26 octobre 2009 1 26 /10 /octobre /2009 06:46

                             Grenoble, plainte pour tentative d'empoisonnement : 
                                    mode d'emploi pour action
             de résistance civile aux vaccins-poisons


                                          virus-j.jpg




Le texte de la plainte :
http://www.politiquedevie.net/Medecines/VaccinsPoisonsResistanceCivile9521.htm






                                                        v-inqui-tant-b.jpg




Grenoble, plainte contre X pour tentative d’empoisonnement : mode d’emploi militant pour une action multipolaire de résistance civile aux vaccins-poisons



Communiqué militant de : Christian Cotten, Dr Marc Vercoutère, Frédéric Morin, Smaïn Bedrouni, Isabelle Dardare
, Christian Basano, Liliane Portehaut, René Bickel.

25 octobre 2009

 


Les grands médias s’en font l’écho depuis vendredi 23 octobre
 : Maître Jean-Pierre Joseph a déposé devant le Doyen des Juges d’Instruction du TGI de Grenoble une plainte contre X pour tentative d’administration de substances nuisibles à la santé pouvant entraîner la mort, au nom de 9 habitants de l’Isère, dont une professionnelle de santé et un député. Voir sur Google News : Jean-Pierre Joseph plainte vaccin Grenoble, nombreux articles récens, dont : Le Parisien - Novopress.info - Elle.fr - lepost.fr - L'Alsace - fleshandstone.net


Nous publions avec la présente le texte de cette plainte, afin qu’elle soit le plus rapidement possible utilisée par des centaines de parties civiles et déposée en nombre dans les tout prochains jours devant les différents Tribunaux de Grande Instance français.

Nous appelons donc tous les citoyens libres et souverains qui ont compris les enjeux et les mensonges de la campagne de vaccination qui a commencé dans toute l’Europe - tout en suscitant une résistance civile remarquable – à prendre connaissance de cette plainte et du mode d’emploi que nous vous en proposons, en se regroupant par groupe d’une douzaine de parties civiles à chaque fois pour des dépôts formels dès que possible.

Cette plainte a été rédigée par un collectif d’auteurs et va d’ores et déjà être déposée à Nantes, Pau, Évry, Paris… par différents groupes déjà constitués. Le fait qu’elle soit déposée dans le même temps par plusieurs groupes dans le même tribunal est tout à fait souhaitable.

Il va être vraiment utile de réussir une opération collective de grande ampleur, un peu technique mais en même temps très simple à mettre en œuvre, aux fins d’exercer une pression suffisante, au travers de l’institution judicaire, pour contraindre les pouvoirs publics à mettre fin à la campagne de vaccination en cours.

Nous proposons donc à tous ceux qui veulent agir concrètement pour empêcher la campagne de vaccination antigrippe de se regrouper à une douzaine d’acteurs, de renseigner la plainte telle que fournie ci-dessous avec l’ensemble des coordonnées de chaque personne, de la signer et de la déposer en deux exemplaires au secrétariat du Doyen des Juges d’Instruction du Tribunal de Grande Instance dont dépend votre domicile (ou envoi en Recommandé avec AR, en 2 ex.). Il est important que les parties civiles que vous regroupez habitent toutes dans le ressort du TGI auquel vous allez vous adresser.

Le texte de la plainte peut être légèrement modifié, sans être alourdi, en mettant en évidence des motifs plus individualisés par une expérience personnelle récente d’une partie civile. Il est important que ce premier texte reste bref et relativement simple, tel qu’il a été rédigé. Le dossier sera ultérieurement très largement nourri par l’apport de dossiers scientifiques documentés au juge d’instruction lorsqu’il sera nommé.

Pour le moment, il est inutile de désigner un avocat (sauf si vous le souhaitez vraiment), une telle plainte peut être déposée sans. Par contre, il sera certainement utile, ultérieurement, de le faire. Nous vous transmettrons les informations utiles le moment venu.

Bien entendu, toute association peut aussi se porter partie civile sous réserve d’avoir au moins 5 ans d’existence, au nom de ses membres qui peuvent en même temps être parties civiles individuelles, seule ou avec d’autres associations.

En préparant la plainte, chaque partie civile devra faire une déclaration d’élection de domicile. Celle-ci peut être faite sur le nom d’une des parties civiles ou chez un avocat du ressort du TGI dans lequel la plainte sera déposée si vous décidez de désigner dès maintenant un avocat.

Frais à prévoir : une plainte avec constitution de partie civile – dans le cas présent, déposée directement auprès du Doyen des Juges d’Instruction sans obligation de saisir auparavant le Procureur de la République car la plainte est faite en matière criminelle – entraîne le versement d’une consignation, qui peut être comprise entre 200 ou 1000 €, selon l’humeur des fonctionnaires. Le regroupement par douze (ou plus) parties civiles devrait permettre de faire face à ces frais (demandés quelques semaines après le dépôt de la plainte). Sauf à ce que les fonctionnaires de l’institution judiciaire tentent de plaider la non-recevabilité de cette plainte, ce qui va tout de même être très difficile pour eux…

Enfin, bien que cette opération ne soit en aucune manière une opération commerciale de quiconque, il faut prévoir de couvrir ultérieurement les frais d’avocat(s), dans des proportions qui resteront très raisonnables en fonction des moyens de chacun, vis à vis du ou des avocats que vous désignerez le moment venu, qui vont nous être très utiles dans cette action collective déjà en cours et à laquelle nous vous invitons à vous joindre.


Pour participer aux plaintes en cours de dépôt ou nous informer d’un projet local précis (important pour la suite), vous pouvez contacter :


Dr Marc Vercoutère
 : cri-vie@neuf.fr - Tél. : 06 61 55 34 73 - 05 47 41 50 22 - Pau. http://www.cri-vie.com
Maître Jean-Pierre Joseph : jp.joseph-avocat.grenoble@wanadoo.fr- Tél. : 06 09 42 47 77 – Grenoble (38). http://avocats.fr/space/jean-pierre.joseph
Frédéric Morin - redaction@morpheus.fr - Tél. : 01 39 72 59 40. - Conflans-Ste-Honorine (78). http://www.morpheus.fr
Isabelle Dardare - isabelle.dardare@orange.fr - Tél. : 06 81 60 23 28 - Evry (91).
Christian Cotten : politiquedevie@orange.fr - Tél. : 01 69 20 38 61 – 06 89 52 06 41 - Evry (91). http://www.politiquedevie.net
Liliane Portehaut : lianeporte38@aol.com -Tél. : 04 76 08 44 91 - 06 67 64 17 72 - Grenoble (38).
René Bickel : bickel@wanadoo.fr - Tél. : 03 89 47 83 06 – Ostheim (68). http://www.bickel.fr
Christian Basano : cb2510@gmail.com - Tél. : 06 13 25 37 66 – Carmaux (81).


Liste à compléter avec ceux qui vont décider de passer à l'action judiciaire avec nous.

Merci de nous informer.
Merci à tous ceux qui prennet l'initiative de déposer une plainte de nous le faire savoir, nous publierons sous peu leur adresse courriel pour aider à des regroupements.

Pour ceux qui ne s'engageront pas dans une plainte mais veulent nous soutenir dans notre travail : participation financière de soutien à envoyer au Dr Marc Vercoutère - Association Cri-Vie - 3 bis rue Henri Faisans - 64000 PAU.

La plainte déjà déposée à Grenoble et en cours de dépôt à Paris, Évry, Pau, Tarbes, Nantes... : au format Word (modifications possible) et au format pdf pour impression et diffusion.

Le présent texte au format Word - au format pdf pour impression et diffusion.


Christian Cotten - Politique de Vie
http://www.politiquedevie.net
chriscotten@wanadoo.fr


Cela rejoint mon article :
http://r-sistons.over-blog.com/article-comment-faire-reculer-un-gouvernement-inique-liberticide---l-arme-du-droit-37671645.html

_______________________________________________________________________________________



Sélection de liens :


Malformation congénitale chez un enfant irakien causée par l’UA (Source : Planète Non Violence)

Les armes à uranium appauvri

L’horreur de la campagne américaine Agent orange au Vietnam, sur laquelle j’ai écrit le 15 octobre, pourrait finalement être surpassée par l’horreur des armes à uranium appauvri que les USA ont commencé à utiliser pendant la Guerre du Golfe de 1991 (300 tonnes) et qu’ils ont utilisées plus massivement, surtout sur des secteurs beaucoup plus habités, pendant la guerre en Iraq et aujourd’hui pour l’intensification de la guerre en Afghanistan.
http://www.alterinfo.net/Uranium-appauvri-les-bebes-morts-en-Iraq-et-en-Afghanistan-ne-sont-pas-une-blague_a38361.html



Jacques Sapir : vers une sortie de l’euro ?

Ce que je sais de la monnaie et ce que je ne comprends pas dans nos économies

Uranium appauvri : les bébés morts en Iraq et en Afghanistan ne sont pas une blague

Israël se définit comme la seule démocratie du Proche-Orient, mais la pratique de la détention administrative n’a pas grand-chose à voir avec les...

Octobre, une nouvelle phase dans l’effondrement économique

stalinisme de droite - L'Etat, c'est moi : Le culte Sarko

Cultiver l'empathie pour un monde plus juste

Les ébauches d’une guerre nucléaire mondiale se précisent

EUTHANASIE: Face à la demande de légalisation

Le Pr. Luc Montagnier déclare qu’il ne se fera pas vacciner contre le virus de la grippe A H1N1

DÉLIRE ABSOLUE: ” L’Etat investit dans Dailymotion après y avoir placé des hommes ” !!!!

iWatch, un programme Orwellien de la police de Los Angeles. Ca y est, c’est du pure fascisme, la délation s’installe partout.

Pour le chef de la diplomatie européenne, Israël est « membre de l’UE »

Badge

Démocratie française, République à l’Africaine.


CNN: 54% des Américains favorables à des frappes contre l’Iran. Réalité ou psyops ? Le simple fait d’en parler n’est pas bon signe.


Moyen-Orient_americain-36a00e54f0dd8d0883400e54f4340e98834-800wi




GRIPPE A H1N1: une vidéo courte et claire pour faire le point!

 

Pour lire la suite cliquez ici


Vaccins, ce que l'on ne vous dira jamais

Présentation du livre "Vaccins, ce que l'on ne vous dira jamais" Si je vous dis VACCIN, à quoi pensez-vous ? A coup sûr, aux assertions suivantes: - Grace à la vaccination bon nombre de maladies…

Pour lire la suite cliquez ici


http://mrc53.over-blog.com/article-producteurs-de-lait-apli-la-chapelle-d-andaine-61-massol-satisfait-38194557.html


liste complète

Eva : Alerte ! Les commémorations autour du Mur de Berlin seront bientôt l'occasion de manifestations anticommunistes primaires, de désinformation pour diaboliser l'espérance communiste (qui n'a rien à voir avec la bureaucratie totalitaire, il s'agit du communisme authentique qui libère). Le capitalisme fait faillite ? Il montre sa nocivité ? Les médias s'emploieront à critiquer tout ce qui de près ou de loin  propose une alternative au capitalisme. Vigilance ! Informons nous-mêmes... 

metro-stalingrad.jpg

Les États-Unis ont toutes les caractéristiques
d'un État en faillite.

 

Le budget de fonctionnement actuel du gouvernement dépend de financements étrangers et la création de la monnaie.

 

Trop faibles politiquement pour être capables de défendre leurs intérêts par la diplomatie, les États-Unis comptent sur le terrorisme et l’agression militaire.

Un signe manifeste du Troisième Despotisme mondial, c’est une force de police qui considère le public comme un ennemi. Grâce au gouvernement fédéral, nos forces de police locales sont maintenant militarisées et imprégnées d'un comportement hostile envers le public. Les équipes d'intervention ont proliféré, et même les petites villes disposent désormais de forces de police dotée de la puissance de feu des forces spéciales. Les convocations sont de plus en plus délivrées par des équipes d’intervention qui tyrannisent les citoyens avec les portes brisées, une réparation de 400 ou 500 dollars supportée par l’occupant accablé. Dernièrement, un maire et sa famille ont fait l’objet de l'incompétence de l’équipe d'intervention locale de la ville, qui par erreur a détruit sa maison, terrorisé sa famille et tué deux labradors affectueux de la famille.

 

Si le maire d'une ville peut être traité de cette façon, qu’en est-il selon vous du sort des pauvres blancs ou noirs ? Ou de l'étudiant idéaliste qui proteste contre inhumanité de son gouvernement ?

 

Dans tout État en faillite, la plus grande menace pour la population vient du gouvernement et de la police. C'est indubitablement la situation actuelle aux États-Unis. Les citoyens n'ont pas d'ennemi plus grand que leur propre gouvernement. Washington est contrôlé par des groupes d'intérêt qui s'enrichissent aux dépens du peuple.

extraits de http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=15794


M Sarkosy osera t-il piocher dans les caisses de l'emprunt national pour acheter de nouveaux missiles? Secret Défense nous informe:
http://www.come4news.com/de-nouveaux-soldats-francais-en-afghanistan,-m-le-president-515038




Nouveau sur michelcollon.info - Investig'Action

AGENDA :
Bruxelles 23 octobre : Investig'Action soutient le Collectif Bruxelles-Palestine qui organise une conférence-débat "Le boycott d'Israël pour la paix et la justice", avec Ilan Pappe et Samia Botmeh. 19h. 19, rue Pletinckx. 1000 BXL.

ATTENTION, MEDIAS :
Laurent Dauré - Traité de Lisbonne : le soulagement des fulminants
Quand les médias déploient leur dispositif d'approbation béate

Eva Golinger - Washington met en place ses réseaux Twitter - Facebook pour réaliser des coups d'Etat soft
"Les nouvelles technologies nous permettent des choses incroyables pour changer des régimes"
Samir Amin - Marx n'a jamais été aussi utile
Sortir de la crise du capitalisme ou sortir du capitalisme en crise?

Iran-Resist - Washington frappe les Pasdaran via le Jundallah
Le "remake" de l'invasion irakienne dans l'impasse : Obama opte pour une stratégie de déstabilisation

Eric Margolis - La guerre d'à côté sème la désolation au Pakistan
Ce pays est-il sur le point d'exploser ?

AMERIQUE LATINE:
Bernard Cassen - Le sabre, le goupillon et la salle des marchés
Après le Nobel d'Obama, un cardinal putschiste et un cambrioleur international décorés à Paris

Mario Casasus - "Le temps accordé aux putschistes est du temps perdu pour le Honduras"
Une interview exclusive de Zelaya qui s'exprime sur l'impasse des négociations


Eyal Sivan - Pourquoi je ne participerai pas au festival de films israëliens
Le réalisateur juif justifie le boycott d'Israël

Jean Bricmont - Antifascistes encore un effort, ...si vous voulez l'être vraiment
A-t-on le droit de soutenir un bon bouquin sur le lobby juif ?

Thierry Meyssan - Le dessous du prix Nobel de la paix
Obama récompensé alors qu'il a contribué à plonger le Kenya dans le chaos


Salim Lamrani - Cuba face aux contradictions de l'administration Obama
"Yes, we can maintain the embargo on Cuba!"

Emmanuel Raison - Les USA attaquent un défenseur belge des Droits de l'Homme
La très arbitraire No Fly List s'allonge...Dites Stop en soutenant Paul-Emile Dupret

VIDEO:
M.A.P. - La chasse est ouverte
"Le gibier sans-papier a du souci à se faire"

Pour avancer et lancer de nouveaux projets, Investig'Action a besoin de votre soutien financier.
Faites un don ici



NOUS SOUTENIR:

USA : ISRAEL :
ANALYSES:




L'Etat d'urgence... vers la loi martiale ?
Attention : par une blogueuse de la région !

Bonjour,

L'urgence nationale a été déclarée par Obama hier soir, vendredi, en soirée.
Ce que ça implique c'est que les autorités et forces de l'ordre n'ont plus
à se conformer à certaines exigences, à certaines lois.  Toutes mesures
jugées pertinentes pour la "protection de la santé publique" seront mises
en place sans consultation parlementaire.  "L'état d'urgence nationale"
peut équivaloir à une déclaration de "loi martiale": les forces de
l'ordre et militaires prennent toutes les décisions et contrôle le pays.

Si les États-Unis déclarent l'état d'urgence, on peut s'attendre à la même
chose dans tous les pays du monde, dont le Canada et le Québec.  D'ici
quelques heures, ou quelques jours, nous pourrions tous être sous la loi
de la santé publique.

Pendant que je rédigeais mon message qui vous a été envoyé hier, le
"bunker" d'Obama prenait la décision d'imposer l'urgence sanitaire.  On
peut donc s'attendre à n'importe quoi et ce, à très court terme...

Il ne s'agit pas ici de paniquer, mais la connaissance nous donne ici une
longueur d'avance sur la réflexion et l'analyse de la situation: prévoir
que les écoles pourraient fermer bientôt, que des travailleurs seront sans
emploi, que certains autres seront retournés à la maison ou forcés d'être
vaccinés, que des travailleurs de la santé et des forces de l'ordre seront
réquisitionnés, etc.  On peut pousser la logique et prévoir aussi de
nombreuses révolutions civiles dans les grandes villes et donc, la mise en
place de contrôle routier.

La nourriture et les médicaments pourraient être des denrées essentielles
beaucoup plus difficile d'accès...

Alors, que celui qui a des oreilles entende!

Si, comme par magie, tout cela s'avérerait un feu de paille, nous pourrons
dire alors que nous avons agi avec sagesse et prudence.  Mais,
permettez-moi d'en douter!

Je vous invite à suivre intensivement les nouvelles afin d'être à l'affût
des mouvements de troupes!

À la grâce de Dieu!

Isabelle

webmaster@consciencedupeuple.com



Sarkozy prépare sa victoire aux Régionales
en ciblant les électeurs du FN


Extraits: Cinq jours après avoir approuvé l'expulsion de trois clandestins afghans par un vol groupé, le premier depuis 2005, le ministre de l'Immigration, Eric Besson, a annoncé dimanche un "grand débat sur les valeurs de l'identité nationale".

L'ancien dirigeant socialiste passé à l'UMP a expliqué qu'il souhaitait réfléchir "sur ce que c'est d'être français", déclenchant un tir de barrage à gauche, où l'on dénonce à tout le moins une manoeuvre politicienne, et au Front national, qui accuse l'UMP de détournement électoraliste.



Pour le président du Front national, Jean-Marie Le Pen, "plus c'est gros, plus ça passe (mais) "les citoyens ne se laisseront pas prendre une seconde fois par ces sirènes réchauffées".

A gauche, les réactions les plus vives sont venues du Parti communiste pour qui la France vit aujourd'hui un "retour du pétainisme le plus nauséabond". "A quand les meetings de l'UMP où l'on entonnera 'Maréchal nous voilà' ?", s'interroge Pierre Laurent, coordinateur national du PCF.

http://fr.news.yahoo.com/4/20091026/tts-france-identite-ca02f96.html


Israël a l'intention de détruire la mosquée d'Al-Aqsa
Israël a l'intention de détruite le lieu saint de l'Islam,
Israël ne respecte plus rien !

Sample Image 
"Ce sont des violations sionistes très dangereuses, sur les esplanades sacrées d'Al Aqsa,  l'occupation a coupé l'électricité, interdit l'appel à la prière, agressé les fidèles musulmans en tirant des bombes sonores et du gaz lacrymogène, en enlevant et blessant certains d'entres eux, en y bloquant totalement le déplacement des palestiniens après avoir fermé toutes les entrées menant à la mosquée ", a contesté le leader du Hamas contre les violations très flagrantes de l'occupation qui profite du silence international plus honteux pour installer son prétendu temple.

En attirant l'attention de l'opinion publique aux violentes agressions sionistes, le dirigeant du Hamas a alerté la conscience des hommes libres au monde entier, les musulmans et les chrétiens de manifester pour soutenir la sainte mosquée d'al-Aqsa et condamner les violations quotidiennes et barbares des forces armées occupantes.

(..) Mechaal a réitéré à insister sur le maintien du Hamas aux efforts égyptiens déployés pour la réconciliations palestinienne

http://www.alterinfo.net/Khaled-Mechaal-Israel-a-l-intention-de-detruire-la-mosquee-d-Al-Aqsa_a38408.html


"Le rapport Goldstone, qui est par ailleurs une catastrophe ; c’est un rapport qui critique Israel, qui émane des Nations-Unies et qui a été rédigé par un Juif réputé sioniste"
"J’apprécie l’attitude française sur ce sujet (le dossier
nucléaire iranien). Nicolas Sarkozy est très ferme, et il
est encourageant de voir la France à la pointe dans ce combat".
in Sarkozy déçoit Cukierman (cliquer sur le lien).


daclar10-cdts.jpg
Lu ce très original commentaire, de Virgile:
Sionisme, Torah, Talmud.

Le Talmud de Babylone

Le sionisme n'est qu'une arme politique montée de toute pièce pour les incrédules et les ignorants (des Saintes Ecritures). Ces "mensonges" génèrent des centaines de millions de victimes...(St. Jean 8.44, par Christ, nous rappellent quiils sont !).

La réelle "Tête" qui diffuse son poison, tout azimut et sur toute la terre, est bien le Talmud de Babylone (interprétation frauduleuse et criminelle, partielle, de la sainte Torah). Il serait trop long à décrire tous les "ISME" qu'ils ont inventé pour que les hommes s'entretuent, les "goyim" en général et exterminer les chrétiens (les vrais !) en particulier ! Tant que ce Talmud babylonien restera en circulation, il y aura des montagnes de cadavres, alors que nous sommes tous issus du même sang...Effroyable tragédie humaine, pur génocide à doses homéopathiques, avec des pics toutefois comme les guerres mondiales sous couvert de banquiers et réseaux internationaux de "Batisseurs".

Il est vital de rappeler que Jésus Christ de Nazareth fut et reste pour l'Eternité, le Roi d'Israël. Et cela reste insupportable pour les talmudo-rabbins de Wall Street ou de diverses synagogues de Satan telles que décrites dans la Parole de Dieu. C'est Ecrit, je n'y suis pour rien ! Simplement, je crois, je vois et j'entends !

A lire : http://www.alterinfo.net/Quand-les-riches-veulent-exterminer-les-pauvres_a37702.html


L'histoire de l'Holocauste nous apprend que le leadership juif de l’époque, était en fait très disposé à collaborer totalement avec les Nazis. C’est en fait le
Judenrate* qui a mené et organisé la déportation des masse juives Européennes des ghettos vers les camps.

*Judenräte (singulier Judenrat : « conseil juif ») étaient les corps administratifs que les Nazis ont demandé aux juifs de former sur les territoires occupés d'Allemagne, de Pologne et plus tard dans les territoires occupés de l'URSS.
http://www.alterinfo.net/Riposter-a-l-Etat-Juif-de-demain_a38340.html

http://artdevivresain.over-blog.com/article-jean-jacques-crevecoeur-devoile-le-plan-d-extermination-du-n-o-m--38196619.html

http://www.alterinfo.net/Les-filles-d-Obama-ne-prennent-pas-le-vaccin_a38423.html

Le suicide des esclaves
http://chiron.over-blog.org/article-le-suicide-des-esclaves-38233323.html


grande-1663004-2242157.jpg?ibox

http://www.alterinfo.net/Pour-une-reflexion-mondiale-sur-la-morale-L-Islam,-l-Occident-et-l-ethique-suite_a38381.html

http://www.alterinfo.net/Islamophobie-savante,-islamophobie-politique,-Islamophobie-s-en-France_a38382.html 

Islam et théologie de la libération
http://alainindependant.canalblog.com/archives/2009/10/26/15580738.html


Les ébauches d’une guerre nucléaire mondiale se précisent

Les ébauches
d’une guerre nucléaire mondiale
se précisent

(fin article) Une attaque à l’encontre de l’Iran serait en premier lieu une atteinte aux intérêts énergétiques de la Russie et de la Chine, essentiels à leur survie. Même conventionnelle, cette attaque pourrait donner lieu, suivant sa nouvelle politique militaire, à une offensive nucléaire préventive de la part de la Russie.

En infériorité matérielle militaire intenable, seules des attaques nucléaires ciblées offensives laisseraient une chance à Moscou de ne pas succomber sous la puissance de feu dinosaurienne de l’Otan. Jouer avec les blancs, et avec la grosse berta, reste la seule possibilité russe, devant l’abyssal déficit de rapport de force. Quant à la Chine, sa discrétion habituelle interdit toute projection, quoique le pays ait su montrer, lui aussi, ses dents nucléaires, comme on l’a vu lors de l’opération « divine matrix » menée par l’Inde en début d’année. 
 
L’Iran ne renoncera pas à son enrichissement. Israël ne l’acceptera pas. Les plus grandes bulles financières jamais atteintes, les derniers remparts qui font encore tenir le système, sont au bord de l’explosion, le dollar au bord de l’effondrement, la dette américaine ne peut plus être résorbée par une économie réelle en déroute, l’or et les matières premières culminent à des sommets … Cette guerre n’est-elle pas déjà écrite, à la modalité près de déclenchement, modalités qui sauveront les apparences ? Le 23 octobre, le secrétaire du conseil national de sécurité russe déclare que la Russie doit se préparer pour faire face à « un conflit de grande envergure ».  
 
 John Lloyds


Autre message de Conscience du peuple,
(qui a précédé celui posté plus haut)



Je tiens d'abord à saluer l'engagement et le zèle de M. Jean-Jacques
Crèvecoeur, ainsi que de sa femme Cyrinne.  Ils sont les pionniers du plus
grand mouvement de résistance jamais vu au Québec.  Un homme et une femme
de courage et de conviction qui, je l'espère, sauront inspirer les hommes
et les femmes que nous sommes: debout et ne jamais fléchir les genoux!  M.
Crèvecoeur a participé aux plus grands médias du Québec, il a été un des
seuls objecteurs a pouvoir s'exprimer publiquement.  Avec audace et
talent, il a su exposer en pleine lumière le directeur national de la
santé publique comme étant un serviteur du mensonge!

Évidemment, durant mon absence, les évènements se sont bousculés et
confirment de plus en plus que la "théorie du complot" n'est pas le
résultat d'un délire d'une minorité, mais l'expression qui vise à
invalider les contestataires, les résistants et les "réveilleurs de
morts"!  Nous voyons effectivement un doute généralisé et persistant
s'installer dans la conscience du peuple.  La connaissance se répand bien
plus vite que le virus H1N1 et elle est une antidote à la soumission et à
la peur.  Les "autorités" savent que les populations se réveillent
actuellement et voilà pourquoi elles mettent en marche un déploiement de
guerre médiatique.  Quel désespoir!  Cependant, ne nous réjouissons pas
trop vite puisque les vents contraires risquent de leur donner
l'opportunité, programmée, de nous créer toute une tempête!

Je remarque dans les médias, et particulièrement dans le milieu chrétien,
une soudaine et virulente allergie à tout ce qui concerne la conspiration.
Il y a une propagande récente et agressive qui tente de discréditer tous
propos qui tentent d'exposer le mensonge, la corruption et la collusion.

De mettre en doute le vaccin H1N1 est associé maintenant à de
l'antisémitisme!  Voyez-vous le lien?  Le voici: de s'opposer à la
propagande vaccinale appartient au courant conspirationniste, lequel
dénonce la mainmise des sociétés secrètes et des grands banquiers de ce
monde, parmi lesquels se trouvent des juifs.  Donc, de se déclarer contre
la vaccination c'est d'appartenir aux "théoriciens du complot" et donc, de
se positionner contre les juifs!  Cousu avec du fil transparent, n'est-ce
pas. (..)

Les sourds, les aveugles et les sots ne sont pas que dans le troupeau,
parmi les brebis égarées, ils se trouvent aussi et surtout parmi ceux qui
se disent les "bergers"...  Il y a le loup qui se déguise en brebis et il
y a le loup qui se déguise en berger!

Les nouvelles maintenant...

La vaccination au Québec est une histoire réinventée à chaque jour.
L'absurdité a atteint son apogée; les erreurs et les incohérences se
multiplient et démontrent l'évidence d'une gigantesque imposture.  Les
autorités de la santé publique mentent effrontément à la population et
celle-ci semble s'en rendre compte.  Pendant combien de temps, jusqu'à
combien de morts?  Là est la question!

L'agressivité des autorités, qui se mesure par la force de propagande,
démontre à quel point la résistance est forte et à quelle intensité elles
devront agir pour imposer la vaccination à 80% de la population.  Malgré
une large majorité qui ne souhaite pas être vaccinée, qui met en doute la
version officielle, je crois que des mesures d'urgence sanitaire seront
imposées avant longtemps!

Le ministre de la santé, il y a quelques jours, a imposé des sanctions
pour les médecins qui oseront se positionner contre la vaccination.

Les infirmières ont été menacé d'être contraintes par l'article 123 de la loi
de la santé publique, lequel prévoit la déclaration de l'urgence
sanitaire, la vaccination OBLIGATOIRE, les mises en quarantaine forcées, l'expulsion des domiciles, le confinement, etc.  L'article 123 donne TOUS LES DROITS AUX AUTORITÉS, c'est une déclaration de loi martiale!

Les travailleurs de la santé (médecins et infirmières), qui refuseront
d'être vaccinés, seront renvoyés chez eux SANS SALAIRE.

Menace envers les infirmières:
http://www.cyberpresse.ca/le-soleil/dossiers/grippe-a-h1n1/200910/19/01-912816-infirmieres-retraitees-et-etudiantes-appelees-en-renfort.php

Pour ceux qui ont une réaction anaphylactique devant la "théorie du
complot", vous pourriez avoir un choc mortel en lisant cette nouvelle:

Traduction de l'article original:
http://industry.bnet.com/pharma/10004909/verichip-tv-ad-confirms-critics-fears-they-want-everyone-implanted/

La pub TV de Verichip confirme les craintes de ses détracteurs:
ils veulent que tout le monde demande l'implantation!
par Jim Edwards

La pub TV de Verichip pour sa puce électronique implantable "Lien
Santé" qui connecte au dossier médical en ligne a engendré une
réaction violente sur Youtube. Les commentateurs la voient soit comme une
part du plan secret Nazi d'Obama pour nous soumettre en esclavage ou
encore un signe de l'avènement de l'antéchrist (la "marque de la bête"
dans l'Apocalypse de St Jean NDLC).

Cette pub ressemble à celles pour les médicaments, présentant des
personnes d'âge moyen, souriantes et saines, décrivant des choses de leur
vie dont elles sont satisfaites. Mais, pour donner du crédit aux critiques
sur Verichip, la pub positionne clairement cette puce comme un outil pour
tout le monde, et pas seulement pour des malades atteints ou désaxés pour
qui porter une puce transmettant des données médicales exactes puisse être
réellement utile.

Cela commence ainsi:
Penser qu'un objet si minuscule peut vous connecter.
... Lien Santé  est toujours avec vous quand chaque seconde compte
dans la salle d'urgence.
... Parce que Bob a du mal à penser à tous ses médicaments

Jusqu'ici rien d'exceptionnel. Mais la pub suggère alors une
utilisation beaucoup plus vaste.
Une jeune femme dit:
... parce que j'ai perdu le contrôle de ma voiture en conduisant
   (littéralement: "ma voiture a perdu le contrôle" NDLC)

Et un type au look branché avec un chapeau ajoute:
... parce que j'ai du diabète mais que le diabète ne m'aura pas.

Quand on ajoute à cette observation les activités marketing
précédentes de Verichip -implantation des puces aux jeunes dans les
clubs de Miami pour qu'ils n'aient pas besoin de prouver leur identité
ou d'avoir du cash sur eux (comme dans la boite à Ibiza! cf. YouTube)
- cela donne  effectivement l'impression que Verichip veut implanter
tout le monde...

Lien sur la pub Verichip sur You tube
http://www.youtube.com/watch?v=UDhDrFrs7as&feature=player_embedded

Des élèves équipés de puces pour pister le virus H1N1
http://www.libelyon.fr/info/2009/10/sant%C3%A9---qui-y-a-t-il-de-mieux-pour-un-virus-disons-au-hasard-de-type-h1n1-pour-se-propager-le-plus-rapidement-possible-q.html

Voyez aussi cette présentation (en anglais).  Attention, contenu choquant
pouvant offenser un public ayant une réflexion et des réactions immatures!

RFID CHIPS FUSE WITH HUMAN BRAIN CELLS AND CAN BE CONTROLLED
http://www.youtube.com/watch?v=KhnKHtfCeRo

Jean-Jacques Crèvecoeur à l'émission de Paul Arcand, la radio (98,5) la
plus écoutée du Québec, mercredi 21 octobre 2009:
http://www.985fm.ca/chmp/audio/audioplayer.php?url=http://mediacorus.corusquebec.com/webcorus/audio/content_Audio/242861.mp3

Voici un extrait de Fox News où Glenn Beck, animateur le plus controversé
aux États-Unis, commentateur le plus écouté, fait des révélations
percutantes sur l'existence des camps de concentration de la FEMA.
Étrangement, dans son émission du soir, le jour même, il se rétracte et il
démontre clairement qu'il a reçu des menaces très explicites...
http://www.youtube.com/watch?v=ng1M1NRsgR0

Hier  Stats r-sistons:

1 767 pages vues

986 visiteurs uniques .  




Publication non terminée

Partager cet article
Repost0
25 octobre 2009 7 25 /10 /octobre /2009 14:32

                                  obama-war-is-peace.jpg

                 Guerre de l'information
                  Propagande de guerre
               
                La guerre n'existe plus... 
                 les Médias l'ont tuée !
                     Par eva R-sistons


"La France n'est pas en guerre", déclarait effrontément, récemment, le gouvernement (1). Mensonge ! La France a déclaré la guerre, une sale guerre impérialiste et offensive, à l'Afghanistan - et au Pakistan, dans la foulée. Aujourd'hui, les frontières sont vite franchies ! Dans le plus assourdissant des silences. Car le silence est aussi une stratégie !


Figurez-vous que j'ai chez moi une vidéothèque très importante, et que je suis en train de faire le "ménage", le tri, bref de séparer le nécessaire de l'inutile. Or, il se trouve que j'écoute à nouveau, actuellement, tout ce qui concerne la guerre d'Irak. Edifiant ! Je viens par exemple d'entendre que l'Irak comptait quelque trente millions d'habitants, au début de la guerre. Et aujourd'hui, quel bilan ? Peut-être jusqu'à un million et demi de morts, des millions de blessés (sans parler des dommages collatéraux), quatre à cinq millions de déplacés, de réfugiés (2). Et combien de drames humains, de familles disloquées, meurtries à jamais ? Les Médias se gardent de nous dire que l'Irak, habituel soutien de la cause palestinienne - et donc bête noire d'Israël - était un pays laïc, moderne, avec une médecine de pointe, un pays certes artificiellement soudé par un Dictateur, mais enfin un pays souverain, puissant, nationaliste - et que ce pays est aujourd'hui éclaté, morcellé en zones, divisé, affaibli - et bien sûr sous la domination de l'occupant.


Or, les vidéos que j'écoute en ce moment même font état des péripéties de la guerre, des souffrances des populations, et de la résistance croissante des opinions internationales à cette guerre inique et d'une sauvagerie rare. Voici ce que j'ai entendu il y a un instant : "Les "pacifistes" (comprenez les citoyens, tout simplement) se réunissent pour dénoncer les offensives militaires". Le sous-titre de toutes ces informations, données en boucle, est en lui-même explicite: "Edition spéciale Irak". En d'autres termes, la couverture médiatique, même aseptisée, mais très ample, rendait compte de la colère des peuples, de leur refus de l'agression contre l'Etat irakien, et plus généralement, des guerres néo-coloniales.


De toutes façons, il y a quelques années encore, la guerre était un événement, abondamment couvert, nous en connaissions les grandes péripéties. J'ose le dire: C'était une sorte de spectacle, et chaque soir le télespectateur avait un compte-rendu détaillé, surtout officiel d'ailleurs (3), des événements. Il fallait aller sur des chaînes comme Al Jezirah (4) pour avoir une autre version de la guerre, plus proche de la réalité - une indépendance, d'ailleurs, qui valut à la chaîne du Quatar d'être bombardée (5). La guerre de l'information est une réalité ! (6) Et en particulier, l'opinion n'aime pas voir ses soldats mourir, et encore moins les populations civiles du pays attaqué ! (7)


Des guerres "propres" de plus en plus sales

En dépit des vertueuses allégations, les guerres "propres" sont de plus en plus sales, les frappes chirurgicales sont un mythe, et la réalité des conflits récents ou actuels nous montre au contraire une population civile touchée de plein fouet, sans doute comme jamais, avec des armes de destruction massive qui ne sont l'apanage ni de l'Irak, ni de l'Iran, mais bien de l'Occident, aux mains soi-disant propres. Il suffit de songer aux mères de Gaza qui, aujourd'hui, n'en déplaise au gouvernement français qui s'en lave les mains, mettent au monde des enfants malformés (8). Une extermination qui ne dit pas son nom ! (9)


Et justement, l'Occident qui se donne en modèle de vertu partout dans le monde, excelle surtout par son hypocrisie. Lorsque l'Irak a été attaqué, les USA sont entrés, officiellement, en guerre. Et le monde a suivi, certes de loin et avec des images triées sur le volet, les péripéties de cette guerre ignoble.


Aujourd'hui, le Prix Nobel de la Paix Obama se prépare sans doute, et tant pis pour les promesses électorales, à envoyer des renforts en Irak (9), pour mater la résistance de la population. En Agfhanistan, la présence américaine se renforce. Et comme le Pakistan est voisin de l'Afghanistan, la guerre s'est déplacée: Dans un Etat souverain, islamique, disposant de l'arme atomique. Aux Informations, on glisse ici ou là un mot, une phrase, en passant, une petite parenthèse sans importance, en quelque sorte, entre deux faits divers ou deux scandales qui détourneront l'attention du public.


La guerre a été déclarée contre l'Irak. Mais pas contre l'Afghanistan, bourbier rappelant celui du Vietnam ! Ni aussi, dans la foulée, contre le Pakistan. Oui, on savait qu'il y avait une guerre contre l'Irak, on la craignait, on la dénonçait - mais on ne sait pas vraiment que la guerre a été déclarée, par exemple, aux Pakistanais: Pour contrôler cette région hautement stratégique et l'arme atomique, et afin d'empêcher d'autres puissances rivales de s'intéresser de trop près au Pakistan.


Propagande de guerre

Mais la propagande de guerre, d'ailleurs, bat son plein. Avec Marie Drucker sur FR3, par exemple, avec son "Mourir pour la France, est-ce encore un idéal ?" (10), pour Israël, en réalité, si la guerre est déclarée à l'Iran, et à l'instant j'apprends que la Chaîne Public Sénat propose une série "coulisses de la croissance chinoise", car tout est fait, en réalité, pour nous préparer aux futurs conflits décrétés par l'Occident impérialiste, contre les ennemis qu'il s'invente, l'Iran, la Russie ou la Chine, peut-être un jour le Vénézuela, pour ne citer que ces exemples. Avant d'attaquer l'adversaire, il faut le déconsidérer !


En France, il existe une chaîne de télévision dirigée par des ultra-sionistes, c'est FR2. Elle est devenue plus que toute autre, "la voix de son maître". Et c'est ainsi que la propagande, certainement décrétée par l'Elysée lui-même, nous a valu lundi dernier un "Pakistan, pays de tous les dangers ?" (11). Voici ce que j'écrivais récemment sur mon blog r-sistons à l'intolérable: "Décryptons l'émission: Le Pakistan est votre ennemi, on vous prépare à son attaque et à son anéantissement. Vous remarquerez d'ailleurs qu'on ne parle plus de guerre, finis les conflits comme en Irak, avec suspense, suivi, etc. Aujourd'hui, on tue discrètement. La France n'est pas en guerre, officiellement. Mais la réalité du terrain est toute autre. Et on entre "doucement" en guerre, pas après pas, sans bruit en quelque sorte, pour ne pas alerter l'opinion. L'horreur est la même, mais plus sournoise, hypocrite. Et tout repose sur la communication. A ce petit jeu sordide, Obama excelle.... Avec des hommes comme lui, le pire est apprivoisé, et rendu présentable. Tactique différente, objectifs identiques..."


Oui, la réalité est la même, mais la stratégie est changée. On ne déclare plus la guerre, on y entre progressivement, sans alerter l'opinion, sans faire de bruit, sans provoquer de vagues, et donc de contestation, tout au plus les Médias font-ils état de bavures quand elles sont trop grosses, comme lorsque des bombes tombent en pleines noces villageoises (12) ...


Le cynisme de l'Occident est tel que la guerre devient abstraite, lointaine, désincarnée, comme si elle n'existait pas... Et elle "n'existe plus" ! D'ailleurs, le lavage des cerveaux contre attentats souvent sous faux drapeaux, "terroristes" ou Talibans machistes est tel, que l'opinion ne s'inquiète même plus de ce que font nos armées dans ces régions... Et tandis que les bons peuples s'amusent d'apprendre que la photo de Carla nue va être vendue aux enchères (13), ou s'indignent de savoir que le fils Sarkozy n'a même pas besoin de faire d'études pour décrocher le fruit de diplômes reconnus (14), on bombarde, on détruit, on occupe des territoires entiers, on provoque des exodes massifs de populations, on déloge les habitants ou on les anéantit... Qui s'en émeut ? Plus personne, puisque la guerre "n'existe pas", puisque "la France n'est pas en guerre"...


L'imposture va-t-elle éclater ? Quand dira-t-on aux peuples la vérité, à savoir que l'Afghanistan et maintenant le Pakistan, connaissent le même sort que l'Irak ? Faudra-t-il attendre que l'Iran soit, lui, "rayé de la carte", pour qu'enfin les citoyens dénoncent l'intolérable ?


Le cynisme de l'Occident dépasse tout ce que le monde a connu...

Il appartient à ceux qui savent, de dénoncer l'imposture et de demander que Justice soit rendue aux peuples spoliés.

Paradoxalement, c'est peut-être l'imposture de la pandémie qui alertera les peuples sur la manière dont on les traite... l'imposture de trop ! 

Eva R-sistons


Notes


(1) : Dans une tribune commune, publiée par Le Monde daté de samedi 30 août, Bernard Kouchner et Hervé Morin se sont mis d'accord pour dire que les soldats engagés en Afghanistan ne sont pas en guerre (..) "Là-bas, nous ne sommes pas en guerre contre quiconque : nous construisons la paix".
http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/international/asiepacifique/20080829.OBS9333/kouchner _et_morin__nous_ne_sommes_pas_en_guerre.html  

(2) : 21 mars 2008: "Le bilan de la guerre pour les arabes, ce sont des souffrances et des destructions : 1 million de morts et 4,5 millions de déplacés et réfugiés ; des dizaines de milliers d’hommes, de femmes et d’enfants détenus sans jugement dans des prisons US ou irakiennes ; des régions entières irradiées et polluées jusqu’à en devenir inhabitables ; les vestiges des plus anciennes civilisations urbaines pillés, rasés, voire ensevelis sous l’asphalte. Pour les occidentaux, le bilan c’est le renversement des démocraties par le mensonge et l’obscurantisme, le retour des crimes coloniaux et de la barbarie, la transformation complète de l’économie des États-Unis en économie de guerre" http://www.voltairenet.org/article156085.html  

(3) : (..) Un plan politique de grande envergure de désinformation: de la préparation de l'opinion par les "think tanks" des neo-cons a la calomnie contre la France (rebelle a l'époque), en passant par le contournement des vrais renseignements que fournissait la CIA, le contrôle des medias par la fourniture d'un flot constant d'informations (les journalistes embarqués dans les unités militaires sont une première de génie!) et le discrédit frappant les "récalcitrants", ou encore l'assurance d'un monopole américain de l'information par les attaques de hackers contre la chaîne qatarie Al Jezirah, tout y est. On se croirait revenu aux grandes heures du KGB (..) in La guerre de l'information, 4.9.2007. Sur la désinformation et la guerre, un livre qui présente surtout des faits concernant le Kosovo, l'Afghanistan et le déclenchement de la dernière guerre d'Irak : Serge Halimi et Dominique Vidal, « L'opinion, ça se travaille… », Agone, 2006.

(4) : En Occident, Al Jazeera est considérée par certains comme « la voix des islamistes », car elle offre d'autres vues sur l'actualité du monde arabe que celles des grands médias européens ou nord-américains. Il s'agit surtout d'une chaîne d'information internationale (..) http://fr.wikipedia.org/wiki/Al_Jazeera

(5) : Les locaux de la chaine ont été bombardés par les États-Unis à deux reprises : la première fois en Afghanistan et la deuxième fois en Irak. Un journaliste, Tarik Ayyoub, est mort à Bagdad à cause du bombardement. The Daily Mirror a annoncé le 22 novembre 2005 à la une que le Président des États-Unis George W. Bush aurait voulu bombarder les locaux de la chaine à Doha, mais le Premier ministre du Royaume-Uni Tony Blair l'en aurait dissuadé. http://fr.wikipedia.org/wiki/Al-Jezira. Voir aussi : http://pascasher.blogspot.com/2009_04_01_archive.html 

(6) : 29.4.2009: Des attaques militaires prévues contre les Médias. Le journal des Sages de Sion du Jewish Institue for National Security Affairs (JINSA) nous dit ouvertement leur programme d'attaque contre la presse et pas seulement la presse libre. Toute la presse.
http://pascasher.blogspot.com/2009_04_01_archive.html.   
Même si cela peut paraître impensable aujourd'hui, les guerres de l'avenir pourront nécessiter la censure, le blackout de nouvelles, et ultimement, des attaques militaires contre les médias partisans. Se percevant eux-mêmes comme des êtres supérieurs, les journalistes se sont mis dans la position d'une espèce protégée de combattants. Mais la liberté de la presse s'arrête lorsque ses abus tuent nos soldats et renforcent nos ennemis.
.html http://www.securityaffairs.org/issues/2009/16/peters.php
Journal of International Security Affairs, Spring 2009
http://pascasher.blogspot.com/2009_04_01_archive.html 

(7) De l’intérieur de la cité assiégée, les émetteurs d’Al-Jezirah diffusaient des images au monde entier.. En direct, la chaîne a donné l’évidence documentaire visible qui invalidait les dénégations des Américains quant au fait qu’ils tuaient des civils. Ce fut un désastre en matière de relations publiques et la réponse des USA a été d’attaquer le porteur de nouvelles http://pascasher.blogspot.com/2009_04_01_archive.html 

(8) http://www.silviacattori.net/article974.html

(9) http://r-sistons.over-blog.com/article-l-horreur-absolue-qu-on-vous-cache-naissance-de-malformes-a-gaza-37127382.html  "extermine quotidennement, sans Tribunal de Nuremberg..."

(9) Le quotidien "Washington Post" a affirmé lundi que le président américain Barack Obama avait décidé d'envoyer en Afghanistan, sans l'annoncer, 13'000 soldats américains en plus des 21'000 renforts qu'il a rendus publics en mars, après sa prise de fonction. http://www.tsr.ch/tsr/index.html?siteSect=200002&sid=11343618&cKey=1255423270000 

(10) http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/article-25474704.html, http://r-sistons.over-blog.com/article-25426833.html, http://r-sistons.over-blog.com/article-25362305.html 

(11) Un Oeil sur la planète, magazine présenté par Etienne Leenhardt: Pakistan, le pays de tous les dangers ? 12 octobre 2009

(12) http://www.geostrategique.net/viewtopic.php?t=6232&sid=e3ffe8622aba3411ade6541341fd8200  "le 6 juillet dernier l'aviation de l'OTAN a bombardé des noces afghanes dans la province de Nangarhar, tuant 47 civils, dans leur majorité des femmes et des enfants." (7 mars 2008) - Une commission accuse l'OTAN de massacrer les civils afghans; ou http://www.alterinter.org/article1747.html,
http://forums.france3.fr/france3/Les-Pieds-Noirs-Le-documentaire/bakchich-info-sujet_394_1.htm  etc 

(13) http://fr.news.yahoo.com/45/20091015/ten-carla-bruni-une-photo-nue-vendue-aux-a4307fe_1.html 

(14) http://www.20minutes.fr/article/355511/France-Jean-Sarkozy-a-l-Epad-une-mauvaise-chose-pour-deux-tiers-des-Francais.php 


Cet article a d'abord été publié, ce matin,  sur le site mondialisation.ca : http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=15823, sous le titre :  "Guerre de l'information: Officiellement, il n'y a plus de guerre... Comment les citoyens sont bernés", titre d'origine ( Note d'Eva R-sistons)

 

                                                            worldwarw.jpg


                           "Jamais sans ma fille" de Betty Mahmoody 
                                   Propagande de guerre contre l'Iran
                                          en ce moment sur LCP 


Et en ce moment même, je regarde sur LCP, la chaîne jumelle de Public Senat dirigée par un sioniste bon teint, et même plein teint, JP. Elkabach (vous savez, la chaîne qui publie la série "Profession dictateur", avec... Castro comme dictateur aux côtés du dirigeant de Corée du Nord !), "Jamais sans ma fille", un film sur l'Iran. Très exactement, sur une Américaine (attendrissante, elle a le bon rôle, et l'Amérique avec, terre de refuge !) qui tente de fuir son époux iranien, qui tente de fuir l'Iran représenté sous les jours les plus odieux, et pas seulement archaïques.

Et sur LCP, "Parlons-en",  un autre journaliste, Frédéric Haziza, sioniste lui aussi (d'où son parti-pris outrancier),  qualifie Ahmadinejad de.. "Dictateur fou" !

J'accuse LCP de faire de la propagande de guerre ! Ce film est un acte politique pour déconsidérer l'Iran de façon caricaturale, il véhicule une image de ce pays n'ayant rien à voir avec la réalité ! Il s'agit d'une vision occidentale qui n'a aucun rapport avec l'Iran d'aujourd'hui ! Le but est que le télespectateur retienne une image totalement dévalorisante de l'Iran, brutale, obscurantiste, alors que l'Iran est un grand peuple bien plus moderne qu'on ne le montre ! 

Dans le débat qui suit la projection du film "jamais sans ma fille", personne pour défendre l'Iran ! Seulement des adversaires politiques, et même une journaliste de FR2 la chaîne ultra-sioniste, Sarah Doraghi (qui emploie des sionistes, ou des sympathisans ou des adversaires de pays épinglés par l'Occident). Et c'est toujours ainsi ! Quand voit-on à la télé des partisans de la Chine, de la Russie, du Vénézuela, de Cuba ou de l'Iran ? JAMAIS !  On voit des BHL, qui disent toujours la même chose, dans le sens voulu par les ennemis des peuples !

Conflit d'intérêts intolérable, quand avec l'argent des Français, on fait de la propagande déguisée pour la guerre, contre des ennemis inventés de toutes pièces mais dont on convoite les ressources, entre autres !  

Il faut prendre conscience que nous sommes déjà en guerre (et guerre mondiale, svp !) et que ce film entre dans le cadre de la propagande de guerre contre l'Iran, pour nous préparer à l'attaquer, pour nous préparer contre notre volonté à accepter cette très sale guerre impérialiste, parfaitement coloniale !!! Les Médias sont nos pires ennemis, ils travaillent contre les intérêts des peuples ! Nous devons entrer en guerre, nous citoyens, contre ces médias abjects, criminels, en informant partout, et en écrivant sans cesse notre désapprobation aux Rédactions complices du Nouvel Ordre Mondial infâme !   

Eva R-sistons


lib-pas-pressions.jpg

Sélection de liens :



Propagande de guerre contre la Russie

Certaines condamnations ne sont pas ingénues, et encore moins sincères. Tenter de présenter, soixante dix ans après, l’Union Soviétique, aujourd’hui disparue, comme la responsable du déclenchement de la seconde guerre mondiale obéit à des intérêts malsains mais elle n’a rien d’original. L’idée avait déjà été lancée en 1939, au moment où les nazis avaient fait irruption en Pologne, ce qui avait marqué le début de la pire conflagration de l’histoire de l’humanité  (suite ici:
http://www.legrandsoir.info/Un-voile-opportuniste-glisse-sur-l-histoire-de-la-seconde.html


Les États-Unis ont toutes les caractéristiques d'un État en faillite.
Par Paul Craig Roberts
http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=15794

L'Union européenne manifeste un haut degré de machiavélisme
http://www.oulala.net/Portail/spip.php?article4257

Une révolution dans les économies occidentales
par  Prof. Chems Eddine Chitour
La crise financière qui a secoué à des degrés divers les économies
capitalistes avec des dommages collatéraux importants mais inaudibles pour
les pays sous-développés, a amené les dirigeants des pays industrialisés à
une introspection, celle de s'apercevoir que- même en terre d'opulence- la
richesse n'est pas forcément synonyme de bonheur. On se serait douté.
Font-ils preuve de philanthropie (...) 
http://www.oulala.net/Portail/spip.php?

Pouvoirs : structurations, contradictions, affrontements possibles
http://www.oulala.net/Portail/spip.php?article4251



gideon_levy-120.jpg Israël, en s'en prenant à tous, devient un Etat paria
par Gidéon Lévy

Récemment, Israël s’en est pris au reste du monde, lui portant coup après coup. Alors que la Chine ne s’est toujours pas remise de l’absence du ministre des Affaires étrangères Avigdor Lieberman à la réception à l’ambassade de Tel-Aviv - lourde punition pour le soutien de la Chine au rapport Goldstone - la France panse ses plaies après que le Premier ministre Benjamin Netanyahu ait mis son « veto » à une visite de son ministre des Affaires Etrangères à Gaza. Et Israël vient à nouveau de porter un coup sévère : son ambassadeur à Washington, Michael Oren, va boycotter la semaine prochaine la conférence organisée par J Street, la nouvelle organisation de lobby pro-israélien [1]

La Chine, la France et J Street finiront par se remettre de ces boycotts, tout comme la Turquie se remettra de la révolte des vacanciers, [2]et on peut s’attendre à ce que même les Suédois et les Norvégiens se remettent des vives réprimandes d’Israël [3]. Mais un pays qui attaque et boycotte tous ceux qui ne sont pas exactement en accord avec ses positions officielles se verra isolé, abandonné et détesté, à l’image de la Corée du Nord aujourd’hui ou de l’Albanie hier. Il est plutôt surprenant qu’Israël utilise cette arme, car il sera bientôt lui-même la victime ces boycotts.

Israël frappe et frappe encore. Il frappe ses ennemis, et désormais il s’en prend aussi à ses amis qui osent ne pas partager complètement ses choix politiques. Le cas de J Street en donne un exemple particulièrement saisissant. Cette organisation juive a grandi aux USA en même temps que la renommée de Barack Obama. Ses membres souhaitent un Israël qui soit juste et épris de paix. C’est là son tort, et le boycott est sa punition. (..)
Une telle agressivité est de mauvais augure. Elle provoquera l’éloignement de nos véritables amis et accroitra notre isolement. Le slogan « une seule nation » est devenu un but, notre isolement devient un objectif. Qui restera à nos côtés une fois que nous aurons attaqué et boycotté tout le monde ?(..) Diviser le monde entre le camp du bien absolu et celui du mal absolu - notre camp et celui de nos ennemis, sans aucun juste milieu - est un signe de désespoir et d’une perte totale de repères. (..) En ne nous permettant pas d’exprimer une opinion, Israël est en passe de devenir un paria pour le reste du monde, provoquant le rejet des autres nations. Qui faut-il incriminer ? L’opération Plomb Durci, par exemple. Il n’y a plus que les États-Unis qui soient restés systématiquement nos alliés, aveugles à toutes nos erreurs. Toute autre démocratie qui aurait vu son statut international se dégrader autant aurait commencé à se demander quelles erreurs ont été commises.

En Israël, notre réaction est exactement inverse : c’est le reste du monde qui est coupable. Les Scandinaves sont hostiles et les Turcs sont des ennemis, les Français et les Britanniques détestent Israël, les Chinois ne sont que des Chinois et les Indiens n’ont rien à nous apprendre.

Toute critique légitime se voit immédiatement qualifiée ici d’antisémitisme, y compris lorsqu’elle émane de Richard Goldstone, qui est un juif sioniste. (..)
Désormais, même l’Amérique, même les juifs américains, ne sont plus à l’abri des agressions d’un Israël qui a perdu le sens de la mesure.

Les dégâts s’accumulent, de Pékin jusqu’à New York. Après le boycott de J Street, même les juifs américains comprennent qu’Israël n’est pas une société tolérante, un pays libéral, à l’esprit ouvert, en dépit de ce qu’on leur raconte.

Tous sauront désormais que « la seule démocratie au Moyen-Orient » n’est pas exactement cela, et que quiconque ne répète pas ses messages de propagande sera considéré comme un ennemi - qui pourra également être sévèrement puni.(..)
Gideon Lévy

http://www.les-attentats-du-11-septembre-vus-par-une-conspirationniste.com/article-gideon-levy-par-ses-attaques-israel-s-isole-du-monde-38191306.html



Les femmes souffrent plus de la crise

Déscolarisation, perte d'emploi… La crise fragilise les progrès réalisés à l'égard des filles dans les pays émergents.

Mortalité infantile accrue, déscolarisation et augmentation du travail des enfants, perte d'emploi et baisse de l'envoi de fonds au pays d'origine, ces plaies s'abattent une à une sur les filles et les jeunes femmes, victimes à grande échelle de la récession mondiale. L'ONG Plan international, qui – outre sa propre enquête – a compilé un grand nombre d'études internationales, en dresse un tableau complet dans un rapport intitulé La Situation des filles dans le monde 2009, l'heure des comptes, publié mi-octobre. En forme de plaidoyer, ce document pointe également du doigt le manque à gagner pour les États en cas de renoncement aux objectifs de scolarisation et d'intégration des jeunes filles dans le monde du travail.

Les discriminations envers les filles commencent dès les premières années de la vie (et même avant, si l'on prend en compte le « fœticide » des filles). D'ores et déjà, la Banque mondiale a identifié 58 pays dans lesquels la crise pourrait déboucher sur un accroissement de la mortalité infantile atteignant 400 000 décès par an, en majorité des petites filles

suite http://fr.news.yahoo.com/64/20091022/twl-la-rcession-mondiale-frappe-d-abord-acb1c83.html  (article du Monde)


Sarkozy élimine peu à peu tous les contre-pouvoirs

 

rebs3.jpg La réforme territoriale annoncée par le Président de la République est un signe supplémentaire de la dérive du quinquennat !


Le Président de la République a dévoilé « le grand chantier » de la réforme territoriale qui s’inscrit dans une démarche globale contre les collectivités (réforme de la carte territoriale, réforme de la fiscalité).


Une fois de plus, par dogmatisme, le Président de la République stigmatise les collectivités locales et remet en cause les principes de la décentralisation.


Hier elles étaient sommées de s’investir dans le plan de relance par leurs politiques publiques et de jouer le rôle d’amortisseur social de la crise.


Aujourd’hui le Président de la République les brocarde comme de mauvaises gestionnaires de l’argent public. Ainsi selon lui, il y aurait d’un côté les collectivités cigales et de l’autre l’Etat fourmi. Personne ne peut le croire !


Le Président de la République supprime la Taxe Professionnelle des entreprises, sans contrepartie en terme d’emploi. C’est une atteinte sans précédent à l’autonomie financière des collectivités et la perte d’une de leurs principales ressources.


Mais les grands perdants de cette suppression seront les ménages dont les impôts vont augmenter.


Ce n’est pas la première fois que ce gouvernement use de l’argument budgétaire contre les collectivités.


Cette tendance s’est accélérée depuis que la gauche n’a cessé de remporter des territoires et d’être majoritaire dans les régions, les départements et les grandes villes de France. Ce projet de loi vise véritablement à réduire le nombre de collectivités… gérées majoritairement par la Gauche.

De plus, il caractérise un recentrage évident de la pratique démocratique, réduisant davantage les politiques de proximité menées par les élus locaux, au plus près des besoins des Français touchés par la crise.


Le projet du Président de la République est un signe supplémentaire de la dérive du quinquennat. Nicolas Sarkozy ne supporte pas l’existence de contre pouvoirs locaux et veut donc démanteler la décentralisation pour tenter de mettre la main sur les collectivités territoriales.


Il nous faut donc combattre ce projet de loi.
Ce combat pour la démocratie locale dépasse largement les clivages traditionnels et le fonctionnement administratif de nos collectivités.
Il aura lieu au Parlement, mais doit s’appuyer plus largement sur la mobilisation de tous les élus locaux et sur celles des citoyens qu’ils représentent.

François Rebsamen

http://sego-dom.over-blog.com/article-la-reforme-territoriale-par-francois-rebsamen-38195203.html


Les inquiétants fichiers de police :

bianco.jpg Par Jean-Louis Bianco & Nicolas Cadène


Décidément, cette droite-là ne recule devant rien, et sûrement pas devant les libertés fondamentales. Alors qu’une formidable mobilisation avait permis l’abandon du fichier Edvige, voilà que le gouvernement crée deux nouveaux fichiers (le 16 octobre dernier, jour de la « Sainte Edwige ») par décrets en court-circuitant le Parlement.


Suite au rapport commun des députés Delphine Batho (PS) et Jacques Alain Benisti (UMP), un accord avait pourtant été trouvé avec le gouvernement pour que toute nouvelle catégorie de fichier ne puisse être créée que par la loi. Le parlementaire UMP a rappelé avec raison que « l’initiative du gouvernement constitu[ait] une profonde atteinte au travail parlementaire et au climat de confiance qui s’était instauré d’abord entre deux députés de sensibilité différente et ensuite avec l’ensemble des associations, dont la Ligue des droits de l’Homme ».


Si dans ces nouveaux fichiers, il n’est plus question de collecter les données les plus « sensibles »" - santé, vie sexuelle, « origines raciales ou ethniques » -, une partie de l’héritage demeure avec le fichage de « l’origine géographique » des personnes soupçonnées de pouvoir porter atteinte à la sécurité publique. Une innovation juridique fortement controversée, et avec raison. De quoi parle-t-on ? D’une origine ethnique ? Du quartier d’où l’on vient ? En outre, l’âge de 13 ans, à partir duquel un enfant pourra être inscrit sur de telles bases de données, ne laisse pas non plus d’inquiéter.


Rappelons que ce qui sème le plus le trouble aujourd’hui, c’est que les technologies informatiques facilitent les croisements et les recoupements : une volonté politique de monter des cloisons étanches entre fichiers pourrait être annulée ou contournée par une autre volonté. D’ailleurs, en l’espèce, y-a-t-il vraiment volonté de cloisonnement ? Les citoyens doivent clairement signifier qu’ils ne sont pas prêts à tout sacrifier à l’illusion sécuritaire.


« Si tu es prêt à sacrifier un peu de liberté pour te sentir en sécurité, tu ne mérites ni l’une ni l’autre » disait Thomas Jefferson.

http://sego-dom.over-blog.com/article-il-faut-que-le-gouvernement-retire-immediatement-les-nouveaux-fichiers-de-police-38194998.html


NOM-fuck-b-copie-1.jpg
Un blog NOM à découvrir !

Il reste un peu de "pain et des jeux de cirque"
avant leur chaos mondial tant espéré
qu´ils génèrent pour imposer leur "Ordre".

 

Démonstration:
Comment ces criminels assassins fabriquent le terrorisme
en utilisant le slogan de "démocratie et liberté"
afin d´assouvir leurs desseins de domination mondiale
http://pagesperso-orange.fr/endofline/endofline_hypocrites_menteurs.html  (



http://www.les-attentats-du-11-septembre-vus-par-une-conspirationniste.com/article-h1n1-les-raisons-pour-lesquelles-83-des-francais-ne-veulent-pas-du-vaccin-38193240.html


180px-De_Gaulle-OWI.jpg 

Le vrai visage d'Israël pour de Gaulle
http://www.dailymotion.com/video/k6wJA7F5OaH5zIHBOe
Vous comprendrez pourquoi Israël détestait de Gaulle et voulait l'éliminer !
Voir mon article :
Comment Israël s'est débarrassé de ce qui le gênait, le Gaullisme
http://r-sistons.over-blog.com/article-35528806.html


                      zionism-brutality.jpgSioniste = Brutalité
Torah = Grâce

Qui sont les sionistes ? (cliquer sur le lien)
A quoi servent Prasquier, le CRIF, la LDJ, le Bétar...?

http://www.les-attentats-du-11-septembre-vus-par-une-conspirationniste.com/


arton1650.jpg 

Stats R-sistons:

1 768 pages vues (hier)

910 visiteurs uniques (hier)

341 722  visiteurs uniques
796 852 (total) pages vues
4251 commentaires



cartefrancophonie.gif 

Manifeste progressiste
pour la défense de la langue français

http://www.defenselanguefrancaise.org/10.html



Un blog à découvrir : Dissonance
Le blog contre les Révolutions de couleur
http://alexandrelatsa.blogspot.com/


Israël voudrait changer les lois de la guerre

(..) Le président de l'Institut international d'Investigation criminelle (IIIC), William Schabas, a averti Binyamin Netanyahou, jeudi matin, que ses aspirations à changer les lois de la guerre sont irréalistes et constituent "presque un aveu" d'Israël. Depuis la publication du rapport Goldstone, le mois dernier, l'Etat hébreu a été accusé officiellement par un organe de l'ONU - le Conseil des droits de l'Homme - d'avoir violé le droit international en commettant des crimes de guerre, pendant l'opération Plomb durci, en janvier dernier.

 

Netanyahou a demandé, mardi, à ses ministres de chercher des moyens de lancer une initiative internationale pour changer les lois de la guerre afin de lutter contre le fléau des temps modernes qu'est le terrorisme.

"C'est une chose de proclamer que (les lois de la guerre) devraient changer, mais ça ne vous donne pas le droit de les violer tant qu'elles n'ont pas changé", déclare Schabas.

Professeur de renom et auteur de 32 ouvrages sur les droits de l'Homme, William Schabas a également prédit qu'il y avait très peu de chances que le monde soutienne l'initiative du Premier ministre. Selon lui, il est même irréaliste de dire que la Convention de Genève n'est pas un outil suffisamment efficace contre la menace terroriste.

"Quand Israël a attaqué des civils au cours de l'opération Plomb durci, cela a enfreint des lois d'une morale très ancienne. On ne peut pas changer ces règles en définissant l'ennemi comme cruel et vicieux", a t-il dit. Et d'ajouter : "Si vous enfreignez ces lois, vous vous comportez comme les terroristes que vous combattez."
http://www.les-attentats-du-11-septembre-vus-par-une-conspirationniste.com/article-changer-les-lois-de-la-guerre-presque-un-aveu-selon-william-schabas-38132458.html



russes-contre-nazisme-meyssan.jpgRusses-contre-nazisme-meyssan-j.jpg
Russes victorieux du nazisme, Russes sauveurs de l'Europe (et non USA)

Je crois que la Russie possède quelque chose que les Américains n'auront jamais : la capacité de respecter l'autre, sa différence. En réalité, la Russie représente un « modèle réduit » du monde, bien plus que les États-Unis. La Russie vit en même temps au XIXe, au XXe et au XXIe siècle. Elle combine l'opulence et la misère ; la technologie de pointe y côtoie les conditions de vie les plus primitives ; on trouve, sur son territoire, tous les climats possibles ; de nombreuses religions et civilisations y cohabitent. La coexistence relativement harmonieuse de toute cette diversité confère à la Russie une expérience unique. En tout cas, nous n'avons jamais eu de guerres de religions comparables à celles qui ont sévi en Europe. Nous sommes à l'opposé de l'aspiration qui viserait à uniformiser le monde sur la base des valeurs libérales (une aspiration qui n'est pas si éloignée, dans l'esprit, de la vision trotskiste). Dans un tel monde, il n'y aurait de place ni pour l'orthodoxie slave ni même pour la grande culture européenne. Bref, je crois que le modèle américain a montré sa stérilité et ses limites : on ne peut pas bombarder un pays parce qu'il n'est pas organisé « comme il faut » ! Ce qui est sûr, en tout cas, c'est que cette faiblesse américaine donne une chance au modèle russe. À nous d'en profiter !

Natalia Narotchniskaia
http://alexandrelatsa.blogspot.com/2009/10/itv-natalia-narotchniskaia.html


Éric Besson.jpg
Bientôt le traître Besson lancera un débat sur l'identité nationale, la burka etc. Une manière d'occulter les vrais débats (casse sociale, casse indépendance nationale etc) et de nous préparer à la sale guerre contre l'Iran (Eva) .


Avec Charlotte, la vamp du NET: panier-de-crabes

liste complète



Netanyahou: trouver des alternatives au pétrole

Partager cet article
Repost0
24 octobre 2009 6 24 /10 /octobre /2009 18:48
Obama_moustache-hitler.jpgNOM-EUGENIME-trop-nx.jpg


Mes amis,

(20 h 45) Etat d'exception - état d'urgence, en fait ! J'ai juste entendu à l'instant, à 20 h 30, le rappel des titres du Journal de 20 h de FR2, et c'était : Obama décrète (on gouverne de plus en plus par décrets, au-dessus des citoyens !) l'état d'urgence (sanitaire, donc), à cause de la pandémie !

Et la France va suivre,  Sarkoy a tenté d'être le premier, mais le Syndicat de la Magistrature s'est opposé aux lois d'exception (assorties d'une information officielle comme avec le nuage de Tchernobyl s'arrêtant à la douane française), et... soyons sûrs que ce n'est que partie remise !!! Cela lui permettra d'avoir les mains totalement libres comme il en rêve, et aussi d'écouler le stock de vaccins commandés et si juteux pour l'Industrie de la Pharmacie. Vous savez ce que cela voudra dire ? Vaccination-"génocide" obligatoire pour tous ! Lois d'exception, et par exemple nous serons tous confinés en France, ne pouvant franchir une frontière, par exemple !


Regardez vite mon précédent post : Le Ier novembre, nous devons tous dire non au vaccin de mort. Devant les cimetières ????? Il reste peu de temps pour faire reculer l'intolérable en préparation !

Car de l'Etat d'urgence, comme le dit Thierry Meyssan si justement, on passera au permanent, à la dictature imposée du Nouvel Ordre Mondial !

Il faut engager un référé contre les auteurs de lois d'exception iniques, le cas échéant ! Comme en Belgique, premier "Etat d'exception" !

21 h 58: La campagne émotionnelle, de peur,  va commencer, à l'instant je viens de voir le Journal de 20 h en vidéo, et on montre les visages des enfants morts à la suite de la grippe, ils passent en boucle aux USA pour inciter la population à se faire vacciner; Gageons que notre gouvernement mettra tout en oeuvre avec les médias criminels pour pousser les Français à se faire piquer !  

Imposer le Traité de Lisbonne, imposer le vaccin, imposer un nouveau vote quand il ne convient pas (comme à l'Assemblée Nationale hier, avec le vote du Député Lamour), et même indiquer comment voter (en France avec Sarkozy) voire imposer un blocus (Gaza) lorsque les choix ne conviennent pas ! Elle est belle, la démocratie occidentale !!

Soyons actifs avant d'être radioactifs , disaient jadis les anti-nucléaires ! Oui, soyons actifs avant d'être tous condamnés,  au mieux à l'esclavage seulement !

Eva R-sistons à l'intolérable

Echange de commentaires sur un site (extraits):

R.: (..) Obama en Hitler c'est un peu limite je trouve...Tout à fait de mauvais goût même. C'est con mais ça me choque...Mais je vois que ça vient du site de Larouche, ça ne m'étonne pas.
Eva : Le problème, c'est que jusqu'à présent, j'ai toujours eu le tort d'avoir raison trop tôt.
La dictature est proche, c'est une réalité, cf un petit morceau du puzzle: Le vote de Lamour - il a osé réfléter le vote des Français ! Le Chef veille ! Le Parlement, c'est une CHAMBRE D'ENREGISTREMENT ! Et le reste à l'avenant. On y va pas à pas.

1) Etat d'urgence... sanitaire, et lois d'exception en Belgique (c'est un fait établi, lis Le Soir)

2) puis lois d'exception en France, avec celui qui en rêve, puis en Europe

3) Et dans la foulée, comme dit Meyssan, "de l'Etat d'urgence à l'Etat d'exception permanent" Puisses-tu avoir raison et moi tort ! Ce qui me gêne, c'est que jusqu'à présent je ne me suis jamais trompée dans mon instinct politique.  Ex parmi tant : Pendant que tout le monde se pâmait avec l'élection d'Obama, le soir même j'alertais: Visage souriant, politique identique (et d'ailleurs pour que l'Establishment permette à un Noir d'être élu, c'est qu'il fallait faire diversion, un choc dans l'opinion) ou avec Cohn-Bendit se présentant: agent pour "tuer" Bayrou et le PS dans la foulée, libéraliser les Verts-Rouges
R: Je ne nie pas qu'on va vers la dictature, surtout en France avec notre Tsar Kozy, j'en suis tout aussi persuadé que toi, tous les signes sont là. Ce que je veux dire c'est qu'il faut garder la tête froide (..) Il faut se méfier des pièges aussi. Ils lancent des trucs, ils attendent que les opposants les reprennent et après ils démentent pour les discréditer (..)
Eva : Mais il y a aussi le "de l'Etat d'urgence à l'Etat d'exception" de Meyssan. On passera de l'un à l'autre, tôt ou tard, tu verras!
(..) Je pense que c'est intéressant de rappeler la chronologie: J'entends le dernier mot du Journal, rappel des titres. Le Journal est fini, je veux entendre la vidéo. Rien, un grand carré noir. Je regarde sur Yahoo. Rien. Je regarde BFMTV, I Télé, rien. J'écoute France-Infos, rien. J'écris mon papier comme je peux pour avertir, et je regarde Google. J'ai Meyssan, de l'état d'urgence à l'état d'exception, et j'ai Bricmont. J'ajoute. Puis j'ai enfin le Journal de20 h, une fois le post envoyé. C'est la Ie fois que je travaille dans l'urgence comme ça. Et avec ... seulement un titre !  Eva


dictatuure-mondiale.jpg

DES ÉTATS-UNIS À L’UNION EUROPÉENNE
(comme c'est d'actualité !)

Voici deux livres qui nous invitent à penser en termes réalistes le fonctionnement du pouvoir dans les sociétés démocratiques contemporaines. On recommence timidement, en France, à analyser l’ordre du monde en termes d’impérialisme, principalement américain. Il est donc intéressant de constater combien cette réflexion existe sous une forme bien argumentée aux Etats-Unis mêmes, comme le montre le livre de Michael Parenti  (1). De plus, celui-ci n’hésite pas à procéder à une analyse marxiste, ce qui lui permet de montrer que certaines politiques critiquées comme « incohérentes » par ceux qui acceptent de raisonner dans le cadre dominant, qui veut que la politique américaine soit motivée par la défense de la démocratie, sont en fait parfaitement cohérentes du point de vue de la recherche de profits maximaux.

La question du coût des politiques impériales est aussi discutée : s’il est vrai que l’empire coûte globalement autant qu’il ne rapporte, si ce n’est plus, il ne faut jamais oublier que les dépenses, militaires par exemple, sont publiques mais les profits privés. Finalement, un chapitre très intéressant porte sur les universités : dans ce pays à certains égards très libre, le mécanisme de sélection dans les universités assure une conformité idéologique bien plus forte que ce que l’on imagine ici, et qui est encore renforcée par la dénonciation rituelle, par la droite, des « campus contestataires ». Du reste, Michael Parenti a lui-même été violemment attaqué par la presse.

De son côté, Jean-Claude Paye s’intéresse aux transformations du droit mises en place au nom de la lutte contre le terrorisme, mais qui ont souvent été conçues avant le 11 septembre 2001  (2). Près de huit siècles après que la Magna Carta a posé les bases de la protection de l’individu face au pouvoir, l’administration américaine s’estime autorisée à enfermer à Guantanamo, pour une durée indéterminée, de simples suspects, sans jugement, sans charges et sans avocat. Pour un pays qui légitime ses guerres et ses ingérences au nom des droits de l’homme, ce n’est pas mal.

Par ailleurs, la séparation des pouvoirs diminue, l’exécutif s’attribuant un contrôle accru sur le judiciaire. Les mêmes tendances peuvent être observées en Europe, où le pouvoir de la Commission – une bureaucratie non élue – dépasse de loin celui du Parlement, avec en plus une soumission aux exigences américaines, notamment en matière de contrôle biométrique. Il n’y a pas, aujourd’hui, de dictature au sens classique de dictature d’un parti ou d’un homme, mais il y a bien une institutionnalisation de l’Etat d’exception, et, comme le dit Paye, « qui décide de la dérogation à la norme fixe celle-ci ». De même que le conflit en Irak n’est possible que grâce à une abolition du droit international, les luttes politiques liées à la globalisation nécessiteront sans doute de plus en plus une mise entre parenthèses du droit interne.


patriot-act.jpg


USA : de l’état d’urgence
à l’état d’exception permanent,

par Jean-Claude Paye

Le 11 Septembre n’aura été qu’un prétexte pour suspendre temporairement, puis définitivement, de nombreuses libertés publiques et individuelles aux États-Unis. Le sociologue Jean-Claude Paye analyse le renouvellement du Patriot Act, les dispositions maintenues et celles qui ont été amendées. Il montre que les procédures dérogatoires adoptées dans la panique des attentats de New York et Washington sont devenues permanentes sans soulever d’amples contestations. Cette évolution ne prendra pas fin avec le mandat de George W. Bush, elle n’est d’ailleurs pas fondamentalement remise en cause par les candidats à sa succession.



Le renouvellement du Patriot Acta permis d’inscrire dans la durée des mesures qui, lors de leur première adoption en 2001, furent justifiées par une situation d’urgence. Les dispositions d’exception prises par le gouvernement états-unien, après les attentats du 11 septembre 2001, se fondent sur le vote du Congrès stipulant : « que le Président est autorisé à utiliser toutes les forces nécessaires et appropriées contre les nations, organisations ou personnes qui ont planifiés, autorisés, commis ou aidés les attaques terroristes survenues le 11 septembre 2001.... » [1]

C’est ainsi que le Patriot Act autorise l’incarcération, sans procès ni inculpation, pour une durée indéterminée d’étrangers soupçonnés de terrorisme, tout en installant une surveillance généralisée de la population. Certaines de ces mesures de contrôle sont permanentes, d’autres furent votées pour une période de quatre ans. Ces dernières, contenues dans 16 articles, venaient à expiration fin 2005 [2]. Pour pouvoir être prolongées, elles devaient faire l’objet d’un vote des deux Chambres autorisant leur réinstallation.

Le Patriot Act Reauthorization

Si le Patriot Act fût voté très rapidement, ce ne fût pas le cas de son renouvellement. Le président George Bush ne put signer « The Patriot Act Improvement and Reauthorization Act [3] que le 9 mars 2006. C’est au niveau du Sénat que la résistance s’est organisée, des sénateurs ayant même pratiqué la procédure du « flibustier », qui consiste à prendre et garder la parole pour empêcher tout vote. Pourtant, si ce processus interminable a permis, pour la première fois, une discussion parlementaire sur le contenu et les enjeux de la loi, le projet gouvernemental finira par être adopté. Les dispositions contenues dans le Patriot Act ont pour effet d’augmenter considérablement les pouvoirs de l’exécutif et principalement ceux du FBI. Les quelques aménagements apportés, à travers la procédure de renouvellement de la loi, sont loin de rétablir l’équilibre en faveur du pouvoir judiciaire. Les opposants au Patriot Act voulaient installer des mesures de contrôle garantissant les libertés individuelles, tandis que le gouvernement voulait profiter de ce vote pour augmenter les prérogatives du FBI. Les discussions se déroulèrent pendant une dizaine de mois, mais le gouvernement est parvenu à éviter que les dispositions permanentes soit réinstallées avec des contrôles judiciaires contraignants et a fait transformer 14 des mesures temporaires, adoptées en 2001 comme procédures d’urgence, en dispositions permanentes.

Est prolongé, l’article 213, une procédure permanente qui installe des techniques d’enquêtes très intrusives, dénommées « sneak and peek ». Il autorise le FBI à pénétrer dans un domicile ou un bureau en l’absence de l’occupant. Durant cette enquête secrète, les agents fédéraux sont autorisés à prendre des photos, à examiner le disque dur d’un ordinateur et à y insérer un dispositif digital d’espionnage, dénommé « lanterne magique ». Une fois installé, ce système enregistre toute activité informatique, sans que celle-ci soit transmise sur le Net. Cette possibilité existe déjà dans la procédure criminelle classique, mais elle est alors soumise à l’autorisation d’un tribunal et les agents doivent notifier immédiatement la procédure à la personne concernée. Avec le Patriot Act, la notification fut reportée à trois mois ou plus, si un tribunal l’autorise. De plus, le gouvernement avait la possibilité de reporter indéfiniment celle-ci pour des raisons de « sécurité nationale ». L’accord, pris lors de la procédure de renouvellement, fut de fixer impérativement ce délai à 30 jours [4].

Une autre procédure permanente est prorogée, celle installée par la clause 505, qui élargit les possibilités, accordées au FBI et à des administrations, d’obtenir des « lettres de sécurité nationale », une forme de citation administrative donnant accès à des données personnelles, médicales, financières, aux données des agences de voyage, de location de voitures et des casinos, ainsi qu’aux fichiers de bibliothèques [5]. Avant le Patriot Act, les « lettres de sécurité nationales » étaient limités aux cas de personnes « en liaison avec un pouvoir étranger ». La section 505 étend la capacité du FBI d’obtenir une telle autorisation en dehors de ce cadre. Le champs d’utilisation de cette procédure est ainsi largement étendu à toute activité criminelle. Lors des débats parlementaires, il est apparu que le gouvernement utilise 30 000 « lettres de sécurité nationale », chaque année depuis les attentats du 11 septembre. [6]

Un état d’urgence permanent

Les mesures contenues dans les articles 212 et 214 étaient temporaires et sont devenues permanentes. L’article 212 autorise les compagnies de téléphone et les fournisseurs d’accès Internet à divulguer, au gouvernement, le contenu et l’enregistrement des communications, si ces compagnies estiment qu’elles présentent un danger de mort ou qu’elles constituent une « injure grave. » Il n’y a pas de contrôle judiciaire, tel qu’un examen par un tribunal des résultats de la transmission d’informations par l’opérateur. Il n’y a pas non plus de notification de cette transmission à la personne concernée. Ces informations pourront être utilisées dans des enquêtes criminelles et pas seulement en matière de terrorisme.

La section 214 facilite l’obtention par le FBI, dans le cadre du Foreign Intelligence and Security Act de 1978, des données de connexions électroniques entrantes et sortantes. Cette saisie ne nécessite pas de mandat judiciaire. Avant le Patriot Act, le gouvernement devait prouver que la personne surveillée était un agent d’une puissance étrangère. Maintenant, il doit simplement signifier que l’information saisie est en « relation » avec une enquête relative au terrorisme. Le caractère vague de cette qualification permet de justifier n’importe quelle recherche.

L’article 209 est également devenu permanent. Il élargit la capacité de se saisir légalement de messages vocaux. Avant le Patriot Act, capturer de tels messages sur un répondeur installé dans un domicile nécessitait un mandat judiciaire. Les messages vocaux envoyés par un fournisseur de services nécessitait l’ordonnance d’un tribunal. De telles autorisations offrent plus de protections qu’un simple mandat de recherche qui est accordé sur sur la notification qu’« présomption raisonnable permet de penser qu’un délit va être commis ».

La section 209 amende la loi afin de traiter les messages vocaux comme de simples messages électroniques. Ainsi, la possibilité de saisie a été considérablement étendue. Tout procureur a la possibilité, a tout moment, d’accorder une telle autorisation. Si la saisie est effectuée sur des messages envoyés, et non sur un répondeur placé dans un domicile, elle peut être effectuée sans notification à la personne concernée.

L’article 218, devenu également permanent, autorise des recherches secrètes, sans notification, dans un domicile ou un bureau, si il y a une une « présomption raisonnable » de penser que le domicile ou le bureau contienne des informations relatives à l’activité d’un agent d’une puissance étrangère, sans qu’il y ait nécessairement la preuve ou l’indice d’un délit. Les agents obtiennent un mandat d’une cour secrète, mise en place par le FISA [7] Avant le Patriot Act, les agents fédéraux devaient certifier que l’objectif premier de la recherche portait sur l’obtention de renseignements en rapport avec l’étranger. L’article 218 abaisse ce standard, puisque les agents doivent seulement déclarer que la saisie d’informations en connexion avec l’étranger est un « objectif significatif » de la recherche. [8]

L’article 207 porte de 30 jours à 6 mois, avec des possibilités de renouvellement pouvant aller jusque un an, le temps pendant lequel des connections, en matière de renseignement en liaison avec l’étranger, peuvent être utilisées, avant qu’une autorisation doive être demandée à un tribunal. Cette disposition est aussi devenue permanente, tout comme celle contenue dans l’article 216, qui permet, à un juge fédéral ou à un magistrat d’une autre juridiction, de délivrer un mandat permettant d’enregistrer les données, entrantes et sortantes, d’une connection électronique, mandat qui ne précise pas le n° IP concerné et qui peut être délivré partout sur le territoire états-unien.
Il s’agit d’un véritable un chèque en blanc donné aux agents fédéraux. Pour obtenir l’autorisation, l’agent doit simplement certifier que l’information recherchée est « pertinente dans la recherche d’un crime en exécution ». Le juge doit délivrer l’autorisation, dès réception de l’attestation, même si il n’est pas d’accord avec la procédure engagée.

Identité entre travail de renseignement et enquête criminelle

Fin_de_l_Etat_de_droit3-3.jpgLa procédure de renouvellement du Patriot Act a aussi permis de prolonger pour quatre ans la section 6001 de l’Intelligence Reform and Terrorism Prevention Act of 2004, qui autorise une surveillance de personnes isolées, soupçonnées d’être des terroristes [9] Ces individus sont désignés comme « loups solitaires ». Ils feraient partie du terrorisme international, mais agiraient seuls. Cet article redéfinit la notion « d’agent d’un pouvoir étranger » en incluant, dans celle-ci, les personnes engagées dans « le terrorisme international » ou dans des « activités terroristes en préparation ». Ainsi, pour être considéré comme un agent d’une puissance étrangère, il n’est plus nécessaire d’être en liaison avec un tel pouvoir. Cette disposition s’applique aux personnes ne disposant pas de la nationalité américaine.

Sont prolongées pour une nouvelle période de quatre ans, les mesures contenues dans les articles 215 et 206 du Patriot Act. La section 215 permet, moyennant une autorisation secrète d’un tribunal, au FBI d’avoir accès aux données médicales, aux comptes bancaires, aux données d’emprunt des bibliothèques ou de « toute chose tangible », sans qu’il soit nécessaire, pour les enquêteurs, de montrer que cette recherche porte sur des faits en connexion avec le terrorisme ou avec une puissance extérieure. Si le FBI doit préciser que l’ordonnance est demandée pour une enquête en matière de renseignement extérieur ou de terrorisme, il ne doit pas établir une qu’il existe une « présomption raisonnable » de l’existence d’un rapport entre les enregistrements demandés et une puissance étrangère.
Les personnes concernées ne pouvaient parler à personne à propos de cette action. L’accord intervenu leur permet de mettre en question cette procédure après un délai d’un an. Il y est ainsi introduit un processus formel de contestation qui n’existait pas auparavant. Cependant, le gouvernement a la possibilité d’empêcher cette procédure pour des raisons de sécurité nationale [10]

Quant à l’article 206, il autorise l’utilisation de connexions « nomades ». Les agents du FBI n’ont pas besoin d’identifier le suspect pour obtenir l’autorisation d’installer leur dispositif de surveillance des communications. Est installée une connexion « sous couverture » à l’ensemble des téléphones installés dans le voisinage de la personne ciblée ou à ceux de ses relations, sans qu’il soit nécessaire de montrer que l’individu surveillé utilise ces appareils. Cela explique pourquoi, un tel dispositif est appelé connexion « John Doe ». Ne devant pas nommer la personne devant être surveillée, le gouvernement peut légalement surveiller le téléphone de n’importe quel individu, sans avoir à montrer que ce dernier est en relation, d’une manière ou d’une autre, avec une puissance étrangère, avec le terrorisme ou même en rapport avec une quelconque activité criminelle.
Avant le Patriot Act, les connexions « nomades » étaient utilisables uniquement dans des investigations criminelles, y compris en matière de terrorisme, mais n’étaient pas permises dans des investigations en matière de renseignement. L’enquête criminelle comprend une série de mesures de sauvegarde en matière de protection de la vie privée. Une telle connexion doit spécifier l’identité de la personne surveillée ou le téléphone posé sous surveillance. Pour passer d’un appareil à un autre, le gouvernement doit s’assurer que l’objectif identifié par le mandat utilise actuellement cet appareil. Avec le Patriot Act, les connexions nomades, qui passent d’un appareil à un autre, sont autorisées en matière de renseignement, comme enquêtes sous FISA, sans inclure ces mesures de protection.

Le Patriot Act, notamment à travers les articles 206 et 215, généralise, à l’ensemble des matières criminelles, des dispositions établies, en matière d’espionnage, par le Foreing Intelligence Surveillance Actde 1978. Cette dernière loi, donne dans ces matières des pouvoirs exceptionnels à l’administration, en soustrayant ses actes à un véritable contrôle judiciaire, autre que l’autorisation, préalable et sans suivi, de tribunaux d’exception, souvent secrets.

Le Patriot Act estompe la différence entre enquête criminelle et travail de renseignement en permettant au FBI de conduire des recherches sous le Titre III (matière criminelle) et d’obtenir les autorisations nécessaires sous les procédures et avec les garanties réduites du FISA. Il a aussi créé des autorisations permanentes pour l’échange d’informations entre agences de renseignement et services de police, permettant de dépasser les barrières administratives empêchant de telles connexions. L’article 905 autorise le ministre de la Justice (Attorney Général) à saisir le directeur du National Intelligence afin de fournir des preuves obtenues par des procédures de renseignement, telles les recherches sous couverture, à une procédure judiciaire. L’article 504 autorise le transfert de renseignements FISA vers les divisions criminelles. [11] Le département de la Justice a admis avoir envoyé environ 4 500 dossiers FISA vers la division criminelle. Le nombre de poursuites engagées est inconnu [12].

Le renouvellement du Patriot Actpermet d’inscrire dans la durée des mesures qui, lors de leur première adoption en 2001, furent justifiées par une situation d’urgence. En devenant permanentes, ces mesures de surveillance intrusives deviennent la base d’un nouvel ordre politique qui donne à l’administration des prérogatives revenant au pouvoir judiciaire. Cependant, contrairement à la première version, votée par la Chambre en juin 2005, la forme juridique adoptée reste celle de l’état d’exception permanent et non directement celle de la dictature. La résistance du Sénat a permis de garder et d’introduire quelques possibilités formelles de contrôle et de recours judiciaires, sans que celles-ci entament réellement les prérogatives du FBI et du gouvernement.


Jean-Claude Paye

Sociologue. Derniers ouvrages publiés : La Fin de l’État de droit, La Dispute 2004 ; Global War on Liberty, Telos Press 2007


[1] Authorization for Use of Military force, Pub. L. 107-40, &&1-2, 115 Stat. 224.

[2] « USA Patriot Act Sunset », Electronic Privacy Information Center.

[3] H.R. 3199, version finale.

[4] Sen.John E. Senunu, « Patriot Act deal balances liberty, security, Washington Memo, February, 12, 2006.

[5] « National Security Letters and your Privacy », ACLU.

[6] Idem.

[7] Le Foreign Intelligence and Security Act de 1978 établit une Cour spéciale chargée d’autoriser des opérations de surveillance « ’d’agents d’un pouvoir étranger’. Il s’agit d’un Cour secrète composée de 11 magistrats désignés par le ministre de la Justice. Source : Electronic Privacy Information Center.

[8] « Memo to interested Persons Outlining What Congress Should Do About the Patriot Act Sunsets », ACLU, March, 28, 2005.

[9] Intelligence Reform and Terrorism Prevention Act of 2004 ; « Lone Wolf » Amendement to the Foreign Intelligence Surveillance Act.

[10] « Conyers calls Patriot Act reauthorization ’dangerous’ », February, 28, 2006,

[11] Kate Martin, « Why Section 203 and 905 Should be Modified », American Bar Association’s Patriot Debates,

[12] Oversight answers, submitted by Jamie E. Brown, Acting Assistant Attorney General, May 13, 2003, on file with the House Judiciary Committee.


http://www.voltairenet.org/article156226.html

Et pendant ce temps, les Infos nous parlent de sports ! Les jeux pour le peuple endormi, anesthésié, abusé ! Eva



4466-baloutchistan-2001.jpg

On nous trompe !
Iran, Pakistan et Baloutchistan


Notre société du spectacle est basée sur un pilier fondamental: les médias. Le net démontre de jours en jours que la soi disant information que nous recevons n'a rien à voir avec la réalité. Le moment est venu de se pencher sur un cas particulier, celui de l'Iran.

J'ai affirmé il y a quelques jours que la guerre aura lieu bientôt et il convient ici d'effectuer une analyse précise (et sourcée) des tenants et aboutissants de cette future troisième guerre mondiale.

Tout d'abord, sachez que la réalité s'apparente aux poupées russes. En effet, derrière un "secret" se cache souvent un autre, bien plus important. Ainsi, comprendre le problème de l'Iran doit s'effectuer selon 2 axes, celui que l'on perçoit: le problème du pétrole, mais aussi celui, plus secret, du planning du Nouvel Ordre Mondial.

Pour commencer, il convient de préciser que l'Iran détient 10% des réserves pétrolières mondiales prouvées (3ème mondial) mais aussi 15 % des réserves mondiales de gaz (2ème mondial). Pour mieux cerner le problème, je vous conseille de visionner la vidéo "Réfléchir sur le 11 septembre " sur mon blog. Cette vidéo est une conférence de Daniele Ganser, un historien (réputé) spécialiste des questions de terrorisme et de pétrole.

Démocratie ou pas, l'Iran est ainsi condamné à passer sous le joug de l'empire US. Pour mieux comprendre la politique américaine dans le monde je vous conseille aussi de visionner l'excellente vidéo d'Omar Aktouf (sur mon blog également). Pour visualiser le problème, il convient de regarder les cartes. J'ai en effet publié en ligne la carte du Armed forces journal de juin 2006 qui n'est pas sortie de l'imagination d'un illuminé (quoi que...), mais bien une réalité que j'entends démontrer ici.

Tout d'abord il convient de bien l'observer (sur mon blog: Iran, l'heure est arrivée! Ci-dessous ) et vous constaterez que l'Irak est divisé en 3 régions distinctes:

-Kurdistan libre
-Irak sunnite
-Irak chiite

Le plus intéressant concerne ce dernier, qui, vous pouvez le constater, occupe la partie ouest de l'Iran actuel. Or, pour comprendre, il suffit de regarder l'emplacement des réserves pétrolières de l'Iran (Carte de l'Iran : pétrole et gaz ci-dessous) qui sont presque toutes situées dans cette zone. La carte de l'Irak chiite se superpose de façon incroyable avec celle des emplacements de pétrole et de gaz Iranien. Ainsi, en amputant l'Iran de ses richesses naturelles, on réduit à néant sa volonté de puissance. Pour résumer, on le vole et on le détruit en même temps!

Mais il existe un autre secret et vous comprendrez par la même occasion ce que nous faisons en Afghanistan. Il existe en effet un projet de gazoduc (oléoduc) nommé TAP reliant le Turkménistan au Pakistan en passant par l'Afghanistan afin de faire transiter le pétrole et le gaz de la Caspienne vers l'Océan Indien. Un gazoduc (oléoduc)Iran-Pakistan passant par Gwadar est aussi en projet. Vous pouvez trouver la preuve de ceci (une carte) sur le site de l'assemblée nationale (source:
http://www.debats-parlementaires.fr/12/rap-dian/dian99-2006.asp ) ou ci-dessous : Projet TAP et Baloutchistan. Pour ceux qui croient encore que je parle dans le vent, voici une petite remise à niveau.

Or, vous pouvez le constater, ce projet passe par le Pakistan, zone très instable qui va devenir totalement explosive bientôt. Là aussi, la carte du Armed Force journal de 2006 nous aide. En effet, nous remarquons qu'un nouvel état est créé: le Baloutchistan libre (free Baluchistan). Et, comme "par hasard", de nombreux attentats ont lieu actuellement dans cette province (dans la province Iranienne du Sistan-Baloutchistan pour être plus précis).

Ces attentats provoqués par les Jundollah (groupe armé Baloutche sunnite) ont commencé il y a 5 ans avec l'assassinat d'un officier des gardiens de la révolution et surtout la tentative d'assassinat de Mahmoud Ahmadinejad le 14 décembre 2005. Le 14 février 2007 ils avaient attaqué un car des gardiens de la révolution faisant 11 morts, suivi de l'attentat suicide contre le quartier général de l'armée à Zaravan en décembre 2008. L'attaque de mosquées chiites est devenu leur spécialité, comme celle de Zahedan le 28 mai 2009. (Source: Le point, Les Jundollah, des sunnites qui combattent Téhéran depuis 2005 ...)

Un article sérieux a d'ailleurs été effectué à ce niveau-là que vous pouvez retrouver ici :
http://contreinfo.info/article.php3?id_article=569 .

Vous avez aussi l'excellent article de Jean-Michel Vernochet, un spécialiste des relations internationales qui informe vraiment (c'est très rare!), intitulé "Attentat au Sistan-Balouchistan... un acte de guerre décisif ..." que vous trouverez sur geostrategie.com -
http://www.geostrategie.com/ .

En effet, les Baloutches sont des musulmans sunnites au sentiment anti-perse et anti-chiite exacerbé et qui représentent les trois quarts de la population du Sistan-Baloutchistan. La doctrine de Sun Tzu (L'art de la guerre) est donc appliquée à la lettre et la division se fait toujours selon 2 axes: l'axe religieux et ethnique. L'agence Stratfor, un think-tank américain (institution privée) spécialisée dans les études stratégiques a bien étudié le problème ainsi que la société Hicks and Associates chargée par l'armée américaine d'effectuer des recherches sur le problème ethnique de la région afin de pouvoir organiser l'indépendance du Baloutchistan. C'est ainsi que cela se passe!

Le Sistan-Balouchistan est la plus vaste province de l'Iran ( 11% du pays), mais surtout, elle est la clé de l'accès à l'océan Indien avec le port de Gwadar qui est situé au Pakistan. N'oublions pas que Gwadar possède aussi un aéroport international, un port en eau profonde et un terminal pétrolier. Cette ville deviendra donc la plus importante de ce nouvel état et sera le terminal pétrolier du projet TAP qu'il faudra rebaptiser TAB (Turkménistan-Afghanistan-Baloutchistan).

Pourtant, ces objectifs de main mise sur le pétrole du Moyen-Orient masquent un autre but : la "régionalisation du monde". En effet, et je l'ai déjà démontré dans mon article "Crise systémique – Les solutions (n°4 : régions et monnaies complémentaires)", la construction du Nouvel Ordre Mondial passe par l'étape fondamentale de la destruction des nations et donc, le glocal (voir article "régions et monnaies complémentaires" sur mon blog). Le monde arabe n'y coupera pas lui aussi et "le découpage" de l'Irak, et bientôt du Pakistan et de l'Iran relève de cette stratégie majeure.

Le hiatus entre l'information sur le net et celle des médias officiels devient flagrant. Alain Finkielkraut peut toujours traiter le net de poubelle, je propose pour ma part une autre théorie: les médias officiels ne sont-ils pas une vaste machine à formater les esprits? Tous ces hommes soi-disant libres n'étant que les laquais d'un système dont ils ne comprennent ni les tenants ni les aboutissants, une lâcheté banale, ordinaire qui amusait le Général de Gaulle : "en général, les gens intelligents ne sont pas courageux et les gens courageux ne sont pas intelligents."

Zola avait tout résumé dans "son excellence Eugène Rougon" publié en 1876: "La presse est le réceptacle de tous les ferments nauséabonds. Elle fomente les révolutions, elle reste le foyer toujours ardent où s'allument les incendies. Elle deviendra seulement utile le jour où l'on aura pu la dompter et employer sa puissance comme un instrument gouvernemental!"

La presse est désormais "domptée", le net est là, mais pour combien de temps encore?

Gilles Bonafi

http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=15742



Gaza : Un camp de lente extermination ?

Entretiens avec le Docteur Thabet El Masri, par S. Cattori
http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=15697
Lente extermination, qui ne dit pas son nom : C'est ce que je ne cesse de dire ! 
http://r-sistons.over-blog.com/article-l-horreur-absolue-qu-on-vous-cache-naissance-de-malformes-a-gaza-37127382.html


UE-dictature.jpg

UE : Après avoir fait pression sur les citoyens puis sur les Irlandais, voici la pression sur le Président Tchécoslovaque. Pour l'UE... pas pour les citoyens - qui ne veulent pas de cette UE qui est d'essence criminelle, aux ordres de Washington et du NOM, avec Israël Etat criminel, avec des néoconservateurs comme Kouchner ou Sarkozy, avec bientôt à sa tête un Blair (criminel, menteur, va-t-en guerre, ultra atlantiste et ultra sioniste), puis les Sarkozy père et fils... Pauvres citoyens ! Bientôt il n'y aura plus d'agriculteurs, plus d'industriels, plus d'emplois... et plus de liberté ! Eva .


http://www.e24.fr/economie/france/article147151.ece/A-qui-profite-la-dette-de-la-France.html



Et voici qui confirme ce qui précède :

Déni de  démocratie

L'Assemblée nationale a adopté l’amendement 48 par 44 voix contre 40 la taxe additionnelle de 10% sur les bénéfices des banques, pour la seule année 2010. Cette taxe rapporterait entre un et deux milliards d’euros au budget de l’Etat selon les chiffres 2007, bien que Bercy évalue à 600 millions d’euros le bénéfice pour 2010. En Belgique, a été mis en place cette contribution exceptionnelle des banques estimée à 540 millions d’euros annuels (à terme). L’Allemagne, la Grande-Bretagne et les Etats-Unis réfléchissent à l’instauration d’une telle contribution. Au regard de notre abyssal déficit budgétaire, la France aurait besoin de cet apport. Hé bien non !


Christine Lagarde, ministre de l'Economie, a fait savoir qu'elle demanderait son annulation parce que " deux " députés de la majorité se sont "trompés" en votant. Le député de Paris Jean-François Lamour, qui détenait la procuration d'un autre parlementaire, a déclaré s’être trompé de bouton… En fait, on peut s’interroger sur la réalité de cette erreur car Jean-François Lamour avait déclaré "Ce serait une vraie avancée si les banques contribuaient de manière pérenne à leur régulation "

 

AssembleeNationale.jpg
Pression de la part du gouvernement ou véritable erreur ? Le problème n’est pas là. C’est la réalité de deux dysfonctionnements majeurs qui pose souci. Tout d'abord l'absentéisme de nos chers élus : 84 présents sur plus de 500, bravo ! Ensuite le respect du vote quel qu'il soit, est un principe de base de toute démocratie digne de ce nom

Ça devient une manie, quand le résultat d'un vote ne correspond pas aux attentes, on fait revoter, par exemple le traité de Lisbonne (devant les parlementaires, et non par un nouveau référendum) , la loi Hadopi (en avril 2009) et maintenant la taxe sur les banques. Cela devient insupportable ! C’est de l'indécence démocratique !!! On fait revoter tant que l'issue programmée n'est pas obtenue. L’Assemblée Nationale, c’est la représentation de députés godillots asservis à la volonté de sarkozy.


Demandons à ce que les Français revotent pour la Présidentielle car nombre d’électeurs déclarent, aujourd’hui, s’être trompés en votant sarkozy, le 6 mai 2007.

suite à
http://poly-tics.over-blog.com/article-deni-de-democratie-38100094.html

sarkozy_m_cr_an2.jpg 















Quelles différences entre Bush "l'ami américain",
et "le dictateur" (dixit Public Senat) Castro ?
Par Eva

L'Amérique, le modèle américain de Sarkozy :
USA, Bush, Nouvelle-Orléans:
Les digues à renforcer, le Président Bush s'en fiche. Puis la catastrophe arrive, la tempête dévastatrice, Bush met une petite semaine à réagir. Porter secours aux populations sinistrées ? Pas du tout.  Il contemple du haut du Ciel les dégâts, à grands renforts de médias. Quoi encore ? Pas grand chose..
Dégâts et mort nombreux.

Cuba, Castro :
Le soi-disant dictateur Castro, malgré son grand âge, veille toute la nuit pour diriger les opérations préventives, et lorsque la tempête arrive, il est toujours au poste pour orchestrer les secours. Résultat ? Un seul blessé léger.Le Dictateur aime son pays et prend soin de lui. Et il n'y a pas de Médias pour le regarder oeuvrer pour le Bien de son peuple, avec passion, avec dévouement.


Le "Défenseur du Bien et de la démocratie" Bush: Des guerres préventives, d'agression..
Des millions de morts, de blessés, de réfugiés, de déplacés...

Castro le soi-disant Dictateur: Il envoie des équipes médicales soigner bénévolement un peu partout, des milliers d'aveugles ont recouvré la vue grâce à Cuba ...

L'Histoire jugera... à condition bien sûr qu'elle ne soit pas aux mains des Sionistes partiaux pour réécrire l'Histoire !

Eva R-sistons

Eva

  

     George-W-Bush.jpegcastro-affiche-png.png


Enfin Yahoo se décide à publier, 24 heures après (!)  un papier sur l'Etat d'urgence aux USA (certainement prélude ensuite, vous verrez,  à un Etat d'exception... qui deviendra permanent, c'est le but du NOM, et la grippette est le prétexte !), le voici :

Le président américain Barack Obama a déclaré l'épidémie de grippe A/H1N1 "urgence nationale", une décision qui permet à son administration de passer outre les réglementations fédérales dans la gestion de la maladie


La déclaration a été signée vendredi soir mais annoncée seulement samedi. Comparable à celle décrétée avant qu'un ouragan ne touche une région, elle permet à la secrétaire à la Santé Kathleen Sebelius de contourner les lois fédérales, en ouvrant notamment des centres de soins dans des écoles ou en accélérant la prise en charge des patients dans les hôpitaux.

Selon des responsables de l'administration américaine, cette mesure a pour but de permettre à l'ensemble du secteur de santé d'accélérer la prise de décisions au moment où celles-ci seront rendues nécessaires par l'évolution de l'épidémie.
La grippe A/H1N1 est plus répandue que jamais aux Etats-Unis, où elle a causé la mort de plus de 1.000 personnes, dont près de 100 enfants. D'après les autorités sanitaires, 46 Etats ont maintenant une activité épidémique généralisée.
"A l'échelle nationale, nous nous sommes préparés à tous les niveaux de gouvernement (...) grâce à des mesures sans précédent pour contrer la pandémie qui émerge", écrit Barack Obama dans sa déclaration. Selon le président américain, la pandémie continue d'évoluer, les taux de contamination augmentent rapidement dans certaines régions, et il existe donc une possibilité que "les ressources de santé soient saturées".

Le gouvernement américain avait initialement prévu que 120 millions de doses de vaccin contre la grippe A/H1N1 seraient disponibles à la mi-octobre.
Mais, en raison de retards de production, seules 11 millions de doses étaient disponibles mercredi, selon les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDCP). Le gouvernement espère maintenant disposer d'environ 50 millions de doses à la mi-novembre, et de 150 millions en décembre. AP
http://fr.news.yahoo.com/3/20091024/twl-grippe-a-h1n1-usa-obama-224d7fb.html

Eva : Je pense qu'il est intéressant de rappeler la chronologie du post en tête de cette parution: J'entends le dernier mot du Journal de 20 heures, très exactement juste le rappel des titres. Le Journal est fini, je veux entendre la vidéo. Rien, un grand carré noir. Je regarde sur Yahoo. Rien. Je regarde BFMTV, I Télé, rien. J'écoute France-Infos, rien. Toujours rien ! J'écris mon papier comme je peux pour avertir, et je regarde Google. J'ai Meyssan, de l'état d'urgence à l'état d'exception, et j'ai Bricmont. J'ajoute. Puis j'ai enfin le Journal de 20 h, une fois le post envoyé. C'est la Ie fois que je travaille dans ces conditions. Et avec ... un titre seulement ! 




                                                             NOM-t-te-mort.jpg 
 

     Etat d'urgence aux USA, vaccination, 1er novembre ...

Cela vient d'être annoncé sur FR2: http://info.france2.fr/grippe-mexicaine/Obama-proclame-un-état-d-urgence-sanitaire-aux-USA-58377451.html# Voilà, un pas est franchi qui confirme les indices les plus pessimistes sur cette vaccination. Les plus optimistes (ou plus naïfs) devront revoir leur copie ... Des cas mortels sont comptabilisés en Suède (4) suite à la vaccination. Restons rationnels: qu'est-ce qui justifie un état d'urgence pour une gripette que l'auteur de ces lignes a attrapé et dont il s'est remis tout seul sans consulter un toubib? Il est temps de faire preuve de discernement. Les faits parlent d'eux-même. Tout le monde dans la rue pour le 1er Novembre contre cette campagne de vaccination aussi stupide qu'inutile. La phase de contrôle/extermination de la population est déjà en route Bon courage à tous
http://www.alterinfo.net/Etat-d-urgence-aux-STATES_a38375.html

obama-armes.jpg

L'Etat d'urgence... vers la loi martiale ?
par une blogueuse de la région...

Bonjour,

L'urgence nationale a été déclarée par Obama hier soir, vendredi, en soirée.
Ce que ça implique c'est que les autorités et forces de l'ordre n'ont plus
à se conformer à certaines exigences, à certaines lois.  Toutes mesures
jugées pertinentes pour la "protection de la santé publique" seront mises
en place sans consultation parlementaire.  "L'état d'urgence nationale"
peut équivaloir à une déclaration de "loi martiale": les forces de
l'ordre et militaires prennent toutes les décisions et contrôle le pays.

Si les États-Unis déclarent l'état d'urgence, on peut s'attendre à la même
chose dans tous les pays du monde, dont le Canada et le Québec.  D'ici
quelques heures, ou quelques jours, nous pourrions tous être sous la loi
de la santé publique.

Pendant que je rédigeais mon message qui vous a été envoyé hier, le
"bunker" d'Obama prenait la décision d'imposer l'urgence sanitaire.  On
peut donc s'attendre à n'importe quoi et ce, à très court terme...

Il ne s'agit pas ici de paniquer, mais la connaissance nous donne ici une
longueur d'avance sur la réflexion et l'analyse de la situation: prévoir
que les écoles pourraient fermer bientôt, que des travailleurs seront sans
emploi, que certains autres seront retournés à la maison ou forcés d'être
vaccinés, que des travailleurs de la santé et des forces de l'ordre seront
réquisitionnés, etc.  On peut pousser la logique et prévoir aussi de
nombreuses révolutions civiles dans les grandes villes et donc, la mise en
place de contrôle routier.

La nourriture et les médicaments pourraient être des denrées essentielles
beaucoup plus difficile d'accès...

Alors, que celui qui a des oreilles entende!

Si, comme par magie, tout cela s'avérerait un feu de paille, nous pourrons
dire alors que nous avons agi avec sagesse et prudence.  Mais,
permettez-moi d'en douter!

Je vous invite à suivre intensivement les nouvelles afin d'être à l'affût
des mouvements de troupes!

À la grâce de Dieu!

Isabelle
webmaster@consciencedupeuple.com

________________________________________________


Etat d'Urgence aux USA, pourquoi? Etat d'Urgence aux USA, pourquoi?

Selon le CDC, les infections de grippe porcine ont déjà atteint un pic, et la pandémie s’essouffle. Le pic d'infection a été atteint à la mi-octobre, où 1 enfant sur 5 aux États-Unis avait déjà eu la grippe, a déclaré le CDC. Sur les presque 14.000 cas de grippe diagnostiqués pendant la semaine s’achevant le 10 Octobre 2009, 99,6% étaient de type A, et la grande majorité d’entre eux ont été confirmées en tant  que grippe H1N1.  
 
 (http://www.cdc.gov/flu/weekly/)  
 
 Bien que la pandémie H1N1 semble avoir passé le pic, le Président Américain, Barack Obama, a maintenant déclaré l’Urgence  Nationale concernant l’épidémie de grippe porcine. Quel est le raisonnement derrière une telle déclaration ? Selon la Maison Blanche, le scenario de crise a été conçu « pour permettre aux hôpitaux de gérer l’augmentation subite de patients » en leur permettant de contourner certaines lois fédérales.  
 
 http://www.naturalnews.com/infections.html
 
 Les lois d’urgence violent la déclaration des droits  
 
 Voila la version officielle, mais le vrai agenda derrière cette déclaration pourrait être bien plus sinistre. Déclarer l’Urgence Nationale donne immédiatement aux autorités fédérales de nouveaux pouvoir, extrêmement dangereux, qui peuvent maintenant être imposées par les armes, y compris :  
 
 • Le pouvoir de forcer la vaccination obligatoire contre la grippe porcine sur la population entière. (http://www.naturalnews.com/vaccinations.html)
 
 • Le pouvoir d'arrêter, de mettre en quarantaine ou « de transporter par la force»  quiconque refuse le vaccin de grippe porcine.
(http://www.naturalnews.com/quarantine.html)
 
 • Le pouvoir de mettre en quarantaine une ville entière et d'arrêter toute sortie et entrée de cette ville.  
 
 • Le pouvoir d'entrer dans toute maison ou bureau sans mandat de perquisition, et d’ordonner la destruction de tout biens ou structures considérées comme étant une menace de santé publique.
(http://www.naturalnews.com/health.html)
 
 • L'annulation effective de la Déclaration des Droits. Votre droit à un jugement en bonne et due forme, à être protégé contre les recherches et saisies de gouvernement, et votre de droit de garder le silence pour éviter l'auto-incrimination, sont tous nuls et non avenus sous la déclaration présidentielle de l’urgence nationale.  
 
 Rien de cela ne signifie que les agents fédéraux vont aller de porte à porte pour arrêter les gens, pistolet à la main, s'ils refusent le vaccin, mais ils pourraient s'ils le voulaient. Vos droits en tant qu'Américain n

e sont plus reconnus sous cette déclaration d’urgence nationale.
 
 Quelle urgence?  
 
 La déclaration de cette urgence nationale semble suspecte dès le début. Où est l'urgence ? Le nombre de personnes tuées par la grippe porcine aux Etats-Unis est bien plus faible que le nombre de personnes tuées tous les ans par la grippe saisonnière, selon des statistiques du CDC. Visiblement, Les gens ne meurent pas par millions du virus H1N1. La plupart des personnes ont juste des symptômes doux de grippe et quelques jours plus tard, vont très bien.  
 
 http://www.naturalnews.com/swine_flu.html
 http://www.naturalnews.com/CDC.html
 http://www.naturalnews.com/influenza.html
 
 Alors où est l'urgence ?  
 
 La seule urgence que je vois est l'urgence fabriquée par Big Pharma pour vendre plus de vaccins. En déclarant l’urgence nationale concernant la pandémie H1N1, Obama joue le jeu de Big Pharma.  
 
 http://www.naturalnews.com/Big_Pharma.html
 http://www.naturalnews.com/pandemic.html
 
 Je trouve curieux le timing de tout cela. Il y a deux jours, New York a abandonné ses efforts pour exiger la vaccination obligatoire des membres du personnel soignant. Ceci a été conçu pour désamorcer un grand nombre de protestations planifiés par des personnes soucieuses de leur liberté intellectuelle concernant leur santé, qui ne veulent pas que le gouvernement exige d’eux qu’ils s’injectent des produits chimiques dans leurs veines.  
 
 http://www.naturalnews.com/New_York.html
 
 http://www.naturalnews.com/health_care_workers.htm l
 
 Les manifestations prévues à New York auraient alimenté davantage la résistance parmi les travailleurs de la santé à travers le pays, et si ça continuait, le pays aurait connu une fronde nationale contre le vaccin de la grippe porcine. En abandonnant la vaccination obligatoire sous prétexte d’une pénurie de vaccins et en déclarant l’urgence nationale, notre pays et nos leaders nationaux ont stoppé toutes protestations et mis en place un mandat pro-vaccin en faveur de Big Pharma, qui peut être imposé par les armes.  
 
 http://www.naturalnews.com/027313_New_York_health_care.html
 
 Grand Pharma doit être content de tout ceci. Avec ces lois d’urgence en place, tout ce qui manque pour forcer la vaccination de la population entière est un plus grand approvisionnement en vaccins - ce qui arrivera en Novembre.

Traduction Alter Info  http://www.alterinfo.net/Etat-d-Urgence-aux-USA,-pourquoi_a38424.html
 
http://www.infowars.com/president-obama-declares-national-emergency-over-swine-flu-pandemic-but-why/ .


Crise-finie-affiche-ancienne-j.jpg

Octobre, une nouvelle phase dans l’effondrement économique

24 octobre 2009 (Nouvelle Solidarité) – Tous les indicateurs montrent qu’octobre 2009 signale le basculement dans une nouvelle phase de l’effondrement de l’économie mondiale.

Après la bulle de l’immobilier résidentiel, les banques américaines sont désormais menacées par la chute de l’immobilier commercial. Le magazine Fortune expliquait jeudi que la situation « est étrangement similaire à la crise des subprime », et qu’une « vague de saisies et de défauts de paiement sur les prêts pourrait déclencher un effondrement du marché des obligations structurées portant sur l’immobilier commercial ». L’immobilier commercial américain pèse 480 milliards de dollars sur les petites banques et les banques régionales américaines dont 106 ont déjà fait faillite depuis le début de l’année. La principale banque américaine pour les PME et les commerces, qui n’est pas une « petite » banque est sur le point de déclarer faillite et pourrait être le nouveau Lehman Brothers. Gardons aussi en tête qu’il y a encore 5 à 6000 milliards de dollars d’actifs toxiques detenus par les grandes banques américaines, sans compter les sommes bien supérieures en produits dérivés. Ce coup-ci, un nouveau renflouement par les autorités américaines (déjà 23700 milliards engagés) signerai la fin du dollar sur les marchés internationaux. Le dollar a déjà perdu 20% en 6 mois et est tombé cette semaine sous les 1,50 pour un euro. Dans son édition du 26 octobre, Business Week demande « Que va-t-il se passer si le dollar se crash ? », et répond « des guerres commerciales éclateraient, les banques surexposées s’effondreraient, et ce ne serait qu’un début ». D’autre part, Christian Noyer, le gouverneur de la banque de France a mis en garde cette semaine contre le risque systémique d’un effondrement du marché des CDS (Credit Default Swaps), une bulle spéculative de plus de 40 000 milliards de dollars. Dans le Financial Times d’hier, Gillian Tett cite un banquier jeune retraité demandant si « octobre 2008 n’était pas qu’une répétition générale pour le crash de la prochaine bulle ? ». Oui, ce n’était qu’un avant-goût, car la bulle est en réalité le système financier lui-même.

On dit toujours que lorsque un bateau s’apprête à couler, les rats quittent le navire. Eh bien l’on voit depuis quelques mois que les matières premières sont repartis à la hausse sans pour autant que l’activité économique soit repartie. Les spéculateurs se jettent à nouveau sur les matières premières jugées plus fiables que les produits financiers. L’or a pris 30% depuis le début de l’année, le pétrole est à nouveau au dessus des 80 dollars le baril, le cacao bat des records, le café aussi, etc.

Mais le plus révélateur est l’humain : le chômage repart à la hausse depuis la fin de l’été dans tous les pays « industrialisés » et les déficits budgétaires des Etats s’accroissent lourdement à mesure que les revenus fiscaux se réduisent, entraînant une austérité rampante.

www.solidariteetprogres.org

Partager cet article
Repost0
24 octobre 2009 6 24 /10 /octobre /2009 16:10

                       

Tous ensemble contre le vaccin de mort le 1er novembre Alerte blogueurs - Message à relayer partout


Comme vous devez sans doute le savoir, les conséquences de la vaccination dans le monde commencent à faire connaître leurs effets dramatiques.


En Suède 194 infirmières sont malades de la vaccination, et une est décédée d'une crise cardiaque après l'injection vaccinale. Elles étaient toutes en bonne santé avant la vaccination criminelle.


Aux USA, une jeune femme magnifique de 25 ans est atteinte de problèmes neurologiques irréversibles. Elle ne peut plus parler ni marcher normalement depuis sa vaccination.


Et nous ne connaissons pas tous ceux qui sont victimes actuellement dans le monde de la vaccination criminelle.


En France la vaccination obligatoire des militaires a été reportée.

Les militaires ont des suspicions sur le vaccin, et ils ont bien raison d'émettre des doutes sur l'innocuité de celui-ci.


Des millions de médecins dans le monde s'opposent à la vaccination et les Syndicats Infirmiers aussi. Nous recevons des témoignages de ces personnes tous les jours.


Les enfants seront vaccinés par force dans les écoles sans que vous ne soyez prévenus. Ils sont actuellement en train de ruser.


Certains établissements scolaires demandent aux parents de fournir le carnet de santé des enfants pour vérifier si les vaccinations sont à jour.


Le contrôle doit être effectué par des équipes mobiles de vaccination à partir du 5 novembre et en tout cas après les vacances de la Toussaint.


On vous ment sur la délivrance des AMM qui auraient été reçues par les laboratoires pharmaceutiques, car l'Afssaps se base sur des procédures prototypes antérieures, et sur des AMM déjà délivrées en 2005 pour le vaccin de la grippe aviaire (H5N1).


Nous vous demandons ne pas vous reposer sur les mensonges diffusés par les politiques et la presse, quant à ce que la vaccination ne sera pas obligatoire. On vous ment !


Nous vous demandons de ne pas vous reposer non plus sur les procédures en cours, car nous ne pouvons pas assurer à ce stade de l'avancée de la campagne de vaccination, que nous pourrons l'arrêter.


Jusqu'à présent nous avons tous écrit et diffusé des messages ou des vidéos sur Internet, et rien de tout cela n'a fait reculer le Gouvernement.


Nous vous demandons de vous mobiliser afin de marquer votre désaccord contre la dictature vaccinale qui nous est impoée par l'OMS et l'Etat, et de descendre dans la rue pour protester de manière pacifique.


Nous avons une occasion rêvée pour le faire. Celle de vous rassembler le Dimanche 1er Novembre 2009, le jour de la Toussaint, à 15 h (heure locale) dans toutes les villes du monde, pour enterrer "TOUS ENSEMBLE" le "VACCIN DE LA MORT".


Il nous faut alerter tous les syndicats divers, police, gendarmes, militaires, pompiers, médecins, infirmiers, salariés, etc..., les associations de parents d'élèves, associations diverses, groupements, particuliers, etc.... afin de nous mobiliser et de dire tous ensemble : NON AU GENOCIDE PLANETAIRE par le biais du VACCIN TUEUR !


Un leader américain vient de dénoncer lui aussi, le vaccin, comme étant une arme de destruction massive et de stérilisation.


Allons-nous laisser massacrer les nôtres sans rien faire ?


Nous vous laissons réfléchir sur cette question. Mais dans quelques jours il sera trop tard pour arrêter votre décision et la vaccination de masse.


Nous vous demandons de diffuser largement autour de vous la présente newsletter, car nous devons être nombreux à nous rassembler avant qu'il ne soit tard.


Rappelez-vous que vous n'êtes pas des moutons, ni la propriété de l'OMS et de l'Etat, mais que vous avez la FORCE en vous et les moyens de vous opposer à la dictature sous toutes ses formes !


Les gouvernements ne pourront rien faire sans la volonté des Peuples du Monde !


TOUS ENSEMBLE ARRETONS LA VACCINATION CRIMINELLE ET LE GENOCIDE PLANETAIRE !


En nous mobilisant pour nos enfants et pour tous les peuples du monde, nous aurons l'occasion de leur dire que nous les "AIMONS" et que nous ne voulons que le meilleur pour eux !


Ne soyons pas les complices silencieux de ce crime de génocide planétaire !


Bien cordialement.

Mirella Carbonatto
blog SOS-JUSTICE

Pensons à nos enfants, aux générations futures !
Animations GRATUITES pour votre messagerie - par IncrediMail! Cliquez ici!




Un « Non » européen au vaccin H1/N1

 Nous ne pouvons pas ne pas vous faire suivre ce "point de vue d'actualité" écrit par notre amie Sylvie SIMON, qui, dans tous les livres qu'elle a écrit sur le sujet des vaccinations a toujours fait preuve d'une grande indépendance d'esprit et d'une clarté remarquable ! Très amicalement Tal et Johanne

Un « Non » européen au vaccin de la grippe A
 
Malgré les pressions médiatiques et gouvernementales, la plupart des pays européens refusent la vaccination de troupeau qu’on veut leur infliger.

L’Allemagne a été scandalisée d’apprendre qu’Angela Merkel et les ministres de son gouvernement, tout comme ses forces armées, recevraient un vaccin sans adjuvants, alors que les citoyens auraient droit à un vaccin contenant du squalène et du thimerosal à base de mercure.

Le 19 Octobre 2009, le magazine allemand Spiegel a publié un rapport accablant sur les dangers des vaccins contre la grippe porcine et ses adjuvants. Le journal annonçait que la campagne de vaccinations de masse qui devait coûter 600 millions d'euros allait s'effondrer au fur et à mesure que s’exprimerait ouvertement la rébellion des médecins, des experts en pharmacologie et même de certains politiciens. La semaine dernière, Dieter Ludwig, président de l’Agence allemande des médicaments confiait au Spiegel que les autorités de Santé étaient de connivence avec l’industrie pharmaceutique.

Le Dr Angela Spelsberg, membre du « Transparency International », principale organisation de la société civile de lutte contre la corruption, a déclaré que de nombreux membres de la Commission permanente des Vaccins ont des liens financiers avec l'industrie pharmaceutique, certains étant impliqués dans les essais cliniques, d'autres payés pour faire des conférences sur la vaccination. « Que le gouvernement puisse exposer la population à des vaccins dangereux est une situation qui ne peut continuer », a-t-elle précisé, en ajoutant qu’il est scandaleux que l'immunité ait été accordée aux compagnies pharmaceutiques.

Il faut savoir que l'EMEA (Agence Européenne des Médicaments) est financée aux 2/3 par les compagnies pharmaceutiques, donc subordonnée aux conseils d'administration des firmes et non au conseil d'administration de la santé publique de la Communauté Européenne. 

Alors que la grande majorité de leurs voisins scandinaves ont affirmé qu’ils n’étaient pas intéressés par ce vaccin, au Danemark, sur les 360 000 officiers de police, infirmières, médecins et autres personnages considérés comme importants par leurs positions officielles et choisies comme premiers receveurs du vaccin, 30 % seulement ont accepté de se rendre aux convocations de vaccination.

En Suède, selon le quotidien Dagens Nyketer, journal du matin suédois le plus diffusé, le nombre de cas rapportés d’infirmières qui sont tombés malades après la vaccination contre la grippe porcine s'élèverait à 190. L’une d’entre elles est décédée après l'injection, mais, évidemment : « aucune relation directe avec l'injection n'a été établie ».

Le rejet du vaccin est aussi important aux Pays-Bas où deux tiers des infirmières ont refusé d’être inoculées contre le virus A.

En Finlande, le matraquage médiatique en faveur de la vaccination contre la grippe A est aussi important qu’en France. Ros-Marie Ölander, du ministère de la Santé publique, ardent défenseur de toutes les vaccinations, multiplie ses interventions propagandistes sur la chaîne YLE news de la télévision Finnoise, sans jamais être confrontée à un contradicteur. Il en est de même des journaux qui se contentent d’interviewer le même interlocuteur, en évitant tout opposant, sur l’efficacité et l’innocuité du vaccin contre la grippe A.

Aussi, avons-nous été surpris par les résultats des deux derniers sondages qui ont tous deux recueilli le même résultat, soit 75 % de « non » au vaccin. L’un était mené par Helsingin Sanomat Gallup sur 12 000 personnes, l’autre sur plus de 16 000 personnes, par Ilta-Sanomat.

Ce résultat est en effet stupéfiant étant donné qu’il n’y a jamais eu de véritable débat, que les citoyens n’ont eu droit qu’à une information parfaitement orientée. Cette attitude citoyenne tend à prouver que les Finnois pensent par eux-mêmes au lieu de laisser les autres penser pour eux.
 
En France, la situation est moins nette, bien qu’elle s’améliore chaque jour. Un sondage révèle à présent que 65 % des Français « pensent » qu'ils n'iront pas se faire vacciner, mais 42 % seulement en sont « certains ».

Parmi les médecins libéraux, dont 400 ont été sondés mi-septembre par Le Quotidien du médecin, la moitié se dit prête à se faire vacciner, mais la proportion est plus élevée chez les généralistes (61 %). Quant aux infirmières, ayant payé un lourd tribut à la vaccination contre l’hépatite B, elles ne sont que 26 % à y être favorables.

Ces sondages ont évidemment troublé nos pouvoirs publics qui ont passé commande pour des millions de doses qui risquent de ne servir à rien, mais notre ministre de la Santé « ne peut imaginer » que la majorité des médecins refuseront de « prendre leur responsabilité ». Je pense qu’elle risque d’avoir une très mauvaise surprise. Dans ce cas, elle imputera cet échec à « la bêtise et l’ignorance véhiculées par un certain nombre de groupuscules » qui font circuler sur Internet « des messages nocifs et malfaisants » contre la vaccination.

Toutefois, la contre-attaque n’a pas tardé. Tout d’abord, le Conseil national de l’Ordre des médecins (CNOM) a rappelé aux médecins que leur participation active aux actions de santé publique est « un devoir déontologique ». Il leur a ainsi demandé de se faire vacciner contre la grippe A, d’inciter leurs patients à se faire vacciner et les a également encouragés à être vaccinateurs.

Remarquons qu’au début de cette campagne, notre ministre de la Santé a annoncé que les membres du gouvernement ne seraient pas vaccinés en priorité, cédant leur place aux personnes à risque tant que toutes les doses de vaccins ne seraient pas livrées. Quel bel exemple de sacrifice et de générosité !

Mais, comme apparemment ces exhortations se sont montrées inefficaces, les pouvoirs publics ont joué la carte de l’émotion, toujours payante à travers le monde. Ils ont mis l’accent sur le décès d’un bébé de 11 mois, hospitalisé à l'hôpital Necker à Paris depuis vendredi, « décédé de la grippe A /H1N1 dans le service de réanimation pédiatrique. » Il est évident que cet accident ne peut que relancer la vaccination auprès d’un public inquiet. Mais la plupart des médias se sont bien gardés de signaler que l’enfant avait « un terrain sous-jacent d'atteinte cardiaque très sévère diagnostiqué dès l'âge de trois mois », comme l’a déclaré le professeur Philippe Hubert, chef du service de réanimation pédiatrique de l'hôpital Necker. L'enfant avait « une maladie du myocarde […] qui ne pouvait qu'évoluer défavorablement, à une vitesse qu'on ne connaît pas. », a ajouté le Pr Hubert. Il s'agit du premier décès concernant un bébé en métropole.

Déjà, à la mi-septembre, un bébé de 18 mois était décédé en Martinique des suites de la grippe H1N1. Or, il présentait déjà une pathologie congénitale lourde. Mais cela n’a pas empêché Pierre Carli, président de la communauté médicale de Necker, de signaler que le décès intervenu le 18 octobre « nous rappelle que la grippe tue et qu'elle va tuer ».

De toute manière, même en occultant les diverses pathologies des sujets décédés de « la grippe A », il y a eu à travers le monde quelque 8 740 décès au cours de l’année entière, alors que selon l’OMS, la
grippe ordinaire, dont on parle très peu excepté au moment où « le nouveau vaccin contre la grippe » vient de sortir, tue annuellement environ 500 000 personnes sans déclancher d’hystérie.

Dès le mois de novembre, après les vacances scolaires, nous pourrons vérifier si la population française pense par elle-même à l’instar de ses voisins européens, où si le fait de vivre au pays de Pasteur nous fait oublier la raison et perdre notre bon sens inné.
 
Sylvie Simon
tal@santeglobale.info



                                                               



A mes lecteurs:

Voyez tout ce que j'ai ajouté dans le précédent post, notamment la guerre civile de Sarkozy - Eva


_________________________________________________________________________________________ .



Roselyne Bachelot, démissionnez !



Et si un ministre balance un milliard et demi de l'argent
des Français à Big Pharma pour une soi-disant "protection"
que la majorité des Français ressent comme un poison!

N'est-ce pas là un comportement de groupuscule?

Et pourquoi le peuple préfère-t-il croire les "groupuscules" sur Internet, plutôt que de croire le discours télécommandé du groupuscule gouvernemental? Le peuple est-il totalement privé de discernement? Alors, pourquoi a-t-il le droit de vote?

Et pourquoi ne voterait-il pas contre le vaccin? Pourquoi le ministre, ex visiteuse médicale, habituée à faire la promotion des médicaments chimiques et des vaccins, saurait-elle mieux ce qui est bon pour les Français que les milliers de médecins et de professionnels de la santé qui dénoncent la vaccination en générale et le vaccin H1N1 en particulier?

Pourquoi le gouvernement semble-t-il être le seul à ne pas connaître l'argent colloïdal, le chlorure de magnésium, la ravintsara, le tea-tree, le zapping, etc., etc.?

Artemisia Collège vous informe:

<<Bien écouter l'aveu à 1 mn 50:

"C'est vrai qu'à certains moments,
on a pu laisser le champ libre..."

sous entendu qu'on ne le laisse plus...
0
http://www.dailymotion.com/video/xavuqx_mobilisation-generale-vaccination-h_news (6 mn)

 
Roselyne Bachelot, votre plan a échoué,
vous ne pouvez plus, désormais,
que "passer en force"
ou... DEMISSIONNER
!
.
Malgré vos moyens, vos milliards, votre presse servile, vos mensonges patents, vos tromperies multiples, vos manipulations... puis le scandale de ces vaccins "spéciaux", réservés à l'élite (les autres, les toxiques, ceux avec effets secondaires dramatiques, pour "le bon peuple"), scandale révélé en Allemagne (mais comme les mêmes mesures dictées par l'OMS sont appliquées partout...), oui, malgré cela, vous avez heureusement échoué lamentablement dans votre basse besogne (voir les autres sujets plus bas).
.
Et voilà qu'à présent, vous reconnaissez que vous avez la volonté de nous faire taire, nous qui n'avons, contrairement à vous, AUCUN intérêt dans cette affaire, autre que de protéger notre vie! Vous reconnaissez implicitement être pour quelque chose dans le sabotage du site d'Artémisia Collège.
.
Roselyne Bachelot, le reportage d'Arte a bien montré votre collusion avec le monde pharmaceutique (voir ci-après), nous, nous montrons depuis des mois que cette opération n'a rien à voir avec la santé publique, et voilà qu'à présent, vous dites tout faire pour nous faire taire, nous qui avons de si faibles moyens d'expression... Alors oui, Roselyne Bachelot, pour tout cela, vous êtes démasquée et devez démissionner!
..
.
Roselyne Bachelot, démissionnez, pour sauver la face, pour la santé publique et pour la liberté d'expression, ET SURTOUT, POUR NE PAS AVOIR A EN VENIR A DES LOIS D'EXECEPTION, seul moyen désormais de mettre au pas la population récalcitrante.
.
A moins que vous trouviez encore on ne sait quelle manœuvre sordide, pour appliquer ce plan criminel!
Vous ne trompez plus personne,
vous ne faites même plus illusion,
alors, PARTEZ
!
*
.
*Nous savons que vous n'êtes qu'une exécutante, et que vous serez remplacée... mais un peu de panache, puisqu'il ne reste plus que cette issue honorable... Est-ce encore trop demander?
.
 
Un dernier point, vous avez qualifié publiquement l'urgentiste Dr Patrick Pelloux de salopard...
 

"Grippe A, un virus fait débat"


A voir ou à revoir le 23.10.2009 à 09h55 et le 31.10.2009 à 10H40
.
Où vous comprendrez que l'OMS, nos gouvernements et la recherche médicale, sont infiltrés par un ramassis de crapules, une clique corrompue, à la solde des laboratoires.>>
.
- Fin de citation -


Source: http://vivresansogm.org/topic/index.html

http://vivresansogm.org/archivesartemisi/index.html

http://artdevivresain.over-blog.com/article-bachelot-demission--38080563.html


liste complète .

Partager cet article
Repost0
23 octobre 2009 5 23 /10 /octobre /2009 20:33

                                            femme--nue--belle-.png

                                                         
De la mort à la vie,
                                                par Eva R-sistons


Mes amis,

Ce qui nous attend sur les plans économique et financier n'est pas réjouissant. La faillite de l'Amérique va entraîner une onde de chocs planétaire, qu'elle amortira cyniquement en faisant fonctionner la planche à billets qui ruinera nombre de pays. Loin d'être finie, la crise commence, aux effets dévastateurs. Et cette crise, au départ financière, est devenue économique et sociale. Gare aux dommages collatéraux ! La colère des peuples floués par le capitalisme aujourd'hui bien moin d'entreprise que financier, boursier, spéculatif, va éclater un peu partout.

Car la crise, les Médias se gardent de vous le dire, est celle du capitalisme, et d'un  capitalisme devenu fou. Des fortunes colossales s'édifient,  et sur le dos des peuples de plus en plus pressurés (même pour renflouer... les banques !), et toujours plus privés de leurs droits sociaux les plus élémentaires.

Tout est remis en cause, notre style de vie, nos moyens d'existence, nos emplois (supprimés, délocalisés, précarisés, flexibilisés...), et ce n'est qu'un début. La Droite est aux commandes en Europe, et les rares gouvernements de Gauche doivent s'aligner ou se démettre. Tapis dans l'ombre, le Nouvel Ordre Mondial d'une gourmandise indécente, insatiable, tire les ficelles. Son but est d'engranger toujours plus de bénéfices, et tant pis si les peuples sont sacrifiés. Pour les Décideurs, ils n'existent pas. Et je sais de quoi je parle: Mon milieu d'origine est la Haute Bourgeoisie (je ne suis pas responsable de ma naissance, mais de ma vie d'adulte, au service de la Justice et de la Paix). Certes, ma mère était Russe et fréquentait plus ses compatriotes que les Français, mais j'ai fait ma scolarité au célèbre Cours Hattemer, entre autres, et j'ai côtoyé de très près la fine fleur de l'aristocratie, de "l'Elite", dans mon enfance. Et je peux vous dire  que celle-ci est complètement  déconnectée du réel, elle vit en quelque sorte dans une "bulle" - un mot que vous connaissez bien, désormais, depuis que la financière a éclaté.  Pour vous faire comprendre la chose, je vais illustrer par un exemple.

Un soir de Noël, ma soeur en séjour chez moi (elle habite l'Allemagne) a décidé de m'accompagner... servir la soupe aux clochards. Elle a choisi ses vêtements les plus simples, qui pourtant avaient la grâce de ceux qui portent une griffe,  et comme il faisait très froid, elle a mis son manteau... de fourrure, un vison ranch (ou je ne sais quoi, ma soeur et moi c'est le pôle Nord et le pôle Sud). Je lui ai fait remarquer que c'était fort déplacé, elle a paru surprise, bref je lui ai filé un de mes manteaux que j'ai coutume d'acheter, moi, à Emmaüs ou ailleurs, et ma foi on trouve des choses superbes. De toute façons, tout est dans l'art de porter les choses... Quant à la soirée, j'ai eu l'impression que ma soeur était là comme on va dans un zoo. Pour contempler les bêtes curieuses que je servais...

Ceci pour dire que dans un certain milieu, on est complètement coupé du réel. Souvenez-vous de Louis XVI: "Ils n'ont pas de pain ? Qu'ils achètent des brioches !" Le bon roi Louis XVI paya son  manque de clairvoyance sur l'échafaud.

Or, les maîtres du Nouvel Ordre Mondial qui président à nos destins, sont ainsi: Ils se fichent pas mal des conséquences de leurs actes, et tant pis si les peuples doivent être le marche-pieds de leurs fortunes indécentes, tant pis s'ils doivent être sacrifiés et finir suicidés ou étouffés sous les ruines de leur maison bombardée, comme à Gaza, au Liban, en Irak, en Afghanistan, au Pakistan, etc, etc. Les Occidentaux ne terminent même plus une guerre avant d'en commencer une autre !  

                                    temp-te.jpg
 

Et c'est ainsi qu'ils ont programmé la crise pour leur bon plaisir, comme ils décrètent les guerres, d'un claquement de doigts (ma mère appelait sa "bonne" d'un claquement de doigts, et il fallait qu'elle arrive aussitôt, je souffrais de la voir humiliée), et ils ont décidé de supprimer nos emplois, de les délocaliser, de les flexibiliser, et ils ont décidé en même temps de détricoter tous les programmes sociaux, toutes les législations encore favorables aux travailleurs, tous les services publics, et ils ont décidé de supprimer les activités industrielles comme rurales et donc nos usines comme nos villages, tout en nous imposant des OGM coûteuses ruinant notre santé, et ils envoient des pandémies réductrices de population comme le Sida, et ils osent même transformer des pays en champs de ruines pour le plaisir juteux, ensuite, de les reconstruire, avec des Rumsfeld et des Bush apôtres du Bien et de la Démocratie...

Bref, nous n'avons rien à attendre d'eux, que le pire. C'est pourquoi, je le répète, devenons tous journalistes et informons partout où nous le pouvons, constituons des Collectifs de résistance prêts, comme en Belgique victorieusement, à poursuivre en Justice les malfaiteurs à la tête du monde, et refusons de participer à leurs guerres sales et cupides ou refusons de devenir les cobayes de leurs multinationales de mort.

 On nous promet le pire, dépression planétaire ou hyper-inflation, alors organisons nous comme nous pouvons. Préférons l'habitat rural à l'habitat urbain, investissons si nous le pouvons dans la terre, préparons-nous à l'auto-subsistance, à cultiver de façon naturelle nos lopins de terre. Et limitons notre consommation, en particulier à base de produits chimiques. Vous n'avez pas les moyens d'acheter ou de louer un logement ? Soyez inventifs ! Procurez-vous par exemple un vieux fourgon et aménagez-le pour y vivre...


                                         agric-ancienne.jpg

Puisque les Décideurs ne se soucient pas de notre sort, du Bien commun, puisqu'ils ne gèrent pas les ressources et nos vies en bons pères de famille, organisons notre vie le mieux possible, et pour cela il faut faire preuve de la plus efficace des qualités: La créativité ! Soyons lucides, ne nous faisons pas avoir et soyons prêts à déjouer leurs plans maléfiques. En refusant de servir de chair à canons pour le bonheur des multinationales , par exemple, et s'il y a une guerre, retournons à notre profit la remarque de la va-t-en guerre sioniste Marie Drucker: Puisque la guerre cesse quand les femmes s'arrêtent de travailler à l'arrière, pendant paraît-il plus de vingt mn,  eh bien, refusons d'être les artisans de notre malheur, refusons de contribuer à la disparition de nos hommes !

Notre société est mortifère, les Décideurs, désoeuvrés et cyniques, vénèrent Mâmon et Satan, opposons leur notre inventivité, notre amour de la vie, notre fraternité universelle, notre joie envers et contre tout, et... cessons de faire leur lit en votant pour eux ou en acceptant d'être leurs esclaves au travail ou à la guerre ! Faisons la grève générale ou au moins celle de la consommation, et leur bel édifice s'écroulera...Et encore une fois, si on doit aller en prison, qu'on y aille tous et ils seront les premiers embêtés... Il n'y aura plus personne pour  faire tourner l'économie ou pour cirer leurs pompes, et les prisons éclateront sous le nombe de leurs hôtes ! 

Bref, résistons à l'intolérable.  Mais avec le sourire, la vie est si belle ! Et par exemple, j'écoute un Opéra... N'est-ce pas le moyen d'atteindre des sommets de bonheur, là où on est, comme on est ???

Cordialement à tous, votre Eva

A lire : http://www.ecotidien.fr/2009/10/votre-jardin-en-ville/
http://www.ecotidien.fr/2009/10/le-sel-au-secours-du-pouvoir-dachat/
http://www.ecotidien.fr/2009/10/ma-voiture-me-rapporte-150-euros-par-mois/
http://www.ecotidien.fr/2009/10/le-sandwich-a-1-euro-goutu-pouvoir-achat/
http://www.ecotidien.fr/2009/10/arrondir-ses-fins-de-mois-je-fais-de-la-figuration-en-tele/
http://www.success-stories.fr/idee-entreprise/restaurant-low-cost-menus-de-crises-217


                                              femme-dansant-dessin.jpg

 
                            Ce qui nous attend,
                      avec la Chronique Agora


On n'a pas affaire à une récession "normale". Nous vivons une DEPRESSION. Et les dépressions suivent des règles différentes.

La situation mondiale n'a jamais été si grave depuis 1929. Les gouvernements de la planète -- la France y compris -- affirment qu'ils peuvent inonder les marchés d'argent... en commençant par les banques. Mais même si tous ces milliards remotivent les prêts des banques, à qui vont-elles prêter cet argent... et pour quoi faire ?

Le CAC 40 a perdu 42% en un an. L'économie ralentit : en France, on est entré dans la pire récession depuis 1975 au moins, avec une croissance qui devrait être inférieure à -3% en 2009 -- et ce chiffre a été révisé à la hausse trois fois depuis l'automne 2008.

Le déficit public devrait atteindre -- voire dépasser -- les 100 milliards d'euros. On a enregistré 17% d'augmentation de faillites d'entreprises françaises en 2008. L'automobile, qui représente un emploi sur 10 en France, est particulièrement touchée. Le gouvernement promet son aide et parle de mettre en place des mesures de soutien, fiscales, budgétaires, etc... mais vu le succès des précédentes mesures, qui peut dire si celles-ci fonctionneront ? Imaginez les dégâts si un dixième de la main d'oeuvre française devait se retrouver au chômage !

Et même sans les problèmes de l'automobile, on comptait 217 000 chômeurs de plus sur l'ensemble de l'année 2008. En janvier dernier, on a même enregistré un pic record de +4,3% en un mois... et à l'heure où j'écris ces lignes, ce sont pas moins de 2,38 millions de Français qui sont au chômage (Officiellement. En réalité, 4 millions 5 - Eva).

Au sein de l'Union européenne, ce n'est pas mieux : l'Allemagne et la France, les deux "locomotives" de l'Union luttent... Mais du côté de pays plus petits, comme les ex-républiques des pays de l'Est, ou encore l'Espagne et l'Irlande, c'est une véritable débâcle. Comme ce qui s'est passé en Islande, ces états frôlent la faillite. Les Etats-Unis doivent renflouer leurs banques ? La France et l'Allemagne, en vertu de la solidarité européenne, pourraient se retrouver à renflouer des pays tout entiers !

Dans de telles conditions, à quoi voulez-vous que serve un n-ième plan de relance ?
Le problème, c'est un excès de DETTE. La dette publique... la dette privée... toutes sortes de dettes.

Et cette dette a beau être concentrée aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne, elle affectera le monde entier. Le CAC 40 a déjà perdu 41% par rapport à ses sommets de 2008. Et comme nous le verrons dans quelques lignes, le pire reste à venir.

NOUS AVIONS PREVU L'EFFONDREMENT DES SUBPRIME, LA CRISE BANCAIRE ET LA HAUSSE DE L'OR : SUR QUOI AURONS-NOUS RAISON AUJOURD'HUI ?

(..) Dès 2004, par exemple, j'écrivais dans le livre L'inéluctable faillite de l'économie américaine que le système consistant à baisser les taux pour alimenter la consommation par le crédit facile et l'injection de liquidités ne pouvait que mener au désastre :

"Le capitalisme de consommation américain est condamné [...] Les tendances qui ne pouvaient pas durer sont en train de s'achever. Les consommateurs ne peuvent pas continuer à s'endetter. La consommation ne peut pas continuer à prendre une part de plus en plus importante du PIB. Les investissements en équipements et les bénéfices ne peuvent pas tomber beaucoup plus bas. Les étrangers ne continueront pas à financer les excédents de consommation des Américains [...], du moins pas au cours actuel du dollar". (..)

"Un krach du marché boursier s'accompagnerait des lamentations habituelles. Mais un krach de l'immobilier serait bien pire. Les ménages en sont arrivés à compter sur la hausse du rapport prêt-valeur de leur maison pour rester solvables. Privés de cette hausse, ils n'auraient plus qu'à épargner et réduire leur consommation. Ce qui conduirait à (..) la récession, au chômage, aux faillites, aux saisies et à la chute des prix".

La suite devait nous donner raison (..)
Mais tout cela... ce n'est que de l'histoire. Du passé. Ce que vous voulez savoir... c'est ce qui va se passer demain. 

(..)  Le pire est loin d'être passé. En fait, le pire, ce sera lorsque les Américains se débarrasseront de leurs dettes... d'une manière que Charles de Gaulle avait prévue dès les années 60. Selon lui, les Américains profitaient d'un "privilège exorbitant" parce qu'ils pouvaient rembourser leurs dettes simplement en imprimant plus de dollars.

 
LE VILAIN SECRET DU GOUVERNEMENT AMERICAIN

En 2009, le gouvernement américain devrait emprunter 2 500 MILLIARDS de dollars -- qui viennent s'ajouter à 500 milliards l'an dernier. Et à une dette nationale de plus de 10 000 milliards de dollars.

La dette est si gigantesque... et grandit si rapidement... que le gouvernement US a du mal ne serait-ce qu'à payer les intérêts. Et si vous imaginez qu'il va pouvoir rembourser ses précédents prêts... vous allez être très déçu. C'est une véritable "arnaque en pyramide" (..) de plus de 20 000 milliards de dollars.

Mais les Américains ne sont pas idiots. Ils savent qu'ils ne peuvent pas financer cette sorte d'emprunts éternellement. S'ils essayaient, cette immense demande d'argent ferait certainement grimper les taux d'intérêt -- ruinant ainsi leurs efforts. En fait, les prêteurs étrangers réduisent déjà leurs engagements ; la proportion de dette US entre des mains étrangères chute rapidement.

Mais les Américains ont un vilain petit secret -- et réservent une bien mauvaise surprise aux investisseurs qui ne se doutent de rien. En toute discrétion, la Réserve fédérale (la banque centrale des Etats-Unis) s'est vu accorder le droit de prêter de l'argent directement au gouvernement américain. Mais où la Fed va-t-elle le trouver, cet argent ? 

(..) Le 27 janvier 2009, le Wall Street Journal a découvert le pot aux roses :

"Dans la mesure où elle ne peut plus baisser ses taux, [la Réserve fédérale US] a commencé d'imprimer de l'argent dans les faits pour tenter de soutenir l'économie". 

(..) le gouvernement américain avale des milliers de milliards de dollars pour essayer de dépenser jusqu'à sortir de la dépression. De l'argent sain. De l'argent malsain. De l'argent intelligent. De l'argent idiot. Ces sommes gigantesques sont littéralement aspirées des mains de leurs propriétaires (..)


D'ABORD, LAISSEZ-MOI VOUS EN DIRE PLUS SUR LES CATASTROPHES FINANCIERES QUI NOUS ATTENDENT...

Fin janvier 2003, par exemple, alors que tout le monde ne jurait que par la reprise de l'économie mondiale, il vous aurait parlé de la future remontée de l'or et du long et lent déclin du dollar...

Toujours en 2003, en février, cette fois-ci, il aurait attiré votre attention sur la Chine et sa croissance spectaculaire. A l'époque, la majorité des investisseurs restait frileuse sur l'Empire du Milieu..

Dès 2006, il aurait vu venir la baisse de l'immobilier aux Etats-Unis... et la spirale infernale qu'elle déclencherait à l'été 2007, dont les conséquences ont atteint un point culminant à l'automne 2008 : crise des subprime, crise du crédit, faillites en série chez les particuliers comme chez les entreprises, krach boursier, crise des valeurs financières...

Toutes ces prédictions se sont vérifiées.

(..) Et maintenant ?

En ce moment, quelques grandes tendances se dessinent qui font peser une lourde menace sur la France.

Par exemple :

Quel sera l'impact de l'effondrement économique et financier global auquel nous nous attendons actuellement ? Bizarrement, les Américains sont la principale cause du problème, mais ils pourraient être moins affectés que nous. Eh oui, même si leur économie est mise à mal en ce moment, ils peuvent corriger le problème... à nos dépens : il leur suffit d'effacer leur dette en imprimant toujours plus d'argent -- et ils ne s'en priveront pas, même si cela a toutes les chances de laminer le système financier et monétaire mondial. Dans un instant, je vous dirai pourquoi nous sommes particulièrement vulnérables.

Les plus vulnérables de tous seront les retraités et tous ceux qui s'apprêtent à partir bientôt à la retraite. Parce que comme vous le savez, notre système de retraites est au bord de la faillite. Et quand celle-ci sera déclarée, le gouvernement n'aura pas d'autre choix que de réduire radicalement les chèques des retraites. Si possible en noyant le poisson par des tours de passe-passe dont il a le secret et sans nous le dire clairement. Et ça ne se passera pas dans sept ou dix ans comme certains experts le disent... cela viendra beaucoup plus vite qu'on le croit ! Je vous dirai comment.

Les conséquences de la crise sur la Chine seront gigantesques. En ce moment, il y a 20 millions d'ouvriers Chinois qui cherchent de l'emploi...

C'est pourquoi la crise économique pourrait causer une véritable révolution dans le pays. Est-ce que cela remet en cause l'ascension de ce géant ? Jusqu'où la Chine peut-elle chuter ? Connaîtra-t-elle une reprise dans les mois qui viennent, et si oui, comment en profiter ?

Qu'en est-il des autres pays émergents ? Comment le paysage économique et social français sera-t-il affecté ? Je vous le dirai tout à l'heure. 

(..) Voyons de plus près ce qui nous attend : 

 
LE SYSTEME FINANCIER MONDIAL S'EFFONDRE

La richesse de la France tient à sa capacité à exporter des produits à haute valeur ajoutée : des Airbus, des satellites, des produits de luxe, de l'agro-alimentaire, du vin. Autre grande source de richesse pour la France : les touristes. Or les Louis Vuitton, Moët-Hennessy, PPR et les autres ont été gravement touchés par la crise financière de ces derniers mois. Mais ce n'était qu'un avertissement : la vraie crise est devant nous...

Qu'en sera-t-il quand les touristes déserteront la France ? Qui viendra quand il n'y aura plus d'argent à dépenser, qui achètera notre champagne ? Nos avions Rafales ? Qui assistera à nos défilés de mode haute couture ? Personne. Les restaurants et les hôtels seront vides et l'argent cessera de circuler.

Résultat : bientôt, l'afflux de nouveaux chômeurs aura vidé les caisses de l'Etat.


Quel rapport entre la France et les Etats-Unis ?

Les Américains sont les plus gros consommateurs au monde. Lorsqu'ils arrêtent d'acheter, le monde entier est concerné. C'est exactement ce qui est en train de se passer en ce moment même. Les consommateurs américains sont enlisés dans leurs dettes : privée de ce moteur essentiel, l'économie mondiale est paralysée.

Mais qui est vraiment le grand perdant ? Leur banque centrale, la Réserve Fédérale, a prouvé qu'elle était prête à tout pour empêcher le pays de sombrer. Elle ira jusqu'à faire marcher sa planche à billets pour "effacer" la dette américaine -- ce qui réduira à néant la valeur du dollar (et le système monétaire mondial, mais c'est une autre histoire...).

Les Asiatiques aussi seront vite sur pied. Ils savent produire très bon marché. Bien meilleur marché que la France -- et c'est elle qui risque de souffrir le plus. En effet, la France produit des biens de luxe tels que le vin, la haute couture, bref, tout ce que les gens aiment acheter lorsque les temps vont pour le mieux, mais dont ils peuvent se priver quand c'est nécessaire.

Je dois également vous avertir que l'époque n'est plus au luxe et à l'ostentation. Même ceux qui ont de l'argent ne veulent plus le montrer. Le monde entier se retourne contre les riches... contre la consommation... et contre le type même de produits dont la France est spécialiste !

Tout ça vous semble difficile à croire ?

Peut-être. Mais bien des prédictions de nos analystes il y a quelques années paraissaient difficiles à croire aussi. Pourtant, elles se sont vérifiées, et souvent de façon spectaculaire.

Par exemple :

Dès 2000, nos spécialistes avaient repéré l'effervescence qui régnait sur le secteur des
dot.com. Nous avons su prévoir que la situation se développerait en bulle affectant tout le marché, et qu'elle s'accompagnerait de malversations financières et comptables du type Enron, Parmalat, etc. Et contrairement aux soi-disant experts qui affirmaient que nous étions entrés dans une "Nouvelle Ere" de prospérité éternelle, nous savions que cette bulle finirait par éclater, entraînant la perte de milliards de dollars et la ruine de millions de petits épargnants.

Nous avions également prévu de longue date le déclin du dollar US. A la naissance de la monnaie unique européenne, il fallait 0,8 $ pour acheter un euro ; à l'heure où j'écris ces lignes, il faut plus de 1,27 $. Mais en 2002, personne ne pensait voir le dollar perdre la moitié de sa valeur en quelques années. Personne... sauf nous. Nous avions vu clair dans le jeu de la Réserve fédérale ; alors que tout le monde chantait les louanges d'Alan Greenspan puis de Ben Bernanke, nous savions que leur politique ne pouvait que détruire le dollar... ce dont l'euro -- et d'autres devises mondiales -- ne pourrait que profiter !

Bien avant qu'elles ne fassent la couverture des journaux financiers, nos spécialistes se sont intéressés aux matières premières : le pétrole, bien entendu, mais aussi les métaux précieux, les métaux industriels, le béton, le charbon, l'uranium... Entre la consommation fiévreuse de l'Occident et la croissance exponentielle de la Chine et de l'Inde, les besoins en ressources naturelles ne pouvaient que connaître une véritable explosion, comme nous l'avions anticipé.

(..) Je vous parlais de l'émergence de l'Inde et de l'influence qu'elle a sur les marchés occidentaux.

(..) L'or, en revanche, a connu une ascension foudroyante : de 250 $ à la fin de l'année 99... il est passé à plus de 1 000 $ en 2006. Actuellement à plus de 900 $, sa hausse est loin d'être terminée, et la Transaction de la Décennie a encore de beaux jours devant elle ! 


LE RETOUR DE L'HYPER-INFLATION

Ne faites pas l'erreur de croire que l'inflation est morte. La crise actuelle a peut-être ralenti la hausse des prix... mais croyez-moi, ce n'est qu'un bref répit.

Partout dans le monde, les gouvernements ont déjà engagé près de 4 000 milliards de dollars pour lutter contre la crise financière. Au niveau européen, c'est 200 milliards d'euros qui ont été "mis sur la table".
 
En France, le président Sarkozy a annoncé en décembre dernier un plan de relance d'un total de 26 milliards d'euros... qui a été immédiatement englouti sans effets notables !

Mais la vraie question, c'est surtout... d'où provient tout cet argent ?

Le fait est qu'il vient du même endroit : de l'épargne. Des plans de retraite. Des portefeuilles boursiers. Des détentions des compagnies d'assurance. La réalité est indéniable : les gouvernements occidentaux sont ruinés ; ils n'ont pas de tirelire secrète cachée quelque part en prévision des cas d'urgence. Non, chaque euro englouti dans les plans de sauvetage doit être EMPRUNTE à d'autres... ou créé "à partir de rien", simplement en faisant marcher la planche à billets.

C'est mathématique : plus il y a de monnaie en circulation, plus la valeur individuelle de chaque billet et de chaque pièce diminue. Vous savez ce que cela signifie : de l'inflation. Et au rythme où la masse monétaire mondiale augmente en ce moment, ce ne sera pas les 2% qu'on veut nous faire gober actuellement... pas 5%... pas même les 14% connus dans les années 70... mais des taux insensés -- pensez à l'Argentine en 2002... au Zimbabwe en 2008... à la République de Weimar dans les années 30.

Rappelez-vous que le moteur de ce phénomène est aux Etats-Unis... et qu'il a une raison claire et évidente de créer de l'inflation : c'est un moyen d'échapper à ses dettes. Pour les Etats-Unis, ce système de financement est une véritable "arnaque en pyramide", comme je l'ai décrit en 2006 dans mon livre L'Empire des Dettes. Et cet empire est en train de s'effondrer...

Les investisseurs du monde entier perdraient aussitôt toute confiance dans le système financier, et dans toutes les formes de richesse papier (ou électronique). Aucune autre devise n'est vraiment prête à prendre la place du dollar en tant que devise de réserve mondiale.

Durant un sérieux effondrement du billet vert, selon toutes probabilités, toutes les devises perdraient leur valeur. Il en résulterait une hausse fulgurante des prix mondiaux des actifs tangibles. L'hyperinflation se répandrait au reste de la planète comme une traînée de poudre.

(..) L'investissement doit être repensé. Les valeurs spéculatives, junk bonds, et autres produits à haut risque sont délaissés au profit de placements sûrs et tangibles (..) Aujourd'hui, le monde a changé de façon spectaculaire. Et aujourd'hui, notre toute première recommandation financière sera bien différente...


INVESTIR MAINTENANT

L'époque où l'Occident avait le contrôle de la planète est terminée. On vit actuellement un basculement historique de l'équilibre mondial -- à tous les niveaux : économique, géopolitique, financier...

Tout est en train de changer. Le système financier mondial implose. Des politiques économiques et monétaires qu'on aurait considérées comme "insensées" ou "trop dangereuses" il y a quelques années sont désormais appliquées un peu partout.

En bref, le monde économique vit une crise... et seule une personne sur 100 en comprend l'importance. Certains pensent que le capitalisme a échoué. D'autres sont sûrs qu'il s'agit d'une sorte de conspiration. Et beaucoup de gens sont persuadés que les banques centrales et les politiciens pourront leur sauver la mise.

Ils se trompent tous. Comme l'écrivait autrefois le grand économiste Joseph Schumpeter, il existe des périodes de "destruction créatrice". Nous sommes en train d'en vivre une. On ne peut pas l'arrêter, on ne peut pas reculer. Tout ce que vous pouvez faire, c'est comprendre ce qui se passe...

Le 21ème siècle sera le siècle des pays émergents.

Alors que la France, l'Europe, les Etats-Unis sombrent sous le poids des déficits, des réglementations paralysantes et de structures vieillissantes, les pays émergents prennent de la vitesse. Leurs entreprises s'améliorent, leurs sociétés se modernisent. Une nouvelle classe moyenne émerge, impatiente de s'équiper et de consommer.

Tout cela, vous vous en doutez, créée des marchés gigantesques : infrastructures, biens d'équipement, automobiles (et tous leurs composants), construction... et j'en passe ! 

La Chine et l'Inde font beaucoup parler d'elles -- mais d'autres pays émergent déjà, impatients de prendre la relève : l'un d'entre eux en particulier promet de prendre de la vitesse dans les mois qui viennent, notamment grâce à un excellent positionnement dans le secteur des matières premières et des éco-carburants. L'Australie offre une combinaison ultra-profitable pour les investisseurs : riche en or, en métaux de base et autres ressources naturelles précieuses, sa proximité avec la Chine et le reste de l'Asie lui donne accès à des marchés gigantesques et en pleine expansion. 

L'Afrique semble être bonne dernière dans le classement économique mondial. Pourtant, ce continent méconnu mérite d'être en bonne place  

 
CE SECTEUR NE PEUT QUE BAISSER DANS LES MOIS QUI VIENNENT : VOICI COMMENT NE PAS COULER AVEC LE NAVIRE

Partout dans le monde, le boom de l'immobilier s'est transformé en krach retentissant. Les propriétés ont fini par être hors de portée de l'acheteur moyen, ce qui provoque un effondrement de la demande.

En France, tous les indicateurs sont dans le rouge : les ventes de logements neufs se sont effondrées de 40% sur le dernier semestre 2008. Dans l'ancien, la baisse a été de 20% sur l'ensemble de l'année dernière... et du côté des banques, les demandes de prêts immobiliers ont chuté de 40% à 50% ! Le secteur est sinistré : au total, 55 000 emplois devraient être supprimés dans l'immobilier français.

La crise est en train de prendre de la vitesse ; les propriétaires essaient de vendre leurs propriétés aussi rapidement qu'ils le peuvent, faisant baisser les prix plus encore. C'est ce qui est en train de se passer aux Etats-Unis et en Angleterre -- et la France n'est pas épargnée. 

Les forêts ont échappé à la folie spéculative (..)

Les entreprises à la pointe de l'énergie alternative: leur technologie sera de plus en plus demandée à mesure que la crise énergétique s'aggrave. (..)

  
William Bonner
Président Fondateur
MoneyWeek
La Chronique Agora .


                                                     burndol_dees-banks-et-pauvres.jpg

                                                                                 Courriel reçu : 

           La vaste escroquerie médicale



Chère Eva que nous aimons tant, voici ce que j'ai adressé sur les sites (..) pour information, car mes deux derniers messages ont disparu à la vitesse de l'éclair.
Au sujet de la grippe h1n1.
Parlons cru et vrai, par ordre chronologique.

- Selon toute vraisemblance ce virus a été fabriqué et programmé en laboratoire pour exterminer une fraction de la population mondiale dans des proportions allant au delà de la létalité de la grippe dîte "Espagnole".
- Par excès de précipitation des contrats ont été passés avec ces mêmes laboratoires pour produire un vaccin sensé endiguer ce virus avant même qu'il ne soit répandu dans le public.
- Contre toute attente et malgré une contagiosité convaincante, ce virus ne tue pas autant que prévu.
- Les nations se retrouvent avec des millions de vaccins sur les bras.
- De nombreux médecins parmi lesquels des sommités et des personnalités du monde médical prennent leurs distances avec ce qu'il convient d'appeler une escroquerie médicale.

Depuis combien de temps nous prend on pour des billes?
Visiblement les multinationales de l'industrie pharmaceutique oeuvrent depuis les années 60 à non plus soigner les populations et les animaux, mais à les pathogèniser.
cf ce lien
www.conspiration.cc/.../mycoplasme_brevet_americain.pdf
mais aussi et surtout ce morceau d'anthologie :
www.editionsduboisbaudry.com/docs/pm/...05/Lecoz.pdf
ce après quoi vous comprendrez que 95% des habitants de la planète s'exposent à subir le même sort que le bétail.

Voilà Eva, j'ai découvert que l'on appliquait à la population ce que les laboratoires pratiquaient depuis longtemps avec le bétail, à savoir : répandre des infections mycoplasmiques, vacciner et soigner aux antibiotiques à tour de bras...Beurk!

dans quel monde vivons nous !

Bise
Phi


__________________________________________________________________________________________

                                                          Israel-TPI.jpg 
Rapport Goldstone : Ibrahim Dabbashi, l'homme par qui la situation peut évoluer ?

Rapport Goldstone : Lieberman demande à Ban Ki Moon de ne pas le transmettre au Conseil de Sécurité



Vaccins : Appel aux avocats


Voici 3 vidéos très bien réalisées du Docteur Marc VERCOUTERE, grand spécialiste en matière de vaccination et fondateur de l'association CRI-VIE :

 

CRI-VIE
Coordination d’associations, de médecins, de scientifiques, de juristes,
pour la recherche et l’information transparentes en matière de santé
3bis, rue Henri Faisans. 64 000 PAU. Tél : 05 47 41 50 22 
cri-vie(at)neuf.fr

  

 

Merci pour son honnêteté, son intelligence .....et sa bonté.

 

Il y développe plusieurs sujets :

 

Il explique sans clairement et de manière concise en quoi consiste les vaccinations et leurs effets secondaires.

 

Il parle de l'urgente nécessité d'un principe de précaution et de prévention avant que de multiples problèmes ne se présentent.

 

La grippe A n'est ni une pandémie, ni une épidémie, mais un instrument du gouvernement.

 


                            Il lance un appel solennel à tous les avocats.

 


Dans les cas « spéciaux » où la vaccination deviendrait obligatoire, les textes de lois énoncent effectivement que tout refus vaccinal est considéré comme un délit mais comme le précise très justement le Docteur Vercoutère, un produit est défectueux à partir du moment où il n'offre pas la sécurité légitime à laquelle chacun peut s'attendre.

 

Il reconnaît que les laboratoires pharmaceutiques ne fournissent qu'1% de leurs données pharmacologiques aux autorités.

Un professeur* et pharmacologue de la CRIM, Centre Régional d’Information sur le Médicament précise que nous avons le droit et le devoir de demander la transparence en matière d’information.

 

* Son nom est à rechercher car il est peu audible sur cette vidéo

http://www.dailymotion.com/video/xaqu7s_1-dr-vercoutere-sur-les-vaccins_news

http://www.dailymotion.com/video/xaqu96_2-dr-vercoutere-sur-les-vaccins_news

http://www.dailymotion.com/video/xaqwrq_3-dr-vercoutere-sur-les-vaccins_news


arc-en-ciel.jpg
Citations pour un nouveau rêve

en lien avec le symposium "Réveiller le Rêveur"

vendredi 23 mai 2008


Margaret Mead

Tu ne peux plus sauver ta famille, ta tribu ou ta nation. Tu peux uniquement sauver le monde.


Martin Luther King, Jr

Si tu perds l’espérance, d’une certaine manière, tu perds la force qui soutient le mouvement de l’existence, tu abandonnes ton courage et tout ce dont tu as besoin pour aller de l’avant malgré les difficultés que tu peux avoir. C’est pour cela, qu’aujourd’hui, j’ai encore un rêve.


William James

La plus grande découverte de ma génération est que l’être humain, en changeant son mental et son attitude intérieure, peut changer tous les domaines de sa vie.


Confucius

Pour mettre de l’ordre dans le monde, nous devons d’abord mettre de l’ordre dans la nation ; pour mettre de l’ordre dans la nation, nous devons mettre de l’ordre dans la famille ; pour mettre de l’ordre dans la famille, nous devons cultiver notre vie personnelle ; et pour cultiver notre vie personnelle, nous devons d’abord réparer nos coeurs.


Martin Luther King, Jr.

Chacun peut-être grand parce que chacun peut servir. Il n’est pas nécessaire d’avoir fait l’Université pour servir. Il n’est pas nécessaire d’accorder le verbe avec le sujet pour servir. Il est seulement nécessaire d’avoir un coeur plein de grâce, d’avoir une âme remplie d’amour.


Margaret Mead

Ne doutez jamais qu’un petit groupe d’individus conscients et engagés puisse changer le monde. C’est même de cette façon que cela s’est toujours produit.


Thurman Whitman

Ne te demande pas ce dont le monde a besoin, demande-toi ce qui te rend vivant, et ensuite vas-y et fais-le. Car ce dont le monde a besoin c’est de personnes vivantes.


femme-dansant-dessin.jpgfemme-dansant-dessin.jpgfemme-dansant-dessin.jpgfemme-dansant-dessin.jpgfemme-dansant-dessin.jpg


La joie

"La joie annonce toujours que la vie a réussi, qu’elle a gagné du terrain, qu’elle a remporté une victoire : toute grande joie a un accent triomphal. Or, si nous tenons compte de cette indication et si nous suivons cette nouvelle ligne de faits, nous trouvons que partout où il y a joie, il y a création : plus riche est la création, plus profonde est la joie."

(Bergson,"La conscience et la vie")

cité par Nicolas GO, Philosophe et enseignant, qui ajoute, faisant le lien avec l’apprentissage :

"Pour reprendre une expression de Freinet, l’enfant part alors "à la conquête des cimes", restitué à la longue durée de son cheminement personnel, en sautant, comme avec des bottes de sept lieues, d’évènement en évènement."

(extrait d’un article sur l’évènement dans la classe, paru dans une revue de pédagogie freinet)


http://www.larcenciel.be/spip.php?article51



femme-dansant-dessin.jpgfemme-dansant-dessin.jpgfemme-dansant-dessin.jpgfemme-dansant-dessin.jpgfemme-dansant-dessin.jpg



... lors d’une conférence de l’ONU pour l’Environnement et le Développement, à Rio de Janeiro.


Sarkozy demande un sommet extraordinaire
de l'UE pour couronner Blair !

Commentaires : 
La mafia s'organise et se renforce !
- L'Europe, à l'instar des États-Unis et de l'entité sioniste, devient un repaire de brigands et de criminels de guerre et ce, sous le silence assourdissant des peuples.
Peut-on imaginer les pouvoirs immenses dont disposera le criminel Blair, pour nous entraîner dans des aventures jusque là insoupçonnées ?
Le plus surprenant, c'est l'empressement de Sarkozy pour aboutir à cette intronisation, lui l'ambitieux qui cherche à se placer partout, même dans les endroits où il est indésirable.
Que nous cache t-il ? Une immunité diplomatique pour Blair identique à celle du Président Français, qui le mettrait à l'abri de poursuites éventuelles ?
Blair a menti sur les armes de destruction massive de l'Irak, il a menti sur les attentats de Londres et il ment aux Palestiniens sur le processus de paix. De ce fait, il est automatiquement disqualifié pour briguer la Présidence de l'Union. C'est un terroriste !
Si l'Europe devait se choisir un Président, elle doit le faire de manière démocratique, c'est à dire au suffrage universel, opposant plusieurs candidats.
Et puis enfin, un président pourquoi faire et à qui est-il censé rendre des comptes ?


- le New World Order prend de plus en plus forme... et après on nous croit toujours pas, nous prend pour une bande de tarés, de théoriciens du complot... il n'y a aucun théorie, juste un rapport de faits
Soit au final, les "richissimes". Pour le reste, nous verrons bien comment amuser ce bon peuple que l'on berne depuis déjà si longtemps, et que l'on ne manquera sans doute pas de leurrer encore bien longtemps.

Moins il y a de bruit autour de ce couronnement et mieux ça sera pour l'UE. Les politiciens savent la mauvaise réputation de Blair en tant que menteur et marionnette du Nouvel Ordre Mondial, c'est justement pour ça qu'il le nomme. Al'image de Barroso qui a été dictatorialement reconduit pour son oeuvre pour le NOM, Blair profite des memes largesses. Pour le NOM, Blair est un excellent élève, pour nous Blair est un criminel, un menteur et un pantin.

Vouloir a tout prix le nommer pour la semaine à venir, voire max courant Novembre, c'est tres louche, cela montre bien qu'ils savent que les gens ne sont plus du tout à l'aise avec Blair. Nous sommes bel et bien dans une jolie dictature qui nous gangrenne par le haut : l'UE 

Ce serait le plus perfide des présidents, auquel succédera sans doute Nico, pour le coup de grâce! Tonnerre de Dieu! 

Alors celle la elle vaut son pesant de livres sterling !
Les anglais devraient peut être adopter la monnaie unique avant de postuler au poste suprême non ?
Venant de Sarko et de sa traitrise légendaire, on peut aisément imaginer qu'il lorgne déjà sur le trône... 
http://www.alterinfo.net/Sarkozy-demande-un-sommet-extraordinaire-de-l-UE-pour-couronner-Blair_a38337.html


NB  Eva : Il m'apparaît de plus en plus clairement que nous ne sommes pas gouvernés par des élus, mais pas une bande de brigands, de salopards, de criminels, qui se serrent les coudes, tous prêts pour le plat de lentilles du pouvoir et du fric, à sacrifier les peuples qui les ont plus ou moins élus, téléguidés par les médias criminels. Ce qui suit est de la même encre !

Si de Gaulle était là, il donnerait un coup de pied dans la fourmillière de la racaille, de la mafia.


 
arton162621-46762.jpg 

Horreur ! Israël membre de l' UE,
on accepte le criminel au lieu de le traduire en justice ! 

Pour la seconde année consécutive, le président d’Israël, Shimon Peres, a convoqué une imposante conférence, Facing Tomorrow (Jérusalem, 20-22 octobre 2009). Plus de 3 500 personnes y sont inscrites.
Parmi les orateurs, on relève l’écologiste britannique Baron David Mayer de Rothschild ; le président de Skype Josh Silverma ; le fondateur de Wikipedia Jimmy Wales ; le maître spirituel indien Sri Sri Ravi Shankar (qui enseigne la méditation transcendantale aux dirigeants irakiens), ou le directeur de Publicis Maurice Lévy.
La liste des orateurs politiques comprend notamment Susan Rice (ambassadrice des États-Unis à l’ONU), Ivanov Gjorgje (président de Macédoine), Stjepan Mesi (président de Croatie), Radoslaw Sikorski (ministre polonais des Affaires étrangères), José María Aznar (ancien Premier ministre d’Espagne), Tony Blair (ancien premier ministre du Royaume-Uni), Leonid Kuchma (ancien président d’Ukraine). La France est représentée par Anne-Marie Idrac (ministre du Commerce extérieur).
C’est la table ronde « Changer la crise en opportunité », à laquelle participaient le spécialiste de l’intelligence artificielle Raymond Kurzweil (membre de l’US Army Science Advisory Board), l’essayiste français Bernard-Henry Lévy, la juriste Ruth Gavinson (ex-membre de la Commission Winograd) et le diplomate Javier Solana (ancien secrétaire général de l’OTAN et actuel haut représentant de l’Union européenne), qui a suscité la surprise.
M. Solana, très en forme, a déclaré : « Israël permettez-moi de le dire, est un membre de l’Union européenne sans être membre de ses institutions ». M. Solana a poursuivi en notant qu’Israël est « partie prenante à tous les programmes de l’Union » et apporte un haut savoir-faire dans les technologies de pointe.
Il a souligné qu’aucun des États en cours d’adhésion à l’Union n’a de relation aussi étroite avec l’Union qu’Israël, bien que cet État n’ait jamais été candidat à entrer dans l’Union. Il a assuré l’auditoire que Bruxelles faisait son possible dans le dossier iranien. Enfin, il a conclu que la lenteur du processus de paix israélo-palestinien n’était pas imputable à Israël, mais à un simple problème de méthodologie.

http://www.voltairenet.org/article162621.html
http://www.alterinfo.net/Solana-Israel-est-un-membre-de-l-Union-europeenne_a38333.html



1968_etudiants.jpg

Sarkozy : La tentation de la guerre civile

La guerre civile reste toujours un moment marqué au fer rouge de l’histoire – un tabou, un épisode honteux sans que parfois le citoyen, une fois les cendres éteintes, ne prenne vraiment parti.
 
Cette guerre naît le plus souvent sur un terreau nationaliste par ce fantasme de l’identité, celle d’un peuple propriétaire de son sol, de son histoire, de son destin. Mais aussi dans une lutte contre lui-même, quand il ne sait plus qui il est, dans quelle figure il doit s’incarner. Propriétaire et étranger, exproprié et conquérant. Cette guerre ne dit pas son nom, elle ne se montre pas, elle reste invisible et, seules ses victimes la connaissent. Elle n’a rien de glorieux, elle est sans médaille. Elle est toujours perdue.
 
 Ces nationalismes, ils s’activent désormais dans les régionalismes – catalans en Espagne ou « Ligue du Nord » en Italie. Ils ne fonctionnent que sur des prurits égoïstes qui, d’ailleurs, sont aux antipodes de la solidarité européenne. L’Europe, même si elle contestable dans son lobbying de grand marché et dans sa façon de mettre à plat les cultures et les peuples, demeure un vecteur de progrès pour les plus faibles, et, pour les plus riches, un rempart contre les dérives autoritaires de ceux qui rêvent de s’en prendre à toutes les libertés. On en vient à préférer cette bureaucratie froide et peu démocratique à un pouvoir mégalomane dont le seuil de dangerosité sera un jour franchi.
 
La guerre civile met en scène l’autre pour créer ce fantasme et s’en nourrit pour réguler des tensions internes. Mais cette guerre, comme la Commune, ou comme hier en Espagne, c’est aussi un peuple qui divorce avec l’histoire qu’on lui impose, un peuple brisé de l’intérieur. Ou une Histoire qui s’achève quand, au sein d’une même nation, deux forces sont irréconciliables : le temps des révolutions. Ou la violence d’un gang vis-à-vis du peuple.
 
Et si, dans notre histoire contemporaine, nous en étions arrivés à ce point où la droite soldait ses comptes, où le libéralisme ne se souciait plus même de l’idée de nation ni de celle de régionalisme ou de fédéralisme ? Mais que cette droite n’était plus que l’émanation d’un petit clan mafieux fantasmé par quelques électeurs abusés, fascinés, pipolisés, shootés à TF1 ?
 
En réalité, le libéralisme est trans politique aussi longtemps que le politique le sert, de même qu’il ignore les frontières géographiques quand celles-ci lui fournissent l’esclavage moderne qu’il convient néanmoins de gérer quantitativement.
 
Le libéralisme n’est ni une idéologie ni une doctrine. Il n’est qu’une pratique, amorale, qui n’ignore pas les différences mais, au contraire, s’en nourrit : le riche contre le pauvre, le fort contre le faible.
 
 L’histoire bafouille et le libéralisme n’a rien de politique ; il méprise le citoyen pour ne connaître que celui qui gagne.

Peut-on alors parler d’humanisme, de progrès ? Le libéralisme ne sera jamais qu’un archaïsme, un échange tribal fondé sur la loi ancestrale du plus fort.

La guerre civile est ce point de confrontation entre deux camps qui auraient oublié qu’ils pouvaient coexister, débattre, combattre sans tomber dans la haine d’un affrontement où le vainqueur serait marqué du sceau du terrorisme d’état. Voire se fortifier dans l’affrontement et faire ainsi de la politique un modus vivendi. Or il est à craindre que la droite qui, en réalité, est en état de décomposition, n’active désormais cette vieille recette de la peur et de « l’ennemi intérieur » pour assoir une dictature mafieuse.

Nous y sommes presque : Aujourd’hui le pitbull de l’UMP, Lefebvre, à propos des votations pour La Poste, déclare : « Les témoignages arrivent chaque jour sur les conditions staliniennes du vote. »
 
Le même jour, un Sarkozy de plus en plus momifié dans son langage calcifié et son masque de tics, octroie 2 milliards d’euros aux petits patrons pour la plus grande joie du MEDEF. Ah, les assistés ! Qui sont-ils vraiment ? Les plus faibles ? Allons, allons, la farce continue.
 
Caisses vides, argent pour les banquiers, pour les patrons, le social en berne… Mais qu’importe : provoquons ! Provoquons !
 
Le même jour, nous apprenons que la réforme des lycées voulue par Darcos et mise aux oubliettes pour cause de risques de turbulences dangereuses dans la rue, est réactivée. Que cette réforme se conjuguera avec celle des retraites qui fédérera une autre population… Mettre le feu aux poudres ?
C’est en effet, peut-être, la stratégie de Sarkozy, celle de la tension et de la rue. Et d’une caricature de révolution à réprimer. Et qu’importe s’il ne pourra peut-être pas la maîtriser.
 
 Le rêve d’une guerre pour dominer. Et s’il ne peut la faire, en réserve, ce fantasme de la guerre civile.
 
Commenter la politique revient inévitablement à figurer l’avenir de manière prédictive. Alors, le printemps sera-t-il chaud ? Oui, sans doute. Et même brûlant, parce que le Monarque saura en tirer les marrons du feu.

(IL gagnera les Régionales ! Car avant, il fera chauffer la rue pour ensuite jouer les sauveurs, M. Sécurité. Tant pis pour les citoyens sacrifiés ! Machiavélique ! Eva) 
 
Sarkozy a tout intérêt à un printemps incandescent et à une terre brûlée de la politique où il règnerait en maître. Besancenot et Sarkozy ? Avec, au milieu, Cohn-Bendit pour la paix des braves ? Tout est possible, tout est achetable et, l’ennemi, pour son avantage, se taira d’être complice…
 
Il nous enferme dans un piège. Se battre ou ne pas se battre, il aura gagné.
 
Parce que le plan s’esquisse déjà : on le verra bientôt.
 
Les manifestations de lycéens et d’étudiants, les protestations syndicales et, comme par hasard, une réactivation violente des banlieues. Amalgame, état d’urgence, durcissement de la droite, provocations, réflexes de peur, pression sur les citoyens et les médias, dissidents forcément terroristes… Je prends le pari.
 
On resservira encore le même plat dans les mêmes gamelles pour un peuple décervelé par TF1 (et encore pire, FR2 !!! Eva). Le désordre, les sauvages, les privilégiés, les fonctionnaires, les assistés d’un côté et de l’autre, les fragilisés, les artisans du marché noir, les restaurateurs de la mauvaise bouffe à TVA réduite, la vraie France, la France introuvable, nostalgique et pétainiste de Pernaut.
 
Les fantasmes l’emportent sur la réalité. Le réel n’est qu’une matière informe à laquelle seule la perception et, désormais, l’esprit démocratique, donne sens.

Une bonne guerre c’est un détournement : les poilus de 14-18 sont morts pour rien. Qui a le courage de le dire ? Une petite guerre pour Sarkozy, civile ou pas, et quelques sacrifiés à ses pieds, quel destin, n’est-ce pas ?
 
Qui fabriquera ce réel et l’image qui en résulteront ? Lui ou Nous ? 
 
Le vieux mythe gaullien de la Résistance se retrouve face à face avec la France pétainiste.
r /> Les rats sont de sortie. Sarkozy n’en finit plus de ronger son frein. Disons aussi qu’il se ronge les ongles jusqu’au coude, et que pour se la jouer homme d’action, en bon rongeur, il grignotera ce qu’il pourra à l’ombre des projecteurs. Le pouvoir, l’argent. S’en est-il d’ailleurs jamais caché ?
 
La démocratie, le débat n‘ont guère de place ici : guerre ou guerre civile ?

www.nouvelhermes.blogspot.com
 

http://www.marcfievet.com/article-sarkozy-la-tentation-de-la-guerre-civile-37674101.html


De Gaulle, au secours ! Ils sont tous devenus fous !

Et si tous les journalistes, un jour, en même temps, se soulevaient contre l'esclavage auquel ils sont soumis ? La face de la terre serait changée ! Eva .



L’Irlande, le Traité de Lisbonne et la Stratégie du choc (et le vrai visage deCon-Bandit)

Enfants SDF aux USA
1,5 millions d'enfants étaient SDF aux USA
au mois de mars 2009.


100x100.png?~aHR0cDovL3d3dy5tYXJpYW5uZTI
L'ex-patron des RG dénonce un procès politique. Car pour lui, le véritable instigateur de l'affaire n'est toujours pas identifié. Dailymotion   Yves Bertrand : L’idée d’une participation directe de Dominique de Villepin à cette affaire me laisse sceptique. Lorsque j’étais directeur des RG et lui secrétaire général de l’Elysée, il ne m’a jamais demandé de faire le moindre coup tordu. Sans préjuger de la décision du tribunal, je ne le vois pas […]

Union sacrée Syndicats-Sarkozy ?
Ce programme cherche à forcer les travailleurs à accepter la destruction de leurs droits et de leur niveau de vie afin de garantir la survie et la compétitivité de l'industrie française et du patronat dans la situation périlleuse de la récession mondiale et la ruée vers les ressources.
http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-france-avec-la-politique-industrielle-de-la-cgt-les-travailleurs-vont-payer-pour-la-crise-38071906.html


LaRouche salue la nouvelle coopération russo-chinoise

Pendant qu’on ruine l’agriculture européenne : razzia sur les terres agricoles de la planète !

Des palestiniens enterrés vivants à Gaza par Israël ?
http://www.spreadthetruth.fr/?p=4478


Bush accueilli à coups de chaussures, effigie brûlée..
Afin de rappeler le geste d'un journaliste irakien qui, en colère, avait lancé ses souliers à l'ex-président alors en visite en Irak en décembre dernier, des manifestants ont lancé des dizaines de vieilles chaussures en  la direction de l'hôtel et des policiers. Aucun policier n’a été blessé.

La manifestation a culminé vers 13h par la mise à feu d’une marionnette personnifiant George W. Bush. 

 

    Cliquez ici pour une sélection de photos de l'événement. Cliquez ici pour une sélection de photos de l'événement. Cliquez ici pour une sélection de photos de l'événement. 

Les chaussures,  ce n'est pas une arme et c'est signifiant ! L'été, on peut toujours rentrer pieds nus, l'hiver c'est plus difficile ! Vous imaginez des centaines de paires de chaussures lancées au passage des dirigeants criminels ? Eva

http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-montreal-bush-accueilli-comme-un-criminel-de-guerre-38045263.html


Baxter: une preuve de plus ?
http://www.dailymotion.com/video/xathl1_baxter-assassin-une-preuve-de-plus_news
 
Nouvelles dispositions de la loi d'exception belge
http://www.rtbf.be/info/belgique/sante/nouvelles-dispositions-en-cas-depidemie-de-grippe-ah1n1-154031#



 






Sélection de liens à venir 

 

Partager cet article
Repost0
23 octobre 2009 5 23 /10 /octobre /2009 07:12

                                                    

                                            Sommaire :
                                  - De Gaulle, FR2, de Villepin et Guy Môquet,
                                               l'ombre d' Israël
                                               par Eva R-sistons
                                                   - Le CNR
                                                - Guy Môquet
                                     - Le chaos bientôt ? Chaos et foi
                                        - Guerre nucléaire bientôt ? 
                                - Alerte vaccins, info d'Artemisia.college
                                            - Sélection de liens


                                      NOM--TV-j.jpg


                                    De Gaulle, FR2, de Villepin et Guy Môquet
                                                              L'ombre d'Israël
                                                             par Eva R-sistons


                                                           (texte écrit le 23.10.9)


Choquant, comme toujours ! Fr2, la chaîne sioniste par excellence,  se moque de l'information - et des télespectateurs. L'affaire Clearstream ? Tout est dit, même dans le titre du 20 heures de Pujadas,  pour accuser de Villepin, "coupable", "condamné", alors qu'on ne peut apparemment retenir contre lui que son silence. Et on ne saura pratiquement rien des plaidoiries de ses avocats. Alors que FR2-Sarkozy invite, selon les besoins de l'Actualité, tous les ministres à expliquer ou à justifier la politique du Maître, de Villepin, pourtant au centre de l'Actualité, n'est pas convié à s'expliquer au micro de Pujadas. Dupont-Aignan non plus, d'ailleurs. Et pour cause: Ce sont des Gaullistes sincères, et à FR2-Sarkozy, le Gaullisme est banni. Sauf pour montrer Sarkozy se réclamer du Général, à grands renforts de médias. 

FR2-télé sioniste boycotte tout ce qui de près ou de loin pourrait renforcer le courant gaulliste, pourtant bien vivace en France. Voici le lien qui confirme cette analyse sur l'aversion d'Israël pour les Gaullistes, leur indépendance:
http://r-sistons.over-blog.com/article-36186594.html. Si les groupes d'intérêts pro-israéliens sont si implantés en France, c'est pour éradiquer, voire extirper définitivement le Gaullisme synonyme d'indépendance. 

Dans l'état de délabrement matériel et moral de la France entre les mains de Sarkozy au service du CRIF, alors que tout ce qui fait son identité est soigneusement détruit, au profit d'un modèle américain qui pourtant a fait faillite (et par exemple, les exclus des Systèmes de Santé ne peuvent plus bénéficier que d'une loterie des soins, ceux qui tirent le bon numéro seront soignés par des bénévoles !), alors que le Président de la République est de plus en plus contesté et même haï, il ne reste plus, faute d'Opposition structurée, unie, que de Villepin pour empêcher la victoire par défaut, au scrutin à un tour, du Pouvoir de plus en plus impopulaire et dévastateur.  Le fait est incontournable: Bayrou ayant été discrédité par un Cohn-Bendit prétendûment vert et en réalité furieusement libéral et sioniste, grâce à la complicité des Médias, si l'on veut éviter l'horreur et le risque majeur pour notre pays et pour la démocratie d'un Sarkozy toujours plus crispé et tyrannique, nous ne pourrons compter que sur la candidature de de Villepin. Et c'est ce qui rend fou le Président, et donc les Médias à ses ordres de gré ou de force.

Tout a été fait pour abattre de Villepin, et pourtant la France profonde voit déjà en lui l'unique recours pour éviter le pire, les catastrophes à venir. Il ne faut donc pas s'étonner si, en dépit de l'Actualité, des Médias sans scrupules comme FR2  évitent de donner la parole à de Villepin, à l'homme qui a un verbe incomparable, enjôleur, séduisant, et si gaullien. 

Et tout sera fait pour neutraliser, nuire, et même abattre D. de Villepin.  Car l'enjeu est de taille: Le trône de Sarkozy est menacé, sa politique de destruction méthodique de la souveraineté française et de son modèle social, et... le soutien inconditionnel à Israël.

Et c'est dans ce contexte qu'intervient la journée de commémoration de Guy Moquet.  Par la force, au mépris du respect de l'indépendance du Corps enseignant. S'agit-il de perpétuer le souvenir d'un jeune résistant communiste ? Pas du tout ! En réalité, il s'agit de préparer les jeunes esprits à donner leur vie, le cas échéant, pour la France. La France ?  Celle qui est au service d'Israël... Nos jeunes doivent être prêts à mourir pour le pays qui a mis la main sur la France (et qui va entraîner le monde dans une guerre contre l'Iran). Et à travers lui, pour les multinationales, l'Empire anglo-saxon, sa domination sur le monde, en éliminant puissances rivales ou prétendus ennemis (comme l'Iran).

Ainsi, le choix de FR2 d'ignorer de Villepin, ou de l'assassiner politiquement,  relève-t-il en réalité du combat actuel d'éradication définitive de toute trace du Gaullisme indépendant et frondeur; il faut empêcher la renaissance éventuelle de ce courant si populaire dans notre pays,  il faut perpétuer la main-mise d'Israël sur la France.  L'enjeu est beaucoup plus important qu'il ne paraît: Au-delà du Gaullisme, c'est un type de société qui est en jeu: Vassal d'Israël et modelé sur l'American way of life, ou libre, respectant tout ce qui fait l'Histoire de notre pays, ses traditions (comme les départements, la ruralité, l'indépendance, la Culture, les Droits de l'Homme...), attaché à perpétuer les valeurs de la République.


200px-De_Gaulle_-_%C3%A0_tous_les_Fran%C180px-De_Gaulle_Qu%C3%A9bec_1997.jpg 200px-De_Gaulle_-_%C3%A0_tous_les_Fran%C

Statue du général de Gaulle dans la ville de Québec, au Canada.

Affichette placardée dans toute la ville de Londres, souvent confondue avec l'Appel.
Wikipedia, de Gaulle


Ainsi, tout se tient: La conspiration contre de Villepin et le Gaullisme qu'il incarne encore avec un homme comme Dupont-Aignan,  la désinformation,  la commémoration du sacrifice de notre jeunesse à travers Guy Moquet.

Personnellement, en Gaullienne et en Protestante éprise de liberté et soucieuse de protester contre l'intolérable comme Luther en son temps, et aussi en Française perpétuant la longue tradition des Gavroches frondeurs, malicieux et indépendants, je vais moi aussi me réclamer de Guy Môquet, mais du camarade Guy Môquet, du communiste se battant pour la Justice sociale, la Liberté. Et je dirais à Sarkozy: Tu veux Guy ? Eh bien oui,  oui au résistant, et comme lui, résistons à l'intolérable, et que cette commémoration soit le début d'une réflexion sur le devoir de résister à l'inique ! Un inique qui a nom, aujourd'hui...  Sarkozy !
 


Amis Lecteurs, emparons-nous de l'exemple héroïque de Guy, en étant prêts à mourir debout, en bons résistants épris de Liberté et de Justice, pour ne pas avoir à vivre couchés ! Je suggère à chacun de vous d'être prêts, le cas échéant, à former victorieusement, comme en Belgique, des Collectifs de Citoyens pour brandir devant les Tribunaux la nécessité de défendre le Droit contre les atteintes à celui-ci, afin que l'inique ne triomphe pas !

Et l'occasion viendra d'elle-même si la vaccination nous est imposée.

Ce que nos amis Belges ont obtenu en combattant avec les armes de l'intelligence, de l'imagination et surtout du Droit, est aussi à notre portée !

Ainsi serons-nous fidèles à l'idéal gaullien et communiste de résistance à l'intolérable. Réunis, ensemble, ils ont su dessiner pour longtemps les contours d'une société meilleure et viable. Les authentiques Gaulliens et les vrais hommes et femmes de Gauche sont faits pour s'entendre: Ils l'ont prouvé avec le CNR, programme élaboré d'abord et avant tout ensemble, incluant aussi les nécessaires nationalisations. Le Gaullisme authentique est progressiste. Tout le reste n'est que contrefaçon.

Alors oui à Guy Môquet, le résistant... communiste !

Eva R-sistons



De Gaulle attribue le droit de vote aux femmes de France à la Libération, figurant dans le programme du Conseil national de la Résistance. Les femmes purent ainsi voter pour la première fois aux élections municipales de 1945. D'autres réformes figurant dans ce même programme sont entreprises à la Libération : depuis les nationalisations à la mise en place du monopole de l'assurance maladie obligatoire qu'est la sécurité sociale (l'Alsace et la Moselle conservera le système d'assurance maladie instauré par Bismarck). Elles doivent beaucoup à la SFIO, au Parti communiste et au Mouvement républicain populaire (MRP) qui étaient les forces politiques les plus représentées dans le Conseil national de la Résistance.

Le premier acte du GPRF est de s'opposer à la mise en place d'une administration militaire américaine intérimaire, l'AMGOT.

Le gouvernement provisoire reprend le projet de 1936 de Jean Zay, et crée l'École nationale d'administration (9 mai 1945) afin d'assurer aux futurs hauts-fonctionnaires une formation effective, homogène et de haut niveau, ainsi que de permettre l'accès de ces fonctions aux seuls éléments méritants, indépendamment de leur origine sociale. Il accorde surtout le droit de vote aux femmes, qui iront aux urnes pour la première fois le 29 avril 1945. Il met en place la sécurité sociale (ordonnance du 19 octobre 1945) et des allocations familiales (loi du 22 août 1946), fondements de l'État-providence en France. Il passe aussi l'ordonnance du 2 février 1945 sur l'enfance délinquante.

Début de la décolonisation

Un des autres objectifs principaux du GPRF, sous la houlette du général de Gaulle fut de rendre la parole au peuple en organisant des élections législatives et un référendum qui eurent lieu le 21 octobre 1945.

Sur Wikipedia, de Gaulle, extraits.


Guy Moquet par ferlosio
ferlosio

flickr.com



Marie-Georges Buffet, Sarrkozy et Guy Môquet

Mardi 22 janvier, Marie-George Buffet réunit ses partisans au Zénith, à Paris. Elle fustige violemment le candidat de l'UMP, Nicolas Sarkozy : "Le loup s’est déguisé en agneau (...) Comment peut-il oser de tels artifices après tout ce qu’il a fait ?" "Il a supprimé des libertés, insulté la jeunesse, provoqué des émeutes" et "a brûlé des pages entières du Code du travail".

Surtout, elle lui interdit (!) d'utiliser le nom de Guy Môquet,un jeune communiste fusillé par les nazis en 1941 : "J’interdis au ministre d’Etat, qui fait la chasse aux enfants dans les écoles, qui veut emprisonner les mineurs, d’utiliser le nom de Guy Môquet dans ses meetings." Cette interdiction ravit l'assistance qui hue copieusement le ministre de l'Intérieur. Parce que la mémoire n'appartient à personne en particulier et surtout pas à un clan ou un parti, surtout venant d'une famille politique habituée à falsifier l'Histoire, le site guy-moquet.fr reproduit donc l'extrait du discours incriminé de Nicolas Sarkozy.

http://guy-moquet.fr/



police2_dees.jpg
Au-delà du chaos, la sérénité :


Bonjour à tous !

Voici votre bulletin du 22 octobre 2009. 


C'est le début du chaos. Quand les grands syndicats commencent à s'opposer au gouvernement, la fin de l'ordre établi est proche. Il y aura beaucoup de souffrances, guerres civiles, massacres de populations, épidémies. Peut-être auront-ils leur nouvel ordre mondial, mais au prix d'un grand désordre mondial.  


Tout culmine vers ce chaos : vaccination massive contre la volonté du peuple, effondrement prochain de l'économie mondiale, contrôle de plus en plus strict de toute l'activité humaine, destruction sans précédent de la nature, guerres de terreur contre des peuples innocents, etc. Le réveil sera soudain et brutal pour la grande majorité des populations endormies. Mais il semble que ce soit malheureusement la seule façon de les réveiller... et encore !
 
L'avènement de ce soi-disant nouvel ordre mondial sera en fait la reconnaissance officielle non pas de leur pouvoir mais de leur faiblesse. Car lorsqu'on en est réduit à utiliser des moyens d'une telle barbarie sournoise pour réduire les gens à l'esclavage, c'est qu'on a terriblement peur de l'échec. C'est un grand aveu d'impuissance.
 
Et c'est indéniablement cet acharnement à vouloir nous asservir de plus en plus qui nous ouvre la conscience et qui nous redonne notre pouvoir individuel et collectif d'êtres souverains que nous sommes. La vérité éclatera au grand jour pour nous tous, et l'amour qui est au plus profond de nos coeurs rayonnera à nouveau, dans la liberté. Cela est inéluctable.
  1. D'abord, je vous suggère de voir ou de revoir cet excellent petit film qui nous dépeint de façon logique et évidente ce qui se passe présentement dans notre monde : Réveillons-nous !
     
  2. Dernière heure : Échec lamentable de la campagne de vaccination "massive" du personnel hospitalier en France. C'est comme ça un peu partout dans le monde !
     
  3. Savez-vous que, selon un récent sondage de la firme Léger Marketing, seulement 33% des Québécois ont l'intention de se faire vacciner ? Chose semblable dans plusieurs autres pays !
     
  4. Voici "l'inquiétude scientifique" du Dr Pierre Schnock et 9 raisons de ne pas vous faire vacciner selon un groupe de médecins. Ça commence à être sérieux !
     
  5. Connaissez-vous le Dr Moulden ? C'est un médecin mondialement reconnu pour ses recherches, qui a démontré par des preuves neurologiques, hématologiques et immunologiques que les vaccins sont dangereux pour la santé : "Une catastrophe planétaire".

  6. Si vous n'avez jamais vu cet entretien avec le cinéaste Aaron Russo, le voici . Sur le 11 septembre, le CFR et le contrôle mondial par l'"élite". Des déclarations très révélatrices et plutôt préoccupantes qui lui ont été confiées par son ami d'alors, Nick Rockefeller. Voyez aussi son dernier film, L'Amérique : de la liberté au fascisme : première partie et les 5 autres parties , dans l'ordre.
     
  7. Voici le message commercial de la société Verichip, le fabricant de la puce électronique Health Link. C'est la preuve qu'elle est déjà là ! On vous implante cette puce et, ô miracle, on a accès à toutes les données vous concernant dont on a besoin, pour votre santé, votre vie, ... et quoi d'autre ?
     
  8. La médecine nous tue, elle qui était censée nous guérir. Voici un entretien avec Marc Menant, journaliste et auteur.

    http://www.bioperfection.com/bulletin/091022.htm



    NOM-mde-ds-main.jpg

    Avertissement d'Eva :

    Je suis croyante, protestante. On vient de m'envoyer le texte suivant, qui est très éloigné de la foi chrétienne, de la foi juive ou de la foi musulmane. Je ne devrais pas publier ce texte.  Néanmoins, la femme engagée que je suis apprécie cette analyse, et la croyante que je suis est sensible à la beauté de ce texte : lorsqu'il rappelle à l'individu combien il est bon de se centrer sur la partie spirituelle de son être; et aussi quand il rappelle que la foi véritable bannit la crainte , protège, induit la paix, la sérénité et l'amour.

    Bref, je n'ai pas voulu condamner ce texte, l'éliminer, j'ai sélectionné ce qui à mon avis peut induire des comportements positifs.  En période de chaos, il peut être utile de rappeler combien la foi  est bienfaisante, apaisante, protectrice.


    Le NOM, la foi, l'Amour

    Questions :
    Que se passe-t-il actuellement sur la terre ? Qu'en est-il réellement de la pandémie de grippe H1N1 et du vaccin proposé ? Qu'est-il juste de faire pour les personnes engagées dans la conscience et la mise en place du nouveau monde ?
    (..) Votre paradigme touche à sa fin. Votre monde est actuellement englué dans une domination de quelques êtres qui ont su prendre le monopole sur tout. Que ce soit dans le domaine de l'argent, des industries, de la science, de la communication, de la prévention de la santé, de l'agriculture, de la nourriture, de l'enseignement et même de l'orientation de vos pensées par des émissions bien programmées et une dégénérescence de l'information portée à votre connaissance.
    Tout ce qui est réellement utile à l'humanité est restreint, éliminé, transformé, détruit de plus en plus afin de permettre à cette domination de rester maitre du monde.
    (..) Se présente à vous une nouvelle trinité évolutive : être complètement uni au divin, afin de développer les pouvoirs de création et manifester l'amour
    (..) Il y a actuellement très peu d'humains qui sont dans cette capacité de compréhension, d'acceptation et d'amour de la vie.
    Une infime partie est vile vis à vis de l'humanité mais possède actuellement le pouvoir de destruction massif. Ils se servent de leur influence pour obliger des dirigeants à faire ce qu'ils désirent. Ils les manipulent très souvent par des nourritures correspondants aux trois portes d'entrées d'énergie de basse vibration : richesse extrême, sexualité extrême et pouvoirs extrêmes vis à vis de leurs compatriotes.
    Il suffit d'observer le comportement de vos dirigeants pour vous en rendre compte. Ils servent l'ombre, sans en être toujours conscients car aveuglés par ces attraits de fausse lumière et de satisfactions immédiates.
    Hors de ces dirigeants et de ceux qui les servent, il y a la grande masse des peuples qui très souvent sont aveuglés, par leur faiblesse de réaction et leur sentiment de dévalorisation.
    Ils ont tellement donné de pouvoir à l'extérieur qu'ils ne trouvent plus en eux la force de réagir et se laissent complètement absorber par le manque et les souffrances.(..)
    Heureusement, il y a et de plus en plus une masse d'êtres qui se lève et permet la transformation nécessaire.
    C'est elle qui va faire la différence !
    Mais actuellement, elle n'est pas encore assez forte pour contrebalancer la force destructrice. Elle commence seulement à oser se manifester et nous vous encourageons à l'entretenir et à la développer.
    Retrouvez votre source intérieure divine et manifestez la rapidement !
    Osez réveiller la force d'amour qui est votre substance vitale et exprimez-là au monde.
    Non pas un sentiment d'amour qui répond à des conditions, mais une puissance extraordinaire capable de tout guérir et de tout transformer.
    La faiblesse des dirigeants actuels tient au fait qu'ils sont opposés à cette puissance d'amour divine.
    Leur orgueil créé une barrière qui les empêche de monter dans la dimension du coeur et les plombe dans la troisième dimension.
    Pensez-vous qu'un homme, aussi riche et puissant qu'il soit, aussi important et imposant, puisse nuire à un être ascensionné en dimension supérieure ? Non ! Cela lui est impossible (Eva : Bref, on ne peut nuire vraiment à une personne qui a la foi. C'est ce que j'ai expérimenté: "la paix que le monde ne connaît pas" - Bible)
    Mais de la même manière, un être ascensionné ne peut nuire à cet homme. Il ne peut qu'observer ses actions et réactions.
    Aussi, lorsque vous montez en vibration, ne cherchez pas à détruire car cela résonne en dimension inférieure et entretient la basse fréquence.
    Tout ce qui est élevé reste élevé tant que la vibration d'amour porte la fréquence.
    Supprimez tout ce qui est addiction et fait baisser votre taux, surtout en période d'extension de maladie. Tabac destructeur de votre aura, alcool fort qui fait baisser rapidement votre dimension d'être, médicaments chimiques qui alourdissent votre taux vibratoire, nourriture lourde et modifiée, ou de multiples ajouts chimiques vous empoisonnent régulièrement.
    Montez aussi votre immunité mentale, déliez-vous des informations tronquées et cherchez la vérité. Supprimez les sources d'abaissement de taux vibratoire comme les discutions empruntes de peurs, de critiques, de colères. Fuyez les films et jeux ou la violence est reine.
    Laissez parler votre sagesse dans toutes les actions de votre vie.
    Modifiez vos comportements quotidiens, développez la fraternité et l'échange, le troc, le partage entre vous.
    Vous pensez pandémie et maladie, mais d'autres catastrophes sont latentes vis à vis de tout ce qui fonde votre société moderne
    Nous pouvons affirmer qu'il y a une masse énorme d'humains qui ont perdu totalement leur notion d'essence divine et crée leur stagnation et celui de l'humanité et dont la vie actuelle n'a aucun sens vis à vis de l'évolution spirituelle.
    Beaucoup ont séparé religion et source divine, science et connaissance divine, fraternité et pouvoir destructeur.
    Des milliards de personnes vivent en permanence dans des frustrations, des colères violentes, des blessures de rejet ou d'humiliation et rejettent et humilient les autres également. Beaucoup entretiennent des pensées et des actions de vengeance, de culpabilité, de haine, de mensonges.
    Combien d'hommes chaque jour sont tués par d'autres ? Combien d'actions destructrices sont menées (..)
    Ceux qui sont de vibration supérieure grâce à leur travail intérieur de libération (..), d'ouverture de conscience et de coeur, seront naturellement protégés (..)

    La pandémie de grippe est voulue par les dirigeants planétaire afin de réduire la population, mais ce qu'ils ignorent, c'est qu'ils seront également détruits de par leur manque d'amour et ne pourront pas monter en dimension supérieure
    (..) Le grand observateur planétaire (celui que les croyants appellent généralement Dieu - note d'Eva) à cependant envoyé une force d'amoindrisement de ce virus lors de sa mutation afin que tous ceux qui sont prêts à ascensionner en soient protégés.
    Vous pouvez constater que peu de personnes sont atteintes.
    (..) Informer la majorité des hommes sur les dangers réels de cet empoisonnement collectif est louable et fait preuve d'une grande compassion et conscience à condition que cela soit fait dans le calme et la sérénité, loin de la colère et de la haine de ceux qui sont à la base de cette volonté
    (..) Un journaliste doit informer avec sagesse et vérité, un médecin et scientifique doit enseigner comment développer la santé, un homme de loi doit faire respecter les droits de l'humanité, un éveilleur de conscience doit réveiller les êtres endormis et stimuler les êtres encore somnolents.
    Selon vos compétences et vos possibilités, mettez le meilleur de vous-mêmes au service de la vie et de la terre en tout amour de tous, y compris ceux qui participent actuellement à la volonté de destruction car comprenez que s'ils ont le pouvoir, c'est parce que l'humanité leur a permis de l'avoir.
    http://www.amourdelumiere.fr/messages.php?id=513

    180px-479px-Atomic_blast.jpg
    .
    Le compte à rebours d’une guerre
    nucléaire a-t-il commencé ?

    La première partie de la commémoration Hiroshima du 8 août s'est déroulée au Parc Ibakusha de l'Université de Mons, avec la lecture du texte de Pierre Piérart "Lettre à Obama" (voir Alerte Otan n°34) et d'un poème adressé aux victimes des bombardements nucléaires américains sur Hiroshima et Nagasaki, ainsi que des interventions des diverses organisations participantes.

    Celle-ci fut suivie de la conférence organisée au Mundaneum. Ci-dessous un résumé des interventions et du débat

    Guy Spitaels, Henry Firket et Georges Spriet ont répondu à l’invitation du Comité. Après une introduction par Claudine Pôlet, les orateurs ont exposé leurs réflexions sur le sujet.

    Guy Spitaels : Quelle politique de paix de Barak Obama ?


    Pour lui, il y a 3 réflexions :

    1. Ne soyons pas trop optimistes quant à la révision du TNP (Traité de Non Prolifération) ;
    2. Quelles orientations suivre alors ?
    3. Quel jeu Obama suit-il ?


    1. Le TNP : En fait il s’agit d’une hypocrisie car les 5 grandes puissances impliquées n’ont pas pris de mesures efficaces. Assurer un "équilibre" en favorisant le nucléaire civil n’est pas suivi. Les "grands" n’ont pas lutté contre le matériel dangereux. Donc le TNP est bloqué.

    Cependant il existe l’Iran et la Corée du Nord.

    L’Iran ne se dotera pas de l’arme nucléaire si on s’en tient aux propos du "Guide" MAIS, avec la guerre Iran-Irak, il y a eu l’utilisation d’armes à destruction massive. L’Iran s’est retrouvée cernée par 3 pays qui détiennent l’arme nucléaire (USA, Israël et Pakistan), donc…. l ’Iran se montre menaçant ce qui amènera les USA en septembre à censurer l’Iran par …un embargo sur la livraison de pétrole. Pour rappel, l’Iran exporte la quasi-totalité de son pétrole brut et est obligé d’en importer pour ses propres besoins. En riposte à cet embargo, l’Iran pourrait bloquer le détroit d’Ormuz.

    La Corée du Nord a un régime politique unique au monde car il est insondable ! La Chine apprécie la division de la Corée en 2 mais elle redoute la Corée du Nord nucléaire car alors, le Japon se dotera de l’arme nucléaire.


    2. Quelles orientations suivre alors ?

    START 2 n’est pas appliqué. Obama veut signer un traité avec Medvedev pour conclure une réduction des têtes nucléaires mais, la Russie tient à son statut de pays nucléarisé pour pouvoir prétendre à une parité avec les Etats-Unis.

    Notons le grand bluff des USA qui snobent la Turquie et l’Azerbaïdjan.

    Que va faire Obama ? Se démarquer de Bush ? Souhaitons que le traité ABM soit réintroduit.

    Obama ratifie le traité CTBT (pour l’interdiction complète des essais nucléaires), 35 pays sur 36 l’ont ratifié.

    Il faut retirer les têtes nucléaires de Belgique, Allemagne, Italie, Turquie. Guy Spitaels salue l’initiative de Ph. Mahoux.

    Et en Allemagne ? Il se passe plein de choses et des personnalités de droite ont plaidé pour le retrait des têtes nucléaires. Cela fait donc dire à Guy Spitaels que la droite allemande serait plus "progressiste" qu’une certaine gauche européenne…. !


    3. Jeu et rôle d’Obama :

    Il est très ouvert à la Chine à tous égards. Il est inquiétant pour le Moyen Orient et ne manifeste aucun signe de pression sur Netanyahou, en Irak, en Afghanistan et au Pakistan. Obama n’est pas un "archange de la paix" . Il est insondable au sujet de la Russie tant à propos du bouclier anti-missile, que de l’Ukraine et sa provocation, que de la Géorgie et sa provocation.


    Henry Firket : La Corée du Nord, l’Iran sont ils vraiment des menaces ?

    Tout le monde sait que des armes nucléaires existent en Russie et aux USA.

    En Corée : le pays, monarchie assez unique au monde, est pauvre or il consacre 50% de son PIB pour la défense…

    Iran – Irak : le Moyen Orient est plus complexe. Israël possède 150 têtes nucléaires et…personne dans les médias n’en parle comme si cela ne représentait aucun danger. L’Iran est un pays riche. La population y est importante et sa civilisation est fort ancienne et était brillante. Quant à son pétrole, ce sont des compagnies saoudiennes et américaines qui les exploitent, raffinent le brut.

    Le Pakistan a aussi des armes nucléaires ET il bascule vers un extrémisme musulman…

    Les généraux de l’OTAN défendent le point de vue que s’ils n’ont pas d’armes, ils sont dans l’incapacité de défendre les USA ! Donc les USA ont des marchands de canons, des industries etc….qui permettent aussi de garder un niveau économique donc qui sont des acteurs indispensables.

    La Belgique a signé le Traité de non prolifération et il faut exiger son application! Philippe Mahoux a brisé le silence mais notons la réaction immédiate du président du Sénat qui est encore dans une logique de menace venant de la Russie, "prête à envahir l’occident". Voyons ce que Mr Leterme va faire….


    Georges Spriet : La stratégie militaire de l’OTAN.

    Il a étudié les 60 ans d’existence de l’OTAN et 2 éléments apparaissent :

    Aux USA, le keynésianisme militaire fait que la présence de subsides publics dans l’armement militaire apparaît comme un élément de croissance économique.

    Les USA veulent rester LE pays dominant, ils veulent rester les plus forts, garder la suprématie du commerce des armes grâce à un libéralisme imposé…. allant même jusqu’à amener les pays à les solliciter comme si ils assurent la paix en contrôlant l’Europe aussi. Pour offrir une protection aux alliés, ils préconisent de rendre rapidement accessible l’arme nucléaire qui remplace et mobilise bien plus vite les troupes ! Donc il en existe dès 1954 en Angleterre, 1957 en Allemagne, 1962 en Europe, 1980 à Kleine Brogel.

    La révision du TNP doit aller dans le sens d’un non transfert ! En effet, pour l’OTAN, les armes de l’OTAN entrent dans un processus de solidarité…et permettent une frappe massive au cas où ! Le bouclier anti-missile doit donc exister ….pour attaquer et non se défendre ! Il faut donc demander la disparition de toutes les armes et la suppression de l’OTAN. Mais comment trouver un consensus au sein de tous les pays de l’OTAN avec ou sans hébergement des armes nucléaires ?

    Un fait nouveau et important : la confédération internationale des syndicats a appelé l’ONU à agir pour que le TNP remporte un succès, elle demande l’arrêt des essais et de la production et que des zones dénucléarisées soient créées.

    Un débat s’ouvre et les intervenants font le lien entre l’économie et la guerre, se demandent comment mobiliser les jeunes ? comment regonfler la population ? comment construire pour agir ? Il est important de motiver les gens et de lutter contre la politique nucléaire de l’OTAN.

    Une réflexion se déroule à propos des jeunes qui sont découragés car exclus de la culture politique. Mais on rappelle par ailleurs qu’à Strasbourg, il y avait 40.000 jeunes qui manifestaient contre l’Otan au mois d’avril.

    Résumé de Francine Verstraeten

    Comité de surveillance OTAN, 22.10.2009

    http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=15778




    Un dépôt de brevet deux ans
    avant la grippe présumée!?!

    Pierre Janovic
    http://artdevivresain.over-blog.com/article-h1n1-pierre-janovic-en-parle--37891514.html

    Vers la vaccination forcée ?
    http://artdevivresain.over-blog.com/article-des-solutuions-naturelles-existent--37978890.html
    http://www.dailymotion.com/video/xavuqx_mobilisation-generale-vaccination-h_news



    100x100.png?~aHR0cDovL3d3dy5tYXJpYW5uZTI
    (De toute manière, tous les juristes sont formels, que ce soit devant la Cour de Cassation ou devant la Cour européenne des Droits de l’Homme : Dominique de Villepin finira blanchi.) Le procès Clearstream pose de sérieuses questions quant à l'indépendance de la justice. Mais, comme le dit Reversus, la situation pourrait bien se retourner contre l'Elysée. […]


    LA DÉBÂCLE DU MONDE ARABE L’Islam est-il responsable?  (cliquer sur les liens)

    Budget : pas de débat sur France Inter  (ni sur FR2 - tout ce qui est important ou qui engage la vie des Français est gommé ! Honteux ! Eva)

    L’élite dirigeante québécoise prépare des attaques drastiques sur les conditions de vie des travailleurs

    Une nouvelle brèche dans le mur israélien d’impunité

    Pour Jacques Attali, l'antisémitisme en France est un "non-problème"

    Voici ce qui nous attend amis internautes avec HADOPI 2

    Le Taser en accusation

    Arrestation de sans-papiers aux Restos-du-Coeur de Rouen 


    LA DÉBÂCLE DU MONDE ARABE L’Islam est-il responsable?


    100x100.png?~aHR0cDovL3d3dy5ub3JkLXBhcy1
    VACCINS ET ZONES DE DEFENSE La campagne de vaccination contre le virus de la grippe H1N1 commence Mardi 20 Octobre 2009 pour le personnel hospitalier prioritaire, vacciné sur son lieu de travail, et "après les vacances de la Toussaint" pour les autres, a annoncé Lundi 19 Octobre le ministère de la Santé(1). Les opérations de vaccination sont organisées en ZONES DE DÉFENSE sur le mode d'activation du dispositif ORSEC et le préfet prend la […]


    http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-vers-une-vaccination-obligatoire--37911165.html




    Face au refus massif du vaccin H1N1 par le personnel médical à l'hopital de Timone à Marseille et à la mort éventuelle de ce vaccin, Roselyne Bachelot dévoile sa face fasciste et menace tous les contestaires de ce vaccin. " C'est vrai qu'à certains moments on a pu laisser le champ libre à un certain nombre de messages nocifs et malfaisants et sans en faire la publicité, il suffit d'aller sur certains sites pour être catastrophé devant ce qui circule, devant la bêtise, et l'ignorance qui sont véhiculées par un certains nombre de groupuscules et nous les connaissons..."

    Ce qui est arrivé au site artemissia-college dont voici les explications de l'administrateur 
    Naradamuni
    http://mariereveuse.over-blog.com/article-mme-bachelot-menace-les-contestataires-du-vaccin-38029240.html


    Israël retire un manuel évoquant une “épuration ethnique” en 1948, avec des guillemets !


    La vraie économie s’enfonce pendant que l’économie virtuelle explose.




    Audresselles-Album-141.jpg


    Dernières alertes d'Artemisia.college (site détruit)

    Le virus utilisé dans le vaccin H1N1 est issu de manipulations génétiques.
    Le résultat est: "L'aventure"!

    Personne ne sait ce qu'il va devenir dans l'organisme et au contact d'autres virus, d'autant que les études n'ont "pas été faites", et que le virus d'origine était lui même artificiel.
    Sans parler des virus ou résidus de virus, indésirables, mais présents par le fait même du procédé de fabrication (voir la pièce jointe).
    Et TF1 ne montre que la préparation des vaccins à partir des œufs, pas ceux de Baxter (labo criminel de chez criminels), à partir de reins du singe vert:
     
    vidéo sur site
     
    Les produits utilisés pour la préparation du vaccin et ses adjuvants sont notamment:
    Du formol, nécrosant des cellules, classé en 2004 comme cancérigène certain.

    Un détergent (!)

    Du mercure, important poison, très toxique, principal pourvoyeur d'autisme.
    Un ou des antibiotiques...
     
    Du squalène (1 milion de fois + que les vaccins de la guerre du Golfe!), il est responsable de stérilité et de maladies auto-immunes, dont le syndrome de Guillain Barré (maladie neurologique dégénérative).
    Mais TF1 a oublié l'aluminium, utilisé par certains des fabricants de ce vaccin là, et responsable de multiples troubles et maladies, dont l'Alzheimer.
    Sans parler d'autres produits ou "additifs" possibles, sinon probables, injectés à l'occasion de cette "opération"*...
    *Penser à ce que les seringues et aiguilles personnelles à usage unique, peuvent contenir...
     
    Par ailleurs: Confirmation du début des vaccination, ce mardi 20 octobre... (personnel médical et gendarmes, avec obligation pour ces derniers).
     

    QUESTION:
    Comment espérer faire de la vie avec tous ces poisons?
    De la maladie et de la mort, OUI, mais de la santé, certainement pas...
    Nous avons de toute évidence, à faire à une machination qui ne peut être qualifiée que de criminelle (désigne la catégorie des infractions les plus graves, catégorie plus ou moins vaste suivant les pays et systèmes juridiques. Le terme provient du latin crimen, qui signifie en latin classique "l'accusation" ou le "chef d'accusation" puis, en bas latin, "faute" ou "souillure").
    Les promoteurs et exécutants de cette opération criminelle, sont fous et donc criminels.
    Car c'est criminel de vouloir injecter de tels poisons aux bébés, aux enfants, aux femmes enceintes et aussi aux adultes!
    Vous devez fuir cet empoisonnement, le dénoncer, mais aussi tout faire pour l'empêcher*, maintenant que vous savez!
    * Sauf à être complices et coupables de non assistance à personnes en danger...
     
     
    DERNIERE MINUTE:
    AU DANEMARK, LES MEDECINS ET LES POLICIERS REFUSENT LE VACCIN H1N1
    Une importante proportion des personnels choisis pour recevoir la vaccination en priorité, refuse l'injection!
     
    ON NOUS POSE CETTE QUESTION:
    "Bonjour et merci pour tous ces mails, MAIS, je continue à demander: s'il y a obligation (hélas), que faut-il faire pour se protéger après cette injection et voire avant???

    Connaissez-vous un remède (ou des remèdes) susceptibles de contrecarrer ces effets désastreux, hormis l'application d'argile tout de suite après cette "saloperie"?

    Merci de votre réponse.. Cordialement, D.A."
     
    REPONSE: "Le seul connu et valable dans ce cas, est LA PREVENTION, avec l'application de l'article 35 de la Constitution des droits de l'Homme de 1793:

    "Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l'insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs".

    Oui à la Vie, non à la mort

    Le virus utilisé dans le vaccin H1N1 est issu de manipulations génétiques http://videos.tf1.fr/jt-we/le-vaccin-decrypte-4914622.html (2 mn)
    Information d' ARTEMISIA  COLLEGE
     
    http://artdevivresain.over-blog.com/article-virus-ogm-pour-vaccin-mortifere--37962359.html



    JPEG - 55.2 ko

    Collaboration
    La feuille de route de Nicolas Sarkozy

    Tout au long de la campagne électorale française, les principaux think tanks états-uniens ont analysé les résistances de la société à la globalisation impériale et les possibilités dont disposerait le prochain président pour passer outre. Au vu du résutat du scrutin, la Fondation Heritage énonce les objectifs que le département d’État peut exiger de Nicolas Sarkozy pour faire avancer l’agenda néo-conservateur.


    suite ici :

    http://www.voltairenet.org/article148047.html#article148047



    Israël veut changer les régles de guerre internationales
    http://www.alterinfo.net/Israel-veut-changer-les-regles-de-guerre-internationales_a38271.html 


    Rense-squelette-.jpg

    Je suis allé avec mon fils chez le médecin pour une visite de routine (dents).
    Avant de sortir, je pose des questions sur le vaccin H1N1.
    Voici la réponse du docteur :
    C'est une histoire foireuse, plus que bizarre, nous les médecins on est très mal à l'aise avec cette histoire.
    Nous avons reçus un boitier électronique spécial avec obligation de scanner toutes les cartes d'identités des patients que nous allons vacciner.
    On ne comprend pas cet affolement pour une simple grippe, c'est très étrange.
    A se demander si l'état ne veut pas tuer les faibles (mal

Partager cet article
Repost0
22 octobre 2009 4 22 /10 /octobre /2009 01:53

             Fichier:Frankenstein's monster (Boris Karloff).jpg
                    Boris Karloff dans le rôle de Frankenstein - Wikipedia


                                            Sommaire: 
                               - L'avertissement d'Alex Jones
                          - Frankenstein au pouvoir, par Eva R-sistons
             - La France se prépare à être privée de ses élections. Néron Sarkozy !
                           - Sélection de liens (cliquer sur les liens)


                                     180px-AlexJonesBB2007.jpg
                                    Alex Jones sur wikipedia

Alerte ! ne nous réjouissons pas de la chute de l'Amérique, car elle entraînera la chute de l'humanité ! Le message prophétique d'Alex Jones.


Le réalisateur Alex Jones lance une mise en garde dans son nouveau film "Chute de la République":  Les patriotes doivent défendre la liberté contre les ennemis de la République, ou nous allons tous devenir les esclaves de la classe dirigeante, à travers un contrôle social tyrannique.

Le film a pour but d'exposer les menaces que fait peser la mondialisation, qui cherche à saper les USA et à transférer les richesses entre les mains de la classe dirigeante. L'Amérique est la cible de destructeurs, et si elle ne réagit pas, les derniers vestiges de la liberté seront détruits.

Plan de sauvetage, taxe sur le carbone, mort du dollar... il est clair qu'Obama et ses maîtres sont prêts à détruire l'Amérique.

Alex nous invite à voir la situation, la menace, telle qu'elle est : Et en particulier, ce qui est fait pour restreindre le pouvoir du gouvernement par la Constitution; Il faut s'opposer à ces projets de destruction et défendre la liberté. Son film donne les informations qui permettront de décoder l'attaque contre l'humanité en cours. Il donne la parole à des experts qui expliquent comment décrypter la propagande du Nouvel Ordre Mondial. Le sort des USA est en jeu, et la liberté.

"Chute de la République" est plus qu'un film : C'est une occasion de reprendre possession en tant que peuples, de nos droits, et de défendre la Souveraineté des Etats. Notre mode de vie est en jeu.

La faillite de l'économie américaine est programmée. L'Elite proclame aujourd'hui que le temps du Gouvernement mondial est arrivé, et que le dollar va être remplacé par une nouvelle monnaie mondiale.

Le Pt Obama a imprudemment violé l'article 1 ( section 9) de la Constitution des USA, en s'asseyant à la tête du Conseil de Sécurité des Nations Unies, devenant ainsi le premier Président américain à la tête de l'organisation mondiale.

Une dictature scientifique est en voie d'achèvement, et les lois protégeant les droits fondamentaux sont peu à peu supprimés dans le monde, un nouveau rideau de fer est tombé, celui d'une dictature de la haute technologie (cf Haarp, Codex Alimentaire - eva).

Un régime unique se met en place dans le monde, contrôlé par un groupe d'individu (une élite) non élu, basé en particulier sur une taxe carbone qui va déterminer toute l'activité humaine, la dominer, l'écraser et établir un système de néo-esclavage féodal.
 

Les "faiseurs d'images" ont soigneusement "emballé", présenté Obama en tant que sauveur du monde, il est le Cheval de Troie envoyé de façon à apaiser le peuple juste assez longtemps pour que les mondialistes achèvent de mettre en place leur plan mondial.

Ce film révèle l'architecture du Nouvel Ordre Mondial et explique les plans du NOM. Il explique aussi comment les citoyens peuvent reprendre le contrôle de leur vie, de la gouvernance, renverser les plans criminels et traduire les tyrans en Justice.

Le film sort maintenant, contribuez à sa diffusion, il y va de votre avenir, de l'avenir de l'Amérique, et de la liberté dans le monde. Il est un des nombreux outils qui aideront l'humanité à se libérer, à sortir de son sommeil collectif, et à penser que si l'on n'arrête pas maintenant ces plans, une interminable période sombre pour l'humanité verra le jour, qui sera bien pire que nos problèmes actuels. 

Traduction-adaptation d'Eva R-sistons

NB: Rappelez-vous, sans cesse je mettais en garde: L'élite dirigeante, mafieuse, n'est pas élue; elle doit être traduite en justice... 

Merci à "Petit Pois" de m'avoir fait connaître ce prophète américain, Alex Jones, et à "Philippe" de m'avoir transmis l'information.

Le Réalisateur Alex Jones avertit que nous devons mettre un terme à la «chute de la République» prévue pour l'Amérique

Aaron Dykes
Prison Planet.com
Wednesday, Octobre 21, 2009 

http://www.prisonplanet.com/director-alex-jones-warns-that-we-must-halt-the-%e2%80%98fall-of-the-republic%e2%80%99-planned-for-america.html

AUJOURD'HUI est la sortie de "chute de la République" - s'il vous plaît visitez INFOWARS.COM ou PRISONPLANET.TV .

obama-nom-mort-j.jpg
Frankenstein au pouvoir 

La Science, la technologie, aux mains des apprentis sorciers, sont devenues folles. Albert Einstein, à la fin de sa vie, était malheureux de voir les conséquences de ses inventions. Ce qui aurait pu être un "plus" pour l'humanité, entraînera sans doute, à terme, sa perte. On ne maîtrise plus rien, d'autant plus que la Science est entre les mains de psychopathes.

La "taxe carbone" au sens large: Elle achèvera de détruire les activités humaines, l'industrie. Je "prophétise" que celle-ci sera un jour inutile, de même qu'on tue peu à peu l'activité rurale - et nos villages, d'ailleurs, l'humanité se rassemble de plus en plus dans des mégapoles monstrueuses... inhumaines !  Il est même question d'interdire les "jardins potagers", ce qui sera une manière indirecte de supprimer les dernières ressources humaines en l'absence d'emplois et d'activités agricoles. A l'instant, sur "Kiosque" (TV5, une de mes émissions préférées, on peut la regarder jusqu'à dimanche 17 h, tapez "TV5 Monde kiosque"), j'entends la journaliste indienne dire que 100.000 paysans sont morts du fait des OGM mortifères (Comme l'OMS, l'industrie agro-alimentaire est diabolique).

Dans le même temps, le Codex Alimentarius signera bientôt la mort de la médecine naturelle, entre autres: Il faut faire travailler l'ndustrie de la Chimie ! Elle fera plus de profit, ne serait-ce que parce qu'en étant toujours plus dépendants de l'industrie chimique, les citoyens tomberont malades en voulant se soigner, et il auront encore plus recours aux substances chimiques seules sur le marché. Cycle infernal !

Le programme est clair: Elimination de la population en surnombre par tous les moyens possibles, maladies "modernes" notamment liées à l'alimentation chimique et aux abus de médicaments non naturels, OGM assassins, cadences de travail infernales, management inhumain, désespoir des chômeurs et suicides, multiplication de conflits militaires, pandémies artificielles comme le Sida, crises anxiogènes, mise sur le marché de drogues assassines, créant une dépendance, mondialisation criminelle, etc, etc, Frankenstein est au pouvoir !

Alex Jones est un grand prophète de notre temps. Il est temps de le découvrir, et de tout mettre en oeuvre pour empêcher les maîtres du monde de nous enchaîner complètement. Créons des Collectifs de Citoyens, poursuivons en Justice les futurs assassins de l'humanité. Comme en Belgique, victorieusement !

Eva R-sistons à l'intolérable

 ______________________________________________________________________________________



NS-veau-d-or-laplote.jpg
http://laplote.over-blog.fr



"La France se prépare aux élections"
titre émission de Calvi- Kettly C dans l'Air
Calvi porte-parole du gouvernement

La fin des élections démocratiques
Néron Sarkozy

Quand Calvi parle de la Gauche, le titre est assassin.
Sarkozy, c'est toujours super-Sarko.
Et quand il est indéfendable, cela devient:
" La France se prépare aux élections".
Non, elle se prépare à perdre les élections...

Avec les trois libéraux habituels,
sondeurs ou Barbier,
le débat est faussé.
Le redécoupage électoral est expliqué, relativisé, défendu même !
La réforme territoriale, quant à elle, est cohérente,
la coercition est nécessaire dans certains cas:
La réforme servira les intérêts... mondiaux ! 

Calvi est le pire des journaleux,
sous couvert de débat, il explique et justifie
la politique de Sarkozy - en permanence.
C'est un relais du pouvoir.


Alerte ! La France se prépare à être privée de ses élections,
voilà mon titre; Qu'on en juge !

- Futur scrutin à un tour
- Redécoupage électoral favorisant la droite
- Futur vote électronique
- Propagande médias verrouillés
- Enfin, des people sont proposées au vote des Français.

Il n'y aura plus de départements, rien
(d'où d'ailleurs les nouvelles plaques automobiles).

Mes amis, avec nos sous,
des stratèges planifient la mort de tout ce à quoi nous tenons,
chaque détail, tout est pensé,
pour concentrer le pouvoir,
pour nous priver de nos libertés, de nos traditions,
nous assistons à la fin d'un monde !

Et même les pays dirigés par travaillistes ou socialistes
appliquent désormais les consignes du NOM,
tout est uniformisé,
oui un Nouvel Ordre Mondial est en train de naître
sur les ruines de nos souverainetés,
sur les ruines de nos vies !

Sarkozy se sait impopulaire,
sa politique est de plus en plus impopulaire.
Il est prêt à tout pour rester au pouvoir,
et même pour le perpétuer indéfiniment à travers ses descendants.
Le NOM a en lui un de ses plus zélés laquais

Néron est au pouvoir.  

Eva R-sistons

340px-Frankenstein.1831.inside-cover.jpg

Wikipedia


__________________________________________________________________________________




PujadasTV.jpg

La fabrique de l'opinion:
FR2 voix de son maître Sarkozy
et l'affaire Clearstream


FR2 ouvre son Journal de 20 h avec un titre tendancieux, accusateur, contre de Villepin, et avec la défense de l'avocat de Sarkozy. Aujourd'hui, plaidoiries des avocats de Villepin. Silence FR2 ! Titre de certains Médias :

"jamais personne en France n'a été condamné pour  avoir omis de faire quelque chose. On imagine: 'j'ai été condamné pour n'avoir  rien fait".

Pujadas mérite notre mépris.

Au fait, à minuit j'ai cherché à voir le Journal de 20 h ce mercredi 21 octobre (je l'ai vu, pas d'allusion à la défense de de Villepin !) - j'ai cliqué sur yahoo "FR2 journal 20 h", et je tombe sur mes blogs !

Partager cet article
Repost0
20 octobre 2009 2 20 /10 /octobre /2009 23:17

                                   
                    La France américanisée avec Sarkozy l'Américain
                      Alerte ! Anglophonisation, risque perte d'identité
                                   Texte et pétition à relayer 

                                          argent-ionde.jpg 


                Pétition contre l'anglophonisation de la France


Madame, Monsieur,

 

D'insistantes rumeurs indiquent que la ministre de l'Université voudrait "sortir" l'enseignement supérieur, déjà largement hors-la-loi à ce jour, du champ d'application de la loi Toubon de 1994; en outre, Sarkozy a annoncé que désormais un maximum de cours du second degré, en violation flagrante de la constitution (mais qui proteste parmi les dirigeants politiques et syndicaux?) seraient à l'avenir dispensés en anglais.

 

On ne sache pas que des cours de physique ou de mathématiques soient dispensés en français, espagnol ou allemand, en Grande-Bretagne ou aux Etats-Unis: où est l'égalité entre les peuples? A ce rythme combien de temps faudra-t-il pour que notre langue maternelle, celle de Molière et d'Hugo, excusez du peu, soit reléguée au rang de patois pour "indigènes" sur notre propre sol ?


Merci de bouger pour notre langue assassinée par nos prétendues "élites" néolibérales, euro- et américano-formatées.


Georges Gastaud

 

DE PREFERENCE :  Pour signer cette pétition (et la faire signer !), merci de renvoyer le document en pièce jointe à l’adresse suivante :

 

petition-contre-anglophonisation-France.pdf petition-contre-anglophonisation-France.pdf

 

COURRIEL, 10 rue Grignard 62300 Lens, France.

Ou bien écrivez à cette adresse bureau.COURRIEL@gmail.com

En précisant :

 

nom

prénom      

adresse électronique et/ou postale        

profession                


Et, bien entendu, merci de diffuser largement ce message.

http://www.les-attentats-du-11-septembre-vus-par-une-conspirationniste.com/article-petition-contre-l-anglophonisation-de-la-france-37904216.html


Fran-ais-Villers-Cotterets.jpg 

Rappel, l'article d' Eva R-sistons:

La langue française est en péril !
http://r-sistons.over-blog.com/article-34015410.html


TENIR SA LANGUE POUR NE PAS ETRE REDUIT AU SILENCE par G. Gastaud, président du Collectif Unitaire Républicain pour la Résistance, l’Initiative et l’Emancipation Linguistique (CO.U.R.R.I.E.L.)
samedi 18 juillet 2009, par Comité Valmy 
                                                    
Une guerre semble déclarée au français par l’intrusion larvée mais massive de l’anglais – ou d’un sous-anglais – dans tous les domaines de la vie sociale, notamment dans le monde de l’entreprise. Cette tendance n’est pas innocente : elle tend à marginaliser une large part de la population, qui pourrait devenir étrangère dans son propre pays. Le phénomène n’est pas propre à la France, et vise à déposséder les peuples de leur propre vison du monde, inséparable de la langue.

Suite ici :
http://www.defenselanguefrancaise.org/5.html 
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article331 


logo-FSC.jpgUne nouvelle association,
http://rupturetranquille.over-blog.com/article-carnet-rose--37894751.html


Souriez, vous êtes (tous) fichés abondamment !

Pour paraphraser un ministre de l'Intérieur (lire: Un Hortefeux, ça va ... ), je pense que "Les fichiers, c'est comme les sarkozystes. Quand il y en a un çà va, le problème c'est quand ils sont nombreux." Bon donc, Edvige est de retour.  Lettre à EDVIGE (1)

Le point de vue de la CGT est ci-dessous. Retrouvez l'avis de FO, de la CFDT, des Verts, du NPA et de bien d'autres encore sur le site du collectif http://nonaedvige.ras.eu.org/

Des décrets dangereux pour les libertés des salariés

Pendant ce week-end deux décrets signés le 16 octobre 2009, soit le jour de la « sainte Edwige », ont été publiés au journal officiel. Ils visent à remplacer le projet EDVIGE qu’une mobilisation citoyenne avait réussi à repousser. Alors que les parlementaires travaillaient sur cette question le gouvernement a décidé de passer en force, sans discussion parlementaire, par simple décret.

Ces deux décrets, autorisent une nouvelle fois la collecte, la conservation et le traitement de données concernant les personnes mentionnées et leurs activités politiques philosophiques, religieuses ou syndicales.

Ils prévoient la possibilité de ficher des enfants à partir de 13 ans – ceux-ci paieront longtemps une erreur de jeunesse - et la conservation des données pendant plusieurs années. Nous réaffirmons que la CNIL ne bénéficie toujours pas des moyens nécessaires au contrôle réel des multiples fichiers mis en place sous couvert de sécurité.

La CGT réaffirme son opposition au fichage des citoyens et plus particulièrement des militants syndicaux sans aucune garantie réelle que ces données ne seront pas croisées avec d’autres.

Pour nous, le décret numéro 2009 – 1250 du 16 octobre 2009 relatif aux enquêtes administratives est particulièrement attentatoire aux libertés. En effet, de nombreux salariés pourront se voir interdire l’accès à des zones dites sensibles notamment sur les ports, les aéroports, les centrales électriques pour la seule raison qu’ils sont « défavorablement » connus des services de police.

Par expérience nous savons que cette définition vague, sans possibilité de recours, va conduire à des fins de contrats sans possibilité de s’expliquer ou de s’y opposer. Les premières victimes seront les personnels de service, de manutention, ou de sécurité qui travaillent sur ces zones dites sensibles. Aujourd’hui sur les aéroports ce sont déjà plus de 1000 personnes qui chaque année se voient interdire de travailler, parfois pour un simple soupçon, une homonymie ou la réputation d’un membre de la famille étendue.

La CGT demande donc le retrait des décrets et la saisine du parlement de cette question. Elle refuse que l’appartenance à un syndicat qui est un principe constitutionnel devienne source d’interdiction professionnelle.
La CGT sera aux côtés des salariés qui subiront demain cette interdiction, elle les soutiendra y compris dans les recours juridiques qui seront nécessaires.

http://rupturetranquille.over-blog.com/article-un-fichier-qui-fait-ch--37898619.html

 

plancheabillets350.jpg
La dette publique de la France
Ou le raquette des intérêts financiers "La réalité est que la dette publique française est d’abord due aux intérêts payés aux établissements financiers auxquels nous avons emprunté. Pourquoi ? Parce…

Pour lire la suite cliquez ici



Maladies de l'environnement, maladies émergentes

Beaucoup de ces maladies sont dues aux métaux lourds, dont les antidotes existent : les chélateurs (DMPS, DMSA, EDTA, etc.). Mais les Centres antipoisons les administrent seulement aux personnes victimes d'intoxication aiguë. Tous les autres malades, qui sont en contact à petites doses mais régulières avec ces poisons, sont ignorés.

Cette situation doit cesser ! Nous avons le droit de savoir si nous avons dans le corps de l'arsenic, du mercure, du cadmium, du plomb, et autres poisons ! Et si nous en avons effectivement, nous avons le droit légitime d'avoir accès aux antidotes, comme nos voisins les allemands ou les britanniques !

Chaque famille, chaque foyer est concerné par ce scandale !
MOBILISONS-NOUS !


petition 

http://victimesdespollutions.blogspot.com/search/label/REVENDICATIONS



Quelques pétitions sur un site spécialisé
http://lapetition.be/


Oui à la démission de Frédéric Mitterand
http://5154.lapetition.be/
Armée : nom à la délocalisation des casernes
http://5224.lapetition.be/
Petition pour un tribunal international de l'écologie
http://5058.lapetition.be/
Soutenons nos agriculteurs et producteurs laitiers
http://5044.lapetition.be/
Pour Boyington, jeté d'une voiture, dans un état lamentable
http://5239.lapetition.be/

Abolition de la corrida
http://4354.lapetition.be/
Pétition contre l'expérimentation animale à la Timone (pharmaCOG)
http://4543.lapetition.be/




Contre la détention administrative en Israël
Montréal, 19 octobre 2009 - Plusieurs organisations canadiennes, dont Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient, ont décidé de soutenir la campagne de l'association ADDAMEER pour le soutien aux prisonniers et les droits de l'homme afin de mettre un terme à la pratique israélienne illégale de la détention administrative telle qu'utilisée avec les Palestiniens. La campagne d'Addameer demande: 1) la fin de la pratique de la détention administrative par Israël; 2) une libération immédiate de tous les détenus administratifs détenus par Israël; et 3) une action diplomatique de la part du Canada pour aider à mettre un terme à de telles pratiques en Israël. Selon Addameer, il y aurait aujourd'hui 7 673 prisonniers politiques palestiniens en Israël, dont 387 sont simplement placés en détention administrative (statistiques d'août 2009). Extraits
http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=15748



La distorsion de l'information
Dès qu’il s’agit d’Israël, le seul Etat au monde au-dessus des lois humaines, toute une faune d’intellectuels scandaleusement sectaires tombe en transe. Une hystérie collective s’empare des plateaux de tv des médias occidentaux d’où transparaissent, au moindre prétexte, les relents les plus abjects du racisme anti-Arabe et antimusulman.

Sous les oripeaux de philosophes et autres penseurs, les marionnettes assignées au dénigrement systématique et aux analyses tendancieuses sont aiguillonnées pour débiter les aberrations les plus invraisemblables afin d’inhiber toute volonté de jugement critique. L’objectif est de diaboliser au maximum l’adversaire et relativiser à leur plus simple expression les actions criminelles de leur mentor. Les laboratoires spécialisés dans la distorsion de l’information turbinent à plein rendement dans les campagnes de marketing  (..) suite
http://socio13.wordpress.com/2009/01/22/ghaza-lebranlement-des-dernieres-certitudes-par-amara-khaldi-dans-le-quotdien-doran/



Ethique de l'existence post-capitaliste" - Lu sur les conseils d'un lecteur de ce blog, je l'ai commenté pour Parutions.com ici :
http://www.parutions.com/index.php?pid=1&rid=4&srid=94&ida=11529
http://delorca.over-blog.com/article-le-dernier-livre-de-christian-arnsperger-37864652.html


h-20-1749665-1255964861.jpg

 


Pour comprendre l’intérêt des dernières régionales avant cette réforme !

D’où l’intérêt de tout faire pour une gauche radicale unie aux régionales 2010 -→ signature de l’appel "Allons ensemble aux régionales" : http://www.ripostonsensemblemainten…



ATTAQUE EN REGLE CONTRE
LES POUVOIRS LOCAUX
DEPARTEMENTAUX ET REGIONAUX


Réforme des collectivités territoriales : Une atteinte sans précédent à la démocratie (de Caroline ANDREANI).


Nicolas Sarkozy avait déblayé le terrain en rendant publiques les préconisations de la Commission Balladur et un avant-projet de loi en juillet 2009. Voilà que le gouvernement propose un projet de réforme des collectivités territoriales, qui doit être présenté le 14 octobre en Conseil des Ministres, avant d’être examiné par le Sénat puis l’Assemblée nationale. Le ministre de l’Intérieur Brice Hortefeux, lors des journées parlementaires de l’UMP au Touquet fin septembre, en a présenté les principales dispositions. Ce projet, s’il était adopté comme l’UMP le souhaite, sonnerait le glas de la démocratie locale telle que les Français l’ont élaborée depuis des décennies. Encore s’agit-il seulement du volet institutionnel de la réforme. Celui-ci sera complété par un dispositif électoral.


Les principaux points de la réforme des collectivités territoriales


Le projet de loi de réforme des collectivités territoriales proposé par le gouvernement comporte 73 articles. Il reste flou sur des points essentiels, notamment les modes d’élection des « conseillers territoriaux » amenés à remplacer les conseillers généraux (départements) et les conseillers régionaux (régions), comme sur tout ce qui concerne les compétences des échelons amenés à se substituer à la structure institutionnelle actuelle.


L’achèvement de l’intercommunalité
d’ici à 2014

Le projet de loi prévoit que d’ici au 1er janvier 2014, toutes les communes seront absorbées dans une intercommunalité. L’objectif affiché est de « rationaliser » les intercommunalités déjà existantes. Pour y parvenir, des schémas d’orientation intercommunalité seront soumis aux préfets avant le 31 décembre 2011. Les préfets auront ensuite deux ans pour créer, modifier ou fusionner ces intercommunalités à leur guise, y compris en imposant leurs décisions aux communes et EPCI concernées.

Les intercommunalités auront tous les pouvoirs concernant l’élimination des déchets, l’assainissement, les manifestations culturelles et sportives, le stationnement et la circulation, la réalisation d’aires d’accueil pour les gens du voyage, toutes compétences qui jusque-là n’étaient déléguées qu’avec l’accord des communes.

Quant aux autres transferts de compétences qui devaient faire l’objet d’une approbation à la majorité renforcée, une approbation à la majorité simple sera désormais suffisante. A terme, ce processus reviendra à ôter toute compétence aux communes au profit des intercommunalités.

Par ailleurs, le projet de loi souhaite imposer une réduction d’élus aux exécutifs intercommunaux d’un tiers et limiter à 20 % d’une assemblée le nombre des vice-présidents.

Les conseillers communautaires ou délégués communautaires, actuellement désignés par les conseils municipaux, seraient élus au suffrage universel direct en même temps que les conseillers municipaux. Le nombre d’élus sera déterminé en fonction de la population de chaque commune.

La création de nouvelles entités institutionnelles, les métropoles et les communes nouvelles


La création des métropoles


Elle a fait couler beaucoup d’encre, notamment autour du « Grand Paris ». De quoi s’agit-il ? De vastes entités territoriales, des « bassins de population » de 450 000 à 500 000 habitants. Pour l’instant, en dehors de Paris, sept bassins répondent à ce critère : Lyon, Marseille, Lille, Bordeaux, Toulouse, Nantes, Nice, sans doute rejoints par Strasbourg.

La métropole absorbera les départements et les communautés urbaines du territoire défini, récupérant leurs compétences, leurs biens, et leurs personnels. Le projet introduit la notion d’« intérêt métropolitain », ces grandes entités étant destinées à devenir le moteur de l’aménagement du territoire.

Là encore, il ne s’agit pas d’une procédure démocratique : comme dans le cas de la définition des intercommunalités, la création des métropoles pourra se faire à l’initiative du préfet si les intercommunalités et les communes concernées n’en prennent pas d’elles-mêmes l’initiative. Le périmètre de la métropole est soumis « pour avis » aux départements et aux communes concernés, la création de la métropole signifiant l’absorption des communes et des territoires délimités sans que ceux-ci puissent s’y opposer. En pratique, un département peut se trouver amputé d’une partie de son territoire sans pouvoir le refuser. On imagine alors qu’il n’aura d’autre choix que de proposer sa fusion complète dans la métropole ou avec un département limitrophe. D’ailleurs, le projet prévoit que les départements et les régions qui le souhaitent puissent se regrouper, le gouvernement restant maître en dernier ressort d’accepter ou non ces regroupements.

Pour les bassins de population inférieurs à la limite des 450 à 500 000 habitants, le projet prévoit la création des « communes nouvelles », qui pourraient regrouper des ensemble de communes plus importants que les intercommunalités existant actuellement. Les modalités de créations sont identiques ’ initiative du préfet, d’une intercommunalité, de conseils municipaux ’ mais dans ce cas, les populations concernées seraient consultées.

Il est prévu que les anciennes communes soient conservées sous le vocable de « territoire ». Ils fonctionneraient comme des actuels arrondissements de Pars, Lyon et Marseille.


La suppression de la clause générale de compétences
des départements et des régions


Actuellement, les départements et les régions ont des clauses de compétences générales qui leur permettent d’intervenir dans des domaines variés et de moduler leurs interventions en fonction des politiques qu’ils souhaitent défendre. C’est ainsi que tel département interviendra de manière forte sur la culture, le sport, l’aide sociale, l’éducation, le logement, etc. au delà des compétences obligatoires.

Le projet de loi prévoit très précisément de supprimer la clause de compétence générale des départements et des régions, qui seraient donc cantonnés aux compétences assignées par la loi. Qui plus est, ces compétences ne sont pas définies dans le projet actuel : l’Etat se donne un délai de deux ans pour les définir précisément.

Seules les communes conserveraient la clause de compétence générale . Mais cette disposition est extrêmement hypocrite puisque dans le même temps, le gouvernement prévoit d’asphyxier financièrement les communes en supprimant la taxe professionnelle. Comment dès lors faire plus que les compétences obligatoires, surtout dans les communes pauvres qui sont généralement celles où les besoins sociaux sont les plus importants ?


La suppression de la taxe professionnelle
remplacée par un nouvel impôt levé sur les particuliers


Actuellement, les collectivités territoriales perçoivent la taxe professionnelle qui représente environ la moitié de leurs ressources fiscales. Autant dire que la suppression de la TP d’ici 2010 inquiète plus d’un exécutif local. L’Etat prétend qu’il palliera le manque à gagner pour l’année 2010, sous forme d’une « compensation relais ».

L’assemblée des départements de France (ADF) a condamné cette décision, soulignant qu’actuellement, i.e. avant même la suppression de la TP, « 25 départements ne sont plus à même d’élaborer leur budget ».

La TP serait remplacée par la cotisation économique territoriale (CET), qui devrait être instituée en 2011 et sur laquelle le gouvernement est peu disert. Il se dessine pourtant que les particuliers vont se substituer en partie aux entreprises et être taxés à leur place puisque cette cotisation reposerait sur le foncier d’une part, sur la valeur ajoutée d’autre part.


L’instauration des conseillers territoriau
x


Le projet de loi préconise la création de conseillers territoriaux en lieu et place des conseillers généraux et des conseillers régionaux. Selon le gouvernement, l’objectif est de passer de 6 000 conseillers généraux et régionaux à 3 000, afin de faire des économies !

Le conseiller territorial siégerait et dans son conseil général et au conseil régional. Les conseillers territoriaux seraient renouvelés entièrement tous les six ans et rééligibles. La première élection des conseillers territoriaux aurait lieu en 2014. Le gouvernement préconise un scrutin uninominal à un tour mâtiné de proportionnelle.

Cette disposition nouvelle viendrait consacrer la disparition progressive des départements. L’assemblée des départements de France (ADF) ne s’y trompe d’ailleurs pas : élus de gauche comme élus de droite sont fortement opposés à cet aspect de la réforme.


Les conséquences de cette réforme..


La fin de l’indépendance des communes
qui devront entrer, même si elles le refusent, dans des espaces institutionnels où elles n’auront plus voix au chapitre

La première conséquence, la plus évidente, c’est la fin des communes comme échelon institutionnel de base. En effet, elles seront absorbées soit par des intercommunalités, des communes nouvelles ou des métropoles. Dans les intercommunalités, elles pourront conserver quelques prérogatives, mais d’ores et déjà, la loi prévoit des domaines d’intervention dévolus obligatoirement aux intercommunalités : le PLU, l’élimination des déchets, l’assainissement, ’

La loi prévoit le maintien de la compétence générale, mais dans le même temps, la suppression de la taxe professionnelle va réduire les ressources des communes. Donc, l’Etat retire d’une main ce qu’il fait semblant de conserver de l’autre.

Les communes intégrées dans des communes nouvelles auront les mêmes prérogatives que des communes d’arrondissement, autant dire que leurs marges de manœuvres seront réduites à peu de chose. Dans ce cas là, il est prévu que ce rattachement soit soumis à l’accord des habitants.

Quant à celles qui seront absorbées dans une métropole, elles n’auront même pas voix au chapitre !

Même si le système est imparfait, la commune reste l’échelon de base de la démocratie. Les élus municipaux sont élus au suffrage direct par la population. Les habitants ne se privent pas de réclamer des comptes aux élus quand ils ne sont pas contents de leur politique, de les sanctionner le cas échéant, d’exiger que soient réalisés des aménagements, des investissements, des politiques en matière d’éducation, de santé…

N’oublions pas que dans les années 30, puis après guerre, les municipalités dirigées par des communistes ont été de véritables laboratoires d’expérimentation dans des domaines aussi variés que la santé, le logement social, les vacances des enfants, etc.

Aujourd’hui encore, les villes ne sont pas gérées de la même manière suivant la couleur des majorités qui les dirigent. Dans les villes populaires dirigées par des exécutifs à majorité communiste, on fait beaucoup plus en matière d’aides sociales, de logement, de santé, d’éducation, de loisirs… Si demain cet échelon est vidé de ses compétences, comment les élus répondront-ils aux demandes des habitants ? Quel autre choix auront-ils que de travailler à la marge, dans les toutes petites limites laissées encore par le système ?


Et pour les citoyens, la disparition de cet échelon signifie non seulement la fin de services rendus, mais surtout l’incapacité à peser sur les politiques locales puisque les élus municipaux n’auront plus de pouvoirs réels, juste les attributs du pouvoir.

En détruisant cet échelon institutionnel, le pouvoir s’attaque donc directement à la démocratie.


Autre élément de réflexion, l’élection au suffrage direct des conseillers communautaires où les conseillers seront élus au scrutin de liste de manière identique à l’élection municipale, et la modification de la composition de l’assemblée communautaire, où chaque commune sera représentée en fonction de son poids démographique.

La représentativité des listes d’opposition dans les conseils municipaux est déjà problématique. Le nombre d’élus communautaires étant très inférieur à celui des élus municipaux, les petites formations, si elles veulent avoir des représentants au conseil communautaire devront en passer par des accords avec les grandes formations dès le premier tour. Elles seront d’autant plus enclines à le faire que les communes vont perdre peu à peu toutes leurs prérogatives, et que le véritable lieu de décision va devenir le conseil communautaire. Les grandes formations imposeront certainement des accords pour les deux élections, municipales et communautaires. Ce mode de scrutin renforce la bipolarisation, et constitue donc une restriction supplémentaire de liberté.

Quant à la représentation en fonction du poids démographique des communes, elle va renforcer le poids politique et décisionnel de la commune la plus peuplée. C’est déjà le cas de figure actuellement dans le cadre d’un système de représentation visant à rééquilibrer le poids des petites communes face aux grandes. On imagine ce que cela donnera quand ce type de rééquilibrage va disparaître.


La fin des départements :


Après l’échelon communal, la réforme des collectivités territoriales s’attaque directement aux départements. Là encore, il s’agit de déconstruire un échelon de démocratie de proximité par différents moyens.

Le premier type de mesures qui vont permettre de faire disparaître à terme les départements, ce sont l’absorption d’une partie de leurs territoires par les métropole et par les communes nouvelles. Dans le cas des métropoles, les exécutifs départementaux n’auront pas leur mot à dire. Leur territoire sera amputé en fonction des desiderata des préfets et des communes ou intercommunalités qui le souhaiteront. A charge pour les départements amputés soit de fusionner avec des départements limitrophes soit avec la région, ce qui signifiera alors leur disparition complète.

Deuxième mesure, la mise en place des conseillers territoriaux, qui siégeront à la fois au niveau du département et de la région. Cette mesure consacre la disparition du conseiller général, élu de proximité dans son canton, qui se bat pour son département.

Enfin, la restriction de l’intervention des départements aux compétences obligatoires va faire de l’échelon départemental un simple relais de la politique nationale.

Là encore, en effaçant progressivement le département de la carte institutionnelle, le gouvernement limite la démocratie. Le conseiller général , après le conseiller municipal, reste le plus accessible. Là, les électeurs s’éloigneront encore plus des élus, puisque le conseiller territorial devra s’occuper à la fois des affaires départementales et régionales. On imagine bien que nombre d’élus se consacreront plus à l’activité de la région que du département.


L’instauration des métropoles


L’objectif affiché du gouvernement est de faire des métropoles les locomotives de l’aménagement du territoire. On voit bien toute la philosophie qui sous-tend cette volonté. Cet échelon institutionnel a pour vocation de renforcer la régionalisation.

Or, la régionalisation pose plusieurs problèmes : quid de l’égalité entre les territoires une fois que l’on sera lancé dans ce processus ? L’instauration des métropoles va contribuer à renforcer le poids économique et politique de certaines régions au détriment de celles qui n’auront pas de métropoles. A terme d’ailleurs, le gouvernement ne cache pas son ambition de voir fusionner certaines régions, pour devenir des entités territoriales plus importantes, cohérentes au niveau politique et économique. C’est véritablement la déconstruction de l’Etat jacobin, au profit d’une France des régions. Et l’Etat se désengageant de plus en plus, on entre dans un processus où ces régions pourront mener des politiques de plus en plus autonomes, à l’identique de ce qui se fait en Allemagne, en Espagne, etc.

Là encore, nous ne sommes pas dans un processus démocratique, mais bien dans la déconstruction de nos institutions, qui doivent adopter le modèle préconisé par l’Union Européenne, le couple intercommunalités-grandes régions venant se substituer à la construction communes-départements-régions. Quoi de plus pertinent que le cadre national pour mener des luttes ? Mais si demain les régions françaises prennent le chemin d’entités administratives et politiques de plus en plus autonomes, brisant le principe d’égalité entre les territoires, instaurant leur législation propre, c’est bien le citoyen qui une fois de plus sera dépossédé d’un pan de démocratie.



Comment s’y opposer ?



* Il faut mettre ce débat sur la place publique
, comme cela a été fait au moment du référendum sur le Traité constitutionnel européen : cette réforme vise a supprimer l’échelon communal et départemental, i.e. les espaces d’exercice de la démocratie locale, qui sont par essence les lieux où les citoyens peuvent le plus peser


* Les citoyens doivent se prononcer par référendum
sur cette réforme qui les dépossède : les élus communistes au premier rang doivent exiger l’organisation d’un référendum sur cette réforme et obtenir qu’elle soit rejetée , sans compter que certains sont également députés ou sénateurs. Ils doivent donc rejeter cette loi inique.


* Les élus des conseils généraux et les élus municipaux sont pour beaucoup hostiles à la réforme : il faut qu’ils s’expriment le plus possible


http://www.ripostonsensemblemainten

http://www.fase-lr.fr/vers-la-fin-de-la-democratie 


Allons ensemble aux régionales

naufrage-agora-vox.jpg

La Gauche est au pouvoir dans la plupart des instances locales; Ce sera fini avec avec le scrutin à un tour, et 20% d'élus à la proportionnelle (donc quelques impuissants). La Droite au Pouvoir décidera de tout. Adieu l'amortisseur LOCAL à la politique sarkozienne inique et totalitaire !
Eva R-sistons à l'intolérable




En haut, de gauche à droite : le procureur Jean-Claude Marin, le vice-procureur Romain Victor, Me Herzog, avocat de Nicolas Sarkozy. En bas : Imad Lahoud et Dominiquede Villepin.

Clearstream :


Il est vrai que la partie est, juridiquement, difficile, bien que sa vision du dossier soit, d'un point de vue intellectuel, fort séduisante. Pour lui, lorsque Jean-Louis Gergorin se présente au ministère des Affaires étrangères, le 1er janvier 2004, Dominique de Villepin saisit «un effet d'aubaine» . Il est «ferré» par la perspective d'éliminer plusieurs rivaux politiques : «Dominique Strauss-Kahn, Laurent Fabius et, bien sûr, Nicolas Sarkozy.» Victime d'un «péché d'orgueil», M. de Villepin refusera ensuite d'admettre qu'il a pu se faire gruger ; d'où son «entêtement stratégique», qui constitue la base du délit que M. Marin entend faire sanctionner. (et de délit, point !  On donne 18 mois de prison avec sursis et 45000 euros d'amende pour ça ? Belle Justice politique ! Même chose pour le reste ! Eva)


Tout se noue pénalement, d'après lui, en juillet 2004, c'est-à-dire fort tard. Le 5 de ce mois, M. de Villepin demande à la DST de voir «ce qu'il y a derrière» les informations que Le Point s'apprête à divulguer. Le 19, le général Rondot l'informe que Clearstream n'est qu'une chimère : le ministre s'inquiète alors de son propre sort et de celui de Jacques Chirac. Mais jamais il ne révèle à la DST ce qu'il sait. Conséquence : la police enquête pendant des mois dans le brouillard entretenu par son chef suprême, et Jean-Louis Gergorin continue à abreuver le juge Van Ruymbeke de courriers calomniateurs. «Ponce Pilate ne peut pas rester impuni», estime le procureur, qui ne démontre cependant nullement de manière irréfragable que M. de Villepin sait que le corbeau continue à croasser jusqu'en octobre. Pas plus qu'il ne prouve que c'est lui qui informe MM. Gergorin et Lahoud d'une perquisition, en 2005, leur permettant de «nettoyer» leurs ordinateurs : le magistrat doit se contenter d'un sous-entendu accusateur, ce qui fait quelque peu désordre dans un tel dossier

extraits de
http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2009/10/21/01016-20091021ARTFIG00065-le-procureur-denonce-le-peche-d-orgueil-de-villepin-.php#xtor=AL-5


Collectivités territoriales: le bouclier électoral de Nicolas Sarkozy
http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=7314&rech=10599#7314

Partager cet article
Repost0
20 octobre 2009 2 20 /10 /octobre /2009 16:41

Voici le post le plus court de ce blog.
Je tiens à le mettre en valeur.

Jugez plutôt (je l'avais posté ici
http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=7275)


  



ALERTE !


Arte, Journal du 19 octobre 2009, 19 h 45


Vaccins contre la grippe A(H1N1) à 2 vitesses.

Les Allemands sont furieux :
Les membres du gouvernement,
les grands commis d'Etat, certains militaires,
seraient vaccinés avec des produits
aux effets moins prononcés. 
Ils ne contiendraient pas d'adjuvants
et seraient mieux tolérés.


Le peuple, lui, aurait des vaccins de seconde classe...


Vaccination à deux vitesses ? Pourquoi ? Dans quel but ?


Eva R-sistons aux imposteurs

http:// plus7.arte.tv/fr/1697660,CmC=2892840.html



Cette information (sérieuse, en principe, émanant d'Arte)
donne le vertige.
Elle en dit long sur l'état de notre société !

 

 

                                   

Dernière mn : On me signale que la vidéo n'est plus visible. Hier, on voyait la vidéo du jour, et celle de la veille. Aujourd'hui, ce n'est plus possible. Elle est gênante, peut-être ? Mais comme je suis sans gêne, j'ai trouvé autre chose :


http://www.24heures.ch/actu/monde/vaccin-antigrippe-reserve-seules-autorites-cree-tolle-2009-10-19
Merci à Crodoff : http://crodoff.canalblog.com/


"Allemagne / La population recevrait un vaccin différent de celui prévu pour les dirigeants, le personnel de l’Etat et l’armée. Une question d’adjuvants. La polémique secoue tout le pays."

(article sur le lien 24 heures.ch...)

_____________________________________________________________________________


On n'arrête pas le progrès ! Voici ce que j'apprends :

"Nouvelle invention, le vaccin stérilisateur"
http://artdevivresain.over-blog.com/article-nouvelle-invention-le-vaccin-sterilisateur--37875964.html

Et comme le monde est petit, sur ce site je trouve fort opportunément ceci :





Présentation de l'émission d'Arte:

Sur les 6,5 milliards d'individus que compte la planète, le virus de la grippe A (H1N1) en a tué jusqu'ici moins de 2 000; bien peu au regard des 100 000 personnes qui meurent de faim chaque jour dans le monde. Pourtant, avant même que les vaccins ne soient au point et que l'on soit certain de leur efficacité, des millions de doses ont été commandées par la plupart des pays. La dépense est-elle en rapport avec la menace réelle?

Et comment l'Organisation mondiale de la santé (OMS) établit-elle ses seuils d'alerte? Le 29 avril dernier, elle a en effet décidé de passer au niveau 5 d'alerte pandémique, stade qui permet de débloquer des crédits pour développer des vaccins. Puis, en juin, elle a déclenché le niveau 6, en déclarant la grippe A (H1N1) pandémie mondiale. Quelle est l'influence de l'industrie pharmaceutique sur ces décisions?

Rejoignant la position de Jean Ziegler, membre du Conseil des droits de l'homme à l'ONU, Wolfgang Becker-Brüser, l'ancien directeur du service chargé de la circulation des médicaments à l'Office pour la santé de la République fédérale d'Allemagne, soulève la question des intérêts commerciaux en jeu.

D'autres critiques s'inquiètent de l'efficacité du Tamiflu et des vaccins. Certains s'interrogent même sur leur nocivité.

D'autres se demandent enfin si, sur fond de crise financière et économique, le phénomène de la grippe A ne viendrait pas à point nommé pour les hommes politiques de tous les continents...?




Consom'acteur ou
malade de la fièvre acheteuse?
 
Sur Arte: A qui profite la "pandémie"?



Cru 2009: Un vaccin vraiment ... juteux!





                     
MT

http://fonzibrain.wordpress.com/2009/10/20/le-gouvernement-et-larmee-allemande-ont-le-droit-a-un-vaccin-specialsans-adjuvant/


Question  : Les lobbies représentant des intérêts colossaux auraient-ils réussi, via la grippe A, le plus formidable coup marketting de l’histoire de la planète ?
http://www.basagana-ramon.com/article-questions-sur-la-grippe-a-37900224.html (blog d'un médecin)

Partager cet article
Repost0
20 octobre 2009 2 20 /10 /octobre /2009 05:05
                                        faillite-france-j.jpg


       Alliance vraie Gauche et Gaulliens authentiques
                               par Eva R-sistons

Bonjour amis Lecteurs,

Je reçois à l'instant un texte sur le Gaullisme, sur sa philosophie intemporelle. Comme il est facile de la caricaturer, de réduire de Gaulle à un conservateur, alors qu'à sa façon il était un révolutionnaire. Il est temps de le redécouvrir, comme il est temps de lire ou de relire Marx, d'une actualité brûlante, et aussi de ne pas céder à la propagande éhontée des Médias qui criminalisent le socialisme, le communisme - tout en insistant sur le devoir de commémorer Guy Moquet... afin de nous préparer à mourir pour la France ? Et en oubliant, bien sûr, qu'il est mort pour défendre un idéal, non seulement de liberté mais d'abord et avant tout de Justice. 

Lorsque je militais au PS (aile gauche chevènementiste, pour orienter vraiment à gauche le PS), j'étais en relation avec les camarades du PC, dans le cadre de l'Union de la Gauche. C'était un pur bonheur: Les militants du parti communiste sont idéalistes, généreux, intègres, dévoués, sincères, honnêtes... des qualités de plus en plus rares aujourd'hui ! Je ne comprends pas pourquoi beaucoup d'entre eux oublient actuellement les fondamentaux de leurs combats pour la Justice auprès des "socialistes". On ne pactise pas avec un PS de plus en plus résigné au libéralisme broyeur de vies, acceptant la tyrannie de la bureaucratie militaro-financière de Bruxelles,  privatisant les services publics, englué dans ses luttes de chefs, collabo du grand capital atlantico-sioniste, soumis aux forces les plus anti-sociales, assassinant jour après jour les grandes conquêtes populaires du Conseil National de la Résistance  gaullo-communiste, et absent des luttes populaires pour une vie digne.


                                   CNR-Valmy.jpg

S'il y a parmi mes Lecteurs des personnes qui ne connaissent pas le programme du CNR, je les invite à le découvrir. On lui doit les conquêtes sociales les plus essentielles, celles-là mêmes pour lesquelles tant de nos aiëux sont morts, et qui sont aujourd'hui détricotées les unes après les autres par un gouvernement au service des SEULS intérêts du Grand Capital accentuant jour après jour les inégalités, et oh combien mortifère - et cela au moment même où, en pleine crise, on découvre  justement la nécessité incontournable de protéger les citoyens contre les assauts d'une Finance débridée, folle. Même Sarkozy l'a reconnu: Si la France résiste mieux, c'est grâce à son modèle social. Et on veut le détruire ? Alors qu'au contraire, il faudrait le fortifier, l'approfondir, et même oser, oui oser, en plein océan ultra-libéral, mettre en place des mesures radicales, privant par exemple les banques de leurs prérogatives pour rendre à la Nation la maîtrise de sa monnaie, et ce faisant, éviter à nos enfants de supporter le poids insoutenable de nos excès et de notre imprévoyance.  Le fardeau de la Dette est monstrueusement égoïste et inconséquent. Et il se creuse pour protéger les plus nantis derrière des boucliers, notamment fiscaux, insupportables,  et, honte suprême, afin d' aider les banques à se permettre les fantaisies et les excès les plus fous.

Ceux qui ont en mains les destinées des Nations sont non seulement irresponsables, mais cyniquement au service de Maîtres indifférents à la souffrance des peuples, au point de tuer l'idée même de Nation, de souveraineté, et de mettre en péril la vie d'innombrables citoyens. Les suicides liés aux méthodes modernes de management en sont une cruelle illustration. Et tandis que les Puissants peuvent tout se permettre, même les crimes financiers ou militaires les plus odieux, en toute impunité, la chasse aux pas de chance, aux mal nés, aux trop basanés, aux trop différents, aux trop faibles... se fait chaque jour plus impitoyable, plus castratrice, au risque de tuer les idéaux français républicains de liberté, d'égalité, de fraternité.


                                        Gdes-conquetes-sociales-PC-36-.jpg

"Un sioniste déguisé en écolo"

La coupe est pleine. Le PS a raté une occasion historique de s'opposer avec détermination et énergie aux forces les plus réactionnaires que notre pays ait connues depuis Vichy, stigmatisant en particulier certaines couches de la population, il est discrédité, et son navire est déserté par de trop nombreux éléments pour que le fait ne soit pas significatif, ainsi Kouchner incarnait il y a bien longtemps une certaine idée de la solidarité envers les plus souffrants, il est aujourd'hui l'un des plus misérables agents du néoconservatisme bushisteMartin Hirsh le successeur de l'Abbé Pierre mon ami est au service du fossoyeur de la France, même pas franchement car il n'en accepte pas le titre plein et entier, Michel Rocard le fondateur du PSU a fini, après d'ailleurs que je l'aie combattu au sein du PS en me présentant contre lui, par rompre définitivement les amarres avec ce qui lui restait de Gauche, au point de discréditer en permanence son propre camp, et j'en passe, de meilleures. Si le PS tombe entre les mains de l'adversaire des couches populaires au sein du FMI, D. Strauss-Kahn, il sera définitivement déconsidéré. Quant aux Verts-Rouges, acoquinés avec le sioniste déguisé en écolo Cohn-Bendit, et malgré la présence de José Bové, ils se fourvoient de plus en plus dans un magma libéralo-vaguement social, au point d'être appelés à devenir la roue de secours verte du capitalisme en perdition. La Gauche anti-capitaliste n'a pas réussi à réunir les forces vives de l'Opposition, et les deux dirigeants de Gauche qui, eux, sont fidèles aux idéaux de Justice sociale et d'authentiques hommes d'Etat, Chevènement et Mélenchon, sont écartés du débat politique par les Médias traîtres aux peuples dès qu'ils deviennent une menace pour le Grand Désordre Planétaire. Pour finir, les camarades du PC ne parviennent pas à couper les amarrres qui les relient au vaisseau socialiste en perdition. Triste tableau, en vérité...  Vers quoi se tourner, vers quoi espérer encore ?

Et voici que je reçois un texte sur la philosophie du Gaullisme, écrit par Geneviève Blache,  
http://www.decapactu.com/spip/article.php3?id_article=476, "Résistance et Renouveau Gaulliste", en même temps que la liste des nouvelles parutions du Comité Valmy qui perpétue l'idéal de résistance de Jean Moulin, site très à gauche, pour l'indépendance nationale, et infiniment attaché aux plus belles valeurs gaulliennes, comme moi. De quoi alimenter ma réflexion, à l'heure où les Oppositions sont inexistantes ou marginalisées, voire neutralisées par des Médias aux ordres seulement des Puissants et de l'industrie militaro-financière, à l'heure, aussi, où la France profonde désabusée voit en D. de Villepin le meilleur opposant à Sarkozy, bref, un possible recours pour échapper à l'horreur sarkozienne morale, économique, sociale, culturelle, diplomatique... qui détruit peu à peu et sans doute de façon irréversible, la France, son tisse social, son prestige à l'étranger...


                                          justice-j.jpg
                                   

A D. de Villepin, je voudrais dire avec force au nom des Français: Si tu veux servir la France en servant le Grand Capital apatride anglo-saxon, en reniant les principes gaulliens, révolutionnaires, souhaitant notamment réconcilier Capital et Travail, alors tu ne serviras pas la France et les Français, tu iras droit dans le mur. Les citoyens de ce pays sont viscéralement attachés à la Justice sociale, à leurs services publics qu'ils ne veulent pas voir privatisés, à la retraite par répartition, aux protections sociales et du Travail, à la S.S. d'hier, aux principes républicains, à la laïcité... Si tu reviens sur les grandes conquêtes sociales du CNR élaborées par une sorte de coalition Gaulistes et Communistes, alors non seulement, si tu es un jour au Pouvoir, tu perdras la confiance des Français, mais tu desserviras ton pays et... l'idéal gaulliste que tu prétends aujourd'hui incarner, perpétuer. Je sais que, par tes origines - qui sont les miennes, saches-le, et je suis la preuve même qu'il est possible de les transcender - , tu baignes dans un milieu qui ne connaît rien aux souffrances populaires, qui n'imagine pas un seul instant les drames du chômage, de la misère, du désespoir, des impasses quotidiennes; Mais si tu ne fais pas l'effort vital de te libérer des chaînes de ta naissance, de tes privilèges, de tes cécités, si tu ne t'entoures pas d'authentiques hommes et femmes de Gauche, de militants de terrain, de syndicalistes se battant pour l'emploi, de communistes comme le Gl de Gaulle l'a fait avec profit, au point de déterminer la politique pour un demi siècle, si tu restes dans une bulle confortable, alors ce n'est pas la peine et de briguer le Pouvoir, et de prétendre incarner la pensée gaulliste. Il faut faire ta mue complète, si tu veux avoir une chance de gagner la confiance des Français, et de la conserver, et aussi d'écrire une page d'Histoire, réellement gaullienne, comme tu l'as à jamais fait à l'ONU, pour la fierté des Français et pour le bonheur des peuples écrasés par l'arrogance de l'Empire.
                                                                      
Un gouvernement d'union nationale                                                                  

De Villepin mis à part, reste qu'à défaut d'avoir les uns et les autres le Pouvoir dont nous rêvons,  il faut faire preuve de pragmatisme et songer d'abord et avant tout à abattre la forteresse sarkozienne, qui a tout verrouillé même la Justice - au moment où, rageusement et de façon mesquine, notre Président s'en prend juridiquement à D. de Villepin son rival, pour abattre la dernière possibilité d'alternance démocratique en France et afin de continuer la destruction méthodique des traditions et des valeurs de notre pays - et, trahison suprême, pour l'américaniser !!!   

Et au moment où je reçois ces articles d'une fraction de Gaullo-communistes, j'ose dans le contexte actuel très particulier, prôner un retour à une époque pas vraiment lointaine, celle du CNR, j'ose plaider pour une alliance entre les authentiques Gaulliens et les forces les plus progressistes de notre pays, rouges, vertes, nationales, républicaines... afin que l'on puisse mener le seul combat qui, aujourd'hui, puisse renverser les forces les plus rétrogrades et anti-démocratiques, et redresser la France, redonner espoir à notre pays, particulièrement à ses citoyens les plus meurtris. Bref, j'appelle à une alliance républicaine originale (le Gl de Gaulle était un grand rassembleur) entre de Villepin, Dupont-Aignan, Védrine, Chevènement, Melenchon, M.G. Buffet, Bové, Royal, Bayrou, LepageHue, Zuccarelli, Taubira...

Il est des moments historiques où il faut faire preuve non seulement de pragmatisme, mais d'audace, d'imagination. Pour redonner espérance à un pays en pleine déliquescence et en voie d'asservissement au CRIF et aux Anglo-Saxons. 

Eva R-sistons



                                                        Moulin--Valmy-copie-1.jpg



           Résistance et Renouveau Gaulliste

                                                       Geneviève Blache - 19.10.9


Aujourd’hui, nombre de personnes se réclament du gaullisme, et nous ne pouvons que nous en féliciter. Cependant, peu nombreuses sont celles qui ont, en son temps diffusé, ou diffusent actuellement, toute la philosophie de Charles de Gaulle dans son essence. La connaissent-ils, seulement ? On peut alors penser que le personnel politique, toutes catégories confondues, ou presque, après l’avoir, travestie par ignorance ou opportunité, continue délibérément de le faire.

Sciemment, on a « momifié » Charles de Gaulle dans le rôle du héros du 18 Juin... mais, qui peut être opposé aujourd’hui à cette action patriotique ? Car, sa mystique, dans le sens de croyance absolue autour d’une « certaine idée de la France » nationale et républicaine, était bien plus élevée. Bien au-delà de l’idée - celle sur laquelle on ne transige pas - qu’il avait de l’indépendance nationale et du respect du peuple souverain, il espérait pouvoir ériger un vaste projet de mutation de société, englobant participation dans la politique économique et sociale. Il disait de l’économie, « qu’elle est la condition de tout, et en particulier la condition du progrès social. »

Si il y a plusieurs visions du gaullisme, sans les faire toutes siennes, on ne peut, ni ne doit, pour autant, les occulter ou les déformer.

Au début de la guerre, il a déjà analysé ce qu’il appelle une crise de société. Lors du discours fondateur qu’il prononce à Londres le 1er avril 1942, où il ébauche les grandes lignes de sa conception qu’il a de la politique, il soutient une thèse qu’il défendait déjà dans un mémorandum qu’il adressa à des personnalités civiles et militaire le 24 janvier 1940 :

« ... c’est une révolution, [la guerre], que la France, trahie par ses élites dirigeantes et par ses privilégiés, a commencé d’accomplir. Et je dois dire, à ce sujet, que les gens qui dans le monde, se figureraient pouvoir retrouver, après le dernier coup de canon, une France politiquement, socialement, moralement pareille à celle qu’ils ont jadis connue, commettraient une insigne erreur ».

De Gaulle était un révolutionnaire, d’ailleurs, ne le revendiquait-il pas ?

Lorsqu’il dit :

« Si une révolution consiste à changer profondément ce qui est, notamment en ce qui concerne la dignité et la condition ouvrières, alors certainement c’en est une. Et moi, je ne suis pas gêné dans ce sens-là d’être un révolutionnaire, comme je l’ai été si souvent. »

Ou, il dit encore, lorsqu’il reçoit Jean Moulin à Londres en 1942 :

« Quand nous aurons gagné la guerre, il nous faudra rendre à l’Homme sa dignité ».

Malheureusement, force est de constater, que l’homme fut souvent trahi, surtout par les siens. La majorité qui le mit au pouvoir, espérait que, après qu’il eut réglé le problème épineux de l’Algérie, où tout le monde s’était bien empêtré, il serait alors l’otage d’une certaine classe conservatrice, et devrait céder alors à leurs exigences. Ayant fait le sale boulot, le risque passé, ou il serait de droite, ou il ne serait pas !

Mais, cela c’était sans compter sur la clairvoyance et la prescience d’une grande majorité du peuple qui le soutenait.

Dès lors, il fallu faire du Général un homme autoritaire, d’une autre époque, ne se préoccupant pas de l’intérêt du peuple. Avec l’aide d’une partie de son entourage, dévoué au monde libéral, aux intérêts des oligarchies, on a englué le rebelle, qui disait « que la bourgeoisie avait fait son temps, et qu’il fallait associer les salariés au progrès économique et social ».

En juin 1968, il disait encore « La propriété, la direction, le bénéfice des entreprises dans le système capitaliste n’appartient qu’au capital. Alors ceux qui ne le possèdent pas, se trouvent dans une sorte d’aliénation, (...) Non, le capitalisme du point de vue de l’homme n’offre pas de solution satisfaisante. (...) Elle, [la participation] change la condition de l’homme au milieu de la civilisation moderne. (...) C’est la voie dans laquelle il faut marcher. »

Avec d’autres gaullistes de l’Arc Républicain, nous considérons que la participation, telle qu’elle était prévue dans le programme du CNR, non seulement ne s’oppose pas à la lutte des classes que nous constatons en permanence, aussi bien à l’échelle nationale qu’internationale, mais qu’elle est, dans la réalité concrète du combat contemporain pour le progrès social, indissociable de celle-ci.

Il est certain que, l’homme d’État qui considérait que « le libéralisme était devenu une chose inconcevable et insupportable », ambitionnait de combattre la loi d’airain du capitalisme par sa politique sociale. Il représentait un danger pour une grande partie du microcosme politique de la droite à la gauche, ainsi que pour le capital, et la finance, tout cet univers aidé dans sa désinformation par la presse de toutes sensibilités, et de certains syndicats inféodés financièrement à la CIA.

D’ailleurs, nous n’ignorons pas qu’après le référendum perdu de 1969, la Bourse a salué l’événement par une envolée des cours spectaculaire, tandis que les spéculateurs s’enrichissaient !

Au Conseil des Ministres du 12 décembre 1962, le Président de la République décline la marche à suivre de l’équipe gouvernementale :

Alors le 1er Ministre de répliquer en aparté :

« ils ont farci la tête du Général de leurs rêveries », [dit-il en parlant de Gilbert Grandval, alors Ministre du Travail, René Capitant et Louis Vallon,] et il ajoutera « il faut le mettre à l’abri de ces billevesées. »

Je ne peux pas terminer mon propos, sans dire quelques mots concernant ce général atypique et inclassable en politique, dont le philosophe marxiste Louis Althusser dit : « Le père de Gaulle, tout de même, il faut y aller voir d’un peu plus près ».

Si, ayant embrassé la carrière militaire, afin de servir la France, il sait désobéir à bon escient le 18 juin, montrant le chemin de la Résistance, qui permettra à la France et aux Français, de ne pas sombrer dans le déshonneur, il sait aussi, à travers son action internationaliste et anti-impérialiste parler aux peuples du monde entier, que ce soit à Phnom Penh, à Mexico, ou le peuple le porta en triomphe, au Liban où, atterrissant à l’aéroport de Beyrouth, on voyait que, pour rendre hommage à sa politique, son effigie y était installée, sans oublier le « Vive le Québec libre », que peu on compris.

CDG, homme universel, rend la France universelle !

Oui, le peuple était fier de l’image de la France, non-alignée, dans une sorte de neutralité, en quelque sorte tiers-mondiste et, internationaliste. La voix de la France était partout reprise, France digne des Lumières et de sa Révolution, sur laquelle le monde entier prend encore exemple.

D’ailleurs, ne dit-il pas à Malraux :

« Il y a un pacte vingt fois séculaire entre la grandeur de la France et la liberté des autres... »

ou encore :

« Si les États-unis deviennent consciemment maîtres du monde, vous verrez jusqu’où ira leur impérialisme. »

J’aimerai donc encore vous citer cette démarche importante, un extrait d’une note qui fut remise le 6 juin 1942, par CDG à Alexandre Bogomolov, ambassadeur de l’URSS à Londres auprès des gouvernements alliés, tirée des archives soviétiques et citée par Henri Christian Giraud.

Cette note est destinée à Molotov qui est le ministre des Affaires étrangères de l’URSS en guerre auquel elle a été effectivement transmise.

« L’impérialisme américain se manifeste sous des formes multiples et diverses.

Certains de ses représentants raisonnent en terme de domination des USA sur le monde occidental.

Ils appellent à la remise directe par la Grande-Bretagne de ses possessions américaines, en particulier sur celles sur lesquelles ont été organisé des bases américaines.

D’autres représentants de l’impérialisme économique, désirent que les USA instaurent un mode de vie pour le monde entier, qu’ils contrôlent et gèrent partout les ressources et le commerce. »

Il est plus que temps que le compromis historique se fasse autour de la nation et de la République, en conséquence de quoi, nous pensons que c’est dans le programme du CNR, dont je me suis permis de réactualiser la dernière phrase, que se trouve, à ce jour l’exemple à suivre :

« En avant donc, dans l’union de tous les Français rassemblés autour du programme réactualisé du CNR, selon l’élaboration qu’en ont faite ses membres inspirés par CDG et Jean Moulin, ainsi que par la Résistance intérieure. En avant pour ce combat et sa victoire, afin que VIVE LA FRANCE ! »

Geneviève Blache

Résistance et Renouveau Gaulliste

Colloque de l’ARP - Paris le 10/10/2009

http://www.decapactu.com/spip/article.php3?id_article=476



arton476-140x150.jpgarton476-140x150.jpgarton476-140x150.jpgarton476-140x150.jpg 



        De nos mains et avec nos outils !
                        Par Georges Gastaud, Secrétaire National du P.R.C.F.


                  Source : Initiative Communiste - www.prcf.fr


Ah ! Si Mme Aubry, digne héritière de Papa Delors, refusait enfin « l’économie de marché ouverte sur le monde » de Maastricht !

Si Ste. Ségolène se souciait d’autre chose que de son très personnel « désir d’avenir » !

Si, cessant de diaboliser son histoire et de s’accrocher aux basques du P.S., le P.C.F. muté retrouvait gentiment « les rails de la lutte des classes » !

Si, s’arrachant au mythe trotskiste des « États-Unis d’Europe », le N.P.A. dai­gnait dénoncer la casse du « produire en France », donc de l’emploi ouvrier, par le M.E.D.E.F. !

Si le jaunis­sant Chérèque, virant au rouge, autorisait Thibault à travailler au tous en­semble, au lieu de fustiger la <

Si la F.N.S.E.A. défendait les paysans !

Si l’U.N.E.F. ne trahissait plus les étudiants !

Si le Père-Noël remettait les collabos social-eurocrates sur le chemin de la Résistance… !

Mais comme ces miracles n’auront pas lieu, les marxistes obtus que nous sommes rappelleront la devise de l’Internationale : « L’émancipation des travailleurs sera l’œuvre des travailleurs eux-mêmes » ! 


             november91.jpg         

                       Unir les communistes
              contre l’euro-criminalisation de leur histoire…



Sans leur uni­té d’action, comment les travailleurs résisteront-ils au battage anti-sovié­tique programmé pour commémorer le 9 novembre 1989 ? Comment le sa­larié intoxiqué par les médias saisira-t’­il que la criminalisation du socialisme d’hier sert à détourner les masses de la résistance unie à la terrible crise capitaliste qui, à l’Est plus encore que chez nous, a substitué au plein emploi planifié des économies socialistes, le chômage engendré par la « concurrence libre et non faussée » ? ..


Sans intervention communiste unie aux usines, qui expliquera pourquoi l’état du monde a dramatiquement empiré depuis que la destruction du camp socialiste a permis aux capita­listes de re-mondialiser leur système prédateur, et que la transformation socialiste de la société est la seule issue durable à ces « merveilles » capitalistes que sont les licenciements à la louche, la privatisation de la poste, la ruine des éleveurs laitiers, les déremboursements Sécu, la fin de la retraite à 60 ans, le travail forcé du dimanche, et la « taxe carbone » que « Sarkohn-Bendit » veut faire payer aux salariés en exemp­tant « Total » et les gros transporteurs autoroutiers ?


C’est pourquoi le P.R.CF. propose aussi à tous les groupes vraiment communistes de manifester en­semble le 7 novembre à Paris. Avec le Mouvement communiste inter­national renaissant, clamons à la face des médias : « Non à la fascisante criminalisation de l’U.R.S.S. qui nous a délivrés du nazisme ! Le capitalisme et son UE. mènent l’humanité dans le mur, l’avenir est au communisme ! »


Dans la foulée de l’abstention popu­laire aux européennes, le P.R.CF. pro­pose aussi que les vrais communistes, du P.C.F ou pas, engagent ensemble une campagne sur le thème : « Europe capitaliste : pour s’en sortir, la France doit en sortir ! » Sans cela, il n’y aura pas de salut pour la classe ouvrière, la nation et le socialisme au XXIème siècle !



Aider le syndicalisme de classe
à construire le « tous ensemble »


Mais cela ne suffit pas : les quartiers populaires deviennent invivables alors que la Bourse se gave ! L’axe du mal capitaliste Bruxelles-Sarko­-M.E.D.E.F. attaque tous azimuts : acquis, salaires, conditions de travail… Pour casser les conquêtes de 1945 et 1789, le grand capital veut appliquer partout le « management » France( ?) ­Télécom : harcèlement, déni de compétence, exclusion rampante des agents à statut, destruction de l’esprit « service public », basculement au « tout­english » … Combien auront finalement coûté, en termes de dépressions et de suicides, la contre-réforme Quilès (divorce Poste/Télécom) et la priva­tisation décidée par le gouvernement Jospin-Buffet-Gayssot pour obéir à Maastricht ?

 


C’est pourquoi les syndicalistes adhérant au P.R.C.F. sont en pre­mière ligne pour construire avec les Conti, Goodyear, Wagon, etc., un large rassemblement syndical de lutte. Comme l’a montré la belle manif du 17/09, de plus en plus de cégétistes dénoncent l’euro-trahison et les « sarko’mpromissions » de leur état-major « tenu » par la C.E.S. !

Car les ouvriers ne sont pas amnésiques : tant que la C.G.T. savait unir le drapeau rouge ouvrier au drapeau tricolore du << au étaient acquis les … Immigrés Français classe de solidarité la devant reculait racisme le reculait, patronat France », en>



Produire en France pour coopérer
avec tous les peuples !


Car l’assaut frontal que Sarko­-M.E.D.E.F, l’Europe et le F.M.I. « libre-échangiste » de D.S.K., mènent ensemble contre l’emploi productif en France, démembre et défigure notre pays : industrie déménagée, agricul­ture et pêche asphyxiées, laïcité répu­blicaine dévitalisée, langue française sacrifiée au « tout-Anglais », acquis et services publics démantelés, souverai­neté détruite par le traité de Lis­bonne …


Alors oui, sans se soucier des « euro-trotskistes », « bobos-socialistes » et autres pseudo-internationalistes de salon, la classe ouvrière doit se saisir du mot d’ordre « produire en France, échan­ger avec le monde entier », sans quoi les ouvriers, techniciens, ingénieurs, chercheurs, paysans et artisans, seront marginali­sés dans leur propre pays !

N’en déplaise au « socia­liste » Huchon, président du Conseil Régional francilien, qui propose d’en finir avec la France, la gauche populaire sera balayée si elle ne se réap­proprie pas la dialectique du patriotisme républicain et de l’internationalisme prolétarien qui inspira jadis les Communards et Jaurès, le P.C.F. de Duclos et des F.T.P.-M.O.I.

Le monde du travail et la na­tion républicaine doivent s’épauler mutuellement, ou l’extrême droite dé­voiera l’arrachement légitime des gens à leur pays pour jeter la France dans les pires aventures.



POUR LA RESISTANCE ET LE RASSEMBLEMENT PROGRESSISTE ET REPUBLICAIN


Aussi le P.R.C.F soutient-il l’Arc Républicain de Progrès, qui regroupe des communistes, progressistes et gaullistes pour ouvrir une alternative progressiste, battre Sarko sans cautionner le P.S., Cohn-Bendit et le M.O.D.E.M.


Exigeons la sortie de l’U.E. ; réactualisons le programme du C.N.R. - progrès, indépendance, antiracisme et nationalisation des secteurs clés !

Lecteurs d’I.C., nous disposons des outils politiques nécessaires pour nous engager et construire. Le P.S. ne reviendra pas à gauche ; la dictature européenne ne sera jamais « sociale » et le P.C. muté a déjà vendu trois fois les « rails » de la lutte de classe.

Ce pou­voir U.M.P., sans précédent depuis 40, tire sa force des trahisons de la fausse gauche.

Alors comptons sur nos outils. Renforçons notre P.R.C.F. et notre journal, qui, malgré leurs moyens modestes, remuent ciel et terre pour unir les vrais communistes, les vrais syndicalistes et les francs républicains. « Elle tient l’avenir serré dans ses mains fines, ma France ! », chante Ferrat.


L’avenir, construisons-­le dès aujourd’hui, de nos mains, et avec nos outils.



dimanche 18 octobre 2009, par Comité Valmy

http://www.comite-valmy.org/spip.php?article398


                                                                     bouclier-social-bleistrach.jpg 

                                      POLITIQUE ETRANGERE ET POLITIQUE DE DEFENSE
                                         par le contre-amiral (2S ) Claude GAUCHERAND

                  Pour une politique extérieure
                     et de défense souveraine

Paris le 10 octobre 2009 - Colloque de l’Arc Républicain de Progrès


Il convient tout d’abord de rappeler le propos tenu par James Baker, alors Secrétaire d’Etat du Président Georges Bush en juin 1991 à Berlin, quelques mois après la chute du mur et la première guerre dévastatrice contre l’Irak, fixant pour « objectif à l’horizon 2011 la constitution d’une communauté euro-atlantique de Vancouver à Vladivostok », et d’y associer cette citation de Robert Mac Namara, ancien Secrétaire d’Etat à la Défense et ancien Président de la Banque Mondiale, peu soupçonnable d’anti-américanisme primaire :

« les Etats-Unis eux-mêmes, par leur tendance croissante à agir de manière unilatérale et sans respect pour les préoccupations des autres, sont devenus un Etat-voyou. »

Ceci nous dit bien pourquoi il est nécessaire de dégager notre pays d’une politique étrangère et de défense qui l’inféode chaque jour davantage au dit état-voyou, se fût-il autoproclamé la plus grande démocratie du monde.

Dans l’univers mondialisé qui est le nôtre, tous les pays sont interdépendants ; c’est pour ce motif que je préfère la notion de souveraineté à celle d’indépendance tout en reprenant la définition qu’en donnait le général De Gaulle à savoir :
- une constitution qui l’affirme,

- une armée qui la protège,

- une monnaie qui la manifeste,

- un peuple rassemblé qui la soutient.

Je vous laisse mesurer là l’état de dépendance et d’assujettissement auquel en 35 ans quatre Présidents ont rabaissé la France. La France aujourd’hui, c’est :

une constitution régulièrement charcutée à l’injonction de ses gardiens,

une armée professionnalisée ne sachant plus quel drapeau elle sert : celui de l’Europe ? De l’OTAN ? Les trois couleurs ?

une monnaie sans nationalité,

un peuple fracturé où apparaissent chaque jour de nouveaux clivages, communautés ethniques et religieuses voire générationnelles et régionales sinon régionalistes.(..)

C’est pourquoi notre politique étrangère se doit être non pas celle d’un membre parmi 27 du conseil européen mais bien celle d’un membre permanent du Conseil de Sécurité car c’est effectivement à ce niveau que se joue sa sécurité à long terme comme au quotidien, et cela, en s’appuyant sur sa qualité de membre éminent de la Francophonie.

Dans un premier temps il faut faire des choix qui touchent aussi à d’autres domaines car tout se tient : économie, diplomatie, culture, idéologie. Choisissons-nous un monde multipolaire ou unipolaire ? Primauté du droit international ou celle de la force et de la guerre préventive ? Respect de la souveraineté des nations ou devoir d’ingérence ? Indépendance souveraine ou assujettissement à l’hyper-puissance ? Economie contrôlée ou libéralisme sans frein ? Ouverture sur l’Islam, la Russie, l’Inde et la Chine ou droit-de-l’hommisme érigé en doctrine ?

Il y faudra une volonté politique sans faille s’appuyant sur une opinion publique avertie, pour conduire d’une part une politique de rupture passant, après le rejet par le peuple français du projet de « constitution » européenne, la révision au moins, la dénonciation au mieux du traité de Maëstricht et des suivants, la dénonciation du traité de l’Atlantique-nord et la reprise du contrôle national des forces armées, d’autre part maintenir un effort particulier dans le domaine de la Défense plus que jamais reposant sur une force de dissuasion nucléaire tous azimuts : car il est clair que sa maîtrise constitue encore aujourd’hui l’assurance ultime contre tout agresseur potentiel ne respecterait que la force (..)

Par ailleurs, si l’on veut bien admettre que toute entité divisée est condamnée à périr, alors toute politique doit tendre à refaire l’unité de notre pays en combattant toutes les formes de communautarisme ethnique, religieux, régionaliste : de ce point de vue la remise en place d’un service national tant civil que militaire pour jeunes gens des deux sexes constituerait un élément essentiel de l’homogénéisation de la société, occasion d’un bilan de santé et culturel alors que l’illettrisme touche prés de 10 °/o de la population. Une occasion aussi de faire ou compléter l’éducation civique de ceux pour qui la vision de la France se réduit trop souvent à celle d’un « quartier » parce qu’ils n’en ont pas connu d’autre.

 

L’indépendance et la souveraineté ont un coût : ce sera celui d’une guerre larvée dans tous les domaines avec Washington et ses féaux européens, en attendant que l’exemple une fois donné, les choses changent aussi dans le reste de l’Europe. C’est à un conflit long, sournois, multiformes qu’il faudra faire face, celui millénaire des nations contre les empires, couvrant toute la panoplie des armes : militaires peut-être ; diplomatiques sûrement ; économiques et financières bien sûr ; de façon plus insidieuse, culturelles aussi, - il ne devrait plus être un secret pour personne que depuis 1945 Hollywood et le Pentagone entretiennent des relations étroites- les media en étant les efficaces vecteurs tandis que l’anglais, langue impériale, cherche et réussit à s’imposer comme langue officielle unique dans les organismes internationaux de toute nature. De ce point de vue le contrôle des media devra faire l’objet d’une grande attention. En dépit des protestations d’« amitié franco-américaine séculaire », c’est à toutes ces armes auxquelles notre nation se frotte depuis 1958.

Mais il faudra aussi compter avec le soutien, passif ou actif, de tous ceux pour qui une telle attitude de la France serait la bienvenue, conforme à ce qui est souvent attendu d’elle par les plus démunies des nations mais aussi parmi les plus puissantes.

La lutte contre le terrorisme est-elle une guerre ? Elle est, force est de le constater, le prétexte qui donne à l’OTAN et à sa machine de guerre l’occasion de trouver de nouveaux horizons qui ne sont pas ceux de l’Atlantique Nord, au-delà desquels se déployer, comme si le terrorisme se combattait avec des armées alors qu’il est en premier lieu enfant du désordre international, de la misère, de l’injustice et du désespoir sur les braises desquels soufflent sans scrupules des esprits maléfiques. Police et renseignement sont sans le moindre doute à la base du traitement de confort de ce mal frappant indistinctement hommes, femmes et enfants, civils au moins autant que forces de l’ordre, traitement qui consiste à préserver les innocents de tous les pays d’en payer le prix du sang. Il n’en demeure pas moins qu’il apparait à l’évidence que son traitement curatif relève de la Politique, de celle justement que les instances internationales - l’ONU au premier chef - ont vocation à résoudre. (..) 

                                                  

A ce moment de son histoire où la France est enchainée à l’Europe et à l’OTAN dans une lutte du « Bien contre le Mal », « de la Civilisation contre la Barbarie », nous devons nous poser la question : mais est-ce bien là la philosophie de notre nation dans sa relation au monde ?

J’ose croire avec Tocqueville que « notre peuple, lorsqu’on l’a arraché à son logis et à ses habitudes est prêt à tout oser, ingouvernable dés que l’exemple de la résistance est donné quelque part, jamais si asservi qu’il ne puisse encore briser le joug. »

Samedi 10 octobre 2009
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article396 



                                              Europe-dictature.jpg 
               Sélection de liens : 

                            L'Occident ne gagnera jamais
                                       en Afghanistan



On peut comprendre que les Occidentaux n’aient pas envie de perdre la face. Mais le sort semble joué, car il y en aura, des morts, parmi les civils et les forces de l’OTAN, et l’opinion publique aura de plus en plus de difficultés à supporter ces jeunes soldats morts pour une cause qu’ils ne comprennent plus, malgré la propagande aussi efficace que celle pour la pandémie ou la taxe carbone. Des morts et tant d’argent gaspillé alors que les moyens manquent dans tous ces pays pour contenir la tectonique sociale et l’apartheid économique galopant. Il n’y a plus qu’une seule solution, négocier le retrait sans perdre la face. L’opinion est prête mais le principal obstacle, c’est l’orgueil de nos dirigeants. Après la pandémie de l’indécence, voici le conflit de l’indécence, qui gaspille et tue les gens. Il est temps d’en sortir. Alors Barack, sache que tu seras jugé sur l’issue de ce conflit. Quelques années. Après il sera trop tard.

publié par Observeur


http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=7276&rech=10484#7276

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/l-occident-ne-gagnera-jamais-en-63425#


                               otanss-copie-1.gif 

L’Amérique et la paix dans le monde
ou l’utilisation de l’Islam pour déstabiliser la Chine !

Alors que l’élection de Barack Hussein Obama a suscité un réel « espoir de paix » dans le monde, largement repris en écho par les médias de la communauté internationale, rares étaient les observateurs qui mettaient en doute cet optimisme béat(1). En fait, il n’y a que la Russie et la Chine qui se sont abstenues de faire des commentaires élogieux à son égard.

http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=7279&rech=10485#10485

Par expérience, ils savent que le nouveau président a été désigné pour appliquer le programme des forces occultes qui l’ont porté, à coups de centaines de millions de dollars, à la tête de « l’empire le plus puissant depuis l’empire Romain »(2). Pour mieux faire passer leur programme de déstabilisation de l’Asie, par talibans et Al Qaîda interposés, les décideurs du Complexe militaro- industriel vont se servir de la misère des communautés musulmanes du Pakistan et de l’Inde, ainsi que des frustrations de la Chine pour entraver et freiner l’ascension de ce grand pays qu’ils ont déjà classé comme « puissance rivale ». Conscients de ce que « les Etats-Unis sont la seule superpuissance au monde, combinant une puissance militaire dominante, un leadership technologique mondial et la plus grande économie du monde »(3), les think tanks du Complexe veulent préserver cette avance, estimant qu’« à l’heure actuelle, les Etats-Unis ne sont confrontés à aucun rival global. L’objectif d’une stratégie américaine ambitieuse devrait être de préserver et d’étendre cette position avantageuse aussi loin que possible dans le futur »(4).

Pour pérenniser leur domination sur le monde, les Etats-Unis ont mis au point une nouvelle stratégie, dénommée « Programme pour un nouveau siècle américain » dans lequel ils s’inquiètent du « déclin de la puissance des Etats-Unis et des problèmes que cela créerait dans l’exercice de leur leadership mondial… »(5). C’est ce qui explique les sommes colossales misées par le Complexe militaro-industriel pour faire élire un Noir, d’origine musulmane, dans le but de donner du crédit au semblant de changement de leur politique au Moyen-Orient et surtout mettre en application leur stratégie visant à déstabiliser, au moyen de l’Islam, le Pakistan et l’Afghanistan afin de créer une forte zone de turbulences qui s’étendra, par vagues successives, à l’Inde avec comme objectif majeur, la Chine.
L’Afghanistan : la déstabilisation permanente

Entre le départ des Soviétiques d’Afghanistan en février 1989 et l’installation de la République islamique en avril 1992, les Américains, tout en laissant les Afghans se dépêtrer dans leurs divisions, après s’en être servi pour abattre l’ours soviétique, envoyaient une mission composée du Premier ministre pakistanais Nawaz Sharif accompagné de son chef d’état-major et du prince Turki El Fayçal, chef des services de renseignement saoudien et protecteur, avec les Américains, d’Oussama Ben Laden. Tout en étant à l’origine de la déstabilisation de ce pays, les Américains font mine de s’y intéresser en jetant un leurre : du fait de sa proximité avec la mer Caspienne, l’Afghanistan sera, disent-ils, la « seule route possible » du gazoduc de ce « nouvel eldorado » des hydrocarbures. D’où la prétendue nécessité de stabiliser ce pays. En janvier 1995, alors que la guerre fait rage, de nouveaux acteurs apparaissent, inventés de toutes pièces par l’ISI pakistanais, à l’instigation de la CIA et financés par l’Arabie Saoudite : les talibans(6)
.
Lorsqu’en septembre 1996 les talibans prennent Kaboul, Michael Bearden, ancien responsable de la CIA dans ce pays, déclare : « Ces gars ne sont pas les pires, des jeunes gens un peu fougueux, mais c’était mieux que la guerre civile… » (7). Même le vice-président de la firme Unocal, Chris Taggart, qualifie leur avance de « développement positif » (8). Donnant plus de consistance au leurre du « projet de gazoduc », cette firme ouvre un centre de formation à l’université d’Omaha pour former 137 Afghans aux techniques de construction de gazodusc. Mais ce prétendu projet est aussitôt enterré par Washington pour faire perdurer la déstabilisation de l’Afghanistan par l’envoi de Ben Laden qui était au Soudan, « à la recherche d’un refuge »... En fait, « lorsqu’en mars 1996 le Soudan proposa de livrer Ben Laden à Washington, Madeleine Albright prétexta une tension avec le Soudan pour fermer l’ambassade US à Khartoum » (9). La proposition soudanaise dura jusqu’au 19 mai 1996, date à laquelle Ben Laden quitta le Soudan pour l’Afghanistan. En écho à la manœuvre, le sous-secrétaire d’Etat américain, Scrobe Talbott, dévoile le véritable projet d’avenir réservé à ce pays, le 21 juillet 1997 : « La région (l’Afghanistan) pourrait devenir une pépinière de terroristes, un berceau de l’extrémisme politique et religieux et le théâtre d’une véritable guerre. » (10)

John O’Neil, L’homme qui en savait trop !

Les ingrédients pour le lancement, le 22 février 1998, du Front international islamique par Ben Laden, sont mis en place. Ce dernier, pour se rendre plus crédible, émet une « fetwa » autorisant les attentats anti-américains. Le 8 août 1998, des engins explosifs détruisent les ambassades de Dar Essalem et de Nairobi, consacrant ainsi le classement de Ben Laden comme ennemi public n° 1. Pour lui (leur) permettre de bien (lui) préparer ses caches, les Etats-Unis attendront plus de six mois avant de lancer un mandat d’arrêt international. Le leurre du « projet de gazoduc » n’avait plus lieu d’être… Washington va même jusqu’à manipuler le Conseil de sécurité de l’ONU pour faire voter, le 15 septembre 1999, une résolution « exigeant des talibans l’extradition de Ben Laden… » Mais les talibans restent, et pour cause, des interlocuteurs pour les Etats-Unis, puisqu’ils permettent à Abderrahmane Zahid, ministre adjoint des Affaires étrangères taliban de donner, le 27 septembre, une conférence à Washington dans les locaux du Middle East Institute.

En fait, chaque négociation devient le prétexte pour pousser à une radicalisation des talibans, manipulés et manipulables à souhait. Ce qui poussa le diplomate algérien, Lakhdar Brahimi, à démissionner pour ne pas devenir complice de la manœuvre, mais n’empêcha pas les Etats-Unis de faire semblant de continuer à « réclamer Ben Laden », en proposant aux talibans, en contrepartie, un autre leurre : un « plan sérieux de reconstruction ». Ce nouveau leurre devint l’excuse tout trouvée pour que le Département d’Etat bloque l’enquête du Fédéral bureau of investigation (FBI) sur d’éventuelles implications de « Ben Laden et de ses complices talibans » dans l’attentat du mois d’octobre 2000, contre le navire de guerre Américain USS-Cole, à Aden, au Yémen. En fait, se rendant compte que l’agent du FBI, John O’Neil, surnommé « M. Ben Laden », avance bien dans son enquête et risque de comprendre le pourquoi du comment de cet attentat et découvrir les vrais commanditaires, Washington le fait expulser du Yémen le 5 juillet 2001. En savait-il trop ? Comme par hasard, on lui offre, fin août 2001, après sa démission provoquée du FBI, les fonctions de chef de la sécurité du World Trade Center, pour être sûr qu’il y laisserait les secrets dont il avait eu connaissance. En effet, de part la fonction dont il était nouvellement investi, il ne pouvait y échapper : John O’Neil devait y laisser la vie le 11 septembre.(11)

« Organiser les situations » par l’utilisation de l’Islam

Pour les décideurs du Complexe, « la perspective est que l’Asie orientale deviendra une région de plus en plus importante, marquée par l’ascension de la puissance chinoise… »(12) ; aussi, estiment-ils nécessaire « d’accroître la puissance militaire des Etats-Unis en Asie orientale » qu’ils considèrent comme « la clé pour faire face à l’accession de la Chine au statut de grande puissance »(13). Ils sont convaincus qu’« aucune stratégie américaine ne peut empêcher les Chinois de défier le leadership régional américain »(14). Aussi, est-il conseillé dans cette étude de « sécuriser et étendre les zones de paix démocratiques, dissuader la montée de la concurrence d’une nouvelle grande puissance, défendre les régions-clés, exploiter la transformation de la guerre par les nouvelles technologies »(15).

En fait de transformation de la guerre et de nouvelles technologies, les stratèges du Pentagone comptent organiser les situations par islamistes interposés et manipulés par leur relais local qu’est l’ISI Pakistanais. Cette nouvelle stratégie consiste à « organiser les situations pour préserver la domination géopolitique des Etats-Unis en s’appuyant sur les fondations indiscutables d’une prééminence militaire des USA »(16).

Dans son « projet pour le nouveau siècle américain », le complexe s’est donné pour objectif de reconstruire les défenses de l’Amérique avec pour stratégie de « préserver et accroître la position (des USA) comme seule superpuissance militaire prééminente, pour une durée à venir aussi longue que possible »(17), en se donnant pour mission de redéployer les forces des USA pour répondre aux « réalités stratégiques du XXIe siècle en déployant des forces en Europe, au Moyen-Orient et surtout en Asie orientale, devenu le nouveau centre d’intérêt stratégique »(18). Et les analystes de cette stratégie de mettre en garde les décideurs du Complexe : « Si nous ne prenons pas nos responsabilités, nous susciterons des défis envers nos intérêts fondamentaux. L’histoire du XXe siècle doit nous enseigner qu’il est important d’organiser les situations avant que les crises ne surviennent et de faire face aux menaces avant qu’elles ne deviennent extrêmes. L’histoire du XXe siècle doit nous inciter à prendre fait et cause pour la domination américaine »(19). « L’inquiétude croissante » que manifestent les think tanks face à « l’ascension de la Chine en tant que puissance peut créer une dynamique qui peut menacer la capacité de l’Amérique à exercer sa puissance dominatrice… »(20). Voulant régenter toute la planète, ils estiment que « la prépondérance de la puissance américaine est si grande et ses intérêts globaux si larges qu’ils ne peuvent pas prétendre être indifférents à l’issue politique dans les Balkans, dans le Golfe persique ou même lorsqu’ils déploient des forces en Afrique »(21)

Semer les « chaos constructifs »

Après avoir organisé les situations en Palestine, par un blocage systématique de toute initiative de paix et le maintien d’un abcès permanent par le soutien inconditionnel de la politique annexionniste de l’Etat d’Israël, créé les conditions à même d’attiser le feu dans les Balkans jusqu’à l’implosion de la Yougoslavie, mis en place le « chaos constructif » en Irak pour avoir la mainmise et le contrôle sur l’un des plus grands gisements de pétrole de la planète, encouragé les « révolutions oranges » d’Ukraine et de Géorgie en les poussant à demander leur intégration à l’OTAN pour affaiblir la Russie, utilisé l’Afghanistan et le Pakistan pour en faire les principaux leviers de leur politique de déstabilisation de l’Asie, poussé à l’établissement, en Somalie, d’un foyer permanent de tension dans la région stratégique qu’est la Corne de l’Afrique, essayé à maintes reprises de déstabiliser le Liban, par Israël interposé, ou par centaines de millions de dollars, en jouant sur les « rivalités » intercommunautaires chiites/sunnites/chrétiens, favorisé la prétendue « rivalité » entre Perses et Arabes pour créer un foyer de tension propre à inciter des achats d’armement de la part des monarchies pétrolières, en brandissant le danger d’un Iran nucléaire, ils utilisent, à présent, un bon Noir américain d’origine musulmane, pour faire les yeux doux au monde musulman et s’en servir dans leurs desseins machiavéliques de domination du monde.

En prévision de tels projets, ce programme prévoit « de réduire la fréquence de la présence des porte-avions en Méditerranée et dans le Golfe tout en augmentant la présence de l’US Navy dans le Pacifique(22) et d’améliorer les capacités de l’Air Force en Asie orientale pour mener des opérations de bombardiers à longue portée B2 et autres avions furtifs à partir de l’Australie(23), sachant qu’à l’heure actuelle ce type d’avions n’opèrent qu’à partir de la base aérienne de Whitman dans le Missouri. L’US Force prépare le remplacement de sa flotte de F-15 et F-16 par le F-22, conçu dans le programme Joint Strike Fighter (JSF), qui a déjà coûté 223 milliards de dollars au contrib

uable américain et renverra le Rafale français au musée de l’aéronautique. La marine ne sera pas en reste puisqu’il est projeté des ports d’attache semi permanents en Australie et aux Philippines. Tous ces préparatifs sont mis en place dans « la perspective que l’Asie orientale deviendra une région de plus en plus importante, marquée par l’ascension de la puissance chinoise… »(24).

Ce qui a fait la force des Etats-Unis depuis le début du XXe siècle, ce sont l’audace et l’esprit de décision qui ont caractérisé ses dirigeants, et notamment ceux du Complexe militaro-industriel. A chaque fois que le besoin s’en est fait sentir, ils n’ont pas hésité à créer les situations de manière à avoir plusieurs longueurs d’avance sur leurs rivaux, y compris leurs alliés conjoncturels (Europe et Israël). A contrario, depuis les vingt dernières années, la Russie et la Chine sont confinées dans leurs retranchements et subissent les assauts sournois et répétés de l’empire. Afin de contrecarrer et prévenir cette déstabilisation programmée, la Russie, qui compte plus de 15% de musulmans, a pris des mesures concrètes pour mettre en échec ce plan par l’adoption d’une politique plus volontariste avec le monde islamique(25), rappelant, par le biais de l’ancien président V. Poutine, que « la présence de l’islam sur le territoire russe était antérieure à celle du christianisme » (26). En effet, historiquement, l’Islam s’est répandu en Russie dès la fin du VIIe siècle, alors que le christianisme n’a été adopté, comme religion officielle, que vers la fin du Xe siècle par le premier Etat russe. Quant à la Chine, elle gagnerait à instaurer vis-à-vis de sa communauté musulmane une politique plus à même de contrer et prévenir ce plan machiavélique pour déjouer cet effet boule de billard, venant aujourd’hui du Pakistan et demain de l’Inde, dont la majeure partie de la communauté musulmane(27), marginalisée et victime de discrimination de la part du pouvoir indien, vit dans une très grande misère.
K. M. : Avocat

Notes de renvoi :
 1- Point de vue de l’auteur paru dans El Watan du 22 décembre 2008 : « De la case de l’oncle Tom… »
 2- Propos tenus par Henry Kissinger
 3- Dans Stratégie, forces et ressources pour un nouveau siècle
 4-Idem
 5- Idem
 6- « Aux origines de la guerre antiterroriste » Pierre Abramovici. Le Monde Diplom. Janvier 2002
 7- « Pièces à conviction » France 3, 18 octobre 2001 cité par Pierre Abramovici
 8- Financial Times du 3 octobre 1996 cité par Pierre Abramovici
 9- Dans La terreur fabriquée W. G Tarplay
 10- Dans « Pièces à conviction » sus-cité.
 11- Dans « Aux origines de la guerre anti terroriste » sus-cité.
 12 à 24 dans Stratégie, forces et ressources pour un nouveau siècle américain sus-cité
 25- La Russie a obtenu le statut de membre observateur de l’Organisation de la Conférence islamique le 10 octobre 2003 grâce à l’appui de l’Arabie Saoudite et de l’Iran.
 26- Déclaration de M. Poutine sur la chaîne El Jazeera le 16 octobre 2003.
 27- En Inde, la communauté musulmane compte près de 160 millions d’habitants.


Par Khelifa Mahieddine  El Watan
Algerie

Publié par Observeur 

Mardi 20 Octobre 2009

http:// www.alterinfo.net/L-Amerique-et-la-paix-dans-le-monde-ou-l-utilisation-de-l-Islam-pour-destabiliser-la-Chine-!_a38179.html
http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=7279&rech=10485#10485



                              goldstone.jpg 


                         afp | L’ancien juge sud-africain Richard Goldstone.
   «Amener les criminels de guerre devant la justice est une leçon de l’Holocauste».
 
Juif et sioniste, l’ancien juge sud-africain avait fait preuve de courage en rendant un rapport très objectif sur les crimes de guerre commis l’hiver dernier par Israël et par le Hamas. Hier, le Conseil des droits de l’homme a adopté une résolution qui épingle l’Etat hébreu… sans un mot sur les islamistes palestiniens.




                          PetitionBouton.gifLogo-nbw.gif 

                            La dette

(..)La réalité est que la dette publique française est d’abord due aux intérêts payés aux établissements financiers auxquels nous avons emprunté. Pourquoi ? Parce que la loi Pompidou-Giscard du 3 janvier 1973, puis l’article 104 du traité de Maastricht, ont ôté le droit de création monétaire à la Banque de France et livré la monnaie aux banques et sociétés d’assurance.

La dette fin 1979 était de 239 milliards d’euros, fin 2008 elle s’établit à 1327 milliards d’euros, soit une hausse de 1088 milliards en 30 ans, pendant lesquels nous avons payé 1306 milliards d’intérêts ! L’on nous a dit et répété alors que laisser la Banque de France émettre de la monnaie condamnait à l’inflation. Et qu’avons-nous aujourd’hui, sans elle ? Une déflation salariale et une baisse du niveau de vie, conjuguée à une inflation monétaire monstrueuse. Nous transférons ainsi chaque jour 150 millions d’euros de notre travail et de notre production à ceux qui sont déjà les plus riches, qui peuvent encore nous reprêter, à nouveau contre intérêt et qui, de plus, nous réclament une livre de chair sociale.


Poussons plus loin l’analyse. Si l’on intègre ce que nous possédons, l’actif patrimonial de la France, et le comparons à notre endettement public, nous disposons d’un surplus d’environ 9000 à 10000 euros par Français ! Enfin, si l’on prend un meilleur critère, celui de la dette totale, ajoutant à la dette publique celle des ménages et des entreprises, la France est le moins endetté de tous les grands pays d’Europe !


Alors qu’arrive-t-il ? En fait, les établissements financiers qui ont provoqué la crise et leurs actionnaires raflent la mise (les Etats ont émis de l’argent en leur faveur et leur laissent se servir en bonus et dividendes supérieurs à leurs bénéfices !) et continuent à jouer sur des marchés de plus en plus opaques. Leurs complices nous dépouillent en démembrant les mécanismes publics de solidarité à vocation universelle, en sélectionnant les assurés et en réduisant les dépenses sociales. M. Fillon penserait « quitter la politique et aller dans le privé pour gagner beaucoup d’argent ». Tout est dit.


http://david.cabas.over-blog.fr/article-chantage-37839337.html


Les enfants et les adolescents, premières victimes de la pauvreté 


Les enfants et les adolescents, premières victimes de la pauvreté - AFP


30 % des personnes vivant dans la misère sont des enfants © AFP PHOTO JOEL SAGET

Faim, mal-logement, scolarité difficile : les enfants sont parmi les premières victimes de la pauvreté et en payent les conséquences toute leur vie, soulignent les organisateurs de la journée mondiale du refus de la misère, prévue samedi. "Force est de constater qu'aujourd'hui, la misère est toujours une violation des droits de l'enfant", déplore ATD-Quart Monde, initiateur de cette journée depuis 1987, alors que la Convention internationale des droits de l'enfant fête cette année ses 20 ans.

Avec 17,9 % de moins de 18 ans vivant sous le seuil de pauvreté (910 euros) en 2007 (dernières statistiques de l'Insee), les enfants et ados sont plus touchés par la misère que le reste de la population (13,4 %). Ainsi, 30 % des personnes vivant dans la misère sont des enfants, souligne ATD. "Pour les enfants, la pauvreté n'est pas seulement une absence de ressources immédiates, elle compromet bien souvent les chances d'une insertion sociale et professionnelle réussie à l'âge adulte", explique l'Observatoire national de la pauvreté et de l'exclusion sociale (Onpes). Les enfants payent notamment les "dégâts de l'errance" de leurs parents, qui ne trouvent pas de logement et sont obligés de passer d'hébergement provisoire en hôtel social, note le délégué général d'ATD Bruno Tardieu.

"La misère favorise le placement des enfants" par l'autorité administrative ou judiciaire, déplore-t-il en particulier, alors que 300.000 enfants et adolescents font l'objet de mesures de protection, administratives ou judiciaires. La moitié d'entre eux sont placés hors de leur famille. Pour ATD, parmi ces enfants placés, "la majorité sont des enfants pauvres", et "ils n'ont pas toujours le droit de voir leurs parents seuls, ni d'avoir un contact avec eux" alors que "les conséquences à long terme de cette séparation sont indélébiles". "Il est impossible de nier l'importance du facteur précarité dans les séparations enfants-parents subies", abondait en 2000 un rapport de l'Inspection générale des affaires sociales (Igas) même si, selon l'Igas, les enfants ne sont plus enlevés à leurs familles pour de seules raisons financières.


Cercle vicieux


ATD souligne aussi que "massivement les enfants qui échouent à l'école viennent des milieux populaires et de la grande pauvreté", ce qui engendre un cercle vicieux, car, "sans formation, ils courent le risque de vivre à leur tour la précarité". "Une des raisons majeures de l'échec à l'école est la stigmatisation et les propos discriminatoires que subissent les enfants des milieux les plus démunis", estime ATD.

Samedi à Troyes, à Reims ou dans la capitale, des événements (forum de discussions, lâchers de ballons, chorales...) permettront aux enfants et aux adultes de "réfléchir à un monde sans misère" en mettant par écrit leurs idées, qui seront acheminées jusqu'à Genève pour une rencontre avec l'ONU autour du 20 novembre, jour anniversaire de la Convention des droits de l'enfant.

Le sujet des droits des enfants prend aussi une résonance particulière en France cette année avec la décision du gouvernement de supprimer le poste de Défenseur des enfants, une décision qui a suscité un tollé parmi les associations, les mouvements pédagogiques et des partis politiques. Une pétition demandant le maintien du Défenseur comme "institution indépendante", lancée sur Internet, à l'initiative de 23 organisations, a recueilli près de 40.000 signatures.

Merci à GM




Obama et le prix Nobel: lorsque la guerre devient la paix, lorsque le mensonge devient la vérité - Michel Chossudowsky
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article395

Un hommage à la Résistance: Dîner-débat avec Daniel Cordier - Gilles Bachelier
http://www.comite-valmy.org/spip.php?breve155

Le mur de Berlin: un autre mythe de la Guerre-froide - William Blum
http://www.comite-valmy.org/spip.php?breve154

Commémoration du 22ème anniversaire de la mort de Thomas Sankara - Communiqué
http://www.comite-valmy.org/spip.php?breve152

La Russie souhaite promouvoir ses rapports avec L'ALBA  (Medvedev)
http://www.comite-valmy.org/spip.php?breve151


or-j.jpg

Crise: Conseils pratiques :

L'or et la terre (fertile et bien situé) sont une priorité absolue pour vos investissements à venir.
Mon conseil ?.
Il faut éviter l'immobilier comme la peste.
Pourquoi ?
Le prix des appartements et des maisons est largement sur-évalué depuis une dizaine d'année.
Une correction est nécessaire, mais il y'a un autre gros problème avec l'immobilier, c'est le fait que votre argent est immobilisé en un lieu.
Par exemple, si vous avez un appartement à Paris et que vous devez quitter le pays en urgence, il vous sera impossible de débloquer votre argent rapidement.
Vous dépendrez des acheteurs potentiels et de l'obtention d'un crédit bancaire pour pouvoir vous débarrasser de votre bien, c'est une hypothèse plus que flippante selon moi.
Il faut préférer tout ce qui portable et facilement revendable. (Or, diamants, etc..;)

Merci à MD

Le droit à l'intégrité physique...
La protection du corps humain... En France, le Code Civil protège, en principe, le corps humain... Par conséquent, le droit à l'intégrité physique, et notamment celui de ne pas se voir inoculer dans…
Pour lire la suite cliquez ici

http://david.cabas.over-blog.fr/article-comment-fabriquer-les-moutons-de-panurge-du-21eme-siecle-37849071.html

Présidence de l'UE: pourquoi Sarkozy lâche Blair
http://globe.blogs.nouvelobs.com/archive/2009/10/17/pourquoi-sarkozy-lache-blair.html

Noel Mamère:  "le pouvoir actuel n'aime les médias que quand ils le flattent"
http://tempsreel.nouvelobs.com/speciales/medias__pouvoirs/20091019.OBS5090/lefebvre_
sonne_la_charge_contre_le_monde_politicomediat.html


Quel est l'article récent le plus lu de ce blog ??? Devinez ? Glupp ! : "Scoop ! Le chien de Sarkozy nommé Président de la SPA !"  Mes Lecteurs ont le sens de l'humour !



NukeSchnaze.jpg 

http://www.bendib.com/newones/2009/October/small/10-12-NukeSchnaze.jpg



(..) la place qu'a Jerusalem pour la famille Rotschild.
Mon propos, là est d'ouvrir la discussion sur le sionisme comme prétexte, outil pour aboutir à ce que Jerusalem soit la capitale du Nouvel Ordre Mondial, et en ce sens, je pense que démontrer sa fausseté dès l'origine, comme le fait si bien Joseph Reinach dans le texte communiqué est fondamental.
http://www.les-attentats-du-11-septembre-vus-par-une-conspirationniste.com/article-la-place-de-la-palestine-dans-le-nouvel-ordre-mondial-37874098.html

Le médecin rwandais "génocideur": encore un scandale à l'UMP!

 
0300000000042472-fead1
Musulmans boucs-émissaires de la crise :
http://fonzibrain.wordpress.com/2009/10/19/le-gouvernement-britannique-a-commence-a-appliquer-un-programme-pour-espionner-les-musulmans-%c2%abinnocents%c2%bb-et-collecter-des-informations-a-leur-sujet-les-musulmans-vont-etre-le-bouc-emissai/

Yasser ARAFAT, intime : La passion de la Palestine

France. En 2012, les intérêts de la dette réprésenteront le tiers des recettes !!!!

Réveillez-vous ! Ouvrez les yeux ! Mise à jour du 19.10.2009 (lien vidéo)

Vaccin grippe A : des unités mobiles iront bien dans les établissements scolaires

Partager cet article
Repost0

R-Sistons

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
  • Contact

Recherche

Archives

Pages