5 avril 2011 2 05 /04 /avril /2011 01:21

 

http://i.agoravox.fr/local/cache-gd2/49145f17b692de746480f31853bf2e6c.jpg

 

 

http://i.agoravox.fr/local/cache-gd2/49145f17b692de746480f31853bf2e6c.jpg

 

 

Guerres folles,

monde fou,

par eva R-sistons


 

En cherchant une illustration sur Google,  j'ai atterri sur un site contenant, en note d'article, cet excellent post que j'ai aussitôt remarqué, et qui a un tort, sans doute, celui d'avoir raison trop tôt. Pour moi, il est prophétique, hélas... Je crois aussi qu'un jour, surtout avec des cow-boys à la gâchette facile (comme Sarkozy ou Bush, préférant la force au Droit), les armées seront privatisées, et les scrupules disparaîtront complètement. On fera des guerres pour le profit, et tant pis pour les dommages collatéraux sur les populations. Je crois plausible tout ce qui est écrit dans cet article. Notre monde sera... immonde !  Et ces guerres, suprême cynisme, se feront discrètement, grâce au silence complice des Médias occidentaux, aux ordres...


Quant à la privatisation de l'Etat, quant au gouvernement par les multinationales, on y vient : Ce sera la conséquence directe du Nouvel Ordre Mondial.


Ne nous voilons pas la face : Les politiques sont déjà dictées par les Multinationales, et dans l'intérêt d'actionnaires toujours plus voraces. La Police, la Gendarmerie, l'Armée... seront privatisées. Bientôt, les services et les équipements publics, les protections sociales, la Sécurité Sociale, l'Enseignement gratuit, la Santé pour tous, le Droit du Travail, etc, seront du passé. Et quand cela ne suffira pas, une fois que tout sera privatisé, une fois que les citoyens précarisés, appauvris, ne pourront plus être pressurés davantage, il restera l'ultime solution pour encore et toujours, faire du profit : La guerre mondiale, source de gains juteux pour les multinatinales de l'Armement, de la Chimie, du Pétrole, du Nucléaire, de la Reconstruction...


Aux mains d'individus sans foi ni loi, sans scrupules, comme Sarkozy ou Berlusconi, obsédés par l'Argent, la réussite, la gloire et insensibles à la souffrance humaine, le monde est condamné. Il court à sa perte. 


Déjà, la nature est blessée, les animaux sont torturés, les guerres se multiplient. Les Révolutions sont provoquées, confisquées, détournées, récupérées, quand elles ne sont pas réprimées ou bombardées. Au moment où j'écris, je regarde un documentaire retraçant l'histoire de la révolution georgienne. Encore une révolution provoquée pour permettre à l'Occident anglo-saxon et isaélien de substituer, comme en Yougoslavie ou en Afghanistan, un pouvoir totalement soumis, aux ordres, à un gouvernement indépendant, souverain. Les manifestants croient qu'ils ont eu ce qu'ils voulaient : En réalité, ils ont eu ce que d'autres, à Washington, à Londres ou à Tel-Aviv, ont décidé pour eux, et contre leurs intérêts.

 

Conditionnement, manipulation, encore et toujours. Souvenez-vous, en Ukraine: Les manifestants, glacés, étaient ravitaillés en soupes chaudes via des "organisations juives charitables" pour qu'ils tiennent le coup. Les peuples sont toujours dupés ! Ces organisations n'avaient rien de charitable... Ukraine comme Georgie sont des régions stratégiques, notamment pour les pipe-lines.  Et en agissant ainsi, Israël préparait les prédations futures...


Il faut voir le bonheur des manifestants georgiens... mais de courte durée ! Quelques mois après,  le désenchantement pointait déjà. La situation, loin de s'améliorer, avait empiré !  Evidemment, car les multinationales anglo-saxonnes, les financiers, les grands dirigeants, se moquent pas mal de l'intérêt des peuples. Ce qu'ils veulent, c'est piller les ressources des nations, soumettre les habitants, tout contrôler. Et tant pis si les citoyens sont piétinés, écrasés, broyés, sacrifiés, tant pis si la planète retentit des cris des opprimés, des meurtris, des affamés, des désespérés, des blessés...


Tunisiens, Egyptiens, attention ! Ne vous faites pas voler vos révolutions..

Et vous citoyens libyens, syriens, africains de Côte d'ivoire, vous avez peut-être des dirigeants qui ont concentré entre leurs mains le pouvoir, qui en ont abusé, aussi, mais n'oubliez pas : Ce que l'Occident vous offrira sera pire encore, comme avec Areva en Guinée où tout est peu à peu pollué, contaminé. Comme en Irak où des murs se dressent entre des communautés désormais prêtes à s'entre-déchirer (sans parler du reste: infrastructures détruites, Education et Santé en pleine régression, pétrole rationné... !), comme en Yougoslavie, aussi, où l'unité, et le  niveau de vie ont explosé, comme au Kosovo où la Mafia règne en maître, sans parler de l'URSS désintégrée sous les coups de butoir de l'Occident et du Vatican, et où les disparités, colossales, ont fait leur apparition, chassant les plus modestes, même très âgés, hors de leurs logements, ou dans la rue, et jetant dans les égoûts des hordes d'enfants livrés à eux-mêmes...


Kadhafi avait fait de la Libye le pays le plus riche du continent africain (§). La Côte d'Ivoire était, en Afrique, un pays phare. Livrés à l'Occident, à la fureur guerrière de dirigeants occidentaux et à l'appétit du FMI (via Ouattara) comme des multinationales, que vont-ils devenir ? On peut prévoir le scénario, celui que les apprentis-sorciers d'Occident préfèrent : Guerres civiles, scissions, déstabilisations, guerres ethniques ou rivalités de clans, pillage des ressources, appauvrissement des citoyens, ruines,  infrastructures détruites... sans parler des innombrables victimes, morts, bessés, handicapés, familles décimées, et même, à travers l'utilisation d'armes de destruction massive, malformations, cancers, etc...


Amis Lecteurs, nos ennemis ne sont pas iraniens, musulmans, russes, chinois... Nos vrais  ennemis, les vrais ennemis de l'humanité toute entière, sont à côté de nous. En Occident. Un Occident de plus en plus fou, de plus en plus prédateur, de plus en plus assassin... Plus les ressources se raréfient, plus il dévaste la planète pour satisfaire les appétits de son Oligarchie.


Jamais le monde n'a été aussi loin dans la barbarie... Assisterons-nous, inertes, à l'auto-destruction de l'humanité ?


eva R-sistons à l'intolérable

 

http://r-sistons.over-blog.com

 

NB 1 : Il faudrait débaptiser le Ministère de la Défense, et le rebaptiser : Ministère du colonialisme prédateur. Je dois être dans le vrai, car voici ce que j'entends à l'instant : M. Glaser appelle les guerres françaises, les "guerres business" (C dans l'Air, 5 avril 11) 

NB : Autre chose : Au fait, qu'attendent les Irakiens pour eux aussi faire leurs révolutions ?

 

 

TAGS : Guerres, privatisation, mercenaires, Blackwater, Occident, Anglo-Saxons, Libye, Côte d'Ivoire, Syrie, Yougoslavie, Kosovo, Georgie, Ukraine, Ouattara, URSS, multinationale, Kadhafi, Iran, Chine, Russie, Syrie, Israël, Areva, Guinée, Vatican, Irak...

 

 

§ "N’oublions pas que les citoyens libyens avaient une espérance de vie plus haute que les autres nations arabes environnantes, qu’elles ne payaient pas d’impôts, ni la lumière, ni le gaz, ni l’électricité, qu’un million et demi de travailleurs étrangers étaient venus en Libye pour y trouver du travail qu’ils n’ont maintenant plus. L’essence coûtait jusqu’à aujourd’hui un euro… les 18 litres. (..) Les Libyens savent qu’ils devront payer après l’occupation otanienne car le pétrole et le gaz ne seront plus leur propriété" Comment l'Occident intervient : Libye, Syrie, Côte d'Ivoire... comme en Iran ou à Cuba

 http://i.agoravox.fr/local/cache-vignettes/L350xH350/51x997Q1oML-_SS500_-3e26f-2-db8dd.jpg

http://i.agoravox.fr/local/cache-vignettes/L350xH350/51x997Q1oML-_SS500_-3e26f-2-db8dd.jpg

 

La force de frappe française bientôt privatisée ?
par "Krokodilo"

 



Dit comme ça, on pense à une mauvaise blague, mais il n’en est rien.
Une réflexion sur la privatisation de nos forces armées est bien engagée au sein du gouvernement, dans les états-majors et au sein de « think tank » discrets et influents qui regroupent nombre d’officiers généraux et de membres éminents du lobby militaro-industriel.


Historiquement, les mercenaires ont une solide tradition pleine de hauts faits d’arme. Ils ont occupé des fonctions prestigieuses : pensons aux gardes suisses du Vatican. Ils incarnent depuis l’antiquité le culte du guerrier, commun à de nombreuses cultures, de la philosophie spartiate aux célèbres samouraïs.


Récemment, les États-Unis ont expérimenté les armées privées en Irak et en Afghanistan, à une échelle encore jamais vue, et avec succès : le vrai coût de la guerre peut être masqué aux parlements, et on peut toujours leur attribuer les bavures éventuelles. De toute façon, les drones sont dirigés depuis le pays par des civils sous contrat avec le Pentagone. Les guerres modernes ont de moins en moins besoin de soldats classiques : pourquoi salarier tant de fonctionnaires, quand l’heure est aux coupes claires dans la fonction publique ?


En France même, le développement des polices municipales a été très avantageux : la mégalomanie des élus locaux a été comblée par le fait d’avoir « leur » police, l’État s’est désengagé de certaines missions de service public trop coûteuses et a taillé dans les budgets formation de la police ; pourquoi gaspiller des centaines de balles en formation quand une seule bien placée suffit ?


Qui ignore la réputation de discipline des écoles privées ? Nos prisons seront demain en crédit-bail, et notre Pentagone à la française sera construit par Bouygues en location-vente. Tous les signes sont là.


D’une manière générale, sous l’impulsion des accords du GATT et de AGCS, relayés par l’UE, la notion même de service public s’efface devant celle de la marchandisation et de la mise en concurrence des biens et des services, y compris l’eau potable, l’éducation - et maintenant l’armée.


Le commerce des armes est, depuis longtemps, international : on ne marchande plus avec les Arabes comme des marchands de tapis, mais entre clients et marchands de mort : ti m’rachètes tes vieux zavions français tout pourris, et j’ti prends quelques Rafales, mais ti’m fais un prix pour l’ilectronique.


La guerre s’est internationalisée, professionnalisée ; après le matériel, il était inévitable que le commerce des hommes eux-mêmes s’ensuive au 21e siècle.


Les troufions ont cédé la place aux pros ; maintenant, les pros eux-mêmes deviendront les mercenaires des multinationales, bardés de « high-tech ». Après quoi celles-ci loueront leurs services aux États, au prix fort.


Areva, très bientôt privatisée, est pressenti pour « manager » (gérer, en français) la force de frappe nucléaire – ils ont une grosse expérience, tant pour frapper des citoyens au porte-monnaie que pour « subventionner » tous les réfractaires, citoyens, élus ou scientifiques. Ils connaissent le nucléaire, l’arme financière et la guerre psychologique n’ont pas de secret pour eux : ils sont fin prêts.


Avantage annexe : il sera facile de rentabiliser nos forces militaires privées. Là où jadis quelques scrupules ou d’obscures notions d’éthique bridaient les États, là où des accords internationaux nous empêchaient d’intervenir, seul le profit guidera nos décisions : la chose militaire sera enfin gérée comme une société, avec en balance les coûts et les profits, le retour sur investissement. Si telle mission paye bien, rapporte du gaz ou du pétrole, OK, on fonce ! Si c’est pour libérer des femmes voilées dont on ne sait même pas si elles sont jolies, tout en protégeant leurs trafiquants de drogue de maris, on passe !


Appliquant strictement le modèle marchand à notre défense stratégique, ils feront largement appel à la publicité pour baisser les coûts d’exploitation : nos missiles balistiques seront équipés de bandeaux publicitaires « Ce missile vous est offert par Pschittola, la boisson qui pétille ! » ou « Famas, le fusil qui vous rattrape ! », « Bad Luck, le drone qui vous voie », « le missile de croisière s’amuse », etc. Pourquoi la guerre serait-elle toujours triste, privée de la jeunesse et de la joie de vivre qui débordent de nos écrans ? D’ailleurs, avec de tels slogans publicitaires, ne vendra-t-on pas plus facilement notre production ? Eurosatory avec les nanas du salon de l’auto, ça aurait quand même plus de gueule, non ?


Mieux : Areva ou Thalès savent aussi rationaliser la production : pourquoi mettre tant de plutonium dans nos bombes atomiques ? Je prends le pari qu’en quelques mois, ils auront diminué de moitié la taille de nos missiles, et donc de nos sous-marins nucléaires, ce qui veut dire des ports plus petits, et au final une meilleure empreinte écologique.


Avec quelques brainstormings et en boostant les process, je pense qu’on pourra raccourcir la piste d’envol du Charles-de-Gaulle, au lieu de la rallonger comme des militaires subventionnés.


On peut prévoir quelques troubles sociaux, car, pour des questions de coût, les équipages de La Royale seront naturellement Maltais, Ukrainiens ou Indiens, comme dans la marine marchande. Honnêtement, les cargos font leur job correctement, non, avec leurs équipages cosmopolites et privés ? Ce sera pareil pour les sous-marins nucléaires et les porte-avions.


Naturellement, les centres de commandement seront externalisés, et le PC de Taverny transféré à Pekin ou New-Delhi.


Ultime étape de cette privatisation de la force de frappe, et de l’armée dans son ensemble : privatiser l’État, et transférer le pouvoir aux multinationales – ne riez pas, c’est en cours...

 

http://www.toutsaufsarkozy.com/cc/article02/EFpElyplyZdXpczRib.shtml

 

http://www.clan-m4k.com/images/sections/fo/description/mis1.jpg

http://www.clan-m4k.com/images/sections/fo/description/mis1.jpg

 

 

Bahreïn : La révolution

dont les Médias de l'Occident ne parlent pas

 

 

Révolution à Bahreïn : vers une implosion de l’économie mondiale ?

 

Révolution à Bahreïn : Le déluge de l’Occident !


Les médias officiels parlent peu de la répression à Bahreïn, depuis l’intervention des troupes saoudiennes. Nous en connaissons les raisons. La monarchie saoudienne est un fidèle allié des Etats-Unis et d’Israël, la majorité de la population de Bahreïn est chiite et la cinquième flotte nord-américaine est basée à Bahreïn.

Tout cela est vrai, mais il y a une raison beaucoup plus grave…

Il s’agit des conséquences financières et politiques pour tout le système mondialo-sioniste, si Bahreïn se libérait. Une victoire de la révolution aurait immédiatement des effets dans tous les pays du Golfe. Ces pays sont des monarchies pétrolières et gazières, leurs pétrodollars alimentent, chaque jour, le système bancaire international en crise. C’est cet afflux quotidien de liquidités qui permet cette fuite en avant à laquelle nous assistons depuis la dernière crise bancaire. Cela ne résout pas le problème de fond mais donne à la machine, le carburant nécessaire pour continuer.

Nous pouvons supposer, qu’après une victoire de la révolution à Bahreïn, il se produise un effet domino qui touche les autres monarchies pétrolières. Ces pays, débarrassés de leurs dirigeants corrompus et soumis à l’USraël, réorienteront immédiatement leurs investissements dans d’autres directions que Wall Street et son économie spéculative, qui se fait sur le dos des peuples du monde, en particulier les peuples arabes et africains. Un tel changement, c’est l’implosion, toute l’économie dominée par l’USraël s’écroule, c’est la fin du sionisme et d’Israël.

Le choc serait fatal : devant un tel krach, les populations nord-américaines et européennes entreraient en révolte et rejoindraient les autres nations qui luttent pour leur émancipation. En Europe, par exemple, le Portugal est, selon les experts, déjà en faillite. Il s’agit de la vraie faillite, de celle qui fait qu’on ne peut pas payer les salaires et les pensions, que les entreprises ferment une à une. Seule une perfusion financière peut prolonger le Portugal pour quelques temps, et les pétrodollars des monarchies pétrolières du Golfe sont là pour alimenter la pompe. Imaginez que ce flux financier vienne à manquer ! Les Portugais n’auraient alors pas d’autre choix que de descendre dans la rue.

L’autre exemple concerne la gigantesque manifestation qui a eu lieu à Londres samedi 26 mars. Plus d’un million de manifestants a défilé pour protester contre la politique d’austérité du gouvernement anglais. Il y longtemps que nous n’avions pas vu une manifestation de cette ampleur en Grande-Bretagne et tout indique que le mécontentement va se radicaliser en Europe. La crise peut réveiller les Européens qui retrouveront le chemin de la révolution, comme ils ont su le faire autrefois.

La révolution à Bahreïn a des ondes de choc qui portent très loin, jusqu’au cœur du système financier et donc, du sionisme et de son entité en Palestine. Il faut que les Européens en prennent conscience. Il y a longtemps que nous n’avons plus à faire à une révolution régionale qui ne concerne que les pays arabes, l’enjeu est international.

On comprend pourquoi ils veulent sauver, pour reprendre le titre d’un film, « le soldat Bahreïn ». Mais ils n’y arriveront pas, tout au plus peuvent-ils retarder l’échéance. A nous, en France, en Europe, de comprendre que la révolution à Bahreïn est aussi la nôtre.


Yahia Gouasmi
Président du Parti Anti Sioniste

 

http://www.partiantisioniste.com/communications/revolution-a-bahrein-le-deluge-de-l-occident-0666.htm

 

© Ivoire Business - Ouattara et sa femme, anglaise

 

  Le couple Ouattara proche de la CIA, DSK, FMI - Le « gentil » Ouattara, va t-il triompher du « méchant » Gbagbo ?

 

 

Côte d'Ivoire :

Le triomphe de l'Occident militaro-financier,

par eva R-sistons

 

 

Le pays sera dirigé par les tenants du FMI,

(notamment par Ouattara,

ancien dirigeant du FMI),

occupé par l'Occident impérialiste, colonial, prédateur, criminel.

Un Occident qui relève de la Cour Pénale Internationale, lui.

 

Au menu du pays, bientôt, via le FMI d'Ouattara ou de DSK :

 

- Pillage du pays et super-profits

pour l'Occident anglo-saxon, israélien et français,

- austérité, privations, sacrifices pour les populations.

- Contrôle de l'information, manipulations, conditionnement.

- Fausse démocratie: Alternance de marionnettes

collabos de l'Occident.

- Mise au pas des opposants,

de ceux qui sont attachés à l'indépendance du pays.

- Mise au pas de l'Afrique, occupation et pillage par l'Occident.

- Privatisation de tous les secteurs

au profit des prédateurs de l'Occident.

- Eviction progessive des Chinois du pays et du continent,

alors qu'eux participaient au développement de régions entières

en échange de l'exploitation des ressources.

- Recrudescence de la politique françafricaine.

Re-colonisation, plus subtile cette fois mais tout aussi réelle.

- Contrôle total des Africains,

répression quand ils voudront prendre en mains leurs affaires.

 

Les ploutocrates du Nouvel Ordre Mondial ont gagné,

les peuples ont perdu. Une fois encore.

Ouvrons les yeux ! Les Médias nous trompent !

 

Quant à la "Communauté internationale"

dont on nous parle tant,

en réalité il s'agit seulement

de l'Occident totalitaire et criminel.

 

NB A l'instant j'apprends que les manifestations pro Gbagbo

ont été interdites en France. Vous avez dit démocratie irréprochable ?

Les Africains vont aimer la France !

 

http://tchadonline.com/wp-content/uploads/2008/11/fmi1.jpg

http://tchadonline.com/wp-content/uploads/2008/11/fmi1.jpg

 

Côte d'Ivoire et Nouvel Ordre Mondial

La main-mise sur l'Afrique

 

Ouattara, alias ADO pour les intimes, est un pote de DSK au FMI, mais serait aussi lié à la CIA. Beaucoup de sigles en 3 lettres non ? Derrière l’habituel catéchisme des médias, on retrouve tous les ingrédients du Mondialisme le plus carnassier. Dernier gibier dans la ligne de mire : la Côte D’Ivoire. Une nation africaine forte, possédant d’immenses ressources naturelles, qui est priée de laisser sa place à la construction d’un Bloc Africain unifié, pour le plus grand bonheur des marchés, multinationales et autres vampires apatrides.


Conte de Noël Ivoirien


Difficile d’échapper au nouveau matraquage qui agite la médiacratie française en ce moment sur la Côte d’Ivoire. Comme d’habitude avec nos journalistes, la situation est simple et se découpe entre les gentils emmenés par le très gentil Alassane Outarra, contre les méchants, avec à leurs têtes, le très méchant Laurent Gbagbo qui s’accroche au pouvoir comme une sangsue à sa proie. Les « défenseurs de la démocratie occidentaux », Naboléon en tête, sont bien sûr là pour que la liberté l’emporte. Cette belle histoire, vous la connaissez, on nous l’a assez servie comme « conte de Noël » entre deux diatribes contre la neige qui empêche nos bons français de « consommer » leurs vacances dans des contrées exotiques et pas chères. Une unanimité qui ne souffre d’aucune nuance. Au passage, nous pouvons admirer et tirer notre chapeau à l’ensemble de la presse française qui se distingue encore une fois par sa profonde inutilité et malhonnêteté. Ont il une seule fois donné la parole au camp adverse ? donner la parole aux Ivoiriens ? Les envoyés spéciaux sont ils sortis de l’Hotel de luxe dans lequel campe le camp de Ouatarra ?
Bref, avant même de commencer à se renseigner, un esprit habitué aux fourberies du Système aura déjà ressenti la puanteur de la manipulation à grande échelle qui s’exhale des dossiers médiatiques servis aux français sur ce sujet. Nos médias sont sûrement trop occupés à relayer benoîtement les gesticulations du nain de l’Elysée, lui-même dernier wagon de la locomotive Américaine en matière de politique étrangère.
Donc Gbagbo est le « mal » incarné en Afrique, accusé de fraudes éléctorales, et ne veut pas quitter le pouvoir, ce serait le Roi « illégitime », qui empêche le bon ADO de mener les réformes réclamée par cette fameuse « Communautée Internationale ». D’abord fraude, il y a eu des deux côtés, l’une est elle plus grave que l’autre ? Gbagbo serait illégitime ? Plus qu’un Moubarrak régulièrement élu avec 95 % des voix et dont le régime ne tient que par perfusion de dollars US. Bien sûr Moubarrak n’a pas son pareil pour maintenir la bande de gaza hermétiquement close, et son muselage des Frères Musulmans arrange tout le monde Washington à Tel Aviv en passant par Paris…. Bref, Gbagbo est un « dictateur » qui ne sert plus à rien, qu’il est temps de remplacer par quelqu’un de plus « attentif » aux intérêts »internationaux ». Plusieurs forces travaillent de manière souterraine dans ce conflit. Des « forces » que nous ne connaissons que trop bien et qui travaillent inlassablement au même but : la construction de cinq blocs continentaux unifiés, appelés à devenir le squelette du futur gouvernement mondial qu’ils appellent de leurs voeux.

 

La « Françafrique »

 

Bien sûr, nous venons vite aux intérêts économiques en Afrique et ils sont énormes, suscitant les appétits et la convoitise de toutes les organisations supranationales qui se repaissent des cadavres des Nations. on retrouve les traces de tabliers mal lavés dans cette crise ivoirienne. : « Au plan africain, les ennemis les plus acharnés du régime de Laurent Gbagbo sont des francs-maçons très actifs. » (…) Certains analystes pensent qu’il est exagéré de penser que les francs-maçons sont les ennemis objectifs de la Côte d’Ivoire républicaine. Pour eux, le fait principal est qu’après la disparition des réseaux Foccart et l’atonie des réseaux Pasqua, le « club » le plus efficace utilisé par la « Françafrique » est celui de la « maçonnerie ». Ainsi, il n’est pas inutile de noter l’imbrication historique entre les services secrets français et les « frères de lumière » : deux patrons du « Grand Orient », ces dernières années, ont été des hommes du renseignement : Michel Baroin et Philippe Guglielmi. En Côte d’Ivoire aussi, des francs-maçons ont souvent été des « honorables correspondants »…

Comme on le voit l’activité des Frères .: en Afrique est pour le moins visible et puissante, les réseaux français qui ont perpétués le pillage des ressources dans un contexte de Post-colonisation sont les intérêts financiers, servis par les relais maçonniques. Evidemment, on ne peut passer sous silence les intérêts de Bolloré en Côte d’Ivoire, ami proche de Sarkozy, . Celui-ci va plus loin : « Philippe Evanno souligne que cette affaire traduit «une opposition entre l’ONU et une nation. Plus généralement, on peut se demander si nous ne sommes pas en train d’assister à un renversement de situation concernant la gestion des dossiers africains et leur domination actuelle par les organisations internationales contrôlées par les États-Unis». En réalité, «cette crise a eu pour mérite de manifester au grand jour le fait que les organisations africaines étaient sous contrôle américain.«

 

ADO, l’homme lige des élites internationalistes

 

Ce système de domination s’appuie sur des réseaux, la Franc Maçonnerie, les multinationales, les organisations non gouvernementales, les organisations supranationales et sur des pions que l’on couvre de titres ronflants qui permettent d’infuser ce sentiment d’unanimité partout. l’homme de la situation, depuis ses débuts de jeune économiste au FMI dont il a gravit les échelons jusqu’a devenir directeur adjoint de l’institution, en passant par un poste de ministre , ADO a vraiment le profil Mondialiste type. A ce titre, il pratique le copinage, les intrigues et les « petits arrangements entre amis » comme un précepte quasi « religieux ». Son épouse juive séfarade de Constantine (Algérie) est fidèle aux « valeurs » de son mari. Cette « femme fatale » n’a cessé d’agir dans l’ombre des chefs d’Etat africains, allant de manigances en combines financières pour se hisser, ainsi que son mari, jusque dans les plus hautes sphères du pouvoir. Ce qui permet à ce même bloggeur ivoirien de conclure après avoir décrit les nombreux « business » de Madame : « Le cumul des activités très rémunératrice d’ADO et l’empilement de « pompes à fric » de Dominique supposent des moyens de réintégration « légale » sur des comptes en banques des fortunes ainsi dégagées. Il faut donc couvrir cela sous une apparence inattaquable. C’est donc l’humanitaire qui devient la priorité. Tout d’abord, à partir 1980, elle effectue des missions « humanitaires » en Côte d`Ivoire. Les flux financiers prenant de l’ampleur, elle décide, en 1998, de créer la fondation Children of Africa. Quoi de plus imparable ? Qui croirait que les enfants d’Afrique sont la couverture d’un gigantesque système de prédation et de transferts de fonds. Cosa Nostra en a rêvé, Dominique Ouattara l’a fait ! »

Un couple modèle avec de bonnes relations dans les cercles de pouvoir et notoirement lié à la CIA s: « il est évident que depuis longtemps la CIA téléguide avec quelques longues cornes, et assez facilement semble-t-il, le couple Alassane et Dominique Ouattara ».

On retombe toujours sur les péchés mignons des mondialistes : les ONG, les organisations supranationales, les « think thank », CIA, l’humanitaire… Jamais les voies de l’Enfer n’avaient été aussi bien pavées de toutes leurs bonnes intentions.

Il serait injuste de clôturer ce chapitre sur ADO, sans le citer dans le texte. A l’instar de ses amis, il pratique l’Open Conspiracy et a déjà livré ses intentions et ses objectifs dans des discours. Il est à ce titre utile de remonter un petit peu en arrière lorsque le jeune Ouattara faisait l’espoir de ses maîtres au FMI. Ainsi, ce discours tiré du site du FMI est éloquent à plus d’un titre sur ce qu’il se passe vraiment en Afrique et dont la Côte d’Ivoire n’est que la terrible illustration :

 

Allocution de M. Alassane D. Ouattara
Directeur Général Adjoint du Fonds Monétaire International
à la 1ère Conférence des Ministres de l’Économie
et des Finances de la Francophonie
Monaco, le 14 avril 1999


Le discours n’est qu’un recyclage africain des poncifs mondialistes : « l’Afrique n’échappera pas à la Mondialisation, il ne faut pas essayer de s’y soustraire » … « les pays en voie de développement n’ont pas vraiment le choix … ils devront s’intégrer aux marchés internationaux s’ils veulent réussir… » On peut noter aussi l’exaltation du modèle de l’Union Européenne comme voie à suivre ses « succès depuis les années 50 sont une preuve des avantages de l’intégration régionale ». On retrouve aussi ce discours récurrent des mondialistes, à savoir que de toute façon nous n’avons pas le choix, il y a une seule solution et ce sont eux qui nous la proposent et de toute façon nous l’imposeront !
C’est le mécanisme bien connu de mise en place du Nouvel Ordre Mondial par la création de Blocs Continentaux Unifiés. Les références à ce sujet ne manquent pas : Pierre Hillard, Aldous Huxley…. : » Une Union mondiale pourrait être construite comme une super-structure et un système commun de politiques des cinq continents. On pourrait concevoir cinq Unions continentales: l’Union européenne, union Américaine, union Africaine, union Asiatique et une Union Australienne. »
Vers l’Union Africaine et vers le Nouvel Ordre Mondial

Une fois que les mondialistes auront eu la peau de Gbagbo, ils vont pouvoir installer leur domination d’une manière plus efficace. Une grande Nation comme la Côte d’Ivoire, doit être mise à genoux pour laisser place à l’Union Africaine, calquée sur le modèle de l’UERSS. Les calendriers étant décidément bien fait avec un budget de 42.68 milliards de dollars. Le but serait de faciliter l’intégration effective et prévisible des économies africaines à travers notamment l’harmonisation des politiques économiques et financières, l’élimination progressive des taux de change différents et des entraves à la production et au commerce, ainsi que l’octroi de ressources financières nécessaires pour assurer la stabilité des fondements macroéconomiques des États parties.

On touche donc là la vraie signification de toute cette mascarade, de cette « croisade » médiatique et politique contre le « mal ». « Aujourd’hui, c’est la place et la domination des États-Unis sur le continent africain qui sont en jeu. Le bouclage de cette domination se joue sur la présidentielle ivoirienne, puisque c’est sur cette présidentielle que l’on joue l’annulation pure et simple de la souveraineté des Etats africains». Une perte de souveraineté de Etats pour l’accélération des plans de « fusion/acquisition » des Continents par les internationalistes. Peut être, aussi que les immenses richesses naturelles de Côte d’Ivoire (pétrole, cacao, bois, café, ressources minières…) les rendent aussi impatients? Surtout dans un contexte de rivalité avec les chinois, bien décidés eux aussi à profiter des richesses de l’Afrique.

En tout cas, le grand mouvement est lancé…

Les derniers bastions de souverainetés nationales sont en train de tomber, le Nouvel Ordre Mondial est en marche, et comme il nous l’avait promis, Sarkozy nous y entraîne sans que rien ne semble pouvoir les arrêter. Ici comme ailleurs, les derniers Etats souverains doivent faire allégeance au futur pouvoir mondial, ceux qui refusent sont les « méchants », l’histoire retiendra surtout qu’ils furent les pions usés d’un pouvoir supranational qui n’a pas d’amis, mais qui n’a que des esclaves. Cela ne vous rappelle personne ?


Serge Touré

 

Source : Ivoire Business

 

http://www.news225.net/2014452.htm

 

 

arton5362-1d1e66-bf43d.jpg

 

Yemen: Ce n'est pas Al Quaïda que les USA combattent

mais la démocratie

L'actualité place de nouveau le Yémen sous les feux médiatiques : deux colis piégés à destination des Etats-Unis ont été interceptés ce week-end à Dubaï et à Londres. Les colis étaient envoyés depuis le Yémen et porteraient, selon les enquêteurs, la marque d'Al-Quaïda. Nous vous proposons, à cette occasion, l'interview de Mohamed Hassan sur le Yémen réalisée en janvier 2010. A cette époque, le pays de la péninsule arabique faisait la une de l'actualité : il avait été décrété base-arrière du terrorisme islamiste après qu'un jeune nigérian, entraîné au Yémen, ait tenté de faire exploser un avion aux Etats-Unis. Dans cette interview, Mohamed Hassan nous explique les causes profondes de l'instabilité au Yémen et ses répercussions sur la politique de Washington. L'article ici : 

 

http://www.michelcollon.info/Yemen-ce-n-est-pas-Al-Quaida-que.html?lang=fr

 

 

Yémen : La révolution arabe va-t-elle emporter

le régime d’Ali Abdallah Saleh ?

Mohamed BELAALI

 

La tempête de révolte qui souffle très fort sur le monde arabe risque d’emporter dans son sillage le régime d’Ali Abdallah Saleh. Tous les jours à Sanaa, à Aden, à Al Mukalla et dans toutes les villes du Yémen, les manifestants scandent « le peuple veut renverser le régime ». Ali Abadallah Saleh, allié des Etats-Unis dans ce qu’ils appellent « la lutte contre le terrorisme », concept hérité de l’administration Bush, va-t-il être jeté à la poubelle de l’histoire à son tour comme l’ont été avant lui Ben Ali et Moubarak ?

 

lire sur

 

http://www.legrandsoir.info/Yemen-La-revolution-arabe-va-t-elle-emporter-le-regime-d-Ali-Abdallah-Saleh.html

 

 

http://www.id2sorties.com/sorties/786950_faut-il-un-debat-sur-la-laicite-.aspx

faut-il-un-debat-sur-la-laicite-

 

 

Débat sur la Laîcité en cours

par eva R-sistons

 

Applaudissements nourris pour le Grand Rabbin

(il y en a de petits, alors ?),

qui trône sur l'estrade, lui,

et puis la claque est là pour applaudire le CRIF

(j'ai failli écrire le Fric,

un psychanalyste apprécierait !),

le Président du Consistoire Central de France est là aussi.

On comprend que les dignitaires Musulmans n'aient pas participé à ce RV de la stigmatisation, du racisme, de la haine,

un RV avec sur l'estrade les Coppé,

les Gérard Longuet (l'ancien d'Occident !),

les Barbier - qui prônait la guerre contre l'Irak -, etc,

tous les magnats de l'UMP, et même le Maire de Montfermeil.

Quant aux propos, le débat sur la laïcité se transforme en effet

en stigmatisation des Musulmans, encore et toujours.

Pauvre France occupée par le CRIF,

incitant à la chasse aux sorcières musulmanes

pour détourner l'attention des politiques anti-sociales

au profit de l'Oligarchie.

J'espère qu'aucun de mes Lecteurs ou Lectrices

ne sera dupe de cette mascarade

organisée pour le seul profit des tenants du Nouvel Ordre Mondial

préparant le choc de civilisations juteux pour eux.

 

"On décrit la gangrène islamiste, la menace islamiste,

jamais de l'Islam de modernité, de Lumières,

ni des échecs de la politique de la ville",

dit le Représentant de la Communauté Musulmane

l'écrivain Farid Hannache.

Le Haut Commissaire à la Diversité

fait du Communautarisme, ajoute-t-il.

 

Pourquoi ne pas appeler tout simplement ce débat .. "sur l'islam" ?

demande le journaliste des Chaînes Parlementaires. Voilà qui est dit !

 

 

UMP-debat-laicite0001.jpgUMP jeunes laicité0001-copie-1

 

 

http://echevin.over-blog.com/

 

Cocorico ! FR2, encore et toujours,

chante l'Amérique, les Anglo-Saxons.

Voici la dernière trouvaille du jour.

Peut-être un Maire français

à la tête de Las Vegas, vous savez

la ville du jeu, de la corruption, du vice, de la pourriture.

Quand j'ai vu sa tête, je me suis dit

ça c'est un affairiste,

il ne m'inspire pas confiance,

et voilà j'apprends qu'il est Républicain,

et homme d'affaires, en effet.

Ah, il n'a pas une tête à la Redford !

Mais bien de businessman.

Puis on le voit chez lui avec femme, enfants,

et chandelier sept branches.

Voici l'ambassadeur de la France gauloise.

Cocorico ! Cocorico ?

Vive la République ! Pas vive les Républicains !

 

http://www.souvenirs-paris.fr/img_fr/pins/pin-coq-gaulois.jpg

http://www.souvenirs-paris.fr/img_fr/pins/pin-coq-gaulois.jpg

 

Débat laïcité, suite

 

"Le problème aujourd'hui ce n'est pas qu'une Musulmane

souhaite être soignée par un homme.

Le problème, c'est que l'on ne puisse plus se soigner"

(médecin Musulman, "Ca vous regarde", LCP).

 

Mme Khiari, Sénatrice PS, Musulmane :

"Guéant crée un ennemi de l'intérieur,

c'est le Ministre de la croisade de l'Intérieur".

 

Hervé de Charette :

"Le débat, ce n'est pas pour apaiser,

mais pour inquiéter.

Le débat, ce n'est pas pour rassembler,

mais pour opposer".

 

"Nous sommes tous des fils d'Abraham",

dernier mot de l'émission,

dans la bouche d'un Député UMP chrétien

réprouvant ce débat.

 

Au fait, cette émission ("Ca vous regarde", sur LCP),

est une vraie émission de débats, comme "Ce Soir ou Jamais",

animées par deux journalistes juifs comme on les aime:

Pas d'esprit de clocher, pas d'esprit partisan,

mais universalistes, neutres, faisant honnêtement leur métier !

Note d'eva


 

Ennemi de l'Intérieur : .

 

Proposition de loi tendant à faciliter l’utilisation des réserves militaires et civiles en cas de crise majeure

 

Laproposition de loi  a été adoptée en première lecture par le Sénat le 30 mars 2011.

Elle avait été déposée au Sénat le 21 décembre 2010 par M. Michel Boutant et Mme Garriaud-Maylam.

 

De quoi s'agit-il ?

Ce texte met en place un dispositif particulier de mobilisation des réserves appelé "réserve de sécurité nationale" devant permettre de "faire face à des événements majeurs qui, par leur ampleur ou leur durée, saturent les capacités des forces d’active des armées, des forces de protection civile et de secours".

En cas de crise majeure, le Premier ministre peut recourir à ce dispositif de réserve de sécurité nationale en convoquant par décret les réservistes qui sont alors dans l’obligation de rejoindre leur affectation sous peine d’amendes. Les réservistes employés dans une entreprise d’importance vitale pour le fonctionnement du pays pourront cependant déroger à cette obligation. Une protection juridique est assurée aux réservistes convoqués qui, notamment, ne peuvent être licenciés pour absence.

Il est prévu par ailleurs de mettre en place un dispositif pour inciter les entreprises à employer des réservistes. C’est ainsi que celles qui maintiendront les salaires des réservistes pendant leur activité au titre de la réserve pourront déclarer ces sommes au titre du mécénatMécénatSoutien matériel apporté, sans contrepartie directe de la part du bénéficiaire, à une oeuvre ou à une personne pour l’exercice d’activités présentant un intérêt général..

 

 

http://www.vie-publique.fr/actualite/panorama/texte-discussion/proposition-loi-tendant-faciliter-utilisation-reserves-militaires-civiles-cas-crise-majeure.html?xtor=EPR-56

 

Ennemi de l'intérieur, ou ennemi des criminels ayant droit de vie et surtout de mort sur chacun de nous, à travers politiques totalitaires, liberticides, génocidaires, anti-sociales et anti-populaires, impériales et néo-coloniales, et guerrières meurtrières ? (eva)

 

 


arton6195-ce2ea.jpg

 

Menace... musulmane ????

 

Un commando de la LDJ a attaqué le cinéma St Michel à Paris qui programme le film "Gaza-strophe, Palestine"

 

http://oumma.com/Un-commando-de-la-LDJ-a-attaque-le


 

Le président Laurent Gbagbo parle  

 

Le président Gbagbo vient de mettre les pendules à l'heure!
Sur la chaîne française LCI, le président Gbagbo a accordé une interview au cours de laquelle il a indiqué que les généraux de l'armée ivoirienne avaient demandé un cessez le feu à l'ONUCI pour pouvoir engager des négociations et que les pourparlers en cours concernaient les modalités de ce cessez le feu. Il n'a jamais été question de négocier la reddition du président élu de Côte d'Ivoire.
Le président s'est aussi demandé pourquoi, pour un simple contentieux électoral, réglé dans tous les pays par la cour constitutionnelle ou les plus hautes juridictions, la France s'est retrouvée en guerre contre lui?
Pourquoi la France a-t-elle complètement détruit la Radio Télévision Ivoirienne? Pourquoi a-t-elle bombardé les dépôts de munitions de l'armée ivoirienne?



  Le président Laurent Gbagbo parle 

Le président demande un cessez le feu pour entamer des négociations. A la question de savoir si il consentirait à partir si cela signifiait le retour de la cohésion sociale, il a répondu qu'il n'était pas prouvé que son éloignement ramènerait la paix en Côte d'Ivoire. Loin de là?
Voila donc la mise au point apportée aujourd'hui par le président Laurent Gbagbo sur son éventuelle reddition. On est alors en droit de se demander avec qui les autorités française et l'ONU sont en train de négocier le départ "imminent" de Laurent Gbagbo.
 

 

http://www.news225.net/2015466.html

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

eva R-sistons 14/04/2011 22:16



Bonjour Denis


c'est bien mon intention de m'orienter vers le local, seul niveau où on peut encore changer les choses


eva



eva R-sistons 14/04/2011 22:13



Vidéo invisible ! eva



eva R-sistonsB 14/04/2011 22:11



Bien vu, Lock,


et le Vatican, en effet, est une Institution temporelle, et les catholiques n'ont rien à voir avec cette mafia (diplomatie, hierarchie, apparât, argent, luxe, banquier assassiné, garde suisse
assassiné, etc, l'horreur du monde clos, étouffant etc)


cordialement eva



denis 14/04/2011 19:46



Pas si con ce blog, et même très lucide sur plein de points, bien qu'un peu forcené sur la critique non pas fausse,mais peut-être inutile parce que la multitude, comme disait Brassens à
Toussenot, ne peut rien savoir de ce qui lui arrive ni de ce qu'elle veut inconsciemment. Pourquoi ne pas construire de petites solidarités dans une contrainte d'amour mutuel, plutôt que
s'enrager jusqu'au désespoir dans la haine épuisante du grand machin (qui, de toute façon, va crever) ?   C'est sans doute à ce choix que chacun sera jugé par la conjoncture
post-catastrophe. DD



locktat134 05/04/2011 15:35



Eva,


J'ai trouvé cette vidéo pour vous sur internet où il parle de la chute du PS, la montée de DSK et de Marine LE PEN.


 


http://www.youtube.com/watch?v=90axdJfUZM4&feature=player_embedded



R-Sistons

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
  • Contact

Recherche

Archives

Pages