26 juin 2010 6 26 /06 /juin /2010 09:24
Bastille-prise.jpg 
Résister au Fascisme et au monde unipolaire,

par eva R-sistons

Mes amis,

Je rentre de voyage, à nouveau, et dans ma boîte mails je trouve un membre de Twitter,  Revolutionsocia, qui souhaite suivre mes tweets, que je n'envoyais pas d'ailleurs, ne voulant pas me disperser sur différents sites. Par curiosité, je regarde son blog, et je découvre un Appel du 17 juin qu'il me semble utile de partager avec vous, à l'heure de la commémoration de l'Appel du 18 juin, surtout à grands cris et à des fins opportunistes, par notre anti-héros national, Sarkozy. Les mots sont très forts, et très incitatifs. A relayer !

 

De Gaulle n'était donc pas le premier à inciter à résister au fascisme s'étendant sur l'Europe comme aujourd'hui ! Les communistes, avant lui, ne supportaient pas l'idée de devenir esclaves et de voir la France enchaînée et dénaturée. Ne soyons donc pas étonnés si de Gaulle associa les communistes à son gouvernement, au sein de ce qui devint le CNR, le Conseil National de la Résistance à l'origine de tant de mesures sociales ayant marqué notre époque, et que le Gouvernement Sarkozy détricote aujourd'hui pour notre malheur et en piétinant le prix payé par nos aïeux pour les obtenir. Reste que l'appel à résister à l'intolérable, à la dictature par exemple, doit être plus que jamais d'actualité à l'heure du Nouvel Ordre Mondial qui étend peu à peu ses tentacules sur chacun de nous.


Dans le second texte, je remarque cette phrase, "En tant que voisins importants, la Russie et la Chine ont des intérêts communs dans un contexte international de profonds changements". En effet, si ces deux pays unissent leurs efforts, nous pourrons peut-être peu à peu échapper au monde unipolaire imposé par les Anglo-Saxons. Notons en passant, d'ailleurs, que ces derniers n'apprécient pas du tout

que de plus en plus de pays refusent leur tutelle: "Washington est préoccupé par les nouveaux blocs contre-hégémoniques . Pour l’analyste Pepe Escobar, le déclin de l’Empire constitué par les Etats-Unis et leurs Etats-clients européens est inéluctable. Un monde multipolaire est en cours de formation autour de cinq nouvelles puissances, les BRICT. Le débat sur le nucléaire iranien illustre cette lente évolution : les Etats-Unis et leurs alliés atlantistes lancent de fausses accusations tonitruantes, la Chine et la Russie font profil bas pour limiter les sanctions contre Téhéran, tandis que le Brésil et la Turquie prennent des initiatives. http://www.voltairenet.org/article166028.html#article166028".

 

Pour terminer, je souhaiterais attirer votre attention sur une Parole que j'ai entendue aujourd'hui sur Europe 1, en conduisant : " Il faut substituer aux Droits de l'Homme les Droits du Vivant" (Claude Lévi-Strauss). Relayons tous cette injonction ! Car par exemple nos amis les animaux ont droit aux égards qui leur sont dûs... 

 

Cordialement à tous, votre eva

 

  


L’appel longtemps «oublié» de Charles Tillon du 17 juin 1940

 
Un jour avant celui du 18 juin, oui, les communistes résistaient bien avant 1941. Sinon, pourquoi le Parti Communiste aurait-il été interdit dès 1939 ?
L’appel longtemps «oublié» de Charles Tillon du 17 juin 1940
"Les gouvernements bourgeois ont livré à Hitler et à Mussolini : l’Espagne, l’Autriche, l’Albanie et la Tchécoslovaquie... Et maintenant, ils livrent la France. Ils ont tout trahi.

Après avoir livré les armées du Nord et de l’Est, après avoir livré Paris, ses usines, ses ouvriers, ils jugent pouvoir, avec le concours de Hitler , livrer le pays entier au fascisme. Mais le peuple français ne veut pas de la misère de l’esclavage du fascisme. Pas plus qu’il n’a voulu de la guerre des capitalistes. Il est le nombre : uni, il sera la force.

-Pour l’arrestation immédiate des traîtres
-Pour un gouvernement populaire s’appuyant sur les masses, libérant les travailleurs, établissant la légalité du parti communiste, luttant contre le fascisme hitlérien et les 200 familles, s’entendant avec l’URSS pour une paix équitable, luttant pour l’indépendance nationale et prenant des mesures contre les organisations fascistes.

Peuple des usines, des champs, des magasins, des bureaux, commerçants, artisans et intellectuels, soldats, marins, aviateurs encore sous les armes,

UNISSEZ VOUS DANS L’ACTION !"
 
http://www.wmaker.net/editoweb/nicolas_maury/L-appel-longtemps-oublie-de-Charles-Tillon-du-17-juin-1940_a3772.htmlhttp://www.wmaker.net/editoweb/nicolas_maury/L-appel-longtemps-oublie-de-Charles-Tillon-du-17-juin-1940_a3772.html link

Les Partis communistes chinois et russe vont renforcer leurs relations
2010-05-19

Les Partis communistes chinois et russe se sont engagés mercredi à cimenter le partenariat entre les deux pays.

Xi Jinping, vice-président de la Chine, a rencontré Gennady Zyuganov, président du Parti communiste de la Fédération de Russie, au Grand Palais du Peuple mercredi à Beijing.

Qualifiant les échanges entre les deux partis d'importants pour les relations sino-russes, Xi Jinping, membre du Comité permanent du Bureau politique du Comité central du Parti communiste chinois (PCC), a indiqué que le PCC espérait renforcer l'amitié et la coopération entre les deux pays en travaillant ensemble avec le Parti communiste russe.

Le Parti communiste russe soutient fermement le partenariat stratégique et la coordination sino-russes, et établira des coopérations avec le PCC, a déclaré Gennady Zyuganov lors de sa septième visite en Chine.

Avec l'élargissement des liens bilatéraux, les relations sino-russes sont entrées dans une nouvelle ère de développement, caractérisée par de fréquentes visites de haut niveau, de plus en plus de coopérations, des échanges divers entre les deux peuples, ainsi qu'une coordination étroite dans les affaires internationales et régionales, a poursuivi Xi Jinping.

En tant que voisins importants, la Russie et la Chine ont des intérêts communs dans un contexte international de profonds changements, a ajouté Gennady Zyuganov.


Celui-ci a également souligné que son parti s'était engagé à promouvoir les coopérations bilatérales dans tous les domaines.

http://www.socialismes.be/Les-Partis-communistes-chinois-et-russe-vont-renforcer-leurs-relations_a423.html link

Washington est préoccupé
par les nouveaux blocs contre-hégémoniques .
JPEG - 39 ko
Partout dans le monde, les troupes US étendent une même domination militaire et économique.

 

(..) Pepe Escobar : La véritable "communauté internationale", les BRIC, les pays du G-20, les 118 nations en voie de développement du Mouvement des non-alignés, en somme, l’ensemble du monde en développement, est du côté du Brésil, de la Turquie et de leur diplomatie de non confrontation. Seuls les États-Unis et ses pathétiques toutous idéologiques européens réclament des sanctions.

Salvador López Arnal : Vous affirmez également que l’architecture de la sécurité globale, "assurée par une bande d’affreux gardiens occidentaux autoproclamés", est dans le coma. L’Occident atlantiste coule façon Titanic. N’exagérez-vous pas ? Ne prenez-vous pas vos désirs pour des réalités ? N’existe-t-il pas un réel danger qu’avec ce naufrage on entraîne presque tout avec soi avant de toucher le fond ?

Pepe Escobar : J’ai déjà été confronté à beaucoup d’horreurs partout dans le monde pour pouvoir croire à présent, au moins, en la possibilité d’un nouvel ordre, dessiné surtout par le G-20 et, à l’intérieur de celui-ci, par les pays du BRICT. Je l’écris avec un T à la fin.

L’avenir économique est en Asie et l’avenir politique est en Asie ainsi que dans les grandes nations en développement. Évidemment, les élites atlantistes ne vont abdiquer leur pouvoir qu’après avoir vu leurs cadavres gisant au sol. Le Pentagone poursuivra avec sa doctrine de guerre perpétuelle. Mais il n’aura pas de quoi la payer, et ce sera plus tôt que tard. Je ne nie pas que, dans un avenir proche, il existe la possibilité que les États-Unis, sous l’administration d’un républicain fou, d’extrême droite, s’engagent dans une période de guerre hallucinée, effrénée. Si tel était le cas, cela provoquera sans aucun doute leur chute, la chute du nouvel Empire romain.

Salvador López Arnal : Et quel est le puissant lobby états-unien qui est en faveur de la guerre perpétuelle à laquelle vous faites référence ? Qui sont ceux qui soutiennent et financent ce lobby ?

Pepe Escobar : La guerre perpétuelle relève de la logique du Full Spectral Dominance, la doctrine officielle du Pentagone qui comprend : l’encerclement de la Chine et de la Russie, la conviction que ces deux pays ne doivent pas devenir des concurrents narquois des États-Unis et en outre, le déploiement de tous les efforts afin de contrôler l’Eurasie ou du moins, la surveiller. Il s’agit de la doctrine du Dr. Folamour [2], mais également du positionnement des dirigeants militaires états-uniens et de la majorité de l’establishment. Le complexe militaro-industriel ne dépend pas de l’économie civile pour subsister. Il emploie un grand nombre de politiciens et compte avec l’étroite collaboration de toutes les grandes corporations.

Salvador López Arnal : Dans votre article, vous parlez de sa sommité le Dr. Zbigniew-conquérons l’Eurasie-Brzezinski. Encore une trouvaille, permettez-moi de vous féliciter de nouveau. Vous dites que l’ancien conseiller de la sécurité nationale a souligné le fait que "pour la première fois dans toute l’histoire de l’humanité les gens sont politiquement éveillés — c’est une réalité totalement nouvelle — il n’en a pas été ainsi auparavant". Êtes-vous véritablement de cet avis ? Quelle partie endormie de l’humanité est-elle à présent éveillée ?

Pepe Escobar : Pour les élites états-uniennes la donnée essentielle est que l’Asie, l’Amérique latine et l’Afrique sont en train d’intervenir politiquement dans le monde d’une manière qui aurait été impensable à l’époque coloniale, et pour ces élites, la décolonisation est un cauchemar sans fin. Comment faire pour dominer ceux qui savent à présent comment agir pour ne pas se laisser dominer à nouveau ? Voici leur question fondamentale.

Salvador López Arnal : Vous dites que Washington, unilatéral jusqu’au bout, n’hésite guère à faire un bras d’honneur même à ses amis les plus proches. Pourquoi ? Peut-être incarnent-ils l’axe du mal ? Peut-on produire de l’hégémonie avec des procédés si peu affables ? Jusqu’à quand ?

Pepe Escobar : On ne peut sous-estimer la crise états-unienne. Elle est totale : économique, morale, culturelle et politique. Mais également militaire puisqu’ils ont été battus en Irak et ils sont sur le point de subir un échec d’une ignominie totale en Afghanistan. Le nouveau siècle américain a déjà rendu l’âme en 2001. À présent on peut interpréter le 11 septembre comme le signe apocalyptique de la fin.

Salvador López Arnal : À propos, qu’en est-il de l’un des acteurs principaux de la politique états-unienne au Proche-Orient ? Israël est-elle donc endormie ? Quels sont les plans des caïds qui menacent Gaza ?

Pepe Escobar : Israël est devenue ce que j’appelle une Sparte paranoïaque hors-la-loi, ethno raciste, qui porte la profonde souillure de l’apartheid. Israël sera de plus en plus isolé du monde réel, il ne sera protégé que par les États-Unis, dont il est un État-client. Et le retour du refoulé sera son cauchemar, comme s’il s’agissait d’un film d’horreur hollywoodien : l’Histoire les fera payer pour toute les horreurs qu’ils ont commises et commettent encore contre les Palestiniens.

Salvador López Arnal : Quelle est votre opinion au sujet de l’action israélienne du dimanche 30 mai dernier ? Quel sens peut avoir leur attaque contre quelques pacifistes solidaires avec les citoyens de Gaza ?

Pepe Escobar : Cela participe de la même éternelle logique : nous avons toujours raison, ceux qui s’opposent à notre politique sont des terroristes ou des antisémites. À présent Israël est au stade où il défend l’indéfendable : le blocus de Gaza.

Mais à présent il est évident que tout le monde en est conscient et il ne pourra plus tromper par ses mensonges. La Palestine sera l’éternel Vietnam d’Israël. Mais je doute qu’un jour, comme dans le cas des États-Unis, ils soient capables de retenir la leçon.


http://www.voltairenet.org/article166028.html#article166028

 

 

résister NOM

 

Résister...

sur le site de notre ami Jacques Platz,  

artemisia-college.org

  

1) Voici 2 de vos réactions :

"Cher Jacques. Je réponds à ce que j'ai surligné en rouge dans votre mail (Il y a un an, nous étions "tous" mobilisés contre leur opération pandémie-bidon et vaccination-poison, mais là, tout est fait pour nous démobiliser, nous décourager, nous résigner. Nous ne sentons pas cette résistance de l'an passé, au moment où il faudrait nous organiser plus que jamais. Pour nous aussi la tentation de la démission est grande, mais n'est-ce pas ce que les autres espèrent ? Devant notre clavier, nous nous sentons isolés, et nous le seront s'ils coupent internet... Pourtant nous savons déjà que les forces du bien sortiront victorieuses, en 2013, 2014... Ne devons-nous pas nous organiser en ce sens ? Il n’y a pas de fatalité, la fatalité c’est de la résignation… On ne va tout de même pas se laisser faire comme ça, non ?). 

 L'effervescence sur le net semble s'amollir et  la résignation semble gagner du terrain. Ce qui nous a rassemblés contre la "simple" pandémie a fait place à une découverte de la programmation de la destruction de l'humanité, ce qui est autrement plus difficile à avaler. Cependant, malgré vos craintes justifiées,  je crois que l'éveil des consciences continue et se développe.
Sous le calme plat ( j'ai failli dire "la mer d'huile"....)  entretenu prudemment par ceux qui sont entrés en résistance,  la réflexion de fond est entamée sur notre survie dans l'après chaos. (..)
Le message d'un Patrick Sébastien est clair: "On continue"... même si c'est dans la clandestinité. Nous renonçons seulement à utiliser les armes qu'ils nous tendent.
Comme dit si bien Guilaine Lanctôt, l'heure n'est plus à être "le mouton noir", mais à l'intériorisation et la visualisation du monde d'après. Se heurter à ce système c'est encore l'entretenir.
Personnellement, comme Kia, je crois plus à la résistance mentale individuelle. Je crois plus à "La désobéissance éthique"  (Elizabeth Weismann chez stock), désobéissance de tous et chacun au quotidien, dans nos vies, pour contrer tous les malfaisants, plus qu'à la prise des armes et à la violence dans laquelle on cherche à nous entraîner.(Eva: Comme déjà dit, par ex penser au lieu de dépenser, grève de la consommation, de quoi foutre en l'air ce Système assassin. Ou devenir tous "journalistes", informer partout où l'on est).
Le silence n'est pas forcément la démission, ni l'abandon, ni le fatalisme. Ce silence peut être aussi réflexion, introspection, rassemblement des forces et des énergies, sachant que nos mails sont enregistrés, nos ordis surveillés, nos téléphones écoutés....
Rassurez vous, d'autres sont là aussi, plus discrets, ceux qui ont choisi de s'engager dans cette voie n'ont pas baissé les bras. Les vrais héros ne sont pas toujours ceux qui s'avancent et reçoivent les médailles.Certains ont compris les enjeux mais ont peur de gagner leur propre liberté. La pandémie bidon a soulevé le couvercle de la boîte de Pandore et beaucoup sont en train de se rallier parce que tout devient grotesque et la monstruosité se révèle chaque jour plus terrible. Ceux qui ne sont pas encore prêts à ouvrir les yeux, tant pis, ils le seront plus tard sans doute.
(..) Les petites graines semées depuis des années sont en train de germer... peut-être n'en verrons nous pas les fruits, en effet, mais vous savez, quand je cueille les cerises de mon arbre, je remercie celui qui est mort, qui avait planté le cerisier pour moi, et qui n'en a pas mangé une seule.
La patience et la Foi sont nos meilleurs atouts.
Si internet et téléphone sont coupés, la bataille de l'information s'arrêtera mais nous serons toujours reliés en Esprit et ce lien sur-humain est plus que planétaire. Nul besoin de parler avec les Chinois ou les Nanbikwara pour comprendre que les Humains sont soumis  aux mêmes terroristes sur toute la Terre (au moins).
Pour affronter le silence radio et la censure de la parole pacifiste, c'est notre ancrage interne qui fera la différence.
Aucune organisation (type Dard même, on l'a bien vu) n'est viable. Il faut passer à un autre type de résistance, individuelle, libre et non noyautée, résistance psychique et spirituelle celle-là, pour moi, ça ne fait aucun doute.
(..)  Cécile".
 

"Oui, je veille aussi... ne croyez pas que mon silence puisse jamais être passif... et j'approuve grandement le travail de mise en lumière que Jacques continue de faire avec ARTEMISIA... Bien sûr que l'intensité des événements continue à monter en pression... pression, dépression ... (..) C'est vrai que la tentation de la désespérance est grande quand on réalise le caractère délibéré de la destruction... du 11 septembre 2001 au 20 avril 2010 (Deep Horizon), un chemin terrifiant a été parcouru, et nous voilà au bord du gouffre au coeur du Moyen-Orient ... avec en perspectives un Tsunami civilisationnel comme M. Weishaupt en a rêvé.

Cependant d'autres forces travaillent également en arrière plan et sur d'autres dimensions dont dépend l'évolution ici bas. Leur objectif n'étant pas d'opposer radicalement une force à une force et d'engendrer la violence ainsi que le croient encore les enfants perdus de cet univers, prônant la guerre comme règle essentielle du jeu cosmique. (..)

    

2) L'opinion de Jacques Platz (Admin. Artemisia):

Il ne s'agit pas de prévoir l'avenir, mais de le rendre possible ! Telle est la problématique.

En fait, pour qu'il y ait un avenir, pour qu'il soit possible, il faut analyser le présent.

Constatons que TOUT est désormais verrouillé :

Les médias, on l'a dit, mais aussi la "justice", la "médecine" et... l'enseignement !

Ce que l'on daigne nous apprendre est filtré et expurgé de tout ce que nous ne devons pas savoir, et seule une version "soft" nous est présentée.

Un exemple avec notre ami Kristian, professeur d'histoire, qui reçu un blâme en 2008 pour avoir osé mettre en doute la version officielle du "11 septembre".

Eh oui, car il faut savoir que le "11 septembre" est déjà au programme, avec LEUR version, et pas question de discuter.

D'ailleurs, en 2009, ils ont pris les devants en l'avertissant que s'il renouvelait ses allusions, il serait exclu de l'enseignement national.

Faut pas rigoler avec le gavage officiel !

Ainsi, en physique, qui entend parler des découvertes de Nikola Tesla, si ce n'est que c'est lui qu'il est le père du courant alternatif ?

C'est aussi le véritable inventeur de la radio, mais même ça, on ne le dit pas.

Alors, qu'il pouvait fournir de l'électricité gratuite et universelle... (voir http://www.dailymotion.com/video/x5gk6n_les-archives-oubliees-nikola-tesla_tech 17 mn).

Bon, ceci pour bien comprendre qu'il faut tout remettre en cause, y compris et surtout ce que l'on nous a enseigné.

A partir de là, une autre approche est possible, et on peut concevoir ce qui était perçu comme inconcevable.

En particulier cet acharnement à tout manipuler, les régimes politiques et les guerres en particulier.

A propos de guerre, il semble bien que nous y soyons à nouveau, avec l'attaque de l'Iran, y compris avec des missiles nucléaires.

Et si nous voulons qu'un avenir soit possible, il serait bon de réagir, ne serait-ce qu'en anticipant un minimum.

Un événement comme le Mondial, ne peut pas ne pas être utilisé pour endormir le bon peuple et préparer un sale coup.

Effectivement, une armada et un stock considérable d'armes sont disposés à cet effet.

Pour préparer la paix ? Oui, certainement...

Alors quand, car voici 2 ans que cette attaque devait avoir lieu (août 2008) ?

Le 11 juillet, jour de la finale, qui est un "11", nombre fétiche des Illuminati-satanistes ?

Ou le 4 juillet, toujours en plein Mondial, et jour de l'indépendance des USA (1776), qui est aussi 4/7 soit 4+7 = 11 ,

Le fait est que l'annulation de la "Garden-party" du 14 juillet, de l'Élysée (et partout en France),   n'est probablement pas une simple mesure d'économie (ils sont là pour créer le chaos en ruinant les nations, alors...).

Par contre, cela peut être un signe politique pour le bon peuple, à bon compte, sachant que cette festivité serait de toute façon annulée en situation de guerre avec l'Iran...

Bon, nous serons vite fixés prochainement à ce sujet.

Pour le reste, nous devons prendre des dispositions dans cette éventualité.

Nous proposons de créer des Unités Locales que chaque participant pourra contacter physiquement, si internet (et autre média) devenait inutilisable.

C'est à présent qu'il faut le faire.

Ces "UL" doivent être informelles, petites et multiples. L'information doit pouvoir y circuler de vive voix, et ses participants pouvoir compter les uns sur les autres, 24 h/24.

Elles doivent être autonomes et inconnues d'une autre "UL".

L'avantage, c'est que cela créera des liens sympathiques, quel que soit ce qu'il arrivera.

"Ne resterait plus" qu'à communiquer entre un des participants de chaque "UL"... ce qui n'est pas le plus simple... A voir...

Une telle situation a le mérite de faire un tri entre les amis sur qui l'on peut VRAIMENT compter et les autres, y compris à identifier les personnes dont il faut se méfier.

Il ne faut donc pas contacter une personne peu connue ou peu fiable, mais des connaissances déjà + ou - éprouvées. (artemisia-college.org) 

 

 

Services trafics secrets

Les grands trafics sont organisés par la CIA, le MI6 et le Mossad, cas du trafic de drogue, ou pour le compte de ses "organismes", ou pour le moins avec leur protection, mais c'est aussi le cas pour le trafic d'armes, la pédophilie... et... la piraterie !

En effet, Thierry Meyssan (Réseau Voltaire) vient de montrer que c'était le cas pour les actes de "piraterie" au large de la Somalie :

Selon l’inamovible président yéménite, Ali Abdullah Saleh, les chefs pirates du Pount arrêtés dans ses eaux territoriales recevaient leurs ordres par téléphone satellite du cabinet de l’ancien Premier ministre israélien Ehud Olmert, des allégations largement reprises par la presse arabe, mais ignorées par la « communauté internationale ».

Lire l'article : http://www.voltairenet.org/article165499.html#article165499

 

 


Chemtrails encore

Vous nous annoncez une recrudescence de chemtrails, et ne savons pas quoi faire de ces infos que voici :

"Bonjour. Je vous informe que depuis ce matin (24/6) sur la région lyonnaise il y a un lâcher de chemtrails massif, ça n'arrête pas !
Les avions ont survolé l'espace aérien avant le lever du soleil dans la direction du soleil levant sur le mode d'un quadrillage serré et vaste au lever, je pense qu'il y a une réaction recherchée : déploiement des substances au moment des premiers rayons du soleil... quadrillage, traits discontinus, le ciel est rempli jusqu'à présent, 17 h ! il suffit de lever la tête pour voir l'oeuvre d'art !
L'air était particulièrement âcre à midi dû à la conjonction avec la pollution automobile qui fait réaction et développe les effets en particulier de fatigue, j'entends les gens se plaindre de fatigue autour de moi et de gorge irritée.
Il serait intéressant de faire un observatoire sur internet où chacun pourrait mettre ses observations, cela donnerait une cartographie à la manière des impacts de grêle, intéressante, qui pourrait être un support pour aller plus loin.

 

L’OMS VEUT CONTRÔLER LA SANTÉ DU MONDE

L'OMS PROJETTE DE TAXER L’UTILISATION D'INTERNET POUR FINANCER LES VACCINS DANS LES PAYS DU TIERS MONDE !

 

  L’OMS veut fondamentalement que toutes les nations du monde abandonnent leur souveraineté, plus particulièrement sur le plan de la recherche scientifique médicale et de l’évolution médicale, qu’elles lui cèdent cette souveraineté pour qu’elle puisse redistribuer la « santé » comme bon lui semblera. Plus personne d’autre n’aura quoi que ce soit à dire en cette matière du fait que l’OMS sera la seule autorité au monde en matière de santé." Mike Adams

 artemisia-college.org

 


Le pétrole atteindra l’Atlantique dans les six mois, disent des scientifiques

 

gulf_oil_loop2-660x415.jpg

 

 

http://infoguerilla.fr/?p=3080

 


Le puits de pétrole du Golfe et les plans du NOM


19 juin 2010

« Leur intention est claire: une évacuation forcée vers des camps de la FEMA de millions d’habitants du Golfe (voir également ceci). De cette façon, le NOM aura une bonne excuse pour instaurer la loi martiale sur une grande échelle dans le Sud-Est des États-Unis, ainsi nous nous y habituerons tous, comme nous nous sommes habitués aux mesures de sécurité dans les aéroports et à la torture. »

Par Richard K. Moore

(Posté sur des groupes Yahoo)

A mesure que le projet du NOM a progressé, il a été très difficile d’anticiper avec précision comment les choses allaient se dérouler.

Le 9/11, par exemple, nous a pris totalement au dépourvu, et qui aurait pu prédire la rapidité avec laquelle l’ensemble de la Constitution a été démantelée, de même que le droit international, et serait accepté par la plupart des Américains? Certaines choses arrivent plus vite que nous nous y attendons. Avec l’Iran, d’autre part, il semblait qu’une attaque était imminente à plusieurs reprises au cours des dernières années, et cependant cette dernière ne s’est toujours pas produite. Certaines choses prennent plus de temps.

Et puis ils nous balancent à la figure des choses comme la grippe porcine non-pandémique, et nous ne savons toujours pas de quoi il s’agissait. Cela n’avait certainement rien à voir avec des raisons de santé publique, et les profits de l’industrie pharmaceutique ne semblent pas un motif suffisant pour une campagne mondiale de désinformation de cette ampleur.

 

Peut-être était-ce juste pour nous déstabiliser et nous maintenir dans un état de confusion, alors que nous tentions de trouver une explication rationnelle à ce fiasco. Ou peut-être était-ce un moyen de tester nos différents moyens de défense sociale contre la guerre vaccinale.

Il existe beaucoup de documentation sur le Nouvel Ordre Mondial, provenant des élites elles-mêmes, ainsi que d’autres types de preuves. Il y a quelques dénouements qui sont certainement inclus dans les plans, même si nous n’en connaissons pas le timing. Il s’agit notamment du gouvernement mondial (en substance, si ce n’est par le nom), du contrôle centralisé des monnaies, du dépeuplement drastique, et d’un conflit nucléaire majeur.


http://infoguerilla.fr/?p=3260

 

 

Eurogendfor

 

"résout divers problèmes pour les gouvernements européens. A l’avenir, ils pourront, lors de troubles sociaux ou de manifestations majeures de longue durée, utiliser des armes à feu contre leurs populations, mettre des zones entières sous quarantaine militaire et retirer les meneurs de la circulation sans avoir à engager leurs propres forces militaires ou policières qui pourraient éventuellement se solidariser avec les manifestants. L’Eurogendfor de son côté, ne pourra pas être poursuivi en justice grâce à ses autorisations exceptionnelles, civiles et militaires. ».
Je souhaitais vous apporter un élément confirmant un peu plus cette théorie qui est le suivant.  J'ai été surpris de voir de plus en plus de militaires dans les lieux touristiques et grandes gares d'abord, puis les lieux commerciaux, puis les lieux de fort passages dans les transports parisien (plus seulement les grandes gares).
Et ce qui m'a surpris c'est que la majorité de ces forces viennent d'un autre pays que la France. Ne parlant pas un mot de français.
Je me demande comment réagiront ils quand ils auront une part de la population française de tout age semblant bien excités et qui leur crient des mots qu'ils ne comprennent pas alors qu'ils ont reçu l'ordre de leur tirer dessus pour les disperser. : « Ne nous tirez pas dessus ! nous sommes le peuple, on a rien fait, on vient récupérer notre droit ».

    

   

Une situation de déflation

à la japonaise arrive (Société Générale) :

 (AOF / Funds) - "Les irresponsables à la tête des autorités budgétaires et monétaires vont nous plonger à nouveau dans la récession.

Cette fois-ci, cependant, une pure situation de déflation se profile à l'horizon et nous allons tous vivre l'expérience japonaise" affirme l'analyste de la Société Générale, Albert Edwards.
"Les défenseurs d'une politique fiscale restrictive ont pourtant raison quand ils affirment que la situation budgétaire n'est plus tenable. En effet, les gouvernements sont à nos yeux insolvables.

Les défenseurs du soutien budgétaire ont également raison lorsqu'ils déclarent que le resserrement actuel va ramener la récession sur le devant de la scène et creuser davantage les déficits." observe, pessimiste, l'analyste, anticipant "une situation de pure déflation à la japonaise" et un retour de la récession avant la fin de l'année.

 

 

A lire:

 

 

AGRESSION IMMINENTE CONTRE LE PAKISTAN ET L’AFGHANISTAN

http://www.robertbibeau.ca/palestine.html

 

 

La démission: Une pratique démocratique en vois de disparition

http://www.levraidebat.com/article-affaires-la-demission-une-pratique-democratique-en-voie-de-disparition-53007964.html

   

Une Banque mondiale toujours antidémocratique

http://www.alterinfo.net/Une-Banque-mondiale-toujours-antidemocratique_a47526.html

 

 

 

CENTCOM_AOR.jpgIsrael cherche a prendre le controle du carrefour
Moyen Orient, Eurasie, Asie du Sud-Est, Afrique


Guerre civile en France : Sarkozy et les medias aux ordres provoquent les Musulmans pour justifier de sa participation a l'agression contre l'Iran
Les Musulmans doivent bien comprendre que ni l'Arabie Saoudite ni aucune monarchie dans le Golf ne disposent de controle sur les bases americaines, britanniques ou francaises. Les israeliens ont décidé de passer par l'Arabie Saoudite car ils veulent declencher une guerre sunnites-shiites, arabo-perse, de ce coté la une surprise les attend.

Le second but est d'isoler le Nord Est riche en petrole et gaz et de morceller ce pays en cinq regions autonomes... Afin d'en controler toutes les voies secondaires d'exportation de brut et de gaz. Le Pakistan ayant signé un accord energétique avec la Chine et l'Iran, l'Arabie se retrouve seule, affaiblie et isolée et tenue pour responsable de la signature de l'accord, car financant la corruption des partis politiques au pouvoir au Pakistan. Ses deux alliés encombrant n'hesiteront pas a lui faire payer sa faiblesse. L'Arabie Saoudite donne tous les signes de la decomposition au plus haut niveau et la guerre de succession pour la prise du pouvoir est lancée depuis 2008. Ajoutons egalement le fiasco au Yemen.

Apres le massacre de la flotille pour Gaza, la Turquie envisage de prendre le controle du Kurdistan pour bloquer l'acces du petrole iraquien aux israeliens. Les israeliens n'ont d'autres choix que de prendre officiellement le controle de l'Arabie Saoudite en l'entrainant dans toutes ses guerres... Israel a trahit egalement l'Egypte en signant des accords avec l'Erythrée, l'Ouganda, l'opposition animiste du sud Soudan, le Kenya pour bloquer le Nil a sa source et en prendre le controle. l'Afghanistan sert de transit pour le gaz turkmene deja aux mains des israeliens, de la drogue et autres contre-bandes. Aujourd'hui nier le fait qu'Israel se comporte en puissance hégémonique est tout simplement de l'affabulation, un jeu ou Sarkozy excelle !Au fait qu'est ce que la France, les Etats-Unis ou la Grande-Bretagne ont gagné en soutenant l'entité sioniste ?! Absolument rien, sinon que desastre economique, dettes impayables aux banksters ayant cree Israel et paupérisation de masse ! !



La France participe aux préparatifs de guerre contre l’Iran 
jeudi 24 juin 2010 - par Hicham Hamzat.gif

C’est l’état d’alertet.gif à Téhéran. Selon plusieurs sources d’information, notamment israéliennest.gif et iraniennest.gif, les préparations en vue d’une attaque aérienne contre l’Iran s’accélèrent. Interrogé mardi, le conseiller du Premier ministre israélien chargé de la sécurité nationale, Uzi Aradt.gif, a indiquét.gif qu’en raison de « l’inadéquation » des dernières sanctions prônées par le Conseil de sécurité de l’ONU, « une attaque militaire préventive serait finalement nécessaire ». Ces derniers jours, selon le Jerusalem Postt.gif, ce sont des avions israéliens qui ont été aperçus, effectuant une livraison d’équipement militaire, dans une base située aux abords de Tabuk, au nord-ouest de l’Arabie Saoudite. Le régime de Ryad avait pourtant démentit.gif avoir autorisé les militaires israéliens à utiliser son espace aérien en cas d‘attaque contre Téhéran. Certains Etats du Caucaset.gif serait également sollicités pour lancer l’opération.

Dans le même temps, comme l’a rapporté le quotidien israélien Haaretzt.gif, reprenant l’information exclusive du journal pan-arabe Al Quds Al Arabi, plus d’une douzaine de navires de guerre américains et un vaisseau israélien ont franchi, vendredi dernier, le Canal de Suez pour atteindre cette semaine le Golfe Persique. Depuis le début du mois, des exercices militaires conjointst.gif, simulant des frappes aériennes, regroupent Américains, Israéliens, Britanniques et Français  .suite ici : 

 

 

http://islamic-intelligence.blogspot.com/2010/06/guerre-civile-en-france-sarkozy-et-les.html 

 

 

La marine des Pasdarans a été mise en état d'alerte dans le golfe Persique http://blog.lefigaro.fr/malbrunot/2010/06/la-marine-des-pasdarans-a-ete.html

 


Téhéran n'enverra pas de bateau d'aide vers la Bande de Gaza soumise à un blocus israélien, comme les autorités en avaient l'intention, a annoncé samedi un parlementaire iranien en invoquant des "restrictions" israéliennes.

http://www.juif.org/defense-israel/131796,l-iran-revient-sur-son-projet-d-envoyer-un-bateau-vers-la-bande-de.php 

 


Le naufrage de la civilisation

Certes, tout le monde avait compris que l'Amérique n'était plus qu' un cadavre politique: c'était Israël seul qui faisait voter dare-dare et à tour de bras des crédits astronomique au Congrès afin d'aider de toute urgence le malheureux peuple hébreu à combattre ses ennemis les plus redoutables: Gaza aux abois, un Liban  "protégé" par une Finul proche de la débandade, un Hamas réduit au rang de pestiféré international. La Chambre des représentants de feu le peuple américain faisait entendre les éclats de voix du sionisme mondial outragé (…)

http://pagesperso-orange.fr/aline.dedieguez/tstmagic/1024/tstmagic/defis_europe/fossoyeur.htm  


 

 

Elysée et gouvernement seront alors enfin dotés d’un avion capable de rallier la côte ouest des Etats-Unis sans escale, ce que ne permettait pas l’A-319, le moyen-courrier généralement utilisé pour les déplacements de la présidence. L’opération aura coûté 176 M€

http://www.leparisien.fr/politique/l-air-force-one-du-president-volera-cet-ete-27-06-2010-979213.php

 

 

 

220px-Sin%C3%A9_assis_19-03-09.jpg
Siné sur le stand de l'Hebdo lors de la manifestation du 19 mars 2009 à Paris, Wikipedia

 

Siné sur le Net, allez-y !

 

Noël Mamère qualifie de "voyous" ceux qui sont au sommet de l'Etat

 Pour lui, ce sont "les gens qui prennent des libertés avec l'argent public, qui prennent des libertés avec les principes démocratiques".

Sans faire "un inventaire à la Prévert", le député de Gironde a évoqué toutes les affaires qui concernent les gens qui sont proches du pouvoir et les gens qui sont au gouvernement".

"Au sein du gouvernement, il y a des gens qui n'arrêtent pas d'expliquer qu'il faut se serrer la ceinture, qui sont les chantres de la tolérance zéro et qui s'appliquent à eux mêmes le principe de l'impunité", a-t-il précisé.

"Ca rejaillit sur l'ensemble du personnel politique", a-t-il affirmé (extraits)

  http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5hPKNRJ-JdQHJUKcsDSDT8Wb9lZ8w


Viêt Nam : Bébés monstrueux, cancers, pays dévastés, est-ce cela notre héritage ? L’Agent orange tue encore : entrevue avec André Bouny
Hier, au Viêt Nam, en faisant usage d’armes chimiques dévastatrices, les États-Unis ont combattu le communisme – un régime qui incarnait alors la lutte pour l’indépendance nationale du peuple vietnamien qui s’opposait à leur domination. Aujourd’hui, les mêmes politiques aussi absurdes qu’injustifiables se poursuivent : de l’Afghanistan à l’Irak en passant par la Serbie, et du Liban à Gaza, des armes au phosphore, à fragmentation, ou à l’uranium appauvri sont déversées – par les États-Unis, l’OTAN, ou Israël - sur les populations civiles qui refusent de se soumettre à leurs diktats. Or, on sait que ces armes provoquent notamment des cancers et des malformations monstrueuses chez les nouveau-nés ; et qu’elles vont continuer à affecter la santé d’un nombre croissant de personnes. Dans son récent ouvrage « Agent Orange – Apocalypse Viêt Nam » (*),  André Bouny vient nous rappeler que, près d’un demi-siècle après la guerre, des mères vietnamiennes continuent de mettre au monde des bébés monstrueux

 

 

La banque Goldman Sachs est l’une des institutions financières qui possède une partie du capital de BP.

Au 31 Mars 2010, soit 20 jours avant l’explosion de la plateforme Deepwater Horizon, Goldman Sachs vendait a peu près 4,5 millions d’actions BP sur un total de 10,5 millions, soit environ 44% de leur portefeuille d’actions BP.

 suite ici : http://www.egaliteetreconciliation.fr/EXCLU-E-R-Goldman-Sachs-vend-44-de-ses-actions-BP-3-semaines-avant-la-catastrophe-3536.html

 

 

Israël prive les hôpitaux palestiniens d’appareils respiratoires  
Dans une déclaration à l’agence de presse Ma’an, un porte-parole du ministère a précisé que ces machines à oxygène, dont le système de santé a un besoin urgent compte tenu du blocage des importations de pièces de rechange pour le parc existant, sont destinés à 7 établissements, aussi bien dans la bande de Gaza qu’en Cisjordanie. La nouvelle a été confirmée par des journaux israéliens, qui ont obtenu un « commentaire » des plus sadiques de la part des forces d’occupation.En l’occurrence, celles-ci ont déclaré que l’oxygène fabriqué par les appareils pouvait certes servir à soigner des patients dont la vie est en danger, mais qu’il pouvait également avoir une utilité …. « militaire » ! Tout comme, sans doute, le coriandre, le ciment, les cahiers et stylos et milliers d’autres produits dont l’entrée dans la bande de Gaza a été interdite depuis trois ans.Sur les 7 machines offertes par l’Agence norvégienne de développement, deux sont destinées aux hôpitaux de la bande de Gaza, et les autres à des établissements de Cisjordanie, à Ramallah, Naplouse et Hébron. CAPJPO-EuroPalestine 

 

 

 

 

 

voir_le_zoom : Le Premier ministre belge sortant, Yves Leterme, présente le programme de la présidence belge de l'UE, le 25 juin 2010 à Bruxelles

Divisée et sans gouvernement, la Belgique s'apprête à prendre la présidence semestrielle de l'Union européenne à compter du 1er juillet avec des ambitions "modestes" alors que l'Europe demeure confrontée à une crise d'une ampleur sans précédent depuis 50 ans.

"Nous serons d'abord au service des institutions européennes", a prévenu vendredi le Premier ministre belge
http://www.tv5.org/cms/chaine-francophone/info/p-1911-La-Belgique-prend-sans-veritable-gouvernement-la-tete-de-l-UE.htm?&rub=2&xml=newsmlmmd.eef634c6b4556eee52d3e0006d9cc3ab.351.xml

Révélations 4:

Mr Delamarche est actuellement président de Platinium Gestion, ex analyste financier et surtout s'illustre depuis quelques semaines lors de ses interventions au cours de l'émission "Intégrale bourse" sur la radio à connotation économique B FM évoquant les chiffres d'ordre financier actuellement occultés par les marchés financiers internationaux.

http://www.blog-video.tv/video-10631a1feO-Archive-tele-du-27-06-2010-10-11-55.html

 

 


Très grave ! - Gaz mortels et pression d'éjection ASTRONOMIQUE d'hydrocarbures Abiotiques (Golf du Mexique) 
http://www.youtube.com/watch?v=ivlYGTMECeM&feature=player_embeddedhttp://www.mecanopolis.org/?p=18413$

 

Kindra Arnesen : « BP ne cherche qu’à faire des économies » (vidéo)

 http://www.jp-petit.org/nouv_f/maree_noire_golfe_Mexiqumaree_noire_golfe_Mexique.htm 

 

 

La vraie célébration des Glières, sans Sarkozy

Ecrit par un collectif d'auteurs, les journalistes Emmanuelle Heidsieck, ma consoeur de Mediapart Martine Orange, Jean-Luc Porquet, François Ruffin et l'historien Olivier Vallade, ce livre, permet de mesurer à quel point la France a rompu avec ce qu'était l'ambition principale des mouvements de résistance: «l'instauration d'une véritable démocratie économique et sociale, impliquant l'éviction des grandes féodalités économiques et financières de la direction de l'économie». Rompu à cause des réformes entreprises par Nicolas Sarkozy, qui, depuis son accession à l'Elysée, accélère la démolition de ce programme du CNR. Rompu aussi à cause de la gauche qui a trop contribué à cette politique de destruction. Pour un camp comme pour l'autre, c'est donc un livre qui invite à une salutaire introspection: mais pourquoi donc, et au profit de qui, a-t-on renoncé aux «jours heureux» - en clair au pacte social issu de l'après-guerre? (extraits)

http://www.mediapart.fr/club/blog/laurent-mauduit/130510/la-vraie-celebration-des-glieres-sans-sarkozy

 


Partager cet article
Repost0
23 juin 2010 3 23 /06 /juin /2010 19:18

apocalypse-4-cavaliers-j-copie-1.jpg 

Les 4 cavaliers de l'Apocalypse (Bible)

 

Mes amis,

Dans un contexte lourd de menaces, à un moment décisif où tout peut basculer, je publie intégralement cet article signalé par un de mes Lecteurs (§). Pendant qu'on amuse la galerie avec les "affaires" de foot, en coulisses, la tragédie planétaire se prépare. A ce sujet, je vous recommande la lecture des dernières infos (§2) que j'ai ajoutées sur ce blog dans le dernier post. Bonne lecture, votre eva

 

(§) Bravo chère Eva de relayer ces infos du Docteur Sadek : il faut que le mouvement "enfle " comme une grosse vague : excellente ton image !

Un grand merci pour cette bonne surprise icon_biggrin.gif

Aujourd'hui encore  j'ai reçu cette lettre par courriel !

 Ta newsletter que je viens de lire, fait froid dans le dos; un article de Internationalnews la corrobore, hélas ! Un véritable complot est en place contre l'Iran. Scénario semblable utilisé pour le sac de l'Irak ! 

Affaires à suivre...

Cordialement -L17

http://sos-crise.over-blog.com/article-la-lettre-ouverte-a-nicolas-sarkozy-du-dr-sadek-et-ses-prolongements-52827296-comments.html

 

(§2): Guerre Iran, Erdogan, Eurogendfor... 

 

 

 

Feu vert » de l’ONU à une attaque préventive américano-israélienne contre l'Iran? par Michel Chossudovky Internationalnews

 

Mondialisation.ca

 

 Le 14 juin 2010
 

Original: UN "Green Light" for a Pre-emptive US-Israel Attack on Iran? Security Council Resolution Transforms Iran into a "Sitting Duck"

 

La résolution du Conseil de sécurité transforme l'Iran en proie facile

    

iraq_iran_war.jpg


 

«Une proie facile est une victime sans défense, une cible facile, vulnérable à l'attaque. »

Cette dernière résolution laisse non seulement entendre que Washington et ses alliés de l'OTAN ont le contrôle du Conseil de sécurité de l'ONU, mais qu’en définitive ils donnent un coup fatal à la politique étrangère de Moscou et de Pékin.

Cette résolution du Conseil de sécurité devrait dissiper le mythe de la rivalité des superpuissances. La Chine et la Russie sont un appendice du nouvel ordre mondial.

 

En ce qui concerne la diplomatie internationale, la Chine et la Russie sont des « tigres de papier », sans dents. «Un tigre de papier [纸老虎 (Zhǐ lǎohǔ)], signifie quelque chose qui semble représenter une menace tel un tigre, mais qui est totalement sans danger ».

La Chine et la Russie sont les victimes de l’échec de leur propre décision au sein du Conseil de sécurité des Nations Unies.

Une attaque contre l'Iran engendrerait immédiatement une escalade militaire. La Syrie et le Liban seraient également visés. L'ensemble du Moyen-Orient et de l’Asie centrale exploserait, une situation qui pourrait potentiellement évoluer vers un scénario de Troisième Guerre mondiale.

De façon très réelle, l'aventure militaire États-Unis-OTAN-Israël menace l'avenir de l'humanité.

 
Le Conseil de sécurité a voté le 9 juin à l'imposition d'une quatrième série de très larges sanctions contre de la République islamique d'Iran, qui comprennent un embargo sur les armes ainsi que des « contrôles financiers plus sévères ».

Par une amère ironie, cette résolution a été adoptée dans les jours suivant le refus catégorique du Conseil de sécurité des Nations Unies d'adopter une motion condamnant Israël pour son attaque sur la Flottille de la Liberté pour Gaza dans les eaux internationales.

Elle a également suivi la tenue d’une conférence sur le traité de non prolifération nucléaire (TNP) tenue à Washington sous les auspices de l'ONU, qui appelle à la création, dans sa résolution finale, d'un Moyen-Orient sans nucléaire, ainsi qu’au démantèlement de l'arsenal nucléaire d’Israël. Israël est considéré la sixième puissance nucléaire au monde, avec, selon Jane Defence, entre 100 et 300 ogives nucléaires. (Analysts: Israel viewed as world's 6th nuclear power, Israel News, Ynetnews, 10 avril 2010). En revanche, l’Iran n’a pas de capacité connue en matière d'armes nucléaires.

La Résolution 1929 du Conseil de sécurité de l’ONU est basée sur un mensonge fondamental. Elle défend l'idée que l'Iran est une puissance nucléaire à venir et une menace à la sécurité mondiale. Elle fournit également le feu vert à l'alliance militaire États-Unis-OTAN-Israël pour menacer l'Iran d'une attaque nucléaire préemptive punitive, appuyée du sceau du Conseil de sécurité de l’ONU.

Le Conseil de sécurité exerce deux poids deux mesures dans l'application des sanctions: Considérant que l'Iran est la cible de menaces punitives, l’arsenal nucléaire considérable d’Israël est soit ignoré, soit tacitement accepté par la « communauté internationale ». Pour Washington, les bombes nucléaires d'Israël sont un instrument de paix au Moyen-Orient.

En outre, alors que tous les doigts sont pointés vers l'Iran qui ne possèdent pas d'armes nucléaires, cinq soi-disant États européens « non nucléaires » dont la Belgique, la Hollande, l'Allemagne, l'Italie et la Turquie possèdent non seulement des armes nucléaires stratégiques sous commandement national, mais ces ogives sont déployées et dirigées sur l'Iran.

Résolution 1929 (9 juin 2010):

« 7.    Décide que l’Iran ne doit pouvoir acquérir dans un autre État aucune participation dans une activité commerciale quelconque qui serait liée à l’extraction d’uranium ou à la production ou l’utilisation de matières et de technologies nucléaires dont la liste est donnée dans la circulaire INFCIRC/254/Rev.9/Part 1, en particulier les activités liées à l’enrichissement et au retraitement de l’uranium, toutes les activités liées à l’eau lourde et les technologies liées aux missiles balistiques pouvant emporter des armes nucléaires, et décide également que tous les États doivent empêcher l’Iran, ses nationaux et les sociétés constituées en Iran ou relevant de sa juridiction, les personnes ou entités agissant en leur nom ou sous leurs instructions, ou les entités qui sont leur propriété ou sont sous leur contrôle, de réaliser de tels investissements dans les territoires qui relèvent de leur juridiction; »

« 8. Décide que tous les États doivent empêcher la fourniture, la vente ou le transfert directs ou indirects à l’Iran, à partir de leur territoire ou à travers leur territoire ou par leurs nationaux ou des personnes relevant de leur juridiction, ou au moyen de navires ou d’aéronefs battant leur pavillon, qu’ils aient ou non leur origine dans leur territoire, de chars de combat, véhicules blindés de combat, systèmes d’artillerie de gros calibre, avions de combat, hélicoptères d’attaque, navires de guerre, missiles et lanceurs de missiles … décide également que tous les États doivent empêcher la fourniture à l’Iran par leurs nationaux ou à partir de leur territoire ou à travers leur territoire de toute formation technique, ressources financières ou services financiers, conseils, autres services ou aide liés à la fourniture, à la vente, au transfert, à la livraison, à la fabrication, à l’entretien ou à l’utilisation de telles armes et de matériel connexe, et invite tous les États à faire preuve de vigilance et de retenue concernant la fourniture, la vente, le transfert, la livraison, la fabrication et l’utilisation de toutes autres armes et du matériel connexe; » (Le Conseil de sécurité impose des sanctions additionnelles à l’Iran, Vote divisé : 12 en faveur et 2 contre, une abstention. Incluant le texte complet de la Résolution 1929 du Conseil de sécurité de l’ONU, Département de l’information de l’ONU, le 9 juin 2010)

L’embargo sur les armes. Les implications pour la Russie et la Chine

La Fédération de Russie et la République populaire de Chine ont cédé aux pressions américaines et elles ont voté en faveur d'une résolution, qui n'est pas seulement préjudiciable à la sécurité de l'Iran, mais qui affaiblit sérieusement et sape leur rôle stratégique en tant que potentielles puissances mondiales rivales sur l’échiquier géopolitique eurasien.

La résolution attaque directement au cœur même de la structure des alliances militaires. Elle empêche la Russie et la Chine de vendre des armes stratégiques et conventionnelles de même que des technologies militaires à leur allié de facto: l'Iran. En fait, c’était l'un des principaux objectifs de la résolution 1929 que Washington a l'intention de faire respecter.

Parallèlement, en empêchant l'Iran d'acheter des équipements militaires conventionnels, la résolution empêche l'Iran de se défendre contre une attaque États-Unis-OTAN-Israël.

Si elle était pleinement appliquée, non seulement la résolution invaliderait les accords bilatéraux de coopération militaire avec l'Iran, mais elle créerait une brèche dans l'Organisation de coopération de Shanghai (OCS).

Cela signifierait également l’affaiblissement considérable des relations commerciales et d'investissements entre l'Iran et ses partenaires russes et chinois. Les dispositions financières et bancaires prévues dans la résolution indiquent également que Washington est non seulement résolu à isoler l'Iran mais aussi à déstabiliser son système financier.

Washington est résolu à mettre en application cette résolution. La Secrétaire d'État Hillary Clinton a nommé Robert Einhorn, conseiller spécial pour la non-prolifération et le contrôle des armes, en tant que coordinateur américain pour la mise en œuvre du régime de sanctions à l'encontre de l'Iran et de la Corée du Nord:.

« Le président américain Barack Obama a salué la résolution, estimant qu'elle permet d’adopter les sanctions les plus sévères auxquelles le gouvernement iranien n’a jamais été confronté et qu’elle va envoyer un message « sans équivoque » à Téhéran sur l'engagement de la communauté internationale pour stopper la propagation des armes nucléaires. » (Clinton appoints coordinator for sanctions against Iran, DPRK, Xinhua, le 10 juin 2010

« Nous nous attendons à ce que chaque pays mette en œuvre de manière agressive la résolution 1929 » a déclaré le porte-parole du département d'État P.J. Crowley. Si la Chine et la Russie décidaient de ne pas respecter les dispositions de la résolution, en particulier celles relatives aux ventes d'armes à l'Iran (art. 8), Washington s’en servira comme une opportunité pour s'engager dans une confrontation diplomatique toujours plus conflictuelle face à Pékin et Moscou.

La résolution vise également à établir une hégémonie dirigée par les États-Unis dans la production et l'exportation de systèmes d'armements. C’est un rude coup, pratiquement une « condamnation à mort », pour le commerce international lucratif des armes de la Chine et de la Russie, en concurrence avec les États-Unis, le Royaume-Uni, la France, l’Allemagne et Israël. Dans l'ère post-soviétique, le commerce des armes est devenu un élément central dans l’économie fragile de la Russie. Les répercussions possibles sur la balance des paiements de la Russie sont considérables.

La mise hors de combat du système de défense antimissile de l’Iran

Les résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU sont une partie intégrante de la politique étrangère américaine. Elles sont sur la planche à dessin des think tanks (groupes de réflexion) de Washington, dont le Conseil des relations internationales (CFR), l'American Enterprise Institute (AEI) et l’Heritage Foundation. À cet égard, il convient de noter que la substance de l'article 8 de la résolution 1929 (9 juin 2010) était contenue dans un rapport de janvier 2010 de l’Heritage Foundation, qui en appelait à « bloquer les ventes d'armes à l'Iran », y compris les missiles russes S-300:

«Washington et ses alliés doivent faire tous les efforts pour empêcher l'Iran de recevoir des armes étrangères, notamment la vente imminente des missiles sol-air S-300 russes, qui pourrait provoquer Israël à attaquer le plus tôt possible. Des efforts multinationaux plus musclés doivent également être pris pour empêcher l'Iran de transférer des armes au Hezbollah et aux groupes terroristes palestiniens, qui constituent une menace non seulement pour Israël, mais à la stabilité du Liban, de l'Égypte et de la Jordanie. Le 3 novembre, la marine israélienne a intercepté le Francop, un cargo battant pavillon d'Antigua, qui transportait environ 500 tonnes d'armes de l'Iran destinées au Hezbollah via la Syrie.[22] Les États-Unis devraient pousser d'autres alliés à se joindre afin de donner une plus grande aide aux efforts israéliens d'interception des flux d'armes iraniens, en particulier au Hezbollah et au Hamas. » (James Phillips,  An Israeli Preventive Attack on Iran's Nuclear Sites: Implications for the U.S,  The Heritage Foundation, Washington, DC, Janvier 2010)

Est-ce que Moscou évalue les conséquences de l'embargo proposé sur les armes?

Immédiatement après l'adoption de la résolution du Conseil de sécurité le 9 juin, plusieurs reportages de la presse russe ont indiqué que la vente des missiles russes S-300 à l'Iran serait gelée, en dépit des assurances données par le ministre des Affaires étrangères Sergei Lavrov à l’effet que la résolution du Conseil de sécurité n'affecterait pas le traité de défense aérienne. ..(Russia says in talks with Iran on new nuclear plants, Haaretz, 10 juin 2010) Ces déclarations contradictoires laisse entendre qu'il y a d’importantes divisions au sein des dirigeants russes, sans lesquelles la Russie aurait dûment exercé son droit de veto au Conseil de sécurité des Na    vtions unies.

 s-300-surface-to-air-missile.jpg

Missiles sol-air S-300 russes

Sans l'aide militaire russe, l'Iran est une proie facile. Son système de défense aérienne dépend de la continuité de la coopération militaire russe. En outre, sans l'Iran, la Russie serait contrainte de vendre du matériel militaire à des pays dans l'orbite US-OTAN. (VoirRussia to offset loss of Iran arms sales with Iraqi, Afghan deals, Russia, RIA Novosti, 11 juin 2010)

Une attaque nucléaire préventive contre l'Iran

Le monde vit un moment décisif. La véritable menace à la sécurité mondiale provient de l'alliance États-Unis-OTAN-Israël. Le Conseil de sécurité sert directement les intérêts de l'alliance militaire occidentale. La résolution du Conseil de sécurité accorde de facto un « feu vert » pour mener une guerre préventive contre l'Iran, laquelle est sur la planche à dessin du Pentagone depuis 2004.

« Un plan opérationnel pour mener des attaques aériennes sur l'Iran est en état de préparation depuis juin 2005. L’essentiel du matériel militaire pour mener cette opération a été déployée. (Pour plus de détails voir Michel Chossudovsky, Guerre nucléaire contre l’Iran, janvier 2006). En 2005, le vice-président Dick Cheney a ordonné à l’USSTRATCOM d'élaborer un « plan d'urgence », qui comporterait « une attaque aérienne de grande envergure sur l'Iran utilisant à la fois des armes nucléaires tactiques et conventionnelles. » (Philip Giraldi, Attack on Iran: Pre-emptive Nuclear War , The American Conservative, 2 août 2005).

Sous l'administration Obama, les menaces sont devenues de plus en plus courantes et beaucoup plus explicites qu’elles ne l’étaient sous les néo-conservateurs. En octobre 2009, l'American Enterprise Institute (AEI) a organisé une conférence au Wohlstetter Conference Center de Washington dont le sujet était « Israël doit-il attaquer l'Iran? »:

« Le développement d'armes nucléaires en Iran se poursuit, menaçant la sécurité de ses voisins et la communauté internationale. Selon une récente enquête menée par Pew Research Center, plus de 60 pour cent de la population des États-Unis estime qu’empêcher l'Iran de développer des armes nucléaires justifie une action militaire. Le ministre adjoint israélien des Affaires étrangères, Daniel Ayalon, a souligné le 21 septembre qu'Israël « n'a rejeté aucune option sur la table » lorsqu’il s'agit de lutter contre la menace iranienne. Le même jour, le général en chef d’Israël, le chef d'état major lieutenant général Gabi Ashkenazi, a été clair en indiquant qu'il n’excluait pas une attaque militaire sur les installations nucléaires de l'Iran, en répétant que « Israël a le droit de se défendre et que toutes les options sont sur la table. » Alors que le débat s'intensifie sur la façon de répondre plus efficacement aux provocations de l'Iran, il est temps d'explorer les paramètres stratégiques et juridiques d'une potentielle attaque israélienne contre la République islamique et de fournir une analyse approfondie sur ses implications pour les États-Unis. (American Enterprise Institute, Should Israel Attack Iran? , Octobre 2009, C’est nous qui surlignons)

Du point de vue militaire, Israël ne pouvait pas procéder à une attaque unilatérale contre l'Iran sans la coordination soutenue par le Pentagone:

« Alors que le président Obama tend « une main ouverte » en recherchant des pourparlers directs avec Téhéran dans sa tentative de stopper son programme nucléaire, Mme Clinton semblait prête [Juin 2009] à dérouter les dirigeants iraniens avec des propos de frappes préventives « de la façon dont nous avons attaqué l'Irak ». Elle a dit qu'elle cherchait à se mettre dans la peau des dirigeants iraniens, mais elle a ajouté que Téhéran « pourrait avoir des d’autres ennemis qui voudraient le faire [une attaque préventive] pour eux. » Il s’agissait d’une référence claire à Israël, où Benyamin Netanyahou, le premier ministre, a parlé de la possibilité d'une action militaire pour stopper le programme nucléaire iranien - quelque chose qu'il considère comme une menace pour l'État juif.» ( Don’t discount Israel pre-emptive strike, Hillary Clinton warns Iran, Times Online, 8 juin 2009, c’est nous qui soulignons)

En avril 2010, le message était clair: Washington « utiliserait des armes atomiques seulement dans des « circonstances exceptionnelles » et n’attaquerait pas des États non dotés d'armes nucléaires, tout en distinguant des « cas particuliers » tels l'Iran et la Corée du Nord comme des exceptions. » (Iran to Take US to UN Over Obama's Threat to Use Nuclear Weapons against Iran, AlJazeera, 11 avril 2010). Le secrétaire à la Défense Robert Gates a expliqué dans une interview télévisée « que Washington faisait exception de Téhéran et de Pyongyang, car ils avaient défié plusieurs fois les ultimatums du Conseil de sécurité des Nations Unies à l’égard de leurs programmes nucléaires. » (Ibid).

« Feu vert » des Nations Unies à un scénario de Troisième Guerre mondiale?

Est-ce que cette dernière résolution du Conseil de sécurité donne le « feu vert » tant recherché par Washington?

La substance de la résolution du Conseil de sécurité est également dirigée contre les alliés de l'Iran: la Chine et la Russie.

Paradoxalement, alors que la Chine et la Russie n'ont pas exercé leur droit de veto, ils sont néanmoins l'objet de menaces voilées des États-Unis. La Chine est entourée d’installations militaires américaines. Les missiles américains en Pologne et dans le Caucase sont pointés vers des villes de la Russie. Plus récemment, l'administration Obama a appelé à l'élargissement du régime des sanctions à l'encontre d’un allié de la Russie, le Belarus.

Washington a également annoncé que « Le Pentagone se prépare à s’engager dans un mini boom immobilier en Asie centrale, lequel comprendrait la construction d'installations militaires stratégiques américaines » dans chacun des cinq États de l'Asie centrale, y compris le Turkménistan et l'Ouzbékistan. (Voir  Defense Dollars Building Boom: Pentagon Looks to Construct New Military Bases in Central Asia, Eurasianet, 6 juin 2010). Ces divers accords de coopération militaire avec les anciennes républiques soviétiques tentent non seulement de fragiliser l'Organisation de coopération de Shanghai (OCS) et de l'OTSC, ils font partie de l'encerclement stratégique US-OTAN de la Russie et la Chine.

Cette dernière résolution laisse non seulement entendre que Washington et ses alliés de l'OTAN ont le contrôle du Conseil de sécurité de l'ONU, mais qu’en définitive ils donnent un coup fatal à la politique étrangère de Moscou et de Pékin.

Cette résolution du Conseil de sécurité devrait dissiper le mythe de la rivalité des superpuissances. La Chine et la Russie sont un appendice du nouvel ordre mondial.

En ce qui concerne la diplomatie internationale, la Chine et la Russie sont des « tigres de papier », sans dents. « Un tigre de papier [纸老虎 (Zhǐ lǎohǔ)], signifie quelque chose qui semble représenter une menace telle un tigre, mais qui est totalement sans danger ».

La Chine et la Russie sont les victimes de l’échec de leur propre décision au sein du Conseil de sécurité des Nations Unies.

Une attaque contre l'Iran engendrerait immédiatement une escalade militaire. La Syrie et le Liban seraient également visés. L'ensemble du Moyen-Orient et de l’Asie centrale exploserait, une situation qui pourrait potentiellement évoluer vers un scénario de Troisième Guerre mondiale.

De façon très réelle, l'aventure militaire États-Unis-OTAN-Israël menace l'avenir de l'humanité.

Traduction de Dany Quirion pour Mondialisation.ca.

Michel Chossudovsky est directeur du Centre de recherche sur la mondialisation et professeur d'économie à l'Université d'Ottawa. Il est l'auteur de Guerre et mondialisation, La vérité derrière le 11 septembre et de la Mondialisation de la pauvreté et nouvel ordre mondial (best-seller international publié en 12 langues).
 

 

http://www.mondialisation.ca


http://www.internationalnews.fr/article--feu-vert-de-l-onu-a-une-attaque-preventive-americano-israelienne-contre-l-iran-par-michel-chossudovky-52471982.html

 

 

 Articles/videos: Iran 

 

Derniers articles sur ce site:

Liste complète

 

 

 

Plate-forme pétrolière, le doute... n'est plus de mise...

 De multiples faits concordants et avérés montrent que nous sommes bien, comme l'a dit Obama, face à un "11 septembre" écologique, c'est-à-dire d'un acte criminel délibéré et organisé par les mêmes qu'en 2001, et pour les "mêmes" raisons.

A visionner absolument, ET à télécharger :

 

Vidéo ici:

http://alf-renovatio.blogspot.com/2010/06/bp-explosion-annoncee-prisonplanet.html (10 mn)

 

 

Vous avez dit corruption ?

Voici un document enregistré par un iphone laissé à escient sur la table en mode « dictaphone » par le Major d’homme, de la femme la plus riche de France.
On entend l’un des conseillers de la richissime dame de 87 ans, Patrice de Maistre qui gère sa fortune dans la structure Cyclamène, l’inviter à signer 3 chèques pour 3 personnalités bien connues au sommet de l'État… (en plus de l'embauche de l'épouse de l'ex ministre des finances...) :
  

http://www.dailymotion.com/video/xdrg0s_news#from=embed?start=120 (2 mn)

 

www.artemisia-college.org

 

 

 download?mid=1%5f16139984%5fAN2xktkAASka 


Conférence exceptionnelle de François Asselineau lundi 28 juin 2010 à Antony (92) :

QUI GOUVERNE LA FRANCE ET L’EUROPE ?

DES EXPLICATIONS À NE PAS MANQUER !


* Qui a vraiment inventé la construction européenne ?
* En quoi consiste le stratagème diabolique avec lequel on a volé aux Français leur liberté ?
* Pourquoi l’Europe est-elle nécessairement de plus en plus inefficace et dictatoriale ?
* Pourquoi l’Europe ne pourra-elle jamais être faite autrement ?
* De Gaulle était-il vraiment pour l’Europe ?
* Le moteur franco-allemand existe-t-il ?
* Qui sont ces commissaires européens qui ont bien plus de pouvoir que nos ministres ?
* Comment se prennent les décisions dans les couloirs de la Commission européenne ?
* Qui sont les lobbys et les think tanks qui affirment parler au nom du peuple européen ?
* Pourquoi les programmes de tous les partis politiques ne sont-il plus que des attrape-nigauds ?
* Pourquoi votre bulletin de vote ne sert-il plus à rien ?


POUR ENFIN AVOIR LES (VRAIES) RÉPONSES À CES QUESTIONS, RENDEZ-VOUS :

Lundi 28 juin 2010
19H00 Salle Lasson

Place du marché, à côté du cinéma Le Select
10 Av de la Division-Leclerc
92160 ANTONY

Accès facile depuis Paris :
- par la RN 20
- par le RER B : station Antony
PAF Conférence + cocktail :
Entrée : 5 €
Étudiant-RSA-chômeur : 2 €
(Possibilité d’adhérer sur place)

 

 

L' Histoire secrète de l' Oréal

Le fondateur du groupe était aussi l'un des grands financiers du complot de la Cagoule et du nazisme français. par Thierry Meyssan 

 

Réseau Voltaire, 3 mars 2004

par Thierry Meyssan

Le géant de la cosmétique, L’Oréal, vient d’annoncer la restructuration de son capital. Ainsi disparaît le holding de contrôle créé par Eugène Schueller pendant la Seconde Guerre mondiale. Le fondateur du groupe était aussi l’un des grands financiers du complot de la Cagoule et du nazisme français. A la Libération, la société et ses filiales étrangères servirent de refuge aux criminels en fuite. Aujourd’hui, l’héritière du groupe, Liliane Bettencourt, est devenue la femme la plus riche de France. L’histoire du groupe éclaire la face cachée de la politique française contemporaine.

fr-390-23.jpg

À la mémoire de Marx Dormoy, Victor Basch, Jean Zay, Georges Mandel et Jean Moulin

 

C’est par un bref communiqué, diffusé le 3 février 2004 dans la nuit, que le géant de la cosmétique L’Oréal a annoncé la restructuration de son capital [1]. La famille Bettencourt et le groupe Nestlé, qui détenaient ensemble la majorité de L’Oréal par l’intermédiaire du holding de contrôle Gasparal, la posséderont désormais directement. Ce tour de passe-passe étant accompagné d’un engagement de conservation de titres, les Bettencourt bénéficieront d’un abattement de 50 % de la valeur taxable à l’impôt sur la fortune (ISF). Ils ne seront pas tenus de payer de frais pour cette transaction grâce aux nouvelles dispositions introduites à leur intention dans la « loi pour l’initiative économique » du 1er août 2003 [2].

L’Oréal est aujourd’hui évalué à 43,6 milliards d’euros. Les Bettencourt détiennent 11,99 milliards ; Nestlé 11,5 milliards ; les 20,11 milliards restants flottants en Bourse. La fortune personnelle de Lilliane Bettencourt, héritière du fondateur de L’Oréal, était estimée en 2002 à 17,2 milliards d’euros. Ce qui en fait la personne la plus riche de France.

Une entreprise qui veut se payer la République

L’Oréal a été créé, en 1907, par un petit entrepreneur, Eugène Schueller. Il absorbe Monsavon, en 1928, puis les peintures Valentine, les shampoings Dop, le magazine Votre Beauté. Dérivant lentement à la droite la plus extrême, Schueller se fait connaître par ses théories économiques sur le « salaire proportionnel ». Dans une société libérée du capitalisme libéral et des syndicats, les ouvriers toucheraient un triple salaire : un salaire d’activité, un salaire familial calculé en fonction de leur nombre d’enfants, et un salaire de productivité.

Le 6 février 1934, en réaction à un retentissant scandale politico-financier, les ligues d’anciens combattants de la Grande guerre manifestent devant la Chambre des députés à Paris pour obtenir la démission du gouvernement Daladier. Sous l’impulsion des fascistes, le rassemblement tourne à l’insurrection et tente de renverser la République au profit du colonel de La Rocque qui refuse le rôle qu’on veut lui faire jouer.
Divers autres échauffourées surviennent dans les semaines suivantes, y compris une tentative de lynchage de Léon Blum en marge de l’enterrement d’un historien monarchiste, de sorte que, le 18 juin, le gouvernement prononce la dissolution des ligues. Immédiatement, un groupe de militants fascistes, pour la plupart issus de la XVIIe section des Camelots du roi, rompt avec le philosophe monarchiste Charles Maurras et décide de passer à la clandestinité. Ils constituent l’Organisation secrète d’action révolutionnaire nationale (OSARN). Il y a là autour d’Eugène Deloncle, Aristide Corre, Jean Filliol, Jacques Corrèze, bientôt rejoints par Gabriel Jeantet, François Méténier et le docteur Henri Martin.
Le colonel de La Rocque met en garde les anciens adhérents des ligues contre une infiltration de leur mouvement par des « groupes de trahison », c’est-à-dire par des fascistes agissant pour le compte de l’étranger, l’Italie et l’Allemagne en l’occurrence [3]. Quoi qu’il en soit, l’OSARN se structure rapidement en groupes locaux et en système hiérarchisé extrêmement cloisonné, de sorte qu’en dehors des chefs, les membres de l’organisation ignorent tout de son ampleur, de ses objectifs réels, des moyens et soutiens dont elle dispose. Certaines cellules du complot, dont les Chevaliers du glaive, dirigés à Nice par Joseph Darnant et François Durand de Grossouvre, adoptent un rituel et un costume inspirés du Klu Klux Klan états-unien, ce qui vaudra à l’OSARN d’être désigné par les monarchistes sous le sobriquet de « La Cagoule » [4].

Ami intime d’Eugène Deloncle, Eugène Schueller met ses moyens personnels à disposition du complot. Plusieurs réunions de l’équipe dirigeante se tiennent dans son bureau au siège de L’Oréal.
Un groupe de jeunes gens, résidant à l’internat des pères maristes (104, rue de Vaugirard à Paris), fréquente les chefs du complot et se joint à certaines de leurs actions sans pour autant adhérer formellement à l’OSARN. Il s’agit de Pierre Guillain de Bénouville, Claude Roy, André Bettencourt et François Mitterrand.
Robert Mitterrand, frère de François, épouse la nièce d’Eugène Deloncle.

Échecs et divisions sur fond d’antisémitisme

En un an et demi, l’OSARN formalise ses relations avec le gouvernement de Benito Mussolini en Italie, puis avec celui d’Adolf Hitler en Allemagne. Pour leur compte, il achemine des armes à Francisco Franco en Espagne et élimine des réfugiés politiques en France. En échange, il obtient un appui financier et logistique considérable. L’organisation tente un coup d’État dans la nuit du 15 au 16 novembre 1937, qui échoue. Au lendemain et dans les semaines qui suivent, le complot est mis à jour. Des perquisitions permettent de découvrir des caches d’armes réparties sur tout le territoire. Ce sont au total des centaines de fusils-mitrailleurs, des milliers de fusils et d’uniformes, des dizaines de milliers de grenades, des centaines de milliers de munitions, tous importés d’Italie et d’Allemagne, qui sont découverts.
Le président du Conseil, Édouard Daladier, freine l’enquête lorsqu’il apparaît que l’OSARN a développé ses réseaux parmi les officiers supérieurs et jusqu’à l’état-major. En effet, il ne paraît pas possible de décapiter l’armée française alors que la menace de guerre se précise. Il a tort, puisque la Guerre mondiale est effectivement déclarée et que la France capitule.

JPEG - 36.6 ko
« La communauté française »
Association secrète de spoliation des biens juifs et maçonniques. Parmi les responsables : Jacques Correze et Jean Filliol.

Si une partie des « cagoulards », hostiles à la domination étrangère, rejoint de Gaulle, la plupart d’entre eux se félicite de la victoire du fascisme et s’engage dans la Collaboration. En septembre 1940, Eugène Deloncle et Eugène Schueller créent le Mouvement social révolutionnaire (dont l’acronyme MSR se prononce « aime et sert ») avec le soutien de l’ambassadeur du Reich, Otto Abetz, et l’approbation personnelle du chef de la Gestapo, Reinhardt Heydrich. Les réunions de la direction du MSR se tiennent au siège de L’Oréal (14, rue Royale à Paris).
Le programme de l’organisation indique « Nous voulons construire la nouvelle Europe en coopération avec l’Allemagne nationale-socialiste et tous les autres nations européennes libérés comme elles du capitalisme libéral, du judaïsme, du bolchévisme et de la franc-maçonnerie (…) régénérer racialement la France et les Français (…) donner aux juifs qui seront conservés en France un statut sévère les empêchant de polluer notre race (…) créer une économie socialiste (…) qui assure une juste distribution des produits en faisant augmenter les salaires en même temps que la production ».
Première application de ce programme, Deloncle organise le plasticage de sept synagogues parisiennes, dans la nuit du 2 au 3 octobre 1941.
Subsidiairement, une organisation dans l’organisation est créée avec l’aide du SS Theo Dannecker, représentant Adolf Eichmann : la Communauté française dont le but est de « libérer complètement (la France) de ces ferments de corruption que sont les juifs et les Francs-maçons ». C’est ce groupe secret qui organise la spoliation des juifs souvent au profit personnel de ses membres. Parmi eux, on relève Jacques Corrèze déjà cité et Jean Filliol, le tueur de la « Cagoule ».

JPEG - 43.3 ko
« Guillemot et Delamotte », éditeur à Paris
Adolf Hitler et Eugène Schueller figurent côte à côte dans son catalogue.

Quant au jeune André Bettencourt, il devient le patron français de la PropagandaStaffel. Il est placé sous la triple tutelle du ministre de la propagande, Joseph Goebbels, de la Wehrmacht et de la Gestapo. Il a la haute main sur toutes les publications françaises, qu’elles soient collaborationnistes ou nazies. Il dirige lui-même La Terre française, une publication explicitement nazie destinée aux familles rurales, qui préconise la rééducation des intellectuels décadents par le retour forcé à « la terre qui ne ment pas ». Il y emploie l’agronome René Dumont. Par ailleurs, Bettencourt offre régulièrement les colonnes de ses journaux à Schueller.

La solution Bettencourt

Le 15 février 1941, à la demande de la SS, le MSR de Deloncle fusionne avec le Rassemblement national populaire (RNP) de Marcel Déat. Le patron de L’Oréal, Eugène Schueller, devient la personnalité économique de référence. Son livre, La Révolution de l’économie, se classe dans les ouvrage de référence du fascisme français.
Le 15 juin 1941, dans son discours au congrès de l’organisation au Palais de la Mutualité, il appelle à « une révolution préliminaire à la fois d’épuration et de redressement » qui ne peut « être que sanglante. Elle consistera tout simplement à fusiller vite cinquante ou cent grands personnages ».
Le 22 juin 1941, le Reich attaque l’Union soviétique. Deloncle et Schueller décident de créer la Légion des volontaires français (LVF) pour combattre le bolchévisme sur le front de l’Est et de la placer sous l’autorité de Jacques Corrèze. Tous ses membres prêtent serment d’allégeance au führer.
Ils tentent de s’appuyer sur cette puissante formation armée pour éliminer leur adversaire politique Pierre Laval et leur allié et néanmoins rival Marcel Déat. Le 27 août 1941, à l’occasion d’une cérémonie de départ d’un contingent de la LVF sur le front russe, ils organisent un double attentat au cours duquel Laval et Déat sont blessés.

JPEG - 11 ko

« La Terre Française » Publication nazie française dirigée par André Bettencourt (voir l’agrandissement : document associé à cet article)

Le 20 décembre 1941, André Bettencourt, qui n’ignore rien des débats en cours à Berlin, écrit dans l’éditorial de Noël de La Terre française : « Un jour, trente ans plus tard, les juifs s’imagineront pourtant gagner la partie. Ils avaient réussi à mettre la main sur Jésus et l’avaient crucifié. En se frottant les mains, ils s’étaient écriés : « que son sang retombe sur nous et nos enfants ». Vous savez d’ailleurs de quelle manière il est retombé et retombe encore. Il faut que s’accomplissent les prescriptions du livre éternel ».
En effet, quelques jours plus tard la Conférence de Wansee décide la « solution finale » : des millions de personnes vont être exterminées dans le plus grand secret.

À l’issue des affrontements internes à la mouvance nazie française, c’est en définitive Deloncle qui tombe en disgrâce. Eugène Schueller se précipe alors, le 18 mars 1942, à l’ambassade du Reich pour se désolidariser de son ami. L’entretien est dûment consigné dans les archives allemandes.   

L’OSS s’en mèle

La bataille de Stalingrad inverse le cours des événements. Désormais le Reich n’est plus invincible. André Bettencourt se rapproche de son ami François Mitterrand qui exerce diverses fonctions à Vichy où il partage son bureau avec Jean Ousset, le responsable du mouvement de jeunesse de la Légion française des combattants de Joseph Darnand. Ils seraient alors entrés en résistance au sein d’un Mouvement national des prisonniers de guerre et déportés (MNPGD) dont l’activité a été officiellement reconnue quarante ans plus tard par l’administration Mitterrand, mais sur laquelle les historiens s’interrogent toujours.

Fin 1942, André Bettencourt est envoyé par Eugène Schueller « aryaniser » la société Nestlé en Suisse, dont le patron de L’Oréal est devenu l’un des actionnaires principaux. Il profite de ses déplacements pour rencontrer Allen Dulles (Note de SDT: sur Allen Dulles, voir: The Secret Team de Fletcher Prouty) et Max Schoop des services secrets états-uniens (OSS). En 1944, ils lui donnent 2,5 millions de francs de l’époque pour financer leur réseau. On ignore tout, encore aujourd’hui, de l’usage de cette somme.

Eugène Deloncle est assassiné. Mais les crimes des cagoulards ne prennent pas fin pour autant, pas même avec le débarquement allié en Normandie. Le 10 juin 1944, Jean Filliol conduit la division SS Das Reich à Oradour-sur-Glane (Haute-Vienne) où elle massacre 644 habitants dans des conditions particulièrement horribles.

Parce qu’ils le valaient bien…

À la Libération, les cagoulards de Londres sauvent les cagoulards de Vichy. Grâce au témoignage d’André Bettencourt et de François Mitterrand, Eugène Schueller est relaxé au motif qu’il aurait aussi été résistant. L’Oréal devient le refuge des vieux amis. François Mitterand est engagé comme directeur du magazine Votre Beauté. André Bettencourt rejoint la direction du groupe. Avec l’aide de l’Opus Dei, une confrérie catholique franquiste, Henri Deloncle (frère d’Eugène) développe L’Oréal-Espagne où il emploie Jean Filliol. Quant à Jacques Corrèze, il devient patron de l’Oréal-États-Unis. En 1950, André Bettencourt épouse Liliane, la fille unique d’Eugène Schueller.

JPEG - 3.9 ko

André Bettencourt

Rue Saint-Dominique, le bureau d’André Bettencourt lorsqu’il dirigait la PropagandaStaffel, devient une résidence de l’Opus Dei. Tandis que Robert Mitterrand s’installe rue Dufrenoy dans l’immeuble qui abritera le siège de l’Opus en France. Cette œuvre est politiquement dirigée par Jean Ousset.

André Bettencourt a poursuivi une brillante carrière. Journaliste, il a créé en 1945 le Journal agricole, pour les anciens lecteurs de La Terre française. Sa carrière politique l’a conduit plusieurs fois au Parlement et au Gouvernement. Il a ainsi pu renouer avec ses activités passées en devenant secrétaire d’État à l’Information (1954-55), poste créé par son ami François Mitterrand, en 1948, et où ils auront tous deux forgé la presse française contemporaine. Les deux hommes sont inséparables, au point qu’en 1986 lorsque Mitterrand devenu socialiste et président de la République doit cohabiter avec une Assemblée de droite, il hésite à choisir André Bettencourt comme Premier ministre. Mais craignant le retour des fantômes du passé, il s’abstient. Cependant, ce passé reste présent.

Documents joints

fr-terrefrancaise-20dec-1941-h-be3f2.jpg

« La Terre Française » du 20 décembre 1941

Publication nazie française dirigée par André Bettencourt.

(JPEG – 323.2 ko)

Thierry Meyssan

Analyste politique français, président-fondateur du Réseau Voltaire et de la conférence Axis for Peace. Il publie chaque semaine des chroniques de politique étrangère dans la presse arabe et russe. Dernier ouvrage publié : L’Effroyable imposture 2, éd. JP Bertand (2007).

Cet article a été écrit à partir des archives personnelles de l’auteur, des recherches financées par Michel Sitbon, et des documents qui lui ont été aimablement remis par le regretté David Frydman.

 

Le départ des navires libanais vers Gaza et l'étincelle d'une nouvelle guerre

 

FINAL-SELF-DEFENSE-FRENCH.gif

Dans les coulisses de la diplomatie

La remise par Israël de deux messages au secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon et au représentant du Mexique (qui préside actuellement le Conseil de sécurité) sur son intention d’empêcher les deux navires en partance du Liban d’accoster à Gaza est une première diplomatique. Israël n’avait pas agi de cette façon avec la « flottille de la liberté », qui avait pourtant largement annoncé son intention d’apporter des aides humanitaires aux habitants de Gaza et de forcer ainsi le blocus imposé à ce territoire.

La représentante d’Israël aux Nations unies a donc communiqué l’intention d’Israël d’empêcher par tous les moyens les navires libanais d’arriver jusqu’au port de Gaza.  

Les responsables onusiens ont ensuite transmis au Liban une copie des messages israéliens. Des sources diplomatiques libanaises estiment que la transmission de ces messages israéliens aux autorités libanaises vise à pousser ces dernières à empêcher les navires de prendre le large à partir des côtes libanaises. Par cette manœuvre, Israël viserait à provoquer un conflit entre les autorités gouvernementales et sécuritaires libanaises d’une part et les organisateurs du voyage de ces deux navires de l’autre. Israël explique d’ailleurs dans les deux messages adressés aux responsables onusiens comment le secrétaire général du Hezbollah a poussé les Libanais à organiser de nouvelles « flottilles de la liberté » dans le discours qu’il a prononcé le 8 juin, même si le Hezbollah a par la suite annoncé qu’il n’avait rien à voir dans l’organisation du voyage des deux navires vers Gaza.

Les sources diplomatiques libanaises ajoutent qu’à travers ces deux messages, Israël réserve un traitement particulier au Liban. Ce qui prouve combien l’État hébreu craint les agissements de la Résistance, en dépit de sa propre puissance militaire et technologique. Israël ne voudrait donc pas devoir affronter militairement les militants libanais, pour éviter, entre autres, une réaction du Hezbollah.

Ces mêmes sources affirment que les autorités libanaises sont conscientes de la gravité de la situation et qu’elles font le rapprochement entre les menaces contenues dans les messages israéliens et les informations relayées par Paris faisant état d’une décision israélienne de lancer une nouvelle guerre contre le Liban. Beyrouth considèrerait ainsi que le départ des deux navires libanais pourrait constituer l’étincelle qui enflammerait le front entre Israël et le Liban et déclencherait cette nouvelle guerre, d’autant qu’au cours de son dernier entretien avec le Premier ministre israélien, le président français Nicolas Sarkozy aurait demandé à son interlocuteur de l’informer à l’avance du déclenchement des hostilités pour protéger la Finul, qui comporte un important contingent français, et pour éviter que les soldats de l’ONU ne soient contraints à tirer pour se défendre…

Par Khalil FLEYHANE | 21/06/2010

http://www.lorientlejour.com/catego…

Le Grand Soir, 22 juin 2010

par Khalil  Fleyhane

 

(..) Pour nous protéger, ce qu’il est nécessaire de faire est de réveiller autant de gens que possible. Ce n’est que lorsqu’un nombre suffisant de gens sera éveillé qu’ils seront capables d’éveiller ceux autour d’eux. Ensuite, et seulement ensuite, sera-t-il possible de former un mouvement unifié pour retirer tout soutien aux psychopathes qui ont pris en main notre monde et commencer à planifier l’avenir de NOS enfants – plutôt que la progéniture des psychopathes dirigeants (..).

 

 

  • om/IMG/jpg/tzipi-livni-et-ehoud.jpg" alt="tzipi-livni-et-ehoud.jpg" />
  • Belgique : Dépot d’une plainte contre 14 dirigeants israélienS  
  • CRITÈRE DE "RATTACHEMENT"

    Me Beauthier et Deswaef déposent au parquet fédéral belge un document très fouillé de 70 pages, reprenant, entre autres, les conclusions d’un rapport des Nations unies (la "mission Goldstone") sur les violences commises à Gaza. Il invite la justice belge à se saisir de leur plainte étant donné que "la Palestine n’étant pas reconnue comme Etat, son appareil judiciaire ne permet pas de telles poursuites".

    Quant aux juridictions israéliennes, "elles ne présentent pas les qualités d’indépendance, d’impartialité et d’équité, telles qu’exigées par le droit international des droits de l’homme", 

    http://www.lemonde.fr/europe/article/2010/06/23/en-belgique-une-plainte-deposee-a-l-encontre-de-14-dirigeants-israeliens_1377246_3214.html

 

Un exemple à suivre:

Suède : les dockers bloquent toutes les marchandises israéliennes

CAPJPO-EuroPalestine

« Les Israéliens sont derrière tous les conflits en Afrique », s’écriait en août 2009 le colonel Kaddafi, en marge d’un sommet de l’Union africaine, à Tripoli. La réalité est autrement plus subtile. Très réactives, habituées aux situations de crise, les entreprises israéliennes sont souvent les premières à proposer leurs services à des pays en guerre : conseil militaire, soutien logistique et armement. Avec seulement neuf ambassades en Afrique, l’État hébreu est contraint de recourir au secteur privé pour exister sur ce continent ».
 
Lu dans Jeune-Afrique 
Vente d’armes, soutien logistique, formation… L’intérêt de l’État hébreu pour les pays au sud du Sahara ne se dément pas.
Lettre d'information de Ségolène Royal
Le Système Sarkozy est corrompu
(eva: Bien entendu, je ne cesse de le dire.
Sarkozy se sert, il ne sert pas la France)
 

Je dénonce l’effondrement des valeurs morales. J'estime que le système Sarkozy est corrompu.

Du dégoût : voilà ce que ressentent profondément les Français devant les révélations accablantes qui concernent des membres du gouvernement Sarkozy-Fillon, au moment où ce même gouvernement s’apprête à casser la retraite à soixante ans et que tant de gens subissent une crise très grave.

L’effondrement des valeurs morales et la corruption des mœurs politiques portent atteinte aux intérêts de notre pays.
Servile devant l’argent-roi, cette équipe gouvernementale lamentable qui nous gouverne s’est disqualifiée. On comprend enfin pourquoi Nicolas Sarkozy défend avec tant d’acharnement son bouclier fiscal qui protège les très grandes fortunes amies.

On découvre que Nicolas Sarkozy, qui n’a toujours pas versé les dix millions promis à l’entreprise Heuliez qui se bat pour la voiture électrique, a dans son carnet d’adresse, une multi-milliardaire conseillée pour ses placements financiers par le ministre du budget ! Nul doute qu’il pourrait lui donner de meilleures idées.

Dans tous les autres pays démocratiques, le pouvoir serait sommé de s’expliquer, les ministres concernés suspendus, le temps d’une enquête impartiale. C’est triste pour la démocratie et triste pour la crédibilité de la France qui doit d’urgence retrouver des valeurs morales.

Ségolène Royal

Présidente de Désirs d’Avenir

 

Alex Jones : La Marée Noire de BP sous faux drapeau !!

Pour favoriser la concentration, éliminer les concurrents et nationaliser le pétrole ! Encore un coup du Nouvel Ordre Mondial !

 

 

 

Golfe Persique : hostilités ouvertes

Une douzaine de navires de guerre israéliens et américains ont franchi le Canal de Suez en direction du Golfe Persique, avec la collaboration totale du gouvernement Moubarak.

L’opposition politique en Egypte a fait connaître son indignation, qui est partagée par une grande partie de l’opinion publique (..)

Tout un système de domination est entré en crise, et peut voir son issue dans une guerre. Les semaines à venir pourraient être décisives… Yahia Gouasmi.

Partager cet article
Repost0
23 juin 2010 3 23 /06 /juin /2010 02:21

 petit-prince-copie-1.jpg

 

Bleus, Blacks, Blancs, Beurs: Boum !

C'est la chute finale....

Par eva R-sistons 

 

Bonjour

 

En quelques mots, je vous résume la façon dont je vois le monde. Au fait, que dirait le Petit Prince de St Exupéry, aujourd'hui, en regardant notre planète ? Et Zadig, de Voltaire, s'il visitait notre si joli joli monde ?

 

Boum ! Les Bleus sont marrons. Un de chute. Les Bleus, d'ailleurs ? Notre équipe, et c'est heureux, n'a jamais été bleue. Sinon, nous serions des extra-terrestres. Rouges, non plus: Les sportifs, surtout à ce niveau là, sont pour le pouvoir en place, s'il est de Droite. Blancs ? Pas vraiment, plutôt Noirs. Je n'ai rien contre les Noirs, bien au contraire, comment pourrait-il en être autrement ? Ma mère, qui avait un palefrenier noir, m'avait mis au parfum: "Les Noirs ont peut-être la peau noire, mais ils ont souvent le coeur plus blanc que les Blancs". Ce n'est pas comme ça qu'on devient raciste envers les Noirs. Simplement, je me demande ce que pensent les Africains qui vivent dans des cases, ne voyagent pas, ont peu de connaissance en matière d'Histoire et de Géographie: "Les Français, ce sont des Africains comme nous, alors" ? Simplement aussi, je me demande pourquoi les Beurs, pourtant abondamment présents en France et généralement Musulmans, ne sont pas représentés. L'islamophobie atteindrait-elle les stades ? Et leurs frères sémites juifs, où sont-ils ? Pas sportifs ? A la tête de la Fédération, peut-être, parce qu'ils aiment bien les positions de leaders (et le Veau d'Or aussi) ? Bon, bref, cette équipe là, en tous cas, à défaut de nous faire rire, a bien fait rire l'Etranger. Comme Sarkozy, d'ailleurs, risée de tous. Mais ça, on ne le lit qu'en dehors de notre frontière. Il faut dire que la France est lanterne rouge (hé hé du rouge, mais pas celui qu'on voudrait) de l'Europe en matière d'information... 

 

Donc, les Bleus ont failli. Argent, individualisme, égoïsme, matérialisme, bling-bling, tout y est: Une équipe à l'image de la France, pas la Gaullienne respectée dans le monde, mais la sarkozienne, modèle nouveau riche clinquant et creux. 

 

Voilà, nous avons une équipe à l'image de ce que Sarkozy fait de notre pays. Dois-je épiloguer ? Pas la peine d'user de la salive pour ce qui n'en vaut pas la peine.

 

L'Europe aussi fait faillite. Mais comme vous lisez mes blogs, vous le savez aussi. Boum ! L'Euro prend l'eau, nos zamis américains font d'ailleurs tout pour ça: Plus on plonge, plus ils remontent. En avant la spéculation pour couler le navire Europe ! Un navire juste bon à flotter sous le drapeau de l'OTAN. Et là, ça va bientôt croustiller pour engraisser les multinationales anglo-saxonnes. En attendant la grande fiesta nucléaire (où sauf imprévu les rescapés seront peu nombreux et fort radio-actifs), la Grèce plonge, le Portugal plonge, l'Espagne plonge, la France bientôt, etc, etc. On n'a pas fini de rigoler ! Il y a encore des capitalistes parmi vous ? Et pour les rescapés, restera Big Brother, et puis Big Pharma, Big OGM, etc, suivez mon regard, vous avez compris... Sont intelligents, mes Lecteurs !

 

Les Etats-Unis, et le monde avec, plongent. Sauf les Chinois, sont futés et prévoyants, eux ! Je me demande ce qui se passera quand ils décideront de ne plus être les créanciers de la planète. Pour l'instant, ils font leurs emplettes un peu partout, achetant ici des terres, là des mines, etc. Prévoyants, encore et toujours ! Mao reconnaîtrait-il les siens ? 

 

Ah, j'oubliais l'Iran. L'Etat voyou (§) ne les oublie pas, ses acolytes anglo-saxons non plus. Mais voyez-vous, ce sont moins les promenades des armadas américaines et israéliennes en direction des côtes iraniennes qui m'inquiètent, que la partie de bateau de l'Iran en direction de Gaza. Car eux aussi ont décidé d'envoyer leur flotille, et armée celle-là, narguer les geôliers des Palestiniens. Et là, nul ne sait ce qui va se passer. Et si c'était le prétexte idéal pour attaquer l'Etat que les Médias depuis longtemps nous dépeignent comme terroriste, dangereux, nucléaire etc etc ? Quant à la suite, amis Lecteurs, nul besoin de beaucoup d'imagination pour la prévoir. Elle sera chaude, très chaude !

 

Zadig doit se demander ce que les terriens font. Et le Petit Prince doit verser de tristes larmes en nous regardant vivre, en voyant toutes ces marées noires, si noires...

 

Bon sang, qui hurlera avant qu'il ne soit trop tard, avant que les apprentis-sorciers aux commandes n'aient allumé la mèche fatale ? 

 

Eva R-sistons à cette planète en folie

 

§ Etat-Voyou, http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=13509

 

 

milliardaires.jpg      

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

Lettre ouverte à Nicolas Sarkozy

 

Docteur Christian SADEK

Médecin généraliste

Les Prades

46250 CAZALS  Cazals, le 08 Mars 2010

 

Monsieur le Président de la République

 

 Avec tout le respect que je vous dois dû à votre fonction, je me permets de vous adresser ce petit présent : un croc de boucher. Ce n’est pas pour y suspendre Monsieur Dominique de VILLEPIN et n’a rien à voir avec les balles de 9mm qui vous ont été adressées anonymement.

 

Moi, je vous dis qui je suis, et pourquoi je vous adresse cet objet.

 

En temps que médecin de campagne, je suis tous les jours au contact de la France « d’en bas », des agriculteurs, des artisans, des professions libérales, des commerçants, des employés salariés qui doivent travailler toujours plus pour en fait gagner de moins en moins.

 

Je côtoie aussi des personnes au R.S.A. qui travaillent au noir, arrivent à toucher de nombreuses allocations diverses et variées et qui en fait ne payent pas d’impôts et s’en sortent beaucoup mieux que ceux qui sont au SMIC, et qui travaillent 7 H / jour, et bien mieux que de nos agriculteurs qui eux travaillent plus de 60 H/ semaine et 365 jours par an et qui parfois sont obligés de fréquenter les Restos du Cœur pour nourrir leurs enfants. Et que dire de nos retraités qui ont de plus en plus de mal à joindre les deux bouts.

 

Tous les jours, je mesure la température de la population de notre canton et, je ne sais si c’est une conséquence du prétendu réchauffement climatique, mais la température monte, monte lentement mais sûrement et un jour cela va éclater...

 

Je pense que c’est comme le « big one » sur la faille de San Andréa : on sait que cela va arriver mais on ne connaît pas la date.

 

C’est ce que je perçois sur le canton de Cazals et aussi ce que je pressens dans les autres cantons de France.

 

Il serait dommage que notre Pays qui est au bord de la faillite, faillite en grande partie liée à l’incompétence et à la corruption de nos énarques, soit victime d’une troisième révolution qui achèverait de le ruiner.

 

Comme en 1789, la Révolution pourrait éclater pour une parole de trop : en 1789 ce serait Marie-Antoinette qui l’aurait prononcée « Ils n’ont plus de pain alors qu’ils mangent de la brioche ». L’ENA n’existait pas mais déjà nous avions déjà une énarque qui ignorait comment se faisait le pain et la brioche : aucune réalité de la condition de vie des gens sur le terrain.

 

C’est peut être pour éviter cela que nos énarques et hommes politiques font de longs discours qui nous endorment et ne veulent plus rien dire : au moins cela évite de mettre les feux aux poudres et ils se sont fait plaisir en alignant des mots mais aucune idée.

 

Nous sommes en présence d’un Etat qui devient de plus en plus inquisiteur envers ses citoyens, de plus en plus répresseur envers les honnêtes gens, de plus en plus laxiste pour les voyous : auriez-vous peur des voyous Monsieur le Président ?

 

Pourtant ce sont les honnêtes gens qui feront la prochaine révolution parce qu’ils en ont assez que 1789 ne serve à rien et qu’ils ne soient bons qu’à payer des impôts.

 

Je pense, en tant que médecin, que la révolution c’est comme le vaccin : de temps en temps il faut des rappels. Il y a trop longtemps maintenant que le dernier rappel a été administré.

 

Après le dépistage des délinquants à l’âge de 3 ans, la taxe carbone qui épargne les plus pollueurs (vos petits copains), les radars « pompes » à fric, qu’allez vous nous pondre : le rétablissement des lettres de cachet ? Pourvu que je n’en sois pas la première victime !

 

Vous êtes en train de nous faire une France à l’Américaine. Mais pas celle d’Obama ! Celle de Bush, marionnette de la C.I .A., des lobbies de l’industrie et de l’armement. Votre idole était G.W. Bush : cela « crevait » les yeux. L’Europe géographique avait un pays à la botte des américains (l’Angleterre), maintenant elle en a deux.

 

Lors de l’invasion en Irak, par les américains, je devrais dire par la C.I .A. et les industriels de l’armement et accessoirement G.W. Bush, Jacques CHIRAC a eu probablement la meilleure initiative de ses mandats : ne pas y aller. S’il n’en avait pas été ainsi, je pense que notre pays, qui compte 1/6 de musulmans explosait de l’intérieur. En médecine il y a un dicton qui dit « primum no nocere » - d’abord ne pas nuire- et il a su l’appliquer.

 

Vous êtes, lentement mais sûrement, en train de transformer le pays en dictature car vous avez l’esprit d’un petit dictateur ; il existe une grande similitude entre vous et Napoléon III dit Le Petit (dixit Victor Hugo).

 

Mis à part quelques ministres, vous vous êtes entouré (mais cela est peut être voulu) d’incompétents notoires qui n’ont aucune réalité du terrain, comme par exemple Madame R. Bachelot qui nous a montré ses talents dans la gestion de la « grosse » épidémie de grippe A.

 

Heureusement que le virus H1 N1, quant à sa virulence, n’avait rien à voir avec le H5 N1, auquel cas elle aurait participé à décimer le pays : elle aurait peut être résolu le problème de chômage en créant un maximum d’emplois.....dans les funérariums. Il y a un proverbe qui dit « au royaume des aveugles, les borgnes sont rois » : je crains que vous l’ayez fait vôtre.

 

Mais au fait, cette épidémie de grippe, n’était-ce pas une diversion, pour faire parler d’autre chose que de la crise ce qui aurait risqué d’échauffer les esprits ?

 

En vous adressant ce présent, je ne fais pas de menaces, je m’inspire un peu de vous - après tout c’est vous qui en avez parlé le premier, du croc de boucher- Je fais seulement de la prévention.

 

Il serait en effet regrettable que votre absence de bon sens, votre éloignement de plus en plus grand de la France « d’en bas », comme avait dit Jean Pierre Raffarin, vous conduise à vous y trouvé suspendu par le peuple, ou pire encore, que la Guillotine , reléguée au musée par Robert Badinter, reprenne du service et fonctionne au rythme qu’elle a connu sous la Terreur. Je vous rappelle que vous êtes le Président de tous les Français même si tous n’ont pas voté pour vous et que vous avez été choisi pour vous occuper de notre Pays, pas pour l’anéantir.

 

Je suis un libéral, mais je suis pour le libéralisme choisi et non subi et imposé. Vous êtes en train de créer un système  de santé à l’américaine, c’est-à-dire à deux voire trois vitesses, alors que Monsieur Obama lui veut faire machine arrière et rendre l’accès aux soins à tous les Américains qui en étaient exclus.

 

Vous êtes en train d’anéantir l’enseignement qui est le type même d’investissement à long terme où l’on dépense aujourd’hui de l’argent (nos impôts) qui sert à former les cerveaux qui feront l’élite intellectuelle de demain. Les pays nordiques comme la Finlande l’ont bien compris.

 

Avec la suppression du juge d’instruction, vous êtes en train de créer une justice aux ordres du pouvoir : la France va devenir une République Bananière si elle ne l’est pas déjà.

 

A l’allure où vous allez, la France sera le premier pays sous développé d’Europe : plus d’université, plus d’hôpitaux, plus d’industries, plus de services publics, plus d’agriculture.... ... une réserve de gaulois pour touristes étrangers tout au plus.

 

Attention ! Les Gaulois à l’image d’Astérix et Obélix pourraient bien entrer en Résistance .....


 

http://yog.lavie.over-blog.com/ 

 

 

Bonjour Eva

Trois mois plus tard cette lettre circule encore ! C'est super de l'avoir relayée aussi.

J'ai publié cette lettre en mars sur Salam-Akwaba. Elle fait un tabac sur le Net car plusieurs sites l'ont diffusée.

Depuis quelques jours j'ai eu d'autres infos dont je fais part dans un nouvel article.

Il faut qu'elle continue à faire des adeptes !

Un grand merci pour toutes les infos intéressantes que tu publies.

Très cordialement - L17

http://sos-crise.over-blog.com/article-lettre-ouverte-d-un-medecin-a-sarkozy-prenez-garde-la-colere-monte-51569170-comments.html 

 

 

petition protest 0

 

Avec son accord, je publie ici les informations que le Docteur Sadek m’a transmises.

 

etoile 108A la question souvent posée : « le Docteur Sadek a-t-il adressé sa lettre et son petit présent à Nicolas Sarkozy en personne ? »

 

   Voici la réponse du Docteur Sadek le lundi 14/06/2010 :

 

« Oui la lettre et le croc lui sont parvenus en R/AR

mais il ne s'est pas manifesté jusqu'à ce jour ! »

 

  etoile 108 En revanche, quelques jours plus tôt le Docteur Sadek a reçu un appel d’un Monsieur X, dont il fait part ci-dessous :

 

« Jeudi dernier pour la première fois j'ai eu une réponse téléphonique d'un monsieur qui travaille pour les services secrets français et qui aurait reçu la lettre par mail, me disant que ce n'est pas comme cela que l'on écrit à un président etc... essayant presque de me faire culpabiliser tout en restant d'une correction irréprochable ..... un vrai diplomate !

   Je me demande si en fait, il n'était pas "en mission" téléguidé par les R.G.

Je pense que l'explosion de la diffusion de ma lettre sur le net commence à faire flipper la nomenklatura qui nous dirige .

Nous avons discuté longuement de cette grande malade qu'est la France (que j'écris encore avec un F majuscule mais pour combien de temps ?) et le tableau qu'il ma décrit est encore pire que ce que je m'étais imaginé ! »

 

http://salam-akwaba.over-blog.com/article-formidable-succes-de-la-lettre-ouverte-du-docteur-sadek-au-president-sarkozy-52372383.html 

 

 

La Liberté XVIIIéme s An II

La Liberté 

par Jeanne-Louise (Nanine) Vallain  (1767-1815)

Musée de la Révolution française - Vizille (Isère)

 

 

109px-Bonnet Phrygien

 

    Alerte à tous les Blogueurs !

 

   Mercredi dernier un courriel de OverBlog nous informait que notre droit à l’anonymat était menacé par un projet de loi déposé par le sénateur Jean-Louis Masson.


OverBlog défend votre droit à l'anonymat

 

OverBlog a réagi en adressant une lettre ouverte au sénateur Masson 

 

 

bonnet phrygien Site Bellacio  Cette lettre énonce des arguments pertinents contre l’adoption de ce projet destiné à réduire un peu plus les libertés individuelles de tous les citoyens... Déjà le 9 avril 2010, Mme Nadine Morano réclamait « une police internationale d’Internet » !!!

 

 

   Pas question d'avaliser un quelconque nouveau diktat en ce sens de la part de l’équipe au pouvoir ! Il ne faut plus laisser "rogner" nos libertés individuelles et en particulier la liberté d’expression de TOU(TE)S les citoyen(ne)s.

 

 grand phrygien  Si  le Peuple - celui qui porte au pouvoir les représentants de la Nation - ne s’oppose pas au vote des lois liberticides de ce genre : le délit d’opinion sera institué, la délation encouragée...  Ce sera la porte ouverte (elle est déjà largement entrebâillée !) à tous les totalitarismes de Droite comme de Gauche ! C'en est assez !!!

 

   Sans la liberté d'opinion et d'expression, garantie à tous les citoyen(ne)s, il n'existe pas de Démocratie digne de ce nom !


    Il faut réagir sans tarder, tant qu’il est encore temps... Et surtout ne pas se démobiliser : si le projet du Sénateur Masson avorte, ne nous leurrons pas, d’autres propositions toutes aussi pernicieuses verront le jour avant 2012.

 

    Préservons notre liberté d’expression en répondant à


   l’Appel pour la défense du droit à l’anonymat

sur Internet 

 

   Cet appel a été relayé sur d’autres blogs dont celui-ci sur Canalblog  avec des commentaires très intéressants.

 

  « Une pétition initiée par les principaux acteurs de la blogosphère (Wikio, Mozilla, OverBlog, Blogspirit, Canalblog, la Quadrature du Net, Reporters Sans Frontières et TypePad) a été lancée et peut être signée par tous chez Wikio. » Source OverBlog

 Pax Americana 2

 

 Liberté d’expression garantie par la Cour Européenne

des Droits de l’Homme


Voici ce que stipule la Convention de Sauvegarde des Droits de l’Homme et des Libertés de la CDEH dans son article 10 :

 

«Toute personne a droit à la liberté d’expression. Ce droit comprend la liberté d’opinion et la liberté de recevoir ou de communiquer des informations ou des idées sans qu’il puisse y avoir ingérence d’autorités publiques et sans considération de frontière

 

Est-ce compatible avec la proposition de loi exposée ci-après ?

 (Source : le site officiel du Sénat )

 

Le Drapeau frarnçais

 

 

 

La Présidence du Sénat a enregistré le 3 mai 2010 une proposition de loi, présentée par l’un de ses membres M. Jean-Louis Masson :


◊ tendant à faciliter l'identification des éditeurs de sites de communication en ligne et en particulier des  "blogueurs" professionnels et non professionnels

 

     Ce sénateur propose de modifier l'article 6 de la loi n° 2004-575 du 21 juin 2004 pour la confiance dans l'économie numérique de manière à étendre aux blogueurs non professionnels les obligations d’identification auxquelles sont soumises les personnes dont l'activité est d'éditer un service de communication au public en ligne.

 

Pax Americana 2

 

     Autrement dit, il est question de supprimer l'usage des pseudos, et donc l'anonymat de tous les internautes qui publient sur des blogs.


 Cette initiative du sénateur Masson illustre les propos du Docteur Christian Sadek lorsqu’il écrit, entre autre, dans sa Lettre ouverte à Nicolas Sarkozy (8 mars 2010) :

"Nous sommes en présence d’un Etat qui devient de plus en plus inquisiteur envers ses citoyens..."

 Pour lire cette lettre, cliquer ICI.

   

  Internet est un espace de liberté pour les citoyens : cela est devenu intolérable pour les Pouvoirs publics et leurs zélés serviteurs, car Internet est difficilement contrôlable... Les "mésaventures" d'Hadopi l'ont amplement prouvé... 


LibEgaFra1

    ≈ On peut lire le texte officiel de cette proposition de loi sur le site du Sénat

 

Pax Americana 2

Pax Americana 2Qui est M. Jean-louis Masson ?

 

Cliquer sur les photos pour en savoir plus

 

 

Photo 2 QA20100520-10-massonPhoto 3 QA20100330-08-masson

masson jean louis01060r

 

 

 

Pax Americana 2

 

 

Notes

 

›››  Le peintre Jeanne-Louise Vallain (1767-1815) a été l’élève  du célèbre Jacques-Louis David auteur du « Sacre de Napoléon ». De sa trentaine d’œuvres connues, trois seules sont localisées dont celle du Musée de la Révolution française  de Vizille qui est présentée ici.

› Ce tableau symbolise La Liberté triomphante : elle porte un bonnet phrygien au bout d'une lance.

 

››› Dans l’Antiquité, en Grèce et à Rome, les esclaves affranchis portaient un bonnet phrygien en signe de liberté. Les marins et les galériens de la Méditerranée portaient aussi ce type de bonnet que les Révolutionnaires venus du Midi auraient adopté, en faisant l’emblème de la Liberté.

› D'autres informations intéressantes sur l’origine de ce symbole et sur les bonnets phrygiens

›Trois vignettes de bonnets phrygiens illustrent le texte.

 

›››  Drapeau et devise représentent les symboles de la République française Cf. ICI

 

›››  Un article sur « Image, liberté d’expression etc... » par Anne Pigeon-Bormans, Avocat au barreau de Paris. 

 

http://salam-akwaba.over-blog.com/article-halte-aux-lois-liberticides-51250784.html

 

 

 

Derniers posts sos-crise d'eva R-sistons:  

 

 

Merci les Bleus:

 

Merci les bleus de nous avoir montré une équipe de France enfin à l'image de la France.

Merci d'avoir montré que ce pays était un immense fiasco !

Merci d'avoir montré que la communication ne faisait pas tout et qu'elle finissait par péter à la figure de ses instigateurs.

Merci d'avoir montré que la presse de ce pays était juste bonne à servir de garniture aux poubelles.

Merci d'avoir montré qu'en restant unis on pouvait se révolter !

Merci d'avoir montré que de temps en temps il est bon de dire "Vaffenculo" !

 

http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=13674

 

img396

 

 http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=13690  

 

 

ORDRE DU JOUR CONCERNANT LE MICROPUCAGE DES HUMAINS

ORDRE DU JOUR CONCERNANT LE MICROPUCAGE DES HUMAINS
GREG NIKOLETTOS - AV3 - L'ORDRE DU JOUR CONCERNANT LE MICROPUCAGE DES HUMAINS - HYPNOTISES DANS L’ORDINATEUR CENTRAL DE LA SCIENCE DU GRADUALISME

Information sur le produit

Cette présentation remarquable illustre l'ORDRE DU JOUR MONDIAL CONCERNANT LE MICROPUÇAGE, pistant la première puce dans le temps jusqu’au propriétaire actuel de cette technologie. Pour en revenir à l'histoire, DES PARALLELES SONT TIRES AVEC LE REGIME NAZI QUI CONTROLAIT TOTALEMENT LA POPULATION GRACE AU RASSEMBLEMENT D'INFORMATIONS, ET REVELENT LES SOCIETES QUI SE TROUVAIENT DERRIERE HITLER ET QUI FONCTIONNENT ENCORE AUJOURD'HUI.

Cette conférence globale révèle comment les gouvernements du monde avec Google, Microsoft et d'autres sociétés cachées UTILISERONT LES DONNEES DU RECENSEMENT, LA RFID, L'ADN ET LA RECOLTE BIOMETRIQUE, LES SATELLITES, LES BASES DE DONNEES MONDIALES ET LES NOUVELLES TECHNOLOGIES (Y COMPRIS LES PUCES A BIOCAPTEURS) POUR INAUGURER UN MOUVEMENT NEW AGE D’ACCEPTATION DES INDIVIDUS « PUCES ». TOUT CELA EST ALIMENTE PAR LA GUERRE CONTRE LE TERRORISME - DANS LE BUT ULTIME D’AMENER UN WORLD WIDE WEB DE NUMERISATION « EN LIGNE » DES PERSONNES QUI SERVENT UN ORDINATEUR CENTRAL.

CETTE PRESENTATION MONTRE EGALEMENT COMMENT LE MOUVEMENT DU TRANS-HUMANISME EST L'EUGENISME MODERNE, RECONDITIONNE ET REBAPTISE POUR UNE NOUVELLE GENERATION.

GREG PRESENTE EGALEMENT LES STRATEGIES DE MARKETING QUE VERICHIP EST EN TRAIN DE DEVELOPPER AFIN D’ATTEINDRE L'OBJECTIF ULTIME DE MICRO-PUCER CHAQUE PERSONNE SUR LA PLANETE.

Le jeu est lancé !

Filmé durant l’événement AV3 à BRISTOL, en 2009

Prix: £ 11,99
 
http://www.ianrcrane.co.uk/index.php?act=viewProd&productId=219  

 

 

Marée noire et châtiments.
Quand les hommes refusent de voir, la providence offre des lunettes en quatre dimensions.

Les anglo-saxons, aveuglés par une soif de pouvoir absolu, instigateurs des deux guerres mondiales, du choc pétrolier de 1974 qui a ruiné le tiers monde et asservi définitivement l’occident, est en train de boire le calice de ses pétrodollars.

Vautrés dans le stupre, les populations des pays riches ont préférés recevoir la rente illusoire que leur offraient les maitres du monde : le consumérisme sans conscience.

Les relations incestueuses qu’entretiennent les édiles des grandes démocraties, avec les maitres de la finance pétro bancaire depuis plus d’un siècle, touchent presque à leur but……… Un Nouvel Ordre Mondial. Qu’importe le prix de la concussion, fût il celui du champ du potier……….Ascalon est hideux, Josaphat est austère, le lac Asphalte est noir ; mais pas un lieu sur terre ne t’égale en horreur, funèbre Haceldama !

Quand cent générations furent nécessaires a acquérir le statut d’homme libre, quelques fils dégénérés suffirent à mettre tant d’honneur et de sang a l’encan. Les gourgandines feraient de bien meilleures gouvernantes que notre cléricature politique ; elles connaissent au moins les ignominieuses concessions qu’il en coûte quand on se vend.

Le ventre de la terre est en train de vomir des millions de litres de pétrole….ROUGE COMME DU SANG….dans la partie écologique la plus sensible de l’Amérique, quand les marionnettes Cameron et Obama vont devoir disserter de l’agonie du monstre BP. Combien de sang a coulé pour assoir le pouvoir et la richesse de ce condominium à coté des sevens sisters de Mr Rockefeller ?

Mr Cameron va pleurer pour les millions de retraités anglais qui risquent la ruine, oubliant sans doute les centaines de millions de morts des deux guerres mondiales, des récentes croisades des démocraties, savamment orchestrées par et pour les pétro banksters !

Mr Obama peut gesticuler autant qu’il se doit dans ce genre de circonstance, feignant d’ignorer qu’il ne doit son élévation qu’aux millions de $ déversés pour ses frais de campagne. Sa soumission au cartel pétro bancaire est égale a sa détermination dans les guerres du golfe et d’Afghanistan……….toute honte bue, prix Nobel de la paix en colifichet.

La ruine des Etats, condition sine qua non à l’émergence de cette utopie mondialiste, n’est plus qu’une question de temps, elle ne pourra plus être arrêtée ; la chute de BP est un sévère grain de sable pour les serviteurs et maitre de cette pantomime……..Les générations futures pourrons méditer si elle fut l’effet d’un hasard ou d’un parti pris. Malheureusement, pour celles qui bordent la marée noire de BP, il ne reste qu’à prier pour qu’ils ouvrent les yeux avant qu’il ne soit trop tard, cette catastrophe risque d’être pire que Tchernobyl(1).
La théorie du pic pétrolier mise à mal par la théorie du pétrole abiotique laissait peu de temps aux ex-futurs maitres du monde pour finaliser leur plan, ils ont ouvert la boite de pandore, ils ne savent ni ne peuvent plus la fermer. Comble de malheurs, ils sèment depuis des décennies les germes d’une guerre au Moyen-Orient, divisant à souhait pour mieux régner, mais de ce côté, contrôlent ‘ils encore la situation ?

Du Lusitania au Mavi Marmara
Cette construction Babélienne, qu’est l’ONU se voit confronté a ce que la Turquie estime être un acte de guerre, avec toutes les conséquences que son appartenance a l’OTAN implique. Si le torpillage du Lusitania mis presque deux ans à servir de prétexte au bellicisme américain, l’attaque du Mavi Marmara et les propos échangés entre les autorités Turques et américaines risquent de ne pas rester en l’état et à bien plus courte échéance. L’Iran pour ajouter a la confusion vient d’envoyer une aide humanitaire vers Gaza, avec une escorte militaire(2). Le compte à rebours a commencé ?(3)

Denissto

(1) http://noxmail.us/Syl20Jonathan/?p=6012

(2) http://www.express.co.uk/posts/view/180605/Sea-battle-fear-as-Iran-sends...

(3) Par quelques curieux hasards ou coïncidences, l’Apocalypse de St Jean signalait les avertissements envoyés aux hommes par 7 trompettes.

-la troisième explicitait comment l’explosion d’une étoile empoisonnerait les rivières et se nommerait Absinthe, qui peut se traduire plus simplement Tchernobyl (http://fr.wikipedia.org/wiki/Tchernobyl

-la cinquième de l’ouverture de puits de l’abîme, dont la fumée arrivait à obscurcir le soleil…..durant une guerre qui durerait cinq mois………toutes ressemblances avec la guerre du Koweït de 1991 parait peu fortuite.

-La sixième d’une guerre sur les bords de l’Euphrate, fleuve que tout le monde connait depuis l’invasion de l’Irak.

Les coïncidences de l’histoire en concordances parfaites avec l’Apocalypse étant un long sujet faisant l’objet d’une étude en préparation de longue date, j’irai directement a ce qui suit les trompettes, qui sont des avertissements, aux coupes de la colère, qui sont des châtiments.

-1ere coupe : les hommes qui servent la bête (celle qui veut le pouvoir sur tous les hommes) furent frappés d’un ulcère cruel et très malin……..
Les certitudes de ses serviteurs quand a l’avènement du nouvel ordre mondial (http://www.dailymotion.com/video/x86jvy_sarkozy-lavenement-du-nouvel-ord...) doivent avoir perdues de la morgue.

-2ème coupe : Le second ange répandit sa coupe sur la mer : ET ELLE DEVINT COMME LE SANG D’UN MORT ; et tout ce qui avait vie dans la mer mourut.

Je laisse à chacun le soin de bien regarder les images concernant la catastrophe du golfe du Mexique………….ILS ONT DES YEUX ET ILS NE VOIENT PAS,
DES OREILLES ET ILS N’ENTENDENT PAS,
UN CERVEAU MAIS ILS L’ONT LOUÉ
AU PLUS OFFRANT...

http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-petroles-et-chatiments-52739926.html

 

 

 

Monde fou, fou, fou (suite)

 

(..) Au total, Raymond Domenech a empoché (pour la qualification au Mondial) 826 222 euros (un chiffre proche de celui donné par France-Football). Un joueur qui aurait participé à tous les matches aurait gagné 563 111 euros, donc beaucoup plus que ce que le journal avait publié.

Le document aborde deux autres pratiques dispendieuses : les frais de préparation au Mondial 2010 et les prestations assurées par Fabien Barthez. Les trois voyages effectués en Afrique du Sud pour choisir le camp de base des Bleus ont coûté 116 000 euros au total (et non 400 000 euros).

Les 7 000 euros versés à l'ex-international constituent un tarif forfaitaire (et non journalier) pour son aide à la préparation des gardiens. Quant à la note de taxi de plus de 1 000 euros envoyée par le joueur, elle n'a pas été honorée, se félicite la FFF, pas mécontente de s'épargner une polémique de plus.

Simon Roger

http://www.lemonde.fr/sport/article/2009/12/07/m-domenech-a-touche-826-222-euros-pour-la-qualification-au-mondial_1277135_3242.html

 

 

 

Tout ce que vous ne devriez pas savoir sur l'Erythrée (3/3)
MOHAMED HASSAN
Toute la Corne de l'Afrique est occupée par les puissances néocoloniales. Toute ? Non ! Un pays peuplé d'irréductibles révolutionnaires résiste encore et toujours à l'envahisseur. Dans cette troisième et dernière partie de notre chapitre consacré à l'Erythrée, Mohamed Hassan nous dévoile la recette de la révolution érythréenne. Un pays africain peut-il se développer en laissant les multinationales à sa porte ? Pourquoi les relations restent-elles tendues entre l'Erythrée et son voisin éthiopien ? Le président Isaias Afwerki est-il un héros de la révolution ou un dictateur qui censure les médias ? Toutes les réponses dans ce nouveau chapitre de notre série « Comprendre le monde musulman ». Lire l'interview.... (Michel Collon)

 

 

(Joli monde, suite): Le chaos s'installerait cet été aux USA. Bientôt nation sous-développée ?

http://consciencedupeuple2007.blog.mongenie.com/index.php?idblogp=934012 

 

 

L'Europe de l'Est à l'épreuve des crises du Système

http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=19844

 

 

 

apocalypse-feu--j.jpg

 

Une guerre contre l'Iran en juillet ? (Juif.org)
-
Mardi 22 juin 2010 ? 10 Tammuz 5770
-
Par Michel Garroté
Membre Fondateur de l'Alliance Judéo-chrétienne pour Israël
http://alljci.blogspot.com/
-
Ces derniers mois, nous avons laissé en paix, si j'ose dire, nos lectrices et nos lecteurs, à propos d'une éventuelle frappe préventive israélienne contre le nucléaire offensif iranien. Mais ces dernières semaines, l'option militaire israélienne contre les mollahs intégristes iraniens a refait surface avec plus d'acuité que d'ordinaire. Pour ce qui me concerne, la nouvelle stratégie des Turcs, qui se sont rapprochés des Iraniens tout en orchestrant la mauvaise farce de la flottille jihadique pour Gaza, cette nouvelle stratégie m'a donné le sentiment hautement désagréable que l'Iran était devenu suffisamment fort et menaçant pour que le Premier ministre turc Erdogan, devenu iranophile, ose adopter un style nettement offensif et franchement arrogant.
-
Et connaissant la lucidité de l'actuel Premier ministre israélien, Binyamin Netanyahu, j'ai eu - et j'ai de plus en plus - la sensation que pour en finir avec le Hamas palestinien, le Hezbollah libanais, les turpitudes turcopersanes et les flottilles jihadiques, Israël doit désormais frapper le serpent à la tête. Aussi longtemps que les Israéliens refuseront de traiter définitivement la cible iranienne, et bien, le Hamas palestinien, le Hezbollah libanais, les turpitudes turcopersanes, les flottilles jihadiques, sans oublier les idiots utiles de nos ineffables médias atrophiés continueront de narguer et de harceler Israël sous toutes les formes possibles et imaginables. Du reste, ces jours-ci, il semblerait que l'idée d'un vrai nettoyage à la source fait son petit bonhomme de chemin.
-
-
Ainsi, Thérèse Zrihen-Dvir écrit tout haut ce que beaucoup pensent et disent tout bas (cf. source détaillée en bas de page) : « Si apparemment la Maison Blanche et Obama s'évertuent encore à enrayer une possibilité de conflagration au Moyen-Orient, les évidences et les préparations sur le terrain battent toutefois leur plein. Il ne fait aucun doute que l'Iran ne cherche pas uniquement la destruction d'Israël, mais qu'elle ambitionne de renverser les régimes pro-américains des pays arabes sunnites, les convergeant à embrasser une domination chiite dans toute la région. Malgré les démentis publics des pays arabes, ces derniers souhaitent ardemment un scénario qu'Obama tente d'éviter, et qui n'est autre qu'une intervention israélienne contre le nucléaire iranien. Toutefois, face à l'obstination insolente et continuelle de l'Iran qui perpétue sa course aux armes atomiques, les USA se voient, à leur insu, forcés de superviser et peut-être de se joindre à l'attaque qu'Israël prévoit pour cet été. Cela se traduit par le convoi de navires de guerre américains franchissant (ndmg : c'est officiel depuis le 21 juin) le Canal de Suez en direction de la Mer Rouge » (ndmg : pour rejoindre le golfe arabo-persique).
-
« Les récentes demandes du chef du Hezbollah d'un Iran qui s'étendrait de la Palestine à l'Afghanistan et la défaite souhaitée du wahhabisme saoudien ont pris de court tous les médias, tandis qu'au Moyen-Orient cet objectif est plus qu'hypothétique. Ce qui explique largement les guerres de proximité contre le Yémen et l'Arabie Saoudite l'année dernière durant lesquelles les rebelles chiites avaient été immensément épaulés par les Iraniens. Ce même régime iranien tente aussi de dominer l'Iraq, le Liban et les territoires palestiniens. Ce qui revient à dire que les Saoudiens se sentent tout autant en danger que les Israéliens. La Jordanie, l'Égypte et l'Arabie Saoudite sont secrètement en faveur d'une attaque israélienne contre les installations nucléaires iraniennes (ndmg : c'est un secret de polichinelle). Les Saoudiens sont les plus actifs dans la coordination avec Israël, par crainte des risques que leur pétrole pourrait encourir face à une guerre généralisée. Ces derniers collaborent avec le renseignement israélien et ont donné leur feu vert au chef du Mossad pour l'utilisation de leur espace aérien lors d'une attaque contre l'Iran. Information vivement démentie par les Saoudiens, évidemment ».
-
« La panique saoudienne face à un Iran atomique est palpable à travers les avertissements lancés par les médias et les personnalités publiques durant leurs rencontres avec leurs homologues américains et dans les pays arabes. ?Si l'Iran obtient son arme atomique, la situation au Moyen-Orient deviendra irréversible et représentera un danger permanent pour les pays arabes', a déclaré le prince Turki Al-Faisal durant sa visite le mois dernier au Liban. Il est à noter l'existence d'autres pays arabes outre que l'Égypte et l'Arabie Saoudite soutenant officieusement une attaque israélienne. ?C'est une coalition de tout un éventail de pays musulmans qui nous ont contactés secrètement, exprimant leur soutien à toute mesure prise pour arrêter les activités nucléaires de l'Iran ».
-
« Certains n'ont même pas de relations diplomatiques avec Israël', a affirmé un membre du parlement israélien (ndmg : il n'est pas le seul). Cela ne signifie évidemment pas qu'une attaque israélienne ne comporterait pas de risques sérieux pour les Arabes sunnites. L'Iran n'a cessé d'invectiver les pays arabes abritant des bases militaires américaines sur leurs territoires, alléguant qu'ils subiraient des ripostes si l'Iran est attaqué. Mais les pays arabes n'ignorent pas non plus qu'ils n'ont pas d'autre choix que de soutenir Israël, estimant qu'ils seraient de toute façon attaqués (ndmg : par l'Iran) avec ou sans leur soutien à une attaque israélienne ».
-
Source :
Thérèse Zrihen-Dvir
http://therese-zrihen-dvir.over-blog.com/
-
Adaptation :

 

http://www.juif.org/blogs/25766,une-guerre-contre-l-iran-en-juillet.php


Michel Garroté

 


Les USA et Israël ont décidé d'attaquer l'Iran, parce qu'il est indépendant, parce qu'il refuse de s'aligner sur les diktats de l'Empire, et aussi pour voler son pétrole, enfin pour établir leur domination dans la région, d'ailleurs Israël veut être la seule puissance nucléaire régionale, eva R-sistons 

 

 

A lire:

http://www.lesechos.fr/info/france/020621128854-financement-de-la-dependance-la-majorite-veut-mettre-les-retraites-a-contribution.htm?xtor=EPR-1001-[la_une_matin]-20100623

 

 

60+ans.png

 

 

 

 

http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=13729

 

Manifestations du 24 juin, demandez le programme !

 

 

 

Alerte Presse jordanienne : une tentative du Mossad pour assassiner Erdogan avortée

23/06/2010  
Selon l’hebdomadaire jordanien «El Majd»,  les services de sécurité turcs ont pu démanteler un réseau des services de renseignements israéliens  externes (Mossad) accusé d'être derrière une tentative d’assassinat contre le premier ministre turc, Racep Tayyeb Erdogan.
 
L’hebdomadaire jordanien précise  dans sa dernière édition que des sources bien informées ont affirmé que les services sécuritaires turcs ont dévoilé qu’une opération d’assassinat  menée par des rebelles kurdes et turcs en coopération avec le Mossad, a échoué, selon des enquêtes mises en place.
 
«L’administration turque n’a pas publié cet incident pour des considérations politiques et sécuritaires», a ajouté le journal hebdomadaire.
 
Ces informations  interviennent au moment où Tel Aviv a annoncé qu’un haut responsable du gouvernement israélien, Ayoub Karba , le vice ministre allié au parti du «Likoud», compte  se diriger ve

rs Ankara pour discuter avec des opposants à Erdogan .  

Rappelons que le quotidien turc «Milliyet» avait révélé il y a quelques semaines, que  la Direction de la Sûreté générale turque a  modernisé l’ensemble des  armes des gardes du corps du Premier ministre Recep Tayyip Erdogan surtout après l'augmentation de la tension dans les relations entre la Turquie et « Israël ».
 
Le journal a rapporté que la Direction de la Sûreté générale a importé de nouveaux  revolvers, spécialement pour assurer la garde personnelle de Erdogan, et devianet être distribués à ses gardes du corps  , précisant que ces revolvers sont de type "Sig Sauer 229", utilisé par les gardes du corps du président américain Barack Obama.
 
La Direction de la Sûreté générale a pris cette décision  suite à la détérioration des relations entre la Turquie et « Israël », avait souligné le quotidien

 

b54e8d06-9da8-4a72-afcc-b7d0723927e0_top

 


Des navires états-uniens et des sous-marins nucléaires israéliens dans le Golfe Persique. Immédiatement après l’accord Iran-Pakistan qui ouvre un couloir énergétique vers l’est

  Israël déploie des sous-marins armés de missiles nucléaires au large des côtes iraniennes : c’est ce que titrait le 22 juin le journal israélien Haaretz, en rapportant une enquête du britannique Sunday Times. Selon ce qu’a déclaré un officier israélien, un des quatre sous-marins Dolphin, fournis par l’Allemagne, se trouve déjà dans le Golfe et,  avec ses missiles de croisière à tête nucléaire (portée 1 .500 Kms), il peut atteindre n’importe quel objectif en Iran. A la fin de la semaine dernière, une imposante escadre navale, composée de plus de 12 bateaux de guerre états-uniens et d’au moins une unité lance-missiles israélienne, avait traversé le Canal de Suez, en se dirigeant elle aussi vers le Golfe Persique : ceci afin  d’augmenter la pression militaire contre l’Iran. La raison n’est pas seulement celle, déclarée ici, d’empêcher Téhéran  de pouvoir un jour se doter d’armes nucléaires.

  Il y en a une autre plus pressante : aux débuts de la semaine dernière, Téhéran a signé avec Islamabad l’accord d’une valeur de 7 milliards de dollars, qui lance la construction d’un gazoduc allant de l’Iran au Pakistan.  Un projet qui remonte à 17 ans, jusqu’ici bloqué par les Etats-Unis. Malgré cela, l’Iran a déjà réalisé 900 des 1.500 Kms de gazoduc, du gisement de South Pars jusqu’à la frontière avec le Pakistan, qui en construira 700 autres. C’est un couloir énergétique qui, à partir de 2014, ferait arriver chaque jour au Pakistan depuis l’Iran, 22 millions de mètres cube de gaz. Le projet initial prévoyait qu’une branche du gazoduc arrivât en Inde ; mais New Delhi s’est retirée du projet par crainte que le Pakistan ne puisse bloquer l’approvisionnement.

  La Chine est par contre disponible pour l’importation du gaz iranien : la China Petroleum Corporation  a signé avec l’Iran un accord de 5 milliards de dollars pour le développement du gisement de South Pars, en prenant la place du français Total à qui Téhéran n’a pas renouvelé son contrat (tandis que l’italien Eni - Ente nazionale idrocarburi, NdT- continue à opérer dans les gisements de South Pars et de Darquain).              Pour l’Iran c’est donc un projet d’importance stratégique : le pays possède les plus grandes réserves de gaz naturel après celles de la Russie, et elles sont en grande partie encore à exploiter ; à travers le couloir énergétique vers l’est, l’Iran peut défier les sanctions voulues par les Etats-Unis. Il a cependant un point faible : son plus gros gisement, celui de South Pars, est offshore, situé dans le Golfe Persique. Il est donc exposé à un blocus naval, comme celui que les Etats-Unis peuvent exercer en s’appuyant sur les sanctions décidées au Conseil de sécurité de l’ONU.

  A Washington, le torchon brûle du fait que le Pakistan, son allié, a signé l’accord avec l’Iran quelques jours à peine après les sanctions décidées par le Conseil de sécurité. D’où le mouvement militaire, en accord avec les alliés européens, et en particulier avec la France. La porte-avions Truman, qui commande le groupe naval en direction du Golfe Persique, a d’abord fait escale à Marseille, en effectuant une manœuvre en Méditerranée entre le 4 et le 7 juin : avec ses 80 avions d’attaque, une manœuvre d’interopérabilité avec l’aviation embarquée à bord du porte-avions français Charles De Gaulle. Et tandis qu’il était en route vers Suez, le Truman a reçu le 14 juin la visite du ministre de la Défense allemand, accompagné du chef d’état major de la marine.

 

  Le moment le plus exaltant a eu lieu le 13 juin quand, dans la chapelle du porte-avions Truman, un prêtre catholique (français) et un rabbin juif ont officié ensemble un service religieux permettant « aux deux nations alliées de s’unir au niveau spirituel ».

 Manlio Dinucci

Edition de mercredi 23 juin de il manifesto
http://www.ilmanifesto.it/archivi/fuoripagina/anno/2010/mese/06/articolo/2954/   

http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=19864

 

 

_44825485_iran_israel416x245_1_.gif

 

Qu’est-ce qui se cache derrière Eurogendfor et son droit d’occupation (troupe d'intervention secrète de l'UE contre les populations) ? 
EGFnewlogo.JPG


A propos d’armées secrètes ou de troupes d’intervention policière secrètes. suite ici : http://no-war.over-blog.com/article-eurogendfor-troupe-d-intervention-secrete-de-l-ue-contre-les-populations-47340327.html

 

 

Partager cet article
Repost0
20 juin 2010 7 20 /06 /juin /2010 20:14

Bush-NS--DH.jpg 

 

La politique étrangère du Gl de Gaulle,

"l'ennemi anglo-saxon", "l'ami russe". 

Par eva R-sistons

 

Mes amis

 

Je viens de voir l'excellent documentaire (re)diffusé par LCP, "De Gaulle et l'Amérique", sur les rapports conflictuels du Général et des Etats-Unis, rapports dont nous devrions nous souvenir pour aller de l'avant.  

 

Tout d'abord, dans ce document je relève cette phrase (crise Cuba-USA): "Il ne peut y avoir de 3e guerre mondiale, car elle serait nucléaire, et ce serait la dernière". Puissent ces paroles servir d'avertissement ! Mais comme tous je pense que l'Etat d'Israël a perdu la tête, et que dans sa mégalomanie il va entraîner le monde dans une spirale incontrôlable de violences, menaçant le futur même de l'humanité. Je reviendrai longuement sur la pathologie mentale de cet Etat sombrant peu à peu dans une sorte de démence: Plus il s'émancipe de toute loi humaine en provoquant l'ire ou au moins la réprobation de la planète, plus il s'enferme dans son scénario mortifère l'opposant à tous. Des apprentis-sorciers sont aux commandes, et le monde laisse faire; Comme en 40, tout est en place pour l'apocalypse militaire. Et comme dit dans le documentaire diffusé par LCP, celle-là sera la dernière ! A l'instar de l'Administrateur d'Artemisia-college.org, je ne serais pas surprise d'apprendre qu'Israël profite de la grande fête planétaire du football pour provoquer l'étincelle fatale. Assurément, sauf heureuse surprise, nous sommes au bord de l'abîme, par la faute d'un seul Etat, minuscule de surcroît mais grand par la dangerosité et l'incontrollabilité. Personnellement, je ne vois pas ce qui pourrait arrêter celui qui plonge dans la déraison, au moment même où le monde entier prend enfin conscience de la menace. Trop tard ? A ce propos, je rappelle que l'un des sujets du bac était: "Faut-il oublier le passé si l'on veut se donner un avenir ?". A trop se complaire dans son passé, surtout s'il est douloureux, on risque fort de se priver d'avenir. Et pire encore, scandaleusement, de priver le reste de l'humanité d'avenir... De quel droit ?

 

Pour revenir au sujet de cet article, voici ce que le grand Gl annonçait, comme toujours prophétiquement: "Je vois la G.B. comme une puissance atlantique, pas européenne. Et si elle devait rentrer dans l'Europe, celle-ci deviendrait... une puissance coloniale dominée par les Américains". En enchaînant la France à l'Amérique, dans le cadre de l'OTAN, l'agent de la CIA et d'Israël qu'est, pour le malheur de notre pays, Sarkozy, va conduire l'Etat qu'il préside dans des guerres impériales qui ne sont pas les siennes, pour le seul intérêt de l'hyper-puissance en déclin.

 

Dans ce documentaire, il est dit: "Le Gl de Gaulle ne veut pas que la France soit entraînée dans une guerre qui serait celle des Etats-Unis". Pour lui, la France n'est pas une annexe de l'Amérique (contrairement à aujourd'hui), elle n'a pas à faire ce que les Etats-Unis décident". Le Général de Gaulle avait d'ailleurs compris qu'une seule chose était sacrée pour l'Oncle Sam: Ses intérêts. Rien d'autre ! Comme on est loin des idéaux de ceux que l'Occident, via ses Médias aux ordres, nous présente comme dangereux: Chavez, Morales ou Castro, soucieux, eux, de coopération entre les peuples !  L'Occident a des valeurs opposées, en dépit des aspirations de ses citoyens: Compétition, guerre économique, guerres préventives, mondiales, totales, nucléaires... L'horreur absolue !

 

Les américains sont sans illusion: Le Gl de Gaulle est violemment contre eux, "ça en devient presque une phobie !" Et de fait, il songera dès 1969 à quitter l'OTAN. Un inconvénient parmi d'autres, pour les Américains: Ne plus pouvoir utiliser le territoire français pour leurs aventures impériales prédatrices et meurtrières...

 

Désormais, le Gl français est considéré comme dangereux pour les intérêts américains... d'autant qu'il part effectuer un voyage officiel de douze jours en URSS, représentant alors la menace suprême pour les USA. Qu'allait-il y faire ?

 

De Gaulle, toujours prophétiquement, avait compris que l'intérêt de l'Europe consistait à s'allier avec la Russie, "l'Europe jusqu'à l'Oural". Si nous avions adopté ce schéma du visionnaire général, sans doute la face du monde serait-elle différente, pas seulement économiquement, culturellement, mais aussi (voir tous mes articles sur mon blog r-sistons à l'intolérable plaidant pour la nécessaire union Europe-Russie) pour la paix. 

 

  220px-De_Gaulle_Qu%C3%A9bec_1997.jpg

Statue du général de Gaulle dans la ville de Québec au Canada, Wikipedia

 

De Gaulle d'ailleurs, ne cessa d'irriter l'Amérique: Politique pro-arabe, visionnaire elle aussi, rapatriement des réserves d'or des Etats-Unis, reconnaissance de la Chine communiste de Mao sept ans avant Nixon, dénonciation de la guerre du Vietnam, appel à la paix (discours de Phnom-Penh), politique de dissuasion nucléaire, le "Vive le Québec libre" encourageant la partition de la province francophone afin qu'elle ne soit plus soumise aux intérêts américains...  sans parler de la méfiance envers les Juifs, "dominateurs et sûrs d'eux" ! La suite, vous l'avez maintes fois lue sur mon blog r-sistons à l'intolérable: Je soutiens qu'Israël et les Etats-Unis ont fabriqué l'agitateur Cohn-Bendit afin de faire tomber le général encombrant, comme il a été utilisé récemment contre Bayrou ou pour libéraliser et atlantiser les Verts et aussi afin de rapprocher la Gauche de la Droite.

 

Aujourd'hui, seul Dominique de Villepin est prêt à reprendre le flambeau du Gaullisme au moins en matière de politique étrangère. Et ce n'est pas rien ! Faut-il voir une relation de cause à effet, lorsqu'on lit que D. de Villepin disposerait de plus de fonds que Nicolas Sarkozy pour 2012 § ?

   

Quoiqu'il en soit, il faut coûte que coûte sortir la France du carcan de l'OTAN, et lui permettre de recouvrer sa liberté.  Avant qu'elle ne soit entraînée à participer à sa propre fin, pour défendre les intérêts américains qui ne sont pas les siens.

 

Est-il encore permis d'espérer un changement de politique ?  

 

Eva R-sistons à l'intolérable 

 

arton6736.jpg

 

§: (à prendre avec les réserves qui s'imposent, eva) :
Selon nos sources, le Qatar et Hariri fils suspendent leurs aides financieres a Nicolas Sarkozy dans le cadre du financement de sa campagne presidentielle de 2012, suite a la presentation de preuves irrefutables que Sarkozy a impliqué les dirigeants de ces pays dans une liste de cibles a abattre pour le compte d'Israel pour leurs soutiens (meme hypocrite) au HAMAS.

De sources tres fiables, Galouzeau Villepin disposerait desormais d'un tresor de guerre venant du Moyen Orient et d'Afrique du Nord (ou Segolene Royal tente de faire financer sa campagne par Bouteflika en envoyant regulierement Arnaud de Montebourg pour convaincre Boutef el Habli), pour 2012.

Sarkozy envisage de retourner a Londres des la semaine prochaine pour demander a ses parrains de la mafia juive sioniste de le soutenir par tous les moyens, si ce n'est deja fait ce jour meme. C'est surement l'une des raisons pour laquelle, le gouvernement Sarkozy a offert a la societé israelienne ICTS, impliquée dans les attentats du 11 septembre, de Madrid et Londres, le contrat pour assurer la 'sécurité' du port de Calais, un port strategique pour l'Europe du Nord et les trafiques en tout genre entre le continent, la France et la Grande Bretagne. Auparavent la mafia israelienne utilisait les port s d'Anvers, Rotterdam avec la couverture de l'OTAN pour faire passer armes, drogues, reseaux de prostitution, etc.... Les malettes pleines d'argent pour la présidentielle de Sarkozy passeront par la ville de Calais. Au passage, nous remercions la 'Résistance' dans cette ville pour avoir eventé l'information au bon moment.

Apres le Karachi-gate, le Bettencourt-gate.... le jeu consistant a montrer a toute la planete que Sarkozy peut prendre la porte en 2010 sans que la mafia israelienne ne puisse broncher... Comme quoi les israeliens de Londres decryptent vite les messages...

 

http://islamic-intelligence.blogspot.com/2010/06/guerre-civile-en-france-de-villepin.html

 

 

 

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

 

 

Sélection de liens :

 

 

chienlit de gaulle

 

 

 

Sommes-nous tous devenus des Pétain ?

http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=13625

 

 

Alerte ! Les sages-femmes sont menacées !

http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=13622

 

 

Bolivie: Obama serait-il en train de préparer

une "guerre subversive" mondiale ?

 

"La guerre secrète contre la bolivie"
par Fortunato Esquivel

Au début du mois de juin, le président Evo Morales, a recommencé à dénoncer l'Agence pour le Développement International des États-Unis (USAID) et l'a accusée d'infiltrer les mouvements sociaux, pour provoquer des conflits contre le gouvernement et tendre à sa déstabilisation, il les a averti qu'ils seraient expulsés s'ils continuaient à persister dans ce sens.

Un travail impossible pour Morales. USAID ne se modérera jamais. C'est un organisme, une partie de la domination exercée par l'impérialisme nord-américain sur l'Amérique Latine, l'Afrique et l'Asie. C'est l'engrenage d'une stratégie complexe du capital monopoliste destiné à accroitre les intérêts de l'empire.

Cette machination montée après la deuxième guerre mondiale est constitué par USAID, l'Alliance pour le Progrès (CIAP), substituée peu après par la Fondation Interaméricaine (IAF), la Banque d'Importation et d'Exportations (Eximbank), la Banque Interaméricaine de Développement (BID), le Fonds monétaire international (FMI), la Banque Internationale de Reconstruction et de Promotion ou Banque mondiale (BM), l'Organisation pour la Promotion des Investissements en Amérique Latine (ADELA) et leurs autres bras financiers.

USAID a commencé ses activités sous le gouvernement de Harry S. Truman en 1946 et depuis ce temps-là elle a distribué plus de 200 milliards de dollars en "aides" militaires et économiques auprès des pays où elle exerce sa domination en protection des intérêts étasuniens. Combien doit la Bolivie à cet organisme ? C'est une donnée qu'il faut connaître.

USAID, utilise au moins quatre types de programmes et ils sont : Des prêts pour le Développement, les Programmes d'Aide Technique, des Fonds pour les Urgences et le Programme d'Appui Politico-Militaire. Ce dernier fait parti d'un vaste appareil d'espionnage et d'intervention étasunien.

 

Le Programme d'Appui Politico-Militaire est la raison de son existence, puisqu'il est destiné à freiner et à détruire les mouvements révolutionnaires d'Amérique Latine et pour cela un manuel répressif confidentiel a été mis au point, manuel qui a été révélé en Bolivie par le quotidien disparu "Hoy" dans son édition du 23 novembre 1978.

 

USAID agit de manière directe entre l'agence et le gouvernement du pays où elle travaille et d'une manière indirecte à travers les entreprises monopolistes, en suivant des objectifs politico-économiques définis à l'avance. Cet organisme dispose de fonds pour les investisseurs yankees, cela inclus des investissement directs afin d'influencer les centres de pouvoir.

 

L'appel à la modération qu'a fait le président Morales, ne s'accomplira jamais, parce que l'USAID a été organisé pour cela, pour conspirer et renverser des gouvernements révolutionnaires.

 

Et maintenant elle aura encore plus d'aide puisque le Président Barak Obama vient d'approuver de nouveaux programmes “de guerre secrète” et “des opérations spéciales” au niveau mondial. La Bolivie et le Venezuela sont dans la mire d'Obama.

 

Obama pire que Bush

 

Une enquête publiée par le journal Washington Post, remarque que Barak Obama vient d'autoriser l'extension de la guerre secrète contre des groupes radicaux, en augmentant le budget nécessaire [Suivant l'article du Post, les opérations spéciales se déroulent dans 75 pays avec le concours de 13 000 militaires et civils, experts dans les opérations de renseignement, de guerre psychologique, d'assassinats sélectifs, de missions d'entraînement, d'actions clandestines et autres [2].

 

La journaliste vénézuéliano-américaine, Eva Golinger fait remarquer dans l'un de ses récents articles [3] que l'enquêteur Jeremy Scahill a découvert que l'administration de Barak Obama a envoyé des équipes d'élites des forces spéciales, sous les ordres du Commandement des Opérations Spéciales Conjointes en Iran, en Géorgie, en Ukraine, mais aussi en Bolivie, au Paraguay, en Équateur et au Pérou.

 

Le chancelier Choquehuanca, négocie la réouverture de relations diplomatiques avec les États-Unis, mais comme on peut le vérifier, ni le gouvernement d'Obama ni USAID ne changeront leurs politiques. Dans ces conditions : ne vaudrait-il pas mieux repousser l'idée d'une ambassade des États-Unis en Bolivie ?

  

Des plans nord-américains pour déstabiliser les gouvernements, existent dans de nombreux endroits. Ils sont préparés et Washington attend uniquement le bon moment pour les activer. L'article de Golinger fait référence à un haut responsable militaire du Pentagone, qui a affirmé qu'Obama permet beaucoup d'actions, d'opérations et de stratégies qui n'ont pas été autorisées durant les mandats George W. Bush.

 

Plus d'argent pour déstabiliser

 

Il y aura de l'argent en trop pour conspirer et financer des organismes comme “La Torre” dans notre pays [La Bolivie] qui il y a presque deux ans ont tenté de renverser Morales avec un soulèvement de caciques qui s'est appelé le “coup civico-préfectoral”, coordonné par l'ambassadeur [US] de l'époque Philip Goldberg, opportunément expulsé depuis.

 

Obama, vient de solliciter une augmentation de 5,7% du budget pour les Opérations Spéciales en 2011. Il a demandé 6.3 milliards de dollars, et 3.5 milliards de dollars de plus pour d'éventuelles opérations clandestines. Pour 2011, le budget total de la défense s'élève à 872 milliards de dollars, avec seulement 75 milliards de dollars pour la communauté du renseignement. De l'argent, il y a en trop.

 

Quand au début 2009, le Président Obama a signé la “Doctrine de Guerre Irrégulière” [4], en lui accordant la priorité sur la guerre conventionnelle. Dans cette stratégie guerrière le champ de bataille n'a pas de limites, puisque les tactiques et les stratégies sont pas traditionnelles. La subversion, l'usage de forces spéciales pour des opérations clandestines, sont les principales techniques pour déstabiliser l'adversaire "de l'intérieur" [5].

 

Pour réaliser ces travaux, des agences comme USAID, le National Endowment for Democracy (NED) et Freedom House serviront à canaliser les fonds vers les acteurs choisis par Washington. La "société civile" et les mouvements sociaux sont infiltrés dans les pays où l'on suppose que les intérêts impériaux peuvent être affectés [6].

 

Golinger indique dans son article, qu'une source des forces spéciales nord-américaines a indiqué : “Nous n'avons plus à travailler depuis les ambassades, nous n'avons plus à nous coordonner avec le Département d'État. Nous pouvons opérer d'où nous voulons”.

 

Cette année, le Venezuela a été sur le point d'être classée comme “État terroriste”, mais Washington l'a sorti de la liste pour ne pas nuire à la vente de pétrole [vénézuélien] aux États-Unis. Il n'est pas donc étrange qu'en Bolivie surgissent des accusations en provenance de l'opposition sur une présumée augmentation du trafic de stupéfiants. Le gouvernement doit prendre en considération ces porte-parole de l'impérialisme qui cherchent à provoquer un changement de régime.

 

"Guerra avisada, no mata moros", dit le proverbe, mais il est nécessaire d'être préparé face aux actions qui se développent à partir des ONG d'USAID. L'an prochain, ils seront une fois de plus habilités à corrompre ceux qui sont toujours disposés à se vendre.


Source : America Latine en movimiento "La guerra secreta contra Bolivia"
Traduction : Primitivi


[1] Voir entre autres "U.S. 'secret war' expands globally as Special Operations forces take larger role"

[2] Voir l'article en anglais "Obama secretly deploys US special forces to 75 countries across world"

[3] Voir la traduction "Obama est en train d'intensifier sa guerre secrète et ses 'opérations spéciales' selon le Washington Post" de l'artivle d'Eva Golinger

[4] On voit bien ici qu'Obama ne fait que reprendre les principes de la "guerre contre-insurrectionnelle" développée durant la Bataille d'Alger et qui a fait depuis énormément de chemin, passant par toutes les dictatures d'Amérique Latine, grâce à l'École des Amériques (voir le très bon documentaire "Escadrons de la mort, l'école francaise"), repassant ensuite en Afrique se développant silencieusement au sein des pays riches en ressources naturelles. Puis ré-émergeant au grand jour après le 11 septembre incarnée principalement par Guantanamo et Habou Grahib, devenus mondialement connus, mais aussi par toutes les prisons clandestines que la CIA a semée dans le monde, en Europe comme ailleurs. N'excluons pas l'Afghanistan dont on sait peu, mais où l'on ne voit pas pourquoi la même tactique ne serait pas appliquée.

[5] Obama a donc abouti à la phase ultime de la "guerre subversive" chère au colonel Roger Trinquier. La guerre qu'Obama est en train de mettre en place est une guerre subversive totale et mondiale. Par là même il se positionne encore plus loin que Bush qui disait "vous êtes avec ou contre nous", ici avec sa stratégie Obama positionne clairement toute la population mondiale comme étant un ennemi possible.

[6] La société civile, et ces mouvements, sont également infiltrés et manipulés lorsque les États-Unis peuvent inclure un futur pays "libre" dans leur giron, l'exemple actuel étant celui des différentes "révolutions colorées" qui se sont déroulées et se déroulent encore dans l'ex-Bloc Est, aidées en cela par USAID, le NED et Freedom House ainsi que par la diffusion d'un petit livre édité par l'Institut Enstein "From dictatorship to democracy" qui est le parfait manuel pour mettre en place une révolution pacifique, avec l'aide de l'argent des États-Unis. Un très intéressant documentaire "Comment la CIA prépare les révolutions colorées" relate comment cela se déroule.

 

Auteur : Fortunato Esquivel (Traduction: Primitivi) - Source : Primitivi

 

http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=13638 

 

   

Vous aimez le foot ?

C'est pour vous :

 

 

img396

 

  http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=13690

 

 

Domenech, par Laplote

Foot4.jpg

 

Rama Yade

 

Rama1.jpg

 

http://laplote.blogs.courrierinternational.com/

 

 

Foot: Notre équipe est à l'image de la France de Sarkozy: La risée de tous, à l'étranger !  Médias lanterne rouge de la liberté, Sarkozy ridiculisé partout, équipe de foot ridiculisée... même amour de l'argent, du luxe, du frelaté, du bling-bling ! Individualisme, égoïsme, narcissisme, tout y est ! Au secours ! Qui sauvera la France de cette boue ? (Voir Appel du 18 juin d'Eva contre la racaille), eva R-sistons

 

 

 afps.png

Que veut le gouvernement égyptien ?

 

 

A la mi-juin, Jean-Claude Lefort, président de l’Association France Palestine Solidarité, devait se rendre à Gaza, en passant par Rafah, pour manifester la solidarité française avec les Palestiniens victimes du blocus. Après lui avoir donné leur accord le 10 juin, les autorités égyptiennes l’en ont empêché à deux reprises : il a dû rentrer en France après deux jours d’attente inutile à la frontière, malgré l’intervention de l’ambassade de France.


Cette décision confirme les questions que pose le comportement du Caire dans la question palestinienne. Longtemps fer de lance, avec Gamal Abdel Nasser, de la solidarité arabe envers la Palestine, le régime égyptien, avec Anouar al-Sadate, a donné la priorité à ses intérêts, en alliance étroite avec les Etats-Unis d’Amérique. Depuis la victoire du Hamas aux élections législatives de janvier 2006 et l’embargo décrété contre Gaza, la peur de l’influence croissante des Frères musulmans a poussé le président Hosni Moubarak à une complicité de fait avec Israël, comme le prouve la construction par l’Egypte d’un mur souterrain à la frontière. Il est clair que, sans le concours égyptien, Gaza ne pourrait plus être une prison à ciel ouvert…


Après l’accueil scandaleux des « Marcheurs de la paix » venus du monde entier, en décembre dernier, l’interdiction faite à Jean-Claude Lefort de se rendre à Gaza nous interdit de rester silencieux. Si Israël porte la responsabilité politique et juridique de la situation à Gaza, l’Egypte y contribue donc, hélas, aussi.


Il est temps, plus que temps que l’Egypte, en charge des négociations de réconciliation entre le Fatah et le Hamas, tienne sa place, toute sa place dans le soutien à la cause palestinienne et pour le respect du droit international.


Sa contribution à la levée totale et définitive du blocus en sera la meilleure preuve. Les militants de la paix, qui souhaitent en tout état de cause entrer à Gaza, le vérifieront avec vigilance.


Le Conseil national de l’AFPS, le 19 juin 2010.

 

 

Préparatifs guerre ?

Un ou des sous-marins

équipés d'ogives nucléaires ? 
Sous-marins israéliens se dirigent vers l’Iran

 
Lundi 21 juin 2010 13h02
Israeli Warships in Suez Canal a Signal to Iran?

Thursday, July 16, 2009 foxnews_story.gif

Two Israeli missile class warships have sailed through the Suez Canal.

Two Israeli warships reportedly sailed through the Suez Canal on Tuesday, ten days after a submarine believed to be nuclear-armed made the crossing.

The deployment into the Red Sea, confirmed by Israeli officials to The Times of London, came ahead of long-range exercises by the Israeli air force with the U.S. later this month and the test of a missile defense shield at a U.S. missile range in the Pacific.

Israel has strengthened ties with Arab nations who also fear a nuclear-armed Iran. In particular, relations with Egypt have grown increasingly strong this year over the “shared mutual distrust of Iran”, according to one Israeli diplomat.

"This is preparation that should be taken seriously. Israel is investing time in preparing itself for the complexity of an attack on Iran. These maneuvers are a message to Iran that Israel will follow up on its threats," the Times of London quoted an Israeli defense official as saying.

If Israel were to launch an attack on Iran, Israeli naval vessels would likely pass through the Suez Canal, the official said.

It is believed that Israel’s missile-equipped submarines, and its fleet of advanced aircraft, could be used to strike in excess of a dozen nuclear-related targets more than 800 miles from Israel.

Egyptian Foreign Minister Ahmed Aboul Gheit told The Times that his government explicitly allowed passage of Israeli vessels, and an Israeli admiral said the drills were "run regularly with the full co-operation of the Egyptians."

 

Two Israeli Saar class missile boats and a Dolphin class submarine have passed through Suez. Israel has six Dolphin-class submarines, three of which may carry nuclear missiles.

http://www.foxnews.com/story/0,2933,532963,00.html

 

 

arche-de-noe.jpg 

Guerre ? Chaos ? Vivre en mode survie ?

Comme des millions de personnes dans le monde actuellement, nous pourrions être contraints de vivre en "mode survie"... 
Avez-vous déjà considéré que vous pourriez ne plus avoir de quoi
pour vous laver, pour vous chausser, de quoi vous abreuver, de quoi vous
alimenter?  Avez-vous déjà envisagé que votre survie puisse
dépendre entièrement de votre capacité à vous autosuffire et à faire du
troc? Avez-vous réfléchi au fait que la survie dans les grandes villes en
contexte de chaos est à peu près impossible? 
Ce qui devrait nous animer en ce moment c'est la conviction de
revenir à un mode de vie ancestral: entreproser des denrées alimen-
taires, savoir conserver ces denrées avec les méthodes d'antan
(caveau, conserves, etc.), faire notre pain, bûcher le
bois pour nous chauffer, économiser nos fonds de bouteilles de
shampoing, nos restants de savons, ...

On peut même pousser la réflexion jusqu'à nous préparer à faire
du troc pour pouvoir échanger des denrées ou de l'équipement. 
Qu'aurez-vous à échanger?  Vos talents, des brosses à dents, du
savon, du pain, des biscuits, du sucre, du vin, ....

extraits de http://sos-crise.over-blog.com/article-se-preparer-a-situation-de-chaos-a-vivre-en-mode-survie-isabelle-canada-52695193.html 

 

 

L'axe du Mal GB-USA-Israël

s'apprête à mettre le feu à la planète ! 

Silence Médias collabos ! 

 

carte_iran.GIF

Partager cet article
Repost0
20 juin 2010 7 20 /06 /juin /2010 13:56

colombe-globe-cigalette.jpg

 

 

"Sans cesse épris d'un dessin sublime..."

Paroles d'Eva

pour  temps de toujours, 

mais surtout pour temps difficiles.

Confidences...

 

 

Mes amis,

 

je viens de rentrer de déplacement,

en attendant de publier à nouveau,

je trouve dans ma boîte courriels

ce poème de Victor Hugo,

il a bercé mon enfance

sous le titre "VIVRE".

Oui cela me ramène des années en arrière,

à l'adolescence, à l'âge où l'on s'entichait des vedettes.

Moi je m'entichais de Victor Hugo.   

 

C'était mon texte préféré,

je l'avais accroché au-dessus de mon lit,

et je n'avais qu'une idée en tête:

Le but sublime.

Pour moi, il passait alors

par le service des lépreux avec le Dr Schweitzer,

par le service des plus malheureux, des plus souffrants,

des plus rejetés, des plus délaissés...

Je voulais leur offrir ma vie, mais hélas

j'étais nulle en maths, et pour être médecin

il fallait être fort dans cette discipline.

Or j'étais bonne en gym, en dessin, et en Français,

mais je me fermais à la géométrie et à l'algèbre

comme une huître importunée.

 

Vocations contrariées,

la danse à l'Opéra par ma mère,

le dessin de mode par moi-même qui n'aimait pas la couture,

et le service des lépreux par mon incapacité

à comprendre les Maths.

Voilà comment je me suis retrouvée

dans la section Belles Lettres,

non pour y enseigner mais comme tremplin

à la carrière de journaliste,

journaliste parce que je suis curieuse, ouverte,

universaliste bien sûr.

Aveu: Aujourd'hui,

je ne pourrais plus exercer ce beau métier.

Pour diffuser l'info officielle ?

Pour me faire l'écho des projets des puissants ?

Pour désinformer ou mentir ?

NON !  

 

L'info aujourd'hui ? La contre-info, Internet.

Boycottez les Médias officiels ou courtisans !

 

Si je devais refaire ma vie, ce serait autour

du plus beau des programmes, double:

Un grand Amour ET un grand dessein,

 au service des autres bien sûr,

à deux au service des plus malheureux.

 

Aujourd'hui, la politique est avilie,

les idéaux s'estompent.

Mais à vous qui êtes jeune,

je vous dis, comme Hugo:

Soyez épris d'un but sublime,

et ne cédez pas face à l'intolérable.

Soyez comme un chêne, ne pliez jamais

face à l'adversité, ne laissez pas

les événements vous dominer,

mais dominez-les.

En poursuivant toujours ce qui est beau,

Amour et service de l'autre.  

 

Que ce poème soit gravé dans votre coeur,

qu'il soit un phare pour votre existence !

 

Votre eva  

 

  

 

     Vivre, poème de Victor Hugo

 

Ceux qui vivent, ce sont ceux qui luttent

 

Ceux qui vivent, ce sont ceux qui luttent; ce sont
Ceux dont un dessein ferme emplit l'âme et le front,
Ceux qui d'un haut destin gravissent l'âpre cime,
Ceux qui marchent pensifs, épris d'un but sublime,
Ayant devant les yeux sans cesse, nuit et jour,
Ou quelque saint labeur ou quelque grand amour.
C'est le prophète saint prosterné devant l'arche,
C'est le travailleur, pâtre, ouvrier, patriarche,
Ceux dont le coeur est bon, ceux dont les jours sont pleins.
Ceux-là vivent, Seigneur! les autres, je les plains.
Car de son vague ennui le néant les enivre,
Car le plus lourd fardeau, c'est d'exister sans vivre.

 

Victor Hugo, Les Châtiments / L'homme a ri (extrait)

 

http://alainindependant.canalblog.com/archives/2010/06/20/18362921.html

(un de mes blogs préférés, qu'on se le dise !)

 
Derniers messages de ce blog :

 

 

suez1Une armada de navires américains et israéliens

se dirigent vers l'Iran

 

Douze navires de guerre américains et israéliens, dont deux porte-avions, ont franchi le Canal de Suez vendredi et se dirigent vers la mer Rouge, itinéraire le plus direct vers le golfe Persique depuis la méditerranée, et dont l’objectif serait d’acheminer des troupes, des munitions et des véhicules blindés, dans cadre d’ultimes préparatifs avant d’engager un conflit militaire avec l’Iran.

 

Aucun média occidental n’a pour l’heure relayé cette information, pourtant confirmée par le journal israélien Haaretz, qui indique que plusieurs milliers de soldats égyptiens ont été déployés le long du canal de Suez, de sorte à veiller à la « sécurité du passage des navires ».

Selon la version anglaise du quotidien hébreu Yedioth Ahronoth, le trafic dans le canal a été interrompu pendant plusieurs heures pour permettre le passage des navires de guerres, de même que la totalité des activités de pêche dans la zone ont été arrêtées ainsi que la circulation sur les ponts au-dessus du canal. Le Yedioth ajoute, en citant le général égyptien Amin Radi, qu’Israël « ne désire une guerre avec l’Iran que pour rester l’unique puissance nucléaire de la région ».

Des membres de l’opposition égyptienne ont critiqué le gouvernement Moubarak pour sa coopération avec les États-Unis et les forces israéliennes, et permettre le passage de ces navires dans les eaux territoriales égyptiennes.

Des députés du parti politique des Frères Musulmans ont également indiqués qu’ils considéraient l’événement comme une allégeance de plus du président Hosni Moubarak envers l’État juif et les États-Unis, et que la participation égyptienne à ces préparatifs de guerre étaient « un scandale international ». Ces députés ont encore ajouté qu’ils ne comptaient pas « s’asseoir les bras croisés » pendant que « le pays collabore a une guerre contre l’Iran ».

Le 12 juin dernier, le Sunday Times avait révélé qu’Israël avait la permission de l’Arabie saoudite d’utiliser son espace aérien pour attaquer l’Iran.  « Dans la semaine qui a suivit les nouvelles sanctions imposée par le Conseil de sécurité de l’ONU à Téhéran, Riyad a accepté de permettre à Israël d’utiliser un couloir étroit de son espace aérien dans le nord du pays pour raccourcir la distance pour un bombardement de l’Iran », indique le journal. Une information catégoriquement démentie deux jours plus tard par l’ambassadeur d’Arabie saoudite au Royaume-Uni, le Prince Mohammed ben Nawaf.

Interrogé par le Teheran Times, le ministre de la Défense iranienne, Ahmad Vahidi, a indiqué que « Les Américains nous ont dit qu’ils allaient utiliser toutes les options contre l’Iran, nous vous annonçons que nous allons, nous aussi, utiliser toutes les options pour nous défendre ».

Spencer Delane, pour  Mecanopolis

 

http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=13663 

Lire aussi ce point de vue sur la question,

http://www.oulala.net/Portail/spip.php?article4615 

 

Comme nous l'avons déjà dit, "ils" utilisent toujours les grands événements comme le Mondial de foot (du 11 juin au 11 juillet !), pour faire leurs sales coups.

Nous verrions bien une attaque lancées le 11 juillet... L'Histoire retiendra-t-elle cette date comme ayant été le début de la 3e guerre mondiale ?

En tous cas, les grands médias les y aident bien en se focalisant sur des "informations-poubelle"...

http://www.mecanopolis.org/?p=18191&type=1 - artemisia-college.org

 

 

 

Vers un Sarkogate ?  

En tant que lecteur, c'est le grand bonheur de la semaine, on ne s'en lasse pas : lire les conversations privées de Liliane Bettencourt, sur le site de Mediapart, ou dans le Point de la semaine, c'est entrer dans un univers balzacien, ou plutôt simenonien, où tout est vrai : c'est dur, méchant, impitoyable pour tous les protagonistes. Du jamais lu nulle part. Et en prime, on y découvre comment Eric Woerth, en tant que ministre du budget, traitait avec les milliardaires : la propriétaire de l'Oréal a-t-elle vraiment du engager sa femme, sur demande du ministre, pour gérer sa fortune ? Madame Woerth  a-t-elle aidé à favoriser l'évasion fiscale que combat officiellement son mari ? Eric Woerth se contente de démentir, c'est un peu léger comme réaction.  

 

suite ici: 

http://claude-soula.blogs.nouvelobs.com/archive/2010/06/18/liliane-bettencourt-quand-l-information-prend-tous-les-droit.html    

 

 

 

 valmy-moulin-j-copie-2.jpg 

Comité Valmy    www.comite-valmy.org     

 

info@comite-valmy.org


                                               Nouveautés
         
Entretien avec Jacques Sapir: la mort annoncée de l'euro, une bonne nouvelle pour la Russie?
            
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article707

             Honneur, Patrie, mensonge et radio publique! - Frédérik Brandi
             + Voix et relais de la France Libre: les "Français parlent aux Français" la BBC
            
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article705

             Célébration du 70 éme anniversaire du 18 juin 1940 à Pékin - F. de la Chevalerie
            
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article704

             Lettre ouverte à Dominique de Villepin  - par Francis Choisel
            
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article703

             "Feu vert" de l'ONU à une attaque préventive américano-israélienne contre l'Iran? par M Chossudovsky
            
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article702

             Autour de la notion de "Développement durable" - par Serge Portejoie
            
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article696

             Congrès du PCF... Ce que pensent les communistes de Vénissieux
            
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article698

             Congrès du PCF : contribution collective des communistes du Pas de Calais
            
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article706

             Flotille de Gaza: les citoyens du monde doivent réagir là où les gouvernements ont échoué - Stéphane Hessel
            
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article701

             Pourquoi nos "élites" ignorent-elles que le PIB double en 40 ans? Jean François Autier et Michel Peyret
            
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article700

             Chavez pointe le cynisme des sanctions contre l'Iran - RIA Novosti
            
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article699

             Perses et Ottomans au XXIème siècle - Par Comaguer
            
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article697

             Ce que signifie Monsieur Van Rompuy - par Christian Darlot
            
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article694

             Unir dans l'action tous les communistes de France - André Gérin
            
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article693

             Daniel Estulin: dénonciation du Groupe de Bilderberg au Parlement européen
            
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article692

             Le Pentagone des démocrates: la guerre est là mais elle ne se voit pas - Manlio Dinucci
            
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article695

             L'ÉTÉ 40, IL Y A 70 ans: le 18 juin (5) - Jean Lévy
            
http://www.comite-valmy.org/spip.php?breve377

             L'ETE 40, il y a 70 ans: du 15 au 17 juin (4) - Jean Lévy
            
http://www.comite-valmy.org/spip.php?breve374
      

 

La réforme des retraites, la trahison du peuple français

http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=13666

 

 

                  
                   Le football à l'israélienne :

 

Je viens de recevoir ces règles du jeu de championnat de football au Moyen Orient... et ça m'a bien fait rire :

Règles du jeu de Foot au Proche-Orient

Règle n°1 : Les Israéliens ont le droit de jouer sur les deux parties du terrain ; en revanche, les Palestiniens joueront uniquement sur la leur.

 

Règle n°2 : Pour des raisons de sécurité, il est interdit aux Palestiniens de faire des passes au sein de leur équipe, le ballon étant en effet susceptible de blesser un joueur israélien.

 

Règle n°3 : Il n’y aura pas de cage de buts sur le terrain israélien.

 

Règle n°4 : l’équipe israélienne est autorisée à marquer un but à n’importe quel moment, y compris à la mi-temps.

 

Règle n°5 : Aucun supporter palestinien ne sera admis parmi les spectateurs. Seule l’équipe israélienne a le droit d’être supportée.

 

Règle n°6 : C’est aux Israéliens de choisir les journalistes de la presse sportive et le contenu de leurs articles.

 

Règle n°7 : L’équipe israélienne encourage les joueurs palestiniens à marquer des buts dans leur cage. Ceux qui s’y refuseront seront qualifiés de terroristes et seront interdits de jeu.

 

Règle n°8 : Les joueurs palestiniens sont autorisés à quitter le terrain ; il leur est en revanche impossible d’y retourner, mais ils peuvent se faire remplacer par des joueurs israéliens.

 

Règle n°9 : L’équipe israélienne choisit les arbitres et elle leur indique là où ils doivent regarder.

 

Règle n°10 : Le capitaine de l’équipe palestinienne sera nommé par l’équipe adverse.

 

Règle n°11 : Ni les fautes des Israéliens, ni les exploits des Palestiniens ne pourront être retransmis à la télévision.

 

Règle n°12 : Israel est autorisé à récupérer l’argent donné par les sponsors des clubs palestiniens.

 

Règle n°13 : Seuls les joueurs israéliens ont droit à des rafraîchissements.

 

Règle n°14 : L’équipe palestinienne devra jouer où et quand Israel le décidera.

Règle n°15 : Naturellement, ces règles ne valent que pour les Palestiniens. L’équipe israélienne est autorisée à changer les règles à tout moment. Il n’est pas nécessaire d’avertir les Palestiniens des changements.

 

 

Auteur : anonyme

http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=13661

 

 

 arton4618-867cf.jpg

 

Stephane Hessel appelle au boycott d’Israël

http://www.oulala.net/Portail/spip.php?article4618

 

 

Le tortionnaire de la Bataille d'Alger est mort

http://www.oulala.net/Portail/spip.php?article4620 

 

Armée1.jpg

http://laplote.over-blog.fr/ext/http://laplote.blogs.courrierinternational.com/

 

 

A cause de l’occupation marocaine du Sahara Occidental, 165.000 Sahraouis vivent l’exil dans le désert algérien. Pendant que les réfugiés souffrent de malnutrition, le Maroc vend illégalement leur poisson à l’Union (...) 

http://www.oulala.net/Portail/spip.php?article4615 

 

 

Un monde au syndrôme de haine,

http://www.oulala.net/Portail/spip.php?article4612

 

                                     Mossadegh, Ahmadinejad : 60 ans après, l’histoire se répète

http://www.oulala.net/Portail/spip.php?article4609

 

 

 

Nous devenons des "individus-crêpes"  

 

Plusieurs articles, parus notamment dans la presse américaine, parfois traduits en français, ont entrepris de décrire et d’analyser l’influence des nouvelles technologies (Internet, SMS, flux RSS, Facebook, Tweeter, disponibles sur les PDA, téléphones portables et autres iPhone et iPad) sur notre comportement (voir Is Google Making Us Stupid?, Hooked on Gadgets, and Paying a Mental Price et An Ugly Toll of Technology: Impatience and Forgetfulness). Leurs conclusions sont véritablement effarantes – pour ne pas dire effrayantes – tant les changements induits semblent profonds et irréversibles.
  
  
Êtes-vous encore capable de lire un livre ?
  
Tout commence par un simple constat : « Depuis que j’utilise Internet de façon assez intensive, j’ai de plus en plus de mal à me concentrer pour lire un article un peu long, a fortiori un livre. » Sur Internet, on zappe d’une page à une autre, d’un article à une autre, en s’interrompant de temps à autre pour jeter un œil sur un mail qui vient d’arriver ou un SMS qu’on vient de recevoir … rien d’extraordinaire ni d’inquiétant en apparence. Mais, insensiblement, notre rapport au monde extérieur a été modifié.
  

Si l’on prend un peu de recul, advancedmatrixphp.gifon se rend compte que notre capacité d’analyse, notre habileté intellectuelle à manier des concepts, des idées, des raisonnements complexes, est érodée par ce flux d’informations qui nous « bombarde » en permanence. L’explication de cette évolution est très simple : chaque information nouvelle stimule chez nous un réflexe primitif, celui du chasseur qui a vu « quelque chose bouger dans le buisson », qui nous pousse à réagir en priorité à la sollicitation immédiate.

  
L’envie de lire le dernier mail ou le dernier SMS qui vient d’arriver sur notre iPhone et s’est signalé par un message sonore ou visuel est donc quasiment irrésistible : nous interrompons l’article que nous sommes en train de lire, la conversation que nous tenons, pour concentrer notre attention sur l’élément d’information le plus récent qui, dans 95 % des cas, n’a qu’une importance très relative.
  
Les implications de ce comportement sont beaucoup plus importantes qu’on ne le perçoit : les nouveaux médias reconfigurent non seulement notre comportement et nos habitudes mais également notre cerveau. Celui-ci ne pense plus « comme avant » : il est de moins en moins capable d’effectuer le travail de synthèse, de réflexion maturée, de « pensée profonde », fruit de la « configuration » auquel la lecture de longue durée avait abouti

suite ici:

http://lalettredulundi.fr/2010/06/20/welcome-to-the-machine/

 

 

Guerre civile en France : De Villepin dispose de plus de fonds que Sarkozy pour 2012, de sources musulmanes tres fiables .

 

Sur mon blog eva-désinformation,

Liste complète

 

Olivier Delamarche, ancien trader, parle sans langue de bois :

http://www.dailymotion.com/video/xdpz7d_olivier-delamarche-17juin2010-bfm_news (5 mn)

 

 

On nous signale :

La télévision La Locale propose de diffuser des vidéos libres de droits sur des sujets qui passent difficilement ou pas du tout dans les grands médias.
La Locale est diffusée nationalement via l'ADSL sur un réseau qui regroupe 8 millions de connections :
- Free, canal 206.
- Bouygues, canal 168.
- Le Neuf, canal 335.
- Alice, canal 406.
Donc si vous avez des vidéos déjà disponibles que vous voulez envoyer ou que vous voulez proposer vos propres réalisations vous pouvez joindre le directeur de la chaîne au 06 22 32 49 59 .
Image Locale Multimedia - 13 rue Gambetta - 93500 Pantin

 

artemisia-college.org

 

 

 

Sélection de liens à venir

Partager cet article
Repost0
17 juin 2010 4 17 /06 /juin /2010 03:33

"L'Appel du 18 juin d'eva R-sistons", suivi de

"Le communisme soviétique et le capitalisme sont hors jeu.

Et maintenant ?" Par eva R-sistons 

                                                   Bundesarchiv B 145 Bild-F010324-0002, Flughafen Köln-Bonn, Adenauer, de Gaulle-cropped.jpg

 

 

Hommage au Gl de Gaulle,

L'appel du 18 juin d'eva R-sistons

pour libérer la France

 

Citoyens !  

La France est en danger ! 

La France est occupée,

la France est dénaturée,

la France est piétinée,

la France est avilie !

 

Français,

notre pays a été squatté par une horde de barbares,

par une horde de nouveaux riches sans foi ni loi

ni culture ni scrupules,

prêts à tout pour le pouvoir et pour l'argent,

même à détruire l'identité de la France,

ses valeurs,

ses idéaux,

son originalité,

son indépendance !

 

Au secours ! La patrie des Droits de l'Homme,

sous la férule de la horde sauvage et grotesque

qui se pavane jusque dans le Palais de Versailles,

les tue les uns après les autres !

 

La terre d'accueil est devenue

une forteresse douce aux riches,

impitoyable aux pauvres et aux étrangers !

Même les enfants sont séparés de leurs familles,

et les petits sont considérés

comme des délinquants potentiels !

 

Au secours ! La patrie de Voltaire

a été squattée par des ignorants

qui réduisent à néant la culture, la pensée,

l'éducation, les bonnes manières, 

la liberté de la presse,

les "intellectuels" sont tous vendus à l'Etranger,

et l'école de la République est mise en pièces.

 

Que sont devenues les valeurs inscrites dans notre Histoire ?

Liberté ? Seulement pour les riches, même au mépris de la Loi !

Egalité ? Jamais les disparités n'ont été aussi grandes,

scandaleuses, immorales !

Fraternité ? Le Président,

au lieu de représenter tous les citoyens,

les stigmatise ou

les dresse les uns contre les autres,

en privilégiant les affairistes sans vergogne.

 

La laïcité qui faisait la fierté de la France

est piétinée à chaque instant, 

au profit du sauvage modèle américain 

qui communautarise, ghettoïse, sépare, divise, cloisonne,

et au profit d'une caste arrogante et raciste. 

 

Le modèle social pour lequel nos pères ont lutté

au péril de leur vie, 

est mis en pièces,

disloqué jour après jour,

réduit à néant,

sans pitié pour les plus faibles,

sur ordre des patrons du CAC 40

qui sans états d'âme confisquent le travail

et les vies des citoyens de France.

 

Le Droit du Travail 

est démantelé au bénéfice de ceux qui s'évertuent,

jour après jour, à tuer l'emploi, 

et la Justice est confisquée par les nouveaux maîtres

de la France avilie.

 

riche-et-esclaves.jpg 

 

Les services publics sont tous privatisés,

la Santé sera réservée aux plus riches,

l'école et les facs ne dispenseront plus le savoir à tous,

mais seulement à ceux qui rêveront d'en faire

le tremplin de leurs ambitions les plus mercantiles. 

 

Alerte, citoyens !

Le prestige de la France est malmené,

notre rayonnement sur la scène internationale est du passé,

et l'on se gausse partout de notre pays

livré à une clique de nouveaux riches

se croyant tout permis,

même de piétiner l'héritage, les traditions, les valeurs de la France,

même de saccager tous les idéaux de notre pays ! 

Le bon goût a fait place au luxe le plus tapageur,

le plus vulgaire, le plus arrogant,

et la canaille d'arrivistes gaspille les deniers des Français.

 

Notre démocratie

se mue en ploutocratie tyrannique, totalitaire,

voyant en chacun de nous des ennemis

à surveiller, à interpeller, à museler, à contrôler, à parquer,

pour complaire à un Nouvel Ordre Monstrueux

prélude à une dictature des Grandes Banques 

sur chacune de nos vies !  

   

Au secours, citoyens !

La France est entièrement livrée

à l'Etranger,

offerte aux appétits des adorateurs de Mâmon

et soumise aux Diktats des ennemis

de la Liberté, de la Paix, de la Justice.

 

Qu'est devenue notre souveraineté, notre indépendance,

celles que nous a léguées le Gl de Gaulle

avec courage, avec autorité, avec panache ? 

Nous voici asservis à des intérêts qui ne sont pas les nôtres, 

vils, nauséabonds, égoïstes, cruels, inhumains, 

prêts à tout pour affirmer leur puissance,

même à nous entraîner dans des guerres sanglantes d'agression,

préventives, permanentes voire nucléaires,

dont nous ne voulons pas ! 

 

Au secours ! La France

a vendu son originalité, son âme, sa liberté

pour faire le lit d'une Organisation, l'OTAN,

qui ne songe qu'à établir sa domination sur la planète,

au risque de conduire l'humanité

à la plus atroce des guerres,

mondiale, nucléaire, totale, 

menaçant l'avenir même de l'humanité !

 

Alerte, citoyens,

notre pays est discrètement occupé

par des forces étrangères maléfiques,

rêvant seulement d'assouvir leur soif insensée de puissance

au prix des plus sordides politiques, prédations, crimes !

 

Nous ne sommes plus maîtres chez nous, 

et dès qu'un candidat à la charge suprême,

indépendant et aimant la France, se lève,

il est l'objet de toutes les attaques, 

comme Ségolène Royal, Dupont-Aignan ou Bayrou hier, 

et aujourd'hui Dominique de Villepin*, 

même son site Internet est ciblé, 

parce que la France ne doit plus être libre

de choisir son destin !

 

Jusqu'à quand alllons-nous tolérer l'infâme

qui prive notre pays de sa souveraineté,

jusqu'à quand allons-nous supporter de voir

notre pays piétiné, liquidé, jusque dans ses territoires,

ses départements, ses communes ?  

 

Accepterons-nous même

que notre Armée, au service de la Nation,

devienne un ramassis de mercenaires

vendus aux plus offrants,

prêts à tirer sur les citoyens de France

qui ne se résignent pas à voir leur pays

meurtri, dénaturé, détruit, liquidé,

accepterons-nous de voir nos gendarmes

ou notre police remplacés

par des individus payés au rendement

pour terroriser la population 

et l'asservir aux appétits carnassiers

d'une mafia sans scrupules ? 

 

220px-De_Gaulle-OWI.jpg 

 

Citoyens ! L'heure est grave !

Généraux, au secours !

Qui se lèvera parmi vous pour libérer la France,

qui fera entendre haut et fort

la voix de la liberté ? 

 

Citoyens, la France éternelle est en péril ! 

On est en train de la tuer ! 

Citoyens, il est temps de briser le joug infâme 

qui l'emprisonne, qui l'étouffe, 

il est temps de réagir contre la racaille

qui se croit tout permis

avec une arrogance à nulle autre pareille,

il est temps de dire non à l'intolérable,

il est temps de briser les chaînes

de l'oppresseur chaque jour

plus exigeant et plus hardi,

il est temps de bouter dehors

tous les agents de l'Etranger

qui ont entrepris de nous asservir

à des fins mercantiles,

de domination et militaires !

 

Chassons hors de nos frontières nos ennemis,

citoyens, demain, il sera trop tard,

notre pays ne sera plus la France,

mais une République bananière, servile, sans âme, avilie !

 

Allons, citoyens, prenons les armes

de la pensée et de la créativité,

revêtons-nous de courage, 

aux actes ! La France est en danger,

unissons-nous tous pour mettre fin à la tyrannie,

saisissons notre victoire,

exigeons le départ des usurpateurs  

et proclamons la libération de notre pays !

 

En avant, citoyens, tous unis

contre l'Abominable

qui a entrepris de broyer nos vies !

Prenons nous-mêmes en mains

la libération de notre pays 

de l'Occupant étranger et de ses valets infâmes !

Ecrivons ensemble une grande page d'Histoire !  

A nous la victoire !

 

Eva R-sistons

 

* http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=13592   

  

 

valmy-moulin-j-copie-1.jpg

 

 

                                              Texte de l'Appel du 18 juin 1940

 

Discours du Général de Gaulle prononcé à la radio de Londres le 18 juin 1940

 

 

« Les chefs qui, depuis de nombreuses années, sont à la tête des armées françaises, ont formé un gouvernement. Ce gouvernement, alléguant la défaite de nos armées, s'est mis en rapport avec l'ennemi pour cesser le combat.

Certes, nous avons été, nous sommes, submergés par la force mécanique, terrestre et aérienne, de l'ennemi.

Infiniment plus que leur nombre, ce sont les chars, les avions, la tactique des Allemands qui nous font reculer. Ce sont les chars, les avions, la tactique des Allemands qui ont surpris nos chefs au point de les amener là où ils en sont aujourd'hui.

Mais le dernier mot est-il dit ? L'espérance doit-elle disparaître ? La défaite est-elle définitive ? Non !

 Croyez-moi, moi qui vous parle en connaissance de cause et vous dis que rien n'est perdu pour la France. Les mêmes moyens qui nous ont vaincus peuvent faire venir un jour la victoire.

Car la France n'est pas seule ! Elle n'est pas seule ! Elle n'est pas seule ! Elle a un vaste Empire derrière elle. Elle peut faire bloc avec l'Empire britannique qui tient la mer et continue la lutte. Elle peut, comme l'Angleterre, utiliser sans limites l'immense industrie des Etats-Unis.

Cette guerre n'est pas limitée au territoire malheureux de notre pays. Cette guerre n'est pas tranchée par la bataille de France. Cette guerre est une guerre mondiale. Toutes les fautes, tous les retards, toutes les souffrances, n'empêchent pas qu'il y a, dans l'univers, tous les moyens nécessaires pour écraser un
jour nos ennemis. Foudroyés aujourd'hui par la force mécanique, nous pourrons vaincre dans l'avenir par une force mécanique supérieure. Le destin du monde est là.

Moi, Général de Gaulle, actuellement à Londres, j'invite les officiers et les soldats français qui se trouvent en territoire britannique ou qui viendraient à s'y trouver, avec leurs armes ou sans leurs armes, j'invite les ingénieurs et les ouvriers spécialistes des industries d'armement qui se trouvent en territoire britannique ou qui viendraient à s'y trouver, à se mettre en rapport avec moi.

Quoi qu'il arrive, la flamme de la résistance française ne doit pas s'éteindre et ne s'éteindra pas.

Demain, comme aujourd'hui, je parlerai à la Radio de Londres. »

 

 

Charles De Gaulle

 

http://www.18juin1940.fr/texte-de-lappel.html 

  

 

200px-De_Gaulle_-_%C3%A0_tous_les_Fran%C

Affichette placardée dans toute la ville de Londres, souvent confondue avec l'Appel.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Charles_de_Gaulle

 

 

 

Le communisme soviétique

et le capitalisme sont hors jeu.

Et maintenant ?

 

Par eva R-sistons

 

 

                                          banques-pour-guerres-gig-TB.gif

 

 

L'Occident a pavoisé: Il a eu raison du Système communiste soviétique ! Chute du Mur de Berlin, ensuite... oui, mais remplacé par le Mur de l'Argent dont on disait que celui-là serait indestructible.

 

Las ! A son tour, le Système capitaliste s'écroule, victime de ses excès fous. Liberté d'entreprendre ? Même plus. Liberté de spéculer... jusqu'à la lie ! On spécule sur la mauvaise santé de l'Euro, des Etats, de l'Europe....Tout est source de profits ! Même la faillite d'un Etat, même, pour certains patrons, le suicide d'un employé... Et les Anglo-Saxons, ces champions du cynisme avec Israël, commencent à spéculer sur l'euro afin de mieux abattre le concurrent européen, tout en se l'asservissant au sein de l'OTAN pour leurs guerres meurtrières et réductrices de population !

 

Après la Grèce, l'Espagne et le Portugal s'écroulent. La France va suivre, en dépit des fanfaronnades de ses dirigeants (à l'instant, j'écoute sur LCP Kouchner annoncer la sortie de crise !) et de ses Médias pourris. Et ne parlons pas des USA, avec ses 40 millions de pauvres, et ce n'est qu'un début ! La grande puissance est elle-même au bord de la faillite, pour s'en sortir elle prépare une guerre mondiale qui redonnera des couleurs aux industriels de mort (armement, chimie, nucléaire, pétrole, agro-alimentaire, reconstruction etc).

 

Ayons le courage de le dire: La crise ne se termine pas. Elle commence ? Pire, elle ne prendra plus fin, le Système est vicié à la base, et de toutes façons il se déconsidère lui-même, d'ailleurs les citoyens n'en veulent pas, car il repose sur une surconsommation indigeste, une compétition démente, la guerre économique, le sacrifice des populations, les guerres prédatrices meurtrières, et j'en passe....

 

Le Système est à bout de souffle. Les plans d'austérité s'ajoutent les uns aux autres, créant toujours plus de pauvreté et plus de déficits et de dettes, le serpent se mord la queue, c'est sans fin... L'emploi n'est même plus une priorité ! Une minorité seulement s'en met plein les poches, et les Médias sont complices, et vecteurs,  de ce Racket planétaire. La vérité ? Le Système est pourri, il s'effondrera (une maison bâtie sur des fondations pourries s'écroule tôt ou tard). Et il est géré par une mafia apatride qui mérite au pire la potence, au mieux la prison pour crimes contre l'humanité...

 

Il est temps que l'Etat frappe sa propre monnaie au lieu de s'endetter sans fin au profit des banksters, il est temps de retourner au protectionnisme, mais aussi à un Etat fort et à la prépondérance du politique sur l'économique et surtout sur le financier.

 

En Europe, l'Allemagne et la France doivent former un couple moteur, la France ne doit pas se dissoudre dans le pan-germanisme renaissant - seulement soumis aux USA et à Israël.

Mieux, l'Europe doit être un projet pour les peuples, à leur service, non pas au service des Marchés financiers, faute de quoi les Etats doivent sortir de ce magma manipulé par le Nouvel Ordre Mondial anglo-saxon (et israélien en coulisses). Ayons le courage de quitter l'Europe pour retrouver notre souveraineté monétaire, économique, sociale, politique !

 

Un sursaut est nécessaire. Il passera par l'éveil des consciences citoyennes.

 

Mais pour quel Système ? Aucun. Tâtonnons pour trouver la voie nouvelle de libération.

 

Mais à l'heure où le P.C. français est en pleine mutation (les mauvaises langues diront qu'il est à l'agonie), souvenons-nous que le communisme authentique fut un grand idéal (qu'il faut perpétuer coûte que coûte), basé non comme le capitalisme sur la concurrence, mais sur la solidarité, un mot que l'on devrait redécouvrir. J'ai personnellement visité la Russie soviétique, j'ai constaté moi-même que tous avaient un emploi (pas de misère, pas de sdf), tous avaient un logement (certes exigu), tous bénéficiaient des crèches,  de l'école, de la Santé, de l'université, du sport... gratuitement, les transports étaient bon marché, et les produits de première nécessité étaient subventionnés. C'est vrai, je le certifie ! A l'heure où dans certains pays européens, eh oui, le communisme est interdit ou au moins stigmatisé, il est bon de le rappeler. Le Communisme s'est fait au détriment de la démocratie ? Nous, Occidentaux, nous avons une concurrence exacerbée et une pauvreté exponentielle, et nous n'avons qu'une caricature ou un simulacre de démocratie.

 

Un sursaut est nécessaire. Vers quoi ? A l'heure de l'Appel du 18 juin, il est utile de rappeler que le Gaullisme souverain et le communisme égalitaire ont élaboré, ensemble, un programme, celui du CNR, pour lequel nos pères se sont battus. A l'heure, aussi, où on le détricote pan par pan, il est temps de le revendiquer, comme première étape d'un Système nouveau, libre et libérateur, et dans lequel les peuples verraient leurs besoins fondamentaux satisfaits.

 

Si le monde n'est pas balayé par la guerre mondiale en préparation, il faudra, sur les ruines du capitalisme assassin, bâtir une nouvelle société (basée sur le Bien commun).

 

Suite ici: 

http://r-sistons-actu.skynetblogs.be/archive-day/20100617 

       

 

propagande-sioniste

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Toute l'actualité alternative

sur mon blog sos-crise 

    

 

 

 

http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=13509#13509 (dessin)

 

 

La Chine et l’avenir géopolitique du Kirghizistan 

 

Poursuivant son analyse de la situation actuelle dans cette région très prisée, F. William Engdahl examine dans cette deuxième partie de son étude les intérêts géopolitiques de la Chine au Kirghizistan. La « révolution des tulipes » en 2005 s’explique, entre autres, par le renforcement des liens économiques entre les deux pays, relations vues d’un mauvais œil par Washington. Aujourd’hui, le poids économique de la Chine demeure sa plus puissante arme ; non seulement, il lui permet de reprendre une position de force au Kirghizistan, un élément crucial pour son expansion en Asie Centrale mais, surtout, lui offre l’occasion de contrebalancer les effets déstabilisateurs de la présence militaire états-unienne dans la région.

suite ici : http://www.voltairenet.org/article165890.html

 

 

JPEG - 36.9 ko 

 

Le Kirghizistan, un pivot géopolitique

http://www.voltairenet.org/article165835.html

 

 Tony Blair est il rémunéré par la Libye ?

 

L’Union européenne censure de la voix du Hamas

 

Joe Biden prépare la création d’un nouvel Etat en Afrique

 

Le Pentagone des démocrates :

la guerre est là mais elle ne se voit pas
http://www.voltairenet.org/article165824.html

 

 Propriété individuelle et Bien commun
 (cliquer)

 

La souveraineté alimentaire exige la sortie de l’OMC 

(cliquer)

 

                          Le projet diabolique et criminel appelé États-Unis d'Amérique
 Le gouvernement étasunien utilise la loi pour nuire aux gens et protéger les dirigeants 

http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=19699 

 

   

Alerte ! Les métropoles globales, la finalité de la mondialisation capitaliste ! 
arton10778-4e3a8.jpg
Michel MENGNEAU

On en parle peu, cependant à l’Assemblée les discussions sur la réforme territoriale avancent. Enjeu important qui va « recentraliser » les compétences afin de donner plus de pouvoir à l’état. C’est là un pas de plus vers une autocratie voulue par l’actuel chef de l’Etat.

Mais il y a aussi la volonté de donner plus de force à l’imprégnation capitaliste en favorisant les métropoles, c’est le second aspect du projet, et non le moindre.

Métropoles technocratiques dont la compétitivité mondialisée devrait servir de pôle d’attraction aux multinationales. Compétitivité, concurrence libre et non faussée sont des critères dont se gargarisent les capitalistes, les spéculateurs, mais qui font très souvent mauvais ménage avec les avancées sociales. On connaît le résultat puisque rentabilité et productivisme sont synonymes de baisses des salaires, exploitations outrancières, esclavagisme moderne. Donc, les métropoles favorisant ces principes sont au cœur du débat ainsi que l’a rappelé Jean-Jacques Candelier, lors de la 1ére séance à l’Assemblée Nationale le mercredi 26 mai 2010 :

« La métropole se substituera aux communes en matière de développement et d’aménagement économique, social et culturel, d’aménagement d’espace métropolitain, de politique locale de l’habitat, de gestion des service d’intérêt collectif et de protection de l’environnement. »

Il est inutile de citer plus longtemps les propos de ce Député particulièrement perspicace puisqu’en quelques lignes il a tout résumé. C’est-à-dire que la partie de la France qui va se trouver hors des zones d’influence et d’expansion des métropoles va se trouver au second plan des aménagements, si elles ont la chance d’avoir quelques subsides dus à quelques intérêts particuliers ce sera alors un peu comme une aumône, sinon ce sera la précarité. On va donc voir des secteurs du territoire suréquipés tandis que d’autre vont tomber à l’abandon. D’autant que les métropoles vont pouvoir se substituer aux régions dans plusieurs domaines comme par exemple, la construction, l’aménagement des lycées, etc.

La désertification rurale existante des zones éloignées va s’en trouver accentuée. Beaucoup de villages de nos campagnes ne seront que des pôles d’attraction touristiques, ceux qui naturellement ont un caractère particulier auront au moins cette chance (si l’on peu considérer cela comme une chance !), quant aux autres, lorsqu’ils seront dans des campagnes moins spectaculaires, on peut imaginer aisément quel sera leur destin !

Pourtant la relocalisation dans nos communes permettrait de reconstruire un tissu social différent, mais, sans doute, les capitalistes pressentent-ils le danger de telles initiatives puisque l’on pourrait y voir fleurir des petites unités de fabrication autogérées. Et pourquoi pas, la reprise en main de la gestion de l’eau par les communes, la méthanisation locale de nos déchets, les exemples ne manquent pas d’initiatives tournées vers l’usage qui serait le moteur de la localisation, le tout géré par une démocratie directe, active et locale.

Et bien non, on nous propose déjà de diminuer de moitié le nombre d’élus locaux en regroupant les collectivités. Des prérogatives plus fortes seront aussi données aux Préfets afin de rationaliser les cartes intercommunales, c’est-à-dire que ce sont eux qui décideront des associations intercommunales. Il est évident que ceci sera sous la tutelle toute puissante de l’Etat, un renforcement du centralisme décisionnaire en quelque sorte. Ce ne sera même pas un centralisme démocratique car la démocratie directe et active semble totalement absente de ce projet. D’autant qu’il y a aussi un aspect auquel on ne pense pas, c’est que l’on va favoriser encore plus la professionnalisation des élus.

Des élus qui se trouveront décalés du peuple qui devrait être souverain, des élus qui vont être de fait simplement les gestionnaires du capitalisme en favorisant plus un aménagement qu’un autre, ainsi que cela a déjà commencé avec les projet intempestifs d’aéroports, ou de ligne pour le TGV ; Notre-Dame-Des-Landes étant le meilleur symbole de la futur "métropolisation" du territoire, et ceci avec le concours de socialistes qui font un accompagnement parfait à l’hégémonie capitaliste.

Ou cela devient aussi insoutenable, voire aberrant, c’est lorsque dans le projet du Grand Paris on a la stupeur de découvrir que la future « Société du Grand Paris » sera conçue en société anonyme avec la possibilité d’expropriation et d’urbanisation sur quatre fois la surface de Paris, c’est ni plus ni moins que la privatisation de l’espace publique qui se met en place à la façon des villes privées étasuniennes, rappelons qu’elles sont déjà environ 20 000.

Cette réforme territoriale sera donc la sublimation du système capitaliste par la mise en concurrence des territoires et des métropoles laissant un espace de liberté encore plus fort à l’exploitation consumériste et aussi au déséquilibre dans la diversité territoriale.

Et n’oublions pas que la biodiversité en sera aussi l’une des grandes perdantes de cette ineptie. Expansionnisme tentaculaire, transports et déplacements augmentés, individualisation trop éparses de l’habitat en zone péri-urbaine grignotant inlassablement l’espace cultivable, prolifération des grandes surfaces de consommations, usines surdimensionnées, tout un panel de perspectives allant à contre-courant d’une consommation d’espaces et d’énergies moindre.

Seul sera gagnant le productivisme capitaliste !

Exigeons un référendum sur cette réforme…

 

http://bridge.over-blog.org/article-le-decodeur-sur-la-route-ii-les-parcs-nationaux-52446170.html

 

http://le-ragondin-furieux.blog4ever.com

http://www.legrandsoir.info/Les-metropoles-globales-la-finalite-de-la-mondialisation-capitaliste.html

 

 

    

Partager cet article
Repost0
15 juin 2010 2 15 /06 /juin /2010 23:57

liberty911rev_dees.jpg

 

Introduction d'eva R-sistons :

 

Hélas, il me faut tirer la sonnette d'alarme, une fois de plus. Depuis un certain temps, j'ai attiré votre attention sur le rôle des Anglo-Saxons dans l'élaboration de politiques brutales, mortifères, eugéniques, meurtrières, dévastatrices - mettant finalement en péril le devenir de l'humanité, et pas seulement le mode de vie de chacun (avec dans le collimateur, par exemple, la suppression de la classe moyenne plus conscientisée, et donc moins docile, ou encore la privatisation des services publics et même régaliens, Défense, Police, Gendarmerie bientôt non plus au service de la nation, mais aux mains de mercenaires sans foi ni loi ni responsabilité). Encore aujourd'hui, je relisais tout ce qui touche à la loi de la mobilité de Sarkozy, visant au même but, finalement: La disparition des fonctionnaires. Et plus généralement, de la France ! Le silence des Médias est réellement criminel...

 

Sans plus tarder, je laisse la parole à des citoyens bien informés, et... prophétiques. Comme chacun sait, les prophètes annoncent des malheurs; Avant les autres... Je tiens à ce que mes Lecteurs soient au courant de ce qui se trame derrière leur dos et contre leurs intérêts, et puisque ces articles sont parfaits, je ne vois pas pourquoi je les ré-écrirerai moi-même. Je vous laisse en compagnie de ces "pophètes du malheur". Un individu averti en valant deux, alors, à bon entendeur !

 

Votre eva, toujours sur la brèche pour vous 

 

 

Marée noire et châtiments

maree-noire_s.jpg 

 Quand les hommes refusent de voir, la providence offre des lunettes en quatre dimensions.

Les anglo-saxons, aveuglés par une soif de pouvoir absolu, instigateurs des deux guerres mondiales, du choc pétrolier de 1974 qui a ruiné le tiers monde et asservi définitivement l'occident, est en train de boire le calice de ses pétrodollars.

Vautrés dans le stupre, les populations des pays riches ont préférés recevoir la rente illusoire que leur offraient les maitres du monde : le consumérisme sans conscience.

Les relations incestueuses qu'entretiennent les édiles des grandes démocraties, avec les maitres de la finance pétro bancaire depuis plus d'un siècle, touchent presque à leur but ... ... ... Un Nouvel Ordre Mondial. Qu'importe le prix de la concussion, fût il celui du champ du potier ... ... ....Ascalon est hideux, Josaphat est austère, le lac Asphalte est noir ; mais pas un lieu sur terre ne t'égale en horreur, funèbre Haceldama !


Quand cent générations furent nécessaires a acquérir le statut d'homme libre, quelques fils dégénérés suffirent à mettre tant d'honneur et de sang a l'encan. Les gourgandines feraient de bien meilleures gouvernantes que notre cléricature politique ; elles connaissent au moins les ignominieuses concessions qu'il en coûte quand on se vend.

Le ventre de la terre est en train de vomir des millions de litres de pétrole ....ROUGE COMME DU SANG ....dans la partie écologique la plus sensible de l'Amérique, quand les marionnettes Cameron et Obama vont devoir disserter de l'agonie du monstre BP. Combien de sang a coulé pour assoir le pouvoir et la richesse de ce condominium à coté des sevens sisters de Mr Rockefeller ?

Mr Cameron va pleurer pour les millions de retraités anglais qui risquent la ruine, oubliant sans doute les centaines de millions de morts des deux guerres mondiales, des récentes croisades des démocraties, savamment orchestrées par et pour les pétro banksters !

Mr Obama peut gesticuler autant qu'il se doit dans ce genre de circonstance, feignant d'ignorer qu'il ne doit son élévation qu'aux millions de $ déversés pour ses frais de campagne. Sa soumission au cartel pétro bancaire est égale a sa détermination dans les guerres du golfe et d'Afghanistan ... ... ....toute honte bue, prix Nobel de la paix en colifichet.

La ruine des Etats, condition sine qua non à l'émergence de cette utopie mondialiste, n'est plus qu'une question de temps, elle ne pourra plus être arrêtée ; la chute de BP est un sévère grain de sable pour les serviteurs et maitre de cette pantomime ... .....Les générations futures pourrons méditer si elle fut l'effet d'un hasard ou d'un parti pris. Malheureusement, pour celles qui bordent la marée noire de BP, il ne reste qu'à prier pour qu'ils ouvrent les yeux avant qu'il ne soit trop tard, cette catastrophe risque d'être pire que Tchernoby l(1).

La théorie du pic pétrolier mise à mal par la théorie du pétrole abiotique laissait peu de temps aux ex-futurs maitres du monde pour finaliser leur plan, ils ont ouvert la boite de pandore, ils ne savent ni ne peuvent plus la fermer. Comble de malheurs, ils sèment depuis des décennies les germes d'une guerre au Moyen-Orient, divisant à souhait pour mieux régner, mais de ce côté, contrôlent ?ils encore la situation ?

Du Lusitania au Mavi Marmara


Cette construction Babélienne, qu'est l'ONU se voit confronté a ce que la Turquie estime être un acte de guerre, avec toutes les conséquences que son appartenance a l'OTAN implique. Si le torpillage du Lusitania mis presque deux ans à servir de prétexte au bellicisme américain, l'attaque du Mavi Marmara et les propos échangés entre les autorités Turques et américaines risquent de ne pas rester en l'état et à bien plus courte échéance. L'Iran pour ajouter a la confusion vient d'envoyer une aide humanitaire vers Gaza, avec une escorte militaire (2). Le compte à rebours a commencé ? (3)

Denissto

(1) http://noxmail.us/Syl20Jonathan/?p=6012

(2) http://www.express.co.uk/posts/view/180605/Sea-battle-fear-as-Iran-sends-flotilla-to-Gaza

(3) Par quelques curieux hasards ou coïncidences, l'Apocalypse de St Jean signalait les avertissements envoyés aux hommes par 7 trompettes.

- la troisième explicitait comment l'explosion d'une étoile empoisonnerait les rivières et se nommerait Absinthe, qui peut se traduire plus simplement Tchernobyl (
http://fr.wikipedia.org/wiki/Tchernobyl)

- la cinquième de l'ouverture de puits de l'abîme, dont la fumée arrivait à obscurcir le soleil .....durant une guerre qui durerait cinq mois ... ... ...toutes ressemblances avec la guerre du Koweït de 1991 parait peu fortuite.

- La sixième d'une guerre sur les bords de l'Euphrate, fleuve que tout le monde connait depuis l'invasion de l'Irak.

Les coïncidences de l'histoire en concordances parfaites avec l'Apocalypse étant un long sujet faisant l'objet d'une étude en préparation de longue date, j'irai directement a ce qui suit les trompettes, qui sont des avertissements, aux coupes de la colère, qui sont des châtiments.

-1ere coupe : les hommes qui servent la bête (celle qui veut le pouvoir sur tous les hommes) furent frappés d'un ulcère cruel et très malin ... .....
Les certitudes de ses serviteurs quand a l'avènement du nouvel ordre mondial (http://www.dailymotion.com/video/x86jvy_sarkozy-lavenement-du-nouvel-ordre_news) doivent avoir perdues de la morgue.

-2ème coupe : Le second ange répandit sa coupe sur la mer : ET ELLE DEVINT COMME LE SANG D'UN MORT ; et tout ce qui avait vie dans la mer mourut.

 

http://www.mediaslibres.com/tribune/post/2010/06/14/Maree-noire-et-chatiments

 

 

Sur mon blog no-war,

http://no-war.over-blog.com/article-la-vraie-menace-a-la-securite-mondiale-vient-de-l-alliance-etats-unis-otan-israel-52334121.html

 

19719.jpg

"Feu vert" de l’ONU à une attaque préventive américano-israélienne contre l'Iran, à un scénario de 3e guerre mondiale ?

La résolution du Conseil de sécurité transforme l'Iran en proie facile  

De façon très réelle, l'aventure militaire États-Unis-OTAN-Israël menace l'avenir de l'humanité.

 

«Une proie facile est une victime sans défense, une cible facile, vulnérable à l'attaque. »

Cette dernière résolution laisse non seulement entendre que Washington et ses alliés de l'OTAN ont le contrôle du Conseil de sécurité de l'ONU, mais qu’en définitive ils donnent un coup fatal à la politique étrangère de Moscou et de Pékin.

Cette résolution du Conseil de sécurité devrait dissiper le mythe de la rivalité des superpuissances. La Chine et la Russie sont un appendice du nouvel ordre mondial.

En ce qui concerne la diplomatie internationale, la Chine et la Russie sont des « tigres de papier », sans dents. «Un tigre de papier [纸老虎 (Zhǐ lǎohǔ)], signifie quelque chose qui semble représenter une menace tel un tigre, mais qui est totalement sans danger ».

La Chine et la Russie sont les victimes de l’échec de leur propre décision au sein du Conseil de sécurité des Nations Unies.

Une attaque contre l'Iran engendrerait immédiatement une escalade militaire. La Syrie et le Liban seraient également visés. L'ensemble du Moyen-Orient et de l’Asie centrale exploserait, une situation qui pourrait potentiellement évoluer vers un scénario de Troisième Guerre mondiale.

De façon très réelle, l'aventure militaire États-Unis-OTAN-Israël menace l'avenir de l'humanité.

 

 

Le Conseil de sécurité a voté le 9 juin à l'imposition d'une quatrième série de très larges sanctions contre de la République islamique d'Iran, qui comprennent un embargo sur les armes ainsi que des « contrôles financiers plus sévères ».

Par une amère ironie, cette résolution a été adoptée dans les jours suivant le refus catégorique du Conseil de sécurité des Nations Unies d'adopter une motion condamnant Israël pour son attaque sur la Flottille de la Liberté pour Gaza dans les eaux internationales.

Elle a également suivi la tenue d’une conférence sur le traité de non prolifération nucléaire (TNP) tenue à Washington sous les auspices de l'ONU, qui appelle à la création, dans sa résolution finale, d'un Moyen-Orient sans nucléaire, ainsi qu’au démantèlement de l'arsenal nucléaire d’Israël. Israël est considéré la sixième puissance nucléaire au monde, avec, selon Jane Defence, entre 100 et 300 ogives nucléaires. (Analysts: Israel viewed as world's 6th nuclear power, Israel News, Ynetnews, 10 avril 2010). En revanche, l’Iran n’a pas de capacité connue en matière d'armes nucléaires.

La Résolution 1929 du Conseil de sécurité de l’ONU est basée sur un mensonge fondamental. Elle défend l'idée que l'Iran est une puissance nucléaire à venir et une menace à la sécurité mondiale. Elle fournit également le feu vert à l'alliance militaire États-Unis-OTAN-Israël pour menacer l'Iran d'une attaque nucléaire préemptive punitive, appuyée du sceau du Conseil de sécurité de l’ONU.

Le Conseil de sécurité exerce deux poids deux mesures dans l'application des sanctions: Considérant que l'Iran est la cible de menaces punitives, l’arsenal nucléaire considérable d’Israël est soit ignoré, soit tacitement accepté par la « communauté internationale ». Pour Washington, les bombes nucléaires d'Israël sont un instrument de paix au Moyen-Orient.

En outre, alors que tous les doigts sont pointés vers l'Iran qui ne possèdent pas d'armes nucléaires, cinq soi-disant États européens « non nucléaires » dont la Belgique, la Hollande, l'Allemagne, l'Italie et la Turquie possèdent non seulement des armes nucléaires stratégiques sous commandement national, mais ces ogives sont déployées et dirigées sur l'Iran.

Résolution 1929 (9 juin 2010):

« 7.    Décide que l’Iran ne doit pouvoir acquérir dans un autre État aucune participation dans une activité commerciale quelconque qui serait liée à l’extraction d’uranium ou à la production ou l’utilisation de matières et de technologies nucléaires dont la liste est donnée dans la circulaire INFCIRC/254/Rev.9/Part 1, en particulier les activités liées à l’enrichissement et au retraitement de l’uranium, toutes les activités liées à l’eau lourde et les technologies liées aux missiles balistiques pouvant emporter des armes nucléaires, et décide également que tous les États doivent empêcher l’Iran, ses nationaux et les sociétés constituées en Iran ou relevant de sa juridiction, les personnes ou entités agissant en leur nom ou sous leurs instructions, ou les entités qui sont leur propriété ou sont sous leur contrôle, de réaliser de tels investissements dans les territoires qui relèvent de leur juridiction; »

« 8. Décide que tous les États doivent empêcher la fourniture, la vente ou le transfert directs ou indirects à l’Iran, à partir de leur territoire ou à travers leur territoire ou par leurs nationaux ou des personnes relevant de leur juridiction, ou au moyen de navires ou d’aéronefs battant leur pavillon, qu’ils aient ou non leur origine dans leur territoire, de chars de combat, véhicules blindés de combat, systèmes d’artillerie de gros calibre, avions de combat, hélicoptères d’attaque, navires de guerre, missiles et lanceurs de missiles … décide également que tous les États doivent empêcher la fourniture à l’Iran par leurs nationaux ou à partir de leur territoire ou à travers leur territoire de toute formation technique, ressources financières ou services financiers, conseils, autres services ou aide liés à la fourniture, à la vente, au transfert, à la livraison, à la fabrication, à l’entretien ou à l’utilisation de telles armes et de matériel connexe, et invite tous les États à faire preuve de vigilance et de retenue concernant la fourniture, la vente, le transfert, la livraison, la fabrication et l’utilisation de toutes autres armes et du matériel connexe; » (Le Conseil de sécurité impose des sanctions additionnelles à l’Iran, Vote divisé : 12 en faveur et 2 contre, une abstention. Incluant le texte complet de la Résolution 1929 du Conseil de sécurité de l’ONU, Département de l’information de l’ONU, le 9 juin 2010)

 

L’embargo sur les armes. Les implications pour la Russie et la Chine

La Fédération de Russie et la République populaire de Chine ont cédé aux pressions américaines et elles ont voté en faveur d'une résolution, qui n'est pas seulement préjudiciable à la sécurité de l'Iran, mais qui affaiblit sérieusement et sape leur rôle stratégique en tant que potentielles puissances mondiales rivales sur l’échiquier géopolitique eurasien.

La résolution attaque directement au cœur même de la structure des alliances militaires. Elle empêche la Russie et la Chine de vendre des armes stratégiques et conventionnelles de même que des technologies militaires à leur allié de facto: l'Iran. En fait, c’était l'un des principaux objectifs de la résolution 1929 que Washington a l'intention de faire respecter.

Parallèlement, en empêchant l'Iran d'acheter des équipements militaires conventionnels, la résolution empêche l'Iran de se défendre contre une attaque États-Unis-OTAN-Israël.

Si elle était pleinement appliquée, non seulement la résolution invaliderait les accords bilatéraux de coopération militaire avec l'Iran, mais elle créerait une brèche dans l'Organisation de coopération de Shanghai (OCS).

Cela signifierait également l’affaiblissement considérable des relations commerciales et d'investissements entre l'Iran et ses partenaires russes et chinois. Les dispositions financières et bancaires prévues dans la résolution indiquent également que Washington est non seulement résolu à isoler l'Iran mais aussi à déstabiliser son système financier.

Washington est résolu à mettre en application cette résolution. La Secrétaire d'État Hillary Clinton a nommé Robert Einhorn, conseiller spécial pour la non-prolifération et le contrôle des armes, en tant que coordinateur américain pour la mise en œuvre du régime de sanctions à l'encontre de l'Iran et de la Corée du Nord:.

« Le président américain Barack Obama a salué la résolution, estimant qu'elle permet d’adopter les sanctions les plus sévères auxquelles le gouvernement iranien n’a jamais été confronté et qu’elle va envoyer un message « sans équivoque » à Téhéran sur l'engagement de la communauté internationale pour stopper la propagation des armes nucléaires. » (Clinton appoints coordinator for sanctions against Iran, DPRK, Xinhua, le 10 juin 2010

« Nous nous attendons à ce que chaque pays mette en œuvre de manière agressive la résolution 1929 » a déclaré le porte-parole du département d'État P.J. Crowley. Si la Chine et la Russie décidaient de ne pas respecter les dispositions de la résolution, en particulier celles relatives aux ventes d'armes à l'Iran (art. 8), Washington s’en servira comme une opportunité pour s'engager dans une confrontation diplomatique toujours plus conflictuelle face à Pékin et Moscou.

La résolution vise également à établir une hégémonie dirigée par les États-Unis dans la production et l'exportation de systèmes d'armements. C’est un rude coup, pratiquement une « condamnation à mort », pour le commerce international lucratif des armes de la Chine et de la Russie, en concurrence avec les États-Unis, le Royaume-Uni, la France, l’Allemagne et Israël. Dans l'ère post-soviétique, le commerce des armes est devenu un élément central dans l’économie fragile de la Russie. Les répercussions possibles sur la balance des paiements de la Russie sont considérables.

La mise hors de combat du système de défense antimissile de l’Iran

Les résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU sont une partie intégrante de la politique étrangère américaine. Elles sont sur la planche à dessin des think tanks (groupes de réflexion) de Washington, dont le Conseil des relations internationales (CFR), l'American Enterprise Institute (AEI) et l’Heritage Foundation. À cet égard, il convient de noter que la substance de l'article 8 de la résolution 1929 (9 juin 2010) était contenue dans un rapport de janvier 2010 de l’Heritage Foundation, qui en appelait à « bloquer les ventes d'armes à l'Iran », y compris les missiles russes S-300:

«Washington et ses alliés doivent faire tous les efforts pour empêcher l'Iran de recevoir des armes étrangères, notamment la vente imminente des missiles sol-air S-300 russes, qui pourrait provoquer Israël à attaquer le plus tôt possible. Des efforts multinationaux plus musclés doivent également être pris pour empêcher l'Iran de transférer des armes au Hezbollah et aux groupes terroristes palestiniens, qui constituent une menace non seulement pour Israël, mais à la stabilité du Liban, de l'Égypte et de la Jordanie. Le 3 novembre, la marine israélienne a intercepté le Francop, un cargo battant pavillon d'Antigua, qui transportait environ 500 tonnes d'armes de l'Iran destinées au Hezbollah via la Syrie.[22] Les États-Unis devraient pousser d'autres alliés à se joindre afin de donner une plus grande aide aux efforts israéliens d'interception des flux d'armes iraniens, en particulier au Hezbollah et au Hamas. » (James Phillips,  An Israeli Preventive Attack on Iran's Nuclear Sites: Implications for the U.S,  The Heritage Foundation, Washington, DC, Janvier 2010)

Est-ce que Moscou évalue les conséquences de l'embargo proposé sur les armes?

Immédiatement après l'adoption de la résolution du Conseil de sécurité le 9 juin, plusieurs reportages de la presse russe ont indiqué que la vente des missiles russes S-300 à l'Iran serait gelée, en dépit des assurances données par le ministre des Affaires étrangères Sergei Lavrov à l’effet que la résolution du Conseil de sécurité n'affecterait pas le traité de défense aérienne. ..(Russia says in talks with Iran on new nuclear plants, Haaretz, 10 juin 2010) Ces déclarations contradictoires laisse entendre qu'il y a d’importantes divisions au sein des dirigeants russes, sans lesquelles la Russie aurait dûment exercé son droit de veto au Conseil de sécurité des Na    vtions unies.

 s-300-surface-to-air-missile.jpg

Missiles sol-air S-300 russes

Sans l'aide militaire russe, l'Iran est une proie facile. Son système de défense aérienne dépend de la continuité de la coopération militaire russe. En outre, sans l'Iran, la Russie serait contrainte de vendre du matériel militaire à des pays dans l'orbite US-OTAN. (VoirRussia to offset loss of Iran arms sales with Iraqi, Afghan deals, Russia, RIA Novosti, 11 juin 2010)

Une attaque nucléaire préventive contre l'Iran

Le monde vit un moment décisif. La véritable menace à la sécurité mondiale provient de l'alliance États-Unis-OTAN-Israël. Le Conseil de sécurité sert directement les intérêts de l'alliance militaire occidentale. La résolution du Conseil de sécurité accorde de facto un « feu vert » pour mener une guerre préventive contre l'Iran, laquelle est sur la planche à dessin du Pentagone depuis 2004.

« Un plan opérationnel pour mener des attaques aériennes sur l'Iran est en état de préparation depuis juin 2005. L’essentiel du matériel militaire pour mener cette opération a été déployée. (Pour plus de détails voir Michel Chossudovsky, Guerre nucléaire contre l’Iran, janvier 2006). En 2005, le vice-président Dick Cheney a ordonné à l’USSTRATCOM d'élaborer un « plan d'urgence », qui comporterait « une attaque aérienne de grande envergure sur l'Iran utilisant à la fois des armes nucléaires tactiques et conventionnelles. » (Philip Giraldi, Attack on Iran: Pre-emptive Nuclear War , The American Conservative, 2 août 2005).

Sous l'administration Obama, les menaces sont devenues de plus en plus courantes et beaucoup plus explicites qu’elles ne l’étaient sous les néo-conservateurs. En octobre 2009, l'American Enterprise Institute (AEI) a organisé une conférence au Wohlstetter Conference Center de Washington dont le sujet était « Israël doit-il attaquer l'Iran? »:

« Le développement d'armes nucléaires en Iran se poursuit, menaçant la sécurité de ses voisins et la communauté internationale. Selon une récente enquête menée par Pew Research Center, plus de 60 pour cent de la population des États-Unis estime qu’empêcher l'Iran de développer des armes nucléaires justifie une action militaire. Le ministre adjoint israélien des Affaires étrangères, Daniel Ayalon, a souligné le 21 septembre qu'Israël « n'a rejeté aucune option sur la table » lorsqu’il s'agit de lutter contre la menace iranienne. Le même jour, le général en chef d’Israël, le chef d'état major lieutenant général Gabi Ashkenazi, a été clair en indiquant qu'il n’excluait pas une attaque militaire sur les installations nucléaires de l'Iran, en répétant que « Israël a le droit de se défendre et que toutes les options sont sur la table. » Alors que le débat s'intensifie sur la façon de répondre plus efficacement aux provocations de l'Iran, il est temps d'explorer les paramètres stratégiques et juridiques d'une potentielle attaque israélienne contre la République islamique et de fournir une analyse approfondie sur ses implications pour les États-Unis. (American Enterprise Institute, Should Israel Attack Iran? , Octobre 2009, C’est nous qui surlignons)

Du point de vue militaire, Israël ne pouvait pas procéder à une attaque unilatérale contre l'Iran sans la coordination soutenue par le Pentagone:

« Alors que le président Obama tend « une main ouverte » en recherchant des pourparlers directs avec Téhéran dans sa tentative de stopper son programme nucléaire, Mme Clinton semblait prête [Juin 2009] à dérouter les dirigeants iraniens avec des propos de frappes préventives « de la façon dont nous avons attaqué l'Irak ». Elle a dit qu'elle cherchait à se mettre dans la peau des dirigeants iraniens, mais elle a ajouté que Téhéran « pourrait avoir des d’autres ennemis qui voudraient le faire [une attaque préventive] pour eux. » Il s’agissait d’une référence claire à Israël, où Benyamin Netanyahou, le premier ministre, a parlé de la possibilité d'une action militaire pour stopper le programme nucléaire iranien - quelque chose qu'il considère comme une menace pour l'État juif.» ( Don’t discount Israel pre-emptive strike, Hillary Clinton warns Iran, Times Online, 8 juin 2009, c’est nous qui soulignons)

En avril 2010, le message était clair: Washington « utiliserait des armes atomiques seulement dans des « circonstances exceptionnelles » et n’attaquerait pas des États non dotés d'armes nucléaires, tout en distinguant des « cas particuliers » tels l'Iran et la Corée du Nord comme des exceptions. » (Iran to Take US to UN Over Obama's Threat to Use Nuclear Weapons against Iran, AlJazeera, 11 avril 2010). Le secrétaire à la Défense Robert Gates a expliqué dans une interview télévisée « que Washington faisait exception de Téhéran et de Pyongyang, car ils avaient défié plusieurs fois les ultimatums du Conseil de sécurité des Nations Unies à l’égard de leurs programmes nucléaires. » (Ibid).

« Feu vert » des Nations Unies à un scénario de Troisième Guerre mondiale?

Est-ce que cette dernière résolution du Conseil de sécurité donne le « feu vert » tant recherché par Washington?

La substance de la résolution du Conseil de sécurité est également dirigée contre les alliés de l'Iran: la Chine et la Russie.

Paradoxalement, alors que la Chine et la Russie n'ont pas exercé leur droit de veto, ils sont néanmoins l'objet de menaces voilées des États-Unis. La Chine est entourée d’installations militaires américaines. Les missiles américains en Pologne et dans le Caucase sont pointés vers des villes de la Russie. Plus récemment, l'administration Obama a appelé à l'élargissement du régime des sanctions à l'encontre d’un allié de la Russie, le Belarus.

Washington a également annoncé que « Le Pentagone se prépare à s’engager dans un mini boom immobilier en Asie centrale, lequel comprendrait la construction d'installations militaires stratégiques américaines » dans chacun des cinq États de l'Asie centrale, y compris le Turkménistan et l'Ouzbékistan. (Voir  Defense Dollars Building Boom: Pentagon Looks to Construct New Military Bases in Central Asia, Eurasianet, 6 juin 2010). Ces divers accords de coopération militaire avec les anciennes républiques soviétiques tentent non seulement de fragiliser l'Organisation de coopération de Shanghai (OCS) et de l'OTSC, ils font partie de l'encerclement stratégique US-OTAN de la Russie et la Chine.

Cette dernière résolution laisse non seulement entendre que Washington et ses alliés de l'OTAN ont le contrôle du Conseil de sécurité de l'ONU, mais qu’en définitive ils donnent un coup fatal à la politique étrangère de Moscou et de Pékin.

Cette résolution du Conseil de sécurité devrait dissiper le mythe de la rivalité des superpuissances. La Chine et la Russie sont un appendice du nouvel ordre mondial.

En ce qui concerne la diplomatie internationale, la Chine et la Russie sont des « tigres de papier », sans dents. « Un tigre de papier [纸老虎 (Zhǐ lǎohǔ)], signifie quelque chose qui semble représenter une menace telle un tigre, mais qui est totalement sans danger ».

La Chine et la Russie sont les victimes de l’échec de leur propre décision au sein du Conseil de sécurité des Nations Unies.

Une attaque contre l'Iran engendrerait immédiatement une escalade militaire. La Syrie et le Liban seraient également visés. L'ensemble du Moyen-Orient et de l’Asie centrale exploserait, une situation qui pourrait potentiellement évoluer vers un scénario de Troisième Guerre mondiale.

De façon très réelle, l'aventure militaire États-Unis-OTAN-Israël menace l'avenir de l'humanité.

http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=19719  

 

Les dernières infos

sur mon blog sos-crise:

 

Où s'arrêtera Israël dans l'inhumanité et la barbarie ?

Le compte à rebours a commencé,les Anglo-Saxons ont ouvert la boîte de Pandore

Eurozone: capitulation française, dictature européenne (N. Dupont-Aignan)

Un enfant meurt de faim toute les 5 secondes ! Jean Ziegler condamne les agrocarburants

Inquiétudes européennes sur le climat de xénophobie et l'immigration en France

La crise du Kirghizstan: Etat d'urgence, mobilisation partielle de l'Armée

Le syndrome du larbin: comportement patologique, voter contre ses intérêts

(lire patHologique)

"Feu vert" de l’ONU à une attaque préventive américano-israélienne contre l'Iran ?

Ras-le-bol des épandages !!!!

L'Europe dans le mur...et toujours plus vite !

Liste complète  

 

 

 

Grèce: Après les mesures d'austérité,

la privatisation des services publics !

 

Alors que l’agence de notation Moody’s a fortement dégradé lundi la note de la dette souveraine de la Grèce en l’abaissant de quatre rangs, une délégation du Fonds monétaire international (FMI) et de l’Union européenne s’est rendue à Athènes pour étudier les efforts déployés par les autorités afin de sortir le pays de la crise financière.

Après avoir promulgué une série de mesures d’austérité douloureuses, en procédant à des coupes dans les retraites et les salaires et augmentant les taxes indirectes, le Premier ministre socialiste Papandréou s’apprête a privatiser des pans entiers des services publics grecs.

Mecanopolis

 

athenes

 

Dans le cadre du Mémorandum conclu avec le FMI, le gouvernement grec prépare un vaste programme de privatisation des entreprises de service public. Les privatisations annoncées concernent, jusqu’à aujourd’ hui:

1. L ‘entreprise publique ferroviaire OSE.

2. Les compagnies d’eau d’ Athenes et de Thessalonique (EYDAP et EYATH).

3. L’entreprise d’électricité PPC (DEI), le secteur du gaz naturel (DEPA) et du raffinage (ELPE).

4. Probablement les parts restantes dans le capital de l’ex-entreprise publique de télécommunication OTE.

5. Les ports, aéroports et autres infrastructures publiques.

Dans le but de promouvoir la concurrence dans le secteur de l’énergie, des augmentations de 30% sont déjà annoncées sur les tarifs des petits consommateurs (ménages) afin de supprimer les « distorsions » du marché (les subventions croisées) qui empêchent PPC de concurrencer les nouveaux entrants sur le segment des entreprises industrielles et commerciales (parmi lesquelles figurent des multinationales de l’énergie et des entreprises privées grecques).

Dans le secteur de l’eau, il est envisagé de procéder par délégation de service public ( « concession » ) impliquant aussi très probablement des multinationales de l’eau (Suez est déjà présente dans le capital de EYATH).

Dans le secteur ferroviaire, des suppressions massives d’itinéraires sont prévues en parallèle avec le développement de la concurrence sur les segments rentables.

Les partenariats publics-privés sont aussi privilégiés par le Mémorandum du FMI. Dans tous les secteurs, la dissociation réseau-services est en voie ou déjà réalisée.

Ces mesures viennent achever les programmes de privatisation et libéralisation engagés depuis la fin des années 1990. Il est important de souligner le fait que malgré l’ampleur des changements déjà réalisés, aucune véritable mesure de compensation (obligation de service public, service universel, etc) n’a été encore prise ni même envisagée…

Par conséquent, la commercialisation des services publics est créatrice de déséquilibres sociaux, économiques et territoriaux grandissants en ce qui concerne les conditions d’accès et d’usage des ces services fondamentaux.

Ces politiques viennent s’ajouter aux mesures de réduction drastique des salaires et des retraites, à la réforme radicale du système de protection sociale, à la baisse des dépenses publiques, à l’augmentation des taxes indirectes, à la flexibilisation du marché du travail (hausse des licenciements, baisse des indemnisations) qui plongent l’économie dans la récession et le chômage (prévisions de + 15%) qui réduisent le pouvoir d’achat des salariés (malgré le recul de l’activité l’inflation est rampante en raison de la concurrence oligopolistique) et qui annoncent la paupérisation d’une partie de la société grecque (les prestations sociales étant particulièrement insuffisantes en Grèce).

Yannis Eustathopoulos
Économiste-Chercheur
Athènes / Grèce

Merci à Julien Teil de nous avoir fait parvenir ce document

 

http://www.mecanopolis.org/?p=18060

 

Une pénurie de pétrole menace le monde, prévient l'institut Chatham House

LONDRES - Une pénurie mondiale de pétrole et une flambée des cours de l'or noir menacent le monde, ont averti dans un rapport l'institut britannique Chatham House et les Lloyds, le premier assureur mondial de risques.

"Nous sommes entrés dans une période de profonde incertitude sur la façon dont nous nous fournirons en énergie pour obtenir de l'électricité, nous chauffer et nous déplacer, et sur le prix que nous devrons payer cette énergie", avertit Richard Ward, le directeur général des Lloyds, premier assureur mondial de risques, qui co-produit ce rapport.suite Suite ici :

 

http://www.romandie.com/infos/news2/100608115809.rkj4ajo3.asp

 

 

L’euthanasie financière

des retraités est programmée

Simone Wapler

 

Imaginez : vous êtes retraité, donc rentier. Vous avez placé votre épargne avec un risque minimal, en obligations d’Etat. Les prix des actifs baissent. Donc chaque matin, votre pouvoir d’achat augmente. La déflation est bonne pour les vieux.

L’inflation est bonne pour ceux qui sont endettés. Pour les gouvernements, c’est même le moyen le plus facile de rembourser en monnaie de singe.

Bien sûr, si le débiteur est étranger, il peut ne pas apprécier. Mais si le débiteur est le paisible retraité qui a souscrit aux obligations nationales, il n’y a aucun problème. Il prendra la monnaie de singe. Il n’a pas le choix.

Tous les gouvernements ont compris cela. Les vieux font rarement la révolution. Difficile de grimper sur les barricades et de jeter des pavés avec de l’arthrose.

Donc, les vieux seront financièrement euthanasiés. C’est politiquement la façon la plus simple de se désendetter. Les jeunes auront-ils pitié ? Peut-être jugeront-ils que, finalement, si la situation est arrivée à se détériorer à ce point, c’est parce que leurs aînés ont cru qu’on pouvait “partager le travail” et devenir plus riche en travaillant moins.

Tous les jours, nous lisons des journaux étrangers, moins tendres que les nôtres sur la situation européenne.

Une expression commence à se dégager : la crise de l’Europe. L’euthanasie financière des vieux va donc commencer en Europe. L’Europe est surendettée à titre collectif. La Banque centrale européenne s’est parjurée et accepte de faire marcher la planche à billets. M. Trichet a lui aussi été convaincu de tricher sur la monnaie unique.

suite ici :

http://www.moneyweek.fr/20100633326/actualites/actu-economie/retraite-epargne-deflation-trichet/

 

Pour ces 2 articles, merci à Maria-Isabel

 

    

 

Lire aussi:

19729.jpg
L’opération «Vengeance justifiée»: L’attaque israélienne contre la Flottille de la liberté relève d’un vaste programme militaire
 
 
Le projet diabolique et criminel appelé États-Unis d'Amérique
Le gouvernement étasunien utilise la loi pour nuire aux gens et protéger les dirigeants

 

 

Le Soleil meilleur ennemi du high-tech sur Terre

Le Soleil n’est pas qu’une source d’énergie. Il pourrait bien devenir dans les mois prochains une source de perturbation des télécommunications sur Terre.

Une éruption solaireLes scientifiques sont formels : le Soleil débutera très bientôt une période de forte activité. Des éruptions puissantes pourront envoyer vers la Terre des particules et des rayonnements intenses. Satellites, GPS, distribution d’électricité, appareils aériens et radiocommunications pourraient être très perturbés. Les conséquences économiques pourraient engendrer des pertes jusqu’à 20 fois supérieures à celles causées par l’ouragan Katrina.

Les experts sont d’accord pour miser sur la prévention : satellites basculés en mode sécurisé et appareils électroniques protégés contre les surcharges. Pour surveiller le Soleil, NASA et NOAA (National Oceanic and Atmospheric Administration) ont dédié des satellites cette seule activité. Ce sont ainsi 90 % de la surface de l’astre qui pourra être observée.

Lors d’une éruption solaire (qui peut durer de quelques minutes à plusieurs heures), les orages électriques produisent protons, rayons X et UV. Il en résulte une perturbation des transmissions radioélectriques et les possible dérèglements ou pannes de tous les objets utilisant ces technologies

15:50 - mardi 15 juin 2010 - Par Jean-Sébastien Zanchi - Source : Tom's Guide FR

 

http://sos-crise.over-blog.com/article-eurozone-capitulation-fran-aise-dictature-europeenne-n-dupont-aignan-52338047.html :

Reçu d'un Lecteur :

Sarközy un nouveau Pétain ????

 
La France a une nouvelle fois capitulé devant les diktats de l'Allemagne, ce pays a mis toute l'Europe sous sa coupe économique sans faire la guerre
 
Je pense à cet instant à tous ces valeureux soldats, miliciens, compagnons de la France libre qui sont trahis par ce caniche de président à la solde du seul capitalisme Américano-Sioniste. 

 

Publication non terminée

Partager cet article
Repost0
13 juin 2010 7 13 /06 /juin /2010 21:18

 

riches-pauvres.jpg 

Bankster à coeur ouvert,

et à pleines notes,

par eva R-sistons

(En attendant de reprendre ma plume pour des articles de fond) : 

  

Celle-là est trop belle,

je ne résiste pas au plaisir de vous faire connaître

un bankster, un vrai de vrai,

le patron de "Goldman Sachs Europe" en personne,

il a la langue bien pendue,

genre langue de bois, 

ah que c'est pratique, les notes ! 

Il suffit de les lire.... 

En face de lui, au micro d'Europe 1,

l'un des plus brillants spécialistes

de la désinformation et de la propagande,

le sieur Elkabbach en personne,

grand sioniste devant l'Eternel,

vous savez, l'animateur soporifique de Bibliothèque Medicis

(dans un cadre poussiéreux, il interviewe ses ptits copains,

Minc, Attali, Claude Lantzmann et tous les autres, 

pour vanter les charmes du libéralisme

ou pour évoquer encore et encore la Shoah des Juifs). 

 

Quel journaleux ! Se contentant d'accompagner

les propos récités de son vis-à-vis, 

avec à la fin, quand même :

"Je suppose que c'est votre premier interview",

agrémenté d'un perfide : "Cela ne vous dissuade pas pour l'avenir ?"

   

Bref, oyez bonnes gens, 

voyez comme nos gangsters, pardon, nos banksters, 

sont charmants, ils travaillent pour nous, les bougres,

ils travaillent pour le Bien public,

et tout va vraiment très bien, Mme La Marquise,

en tous cas tout va mieux, la crise est derrière nous,

la reprise est là, promis, juré,

Goldman Sachs n'est pas responsable, et désormais,

tout ira pour le mieux dans le meilleur des mondes. 

  

Allez, écoutez, vous avez grâce à moi la chance

de vous en mettre un sous la dent, ou plutôt dans l'oreille,

sont pas sympas, nos grands banquiers ?

  

Belle leçon de communication, 

belle leçon de journalisme.

  

Comme nos routiers §, les banksters sont sympas,

ce sont les bienfaiteurs de l'humanité !

Et quand ils auront tissé leur toile d'araignée

aux quatre coins de la planète,

tout ira pour le mieux dans le meilleur des mondes !

  

Au fait, sortez votre argent des banques,

et bien sûr... PENSEZ au lieu de dépenser ! §2 

  

eva R-sistons

 

§ 1 : Célèbre émission radio des années 70

§ 2 :  http://aspeta.blogspot.com/2008/11/sans-commentaire.html

 

NB Eva: Pour reprendre des couleurs financières, nos bons zamis américains s'apprêteraient à spéculer sur le dos des Etats européens. Ils ont compris que ça rapportait gros !

 

pazuzu

 

La banque Rothshild de Londres vient d’acquérir le « roi des démons »

 

feddees.jpg

Le patron de « Goldman Sachs Europe » bat le record du monde du foutage de gueule 

 

Estimé par ses pairs, élu en 2008 « meilleur banquier de l'année » par la communauté française de Londres, Yoel Zaoui, le patron Europe de la banque d'affaires Goldman Sachs était l'invité de Jean-Pierre Elkabbach sur Europe1.

  

Lisant un texte de bout en bout (NDLR : la vidéo est édifiante), ce surdoué de la finance s'est livré à un exercice de langue de bois qui mériterait au moins aux micros d'Europe 1 l'installation temporaire d'une cellule de veille psychologique. Pas sûr qu'ils s'en remettront…

  

Cadenassé par ses fiches, Yoel Zaoui est en souffrance, même sur son « bonjour » à Jean-Pierre Elkabbach pèse tout le poids de la finance internationale.

Interrogé sur la lettre écrite par le président Nicolas Sarkozy et la chancelière Angela Merkel, et adressée au président de la commission européenne, José Manuel Barroso pour accélérer les travaux de régulation dans l'union européenne, Yoel Zaoui scrutant ses fiches a distribué les bons points, s'essayant, par ailleurs, à un exercice de pédagogie sans surprises :
« Ils ont raison, c'est une bonne initiative, mais il faut aller plus loin car l'harmonisation doit être mondiale dans le monde d'aujourd'hui. Si elle n'est pas mondiale, on affecte la compétitivité d'une place par rapport à une autre. Donc je suis pour une régulation sans frontières ».
Du banquier d'affaires dans le texte, l'équivalent de ces footballeurs qui « prennent les matchs les uns après les autres ».

La suite de l'entretien est à l'avenant. Pas de quoi réveiller un mort.
Les raisons des résultats records de Goldman Sachs en pleine période de crise : « nous avons su garder notre sang froid et continuer à faire notre métier dans un monde très perturbé ». Visiblement pas convaincu par la réponse, Elkabbach reviendra à l'assaut, mais les notes de son invité n'avaient manifestement pas prévu de prolonger les échanges sur ce thème là.

 

LA CRISE: UN PROBLEME DE COM'

Responsable mais pas coupable, c'est ainsi que l'on peut résumer le propos de Yoel Zaoui sur le rôle de sa banque dans la crise qui affecte le monde : « Goldman Sachs fait partie des grands de la finance et à ce titre porte sa part de responsabilité dans les excès commis par tous. Nous avons connu une crise d'excès mais nous avons toujours respecté les règles en vigueur. La vitalité de la finance est allée quelque part plus vite que l'évolution de la régulation, ce qui a conduit à des excès, certainement. Mais la finance n'est pas une maladie, c'est les vitamines de l'économie mondiale ».
« Ça c'est beau, c'est très lyrique », commentera, un brin moqueur, Jean-Pierre Elkabbach.

Yoel Zaoui ne poursuivra guère plus ses efforts admettant tout juste qu'il y a un « décalage entre la perception que nous avons de nous-mêmes et la façon dont nous sommes perçus ». Ou comment réduire une crise de la finance internationale à vulgaire problème de communication. Rien que de très classique.

Une vision très parcellaire de la problématique que ne semble pas partager la Commission d'enquête sur la crise financière (FCIC) américaine. Déjà accusée de fraude par l'autorité boursière américaine, pour avoir trompé ses clients, Goldman Sachs est aujourd'hui soupçonnée par la FCIC de faire obstruction à son enquête sur les origines de la crise, en répondant volontairement de manière incomplète et insatisfaisante aux requêtes qui lui sont faites. Goldman Sachs a ainsi envoyé un volume « déraisonnable » de documents (2,5 milliards de pages !) qui ne répondaient pas aux questions posées.
Ne pas répondre aux questions posées, un vrai savoir-faire, chez Goldman Sachs.

Source : http://www.marianne2.fr/Pour-le-patro…

http://nemesisnom.fr/economie/le-patron-de-goldman-sachs-europe-bat-le-record-du-monde-du-foutage-de-gueule/

 

 
 
La coupe du Monde de football
et le pouvoir financier

 

La coupe du Monde de football et le pouvoir financier
 
Au cours de ces vingt dernières années, le football professionnel a connu un développement économique majeur, cette forte croissance économique coïncidant avec l'entrée de la télévision dans le monde du sport et du football en particulier .et donc à un très fort accroissement des recettes lié à la commercialisation des droits de retransmission télévisuelle des compétitions. Afin de comprendre les enjeux de l'avenir de ce sport international, je me propose d’analyser son impact économique sur ce segment longtemps ignoré des économistes comme d’ailleurs l’économie de la musique.  
 
 1.- Le foot baal face aux dérives financières  
 
 Avant d’analyser les recettes, il est intéressant de noter que par dérogation aux normes comptables en vigueur dans les autres secteurs d'activité, les clubs de foot européens peuvent intégrer à l'actif de leur bilan les contrats des joueurs. Ceux-ci représentaient, en 2009 environ 268 millions d'euros, soit 74% du patrimoine des clubs. Cet artifice comptable, qui revient à dire que les clubs "possèdent" leurs salariés par contrat et que les joueurs ne s'appartiennent qu'à moitié. Si leurs contrats de travail peuvent faire l'objet de juteux transferts, ce sont le plus souvent les clubs qui en fixent entre eux les conditions. L'avis du joueur n'est requis que dans un second temps, des clauses contractuelles lui interdisant tout contact avec un autre employeur pendant la durée de son engagement. Dans ce cadre, dans une étude intéressante www.alternatives-economiques.fr/carton-rouge-pour-le-foot-business_fr_art_633_49825.html,
la revue alternatives paris France 9 juin 2010 « carton rouge pour le foot business » et notamment l’analyse de Thierry Pech « pourquoi le foot business va droit au mur » souligne qu’ à l'occasion de la Coupe du monde en Afrique du Sud, pris en étau entre des salaires toujours plus extravagants et un endettement insoutenable, « si quelques-uns ont eu recours au crédit pour investir dans leur stade, la plupart l'ont utilisé pour participer à un marché des transferts transformé en course aux armements. Une fuite en avant à laquelle la crise financière risque de mettre un coup d'arrêt, les investisseurs disponibles pour renflouer les clubs se faisant plus rares. Signe des temps, 14 des 20 clubs de la Premier League anglaise ont fait leur entrée en avril 2010 sur la liste noire de l'agence de notation des risques financiers Riskdisk ». Et certains experts  parlent de bulles dans les années à venir après celle de l'immobilier et u n modèle économique basé sur l'endettement à outrance, une masse salariale délirante et fiscalement hors du droit commun et des acheteurs de clubs milliardaires fortement affaiblis par la crise est-il encore tenable ? Et l'on peut légitimement se poser la question de la pérennisation d'un tel système, tant économiquement que moralement. En effet, les citoyens de certains pays vont ils accepter encore longtemps les dérogations fiscales accordées aux footballeurs ? La "mercenairisation" de joueurs sans identités locales séduira-t-elle toujours les consommateurs supporters et téléspectateurs. Cela a une influence sur les recettes de plusieurs ordres dont je ne citerai que l’essentiel.
 
 2-.Les différentes sources de recettes du foot baal  
 
 -Les recettes guichets qui sont restées l'élément essentiel du budget pour la majorité, excepté les grands clubs liés à des contrats de retransmission, expliquant les difficultés financières en cas de diminution des supporters,
   
 -les stades sont désormais des hypercomplexes comprenant des restaurants, magasins, produits dérivés et des cinémas, procurant des recettes additionnelles,
 
 -les sponsors liés à la publicité des grandes marques, e t à ce propos il serait utile de savoir si les publicités des sociétés sont du point de vue comptable sont  des charges déductibles des impôts à payer à l’Etat donc une publicité gratuite à la charge indirecte de l’Etat)  ou un alors acte volontaire c'est-à-dire déduits des profits nets,  
 
 - des droits radio et télévision - A partir de 1978 et surtout 1984 la publicité, de nouvelles conditions de concurrence avec les chaînes sont désormais établies, ce qui contribue grandement à une hausse exponentielle des coûts des droits de retransmission .Une pareille situation entraîne pour conséquence le gonflement budgétaire des clubs dont l'équilibre financier dépend de plus en plus des droits TV. En 2005-2006, les recettes des vingt clubs de Ligue 1 en France proviennent à 57% des droits de télévision,  -le prix des transferts des joueurs, dont certains se chiffrent en millions de dollars,
   
 - les produits dérivés : le merchandising représente une source importante de revenus pour certains clubs.
 
 Les clubs générant les revenus des clubs tous réunis se chiffrent en dizaines de milliards de dollars quelquefois plus importants que le chiffre d’affaires de certaines entreprises industrielles ou de services : à titre d’exemple , selon Wikipedia enquête de 2009, sur un classement des 22 premiers clubs les recettes globales seraient passés de plus de 3,9 milliards d’euros en 2007 à 3,5 en 2008 assistant à une nette concentration des recettes au profit des grands clubs. Ainsi les les recettes du Réal Madrid sont passés de 2007 de 66 millions d’euros à 401, le FC de Barcelone de  309 à 366, de Manchester Unites de 325 à 327, de Bayer Munich de 295 à 280, de Arsena FC de 264 à 263, de Chelsa FC de 269 à 242, de Liverpool de 211 à 217, de Juventus de 167 à 203, l’Inter Milan de 173 à 147, l’AC Milan de 209 à 196. Pour les clubs français en 13ème et 14 ème position, l’Olympique Lyonnais de 156 à 140 et l’Olympique de Marseille de 127 à 133. Comme il ya lieu de souligner l’introduction en bourse de quelques clubs qui est une évolution récente ne touchant que quelques rares clubs. Cette concentration financière explique qu’à la fin de la saison 2006/2007, 11 clubs anglais, 5 Danois, 4 Turcs, 4 Italiens, 3 Portugais, 2 Français, 1 Écossais, 1 Néerlandais, 1 Suédois et 1 Allemand étaient côtés en bourse.
 
 3.- Les retombées économiques  d’une organisation de la coupe du monde  
 
 Ici existent plusieurs avis divergents les uns optimistes, les autres donnant une analyse mitigée. Pour les premiers, il existe des retombées positives par trois facteurs majeurs -une augmentation de l’afflux de voyageurs étrangers dans le pays hôte, durant la période de la Coupe du Monde bien sûr, mais également durant les mois suivants (et dans une moindre mesure, les années).
Ainsi, pour les pays réalisant de bonnes performances, la hausse du moral de la population provoque une stimulation du marché et améliore la productivité du pays. Exemple l'Argentine depuis 1987, dont chaque crise a été suivie de scores décevants de son équipe, et dont le redressement est suivi de bons résultats. Allant dans le même sens pour l’organisation mondiale du commerce note que ans le domaine du tourisme l’Angleterre et l’Allemagne ont pu générer une hausse de 9,6% et les analystes de la banque néerlandaise ABN-AMRO soulignant dans une étude baptisée Soccernomics 2006", que « sans être à ce point puissants qu'ils puissent transformer une récession en boom économique, les effets macroéconomiques et boursiers d'une victoire en finale de Coupe du monde ne doivent pas être sous-estimés ». Et de noter que, de 1970 à 2002, le pays vainqueur a enregistré en moyenne un surplus de croissance de 0,7%, tandis que le finaliste voyait sa croissance rognée de 0,3% par rapport au taux de l'année précédente.  
 Pour les opinions d’autres experts plus mesurés, il n’existe pas de corrélation et il faut évier l’euphorie car les performances d'une équipe nationale peuvent varier selon la santé économique du pays. Du côté de la Bourse, une étude menée par des universitaires du Massachusetts Institute of Technology, de l'université de Dartmouth (Etats-Unis) et de l'Ecole de management de Norvège montre que seules les défaites ont un impact sur les cours de Bourse, les victoires ne se traduisant pas toujours par une hausse.
Selon cette étude, un échec fait perdre en moyenne au marché 0,38% au premier tour de la Coupe du monde, lorsqu'une défaite n'est pas toujours synonyme d'élimination, et 0,49% lors des matches à élimination directe. Une autre étude menée à la Bank of America-Merrill Lynch en 2008  note que de la Suisse, en 1954, à l'Allemagne, en 2006, les pays organisateurs ont en moyenne enregistré pendant l'année de la compétition une croissance économique inférieure à leur rythme habituel. Leur PIB augmente en moyenne de 2,3 % lors de l'événement, contre 3,1 % en dehors de l'épisode footballistique. Ainsi, les Français ont bien davantage consommé en 2000 qu'en 1998. En 1974, l'Allemagne n'a pas échappé aux effets dévastateurs du choc pétrolier.
L'Argentine, en 1978, et le Mexique, en 1986, ont même connu une récession (-
3 % chacun).

Foot1.jpg 

 4.- La coupe du Monde et l’Afrique du Sud  
 
 Il est indéniable que l’Afrique du Sud est un grande puissance économique étant d’ailleurs classée au niveau des instituions internationales  parmi les pays émergents expliquant sa présence au niveau du G20. Mais la question qui se pose la suivante : la première Coupe du monde sur le sol africain représente t- elle une opportunité unique d'instaurer les fondations d'un modèle économique viable pour le football africain ? Si les défis à relever sont nombreux (développement des infrastructures, professionnalisation des clubs, développement de la formation...), Ineum consulting et Euromed Management de janvier 2010 souligne les atouts du football africain, avant tout la passion populaire pour le sport n°1 du continent, mais aussi la valeur sportive et économique des meilleurs joueurs. Problème, parmi beaucoup d'autres : l'argent du talent profite trop peu aux pays où il a pris racine.
«Pour bénéficier véritablement de son intégration au marché international des transferts, le football africain doit absolument construire un modèle économique lui permettant de renforcer son pouvoir de négociation», insistent les auteurs qui prônent une implication des investisseurs privés locaux et extérieurs comme des états ou des mécènes. Les auteurs préconisent «non pas un mais des» modèles de développement qui tiennent compte de situations économiques fortement contrastées. Cette professionnalisation doit également permettre à l'Afrique de conserver ses meilleurs joueurs plus longtemps.» Les nouveaux règlements FIFA, qui ont limité puis interdit (en 2009) la venue de joueurs de moins de 18 ans favorisent toutefois la formation locale. Une chance pour l'Afrique, sauf si, faute de formation de qualité, ses équipes nationales étaient exclusivement composées demain de joueurs... nés en Europe.
 
 Dans ce contexte, qu’en est- il des impacts d’une telle encontre en Afrique du Sud devant distinguer la rentabilité financière à court terme de la rentabilité économique à moyen terme ? Une étude intéressante vient d’être réalisée par l’hebdomadaire français l’Expansion sous la plume de Franck Dedieu en date du 01 février 2010 qui montre que l’Afrique du Sud dépenserait 4,3 milliards d’euros depuis 2005 minimum puisque les neufs villes hôtes et les provinces ont fait des dépenses et on ne sait pas si elles sont comptabilisées dans ce montant , qui a consisté à la construction de nouvelles routes, cinq nouveaux stades, rénovations de cinq autres, la modernisation du système de télécommunications et le recrutement de 44.000 agents de polices supplémentaires. Au départ des prévisions, le gouvernement sud africain espérait tirer un profit de 10 milliards  en termes de retombées financières et attirer 300.000 étrangers alors qu’ils étaient prévus 450.000. Selon les estimations du Ministre des finances sud africain cette rencontre devrait contribuer à un demi-point de croissance en 2010 et plus entre 2011/2013, avec de nouveaux investisseurs,  à court terme , les infrastructures où selon la même source ayant permis la création de 700.000 emplois directs et indirects. Mais en réalité nous avons deux estimations contradictoires : pour l’une Pretoria dépenserait 30 % de plus que prévu pour ses stades et ses infrastructures, la note devant se monter à 7 milliards d'euros, pour 3,7 milliards de recettes de billetteries ;  d’autres estimations donnent environ 3,2 milliards de dollars de recettes dont il conviendrait d’ajouter , deux milliards pour les droits audiovisuels , un milliard pour le marketing et 120 millions de dollars pour l’hébergement soit un total qui ne dépasserait pas 5,3 milliards de dollars et le pays compte sur les devises des touristes pour équilibrer ses budgets, la fédération internationale de football tablant sur 980 millions d'euros.
 
 5- Conclusion - Eviter la dérive  financière  
 
 En résumé quoi qu’il arrive, il est très difficile, surtout dans le contexte de la crise actuelle, de tirer des conclusions précises sur les conséquences économiques qu’aura la Coupe du Monde 2010 sur l’économie de l’Afrique du Sud, du moins dans le long terme. Sur le plan strictement économique par l'effet de substitution des achats, le surplus de consommation ne profitera pas totalement aux industriels locaux, la moitié des produits achetés pour l'événement étant importés. Comme dit l’adage « dans le fond, le foot ressemble à l'économie ; « une majorité d'individus assiste au spectacle, mais seule une minorité commerçante et industrielle en perçoit les dividendes » D’une manière générale, sans parler des violences qui commencent à prendre de l’ampleur , le sport est devenu une industrie l’industrie et dans ce contexte ne saurait échapper à la crise internationale à cause de ses nombreux liens avec le marché financier, la simple raison étant que le modèle de recettes sportives est devenu de plus en plus lié au monde des affaires. Pour limiter les dérives financières et relancer l'intérêt sportif, le football professionnel a besoin de nouvelles règles. Pour préserver son avenir de long terme, le foot a moins besoin de nouvelles recettes - qui risquent d'être englouties dans les transferts de joueurs - que de régulations qui arbitrent de manière plus équilibrée entre recherche du profit et les aléas des compétitions donc d’une profonde moralisation à l’instar de la crise du capitalisme avec cette suprématie de la finance sur l’économie réelle et une distorsion croissante entre des salaires réels en baisse et les profits spéculatifs en hausse. Aussi, pour les pays du tiers monde comme la majorité des pays d’Afrique, le problème essentiel, devant éviter toute instrumentalisation politique de ce sport noble, est avant tout une nouvelle gouvernance (dont la corruption qui prend une ampleur inquiétante), fondée sur un Etat de droit, plus d’efficacité économique couplée avec une profonde  justice sociale  et plus de démocratie.
Après l’euphorie sportive, la majorité des populations seront à nouveau confrontées à la dure réalité économique et sociale c’est dire le niveau de leur pouvoir d’achat et les gouvernants  de trouver des solutions adéquates pour un développement durable.
 
 (1)  Docteur Abderrahmane MEBTOUL - Professeur d’Université en management stratégique –Economiste-Algérie-
 
 
 
En bons pirates, les Israéliens ont aussi pillé la flottille 
Comble du cynisme !
Israël aurait  dépouillé des humanitaires !
 
Des militants de la flottille Gaza Libre disent avoir été dépouillés de leur argent et appareils par les pirates israéliens, après que leurs navires ont succombé à l’attentat meurtrier du 31 mai.
 

Selon des survivants de la flottille qui ont parlé à Press TV, les activistes à bord du convoi d'aide humanitaire ont été dépouillés de 3,5 millions de dollars en espèces et matériel par des commandos [de piraterie] israéliens.

Des centaines de militants ont signalé la disparition de leur argent, ordinateurs portables, téléphones et vêtements après avoir été relâché par les pirates la semaine dernière.
 
Une flotille juive pour briser le siège de Gaza

 

Bilderberg :

 

Daniel Estulin a été invité au Parlement Européen, à Bruxelles, à faire une conférence de presse sur le "Groupe Bilderberg"  le 1 juin 2010. Nous vous proposons de découvrir la vidéo de cette conférence sous-titrée en français.

Les vidéos ici :

http://nemesisnom.fr/conspirations/conference-de-presse-au-parlement-europeen-sur-bilderberg/?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+LaNemesisDuNouvelOrdreMondial+%28La+Nemesis+du+Nouvel+Ordre+Mondial%29

 

Le journaliste d’investigation Daniel Estulin a prononcé devant la classe politique à Bruxelles un discours qui révèle l’intention de l’élite financière de détruire l’économie globale et de transformer le monde en une entreprise dont elle seule serait bénéficiaire. 

 

(Daniel Estulin a parlé de Bilderberg au Parlement européen).

http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=13416

 

 220px-Rachel_Corrie_2003_March_16_croppe

 Wikipedia.org

"Rachel Corrie" n'est pas seulement le nom d'un bateau...

Lire la suite et surtout, voir le PowerPoint

D'après un article de notre ancien site.

<RC.jpg>

Rachel Corrie (10 avril 1979 - 16 mars 2003) était une militante US juive, membre du mouvement non-violent international de solidarité (ISM), qui a voyagé en tant que militante dans la bande de Gaza, pendant l'Intifada d'Al-Aqsa.

 

 

 photos.jpg

 

 

TRAFIC ORGANISE ET COMMANDITE D'ETRES HUMAINS SUR L'EUROPE DE L'OUEST POUR LE COMPTE DU NOUVEL ORDRE MONDIAL.

 

http://www.editionsliberte.com/

 

   

UN NOUVEL ÉCHEC DE LA PROPAGANDE ISRAÉLIENNE :
DES PHOTOS MONTRENT DES PASSAGERS DU MAVI MARMARA VENANT EN AIDE A DES SOLDATS ISRAELIENS
http://www.alterinfo.net/Un-nouvel-echec-de-la-propagande-israelienne-des-photos-montrent-des-passagers-du-Mavi-Marmara-venant-en-aide-a-des_a47072.html

 

Israël.jpg

L'aide humanitaire d'Israël, Laplote, http://laplote.over-blog.fr/ext/http://laplote.blogs.courrierinternational.com/ 

 

Le FMI attaque l'Europe

 

Le FMI ne tarit pas de critiques envers l’Europe. Laxiste, dépensière, il est temps de la "réformer". Entendez par là baisser les prestations sociales, privatiser les services publics, démanteler le droit du travail. Les Etats-Unis qui pilotent le FMI et le milieu des affaires qui est aux commandes de l’économie pressent l’Europe de se dépouiller au plus vite de ses protections sociales. Que signifie l’arrivée du FMI sur la scène européenne ? Quel sont ses résultats passés ? Quel rôle jouent les Etats-Unis dans ce processus ? Eléments de réponse.

Le FMI qui a un bilan totalement désastreux dans les pays pauvres (voir les documentaires présentés ici) étend en ce moment sa politique à l’Europe.

Depuis la fin des accords de Bretton Woods, cette institution pilotée par les Etats-Unis (majoritaires en voix) a systématiquement prôné la privatisation et la suppression des politiques sociales (fin des remboursements des frais de santé, fin des services publics etc.) Il n’a jamais été présenté un éventail de remèdes disponibles à chaque pays selon sa situation propre, comme cela se pratiquait à la Banque Mondiale avant 1973. Ce sont toujours les mêmes recettes qui sont appliquées sans distinction et présentées comme une panacée par le FMI. C’est ce que dénonce Joseph Stiglitz, prix nobel d’économie et ancien économiste en chef à la Banque Mondiale dans La Grande Désillusion. Selon lui, si la Banque Mondiale a conservé une tendance à poser un diagnostic un peu personnalisé sur chaque pays, le FMI se montre fondamentaliste dans l’application des politiques néolibérales, ces dernières étant considérées comme le seul remède possible quel que soit le mal. Un dogme impossible à remettre en question à l’intérieur de l’institution, personne n’accepte d’entrer dans une telle réflexion. A cet égard, il faut bien constater que le néolibéralisme est une idéologie. Certains l’ont nommé TINA, There Is No Alternative, en référence à la maxime de Margaret Tatcher, toujours répétée depuis.

De fait, les populations sont toujours ressorties appauvries de ces cures d’austérité, et cela a parfois été jusqu’à les priver de ressources vitales. Ainsi au Ghana au début des années 2000, la privatisation de la compagnie nationale de distribution de l’eau, suite à un ajustement structurel, a contraint de nombreux villageois à devoir choisir entre boire de l’eau potable et manger. L’entreprise nouvellement en charge de la distribution avait doublé les prix, voire triplé ou quadruplé selon les villes.
A la même époque, la privatisation de l’eau en Bolivie créait des manifestations monstres, forçant le gouvernement à reculer.
Aujourd’hui c’est au Honduras que l’on poursuit le genre de programme, après que les Etats-Unis et l’élite locale aient renversé illégalement le président Zelaya, trop à gauche selon eux.
Ces quelques exemples se retrouvent dans de nombreux autres pays, et pour toutes sortes de denrées et de secteurs d’activité. Il faut étudier les conséquences de ces politiques sur les populations si l’on veut évaluer correctement l’action du FMI. Systématiquement, l’élite locale s’est enrichie tandis que le peuple s’est appauvri. Cette politique est criminelle lorsqu’elle prive des citoyens de soins, d’eau potable, de nourriture, ou d’éducation.

Le FMI ou la Banque Mondiale ne posent jamais comme condition à leurs prêts : améliorer la redistribution des richesses pour soulager la pauvreté. Il s’agit toujours d’incriminer l’Etat pour taxer la population au profit d’entreprises derrière lesquelles se trouvent de riches notables locaux ou occidentaux. Le transfert de richesse s’opère des pauvres vers les riches.

La vente des actifs d’un pays (souvent à prix bradé, voir par exemple le cas de l’Argentine sous Carlos Menem) et les coupes budgétaires améliore temporairement l’état des finances publiques. Au lieu d’encourager le pays à se libérer d’une dette souvent asphyxiante (de 20 à 35% du budget de l’Etat pour dette remboursée plusieurs fois par le jeu des intérêts), les institutions de Bretton Woods conviennent immédiatement d’un nouveau prêt (voir par exemple le cas de l’Ouganda traité ici)... Et l’argent prêté par le FMI doit être utilisé suivant les conditions fixées par l’organisme international "américain" : constructions de centrales électriques, de routes, de barrages etc... Tout l’argent retourne ainsi aux pays prêteurs du Nord, dans la poche des entreprises qui réalisent ces constructions. Ces projets gonflent les chiffres de l’investissement, du PIB, de la croissance, et profitent à l’élite riche. On parle de succès, les journaux de droite utilisent ces résultats comme argument en faveur de la politique néolibérale du FMI. Mais la population majoritairement pauvre s’est appauvrie comme le montrent tous les indicateurs de pauvreté et de mesure de l’inégalité, qui explosent depuis trente ans. Mieux, le pays concerné se retrouve à nouveau lié par une dette qu’il faudra rembourser et dont il faudra payer les intérêts : les pays donateurs gagnent une seconde fois, et le pays pauvre perd toute indépendance. C’est ce système que l’on nomme parfois "néocolonialisme".

Comme exemple de cette politique néocoloniale on peut citer par exemple le cas d’Haïti. La dictature des Duvalier coopérait avec les programmes américains, faute de quoi elle aurait été renversée comme l’a été Aristide ou comme ailleurs Allende, Roldos, Torrijos... Ainsi dès 1984, le FMI a obligé Port-au-Prince à supprimer toutes ses barrières douanières et à démanteler les rares et derniers services publics de l’île. Les produits agricoles américains, dont le riz, ont envahi le pays et ont jeté une grande partie de la paysannerie dans la pauvreté. Ceux-ci sont venus se réfugier dans les villes, où les entreprises américaines ont installé des ateliers textiles à bas coup, les "Sweap Shops". Les haïtiens y travaillent douze heures par jour pour un salaire dérisoire, même au regard du coup de la vie local (28 cent de l’heure chez Disney par exemple). A cet effet, Clinton a créé au début des années 90 une zone franche permettant aux entreprises américaines de rapatrier leur production sans payer de frais de douane. Techniquement c’est comme si cette zone franche faisait partie du territoire américain, droit du travail et salaires mis à part. Haïti qui produisant 90% de sa nourriture il y a trente ans en importe aujourd’hui 55%. En outre l’argent du FMI, utilisé en fonction des intérêts américains aux conditions dictées par le FMI, devra être remboursé par une population exsangue.

Selon John Perkins, qui a exercé pendant 15 ans le métier de "tueur économique" pour le compte du gouvernement américain et de multinationales, le FMI propose volontairement des prêts impossibles à rembourser de manière à tenir les pays sous le contrôle des Etats-Unis. C’est une stratégie adoptée et perfectionnée depuis plus de 50 ans pour dominer le monde par l’arme économique. Toujours selon lui, les Etats-Unis travaillent ainsi consciemment à élargir et maintenir un Empire, à l’image des autres empires déclarés de l’Histoire, comme jadis la France, l’Angleterre, Rome ou la Grèce... Mais ce dernier instille cette nouveauté qu’il parvient à ses fins en ne se saisissant de l’arme militaire qu’en dernier recours, la guerre économique et la corruption des élites nationales apportant d’assez bons résultats.

Selon Noam Chomsky, cette stratégie est née en réponse à la démocratie et aux mouvements sociaux d’après-guerre, qui sont parvenus à faire pression sur les politiques gouvernementales. La populations des Etats-Unis n’accepterait pas la manière dont se comporte son gouvernement si la question lui était posée ouvertement. Cela a forcé l’élite à opérer de façon détournée, soit par l’entremise d’entreprises privées (voir John Perkins), soit par des opérations militaires clandestines comme l’assassinat de syndicalistes en Amérique du Sud, ou le financement de groupes armés (Exemple des "Contras" au Nicaragua).

Dès les années 20, Edward Bernays théorisa dans son ouvrage Propaganda les techniques de manipulation de l’opinion. Les "relations publiques", la "communication" et la presse ont servi de relais à une désinformation de masse. Ces nouveaux attributs du pouvoir se sont développées et affinés durant tout le XXème siècle, permettant à l’élite politico-économique de perpétuer sa domination sur le monde occidental et sur le monde entier ; la chute de l’Empire stalinien ayant ouvert l’ère unipolaire que nous connaissont aujourd’hui et au sein de laquelle aucune force n’est encore en mesure de faire contre-poids. Ce que l’on nomme généralement "mondialisation", à ce titre, n’est pas autre chose que l’expansion de l’Empire américain, le FMI étant une arme parmi d’autres.

A l’heure où le FMI et les Etats-Unis s’intéressent de près aux affaires internes de l’Europe, il est essentiel de savoir à qui l’on a à faire. Hier, le Figaro nous rappelait dans ses pages saumon (p18 et 19) que les ministres des finances des pays européens ont accepté l’obligation de soumettre leur budgets nationaux à un examen préalable devant les instances européennes. L’examen devrait avoir lieu au printemps, ce qui laisserait le temps de faire d’éventuelles corrections. C’est une nouvelle délégation de pouvoir vers les institutions non démocratiques de l’Union. Le FMI, lui, trouve ces mesures trop timorées et il presse l’Europe de créer une autorité commune qui soit chargée de déterminer le niveau de déficit budgétaire admissible pays par pays. Il réclame également que chaque pays membre adopte des règles internes contraignantes qui forcent à limiter le déficit. Ainsi, la stimulation keynésienne de l’économie par l’investissement public est en train de devenir de facto une politique interdite en Europe. La formule "There Is No Alternative" semble avoir de beaux jours devant elle. Si les peuples ne se défendent pas de façon concertée, il est probable que l’irruption du FMI sur la scène européenne ne signe le début d’un processus de tiers-mondisation du continent.

Le Figaro nous apprenait encore hier que la Maison blanche fait pression pour que l’Espagne adopte son plan de rigueur. Les Etats-Unis, affublés d’un déficit abyssal, à la tête d’une économie à bout de souffle ont urgemment besoin d’énergie pour perpétuer leur non négociable "way of life", que seul le dollar-référence protège de l’effondrement. L’Europe sera-t-elle l’ultime richesse à venir alimenter la machine américaine ?
 
Raphaël Massi

 

http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/le-fmi-attaque-l-europe-76160?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+agoravox%2FgEOF+%28AgoraVox+-+le+journal+citoyen%29 
 
  
Sur mon blog d'info sos-crise,

Liste complète

 

 

A lire :  

 

En vedette:

Quand les patrons spéculent sur la mort de leurs employés

Le comble du cynisme !

 

Quand les patrons spéculent sur la mort de leurs employés

 

money_4_war_44535Je vous propose d’aborder aujourd’hui un sujet particulièrement riant. Aux Etats-Unis, les entreprises ont trouvé un moyen génial pour se faire de l’argent sans rien faire. Je ne parle pas de prix de transferts et de spéculation (quoi que…), mais du truc le plus pervers que le capitalisme puisse permettre : se faire de l’argent grâce à la mort des employés qu’on a exploités. Fallait y penser, ils l’ont fait. Moult entreprises US, parmi les plus importantes, prennent des contrats d’assurance vie sur leurs employés, sans le leur dire, pour toucher un maximum à leur mort.

 

On appelle ces assurances « paysan mort » (dead peasant), « concierge mort » (dead janitors) ou « assurance vie d’entreprise »1], ça fait mieux. Le procédé est simple et date au moins de la deuxième guerre2] : un employeur assure un de ses employés lambda (sans l’en informer) et verse une somme chaque année à un assureur. Suivant la mise de départ, le risque que la personne meure vite ou pas, suivant l’âge et le sexe, cette somme sera plus ou moins élevée. Quand l’employé meurt, l’entreprise touche une somme pouvant varier de quelques dizaines de milliers de dollars à plus de quatre millions et demi de dollars (mais peut-être davantage, on l’ignore). Après le 11 septembre, ça a été le jackpot pour les employeurs installés dans le « World Trade Center ».

 

Suite ici :

 

http://dondevamos.canalblog.com/archives/2010/05/08/17831834.html

 

WAL_MART_1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Des nouvelles d'Isabelle,

Conscience du Peuple,

au Canada

 

Marée noire,

évacuation de la population,

loi martiale,

camps de la FEMA...

Nos dirigeants fous veillent sur nous !!!!

 

Depuis quelques jours, je visite de très nombreux sites et blogs
américains qui s'intéressent de près au déversement de pétrole.  Je
reste toujours prudente quant à l'information qui circule sur ces
réseaux puisqu'une rumeur généralisée peut prendre des allures d'une
nouvelle officielle...

Ce qui me semble certain, c'est que les autorités, et les médias, ne
nous donnent pas l'heure juste sur l'ampleur de la catastrophe qui
se joue actuellement dans le Golfe du Mexique.  Selon des analystes
spécialisés dans le domaine, le déversement est bien plus abondant
que l'on nous le présente et les solutions actuelles sont nettement
insuffisantes pour espérer mettre fin à multiples brêches.

Le phénomène de l'érosion risque de mettre sérieusement en péril les
tentatives de colmatage.  Ensuite, les ouragans, tempêtes, cyclones
et tsunamis qui pourraient se développer en leur saision représentent
un risque exponentiel pour la faune, la flore et la vie humaine.

Les produits utilisés pour disperser le pétrole sont reconnus être
hautement toxiques pour toutes formes de vie.  Des spécialistes,
docteurs, évaluent qu'il y a un risque accru pour la santé des populations
de la Côte Est:

http://clicks.aweber.com/y/ct/?l=JBhsF&m=JegmQeAVBcDVtN&b=idX89Txb.WcmAAwv6Neyyg

Selon des informations qui viennent de "l'intérieur", l'option de
l'évacuation des populations qui habitent sur la Côte Est semble
être sur la table de négociation des différents groupes chargés de
la sécurité (Garde Nationale, USNorthcom, policiers d'état) et ce,
depuis un bon moment.  Il semble que des plans ont déjà été prévus
pour une évacuation de masse, soit entre 10 et 50 millions de personnes.

Évidemment, sur plusieurs blogs, le "wake up call" est sonné.  Certains
informateurs pressent les internautes à préparer un plan d'évacuation
pour les prochains jours ou prochaines semaines tout au plus.  L'ordre
d'évacuation n'est pas encore donnée par les autorités et elle ne
reste qu'une possibilité non-confirmée.  Il est évident que si la
situation venait qu'à dégénérer, ne serait-ce qu'au niveau des
émanations de produits toxiques dans l'air, un déplacement de popula-
tions sera à envisager.  Être averti et prêt ne peut pas faire de
tort...

Si l'option de l'évacuation était donnée, telle que prévue par la
Garde Nationale, on pourrait assister à une déclaration de loi martiale
pour soutenir la relocalisation de dizaines de millions de personnes.
Où pourront-ils reloger tous ces gens?  Dans des camps de la FEMA?

 

BP1.jpg

Merci BP pour les pélicans, Laplote, http://laplote.blogs.courrierinternational.com/


Governor: National Guard staging for "effort to evacuate" communities impacted by oil spill

http://clicks.aweber.com/y/ct/?l=JBhsF&m=JegmQeAVBcDVtN&b=pRYX9E7JpiG_Qa3aqe26qg

Guard readies as Gulf Coast braces for oil spill
http://clicks.aweber.com/y/ct/?l=JBhsF&m=JegmQeAVBcDVtN&b=Jr7XJ4OeNaY0ndU8u_OQSw

Units make history with Air Force's first homeland defense ORI
http://clicks.aweber.com/y/ct/?l=JBhsF&m=JegmQeAVBcDVtN&b=6x_5vx.fu5tAJuOEkyRNAw

Si la loi martiale ou toutes situations d'urgence (attaques terroristes,
catastrophes climatiques) prenaient place sur le territoire US/
Canada, le Canada et les États-Unis ont déja signé une entente
bilatérale pour assurer la sécurité du territoire: les soldats
canadiens sont envoyés sur le territoire US et les soldats américains
sont envoyés sur le territoire canadien. 

Voici le document officiel:
http://clicks.aweber.com/y/ct/?l=JBhsF&m=JegmQeAVBcDVtN&b=HTiRzneqaTFqiwn.MMDpvQ

Si vous vou

lez savoir à quoi pourrait ressembler la loi martiale, je
vous invite à lire les "ordres exécutifs", lesquels sont ordonnés
par le président en temps d'urgence nationale et ce, sans aucune
consultation.

The FEMA list of Presidential Executive Orders
http://clicks.aweber.com/y/ct/?l=JBhsF&m=JegmQeAVBcDVtN&b=AUwTHriiTWGjOOOeViSlSA

Je crois que nous sommes toujours plus près de catastrophes annoncées
et ça devrait être notre plus grande motivation à profiter de la vie:
abondance, sécurité, confort, paix, beauté, équilibre, etc.

Soyez toujours heureux disait Jésus!  Heureux veut dire: marcher.
Marcher malgré le malheur, marcher malgré l'épreuve, marcher malgré
la souffrance, marcher malgré la pauvreté, marcher, marcher et
marcher!!!

Isabelle
Isabelle
webmaster@consciencedupeuple.com

Blog concernant le plan et les stratégies de l'élite mondiale pour instaurer un Nouvel Ordre Mondial:
http://consciencedupeuple2007.blog.mongenie.com/

Blog concernant les dangers scientifiquement prouvés des vaccins:
http://vaccinh1n1.blog.mongenie.com/

 

 

wagons-USA-1

 

Camps de la FEMA (Wagons rappelant ceux de sinistre mémoire) 

 

Sur mon blog désinformation :

Liste complète

 

 bombe-US.jpg 

 

Alerte ! Dépopulation, stérilisation, vaccins, et... à notre insu ???? 
Bill gates et son nouveau vaccin qui se transmet par votre sueur !

enfants_vaccins 

Le langage politique  est destiné à rendre vraisemblables  les mensonges, respectables  les meurtres, et à donner l'apparence  de la solidité à ce qui n'est que vent.

George Orwell

 

Posted by Équipe Signes des Temps on June 10, 2010

© NaturalNews

La Fondation Bill et Melinda Gates commence à se faire connaître pour le financement des technologies destinées à favoriser la stérilisation de masse et les programmes de vaccination dans le monde. L’un de ces programmes récemment financés par la fondation est un programme de stérilisation qui utiliserait de puissantes projections d’ultrasons sur le scrotum d’un homme pour le rendre stérile six mois. Cette technologie devrait plutôt s’appeler “castration temporaire”. Plus d’informations ici.

Maintenant, la fondation finance un nouveau programme “de vaccin à libération provoquée par la sueur” se basant sur des nanoparticules traversant la peau humaine. Cette technologie est décrite comme une façon de “…fabriquer des nanoparticules pénétrant la peau par les follicules pileux et éclatant au contact de la sueur humaine pour libérer le vaccin.”

La subvention de recherche est attribuée à Carlos Alberto Guzman, du Centre Helmholtz de Recherche sur les Infections en Allemagne et à Claus-Michael Lehr et Steffi Hansen de l’Institut Helmholtz pour la Recherche Pharmaceutique.

Ils participent tous deux au programme “Grand Challenges Explorations” que soutient la Fondation Gates, dont le but serait “d’accomplir des percées majeures en matière de santé mondiale.”

…des percées comme la stérilisation de masse et les vaccins à nanoparticules qui pourraient être secrètement administrés sans que vous en soyez informé, visiblement.

Ces nanoparticules pourraient être utilisée sous forme de nuage de fines gouttelettes pulvérisées sur toute personne traversant un barrage de sécurité dans un aéroport, par exemple. Ou elles pourraient être diffusées dans les systèmes de ventilation d’un bâtiment de bureaux d’entreprise ou d’une école publique pour vacciner les masses. Vous ne sauriez même pas que vous êtes vacciné.

Cette technologie est potentiellement très dangereuse pour la liberté de votre santé. En l’utilisant, les gouvernements ou compagnies pharmaceutiques (c’est la même chose de nos jours) pourraient créer une crème-pour-la-peau/vaccin qui serait présentée sous forme de “crème solaire”. Mais lorsque vous l’utiliseriez, vous vous vaccinerez vous-même avec des nanoparticules s’enfonçant sous la peau et éclatant en libérant un ADN étranger dans votre corps.

Histoire de la médication discrète des masses

Vous vous demandez pourquoi les gouvernements chercheraient à soigner les gens sans qu’ils le sachent ou sans leur consentement ? Ils le font déjà avec la fluoration de l’eau. Le fluor est un médicament, et les gouvernements régionaux et nationaux partout sur terre utilisent la distribution de l’eau potable pour donner du fluor à la population, qu’elle en ait besoin ou non — et sans aucune prescription ou diagnostic médical.

Donc si les gouvernements donnent déjà des médicaments discrètement à la population comme le montre l’exemple du fluor dans la distribution de l’eau, ils ont préparé le terrain à une vaccination de masse par des voies similaires, comme la distribution d’air dans les immeubles. Et grâce à Bill Gates, la nanotechnologie nécessaire à cette fin est maintenant financée.

Est-ce vraiment une “percée majeure en matière de santé mondiale ?”

Posté par rusty james à 20:58 - Sciences et technologie    

 

 

 

pauvres-tt-possible-j.jpg

 

Bientôt, nos emplois supprimés ? Par eva R-sistons

 

 

A-t-on réalisé que le Nouvel Ordre Mondial à l'oeuvre s'apprête à tuer nos emplois ? Pourquoi l'investissement productif, alors que la spéculation rapporte plus, sans fatigue ?

 

Et puis, un employé revendique ! Il fait grève ! Il prend des congés maternité ! C'est tellement plus rentable, et pratique, de tout robotiser ! Plus d'employés sur les quais de métro,  personne pour nous accueillir dans les stations-services, la banque nouvelle génération utilise des distributeurs automatiques, bientôt plus d'hôtesses d'accueil dans les super-marchés, plus de caissières, rien.... Le joli monde que voilà ! Comment nos enfants vont-ils travailler ? Soit dit en passant, la société communiste si décriée offrait un emploi à TOUS !!!

 

Les fonctionnaires ? Tous en voie de disparition, bientôt un vestige. Même l'Armée de la Nation, la Police, la Gendarmerie seront un souvenir ! A la place, des mercenaires, comme à Blackwater ! Des sociétés militaires privées, sans foi ni loi, seulement appâtées par le gain et non par la défense de la France et des Français !

 

Les agriculteurs ? Bientôt un souvenir, suicidés ou désespérés. Même nos jardins potagers sont menacés, comme aux USA ! En avant les OGM, le contrôle total des populations par l'arme alimentaire !

 

Les emplois industriels ? Ils disparaissent tous les uns après les autres !

 

Que restera-t-il ? Au mieux des emplois de service, au pire des emplois de larbins !

 

Vous n'êtes pas d'accord ? Manifestez !

 

Pour vous, le Nouvel Ordre Mondial a prévu les lois martiales, la peine de mort (voir Traité de Lisbonne) pour les manifestants et les émeutiers.

 

(..)

 

Eva R-sistons à l'intolérable

 

Suite ici :

http://r-sistons-actu.skynetblogs.be/post/7957927/alerte--le-nouvel-ordre-mondial-sapprete-a-tu

 

 

Le Ministère du Tourisme israélien

raye la Palestine de la carte


 
Qui boycotte qui ?

"Rayer de la carte". La formule, attribuée au Président iranien Ahmadinejad au sujet d’Israël, fait visiblement des émules.

Quiconque se rend aujourd’hui sur le site du Ministère du Tourisme israélien peut télécharger une carte "officielle" d’Israël. Il découvrira alors que la Palestine a déjà été "rayée de la carte" par les autorités israéliennes : si la Bande de Gaza est visible, la Cisjordanie a disparu et il n’y a aucune différence visible entre les villes palestiniennes et les colonies israéliennes. Voilà qui a le mérite d’être clair.

 

carte_d_israel_selon_Israel.jpg

Par JulienS (publié sur le Post : http://www.lepost.fr/article/2010/06/14/2112645_le-ministere-du-tourisme-israelien-raye-la-palestine-de-la-carte.html  )

CAPJPO-EuroPalestine

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
12 juin 2010 6 12 /06 /juin /2010 14:14

NOM-tetes-de-mort.jpg

 

 1) Domination par le crime organisé international :

 

Depuis des décennies, nos dirigeants successifs ont accepté de privilégier les intérêts obscurs

et financiers de criminels internationaux, au mépris de la sauvegarde de nos intérêts vitaux

et élémentaires, de nos Droits Elémentaires, et de la préservation de notre environnement.

 

Ces criminels internationaux forment depuis plus de deux siècles, un gouvernement mondial

secret, constitué des banquiers internationaux et de leurs cliques de lobbies, regroupés au

sein de cercles d’ « élite » et de sociétés secrètes.

 

Depuis des décennies, nos dirigeants corrompus respectifs ont permis, successivement, que nous soyons maintenus sous la domination de ces criminels, après avoir participé sciemment à leur prise de pouvoir sur nous.

 

Cette domination s’exerce donc sournoisement par l’intermédiaire de nos Etats respectifs, lesquels sont sous le contrôle manifeste du crime organisé international précité.

 

Principalement, nos institutions politiques et judiciaires jouent le rôle d’interface entre ce crime

organisé international et nous, les Peuples Souverains, au point qu’elles constituent un rouage essentiel dudit crime organisé.

 

Ces institutions corrompues par leur hiérarchie, elle-même corrompue en amont, ont pour

réelle fonction de protéger les intérêts du crime organisé international, en organisant le

mensonge et la supercherie – avec la complicité active des médias.

 

L’imposture est organisée aujourd’hui au niveau européen, sur le même schéma que celui que

nous connaissons sensiblement dans chaque pays d’Europe Unie, ainsi que dans les pays

anglophones, entre autres.

 

 

2) Système monétaire imposé à notre civilisation ; fléau pour l’Humanité et pour la Vie sur Terre :

 

Parmi la longue liste des dépendances qui nous sont imposées par nos dirigeants corrompus –

énergie, alimentation, éducation, pensé, santé, information etc…- il en est une qui constitue la

source de tous nos maux :

 

La trahison principale de la part de nos dirigeants consiste à maintenir nos nations sous la

dépendance monétaire de ces banquiers criminels internationaux.

 

(En effet, la France par exemple, ne fabrique qu’à peine 5 % de sa monnaie, étant de ce fait

obligée d’emprunter les 95 % manquant, aux banquiers internationaux.)

 

Malgré ce que prescrivent nos lois, ces criminels fabriquent la monnaie à la place des Nations,

dont c’est pourtant la prérogative exclusive et élémentaire.

 

Ce ne sont que des faux-monnayeurs internationaux, crédités par nos dirigeants corrompus.

 

Les Peuples Souverains sont victimes d’un racket organisé mondialement, afin de rembourser avec des intérêts, une dette internationale qui ne devrait pas exister.

 

(En France, nous sommes soumis à cette dette inique depuis 1973, date à laquelle le président Valéry Giscard d’Estaing nous a placé délibérément sous la dépendance des faux-monnayeurs internationaux.)

 

Cette dette représente en moyenne un tiers de manque à gagner sur le niveau de vie de

chacun d’entre nous.

 

Tous les peuples des pays d’Europe Unie sont aujourd’hui sous cette même dépendance vis à

vis des faux-monnayeurs internationaux, depuis le 7 février 1992 ; date à laquelle ils ont été

trahis par leurs dirigeants, lesquels ont sacrifié le pouvoir régalien de création de monnaie de

leurs nations.

 

Cette dépendance s’est accrue à travers un texte inique rédigé, là encore, par l’Illuminati

Valéry Giscard d’Estaing ; le « traité de Maastricht » ( transposé en France dans la loi du 4 août 1993) incriminé précisément ici par son article 104.

 

Le système monétaire qui fait loi dans le monde, imposé par ces criminels internationaux, est aussi inique qu’incohérent, et est pourtant admis dans notre inconscient collectif comme étant

« normal ».

 

La raison en est que notre inconscient collectif est la cible principale d’un formatage profond et indicible, organisé par les criminels internationaux, à l’aide des moyens médias et de

communication qu’ils contrôlent pour nous désinformer, neutraliser notre libre arbitre, notre

liberté de penser, à l’échelle internationale.

 

Car, il n’est pas normal que des entité privées puissent battre monnaie à la place des

Nations ;

 

Il n’est pas normal que les Etats, ne fabriquant pas leur monnaie, doivent prélever de l’argent aux Peuples Souverains, alors qu’ils devraient leur en donner, et pourraient le faire si ils fabriquaient leur monnaie ;

 

Il n’est pas normal que la monnaie puisse se démultiplier, se reproduire toute seule,

enrichissant de façon exponentielle ceux qui en ont le plus, appauvrissant de façon toute aussi

exponentielle ceux qui en ont le moins ;

 

Il n’est pas normal que nous soyons ainsi prisonniers d’une logique de « pouvoir d’achat », de

« croissance », de propriété et d’accumulation de richesses, au détriment de nos valeurs essentielles ;

 

Il n’est pas normal que les banquiers internationaux puissent créer la monnaie ex nihilo, sur simple base de nos emprunts, sans plus aucune valeur réelle de référence ;

 

Il n’est pas normal que les banques aient le pouvoir, en pratique, d’allouer autant de crédits que ce qui leur est demandé, pour créer sur ces seules demandes d’emprunts, la monnaie sur laquelle elles se font payer des intérêts iniques.

 

 

3) Société de consommation ; ou…

 

système de racket organisé des peuples, déchéance planifiée de l’espèce humaine et mise à mort de la Nature :

 

Ce système monétaire constitue la cause majeure de la destruction organisée de notre

planète, car tout ce qui génère de la croissance et surtout des dépenses – industrialisation,

surconsommation - cause en fait l’endettement des individus et des nations, et permet donc la

création de monnaie, sur la base de leurs emprunts vis à vis des banquiers criminels qui

s’enrichissent ainsi, en vue de s’acheter le pouvoir par la corruption.

 

Sous couvert de ces frais insensés, nos politiciens prétendent agir pour notre intérêt collectif,

participant en fait à la stratégie mondiale criminelle ici dénoncée :

 

Leur mission consiste d’une part à pousser les nations et leurs citoyens à générer le plus

possible de dépenses et donc d’emprunts, à travers une course hystérique à la consommation

et à la croissance, et d’autre part à les rendre dépendants des lobbies de l’industrie.

 

A titre d’exemple pour la France, citons les dépenses faramineuses de la secte Sécurité Sociale, avec, à titre anecdotique, l’inquisition des campagnes de vaccination, qui permet :

  • L’enrichissement des lobbies pharmaceutiques

  • L’enrichissement en amont, des banquiers internationaux

  • L’empoisonnement et la dégénérescence de l’Humanité, ciblée à travers ses enfants

  • La suite du plan d’enrichissement des lobbies et des banquiers internationaux, avec la

poursuite de la stratégie d’affaiblissement de l’espèce humaine, via des traitements nocifs

imposés pour combattre soit-disant les décès et maladies causés par les vaccins, imputés du coup à d’opportunes « maladies de civilisation ».

 

L’exemple cité rejoint toutes les problématiques causées par des technologies ou modes de

vie imposés à notre espèce, au sein de son système sociétal, telles que :

 

  • Les amalgames dentaires

  • L’amiante

  • Les ondes de téléphonie mobile et autre wii-fi et micro-ondes

  • Les OGM

  • Les pesticides et engrais chimiques

  • Les aditifs alimentaires neurotoxiques, OGM, et autres (aspartam, glutamate, lécithine de soja transgénique…)

  • Les véhicules à moteur à énergie polluante

  • Les énergies polluantes, dangereuses et destructrices (nucléaire, carburants, bio-éthanol…)

  • Divers habitudes alimentaires dites traditionnelles, et provoquant des listes interminables de désordre sur notre santé (la baguette, les sucres, sels et farines raffinés, le café, les sucres omniprésents, les produits laitiers, les excès de produits d’origine animale …)

Etc…

 

Toute indépendance ou forme d’autarcie de l’humain, qu’elle soit sur le plan de l’énergie, de

l’alimentation, de l’éducation, de la santé ou autre, est combattue par une inquisition généralisée, conduite par notre Etat aux ordres du crime organisé international.

 

 

4) Notre système sociétal ; chef d’œuvre du crime organisé international :

 

Nous admettons tout ce qui est inadmissible, pour la grande majorité d’entre nous, dans l’ignorance totale générée par des campagnes générales et massives de désinformation et de propagandes - principalement les publicités - qui constituent la stratégie de manipulation des masses de notre système sociétal ; du moins, du système sociétal qui nous est imposé.

 

Car si le système monétaire mondial constitue l’œuvre des criminels internationaux, il en est de

même, à la base, en ce qui concerne notre schéma sociétal, de façon que leurs règles iniques

y soient admises de façon irrévocable et indiscutable, sous couvert d’une imposture de

démocratie, et par le biais d’une manipulation de notre inconscient collectif et de l’information.

 

Le système sociétal criminel qui nous est imposé est, à la base, axé sur la surconsommation et

la croissance, à travers une forme de technologie volontairement destructrice et

empoisonneuse, aux multiples déclinaisons et industries ; ce, au détriment de notre qualité de vie, de nos besoins vitaux élémentaires, de nos valeurs élémentaires et de notre environnement, pour ne faire le jeu, au bout du compte, que du crime organisé

international.

 

Le système sociétal crée toujours plus de besoins, et nous conditionne pour la quête de plus de « pouvoir d’achat » pour satisfaire les dits besoins, au mépris de nos valeurs humaines et morales élémentaires.

 

Nous acceptons d’abandonner notre qualité d’Humain pour n’être plus que des « consommateurs », générant – outre le saccage de notre planète - des dépenses et des dettes, et donc des bénéfices pour les banquiers internationaux, qui peuvent ainsi corrompre qui ils désirent.

 

La corruption et le crime organisé ne constituent pas un phénomène marginal qui

viendrait infiltrer une société saine, mais constitue ses fondations élémentaires, ce depuis sa

création.

 

La lutte contre la corruption et le crime organisé, prétendument menée par nos institutions

politiques et judiciaires, n’est que mensonges éhontés, que vaste escroquerie, que trahison

fondamentale.

 

Nos institutions couvrent en fait les exactions du crime organisé dans notre société, sous ses

formes les plus variées et les plus odieuses :

La raison principale en est que nos dirigeants et autres notables n’ont accès au pouvoir qu’à

travers leur cooptation dans diverses sociétés secrètes qui organisent leur compromission,

et leur corruption.

 

C’est ainsi que la traite et l’exploitation des êtres humains les plus vulnérables par les plus

puissants, constitue, sous nos yeux, un phénomène de société aussi répandu que puissamment protégé et passé sous silence, par les criminels mêmes qui jouissent de statuts leur offrant impunité totale, directement, ou indirectement.

 

A ce titre, les réseaux de criminels pédophiles et de traite d’êtres humains se développent

impunément, dans une parfaite omerta institutionnelle organisée par nos notables, essentiellement du monde politique et judiciaire, principale cible commerciale de ces trafics :

 

Il en est de même concernant la spoliation organisée de nos aînés, par les institutions

tutélaires, judiciaires, psychiatriques avec la participation massive et formelle des juges, experts psychiatres, avocats, notaires, assureurs et brocanteurs divers, entre autres.

 

Dans notre société : De « consommateur », l’être humain est appelé à devenir produit de consommation, comme les autres espèces qu’il est conditionné à massacrer sans état d’âme.

 

Notre système sociétal est, après examen, profondément criminel ; ceux voulant échapper à la compromission et dénoncer ces faits, devenant victimes à leur tour de terrorisme d’Etat.

 

Nous pensons trop souvent, à l’énoncé de ces monstrueuses réalités, qu’elles ne sont pas

« possibles », parce que nous ne voyons pas de logique dans le fait que nos dirigeants puissent

délibérément œuvrer pour notre perte, se conduire en prédateurs vis à vis des plus vulnérables

d’entre nous, entre corruption, compromission, débauche innommable et assouvissement d’un pouvoir malsain :

 

Beaucoup d’entre nous, n’ayant pas la vision globale apportée ici, pensent que ce qui est

dénoncé ne peut être vrai, convaincus que notre société ne le permettrait pas, qui de plus est, dans de telles proportions ;

 

Beaucoup d’entre nous se rassurent en répétant ce qu’argumentent les criminels imposteurs, à savoir « qu’il ne faut pas généraliser » ; or, le crime et l’imposture sont bien une généralité de notre société, dont la perception est possible dès que l’on accepte de prendre une vue globale de notre système sociétal.

 

Ce système sociétal tend par son essence même, à tromper, à corrompre et à compromettre les individus insidieusement formatés et affaiblis, qui en son sein, massivement, suivent sa logique criminelle, prenant exemple sur la prétendue élite.

 

Dans cette matrice maléfique qu’est notre société, nous sommes toutes et tous plus ou moins corrompus et compromis, qu’on le veuille ou non.

 

Ce système sociétal pervers constitue le moyen utilisé par les banquiers internationaux et leurs

cliques criminelles, pour nous maintenir sous leurs multiples dépendances, nous pousser

individuellement et collectivement à l’endettement pour leur enrichissement, nous

compromettre et nous pervertir à travers la quête d’une place avantageuse et confortable dans la société, nous maintenir dans un état de peur indicible censé nous interdire tout « écart ».

 

Ce système sociétal constitue également un moyen de provoquer dès notre plus jeune âge, notre déchéance en profondeur sur les plans physique, intellectuel, spirituel et moral ; de provoquer la dégénérescence de notre espèce ; de créer nos divers conflits et divisions, et de s’assurer de notre manœuvrabilité, et de notre parfait contrôle.

 

Pour cette raison, nous devons inscrire notre exigence de licencier nos dirigeants corrompus dans une démarche fondamentale, en vue de changer notre système politique et notre système sociétal, afin de recouvrer notre indépendance, notre liberté et de construire un monde meilleur sur des bases radicalement neuves.

 

 

5) La Crise et le Nouvel Ordre Mondial :

 

(Vue sur la France : Chapitre à adapter pour chaque pays concerné)

 

Aujourd’hui, nous sommes confrontés à une crise annoncée comme « sans précédent » par nos propres dirigeants, qui prétendent exploiter l’événement tragique pour se faire mousser un peu plus, et nous manipuler un peu plus.

 

A l’occasion de cette crise, …Nicolas Sarközy de Nagi-Bocsa… participe sciemment, tout comme ses homologues européens, à l’asphyxie de notre Nation, en prétendant renflouer les banques nationales :

 

Or, l’argent qu’il dilapide au nom du Peuple Souverain est - puisque l’Etat ne le fabrique

pas – emprunté aux banquiers internationaux pour lesquels la crise est un événement

réjouissant, prévu de longue date ; l’aboutissement de leurs plans criminels !

 

Nicolas Sarközy de Nagi-Bocsa…, sa clique et leurs donneurs d’ordres, organisent sciemment la faillite de notre Nation, en ce moment même.

 

Cette crise n’est donc pas une surprise pour nos dirigeants ; elle constitue, outre l’ouverture

des vannes pour leurs donneurs d’ordres, l’occasion tant attendue de nous plonger dans plus de misère, plus de violence, plus de dépendance, au point que nous implorions nos dirigeants pour que ceux-ci daignent trouver une solution.

 

Cette solution est déjà prévue, puisque la stratégie des criminels internationaux consiste depuis

toujours à créer les malheurs qui font leurs fortunes et notre perte, pour apporter les solutions

qui font également leurs fortunes et notre perte.

 

Cette solution est d’ailleurs plébiscitée par Nicolas Sarközy de Nagi-Bocsa… et ses homologues européens : il s’agit de l’avènement du Nouvel Ordre Mondial, avec une monnaie unique, un gouvernement mondial unique.

 

Cette monnaie unique doit appauvrir les Peuples Souverains un peu plus que ne l’a fait l’Euro, dans la même logique criminelle, et connaît déjà son précurseur ; le « Special Drawing Rights »,  glissé discrètement dans le système bancaire international, et se prétendant une alternative passagère à la crise.

 

Quant au gouvernement mondial unique prévu pour régner en maître sur l’Humanité entière, il ne s’agit que du gouvernement mondial ici dénoncé, qui sévit dans le secret de ses multiples sociétés secrètes :

 

Ordre Illuminati ; Franc-maçonnerie ; Groupe de Bilderberg ; Bohémian Club ; Skull and Bones ; Commission Trilatérale ; Siècle ; Council on Foreign Relations ; Magestic 12 ; Commettee of 300 etc…

 

A propos du Nouvel Ordre Mondial ; les campagnes de propagandes commencent à

convaincre une large partie de l’opinion publique désinformée et manipulée par des médias

parfaitement aux ordres des traîtres.

 

Ce Nouvel Ordre Mondial, comme nous l’a précisé récemment Nicolas Sarközy de Nagi-Bocsa en France, doit intervenir dans le sillage de la crise, avec ou sans notre consentement.

 

L’individu ose d’ailleurs affirmer que rien ni personne ne pourra s’y opposer !

 

Jusque là, prolifération de virus mortels – produits grâce à nos impôts et à nos dons pour

la recherche -, guerres civiles et guerre mondiale sont au programme, afin :

 

  • de réguler notre démographie mondiale (exterminer un fort pourcentage de

population mondiale)

 

  • de détruire plus en profondeur la Nature (qui constitue aux yeux des criminels de la

haute finance et de l’industrie, une concurrence inacceptable qu’il convient d’éradiquer)

 

  • de relancer les économies effondrées ( générer de nouveaux emprunts exorbitants

auprès des banquiers internationaux)

 

  • d’imposer, par la loi martiale, les mesures terroristes destinées à l’asservissement total

des survivants et à la neutralisation de toute Résistance (implantation obligatoire de la micro-puce ; « démantèlement » des communautés alter-mondialistes désignées comme foyers de terrorisme ; traque des activistes alter-mondialistes ; réquisition par l’Etat de terrains appartenant à des communautés alternatives, etc….)

 

Tous les ingrédients nécessaires à la guerre civile ont été réunis sous nos yeux, depuis des décennies, sur bon nombre de nos territoires respectifs, en Europe, comme c’est le cas en France :

De nouvelles armes de contrôle de masse attendent d’être employées.

 

Tous les prétextes nécessaires au déclenchement d’une troisième guerre mondiale ont été

placés sur l’ « échiquier international », en particulier au Moyen Orient :

De nouvelles armes inédites de destruction massive attendent d’être employées.

 

Concernant l’emploie d’armes biologiques sur des populations civiles :

Le prétendu virus HIV produit sur demande et répandu via des campagnes de vaccination par les gouvernements respectivement concernés des Etats-Unis - est un exemple concret de ce dont sont capables nos dirigeants, avec la complicité criminelle d’organismes tels que l’OMS. (Informations accessibles uniquement à travers une recherche d’information indépendante.)

 

 

  1. Argumentaire ciblé contre les dirigeants respectifs des pays concernés :

 

Chapitre à part, à traiter par pays.

 

Concernant la France, et Nicolas Sarközy de Nagi-Bocsa :

 

 

 

1) Le VRP international et multicartes :

 

Nicolas Sarkösy de Nagi-Bocsa se fait ouvertement le commercial des lobbies criminels à travers la monde, à l’instar de ses homologues européens, abusant de la confiance du Peuple Souverain, ainsi que de ses fonctions, et participant activement à la stratégie globale des criminels internationaux.

 

Ainsi, essentiellement, l’individu enfonce notre pays dans une politique de prolifération du nucléaire ; ce, au mépris des dangers incontrôlables - pour le monde entier - de cette technologie irresponsable, et de sa réelle nocivité sur les populations et leur environnement, ainsi exposés d’autorité.

 

Ces vérités concernant le nucléaire font l’objet également d’une épaisse campagne d’omerta et de désinformation à l’échelle mondiale, organisée par les criminels internationaux et leurs complices.

 

2) Salaire et impôts : Au dessus des lois et de tout le reste…

 

Il est à propos de rappeler qu’une des premières mesures prises par Nicolas Sarközy de Nagi-Bocsa à sa prise de fonction à la tête de notre Nation, a été d’augmenter son salaire de 150 %, bien évidemment sans avoir concerté notre Peuple Souverain :

 

L’individu s’est bien gardé de réviser cette décision révoltante, lors du déclenchement de la

crise…

Il est à propos de rappeler que ce même individu qui prétend nous administrer, et nous faire

payer des impôts utilisés largement à notre détriment, ne paye lui, aucun impôt que se soit

depuis 1995 !

 

Nous avons ici deux arguments qui, à eux-seuls, justifient que nous exigions sa démission, ainsi que celle des membres du gouvernement qui cautionnent, de par leur silence, cette injure faite à notre Peuple Souverain.

 

 

3) Quelques réformes en passant …

 

- Privatisation de l’Armée Française et des forces de l’ordre – amenées à devenir toutes deux les forces de « l’Ordre »… :

 

Suppression de 56 000 postes de militaires pour 2009 ; fermeture de brigades de gendarmerie un peu partout en France - alors que l’insécurité augmente toujours, puisque étant provoquée par le pouvoir politique…

 

Ces mesures insensées cachaient bien une manœuvre criminelle :

 

Depuis ses fonctions au Ministère de l’Intérieur, Nicolas Sarkösy de Nagi-Bocsa fit passer discrètement une loi augmentant les prérogatives d’entreprises de sécurité privée  vis à vis des

municipalités ; les maires peuvent dorénavant sous-traiter la sécurité de leurs communes avec les entreprises privées de sécurité, afin de leur confier des prestations de patrouille.

 

Nos gendarmes, déjà bien malmenés entre le détournement de leur idéal et leurs conditions de travail inhumaines, sont amenés à être remplacés dans les communes – et peut-être dans les manifs ! - par des entreprises de sécurité privée, dont il est clair que les dirigeants et actionnaires feront partie des cercles d’initiés, aux règles comptables permettant des largesses « commerciales » particulières.

 

Quant à nos forces armées traditionnelles, trop proches du Peuple Souverain du point de vue des criminels ; le modèle de l’administration Bush en viendra à bout, avec la prolifération d’agences privées, dans la lignée des « Black Water » , « Ali Burton », et autres agences de mercenaires sans fois ni âme…

 

Aujourd’hui, le Ministère de la Défense est protégé par une société privée de surveillance ; ONET, dont la spécialité principale était à l’origine… …le nettoyage industriel !

 

Nous payons des impôts dont un pourcentage part dans les caisses d’entreprises privées, et pour voir notre Nation dépouillée de ses appareils les plus précieux.

 

 

- Suppression des juges d’instruction :

 

Des réformes radicales s’imposent de toute urgence en matière de Justice ; il est inconcevable que celle-ci dépende d’un ministère, et d’un appendice tel que le Conseil Supérieur de la Magistrature présidée par le chef de l’Etat, étant donc totalement dépendante du pouvoir politique, et donc du crime organisé international.

 

Il est anormal qu’un juge d’instruction puisse ambitionner de devenir procureur, puis procureur général, et passer du judiciaire à l’exécutif, ce qui est la porte ouverte à des compromissions carriéristes menaçant un peu plus une illusoire indépendance de la Justice.

 

Dans cet esprit, il est tout aussi incongru qu’un auxiliaire de justice (avocat) puisse projeter de devenir magistrat.

 

Au lieu d’intervenir pour restaurer l’indépendance de la Justice, Nicolas Sarközy de Nagi-Bocsa, fidèle à lui-même et à ses engagements criminels, prétend au contraire pulvériser ce qu’il en reste :

 

L’individu entend supprimer les juges d’instruction, pour basculer leurs fonctions judiciaires entre les mains du pouvoir exécutif, c’est à dire des parquets.

 

- Augmentation des pouvoirs terroristes du milieu psychiatrique, à la mode des pays de l’Est d’hier :

Certains praticiens de la profession se sont insurgés contre les récentes mesures permettant plus de pouvoir carcéral et répressif aux établissements psychiatriques, associées à de précédentes mesures prévues pour la prise en charge de plus de détenus de droit commun par lesdits établissements ; il ne faut pas oublier que d’autres lois avaient également été passées dans notre dos, afin que les maires puissent faire interner d’office toute personne susceptible de troubler l’ordre public ; notion laissée à l’appréciation des élus...

 

- Prison à vie sans jugement ; ou reconductibilité des durées d’emprisonnement au delà des peines jugées ; quand le pouvoir politique détruit ce qui reste de nos Droits Elémentaires et Libertés Fondamentales :

Récemment encore, nous est passé sous le nez une loi surprenante qui permet au pouvoir politique – indéfini – de décider de la reconduction année après année, de la peine d’emprisonnement d’un détenu, au motif de sa « dangerosité publique », dont ladite « dangerosité publique » serait estimée, par ces mêmes autorités indéfinies, selon des critères encore plus indéfinis…

 

La dictature prend forme sans perdre de temps, et sans plus en perdre pour sauver les apparences ; le Nouvel Ordre Mondial est en marche !

 

4) Quelques mesures et prises de position criminelles, en passant…

 

  • L’envoie de nos soldats en Afghanistan, affichant une prise de position délibérément pro-sioniste, et pour participer au renforcement du trafique de cocaïne des USA…

  • La décision de faire rentrer la France dans l’OTAN, afin de permettre l’explosion d’une troisième guerre mondiale, et d’officialiser sa participation à la campagne sioniste

  • Le renforcement des mesures totalitaires sous le prétexte de renforcer notre sécurité

  • Le détournement de l’idéal des forces de police et de gendarmerie, utilisées contre les intérêts du Peuple Souverain, et pour entacher l’image que celui-ci a de ses forces de l’ordre

  • Le renforcement du climat d’insécurité dans les banlieues, par diverses provocations et incitations à la haine raciale, dans l’optique d’une imminente guerre civile

Etc…

 

 

5) Quelques complicités criminelles, en passant…

 

- Terrorisme international ; crimes contre l’Humanité :

 

Nicolas Sarkösy de Nagi-Bocsa participa – et participe encore aujourd’hui - fort activement à la propagande criminelle internationale, destinée à couvrir les véritables auteurs et co-auteurs des attentats du 11 septembre 2001, ainsi que leurs commanditaires, et à en utiliser la terreur pour faire accepter à l’opinion publique internationale plus de privation de ses libertés.

 

Dans ce cadre de terrorisme international, appliqué par ceux-là mêmes qui prétendent le combattre en nos noms à tous, Nicolas Sarközy de Nagi-Bocsa est également suspecté de ; « participation à une entreprise terroriste » et de « complicité de crimes contre l’Humanité », dans le cadre des attentats de Madrid, de Londres et de Paris qui se déroulèrent milieu des années 90, durant ses fonctions de Ministre de l’Intérieur.

 

Une enquête indépendante citoyenne en association avec des membres de services spécialisés est actuellement relancée.  

 

 

- Traite d’êtres humains et réseaux de criminels pédophiles sataniques ; crimes contre l’Humanité :

 

Dans le cadre de ses actuelles fonctions de garant de l’indépendance des institutions, et de président du Conseil Supérieur de la Magistrature, Nicolas Sarközy de Nagi-Bocsa fut saisi récemment sur des faits de « dénis de justice » et de violences judiciaires, appliqués à un enfant du Peuple Souverain – « l’affaire Vincent » – , victime de violences sexuelles et témoin dans une affaire de réseau de criminels pédophiles sataniques, sur Perpignan.

 

Dans le sillage de cette saisine citoyenne publique, demeurée sans réponse à ce jour, il fut également saisi publiquement sur des faits gravissimes de traite et d’exploitation sexuelle d’enfants en Europe, par dizaines de milliers, par des réseaux pratiquant le viol, la torture avec acte de barbarie, et même la mise à mort – « Affaire des CD ROM de Zandvoort » -

 

Nicolas Sarkozy de Nagi-Bocsa, là encore, refusa de daigner intervenir, apportant de fait, sa protection à ces réseaux de monstrueux criminels, interdisant à leurs innombrables victimes toute assistance et toute justice, et permettant la persistance et l’aggravation de ces crimes, demeurés impunis à ce jour.

 

Nicolas Sarközy de Nagi-Bocsa est donc actuellement complice passif de criminels pédophiles et complice passif de « crimes contre l’Humanité ».

 

Son comportement provoqua tout récemment l’ouverture d’une enquête citoyenne sur des crimes sataniques perpétrés dans les régions de Toulouse« Maison de Noé » - et de Perpignangare ferroviaire -, où il est, là encore, suspecté de couvrir des réseaux de traite d’êtres humains, ainsi que d’avoir participé lui-même à des crimes sadiques en réunion.

 

L’enquête est actuellement en cours, avec le recueil de témoignages jusque là objets de mesures de terrorisme d’Etat.

 

Dans le même registre, Nicolas Sarközy de Nagi-Bocsa est suspecté de couvrir un trafic d’êtres humains – des enfants destinés principalement à servir de cobayes humains – entre le Tchad et la France, sous couvert de l’ONG « l’Arche de Zoé » pour le compte d’une agence de recherche médicale administrée par l’un de ses frères.

 

Dans ce cadre également, une enquête indépendante est en cours, par le recueil de témoignages spontanés de membres des forces armées françaises ayant été amenés à participer de près ou de loin à cet holocauste ; la persistance et l’aggravation de ce crime présumé contre l’Humanité sont, là encore, potentiellement permises, en toute impunité.

 

NB : Aucune poursuite judiciaire à son encontre n’étant envisageable dans notre république criminelle, le présumé coupable Nicolas Sarközy de Nagi-Bocsa ne peut bénéficier ici d’une quelconque mesure de « secret d’instruction », toute instruction judiciaire étant impossible en l’état actuel de l’instrumentalisation de l’appareil judiciaire…

 

Et, à propos de cette instrumentalisation ; l’auteur des présentes mises en cause attend sereinement de nouvelles poursuites en « justice » pour « diffamation », et n’en tiendra aucunement compte, étant donné le climat d’imposture de l’appareil judiciaire, dénoncée ici.

Stan MAILLAUD

Par RRR
 

 

Par ailleurs, nous-nous engageons solidairement en signant cette pétition :

 

 

a) Pour l’année 2010 :

 

A ne plus à payer aucun impôt ; ce à titre de :

 

  • contre-mesure à la crise

 

  • refus de se soumettre au Code des Impôts, parfaitement abusif et illégal

 

  • contestation de l’usage criminel, contraire à l’Intérêt Collectif, fait desdits impôts

 

  • mesure générale de désobéissance civique au crime organisé international

 

  • refus de collaborer avec le crime organisé international

 

 

b) Dès aujourd’hui :

 

  1. A participer de la façon la plus radicale et engagée au Grand Boycott* de toutes les

sources de domination qui nous sont imposées par le crime organisé international; ce à titre de :

 

  • mesure sanitaire individuelle et collective ;

 

  • solidarité et d’assistance vis à vis de la Nature martyrisée ;

 

  • solidarité vis à vis des concitoyens opprimés en premier plan

 

(victimes de violences judiciaires et du terrorisme d’Etat ; victimes de la mafia médico-pharmaceutique ; victimes des empoisonnements de masse par les industries criminelles ; victimes des réseaux d’exploitation d’êtres humains ; petits producteurs etc…)

 

  • mesure de solidarité de l’ensemble de nos congénères trahis et empoisonnés le plus

souvent à leur insu.

 

 

2) A réagir par la désobéissance civique radicale* par tous moyens possibles défendant

l’Intérêt Collectif Mondial et les Droits de la Vie.

   

 

*Exemples de boycott :

 

  • la grande distribution ;

 

au moins, dans un premier temps, concernant l’alimentation ; se tourner vers les petits producteurs (et les système type paniers « AMAP » en France)

 

  • les « fast-food » et chaînes telles que « Mac Donald » ou « Buffalo Grill »

 

  • les technologies délétères et utilisées pour nous surveiller et/ou nous contrôler

 

(téléphone portable ; télévision…)

 

  • le système sociétal dans ses axes les plus sensibles ;

 

en soldant ses comptes en banques et en jetant sa carte bleue ; en utilisant une monnaie alternative ou un système de troc ; en se radiant de l’organisme d’Etat de sécurité sociale ; en tournant le dos à la médecine traditionnelle pour revenir vers la médecine naturelle, etc…

 

  • la consommation de façon générale ;

 

avec révision de nos réels besoins, à titre de mesure de survie ; de restauration de notre condition d’Être Humain, reléguée au rang de « consommateur » ; de sauvegarde de notre santé et de notre environnement, notre bien commun

 

Ou encore :

 

  • Ne plus donner prises aux multiples craintes, peurs et tentations, insufflées par le crime

organisé international, qui servent à nous conditionner pour que nous recherchions ses sources de dominations plutôt que de les repousser, et pour que nous-nous comportions en lâches égoïstes tout juste plaintifs, et honteusement passifs, plutôt qu’en Êtres-Humains dignes de ce nom…

 

 

 

*Exemples de désobéissance civique radicale :

 

 

  • Ne plus payer aucun impôt, dès aujourd’hui, sans attendre 2010

 

  • Ne pas vacciner ses enfants ;

 

sous aucun prétexte ! (se renseigner d’urgence et sérieusement sur la réalité des vaccins tueurs et dégénérescents )

 

  • Livrer son témoignage publiquement ;

 

quand celui-ci dénonce des faits graves commis ou couverts par des détenteurs de l’autorité publique, ou quelconques prétendus intouchables ; refuser de craindre quelques représailles que se soient, mais restaurer son Intégrité, son Honneur et sa Dignité

 

  • Ne pas se soumettre à l’autorité criminelle ;

 

sous quelque forme que se manifeste son expression, de façon générale 

 

  • Ne se soumettre à aucune autorité, ni aucune influence extérieure ;

 

qu’elles soient politique, sociale ou religieuse ; mais restaurer sa Souveraineté Intérieure, et se placer sous l’autorité exclusive de son Âme, de sa Conscience et de son Libre-Arbitre

 

  • Rechercher l’Intérêt Collectif plutôt que le sien ;

 

ce qui est le seul moyens de régler en amont et en profondeur ses propres problèmes, lesquels doivent impérativement être relégués au second plan ; tout comme notre ego qui doit lui, se placer au service de notre Âme

 

  • Mettre son pouvoir individuel - mu par sa Souveraineté Intérieure ainsi

restaurée - au service de l’Intérêt Collectif ;

 

à travers l’Action Sacrée individuelle, que chacun doit définir en son Âme et Conscience de façon exclusive, en fonction du rôle de chacun sur cette planète, en cette période charnière, et de la réalité de notre situation actuelle générale…

   

 

 
 
Voyez ce que vont devenir notre armée, nos policiers, nos gendarmes, tous privatisés à terme, mercenaires sans foi ni loi !
 
Et hier, je citais sur mon précédent post:
 
La France risque d’être trahie par ses politiciens et éliminée de la politique mondiale.
 
Ils vont tuer la France indépendante, toute son identité, au moment même, bande d'hypocrites, où ils osent organiser des débats sur l'identité de notre pays !!!! eva
 
 

A lire :

 

http://www.alterinfo.net/La-coupe-du-Monde-de-football-et-le-pouvoir-financier_a47226.html

 

http://www.alterinfo.net/Troubles-au-Kirghizstan-Moscou-vivement-preoccupe_a47198.html

 

 

Le PC est-il soluble dans le Front de Gauche ? http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=13454

 

 

perses et ottomans au XXIéme siècle

 

pérou : retour sur une révolte et un massacre

 

Prière aux parachutistes, de Patrice Henin.

http://antiterroriste.free.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=2&t=8906

 

 

 

Partager cet article
Repost0
11 juin 2010 5 11 /06 /juin /2010 22:27

porc-et-enfant-bise.jpg

France profonde,

communauté de vie,

instantanés du Gard,

par eva R-sistons

 

Bonjour !

 

Me revoici, après 8 jours sans Internet, et un déplacement pour finir l'aménagement de mon camping-car. Quelques jours dans le Gard, près de Sommières, un village encore préservé, à l'ancienne, respirant la France profonde, avec ses champs, ses cultivateurs, ses bêtes - l'âne qu'on entend braire, les chevaux dans les enclos, les poules en liberté, les chiens qui folâtrent... et peu de circulation. Une seule boutique, avec four à pains, petite épicerie, le journal, quelques cartes postales, les enfants qui viennent chercher un caramba, voilà, c'est tout, et c'est tout simple. Les ruelles ? Etroites, aux noms moyen-âgeux, et puis des maisons un peu penchées sous le poids des ans, ici une voûte, un passage fleuri, là on marche sous une maison, et un peu plus loin, voici un lavoir heureusement préservé. Une salle de fêtes, aussi: Soirée ping-pong, et le lendemain, boxe. Dimanche, fête des enfants. Et une fois par semaine, la halte-garderie itinérante, un fourgon joliment décoré, avec un gros escargot tout vert comme le gazon qui entoure le centre festif. L'école primaire fonctionne toujours, et il y a un relais poste. Pour combien de temps encore, avec Sarkozy qui s'acharne à détruire le paysage français pour nous amasser dans les villes comme du bétail et mieux nous tenir à sa merci ?   

 

Et une maison très ancienne pour accueillir une petite communauté. Le patriarche, et les locataires: La plupart jeunes, étudiants ou saisonniers, mais aussi ceux qui ont décidé de rompre avec le Système et de vivre au gré des occasions de la vie, ici un carrelage à poser, là de vieux objets à récupérer et à revendre après réparation, ou... un camping-car à aménager. Tout ce qui avait été d'abord fait de façon empirique, a été revu et corrigé: Par des "pros" des déplacements en fourgons aménagés, altermondialistes, fans de rave-parties, idéalistes... Ils savent faire, les mecs ! Mon fils aîné s'est félicité du travail de l'un d'eux, celui-ci a vu mon véhicule voici quelques semaines, et il a dit: "Je te le refais, moi ! J'ai un camion que j'ai aménagé en camping-car. Tu me donnes le gîte et le couvert, et je t'arrange ça super". Il a arrangé, et c'est une maison de poupées. Tout y est, en modèle réduit. Un petit bijou ! Une symphonie de jaune (paille), de vert (pâle), et de blanc. Les idées de l'une, et le savoir-faire de l'autre. Tout le monde est content !

 

Et me voici de retour. Finie la campagne, la mer de nouveau, et... déchaînée. Le vent du large. On en prend plein les poumons !

 

Alors, elle est pas belle, la vie ?

 

Eva ne r-sistons pas aux charmes de la vie  

 

220px-Drakensburgmountains.jpg

Natal, Wikipedia

   

L'Afrique du Sud,

capitale du foot - ou du non-alignement ?

Par eva R-sistons

 

Enfin, un Etat africain accueille le Mondial du foot ! Et quel Etat ! Celui de l'apartheid, vaincu par l'acharnement des militants anti-ségrégation, à l'heure où il était bien vu, puisqu'il ne s'agissait pas d'Israël Etat à part, de boycotter ceux qui distillaient le racisme et la haine. Celui, aussi, d'une icône des mouvements de libération ! Nelson Mandela a rendu leur honneur aux Noirs bafoués. Aujourd'hui, le monde entier a les yeux braqués sur l'Afrique du Sud, avec ses jolis stades colorés, ses guerriers zoulous, son développement impressionnant pour le continent - bref sur un pays phare. Oui, mais le revers de la médaille, ce sont des stades bunkerisés, des pauvres chassés à la périphérie pour ne pas voir troublée la fête, des malades du Sida en nombre impressionnant, une criminalité légendaire, des townships misérables, une classe blanche toujours insolente avec des nouveaux riches noirs qui le sont tout autant, un Système éducatif et de santé défaillants, et puis l'essentiel des terres est encore entre les mains des Blancs, les Noirs ont du mal à gérer celles qu'ils ont, les tensions raciales se perpétuent, même avec les métis, sans parler des oppositions ethniques, toujours vivaces, et des problèmes sociaux. La Nation "arc-en-ciel" rêvée par Nelson Mandela a du plomb dans l'aile, on est loin du melting-pot souhaité par le vieux leader noir. Bref, l'Afrique du Sud est un Etat d'une rare violence, surtout raciale et ethnique, ou liée à la pauvreté. Une société inégalitaire est toujours explosive !

 

220px-ApartheidSignEnglishAfrikaans.jpg

Wikipedia

 

Ce qu'on oublie de dire, aussi, c'est que l'Afrique du Sud est en tête des pays non-alignés. Gênant pour le Nouvel Ordre Mondial qu'on tente de nous imposer ! Et ce Non-Alignement doit non seulement se perpétuer, mais se développer. La force des faibles face aux puissants, c'est leur union, leur collaboration, leur mise en commun. Dans le concert des Nations, une autre voix doit se faire entendre, à nouveau, comme au temps des Lunumba, des Nasser ou des Boumedienne. Parce qu'un monde pluriel est nécessaire.

 

Alors, en avant l'Afrique du Sud, élément moteur du continent noir, phare africain, et pion-espoir pour un renouveau planétaire !

 

eva R-sistons à l'alignement des Nations sur le modèle anglo-saxon.

 

NB: Entendu ce jour, LCP, de Gaulle et l'Amérique: 

 

De Gaulle voyait la Grande-Bretagne comme une puissance atlantique non européenne, pour lui si la GB rejoignait le Marché Commun, entreprise coloniale dominée par les Américains, ce serait une catastrophe pour l'Europe. Quel visionnaire ! Quel prophète ! (eva)   

 

220px-Joburg_top.jpg

Johannesburg, wikipedia

 

Mouvement des non-alignés

Le mouvement des non-alignés (ou plus rare mouvement des pays non-alignés) [1] est une organisation internationale regroupant 118 États en 2008 (17 États et 9 organisations internationales y ont en plus le statut d'observateur), qui se définissent comme n'étant alignés ni avec, ni contre aucune grande puissance mondiale. Le but de l'organisation tel que défini dans la « Déclaration de la Havane » de 1979 est d'assurer : « l'indépendance nationale, la souveraineté, l'intégrité territoriale et la sécurité des pays non alignés dans leur lutte contre l'impérialisme, le colonialisme, le néocolonialisme, la ségrégation, le racisme, le sionisme, et toute forme d'agression étrangère, d'occupation, de domination, d'interférence ou d'hégémonie de la part de grandes puissances ou de blocs politiques » et de promouvoir la solidarité entre les peuples du tiers monde. L'organisation, dont le siège est à Lusaka en Zambie[2], regroupe près des deux tiers des membres des Nations unies et 55 % de la population mondiale.

Le mouvement des non-alignés comprend des membres importants à l'échelle mondiale, comme l'Inde, l'Algérie, l'Égypte, l'Indonésie, le Pakistan, Cuba, l'Afrique du Sud, l'Iran, la Malaisie, ainsi que la ex-Yougoslavie. La République populaire de Chine a été membre pendant un temps. Le Brésil n'a jamais été un membre formel du mouvement, mais il partage plusieurs de ses vues et envoie régulièrement des observateurs à ses sommets.

 

(..) Créé dans le contexte de la guerre froide, le mouvement a dû trouver un nouveau souffle à son issu suite à l'effondrement de l'Union soviétique. De plus, les États issus de l'éclatement de la Yougoslavie (l'un des membres fondateurs) ont montré peu d'intérêt pour l'organisation depuis la dissolution du pays. Enfin en 2004, Malte et Chypre se sont retirés lors de leur entrée dans l'Union européenne. Néanmoins, l'organisation continue de jouer un rôle important. Elle a par exemple refusé de suivre les instances du consensus de Washington, lequel regroupe le Fonds monétaire international (FMI), l'Organisation mondiale du commerce (OMC) et la Banque mondiale, considérant que ce serait nuisible aux intérêts de ses membres.

Loin de s'estomper, le legs de l'ère de la guerre froide se poursuit. De nouvelles tendances s'inspirent des acquis des luttes de décolonisation. Ainsi, le politologue Aziz Salmone Fall, dans le sillage de Ben Barka, avec son Groupe de Recherche et d'Initiative pour la Libération de l'Afrique (GRILA) prône un renouveau de la Conférence tricontinentale, un développement autocentré aux fondements écosystémiques, et plaide pour un mondialisme polycentrique[3].

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Mouvement_des_non-align%C3%A9s

 

Map Non-Aligned Movement.png
Pays appartenant au mouvement des non-alignés :

     États membres      États observateurs      États non membres PROPAGANDE DE GUERRE EN ACTION : Michel Collon - VIDEO: Analyse de Libé et Le Monde au lendemain de l'attaque contre la flotille
Mais qui fait la dictée aux journalistes français ?
( si la vidéo ne s'affiche pas sur votre navigateur,voir sur Dailymotion )

Mouna Hachim - Propagande pro-israélienne, désinformation et autres sophismes
Transformer le bourreau en victime. Et inversément.

Neve Gordon - Ce que le juge Goldstone a appris à ses dépens
Comment la machine étatique israélienne réorganise sa propagande

DORMEZ OU RESISTEZ, CITOYENS !
Bricmont, Bouajaja, Morelli... - La Belgique, complice de crimes de guerre ?
Mais c'est l'hypocrisie de l'Europe toute entière qui est dénoncée

CRIMES D'HIER ET D'AUJOURD'HUI :
Uri Avnery - "Tue un Turc et repose-toi"
"L'Exodus s'est répétée, mais avec un changement des rôles. Aujourd'hui nous, Israéliens, sommes les Britanniques."

ISRAEL IMPLIQUE EN AMERIQUE LATINE ET EN IRAK :
Marc Vandepitte - Israël ne se "défend" pas, il pratique le terrorisme en Amérique latine aussi !
Colombie, Costa Rica, Bolivie, Venezuela, Honduras, Guatemala, Salvador...

Gilles Munier - Israël s'incruste en Irak
Israël discrètement actif dans l'occupation

Michel Collon vient de publier le livre Israël, parlons-en !
Recueil de vingt entretiens avec Chomsky, Ramadan, Gresh, Sand, Pappe et tous les meilleurs analystes et témoins du conflit. 

 

 

                             roms.jpg

Sur le blog d'eva, Sos-crise:

Expulsions de Tsiganes en France: Monnaie courante aujourd'hui

L'UE compte faire pression sur Israël pour lever le blocus sur Gaza

Se protéger du cancer, que l'alimentation soit notre médecine !

Lettre ouverte aux Elus de la Nation, au sujet des risques liés à Israël

"Autour" du CNR, une nouvelle Résistance se construit - Comité Valmy

EXTENSION AU PUBLIC DU "MANAGEMENT DE LA TENSION"

Les gouvernants : acteurs et complices de la crise

Les meilleurs liens infos

Flotille de la Liberté, les dernières nouvelles, tout ce qu'on ne vous a pas dit

Le gouvernement des banques et autres infos du Monde Diplomatique

Liste complète

 

              

Excellente sélection du site Valmy :

          29 mai  2010 à la Bastille: autour de l'exemple du CNR, une nouvelle Résistance se construit
            
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article676

             L'EMPIRE ET LE MENSONGE - Analyse importante de Fidel Castro
            
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article688

             Francis Wurtz invoque Robert Schuman pour sauver "l'idée européenne". Stupéfiant! ACDT pour vivelepcf
            
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article691

             Japon, Okinawa: partie remise? - par Hélène Nouaille
            
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article690

             Pour une politique étrangère et de défense souveraine - Contre Amiral (2s) Claude Gaucherand
            
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article687

             DSK appelle à la création d'une monnaie mondiale, d'une Banque centrale mondiale... par Mireille Delamare
            
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article689

             La Russie et la Chine: les sanctions du CS de l'ONU ne doivent pas "punir" l'Iran
            
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article686

             ÉTAT VOYOU - Comaguer
            
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article685

             Un cheval de Troie à la Knesset!  par Dimitri
            
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article684

             Pétition ou auto-dénonciation? Décap'actu
            
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article683

             Massoud Barzani séjourne en Turquie dans un contexte difficile - par Jean Marcou
            
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article682

             Flick ou Voyou? - par Jean Lévy
            
http://www.comite-valmy.org/spip.php?breve369

             L'ÉTÉ 40, IL Y A 70 ANS - par Jean Lévy
            
http://www.comite-valmy.org/spip.php?breve368

             Peut-on rétablir une société décente face au marché?
            
http://www.comite-valmy.org/spip.php?breve367

   

 

Article à lire absolument :

 

Ce que signifie Monsieur Van Rompuy

L'éclatement de la Belgique 

Non, ce n’est pas une boutade ! Malgré son allure de Pinocchio effaré, Monsieur Van Rompuy (Herman) est loin d’être le personnage insignifiant qu’ont mélancoliquement décrit des européistes déçus. Il signifie un projet politique tout à fait clair, et a été choisi à dessein ; pas par les citoyens des différents peuples de la très diverse Europe, évidemment, mais par une oligarchie mondiale qui n’est pas le cercle des Présidents et des Premiers Ministres des pays de l’Union Européenne. Désormais simples exécutants politiques, ceux-ci n’ont fait que ratifier la décision d’affairistes qui ne se cachent même plus.

Ce que signifie Monsieur Van Rompuy 

Avant de se présenter devant ceux qui devaient le nommer, M. Van Rompuy a comparu, le 12 novembre 2009, au château de Val-Duchesse, à Bruxelles, devant le jury d’un club mondial rassemblant banquiers, marchands d’armes, magnats du pétrole et dirigeants de multinationales avec leurs  journalistes apprivoisés. Il est allé passer un examen. Le projet d’impôt européen à prétexte écologique qu’il y a fait connaître est tout ce que les citoyens ont été autorisés à savoir. Son parcours politicien ayant été jugé conforme au profil souhaité, il a été adoubé comme gouverneur général de l’Union Européenne. Quant à Madame Ashton, choisie en même temps, elle déborde de précieuses qualités : parvenue typique de la nomenklature, inféodée à la finance, absolument inconnue, tout à fait novice en diplomatie et incapable d’ânonner une phrase en une autre langue que l’anglais.  

Le premier but de ce double choix est de signifier une fois pour toutes aux citoyens des pays d’Europe que l’ère démocratique est close, et que dorénavant c’est le conseil des banquiers qui décide. Désormais les choix seront faits par des experts, afin de maximiser les rendements financiers. Mettez vous bien ça dans la tête ! Peut-être pourtant quelques politiciens espéraient-ils qu’en acceptant des marionnettes aussi falotes ils retarderaient la mainmise totale des groupes bancaires, et pourraient exercer encore quelque pouvoir pendant quelques années. En ce cas ils se seraient illusionnés, car, derrière ce duo grotesque, la destruction de la démocratie va bon train, et eux-mêmes sont déjà surveillés. La crise de la dette grecque en est une limpide démonstration.  

La deuxième signification est que l’Union Européenne est une succursale de l’empire anglo-saxon, dont les dirigeants dictent la politique étrangère qu’ils font appliquer par l’OTAN, bras armé de l’oligarchie. Madame Ashton joue à merveille de sa balourdise feinte pour ridiculiser l’Union Européenne, tout en élargissant son propre champ d’action et en étoffant ses services (ne parlons pas de ses revenus). Elle joue son rôle, conformément aux instructions de ses commanditaires. Pour les financiers, la diversité des pays du continent européen est contraire à la nécessaire soumission des consommateurs et défavorable à l’intimidation militaire exercée contre les « pays émergents », vitale pour maintenir une hégémonie mondiale chancelante. L’activité intellectuelle, politique et scientifique dans les pays d’Europe doit être strictement encadrée et normalisée par l’usage exclusif de la langue anglaise, tandis que l’innovation doit être concentrée dans les pays dominant l’empire (comme le montre l’institution récente d’agences de contrainte et de surveillance des chercheurs). Les diplomaties nationales sont donc vouées à disparaître, en même temps que la liberté politique et culturelle des nations.  

Mais pourquoi être allé chercher le Premier Ministre de Belgique, un pays qui apparemment n’avait pas besoin d’une crise politique supplémentaire ?

Précisément afin de provoquer une nouvelle crise et de scinder la Belgique, comme l’a récemment exigé un euro-député anglais qui, en bon Anglais, se mêle de ce qui ne le regarde pas et parle dans l’intérêt des classes dominantes.

Mais quel est cet intérêt ? La Belgique n’est-elle pas une création de l’Angleterre ?

La Belgique moderne fut en effet créée en 1830 par l’Angleterre, afin que la France ne contrôlât pas le port d’Anvers et que la frontière du Nord de la France fût vulnérable militairement. Mais les diplomates anglais n’avaient pas prévu une guerre contre l’Allemagne unifiée, de sorte  qu’au XXe siècle l’Angleterre, alliée à la France, dut sacrifier des milliers d’hommes pour défendre cette frontière indéfendable. La France en perdit cependant bien plus encore ! La Belgique a ainsi très bien servi à affaiblir la France, mais est devenue maintenant inutile. L’intérêt de l’oligarchie serait au contraire à présent de la détruire. Bien entendu, le sort de la Belgique n’intéresse en rien les oligarques, mais renforcer l’Union Européenne leur importe au plus haut point, puisque celle-ci est la structure de vassalisation des pays d’Europe à la finance. Accroître les pouvoirs de l’Union Européenne permettrait de réduire la démocratie à un pur jeu d’apparences, et de renforcer durablement le régime autoritaire qui s’installe peu à peu depuis une trentaine d’années. Mais il manque à l’Union Européenne la souveraineté qui lui permettrait de dominer les États. C’est à combler ce manque que détruire la Belgique serait utile.

Le traité de Lisbonne a en effet doté l'Union Européenne de la personnalité juridique et d’une représentation diplomatique. Pour devenir un État internationalement reconnu, il ne  lui faudrait plus qu'un territoire propre, fût-il minuscule comme ceux de Monaco ou du Vatican. Un quartier de Bruxelles ferait fort bien l’affaire. Dès que cette reconnaissance serait obtenue, la subordination juridique des États, dès longtemps entreprise, serait parachevée. L’attaque des spéculateurs contre la Grèce est déjà utilisée pour préparer la mise sous tutelle des États.

Encore faut-il, pour obtenir la souveraineté sur une partie de Bruxelles, faire éclater la Belgique, et il faut le faire sans tarder, avant que les peuples d’Europe ne rejettent l’Union Européenne qui les ruine en imposant le libre-échange absolu, y compris envers les pays tiers. L’éclatement prochain de la zone euro rend la nécessité encore plus pressante. Cependant d’autres raisons motivent aussi les oligarques à agir. Les extrémistes flamands sont évidemment d’utiles auxiliaires, mais la crise économique pourrait faire passer le nationalisme au second plan des soucis du peuple flamand. Mieux vaudrait donc les utiliser au plus tôt, et si possible tant que sévit l'actuel gouvernement français, tout entier composé de valets de la finance internationale, dociles à nuire de leur mieux aux intérêts de la France et de la Francophonie. Surtout, un fait interne à la Belgique, inconnu de la plupart des Français, oblige à une manœuvre rapide et délicate.

Depuis 1962 la Belgique est soumise à des « lois linguistiques », imposées par la majorité flamande du pays. Une « frontière linguistique », interne, divise le pays entre Flandre, Wallonie et Bruxelles. Cette « frontière » fut fixée sans consulter la population, sur la base d’un recensement de 1947 déjà périmé à l’époque, afin que Bruxelles fût enclavée en Flandre. Elle ne coïncide pas partout avec les limites administratives, ni avec l’actuelle limite entre les langues, car l’extension de l’agglomération bruxelloise depuis soixante-trois ans a étendu l’aire où l’usage du français est le plus courant. De ce fait, des communes dont la grande majorité des habitants parlent français sont administrativement rattachées à la Flandre (et de même les communes des Fourons, loin de Bruxelles), ce qui suscite d’invraisemblables bisbilles, mesquines à souhait, qui font toute la saveur de la politique belge. L’agglomération bruxelloise et la Wallonie sont pourtant désormais contigües, mais le dessein opiniâtre des Flamingants d’annexer Bruxelles à la Flandre empêche de reconnaître cette réalité.

Quoique futiles, ces bizarreries ne sont pas d’anodines coutumes locales, mais forment un important atout pour les partisans d’une Union Européenne supranationale. En effet, lors de la division de la Yougoslavie, la carence politique, la paresse d'esprit, le manque de clairvoyance, la crainte inspirée par le seul nom de Sarajevo et surtout la volonté de cacher le conflit politique opposant la France, qui voulait maintenir la Fédération yougoslave, et l’Allemagne, qui voulait la détruire au plus tôt, firent prévaloir une cote mal taillée : reconnaître les limites des républiques fédérées comme frontières internationales, sans consulter les populations ni considérer la répartition des diverses communautés humaines assemblées ou divisées par ces frontières. On sait quels désastres ce compromis entraîna et dans quelle confusion durable il a fait plonger les Balkans. Les vices juridiques évidents étaient de confondre l’administratif et le politique, de faire prévaloir le droit du sol sur le droit des gens, et de préférer l’arbitraire bureaucratique à la vérité des préférences nationales. Comme pour incruster le mal, les gouvernants d’Europe ont entériné cette décision casuelle comme un principe. Ce précédent yougoslave serait donc invoqué en cas d’éclatement de la Belgique (et l’on serait plus réaliste en écrivant « lorsque la Belgique éclatera »). Or plusieurs traditions politiques s’opposent. Pour établir la nationalité des personnes, la tradition française considère d’abord le droit du sol et secondairement la filiation, et elle s’en tient depuis un siècle et demi au droit des gens pour fixer les frontières. Jusqu’aux années récentes, la tradition germanique accordait l’exclusivité au droit du sang pour la nationalité, et elle a longtemps tenté d’imposer le tracé des frontières en invoquant le droit du sol ou le droit de conquête. La tradition anglo-saxonne accorde la primauté au droit du sol pour la nationalité, et laisse le droit du plus fort décider des frontières : la Grande-Bretagne est une île. Ces trois traditions sont incompatibles.

Selon la jurisprudence tirée de l’écartèlement de la Yougoslavie, les communes situées en Flandre sont flamandes, même celles dont la grande majorité des habitants sont Bruxellois et francophones, et Bruxelles est bel et bien enclavée en Flandre. En outre le parlement et le gouvernement flamands (car il y a sept parlements et trois gouvernements en Belgique, outre les assemblées provinciales !) ont, depuis des années, décrété que la capitale de la Flandre était Bruxelles, et y ont fixé leur siège, sans consulter les habitants de la ville bien entendu. En proclamant son indépendance, la Flandre revendiquerait sa capitale ! Bien sûr, les Bruxellois sont à 85 % francophones, mais les dirigeants flamands ne manquent pas de souligner qu’outre le français, maintes langues sont parlées à Bruxelles, y compris le turc et l’arabe maghrébin, et même l’anglais dans des immeubles de bureaux. Par mansuétude, le gouvernement flamand serait prêt à accorder un statut dérogatoire (transitoire bien entendu) aux habitants qui ne parleraient pas le néerlandais (anglais accepté).

Il est peu vraisemblable que les politiciens britanniques et allemands intéressés par l’affaire soutiennent jusqu’au bout la revendication flamande, car ils savent qu’imposer un changement de langue aux habitants d’une grande ville est impossible. Mais des partisans du renforcement de l’Union Européenne pourraient proposer (dans un esprit de conciliation, n’en doutons pas…) un statut de "ville libre" pour une partie de Bruxelles, comme jadis Dantzig ! Ce quartier serait pompeusement proclamé « capitale de l’Europe » et, pour faire étasunien, on dirait « District of Concordia ». Toute latitude serait laissée à l’administration de l’Union Européenne pour angliciser peu à peu son district ; en contrepartie, toute latitude serait laissée aux autorités du nouvel État flamand, devenu souverain sur une partie de la ville, pour gêner les Bruxellois francophones et attiser les oppositions ethniques. Mais ce scénario dépend de l’enclavement de Bruxelles en Flandre, qu’un référendum dans les communes proches de la « frontière linguistique » remettrait en cause. La primauté du droit du sol sur le droit des gens, qui est le principe de la politique flamingante et la cause principale de la fièvre politique récurrente de la Belgique, paraît ainsi aux européistes comme un atout maître.

 Scinder la Belgique le long de la « frontière linguistique » existante, sans consulter les populations intéressées, est néanmoins en bonne logique un projet insoutenable. En effet, une seule nationalité belge existe, et une seule souveraineté. Ces faits incontestables sont de surcroît incarnés en une seule personne : le roi ! Le droit des personnes ne distingue pas parmi les Belges des Néerlandophones, des Francophones ou des Germanophones. La seule procédure envisageable est donc de demander l’avis des populations au suffrage universel, et de tracer la frontière au niveau communal. L’avenir de chaque commune serait décidé à la pluralité des voix des habitants, puis chacun opterait pour la nationalité de son choix. L’argument que le référendum n’existe pas en droit belge est sans force, puisque par hypothèse l’État belge disparaîtrait. La seule restriction envisageable au suffrage universel pourrait être de limiter le corps électoral aux citoyens domiciliés dans chaque commune et y résidant effectivement depuis plusieurs années, mais cette modalité d’application ne modifierait pas le principe. Bien entendu, les États successeurs garantiraient la liberté de circuler et de résider, ainsi que le maintien des droits des minorités à l’avenir, de part et d’autre de la frontière ainsi démocratiquement déterminée.

Quoique seule cette procédure soit conforme à l’équité et à l’esprit du droit international, nul doute que des chicanes seraient tentées pour en limiter et en retarder l’application. L’enjeu en effet n’est pas mince, car si l’Union Européenne était reconnue comme un État fédéral disposant d’un territoire propre et d’un service diplomatique, ses dirigeants revendiqueraient bientôt un statut de membre permanent au Conseil de Sécurité de l’ONU. La Grande-Bretagne n’envisageant aucun changement de ses droits, au nom de son traditionnel statut d’exception, le siège de la France serait dévolu à l’Union Européenne et bientôt confié à un Danois entouré d’une administration anglaise. Ainsi l’empire anglo-saxon disposerait de trois sièges parmi les cinq permanents.

Tel est le sens de la nomination de M. Van Rompuy. Dévoué à la Flandre et fidèle serviteur des classes dominantes, M. Van Rompuy prépare la scission de la Belgique afin d’assurer la domination de l’empire anglo-saxon sur l’Europe, en contrepartie d’une promesse de soutien à la tentative de mainmise de la Flandre sur Bruxelles. De son poste, il devrait faire traîner des négociations pendant que les dirigeants flamands brusqueraient le mouvement.

La France risque d’être trahie par ses politiciens et éliminée de la politique mondiale.

À l’occasion d’une crise politique, les dirigeants flamands tenteraient d’imposer leur solution avant que les peuples ne réagissent. Cette « solution », qui évidemment ne ferait que multiplier les problèmes, n’est pas une vague élucubration mais un dessein médité. M. Herman Van Rompuy était l’un des parlementaires flamands qui lancèrent le projet de scinder l’arrondissement de Bruxelles-Hal-Vilvorde sans référendum sur la limite linguistique, afin d’isoler Bruxelles. Herman a un frère, Éric, lui aussi politicien. Il n’y a pas de mal à avoir un frère, ni à se prénommer Éric, ni à se passionner pour la politique. Mais M. Éric Van Rompuy est connu depuis quarante ans comme un flamingant rabique, qui ne se cache pas de vouloir néerlandiser Bruxelles, de l’Atomium au bois de la Cambre et des sous-sols aux mansardes. Éric dit tout haut ce que Herman ne doit pas dire. Précisons : ce que Herman ne doit plus dire, car naguère encore il ne s’en privait pas. S’il le pouvait, il ferait parler flamand au Menneken-Pis. M. Herman Van Rompuy paraît certes aussi simplet que Pinocchio, mais ce sont les renards et les loups qui tirent les ficelles.

Encore une fois, l’oligarchie mondiale se fiche de la Flandre et des Flamingants, il se trouve seulement que des intérêts coïncident. Ou plutôt, des hommes pensent que leurs intérêts coïncident. En réalité, le peuple Flamand, grand petit peuple qui peut s’enorgueillir d’un passé glorieux et d’un présent prospère, nuirait certainement à son avenir s’il suivait ses extrémistes. Un coup de force à Bruxelles, suivi d’un long conflit avec les habitants de la ville, serait un très mauvais commencement pour son existence étatique. Fixer par référendum la frontière entre les États serait pour lui bien préférable.

Face à de tels projets plusieurs questions viennent à l’esprit. Quel est, à présent, le but de l’Union Européenne ? Quelles sont ses effets réels ? Quelles forces sociales soutiennent-elles l’intégration européenne ? Comment les États peuvent-ils pacifier les rapports sociaux ?

Discuter ces questions en détail nécessiterait un gros livre écrit par plusieurs auteurs, mais quelques réponses partielles peuvent être cependant proposées.

Il n’est bien sûr pas possible d’épiloguer, puisque nul ne connaît l’avenir, mais la prépondérance anglo-saxonne au Conseil de Sécurité ouvrirait à l’ONU une crise semblable à l’agonie de la SDN à la fin des années trente. La diplomatie, déjà rendue instable par la volonté des États-Unis de récuser le multilatéralisme et d’affaiblir l’ONU, deviendrait chaotique. L’oligarchie escompte cependant affermir ainsi son pouvoir, d’autant plus que la suprématie de l’Union Européenne sur les États rendrait inopérants les débats politiques dans les pays européens, comme ils le sont depuis longtemps dans les pays anglo-saxons. Démocratie et Souveraineté nationale sont en effet inséparables, et le but visé est d’abolir l’une et l’autre, afin d’achever de détruire le compromis social datant de l’après-guerre, qui faisait la part trop belle aux producteurs dans le partage de la valeur ajoutée.

Dès les années cinquante du XXe siècle, les classes dominantes comprirent que le suffrage universel rendait impossible une politique réactionnaire dans les États nationaux. La « construction européenne » leur permit de dominer les démocraties nationales et de raffermir leur emprise. Toute responsabilité politique fut bannie de cette Union européenne, malgré la concentration progressive du pouvoir. La notion même de politique en fut exclue, remplacée par l’exaltation des compétences des experts et par quelques simagrées de démocratie factice. Le libre-échangisme y devint dogme. Ainsi fut supprimé tout frein à la circulation des marchandises et des capitaux, même à court terme, ce qui permit aux détenteurs de monnaie de reprendre une grande part de la valeur économique produite. Désormais les décisions sont prises dans l’ombre, au gré de firmes privées, financières plutôt qu’industrielles, et dont les plus influentes ne sont pas européennes. Sous la férule de la Commission, la concurrence entre les pays de l’Union européenne est exacerbée à dessein, et l’immigration laissée sans contrôle, afin de forcer la baisse relative des salaires et la régression des droits sociaux. Pour verrouiller cet absolutisme si propice aux tripotages, un projet de constitution fut présenté en 2005, mais rejeté par plusieurs peuples en dépit d’une intense propagande. Le traité de Lisbonne fut donc imposé en 2009 pour contraindre les peuples à se soumettre. Ce coup de force s’est accompagné de l’aggravation de la surveillance policière. Dans l’Union européenne, l’action politique est impuissante, l’industrie dépérit, les classes populaires sont frappées par le chômage et appauvries, la plupart des agriculteurs vivotent, l’activité intellectuelle s’étiole, la recherche est mise sous tutelle, l’innovation disparaît. Mais si ce désastre organisé obère l’avenir, il profite aux intermédiaires, et, au premier chef, aux banques anglo-saxonnes qui, grâce aux manœuvres de leurs gouvernements, se sont arrogé depuis quarante ans le monopole de la création monétaire. Ce sont elles qui, au moyen de l’OMC, ont imposé la concurrence indienne et chinoise. Ce sont elles qui achètent en monnaie de singe les entreprises pour en absorber la substance puis les démanteler. Ce sont elles qui gouvernent effectivement l’Union européenne, à travers des hommes de paille.

Le despotisme européiste, nous y sommes. L’autoritarisme vétilleux de la Commission s’aggrave, avec l’aide de la bien mal nommée Cour de justice européenne, dont les arrêts prétoriens étendent sans cesse les compétences de l’Union européenne, en usurpant au profit de celle-ci les droits des États. La langue des maltôtiers anglo-saxons est imposée, même dans les affaires internes à chaque pays. La sape des constitutions nationales, seul cadre où les divers intérêts sociaux puissent se confronter pacifiquement, fait s’effondrer le débat politique et le contrôle démocratique sur les gouvernants. Le pouvoir discrétionnaire de commissaires nommés par intrigue, irresponsables, et placés sous influence, empiète ainsi chaque année davantage sur les libertés publiques et privées. Les difficultés économiques et politiques mènent fatalement ces despotes à la dictature.

L’assujettissement des peuples par la destruction des droits nationaux, n’est limité que par la résistance des dirigeants des États, fort variable d’un pays à l’autre. Si les Allemands et les Britanniques savent à la fois défendre leur pouvoir national, investir les instances de décision de l’Union européenne et faire agir celles-ci au mieux de leurs intérêts, les classes dominantes françaises font tout leur possible pour accroître les prérogatives fédérales de l’Union européenne et vassaliser la République Française, dans l’espoir d’accéder à la surclasse dominante mondiale.

Prêtes à tout pour pérenniser leur prédominance sociale tant elles craignent la révolte d’un peuple mal-pensant, les classes dominantes françaises rêvent d’une tutelle étrangère et souhaitent une administration anglophone, où caser leurs rejetons en excluant ceux du peuple. En dégradant encore un peu plus l’enseignement public, elles pourraient réserver le pouvoir à leurs descendants pour quelques générations. Les politiciens qui s’agitent incessamment dans les palais parisiens sont au-delà de toute critique. Tous leurs actes tendent à affaiblir la France, à la soumettre à l’empire dominant et à diviser les Français. Leur programme est celui de Condoleezza Rice en 2003 : abaisser la France. Au service de maîtres qui les méprisent, ces larbins ont envoyé l’armée française participer à l’agression contre le peuple Afghan. Ces lémures s’efforcent de faire dépérir la Francophonie et de céder la souveraineté de la Nation à l’Union européenne. S’ils réussissaient, ils se rengorgeraient de leur renoncement. Les dominants français, qu’ils se disent de « droite » ou de « gauche », seraient immensément euphoriques de devenir définitivement impuissants. Finies les responsabilités ! Et cela en bénéficiant de la solidarité active des oligarchies des pays voisins ! La France serait enfin échec et mat, politiquement, économiquement et intellectuellement, pour la jubilation de l’Angleterre et de l’Allemagne, et au grand soulagement de l’oligarchie française, qui pourrait s'angliciser le front haut, afin de dominer le peuple pendant un siècle.

L’étape suivante, déjà en cours, est de brider l’Union Européenne, par coalescence de l’UE et de l’ALENA, dans une Union Transatlantique étroitement liée à l’OTAN et conçue comme instrument de domination interne sur les citoyens et d’intimidation externe vis-à-vis de la Chine et de la Russie. Sa fondation serait prétexte à créer une nouvelle monnaie permettant une banqueroute partielle. Sa direction effective serait partagée entre les banquiers de Wall Street et ceux de la City, tandis que la prédominance sur le continent européen serait laissée aux industriels allemands, dont les représentants politiques s’efforcent depuis longtemps de diviser l’Europe en régions, selon leur modèle fédéral, escomptant ainsi transformer en pouvoir politique la puissance économique qu’ils retirent de l’UE. Les récents chanceliers et ministres des Affaires étrangères d’Allemagne ont dit et écrit, à maintes reprises, que l’Union européenne permettrait à l’Allemagne de s’assurer l’hégémonie qu’elle a échoué par deux fois à imposer à l’Europe par la guerre. Cette hégémonie s’encadrerait, en attendant de s’en affranchir, dans l’empire anglo-saxon, où la responsabilité politique des dirigeants et les droits des personnes régressent depuis vingt ans.

Mais les difficultés insurmontables qu’un tel projet ne manquerait pas de rencontrer font craindre une fuite en avant de ses promoteurs vers la guerre.

Si ce projet de fédération despotique et libre-échangiste aboutissait, la déstructuration économique s’aggraverait encore et empêcherait définitivement de donner du travail à tous, y compris aux plus récemment arrivés. Mettre fin au libre-échange absolu et relocaliser la production est donc vital. Pour les Français, c’est l’existence nationale, culturelle et spirituelle qui est en jeu, en même temps que la prospérité, la liberté et la paix civile. Pas de liberté individuelle si la liberté collective n’est pas assurée ; pas de vie culturelle sans concorde ; pas de concorde sans prospérité ; point de prospérité, même pour les riches, si les pauvres sombrent dans la misère.

Un peuple est souverain s’il peut, par sa volonté ultime exprimée collectivement, accepter ou repousser un projet engageant son avenir. Parmi maintes raisons de vouloir maintenir notre Souveraineté nationale et la transmettre aux générations à venir, fierté, fidélité à nos aïeux et à notre culture, volonté d’être maître chez soi, goût pour la vie civique conçue comme une œuvre d’art, crainte d’une désarticulation de la société menant à la violence, il en est une qui devrait emporter la décision des Français : dans le monde tel qu’il est, la France est un instrument irremplaçable au service de la paix et de la liberté. Non par prédestination, parce que la France serait une entité providentielle, peuplée d’esprits géniaux et douée d’une essence collective intemporelle. Ce pays, comme toute autre formation sociale, aurait pu disparaître ou avoir d’autres limites. Ses mœurs ont évolué au cours du temps. Mais, au-delà de l’image sentimentale de Marianne au bonnet phrygien ou de « la Madone aux fresques des murs », l’équilibre social et les leçons de l’Histoire font que les Français croient à l’égalité des hommes et à l’égalité des nations. Ils pensent que la liberté individuelle s’exerce grâce à la liberté collective. Surtout, ils ont horreur des excès. Ce n’est pas que jamais des Français n’en aient commis, il s’en faut. Mais, contre les abus, se sont toujours dressés des femmes et des hommes, pour les dénoncer et appeler leurs compatriotes à la raison, à la générosité et à l’honneur. Si peu nombreux les protestataires aient-ils d’abord été, ils ont toujours fini par emporter la conviction générale. Toutes les opinions, des plus chimériques aux plus pertinentes, des plus tyranniques aux plus généreuses, ont déjà été débattues en français. Au fil des siècles, malgré les défauts de leur organisation et les injustices de leur société, et même après que certains d’entre eux aient commis des crimes, les Français ont toujours su finalement se réformer. Souvent cela n’alla pas sans difficultés, ni sans fautes parfois sordides. Cependant, par leur attachement sans mysticisme à l’image idéale de la France, les Français expriment leur consentement à l’effort d’humaniser la société, cet effort que chaque génération doit continuer, en bénéficiant du labeur des générations qui l’ont précédé pour alléger les peines des générations qui lui succéderont.

Dans le désordre du monde, la France est le seul pays autour duquel des oppositions à un impérialisme puissent se cristalliser pacifiquement. C’est le seul pays qui pourrait, s’il se donnait à nouveau un Gouvernement, proposer une réforme globale des relations internationales. Cette proposition pourrait être d’autant plus favorablement accueillie que l’impérialisme français date désormais d’un passé ancien.

La crise en cours, économique, financière, politique, morale, et aussi guerrière puisque les puissances anglo-saxonnes ont perpétré deux agressions au Moyen-Orient et y ont entraîné leurs alliés, démontre l’excès d’ambition de l’oligarchie. Les événements châtient cette démesure. En répandant partout le trouble et la violence, les puissances « occidentales » se sont fait haïr dans le monde entier. Leurs industries sont à présent très menacées par des concurrents que les dirigeants ont eux-mêmes favorisés le plus possible, sous la pression de financiers avides de multiplier les échanges, occasions de profits. Ces concurrents sont sans scrupules et exploitent leurs peuples sans pitié. Si ce déséquilibre perdurait, le risque de grave conflit s’accroîtrait. Seule une calme fermeté peut rétablir à la fois l’équilibre international et la liberté.

La dynamique propre du système international, mais aussi les interventions des acteurs politiques, détermineront la coopération ou l’affrontement, la prospérité ou l’appauvrissement, le rétablissement de la démocratie ou l’instauration d’une dictature durable, la paix ou la guerre. Notre liberté dépend de notre lucidité et de notre ténacité. Pour que les peuples d’Europe ressaisissent une prise sur leur avenir, la priorité est d’abattre l’irréformable Union Européenne, de quitter l’OTAN, et de remettre en chantier la coopération internationale.

Les Français peuvent en prendre l’initiative.

Christian Darlot

 

http://www.observatoiredeleurope.com/Ce-que-signifie-Monsieur-Van-Rompuy_a1389.html

 

 

Lire aussi  (Belgique):

http://www.alterinfo.net/La-Belgique-une-victime-du-Nouvel-Ordre-Mondial_a47193.html

 

 

Reçu ce commentaire:

 

Française allant bientôt habiter en Belgique, à Bruxelles plus précisément, par amour, je m'intéresse plus que jamais à l'avenir de ce pays. Politiquement parlant, je suis nulle, mais je peux parler de la vie quotidienne

Durant mes séjours, j'ai pu remarquer à quel point les flamands faisait leur possible pour assurer une certaine mainmise sur Bruxelles (je ne peux pas parler de la situation dans les autres villes belges). Ce que j'ai remarqué, c'est que la langue francophone perd du terrain, par rapport à la langue flamande. En général, les francophones ne s'aperçoivent pas de cet état de fait, mais insidieusement, ça se propage... ex : les publicités que l'on trouve de plus en plus en langue flamande : les publicités arrivant en bloc, il faut vraiment ouvrir le paquet et scruter pour trouver une pub en français !! je ne parle même pas des services de téléphonie ou autres : pour avoir quelqu'un qui parle français, il faut patienter au minimum 15 mn... Dernière nouvelle en date : le journal de la Une belge, chaîne francophone en elle-même, qui passe pour quelques minutes en langue flamande alors que les chaînes flamandes ne céderont jamais un pouce de terrain, et que l'on ne verra jamais de programmes en français.

 

Bientôt, mais cela n'est que mon opinion, les francophones habitant Bruxelles, vont se retrouver "ghettothisés" et, pour la plupart, sans avoir rien compris à ce qu'ils leur arrivent. Ou alors, tous seront contraints et forcés d'apprendre le flamand (à ce sujet, même dans les écoles, on apprend que l'on ne dis pas Liège, mais Luik). Mon futur mari pense aussi que les autres pays européens, notamment la France (et surtout certains journalistes à la télé), n'aident pas en prononçant Brussels, au lieu de Bruxelles : Le X de Bruxelles se prononce, contrairement au X de Chamonix.

 

(Je crois que je vais parler de ça sur mon blog). En tout cas, je souligne le joli travail que vous faites et j'avoue qu'en me baladant sur vos blogs et sur les autres liens que vous publiez, j'ai appris et conforté pas mal de mes vues... Merci pour ça

 

(Merci, chère Sophie, pour ce précieux témoignage - eva)

 

 

worldwarw

Les signes annonciateurs

d'une 3e guerre mondiale s'accumulent

par Eberhard Hamer 

 

(..) Dans ce contexte toute une série de préparatifs de gu

erre semblent alarmants:

1.    Le Premier ministre israélien, un homme d’extrême-droite, est un va-t-en-guerre imprévisible. Il se plaint constamment d’avoir reçu de la part de l’Iran des menaces variées dont aucune n’a jusqu’ici résisté à l’examen. Mais il hausse de plus en plus le ton et au cours des derniers mois il a fait la tournée des principales capitales mondiales pour y chercher un soutien. Il paraît même que Madame Merkel lui a juré la fidélité des Nibelungen, comme l’avait fait avant les précédentes guerres mondiales Guillaume II aux Autrichiens ou les ­Anglais et les Français à la Pologne.
2.    Israël a déjà positionné les sous-marins nucléaires qu’elle a achetés à l’Allemagne, armés de missiles à ogives nucléaires, en face de l’Iran et, non content d’avoir reconstruit et pointé sur l’Iran la base de lancement géorgienne que les Russes avaient détruite il y a un an et demi, y a fait envoyer un renfort de 90 spécialistes états-uniens.
3.    De semaine en semaine la presse, sous l’influence d’Israël, hausse le ton à l’égard de l’Iran pour différents motifs – une cam­pagne de propagande analogue à celle qui a permis de faire accepter, voire soutenir la guerre en Irak dans le monde entier en répandant des affirmations mensongères.
4.    Les préparatifs militaires ne chôment pas non plus. Certes les troupes états-­uniennes n’ont toujours pas réussi à «pacifier» les deux pays voisins, l’Irak et l’Afgha­nistan. Mais ils y entraînent à la guerre la plus grosse concentration de troupes au monde. En outre, ils ont regroupé au large de l’Iran la plus grosse flotte militaire qu’ils aient jamais réunie. Le comité du Nobel a donc fait un bon calcul en cette affaire: pas de guerre en Iran sans l’assentiment du Président des USA, surtout s’il s’agit d’un Prix Nobel de la paix. Toutefois la pression des banques, des multinationales, du lobby de l’armement, de l’armée et du lobby israélien pourrait contraindre les USA à entrer en guerre, si Israël menait une première frappe contre l’Iran et que les puissances précitées voulaient protéger leurs intérêts.

N’oublions pas que les USA ne sont pas seulement la nation la plus endettée du monde, mais aussi que l’effondrement de leur de­vise sig­nifie celui de leur empire. La soi-disant «unique puissance hégémonique mondiale» implose en ce moment exactement comme l’a fait l’URSS il y a vingt ans. Les Chinois ont déjà fait comprendre qu’ils ne reconnaissent plus son hégémonie. Le Président des Etats-Unis se trouve donc, si Israël frappe, face à un dilemme désespéré: doit-il continuer à s’enliser dans les sables mouvants de la crise financière, économique et sociale ou chercher le salut dans une guerre mondiale, qui a déjà permis deux fois aux Etats-Unis d’en sortir gagnants.

Le danger d’une nouvelle guerre mon­diale n’a jamais été aussi grand depuis la fin de la Seconde. C’est à juste titre que depuis un an les mises en garde aux USA se sont accrues, venant surtout de certains milieux intellectuels européens. Mais nous ne pourrons pas l’empêcher.

Une guerre en Iran ne resterait pas un événement limité, même si au départ il ne s’agissait que de missiles.

Aux côtés de l’Iran se rangeraient les Chinois, directement ou indirectement, et probablement les Russes, pour ne pas laisser les troupes états-uniennes s’approcher de leurs frontières et la puissance des USA devenir excessive.

Les membres de l’OTAN seraient contraints de se ranger aux côtés d’Israël et des USA, surtout s’ils avaient auparavant prêté le serment des Nibelungen. Il faut donc nous attendre à voir l’Europe participer, elle aussi, à la guerre.

Quelles seraient pour nous les conséquences d’une troisième guerre mondiale en Iran?

1.    Toute guerre avec l’Iran entraînerait la fermeture immédiate du détroit d’Ormuz et un dramatique renchérissement du pétrole, et ceci d’autant plus que la guerre se prolongerait. Du pétrole plus cher, c’est toujours des coûts plus élevés pour l’économie et les consommateurs. Nous devons donc nous attendre à des pénuries, des restrictions et des augmentations de prix pour les biens de consommation.
2.    Toute guerre nécessite un surcroît d’armement. L’industrie mondiale de l’armement – et en particulier aux USA – se frottera les mains, elle sera utilisée à pleine capacité et pourra se développer. Il y aura des retombées dans les secteurs annexes, par exemple l’automobile, le textile, les chantiers navals, l’aéronautique et d’autres encore. La production augmentera, même si les prix en font autant.
3.    Les grands gagnants seront les banques. On ne parlera plus de produits financiers to­xiques et de banquiers gangsters; les banques centrales devront financer la guerre par la création de monnaie. Les banques pourront de nouveau accorder des crédits. Dans un premier temps l’inflation maintiendra le dollar jusqu’à la fin de la guerre. C’est seulement après la guerre, comme d’habitude, que l’on procédera au grand nettoyage et qu’on expiera les péchés de la finance de guerre.

Les vassaux des USA doivent casquer pour les besoins financiers du maître, on l’a déjà vu avec les guerres d’Irak et d’Afghanistan. La guerre n’appauvrira donc pas seulement Israël et les USA, mais nous tous. Comme il n’y a pas d’argent pour financer une guerre, on devra recourir à l’inflation, comme lors des deux premières guerres mondiales; nous devons donc nous attendre à une inflation vertigineuse.

S’ils entrent en guerre avec l’Iran, les USA mobiliseront aussi l’OTAN («clause de ­défense collective»). Le gouvernement devra alors expliquer à nos soldats pourquoi ils ne doivent plus seulement s’ac­quitter de leur tâche en Afghanistan, mais aussi en Iran, et réunir une majorité au Bundestag pour voter son budget de guerre. Le SPD et les Verts (Fischer) ont déjà voté une entrée en guerre sous le prétexte fallacieux d’un «maintien de la paix». Une troisième guerre mondiale, malgré la pression états-unienne, rencontrera plus de réticence. Et dans la population le refus devrait être massif et peut-être mener à la démission du gouvernement trop docile.

Mais peut-être le gouvernement Merkel voit-il lui aussi dans une guerre une issue politique à sa situation bloquée par l’aide aux banques, le surendettement public, le collapsus financier qui menace les systèmes de protection sociale et les troubles sociaux que risquent d’engendrer de véritables redressements de cap.

La guerre est à nos portes. Les mois qui viennent nous diront si nous allons être entraînés dans une troisième guerre mondiale ou si nous y échapperons encore.    •

Traduction : Horizons et débats

 
La politique occidentale de l’affrontement avec l’Iran se heurte à l’opposition du Mouvement des non-alignés

km. Depuis que le nouveau directeur général de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), le Japonais Yukia Amano, largement soutenu par les puissances occidentales, a affirmé dans son rapport sur l’Iran présenté mi-février – sans toutefois ap­porter de réelles preuves – que ce pays travaillerait probablement au développement d’une ogive nucléaire, les gouvernements des Etats-Unis, de la France, de la Grande Bretagne et de l’Allemagne font entendre leur voix pour exiger des sanctions plus appuyées.

Pour l’instant, le Conseil de sécurité de l’ONU n’est pas encore en possession d’un texte de résolution contre l’Iran. Il est uniquement question d’éventuels projets de sanctions de la part des Etats-Unis et de l’Union européenne. Ainsi, le «New York Times» du 3 mars laissait entendre qu’il y aurait un projet de résolution en route, fruit d’une entente entre le gouvernement américain et les gouvernements engagés de l’Union européenne. Selon ce projet, les sanctions devraient toucher brutalement les échanges bancaires, la circulation maritime et le secteur des assurances, ainsi que les fortunes à l’étranger et les possibilités de déplacements d’Iranien «suspects». Seraient visés tout particulièrement les gardes révolutionnaires qui détiendraient une part essentielle de l’économie iranienne. L’industrie pétrolière iranienne ne serait pas touchée directement.

Il est intéressant de constater que, selon un article de «Spiegel Online» du 23 février, les projets de l’UE iraient plus loin, comme cela ressort d’un rapport secret de 13 pages, intitulé «Non-Paper on political and economic context of sanctions against Iran». Il est proposé dans ce rapport de s’en prendre énergiquement au secteur financier, aux assurances d’investissements en Iran ainsi qu’au secteur de l’énergie. Si ces projets étaient exécutés, la population iranienne aurait à en souffrir gravement dans sa vie quotidienne.

Le fait que le Conseil de sécurité n’ait pas encore produit de texte de résolution viendrait du fait que la Russie et la Chine s’y opposent. D’autres pays, membres actuels du Conseil de sécurité, tels que la Turquie, le Brésil et le Liban, préfèrent miser sur des négociations plutôt que sur des sanctions.

Il est vrai que le gouvernement des Etats-Unis, de même que la chancelière alle­mande, Angela Merkel, ont déclaré vouloir appliquer des sanctions plus contraignantes, même sans l’aval du Conseil de sécurité. Le gouvernement allemand renforce son influence sur les autres gouvernements de l’Union européenne pour qu’ils acceptent des sanctions plus dures, cela surtout depuis la visite du gouvernement et du président israéliens à Berlin.

Les Etats-Unis, l’UE et leurs alliés se heurtent à la résistance du Mouvement des non-alignés (NAM) qui regroupe 118 pays. Le 25 février, il a protesté auprès du Conseil des gouverneurs de l’AIEA contre le rapport du nouveau directeur sur l’Iran et assuré ce pays de leur soutien de sa position en ma­tière nucléaire.

Toutefois, on ne trouve pas ce document sur le site Internet de l’AIEA, mais seulement sur des sites iraniens, notamment
www.presstv.ir/pop/Print/?id=120019  ou english.farsnews.com/printable.php.

Dans sa déclaration le Mouvement des non-alignés met l’accent sur le droit sans réserve de tous les Etats d’utiliser l’énergie nucléaire dans des projets pacifiques. Ces pays font savoir leur refus de sanctions renforcées par leur volonté de mettre en avant la diplomatie et le dialogue, considérés comme la seule voie menant à une solution durable. De plus, ils mettent en garde «envers toute attaque, voire simplement la menace d’une attaque, contre des installations nucléaires pacifiques qui présenteraient un grave danger pour les populations et l’environnement et seraient une grave violation du droit international». Ce groupe d’Etats vise la conclusion sur une base internationale d’une interdiction de toute attaque ou menace d’attaque.

 

Suite ici :

http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=18245

 

 

Partager cet article
Repost0

R-Sistons

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
  • Contact

Recherche

Archives

Pages