10 octobre 2009 6 10 /10 /octobre /2009 23:33


                                                       fed-deesstatue-lib-pourrie-j.jpgDees


                   L'Amérique est en pleine déliquescence. 
                                                                                         
                                  Introduction d' Eva



Voici 2 textes révélateurs: L'un, sur des citoyens de Détroit privés de travail et de toit, scènes de chaos pour survivre. Les victimes de la "mondialisation heureuse" ne se comptent plus. Un quart des habitants est dans la misère ! Le rêve américain tient de plus en plus du cauchemar.

L'autre, la prière d'un Pasteur (à l'ouverture de la session du Sénat du Kansas) qui choque les Sénateurs: Elle ose mettre les Américains en face de leurs péchés, autrement dit, elle ose mettre les décideurs en face de leurs choix. Notre société est tombée sur la tête, et il est bon qu'on le lui rappelle, comme récemment Internet l'a fait à propos de Mitterrand ou de Polanski, face aux Médias courtisans et dégénérés. Pétrie de bonne conscience, l'Amérique puritaine croit faire le Bien, alors  qu'elle gangrène la planète par sa politique prédatrice, inique, meurtrière. 

Deux instantanés d'une Amérique violente et arrogante, qui a bien besoin qu'on remette les pendules à l'heure. Des hommes comme Sarkozy, complexés, maladivement ambitieux, serviles, se prosternant devant les fausses idoles du monde, bourrées de fric et de cupidité, ces hommes-là, lorsqu'ils reçoivent une claque, ou une chaussure, on ne peut qu'applaudir.  Les peuples n'en peuvent plus d'être écrasés et, de temps à autre, ils le font savoir.

Les mots du Pasteur sont adaptés au pays qui les reçoit, ils ne sont pas ceux d'un homme qui remet en cause le désordre établi. Reste qu'ils procurent une joie libératrice... Imaginez des Sénateurs repus et imbus de leur personne sinon de leur mission, sûrs d'eux et gavés de bonne conscience, imaginez ces hommes-là qui s'entendent dire qu'ils prennent le Mal pour le Bien, et vous comprendrez que certains aient eu envie de quitter la salle.

Si un jour l'Amérique quitte la scène internationale et s'occupe de ses oignons, ou plutôt si elle panse les blessures de ses citoyens au lieu de meurtrir la planète, le monde, en effet, commencera à respirer.

Bien que je ne sois pas d'accord avec tout ce qui est dit dans la lettre du Pasteur, j'ai éprouvé un sentiment de jubilation, un court instant certes, mais cela est rare, tant l'Actualité nous apporte chaque jour son lot de mauvaises nouvelles pour les peuples piétinés, spoliés, exploités, broyés.

Bonne lecture, Eva R-sistons


                        d-molition-maison--mis-re.jpg

                      Détroit: Scènes de chaos dans
                   les files d'attente de l'aide sociale


La ville de Detroit avait annoncé la distribution de 5 000 formulaires de demande d’aides au logement. Mais ils ont été plusieurs dizaines de milliers à se presser sur les lieux, provoquant bousculades et altercations entre des chômeurs désespérés. Plusieurs personnes ont été blessées, piétinées par la foule. Les reporters du Detroit News témoignent de la violence de la crise sociale au cœur de l’Amérique.
 


arton2832.jpg

Par Charlie LeDuff, George Hunter et Santiago Esparza, The Detroit News, 7 octobre 2009


Les milliers personnes qui se sont pressées dans l’espoir d’obtenir les formulaires de demande d’aide fédérale pour les loyers et les factures de services publics ont transformé aujourd’hui les abords du Cobo Center [un centre d’exposition et de conférences - ndt] en une scène de chaos.



Les demandeurs étaient venus à pied, en fauteuil roulant, en vélo et en voiture. Environ six personnes ont quitté lieux en ambulance. En raison de la tension et de l’énervement croissants, plusieurs personnes ont été piétinées, indique un infirmier présent sur les lieux.

  Les habitants de Detroit tentaient de mettre la main sur les 5 000 formulaires de demande d’aide fédérale distribués par la ville. Détroit a reçu près de 15,2 millions de dollars de fonds fédéraux au titre des programmes de Prévention des Sans-abris et du Relogement Rapide, qui attribuent une aide financière temporaire et des logements aux personnes et aux familles sans-abri, ou qui le seraient en l’absence de ces aides.

  Des membres des services médicaux d’urgence présents sur les lieux ont déclaré avoir traité des demandeurs qui ont été blessés lors de la ruée de la foule tentant d’obtenir ces formulaires.

  Voilà ce qui arrive lorsqu’une ville remplie de gens ruinés reçoit un peu d’argent, déplore Walter Williams, 51 ans, qui avait commencé à faire la queue pour un formulaire avant le lever du jour.

  « Ce matin, j’ai vu le rideau se lever sur le malheur », dit-il. « Des gens qui se battent en faisant la queue. Ils se menaçaient de se tirer dessus. Est-ce que nous en sommes arrivés là ? »

   « Les gens ont désespérément besoin d’aide financière pour conserver leur logement, payer leurs factures, pour qu’ils puissent faire la soudure avant d’avoir retrouvé un emploi ».

  Ce mercredi, à l’extérieur du Centre Cobo, certaines personnes fendaient la foule pour arracher les formulaires des mains de ceux qui les avaient déjà obtenus. Les lieux résonnaient du vacarme constant des cris des personnes tentant de pénétrer à l’intérieur du Centre.

  Latanya Williams, qui vit à Detroit depuis 32 ans, déclare avoir rapidement rempli son formulaire car « les gens les volent ».

  « J’espère obtenir n’importe quelle aide qu’ils puissent me donner », dit-elle. « Tout le monde a besoin d’aide. »

  En fin de matinée, les formulaires manquaient. Mais des escrocs ont eu l’idée de photocopier l’original et de vendre ces copies pour 20 dollars. Ils faisaient de bonnes affaires. Les désespérés sont des proies faciles. Les formulaires originaux de couleur blanche portaient une mention indiquant clairement : « Ne pas dupliquer - Vous devez utiliser le formulaire original. »

  En fin de matinée, toutefois, les volontaires du Detroit Planning and Development Department distribuaient eux-mêmes des photocopies jaunes.

  « Je ne suis même pas sûr que le gouvernement acceptera ces formulaires », s’interroge Pam Johnson, une bénévole. « C’est comme s’il fallait calmer les gens. Il y avait presque une émeute. Il a fallu faire appel à l’escouade de répression des gangs. J’ai vu une vieille dame presque piétinée à mort ».

  Pour Jean Paul, qui vit à Détroit depuis 25 ans, cette foule et ce chaos montrent que les gens ont besoin d’aide.

  « Nous en avons besoin », dit-il, en parlant d’argent. « Quoi qu’ils aient pour moi, cela sera bien ».

  John Roach, le second adjoint de la police, considère que les 150 agents présents ont gardé le contrôle de la situation. « Il ya eu quelques bousculades, et certaines personnes ont perdu connaissance », précise-t-il. « Étant donné que nous avions là 15 000 personnes, je suis surpris que les choses se soient déroulées de façon aussi ordonnée. »

  Il est difficile d’estimer la foule présente car toutes les files d’attente serpentaient à travers le centre de convention, à l’extérieur le long du bâtiment, et en bas de la rampe du parking. Un officier de police a estimé la foule à 50 000 personnes.

  Plus de 25 000 formulaires avaient été retirés en moins de trois heures la veille dans les bureaux de quartier de la Mairie. Karen Dumas, la porte-parole du maire Dave Bing, explique que ce jour là certains ont cru à tort qu’ils recevraient des espèces sur place.

  « C’est totalement faux », précise-t-elle. « Il y a un circuit administratif ».

  L’affluence a été si importante que les fonctionnaires de police de Detroit et les responsables des pompiers ont envisagé d’arrêter la distribution en raison du trop grand nombre de personnes.

  Nous avons rencontré Kelley Turcotte, qui est plongeur dans un restaurant, près de l’extrémité de la file d’attente vers 10h30. Agé de 27 ans, il vient d’avoir un fils et ne peut faire face à ses factures.

  « J’espère que le gouvernement verra ce qui se passe, et comprendra que la ville a besoin de beaucoup plus d’aide que celle qui lui est donnée », déclare-t-il.

  Luis Irizarry, 35 ans, est venu de Flint en voiture, espérant profiter de l’occasion d’obtenir une aide. C’est seulement ensuite qu’il a découvert que seuls les habitants de Detroit pouvaient en bénéficier. Pour lui ce fut un choc de voir autant de gens dans le besoin.

  Tony Johnson est venu à 5 heures du matin. M. Johnson n’a pas réussi à trouver d’emploi depuis trois ans.

  « Si je pouvais gagner à la loterie, je ne serais pas ici », plaisante-t-il. Puis il poursuit : « il n’y a pas de tranquillité parce qu’il n’y a pas d’emplois. Tout le monde est à la recherche d’un extra, d’un coup de main. Ils ne me comptabilisent pas comme chômeur parce que je n’ai pas d’allocation. C’est comme si je n’existais même pas. Mais j’existe. Regardez autour de vous. Il y a des milliers ... des millions dans ce cas. »

  Dan McNamara, qui dirige la section 344 des pompiers de Detroit, observe depuis sa fenêtre le Cobo Center.

  « C’est tout à fait représentatif des difficultés de la classe moyenne en Amérique », juge-t-il.
  « Nous avons été trahis par le gouvernement, les agents immobiliers et ceux qui en ont profité. Le contrat a été rompu. »

  Sur le web :

  Detroit Free Press : Chaos reigns at Detroit aid event
  People fainted, others fought as the Detroit Police Gang Unit tried to keep people in line --- some since last night --- and in check.
  “It’s a disaster here,” former assistant Detroit Police chief and city council candidate Gary Brown said, handing out water. “This is dangerous. Very unorganized, very dangerous.”

  Publication originale Detroit News, traduction et source  Contre Info

  Illustration : scène de bousculade au Cobo Center

http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-detroit---scenes-de-chaos-dans-les-files-d-attente-de-l-aide-sociale-37302638.html


liste complète
 


Le déficit US a triplé, le dollar est condamné



________________________________________________________________________________________________________



                                                -vang-liques.jpg

               La prière audacieuse du pasteur américain



Peut-être que vous aimerez lire cette prière faite au Kansas, en 1996, à l'ouverture de la session à la Kansas House of Representatives. Il semblerait que la prière dérange encore certaines personnes.

Quand le pasteur Joe Wright a été demandé pour dire la prière d'ouverture de la session au Sénat du Kansas, tout le monde s'attendait à une prière ordinaire, mais voici ce qu'ils ont entendu :


Seigneur, nous venons vers toi aujourd'hui pour te demander pardon et pour te demander de nous guider.

Nous savons que ta Parole nous dit :

« Malheur à ceux qui appellent bien ce qui est mal »
et c'est exactement ce que nous avons fait.

Nous avons perdu notre équilibre spirituel et nous avons renversé nos valeurs.

Nous avons exploité le pauvre et nous appelons cela
« la loterie ».
 
Nous avons récompensé la paresse et nous avons appelé cela
« l'aide sociale ».
 
Nous avons tué nos enfants pas encore nés et nous avons appelé ça
« le libre choix ». 
 
Nous avons abattu des avorteurs et nous avons appelé ça
« la justice ».

Nous avons négligé de discipliner nos enfants et nous avons appelé ça
«développer leur estime de soi».

 Nous avons abusé du pouvoir et nous avons appelé ça
« la politique ». -
 
Nous avons convoité les biens de nos voisins et nous avons appelé ça
« avoir de l'ambition ».
 
Nous avons pollué les ondes radio et télé avec la grossièreté et la pornographie et nous avons appelé ça « liberté d'expression ».
 
Nous avons ridiculisé les valeurs établies depuis longtemps de nos ancêtres et avons appelé
ça « les Lumières»

'O' Dieu, sonde notre cœur; purifie-nous et libère-nous de nos péchés.

Amen.


La réaction fût immédiate. Un parlementaire a quitté la salle durant la prière. Trois autres ont critiqué la prière du pasteur et un autre a qualifié cette prière de «message d'intolérance ». Dans les 6 semaines qui suivirent, l'Église Central Christian Church, où le pasteur Wright travaille, a reçu plus de 5,000 appels téléphoniques dont seulement 47 étaient défavorables aux propos du pasteur. Cette église reçoit maintenant des demandes du monde entier, Inde, Afrique, Asie pour avoir la prière du pasteur Wright.

Le commentateur Paul Harvey a diffusé cette prière à son émission de radio «The Rest of the Story» (La suite de l'histoire) et a reçu un accueil plus favorable pour cette émission que pour aucune autre.

Avec l'aide de Dieu, puisse cette prière se répandre sur notre nation et que naisse dans notre cœur le désir que nous redevenions «un peuple sous le regard de Dieu».

 

" Celui qui n'a pas le courage de se tenir debout pour une conviction

tombera devant n'importe quelle autre."

 

 

Source : http://www.chemindevie.net/article-22611033.html

_______________________________________________________________


Mitterrand au 20 h : bravo l’artiste, mais vous mentez !Mitterrand au 20 h : bravo l’artiste, mais vous mentez !Mitterrand au 20 h : bravo l’artiste, mais vous mentez !

Les mensonges de F. Mitterrand, par Olivier Bonnet

Ainsi, le 20 mars 2005, sur France 3 , Marc-Olivier Fogiel lui demande (vidéo ici) : "Est-ce que, dans cette ambiance un peu glauque des bordels de Bangkok vous avez mauvaise conscience ?" Lisez sa réponse : "Ça dépend, c’est pour ça que je ne pouvais pas faire l’économie de ce chapitre, parce que je ne sais pas, et ne sachant pas encore maintenant je pense qu’il est plus honnête de le dire." Et que penser de sa phrase devant Laurence Ferrari : "Une erreur sans doute, un crime non, une faute, même pas" ? Voilà donc un ministre qui s’est défendu d’avoir eu des relations sexuelles avec des mineurs (au prix du mensonge des hommes de quarante ans) mais reconnaît s’être adonné au tourisme sexuel, avouait avant d’être nommé rue de Valois qu’il ne savait pas s’il en avait mauvaise conscience et considère toujours qu’il ne s’agit "même pas" d’une faute ! Or le gouvernement auquel il appartient s’apprête à légiférer justement contre le tourisme sexuel... Et comme plus rien ne semble impossible en Sarkozie, il semble bien aujourd’hui que Mitterrand ne démissionnera "même pas".

extrait de
http://www.alterinfo.net/Mitterrand-au-20-h-bravo-l-artiste,-mais-vous-mentez-!_a37825.html

________________________________________________________________


La mosquée d'Al-Aqsa encerclée

Barack Obama recherche un Iran sans arme nucléaire dans un Moyen-Orient avec l’arme nucléaire

Remanier l’Iraq et recommencer en Iran ?
http://www.alterinfo.net/Remanier-l-Iraq-et-recommencer-en-Iran_a37819.html


Israël, puissance protectrice du monde sunnite?

Après la Grande-Bretagne et les USA, Israël va-t-il être le «gendarme» du Proche-Orient?
http://www.alterinfo.net/Israel,-puissance-protectrice-du-monde-sunnite_a37637.html

Obama_moustache-hitler.jpg

Le nouveau Prix Nobel

Euthanasie: Diminuer les coûts

(..) Emanuel affirme qu’il est urgent de se débarrasser de « l’approche hippocratique traditionnelle » qui fait croire à tort aux médecins que leur premier devoir est envers le patient. A la place, dit-il, il faut une approche « basée sur les populations » comme un tout, permettant de réduire les coûts.

(..) De ce point de vue, l’on comprend mieux pourquoi une figure « sympathique » telle qu’Obama était indispensable pour faire passer de telles politiques, car jamais Bush et Cheney n’auraient pu les imposer.

(..) Le livre où se trouve publié cet écrit d’Emanuel, publié en 2005 par Oxford University Press, ouvre avec un chapitre écrit par un partisan de l’euthanasie depuis longtemps, Daniel Callahan qui estime que « la plupart des systèmes de santé dans le monde font face à des pressions économiques de plus en plus fortes, les obligeant à une série de réformes qui requièrent (en général sans le dire ouvertement) le rationnement et d’autres restrictions sur les soins. »


Callahan exige qu’on remplace les soins médicaux en fin de vie par des traitements palliatifs et un simple accompagnement vers la mort. Dans l’ancien système, écrit Callahan, « le coupable principal était le biais en faveur de la guérison, qui était (…) considéré comme le plus haut but à atteindre (…) [et] a conduit à ce que des sommes d’argent disproportionnées soient dépensées sur le biomédical plutôt que sur la recherche sur les comportements (…) et a insisté sur les traitements cliniques plutôt que sur l’éducation du patient. » Par-dessus tout, « c’est une erreur d’accepter que le bénéfice procuré à un seul individu demeure la démonstration d’une politique réussie. »
http://www.solidariteetprogres.org/article5878.html


On détruit la solidarité
http://www.solidariteetprogres.org/article5874.html

2207627947_1

Le tonitruant ministre des Affaires étrangères suggère d’en finir avec la «dépendance exclusive» vis-à-vis des États-Unis.

Avigdor Lieberman se dit prêt à briser un tabou de la diplomatie israélienne. Le tonitruant ministre des Affaires étrangères, dans un document confidentiel révélé jeudi, propose ni plus ni moins de desserrer l’alliance avec le grand allié américain, fondement de toute politique extérieure de l’État hébreu depuis des décennies. Cette «révolution» ne doit rien au hasard. Elle survient alors que (..)
http://fonzibrain.wordpress.com/2009/10/09/on-continue-dans-les-bouleversements-geopolitiques-lieberman-suggere-den-finir-avec-la-%c2%abdependance-exclusive%c2%bb-vis-a-vis-des-etats-unis/


La peur de la grippe porcine :
Une mine d’or sur les marchés boursiers pour les sociétés de biotechnologie
par Michel Chossudovsky
http://sergeadam.blogspot.com/

water-crisis-0_300_0.jpg

Gaza : Problème d'eau

Les enfants deviennent bleus 
Gaza : catastrophe écologique annoncée
http://sergeadam.blogspot.com/ 

sionisme4.jpg

  

Pauvre France !

Autre scénario qui n'est pas abordé. Sous l'influence des Etats-Unis, et malgré leurs difficultés financières, s'élabore un gouvernement mondial où la France n'est plus qu'une satrapie sans importance, avec des structures administratives très réduites : plus que 6 ou 7 régions, dont les conseillers sont les seigneurs sur leurs terres, les communes ont disparu au bénéfice des communautés de communes , donc des villes qui les chapeautent en général, la France n'est plus qu'un hinterland à vocation agricole, désindustrialisé, son aura touristique s'est effondrée, la langue n'est plus qu'une "première langue" étudiée à partir de la Sixième alors qu'un anglais simplifié est devenu le dialecte principal, vernaculaire. Paris est un musée qu'on visite, mais vide d'habitants en particulier dans les anciens quartiers populaires. Les TGV sont toujours là, mais le réseau très mal entretenu fait qu'ils ne roulent qu'à allure modeste. Le niveau de vie général avoisine désormais celui d'une Chine qui a beaucoup progressé.


Et le taux de délits et crimes a explosé, alors que les forces de l'ordre sont plus brutales que jamais.

http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=6954&rech=9986#9986


Vaccination : Résister. Comment ?
http://artdevivresain.over-blog.com/article-37141692.html


3es-copie-1-1.jpg
Eva grande amie des Tsiganes. Ici, à 20 ans,
avec son guitariste Gitan, Kiki.

Non au racisme, non aux Shoahs,
Shoah des Tsiganes,
spectacle "le génocide des Roms"
Nouvelle création de la compagnie Mémoires Vives qui termine ainsi sa résidence chorégraphique à Pôle Sud. Après “A nos morts“, “Folies Colonies” et “Héritages”, voici un autre aspect du travail de ces artistes citoyens qui ont décidé il y a quelques années de mettre à jour de sombres pages de notre histoire contemporaine.
Mêlant danse hip hop, slam-rap et jazz manouche, cette pièce chorégraphique pour 5 danseurs, 3 musiciens et 1 slameur raconte le “Samudaripen” (génocide en langue rom) des tziganes internés par Vichy, déportés et exterminés par le régime nazi. C’est en questionnant l’humanité, son passé, son présent et son devenir que l’équipe désire à nouveau rappeler comment les idéologies racistes du XXème siècle qui ont conduit au pire, remontent encore, ici et là, dans les discours, les écrits, les attitudes condescendantes.
La pièce prend appui sur l’énergie et l’histoire d’un danseur de la compagnie, Michaël Stoll qui est l’un des pionniers de la danse hip hop à Strasbourg. Manouche d’origine, son histoire, celle de sa communauté, le traverse et alimente son expression artistique depuis des années. C’est tout naturellement que cette proposition thématique a été incluse comme nouveau projet de la compagnie Mémoires Vives. La persécution séculaire des nomades en Europe, leur extermination durant l’Holocauste est un sujet difficile mais nécessaire à raconter, à exprimer, à danser, à chanter.
Dates Mardi 23 févier à 20h30 et mercredi 24 février à 15h et 20h30

Castro-t-te-pench-e-cht-st-.jpg

POUR DÉMANTELER LE LIBRE-ÉCHANGE :
LA CHARTE DE LA HAVANE !
 
Par le Mouvement politique d’éducation populaire (M’PEP)

 
Le 10 octobre 2009.
 
Pour imprimer ou accéder à l’ensemble du texte, cliquez ici : http://www.m-pep.org/spip.php?article607
 
Deux sommets internationaux d’une grande importance se préparent. Le premier se tiendra à Genève du 30 novembre au 2 décembre, à l’occasion de la 7e conférence ministérielle de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) ; le second aura lieu à Copenhague du 7 au 18 décembre, où se tiendra la conférence de l’ONU sur les changements climatiques.
 
Celui de Genève marquera le dixième anniversaire du mouvement altermondialiste (Seattle, 1999). Il doit donc être particulièrement bien réussi. Pourtant, en France, rien ou presque n’est entrepris pour assurer son succès, car toutes les forces sont mobilisées pour celui de Copenhague.
 
Mais la détérioration du climat, de la biodiversité, de l’environnement est largement provoquée par le libre-échange !
 
Pour l’environnement comme pour le développement social, il faut démanteler le libre-échange ! Il faut des mesures protectionnistes !
 
Un nouvel ordre commercial international, fondé sur la coopération et non la compétition entre les peuples et les nations, est possible sur la base de la Charte de La Havane.
 
La Charte de la Havane a été élaborée en 1948, par 53. Son but était de créer une Organisation Internationale du Commerce (OIC), dans le cadre de l’ONU, en complément du FMI et de la Banque mondiale. Elle n’a jamais vu le jour car le Congrès américain s’est opposé à sa ratification…

Pour lire la suite, cliquez ici :
http://www.m-pep.org/spip.php?article607
 
Pour signer l’Appel à sortir de l’OMC, cliquez ici :
http://www.m-pep.org/spip.php?article1503


Le Docteur Hamer dénonce l'implantation de la puce
via la vaccination de masse!

Le Docteur Hamer dénonce vigoureusement l'implantation de la micropuce dans le corps humain par le biais de la vaccination de masse {plus ou moins} forcée! Dr Hamer Le Docteur Rike Geerd Hamer n'est…

Pour lire la suite cliquez ici
http://artdevivresain.over-blog.com/article-le-docteur-hameur-denonce-l-implantation-de-la-puce-via-la-vaccination-de-masse--37263369.html


ALERTE Grippe A: Des médecins prennent position contre la vaccination de masse

Bonjour ! Le Post Grippe A: Des médecins prennent position contre la vaccination de masse L'URML Réunion qui contient l'ensemble des 1200 médecins spécialistes et généralistes de la Réunion prend…

Pour lire la suite cliquez ici
(..)  Alors que la campagne de vaccination est censée débuter à la fin-octobre, que l’épidémie est terminée et donc sans urgence, l’Union régionale des médecins libéraux de La Réunion (..) ne suivra pas les recommandations nationales relayées par l’ensemble des DRASS, elle demande aux professionnels de santé (et notamment aux étudiants en médecine et aux infirmières retraitées), de ne pas se porter aveuglément volontaires malgré les incitations financières ou éventuelles réquisitions ou pressions pour vacciner en masse dans les gymnases et les écoles, sans sélection des cas prioritaires, sans consentement éclairé des patients et sans aucune garantie d’innocuité de ce vaccin.

Les professionnels de santé de La Réunion sont tout à fait prêts à assurer la vaccination des personnes à risque, mais uniquement selon le parcours de soin habituel c’est-à-dire des vaccins prescrits par les médecins, après sélection de leurs patients, absence de contre-indication,information des avantages et inconvénients éventuels, délivrance dans les pharmacies et enfin, vaccination par des personnels habilités avec prise en charges des éventuels effets secondaires (..)
http://chiron.over-blog.org/article-alerte-grippe-a-des-medecins-prennent-position-contre-la-vaccination-de-masse-37349267.html



Double visage de la démocratie à l'ère de la mondialisation (cliquer sur le lien)


Dans le ronron désinformant alimenté par les débats télévisuels, un coup de canon a retenti le 5 octobre 2009, durant le débat (...)
-> http://www.oulala.net/Portail/spip.php?article4241


A mes Lecteurs:

J'ai ajouté de nombreux liens dans les parutions précédentes



Partager cet article

Repost 0
Published by Eva R-sistons - dans Etats-Unis
commenter cet article

commentaires

R-Sistons

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
  • Contact

Recherche

Archives

Pages