tôt ou tard, Gavroche le rebelle, le frondeur, resurgit... et la Bastille des privilèges est prise d'assaut !

Contre l'inique, contre l'intolérable, il faut combattre avec les armes que le Système lui-même nous fournit : " Le début de la vaccination étant prévu pour ce 18/10/09, comment nous les Belges sommes nous arrivés à obtenir ce retournement de situation ? Tout simplement par la création par 4 ou 5 personnes d’une initiative citoyenne http://www.murieldesclee.org/ . Cette initiative a rapidement, grâce a internet, reçu en quelques jours la sympathie de plusieurs centaines de personnes qui compte tenu de l’urgence se sont cotisées afin de recueillir des fonds, ce qui a permis à cette initiative citoyenne de déposer par l’intermédiaire de 3 avocats une action judiciaire sous forme de citation en référés contre l’Etat belge" (http://chiron.over-blog.org/article-premiere-victoire-citoyenne-37656804.html)

Les citoyens doivent reprendre le pouvoir qu'une mafia de nouveaux riches a confisqué égoïstement et cupidement. Aujourd'hui, tout est menacé, d'abord nos libertés, ensuite tout ce qui fait la spécificité, l'originalité, de la France. Et certaines situations peuvent devenir irréversibles, surtout si une dynastie se profile à l'horizon, d'autant plus dangereuse qu'elle est, du moins en la personne de Jean, sympathique. Le sourire d'Obama a fait long feu; soyons sûrs que derrière le fils Sarkozy, l'ombre du Père se profilera également, et que la même politique continuera, et certainement s'aggravera en cadenassant toutes les portes de sortie. En politique, on doit anticiper. J'avais averti, à peine Sarkozy élu: "Alerte ! Une dynastie se prépare". Aujourd'hui, la menace est claire: Sarkozy impose son fils. Comme il imposera les autres, en tirant les ficelles dans les coulisses ! Prévoir, c'est anticiper, c'est dire qu'un homme est en train de faire de la France sa propriété, pleine et entière. Quitte à dénaturer toutes les traditions du pays, à le priver de son indépendance, à l'asservir à l'Etranger, à lui faire adopter le mode de vie et les valeurs des Yankees. Faire des Français des cow-boys, des va-t-en guerre, croyant en la force pour résoudre les problèmes, au colt pour régler les conflits, et en la compétition sauvage pour supplanter l'autre. Se gavant de culture bon marché, vulgaire, abrutissante, marquée du sceau du chacun pour soi. Place à "la gagne", place aux forts, aux ptits malins, aux Tapie, et malheur aux faibles !  Adieu les Droits de l'Homme, les Lumières, les principes républicains, place à la jungle !

 

Quand l'Etat de Droit fait place à la République bananière ou à la tyrannie, il faut se libérer.  Pour nous, pour nos descendants. Et se libérer de façon intelligente.

Et lorsqu'on attaque le Droit, lorsqu'on contourne la Loi, il faut opposer le Droit.... ou s'apprêter au pire !

Eva R-sistons à l'intolérable

voir lesoir.be
http://www.jp-petit.org/Presse/curseur/feuilleton_grippe.htm#17

drapeau-Justicia--chiron-.jpg

NB: Dans son appétit insatiable de pouvoir et d'argent, l'Elite mafieuse s'en prend maintenant au Pakistan. Si vous voulez savoir ce qui se prépare contre les peuples, écoutez Fr2 la voix de son maître: Cette semaine, la chaîne nous a proposé un "Pakistan, le pays de tous les dangers". Décryptons: Le Pakistan est votre ennemi, on vous prépare à son attaque et à son anéantissement.
Vous remarquerez d'ailleurs qu'on ne parle plus de guerre, finis les conflits comme en Irak, avec suspense, suivi, etc. Aujourd'hui, on tue discrètement. La France n'est pas en guerre, officiellement. Mais la réalité du terrain est toute autre. Et on entre "doucement" en guerre, pas après pas, sans bruit en quelque sorte, pour ne pas alerter l'opinion. L'horreur est la même, mais plus sournoise, hypocrite. Et tout repose sur la communication. A ce petit jeu sordide, Obama excelle...  avec des homme comme lui, le pire est apprivoisé , et rendu présentable. Tactique différente, objectifs identiques... Bien joué, l'Oligarchie ! Mais la pandémie est peut-être l'imposture de trop... Celle-là est trop grosse !!! Eva


A l'instant, je reçois ce commentaire,
fort à propos :

Dans le système de la liberté naturelle, le souverain n'a que trois devoirs à rem­plir; trois devoirs, à la vérité, d'une haute importance, mais clairs, simples et à la por­tée d'une intelligence ordinaire. - Le premier, c'est le devoir de défendre la société de tout acte de violence ou d'invasion de la part des autres sociétés indépendantes. - Le second, c'est le devoir de protéger, autant qu'il est possible, chaque membre de la société contre l'injustice ou l'oppression de tout autre membre, ou bien le devoir d'établir une administration exacte de la justice. - Et le troisième, c'est le devoir d'ériger et d'entretenir certains ouvrages publics et certaines institutions que l'intérêt privé d'un particulier ou de quelques particuliers ne pourrait jamais les porter à ériger ou à entretenir, parce que jamais le profit n'en rembourserait la dépense à un particulier ou à quelques particuliers, quoiqu'à l'égard d'une grande société
ce profit fasse beaucoup plus que rembourser les dépenses. Source : Adam Smith - Duang

  
dees-guerre-et-pauvres.jpg
Première victoire citoyenne


Je ne suis pas peu fier, en tant que citoyen belge, de dire que nous avons remporté ce 15/10/09 une victoire contre ceux qui voulaient nous imposer de force le vaccin H1N1.
 
Le Gouvernement a en effet été amené à devoir amender sa loi de pouvoirs spéciaux permettant de contraindre ceux et celles qui ne veulent pas subir cette vaccination.
 
La vaccination sera désormais non obligatoire et la Loi respecte à présent le libre choix des personnes.
 
Le début de la vaccination étant prévu pour ce 18/10/09, comment nous les Belges sommes nous arrivés à obtenir ce retournement de situation ? Tout simplement par la création par 4 ou 5 personnes d’une initiative citoyenne http://www.murieldesclee.org/ cette initiative a rapidement, grâce a internet, reçu en quelques jours la sympathie de plusieurs centaines de personnes qui compte tenu de l’urgence se sont cotisées afin de recueillir des fonds, ce qui a permis à cette initiative citoyenne de déposer par l’intermédiaire de 3 avocats une action judiciaire sous forme de citation en référés contre l’Etat belge. Lien : http://dl.free.fr/gegFel3V8   C'est le jour même où cette action a été déposée au Greffe du tribunal que le Parlement amendait cette fameuse Loi et rendait au Peuple la liberté de pouvoir choisir.

A lire sur alterinfo ici:

http://www.alterinfo.net/Premiere-victoire-citoyenne_a38029.html?com#com_1013925

http://www.alterinfo.net/Vaccin-H1N1-obligatoire-Circulaire-du-Ministere-de-l-Interieur-pour-la-Gendarmerie_a37894.html?com#com_1014142

Merci à Chiron,
http://chiron.over-blog.org/article-premiere-victoire-citoyenne-37656804.html


Lire ici le référé:
http://www.scribd.com/doc/21144483/GrippeA-H1N1-Citation-en-Referes-Belgique

http://www.lesoir.be/actualite//2009-10-15/grippe-etat-belge-assigne-732585.shtml  


Des citoyens belges ont assigné l'Etat en Justice

Conclusions des Conclusions...

SI EST-IL QUE,


L’an 2009, le …………………

A LA REQUÊTE DE:

Madame Sophie MEULEMANS, sans profession, rue du Ham 102, 1180 Bruxelles

Madame Marie-Rose CAVALIER, pensionnée, chaussée de Dinant, 35, 5334 Florée

Madame Muriel DESCLEE, artiste, rue de Gesves, 22, 5340 Faulx-Les Tombes

Monsieur Eric BEETH, docteur en médecine, avenue de l’Armée 127, 1050 Bruxelles

Monsieur Kris GAUBLOMME, docteur en médecine, Oude Baan, 373, 3630

Maasmechelen

Ayant pour conseils:

o Me Georges Henri BEAUTHIER, avocat au barreau de Bruxelles, dont les bureaux sont établis Rue Berckmans, 89 à 1060 Bruxelles

o Me Inès WOUTERS, avocate au barreau de Bruxelles, dont les bureaux

sont établis Avenue Louise 208 à 1050 Bruxelles

o Me Philippe VANLANGENDONCK, avocat au barreau de Bruxelles, dont

les bureaux sont établis Square du bastion 1A à 1050 Bruxelles;


AI DONNÉ ASSIGNATION À:

L’ETAT BELGE représenté par Madame la Ministre de la Santé, ayant son cabinet 78, Rue du Commerce, à 1040 Bruxelles

POUR:

Sous toute réserve à faire valoir en cours d’instance et après avoir reconnu l’urgence et les provisions:

- Dire qu’est suspendue une campagne de vaccination sans qu’il soit apporté publiquement des éléments permettant de juger en connaissance de cause, les avantages et les inconvénients d’une telle vaccination;

- Dire que doivent être publiées à chaque fois, en même temps que les informations gouvernementales sur la vaccination contre le virus H1N1, toutes informations précises en lien avec les dangers éventuels et les conséquences d’une telle vaccination, à savoir les articles, notices pharmaceutiques et mises en garde de médecins ou scientifiques informant que la vaccination peut entraîner des conséquences négatives, permettant de prendre leur décision en connaissance de cause;

- Qu’à défaut, la citée sera condamnée, par spot publicitaire, folder, avis officiel ou autre moyen de diffusion radiotélévisée, imprimée sur support informatique, 5.000 €uros par infraction constatée dès le lendemain de la notification de la décision ;

- Dire que ces informations doivent pouvoir être accessibles à toute personne susceptible de se voir proposer cette vaccination, qu’elle ait accès ou non à internet, qu’elle soit voyante ou mal voyante (à cet égard, il faut signaler que, contrairement à la législation, n’est pas disponible la notice en braille) et ceci d’autant plus que les patients n’iront pas acheter eux-mêmes le vaccin en pharmacie avec possibilité de trouver une notice conjointe à lire, à leur aise, avant de se rendre chez leur médecin;

- Dire que soit suspendue toute vaccination spécialement avec le vaccin «Pandemrix», aux motifs qu’il s’agit d’un vaccin encore à l’essai et que les adjuvants le composant ont des effets secondaires qualifiés par plus d’un, d’«incalculables»;

- A tout le moins, dire que doit être suspendue toute vaccination avec le «Pandemrix» sans avoir obtenu la signature des volontaires qui se soumettent à cette expérimentation et qui auront été informés préalablement des effets nocifs possibles pour leur santé à court, moyen ou long terme, vu le recours à de tels adjuvants, conservateurs et excipients;

- Condamner l’Etat belge à tous les frais et dépens, en ce compris l’indemnité de procédure qui s’élève à 1.200 €uros.

 

 

Cela va, peut-être, donner des idées aux Français, Canadiens, Suisses, Afriquains, et autres francophones...

http://artdevivresain.over-blog.com/article-vaccination-illegale-des-citoyens-belges-assignent-l-etat-en-justice--37710284.html

Un juge new-yorkais bloque temporairement la vaccination imposée contre le H1N1 pour du personnel médical !!

Par Associated Press
16 octobre 2009, 3:06 PM

ALBANY, New York - New York, le deuxième plus important syndicat des employés publics a obtenu une injonction temporaire vendredi bloquant les vaccinations contre la grippe obligatoire pour les travailleurs de la santé.

L'ordre est venu que la Fédération de la fonction publique poursuivis pour inverser une politique exigeant la vaccination contre les saisonniers et les virus de la grippe porcine, arguant que l'état de santé Commissaire Richard Daines outrepassé son autorité.


Swine Flu Vaccine.jpg

Associated Press: Un juge a bloqué une exigence de l'Etat que les travailleurs de santé soient vaccinés contre la grippe porcine.

Le département de la Santé a déclaré les travailleurs doivent se faire vacciner en Novembre, ou ils sont passibles de mesures disciplinaires, y compris le licenciement. PEF a dit qu'il encourage les membres à se faire vacciner contre la grippe, mais qu'il s'oppose à la réglementation d'urgence nécessitant le vaccin comme condition d'emploi.

Un juge a délivré une ordonnance d'interdiction temporaire vendredi matin, a dit la porte-parole du DEP Debbie Miles. Une audience est prévue pour le 30 Octobre 

Deux autres procès similaires, l'un au nom d'un groupe d'infirmières et un autre intenté par des enseignants de l'État de New York-Unis, ont eu lieu (..)

Les responsables syndicaux ont fait valoir que la réglementation, si elle est nécessaire, aurait dû venir de l'Assemblée législative et non du ministère de la Santé.

"C'est notre droit de faire un choix», a déclaré Doris Dodson, présidente de la commission des infirmières et infirmiers du DEP. "Pourquoi certains travailleurs de la santé ont moins de droits que tout le monde ? La vaccination contre la grippe devrait être volontaire, en mettant l'accent sur les campagnes d'éducation."

Le syndicat, qui représente environ 59.000 employés de l'Etat, a dit que quelque 5.000 personnes sont concernées  par les règlements d'urgence.

 
http://www.silive.com/news/index.ssf/2009/10/new_york_judge_temporarily_blo_1.html


Quand les riches veulent exterminer les pauvres

La planète en danger :
Se débarrasser des pauvres,
ou du mode de vie des riches ?


Quand les riches veulent se débarrasser des pauvres

George Monbiot charge sabre au clair contre ceux qui affirment que la menace environnementale majeure serait la démographie des pays pauvres. « Ce n’est pas un hasard si la plupart de ceux qui sont obsédés par la croissance de la population mondiale sont de riches hommes blancs, trop âgés pour se reproduire : il s’agit de la seule question environnementale dont ils ne peuvent être tenus responsables, » écrit-il. Le véritable problème n’est pas celui de la démographie mais de la consommation excessive des pays riches, dont les hyper-fortunés donnent une image caricaturale, argumente Monbiot.

par George Monbiot, The Guardian, le 28 septembre 2009
Edité par ContreInfo



Ce n’est pas un hasard si la plupart de ceux qui sont obsédés par la croissance de la population mondiale sont de riches hommes blancs, trop âgés pour se reproduire : il s’agit de la seule question environnementale dont ils ne peuvent être tenus responsables. Le brillant scientifique spécialiste des systèmes de la Terre James Lovelock a ainsi affirmé le mois dernier que « ceux qui ne parviennent pas à comprendre que la croissance démographique et le changement climatique sont les deux faces de la même pièce de monnaie sont soit ignorants, soit refusent de voir la vérité. Ces deux énormes problèmes environnementaux sont inséparables et il est irrationnel de discuter de l’un tout en ignorant l’autre. » Mais en l’occurrence, c’est Lovelock qui se montre ignorant et irrationnel.

Une étude publiée hier dans le journal Environment and Urbanization montre que les régions où la population a augmenté le plus rapidement sont celles où les émissions de dioxyde de carbone se sont élevées le plus lentement, et inversement. De 1980 à 2005, l’Afrique sub-saharienne est à l’origine de 18,5 % de la croissance de la population mondiale et seulement de 2,4 % de l’augmentation des émissions de CO2. L’Amérique du Nord ne représente que 4 % des nouvelles naissances, mais 14 % des émissions supplémentaires. Soixante-trois pourcent de la croissance démographique mondiale a lieu dans des régions où les émissions de CO2 sont très basses.

Mais ces faits bruts ne décrivent pas entièrement la situation. Cette étude indique que le sixième de la population mondiale est si pauvre que ses émissions ne sont absolument pas significatives. Tout en étant le groupe dont la croissance est apparemment la plus élevée. Les ménages en Inde qui gagnent moins de 3000 roupies par mois (43 € - 66 CHF) consomment par tête un cinquième de l’électricité et un septième du carburant utilisés par un ménage ayant un revenu de 30 000 roupies ou plus. Ceux qui dorment dans la rue ne consomment presque rien. Ceux qui vivent en fouillant les ordures (une part importante des citadins déshérités) ont le plus souvent un solde négatif d’émission de gaz à effet de serre.

De plus, une bonne part des émissions pour lesquelles les pays pauvres sont tenus responsables devraient en toute justice être attribuée aux nations développées. Par exemple, les torchères des compagnies pétrolières exportatrices du Nigéria ont produit plus de gaz à effet de serre que toutes les autres sources de l’Afrique sub-saharienne réunies. La déforestation dans les pays pauvres est principalement causée par l’exploitation commerciale du bois, de la viande et des aliments pour animaux destinés aux consommateurs des pays riches. Les paysans pauvres font bien moins de dégâts.

David Satterthwaite, l’auteur de cette étude, souligne que la vieille formule enseignée aux étudiants en développement, selon laquelle l’impact total (sur l’environnement) est égal à la population multipliée par la richesse et la technologie (I=PRT) est fausse. L’impact total doit être mesuré ainsi : Consommateurs x Richesse x Technologie. La majorité de la population mondiale consomme si peu qu’elle ne figure même pas dans cette équation. Et c’est elle qui a le plus d’enfants.

Alors qu’il n’y a qu’une très faible corrélation entre réchauffement global et croissance démographique, il y a par contre une forte corrélation entre réchauffement global et richesse. J’ai récemment jeté un coup d’œil sur quelques super-yachts, du style de ceux auxquels sont habitués les ministres travaillistes. J’ai d’abord parcouru les spécifications du Royal Falcon Fleet’s RFF 135, mais lorsque j’ai découvert qu’il ne consommait que 750 l. de fioul par heure, j’ai réalisé que ça n’allait pas impressionner Lord Mandelson. L’Overmarine Mangusta 105, qui pompe ses 850 l. à l’heure ne surprendrait guère à Brighton. Mais le rafiot qui a vraiment retenu mon attention est construit par Wally Yachts à Monaco. Le WallyPower 118 (qui confère aux imbéciles finis un sentiment de puissance [ En argot anglais, wally signifie imbécile - ndt ] ) consomme 3 400 l. à l’heure lorsqu’il file à 60 nœuds. Ce n’est pas loin d’un litre par seconde. Ou mesuré autrement, 31 litres au kilomètre.

Bien sûr, pour faire un vrai tabac, je devrais m’offrir du tek et des accessoires en acajou de mahogany, y ajouter quelques jet skis, ainsi qu’un mini sous-marin, transporter mes invités au port en jet privé et en hélicoptère, leur offrir des sushis de thon rouge et du caviar beluga, et pousser le monstre si rapidement que je hacherais menu au moins la moitié des espèces méditerranéennes. En tant que propriétaire d’un de ces yachts, je provoquerais plus de dégât à la biosphère en 10 minutes que la plupart des Africains ne peuvent le faire au long de toute une vie. Là ça chauffe vraiment, bébé...

L’une de mes relations qui fréquente les gens très riches me dit que dans la banlieue des banquiers, la lower Thames valley, certaines piscines extérieures sont chauffées à une température suffisante pour s’y baigner toute l’année. Les propriétaires adorent plonger dans leur piscine durant les nuits d’hiver et regarder les étoiles. Le chauffage leur coûte 3200 € (4 900 CHF) par mois. Cent mille personnes vivant comme ces banquiers épuiseraient les écosystèmes indispensables à la vie plus rapidement que 10 milliards de personnes vivant comme les paysans africains. Mais au moins, les hyper-nantis ont l’exquise attitude de ne pas se reproduire beaucoup, ainsi les vieux riches qui dénoncent la croissance démographique les laissent tranquilles.

En mai, le Sunday Times publiait un article titré : « Un club de milliardaires annonce qu’il veut réduire la surpopulation. » Il révélait que « plusieurs éminents milliardaires américains se sont rencontrés secrètement » afin de décider quelle bonne cause ils devraient défendre. « Un consensus a émergé, consistant à soutenir une stratégie s’attaquant à la croissance démographique, dénoncée en tant que menace environnementale, sociale et industrielle potentiellement désastreuse. » En d’autres termes, les ultra-riches ont décidé que ce sont les très pauvres qui polluent la planète. On peine à trouver une métaphore. C’est au-delà de la caricature.

James Lovelock, comme Sir David Attenborough et Jonathan Porritt, est l’un des soutiens du Optimum Population Trust. Ce n’est qu’une des campagnes et des organisations caritatives parmi des douzaines dont le seul but est de décourager les gens d’avoir des enfants au nom du sauvetage de la biosphère. Mais je n’ai pas réussi à trouver une seule fondation dont le seul objectif soit de s’occuper des impacts sur l’environnement des très riches.

Les tatillons pourraient argumenter que ceux qui procréent rapidement aujourd’hui pourraient s’enrichir dans le futur. Mais, alors que les hyper-nantis s’approprient une part toujours croissante et que les ressources commencent à se tarir, cette perspective, pour la plupart des très pauvres, est de plus en plus illusoire. Il y a de fortes raisons sociales pour aider les peuples à maîtriser leur démographie, mais pas du point de vue environnemental - sauf pour les populations plus aisées.

L’Optimum Population Trust ignore le fait que le monde se dirige vers une transition démographique : le taux de croissance ralentit presque partout, et selon un article publié par Nature, la population va vraisemblablement atteindre un pic au cours de ce siècle, probablement à 10 milliards. La majeure partie de cette croissance aura lieu dans des populations qui ne consomment presque rien.

Mais personne ne prévoit une évolution de la consommation. Les gens ont moins d’enfants à mesure qu’ils s’enrichissent, mais ils ne consomment pas moins - ils consomment plus. Comme le montre le mode de vie des super-riches, il n’y a pas de limite à la recherche du luxe chez l’homme. On peut s’attendre à ce que la consommation se développe parallèlement à la croissance économique jusqu’à ce que les compteurs de la biosphère atteignent la butée. Quiconque comprend cela et considère néanmoins que la population, et non pas la consommation, pose le principal problème « ne veut pas », selon les mots de Lovelock, « voir la vérité ». C’est la pire forme de paternalisme, qui accuse les pauvres des dégâts occasionnés par les riches.

Où sont donc les mouvements manifestant contre ceux qui sont pourris de fric et détruisent nos écosystèmes ? Où sont les actions menées contre les super-yachts et les jets privés ? Où donc est la Lutte de Classes quand on en a besoin ?

C’est le moment d’avoir les tripes d’appeler un chat un chat. Ce n’est pas le sexe le problème, c’est l’argent. Ce ne sont pas les pauvres le problème, ce sont les riches. 



100x100.png?~aHR0cDovL3d3dy5sZWZpZ2Fyby5
 Gaza : le rapport Goldstone renvoyé devant le Conseil de sécurité de l'ONU  Crédit photo : AP. Crédits photo : AP Le Conseil des droits de l'homme de l'ONU a adopté vendredi une résolution initiée par les Palestiniens, qui approuve le rapport dénonçant des crimes de guerre lors du conflit l'hiver dernier. Fureur côté israélien. Pour les Palestiniens, c'est l'officialisation des crimes commis par Tsahal à Gaza l'hiver dernier. Pour les […]


Les dessous du prix Nobel
Corruptionpar Thierry Meyssan* Si l’attribution du prix Nobel de la paix a donné lieu à un concert de louanges parmi les dirigeants de l’alliance atlantique, elle a aussi suscité le scepticisme dans le monde. Plutôt que de débattre des bonnes raisons qui pourraient a posteriori justifier ce choix étonnant, Thierry Meyssan expose la corruption du Comité Nobel et les liens unissant son président, Thorbjørn Jagland, aux collaborateurs d’Obama.

liste complète


nazionisme-parallelisme-nazisme-sionisme-L-1

Les forces d’occupation sionistes déguisées en personnel médical palestinien.Ces gens ne respectent vraiment rien.

By fonzibrain
http://fonzibrain.wordpress.com/2009/10/16/les-forces-d%e2%80%99occupation-sionistes-deguisees-en-personnel-medical-palestinien-ces-gens-ne-respectent-vraiment-rien/


GUERRE DE L’OR: ON VA PASSER A L’ATTAQUE NUCLEAIRE…
http://fonzibrain.wordpress.com/2009/10/16/un-peu-deconomie-en-ruine/


La torture et le bourbier de l' OTAN
http://sergeadam.blogspot.com/


 


olmertkouchner.jpg 

olmertsarko.jpg



















La France qui fait honte :

(Crimes de guerre, crimes contre l'humanité) La France, avec d’autres délégations, a refusé de participer au vote sur le projet de résolution. http://www.les-attentats-du-11-septembre-vus-par-une-conspirationniste.com/article-cette-france-qui-me-fait-honte-37692008.html


L'UE qu'on nous impose.
Exemple de la Belgique.
Pauvres Européens !



De plus en plus de jeunes dans les CPAS

Difficultés financières, éclatement des familles, assuétudes : les moins de 25 ans poussent de plus en plus fréquemment la porte des CPAS pour réclamer de l'aide.

Ils sont environ 12 000 : en Région wallonne, 1 jeune sur 25, dans la tranche d'âge des 18 à 25 ans, dépend directement d'un CPAS (Centre public d'action sociale). Ensemble, ils représentent près d'un tiers des bénéficiaires du droit à l'intégration sociale en Wallonie. « Les CPAS accueillent, de fait, une population de plus en plus jeune, relève Ricardo Cherenti, chef de service à la Fédération des CPAS de l'Union des villes et communes de Wallonie. Y compris des moins de 18 ans. »

Depuis 2002, la loi a certes changé. Elle permet dorénavant à des jeunes aux études de bénéficier de l'aide des CPAS. Est-ce cela qui justifie leur augmentation dans les statistiques ? Pas seulement. « Il y a dix ans, la population à laquelle nous étions confrontés provenait majoritairement du quart-monde, et nous ne pouvions pas faire grand-chose pour elle en termes de réinsertion socioprofessionnelle, rappelle Stéphanie Petrov, responsable de l'aide individuelle au sein du CPAS de Namur.

 

15% des Belges vivent sous le seuil de pauvreté
Un Belge sur sept, soit 15% de la population, vit sous le seuil de pauvreté en 2009, a-t-on appris, vendredi, dans les chiffres actualisés du SPF Economie sur la pauvreté, publiés à l'occasion de la Journée mondiale du refus de la misère du 17 octobre. Les chiffres sont stables par rapport à 2008 (14,7%). Est considérée comme pauvre une personne seule qui doit vivre avec moins de 878 euros nets par mois. Un ménage de deux adultes et deux enfants est considéré comme pauvre s'il dispose de moins de 1844 euros nets par mois.

En Flandre, le taux de pauvreté est de 11% et il est un des moins élevés d'Europe avec les Pays-Bas et la Suède. En Wallonie, ce taux est de 19%, similaire à celui de la Grande-Bretagne. Les chômeurs mais aussi les pensionnés sont particulièrement touchés par la pauvreté en Belgique. Un pensionné sur cinq doit boucler son budget avec un revenu inférieur au seuil de pauvreté. Si avoir un emploi est un gage contre la pauvreté, les travailleurs "pauvres" sont évalués à 4% en Belgique, soit la moitié de la moyenne de l'UE 15 (8%). Par ailleurs, les femmes ont un risque plus élevé de devenir pauvre: 16% de femmes contre 14% d'hommes. Enfin, les parents isolés (risque de 36%) et les locataires (29%) courent aussi plus de risques de sombrer dans la pauvreté.

 

15,5% de chômeurs en Wallonie (..)

Un quart des Belges craint d'être licencié

La crise a une influence sur le travail de plus de deux tiers des Belges actifs.

Près d'un tiers des personnes interrogées concèdent que l'ambiance sur le lieu de travail est tendue. Un quart des Belges interrogés précisent qu'ils craignent au quotidien d'être licenciés.(..)


En cas d'épidémie de grippe A, le gouvernement aura les mains libres
Après la Chambre jeudi soir, le Sénat a adopté vendredi, par 34 oui et 12 abstentions (Ecolo, Groen!, SLP, VB) le projet de loi permettant au gouvernement d'user de pouvoirs spéciaux en cas d'épidémie ou de pandémie de grippe. La loi donne au gouvernement des pouvoirs spéciaux qui lui permettront de prendre des mesures d'urgence en cas de nécessité. Il permet, par exemple, de réquisitionner des professionnels autres que du personnel de santé pour aider en cas de vaccination massive ou la possibilité d'organiser des distributions de médicaments. Un amendement adopté à la dernière minute précise qu'en aucun cas la vaccination ne sera obligatoire. Ecolo s'est abstenu parce que les Verts sont d'avis que le dispositif ainsi mis en place est démesuré par rapport à l'évolution de la situation. Évoqué au Sénat, le texte y a été traité dans l'urgence, jeudi soir en Commission et vendredi en séance plénière, ce qu'a d'autant plus critiqué José Daras, chef de groupe Ecolo, que la majorité n'était pas en nombre lors du vote. "C'est insupportable", s'est-il offusqué.(..)

Les tarifs des maisons de repos s'envolent


Guerres humanitaires, les nouvelles croisades
arton9305-4a32f.jpg
Jean BRICMONT
Interview de Jean Bricmont par Candice Vanhecke, réalisée dans le cadre de son mémoire de fin d’études en journalisme, à l’Université Libre de Bruxelles (2009) intitulé : Le droit d’ingérence humanitaire dans la presse française. Cas des guerres du Kosovo (1999) et de Géorgie (2008) vues par Marianne et Le Nouvel Observateur.
Candice Vanhecke : Que pensez-vous du traitement médiatique de la guerre en Ossétie du Sud qui a eu lieu l'été dernier ? Jean Bricmont : Le plus grand mal. En fait, les journalistes ont traité la guerre en Géorgie d'une manière exactement inverse à celle dont ils avaient traité la guerre du Kosovo. Pourtant, la situation en Géorgie était à bien des égards similaire à celle du Kosovo. Dans les deux cas, on était en présence d'une population entrée en dissidence par rapport au pouvoir central. Là où les deux cas divergent, c'est que le Kosovo faisait depuis longtemps partie de la Serbie, tandis que l'Ossétie du Sud a été rattachée à la Géorgie sur des bases administratives à l'époque de l'Union soviétique. C'est pourquoi la volonté des Géorgiens de récupérer l'Ossétie du Sud me semble (...) Lire la suite »


17 octobre et misère : Le second fossé de la paupérisation partout.
La première Journée Mondiale contre la misère fut lancée le 17 octobre 1987. Depuis cette date la misère s'est mondialisée. Les deux dernières années de crise ont favorisé une grande (...)
Christian Delarue

arton9284-df6e8.jpg
Fidel CASTRO
L'Empire a dominé le monde plus à travers l'économie et le mensonge que par la force. Il avait obtenu le privilège d'imprimer les devises convertibles à la fin de la Deuxième Guerre mondiale, il monopolisait l'arme atomique, il disposait de la quasi-totalité de l'or du monde et il était le seul producteur à grande échelle mondiale d'équipements de production, de biens de consommation, de denrées alimentaires et de services. Il se heurtait toutefois à une limite quand il voulait faire fonctionner la planche à billets : leur garantie en or aux prix constants de 35 dollars l'once Troy. Il en fut ainsi pendant vingt-cinq ans, jusqu'au 15 août 1971 où, par décret présidentiel de Richard Nixon, les Etats-Unis rompirent unilatéralement leur engagement international et escroquèrent le monde. (...) Lire la suite »

__________________________________________________________________________________________


USA : GrippeA/ H1N1 : Une autre action en Justice
Grippe H1N1: des personnels de santé aux USA refusent la vaccination forcée WASHINGTON - Une action en justice devait être engagée jeudi auprès d'une cour fédérale de Washington pour le compte notamment de personnels de santé de l'Etat de New York qui refusent la vaccination obligatoire contre la grippe H1N1, a dit à l'AFP un avocat les représentant. Ce avocat, Jim Turner du...
Cette note a été publiée le 15.10.2009
Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici

Vaccins : les conséquences de la vaccination

Silence on vaccine ! h ttp://video.google.com/videoplay?docid=8503852033482537965 #
Cette note a été publiée le 15.10.2009
Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici

GrippeA | H1N1 | Sos-Justice.com | Aidez-nous à Dévoiler la Vérité !

Communiqué de Sos Justice & Droits de l'Homme GrippeA | H1N1 | Sos-Justice.com Aidez-nous à Dévoiler la Vérité ! http://www.youtube.com/watch?v=8SpEzpmBKVA        
Cette note a été publiée le 14.10.2009
Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


GrippeA/H1N1 : Alerte : vaccination de force

Alerte : vaccination de force dans les écoles françaises. Prenez les devants en adressant la déclaration d'opposition à la vaccination aux Directeurs des établissements scolaires auprès desquels sont scolarisés vos enfants. La déclaration d'opposition ici :...
Cette note a été publiée le 12.10.2009
Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici

Pétition en ligne : Soutenir le Président Tchèque pour bloquer le traité de Lisbonne
Mardi 6 octobre 2009 Vous pouvez apporter votre modeste contribution, au Président Vaclav Klaus en lui faisant savoir que vous le soutenez dans son ultime tentative de bloquer l’application du traité de Lisbonne en 2010. Dites une dernière fois : NON au traité de Lisbonne. Signez la pétition : http://www.petitiononline.com/sptklaus/petition.html...
Cette note a été publiée le 07.10.2009
Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici

GrippeA/H1N1 : RIM, une radio de propagande en faveur du Nouvel Ordre Mondial ?

Radio Ici et Maintenant : un instrument de propagande en faveur du Nouvel Ordre Mondial et de la pensée unique ? Ne faudrait-il pas toucher aux vaches sacrées, aux Illuminati et aux promoteurs du Nouvel Ordre Mondial ? Si nous avions encore un doute que la Presse est à la botte du pouvoir, nous en avons encore ici, la énième confirmation....
Cette note a été publiée le 07.10.2009
Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


Pédophilie : Pétition contre le soutien à Roman Polanski

Contre le soutien à Roman Polanski URL Courte : http://5087.lapetition.be/ Mr Roman polanski a été accusé de viol sur mineur de 13 ans en 1977. Le procès n'a pu avoir lieu car Mr Polanski a préféré prendre la fuite. Il y a quelques jours, les Etats-unis ont réclamé son extradition, Frédéric Mitterrand, ministre de la culture ainsi qu'un grand nombre...
Cette note a été publiée le 07.10.2009
Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


GrippeA/H1N1 : Communiqué de SOS JUSTICE

Les moyens pour vous informer sur le suivi de nos actions   Vaccin H1N1 | Sos-Justice.com Demande Enquête criminelle http://www.youtube.com/watch?v=Em8b504i7Jk GrippeA/Vaccin H1N1 | Sos-Justice.com Aidez- nous à Dévoiler la Vérité http://www.youtube.com/watch?v=85YlDOHLysE
Cette note a été publiée le 06.10.2009
Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


GrippeA/H1N1 : Les pétitions

Nous vous remercions de signer les pétitions mises en ligne pour vous : 1 - GrippeA/H1N1 : Vaccin ou arme de destruction massive ? Arrêt immédiat de la campagne de vaccination ! http://www.mesopinions.com/Grippe-A-H1N1---Vaccin-ou-arme-de-destruction-massive---Arret-immediat-de-la-campagne-de-vaccination---petition-petitions-8dbd7f895ccf063d65ca916cf5ad1671.html...
Cette note a été publiée le 05.10.2009
Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


GrippeA/H1N1 : Les chaînes Infos de Sos Justice

Puisque la Presse à la botte du Pouvoir dictatorial nous musèle, nous avons décidé de créer nos propres chaînes d'information. Nous vous invitons à rentrer ces deux liens dans vos favoris afin de rester près de nous et que nous puissions vous donner les dernières informations utiles pour vous, vos enfants, vos familles....
Cette note a été publiée le 05.10.2009
Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


GrippeA/H1N1 : Faire un don

Dossier GrippeA/H1N1 Nous assurons la gestion de ce dossier depuis le mois de Juillet 2009 gratuitement dans l'intérêt du Peuple français et nous avons besoin de votre soutien financier pour poursuivre nos actions tant en Justice, que dans les domaines social et humanitaire. Aidez-nous à répandre la vérité ! Faites un don et soutenez-nous pour dénoncer...
Cette note a été publiée le 05.10.2009
Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


GrippeA/H1N1: les certificats pour ceux qui ne veulent pas se faire vacciner

A DIFFUSER LARGEMENT AUTOUR DE VOUS L'association SOS JUSTICE  & Droits de l'Homme communique les documents nécessaires pour  tous ceux qui ne souhaitent pas se faire vacciner ni faire vacciner leurs enfants. Tous les vaccins sont dangereux pour la santé et l'association estime que le vaccin contre la GrippeA/H1N1 est particulièrement dangereux...
Cette note a été publiée le 05.10.2009
Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


29 janvier 2009 à Davos. Recep Erdogan accuse Israël de crimes de guerre à Gaza devant un Shimon Peres interloqué qui n'en croit pas ses écouteurs.

Le courage de la Turquie
http://chiron.over-blog.org/article-relations-israelo-turques-une-nouvelle-ere-37682023.html



Vaccins armes biologiques ?
http://artdevivresain.over-blog.com/article-le-vaccin-sauve-t-il-la-vie-ou-doit-il-au-contraire-se-reveler-fatal--37606947.html


blog-jacques.jpg 


mentation des salaires de les services publics
  • Que les bouches continuent de s'ouvrir
  • Roman Polanski a beaucoup d’amis
  • "Siné-hebdo" dans les kiosques le 14 octobre
  • "Cheminots" : un film à voir
  • liste complète 


    demota.jpg 
    Le plus violent des chocs pétroliers n'est rien face à ce que nous réserve le marché des terres rares...

    Le premier des graphiques que vous avez sous les yeux présente l'évolution de l'indice phare des terres rares, le DREI. (..)

    tr_graph_3.gif

    Dines a évoqué à plusieurs reprises trois secrets qui lui donnent la certitude que le monde est à un moment clé de sa dépendance aux terres rares. Ces trois secrets, les voici...


    - Augmentation de la demande -- augmentation des prix...

    - L'offre en terre rare était déjà à un niveau dangereusement bas...

    Ce n'est pas nouveau, la Chine est un grand pays, qui rassemble pratiquement 20% de la population mondiale. Depuis quelques décennies, la volonté chinoise est de devenir la plus grande puissance du monde.

    Pour cela, la Chine se donne les moyens et s'approprie de grandes quantités de matières premières un peu partout dans le monde, notamment en Australie -- c'est le premier consommateur de matières de la planète.


    (..) ici :
    la-chronique@publications-agora.fr



    Nouvelles menaces de frappes contre l'Iran

    L’ancien adjoint au Ministre de la Défense Israélien, Ephraim Sneh, a indiqué dans une interview avec le journal Britannique Sunday Times du 11 octobre dernier que si les sanctions contre l'Iran ne…

    Pour lire la suite cliquez ici


    Soyons de vrais humains (Chavez, vidéo. Un régal !)
    Le front moral et les valeurs du socialisme
    http://lesbourdins.chez-alice.fr/JY/Divers/zNew/Chavez-01.htm



    Partager cet article
    Repost0
    16 octobre 2009 5 16 /10 /octobre /2009 09:22

    Polanski, Frédéric Mitterrand,  Con-Bandit et les autres...
    Ils font l'actualité, aujourd'hui
    (pendant qu'on casse tout en France, en toute discrétion)


    Roman Polański en 2004, prenant le globe de Cristal du Festival international du film de Karlovy Vary pour l'ensemble de sa carrièreFrédéric Mitterrand, en 2008.Daniel Cohn-Bendit Europe Ecologie 2009-06-03.jpg

    Sujet (Auto) censuré
    par mesure de précaution

     
    Carla-nue-debout-j.jpg

    Par contre, je peux publier la femme nue,
    puisque Yahoo l'a fait le 15.10.9.
    Vous avez reconnu Carla,
    elle va être mise aux enchères prochainement
    (la photo, pas la Première Dame de France).

    Elle est pas belle, la vie
    en France aujourd'hui,
    avec Sarko 1er ?
    Casse sociale, pré-dictature, scandales...

    NS-grandi---de-Gaulle--Laplote-copie-1.j
    http://laplote.over-blog.fr

    De Gaulle est ravi.
    Eux aussi :


    dominiquedevillepin220px-FBayrou_Est%C3%A9rel.jpgLe député européen Benoît Hamon 

    A suivre ...  
                         (montage d' Eva)  

    Et pendant que le bon peuple
    s'amuse avec les jeux du Pouvoir, 
    les lois les plus iniques passent..
    en toute discrétion
    comme celle, à l'instant, 
    du redécoupage électoral,
    avec des circonscriptions taillées sur mesure
    pour reprendre en mains, par ex, la Capitale.
    Je cite la Député PS Danièle Hoffman-Rispal :
    "Vous voulez qu'on vote pour redessiner
    les futurs contours de notre perte d'élection" ?


    ______________________________________________________________________________


    Journalistes et clubs presse

    Une curiosité :

    J'ai arrêté mes blogs sos-crise
    et r-sistons à la désinformation,
    voici 15 jours,
    et j'ai presque autant de lecteurs,
    je suis toujours au TOP pour ces 2 blogs,
    et on continue de s'abonner à mes blogs !!!
    Comprenne qui pourra ...



     paysage-chinois-mgne.jpg


       Eva lue en Chine - Traduction ???

    周星星尾批:也許作者彼德弗杭森 (Peter Franssen) 有極左的思想籠罩著全文批到達賴喇嘛讓我感覺不對勁,沒大力抨擊中國漢人的漢化/殖民力量也讓我覺得不妥;但我卻非常欣賞該文的層次,把新疆問題的全球化面向解釋得很清楚。

    再回到熱比婭議題:我依舊反對視熱比婭為恐怖份子;但我覺得,此時此刻對台灣來說邀訪她還不是時候。別捅到蜂窩,害全台灣的利益都被螫。

    在此提供轉載該文的網址,圖文並茂:

    http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/article-33911892.html 


    對譯文有指教者,敬請惠賜。盼該中文譯文略有些用處。


    C'est du chinois pour moi... !



    ________________________________________________________________________________________________________



    Sélection de liens



     

    Journal des bonnes nouvelles du 16/10/09



    PESTICIDES





    OGM






    TELEPHONIE MOBILE 


    La Cyber @ction  313 : Grenelle de la téléphonie mobile : En finir avec les certitudes officielles ! est en archives




    ALGUES VERTES

    Bretagne Algues vertes. Le site d'Hillion va fermer 


    Bien que le vote soit secret, on sait que ni le conseil régional de Bretagne, ni les quatre départements bretons n'ont approuvé ce texte,
    Concernant les algues vertes, le comité de bassin a voté une motion à la quasi-unanimité, appelant le gouvernement à prendre « des décisions politiques fondamentales » pour réduire le phénomène.
    http://www.actualites-news-environnement.com/21691-comite-bassin-loire-bretagne-strategie-bon-etat-eaux-2015.html

    http://www.cyberacteurs.org/actions/lettre_rapide.php?id=448



    vaccins-diaboliques-j.jpg
    Des nouvelles de SOS-Justice :


    1 - Nous avons fait l'objet d'attaques informatiques et nous avons passé près de 8 jours à remettre en ordre notre système informatique. L'une des raisons de notre silence de ces derniers jours.


    2 - Nous devons avancer sur nos actions judiciaires et nous ne pouvons pas perdre de temps à recréer le carnet d'adresses de nos correspondants.


    3 - Nous avons des informations à vous communiquer qui nous semblent relever de la plus haute importance pour vous et pour vos enfants, et nous vous prions de bien vouloir prendre connaissance des derniers articles et de la vidéo mise en ligne pour votre bonne information.


    4 - Pour les adultes qui ne souhaitent pas se faire vacciner et pour les parents qui ont des enfants scolarisés et qui ne souhaitent pas les faire vacciner. Vous trouverez sur le blog, la lettre et la déclaration d'opposition à la vaccination, à faire signer et tamponner par votre médecin et/ou pour le directeur de l'établissement scolaire auprès duquel votre enfants est scolarisé.


    Nous vous demandons de respecter la procédure telle que nous l'avons indiquée sur le blog.


    Nous avons relevé d'autres éléments importants, ces derniers jours, que nous porterons très prochainement à votre connaissance.


    Sachez néanmoins que l'Etat semble se diriger vers une obligation vaccinale. Les personnels civil et militaire de la Gendarmerie ont l'obligation de se faire vacciner ainsi que leur famille. Ce que nous ne pouvons pas accepter en l'état actuel de la procédure et du contexte général dans lequel cette vaccination de masse a été organisée.


    Nous avons soulevé des preuves que cette pandémie a été organisée de toutes pièces depuis plus de 2 ans. Nous ne voyons pas pour notre part où réside la nécessité de vacciner les populations contre un virus bénin avec un vaccin qui ne manquera pas de laisser des séquelles graves sur le plan de la santé, quand il ne participera pas à provoquer des décès.


    Il existe déjà des victimes de la vaccination aux USA, celle-ci ayant débuté dès les premiers jours d'octobre.


    Afin de ne pas vous laisser sans nouvelles, la presse nous boudant, nous avons donc créé ce blog d'information pour vous informer sur le suivi de nos actions et sur les moyens de vous prémunir contre une décision arbitraire de vaccination de masse. Nous vous demandons de rester attentifs aux informations régulières que nous vous communiquerons par le biais de notre blog d'information et de nos vidéos.


    Nous remercions les derniers signataires des pétitions et ceux qui nous ont adressé des dons.


    Nous avons besoin de vous pour nous aider à dévoiler la vérité sur la pandémie de la GrippeA/H1N1. Nous vous remercions en conséquence de bien vouloir diffuser largement autour de vous la présente Newsletter, afin que le plus grand nombre puisse en profiter.


    Pour celles et ceux qui ne souhaitent pas recevoir notre Newsletter, il leur suffira de se désinscrire "uniquement" par le biais du formulaire du blog. Merci de respecter cette procédure car nous n'aurons pas le temps de les désinscrire compte tenu de la proximité de la campagne de vaccination et des derniers éléments que nous devons mettre en ordre.


    Nous vous remercions pour votre attention et vous disons à très bientôt.


    Bien cordialement.

    L'équipe de Sos Justice.

    (http://dossiers-sosjustice.hautetfort.com/).

    Veuillez trouver ci-dessous les dernières publications du blog Dossiers SOS JUSTICE (http://dossiers-sosjustice.hautetfort.com/).


    USA: GrippeA/ H1N1: Une autre action en Justice

    Grippe H1N1: Des personnels de santé aux USA refusent la vaccination forcée WASHINGTON - Une action en justice devait être engagée jeudi auprès d'une cour fédérale de Washington pour le compte notamment de personnels de santé de l'Etat de New York qui refusent la vaccination obligatoire contre la grippe H1N1, a dit à l'AFP un avocat les représentant. Ce avocat, Jim Turner du...

    Cette note a été publiée le 15.10.2009

    Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


    Vaccins: Les conséquences de la vaccination

    Silence on vaccine! http://video.google.com/videoplay?docid=8503852033482537965 #

    Cette note a été publiée le 15.10.2009

    Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


    GrippeA | H1N1 | Sos-Justice.com | Aidez-nous à Dévoiler la Vérité!

    Communiqué de Sos Justice & Droits de l'Homme GrippeA | H1N1 | Sos-Justice.com Aidez-nous à Dévoiler la Vérité!

    http://www.youtube.com/watch?v=8SpEzpmBKVA        

    Cette note a été publiée le 14.10.2009

    Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


    GrippeA/H1N1: Alerte: vaccination de force

    Alerte: Vaccination de force dans les écoles françaises. Prenez les devants en adressant la déclaration d'opposition à la vaccination aux Directeurs des établissements scolaires auprès desquels sont scolarisés vos enfants. La déclaration d'opposition ici: ...

    Cette note a été publiée le 12.10.2009

    Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


    Pétition en ligne: Soutenir le Président Tchèque pour bloquer le traité de Lisbonne

    Mardi 6 octobre 2009 Vous pouvez apporter votre modeste contribution, au Président Vaclav Klaus en lui faisant savoir que vous le soutenez dans son ultime tentative de bloquer l’application du traité de Lisbonne en 2010. Dites une dernière fois: NON au traité de Lisbonne. Signez la pétition: http://www.petitiononline.com/sptklaus/petition.html...

    Cette note a été publiée le 07.10.2009

    Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


    GrippeA/H1N1: RIM, une radio de propagande en faveur du Nouvel Ordre Mondial?

    Radio Ici et Maintenant: Un instrument de propagande en faveur du Nouvel Ordre Mondial et de la pensée unique? Ne faudrait-il pas toucher aux vaches sacrées, aux Illuminati et aux promoteurs du Nouvel Ordre Mondial? Si nous avions encore un doute que la Presse est à la botte du pouvoir, nous en avons encore ici, la énième confirmation....

    Cette note a été publiée le 07.10.2009

    Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


    GrippeA/H1N1: Communiqué de SOS JUSTICE

    Les moyens pour vous informer sur le suivi de nos actions   Vaccin H1N1 | Sos-Justice.com Demande Enquête criminelle http://www.youtube.com/watch?v=Em8b504i7Jk GrippeA/Vaccin H1N1 | Sos-Justice.com Aidez- nous à Dévoiler la Vérité http://www.youtube.com/watch?v=85YlDOHLysE

     

    Cette note a été publiée le 06.10.2009

    Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


    GrippeA/H1N1: Les pétitions

    Nous vous remercions de signer les pétitions mises en ligne pour vous: 1 - GrippeA/H1N1: Vaccin ou arme de destruction massive? Arrêt immédiat de la campagne de vaccination! http://www.mesopinions.com/Grippe-A-H1N1---Vaccin-ou-arme-de-destruction-massive---Arret-immediat-de-la-campagne-

    Partager cet article
    Repost0
    15 octobre 2009 4 15 /10 /octobre /2009 21:31
                                              
    GEAB N°38 est disponible! Crise systémique globale - L'Union Européenne à la croisée des chemins en 2010 : complice ou victime de l'effondrement du Dollar ? 

    Un texte essentiel:
    L'UE à la croisée des chemins

    GEAB N°38 est disponible! Crise systémique globale - L'Union Européenne à la croisée des chemins en 2010 : complice ou victime de l'effondrement du Dollar ?

    Communiqué public GEAB N°38 (15 Octobre 2009)

    Les grandes tendances des phases 4 et 5 de la crise systémique globale (phase de décantation et phase de dislocation géopolitique mondiale) se dévoilent chaque jour un peu plus (1). Tout le monde a désormais compris que les Etats-Unis sont emportés dans une spirale incontrôlable associant insolvabilité généralisée du pays et incompétence flagrante des élites US à mettre en œuvre les solutions nécessaires. La cessation de paiement annoncée des Etats-Unis est bien en cours comme l'illustrent la chute du Dollar et la fuite des capitaux hors du pays : seuls le nom du liquidateur et la reconnaissance de la faillite sont encore inconnus, mais cela ne saurait tarder. Et, à l'image de son leader, l'Occident, dont le Japon s'éloigne un peu plus chaque jour avec la mise en œuvre de ses nouvelles orientations politiques, économiques, financières et diplomatiques (2), est déjà en pleine déliquescence à l'image de l'OTAN en Afghanistan (3).

    Ainsi, selon LEAP/E2020, l'année 2010 va placer l'Union européenne au cœur de quatre contraintes stratégiques qui vont lui imposer des choix urgents dans un contexte d'effondrement accéléré du camp occidental, que l'on pourrait simplifier en le résumant au destin du Dollar US. Ces choix définiront durablement le rôle des Européens dans le monde d'après la crise. Soit ils s'affirmeront comme des acteurs-clés de la structuration du monde de demain en affirmant leur propre vision de l'avenir et en cherchant les partenaires ad hoc sans exclusive ; soit ils se contenteront d'être des victimes consentantes du naufrage de l'Occident en suivant aveuglément Washington dans sa descente aux enfers. Dans le premier cas, l'UE assumerait pleinement sa finalité historique de redonner aux Européens la maîtrise de leur destin collectif ; dans le second, elle se révèlerait n'être que le pendant occidental du Comecon (4), appendice sans avenir de la superpuissance tutélaire.

    Les tendances lourdes sont déjà identifiables et vont, selon notre équipe, fortement pousser l'Europe dans des directions anticipables dès aujourd'hui. Cela dit, la faiblesse intellectuelle de l'actuel leadership politique européen (Union et Etats membres confondus) oblige à moduler les pronostics.

    Dans tous les cas, l'UE étant la première puissance économique et commerciale mondiale (5), les conséquences de ces évolutions auront un impact direct et rapide dans le monde entier sur de nombreux facteurs économiques, financiers et géopolitiques essentiels : taux de change, prix des matières premières, croissance, systèmes sociaux, équilibres budgétaires, gouvernance mondiale.

    Dans ce GEAB N°38, outre ses recommandations stratégiques et opérationnelles pour faire face à la crise et ses anticipations 2009-2014 des risques-pays face à la crise, notre équipe analyse donc les quatre contraintes stratégiques pour lesquelles l'UE va devoir, dès 2010, apporter des réponses lourdes de conséquences, à savoir :

    1. Faire face à la rupture du système monétaire fondé sur le Dollar et éviter de se retrouver sans recours devant la perspective d'1EUR=2USD
     
    2. Eviter l'explosion des déficits budgétaires à la mode américaine et britannique
     
    3. Répondre à l'aggravation de la crise Iran/Israël/USA et de la guerre en Afghanistan en définissant une position spécifiquement européenne
     
    4. Apprendre à travailler de manière indépendante et constructive avec les nouveaux acteurs clés du monde d'après la crise : Chine, Inde, Brésil et Russie notamment.

    En effet, sur tous ces points cruciaux pour les Européens et le reste du monde, il n'est pas envisageable d’attendre au-delà de 2011. Il suffit pour s'en rendre compte d'imaginer que les Européens restent collectivement passifs face à ces quatre contraintes pour se rendre compte de l'impossibilité d'attendre au-delà de 2010 :

    1. Ainsi, si les Européens se contentent de regarder le Dollar couler, leurs exportations vers les Etats-Unis et de nombreux autres pays aux monnaies liées au Dollar US vont d'ici un an être totalement sinistrées, aggravant la crise économique et sociale dans l'UE.
     
    2. Si les Européens, et surtout les dirigeants de la zone Euro, laissent filer les déficits publics, à l'image de ce que fait la France, la zone Euro va être soumise très vite à des conflits internes brutaux entre Européens du Nord et Européens du Sud.

    3. Si les dirigeants européens se contentent de suivre l'axe Israël/Washington dans la question du nucléaire iranien et d'emboîter le pas à l'administration Obama pour l'Afghanistan, ils vont entrer dans un processus de confrontation avec leurs opinions publiques pour lequel ils ne sont ni préparés, ni en position de force, gage d'instabilité politique grave au sein de chaque Etats membres.

    4. Si les Européens refusent de discuter de manière indépendante de leurs intérêts communs éventuels avec les Chinois, les Indiens, les Brésiliens et les Russes, ils se privent tout simplement de tout moyen de faire valoir leur vision des choses en ce qui concerne les trois contraintes précédentes puisque ces pays représentent aujourd'hui les puissances sans lesquelles rien de décisif ne peut plus être mis en œuvre (6).

    Evolution historique de la part du PNB mondial du tandem Chine-Inde (1500-2008) - Sources : Bloomberg / Gluskin Sheff - 2009
    Evolution historique de la part du PNB mondial du tandem Chine-Inde (1500-2008) - Sources : Bloomberg / Gluskin Sheff - 2009

    Selon nos chercheurs, il est donc certain que 2010 est une année cruciale pour les Européens et leur avenir collectif. La position de l'UE, et plus particulièrement de la zone Euro, face au Dollar va être déterminante pour les Européens, comme pour le Dollar et l'ordre monétaire mondial. Non pas que les Européens aient choisi l'année (2010) ou le sujet (le Dollar) (les dirigeants de l'Euroland préfèreraient certainement continuer leur « business as usual »), mais l'Histoire est douée d'une remarquable ironie qui met les « alliés » des Etats-Unis désormais au pied du mur : sombrer maintenant avec Washington ou s'en sortir sans Washington.

    Or, à l'image du déroulement de l'ensemble des phénomènes impliqués dans la crise systémique globale en cours, le temps connaît une forte contraction : tout va beaucoup plus vite. A ce propos, on peut d'ailleurs s'étonner de voir les « experts » en tout genre présenter comme farfelu l'article de Robert Fisk « Le crépuscule du Dollar » (7), rapportant que Russes, Chinois, Français, Japonais et pays pétroliers du Golfe discuteraient une quotation des prix du pétrole dans une autre devise que le Dollar US d'ici neuf ans. Pour LEAP/E2020, le seul élément surprenant de cette information tient au délai de neuf ans. Cette évolution surviendra bien plus vite, d'ici 2 ans, sous la pression des évènements.

    Rappelons-nous le monde d'il y a neuf ans pour comprendre l'extraordinaire accélération de l'Histoire que constitue cette crise : il y a neuf ans, G. W. Bush venait tout juste d'être élu ; le 11 Septembre n'aurait lieu que deux ans plus tard ; les Etats-Unis ne s'étaient pas encore enlisés en Afghanistan et en Irak ; Katrina n'avait pas encore rasé la Nouvelle-Orléans ; un Euro valait 0,9 Dollar ; la Russie n'était qu'un pays à la dérive ; l'UE croyait élaborer une constitution populaire ; la Chine était un acteur international pauvre ; l'économie US était montrée en exemple au monde et le Royaume-Uni faisait la leçon ultra-libérale à toute l'Europe ; les banques d'affaires de Wall Street paraissaient invincibles, … la liste pourrait continuer longuement. Ce qui en ressort c'est que chacun de ces évènements aurait paru impensable à la plupart des « experts » quelques semaines seulement avant qu'ils surviennent. Alors penser qu'il faudra neuf ans pour payer le pétrole en autre chose qu'en Dollar, monnaie qui ne tient plus que par la volonté (de plus en plus mauvaise) des banques centrales à acheter, acheter et encore acheter cette devise pour éviter qu'elle ne s'effondre, c'est franchement faire preuve d'une naïveté historique désarmante.

    Déjà au second trimestre, les banques centrales du monde entier ont entrepris de mettre fin à leur accumulation de Dollars US (le Dollar n'a en effet représenté que 37% de leurs achats de devises alors qu'il représente 63% des réserves) (8). Déjà en Juillet 2009, ce sont près de 100 Milliards USD de capitaux nets qui ont quitté les Etats-Unis (9), et ce au moment même où le pays prétend réussir à faire entrer dans ses caisses plus de 100 milliards USD par mois pour financer le déficit fédéral (sans parler des autres déficits publics).

    Dans ce cadre, une question essentielle se pose : qui achète vraiment ces 100 milliards de Bons du Trésor US chaque mois ? Certainement pas les citoyens américains qui sont endettés au-delà du raisonnable et n'ont plus ni épargne, ni crédit. Certainement pas les opérateurs privés étrangers qui s'inquiètent chaque jour un peu plus de l'état de santé des Etats-Unis. Certainement pas non plus les banques centrales chinoise, russe, japonaise qui entreprennent, d’un côté de cesser leurs achats de bons à long terme, et de l’autre, de commencer à vendre les T-Bonds ou à transformer leurs bons à long terme en bons à court terme. Etrangement, seule la Banque d'Angleterre semble avoir encore cet appétit (10). Alors, il ne reste plus que les « usual suspects », à savoir la Fed et son réseau de «
    primary dealers », c'est-à-dire de la « planche à billet » d'une ampleur bien plus importante que celle reconnue par la Fed avec sa politique de « quantitative easing » officielle.
     

    Evolution des achats étrangers de bons du Trésor US à long terme (1979 – 2009) - Source : Market Oracle / Sean Brodick - 09/2009
    Evolution des achats étrangers de bons du Trésor US à long terme (1979 – 2009) - Source : Market Oracle / Sean Brodick - 09/2009

    Avec l'annonce de budgets fédéraux en déficit de 1.000 milliards USD par an sur la décennie à venir (11), qui peut honnêtement penser que le reste du monde va accepter pendant encore neuf ans d'être payé en monnaie de singe ? Peut-être ceux qui pensaient impossible l'effondrement de Wall Street en Septembre dernier ? Ou qui croyaient qu'Obama allait changer l'Amérique et le monde (12) ? Ou qui persistent à croire que le consommateur américain va renaître de ses cendres et alimenter l' « impossible reprise » (13) ?

    Contrairement à l’année dernière, l'actuelle rechute du Dollar ne bénéficiera pas d'un répit inespéré du fait de la panique. Cette fois-ci, la devise américaine fait figure d'épouvantail et non plus de refuge, car le découplage du reste du monde (Asie, Amérique du Sud et Europe en particulier) est à l'œuvre (14). C'est d'ailleurs pour cela que 2010 est une année si cruciale pour les Européens. S'ils laissent les évolutions en cours se poursuivre, c’est l'Euro qui va devenir une monnaie-refuge et son cours étouffera l'économie européenne. La zone Euro doit donc devenir plus agressive et débattre avec les autres grands acteurs économiques et financiers pour éviter cette situation, pour éviter que l'Euro ne s'envole face au Yuan, au Yen et autres monnaies de ses partenaires commerciaux.

    En fait, sur ce point, elle n'a pas vraiment le choix, car acheter chaque jour des milliards USD qui valent de moins en moins étant donné le rythme croissant auquel ils sont créés, ne peut pas tenir lieu de politique durable (15). Et qui plus est, celle qui dispose vraiment d’une marge de manœuvre pour négocier au FMI, c'est bien l'UE, tant pour supprimer le droit de véto des Etats-Unis que pour faire de la place aux puissances « ré-émergentes » (16).


    Poids des principaux acteurs dans la richesse mondiale - Source : FMI - 2009
    Poids des principaux acteurs dans la richesse mondiale - Source : FMI - 2009

    Comme souvent, ce sont les évènements extérieurs qui vont imposer aux Européens d'agir de manière unie et volontariste. En l'occurrence, pour LEAP/E2020, le Dollar va être l'un des puissants aiguillons de l'action européenne de l'année 2010.

    Et l'Histoire, dont l'équipe de LEAP/E2020 souligne toujours que son seul « sens » est celui de l'ironie, s'apprête visiblement à donner aux Européens un rôle que tout le monde s'attendait à voir jouer par les Chinois…

    ---------
    Notes:

    (1) Voir GEAB précédents.

    (2) Voir GEAB N°37 à ce sujet. Le changement radical de politique monétaire est en soi le coup le plus brutal porté au Dollar et aux achats de Bons du Trésor US par un « allié » depuis des décennies.

    (3) Des Pays-Bas à l'Allemagne ou l'Italie, les pays de l'Alliance engagés dans le conflit afghan évoquent de plus en plus ouvertement leur désir de se dégager d'Afghanistan en 2010, tandis que le Japon a annoncé l'arrêt de son soutien logistique à la coalition.

    (4) Organisation d'entraide économique du bloc communiste, dirigée par l'URSS, et qui fut dissoute deux ans après la chute du Mur de Berlin. Source :
    Wikipedia

    (5) L'UE est par ailleurs la seule dotée d'une monnaie pouvant jouer un rôle d'alternative au Dollar US, tout en détenant les troisièmes réserves mondiales d'actifs libellés en Dollars et les plus grandes réserves d'or de la planète, et en ayant un commerce extérieur peu dépendant du consommateur américain. Coincée dans une situation intenable, elle représente un acteur extrêmement puissant, devenu cette année la zone la plus riche du monde devant l'Amérique du Nord. Source :
    Bloomberg, 15/09/2009

    (6) Comme l'a bien constaté Barack Obama en signalant la fin du G7, et comme l'illustre le graphique ci-dessous. En effet, non seulement le tandem Chine-Inde a vu sa part du PNB mondial augmenter de près d'un tiers en 10 ans, mais, en plus, sur la longue durée, mis à part les deux derniers siècles, ces deux pays ont représenté en général près de 50% de la richesse mondiale. Difficile pour les Européens de faire l'impasse sur ce « détail durable ».

    (7) Sources :
    The Independent, 06/10/2009 et pour des versions linguistiques en traduction libre : « Le crépuscule du Dollar », Contre-Info, 07/10/2009 ;

    (8) Source :
    Bloomberg, 12/10/2009

    (9) Source :
    ShockedInvestor, 16/09/2009

    (10) Mais vu l'état des finances publiques britanniques, cela ne peut pas être d'un bien grand secours pour les Etats-Unis. Le parti conservateur semble en effet prêt à jouer le rôle du FMI avec son programme de coupes radicales dans les dépenses publiques tandis que Gordon Brown vend les « bijoux de famille » de l'Etat. Sources :
    BBC, 06/10/2009 ; BBC, 12/10/2009

    (11) Et on peut supposer sans grande crainte de se tromper que ces estimations seront très inférieures à la réalité puisqu'elles s'appuient sur les prévisions de croissance du gouvernement fédéral. Source :
    US Congressional Budget Office, 08/2009

    (12) Visiblement, il en reste encore quelques uns, par exemple dans les neiges norvégiennes, parmi ceux en charge du Nobel de la paix.

    (13) Voir GEAB N°37

    14) Voir les anticipations des risques-pays face à la crise dans ce GEAB N°38.

    (15) C'est d'ailleurs l'un des messages qu'ont voulu faire passer les citoyens japonais en changeant radicalement le pouvoir en place à Tokyo il y a un peu plus d'un mois.

    (16) Quand on connaît l'Histoire, il est en effet un peu difficile d'appeler la Chine, l'Inde ou la Russie des puissances « émergentes ».

    Jeudi 15 Octobre 2009

    Dans la même rubrique :
                                                         NOM-grippe_bancaire.jpg
                                                                                    

    Les criminels de guerre sont
    devenus arbitres de la loi


    11-9-j.jpg


    Le deux poids deux mesures de l’action du régime israélien est excessif pour tous sauf pour l’Étasunien manipulé. Même un chroniqueur du Jerusalem Post, justement israélien, peut reconnaître la manifestation de ce double standard dans :

    « Tout Israël parle désormais d'une seule voix contre le Rapport Goldstone...

     

    C'est l’idée que se fait tout Israélien de la manière juste : Nous sommes en droit de faire toutes les horreurs que nous voulons aux Palestiniens car, par définition, ce que nous leur faisons, c’est de la légitime défense. Ils n’ont pas pour autant le droit de lever un doigt contre nous car, par définition, tout ce qu'ils nous font, c'est du terrorisme.

     

    Il en est ainsi depuis toujours, c'est la manière dont fut menée l'Opération Plomb Fondu (Cast Lead).

     

    Et il n'y a pas de limites à notre droit à l'autodéfense. Rien de ‘’disproportionné’’ n’existe.

     

    À Gaza, nous pouvons détruire délibérément des milliers de maisons, le parlement, le ministère de la Justice et de l'Intérieur, les tribunaux, l’unique moulin à farine, le principal élevage de volailles, l’équipement de traitement des eaux usées, les puits et Dieu sait quoi encore.

     

    Délibérément.

     

    Pourquoi ? Parce que nous sommes meilleurs qu'eux. Parce que nous sommes une démocratie et que c'est une bande d'islamo-fascistes. Parce que la nôtre est une culture de la vie et la leur est une culture de mort. Parce qu'ils ne sont pas en mesure de nous détruire et tout ce que nous disons c'est donner une chance à la paix.

     

    Les Goldstone du monde qualifient cela d’hypocrisie, de deux poids deux mesures. Comment osent-ils ! Par ici nous appelons cela de la limpidité morale. » Rattling the Cage: Our exclusive right to self-defense, par Larry Derfner, 8 octobre 2009.

     

    Personne ne lira jamais cela dans le New York Times ou le Washington Post, ni ne l'entendra d’une source d’information étasunienne. A la différence des journaux israéliens, les médias étasuniens sont de parfaits porte-voix du Lobby d'Israël. Jamais une parole critique n’est entendue.

     

    Cela sera encore plus le cas maintenant car, après des années d'efforts, le lobby israélien a réussi à abroger le Premier Amendement en joignant le projet de loi contre le délit de haine à celui récemment adopté sur les crédits militaires. C’est la manière donc fonctionne le syllogisme :

     

    Il est antisémite de critiquer Israël. L'antisémitisme est un délit de haine. Critiquer Israël est donc un délit de haine.

     

    Comme le note le Jerusalem Post, ce syllogisme est de la « limpidité morale. »

     

    M. John Sawers, l'ambassadeur britannique auprès des Nations Unies, est entré dans l’arène du délit de haine quand il a dit à la radio de l'armée d’Israël que le Rapport Goldstone sur l'agression militaire d'Israël à Gaza contient « quelques détails très graves qui doivent être étudiés. »

     

    À un an près, quand l’Anti-Defamation League aura sa phalange de procureurs en place au ministère de la Justice (sic), Sawers aurait été arrêté et placé devant un tribunal. L'immunité diplomatique ne veut rien dire pour les États-Unis qui envahissent couramment d'autres pays et exécutent leurs dirigeants ou les envoient à La Haye pour les juger comme des criminels de guerre.

     

    Il n’empêche que, dans l'intervalle, le gouvernement israélien a averti Sawers et le gouvernement britannique que tout soutien envers le Rapport Goldstone entraînerait l’abolition de la double norme qui protège l'Occident et Israël, et créerait un précédent qui placerait les Britanniques sur le banc des accusés pour crimes de guerre en Irak et en Afghanistan.

     

    « Londres, » a déclaré le gouvernement israélien, « pourrait se retrouver avec des menottes s’il soutient le document [le Rapport Goldstone]. » (Joli chantage ! Eva)

     

    Dès que la cellule des délits de haine du ministère de la Justice sera en place, les juifs antisémites, comme les meneurs du mouvement pacifiste israélien et les journalistes d’Haaretz et du Jerusalem Post, pourront s'attendre à être inculpés pour délit de haine antisémite devant les tribunaux étasuniens.


    Paul  Craig  Roberts 

     

    51es9O6CvFL._SL110_.jpg

    The Tyranny of Good Intentions  

     

    Article original en anglais : How the Feds Imprison the Innocent,
    http://www.globalresearch.ca/index.php?context=va&aid=15559, publié le 6 octobre 2009 

    Traduction : Pétrus Lombard

    roberts2.jpgPaul Craig Roberts fut ministre des Finances adjoint dans l’administration Reagan. Il est coauteur de The Tyranny of Good Intentions.


    Il peut être contacté à l’adresse :
    PaulCraigRoberts


     

    famine.jpg
    La Presse

    http://pcfcapcorse.over-blog.com/article--la-faim--37589154.html

    Plus d'un milliard de personnes
    frappées par la faim dans le monde !
    Sur le blog de notre ami africain Denis Zodo


    Pour la première fois depuis 1970, le seuil historique du milliard d'affamés dans le monde a été de nouveau franchi. À l'occasion de la semaine de l'alimentation, un rapport conjoint de la FAO (l'agence de l'ONU pour l'Alimentation et l'Agriculture) et du PAM (programme alimentaire mondial) estime qu'une personne sur six souffre de la faim.

     

    «Aucune nation n'est épargnée et, comme toujours, ce sont les pays les plus pauvres et les populations les plus démunies qui en pâtissent le plus», déplore Jacques Diouf, le directeur général de la FAO. La majeure partie des personnes sous-alimentées provient, en effet, des régions du tiers-monde : Asie-Pacifique (642 millions), suivie de l'Afrique subsaharienne (265 millions), de l'Amérique latine (53 millions) puis d'une région comprenant Proche-Orient et Afrique du Nord (42 millions). Cependant, les pays développés sont également frappés. 15 millions de personnes souffrent de la faim dans les pays du industrialisés, précise le document.

     

    Augmentation des prix des denrées alimentaires

    Selon le rapport, les crises économique et alimentaire ont élevé de manière dangereuse le prix des denrées de première nécessité. Le nombre de victimes de la malnutrition a augmenté de 100 millions par rapport à l'année dernière. «Les ménages pauvres se sont trouvé dans l'obligation de réduire le nombre des repas et de consommer des aliments moins nutritifs, de diminuer les dépenses de santé et d'éducation, et de vendre leurs avoirs», souligne-t-il. Cependant, les crises n'ont fait qu'aggraver une situation déjà inquiétante. Le nombre de personnes mal nourries augmente de manière régulière depuis plus d'une décennie, effaçant les bénéfices des progrès observés dans les années 1980 et au début des années 1990.

     

    «Le problème de l'insécurité alimentaire» est «d'abord une question de mobilisation au plus haut niveau politique pour que les ressources financières nécessaires soient disponibles», à déclaré Jacques Diouf, directeur général de la FAO. «Chaque année, les soutiens à l'agriculture des pays de l'OCDE atteignent 365 milliards de dollars et les dépenses d'armement 1.340 milliards», a-t-il rappelé, dans le cadre de la Semaine mondiale de l'alimentation. (extraits, suite ici :)

    http://www.blogdeniszodo.com/article-plus-d-un-milliard-de-personnes-frappees-par-la-faim-dans-le-monde-37557471.html



    Statut de La Poste : proposition de loi des députés pour un référendum (cliquer)


    Observatoiredessubventions.com suit au quotidien l’actualité de toutes les aides publiques, traque les abus et les gaspillages des princes qui nous gouvernent : dépenses somptuaires, associations fantômes subventionnées, clientélisme, dysfonctionnements de l’État et des collectivités locales…  Et ose en parler !


    Rama Yade s'inquiète :

    33u4lxt.jpg 


    http://laplote.over-blog.fr



    300px-Thierry_Meyssan_Axis_for_Peace_200

    Le dessous du prix Nobel de la paix 2009 (cliquer sur le lien),

    11 mars 2004 à Madrid : était-ce vraiment un attentat islamiste ?

    Les devoirs importants qui attendent les Allemands 
    Les élections législatives allemandes ont certes donné la majorité qui lui manquait à la chancelière Angela Merkel, mais elles n’ont pas clarifié les fondements politiques du pays. L’Allemagne fédérale reste un État sous contrôle des troupes US et ses élites ont le regard fixé vers Washington. Karl Müller appelle à la restauration de la souveraineté.

    L’ingérence sournoise du FMI et de la Banque mondiale en République démocratique du Congo 

    12 États latino-américains contre les bases militaires US

    Voltaire-ef@voltairenet.org



    Le mouvement de désobéissance civile
    dans l'Education Nationale

    Pascale La Rosa répond aux questions de Cédric La Marcelle.


    Pascale, vous êtes institutrice et vous vous définissez comme une désobéisseuse, de quoi s'agit-il exactement ?

     
    Le mouvement de désobéissance civile est inédit en France dans l'Education Nationale. Il a débuté en novembre 2008 par la lettre d'Alain Refalo, instituteur à Colomiers, adressée à son inspecteur (voir document en pièce jointe). Son courrier, d'une argumentation parfaite, a trouvé de profonds échos chez moi. En l'état, la désobéissance ouverte, assumée, revendiquée, consiste à refuser un certain nombre de mesures dans une lettre adressée à son inspecteur, à l'inspecteur académique, au ministre de tutelle voire au président de la république dans le cas de Bastien Cazals. Mais nous voulons également nous ériger en une force de propositions constructives.
    Nous n'appliquons pas les "nouveaux- vieux" programmes de 2008, mais continuons en revanche à travailler sur la base des ambitieux programmes de 2002, revus en 2007.
     
    Nous épargnons aux élèves les nouvelles évaluations nationales, normatives, sans valeur pédagogique, inutilisables et dangereuses pour l'estime de soi, destinées à mettre en compétition les écoles entre elles, mais nous nous engageons à construire des évaluations portant sur les notions réellement étudiées, en fabriquant des outils de remédiation efficaces et adaptés.
     
    Lorsque ces évaluations sont mises en oeuvre, nous ne communiquons pas leurs résultats par le logiciel-espion de l'Education Nationale.
    Nous n'effectuons pas les 2 h d'aide personnalisée telles qu'elles sont prescrites, mais par contre nous proposons à TOUS les élèves de la classe de bénéficier de ces 2h volées sur le samedi matin, lors d'activités prenant en compte les difficultés des élèves.
     
    Nous ne pouvons nous résoudre à désigner des élèves ni à les encadrer dans les stages de remise à niveau lors des vacances scolaires, mais nous nous efforçons, durant les 24 h de classe par semaine de mettre en œuvre des procédés et dispositifs d'individualisation et de groupes de besoin afin que chacun y trouve son compte.
     
    Concernant les directeurs, il s'agit d'un refus catégorique de ficher les enfants dès l'âge de trois ans dans le fichier base-élèves, visiblement illégal au regard des lois informatique et liberté, et dénoncé par l'ONU. => http://retraitbaseeleves.wordpress.com
     

    En quoi la désobéissance était nécessaire pour vous ?
     
    Fatiguée de manifester en vain, de ronger mon frein avec un immense sentiment d'impuissance et de désarroi, j'ai accueilli comme un soulagement cette possibilité d'agir, de reprendre l'initiative. C'était une question de santé mentale, de cohérence entre mes convictions de professionnelle de l'éducation et mes pratiques d'une part, et d'honnêteté envers l'institution d'autre part. J'aurais pu agir clandestinement, discrètement dans mon coin (beaucoup le font, les profs ne sont pas débiles et dans leur majorité refusent ces "réformes" et détournent les heures de "soutien", ou ne les effectuent pas du tout), mais il fallait susciter le débat, alerter l'opinion publique et faire réagir nos supérieurs et le ministère.
     

    Quels sont les risques pour l'enseignant que vous êtes ?
     
    Les risques sont par exemple une forme subtile de sanction : l'inspection/matraquage, que j'ai essuyée l'an dernier, moins de 2 mois après l'envoi de ma lettre de désobéissance. J'ai également été convoquée par l'inspecteur d'académie qui m'a fait la morale et envoyé une lettre pour m'enjoindre de rentrer dans les rangs.

    D'autres désobéisseurs ont eu des retraits de salaire allant jusqu'à 4 jours par semaine (par semaine !). D'autres ont vu leur déplacement d'office (récemment Erwan Redon dans un procès pour délit d'opinion), le retrait de leur poste de direction (Bastien Cazals, Isabelle Huchard, François de Lillo), des refus de promotion et un abaissement d'échelon (Alain Refalo)...
     
    Pour faire face aux retraits de salaires et aux frais de justice, une caisse de solidarité a été mise en place avec succès. Et les tribunaux administratifs ont donné tort aux inspections ayant pratiqué ces retraits, quels qu'ils soient.
     

    Qu'espérez-vous obtenir par la suite ?
     
    Nous espérons déranger suffisamment le gouvernement et informer le public afin que soient enfin organisés des Etats Généraux de l'Education, en associant aux réformes tous les partenaires de l'école (parents, enseignants, chercheurs, éducation populaire que l'on étrangle...). Il est à signaler que le dernier rapport de l'OCDE, pourtant peu encline à contrer le gouvernement, nous donne raison sur de nombreux points. On peut lire le rapport complet à cette adresse : http://www.oecd.org/dataoecd/41/26/43636350.pdf
     

    Que peuvent faire les parents qui souhaitent vous soutenir ?

    Pour chaque enseignant désobéisseur les parents ont toujours répondu présents : refus d'envoyer leurs enfants en stage de stigmatisation, accord pour qu'ils participent tous aux 2 h de classe supplémentaires, marques de sympathie, témoignages extrêmement dignes lors des différents procès déguisés dirigés contre certains d'entre nous, création de comité de soutien...

    Par ailleurs il existe un texte de soutien destiné aux citoyens qui souhaitent encourager notre engagement et les valeurs que nous avons exposées dans une charte, disponible sur le site www.resistancepedagogique.org

    Cordialement
    Pascale LA ROSA


    lamarcelle@vitamineb.com


    Plus de 330 Palestiniens détenus en Israël sans procès .

    Publication non terminée

    Partager cet article
    Repost0
    14 octobre 2009 3 14 /10 /octobre /2009 19:02


                       Stats R-sistons hier, 1725 pages vues, 941 visiteurs uniques
                                              Total : 332 690 visiteurs
                                Votre classement dans le Top des blogs : 202ème / un million d'over-blog

     

     

                                         La meute UMP ravie de l'heureuse nouvelle: 
                                               Après le fils, le chien Sarko !



    Une nouvelle   tempête médiatique s'abat sur le clan Sarkozy suite à l'annonce de la probable nomination à la tête de la Société Protectrice des Animaux de Galouzeau, le chien du président. Après la polémique Jean Sarkozy, l'opposition n'a pas manqué de railler cette nouvelle preuve de "népotisme". Ce qui fait dire à Arnaud Montebourg : «Il n’y a plus aucune limite, on peut tout se permettre, il n’y a plus de principes ni de règles. Ca n’a aucun sens, c’est la destruction de l’esprit de la République».



    Galouzeau, un chien à l'image de son maître

    Il faut dire que le profil de Galouzeau détonne dans le petit monde de la politique. Teckel à poil ras de 4 ans, il est adopté par Nicolas Sarkozy après son triomphe du congrès de Versailles lors duquel il prend la tête de l'UMP. Malicieusement prénommé Galouzeau par son maître ("Couché Galouzeau!" déclenche l'hilarité des proches du président), il développe très jeune un instinct politique fort en mordant des militants chiraquiens. Alors qu'il venait de commencer une formation de chien policier (il a redoublé sa première année), son arrivée surprise à la tête de la S.P.A constitue un tournant dans sa carrière.

    Jean Sarkozy s'est dit choqué par la polémique

    L'UMP s'est bien sûr précipité pour défendre l'animal domestique des Sarkozy et répondre au procès en incompétence et en favoritisme qui lui est fait. Frédéric Lefebvre est ainsi monté au créneau : «Le procès d’intention qui est fait aujourd’hui à Nicolas...à Galouzeau Sarkozy est détestable. Ce débat sur sa soi disant inexpérience est tronqué, biaisé par une gauche haineuse. Je vous rappelle qu'il faut multiplier par 7 l'âge des chiens pour avoir une équivalence. Ce qui lui fait 28 ans et non 4. Je suis fier que mon pays fasse confiance aux jeunes.» Patrick Balkany, député-maire UMP de Levallois-Perret et ami du Président, est pour sa part enthousiaste : «Moi qui ai connu Nicolas Sarkozy à 22 ans, il avait déjà beaucoup de talent. Et je peux vous dire que Galouzeau Sarkozy, à 28 ans, a peut-être encore plus de talent que n’en avait son maître à son âge. Il est affectueux, ramène la balle, surveille parfaitement la maison, tend la patte. N'est il pas prêt à devenir député de la majorité?» Xavier Bertrand quant à lui a qualifié de "ridicule" les accusations de népotisme : "Galouzeau Sarkozy ne doit sa promotion qu'à ses seuls talents. Quoi de plus légitime que d'être un chien pour prendre la tête de la S.P.A? Depuis la mort de Mabrouk, personne n'a plus de compétences que Galouzeau. Le gouvernement aurait aussi pu choisir un enfant de l'assistance. Jean-Luc Lahaye, vous auriez préféré?". Effectivement. Dominique Paillé a lui estimé que la politique était un « domaine dans lequel on reconnaît les talents indépendamment des règles habituelles que sont les diplômes. Et puis pour l'avoir un peu fréquenté, Galouzeau a un flair terrible! ». Brice Hortefeux a tenu à donner de hauteur au débat et sortir de ces querelles politiciennes : "L'important c'est que la race de Galouzeau soit pure. Et croyez-moi, ce n'est pas un batard. Ce n'est pas comme les rotweillers de banlieue qui font régner la terreur. Les rotweillers, quand y'en a un ça va, c'est quand y'en a plusieurs que ça pose des problèmes".

    La meute UMP attendant un lâcher de pauvres.

    Malgré cette levée de boucliers de la majorité, la polémique a enflammé la presse du monde entier. Et une question taraude l'ensemble des commentateurs. Après Jean Sarkozy à L'EPAD, Galouzeau à la S.P.A, où s'arrêtera le clan Sarkozy? Doit on s'attendre à voir Carla Bruni-Sarkozy atterrir à la direction de l'Association des Sourds et Malentendants?

    Source


    Coup de chapeau à l'auteur (Jean-Pierre Martin ou Monsieur Bernard sur le blog de Jean-Pierre Martin ?)

    http://www.les-attentats-du-11-septembre-vus-par-une-conspirationniste.com/article-le-chien-de-nicolas-sarkozy-nomme-a-la-tete-de-la-s-p-a-37527421.html



                          Jean SarkozyJean SarkozyJean Sarkozy




    Bokassarkozy - Piquée chez  Blanrue  -
    http://www.les-attentats-du-11-septembre-vus-par-une-conspirationniste.com/article-bokassarkozy-37520762.html





     
    Jean Sarkozy est-il à la hauteur ?

     
    Devedjian sorti...



     

    http://laplote.over-blog.fr




    woerth3.1255083679.jpgwoerth4.1255091789.JPG



    Du beau monde !
    http://veilleur.blog.lemonde.fr/2009/10/09/quand-eric-woerth-allait-chercher-des-fonds-en-suisse/

     


    Que les bouches continuent de s'ouvrir !
    Une autre orientation syndicale...



    La situation est grave pour les travailleurs : délocalisations industrielles, licenciements et chômage de masse, intensification et pénibilité du travail, casse des services publics désossés et privatisés, remise en cause de la protection sociale et du salaire socialisé (sécu, retraites)…

    Dans ce contexte, les luttes sont extrêmement nombreuses dans le pays et ce sont ces luttes à la base qui ont assuré la « rentrée sociale » notamment lors de la manifestation du 17 septembre à Paris tandis que les directions syndicales continuaient leur entreprise de démobilisation dans la foulée du premier semestre 2009, en privilégiant les discussions de salon et en délaissant les piquets de grève comme les appels pressants au tous ensemble lancés par les travailleurs en lutte.

    Une fois de plus, Chérèque a donné le ton avant la piteuse « journée d'action » du 7 octobre : « Une grève générale de 24 heures ... contre quoi ? On ne va pas faire grève contre la crise. Qu'est-ce qui va unir tous les salariés ? » C'est vrai, on se demande bien ce qui pourrait unir des travailleurs qui souffrent tous ensemble de la casse anti-sociale orchestrée par le MEDEF, le gouvernement et l'UE !

    Malheureusement, la direction confédérale de la CGT, de plus en plus éloignée des luttes et des revendications de la base, n'est pas en reste et ne se démarque guère de celle de la CFDT, ni dans les discours, ni dans les pratiques.

    C’est pourquoi les critiques au sein de la CGT contre la direction confédérale se font de plus en plus nombreuses et souvent radicales, ce qui peut se comprendre tellement la coupure entre la base et les structures coupées du terrain est désormais béante. De même, beaucoup d’échos indiquent que les débats contradictoires se multiplient dans certaines UD, qui témoignent d'un malaise croissant face au syndicalisme rassemblé au sommet et dans la défaite. (..)

     

    Enfin, non, les responsabilités dans la CGT ne sont pas collectives. C'est bien l'équipe confédérale qui impulse la dérive de la CGT depuis de longues années et qui refuse d'entendre les appels de sa base. On ne peut associer les naufrageurs et les naufragés qui depuis des années dénoncent la dérive réformiste accentuée depuis la désaffiliation de la FSM et l'adhésion à la Confédération Européenne des Syndicats qui n'est rien d'autre que le bras armé de l'Europe du capital.

    Et c'est bien parce cette dérive passe de plus en plus mal dans la base CGT que l'état-major cherche aujourd'hui à verrouiller les débats et qu'il espère trouver une porte de sortie dans le changement des structures prévu par le document d'orientation, un peu à la manière des gouvernement qui modifient régulièrement le circonscriptions électorales pour conserver le plus d'élus possibles.

    Il est vital pour la CGT et pour l'ensemble des travailleurs que les bouches continuent de s'ouvrir, et que soit clairement posée la question de l'orientation syndicale et des directions qui la portent : poursuivre avec le syndicalisme perdant de ces 20 dernières années, ou redéfinir l'orientation de la grande CGT par la renaissance du syndicalisme de classe et de masse qui lutte au quotidien pour la satisfaction des revendications et à long terme pour la fin de l'exploitation de l'homme par l'homme et la socialisation des moyens d'échange et de production ?

    C'est pourquoi les militants CGT du Front Syndical de Classe continueront à intervenir non seulement dans leur organisation syndicale mais aussi devant les travailleurs, y compris pour les appeler à nouveau à se syndiquer et à se réapproprier leurs outils syndicaux.

    source : Front Syndical de Classe


    http://eldiablo.over-blog.org/article-que-les-bouches-continuent-de-s-ouvrir--37549718.html


    Ce blog  est consacré quasi essentiellement à l'image militante : photos de manifestations, de rassemblements syndicaux et politiques divers, tracts, coupures de presse, affiches ... Il complète le blog el Diablo qui publie déjà de nombreuses affiches et documents divers.

    déjà 1166 images consultables

    sur les albums

    http://eldiablo2.over-blog.org/



     


    http://eldiablo.over-blog.org/albums.html



    Le rapport Goldstone est une pièce à conviction gênante
    pour les États-Unis et les membres de l’OTAN



    (Extraits) Le rapport Goldstone se présente comme une pièce à conviction gênante pour les États-Unis et les membres de l’OTAN, un plaidoyer contre l’impunité qui a prévalu jusqu’à maintenant pour les tenants des actions guerrières qui ont été conduites au cours des dernières décennies.

    L’application des recommandations de ce rapport permettrait de faire un premier pas vers l’abolition de la guerre, ce qui va à l’encontre de la logique impérialiste qui anime les puissances occidentales.

    C’est pourquoi, tout sera déployé pour en neutraliser les effets potentiels sur le droit international.

    C’est la raison pour laquelle Washington a qualifié le rapport d’«erroné».

    http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=15653


                         Notre société en face, vidéos

    Message d'Arthémisia Collège
    Séance de vaccination de masse de "volontaires", aux USA

    Bonjour !

    Nous vous proposons de regarder ce film "de la servitude moderne". Il dresse un tableau de notre "civilisation", aussi juste qu'il est sans concessions. Pour dur qu'il soit, ce film a le mérite de réveiller, de provoquer une prise de conscience. Pour autant, il n'apporte pas de solution, si ce n'est une suggestion à détruire ce système. Or, comme il s'autodétruira de lui-même, dans les mois à venir (et durant les prochaines années), on n'aura pas de l'aider beaucoup pour cela. Il faut dire que l'épisode de la pandémie bidon, et de la vaccination de masse incohérente et criminelle, sera pour beaucoup dans la prise de conscience "vitesse grand V". Plutôt que de proposer sa destruction, nous préférons travailler à poser les bases de "l'après chaos". Là, il y a un travail passionnant, constructif, et porteur d'espoir pour tous ceux qui voudrons ce placer dans cette perspective...

    Avant de visionner ce film, regardez cet extrait de ce film culte, pour vous préparer à plus rude...
     
    http://www.dailymotion.com/video/x2a8f7_la-belle-verte-scene-culte_politics (3 mn) de la servitude moderne
    Le film de 50 mn (en 3 parties) :
    http://www.delaservitudemoderne.org/video.html#film

    Pour enregistrer les vidéos vues sur internet : RealPlayer, programme à télécharger gratuitement ici :
    http://www.01net.com/telecharger/windows/Multimedia/lecteurs_video_dvd/fiches/184.html
    Un onglet apparaître alors au-dessus de la vidéo, pour la télécharger.


    http://mariereveuse.over-blog.com/article-notre-societe-en-face-37557708.html




    Il faut accepter l'idée d'une sortie de l'euro
    par Jacques Sapir


    (Extrait) Pour le professeur Sapir, la dette globale de la France reste mesurée comparée à celle de nos voisins. Mais surtout le déficit public est absolument nécessaire en cette période où le danger principal est présenté par la déflation. Cependant, Sapir précise qu’à terme la France, comme d’autres pays européens, devra envisager une sortie du cadre européen : financement de la dette par des prêts à taux nul de la banque centrale, sortie de l’euro, dévaluation de 25% et relance vigoureuse de l’économie.
    http://www.toutsaufsarkozy.com/cc/article04/EkVVEllEEEFWFMMoOE.shtml



    La guerre pour Obama le prix Nobel de la paix:
    Afghanistan, Pakistan: Sauvagerie accrue 


    Extraits. « En attaquant l'Afghanistan, en y établissant un régime client et en y introduisant des forces armées en grand nombre, les Etats-unis ont pour but d'établir un nouveau cadre politique dans lequel ils exerceront leur contrôle hégémonique. »

    L'occupation américaine commencée il y a huit ans s'est révélée être une catastrophe majeure de plus pour le peuple Afghan. Des milliers de gens ont été tués dans les bombardements aériens et les raids de répression dans tout le pays, et le taux de pertes civiles est en constante augmentation.

    Des conditions de vie déjà inacceptables n'ont fait qu'empirer.

    D'après les articles de presse, les deux principales options envisagées sont : soit le déploiement de 40 000 soldats supplémentaires pour une reprise de la campagne contre les insurgés, ce que demandent le général Stanley McChrystal et le pentagone, soit l'usage de drones d'attaque, de bombardements aériens et d'opérations ponctuelles des forces spéciales au Pakistan, ce que proposent le vice-président Joseph Biden et d'autres membres du gouvernement. Les deux solutions impliquent une guerre plus sanglante et plus étendue.

    Bien qu'il y ait incontestablement des divisions sur la manière dont la guerre devrait être conduite, tout le monde part du principe qu'il faut accomplir les objectifs initiaux de cette guerre : établir le contrôle des ressources énergétiques de l'Asie centrale pour que l'impérialisme américain prenne un avantage décisif sur ses rivaux économiques en Asie et en Europe.
    Le gouvernement d'Obama ne représente pas moins que Bush et les républicains les intérêts de l'oligarchie patronale et financière qui dirige les États-Unis – que ce soit en politique étrangère ou intérieure. Ces guerres lointaines s'accompagnent d'une inégalité sociale croissante ainsi que d'une attaque contre le niveau de vie et les droits démocratiques et sociaux des travailleurs aux États-Unis mêmes.

    La discussion qui a lieu actuellement à la Maison blanche – et à l'insu du peuple américain – pour savoir comment garantir au mieux les intérêts de l'impérialisme américain en Asie centrale, comporte des risques immenses. Une intensification de cette guerre, que ce soit avec plus de troupes au sol, ou avec plus d'attaques aériennes, risque de déstabiliser le Pakistan, qui est une puissance nucléaire, ainsi que tout le Sud et le centre de l'Asie. La Chine, puissance montante, et la Russie, présente de longue date dans la région, ne resteront pas spectateurs indéfiniment devant les tentatives de Washington de maintenir sa domination par la force armée.
    http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-washington-est-confronte-a-une-debacle-de-plus-en-plus-grave-en-afghanistan-37552454.html


    Frederic Mitterrand : "Au dessus de 14 ans, c'est dégueulasse !"
    Le Post


    Décidément, les vidéos à charge se multiplient contre Frédéric Mitterrand qui a nié avec force la semaine dernière sur TF1 avoir pratiqué la pédophilie, ...


    L'article a disparu !
    "La page que vous tentez d'atteindre n'est pas disponible".

    http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-censure--37522461.html


    Des forums pédophiles soutiendraient F. Mitterrand !

    « La mauvaise vie » version poche est aujourd’hui n°1 des ventes

    Epad: cocus à répétition ,les lecteurs du Figaro lynchent Sarko


    Terrorisme: la Géorgie aide Al-Qaïda à infiltrer des bandits en Tchétchénie

    Coup de froid entre Israël et la Turquie


    Nicolas Dupont-Aignan
    Message reçu :
     

    NDA soulève le seul vrai problème qui se pose à nous car, n'en déplaise aux utopiques, il est impossible de faire du social correct sans une économie saine pour le soutenir.

    Notre pays est voué à la destruction de son tissus industriel et agricole.

    Depuis 36 ans exactement, tout se passe comme si une volonté acharnée avait pour seul but de détruire l'Europe Occidentale, et la France avec, comme autrefois Carthage fut détruite.

    Les deux outils de cette destruction voulue et programmée sont le libre échange et le taux de change monétaire.

    C'est contre ces deux causes qu'il faut d'élever, c'est contre ces deux causes qu'il faut se révolter, c'est contre ces deux causes qu'il faut que le peuple entier s'élève.

    Il faut le protectionnisme aux frontières de l'Europe et des taux de change cohérents entre un euro jouant le rôle de monnaie commune ( c'est à dire une unité de compte ) et les monnaies nationales à remettre en vigueur partout en Europe.

    Il le faut d'urgence ! Si les autres pays européens ne voulaient pas comprendre que c'est leur intérêt, il faut sortir de l'union Européenne et nous protéger nous-mêmes.

    Il faut que chaque militant DLR comprenne bien le mécanisme économiqique pernicieux de notre destruction pour prendre le bâton de pèlerin et l'expliquer à nos concitoyens: il en va de existence de la France !

    Tous nos problèmes se résoudront automatiquement si nous solutionnons celui de libre échange et du taux de change de la monnaie.
    C'est la vérité : il faut enseigner cette vérité urbi et orbi.

    Merci de diffuser ce message très largement avec le lien suivant:
    http://blog.nicolasdupontaignan.fr/... (commentaire14)


    Gaza : Un camp de lente extermination ?
    14 octobre 2009 | Thabet El Masri, Directeur de l’Unité de soins intensifs de l’Hôpital Shifa, un hôpital public de la bande de Gaza, répond ici aux questions de Silvia Cattori concernant la récente augmentation du nombre de bébés, nés avec des malformations.




    vv

    Partager cet article
    Repost0
    13 octobre 2009 2 13 /10 /octobre /2009 19:40


                                            NS-la-chute.jpg


                                                                     Sommaire:

                                                            Introduction, par Eva

                                                       La France est en danger,
                                                     le joker de Villepin, par Eva
                                                              

                                                               Sélection de liens



    Bonjour mes amis,

    Figurez-vous que j'étais en train de copier-coller le lien sur de Villepin pour le mettre sur le précédent article, lorsque ma plume s'est mise à improviser... et au final, je me suis trouvée en présence d'un article. Comme d'habitude - vous devez savoir que je suis une extravertie, et l'injustice, la laideur, la bassesse... me font horreur,  alors il faut que j'évacue aussitôt ma "colère" en écrivant, pour  m'en débarrasser - j'ai réagi immédiatement, en laissant courir ma plume à toute allure (d'où toutes les fautes d'inattention que je fais souvent, dont je m'excuse). Voici le résultat de ce que j'ai "évacué" en pensant à Clearstream...

    Ma conclusion est qu'il faut IMPERATIVEMENT que de Villepin s'en sorte "blanchi", comme il le disait, et qu'il se présente à l'Election Présidentielle contre Sarkozy. Outre le fait que TOUT doit être fait pour bouter dehors l'intrus, le despote, le tyran, qui est aujourd'hui à la tête de la France, de surcroît, individu vulgaire, cow-boy, néoconservateur, va-t-en guerre, impulsif, caractériel et j'en passe (voyez le célèbre article de Marianne au sujet de Sarkozy, et analysez son écriture, le résultat est effrayant !), outre tout cela, donc, il faut se rappeler qu'il est question d'avoir des élections à un tour, autrement dit, l'horreur absolue !

    Allez, je vous laisse avec les notes que j'ai écrites à partir du procès Clearstream.

    Eva


                                                NS-banquiers-j.jpg
                                                                         http://laplote.over-blog.fr



    Si de Villepin se présente, les chances de la démocratie peuvent être préservées ! Dans le cas contraire, nous aurons une Chambre introuvable !


    dominiquedevillepin 
    La déclaration de Dominique de Villepin
    http://dominiquedevillepin.over-blog.com/article-declaration-de-dominique-de-villepin-37426998.html


    La France est en danger,
    par Eva R-sistons à l'intolérable 

    Vas-y Dominique ! S'il n'est pas condamné - alors qu'il s'agit d'un combat d'ambitions (les deux hommes se détestent et pour cause, ils sont diamétralement opposés, l'un a de la dignité, l'autre est un roquet), mais Sarkozy est intouchable aujourd'hui, du fait de sa fonction, alors qu'il est aussi responsable, sinon plus étant donné sa hargne -, il pourra se présenter contre Sarkozy, il y aura donc deux Droites et on peut supposer que celle de de Villepin supplantera l'autre - celle de l'UMP qui aujourd'hui se vautre dans la fange. Disons-le, ce gouvernement est non seulement inique, mais indigne. Sarkozy est le fossoyeur de la France, je le répète, de son modèle social, de ses services publics, de son indépendance, de ses traditions, de ses valeurs... C'est honteux !

    La%2520cit%C3%A9%2520des%2520hommes%2520
    A-t-on réalisé que nous allons peut-être vers un scrutin uninominal, à un tour, avec une Droite unie (si de Villepin ne se présente pas) et une Gauche dispersée ? Autrement dit, nous aurons au final une chambre introuvable, un parlement avec seulement les élus de la droite sarkozienne !  Nous serons dans une dictature ! D'ailleurs, toute la France appartient désormais à un seul homme, décidant de tout, même de détruire tout ce qui fait la spécificité de notre pays ! Et cette France doit s'aligner sur l'Empire, adopter le mode de vie yankee, celui des cows-boys, barbare, brutal, où le Droit est celui de la force, où la loi est celle du colt (avec les shérifs Sarkozy et Kouchner, la France sera au premier rang des bagarres, des bastons, des guerres préventives, permanentes, nucléaires) ! Une France, de surcroît, dirigée en réalité par Israël, pour défendre ses intérêts, et au risque d'envoyer les jeunes Français mourir pour Israël et même le Grand Israël (aux dimensions de la région, du Moyen Orient, de la planète ? La question mérite d'être débattue...) !

    Et quelle France ! Celle des parvenus, des nouveaux riches, insolents, vulgaires, méprisants, sacrifiant le peuple et le pays à leurs ambitions, à leurs fastes, à leurs caprices ! Une France qui ne songe qu'à l'avoir, plutôt qu'à l'être, quitte à exiger qu'on travaille le dimanche, ou en changeant de région tous les trois ans (et tant pis pour la famille, les projets, l'achat d'une maison...), et jusqu'à la fin de sa vie (pas de retraités, ils sont trop coûteux pour la société, et la rentabilité, - pardon, la modernité -, sera bientôt le seul critère de cette société nauséabonde) ! Une France où l'école et les facs seront payantes, les services publics privatisés, les retraites et la SS abolies, une France où ce sera le chacun pour soi, violent, cruel, bref la compétition féroce, une France où chaque communauté essaiera de supplanter l'autre, une France, aussi, sans paysans, sans villages,  et pire que tout, inféodée à l'étranger, privée de sa souveraineté, de ses traditions, de sa culture, vassale des Anglo-Saxons, un pion parmi d'autres au service des Grandes Banques et des multinationales mafieuses....

    Est-ce la société que nous voulons ? Une société où on achète la sagesse des enfants ? Une société où le plus fort, le plus malin, le plus cynique, impose sa loi aux autres ? Une société où l'on désigne les enfants de pauvres comme futurs délinquants, alors qu'on exonère les délinquants ayant une position sociale élevée et même les pervers ? La liste serait longue...

    prison-b-b-s.jpg
    Laplote (http://laplote.over-blog.fr) spécialement pour les Lecteurs de R-sistons. Merci à lui !

    Il est temps de tout faire pour arrêter la machine infernale. Il y a des jusqu'aux boutistes, je ne suis pas de ceux-là: Je suis une pragmatique. Et aujourd'hui, je le dis clairement : Soutenons de Villepin, lui seul peut éviter à la France de sombrer dans une dictature effroyable, SANS RETOUR, et une dictature héréditaire, ce que j'annonçais déjà au début de ce blog. Oui, la France est en voie de destruction, désormais. Alors, les états d'âme n'ont plus leur place. Nos préférences ne comptent pas. Quand on voit la France couler, on dit: Stop ! Et aujourd'hui, seul celui qui a défendu l'indépendance de notre pays à l'ONU, peut freiner l'irrésistible ascension de celui qui a décidé la perte de la France telle que nous la connaissons, quel que soit le coût pour nous tous.

    am-lie-poulain.jpg
    La Gauche de Besancenot n'a aucune chance d'arriver au pouvoir. Si le PS gagne les élections, on se demande d'ailleurs comment avec un scrutin à un tour, il n' y aura pas de vraie politique de Gauche. Et peu d'opposition syndicale... et l'indépendance de la France sera sacrifiée ! Car le PS est presqu'entièrement dirigé par des atlantistes et des sionistes (DSK, Delanoë, Fabius, Hollande etc), et leurs options sont contraires à l'intérêt de notre pays. Ségolène Royal est l'une des rares à tirer son épingle de ce jeu joué d'avance. Mais jusqu'à quand ? Il faut un Chevènement pour claquer la porte quand c'est nécessaire !   

    Si l'Opposition, quelle qu'elle soit, ne triomphe pas, nous aurons à nouveau Sarkozy, qui achèvera de détruire la France, même ses collectivités, et cela de façon sans doute irréversible. Alors, je demande à chacun de voir la situation en face. Un seul homme, aujourd'hui, peut nous éviter le pire. Et il faut éviter le pire... un pire sans retour ! Avec de Villepin, au moins, la souveraineté du pays sera préservée; aux travailleurs, ensuite, de se faire entendre pour que leurs revendications soient prises en compte. Et je parie que cette fois, après ce qu'il a vécu, le gaullien de Villepin sera plus attentif aux souhaits du peuple. Il n'aura pas le choix, d'ailleurs, s'il veut gouverner. 

    Je sais que cette position ne plaira pas à nombre de mes lecteurs. Mais je ne suis pas là pour plaire, mais pour faire réfléchir. Et la maison France brûle de tous côtés... Nous sommes même la risée de l'étranger !

    Eva R-sistons au pire, d'abord et avant tout 

    NB: J'alerte sur le fait que si de Villepin est blanchi, comme la Justice le commande (ou alors, il faudra condamner Sarkozy comme de Villepin), et qu'il prépare sa candidature, il n'est pas exclu qu'on s'arrange pour se débarrasser de lui. Ce ne serait pas la première fois ! Les gêneurs, notamment dans le pays qu'on nous propose en modèle, les USA, on les retire du circuit politique...les Kennedy, en particulier, ont payé un lourd tribut ! Et chez nous, par exemple, un certain Coluche a trouvé en face de sa moto un gros camion au milieu de la route... Le Pouvoir, en Europe, aujourd'hui, ne tolère pas les trouble-fêtes somptueuses ! 

    Anglo-saxons-blooddees.jpg 
    Alerte, Anglo-Saxons !
    ___________________________________________________________


    Sélection de liens


    Quelles alternatives au capitalisme?
    Entretien avec Frei Betto

    Sur http://www.michelcollon.info/ Nous avons aujourd'hui la chance de nous entretenir avec Frei Betto, écrivain, porte-voix de la Théologie de la libération et ex-conseiller du Président brésilien Lula. Quelles alternatives après le [...]

    Lire la suite



    Vaccin: Un neuro-chirurgien réputé met en garde


    DR_Blaylock.jpgPersonne ne devrait accepter le vaccin contre la grippe porcine….il s’agit d’un des vaccins les plus dangereux jamais conçus. Il contient un adjuvant nommé squalène (MF-59) . Il a été montré que ce produit pouvait provoquer de graves maladies auto-immunes comme la sclérose en plaques, l’arthrite rhumatoïde et le lupus. Il s’agit de l’adjuvant vaccinal  qui a été mis en cause dans le syndrome de la Guerre du Golfe qui a tué plus de 10.000 soldats et provoqué une augmentation de 200% de la maladie de Lou Gehring  (sclérose latérale amyotrophique ou maladie de Charcot (ALS), maladie mortelle.


    Le virus H1N1 tue en provoquant une « tempête de cytokines », entraînant le système immunitaire à réagir de manière excessive. C’est la raison pour laquelle il tue des jeunes personnes et provoque une maladie plus légère chez les personnes plus âgées dont le système immunitaire est davantage affaibli. Ce vaccin est un puissant stimulateur de l’immunité qui rend  le virus capable d’une beaucoup plus grande létalité .

     

    La meilleure protection est la vitamine D3. Il faudrait dès que possible en prendre 5000 UI (IU en anglais) par jour et quand la maladie commence à s’étendre, augmenter la dose jusqu’à 15.000 UI par jour. La vitamine D3 module la réaction immunitaire, réduisant le risque de réactions excessives. Elle stimule le corps à produire ce qu’on appelle des peptides antimicrobiens (antimicrobial peptides)  puissants destructeurs de virus qui ne font pas intervenir l’immunité. L’effet est proportionnel à la dose administrée. Plus la dose de vitamine D3 est élevée, meilleure la protection. Les huiles de poisson contribuent également à réduire une réaction immunitaire excessive. Une cuillère à café par jour serait suffisante. ( La meilleure est l’huile de poisson Norvégienne au citron Carlson ) . En cas de symptômes graves, prendre une cuillère à café  deux fois par jour. Divers antioxidants peuvent aussi être utiles comme le curcuma, le « quercetin », l’extrait de pépin de pamplemousse, la vitamine C , ainsi que la vitamine E naturelle.

    Un apport multi minéraux/vitamines est aussi essentiel.

    http://expovaccins.over-blog.com/article-vaccin-grippe-a--h1n1---un-neurochirurgien-repute-met-en-garde--37435335.html


     
      

    empire_britannique.gif


    Vaccination H1N1 : méfiance des infirmières
    http://www.syndicat-infirmier.com/Vaccination-H1N1-mefiance-des.html


    A_520_2.jpg








    Affaire Jean Sarkozy : Michèle Delaunay décoche une flèche dans l'hémicycle

    Petite revue de presse sur l’affaire Jean Sarkozy et l’EPAD

    La « bonne vie » de Jean et Nicolas !
     
    Seule la lutte politique ouvrira un nouveau cheminChevènement:
    Seule la lutte politique ouvrira un nouveau chemin.
    La crise du capitalisme financier mondialisé ne sera pas réglée par les décisions timorées prises au sommet de Pittsburgh. Les déséquilibres économiques majeurs au niveau de l’épargne ou du commerce extérieur n’ont pas été corrigés, mais accrus par les plans de relance, notamment américains.
    Le système monétaire international fondé sur la prééminence du dollar ne subsiste qu’avec l’aval de la Chine. Les boniments sur la « moralisation » du capitalisme ont fait long feu.
    Ce qu’on appelle « la crise » manifeste la contradiction entre le capital financier et les intérêts généraux de l’Humanité.
    Des réformes profondes s’imposeront dans les années venir :
    - pour réformer la fiscalité et relancer l’idée d’une « politique des revenus » ;
    - pour mettre en œuvre des politiques industrielles cohérentes ;
    - pour relancer les économies sur la base d’un nouveau modèle de croissance à l’échelle mondiale ;
    - pour réformer le système monétaire international ;
    - pour créer les conditions d’une concurrence équitable dans le commerce international.
    (..) Les maîtres de la Finance, après avoir été renfloués, entendent bien que tout continue comme avant. La refondation d’une gauche digne de ce nom se fera dans l’action.
    http://mrc53.over-blog.com/article-chevenement-mrc-balise-le-chemin-a-parcourir-par-la-gauche-d-ici-2012-37482333.html

    arton2836.jpg







    Jean Pierre Chevènement est un homme seul. Mais c’est aussi l’un des trop rares hommes politiques français à avoir une vision d’homme d’Etat, fidèle contre vents et marées à ses convictions, ce qui ne peut que susciter le respect.

    Lire aussi :
    Intervention de clôture de Jean-Pierre Chevènement, université d’été du Mouvement républicain et citoyen, Toulouse, le 6 septembre 2009.
    http://www.marcfievet.com/article-tribune---rupture---par-jean-pierre-chevenement-37440120.html

    Frédéric Mitterrand, en 2008.
    Le bureau de Frédéric Mitterrand au Ministère de la Culture, wikipedia
    (NB la photo a été censurée, à l'instant, sans doute le bureau était-il trop "précieux" ! Je la remplace alors par la photo de F. Mitterrand sur Wikipedia) 

    Et le nom de Frédéric Mitterand paraît aussi  sur  le  générique de ce film que je n'ai pu regarder en entier. Mais c'est peut-être un autre Frédéric....Donc vous direz si je vois trouble ou non...Etrange culture qui laisse un drôle de goût...
    Le film: Mon copain Rachid
    http://mariereveuse.over-blog.com/article-tonton-pourquoi-tu-tousses--37484963.html

    » Les médias étrangers indignés par l'affaire Jean Sarkozy»
    (cliquer)

    UE : Balladur défavorable à la candidature de Blair
    «L'auxiliaire empressé de la politique de Bush» que s'est révélé l'ancien premier ministre britannique lors de la guerre en Irak, n'en fait pas le meilleur représentant d'une UE indépendante estime Edouard Balladur....


    worldwarw-copie-1.jpg
    Les armées américaines et israéliennes en manoeuvre
    Alors que le monde entier s’étonne ou se réjouit encore de l’attribution du prix Nobel de la paix au président américain , se prépare déjà à la prochaine guerre. Aujourd’hui débute en effet une exceptionnelle semaine de manoeuvres militaires conjointes entre Américains et Israéliens, baptisées Juniper Cobra, et ressemblant à une ultime répétition avant un éventuel bombardement de l’Iran.

    Cet exercice, le plus important qui ait jamais eu lieu entre ces deux armées, a pour objectif de tester l’interopérabilité entre quatre systèmes antimissiles le système israélien Arrow et trois systèmes américains déployés en Israël pour la première fois (THAAD, Aegis, Patriot PAC-3) en cas d’attaques contre l’Etat hébreu. Que ces attaques proviennent d’Iran, de , du Liban ou des trois la fois.
    Plus de 1 000 soldats américains participent à Juniper Cobra qui se déroule en grande partie dans le Neguev, le désert du sud d’Israël. Les forces engagées, essentiellement aériennes, seront soutenues par quinze navires. Il se pourrait qu’à l’issue de l’opération les Etats-Unis laissent sur place leur système Patriot PAC-3 et que certains de leurs navires équipés de systèmes antimissiles Aegis restent en Méditerranée et en mer Rouge.
    http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-les-armees-americaine-et-israelienne-en-manoeuvre--37460573.html

    La résistance irakienne en 5 tableaux :
    http://www.alterinfo.net/DIGNITE,-SACRIFICE-ET-RESISTANCE-EN-IRAK,-EN-CINQ-TABLEAUX!_a37924.html

    Sarkozy Prévoit D’Intensifier Les Attaques Militaires Françaises En Afghanistan 

    Afghanistan: Obama a décidé d'envoyer 13.000 renforts sans l'annoncer 

    Les répercussions de l'échec de l'Occident en Afghanistan 

    JUSTICE POUR L’IRAK: PLAINTE CONTRE QUATRE PRESIDENTS US ET QUATRE PREMIERS MINISTRES BRITANNIQUES, POUR CRIMES DE GUERRE, CRIMES CONTRE L’HUMANITE ET GENOCIDE EN IRAK 

    Les soldats US en Afghanistan sont au bord du gouffre


    obama-war-is-peace.jpg

    Obama Prix Nobel, lorsque la guerre devient la paix
    http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=15644

    Laïcité et religion
    http://humanisme.over-blog.com/article-laicite-et-religion-37469854.html

    Le président de la République fustige Nicolas Sarkozy

    3es-copie-1-1.jpg
    Eva grande amie des Tsiganes. Ici, à 20 ans,
    avec son guitariste Gitan, Kiki.

    Le martyr des Roms
     l’Allemagne a déporté les premiers des 12. 000 Roms (gitans) qu’elle renvoie de force au Kosovo. Vers l’exclusion, la persécution, les attentats et la mort. Les Roms qui restent sont en train de mourir dans les abris où la mission intérimaire d’administration des Nations Unies au Kosovo (MINUK) les abandonne après la prise de la province par l’OTAN et l’ALK en juin 1999. é « Les camps, près d’un complexe fermé de mine et de fonderie qui comprend un monceau de scories de 100 millions de tonnes de matières toxiques, ont été envisagés comme une mesure temporaire après qu’un quartier qui avait été un foyer pour 9 000 tsiganes a été détruit par les Albanais ethniques alors que les forces de sécurité serbes avaient quitté la zone dans les derniers jours du conflit du Kosovo en juin 1999. » [21]
    suite ici
    http://www.comite-valmy.org/spip.php?article393


    Menace d'un nouveau conflit en Europe: L'Albanie
    Il n’y a aucune raison de croire que Washington et Bruxelles abandonneront maintenant leurs clients et leur projet de subversion et de mutilation de quatre pays voisins pour créer un super-état étendu Albanie-Kosovo ethniquement purifié, en proie au crime, alors que ce dernier approche de sa réalisation.
    Le Kosovo est indiscutablement une boîte de Pandore au fond de laquelle l’espoir n’attend pas nécessairement. Il reste une étincelle potentielle, capable d augmenter le danger, comme on l’a vu précédemment, pour "déstabiliser la situation dans les Balkans et déclencher une guerre sur le continent, similaire à celle de la fin des années 1990."
    http://www.comite-valmy.org/spip.php?article393


    N.O.M.jpg


    LES IMMONDES ! - Michel Peyret
    Union Européenne - Occidentalisme - Nouvel Ordre Mondial


    Plus répugnants qu’eux , tu ne trouves pas !


    Ils n’ont même pas la honte .

    Ils ont franchi un seuil , le seuil d’être capables de n’importe quoi , de la première à la dernière ignominie , sans hésiter un seul instant .

    A leurs côtés , les génocidaires font pâle figure , Goebbels devient un relatif saint homme !

    Ce qu’ils font est pire que donner la mort qui pourtant est inexpiable ! Les morts ne sont plus là pour subir la perpétuation du crime dont ils ont été victimes .

    Mais les peuples ne meurent pas ! Ils ne meurent pas des atteintes à leur dignité quand elle a été offensée , maltraitée , reniée , détruite , ruinée...

    Les peuples portent leur honte , certes avec de sourdes colères , des colères qui sourdent...


    DES COLERES QUI SOURDENT


    Naissent des révoltes , des révoltes de soi-même sur soi-même , et des révoltes d’ensemble !

    Les atteintes à la dignité de chacun comme de tous sont , dit-on , insupportables !

    Ou supportables jusqu’à quand ?

    Quand on a transcrit dès l’école : « Liberté , j’écris ton nom ! » , peut-on subir longtemps la négation de cette liberté ?

    Quand on a appris ce qu’est qu’être « souverain » et que l’on a ainsi , proclamés , pour chacun et pour tous ensemble , autant de droits et de pouvoirs que les anciens « souverains » , peut-on ignorer longtemps que l’on possède ces pouvoirs ?


    QUAND LES AIEULS ONT FAIT VALMY


    Quand les aïeuls ont fait Valmy , la prise de la Bastille , 1848 , la Commune , les grands-pères le Front populaire , la Résistance et la Libération , les pères 1968 , quand ils ont culbuté les rois et les féodaux d’Europe , puis battu les empires et les fascismes et imposé conquêtes sociales , démocratiques et économiques aux capitalismes , sont-ils encore un peuple qui peut tout endurer , les régressions comme les viols !

    Non , le peuple français n’est pas un peuple de « pleureuses » !

    Son histoire , sa culture , ses conquêtes sociales et politiques ont longtemps servi de référence aux luttes des autres peuples qui se sont efforcés d’emprunter les mêmes chemins !

    N’a-t-il pas été en mesure d’inventer , d’innover , de créer , de tirer ce qu’il pouvait tirer de chaque situation où il s’était situé à l’offensive contre l’ennemi de classe et son système du moment ?


    QUEL MEPRIS POUR LES PEUPLES !


    Et Sarkosy pourrait se permettre de satisfaire au mieux ses commanditaires capitalistes , jusqu’à faire accepter ce que d’autres avant lui , de « droite » ou de « gauche » , n’avaient pas été en mesure de faire , tout en lui ouvrant le chemin dans lequel il s’est engouffré dès qu’il a pu !

    Et Sarkosy , et ses pairs européens , et l’essentiel des forces politiques , seraient amenés à ne tenir aucun compte , à remettre en cause , les décisions souveraines de leurs peuples !

    Et ces derniers seraient obligés de se renier , à considérer comme nuls et non advenus leurs votes précédents !

    Mais quel mépris pour ces peuples !

    Avec quelle désinvolture sont-ils traités !


    LA TOTALE PERTE DE LEGITIMITE DES INSTITUTIONS EUROPEENNES


    Aussi , l’Union populaire républicaine titre le 3 octobre dernier : « Un référendum pour rien ! » et expose les faits : « Le 12 juin 2008 , le peuple irlandais rejetait par 53,4% le traité de Lisbonne . Le 2 octobre 2009 , il s’est prononcé de nouveau , et favorablement , sur ce même texte sans qu’une seule virgule en ait été changée .

    « Un texte qui n’est lui-même qu’une reformulation délibérément confuse du traité constitutionnel européen rejeté par les électeurs français et néerlandais en 2005 .

    « Ainsi , quel qu’ait été le résultat , le second référendum irlandais ne pouvait être qu’une nouvelle illustration de la perte totale de légitimité des institutions européennes...

    « Si l’Union européenne était un système démocratique – ce qu’elle n’a jamais été et ne sera jamais -, il serait incapable de faire revoter un peuple souverain alors même que celui-ci vient de donner verdict .

    « Il ne serait pas davantage envisageable de priver de parole les autres peuples . Mais les peuples d’Europe ne vivent que dans une parodie de démocratie , le verdict des urnes , tout sondage d’opinion légitime , a cessé d’être politiquement contraignant .

    « Il faut en prendre acte avec le plus grand sérieux et mesurer ce que les dirigeants européens sont prêts à faire pour que leurs projet aboutisse . »


    NOMMER CE QU’ILS ONT FAIT


    Mesurer ce qu’ils sont prêts à faire ?

    Commençons par nommer ce qu’ils ont fait !

    Le pire , c’est-à-dire en l’occurrence le crime, n’a-t-il pas déjà été commis ?

    Peut-on en conséquence se contenter , même si c’est « avec le plus grand sérieux » , de « prendre acte » du crime ?

    Rappelons encore toutefois qu’entre le premier et le second scrutin irlandais , il s’en est intercalé un troisième qui n’est pas moins significatif , tout au contraire .

    Je veux parler des récentes élections du Parlement européen , celles du 7 juin dernier et de leur caractéristique principale .

    Tous les pays membres de ce que l’on ose encore appeler « l’Union » ont été concernés par ce scrutin , ce qui lui donne une importance et une valeur politique et institutionnelle beaucoup plus significatives que lorsqu’il a lieu dans un seul pays .


    L’ABSTENTION DU 7 JUIN


    L’abstention , là on peut parler de boycott , a été massive .

    Elle a atteint 56,92% des inscrits dans les 27 pays membres .

    Et le rejet de l’institution est en progression constante depuis les premières élections de ce Parlement en 1979 , il y a déjà trente ans .

    Considérons en conséquence que cette progression du rejet s’inscrit dans la longue durée et n’est donc point une manifestation passagère de « mauvaise humeur. »

    Pour Pierre Verluise , chercheur à l’IRIS , « de 1979 à 2009 , sans exception , les 7 scrutins pour le parlement européen se caractérisent par une baisse de la participation , donc une augmentation de l’abstention .

    « L’abstention s’élève progressivement de 38,01% des inscrits en 1979 à 56,92% en 2009 .

    « Il faut pourtant relever , alourdit-il , qu’en l’espace de trois décennies , le Parlement européen est passé d’un organe purement consultatif à une institution co-législative clef .

    « On n’oublie pas , en outre , que le nombre de pays votants a augmenté , donc que la base a changé .

    « En revanche , la tendance persiste . »


    UNE TENDANCE PERSISTANTE


    Traduisons simplement :

     1) Plus le Parlement européen acquiert de compétences , notamment législatives , donc plus son rôle s’accroît , plus le rejet est fort .

     2)Plus les peuples européens sont nombreux à se prononcer , plus le rejet est large puisqu’il concerne à chaque fois plus d’électeurs et dans davantage de pays .

    Toutefois , dans ce mouvement général , Pierre Verluise met en évidence une césure :

    « Contrairement à une idée répandue , elle ne se situe pas en 2004 , après l’élargissement à 10 nouveaux pays mais remonte à 1999 avec l’élection qui fait suite aux adhésions en 1995 de la Suède , de l’Autriche et de la Finlande .

    « Par rapport au scrutin de 1994 , la participation baisse de 7,16 points de pourcentage en 1999 .

    « L’intégration de l’Autriche et de la Finlande résulte de la fin de la guerre froide ( 1990 ) et de l’implosion de l’Union soviétique ( 1991 ) qui n’aurait pas toléré leur adhésion à l’Europe communautaire...

    « Autrement dit , poursuit Pierre Verluise , il est faut de charger les élargissements de 2004 et de 2007 de la responsabilité de la baisse de participation aux élections au Parlement européen .

    « En revanche , il est exact que la tendance remonte aux années 1980 et que la configuration post-guerre froide a accéléré les processus via les élargissements de 1995 , 2004 et 2007 .

    « Il importe en outre , ajoute Pierre Verluise , de noter que , depuis 1999 , les trois élections successives pour le Parlement européen se distinguent par une participation inférieure à 50%.

    « En juin 2009 , la participation tombe à 43,08% des inscrits , soit une baisse de 2,39 points de pourcentage par rapport à 2004.

    « Ce qui autorise le site touteleurope,fr à écrire : « ...ce Parlement est le plus mal élu depuis que les députés sont désignés au suffrage universel direct . »


    LES DEPUTES SONT-ILS SEULEMENT MAL ELUS ?


    Il me semble toutefois que l’on n’épuise pas l’explication de la force de l’expression des peuples européens en considérant qu’ils sont mal élus , voire à les amener à en tirer les conclusions en demandant qu’ils démissionnent , ce que nous avons été d’ailleurs un certain nombre à formuler dès après l’élection .

    En effet , sur les 27 Etats de « l’Union » , seuls 9 d’entre-eux ( Luxembourg , Belgique , Malte , Italie , Danemark , Chypre , Irlande , Lettonie , Grèce ) , ont une participation supérieure à 50% .

    Ainsi , seuls 9 pays cautionnent relativement ( la participation évolue de 90,75% pour le Luxembourg à 52,63% pour la Grèce ) les institutions européennes et la place qu’y occupe le Parlement européen .

    Pour sa part , Pierre Verluise conclut prudemment son étude : « Il n’en reste pas moins qu’il devient plus que jamais urgent de continuer à s’interroger sur les origines communautaires et nationales d’une participation globalement modeste aux élections pour le Parlement européen . »

    Sa formulation quelque peu alambiquée dénote toutefois , après d’autres appréciations qui se sont exprimées à l’occasion des choix faits par différents Etats pour faire ratifier le Traité de Lisbonne , la persistance d’interrogations utiles relatives à ce choix .

    En réalité , le questionnement est présent dès que le Chef de l’Etat français a renoncé à faire respecter le choix fait par le peuple français en mai 2005 .


    REFUSER LES COUPS D’ETAT


    Pour ma part , j’ai cité à différentes reprises les propos de Anne-Marie Le Pourhiet , professeur de droit constitutionnel :

    « J’ai qualifié , dit-elle , de « coup d’Etat » le fait , pour le Président de la République , de faire ratifier par voie parlementaire un « traité modificatif » en réalité identique à 90% au traité établissant une constitution pour l’Europe pourtant rejeté par les Français lors du référendum du 29 mai 2005 …

    « Il y a des principes supérieurs de notre texte constitutionnel dont cette règle découle implicitement . La France est une république démocratique . Son principe est : gouvernement du peuple , par le peuple et pour le peuple...La souveraineté nationale appartient au peuple qui l’exerce par ses représentants et par voie du référendum .

    « Il va sans dire que les mandataires n’ont pas le droit moral de violer la volonté directement et clairement exprimée par les mandants...

    « Logiquement d’ailleurs , à quoi servirait-il de soumettre un projet de loi au peuple si le parlement pouvait ignorer et piétiner la volonté populaire ? »

    Dans les faits , Anne-Marie Le Pourhiet considère que nous sommes en face d’un double coup d’Etat , l’un formel parce que que l’on nous fait passer par voie parlementaire un traité refusé par voie référendaire , l’autre matériel parce que l’objet de cette procédure , le traité de Lisbonne , comme son prédécesseur , abandonne le gouvernement démocratique de la France à la gouvernance technocratique de l’Europe .

    S’agissant de la sanction , Anne-Marie Le Pourhiet considère que « c’est par une opération très classique de qualification juridique des faits que l’on peut conclure sans forcer à la possible mise en cause de la responsabilité du Président de la République par le parlement réuni en Haute Cour . »


    QUI DENONCE CES FORFAITURES ?


    Voilà donc le crime , les crimes !

    Mais qui dénonce ces forfaitures ?

    Et quelles sont celles et ceux qui les cautionnent , en France , en Hollande et ailleurs ?

    J’ai parlé des colères et des révoltes qui sourdent .

    Fin 2005 , après le référendum de mai et ses résultats , un étude d’opinion venait en dégager la signification profonde : 61% des Français considéraient le capitalisme comme négatif !

    On comprend , mais on excuse pas , ces tentatives de museler et violer les peuples !


    http://www.comite-valmy.org/spip.php?article388 


    Commentaire de Michel Peyret:

    Texte tonique et profond ;je voudrais juste faire une remarque sur "la construction de l’europe". Dabord il n’y a pas de peuple Européen en tant que Français je me sens plus proche d’un quebequois que d’un Finlandais, La LANGUE !c’est pour moi fondamental.Ensuite à des peuples ( Français, Britanique, Espagnol,..)de vieille culture on demande d’abandonner leur souveraineté,mais la Yougoslavie on la fait eclater (rem c’est l’Allemagne et le Vatican qui ont sonné la curée en reconnaissant l’independance de la Croatie),alors que certaines populations avaient une langue commune le serbocroate et il y avait metissage,les voyous de la commission européene preférent avoir à faire a des etats croupions comme le Monténégro 600 000 habitants(trois arrondissements de Paris) ;On ne manipule pas aisément des Nations Souveraines et puissantes ! VIVENT LES PEUPLES SOUVERAINS ET VIVENT LES NATIONS INDEPENDANTES 


                                             Valmy-site-moulin-logo.jpg


    La voie du CNR et du retour en Résistance:       
    http://www.comite-valmy.org/spip.php?article392


    L'actualité du CNR
    http://www.comite-valmy.org/spip.php?article394


    Menace d'un nouveau conflit en Europe: Une Grande Albanie parrainée par l'Occident 
    http://www.comite-valmy.org/spip.php?article393

    Arc Républicain de Progrès: Ce 10 octobre, un évènement politique à Paris - J. Lévy
    http://www.comite-valmy.org/spip.php?article391

    Les soixante ans de la République Populaire Chinoise: la quête d'un modèle de développement - 
    http://www.comite-valmy.org/spip.php?article390

    " Grand Paris": projet de privatisation de la RATP  
    http://www.comite-valmy.org/spip.php?breve150



    Le "dictateur fou" :

    A quoi ressemble un Média sioniste ?
    Ce 14.10.9, LCP, Chaîne... parlementaire, interview de Morin, Ministre de la Défense. L'animateur, journaliste, parle du Pt d'Iran (futur pays rayé de la carte par Israël !) en ces termes : "Le dictateur fou". Dictateur, et fou.
    No comments ! Eva r-sistons aux médias infâmes

    Et dans le même temps, quelques mn après, sur le 22 h, le fils Sarkozy est qualifié de "prodige" !' (Joyandet et les fils à papa)

    Partager cet article
    Repost0
    13 octobre 2009 2 13 /10 /octobre /2009 01:08


                                                                       Orwell-j-oeil.jpg


                                           Pourquoi tant de bruit pour une simple grippette ?
                                                                   Et témoignage perso.
                                                                       Par eva R-sistons


    Science-fiction, ou réalité ?
    Sommes-nous tous condamnés ?
    A chacun de répondre.

    Mais comment ne pas être interpellé par tout ce battage médiatique autour d'une simple grippe, comment ne pas être interpellé par le fait que nous allons devoir peut-être tous être de vaccinés de force, alors que nous serons des cobayes, expérimentant une préparation nouvelle avec des substances parfois très toxiques, et en sachant que les laboratoires ont demandé, et obtenu, l'immunité en cas de problèmes ? Comment ne pas être troublé alors que la plupart du personnel médical refuse cette vaccination, et que ce refus est contourné par la réquisition de volontaires grassement payés ? Et que dire du fait que l'on cible prioritairement les populations jeunes, plutôt que les plus âgées, pourtant jusqu'ici plus fragiles, plus exposées ?  Et que penser de ceci, par exemple : "Pourquoi donc ces piqûres destinées à combattre une chétive grippe estivale doivent-elles porter un numéro propre, et pourquoi doit-on présenter son "passeport" lors de cette vaccination? Pourquoi, aux Etats-Unis, ne veut-on plus laisser sortir du territoire quelqu’un qui n’est pas pucé?"

    Et pourquoi de tous côtés, du Club de Rome aux décideurs comme Rockefeller ou même Brown récemmment, évoque-t-on la nécessaire dépopulation ? Des vaccins contre le tétanos, au Pérou, ont été utilisés pour stériliser 300.000 jeunes femmes. Un cas isolé ? Et comment croire des dirigeants  qui mentent effrontément sur les armes de destruction massive, sur le 11 septembre, ou sur les causes de la crise ? Ici ou là, les médias menteurs, collabos, ont des loupés qui interrogent ceux qui se posent des questions, comme ici : http://crodoff.canalblog.com/archives/2009/09/13/15051435.html 

    Et que penser du symbole même des pharmacies, le caducée ? " Il n'est pas innocent que la conception de la santé occidentale soit symbolisée par un serpent qui crache son venin dans une coupe ! " (voir plus bas)

    De plus en plus, je suis persuadée que les Labos pharmaceutioques sont moins là pour soigner que pour faire du profit, et que leurs médicaments guérissent moins qu'ils ne rendent malades (cancer, etc).

    Deux témoignages personnels: J'ai très mal supporté le climat de la cuvette polluée de Stradsbourg. Pendant des années, je sortais d'une angine pour entrer dans une sinusite. Mon médecin me prescrivait quantité de médicaments, et malgré cela il devait revenir régulièrement pour les mêmes raisons. Il soignait les conséquences plutôt que les causes. Un jour, j'ai changé de médecin; Il a traité la cause, en découvrant que mon problème était une allergie à l'humidité: Désensibilisation portant rapidement ses fruits. Finis les médicaments ! Bonjour la santé... d'autant que peu après, je me suis retrouvée au bord de la Méditerranée, souvent en mer (voile-passion), et en pleine forme !

    Récemment, en découvrant peu à peu toutes les atrocités qui menacent les peuples (en plus du chômage provoqué, des crises à répétition, de la perte de toutes les protections sociales : des menaces de guerre ou de dépopulation, etc etc), par empathie pour tout ce que mes frères et soeurs en humanité allaient bientôt vivre, j'ai été recouverte de boutons: Une façon de participer à la souffrance d'autrui... bref, du psychosomatique ! Mon médecin me donne une première série de médicaments, et même des antibiotiques, puis une deuxième série occasionnant de plus en plus de boutons, jusqu'à ce que je décide de tout fiche en l'air et de profiter de la mer, de faire beaucoup de vélo, etc, et d'arrêter mes blogs sos-crise et r-sistons à la désinformation (pour commencer) dévorant mes journées, et là... en quelques jours, tout a regressé et finalement il n'y a plus rien ! Sans produits chimiques ! En réorientant mes priorités et en faisant plus de sport... vive le naturel ! Entre nous, concernant les blogs, et compte tenu de la gigantesque tyrannie planétaire qui se prépare, je crois que nous ne pouvons plus faire grand chose. Ceux qui ont compris doivent transmettre autour d'eux ce qu'ils ont appris, les autres continueront à fermer les yeux, les oreilles, et à se laisser abuser par des Médias et par des Elus aux ordres des puissances mortifères qui conduisent le monde à sa perte. Ma recette à moi ? Bientôt prendre le large, larguer les amarres d'une société qui est tombée sur la tête, en devenant nomade (camping-car) et en navigant... J'aurai fait ma part pour avertir mon prochain, inconnu et pourtant si proche, et cela jusqu'à presque vingt heures par jour les derniers temps, je pourrai partir la tête haute, en ayant le sentiment d'avoir accompli mon devoir. Et moi la pacifiste, j'ai une arme personnelle épatante : La foi, le "bouclier" et la joie de la foi qui font qu'on est heureux partout, en toutes circonstances, en s'adaptant à tout, en surmontant tous les obstacles, en déplaçant toutes les montagnes, en sachant que "tout concourt au Bien de ceux qui aiment Dieu" (Bible). Quant à ceux qui se considèrent comme mes adversaires (politiques), ils ne m'atteignent pas: Seul compte pour moi le combat pour la vérité, la justice, et surtout la paix, ce bien précieux entre tous. Et ce combat n'est pas partisan: Il est universaliste, en solidarité avec les citoyens du monde, surtout les plus meurtris, par empathie. Si mes "aversaires" politiques comprennent cela, peut-être seront-ils moins irrités... autant de gagné pour leur estomac !  

    Si la Mafia des décideurs-profiteurs nous condamne à la mort, d'une façon ou d'une autre, à petites doses avec la médecine ou l'alimentation chimiques, ou à dose violente à travers perte d'emploi ou guerre sauvage, allons-y en toute conscience, en refusant de nous aplatir devant ces maîtres indûs, en refusant de nous soumettre à l'inique, et en étant solidaire de nos frères et soeurs, quels qu'ils soient. Nos seuls adversaires sont tout en haut, une toute petite minorité sans conscience ni lois. Ils ne méritent que notre mépris, et la croyante que je suis sait, je le répète, qu'ils auront l'éternité pour se repentir de leur égoïsme monstrueux. Et nul ne versera une larme sur le sort des criminels en col blanc... 

    En attendant, comme déjà dit, refusons ces abominables vaccins qui engraisseront les Labos après que l'on nous ait mis à contribution pour les Banques, cet autre ennemi de nos vies, refusons-les même si nous devons tous aller en prison, tant mieux ce sera une victoire, les murs éclateront et la connerie de nos prétendus bienfaiteurs éclatera au grand jour, refusons les produits toxiques non expérimentés sur la durée et peut-être réducteurs de population, et même synonymes de pucage de la population qui nous rendra esclaves des milliardaires criminels ou fous, et soyons prévoyants, en faisant des provisions, en nouant des liens avec nos voisins pour faire face le moment venu ensemble, en fuyant si possible les villes, etc, etc, voyez mon blog http://sos-crise.over-blog.com, toujours en ligne, la présentation donne les principaux liens utiles (voir aussi les "catégories" d'articles).

    Fraternellement à tous, et toujours dans la bonne humeur ! C'est génial de prendre les choses du bon côté, il y a toujours du positif dans chaque situation ! Ca aussi, c'est une recette du bonheur: Quelles que soient les circonstances, garder la paix, l'humour, la tendresse... s'adapter à tout, c'est une force, surtout si l'on garde le sourire !

    Votre Eva 

      
    ronde-fraternelle-b.jpg

                 



    Mercredi 26 août 2009


    La puce CHIP est dans la seringue

    Hamer : nos pires craintes ont été dépassées en quelques jours
    par une réalité encore plus horrible.

    Pilhar : Geerd, tu fais référence à l’amende de 1000 dollars et aux 30 jours d’arrêt pour opposition à la vaccination aux Etats-Unis ?
    ([url]http://thebirdflupandemic.com/archives/1000-per-day-fine-and-30-days-in-jail-for-refusing-the-swine-flu-vaccine-in-massachusetts[/url]).

    Hamer : oui, les opposants à cette vaccination, (s’opposer à l’implantation de puces est un crime d’Etat) ne sont pas incarcérés dans une prison normale mais, dans des camps de concentration (il y en a des centaines dans tout le pays), spécialement préparés à cet effet. ([url]http://info.kopp-verlag.de/news/amerikanische-konzentrationslager-fertig-[/url] und einsatzbereit.html)
    De ces camps les personnes pourront en sortir à condition d’accepter l’implantation de la puce. Elles deviendront alors un gibier grâce à la puce létale et elles mouront « comme des mouches », après leur libération.

    Pilhar : tu veux dire que le grand nettoyage par les meurtres de masse a commencé ?

    Hamer : cela ne peut avoir que cette signification. Je ne peux pas comprendre qu’on mette en route un tel dispositif militaire et policier avec à la clef des sanctions aussi draconiennes, s’il ne s’agissait que de faire participer les gens à une vaccination contre une ridicule grippe estivale. Cela n’aurait pas de sens, abstraction faite qu’une telle vaccination ne peut pas se faire. Vacciner en octobre pour se protéger d’une grippe qui arriverait l’été suivant c'est à mourir de rire. Avec le Tamiflu on peut stopper pendant 2 à 3 semaines les symptômes d’une phase de réparation, mais cela du point de vue de la GNM est une idiotie totale.

    Pilhar : il est à remarquer qu’aux USA, environ 100.000 cercueils en plastique sont stockés. ([url]http://vids.myspace.com/index.cfm?fuseaction=vids.individual&VideoID=391304[/url] 76).
    Dans quel but ? De plus la population a été systématiquement désarmée et privée de ses chiens de combat.

    Hamer : nous avons un meilleur éclairage en vu du but final qui est totalement passé sous silence. Nous pouvons discuter des heures à propos du Tamiflu, mais personne n’ose dire un seul mot sur l’implantation des puces. C’est tout à fait remarquable. Il est évident que c’est l’implantation des puces qui est en jeu avec la violence de la mise en œuvre des mesures gouvernementales. Que la puce de Hitachi puisse être combinée avec la puce létale, nous en avons déjà parlé dans notre dernière interview.

    Nous constatons la même chose avec la GNM. Depuis 28 ans. Nous pouvons gloser des heures sur la « persona non grata » Hamer, mais pas sur la question de savoir si la GNM peut être reconnue, au sens scientifique du terme, comme reproductible dans n’importe quel cas (malgré 30 vérifications officielles). Il en va de même avec le Tamiflu ! Nous pouvons en discuter des heures durant mais, pas un mot sur l’implantation des puces. Il est évident que le Tamiflu est dommageable, c’est un poison. Il est très dangereux dans une phase de réparation ou au cours de la partie vagotonique de la grossesse (2 derniers 1/3). Mais la puce léale représente maintenant une tout autre dimension. Comme on a utilisé la chimio et la morphine sans scrupule avec une mortalité de 98% alors que 98% auraient pu survivre avec la GNM, on s’apprête à utiliser sans scrupule la puce létale.
    Tous les cancérologues savent très bien que la GNM est scientifiquement juste mais, ils n’en éprouvent aucun état d’âme.

    Pilhar : il est très étrange aussi que les USA promulguent ces lois d’exception qui permettent de se débarrasser de ceux qui osent critiquer et ce par milliers, voire par millions. Et une fois « pucé », vous ne pouvez plus vous échapper.

    Hamer : cela fait des années que l’on prépare cette bataille du « puçage ». La grippe porcine, bête, qui n’existe pas, n’est qu’un instrument inapproprié : trois malheureux porcs crevés et un enfant mort de n’importe quelle maladie et voilà de quoi bâtir ce mensonge de pandémie mondiale. Cela est le produit d’une presse de propagande parfaitement organisée devient maintenant visible : d’une mouche elle peut faire un éléphant.

    Pilhar : tout a commencé par le mensonge du Sida, puis est venu le mensonge de l’ESB, ensuite le mensonge du 11 septembre, et ce fut le tour de l’Anthrax. Puis le mensonge de la grippe aviaire. Maintenant le mensonge de la grippe porcine. L’année prochaine ce sera le mensonge de la grippe des souris. Tout est en train de marcher vers une ‘‘solution finale’’. Quand toute la population sera « pucée » alors ce sera l’esclavage total, manipulable à souhait et les « manipulateurs » pourront tuer quand bon leur semblera.

    Hamer : on s’occupe actuellement des femmes enceintes et des bébés. Ce sont les premiers à être traités au Tamiflu et pucés. Beaucoup de femmes enceintes qui sont aux 2/3 de leur grossesse risquent de perdre leur bébé parce que le Tamiflu est un vrai poison. Les femmes elles-mêmes peuvent perdre la vie car, aux 2/3 de leur grossesse, elles sont en pleine vagotonie. Il est connu qu’en pleine vagotonie, une seule piqûre de morphine ou de Tamiflu peut faire mourir la personne.

    Il semblerait qu’aux USA il y ait eu un mouvement de panique. Les gens se demandent où pourraient-ils fuirent pour ne pas être pucé de force, car ils savent qu’une fois pucé ils ne pourront plus vivre une seule heure en paix face à leurs ennemis.

    Il faut pour une fois penser à cette sensation de porter en soi cette puce mortelle et se dire que chaque jour peut être le dernier parce que d’une centrale située à Tel Aviv par exemple, quelqu’un peut décider de vous ‘‘éteindre’’. On se retrouve totalement à la merci de ce quel- qu’un. Il ne servira à rien alors, de se lamenter ! Ah, si j’avais su… C’est la raison pour laquelle les responsables n’en parlent pas, afin que personne n’en ait la connaissance avant.

    Et quand les esclaves seront tous pucés, il sera toujours assez tôt qu’ils l’apprennent. Ils seront alors dressés comme des chiots. Plus personne n’osera lever la voix (..) Chacun sait qu’au premier mot contraire, il aura sa dose de poison versée dans son café (..) et qu’il ne survivra pas à la prochaine nuit. Toute la terre sera alors devenu un immense camp de concentration pour esclaves (..) Se laisser implanter la puce signifie alors qu’on donne les pleins pouvoirs jusqu’au meurtre décidé à n’importe quel jour.

    (..) Le Mossad et la CIA montrent clairement ce qu’ils ont en vue. (La souris ne veut jamais croire que le chat arrive).

    Dans une entreprise de plusieurs centaines d’employés qui fabriquent les seringues et le Tamiflu, il suffit de quelques personnes ‘‘sûres’’ qui en fin de processus placent la puce dans l’embout. Alors tous les autres employés de l’entreprise peuvent dire à bon droit qu’ils ne savaient pas. Cela s’appelle ‘‘contrôle final’’ ou ‘‘livraison finale’’ et cela paraît tout à fait normal.

    Le fait est que chaque piqûre de Tamiflu et puce soit équipée d’un numéro de code, qui est alors affecté au numéro de code personnalisé. Pourquoi donc ces piqûres destinées à combattre une chétive grippe estivale doivent-elles porter un numéro propre, et pourquoi doit-on présenter son passeport lors de cette vaccination ? Pourquoi aux Etats-Unis ne veut-on plus laisser sortir du territoire quelqu’un qui n’est pas pucé ?

    Pilhar : dans les années 1970 le Club de Rome avait, dans un avis sensé paru dans son « Bulletin sur la situation de l’humanité » déclaré qu’il fallait soit abaisser le taux des naissances soit augmenter le taux de décès. L’Institut Max Planck pense qu’il faut réduire la population mondiale à 2 milliards de personnes. En Amérique il y a un soi disant
    ‘‘ Stonehenge Américain’’ ([url]http://www.igeawagu.com/news/corruption/1199237261.html[/url]), où dans un bloc de granite d’environ 100 tonnes est gravé ce message : « la population mondiale doit être réduite à 500 millions de personnes pour retrouver un âge de raison ».

    Quand on regarde de près la soi disant ‘‘surpopulation’’ on constate que le seul état du Texas suffit à nourrir les 6 milliards de personnes. Si on veut placer ces 6 milliards de personnes, avec disons 80 kg de poids en moyenne, c'est-à-dire avec un volume d’environ 80 litres dans un cube, ce cube aurait un côté de 800 m de long. On peut facilement cacher un tel cube dans n’importe quelle vallée d’Autriche.

    Je ne crois pas à cette ‘‘surpopulation’’ ! Je suppose plutôt que ces fanatiques de la globalisation n’ont pas besoin de 6 milliards d’esclaves à leur service, c’est pourquoi ils veulent réduire l’humanité.

    Hamer : Helmut, tu avait raison de dire dans notre dernière interview du 13.08.2009 que si nos adversaires arrivent à faire cela ils seront arrivés à leurs fins. C’est pourquoi la Germanique doit être réduite au silence car contre une Germanique connue de tous ils n’auraient pas pu arriver à leurs fins. Lewwer duad üs Slaav ! Plutôt mort qu’esclave ! (Extrait de ‘‘Pidder Lüng’’ de Detler von Liliencron).

    Que vive la Médecine Nouvelle Germanique, la Médecine Nouvelle Biologique et mon souhait vous accompagne d’une vision de liberté et de vérité sur le monde et pour tous !

    Dr Ryke Geerd Hamer


    Ingénieur Helmut Pilhar

    Source: http://medecinenouvelle.com/
    http://artdevivresain.over-blog.com/article-dr-hamer--la-puce-microchip-est-dans-la-seringue--37265171.html

    pucemain-copie-1.jpg


    Le temps des pétitions est terminé.

    On est dans l’urgence
    !!!

    À qui allez vous adresser vos pétitions?

    Aux esclaves
    qui nous gouvernent?

    Qu’attendez vous d’eux?

    Ils savent déjà tout, puisqu’ils sont les promoteurs
    de vos problèmes.

    Ils n’ont que faire des pétitions – ils en rient!

    Cessez de rêver!

    Nous en sommes au stade de la
    LEGITIME DEFENSE
    ,
    surtout celle de nos enfants
    face à un ennemi d’autant plus dangereux
    qu’il prétend nous vouloir du bien!

    Nous avons besoin d’ACTIONS CHOCS
    (non violentes), comme l’affiche ci-dessous:


    Affiche-Non-au-vaccin.jpg 


    A coller sur les glaces arrière des voitures
    ou carrément dans le dos
    (succès garanti! – nous avons essayé!).

    Rappelez vous De Gaulle
    pendant la dernière
    guerre:

    EST-CE QU’IL ENVOYAIT DES PETITIONS
    A PETAIN OU A HITLER
    ?

    Ridicule, non?
    Considérez que nous sommes
    en état de guerre
    !

    Pour ne pas être des
    victimes moutons,
    il faut tous participer
    à une RESISTANCE PASSIVE GENERALE
    .

    Rien ni personne ne pourra
    quelque chose contre cela !

    http://artdevivresain.over-blog.com/article-37141692.html

    grosse-porcherie.jpg

    Santé-venin :

    Je voudrais vous amener à réfléchir aussi sur le respect immodéré, servile et parfois aveugle que nous avons instinctivement devant toute personne qui porte une blouse blanche ou qui porte le titre de docteur ou de professeur, ainsi que sur la confiance naïve que nous accordons aux produit diffusés par les officines de pharmacies, malgré les scandales qui ont jalonnés leur histoire (talc Morange, vaccin contre l'hépatite, etc...).


    Je me suis d'ailleurs demandé comment nous n'avons pas été davantage alerté par le symbole même des pharmacies : le caducée. Car il nous montre de façon symbolique l'esprit qui à l'oeuvre dans les pharmacies. Il n'est pas innocent que la conception de la santé occidentale soit symbolisée par un serpent qui crache son venin dans une coupe ! Tout cela à l'ombre d'une croix (verte, couleur de l'espérance...). Je dis « la santé occidentale », car le caducée des pharmacies est d'invention récente, puisque déposée par l'ordre des pharmaciens en 1968.

    Un peu d'étymologie nous apprend que pharmacie vient du grec φάρμακον/pharmakôn signifiant drogue, venin ou poison (Wikipedia).


    180px-Bowl_hygeia.svg.png

     Le caducée d'Asclépios.

     

    Caducée de la pharmacie représentant la coupe d'Hygie (fille d'Asclépios et déesse de la santé), dans laquelle le serpent crache son venin servant à la préparation de remèdes.

     

    La coupe d'Hygie (d'où vient le mot hygiène) représente la propreté et l'hygiène (qui ont fait régresser l'impact des maladies dans ces derniers siècles) et c'est dans cette coupe que le serpent vient cracher son venin/drogue... tout un symbole d'une santé retrouvée par des principes de propreté et polluée à nouveau par l'apport des drogues et des poisons que les pharmacies nous délivrent sur ordonnances !

    Je ne compte plus les amis qui sont entrés dans des démarches de soins qui les ont peu à peu rendu totalement dépendants des médicaments qui leurs étaient donnés, jusqu'à en mourir pour certains. Je ne crois pas que ce soit normal, mais ça correspond pourtant bien à ce qu'affiche le caducée...

    http://blog-porte-parole.blogspot.com/


    L’OMS contribue-t-elle à créer et à propager une pandémie virale mortelle? (cliquer sur le lien)

     virus-j--1-.jpgvirus-progr-antivirus-j.jpg

    Sélection de liens :

    Le « oui » irlandais débloque l’Europe ordolibérale

    Consentement éclairé au vaccin, Code de Nuremberg :
    http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-grippe-a---un-rappel-qui-peut-etre-bien-utile-au-moment-ou-l-on-parle-d--experimenter-un-vaccin-y-compris-sur-de-tres-jeunes-enfants----37322079.html

    Réforme des lycées et redécoupage électoral, sur fond d'affaire Mitterrand cette semaine éforme des lycées et redécoupage électoral, sur fond d'affaire Mitterrand cette semaine 

    La bataille de Poitiers, un remake sarkoziste ? 


    Nouveau hold-up sur nos retraites:
    L'État s'apprête à piller nos caisse de retraite pour financer
    le régime spécial de la RATP
    http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-ou-en-est-on-de-nos-retraites---37396624.html

    Tollé monumental autour de l’arrivée de Jean Sarkozy à la tête de La Défense
    http://www.newsoftomorrow.org/spip.php/spip.php?article6558

    Iran vs Israël : Ce que les médias veulent vous faire oublier
    http://www.newsoftomorrow.org/spip.php?article6546

    Le jeu du mensonge : comment on nous prépare à une nouvelle guerre d’agression
    http://www.newsoftomorrow.org/spip.php?article6550
    Dans sa dernière rubrique pour le New Statesman, John Pilger compare l’actuel roulement de tambour annonçant une guerre contre l’Iran, qui s’appuie sur une "menace nucléaire" mensongère, avec l’impression de fausse crise fabriquée de toutes pièces qui a conduit à l’invasion de l’Irak et la mort de 1,3 millions de personnes.

    Le Prix Orwell de la Paix
    http://www.newsoftomorrow.org/spip.php?article6543

    soleil_couchant_sur_eau.jpg
    Montée de l'agressivité de Washington en Amérique Latine (cliquer)

    Mondialisme : un Mc Do dans le Louvre !les médias ont été d’une discrétion de rosière .Qui en est le gérant ?

    100x100.png?~aHR0cDovL2ZyLm5vdm9wcmVzcy5 






    Déconstruire le discours israélien
    http://www.legrandsoir.info/Deconstruire-le-discours-israelien-Dissident-Voice.html


    http://www.tree2share.org/article-307-demolition-du-11-septembre-nl-a-regarder-d-urgence-avant-que-cette-video-ne-soit-interdite

    Coup d'Etat médiatique au Honduras
    par  Jérôme DUVAL
    Les putschistes détiennent les moyens de communication et bâillonnent les
    rares médias qui informent sur la résistance
    Les médias dominants proclament la défense de la démocratie comme étant
    leur cheval de bataille. Mais sans doute y a-t-il pour certains deux types
    de démocratie ? En l'occurrence, celle qu'affectionnent particulièrement
    nos multinationales médiatiques, est bien la démocratie représentative
    capitaliste. En effet, dès qu'elle se rapproche de sa propre (...)
    http://www.legrandsoir.info/Coup-d-Etat-mediatique-au-Honduras.html



    Le « socialisme islamique » :
    rouvrir une perspective
    par  Youssef GIRARD

    La crise que connaît le capitalisme repose une nouvelle fois la question
    de la sortie de ce système socio-économique apparu il y a plus de cinq cent
    ans en Europe de l'Ouest. Construit sur le pillage et l'exploitation des
    périphéries par le centre occidental, sur l'exploitation des masses
    populaires de ces mêmes centres, durant plus de cinq siècles le capitalisme
    n'a profité qu'à une minorité de privilégiés. La crise, qui aiguise les
    contradictions portées en (...)
    http://www.legrandsoir.info/Le-socialisme-islamique-rouvrir-une-perspective.html


    L'évêque pro-coup d'état de Tegucigalpa (Honduras) décoré par l'Institut
    catholique de Paris
    http://www.legrandsoir.info/+L-eveque-pro-coup-d-etat-de-Tegucigalpa-Honduras-decore-par+.html


    1562063-2090152.jpg


    Découvrez le blog "J'accuse !"
    http://www.amaranthes.fr/jaccuse.html


    Le message du Dr Marc Girard


    Evoquant un projet de vaccination antigrippale obligatoire, le coup  de sonde du Journal du Dimanche (30/05/09) m’a déterminé à descendre dans l’arène publique avec l’espoir d’éviter un drame de santé publique comparable  à celui par lequel s’est soldée la campagne de vaccination universelle contre l’hépatite B, au milieu des années 1990 : depuis lors, le gouvernement a clairement reculé. Puis, le 26/08/09, dans une interview accordée à France Soir, j’ai lancé dans le débat la question – jusqu’alors ignorée – du processus d’autorisation de mise sur le marché (AMM) et de sa régularité : dès le lendemain, par l’inénarrable voix de Madame Bachelot, les autorités réagissaient sur cette question, et elles n’ont depuis cessé de se contredire et de se ridiculiser (Les perles de la campagne). Si l’on en croit les sondages, 80% des Français ont compris…

     

    Sans vous pourtant, rien n’aurait été possible. Sans vous, j’aurais été une simple voix qui crie dans le désert – comme en 1995 (Un précédent inquiétant, mais pas imprévisible).

     

    Car outre les encouragements tellement bienvenus que j’ai reçus dans ma solitude, ils sont nombreux ceux d’entre vous qui se sont personnellement impliqués à faire connaître mon site (www.rolandsimion.org) et, plus encore, à en diffuser les articles.

    (Une réflexion déjà ancienne sur la médicalisation, et sur tout ce que dissimule cette aliénation : la vie, la sexualité, la mort...)
     

    Vous vous êtes substitués – et avec quel résultat ! – à une presse (médicale ou profane) qui, dans sa grande majorité, m’a strictement ignoré.

     

    Aujourd’hui, mon livre annoncé pour début octobre est disponible : j’ai mon premier exemplaire entre les mains depuis hier soir et il est d’ores et déjà possible de le commander sur les sites internet comme Amazon.fr ou Fnac.com (ou, bien sûr, en librairie).

     

    Comme expliqué dans l’introduction ci-joint, c’est un livre d’actualité, mais qui vise aussi à durer. Car ce qui se passe avec la grippe porcine, cela s’est déjà passé avec les vaccins contre l’hépatite B ou contre le HPV, et cela se passera encore : pourtant atrocement décrédibilisés, ceux qui nous avaient annoncé une tragédie pour ces jours-ci (et qui avaient déjà joué à faire peur avec la grippe aviaire) se sont ressaisis en reportant la catastrophe annoncée… dans un délai de 3 ans – environ…

     

    La majorité des Français qui ont compris reste donc exposée aux manipulations des lobbies et à l’immonde corruption de leurs experts. La minorité qui n’a pas encore compris et, plus encore, leurs bébés et leurs enfants méritent aussi votre engagement : un Guillain-Barré, vous savez, ce n’est pas drôle – surtout quand on est petit…

     

    J’ai absolument besoin de vous. J’ai besoin de votre implication personnelle dans la promotion de ce livre. Mais j’ai aussi besoin que vous vous attachiez à convaincre vos interlocuteurs de s’impliquer personnellement eux aussi : ce, afin de créer une irrépressible dynamique qui fasse de ce livre un succès voyant, un succès qui restera dans les mémoires comme un épisode de résistance citoyenne.

     

    ·        Il faut dire aux politiques que, quelque effort qu’ils fassent pour abrutir les citoyens, ceux-ci sont désormais capables de trouver l’information juste.

     

    ·        Il faut dire aux médias que, nonobstant leur vision des citoyens en « blaireaux de base » (je tiens la citation d’une éminente journaliste) tout juste dignes d’une presse gratuite, ceux-ci n’hésiteront jamais à payer de leurs deniers pour se réapproprier les moyens de résister à la désinformation.


     

    ·        Il faut dire aux lobbies de la santé et à leurs valets (fussent-ils « experts » ou élus des Ordres professionnels) que les citoyens ne veulent plus servir de chair à seringue, que les gens ne sont pas la poubelle de toutes les saletés qu’ils produisent en lieu et place de véritables « innovations » thérapeutiques.

     

    Grâce à votre soutien, j’ai pu tenir aux avant-postes tous ces derniers mois. Je reste avec vous, mais pour l’instant, je ne peux faire plus : c’est à vous de jouer.

     

    Allez-y…

     

    Dr Marc Girard
     

    Où va la Russie ? Moscou, à la recherche d’une identité post-soviétique

    Où va la Russie ?

    « La Russie aura un niveau d’armement tel que personne n’aura l’idée de menacer notre pays ou nos alliés. »1 D. Medvedev
    Président de la Fédération de Russie
    10/09/2009
    La fin de la Guerre froide a précipité la chute du communisme soviétique, tombé en 1991, dans les oubliettes libérales de l’histoire. Dans le même temps, cette chute finale a été [...] Jean Geronimo


    Israël, vers un renversement d’alliance ?

    Israël: Renversement d'alliances ?
    Des USA à la Russie ?

    Si l’importance des relations économique avec la Chine est grande, au niveau diplomatique c’est cependant vers la Russie que regardent les militaires israéliens afin de conclure une alliance alternative.

    Leur meilleur allié dans cette affaire est Avigdor Lieberman, le très contesté ministre des Affaires étrangères d’origine russe. Sa stratégie est transparente : construire une alliance profonde avec son pays natal et dans la foulée faire passer l’alliance USA-Israël au second rang. En cela, il est aidé par un phénomène démographico-sociologique particulier : le million de juifs russes qui a émigré en Israël dans les années 1990 détient de plus en plus de responsabilités gouvernementales et compte maintenant des représentants au cœur de l’appareil d’État. Un nombre important d’entre eux ont gardé des liens familiaux ou affectifs avec la Russie et se sentent mille fois plus proche d’elle que des USA,  (..)

    http://www.geostrategie.com/2012/israel-vers-un-renversement-d%e2%80%99alliance


    Iran rayé de la carte ?
    Mensonges de Sarkozy... et de tous !
    Vidéo courte et explicite !
    http://fonzibrain.wordpress.com/2009/10/11/sarkozy-en-flagrant-delit-de-mensonge/ 



    vaccin-prison.jpg

    Vaccins, les liens :

     

    Front du refus :

     

    L'avocat Jim Turner vient de déposer plainte en urgence ce vendredi midi à Washingon pour arrêter la vaccination contre la grippe porcine :

    http://www.naturalnews.com:80/027205_vaccines_swine_flu_the_FDA.html

    65% des Français ne veulent pas se faire vacciner contre le H1N1 : http://fr.reuters.com/article/topNews/idFRPAE58N0FJ20090924
    En Grande-Bretagne, les sondages indiquent que la moitié des toubibs refuseront de se faire vacciner contre la grippe du porc : http://www.alterinfo.net/En-Grande-Bretagne,-les-sondages-indiquent-que-la-moitie-des-toubibs-refuseront-de-se-faire-vacciner-contre-la-grippe-du_a35963.html
    Dix questions au gouvernement belge : http://www.murieldesclee.org/index.php?option=com_petitions&view=petition&id=74
    Exclusif : forte opposition des professionnels de santé à une vaccination systématique contre la grippe A (H1/N1) des enfants et des jeunes adultes : http://www.jim.fr/en_direct/pro_societe/e-docs/00/01/B0/6A/document_actu_pro.phtml
    Grippe A : 63% des infirmières refusent la vaccination : http://www.1001actus.com/grippe-a-63-des-infirmieres-refusent-la-vaccination-22222.html
    Grippe A H1N1 : personne ne veut de ce vaccin : http://www.dailymotion.com/video/xaihyn_grippe-a-h1n1-personne-ne-veut-de-c_news
    L'opposition au vaccin anti H1N1 se développe dans le monde entier  : http://www.santelog.com/modules/connaissances/actualite-sante-l-opposition-au-vaccin-anti-h1n1-se-d%C3%A9veloppe-dans-le-monde-entier-_1867.htm
    Les infirmières britanniques refuseront la vaccination contre la grippe porcine : http://www.horizons-et-debats.ch/index.php?id=1766
    Vaccination H1N1 : refusée par 1 médecin sur 2 ! : http://www.syndicat-infirmier.com/Vaccination-H1N1-refusee-par-1.html


    Dépopulation, mondialisme :



    Le grand mensonge de la surpopulation : http://www.solidariteetprogres.org/article4244.html
    Vasella; directeur de Novartis au Bilderberg :: http://000999.forumactif.com/les-hard-investors-f7/la-minute-d-info-sur-le-bilderberg-2008-t8687.htm

    Sanofi partenaire de l'IFRI : http://www.ifri.org/frontDispatcher/ifri/entreprises/les_partenaires_1210772938840

    Le Pentagone ressuscite le virus de la grippe espagnole : http://www.transfert.net/Le-Pentagone-ressuscite-le-virus
    « Je me suis entretenue avec des responsables de la Fondation Bill et Melinda Gates, … , Bloomberg, Doris Duke et Rockefeller » : http://www.who.int/dg/speeches/2007/address.to.staff/fr/index..html
    CFR prêt à gouverner le Monde grâce aux « Think Tank » de David Rockefeller.  : http://www.alterinfo.net/CFR-pret-a-gouverner-le-Monde-grace-aux-Think-Tank-de-David-Rockefeller_a35325.html
    CONFIDENTIAL COBDEN CLUBS - INITIATIVE FOR ECO-92 EARTH CHARTER : http://www.theforbiddenknowledge.com/hardtruth/cobden_club.htm
    Décimer la population mondiale? : http://www.horizons-et-debats.ch/index.php?id=1765
    Government Death Panels and Mass Murder was Always an Option in 20th Century America's War Against the Weak : http://www.thecuttingedgenews.com/index.php?article=11536&pageid=37&pagename=Page+One
    Henry Kissinger's 1974 Plan for Food Control Genocide : http://www.schillerinstitute.org/food_for_peace/kiss_nssm_jb_1995.html
    Le conseiller de Gordon Brown veut réduire la population britannique à 30 millions d’habitants : http://www.horizons-et-debats.ch/index.php?id=1779
    Le Nouvel Ordre Mondial…Georgia GuideStones…et le plan de réduction de la population ! » : http://www.spreadthetruth.fr/wordpress27/?p=1990
    Les oligarques prévoient le génocide de deux tiers de l’humanité : http://www.alterinfo.net/Les-oligarques-prevoient-le-genocide-de-deux-tiers-de-l-humanite_a36532.html
    Qui veut réduire la population mondiale ? : http://www.mecanopolis.org/?p=9618&type=1
    The Green Genocide Agenda:Saving the Earth by Killing Humans : http://www.davidicke.com/content/view/34/26/


    Mise sur le marché d’un vaccin non testé : http://www.horizons-et-debats.ch/index.php?id=1765
    Les adjuvants dans les vaccins pandémiques H1N1 : http://asset.rue89.com/files/Fiche_adjuvants_Afssaps.pdf
    Médecins et femmes enceintes auront les premiers vaccins contre la grippe A : http://www.lexpress.fr/actualite/sciences/sante/medecins-et-femmes-enceintes-auront-les-premiers-vaccins-contre-la-grippe-a_785784.html

     


    Mercure :


    Deadly Immunity : http://www.rollingstone.com/politics/story/7395411/deadly_immunity
    How Mercury Causes Brain Neuron Damage - Uni. of Calgary : http://www.youtube.com/watch?v=XU8nSn5Ezd8&feature=player_embedded
    Study Proves Link Between Thimerosal and Autism Neurotoxicity : http://www.naturalnews.com/026953_thimerosal_autism_mercury.html
    Lien évident entre la croissance de l’autisme et les vaccinations (Première partie : "C’est les vaccinations, stupide!") : http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=15163

     


    Squalene :


    Military Vaccine Resource Directory - Mycoplasma and Squalene Discussion : http://anonymouse.org/cgi-bin/anon-www.cgi/http://www.mvrd.org/showpage.cfm?ID=69
    Squalène: un adjuvant toxique dans les futurs vaccins contre la grippe porcine  : http://expovaccins.over-blog.com/article-33523595.html


     

    Autorisations, composition :


    2 VACCINS anti H1N1, le 1er OCTOBRE sur le marché européen  : http://www.santelog.com/modules/connaissances/actualite-sante-2-vaccins-anti-h1n1,-le-1er-octobre-sur-le-march%C3%A9-europ%C3%A9en-_1919.htm
    4 VACCINS anti H1N1 approuvés par la FDA : EFFETS INDESIRABLES INCONNUS : http://www.santelog.com/modules/connaissances/actualite-sante-4-vaccins-anti-h1n1-approuv%C3%A9s-par-la-fda-effets-indesirables-inconnus_1846.htm
    Commission paves the way for vaccinations for influenza pandemic (H1N1) 2009 : http://europa.eu/rapid/pressReleasesAction.do?reference=IP/09/1384&format=HTML&aged=0&language=EN

    Prepandix (GSK) - RESUME DES CARACTERISTIQUES VACCIN ANTI H5N1 : http://www.emea.europa.eu/humandocs/PDFs/EPAR/prepandrix/emea-combined-h822fr.pdf

     


    Bonus :


    Humour sur les vaccins (S/T) : http://www.dailymotion.com/relevance/search/humour+sur+les+vaccins/video/xac9uu_humour-sur-les-vaccins-st_fun
    Zapping Le Bide Vaccinal H1N1 : http://www.dailymotion.com/mychannel/JeanFr13/video/xagetd_zapping-le-bide-vaccinal-h1n1_news

     


    Alerte ! Sur FR2
    "Pakistan, le pays de tous les dangers"

    Est-on en train de nous préparer à un conflit majeur, cette fois contre le Pakistan ? Je vous avais alerté au début de ce blog sur les risques de "dynastisation" de la famille Sarkozy, entre autres, cette fois je prétends qu'on nous prépare à une nouvelle guerre abominable, en nous dressant contre le Pakistan ! De domination, et pour que l'arme nucléaire soit contrôlée par l'Occident ! Eva 



    Le directeur de l'école de mon fils refuse de signer
    le courrier de refus de vaccination h1n1
    Tout cela m'amène à penser qu'ils savent bien qu'avec toutes les doses commandées par le gouvernement français, nous passerons forcément en niveau 6.
    On supprime l'utilisation des tel.portables à l'école, comme cela ce sera plus simple, les enfants ne pourront pas prévenir leurs parents quand les unités mobiles se déplaceront dans les écoles
    http://www.alterinfo.net/Le-directeur-de-l-ecole-de-mon-fils-refuse-de-signer-le-courrier-de-refus-de-vaccination-h1n1_a37938.html

    Partager cet article
    Repost0
    11 octobre 2009 7 11 /10 /octobre /2009 17:10
    A nouveau l'abomination ??
    180px-Etoile-Jaune-IMG_0942.jpg
    Wikipedia.org


    A l'attention de
    Monsieur le Directeur de l'école élémentaire Est-Libération
    106 rue Diderot - 94300 VINCENNES
     
    Copies :
     
    Monsieur COHEN - Instituteur de la classe de CM1 B
    Madame FEVRE - Institutrice de la classe de CP C
     
    Madame la Directrice de l'école maternelle Clément Viénot
     
    Mairie de Vincennes
    Le Collectif Parents Enseignants de Vincennes
    Fédération FCPE Vincennes
    Association APEV
     
    FCPE 94
    AG nationale des collectifs Parents Enseignants
    Collectif National de Résistance à Base Elèves
     
     

    Vincennes, le 11 octobre 2009

     

                    Monsieur le Directeur,



    Ce courrier fait suite à l’entretien que nous avons eu lundi 28 septembre concernant le logiciel de base de données Base Elèves dans lequel des enregistrements concernant mes enfants et moi-même se trouvent renseignés. Vos propos se sont voulus rassurants quant à la nature et la destination des données saisies. Je comprends votre démarche mais je tiens à vous dire que vos explications sont loin d’être satisfaisantes à mes yeux.


    Tout d’abord vous me dîtes que les données saisies ne sont que des informations générales, non sensibles, « que de toute façon l’administration connaît déjà ». Dans ce cas pourquoi vous demande-t-on de collecter, de saisir et de mettre à disposition des données sans intérêt ? N’avez-vous pas mieux à faire ? Vous affubler d’un travail sans aucune valeur ajoutée n’est-il pas en totale contradiction avec les objectifs de performance partout affichés ? Et quant bien même vous ne renseigneriez que le minimum d’informations, qui me dit que votre successeur aura la même attitude ? Qui me garantit de la sécurité des informations saisies ? Et qui m'assure qu'un traitement informatique batch ne viendra pas concaténer des informations complémentaires ? Données fiscales, données sociales, dossier médical... ? Enfin, songez que l'Identifiant National Elève, la clef du fichier qui se crée lors de la première saisie, est conçue pour être valide 35 ans ! Simplement pour stocker nom, prénom, adresse ???
     

    Soyons honnêtes, cette base de données n’a pas été créée pour rien. Elle est née dans un contexte idéologique de fichage et de xénophobie indigne d’une démocratie comme la nôtre. Je ne puis oublier qu’il était question à l’origine de saisir des informations aussi personnelles que la religion ou la langue parlée à la maison… Ne sommes-nous pas dans un pays libre et laïc ? Devra-t-on prochainement s’excuser de ne pas suivre le culte officiel de la nation ou bien porter un signe distinctif à son veston ? Je ne puis oublier qu’il existe aujourd’hui un Ministère de l’Identité Nationale dont le seul énoncé est une injure à la devise de notre pays. L'identité nationale est une valeur, un caractère, c'est l'âme que forme la mosaïque des peuples et des cultures qui composent une nation. Aucun Etat ni aucun gouvernement ne peut en édicter la forme, sauf à prouver alors son caractère fasciste. Enfin, je ne puis fermer les yeux sur les cas d’irruption des forces de l’ordre au sein même de certains établissements scolaires. Des policiers parfois accompagnés de chiens qui entrent dans la classe pour chercher des élèves ! Comment appelle-t-on cela ? Des rafles ?


    Je ne puis oublier non plus les déclarations du gouvernement s’agissant de « prévenir la délinquance dès la maternelle » ni les propos du Chef de l’Etat indiquant que certains éléments de « La délinquance » étaient selon lui « de nature génétique ».


    Nous savons l’un comme l’autre ce qu’ont pu produire dans le passé des théories eugénistes mises en œuvre par une administration servile. Des plaques de triste mémoire sont accrochées sur le mur d'entrée de notre école afin que nous n’oubliions pas, et vous voudriez me voir fermer les yeux ?


    Je note qu’en ce moment-même des directeurs d’école, des enseignants et des maires refusent publiquement de renseigner ce fichier et alertent l’opinion sur la grave dérive que constitue la mise en œuvre de ce logiciel espion.

    L'ONU elle-même condamne cet outil et rappelle la France à l'ordre,  le Conseil d'Etat demande lui aussi des explications et vous voudriez me voir rassuré ?


    Voici pour la partie morale et pour les craintes légitimes qu'inspirent cette application.

    Sur le plan strictement juridique maintenant. J’avance que ce fichier est illégal.
      En effet, le droit à l'information préalable à la collecte d'informations personnelles n'a pas été respecté, ni d'ailleurs l'autorité parentale puisqu'en matière de saisie de données l’article 57 de la loi informatique et liberté prévoit que les personnes auprès desquelles sont recueillies des données à caractère personnel ou à propos desquelles de telles données sont transmises sont, avant le début du traitement de ces données, individuellement informées de la nature des informations transmises, de la finalité du traitement de données, des personnes physiques ou morales destinataires des données, du droit d'accès et de rectification institué aux articles 39 et 40, du droit d'opposition institué aux premier et troisième alinéas de l'article 56.


    Or vous renseignez Base Elèves. Avez-vous prévenu les parents ? NON. Avons-nous accès aux données ? NON. Avons-nous un droit d’opposition ? NON.


    Concernant mes objections sur la légalité du fichier vous me dîtes que tout cela « prête à discussion », que le présent fichier est « légal pour les uns, illégal pour les autres ». Diriez-vous de la loi informatique et liberté qu'elle prête à discussion ? Je ne le crois pas. Dès lors elle doit s'appliquer à tous et partout. Et c’est bien pour la faire respecter que plus de mille parents d'élèves ont porté plainte solidairement à la procédure engagée par le Collectif National de Résistance à Base Elèves et défendue par le Syndicat des Avocats de France. Et je ne doute pas que de nombreux parents de notre ville et du département voudront bientôt s'y associer. Je les y aiderai au mieux dans la mesure de mes capacités. En outre, afin de protéger mes propres enfants de même que vous affranchir d’une tâche indigne de votre fonction, j’envisage de porter plainte contre la personne physique que je sais renseigner ce fichier illégal, c'est à dire vous-même.


    Pour information, en l'état actuel de ma réflexion,
    Vous priant d’agréer mes respectueuses salutations.


    Cédric Poitou La Marcelle
    Père de Léon Poitou (CM1B) et de Marius Poitou (CPC)
    Référent CNRBE du Val de Marne
    20 Boulevard de la Libération
    94300 VINCENNES


    lamarcelle@vitamineB.com

    castro-affiche-png.png

    Un ouvrage de référence


    Critique du livre de Salim Lamrani
    « Cuba, ce que les médias ne vous diront jamais ».

    Par Thierry Meyssan

     

    Salim Lamrani vient de publier « Cuba, ce que les médias ne vous diront jamais ». Il y passe en revue, de manière systématique, tous les arguments utilisés par la propagande étasunienne pour justifier a posteriori l’embargo imposé unilatéralement par Washington en violation du droit international. Ce tour d’horizon permet de mesurer à quel point les critiques du gouvernement révolutionnaire sont irréelles. Une annexe historique souligne aussi la permanence de l’attitude des administrations étasuniennes successives, indépendamment de l’alternance de façade entre démocrates et républicains. On regrettera l’absence d’index qui aurait permis d’utiliser ce livre comme une encyclopédie ; quoi qu’il en soit, son caractère exhaustif et la précision de son argumentation en font un ouvrage de référence pour tous ceux qui souhaitent approfondir cette question.

     

    Salim Lamrani

    Cuba. Ce que les médias ne vous diront jamais

    Prologue de Nelson Mandela

    Paris, Editions Estrella, 2009

    300 pages

    18€


    Disponible en librairie et sur Amazon :
    http://www.amazon.fr/Cuba-Medias-Vous-Diront-Jamais/dp/2953128417/ref=pd_rhf_p_t_1

    Pour toute commande dédicacée, contacter directement : lamranisalim@yahoo.fr

    v-inqui-tant-b.jpg

    Je vous transfère ce courriel reçu aujourd’hui.
    A chacun d'en tirer ses propres conclusions.

     

    Un mail d'une jeune femme travaillant aux laboratoires Pierre Fabre :
     

    « Comme vous le savez, je vois des médecins à longueur de journées....

    Et ils sont tous d'accord pour refuser le vaccin contre la grippe A.

    Hier soir encore ils étaient en réunion avec un pneumologue et ils

    s'accordent tous à dire qu'il ne faut pas se faire vacciner !

    Le vaccin est un vaccin "vivant", et pour le booster un peu, les labos

    ont mis du mercure à fortes doses. Il n'y a aucun recul sur les effets

    secondaires et indésirables à long et moyen terme de ce produit.

    Les labos ont même signer avec le gouvernement français une

    "décharge" qui les couvrent totalement en cas de complications dues

    aux injections de ce vaccin.

    L'Etat ayant fait une grosse commande de ces vaccins, il faut

    maintenant les écouler..... (ça ne vous rappelle rien?).

    Les labos ont précisé qu'ils n'ont pas eu le temps de faire les études

    cliniques normalement obligatoires avant de mettre un médicament sur le marché, "mais il faut agir vite".

    Les conséquences peuvent être graves : Syndrôme de Guillain-Barré

    (paralysie totale pouvant aller jusqu'à la mort, paralysie pas

    toujours réversible, séjours en réa ou soins intensifs avec ou sans

    séquelles neurologiques...).

    L'Etat préconise une vaccination en priorité chez les personnels de

    santé, les femmes enceintes et les enfants !!! On imagine le carnage !

    D'ailleurs, il est surprenant de voir que les médecins et les

    pharmaciens refusent catégoriquement de se faire vacciner. Et les

    médecins que j'ai vu cet apm refusent de vacciner les patients qui

    le leur demandent.......car ils ne veulent pas prendre le risque de

    porter de telles responsabilités pour le futur dont on ignore les

    suites...

    Voilà, je vous semble sans doute alarmiste...Mais je ne pouvais pas

    "ne pas partager" ces infos que je tiens de source "sûre" sur le

    terrain.

    Chacun est libre de ses choix selon ses convictions intimes



    Justice pour l'Irak, plaintes
    contre les criminels (Espagne)

    JUSTICE POUR L’IRAK PLAINTE CONTRE QUATRE PRESIDENTS US ET QUATRE PREMIERS MINISTRES BRITANNIQUES, POUR CRIMES DE GUERRE, CRIMES CONTRE L’HUMANITE ET GENOCIDE EN IRAK

     

    JUSTICE POUR L’IRAK  JUSTICE POUR L’IRAK: PLAINTE CONTRE QUATRE PRESIDENTS US ET QUATRE PREMIERS MINISTRES BRITANNIQUES, POUR CRIMES DE GUERRE, CRIMES CONTRE L’HUMANITE ET GENOCIDE EN IRAK

    Le parlement espagnol, va confirmer, aujourd'hui, la décision, déjà prise sous la pression de puissants gouvernements accusés de crimes graves, visant à restreindre la législation espagnole de la compétence universelle.  
    (..)
     Cette plainte juridique a été déposée contre George HW Bush, William J.
    Clinton, George W. Bush, Barack Obama H, Margaret Thatcher, John Major, M.
    Anthony Blair et Gordon Brown et présentée par des Irakiens et d'autres qui sont solidaires avec le peuple irakien et pour la défense de leurs droits et du droit international.  

    Irak: 19 ans de destruction programmée 
     
    La destruction programmée - ou le génocide - de l'Irak, en tant qu'État et nation, qui se perpétue depuis 19 ans, combinant un régime de sanctions draconiennes, jamais conçu auparavant et qui a conduit à la mort de 1,5 millions d’irakiens, dont 500.000 enfants, avec une guerre d'agression qui a conduit à la mort violente de plus d'un million d’irakiens supplémentaires.

      La destruction programmée de l'Irak a délibérément inclus ses systèmes d’adduction d’eau potable et d'assainissement des eaux usées, ainsi que le système de santé de la population civile.  

      Depuis 1990, des milliers de tonnes d'uranium appauvri ont été lâchés sur l'Irak, conduisant dans certains endroits, à une augmentation de 600 pour cent (600%) des cas de cancer et de leucémie, en particulier chez les enfants.  
     
      Au cours de la première guerre du Golfe ainsi que lors de la guerre «choc et effroi» en 2003, qui avait débuté par une campagne aérienne menaçant le pays de "destruction totale" (c'est l'Iran qui est dangereux ? Eva), les vagues de bombardements disproportionnés ne faisaient aucune distinction entre les cibles militaires et civiles. Ainsi des écoles, des hôpitaux, des mosquées, des églises, des abris, des zones résidentielles et des sites historiques ont été totalement détruits.   
      
      Le plan de destruction de l'Irak comportait aussi le soutien, le financement et l'organisation de milices armées confessionnelles et ethniques, dans le but de diviser l'Irak en trois entités, confessionnelles  et ethniques, par la terreur de la population. 
     
      Depuis 2003, quelque quatre millions sept cents mille (4,7 millions) irakiens
    - un cinquième de la population - ont été déplacés de force.  
     
      Sous l'occupation, les enlèvements, les meurtres, les extorsions, les prises d’otages et la mutilation sont devenus endémiques, et visent indistinctement les hommes, les femmes et même les enfants et les personnes âgées.
     
      La destruction de l’Irak a visé le démantèlement délibéré de l’Etat et ce par l’incitation, ou, au moins, le refus d’empêcher les pillages, de même qu’en se livrant à des persécutions idéologiques, ayant entraîné les liquidations physiques, les assassinats extrajudiciaires, l'emprisonnement de masse et la torture, des baasistes, toute la classe éduquée de l'appareil d’Etat, ainsi que des minorités religieuses et linguistiques et des sunnites arabes. Ceci a entraîné l'effondrement total des services publics, du système économique, conduit à la guerre civile et à la  généralisation de la corruption.
     
      En plus de tout ce qui précède, le riche patrimoine historique de l'Irak, archéologique et culturel unique dans son genre, a été délibérément détruit.  
      
      Les gouvernements successifs des Etats-Unis et du Royaume-Uni, ont tout fait pour diviser l’Irak. Ils ont utilisé la force  militaire pour imposer au pays un gouvernement et un système politique favorables à l’occupation et liés aux conceptions stratégiques américaines et britanniques.

      Ces gouvernements se sont engagés dans le pillage massif des ressources naturelles irakiennes et tenté de privatiser ce qui est le bien et la richesse de la nation irakienne. 
     
      Ce qui précède constitue juste un résumé succinct des horreurs que l'Irak a endurées, par suite de mensonges que seuls des gouvernements lâches et des médias complices ont pu croire. 
     
      En 2003, des millions de gens à travers le monde se sont mobilisés pour s’opposer aux plans des USA et de la Grande Bretagne. En s’obstinant à exécuter leurs plans, les États-Unis et le Royaume-Uni ont lancé une guerre d'agression illégale pour laquelle personne n’en a répondu jusqu’ici.
     
      Chacune des personnes citées dans ce cas, a joué un rôle clé dans la destruction intentionnelle de l'Irak. Elles ont d’un commun accord, organisé, encouragé, toléré, rationalisé, exécuté et /ou perpétué ou excusé cette destruction sur la base de mensonges et d’intérêts stratégiques et économiques étroits, et contre la volonté de leurs propres peuples. Permettre à ces gens d'échapper à leur responsabilité et de jouir de l’impunité signifie que de telles actions sont en mesure de se répéter ailleurs. (Et on veut répéter ces monstruosités en Iran - pour commencer ? Eva)
      
      Aujourd'hui, il est impératif  de demander des comptes aux USA et à la Grande Bretagne pour les crimes de guerre, les crimes contre l'humanité et de génocide perpétrés en Irak parce que chaque victime irakienne a droit à la justice et que tous les responsables doivent rendre des comptes. 
     
      Nous sommes en présence d’actes immoraux et illégaux, contraires aux principes de souveraineté nationale, de paix et de sécurité consacrés par l'ordre international.  
     
     
    Attendu que le système officiel de justice internationale se soit fermé devant les souffrances des victimes de l'impérialisme, nous essayons par cette plainte, d'ouvrir une brèche par laquelle la conscience de l'humanité pourrait exprimer sa solidarité avec les victimes des crimes impérialistes pour que justice leur soit rendue.  
     
     Comité pour la Justice pour l'Irak  
     
    Contacts presse: Hana Al-Bayaty, Comité exécutif, BRussells Tribunal  34 657 52 70 77 ou +20 10 027 7964 
    hanaalbayaty@gmail.com  
    Dr Ian Douglas, Comité exécutif, BRussells Tribunal, coordonnatrice, Initiative internationale pour connaître du génocide en Irak  +20 12 167 1660 (Anglais) iandouglas@USgenocide.org -Amanda Nuredin, +34 657 52 70 77 (espagnol) justiciaparairak@gmail.com  -  Abdul Ilah Albayaty, Comité exécutif, BRussells Tribunal  - 33 471 461 197 (arabe)
    albayaty_abdul@hotmail.com
    www.brusselstribunal.org/ www.USgenocide.org/ www.twitter.com / USgenocide/ / USgenocide/
    www.facebook.com / USgenocide / USgenocide
    http://rsistancedespeuples.blogspot.com/
    http://www.tunisitri.net/

    Lire sur alterinfo ici :
    Et à lire les commentaires:
    http://www.alterinfo.net/JUSTICE-POUR-L-IRAK-PLAINTE-CONTRE-QUATRE-PRESIDENTS-US-ET-QUATRE-PREMIERS-MINISTRES-BRITANNIQUES,-POUR-CRIMES-DE_a37797.html

    http://chiron.over-blog.org/article-justice-pour-l-irak-plainte-contre-quatre-presidents-us-et-quatre-premiers-ministres-britaniques-pour-crimes-de-guerre-crimes-contre-l-humanite-et-genocide-en-irak--37367013.html


    vaccins-enfants-terroris-s.jpg
    Les parents face à la vaccination contre le virus A/H1N1


    Déclaration d'opposition au vaccin

    (A remettre à l'élève. Document PDF à faire circuler d'urgence parmi les associations de parents d'élèves)

    TOUT est ici : http://terresacree.org/grippeporcine3.html

    Nous aimerions contacter toutes les associations de parents d'élèves francophones avec le texte de ce lien : http://terresacree.org/grippeporcine3.html Mais nous ne savons pas comment nous y prendre. Pouvez-vous nous aider?

     
    Ce qui serait formidable, c'est que vous répercutiez d'urgence cette action sur vos sites ou blogs, ainsi qu'à tous vos contacts. Avec le fichier PDF (joint) suivant à imprimer sur papier recyclé : http://terresacree.org/grippe.pdf 




    Dans Le Monde aujourd'hui : Le retour du libéralisme


    Journaux-3-2.jpg On avait peut-être conclu un peu trop vite au retour de l'Etat à la faveur de la crise des subprimes, après des décennies de libéralisme effréné, de dérégulation et de déréglementation à tout-va, de privatisations non-stop. On avait peut-être crié un peu rapidement à la mort du marché et à la résurrection du politique dans la vie des affaires.

    Cette impression avait culminé à l'occasion du G20 de Londres, en avril, où l'on avait vu des chefs d'Etat et de gouvernement, au premier rang desquels Nicolas Sarkozy, grisés par leur sentiment de puissance. Comme ivres du pouvoir reconquis aux dépens du marché. Mais six mois plus tard, à Pittsburgh, et malgré le retour de la croissance, nos maîtres du monde avaient perdu de leur superbe.


    On promettait un Etat fort et actif, on voit des gouvernements qui se dérobent ou qui renoncent. On prétendait reconstruire le capitalisme, on n'ose même pas se rendre à Gandrange. Dans le match qui les opposait aux banques centrales, d'abord, les politiques ont perdu par KO. C'est à elles - à travers le Conseil de stabilité financière - qu'a été confiée la tâche de fixer les règles en matière d'attribution des bonus des traders, à elles aussi le soin d'en vérifier la bonne application.


    C'est aussi aux banques centrales indépendantes et à leurs techniciens que la nouvelle supervision bancaire et financière fait la part belle, au détriment des ministères des finances. Il n'y a guère que le patron de la Banque mondiale, Robert Zoellick, ancien de l'équipe Bush, un comble, pour s'émouvoir de cette démission du politique.


    Il n'a pas fallu non plus six mois pour que les opinions publiques commencent à regretter le temps où le marché était sans doute trop libre et trop puissant, mais où l'Etat se montrait moins prédateur. Elles n'ont pas eu de mal à comprendre que le retour de l'Etat dans la vie des affaires, cela voulait dire d'abord et avant tout le retour des déficits. Et donc le retour des hausses d'impôts (comme en Espagne), du gel des salaires des fonctionnaires (comme en Grande-Bretagne), de leur baisse (comme en Irlande), l'allongement de l'âge du départ à la retraite (comme en Suède), etc. Partout, du sang, de la sueur et des larmes - sauf en France où le gouvernement tente de faire croire que le nuage radioactif des déficits ne franchira pas les frontières.


    L'envolée des dettes publiques signifie que les grands pays industrialisés ont perdu, et pour longtemps, toute marge de manoeuvre budgétaire. Les arbitrages des lois de finances des prochaines années, peut-être des décennies, se résumeront à ceci : savoir où faire des coupes, où dégager des économies, quelles catégories socioprofessionnelles sacrifier, quelles dépenses et quels avantages supprimer, où trouver des recettes. Plus de place pour des mesures de relance supplémentaires ou de nouveaux cadeaux fiscaux, plus de place pour des avancées sociales coûteuses. Trop de keynésianisme tue le keynésianisme et rend l'Etat impuissant.


    Leurs endettements record vont ligoter les Etats et les livrer au bon vouloir des marchés financiers. Car il va bien falloir vendre et écouler tous ces emprunts du Trésor émis par milliers de milliards de dollars. Et donc séduire ces financiers dont on avait pourtant cru se débarrasser une bonne fois pour toutes - traders, gestionnaires de hedge funds ou de fonds de pension, banquiers sans foi ni loi.


    Les gouvernements vont devoir leur donner des gages d'orthodoxie budgétaire ou leur offrir des rendements élevés. Ou les deux. Et malheur au pays dont les emprunts d'Etat ne trouveront pas grâce aux yeux des investisseurs : les taux d'intérêt à long terme s'y envoleront, cassant la croissance. La "dictature" des marchés financiers a de beaux jours devant elle.


    Surtout, la crise des subprimes a montré que les gouvernements n'avaient au fond, contrairement à ce qu'ils faisaient croire, aucune intention véritable de reprendre la main, aucune envie réelle de voir la puissance publique reconquérir des parts de marché face au privé.


    Ils avaient une occasion inespérée de le faire dans le secteur bancaire mais ils s'en sont bien gardés. Après avoir sauvé les banques du naufrage, leur avoir prêté et garanti tout l'argent dont elles avaient besoin, les avoir aidés à renforcer leurs fonds propres, les Etats se retrouvaient en position de force inédite.


    Ils auraient pu choisir de rester durablement au capital de ces établissements pour les contraindre à distribuer du crédit, pour contrôler les risques pris sur les marchés financiers ou encadrer étroitement les rémunérations des traders. Des esprits peu suspects de dérive gauchisante, tels Thomas Hoenig, patron de la Fed de Kansas City, avaient même légitimé idéologiquement des nationalisations bancaires, arguant des risques spécifiques du secteur.


    Au lieu de cela, les Etats se sont empressés de se désengager des banques dès que celles-ci ont été en mesure de rembourser les aides publiques qu'elles avaient reçues. Les "nationalisations" bancaires n'ont été que de courtes parenthèses, vite refermées, sans que personne ne s'en offusque.


    De façon irréelle, on a même vu les socialistes français reprocher au gouvernement de ne pas avoir spéculé sur la hausse des titres bancaires et de ne pas avoir "fait" assez d'argent dans ces opérations ! Pauvre Karl ! Vingt ans après la chute du mur de Berlin, c'est bien la deuxième mort du socialisme, avec la crise des subprimes, à laquelle on assiste.

     

    Pierre-Antoine Delhommais

    http://delorca.over-blog.com/article-le-retour-du-liberalisme-37376213.html



    home_eagle1.jpg

    La remise du Prix Nobel de la Paix au Président Obama en 2009 s’avère l’expression d’un défi lancé aux États-Unis et à leurs alliés regroupés au sein de l’OTAN. Cet honneur de très haut prestige place le président dans une situation intenable en tant que chef de l’armée la plus puissante du monde. Il lui est demandé, dans un message planétaire, de mettre fin aux agressions guerrières de son pays dans le cadre de la guerre mondiale contre le terrorisme et de faire la lumière sur les événements qui l’ont enclenchée. C’est le prix que le nouveau président doit payer pour mériter cette reconnaissance. Réussira-t-il à renverser le courant général qui le pousse vers une guerre mondiale de grande ampleur ou empruntera-t-il la voie  de la justice distributive et de la diplomatie préventive?

    (..) La population mondiale se tourne ainsi vers l’Amérique pour lui demander de mettre fin à ses actes d’agression et à ses ambitions de conquêtes. C’est ce message que sous-tend cette nomination. Pour la plus grande puissance de cette planète ce message sera-t-il interprété comme étant la consécration du rôle de gendarme qu’elle s’est évertué à jouer au cours des dernières décennies ou l’entrée dans une ère de coopération pour le développement équitable pour tous? Transformera-t-elle la vision du monde qu’elle a développée ou participera-t-elle plutôt activement et réellement à l’entreprise du désarmement et à l’instauration de la paix par le triomphe de la justice économique et sociale?

    suite ici :  http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=15613


    Révolution, ou mutation ?
    http://alainindependant.canalblog.com/archives/2009/10/11/15377719.html


    Jean Sarkozy in 2008.jpgJean Sarkozy in 2008.jpgJean Sarkozy in 2008.jpg
    wikipedia

    Le dauphin Jean

    octobre 11th, 2009
    (A peine Sarkozy élu, j'annonçais au début de mon blog qu'il y aurait une dynastie.  C'est chose faite... Eva)
     

    Le terrain avait été bien préparé : dès février 2009, L’Express titrait : « La dynastie Sarkozy. Comment le Président prépare son fils »… et comment on préparait déjà les Français à cette pitrerie, cette parodie de République mais cette réalité d’Ancien Régime : la dévolution héréditaire du pouvoir, ou plutôt sa transmission à l’intérieur d’une caste de plus en plus fermée.
      
    Pour crédibiliser cette communication et lui donner plus de poids, les experts en la matière avaient trouvé l’argument-choc : le fils est mieux que le père ! Vous avez aimé Nicolas, vous adorerez Jean ! Ce dernier avait eu en effet l’habileté de déclarer : « Je n’ai pas hérité de toutes les tares de mon père » à la question d’un journaliste sur sa vie privée. Évitons l’ironie facile pour nous concentrer sur le message et les conséquences politiques d’une telle déclaration : l’objectif était de créer un capital de sympathie pour l’héritier, rendant « légitime », « crédible », « attendue », « espérée », « souhaitable » (merci de compléter la liste des adjectifs laudatifs) son ascension vers le pouvoir.

    (..)  Cet héritage digne des plus belles heures de l’Ancien Régime se déroule dans une indifférence totale du bon peuple : celui-ci est distrait par la grippe H1N1, l’augmentation du nombre d’accidents sur les routes, la victoire de l’équipe de France de foot sur les îles Féroé, la vie sexuelle du ministre de la Culture (relire notre billet sur l’écran de fumée qui fonctionne à nouveau), bref les mille et une bêtises qui permettent d’oublier l’essentiel.

    (..)  On ne peut s’empêcher de penser à la Rome impériale où le pouvoir – et le titre d’empereur – étaient l’apanage de quelques grandes familles. Comment cela a-t-il fini ? Mal, évidemment. Corruption, intrigues de cour, perte de l’identité, accroissement des inégalités… tous ces phénomènes, Rome y a été confrontée comme les démocraties en déclin les connaissent aujourd’hui.

    suite ici : http://lalettredulundi.fr/2009/10/11/le-dauphin-jean/

    dominiquedevillepin 
    La déclaration de Dominique de Villepin
    http://dominiquedevillepin.over-blog.com/article-declaration-de-dominique-de-villepin-37426998.html


    Partager cet article
    Repost0

    R-Sistons

    • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
    • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
    • Contact

    Recherche

    Archives

    Pages