19 mai 2010 3 19 /05 /mai /2010 16:10

antisemitisme-accusation-car-defend-paix.jpg

Lettre ouverte d'eva R-sistons

à la Force de Défense d'Israël sur Internet 

   

Bonjour

 

Vous venez de lancer une opération pour brider la liberté d'information, d'opinion, de parole. Dans ce cadre, un de vos zélés partisans a cru bon de porter plainte contre la femme libre que je suis (§), et que je resterai toujours, quel que soit le prix payé. Au contraire, les intimidations me renforcent dans la volonté de combattre les opposants à la Liberté, à la Démocratie.

 

A ce propos, j'ai plusieurs choses à vous dire.

 

D'abord, vous combattez au nom de la "fierté juive". Voyez-vous, du côté de ma mère, j'ai en grande partie les mêmes origines que vous. Et je n'en suis pas fière; J'en ai honte, même ! Car votre intransigeance, votre intolérance, les crimes de guerre d'Israël ou contre l'humanité, ses atteintes aux Droits de l'Homme, au Droit, en particulier international, son arrogance, sa cupidité, ses mensonges incroyables ("une terre sans peuple pour un peuple sans terre", "pas d'arme atomique"), etc... me font horreur. En tant que croyante chrétienne, je lis dans la Bible l'injonction "Aimer le pécheur, haïr le péché". Les péchés d'Israël sont tels, qu'il n'y a pas de quoi être fier de cet Etat d'ailleurs dirigé par des fascistes extrémistes, fanatiques, haineux, racistes, va-t-en guerre, comme Lieberman, rêvant de rayer de la carte de nombreux Etats voisins ! Comme on est loin des Préceptes divins ou tout au moins des préoccupations de certains de vos dirigeants de gauche d'antan, comme celui que l'un des vôtres a assassiné.

 

Ensuite, si vous ne voulez pas qu'on critique Israël, au lieu de vous en prendre à ceux qui comme moi, au nom de l'universel, de la paix, de l'intérêt général, du Bien public, dénoncent ses politiques et ses comportements, si vous voulez, donc, qu'on cesse de s'en prendre dans le monde entier à vous, changez de politique et de comportement ! Soyez assurés que si vous agissez de façon juste, honnête, avec bienveillance, sagesse, en défendant la paix, eh bien les critiques tomberont d'elles-mêmes !  On ne supprime pas la température en cassant le thermomètre ! Nous sommmes le thermomètre, par exemple excédés par le deux poids deux mesures, ainsi lorsque vous exigez qu'on respecte le Droit en le piétinant sans cesse vous même, ou quand vous voulez ôter aux autres la possibilité de se doter de la dissuasion nucléaire alors que vous mêmes détenez l'arme suprême.

 

Lorsque je viens sur le site juif.org dialoguer gentiement, fraternellement, pour comprendre, partager, échanger, pourquoi cela suscite-t-il aussitôt de violentes réactions, arrogantes, haineuses, agressives ? Croyez-vous que cela contribue à créer un bon climat ?

 

Vous nous demandez de commémorer sans cesse vos malheurs, mais pourquoi seulement les vôtres, alors par exemple qu'en 1940 cinquante millions d'individus ont souffert le martyre, et que la Shoah dont vous vous réclamez d'autres l'ont partagée au MEME titre que vous, parfois davantage, comme les Tsiganes, ou en tous cas autant, comme les handicapés mentaux, les homosexuels, les résistants, les communistes... sacrifiés comme vous à la barbarie nazie d'ailleurs en partie liée aux Américains comme le père Prescott-Bush. Voilà une cause de ressentiment envers les vôtres : Vous refusez aux autres ce que vous vous accordez à vous-mêmes. Encore un deux poids deux mesures ! Regardez en face les motifs de la désapprobation universelle, au lieu de vous en prendre aux autres !  

 

Et lorsque vous soumettez les Palestiniens pourtant innocents de la Shoah à une punition collective interdite pas les lois de la guerre, et que vous privez tout un peuple de sa liberté, que vous volez ses biens, même son eau, que vous bombardez, même avec des bombes interdites, ces malheureux entassés sur un petit périmètre de terre, après les avoir réduits à la famine, aux privations de tout, au point de provoquer chez eux des malformations, ne vous attendez pas à ce que le monde applaudisse. Et donc, tous nous dénonçons votre politique abominable. Bien évidemment !

 

Lorsqu'un pays est destabilisé, comme dans le Caucase, en Amérique Latine ou ailleurs, on trouve les vôtres, également pour bâtir des murs entre les individus,  ou pour organiser des attentats ciblés, ce n'est pas ainsi que vous susciterez l'adhésion des peuples ! Il est donc NORMAL, sain, de dénoncer toutes ces politiques conduisant au chaos, aux divisions, aux guerres meurtrières.

 

Lorsque vous refusez aux Palestiniens le droit de se défendre alors qu'ils sont spoliés, volés, attaqués sans cesse, bombardés, meurtris, privés de vie normale, il est bien évident que les citoyens dénonceront ces agissements. Le contraire serait anormal ! D'autant que partout vous exigez le droit de défendre vos intérêts. Pourquoi refuser aux autres les mêmes droits que vous ?

 

Lorsque vous faites des amalgames entre l'intolérable antisémitisme et le nécessaire antisionisme, créant un climat de chasse à l'homme, de mac-carthysation, de terrorisme intellectuel, lorsque vous vous érigez en uniques gardiens de la pensée (Police de la pensée), lorsque vous limitez les libertés, le droit à l'information, attendez-vous à être critiqués. Le contraire serait suspect !

 

Lorsque vous contribuez à encourager l'Islamophobie alors que vous protestez, légitimement, contre l'antisémitisme, attendez-vous à avoir des réactions. Imaginez un peu ce que subissent actuellement les citoyens Musulmans, sans cesse critiqués pour TOUT, ostracisés, désignés à la vindicte, menacés de guerre, d'exclusion, et même d'être chassés de chez eux, ne soyez pas surpris si le monde entier dénonce vos agissements ! Et pourtant les Musulmans ne régissent pas, ils subissent en silence; Quelle patience ils ont ! Comment auriez-vous réagi à leur place ? Jamais une plainte d'eux, toujours de vous. C'est insupportable !

 

Alors oui, je vous le dis: Au lieu d'attaquer les libertés, en France, sur les terres de Voltaire et du frondeur Gavroche, commencez par changer de comportement et de politique ! Et croyez-moi, vous susciterez l'adhésion plutôt que les critiques.

 

Partout je sens l'exaspération à votre égard !  Et ce n'est pas en réprimant que vous lutterez contre elle, mais en respectant les autres, et bien sûr en mettant en pratique les injonctions de votre Dieu. Il vous appelle à être fidèles à ses Lois, au lieu de les piétiner en provoquant Sa colère et la réprobation universelle !

 

En vous crispant, en réprimant, en pourchassant, en stigmatisant,  vous risquez au contraire d'alimenter l'antisémitisme vous-même. C'est le contraire du but recherché ! Je vous le dis en toute amitié, fraternellement. Je suis heureuse lorsque je vois les individus se comprendre, au lieu de se dresser les uns contre les autres !

 

Alors de grâce, remettez-vous en question au lieu de vous lancer dans de stériles chasses aux opposants à votre politique et à votre comportement.

 

Le monde sera plus respirable. Et au final, tout le monde y gagnera, vous les premiers !

 

Eva R-sistons

 

§ http://r-sistons.over-blog.com/article-clotilde-reiss-une-ingenue-en-iran-dossier-iran-les-blogueurs-sont-ils-menaces-50623494.html 

 

http://r-sistons.over-blog.com/article-l-histoire-officielle-et-la-secrete-yougoslavie-desintegree-vatican-et-nazis-50702221.html

 

 

ANNEXE :

 

Voici des commentaires que je trouve à partir de mes réponses :

 

 

Chère Eva,
J'avais déjà lu cet article sur votre blog et l'ai trouvé une merveille de journalisme. Et c'est avec un grand plaisir que je l'ai relu. Votre déclaration d'amour de l'humanité est profondément touchante. Elle tranche avec brio avec le racisme, la haine et l'archaïsme d'un sionisme qui ne devrait avoir aucun écho en ce monde...

 

 

Amitiés EVA, si tu te présentais avec un bon programme et les idées que tu promeus. mon vote t'est acquis. bien à toi...a suivre

 

 

Les sionistes tiennent donc tant à faire haïr les juifs par ricochet et amalgame ? Ils sont graves !

 

 

Il est évident qu'il s'agit de te faire taire au mépris du droit, au nom d'un prétendu "antisémitisme" comme d'habitude. Ce n'est pas ton blog qui n'est pas digne d'Over-Blog... au contraire !

 

 

http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=12946

http://www.alterinfo.net/La-Force-de-Defense-d-Israel-menace-Internet-Les-blogueurs-sont-ils-menaces_a46316.html?com#last_comment

 

 

Et je reçois à l'instant ce rappel de texte blblique sur le blog d'Isabelle (blog "Conscience du peuple"), rappel bienvenu et à opposer à l'agressivité de ceux qui s'en prennent aux innombrables blogueurs parce qu'ils sont légitimement critiques vis-à-vis d'Israël et de ses défenseurs inconditionnels :

 

 

"Heureux les pauvres en esprit, car le royaume des cieux est à eux! 
Heureux les affligés, car ils seront consolés ! 
Heureux les débonnaires, car ils hériteront la terre ! 
Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice, car ils seront
rassasiés ! 
Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde ! 
Heureux ceux qui ont le coeur pur, car ils verront Dieu ! 
Heureux ceux qui procurent la paix, car ils seront appelés fils de
Dieu ! 
Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice, car le royaume
des cieux est à eux ! 
Heureux serez-vous, lorsqu'on vous outragera, qu'on vous
persécutera et qu'on dira faussement de vous toute sorte de mal, à
cause de moi. 
Réjouissez-vous et soyez dans l'allégresse, parce que votre
récompense sera grande dans les cieux ; car c'est ainsi qu'on a
persécuté les prophètes qui ont été avant vous. 
Vous êtes le sel de la terre. Mais si le sel perd sa saveur, avec
quoi la lui rendra-t-on ? Il ne sert plus qu'à être jeté dehors, et
foulé aux pieds par les hommes. 
Vous êtes la lumière du monde. Une ville située sur une montagne ne
peut être cachée ;  et on n'allume pas une lampe pour la mettre sous
le boisseau, mais on la met sur le chandelier, et elle éclaire tous
ceux qui sont dans la maison."   Sermon sur la montagne

Isabelle
webmaster@consciencedupeuple.com

Blog concernant le plan et les stratégies de l'élite mondiale pour instaurer un Nouvel Ordre Mondial:
http://consciencedupeuple2007.blog.mongenie.com/

 

Je pense que cela leur fera du bien de lire ces Paroles de paix et d'amour ! Puissent-ils s'en inspirer et reconnaître en Jésus d'ailleurs juif, mais venu perché sur un âne et non sur un veau d'or, un modèle d'amour, une source d'inspiration, de sagesse, de vie... eva

 

NS-veau-d-or-laplote.jpg 

 

Difficile de ne pas critiquer Israël !

Dernière info le concernant sur son cynisme bien peu éthique.

On convoite, on bombarde, on inonde. Quelle horreur !

Sur un site sérieux de géo-politique (eva) :

 

Au Kenya, Lieberman a d'ailleurs signé un important accord sur l'eau. Le ministre qui en 1998 avait recommandé de bombarder le barrage d'Assouan pour inonder l'Egypte aurait ainsi plutôt opté pour le chantage à l'assèchement.

 

Israël (..) prépare peut-être la prochaine offensive."

 

En ce qui concerne l'autre grand pays arrosé par le Nil, le Soudan, son instabilité sert aussi les intérêts israéliens. Israël a mené des raids aériens au Soudan en 2009 et entretenu la sécession au Darfour et du Sud-Soudan. Dans ce pays le processus électoral du mois dernier, qui s'est déroulé dans le cadre d'un plan de paix visant à un meilleur partage des ressources, semble de plus en plus compromis, tandis que les armes affluent à nouveau, ravivant le risque de reprise de la guerre civile

 

http://atlasalternatif.over-blog.com/article-la-bataille-du-nil-50714139.html

 

 

 

Concernant le rôle de la famille Bush,

mentionné dans mes échanges,

voici un texte parmi d'autres :

 

Au moment où un George W. Bush en fin de mandat, le dos au mur face à l’échec catastrophique de sa politique, dénonce devant la Knesset, en tant que “apaiseurs de nazis” (Le Monde du 19 mai 2008) les opposants à la guerre d’Irak et tous ceux qui s’élèvent d’avance contre les projets démentiels toujours en cours chez les néo-conservateurs et les faucons du Pentagone de bombarder les installations nucléaires de l’Iran (cherchant du même coup, selon les commentateurs, à disqualifier le candidature à la présidence de Barack Obama), il n’est sans doute pas sans intérêt de rappeler que cela ne fait pas si longtemps qu’on a commencé à tirer de l’ombre épaisse du passé l’ahurissante constatation que la fortune de la famille Bush serait intimement liée à l’Holocauste juif. Voilà donc une véritable leçon d’histoire alternative susceptible d’éclairer aussi les égarements du présent…

 


Alors que le scandale Enron a été depuis longtemps dévoilé au grand jour, un autre scandale financier de grande dimension touchant de près la famille de George W. Bush est passé plus qu’inaperçu, relégué dans les coulisses sordides de l’histoire.

Le 19 avril 2001, le Président George W. Bush a passé une partie de la journée du souvenir de l’Holocauste dans la Rotonde du Capitole en compagnie de survivants de l’Holocauste, de vétérans alliés et de leurs familles. Lors de la cérémonie qui comprenait des prières juives et un récital de chants chantés dans les camps par les victimes de l’Holocauste, le Président Bush, apparaissant presque mal à l’aise, a lu une déclaration qui disait en substance que “la conscience forçait l’humanité à se rappeler ce qui s’était passé” et que “le dossier avait été conservé et préservé”. Le dossier, déclara George W. Bush, de ce qui restait le pire acte de génocide de l’histoire humaine, “n’avait pas résulté de l’initiative d’hommes cruels et sans instruction, mais d’acteurs humains qui se considéraient comme cultivés et bien éduqués, des hommes de la modernité, tournés vers l’avenir. Leur crime montra au monde que le mal peut se glisser et se dissimuler au sein des environnements les plus civilisés. Finalement, seule la conscience peut y faire barrage.”

 

Mais alors que le George W. Bush embrassait publiquement à Washington la cause de la communauté des survivants de l’Holocauste, lui et sa famille leur cachent un dossier secret vieux de plus de cinquante ans touchant aux faits et gestes de Prescott Bush, son grand-père. Selon des documents secrets des services de renseignement néerlandais et des archives du gouvernement des États-unis, le grand-père du président Georges W. Bush, Prescott Bush, a en effet réalisé pendant la seconde guerre mondiale de très considérables bénéfices grâce aux dividendes du travail forcé dans le camp de concentration d’Auschwitz. George W. Bush est un héritier en ligne directe de ces bénéfices de l’Holocauste qui ont été placés en 1980 dans un trust aveugle (compte anonyme auprès d’un fidéicommissaire) par son père, l’ancien président Georges Herbert Walker Bush.

 

Tout au long des décennies de vie publique de la famille Bush, la presse américaine s’est évertuée à ignorer ce fait historique: à travers la Union Banking Corporation (UBC), Prescott Bush, en association d’affaires avec l’industriel allemand Fritz Thyssen, a contribué à financer Adolf Hitler lui-même, avant et pendant la deuxième guerre mondiale. Cela a pourtant été évoqué pour la première fois dès 1994 par John Loftus et Mark Aarons dans leur ouvrage La guerre secrète contre les Juifs: comment l’espionnage occidental a trahi le peuple juif.

 

Le gouvernement américain sait que de nombreuses entreprises américaines comme Standard Oil, General Motors et la Chase Bank ont aidé Adolf Hitler, et qu’elles ont été punies après Pearl Harbor. Mais comme le journaliste du New York Times Charles Higham le découvrit bien plus tard, et le publia dans son livre Commercer avec l’ennemi: le complot de l’argent américain nazi entre 1933-1945 (1983), “le gouvernement étouffe tout cela durant et même après la guerre”.
Pourquoi ce silence ?(..°

 

http://911truth-sherbrooke.org/2008/11/29/george-w-bush-heritier-de-l%E2%80%99holocauste-juif/ 

 

prescott-bush-et-famille.jpg  

 

 

Et pour revenir au sujet du jour,

et égayer cette publication,

voici un clin d'oeil de notre ami Laplote

sur la libération de Sainte Clotilde !

 

Sarko46.jpg

http://laplote.blogs.courrierinternational.com/

   

La fin de l'euro ?

http://u-p-r.fr/?p=1069

 

 

 

PORTABLE.jpg

CNIMULUS :   http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=12963

 

 

Criminaliser la critique envers Israel : La fin de la liberté d’expression ? Le mensonge devenant force de Loi ? Vers un monde irrespirable ?

 

c5

Le 16 octobre 2004, le président George W. Bush a signé la loi du lobby israélien, Global Anti-Semitism Review Act. Cette loi confie au Département d’Etat des Etats-Unis (ministère des affaires étrangères – NDT) la surveillance de l’antisémitisme à travers le monde.

 

Pour surveiller l’antisémitisme, il faut d’abord le définir. Quelle est sa définition ? Selon le lobby israélien et Abe Faxman (directeur de la « Ligue Anti-diffamation » – NDT), cela pourrait se résumer à « toute critique envers Israël ou les juifs ». (Et on va criminaliser toute critque envers les Chrétiens, les Musulmans, les Bouddhistes, les athées... Israël, les USA, la GB, la France etc tous les pays du monde, aussi ? Que restera-t-il de la liberté ? Enterrée. Pareil pour la démocratie. Il n'y aura plus d'intellectuels. La vie sur terre sera irrespirable. Ou alors privilège d'un seul - et pourquoi ? A VOMIR ! MM. les Censeurs,  bonsoir ! eva) 

 

Rahm Israel Emanuel (chef de cabinet d’Obama – NDT) n’a pas perdu son temps à la Maison Blanche. Dès qu’il aura fait adopter la loi « Hate Crimes Prevention Act of 2009 » (« loi contre les crimes/délits de haine »), aucun américain ne pourra dire la vérité sur le traitement infligé par Israël aux Palestiniens et le vol de leurs terres sans tomber dans l’illégalité. Il sera interdit aux Chrétiens de faire référence au Nouveau Testament qui dit que les Juifs ont exigé la crucifixion de Jésus.

 

Il sera interdit (Israël est-il un Etat démocrate ? Non, néo-conservateur, d'essence totalitaire, désormais - eva) de mentionner l’influence extraordinaire du lobby israélien auprès de la Maison Blanche et du Congrès, comme ces résolutions écrites de l’AIPAC qui ont félicité Israël pour ses crimes de guerre contre les Palestiniens de Gaza, et qui ont été approuvées par 100 % du Sénat et 99 % de la Chambre des Représentants tandis que le reste du monde condamnait Israël pour ses actes barbares.

 

 

 

Il sera interdit d’émettre des doutes sur l’Holocauste (une révolution aux Etats-Unis où la liberté d’expression – jusqu’à présent – était « sacrée ». Mais il sera toujours possible d’enseigner que le monde a été crée il y a 5000 ans – NDT).

 

Il sera interdit de faire remarquer la représentativité disproportionnée des Juifs dans les médias et leur influence sur la politique étrangère (des Etats-Unis). (Un totalitarisme stalinien sans les avantages sociaux ! eva)

 

En d’autres termes, cette loi marque la fin de la liberté d’expression, de la liberté d’enquêter, et du premier amendement de la Constitution. Tout fait ou vérité qui toucherait Israël sera tout simplement interdit.

 

Etant donné la politique du gouvernement des Etats-Unis, qui tend à faire imposer sa loi au monde entier, qui deviendront la Croix-Rouge Internationale, la Commission des Droits de l’Homme des Nations Unies et les différentes organisations de défense des droits de l’homme qui ont demandé une enquête sur l’agression militaire d’Israël contre la population civile de Gaza ? Seront-elles emprisonnées pour critique « excessive » d’Israël ?

La question est sérieuse.

 

Un rapport récent de l’ONU, qui n’a pas encore été publié dans son intégralité, pointe Israël du doigt pour l’attaque contre un bâtiment des Nations Unies à Gaza. Le gouvernement israélien a riposté en accusant le rapport d’être « ouvertement tendancieux » ce qui classe le rapport de l’ONU dans la catégorie des « critiques excessives et d’expression de sentiments ouvertement anti-Israéliens ».

 

Israël est en train de réussir à utiliser ouvertement le gouvernement des Etats-Unis pour réduire au silence ses critiques malgré le fait que c’est la presse et les soldats israéliens qui ont révélé les atrocités israéliennes à Gaza et le meurtre prémédité de femmes et d’enfants encouragés par des rabbins. Il s’agit clairement de crimes de guerre.

 

C’est la presse israélienne qui a publié les images de T-shirts de soldats israéliens qui démontraient que la volonté délibérée d’assassiner des femmes et des enfants faisait désormais partie de la culture de l’armée israélienne. Les T-shirts étaient l’expression horrifique d’une barbarie. Sur un t-shirt on pouvait voir une palestinienne enceinte avec une cible sur le ventre et le slogan « une balle, deux morts ». Ces T-shirts sont une indication que la politique israélienne envers les Palestiniens est celle d’une extermination.

 

salah-tee-shirt-guevara.jpgishot2kills.jpg

Le tee-shirt israélien incite à tuer des femmes enceintes et leur bébé ! Abomination suprême ! Oui, Israël m'inspire le dégoût. "Fierté", comme la campagne de la FDII l'incite ? Non, honte, dégoût ! Par contre, le jeune Salah, avec son tee-shirt à l'effigie de Guevara, m'inspire de la sympathie. J'ai choisi mon camp ! Celui de l'idéaliste, pas celui du tueur. Bien évidemment. Le contraire est insoutenable et nécessairement critiquable ! Et je préfère être en prison pour avoir critiqué des tueurs, des monstres (tuer femme enceinte et enfant est monstrueux) que rester libre en les soutenant. Je ne me prostituerai jamais devant l'intolérable !  eva R-sistons 

 

 

 

(suite article) Depuis des années, les critiques les plus violentes des mauvais traitements infligés aux Palestiniens émanent de la presse israélienne et des mouvements pacifistes israéliens eux-mêmes. Par exemple, le quotidien israélien Haaretz et Jeff Halper de l’ICAHD ont fait preuve d’une conscience morale qui apparemment fait défaut aux démocraties occidentales où les crimes d’Israël sont couverts et même loués.

La loi US sur la haine sera-t-elle appliquée à Haaretz et Jeff Halper ? Les commentateurs US qui ne feront que reprendre les informations de Haaretz et de Jeff Halper seront-ils arrêtes pour « propagation de haine envers Israël et antisémitisime » ?

 

De nombreux américains ont le cerveau lavé par la propagande selon laquelle les Palestiniens sont des terroristes qui menacent un Israël innocent. Ces Américains considéreront cette censure comme une simple mesure rendue nécessaire par la lutte contre le terrorisme. Ils accepteront la diabolisation de leurs concitoyens qui rapporteront des faits indéniables sur Israël et approuveront que ces derniers soient punis pour avoir aidé des terroristes.

 

Une forte pression est exercée pour criminaliser toute critique envers Israël. Des professeurs d’université américains ont été les victimes d’une manoeuvre bien orchestrée pour éliminer toute critique. Norman Finkelstein s’est vu refuser un poste à l’université Catholique suite aux pressions du lobby israélien. A présent le lobby est en chasse contre le professeur de l’université de Californie (et Santa Barbara) William Robinson. Le crime de Robinson http://fr.mc261.mail.yahoo.com/mc/h… : son cours sur la politique internationale dont certaines lectures des critiques de l’invasion de Gaza par Israël. http://www.counterpunch.org/henwood…

 

Le lobby israélien a apparemment réussi à convaincre le Département de Justice (sic) d’Obama qu’accuser deux officiels de l’AIPAC, Steven Rosen et Keith Weissman, d’espionnage est un acte antisémite. Le lobby israélien a réussi à retarder leur procès pendant quatre ans et à présent le procureur général Eric Holder a abandonné les charges. Pourtant, Larry Franklin, l’officiel du Département de la Défense qui a été accusé de fournir des documents à Rosen Et Weissman, purge actuellement une peine de prison de 12 ans et 7 mois. L’absurdité de la chose est extraordinaire. Deux agents israéliens ne sont pas coupables de recevoir des secrets, mais un officiel américain est coupable de les avoir donnés ! S’il n’y a pas d’espion dans l’histoire, comment Franklin a-t-il pu lui fournir des secrets ?

 

La criminalisation de toute critique envers Israël met fin à tout espoir de voir les Etats-Unis mener une politique étrangère indépendante au Moyen-Orient et qui serve les intérêts de l’Amérique plutôt que ceux d’Israël. Elle met fin à tout espoir de voir les Américains échapper à leur endoctrinement par la propagande israélienne.

 

Afin de maintenir leurs esprits emprisonnés, le Lobby oeuvre pour faire interdire, pour antisémitisme, toute vérité ou fait qui serait désagréable pour Israël. Il est permis de critiquer n’importe quel pays dans le monde, mais critiquer Israël relève de l’antisémitisme, et l’antisémitisme deviendra bientôt un délit de haine dans tout l’occident.

 

La majorité de l’Europe a déjà interdit l’expression de doutes sur l’Holocauste. Il est même interdit de le reconnaître mais de mettre en doute le chiffre de six millions de Juifs assassinés. Pourquoi l’Holocauste est-il intouchable ? Comment un événement aussi indéniable peut-il être mis en danger par quelques cinglés antisémites ? A-t-il réellement besoin d’être protégé par une police de la pensée ?

Emprisonner les gens pour leurs questionnements est l’antithèse de la modernité.

 

http://www.counterpunch.org/roberts05072009.html

http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=13563

http://911truth-sherbrooke.org/2009/05/11/criminaliser-la-critique-envers-israel-la-fin-de-la-liberte-d%e2%80%99expression/

 

Est-il permis de critiquer Israël ?

Le livre de Pascal BONIFACE - R. Laffont

      

 

Interdire: Est-ce démocratique ?

Encourager le mensonge : Est-ce tolérable ?

Tout cela est insupportable ! Israël m'est insupportable ! Trop immoral !  

C'est cela que nous devons dénoncer, plutôt que la burqa portée par quelques femmes en France, d'ailleurs en général choisie par elles-mêmes ! eva

 

 

SL19052010

 

 

Les navrantures de Skargo et Lita 

http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=12972&rech=22509#12972

 

 

S’opposer à la violence israélienne ne signifie pas être antisémite

http://911truth-sherbrooke.org/2009/02/23/s%e2%80%99opposer-a-la-violence-israelienne-ne-signifie-pas-etre-antisemite/

 

017052010150305000000stephane-hessel.jpg

   

"Israël bénéficie d'une impunité scandaleuse"

Stéphane Hessel, une conscience de notre temps ! (eva)

sur le blog de Jean Lévy:

 

Coauteur de la Déclaration universelle des droits de l’homme, ce grand témoin du XXe siècle, ardent militant de la paix et de la non-violence, a mis tout  le poids de son autorité morale au service d’une cause : le droit des Palestiniens à disposer d’un État viable.

Ambassadeur de France, Stéphane Hessel, 93 ans, a toute sa vie défendu l’application du droit international.

Né à Berlin à la fin de la Première Guerre mondiale d’un père juif et d’une mère protestante, il quitte l’Allemagne en 1924 et répond à l’appel du général de Gaulle en 1941. Arrêté puis déporté, il réchappe des camps de concentration et, au sortir de la guerre, rejoint l’ONU en tant que chef de cabinet d’Henri Laugier, alors secrétaire général adjoint de l’organisation. C’est là qu’il participe, en 1948, à la rédaction de la Déclaration universelle des droits de l’homme. Depuis, il est présent sur tous les fronts de la lutte pour le respect du droit international, notamment dans le conflit israélo-palestinien.

__

Jeune Afrique :

Quelles sont vos dernières initiatives pour faire avancer le règlement du conflit israélo-palestinien ?

 

Stéphane Hessel :

Nous avons créé un tribunal Russell sur la Palestine, en référence à Bertrand Russell, grand humaniste britannique qui, dans les années 1970, avait donné son nom à un tribunal d’opinion publique sur le Vietnam. Trente ans plus tard, nous pensons que ce même tribunal pourrait indiquer dans des sessions d’experts quelles sont les violations insupportables commises non seulement par Israël, mais aussi par l’Union européenne (UE), les États-Unis et les multinationales. Ce tribunal a tenu sa première session à Barcelone, en mars. Nous espérons qu’elle aura un rayonnement international et que l’opinion publique comprendra notre lutte pour la paix. La seconde session est prévue à Londres dans le courant de l’année 2010 et aura pour thème les fournisseurs d’armes. Rappelons qu’il est interdit de vendre des armes à un pays en guerre. Mais dans le cas d’Israël, la liste des violations internationales est impressionnante !

 

Vous êtes-vous rendu en Palestine récemment ?

 

Au cours des trois dernières années, à l’invitation de mes amis israéliens, qui font partie d’une minorité courageuse, nous y sommes allés, ma femme et moi, par trois fois. Nous avons constaté que la Cisjordanie est complètement ingérable parce qu’elle est occupée, colonisée. Les routes ne sont pas autorisées pour les Palestiniens. Ces derniers sont traités avec un mépris épouvantable par Israël. Quant à la bande de Gaza, elle a été enfermée dans ce que l’on peut appeler une « prison à ciel ouvert ». L’opération « Plomb durci », de décembre 2008 à janvier 2009, a été une succession de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité. La manière dont l’armée israélienne s’est comportée est absolument scandaleuse. Nous étions à Gaza en même temps que l’équipe dirigée par le juge Goldstone, et je peux témoigner que tout ce que relève le rapport Goldstone est exact.

 

Israël a décidé de passer outre les recommandations de ce rapport.

 

Goldstone a accusé Israël de crimes de guerre et lui a demandé de présenter sa défense. En même temps, le rapport a été adressé au Conseil des droits de l’homme à Genève, qui l’avait initialement commandé. Ce conseil, par une majorité très nette, l’a approuvé et envoyé pour examen à l’Assemblée générale, à New York. Mais au sein de ce même conseil, les Européens se sont abstenus, et les États-Unis se sont opposés à son examen. Le rapport ne deviendra contraignant que s’il est approuvé par le Conseil de sécurité. Or les États-Unis opposeront forcément leur veto à toute sanction contre Israël.

 

Le rapport est également sévère avec le Hamas…

 

Il convient de rester ouvert à l’égard du Hamas et de dialoguer avec lui. Le Hamas est une force politique qui fait partie intégrante des territoires palestiniens. On ne saurait décider de l’avenir de la Palestine sans lui. Je comprends les réticences israéliennes à traiter avec le Hamas tant qu’il n’a pas clairement indiqué qu’il respecterait la sécurité d’Israël. Mais le plus important, c’est de prendre contact avec le Hamas quelles que soient les réserves concernant ses ultimes intentions.

 

Comment se fait-il qu’Israël continue à agir en toute impunité ?

 

Le gouvernement d’Israël bénéficie en effet d’une impunité scandaleuse, alors que depuis des années il bafoue le droit international et rejette les résolutions de l’ONU, ne respecte pas la Convention de Genève. À cela, trois raisons. D’abord, Israël a réussi à faire la paix avec l’Égypte et la Jordanie. Du coup, l’appui des pays arabes aux Palestiniens a été moins efficace. Ensuite, ces derniers se sont gravement affaiblis par leurs divisions internes. Enfin, l’UE et les États-Unis considèrent Israël comme leur allié dans la région et le défendent, même quand il fait des choses répréhensibles.

 

Votre engagement est-il relayé en Israël ?

 

Tout à fait. Je connais des Israéliens, tels que Michel Warschawski, Gideon Levy, journaliste à Haaretz, et d’autres encore, comme Jeff Halper, directeur d’une organisation pour la reconstruction des maisons palestiniennes démolies, qui font partie de la minorité courageuse luttant contre le gouvernement israélien actuel.

 

Quid de la politique française ?

 

Depuis l’élection de Nicolas Sarkozy et la nomination de Bernard Kouchner aux Affaires étrangères, la France s’est alignée sur l’UE, qui elle-même s’est alignée sur les États-Unis. C’est un recul par rapport à l’amitié franco-palestinienne.

 

Que pensez-vous de l’idée, relayée par Kouchner, d’une proclamation unilatérale de l’État palestinien avant les négociations sur les frontières ?

 

Disons que c’est un point très délicat. Je suis, sur le principe, d’accord avec Kouchner : il faut encourager les Palestiniens à proclamer leur État. Néanmoins, est-ce qu’il faut le faire tout de suite ? Je ne peux pas vraiment répondre, car il faudrait savoir exactement si Mahmoud Abbas a déjà un projet suffisamment solide à proposer.

 

Quels sont les éléments qui, selon vous, pourraient augurer d’une évolution favorable de la situation ?

 

Barack Obama d’abord s’est prononcé clairement pour la création de deux États avec Jérusalem pour capitale. Par ailleurs, les Palestiniens peuvent se réconcilier et acquérir ainsi plus de force. Il peut y avoir une évolution très favorable si demain nous assistons à des libérations de prisonniers en Israël, parmi lesquels figurerait éventuellement Marwane Barghouti. Et le Parlement européen pourrait prendre une position plus ferme. Enfin, le gouvernement de Tel-Aviv n’est pas très solide. Il a contre lui le parti Kadima, qui n’attend que l’occasion de le renverser, et avec lui le pénible ministre des Affaires étrangères, Avigdor Lieberman, qui n’est pas très populaire.

 

Comment avez-vous vécu la création d’Israël ?

 

Dès la fin de la guerre, je me suis retrouvé à New York comme fonctionnaire à l’ONU. J’ai assisté simultanément à deux événements importants : la rédaction de la Déclaration universelle des droits de l’homme et la création de l’État d’Israël. Pour quelqu’un comme moi, né de père juif et qui sortait des camps de concentration, cette création était de l’ordre du merveilleux. Je n’étais pas conscient du fait que cet État ne pouvait exister qu’en chassant un nombre considérable de Palestiniens de leurs terres.

 

Quand avez-vous compris ce qui se passait ?

 

Pendant vingt ans, j’ai continué à considérer favorablement le développement d’Israël : j’étais admiratif des kibboutz et des moshav. Tout a changé en 1967 avec la guerre des Six Jours. Cette guerre, gagnée par Israël pratiquement en une matinée, a donné aux gouvernants de l’époque ce que j’appelle une hubris, un sentiment de supériorité extraordinaire, qui les a amenés à ne plus tenir compte du droit international. C’est à partir de 1967 que je me suis engagé dans le camp de ceux qui voulaient un retrait des forces israéliennes et la création d’un État palestinien.

 

Propos recueillis par Claire Gallien

 

http://www.jeuneafrique.com/

 

http://canempechepasnicolas.over-blog.com/article-israel-une-impunite-scandaleuse-50693843.html

 

 

Bons d'alimentation pour un Américain sur huit! 

 

American Way of Life :

Bons d'alimentation pour un Américain/8 !

 

Les riches font la guerre, les pauvres la payent, de leur sang mais pas seulement.
Ainsi les Etats Unis, engagés en Irak et en Afghanistan et dont une partie des élites trépigne à l’idée d’ouvrir un front iranien ne dérogent pas à cette règle.
On sait que les Etats Unis connaissent une crise économique de grande ampleur, causée par les abus de la spéculation et les frais inhérents à leurs actions militaires, mais l’article que je vous propose en donne une mesure concrète en abordant la question du nombre de personnes qui bénéficient d’un programme fédéral d’aide alimentaire. Les chiffres donnent le tournis : près de 40 millions d’habitants des Etats Unis bénéficient de ce programme, un Américain sur huit. Et encore, nous dit l’article, ces chiffres ne tiennent pas compte de nombreuses personnes éligibles qui ne reçoivent pas cette prestation.
Ces données sont d’autant plus intéressantes qu’on apprend par ailleurs que le président Obama vient de demander au Congrès un financement de 250 millions de dollars pour le système antimissile Iron Dome que développe l’entité sioniste (comprenez que l’entité sioniste a demandé à Obama de demander aux contribuables de son pays). Cette somme s’ajoute aux milliards déjà alloués à l’Etat voyou.
Pourtant, Alan Dershowitz, ce juriste qu’on nous présente comme Juif Américain, l’entité sioniste est une réussite sur tous les plans à la différence de ces pays comme l’Espagne ou la Grèce, hostiles un premier temps à l’admission de l’entité à l’OCDE, et qui sont en grave crise économique.
Ce qui n’empêche pas les gens comme M. Dershowitz de soutenir ces demandes de financement auprès de la vache à lait qu'est Washington.
Oui, parce qu’à Washington, à la différence de Madrid ou Athènes, tout va très bien. On y trouve toujours beaucoup d’argent pour Tel Aviv ; il suffit de demander poliment. C’est comme les bons alimentaires.

La distribution de bons alimentaires
s'approche des 40 millions de personnes,
un record !
 
Reuters, 7 mai 2010 traduit de l'anglais par Djazaïri

Près de 40 millions d'Américains ont reçu des bons d'alimentation -  un dernier record qui bat tous ceux atteints depuis décembre 2008 et lé récession aux Etats Unis, selon des données mises à jour par le gouvernement.

Les bons d'alimentation sont le principal programme fédéral de lutte contre la faim en aidant les pauvres à acheter de la nourriture. Les inscriptions sont plus nombreuses en période de difficultés économiques. Le gouvernement a indiqué vendredi que le taux de chômage était de 9,9 %.

Le ministère de l'agriculture a déclaré que 39, 68 millions de personnes, soit un Américain sur huit, étaient inscrits au programme de bons alimentaires en février, 260 000 de plus par rapport à février. Les chiffres ont été mis à jour mercredi.
"C'est la plus important par de la population américaine inscrite au programme SNAP/Bons alimentaires," a déclaré l'organisation contre la faim Food Research and Action Center, qui désigne les bons alimentaires par leur nouveau nom, Supplemental Nutrition Assistance Program (SNAP). "Les enquêtes suggèrent qu'une personne éligible sur trois ne bénéficie pas de la prestation."
Les inscriptions ont atteint des records au fil des mois, jusqu'à atteindre 31,78 millions de personnes en décembre 2008. Le ministère de l’agriculture estime que les inscriptions atteindront  en moyenne 40.5 millions de personnes au terme de cette année fiscale qui s’achève le 30 septembre, pour un coût avoisinant 59 milliards de dollars. Pour l’année fiscale, on prévoit un nombre moyen d’inscription de 43,3 millions de personnes.
 


 http://mounadil.blogspot.com/ 

http://www.alterinfo.net/Bons-d-alimentation-pour-un-Americain-sur-huit_a46335.html
 

Attali-trop-pvoir-achat.jpg

 

Un banquier suisse annonce la fin de l'euro

 Dans un incroyable entretien accordé hier au quotidien suisse La Tribune de Genève, Alexandre Wohlwend, patron d'Arabesque Wealth Management, est convaincu que l'euro ne survivra pas à la crise en cours. Mieux que ça, il confirme nos prévisions les plus sombres sur les évènements en cours : pour que la monnaie unique se maintienne, il faudrait aligner au même niveau toutes les économies des pays de la zone euro, ce qui est exactement ce que le pouvoir autoritaire européen est en train de mettre en place avec leur mise sous tutelle.

 

 S'exprimant sans langue de bois M. Wohlwend explique également comment les États-Unis ont planifié et souhaité la création de l'euro, avec la complicité de la Communauté européenne, pour contaminer l'Europe avec leur concept de mondialisation.

Lire l'article

 

Par Walter : « Je dois vous informer d’une chose également. J’ai travaillé en stage à l’imprimerie de billets (la seule, l’unique en France) de la « Banque de France » en 2008, pendant un été.

Des ouvriers m’ont informé qu’ils prévoyaient pour 2010 de changer les billets, mais que je devais tenir ça secret. Je ne peux m’empêcher d’y repenser avec les évènements actuels… ».

??? Nous transmettons... sans plus...

L'affaire des DM nouvellement imprimés est troublante :

1) Cela semble vraiment gros (intox pour resserrer les rangs autour de l'euro et accepter la tutelle du FMI et de Bruxelles ?)

2) Mais pourquoi la disparition des articles qui en font état, dès leur publication sur le net ?

3) Et ceci : Le député UMP Jacques Myard estime jeudi dernier que les déclarations de la chancelière allemande Angela Merkel au journal Le Monde signent "la mort annoncée de l'euro". Dans un entretien au quotidien daté de mercredi, Angela Merkel affirme que "l'appartenance à la zone euro ne peut donner naissance à une Union faite de transferts financiers". "Cette déclaration signifie la fin de l'euro car c'est refuser par avance que les zones économiques développées paient pour les zones économiques plus pauvres", affirme Jacques Myard dans un communiqué. "C'est donc la mort annoncée de l'euro!" poursuit-il. "Il ne nous reste qu'une chose à faire : comment organiser calmement la sortie de l'euro ? Commençons par l'Allemagne !".

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/05/18/97001-20100518FILWWW00555-la-mort-annoncee-de-l-euro-myard.   artemisia-college.org 

 

 

euroliberalisme.jpg

 

Complot Mondial contre la Santé

 
Depuis des décennies les grands groupes pharmaceutiques sont les financiers des plus grandes écoles et des formations de médecins, ils occupent en sous-main les commissions sanitaires des pays et des instances internationales, ils sont partout, mais on ne les voit nulle part, comment opèrent-ils? Comment étouffent-ils les scandales sanitaires? De la naissance à la mort chaque individu est une mine d’or pour eux, les pandémies sont des périodes fastueuses! Et la vraie-fausse pandémie de grippe A en est juste un exemple de plus.   

Pour comprendre les interconnexions de ces systèmes mafieux il fallait dresser leurs portraits et pratiques dans un même ouvrage. C’est désormais chose faire: après des mois d’enquête, Claire Séverac démontre, dans cet implacable réquisitoire  pourquoi et comment notre santé est en danger.

http://artdevivresain.over-blog.com/article-veulent-ils-vraiment-notre-peau-50735615.html

 

 

Sante-menacee-j.jpg

 

Plate-forme pétrolière (suite)

Mike Williams était le technicien en charge de l'électronique, sur la plateforme. Employé de Transocean, propriétaire de la plateforme, il a été un des derniers employés à avoir été sauvé, après un plongeon de 30 mètres pour échapper à l'explosion. Il a expliqué à CBS que des responsables de BP étaient présents sur la plateforme ce jour-là et qu'un différend les avait opposés aux responsables de Transocean au sujet de travaux en cours. Depuis des semaines, BP était pressé d'en finir alors que différents contretemps avaient freiné les travaux.

Selon CBS, chaque journée de retard coûtait un million de dollars (820 000 euros) à la compagnie. Les responsables de BP ont demandé une accélération des travaux, mais le puits s'est ouvert, "avalant" les équipements. Cet accident aurait provoqué, selon le technicien, "une pression pour accélérer la production et l'allure".

Résultat : quand une partie du dispositif de sécurité anti-explosion a été détruite, à la suite d'une erreur de manipulation, un cadre a jugé le fait sans importance particulière.

ons-sur-l-explosion-a-l-origine-de-la-maree-noire_1353936_3244.html#xtor=AL-32280184">http://www.lemonde.fr/planete/article/2010/05/19/etats-unis-revelations-sur-l-explosion-a-l-origine-de-la-maree-noire_1353936_3244.html#xtor=AL-32280184

Tout cela est bien trouble, et si cette version est la bonne, en prenant en compte que Goldman Sachs était au courant, on serait dans le cas de figure d'un sabotage organisé.

Resterait à savoir par qui et pourquoi... A suivre...

Rappel : "Le président de BP a déclaré que ce n’était pas leur accident, mais qu’il nettoierait la marée noire, essayant de la sorte de se déculpabiliser.

Le truc, c’est qu’en vertu de la loi établissant la réserve de fonds nommée Oil Spill Liability Trust Fund, la responsabilité civile de BP se limiterait à $75 millions, après quoi c’est les taxes sur l’essence payées par les USA qui débourseront les frais, selon le New York Times.

Ce désastre écologique pourrait entraîner l’effondrement économique des États-Unis, s’il était pour s’étendre jusque dans l’océan Atlantique et au-delà.

Les coûts seront simplement astronomiques. Mais le malheur des uns fait le bonheur des autres, comme le dit le dicton.

Cela, Goldman Sachs le sait très bien et des allégations apparemment vérifiées pointeraient vers le fait que GS ait spéculé et misé sur la baisse des actions de Transocean quelques jours avant le début du tragique évènement.". (Artemisia)

 

 

Ce jeu ne va pas durer éternellement...

L'UBS aurait vendu une grosse quantité d'or vendredi 14 mai, pour empêcher le cours de dépasser la marque des 1.250 €*

*Monté à 1248,25, en baisse depuis. (Artemisia)

   

Loi sur la provocation artificielle de la pluie

Éditeur officiel du Québec :

http://www.mddep.gouv.qc.ca/publications/lois_reglem.htm

Loi sur la provocation artificielle de la pluie

Règlement sur la provocation artificielle de la pluie (Artemisia)

 

Partager cet article
Repost0
19 mai 2010 3 19 /05 /mai /2010 11:37

valmy-moulin-j.jpg 

 

"Il y a deux histoires: l'histoire officielle, menteuse, puis l'histoire secrète, où se trouvent les véritables causes des évènements."
Honoré de Balzac (1799-1850), écrivain français

 

Histoire officielle, histoire secrète, grande Histoire,

par eva R-sistons à l'intolérable

 

Mes amis,

 

Je reçois un texte de Gilles Bonafi, avec cette citation d'H. de Balzac que je mets volontairement en valeur.

 

L'Histoire officielle, c'est par exemple la "glorieuse" (présentée comme telle, en tous cas, par les Médias vendus) libération de la Yougoslavie par les ennemis des divisions ethniques, soi-disant; la vraie histoire, c'est une opération menée par l'Empire, en mettant en scène un faux massacre ethnique, prétendue cause de la peu glorieuse désintégration d'une région slave, amie de la Russie, homogène, permettant à des peuples de vivre dans l'harmonie, et attachée aux valeurs communistes de solidarité. Les peuples ont gobé. Et au prix de massacres eux réellement effroyables, abondamment relayés par la presse aux ordres, la région s'est disloquée, morcellée (quel cadeau pour ceux qui rêvent de détruire les nations, les sentiments nationalistes, patriotiques, et de parcelliser les régions pour les affaiblir,  de dresser les individus les uns contre les autres, bref de diviser pour régner), et au final, adieu l'influence russe, le communisme, l'unité, la solidarité, la fraternité....

 

L'Empire anglo-saxon a mis au pas la Région, et sous sa botte totalitaire; Aujourd'hui, l'OTAN domine le Kosovo, avec sa plus grande base aux portes de la Russie, pour mieux l'encercler et ensuite la broyer, et puis les citoyens se sont divisés, heurtés, des massacres eux bien réels ont eu lieu, enfin les Tsiganes ont été encore un peu plus persécutés.  C'est le résultat d'une politique délibérée, impériale, contre les peuples, les nations, la paix, le socialisme. La suite, on la connaît. Avec un Kouchner, "l'humanitaire" assidu aux réunions du Bilderberg,  pour orchestrer le remodelage de la Région au profit des grands conglomérats industriels et sur les larmes des peuples comme au mépris de la Géographie et de l'Histoire; et cela au coeur de l'Europe ayant promis la paix aux peuples ! Une imposture de plus. Aujourd'hui, la Région est démantelée, affaiblie, occupée par les tenants d'un Nouvel Ordre Monstrueux, aux couleurs anglo-saxonnes odieusement sataniques.

 

Occupation ! La France aussi est occupée. Le premier acte accompli par Sarkozy, en coulisses, aura été de réaménager les Services Secrets, ceux-là même qui sont actuellement à l'honneur avec l'affaire Reiss où nous avons pu entrevoir un pan de la vérité dissimulée aux citoyens. Et la DGSE est maintenant aux ordres. De la même façon, toutes les chancelleries, tous les Corps d'Etat, toutes les Grandes Administrations ont vu leurs effectifs modifiés . Grand nettoyage non ethnique, celui-là, mais partisan, et avilissant. Finie l'indépendance de la France, des individus au service d'une certaine idée de la France, toute gaullienne, il n'y a plus que des rampants, des valets, des courtisans, des robots, des reptiles, zélés relais d'un Pouvoir occulte abject qui ne dit pas son nom, mais qui broie toutes les valeurs républicaines et la démocratie. La France est occupée, et les Français ne le savent pas. L'ennemi n'est pas intérieur, comme on voudrait le faire croire, mais extérieur. La France est couchée, avilie, en voie d'anéantissement complet, même sa Presse est colonisée, réduite en esclavage, ravalant notre pays au 43e peu glorieux rang en matière d'indépendance. L'ignominie est aux commandes.

 

NS-grandi---de-Gaulle--Laplote.jpgNS-veau-d-or-laplote.jpg

 

Sarkozy n'est pas seulement ordinaire, vulgaire, bling-bling, un "parvenu" ridiculisé en dehors de la France, et même croqué à cause de son état mental dans des ouvrages par une dizaine de spécialistes (personne ne parle jamais de ces livres, ni du très courageux "Sarkozy, Israël et les Juifs", d'ailleurs - belle démocratie !), il est aussi un adorateur de Mâmon, du Veau d'Or, de fausses valeurs, et loin d'aimer la France et de la servir, il la vend, l'offre, la désintègre au service de l'Etranger désireux de voir notre pays avili, couché, aux ordres, réduit à une coquille vide, nettoyé de son esprit frondeur, de son indépendance, de sa dignité, de sa grandeur.

   

Histoire secrète, histoire officielle. La grande Histoire, elle, est faite par ceux qui sont courageux, libres, motivés, généreux, idéalistes. Debouts !

 

Gilles Bonafi, un blogueur comme on les aime, de talent, non aligné, attaché aux valeurs essentielles, nous livre une page sur l'histoire secrète de la Seconde Guerre Mondiale. Elle met aux prises un Vatican plus attaché à son rôle temporel que spirituel (quelle trahison du christianisme et du catholicisme en particulier), et les dignitaires du nazisme, ces individus qui n'aimaient pas leur prochain et le meurtrissaient. On savait que Rome avait couvert crimes et criminels, bien peu chrétiennement, voici un échantillon de ses activités.  Peu glorieuses elles aussi.

 

A nous, citoyens, d'écrire la grande Histoire, de nous libérer de l'infâme - et de tous les infâmes. Et ils sont nombreux, aujourd'hui ! Alerte, l'intolérable est à nos portes. Et au coeur du pouvoir, même...

 

Eva R-sistons

L'histoire secrète de la seconde guerre mondiale
Rapport du 12 septembre 1947 du Counter Intelligence Corps

La Commission des Crimes de Guerre de Yougoslavie, en 1946, aboutit à l'accusation d'une demi-douzaine de prêtres oustachis, parmi lesquels l'ancien franciscain Miroslav Filipovic-Majstorovic, commandant du camp de concentration de Jasenovac.
Ante Pavelic le Führer Croate chef des Oustachis surnommé « le boucher de dieu » et responsable de la mort de 840 000 êtres humains (juifs, orthodoxes, tsiganes, communistes) se cacha au Vatican après la guerre, déguisé en prêtre catholique.
Un rapport déclassifié (12 septembre 1947) du Counter Intelligence Corps, le CIC, les services secrets de l'armée américaine à Rome, prouve aujourd'hui qu'Ante Pavelic était caché par l'Eglise.

Le Vatican le fit passer ensuite en secret de Rome à Buenos Aires, vers le régime fasciste de Peron. Lors du décès de Pavelic, en décembre 1959, le pape Jean XXIII prononça personnellement la bénédiction à son égard.

Des filières d'exfiltrations appelées « Ratline » furent en effet mises en place par le franciscain Krunoslav Draganovic qui était un membre du mouvement oustachi afin de protéger les criminels de guerres nazis ou fascistes en se servant de l'or amassé par Ante Pavelic.
L'agent Emerson Bigelow de l'OSS fit un rapport le 21 octobre 1946 concernant un chargement d'or d'une valeur de 200 millions de francs suisses venant de la Banque Nationale de Croatie qui devait servir à financer ces filières. Source : U.S. News and World Report, A Vow of silence p 36, 30 mars 1998.

En plus de Pavelic, Adolf Eichman, Klauss Barbie, Josef Mengele, Franz Stangl (commandant des camps d'extermination de Sobibor et de Treblinka) pour les plus connus bénéficièrent de la filière « Ratline ».
La plupart des criminels nazis et oustachis furent exfiltrés vers l'Argentine où ils mirent en place les escadrons de la mort qui, avec l'aide de la CIA, furent chargés d'assassiner les activistes communistes.
Par exemple, Stangl a avoué que c'est l'évêque Mgr. Alois Hudal lui-même qui lui a fourni un logement, de l'argent et les papiers qui lui permettront ensuite de partir en Syrie (source : Gitta Sereny, « Au fond des ténèbres », Paris, Denoël pp. 311-314).

La plupart des catholiques ne sont pas au courant de cela et dans leur grande majorité, ils étaient contre le racisme et les massacres. En effet, le 14 mars 1937, Pie XI publia l'encyclique «Mit brennender Sorge», condamnant le paganisme et le racisme qui révulsa Hitler et une partie de la haute hiérarchie catholique.
Le point culminant du conflit entre Pie XI, Hitler et Mussolini fut atteint en février 1939, lorsqu'à l'occasion du dixième anniversaire des accords du Latran, le pape convoqua tous les évêques d'Italie (le 11 février exactement) pour leur lire un discours dénonçant les guerres à venir et les persécutions raciales de l'Allemagne et de l'Italie. On l'assassina le 10 février, la veille de son discours.

D'après le cardinal Eugène Tisserant, ce sont Hitler et Mussolini qui firent assassiner Pie XI. Eugène Tisserant était un anti-nazi notoire dont les contacts fréquents avec le directeur de la Surveillance du territoire (DST), Roger Wybot, étaient connues et qui, de plus, était protégé par un agent du contre-espionnage français, Jacques de Pressac.
Roger Faligot, Jean Guisnel, Rémi Kauffer, Renaud Lecadre, dans « Histoire secrète de la V e République » (Paris, La Découverte, 2006), aux pages 603-607 écrivent:
"Le cardinal (Tisserant) avait été affecté en 1917 comme lieutenant au 4e bureau de l'état-major du détachement français de Palestine. Sa connaissance des langues orientales et de la région, où il avait étudié dix ans plus tôt, le fit passer au 2e bureau et à la tête d'un peloton de spahis."
Ancien officier des services secrets français et cardinal, il savait donc de quoi il parlait.
Source : http://www.cf2r.org/fr/notes-historiques/penetrations-du-bloc-de-est-au-vatican.php

De plus, Tisserant avait été nommé en 1957 gardien des archives secrètes du Vatican et préfet de la bibliothèque Vaticane. Il était donc particulièrement informé et connaissait la plupart des secrets de l'église.

Il déclara à la presse française en janvier que Pie XI avait été empoisonné par le médecin du Vatican qui était aussi le père de Clara Petacci, la maîtresse de Mussolini. Etrangement, Eugène Tisserant est mort quelques semaines plus tard, le 21 février 1972 exactement.
Dans leur livre « Le roman du Vatican secret » Baudouin Bollaert, Bruno Bartoloni confirment cette affirmation. Ancien rédacteur en chef au Figaro, maître de conférences à Sciences Po et à Paris II, Baudouin Bollaert a vécu six années à Rome comme correspondant permanent du Figaro, d'Europe 1 et de La Libre Belgique. Bruno Bartoloni a été correspondant de l'Agence France-Presse au Vatican pendant de longues années. Aujourd'hui, ce journaliste italien de renom suit l'actualité du Saint-Siège pour le Corriere della Sera et Paris Match.
Paris Match publia les révélations posthumes de Tisserant dans son numéro 1201 Du 13/05/1972.
Source : http://gillesbonafi.skyrock.com/2862553650-Pie-XI-a-ete-assassine.html

Pie XII

Eugenio Pacelli, devenu Pie XII, le 2 mars 1939 succéda à Pie XI, or, son parcours n'est pas anodin.
Il a en effet été nommé nonce apostolique en Bavière en 1917 (évêque la même année). C'est lui qui était chargé de la négociation de tous les concordats avec l'église (Lettonie, Bavière, Pologne, Roumanie, Allemagne).
Il existe un point que personne ne soulève. Le concordat signé entre l'Eglise et l'Allemagne sous Hitler permet en effet d'obliger chaque citoyen allemand à payer un impôt versé à l'Eglise (protestante et catholique), le grand retour de la dîme. D'ailleurs, le 26 mars 1957 la cour constitutionnelle allemande a reconnu la validité du concordat (signé avec Hitler) et les allemands paient aujourd'hui encore une dîme évaluée à plus de 8 milliards d'euros par an.

On le voit ici, Pie XII a passé la majeure partie de son temps en Allemagne ce que confirme l'extrait du rapport sur la conversation entre von Ribbentrop, ministre des Affaires étrangères du Reich nazi, et Pie XII du 11 mars 1940:
« Après que le ministre des Affaires étrangères du Reich lui eut transmis les hommages du Führer, le pape ouvrit l'entretien en rappelant ses dix-sept années d'activité en Allemagne. Il dit que ces années passées dans l'orbite de la culture allemande correspondaient certainement à la période la plus agréable de sa vie, et que le gouvernement du Reich pouvait être assuré que son cœur battait, et battrait toujours pour l'Allemagne ».
( Source : Archives secrètes de la Wilhelmstrasse, RAM. 10 A).

Il fut donc directement impliqué avec von Papen dans la politique du Vatican qui a favorisé l'accession au pouvoir des nazis et surtout, c'est lui qui a donné l'ordre à Ludwig Kaas (un prélat catholique sous sa responsabilité directe), le dirigeant du Zentrum, de voter en faveur de Hitler en 1933.
Ludwig Kaas entretenait des relations de longues dates avec Pacelli lorsqu'il était nonce du pape en Bavière et en Allemagne. Kaas était devenu son conseiller car il était spécialiste des relations entre l'état et l'église catholique et professeur de droit canon. Il accompagnait souvent Pacelli dans ses voyages à Rome. Celui-ci lui fit d'ailleurs obtenir un poste à Rome de notaire papal le 20 mars 1934, et, le 20 août 1936, de secrétaire de la Congrégation de la Fabrique de S. Pierre (chargé de l'entretien et de l'administration de la Basilique), une récompense pour ses bons et loyaux services.


Le mystérieux Von Papen

Von Papen (1879 – 1969) fut vice-chancelier de Hitler du 30 janvier 1933 au 7 août 1934, puis ambassadeur, d'abord à Vienne (1934) ensuite à Ankara jusqu'en 1944.
Il fut le seul acquitté au tribunal de Nuremberg puis condamné par les tribunaux de dénazification. Face au tollé soulevé il purgera cinq ans dans une prison dorée avant de terminer chambellan du pape Jean XXIII en 1959, lui aussi récompensé pour bons et loyaux services. Il a d'ailleurs déclaré : « Le IIIème Reich est la première puissance du monde, non seulement à reconnaître, mais à traduire dans la pratique les hauts principes de la papauté. » (Robert d'Harcourt, résistant catholique, de l'Académie Française, Franz von Papen l'homme à tout faire...,journal L'Aube du 3 octobre 1946)

Joachim C. Fest, historien spécialiste du troisième Reich et mondialement reconnu, dans son livre « Les maîtres du IIIe Reich » publié en 1965, reconnaîtra le rôle prépondérant de von Papen dans l'avènement politique du nazisme.

Von Papen était en effet l'éminence grise du Zentrum avant d'en être exclu fin 1932. La Deutsche Zentrumspartei « Centre » était un parti politique catholique allemand, fondé en 1870 et dissout le 5 juillet 1933. En 1933, le dirigeant du Zentrum était un prélat catholique Ludwig Kaas qui, avec l'appui de von Papen fit voter son parti en faveur d'Hitler et lui accorda donc les pleins pouvoirs en lui permettant d'atteindre la majorité des 2/3 au Reichstag, majorité obtenue par l'arrestation avant le vote des députés communistes.
Bien sûr, le Zentrum n'émit aucune protestation.
La loi du 24 mars 1933 visant au « soulagement de la détresse du peuple et de l'État » (Gesetz zur Behebung der Not von Volk und Reich vom 24. März 1933), que certains ont nommé loi des pleins pouvoirs, était une loi allemande adoptée le 24 mars 1933 qui donna à Adolf Hitler le droit légal de gouverner par décret, c'est-à-dire de promulguer des lois sans en référer au Reichstag.

Le vote de cette loi eut lieu juste après l'attentat qu'Hitler avait provoqué en brûlant le Reichstag. Afin de modifier la constitution, il fallait en effet une majorité des 2/3 des voix soit 430 voix or, il manquait à Hitler 90 voix. Les deux partis catholiques, le Zentrum et le BVP (Le Bayerische Volkspartei (BVP - Parti populaire bavarois) fournirent 91 votes.
Tout le monde savait à l'époque que cette loi conduirait à la dictature et il est intéressant de constater que Hitler a pris le pouvoir de façon « démocratique ».

C'est encore Eugénio Pacelli, futur Pie XII qui ordonna au Zentrum de s'auto-dissoudre, laissant seul le NSDAP, le parti nazi. Sa responsabilité était totale.
William L. Shirer, dans livre « Le IIIe Reich — Des origines à la chute », écrivit que von Papen a été « plus responsable de l'avènement d'Hitler que tout autre Allemand » or, il ne faut pas perdre de vue qu'il était lui aussi sous les ordres directs du futur Pie XII.

Après le concordat, von Papen ira plus loin. Il comptait en effet tout faire pour se débarrasser des SA, la Sturmabteilung (Section d'assaut) l'organisation paramilitaire du NSDAP (le parti nazi) qui prônait une révolution sociale et effrayait la droite conservatrice fidèle à l'église.
Le soutien de l'église et des grandes multinationales avait pour condition l'abandon d'une politique économique et sociale que certains jugeaient communiste.
Le 17 juin 1934, il prononça donc le fameux discours à l'université de Marbourg qui signa l'arrêt de mort des SA.
Il les accusa donc d'utiliser des « méthodes terroristes dans le domaine de la justice » et surtout affirma que « l'Allemagne ne saurait vivre dans un état de troubles perpétuels, dont nul ne voit la fin ». Savamment orchestré et relayé par les médias (le Frankfurter Zeitung) ce qui était étrange dans un pays hyper contrôlé, le discours fit l'effet d'une bombe dans l'opinion.
Hitler ordonna donc le massacre, la nuit des longs couteaux, qui eut lieu du 29 juin au 2 juillet 1934.

Ernst Röhm avec une centaine d'officiers de la Sturmabteilung furent sauvagement assassinés et remplacés par les SS. Un millier d'arrestation brisa net la SA. Hitler en profita pour faire assassiner Jung, von Bose et Klausener qui avaient participé au discours de Marbourg.
On le voit ici, c'est l'intervention directe de von Papen qui a tout déterminé et d'ailleurs, Hitler lui en voudra énormément. Il n'avait pas supporté que l'on décide de ce qu'il fallait qu'il fasse, des orientations de son parti, mais il n'avait pas le choix, des forces supérieures étaient en jeu. Ainsi, le 7 août 1934, il obligea von Papen à démissionner. Pourtant, il restera un fidèle soutien de la politique allemande et Winston Churchill, dans son ouvrage « L'orage approche », raconta que le but d'Hitler en nommant von Papen ambassadeur en Autriche était de « miner la position des personnalités marquantes de la politique autrichienne, ou les gagner à la cause allemande ».

D'ailleurs, après l'Anschluss, l'annexion de l'Autriche par l'Allemagne nazie en 1938 il obtiendra du cardinal Innitzer qu'il ordonne que toutes les églises d'Autriche prient pour Adolf Hitler à chacun de ses anniversaires et arborent le drapeau à croix gammée.
Le Vatican désirait en effet briser l'Hégémonie de la Prusse protestante en faisant entrer l'Autriche catholique au sein du Reich.
Le Mercure de France du 15 janvier 1934 à la page 262 explique par ailleurs :
« Au Vatican, on avait, pendant longtemps, pensé, en effet, à changer le centre de gravité du Reich grâce à l'Anschluss : la compagnie de Jésus travailla ouvertement dans ce sens, surtout en Autriche. Or, l'on sait à quel point Pie XI compte sur elle pour faire triompher ce qu'il appelle « sa politique ».

Annie Lacroix-Riz, professeur d'histoire contemporaine à l'université Paris VII publia dans Golias, n° 63, novembre-décembre 1998, p. 52-59 une étude dont une partie est intitulée « La politique Vaticane jusqu'aux années trente » et dont voici un extrait essentiel pour comprendre:

« De cette politique à l'Est, la dimension anti-serbe - les Serbes apparaissant comme les
principaux ennemis de l'expansion autrichienne - s'imposa avec une continuité totale, sans négliger un seul pontificat, à commencer par celui de Léon XIII, ouvert l'année même de la naissance définitive de la Serbie au congrès de Berlin de 1878...

Vienne s'appuya ouvertement dans sa mission anti-serbe sur la Curie et sur ses prélats, en tête desquels figurait Stadler,évêque croate de Sarajevo depuis les années 1890, chef de fait des jésuites voués à la catholicisation des masses, et décrit en ces termes par le consul de France à Sarajevo: « il estdevenu en peu de temps un des gros capitalistes de Bosnie-Herzégovine comme il en est aussi un des politiciens les plus actifs. Ses seules préoccupations semblent être de thésauriser et d'autrichianiser ». « Très allemand d'origine et de sentiments », d'une extrême violence, cette brute était un spécialiste de la conversion forcée, dont les épisodes répétés étaient rapportés avec indignation par les diplomates français: les musulmans, population de même souche que tous les Slaves de cet ensemble balkanique, mais constituée des héritiers des propriétaires fonciers qui avaient emprunté à l'ère de la conquête ottomane la religion du vainqueur, et que Vienne s'efforçait de séduire contre les Serbes, se plaignaient à cet égard du prélat presque autant que les Serbes orthodoxes.

La ligne Stadler, fixée par Vienne et le Vatican, incarnait la ligne d'expansion du germanisme et du catholicisme contre le slavisme et l'orthodoxie adoptée dans la perspective du règlement de comptes imminent. Le régime impérial, après avoir transformé en arsenal, croatisé et catholicisé en masse, de gré ou de force, la Bosnie-Herzégovine qu'elle dirigeait de fait depuis le congrès de Berlin de 1878,
l'annexa enfin en octobre 1908.»

Surtout, c'est Eugénio Pacelli qui a oeuvré en faveur d'une politique de conversion dans les pays orthodoxes, l'axe central de la politique de l'église dans les pays de l'Est.
Outre les soutiens de l'église, Hitler pouvait aussi compter sur ceux de la grande finance et des grandes multinationales. Ford, IBM, IG Farben, finançaient ainsi à tour de bras le régime d'Hitler. Le grand père de Georges Bush fut lui-même impliqué et tous désiraient un pouvoir fort de type fasciste permettant la fusion de l'église, des entreprises et de l'état.
Hitler avait d'ailleurs été consacré « homme de l'année » par le magazine Time en janvier 1939.
http://erichunt.net/wp-content/uploads/2009/09/timejanuary1939.jpg

Nous le voyons ici, l'histoire officielle doit être réécrite. La seconde guerre mondiale (l'œuvre au noir fasciste et nazie) devrait être analysée sous l'angle d'une guerre qui a surtout exterminé les athées communistes, les juifs et les orthodoxes, une guerre de religion, une croisade, ce que personne (ou presque) ne fait.

"Il y a deux histoires: l'histoire officielle, menteuse, puis l'histoire secrète, où se trouvent les véritables causes des évènements." Honoré de Balzac (1799-1850), écrivain français
 
Hitler a-t-il écrit Mein Kampf ? Gilles Bonafi
 
Etude de la couverture du magazine Time de janvier 1939 
 
 
Etude de la couverture du magazine Time de janvier 1939
Gilles Bonafi
http://gillesbonafi.skyrock.com/2862632302-Etude-de-la-couverture-du-magazine-Time-de-janvier-1939.html
 
 
Sur mon blog sos-crise :  

liste complète

iluminatiflagdees.jpg

Jean - Brice 

Modification de la loi relative à l'election
du président de la république au suffrage universel

 
Bonjour chers lecteurs,
je vous invite à lire attentivement ce qui suit:

Savez - vous, chers concitoyens, qu’il existe une loi qui empêche le Peuple de choisir LIBREMENT ses candidats à l’élection présidentielle.

Cette loi est signée, par hasard, GISCARD D’ESTAING et CHIRAC et datée du 18 Juin … 1976.
Votée en catimini par les deux assemblées (congrès) dont les membres sont tous complices, elle a l’avantage ou le tort de supprimer l’anonymat des parrains à l’élection Présidentielle.
Ce faisant, elle redonne aux partis le contrôle du choix des candidats, ce que la précédente du 6 Novembre 1962, approuvée par référendum, ne faisait pas.
En effet, les Elus qui cautionnent les candidats à cette élection sont très dépendants des partis (en particulier, pour les législatives et toutes autres élections …) et leur supprimer l’anonymat, lors des Présidentielles, consiste à redonner tous les pouvoirs aux partis sur cette élection capitale.

RÉSULTAT : depuis trente ans, la France a les mêmes dirigeants dont l’incompétence n’a d’égale que l’arrogance.

D’où la coupure totale des « élites » avec le Peuple qui s’est traduite dans les votes du 21 Avril 2002 et du 29 Mai 2005.

Cette manipulation rend le pouvoir actuel ILLEGITIME.
Quand je dis pouvoir, il ne s’agit pas seulement du gouvernement et des assemblées, mais de l’ensemble de la classe dirigeante, qu’elle soit politique, médiatique, administrative ou économique.
Ceci ne peut plus durer et à la prochaine Election Présidentielle, il faut que cet état cesse … sinon nous aurons tous les ingrédients pour une REVOLUTION.
Cette loi inique doit être supprimée, n’en déplaise au Conseil Constitutionnel, car elle va à l’encontre du principe de base de toutes les démocraties, principe autant affirmé par MONTESQIEU que défendu par le Général DE GAULLE, à savoir LA SEPARATION DES POUVOIRS.
 
 

Le Livre "L'IMAGINATION ET LE POUVOIR" a été terminé début 1986 : néanmoins, sa conception est bien antérieure à cette date. A la fin des années 70, l'auteur était inquiet de la dérive politique du pouvoir en place qui comme on le verra, sous couvert de continuité avec la politique gaulliste amenait petit à petit  l'opinion à adhérer à une stratégie radicalement différente et dont les résultats concrets étaient une augmentation continuelle du chômage et une aggravation des inégalités

 

  

En Janvier 2007, Jean-Brice interpelle JF Kahn

sur la réintroduction de l'étalon Or

... Cette politique est relativement simple à énoncer, mais beaucoup plus difficile à appliquer. Je me résume : elle est toute entière contenue dans la Conférence de Presse du Général DE GAULLE, le 4 Février 1965 et des articles concomitants du « Monde » de Jacques RUEFF. Elle consiste à réintroduire l’Étalon/or dans le Système Monétaire International : loin d’être une utopie, ce système a fonctionné de 1447, première conférence de Gênes à 1922, 2èmè conférence de Gênes, et n’a pas été remis en cause pendant cette période ...  

 
A lire aussi :

Les guerres de l’or : Conflits militaires, or et crises de change (extrait du site Horizons et débats)

 
Devant une Commission Européenne qui détruit sciemment les nations qu’elles veut soi-disant unir et par là, altère d’autant leur démocratie
Devant le dévoiement de notre Constitution par ceux-là mêmes qui en sont les garants et rend le pouvoir actuellement en place ILLEGITIME
Devant un Président de la République passible des tribunaux que seule protège sa fonction...
Devant une opposition parlementaire déliquescente qui ne représente que des intérêts partisans laissant la voie libre à la rue
Devant une majorité, plombée par une abstention massive qui ne sait pas où elle va...
Devant une administration, des syndicats et une presse noyautés par les Trotskistes ayant de puissants relais outre-atlantique, chez les Faucons principalement…(Irving et William Kristol entre autres).
Devant une pression de tous les instants de la part du monde Anglo-saxon, Mr Bush Jr en tête, à travers leurs médias et ceux de leurs affidés dont « Le Monde » est le représentant le plus visible pour la France.

Nous allons très certainement vers une situation révolutionnaire !!!  

De cela peut sortir le meilleur comme le pire… Nous sommes à un tournant.
Tout dépendra comment le peuple Français réagira, et les valeurs auxquelles il se raccrochera.
Depuis trente ans, la classe dirigeante issue de l’ancienne bourgeoisie a reconstitué avec patience et opiniâtreté son autorité, a éliminé tous ses opposants et par ses descendants, à travers une soi-disant grande école, s’est emparé de tous les pouvoirs¹ qu’ils soient économiques, médiatiques, administratifs et politiques aux plus hauts niveaux.
Les résultats ne se sont pas fait attendre et l’esprit de Vichy fait de soumission à l’extérieur avec comme compensation des mesures liberticides pour les citoyens, nous mène tout droit à la disparition de ce que le Général De Gaulle appelait LA France.
Depuis Charles Quint, jamais celle-ci n’avait été aussi menacée de cette façon-là.

La lueur d'espoir ne peut provenir que du peuple français dans son ensemble.

Celui-ci ayant par trop longtemps douté², semble s’arracher à l’attentisme dont il avait fait sa manière de vivre depuis plus d’un demi siècle. (Espérons qu’il n’est pas trop tard…)
Deux exemples nous permettent d’y croire:
  • Il a rejeté massivement Le Pen le 5 mai 2002 et cela d’autant plus efficacement que la clientèle de ce dernier fuit chez Bové.
  • Il a soutenu totalement M. Chirac dans son opposition à la guerre en Irak et par là a clairement désigné nos adversaires en refusant l’Empire.
Néanmoins, seule l’éradication de l’Esprit de Vichy chez nos dirigeants nous permettra de redresser une situation presque désespérée…
Une nouvelle classe dirigeante doit remplacer l’ancienne et retrouver l’Esprit que le Fondateur de la Ve République avait su lui insuffler en nous basant sur l’exemple de cette Chevalerie Moderne que sont « Les Compagnons de la Libération ».
Seul l’Esprit Gaulliste sera à même de nous sortir de la crise majeure que, sous couvert de Mondialisation, le Monde subit et dont un pays comme la France n’a rien de bon à attendre.
Cette analyse n’est pas pensée pour affoler le Peuple de France, mais au contraire, pour lui indiquer la seule voie possible, c'est-à-dire redevenir FRANCAIS.
 
1) Malheureusement trop souvent avec la complicité consciente ou inconsciente de Gaullistes sincères
2) Sous l’influence d’une grande partie de la bourgeoisie
 
(Extraits de ce site qu'un Lecteur m'a recommandé. Eva)
 
 
Concernant l'Euro, l'Eurozone, l'Europe et leurs conséquences, je vous renvoie entre autres au site de Nicolas Dupont-Aignan, dont les analyses sont très pertinentes.
et par exemple,
"Agonie de l'euro, les eurocrates au bord de la crise de nerfs"
"L'histoire s'accélère.
Nous vivons un moment très particulier de l’histoire européenne.
Après nous avoir expliqué pendant des années que l’euro c’était plus de croissance et moins de dette, que l’euro allait rapprocher les économies, qu’il allait nous prémunir des attaques spéculatives internationales, on nous explique maintenant avec la même suffisance, que la situation serait pire sans l’euro et qu’il faut simplement instaurer un gouvernement économique"
 
Internet-j.jpg
 
 
 
Le Pentagone chargé de défendre
la politique US sur Internet
 
La situation se tend, avec la crise du capitalisme et ses effets pervers. En attendant la grande guerre, voici en prélude la guerre totale contre les peuples, les citoyens, la classe moyenne, les pauvres, la démocratie, la liberté...  eva 
La Désobéissance éthique, par Élisabeth Weissman

arton10604-a4ca4.jpg

 

Le livre d’Élisabeth Weissman fait partie de ces ouvrages dont on redoute de poursuivre la lecture : chaque page annonce une horreur, une bonne raison de désespérer, même si, de ci delà, l’auteur nous concède une ou deux flammèches d’espoir.

Un livre de plus qui nous explique magistralement, avec rigueur et humanité, pourquoi et comment la classe dominante française met à mort l’État, les valeurs républicaines, la citoyenneté, la solidarité, la société au sens classique du terme.

Préfacé par ce grand résistant que fut, et demeure, Stéphane Hessel, La Désobéissance éthique nous introduit d’emblée dans le drame que connaissent trop de travailleurs français aujourd’hui : le suicide d’hommes et de femmes qui retournent contre eux la violence de leur existence en entreprise ou en usine. L’auteur rappelle la réaction spontanée des autorités face à ces actes, comme le mépris de Didier Lombard, P-DG de France Télécom, évoquant une « vague suicidaire ». Il ne leur suffit pas d’éviscérer les services publics : il leur faut stigmatiser ceux qu’ils broient.

Depuis, en gros, Chirac/Raffarin, les dirigeants français ont décidé d’appliquer au public les méthodes du privé. Comme le court terme et les gains de productivité sont privilégiés par rapport à l’intérêt général et aux investissements à long terme, mieux vaut amputer le pied d’un diabétique que de lui prodiguer des soins plus coûteux mais qui lui laisseront ses deux pieds.

Une seule solution : la résistance, dont la désobéissance est un des aspects. Weissman revient longuement sur l’action d’Alain Refalo et des collègues qui, à sa suite, ont refusé de ficher les élèves et d’accroître le fossé entre les gosses de riches et les gosses de pauvres. À l’inverse de Sarkozy qui est dans la « haine de l’autre », Refalo et les “désobéisseurs” (Weissman explique la différence entre les mots “ désobéisseur ” et “ désobéissant ”) sont dans la fraternité, la solidarité et le respect, simplement parce qu’ils estiment que les enfants doivent être protégés et non pas jetés dans la concurrence dès l’âge de trois ans.

suite ici :

http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=12948

 

 

Suite guerre déclarée aux blogueurs,

à la liberté, à la démocratie,

(au profit d'intérêts particuliers, partisans,

communautaristes même,

et non universels de paix et de justice,

comme sur ce blog)

  

(rappel: Article 19 de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme:"Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre... les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit" ) voir  (http://r-sistons.over-blog.com/article-clotilde-reiss-une-ingenue-en-iran-dossier-iran-les-blogueurs-sont-ils-menaces-50623494.html , FDII)

 

 

Reçu cette plainte,

  • email : flocompta@voila.fr
  • desciption : http://r-sistons.over-blog.com/10-categorie-10463106.html Tout ce blog est antisémite et faux historiquement. c'est de la propagande qui amènera à la haine contre Israël et les Juifs.
  • raisons : Selon la Loi française vous devez supprimer les pages qui sont à caractères racistes et antisémites. Nous avons déjà signalé ce blog à la FDII qui prendra contact avec vous. Merci d'avance pour votre intervention car ce blog n'est pas digne d'Over-blog ! Salutations

 

 

Censurez, censurez, il en restera toujours quelque chose

 

Censurez, censurez, il en restera toujours quelque chose 
La nouvelle vient de tomber : le Conseil supérieur de l'audiovisuel français (CSA), a décidé la suspension de la diffusion de la chaîne égyptienne Al Rahma. Dans le cadre d'une mise en demeure, le CSA a demandé à la société Eutelsat de cesser la diffusion de cette chaîne. Depuis le temps, on a bien fini par comprendre, mais le CSA insiste et nous explique : "Des propos à caractère haineux, violent et antisémite ont en effet été tenus sur cette chaîne, le 31 octobre 2009, à propos du conflit israélo-palestinien, décrivant le peuple juif de façon avilissante et dégradante". Cette accusation ne date pas du 31 octobre 2009. Dans une précédente lettre du CSA (n°230 de Août-Septembre 2009), il est publié dans "L'essentiel des décisions du CSA", en date du 21 juillet 2009, la mise en demeure d'Eutelsat au sujet de la chaîne Al Rahma.
 
Le CSA y déclare : "Saisi par le Conseil représentatif des institutions juives de France (nous y sommes!) du caractère violent et antisémite de certaines émissions diffusées par la chaîne égyptienne Al Rahma, le Conseil a constaté la tenue de propos contraires à l’article 15 de la loi du 30 septembre 1986. Il a mis en demeure la société Eutelsat, qui diffuse la chaîne, de respecter le II de l’article 33-1 de la loi du 30 septembre 1986 en informant la chaîne du régime qui lui est applicable, ainsi que de la teneur de l’article 15 de la loi précitée, qui interdit toute incitation à la haine et à la violence pour des raisons de race, de sexe, de mœurs, de religion ou de nationalité".
 
Combien de chaînes pourraient à votre avis, subir ce "régime" s'il venait réellement à être suivi? Et le conseil représentatif des institutions juives en France de nous donner (fièrement) plus de détails : "Le 3 février 2009, le Président du CRIF a adressé à Michel Boyon, Président du Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) un courrier. Il rappelle qu’en «ces temps de résurgence dans notre pays et dans l’Europe entière d’un antisémitisme à la fois structurel et conjoncturel (…) le CRIF s’émeut gravement que la chaîne de télévision égyptienne sunnite islamiste Al-Rahma ("Miséricorde"), diffusée par le satellite égyptien Atlantic Bird, soit diffusée par le fournisseur d’accès français EUTELSAT.» «Al-Rahma contrevient régulièrement à l’article 15 de la loi du 30 septembre 1986 relative à la liberté de communication qui interdit toute incitation à la haine ou à la violence pour des raisons de race, de religion ou de nationalité» poursuit Richard Prasquier.
 
Dans sa réponse, Michel Boyon, Président du CSA, indique qu’il va procéder à un contrôle approfondi du contenu diffusé par cette chaîne". C'est ainsi que cette plainte se base sur une "compilation" d'extraits vidéos enregistrés entre le 2 janvier et le 6 mars 2009. Enregistrés et traduits par... le Memri ! "Richard Prasquier et Marc Knobel ont remercié Michel Boyon et le CSA. Ils ont indiqué que le CRIF travaille en étroite collaboration avec le MEMRI, qui effectue une très importante veille médiatique. (...) Le CRIF se réjouit de la fermeté qui est affichée dans ce dossier par la France et le CSA. La France joue un rôle moteur au sein de l’Union européenne pour empêcher la diffusion de programmes qui soient contraires aux valeurs de l’Union européenne. (...) Le CRIF estime que les messages antisémites (ou racistes) diffusés par certaines télévisions du pourtour méditerranéen s’opposent aux valeurs fondamentales de l’Union européenne en matière de non-discrimination, de respect de l’autre, et de rejet de toute forme de racisme et d’antisémitisme.
 
Les Etats européens doivent donc rappeler à leurs partenaires (méditerranéens) que l’on ne saurait transiger sur cette question". (source) Notez que la période "incriminée" est celle pendant laquelle Ghazza subissait une agression barbare sans précédent. Comprendre par là qu'il faut recevoir les coups sans rien dire. Sans un mot. Sans un cri. Sans un sanglot. Et pourquoi pas tendre l'autre joue aussi? A la même période, mais du côté israélien, circulait la lettre d'un rabbin qui préconisait des bombardements massifs contre toute la population de Ghazza, sans distinction et sans pitié. Il disait : "Selon l’éthique juive, une ville entière doit répondre du comportement immoral de certains de ses individus. A Gaza, c’est toute la populace qui est responsable, car ils n’ont rien fait afin d’empêcher les tirs de fusées Qassâm (...) Ceci est un message que j’adresse à tous les dirigeants du peuple juif, de n’avoir aucune pitié pour ceux qui tirent [des roquettes] contre des civils, chez eux".
 
Malgré tout, seule l'accusation d'antisémitisme reste condamnable, la raison du plus fort étant toujours la meilleure... Personnellement, cette affaire ne me concernerait pas si elle se limitait à la seule France et mon intention n'est pas celle de plaider une cause perdue d'avance vu la partialité de la Cour. Mais, le CSA en plus de suspendre la réception de la chaîne Al Rahma sur son territoire, met en demeure Nilesat par le biais d'Eutelsat de suspendre carrément l'émission de la chaîne. Ce qui a poussé des parlementaires égyptiens à demander une réunion d'information sur la question. L'heure est grave c'est vrai... mais pas désespérée. Car heureusement, le ciel est parsemé de satellites. Et puis tant qu'il y a le web...
http://historywillteachusnothing.blogspot.com/

 

 http://www.alterinfo.net/Censurez-censurez-il-en-restera-toujours-quelque-chose_a46382.html

 

 

                   Dupont-Lajoie: La dernière croisade

3384442147408.jpg

Un juif a porté plainte en déclarant avoir été molesté par une avocate et sa fille à cause de la kippa et du châle de prière qu’il portait dans un magasin de chaussures.

L’avocate conteste cette version et a porté plainte pour la gifle qu’elle aurait reçue.

 

Médiatisée par le BNVCA, l’affaire a été condamnée avec le plus grande fermeté par la LICRA, le CRIF et l’UEJF. Une affaire qualifiée d’antisémite.

Le ministre de l’intérieur a décidé de recevoir les dirigeants de la communauté juive afin de les rassurer et leur promettre de nouvelles mesures contre un antisémitisme qui gagne la France comme une gangrène.

 

-          STOOOOP ! Reprenez tout, élève blogueur, vous vous êtes trompé ! Vous n’avez pas les bonnes infos.

-          Comment ça ?

-          Ce n’est pas un juif qui s’est fait molesté mais une femme musulmane voilée d’un niqab. On l’a traitée de « Belphégor » et on lui a dit : « Rentre dans ton pays ! ».

-          Certains diront que c’est nul parce qu’en fait, c’est elle la victime. Si on la moleste comment rejoindra-t-elle les rangs de « Ni pute ni soumise » ?

-          Ah ! Bon ça va alors ! De toutes façons, il n’y avait rien d’antisémite là-dedans…

-          De toutes façons, elle va l’avoir dans l’os cette femme voilée avec la loi qui interdira la burqa. Une loi qui pourrait s’intituler : « Rentre chez toi avec ta burqa et n’en sors pas ! ».

 

 

Il y a 50 ans, aux Etats-Unis, on disait que ceux qui étaient noirs ne méritaient pas d’être américains, qu’ils étaient dangereux pour la sécurité et l’identité américaine alors on leur interdisait toutes sortes de choses. Parfois, certains les molestaient, mitraillaient leurs lieux de culte, souillaient de slogans injurieux les murs de leurs magasins. On molestait et comme c’était admis, on laissait passer quelques lynchages…

En France, dans les années 70, des ratonnades avaient lieu contre les arabes. Les « Dupont-la-joie » descendaient à dix contre un et ça cognait dur. Parfois, il y avait des morts. Une version moderne des lynchages en quelque sorte.

 

 

La burqa et le délire politico-juridique qu’elle entraîne, ne sont que la partie émergée d’un iceberg islamophobe. L’islamophobie et ses différentes déclinaisons sont très tendances aujourd’hui. Dupont-La-Joie a de quoi s’habiller pour exprimer ses profondes pensées.

 

Il y a par exemple, cet ensemble anticommunautariste brodé de laïcité avec son écharpe républicaine. Il se porte avec un béret basque. Très seyant dans les milieux intellectuels parisiens. Léger, il s’adapte à tous les temps, tous les partis, tous les tons. Il sera parfait pour discourir de la menace islamique pour la démocratie française ou pour participer à une émission avec Alain Finkielkraut et Pascal Bruckner.

 

Retenez la version féministe de cet ensemble avec sa jupe-culotte à revers de dentelle et le bonnet phrygien en éponge galvanisée.

 

Vos voulez affirmer vos valeurs sans fioriture. Vous apprécierez cette redingote bleu blanc rouge en laine de Saint-Cloud sur débardeur et pantalon moulant couleur  kaki en cuir d’agneau non hallal aux clous estampillés « algérie française ». A porter avec une casquette kaki façon treillis de camouflage dans le djebel. Effet garanti dans les boucheries Hallal !

 

Le fin du fin nous vient des milieux chrétiens intégristes, c’est la soutane médiévale blanche à croix rouge et capuche façon templier. A porter avec une cagoule en cote de maille qui tombe délicatement sur les épaules pour en souligner la large carrure. Elle impressionnera toutes les femmes à niqab et leurs maris polygames.

 

Pour ceux qui veulent garder un tant soit peu de sobriété, il y a le prêt-à-porter. Créé par le styliste Eric Zemmour, ce costume trois pièces se porte sous un imperméable ample en cuir sombre. La veste a des renforts policiers aux épaules et le gilet porte l’inscription « authentiquement français » en lettres bleu blanc rouge. Le génie de Zemour a été de concevoir le pantalon et la veste à partir de modèles très à la mode dans les années 30. Idéal pour briller dans les réunions UMP.

 

On dit que Marine Le Pen le trouve très agréable à porter.

 

Milton ici

 

http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=12953

Partager cet article
Repost0
18 mai 2010 2 18 /05 /mai /2010 06:16

iran2ph.jpg 

 

Une ingénue se promène en Iran,

par eva R-sistons

 

Clotilde Reiss. Espionne, ou pas ? Ingénue comme elle est, on lui donnerait le Bon Dieu sans confession ! Justement... en tous cas moi, depuis le début, j'ai flairé un personnage ambigu, j'ai défendu sur mes blogs l'idée que le profil était trop lisse, et en même temps trop typé, pour ne pas être, justement, une... belle espionne, ou au moins, étudiante plus au service des intérêts français qu'iraniens.  Voyons, fille d'ingénieur nucléaire, de droite, grand commis de la France, elle-même spécialisée dans les affaires nucléaires et... iraniennes, parlant la langue, étudiante évoluant dans un monde jeune, attiré par la consommation à l'occidentale et attaché à la libéralisation du pays, c'était la jeune fille idéale pour s'intéresser de près, de très près, aux affaires intérieures de l'Iran, et à répercuter ce qu'elle apprenait autour d'elle, et même, dans la foulée, à participer aux débats, et à l'agitation, contre le régime au pouvoir.

 

Vlan ! Les posts joints confirment mon intuition, un ancien de la DGSE, Pierre Siramy, ouvre la bouche. Eh oui, j'ai toujours des intuitions affûtées, et gênantes pour les pouvoirs et l'information officielle  

 

Mais les Médias freinent comme ils peuvent, particulièrement FR2 et TF1:  Non, pas espionne, pas rémunérée, le petit chérubin, même un ancien ambassadeur de la France en Iran, appelé en renforts, proclame à tous vents qu'il est normal d'avoir des contacts avec l'ambassade de son pays et même avec les journalistes, hé hé, une gentille universitaire, voilà, pas de quoi fouetter la curiosité, ou l'exciter, il n'est nullement question de Renseignement, elle transmettait juste des éléments d'ambiance, juste, juste, rien sur la prolifération nucléaire, promis, juré...  et puis elle est motivée, elle a des convictions (lesquelles, au fait ?) mais quand même, on apprend ici ou là qu'elle est polyglotte, quel atout ! Et puis qu'elle se promenait à côté des centres nucléaires, que voulez-vous, le tourisme, c'est aussi ça, hein !  Et puis qu'elle aimait prendre des photos, formidable, la petite, elle sait tout faire !!! Alors, elle a le profil ? Non, c'est juste une question d'ambiance, oui l'ambiance... une innocente  jeune fille égarée au milieu des affreux mollahs, et courageuse, s'il vous plaît ! Allez, fifille, on rentre en France, sagement, gentiement...

 

Et on est prié de se taire en arrivant, s'il vous plaît. Tout le monde n'est pas Ingrid Betancourt ! Chut, chut... pas de parole déplacée, surtout !

 

Bon, bref, amis lecteurs, elle n'est pas recrutée par les Services de Renseignement. Oui, juré, promis. Parole de Sarkozy et de Kouchner !

 

On ne va tout de même pas donner crédit aux rumeurs, hein ? 

 

Allons, gardons en mémoire son joli minois, si pur, et laissons-la à ses jeux de jeune fille qui s'ouvre à la vie !

 

La jeune fille idéale, finalement... enfin de retour chez nous.

 

Elle est pas plus belle, la vie en France ?

 

Surtout celle de Sarkozy, qui brûle d'en découdre avec l'Iran...

 

eva R-sistons

 

Affaire Clotilde Reiss (artemisia)

Il semble désormais avéré que cette étudiante qui a été retenue en Iran, travaillait pour la DGSE française.

L'objectif de sa mission étant de discréditer par tous les moyens, le pouvoir en place à Téhéran, toujours en vue d'une possible (probable ?) future attaque par Israël ou/et les USA.

En matière de propagande trompeuse (pléonasme) pour manipuler les opinions publiques avant une attaque militaire, on est habitué...

Qui-vous-savez a encore "mangé son chapeau", mais au final, c'est encore nous qui allons payer la facture de cette pitoyable affaire !

http://www.wat.tv/video/clotilde-reiss-t-elle-travaille-2r2k3_2exyh_.html (2 mn 30)

 

 

Clotilde Reiss a-t-elle travaillé pour la DGSE ? (+ vidéo)  http:// www.alterinfo.net/Clotilde-Reiss-a-t-elle-travaille-pour-la-DGSE-video_a46250.html

 

Dimanche sur LCI, Pierre Siramy, ancien sous-directeur de la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE) a porté de graves accusations à l’encontre de Clotilde Reiss, fraîchement arrivée sur le sol français, en fin de matinée. Lire la suite l'article

Photos/Vidéos liées

Un ancien de la DGSE accuse Clotilde Reiss "d'avoir travaillé pour la France"

 

Le Post tian - LePost

 

 

- LePost   1929274773-un-ancien-de-la-dgse-accuse-c Un ancien de la DGSE accuse Clotilde Reiss "d'avoir travaillé pour la …

 

Selon cet ancien de la DGSE, Clotilde Reiss « a travaillé au profit de la France pour collecter des informations qui étaient de nature de politique intérieure et d’autres qui étaient sur la prolifération nucléaire ».

 

Pierre Siramy (ce n'est pas son vrai nom) affirme : "Elle est immatriculée à la DGSE". L’ancien sous-directeur ajoutant que c’est "par patriotisme que Clotilde Reiss se serait d'elle-même présentée à l'ambassade dès son arrivée en Iran. Un engagement que les autorités locales auraient découvert, en scrutant sa correspondance par Internet avant de l'arrêter le 1er juillet 2009". Selon la chaine d’information LCI, les autorités françaises n’ont pas encore réagi aux affirmations de Pierre Siramy. Pierre Siramy a publié en mars 2010 "25 ans dans les services secrets", chez Flammarion, rappelle Le Figaro. Cet agent ne fait pas l'unanimité dans le petit monde du renseignement français, à en lire les commentaires qui ont accompagné la sortie de son livre (notamment ici et ici). Pour se faire une idée de ce que vaut son livre, c'est par ici. Merci à Pierre-Alain pour la vidéo (source vidéo: TF1) (source vidéo: BFM)    

 

  http:// fr.news.yahoo.com/63/20100517/tfr-clotilde-reiss-est-immatricule-la-dg-019dcf9.html

 

http:// anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/article-clotilde-reiss-les-medias-freinent-allons-pas-vraiment-engagee-50620494.html

 

 

 iran-paysage-mgne.jpg

Dossier spécial Iran,

Entre autres la campagne contre l'Iran et le Droit international

Dossier de M. Lemaire (NB Ses dossiers sont excellents)

http://journauxdeguerre.blogs.lalibre.be/

 

 

Les Services de Renseignement iraniens

(Alain Rodier)

6 janvier 2010 -  Les  services de renseignement occupent une place privilégiée au sein de l'Etat iranien. En effet, c'est en grande partie sur eux que repose la sécurité du régime théocratique.
Leur mission première est de combattre toute menace qui pèse sur le régime des mollahs, qu'elle soit d'origine intérieure ou extérieure. Ainsi, traditionnellement, ces services ont toujours fait une chasse féroce aux opposants politiques, ethniques ou religieux (..) .

http://www.saudiwave.com/index.php?option=com_content&view=article&id=4765:laviseur-international-&catid=17:pays-musulmans&Itemid=49 

  

19181.jpg
L’évolution du conflit irano-occidental prouve que les sanctions ont pérennisé la crise plutôt que de contribuer à en sortir.

http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=19181

 

Iran: victoires diplomatiques en série

http://miltondassier.over-blog.com/article-victoires-diplomatiques-en-serie-la-percee-de-l-iran-50600707.html

 

Internet-j.jpg

Les blogueurs sont-ils menacés ?

 

Est-ce qu’on aura encore le droit d’avoir une idée différente en France, à l’avenir ? Les blogueurs sont-ils menacés ?

 

Voici ce qui vient d’être envoyé aux abonnés de Juif.org, dont je suis, par souci de pluralisme, d’information plurielle.

 

 

logo.gif?__nocache__=1

 

 

Demande exceptionnelle à tous les membres Juif.org
Soutien inconditionnel à la vérité sur Israël

 

Cher membre,

Votre média Juif.org inaugure cette semaine une initiative contre l’antisémitisme et les mensonges anti-israéliens sur Internet : la Force de Défense d’Israël sur Internet (F.D.I.I).

Cette initiative consiste à repérer à l’aide de nos robots d’une part et de journalistes d’autre part, tous les contenus illégaux diffusés sur Internet par des propagandistes haineux.

L’union fait la force :

En dédiant quelques minutes par mois, en signalant les contenus antisémites selon nos faciles recommandations, vous aiderez à dévoiler une plus juste image d’Israel et du peuple juif au monde francophone.

F.D.I.I
Force de Défense d’Israël sur Internet
www.juif.org/fdii/
  

 

I-no-critique-allowed.jpg

L’opinion d’eva R-sistons :

 

Appelons les choses par leur nom. Il s’agit donc, au final, de brider la liberté d’opinion, d’expression, de publication. De traquer ceux qui ne sont pas d’accord avec la politique d’Israël, pourtant criminelle (de notoriété publique) et violant le Droit international. D’inciter à la délation, aussi ! Au lieu de respecter la liberté de tous... garantie par la Constitution républicaine !

 

C’est très grave, dans le pays de Voltaire. Lé démocratie, la liberté d’expression, sont menacées.

 

Chaque pays devra-t-il avoir son groupe de défense ? Chaque lobby ? Chaque groupe ? Chaque confession ? Cela peut aller très loin... et au final, plus personne ne pourra rien dire. Ce sera du terrorisme intellectuel ! 

 

Toujours, en tant que journaliste, j’ai défendu la liberté d’expression et d’opinion, bref, le pluralisme ; Et pour l’information, je me suis battue pour la nécessaire neutralité. Moi même orthodoxe et surtout juive par ma mère, catholique par mon père, protestante par choix (pas d’Eglise, pas de hierarchie, simplicité biblique) et proche de la Théologie de la Libération (foi engagée), musulmane par amitié, sympathisante de la Foi Baha’i syncrétiste (qui englobe toutes les religions monothéistes, universaliste), je ne peux être que plurielle, tolérante, ouverte à toutes les influences. L’esprit de clocher, partisan, communautariste, étriqué, sectaire, ne sera jamais mien. Je pense TOUJOURS en termes globaux, universels, je défends toujours le Bien pubic et non les intérêts privés. Je suis une citoyenne du monde, soeur engagée de tous les humains, quels qu’ils soient, surtout s’ils sont spoliés, opprimés, ostracisés, piétinés, menacés, dans la souffrance....

 

Mais là, je discerne quelque chose de grave, de menaçant.

 

On dénonce le communautarisme musulman, par exemple la burqa (pourtant portée seulement par une frange d’intégristes), mais personnellement, je vois dans le texte présenté ci-dessus du communautarisme, du vrai communautarisme celui-là, la défense d’intérêts particuliers (et au niveau d’un Etat et non d’un groupe marginal) et non  globaux, universels, et plus généralement il s’agit de la défense d’un seul pays, Israël, en France. Est-ce normal ?

 

Je vois dans cette initiative une grave menace pour le pluralisme, la liberté, la démocratie. Bientôt, on poursuivra des individus, on interdira leurs sites, parce que l’Administrateur aura exprimé des opinions qui déplaisent à un Etat ou à un groupe. Au final, nous serons dans un pays totalitaire, où par un effet de domino, plus personne ne pourra exprimer son opinion, revendiquer sa spécificité.

 

J’ai souvent eu des mots très durs à l’égard d’Israël, à cause de sa politique, et du sectarisme agressif et même haineux de nombreux de ses partisans (M. Lieberman, par exemple) - devrais-je me taire ? Un néoconservateur catholique intégriste ou un néoconservateur évangélique outrageusement néo-sioniste, devra-t-il lui aussi se taire, parce qu’un groupe opposé aura fait valoir ses intérêts SPECIFIQUES ?

 

Je pose là une question très grave, de portée nationale et même universelle. La liberté ne se divise pas. Si Israël mène une politique militaro-financière inacceptable, raciste, intransigeante, impérialiste, s’il viole les lois internationales, si certains de ses dirigeants incitent ouvertement et réellement, eux, à "rayer de la carte" l’Iran, en évoquant même Hiroshima à son égard, c’est intolérable, et il faut le dénoncer en toute liberté.

 

"Est-il permis de critiquer Israël ?", demandait dans un ouvrage Pascal Boniface. Ou toute critique doit-elle être stigmatisée, interdite, et même criminalisée ? Ce serait véritablement une abomination comme jamais la France de Voltaire n’en a connue.

 

Est-il possible que les citoyens juifs qui ont été de manière intolérable, à travers l’Histoire, ostracisés, persécutés, fassent à leur tour preuve d’une telle intolérance, fanatiquement, anti-démocratiquement ? Ce serait faire injure à leur identité, à leur passé, à la France, et à l’universel.

 

Et bien sûr à la démocratie, à la liberté d’opinion et d’expression.

 

Et il y aura toujours des individus comme moi, attachés à la Liberté, pour le dénoncer. Quelles que soient les conséquences ! Au nom de l’amour de la vie, de mon prochain quel qu’il soit, du pluralisme. Je ne suis pas d’accord avec l’autre ? Je me battrai néanmoins, toujours, pour qu’il puisse s’exprimer.

 

La liberté ne se divise pas. Elle se promeut ! Surtout en France, sur les terres de Voltaire.

 

Eva R-sistons 

 

http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/article-la-france-l-information-doivent-elles-etre-bridees-par-des-interets-particuliers-50619037.html

 

Et à l'instant, je trouve ça :

Le Pentagone chargé de défendre

la politique US sur Internet

 http:// www.voltairenet.org/article165421.html

 

La situation se tend, avec la crise du capitalisme et ses effets pervers. En attendant la grande guerre, voici en prélude la guerre totale contre les peuples, les citoyens, la classe moyenne, les pauvres, la démocratie, la liberté...  eva 

 

 antisionisme-criminalise-eva.jpg

 

 Plate-forme pétrolière du Golf du Mexique : un attentat de type "11 septembre" ?

Le président de BP a déclaré que ce n’était pas leur accident, mais qu’il nettoierait la marée noire, essayant de la sorte de se déculpabiliser.

Le truc, c’est qu’en vertu de la loi établissant la réserve de fonds nommée Oil Spill Liability Trust Fund, la responsabilité civile de BP se limiterait à $75 millions, après quoi c’est les taxes sur l’essence payées par les USA qui débourseront les frais, selon le New York Times.

Ce désastre écologique pourrait entrainer l’effondrement économique des États-Unis, s’il était pour s’étendre jusque dans l’océan Atlantique et au-delà.

Les coûts seront simplement astronomiques. Mais le malheur des uns fait le bonheur des autres, comme le dit le dicton.

Cela, Goldman Sachs le sait très bien et des allégations apparemment vérifiées pointeraient vers le fait que GS ait spéculé et misé sur la baisse des actions de Transocean quelques jours avant le début du tragique évènement.

On peut donc penser que si cet "accident" était prévu, c'est qu'il a été programmé, organisé, que ce n'est donc pas un accident mais un sabotage/attentat de type "11 septembre", où l'on retrouve GS ayant spéculé sur la baisse des actions des compagnies aériennes ; même si la nature, les protagonistes et les objectifs ne sont pas forcément du même ordre...

Ceci est donc encore avec les infos de "Sorcha Fall", pas si mal informé que ça. Il ne resterait plus qu'à savoir pourquoi "Sorcha Fall" parlait de la Corée du Nord et de celle du Sud

 

artemisia-college.org

 

 

 

L'or ou la vie !  

http://www.youtube.com/watch?v=jZ_OOpsTKZM

 

   

Barack Obama envoie des experts nucléaires pour étudier la fuite de pétrole du Golfe du Mexique

Info transmise par "K@"

Les USA ont envoyé une équipe de physiciens nucléaires pour aider BP à boucher le flux "catastrophique" de pétrole dans le Golfe du Mexique.

L'équipe à cinq hommes - qui inclut un homme qui a aidé à développer la première bombe hydrogène dans les années 1950 - est l'idée personnelle de Steven Chu, le Secrétaire de l'Énergie du Président Obama. Il a chargé les hommes de trouver des solutions pour arrêter le flux de pétrole.

Les cinq scientifiques ont visité le centre d'aide principal de BP à Houston, plus tôt cette semaine, avec M. Chu et sont pour continuer à travailler avec les scientifiques de la société et des conseillers externes, pour trouver une réponse. Dans un entretien avec le "Daily Telegraph", M. Hayward a dit que la réunion de cinq heures a impliqué un "plongent très profondément" dans la situation à portée de la main, avec "des physiciens nucléaires et toutes sortes de gens.". Il a dit qu'ils avaient "trouvé une bonne idée" mais avaient refusé de donner des détails.

"K@" fait fort justement remarquer que cela correspond à l'information transmise par "Sorcha Fall" (Libres infos n°173 et 174) et pourtant mise en cause par Frédéric : "Je souhaite vous faire par de mes recherches sur la plateforme pétrolière, qui a explosé au large de la Floride. Il faut faire très attention en relayant les articles de Sorcha Fall, ils participent à la désinformation (CIA ?). J'ai analysé beaucoup de ses articles, qui s'avèrent majoritairement sans fondements, sans la moindre preuve. La plateforme n'appartient-pas à des intérêts Sud-coréens, elle appartient à une compagnie Suisse (Transocean)" (Libres infos n°177).

Extraits du n°173 : "Cela représente pour le président Barack Obama, un dilemme "impossible" avant l'ouverture de la Conférence des Nations Unies d'examen des parties au traite sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP) qui doit débuter demain 3 mai à New York.

Ce dilemme "impossible" face à Obama est que soit il laisse cette fuite massive catastrophique continuer pendant des mois, ou immédiatement, il l'arrêter par la seule connue et éprouvée des moyens possibles : l'explosion d'une bombe thermonucléaire.
Les experts russes indiquent qu'Obama devrait choisir l'option "nucléaire", l'arme la plus viable à sa disposition, qui est B83 (bombe Mk-83), thermonucléaire stratégique, ayant un rendement variable (Low Range kilotonnes à 1.200 milliers de tonnes), avec ses 12 pieds de longueur et 18 pouces de diamètre et pesant à peine plus de 2400 livres, est facilement en mesure d'être déployer et actionnées par une télécommande mini-sub.
Si Obama choisissait l'option nucléaire, il semble qu'il serait soutenu par la Cour internationale de Justice qui, le 8 Juillet, 1996 a publié un avis consultatif sur l'utilisation des armes nucléaires, dans l'utilisation de circonstances extrêmes ou de légitime défense.
D'autre part, si Obama choisit l'option nucléaire, il laisserait la conférence nucléaire de l'ONU dans le désordre, avec toutes les nations du monde ayant des plates-formes pétrolières au large de leurs côtes, exigeant un droit égal à l'arme atomique pour protéger leur environnement contre les catastrophes aussi, y compris l'Iran.

Obama a envoyé des équipes d'intervention militaire pour protéger les autres plates-formes pétrolières dans le golfe du Mexique, de toute nouvelle attaque.".

http://www.telegraph.co.uk/finance/newsbysector/energy/oilandgas/7726142/Barack-Obama-sends-nuclear-experts-to-tackle-BPs-Gulf-of-Mexico-oil-leak.html

Comme quoi la désinformation n'est pas forcément du côté que l'on pense, et que le plus difficile n'est plus de trouver l'info, mais de la séparer de l'intox ! (Artemisia)

 

 

Encore des rumeurs sur l'impression de nouveaux DM

Déjà, en décembre 2009, le quotidien allemand Thüringer Allgemeine Zeitung avait averti de l'achat de 14 machines destinées à la fabrication de billets de banque par la société Ruhlamat, basée à Erfurt (Länder de Thuringe), et destinée à une nouvelle usine employant 230 personnes.

Même lors de la réunification avec l'Allemagne de l'Est, en 1990, une pareille acquisition n'avait pas été nécessaire.

Néanmoins, les articles qui font état de cela sur internet, sont retirés aussitôt leur mise en ligne... Probablement parce que le canular est trop gros... (voir Libres infos n°179).

 

DM-j.jpg

 

 

Où va l'euro ?

Selon BNP Paribas, l'euro sous 1,20 dollar à horizon 6 mois.

Selon la lettre confidentielle ‘GlobalEurope Anticipation Bulletin’ N°45 du 15 mai dernier, l'euro est artificiellement bas face au dollar :

"L'autre vecteur de l'agression sur la monnaie unique européenne vient de Washington et Londres. Cette dernière, pour masquer le plus longtemps possible l'impasse complète dans lequel se trouve le Royaume-Uni ; et Washington, car le financement de son endettement devient de plus en plus problématique, avec en plus, pour certains dirigeants US, la fureur de voir la zone Euro s'indépendantiser. Deux bonnes raisons d'en rajouter sur la situation et/ou la pérennité de l'Euro... ...Pour notre équipe, on assiste donc actuellement à une variation totalement déconnectée de la tendance longue Euro/Dollar, qui n'a aucune raison de durer. Le taux d'équilibre actuel se situe autour de 1,45 et nous estimons qu'il sera retrouvé d'ici la fin 2010.

A partir de l'hiver 2010/2011, au moment où les États-Unis seront rattrapés par la crise de leur endettement et où la marée des flux financiers internationaux se retirera, le Dollar plongera à nouveau vers des plus bas historiques.".

http://www.leap2020.eu/GEAB-N-45-est-disponible--Crise-systemique-globale-Du-coup-d-Etat-de-l-Eurozone-a-l-isolement-tragique-du-Royaume-Uni_a4653.html

Qui aura raison ?

Pour le GEAB, la "reprise" n'est qu'un miroir aux alouettes. (Artemisia)

 

 

Le séisme Monsanto :

Un nouveau «tremblement de terre» se déchaîne en Haïti

Monsanto va «offrir» aux agriculteurs haïtiens 475 tonnes de semences génétiquement modifiées: un cadeau mortifère.

http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=19205

 

 

  Les ministres des Affaires étrangères de l'Iran, du Brésil et de la Turquie

 

Turquie: Diplomatie active. Grand Caucase pacifié ?

 

Ankara propose d’éliminer les risques politiques des conflits caucasiens "dégelés". Erdogan a apporté à Bakou et Tbilissi la proposition turque de conclure le Pacte caucasien de stabilité et de coopération que les Turcs avaient préparé l’année dernière et qu’ils vantent beaucoup comme un supplément aux contrats pétrogaziers. La Turquie estime à juste raison que, si les parties caucasiennes complètent leurs actions concertées dans le domaine énergétique par des mesures elles aussi concertées en matière de sécurité régionale, cela conduira la région vers une configuration régionale commune de sécurité.
« Le Caucase est la clef du transport sûr de ressources et d’énergie de l’Est vers l’Ouest, a déclaré le président turc Abdullah Gül en formulant l’idée maîtresse du pacte. Ce transport passe par la Turquie. C’est pourquoi nous tentons activement d’instaurer une atmosphère de dialogue et de climat propice. L’instabilité dans le Caucase sera une sorte de mur entre l’Est et l’Ouest, alors que la stabilité en fera une porte ouverte ».  (..)

 

http://www.alterinfo.net/Le-centre-de-gravite-du-Caucase-serait-il-en-Turquie_a46283.html

 

 

Tout ce que vous ne devriez pas savoir sur l'Erythrée (2/3) (Mohamed Hassan)

http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=19222
 
Le temps qu'il reste pour Israël

Comme Baroud, Suleiman juxtapose le voyage palestinien du paradis vers l’enfer à l’imaginaire sioniste du retour de ‘l’enfer’ vers ‘l’Eden’. Les images terribles de dépossessions et tortures en Palestine s’intercalent avec des scènes où l’arrogance, le pillage et le sadisme israéliens s’en donnent à cœur joie. Ce mouvement croisé des deux peuples est essentiel pour comprendre le conflit. Autant l’expulsion de Palestine est concrètement et profondément ancrée dans la conscience de chaque Palestinien, autant le ‘retour chez soi’ de l’imaginaire juif, le voyage de ‘l’enfer hostile de la diaspora’ vers ‘l’Eden sioniste’, s’est révélé hasardeux, voire impitoyable, pour les juifs.

Il est manifeste que les Israéliens n’ont jamais réussi à faire de la terre sainte leur ‘patrie’. Ils sont étrangers à sa nature, ils ont empoisonné le sol et pollué les rivières, ils ont ravagé le paysage avec des murs de béton gigantesques et de monstrueuses colonies, mais pire encore, ils ont éradiqué la civilisation palestinienne, ou du moins ont tenté de le faire. En fait, cette façon unique qu’ont les Israéliens d’être ‘séparés’ est le point de départ du film de Suleiman. (..)

La dernière œuvre d’Elia Suleiman, une monumentale réflexion poétique sur la Palestine depuis 1948.

http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=19130

 

 

En route vers le sommet des peuples à Madrid !

Pour contrer l'offensive des Droites en A. Latine

La conjoncture actuelle est pourtant celle de tous les dangers, et les droites sont toujours en capacité de récupérer une part de leur influence perdue. La victoire électorale d’un patron multimillionnaire au Chili comme le coup d’État au Honduras, les menaces de putsch « légal » au Paraguay ou encore l’invasion militaire yankee en Haïti (qui après le tremblement de terre s’est ajoutée à l’occupation militaire des Nations-unies) permettent d’envisager un scénario de restauration conservatrice dans plusieurs pays, aux côtés du Mexique, de la Colombie, du Pérou et du Panama. Ce risque s’alimente également au gré des frustrations des classes populaires face au social-libéralisme ou aux contradictions des politiques menées par Hugo Chavez, Evo Morales et Rafael Correa. Il est facilité par l’immense pouvoir médiatique et économique des secteurs oligarchiques qui sont à l’offensive notamment au Brésil, en Argentine et au Venezuela, espérant gagner davantage d’espace lors des prochaines échéances électorales.

Il est donc urgent et nécessaire de traduire notre solidarité internationaliste avec les peuples latino-américains en lutte, en menant des campagnes communes. Il apparaît tout aussi indispensable de comprendre et dénoncer « notre » propre impérialisme quand l’Union européenne et ses multinationales sont toutes voiles dehors pour reconquérir l’Amérique latine et la Caraïbe.

http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=19093

 

 

La nouvelle donne au Proche-Orient : le triangle Turquie-Iran-Syrie (de gauche à droite, les présidents Gul, Ahmadinejad et Assad). 

Basculement stratégique au Proche-Orient

(Thierry Meyssan) 

L’échec du remodelage du Grand Moyen-Orient a laissé le champ libre à une nouvelle alliance, celle du triangle Téhéran-Damas-Ankara. La nature ayant horreur du vide, Moscou comble l’espace laissé vacant par Washington. Le vent a tourné et il souffle fort. En quelques mois, c’est tout l’équilibre régional qui a été bouleversé. (..)

http://www.alterinfo.net/Basculement-strategique-au-Proche-Orient_a46180.html

 

Ca y est ! Voilà  le résultat de l'Islamophobie inculquée aux Français:

http://fr.news.yahoo.com/78/20100518/tfr-altercation-pour-un-niqab-9e39cb8.html

 

 

Alerte, fonction publique version Sarkozy !

http://forget.e-monsite.com/rubrique,avenir-d-fonctionnaires,1109584.html

http://www.dazibaoueb.fr .

 

 

Voilà un véritable scandale d’Etat.

 

Voilà qu’un régime qualifié de totalitaire, l’Iran, libère notre jeune compatriote au terme de négociations nombreuses appuyées par une ferme volonté politique du Chef de l’Etat. L’Iran totalitaire libère Clotilde et Israël, considéré par le Président de la république et son ministre des Affaires étrangères, comme étant un Etat de droit refuse la libération de Salah Hamouri, 25 ans, et lui refuse la moindre remise de peine !

Qui peut croire que ce qui a pu être obtenu de l’Iran pour Clotilde ne peut pas l’être d’Israël pour Salah ?

 

http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=12876

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
17 mai 2010 1 17 /05 /mai /2010 00:39

cirque-elephants.jpg J'accuse le P.S. de haute trahison

   

Lettre ouverte  d'une ancienne militante au P.S.

par eva R-sistons

 

Je n'ose évidemment pas m'adresser à vous avec ce mot: "Camarades", car vous passez votre temps à vous battre les uns contre les autres pour le pouvoir qui semble-t-il vous attire plus que l'déal de... fraternité et de justice.

 

"Compétition" est le mot phare de notre époque, vous l'incarnez à merveille dans votre parti - et dans vos choix, reconnaissez-le, bien peu différents de ceux des ultra-libéraux.  

 

On vous entend célébrer D. Strauss-Kahn sur tous les tons, à l'unisson des médias menteurs... et de propagande pour le libéralisme financier qui pollue nos vies et même les détruit. Encore ce soir, Moscovici y va de sa tirade sur le "pompier"de l'euro  DSK, tirade qui n'a rien à envier à celles des organes dits de "presse". Strauss-Kahn l'homme de la situation ? Oui, pour porter le PS au pouvoir, seulement cela. Mais quel pouvoir ? Le clone du sarkozien ? Et vous vous étonnez lorsque les classes populaires désertent le navire PS ?

 

Dois-je vous le rappeler ? DSK l'a dit au micro d'une radio juive, quand il se lève le matin, il se demande comment servir au mieux Israël. Est-ce le Président que vous voulez, non pour Israël, mais pour la France ?

 

DSK est un grand libéral, grand bourgeois juif (né à Neuilly comme Sarkozy) et grand amateur de jupons, et - je le connais - on ne peut plus méprisant, en réalité, pour les classes populaires qu'il ne sert qu'en paroles, pour obtenir le pouvoir au service d'Israël comme il l'a dit, et des grandes banques qui font le malheur des peuples. Vous lui faites confiance ?

 

Il est à la tête du FMI qui organise un transfert planétaire des revenus des classes moyennes et pauvres vers les plus riches, notamment en programmant l'austérité pour les peuples qui profitera aux grands banquiers ses amis.

 

Il est avec Jacques Attali, un fervent supporter du Nouvel Ordre Mondial qui tuera la démocratie, et la souveraineté des Etats, au profit des grands banquiers, encore eux. Vous aspirez à une dictature des banques sur le monde ? Et vous osez vous revendiquer du socialisme ? Ayez la décence, au moins, de changer le nom du PS, en le qualifiant de sociale-démocratie, qui d'ailleurs devrait s'appeler sociale-dictature (des banques sur la vie des citoyens), car le PS d'aujourd'hui n'a plus rien de socialiste et tout de libéral, et l'on sait que le libéralisme nous conduit directement, jour après jour (notamment via l'Union Européenne), vers le NOM totalitaire. Certes, vous saupoudrez d'un zeste de social vos projets. Est-ce suffisant pour qualifier encore votre parti de socialiste ? Au mieux, vous dis-je, sociale-"démocratie". Mais en réalité, plus grand chose ne vous sépare de l'ultra-libéralisme d'aujourd'hui. Quand le masque tombera-t-il ?

 

La politique extérieure de DSK ? Comme la vôtre, éloignée de l'idéal d'indépendance du Gl de Gaulle promoteur, d'ailleurs, d'une originale politique arabe. Et si proche, c'est vrai, de celle du PS, c'est-à-dire furieusement atlantiste (et donc partante pour les guerres impériales préventives, permanentes, nucléaires... au profit des multinationales de mort, de quoi faire se retourner dans sa tombe Jaurès !) et inféodée à l'OTAN, aux Anglo-Saxons et aux Israéliens qui procèdent à une politique de nettoyage ethnique en Cisjordanie, à Gaza et à Jérusalem sans que vous, "socialistes", y trouviez à redire. Que de reniements ! Et vous vous prétendez socialistes en soutenant la politique étrangère d'un Sarkozy qui liquide l'indépendance nationale au profit des Américains et du du CRIF (et de ses amis) devant lesquels d'ailleurs vous vous prosternez volontiers pour un hypothétique plat de lentilles ?

 

Regardez la réalité en face: Le PS n'a plus de socialiste que le nom. En réalité, il trahit le socialisme, les électeurs (en masquant ses vraies orientations), et ses promesses.

 

Et si le PS promeut un ticket DSK-Aubry, ou l'inverse, il réalisera un véritable hold-up de la confiance du peuple de gauche. Car Martine Aubry, alors, ne sera que le paravent de la politique néo-libérale et impériale de DSK, le grand ami des banquiers et le liquidateur de ce qui reste des protections sociales et des services publics.

 

L'Histoire jugera cette haute trahison du PS par amour du pouvoir

 

eva R-sistons à l'imposture et aux trahisons

 

http://r-sistons-actu.skynetblogs.be/post/7891695/lettre-ouverte-dune-ancienne-militante-au-ps 

 

Vers un nouveau Front Populaire ?

 

Au fait, le Mouvement politique d’éducation populaire (M’PEP). organise le
SAMEDI 26 JUIN 2010, un Colloque Front de Gauche, vers un nouveau Front populaire ? Au FIAP, 30, rue Cabanis, Paris 14e, Métro Saint-Jacques/Glacière (ligne n° 6). Le mot "Front populaire", ça vous dit encore quelque chose ?

Une dernière chose, Inde: Je viens d'apprendre qu'une petite fille de 12 ans, scolarisée, a décidé de se substituer aux enseignants défaillants (école trop chère, absentéisme, etc). C'est elle qui désormais fait les cours pour apprendre aux plus jeunes à lire et à écrire, afin de mettre en pratique le Droit à l'éducation pour tous. Je la salue plus que nos politiciens véreux ! Eva

Au fait, je vous offre le dernier chef d'oeuvre de notre ami Laplote:

Sarko44.jpg

Ce n'est plus un bouclier, c'est un ....

http:// laplote.blogs.courrierinternational.com/  et laplote ici aussi :

 

 

Apéro géants... On tient le responsable !

 

 

Sarko45.jpg

 

 

La "démocratie" en Israël

ne va pas jusqu'à recevoir Noma Chomsky !

 

http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=12880

  

 

 

coupe2.jpg

 

 

 

Purifier son eau

 

Le concept du filtre Naturalizer Kirameki a été développé en 1980 au Japon par la société Crystalwater qui s'est inspirée de découvertes majeures sur les propriétés de différentes roches volcanique de l'archipel.Ces découvertes ont permis de mettre au point d'un dispositif unique qui débarrasse l'eau des substances indésirables,et améliore aussi sensiblement sa qualité par différents processus décrits ci dessous.

Le Naturalizer a fait l'objet d'études scientifiques et médicales au Japon puis aux Etats Unis, ainsi le ministère de la Santé  japonais en est venu à la conclusion que la consommation régulière d'eau filtrée par le filtre Naturalizer réduisait les effets nocifs possibles de l'eau du robinet et procurait une eau dont les propriétés sont bénéfiques pour la santé tant en usage interne qu'externe.(..)

 

http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=12881 

 

 

APERO GEANT.jpg

 

http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=12830

 


Mise en perspective :

 

Malgré ce qu’ils ont annoncé, le gouvernement français et la commission européenne ne prendront aucune mesure coercitive contre les spéculateurs. Michel Barnier a été vu à New-York tout récemment aux côtés des dirigeants des grandes banques américaines…Il a dû leur dire : "Ce que vous faites, c'est pas sympa !"

La baisse de la TVA pour les restaurants a coûté 3 milliards à l’état sans aucun effet sur  les prix et l’emploi dans le secteur de la restauration.


 

Le bouclier fiscal représente un manque à gagner de 586 millions d’Euros pour les recettes de l’état.


 

La défiscalisation des intérêts d’emprunt voulue par Sarkozy pour ceux qui achètent leur logement représente un manque à gagner de 1,5 milliards pour l’état.


 

Le gouvernement supprime le dispositif de retour à l’emploi qui permettait à de très petites entreprises d’embaucher leur premier salarié en les exonérant de charges sociales. Malgré une efficacité reconnue d’un million d’embauches dont  deux tiers de jeunes, il parait que c’est trop cher : environ 4 milliards.

 

Conclusion

 

L’essentiel pour le gouvernement français est donc bien de protéger les plus riches et de contenter les marchés financiers.

 

Et si vous ne le saviez pas, on annonce très discrètement que l’économie française était en récession en 2009 à avec une décroissance de – 2,5%. Les choses ne devraient pas vraiment s’arranger en 2010 puisque la croissance française pour le premier trimestre 2010 est de 0,1%  La France fait d’ailleurs moins bien que la moyenne des pays de la zone Euro (0,2%).

 

http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=12836


 

d262ea38265e88931c065539c9ef924d.jpg

 

 

Euthanasie des vieux

et des non-productifs et des insolvables ?

 

Alain Minc, grand expert en faillites et conseilleur des Grands vient de trouver une solution miracle pour gérer à la fois le problème des retraites et celui de l’assurance maladie. Sa proposition qui relève de l’euthanasie passive pour raisons strictement économiques n’a rien à voir avec l’horrible euthanasie active illustrée par la politique du sinistre Joseph Goebbels. Il s’agit ici de rationaliser les dépenses, pas autre chose. Et le plus merveilleux est que ce nouveau mode de pensée que nous propose Minc, pourra être élargi à l’ensemble des couches de populations non-productives et insolvables. Pas de racisme ou de genre précis désigné. Juste une capacité de rentabilité potentielle. Comme dans THX1138... (..)

http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=12844

 

 

La religion du Marché :

http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=12839

 

 

 

Une nomination inquiétante à la Cour Suprême 

 

La nomination par Obama d’Elena Kagan à la Cour suprême des
Etats-Unis ne rassure pas le camp progressiste sur la défense des
libertés constitutionnelles.

Il est impossible de surestimer l’importance de la nomination cette
semaine par Barack Obama d’un nouveau membre de la Cour Suprême. La
Haute cour est le garant des libertés constitutionnelles, dont beaucoup
ont été déchiquetées par l’administration de George W. Bush. Mais
le choix par Obama d’Elena Kagan, 50 ans, qui fait partie de son
ministère de Justice (elle est « Solicitor General », l’avocat en
chef de l’administration), a suscité quelque souci chez les
progressistes.

La raison de leur inquiétude ? L’année dernière, Kagan a pris
position devant le Sénat en faveur de la doctrine de l’administration
Bush selon laquelle la lutte contre le terrorisme est une vraie « guerre
» dont toute la planète est le champ de bataille. En vertu de quoi le
gouvernement peut saisir et emprisonner n’importe qui partout dans le
monde sur simple soupçon de terrorisme, sans égard aucun pour les
droits de l’homme consacrés par la Constitution.

Kagan, une ancienne conseillère de Goldman Sachs, a passé la majorité
de sa carrière à éviter assidûment toute prise de position publique
sur les grandes questions de droit constitutionnel, ce qui est assez rare
pour un juge potentiel de la Cour Suprême.

Par exemple, lorsque plusieurs des professeurs de droit les plus
distingués du pays avaient donné de la voix pour s’opposer avec
fermeté aux dégradations des droits constitutionnels par Bush, Kagan
(alors à la tête de l’École de droit de l’université
d’Harvard) avait soigneusement gardé le silence. Vieille routière du
Parti Démocrate (elle a servi dans la Maison Blanche de Bill Clinton),
ses silences font d’elle, aux yeux des progressistes, une ambitieuse,
davantage motivée par sa carrière que par une rigueur dans la défense
de la liberté. (..)

 

http://www.bakchich.info/_Doug-Ireland,08266_.html
http://www.bakchich.info/Barack-case-Kagan-a-la-Haute-Cour,10786.html

 

Le Sarkozysme est un clientélisme :

Capital

  Il n'y a pas que le bouclier fiscal pour creuser les déficits et satisfaire les copains !

  Voici comment, et à quel prix, l'Union pour une Minorité de Privilégiés (UMP) achète des adhérents... sur fonds publics, bien évidemment. 

  Tout occupé à Défaire méthodiquement le programme du CNR  , l’UMP creuse les déficits en appliquant aussi une de ses mesures phares : la baisse de la TVA dans la restauration.

  L’impact emploi de la mesure était à 12 000 emplois pour une perte de recettes fiscales évaluée à 2,5 milliards d’euros.
Soit 20 000 euros de privation de recettes fiscales par emploi escompté et parmois. (1)
 
 
La géopolitique de l'Iran
et d'Israël se croise en Afrique
.
Sous l'oeil interloqué des grandes puissances, Israël et l'Iran se livrent à un étrange ballet sur le continent africain. Pas de Yalta pour les Hébreux et les Perses, mais une sinueuse carte du tendre qui se brouille [...]
 
Commentaire:
On pourrait ajouter au très intéressant article de Dominique Bourra la question de l'uranium. L'Afrique sub-saharienne en est remplie et cela intéresse vivement l'Iran, pour des raisons évidentes. Il cherche notamment à développer ses relations avec le Niger, pays pauvre ( l'un des plus pauvres du monde ) mais riche en uranium ( > 8 % de la production mondiale, ce qui le place au quatrième rang mondial, derrière les " géants " uranifères que sont le Canada ( 25 % de la production mondiale ), l'Australie ( 19 % ) et le Kazakhstan ( 19 % ). parmi les autres pays subsahariens producteurs d'uranium ( ou dotés de fortes réserves encore peu ou pas exploitées ) figurent la République Centrafricaine, le Gabon, le Congo ( RDC ), la Namibie et la Zambie. Tous ces pays, à l'exception de la RDC, comptent parmi les plus puvres de la planète.
L'Iran s'intéresse particulièrement au Centrafrique. Mais sans aucune exclusive, ça va sans dire ...
La pénétration iranienne de l'Afrique ext extrêmement active et cela rappelle, si on le rapproche de la fulgurante percée viranienne en Amérique latine, que les ambitions de l'Islâm shî'ite ne sont pas exclusivement, ni même essentiellement proche et moyen-orientales, mais qu'elles s'inscrivent dans une stratégie mondiale.
Les visées iraniennes sur l'uranium africain risquent toutefois, à moyen terme, de constituer un point de friction avec Paris. La France en effet, dont la production d'électricité est à plus de 80 % d'origine nucléaire, dépend, pour une grosse partie de son approvisionnement en uranium, des livraisons effectuées à partir des gisements africains.
 
 
Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
Blog sos-crise d'eva :

liste complète

 

 

Basculement stratégique au Proche-Orient (Thierry Meyssan) (cliquer su le lien)

 

Jérusalem-Est: toutes les maisons illégales seront rasées

 

L’avenir de la Sécurité Sociale suspendu à une agence de notation financière internationale

 

Retraites: Torpillées. Par capitalisation ? - Argentine, Chine, Bolivie

 

Arnaque de l'UE, de la dette publique - Pompiers pyromanes - UE dictature

 

Pourquoi le capitalisme n'est pas un système démocratique mais une dictature .

 

 

 

  GANGRÈNE DU SYSTÈME

   

Gangrène du Système:

http://www.alterinfo.net/GANGRENE-DU-SYSTEME_a46179.html

 

 

Le blog de mamie sceptix/Charlotte

 

liste complète

 

 

Bridge :

liste complète

 

 

  Jean Lévy :

liste complète

 

 

Le coup d'Etat européen permanent :

 

MARIANNE_BAILLON.jpg

 

« C’est une victoire de l’Europe », s’exclame Alain Minc après le « plan de sauvetage de l’euro » adopté par l’Union européenne le 10 mai ; de leur côté, les habituels thuriféraires, Attali, Moscovici, etc, en appellent à plus d’Europe (« gouvernement économique », augmentation du budget européen). Le discours officiel se poursuit ainsi, ignorant tout, à commencer par les contestations. D’ailleurs, pour eux, la contestation est nuisible puisqu’elle fait peur aux marchés. (..)

http://canempechepasnicolas.over-blog.com/article-le-coup-d-etat-europeen-permanent-50504701.html 

 

 

Quand la technocratie opte pour le virtuel et ignore la réalité
eurozone.jpg

DR

Eurozone, du discours à la réalité

On peut […] esti­mer que depuis la déci­sion de la zone Euro, sorte de « coup d’État de l’Eurozone » sou­tenu par la Suède et la Pologne, de créer ce vaste dis­po­si­tif de pro­tec­tion des inté­rêts de 26 États membres de l’UE (2), la donne géo­po­li­tique en Europe a radi­ca­le­ment changé. Parce qu’elle va à l’encontre des pré­ju­gés qui façonnent leur vision du monde, il va bien entendu fal­loir quelques mois à la plu­part des médias et opé­ra­teurs pour se rendre compte que der­rière l’apparence d’une déci­sion budgétaro-financière pure­ment euro­péenne, il s’agit d’une rup­ture géo­po­li­tique à l’impact mon­dial.
Lire l’article sur le site LEAP2020

 

 

carte-haiti.gif 

Haïti, nouveau tremblement de terre, via MONSANTO

  

Monsanto va «offrir» aux agriculteurs haïtiens 475 tonnes de semences génétiquement modifiées: un cadeau mortifère. Le statut de «population assistée» n’est pas unanimement accepté ! Ainsi, le 10 mai 2010, d’importantes mobilisations se sont produites contre le président haïtien René Préval. A cette date, le sénat approuvait un projet de loi prolongeant pour trois le mandat présidentiel de Préval. De la sorte, son mandat ne prendra fin qu’en mai 2011. Selon Batay Ouvriye (Bataille ouvrière), les manifestants de diverses forces d’oppositions, se sont dirigés vers le Palais présidentiel – à Port-au-Prince – pour exiger le départ de Préval. La police a réprimé les manifestants et les a empêchés d’atteindre le Palais présidentiel. Des mobilisations sur le même thème ont eu lieu à l’intérieur. Selon Batay Ouvriye, non seulement la population est largement délaissée par le gouvernement, mais elle subit une présence renforcée des troupes des Etats-Unis (qui, entre autres, établissent un «cordon sanitaire» contre toute émigration). Elle prolonge la présence répressive de la Minustah (force de l’ONU placée sous le commandement du Brésil). Le 18 mai, fête nationale qui est censée célébrer l’indépendance nationale obtenue au XIXe siècle, sera, selon Batay Ouvriye, une occasion de manifester contre l’occupation d’Haïti et pour «un nouveau pays» répondant aux exigences des masses populaires. Un appel dans ce sens est relayé par les radios locales. (Réd. À l'Encont (..)

http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=12892

 

 

Le problème du dollar

Qui est à l’origine du choc pétrolier des années soixante-dix ?

 

Extrait du nouveau livre ’Pétrole, une guerre d"un siècle’ de William Engdahl

http://www.engdahl.oilgeopolitics.net/

L’économie mondiale en marche arrière : qui est à l’origine du choc pétrolier des années soixante-dix ?

Nixon débranche la prise

En 1969, à la fin de la première année de la présidence de Richard Nixon, l’économie américaine était à nouveau entrée en récession. En 1970, pour combattre le déclin, les taux d’intérêts américains avaient été brutalement abaissés. En conséquence, les capitaux spéculatifs, la “ hot money ”, fuirent le dollar une fois de plus par montants records pour rechercher des profits à court terme plus élevés en Europe et ailleurs.

Une spéculation à court terme très instable sur les devises fut l’un des résultats du refus déjà vieux de dix ans des Américains (..)

http://www.geopolintel.fr/article260.html

 

 

Reçu ce courriel:

Finance satanique

http://www.pauljorion.com/blog/       Beaucoup d'interventions sur ce site qui permet de comprendre le fonctionnement de la finance qui est du satanisme pur. Les banques éthiques comme les banques anthroposophiques, les banques mutualistes non impliquées sur les marchés financiers ou les banques musulmanes observant la charia représentent l'avenir de la finance.
Paul Jorion a vécu la finance de l'intérieur ;il sait depuis 2002 que le système est fini.
Ce qui va garder de la valeur: le foncier et généralement tout ce qui est bien physique.
L'aide viendra aussi de tous les pays non débiteurs nets, comme la Russie ,l'Inde , la Chine.

 

Publication non terminée    

 

C O M M E N T A I R E S  :  I C I

 
Partager cet article
Repost0
14 mai 2010 5 14 /05 /mai /2010 19:37

  arton10424-51f4c.jpg

Un autre monde,

mais quel monde ?

par Eva R-sistons

 

Bonjour  

 

Je reçois à l'instant un courriel intéressant, d'un sympathisant du Mouvement Zeitgest. Le regard posé sur notre société est juste, le diagnostic est le bon, mais pour moi la solution est mauvaise: Trop technique, trop urbaine, trop concentrationnaire, trop artificielle, trop futuriste, trop de perte d'identité, et même d'une certaine façon despotique, et finalement aliénante. Je me répète: Sans aller jusqu'à prôner un retour à une vie primitive, comme nos premiers ancêtres, comme les peuples premiers, comme les peuplades reculées aujourd'hui et encore préservées, heureusement, mais jusqu'à quand ?  Sans aller jusque là, donc, je propose pour ma part, en bonne terrienne (née à la limite de la Picardie et de la Normandie) le retour à la terre, seule valeur sûre, pas seulement placement sûr, ça je m'en fiche, mais lieu adapté à la condition humaine, rassurant, protecteur (et notamment de l'environnement, et des générations futures, on ne rappellera jamais assez notre responsablité à leur égard), nourricier, apaisant...  Un mode de vie comme celui de nos ancêtres il y a un bon siècle: Une grande maison familiale avec interpénétration des générations, des soirées communes au coin du feu, des calèches, des gares desservies dans chaque village, des jeux pour les enfants comme la marelle ou les ballons, la primauté du local, le garde-champêtre jovial pour la sécurité (j'en ai eu un dans la famille de mon père), l'instit respecté qui tape sur la main d'un gosse avec sa règle quand il désobéit, l'uniforme pour les écoliers (ça évitera la frime avec les grandes marques), les bals champêtres, les fêtes villageoises, les boutiques de proximité - mercerie, brodeuse pour les bras filés etc, laitière, épicerie avec produits frais sans adjuvants chimiques ni pesticides -, médecin de famille, et puis les tâches rurales, le jardin que l'on cultive soi-même pour se nourrir, les poules en liberté, la vie d'avant, quoi... toute simple ! La nostalgie du passé, du bon vieux temps ! Pas besoin de technique, de concentration, de regroupement, d'uniformisation, de futurisme, etc, comme avec le mouvement Zeitgeist.

 

 

Le village du bonheur et la planète du malheur, par eva R-sistons Le village du bonheur et la planète du malheur, par eva R-sistons

 

Reste qu'il faut enfin tous ensemble - et je retiens (au grand dam des communautaristes étriqués, sectaires, intolérants, qui ne peuvent pas me blairer) la formule " Non comme Français, Américains ou Russes, Chrétiens ou Musulmans, mais en tant que pères, mères, frères et soeurs", tout simplement - poser les choses sur la table, voir les choses en face, comme dit Stéphanie Bataille au 22 h de Public Senat à l'instant même, oser dire par exemple que les jeunes n'ont pas envie d'étudier pour ne pas avoir de travail à la sortie de la fac, et que de toutes façons on ne travaillera pas plus pour gagner plus, comme faussement promis ( et d'ailleurs quelle importance), mais "4 fois plus pour gagner cinq fois moins" (S. Bataille, l'invitée du 22 h). Quel présent ? Quel avenir ? Et pas de retraite ?

 

Là encore, je viens de voir, à nouveau, le documentaire de Public Sénat sur les retraités américains qui travaillent jusqu'à la mort. Grand bien leur fasse ! Jusqu'à 98 ans, même. Une des héroïnes, Evelyne, 93 ans s'il vous plaît, y laisse la peau, en plein documentaire. Un bon filon pour les capitalistes: Pas de cotisations pour eux. Pas de repos le dimanche (une source d'inspiration pour notre Chou-Chou national !), cinq jours feriés par an, une semaine de vacances. Le mode de vie américain ! Le bonheur total, quoi ! Surtout pour nous Français, frondeurs dans l'âme. Et Sarkozy veut nous imposer ça ???? Bigre !  Etre condamné au travail à vie, mais c'est le bagne ! Et s'ils nous condamnaient au bonheur de vivre, nos Décideurs, hein, ça ne serait pas mieux ? 

 

Mais là, c'est une autre paire de manches, à l'heure où l'on plume la Grèce, en lui prêtant pour rien, sinon pour asphyxier ses citoyens, à l'heure encore où on va nous demander d'engraisser les banquiers, les fauteurs de crises, à l'heure, enfin, où on va programmer une fiesta nucléaire, jolie boucherie pour nous et belle source de profits pour les vampires de la Finance.

 

Allez, on rêve un peu ? Voici de quoi rêver...

 

Bisous de votre eva, toujours aussi primesautière. Et vous verrez, si on nous rôtit tous, je serai comme Gavroche, en train de rire, encore, sur les barricades, et en train de faire un joli pied de nez à nos bourreaux ! 

 

Fichier:Auroville master plan 4.jpg
http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Auroville_master_plan_4.jpg

L'un des plans d'origine d'Auroville

   

http://sos-crise.over-blog.com/article-le-village-du-bonheur-et-la-planete-du-malheur-par-eva-r-sistons-49018766.html

 

Marinaleda, en Andalousie, le village du bonheur

http://sos-crise.over-blog.com/article-29121088.html

 

Marinaleda, l'auto-gestion andalouse :

http://sos-crise.over-blog.com/article-marinaleda-le-village-andalou-du-bonheur-un-modele-d-auto-gestion-48925124.html

 

http://r-sistons-actu.skynetblogs.be/archive-day/20080309

 

Rappel:       

Déclaration Universelle des Droits de la Terre-Mère

http://r-sistons.over-blog.com/article-bilderberg-provocations-occupation-des-pays-etat-policier-ennemi-interieur-50388045.html

 

Auroville :

auroville.org/journals&media/PRESS_sheet_AUG_05_French.pdf

http://fr.wikipedia.org/wiki/Auroville

 

Un autre monde est NECESSAIRE- Zeitgest

 

Sur la côte du golfe du Mexique, le choc a ébranlé des millions de citoyens américains alors que nous réalisons maintenant l'étendue réelle des dommages causés par notre consommation de combustibles fossiles obsolètes et dangereux, et de notre obstination à vivre dans une société basée sur le système monétaire, où la ligne de total a toujours signifié profit à tout prix, que ce prix soit humain ou environnemental. Il est temps de venir à une solution viable pour faire face à une système prédestiné à l'autodestruction.

C'est avec cette introduction très pessimiste que nous, Mouvement Zeitgeist, devons maintenant prendre part à la politique internationale et exprimer la nécessité d'un changement véritable. Cette déclaration n'est pas un slogan chauvin conçu par un groupe d'illuminés, mais le désir évident du public pour une transition significative sans cet héritage de destruction, la charge de nos erreurs passées sonnant comme une maturation de la civilisation. Nous n'avons qu'une seule Terre et il n'y a pas de bouton de ré-initialisation.

Nous devons sortir de nos idéologies établies qui ont empêché le progrès. Mettre fin à la dualité politique, la stratification économique et les fausses divisions, est la clé pour surmonter notre apparente servitude historique qui nous prédisait que l'avenir doit rester un rêve inaccessible. Nous devons maintenant repenser notre société et supplanter les parties de celle-ci qui servent à nous paralyser.

Au vendredi 30 avril, il a été signalé par CBS News (Etats-Unis) que la marée s'est étendue sur 5400 Km² et continuait à une vitesse allant jusqu'à 5.000 barils (800.000 litres) par jour. À compter d'aujourd'hui, rien de concret n'avance pour arrêter cette catastrophe qui n'aurait jamais du avoir lieu. c'est arrivé car nous continuons à utiliser une technologie obsolète pour des raisons de maintien d'un système de profits. Un système qui perpétue une grande inégalité entre ouvriers et dirigeants, détruit le fragile et vital éco-système et pollue notre air.

Il est temps pour un changement réel, pas de vaines promesses. Aucun socialisme ou libéralisme ne nous sauvera de nous-mêmes, il faut réécrire les fondements de ce que nous croyons savoir pour parvenir à une entreprise humaine durable.

Notre génération a regardé notre planète se faire violer et piller, mais nous ne faisons rien.

 

Notre génération a regardé notre gouvernement renflouer ceux-là mêmes qui ont créé cette crise économique, mais nous ne faisons rien.

 

Notre génération a regardé nos droits se faire dépouiller de leur sens, et pourtant nous ne faisons rien.

 

Notre génération a vu comment ont été géré les nombreux problèmes des générations précédentes, et nous nous préparons à faire de même pour la prochaine génération, et nous ne faisons rien.

Soyons la première génération à préparer des solutions pour nos enfants et nos petits-enfants. Mais nous ne pouvons le faire seul. Faisons tomber les obstacles que nous avons créé entre nous. Nous avons besoin de vous tous, jusqu'au dernier, pour dire d'une seule voix que c'est assez. Non comme français, Américains ou Russes, Chrétiens ou musulmans, mais en tant que pères, mères, frères et sœurs. Détruisons les frontières entre nous et travaillons à créer un monde où nos enfants seront vraiment en liberté et en sécurité. Créons un monde où nous pouvons dire à nos enfants qu'ils peuvent être et faire tout ce que leur cœur désire, en sachant au fond de nous que nous disons la vérité. Que notre génération soit la première.

Nous avons les outils, nous avons les connaissances, nous avons la technologie. Il est temps que nous fassions la transition vers un monde, une économie et un avenir que nous méritons tous indépendamment de notre emplacement géographique ou de l'aliénation économique. Tant que nous nous appuyons sur les systèmes existants définis dans une mentalité du 19ème siècle tout ce que nous feront, c'est faire nos petits business pendant que tout un défilé de catastrophes économiques et écologiques arriveront encore et encore. Il est temps de débrancher ce dispositif car comme vous le verrez, il y a une meilleure voie.

Nous, les représentants du Mouvement Zeitgeist, vous invitons à venir travailler ensemble pour faire ce qui doit être fait. Chaque homme, femme et enfant a une voix, mais ensemble nous pouvons créer une voix si assourdissante que personne ne pourra faire autre chose que d'écouter. Et nous avons besoin de vous. Il est nécessaire que que vous rangiez vos idées préconçues sur "la façon dont les choses sont" comme si elles étaient les seules, parce qu'elles ne le sont pas! Notre façon de penser ne peut plus nous maintenir en vie. Nous pouvons soit rester dans le château de cartes que nous avons construit et le regarder s'effondrer tout autour de nous, ou nous pouvons, par le meilleur que nous pouvons offrir, commencer à construire une société stable et prospère afin que la marée noire du Golfe du Mexique, l'Exxon Valdez ou bien d'autres ne soient rien d'autre qu'une partie embarrassante de notre histoire.

Vous avez le choix !


http://www.facebook.com/l/55267;www.thezeitgeistmovement.com  

 

  image Venus Project

 

Le Mouvement Zeitgeist

 

est un mouvement unificateur, décentralisé, apolitique et areligieux, qui s'adresse à l'ensemble des citoyens soucieux du monde dans lequel ils vivent.

Il diffuse des informations relatives à l'état de notre société, ses mécanismes, son rapport à l'environnement et propose des solutions afin qu'émerge un monde plus équitable et durable, tel que le Projet Venus.

www.thezeitgeistmovement.com
 

 

Lire aussi, le Projet Vénus, Zeitgest:

http://www.mouvement-zeitgeist.fr/projet-venus/le-projet-venus.html

 

http://www.thezeitgeistmovement.com/joomla/index.php?Itemid=126

 

 

Venus Project de Jacque Fresco

 

Introduction:

 

Le Mouvement Zeitgeist est apolitique et ne reconnaît ni nation, ni gouvernement, ni religion, ni croyance ou classe. Nos réflexions nous ont amenés à la conclusion que ces valeurs sont fausses, dépassées et éloignées des valeurs positives nécessaires à la croissance et au développement du potentiel humain. Leurs fondements sont basés sur la division du pouvoir et des couches sociales, et non sur l'unité et l'égalité, qui sont nos objectifs.

Alors qu’il est important de comprendre que tout dans la vie est le fruit d'une évolution naturelle, nous devons aussi reconnaître le fait que l'espèce humaine a la capacité de ralentir radicalement voire de paralyser le progrès par le biais de structures sociales obsolètes, dogmatiques et, dès lors, en contradiction avec la nature elle-même. Le résultat de cette paralysie est le monde que vous vivez aujourd'hui, fait de guerres, de corruption, d'élitisme, de pauvreté, d'épidémies, d'abus des droits de l'Homme, d'inégalités et de crimes.

Ce mouvement est un mouvement des consciences, dont la vocation est de favoriser une évolution continue dans les domaines personnels, sociaux, technologiques et spirituels. Il reconnaît que l'Homme est sur la voie naturelle de l'unification, issue d'une reconnaissance générale de la compréhension tant fondamentale qu'empirique du fonctionnement de la nature et de la façon dont nous, en tant qu'êtres humains, faisons partie de ce déploiement universel que nous appelons la vie.

Bien que cette voie existe, elle est encore trop souvent ignorée par la majeure partie de la population, qui s'évertue à perpétrer des modes de fonctionnement et d’associations d’un autre âge. Ce sont ces inadéquations intellectuelles que le mouvement Zeitgeist espère dépasser grâce à l'éducation et l'action sociale.

L'objectif est de revoir notre société mondiale selon les connaissances actuelles à tous les niveaux, non seulement en favorisant une prise de conscience des possibilités sociales et technologiques dont beaucoup ont été conditionnés à croire qu’elles étaient impossibles ou "contre-nature", mais aussi en fournissant les moyens pour surmonter ces obstacles dans une société qui perpétue ces systèmes dépassés.

Un grand nombre des idées de ce mouvement proviennent d'une organisation appelée "The Venus Project" (Projet Venus) dirigée par Jacque Fresco, ingénieur social et dessinateur industriel. Il a travaillé pratiquement toute sa vie afin de créer les outils nécessaires à l'émergence d'une conception du monde qui pourrait, à terme, supprimer la guerre, la pauvreté, la criminalité, la division sociale et la corruption. Ses idées ne sont ni radicales ni complexes. Elles n'imposent pas non plus une interprétation subjective. Selon ce modèle, la société est créée à l'image de la nature, avec des variantes fondamentalement pré-définies.

Le mouvement en lui-même n'est pas une structure centralisée. Nous ne sommes pas là pour diriger, mais pour organiser et enseigner. Suite :

http://www.mouvement-zeitgeist.fr/documentations/definition-du-mouvement.html

 

 

Les images du Vénus project, la cité futuriste :

http://www.thevenusproject.com/

 

 

300px-Auroville_puducherry.jpg

Le Centre et lieu de méditation d'Auroville, Wikipedia-Auroville

 

La fin du monde :  

  

Dieu en a ras le bol de l'humanité, de ses péchés, de ses vanités et des politiciens.
Il décide de mettre fin à l'expérience. Il reunit tous les Chefs d' Etat et leur annonce qu'il détruira la race humaine dans 24 heures.
Je vous laisse le soin de l'annoncer vous-même à vos peuples respectifs ! (..)

 http://o-pied-humide.over-blog.com/article-la-fin-du-monde-the-end-of-the-world-49709405.html

 

 

Pays en vente :

 

Nous ne sommes pas loin de cette triste réalité.. Et c'était peut être bien le but ! Voilà. Aujourd'hui certaines multinationales sont si puissantes qu'elles peuvent s'acheter des Pays. C'est le grand Monopoly géant où le nom des rues est remplacé par des noms de Pays., genre Grèce, Espagne, Portugal, et bientôt les autres, juste un tout petit peu de patience. Ces multinationales peuvent racheter les Pays en réglant leurs dettes, tout simplement. Ce qui fait de ces pays leurs débiteurs, les (..)

http://o-pied-humide.over-blog.com/article-pays-en-vente-49964084.html

 

b770cf47-a9ad-4fda-9766-6103362d7a16_top

 

On se rapproche de la guerre ?

La visite du président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva à Téhéran est sans doute la dernière chance de l'Iran de dialoguer avec la communauté internationale avant des sanctions pour son programme nucléaire, c'est ce qu'a estimé jeudi un haut responsable du département d'Etat sous le couvert de l'anonymat.
(..) Et ensuite, la guerre ?

http://www.alterinfo.net/La-visite-de-Lula-en-Iran-offre-une-derniere-chance-de-dialogue-selon-les-USA_b2096481.html?preaction=nl&id=8654180&idnl=68297&

 

Grande braderie de l'or français pour acheter des dollars sans valeur réelle, mais qui aide bien les banksters US (Artemisia-college.org)

Posté par un fidèle lecteur de Libres infos

Depuis l'or est à + de 32250 € (un crash en vue...?)

http://www.dailymotion.com/video/xd9pb8_vente-de-l-or-francais-par-sarkozy_news (6 mn

 

Le nouveau logo de l'Eurogroupe est assez clair

Et ne vous y trompez pas, cela n'a rien d'anecdotique et encore moins de fortuit...

En effet, on y voit l'oeil des Illuminati déjà reproduit depuis longtemps sur le billet de 1 dollar, qui annonçait le Nouvel Ordre Mondial !

Lorsque nous vous disions que nous étions passés dans la phase active...

http://www.bibliographe.com/html/illuminati.html

 

UE-dollar-illuminati-j.jpg

 

download?mid=1%5f15414576%5fAOCxktkAAMAN

 

Un autre Tchernobyl, cette fois américain ?

 

"Barack Obama "venait d’approuver une expansion de l’exploitation pétrolière dans le Golfe du Mexique... Depuis le déversement, Obama, qui est le plus grand récipiendaire de l’argent électoral distribué par BP avec $77,051 récolté durant la dernière campagne électorale, a accordé 27 exemptions à des sociétés pétrolières et gazières de faire des études approfondies environnementales par rapport au danger de l’exploration et la production pétrolière dans le golfe du Mexique. De plus, le ministère de l’Intérieur a exempté la calamiteuse BP d’une analyse d’impact environnementale détaillée l’année dernière, selon des documents du gouvernement, après que trois analyses de la zone concluaient qu’une marée noire était peu probable." (..) VIDEO

Le résultat est que cette tragédie entre dans une toute nouvelle catégorie qui ne constitue pas qu’un simple «déversement» de pétrole, mais bien un «volcan» sous-marin rejetant des quantités de pétrole faramineuses et dévastatrices sans arrêt. 

 

http://www.internationalnews.fr/article-deepwater-horizon-le-tchernobyl-americain-des-petrolieres-par-fran-ois-marginean-video-50423823.html

 

Mississippi_River_Delta_and_Sediment_Plu 

 

Et maintenant, le Président protecteur ?

Une nouvelle imposture pour 2012 ? (O. Bonnet)

http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=12827

 

 

Au mépris des droits du Parlement et de la volonté des peuples, la Commission européenne, l'Eurogroupe et la BCE ont proposés, mercredi soir, de placer la mise sous tutelle économique des seize pays de la zone euro.

Le président de la Commission, José Manuel Barroso, se garde bien de parler de « gouvernement économique ». Il a d'ailleurs raison, car le terme exact serait plutôt « dictature économique ». Le projet à le mérite d'être clair : à brève échéance, les budgets des pays de la zone euro seront entièrement contrôlés et décidés par un « triumvirat », composé de la Commission européenne, de la Banque Centrale Européenne et de l'Eurogroupe. Le Parlement de Strasbourg sera totalement écarté des décisions, même à titre consultatif. Les pays récalcitrants se verront amender par Bruxelles, et leur droit de vote seront suspendus.

C'est bien sûr la crise grecque et les attaques en cours contre le Portugal et l'Espagne qui servent de prétexte à cette abolition pure et simple de la démocratie européenne, préparée de longue date (1) et que la récente ratification du Traité de Lisbonne (2) permet de mettre en oeuvre aujourd'hui.

Lire la suite 

 

 

Allemagne: Retour au DM ?

Bien que cela ressemble beaucoup à un canular, vous devez savoir que le site allemand "La réforme monétaire" parle de plus en plus "sérieusement" d'un retour prochain au DM.

Cela semble un mauvais gag, ou au moins un "ballon d'essai" pour étudier les réactions :

http://www.hartgeld.com/Waehrungsreform-DE.html

http://translate.google.fr/translate?u=http%3A%2F%2Fwww.hartgeld.com%2FWaehrungsreform-DE.html&sl=de&tl=fr&hl=&ie=UTF-8

 

 

 

La Russie s'oppose à tout unilatéralisme américain contre l'Iran

 

La Russie s'oppose à tout unilatéralisme américain contre l'Iran

  " Moscou s'oppose vivement aux actes unilatéralistes des Etats-Unis envers l'Iran", a déclaré le Chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov. Item fulltext " Moscou croit que les sanctions unilatérales de l'Iran, imposées par les Etats-Unis, semblent illégales", a indiqué Sergueï Lavrov. " Les Etats-Unis ne doivent pas décider à ce propos, hors du cadre du TNP.", a souligné Lavrov. Il a ajouté que les Etats-Unis donnait toujours la priorité davantage à leurs règles internes qu'aux ceux internationales, mais qu'une telle politique n'était pas du tout acceptable.

http://french.irib.ir

http://www.alterinfo.net/La-Russie-s-oppose-a-tout-unilateralisme-americain-contre-l-Iran_b2096332.html?preaction=nl&id=8654180&idnl=68297&

 

 

 

Rappel: ILEA : Les États-Unis préparent des polices amies à la guerre sale

Les vieilles méthodes de contre-insurrection sont de retour.

Après avoir réactivé son réseau d’enlèvement et de séquestration dans 66 pays, Washington a réactivé la formation à la répression des régimes amis.

Dans la plus grande discrétion, des « Académies de police » ont été ouvertes aux États-Unis, en Hongrie, en Thaïlande et au Botswana.

Une autre est en construction au Salvador.

Le contenu de certains programmes est si peu avouable qu’il a été classifié.

 

Par le Réseau voltaire :

http://www.voltairenet.org/article165392.html  

 

Globalisation. Pierre Hillard

Histoire du Nouvel Ordre Mondial

 

Pierre Hillard retrace l’histoire d’un courant idéologique qui imprime sa marque aux actuelles tentatives de regroupement d’Etats au sein de blocs régionaux et tente de les orienter vers une forme de gouvernance mondiale. Son objectif n’est pas de prévenir les conflits, mais d’étendre la puissance financière et commerciale du monde anglo-saxon. Il théorise et revendique le projet d’un « Nouvel ordre mondial » érigé sur les ruines des Etats-nations.
Bien sûr, il ne s’agit pas d’assimiler tous les efforts visant à mettre fin aux divisions nationales à une volonté de domination. Mais il est indispensable d’étudier ce projet de globalisation politique afin de ne pas le laisser transformer l’idéal de l’unité humaine en un cauchemar totalitaire. Suite ici

 

http://www.voltairenet.org/article164176.html#article164176

 

 

NOM-soupe-j.jpg 

 

L' UE : Une dictature économique

Arnaques de l'UE et de la dette publique 

 

Au mépris des droits du Parlement et de la volonté des peuples, la Commission européenne, l’Eurogroupe et la BCE ont proposés, mercredi soir, de placer la mise sous tutelle économique des seize pays de la zone euro.

    

Le président de la Commission, José Manuel Barroso, se garde bien de parler de « gouvernement économique ». Il a d’ailleurs raison, car le terme exact serait plutôt « dictature économique ». Le projet a le mérite d’être clair : à brève échéance, les budgets des pays de la zone euro seront entièrement contrôlés et décidés par un « triumvirat », composé de la Commission européenne, de la Banque Centrale Européenne et de l’Eurogroupe. Le Parlement de Strasbourg sera totalement écarté des décisions, même à titre consultatif. Les pays récalcitrants se verront amender par Bruxelles, et leur droit de vote seront suspendus.

C’est bien sûr la crise grecque et les attaques en cours contre le Portugal et l’Espagne qui servent de prétexte à cette abolition pure et simple de la démocratie européenne, préparée de longue date (1) et que la récente ratification du Traité de Lisbonne (2) permet de mettre en oeuvre aujourd’hui.

  

Barroso tombe le masque : l’Europe aura un régime policier

 

« Les États membres doivent avoir le courage de dire s’ils veulent une union économique ou pas », a prévenu mercredi José Manuel Barroso, dans un discours d’une brutalité insensée. « S’ils ne veulent pas d’une union économique, alors il faut oublier l’union monétaire. Nous devons nous attaquer aux racines du problème : le renforcement de la coordination des politiques économique ». Le message est limpide : qui n’est pas avec nous est contre nous. C’est donc bien un régime policier qui est en train de se mettre en place. La crise actuelle est utilisée pour constitutionnaliser le libéralisme, ce qu’aucune résolution démocratique n’aurait concédé, et la souveraineté des nations et des peuples est, de fait, morte et enterrée.

  

L’Allemagne, qui, comme nous l’avons indiqué à plusieurs reprises (3), dans un jeu de poker menteur, avait laissé entendre qu’elle était attachée aux souverainetés nationales – une stratégie qui n’avait pour seul objectif d’imposer son diktat – a finalement retrouvé ses penchants impérialistes naturels. La chancelière allemande, Angela Merkel, a parlé d’un « pas important dans la bonne direction », même si « cela signifie que les droits du Parlement soient quelque peu remis en cause ». Quelque peu ? Il faut se pincer pour le croire.

La France fait presque pire, par la voix de son secrétaire d’État aux Affaires européennes, Pierre Lellouche, qui a déclaré : « C’est la contrepartie du plan européen de sauvetage. La discipline de chacun devient l’affaire de tous. Bruxelles aura le droit de surveiller tous les comptes ».

  

D’autres collabos mondialistes se sont empressés de soutenir le projet, tel Pierre Moscovici, député socialiste et ex-ministre des Affaires européennes, pour qui « la commission semble enfin se réveiller. C’est une idée juste ».

Même son de cloche de la part du vendu Daniel Cohn-Bendit, eurodéputé d’Europe-Ecologie, qui affirme, sans en avoir honte, « que l’UE décide [des budgets] ne me choque pas ».

Que faire ?

La stabilitätkultur allemande semble donc avoir gagné la partie, au moins provisoirement. Néanmoins, la bataille ne fait que commencer. La proposition du « triumvirat » ne manquera de provoquer de furieux débats dans les États membres. En Espagne, au Portugal et en Italie, la contestation s’organise.

A l’heure où nous terminons la rédaction de cet article, nous apprenons qu’une bombe vient d’exploser à Athènes, devant la prison de haute sécurité de Korydallos, où sont notamment incarcérés des membres de l’organisation 17-Novembre.

Rarement, à l’échelle d’un continent, les temps n’ont été aussi pré-révolutionnaires.

Plus que jamais, nous devons garder à l’esprit ce fait d’expérience que l’action de quelques individus, ou de groupes humains très restreints, peut, avec un peu de chance, de rigueur, de volonté, avoir des conséquences incalculables.

Mecanopolis

Les citations de José Manuel Barroso, Angela Merkel, Pierre Lellouche, Pierre Moscovici et Daniel Cohn-Bendit sont issues des quotidiens Libération et Le Monde du 13 mai 2010

Notes :

1. Dès la préparation du traité de Maastricht, Jacques Delors, alors président de la Commission, avait proposé, en 1991, que Bruxelles puisse autoritairement décider des budgets des Etats membres. L’Allemagne, alors occupée par sa réunification (avec la RDA), avait refusé.

2. Le traité de Lisbonne a renforcé les pouvoirs de la Commission européenne et donné une existence juridique à l’Eurogroupe.

3. Lire notre article du 18 mars

par Mecanopolis

 

Auteur : mecanopolis - Source : http://www.mecanopolis.org

 

http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=12824 

 

 

graffitix Hier 12H28 

En note ce commentaire d'Alcide sur mecanopolis, autre article, même sujet :

2010.05.13 18:45, par Alcide:

La dette est un mirage destiné à créer une stratégie de choc afin de détourner toujours plus d’argent vers le cartel bancaire, argent payé par les impôts du peuple et les restrictions du niveau de vie . La population inculte des phénomènes de création monétaire ne comprend rien à ce qui lui arrive.

Les politiques créent le « choc » et feignent d’apporter la « solution » pour une meilleure gouvernance.

La seule bonne gouvernance serait d’interdire tout mandat électif à tous ces pantins membres d’une société secrète, comme le Bilderberg groupe et toutes obédiences maçonniques , obéissant à leur maîtres du cartel bancaire.

Nous voyons se dessiner une ébauche du NOM. à l’échelle européenne.

Le but en est une intégration économique européenne forcée,la fin des États-nations avec comme pour la Grèce un coup d’état feutré qui autorise dorénavant le ministre des finances grecques à faire passer avec force de loi les décisions prises par Strauss-Kahn et Van Rompuy pour faire payer ce salaud de peuple.
C’est la sacralisation d’une dette illégale et anticonstitutionnelle obtenue avec l’aide de gouvernements complices.

Il ne s’agit pas de  » Sauver la Grèce » et encore moins le peuple grec, ou d’autres nations , mais de sauver les banques qui ont prêté, entre autres, au gouvernement grec. Cela n’a rien d’une opération charitable, sauf aux yeux des gogos et de la propagande officielle .

Les échéances arrivent aux 19 mai, mais dommage, pas d’argent dans les caisses.
C’est en réalité une nouvelle saloperie imaginée par les gouvernements français et allemands pour sauver sournoisement leur banque fortement exposée respectivement à la hauteur de 79,4 milliards d’euros et 75,7 milliards d’euros sur la Grèce .
Banques qui ont prêté à la Grèce l’argent qu’elle n’avaient pas, sorti de leur réserve fractionnaire comme un illusionniste sort un lapin de son chapeau.

Il s’agit d’une permutation de créancier. Le contribuable européen se substitue aux banquiers qui récupèrent ainsi leur mise.

C’est-à-dire le reste de l’Europe VA EMPRUNTER à des BANQUES pour « sauver » LES BANQUES qui ont prêté à la Grèce et que la Grèce ne peut pas payer le 19 mai ! Ce qu’il faut savoir c’est que in fine , ces BANQUES , ce sont les MEMES !!! Qui appartiennent toutes aux mêmes familles alliées depuis des siècles, du cartel bancaire mondial. Pluralité de débiteur, augmentation de la garantie, toujours le même créancier !

C’est une colossale arnaque, le peuple va garantir des centaines de milliards. Il est totalement impossible de payer cette dette même sur plusieurs générations. C’est un véritable assassinat économique programmé.


Tout cela est possible par les dispositions de l’article 123 du traité de Lisbonne qui reprennent les dispositions de l’article 25 de la loi du 3 janvier précisant que « Le trésor public ne peut être présentateur de ses propres effets à l’escompte de la Banque de France ». « Ce qui signifie que notre pays tout comme les pays signataires du traité de Lisbonne, s’est interdit de permettre à la Banque de France de financer le Trésor Public, c’est-à-dire de créer la monnaie dont il a besoin pour son développement (écoles, routes, ponts, aéroports, ports, hôpitaux, bibliothèques, etc.).

Ce sont les banques privées qui prêtent à l’État l’argent qu’elles n’ont pas, tout droit sorti de leur réserve fractionnaire par un simple jeu d’écriture .
« Nous avons payé, en 2008, près de 55 milliards aux prêteurs, pour les seuls intérêts et pour une seule année, ce qu’on appelle « la charge de la dette » des Administrations publiques. Pour vous donner une idée, c’est l’équivalent de 1000 airbus A320 (soit un cadeau de presque 2 Airbus A320 par jour aux « non-résidents »), ou de 3 portes-avions, ou de 55 000 belles villas sur la Côte d’Azur, ou de l’isolation (en comptant 10 000 euros par foyer) de 5 500 000 logements, ou un salaire net de 18000 euros annuel (salaire médian en France) pour plus de 3 000 000 personnes … mais vous pouvez trouver d’autres exemples, il n’en manque pas!

C’est transférer de notre travail et notre production 150 millions d’euros par jour – oui, par jour: 1 milliard par semaine! – à ceux qui sont déjà les plus riches (qui d’ailleurs peuvent ainsi nous reprêter cet argent à nouveau contre intérêts). Mais cette monnaie qu’ils nous prêtent, est, comme 93% de la monnaie en circulation, issue de la création monétaire par les banques privées, monnaie évidemment payante bien que créée à partir d’une simple ligne d’écriture lors de « monétisation » de créances

 

suite ici : http://sos-crise.over-blog.com/article-arnaque-de-l-ue-de-la-dette-publique-pompiers-pyromanes-ue-dictature-50445629.html

 

 

Lire aussi :

 

http://sos-crise.over-blog.com/article-pourquoi-le-capitalisme-n-est-pas-un-systeme-democratique-mais-une-dictature-50445445.html

 

La dictature c'est ferme ta gueule, la démocratie c'est cause toujours

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Le krach programmé (vidéo): 

Faut-il supprimer la bourse ? (vidéo):


 

Le boycott des produits israéliens est officiellement lancé:


 

Guerre d'Algerie, l'histoire d'un crime d'Etat (vidéos):


 

Les nouveaux jackpots des laboratoires pharmaceutiques (vidéo):

Très intéressant: François Asselineau invité de Radio Notre Dame, a notamment été interrogé sur la crise grecque, la crise de l’euro et la crise de la “gouvernance européenne” (enregistrement audio):
___________________________________________________________________________________________
                   180px-Formica_high_res.jpg 180px-Formica_high_res.jpg 180px-Formica_high_res.jpg 
                            
                           L'article d' Eva R-sistons:
       Les petites fourmis palestiniennes sont admirables
 
 
Pourquoi la guerre d'Afghanistan ?
Dans un précédent billet (Afghanistan : les véritables enjeux), nous défendions la thèse selon laquelle l’objectif non révélé des Américains, en occupant l’Afghanistan, était de contrôler l’une des voies d’acheminement du pétrole et du gaz vers la Chine, se donnant ainsi un moyen de pression sur ce pays dans leur confrontation économique et financière.
 
 
C O M M E N T A I R E S  :  I C I
 
Partager cet article
Repost0
14 mai 2010 5 14 /05 /mai /2010 00:46

obama-NOM-fasciste.jpgDees
Sommaire:  

 

Le Monde va mal. Alors que Bilderberg se prépare, le maillage devient de plus en plus serré. Les pays sont occupés. Les libertés, étouffées.

 

 - Introduction à cette parution, par eva R-sistons

 - En juin, le cirque du G8/G20. Un texte à lire absolument !

 - L'ennemi intérieur: la guerre sale

 - Déclaration universelle des Droits de la Terre-Mère

  

Toile d'araignée,  

par Eva R-sistons:

   

Je veux aller toujours plus loin dans la compréhension du monde actuel, découvrir et présenter ce qui nous attend. Une mafia de financiers a pris le pouvoir, les citoyens seront tous considérés comme des ennemis potentiels - qu'il faudra d'ailleurs pressurer au maximum -, condamnés à se soumettre ou à se démettre.

 

Au lieu d'être au service des peuples, du Bien public, de la Démocratie, ces Pouvoirs au service du Bien privé de quelques grands Etablissements financiers, et le plus souvent invisibles, s'apprêtent à tout verrouiller. Grâce aux Médias, seulement de propagande, la main-mise, le contrôle des esprits et donc des individus, sera total, comme dans les pires dictatures. D'autant que chacun sera bientôt invité à rester dans son coin, à travailler chez soi, à éviter les rassemblements - ceux provoqués par les utilisateurs de Facebook sont menacés à terme. L'heure est à l'isolement, pour mieux manipuler les citoyens via la Télévision.

 

Dans le futur, je suis sûre que les enfants n'iront plus à l'école, grâce à au télé-enseignement. Une formidable économie pour les Picsou au sommet ! Pas d'enseignants, pas de grèves, pas de congés maternité, et isolement des élèves. Chacun sera prié de rester dans sa prison personnelle ! Bienheureux d'avoir un toit... Comme le travail se raréfie et que le logement devient un luxe, gageons que l'avenir sera aux caravanes, aux tentes, aux voitures-"hôtels", comme aux USA. L'horreur est anglo-saxonne, encore et toujours... et il faut les prendre en exemple ???? Pfff...

 

L'humanité entre dans une phase nouvelle, de turbulences effroyables, au profit d'une poignée de salopards sans foi ni loi. La GB est au coeur de l'actualité ? Avec au coeur de tout, la City qui se repaît des malheurs des Etats - d'ailleurs en voie de décomposition totale - et des peuples. Le diable a pris le contrôle du monde. Pour le malheur de l'humanité.  Il faut le savoir, pour s'y opposer, chacun à sa façon. Mon arme à moi la journaliste-pacifiste, est l'information. A vous d'en tirer le meilleur et les enseignements qui vous seront personnels... Votre Eva

 

 

--genoux-devant-grands.jpg

 

En juin, le cirque du G8/G20 

 

Par François Marginean


On est reconnu pour ce à quoi est bon. Les Japonais sont reconnus pour leurs sushis, leurs robots et leurs sumos parce qu’ils sont bons dans ces domaines. Les Français font de grands vins et sont reconnus pour cela, ainsi que pour leur cuisine. Wall Street et les banquiers privés nous volent notre argent et détruisent consciemment l’économie en spéculant sur sa démise et ils sont reconnus comme étant excellent dans ce domaine. Les compagnies de mercenaires privés et de l’armement se spécialisent dans la destruction, la mort et la reconstruction et c’est ce qu’ils font, parce qu’ils excellent dans cette branche. Les pétrolières comme BP sont en train de devenir très reconnues pour polluer la planète entière avec leur déversement record de pétrole dans l’océan, comme nous en sommes témoins présentement, dans le Golfe du Mexique, avec leur "Tchernobyl pétrolier" catastrophique.


Nous, au Canada et au Québec, nous sommes très bons dans la production de cirque économique élitiste protégé par un appareil d’État policier répressif. Nous sommes en passe d’être reconnus pour nos mesures d’État policier, anti-démocratiques et liberticides. Pour le prouver encore une fois, le Canada est sur le point de recevoir le G8 suivi immédiatement par le G20 et les mesures de sécurité seront sans précédent. Parce que nous, la sécurité et les procédés répressifs, c’est notre force et nous en sommes fiers. La preuve ? Regardez notre impressionnant curriculum vitae :


- Québec, avril 2001 : Sommet sur la Zone de libre échange des Amériques (ZLEA)


Alors que les pouvoirs financiers et corporatifs poussent les politiciens à s’entendre sur un accord de libre échange des Amériques, la population est tenue à l’écart des discussions et des prises de décisions ayant des répercussions sur leur vie quotidienne par un mur de plusieurs dizaines de kilomètres entourant la vieille ville de Québec. Responsables de défendre ce "mur de la honte" et les chefs d’état reclus et déconnecté de la ville entière, se trouvent des milliers de policiers et militaires mobilisés pour l’occasion. Environ 6 000 policiers étaient prévus, en plus d’unités de l’armée stationnées non loin de là. Le mur de la honte, érigé avec des blocs en béton et de grillage par le gouvernement fédéral, renforçait l’impression de militarisation. Les magasins ont aussi reçu l’ordre de placarder leur vitrine. Scène de guerre... opposant le peuple aux autorités qui décident de leur futur à huis clos.


- Ottawa, juin 2006 : Sommet des Bilderberg


On les nomme le groupe Bilderberg et ils n’aiment pas discuter en public. Ceux qui suivent le groupe Bilderberg diront qu’ils ont incité l’Europe à adopter une monnaie commune, qu’ils ont mis en place Bill Clinton après avoir accepté d’appuyer l’ALENA et qu’ils prennent des décisions influençant le déroulement des évènements mondiaux. Ces rencontres réunissent les plus puissants de cette planète et demandent une protection contre le peuple encore plus intime que les agents de police d’Ottawa. Même ces policiers en uniforme étaient tenus de présenter leurs cartes d’identité à la demi-douzaine d’hommes en noir travaillant pour une société de sécurité privée nommée Globe Risk. Nous n’avons pas eu droit à la cavalerie flamboyante, car il s’agissait de garder cette rencontre le plus inaperçue possible, bien que les médias traditionnels n’aient pas eu bien le choix d’en parler puisque l’existence du groupe des Bilderberg est de plus en plus connue du public. Mais il demeure que la sécurité à l’extérieur de l’Hôtel Brookstreet a été beaucoup plus serrée que sur la colline du Parlement.


- Montebello, août 2007 : Réunion du Partenariat sur Sécurité et la Prospérité (PSP)


L’aboutissement de la ZLEA est le PSP, qui est une initiative des grands industriels et multinationales du Canada, des États-Unis et du Mexique pour créer une zone de libre échange, d’harmonisation (à la baisse) des régulations et règlementation étatiques, commerciales, économiques et de la main d’oeuvre, création d’une zone commune frontalière, ainsi qu’une intégration militaire transcontinentale. Encore une fois, la population est gardée à l’écart des discussions que nos politiciens entreprennent avec le secteur privé et des agents étrangers (trahison ?) par un appareil policier assez impressionnant. On pousse l’ignominie encore plus loin en voulant démoniser et discréditer les manifestants pacifiques en envoyant des policiers en agents provocateurs parmi la foule dans le but de faire de la casse devant les caméras des médias. Seul pépin pour eux, trois "manifestants" ont été mis à découvert et l’incident a été entièrement filmé et posté sur YouTube avant d’être repris par les médias traditionnels. La vidéo montre trois hommes masqués, dont l’un était armé d’une grosse roche, confrontant les manifestants pacifiques. Après que les hommes soient passés la ligne de police, puis ensuite immobilisés à terre, menottés et emmenés par les policiers, des photographies révéleront que leurs bottes correspondaient à celles des agents de police. Bien qu’ils aient d’abord nié que les individus en question étaient des agents provocateurs, la Sûreté du Québec a publié un communiqué de presse le 23 août en admettant que les trois manifestants étaient en fait des agents de la police en déguisement.


________________________________________________

Ce qui se passe réellement dans les coulisses pourrait avoir été révélé par le professeur Carroll Quigley, le mentor de Bill Clinton à l’Université de Georgetown. Un initié entretenus par les banquiers internationaux, M. Quigley a écrit dans La tragédie et l’espoir (Tragedy and Hope), en 1966 :


"Les pouvoirs du capitalisme financier ont un autre but de grande envergure, qui n’est rien de moins que de créer un système mondial de contrôle financier entre des mains privées, capable de dominer le système politique de chaque pays et l’économie du monde dans son ensemble. Ce système devait être contrôlé de manière féodale par les banques centrales du monde agissant de concert, par des accords secrets conclus à de fréquentes réunions et conférences privées." (Source)

________________________________________________

 

L’État policier canadien reçoit les sommets du G8 & G20


Puisque que le Canada est maintenant un expert en mesures de sécurité et d’État policier pour protéger la clique financière élitiste du reste de la population qui est affectée par leurs décisions prises derrière des portes closes, nous allons faire honneur à notre réputation. Le 26 et 27 juin prochain, nous serons les hôtes du sommet du G20, qui sera précédé par le sommet du G8, qui lui se tiendra le 25 et 26 juin 2010. Le sommet du G8 se tiendra à Huntsville, Ontario, alors que celui du G20 aura lieu au Metro Toronto Convention Centre à Toronto.


Les dirigeants mondiaux, ministres des finances, les gouverneurs de banques centrales, avec des milliers d’autres délégués assisteront à ces réunions secrètes. Et la cavalerie sera présente, en grand nombre. Il s’agira, en fait, du plus grand événement de l’histoire canadienne au niveau de la sécurité, surpassant de loin la sécurité présentée aux Jeux Olympiques de Vancouver. Le centre-ville de Toronto sera transformé en forteresse de sécurité avec des barrières, barricades, des points de contrôle et des fermetures de rues qui affecteront grandement les résidents locaux. Alors que les sommets G8/G20 attirera leur part des manifestants pacifiques, d’autres plus radicaux et de la frange peuvent essayer de capitaliser sur l’événement. Des agents provocateurs peuvent également être utilisés et leur comportement pourrait justifier une répression policière. Cela pourrait aussi être un moyen de diaboliser tous les manifestants, tout comme la tentative exposée de Montebello. Le sommet du G20 permettra d’approfondir les mesures d’État policier, ainsi que l’intégration progressive et constante de la police locale, provinciale, fédérale et de l’armée.


La sécurité qui sera déployée lors du prochain sommet du G20 sera la responsabilité du Groupe intégré de la sécurité (GIS) : "La GRC a mis sur pied le Groupe intégré de la sécurité (GIS), qui est composé de membres de la GRC, de l’OPP (pour ce qui est du G8), des Forces canadiennes, du service de police de Toronto, du service de police régional de Peel, ainsi que d’autres experts en sécurité et en application de la loi qui auront pour mandat d’assurer la sécurité des personnes jouissant d’une protection internationale (PJPI), des personnes de marque (PDM) et des communautés".


Ed Bolduc, un membre de l’équipe de planification du G20 et policier de la ville de Toronto a affirmé que "les Olympiques que vous avez vues récemment à Vancouver étaient en fait le plus grand déploiement de sécurité à prendre place au Canada. Le G20/G8 surpasse cela complètement". Il poursuit en déclarant "qu’il y aura une massive - absolument massive - présence des policiers et de la sécurité sur le terrain comme vous ne l’avez jamais vu". Il y aura une double clôture d’au moins trois mètres de haut, protégée par la GRC et la police. Le Globe and Mail rapportait qu’environ 10 000 policiers et 1000 gardes de sécurité seront déployés, avec un nombre non spécifié de soldats canadiens. Les dignitaires étrangers bénéficieront aussi de leurs propres éléments de sécurité. Les coûts associés à cette énorme cavalerie de la sécurité sont estimés à $179 millions de dollars par le gouvernement fédéral.


Les Forces canadiennes appuieront le Groupe de sécurité intégré (GSI) commandé par la GRC pour les prochains Sommets du G8 et du G20 qui auront lieu à Huntsville et à Toronto, Ontario en juin 2010. Elles fourniront l’appui avec "des ressources et des capacités militaires uniques fournies par l’armée, la marine et la force aérienne afin d’assurer la sécurité des participants aux Sommets et des Canadiens", nous dit-on sur leur site officiel.


Les tâches militaires associées aux Sommets comprennent la planification opérationnelle à grande échelle, la surveillance terrestre et aérienne, la sécurité sous-marine pour les lieux et certaines fonctions logistiques et de cérémonie. Le soutien comprend aussi d’obtenir de l’aide par le biais du partenariat continuel des FC dans le Commandement de la Défense aérospatiale de l’Amérique du Nord (NORAD).


Le Commandement Canada est responsable des opérations de routine et de contingence des Forces canadiennes au Canada et en Amérique du Nord. Le Commandement coordonne aussi, au besoin, le soutien des FC aux autorités civiles canadiennes de maintien de l’ordre. Le soutien des FC aux Sommets du G-8 et du G-20 2010 sera conduit sous le commandement de la Force opérationnelle interarmées (Central) (FOI(C)), une des six forces opérationnelles régionales relevant du Commandement Canada. (http://www.canadacom.forces.gc.ca/daily/archive-summit-fra.asp)


On ne rit plus : "...le soutien des FC aux autorités civiles canadiennes de maintien de l’ordre". Ainsi, les militaires pourront assister les forces policières dans leur rôle du maintien de l’ordre. Ce n’est pas l’idée qu’on se fait généralement du Canada.


La sécurité commencera à être implémentée deux semaines avant le début du G8/G20. Pour accéder à la zone de sécurité, les résidents devront s’enregistrer ou être accrédités. Des zones de "liberté d’expression" (free speech zones) seront mises en place pour les manifestants et la police de Toronto a annoncé qu’ils utiliseraient un ancien studio de production de films comme prison temporaire pour enfermer les protestants indisciplinés durant l’évènement.


Nous avons déjà pu avoir un avant-goût de ce qui s’en vient lors du sommet du G20 alors que deux exercices d’entrainement ont eu lieu à Toronto ces derniers jours. Le premier était une simulation de prise d’otage dans le coeur du centre-ville de Toronto, comprenant la Toronto Police Emergency Task Force et du personnel privé de sécurité, ayant pour but de tester leur habilité de travailler de concert.


C’est que durant le G8/G20, les forces de sécurité privées vont jouer un rôle important dans le contrôle des foules et mesures d’urgences. Ceci fait intégralement partie de l’intégration des forces de la sécurité publique et privée. Le deuxième exercice d’entrainement a impliqué deux hélicoptères militaires CH-146 Griffon volant autour du Metro Toronto Convention Centre et qui ont atterrit en face de la célèbre Tour du CN. Ces exercices ont pour but de tester les capacités des forces de sécurité, de coordonner les actions des différents intervenants publics et privés, mais visent aussi à acclimater la population à une augmentation de la présence policière et militaire.


Mais plus que tout, c’est les protestations et la menace du terrorisme qui sont le plus utilisées pour justifier ces immenses opérations de sécurité extrêmement couteuses pour protéger une bande clowns qui débarquent en ville pour faire leur cirque à huis clos, sans consulter la population. Les rôles des militaires et des policiers semblent être de plus en plus interchangeables, tout comme leurs tactiques et leur entrainement qui militarisent sans cesse. Tout cela commence à ressembler toujours plus à une approche agressive envers le contrôle du public et de la dissidence. Ces évènements deviennent des pratiques pour de nouvelles mesures d’État policier répressives et d’occupation de style militaire.

http://www.newsoftomorrow.org


Photo: blogs.lexpress.fr/


Url de cet article: http://www.internationalnews.fr/article-en-juin-le-cirque-du-g8-g20-sera-en-ville-avec-toute-la-cavalerie-50206795.html 

 

 

arton10601-1ec06.jpg

 

 

Retour(s) à la « guerre sale » ?

 

Mathieu RIGOUSTE

L’expression « guerre sale » est trompeuse parce qu’elle laisse entendre qu’il existerait des guerres propres. Or, ce qu’on désigne généralement par ce terme, ce sont des techniques de guerre dans la population, de guerre contre le peuple, de guerre intérieure. L’armée française est mondialement connue pour son excellence dans ce domaine depuis qu’elle a expérimenté la doctrine de la guerre contre-révolutionnaire en Indochine, au Maroc et en Algérie dans les années 1950.

Il s’agit d’un système de techniques cherchant (en vain, l’histoire l’a montré à plusieurs reprises) à contrôler totalement la population en la soumettant par la peur, en lui désignant massivement des ennemis intérieurs à isoler et purger, en employant la manipulation, la provocation, le fichage et la surveillance, le quadrillage et l’internement, la criminalisation et la coercition. Il s’exprime généralement par une militarisation du contrôle et la prolifération industrielle contre la population colonisée d’agressions, de tortures, d’assassinats et de disparitions.

 

Naissance du système sécuritaire

Ce système est aussi appelé contre-insurrection, la police française se l’est approprié dès les années 1950, en tentant de l’appliquer au contrôle des communistes et des colonisés. A partir de 1968, l’État français comme nombre des États ayant adopté ces techniques dans leurs armées a commencé à transformer ce répertoire pour tenter de l’employer pour le contrôle social de la population en général et des classes populaires en particulier. C’est l’un des actes de naissance du système sécuritaire.

Depuis, ces pratiques se développent et se transforment là où l’État perçoit qu’il ne dispose plus du monopole de la violence légitime. Dans les quartiers populaires, contre les mouvements révolutionnaires et les résistances sociales, contre les peuples en lutte pour leur autodétermination, ces méthodes s’appliquent de manières différentes mais un schéma persiste : immuniser la population contre la subversion, faire participer la population à son propre contrôle, écraser toute forme d’insoumission.

On retrouve nombre de ces éléments dans les dernières opérations politico-policières contre des militants basques depuis un an : la disparition de Jon Anza, les rafles du 27 et 29 juin 2009 puis celles de la fin mars 2010 contre des militants de SEGI et de la gauche abertzale, des tortures et des menaces de torture à l’encontre de personnes interpellées au cours de ces rafles, des interrogatoires violents (avec menaces, mensonges et pressions), des incarcérations sous mandat anti-terroriste pour empêcher toute défense, des mises sous contrôle judiciaire pour briser la vie sociale, un matraquage médiatique de figures du « terroriste nationaliste ».

 

La fabrication de l’ennemi intérieur

Dans le cas des « Irlandais de Vincennes » en 1983, des « islamistes de Folembray » en 1994, des « anarcho-autonomes de Tarnac » en 2008 ou des « terroristes basques » cette année, on assiste à un même type de montage médiatico-policier : la construction médiatique et politique d’une « menace terroriste cachée dans la population » puis un « coup », en l’occurrence une rafle médiatisée où le pouvoir se présente comme un sauveur.

Dans de nombreux quartiers populaires encore, la police pratique une forme de « guerre larvée »(1) qui se manifeste par une surveillance et une répression permanente, des pressions, intimidations et provocations quotidiennes et des assassinats (dix en moyenne chaque année). Cette année, de Villiers-le-Bel à Tremblay en France, des stratégies d’occupation du territoire et de quadrillage militaro-policier ont fait face à des révoltes populaires. Là aussi, les médias dominants jouent un rôle fondamental pour présenter les principales victimes de la domination capitaliste comme les responsables du racisme, de la violence policière et de la misère.

Ce système de contention est couplé à une industrie de l’incarcération. L’arsenal juridique de la sécurité intérieure brise les vies de familles entières et remplit les prisons de pauvres issus de la colonisation. Les quartiers populaires comme les territoires colonisés servent en quelque sorte de réserves de chasse, de vitrines et de laboratoires. Dans la ZUP de Bayonne comme à l’encontre des jeunes de SEGI, le pouvoir se dévoile sur le mode de la guerre dans le peuple.

Le renouveau de la répression au Pays Basque rappelle la campagne d’extermination menée au début des années 1980 par les GAL (groupes para-policiers espagnols) et la complicité de l’État français parce qu’il en dérive. Ce sont les techniques de contre-insurrection employées contre ETA qui alimentent désormais le modèle d’encadrement politique du peuple basque.

Là comme ailleurs, lorsque le système sécuritaire fait face à des oppositions, des pratiques d’entraide et d’autonomie, il redéploie le répertoire de la contre-insurrection. Les différentes formes de la férocité policière dérivent bien d’un même système de domination. Celui-ci tient en divisant les forces qui lui résistent.

La violence policière dans les quartiers assure l’encadrement et la séparation des surexploités et des sur-opprimés issus de la colonisation, celle que la police applique contre « l’ultra-gauche » et les « terroristes nationalistes » permet de tenir en joug les classes populaires et petites-bourgeoises « blanches ». Mais comprenons bien qu’un même système d’exploitation et d’oppression produit et entretient ce régime de violence, car aujourd’hui comme hier, la solidarité entre les oppriméEs détermine leurs libérations respectives.

 

Mathieu Rigouste

Docteur en socio-histoire, chercheur à l’université Paris 8 Saint-Denis, il est également l’auteur de L’ennemi intérieur. La généalogie coloniale et militaire de l’ordre sécuritaire dans la France contemporaine, La Découverte, 2009.

 

(1) Entretien réalisé par l’auteur avec l’amiral Bernard Norlain, directeur de l’Institut des Hautes Études de Défense Nationale en 2007.

SOURCE : www.paysbasqueinfo.com

URL de cet article
http://www.legrandsoir.info/Retour-s-a-la-guerre-sale.html    

 

 

Déclaration Universelle des Droits de la Terre Mère
 
Résolution de la Conférence Mondiale des Peuples sur le Changement Climatique et les Droits de la Terre Mère
   
 arton10595-5ddd6.jpg
Aujourd’hui notre Terre Mère est blessée et le futur de l’Humanité est en danger. Avec l’augmentation de la température globale de plus de 2°C, à laquelle le dénommé « Accord de Copenhague » risquerait de nous conduire, il y a 50% de chances que les dommages provoqués à notre Mère Terre soient totalement irréversibles. 20 à 30% des espèces seraient en danger de disparition. De grandes étendues de forêts seraient affectées, les sécheresses et inondations toucheraient diverses régions du monde, les déserts s’étendraient et la fonte des pôles et des glaciers des Andes et de l’Himalaya s’aggraverait. De nombreux États insulaires disparaîtraient et l’Afrique subirait une hausse de température de plus de 3°C. De ce fait la production d’aliments dans le monde réduirait, entraînant des effets catastrophiques pour la survie des habitants de vastes régions de la planète, et le nombre de personnes souffrant de la famine croîtrait de manière dramatique dans le monde, alors qu’il dépasse déjà le nombre de 1.020 millions de personnes.

 

Les multinationales et les gouvernements des pays dits « les plus développés », avec la complicité d’une frange de la communauté scientifique, nous imposent de discuter du changement climatique comme d’un problème réduit à l’augmentation de la température, sans se poser la question de la cause, qui est le système capitaliste.

 

Nous sommes confrontés à la crise finale du système de la civilisation patriarcale basée sur la soumission et la destruction des êtres humains et de la nature, qui s’est accélérée avec la révolution industrielle.

 

Le système capitaliste nous a imposé une logique de compétences, de progrès et de croissance illimitée. Ce régime de production et de consommation recherche le gain sans limites, séparant ainsi l’être humain de la nature, établissant une logique de domination sur celle-ci, transformant tout en marchandise : l’eau, la terre, le génome humain, les cultures ancestrales, la biodiversité, la justice, l’éthique, les droits des peuples, la mort et la vie elle-même.

 

Sous le capitalisme, le Terre Mère se transforme en une simple source de matières premières, et les êtres humains en moyens de production et en consommateurs, en personnes qui comptent pour ce qu’ils ont et non pour ce qu’ils sont.

 

Le capitalisme demande une puissante industrie militaire pour son processus d’accumulation et le contrôle des territoires et des ressources naturelles, réprimant la résistance des peuples. Il s’agit d’un système impérialiste de colonisation de la planète.

 

L’Humanité est face à une grande alternative : continuer sur la voie du capitalisme, du pillage et de la mort, ou s’engager sur le chemin de l’harmonie avec la nature et le respect de la vie.

 

Nous avons besoin de forger un nouveau système qui rétablisse l’harmonie avec la nature et entre les êtres humains. Il ne peut y avoir d’équilibre avec la nature que s’il y a équité entre les êtres humains.

 

Nous proposons aux peuples du monde de récupérer, revaloriser et renforcer les connaissances, les savoirs et les pratiques ancestrales des Peuples Indigènes, affirmés dans le vécu et la proposition de « Bien Vivre », reconnaissant à la Terre Mère comme un être vivant, avec lequel nous avons une relation indissoluble, une relation d’interdépendance, de complémentarité complémentaire et une relation spirituelle.

 

Pour affronter le changement climatique nous devons reconnaître la Terre Mère comme source de la vie et forger un nouveau système basé sur les principes :

- de l’harmonie et l’équilibre entre tous et avec tout - de la complémentarité, la solidarité et l’équité - du bien-être collectif et la satisfaction des besoins fondamentaux de tous en harmonie avec la Terre Mère - du respect des Droits de la Terre Mère et des Droits de l’Homme - de la reconnaissance de l’être humain pour ce qu’il est et non pour ce qu’il a - de l’élimination de toute forme de colonialisme, d’impérialisme et d’interventionnisme - de la paix entre les peuples et avec la Terre Mère.

 

Le modèle que nous demandons n’est pas un modèle de développement destructeur ni illimité. Les pays ont besoin de produire des biens et des services pour satisfaire les besoins fondamentaux de leurs populations, mais ils ne peuvent en aucun cas continuer sur cette voie du développement dans laquelle les pays les plus riches ont une empreinte écologique cinq fois plus grande que ce que la planète est capable de supporter. A ce jour on a déjà dépassé de plus de 30% la capacité qu’a la planète de se régénérer. A ce rythme de surexploitation de notre Terre Mère on aura besoin de deux planètes en 2030.

 

Dans un système d’interdépendances dont les êtres humains constituent une composante, il n’est pas possible de reconnaître des droits à la seule partie humaine sans provoquer un déséquilibre de tout le système. Pour garantir les droits humains et rétablir l’harmonie avec la nature, il est nécessaire de reconnaître et d’appliquer effectivement les droits de la Terre Mère.

 

Pour ce faire nous proposons le projet ci-joint

de Déclaration Universelle des Droits de la Terre Mère,

dans laquelle seraient consignés :

 

Le droit à la vie et à l’existence ;

Le droit d’être respecté ;

Le droit à la continuation de ses cycles et processus vitaux sans altération humaine ;

Le droit à maintenir son identité et intégrité comme être différencié, auto-régulé et interagissant ;

Le droit à l’eau comme source de vie ;

Le droit à un air propre ;

Le droit à la santé intégrale ;

Le droit d’être à l’abri de la contamination et de la pollution, des déchets toxiques et radioactifs ;

Le droit de ne pas être altérée génétiquement et modifiée dans sa structure, menaçant ainsi son intégrité ou fonctionnement vital et sain ;

Le droit à une restauration pleine et rapide des violations aux droits reconnus dans cette Déclaration causés par les activités humaines.

 

L’orientation que nous partageons est de stabiliser les concentrations de gaz à effet de serre pour rendre effectif l’Article 2 de la Convention Cadre des Nations Unies sur le Changement Climatique qui détermine « la stabilisation des concentrations de gaz à effet de serre dans l’atmosphère à un niveau qui empêche les interférences anthropogéniques dangereuses pour le système climatique ».

 

Notre vision est d’exiger, sur la base du principe des responsabilités historiques communes mais différenciées, que les pays développés s’engagent sur des objectifs quantifiés de réduction des émissions qui permettent de faire revenir les concentrations de gaz à effet de serre dans l’atmosphère à 300 ppm, et ainsi limiter l’augmentation de la température moyenne globale à un niveau maximum de 1°C.

 

Mettant en exergue la nécessité d’une action urgente pour réaliser ces orientations et, avec le soutien des peuples, des mouvements et des pays, les pays développés devront s’engager sur des buts ambitieux de réduction des émissions, qui permettent d’atteindre les objectifs à court terme et maintenant notre orientation en faveur de l’équilibre du système climatique de la Terre, en accord avec l’objectif ultime de la Convention.

 

La « Vision partagée » pour « l’Action Coopérative sur le Long Terme » ne doit pas se réduire, dans la négociation sur le changement climatique, à définir la limite de l’augmentation de température et la concentration de gaz à effet de serre dans l’atmosphère, elle doit aussi comprendre de façon intégrale et équilibrée un ensemble de mesures financières, technologiques, d’adaptation, de développement des capacités, de modèles de production, de consommation et d’autres éléments essentiels comme la reconnaissance des droits de la Terre Mère pour rétablir l’harmonie avec la nature. Les pays développés, principaux responsables du changement climatique, assumant leurs responsabilités passées et présentes, doivent reconnaître et honorer leur dette climatique dans toutes ses dimensions, comme étant la base pour une solution juste, effective et scientifique au changement climatique.

 

Dans ce cadre nous exigeons des pays développés qu’ils :

 

- Rendent aux pays en développement l’espace atmosphérique qui est occupé par leurs émissions de gaz à effet de serre. Cela passe par la décolonisation de l’atmosphère via la réduction et l’absorption de leurs émissions.

- Assument les coûts et les besoins de transfert de technologie des pays en développement dus à la perte de chance de se développer causée par le fait de vivre dans un espace atmosphérique restreint.

- Prennent la responsabilité des centaines de millions de personnes qui devront migrer du fait du changement climatique qu’ils ont provoqué et qu’ils éliminent leurs politiques restrictives de migration et offrent aux migrants une vie digne avec tous les droits, dans leurs pays.

- Assument la dette d’adaptation liée aux impacts du changement climatique dans les pays en développement en leur fournissant les moyens de prévenir, minimiser et de prendre en charge les dommages qui découlent de leurs émissions excessives.

- Honorent ces dettes comme une partie de la dette supérieure envers la Terre Mère, en adoptant et en appliquant la Déclaration Universelle des Droits de la Terre Mère aux Nations Unies.

 

L’objectif doit être non seulement une compensation économique, mais aussi principalement une justice restauratrice - c’est à dire qui restitue l’intégralité aux personnes et aux membres qui forment une communauté de vie sue Terre. Nous déplorons la tentative faite par un groupe de pays d’annuler le Protocole de Kyoto, unique instrument légalement liant en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre des pays développés.

 

Nous avertissons le monde que malgré l’obligation légale, les émissions des pays développés, au lieu de diminuer, ont augmenté de 11,2% entre 1990 et 2007. Les États Unis, du fait d’une consommation illimitée, ont augmenté leurs émissions de gaz à effet de serre de 16,8% entre 1990 et 2007, émettant en moyenne entre 20 et 23 tonnes annuelles de CO2 par habitant, ce qui représente plus de 9 fois les émissions d’un habitant moyen du Tiers Monde, et plus de 20 fois les émissions d’un habitant d’Afrique Subsaharienne.

 

Nous rejetons de manière absolue l’illégitime « Accord de Copenhague », qui permet à ces pays développés de marchander des réductions insuffisantes de gaz à effet de serre, sur la base d’accords volontaires et individuels, qui violent l’intégrité environnementale de la Terre Mère, en nous conduisant à une augmentation d’environ 4°C.

 

La prochaine conférence sur le Changement Climatique qui aura lieu à la fin de l’année à Mexico doit approuver l’amendement au Protocole de Kyoto, pour la deuxième période d’engagements débutant en 2013 et allant jusque 2017, dans laquelle les pays développés doivent s’engager sur des réductions domestiques significatives d’au moins 50% par rapport à l’année de référence 1990, sans inclure de marché carbone ni d’autre système de déviation qui viennent masquer le non accomplissement des réductions réelles des émissions de gaz à effet de serre.

 

Nous demandons à établir d’abord un objectif pour l’ensemble des pays développés pour ensuite réaliser l’assignation individuelle pour chaque pays développé, dans le cadre d’une comparaison des efforts réalisés par chacun d’eux, maintenant ainsi le système du Protocole de Kyoto pour les réductions des émissions.

 

Les États Unis d’Amérique, en leur qualité d’unique pays de la Terre selon l’Annexe 1 à ne pas avoir ratifié le Protocole de Kyoto, ont une responsabilité significative devant tous les peuples du monde, c’est pourquoi ils doivent ratifier le Protocole de Kyoto et s’engager à respecter et accomplir les objectifs de réduction des émissions à l’échelle de toute leur économie.

 

Les peuples ont tous les mêmes droits de protection face aux impacts du changement climatique et nous rejetons la notion d’adaptation au changement climatique, entendue comme la résignation aux impacts provoqués par les émissions historiques des pays développés, qui doivent adapter leur style de vie et de consommation face à cette urgence planétaire. Nous nous voyons forcés à affronter les impacts du changement climatique, en considérant les adaptations comme un processus et non comme une obligation, ainsi que comme un outil qui serve à le compenser, en démontrant qu’il est possible de vivre en harmonie avec un mode de vie différent.

 

Il est nécessaire de créer un Fonds d’Adaptation, qui soit un fonds exclusif destiné à affronter le changement climatique, et qui fasse partie d’un mécanisme financier manié et conduit de manière souveraine, transparente et équitable par nos États. Avec ce Fonds il est nécessaire d’être attentif : aux effets du réchauffement et leurs coûts dans les pays en développement et les besoins que ces effets induisent, et d’enregistrer et de piloter l’appui de la part de pays développés. Ce fonds doit de plus mettre en place un mécanisme d’indemnisation des dommages passés et futurs dus à l’impact du réchauffement, des pertes d’opportunités et des reconstructions causés par des évènements climatiques extrêmes ou graduels, et des coûts additionnels -comme ces effets qui sont en train d’entraver le droit de Bien Vivre- qui pourraient apparaître si notre planète dépasse les seuils écologiques.

 

L’« accord de Copenhague » imposé aux pays en développement par quelques États, non content de n’offrir que des ressources insuffisantes, prétend par lui même affronter les peuples et prétend extorquer les pays en développement en conditionnant l’accès aux ressources d’adaptation au changement à la prise de mesures de mitigation. De plus il établit comme étant inacceptable le fait que dans les processus de négociations internationales on essaie de catégoriser les pays en développement par leur vulnérabilité au changement climatique, ce qui crée des disputes, des inégalités et des ségrégations entre eux.

 

L’immense défi que nous affrontons en tant qu’espèce pour endiguer le réchauffement climatique global et refroidir la planète sera relevé seulement en engageant une profonde transformation de l’agriculture, dans le sens d’une modèle soutenable de production agricole paysanne et indigène/natifs, et d’autres modèles et pratiques ancestrales écologiques qui contribuent à résoudre le problème du changement climatique et assurent la Souveraineté Alimentaire -entendue comme le droit des peuples de contrôler leurs propres graines, terres, eau, ainsi que la production alimentaire, en garantissant, via une production en harmonie avec la Terre Mère, enracinée dans les terroirs et culturellement appropriée, l’accès des peuples à suffisamment d’aliments, variés et nutritifs, complétant ce que donne la Terre Mère, en approfondissant la production autonome (participative, communautaire et partagée) de chaque nation et peuple.

 

Le Changement Climatique est déjà en train de produire de profonds effets sur l’agriculture et sur les modes de vie des peuples indigènes/natifs et paysans du monde, et ces effets iront en s’aggravant à l’avenir.

 

Le commerce agricole, à travers son modèle social, économique et culturel de production capitaliste globalisée et sa logique de production d’aliments pour le marché et non pour respecter le droit à l’alimentation, est une des causes principales du changement climatique. Ses outils technologiques, commerciaux et politiques ne font qu’approfondir la crise climatique et augmenter la faim sur la planète. Pour cette raison nous rejetons les Traités de Libre Commerce et les Accords d’Association, ainsi que toutes les formes d’application des Droits de la Propriété Intellectuelle sur la vie, les technologies actuelles (agrochimiques, transgéniques) et celles qui se présentent comme de fausses solutions (agrocombustibles, géo-ingénierie, nanotechnologies, technologies Terminator et similaires) qui ne feront qu’intensifier la crise actuelle.

 

Dans le même temps nous dénonçons le fait que ce modèle capitaliste impose des mégaprojets d’infrastructures, envahit des territoires avec des projets d’extraction, privatise et marchandise l’eau, et militarise les territoires en expulsant les peuples indigènes et paysans de leurs territoires, en empêchant la Souveraineté Alimentaire et en approfondissant la crise socio-environnementale.

Nous exigeons que soit reconnu le droit de tous les peuples, les êtres vivants et la Terre Mère, d’accéder et de jouir de l’eau et nous appuyons la proposition du Gouvernement bolivien de reconnaître l’eau comme un Droit Humain Fondamental. La définition de la forêt utilisée dans les négociations de la Convention Cadre des Nations Unies sur le Changement Climatique, qui inclue les plantations, est inacceptable. Les monocultures ne sont pas des forêts. Ainsi nous exigeons une définition destinée au commerce qui reconnaisse les forêts naturelles, la jungle et la diversité des écosystèmes de la terre.

 

La Déclaration de l’ONU sur les Droits des Peuples Indigènes doit être pleinement reconnue, mise en œuvre et intégrée aux négociations sur le changement climatique. La meilleure stratégie et action pour éviter la déforestation et la dégradation, et protéger les forêts naturelles et la jungle revient à reconnaître et garantir les droits collectifs des terres et territoires, en considérant spécifiquement que la plupart des forêts et jungles se trouvent sur les territoires des peuples et nations indigènes, communautés paysannes et traditionnelles.

Nous condamnons les mécanismes de marché, comme le mécanisme de REDD (réduction des émissions par la déforestation et la dégradation des forêts) et ses versions + et ++, qui violent la souveraineté des Peuples et leur droit au consentement libre, préalable et éclairé, tout comme la souveraineté des États nationaux, et violent les droits, us et coutumes des Peuples ainsi que les Droits de la Nature.

 

Les pays pollueurs sont obligés de transférer de manière directe les ressources économiques et technologiques nécessaires à payer la restauration et le maintien des forêts et jungles, en faveur des peuples et structures organiques ancestrales indigènes, originaires et paysannes. Cela devra constituer une compensation directe et additionnelle aux fonds et financements auxquels se sont engagés les pays développés, en dehors du marché carbone, et ne servant jamais comme les compensations de carbone (offsets). Nous demandons aux pays d’arrêter les initiatives locales en matière de forêts et jungles, basés sur des mécanismes de marché et proposant des résultats inexistants et conditionnés. Nous exigeons des gouvernements un programme mondial de restauration des forêts naturelles et des jungles, dirigé et administré par les peuples, engageant des mesures pour les graines forestières, fruitières et de flore autochtone. Les gouvernements doivent éliminer les concessions forestières et appuyer la conservation du pétrole sous terre, et faire cesser d’urgence les exploitations d’hydrocarbures dans les jungles.

 

Nous exigeons que les États reconnaissent, respectent et garantissent l’application effective des standards internationaux des droits humains et droits des peuples indigènes, en particulier la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples indigènes, l’accord 169 de l’OIT, parmi d’autres instruments pertinents, dans le cadre des négociations, des politiques et des mesures pour relever les défis lancés par le changement climatique. Nous demandons surtout aux États de reconnaître la préexistence de notre droit sur nos territoires, nos terres et ressources naturelles pour rendre possible et consolider nos formes traditionnelles de vie et contribuer activement à trouver une réponse au changement climatique.

 

Nous demandons la pleine et effective application du droit à la consultation, à la participation et au consentement préalable, libre et informé des peuples Indigènes dans tous les processus de négociation tels que la conception et la mise en œuvre des mesures relatives au changement climatique. Actuellement, la dégradation environnementale et le changement climatique atteignent un niveau des plus critiques, dont l’une des principales conséquences est la migration intérieure et internationale. Selon certaines études, en 1995, il existait environ 25 millions de migrants climatiques, aujourd’hui, on estime qu’il y en a 50 millions et qu’il y en aura en 2050 entre 200 millions à 1 milliard de personnes déplacées à cause de situations liées au changement climatique. Les pays développés doivent assumer leur responsabilité auprès des migrants climatiques, en les accueillant sur leur territoire et en reconnaissant leurs droits fondamentaux, à travers la signature d’accords internationaux se basant sur la même définition du migrant climatique afin que tous les Etats se mettent d’accord sur leurs objectifs. Constituer un Tribunal International de Conscience pour dénoncer, rendre visible, documenter, juger et sanctionner les violations des droits des migrants, des réfugiés et déplacés dans leurs pays d’origine, de transit et d’accueil, en identifiant clairement les responsabilités des États, des compagnies et des autres acteurs.

 

Le financement actuel destiné aux pays en développement et la proposition de la conférence de Copenhague sont infimes. Les pays développés doivent s’engager à un nouveau financement annuel, en plus de l’Aide Officielle au Développement et aux ressources publiques, d’au moins 6% de leur PIB pour faire face au changement climatique dans les pays en voie de développement. Ceci est possible puisqu’ils gaspillent une somme équivalente pour la défense nationale et qu’ils ont dépensé 5 fois plus pour sauver les banques et les spéculateurs en déroute. Cela remettrait sérieusement en question leurs priorités mondiales et leur volonté politique. Ce financement doit être direct, sans condition et ne pas affaiblir la souveraineté nationale des communautés et des groupes les plus affectés.

 

Étant donné l’inefficacité du mécanisme actuel, lors de la Conférence de México, on doit établir un nouveau mécanisme de financement qui fonctionne sous l’égide de la Conférence des Parties de la Convention-cadre des Nations Unies sur le Changement Climatique, en lui rendant des comptes, dotée d’une représentation significative des Pays en Voie de Développement pour garantir la tenue des engagements financiers des pays prévus par l’annexe 1. Il a été constaté que les pays développés ont augmenté leurs émissions durant la période 1990-2007, tout en déclarant que la réduction se verrait ajustée par les mécanismes de marché.

 

Le marché du carbone s’est transformé en une affaire lucrative, en faisant de notre Terre-Mère une marchandise. Cela ne représente en aucune façon une alternative pour affronter le changement climatique mais davantage un pillage, une dévastation de la terre, de l’eau et de la vie-même. La récente crise financière a démontré que le Marché est incapable de réguler le système financier, qu’il est fragile et instable face à la spéculation et l’apparition d’agents intermédiaires, par conséquent, ce serait une irresponsabilité totale de le laisser s’occuper et protéger l’existence humaine et de notre Terre-Mère.

 

Il est inadmissible que les négociations en cours prétendent la création de nouveaux mécanismes qui augmentent et promeuvent le marché du carbone alors que les mécanismes existants n’ont jamais résolu le problème du changement climatique et qu’ils ne se sont jamais transformé en actions concrètes pour la réduction des gaz à effet de serre.

 

Il est indispensable d’exiger la tenue des engagements pris par les pays développés dans la Convention-cadre Nations Unies sur le changement climatique en ce qui concerne le développement et le transfert de technologie, de même que le fait de rejeter la « vitrine technologique » proposée par des pays développés qui ne font que commercialiser la technologie. Il est fondamental d’établir des alignements pour créer un mécanisme multilatéral et multidisciplinaire pour le contrôle participatif, la gestion et l’évaluation continue des échanges de technologies. Ces technologies doivent être utiles, propres et socialement appropriés. De la même façon, il est nécessaire d’établir un fond de financement et un inventaire de technologies adéquates et libre de droit quant à la propriété intellectuelle en particulier, de brevets qui doivent passer de

monopoles privés au domaine publique, librement accessible et à bas coût.

 

La connaissance est universelle, et rien ne justifie qu’elle ou ses applications technologiques soient une propriété privée à usage privé. Il incombe aux pays développés de partager leur technologie avec les pays en voie de développement, de créer des pôles de recherches pour la création de technologies et d’innovations propres, ainsi que de défendre et d’encourager leur développement et leur application pour un mieux vivre. Le monde doit récupérer, apprendre, réapprendre les principes et les priorités de l’héritage ancestral de ses peuples natifs pour stopper la destruction de la planète, ainsi que les connaissances et les pratiques ancestrales, la spiritualité dans la réintroduction du mieux vivre en harmonie avec la Terre-Mère.

 

Considérant le manque de volonté politique des pays développés pour tenir leurs engagements et leurs obligations pris lors de la Convention-cadre des Nations Unies sur le Changement Climatique et le Protocole de Kyoto, et face à l’inexistence d’une instance légale internationale qui avertisse et sanctionne tous ces délits et crimes climatiques et environnementaux perpétrés contre les droits de la Terre-Mère et de l’humanité, nous demandons la création d’un Tribunal International de Justice Climatique et Environnemental capable juridiquement d’avertir, de juger et de sanctionner les États, les entreprises et les personnes qui , par action ou par omission, polluent et provoquent le changement climatique.

Appuyer les États qui présentent des demandes à la Cour Internationale de justice contre les pays développés qui ne tiennent pas leurs engagements sous la Convention-cadre des Nations Unies sur le changement climatique et le Protocole de Kyoto incluant leurs engagements sur la réduction des gaz à effet de serre.

 

Nous invitons les peuples à proposer et à promouvoir une réforme profonde de l’Organisation de Nations Unies (ONU), afin que tous ses États-membres appliquent leurs décisions du Tribunal International de Justice Climatique et Environnementale. L’avenir de l’humanité est en danger et nous ne pouvons accepter qu’un groupe de gouvernants de pays développés veuille décider pour tous les pays comme ils ont tenté de le faire à la Conférence des Parts de Copenhague. Cette décision incombe à tous les peuples. C’est pourquoi, il est nécessaire de réaliser un référendum mondial, un plébiscite ou un consultation populaire sur le changement climatique dans lequel nous soyons tous consultés sur : le niveau de réduction des émissions que doivent effectuer les pays développés et les entreprises transnationales ; le financement par les pays développés ; la création d’un Tribunal International de Justice Climatique ; la nécessité d’un déclaration Universelle des Droits de la Terre-Mère ; La nécessité de changer l’actuel système capitaliste.

 

Le processus de référendum mondial, le plébiscite ou la consultation populaire sera le fruit d’un processus de préparation qui assurera son propre succès. Afin de coordonner notre action internationale et la mise en place des résultats du présent « Accord des Peuples », nous appelons à construire un Mouvement Mondial des Peuples pour la Terre-Mère qui se basera sur les principes de complémentarité et de respect de la diversité d’origine et de visions de ses membres, se constituant en un grand espace démocratique de coordination et d’articulation des actions au niveau mondial. A cette fin, nous adoptons le plan d’action mondial ci-joint pour que, à México, les pays développés de l’Annexe 1 respectent le cadre légal en vigueur et réduisent leurs émissions de gaz à effet de serre de 50% et respectent les différentes propositions contenues dans cet Accord. Enfin, Nous projetons de réaliser la 2° Conférence Mondiale des Peuples sur le Changement Climatique et les Droits de la Terre-Mère en 2011 , dans ce processus de construction du Mouvement Mondial des Peuples pour la Terre-Mère et en réaction face aux résultats de la Conférence du Changement Climatique qui se déroulera à la fin de l’année à Cancún, au Mexique.

 

Source http://www.oulala.net/Portail/spip.php?article4551

 

version originale : http://cmpcc.org/

22 avril, Cochabamba, Bolivie

Traduction : SM, GB et DMG

 
URL de cet article
http://www.legrandsoir.info/Resolution-de-la-Conference-Mondiale-desPeuples-sur-le-Changement-Climatique-et-le-Droits-de-la-Terre-Mere.html
 Amazonie-wikipedia-vue-aerienne-foret.png

 

 Amazonie, Wikipedia      

 

Mordechai Vanunu, qui a déjà passé 18 ans en prison pour avoir dévoilé des secrets sur le nucléaire..
 
Le ministère des affaires étrangères a émis une réponse étonnement forte mercredi après...
 
 
Les partisans du boycott ont une nouvelle tribune: Le Haaretz
 
Les partisans et artisans de la campagne BDS (Boycott-Désinvestissement-Sanctions) viennent d'avoir un grand soutient. Le Haaretz, le journal de la gauche israélienne a publié ce lundi 10 mai 2010 un éditorial intitulé « Achetez des produits palestiniens ! ». L'article, signé d'Akiva Eldar, appelle carrément aux boycotts des produits fabriqués par (suite ici) :
JPEG - 23.6 ko
L’ambassadeur des Etats-Unis Charles L. Glazer et le ministre salvadorien de la Justice présente
 
ILEA : Les Etats-Unis préparent des polices amies à la guerre sale
Les vieilles méthodes de contre-insurrection sont de retour. Après avoir réactivé son réseau d’enlèvement et de séquestration dans 66 pays, Washington a réactivé la formation à la répression des régimes amis. Dans la plus grande discrétion, des « Académies de police » ont été ouvertes aux Etats-Unis, en Hongrie, en Thailande et au Bostwana. Une autre est en construction au Salvador. Le contenu de certains programmes est si peu avouable qu’il a été classifié
 
 
Devenez supplétifs du FBI, obtenez le droit de « tirer pour tuer »

Le FBI a enrôlé les employés de grandes sociétés, non seulement comme informateurs sur leurs clients, mais comme supplétifs pour le maintien de l’ordre en situation de loi martiale. Ce statut implique le droit de « tirer pour tuer ». Ce dispositif, créé durant l’ère Clinton, a été développé par George W. Bush lorsqu’il a institué le département de Sécurité de la Patrie durant sa « guerre à la terreur », et prorogé par Barack Obama.

http://www.voltairenet.org/article165278.html

 

fbi-agents-raid-offices-95e2f.jpg

 

 

Grandeur et décadence de la suprématie US

http://www.voltairenet.org/article165354.html

 

L’indépendance suisse, de la Seconde Guerre mondiale à aujourd’hui

http://www.voltairenet.org/article165262.html

 

 

rabbi.1271172725.jpg

 

Rabbins pédophiles: http://veilleur.blog.lemonde.fr/2010/04/14/pedophilie-un-rabbin-new-yorkais-condamne-a-32-ans-de-prison/

 

 

   

arton10574-41be5.jpg

 

L’ODIEUSE TYRANNIE IMPOSÉE AU MONDE 

Fidel CASTRO

"Considérer les sans-papiers comme des terroristes permet à la police de tirer sur des gens rien que pour la couleur de leur peau, pour leur accoutrement, pour ce qu’ils ont à la main, voire pour leur manière de marcher". Notre époque se caractérise par un fait sans précédent : que l’impérialisme menace la survie de l’espèce humaine. Cette douloureuse réalité ne devrait surprendre personne. On la voyait s’imposer ces dernières décennies à un rythme accéléré et difficile à imaginer

http://www.legrandsoir.info/L-ODIEUSE-TYRANNIE-IMPOSEE-AU-MONDE.html

 

 

arton10569-92b14.jpg

  

  

  

  

  

     

De la société française clivée et trahie par ses élites...

Christian DELARUE

 

Le néolibéralisme est une arme de guerre. l’Union européenne des 27 est 3 fois plus inégalitaire que les Etats-Unis d’Amérique et 69% plus que la Russie."

 

On approche d’une période sensible ou les monstres de la destruction des sociétés peuvent proliférer et agir au détriment des forces de construction du social tant au plan national qu’au plan continental.  

 

1° La trahison multiforme des élites.(..)

* L’aide aux banques et l’austérité pour le peuple.(..)

* Les amortisseurs de crise ne sont pas renforcés.(..)

* Les quartiers de relégation sociale laissés à l’abandon.(..)

* Police partout , racaille partout et civilisation nulle part !(..)

2° La fracture contre la cohésion sociale et nationale (..)

3° Stopper les réformes destructrices du néolibéralisme, construire la civilisation. (..)

* Qu’est-ce que la civilisation ? (..)

* L’horreur européenne ! (titre du livre de Frédéric Viale ) (..)

* Perspective.(..)

http://www.legrandsoir.info/De-la-societe-francaise-clivee-et-trahie-par-ses-elites.html

 

 

dependence-on-prescription-drugs.jpgdependence-on-prescription-drugs.jpg

 

 

Big Pharma: Ceux qui font de nos vies une maladie

http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=19092

 

Partager cet article
Repost0
13 mai 2010 4 13 /05 /mai /2010 14:23

queen1_Anglo-saxons-US-GB.jpg 

 

La GB de sa Gracieuse Majesté,

menace pour le monde.

Et autres considérations,

par eva R-sistons 

 

Pour célébrer à ma façon le nouveau gouvernement anglais,

un gouvernement qui n'en doutons pas, fera le bien de son peuple,

mais ces pauvres Anglais n'avaient pas le choix,

entre la peste et le choléra ! Et chez eux, c'est toujours ainsi !

   

Je ne résiste pas au plaisir de vous offrir ce texte étonnant,

livrant, parce que son auteur est un "connaisseur", un "initié",

les dessous de la politique, effrayants,

un texte qui vous éclairera sur la GB de Sa Majesté,

son souci du Bien public, sa fiabilité,

comme dit l'auteur : Les anglo-saxons "savent vous tondre

et vous prennent le beurre, l’argent du beurre et la crémière".

Quel atout pour l'Europe ! Et quelle Europe ?

 

Une Europe mafieuse, tout simplement.

Qu'on se le dise ! Mafieuse.

Vous avez encore des illusions ?

Et sur la G.B. ? Vraiment !

Sans parler du texte inédit promis, et que je vous livrerai prochainement.

Il vous montrera le vrai visage de l'Angleterre de sa Gracieuse Majesté.

 

Et donc, une Europe mafieuse.

Confortant le pouvoir des banques, via Giscard,

un bienfaiteur de l'humanité, celui-là aussi,

en soustrayant le pays à son indépendance financière.

Une U.E. tuant ce qui reste de l'autonomie des Etats,

en soumettant bientôt leur budget aux technocrates de Bruxelles

qui vous le savez songent seulement à plumer les citoyens

pour engraisser les vampires de la Finance.

Jolie Europe ! Qu'attendons-nous pour en sortir ?

Le plus tôt sera le mieux ! Et du même coup,

sortons de la Bourse, cet ennemi du genre humain.

Abattons deux forteresses d'un coup !

Celle de l'Argent, de la Bourse,

celle de l'U.E. et de ses technocrates puants, 

vendus aux Puissances de l'Argent carnassières.

 

Voici aussi un éclairage rare sur l'épisode anglais

des Malouines, sur le rôle des Services Secrets,  

l'auteur du texte est un ami qui connaît très bien

les dessous de la politique, justement ceux

dont nous sommes toujours écartés.

 

Attention, texte magique !

La politique est une pourriture,

un jeu de massacre pour les peuples.

 

Tiens, en ce moment on nous annonce

l'ouverture d'EDF au Marché. Résultat ?

Pour nous, la facture va grimper de 7 à 11 %.

Alors, il est pas beau, le Marché ?

On veut nous en offrir davantage ?

 

Citoyens, libérons-nous du carcan du Marché,

de sa sacro-sainte compétition infernale,

nos intérêts ne coïncideront jamais

avec ceux des Etats soumis aux lois du Marché,

et... broyés par eux !

 

Alerte ! L'Union Européenne,

et en particulier la GB,

constituent une grave menace pour les peuples.

Un individu averti en vaut deux !

 

Votre Eva, ravie d'avoir hérité de ces lignes.

Décapantes pour les chercheurs de vérité !

 

NB J'en profite pour vous rappeler la cause

du Québec libre, encore une géniale intuition

du visionnaire de Gaulle !

 

« Vive le Québec libre ! » est une phrase prononcée par le président de la République française Charles de Gaulle, en visite officielle au Canada en 1967, à la fin d'un discours à Montréal le 24 juillet. Celui-ci déclencha la plus grave crise politique à ce jour entre le Canada et la France, car il semblait démontrer le soutien du président français aux indépendantistes québécois dont le parti, le Rassemblement pour l'indépendance nationale (RIN), avait justement pour slogan « Vive le Québec libre ! ». Incidemment, cet événement fit connaître le Québec à travers le monde[1]    Suite ici :

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Vive_le_Qu%C3%A9bec_libre_!

  

180px-Charles_de_Gaulle-1963.jpg

 

Christian Sébenne
Tribune libre de Vigile
mercredi 28 avril 2010 
 

 

Indépendance du Québec

 Réponse à M. Georges PAQUET

 

M. PAQUET,

 

Votre langage diplomatique, s’il peut se concevoir, n’est plus de circonstance. Le peuple n’en peut plus de cette machine à broyer instaurée par ce pouvoir sous influence de forces occultes mercantiles qui recherchent toujours plus de profit en s’accaparant de notre patrimoine collectif par la ruse, et en se dissimulant pour ce faire derrière une panoplie d’écrans trompeurs.

 

Ayant passé une bonne partie de ma jeunesse dans l’Ouest Canadien et les T. du N.-O, j’ai encore en mémoire les slogans de notre playboy national Pierre-Eliott TRUDEAU dont la formule enjôleuse "stand together and stay together" laissait les foules en pâmoison. Depuis, les "gophers" fédéralistes ont fait des ravages dans la prairie québécoise, peuplée, comme tout le monde le sait là-bas, par d’infâmes coyotes séparatistes.

 

TRUDEAU était vendu aux idées et aux méthodes des tenants du Nouvel Ordre mondial qui vise à imposer progressivement à l’échelle mondiale les valeurs anglo-saxonnes et une vision exclusivement mercantile.

 

En Amérique du Nord le Québec est la seule entité politique à faire obstacle à cette vision essentiellement pour des raisons de survie identitaire et il est victime des assauts que l’on connaît.

 

Mais il est intéressant de noter que la France aussi est sous attaque sans doute pour la même raison de se montrer réfractaire à tout assujettissement à leurs diktats. La partie se joue différemment, mais l’objectif est le même, éradiquer tout foyer de résistance à la progression de leur influence, les Etats-nations constituant la pire menace à sa progression. Il n’est donc pas surprenant que le Québec et la France, qui partagent un patrimoine commun, se retrouvent logés à la même enseigne.

 

Et il n’est pas surprenant de retrouver en France comme au Québec, l’influence de Paul DESMARAIS, un des plus ardents promoteurs du Nouvel ordre mondial.

 

 

Voici un petit exemple

des coups portés à la France

par ses "amis" anglo-saxons.

 

 

Il remonte aux années THATCHER. On se souviendra de l’invasion par les Argentins des îles Malouines dont ils prétendaient qu’elles leur appartenaient. Notre CHURCHILL en jupon mis toute l’Armada anglaise à l’eau afin de corriger ces impertinents et de venger l’honneur bafoué. Ce que l’on sait moins, c’est que cette "brillante" opération, qui avait le mérite de masquer les problèmes de la conjoncture économique en Angleterre, faillit tourner au désastre.

 

En effet, les missiles Exocet vendus à l’Argentine par la France, coulèrent quelques navires et auraient détruit intégralement la flotte anglaise si, in extremis les "services secrets" français n’avaient pas fourni aux anglais les codes de contre-mesure desdits missiles. En remerciement de cet inestimable service rendu, le gouvernement de sa gracieuse majesté, qui avait été accueilli mystérieusement sans aucune contrepartie au sein de la CEE, infiltra à 100% les leviers de commande de Bruxelles, et se mit à inonder la petite Europe de montagnes de moutons en provenance de Nouvelle Zélande et d’Australie (pays qui ne faisaient pas, et ne font pas parti de la CEE), touchant au passage des sommes astronomiques en subventions indus et ruinant de ce fait des milliers d’agriculteurs français, belges et allemands. Tout cela au nom de "l’entente cordiale". Voilà en deux mots comment les anglo-saxons savent vous tondre et vous prennent le beurre, l’argent du beurre et la crémière.

 

Il y a des solutions immédiates pour se sortir de la forme de ghetto dans lequel le fédéral enferme inéxorablement le Québec, mais il va falloir faire preuve de courage et de détermination pour éviter l’assimilation qui nous guette.

 

Pour sa part la France, qui traverse un climat insurrectionnel que l’on n’a plus vu depuis longtemps, n’attendra pas 20, 30 ou 40 ans pour se sortir du guêpier mafieux européen. Comme vous le mentionnez, le droit à l’autodétermination existe. Encore faut-il ne pas laisser ce droit se vider de son sens en s’abstenant de l’exercer.

 

http://vigile.net/Independance-du-Quebec

 

 

PX_dees-apocalypse.jpg

Le monde que nous préparent les Anglo-Saxons

et leurs alliés est monstrueux ! Ne l'acceptons pas...

 

 

News: ISRAËL GRANDE-BRETAGNE - DEMISSION DE GORDON BROWN. LE NOUVEAU PRIME MINISTER EST PRO-ISRAELIEN: DAVID CAMERON. IL AVAIT RECEMMENT DECLARE : "JE SUIS SIONISTE."

 

David Cameron, qui à 43 ans devient le plus jeune Premier ministre en près de 200 ans, succède à Gordon Brown. Le leader travailliste a démissionné après avoir constaté son incapacité à conserver le pouvoir, mettant fin à treize ans de règne du Labour. Le leader du parti Conservateur a, dans le passé, eu des prises de positions favorables à Israël et a toujours été très impressionné par les résultats d’Israël sur les plans économiques et technologiques. David Cameron avait aussi condamné très fermement le boycott d’Israël. Ses positions contre le Hamas sont sans aucun doute et depuis longtemps très négatives. Ce mouvement est selon David Cameron “un mouvement terroriste qu’il faut combattre”.

Le père de David Cameron était un riche agent de change et sa mère descend d’une dynastie de parlementaires. Descendant adultérin de Guillaume IV, David Cameron a fait ses études à Eton, le collège le plus chic d’Angleterre, puis à l’université d’Oxford, au sein de Brasenose College (Oxford), dont il est diplômé en économie, philosophie et politique.—

JPost : “I am a Zionist,” Conservative Party leader David Cameron told an audience of party supporters of Israel in London on Tuesday. “If what you mean by Zionist, is someone who believes that the Jews have a right to a homeland in Israel and a right to their country then, yes, I am a Zionist and I’m proud of the fact that Conservative politicians down the ages have played a huge role in helping to bring this about,” Cameron declared. The Conservative leader was guest of honor at the Conservative Friends of Israel annual business lunch, which was attended by some 500 people – including half the parliamentary party, 30 Conservative parliamentary candidates, former leaders, lords and Israel’s ambassador.

 

suite ici :

 

islamistes-jpeg.jpg 

Avancer sur deux fronts: 

Contre l'islamophobie raciste

et contre l'islam radical
,

par Christian DELARUE

 

NB Eva: J'ai toujours dénoncé les fondamentalismes religieux,

les extrémismes, les fanatismes, les intégrismes, les sectarismes,

les communautarisms - et le racisme haineux, intolérant.

Les Musulmans ne posent aucun problème à la République,

comme les citoyens juifs, ils sont parfaitement intégrés.

Seule une frange, radicale, soulève des questions,

et cette frange, malheureusement, est stigmatisée, instrumentalisée,

pour, justement, nous préparer au choc de civilisations intolérable.

   

Eric Besson le Ministe avance contre burqa et imam mais ne donne guère de gage pour empêcher une dèrive islamophobe. A l'inverse la gauche soucieuse à raison de la montée de l'islamophobie en France et en Europe se tait sur l'islam radical qui sert d'appui à la droite raciste. Il faut rompre le cercle vicieux de ces ignorances.  

 

1) Eric Besson, ministre, veut contrôler les imams contre l'islam radical

La montée inquiétante des actes d'agression contre des musulmans ou contre l'islam sur les mosquées incite à renforcer la vigilance contre le racisme anti-musulman. Les musulmans en Europe ne sauraient être inquiété du fait de leur croyance religieuse pas plus d'ailleurs que les autres religions. A ce propos on ne saurait confondre l'Islam radical avec les pratiques courantes de l'islam.

Le dire ne suffit pas à effacer les craintes puisque des textes tel que celui de Robert Redeker ou des clips tel celui de Geert Wilder laissent entendre pour le premier que tous les musulmans croient en une religion violente et sexiste et pour le second que des hordes de musulmans guerriers envahissent l'Europe. Le premier confond les pratiques réelles des croyants avec les passages à critiquer qu'il a pu trouver dans le Coran à l'instar de Michel Onfray et le second confond l'immense majorité des musulmans ordinaires avec l'activisme de l'islam de conquête. Ces propos sont aujourd'hui rediffusés par Riposte laïque.

Comme faire ? Du fait de l'existence certaine de l'islam radical, Monsieur Eric Besson a déclaré récemment vouloir favoriser la formation des imams en France (1). On peut voir là une évolution "à la Turque" de la laicité française.  La turquie qui a puisé dans le modèle français de laicité a du l'adapter pour tenir compte de l'isalm comme religion dominante. Cette adaptation a consisté à laïciser l'islam. Il semble qu'Eric Besson penche vers une politique active à l'égard de l'islam plutôt que vers une politique strictement séparative qui laisse l'islam radical libre d'agir en France.

2) Pour sortir de la configuration "Redeker 2006", il importe de lutter contre l'islamophobie.


On ne saurait défendre l'islamophobie pour s'en prendre à l'islam radical. Cette voie est une grave erreur. Il importe d'être ferme contre l'islamophobie et contre l'islam radical, contre l'un et l'autre.

Retour sur la configuration de l'automne 2006. Robert Redeker a publié le 22 septembre 2006 dans le Figaro un article intitulé "Face aux intimidations islamistes, que doit faire le monde libre ? (2)

Son texte s'en prend sans nuance à l'islam et retourne ensuite la charge contre tous les musulmans. C'est ce transfert de la critique grossière mais libre contre tout un ensemble de croyants qui a permis au MRAP de caractériser ce texte de raciste. Il ne s'agit plus d'une simple critique de l'islam, ni même d'une islamophobie sans conséquence mais d'une islamophobie raciste . C'est ce que j'ai souligné alors dans mon rapport fait au BE puis au CA du MRAP. On peut remarquer que Geert Wilder a usé dans un clip - Fitna - du même procédé. Il met d'abord en scène le discours haineux, porteur d'un islamofascisme pour le rapporter ensuite en fin de clip, de façon raciste, à l'ensemble des musulmans entrant en Europe. Le procèdé de construction de l'islamophobie raciste est identique derrière deux discours différents.

Le texte de Robert Redeker a évidemment suscité la riposte des islamistes radicaux qui ont lancé des menaces de mort contre Redeker. Il fallait évidemment s'attendre à ce genre de chose. Cette réplique favorise un affrontement entre les extrêmes ceux de la liberté d'expression absolue contre les intégristes islamistes. On se trouve en présence d'une sorte de guerre entre le camp des racistes anti-musulmans soutenant un provocateur sans nuance et raciste qui déshonore la pensée des Lumières qu'il dit défendre et le camp islamo-faciste de tous les mollahs réactionnaires du monde musulman. Entre les deux camps  la raison majoritaire croyante ou non est doublement critique puisqu'elle critique le racisme anti-musulman et elle critique l'islam radical mais elle a bien de la peine à faire entre sa parole . La logique campiste issue du "choc des civilisations" de Samuel Huttington sert de matrice simplificatrice pour la pensée facile et réactionnaire. Christian Delarue

1) Eric Besson annonce de futures formations d'imam à l'université

http:// www.lemonde.fr/societe/article/2010/05/11/eric-besson-annonce-de-futures-formations-d-imam-a-l-universite_1349990_3224.html

2) Face aux intimidations islamistes, que doit faire le monde libre ?
 http:// www.20minutes.fr/article/111437/Toulouse-Le-texte-de-Robert-Redeker-qui-fait-polemique.php

http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=12801

http://blogdekrisdlr.over-blog.com/article-avancer-sur-deux-fronts-contre-l-islamophobie-raciste-et-contre-l-islam-radical-50352407.html  

 

islamophobie--banderole-j.jpg

 

Rappel :

Après l'étoile jaune, l'étoile verte ? 

Par eva R-sistons à l'intolérable
   

180px-Etoile-Jaune-IMG_0942.jpg  

 

http://r-sistons-actu.skynetblogs.be/post/7882784/apres-letoile-jaune-letoile-verte-  

 

 

 

Résolution de la Conférence Mondiale des Peuples sur le Changement
Climatique et le Droits de la Terre Mère
par DIVERS 
http://www.legrandsoir.info/Resolution-de-la-Conference-Mondiale-des-Peuples-sur-le-Changement-Climatique-et-le-Droits-de-la-Terre-Mere.html

 

 L'Union Européenne nous expose à une catastrophe ferroviaire

http://www.legrandsoir.info/L-Union-Europeenne-nous-expose-a-une-catastrophe-ferroviaire-Morning-Star.html

 

Si vous pensez que le processus de fascisation, d'isolation, de nationalisme et de  militarisation d'Israël ne donne pas envie de rire, alors écoutez ce que Barak Ravid a relaté dans Haaretz, jeudi dernier.

http://www.legrandsoir.info/Expulser-un-clown-pour-des-mesures-de-Securite-C-est-une-plaisanterie-Haaretz.html


Retour(s) à la « guerre sale » ?
par Mathieu RIGOUSTE
L'expression « guerre sale » est trompeuse parce qu'elle laisse entendre
qu'il existerait des guerres propres. Or, ce qu'on désigne généralement par
ce terme, ce sont des techniques de guerre dans la population, de guerre
contre le peuple, de guerre intérieure. L'armée française est mondialement
connue pour son excellence dans ce domaine depuis qu'elle a expérimenté la
doctrine de la guerre contre-révolutionnaire en Indochine, au Maroc et en
Algérie dans les années 1950.
http://www.legrandsoir.info/Retour-s-a-la-guerre-sale.html

 

« … Les grands traits … constitutifs de la névrose collective
libérale : mégalomanie et volonté de toute puissance ; refus de toute loi
vécue comme contrainte, comme empêchement de "liberté" ; ignorance d'autrui
; sadisme ; goût pour la collection et le maniement des matières ;
découverte de la propriété comme partie du corps (l'étron) … avec, en
fond de tableau, l'équivalence merdre/monnaie... tout un programme, qui me
paraît être celui du (...)
http://www.legrandsoir.info/Bouclier-Fiscal-Ubu-en-Talons-Aiguilles.html

 

Grande-Bretagne : la fin du modèle ?
par José FORT
« Je m'éclate à Londres. Je fais du fric, beaucoup de fric, et on ne nous
emmerde pas comme en France avec les impôts ». Il y a quelques années, ce
jeune interlocuteur tendance Ferrari- droite musclée hurlant qu'il fallait
« en finir avec les grèves et la CGT », n'en finissait pas de me les briser
menus lors d'un déjeuner auquel j'avais été convié par erreur ou par
provocation. A sa femme enceinte, je demandais si elle avait choisi à
Londres l'hôpital ou (...)
http://www.legrandsoir.info/Grande-Bretagne-la-fin-du-modele.html

 

Discours d'ouverture du Congrès de la Paix - 21 août 1849
par Victor HUGO
Ce discours est sans doute à lire en rêvant qu'un élu français, un
écrivain français, le prononce devant des instances internationales.
On le lira aussi en pensant à quel point il serait insupportable aux
oreilles des dirigeants des principales puissances mondiales d'aujourd'hui.

http://www.legrandsoir.info/Discours-d-ouverture-du-Congres-de-la-Paix-21-aout-1849.html

 

De la société française clivée et trahie par ses élites...
par Christian DELARUE
Le néolibéralisme est une arme du guerre. l'Union européenne des 27 est 3
fois plus inégalitaire que les Etats-Unis d'Amérique et 69% plus que la
Russie."
De la société française clivée et trahie par ses élites et le
néolibéralisme à la construction de la civilisation.
On approche d'une période sensible ou les monstres de la destruction des
sociétés peuvent proliférer et agir au détriment des forces de construction
du social tant au plan national qu'au plan (...)

http://www.legrandsoir.info/De-la-societe-francaise-clivee-et-trahie-par-ses-elites.html

 

De nouveaux défis pour la théologie de la libération
par François HOUTART
http://www.legrandsoir.info/De-nouveaux-defis-pour-la-theologie-de-la-liberation.html

 

NB Eva : Vous le savez, je suis sympathisante de la Théologie de la Libération, foi vivante et engagements politiques de libération mêlés. J'ai moi-même la première rappelé l'existence de ce mouvement de Libération des peuples, très vivant en Amérique Latine,  à l'occasion d'un article sur les erreurs du Vatican, qui a combattu à la fois les prêtres ouvirers et la Théologie de la Libération, pour son malheur - et pour le profit des évangéliques anglo-saxons, hélas.  .

 

 

euro-manifestation_353.jpg 

 

L' Europe est dangereuse !

Des réductions budgétaires et des offensives contre les conditions de travail n’avaient cessé depuis que la Commission européenne avait déréglementé le trafic ferroviaire en 2005. Cette année-là, se conformant aux directives de la Commission européenne en matière de politique ferroviaire, le gouvernement belge divisa le réseau national unique (vieux de 170 ans) en trois filiales distinctes. Gelmini critiqua violemment « une augmentation démentielle en matière de productivité » qui, à ses yeux, mettait en péril les cheminots et les usagers : « Vous pouvez envisager toutes les mesures de sécurité que vous voulez mais cela n’a aucun sens sans investissements pour la formation et des conditions de travail décentes », ajouta-t-il.

Cette catastrophe est la dernière d’une longue série qui a frappé le continent européen après les mesures aberrantes de déréglementation décidées par Bruxelles. De nombreux accidents graves ont concerné des trains de marchandises depuis la “ libéralisation ” de 2006....

http://www.legrandsoir.info/L-Union-Europeenne-nous-expose-a-une-catastrophe-ferroviaire-Morning-Star.html

 

 

La notion de civilisation 

  

Toute civilisation est liée aux notions de développement des idées et de progrès scientifique. Si elle s’accompagne d’une vision politique fondée sur des valeurs moralement élevées (acceptation de la diversité, justice sociale, solidarité internationale, équité économique, respect de l’environnement …) elle ne fera que s’élever elle-même et perdurer. Ces valeurs, pour se consolider, doivent être protégées contre la haine, le racisme, la corruption, les convoitises. S’il est vrai, comme cela a été dit, que la civilisation occidentale est ‘’puissante, innovatrice, et ingénieuse’’, je n’affirmerai pas, de mon modeste point de vue, qu’elle ‘’respecte le génie humain et qu’elle use des ressources tant humaines que naturelles afin de contribuer au développement humain’’. Sans vouloir dédouaner les précédentes civilisations, il me semble que la civilisation occidentale, dominante actuellement, qu’elle fut européenne – cf. les Etats colonisateurs, les États fascistes, ou américaine, cf. les invasions du Vietnam et de l’Irak (massacres civils) a eu ou a une logique d’hégémonie, de domination, de spoliation des ressources, d’agression, d’esclavage, de guerre. Certains États se surpassent dans leur volonté de dominer le monde en s’appuyant sur la notion de ‘’mission à accomplir’’, ou de ‘’travail à terminer’’.  

 

Mission de destruction de la planète

et de son écologie !  

 

Le terme de civilisation a changé de sens ; elle est devenue pernicieuse ; elle utilise aujourd’hui le progrès scientifique pour se munir d’armements sophistiqués et dangereux, parfois et même souvent contre des ennemis fabriqués de toute pièce. Cette capacité de nuisance s’est alimentée du défaut de ces nations à faire face aux dangers. Les ambitions matérialistes, les appétits du pouvoir, le goût du luxe et de la facilité… ont ouvert grandes les portes donnant accès à la colonisation, l’esclavage et la dépendance économique. Loin de contribuer au développement humain, la civilisation occidentale  a concouru à la dégénérescence de certaines régions du monde, par l’affaiblissement des forces de progrès et des courants égalitaires. 

   

Aujourd’hui, j’ai peur qu’il soit trop tard, aussi bien pour l’Europe, qui négocie les moyens de se racheter, que pour les U.SA. dont la politique est porteuse de germes nocifs, que pour les pays malmenés par tant de guerres, d’invasions, d’humiliations, et par l’incompétence de leurs dirigeants.

http://manseri.unblog.fr/2008/05/03/la-notion-de-civilisation/

 

 

Un monde sans violence

Nous sommes condamnés à vivre ensemble, à nous entendre; malheureusement, les Hommes ont toujours privilégié la violence; les guerres et les conflits ont fait des milliers de victimes , sans que l'on oublie les sacrifices humains pour le plaisir, ou pour des croyances farfelues.

 Moi je dis que même si on ne s'aime pas, on doit se respecter, accepter que l'autre revendique aussi ses droits à un territoire, à une meilleure qualité de vie, au profit des richesses etc.

Un état qui se respecte doit tout mettre en oeuvre pour que ses citoyens, et les citoyens des autres nations, vivent en paix.

http://manseri.unblog.fr/2008/05/03/3/

 

 

 

 

 

C O M M E N T A I R E S  :  I C I

Partager cet article
Repost0
12 mai 2010 3 12 /05 /mai /2010 23:01

 

jpg_FMIStraussKahn-4bf5a.jpg 

Il faut abattre le soldat DSK !

Par eva R-sistons

   

Il faut abattre le candidat D. Strauss-Kahn !

Nous n'en voulons pas pour la France.

Les militants socialistes n'en veulent pas. 

Non au ticket DSK-Aubry qu'on va nous imposer !

 

Nicolas Sarkozy est déconsidéré, il est impopulaire.

Les Maîtres du Monde lui cherchent un remplaçant

acceptable pour les veaux, et chou-chou des Financiers.

Il faut conserver le pouvoir, pas question de le partager

avec un ami des peuples ! Alors voilà,

les apprentis-sorciers sortent de leur chapeau

un lapin nommé DSK, chou-chou des banquiers,

évidemment, mais aussi des Bilderberg et des dames,

qu'il courtise assidûment entre deux Conseils d'Administration.

Et donc, les Médias courtisans courtisent,

ou si vous préférez, ils obtempèrent.

La propagande digne des Etats nazis commence !

Les veaux applaudissent, puisque les Médias le leur disent !

Sont pas chouettes, les veaux ? Dociles, très dociles.

 

 

Sarkozy-DSKFMI.jpg

   

D. Strauss-Kahn  n'est pas candidat.

Non, surtout pas. Il laisse les autres le dire.

Malicieux ! Pratique ! Comme ça il a le beau rôle.

Il ne se mêle pas de basse cuisine politicienne.

Il laisse ça aux autres.

Il est hors des querelles d'ego.

Il est ailleurs. Les Médias le mettent au-dessus

de la mêlée, de tous; Planant, le divin enfant !

 

 

Eh oui, les Médias de propagande le lancent comme une lessive.

Pourtant, sous une appellation différente, 

c'est le même produit que Nicolas Sarkozy.

Le premier se sert du FMI pour se tailler un rôle présidentiable,

le second espère rebondir avec la présidence du G20.

Ces deux institutions, FMI et G20, sont, soi-dit en passant,

les ennemis des peuples. Les pires ennemis !

 

Mais on nous vante la lessive DSK sur tous les tons. 

Une overdose, comme pour la Shoah !

Ici, il est présenté comme le "Sauveur de l'euro",

excusez du peu, là comme le "Sauveur de l'Europe".

Et quoi encore ! Il est seulement le sauveur

des Grandes banques, du Capitalisme international

cupide, prédateur, impérial, assassin. Sur le dos

des peuples sacrifiés, en imposant la rigueur pour tous,

sauf pour ses copains-coquins. DSK ? C'est le champion

de l'austérité, autrement dit, de l'appauvrissement

des plus pauvres, pourtant nullement responsables de la crise,

et de la liquidation des classes moyennes en voie de paupérisation.

Et vous en redemandez pour la France, spécialement pour la France ?  

 

Aujourd'hui, C dans l'Air l'émission de faux débats de Calvi-Krettly

(pourquoi donc s'évertue-t-il à cacher son vrai nom, ses vraies origines ?

Il en a honte, peut-être ? Ou alors 

pour mieux nous duper sous un masque de neutralité ?),

on nous parle de... "candidat nommé désir".

Désir de qui ? De nous ? Pas du tout !

Les Français ont horreur du libéralisme,

des Marchés-Rois, de la compétition sauvage.

Ils veulent un Etat fort, souverain, protecteur.

Et on nous impose, bien peu démocratiquement,

ce dont nous ne voulons pas ! Comme pour le Traité de Lisbonne,

clone de l'autre, écrit par Giscard et vendu par Sarkozy.

Quelles références ! Dehors, imposteurs, tyrans, bourreaux des peuples ! 
 

Les Médias nous dépeignent DSK sous le trait

de celui qui incarne la rigueur, la compétence.

Oui, c'est vrai, il est efficace,

mais pour ses amis banquiers.

Il impose le FMI à l'Europe, maintenant,

et bientôt le Nouvel Ordre Mondial

comme son ami Attali, Dieu que le monde est petit !

Le NOM, c'est-à-dire la dictature des grandes banques

sur le monde, quel bonheur, oui quel bonheur

pour les traders et tous les prédateurs sans scrupules.

Et nous, et nous, et nous ?

 

Nous ? On a juste besoin de notre bulletin de vote.

Compte pas sur le mien, canaille !

Ni pour faire des parties de jambes en l'air avec toi.

Pour rien, en fait ! Si, pour mener la bataille

contre toi et tes pairs. Pas de quartier !

Tout doit être fait pour abattre le soldat DSK ! 

Et commençons dès maintenant.

 

fille-du-FMI-DSK.jpg 

 

Pour mémoire, le sieur DSK a trempé

dans le dossier de la MNEF. 

Mais il a été innocenté par ses pairs  au sommet.

Donc, innocent, pur comme un ange,

puisqu'on nous le dit, puisqu'on nous le répète. 

Mais il gagne 500.000 dollars par an, nets d'impôts

(Sarkozy aussi ne paie pas d'impôts). 

Mais pourquoi donc tous ces gens si haut placés 

sont-il exonérés ? Niches fiscales ? Qu'ils

partagent leurs secrets avec les salariés

qui triment pour 1000 euros par mois...

Et avec la rigueur impulsée par des DSK,

ça ne va pas s'arranger, ça va même se détériorer. 

C'est la République... bananière,

c'est la République bananière ! 

Vive la France de Sarkozy et des DSK

qui veulent notre Bien, si, si, promis, juré !     

 

Mais que voulons-nous, nous ? 

 

Anne-Sinclair-et-DSK.jpg
 

Nous voulons d'une Gauche réellement à Gauche. Et souverainiste !

 

Nous voulons un candidat qui aime la France.

Pas d'un individu qui roule d'abord pour Israël !

Il serait insensé d'avoir à la tête de la France

un homme qui sert d'abord les intérêts d'Israël,

ensuite ceux du Grand Capital financier apatride,

enfin, accessoirement, ceux de la France.

Pure folie ! Qu'on se le dise... 

 

Et dites-vous bien que si les Médias font de la propagande pour DSK,

c'est qu'il n'est pas pour nous. Nos intérêts ne sont pas les mêmes !

 

Et je le connais: Je n'ai jamais vu quelqu'un d'aussi arrogant,

d'aussi méprisant, d'aussi cassant.

Quelle hypocrisie ! Il se dit de Gauche,

et les peuples pour lui ne sont que populace, canaille.

La Gauche, pour lui ? Un tremplin ! Pour le pouvoir.

Pour servir Israël son clocher communautariste

bien peu laïc, bien peu français, bien peu progressiste,

et si impérialiste et si militariste. Damnation pour notre pays,

notre souveraineté, nos valeurs ! Enterrement de la France...

 

C'est un sous-marin d'Israël et des USA pour

s'emparer de la Gauche à leur profit,

et au profit des Grandes banques leurs alliés naturels.

Avec lui, comme avec Cohn-Bendit pour les Verts,

la Gauche ne sera plus la Gauche, mais une succursale

de la Droite, sous les oripeaux d'un socialisme... 

dénaturé, édulcoré, méconnaissable.  

Comme Sarkozy se drapant dans la rhétorique de Jaurès

pour forcer le vote des Français, DSK nous ment.

Il porte un masque électoral. Un masque, citoyens !

 

DSK, le queuttard sioniste aux ordres du système mondialiste, s'apprête à remplacer le nabot. 
  

Martine Aubry, bien peu démocratiquement,

avait forcé le destin en se faisant élire

à la tête du PS à la place de la gagnante Ségolène Royal. 

Elle forcera la volonté des militants,

et finalement du peuple, si elle est éue,

pour imposer DSK comme Premier Mnistre.

Nous ne voulons pas de cette imposture !

 

Dis-moi qui sont tes amis, je te dirai qui tu es.

Alain Minc avoue qu'il serait bien embarrassé,

au second tour, pour choisir entre un Sarkozy et un DSK.

Le monde est tout petit dans une certaine sphère !

Et nous ? Eh bien, nous serons les dindons de la farce électorale !

 

Il faut abattre ce candidat ! Nous avons le DEVOIR impératif

de tous nous y mettre, en informant partout.

L'imposture doit éclater au grand jour !

Et si par malheur il se présente,

ou Martine Aubry avec lui dans son portefeuille,

aucune voix ne doit aller à ce tandem infernal !

Les petits arrangements entre zamis,

nous n'en voulons pas. M. Aubry est moins à droite,

mais avec DSK en embuscade, elle est carrément indigeste.

 

Les blogueurs détestent DSK. Ils ne le loupent pas !

Citoyens, lisez tous, et faites lire,

les Médias alternatifs, ce sont les seuls qui informent.

   

Avec nous, DSK ne passera pas. Qu'il reste

au Fonds Monétaire Infernal, et qu'il ne vienne pas

mettre la France à genoux devant Israël, les USA et la Finance !

Citoyens, en avant pour dénoncer partout l'imposture DSK !

Il y va de notre avenir... 

 

Eva R-sistons à l'intolérable !

 

 

DSK, c'est comme le Traité de Lisbonne.

Les Français qui militaient au PS n'en ont pas voulu,

alors on trouvera des subterfuges:

Faire voter des agents de l'extérieur, avec une adhésion symbolique,

ou l'imposer comme Premier Ministre de M. Aubry.

De qui se moque-t-on ? Eva

 

 

07-07-10-strauss-khan-sarkozy.jpg

 

Mieux connaître DSK,

sur les liens d'eva R-sistons

 

Vous pouvez aussi lire mon article sur DSK

http://r-sistons.over-blog.com/article-d-strauss-kahn-serait-une-catastrophe-pour-la-france-societe-toxique-44131622.html

(sélectionné par le site M. Collon)

 

 

DSK à la place de Sarkozy ?

La peste ou le choléra ! (Thierry Meyssan)

 

http://sos-crise.over-blog.com/article-strauss-kahn-serait-une-catastrophe-pour-la-france-par-eva-r-sistons-49637841.html   (dossier)

 

http://r-sistons.over-blog.com/article-30605934.html

 

http://sos-crise.over-blog.com/article-30601882.html

 

Le vrai visage de D. Strauss-Kahn: Régression sociale pour tous, austérité (cliquer)

 

 

 ascension-DSK.jpg

L’univers social et politique
de M. Dominique Strauss-Kahn

Flamme bourgeoise, cendre prolétarienne  

D’un discours de Jean Jaurès - « C’est nous qui sommes les vrais héritiers du foyer des aïeux ; nous en avons pris la flamme, vous n’en avez gardé que la cendre. » -, M. Dominique Strauss-Kahn a emprunté deux mots. Ils servent de titre à son dernier essai (1). Mais, une fois passée la page de garde, les rémanences politiques du tribun socialiste assassiné en 1914 sont particulièrement rares. Sur ce plan, on accordera volontiers à l’ancien ministre des finances de M. Lionel Jospin le crédit d’une certaine franchise. Car son propos théorise la rupture du Parti socialiste à la fois avec son histoire et avec ce qui constitua longtemps une fraction significative de sa base sociale. Depuis vingt ans, la gauche de gouvernement a appliqué des politiques favorables aux hauts revenus, y compris ceux du capital (2). Peut-être était-il temps pour cette gauche, pas très à gauche, de passer enfin par pertes et profits les exploités, après avoir sacrifié leurs intérêts en accomplissant le « sale boulot de la droite ».

Ce n’est donc pas entièrement par hasard que M. Strauss-Kahn raille ceux de ses camarades qui auraient « toujours eu peur de ne pas être assez à gauche ». Son ambition - « bâtir une société pacifiée et harmonieuse » - lui impose en effet de débarrasser son parti de la « caricature » présentant ses militants comme « les ennemis absolus de l’entreprise ». Ici, l’un des termes choisis dévoile utilement un paysage idéologique « moderne » en diable : « l’entreprise » de M. Strauss-Kahn semble mêler indistinctement ouvriers, employés, cadres et patrons. Et c’est précisément lorsqu’il s’agit d’évoquer l’harmonie sociale à laquelle il aspire que l’ancien ministre se montre le plus intéressant. Partant d’un discours ultra convenu sur l’« inadéquation » de la vieille définition « marxiste » des classes sociales, qu’il juge exagérément binaire du fait de la « possession par les salariés - ou du moins par une partie d’entre eux - d’une fraction de plus en plus importante du capital - acquise grâce à leur épargne », M. Strauss-Kahn en vient au fond de l’affaire. C’est ce « groupe intermédiaire », ce « corps central prolétaire mais héritier » (sic) qui doit, selon lui, faire l’objet de toutes les attentions. Il y a un quart de siècle, M. Valéry Giscard d’Estaing faisait carillonner la même antienne dans son livre Démocratie française (3).

Trois raisons justifieraient autant d’égards. D’abord, ce « groupe intermédiaire », défini par M. Strauss-Kahn avec une imprécision stupéfiante (4), serait celui que « les évolutions de nos sociétés malmènent le plus. Cela ne signifie pas évidemment qu’il appartienne au groupe le plus malheureux ». On le voit, le distinguo est subtil entre ceux que l’évolution économique déstabilise et ceux qui ont le malheur pour état permanent. Pourquoi faudrait-il privilégier les premiers ?

On en vient ici au second motif des inclinations du dirigeant socialiste : « Cette partie de la population, dont le sentiment profond est qu’elle mène une existence toujours plus dure et toujours plus complexe, est le socle même sur lequel repose notre démocratie. » Fondée sur un désir prioritaire de « stabilité » sociale, l’analyse rappelle alors, volens nolens, les justifications du suffrage censitaire entendues au cours du XIXe siècle ; elle fait presque écho aux craintes que les élans populaires suscitaient chez des penseurs libéraux comme Tocqueville. De fait, pour M. Strauss-Kahn, « ce sont les membres du groupe intermédiaire, constitué en immense partie de salariés, avisés, informés et éduqués, qui forment l’armature de notre société. Ils en assurent la stabilité, en raison même des objectifs intergénérationnels qu’ils poursuivent. Ces objectifs reposent sur la transmission à leurs enfants d’un patrimoine culturel et éducatif, d’une part, d’un patrimoine immobilier et quelquefois financier d’autre part, qui sont les signes de leur attachement à l’“économie de marché” ».

Un tel « attachement » semble donc devenu le garant du caractère raisonnable de ce groupe intermédiaire. Il est également décisif sur le plan politique : « Les couches sociales regroupées dans le terme générique d’“exclus” ne votent pas pour (la gauche), pour cette raison simple que, le plus souvent, elles ne votent pas du tout. Au risque de l’impuissance, (la gauche) se voit dans l’obligation de trouver à l’intérieur d’autres catégories sociales le soutien suffisant à sa politique. » On comprend mieux alors que, face à la présidente du Rassemblement pour la République, Mme Michèle Alliot-Marie, M. Strauss-Kahn ait expliqué en janvier dernier : « Vous avez raison de dire que le souci que nous devons avoir pour les dix ans qui viennent, c’est de nous occuper de façon très prioritaire de ce qui se passe dans les couches moyennes de notre pays  (5).  »

Restent les défavorisés, les vrais prolétaires, désormais évacués sous le vocable d’« exclus ». Jean Jaurès s’en souciait ; aucun des partis « de gouvernement » n’en veut plus. Dans le fil de son ouvrage, M. Strauss-Kahn admet même la méfiance quasiment aristocratique que ces pauvres lui inspirent, eux qui n’ont à transmettre ni patrimoine immobilier, ni actifs financiers, ni « attachement à l’économie de marché » : « Du groupe le plus défavorisé, on ne peut malheureusement pas toujours attendre une participation sereine à une démocratie parlementaire. Non pas qu’il se désintéresse de l’Histoire, mais ses irruptions s’y manifestent parfois dans la violence. » Les gueux inspireront toujours de la méfiance.

Serge Halimi.
http://www.monde-diplomatique.fr/2002/03/HALIMI/16193

1) Dominique Strauss-Kahn, La Flamme et la Cendre, Grasset, 2002, 393 pages, 20 euros.

(2) M. Strauss-Kahn l’avait admis lui-même en précisant en 1997 : « En quinze ans, la part des salaires dans le produit intérieur brut français est passée de 68,8 % à 59,9 %. » Le ministre socialiste précisait alors que le chômage français « trouve sa source dans un partage de la valeur ajoutée trop défavorable aux salariés pour que les entreprises puissent bénéficier d’une croissance dynamique » (conférence de presse du 21 juillet 1997). Dans son livre, page 25, il estime à présent que « la redistribution est près d’avoir atteint ses limites, en même temps que certains de ses objectifs »...

(3) Fayard, 1976.

(4) Interrogé par le directeur de la rédaction du Monde dans une émission de la chaîne câblée du groupe Bouygues, M. Strauss-Kahn décrivait même ainsi ces nouveaux « prolétaires » : « Ce sont des tas de gens comme vous, comme moi. » (LCI, 19 janvier 2002.) En France, en 2000, 50 % de la population disposaient de moins de 6 722 francs par mois (1 025 euros).

(5) Pour cette citation et quelques autres du même type, lire Pour Lire Pas Lu, Marseille, n° 8, février 2002.

http://www.monde-diplomatique.fr/2002/03/HALIMI/16193  

 

2n7iow7.jpg

Mais, Cassandre n’a pas tout dit dans son livre propagande de l’« Insistent Womaniser » (Coureur de Jupons particulièrement Lourdingue)

 

Le détournement des indemnités de la Guerre du Golfe et les rétro commissions du contrat sur l’extinction des puits de pétrole en feu au Koweït en 1991 vont bientôt mettre fin aux ambitions de la Dream Team D$K.

 

L’affaire « Josephine » avait eu raison de Delors, le Kuwait Gate aura raison de DSK, à suivre…

 

Découvrez, le résumé de « l’Affaire D$K » en visionnant le diaporama en pièce jointe ou le fichier PDF :  http://www.fichier-pdf.fr/2010/05/12/gswwcc5/

« Il ’est point de secret que le temps ne révèle » (Jean Racine – Britannicus »)

Basanix
 

P.S /  http://euroclippers.typepad.fr/alerte_ethique/

 

 

Après l'étoile jaune, l'étoile verte ? 
Par eva R-sistons à l'intolérable
 

180px-Etoile-Jaune-IMG_0942.jpg180px-Etoile-Jaune-IMG_0942.jpg

 

 

http://r-sistons-actu.skynetblogs.be/post/7882784/apres-letoile-jaune-letoile-verte-

 

 
En Angleterre, mariage de ... déraison
(ex pro-Européen et anti-Européen convaincus). On en reparlera !  En tous cas, ce sont deux fils de la Haute Bourgeoisie, l'idéal, n'est-ce pas, pour comprendre les aspirations du peuple, et Cameron est l'homme du conservatisme "compatissant" comme Bush, malgré l'euphémisme sacrifiant, donc,  les classes populaires. Le monde est en de bonnes mains !  eva.
 

 

 

burqa-transparente-png.png 
 
La solution ? La burqa transparente !
Féminin, suggestif, sexy et laïc ! eva
   
Alerte ! Le blog l'Aviseur, de Marc Fievet, suspendu ! La Police de la Pensée (non alignée) veille:
Son article commençait ainsi: "Le silence médiatique s’est rompu sur l’étrange noyade d’un vigile de Bobigny d’origine marocaine, agressé par une bande de jeunes juifs, le 30 mars dernier (..) Une enquête à lire dans Bakchich Hebdo n°23 , en kiosques jusqu’au 14 mai "
 
Michel Collon censuré :
Il allait parler d'Israël !
 
La dictature des banques, et de la pensée, s'étend... Il est pas joli, notre monde ? eva
Mon post ici :
 
La nouvelle du jour : Le budget de la France décidé à l'étranger ?
L'Union européenne veut aller plus loin et plus vite sur le chemin de l'intégration fédérale. Sa Commission lance des ballons d'essai en ce sens. Elle propose de subordonner le vote des budgets nationaux à l'aval préalable de l'UE. C'est "si gros" que des pays prennent leurs distances avec une telle mise en cause de l'indépendance nationale des Etats. Voir la déclaration 'prudente' de Luc Chatel, le porte-parole du gouvernement. Mais, un jour viendra où l'on dira que cette mesure s'impose d'elle-même. Mais au fait, quel est la position prise, au sein de la Commission, par son vice-président, le Français Jacques BARROT ?
Le danger est là. Il faut le dénoncer sans attendre.

Bruxelles veut contrôler les budgets nationaux 
 

DEPECHE AFP

 

Le président de la Commission européenne José Manuel Barroso, le 19 mars 2009 à Bruxelles
Le président de la Commission européenne José Manuel Barroso, le 19 mars 2009 à Bruxelles/Dominique Faget AFP

 

A circonstances exceptionnelles, solutions exceptionnelles. La crise financière qui secoue l'Europe pourrait entraîner une réforme radicale de la zone euro

La Commission européenne a en tout cas fait des propositions dans ce sens mercredi.

Bruxelles veut améliorer la coordination des politiques économiques européennes et renforcer son contrôle sur les budgets nationaux.

Les mesures sont ambitieuses mais risquent de se heurter aux Etats membres, soucieux de préserver leur indépendance budgétaire. 

Renforcer le Pacte de stabilité et de croissance

Première proposition de la Commission:

 

 - un renforcement du Pacte de stabilité et de croissance (PSC). La plupart des pays de la zone euro ont déjà donné leur accord sur le principe.

Mis en place en 1997, le PSC impose aux Etats d'avoir un déficit inférieur à 3% du PIB et une dette à moins de 60% du PIB. Dans le cas contraire, le pays s'expose à des sanctions financières.

Depuis la crise économique, tous les gouvernements ont largement dépassé la limite autorisée. Mais rare étaient ceux qui respectaient les règles avant la récession mondiale.

Contrôler les budgets nationaux

La Commission veut aller plus loin dès 2011.

 

Elle a proposé d’avoir un droit de regard, avec les ministres des Finances de la zone euro, sur les projets de budgets, avant qu'ils ne soient présentés aux Parlements nationaux, pour donner ou non son feu vert.

Cette proposition risque d'avoir beaucoup de mal à passer auprès de pays européens désireux de conserver leur souveraineté budgétaire.

La Suède a déjà indiqué qu'elle s'opposait à ce projet. Berlin est pour sa part très réservée. Le porte-parole du gouvernement, Luc Chatel, s'est aussi montré sceptique mercredi, rappelant que «c'est le Parlement qui vote le budget de la Nation».

Durcir les sanctions

La Commission européenne veut ensuite durcir les sanctions du PSC pour les mauvais élèves.

Bruxelles a proposé, comme le souhaitait l'Allemagne, de «conditionner» les subventions de l'UE au respect d'une certaine discipline budgétaire. Elle a aussi indiqué qu'il fallait que les procédures de mise en garde aux pays qui sortent des clous soient «plus précoces et plus rapides».

Mécanisme permanent de «gestion de crise»

La Commission souhaite enfin créer un mécanisme pérenne de «gestion de crises».

Les pays de la zone euro ont adopté dimanche
un plan de secours de 750 milliards d'euros pour les Etats en difficulté. Mais le dispositif n'est prévu que pour trois ans.

Bruxelles appelle donc à un fonds permanent pour éviter une nouvelle tempête financière.

E.M.

 

retraites-roulettes-j.jpg 

 

Pas de quoi financer les retraites ?

 

-Le conseil des prélèvements obligatoires (organisme officiel) dans un rapport fin 2009 a évalué les aides publiques aux entreprises à 65 milliards annuels

-Depuis 30 ans, la part des dividendes versés aux actionnaires  dans la valeur ajoutée a été multipliée par cinq, passant de 5% à 25%.

-en 2009, les entreprises du CAC 40 ont fait 47 milliards d’euros de profits (avoués), elles ont distribué 35 milliards de dividendes aux actionnaires.

-L’Etat subventionne les entreprises: 22 milliards d’euros en trois ans

Depuis 2007 les entreprises ne payent plus d’impôt sur les plus – values lorsqu’elles vendent les filiales  détenues depuis au moins deux ans. Ce sont évidemment les grandes entreprises, celles qui achètent et revendent des filiales qui en bénéficient. De 2007 à 2009 cette exonération, selon les chiffres de Bercy, se monte à 22 milliards.

En ont bénéficié entre autres : Danone – Suez – Les fonds d’investissement LBO (Leveraged management buy out) dont la seule activité est d’acheter des sociétés et  de les revendre.

 

http://eldiablo.over-blog.org/article-pas-de-quoi-financer-les-retraites-49170357.html

 

 

chavez_chinos_miraflores1.jpg

Le Vénézuela approfondit les relations Sud-Sud

à la veille du Sommet UE-Amérique Latine ! 

 

par Danielle Bleitrach :http://socio13.wordpress.com/

   

Nous avons déjà eu l’occasion de signaler dans un précédent article que le Venezuela se tournait résolument vers une stratégie sud-sud, en particulier avec des pays comme la Russie et la Chine.Il ne s’agit pas d’une ré-orientation mais d’un approfondissement qui correspond à un refroidissement des relations avec l’Union européenne, alors même que la présidence est assumée par l’Espagne.Mais ce développement des relations sud-sud correspond également à un choix politique de développement endogène. le Venezuela qui avait mis avec la crise un frein budgétaire, a choisi une stimulation de l’économie orientée vers la satisfaction des besoins populaires et du développement de l’industrialisation du pays en développant les dites collaborations sud-sud.

 

Après la crise énergétique et la dévaluation du Bolivar, le président vénézuélien s’est tourné vers une nouvelle phase de développement du pays et de satisfaction des besoins populaires. Ainsi, un contrat a été signé avec la mairie de Moscou pour transformer Caracas. Pour qui connait cette ville, on sait à quel point un centre lui-même dévolu à l’informel est entouré de collines couvertes de Bidonvilles. Il s’agit donc de substituer à cet habitat précaire et malsain, voir dangereux, des quartiers populaires intégrés à un urbanisme, une rupture ambitieuse. La mairie de Moscou a une compétence indéniable dans ce domaine, d’où la collaboration(1).Ce grand projet d’urbanisme fait partie d’une stratégie de stimulation de l’économie face à la crise, le faible endettement du Venezuela (2) lui permet d’aller vers stratégie de “contre-tendance”, mais le pays continue à ne pas s’endetter par exemple en obtenant de la Chine prêt et aide technique sur les futures livraisons de pétrole. C’est une stratégie à contre tendance de celle choisie par l’Union européenne qui elle privilégie l’endettement du contribuable en faveur des banquiers et les politiques d’austérité.

 

Renforcement des relations avec la Chine

 

D’autres projets existent, en particulier pour changer un système électrique complètement saturé, là la collaboration existe avec la Chine. Non seulement celle-ci est preête à fournir un prêt à prix d’ami et qui anticipe sur les ventes de brut, mais la Chine fournit également un transfert de technologie que refusent les pays occidentaux.Le 17 avril dernier, les gouvernements de Chine et du venezuela ont signé sept contrats juridiques pour le développement du système Electrique National et l’exploitation dans la zone Pétrolifère de l’Orinoco, à travers la création des entreprises mixtes, d’assistance et de transfert technologique. La lecture du prologue de ces documents témoigne de principes essentiels pour le développement novateur de relations sud-sud: la coopération, la solidarité et l’égalité.

 

Le président de la République Bolivarienne du Venezuela, Hugo Chávez, a eu une réunion de travail ce lundi, avec une délégation chinoise de haut niveau qui a visité le pays, dans le salon Ayacucho du Palais de Miraflores.Dans cette réunion, qualifiée par le chef de l’Etat de haute stratégie, ont participé pour la république Populaire de Chine, le vice président executif du centre d’échange Economique International, Zheng Xinli.Avec la présence des experts au plus haut niveau de la banque de Développement et de la Compagnie Consultante de l’Ingénerie International de Chine.La délégation du venezuela était au plus haut niveau avec une grosse participation des responsables pétroliers.(3)

 

Froid avec l’Europe

 

En revanche,le président vénézuélien fait durer l’incertitude surla sa présence à Madrid pour le sommet de l’Union Européenne avec les pays d’Amérique latine.

Hier l’ambassadeur de l’Espagne au Venezuela, Dámaso De Lario n’a pu que déclarer à une groupe de journalistes “En principe tous les présidents de l’UNASUR seront présents.Le presidente Hugo Chávez, pour ce que nous en savons aussi. Et l’équatorien Rafael Correa, le bolivien Evo Morales” On se souvient que la semaine passée, différents pays de l’UNASUR, comme le Brésil, l’équateur et le venezuela à leur tête, ont annoncé qu’ils boycotteraient la rencontre de Madrid s’il y avait le président hondurien Porfirio Lobo.Ce dernier a alors annoncé que “pour éviter le conflit”, il n’irait pas au sommet de l’UE avec le blocus européen, mais qu’il participerait à la réunion du SICA (Système d’integration Centre Américain” avec l’UE a précisé l’ambassadeur espagnol au Venezuela.

La plupart des pays d’Amérique latine ne reconnaissent pas ce président issu d’un coup d’Etat provoqué par l’oligarchie locale avec l’aide nord-américaine, mais la mésentente a d’autres bases, ne serait-ce que l’appui plus ou moins larvé à la stratégie belliqueuse du colombien Uribe.

 

ce n’est donc pas un hasard si le venezuela annonce le renforcement des relations sud-sud au couple Etats-Unis, union européenne. En gros, il leur est dit: si vous ne renoncez pas à vos campagnes de diffamation, à votre interventionnisme néo-colonial nous pouvons nous passer de vous et de vos aides interessées, un monde multipolaire est né, il peut se passer de vous. Comme l’a dit Evo Morales à Amy Goodman : “nous sommes mieux sans le FMi et les Etats-unis”, l’Europe et aux pays europééns de choisir leur stratégie.

Là encore on mesure comment le carcan européen inventé par Aznar et l’extrême-droite est un obstacle et combien chaque pays, la france en particulier a tout intérêt à s’en débarrasser.

 

Danielle Bleitrach

 

(1) On sait que par ailleurs le Venezuela continue d’équiper son armée en Russie.

(2)Comme nous l’avons vu dans un précédent article, la présidence d’Hugo Chavez a consisté à faire baisser de plus de moitié la dette, celle-ci qui était encore en 2003 de 47,5% du PIB, est aujourd’hui de 25% environ, et encore ce chiffre témoigne d’une augmentation due à la baisse des recettes de l’année 2009.

(3) si vous voulez suivre les réalisations vénézuéliennes, et les explications de Hugo Chavez, vous pouvez consulter son compte sur

 

Twitter @chavezcandanga.

Source : http://cocomagnanville.over-blog.com
 

http://jacques.tourtaux.over-blog.com.over-blog.com/article-le-venezuela-approfondit-les-relations-sud-sud-a-la-veille-du-sommet-ue-amerique-latine-50274290.html

 

Contournons donc l'Occident  égoïste et assassin  ! Retrouvons l'élan des relations Sud-Sud, le regroupement des pays non-alignés, TOUS  UNIS  CONTRE  L'OCCIDENT  IMPERIALISTE !  Eva R-sistons .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Jérusalem: la pauvreté des Palestiniens

 

51528F1MPVL__SL500_AA300_.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

La face cachée du 11/9

 

 

 

 

Terrrorisme par délit d'initiés

 

CBOT.jpg

 

 

Tous ces articles ici :

 

 

http://sergeadam.blogspot.com/

 

 

 

 

 

 

 

 

http://www.marianne2.fr/Crise-du-logement-toujours-pire!_a192762.html?preaction=nl&id=5915462&idnl=25955&;

 

 

 

Voici le vrai travail du banquier.
http://www.bankster.tv/index.php?topic=115.msg164#msg164  (L'argent-dette2)

 

 

Le Royaume Uni se rapprochera-t-il d'Israël ?

  

Le 24 novembre 2005, David Cameron, aujourd'hui Premier ministre du Royaume Uni déclarait, dans une interview avec ?Conservative Friends of Israël' :  « Les conservateurs devraient être les amis d'Israël parce que les conservateurs croient en la démocratie, en la défense de la liberté et au fait de rester debout face au terrorisme. Israël est en première ligne dans la lutte internationale contre la violence terroriste et nous devrions faire preuve de solidarité avec toutes les personnes impliquées dans cette lutte. Les conservateurs reconnaissent également la position unique d'Israël comme démocratie isolée dans une région qui ne compte actuellement pas d'autres démocraties. Je suis un admirateur de ce que les Israéliens ont acquis dans les domaines de la science, des arts, des affaires, de la philanthropie et je suis un admirateur de la contribution inestimable de la culture juive dans notre propre société ».

  

Le 25 février dernier, William Hague, aujourd'hui Ministre des Affaires étrangères du Royaume Uni, déclarait aux 170 invités d'un dîner de la ?British-Israel Chamber of Commerce' (BICC) à Manchester qu'un gouvernement britannique conservateur changerait la loi de ?juridiction universelle' qui a exposé des dirigeants israéliens au risque d'arrestation sur la base de suspicion en matière de crimes de guerre. William Hague louait à cette même occasion la contribution de la BICC au commerce avec Israël qui est le troisième marché le plus important du Moyen Orient pour le Royaume Uni, notamment avec le développement d'activités dans les domaines pharmaceutique, des télécommunications et de l'équipement électronique.   

 

Le Royaume Uni reste un important pourvoyeur d'ONG gauchistes, dans la Bande de Gaza notamment, avec une implication très personnelle de l'épouse et de la belle-s'ur de Tony Blair. Espérons que David Cameron et William Hague feront le ménage'  Michel Garrote

   

http://www.juif.org/blogs/24435,le-royaume-uni-se-rapprochera-t-il-d-israel.php

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
11 mai 2010 2 11 /05 /mai /2010 21:17
                              prison-bebes.jpg
Notre ami Laplote a fait ce dessin à ma demande, merci à lui ! Eva
 
 
Conditionnements, manipulations,
société dictatoriale,
la France des Non-Droits de l'Homme.
Par eva R-sistons
 
Amis Lecteurs,
 
On se fout de nous ! Moi je n'ai jamais autant grelotté que depuis qu'on nous parle en permanence de réchauffement climatique ! La manipulation des citoyens, le conditionnement permanent, ça suffit ! Les Médias, ras-le-bol !
 
On ne parle que de Franck Riberi, hé, il est Musulman ! Quel déferlement médiatique ! Même chose pour les prêtres-pédophiles, en se gardant bien de parler des rabbins-pédophiles, pas moins nombreux ! Et on absout Polanski, ou Frédéric Mitterrand, bien en cour ! Tiens, au fait il a enlevé la photo, très sulfureuse, de son bureau, sur Wikipedia, je regrette de ne pas l'avoir enregistrée ! Et haro sur la burka des femmes-fantômes (vous en avez vu une, vous ?), ou du mari polygame (dénoncé par les Musulmans eux-mêmes !) ! Pratique, le voile, pour masquer le passage incognito de Grenelle 2 qui irrite les écologistes, ou le charcutage électoral assorti d'un anti-démocratique scrutin excluant le trouble-fêtes FN, et bien sûr toutes les mesures anti-sociales ! On détricote toutes les conquêtes de nos ancêtres, du CNR, et les Médias sont aux abonnés absents ! Et par exemple, est-ce qu'on entend le Nouvelobs de "gôche" hurler contre l'intolérable ? Non, il préfère censurer les hurleurs comme moi... pff !
 
Allons, pleins feux sur la burqa (en utilisant d'ailleurs un mot impropre), on stigmatise en permanence la communauté musulmane et on nous apitoie en permanence sur les malheurs des seules victimes juives de la Shoah (en oubliant au passage le prix payé par les 50 millions de sacrifiés des guerres décidées par les Financiers anglo-saxons ou juifs, ou en minimisant le drame de l'esclavage §), avec des Marie Drucker on célèbre les "héros" américains en 44 ou ailleurs, et on fait silence sur les vingt millions de Russes qui ont donné leur vie pour nous épargner la barbarie nazie, on fustige les Chinois qui défendent leurs intérêts en Afrique avec leurs agents commerciaux, et on se tait sur les bombardements américains tous azimuts pour préserver leur insolent mode de vie..
 
Et le comble, maintenant, on présente le sauveur N°1 des Grandes banques sur le dos des peuples, Strauss-Kahn, comme le "sauveur de... l'Europe" (C dans l'Air) , le bon Samaritain qui "distribue des prêts" pour tirer d'affaire les peuples (FR2), alors qu'il les asphyxie socialement ! Mais on a perdu la tête ! Et on gobe tout ça ? On est des super veaux, alors ! Le Gl de Gaulle doit se retourner dans sa tombe !
 
Délinquants dès le berceau...
 
La première mesure de Sarkozy 1er, avant même le bouclier fiscal et l'aménagement de ses avions présidentiels en super palaces, fut la loi pour protéger ses amis en col blanc quand il leur vient à l'esprit de truander leur prochain; et voici que maintenant notre Big Boss s'en prend aux délinquants... nouveaux-nés des quartiers moins bien lotis que ceux de ses copains-coquins ! Bonnes gens, faites fortune, montez au firmament de la politique, et vous serez absous peut-être pas devant l'Eternel, mais au moins devant la Justice des hommes ! Mais si vous êtes né du mauvais côté, ou si vous n'avez pas la mentalité d'un Tapie, alors vous serez catalogué dangereux, fiché dès le berceau, stigmatisé (au moins autant que les Musulmans), écarté des Allocations familiales, promis à la garde à vue et même à vie ! C'est la France des Droits de l'Homme, ça ? Même pas ceux des bébés ! Mais dans quel pays vivons-nous ?
 
Pour la petite histoire à défaut de la grande, je viens de recevoir aujourd'hui un courriel d'un fils de Général (Et alors ! Je suis moi-même la petite-nièce d'un Médecin-Chef des Armées, savant tellement décoré que la Suisse a dû inventer une médaille pour lui) qui me disait ceci (c'est son analyse, et de plus en plus de gens la partagent, on se demande pourquoi !) : " Madame, re-bonjour. Tout d'abord, pour répondre à votre question, j'apprécie à sa hauteur votre courage dans cette période où s'est installée une dictature sioniste qui bafoue nos libertés les plus élémentaires. La Presse est entièrement aux mains du même lobby, et récite les ordres du pacte americano-sioniste en choeur. Tous les Ministres prennent leurs ordres du CRIF (eva: On apprécie les résultats, en politique comme dans les Médias !). En ce qui me concerne, et au regard de mon parcours et de ce que j'ai vécu, il y a déjà longtemps que je suis édifié sur la pourriture de nos "élites" qui (..) peut se résumer à ces quelques mots: "présidé par des traîtres, géré par des traîtres et administré par des traîtres". La France est maintenant une coquille vide".
 
Cette France-là, allons-nous la tolérer longtemps ? Sur un forum où l'on évoquait la question de prendre les armes, je répondais: Non, copions Gandhi, c'est très efficace aussi, et sans effusion de sang. Comme dit le formidable blogueur ASPETA, "pensons (soyons créatifs, actifs, réactifs) au lieu de dépenser". N'alimentons pas le Système assassin ! Le fruit de notre consommation, il l'utilise contre nous, dans les guerres, et pour accroître quelques fortunes insensées, scandaleuses.
 
Pour nous, simplicité de vie ! A nos jardins, ou trouvons-en, à nos achats (seulement nécessaires) à Emmaüs ou dans les vide-greniers, ou lançons-nous dans la récupération, et vous verrez si nos tortionnaires vont se sucrer longtemps sur notre dos ! Vous avez vu les milliards qu'ils sortent instantanément de leurs coffres-forts pourris pour sauver leurs copains-coquins banquiers ou le Système ? Jamais rien pour les plus démunis ! Et sus à la classe moyenne... elle doit disparaître !
 
Via les Médias aux ordres, censeurs de la Vérité (voyez ce qui m'est arrivé ici, merci le Nouvelobs http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/article-le-nouvelobs-anti-democratique-a-censure-le-blog-d-eva-et-d-autres-50133644.html, mon blog supprimé sans préavis !), nous assistons à une véritable guerre des riches contre les pauvres, des nantis contre les classes moyennes. Et nous devrions applaudire à notre mort programmée ?
 
Non, mais faisons-le avec les armes de l'intelligence, de la créativité, de la solidarité entre les peuples, et vite. Il y va de notre avenir, de celui de nos enfants, et de l'espèce humaine.
 
Eva R-sistons plus que jamais à l'intolérable.
 
§ J'y reviens bientôt, je prépare un dossier spécial sur l'esclavage, la traite des Noirs, qui pour nos Médias sionistes n'a pas autant d'importance, évidemment, que la Shoah, encore elle. La vie du peuple "élu" vaut sans doute mieux que celle des citoyens noirs !!!! C'est pas du racisme, ça ? "Mépris" sous-jacent des Noirs, stigmatisation des Musulmans. Le compte est bon. Que fait la Ministre de la Justice ? Ah, elle prépare une loi pour criminaliser ceux qui dénoncent l'intolérable, le sionisme militaro-financier qui nous concocte un joli feu d'artifice nucléaire avec les cow-boys anglo-saxons. Et que font les Zélus ? Tous vendus ? Notre monde a décidément perdu la tête.... 
 
Après l'étoile jaune, l'étoile verte ? 
Par eva R-sistons à l'intolérable
 

180px-Etoile-Jaune-IMG_0942.jpg180px-Etoile-Jaune-IMG_0942.jpg

http:// fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89toile_jaune 

    

  Cette question des bébés délinquants est grave. Car en fait, c'est une nouvelle manière, dans le cadre des politiques sécuritaires, de stigmatiser et de pousser au choc de civilisation, c'est une nouvelle façon de s'en prendre aux populations en difficulté, notamment des quartiers dits "sensibles", pour les "fliquer", les suivre, les ostraciser, les mettre à l'écart. Nouveau boulet pour certains jeunes: Nés dans des familles éprouvant des difficultés, subissant des discriminations, etc, et maintenant cette nouvelle stigmatisation. En France, il y a désormais des "Elus", des privilégiés, et des pestiférés... A quand, par exemple, l'étoile verte ?  Et ceux qui ont porté l'étoile jaune tolèreraient cela, et même s'y associeraient - tout en s'apitoyant sur leurs propres malheurs en 40 ? Un nouveau paradoxe !  

  La stigmatisation, aujourd'hui, des citoyens musulmans est insupportable. Elle rappelle des temps effroyables, où l'on dénonçait, ostracisait, puis parquait et même exterminait ceux qui ne plaisaient pas - à l'époque les Juifs. Ce temps est heureusement révolu. Pour les Juifs. Mais n'est-on pas en train, justement, de remplacer une stigmatisation par une autre, tout aussi intolérable ? Et horreur suprême, ne serait-ce pas en partie sous la pression de ceux qui ont été, jadis, victimes des discrimations et de la haine raciste et meurtrière ? Si c'est le cas, il est grandement temps de réagir. J'en appelle aux citoyens juifs fidèles à l'enseignement de la Torah, imprégnés des préceptes divins, pour dénoncer l'intolérable en gestation. Avant qu'ils ne fassent les mêmes dégâts - encore pires et irréversibles à l'heure du nucléaire ! 

  D'ores et déjà, nous devons prendre conscience du nouveau péril qui guette l'Europe: Celui de la dangereuse stigmatisation des citoyens musulmans, et plus généralement, des plus défavorisés socialement. La paix sociale est menacée : Par la stigmatisation de certains individus, on dresse les citoyens les uns contre les autres. 

  Les Juifs qui ont été victimes de ces atrocités, ne devraient-il pas, eu égard à leur vécu, prendre la tête de la croisade contre ce nouveau racisme porteur de tant de menaces  ?  

  La cécité, l'autisme, ne sont plus de mise. Et l'hypocrisie aussi. Bref, l'heure des révisions radicales sonne. Dans la manière de voir l'autre, dans la manière de l'appréhender, de le traiter.

  La réponse à ces questions est lourde de conséquences. Pour le bien vivre ensemble... et bien davantage !

  Eva R-sistons aux intolérables discriminations

     http:// r-sistons-actu.skynetblogs.be/post/7882784/apres-letoile-jaune-letoile-verte

   

 
                                                Police-garde-a-vue-j.jpg
  
 
Collectif « Pas de zéro de conduite pour les enfants de trois ans »

Information aux 200 000 signataires de l’appel – mars 2010

 

 

« Pasde0de conduite »

vous invite à son 3e colloque scientifique et de société

« Les enfants au carré ?

Une prévention qui tourne pas rond ! »

 

Prévention et éducation plutôt que

prédiction et conditionnement

Samedi 19 juin 2010

Palais de la Mutualité –

 

 

Programme et bulletin d’inscription sur

http://www.pasde0deconduite.org/IMG/pdf/programme_colloque_pasde0deconduite_19juin2010.pdf  

 

  

Argumentaire

Il y a quatre ans les pouvoirs publics tentaient de désigner, dès la crèche et l’école maternelle, les bébés supposés devenir délinquants.

 

Aujourd’hui encore, face aux difficultés des enfants et des familles, les réponses stigmatisantes et coercitives sont privilégiées:

• Les mesures de contrôle et de surveillance des parents en difficulté sont renforcées.

• Le secret professionnel dans le cadre de la prise en charge des familles est mis à bas au titre de la loi de prévention de la délinquance de 2007.

• Les mineurs sont fichés : avec le fichier base-élèves, le parcours scolaire de tous les enfants sera conservé pendant 35 ans ; et dès 13 ans les mineurs qui seront a priori soupçonnés de vouloir commettre un acte répréhensible seront inscrits dans le nouveau fichier Edvige.

• La suppression du Défenseur des enfants est annoncée, au moment des célébrations du 20ème anniversaire de la Convention internationale des droits de l’enfant.

 

Cette volonté de contrôle de l’enfance se manifeste également dans la mise en place de certaines pratiques professionnelles. Le projecteur n’est plus braqué seulement sur le dépistage prédictif des jeunes enfants turbulents. La focale s’est élargie à tous les enfants à travers des programmes dits de "promotion de la santé mentale" dès 24 mois. Est-ce compatible avec une prévention psychologique globale, prévenante, humanisante et éthique ?

 

Depuis 2006 le collectif Pasde0deconduite a engagé une réflexion sur les questions de politiques et de recherche en prévention psychologique, soin et éducation.  Colloques et publications ont démonté les fondements prétendument scientifiques des approches déterministes de la prévention.

 

Ce 3ème colloque Pasde0deconduite explore les écarts respectifs qu’il y a entre prévention et prédiction, éducation et conditionnement.

 

Il s'agit notamment de :

 

• Mieux comprendre les hiatus entre prévention et  évaluation des comportements des enfants.

• Préciser en quoi l’accompagnement vers la socialisation est d’une autre nature que les apprentissages précoces de conduites adaptatives.

• Analyser les méthodes, leurs fondements théoriques, leur cadre d’application.

 

En effet comment une politique bénéfique pour l'enfance et la famille pourrait-elle émerger de la logique de contrôle qui prévaut actuellement ? Malmener la dimension éthique dans le rapport à l'enfant n’ouvre-t-il pas… sur une impasse ? Conformément à l'esprit de travail multidisciplinaire et citoyen  du collectif Pasde0deconduite, ces questions seront abordées sous les aspects psychologique, médical, éducatif, philosophique, sociologique et politique.

 

 

Les trois tables-rondes 

 

• Adaptation, prévention : qu’est-ce qui rime, qu’est-ce qui prime ?

• De la socialisation à l’éducation, penser et grandir

• Enfance et famille : contrôle des billets ou invitation au voyage ?

 

Les intervenants 

 

Daniel Calin,  philosophe, ex-formateur d’enseignants spécialisés, IUFM Paris

Pierre Delion, professeur de pédopsychiatrie Université Lille II

Pierre Frackowiak, inspecteur honoraire de l’Education nationale

Vincent de Gaulejac, professeur de sociologie, Université Paris VII (..)

 

 

Les discutants  (..)

 

 

Programme et bulletin d’inscription sur

   

http://www.pasde0deconduite.org/IMG/pdf/programme_colloque_pasde0deconduite_19juin2010.pdf

 

Site de Pasde0de conduite : www.pasde0deconduite.org

 

Mail : contact@pasde0deconduite.org

 

 

 

1z=6.jpgJe vous rappelle que le 17 mai, à Paris,

à 15 h, un Lecteur sera le héros involontaire

d'une affaire kafkaïenne !

L'arrière-plan est très, très politique, explosif. Allez-y au moins en curieux, si vous habitez Paris, écoutez, regardez, prenez des photos, au besoin témoignez, écrivez ! Eva

Le point d'orgue final (son internement d'office en psy), est prévu pour le 17 mai à 15h (juge des libertés et peines Catherine Barés 01 44 32 70 31. Dites-lui de lui ficher la paix ! Appelez-la pour protester ! Patrice est retraité et lourdement handicapé, il est astreint à fournir ses justificatifs de recherche d'emploi, par ex ! S'il n'amène pas ces justificatifs, il est interné !

12-14 rue Charles Fourier - 75013 Paris
c'est le SPIP Services Pénitentiaires de Paris d'Insertion et de Probation

le 17 mai prochain à 15 h. eva

 

 

        

                                                               Rockefeller-Roth--jpg 
                                          

                                 Les ennemis de l'humanité, les voici !

                                         (dessin de Laplote)

 

Crise...

de nerfs ???

 

Le dernier épisode de cette "crise de foi en l'économie" (et en ceux qui la manipulent), serait risible si ce n'était pas pitoyable et pathétique.

750 milliards d'€ sortis du chapeau après 12 h de discutions, soit 62,5 milliards à l'heure !

Dommage, s'ils avaient passé quelques heures de plus, on résolvait la faim dans le monde, voire la fin de ce monde inhumain...

Permettez ces boutades et dérisions pour ne pas avoir à en pleurer...

Et passons sur le fait qu'une partie de cette somme est allouée à plusieurs affectations, comme le ferait n'importe quel escroc, qu'une autre partie n'est que virtuelle, et que le reste est promis d'être versé par les États qui croulent eux-mêmes sous les dettes et qui sont successibles de "bénéficier" de ces mêmes sommes... hallucinant !

Un tour de passe-passe du même acabit que celui qui consiste à émettre des bons du Trésor de la main droite et de ce les prendre de la main gauche.

C'est pourtant ce que fait la FED depuis un moment aux USA, et à présent c'est ce que va faire la BCE-l'illusionniste.

Nous n'avons plus désormais qu'une politique basée uniquement sur les "EFFETS D'ANNONCES", une politique des faux-semblants et de la comédie.

Bravo l'artiste, chapeau bas, du grand art, arriver à ne faire que du vent pour cacher le but véritable de la politique du chaos, quelle performance !

Encore un effort et vous pourrez arriver à mimer les scénettes, ce qui vous évitera d'apprendre le texte...

D'autant que cela fait de moins en moins illusion : l'euro a pratiquement retrouvé son taux, la bourse sous influence a vite perdu ses illusions, et l'or n'a jamais été aussi haut...

Au prix où nous coûte ces guignolos, dont les ficelles sont tirées par des "Rothschild" et "Rockefeller", pour ne pas les citer (et pas du tout les autres), ce ne sera pas un déchirement le jour où ils raccrocheront, eux et leur numéro d'équilibristes grotesques !

D'ici là, bonjour la soupe à la grimace, aux impôts flambés, aux prestations réduites et aux libertés peau de chagrin...

Pour relancer l'économie, il y a mieux, mais pour faire crouler l'ensemble et imposer le Nouvel Ordre Mondial, c'est indispensable ! www.artemisia-college.org 

Il est évident qu'on ne peut faire confiance à des pompiers pyromanes pour régler une crise d'une telle ampleur et gravité. 

 

 

    FMI-j.jpg        

 

Banqueroute : à qui le tour ?


C'est fait !  La majorité socialiste au pouvoir à Athènes a voté le plan draconien de rigueur, imposé au peuple grec par les dirigeants de l’Union Européenne et par M. Strauss-Kahn (FMI), sous peine d’acculer la Grèce à la banqueroute.

De quoi s’agit-il ?  D’un surendettement organisé par les grandes banques mondiales, avec le soutien et la complicité des dirigeants politiques à leur service.

Cette fois, c’est tout un peuple qui est pris en otage par la grande finance internationale, pour le plus grand profit de ceux qui l’ont enfermé dans cette situation. De la crise bancaire de 2008, nous sommes passés à la faillite des Etats. On parle ouvertement des prochaines victimes qui pourraient être l’Espagne, le Portugal et toute l’Europe occidentale. Le prix à payer pour cette crise de toute la zone euro est connu : non seulement le chômage et la pauvreté pour les populations, mais surtout une faillite globale de tout un continent. Nous entrons en Europe dans une période de convulsions (luttes sociales, émeutes, guerres ethniques provoquées, etc.) dont personne ne peut prévoir les conséquences.

Au-delà des causes économiques, cette crise a une cause politique bien plus profonde : la soumission depuis longtemps de nos dirigeants à l’USraël, dont les deux armes principales sont le dollar et les frappes militaires.

Déjà, lors de sa conférence de presse du 04 février 1965, le Général de Gaulle avait dénoncé les « privilèges exorbitant du dollar » ainsi que tout le système monétaire international fondé sur le billet vert. Récemment aux conférences de l’OPEP, des dirigeants politiques de premier plan tels le Président iranien Mahmoud Ahmadinejad ou le Président vénézuélien Hugo Chavez ont, à plusieurs reprises, proposé qu’une partie importante des transactions pétrolières soit effectuée en euros. Ceci devait permettre, comme le souhaitait M. de Gaulle en son temps, de libérer en partie l’économie européenne de la tutelle du dollar et du lobby qui le gère. Peine perdue, les alliés de l’USraël (dont l’Arabie Saoudite) s’y sont toujours opposés.

Nous avons à faire à un système bancaire mondial, interconnecté, dont les racines et les liens se trouvent depuis longtemps dans ce qu’il est convenu d’appeler le sionisme.  Il n’est peut-être pas vain de faire un parallèle entre l’aggravation de la crise de l’Etat d’Israël, et l’aggravation de la crise du système monétaire international…

La contagion de la crise grecque à toute la zone euro est maintenant inéluctable. Nous ne nous hasarderons à aucun pronostic quant aux délais. Mais il reste une certitude : la misère et le malheur pour les populations innocentes ; une fuite en avant : peut-être la guerre pour le lobby.

Terminons en faisant remarquer que le dirigeant du FMI (Fond Monétaire International) chargé d’étrangler les peuples au profit de la grande banque internationale n’est autre que le socialiste Dominique Strauss-Kahn. Celui-là même qui, selon ses propres dires, se demande chaque jour ce qu’il peut faire pour Israël !  Curieux hasard, certains médias sionistes le verraient comme candidat à l’Elysée en 2012, face à l’autre candidat du lobby sioniste Nicolas Sarkozy. Les Français pourraient alors choisir « démocratiquement » entre la peste et le choléra…

Mais d’ici 2012, y aura-t-il encore une France ou bien une succursale du lobby administrée par un syndic en faillite ?  Tout maintenant peut aller très vite !

 

Yahia Gouasmi.

 

http://www.partiantisioniste.com/communications/banqueroute-a-qui-le-tour-0404.html

 

 

Israël 5e ou 6e puissance nucléaire

Ce qu'a révélé Vanunu sur le nucléaire Israélien

Avec à sa tête un Benjamin Netanyahu, à côté duquel JM Le Pen fait figure de gauchiste, et dit "Nettoietout" en France, dans les ministères...

On est bien... VIDEO

http://www.youtube.com/watch?v=8sFgPNMhjSE&feature=related (5 mn)

 

 

Cette vidéo traite du livre de David Yallop, Au nom de Dieu.

Les révélations sont explosives, catastrophiques et cela dure depuis des décennies entières sans que personne ne réagisse.

La loge maçonnique Propaganda Due ou P2 a tout simplement commandité l'assassinat du Pape Jean-Paul I, au 33ème jour de son règne !

http://www.lelibrepenseur.org/ (20 mn) VIDEO

www.artemisia-college.org

 

 

Religion mondiale (New-Age)

et gouvernement mondial

 

Extrait d'un message de Victor :

Je confirme ce que Frédéric vous a dis :
"Il faut faire très attention en relayant les articles de Sorcha Fall, ils participent à la désinformation (CIA ?)."
"En effet, j'avais l'habitude de prendre très au sérieux ce que je lisais sur le site whatdoesitmean.com mais je me rends de plus en plus compte que le message communiqué est non seulement alarmiste mais déroutant, et souvent fondé sur une compréhension gnostique de l'univers et du monde environnant, ce que je ne peux que réprimander.
J'avais aussi, auparavant, une approche "vibrationnelle" de la réalité, et j'étais complètement passionné par l'histoire de 2012, et de l'âge du verseau mais il s'avère que c'est un grand coup monté pour avancer la vision New-Age, et propager une mentalité propice à la création d'une religion mondiale, qui viendrait s'allier à la banque mondiale (déjà existante) et le gouvernement mondial, qui se met en place à l'heure où j'écris ces mots."

Le débat s'engage dans nos "Libres infos", et c'est très bien.

Nous cherchons honnêtement la vérité.

"Sorcha Fall" disait que la fuite de 800.000 litres de pétrole/jour serait difficile à stopper autrement qu'avec une bombe (nucléaire ?), sur ce point, ils avaient raison, car BP l'envisage, et va même solliciter le tout-venant pour proposer une solution... c'est dire leur désarroi s'ils en sont vraiment là... (artemisia)

 

 

180px-479px-Atomic_blast.jpg180px-479px-Atomic_blast.jpg180px-479px-Atomic_blast.jpg  

L'ambiguïté nucléaire israélienne

sur la sellette

L’entité sioniste est préoccupée plus que jamais pour sa politique d’ambiguïté nucléaire, nourrie depuis qu’elle a développé un programme nucléaire dans les années cinquante.
Dernièrement, plusieurs états  arabes et islamiques, en particulier des alliés de l’Occident, sollicités par lui de s’élever contre le programme nucléaire iranien, ont élevé la voix contre le programme israélien.

Ils ont exigé  que soit suspendu ce traitement de faveur dont bénéficie Israël à leur détriment, dans le cadre de l’appel du président américain en faveur d’un Proche-Orient exempt d’armes nucléaires.

Disposant de quelques 300 ogives (selon des chiffres estimés par des experts militaires sans jamais être vérifiés) Tel Aviv qui se prononce rarement sur son programme refuse d’adhérer au Traité de non prolifération, et rejette tous les propositions de contrôle de la part de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA).

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou s’est abstenu le mois dernier de se rendre au sommet nucléaire de Washington pour ne pas avoir à être interrogé sur ce programme.

En vain, le Caire a persisté pour rédiger un projet de résolution préconisant des sanctions contre Israël s’il refuse toujours d’adhérer au TNP.

La Turquie qui met aussi du sien sans relâche, a condamné le double poids et mesure de la Communauté internationale qui harcelle Téhéran, pour des bombes qui n’existent toujours pas, (selon l’aveu des hauts dirigeants militaires américains), alors que le seul pays nucléaire de la région n’est nullement interrogé.

Appels entendus ? Rien de sûr : toujours est-il que pour le moment, il est prévu que les capacités nucléaires israéliennes soient à l’ordre du jour des discussions de la prochaine réunion de l'AIEA, le mois de juin prochain,  rapporte le Jérusalem Post.

A ce stade, selon le journal, les Israéliens craignent une baisse de soutien américain envers cette politique d’ambiguïté israélienne, accordé depuis 1969. Car, au lieu de rejeter la proposition égyptienne tout court, comme l’avait fait le précédent président américain Bill Clinton en 1995, lors d’une première tentative de la part de l’Égypte, le président actuel Barak Obama a dépêché son émissaire au Caire pour négocier les procédures à suivre pour organiser une conférence pour un Proche-Orient sans armes nucléaires. Soulevant les inquiétudes israéliennes.

Ce lundi, le ministre de la guerre israélien Ehud Barak est monté au créneau pour rassurer : «  Il n'y a aucun risque que cette politique soit menacée » a-t-il indiqué mettant néanmoins en garde contre « le risque de subir une érosion à long-terme de la réputation israélienne sur la scène internationale".

Sans plus de détails, le responsable israélien est tout de suite passé au nucléaire iranien. Il a affiché un optimiste concernant le changement de ton de l'administration américaine au sujet du programme nucléaire iranien. "Dans le passé, les Américains disaient « ne pas être prêts à accepter » un Iran nucléaire. Mais, maintenant, ils emploient d'autres termes : ils sont « déterminés à empêcher l'Iran de devenir une puissance nucléaire », a-t-il prétendu.
Pirouette devenue courante chez les dirigeants israéliens.

Droits d'auteur© 2006 Al-Manar. Tous droits Droits réservés
Publié le 11 mai 2010

Le sommaire de Leila Mazboudi
Les dernières mises à jour

Source : Al Manar
http://www.almanar.com.lb/... 

 

NOM-Me-du-monde-j.jpg

Terrorisme, Al Quaïda:

Une invention atlantiste

(et une histoire vieille comme le monde)

 

On ne cesse de répéter qu'Al Qaïda est une invention atlantiste qui a pour objectif la diabolisation du monde musulman afin d'envoyer quelques centaines de milliers de soldats y mourir et tuer au passage quelques autres centaines de milliers de civils. On le réitère : Al Qaïda, au grand dam des naïfs, romantiques, sentimentaux, haineux, racistes (chacun ses raisons), n'existe pas. On lui attribue des attentats qui sont perpétrés par les services occidentaux ou orientaux (aux ordres des premiers). Comme preuve les dernières révélations sur les attentats de Karachi. L'histoire lointaine ou récente nous donne tellement d'exemples qui, hélas,  ne nous servent jamais de leçon ! Le massacre des trappistes de Tibhirine par exemple ou plus loin dans le passé l'affaire Ali Baba en Irak, l'attaque du golfe du Tonkin, l'opération Gladio en Europe, la bleuite du colonel Amirouche, les armes de destruction massive irakiennes, l'attaque du Lusitania, l'incendie du Reichstag... etc. Que dire aussi, même si on est loin du sujet de cet article, du réchauffement climatique et des précipitations neigeuses dans le sud du pays en plein mois de mai !   

http://www.lelibrepenseur.org/  

 

 

NOM-jeu-des-j.jpg 

Gouvernement mondial,

viol des démocraties:

 

Petit à petit, la machine de la mondialisation politique s’installe sans que personne n’y trouve rien à redire. En effet, qui dans l’espace politique français remet en cause le traité de Lisbonne et la manière scandaleuse dont il a été adopté ? Qui s’offusque de la nomination d’un illustre inconnu à la tête de 500 millions d’européens ? Le viol des démocraties ne gêne pas dans les médias et pendant ce temps, les ouvriers de la gouvernance mondiale travaillent sans relâche.

Qu’est-ce que la gouvernance mondiale ? Pour beaucoup, il s’agit d’un moyen de contrôler les excès du monde d’aujourd’hui, et en particulier les dérives financières. En effet, cela ne vous a pas échappé, mais en ce moment, les scandales liés aux banques et aux marchés financiers bourgeonnent comme les arbres au printemps ; et la seule façon d’y remédier serait d’instituer un gouvernement capable d’imposer ses décisions au niveau mondial.

 
C’est en tout cas ce à quoi nous préparent Herman Von Rompuy ( président du Conseil Européen), Nicolas Sarkozy, Christine Lagarde ou bien encore Jacques Attali. Tous ces gens en ont commun ce même projet de gouvernance mondiale. Veuillez remarquer que si ces personnalités nous y préparent, à aucun moment ils ne se sont posés la question de savoir si les gens en voulaient. Et pour cause, ils n’arrêtent pas de présenter cette gouvernance mondiale comme inéluctable et nécessaire. Suite ici :
 
A lire absolument,
sur mon blog désinformation,
article (d'eva) essentiel :

   Extrait. Qui gouverne réellement la France ? Le CRIF, son serviteur, ses valets. Et les fonctionnaires, notamment au Quai d'Orsay très gaullien (donc attaché à l'indépendance nationale), sont peu à peu tous remplacés.

   Nettoyage ethnique ? Non, politique. Pour aligner la France, dans tous les  domaines, sur les diktats militaro-financiers de l'Empire - et donc de l'OTAN.

   M. Chauprade, par exemple, cela vous dit quelque chose ? §

   Que disent les Médias ? Rien. Secret Defense, sans doute... Le visage de la France change, et les Français ne le savent pas.

   M. Sarkozy est ... suite ici :

 
capiotalisme-ne-recule-devant-rien.jpg
 
 
Avec le putsch des Marchés, le capitalisme
impose sa dictature et... la guerre !
 

Il y a 3 ans, une première salve était tirée. La «crise financière» a mis sur le carreau plusieurs dizaines de millions de travailleurs de part le monde. Aujourd’hui, la deuxième salve ne vise plus seulement les chevilles ouvrières mais la tête des états. Ce putsch des marchés renforce la dictature du capitalisme et nous conduit à une guerre… que nous avons d’ores et déjà perdue.

En Grèce, comme en France, en Espagne, au Portugal, en Italie, les ultra-libéraux se frottent les mains.


Les «réformes» forcément impopulaires qu’ils s’apprêtaient à mener pour sceller une bonne fois pour toutes – si besoin était – la victoire des classes aisées sur les classes populaires, s’imposent aujourd’hui d’évidence.

Nos dirigeants ne sont plus en première ligne pour mener cette «cure d’austérité» qui les démange depuis longtemps, cette rigueur budgétaire qui risquait de les confronter à la résistance sociale et à son corollaire : la sanction électorale.

La crise, puis les diktats des «marchés», se chargeront de mettre tout le monde au pas.

Pour cela, nul besoin de mener bataille face à des syndicats et à une opinion réfractaires. Les arguments massues tombent du ciel, comme par enchantement.

L’année dernière, la «crise» financière puis économique justifiait toutes les largesses accordées aux banques et au patronat, qui se chiffrent en dizaines de milliards d’euros d’aides directes et d’exonérations de cotisations en tous genres.

Aujourd’hui, ce sont les «marchés» et les agences de notations qui enfoncent le clou et sifflent la fin des discussions. Partout, dans toute cette Europe trop sociale, il est temps de remettre les compteurs à zéro.

Le capitalisme triomphant impose sa loi, celle du moins-disant. Comme son intérêt n’est pas de tirer vers le haut les salaires et droits sociaux des nouveaux géants de l’économie, il décide de mettre à genoux les pays qui ont fondé leur système sur des valeurs plus égalitaires, plus protectrices.

Partout en Europe, la contrainte «extérieure» exercée par la nébuleuse des marchés financiers et par la concurrence internationale, imposera de travailler plus longtemps, de bloquer les salaires (de les baisser même) et, plus globalement, de déréglementer les acquis sociaux : santé, éducation, retraite, indemnisation du chômage…

Cette diète passera aussi par une réduction drastique du nombre de fonctionnaires et par des coupes sévères dans tous les budgets de ces «état providences», exceptés ceux de la Défense et de l’Intérieur évidemment.

Une exception qui n’a pas échappé au député européen Daniel Cohn-Bendit qui exige des dirigeants français et allemand que soient révélés les contrats d’armement en cours avec la Grèce qui, jusqu’à preuve du contraire, ne sont pas affectés par le plan de rigueur adopté par le gouvernement Papandréou. Tout un symbole !

C’est ainsi que sous couvert de «crise financière» savamment organisée par les grands organismes financiers (sous blanc-seing des agences de notations), une première salve a été tirée fin 2007. Elle a laissé sur le champ de bataille plusieurs dizaines de millions de chômeurs dans le monde (près de 700.000 en France dans la seule catégorie A).

Ironie de l’histoire (ou plutôt malversation historique), ce sont ces mêmes organismes – recapitalisés par les contribuables des pays occidentaux – qui, aujourd’hui, tirent la seconde salve, non plus en direction des chevilles ouvrières du corps social mais de sa tête.

Sarkozy, Merkel et consorts ont dénoncé ce «putsch»… pour la forme. Juste pour la forme. Car sur le fond, ces coups du boutoir du grand capitalisme transnational fournissent un alibi imparable pour faire passer les réformes impopulaires auxquelles on nous prépare depuis une décennie.

L’argument de la construction européenne (qui a déjà édicté de nouvelles règles plus libérales en matières économiques et sociales) ne suffisant plus, il fallait passer à la vitesse supérieure, celle de l’agression extérieure pour justifier l’abandon de nos souverainetés en matière de droits du travail et de droits sociaux.

Ce truchement est vieux comme le monde. Rien ne vaut une «bonne guerre» pour remettre un pays au pas et bâillonner toute forme d’opposition.

Nos dirigeants espèrent déjouer cet affrontement en entrant dans le jeu des «marchés», en répondant à leurs attaques, en injectant des centaines de milliards d’euros. Mais ils signent là notre arrêt de mort.

Dans le marigot de la spéculation, les grands requins mangent toujours les petits poissons.

Car, derrière cette nébuleuse des «marchés» se cachent des appétits plus voraces que ne l’étaient ceux des marchands de canons des guerres du passé. Et ces «marchés» qui n’ont pas de noms, pas de têtes, pas d’identité, pas de nationalité, enrichissent une classe possédante qui n’a jamais été aussi puissante et avide d'argent.

Les produits élaborés par ces Docteurs Folamour de la finance (auxquels plus personne ne comprend rien), les paradis fiscaux, les transactions financières instantanées et l’extrême complexité des réseaux informatiques mondialisés, sont autant de paravents qui garantissent leur anonymat et leur enrichissement indécent et incontrôlable.

On ne peut gagner une guerre contre un ennemi invisible.

Dans quelques mois, nous compterons nos morts. Ils seront nombreux, très nombreux. 

Yves Barraud

 
 

                                                             

 
C O M M E N T A I R E S  :  I C I
 
 
Partager cet article
Repost0
10 mai 2010 1 10 /05 /mai /2010 03:54

 

800px-Thetriumphofdeath.jpg 

Tout va pour le mieux,

dans le meilleur des nouveaux mondes !

Par eva R-sistons à l'intolérable

 

Tout va très bien, Mme la Marquise !

 

Le monde se porte à merveille. La preuve, c'est qu'on nous le dit dans les Médias. Elle est pas belle, la vie ? Et les Médias sont dignes de confiance, naturellement ! La preuve, nous arrivons en 43 e position en matière de liberté d'information. Il y a pire ! Donc, soyons heureux. De gré ou de force !

 

Et en Europe, tout va très bien Mme la marquise, comme ailleurs: Les monnaies plongent, les Etats sont surendettés, ils sont même au bord de la faillite. Toutes les protections sautent, et les citoyens perdent leurs emplois, leurs activités, leurs foyers, leurs familles. Tous sdf ? Et alors, c'est la liberté ! A nous le toit du monde ! Le bonheur est dans la rue. Certains lanceront les pavés de la colère ? Le Traité de Lisbonne, imposé aux bonnes gens, a prévu leur cas: Peine de mort pour les émeutiers. Le bonheur est dans le cimetière !

 

Comme je l'ai écrit récemment, en actualisant un peu : Le Pouvoir en Allemagne tangue, l'Anglais est divisé, la Belgique est au bord de la scission, la Grèce est sur le point d'exploser, la France de Sarkozy est contestée, la Pologne est décimée, et le tout est incapable de faire front commun à l'heure des périls, sauf pour s'enchaîner à l'OTAN et donc aux guerres impériales. La boucle est bouclée ! En Europe, tout va très bien Mme la Marquise. Et ailleurs ?

 

Les marées sont noires, le climat se réchauffe et on grelotte comme jamais, les peuples premiers sont chassés de leurs terres par les employés des Compagnies pétrolières, les eaux des rivières sont polluées, et les récalcitrants sont parqués, enfermés, torturés ou exterminés, comme au bon vieux temps des Peaux-Rouges. Le bonheur est dans ce qui reste des forêts tropicales... 

 

Aux Etats-Unis, l'American Way Of Life se résume au document que je viens de voir sur les Chaînes Parlementaires: Les retraités travaillent jusqu'à la mort. Une dame de 93 ans est filmée en train de travailler, le document lui est dédié; elle est morte pendant le tournage, en pleine activité. Le travail ne tue pas, le ridicule, oui. La première valeur moderne, aujourd'hui, c'est le travail (quand il y en a, ce qui est un autre débat).  Cotisez pour votre retraite, bonnes gens, vous ferez la fortune des Caisses de Retraite. Au moins ! Donc, soyons heureux. Au fait, les gangs ne se sont jamais portés aussi bien. Les jeunes peuvent, s'ils préfèrent, s'enrôler pour l'Armée, premier employeur aux USA. On a les emplois que l'on peut ! Vous ne pouvez pas payer les frais d'inscription à l'Université (quelques milliers d'euros ) ? Direction l'Armée. Même chose pour les candidats à l'intégration. C'est le moyen le plus sûr, si vous revenez du champ de bataille, si vous ne devenez pas fou au retour, si vous n'êtes pas handicapé pour toujours. Vous êtes passés au travers des gangs, de l'Armée, des guerres, de l'Hôpital, du cercueil, de l'Asile ? Soyez heureux, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes. C'est ce que doivent penser, aussi, tous les Américains qui dorment aujourd'hui à la belle étoile, au mieux dans leur voiture ou sous tente. Le bonheur est dans les prés !  

 

En Inde, les OGM se répandent, progrès oblige. La plus grande démocratie du monde, américaine bien entendu, les impose aux paysans. Ils les goûtent, puisqu'on les y a contraints, et ils se suicident après avoir été ruinés. Tout va pour le mieux, dans le meilleur des mondes possibles ! Anglo-saxon, cela va sans dire.

 

A Gaza, la prison est à ciel ouvert. Oui, à l'air libre, et tout le monde y a droit. De quoi vous plaignez-vous, bonnes gens ? Vous pouvez vous baigner et même pêcher, à condition de ne pas vous éloigner de quelques mètres.  Le bonheur pour tous !  Et vos enfants n'ont pas besoin de billes. Ils jouent à lancer des pierres sur les soldats qui stationnent dans leurs villes, et reçoivent des balles. Et puis, ils n'ont pas besoin de s'amuser à la guerre, elle est partout. La surpopulation ? Pas chez eux, bientôt ! Gaza est le champ d'expérimentation favori des nouvelles armes du peuple élu. Avec à la clef des malformations pour tous les nouveaux nés. L'eau ? Détournée. Et retournée au fournisseur malgré lui polluée, usée. Inutile de construire une maison, une fac, une usine, un aéroport , ils sont aussitôt bombardés. Les enfants jouent dans les ruines, pas besoin de parcs d'attractions. Vous êtes écologiste ou cultivateur ? Regardez les oliveraies ou les champs, ils franchissent la frontière. A moins que les frontières ne franchissent les lois internationales... Vous avez dit flexibilité ? C'est ça, la modernité, sans doute. Votre conjoint fait un voyage à l'étranger ? Adieu le conjoint. La loi du retour est pour le peuple si bien élu. De qui, au fait ? Ah, de Yahvé. Ya bon Yahvé ! Allez, la vie est belle, à Gaza, puisque les Médias ne nous disent pas qu'elle ne l'est pas.

 

En Afrique, les âmes charitables de France, ont partagé leurs réserves de sang contaminé avec les descendants des esclaves.  30 % d'Africains malades du Sida ! Au moins. Ceux qui ne le sont pas sont priés d'accueillir les décharges nucléaires, ou les VIP d'Areva, ou les spécialistes du pillage des ressources. Et de bien les accueillir, s'il vous plaît !  S'ils s'avisent de choisir un Lunumba, pas de quartier ! Et s'ils ne sont pas contents de leur sort, s'ils rêvent de goûter aux bienfaits de l'Occident, voici les requins, le désert ou les camps de transit ou d'internement. Tout est décidément pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles !

 

Les guerres ne sont plus locales, défensives, exceptionnelles, elles deviennent planétaires, préventives, permanentes, nucléaires même, en tous cas avec les armes de destruction massive les plus modernes. On peut même se mettre devant un écran et viser, de chez soi, confortablement installé, les petites créatures humaines. Et nouveauté suprême, les guerres sont silencieuses; pas de publicité, surtout ! Le coup de l'Irak, très médiatisé, très spectaculaire, c'est fini. Le progrès, là encore ! L'American way of life happy.

 

L'Irak ? Oui, un million et demi de morts, sans compter toutes les victimes de l'embargo. Et les blessés, les handicapés, les réfugiés (quatre millions, dit-on)... Le bonheur complet, apporté par les missionnaires anglo-saxons, grands amateurs de liberté, disent-ils, et pourvoyeurs de démocratie devant l'Eternel, chargés par ce Dernier, cela va sans dire, mais en le disant cela va mieux, de répandre le Bien sur la planète, en implantant partout des bases militaires pour permettre aux autochtones de goûter leurs bienfaits, et en bombardant les récalcitrants à leurs Révolutions permettant à chacun d'en voir de toutes les couleurs...

 

Après la Yougoslavie, en Europe même - mais en Europe slave ! - , voici les bombardements en Irak ou en Afghanistan, au Yemen, au Pakistan, au Soudan, etc etc, ils sont partout, ces bons soldats Américains ! Même à Haïti, où ils font de l'aide humanitaire à la pointe des fusils. Pour les remercier, on les reçoit en déroulant des tapis bien rouges. Oui, très rouges... Le rouge est la couleur du bonheur ! Couleur sang, pas couleur pouvoir populaire.  Chavez porte une chemise rouge... pour combien de temps encore ? Au Honduras, le rouge est celui du sang des martyrs. Ils ont osé soutenir leur Président ! Les Américains ont imposé leur vision du bonheur. Allons, tout va pour le mieux dans le monde du Nouvel Ordre, imaginé par les Anglo-Saxons !

 

Encore une marque de leur sollicitude ? Des murs partout. Entre les hommes, entre les groupes religieux, entre les ethnies, entre les riches et les pauvres, entre les militaires et les civils, entre les autochtones et les étrangers... Choisissez votre mur, Msieur-Dame ! Pas de bonheur sans mur. On a célébré la chute du Mur de Berlin ? Celui de l'argent l'a remplacé. Et celui-là est coriace !

 

Allons, bonnes gens, réjouissez-vous ! Les Décideurs, les vrais, pas ceux qu'on met en avant, les vrais, donc, s'amusent à programmer des conflits militaires, des pandémies, des crises, des guerres économiques... Ils ne savent plus quoi inventer pour faire notre bonheur: Les pesticides,  Haarp, le Codex Alimentarius, les boucliers fiscaux ou anti-missiles, etc, etc !  Et le bonheur passe évidemment par la compétition. Citoyens, battons-nous les uns contre les autres ! C'est l'ultime forme de la félicité moderne. Aimons notre prochain à condition qu'il soit terrassé, par terre, et aimons surtout l'argent. L'Argent ! L'Argent-Dieu. Dieu-Mâmon, bien sûr ! C'est la foi d'aujourd'hui. Elle nous promet le bonheur sur terre, et une éternité de délices avec le Bon Dieu... ou le diable. On n'arrête pas le progrès ! 

 

Réjouissez-vous, bonnes gens. Tout est pour le mieux dans le meilleur des nouveaux mondes. Et décidément, plus que jamais, tout va très bien, Mme la Marquise ! 

 

Eva R-sistons à la barbarie de cette civilisation 

 

 

  apocalypse-F--j-copie-1.jpg

 

              La civilisation moderne: Barbarie ?

  

Tout Va Très Bien Madame La Marquise !

 

Allô ?
Allô, allô, James ? Quelle nouvelle ?
Absente depuis quinze jours
Au bout du fil je vous appelle
Que trouverai-je à mon retour ?

Tout va très bien, Madame
la Marquise,
Tout va très bien tout va très bien
Pourtant il faut il faut que l'on vous dise
On déplore un tout petit rien...
Un incident, une bêtise,
La mort de votre jument grise

Mais à part ça, Madame la Marquise,
Tout va très bien tout va très bien.

Allô, allô, Martin ? Quelle nouvelle ?
Ma jument grise morte aujourd'hui ?
Expliquez-moi, cocher fidèle,
Comment cela s'est-il produit ?

Cela n'est rien, Madame la Marquise,
Cela n'est rien tout va très bien
Pourtant il faut il faut que l'on vous dise
On déplore un tout petit rien...
Elle a péri dans l'incendie
Qui détruisit vos écuries
Mais à part ça, Madame la Marquise,
Tout va très bien tout va très bien.

Allô, allô, Pascal ? Quelle nouvelle ?
Mes écuries ont donc brûlé ?
Expliquez-moi, mon chef modèle,
Comment cela s'est-il passé ?

Cela n'est rien, Madame la Marquise,
Cela n'est rien tout va très bien
Pourtant il faut il faut que l'on vous dise
On déplore un tout petit rien...
Si l'écurie brûla, Madame,
C'est qu'le château était en flammes
Mais à part ça, Madame la Marquise,
Tout va très bien tout va très bien.

Allô, allô, Lucas ? Quelle nouvelle ?
Notre château est donc détruit ?
Expliquez-moi, car je chancelle,
Comment cela s'est-il produit ?

Eh bien voilà, Madame la Marquise
Apprenant qu'il était ruiné
À peine fut-il
rev'nu de sa surprise
Que M'sieur l'Marquis s'est suicidé
...

Et c'est en ramassant la pelle

Qu'il renversa toutes les chandelles
Mettant le
feu à tout l'château
Qui s'consuma de bas en haut
Le vent soufflant sur l'incendie
Le propagea sur l'écurie
Et c'est ainsi qu'en un moment

On vit périr votre jument


Mais à part ça, Madame la Marquise
Tout va très bien tout va très bien !

 

À l'origine, les paroles de cette chanson furent attribuées à Paul Misraki (musique de Ray Ventura) mais comme elle ressemblait étrangement à un sketch créé quatre ans auparavant par Bach et Laverne, en l'espace de quelques mois, les noms de ces deux compères furent ajoutés aux éditions subséquentes.

Dans le livret accompagnant le coffret Bach et Laverne, la compil ! (EPM 984482) Jean Buzelin cite en effet ceci :

"Un soir, raconte Saltano, Laverne rentre affolé dans la loge de son partenaire en s'écriant : As-tu entendu ? Le sketch ! Paul Misraki en a fait une chanson !" [...] Lorsqu'il écrit ses souvenirs durant l'été 1941, Henry Laverne reste très évasif et revendique avec Bach l'idée de la mise en musique de "Tout va bien... M'sieur l'Marquis..." [...] De son côté, Jacques Hélian, dans son son livre sur les grands orchestres français, en attribue l'idée à Louis Gasté (*) qui, racontant l'histoire aux membres de l'orchestre, se la serait fait piquer par Misraki.". (Merci à Artemisia-college.org pour le texte, auquel d'ailleurs je fais souvent référence dans ce blog, eva)

 

 soleil-vert.jpgsoleil-vert.jpgsoleil-vert.jpg

   

 

Comment contrôler un État ?

 

John Perkins explique à sa façon, comment prendre le contrôle d'un État :

1 - On essaye de corrompre l'homme ou les hommes au pouvoir dans un pays qui dérange.

2 - Si ça ne marche pas, on essaye de le virer, par exemple en finançant des manifestations à son encontre et en orchestrant l'arrivée d'un messie salvateur.

Un exemple : la CIA virant Mossadec en Iran et installant le Shah.

3 - Si ça ne marche pas, on envoie les "chacals", c'est à dire qu'on se débarrasse physiquement du personnage gênant.

Cela peut être un assassinat pour et simple ou un " accident d'avion ".

A ce propos j'ai recueilli un jour les confidence d'un dissident de la DGSE qui m'avait expliqué comment on s'était débarrassé d'un homme politique Africain, ou d'un chef d'état : en badigeonnant sur les commandes de vol une drogue psychotrope puissante, agissant par voie transcutanée.

Dès que l'avion est en l'air, les deux pilotes se sentent mal, perdent le contrôle de l'appareil. Et en règle générale les pilotes de ligne ne portent pas de gants.

4 - Enfin, le dernier recours est d'envoyer l'armée. Perkins explique que ceci fut la façon dont on opéra avec Saddam Hussein. Il refusa de se faire acheter.

Il était trop bien protégé et trop méfiant pour qu'on puisse l'assassiner. Il restait... la guerre.

5- Les effets pervers des "prêts" sont très bien décrits et le FMI apparaît comme le bras armé de l'impérialisme, comparable dans ce secteur à l'OMS pour la santé et les profits des industries pharmaceutiques.

Cette vidéo vous a été proposée dans "Libres infos n°176" : http://www.dailymotion.com/video/xa636d_john-perkins-confessions-dun-corrup_news (19 mn)

www.artemisia-college.org   

 

Carla Bruni-Sarkozy et Michelle Obama - Photo Reuters

Croustillant (pour une fois, ce blog croustille !):

Quand Carla Bruni parle de sa vie sexuelle à Michelle Obama

   

D'habitude, quand un journaliste américain, même respecté, publie un livre sur son président, son ouvrage a peu de chances de faire la Une des médias de ce côté-ci de l'Atlantique. Mais un petit passage du livre que consacre Jonathan Alter, éditorialiste pour le magazine hebdomadaire Newsweek, devrait garantir à son auteur d'attirer l'attention du public un peu partout dans le monde, rapporte le New York Daily News.

 

Il décrit en effet, sans citer sa source, comment Carla Bruni-Sarkozy s'est vanté devant la première dame américaine Michelle Obama qu'elle et son mari Nicolas Sarkozy ont fait attendre un chef d'Etat pendant qu'ils faisaient l'amour:

Bruni voulait savoir si, comme les Sarkozy, Michelle et le président avaient déjà fait attendre quelqu'un de cette manière. Michelle a rit nerveusement et répondu non.

Le livre dont est tiré ce passage, intitulé The Promise: President Obama, Year One, rapporte de nombreuses scènes privées dans les coulisses de la première année d'Obama au pouvoir, et raconte comment il arrive au président américain de perdre son calme légendaire avec ses collaborateurs, notamment sur la question de l'Afghanistan. Jonathan Alter qualifie même une scène entre Obama et ses généraux de «savon présidentiel comme on n'en avait pas vu aux Etats-Unis depuis plus d'un demi-siècle.» L'ouvrage doit sortir le 18 mai.

Les quelques lignes sur le couple Sarkozy n'ont pas manqué de faire réagir les tabloïds anglais: «En plein ébats, Carla fait attendre la Reine» n'hésite pas à titrer le Sun, pas vraiment connu pour son sérieux dans la vérification de ses sources. «Les révélations ont entraîné des hypothèses selon lesquelles le dignitaire en question pourrait même être la Reine. Les Sarkozy ont passé une nuit dans le château de Windsor quelques semaines après leur mariage, il y a de cela deux ans, lors d'une visite officielle», écrit le Daily Mail, qui affirme que les Sarkozy «sont connus pour arriver en retard aux réunions officielles.»

 

 http://fr.news.yahoo.com/79/20100510/twl-quand-carla-bruni-parle-de-sa-vie-se-fe7f0c9.html

 

Un commentaire sur mon article, 

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/tout-va-pour-le-mieux-dans-le-74763?debut_forums=5#forum2546849 

 

Il faut différencier le comportement d’une minorité, qui comprend entre 2 et 5% d’entre nous, environ. L’homme, en général, est certes plein de défauts, mais la majorité d’entre nous est surtout très facile à manipuler.
Une des causes des problèmes actuels provient du fait que ce sont ces sociopathes qui sont au pouvoir et eux excellent justement à la manipulation d’autrui.
Soucieux uniquement de renforcer leur pouvoir, insensibles aux souffrances causées, narcissiques ... ils dirigent les multinationales, ou s’engagent dans la politique. Quasiment partout.

Souci, ils sont aussi très intelligents et tirent de ce fait toutes les ficelles. Reprendre notre pouvoir ne sera pas chose facile.

 

Tsiganes-scene-liberty-j.jpg

 

Il y a Shoah et Shoah:

Les Médias (sionistes) ne s'intéressent qu'à celle des Juifs.

Silence sur celle des Tsiganes !

Pas sur ce blog... Ici, on répare

cette injustice historique ! Eva

 

 La Présidente de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation

La Présidente de l'Association pour la Mémoire de l'Internement et de la Déportation des Tsiganes

Vous prient de bien vouloir honorer de votre présence la cérémonie commémorative de l'internement des Tsiganes au camp de Saliers

Qui aura lieu En présence de Monsieur le Sous Préfet d'Arles

(Un Préfet ne se dérange pas pour les Tsiganes ? Et pour les victimes juives ? eva)

 

 Pierre Castoldi, sous-préfet d'Arles

 

                               et de Monsieur le Maire d'Arles ou de son représentant

  

                                                                Hervé Schiavetti

  

                                      Le dimanche 23 mai 2010 à 10 heures

                              

                   Devant le monument dédié à la mémoire des Tsiganes

                                       Internés durant le Seconde Guerre mondiale

                         (route de Saliers en direction des Saintes Maries de la Mer (D37))

                                        Merci de bien vouloir confirmer votre présence

                                                  par téléphone au 0 667 215 333

                                         Ou par mail à  : romanezesmeralda@yahoo.fr

  

 

Va falloir se les faire couper, au Mexique !

…pour ceux qui en ont encore (Va de retro les chauves)

Dans le golfe du Mexique, la cloche a sonné…le glas de l'environnement, de la biosphère, du moins celle de ceux qui la consomment sans discernement , en continuant d'ignorer Kyoto et ses vains accords  !

A 800.000 litres/jour de déversement  de pétrole brut, volé à la Terre d'en dessous, la ""Bastard Petroleum" ne fait pas dans le raffiné… manquerait plus qu'elle perde quelques pétro-dollars en investissant dans des robinets de sécurité !

Suivant celles de Pâques, la cloche-chapeau de 70 tonnes, déposée à -1500m, en étouffoir du jaillissement provoqué de nos fossiles terrestres, assignés à abreuver  nos ridicules et polluants moteurs à explosion, n'est pas "battante".

Dernier pansement déniché dans la pharmacopée de ces prédateurs humains: des barrages à base de cheveux agglutinés, utilisés en guise d'éponges pour contenir, absorber les millions de litres, de tonnes de cette dégueulasserie qui contribue depuis les lustres à faire pétarader des moteurs...et exploser des guerres !

 Putain de Pétrole ! Coiffeurs de tous les pays, unissez-vous ! Le cours du poil va grimper !  On verra plus tard comment se débarrasser des résidus imprégnés, saturés d'or noir dévalué.

Quant aux populations de Louisiane réduites au chômage, à la famine, elles peuvent toujours se remettre à chanter du blues et à lécher leurs plages noircies à coups de grandes vagues et de pelletées de livres-sterling gâchées.

Quant à la faune, la flore, pour celles qui survivront, elles pourront toujours conserver notre carte de visite en souvenir d'un bien mauvais moment passé en compagnie des humanoïdes que nous fûmes.

 

http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=12737&rech=21957#21957

 

Justice-NO.jpg

Justice, Nobs

 

Un citoyen handicapé

face aux Puissances de l'argent :

Son arrestation est prévue à Paris le 17 mai,

le fameux endroit où sont concoqués les journalistes de l'affaire de la vidéo de France3, etc :
12-14 rue Charles Fourier - 75013 Paris
c'est le SPIP Services Pénitentiaires de Paris d'Insertion et de Probation

soutenez-le, soyez à ses côtés !  

 

Kafkaïen ! Au Palais de l'Injustice, bientôt l'Affaire Pascal Henin:

Histoire de fric, de grandes puissances d'argent,

et de celui, handicapé, qui attend justice. Eva

 

Mais c'est l'histoire vraie d'un handicapé retraité

condamné à trouver un... travail parce que des juges

l'ont considéré comme gênant !

http://patricehenin.blogspot.com/ 

 

Je suis convoqué le 17 mai 2010 pour fournir des justificatifs (http://patricehenin.blogspot.com/2009/05/0058-convocation-rappel-des-obligations.html).

C'est une ancienne convocation identique, la nouvelle n'est pas encore bloguée.
Comme ce qu'on me demande est impossible à fournir, par exemple des justificatifs de recherche d'emploi alors que je suis retraité et handicapé. Je ne peux même pas aller physiquement à la convocation, dans 3/4 ans je serai totalement paralysé à cause du manque d'oxygène dû à mon emphysème. On vient de me préciser au téléphone que je serai donc arrêté par la police pour faire 2 ans de prison.

http://patricehenin.blogspot.com/2010/05/jai-une-question-pour-me-louis-bore.html

 

Que des gendarmes m'accompagnent le 17,

pour au moins qu'il y ait des témoins.
Soyez ses témoins ! Eva

Toutes les personnes qui connaissent cette horreur me demandent d'alerter les médias. Cela fait 4 ans que je le fais.
http://patricehenin.blogspot.com/2009/05/lettre-au-chef-supreme-des-armees.html

Si l'opinion est au courant, le régime tombe en quelques jours.
(Implication de hautes personnalités, via son frère bien placé - eva)

http://patricehenin.blogspot.com/2009/09/citoyen-jean-claude-marin.html

Vivement que je ne puisse plus acceder à un ordinateur, des tas de bouygueux le souhaitent.
Tout peut changer du jour au lendemain, mais ils ont constaté que personne ne me soutient, et qu'ils peuvent donc tout faire. J'étais un cobaye, en somme. Je vous souhaite bien du plaisir pour vivre dans ce pays, alors que vous ne pouviez trouver une affaire suffisamment honteuse pour révolter les 44 millions de votants.

Si je me révolte, débats, ce sera la cellule capitonnée, parce que j'aurais prouvé que je suis dangereux ! Pendant ce temps là, le joyeux frère continue, j'ai reçu un témoignage en décembre 2008 :
http://patricehenin.blogspot.com/2008/12/2008-je-nadmettrai-jamais-que-lon.html

 

Mais pourquoi donc vous ne dénoncez pas la barbarie qui s'est déjà installée au Palais de Justice, qui rend de la "justice" de palais ? Mes procès en mon absence et sans avocats le prouvent : les idiots, dans ces conditions, ils ont condamné un handicapé retraité à faire soigner sa dangerosité et à trouver un travail ! Il fallait au moins se renseigner avant de condamner sur ordre d'un malade du fric, un ami de Bouygues.

Il suffit de lire le rapport de police me concernant, je vous rappelle que le point d'orgue final (mon internement d'office en psy), est prévu pour le 17 mai à 15h (juge des libertés et peines Catherine Barés 01 44 32 70 31. Dites-lui de me ficher la paix ! Demandez aux militants de l'appeler pour protester !

 

1z=6.jpg

Et Patrice est engagé (l'un expliquant l'autre), eva R-sistons :

 

Extraits. " Les conseilleurs d'Etat ne sont pas les payeurs, d'accord, mais voici l'une des raisons pour lesquelles je "dois être soigné en hospitalisation d'office" après une parodie de justice digne de l'inquisition. Si le droit a été inventé pour remplacer le droit du plus fort, aujourd'hui l'argent a remplacé le fer. 1789 est à refaire".

http://patricehenin.blogspot.com/2010/05/jai-une-question-pour-me-louis-bore.html

 

Vous savez aussi bien que moi que les "riches et puissants" comme mon fameux ami de Bouygues, n'ont aucune moralité, aucun scrupule et essayent simplement de s'enrichir avant le désastre imminent. Pour enrôler des milices, comme je l'ai vu faire aux États-Unis.

Vous savez très bien que Sarkozy se présentera en 2012, ils n'auront pas de difficulté à le persuader qu'il est le meilleur, question politique du rabot,
pardon, de nabot. Ce sera pour diviser la droite (il fait 6%),
Vous savez très bien que DSK a été choisi depuis le choix de Ségolène par les militants du PS en 2006,
pour être élu en 2012.

Pourquoi tous les partis se sont-ils transformés en sectes, qui demandent de l'argent, en échange de convictions : le salut, la démocratie, le paradis, la guerre, le repentir, l'écologie, la République, un gourou, un leader : mais soyez à jour de vos oboles, de vos cotisations ! 

 

Il leur reste encore deux ans pour purger, tout verrouiller, à la dure. Puis, DSK peaufinera son gouvernement mondial, à la douce. Les médias préparent déjà le terrain, avec leurs "sondages".
Il y a d'autres solutions que d'abattre les civilisations, réduire les gens en esclavage, en les montant les uns contre les autres. Leur solution fait appel à l'instauration de la barbarie, utilise l'immigration pour établir le non-savoir vivre ensemble (..)

http://patricehenin.blogspot.com/2009/12/le-chant-des-partisans-eternel.html

 

http://patricehenin.blogspot.com/2010/04/convocation-de-la-juge-catherine-bares.html

 

Envoyé ce commentaire sur un Forum:

Pourrais-tu t'intéresser stp au cas développé sur mon blog

http://r-sistons.over-blog.com/article-la-civilisation-moderne-le-bonheur-aujourd-hui-tableau-apocalyptique-50132017.html

Un citoyen handicapé face aux puissances de l'argent

Que ceux qui habitent Paris le soutiennent, soient témoins, racontent, le 17 mai  prochain, au tribunal, affaire d'Etat par ses implications sulfureuses

cordialement, eva

 

 

Enfin ! On a retrouvé 750 milliards

qu'on n'avait pas !

http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=12740

 

 9423_137488241935_592531935_2635845_6416 

750 000 000 000 d'euros, pour qui, pour quoi ?

http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=12728

 

Zone euro: Le chant du cygne ?

Par Danièle Bleitrach

http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=12689

 

 

Alerte, danger DSK ! (eva) 

LCP, ça vous regarde, ce lundi soir,

la propagande commence partout pour l'élection de  DSK !

"On en parle beaucoup de DSK, pas seulement parce qu'il est

en train de sauver l'Europe".

 

 

Ce sont le Grand Capital, les Banques qu'il sauvera !

Comment ? En écrasant les peuples sous l'austérité, en leur faisant payer la prospérité des grandes banques ! Imposture !

Tous en ligne pour abattre ce suppôt des Grandes Banques, de l'Austérité pour les peuples, et d'Israël, le pays pour lequel il travaille en réalité, en briguant la charge suprême en France !!! Fou ! Et l'indépendance nationale ? Et l'intérêt des peuples ?

Les Médias criminels FONT et DEFONT les chefs ! Basta !

NB Jacques Séguéla comme témoin de moralité de DSK !  Pourquoi pas Minc ????

Debout, l'électorat populaire !!!! eva

 

 

Nourrissons palestiniens condamnés à mourir par les Israéliens.

 www.rafahtoday.org

Nourrissons palestiniens condamnés à mourir par les Sionistes. www.rafahtoday.orgL’organisation israélienne de défense des droits de l’homme Gisha a poursuivi en justice le gouvernement israélien avec pour objectif d’obliger Israël à révéler des informations concernant le contrôle des importations dans Gaza qui maintient la population palestinienne sous blocus, une punition collective définie comme crime de guerre par le Droit International.

Par exemple, les règles qui autorisent l’importation de cannelle et pas de coriandre semblent arbitraires et ça l’est. Mais ce qui est choquant c’est la logique sadique dissimulée derrière et mise en place jusqu’au moindre détail par ceux qui ont le Houpza (arrogance extrême) de prétendre défendre les Juifs de tout nouveau génocide.

Il n’y a rien de plus efficace pour renforcer le sentiment d’impuissance au sein d’une population prisonnière que le fait que tous les détails de la vie quotidienne sont sous le contrôle et le bon vouloir d’un pouvoir invisible et inaccessible et surtout imprévisible. C’est ce qu’on appelle de la subjugation un exercice sadique pour casser toute volonté de résistance chez ceux qui sont soumis à ce régime.

La directrice de Gisha, se défendant d’être experte ne matière de sécurité pour se protéger de toute critique des responsables sionistes à l’affût et prêts à crier « trahison », mais il est bien évident que pour elle :

I« Empêcher des enfants de recevoir des jouets, des fabricants de se fournir en matières premières - je ne vois pas en quoi cela correspond à des besoins sécuritaires israéliens ».

Il est clair que la rhétorique du « sécuritaire « est exploitée par le régime sioniste pour violer au quotidien les droits de base des Palestiniens de Gaza.



Le gouvernement israélien a finalement fourni au tribunal un document répondant de manière tout à fait partielle à la demande de Gisha, mais qui reste néanmoins révélateur de l’état d’esprit sado nazi qui prévaut au sein de l’establishment israélien vis-à-vis de la population palestinienne vivant sous occupation. La BBC en a obtenu une copie.

La raison principale évoquée pour maintenir ce blocus inhumain sur plus de 1.5 millions de Palestiniens dont plus de 50% d’enfants, est définie comme suit :

« Les restrictions sur le transfert de biens est un pilier central des moyens dont disposent l’Etat d’Israël dans le conflit armé qui l’oppose au Hamas ».

Autrement dit Israël avoue textuellement qu’il viole le Droit International sciemment et ce pour forcer la résistance palestinienne à Gaza à se soumettre donc qu’il commet volontairement pour se faire un crime de guerre contre la population civile palestinienne. Un document en plus à verser au dossier des poursuites judiciaires contre les responsables politiques et militaires israéliens pour crimes de guerre à l’encontre de la population palestinienne.

Les autorités israéliennes ont également confirmé l’existence de 4 autres documents qui définissent comment fonctionne ce blocus :

Comment ils procèdent pour répondre aux demandes palestiniennes d’importations dans Gaza,
 
Comment ils contrôlent les pénuries dans Gaza,

Comment ils donnent leur accord sur la liste de ce qui est autorisé à y entrer,

Et un document intitulé « Consommation Alimentaire dans la Bande de Gaza - Lignes Rouges » qui établit le nombre minimum de calories nécessaires pour les 1.5 millions d’habitants de Gaza selon leur âge et leur sexe ?

Israël a refusé de fournir ces documents sous prétexte que selon les propres termes des autorités israéliennes :

« cela causerait du tort à la sécurité nationale et aux relations étrangères ».

Sur le plan organisationnel Israël rivalise d’ingéniosité avec l’organisation nazie de planification du génocide juif même si cela se fait en tablant sur un génocide lent -malnutrition et tout l’éventail de maladies qui s’y rapporte, pénurie de soins, dégénérescence… pour régler ce qui est considéré par les autorités israéliennes mais aussi par la grande majorité des Juifs israéliens comme la plus grande menace contre le régime sioniste : la démographie galopante palestinienne Gaza incluse.

Israël , lorsqu’il ne bombarde pas les Palestiniens avec des bombes au phosphore, à l’uranium appauvri, des missiles remplis de fléchettes, et autres armes sophistiquées qu’il expérimente sur les civils de Gaza avant de les vendre sur le marché international de l’armement, est devenu expert en gestion de la souffrance palestinienne par malnutrition, guerre psychologique, privations de toutes sortes.

On comprend dés lors pourquoi Israël refuse de rendre ces documents publics par crainte bien évidemment des retombées négatives dans ses relations avec les états occidentaux.

Mais le refus des dirigeants politiques comme Obama, Sarkozy, Merkel etc.. de condamner Israël ou même simplement de faire pression pour que cesse ce siège féodal, cette barbarie les rend irrémédiablement complices.

L’histoire les jugera comme tels.

Liste des produits autorisés dans Gaza

http://www.planetenonviolence.org/Derriere-Le-Blocus-De-Gaza-La-Logique-Sado-Nazie- D-Israel_a2179.html

 

rafah.jpg 

 

 

Guignol-Sarko:  

Les mots nous manquent actuellement - vous l’aurez remarqué - mais, juste en passant, nous avons entendu un guignol déclarer avec toute la solennité dont est capable ce grotesque personnage : "Il faut que les spéculateurs sachent qu’ils en seront pour leurs frais". Confessons que ma compagne et moi nous sommes esclaffés devant le téléviseur. Le rire n’est-il pas la politesse du désespoir ? Notez que c’est le même qui affirmait que le chômage allait baisser, ou encore annonçait la fin des paradis fiscaux*. C’est dire.

 

*"Il n’y a plus de paradis fiscaux. Les paradis fiscaux, le secret bancaire, c’est fini", affirmé le 23 septembre sur TF1 et répété ("Nous avons mis fin au scandale des paradis fiscaux") le 6 janvier lors des voeux aux entreprises. Plus c’est gros... http://www.plumedepresse.net/spip.php?article1410#forum22080  

 

 

sarklownMême les Kibboutz font défaut ! Israël a bien changé !

Le mouvement kibboutzique, considéré comme la citadelle de la gauche, a annoncé aux organisateurs de la manifestation contre la présence juive en Judée-Samarie qu’il n’y participerait pas. Il se démarque ainsi des intentions hostiles des mouvements « la paix maintenant » et « la gauche nationale » envers la construction en faveur des Juifs. Le président [...]

http://www.juif.org/societe-israel/128024,le-kibboutz-refuse-de-manifester.php

 

 

 

La crise, sur mon blog sos-crise :

liste complète

Partager cet article
Repost0

R-Sistons

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
  • Contact

Recherche

Archives

Pages