8 avril 2011 5 08 /04 /avril /2011 22:00

http://ripostelaique.com/wordpress/wp-content/uploads/2011/02/ASSEMBLEUSAB15.jpg

 

Internautes face à l'UE

et au Nouvel Ordre Mondial anglo-saxon

 

 

Sommaire :

 

Le tsunami des peuples unis

par eva R-sistons

 

Le Pacte pour l'euro plus,

pacte de destruction de nos droits sociaux

 

L'Ouragan sur Internet

pour la défense de la médecine naturelle

 

Sélection de liens

En vedette :

 

Les USA sont-ils finis ?

(1 Gilles Bonafi  - 2 Chronique Agora)

 

 

http://slauro.blog.pacajob.com/public/globe-solidarite-300.jpg

 

http://slauro.blog.pacajob.com/public/globe-solidarite-300.jpg

 

 

Le tsunami des peuples unis

contre le capitalisme anglo-saxon,

contre l'UE et le Nouvel Ordre Mondial

par eva R-sistons

 

 

L'Internet est utile !

 

Tous unis, tous déterminés, nous sommes un tsunami

et rien ne pourra nous résister !

 

Citoyens, Lecteurs, cessons de nous dresser les uns contre les autres,

ensemble, nous sommes forts et nous pouvons changer le monde :


Changer ce qu'ils veulent déterminer pour nous,

par exemple en nous privant d'une médecine

et d'une alimentation naturelles !

 

Cette Europe a été créée pour faire le jeu des financiers,

le jeu de crapules qui ne pensent qu'à s'enrichir,

en brandissant à notre intention des potions magiques,

"démocratie", "concurrence" ou "modernité",

qui ne sont en réalité que des impostures !

La "démocratie" n'est pas l'alternance, à l'américaine, de deux partis

attachés aux mêmes valeurs mondialistes et affairistes,

un Strauss-Kahn ou un Valls ôtent tout ce qu'il y a de socialiste

dans le P.S., l'UMP n'est qu'un mouvement anti-populaire,

et même les Verts, infiltrés eux aussi avec Cohn-Bendit,

sont devenus Europe-Ecologie, une chose européiste donc défendant

le rouleau compresseur de tout ce à quoi nous tenons...

Quant au FN, il fait le jeu de la division, de l'affaiblissement,

et donc il conforte le Nouvel Ordre Mondial anglo-saxon

et ses projets malfaisants...

La "concurrence" nous dresse les uns contre les autres

alors que notre intérêt est de coopérer,

quant à la "modernité", elle est synonyme d'austérité,

de destruction de tous les acquis pour lesquels nos pères

se sont battus jusqu'à donner leur existence

pour que nous vivions mieux...

 

L'Internationale des travailleurs unis est devenue

la mondialisation des hommes appauvris et désunis

pour le plus grand profit de l'Oligarchie prédatrice,

le capitalisme est devenu financier, menace pour le monde

avec la Bourse qui sacrifie le travail au capital,

la spéculation qui dérégule et désorganise tout,

les Fonds de pension qui vont rentabiliser jusqu'à nos retraites

quand ils ne les mettront pas à la merci des tempêtes

emportant nos économies et avec elles nos ultimes années,

comme les idéaux de solidarité entre les générations,

les Fonds souverains qui transformeront l'Etat protecteur,

redistributeur, en vulgaire investisseur privé à l'étranger,

ou encore cette dernière trouvaille du NOM anglo-saxon,

les Agences de Notation, créées pour mieux nous perdre,

en nous tenant à leur merci, à la merci de notations artificielles

qui sacrifieront les intérêts des populations

à ceux des ploutocrates de la City ou de Wall-Street.

 

Les Fonds souverains sont des Fonds étrangers,

voilà les étrangers qui sont nos vrais ennnemis, 

pas les balayeurs ou les éboueurs "étrangers" qui acceptent

de faire les tâches qui nous rebutent,

quand nous aurons compris que nous devons

identifier nos VRAIS adversaires,

quand nous aurons compris que nous devons être tous unis,

alors oui nous provoquerons des ouragans,

des tsunamis... salutaires pour tous !

 

eva R-sistons

 

http://r-sistons.over-blog.com

 

TAGS : Capitalisme, démocratie, concurrence, modernité, mondialisation, l'internationale, spéculation, Bourse, Nouvel Ordre Mondial, Anglo-Saxons, fonds de pension, fonds souverains, agences de notation, City, Wall-Street, étrangers, PS, Cohn-Bendit, Verts, UMP, Valls,  Strauss-Kahn, Sarkozy, Europe-Ecologie

.

http://sarkopitheque.files.wordpress.com/2008/09/afrique.jpg
http://sarkopitheque.files.wordpress.com/2008/09/afrique.jpg

 

 

 

Pendant que la France belliciste, coloniale, affairiste, mène ses guerres avec nos sous en faveur de ses amis milliardaires comme les Bolloré ou les Ouattara, et contre les peuples d'Afrique ou d'Afghanistan, pendant que les Médias nous dressent contre Kadhafi ou Gbagbo et nous chantent les louanges du nouveau parti centriste de Borloo, l'UE détruit nos acquis sociaux, et l'avenir de nos produits naturels. Mais voici l'ouragan Internet, le tsunami provoqué par les internautes UNIS contre l'UE pour défendre nos intérêts ! (eva R-sistons)

 

.

U.E. : Pacte pour l'Euro plus,

pacte de destruction des droits sociaux

 

 

bilan-presidence-belge-conseil.jpg?w=160
Patrick Le Hyaric
.
Crise économique et sociale en Europe : Le Conseil européen des 24 et 25 mars a adopté un pacte, au mépris des Parlements nationaux et du Parlement européen, dont les dispositions vont encore plus loin que le traité de Lisbonne en matière d’austérité et de destruction des droits sociaux.
Crise économique et sociale en Europe : Le Conseil européen des 24 et 25 mars a adopté un pacte, au mépris des Parlements nationaux et du Parlement européen, dont les dispositions vont encore plus loin que le traité de Lisbonne en matière d’austérité et de destruction des droits sociaux.
Commentaire :

Alors, à quand cette pétition citoyenne, je suis certaine que le million sera vite atteint ? C’est même une pétition qui peut exploser en nombre.

Faut-il que l’on entame une marche vers le Conseil européen avec pelles, râteaux, pavés, etc…. pour se faire entendre ?

La voilà votre Europe :

http://www.ladepeche.fr/article/2011/04/07/1053212-Albi-Morte-seule-avec-son-chien-a-ses-cotes-depuis-50-jours.html#xtor=EPR-1

http://www.ladepeche.fr/article/2011/04/07/1053705-Apres-le-plombier-polonais-les-gaziers-portugais.html#xtor=EPR-1

Magnifique n’est-ce pas.. et c’est tous les jours comme ça !!!

 

 

Heureusement qu'il y a les Elus communistes pour tirer la sonnette d'alarme et dénoncer !

Un million de signatures permettrait de changer ce Pacte ignoble..

(note d'eva)



 

Pétition en faveur des Plantes Médicinales :
l'Ouragan sur Internet

 

.

Chers amis,

  • Notre pétition contre la directive européenne sur les plantes médicinales (THMPD) a déclenché un ouragan sur Internet. Faites circuler la nouvelle version de notre vidéo, qui est à l'adresse suivante : www.defensemedecinenaturelle.eu

  • Compte tenu de la dimension européenne du problème et de vif débat suscité sur les sites francophones, nous lançons une version anglaise de la pétition. Cliquez ici pour y accéder. Ou transférez ce lien à vos contacts européens : http://savenaturalhealth.eu

  • Lisez en bas de ce courriel l'interview de Thierry Souccar sur les dangers qui pèsent sur la santé naturelle en Europe. Thierry Souccar est le fondateur du site de référence  www.lanutrition.fr, et co-auteur du best-seller "Santé, Mensonge et Propagande", aux Editions du Seuil. (Thierry Souccar publie aussi une newsletter sur les nouvelles découvertes de la santé naturelle : vous pouvez la recevoir gratuitement en cliquant ici).

  • Nous répondons ci-dessous aux fausses rumeurs qui ont suivi notre pétition. Vous pourrez constater que loin d’être une vue de l’esprit, comme certains l'ont écrit, la menace contre les plantes médicinales est bien réelle.

  • Notre but est maintenant de faire évoluer cette réglementation dans le sens d’une plus grande liberté d’accès aux plantes.

  • L'objectif est UN MILLION de signatures. Nous vous demandons donc de faire circuler le lien vers notre vidéo en français www.defensemedecinenaturelle.eu, ainsi que notre vidéo en anglais auprès de toutes les personnes que vous connaissez et qui peuvent jouer les relais dans les autres pays européens :  http://savenaturalhealth.eu


Réactions... et contestations


Notre vidéo et notre pétition ont déclenché un intense débat public, y compris des articles dans la grande presse (Le Point) et une émission à la télévision belge. Vos signatures ont d'ores et déjà obligé les autorités européennes à clarifier leur position, et notre mouvement a été l'occasion pour les différents acteurs de préciser leurs analyses.

Le danger de la directive 2004/24/CE (le nom officiel de la THMPD) étant majeur, nous avons immédiatement reçu le soutien de centaines de blogs et sites Internet, et de dizaines de milliers d'internautes qui ont relayé notre appel.

En revanche, plusieurs voix influentes ont critiqué notre action, alors que nous pensions au départ que nous pourrions compter sur leur soutien.

Nous avons été très surpris de ces réactions négatives, d'autant plus que certains ont été jusqu'à faire circuler sur Internet des messages accusant notre Collectif de n'être qu'un faux-nez de l'industrie des compléments alimentaires. Pire encore, des rumeurs ont circulé sur Internet prétendant que la THMPD ne représente AUCUN danger pour les plantes !!

Nous souhaitons répondre méthodiquement à ces accusations infondées, tout en précisant que, pour beaucoup, elles portaient plus sur la forme que sur le fond :

 

L’article du Point


Le magazine Le Point a publié le 29 mars un article dénonçant notre mobilisation comme une simple fausse rumeur sur Internet. A l'appui de cette violente accusation, la réaction de Frédéric Vincent, porte-parole de la Commission européenne sur les questions de santé, qui déclare, sans rougir, que « Cette rumeur relève du délire ». « Il est hors de question pour nous de retirer ces produits du marché », martelle-t-il.

Les choses sont-elles si claires ? Absolument pas, comme en témoigne la suite de l'article :

« Il y avait des autorisations délivrées sur des bases un peu légères », continue Frédéric Vincent. « La Commission a donc imaginé un système de régulation calqué sur le modèle des médicaments classiques, mais simplifié. »

Nous y voilà. Après avoir dit que l'alerte que nous diffusons « relève du délire », le fonctionnaire européen admet précisément ce que nous dénonçons : une nouvelle procédure d'agrément pour les plantes médicinales à usage thérapeutique, certes simplifiée, mais néanmoins inspirée de la procédure prévue pour les médicaments classiques, et donc coûteuse et potentiellement hors de portée pour d'innombrables petits fabricants qui n'ont pas les départements de juristes des industries pharmaceutiques.

La suite de l'article est à l'avenant.

Le journaliste écrit en toute lettre que « Aucun test sur l'efficacité ou la sécurité des herbes ne sera exigé », et qu'il suffira aux fabricants de donner « des preuves que le produit a été utilisé à but médical pendant les trente dernières années, dont au moins quinze ans au sein de l'Union européenne ».

Mais d'une part, rien n'indique que réunir de telles preuves sera si simple que cela. Pour de nombreux fabricants artisanaux, monter de tels dossiers pourrait bien se révéler hors de portée, et c'est justement ce que nous dénonçons.

D'autre part, et c'est bien plus grave, le journaliste, qui vient d'affirmer que « aucun test d'efficacité ne sera exigé » conclut son paragraphe sur une déclaration du même fonctionnaire européen, Frédéric Vincent, qui affirme, goguenard : « Ceux qui n'ont rien fait paniquent. Il leur suffit pourtant de prouver que leurs herbes ont une efficacité. » (Source)

Il faudrait savoir ! Les fabricants devront-ils ou non apporter des « preuves », au sens où on l'entend pour les médicaments, de l'efficacité des plantes médicinales ?

Comment, dans ces conditions, nous accuser de « fausse rumeur », alors que le porte-parole de la Commission européenne, confirme exactement ce que nous dénonçons : la nouvelle procédure européenne obligera les petits fabricants à « prouver l'efficacité » de tous les remèdes utilisés à base de plantes, avec les coûts, les délais, et les tracasseries administratives que cela implique.

D'autres critiques, plus sérieuses, ont émergé de part et d'autre.

La position de Thierry Thévenin,
président du syndicat SIMPLES (artisans herboristes)

Le Président du syndicat d'herboristes SIMPLES, Thierry Thévenin, que nous citions dans notre vidéo, a lui aussi dénoncé notre pétition comme de la « propagande ».

Mais le problème, c'est qu'il faut lire la suite de ce qu'a écrit Thierry Thévenin. Certes, il écrit que notre texte accumule « raccourcis et effets d'annonce chocs ».

Mais juste après, Thierry Thévenin écrit :

« Cet appel présente toutefois le mérite de soulever et de porter au débat public la question du développement inquiétant (voire terrifiant) de l’arsenal des normes, des experts, des homologations qui aboutit au verrouillage et au contrôle du secteur des plantes médicinales, des médecines complémentaires et de l’herboristerie, comme d’ailleurs celui de presque tous les autres secteurs de notre civilisation. » (Source)

Ailleurs sur le site, il écrit que :

« [Cet appel] a le mérite de mettre en lumière un phénomène bien réel et inquiétant : l’inflation galopante des outils et des procédures réglementaires qui, sous le louable prétexte de protéger le public, le déresponsabilisent et l’assujettissent progressivement aux rares groupes de pression ou d’intérêt - groupes de lobbying - (industriels, distributeurs, médias,…) qui sont suffisamment organisés et puissants pour avoir les moyens de décrypter, analyser, orienter ces mesures ou même plus simplement d’exister légalement en passant à travers le crible de ces dispositions juridiques d’une incroyable complexité. Si vous en doutez ou si voulez simplement mesurer cette complexité, allez explorer l’adresse suivante:
http://ec.europa.eu/health/human-use/herbal-medicines/index_en.htm »(Source)


Nous sommes donc d'accord sur le fond avec Thierry Thévenin. Sous couvert d'assurer « notre sécurité », de nouvelles directives liberticides sont mises en oeuvre par l'Administration sous la pression de lobbys, et c'est exactement ce que nous dénonçons, une nouvelle fois.

Cette nouvelle réglementation européenne est tout sauf un fantasme ; le processus d'étouffement des médecines complémentaires est en cours, et ne fera que s'accélerer si les citoyens ne se mobilisent pas.

Il est plus qu'urgent aujourd'hui d'opposer un front uni à « l'inflation galopante des outils réglementaires » dénoncée par Thierry Thévenin, qui porte atteinte à nos libertés les plus fondamentales, à commencer par notre liberté de nous soigner autrement.

Il est plus urgent que jamais de poursuivre notre mouvement, et de lui donner une ampleur européenne. Merci de continuer à faire circuler notre vidéo (nouvelle version) : www.defensemedecinenaturelle.eu

Une autre critique

Une autre critique, reprise par plusieurs commentateurs, a consisté à nous reprocher de dénoncer une directive entrant en application le 30 avril 2011, alors qu'elle a en réalité été votée dès 2004, et que les fabricants ont donc eu sept années pour « se mettre aux normes ».

Sur un plan strictement juridique, nous faisons notre mea culpa : Au lieu d'écrire, « une nouvelle directive entrera en application le tant », nous aurions dû écrire : « une directive de 2004 entrera en vigueur de plein droit le tant ». Nous avons changé notre vidéo en ce sens.

Cependant, sur le principe, nous ne retirons pas un cheveu à ce que nous dénonçons :

La Commission Européenne nous dit : « attention, nous allons vous imposer de nouvelles restrictions. Mais ne vous plaignez pas, vous avez un délai pour vous préparer. » Pour nous, le fait qu'il s'agisse d'une directive entrant en application en plusieurs étapes n'enlève rien à son caractère abusif.

Le syndicat des fabricants de compléments alimentaires

Enfin, nous voulons aussi répondre aux propos du syndicat des fabricants de compléments alimentaires Synadiet, repris aussi par certains blogs.

Selon eux, cette directive européenne, dans la mesure où elle offrirait un cadre juridique simplifié aux plantes médicinales, ne change rien par rapport à la législation française en application jusqu'à présent, et pourrait même leur être favorable.

Pour le Synadiet, « le seul impact que pourrait avoir cette directive 2004/24/CE concerne les produits de médecine chinoise et indienne ».

Outre que, selon nous, la médecine chinoise et la médecine indienne peuvent difficilement être considérées comme une simple épiphénomène de la médecine par les plantes, il nous semble utile de rappeler que la législation française est, justement, extrêmement pointilleuse et restrictive sur le sujet de la médecine naturelle, et que le fait que l'Europe entérine cette législation justifie nos craintes et le mouvement de dénonciation que nous avons souhaité initier.

La raison en est simple, et c'est une question de principe : au lieu d'interdire la vente de remèdes à base de plantes dont la dangerosité et la toxicité ont été prouvées, ce qui serait évidemment souhaitable et parfaitement légitime, l'administration française a pris historiquement le parti d'interdire toutes les plantes qu'elle n'avait pas explicitement autorisées.

Le résultat est connu : sur des dizaines de milliers de plantes médicinales existant dans le monde entier, donc plus de 1500 en France métropolitaine seulement, selon le Professeur Fournier, seules 34 – oui, trente-quatre ! - ont été autorisées en France jusqu'au début des années 2000.

Avec l'Union Européenne, on a observé un léger frémissement, le nombre de plantes autorisées passant à 148, en dix ans.

Il n'en reste pas moins que, à ce rythme, et avec les coûts que cela induit pour les fabricants, les citoyens européens seront, durant des décennies, privés de milliers de plantes médicinales, et ce par le fait de la directive, la THMPD, que nous jugeons donc arbitraire, et que nous souhaitons dénoncer.

Nous avons besoin de vous

Plus que jamais, nous voulons nous mobiliser, et continuer à mobiliser, les citoyens autour de nous, pour amender la directive THMPD et, si possible, la supprimer.

Après l'onde de choc que nous avons provoquée à la Commission Européenne par notre seule pétition en français, il est clair que nous pouvons engager un vrai bras de fer si notre mouvement s'étend.

Alors merci de continuer à faire circuler notre pétition www.defensemedecinenaturelle.eu, et de faire connaître à tout votre entourage européen l'existence de notre vidéo en anglais : http://savenaturalhealth.eu

Enfin, pour les personnes qui souhaitent aller plus loin sur le sujet de la THMPD, nous avons décidé de donner la parole à un expert incontesté du sujet, Thierry Souccar, co-auteur avec l'avocate Isabelle Robard du best-seller « Santé, Mensonge et Propagande » (éditions du Seuil).

Dans l'interview exclusive ci-dessous, Thierry Souccar fait le point sur les dangers qui pèsent aujourd'hui sur la médecine naturelle en Europe.

Avec tous nos remerciements de votre mobilisation.

Augustin de Livois
Pour le Collectif pour la Protection de la Santé Naturelle


Trois questions à Thierry Souccar

Thierry Souccar, vous êtes co-auteur du best-seller « Santé, Mensonges et Propagande » (Editions du Seuil) qui dénonce notamment les excès des réglementations sur les compléments alimentaires. Que pensez-vous de cette campagne contre la directive THMPD ?

Thierry Souccar. Il faut d’abord dire ce qu’est cette directive européenne. Elle a été prise en 2004, pour une application en 2011, et elle poursuivait deux objectifs : donner un cadre règlementaire aux plantes médicinales traditionnelles sans usage médicinal bien établi mais dont l’usage est traditionnel depuis au moins 30 ans dans la communauté (ou 15 ans dans un pays tiers), et assurer au consommateur une sécurité d’utilisation. Par rapport aux médicaments, les formalités d’enregistrement sont allégées puisqu’il suffit de déposer un dossier reposant sur la démonstration d’un usage traditionnel pour l’indication retenue et attestant de la qualité des procédés de fabrication. Il est possible, en étant optimiste, qu'en offrant un cadre législatif aux plantes médicinales, elle en facilite l'usage, notamment en France. Malgré tout, l’émoi suscité par la date butoir d’avril 2011 et la campagne qui a suivi est légitime. Tout d’abord, les fabricants qui ne se sont pas mis en conformité ne pourront pas continuer à commercialiser leurs plantes, donc le consommateur craint à juste titre d’avoir des difficultés à se procurer ses plantes habituelles, au moins momentanément, et il ne l’accepte pas. Ensuite, certains reprochent à la directive de favoriser les plantes européennes, et dans une moindre mesure chinoises et indiennes (ayurvédiques) au détriment des centaines ou de milliers de plantes « exotiques » africaines ou américaines ou d’Océanie. Enfin, il y a le coût d’enregistrement, qui varie considérablement d’un pays à l’autre. On craint une course à l’armement, de plus en plus lourde, de plus en plus contraignante, de plus en plus coûteuse qui ne profite qu’aux grosses structures. On aurait pu imaginer une procédure plus simple, sur la base de monographies mises à disposition par l’Europe, assorties d’un coût d’enregistrement réduit, par exemple quelques dizaines d’euros comme c’est d’ailleurs le cas en république tchèque.

L'approche adoptée par la Commission européenne pour encadrer l’utilisation des médicaments est-elle une menace pour la liberté thérapeutique ?
Tout d’abord s’agissant de santé, la priorité est évidemment d’être extrêmement vigilant. C’est la raison pour laquelle nous avons besoin de règles, de contrôles et d’une administration capable de les exercer avec mesure et équité. Jusqu’ici, en matière de libertés thérapeutiques, l’Europe a joué un rôle positif ; elle a servi de rempart contre les débordements d’administrations nationales qui sont, comme en France, souvent hostiles aux médecines complémentaires. Par exemple, l’utilisation dans les compléments alimentaires des plantes médicinales inscrites à la Pharmacopée était bien plus limitée en France que dans la majorité des autres états membres de l’Union Européenne. Or, grâce à l’Europe, depuis 2008 un décret a fait passer de 34 à 148 les plantes qui ne relèvent plus du monopole de distribution pharmaceutique. C’est insuffisant, mais c’est mieux. Par ailleurs, le cadre juridique mis en place au niveau européen a permis à des fabricants et des thérapeutes de gagner des procès face à l’administration française, et la France a aussi été condamnée à de maintes reprises par la Cour européenne de justice pour abus de droit et non respect des règles européennes, de libre circulation par exemple. A nous tous de faire en sorte que l’Europe reste cet espace de liberté et surtout qu’elle l’élargisse. Nous devons par exemple exiger plus de transparence de l’Agence européenne du médicament, qui est traversée par les mêmes conflits d’intérêt que ceux mis à jour à l’Afssaps. Nous devons amener Bruxelles à élargir le périmètre des allégations, des substances et des doses autorisées dans les compléments alimentaires. Nous devons avoir cette même démarche d’élargissement pour les plantes médicinales d’usage traditionnel et pour d’autres pratiques complémentaires comme la naturopathie ou la médecine chinoise. Nous devons aussi veiller à ce que l’arsenal règlementaire reste raisonnable.

Quels sont les principaux dangers, selon vous, qui pèsent actuellement sur les médecines naturelles, en Europe ?
En ce qui nous concerne, nous Français, les principaux freins viennent de notre administration nationale qui est, comme je l’ai déjà dit, traditionnellement hostile aux compléments alimentaires, hostile à la libération des plantes qui relevaient ou relèvent du monopole pharmaceutique, hostile à la naturopathie, à la médecine chinoise etc. La réglementation prise au niveau européen oblige la France à desserrer son étau, mais l’Europe est encore très perméable aux exigences des Etats-nations. Certains de ces états qui ont une vision extrêmement restrictive des médecines naturelles exercent une influence sur la règlementation. Par exemple, dans le cas des compléments alimentaires on sait que la France a tout fait pour limiter la portée des mesures prises au niveau européen. Il est donc nécessaire d’exercer un véritable contre-pouvoir au niveau des instances qui discutent de ces règlements touchant aux médecines naturelles pour permettre l’accès à des substances ou des pratiques de santé qui ont prouvé leur intérêt, mais qui restent aujourd’hui inaccessibles aux Européens, quand elles ne sont pas purement et simplement illicites.

Thierry Souccar diffuse par courrier électronique des informations gratuites sur les nouvelles découvertes de la médecine naturelle et de la nutrition. Pour vous inscrire vous aussi, cliquez ici

******************

Ce email vous est envoyé par le Collectif pour la Protection de la Santé Naturelle.

Pour nous écrire : contact@defensemedecinenaturelle.eu

Pour nous envoyer de la documentation par courrier, merci de vous adresser à :

Collectif pour la Protection de la Santé Naturelle
253A Chaussée de Wavre
1050 BRUXELLES - BELGIQUE

 .

 

Sélection de liens

 

 

http://www.philippetastet.com/contenu/abonnes/Magic/images/ue-bove-ogm.jpg

OGM : l’Union Européenne au service de Monsanto

 

L’affaire de la commercialisation du maïs Monsanto vient de connaître un nouveau rebondissement : après l’échec de la tentative de la Commission Européenne pour interdire son interdiction, la multinationale reprend son combat avec l’aide de la Cour de Justice Européenne.

 

 

L’UE contre les Etats et les peuples


Il y a un très large consensus dans les pays européens et au sein des gouvernements pour ne pas autoriser la culture des OGM. Si on peut comprendre les regrets des scientifiques, le principe de précaution est tout de même recevable. Il y a suffisamment de littérature soulignant les dangers à long terme de certaines innovations scientifiques pour n’autoriser que très progressivement l’utilisation de ces nouvelles technologies, après des tests sérieux.

Mais malgré l’opposition des peuples et des gouvernements, cette europe cherche absolument à faire valoir les intérêts de Monsanto. Après un feuilleton incroyable, la Commission Européenne avait trouvé le moyen d’interdire aux Etats d’interdire la culture d’un certain nombre de plantes OGM. Mais les Etats avaient bloqué la manœuvre en réunissant 75% des voix  contre le projet de Bruxelles (il faut noter qu’en-deçà de deux tiers, le projet de la Commission passait !).

Mais cet échec n’a pas découragé Monsanto, qui tente une nouvelle manœuvre par le biais de la Cour Européenne de Justice. Son avocat général a tranché dans le sens de Monsanto, jugeant illégale l’interdiction faite par la France de la culture du maïs Monsanto. Il aurait fallu demander à la Commission, dont on connaît bien les penchants pour les produits transgéniques, ou même pour les farines animales, qu’elle essaie d’autoriser de nouveau.

 

Une Europe anti-démocratique et soumise aux intérêts particuliers


Il y a énormément d’aspects choquants dans ce mauvais feuilleton. Tout d’abord, cette Europe cherche à imposer la culture de produits que ni les peuples ni les gouvernements ne souhaitent. Après d’innombrables affrontements où la Commission a été mise en large minorité, il est vraiment révoltant que cette autorisation revienne par la fenêtre de la Cour Européenne de Justice. Il y a un manque de respect très préoccupant pour les avis exprimés démocratiquement par les Etats.

Mais ce n’est pas tout. Comme pour les farines animales, il est difficile de ne pas y voir des affaires de gros sous. Monsanto va bien, très bien. De 2003 à 2009, son chiffre d’affaire est passé de 5 à 12 milliards de dollars, et ses profits ont été multipliés par 20, à 2 milliards. Bref, Monsanto a beaucoup d’argent pour essayer de peser sur les décisions de cette europe, qui semble particulièrement ouverte à l’influence financière des lobbys et autres intérêts privés.

Pire, il est question de conflits d’intérêts entre les autorités européennes chargées des avis scientifiques sur les OGM. En clair, certains des décisionnaires européens travaillent directement pour les industriels, ce qui permet de questionner leur indépendance et leur perméabilité à l’avis de ces mêmes grands industriels, gouvernés par la seule logique du profit maximal et non de la sécurité maximale. D’ailleurs, c’était l’Europe qui avait imposé à la France la commercialisation du Red Bull…


Cette affaire de la commercialisation des semences transgéniques de Monsanto éclaire d’une lumière très inquiétante ce projet européen, antidémocratique et qui semble à la botte des intérêts des puissants au mépris de l’avis des peuples et des gouvernements.


http://gaulliste-villepiniste.hautetfort.com/

 

OGM : l’Union Européenne au service de Monsanto et contre les peuples

 

 

.

 

 

http://4.bp.blogspot.com/_uZTNVdbG1YE/TD6kgdxirBI/AAAAAAAAI5Y/ddEDHtG3Yhw/s1600/sarkozy-afrique-gf.gif

 

 

.

 

 

.

http://www.demainonline.com/wp-content/uploads/Sarkozy-Afrique-1.jpg

 

http://www.demainonline.com/wp-content/uploads/Sarkozy-Afrique-1.jpg

 

.

.

Israël : Ses diktats sont exécutés immédiatement

 

Facebook censure les pages appelant

à un soulèvement en Palestine  01/04/2011



arton169216-2fcf7.jpg

Le patron de Facebook, Mark Zuckerberg (photo), a ordonné la suppression de comptes et pages de son réseau social appelant à un soulèvement en Palestine, le 15 mai prochain, anniversaire de la Nakba.
Depuis le 6 mars, plusieurs pages Facebook ont appelé à une troisième intifada. Elles ont réunies jusqu’à un demi-million d’internautes.
La décision de Facebook a été prise à la demande des autorités israéliennes.
(A part ça, le lobby israélien n'est pas tout puissant, bien sûr !
Même Facebook s'exécute,
et puis le Rapport Goldstone va être annulé,
le Droit international peut-être violé impunément,
et les Gazaouis bombardés à l'uranium appauvri,
exterminés, affamés etc dans l'indifférence générale !
Citoyens, réveillez-vous, il y a là des privilèges scandaleux,
uniques dans l'Histoire de l'humanité ! eva R-sistons)

unknown.gif http://www.voltairenet.org/

.

Facebook censure les pages appelant à un soulèvement en Palestine

 

La fin des USA ?

 

Gilles Bonafi

 

extraits

24191.jpg

 

Comme vous le savez tous, la crise est terminée. Voici une succession d'analyses sur la situation chaotique des USA basée sur les données de l'Office of the Comptroller of the Currency (OCC, trésor US) ainsi que ceux du centre de recherche de la fed de St Louis. Du très fiable donc.

Explosion des saisies immobilières aux USA en 2011

Le moratoire sur les saisies immobilières touchant à sa fin les saisies réelles vont donc à nouveau exploser. Les dossiers d'instruction de saisies immobilières sont ainsi passés de 1 201 622 à 1 290 253 soit une augmentation de 7,4 % ce qui représente 14 024 saisies par jour !

Explosion du chômage de longue durée

Inflation ou l'hyperinflation ?

Effondrement du dollar et North American Union

http://mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=24191

 

Lire aussi :

 

http://www.express.be/business/fr/economy/7aa6cff1221e92c44750e1ebcd508927-71/143841.htm

.

http://storage.canoe.ca/v1/blogs-prod-static/mediam/amrica.jpg

http://storage.canoe.ca/v1/blogs-prod-static/mediam/amrica.jpg

 

La Chine va-t-elle lâcher l'Amérique finie ?

 

 

▪ Vous ne connaissez sans doute pas Zhang Yuyan ? Moi non plus... jusqu'à ce mercredi matin. Ce Chinois est le "directeur de l'institut de politique et d'économie mondiale à l'académie des sciences sociales chinoises". Pour avoir un titre pareil, il est sans doute un bon petit soldat du régime...

Eh bien figurez-vous que ce M. Zhang a déclaré lors de sa dernière conférence de presse : "la dépréciation du dollar est la tendance prévue à long terme". C'est une des premières fois qu'un économiste chinois fait une sortie aussi nette sur la tendance de la devise américaine et surtout sur l'inquiétude que cela génère en Chine.

▪ Pas de doute, la Chine est inquiète pour son trésor de guerre...
La politique de dévaluation compétitive menée par le Trésor US et la Fed pour doper l'économie américaine, n'est pas du goût de la Chine qui voit ses montagnes de dollars de réserves fondre comme neige au soleil.

 

La Chine veut bien financer le déficit de la cigale américaine, mais sûrement pas si le pays tire à boulets rouges sur ses économies. L'avertissement est net : Pékin est prêt à lâcher Washington si ces derniers n'envoient pas de signes clairs de préservation de la valeur du billet vert.

▪ ... Et menace la dette américaine
La Chine, premier créancier des Etats-Unis, met ainsi sous pression les décideurs américains, et en premier lieu Ben Bernanke. Or ce dernier est pris en étau, avec deux camps qui s'affrontent au sein même du comité monétaire.

- D'un côté, les partisans d'une hausse de taux visant à envoyer un signal rassurant aux créanciers et aux agences de notations.
- De l'autre, ceux qui veulent abreuver les marchés de liquidités pour préserver les résultats en trompe-l'oeil d'une croissance poussive.

Une chose est sûre : les Etats-Unis ont besoin de financer leur dette astronomique et ne peuvent se permettre d'inquiéter davantage encore leurs prêteurs. Une hausse de taux sera inévitable, surtout qu'un invité surprise arrive dans le débat : l'inflation !

▪ L'inflation va sonner la fin de la récréation
L'inflation, encore ignorée et minorée par les chiffres américains, est de retour et se moque bien de savoir si l'emploi s'améliore ou si la confiance des consommateurs est au beau fixe. Le seul remède pour lutter contre l'inflation : une hausse des taux. Voilà qui va sonner la fin de l'argent facile aux Etats-Unis.

Les marchés vont pouvoir reprendre leurs droits après une période d'intenses manipulations et de sauvetages artificiels en tout genre. Je traduis : les spéculateurs vont massivement se dégager de leurs positions. Je m'explique...

▪ La fin du dollar carry trade
Grâce à des taux historiquement bas, le dollar, à l'instar du yen, est devenu un vecteur du carry trade. On emprunte des dollars à bas coût, puis on les vend pour les placer dans des devises rémunératrices comme le dollar australien. Objectif : encaisser le différentiel de taux.

Que va-t-il se passer si la Fed remonte ses taux ?  Les spéculateurs pris en étau vont devoir vendre leurs positions en catastrophe et racheter du dollar pour rembourser leurs emprunts. Ce dégagement massif provoquera alors une forte poussée du billet vert.

C'est la clé des marchés des changes dans les prochains temps : la réduction naturelle des écarts de taux au nom de la maîtrise de l'inflation.

▪ Euro : en attendant la chute...
Nous voici donc aujourd'hui avec un dollar condamné par tous, et qui a de très bonnes raisons de rebondir demain. En face, l'euro est à des plus hauts de 15 mois face au billet vert. Et poursuit sa hausse en attendant l'implosion d'une Zone euro sans gouvernance ni sans conviction. Pourquoi monte-t-il ?

Tout simplement parce que tout le monde est focalisé sur la hausse des taux de Jean-Claude Trichet, en s'imaginant que les mauvaises nouvelles sont déjà intégrées dans les cours.

Erreur ! Croyez-moi, les mauvaises nouvelles ne sont pas encore arrivées. La Grèce, le Portugal, L'Espagne, l'Italie et la France (oui, vous avez bien lu) ne pourront supporter un resserrement monétaire sans voir leur croissance retomber comme un soufflé.

▪ Euro/dollar : retour vers les 1,2850 ?

.

 

Le modèle américain n'a plus de sens

Bill Bonner

 

▪ "La hausse des prix du pétrole commence à freiner les conducteurs [américains]", titrait hier le Financial Times.

Comme prévu, les politiques d'argent facile des autorités se transforment en difficultés pour la classe moyenne. Les prix du pétrole ont grimpé en même temps que le bilan de la Fed. Pour chaque dollar ajouté par la Fed, le prix du pétrole a grimpé aussi. Pour lire la suite...

 

Et si le genre de séïsme que redoute Wall-Street était d'abord politique ? Pour lire la suite...

 

Retrouvez-nous en ligne sur :
http://www.publications-agora.fr
http://www.la-chronique-agora.com

 

 

Le 16 mai, le gouvernement américain

devra fermer ses portes

Gilles Bonner

 

(..) Où est-ce que tout ça nous mènera ? A nouveau, si l'on regarde l'ensemble du tableau, les autorités continueront à injecter de l'argent et du crédit faciles... et puis l'inflation finira par arriver.

 

Le gouvernement va devoir fermer le 16 mai, selon le Secrétaire au Trésor US, Tim Geithner. Selon lui, c'est à ce moment-là qu'on atteindra le plafond d'endettement pour l'Etat américain. Et dans la mesure où le gouvernement fonctionne avec de l'argent emprunté, s'il ne peut plus emprunter, il devra éteindre les lumières et fermer la porte derrière lui.

Nous avons vu passer un rapport selon lequel, durant le mois de mars, les autorités américaines ont dépensé huit fois plus qu'elles n'ont récolté en taxes. Un mois atypique, certes... mais peut-être de mauvais augure.

La rumeur veut que pas mal de gens aimeraient voir le gouvernement en cessation d'activité -- au moins temporairement. Les adeptes du Tea Party pensent que ça enverra un message à la nation... et facilitera les coupes budgétaires. Les démocrates veulent que le gouvernement ferme parce qu'ils pensent que les électeurs seront consternés, ce qui saperait le soutien aux républicains.

En ce qui nous concerne, nous voulons juste voir ce qu'il se passerait.

Rien, probablement. Mais pour ceux qui meurent d'envie de mettre le feu à une forêt nationale... de dévaliser une réserve fédérale... ou de faire exploser un bureau de poste...

... C'est un jour à marquer d'une croix rouge sur le calendrier !

 

http://www.publications-agora.fr
http://www.la-chronique-agora.com

.

 

.

 

Après le printemps arabe,

 

bientôt une grève générale aux États-Unis ?

 

http://www.bastamag.net/article1494.html

 

 

 

 

 

Libye - rassemblement devant l’Assemblée Nationale
à Paris, samedi 9 avril 2011 - de 14h à 17h

 

 

 

Séismes : le gouvernement américain

pris en flagrant délit de mensonge

http://www.solidariteetprogres.org/article7623.html

 

 

Le CSFRStop FessenheimStop Transports-Halte au Nucléaire, Alsace Nature avec les associations amies, badoises et suissesappellent les citoyens de la Tri-Regio à un pique-nique antinucléairesur l’île du Rhin, côté digue est du Grand Canal à proximité de lacentrale hydroélectrique de Fessenheim (en direction de Hartheim Allemagne) le :

 

dimanche 10 avril 2011 à 14h00

 

 

Plus que jamais, il est urgent d'arrêter la doyenne française des centrales nucléaires, avant que l’irréparable ne se produise

 

.

http://socio13.files.wordpress.com/2010/03/otan-criminel-mondial1.jpg

 

 

La dernière trouv

aille d'Attali le héraut du NOM,

sur Bibliothèque Médicis de son ami Elkabbach (8.4.11) :

 

"L'OTAN est l'instrument de la démocratie !"

 

Pour moi, c'est

"l'Organisation Terroriste Anti-Nations"

eva R-sistons

 

Des goûts et des couleurs....

 

.

.

Alerte ! Ingérence française au Maroc !

 

http://www.annahjaddimocrati.org/fr/index.htm

 

 

A lire aussi :

 

 

Au moins 5 millions de décès dus aux produits chimiques, selon l'OMS

 

 

Pour sauver les retraites, 400 personnalités

appellent à taxer les revenus financiers

http://www.bastamag.net/article972.html

 

 

 

queen1_Anglo-saxons-US-GB-copie-1.jpg

 

    Londres : Le coeur du capitalisme

et du NOM contre les peuples. 

Reine d'Angleterre - Mort de Diana


 Commentaire reçu :

 

 

Je suis tombé par hasard sur les blogs d'un homme humaniste (il s'appelle Viny Eden), où il explique très bien que, que ce soit les guerres mondiales, la finance, le NWO, le sionisme, le commerce de l'opium, de la drogue, le contrôle démogaphique, TOUTES les mafias intertionales et etc....tous ça est orchestré par la famille Royale de LONDRES (tous vient toujours de Londres). D'ailleur, Hitler, la Nazisme, Marx, Freud, Napoléon 1er et III, le communisme, Bildeberg et d'autres.... sont des inventions de Londres pour dépeupler et contrôler.

 

Vous pensiez peut-être chère EVA, que c'est Rockfeller, Rotschild, les USA, Israël ou le Sionisme qui contrôle le monde !! En réalité ce n'est pas totalement vrai, ce ne sont que des complices de la couronne royale qui est la vrai maîtresse du monde. C'est même la famille royale de Londres qui a assassiné : Martin Luther King, Malcom X, Kennedy, la princesse DIANA (elle voulait tout révéler à la presse, au monde que sa "famille" contrôles et manipules le monde depuis la Reine Victoria et que c'est eux qui ont crées tous les malheurs de l'humanité = guerres mondiales, épidémies, raréfication des ressources et de l'emploi etc.., elle en a payée pour sa vie). D'ailleur, ce n'est pas qu'Israël qui contrôle l'Amérique mais surtout LONDRES en vrai.

 

D'ailleur, je vais vous donner le lien de Wikipédia sur Lyndon LaRouche, où il soupçonne la Famille Royale Britannique d'être toujours les réels maîtres du monde, les génocidaires en Afrique, que LONDRES (et non la CIA ou Israël) est le vrai organisateur des attentats du 11 Septembre 2001 et d'autres.... :

  

(http://fr.wikipedia.org/wiki/Lyndon_LaRouche)

 

http://r-sistons.over-blog.com/article-ouragan-internet-tsunami-des-peuples-unis-contre-nos-ennemis-ue-et-nwo-71312038-comments.html#comment80091768

 

 

Réponse d'eva :

r

Bonjour Lock,

non j'ai compris voici presqu'un an que tout venait de Londres, de la City, confirmation avec un superbe documentaire peu diffusé, pas trouvable en vidéo, que je viens de revoir:

"Dans le secret de la spéculation financière" FR2.12.1999 projeté la nuit pour être peu vu, Tout part de Londres. Mon blog du NouvelObs a été supprimé dès que j'ai commencé à mettre en cause Londres. Je suis une chercheuse de vérité. Je venais d'attendre le coeur des malheurs des peuples.

Intéressant ce que tu dis sur Diana... Cordialement eva

 

 



Partager cet article

Repost 0

commentaires

eva R-sistonsB 13/04/2011 14:33



Chère Corinne Chiron,


je dépouille ma boîte courriels, avec 35 h de courriels non vus (hier, voyage à Marseille), et je trouve (alors que je venais juste de le publier via toi, justement)... le post du 1er mai,
sélectionné par la Lectrice qui me recommande le plus d'articles (je n'ai plus le temps de visiter les sites moi-même), Lectrice Marseillaise d'ailleurs que j'ai rencontrée à
Marseille lors de mon voyage-éclair hier, pour la remercier de sa préciueuse collaboration.


Les bons sujets, les bonnes infos on les retrouve toujours !


Merci de tes infos, je t'embrasse eva



eva R-sistonsB 13/04/2011 12:53



Merci chère Chiron


hier j'étais en cessation d'activités, voyage éclair à Marseille


le premier : Je suis au courant, j'ai des correspondants très chers dans cette Région qui m'ont interpellée, j'allais publier sur sos-crise le blog pour ça (crises de toutes sortes)


par contre je ne connaissais pas le lien suivant que tu m'a communiqué l'autre jour


http://lille.indymedia.org/article25104.html


je vais le relayer sur sos-crise



ainsi que le 2e lien que tu viens de me donner, sur ton blog où tu choisis si bien les sujets, je vais aussi relayer


cordialement je t'embrasse eva



Chiron 13/04/2011 01:06



Bonsoir chère Éva !


Un tour chez Dazibaoueb et voici le comble de l'horreur en France : http://midi-pyrenees.france3.fr/info/expulsion-violente-a-toulouse-68329907.html


Et autre article :



1 er mai 2011, vers une
marche révolutionnaire pour faire tomber Sarkozy et l’oligarchie



Gros bisous


 


Corinne




eva R-sistonsB 12/04/2011 23:18



Je rentre de Marseille, je ferai ça demain, merci beaucoup chère Chiron


je t'embrasse eva



Chiron 11/04/2011 00:04



Bonsoir chère Éva !


Voici un lien : Il faut sauver le marché de wazemmes : http://lille.indymedia.org/article25104.html


...


Gros bisous


 


Corinne



R-Sistons

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
  • Contact

Recherche

Archives

Pages