11 avril 2011 1 11 /04 /avril /2011 19:03

http://sarkopitheque.files.wordpress.com/2008/09/afrique.jpg
http://sarkopitheque.files.wordpress.com/2008/09/afrique.jpg
.
Côte d'Ivoire offerte à l'Occident anglo-Saxon
par eva R-sistons :
.
Dernière mn: Par la force, l'Occident a pris le pouvoir en Côte d'Ivoire, l'OTAN sera sur place, la France coloniale et texane via Sarkozy a montré ses muscles et va continuer la politique françafricaine, le FMI pourra piller le pays et l'offrir aux multinationales et à Monsanto (à la clef, ruine des paysans, suicides, santé en péril), le sous-sol du pays le plus riche d'Afrique sera aux mains des Anglo-Saxons et des Israéliens, les Chinois seront boutés dehors, la pègre va diriger le pays (Ouattara homme des casseroles, corrompu avec sa femme anglaise, sulfureuse), bref à la tête du pays un sinistre valet de l'Occident criminel, à son image. Pauvres Africains ! eva R-sistons
.

http://www.ndf.fr/files/massacre-ouattara%C2%A9eloi-400x562-custom.jpg

http://www.ndf.fr/files/massacre-ouattara%C2%A9eloi-400x562-custom.jpg


NB : Le Tribunal Pénal International, instrument de l'Occident pour exercer une fausse justice qui ne juge pas les vrais coupables - les Bush, Blair, Cheney, Rumsfeld, Aznar, Berlusconi, Sarkozy, Ouattara etc - va condamner un nouveau bouc-émissaire, donné en pâture à l'Opinion, alors que les crimes ont été plus nombreux dans le camp Ouattara, depuis des années d'ailleurs. L'Occident anglo-saxon est une pourriture, et son impunité est révoltante !

L'Armée française n'est pas intervenue ? Tiens donc ! Ses tirs ont déclenché l'incendie qui a fait sortir la famille Gbagbo, elle a décimé la Garde du président, les insurgés ont été armés par elle, entraînés, guidés, orientés... Vous avez dit ingérence française ? Colonialisme pas mort ! Sarkozy-Bush doit se frotter les mains, et ses amis Bolloré, Ouattara etc, aussi ! Les vautours arrivent...

Dans tous les cas, les Africains sont les perdants ! Leur continent va être pillé, volé, par l'Occident anglo-saxon et israélien ! Et ces événements seront un encouragement pour remplacer les Gbagbo, ancrés dans leur terre, par des internationaux hommes de main du FMI, des Grandes Banques, des multinationales, comme Ouattara et son épouse anglaise, qui se fichent pas mal des Africains et qui vont offrir le pays à l'Occident anglo-saxon ! (eva R-sistons)

 
http://www.parti-ecologique-ivoirien.org/img/femme-voilee.jpg
http://www.parti-ecologique-ivoirien.org/img/femme-voilee.jpg
.
Enfin, la France vient, la première (quel exploit !), de murer les femmes qui ont choisi elles-mêmes de porter le voile, selon leurs convictions religieuses. Elles seront définitivement en marge, recluses à vie. Et leurs enfants ne pourront être accompagnés à l'Ecole. Vous avez dit Liberté, Egalité, Fraternité ?  (eva r-sistons)



 

Y'a bon la colonisation française,

l'exemple de l'Algérie, vidéo

(impossible d'arriver à publier sur R-sistons,

voyez ce document de René Vautier sur mon blog sos-crise) :

Y'a bon la colonisation (française) ! L'exemple en Algérie (vidéo)



[Sans+titre.bmp]
http://4.bp.blogspot.com/_U9VdNI6cmZI/Smp9ifgGs_I/AAAAAAAABTc/vT8Vbwv9bqs/s1600-h/Sans+titre.bmp
.
Mission des Anglo-Saxons:
Tuer l'identité des pays,
- donc de la France, via, en particulier,
sa langue en voie de marginalisation.
Par eva R-sistons
.
Alerte ! Dans ce blog, une fois que j'ai compris le rôle de l'Angleterre dans la (mauvaise) marche du monde, j'ai eu plusieurs fois l'occasion de vous entretenir des menaces qui pèsent sur nous (voir en particulier le précédent post, Reine d'Angleterre, mort de Diana..). Je ne le répèterai jamais assez : C'est en abordant la question du rôle de l'Angleterre dans les événements du monde, que mon blog a été supprimé d'un seul coup, sans préavis, sur le site du NouvelObs (faux journal de Gauche, vrai média au service du libéralisme anglo-saxon), en arguant que j'allais trop loin : en mettant en cause le pays de Sa Gracieuse majesté, en d'autres termes, le monde Anglo-Saxon. J'avais vu juste : La source centrale, ultime, de tous les maux de l'humanité vient de la City et, aussi, de la Reine d'Angleterre. C'est d'ailleurs elle, par exemple, qui a signé l'autorisation de transférer les populations vivant dans l'île paradisiaque de San Diego, dans les bidonvilles anglais, afin de permettre à l'OTAN, bras armé de l'Angleterre, d'établir sa principale base militaire dans cette île idéalement située. A noter d'ailleurs que Sarkozy a uni, récemment, le destin militaire de la France à celui de la G.B., intimement, et pas seulement dans le cadre de l'OTAN, sans consulter le Parlement et encore moins les Français, une politique qui sera faite avec nos sous.
.
Le Quai d'Orsay vendu à l'Etranger
.
C'est sans précédent : Un Président élu en mentant sur ses buts véritables (au service de l'oligarchie financière et des Anglo-Saxons comme des Israéliens) a décidé, seul (parce qu'il a une mentalité de cow-boy et qu'il est un fan du modèle de vie anglo-saxon, et du règlement des problèmes par la force), de re-fonder totalement la politique intérieure et extérieure de la France, contre ses traditions, contre la volonté des Français, et contre les intérêts réels de notre pays. Notre voix n'est plus écoutée à l'Etranger, nous avons perdu toute crédibilité, même nos partenaires nous piétinent car nous sommes devenus leurs vassaux, leurs toutous, et puis nous menons trois guerres à la fois, du jamais vu, guerres impériales absurdes - et d'enlisement, bientôt. Pour le seul profit des Anglo-Saxons et des Israéliens ! 

Pire encore que tout: Sarkozy a fait de la France "sa chose", sa propriété, et il ose même se permettre, en fermant les uns après les autres nos Consulats à l'étranger, de brader nos biens prestigieux. On voudrait détruire la France, qu'on ne s'y prendrait pas autrement. Ce faisant, notre pays est transformé radicalement, aligné sur des politiques qui ne sont pas les siennes, avili... Nous sommes des Latins, nous voici sur le point de devenir une simple succursale des Anglo-Saxons. Une trahison de plus envers notre pays ! Et pour parachever le tableau, nos meilleurs diplomates, ceux qui depuis des décennies façonnaient l'âme du Quai d'Orsay, ont été chassés, mutés, mis en retraite d'office, et aujourd'hui, ce n'est pas le Ministre des Affaires Etrangères qui orchestre la politique extérieure de la France, mais un misérable pantin, un philosophe raté, un penseur de pacotille, tout juste bon à pavaner sa frimousse dans des médias people, et de surcroît attaché non à défendre les intérêts de la France, mais ceux de son clocher, Israël, l'Etat qui viole tous les lois internationales. Vous avez reconnu l'individu minable dont je parle. Vous faut-il un nom ? 

Sarkozy n'a pas de patrie, il déteste la France et d'ailleurs il ne s'en est jamais caché, son épouse du moment aussi, il pourrait servir n'importe qui si on lui permet d'être le nombril du monde, de s'en mettre plein les poches, et de faire parler de lui, au sommet... Si les Français savaient vraiment ce qu'il est, si les Français avaient lu la dizaine d'ouvrages écrits sur son état mental réel par des psy, livres soigneusement dissimulés par les Médias aux ordres, alors il n'y aurait personne pour le soutenir, en dehors d'inconditionnels de son acabit...

Or donc, la France est vendue au plus offrant. Comme si cela ne suffisait pas, elle doit perdre tout ce qui fait son identité: Autonomie locale, départements, traditions, culture, modèle social, valeurs républicaines, indépendance nationale, politique étrangère, et même bientôt drapeau, hymne, et idiome !

Les Anglo-Saxons, bien peu démocratiquement, ont entrepris de coloniser le monde (et d'abord le pays le plus original, le plus rétif, la France - via leur agent Sarkozy), d'imposer leur modèle, leur culture, leurs valeurs, leur Libéralisme monstrueux, leur mode de vie brutal, inégalitaire, sauvage, criminel... Pour y arriver, plusieurs moyens : Entre autres, la colonisation des Médias (FR2 en est le plus sinistre exemple, totalement vassalisé, on y chante sans cesse les louanges du modèle anglo-saxon, et même de sa culture, majorettes etc, bientôt on offrira aux veaux le mariage du Prince et de sa Princesse, quelle horreur !), l'imposition de séries et de films américains, même idiots, surtout idiots, la destruction de tout ce qui caractérise la France pour l'uniformiser, modèle social, laïcité, valeurs républicaines, mode de vie, culture, drapeau, hymne, départements, et même la langue de nos pères ! 
.
Tuer notre idiome

Amis Lecteurs, bientôt la Francophonie n'existera plus, au Canada, par exemple, l'oeuvre de mort a commencé (on est aux antipodes du "Vive le Québec Libre" du général de Gaulle qui aimait la France, lui), et pire encore, parti comme c'est, l'Anglais nous sera imposé comme première langue, la nôtre devenant secondaire, folklorique, marginale, un simple patois réservé aux rustres nostalgiques d'un monde ancien ! D'ores et déjà, nos enfants, et même nos bébés, devront bientôt maîtriser les deux langues, être bilingues (pour commencer), et afin d'obtenir un travail, il faudra maîtriser parfaitement l'Anglais ! Et comme nous serons de plus en plus confinés chez nous (et devant la télévision aux ordres ou devant Internet colonisé), le Modèle Unique, la Pensée Unique, nous seront complètement imposés à notre insu ! Ce qui se trame est grave : A travers la relégation de notre langue, c'est l'avenir de notre culture, de notre identité même, qui se joue !

C'est un scandale, c'est une haute trahison ! D'autant plus que derrière tout cela, se cache l'objectif ultime : Gommer les Nations, plus seulement les Etats Providence, via le Libéralisme effréné ne profitant qu'aux couches les plus élevées, mais aussi, et surtout, ôter les identités des pays, pour les aligner sur un seul modèle, Système, mode de vie : l'anglo-saxon, haïssable. Alerte, citoyens ! On nous oblige, souvent au nom de la "démocratie", à rentrer dans le moule anglo-saxons assassin, dont nous ne voulons pas, dans l'ensemble !

Préservons notre Etat, notre pays, notre Nation, notre langue, soustrayons la France aux fourches caudines de l'Occident prédateur et criminel ! Notre pays ne doit pas être tué par les Anglo-Saxons !

La pieuvre anglo-saxonne

Nous devons tous prendre conscience de ce qui se trame insidieusement. Complot anglo-saxon ? Que veut dire ce mot, "complot" ? Disons très clairement que derrière la politique officielle, s'en cache une autre, subtile, sournoise, plus redoutable: L'Oligarchie qui détient les manettes des coffre-forts, des Armées, des politiques à travers les marionnettes en place, conçoit des Plans destinés à renforcer son pouvoir au détriment de l'ensemble des populations de la planète. Et dans le cadre de ce Plan, via Hollywood, la télévision, les médias, Internet, les valets à la tête de chaque pays, les zélus soumis, etc : La marginalisation de notre langue, comme la destruction des départements, visent à tuer la France, l'identité particulière de notre pays, sa personnalité propre. Pas moins !  Si nous ne prenons pas conscience de ce qui se trame, de ce qui, peu à peu, se met en place, si nous ne relayons pas, demain il sera trop tard, nous serons des brutes à l'image des Anglo-Saxons !

Citoyens, Citoyennes, Lecteurs, Lectrices, Camarades, ne laissons pas la pieuvre anglo-saxonne utiliser son rouleau compresseur pour nous broyer.

Tous les Etats, toutes les Nations sont menacés. Ils doivent s'aligner, ou se préparer au pire. C'est intolérable. Ceux qui devraient, aujourd'hui, se retrouver devant une vraie Cour Pénale internationale, un vrai Tribunal des peuples, sont les promoteurs de ce Nouvel Ordre Mondial totalitaire, financier et militaire, voire génocidaire ! Déjà, au niveau de l'Europe, tous les pouvoirs nous sont retirés les uns après les autres, et ce n'est qu'un début !

Retrouvons la maîtrise de notre destin ! Les cupides et inhumains Anglo-Saxons n'ont pas à se substituer à nous !

Comme je le dis depuis plus de deux ans, soyons tous journalistes, informons, relayons, et opposons-nous à un monde uniforme, servile, sauvage, mettant en péril l'avenir même de l'humanité ! C'est non seulement notre droit, mais notre devoir le plus absolu face aux fous qui se sont octroyés le droit de vie et de mort sur nous, un devoir pour nous et pour nos descendants de nous opposer à la solution finale de l'humanité, afin, notamment, que les peuples ne soient pas enfermés dans un camp d'extermination planétaire (§), au gré des caprices des apprentis sorciers anglo-saxons !

eva R-sistons à l'intolérable

(§) J'utilise à dessein ces mots en écoutant à l'instant même les Infos d'Arte qui une fois de plus tente de nous apitoyer sur la Shoah des (seuls) Juifs, alors qu'une "Shoah" planétaire se prépare, insidieusement, pas à pas, via guerres permanentes et nucléaires, pandémies ou crises provoquées délibérément, OGM meurtriers, etc ! Non à la "banalisation du Mal", pas seulement concernant les seuls Juifs, mais tous les peuples ! Non au "totalitarisme déshumanisé" ! (Je détourne les termes d'Arte, restreints, pour les employer dans un sens planétaire, de bien commun, universel - et non particulier -  qui seul compte !)
.
TAGS : Occident, Anglo-Saxons, Reine d'Angleterre, Diana, Sarkozy, City, OTAN, GB, San Diego, Nouvelobs, Quai d'Orsay, Ouattara, Pensée Unique, France, Nations, Armée, Libéralisme, culture, langue française, Médias, Internet, Hollywood, francophonie, de Gaulle, Canada, vive le Québec libre, Shoah..

Darcos%20bilingue.gif    

Source :

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2008/09/xavier-darcos-veut-des-ecoliers-bilingues-.php

 

Parce que la mobilisation continue, plus que jamais nécessaire, vous êtes convié à un nouveau rassemblement militant :

.
Langue française : Opération Chatel
Tous ensemble devant le ministère de l'Éducation Anglo-saxonne

dirigé (et détourné) par M. Luc Chatel, 110 rue de Grenelle - 75007 Paris, pour un

RASSEMBLEMENT
samedi 30 avril à 15h.
Nous ne les laisserons pas instrumentaliser l'École !
Refusons l'endoctrinement impérialiste
et linguistique de nos enfants !



M. Chatel, pédagogue bien connu, aime tant l'anglais qu'il tient à en faire partager sa passion à tous nos enfants, dès 3 ans, -et tout au long de leur scolarité. M. Chatel est un homme de convictions : il est seulement à déplorer que le patriotisme et la loyauté n'en fassent partie,  -ou plutôt que ce patriotisme exacerbé, franchement chauvin et péniblement exclusif, s'exerce vis à vis des États-Unis -probablement la patrie "de cœur", pour l'ancien DRH de la multinationale Lauréal.


Mais ce n'est pas le seul projet du gouvernement dont il est l'homme de peine. Notre tâcheron de l'endoctrinement devra bientôt répondre au souhait présidentiel de voir les mathématique, l'Histoire (et le sport !) enseignés "en langue étrangère" (langue dont le choix n'est plus un mystère...) dans les lycées, rendant de facto la langue de Business Europe, le syndicat du patronat européen, LA matière principale pour avoir son bac, puisque celle qui conditionne l'accès et la compréhension de toutes les autres ! Un jeune britannique de passage aura ainsi plus de facilités que nos enfants à réussir son bac en France -une délicatesse rare et très ciblée en matière d'intégration, sans doute le véritable sens de l'  "immigration choisie" chère à M. Sarkozy- mais surtout une façon de faire comprendre très efficacement à tout parent et tout écolier la véritable hiérarchie des langues en France : rater le français c'est perdre une matière -bien marginalisée qui plus est, avec la division par deux dès l'an prochain de son volume horaire en première et terminale L, au profit d'un apprentissage "de la littérature étrangère en langue étrangère" dont n'a peine à deviner, là encore, quelle langue en bénéficiera. Échouer en anglais c'est louper son bac.

[Quelques précisions très officielles -la partie émergée, celle déjà mise en œuvre, pour le reste relire les discours de nos gouvernants : http://www.education.gouv.fr/cid55664/installation-du-comite-strategique-des-langues.html. On y parle beaucoup "des langues étrangères", d'ailleurs, mais pour ce qui est des stages gratuits au lycée, les masques tombent : c'est pour l'anglais seulement].


Après avoir été, selon les vœux de Jules Ferry, le moyen de notre unité et le premier service de la République française, l'École publique, laïque et obligatoire, est donc en passe de devenir l'instrument par excellence de notre formatage linguistique et culturel, de la "normalisation" de notre "exception culturelle" -de la relégation accélérée de notre langue maternelle au rang d'idiome local pour nostalgiques d'un réservoir de travailleurs qualifiés interchangeables qui s'est appelé un jour France.

Car autant les causes d'une mesure aussi brutale et délétère sont profondes et ramifiées -créer de toute pièce un peuple européen dont la langue "nationale" serait l'anglais, ce qui aurait l'avantage de donner une apparence de légitimité à la construction bruxelloise tout en favorisant les rapprochements ultérieurs avec les "modèles" anglo-saxons ; rendre nos enfants plus à l'aise avec l'anglais qu'avec toute autre langue (y compris... la nôtre, si possible !), pour que la nouvelle génération n'est plus de réticences à voir cette langue s'imposer ; rendre l'anglais naturel pour eux, puisque connu dès le plus jeune âge et légitimé par l'École, étape indispensable au remplacement pur et simple du français...- autant les raisons de s'y opposer sont simples. Évidentes. Parmi elles, conserver la capacité à accéder notre patrimoine littéraire -ces textes qui ont forgé notre pensée à travers les âges et infléchis notre histoire collective-, mais aussi plus immédiatement, nos propres concepts pour décrire le monde et ses possibles, car une langue est tout sauf objective ! Préserver ce creuset particulier de définitions et de non-dits, de connotations, d'usages, d'abstractions et de descriptions imagées qui donne à une langue toutes ses nuances pour décrire la réalité de ses locuteurs : la nôtre, notre pacte social,  et cet humanisme des Lumières que l'on voudrait bien extirper de nos têtes. Conserver, d'ailleurs, simplement une langue pour s'exprimer, revendiquer s'il le faut, car ce qu'on nous propose n'est qu'un code formaté, toiletté, neutralisé. Du globish plus que de l'anglais. Un jargon mercatique politiquement corrigé, une boussole faussée qui indiquera toujours  la droite plutôt que le nord...

Vous voudrez bien trouver en pièce-jointe l'appel à ce rassemblement -qui reprend certains aspects de celui du 19 mars, dont il est un prolongement.
En pièce-jointe également, le compte-rendu du Rassemblement de la fontaine Molière, qui fut une belle réussite pour ce tout premier coup d'essai. Merci à tout ceux qui en furent !


A vous retrouver le 30 avril,
salutations militantes,
    

M.V., pour le COURRIEL. MATTHIEU VARNIER

 
Valérie Pécresse est prix de la CARPETTE anglaise :

P%C3%A9cresse%20100.gif

Source : http://www.studyrama.com/article.php3?id_article=34688

 

 

Que penser du discours électoral de Sarkozy du 20 mars 2007, où il dit que la diplomatie française doit s'exprimer en français,

 

Sarko%20diplo%202.gif

Source :

Discours de Caen le 9 mars 2007 : http://www.u-m-p.org/site/index.php/s_informer/discours/nicolas_sarkozy_a_caen

 

alors que plusieurs de ses ministres, notamment Kouchner et Lagarde, n'hésitent pas à s'exprimer en anglais à l'étranger et même en France :


 

Mme Christine Lagarde, Ministre des Finances,  s'est exprimée en anglais à Nice (France !) le 12 septembre 2008,

lors de la réunion des ministres des Finances européens qui avait lieu dans cette ville.

Source : http://www.revue-republicaine.fr/spip.php?breve69

 

Kouche.jpg

 

M. Bernard Kouchner a donné une entrevue en anglais à des journalistes israéliens lors de sa visite en Israël le 5 octobre 2008

Source : http://www.lepoint.fr/actualites-insolites/confusion-en-israel-autour-de-propos-de-kouchner-sur-l-iran-hit/

 

Oui, que penser de tout cela ? N'est-on pas en train de remplacer la politique de la langue française et de la Francophonie par la politique de la Cacophonie ?

 

Dans l'espoir d'une réaction de votre part, nous vous prions, Madame, Monsieur le Député, de bien vouloir agréer l'expression de notre plus haute considération.

 

Régis Ravat

Président de l’A.FR.AV (www.francophonie-avenir.com)

 

Merci de signer, pour ceux qui ne l'auraient pas encore fait,  notre pétition en ligne : Pétition pour demander au président de la République, Nicolas Sarkozy, de respecter ses engagements électoraux en matière de langue française, de Francophonie et de lutte contre le tout anglais.

 

(Reproduction et diffusion, hautement recommandées)

 

http://www.francophonie-avenir.com/Index%20RR%20Sarkozy%202%20poids,%202%20mesures.htm

 

Que penser du discours qu'il y a fait en faveur du Canada uni, faisant allusion au fait que le monde n'a pas besoin d'un Québec indépendant (francophone),

 

Source : http://www.cyberpresse.ca/dossiers/francophonie/200810/17/01-30367-sarkozy-fait-un-plaidoyer-pour-un-canada-uni.php

 

secretariat.general@courriel-languefrancaise.org

 www.courriel-languefrancaise.org

http://www.francophonie-avenir.com/Index%20RR%

20Sarkozy%202%20poids,%202%20mesures.htm




Internet favorise l'anglicisation, la robotisation et la globalisation du monde ?

 

Pink Sherbet Photography - CC by(..)

Anglicisation, machinisation et mondialisation sont ici trois arguments qui font dire à l’auteur qu’Internet est loin d’être neutre et nous oblige implicitement ou explicitement à adopter certaines valeurs, avec toutes les conséquences que cela implique[1].

 

Utiliser Internet nous force-t-il à adhérer automatiquement à certaines valeurs ?

 

(..) E.F. Schumacher (Small is Beautiful) va plus loin encore et je suis aussi entièrement d’accord avec lui. Il écrit (dans Work) que dès lors que nous adoptons une technologie (conçue par quelqu’un d’autre probablement), nous absorbons l’idéologie (une manière de voir les choses, un système de valeurs) qui va avec.

 

Utiliser Internet nous force-t-il à adhérer automatiquement à certaines valeurs ?

 

Ci-dessous une intervention de Roberto Verzola, extraite de la liste de diffusion « p2p-foundation » :

« Je suis assez d’accord avec Doug Engelbart, l’inventeur de la souris, quand il dit que nous façonnons nos outils, et que nos outils nous façonnent à leur tour. Il parle d’une co-évolution de l’homme et de ses outils. Nous devrions peut-être appeler cela « un déterminisme réciproque ». Quand il dit « nous façonne », je suppose que le « nous » désigne aussi les relations sociales.

E.F. Schumacher (Small is Beautiful) va plus loin encore et je suis aussi entièrement d’accord avec lui. Il écrit (dans Work) que dès lors que nous adoptons une technologie (conçue par quelqu’un d’autre probablement), nous absorbons l’idéologie (une manière de voir les choses, un système de valeurs) qui va avec. Schumacher pensait que beaucoup de technologies venaient imprégnées d’idéologies, et que ceux qui pensaient pourvoir en importer une en refoulant l’idéologie qui va avec se trompent. Cette vision met sûrement plus l’accent sur le « déterminisme technologique » que celle de Engelbart, mais je pense tout de même que E.F. Schumacher a raison, du moins pour certaines technologies.

En fait, j’ai analysé Internet avec la perspective de Schumacher, et j’y ai trouvé quelques états d’esprit et systèmes de valeurs que ses utilisateurs sont obligés d’absorber, souvent sans en prendre conscience (pour avoir la liste entière suivre ce lien). Il me suffira d’en mentionner trois :


1. L’usage généralisé de l’anglais dans les technologies liées à Internet, jusqu’aux micro-codes des microprocesseurs, nous force à apprendre l’anglais. Et si vous apprenez la langue anglo-saxonne, vous allez sûrement acquérir certains goûts anglo-saxons. Apprendre la langue, c’est choisir la culture.


2. L’esprit de robotisation : remplacer les hommes par des machines. Cela prend du sens dans un pays riche en capital (même si ça se discute), mais beaucoup moins dans un pays où le travail prévaut. Quand nous remplaçons la force musculaire par celle des machines, nous sommes en moins bonne santé. Mais que va-t-il se passer si l’on substitue des machines au travail mental ?


3. Le parti pris implicite (en fait, une subvention) en faveur des acteurs globaux, et pour la mondialisation. C’est flagrant si l’on considère la struture des coûts sur Internet : un prix indépendant des distances. Un fichier de 1 Mo envoyé à un collègue utilisant le même fournisseur d’accès à Internet coûte le même prix qu’un fichier de taille équivalente envoyé à l’autre bout du globe. Pourtant le deuxième utilise bien plus de ressources réseau (serveurs, routeurs, bande passante, etc.) que le premier. Ainsi les utilisateurs locaux paient plus par unité de consommation de ressources que les utilisateurs globaux, ce qui est une subvention déguisée à la mondialisation intégrée à Internet tel qu’il est aujourd’hui.

 

http://www.framablog.org/index.php/post/2011/01/24/internet-en-question

 

 

Avenir de la langue française - Un geste d'éclat pour protéger le français
Daniel Turp - Professeur à la faculté de droit de l'Université de Montréal  1 juin 2010  Actualités en société
.
Au Québec, la deuxième ville francophone du monde, Montréal, s’anglicise. La langue française pourrait prendre sa place parmi les langues du monde si des mesures audacieuses étaient adoptées.
Photo : Jacques Nadeau - Le Devoir

Au Québec, la deuxième ville francophone du monde, Montréal, s’anglicise. La langue française pourrait prendre sa place parmi les langues du monde si des mesures audacieuses étaient adoptées.
Je suis préoccupé par l'avenir de la langue française, mais aussi et surtout inquiet pour cet avenir. Je suis déçu par l'importance très relative que la Francophonie confère elle-même à la protection et à la promotion de la langue française et je crois qu'il y a urgence d'agir pour que la langue que 70 États et gouvernements disent avoir en partage ne soit pas marginalisée au sein de la communauté internationale.

Ma préoccupation et mon inquiétude sont fondées sur des réalités et des faits qui annoncent un dangereux déclin de la langue française. Au Québec, la deuxième ville francophone du monde, Montréal, s'anglicise. Au Canada, le Commissaire des langues officielles a déclaré dans son dernier rapport que des fonctionnaires francophones ont toujours de la difficulté à travailler dans leur langue et que les Canadiens continuent de résister à l'idée que les juges de la Cour suprême du Canada aient une connaissance du français. En France, j'ai récemment été accueilli à mon arrivée à l'aéroport Montpellier-Méditerranée par des affiches commerciales unilingues anglaises et ai vu un journal télévisé de France 24 «en anglais», sans pouvoir d'ailleurs avoir accès à TV5... et retrouver dans la grille horaire du journal Le Monde celle de TV5!

Les droits linguistiques de certains francophones belges semblent en péril, et l'Association suisse des journalistes de langue française a plaidé, au début de la présente année, pour la présentation au Parlement de la Confédération helvétique d'un projet de loi concernant l'usage de la langue française. Sur le continent africain, le ministre de l'Éducation nationale du Rwanda a décrété la fin de l'enseignement du français au Rwanda pour 2011, alors qu'au Vietnam l'anglais est devenu la langue étrangère choisie par 85 % des lycéens du pays.

J'ai constaté que la langue française n'avait pas droit de cité dans le nouvel aéroport de Barcelone, qui se trouve pourtant à une centaine de kilomètres de la frontière française, comme c'est le cas de la très grande majorité des aéroports, gares et ports du monde où les francophones sont orphelins de leur langue. Comme chercheur, j'ai constaté que le portail de l'Union européenne ne présente les nouveautés qu'en anglais, que le site de l'Union africaine (www.africa-union.org) nous accueille, sur sa page en français, par le slogan «Make Peace Happen 2010» et que le site de l'Organisation des États américains, dont le français est une l'une des quatre langues officielles, ne réserve qu'une place infime à la langue qu'ont pourtant en partage deux de ses États membres, le Canada et Haïti, et que parlent des millions de francophiles répartis dans les Amériques.

Prendre sa place

Je pourrais multiplier les exemples qui tendent à démontrer que la langue française est en voie d'être oblitérée dans l'espace public international et que les États et gouvernements de la Francophonie eux-mêmes n'exercent pas la vigilance qui s'impose pour prévenir son effacement de l'espace public national.

Sans souscrire à l'idée que l'avenir de la langue française est irrémédiablement compromis, je crois que celle-ci peut prendre sa place parmi les langues du monde si des mesures audacieuses sont adoptées. Les initiatives récentes de la Chine et de la Russie pour que leurs langues s'imposent comme langues internationales devraient être un réel incitatif pour que la Francophonie agisse avec célérité pour assurer la protection et la promotion de la langue française au sein de ses propres États et gouvernements de la Francophonie et qu'il s'agit d'une action qui devrait d'ailleurs précéder toute initiative visant à assurer la protection et la promotion de la diversité linguistique, et à promouvoir l'adoption par l'UNESCO d'une nouvelle convention analogue à celle relative à la diversité des expressions culturelles.

Test de volonté

Un geste d'éclat doit être fait, un geste symboliquement fort et juridiquement contraignant en cette année du 40e anniversaire de la Francophonie: l'annonce de l'élaboration d'une Convention internationale sur la protection et la promotion de la langue. La Charte de la Francophonie, telle qu'elle a été adoptée lors de la Conférence ministérielle de la Francophonie du 23 novembre 2005, n'énumère même pas parmi ses objectifs la promotion et la protection de la langue française, et l'élaboration d'une telle convention lancerait un message clair à la communauté internationale sur la volonté des États et gouvernements de la Francophonie de passer à l'offensive.

Une telle convention testerait la volonté réelle des membres de la Francophonie de s'engager dans un combat réel en faveur de la langue française. Cette convention devrait contenir des engagements à caractère national, inspirés par ceux contenus dans la Charte de la langue française adoptée du Québec et la loi Toubon en France, régissant le statut de la langue française et reconnaissant des droits linguistiques fondamentaux. Les États et gouvernements devraient également s'y engager à protéger et à promouvoir l'utilisation de la langue française comme langue de la législation et de la justice, de l'Administration, du travail, du commerce et des affaires et de l'enseignement.

S'agissant des engagements à caractère international, la future convention pourrait faire fond sur les énoncés relatifs à la langue française contenus dans le Cadre stratégique décennal de la Francophonie (2005-2014) et la Déclaration finale du Sommet de Québec (2008), mais également s'inspirer du contenu de la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles de l'UNESCO. La création d'un Fonds international pour la protection et la promotion de la langue française pourrait être envisagée et l'on devrait également songer à la création d'une Conférence ministérielle permanente des ministres responsables de langue française (CONFELF) pour assurer la mise en oeuvre et le suivi de la nouvelle convention.

Pour rendre hommage aux pionniers de la Francophonie, Léopold Sédar Senghor, Hamani Diori, Habib Bourguiba et Norodom Sihanouk ainsi qu'au Québécois Jean-Marc Léger, le secrétaire général de la Francophonie, M. Abdou Diouf, doit prendre l'initiative et inviter ses États et gouvernements membres de la Francophonie à être audacieux en adoptant une Convention internationale sur la protection et la promotion de la langue française qui contribuera à assurer la pérennité et le rayonnement de la langue française comme la langue internationale.

***

Extraits d'une communication prononcée lors des dixièmes Entretiens de la Francophonie le 27 mai 2010 à Lyon. La version intégrale peut être consultée à l'adresse www.danielturpqc.org.

***

Daniel Turp, Professeur à la faculté de droit de l'Université de Montréal
http://www.ledevoir.com/societe/actualites-en-societe/289962/avenir-de-la-langue-francaise-un-geste-d-eclat-pour-proteger-le-francais

http://www.cyberpresse.ca/images/bizphotos/435x290/200905/10/70402.jpg
http://www.cyberpresse.ca/images/bizphotos/435x290/200905/10/70402.jpg
Jean-François Lisée
Dans l'Actualité du 3 août 2010
J.-F. Lisée est un universitaire et analyste réputé, leader indépendantiste et conseiller de plusieurs Premiers Ministres du Québec

Éloge de l’anglicisation de la France

Il faut lire, dans une récente édition du magazine français Le Point, l’essai de l’écrivain Frédéric Martel (l’auteur du récent Mainstream, sur la culture mondiale).

Intitulé Français, pour exister, parler English, il annonce tout simplement le déclin international définitif du français et invite ses compatriotes à utiliser l’anglais le plus possible, non seulement en devenant bilingues, ce qui se comprend, mais en adoptant avec enthousiasme tous les anglicismes qui se présentent. Un extrait:

"Oui à l’impérialisme cool de l’anglais. Entre-temps, bien sûr, l’anglais s’impose peu à peu. C’est vrai dans les domaines déjà fortement américanisés que sont les sciences hard, la médecine soft, l’écologie green, l’alimentation light, mais aussi l’entertainment avec ses pitches, l’information avec ses lives, le business avec ces CEO, sans parler de tout le domaine d’Internet où la langue anglaise est constamment réinventée par les geeks et autres nerds. Il y a quinze ans, les titres des films américains étaient systématiquement francisés ; aujourd’hui, ils sont en langue originale. Les mots de la com’, ceux de la pub se servent du cool de l’anglais. Le commerce le sait également : la marque Monoprix est vieillotte, mais le Daily Monop, la nouvelle enseigne de Monoprix, est beaucoup plus trendy. L’écologie n’est pas en reste : les taxis Green Cab G7 fleurissent, plus attirants que si on les avait baptisés ” taxis parisiens G7 verts “. Le café Starbuck’s que l’on a vu dans la série ” Friends ” est plus cool, même si son café est plus mauvais, que le bar français du coin où le service est inévitablement désagréable et le petit crème à un prix exorbitant. Et l’on préfère un jean slim et un vêtement medium à un habit seulement ” moyen “. Dans l’univers du tourisme, un trip ou même un travel, c’est mieux qu’un ” voyage ” et on vous vend un package car vous ne voudriez pas d’un ” paquet “."


Sans commentaires.
_____________________________________________________________

Et hier, au journal télévisé belge, on eu droit au car wash qui lave probablement beaucoup mieux que notre bon vieux lave-auto. Il faisait suite à un récent call center beaucoup plus explicite et efficace que le centre d'appel. Évidemment tout cela prononcé de façon telle qu'aucun anglophone n'aurait jamais pu comprendre! À surveiller dans les prochaines éditions des dictionnaires comme le Larousse et le Robert... le Bob, you get it?

N.C.

Re: Éloge de l’anglicisation de la France

par maxi le Mer 4 Aoû - 10:24


ben oui que dire ? c'est la réalité de la mondialisation US

en international il est évident que le français est désuet depuis la déroute de 40, il l'est déjà en Europe que nous avons cru créer à notre image, alors pour des chinois, des japonais ou même des africains, c'est le passé, c'est une langue inutile, et c'est la réalité.

Quant à l'anglicisation du monde, dont la France, elle est inéluctable puisque tlm est d'accord, nos voisins sont 1000x plus avancés, surtout les nordiques et les allemands, mais les pays de l'Est semblent redoubler d'efforts, je ne vois guère que les pays latins, Espagne et Italie pour résister.

En France c'est irréversible, le formatage culturel étant massif du matin au soir depuis 30 ans, la génération des moins de 30 ans est totalement américanisée, sans s'en apercevoir, tout en douceur, et elle est consentante puisque c'est désormais SA culture. quand tu le leur fait remarquer ils poussent au minimum des cris d'orffraies, mais la plupart du temps ils t'insultent !!

il n'y a que la vérité qui fache ...

comment résister Normand ? on est plus en 1970 ! entre les séries télés, les films, les jeux vidéos, les pubs Coca, McDo ou Nike, la musique, les fringues, etc... les enfants ont baigné là dedans depuis leur naissance, ils sont des américains d'Europe, le bilinguisme progresse logiquement.

C'est fini la France grande puissance, le présent et l'avenir c'est La Chine, l'Inde, et probablement la Russie, nous avons un avenir avec une Europe unie si elle s'émanscipe des USA, ce qui est impossible avec la castration OTANienne.

ce constat est d'ailleurs le même pour les vieilles nations européennes, seule l'UK peut se réjouir de voir sa culture dominer le monde sans coup férir
http://politiclub.forumpro.fr/t5829-eloge-de-langlicisation-de-la-france

 

L’anglicisation en marche. 7 février 2011, par Tétraèdre Et dire qu’une seule petite loi empêchant les patroneux d’exiger l’anglais pour pouvoir obtenir un emploi au Québec pourrait régler la question de la langue Car empêcher un citoyen du Québec de travailler au Québec parce qu’il parle français c’est criminel et même génocidaire ( génocide linguistique) Aucune nation au monde propose à ses citoyens une seule autre langue internationale comme deuxième langue, (...)

 

http://www.vigile.net/L-anglicisation-en-marche

 

 

http://www.vigile.net/IMG/jpg/12-curzi-mtl.jpg

 

http://www.vigile.net/IMG/jpg/12-curzi-mtl.jpg


http://www.assemblee-nationale.fr/histoire/Marseillaise/marseillaise-RUDE.jpg

April 1st, 2011 · 

La HALDE vient de nommer une commission d’étude en charge de définir les conditions de remplacement de l’hymne national français, La Marseillaise, par un hymne « plus consensuel », de même que les couleurs bleu blanc rouge, par un drapeau « respectant plus la diversité ». Ce rapport est attendu pour l’automne prochain.

 

D’ici à 2018, la HALDE espère ainsi que les conclusions du rapport permettraient « d’opérer la nécessaire mise à jour de l’identité nationale dans une Europe moderne où les combats de premier ordre ne concernent plus la défense des frontières nationales, de l’identité et du repli sur soi, mais la lutte contre le racisme, contre les préjugés, pour l’égalité et la diversité ».


La HALDE considère comme une évidence « la désaffection des Français pour les défilés militaires, le patriotisme et les drapeaux tricolores » qui, selon elle, « n’emportent plus l’enthousiasme que connaissaient les générations précédentes, pour qui ces évènements historiques étaient liés à l’histoire familiale et aux souvenirs proches » et observe un « rejet évident » des « minorités visibles » à l’encontre de tout ce qui peut rappeler le patriotisme et la nation comme exprimées dans les couleurs nationales actuelles et dans les paroles de La Marseillaise. De plus, elle estime que dans la mesure où la plupart des jeunes, notamment ceux issus de l’immigration, semble de moins en moins connaître La Marseillaise, cette dernière est devenue, de fait, obsolète et doit être remplacée.


« La France d’aujourd’hui, toujours plus riche de sa diversité, se reconnaît de moins en moins comme partie prenante de cette Histoire », estiment les personnalités en charge de ce rapport, comme Bernard Henry Levy, Abderrahmane Dahmane ou encore Patrick Gaubert. « Ces symboles, trop marqués par « le rejet de l’autre » et trop souvent l’objet d’instrumentation politique de partis extrémistes, sont l’expression de ce refus d’ouverture sur le monde. La permanence du patriotisme, censée autrefois souder la communauté des citoyens, est de nos jours un facteur diviseur et discriminant, aggravant le sentiment d’exclusion des citoyens récemment arrivés en France, pouvant donner l’impression de mettre en cause la légitimité de leur présence, et confortant les nostalgiques du patriotisme dans l’entretien des revendications nationalistes. »


Au nom d’une « diversité toujours plus riche », il y aurait nécessité, urgence même, à combattre « les nostalgiques du patriotisme » et les « revendications nationalistes », afin de réaliser « une réelle reconversion des symboles nationaux » en mettant en avant, par exemple « les victimes du racisme ».


La HALDE propose d’ores et déjà de reprendre comme couleurs nationales celles de l’arc en ciel et comme hymne un texte qui est encore à définir mais dont la musique s’inspirerait de La Truite de Schubert.


Source: Nation Presse Info


http://fr.altermedia.info/general/la-halde-veut-faire-disparatre-la-marseillaise-et-le-drapeau-national-bleu-blanc-rouge_34109.html#more-34109

 

 

http://clpb-club-du-levrier-du-pays-beaunois.asso-web.com/uploaded/drapeau-francais-rond.png

http://clpb-club-du-levrier-du-pays-beaunois.asso-web.com/uploaded/drapeau-francais-rond.png

 

Liquidation de la France, du patriotisme, du drapeau, de la Marseillaise

Partager cet article
Repost0
8 avril 2011 5 08 /04 /avril /2011 22:00

http://ripostelaique.com/wordpress/wp-content/uploads/2011/02/ASSEMBLEUSAB15.jpg

 

Internautes face à l'UE

et au Nouvel Ordre Mondial anglo-saxon

 

 

Sommaire :

 

Le tsunami des peuples unis

par eva R-sistons

 

Le Pacte pour l'euro plus,

pacte de destruction de nos droits sociaux

 

L'Ouragan sur Internet

pour la défense de la médecine naturelle

 

Sélection de liens

En vedette :

 

Les USA sont-ils finis ?

(1 Gilles Bonafi  - 2 Chronique Agora)

 

 

http://slauro.blog.pacajob.com/public/globe-solidarite-300.jpg

 

http://slauro.blog.pacajob.com/public/globe-solidarite-300.jpg

 

 

Le tsunami des peuples unis

contre le capitalisme anglo-saxon,

contre l'UE et le Nouvel Ordre Mondial

par eva R-sistons

 

 

L'Internet est utile !

 

Tous unis, tous déterminés, nous sommes un tsunami

et rien ne pourra nous résister !

 

Citoyens, Lecteurs, cessons de nous dresser les uns contre les autres,

ensemble, nous sommes forts et nous pouvons changer le monde :


Changer ce qu'ils veulent déterminer pour nous,

par exemple en nous privant d'une médecine

et d'une alimentation naturelles !

 

Cette Europe a été créée pour faire le jeu des financiers,

le jeu de crapules qui ne pensent qu'à s'enrichir,

en brandissant à notre intention des potions magiques,

"démocratie", "concurrence" ou "modernité",

qui ne sont en réalité que des impostures !

La "démocratie" n'est pas l'alternance, à l'américaine, de deux partis

attachés aux mêmes valeurs mondialistes et affairistes,

un Strauss-Kahn ou un Valls ôtent tout ce qu'il y a de socialiste

dans le P.S., l'UMP n'est qu'un mouvement anti-populaire,

et même les Verts, infiltrés eux aussi avec Cohn-Bendit,

sont devenus Europe-Ecologie, une chose européiste donc défendant

le rouleau compresseur de tout ce à quoi nous tenons...

Quant au FN, il fait le jeu de la division, de l'affaiblissement,

et donc il conforte le Nouvel Ordre Mondial anglo-saxon

et ses projets malfaisants...

La "concurrence" nous dresse les uns contre les autres

alors que notre intérêt est de coopérer,

quant à la "modernité", elle est synonyme d'austérité,

de destruction de tous les acquis pour lesquels nos pères

se sont battus jusqu'à donner leur existence

pour que nous vivions mieux...

 

L'Internationale des travailleurs unis est devenue

la mondialisation des hommes appauvris et désunis

pour le plus grand profit de l'Oligarchie prédatrice,

le capitalisme est devenu financier, menace pour le monde

avec la Bourse qui sacrifie le travail au capital,

la spéculation qui dérégule et désorganise tout,

les Fonds de pension qui vont rentabiliser jusqu'à nos retraites

quand ils ne les mettront pas à la merci des tempêtes

emportant nos économies et avec elles nos ultimes années,

comme les idéaux de solidarité entre les générations,

les Fonds souverains qui transformeront l'Etat protecteur,

redistributeur, en vulgaire investisseur privé à l'étranger,

ou encore cette dernière trouvaille du NOM anglo-saxon,

les Agences de Notation, créées pour mieux nous perdre,

en nous tenant à leur merci, à la merci de notations artificielles

qui sacrifieront les intérêts des populations

à ceux des ploutocrates de la City ou de Wall-Street.

 

Les Fonds souverains sont des Fonds étrangers,

voilà les étrangers qui sont nos vrais ennnemis, 

pas les balayeurs ou les éboueurs "étrangers" qui acceptent

de faire les tâches qui nous rebutent,

quand nous aurons compris que nous devons

identifier nos VRAIS adversaires,

quand nous aurons compris que nous devons être tous unis,

alors oui nous provoquerons des ouragans,

des tsunamis... salutaires pour tous !

 

eva R-sistons

 

http://r-sistons.over-blog.com

 

TAGS : Capitalisme, démocratie, concurrence, modernité, mondialisation, l'internationale, spéculation, Bourse, Nouvel Ordre Mondial, Anglo-Saxons, fonds de pension, fonds souverains, agences de notation, City, Wall-Street, étrangers, PS, Cohn-Bendit, Verts, UMP, Valls,  Strauss-Kahn, Sarkozy, Europe-Ecologie

.

http://sarkopitheque.files.wordpress.com/2008/09/afrique.jpg
http://sarkopitheque.files.wordpress.com/2008/09/afrique.jpg

 

 

 

Pendant que la France belliciste, coloniale, affairiste, mène ses guerres avec nos sous en faveur de ses amis milliardaires comme les Bolloré ou les Ouattara, et contre les peuples d'Afrique ou d'Afghanistan, pendant que les Médias nous dressent contre Kadhafi ou Gbagbo et nous chantent les louanges du nouveau parti centriste de Borloo, l'UE détruit nos acquis sociaux, et l'avenir de nos produits naturels. Mais voici l'ouragan Internet, le tsunami provoqué par les internautes UNIS contre l'UE pour défendre nos intérêts ! (eva R-sistons)

 

.

U.E. : Pacte pour l'Euro plus,

pacte de destruction des droits sociaux

 

 

bilan-presidence-belge-conseil.jpg?w=160
Patrick Le Hyaric
.
Crise économique et sociale en Europe : Le Conseil européen des 24 et 25 mars a adopté un pacte, au mépris des Parlements nationaux et du Parlement européen, dont les dispositions vont encore plus loin que le traité de Lisbonne en matière d’austérité et de destruction des droits sociaux.
Crise économique et sociale en Europe : Le Conseil européen des 24 et 25 mars a adopté un pacte, au mépris des Parlements nationaux et du Parlement européen, dont les dispositions vont encore plus loin que le traité de Lisbonne en matière d’austérité et de destruction des droits sociaux.
Commentaire :

Alors, à quand cette pétition citoyenne, je suis certaine que le million sera vite atteint ? C’est même une pétition qui peut exploser en nombre.

Faut-il que l’on entame une marche vers le Conseil européen avec pelles, râteaux, pavés, etc…. pour se faire entendre ?

La voilà votre Europe :

http://www.ladepeche.fr/article/2011/04/07/1053212-Albi-Morte-seule-avec-son-chien-a-ses-cotes-depuis-50-jours.html#xtor=EPR-1

http://www.ladepeche.fr/article/2011/04/07/1053705-Apres-le-plombier-polonais-les-gaziers-portugais.html#xtor=EPR-1

Magnifique n’est-ce pas.. et c’est tous les jours comme ça !!!

 

 

Heureusement qu'il y a les Elus communistes pour tirer la sonnette d'alarme et dénoncer !

Un million de signatures permettrait de changer ce Pacte ignoble..

(note d'eva)



 

Pétition en faveur des Plantes Médicinales :
l'Ouragan sur Internet

 

.

Chers amis,

  • Notre pétition contre la directive européenne sur les plantes médicinales (THMPD) a déclenché un ouragan sur Internet. Faites circuler la nouvelle version de notre vidéo, qui est à l'adresse suivante : www.defensemedecinenaturelle.eu

  • Compte tenu de la dimension européenne du problème et de vif débat suscité sur les sites francophones, nous lançons une version anglaise de la pétition. Cliquez ici pour y accéder. Ou transférez ce lien à vos contacts européens : http://savenaturalhealth.eu

  • Lisez en bas de ce courriel l'interview de Thierry Souccar sur les dangers qui pèsent sur la santé naturelle en Europe. Thierry Souccar est le fondateur du site de référence  www.lanutrition.fr, et co-auteur du best-seller "Santé, Mensonge et Propagande", aux Editions du Seuil. (Thierry Souccar publie aussi une newsletter sur les nouvelles découvertes de la santé naturelle : vous pouvez la recevoir gratuitement en cliquant ici).

  • Nous répondons ci-dessous aux fausses rumeurs qui ont suivi notre pétition. Vous pourrez constater que loin d’être une vue de l’esprit, comme certains l'ont écrit, la menace contre les plantes médicinales est bien réelle.

  • Notre but est maintenant de faire évoluer cette réglementation dans le sens d’une plus grande liberté d’accès aux plantes.

  • L'objectif est UN MILLION de signatures. Nous vous demandons donc de faire circuler le lien vers notre vidéo en français www.defensemedecinenaturelle.eu, ainsi que notre vidéo en anglais auprès de toutes les personnes que vous connaissez et qui peuvent jouer les relais dans les autres pays européens :  http://savenaturalhealth.eu


Réactions... et contestations


Notre vidéo et notre pétition ont déclenché un intense débat public, y compris des articles dans la grande presse (Le Point) et une émission à la télévision belge. Vos signatures ont d'ores et déjà obligé les autorités européennes à clarifier leur position, et notre mouvement a été l'occasion pour les différents acteurs de préciser leurs analyses.

Le danger de la directive 2004/24/CE (le nom officiel de la THMPD) étant majeur, nous avons immédiatement reçu le soutien de centaines de blogs et sites Internet, et de dizaines de milliers d'internautes qui ont relayé notre appel.

En revanche, plusieurs voix influentes ont critiqué notre action, alors que nous pensions au départ que nous pourrions compter sur leur soutien.

Nous avons été très surpris de ces réactions négatives, d'autant plus que certains ont été jusqu'à faire circuler sur Internet des messages accusant notre Collectif de n'être qu'un faux-nez de l'industrie des compléments alimentaires. Pire encore, des rumeurs ont circulé sur Internet prétendant que la THMPD ne représente AUCUN danger pour les plantes !!

Nous souhaitons répondre méthodiquement à ces accusations infondées, tout en précisant que, pour beaucoup, elles portaient plus sur la forme que sur le fond :

 

L’article du Point


Le magazine Le Point a publié le 29 mars un article dénonçant notre mobilisation comme une simple fausse rumeur sur Internet. A l'appui de cette violente accusation, la réaction de Frédéric Vincent, porte-parole de la Commission européenne sur les questions de santé, qui déclare, sans rougir, que « Cette rumeur relève du délire ». « Il est hors de question pour nous de retirer ces produits du marché », martelle-t-il.

Les choses sont-elles si claires ? Absolument pas, comme en témoigne la suite de l'article :

« Il y avait des autorisations délivrées sur des bases un peu légères », continue Frédéric Vincent. « La Commission a donc imaginé un système de régulation calqué sur le modèle des médicaments classiques, mais simplifié. »

Nous y voilà. Après avoir dit que l'alerte que nous diffusons « relève du délire », le fonctionnaire européen admet précisément ce que nous dénonçons : une nouvelle procédure d'agrément pour les plantes médicinales à usage thérapeutique, certes simplifiée, mais néanmoins inspirée de la procédure prévue pour les médicaments classiques, et donc coûteuse et potentiellement hors de portée pour d'innombrables petits fabricants qui n'ont pas les départements de juristes des industries pharmaceutiques.

La suite de l'article est à l'avenant.

Le journaliste écrit en toute lettre que « Aucun test sur l'efficacité ou la sécurité des herbes ne sera exigé », et qu'il suffira aux fabricants de donner « des preuves que le produit a été utilisé à but médical pendant les trente dernières années, dont au moins quinze ans au sein de l'Union européenne ».

Mais d'une part, rien n'indique que réunir de telles preuves sera si simple que cela. Pour de nombreux fabricants artisanaux, monter de tels dossiers pourrait bien se révéler hors de portée, et c'est justement ce que nous dénonçons.

D'autre part, et c'est bien plus grave, le journaliste, qui vient d'affirmer que « aucun test d'efficacité ne sera exigé » conclut son paragraphe sur une déclaration du même fonctionnaire européen, Frédéric Vincent, qui affirme, goguenard : « Ceux qui n'ont rien fait paniquent. Il leur suffit pourtant de prouver que leurs herbes ont une efficacité. » (Source)

Il faudrait savoir ! Les fabricants devront-ils ou non apporter des « preuves », au sens où on l'entend pour les médicaments, de l'efficacité des plantes médicinales ?

Comment, dans ces conditions, nous accuser de « fausse rumeur », alors que le porte-parole de la Commission européenne, confirme exactement ce que nous dénonçons : la nouvelle procédure européenne obligera les petits fabricants à « prouver l'efficacité » de tous les remèdes utilisés à base de plantes, avec les coûts, les délais, et les tracasseries administratives que cela implique.

D'autres critiques, plus sérieuses, ont émergé de part et d'autre.

La position de Thierry Thévenin,
président du syndicat SIMPLES (artisans herboristes)

Le Président du syndicat d'herboristes SIMPLES, Thierry Thévenin, que nous citions dans notre vidéo, a lui aussi dénoncé notre pétition comme de la « propagande ».

Mais le problème, c'est qu'il faut lire la suite de ce qu'a écrit Thierry Thévenin. Certes, il écrit que notre texte accumule « raccourcis et effets d'annonce chocs ».

Mais juste après, Thierry Thévenin écrit :

« Cet appel présente toutefois le mérite de soulever et de porter au débat public la question du développement inquiétant (voire terrifiant) de l’arsenal des normes, des experts, des homologations qui aboutit au verrouillage et au contrôle du secteur des plantes médicinales, des médecines complémentaires et de l’herboristerie, comme d’ailleurs celui de presque tous les autres secteurs de notre civilisation. » (Source)

Ailleurs sur le site, il écrit que :

« [Cet appel] a le mérite de mettre en lumière un phénomène bien réel et inquiétant : l’inflation galopante des outils et des procédures réglementaires qui, sous le louable prétexte de protéger le public, le déresponsabilisent et l’assujettissent progressivement aux rares groupes de pression ou d’intérêt - groupes de lobbying - (industriels, distributeurs, médias,…) qui sont suffisamment organisés et puissants pour avoir les moyens de décrypter, analyser, orienter ces mesures ou même plus simplement d’exister légalement en passant à travers le crible de ces dispositions juridiques d’une incroyable complexité. Si vous en doutez ou si voulez simplement mesurer cette complexité, allez explorer l’adresse suivante:
http://ec.europa.eu/health/human-use/herbal-medicines/index_en.htm »(Source)


Nous sommes donc d'accord sur le fond avec Thierry Thévenin. Sous couvert d'assurer « notre sécurité », de nouvelles directives liberticides sont mises en oeuvre par l'Administration sous la pression de lobbys, et c'est exactement ce que nous dénonçons, une nouvelle fois.

Cette nouvelle réglementation européenne est tout sauf un fantasme ; le processus d'étouffement des médecines complémentaires est en cours, et ne fera que s'accélerer si les citoyens ne se mobilisent pas.

Il est plus qu'urgent aujourd'hui d'opposer un front uni à « l'inflation galopante des outils réglementaires » dénoncée par Thierry Thévenin, qui porte atteinte à nos libertés les plus fondamentales, à commencer par notre liberté de nous soigner autrement.

Il est plus urgent que jamais de poursuivre notre mouvement, et de lui donner une ampleur européenne. Merci de continuer à faire circuler notre vidéo (nouvelle version) : www.defensemedecinenaturelle.eu

Une autre critique

Une autre critique, reprise par plusieurs commentateurs, a consisté à nous reprocher de dénoncer une directive entrant en application le 30 avril 2011, alors qu'elle a en réalité été votée dès 2004, et que les fabricants ont donc eu sept années pour « se mettre aux normes ».

Sur un plan strictement juridique, nous faisons notre mea culpa : Au lieu d'écrire, « une nouvelle directive entrera en application le tant », nous aurions dû écrire : « une directive de 2004 entrera en vigueur de plein droit le tant ». Nous avons changé notre vidéo en ce sens.

Cependant, sur le principe, nous ne retirons pas un cheveu à ce que nous dénonçons :

La Commission Européenne nous dit : « attention, nous allons vous imposer de nouvelles restrictions. Mais ne vous plaignez pas, vous avez un délai pour vous préparer. » Pour nous, le fait qu'il s'agisse d'une directive entrant en application en plusieurs étapes n'enlève rien à son caractère abusif.

Le syndicat des fabricants de compléments alimentaires

Enfin, nous voulons aussi répondre aux propos du syndicat des fabricants de compléments alimentaires Synadiet, repris aussi par certains blogs.

Selon eux, cette directive européenne, dans la mesure où elle offrirait un cadre juridique simplifié aux plantes médicinales, ne change rien par rapport à la législation française en application jusqu'à présent, et pourrait même leur être favorable.

Pour le Synadiet, « le seul impact que pourrait avoir cette directive 2004/24/CE concerne les produits de médecine chinoise et indienne ».

Outre que, selon nous, la médecine chinoise et la médecine indienne peuvent difficilement être considérées comme une simple épiphénomène de la médecine par les plantes, il nous semble utile de rappeler que la législation française est, justement, extrêmement pointilleuse et restrictive sur le sujet de la médecine naturelle, et que le fait que l'Europe entérine cette législation justifie nos craintes et le mouvement de dénonciation que nous avons souhaité initier.

La raison en est simple, et c'est une question de principe : au lieu d'interdire la vente de remèdes à base de plantes dont la dangerosité et la toxicité ont été prouvées, ce qui serait évidemment souhaitable et parfaitement légitime, l'administration française a pris historiquement le parti d'interdire toutes les plantes qu'elle n'avait pas explicitement autorisées.

Le résultat est connu : sur des dizaines de milliers de plantes médicinales existant dans le monde entier, donc plus de 1500 en France métropolitaine seulement, selon le Professeur Fournier, seules 34 – oui, trente-quatre ! - ont été autorisées en France jusqu'au début des années 2000.

Avec l'Union Européenne, on a observé un léger frémissement, le nombre de plantes autorisées passant à 148, en dix ans.

Il n'en reste pas moins que, à ce rythme, et avec les coûts que cela induit pour les fabricants, les citoyens européens seront, durant des décennies, privés de milliers de plantes médicinales, et ce par le fait de la directive, la THMPD, que nous jugeons donc arbitraire, et que nous souhaitons dénoncer.

Nous avons besoin de vous

Plus que jamais, nous voulons nous mobiliser, et continuer à mobiliser, les citoyens autour de nous, pour amender la directive THMPD et, si possible, la supprimer.

Après l'onde de choc que nous avons provoquée à la Commission Européenne par notre seule pétition en français, il est clair que nous pouvons engager un vrai bras de fer si notre mouvement s'étend.

Alors merci de continuer à faire circuler notre pétition www.defensemedecinenaturelle.eu, et de faire connaître à tout votre entourage européen l'existence de notre vidéo en anglais : http://savenaturalhealth.eu

Enfin, pour les personnes qui souhaitent aller plus loin sur le sujet de la THMPD, nous avons décidé de donner la parole à un expert incontesté du sujet, Thierry Souccar, co-auteur avec l'avocate Isabelle Robard du best-seller « Santé, Mensonge et Propagande » (éditions du Seuil).

Dans l'interview exclusive ci-dessous, Thierry Souccar fait le point sur les dangers qui pèsent aujourd'hui sur la médecine naturelle en Europe.

Avec tous nos remerciements de votre mobilisation.

Augustin de Livois
Pour le Collectif pour la Protection de la Santé Naturelle


Trois questions à Thierry Souccar

Thierry Souccar, vous êtes co-auteur du best-seller « Santé, Mensonges et Propagande » (Editions du Seuil) qui dénonce notamment les excès des réglementations sur les compléments alimentaires. Que pensez-vous de cette campagne contre la directive THMPD ?

Thierry Souccar. Il faut d’abord dire ce qu’est cette directive européenne. Elle a été prise en 2004, pour une application en 2011, et elle poursuivait deux objectifs : donner un cadre règlementaire aux plantes médicinales traditionnelles sans usage médicinal bien établi mais dont l’usage est traditionnel depuis au moins 30 ans dans la communauté (ou 15 ans dans un pays tiers), et assurer au consommateur une sécurité d’utilisation. Par rapport aux médicaments, les formalités d’enregistrement sont allégées puisqu’il suffit de déposer un dossier reposant sur la démonstration d’un usage traditionnel pour l’indication retenue et attestant de la qualité des procédés de fabrication. Il est possible, en étant optimiste, qu'en offrant un cadre législatif aux plantes médicinales, elle en facilite l'usage, notamment en France. Malgré tout, l’émoi suscité par la date butoir d’avril 2011 et la campagne qui a suivi est légitime. Tout d’abord, les fabricants qui ne se sont pas mis en conformité ne pourront pas continuer à commercialiser leurs plantes, donc le consommateur craint à juste titre d’avoir des difficultés à se procurer ses plantes habituelles, au moins momentanément, et il ne l’accepte pas. Ensuite, certains reprochent à la directive de favoriser les plantes européennes, et dans une moindre mesure chinoises et indiennes (ayurvédiques) au détriment des centaines ou de milliers de plantes « exotiques » africaines ou américaines ou d’Océanie. Enfin, il y a le coût d’enregistrement, qui varie considérablement d’un pays à l’autre. On craint une course à l’armement, de plus en plus lourde, de plus en plus contraignante, de plus en plus coûteuse qui ne profite qu’aux grosses structures. On aurait pu imaginer une procédure plus simple, sur la base de monographies mises à disposition par l’Europe, assorties d’un coût d’enregistrement réduit, par exemple quelques dizaines d’euros comme c’est d’ailleurs le cas en république tchèque.

L'approche adoptée par la Commission européenne pour encadrer l’utilisation des médicaments est-elle une menace pour la liberté thérapeutique ?
Tout d’abord s’agissant de santé, la priorité est évidemment d’être extrêmement vigilant. C’est la raison pour laquelle nous avons besoin de règles, de contrôles et d’une administration capable de les exercer avec mesure et équité. Jusqu’ici, en matière de libertés thérapeutiques, l’Europe a joué un rôle positif ; elle a servi de rempart contre les débordements d’administrations nationales qui sont, comme en France, souvent hostiles aux médecines complémentaires. Par exemple, l’utilisation dans les compléments alimentaires des plantes médicinales inscrites à la Pharmacopée était bien plus limitée en France que dans la majorité des autres états membres de l’Union Européenne. Or, grâce à l’Europe, depuis 2008 un décret a fait passer de 34 à 148 les plantes qui ne relèvent plus du monopole de distribution pharmaceutique. C’est insuffisant, mais c’est mieux. Par ailleurs, le cadre juridique mis en place au niveau européen a permis à des fabricants et des thérapeutes de gagner des procès face à l’administration française, et la France a aussi été condamnée à de maintes reprises par la Cour européenne de justice pour abus de droit et non respect des règles européennes, de libre circulation par exemple. A nous tous de faire en sorte que l’Europe reste cet espace de liberté et surtout qu’elle l’élargisse. Nous devons par exemple exiger plus de transparence de l’Agence européenne du médicament, qui est traversée par les mêmes conflits d’intérêt que ceux mis à jour à l’Afssaps. Nous devons amener Bruxelles à élargir le périmètre des allégations, des substances et des doses autorisées dans les compléments alimentaires. Nous devons avoir cette même démarche d’élargissement pour les plantes médicinales d’usage traditionnel et pour d’autres pratiques complémentaires comme la naturopathie ou la médecine chinoise. Nous devons aussi veiller à ce que l’arsenal règlementaire reste raisonnable.

Quels sont les principaux dangers, selon vous, qui pèsent actuellement sur les médecines naturelles, en Europe ?
En ce qui nous concerne, nous Français, les principaux freins viennent de notre administration nationale qui est, comme je l’ai déjà dit, traditionnellement hostile aux compléments alimentaires, hostile à la libération des plantes qui relevaient ou relèvent du monopole pharmaceutique, hostile à la naturopathie, à la médecine chinoise etc. La réglementation prise au niveau européen oblige la France à desserrer son étau, mais l’Europe est encore très perméable aux exigences des Etats-nations. Certains de ces états qui ont une vision extrêmement restrictive des médecines naturelles exercent une influence sur la règlementation. Par exemple, dans le cas des compléments alimentaires on sait que la France a tout fait pour limiter la portée des mesures prises au niveau européen. Il est donc nécessaire d’exercer un véritable contre-pouvoir au niveau des instances qui discutent de ces règlements touchant aux médecines naturelles pour permettre l’accès à des substances ou des pratiques de santé qui ont prouvé leur intérêt, mais qui restent aujourd’hui inaccessibles aux Européens, quand elles ne sont pas purement et simplement illicites.

Thierry Souccar diffuse par courrier électronique des informations gratuites sur les nouvelles découvertes de la médecine naturelle et de la nutrition. Pour vous inscrire vous aussi, cliquez ici

******************

Ce email vous est envoyé par le Collectif pour la Protection de la Santé Naturelle.

Pour nous écrire : contact@defensemedecinenaturelle.eu

Pour nous envoyer de la documentation par courrier, merci de vous adresser à :

Collectif pour la Protection de la Santé Naturelle
253A Chaussée de Wavre
1050 BRUXELLES - BELGIQUE

 .

 

Sélection de liens

 

 

http://www.philippetastet.com/contenu/abonnes/Magic/images/ue-bove-ogm.jpg

 

L’affaire de la commercialisation du maïs Monsanto vient de connaître un nouveau rebondissement : après l’échec de la tentative de la Commission Européenne pour interdire son interdiction, la multinationale reprend son combat avec l’aide de la Cour de Justice Européenne.

 

 

L’UE contre les Etats et les peuples


Il y a un très large consensus dans les pays européens et au sein des gouvernements pour ne pas autoriser la culture des OGM. Si on peut comprendre les regrets des scientifiques, le principe de précaution est tout de même recevable. Il y a suffisamment de littérature soulignant les dangers à long terme de certaines innovations scientifiques pour n’autoriser que très progressivement l’utilisation de ces nouvelles technologies, après des tests sérieux.

Mais malgré l’opposition des peuples et des gouvernements, cette europe cherche absolument à faire valoir les intérêts de Monsanto. Après un feuilleton incroyable, la Commission Européenne avait trouvé le moyen d’interdire aux Etats d’interdire la culture d’un certain nombre de plantes OGM. Mais les Etats avaient bloqué la manœuvre en réunissant 75% des voix  contre le projet de Bruxelles (il faut noter qu’en-deçà de deux tiers, le projet de la Commission passait !).

Mais cet échec n’a pas découragé Monsanto, qui tente une nouvelle manœuvre par le biais de la Cour Européenne de Justice. Son avocat général a tranché dans le sens de Monsanto, jugeant illégale l’interdiction faite par la France de la culture du maïs Monsanto. Il aurait fallu demander à la Commission, dont on connaît bien les penchants pour les produits transgéniques, ou même pour les farines animales, qu’elle essaie d’autoriser de nouveau.

 

Une Europe anti-démocratique et soumise aux intérêts particuliers


Il y a énormément d’aspects choquants dans ce mauvais feuilleton. Tout d’abord, cette Europe cherche à imposer la culture de produits que ni les peuples ni les gouvernements ne souhaitent. Après d’innombrables affrontements où la Commission a été mise en large minorité, il est vraiment révoltant que cette autorisation revienne par la fenêtre de la Cour Européenne de Justice. Il y a un manque de respect très préoccupant pour les avis exprimés démocratiquement par les Etats.

Mais ce n’est pas tout. Comme pour les farines animales, il est difficile de ne pas y voir des affaires de gros sous. Monsanto va bien, très bien. De 2003 à 2009, son chiffre d’affaire est passé de 5 à 12 milliards de dollars, et ses profits ont été multipliés par 20, à 2 milliards. Bref, Monsanto a beaucoup d’argent pour essayer de peser sur les décisions de cette europe, qui semble particulièrement ouverte à l’influence financière des lobbys et autres intérêts privés.

Pire, il est question de conflits d’intérêts entre les autorités européennes chargées des avis scientifiques sur les OGM. En clair, certains des décisionnaires européens travaillent directement pour les industriels, ce qui permet de questionner leur indépendance et leur perméabilité à l’avis de ces mêmes grands industriels, gouvernés par la seule logique du profit maximal et non de la sécurité maximale. D’ailleurs, c’était l’Europe qui avait imposé à la France la commercialisation du Red Bull…


Cette affaire de la commercialisation des semences transgéniques de Monsanto éclaire d’une lumière très inquiétante ce projet européen, antidémocratique et qui semble à la botte des intérêts des puissants au mépris de l’avis des peuples et des gouvernements.


http://gaulliste-villepiniste.hautetfort.com/

 

OGM : l’Union Européenne au service de Monsanto et contre les peuples

 

 

.

 

 

http://4.bp.blogspot.com/_uZTNVdbG1YE/TD6kgdxirBI/AAAAAAAAI5Y/ddEDHtG3Yhw/s1600/sarkozy-afrique-gf.gif

 

 

.

 

 

.

http://www.demainonline.com/wp-content/uploads/Sarkozy-Afrique-1.jpg

 

http://www.demainonline.com/wp-content/uploads/Sarkozy-Afrique-1.jpg

 

.

.

Israël : Ses diktats sont exécutés immédiatement

 

Facebook censure les pages appelant

à un soulèvement en Palestine  01/04/2011



arton169216-2fcf7.jpg

Le patron de Facebook, Mark Zuckerberg (photo), a ordonné la suppression de comptes et pages de son réseau social appelant à un soulèvement en Palestine, le 15 mai prochain, anniversaire de la Nakba.
Depuis le 6 mars, plusieurs pages Facebook ont appelé à une troisième intifada. Elles ont réunies jusqu’à un demi-million d’internautes.
La décision de Facebook a été prise à la demande des autorités israéliennes.
(A part ça, le lobby israélien n'est pas tout puissant, bien sûr !
Même Facebook s'exécute,
et puis le Rapport Goldstone va être annulé,
le Droit international peut-être violé impunément,
et les Gazaouis bombardés à l'uranium appauvri,
exterminés, affamés etc dans l'indifférence générale !
Citoyens, réveillez-vous, il y a là des privilèges scandaleux,
uniques dans l'Histoire de l'humanité ! eva R-sistons)

unknown.gif http://www.voltairenet.org/

.

Facebook censure les pages appelant à un soulèvement en Palestine

 

La fin des USA ?

 

Gilles Bonafi

 

extraits

24191.jpg

 

Comme vous le savez tous, la crise est terminée. Voici une succession d'analyses sur la situation chaotique des USA basée sur les données de l'Office of the Comptroller of the Currency (OCC, trésor US) ainsi que ceux du centre de recherche de la fed de St Louis. Du très fiable donc.

Explosion des saisies immobilières aux USA en 2011

Le moratoire sur les saisies immobilières touchant à sa fin les saisies réelles vont donc à nouveau exploser. Les dossiers d'instruction de saisies immobilières sont ainsi passés de 1 201 622 à 1 290 253 soit une augmentation de 7,4 % ce qui représente 14 024 saisies par jour !

Explosion du chômage de longue durée

Inflation ou l'hyperinflation ?

Effondrement du dollar et North American Union

http://mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=24191

 

Lire aussi :

 

http://www.express.be/business/fr/economy/7aa6cff1221e92c44750e1ebcd508927-71/143841.htm

.

http://storage.canoe.ca/v1/blogs-prod-static/mediam/amrica.jpg

http://storage.canoe.ca/v1/blogs-prod-static/mediam/amrica.jpg

 

La Chine va-t-elle lâcher l'Amérique finie ?

 

 

▪ Vous ne connaissez sans doute pas Zhang Yuyan ? Moi non plus... jusqu'à ce mercredi matin. Ce Chinois est le "directeur de l'institut de politique et d'économie mondiale à l'académie des sciences sociales chinoises". Pour avoir un titre pareil, il est sans doute un bon petit soldat du régime...

Eh bien figurez-vous que ce M. Zhang a déclaré lors de sa dernière conférence de presse : "la dépréciation du dollar est la tendance prévue à long terme". C'est une des premières fois qu'un économiste chinois fait une sortie aussi nette sur la tendance de la devise américaine et surtout sur l'inquiétude que cela génère en Chine.

▪ Pas de doute, la Chine est inquiète pour son trésor de guerre...
La politique de dévaluation compétitive menée par le Trésor US et la Fed pour doper l'économie américaine, n'est pas du goût de la Chine qui voit ses montagnes de dollars de réserves fondre comme neige au soleil.

 

La Chine veut bien financer le déficit de la cigale américaine, mais sûrement pas si le pays tire à boulets rouges sur ses économies. L'avertissement est net : Pékin est prêt à lâcher Washington si ces derniers n'envoient pas de signes clairs de préservation de la valeur du billet vert.

▪ ... Et menace la dette américaine
La Chine, premier créancier des Etats-Unis, met ainsi sous pression les décideurs américains, et en premier lieu Ben Bernanke. Or ce dernier est pris en étau, avec deux camps qui s'affrontent au sein même du comité monétaire.

- D'un côté, les partisans d'une hausse de taux visant à envoyer un signal rassurant aux créanciers et aux agences de notations.
- De l'autre, ceux qui veulent abreuver les marchés de liquidités pour préserver les résultats en trompe-l'oeil d'une croissance poussive.

Une chose est sûre : les Etats-Unis ont besoin de financer leur dette astronomique et ne peuvent se permettre d'inquiéter davantage encore leurs prêteurs. Une hausse de taux sera inévitable, surtout qu'un invité surprise arrive dans le débat : l'inflation !

▪ L'inflation va sonner la fin de la récréation
L'inflation, encore ignorée et minorée par les chiffres américains, est de retour et se moque bien de savoir si l'emploi s'améliore ou si la confiance des consommateurs est au beau fixe. Le seul remède pour lutter contre l'inflation : une hausse des taux. Voilà qui va sonner la fin de l'argent facile aux Etats-Unis.

Les marchés vont pouvoir reprendre leurs droits après une période d'intenses manipulations et de sauvetages artificiels en tout genre. Je traduis : les spéculateurs vont massivement se dégager de leurs positions. Je m'explique...

▪ La fin du dollar carry trade
Grâce à des taux historiquement bas, le dollar, à l'instar du yen, est devenu un vecteur du carry trade. On emprunte des dollars à bas coût, puis on les vend pour les placer dans des devises rémunératrices comme le dollar australien. Objectif : encaisser le différentiel de taux.

Que va-t-il se passer si la Fed remonte ses taux ?  Les spéculateurs pris en étau vont devoir vendre leurs positions en catastrophe et racheter du dollar pour rembourser leurs emprunts. Ce dégagement massif provoquera alors une forte poussée du billet vert.

C'est la clé des marchés des changes dans les prochains temps : la réduction naturelle des écarts de taux au nom de la maîtrise de l'inflation.

▪ Euro : en attendant la chute...
Nous voici donc aujourd'hui avec un dollar condamné par tous, et qui a de très bonnes raisons de rebondir demain. En face, l'euro est à des plus hauts de 15 mois face au billet vert. Et poursuit sa hausse en attendant l'implosion d'une Zone euro sans gouvernance ni sans conviction. Pourquoi monte-t-il ?

Tout simplement parce que tout le monde est focalisé sur la hausse des taux de Jean-Claude Trichet, en s'imaginant que les mauvaises nouvelles sont déjà intégrées dans les cours.

Erreur ! Croyez-moi, les mauvaises nouvelles ne sont pas encore arrivées. La Grèce, le Portugal, L'Espagne, l'Italie et la France (oui, vous avez bien lu) ne pourront supporter un resserrement monétaire sans voir leur croissance retomber comme un soufflé.

▪ Euro/dollar : retour vers les 1,2850 ?

.

 

Le modèle américain n'a plus de sens

Bill Bonner

 

▪ "La hausse des prix du pétrole commence à freiner les conducteurs [américains]", titrait hier le Financial Times.

Comme prévu, les politiques d'argent facile des autorités se transforment en difficultés pour la classe moyenne. Les prix du pétrole ont grimpé en même temps que le bilan de la Fed. Pour chaque dollar ajouté par la Fed, le prix du pétrole a grimpé aussi. Pour lire la suite...

 

Et si le genre de séïsme que redoute Wall-Street était d'abord politique ? Pour lire la suite...

 

Retrouvez-nous en ligne sur :
http://www.publications-agora.fr
http://www.la-chronique-agora.com

 

 

Le 16 mai, le gouvernement américain

devra fermer ses portes

Gilles Bonner

 

(..) Où est-ce que tout ça nous mènera ? A nouveau, si l'on regarde l'ensemble du tableau, les autorités continueront à injecter de l'argent et du crédit faciles... et puis l'inflation finira par arriver.

 

Le gouvernement va devoir fermer le 16 mai, selon le Secrétaire au Trésor US, Tim Geithner. Selon lui, c'est à ce moment-là qu'on atteindra le plafond d'endettement pour l'Etat américain. Et dans la mesure où le gouvernement fonctionne avec de l'argent emprunté, s'il ne peut plus emprunter, il devra éteindre les lumières et fermer la porte derrière lui.

Nous avons vu passer un rapport selon lequel, durant le mois de mars, les autorités américaines ont dépensé huit fois plus qu'elles n'ont récolté en taxes. Un mois atypique, certes... mais peut-être de mauvais augure.

La rumeur veut que pas mal de gens aimeraient voir le gouvernement en cessation d'activité -- au moins temporairement. Les adeptes du Tea Party pensent que ça enverra un message à la nation... et facilitera les coupes budgétaires. Les démocrates veulent que le gouvernement ferme parce qu'ils pensent que les électeurs seront consternés, ce qui saperait le soutien aux républicains.

En ce qui nous concerne, nous voulons juste voir ce qu'il se passerait.

Rien, probablement. Mais pour ceux qui meurent d'envie de mettre le feu à une forêt nationale... de dévaliser une réserve fédérale... ou de faire exploser un bureau de poste...

... C'est un jour à marquer d'une croix rouge sur le calendrier !

 

http://www.publications-agora.fr
http://www.la-chronique-agora.com

.

 

.

 

Après le printemps arabe,

 

bientôt une grève générale aux États-Unis ?

 

 

 

 

 

 

Libye - rassemblement devant l’Assemblée Nationale
à Paris, samedi 9 avril 2011 - de 14h à 17h

 

 

 

Séismes : le gouvernement américain

pris en flagrant délit de mensonge

http://www.solidariteetprogres.org/article7623.html

 

 

Le CSFRStop FessenheimStop Transports-Halte au Nucléaire, Alsace Nature avec les associations amies, badoises et suissesappellent les citoyens de la Tri-Regio à un pique-nique antinucléairesur l’île du Rhin, côté digue est du Grand Canal à proximité de lacentrale hydroélectrique de Fessenheim (en direction de Hartheim Allemagne) le :

 

dimanche 10 avril 2011 à 14h00

 

 

Plus que jamais, il est urgent d'arrêter la doyenne française des centrales nucléaires, avant que l’irréparable ne se produise

 

.

http://socio13.files.wordpress.com/2010/03/otan-criminel-mondial1.jpg

 

 

La dernière trouv

aille d'Attali le héraut du NOM,

sur Bibliothèque Médicis de son ami Elkabbach (8.4.11) :

 

"L'OTAN est l'instrument de la démocratie !"

 

Pour moi, c'est

"l'Organisation Terroriste Anti-Nations"

eva R-sistons

 

Des goûts et des couleurs....

 

.

.

Alerte ! Ingérence française au Maroc !

 

http://www.annahjaddimocrati.org/fr/index.htm

 

 

A lire aussi :

 

 

 

 

Pour sauver les retraites, 400 personnalités
appellent à taxer les revenus financiers

http://www.bastamag.net/article972.html

 

 

 

queen1_Anglo-saxons-US-GB-copie-1.jpg

 

    Londres : Le coeur du capitalisme

et du NOM contre les peuples. 

Reine d'Angleterre - Mort de Diana


 Commentaire reçu :

 

 

Je suis tombé par hasard sur les blogs d'un homme humaniste (il s'appelle Viny Eden), où il explique très bien que, que ce soit les guerres mondiales, la finance, le NWO, le sionisme, le commerce de l'opium, de la drogue, le contrôle démogaphique, TOUTES les mafias intertionales et etc....tous ça est orchestré par la famille Royale de LONDRES (tous vient toujours de Londres). D'ailleur, Hitler, la Nazisme, Marx, Freud, Napoléon 1er et III, le communisme, Bildeberg et d'autres.... sont des inventions de Londres pour dépeupler et contrôler.

 

Vous pensiez peut-être chère EVA, que c'est Rockfeller, Rotschild, les USA, Israël ou le Sionisme qui contrôle le monde !! En réalité ce n'est pas totalement vrai, ce ne sont que des complices de la couronne royale qui est la vrai maîtresse du monde. C'est même la famille royale de Londres qui a assassiné : Martin Luther King, Malcom X, Kennedy, la princesse DIANA (elle voulait tout révéler à la presse, au monde que sa "famille" contrôles et manipules le monde depuis la Reine Victoria et que c'est eux qui ont crées tous les malheurs de l'humanité = guerres mondiales, épidémies, raréfication des ressources et de l'emploi etc.., elle en a payée pour sa vie). D'ailleur, ce n'est pas qu'Israël qui contrôle l'Amérique mais surtout LONDRES en vrai.

 

D'ailleur, je vais vous donner le lien de Wikipédia sur Lyndon LaRouche, où il soupçonne la Famille Royale Britannique d'être toujours les réels maîtres du monde, les génocidaires en Afrique, que LONDRES (et non la CIA ou Israël) est le vrai organisateur des attentats du 11 Septembre 2001 et d'autres.... :

  

(http://fr.wikipedia.org/wiki/Lyndon_LaRouche)

 

http://r-sistons.over-blog.com/article-ouragan-internet-tsunami-des-peuples-unis-contre-nos-ennemis-ue-et-nwo-71312038-comments.html#comment80091768

 

 

Réponse d'eva :

r

Bonjour Lock,

non j'ai compris voici presqu'un an que tout venait de Londres, de la City, confirmation avec un superbe documentaire peu diffusé, pas trouvable en vidéo, que je viens de revoir:

"Dans le secret de la spéculation financière" FR2.12.1999 projeté la nuit pour être peu vu, Tout part de Londres. Mon blog du NouvelObs a été supprimé dès que j'ai commencé à mettre en cause Londres. Je suis une chercheuse de vérité. Je venais d'attendre le coeur des malheurs des peuples.

Intéressant ce que tu dis sur Diana... Cordialement eva

 

 



Partager cet article
Repost0
8 avril 2011 5 08 /04 /avril /2011 21:52

http://images.fan-de-cinema.com/affiches/comedie/un_monde_fou_fou_fou_fou,6.jpg

http://images.fan-de-cinema.com/affiches/comedie/un_monde_fou_fou_fou_fou,6.jpg

 

Folle accélération de l'histoire

Un monde "libre", ou un monde assassin ?

par eva R-sistons

 

Silence médias sur la destruction de l'Enseignement public, sur les occupations d'écoles, les manifestations, les pétitions ! Comme pour la réforme des retraites, et l'UE imposée de force aux Français qui n'en voulaient pas, Sarkozy passera outre les attentes du peuple qu'il préside, et il matera les irréductibles !  Alerte ! Voici aujourd'hui, pour de sombres raisons de profit, la suprême trahison de l'école publique, qui sera un jour payante voire remplacée par le Télé Enseignement tellement plus économique et isolant les individus les uns des autres !

 

Entendu ce jour : "Défense du monde libre.. avec l'Occident" !

 

Quel monde libre ? Libre de détruire, de casser, de mentir, de dissimuler, de piller, de tuer, d'exterminer (avec bombes à l'uranium appaurvi) ? L'Occident, en réalité, est le plus grand Etat terroriste de la planète. Ses dirigeants devraient se retrouver devant la Cour Pénale Internationale, et non Gbagbo ou Kadhafi qui, eux, ont défendu leur pays contre les ingérences de l'Etranger. Quant aux bombardements et aux massacres organisés par les dirigeants libyen ou de Côte d'Ivoire, soit ils ont été volontairement grossis, soit ils sont le fait de l'Occident lui-même pour arriver à ses fins. De toutes façons, Ouattara l'homme du FMI, de la CIA, de Sarkozy, a lui-même fait commettre de nombreux massacres par ses troupes (voir dénonciations du Rapporteur de l'ONU), et ses casseroles sont innombrables. Ainsi, la politique menée par l'Occident, pour dominer les  pays (ressources, zones géo-stratégiques..), et contrôler les peuples, est-elle scandaleuse, honteuse, hautement criminelle, et partout elle crée souffrances, ruines, pauvreté, maladies (cancers, naissances de malformés..), handicaps, morts... Je ne le dirai jamais assez : L'Occident est l'ennemi de chacun de nous (et non le communiste, le Juif, le Musulman, l'Arabe, le Rom, l'Etranger, etc) !

 

Et pour les guerres  de l'Occident, elles ont AUSSI lieu pour détruire la démocratie, c'est-à-dire l'autonomie des peuples (notamment sur l'exploitation de LEURS ressources) ! Ainsi, tout n'est que mensonges, loin de "protéger les populations", l'Occident cherche à prendre pied sur toutes les zones de la planète, pour contrôler et piller.

 

Dans l'article que je n'ai pas encore eu le temps d'écrire sur Kadhafi, l'autre Kadhafi (qui a fait de son pays le plus moderne, le plus évolué, le plus riche du continent africain), je voulais aussi attirer l'attention sur ses engagements en faveur du  Pan-Arabisme, et de l'indépendance de l'Afrique par rapport à l'Occident. Son non-alignement, ses "prétentions" à autonomiser l'Afrique, et les Arabes, par rapport à l'Occident, lui auront été fatales.

 

Personnellement, partisane d'un monde multipolaire, et non aligné sur la puissance dominante occidentale, je ne peux que saluer les tentatives de Kadhafi pour unifier le monde arabe ou africain.

 

Tout, absolument tout (même peu à peu l'imposition de l'Anglais en tant que langue unique, la propagande des Médias comme FR2 en faveur du monde anglo-saxon, etc) est fait pour nous imposer le modèle anglo-saxon, sauvage, dont nous ne voulons pas !

 

L'Histoire connaît une accélération sans précédent. Bientôt, les peuples seront au mieux totalement appauvris ou asservis, sans aucune protection sociale ou services publics, sans Droit du Travail, sans nourriture saine, sans autonomie, et puis les citoyens seront toujours moins payés, et plus mis à contribution (Impôts indirects comme les taxes sur l'essence, hausses des produits de base - via la spéculation sur les produits alimentaires, par ex -, méthodes impitoyables de management, flexibilité, délocalisations sources de baisses du coût du travail, retraite plus tardive, frais médicaux ou d'inscription à la Fac en hausse constante, EDF - hausses dans le service public pour alimenter la concurrence !), voire même appelés, comme si tout ce que je viens d'énumérer ne suffisait pas, à payer pour les erreurs et les folies des banquiers maladivement cupides !

 

Ce monde occidental est immonde, une petite minorité s'engaisse toujours plus en sacrifiant l'ensemble des peuples à son avidité démente !

 

Et lorsqu'il ne sera plus possible de faire du profit car tout sera privatisé, comprimé, détruit, il restera l'ultime ressource: Un faux attentat, par ex, suivi d'une guerre mondiale nucléaire ! Comme si nous n'étions pas tous assez en danger !!!

 

Et à propos du nucléaire, non seulement on nous cache tout comme, journaliste, j'en ai été témoin (lors de la catastrophe de Tchernobyl, quand il a été interdit de divulguer les mesures réelles effectuées par des spécialistes du CNRS), mais on veut continuer le tout nucléaire, en narguant tous les dangers, en prenant pour les populations tous les risques insensés !

 

Par la faute de quelques apprentis-sorciers, tout au sommet et bourrés de fric, le monde va droit dans le mur, au mieux la pauvreté et l'asservissement généralisé, au pire l'anéantissement des humains comme, déjà, celui des animaux et de la nature !

 

Quand arrêtera-t-on tous ces massacres ? Quand arrêtera-t-on les vrais auteurs des malheurs des peuples, se servant du pouvoir pour écraser, appauvrir, contrôler, détruire, éliminer (dirigeants gênants comme, à terme, ceux de Côte d'Ivoire, de Libye, de Syrie, d'Iran...) ? Ce sont des fous, des monstres, des criminels ! Va-t-on attendre qu'il soit TROP TARD ? Nous ne pouvons rester les bras croisés à contempler l'auto-destruction de l'humanité par les adorateurs de Mâmon !!!

 

Alerte, citoyens, le monde, sous la férule de quelques crapules, est devenu fou !

 

Eva R-sistons à l'intolérable

 

NB : Léautaud je crois : "Les citoyens ne veulent pas de la guerre, les dirigeants les font". Débarrassons-nous des dirigeants infâmes en les mettant hors d'état de nuire ! C'est une nécessité VITALE !

 

TAGS : Ecole, Education, guerres, Côte d'Ivoire, Occident, Libye, Kadhafi, Gbagbo, Syrie, Iran, Sarkozy, Tchernobyl, FR2, CNRS, Afrique, Pan-Arabisme, multilatéralisme, ONU, CIA, FMI, étranger, Droit travail, services publics


 

http://img.over-blog.com/374x400/2/47/37/13/Dossier-9---4-10/ECOLE.jpg

http://img.over-blog.com/374x400/2/47/37/13/Dossier-9---4-10/ECOLE.jpg

 

 

Le samedi 9 avril aura lieu à NICE la journée consacrée à l'avenir de l'école publique intitulée:
"Quellé école aujourd'hui
pour quel citoyen demain ?

 
 
 
Cette manifestation est organisée par la FCPE06. Afin de compléter votre information sur ce sujet, je vous adresse en pièces jointes des informations complémentaires:
 
  • Le dispositif "CLAIR" L'ancien recteur de l'académie de Nice, monsieur NIQUE, est chargé d'expérimenter ce projet dans quelques établissements afin d'en faire bénéficier tout le monde très très vite. Il s'agit d'installer l'autonomie des établissements (EPLE) en les transformant en véritables entreprises, toutes en concurrence effrénée les unes par rapport aux autres sur le marché de l'éducation. Afin de concilier "performance" et "suppression de postes" à cause de "la fameuse RGPP", le chef d'éablissement devient un véritable chef d'entreprise chargé de recruter des enseignants sur postes à profil pour une durée donnée avec la capacité de licencier son personnel. Au passage il faut rappeler la directive qui permet le licenciement des fonctionnaires. Afin de permettre la mise au pas des enseignants il doit installer "Le conseil pédagogique" aux ordres, sous la férule d'un professeur méritant appelé "Préfet pédagogique". Afin de rendre possible cette mutation, le chef d'établissement, le préfet pédagogique et les professeurs méritants du conseil pédagogique pourront bénéficier d'avantages conséquents. Comme pour les préfet départementaux ou les préfets de région ou les recteurs, une part importante de leurs revenus sera constituée de primes au mérite. Environ 50% de leurs rémunérations seront attribués par ce biais ce qui augmentera très sensiblement les traitements de ces personnels.
 
  • Un document concernant mle licenciement des fonctionnaires
 
  • UN PPS sur l'évolution des exigences pédagogiques au cours du temps.
 
  • Le programme précis de cette journée.
 
  • Un lien vers un article très intéressant.
 

 

Les fonctionnaires vont pouvoir être licenciés !

Publié par Sauvons l'Ecole Les fonctionnaires vont pouvoir être licenciés Le décret sur "la réorientation professionnelle" des fonctionnaires d'Etat a été publié mardi 16 novembre au journal…

Pour lire la suite cliquez ici

 

 

Lire aussi sur mon blog sos-crise :

Réformes dans l'Education - La mort de l'école publique ?

 

.

http://www.margouillette.com/wp-content/uploads/2007/02/peur-ecole.jpg
Fermetures de classes
et suppressions de postes

Feu sur les enseignants

par Gilles Balbastre

Depuis qu'ont été dévoilés, département par département, les arbitrages sur la carte scolaire pour la rentrée de septembre 2011, parents d'élèves et enseignants multiplient les manifestations, occupations d'écoles et pétitions. Fermetures de classes et suppressions de postes soulèvent l'incompréhension et parfois la colère face à « une logique purement comptable ». Une logique qui rejoint la stratégie « managériale » que développe depuis une dizaine d'années le gouvernement pour tenter d'affaiblir le statut des enseignants, un corps traditionnellement revendicatif.

« Dynamique et réactif », « disponible », « grand sens de l'autorité naturelle, alliant fermeté et souplesse », « ouverture d'esprit », « capacité à mener des projets », « capacité à innover ». Les exigences des employeurs qui déposaient à la veille de l'été 2010 leurs « fiches de recrutement » sur Internet n'étonnent guère. Plus inhabituelle, cependant, est la catégorie professionnelle à laquelle ils s'adressent : les enseignants. Un bouleversement ? Pas vraiment.

Depuis une petite dizaine d'années, différents ministres se sont évertués à accommoder le service public de l'Education nationale aux principes du management « moderne ». Avec la volonté d'imiter le modèle de relations sociales du secteur privé, en transformant chaque établissement en petite entreprise autonome.

Annoncé à bas bruit par le ministre de l'éducation, M. Luc Chatel, au cours des Etats généraux de la sécurité à l'école, en avril, le programme Clair (Collèges et lycées pour l'ambition, l'innovation et la réussite) constitue le dernier avatar de cette « révolution ». Encore expérimental et restreint à une centaine d'établissements « concentrant le plus de difficultés en matière de climat scolaire et de violence », ce dispositif donne la possibilité aux chefs d'établissement de « recruter les professeurs sur profil ». En d'autres termes, les enseignants, y compris les détenteurs du certificat d'aptitude au professorat de l'enseignement du second degré (Capes) ou de l'agrégation, seront désormais nommés sans passer par le mouvement national de mutations qui leur garantissait depuis des décennies une indépendance d'action par rapport à leur direction administrative.

Autre mesure essentielle du dispositif : « Un préfet des études est désigné pour chaque niveau. Elément central de la cohérence des pratiques, du respect des règles communes et de l'implication des familles, il exerce une responsabilité sur le plan pédagogique et éducatif. » Avec la création de ces « préfets », sorte de contremaîtres, une hiérarchie intermédiaire voit ainsi le jour dans le corps des enseignants, jusqu'à présent relativement égalitaire.

Derrière le prétexte d'une consensuelle lutte contre la violence scolaire, « les choses sont claires, si je peux me permettre ce jeu de mots, grimace M. Willy Leroux, professeur de technologie depuis seize ans à Grande-Synthe, près de Dunkerque. Cette réforme est là pour remettre en cause notre statut » - un statut hérité des années 1950 (...)

Lire la suite de cet article de Gilles Balbastre, publié dans Le Monde diplomatique d'octobre 2010 :

http://www.monde-diplomatique.fr/2010/10/BALBASTRE/19740

  .

 

 

Guerres de l'Occident - et liens d'actualité

 

 

 

 

Comprendre la guerre en Libye (2/3)
Les véritables objectifs vont bien au-delà du pétrole

MICHEL COLLON

Après "Des questions qu'il faut se poser à chaque guerre", envoyé hier, voici la deuxième partie de cet article : "Les véritables objectifs des USA vont bien au-delà du pétrole"

Objectif n°1 : Contrôler l'ensemble du pétrole. Pourquoi ces rivalités USA - France - Allemagne - Italie ?
Objectif n° 2 : Sécuriser Israël.
Objectif n° 3 : Empêcher la libération du monde arabe. "Révolutions Facebook", grand complot US ou vraies révolutions ?
Objectif n° 4 : Empêcher l'unité africaine. Kadhafi a défié le FMI.
Objectif n° 5 : Installer l'Otan comme gendarme de l'Afrique. Pourquoi ne parle-t-on pas d'Africom ? Quelles seront les prochaines cibles en Afrique ?

DEMAIN : 3ème partie : Pistes pour agir

Lire l'article Comprendre la guerre en Libye (2/3)

 

 

extrait :

Objectif n° 3 : Empêcher la libération du monde arabe

 
Qui règne aujourd’hui sur l’ensemble du monde arabe, son économie, ses ressources et son pétrole ? Pas les peuples arabes, on le sait. Mais pas non plus les dictateurs en place. Certes, ils occupent le devant de la scène, mais les véritables maîtres sont dans les coulisses.
Ce sont les multinationales US et européennes qui décident ce qu’on va produire ou non dans ces pays, quels salaires on paiera, à qui profiteront les revenus du pétrole et quels dirigeants on y imposera. Ce sont les multinationales qui enrichissent leurs actionnaires sur le dos des populations arabes.
Imposer des tyrans à l’ensemble du monde arabe a des conséquences très graves : le pétrole, mais aussi les autres ressources naturelles servent seulement aux profits des multinationales, pas à diversifier l’économie locale et à créer des emplois. En outre, les multinationales imposent des bas salaires dans le tourisme, les petites industries et les services en sous-traitance.
Du coup, ces économies restent dépendantes, déséquilibrées et elles ne répondent pas aux besoins des peuples. Dans les années à venir, le chômage va encore s’aggraver. Car 35% des Arabes ont moins de quinze ans. Les dictateurs sont des employés des multinationales, chargés d’assurer leurs profits et de briser la contestation. Les dictateurs ont pour rôle d’empêcher la Justice sociale.
Trois cent millions d’Arabes répartis en vingt pays, mais se considérant à juste titre comme une seule nation, se trouvent donc placés face à un choix décisif : accepter le maintien de ce colonialisme ou devenir indépendants en empruntant une voie nouvelle ? Tout autour, le monde est en plein bouleversement : la Chine, le Brésil et d’autres pays s’émancipent politiquement, ce qui leur permet de progresser économiquement. Le monde arabe demeurera-t-il en arrière ? Restera-t-il une dépendance des Etats-Unis et de l’Europe, une arme que ceux-ci utilisent contre les autres nations dans la grande bataille économique et politique internationale ? Ou bien l’heure de la libération va-t-elle enfin sonner ?
Cette idée terrorise les stratèges de Washington. Si le monde arabe et le pétrole leur échappent, c’en est fini de leur domination sur la planète. Car les Etats-Unis, puissance en déclin économique et politique, sont de plus en plus contestés : par l’Allemagne, par la Russie, par l’Amérique latine et par la Chine. En outre, de nombreux pays du Sud aspirent à développer les relations Sud – Sud, plus avantageuses que la dépendance envers les Etats-Unis.
Ceux-ci ont de plus en plus de mal à se maintenir comme la plus grande puissance mondiale, capable de piller des nations entières et capable de porter la guerre partout où ils le décident. Répétons-le : si demain le monde arabe s’unit et se libère, si les Etats-Unis perdent l’arme du pétrole, ils ne seront plus qu’une puissance de second rang dans un monde multipolaire. Mais ce sera un grand progrès pour l’humanité : les relations internationales prendront un nouveau cours, et les peuples du Sud pourront enfin décider de leur propre sort et en finir avec la pauvreté.

 

 

 

Article 3. Pistes pour agir
Les 5 principes de la propagande de guerre appliqués à la Libye - Qui nous informe ? - Distinguer deux questions différentes - Droit d'ingérence ? - Que faire ?

Lire l'article :
Comprendre la guerre en Libye (3/3) Pistes pour agir

 


 

 

download?mid=1%5f21076014%5fAN6xktkAADRh



Comité Valmy : www.comite-valm.org - - - info@comite-valmy.org

nouveautésDERRIÈRE LES VICTOIRES APPARENTES, EN PERSPECTIVE LA DÉROUTE DES VALETS DE L’EMPIRE par Claude Beaulieu et Franck de Bouvineshttp://www.comite-valmy.org/spip.php?article1367

Rassembler les idées et les forces » dans la lutte contre les guerres coloniales - par Domenico Losurdo et Giuletto Chiesa http://www.comite-valmy.org/spip.php?article1366

Côte d’Ivoire : Ce n’est pas ma France qui fait la guerre - par Fanck De Bouvines -http://www.comite-valmy.or/spip.php?article135

Derrière la démocratie états-unienne : l’État profond par Peter Dale Scott, Maxime Chaix , Anthony Spaggiarihttp://www.comite-valmy.org/spip.php?article1359

La France en Côte d’Ivoire : la démocratie au canon - http://www.comite-valmy.org/spip.php?article1365

Le nom volé d’une idée violée par Michel Peyret - http://www.comite-valmy.org/spip.php?article1358

Quand la police traque les personnes de couleur noire, place de l’Etoile, à Paris - http://www.comite-valmy.org/spip.php?article1364

L’ONU et l’OTAN Quelle sécurité et pour qui ? par Hans Christof von Sponeck, ancien suppléant du Secrétaire général de l’ONU
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article173

Alerte ! Une nouvelle guerre coloniale commence "au nom de la France" en Côte d’Ivoire, par Jean LEVYhttp://www.comite-valmy.org/spip.php?article1356

Non à l’exclusion de Maxime Gremetz du groupe « Gauche démocrate et républicaine » à l’Assemblée Nationale - Une lettre d’André Gérin
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article1357

Côte-d’Ivoire : le néo-colonialisme, arme de destruction massive de l’Afrique et de la France - Antoine Manessishttp://www.comite-valmy.org/spip.php?article1353

Orwell, l’OTAN et la guerre contre la Libye par Domenico Losurdo - http://www.comite-valmy.org/spip.php?article1351

A propos des mensonges sur la Côte d’Ivoire et, Ingérence de la France et ONUCI en Cote d’Ivoirehttp://www.comite-valmy.org/spip.php?article1352


Côte d’Ivoire : après les massacres à Duékoué, la France va-t-elle continuer de soutenir un "criminel de guerre"? par Jean LEVY
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article1350

La Syrie, prochaine cible de l’OTAN ? par Gilles Munier - http://www.comite-valmy.org/spip.php?article1354


Côte d’Ivoire : UN MESSAGE DE DESEPOIR DE DUEKUE - http://www.comite-valmy.org/spip.php?article1349
La Syrie et la dignité arabe par Soraya Hélou - http://www.comite-valmy.org/spip.php?article1347

Guerre en Côte d’Ivoire : La nuit où Laurent Gbagbo ne mourut point ! et, Comment Lumumba est-il devenu le combattant de la liberté (vidéo)
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article1348

 

.


 

 

 

Paris enferré en Libye et en Côte d'Ivoire
par Kharroubi HABIB

Quand les Français se rendront compte que l'activisme agité de leur
président aura contribué à générer les impasses dans lesquelles vont se
retrouver la Côte d'Ivoire et la Libye, alors le retour de manivelle n'en
sera que plus brutal.

Laurent Gbagbo, le président ivoirien sortant, est fini. Son départ au
moment où nous écrivons est question d'heures. Il en sera de même à plus ou
moins longue échéance pour le leader libyen Muammar El-Kadhafi. Ces deux
aboutissements (...)

->
http://www.legrandsoir.info/Paris-enferre-en-Libye-et-en-Cote-d-Ivoire.html

..........................................................

7 avril 2011
Entretien avec Alex Callinicos, professeur de Théorie Sociale au King's
Collège de Londres
La crise du capitalisme (Socialist Worker)
par DIVERS

Le Socialist Worker a demandé à Alex Callinicos qu'il nous explique la
crise du capitalisme global qui se poursuit et si il croit que les
gouvernements pourront faire que ce soit la classe travailleuse qui la
paie.

Il semble que cette crise ne se calme pas. Comment nous sommes nous
fourrés dans ce pétrin ?

Certains économistes et historiens économiques décrivent cette crise en
disant que c'est la première Grande Dépression du XXIe siècle et la compare
avec la Grande Dépression de (...)

->
http://www.legrandsoir.info/La-crise-du-capitalisme-Socialist-Worker.html

..........................................................

 

7 avril 2011

Les raisons de Cuba : Agents pour le changement ?
par REPRISE d'ARTICLE

Les services secrets des Etats-Unis attachent la plus haute priorité à la
fabrication de « leaders sociaux » • Ils centrent leur recherche sur
des groupes d'intérêt : les jeunes, les artistes et intellectuels, des
individus « capables » de mener cette « transition », celle qu'ils
souhaitent à Cuba • A ce travail qui n'a rien de diplomatique
participe, au premier chef, la Section des intérêts des Etats-Unis à La
Havane (SINA) • C'est ce que nous (...)

->
http://www.legrandsoir.info/Les-raisons-de-Cuba-Agents-pour-le-changement.html

..........................................................

6 avril 2011

Le reniement honteux de Goldstone (The Electronic Intifada)
par Ilan PAPPE

"Si j'avais su ce que je sais aujourd'hui, le rapport Goldstone aurait été
différent". C'est ainsi que commence le papier que Goldstone a fait
paraître dans le Washington Post et qui soulève tant de commentaires. J'ai
vraiment l'impression que l'éditeur a probablement modifié le texte et que
la phrase originelle devait être quelque chose comme : "Si j'avais su que
cela ferait de moi un Juif qui a la haine de soi (self-hating Jew dans le
texte) aux yeux d'Israël ma bien aimée, et aux yeux de (...)

-> http://www.legrandsoir.info/Goldstone-retourne-sa-veste.html

..........................................................

6 avril 2011

Les Pieds Nickelés, Bras Armé de l'Occident Chrétien en Croisade
par Pathé MBODJE

Cruel retour des choses : après près de trois semaines de bombardements
sans retenue, la réalité est là que Khadafi résiste toujours et reprend
même du poil de la bête sur des pieds nickelés sans envergure réels mais
armés par des croisés modernes pour déloger le héros d'hier qu'il faut
désormais liquider.

Les troupes loyalistes sont en effet toujours aussi actives et les
coalisés-croisés s'enlisent, passent de l'Otan aux États-Unis et
inversement. Il faut désormais déclarer une guerre qui (...)

->
http://www.legrandsoir.info/Les-Pieds-Nickeles-Bras-Arme-de-l-Occident-Chretien-en-Croisade.html

..........................................................

5 avril 2011
un pilote aux commandes d'un avion militaire est un « civil », mais un
enfant qui lance des pierres est un « terroriste »
Orwell, l'OTAN et la guerre contre la Libye
par Domenico LOSURDO

Les mots ont-ils encore un sens ? En lisant des articles sur la guerre de
Libye dans la presse anglo-saxonne et italienne, Domenico Losurdo a été
frappé par l'inversion des signifiés. La propagande de l'OTAN, comme celle
imaginée par George Orwell dans son célèbre roman d'anticipation, passe
d'abord par un grossier trucage sémantique.

En 1949, tandis que fait rage une guerre froide qui risque de se
transformer d'un moment à l'autre en holocauste (...)

->
http://www.legrandsoir.info/Orwell-l-OTAN-et-la-guerre-contre-la-Libye.html

..........................................................

5 avril 2011

Une laïcité à géométrie variable - Le procès récurrent de l'Islam
par Chems Eddine CHITOUR

« La France n'est ni un peuple, ni une langue, ni un territoire, ni une
religion, c'est un conglomérat de peuples qui veulent vivre ensemble. Il
n'y a pas de Français de souche, il n'y a qu'une France de métissage »

Éric Besson (ancien ministre français de l'identité nationale)

Le mardi 5 avril, l'UMP, le parti de la droite française ouvre la boite de
Pandore de la laïcité et des religions. Les observateurs ne s'y trompent
pas, c'est l'Islam, encore une fois, dont on examinera la (...)

->
http://www.legrandsoir.info/Une-laicite-a-geometrie-variable-Le-proces-recurrent-de-l-Islam.html

..........................................................

5 avril 2011

Le mieux et le plus intelligent
par Fidel CASTRO

(nouvelle traduction mise en ligne 7/4/2011)

Hier, pour des motifs d'espace et de temps, je n'ai dit mot du discours
sur la guerre de Libye que Barack Obama a prononcé le lundi 28. Je
disposais d'une copie de la version officielle distribuée à la presse par
le gouvernement étasunien. J'avais souligné certaines choses. Je l'ai
révisé et je me suis convaincu qu'il ne valait guère la peine de trop
dépenser de papier à ça.

Je me suis rappelé ce que (...)

-> http://www.legrandsoir.info/Le-meilleur-et-le-plus-intelligent.html

..........................................................

5 avril 2011

l'OMS sous l'influence de l'industrie pharmaceutique
par Thierry BRUGVIN

Introduction

C'est seulement depuis le début de l'année 2010 que certains médias
dénoncent l'influence de l'industrie pharmaceutique sur les pouvoirs
publics, tels l'OMS et le gouvernement français notamment. Or, la mainmise
des lobbies pétrochimiques vis-à-vis de l'OMS remonte quasiment à sa
création. L'ONU, et particulièrement l'OMS, sont l'objet d'un intense
lobbying des multinationales, de la création du Global Compact à (...)

->
http://www.legrandsoir.info/l-OMS-sous-l-influence-de-l-industrie-pharmaceutique.html

..........................................................

4 avril 2011

Huit propositions urgentes pour une autre Europe
par Éric TOUSSAINT

La crise secoue l'Union européenne jusque dans ses fondations. Pour
plusieurs pays, le nœud coulant de la dette publique s'est refermé sur
eux et ils sont pris à la gorge par les marchés financiers. Avec la
complicité active des gouvernements en place, de la Commission européenne,
de la Banque centrale européenne et du FMI, les institutions financières à
l'origine de la crise s'enrichissent et spéculent sur les dettes des États.
Le patronat profite de la (...)

->
http://www.legrandsoir.info/Huit-propositions-urgentes-pour-une-autre-Europe.html

 

 

Autres extraits :

Comprendre la guerre en Libye (2/3)
Les véritables objectifs vont bien au-delà du pétrole

Ceux pour qui la démocratie est dangereuse
 
Les puissances coloniales ou néocoloniales d’hier nous jurent qu’elles ont changé. Après avoir financé, armé, conseillé et protégé Ben Ali, Moubarak et compagnie, voilà que les Etats-Unis, la France et les autres nous inondent de déclarations touchantes. Comme Hillary Clinton : « Nous soutenons l’aspiration des peuples arabes à la démocratie. »
C’est un mensonge total. Les Etats-Unis et leurs alliés ne veulent absolument pas d’une démocratie arabe, ne veulent absolument pas que les Arabes puissent décider sur leur pétrole et leurs autres richesses. Ils ont donc tout fait pour freiner la démocratisation, pour maintenir au pouvoir des responsables de l’ancien régime. Et, quand cela échoue, pour imposer d’autres dirigeants à eux, chargés de démobiliser les résistances populaires. Le pouvoir égyptien vient par exemple de prendre des mesures anti-grèves très brutales.
Expliquer la guerre contre la Libye par cette idée qu’après la Tunisie et l’Egypte, Washington et Paris auraient « compris » et voudraient se donner bonne conscience ou en tout cas redorer leur blason, ce n’est donc qu’une grosse tromperie. En réalité, la politique occidentale dans le monde arabe forme un ensemble qui s’applique sous trois formes diverses : 1. Maintenir des dictatures répressives. 2. Remplacer Moubarak et Ben Ali par des pions sous contrôle. 3. Renverser les gouvernements de Tripoli, Damas et Téhéran pour recoloniser ces pays « perdus ». Trois méthodes, mais un même objectif : maintenir le monde arabe sous domination pour continuer à l’exploiter.
La démocratie est dangereuse quand on représente seulement les intérêts d’une toute petite minorité sociale. Ce qui fait très peur aux Etats-Unis, c’est que le mécontentement social a éclaté dans pratiquement toutes les dictatures arabes… En Irak (et nos médias n’en ont rien dit), de nombreuses grèves ont touché le pétrole, le textile, l’électricité et d’autres secteurs. A Kut, les troupes US ont même encerclé une usine textile en grève. On a manifesté dans seize des dix-huit provinces, toutes communautés confondues, contre ce gouvernement corrompu qui abandonne son peuple dans la misère. A Bahrein, sous la pression de la rue, le roi a fini par promettre une bourse spéciale de 2.650 $ à chaque famille. A Oman, le sultan Qaboos bin Said a remplacé la moitié de son gouvernement et augmenté le salaire minimum de 40%, ordonnant de créer cinquante mille emplois. Même le roi saoudien Fahd a débloqué 36 milliards de dollars pour aider les familles à bas et moyens revenus !
Evidemment, une question surgit de suite chez tous les gens simples : mais s’ils avaient tout cet argent, pourquoi le gardaient-ils dans leurs coffres ? La question suivante étant : combien d’autres milliards ont-ils volé à leurs peuples avec la complicité des Etats-Unis ? Et la dernière : comment mettre fin à ce vol ?
« Révolutions Facebook », grand complot US ou vraies révolutions ?
 
Une interprétation erronée s’est répandue sur Internet : les révolutions arabes auraient été déclenchées et manipulées par les Etats-Unis. Ils en auraient tiré les ficelles pour opérer des changements bien contrôlés et pouvoir attaquer la Libye, la Syrie, l’Iran. Tout aurait été « fabriqué ». L’argument pour cette thèse : des organismes plus ou moins officiels avaient invité aux USA et formé des « cyberactivistes » arabes qui ont joué un rôle en pointe dans la circulation des infos et qui ont symbolisé une révolution de type nouveau, la « révolution Facebook ».
L’idée de ce grand complot ne tient pas. En réalité, les Etats-Unis ont tout fait pour maintenir aussi longtemps que possible Moubarak, dictateur bien utile. Cependant, ils le savaient en mauvaise santé et « fini ». Dans ce genre de situations, ils préparent évidemment un « Plan B » et même un « Plan C ». Le Plan B consistait à remplacer Moubarak par un de ses adjoints. Mais ça avait peu de chances de marcher, vu la colère profonde du peuple égyptien.
Donc, ils avaient préparé aussi un, voire plusieurs Plan C, comme ils le font d’ailleurs dans pratiquement tous les pays qu’ils veulent contrôler. Ca consiste en quoi ? Ils achètent à l’avance quelques opposants et intellectuels - que ceux-ci s’en rendent compte ou non - et « investissent » donc dans l’avenir. Le jour venu, ils propulsent ces gens sur le devant de la scène. Combien de temps ça marchera, c’est une autre question dès lors que la population est mobilisée et qu’un régime, même relifté, ne peut résoudre les revendications populaires si son but est de maintenir l’exploitation des gens.
Parler de « révolution Facebook » est un mythe qui arrange bien les USA. Autant nous avons signalé depuis longtemps l’importance cruciale des nouvelles méthodes d’info et de mobilisation sur Internet, autant est absurde l’idée que Facebook remplacerait les luttes sociales et les révolutions. Cette idée convient bien aux grands capitalistes (dont Moubarak était le représentant), mais en réalité ce qu’ils craignent par dessus tout, c’est la contestation des travailleurs, car elle met directement en danger leur source de profits.
 
Le rôle des travailleurs
 
Facebook est une méthode de lutte, ce n’est pas l’essence de la révolution. Cette présentation veut escamoter le rôle de la classe ouvrière (au sens large), qui serait remplacée par Internet. En réalité, une révolution est une action par laquelle ceux d’en bas donnent leur congé à ceux d’en haut. Avec un changement radical non seulement du personnel politique, mais surtout dans les rapports d’exploitation sociale.
Aïe ! Selon nos grands penseurs officiels, ça fait longtemps qu’on n’aurait plus le droit d’employer le terme « lutte de classe » qui serait dépassé et même un peu obscène. Pas de chance pour vous, le deuxième homme le plus riche du monde, le grand boursier Warren Buffet, a lâché le morceau il y a quelque temps : « D’accord, il y a une lutte de classe en Amérique. Mais c’est ma classe, la classe des riches, qui fait la guerre et nous la gagnons. ». [4] Ça, Monsieur Buffett, il ne faut jamais en jurer avant la fin de la pièce ! Rira bien…
Mais les réalités tunisiennes et égyptiennes confirment la réalité de la lutte des classes, en accord avec Monsieur Buffett… Quand Ben Ali a-t-il fait sa valise ? Le 14 janvier, quand les travailleurs tunisiens étaient engagés dans une grève générale. Quand Moubarak a-t-il quitté son trône ? Lorsqu’une puissante grève des ouvriers égyptiens a paralysé les usines de textile, la poste et même les médias officiels. Explication par Joel Beinin, professeur à l’université de Stanford et ancien directeur à l’université américaine du Caire : « Ces dix dernières années, une vague énorme de protestations sociales avaient touché plus de deux millions de travailleurs dans plus de trois mille grèves, sit-ins et autres formes de protestation. Tel était l’arrière-plan de tout ce soulèvement révolutionnaire des dernières semaines… Mais dans les derniers jours, on a vu des dizaines de milliers de travailleurs lier leurs revendications économiques avec l’exigence d’abolir le régime Moubarak… ». [5]
La révolution arabe ne fait que commencer. Après les premières victoires populaires, la classe dominante, toujours au pouvoir, tente d’apaiser le peuple avec quelques petites concessions. Obama souhaitait que la rue se calme au plus vite et que tout reste comme avant. Cela peut marcher un temps, mais la révolution arabe est en route. Elle peut prendre des années mais sera difficile à arrêter.
 

Objectif n° 4 : Empêcher l’unité africaine

 
Continent le plus riche de la planète, avec une profusion de ressources naturelles, l’Afrique est aussi le plus pauvre. 57% vivent sous le seuil de pauvreté, c’est-à-dire avec moins d’1,25 $ par jour.
La clé de ce mystère ? C’est justement que les multinationales ne paient pas ces matières premières, elles les volent. En Afrique, elles pillent les ressources, imposent des bas salaires, des accords commerciaux défavorables et des privatisations nuisibles, elles exercent toutes sortes de pressions et chantages sur des Etats faibles, elles les étranglent par une Dette injuste, elles installent des dictateurs complaisants, elles provoquent des guerres civiles dans les régions convoitées.
L’Afrique est stratégique pour les multinationales, car leur prospérité est basée sur le pillage de ces ressources. Si un prix correct était payé pour l’or, le cuivre, le platine, le coltan, le phosphate, les diamants et les produits agricoles, les multinationales seraient beaucoup moins riches mais les populations locales pourraient échapper à la pauvreté.
Pour les multinationales des Etats-Unis et d’Europe, il est donc vital d’empêcher l’Afrique de s’unir et de s’émanciper. Elle doit rester dépendante. Un exemple, bien exposé par un auteur africain, Jean-Paul Pougala… « L’histoire démarre en 1992 lorsque quarante-cinq pays africains créent la société RASCOM pour disposer d’un satellite africain et faire chuter les coûts de communication sur le continent. Téléphoner de et vers l’Afrique est alors le tarif le plus cher au monde, parce qu’il y avait un impôt de 500 millions de dollars que l’Europe encaissait par an sur les conversations téléphoniques même à l’intérieur du même pays africain, pour le transit des voix sur les satellites européens comme Intelsat.
Un satellite africain coûtait juste 400 millions de dollars payable une seule fois et ne plus payer les 500 millions de location par an. Quel banquier ne financerait pas un tel projet ? Mais l’équation la plus difficile à résoudre était : comment l’esclave peut-il s’affranchir de l’exploitation servile de son maître en sollicitant l’aide de ce dernier pour y parvenir ? Ainsi, la Banque Mondiale , le FMI, les USA, l’Union Européenne ont fait miroiter inutilement ces pays pendant quatorze ans. C’est en 2006 que Kadhafi met fin au supplice de l’inutile mendicité aux prétendus bienfaiteurs occidentaux pratiquant des prêts à un taux usuraire ; le guide libyen a ainsi mis sur la table 300 millions de dollars, La Banque Africaine de Développement a mis 50 millions, la Banque Ouest Africaine de Développement, 27 millions et c’est ainsi que l’Afrique a depuis le 26 décembre 2007 le tout premier satellite de communication de son histoire. Dans la foulée, la Chine et la Russie s’y sont mises, cette fois en cédant leur technologie et ont permis le lancement de nouveaux satellites, sud-africain, nigérian, angolais, algérien et même un deuxième satellite africain est lancé en juillet 2010. Et on attend pour 2020, le tout premier satellite technologiquement 100% africain et construit sur le sol africain, notamment en Algérie. Ce satellite est prévu pour concurrencer les meilleurs du monde, mais à un coût dix fois inférieur, un vrai défi.
Voilà comment un simple geste symbolique de 300 petits millions peut changer la vie de tout un continent. La Libye de Kadhafi a fait perdre à l’Occident, pas seulement 500 millions de dollars par an mais les milliards de dollars de dettes et d’intérêts que cette même dette permettait de générer à l’infini et de façon exponentielle, contribuant ainsi à entretenir le système occulte pour dépouiller l’Afrique. (…) C’est la Libye de Kadhafi qui offre à toute l’Afrique sa première vraie révolution des temps modernes : assurer la couverture universelle du continent pour la téléphonie, la télévision, la radiodiffusion et de multiples autres applications telles que la télémédecine et l’enseignement à distance ; pour la première fois, une connexion à bas coût devient disponible sur tout le continent, jusque dans les zones rurales grâce au système par pont radio WMAX. » [6]
Tiens, voilà quelque chose qu’on ne nous avait pas raconté sur le méchant Kadhafi ! Qu’il aidait les Africains à s’émanciper de l’étouffante tutelle des Occidentaux. Y aurait-il encore d’autres non dits de ce genre ?
 
Kadhafi a défié le FMI et Obama joue les pick-pockets
 
Oui. En soutenant le développement du « Fonds monétaire africain » (FMA), Kadhafi a commis le crime de défier le Fonds Monétaire International (FMI). On sait que le FMI, contrôlé par les Etats-Unis et l’Europe, et présidé par Dominique Strauss-Kahn, exerce un véritable chantage sur les pays en développement. Il leur prête seulement à condition que ces pays acceptent de se défaire de leurs entreprises au profit des multinationales, de passer des commandes inintéressantes ou de réduire leurs budgets santé et éducation. Bref, ce banquier FMI est très nuisible.
Eh bien, de même que les Latinos ont lancé leur propre Banco Sur, pour contrer les chantages arrogants du FMI et décider eux-mêmes quels projets vraiment utiles ils veulent financer, voici que le FMA pourrait commencer à offrir une voie plus indépendante aux Africains. Et qui finance le FMA ? L’Algérie a fourni 16 milliards, et la Libye 10 milliards. Soit ensemble 62% de son capital.
Mais, dans la plus grande discrétion médiatique, Obama vient tout simplement de voler trente milliards au peuple libyen. Comment ça s’est passé ? Le 1er mars (bien avant la résolution de l’ONU), il a donné l’ordre au Trésor US de bloquer les dépôts de la Libye aux USA. Puis, le 17 mars, il s’est arrangé pour insérer dans la résolution 1973 de l’ONU une petite phrase autorisant à geler les avoirs de la banque centrale de Libye mais aussi de la compagnie nationale libyenne du pétrole. On sait que Kadhafi a amassé un trésor pétrolier qui lui a permis d’investir dans de grandes sociétés européennes, dans de grands projets de développement africain (et peut-être aussi dans certaines campagnes électorales européennes, mais ceci ne semble pas constituer une forme efficace d’assurance-vie !)…
Bref, la Libye est un pays assez riche (200 milliards de dollars de réserves) qui a attiré les convoitises d’une puissance hyper-endettée : les Etats-Unis. Alors, pour détourner les dizaines de milliards de dollars de la banque nationale libyenne, bref pour faire les poches du peuple libyen, Obama a simplement baptisé tout ça « source potentielle de financement du régime Kadhafi » et le tour était joué. Un vrai pick-pocket.
Malgré tous ses efforts pour amadouer l’Occident en multipliant les concessions au néolibéralisme, Kadhafi inquiétait toujours les dirigeants des Etats-Unis. Un câble de l’ambassade US à Tripoli, datant de novembre 2007, déplore cette résistance : « Ceux qui dominent la direction politique et économique de la Libye poursuivent des politiques de plus en plus nationalistes dans le secteur de l’énergie. » Refuser la privatisation tous azimuts, ça mérite donc des bombardements ? La guerre est bel et bien la continuation de l’économie par d’autres moyens.
 
 

Objectif n° 5 : Installer l’Otan comme gendarme de l’Afrique

 
Au départ, l’Otan était censée protéger l’Europe contre la « menace militaire soviétique ». Donc, une fois l’URSS disparue, l’Otan aurait dû disparaître aussi. Mais ce fut tout le contraire…
Après avoir bombardé en Bosnie en 1995, Javier Solana, secrétaire-général de l’Otan, déclarait : « L’expérience acquise en Bosnie pourra servir de modèle pour nos opérations futures de l’Otan ». A l’époque, j’avais donc écrit : « L’Otan réclame en fait une zone d’action illimitée. La Yougoslavie a été un laboratoire pour préparer de prochaines guerres. Où auront-elles lieu ? ». [7] Et je proposais cette réponse : « Axe n° 1 : Europe de l’Est. Axe n° 2 : Méditerranée et Moyen-Orient. Axe n° 3 : le tiers monde en général. » Nous y sommes, c’est ce programme qui se réalise aujourd’hui.
Dès 1999, l’Otan bombardait la Yougoslavie. Une guerre pour soumettre ce pays au néolibéralisme, ainsi que nous l’avons vu. Etudiant les analyses des stratèges US, je soulignai alors cette phrase de l’un d’eux, Stephen Blank : « Les missions de l’Otan seront de plus en plus ‘out of area’ (hors de sa zone de défense). Sa fonction principale deviendrait donc d’être le véhicule de l’intégration de régions toujours plus nombreuses dans la communauté occidentale économique, de sécurité, politique et culturelle. » [8]
Soumettre des régions toujours plus nombreuses à l’Occident ! J’écrivis alors : « L’Otan est l’armée au service de la globalisation, l’armée des multinationales. Pas à pas, l’Otan se transforme bel et bien en gendarme du monde. » [9]. Et j’indiquais les prochaines cibles probables de l’Otan : Afghanistan, Caucase, retour en Irak… Pour commencer.
Aujourd’hui que tout cela s’est effectivement réalisé, certains me demandent : « Vous aviez une boule de cristal ? ». Pas besoin de boule de cristal, il suffit d’étudier les documents du Pentagone et des grands bureaux de stratégie US, qui ne sont même pas secrets, et de saisir leur logique.
Et cette logique de l’Empire est en fait très simple : 1. Le monde est une source de profits. 2. Pour gagner la guerre économique, il faut être la superpuissance dominante. 3. Pour ça, il faut contrôler les matières premières, les régions et les routes stratégiques. 4. Toute résistance à ce contrôle doit être brisée : par la corruption, le chantage ou la guerre, peu importent les moyens. 5. Pour rester la superpuissance dominante, il faut absolument empêcher les rivaux de s’allier contre le maître.
 
Expansion de l’Otan : sur trois continents déjà !
 
Pour défendre ces intérêts économiques et devenir le gendarme du monde, les dirigeants de l’Otan sèment la panique : « Notre monde sophistiqué, industrialisé et complexe a été assailli par bon nombre de menaces mortelles : changement climatique, sécheresse, famine, cybersécurité, question énergétique » [10], Ainsi, des problèmes non militaires, mais sociaux et environnementaux sont utilisés comme prétextes pour augmenter les arme
ments et les interventions militaires.
Le but de l’Otan est en fait de se substituer à l’ONU. Cette militarisation du monde rend notre avenir de plus en plus dangereux. Et cela a bien sûr un coût terrible : les Etats-Unis prévoient pour 2011 un budget militaire record de 708 milliards. Soit 2.320 dollars par habitant ! Deux fois plus qu’aux débuts de Bush. De plus, le ministre US de la Guerre, Robert Gates, ne cesse de pousser les Européens à dépenser plus : « La démilitarisation de l’Europe constitue un obstacle à la sécurité et à une paix durable au 21ème siècle. » [11]Les pays européens ont dû s’engager envers Washington à ne pas diminuer leurs dépenses militaires. Tout profit pour les firmes d’armement.
L’expansion mondiale de l’Otan n’a rien à voir avec Kadhafi, Saddam Hussein ou Milosevic. Il s’agit d’un plan global pour maintenir la domination sur la planète et ses richesses, pour maintenir les privilèges des multinationales, pour empêcher les peuples de choisir leur propre voie. L’Otan a protégé Ben Ali, Moubarak et les tyrans d’Arabie saoudite, l’Otan protégera ceux qui vont leur succéder, l’Otan brisera seulement ceux qui résistent à l’Empire.
Pour devenir gendarme du monde, l’Otan avance en effet pas à pas. Une guerre en Europe contre la Yougoslavie, une guerre en Asie contre l’Afghanistan et à présent, une guerre en Afrique contre la Libye. Déjà trois continents ! Elle avait bien été tentée d’intervenir aussi en Amérique latine en organisant des manœuvres contre le Venezuela il y a deux ans. Mais là, c’était trop risqué, car l’Amérique latine est de plus en plus unie et refuse les « gendarmes » des USA.
Pourquoi Washington veut-elle absolument installer l’Otan comme gendarme de l’Afrique ? A cause des nouveaux rapports de forces mondiaux, analysés plus haut : Etats-Unis en déclin, contestés : par l’Allemagne, la Russie, l’Amérique latine et la Chine, et même par des pays petits et moyens du tiers monde.
 
Pourquoi ne parle-t-on pas d’Africom ?
 
Ce qui inquiète le plus Washington, c’est la puissance croissante de la Chine. Proposant des relations plus égalitaires aux pays asiatiques, africains et latino-américains, achetant les matières premières à meilleur prix et sans chantage colonial, proposant des crédits plus intéressants, réalisant des travaux d’infrastructure utiles au développement, la Chine leur offre une alternative à la dépendance envers Washington, Londres ou Paris. Alors, que faire pour contrer la Chine ?
Le problème, c’est qu’une puissance en déclin économique a moins de moyens de pression financière même sur les pays africains, les Etats-Unis ont donc décidé d’utiliser leur meilleure carte : la carte militaire. Il faut savoir que leurs dépenses militaires dépassent celles de tous les autres pays du globe réunis. Depuis plusieurs années, ils avancent peu à peu leurs pions sur le continent africain. Le 1er octobre 2008, ils ont installé « Africom » (Africa Command). Tout le continent africain (à l’exception de l’Egypte) a été placé sous un seul commandement US unifié regroupant l’US Army, l’US Navy, l’US Air Force, les Marines et les « opérations spéciales » (débarquements, coups d’Etat, actions clandestines…). L’idée étant de répéter ensuite le mécanisme avec l’Otan pour appuyer les forces US.
Washington, voyant des terroristes partout, en a trouvé en Afrique aussi. Comme par hasard aux alentours du pétrole nigérian et d’autres ressources naturelles convoitées. Donc, si vous voulez savoir où se dérouleront les prochains épisodes de la fameuse « guerre contre le terrorisme », cherchez sur la carte le pétrole, l’uranium et le coltan, et vous aurez trouvé. Et comme l’Islam est répandu dans de nombreux pays africains, dont le Nigéria, vous avez déjà le prochain scénario…
Objectif réel d’Africom : « stabiliser » la dépendance de l’Afrique, l’empêcher de s’émanciper, l’empêcher de devenir un acteur dépendant qui pourrait s’allier à la Chine et à l’Amérique latine. Africom constitue une arme essentielle dans les plans de domination mondiale des Etats-Unis. Ceux-ci veulent pouvoir s’appuyer sur une Afrique et des matières premières sous contrôle exclusif dans la grande bataille qui s’est déclenchée pour le contrôle de l’Asie et pour le contrôle de ses routes maritimes. En effet, l’Asie est le continent où se joue d’ores et déjà la bataille économique décisive du 21ème siècle. Mais c’est un gros morceau avec une Chine très forte et un front d’économies émergentes qui ont intérêt à former un bloc. Washington veut dès lors contrôler entièrement l’Afrique et fermer la porte aux Chinois.
La guerre contre la Libye est donc une première étape pour imposer Africom à tout le continent africain. Elle ouvre une ère non de pacification du monde, mais de nouvelles guerres. En Afrique, au Moyen-Orient, mais aussi tout autour de l’Océan indien, entre l’Afrique et la Chine.
Pourquoi l’Océan indien ? Parce que si vous regardez une carte, vous voyez que c’est la porte de la Chine et de l’Asie toute entière. Donc, pour contrôler cet océan, Washington cherche à maîtriser plusieurs zones stratégiques : 1. Le Moyen-Orient et le Golfe persique, d’où sa nervosité à propos de pays comme l’Arabie saoudite, le Yemen, Bahrein et l’Iran. 2. La Corne de l’Afrique, d’où son agressivité envers la Somalie et l’Erythrée. Nous reviendrons sur ces géostratégies dans le livre Comprendre le monde musulman – Entretiens avec Mohamed Hassan que nous préparons pour bientôt.
 
Le grand crime de Kadhafi
Revenons à la Libye. Dans le cadre de la bataille pour contrôler le continent noir, l’Afrique du Nord est un objectif majeur. En développant une dizaine de bases militaires en Tunisie, au Maroc et en Algérie ainsi que dans d’autres nations africaines, Washington s’ouvrirait la voie pour établir un réseau complet de bases militaires couvrant l’ensemble du continent.
Mais le projet Africom a rencontré une sérieuse résistance des pays africains. De façon hautement symbolique, aucun n’a accepté d’accueillir sur son territoire le siège central d’Africom. Et Washington a dû maintenir ce siège à… Stuttgart en Allemagne, ce qui était fort humiliant. Dans cette perspective, la guerre pour renverser Kadhafi est au fond un avertissement très clair aux chefs d’Etat africains qui seraient tentés de suivre une voie trop indépendante.
Le voilà, le grand crime de Kadhafi : la Libye n’avait accepté aucun lien avec Africom ou avec l’Otan. Dans le passé, les Etats-Unis possédaient une importante base militaire en Libye. Mais Kadhafi la ferma en 1969. C’est évident, la guerre actuelle a notamment pour but de réoccuper la Libye. Ce serait un avant-poste stratégique permettant d’intervenir militairement en Egypte si celle-ci échappait au contrôle des Etats-Unis.
 
Quelles sont les prochaines cibles en Afrique ?
 
La question suivante sera donc : après la Libye, à qui le tour ? Quels autres pays africains pourraient être attaqués par les Etats-Unis ? C’est simple. Sachant que la Yougoslavie avait aussi été attaquée parce qu’elle refusait de rentrer dans l’Otan, il suffit de regarder la liste des pays n’ayant pas accepté de s’intégrer dans Africom, sous le commandement militaire des Etats-Unis. Il y en a cinq : Libye, Soudan, Côte d’Ivoire, Zimbabwe, Erythrée. Voilà les prochaines cibles.
Le Soudan a été scindé et placé sous la pression de sanctions internationales. Le Zimbabwe est sous sanctions également. La Côte d’Ivoire s’est vu imposer une guerre civile fomentée par l’Occident. L’Erythrée s’est vu imposer une guerre terrible par l’Ethiopie, agent des USA dans la région, elle est sous sanctions également.
Tous ces pays ont été ou vont être l’objet de campagnes de propagande et de désinformation. Qu’ils soient dirigés ou non par des dirigeants vertueux et démocratiques n’a rien à voir. L’Erythrée tente une expérience de développement économique et sociale autonome en refusant les « aides » que voudraient lui imposer la Banque mondiale et le FMI contrôlés par Washington. Ce petit pays remporte de premiers succès dans son développement, mais il est sous menace internationale. D’autres pays, s’ils « tournent mal », sont également dans le collimateur des Etats-Unis. L’Algérie particulièrement. En fait, il ne fait pas bon suivre sa propre voie…
Et pour ceux qui croiraient encore que tout ceci relève d’une « théorie du complot », que les USA ne programment pas tant de guerres mais improvisent en réagissant à l’actualité, rappelons ce qu’avait déclaré en 2007 l’ex-général Wesley Clark (commandant suprême des forces de l’Otan en Europe entre 1997 et 2001, qui dirigea les bombardements sur la Yougoslavie) : « En 2001, au Pentagone, un général m’ a dit : ‘Je viens de recevoir un mémo confidentiel (‘classified’) du secrétaire à la Défense : nous allons prendre sept pays en cinq ans, en commençant par l’Irak, ensuite la Syrie, le Liban, la Libye, la Somalie, le Soudan et pour finir l’Iran’. » [12] Des rêves à la réalité, il y a une marge, mais les plans sont là. Juste retardés.
 
 

 

 

 

 


Partager cet article
Repost0
6 avril 2011 3 06 /04 /avril /2011 13:23

Libye - rassemblement devant l’Assemblée Nationale
à Paris, samedi 9 avril 2011 - de 14h à 17h

 

 

http://lepoivron.free.fr/IMG/jpg/P77-1_Colonisation1.jpg

 

http://lepoivron.free.fr/IMG/jpg/P77-1_Colonisation1.jpg

 

Introduction d'eva R-sistons:

Côte d'Ivoire, Libye, Syrie.. les hommes à abattre

 


A chaud, j'improvise cette parution alors que la vie de Gbagbo est menacée.  La croisade judéo-chrétienne pour la conquête militaro-financière de l'Afrique, le contrôle des ressources et des politiques du continent, cette croisade "'bénie" par l'ONU (comme celle en Libye), va-t-elle aboutir à l'assassinat du chrétien évangélique Gbagbo, coupable d'être méfiant à l'égard de la France et d'une façon générale, à l'égard des projets de main-mise de l'Empire sur la Côte d'Ivoire et plus généralement, sur l'Afrique ?

 

Parallélisme évident entre Libye et Côte d'Ivoire (et désormais aussi en Syrie, pour compenser la "perte" de l'Egypte) :  Deux (trois) dirigeants indépendants, la France impliquée, en coulisses (cf affaire infirmières bulgares, ou Françafrique, amis affairistes sur place comme les Bolloré..), des projets impérialistes, néo-coloniaux : Libye riche en pétrole, Côte d'Ivoire pays phare et riche en cacao, et plus généralement souhait de prendre le contrôle total du continent, soit militairement, soit en provoquant guerres civiles ou conflits de clans ou ethniques, soit en se servant de Facebook et de Twitter pour déstabiliser les pays, inciter les populations surtout jeunes à se soulever, et placer à la tête des Etats des marionnettes chargées de laisser les multinationales piller les ressources et priver les populations de leur souveraineté, de leurs richesses, et au final, de la vraie démocratie à laquelle beaucoup aspirent. 

 

Je l'ai dit depuis l'élection de Sarkozy, notre Président est un Bush bis. Un va-t-en guerre néo-conservateur. Adorant les bastons, et souhaitant redorer à l'extérieur son blason terni à l'intérieur.


http://soiressecalvin.files.wordpress.com/2010/06/que-fait-sarko-en-afrique.jpg

 

Tout sera fait par la France pour gagner, pour se débarrasser des gêneurs, Kadhafi qui en sait trop sur notre Président, et qui a le tort de partager avec son peuple les richesses du pays, au lieu de les offrir, via moult pots-de-vin, aux multinationales de l'Occident. Gbagbo dirigeant aimant son pays, sa nation, et méfiant vis-à-vis de l'Occident. Bref, ces deux hommes, comme le Président de Syrie, sont condamnés. Pendant ce temps, l'Occident "démocrate" attaché à "la protection des populations" soutient la répression des manifestants au Bahreïn, et laisse les Palestiniens exterminés par le pays qui viole les lois internationales en toute impunité, Israël.

 

Jusqu'où cela ira-t-il ? Officiellement, la France est envoyée par l'ONU, elle respectera ses décisions; Officieusement, les coulisses sont très sales. Notamment pour les vrais buts, et pour le couple Ouattara. Ira-t-elle jusqu'à participer, d'une façon ou d'une autre, à l'élimination des gêneurs, et pas seulement à leur éviction ?

 

Au Parlement, à Gauche on s'émeut de voir la France républicaine participer à TROIS guerres en même temps (Afghanistan, Libye, Côte d'Ivoire - à quand le Prix Nobel ?), néo-coloniales, d'enlisement, de conquête, de prédation.

 

Au final, la France a déjà perdu. Son image de marque, à l'Etranger, et l'Opinion. La France coloniale se met à dos les pays du continent africain, et nos ressortissants peuvent redouter le pire; Ils sont en danger. Nous allons être haïs partout, et nous serons, bien évidemment, un jour, sur notre territoire, victimes d'attentats, en représailles.

 

On ne bafoue pas indéfiniment la dignité des peuples.

 

La France de Sarkozy n'est pas la France. Sarkozy impose ses volontés, lui le chef de guerre et le chef d'Etat. Et lorsqu'on sait qu'il est l'homme du MEDEF, du FMI, du CRIF, de la CIA, de la City, de Wall-Street et du modèle sauvage US, comme du Nouvel Ordre Mondial, on peut, légitimement, craindre le pire pour tous, sauf pour lui (et encore !) et pour ses amis milliardaires ou anglo-saxons...

 

Je publie donc les dessous de la guerre de côte d'Ivoire. Après l'opposition fantoche soutenue en Libye, voici Ouattara, l'homme de la CIA, du FMI, traînant derrière lui, avec son épouse, de multiples casseroles. Voyage au bout de l'horreur...

 

Eva R-sistons

 

NB : Comme le dit un de mes Lecteurs, par courriel, la Côte d'Ivoire d'Ouattara l'homme de l'Occident, va pouvoir imposer les OGM de Monsanto et les vaccins de Big Pharma. Pauvres Africains encore et toujours sacrifiés au Colonialisme... 

 

http://r-sistons.over-blog.com

 

TAGS : France, Côte d'ivoire, Gbagbo, Ouattara, Sarkozy, Lobye, Kadhafi, Syrie, FMI, CIA, MEDEF, CRIF, Françafrique, pétrole, Occident, Bahrein, Palestiniens, Israël, ONU, Gauche, PS, Prix Nobel, Afghanistan, Afrique, infirmières bulgares, Facebook, Twitter, Bush, néo-conservateurs


 

 

Gbagbo-Cote-d-ivoire-930x620_scalewidth_300.jpg

 

Sans aucun mandat, en pleine illégalité et malgré les appels à l'arrêt des bombardements demandés par la Russie et l'Union Africaine, la France de Nicolas Sarkozy est en train de bombarder la résidence du chef de l'État ivoirien, Laurent Gbagbo. L'objectif du président français Sarkozy semble être de "ramener le cadavre de Laurent Gbagbo pour le journal de 13H". 


Ivoiriens, Africains, Amis de la Souveraineté, de la Liberté et de la Démocratie, levons-nous tous pour protester contre les agissements de Nicolas SARKOZY en CÔTE D’IVOIRE.


En ce moment même, mercredi 6 avril 2011 à 10h30, selon le porte-parole du Gouvernement, les hélicoptères et les chars français de la Force Licorne sont en train de pilonner la résidence du Président de la République de CÔTE D’IVOIRE, au mépris de la Charte des Nations Unies, à la Convention de Genève sur le Droit de la Guerre de 1949 et des intérêts français.



Signataires :


 

Calixte BELAYA, écrivain, Lucie BOURTHOUMIEUX, Avocat à la Cour,

Grégory PROTCHE, rédacteur en chef Gri-Gri International, Dr Boga Sako Gervais, Enseignant-chercheur à l’Université, Expert en Droit de l’Homme, Président-Fondateur à la FIDHOP (Fédération Ivoirienne pour l’Observation et la Surveillance des Droits de l’Homme et de la Vie Politique), Me Hervé Gouaméné, Avocat à la Cour, Président de l’APDH (Actions pour la Protection des Droits de l’Homme), Mme Jacqueline BOUABRE, Présidente de la FIDENACI (les fidèles à la démocratie et à la Nation de Côte d'Ivoire), Bernard TOURE et M. Martial AKOUN, Présidents du CO.PA.VI.L (Collectif des Patriotes Victimes de la Licorne)

Mme Viviane GNAHORE, Présidente de l’A.N.F.S.Z.A (Association Nationales des Femmes Sorties des Zones Assiégées), M. Sékou KOUAME, Président de la Fédération Nationale des Victimes de Guerre de CÔTE D’IVOIRE, Maurice GNAGNE, Professeur de médecine, Dedy SERI, Ethnologue, Arsène DOGBA, politologue, Mohamed AREF, Avocat et défenseur des Droits de l’Homme,

Agnès KRAIDY, journaliste, Hervé-Emmanuel N’KOM, Charles Tchoungang, Bâtonnier, Henriette Ekwe, Anicet Ekane, Célestin Kengoum, Avocat 

Dr Samuel Mack Kit, Michel Etia, Avocat, Abanda Kpama, Paul Géremie Bikidik, Emmanuel Mbiga, Valentin Dongmo Fils, Guillaume Manga, Faustin Bekolo, Oscar Batamack, Pr Takam, Moussala Michaut, Christian d'Alayer, journaliste, Malick Noël SECK, Coordonateur de convergence socialiste..

 

 

 

Reçu d'un Lecteur :

 

 

J’ai vécu de nombreuses années en Côte d’Ivoire, cette situation là-bas m’attriste beaucoup, car c’est en quelque sort mon pays de "cœur ". 

J’ai répondu à un article sur le Parisien, + réponse à un post, c'est publié 

Voici le contenu : 

Cordialement,

Michel

 

 

 

« A méditer...

 

L'avenir va devenir sombre pour la Côte d'Ivoire... La France n'avait certes pas le droit d'intervenir, mais Sarkozy œuvre directement pour le nouvel Ordre Mondial, donc c'est en accord avec les américains qu'il a effectué cette action. Avec un Outtara issu du FMI la porte est ouverte aux société telles que Monsanto, qui viendra pourrir un peu plus le sol ivoirien, aux labos qui vont maintenant inonder le pays de vaccins pourris, les banques qui vont se "sucrer sur le dos du peuple ivoirien". La technique a été parfaite, on met le pays par terre, et on arrive avec "un sauveur" ami de DSK et Sarko le 2 grands prédateurs au service du CFR et de la CIA, et le tour est joué ! Bon courage amis ivoiriens !

 

http://lemotdhumeurdejeancharlesfatiga.ivoire-blog.com/archive/2010/10/21/dominique-ouattara-femme-fatale-a-la-cote-d-ivoire-les-secre.html »

 

Le lien : http://www.leparisien.fr/reactions/crise-cote-d-ivoire/.php?article=cote-d-ivoire-les-forces-de-ouattara-lancent-l-assaut-final-06-04-2011-1396025&page=0#reaction_01 

 


 

Le pseudo et l’heure de parution : 34 le 06/04/2011 à 11h36

 

J’ai répondu à cet abruti (qui ferait bien de retourner à l’école) qui a écrit ca :

 

04thoninos le 06/04/2011 à 11h40   -  desolation d'entendre des conneriesoui la FRANCE est intervenue sous mandat ONUSIEN, alors arrêtés de dire des conneries aussi grosses que vous. La France aurait du intervenir plus tôt et la CI n'aurait pas eu tous ces morts innocents. Si vous soutenez GBAGBO, c'est que vous aussi vous etes des assasins. Avec ce genre de comportement, vous n'arriverez jamais à vivre sans l'aide de l'exterieur

 

Ma réponse :

 

L'ONU ? Quelle ONU ? Ils n'ont même pas été capables d'éviter l'invasion américain en Irak ! Mais par contre on met en place un Ouattara à la solde des Américains qui n'ont pas leur pareil pour déstabiliser tous les pays ! C'est leur "sport" favori ! Et nous Français nous ne sommes que leurs larbins ! 

 

34 le 06/04/2011 à 11h43

 

Lien : http://www.leparisien.fr/reactions/crise-cote-d-ivoire/.php?article=cote-d-ivoire-les-forces-de-ouattara-lancent-l-assaut-final-06-04-2011-1396025&page=0#reaction_04

 

 

Article mis à jour le 01/09/2009.

image dépèche


Le couple Ouattara

   

En Occident, la tendance est à la lutte contre le blanchiment d'argent sale et les paradis fiscaux. Cela, pour moraliser le monde de la finance. En Côte d'Ivoire, il y a pourtant un candidat à l'élection présidentielle qui a des liens avec ces réseaux mafieux qui mettent souvent à mal, les économies de leurs pays. Ouattara se dit propriétaire d'une impressionnante fortune.

 

Comment l'a-t-il acquis ???

 

Le temps vous propose un document qui vous dit tout sur la fortune de ce couple qui veut, par tous les moyens, diriger la Côte d'Ivoire. Arrivé aux affaires après avoir battu au deuxième tour de l'élection présidentielle française, la candidate socialiste Ségolène Royal en mai 2008, Nicolas Sarkozy a hérité d'un grand nombre de dossiers chauds de son prédécesseur Jacques Chirac.

 

Au nombre de ces dossiers, figure en bonne place la crise ivoirienne qui a, ces 5 dernières années, rendu totalement exécrables les relations entre la Côte d'Ivoire et la France. Français en qui les opposants à Laurent Gbagbo voyaient en ''Chirac bis'' Le nouveau patron de l'exécutif. Afin de mieux connaitre les principaux acteurs politiques ivoiriens, une enquête est ouverte sur chacun d'eux.

 

En somme, une carte de visite complète de présidentiable ivoirien que les barbouzes français se chargent de confectionner à l'attention du ''grand patron''. A l'exercice, les petites notes blanches sur Ouattara sont les plus nombreuses. Les raisons ? Nul ne le sait car le rapport des agents est muet sur la question. Mais il ressort des investigations des services secrets de l'Elysée qu'Alassane Dramane, est totalement inconnu des fichiers du fisc français et ne détient en son nom propre, aucun bien immobilier.

 

On pourrait croire qu'il y a erreur sur la personne de M. Ouattara. Eh bien, non ! Il s'agit bel et bien du patron du Rdr et son état civil est ainsi établi dans le document top confidentiel des services de renseignements français dont nous avons obtenu copie : ''Né le 1er janvier 1942 à Dimbokro (Côte d'Ivoire), de nationalité ivoirienne, titulaire d'une carte de séjour privilégiée valable 10 ans. Figure également sur le registre des diplomates accrédités auprès des autorités françaises, est marié avec madame Nouvian Dominique Claudine, veuve Folloroux, née le 16 décembre 1953 à Constantine (Algérie), de nationalité française.

 

De statut résident étranger, il fait élection de domicile à Paris, 140 avenue Victor Hugo- Paris 16e, dans un appartement propriété de son épouse. A Abidjan où il réside régulièrement, il demeure quartier Ambassade Cocody 01 BP 1206 Abidjan - Côte d'Ivoire.'' On ne peut s'empêcher de se demander comment une personnalité de la trempe de Ouattara, qui a résidé de longues années en France où il disposait de comptes en banque, peut-il être ''inconnu des services fiscaux français''.

 

Avec lui, son épouse Dominique Nouvian dont les contributions sont jugées nettement en deçà de ses avoirs tant en nature qu'en numéraire. Ayant trouvé cela suspect, les enquêteurs de l'Elysée ont suivi des pistes qui leur ont permis de mettre au grand jour les pratiques du couple Ouattara pour échapper au fisc français et s'enrichir de façon illicite. Les autres membres de la famille ne sont pas ignorés ; les activités et avoirs de chacun sont passés au peigne fin.

 

Le mythe sur les comptes de Ouattara

Avec étonnement, les renseignements se sont rendus à l'évidence que l'homme politique ivoirien n'est propriétaire d'aucun compte bancaire ni d'un quelconque bien, imposable, sur le territoire français. Ils découvrent, après un travail de longue haleine, qu'en 1993, alors qu'il était le tout puissant premier ministre d'Houphouët-Boigny, Alassane Ouattara a ouvert un compte spécial dans une banque parisienne. Notamment, à la City Bank Paris.

 

Ce compte a fonctionné régulièrement jusqu'au 30 octobre 1999, date à laquelle le titulaire a décidé de sa fermeture et du transfert de tous les fonds qui y étaient logés, à la ''City Bank Génève''. A cette date, ce compte classé rouge selon le jargon bancaire, géré par le fondé de pouvoirs, était créditeur à sa fermeture d'environ 9,5 milliards Fcfa. Il était alimenté par des fonds en provenance soit des Caraïbes, soit des Antilles anglaises, les paradis fiscaux attitrés.

 

Mais aussi des dépôts au guichet. L'analyse des mouvements sur ce compte entre 1996 et 1999 montre que les fonds qui y logeaient ne restaient jamais plus de trois à quatre mois en place. Ils étaient transférés vers d'autres destinations, au gré des placements effectués par l'ancien gouverneur de la Bceao. Ce compte géré par un haut responsable de la City Bank Paris faisait l'objet d'une attention toute particulière et aucune information ne pouvait être livrée si ce n'est dans le cadre d'une enquête comme celle menée par les grandes oreilles françaises.

 

En réalité, la City Bank Paris, une fois le compte fermé, n'en conserve aucune archive. Tous les documents et informations y afférents sont transférés pour partie, à l'agence où le compte est nouvellement domicilié, c'est-à-dire à la City Bank Genève. C'est là qu'un service centralisé va se charger de leur traitement et leur conservation.

 

Selon les investigateurs, Ouattara n'a fait à ce jour, aucune vente de patrimoine et n'a aucun enregistrement à son nom aux services des hypothèques de Paris, du Var et des bouches du Rhône. La plupart des biens où l'on retrouve ses traces sont la propriété de son épouse Dominique Nouvian et son fils Loïc Folloroux, né le 16 avril 1975 à Buhl en ex-République fédérale d'Allemagne.

 

Dominique Nouvian Folloroux comme Ouattara

C'est en 1990 que Dominique Nouvian, officialise devant le maire de Paris, sa relation amoureuse avec le premier ministre de Côte d'Ivoire d'alors, Alassane Ouattara. Alors qu'elle résidait dans le pays depuis de longues années et avait même à charge la gestion des biens immobiliers de l'Etat ivoirien tant à l'intérieur qu'à l'extérieur. Elle n'était donc pas une inconnue à Abidjan où elle s'est établie également Cocody Ambassades avant son mariage avec Ouattara.

 

Dans la capitale française, ''la blanche colombe'' habite avec son mari une résidence au 140, avenue Victor Hugo - Paris 16e. Son compte principal, de type spécial est repéré à la Société générale Paris, 29 BD Hausmann Paris 9e, n° 30003 0 3000 000 500 85 153/20, au nom de Nouvian Folloroux épouse Ouattara. Au moment de l'investigation qui remonte à quelque six mois, ce compte qui, selon toute vraisemblance, est la propriété du couple, était créditeur de plus de sept milliards de Fcfa.

 

Comme son époux, un compte où elle disposait de fonds énormes à la City Bank Paris, géré dans les mêmes conditions de confidentialité que celui de son époux, a été fermé. En même temps que celui-ci de Ouattara. Les fonds suivent le même trajet pour se retrouver dans la succursale de la City Bank de Genève. Pour échapper aux fiscs français. A sa fermeture, il contenait un peu plus de 4,2 milliards de francs Fcfa. Ainsi Dominique Ouattara, qui partage le rêve de son époux d'élire domicile un jour à la résidence présidentielle de Cocody, peut contribuer à forcer le destin à coups de billets de banque.

 

Tout en échappant à la dextérité des services de renseignements français qui ne manqueraient pas de lui demander des comptes concernant les flux financiers du compte en cas de décaissement de sommes faramineuses. La trouvaille est donc de taille et il fallait certainement être un économiste de la trempe de Ouattara pour faire tout ce montage. En outre, Mme Nouvian Folloroux Ouattara est propriétaire en nom propre de deux appartements de 126 m2 l'un et 142 m2 l'autre au 140, avenue Victor Hugo.

 

C'est l'un de ces appartements qu'elle occupe avec son époux quand la seconde est habitée par son fils Loic Folloroux. Ces biens immobiliers sont évalués à neuf cents millions de Fcfa , soit 48 millions pour le premier et 52 millions pour le second. Sous le nom de Dominique Nouvian, son nom de jeune fille, Mme Ouattara est également titulaire d'une propriété dans le Sud de la France, à Mougins (06) sur le front de mer au 598 chemin Pablo Picasso, référence cadastrale CD 26. Bâtie sur une superficie de 6.495 m2 avec piscine. Cette résidence qui est une propriété privée de Mme Ouattara est estimée à plus de 12 millions FF, soit 1,2 milliard de Fcfa; la taxe foncière à 28.306 FF (2 millions 830 mille 600 Fcfa) et la taxe d'habitation à 44.295FF ( 4 millions 429 mille 500 Fcfa).

 

C'est dans cette maison que réside le couple Ouattara et l'on ne peut savoir à ce jour si elle a été cédée ou non à l'ancien premier ministre. La vérité, c'est qu'il n'y a aucun document attestant qu'il en est le propriétaire. Toujours au titre des biens immobiliers, les renseignements français signalent une maison à Sanary sur mer, propriété des parents de Dominique Nouvian, qui revient à la famille Ouattara, d'une valeur estimée entre 2,5 et 3 millions, soit 250 à 300 millions de Cfa.

 

*Les affaires du couple

La seule entreprise de Madame Ouattara officiellement connue est l'Agence internationale de commercialisation immobilière (Aici.Sa) dont elle est le Pdg. Avec pour objet, selon ses statuts, la création et l'exploitation de tous les fonds de commerce d'agences immobilières, de négociation mobilière, immobilière et commerciale. Avec un capital de 5 millions FF, son siège est situé 124, avenue Victor Hugo Paris 16e. L'entreprise possède un compte bancaire à la Société générale également à l'avenue Victor Hugo.

 

Et en plus de ce compte, gros de plusieurs millions, et dont les opérations au moins à chiffres témoignent de la bonne santé de l'entreprise, Aici.Sa, qui a de nombreuses succursales à travers le monde, garde ses avoirs dans un compte secondaire logé à la banque Gallière, 38 rue Laffite, à Paris 9e. Cet autre compte est également créditeur de plusieurs millions. Le chiffre d'affaires de la société entre 1995 et 1998 montre bien qu'elle brasse des millions qui bénéficiait largement au trésor public français à travers les impôts sur le revenu et autres taxes à laquelle elle était soumise.

 

On note 3913 millions de FF (391,3 milliards de Fcfa) en 1995, 527,2 milliards de Fcfa en 1996, 539,1 milliards de Fcfa en 1997 et 692,0 milliards de Fcfa en 1998. Depuis 1999, date de l'ouverture de comptes bancaires à la City Bank Genève, les fonds générés à l'extérieur par Aici ne profitent plus à la France. Désormais, ils dorment dans les paradis fiscaux. Les actions de l'entreprise sont reparties entre trois entités qui ramènent unilatéralement à la famille Nouvian Folloroux Ouattara. La famille Folloroux se taille la part du lion avec plus de 50% des parts.

 

Alassane Ouattara, selon les chiffres, ne détiendrait que 22% des parts de l'entreprise quand d'autres Loïc Folloroux a à son actif plus de 25%. Tout naturellement, on retrouve comme administrateurs de Aici.Sa, outre Dominique Ouattara, le Pdg, Mme Nouvian Véronique épouse Cornuel qui s'est remariée le 8 août 1992 avec M. Padovany Marcel Hubert, après avoir divorcé de son premier époux.

 

Sur la liste, figurent également les noms de Folloroux Loïc et d'Alassane Ouattara. En somme, une affaire familiale qui emploie une quinzaine de personnes mais brasse des fonds énormes. Surtout en vendant et rachetant par des circuits détournés des biens immobiliers de l'Etat ivoirien principalement dans la période où le chef de famille était aux affaires à Abidjan.

 

A travers notamment l'opération de privatisation qui devrait servir à renflouer les caisses de l'Etat, des biens immobiliers de l'Etat se retrouveront en grand nombre dans l'escarcelle de M. et Mme Ouattara par le biais de prête-noms et autres sociétés écrans.

 



Les entreprises écrans

Il faut noter également que Aici.Sa de Madame Ouattara est propriétaire à 100% de la Sarl Malesherbes Gestion, au capital de 1 million FF, soit 100 millions Fcfa, et dont le siège est situé à 3 rue Mérimée Paris 16e. Cette société spécialisée dans la gestion d'immeubles résidentiels emploie une vingtaine de personnes avec des chiffres d'affaires largement supérieurs à ceux de Aici.Sa sur la même période de 1995 à 1998. Respectivement, on a 652,8 milliards Fcfa en 1995 ; 726,3 en 1996 ; 709,5 en 1997 et 812,6 milliards Fcfa en 1998.

 

Madame Ouattara dont les biens se confondent ainsi à plusieurs niveaux avec ceux de son époux est aussi propriétaire de Radio Nostalgie Afrique dont le siège est basé 22, rue Boileau Paris 16e, avec un capital de 2.500.000 FF, soit 250 millions Fcfa. De cette entreprise dont Ahmed Bakayoko, actuel ministre des Nouvelles technologies de la communication sous la bannière du Rdr de Dramane Ouattara, est l'un des administrateurs, découle Radio Nostalgie Côte d'Ivoire. Notons que cette radio, dans sa volonté de défendre la cause de l'homme politique, a souvent eu maille à partir avec les population abidjanaises.

 

En outre, madame Ouattara est titulaire de franchises Jacques Dessanges, des espaces très fréquentés, aux Etats-Unis et particulièrement à New York. Ces quelques structures qui ont été repérées, exerçant dans les secteurs les plus divers et ayant un lien direct ou indirect avec les Ouattara, leur permettent de blanchir des fonds provenant de pratiques illicites. Dans le même but, Dominique Nouvian a eu la géniale idée de créer l'association ''Children of Africa'' dont le siège est à New York avec des bureaux à Paris, dans les locaux de Aici.Sa et à Abidjan.

 

Cette structure humanitaire est un maillon essentiel dans le procédé assez complexe pour faire circuler, loin de tout soupçon, l'argent sale. Fait remarquable, indique le document des renseignements généraux français, c'est Dramane Ouattara en personne qui est le représentant légal de ''Children of Africa'' en France. Et comme par hasard ( ?) le compte principal de l'Ong est logé à la City Bank de New York.

 

Dans l'impossibilité de trouver des éléments de réponse à certaines questions relatives aux ramifications entre Aici.Sa, Children of Africa et l'homme politique ivoirien, la Dgse aurait décidé de poursuivre les investigations dans ce sens. Afin de mettre au grand jour les pratiques par lesquelles des fonds devant alimenter les caisses de l'Etat français lui échappent, par le bien de l'Ong.

 

Un Israélien comme homme lige

Renseignés sur le fonctionnement des paradis fiscaux et judiciaires, dotés de systèmes très complexes qui ont pour but d'empêcher la localisation de fonds d'origine illicites, les agents des services secrets français ont passé au peigne fin les opérations menées sur les différents comptes dont l'existence a été révélée.

 

Mais aussi toutes les actions menées sur des comptes soupçonnés d'avoir un lien direct ou indirect avec les Ouattara. Ils ont fini par se rendre compte, souligne une source, que Ouattara s'est offert les services d'un Israélien rompu aux arcanes de la haute finance. Du nom de Midale Simon, ce proche du couple, expert comptable ou avocat de formation, largement rémunéré pour ses services, est le patron visible de l'empire financier frauduleux des Ouattara.

 

Toujours entre deux avions, il est soit en déplacement pour exécuter les ordres de son employeur et séjourne régulièrement à Abidjan, Genève, Tel Aviv (Israël), dans les îles Caraïbes, dans les îles anglaises et aux Etats-Unis. L'Elysée et Matignon en sont persuadés, Midale Simon est le gestionnaire des avoirs de Alassane Ouattara dans les paradis fiscaux. Très discrets, les renseignements de l'Hexagone notent que l'homme a le profil de l'emploi et joue bien son rôle en tant que prête, nom. Mais pendant combien de temps encore Ouattara pourra-t-il continuer de se cacher derrière ses sociétés écrans et autres prête-noms pour continuer de ne pas payer des impôts au fisc français ?

 

Trois mois avant le coup d'Etat de 1999

Néanmoins, des indices existent, qui permettent d'établir un lien entre la fermeture du compte de Ouattara en France, le transfert de ses fonds dans les paradis fiscaux où la confidentialité sur les mouvements financiers est très rigide, et les événements marquants de la Côte d'Ivoire post Houphouët-Boigny. En octobre 1999, la guerre ouverte entre les héritiers Bédié et Ouattara atteint son point culminant.

 

En effet, courant juillet 1995, l'ancien premier ministre décide de quitter son poste de directeur général adjoint du Fonds monétaire international (Fmi). Il annonce son retour en Côte d'Ivoire où il compte disputer à Henri Konan Bédié le fauteuil présidentiel qu'il n'avait pu accaparer par la force à la mort de Houphouët-Boigny. Il s'en suit un mandat d'arrêt lancé contre lui par le pouvoir en place, pour ''faux sur l'identité et usage de faux documents administratifs''. Ouattara qui avait certainement mûri son idée avant d'annoncer son départ du Fmi ne se laissera pas pour autant intimider, lançant à maintes reprises des menaces à peine voilées à celui qui est aujourd'hui son allié dans le cadre du Rhdp.

 

''Lorsque je déciderai de frapper ce pouvoir, il tombera'', ne cessait-il de répéter. Le 24 décembre 1999, c'est chose faite. Bédié est renversé par le général Guéi et Ouattara se fait présenter comme étant le nouveau président de la République de Côte d'Ivoire dans l'avion qui le ramène de Paris où il vivait en exil. Les mois qui suivent, les Ivoiriens finiront par se rendre à l'évidence qu'il était le véritable commanditaire de ''la révolution des œillets'' version ivoirienne.

 

Le choix des paradis fiscaux pour loger ses avoirs en France dès octobre 1999, soit moins de trois mois avant l'entrée en scène du général Guéi et ses jeunes gens, n'était donc pas fortuit. Les renseignements généraux français qui avaient choisi jusque-là de fermer l'œil sur les activités des Ouattara indiquent même clairement dans leur rapport que ce sont ces fonds qui ont servi à fomenter le coup d'Etat. Et au- delà, la quasi-totalité des actes attentatoires à la sûreté de l'Etat, particulièrement le coup d'Etat manqué de septembre 2002 qui a engendré la rébellion. Avec le soutien de la France alors dirigée par Chirac qui vouait une haine viscérale à Laurent Gbagbo.

 

Enrichissement illicite !

Une manne, nous l'avons souligné, constituée parfois dans des conditions irrégulières et gardée dans les paradis fiscaux à travers le monde. Son passage à la tête du gouvernement entre 1990 et 1993 avait été déterminant pour l'ancien gouverneur de la Banque centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Bceao) qui profitera de la maladie du président Houphouët-Boigny pour pomper les caisses de l'Etat.

 

Premier ministre et ministre de l'Economie et des Finances, les recettes des différentes régies financières, y compris le trésor public, convergeaient vers la Primature où le seul maitre à bord du navire Ivoire à cette époque, se servait à sa guise. Lui seul avait la maitrise du mécanisme mis en place pour la gestion de ces ressources. Une bonne partie de cet argent échappera totalement à l'Etat, transportée en Europe de façon régulière par l'ancien premier ministre.

 

Le prétexte était tout trouvé : l'hospitalisation du chef de l'Etat agonisant dans les hôpitaux français, puis en Suisse. Les fréquentes visites à son cheveu permettront, en tout cas, à Ouattara de disposer dans des comptes ouverts dans les banques européennes des centaines de milliards. Il avait pourtant été appelé à la rescousse par le vieux pour assainir les caisses de l'Etat.

 

Tous ces fonds ont été convoyés, nous le signifions, hors du pays et placés dans les paradis fiscaux. Avec les investigations menées par les renseignements français au sujet des Ouattara, on peut le dire, le voile se lève progressivement sur les origines des fonds dont Ouattara se sert pour mettre sans cesse à mal la sureté de l'Etat ivoirien depuis plus d'une décennie. Il se bat bec et ongles pour s'installer au palais présidentiel du Plateau. N'hésitant pas à combattre une rébellion qu'il a lui-même élevée contre la République.

 

Pourquoi maintenant ?

La célérité avec laquelle une enquête a été commanditée par le président français au sujet de Ouattara et son épouse soulève des interrogations. Surtout que Nicolas Sarkozy fut le témoin de mariage de Dramane Ouattara avec qui il a beaucoup d'amis en commun. A son arrivée à l'Elysée, le président du Rdr et le Rhdp avaient jubilé, voyant en Sarko celui qui viendrait parachever l'œuvre de Chirac.

 

Tout est parti du fait que l'opposant politique échappe aux fichiers des services des impôts de la France dont il se targue d'être un allié. C'est donc pour avoir le cœur net sur cette question, au moment où les élections approchent à grands pas en Côte d'Ivoire, que le président français instruit les services de renseignements français. Une tâche qui ne sera pas au-dessus des moyens des services secrets français qui avaient déjà mené pareille investigation sur Ouattara, du temps de la transition militaire du général Guéi Robert.

 

Le dossier avait été déposé en son temps sur la table de Jacques Chirac qui avait préféré le mettre dans le fond de son tiroir. Il est remis au goût du jour. Avec de nouvelles annotations qui tiennent compte de la réalité du moment. Et dont le contenu est clair sur le clair- obscur qui entoure les relations que Ouattara entretient avec la France. Sous le prétexte des visites donc au Bélier de Yamoussoukro dont l'état de santé préoccupait la nation tout entière, Ouattara fera sortir du pays des fonds énormes. Sans avoir à rendre compte à qui que ce soit.

 

Chaque semaine, il prenait la destination de l'Europe où il planquera son butin dans les paradis fiscaux. Des personnes qui ont participé à ces opérations de transferts de fonds et que nous avons pu rencontrer dans le cadre de nos investigations sont convaincues que ce sont des centaines de milliards qui ont été ainsi emportés entre 1993 et 1994. Le général Abdoulaye Coulibaly, (né à Adjamé, originaire de Banfora, Burkina, et non de Korhogo, contrairement à un autre Général Coulibaly de Korhogo, issu de la famille Gbon) qui était le pilote d'Houphouët-Boigny, à en croire ces témoins des faits dont certains travaillaient à Codival, est bien placé pour dire la destination de ces fonds.

 

Décembre 1993, Houphouët- Boigny décède ... mais Ouattara peut désormais jouir de la manne importante dont il dispose, logée dans les banques suisses, dans la principauté de Monaco, au Luxembourg... Avec la dévaluation, les montants emportés deviennent deux fois plus importants. Du simple au double.

 

Dans sa tentative de faire main basse sur le pouvoir par tous les moyens, y compris les coups d'Etat, il n'hésitera pas à s'en servir". "En dehors des fonds emportés des caisses de l'Etat, qui ont permis à Alassane Ouattara d'ouvrir des comptes dans les paradis fiscaux, Ouattara dispose de biens immobiliers et autres à travers le monde. Des biens acquis pour la plupart avec l'argent volé dans les caisses de l'Etat.

 

Avec le concours de Mme Dominique Nouvian Folleroux, la patronne de l'Agence internationale de la commercialisation immobilière (Aici) qui deviendra plus tard son épouse, de nombreuses réalisations du patrimoine de l'Etat passeront aux mains de Ouattara. Contre un franc symbolique ou moyennant des sommes en deçà de la valeur des biens ainsi frauduleusement acquis". Exemple : leur appartement du boulevard Suchet à Paris appartenait à Houphouët. "Hors de la Côte d'Ivoire, il faut dire que le leader du Rdr a acheté à des millions de dollars en Haiti une vaste plantation de canne à sucre. Cela, sur conseil de son parrain, feu Grégoire Yacé Philippe.

 

Aussi possède-t-il des bateaux commerciaux qu'il s'est offerts après son départ de la primature, qui lui rapportent énormément. Au Burkina Faso, il détient une cimenterie rachetée et qui n'est pas le seul bien à son actif dans ce pays. Mais c'est au pays d'El Hadj Oumar Bongo que se concentrent la plupart de ses biens. Un parc maritime et des biens de natures diverses à son nom sont dans ce pays de l'Afrique centrale où l'ex-chef de l'Etat Omar Bongo qui se présentait comme son parrain lui faisait de nombreuses faveurs.

 

Par ailleurs, le fonctionnaire international qui a des liens solides dans le milieu de la haute finance depuis Dakar, se livre au blanchiment d'argent. Ayant une parfaite maitrise des flux financiers à travers le monde, l'ancien premier ministre se sert de structures écrans pour se livrer à des activités pour le moins répréhensibles. Ainsi, derrière les actions de haute portée humanitaire dont l'Ong Children's of Africa, qui est une propriété de son épouse peut se vanter, circule de l'argent sale.

 

Le circuit que suit ce réseau est tellement complexe et bien pensé qu'il serait impossible à n'importe quel spécialiste de la lutte contre le blanchiment d'argent d'épingler l'Ong. De nombreuses sociétés exerçant dans les secteurs les plus divers, donc beaucoup d'affaires et de sous, se cachent en tout cas derrière le choix des Ouattara de s'adonner à une activité humanitaire. Outre Children's of Africa, il y a Jacques Desange. Et une autre structure comme l'International institute for Africa (Iia) basée à Washington, avec délusion entre Ouattara et cette société. Elle a été mise sur pied depuis son passage à la Primature et a pour mission essentielle de financer de façon subtile les activités subversives du leader politique et de faire du lobbying à son profit dans certains cercles.

 

Mais bien entendu, cette structure de droit américain tire ses revenus du recyclage de l'argent sale en provenance de pays sous embargo. A l'image du Liberia et de la Sierra Leone où la vente de diamant et d'or a été longtemps interdite par le conseil de sécurité de l'Onu. Au pays où il a vécu de longues années en tant qu'étudiant puis directeur général adjoint du Fmi, il a pu intégrer les réseaux mafieux de vente d'armes et c'est par des sociétés écran telles l'International institute for Africa (Iia) qu'il a armé sans discontinuer les auteurs des coups d'Etat à répétition qui déboucheront sur une rébellion après un énième échec en septembre 2002." Le président du Rdr dispose de plusieurs comptes dans les paradis fiscaux et des pays comme la France et les Etats-Unis où il a des intérêts.

 

En Suisse et à Luxembourg particulièrement, on dénombre au total six comptes où s'effectuent des opérations de diverses natures. Selon qu'il s'agisse d'une activité lucrative ou d'une autre se rapportant à ses activités politiques ou subversives. Dans ce dernier cas, c'est l'International institute for Africa (Iia) qui est actionnée. Cette structure qui est sa propriété comme nous l'avons déjà indiqué plus haut, détient un compte à la Dexia Banque internationale à Luxembourg sise à 69 rue d'Esch, L-2953 Luxembourg. ''Dexia Banque internationale à Luxembourg est une banque à vocation résolument européenne. Le compte de Alassane Dramane Ouattara dans cette banque date de juillet 1999.

 

Et le fait qu'il porte le nom de la société de droit américain ne doit pas étonné car il s'agit d'une société écran. Le vrai propriétaire du compte est bel et bien Alassane Ouattara comme ont pu le confirmer des hauts cadres de l'établissement bancaire qui ont réquis l'anonymat pour des raisons de confidentialité. A en juger par sa date de création, on se rend bien compte que c'est au moment où il démissionnait de son poste de directeur général adjoint du Fmi. Il annonça dans la même période son désir de rentrer en Côte d'Ivoire pour y prendre part à la vie politique. Surtout, il envisageait de se présenter à la présidentielle. Quelques mois après, soit en décembre 1999, alors qu'il venait de dire publiquement qu'il allait attenter à la sureté de l'Etat, une banale mutinerie emportera le pouvoir Bédié".

 

Dossier réalisé par

Safiatou Ouattara et Alain Pierre à Paris

 

Lien : http://www.directabidjan.com/voir_news.php?id=309

 

_______________________________________________________________________________

 

 

Lire aussi :


 

Vrai, ou faux ? En tous cas, explosifs ! "Les secrets de l'ascension des Ouattara"

 

 

Le couple Ouattara proche de la CIA, DSK, FMI ..

 

 

Le point de vue de Laurent Gbagbo... L'interview sur LCI

 

Ouattara "homme de main de l’impérialisme français". Tueries (vidéo)

 

http://www.partiantisioniste.com/communications/de-la-libye-a-la-cote-d-ivoire-la-colonisation-francaise-continue-0672.html

 

 

 

 

Résumé du premier lien 

(secrets de l'ascension des Ouattara)

 

 

LES SECRETS DE L'ASCENSION DES OUATTARA ENFIN REVELES

(selon le degré d'immobilisation/assujettissement à obtenir, on utilise généralement les réseaux de proxénétisme... Les magistrats sont toujours les premiers ciblés, par principe.  Ce stade étant visiblement accompli, en France et ailleurs... certaines 'performantes' relèvent de l'extraordinaire.  Mme ODO n'était pas unique à avoir oeuvré ainsi en Afrique.)

La seule question à se poser c'est "à qui va profiter le crime de cette guerre humanitaire en Côte d'Ivoire" (aux frais du contribuable français, évidemment) ?

Réponse : Vincent BOLLORE.

Qui figure parmi les beaux-frères de Vincent Bolloré, agissant pour les seuls intérêts du groupe d'investissement familial Bolloré  : 

Réponse : Gérard LONGUET

Et quel est le poste ministériel actuellement occupé par Gérard LONGUET... ?! (La Défense, note d'eva)

Pour quelle raison véritable il y aurait ces duels Rafales Fr contre Typhoons EU et F-35 USA dans les cieux libyens ?

Partant, tu reconstitues toutes les cartes de la donne de la "recolonisation" impérative et si nécessaire à la seule survie politique de CIArkozy.

Autre regard, autre point de vue sur un même dossier.
.

http://sos-crise.over-blog.com/article-ouattara-homme-de-main-de-l-imperialisme-fran-ais-tueries-video-71020173-comments.html#comment79864907
.
.
Posté sous réserve :
Je ne peux vérifier toutes ces sources.
On dit toujours : Pas de fumée sans feu.
Pour le reste, je laisse à chacun le soin
de poursuivre recherche et réflexion
(eva)

 

Afrique_Occupation_colonial.gif

 

Le partage de l'Afrique - XIXe - XXe siècle
Source Encyclopédie Wikipédia

http://www.memo.fr/article.asp?ID=CON_COL_004

 

 

 

 

 .

.
http://idata.over-blog.com/2/83/02/47//Migrants.jpg
http://idata.over-blog.com/2/83/02/47//Migrants.jpg
.
Les papillons et l'Occident
par eva R-sistons
.

Le racisme, aujourd'hui, est la chose qui se porte le mieux.  La plante est arrosée en abondance par un Sarkozy à l'affût des voix qui lui permettront de rebondir, au prix de perdre son âme (s'il en a une !) et de trahir les idéaux français, les valeurs fondamentales de la République. Le FN prospère sur le rejet de l'autre, hier juif, aujourd'hui arabe ou musulman, en tous cas étranger. La course à l'échalote commence, la droite et l'extrême-droite rivalisent pour capter les voix des mécontents de la mondialisation carnivore.  Les populismes font un carton en Europe - et partout. La peur de l'immigré, le rejet de la différence se banalisent.  Plus les choses vont mal, plus la quête de boucs-émissaires est à la mode. On a les modes que l'on peut ! 

 

En même temps, l'Occident fait miroiter son modèle de vie, son consumérisme, alors les papillons viennent se brûler, quand ils ne se noient pas dans la mer en tentant d'accoster sur la terre promise. Aujourd'hui encore, trois cents candidats au "bonheur" européen ont perdu la vie au large du mirage de l'Occident. Fuite de la misère, quête du modèle de vie occidental, essai d'échapper à la colère des dictateurs chancelants. Les Parlementaires, à Bruxelles, ont observé une mn de silence en apprenant le rêve brisé des candidats au "bonheur" européen. Une vague d'immigrants succèdera à l'autre.

 

Choc de trois événements, télescopage de trois drames : Celui du navire qui se perd avant d'avoir atteint la terre promise, celui des victimes noires de l'appétit de l'Occident pour le désert libyen si riche en pétrole et si pauvre, tant que Kadhafi y règne, en marionnettes dociles, enfin celui des sacrifiés du choix nucléaire.

 

Car aujourd'hui, tandis que des migrants se noient avant même d'avoir entrevu une quelconque espérance de mieux-être, d'autres ne peuvent même pas quitter la Libye en proie aux sollicitudes intéressées de l'Occident. Voici, ci-joint, le drame des soutiers noirs en Libye. Et dans la foulée, voici une autre tragédie, au Japon cette fois : Celle des "Tsiganes du nucléaire",  des malheureux appâtés par la promesse d'un travail, et qui deviennent radio-actifs avant même d'avoir touché le bol de riz promis. Demain, d'autres les remplaceront. Ainsi va la vie sur notre planète modelée par les adorateurs de Mâmon : Une petite minorité se repaît du malheur des peuples. Le sang des hommes n'a pas fini de couler pour que les puissants prospèrent à l'ombre des cocotiers....

 

Solidarité universelle, où es-tu ?
http://kobason.files.wordpress.com/2011/04/refuge.jpg?w=600&h=330
http://kobason.files.wordpress.com/2011/04/refuge.jpg?w=600&h=330

http://www.camer.be/UserFiles/Image/Logo_Soli_Universelle291110.jpg


Libye : Le calvaire des "soutiers" noirs (migrants noirs)
.

Dans la soute des « rentiers du pétrole » en Libye, il y avait, jusqu’il y a peu, un million et demi d’Africains noirs, se partageant les tâches les plus ingrates avec des Asiatiques, parmi lesquels de nombreux ressortissants des Philippines.

 


Employés dans le secteur de la construction, l’agriculture, l’industrie pétrolière, les services, ces migrants représentaient un volant de main d’œuvre aussi utile que soumis aux aléas de la conjoncture économique ou politique. La plupart des étrangers d’origine asiatique ont réussi à fuir dans les premiers jours du soulèvement, souvent aidés par leurs gouvernements respectifs.


Les Africains noirs, eux, ont été pris dans un double piège :  dans les zones demeurées sous le contrôle de Kadhafi, beaucoup ont été enrôlés de force. D’autres, qui tentaient de fuir vers la Tunisie ou l’Egypte, ont été stoppés à la frontière et refoulés sans ménagements: le printemps arabe s’arrête encore à la couleur de la peau. Nigériens, Tchadiens, Maliens, et même Soudanais ou Erythréens ont alors emprunté la « route du désert » à bord de camions vétustes les menant vers Agadez au Niger ou Tombouctou au Mali.


Dans les zones passées sous le contrôle des insurgés, la situation de ces migrants est pire encore : à cause de leur peau sombre, ils ont été         assimilés à des mercenaires, des infiltrés oeuvrant pour le compte du dictateur et certains d’entre eux ont été exécutés par les rebelles sans autre forme de procès. D’après les journalistes présents à Benghazi, nombreux sont les Africains noirs –ou même les Libyens à peau sombre, originaires d’oasis comme Koufra- qui vivent aujourd’hui terrés, sans oser sortir, craignant d’être lynchés.


La situation dramatique de ces Africains noirs n’est pas nouvelle : c’est en arrêtant leur errance sur la rive sud de la Méditerranée, en les empêchant d’embarquer vers l’ Italie, que le colonel Kadhafi s’était attiré les faveurs de Berlusconi et, plus largement, l’indulgence des maîtres de la forteresse Europe…


En outre, cette population extrêmement vulnérable a toujours été soumise au bon vouloir des autorités libyennes elles mêmes. L’écrivain Tidiane Diakité, dans son ouvrage  « 50 ans après l’Afrique » (1) rappelle qu’au début des années 2000, frappée par sept années de sanctions internationales, la Libye décida d’expulser sans ménagements 500.000 Tchadiens, 450.000 Soudanais, 20.000 Maliens, 17.000 Mauritaniens,  en plus de d

izaines de milliers d’Algériens et de Tunisiens et de 1,5 millions d’Egyptiens.


Par la suite, Antonio Guterres, le Haut Commissaire de l’ONU pour les réfugiés, devait qualifier d’ « effrayante » la situation des immigrés en Libye. Il soulignait, en 2009, que même si le colonel Kadhafi était le président en exercice de l’ Union  africaine et s’était proclamé le « roi des rois » du continent, chaque année, plus de 10.000 Africains, subsahariens ou maghrébins étaient expulsés après avoir été parqués dans des centres de détention et privés de tous leurs droits.


Quant à ceux qui étaient autorisés à rester dans le pays, leur sort n’était pas plus enviable pour autant : ils étaient privés de passeport, retenus par leur employeur, sous payés ou rémunérés de manière arbitraire. En outre, ils ne disposaient d’aucun document régularisant leur séjour et d’aucun recours en cas de mauvais  traitement…


En 2004, le  Comité des Nations unies pour l’élimination de la discrimination raciale accusa la Libye de ne pas avoir mis en place les mécanismes de prévention des actes racistes.


Les comportements individuels des Libyens « de souche » ont toujours été en phase avec cette indifférence officielle : au racisme ordinaire se sont ajoutées, à plusieurs reprises, des émeutes ciblées. C’est ainsi qu’en 2000, des dizaines de travailleurs migrants, originaires  du Soudan, du Niger, du Burkina Faso, du Tchad, du Nigeria, du Cameroun furent visés par des émeutes, les manifestants reprenant l’antienne officielle accusant ces « Noirs » d’être à l’origine de la montée de la violence et du trafic de drogue.


Les rebelles d’aujourd’hui et leurs alliés occidentaux ont peut- être oublié l’histoire. Mais les Africains noirs, même si leurs  dirigeants ont toujours accepté l’argent de Kadhafi, savent aussi que, jusqu’en 1910, c’est dans le port de Benghazi qu’arrivaient les caravanes  chargées d’esclaves noirs capturés dans le Waddai, au Tchad…

Tidiane Diakité, 50 ans après, l’Afrique, éditions Arléa, 2011,  310 pages

 

http://blog.lesoir.be/colette-braeckman/2011/03/30/libye-le-calvaire-des-soutiers-noirs/

 

http://www.lesmotsontunsens.com/libye-le-calvaire-des-soutiers-noirs-10240

 ..

 

http://www.echoslogiques.com/liquidateurs.JPG

http://www.echoslogiques.com/liquidateurs.JPG.

 

Liquidateurs :

Les esclaves du nucléaire

 

http://www.lexpress.fr/actualite/environnement/japon-les-clochards-du-nucleaire_978891.html

 

Par Mathieu Gaulène, publié le 02/04/2011 à 16:32, mis à jour à 17:20



80% des travailleurs du nucléaire au Japon sont en fait des sous-traitants,  recrutés parmi les couches les plus paupérisées de la population japonaise. Enquête sur les "gitans du nucléaire".


En plus d'une forte radioactivité qui les condamne à mort à brève échéance,

les quelques 500 liquidateurs de Fukushima

doivent travailler dans des conditions
atroces et inhumaines. Ils recevraient seulement deux repas par jour, des
biscuits le matin et du riz le soir, un maximum d'un litre et demi d'eau par
personne, et dormiraient sur des nattes de plomb, à même le sol. Dans ces
conditions, un patron confiait au journal Asahi qu'il ne pensait plus "pouvoir
trouver d'autres salariés qui accepteraient d'y aller."

http://www.20minutes.fr/article/696895/planete-fukushima-insupportable-quotidien-liquidateurs-centrale-nucleaire


Dans le journal tokyoïte Tokyo Shimbun, un ancien travailleur sous-traitant de
Fukushima Daiichi ne cache pas sa colère au sujet des trois ouvriers

contaminés aux jambes. Sur les trois irradiés, deux n'étaient

même pas chaussés de bottes.

http://www.tokyo-np.co.jp/article/national/news/CK2011032602000026.html?ref=rank



Qui sont ces travailleurs du nucléaire et comment sont-ils recrutés?
Bien que les centrales possèdent leurs propres employés, environ 80% des
travailleurs du nucléaire au Japon sont en fait des sous-traitants, recrutés
parmi les couches les plus paupérisées de la population japonaise. Ces
travailleurs pauvres et non qualifiés effectuent pour quelques jours, parfois
quelques semaines, les tâches les plus dangereuses au coeur des centrales
nucléaires. Parce qu'ils se déplacent de centrale en centrale,

on les appelle au Japon les "gitans du nucléaire" (genpatsu jipushi),

du nom d'un livre de Kunio Horie publié en 1984.

http://www.tokyo-np.co.jp/article/national/news/CK2011032602000026.html?ref=rank



En France, où la sous-traitance dans le nucléaire est en plein développement,
l'expression utilisée dans le jargon des employés d'EDF pour les désigner est
moins poétique mais plus explicite: la "viande à rems".

http://www.lexpress.fr/actualite/societe/les-bagnards-du-nucleaire_974084.html


Sur le modèle de Toyota, les entreprises nippones ont recours depuis très
longtemps à la sous-traitance, notamment dans la construction. Et les
intermédiaires servant au recrutement des travailleurs journaliers sont bien
souvent les yakuzas.

Sur le site de l'ANPE japonaise "Hello Work", on trouve aisément

diverses offres d'emploi de ce type, comme une offre par exemple

pour travailler à la centrale de Fukushima Daiichi et Daini

pour trois mois, du 3 février au 30 avril 2011.

http://job.j-sen.jp/hellowork/job_3373229/



Le descriptif des travaux à effectuer est sommaire: tâches d'inspection,
d'électricité et de soudure. "Aucun diplôme, aucune qualification ni aucune
expérience n'est exigé", est-il précisé. L'embauche est faite au nom d'une
petite entreprise de sous-traitance spécialisé

dans la maintenance de centrale nucléaire.

Le salaire: 10 000 yens par jour, soit 83 euros.

Un reportage d'El Mundo révélait en 2003 que la centrale

de Fukushima Daiichi allait jusqu'à recruter des sans-abris

dans les parcs de Tôkyô.

http://www.elmundo.es/cronica/2003/399/1055060977.html
http://job.j-sen.jp/hellowork/job_3373229/



Depuis la récession au début des années 1990,

tous les parcs des grandes villes
se sont transformés en véritable campement,

avec de multiples abris de fortune
faits de bâches bleues.

C'est ici que les sociétés de sous-traitance souvent
détenues par des yakuzas, envoient leurs recruteurs à la recherche de
travailleurs journaliers. Dans le cas de la centrale de Fukushima Daiichi,

on expliquait à ces travailleurs pauvres qu'il s'agissait d'un emploi de
"nettoyeurs". Puis envoyés à 200 km de Tokyo, ils réalisaient

au dernier moment qu'il s'agissait de travailler

au coeur d'un réacteur nucléaire.


Depuis, des panneaux d'avertissements

ont été installés dans les parcs à Tokyo:
"N'accepte pas ce travail, il te tuera!". Mais en trente ans, ce sont des
milliers de travailleurs pauvres, de travailleurs immigrés et de sans-abris qui
se sont relayés dans ces centrales, au péril de leur vie. Certains tentent de
faire reconnaître leurs maladies dues à l'exposition à la radioactivité. La
famille Shimahashi fut la première à gagner un procès pour maladie
professionnelle: leur fils, Nobuki, après 8 huit ans de travail dans la centrale
nucléaire d'Hamaoka était mort à 29 ans d'une leucémie.

Ce cas pourrait être l'arbre qui cache la forêt:

d'après un rapport du docteur Fujita, professeur de
physique de l'université de Keiô,

il y aurait entre 700 et 1000 "gitans du nucléaire"

qui seraient déjà morts et des milliers atteint de cancers.

Dans ces conditions, les liquidateurs supposés "volontaires"

de Fukushima, dont on souligne volontiers le courage,

pourraient être des "héros" bien malgré eux du désastre nucléaire.

.

 

Michel Martelly, "candidat du peuple"... et du système

Michel Martelly a estimé ce jeudi que la voix des électeurs avait été entendue, après l'annonce de sa qualification pour le second tour de l'élection présidentielle prévu le 20 mars, évoquant une "victoire pour le peuple".  - REUTERS/Kena Betancur

.

 

Qui est le nouveau Président d'Haîti ?

Inquiétant !

 

 

 

Partager cet article
Repost0
5 avril 2011 2 05 /04 /avril /2011 01:21

 

http://i.agoravox.fr/local/cache-gd2/49145f17b692de746480f31853bf2e6c.jpg

 

 

http://i.agoravox.fr/local/cache-gd2/49145f17b692de746480f31853bf2e6c.jpg

 

 

Guerres folles,

monde fou,

par eva R-sistons


 

En cherchant une illustration sur Google,  j'ai atterri sur un site contenant, en note d'article, cet excellent post que j'ai aussitôt remarqué, et qui a un tort, sans doute, celui d'avoir raison trop tôt. Pour moi, il est prophétique, hélas... Je crois aussi qu'un jour, surtout avec des cow-boys à la gâchette facile (comme Sarkozy ou Bush, préférant la force au Droit), les armées seront privatisées, et les scrupules disparaîtront complètement. On fera des guerres pour le profit, et tant pis pour les dommages collatéraux sur les populations. Je crois plausible tout ce qui est écrit dans cet article. Notre monde sera... immonde !  Et ces guerres, suprême cynisme, se feront discrètement, grâce au silence complice des Médias occidentaux, aux ordres...


Quant à la privatisation de l'Etat, quant au gouvernement par les multinationales, on y vient : Ce sera la conséquence directe du Nouvel Ordre Mondial.


Ne nous voilons pas la face : Les politiques sont déjà dictées par les Multinationales, et dans l'intérêt d'actionnaires toujours plus voraces. La Police, la Gendarmerie, l'Armée... seront privatisées. Bientôt, les services et les équipements publics, les protections sociales, la Sécurité Sociale, l'Enseignement gratuit, la Santé pour tous, le Droit du Travail, etc, seront du passé. Et quand cela ne suffira pas, une fois que tout sera privatisé, une fois que les citoyens précarisés, appauvris, ne pourront plus être pressurés davantage, il restera l'ultime solution pour encore et toujours, faire du profit : La guerre mondiale, source de gains juteux pour les multinatinales de l'Armement, de la Chimie, du Pétrole, du Nucléaire, de la Reconstruction...


Aux mains d'individus sans foi ni loi, sans scrupules, comme Sarkozy ou Berlusconi, obsédés par l'Argent, la réussite, la gloire et insensibles à la souffrance humaine, le monde est condamné. Il court à sa perte. 


Déjà, la nature est blessée, les animaux sont torturés, les guerres se multiplient. Les Révolutions sont provoquées, confisquées, détournées, récupérées, quand elles ne sont pas réprimées ou bombardées. Au moment où j'écris, je regarde un documentaire retraçant l'histoire de la révolution georgienne. Encore une révolution provoquée pour permettre à l'Occident anglo-saxon et isaélien de substituer, comme en Yougoslavie ou en Afghanistan, un pouvoir totalement soumis, aux ordres, à un gouvernement indépendant, souverain. Les manifestants croient qu'ils ont eu ce qu'ils voulaient : En réalité, ils ont eu ce que d'autres, à Washington, à Londres ou à Tel-Aviv, ont décidé pour eux, et contre leurs intérêts.

 

Conditionnement, manipulation, encore et toujours. Souvenez-vous, en Ukraine: Les manifestants, glacés, étaient ravitaillés en soupes chaudes via des "organisations juives charitables" pour qu'ils tiennent le coup. Les peuples sont toujours dupés ! Ces organisations n'avaient rien de charitable... Ukraine comme Georgie sont des régions stratégiques, notamment pour les pipe-lines.  Et en agissant ainsi, Israël préparait les prédations futures...


Il faut voir le bonheur des manifestants georgiens... mais de courte durée ! Quelques mois après,  le désenchantement pointait déjà. La situation, loin de s'améliorer, avait empiré !  Evidemment, car les multinationales anglo-saxonnes, les financiers, les grands dirigeants, se moquent pas mal de l'intérêt des peuples. Ce qu'ils veulent, c'est piller les ressources des nations, soumettre les habitants, tout contrôler. Et tant pis si les citoyens sont piétinés, écrasés, broyés, sacrifiés, tant pis si la planète retentit des cris des opprimés, des meurtris, des affamés, des désespérés, des blessés...


Tunisiens, Egyptiens, attention ! Ne vous faites pas voler vos révolutions..

Et vous citoyens libyens, syriens, africains de Côte d'ivoire, vous avez peut-être des dirigeants qui ont concentré entre leurs mains le pouvoir, qui en ont abusé, aussi, mais n'oubliez pas : Ce que l'Occident vous offrira sera pire encore, comme avec Areva en Guinée où tout est peu à peu pollué, contaminé. Comme en Irak où des murs se dressent entre des communautés désormais prêtes à s'entre-déchirer (sans parler du reste: infrastructures détruites, Education et Santé en pleine régression, pétrole rationné... !), comme en Yougoslavie, aussi, où l'unité, et le  niveau de vie ont explosé, comme au Kosovo où la Mafia règne en maître, sans parler de l'URSS désintégrée sous les coups de butoir de l'Occident et du Vatican, et où les disparités, colossales, ont fait leur apparition, chassant les plus modestes, même très âgés, hors de leurs logements, ou dans la rue, et jetant dans les égoûts des hordes d'enfants livrés à eux-mêmes...


Kadhafi avait fait de la Libye le pays le plus riche du continent africain (§). La Côte d'Ivoire était, en Afrique, un pays phare. Livrés à l'Occident, à la fureur guerrière de dirigeants occidentaux et à l'appétit du FMI (via Ouattara) comme des multinationales, que vont-ils devenir ? On peut prévoir le scénario, celui que les apprentis-sorciers d'Occident préfèrent : Guerres civiles, scissions, déstabilisations, guerres ethniques ou rivalités de clans, pillage des ressources, appauvrissement des citoyens, ruines,  infrastructures détruites... sans parler des innombrables victimes, morts, bessés, handicapés, familles décimées, et même, à travers l'utilisation d'armes de destruction massive, malformations, cancers, etc...


Amis Lecteurs, nos ennemis ne sont pas iraniens, musulmans, russes, chinois... Nos vrais  ennemis, les vrais ennemis de l'humanité toute entière, sont à côté de nous. En Occident. Un Occident de plus en plus fou, de plus en plus prédateur, de plus en plus assassin... Plus les ressources se raréfient, plus il dévaste la planète pour satisfaire les appétits de son Oligarchie.


Jamais le monde n'a été aussi loin dans la barbarie... Assisterons-nous, inertes, à l'auto-destruction de l'humanité ?


eva R-sistons à l'intolérable

 

http://r-sistons.over-blog.com

 

NB 1 : Il faudrait débaptiser le Ministère de la Défense, et le rebaptiser : Ministère du colonialisme prédateur. Je dois être dans le vrai, car voici ce que j'entends à l'instant : M. Glaser appelle les guerres françaises, les "guerres business" (C dans l'Air, 5 avril 11) 

NB : Autre chose : Au fait, qu'attendent les Irakiens pour eux aussi faire leurs révolutions ?

 

 

TAGS : Guerres, privatisation, mercenaires, Blackwater, Occident, Anglo-Saxons, Libye, Côte d'Ivoire, Syrie, Yougoslavie, Kosovo, Georgie, Ukraine, Ouattara, URSS, multinationale, Kadhafi, Iran, Chine, Russie, Syrie, Israël, Areva, Guinée, Vatican, Irak...

 

 

§ "N’oublions pas que les citoyens libyens avaient une espérance de vie plus haute que les autres nations arabes environnantes, qu’elles ne payaient pas d’impôts, ni la lumière, ni le gaz, ni l’électricité, qu’un million et demi de travailleurs étrangers étaient venus en Libye pour y trouver du travail qu’ils n’ont maintenant plus. L’essence coûtait jusqu’à aujourd’hui un euro… les 18 litres. (..) Les Libyens savent qu’ils devront payer après l’occupation otanienne car le pétrole et le gaz ne seront plus leur propriété" Comment l'Occident intervient : Libye, Syrie, Côte d'Ivoire... comme en Iran ou à Cuba

 http://i.agoravox.fr/local/cache-vignettes/L350xH350/51x997Q1oML-_SS500_-3e26f-2-db8dd.jpg

http://i.agoravox.fr/local/cache-vignettes/L350xH350/51x997Q1oML-_SS500_-3e26f-2-db8dd.jpg

 

La force de frappe française bientôt privatisée ?
par "Krokodilo"

 



Dit comme ça, on pense à une mauvaise blague, mais il n’en est rien.
Une réflexion sur la privatisation de nos forces armées est bien engagée au sein du gouvernement, dans les états-majors et au sein de « think tank » discrets et influents qui regroupent nombre d’officiers généraux et de membres éminents du lobby militaro-industriel.


Historiquement, les mercenaires ont une solide tradition pleine de hauts faits d’arme. Ils ont occupé des fonctions prestigieuses : pensons aux gardes suisses du Vatican. Ils incarnent depuis l’antiquité le culte du guerrier, commun à de nombreuses cultures, de la philosophie spartiate aux célèbres samouraïs.


Récemment, les États-Unis ont expérimenté les armées privées en Irak et en Afghanistan, à une échelle encore jamais vue, et avec succès : le vrai coût de la guerre peut être masqué aux parlements, et on peut toujours leur attribuer les bavures éventuelles. De toute façon, les drones sont dirigés depuis le pays par des civils sous contrat avec le Pentagone. Les guerres modernes ont de moins en moins besoin de soldats classiques : pourquoi salarier tant de fonctionnaires, quand l’heure est aux coupes claires dans la fonction publique ?


En France même, le développement des polices municipales a été très avantageux : la mégalomanie des élus locaux a été comblée par le fait d’avoir « leur » police, l’État s’est désengagé de certaines missions de service public trop coûteuses et a taillé dans les budgets formation de la police ; pourquoi gaspiller des centaines de balles en formation quand une seule bien placée suffit ?


Qui ignore la réputation de discipline des écoles privées ? Nos prisons seront demain en crédit-bail, et notre Pentagone à la française sera construit par Bouygues en location-vente. Tous les signes sont là.


D’une manière générale, sous l’impulsion des accords du GATT et de AGCS, relayés par l’UE, la notion même de service public s’efface devant celle de la marchandisation et de la mise en concurrence des biens et des services, y compris l’eau potable, l’éducation - et maintenant l’armée.


Le commerce des armes est, depuis longtemps, international : on ne marchande plus avec les Arabes comme des marchands de tapis, mais entre clients et marchands de mort : ti m’rachètes tes vieux zavions français tout pourris, et j’ti prends quelques Rafales, mais ti’m fais un prix pour l’ilectronique.


La guerre s’est internationalisée, professionnalisée ; après le matériel, il était inévitable que le commerce des hommes eux-mêmes s’ensuive au 21e siècle.


Les troufions ont cédé la place aux pros ; maintenant, les pros eux-mêmes deviendront les mercenaires des multinationales, bardés de « high-tech ». Après quoi celles-ci loueront leurs services aux États, au prix fort.


Areva, très bientôt privatisée, est pressenti pour « manager » (gérer, en français) la force de frappe nucléaire – ils ont une grosse expérience, tant pour frapper des citoyens au porte-monnaie que pour « subventionner » tous les réfractaires, citoyens, élus ou scientifiques. Ils connaissent le nucléaire, l’arme financière et la guerre psychologique n’ont pas de secret pour eux : ils sont fin prêts.


Avantage annexe : il sera facile de rentabiliser nos forces militaires privées. Là où jadis quelques scrupules ou d’obscures notions d’éthique bridaient les États, là où des accords internationaux nous empêchaient d’intervenir, seul le profit guidera nos décisions : la chose militaire sera enfin gérée comme une société, avec en balance les coûts et les profits, le retour sur investissement. Si telle mission paye bien, rapporte du gaz ou du pétrole, OK, on fonce ! Si c’est pour libérer des femmes voilées dont on ne sait même pas si elles sont jolies, tout en protégeant leurs trafiquants de drogue de maris, on passe !


Appliquant strictement le modèle marchand à notre défense stratégique, ils feront largement appel à la publicité pour baisser les coûts d’exploitation : nos missiles balistiques seront équipés de bandeaux publicitaires « Ce missile vous est offert par Pschittola, la boisson qui pétille ! » ou « Famas, le fusil qui vous rattrape ! », « Bad Luck, le drone qui vous voie », « le missile de croisière s’amuse », etc. Pourquoi la guerre serait-elle toujours triste, privée de la jeunesse et de la joie de vivre qui débordent de nos écrans ? D’ailleurs, avec de tels slogans publicitaires, ne vendra-t-on pas plus facilement notre production ? Eurosatory avec les nanas du salon de l’auto, ça aurait quand même plus de gueule, non ?


Mieux : Areva ou Thalès savent aussi rationaliser la production : pourquoi mettre tant de plutonium dans nos bombes atomiques ? Je prends le pari qu’en quelques mois, ils auront diminué de moitié la taille de nos missiles, et donc de nos sous-marins nucléaires, ce qui veut dire des ports plus petits, et au final une meilleure empreinte écologique.


Avec quelques brainstormings et en boostant les process, je pense qu’on pourra raccourcir la piste d’envol du Charles-de-Gaulle, au lieu de la rallonger comme des militaires subventionnés.


On peut prévoir quelques troubles sociaux, car, pour des questions de coût, les équipages de La Royale seront naturellement Maltais, Ukrainiens ou Indiens, comme dans la marine marchande. Honnêtement, les cargos font leur job correctement, non, avec leurs équipages cosmopolites et privés ? Ce sera pareil pour les sous-marins nucléaires et les porte-avions.


Naturellement, les centres de commandement seront externalisés, et le PC de Taverny transféré à Pekin ou New-Delhi.


Ultime étape de cette privatisation de la force de frappe, et de l’armée dans son ensemble : privatiser l’État, et transférer le pouvoir aux multinationales – ne riez pas, c’est en cours...

 

http://www.toutsaufsarkozy.com/cc/article02/EFpElyplyZdXpczRib.shtml

 

http://www.clan-m4k.com/images/sections/fo/description/mis1.jpg

http://www.clan-m4k.com/images/sections/fo/description/mis1.jpg

 

 

Bahreïn : La révolution

dont les Médias de l'Occident ne parlent pas

 

 

Révolution à Bahreïn : vers une implosion de l’économie mondiale ?

 

Révolution à Bahreïn : Le déluge de l’Occident !


Les médias officiels parlent peu de la répression à Bahreïn, depuis l’intervention des troupes saoudiennes. Nous en connaissons les raisons. La monarchie saoudienne est un fidèle allié des Etats-Unis et d’Israël, la majorité de la population de Bahreïn est chiite et la cinquième flotte nord-américaine est basée à Bahreïn.

Tout cela est vrai, mais il y a une raison beaucoup plus grave…

Il s’agit des conséquences financières et politiques pour tout le système mondialo-sioniste, si Bahreïn se libérait. Une victoire de la révolution aurait immédiatement des effets dans tous les pays du Golfe. Ces pays sont des monarchies pétrolières et gazières, leurs pétrodollars alimentent, chaque jour, le système bancaire international en crise. C’est cet afflux quotidien de liquidités qui permet cette fuite en avant à laquelle nous assistons depuis la dernière crise bancaire. Cela ne résout pas le problème de fond mais donne à la machine, le carburant nécessaire pour continuer.

Nous pouvons supposer, qu’après une victoire de la révolution à Bahreïn, il se produise un effet domino qui touche les autres monarchies pétrolières. Ces pays, débarrassés de leurs dirigeants corrompus et soumis à l’USraël, réorienteront immédiatement leurs investissements dans d’autres directions que Wall Street et son économie spéculative, qui se fait sur le dos des peuples du monde, en particulier les peuples arabes et africains. Un tel changement, c’est l’implosion, toute l’économie dominée par l’USraël s’écroule, c’est la fin du sionisme et d’Israël.

Le choc serait fatal : devant un tel krach, les populations nord-américaines et européennes entreraient en révolte et rejoindraient les autres nations qui luttent pour leur émancipation. En Europe, par exemple, le Portugal est, selon les experts, déjà en faillite. Il s’agit de la vraie faillite, de celle qui fait qu’on ne peut pas payer les salaires et les pensions, que les entreprises ferment une à une. Seule une perfusion financière peut prolonger le Portugal pour quelques temps, et les pétrodollars des monarchies pétrolières du Golfe sont là pour alimenter la pompe. Imaginez que ce flux financier vienne à manquer ! Les Portugais n’auraient alors pas d’autre choix que de descendre dans la rue.

L’autre exemple concerne la gigantesque manifestation qui a eu lieu à Londres samedi 26 mars. Plus d’un million de manifestants a défilé pour protester contre la politique d’austérité du gouvernement anglais. Il y longtemps que nous n’avions pas vu une manifestation de cette ampleur en Grande-Bretagne et tout indique que le mécontentement va se radicaliser en Europe. La crise peut réveiller les Européens qui retrouveront le chemin de la révolution, comme ils ont su le faire autrefois.

La révolution à Bahreïn a des ondes de choc qui portent très loin, jusqu’au cœur du système financier et donc, du sionisme et de son entité en Palestine. Il faut que les Européens en prennent conscience. Il y a longtemps que nous n’avons plus à faire à une révolution régionale qui ne concerne que les pays arabes, l’enjeu est international.

On comprend pourquoi ils veulent sauver, pour reprendre le titre d’un film, « le soldat Bahreïn ». Mais ils n’y arriveront pas, tout au plus peuvent-ils retarder l’échéance. A nous, en France, en Europe, de comprendre que la révolution à Bahreïn est aussi la nôtre.


Yahia Gouasmi
Président du Parti Anti Sioniste

 

http://www.partiantisioniste.com/communications/revolution-a-bahrein-le-deluge-de-l-occident-0666.htm

 

© Ivoire Business - Ouattara et sa femme, anglaise

 

  Le couple Ouattara proche de la CIA, DSK, FMI - Le « gentil » Ouattara, va t-il triompher du « méchant » Gbagbo ?

 

 

Côte d'Ivoire :

Le triomphe de l'Occident militaro-financier,

par eva R-sistons

 

 

Le pays sera dirigé par les tenants du FMI,

(notamment par Ouattara,

ancien dirigeant du FMI),

occupé par l'Occident impérialiste, colonial, prédateur, criminel.

Un Occident qui relève de la Cour Pénale Internationale, lui.

 

Au menu du pays, bientôt, via le FMI d'Ouattara ou de DSK :

 

- Pillage du pays et super-profits

pour l'Occident anglo-saxon, israélien et français,

- austérité, privations, sacrifices pour les populations.

- Contrôle de l'information, manipulations, conditionnement.

- Fausse démocratie: Alternance de marionnettes

collabos de l'Occident.

- Mise au pas des opposants,

de ceux qui sont attachés à l'indépendance du pays.

- Mise au pas de l'Afrique, occupation et pillage par l'Occident.

- Privatisation de tous les secteurs

au profit des prédateurs de l'Occident.

- Eviction progessive des Chinois du pays et du continent,

alors qu'eux participaient au développement de régions entières

en échange de l'exploitation des ressources.

- Recrudescence de la politique françafricaine.

Re-colonisation, plus subtile cette fois mais tout aussi réelle.

- Contrôle total des Africains,

répression quand ils voudront prendre en mains leurs affaires.

 

Les ploutocrates du Nouvel Ordre Mondial ont gagné,

les peuples ont perdu. Une fois encore.

Ouvrons les yeux ! Les Médias nous trompent !

 

Quant à la "Communauté internationale"

dont on nous parle tant,

en réalité il s'agit seulement

de l'Occident totalitaire et criminel.

 

NB A l'instant j'apprends que les manifestations pro Gbagbo

ont été interdites en France. Vous avez dit démocratie irréprochable ?

Les Africains vont aimer la France !

 

http://tchadonline.com/wp-content/uploads/2008/11/fmi1.jpg

http://tchadonline.com/wp-content/uploads/2008/11/fmi1.jpg

 

Côte d'Ivoire et Nouvel Ordre Mondial

La main-mise sur l'Afrique

 

Ouattara, alias ADO pour les intimes, est un pote de DSK au FMI, mais serait aussi lié à la CIA. Beaucoup de sigles en 3 lettres non ? Derrière l’habituel catéchisme des médias, on retrouve tous les ingrédients du Mondialisme le plus carnassier. Dernier gibier dans la ligne de mire : la Côte D’Ivoire. Une nation africaine forte, possédant d’immenses ressources naturelles, qui est priée de laisser sa place à la construction d’un Bloc Africain unifié, pour le plus grand bonheur des marchés, multinationales et autres vampires apatrides.


Conte de Noël Ivoirien


Difficile d’échapper au nouveau matraquage qui agite la médiacratie française en ce moment sur la Côte d’Ivoire. Comme d’habitude avec nos journalistes, la situation est simple et se découpe entre les gentils emmenés par le très gentil Alassane Outarra, contre les méchants, avec à leurs têtes, le très méchant Laurent Gbagbo qui s’accroche au pouvoir comme une sangsue à sa proie. Les « défenseurs de la démocratie occidentaux », Naboléon en tête, sont bien sûr là pour que la liberté l’emporte. Cette belle histoire, vous la connaissez, on nous l’a assez servie comme « conte de Noël » entre deux diatribes contre la neige qui empêche nos bons français de « consommer » leurs vacances dans des contrées exotiques et pas chères. Une unanimité qui ne souffre d’aucune nuance. Au passage, nous pouvons admirer et tirer notre chapeau à l’ensemble de la presse française qui se distingue encore une fois par sa profonde inutilité et malhonnêteté. Ont il une seule fois donné la parole au camp adverse ? donner la parole aux Ivoiriens ? Les envoyés spéciaux sont ils sortis de l’Hotel de luxe dans lequel campe le camp de Ouatarra ?
Bref, avant même de commencer à se renseigner, un esprit habitué aux fourberies du Système aura déjà ressenti la puanteur de la manipulation à grande échelle qui s’exhale des dossiers médiatiques servis aux français sur ce sujet. Nos médias sont sûrement trop occupés à relayer benoîtement les gesticulations du nain de l’Elysée, lui-même dernier wagon de la locomotive Américaine en matière de politique étrangère.
Donc Gbagbo est le « mal » incarné en Afrique, accusé de fraudes éléctorales, et ne veut pas quitter le pouvoir, ce serait le Roi « illégitime », qui empêche le bon ADO de mener les réformes réclamée par cette fameuse « Communautée Internationale ». D’abord fraude, il y a eu des deux côtés, l’une est elle plus grave que l’autre ? Gbagbo serait illégitime ? Plus qu’un Moubarrak régulièrement élu avec 95 % des voix et dont le régime ne tient que par perfusion de dollars US. Bien sûr Moubarrak n’a pas son pareil pour maintenir la bande de gaza hermétiquement close, et son muselage des Frères Musulmans arrange tout le monde Washington à Tel Aviv en passant par Paris…. Bref, Gbagbo est un « dictateur » qui ne sert plus à rien, qu’il est temps de remplacer par quelqu’un de plus « attentif » aux intérêts »internationaux ». Plusieurs forces travaillent de manière souterraine dans ce conflit. Des « forces » que nous ne connaissons que trop bien et qui travaillent inlassablement au même but : la construction de cinq blocs continentaux unifiés, appelés à devenir le squelette du futur gouvernement mondial qu’ils appellent de leurs voeux.

 

La « Françafrique »

 

Bien sûr, nous venons vite aux intérêts économiques en Afrique et ils sont énormes, suscitant les appétits et la convoitise de toutes les organisations supranationales qui se repaissent des cadavres des Nations. on retrouve les traces de tabliers mal lavés dans cette crise ivoirienne. : « Au plan africain, les ennemis les plus acharnés du régime de Laurent Gbagbo sont des francs-maçons très actifs. » (…) Certains analystes pensent qu’il est exagéré de penser que les francs-maçons sont les ennemis objectifs de la Côte d’Ivoire républicaine. Pour eux, le fait principal est qu’après la disparition des réseaux Foccart et l’atonie des réseaux Pasqua, le « club » le plus efficace utilisé par la « Françafrique » est celui de la « maçonnerie ». Ainsi, il n’est pas inutile de noter l’imbrication historique entre les services secrets français et les « frères de lumière » : deux patrons du « Grand Orient », ces dernières années, ont été des hommes du renseignement : Michel Baroin et Philippe Guglielmi. En Côte d’Ivoire aussi, des francs-maçons ont souvent été des « honorables correspondants »…

Comme on le voit l’activité des Frères .: en Afrique est pour le moins visible et puissante, les réseaux français qui ont perpétués le pillage des ressources dans un contexte de Post-colonisation sont les intérêts financiers, servis par les relais maçonniques. Evidemment, on ne peut passer sous silence les intérêts de Bolloré en Côte d’Ivoire, ami proche de Sarkozy, . Celui-ci va plus loin : « Philippe Evanno souligne que cette affaire traduit «une opposition entre l’ONU et une nation. Plus généralement, on peut se demander si nous ne sommes pas en train d’assister à un renversement de situation concernant la gestion des dossiers africains et leur domination actuelle par les organisations internationales contrôlées par les États-Unis». En réalité, «cette crise a eu pour mérite de manifester au grand jour le fait que les organisations africaines étaient sous contrôle américain.«

 

ADO, l’homme lige des élites internationalistes

 

Ce système de domination s’appuie sur des réseaux, la Franc Maçonnerie, les multinationales, les organisations non gouvernementales, les organisations supranationales et sur des pions que l’on couvre de titres ronflants qui permettent d’infuser ce sentiment d’unanimité partout. l’homme de la situation, depuis ses débuts de jeune économiste au FMI dont il a gravit les échelons jusqu’a devenir directeur adjoint de l’institution, en passant par un poste de ministre , ADO a vraiment le profil Mondialiste type. A ce titre, il pratique le copinage, les intrigues et les « petits arrangements entre amis » comme un précepte quasi « religieux ». Son épouse juive séfarade de Constantine (Algérie) est fidèle aux « valeurs » de son mari. Cette « femme fatale » n’a cessé d’agir dans l’ombre des chefs d’Etat africains, allant de manigances en combines financières pour se hisser, ainsi que son mari, jusque dans les plus hautes sphères du pouvoir. Ce qui permet à ce même bloggeur ivoirien de conclure après avoir décrit les nombreux « business » de Madame : « Le cumul des activités très rémunératrice d’ADO et l’empilement de « pompes à fric » de Dominique supposent des moyens de réintégration « légale » sur des comptes en banques des fortunes ainsi dégagées. Il faut donc couvrir cela sous une apparence inattaquable. C’est donc l’humanitaire qui devient la priorité. Tout d’abord, à partir 1980, elle effectue des missions « humanitaires » en Côte d`Ivoire. Les flux financiers prenant de l’ampleur, elle décide, en 1998, de créer la fondation Children of Africa. Quoi de plus imparable ? Qui croirait que les enfants d’Afrique sont la couverture d’un gigantesque système de prédation et de transferts de fonds. Cosa Nostra en a rêvé, Dominique Ouattara l’a fait ! »

Un couple modèle avec de bonnes relations dans les cercles de pouvoir et notoirement lié à la CIA s: « il est évident que depuis longtemps la CIA téléguide avec quelques longues cornes, et assez facilement semble-t-il, le couple Alassane et Dominique Ouattara ».

On retombe toujours sur les péchés mignons des mondialistes : les ONG, les organisations supranationales, les « think thank », CIA, l’humanitaire… Jamais les voies de l’Enfer n’avaient été aussi bien pavées de toutes leurs bonnes intentions.

Il serait injuste de clôturer ce chapitre sur ADO, sans le citer dans le texte. A l’instar de ses amis, il pratique l’Open Conspiracy et a déjà livré ses intentions et ses objectifs dans des discours. Il est à ce titre utile de remonter un petit peu en arrière lorsque le jeune Ouattara faisait l’espoir de ses maîtres au FMI. Ainsi, ce discours tiré du site du FMI est éloquent à plus d’un titre sur ce qu’il se passe vraiment en Afrique et dont la Côte d’Ivoire n’est que la terrible illustration :

 

Allocution de M. Alassane D. Ouattara
Directeur Général Adjoint du Fonds Monétaire International
à la 1ère Conférence des Ministres de l’Économie
et des Finances de la Francophonie
Monaco, le 14 avril 1999


Le discours n’est qu’un recyclage africain des poncifs mondialistes : « l’Afrique n’échappera pas à la Mondialisation, il ne faut pas essayer de s’y soustraire » … « les pays en voie de développement n’ont pas vraiment le choix … ils devront s’intégrer aux marchés internationaux s’ils veulent réussir… » On peut noter aussi l’exaltation du modèle de l’Union Européenne comme voie à suivre ses « succès depuis les années 50 sont une preuve des avantages de l’intégration régionale ». On retrouve aussi ce discours récurrent des mondialistes, à savoir que de toute façon nous n’avons pas le choix, il y a une seule solution et ce sont eux qui nous la proposent et de toute façon nous l’imposeront !
C’est le mécanisme bien connu de mise en place du Nouvel Ordre Mondial par la création de Blocs Continentaux Unifiés. Les références à ce sujet ne manquent pas : Pierre Hillard, Aldous Huxley…. : » Une Union mondiale pourrait être construite comme une super-structure et un système commun de politiques des cinq continents. On pourrait concevoir cinq Unions continentales: l’Union européenne, union Américaine, union Africaine, union Asiatique et une Union Australienne. »
Vers l’Union Africaine et vers le Nouvel Ordre Mondial

Une fois que les mondialistes auront eu la peau de Gbagbo, ils vont pouvoir installer leur domination d’une manière plus efficace. Une grande Nation comme la Côte d’Ivoire, doit être mise à genoux pour laisser place à l’Union Africaine, calquée sur le modèle de l’UERSS. Les calendriers étant décidément bien fait avec un budget de 42.68 milliards de dollars. Le but serait de faciliter l’intégration effective et prévisible des économies africaines à travers notamment l’harmonisation des politiques économiques et financières, l’élimination progressive des taux de change différents et des entraves à la production et au commerce, ainsi que l’octroi de ressources financières nécessaires pour assurer la stabilité des fondements macroéconomiques des États parties.

On touche donc là la vraie signification de toute cette mascarade, de cette « croisade » médiatique et politique contre le « mal ». « Aujourd’hui, c’est la place et la domination des États-Unis sur le continent africain qui sont en jeu. Le bouclage de cette domination se joue sur la présidentielle ivoirienne, puisque c’est sur cette présidentielle que l’on joue l’annulation pure et simple de la souveraineté des Etats africains». Une perte de souveraineté de Etats pour l’accélération des plans de « fusion/acquisition » des Continents par les internationalistes. Peut être, aussi que les immenses richesses naturelles de Côte d’Ivoire (pétrole, cacao, bois, café, ressources minières…) les rendent aussi impatients? Surtout dans un contexte de rivalité avec les chinois, bien décidés eux aussi à profiter des richesses de l’Afrique.

En tout cas, le grand mouvement est lancé…

Les derniers bastions de souverainetés nationales sont en train de tomber, le Nouvel Ordre Mondial est en marche, et comme il nous l’avait promis, Sarkozy nous y entraîne sans que rien ne semble pouvoir les arrêter. Ici comme ailleurs, les derniers Etats souverains doivent faire allégeance au futur pouvoir mondial, ceux qui refusent sont les « méchants », l’histoire retiendra surtout qu’ils furent les pions usés d’un pouvoir supranational qui n’a pas d’amis, mais qui n’a que des esclaves. Cela ne vous rappelle personne ?


Serge Touré

 

Source : Ivoire Business

 

http://www.news225.net/2014452.htm

 

 

arton5362-1d1e66-bf43d.jpg

 

Yemen: Ce n'est pas Al Quaïda que les USA combattent

mais la démocratie

L'actualité place de nouveau le Yémen sous les feux médiatiques : deux colis piégés à destination des Etats-Unis ont été interceptés ce week-end à Dubaï et à Londres. Les colis étaient envoyés depuis le Yémen et porteraient, selon les enquêteurs, la marque d'Al-Quaïda. Nous vous proposons, à cette occasion, l'interview de Mohamed Hassan sur le Yémen réalisée en janvier 2010. A cette époque, le pays de la péninsule arabique faisait la une de l'actualité : il avait été décrété base-arrière du terrorisme islamiste après qu'un jeune nigérian, entraîné au Yémen, ait tenté de faire exploser un avion aux Etats-Unis. Dans cette interview, Mohamed Hassan nous explique les causes profondes de l'instabilité au Yémen et ses répercussions sur la politique de Washington. L'article ici : 

 

http://www.michelcollon.info/Yemen-ce-n-est-pas-Al-Quaida-que.html?lang=fr

 

 

Yémen : La révolution arabe va-t-elle emporter
le régime d’Ali Abdallah Saleh ?

Mohamed BELAALI

 

La tempête de révolte qui souffle très fort sur le monde arabe risque d’emporter dans son sillage le régime d’Ali Abdallah Saleh. Tous les jours à Sanaa, à Aden, à Al Mukalla et dans toutes les villes du Yémen, les manifestants scandent « le peuple veut renverser le régime ». Ali Abadallah Saleh, allié des Etats-Unis dans ce qu’ils appellent « la lutte contre le terrorisme », concept hérité de l’administration Bush, va-t-il être jeté à la poubelle de l’histoire à son tour comme l’ont été avant lui Ben Ali et Moubarak ?

 

lire sur

 

http://www.legrandsoir.info/Yemen-La-revolution-arabe-va-t-elle-emporter-le-regime-d-Ali-Abdallah-Saleh.html

 

 

http://www.id2sorties.com/sorties/786950_faut-il-un-debat-sur-la-laicite-.aspx

faut-il-un-debat-sur-la-laicite-

 

 

Débat sur la Laîcité en cours

par eva R-sistons

 

Applaudissements nourris pour le Grand Rabbin

(il y en a de petits, alors ?),

qui trône sur l'estrade, lui,

et puis la claque est là pour applaudire le CRIF

(j'ai failli écrire le Fric,

un psychanalyste apprécierait !),

le Président du Consistoire Central de France est là aussi.

On comprend que les dignitaires Musulmans n'aient pas participé à ce RV de la stigmatisation, du racisme, de la haine,

un RV avec sur l'estrade les Coppé,

les Gérard Longuet (l'ancien d'Occident !),

les Barbier - qui prônait la guerre contre l'Irak -, etc,

tous les magnats de l'UMP, et même le Maire de Montfermeil.

Quant aux propos, le débat sur la laïcité se transforme en effet

en stigmatisation des Musulmans, encore et toujours.

Pauvre France occupée par le CRIF,

incitant à la chasse aux sorcières musulmanes

pour détourner l'attention des politiques anti-sociales

au profit de l'Oligarchie.

J'espère qu'aucun de mes Lecteurs ou Lectrices

ne sera dupe de cette mascarade

organisée pour le seul profit des tenants du Nouvel Ordre Mondial

préparant le choc de civilisations juteux pour eux.

 

"On décrit la gangrène islamiste, la menace islamiste,

jamais de l'Islam de modernité, de Lumières,

ni des échecs de la politique de la ville",

dit le Représentant de la Communauté Musulmane

l'écrivain Farid Hannache.

Le Haut Commissaire à la Diversité

fait du Communautarisme, ajoute-t-il.

 

Pourquoi ne pas appeler tout simplement ce débat .. "sur l'islam" ?

demande le journaliste des Chaînes Parlementaires. Voilà qui est dit !

 

 

UMP-debat-laicite0001.jpgUMP jeunes laicité0001-copie-1

 

 

http://echevin.over-blog.com/

 

Cocorico ! FR2, encore et toujours,

chante l'Amérique, les Anglo-Saxons.

Voici la dernière trouvaille du jour.

Peut-être un Maire français

à la tête de Las Vegas, vous savez

la ville du jeu, de la corruption, du vice, de la pourriture.

Quand j'ai vu sa tête, je me suis dit

ça c'est un affairiste,

il ne m'inspire pas confiance,

et voilà j'apprends qu'il est Républicain,

et homme d'affaires, en effet.

Ah, il n'a pas une tête à la Redford !

Mais bien de businessman.

Puis on le voit chez lui avec femme, enfants,

et chandelier sept branches.

Voici l'ambassadeur de la France gauloise.

Cocorico ! Cocorico ?

Vive la République ! Pas vive les Républicains !

 

http://www.souvenirs-paris.fr/img_fr/pins/pin-coq-gaulois.jpg

http://www.souvenirs-paris.fr/img_fr/pins/pin-coq-gaulois.jpg

 

Débat laïcité, suite

 

"Le problème aujourd'hui ce n'est pas qu'une Musulmane

souhaite être soignée par un homme.

Le problème, c'est que l'on ne puisse plus se soigner"

(médecin Musulman, "Ca vous regarde", LCP).

 

Mme Khiari, Sénatrice PS, Musulmane :

"Guéant crée un ennemi de l'intérieur,

c'est le Ministre de la croisade de l'Intérieur".

 

Hervé de Charette :

"Le débat, ce n'est pas pour apaiser,

mais pour inquiéter.

Le débat, ce n'est pas pour rassembler,

mais pour opposer".

 

"Nous sommes tous des fils d'Abraham",

dernier mot de l'émission,

dans la bouche d'un Député UMP chrétien

réprouvant ce débat.

 

Au fait, cette émission ("Ca vous regarde", sur LCP),

est une vraie émission de débats, comme "Ce Soir ou Jamais",

animées par deux journalistes juifs comme on les aime:

Pas d'esprit de clocher, pas d'esprit partisan,

mais universalistes, neutres, faisant honnêtement leur métier !

Note d'eva


 

Ennemi de l'Intérieur : .

 

Proposition de loi tendant à faciliter l’utilisation des réserves militaires et civiles en cas de crise majeure

 

Laproposition de loi  a été adoptée en première lecture par le Sénat le 30 mars 2011.

Elle avait été déposée au Sénat le 21 décembre 2010 par M. Michel Boutant et Mme Garriaud-Maylam.

 

De quoi s'agit-il ?

Ce texte met en place un dispositif particulier de mobilisation des réserves appelé "réserve de sécurité nationale" devant permettre de "faire face à des événements majeurs qui, par leur ampleur ou leur durée, saturent les capacités des forces d’active des armées, des forces de protection civile et de secours".

En cas de crise majeure, le Premier ministre peut recourir à ce dispositif de réserve de sécurité nationale en convoquant par décret les réservistes qui sont alors dans l’obligation de rejoindre leur affectation sous peine d’amendes. Les réservistes employés dans une entreprise d’importance vitale pour le fonctionnement du pays pourront cependant déroger à cette obligation. Une protection juridique est assurée aux réservistes convoqués qui, notamment, ne peuvent être licenciés pour absence.

Il est prévu par ailleurs de mettre en place un dispositif pour inciter les entreprises à employer des réservistes. C’est ainsi que celles qui maintiendront les salaires des réservistes pendant leur activité au titre de la réserve pourront déclarer ces sommes au titre du mécénatMécénatSoutien matériel apporté, sans contrepartie directe de la part du bénéficiaire, à une oeuvre ou à une personne pour l’exercice d’activités présentant un intérêt général..

 

 

http://www.vie-publique.fr/actualite/panorama/texte-discussion/proposition-loi-tendant-faciliter-utilisation-reserves-militaires-civiles-cas-crise-majeure.html?xtor=EPR-56

 

Ennemi de l'intérieur, ou ennemi des criminels ayant droit de vie et surtout de mort sur chacun de nous, à travers politiques totalitaires, liberticides, génocidaires, anti-sociales et anti-populaires, impériales et néo-coloniales, et guerrières meurtrières ? (eva)

 

 


arton6195-ce2ea.jpg

 

Menace... musulmane ????

 

Un commando de la LDJ a attaqué le cinéma St Michel à Paris qui programme le film "Gaza-strophe, Palestine"

 

http://oumma.com/Un-commando-de-la-LDJ-a-attaque-le


 

Le président Laurent Gbagbo parle  

 

Le président Gbagbo vient de mettre les pendules à l'heure!
Sur la chaîne française LCI, le président Gbagbo a accordé une interview au cours de laquelle il a indiqué que les généraux de l'armée ivoirienne avaient demandé un cessez le feu à l'ONUCI pour pouvoir engager des négociations et que les pourparlers en cours concernaient les modalités de ce cessez le feu. Il n'a jamais été question de négocier la reddition du président élu de Côte d'Ivoire.
Le président s'est aussi demandé pourquoi, pour un simple contentieux électoral, réglé dans tous les pays par la cour constitutionnelle ou les plus hautes juridictions, la France s'est retrouvée en guerre contre lui?
Pourquoi la France a-t-elle complètement détruit la Radio Télévision Ivoirienne? Pourquoi a-t-elle bombardé les dépôts de munitions de l'armée ivoirienne?



  Le président Laurent Gbagbo parle 

Le président demande un cessez le feu pour entamer des négociations. A la question de savoir si il consentirait à partir si cela signifiait le retour de la cohésion sociale, il a répondu qu'il n'était pas prouvé que son éloignement ramènerait la paix en Côte d'Ivoire. Loin de là?
Voila donc la mise au point apportée aujourd'hui par le président Laurent Gbagbo sur son éventuelle reddition. On est alors en droit de se demander avec qui les autorités française et l'ONU sont en train de négocier le départ "imminent" de Laurent Gbagbo.
 

 

http://www.news225.net/2015466.html

 

Partager cet article
Repost0
3 avril 2011 7 03 /04 /avril /2011 15:29

 

 

UN BLOG DEDIER AUX AMERINDIENS...LE GENOCIDE...L IMAGE PARLE D ELLE MEME..MA PASSION.

 

Les arbres ont besoin d'amour, parle-leur

 

Aimons la création de Dieu

 

Le temps est venu d'adopter un mode de vie

respectueux de l'environnement,

par l'éducation

et par la réduction de la consommation d'énergie

 

On est tous responsables de la sauvegarde de la planète

 

Les arbres sont offerts à tous les hommes,

noirs, blancs, jaunes, rouges,

chaque parcelle de terre est sacrée

 

La terre est la mère 

l'animal est le frère

la bête, l'arbre, l'homme

partagent le même cycle

exaltons les merveilles de la nature

 

La terre n'appartient pas à l'homme,

l'homme appartient à la terre

 

Aujourd'hui les hommes sont devenus tyrans,

l'amour de posséder est devenu une maladie

 

Le peuple a fait des lois que les riches peuvent briser

et non les pauvres,

ils prélèvent des taxes sur les pauvres

pour entretenir les riches qui gouvernent

 

Ils revendiquent contre notre mère à tous

la terre pour eux seuls,

ils se barricadent contre leurs voisins,

ils défigurent la terre avec les constructions

 

Cette nation est comme un torrent

de neige fondue

sortant de son lit

et détruisant tout

 

indiens

http://notreterre.wordpress.com/category/amerindiens/page/4/

 

 

Grand Esprit écoute-moi,

laisse-moi marcher dans la beauté

et faisons que nous respections

les choses que tu as créées

 

Que je puisse comprendre les leçons

que tu as cachées dans chaque feuille

dans chaque roche

 

Fais que je sois toujours prêt

à me présenter devant toi

avec des mains propres

et un regard droit

 

Notes prises par eva R-sistons

en écoutant

"Des arbres et deux testaments"

Présence Protestante

(Virginie Crespeau)

septembre 2005

 

 

oajdaep6.jpg?w=535&h=384

 

 

Une belle prière amérindienne pour la terre :


Pieds nus sur la terre sacrée

Chant iroquois :


Nous rendons grâces à notre mère la terre, qui nous soutient.
Nous rendons grâces aux rivières et aux ruisseaux

qui nous donnent l’eau.
Nous rendons grâces à toutes les plantes

qui nous donnent les remèdes contre nos maladies.
Nous rendons grâces au maïs et à ses soeurs les fèves et les courges,

qui nous donnent la vie.
Nous rendons grâces aux haies et aux arbres

qui nous donnent leurs fruits.
Nous rendons grâces au vent qui remue l’air et chasse les maladies.

Nous rendons grâces à la lune et aux étoiles

qui nous ont donné leur clarté après le départ du Soleil.
Nous rendons grâces à notre grand-père Hé-no,

pour avoir protégé ses petits-enfants des sorcières et des reptiles,

et nous avoir donné sa pluie.

Nous rendons grâces au Soleil qui a regardé la terre d’un oeil bienfaisant.
Enfin, nous rendons grâces au Grand Esprit en qui s’incarne toute
bonté et qui mène toutes choses pour le bien de ses enfants.

 

 

http://idacestmoi.wordpress.com/category/les-amerindiens/

 

 

 

ss1.jpg?w=260&h=194

 

Sagesse amérindienne


DEUX LOUPS


Un soir, un vieux Cherokee parlait à son petit-fils du combat

qui a lieu à l’intérieur des gens. Il disait :

« Mon petit, il y a une lutte entre deux loups à l’intérieur de chacun de nous.
« L’un est le Mal – c’est la colère, l’envie, la jalousie, le chagrin, le regret,

la cupidité, l’arrogance, l’apitoiement, la culpabilité, l’amertume,

le sentiment d’infériorité, le mensonge, l’orgueil, la supériorité et l’égo.
« L’autre est le Bien – c’est la joie, la paix, l’amour, l’espoir, la sérénité, l’humilité,

la bonté, la bienveillance, l’empathie, la générosité, la vérité,

la compassion et la foi. »
Le petit-fils a réfléchi pendant quelques instants,

puis il a demandé à son grand-père :« Quel loup va gagner? »
Le vieux Cherokee a simplement répondu : « Celui que tu nourris. »

 

 

ccccccc.jpg?w=300&h=200

 

Pensée navajos

 

«Les Navajos enseignent à leurs enfants que, chaque matin,
quand le jour se lève, il y a un nouveau soleil flamboyant et neuf.
Il naît chaque matin, il vit une journée et disparaît chaque soir

pour ne plus revenir.
Dès que les enfants sont en âge de comprendre,

les adultes les emmènent à l’aube et disent:
« Le soleil ne possède qu’une journée, tu dois bien vivre cette journée
pour qu’il n’ait pas gaspillé son temps précieux.
 » Reconnaître que chaque jour est précieux

est une bonne manière de vivre,
d’entrer en contact avec notre joie fondamentale.»

Pema Chödrön

 

http://idacestmoi.wordpress.com/category/les-amerindiens/

 

 

http://dc.img.v4.skyrock.net/dc3/amerindiens/pics/552143050_small.jpg

amerindiens.skyrock.com

 

Terre sacrée, le trésor dilapidé

 

 


L'homme blanc devra traiter les bêtes de cette terre comme ses frères...


Le Grand Chef de Washington nous a fait part de son désir d'acheter notre terre.
Le Grand Chef nous a fait part de son amitié et de ses sentiments bienveillants. Il est très généreux, car nous savons bien qu'il n'a pas grand besoin de notre amitié en retour.
Cependant, nous allons considérer votre offre, car nous savons que si nous ne vendons pas, l'homme blanc va venir avec ses fusils et va prendre notre terre.

Mais peut-on acheter ou vendre le ciel, la chaleur de la terre ? Etrange idée pour nous !
Si nous ne sommes pas propriétaire de la fraîcheur de l'air, ni du miroitement de l'eau, comment pouvez-vous nous l'acheter ?
Le moindre recoin de cette terre est sacré pour mon peuple. Chaque aiguille de pin luisante, chaque grève sablonneuse, chaque écharpe de brume dans le bois noir, chaque clairière, le bourdonnement des insectes, tout cela est sacré dans la mémoire et la vie de mon peuple. La sève qui coule dans les arbres porte les souvenirs de l'homme rouge. Les morts des hommes blancs, lorsqu'ils se promènent au milieu des étoiles, oublient leur terre natale. Nos morts n'oublient jamais la beautée de cette terre, car elle est la mère de l'homme rouge; nous faisons partie de cette terre comme elle fait partie de nous.
Les fleurs parfumées sont nos soeurs, le cerf, le cheval, le grand aigle sont nos frères; les crêtes des montagnes, les sucs des prairies, le corps chaud du poney, et l'homme lui-même, tous appartiennent à la même famille.
Ainsi, lorsqu'il nous demande d'acheter notre terre, le Grand Chef de Washington exige beaucoup de nous. Le Grand Chef nous a assuré qu'il nous réserverait un coin, où nous pourrions vivre confortablement, nous et nos enfants, et qu'il serait notre père, et nous ses enfants.
Nous allons donc considérer votre offre d'acheter notre terre, mais cela ne sera pas facile, car cette terre pour nous, est sacrée.
L'eau étincelante des ruisseaux et des fleuves n'est pas de l'eau seulement; elle est le sang de nos ancêtres. Si nous vendonc notre terre, vous devez vous souvenir qu'elle est sacrée, et vous devrez l'enseigner à vos enfants, et leur apprendre que chaque reflet spectral de l'eau claire des lacs raconte le passé et les souvenirs de mon peuple. Le murmure de l'eau est la voix du père de mon père.
Les fleuves sont nos frères: ils étanchent notre soif. Les fleuves portent nos canoës et nourrissent nos enfants. Si nous vous vendons notre terre, vous devrez vous souvenir que les fleuves sont vos frères et les vôtres, et l'enseigner à vos enfants, et vous devrez dorénavant leur témoigner la bonté que vous auriez pour un frère.
L'homme rouge a toujours reculé devant l'homme blanc, comme la brume des montagnes s'enfuit devant le soleil levant. Mais les cendres de nos pères sont sacrées. Leurs tombes sont une terre sainte, ainsi, ces collines, ces arbres, ce coin de terre sont sacrés à nos yeux. Nous savons que l'homme blanc ne comprend pas nos pensées. Pour lui un lopin de terre en vaut un autre, car il est l'étranger qui vient de nuit piller la terre selon ses besoins. La sol n'est pas son frère, mais son ennemi, et quand il l'a conquis, il poursuit sa route. Il laisse derrière lui les tombes de ses pères et ne s'en soucie pas. Les tombes de ses pères et le patrimoine de ses enfants sont oubliés. Il traite la terre, sa mère, et le ciel, son frère, comme des objets qu'on achète, qu'on pille, qu'on vend, comme des moutons ou des perles brillantes. Son appétit va engloutir la terre et ne laissera derrière lui qu'un désert.
Je ne sais. Nos voies diffèrent de vos voies. La vue de vos villes blessent les yeux de l'homme rouge. Peut-être parce que l'homme rouge est un sauvage qui ne comprends pas.
Il n'y a pas de lieu calme dans les villes de l'homme blanc, pas de place où entendre les feuilles qui se déroulent, au printemps, ou le bruissement des ailes d'insectes. Mais peut-être est-ce parce que je suis un sauvage qui ne comprend pas. Le fracas qui règne seul insulte l'oreille. Et à quoi bon vivre, si l'homme ne peut écouter le cri solitaire de l'engoulevent ou les palabres des grenouilles autour de la mare ? Je suis un homme rouge, et je ne comprends pas. L'Indien préfère le doux bruit du vent effleurant la surface d'un étang, et le parfum du vent, lavé par la pluie de midi ou chargé de la senteur des pins.
L'air est précieux à l'homme rouge, car toutes choses partagent le même souffle; les bêtes, les arbres, l'homme, tous participent au même souffle. L'homme blanc paraît indifférent à l'air qu'il respire. Comme un homme à l'agonie depuis des jours, il est insensible à la puanteur. Mais si nous vendons notre terre, vous devez vous souvenir que l'air nous est précieux, qu'à tous les êtres qu'il fait vivre il fait partager son esprit. Le vent qui a donné son premier souffle à notre aïeul reçoit aussi son dernier soupir. Et le vent doit aussi donner à nos enfants l'esprit de la vie. Si nous vendons notre terre, vous devez la conserver comme un lieu à part et sacré, où l'homme blanc lui-même puisse goûter la douceur du vent parfumé par les fleurs des prairies.

Nous allons donc considérer votre offre d'acheter notre terre. Si nous décidons de l'accepter, ce sera à une condition : l'homme blanc devra traiter les bêtes de cette terre comme ses frères.
Je suis un sauvage et ne comprends pas les autres usages. J'ai vu mille buffles pourrir sur la prairie, abandonnés par l'homme blanc qui les avait abattus d'un train en marche. Je suis un sauvage qui ne comprends pas que le cheval de fer fumant puisse être plus important que le buffle, lui que nous tuons que pour rester en vie.
Qu'est l'homme sans les bêtes? Si toutes les bêtes disparaissaient, l'homme mourrait de grande solitude de l'esprit. Car tout ce qui arrive aux bêtes ne tarde pas à arriver à l'homme. Toutes choses sont liées. Vous devez enseigner à vos enfants sur la terre, sous leurs pieds, est faite des cendres de nos grands-parents. Afin qu'ils la respectent, dites à vos enfant que la terre est riche de la vie de notre peuple. Apprenez à vos enfants ce que nous apprenons à nos enfants, que la terre est notre mère. Tout ce qui arrive à la terre arrive aux fils de la terre. Lorsque les hommes crachent sur la terre, ils crachent sur eux-mêmes.
Nous le savons: la terre n'appartient pas à l'homme, c'est l'homme qui appartient à la terre. Nous le savons: toutes choses sont liées comme par le sang qui unit une même famille.
Toutes choses sont liées.
Tout ce qui arrive à la terre arrive au fils de la terre. L'homme n'a pas tissé la toile de la vie. Il n'est qu'un fil de tissu. Tout ce qu'il fait à la toile, il le fait à lui-même.
Mais nous allons considérer votre offre d'aller dans la réserve que vous destinez à mon peuple. Nous vivrons à l'écart et en paix. Qu'importe où nous passerons le restant de nos jours. Nos enfants ont vu leurs pères humiliés dans la défaite. Nos guerriers ont connu la honte; après la défaite, ils coulent des jours oisifs et souillent leurs corps de nourritures douces et de boissons fortes.
Qu'importe où nous passerons le reste de nos jours ? Ils ne sont plus nombreux. Encore quelques heures, quelques hivers, et il ne restera plus aucun enfants des grandes tribus qui vivaient autrefois sur cette terre, ou qui errent encore dans les bois, par petits groupes; aucun ne sera là pour pleurer sur les tombes d'un peuple autrefois aussi puissant, aussi plein d'espérance que le vôtre. Mais pourquoi pleurer sur la fin de mon peuple ? Les tribus sont faites d'hommes pas davantage. Les hommes viennent et s'en vont, comme les vagues de la mer.
Même l'homme blanc, dont Dieu marche avec lui et lui parle comme un ami avec son ami, ne peut échapper à la destinée commune. Peut-être sommes-nous frères malgré tout; nous verrons. Mais nous savons une chose que l'homme blanc découvrira peut-être un jour: notre Dieu est le même Dieu. Vous avez beau penser aujourd'hui que vous le posséder comme vous aimeriez posséder notre terre, vous ne le pouvez pas. Il est le Dieu des hommes, et sa compassion est la même pour l'homme rouge et pour l'homme blanc.
La terre est précieuse à ses yeux, et qui porte atteinte à la terre couvre son créateur de mépris. Les Blancs passeront, eux aussi, et peut-être avant les autres tribus. Continuez à souiller votre lit, et une belle nuit, vous étoufferez dans vos propres déchets.
Mais dans votre perte, vous brillerez de feux éclatants, allumés par la puissance de Dieu qui vous a amenés dans ce pays, et qui, dans un dessein connu de lui, vous a donné pouvoir sur cette terre et sur l'homme rouge. Cette destinée est pour nous un mystère; nous ne comprenons pas, lorsque tous les buffles sont massacrés, les chevaux sauvages domptés, lorsque les recoins secrets des forêts sont lourds de l'odeur d'hommes nombreux, l'aspect des collines mûres pour la moisson est abîmé par les câbles parlants.
Où est le fourré . Disparu. Où est l'aigle ? Il n'est plus. Qu'est-ce que dire adieu au poney agile et à la chasse ? C'est finir de vivre et se mettre à survivre.

Gardez en mémoire le souvenir de ce pays, tel qu'il est au moment où vous le prenez. Et de toute vos forces, de toute votre pensée, de tout votre coeur, préservez-le pour vos enfants, et aimez-le comme Dieu nous aime tous.
Ainsi donc, nous allons considérer votre offre d'acheter notre terre. Et si nous acceptons, ce sera pour être bien sûrs de recevoir la réserve que vous nous avez promise. Là peut-être, nous pourrons finir les brèves journées qui nous restent à vivre selon nos désirs. Et lorsque le dernier homme rouge aura disparu de cette terre, et que son souvenir ne sera plus que l'ombre d'un nuage glissant sur la prairie, ces rives et ces forêts abriteront encore les esprits de mon peuple. Car ils aiment cette terre comme le nouveau-né aime le battement du coeur de sa mère. Ainsi, si nous vous vendons notre terre, aimez-la comme nous l'avons aimée. Prenez soin d'elle comme nous en avons pris soin.
Nous savons une choses: notre Dieu est le même Dieu. Il aime cette terre. L'homme blanc lui-même ne peut pas échapper à la destinée commune. Peut-être somme-nous tous frères.
Nous verrons.


("Discours de 1854" - Chef Sealth dit Seattle in Vers un développement solidaire, Lausanne, 1976)

 


baniiereforumez8.gifhttp://www.culture-amerindiens.com/

 

 

Le message prémonitoire 
des Indiens d'Amérique 



"Nous avons toujours eu beaucoup; nos enfants n'ont jamais pleuré de faim, notre peuple n'a jamais manqué de rien... Les rapides de Rock River nous fournissaient un excellent poisson, et la terre très fertile a toujours porté de bonnes récoltes de maïs, de haricots, ce citrouilles, de courges... Ici était notre village depuis plus de 100 ans pendant lesquels nous avons tenu la vallée sans qu'elle nous fût jamais disputée. Si un prophète était venu à notre village en ce temps-là nous prédire ce qui allait advenir, et ce qui est advenu, personne dans le village ne l'aurait cru."

Black Hawk, chef indien


"Nous aimons la tranquillité; nous laissons la souris jouer en paix; quand les bois frémissent sous le vent, nous n'avons pas peur."

Chef indien au gouverneur de Pennsylvanie en 1796


"Nous le savons: la terre n'appartient pas à l'homme, c'est l'homme qui appartient à la terre. Nous le savons: toutes choses sont liées. Tout ce qui arrive à la terre arrive aux fils de la terre. L'homme n'a pas tissé la toile de la vie, il n'est qu'un fil de tissu. Tout ce qu'il fait à la toile, il le fait à lui-même."

Seattle, chef indien Suquamish


"Le Lakota était empli de compassion et d'amour pour la nature, et son attachement grandissait avec l'âge. (...) C'est pourquoi les vieux Indiens se tenaient à même le sol plutôt que de rester séparés des forces de vie. S'asseoir ou s'allonger ainsi leur permettait de penser plus profondément, de sentir plus vivement. Ils contemplaient alors avec une plus grande clarté les mystères de la vie et se sentaient plus proches de toutes les forces vivantes qui les entouraient.

Le vieux Lakota était un sage. Il savait que le coeur de l'homme éloigné de la nature devient dur. Il savait que l'oubli du respect dû à tout ce qui pousse et à ce qui vit amène également à ne plus respecter l'homme. Aussi maintenait-il les jeunes sous la douce influence de la nature."

Standing Bear, chef Lakota (Sioux)




"Nous voyons la main du Grand Esprit dans presque tout: le soleil, la lune, les arbres, le vent et les montagnes; parfois nous l'approchons par leur intermédiaire. (...) Nous croyons en l'Etre Suprême, d'une foi bien plus forte que celle de bien des Blancs qui nous ont traité de païens... Les Indiens vivant près de la nature et du Maître de la nature ne vivent pas d'ans l'obscurité.

Saviez-vous que les arbres parlent? Ils le font pourtant ! Ils se parlent entre eux et vous parleront si vous écoutez. L'ennui avec les Blancs, c'est qu'ils n'écoutent pas ! Ils n'ont jamais écouté les Indiens, aussi je suppose qu'ils n'écouteront pas non plus les autres voix de la nature. Pourtant, les arbres m'ont beaucoup appris: tantôt sur le temps, tantôt sur les animaux, tantôt sur le Grand Esprit."

Tatanga Mani (ou Walking Buffalo), indien Stoney (Canada)


"Les Blancs se moquent de la terre, du daim ou de l'ours. Lorsque nous, Indiens, cherchons les racines, nous faisons de petits trous. Lorsque nous édifions nos tipis, nous faisons de petits trous. Nous n'utilisons que le bois mort.

L'homme blanc, lui, retourne le sol, abat les arbres, détruit tout. L'arbre dit « Arrête, je suis blessé, ne me fais pas mal ». Mais il l'abat et le débite. L'esprit de la terre le hait. Il arrache les arbres et les ébranle jusqu'à leurs racines. Il scie les arbres. Cela leur fait mal. Les Indiens ne font jamais de mal, alors que l'homme blanc démolit tout. Il fait exploser les rochers et les laisse épars sur le sol. La roche dit « Arrête, tu me fais mal ». Mais l'homme blanc n'y fait pas attention. Quand les Indiens utilisent les pierres, ils les prennent petites et rondes pour y faire leur feu... Comment l'esprit de la terre pourrait-il aimer l'homme blanc?... Partout où il la touche, il y laisse une plaie."

Vieille sage Wintu (Indiens de Californie)


"Je peux me rappeler l'époque où les bisons étaient si nombreux qu'on ne pouvait les compter, mais les Wasichus (hommes blancs) les ont tués tant et tant qu'il ne reste que des carcasses là où ils venaient paître auparavant. Les Wasichus ne les tuaient pas pour manger; ils les tuaient pour le métal qui les rend fous et ils ne gardaient que la peau pour la vendre. Parfois ils ne les dépeçaient même pas. Ils ne prenaient que les langues et j'ai entendu parler de bateaux-de-feu descendant le Missouri chargés de langues de bison séchées. Parfois ils ne prenaient même pas les langues; ils les tuaient simplement pour le plaisir de tuer. Ceux qui ont fait cela étaient des fous. Quand nous chassions le bison, nous ne le faisions que selon nos besoins."

Hehaka Sapa, grand chef Sioux




"Vous avez remarqué que toute chose faite par un indien est dans un cercle. Nos tipis étaient ronds comme des nids d'oiseaux et toujours disposés en cercle. Il en est ainsi parce que le pouvoir de l'Univers agit selon des cercles et que toute chose tend à être ronde. Dans l'ancien temps, lorsque nous étions un peuple fort et heureux, tout notre pouvoir venait du cercle sacré de la nation, et tant qu'il ne fut pas brisé.

Tout ce que fait le pouvoir de l'Univers se fait dans un cercle. Le ciel est rond et j'ai entendu dire que la terre est ronde comme une balle et que toutes les étoiles le sont aussi. Les oiseaux font leur nid en cercle parce qu'ils ont la même religion que nous. Le soleil s'élève et redescend dans un cercle, la lune fait de même, et tous deux sont rond.

Même les saisons forment un grand cercle dans leur changements et reviennent toujours là où elles étaient. La vie de l'homme est dans un cercle de l'enfance jusqu'à l'enfance, et ainsi en est-il pour chaque chose où l'énergie se meut."

Hehaka Sapa, ou Black Elk, indien Oglala, branche des Dakotas (Sioux)


"La vie dans un tipi est bien meilleure. Il est toujours propre, chaud en hiver, frais en été, et facile à déplacer. L'homme blanc construit une grande maison, qui coûte beaucoup d'argent, ressemble à une grande cage, ne laisse pas entrer le soleil, et ne peut être déplacée; elle est toujours malsaine. Les Indiens et les animaux savent mieux vivre que l'homme blanc. Personne ne peut être en bonne santé sans avoir en permanence de l'air frais, du soleil, de la bonne eau. Si le Grand Esprit avait voulu que les hommes restassent à un endroit, il aurait fait le monde immobile; mais il a fait qu'il change toujours, afin que les oiseaux et les animaux puissent se déplacer et trouver toujours de l'herbe verte et des baies mures.

L'homme blanc n'obéit pas au Grand Esprit. C'est pourquoi nous ne pouvons être d'accord avec lui."

Flying Hawk, chef Sioux du clan des Oglalas


"Les vastes plaines ouvertes, les belles collines et les eaux qui serpentent en méandres compliqués n'étaient pas « sauvages » à nos yeux. Seul l'homme blanc trouvait la nature sauvage, et pour lui seul la terre était « infestée » d'animaux « sauvages » et de peuplades « sauvages ». A nous, la terre paraissait douce, et nous vivions comblés des bienfaits du Grand Mystère. Elle ne nous devint hostile qu'à l'arrivée de l'homme barbu de l'Est qui nous accable d'injustices insensées et brutales."

Standing Bear, chef Lakota (Sioux)

 


"Notre terre vaut mieux que de l'argent. Elle sera toujours là. Elle ne périra pas, même dans les flammes d'un feu. Aussi longtemps que le soleil brillera et que l'eau coulera, cette terre sera ici pour donner vie aux hommes et aux animaux. Nous ne pouvons vendre la vie des hommes et des animaux. C'est pourquoi nous ne pouvons vendre cette terre. Elle fut placée ici par le Grand Esprit et nous ne pouvons la vendre parce qu'elle ne nous appartient pas."

Chef indien Blackfeet (Pieds-Noirs)


598163-730393.jpg



"Mes jeunes gens ne travailleront jamais.
Les hommes qui travaillent ne peuvent rêver. Et la sagesse nous vient des rêves."

Smohalla, chef indien Sokulls


"Le Grand Esprit nous a donné une vaste terre pour y vivre, et des bisons, des daims, des antilopes et autres gibier. Mais vous êtes venus et vous m'avez volé ma terre. Vous tuez mon gibier. Il devient dur alors pour nous de vivre.
Maintenant vous nous dites que pour vivre, il faut travailler. Or le Grand Esprit ne nous a pas fait pour travailler, mais pour vivre de la chasse.

Vous autres, hommes blancs, vous pouvez travailler si vous le voulez. Nous ne vous gênons nullement. Mais à nouveau vous nous dites « pourquoi ne devenez-vous pas civilisés? » Nous ne voulons pas de votre civilisation ! Nous voulons vivre comme le faisaient nos pères et leurs pères avant eux."

Crazy Horse, grand chef Sioux du clan Oglalas


"Vous êtes déjà si misérables que vous ne pouvez le devenir plus. Quels genre d'homme doivent être les Européens? Quelle espèce de créature choisissent-ils d'être, forcés de faire le bien et n'ayant pour éviter le mal d'autre inspiration que la peur de la punition? (...) L'homme n'est pas seulement celui qui marche debout sur ses jambes, qui sait la lecture et l'écriture et montrer mille exemples de son industrie...

En vérité mon cher frère, je te plains du plus profond de mon âme. Suis mon conseil et devient Huron. Je vois clairement la profonde différence entre ma condition et la tienne. Je suis le maître de ma condition. Je suis le maître de mon corps, j'ai l'entière disposition de moi-même, je fais ce qui me plaît, je suis le premier et le dernier de ma nation, je ne crains absolument aucun homme, je dépends seulement du Grand Esprit.

Il n'en est pas de même pour toi. Ton corps aussi bien que ton âme sont condamnés à dépendre de ton grand capitaine, ton vice-roi dispose de toi. Tu n'as pas la liberté de faire ce que tu as dans l'esprit. Tu as peur des voleurs, des assassins, des faux-témoins, etc. Et tu dépends d'une infinité de personne dont la place est située au-dessus de la tienne. N'est-ce pas vrai ?"

Kondiarionk, chef Huron, s'adressant au baron de Lahontan, lieutenant français en Terre-Neuve



"Les hommes blancs annonçaient bien haut que leurs lois étaient faites pour tout le monde, mais il devint tout de suite clair que, tout en espérant nous les faire adopter, ils ne se gênaient pas pour les briser eux-mêmes.

Leurs sages nous conseillaient d'adopter leur religion mais nous découvrîmes vite qu'il en existant un grand nombre. Nous ne pouvions les comprendre, et deux hommes blancs étaient rarement d'accord sur celle qu'il fallait prendre. Cela nous gêna beaucoup jusqu'au jour où nous comprîmes que l'homme blanc ne prenait pas plus sa religion au sérieux que ses lois. Ils les gardait à portée de la main, comme des instruments, pour les employer à sa guise dans ses rapports avec les étrangers."

Pachgantschilhilas, chef des Delawares



"Chaque année notre envahisseur blanc devient plus avide, exigeant, oppressif et autoritaire... La misère et l'oppression, tel est le lot qui nous échoit... Ne sommes-nous pas dépouillés jour après jour du peu de liberté qui nous reste ?

A moins que les tribus ne se liguent unanimement pour modérer les ambitions et l'avidité des Blancs, ils nous auront bientôt tous conquis et désunis, nous serons chassés de notre pays natal et éparpillés comme les feuilles d'automne par le vent."

Tecumseh, chef Shawnee, en 1812




"Nous ne voulons pas des chariots de feu qui font du bruit (trains à vapeur) sur les terrains de chasse au bisons. Si les Visages Pâles s'avancent encore sur nos terres, les scalps de vos frères seront dans les wigwams des Cheyennes. J'ai dit !"

Roman Nose, chef-guerrier des Cheyennes, s'adressant au général Palmer en 1866 dans le Kansas



"Regardez mes frères, le printemps est venu, la terre a reçu les baisers du soleil et nous verrons bientôt les fruits de cet amour. Chaque graine est éveillée, et de même, tout animal est en vie. C'est à ce pouvoir mystérieux que nous devons nous aussi notre existence. C'est pourquoi nous concédons à nos voisins, même nos voisins animaux, autant de droit qu'à nous d'habiter cette terre.

Cependant écoutez-moi mes frères, nous devons maintenant compter avec une autre race, petite et faible quand nos pères l'ont rencontrée pour la première fois, mais aujourd'hui, elle est devenue tyrannique. Fort étrangement, ils ont dans l'esprit la volonté de cultiver le sol, et l'amour de posséder est chez eux une maladie. Ce peuple a fait des lois que les riches peuvent briser mais non les pauvres. Ils prélèvent des taxes sur les pauvres et les faibles pour entretenir les riches qui gouvernent. Ils revendiquent notre mère à tous, la terre, pour eux seuls et ils se barricadent contre leurs voisins. Ils défigurent la terre avec leurs constructions et leurs rebuts. Cette nation est comme le torrent de neige fondue qui sort de son lit et détruit tout sur son passage."

Tatanka Yotanka, ou Sitting Bull, grand chef Sioux


"Frère, notre territoire était grand et le vôtre était petit. Vous êtes maintenant devenus un grand peuple, et il nous reste à peine l'espace pour étendre nos couvertures. Vous avez notre pays, mais cela ne vous suffit pas. Vous voulez nous forcer à épouser votre religion.

Frère, continue à écouter. Tu te dis envoyé ici pour nous apprendre à rendre le culte au Grand Esprit d'une manière qui lui soit agréable. Et tu prétends que si nous n'adoptons pas la religion que vous les Blancs vous prêchez, nous seront malheureux ici-bas. Tu dis être dans le vrai et que nous sommes perdus. Comment pourrions-nous vérifier la vérité de tes paroles? (...)

Frère, tu dis qu'il n'y a qu'une seule façon d'adorer et de servir le Grand Esprit. Si il n'y a qu'une religion, pourquoi le peuple blanc est-il si partagé à ce sujet? Nous savons que votre religion est écrite dans un livre. Pourquoi n'êtes-vous pas tous d'accord, si vous pouvez tous lire le livre?

Frère, nous ne comprenons pas ces choses. On nous dit que ta religion a été donnée à tes ancêtres, et s'est transmise de père en fils. Nous aussi nous avons une religion que nos ancêtres ont reçue et nous ont transmise, à nous, leurs enfants. Nous rendons le culte de cette manière. Il nous apprend à être reconnaissants pour toutes les faveurs que nous recevons, à nous aimer les uns les autres et à être unis. Nous ne nous querellons jamais à propos de religion parce que c'est un sujet qui concerne chaque homme devant le Grand Esprit."

Sa-go-ye-wat-ha, ou Red Jacket, chef Seneca (Iroquois) et grand orateur des Six Nations

amerindiens2.gif


"J'assiste avec tristesse au déclin de notre noble race. Nos pères étaient forts et leur pouvoir s'étendait sur tout le continent américain. Mais nous avons été réduits et brisés par la ruse et la rapacité de la race à peau blanche. Nous sommes maintenant obligés de solliciter, comme une aumône, le droit de vivre sur notre propre terre, de cultiver nos propres terres, de boire nos propres sources.

Il y a de nombreux hivers, nos sages ancêtres ont prédit qu'un grand monstre aux yeux blancs viendrait de l'Est, et qu'eu fur et à mesure qu'il avancerait il dévorerait la terre. Ce monstre, c'est la race blanche, et la prédiction est proche de son accomplissement."

O-no'-sa, chef indien


"Le changement du costume tribal pour celui de l'homme blanc fut brutal. Les effets sur la santé et le confort des enfants furent considérables. Notre premier grief fut d'avoir les cheveux coupés. Les hommes Lakotas ont toujours porté les cheveux longs. Plusieurs jours après avoir été tondus, nous nous sommes sentis bizarres et mal à l'aise. Si l'argument avancé était vrai, à savoir l'élimination des poux, pourquoi les filles n'avaient-elles pas subi le même traitement que les garçons?

La vérité, c'est qu'ils voulaient nous transformer. Les cheveux courts étant la marque distinctive de l'homme blanc, on nous l'imposa, alors que lui-même conservait sa propre coutume de se laisser pousser les poils du visage."

Standing Bear, chef indien Lakota


"Les Wasichus nous ont mis dans ces boites carrées (maisons), notre pouvoir s'en est allé et nous allons mourir parce que le pouvoir n'est plus en nous.

Nous sommes des prisonniers de guerre tant que nous attendons ici. Mais il y a un autre monde."

Hehaka, ou Black Elk (Wapiti Noir), indien Sioux



"Enfant, je savais donner. J'ai perdu cette grâce en devenant civilisé. Je menais une existence naturelle, alors qu'aujourd'hui je vis de l'artificiel. Le moindre joli caillou avait de la valeur à mes yeux. Chaque arbre était un objet de respect. Aujourd'hui, j'admire avec l'homme blanc un paysage peint dont la valeur est exprimée en dollars !"

Chiyesa, écrivain indien contemporain


"Je suis allé à l'école des hommes blancs. J'y ai appris à lire leurs livres de classe, les journaux et la bible. Mais j'ai découvert à temps que cela n'était pas suffisant. Les peuples civilisés dépendent beaucoup trop de la page imprimée. Je me tournai vers le livre du Grand Esprit qui est l'ensemble de sa création. Vous pouvez lire une grande partie de ce livre en étudiant la nature.

Si vous preniez tous vos livres et les étendez sous le soleil, en laissant pendant quelque temps la pluie, la neige et les insectes accomplir leur oeuvre, il n'en restera plus rien. Mais le Grand Esprit nous a fourni la possibilité, à vous et à moi, d'étudier à l'université de la nature les forêts, les rivières, les montagnes, et les animaux dont nous faisons partie."]i

Tatanga Mani (ou Walking Buffalo), indien Stoney (Canada)
 

 

"L'homme blanc, dans son indifférence pour la signification de la nature, a profané la face de notre Mère la Terre. L'avance technologique de l'homme blanc s'est révélée comme une conséquence de son manque d'intérêt pour la voie spirituelle, et pour la signification de tout ce qui vit. L'appétit de l'homme blanc pour la possession matérielle et le pouvoir l'a aveuglé sur le mal qu'il a causé à notre Mère la Terre, dans sa recherche de ce qu'il appelle les ressources naturelles. Et la voie du Grand Esprit est devenue difficile à voir pour presque tous les hommes, et même pour beaucoup d'Indiens qui ont choisi de suivre la voie de l'homme blanc.

Aujourd'hui, les terres sacrées où vivent les Hopis sont profanées par des hommes qui cherchent du charbon et de l'eau dans notre sol, afin de créer plus d'énergie pour les villes de l'homme blanc. On ne doit pas permettre que cela continue. Sans quoi notre Mère la Nature réagirait de telle manière que presque tous les hommes auraient à subir la fin qui a déjà commencé. Le Grand Esprit a dit qu'on ne devait pas laisser cela arriver, même si la prédiction en a été faite à nos ancêtres. Le Grand Esprit a dit de ne pas prendre à la terre, de ne pas détruire les choses vivantes.

Aujourd'hui, presque toutes les prophéties se sont réalisées. Des routes grandes comme des rivières traversent le paysage; l'homme parle à travers un réseau de téléphone et il voyage dans le ciel avec ses avions. Deux grandes guerres ont été faites par ceux qui arborent le swastika ou le soleil levant.

Le Grand Esprit a dit que si une gourde de cendres était renversée sur la terre, beaucoup d'hommes mourraient, et que la fin de cette manière de vivre était proche. Nous interprétons cela comme les bombes atomiques lancées sur Hiroshima et Nagasaki. Nous ne voulons pas que cela se reproduise dans aucun autre pays pour aucun autre peuple; cette énergie devrait servir à des fins pacifiques, non pour la guerre.

Nous, les chefs religieux et porte-parole légitimes du peuple indépendant des Hopis, avons été chargés par le Grand Esprit d'envoyer au président des Etats-Unis et à tous les chefs spirituels une invitation à nous rencontrer pour discuter du salut de l'humanité, afin que la Paix, l'Unité et la Fraternité règnent partout où il y a des hommes."

Lettre des Indiens Hopis au président Nixon en 1970


Ces textes sont extraits du livre de T.C.Mac Luhan, "Pieds nus sur la terre sacrée", une anthologie de la philosophie, du mode de vie et de la destinée des Indiens d'Amérique du Nord.

copie-1-indienaiglefond1.jpg

 

 

"Quand le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière empoisonnée, le dernier poisson capturé, alors seulement vous vous apercevrez que l'argent ne se mange pas." Prophétie d'un Amérindien Cree

 

  

.

 


 

Partager cet article
Repost0
2 avril 2011 6 02 /04 /avril /2011 22:01

http://www.rue89.com/mon-oeil/2008/10/13/largent-dette-video-star-du-net-a-une-sale-petite-odeur?page=7#comment-511251

http://farm2.static.flickr.com/1280/1252641808_8cb370643a_o.jpg

 

Libye, Côte d'Ivoire...

les guerres coloniales de l'Occident

par eva R-sistons

 

 

 

Actualité terrible, reflet du cynisme de l'Oligarchie militaro-financière anglo-saxonne qui ose se proclamer "Communauté internationale", en gommant tout ce qui ne lui ressemble pas ou ne lui est pas soumis.

 

En Côte d'Ivoire, Ouattara la marionnette de l'Occident et du FMI de Strauss-Kahn, a lancé l'opération de conquête de tout le pays, aux dépens de l'honnêteté électorale (fraudes multiples, avec l'aide des Français, des Américains - et des Israéliens, mais eux manoeuvrent toujours en coulisses) et au détriment de la moitié des citoyens qui a voté contre lui.  Résultat : Des exactions innombrables, tues par les Médias sauf rares exceptions (comme France24, par la bouche du Représentant des Droits de l'Homme à l'ONU). Et une guerre civile, de la moitié du pays contre l'autre. Bravo l'Occident anglo-saxon ! Partout où il intervient, il n'y a que ruines, divisions, scissions, guerres civiles, souffrances, désespoir, mort... Pauvres peuples floués, croyant avoir affaire à toute la Communauté internationale (alors qu'il ne s'agit que des Euro-atlantistes) et à une guerre juste, pour le Droit, alors qu'il s'agit d'une guerre impériale, coloniale (colonialisme français pas mort, en particulier), croyant aussi avoir affaire à une guerre morale, enfin, alors qu'en fait l'Occident place ses pions (comme Ouattara l'homme du .. FMI !) pour piller en toute impunité un continent, le saigner et saigner ses habitants au profit des multinationales anglo-saxonnes, européennes, israéliennes. On a un aperçu de cette politique avec Areva au Niger, où terres, populations et animaux sont contaminés par l'extraction de l'uranium pour le seul profit des magnats du nucléaire.

 

http://mai68.org/spip/spip.php?article2494

 

Et afin de mieux pénétrer le continent africain, l'Occident, via l'OTAN ou ses mercenaires, arme les insurgés libyens, conditionnés par la propagande des agents de l'Empire et par les réseaux sociaux squattés par la CIA. Et en Libye, les Médias nous font avaler tous les mensonges habituels. En particulier sur le nombre de tués ou d'insurgés, sur leurs motivations, sur les objectifs poursuivis (soi-disant humanitaires et en réalité de contrôle, à travers des gouvernements fantoches, de terres riches en pétrole) ou encore sur les méthodes employées :

 

" Pour provoquer ou tenter de provoquer un changement dans ces pays (Libye et Syrie), ils ont dû procéder autrement. C’est-à-dire en présentant comme "manifestations pacifiques" des attaques ultra-violentes de divers lieux stratégiques. Attaques militairement armées pour forcer le "régime" ennemi à entrer dans un cycle violent de répression-mobilisation avec morts à l’appui afin de pouvoir "démontrer" sa prétendue ignominie vis-à-vis de "manifestations" présentées comme étant soit-disant "pacifiques" alors qu’elles étaient ultra-violentes. Cette technique est expliquée ici plus en détail : http://mai68.org/spip/spip.php?article2532. On attend toujours les preuves des prétendus 6000 morts en Libye dont on nous a tant parlé il y a plusieurs semaines. Cela ressemble à une propagande mensongère dans le plus pur style Timisoara ! Il n’y a pas eu de soulèvement populaire pour le départ de Mouammar Kadhafi, contrairement à ce qu’on nous dit. Les agents de l’impérialisme ont eu beau (comme en Syrie) manipuler pendant des semaines Facebook et Twitter, qui tous les deux appartiennent à la CIA, ils n’ont jamais réussi à provoquer un raz-de-marée humain de contestation comme en Tunisie ou en Égypte (où ce raz-de-marée était d’ailleurs spontané). Il n’y avait quasiment personne à ces faux rendez-vous de manifs en Syrie ou en Libye postés sur Facebook et Twitter par la CIA. On nous l’a avoué au tout début, en nous prétendant que s’il n’y avait personne, c’était parce que ces "régimes" étaient extrêmement "policiers" (contrairement à la Tunisie et à l’Égypte, peut-être ? Ils se foutent de nous !). Il faut bien sûr savoir aussi comment l’impérialisme s’y prend pour envahir un pays en prétendant le sauver : http://mai68.org/spip/spip.php?article2362. Dans le spectacle, quand on fait la guerre à un pays, comme en ce moment à la Libye, il faut que cela apparaisse comme étant une opération humanitaire. Et là, ils osent nous dire qu’ils vont utiliser l’armée pour faire de l’humanitaire sur le sol Libyen ? Ils se moquent de nous ! Voici un exemple d’opération militaire camouflée en opération humanitaire :

http://mai68.org/spip/spip.php?article2364. C’est ça qu’ils veulent rééditer en Libye, mais avec en plus des mercenaires, des agents spéciaux, des militaires, des instructeurs, etc. pour aider et diriger la prétendue "insurrection" soit-disant "libyenne".   (Libye : Comment on camoufle une opération militaire en humanitaire) "


 

http://multimedia.fnac.com/multimedia/images_produits/ZoomPE/5/4/0/9782847343045.jpg. http://www.clg-defferre.ac-aix-marseille.fr/spip/IMG/jpg/1248769859_dessous_des_cartes.jpg

http://livre.fnac.com/a1806668/Jean-Christophe-Victor-Le-dessous-des-cartes

http://www.clg-defferre.ac-aix-marseille.fr/spip/IMG/jpg/1248769859_dessous_des_cartes.jpg

 

 

Pour la petite histoire, ou pour la grande, je partage avec vous ce que j'ai appris  sur le Dessous des Cartes (Arte fin septembre 2005, on y parle de la famine, de l'arme alimentaire..) que je viens de revoir :

 

"La famine est une arme politique, un instrument pour affaiblir ou éliminer une minorité qui gêne, ou pour capter l'aide humanitaire" : Une technique éprouvée du cynique Occident anglo-saxon pour se débarrasser des indésirables, ou des habitants en surnombre comme avec le Sida en Afrique... Indésirables noirs ou homosexuels ! Quelles associations anti-racistes s'en plaignent ? 

 

Passons. Voici où je voulais en venir : Dans ses émissions, J.C. Victor nous montre des cartes.  Et les explique (fort intelligemment d'ailleurs). Or là, il nous montre les zones touchées par la famine, celles où les habitants sont sous-alimentés, puis les régions où l'on mange à sa faim, enfin les pays privilégiés. Tenez-vous bien ! Un seul pays, sur le continent africain, est en foncé, comme aux Etats-Unis, au Canada, ou dans certains régions d'Europe: La Libye. Oui, vous avez bien lu. La Libye de Kadhafi le vilain colonel qui massacre ses habitants (voir plus haut) et fait leur malheur - soi-disant !

 

Souvenez-vous : Alors que tous les Médias, tous les blogs, dans une unanimité parfaite, se jetaient sur le Colonel libyen pour le dénoncer, j'annonçais un post "différent" (que je n'ai toujours pas eu le temps d'écrire, car impliquant la lecture de nombreux documents) parce que, justement, en préparant mon prochain déménagement, en triant mes documents pour en jeter une partie, j'étais tombée sur un "Dossier et Documents" du journal Le Monde détaillant tout ce que fait l'affreux Kadhafi pour son peuple. En jetant un oeil, j'ai alors compris que cet homme n'était pas le monstre que l'on disait, qu'il prenait soin de sa population, et puis que le niveau de vie des Libyens était le plus élevé du continent, qu'il y était pour quelque chose, assurant à tous éducation, soins, etc, et puis qu'il s'agissait d'un Etat moderne, laïc si je me souviens bien.  Seulement voilà, le "tortionnaire" (selon les médias aux ordres de l'Occident anglo-saxon) des Libyens ne se prosternait pas devant les Américains, il avait nationalisé, comme Chavez, les ressources du pays pour en faire profiter les habitants plutôt que les multinationales occidentales, et il s'était fait le chantre du pan-Arabisme et de la pan-Afrique. De quoi se mettre à dos les irréprochables "démocrates" anglo-saxons  ! Et de leur donner des ailes pour l'abattre le moment venu en payant des provocateurs et en le présentant comme le bourreau de son peuple qu'il avait pourtant jusque là tant promu.

 

La suite, on la connaît : L'ombrageux Colonel fustige le complot d'Al Quaïda et de l'Etranger, il refuse de lâcher le peuple dont il a pris soin jusque là en toute indépendance, il rentre dans le cycle de violences provoqué par l'Occident, et il réprime... Pauvres Libyens conditionnés comme les habitants de Côte d'Ivoire ! S'ils savaient, tous, ce qui les attend quand l'affreux Gbagbo et le sanguinaire Kadhafi seront destitués, ou éliminés par l'Armée du Bien, de la Démocratie, des Droits des peuples... La Nouvelle Gouvernance Mondiale aux couleurs du FMI !  Tiens, Bush toujours vivant ? Cette fois, il ne s'agit plus de la lutte de Dieu contre le Mal, mais de la démocratie et de la protection des peuples. Voire !  Les objectifs officiels ont changé, les buts restent les mêmes: Coloniaux, prédateurs, impériaux...


 

        http://www.forsane-alizza.com/toute-lactualite/consternation-usa-suite-aux-revelation-wikileaks-3339

 

Car derrière toutes ces parodies d'interventions humanitaires ou pour rétablir, soi-disant, le Droit, se cache une grande "croisade" (le terme est à la mode) anglo-saxonne, israélienne et française, en particulier via l'OTAN (dont les buts ont changé, désormais, non plus de défense mais de conquête)  pour prendre pied, via bases militaires ou dirigeants aux ordres, sur un continent riche en ressources, qu'il faut arracher d'abord aux autochtones, ensuite aux non Alignés sur l'Empire (surtout chinois) qui s'implantent, non en bombardant, eux, mais en échange du développement des régions qu'ils pourront exploiter.  Et qu'on n'aille pas m'accuser d'être une fasciste, comme certains tenants de la Pensée unique bien-pensante le font parce que je prends la défense des Iraniens, des Russes ou des Chinois. Ou bien ils n'ont jamais attaqué personne, eux, ou bien ils participent au développement du pays en finançant écoles, soins, routes etc,  en échange du droit de co-exploiter les ressources. J'assume : Je préfère le "colonialisme", s'il doit y en avoir un, qui respecte les habitants, à l'implantation de la "démocratie" par les bombes (d'ailleurs parfois à l'uranium), l'oppression, l'extermination.  C'est dit, une fois pour toutes. Je suis une humaniste et une femme de paix. Et tant pis pour les esprits chagrins et pour la Gôche Nouvelobs qui s'érigent en ardents défenseurs des droits de l'homme... à géométrie variable !

 

Pour conclure, je dirais que derrière les médiamensonges et derrière la propagande de guerre, se dresse une nouvelle campagne de promotion d'un Nouvel Ordre Mondial anglo-saxon qui n'est pas le nôtre, parce qu'il sacrifie les peuples aux appétits fous de quelques-uns.

 

En prenant pied au Maghreb tunisien ou en Afrique noire, en Libye comme en Côte d'Ivoire - ou au Moyen Orient, en Syrie, via les mêmes techniques de destabilisation artificielle des pays-, les architectes anglo-saxons du Nouvel Ordre Mondial, et leurs alliés européens ou israéliens,  cherchent à contrôler les ressources vitales du monde (pour mieux les piller à leur profit) et à s'assurer du plein contrôle des populations pour mieux les asservir, cela en piétinant, justement, la démocratie, les droits des peuples, la paix, et l'humain. Un monstrueux tour de force camouflé en opérations de protection des peuples !

 

Une fois de plus, amis Lecteurs, je vous demande de relayer l'information.

 

La vraie, pas celle qui aliène...

 

Eva R-sistons aux mensonges des Médias

 

http://r-sistons.over-blog.com

 

Au fait, que deviennent les révolutions arabes, egyptienne et tunisienne ? Peu à peu détournées par l'Occident anglo-saxon, à son profit ? Une indication saisie sur France24: Les insurgés recommencent à bouger, ne voyant pas vraiment le fruit de leurs luttes... et pour cause !  

 

TAGS: Révolutions arabes, Nouvel Ordre Mondial, Anglo-Saxons, Egypte, Tunisie, Syrie, Libye, Côte-d'Ivoire, Kadhafi, Gbagbo, Ouattara, FMI, Dessous des Cartes, J.L. Victor, Pan-Arabisme, Pan-Africains, nationalisations, pétrole, uranium, Areva, Niger.

 

http://www.radioalgerie.dz/fr/images/stories/Islamophobie.jpg

http://www.radioalgerie.dz/fr

 

Pourquoi l'Islamophobie aujourd'hui ?

 

J'accuse les Médias d'être à l'origine de

la chasse aux sorcières musulmanes.

 

Voici pourquoi l'islamophobie

est notre ennemie.

 

Par eva R-sistons

 

 

Le débat sur la laïcité, quoiqu'on en dise, n'a qu'un but: Fustiger l'Islam, les Musulmans, les Arabes; Calvi-Krettly, qui se sert du journalisme pour en réalité défendre son clocher sioniste (avec tout ce que cela implique d'esprit partisan et de rejet des Musulmans), ne manque pas une occasion d'attaquer d'une façon ou d'une autre l'Islam ou les Arabes.

 

Il  ne s'agit pas de stigmatiser les Musulmans, jure Coppé (promoteur des débats sur la laïcité), mais chacun sait qu'au final, les projecteurs seront toujours braqués sur la même cible. Pour être justes, il faudrait dénoncer TOUS les intégrismes: Chrétien,  juif, musulman. Il n'en est rien. Un seul adversaire, car ce que l'Occcident judéo-chrétien prépare, c'est le choc des civilisations qui culminera avec une guerre planétaire contre l'Islam, ennemi juré des Anglo-Saxons et des Israéliens parce qu'éthique, lui, refusant de se prosterner devant le Veau d'Or, rejetant le matérialisme, et partisan d'une finance morale ne cédant pas aux sirènes de la spéculation et du profit à tous prix, même humains. 

 

Sur sa route de domination planétaire, le Nouvel Ordre Mondial anglo-saxon a plusieurs adversaires : D'abord des pays non-alignés comme la Chine, la Russie ou le Vénézuela, que dans un premier temps il encercle pour le moment venu, plus tard, mieux les attaquer.  Ensuite, un Système, une idéologie, une religion: L'Islam. Pour le détruire, il faut éliminer ses fidèles, ou les soumettre, de gré (conversion, les missionnaires américains implantés partout, même au Maghreb, s'y emploient avec un zèle hautement suspect) ou de force.

 

Cet Ordre inique, le NOM, a terrassé le Système communiste, désormais il s'en prend aux tenants de l'Islam. Voici deux ans environ, j'avais osé écrire sur mon blog R-sistons.actu, un article intitulé : "Après l'étoile jaune, voici l'étoile verte". Je sentais monter l'Islamophobie. Aujourd'hui, elle fait la Une, mais alors que les citoyens juifs ont un mot - l'antisémitisme - pour dénoncer le racisme à leur égard, les Médias occupés par les amis du CRIF répugnent à utiliser celui qui convient pour les Musulmans, l'Islamophobie. N'y aurait-il donc qu'un seul racisme,  qu'une stigmatisation ? Les autres seraient-ils tolérables ? 

 

Disons les choses comme elles se passent réellement : Pour détourner la colère sociale des citoyens spoliés par le Capitalisme devenu financier et mondialisé, on a alternativement brandi le Mac Carthysme envers les communistes, et l'antisémitisme qui a dérivé vers les progroms anti-Juifs. L'essentiel, c'est de trouver des boucs-émissaires, des exutoires pour les âmes perdues et déboussolées.  Cela a très bien fonctionné, avec au final la chute du communisme (en particulier via un Vatican plus préoccupé du temporel que du spirituel), et la mise en place des camps de la mort afin d' exterminer les Juifs, les Tsiganes, les handicapés mentaux, les homosexuels, etc, bref tous ceux qui dérangeaient. Et soi-dit en passant pour, aussi, susciter l'élan d'une partie de l'ONU en faveur d'une terre où se retrouveraient les rescapés juifs. Là, on faisait d'une pierre deux coups: On désignait à la vindicte publique les citoyens Juifs, afin que les victimes de la crise, et du capitalisme, s'en prennent à eux plutôt qu'aux vrais auteurs de leurs malheurs, tout en Haut (les Rockefeller, les Rothschild, les Bush etc). Et on instaurait un foyer juif en terre musulmane riche en pétrole. Du beau travail ! Car ce foyer-là devait ensuite servir de relais aux ambitions planétaires de domination des Anglo-Saxons. De tête de pont pour contrôler toute la région...

 

En attendant d'attaquer les pays non-alignés, les architectes du Nouvel Ordre Mondial doivent se défaire de leur ennemi "idéologique", éthique, lui, insensible, du fait de sa religion et de sa Loi (la Charia), aux sirènes de l'Argent-Roi et du matérialisme. Je parle de l'opinion arabe, évidemment pas de ses dirigeants corrompus par le pétrole et par l'Occident.

 

Le meilleur allié de l'Occident, c'est la Presse. Fidèle relais de ses diktats, fidèle relais du Nouvel Ordre Mondial. Du beau boulot, là aussi: Conditionnement quotidien contre les Musulmans. Feutré, insidieux, subliminal même, et ravageur. Après avoir été flouées par Zorro-Sarkozy, des victimes du capitalisme se sont trouvées un Sauveur, ou plutôt une "sauveuse", Marine Le Pen. Le FN recrute. Nouveau mirage ! Ceux qui y ont cru se sont cassés la figure dans les villes conquises par lui: Vite rendues aux partis traditionnels ! Quoiqu'il en soit, Marine le Pen a trouvé une cause pour attirer à elle tous les déçus de l'Union pour la Majorité (anti)Populaire, et les victimes du capitalisme financier assassin : l'Islam ! Quand on s'est en réalité spécialisé dans l'anti-social, et qu'on ne peut le dire à tous ceux qui cherchent la justice sociale, on brandit une menace rassembleuse : L'Etranger, un étranger qui aujourd'hui n'est plus Juif (Marine Le Pen veut le pouvoir, elle, et ses ambitions impliquent qu'elle doive ménager les sympathisants du CRIF qui occupent aujourd'hui la France), mais Musulman. Qu'importe la ficelle, du moment qu'elle fonctionne. Et grâce aux Médias, la ficelle est énorme !

 

La preuve ? La LCP annonce pour le 5 avril un "Pourquoi l'Islam provoque-t-il autant de crispation ?", un sujet qui devrait plaire à tous les  Elkabbach soucieux de fustiger encore et toujours cette Religion, et un sujet qui cristallisera toutes les peurs, les angoisses, les fantasmes des déboussolés en tous genres.  Bien dans l'air du temps, en tous cas, et qui montre que le débat sur la laïcité est, par avance, réduit au débat sur l'Islam.

 

Et que dire de FR2, chaîne quotidiennement servie par les amis du CRIF, non plus seulement de désinformation et de propagande, mais maintenant principal vecteur, avec Calvi-Krettly, de la stigmatisation des Musulmans, de l'Islam, des Arabes. J'accuse cette Chaîne d'inciter au racisme et à la haine (et donc aux futurs chocs de civilisations), sans cesse, en toutes occasions, sous les prétextes les plus divers, et sinon franchement, au moins indirectement, sournoisement... et hypocritement ! Par exemple, ce 2 avril Delahousse, au 13 h 15, ne manque pas l'occasion de braquer le projecteur de son Journal sur un Pasteur évangélique extrémiste qui provoque les Musulmans en brûlant un Coran, ceci afin de marteler dans la tête des Français que l'Islam  est "dangereux et violent". Deux mots prononcés volontairement pour qu'en définitive ce qui aurait dû être une dénonciation de ce pasteur fou, tourne à l'attaque de l'Islam ! Car ce que les télespectateurs vont retenir de l'information, c'est que l'Islam est "dangereux et violent". Et voilà comment on fabrique des électeurs du FN, des Identitaires si amoureux de la France qu'ils en oublient ses valeurs fondamentales, républicaines (Liberté, Egalité, Fraternité), et puis des racistes, de futurs chasseurs de Musulmans ou des soldats pour les croisades guerrières  juteuses pour les Marchands d'armes, les Multinationales du Pétrole ou de la Reconstruction, et surtout pour les tenants du Nouvel Ordre Mondial qui, eux, sont les VRAIS adversaires des citoyens. 

 

Autant dire que les racistes en tous genres se trompent d'adversaires : Au lieu de cibler leurs vrais ennemis, tout en Haut, ils s'en prennent à de nouveaux boucs-émissaires, ceux-là mêmes qui, justement, sont des fidèles d'une religion éthique, solidaire, tolérante, de paix. Et cela je le sais parce que j'ai eu la curiosité et l'honnêteté intellectuelle que peu ont, de découvrir ce qu'on présentait comme "violent, dangereux" : Le Coran. Dans ce livre, j'ai trouvé la tolérance (l'Islam est la seule religion qui reconnaisse les Prophètes juifs ou chrétiens), le sens de la solidarité (envers les pauvres notamment), l'amour de la paix, l'éthique: Le Djihad est contre ses mauvais penchants, et la guerre doit être défensive, pas de conquête comme celle de la Torah. Quant à la Finance islamique, tous ceux qui ont le souci de l'éthique, de la rigueur, du bien commun  et de l'efficacité, la choisissent, elle est la plus sûre aujourd'hui.  Cela, les personnes avisées l'ont compris, mais aussi  hélas les financiers de la City ou de Wall-Street, uniquement appâtés par le profit maximum, à n'importe quel prix, quelles qu'en soient ses  conséquences. Ils savent que la Finance islamique est un rival gênant, pouvant en effet faire obstacle à leur désir de prédation totale.

 

Cet adversaire-là, le Nouvel Ordre Mondial a décidé de l'anéantir. Comment ? En conditionnant les âmes faibles, malléables, contre les Musulmans, et en les préparant jour après jour, via les Médias, le FN, ou des Sarkozy, à accepter ensuite le choc de civilisations puis les guerres impériales qui, elles, achèveront de détruire leur vie : Non seulement en les appauvrissant et en les asservissant, mais même en les sacrifiant dans des guerres nucléaires effroyables.

 

Citoyens, réveillez-vous. Vos VRAIS ennemis ne sont pas là où le Nouvel Ordre Mondial criminel vous le fait croire, via ses relais, les Médias.

 

Al Quaïda est la créature de la CIA, les terroristes islamistes (selon un spécialiste français de la lutte anti-terroriste) sont deux mille dans le monde, pas de quoi vous effrayer, les Arabes ne vous prennent pas votre pain (ils acceptent les tâches les plus ingrates dont vous ne voulez plus), et leur religion, l'Islam, est belle, poétique, simple, tolérante, et de paix. Tout le reste est propagande du Nouvel Ordre Mondial anglo-saxon, ennemi de vos vies, lui.

 

Et si les Musulmans invoquent Dieu dans la rue, c'est qu'ils n'ont pas de lieu où le faire, contrairement aux Chrétiens et aux Juifs qui eux, ont Eglises et Synagogues.  D'ailleurs, entre nous, quel mal y-a-t-il à adorer son Dieu cinq fois par jour ? Cette fidélité, cette constance, cette foi, méritent le respect. N'était-ce pas Malraux qui disait : "Le 20 e siècle sera spirituel, ou il ne sera pas" ?

 

Il se pourrait bien que le 21 e siècle signe la fin de l'humanité. Parce qu'au lieu de mener une vie simple, solidaire, fraternelle, et de respecter leur Créateur, les citoyens, aujourd'hui, se tournent vers les fausses idoles modernes, et surtout l'Argent. Alors, lorsque les Musulmans se prosternent devant Dieu cinq fois par jour au lieu de s'aplatir devant le Veau d'or,  n'y puisez pas une source d'irritation. Mais de respect.

 

Le respect, la communion fraternelle, la coopération, le Bien commun, mènent plus sûrement au Bonheur que tous les chocs de civilisation orchestrés pour l'établissement  du Nouvel Ordre Mondial anglo-saxon ennemi des peuples, vraiment ennemi, lui.

 

Comme je l'ai si souvent dit sur ce blog de combat pour un monde plus juste, plus fraternel, nous ne pourrons vaincre le Nouvel Ordre Mondial totalitaire et génocidaire qu'en étant tous unis. Païens, Chrétiens, Juifs, Musulmans, etc. Et c'est parce que cette union, réellement dangereuse pour eux, sera notre seule chance de salut, que les tenants du Nouvel Ordre Mondial cherchent par tous les moyens à nous diviser. Ne faisons pas leur jeu !

 

Lorsqu'on l'aura compris, on aura fait la moitié du chemin vers la victoire contre le Nouvel Ordre Mondial qui veut nous anéantir parce que, par notre nombre, nous le gênons : Trop de pollution, pas assez de ressources, trop d'habitants sur terre. Et des habitants de plus en plus conscients de leurs vrais intérêts. 

 

Seule la fraternité universelle viendra à bout des politiques les plus inhumaines. Pas l'Islamophobie, n'en déplaise aux racistes !

 

eva R-sistons à l'Islamophobie au service des intérêts militaro-financiers du Nouvel Ordre Mondial.  

 

http://r-sistons.over-blog.com


Unite-et-paix-copie-1.jpg


 

TAGS : Islamophobie, Nouvel Ordre Mondial, Juifs, Chrétiens, Musulmans, Arabes, FR2, Calvi, Dessous des Cartes, J.L. Victor, LCP, Païens, guerres, chocs de civilisations, FN, UMP, Sarkozy, Marne Le Pen

 

                




 

 

"Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir comme des idiots" Martin Luthe King. "Lorsque le pouvoir de l'amour dépassera l'amour du pouvoir, nous pourrons tous vivre en paix" Jimi Hendrix

 

 

http://www.eva-communion-civilisations.over-blog.com/

 

etranger
Attribué à Julios Beaucarne sur internet

 

 

Alexandre Latsa, 33 ans, est un blogueur français qui vit en Russie. Diplômé en langue slave, il anime le blog DISSONANCE, destiné à donner un « autre regard sur la Russie »

http://www.lepost.fr/article/2011/03/31/2451242_la-francophonie-en-russie.html

 

 

 

La Francophonie en Russie

 

 

Le 20 mars dernier, c’était la journée de la francophonie dans le monde. La francophonie c’est quelque chose. Pensez donc: près de 65 millions de Français, et on estime aujourd’hui le nombre de locuteurs réels du français dans l'ensemble des pays membres de l'Organisation internationale de la Francophonie à près de 250 millions.


Dans le  Québec canadien, en Suisse Romande, à Monaco, en Wallonie belge, le français est la langue maternelle de la population. Dans les pays du Maghreb, c’est la seconde langue utilisée, et dans de nombreuses ex-colonies françaises d’Afrique sub-saharienne, le français est resté la langue officielle et administrative. En 2010, la langue française est la 8ème langue la plus répandue dans le monde par nombre de locuteurs, et c’est une des six langues de travail  de l’ONU avec le mandarin, l’espagnol, l’arabe, l’anglais et le russe.


La langue française, jusqu’au 20ème siècle, a bénéficié d’une aura exceptionnelle à l’étranger et notamment en Russie. Dès la fin du 18ème siècle, sous l’influence d’Elizabeth 1ère, le français s’impose progressivement comme langue des courtisans. Pour la haute société de Saint-Pétersbourg, parler français était même devenu parfois plus naturel que parler russe. Cette prédominance de la langue française est par ailleurs présente dans toute l'Europe des lumières, puisque l'élite intellectuelle de nombreux pays (monarques, diplomates, femmes du monde, écrivains) s’exprimait généralement en français.


Malgré de nombreuses interdictions liées au rejet de la révolution française, l’empereur russe Paul Ier communiquait lui-même presque exclusivement en français. Au début du 19ième siècle, la langue française était encore très répandue dans la noblesse russe. Pouchkine, par exemple, parlait mieux français que russe, ce qui lui valu le surnom de Француз (“Le Français“).


Autre exemple: dans Guerre et Paix, le célèbre roman  de Léon Tolstoï, l’un des personnages affirme que “même étant né en Russie, il pense en français“, car cette langue représente pour lui “la manière de parler mais aussi celle de penser“. Dans le courant de ce siècle, certains grands écrivains russes créaient leurs œuvres dans les deux langues, russe et français, puisque qu'ils parlaient français en famille, dès leur plus tendre enfance.


Jusqu’au début du 20ème siècle, le français était également la langue des diplomates. En 1905, le traité de paix russo-japonais fut, par exemple, rédigé en français. Pourtant, le 20ème siècle marqua le début du déclin de la langue française, déclin que les pessimistes affirment irréversible, en corrélation directe avec l’importance prise par la langue anglaise surtout depuis 1945. Malgré cela, l’attachement traditionnel et formel au français s’est prolongé durant le 20ème siècle en Russie, ou parler français était toujours la marque d’une éducation de bon niveau et aussi d’appartenance à une certaine élite.


Pour cette raison, de nombreuses familles soviétiques aimaient que leurs enfants parlent le français. Depuis la fin de l’Union Soviétique, la langue française n’a pas disparu en Russie, mais son influence s’est réduite. Elle est supplantée par l’anglais et l’allemand  jugés plus utiles pour travailler. Au début des années 1990, selon les données du ministère russe de l’Education, 55% des écoliers apprenaient l’anglais, 34,9% l’allemand et 8% seulement le français, contre 20% dans les années 1960.


Autres chiffres, selon l’ambassade de France, qui bénéficie des données communiquées par le ministère fédéral de l'Education et de la science, il y avait en 2009 en Russie 410.000 personnes apprenant le français dans l'enseignement primaire et secondaire et 344.000 dans le supérieur, ainsi que 6.250 enseignants de français dans le primaire/secondaire, et 5.750 dans le supérieur. Ce déclin de l’apprentissage de la langue française touche malheureusement la Russie comme le reste du monde, sauf l’Afrique qui est en très forte expansion démographique.


Parallèlement, il y a aussi un recul de l’enseignement de la langue russe en France. Alexandre Orlov, ambassadeur de Russie en France, confirmait cette baisse l’année dernière, durant l’année France-Russie. En 2008, 14.000 élèves apprenaient le russe en France dont 48% en 3ème langue, et 29% en 2ème langue. Il faut noter qu'en 20 ans, le nombre de ces élèves a diminué de 50%.  L’effectif des enseignants baisse aussi et sur les 85 universités françaises, seules 22 proposent l’enseignement du russe, contre 25 en 2005, par exemple. Il y a environ 260 professeurs certifiés ou agrégés qui enseignent le russe aujourd’hui dans le secondaire français contre 487 en 1989.


Cette baisse de l’intérêt pour la langue russe en France s’explique sans doute en partie par l’image négative véhiculée par les médias depuis une douzaine d’années. Il faut pourtant rappeler que les perspectives économiques sont très encourageantes dans la zone russophone d’Eurasie, ce qui devrait inciter les Français à apprendre le russe mais également les Russes à apprendre le français. De nombreuses entreprises françaises, grandes et petites, sont en cours d’implantation en Russie et dans la zone russophone, mais il reste encore difficile de trouver, dans de nombreux domaines de l’activité économique, des spécialistes russes francophones ou des spécialistes français russophones.

 

Pour terminer sur une note positive, saluons ceux qui font vivre la langue de Molière jusqu’au bout de l’Eurasie. C’est le cas de la principale agence d’information multimédia russe, RIA Novosti qui dispose d’une version en langue française de son site internet et ce depuis 2000! L’agence s’adresse également depuis cette année en langue française aux lecteurs francophones sur les réseaux sociaux Facebook et Twitter avec toujours la même logique: permettre de mieux comprendre la Russie d’aujourd’hui. Il est même désormais possible de discuter en direct avec les journalistes/traducteurs sur Facebook.


A une plus humble échelle, citons également le travail d’Olga, enseignante de français à l'Université pédagogique de Blagovechtchensk et également responsable du Centre de ressources en français. Depuis 2005, elle fait vivre avec son équipe la langue et la culture française en extrême orient russe, via un journal en français intitulé: “salut ca va“ ainsi que via “le blog des francais de l’amour“. Comme Olga le dit elle-même: “L’échange interculturel ne fait que renforcer l'intercompréhension de nos deux peuples et aide à mieux se comprendre. Le dialogue entre nos deux cultures apporte l’unique richesse qui compte, celle de l’esprit“.


Une belle initiative, à soutenir et sans nul doute, à reproduire.

 

Alexandre Latsa

 

 

http://fr.rian.ru/tribune/20110330/189016307.html


 

 

http://fre.mazars.ru/var/mazars/storage/images/media/local-contents/russia/francophonie-2010/affiche-semaine-de-la-francophonie-moscou-2010/864492-1-eng-GB/Affiche-Semaine-de-la-Francophonie-Moscou-2010_oe_full.jpg

 

http://fre.mazars.ru/var/mazars/storage/images/media/local-contents/russia/francophonie-2010/affiche-semaine-de-la-francophonie-moscou-2010/864492-1-eng-GB/Affiche-Semaine-de-la-Francophonie-Moscou-2010_oe_full.jpg

 

 

Pour un avenir Franco-Russe

par eva R-sistons


 

Ne cédons pas à la propagande ambiante, via notamment des médias comme FR2, pour tout axer sur la langue anglaise, langue rappelons-le du mondialisme, de l'ultra-libéralisme anglo-saxon, et de ses crimes sociaux, économiques, politiques et militaires, et surtout du Nouvel Ordre Mondial qu'on veut nous imposer, véritable dictature avec plus tard une langue unique (tuant toutes les identités), anglaise.

 

Comme disait de Gaulle, l'avenir de l'Europe est avec la Russie, avenir culturel, économique, et pour la paix qui passe par le multilatéralisme. Travaillons-y, voilà un continent prometteur, et sauvons la francophonie comme l'apprentissage du Russe !

 

eva R-sistons

 

La Francophonie - en particulier en Russie (Latsa). Avenir franco-Russe (eva)

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
1 avril 2011 5 01 /04 /avril /2011 22:54

 

 

Signez l’Appel pour exclure Pascal Lamy et Dominique Strauss-Kahn du Parti socialiste.
2011  Auteur : par Texte du M’PEP

Puisque le Parti socialiste français se dit de gauche, et que deux de ses éminents adhérents pratiquent l’ultralibéralisme le plus débridé dans les institutions internationales, une clarification est nécessaire. Pour le M’PEP, on ne peut pas être de gauche et diriger l’Organisation mondiale du commerce (OMC) ou le Fonds monétaire international (FMI), piliers de l’ordre néolibéral mondial. Il faut choisir. Pascal Lamy, directeur général de l’OMC et Dominique Strauss-Kahn, directeur général du FMI ont choisi de se mettre au service de l’ultralibéralisme.

 

 

 

Considérant que les orientations de la gauche française ne relèvent pas de la « cuisine interne » des partis mais du débat public national, le Mouvement politique d’éducation populaire (M’PEP) lance un appel à tous les citoyens.


Puisque le Parti socialiste français se dit de gauche, et que deux de ses éminents adhérents pratiquent l’ultralibéralisme le plus débridé dans les institutions internationales, une clarification est nécessaire. Pour le M’PEP, on ne peut pas être de gauche et diriger l’Organisation mondiale du commerce (OMC) ou le Fonds monétaire international (FMI), piliers de l’ordre néolibéral mondial. Il faut choisir. Pascal Lamy, directeur général de l’OMC et Dominique Strauss-Kahn, directeur général du FMI ont choisi de se mettre au service de l’ultralibéralisme.


Le Parti socialiste français doit lui aussi choisir : soit il renonce définitivement à représenter la gauche, soit il exclut Pascal Lamy et Dominique Strauss-Kahn. À la veille des échéances politiques de 2012, la question devait être posée, et le M’PEP met les pieds dans le plat. Si vous pensez comme nous que Pascal Lamy et Dominique Strauss-Kahn n’ont rien à faire au Parti socialiste et, en y émargeant, portent préjudice à l’ensemble de la gauche, signez cet appel pour exiger leur exclusion.


Pour signer l’Appel, RENDEZ-VOUS EN BAS DE LA PAGE

Pour consulter le blog, cliquez ici

 

 

http://i37.tinypic.com/290vors.jpg

DSK  -  http://laplote.blogs.courrierinternational.com/

 

EXPOSE DES MOTIFS QUI CONDUISENT A EXIGER L’EXCLUSION DU PARTI SOCIALISTE DE DOMINIQUE STRAUSS-KAHN ET PASCAL LAMY

 

 

La déclaration de principes du Parti socialiste français débute par les lignes suivantes :

«  Le Parti socialiste plonge ses racines dans la tradition de l’humanisme et dans la philosophie des Lumières. Il fait siennes les valeurs de Liberté, d’Égalité, de Fraternité, proclamées par la Révolution française.


Il est né de la rencontre entre une pensée critique, riche et diverse, et l’action du mouvement ouvrier qui, pendant deux siècles, ont porté une contestation de l’organisation sociale façonnée par le capitalisme et ont défendu le projet d’une société solidaire dont tous les membres jouissent des mêmes libertés et des mêmes droits.
Il revendique le souvenir de 1848, avec l’abolition de l’esclavage, de la Commune, l’héritage de la République, de son œuvre démocratique, et de son combat pour la laïcité, les grandes conquêtes sociales du Front populaire, de la Libération, de mai 68, de mai 81 et des gouvernements de gauche qui se sont succédé depuis.


Il participe des grandes batailles politiques et intellectuelles pour la liberté et la justice, de l’affaire Dreyfus à l’abolition de la peine de mort. Il fait sienne la Déclaration universelle des droits de l’homme de 1948.
 »


Comment imaginer des actions plus contradictoires avec ces valeurs socialistes que celles de Pascal Lamy à l’OMC et de Dominique Strauss-Kahn au FMI ?

.


http://www.legrandsoir.info/IMG/bmp/omc_.bmp

http://www.legrandsoir.info/IMG/bmp/omc_.bmp

.

 

L’OMC
.

Le but de l’Organisation mondiale du commerce est de favoriser le commerce, en fait le libre-échange. Théoriquement, elle pourrait protéger le plein-emploi, les consommateurs, leur santé, la souveraineté et la sécurité alimentaires, l’environnement. Pratiquement, son action se limite à la libéralisation du commerce et à la dérégulation. Toute mesure qui entraverait les échanges commerciaux, comme les normes sociales ou environnementales, est fermement condamnée et souvent attaquée par l’OMC. Son fonctionnement est digne d’une république bananière et ses politiques ont aggravé les inégalités entre le Nord et le Sud. Plusieurs manifestations de grande ampleur ont eu lieu ces dernières années contre l’OMC, notamment à l’occasion de contre-sommets à l’initiative de mouvements altermondialistes, paysans et syndicaux.

.

.

http://tchadonline.com/wp-content/uploads/2008/11/fmi3.jpg

http://tchadonline.com/wp-content/uploads/2008/11/fmi3.jpg

.

 

Le FMI
.

Officiellement, le rôle du Fonds monétaire international est de « promouvoir la coopération monétaire internationale, de garantir la stabilité financière, de faciliter les échanges internationaux, de contribuer à un niveau élevé d’emploi, à la stabilité économique et de faire reculer la pauvreté ».
Le FMI fournit des crédits aux pays en difficulté. Mais en contrepartie, il exige des politiques de rigueur, de libéralisation des services publics, de privatisations, de désengagement de l’État, nommés « Plans d’ajustement structurels ».
Il dispose également d’un rôle de conseil et de formation... pour mener des politiques ultralibérales. Le FMI est dénoncé pour ses actions au niveau international par des centaines d’organisations actives dans les pays du Sud et du Nord.

 

 

 

 

 QUELQUES FAITS D’ARMES DE PASCAL LAMY
  • 1982-1983 : directeur adjoint du cabinet de Jacques Delors (ministre de l’Économie et des Finances), il pilote en France le « tournant de la rigueur », quand le Parti socialiste s’aligne sur le néolibéralisme.
  • 1985 : directeur de cabinet de Jacques Delors (Président de la Commission européenne), il applique avec soin les propositions des grandes multinationales et impulse l’ « Acte unique » qui est l’alignement néolibéral de la « construction » européenne.
  • 1994 : entrée au comité de direction du Crédit lyonnais. Il en devient cinq ans plus tard le directeur général et prépare la privatisation de la banque et les licenciements massifs qui l’accompagnent. Il deviendra président de la commission « prospective » du CNPF, le futur MEDEF, principal syndicat patronal en France.
  • 1999 : il devient commissaire européen et débute son mandat en réclamant de lever l’interdiction de cultiver des Organismes génétiquement modifiés (OGM) en Europe.
  • 2000 : il participe à la Conférence annuelle du Groupe de Bilderberg, un rassemblement des plus puissants hommes d’affaires, dirigeants et hommes de médias dans le monde. Il sera également présent lors des réunions de 2001, 2003 et 2005.
  • 2007 : il devient directeur général de l’OMC grâce à l’appui du gouvernement de Jean-Pierre Raffarin et du Président de la République Jacques Chirac, avec l’accord du président des États-Unis George W. Bush.

.

Ses meilleures citations :

"Je crois que le monde des affaires doit aussi parler franchement et convaincre que la libéralisation du commerce et en général la globalisation sont de bonnes choses pour nos peuples"
Discours devant le TransAtlantic Business Dialogue, Berlin, 29 octobre 1999.

En réponse aux pays touchés par la crise alimentaire de 2008 qui voulaient réduire les exportations pour nourrir leurs peuples :
"Il est évident que de telles mesures entraînent une hausse supplémentaire des prix. A court terme, ce n’est pas une bonne solution économique."
Réunion des Nations-Unies à Berne, avril 2008.

 

 

 

QUELQUES FAITS D’ARMES DE DOMINIQUE STRAUSS-KAHN
  • 1994 : il participe à la création du « Cercle de l’industrie », lobby des industriels français au sein de l’Union européenne. Y sont représentés : Rhône-Poulenc, Lafarge, Pechiney, Elf, L’Oréal, Bull, Schneider, Renault, Total…
  • 1997 : ministre de l’Économie, des Finances et de l’Industrie de Lionel Jospin, il supervise les ouvertures de capital (France Télécom, Air France, Thomson, EADS...) et les privatisations (Crédit lyonnais, GAN, CNP, CIC, Autoroutes du Sud de la France...) qui s’enchaînent à un rythme inégalé (42 milliards par an en moyenne contre 38 pour le gouvernement Balladur et 27 pour le gouvernement Juppé). En décembre, il annonce vouloir relancer la réflexion sur les fonds de pension.
  • 1999 : il baisse le taux d’imposition des stock-options de 40% à 26%, ce qui représente un bénéfice de 4 milliards de francs pour 12 000 privilégiés.
  • 2000 : il participe à la Conférence annuelle du Groupe de Bilderberg, un rassemblement des plus puissants hommes d’affaires, dirigeants et hommes de médias dans le monde.
  • 2003 : il co-fonde avec Michel Rocard le club de réflexion À gauche, en Europe qui soutient très tôt et de façon inconditionnelle le Traité constitutionnel européen. En mai 2005, il sort un DVD en faveur du « oui ».
  • 2007 : il devient directeur général du FMI sur proposition de Jean-Claude Juncker (cet homme politique luxembourgeois est l’un des architectes du traité de Maastricht) et Romano Prodi (ancien président de la Commission européenne), avec le soutien actif de Nicolas Sarkozy et avec l’accord du président des États-Unis George W. Bush.

.

Ses meilleures citations

« Le FMI qui a traité 122 crises bancaires dans son histoire, depuis l’après guerre, a noté une constante : le retour à la croissance ne se fait pas tant que l’assainissement du système bancaire n’a pas été opéré. » Interview au Figaro, 6 avril 2009

"Dix ans après sa création, la zone euro reste un club auquel on souhaite adhérer. C’est peut-être la meilleure preuve de son succès persistant et de ses perspectives favorables."
Entretiens économiques de Bruxelles, 15 Mai 2008

 

 

 

SIGNEZ L’APPEL ICI

 

Dans les cases au dessus des signatures


Pour signer l’appel, il faut remplir les cadres ci-dessous en indiquant vos NOM et PRÉNOM, votre ADRESSE MAIL et votre CODE POSTAL puis cliquer sur VALIDER. Si la fiche "VALIDER" n’apparait pas sur votre écran, cliquez sur la touche "entrée" ou "retour de ligne" de votre clavier.

Vous recevrez très rapidement un courriel automatique pour vous inviter à confirmer votre signature. Il faudra cliquer sur le lien envoyé sur le courriel.

 

 

ATTENTION, si vous ne recevez pas de message pour confirmer votre signature, regardez dans le dossier "SPAM" de votre boite aux lettres, il s’y cache peut être.

 

 

Pour faire signer l’Appel autour de vous, vous pouvez télécharger la version papier de cet Appel en CLIQUANT ICI.

 

http://www.m-pep.org/spip.php?article1959#sp1959


 

 

http://tchadonline.com/wp-content/uploads/2008/11/fmi1.jpg

http://tchadonline.com/wp-content/uploads/2008/11/fmi1.jpg

 

 

.
http://img.over-blog.com/174x173/1/18/15/06/D12---mai-10/valmy-moulin-j-copie-3.jpg
    Actualité :
  • Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
.
.
Débat à l'UMP
 
Sarko72.jpg
.
Débat laïcité

http://d.yimg.com/bj/p/news/yahoocanada/j/100430/i20103004_caricature2.jpg?x=180&y=167&sig=lt70op0_b0oF1pqPqsmatw--
http://d.yimg.com/bj/p/news/yahoocanada/j/100430/i20103004_caricature2.jpg?x=180&y=167&sig=lt70op0_b0oF1pqPqsmatw--
.
 

 

Plantu - http://blogfledehanna.wordpress.com/

 

 

http://laplote.blogs.courrierinternational.com/media/01/00/451743947.jpg

 

http://laplote.blogs.courrierinternational.com/

 

 

http://laplote.blogs.courrierinternational.com/media/02/02/1419373845.jpg

 

http://laplote.blogs.courrierinternational.com/

 

 

 

http://img.over-blog.com/300x258/1/18/15/06/Dossier-9-11.9/NS-m-dias-laplote-j.jpg

http://laplote.blogs.courrierinternational.com/

 

 

 

Le nucléaire ?

"Je suis en colère" !

(Michel Bernard)

 

 

Journaliste à la revue Silence, un mensuel alternatif et
>         écologiste basé à Lyon, Michel Bernard a écrit ce texte qui
>         connait un succès foudroyant sur le web, bien au delà des
>         cercles écologistes habituels.
>          
>        
>           Je suis en colère parce que l'accident de Tchernobyl n'a pas
>         servi de leçon. Et que l'on continue à entendre et lire les
>         mêmes mensonges sur le nucléaire dans les médias.
>        
>           Je suis en colère quand j’entends à la radio, un haut
>         responsable du nucléaire français nous dire qu’on ne peut
>         remettre en cause le nucléaire : "personne n’a envie de
>         revenir à la bougie". Que je sache, dans les pays européens
>         qui n’ont pas de centrales nucléaires (Autriche, Danemark,
>         Grèce, Irlande, Islande, Italie, Luxembourg, Norvège,
>         Portugal…), y-en-t-il où l’on s’éclaire à la bougie ? Il n’y a
>         que 441 réacteurs nucléaires dans le monde (dont 58 en France,
>         55 au Japon)… dans seulement 31 pays, tous les autres pays
>         s’en passent.
>        
>           Je suis en colère quand en 1979, après l’accident nucléaire
>         de Three-Mile Island, on nous a dit que c’était parce que les
>         Américains étaient moins forts que nous ; quand en 1986, après
>         l’accident de Tchernobyl, on nous a dit que les Russes étaient
>         moins forts que nous… et que je lis aujourd’hui que les
>         Japonais sont moins forts que nous… De qui se moque-t-on ?
>        
>           Je suis en colère quand on me dit que l’on peut continuer à
>         exploiter encore des vieux réacteurs comme Fessenheim en
>         Alsace (qui a trente ans) parce que "plus il est vieux, mieux
>         on connaît un réacteur". Ce n’est pas parce que vous
>         connaissez bien les défauts de votre vieille voiture qu’elle
>         tombe moins souvent en panne et moins gravement. (Le réacteur
>         Fukushima-Daiichi 1, qui vient d’exploser avait 40 ans et a
>         été autorisé à continuer de fonctionner pour dix ans en
>         février 2011 !).
>        
>           Je suis en colère quand on nous dit que l’on ne peut se
>         passer du nucléaire en France, parce que cette énergie fournit
>         près de 80 % de notre électricité. C’est oublier que
>         l’électricité n’est pas la principale source d’énergie (c’est
>         le pétrole) et que le nucléaire ne représente que 17 % de
>         notre énergie. Si l’on voulait s’arrêter, on pourrait
>         s’appuyer sur une solidarité au niveau de l’Europe : là, le
>         nucléaire ne représente que 35 % de l’électricité et seulement
>         9 % de l’énergie ! Il suffirait donc d’économiser 9 % pour
>         s’en passer !
>        
>           Je suis en colère parce qu’au nom de la défense de la
>         croissance économique, les programmes énergétiques français ou
>         européens, négligent toujours plus ou moins le potentiel des
>         économies d’énergies, préférant la surconsommation,
>         éventuellement alimentée par le recours aux énergies
>         renouvelables. Or l’énergie la plus propre reste celle que
>         l’on ne consomme pas. En adoptant les meilleures techniques
>         disponibles et en évitant les comportements énergivores, nous
>         pourrions diviser par 4 notre consommation en une vingtaine
>         d’années.
>        
>           Je suis en colère parce que les discours économiques nous
>         polluent : on nous dit qu’arrêter un réacteur nucléaire, ce
>         serait de l’argent gaspillé… mais les 1000 milliards d’euros
>         déjà dépensés en 25 ans pour la gestion de la catastrophe de
>         Tchernobyl (et c’est loin d’être terminé), ce n’est pas un
>         gaspillage encore plus grand ? Mille milliards d’euros, c’est
>         sensiblement le coût qu’il a fallu dépenser pour construire
>         l’ensemble des 441 réacteurs actuellement en fonctionnement.
>        
>           Je suis en colère parce que je sais que l’on peut arrêter
>         relativement rapidement le programme nucléaire français, qu’il
>         existe de multiples scénarios de sortie sur le sujet (de 2 à
>         30 ans selon les efforts qu’on veut bien consentir).
>        
>           Je suis en colère quand j’entends mon gendre, 25 ans,
>         ingénieur dans le photovoltaïque, me dire qu’il cherche un
>         nouveau travail car la profession est sinistrée suite aux
>         récentes décisions du gouvernement.
>        
>           Je suis en colère quand mon fils, 20 ans, me dit : "à quoi
>         ça sert de faire des études si dans cinq ans on a tous un
>         cancer" (et il ne pense pas qu’au nucléaire, mais aussi à la
>         pollution atmosphérique, aux pesticides…).
>        
>           Alors j’agis, je me suis investi depuis une trentaine
>         d’années dans les médias écologistes pour faire circuler une
>         information moins déloyale et j’incite les journalistes et les
>         lecteurs à prendre le temps d’eux aussi chercher où est la
>         vérité. Comment peut-on encore minorer l’importance de la
>         pollution radioactive au Japon alors que les images sur
>         internet nous montrent les réacteurs en flammes ?
>        
>           Alors j’agis et je m’engage dans l’une des 875 associations
>         qui animent le réseau Sortir du nucléaire pour demander à nos
>         élus de faire pression pour un changement de politique dans le
>         domaine de l’énergie.
>        
>           Alors j’agis au niveau local en rejoignant les nombreux
>         groupes locaux qui travaillent à des plans de descente
>         énergétique qui nous permettront de diminuer la menace
>         nucléaire, mais aussi notre dépendance à un pétrole qui va
>         être de plus en plus rare. Alors j’agis car aujourd’hui si le
>         lobby nucléaire arrive à manipuler élus et médias, c’est parce
>         que nous ne nous indignons pas assez !

.

 

http://img.over-blog.com/124x200/0/43/06/38/livres/Hessel-Indignez-vous--.jpghttp://img.over-blog.com/124x200/0/43/06/38/livres/Hessel-Indignez-vous--.jpghttp://img.over-blog.com/124x200/0/43/06/38/livres/Hessel-Indignez-vous--.jpg

 

 

 

Strauss-Kahn, suite  

 

 

 

.

.

 

 

.

 

(texte d'eva R-sistons publié sur le site de Michel Collon, lu)
.
.
(manipulation des sondages dans les Médias)
.

http://djamelitoinfo.blogspot.com
Samedi 2 Avril 2011
http://www.alterinfo.net/La-Verite-sur-DSK-David-Strauss-Kahn_a57045.html#last_comment

 

.

Partager cet article
Repost0
31 mars 2011 4 31 /03 /mars /2011 20:32

NOM-soupe-j-copie-1.jpg

 

Bonjour amis Lecteurs et Lectrices

 

J'avais prévu d'écrire un article sur la droitisation de la France, je le remets à plus (très vite). En attendant, voici un post spécial : Réservé aux militants. Pour relayer des informations sur le Nouvel Ordre Mondial, dans un langage clair à la portée de tous. Vous copiez ces textes, vous les présentez comme vous voulez, en mettant juste la source, et c'est parti. Les citoyens doivent savoir à quelle sauce le Nouvel Ordre Mondial les mangera. Votre travail à vous, amis Lecteurs, sera de reproduire ces textes (accessibles à tous) en tracts. On y va ? C'est parti ! Votre eva

 

 

Sommaire :

 

- Sarkozy prêche pour le Nouverl Ordre Mondial (vidéo)

- Le Nouvel Ordre Mondial pour les Nuls,

par eva R-sistons

- Clefs pour comprendre les événements internationaux actuels,

  par eva R-sistons

- Non à François Hollande,

  par eva R-sistons

- Alerte, génocide culturel !

  Par eva R-sistons

 

 

 

 

 

Le Nouvel Ordre Mondial pour les Nuls

par eva R-sistons

 

 

 

NOM-Capital-j.jpg

 

Le Nouvel Ordre Mondial

en quelques mots,

voici ce qui nous attend,

par eva R-sistons à l'intolérable

 

 

Concrètement, en toute clarté et honnêteté,

voici ce que vous devez comprendre

quand vous entendez parler

du futur NWO anglo-saxon, le Nouvel Ordre Mondial

(c'est-à-dire en fait la Dictature Planétaire

des plus Puissants sur le monde,

en particulier des Grands Banquiers internationaux)

aujourd'hui rebaptisé par ses promoteurs,

(en particulier par Dominique Strauss-Kahn)

"Nouvelle Gouvernance Mondiale" :

 

-- Direction du monde

par les dirigeants de la Haute Finance

ou des Industries "de mort"

(Nucléaire, armement, pétrole, chimie etc)

non élus - au détriment de la démocratie - .

 

pucemain.jpg

(implantation de puces pour contrôle total des populations)

 

-- Contrôle absolu de toutes les politiques

dans le monde (à travers des dirigeants

soigneusement sélectionnés pour leur servilité,

comme Nicolas Sarkozy, justement),

assorti de la perte de souveraineté des Etats

et du contrôle total des populations

bientôt toutes "pucées" (portant une puce)

et bien sûr surveillées en toutes occasions

par exemple par la vidéo-surveillance bientôt généralisée,

rebaptisée pour mieux nous berner "vidéo-protection".

Il n'y aura plus d'Armée de la Nation,

aimant son pays et le défendant,

mais des mercenaires payés pour protéger

les grands intérêts financiers, et pour tuer.

Nos Gendarmes et nos Policiers

disparaîtront au profit d'agents de sécurité privés,

milices serviles et sans scrupules.


 

Orwell-dees-j.jpg

 

 

-- Les mégapoles monstrueuses

seront favorisées au détriment de notre terroir,

nos campagnes deviendront des déserts administratifs,

plus d'écoles, de postes, de maternités,

de tribunaux, de commerces et de services de proximité...

toute une population sera abandonnée à son sort,

et nos paysans se raréfieront.

 

-- Autre particularité de ce NWO :

Austérité pour les populations,

emplois de plus en plus rares, salaires comprimés,

flexibilité, stress au travail, délocalisations, dégraissages etc,

et puis retraites de plus en plus tardives et réduites,

suppression de toutes les protections sociales

et du Droit du Travail (protégeant les salariés),

casse des services publics, de la S.S.

(Santé à deux vitesses,

préparée par déremboursements médicaments,

dépassements d'honoraires,

franchise hospitalière sans cesse augmentée, etc),

bientôt Education payante, universités hors de prix...

Bref une austérité complète pour les populations

afin de permettre l'accroissement des profits

pour les plus nantis, pour les banquiers,

pour les actionnaires, pour les traders etc.

 

petit-prince.jpg

 

-- Concurrence impitoyable,

impliquant l'élimination de l'autre,

au détriment de l'esprit de solidarité.

 

-- Imposition des politiques,

par exemple contre

l'alimentation ou la médecine naturelles

(générant peu de profits pour les multinationales)

 

-- Programmes de dépopulation, choix l'induisant

comme les pandémies provoquées - ainsi, le SIDA -,

les OGM, le nucléaire, les pesticides,

l'alimentation industrielle, chimique, frelatée,

le biocarburant (source d'augmentation

des coûts alimentaires, de précarité et de famines),

les Chemtrails, les Morgellons,

des techniques militaires comme HARP...

Les plus faibles, les plus vulnérables,

les plus handicapés, les plus pauvres,

seront éliminés, euthanasiés impitoyablement.

"Les retraités ne produisant pas et consommant peu

seront euthanasiés", annonce Jacques Attali.

Science sans conscience !

 

arton2696.jpg

 

-- Nature saccagée, pillée,

brevetage du vivant,

élevage industriel, animaux maltraités...

 

-- Une désinformation totale

par la prise en mains de toute l'information

 

-- Une religion unique, le New Age,

païenne et même d'essence satanique

(les promoteurs du NWO sont des psychopathes

égoïstes, cupides, insensibles).

 

Choc-des-civilisations.jpg

 

-- Un choc de civilisations imposé

avec désignation de boucs-émissaires

pour canaliser les mécontentements,

après les progroms anti-Juifs, hier,

voici maintenant la chasse aux Musulmans,

artificiellement désignés à nos colères sociales.

 

-- Guerres juteuses pour le Marché de l'Armement,

guerres de civilisation en réalité... barbares,

guerres "humanitaires" (comme en Libye, en fait

pour implanter des bases de l'OTAN en Afrique

et mettre en place des marionnettes

permettant le pillage du Continent africain

au bénéfice des multinationales de l'Occident),

guerres "préventives" contre ennemis imaginaires

ou montés de toutes pièces (comme l'Iran

présenté comme dangereux

alors qu'il n'a jamais attaqué personne

et qu'il cherche seulement, légitimement,

à protéger son pays, sa population,

par la Dissuasion nucléaire),

et guerres bien sûr permanentes, totales,

et même nucléaires.

 

confrontation.jpg

 

 

Conclusion : Tout citoyen

aimant la vie, le vivant,

et conscient de ses responsabilités

notamment envers les générations futures,

doit impérativement refuser ces perspectives.


 

paysage-campagnard.jpg

 

Comment ?

Par exemple en ne votant jamais pour les promoteurs

de la Nouvelle Gouvernance Mondiale en préparation,

comme Sarkozy, Copé, Strauss-Kahn etc,

ensuite en informant partout

de ce que l'on prépare réellement,

afin que les jeunes, privés d'avenir,

puissent en même temps,

partout dans le monde,

s'opposer à un tel monde,

comme actuellement les Arabes.

Il y a d'autres solutions,

je vous donne ces pistes.

 

L'humanité aux mains des concepteurs et des promoteurs

de ce Nouvel Ordre Mondial monstrueux,

véritables apprentis-sorciers,

cette humanité-là est condamnée, il faut le savoir.

 

Dibarra-humanite.jpg

Dibarra

 


Nous avons pour nous le nombre.

Nous devons avoir la détermination

de refuser l'intolérable,

pour nous, pour nos descendants,

pour la perpétuation de la vie sur terre.

 

Eva R-sistons à l'intolérable

http://r-sistons.over-blog.com

 

Unite-et-paix-copie-1.jpg

 

L'avenir du monde est entre nos mains.

Liberté, Egalité, Fraternité...

Bien commun, avec Sagesse et prévoyance !


pouvoir.png

 

 

 

IMG19494

http://www.hcfdc.org/newsletter/nwsl_100202.htm

 

 

Clefs pour comprendre

les événements internationaux actuels.

Par eva R-sistons

 

 

Il y a des dénominateurs communs aux événements en cours.

 

Ils s'inscrivent dans le cadre d'une vaste réorganisation

de TOUT un continent,

du Maghreb à l'Afrique "noire".

Et du Moyen Orient.

 

En coulisses, les Services Secrets sont à l'oeuvre,

CIA, MOSSAD, Services Secrets français...

Il s'agit de remodeler toute la région.

Au service du Nouvel Ordre Mondial (NWO) en préparation,

donc de l'Oligarchie de l'Argent.

 

A la base, deux buts :

 

-  Prendre le contrôle

des ressources vitales encore disponibles

(c'est un racket, un vol,

car les pays sont pillés),

et s'emparer des zones stratégiques

pour le transport par les pipe-line, par exemple.

 

- Dominer l'ensemble des pays,

en plaçant des dirigeants aux ordres du NWO

comme Karzaï en Afghanistan

ou les Présidents de Georgie, de l'Irak etc.

Les pays non-alignés sur le NWO,

comme la Russie, la Chine, le Vénézuela, la Syrie, l'Iran..

ne seront pas tolérés. Ils seront donc attaqués,

tôt ou tard. Rien ne doit résister au NWO.


Cette politique porte un nom : Néo-colonialisme,

dont les peuples sont toujours victimes.

Au lieu, comme au Vénézuela

où le Président a nationalisé le pétrole,

de faire bénéficier les populations locales

du fruit des richesses du sous-sol

(au détriment des multinationales américaines

et en faveur des programmes sociaux pour les habitants du pays),

 

Maghreb, Afrique, Moyen-Orient : Sous-sols riches,

excitant les appétits.

Les Révolutions arabes ont donc été programmées

pour destabiliser ces régions.

En Egypte, Moubarak n'était pas d'accord

avec les projets israéliens concernant

l'exploitation du gaz off-shore,

donc au sein des eaux territoriales de son pays.

En Tunisie, Ben Ali favorisait sa propre famille

au détriment des multinationales occidentales.

En Libye, Kadhafi était indépendant, imprévisible,

et son territoire est riche en pétrole.

Quant à Gbagbo, soutenu par la moitié

de la population en Côte d' Ivoire,

il fait obstacle à la main-mise de l'Occident

sur la région: Ouattara, lui,

serait une marionnette docile,

c'est un ancien du FMI qui organise l'austérité

pour les peuples, avec Strauss-Kahn,

afin de favoriser les intérêts de la Haute Finance.

 

Guerre humanitaire ? Pas du tout !

Guerre pour la domination du monde,

de ses zones stratégiques, de ses richesses

comme le pétrole ou le gaz - ou l'uranium

(par exemple au Niger, pour Areva et le nucléaire français).

 

Par ailleurs, Sarkozy, comme Bush,

voulait une guerre, "sa" guerre

(qui d'ailleurs lui échappe aujourd'hui

au profit de l'OTAN),

notamment pour compenser à l'extérieur

le crédit qu'il perd à l'intérieur,

et tant pis pour les populations sacrifiées,

on est donc loin de la "guerre humanitaire".

C'est d'un cynisme absolu !

Servir ses ambitions personnelles

en déclenchant une guerre,

et mettre la France au service des intérêts

de ses amis américains

(je rappelle l'analyse pertinente de Thierry Meyssan,

Sarkozy est un "agent de la CIA",

notamment pour extirper en France le Gaullisme,

l'attachement à l'indépendance nationale

comme avec de Gaulle, Mitterrand, Chirac ou de Villepin).

 

Les régions sont donc destabilisées par la CIA

et autres services secrets.

Les ambassades sont utilisées, sur place,

et puis les étudiants à qui l'on fait miroiter

la "démocratie" ou les mirages de l'Occident,

ou encore Facebook, Twitter,

et même les missionnaires américains.

Tout est bon pour provoquer l'étincelle qui allume

les Révolutions, arabes aujourd'hui,

ou hier, les révolutions de couleurs

comme en Georgie et en Ukraine.

 

En Syrie aujourd'hui, par exemple,

on parle de tirs sur les manifestants,

mais on apprend qu'ils ont été faits

à partir d'une voiture.

Destabilisation, manifestations, attentats

sont provoquées par la CIA,

par des provocateurs dûment payés.

En Côte d'Ivoire, autre exemple,

des femmes qui manifestaient ont été tuées,

ce qui a scandalisé l'opinion internationale.

Il y a fort à parier que, comme toujours

(en ex-Yougoslavie par exemple),

les tirs ont été effectués par des agents étrangers,

puis mis en avant par les Médias aux ordres :

Pour dresser l'Opinion internationale, ensuite,

contre les dirigeants indépendants

comme Gbagbo ou Kadhafi.

 

Au final, le "Dictateur" qui a cessé de plaire à l'Occident,

parce que pas assez soumis,

est remplacé,  à travers une "pseudo" démocratie

pour berner les manifestants,

par un dirigeant plus servile, totalement lié

aux intérêts de l'Occident,

comme Ouattara en Côte d'Ivoire.

Ainsi, le Régime change,

pas le pouvoir, toujours plus au service

des intérêts de l'Occident.

 

Et les citoyens qui ont fait la Révolution,

parfois au prix de leur vie,

sont bernés, encore et toujours.

 

Lecteurs, Lectrices, ne soyez pas dupes,

les Médias mentent,

tout est fait pour vous tromper.

 

Le Nouvel Ordre Mondial étend son influence

partout dans le monde.

C'est intolérable !

 

Votre eva R-sistons

 http://r-sistons.over-blog.com


NOM-jeu-des-j.jpg

 


Non à François Hollande !

Par eva R-sistons

 

 

Non, non et non. Nous ne voulons pas de François Hollande comme Président, même si cette version-là du P.S. est plus acceptable que celle importée d'Outre-Atlantique via le FMI et DSK qui programment l'austérité et qui transfèrent les ressources des poches les plus modestes aux coffres-forts les mieux remplis.

 

Nous avons trois bonnes raisons, en gros, pour dire non.

 

La personnalité de François Hollande, d'abord. En Médiateur de la république, il serait parfait. Mais comme Président, donc à même d'agir vite, avec détermination, audace même, pas question ! François Hollande est le vélléitaire parfait... Ou plutôt, imparfait... sauf pour le Nouvel Ordre Mondial à l'affût de personnalités rondes, accomodantes, fades,   indécises, hésitantes, malléables. Raison suffisante pour écarter Hollande de la charge suprême.

 

Ensuite, le bonhomme représente le Parti Socialiste dans ce qu'il a de moins... socialiste. Qu'est-ce qui différencie F. Hollande de la Droite, en fait ?  Comme  ses pairs de l'UMP c'est un libéral bon teint, se coulant parfaitement dans le moule d'un mondialisme qui a fait preuve de sa nocivité, acceptant d'avance toutes les règles du capitalisme et une Europe coupée des Français, de leurs besoins, de leurs préoccupations, de leurs souhaits, et bien sûr tremplin du NWO. Qu'a-t-il de Gauche, en fait ? L'étiquette, et le désir de rendre la vie des Français moins dure, ce qui le conduit à saupoudrer l'ultra-libéralisme d'un peu de social. Pas de quoi réenchanter le monde ! Finalement, en choisissant un socialisme qui n'a plus rien de socialiste, en acceptant toutes les règles du libéralisme financier, François Hollande fait le jeu de ce capitalisme... et le conforte ! Alors, béquille d'un Système inégalitaire, impitoyable et moribond ? Roue de secours des tenants de ce désordre planétaire ? D'ailleurs, ce faux socialiste a fréquenté Bilderberg, paraît-il. Qu'il y reste, avec ses potes DSK et Valls. En saupoudrant de social un Système abominable, Hollande fait son jeu, il sert ses intérêts et il contribue à le perpétuer.

 

Diplomatie, enfin. Si les Médias colonisés par les amis du CRIF ne le malmènent pas comme son ex-compagne, c'est qu'ils ont leurs raisons. Pardi ! Hollande est un enfant du sérail. Même s'il ne met pas en avant son clocher, il s'agit bien du même que DSK préoccupé, quand il se lève, de savoir comment servir au mieux les intérêts d'Israël. Encore un Président français qui lorgnerait d'abord vers un autre pays, celui de son coeur. Cherchez l'erreur ! Concrètement, avec le sieur Hollande, et sur ce plan ses convictions sont connues, la politique étrangère de la France, traditionnellement pro-arabe depuis de Gaulle, ferait place à une politique étrangère parfaitement alignée sur les diktats anglo-saxons et israéliens. Gageons que M. Hollande ne rendrait pas à la France son indépendance en la sortant du carcan de l'OTAN. Bien au contraire !

 

Bref, entre deux maux, DSK ou Sarkozy et Hollande, il vaut mieux choisir le moindre; cependant, nous avons suffisamment goûté aux "délices" du libéralisme, de l'Europe totalitaire et du NWO, pour dire à Hollande : Reste chez toi, occupe-toi de tes petits-enfants, et laisse la France aux Français attachés à l'indépendance nationale et au modèle social issu du Conseil National de la Résistance. Nous en avons assez des contre-façons et des purs produits de la pensée unique anglo-saxonne et israélienne...

 

Eva R-sistons

http://r-sistons.over-blog.com

 

 


 

tropiccalboy.s_golene_royal.francois_hollande

Visitez son site lire_la_suite78 http://tropicalboy.canalblog.com/

 

 

 

 

Alerte, génocide culturel !

par eva R-sistons

 

Sarkozy voulait gommer notre identité au point de tuer nos départements, pour l'instant ils ont échappé au massacre. Mais voici que se profile une nouvelle menace, l'imposition de la langue anglaise avant la française, dans les écoles, et comme outil universel de travail. Des chaînes comme FR2 ne cessent de faire la promotion de l'Anglais pour mieux nous couler dans le moule anglo-saxon : Encore aujourd'hui, un reportage sur les bienfaits de l'apprentissage de l'anglais à l'école très tôt ! Moi-même j'étais pour, avant, afin de maîtriser tôt au moins deux langues, mais maintenant qu'on veut nous l'imposer et bientôt faire de notre idiome maternel un vulgaire patois, je dis non ! Ral-le-bol du Nouvel Ordre Mondial anglo-saxon ! Nous rejetons ce monde uniforme totalitaire !

eva R-sistons 

 

 

Sélection de liens (non terminée) :

 

 

 

 

Repository?IDR=3413&ID=5685


La loi interdisant les médecines naturelles et les compléments entrera en vigueur le 30 avril 2011

Et après l'interdiction des médecines naturelles et des compléments, le pas suivant sera l'interdiction de l'agriculture bio et des potagers individuels (ce qui commence déjà aux USA et au Canada).

Alerte Codex Alimentarius, la menace se précise ! (+ vidéo)

 

 

carte_sismo-nucleaire_2005-3.jpg

 

 

"Quand le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière empoisonnée, le dernier poisson capturé, alors seulement vous vous apercevrez que l'argent ne se mange pas." Prophétie d'un Amérindien Cree

 

 

 

 

 

.

 

 

Partager cet article
Repost0
27 mars 2011 7 27 /03 /mars /2011 11:37

A relayer partout. Contre les empoisonnements aux chemtrails

chemtrails poisons

Les chemtrails font partie intégrante
des oeuvres criminelles
de la secte du Nouvel Ordre Mondial !

le N.O.M - New World Order - N.W.O

http://dormrf.free.fr/endofline/index.php/2010/05/21/301-empoisonnement-aux-chemtrails

 


 

La démosophie lance la

journée mondiale contre les chemtrails

 

 

Tout au long de l’année il y a des “journées mondiales » : celle de la femme, de l’enfance, journée contre le cancer, contre la faim, etc. (« Journés » dont l’utilité est plus que discutable).

 

Face à ces journées mondiales célébrées par les politiciens, la démosophie propose une « Journée mondiale sans chemtrails ».

 

Une multitude d’enfants nés au début de ce siècle n’ont encore jamais vu la vraie couleur du ciel, sinon seulement la brume blanche que laissent les produits de gazage des populations (chemtrails). La plupart n’ont jamais vu non plus un vrai ciel étoilé.

 

Au nom du droit de tous les enfants de la terre à connaître leur univers, la démosophie propose « une journée sans chemtrails ».

 

Les politiciens n’acceptent de donner satisfaction à leurs sujets que lorsque ceux-ci manifestent en masse leur désir, c’est pourquoi la date choisie, le 3 juin, tous ceux qui souhaitent participer à manifester ce désir pour leurs enfants, sont invités à sortir ce jour là munis d’un masque de protection, (genre masque chirurgical qu’on trouve dans toutes les pharmacies). Par ailleurs, s’il reste quelques personnes dans la complète ignorance de ce gazage, cela participera à une prise de conscience générale.

 

3 juin : Journée mondiale

sans chemtrails,

ne sortez pas sans un masque ! 

 

 

..

L\

http://www.demosophie.com/  link

(Mouvement planétaire des citoyens contre le Nouvel Ordre Mondial)

Médias au service

du NWO militaro-financier.

L'exemple de FR2

Samedi 27 mars 2011 à 13 h 15,

et dimanche 28 mars à 13 h 15.

Par eva R-sistons

 

Jolies, jolies guerres !

Vilain, vilain Iran !

 

Les Grands Médias sont souvent pilotés, je le rappelle, par les Marchands d'Armes, une spécificité bien française. Lorsque j'étais journaliste pour une grande Chaîne de télévision française, ma seule émission censurée concernait le Mouvement international des Femmes pour la Paix. Par contre, une Marie Drucker chantera la guerre : "Mourir pour la Patrie", afin de nous inciter à accepter et même à aimer la guerre. A l'époque, voici 2 ans, se profilait l'intervention contre l'Iran, avec un Bush aficionado, comme son pote Sarkozy, de bastons musclés que d'ailleurs ils ne feront jamais eux-mêmes. Or, l'objectif des Médias comme FR2  (occupé, rappelons-le, par les amis du CRIF fervents supporters de la politique d'Israël)  est de nous faire apprivoiser les guerres, de ne pas les redouter en tous cas, de les banaliser même, et pourquoi pas, de nous les faire aimer, suprême cynisme. Le but étant que nous acceptions d'envoyer nos enfants mourir pour les multinationales apatrides, soi-disant pour la Patrie-France. 

 

Samedi 27 mars, au 13 h 15 de Delahousse, comme d'habitude on tourne en dérision les événements les plus graves pour désamorcer les colères contre les politiques anti-populaires, : La crise devient donc aimable, les pandémies attractives si elles s'assortissent de vaccins protecteurs,  les dirigeants comme Sarkozy sont "super",  et les guerres, nécessaires contre le terrorisme. En oubliant de rappeler que les premiers à avoir utilisé ces méthodes tuant des civils innocents, sont, justement, les Israéliens, avec en particulier l'Irgoun se servant des attentats pour faire avancer ses causes.  Mais on ne peut pas demander à un Média comme FR2, juge et partie, d'informer honnêtement. Et en particulier de dire que la plupart des attentats terroristes, aujourd'hui, sont le fait des Services Secrets de l'Occident, surtout pour dresser l'Opinion contre les Arabes rendus responsables de tous les maux, au lieu des vrais auteurs des politiques sacrifiant les intérêts des citoyens à ceux d'une Mafia planétaire de la Haute Finance et de la Grande Industrie. 

 

Or donc, voici comment FR2 présente samedi la guerre en Libye au Journal de 13 h de Delahousse : "Le parti d'en rire... C'est joli la guerre... toutes ces lumières "(les images montrent de jolis feux d'artifice)... "Le Printemps reprend ses droits" (avec les jolis feux d'artifice)... et pour conclure, quand même, "la peur de mourir sans avoir ri". Une prouesse incroyable : réussir à nous faire rire de la guerre et même à la trouver belle ! Quand nous montrera-t-on les membres déchiquetés, les vies broyées, les familles en deuil ? Et les larmes des victimes, on ne les verra que lorsqu'il s'agit d'Israéliens. Rien n'est dû au hasard sur FR2 orchestrée par les tenants de l'Extrême-Droite israélienne.

 

Dimanche 28 mars, la Chaîne récidive, à l'instant, sur le 13 h 15 du même Delahousse. L'assassinat de M. Besse, patron de Renault, devient le prétexte - en pleine crise nucléaire - d'une attaque subtile contre l'Iran. Le but est toujours le même : Nous faire peur, non des politiques criminelles menées par les Occidentaux, mais des Arabes et surtout de l'Iran nucléaire. Pour arriver, un jour d'élection, à raviver la crainte de l'Extrême-Gauche 'terroriste' (donc de la Gauche élue avec les voix de certains 'Gauchistes'), et en pleine catastrophe nucléaire, à nous faire redouter un Iran ayant "pour but de construire la bombe atomique" (13 h 15),  il faut sans doute avoir cogité beaucoup.  Citoyens, si l'on écoute FR2, ce n'est pas le Nouvel Ordre Mondial anglo-saxon, l'Occident ultra-libéral qu'il faut craindre (toute la semaine, on nous en a fait la promotion, à travers des reportages sur une soi-disant attrayante GB, en oubliant le rôle de la City dans les malheurs de l'humanité, crises ou guerres mondiales), mais l'Extrême-Gauche (message subliminal : La Gauche), le terrorisme, et... l'Iran. Tant que les Israéliens n'auront pas détruit l'Iran - pays n'ayant JAMAIS attaqué personne mais coupable d'être puissant, et non-aligné sur les diktats de l'Empire - , leur bonheur ne sera pas parfait. Après l'Irak, et l'Afghanistan, voici donc venir l'Iran, et ensuite, direction la Syrie, le Pakistan, le Liban, la Palestine occupée, puis, plus tard, le Vénézuela, la Chine, la Russie... etc, c'est-à-dire tout ce qui de près ou de loin cherche à garder sa souveraineté, son indépendance - crime impardonnable pour les 'démocrates' de l'occident.

 

Nous avons donc droit, au 13 h 15, à l'agitation de toutes les terreurs : "Le but de l'Iran ? Construire la bombe atomique (ils ont raison, elle seule garantit à un pays de ne pas être attaqué, comme en Corée du Nord, note d'eva), la France lui a octroyé la licence d'exportation de l'uranium (Tremblez, bonnes gens ! Note d'eva), Mitterrand a promis de fournir l'Iran en uranium enrichi, Rocard a honoré la parole de la France, Roland Dumas a signé l'accord final avec l'Iran (message subliminal en ce jour d'Elections : Ne votez pas pour la Gauche - Note d'eva), un accord en partie secret "(quand parle-t-on des Affaires de l'UMP, de toutes ses casseroles ? Note d'eva), bref l'Iran devient "un des pays pouvant fabriquer la bombe", et cerise sur le gâteau, "l'Iran est toujours actionnaire de Renault" ! La boucle est bouclée, tour de force de FR2 de désigner aux peurs et à la vindicte populaire à la fois les terroristes, les Gauchistes (donc, indirectement, la Gauche, en pleine Cantonales), et l'Iran. Elle est pas jolie, l' "information" sur FR2 aux mains des inconditionnels du CRIF et d'Israël ?

 

Citoyens, aujourd'hui l'information, la vraie, passe par Internet. Et votre devoir est de le faire savoir partout....

 

eva R-sistons à la désinformation et à la propagande

 

a-medias-menteurs.jpg 

 

 

"Internet ne peut pas être contrôlé,

autant s'y faire"

.

Reçu aujourd'hui ce message : 

 

Bonjour Eva,

 

  Article très intéressant de PCInpact, cela va t’intéresser !

 

Article 19 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme.

 

« Tout individu a droit à la liberté d’opinion et d’expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d’expression que ce soit ».

 

Conseil Constitutionnel

 

"Le droit de recevoir et diffuser de l’information est inaliénable.
Internet est à ce jour l’unique moyen d’exercer ce droit.

Donc tout contrôle d’Internet risque d’être contraire aux droits de l’homme".

 

(ctrl et click sur l’image)

 

 

"Internet ne peut pas être contrôlé,

autant s’y faire"
 Vers l'auto-civilisation


Hadopi

Un livre à ne pas manquer vient d’arriver dans les rayons d’InLibroVeritas, collection Framabook. Tapoté sous LibreOffice et licence Creative Commons By-Sa, ses auteurs sont Chantal Bernard-Putz et Benjamin Sonntag et son titre : « AlternC Comme si vous y étiez ».

framabook alternc comme si vous y étiez


Les pages sont enrichies de contributions de trois "noms" : Valentin Lacambre (cofondateur de Gandi, Altern.org, affaire Estelle Halliday…), le juriste Sébastien Canevet et Laurent Chemla (« confession d’un voleur », et premier à être inculpé puis relaxé pour piratage depuis un minitel).

Le livre sera présenté le 28 mars prochain à la Cantine à 19h, à l’occasion des 10 ans d’AlternC. On pourra alors le télécharger gratuitement (licence libre) mais aussi l’acheter en version papier. Un détail : ses auteurs ont décidé de reverser leurs droits à La Quadrature du Net, vigie bien connue des libertés numériques.

Si nous évoquons en quelques lignes cet ouvrage, c’est aussi pour signaler l’article qu’on y trouve dès les premières pages. Il est signé Laurent Chemla. Inédit, il date de 2010. Et il tombe au mieux puisqu’il apporte un son de cloche un poil différent de la radioactive tribune Riguidel publiée par le Monde, disséquée ici.

La prose est toujours sous licence Creative Common. Après Framablog.org, nous la reproduisons à notre tour.

* *
 *

Internet ne peut pas être contrôlé, autant s’y faire
Laurent Chemla - juillet 2010 - Licence Creative Commons By-Sa

Plus que jamais, à l’heure où j’écris ces lignes, Internet est la cible des critiques du pouvoir. Il serait responsable de toutes les dérives, de toutes les ignominies, il nous ramènerait aux pires heures de notre histoire et serait le lieu de toutes les turpitudes.

Bon. Depuis longtemps, je dis qu’il est normal - de la part de ceux qui disposaient de l’exclusivité de la parole publique - de s’inquiéter de l’avènement d’un outil qui permet à tout un chacun de s’exprimer. Pas de quoi s’étonner, dès lors, des attaques furieuses que subit le réseau.

Tant qu’il ne s’agit que de mots…

Oh bien sûr, le législateur étant ce qu’il est, il tente souvent d’aller au delà des mots. Il fait aussi des lois. C’est son métier.

Or donc - sans volonté d’exhaustivité - nous avons vu depuis 1995 un certain nombre de tentatives de « régulation », de « contrôle », voire même de « domestication ». Il y a eu la loi Fillon, la commission Beaussant, la LCEN, la DADVSI, la LSI, la LSQ, et plus récemment HADOPI et LOPPSI. Beaucoup d’acronymes et de travail législatif pour un résultat plus que mince : ce qui n’a pas été retoqué par le Conseil Constitutionnel s’est toujours avéré inapplicable.

La seule chose qui reste, c’est le principe d’irresponsabilité pénale des intermédiaires techniques (LCEN). Grand succès !

On pourrait imaginer que le pouvoir apprendrait quelque chose d’une telle suite d’échecs. On pourrait penser, par exemple, qu’il mesurerait le risque de vouloir créer des lois d’exceptions selon qu’on s’exprime sur Internet ou ailleurs. Que nenni : aujourd’hui encore, j’apprends qu’une député vient de se ridiculiser en proposant d’encadrer le journalisme « en ligne ».

J’ai hâte. On en rigole d’avance.

Mais qu’est qui rend Internet si imperméable à ces tentatives réitérées de contrôle ? J’y vois (au moins) quatre raisons majeures :

La première (dans tous les sens du terme) est historique. À la demande de l’armée américaine, qui souhaitait trouver une parade au risque d’une attaque nucléaire contre son réseau de télécommunication, Internet a été inventé à la fin des années 1960 (dans l’Amérique de Woodstock et de la lutte contre la guerre du Vietnam) par de jeunes universitaires qui rêvaient d’un monde dans lequel l’accès à un réseau mondial de communication serait un droit pour tous (pour que son impact social soit positif)[1].

À l’époque de Mac Luhan, les bases théoriques du futur réseau sont toutes influencées par l’utopie du « village global » et teintées d’idéologie libertaire. Le principe selon lequel la rédaction d’une RFC (texte définissant un des standards d’Internet) doit être ouverte à tous, scientifique ou non - et son contenu libre de droit - est adopté en avril 1969.

Quoi d’étonnant dès lors si le résultat est un réseau presque entièrement décentralisé et non hiérarchique ? Après tout, c’est bien ce que l’armée américaine avait demandé à ses jeunes ingénieurs : un réseau centralisé est facile à détruire (il suffit d’attaquer le centre).


"Tout ce qui est facile à contrôler est facile à détruire.
Internet est difficile à détruire.

Donc Internet est difficile à contrôler."


Il faudrait, pour qu’Internet soit plus aisément « domestiquable », que ses bases théoriques mêmes soient revues (à l’exemple du Minitel pour lequel l’émission de contenus était soumise à l’approbation préalable de France Telecom). Mais comment démanteler l’existant et interdire l’utilisation d’une technologie ayant fait ses preuves à tous ceux qui l’ont adoptée depuis des années ?

Et surtout - c’est la seconde raison qui fait d’Internet un bastion dont la prise semble bien difficile - le réseau est international.

On peut, même si c’est difficile à envisager, imaginer qu’un pays impose à ses citoyens l’usage d’une technologie « contrôlée » plutôt qu’une autre, trop permissive. Mais quel pouvoir pourrait faire de même à l’échelle du monde ?

Et comment, dès lors qu’il existerait ne serait-ce qu’un seul endroit dans le monde qui protège la liberté totale de communication (comme c’est le cas depuis peu de l’Islande), empêcher les citoyens et les entreprises du monde entier d’exporter dans ce lieu une communication désormais dématérialisée ?

Pour y parvenir, il faudra non seulement pouvoir contrôler tel ou tel réseau imaginaire, mais aussi réussir à interdire toute communication internationale… Mission impossible. Et puis, comment imaginer la fin des « paradis numériques » dans un monde qui n’a jamais réussi à obtenir celle des paradis fiscaux ?


"Internet est supranational.
Il existera toujours des paradis numériques.

Donc l’information ne pourra jamais être contrôlée."


D’autant plus - et c’est la troisième raison majeure qui rend dangereuse toute tentative de contrôle des réseaux - qu’Internet est devenu désormais une source de croissance non négligeable. Une croissance qui dépend d’une législation pérenne et qui surtout va faire l’objet d’une concurrence effrénée entre les pays.

On n’imagine pas aujourd’hui une grande entreprise, telle que Google ou Facebook, avoir son siège social dans un pays dont la fiscalité n’est pas, disons, encourageante. Comment imaginer que demain une entreprise innovante, source d’emplois et d’impôts, se créera dans un pays dont la législation imposerait un contrôle trop strict de l’information diffusée ?

Tout contrôle nécessite une infrastructure plus chère, tant humaine que technique. Il va de soi qu’une entreprise capitaliste choisira plutôt, si elle a le choix, le pays d’accueil dont la législation numérique sera la plus laxiste, qui récupérera du coup les emplois et les impôts (et je ne dis pas que c’est bien : je dis juste que c’est dans ce monde là qu’on vit).

Et même avant d’en arriver là : imaginons qu’un pays impose le filtrage à la source de tout contenu illégal (en passant outre la difficulté technique inhérente). Quel entrepreneur de ce pays osera se lancer dans un nouveau projet novateur, sachant qu’il sera immédiatement copié par un concurrent vivant, lui, dans un paradis numérique et qui ne sera pas soumis aux mêmes contraintes ?

Internet est solide, c’est vrai, mais l’innovation reste fragile, et est souvent l’oeuvre de petites structures très réactives et pécuniairement défavorisées. Les lois votées à l’emporte-pièces sans tenir compte de cette fragilité-là sont autant de balles tirées dans le pied de la société toute entière.

"La concurrence est mondialisée.
Une législation de contrôle coûte cher.

Donc les lois de contrôle d’Internet sont source de délocalisation".

Malgré tout il existe bel et bien des règles de vie supranationales et qui s’imposent à tout pays se voulant un tant soit peu démocratique. Mais si.

Je vais citer ici l’article 19 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme. Lisez-la bien :

« Tout individu a droit à la liberté d’opinion et d’expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d’expression que ce soit ».

Elle a été rédigée en 1948. Bien avant Internet, même si à la lire on a l’impression qu’elle a été écrite spécialement pour lui. Car en effet, il n’existait pas grand chose, avant Internet, pour « recevoir et répandre sans considération de frontière les informations et les idées ». Il faut croire que ses rédacteurs étaient visionnaires…

Comment s’étonner, à la lecture de cet article, du nombre de censures que notre Conseil Constitutionnel a opposé aux diverses velléités de contrôle que le pouvoir a tenté d’imposer

depuis 15 ans ?


"Le droit de recevoir et diffuser de l’information est inaliénable.
Internet est à ce jour l’unique moyen d’exercer ce droit.

Donc tout contrôle d’Internet risque d’être contraire aux droits de l’homme".


Sauf à s’exonérer des grands principes fondamentaux, et donc à vivre dans une société totalitaire, le contrôle ou le filtrage d’Internet se heurtera toujours à la liberté d’expression. Les états peuvent l’accepter, et à l’instar de l’Islande décider d’en profiter, ou refuser de le voir et, à l’instar de la France, se heurter sans cesse à un mur en essayant encore et encore de réguler ce qui ne peut l’être.

Historiquement, techniquement, économiquement et moralement, Internet ne peut pas être contrôlé.

Autant s’y faire.

[1] J.C.R Licklider et Robert Taylor, The Computer as a Communication Device in Science and Technology, April 1968.

Rédigée par Marc Rees le samedi 26 mars 2011 à 09h42 (18024 lectures)


  

Internet-Censorship-Guardian-428x270.jpg

.

LA LIBYE SOUS LES BOMBES « HUMANITAIRES » DE L’ONU

Les vraies raisons de l’« Alliance entre égaux »

Et les civils de Gaza, qui les protège ? Appel désespéré à une communauté internationale impuissante

 

 

Toute les nouvelles diffusées par les médias ne sont que de la propagande organisée par le pouvoir 
par Alain Corvez mardi 22 mars 2011, par Comité Valmy

http://www.comite-valmy.org/spip.php?article1294

 

 

 

C O M M E N T A I R E S  :  I C I

.

 

Partager cet article
Repost0

R-Sistons

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
  • Contact

Recherche

Archives

Pages