27 mars 2011 7 27 /03 /mars /2011 00:01

 

 

Au sommaire de ce post :

 

Un article magistral sur la guerre en Libye,

et des liens sur la Libye

 

Nouvel Ordre Mondial,

l'apocalypse pour tous

par eva R-sistons

 

Un 4e blog d'eva R-sistons au TOP : Senior info

 

Le FMI ? Un monstre !

 

L'Afrique répond à Sarkozy, extraits

 

 

http://www.mecanopolis.org/?p=22804

 

Confirmation, dans ce post, de tout ce que j'ai écrit sur Sarkozy ou sur la guerre libyenne, notamment sur mon blog R-sistons. Et le couple franco-allemand remplacé par le franco-anglais est une haute trahison et très dangereux (voir mon post La grande trahison de la France, sur R-sistons) eva

 

 

Libye : Après l'emballement, le doute

 

25 mars 2011

 Si l’impulsivité et la précipitation du président français lui valent la gratitude des insurgés libyens, les capitales occidentales engagées dans la coalition se demandent désormais comment elles vont sortir de cet imbroglio. Car le pire des scénarios se profile aujourd’hui. Contrairement aux affirmations d’Alain Juppé, on est plus proche de l’ensablement que d’un règlement rapide.


Si le coup diplomatique français a été unanimement salué, la mise en œuvre tourne au coup d’épée dans l’eau. Hier pointés du doigt pour leur frilosité, nos voisins allemands avaient sans doute raison : on ne suit pas aveuglément son vibrionnant voisin quand lui-même ne sait pas où il va.

Cette guerre est un piège” écrit Edwy Plenel dans Mediapart . A froid on est toujours plus intelligent mais l’ancien journaliste du Monde est sans doute dans le vrai. Plus surprenant, son analyse selon laquelle “depuis le premier jour de sa présidence, Nicolas Sarkozy cherche sa guerre” est partagée par la revue américaine Foreign Policy . Arthur Goldhammer estime que, “le soulèvement libyen vient de donner au président Nicolas Sarkozy une occasion qu’il guettait depuis longtemps : la possibilité de prendre la tête d’une mission internationale risquée qui recèle la promesse d’une gloire future“.

Le journaliste américain n’est pas tendre avec le chef de l’Etat français. Le titre (”De Gaulle, he ain’t“) que l’on pourrait traduire par “N’est pas de Gaulle qui veut“, donne le ton.

L’intervention militaire est en effet cousue de fil blanc. Faire oublier les errements de politique étrangère française et créer une diversion sur la scène intérieure. Obliger surtout au passage, ce qui a marché, l’opposition à se ranger au garde à vous derrière le président de la République.

BHL aura été à la fois l’élément déclenchant et la caution morale de l’Elysée. L’enfer est pavé de bonnes intentions. Les conditions et le dimensionnement du soutien aux insurgés libyens semblent ne pas avoir fait l’objet d’une analyse assez poussée. Zorro ça ne marche qu’à la télé. La situation, kafkaïenne, ne se règlera pas par le lâché de quelques bombinettes ici ou là sauf à passer à une phase beaucoup plus active et à armer les rebelles.

C’est d’ailleurs par là qu’il aurait peut être fallu commencer. Dieu merci, en vieux renards la Russie et la Chine ont imposé dans la résolution de l’ONU que soit inscrite noir sur blanc la non intervention de forces terrestres.

Reste alors un terrible doute. Et si effectivement Edwy Plenel et Arthur Goldhammer avaient raison ? Nicolas Sarkozy, grand ami de George Bush, ne serait-il pas en train de vouloir sa croisade, son Irak à lui avec son dictateur et son pétrole ? Comment expliquer sinon le coupable silence français face à l’écrasement de la contestation au Bahreïn par l’armée saoudienne et la très grande retenue manifestée dans la situation explosive de la Côte d’Ivoire ?

N’est pas George W Bush qui veut. Même monté sur ses ergots le coq français ne peut rivaliser avec le taureau américain. La reprise en main de l’opération Libyenne est un camouflet pour la France qui ne dispose pas des moyens de ses ambitions. Une France qui au final confirme aux yeux des autres nations son statut de puissance déclinante dans ses capacités d’intervention, incapable d’inscrire celles-ci sur du moyen terme sans le soutien logistique de l’OTAN. Souvent comparé à Napoléon le petit, Nicolas Sarkozy nous ramène à l’intervention française au Mexique de 1861 avec le succès que l’on sait.

Désormais, sans que rien ne soit réglé sur le plan militaire, la France veut encourager les Européens à soutenir plus franchement le Conseil national libyen (CNT) de Benghazi, émanation de l’opposition. Un conseil qui, selon Paris, devra cependant élargir sa base et sa représentativité à toutes les régions de la Libye et à toutes les catégories sociales. Le problème c’est que les européens ne connaissent pas mieux la société libyenne que les américains les irakiens lorsqu’ils avaient entrepris de déboulonner Saddam Hussein.

L’aventure libyenne laisse sur le carreau le couple franco-allemand. Attiré par le monde anglo-saxon autant qu’un moustique par un lampadaire le chef de l’Etat français prend le risque de délaisser nos voisins d’outre-rhin pour leur préférer ceux d’outre-manche dans une Entente Cordiale restaurée.

Or quand le couple franco-allemand tousse c’est l’Europe qui s’enrhume. Au moment où se profilent le sauvetage du Portugal par la zone euro et la question de la gouvernance économique de l’UE, c’est plus qu’embêtant. C’est une erreur politique.


http://lamouette.blog.lemonde.fr/2011/03/25/libye-apres-l%E2%80%99emballement-le-doute/

 

 

 

Inattendu : Un 4e blog d'eva au TOP,

 http://senor-information.over-blog.com  

  • Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable

 

 

Merci aux Lecteurs

et aux Lectrices de ce blog.


Grâce à vous, il figure désormais,

comme trois autres de mes blogs,

au TOP over-blog.

Preuve qu'un travail sérieux, assidu, honnête,

est toujours apprécié.

Votre eva

 

 

 

NOM-Capital-j-copie-2.jpg

 

 

Le monde que je refuse,

que je dénonce et que j'incite à combattre :

 

Modelé par une poignée de Décideurs richissimes

(comme les Rockefeller ou les  Rothschild..), 

 qui se sont octroyés le droit de vie

et surtout de mort sur nous tous :

Guerres permanentes; crises, pandémies,

aléas climatiques - comme au Japon ou à Haïti - provoqués;

OGM, chemtrails, morgellons, etc

ou bientôt imposition de renoncer

à médecine et alimentation naturelles

comme aux USA;

projet de Système (le libéralisme anglo-saxon,

sauvage, inégalitaire, broyeur de vies,

vraie dictature du Marché Unique, de la compétition, etc)

et de langue anglaise uniques;

détricotage des protections sociales,

des territoires, des services publics...

médecine à deux vitesses;

désinformation permanente dans les Médias;

future euthanasie des retraités,

entre autres...

C'est intolérable !

 

Non aux dirigeants,

comme Sarkozy ou Strauss-Kahn,

qui sont chargés de mettre en oeuvre

ces politiques orchestrées par les concepteurs

du Nouvel Ordre Mondial criminel

appelé désormais "Nouvelle Gouvernance Mondiale" !

 

Votre eva

 

  

 

 

Voici le commentaire que je trouve à l'instant

sur ma boîte courriels

(vous remarquerez que je n'utilise pas le mot anglais mails),

il est significatif (sujet : Guerre Libye) :

 

Bonjour Eva,

 

Heureusement que vous êtes là ! Je diffuse à mes connaissances, qui restent muettes. Elles sont totalement formatées par les médias, beaucoup étant secrétement contentes que les avions français « tabassent » les Arabes.

 

Pauvre France, pillée, avilie, prostituée.

 

Les Anglo-Saxons tiennent enfin leur revanche sur la Pucelle de Domrémy ! Et sur le Général de Gaulle ! Ont-ils reussi à tuer l’âme française qui a tant donné au monde ?

 

M...

 



 

 

Blog au TOP d'over-blog, 86e/ un million d'over-blog.com, au 15.3.1

http://sos-crise.over-blog.com/ (618 581 visiteurs individuels)

 

 

 

La vie sous le Nouvel Ordre Mondial

Petit aperçu par eva R-sistons

 

 

Le NWO est délicieux. Il nous promet des lendemains enchantés. Enfance et adolescence kafkaïennes, dans des mégapoles à l'américaine ou des ban-lieues entre télé-enseignement (lavage de cerveaux) ou pointage scolaire et encadrement policier, sport imposé,  histoire et philosophie bannies, langue anglaise obligatoire, formations courtes et économiques, signes religieux interdits surtout les musulmans, chasse au faciès, dénonciations, vérifications d'identité, couvre-feu, centres de redressement, prisons pour jeunes, vaccins toxiques pour tous...

 

A l'âge adulte, vie entassés dans des pièces microscopiques, grises, non chauffées, ou marchands de sommeil, choix entre désoeuvrement à la maison, travail servile, flexible, mal rémunéré et précaire, ou bien emploi d'agent de sécurité, de mercenaire ou de soldat, salaires au mérite, à la rapidité  et à la servilité, et bien sûr encouragement à la consommation  et aux performances, et puis compétition, allocations au mérite, vidéo-surveillance, pardon, vidéo-protection, rassemblements interdits, chasse au faciès, drogue et alcool, sorties dans des pubs impersonnels et  glaciaux ou activités encadrées et abêtissantes, restauration rapide, alimentation industrielle frelatée, soins payants de Big Pharma, télé-conditionnement et désinformation officielle, Internet contrôlé, livres choisis, manifestations réprimées, encouragement au mariage entre individus du même sexe pour éviter la reproduction,  activités politiques interdites en dehors du Parti Unique, religion New-Age ou célébrations satanistes, centres de rétention, torture ou élimination pour les récalcitrants, pandémies  annuelles,  et cerises sur le gâteau, catastrophes climatiques provoquées, guerres humanitaires, préventives, permanentes, totales et même nucléaires...

 

Bien entendu tous fichés, encadrés, suivis, pucés, contrôlés, et puis les plus faibles, les plus handicapés, les plus colorés, les plus vieux, les plus pauvres... tirés et éliminés, et pour les retraités modestes, euthanasie à la chaîne.  Elle sera pas belle, la vie avec le Nouvel Ordre Mondial ? Et pour couronner le tout, de temps à autre une jolie jolie catastrophe nucléaire... Fiesta générale, un monde nouveau occidentalisé à souhait et une éternité de délices en compagnie des adorateurs du Veau d'Or et de Satan !

 

Allons, allons, il y aura de la place pour tout le monde ! Les lendemains avec le NWO seront irradiés, pardon, radieux ! 

 

Vous avez dit Apocalypse ?

 

Eva R-sistons

 

http://r-sistons.over-blog.com

 

Dans une récente analyse (3), Pierre Hillard nous rappelle que « les grands événements sont toujours le fruit des actions d’une élite » et que « les masses ont toujours été utilisées comme instrument en faveur d’une politique bien définie. » L’auteur de La marche irrésistible du Nouvel ordre mondial (4) explique comment la trame de fond à « l’origine de tous ces événements » réside dans le développement du Nouvel ordre mondial qui n’est plus seulement une idéologie, mais une mystique.

(extrait de http://www.mecanopolis.org/?p=22836)

 

 

Le capitalisme s'est nourri du sang africain

(titre d'eva)

 

Voici quelques extraits de la contribution de Demba Moussa Dembélé, économiste. Dans une édition future nous reviendrons sur le livre entier.


 

Demba Moussa Dembélé, économiste formé en France et aux Etats-Unis, est un connaisseur intime du monde occidental et africain. Il intervient depuis longtemps en faveur d’un développement endogène de l’Afrique et est un critique profond du paradigme néolibéral. Dans son essai « Méconnaissance ou provocation délibérée ? » il attribue à

 

Nicolas Sarkozy une «étendue incommensurable d’ignorance envers l’histoire africaine» pour ses remarques dans son discours du 26 juillet 2007 à Dakar.

 

A l’encontre des remarques insultantes de Sarkozy, Dembélé dit que l’histoire du capitalisme a dès le premier moment été écrite avec le sang, la sueur et les ressources des peuples africains. Il s’agit du plus grand génocide de l’histoire avec plusieurs douzaines de millions de morts. Les conséquences de cet holocauste déterminent jusqu’à nos jours le développement économique et social de l’Afrique. Car après les êtres humains, c’étaient les res­sources qui ont été pillées. Ainsi Dembélé écrit:

«Par conséquent, M. Sarkozy doit retenir que le contact de l’Afrique avec le monde occidental s’est produit quand ce dernier sortait à peine du Moyen Age et entamait sa Renaissance. L’esclavage et la colonisation ont été les deux modes de ce contact, deux facteurs qui ont marqué à jamais le développement économique et social de l’Afrique. Ils ont non seulement détruit les économies et structures sociales de la société précoloniale, mais ils ont également procédé à la destruction systématique de la culture et de la mentalité africaines. Donc, les problèmes actuels de l’Afrique ne s’expliquent ni par le manque d’‹intégration› au monde, ni par le retard de cette intégration. L’explication réside plutôt dans la manière dont l’Afrique a été intégrée à l’économie mondiale capitaliste, qui a prospéré sur le sang et la sueur de ses enfants et le pillage éhonté de ses ressources.

 

extraits de

 

http://mecanopolis.org/?p=22814

 

 

 

 

http://www.mecanopolis.org/?p=21432

 

Le FMI est devenu une organisation monstrueuse

 

Le 1er mars, le Conseil national a approuvé à son tour l’augmentation du prêt au FMI. Malgré les doutes importants émis par différents milieux, la majorité du Parlement a accepté la demande du Conseil fédéral. Alors que l’UDC a rejeté unanimement le gaspillage de cette somme énorme de plusieurs milliards et que les Verts s’abstenaient, la majorité des députés des autres partis représentés au Conseil fédéral ont approuvé le projet à quelques exceptions près dignes d’être mentionnées: Geri Müller et Daniel Vischer (Verts), Jakob Büchler, Ruedi Lustenberger, Arthur Loepfe et Pius Segmüller (PDC). Le fait que la demande de l’UDC de soumettre la question au référendum ait été rejetée donnera matière à débat au sein du peuple suisse, véritable souverain.



Ruedi Lustenberger, pourquoi vous êtes-vous opposé au prêt au FMI ?

Pour des raisons de principe. D’autre part, la manœuvre du PS me déplaisait.

 

Quelle manœuvre ?


Le PS a subordonné son oui à une condition: augmenter l’aide au développement. Au point de vue politique, c’est légitime; mais la manœuvre m’a donné l’impression d’un chantage. Cette manière d’agir ne m’impressionne pas, j’ai refusé ce marchandage.

 

 

Et quelles sont vos réserves de principe à ce prêt au FMI ?

 

Je suis très critique concernant le FMI. Il est devenu une organisation monstrueuse qui a probablement perdu le contrôle de ce qu’elle fait.

 

 

Pourquoi ?


Le monde financier ou plus exactement les sys­tèmes financiers mondiaux, et les banques centrales en font partie, ne sont plus gérables. Les budgets d’une partie des Etats présentent d’énormes déficits de plusieurs milliers de milliards de francs suisses. Cela a pris une ampleur qui n’est plus maîtrisable.
Si l’on implique trop la Suisse dans ce mécanisme et cette évolution, nous risquons d’enregistrer un jour des pertes de plusieurs milliards et je ne suis pas disposé à encourager cette politique. De plus, nous savons que deux tiers des réserves d’or de la Banque nationale appartiennent aux cantons, mais on ne leur demande pas leur avis. Le Parlement se prononce sans tenir compte des cantons. Par égard pour le peuple suisse, je ne pouvais plus prendre cette responsabilité et j’ai voté non.

 

 

Geri Müller, pourquoi avez-vous voté non?

 

Le FMI est un instrument destiné à lutter contre l’instabilité monétaire, mais il s’est manifestement transformé en un amortisseur de dettes. L’expérience a montré qu’on a rencontré des difficultés avec l’aide, en particulier parce qu’on est intervenu dans les infra­structures des pays. Plus tard, il était difficile de reconstruire l’Etat parce que les per­sonnes les plus importantes de l’administration avaient été licenciées.
On a délibérément attaqué de l’extérieur les pays qui avaient des difficultés finan­cières, on les a pillés puis on leur a accordé un crédit qu’ils ont par la suite remboursé à leur banque et se sont retrouvés en faillite. C’est un mauvais mécanisme.
Maintenant, il y a eu des réformes, mais elles ne sont pas encore assurées. Et je me dis qu’avant de parler de ce genre de crédit, il faut d’abord comprendre ce qui se passe dans chaque pays. Franchement, l’Irlande s’est trompée en exonérant d’impôt de nombreuses entreprises. La Grèce n’a plus exigé d’impôts pendant des décennies mais elle a prévu d’énormes achats d’armes sans pouvoir les financer, etc.
En Espagne, on assiste à un désastre immobilier qui était prévisible il y a trois ou quatre ans. Le régime de l’UE, avec ses critères de convergence notamment, n’a pas fonctionné, bien qu’on le critique depuis deux ou trois ans. Mais on ne l’a pas corrigé. Personne n’a voulu le faire.

 

 

Jakob Büchler, pourquoi avez-vous voté non?

 

Quand on sait combien le Parlement se montre avare quand il s’agit de l’Armée, j’ai du mal à supporter la récente décision. Notre Armée a besoin de crédits. Or le Parlement les lui coupe de plus en plus. 3,87 milliards au cours des 12 dernières années et l’on accorde facilement un crédit considérable au FMI. Bien sûr, la coopération avec les pays étrangers est importante. Mais j’ai de la peine à admettre que l’on accorde si facile­ment un tel prêt. Pourquoi est-on aussi avare quand il s’agit de notre pays, de notre sécurité? C’est difficile à comprendre. Mon «non» était bien réfléchi.
Nous accordons ce prêt sans garanties et si les choses vont mal, nous perdrons énormément d’argent. Bien sûr, on dit maintenant que ce sont des moyens financiers de la Banque nationale, mais il s’agit de la richesse nationale. Je ne peux pas voter oui si, en mon for intérieur, je pense non. Alors, je n’ai pas suivi la consigne du parti. Nous ne votons pas toujours contre le groupe parlementaire, mais cette fois-ci, il n’y avait pas moyen de faire autrement. Ne pas exiger de garanties mènera à une catastrophe. Si l’Europe échoue encore plus et que les dettes souveraines des Etats de l’UE augmentent, l’argent partira en fumée et nous ne pourrons rien faire.


Horizons & Débats

 

http://www.mecanopolis.org/?p=22824

 

 

armes-destruction-massive.gif

 

 

 

Partager cet article
Repost0
25 mars 2011 5 25 /03 /mars /2011 11:49
reforme_terri.jpg?w=300&h=227

http://frontdegauchepaucentre.wordpress.com/ 

 

Sommaire :

Collectivités territoriales :

L'assassinat de la démocratie locale

par eva R-sistons

Cantonales.

Voter ? Pour qui ?

Par eva R-sistons.

Actualité.

Les coups de crocs d'eva R-sistons

 

 

 

réforme territoriale 3

 

http://la-gauche-pour-sarreguemines.over-blog.com/article-l-amrf-demande-aux-communes-d-adopter-une-deliberation-contre-le-projet-de-reforme-des-collectivites-territoriales--42483343.html

 

Collectivités territoriales :

L'assassinat de la démocratie locale

par eva R-sistons

 

 

Pendant que l'OTAN entame sa nouvelle guerre de conquête, pendant que le Japon panse ses plaies sans doute provoquées par l'ennemi américain de sa puissance et de son indépendance croissante à son égard, pendant que l'on débat du FN ou de la Laïcité pour masquer le chantier de destruction systématique des traditions et des valeurs de notre pays, le Parlement se penche, dans un silence médiatique assourdissant, sur l'avenir de nos collectivités territoriales.

 

Je viens d'écouter, sur Public Sénat, l'exposé fait par M. REBIERE, le Président du Conseil Supérieur de l'Administration Territoriale de l'Etat (le CSATE), et une phrase résume parfaitement l'objectif réel de cette machine de guerre contre nos traditions : " L'organisation territoriale de l'Etat est fondée sur l'architecture HISTORIQUE calée sur les départements.  L'organisation territoriale devrait être UNIFORME d'une ville à l'autre, nous allons procéder à une MODERNISATION des politiques publiques...". Nous savons désormais ce que signifie ce mot "modernisation" : La casse de tout ce qui est ancien, éprouvé par le temps, et plus généralement, la casse de toutes les solidarités et de toutes les politiques d'intérêt PUBLIC...

 

 

Quelles sont les finalités

de cette politique de restructuration du territoire ?

Concrètement, quelles seront les conséquences pour nous tous ?

 

 

Je prends le débat au vol, mais plutôt à son début. D'emblée, on situe la problématique. Va-t-on ELOIGNER la gestion du domaine routier du territoire ? M. Rebière donne son avis : "L'aménagement du territoire et les routes, c'est un ENSEMBLE". Ensemble ? Finie l'autonomie des territoires, alors ? Voici les maîtres-mots entendus :

 

"Les progrès technologiques et les nouveaux moyens de l'action administrative comme les attentes (sic !), les besoins (sic !) et le mode de vie des citoyens, impliquent une organisation plus SOUPLE, plus LISIBLE, plus REACTIVE". 

 

Poursuivons. "Le paysage institutionnel doit être SIMPLIFIE. Le besoin de visibilité est nécessaire pour le PREFET (plus pour les citoyens, donc ?) ayant besoin d'accompagner et de faire respecter la LOI (d'en Haut ?)" - "Il y a des fonctions d'évaluation, des critères du Corps préfectoral" (Une sorte de police des territoires, donc ?). "Il faut RECENTRER sur les priorités" (du Gouvernement aux ordres ?), (mais) "il y a les secrets de la République" (chut ! L'essentiel nous est dissimulé)."Le Préfet de la République a un vocabulaire de COORDINATION". "La Réforme de la structure territoriale est IMPERATIVE (démocratie irréprochable ?), elle concerne pratiquement TOUS les Ministères". "Les codes de l'environnement, de l'urbanisme... sont trop LOURDS". Ce ré-aménagement de la politique est "sous l'autorité directe du MINISTERE de l'INTERIEUR. C'est une MISE EN OEUVRE à l'échelon local des politiques de l'ETAT". "Le CSATE a pour mission d'évaluer l'action des Préfets et des sous-Préfets" (1)

 

Ce n'est pas tout. "Il s'agit d'améliorer l'EFFICACITE des politiques publiques en DIMINUANT les effectifs, (ce qui permet de) RENFORCER les politiques du GOUVERNEMENT, la capacité de MANAGEMENT". "Réduire les dépenses de fonctionnement et d'intervention rendra plus efficaces les services publics et l'Administration. Cela génèrera des ECONOMIES importantes" (et cela augmentera le chômage !). "L'objectif est d'assainir les dépenses publiques" . Cette amélioration de l'efficacité des politiques publiques RENFORCE le contractuel de l'ETAT". "Les fonctions d'analyse, de conception, d'expertise seront CENTRALISEES".

 

M. Rebiere finit par lâcher cette phrase éloquente : "L'Etat s'est fragilisé par la décentralisation, il faut OBLIGER l'ensemble de l'appareil d'Etat à accepter les nouvelles EXIGENCES.. comme la politique en matière d'eau". "Un des enjeux majeurs est de donner plus de FORCE, de COHESION aux politiques publiques  impulsées...".

 

Autrement dit, il faut revenir sur une tradition (voulue par le Gl de Gaulle) appréciée des Français, bref sur l'organisation historique de la France. Cette "cohésion" signe la fin de l'autonomie locale, départementale.... Ceci est d'une gravité sans précédent ! Vous comprenez pourquoi les plaques d'immatriculation  des automobiles ne devaient plus indiquer le numéro du département ? Tout ce qui ramène les Français à leur identité, à leur Histoire, à leurs traditions, doit être gommé, supprimé, au profit d'une identité supra-nationale, impériale... celle du Nouvel Ordre Mondial anglo-saxon !

 

La volonté (imposée) du Gouvernement de "moderniser le management" conduit à démanteler les traditions historiques de la France, à tuer l'identité de notre pays au profit d'une entité vague, planétaire, sans racines. autres qu'anglo-saxonnes. Autant dire que cette révision générale de la politique publique (2) conduit à nier l'identité de notre pays, sa souveraineté. Un traître du PS, bon valet du Nouvel Ordre Mondial et ennemi des citoyens, Michel Rocard, explique avec cynisme : "Les souverainetés nationales sont une NUISANCE" ! Cet homme, sous couleurs de socialisme, comme DSK, est un suppôt de la Nouvelle Gouvernance  planétaire qui unifiera tout sous l'égide des Anglo-Saxons et des banquiers francs-maçons... apatrides !

 

Voyons un peu dans le détail.

 

On dénonce le Conseil Général qui avait des "habitudes de PROXIMITE". Et de solidarité ! Deux gros mots pour le NWO : Proximité avec les citoyens, solidarité avec eux. On dénonce aussi, modernité oblige, "la grande DIVERSITE d'agences porteuses de SERVICE PUBLIC".  Derrière tout cela, se précise une vaste opération de re-concentration tueuse de proximité, de diversité, de souplesse, de solidarité entre les citoyens au niveau local, départemental, tout doit être concentré donc impulsé par l'Etat (UMP, au service du NWO), et contrôlé par lui (au niveau du Ministère de l'Intérieur, un signe qui ne trompe pas !). Adieu l'initiative locale, les solidarités, les services publics, la liberté, la démocratie !

 

Et pendant qu'on discute dans les Médias de nucléaire, de Libye, ou de la mort d'Elisabeth Taylor, le Gouvernement, subrepticement, en silence, sournoisement, détricote les traditions françaises de décentralisation et d'autonomie locale, pour mieux concentrer le pouvoir entre SES mains, impulser la politique qui détruira tout ce à quoi nous tenons, en particulier les aides sociales (aux retraités, aux personnes handicapées etc), les services publics et tout, finalement. Peu à peu, tout sera éloigné des citoyens, et impulsé en haut lieu (Présidentiel), puis contrôlé (au Ministère de l'Intérieur). Concrètement, cela signifie quoi, par exemple ?

 

"On va supprimer des postes de gendarmes. Il y aura une nouvelle carte judiciaire qui compliquera l'accès à la Justice. Les bureaux de postes seront vite transférés, changés en agences postales, en relais postaux. Le système de soins sera démantelé. Les territoires seront de plus en plus fragilisés. La carte judiciaire et  de la santé sera remodelée. On ne pourra plus accéder aussi facilement aux SERVICES PUBLICS DE BASE. Les Services publics seront 'sous contrainte'.  Avec le non-remplacement d'un fonctionnaire sur deux à la retraite, il y aura 7   milliards d'économies !"

 

Bref, gestion seulement comptable de la vie des Français, sacrifiés aux appétits de l'Ogre financier ! Et "quand on a l'habitude de l'autonomie", commente le sieur Rebière, "ce n'est pas évident, mais c'est une EXIGENCE !"

 

Voici donc les dernières cantonales telles que nous les avons connues. L'Etat Sarkozy se met en place, au service du NWO et de ses exigences inhumaines.

 

Le Nouvel Ordre Mondial diabolique dispose partout ses pions, il avance inexorablement, sans même que les citoyens le sachent, sans qu'ils soient jamais informés de tout ce qui se fait derrière leur dos, sans le moindre débat dans les Médias aux ordres. Jusqu'à quand laisserons-nous faire l'intolérable ? En tous cas, dans les urnes, notre verdict doit être à la hauteur des enjeux en préparation, des bouleversements locaux, nationaux, planétaires...

 

Eva R-sistons à l'intolérable

http://r-sistons.over-blog.com


(1) "Créé par le décret du 29 novembre 2006, le Conseil supérieur de l'administration territoriale de l'Etat est placé sous l'autorité directe du Ministre de l'intérieur, de l'outre-mer et des collectivités territoriales.

Sa mission est triple :

  • Evaluer l'action des préfets et des sous-préfets en poste territorial
  • Exercer auprès d'eux un rôle de conseil, d'appui, d'accompagnement personnalisé
  • Réaliser des audits en forme d'éclairage opérationnel sur les évolutions nécessaires de l'administration territoriale de l'Etat" (http://www.interieur.gouv.fr/sections/a_l_interieur/le_ministere/organisation/csate)

(2) Public Sénat 23 mars2011, rediffusion ce 26 mars.

.

 

 

Cantonales 2011: la majorité se frotte au front républicain

http://creseveur.hautetfort.com/archive/2011/03/22/cantonales-2011-la-majorite-se-frotte-au-front-republicain.html


Ni ni.jpg

 

Cantonales.

Voter ? Pour qui ?

Par eva R-sistons.


 

Pour les Présidentielles, au 2e tour, avec Sarkozy-DSK, le choix sera simple: Blanc bonnet ou bonnet blanc, on votera blanc avec ou sans bonnet. Mais pour les Cantonales ? La problématique est différente, car DSK le bandit du FMI est absent du scrutin, et le secteur social comme les services publics doivent être défendus. Ne laissons pas l'UMP continuer la destruction de la France, et n'oublions pas que plus la victoire de la Gauche sera importante, plus le Sénat aura de chances de basculer à Gauche et de faire barrage à l'Ordre Nouveau des défenseurs de l'Occident anglo-saxon  du Nouvel Ordre Mondial.

 

Concrètement, pour moi il ne fait aucun doute qu'il faut voter aux Cantonales. Pour qui ? Clairement pour les partis de Gauche (PS, Verts, Front de Gauche, Radicaux de Gauche) traditionnels défenseurs, au niveau local, des liens de solidarité entre les populations, des politiques sociales et des services publics. L'UMP, lui, ne songe qu'à supprimer le département, l'autonomie locale ou régionale, au profit de vastes entités de management, inter-communales, broyeuses d'emplois, de services publics, de solidarités en particulier sociales. Et à tout réglementer, à tout contrôler !

 

Et si tout se joue entre l'UMP au service du NWO, et du F.N. ?

 

Si nous aimons la France, ses valeurs républicaines (Liberté, Egalité, Fraternité),  si nous sommes attachés à l'unité du pays, au vivre-ensemble comme à son modèle social (la question sociale est agitée par le FN de manière démagogique, en réalité ce n'est pas son souci, il n'a même pas pris parti contre la réforme des Retraites), un seul choix s'impose : L'abstention ou mieux, le vote blanc. Plus significatif, lui, que l'abstention

 

eva R-sistons

 


Le croc... Pour Kadhafi... Cette fois...
sarko60.jpg

 

http://laplote.blogs.courrierinternational.com/

 

Actualité.

Les coups de crocs d'eva R-sistons

 

GB, au coeur de nos malheurs

 

 

Le Nouvel Ordre Mondial anglo-saxon est notre ennemi. FR2, son valet avec NOS sous, soucieux de travailler à son rayonnement, entame sur son Journal de 13 h une série consacrée à la G.B., le centre de décision de la plupart de nos malheurs, avec sa City siège de la haute Finance planétaire. Je cite : "Londres fascine, elle est vue comme un Centre culturel, c'est le plaisir d'y vivre, la preuve, la population francophone y a plus que doublé". La preuve ? Non, les Français cherchent du travail où il y en a encore. Non, son "fog", son brouillard, est légendaire et malsain. Non, surtout, le coeur de la Haute Finance mondiale bat au centre de Londres, à la City, cette City qui programme les guerres mondiales, les crises, les politiques anti-sociales...

 

A l'heure où de plus en plus de citoyens mettent en garde sur la GB, le NWO anglo-saxon, FR2 au service des politiques militaro-financières broyeuses de vie,   joint la propagande à la désinformation. Je rappelle que mon blog du Nouvelobs a été supprimé le jour où, l'une des premières, j'ai enfin compris le rôle assassin de la GB dans les choix financiers, politiques, militaires. C'était pire que critiquer les USA ou Israël ses fidèles alliés : Je venais de frapper juste, au COEUR des décisions planétaires, à la source même des souffrances des populations du monde entier. "Que vous vous en preniez aux Anglo-Saxons, là c'est trop...". Le Nouvelobs venait de montrer son vrai visage, comme DSK : Etiquette de Gauche sur politique de Droite au service de l'Occident anglo-saxon, bred du NWO.

 

Alors, ne soyons pas dupes : La GB n'est pas notre amie. Mais notre pire ennemie ! FR2, au service du NWO et de la propagande de guerre, fait son boulot contre nous tous. Avec nos sous, je le répète !  

 

 

Libye : Les effroyables mensonges


 

Pour résumer la situation, je dirais que le Nouvel Ordre Mondial avance là aussi ses pions. Sous couvert d'intervention humanitaire, il s'agit de permettre à l'OTAN de prendre pied en Afrique pour ensuite placer ses hommes de mains, ou de pailles, ses marionnettes si vous préférez, et ainsi piller tranquillement les ressources locales. Les apparences sont sauves ! Réunion de presse de l'Armée française : "L'Occident (quel lapsus !), la Coalition, intervient, l'Alliance Atlantique s'occupera de la logistique, pas de la politique. Les Emirats arabes unis envoient douze avions de combat".

 

Comprenez : La Coalition ne compte pas d'Arabes en son sein, 4 avions du Qatar ou 12 des Emirats arabes sont la couverture achetée aux monarques (gonflés de pétrole et au service du NWO) pour nous faire croire qu'il s'agit d'une expédition internationale.

 

D'abord, la Communauté internationale ce n'est pas seulement les Anglo-Saxons (+ Israël et les caniches européens, éventuellement), la plupart des pays sont contre l'intervention en Libye, Union africaine, opinion ou rue arabe (pas les Décideurs vendus aux Grandes Puissances), Russie de Poutine, Chine, Brésil, Inde, Vénézuela, Iran etc etc. Ensuite, le couple allemand a éclaté au profit d'une alliance contre-nature Anglais-Français. 

 

Il s'agit d'une nouvelle opération de l'OTAN au service des magnats du pétrole et de la Haute Finance, habillée en opération internationale de protection des civils, et elle est en train d'outrepasser, pas à pas, la Résolution de l'ONU. Guerre impériale, néo-coloniale, pour prendre pied sur le continent africain, avec les Israéliens sur place et contre les intérêts des autochtones comme de ceux des Chinois, implantés, eux, afin de profiter, via une aide au développement, de la manne des richesses du sous-sol.

 

Tout le reste n'est que (média)mensonges !

 

 

Syrie : Une opération de destabilisation de la CIA

 

 

 

Les Syriens aiment leur Président qui vit au milieu d'eux, sans enrichissement personnel, et sans protection (signe qu'il est apprécié). Les Médias ont dégoté deux cents manifestants conditionnés, via Facebook, par les Services Secrets américains pour mettre le feu aux poudres à ce pays indépendant, souverain, rétif lui aussi au NWO et critique vis-à-vis des politiques impériales notamment d'Israël. Le but ? Mettre dehors son Président, aligner le pays sur les diktats de Washington, et court-circuiter l'aide de la Syrie aux résistants notamment palestiniens. Demain, une nouvelle marionnette ? Gageons que les manifestations comme les répressions sanglantes sont provoquées par l'Etranger, décidé à intervenir, et alimentées, via des provocateurs, afin qu'elles dégénèrent. Manifestants tués par la Police syrienne... ou par les provocateurs occidentaux ? Quant à la statue du Président détruite (par les agents de la CIA) comme celle de S. Hussein dans l'Irak occupé, nous savons ce que  cela signifie : Un symbole mis en scène par l'Occident pour être repris dans les Médias collabos, et agité  devant les Syriens pour les inciter, artificiellement, à s'opposer, comme des moutons, au Gouvernement ! 

 

Machiavélique Occident ! Il veut la peau de la Syrie, il remodèle peu à peu tout l'Orient à son profit... Ensuite, ou parallèlement, ce sera au tour de l'Afrique ! Avec la Russie de Poutine ou la Chine, ce sera plus dur....

 

Il faut impérativement défendre le multilatéralisme, un monde multipolaire.

 

 

    Nucléaire :


 

Soyons actifs avant d'être radioactifs ! On nous ment, là encore, sous l'impulsion du lobby nucléaire, du MEDEF, d'Areva ! La situation est grave 

 

Et sortons de l'Euro ! Le Portugal, à l'instar de l'Argentine, doit annuler lui-même sa dette et les effroyables politiques d'austérité, et retrouver sa liberté, ses emplois, etc

 

Eva R-sistons

 

NB : L'Occident s'ingère pour "protéger les populations" (sic) en Libye, mais pas en Palestine occupée où la population meurt à petits feux (ou, occasionnellement, à grands feux, avec des armes... de destruction massive !), ni à Bahrein où les manifestants sont tués comme en Libye (parce que les USA y ont une base militaire), ni au Yemen. Toujours le deux poids deux mesures infernal !

   

 

 

Pecresse-2.jpg

 

 

Ne laissons pas mourir la langue française

 

19 mars 2011 Rassemblement de défense de la langue française - Fontaine Molière à Paris.  Discours de Georges Gastaud 

 

 

Cher(e)s concitoyen(ne)s,

 

Au nom du COURRIEL, association républicaine de défense de la langue française contre le tout-anglais, je vous remercie d’avoir répondu présents à cette prise de parole unitaire, organisée avec nos amis du CLEC, de l’AFRAV et de DLF-Paris. En cette année 2011 qui coïncide avec le 260ème anniversaire de l’Encyclopédie, nous avons choisi de descendre dans la rue à une date symbolique pour toute la Francophonie internationale.

 

Il n’en est que plus désolant de constater que sur cette place où trône la statue de Molière, un restaurant indignement intitulé « Hands » et dont la devanture ne fait aucune place au français, s’est emparé de l’immeuble même où est mort Denis Diderot, le philosophe qui a coordonné l’écriture du chef-d’œuvre des Lumières à la française.

La problématique tragique de notre combat est ainsi plantée par les lieux mêmes où nous sommes rassemblés : nous ne nous sommes pas réunis en effet comme des nostalgiques dont l’unique souci serait de défendre le plus-que-parfait du subjonctif, mais comme des citoyens inquiets, pionniers d’un combat d’avenir contre les discriminations linguistiques, et dont le mot d’ordre est RESISTANCE CULTURELLE.

Cette expression est en effet pleinement justifiée quand tout montre que l’oligarchie politico-économique qui domine notre pays a décidé, dans le dos du peuple français, d’ARRACHER la langue de Molière pour lui SUBSTITUER celle que le président du syndicat patronal « Business-Europe », l’étrange citoyen « français » Ernest-Antoine Seillères, a osé gratifier devant Jacques Chirac (alors président de la République) du titre de « langue des entreprises et des affaires », à savoir le tout-globish « entrepreneurial » et « managérial ».

L’affaire qui nous occupe est d’autant plus grave que le sinistre Jean-François Copé vient, coup sur coup, d’appeler l’UMP à mettre à l’ordre du jour le basculement linguistique des médias français au tout-anglais au cœur de la campagne présidentielle, et de réclamer que le « tout-français » soit désormais imposé par la loi dans les Mosquées, en violation de la loi laïque qui sépare l’Etat des Eglises ; et cela au risque de faire de notre langue un odieux instrument d’oppression à l’encontre de ceux qui ont le droit de prier, s’ils le souhaitent, en arabe, en latin, en hébreu, en grec ou en slavone. « Tout-en-français » dans les mosquées, « tout-en-anglo-américain » partout ailleurs, cette politique linguistique qui vise à nous « coper la langue » pour mieux nous priver du droit à la parole, serait franchement ridicule si elle n’était en même temps si odieuse et si fascisante.

Mon propos sera bref : il s’agira d’abord de dénoncer la menace qui pèse sur notre langue et qui relève d’un véritable totalitarisme linguistique. Je pointerai ensuite les raisons socio-économiques d’un basculement linguistique qui n’a rien à voir avec l’ouverture internationale de la France et qui tient surtout à la volonté de nos prétendues élites d’imposer au peuple, sans le moindre débat citoyen, la pensée unique néo-libérale made in USA.

Il s’agira enfin d’appeler à la résistance linguistique unie. Aujourd’hui nous sommes encore un nombre réduit, -bien que nous soyons bien plus nombreux que ce que nous attendions pour cette première manifestation de rue- : et comment en serait-il autrement alors que nous sommes censurés par tous les grands médias, qu’une bonne partie de l’opposition établie, à commencer par DSK et Mme Aubry, marchent à fond dans le tout-anglais, que tout est fait pour amalgamer notre combat avec on ne sait quel purisme « rétro », alors que nous sommes partisans d’une langue vivante et ouverte et qu’en défendant le français nous défendons le droit universel des hommes à parler leur langue, y compris pour ceux qui le souhaitent, les langues régionales, les langues de l’immigration et même l’espéranto que certains considèrent ici comme une alternative neutre à la domination de l’anglais.

 

I. J’évoquerai d’abord la politique d’arrachage du français et de substitution du tout-anglais au français.


Celle-ci se marque d’abord par l’acharnement du grand patronat à basculer ses enseignes et ses produits à l’anglais commercial, qu’il s’agisse de Carrefour, de Renault, de Citroën et de Peugeot, de Bouygues et des autres « stars » du CAC 40. Mais les entreprises publiques en cours de privatisation ne sont pas en reste, quand la SNCF promeut ses « Family TGV » et ses « TGV Night », quand Orange, ex-France-Télécom prétend nous vendre ses « live box » et ses produits « everywhere ajustable », quand la poste « vend » du Livret A sous le slogan infect « I love L.A. », quand dans l’Education « nationale », certains pensent sérieusement à rebaptiser « Learning Centers » les Centres de documentation et d’information.

Cela se marque au fait que nombre de grandes entreprises françaises « travaillent » illégalement en anglais, notamment en région parisienne, imposant à leurs salariés une détresse considérable, méprisant les salariés et le public du pays qui les font vivre, négligeant sottement l’atout international qu’est la francophonie mondiale, dédaignant l’arme commerciale qu’est la langue française pour produire et vendre dans notre pays, et prenant le risque scandaleux de provoquer de très dommageables malentendus, notamment dans le secteur médical. Nous nous félicitons qu’à ce sujet, à la suite d’un certain nombre de pionniers présents ici, des syndicats de diverses obédiences engagent l’action pour le droit élémentaire de travailler en français en France, en italien en Italie, en allemand en Allemagne, etc.

Cela se marque ensuite par la politique linguistique détestable des grands médias privés et publics qui, notamment, aux heures de grande écoute, balancent illégalement, sans grande réaction du CSA, des publicités en anglais encadrées par des « talk shows », des « news » et des « reality shows ».

Plus grave encore, car ce sont ceux qui sont censés faire respecter la loi et la Constitution qui sont alors à la manœuvre, les ministres de l’actuel gouvernement mènent l’assaut contre la langue dans laquelle ils osent ensuite solliciter le vote de nos concitoyens. C’est le cas de Luc Chatel, l’ex-DRH de L’Oréal, qui veut imposer, sans le moindre débat parlementaire, un « bain linguistique anglophone » aux enfants de maternelle, à un âge où les structures du français ne sont pas consolidées. Le même personnage a décidé, hélas sans aucune réaction des syndicats d’enseignants censés défendre l’Education « nationale », que les élèves de filière littéraires n’auraient plus 4 heures de littérature française en première et en terminale, mais deux heures de cette discipline plus deux heures, retirées au français ou aux maths, pour apprendre la littérature étrangère enseignée en langue étrangère : et dans 99 cas sur cent, cette langue sera l’anglais étant donné la chasse aux postes d’allemand, d’espagnol, de russe, etc. dans nos lycées.

Et ce n’est qu’un début puisque désormais les jeunes professeurs devront être en capacité d’enseigner en langue étrangère, -en clair, l’anglais-, en violation de la loi qui stipule que « le français est la langue de l’enseignement » et de la constitution dont l’article II énonce que « le français est la langue de la République ». On ne saurait imaginer plus outrecuidante violation de l’Etat de droit !

Madame Valérie Pécresse n’est pas en reste qui, par la loi LRU, a créé les conditions pour une américanisation massive de nos universités et de notre recherche avec, bien évidemment, un privilège massif pour l’anglais dans la notation des enseignants-chercheurs. Et ne parlons pas de Kouchner qui a déclaré de manière ubuesque que « l’avenir de la francophonie passe par l’anglais », ni de Lady Christine The Guard, qui a reçu le prix de la Carpette anglaise pour sa façon de « manager » en english son ministère du business, ni de M. Borkel qui, passant outre la constitution, a accepté que désormais les brevets rédigés en anglais aient force de loi sur le territoire national. Ce sinistre tableau ne serait pas complet si l’on oubliait de dire que l’U.E., qui orchestre cette politique d’arrachage linguistique dans tous les pays affiliés, privilégie massivement l’anglais dans sa communication en évinçant totalement le français, l’allemand, l’italien, etc. et en violant ses traités fondateurs qui lui font obligation de respecter l’identité des peuples qui la composent.

 

II. Les racines socio-linguistiques de cet arrachage totalitaire sont d’une clarté aveuglante.


Pour les comprendre, il faut remonter aux décisions du MEDEF, dont un récent congrès s’affichait sous le slogan ridicule et néo-colonial de « ready for the future ! ».

L’oligarchie qui domine aujourd’hui la France et l’UE n’a cure de l’héritage linguistique de notre pays, celui de Rabelais, Racine, Marivaux, Hugo, Aragon, Proust, Malraux, Brassens, -excusez du peu-, un héritage qu’elle perçoit comme un boulet et qu’elle traite exactement comme elle traite la Sécu, les retraites par répartition, les nationalisations, les conventions collectives, le statut de la fonction publique et les autres conquêtes « archaïques » du Front populaire et de la Résistance. Foin de ces vieilleries qui « plombent » la chasse au profit et qui empêchent d’aligner notre pays sur les normes sociales régressives du prétendu « modèle » anglo-saxon.

Mais il ne s’agit pas seulement d’économie : une langue n’étant jamais un pur réceptacle de signifiants mais portant toujours en elle un héritage culturel qui n’est autre que l’identité en mouvement du peuple qui la parle, détruire une langue signifie défaire un peuple, le priver de ce qui lui permet de dire « nous », fût-ce pour organiser ses contradictions et ses confrontations les plus aigües. Le jour où notre défunt pays parlerait principalement anglais, où le français devenu un patois abâtardi et honteux ne sera plus parlé qu’à la maison par le quatrième âge, qui ne voit que la « France » se sera totalement reniée et qu’elle ne ressemblera plus alors qu’à ce couteau sans manche dont on a jeté la lame que raillait jadis l’humoriste ?

Qui ne voit qu’en outre, à travers le « tout-américain » des affaires, c’est une langue unique mondiale qu’on met en place, une langue, ou plutôt une novlangue porteuse d’une idéologie unique, d’une politique unique, d’une économie unique, d’un façonnage unique des cerveaux et des cœurs ? En quoi cette monstrueuse politique d’extermination linguistique serait-elle moins grave en son principe que la destruction de la biodiversité par ceux qui, pour satisfaire leur insatiable soif de profit, détruisent irréversiblement les ressources naturelles de la planète ? En quoi la diversité des langues et des civilisations, ce fondement de la culture qui n’est plus rien sans l’échange et l’altérité, serait-elle moins précieuse que la diversité des espèces, fondement de la vie et de l’évolution ?

Enfin qui ne voit que le triomphe d’une langue unique mondiale signifierait pour des décennies, voire pour des siècles, la marginalisation des classes populaires et d’une bonne partie des couches moyennes, et cela dans leur propre pays ; il n’est que de constater que désormais, de grandes entreprises embauchent de manière discriminatoire des « english mother tongue » en instituant une préférence nationale à l’envers non moins fétide que la préférence nationale réclamée par l’extrême droite ! III. Face à cette guerre non-déclarée que mène l’oligarchie capitaliste contre notre langue et contre toutes les langues, y compris contre la langue de Shelley, laminée en Angleterre même par le globish, nous ne sommes pas désarmés :
 d’abord nous sommes forts de notre unité ; nous sommes heureux de voir que les associations qui ont préparé ensemble ce premier rassemblement de rue, marchent la main dans la main et que cette après-midi même, elles diffuseront ensemble des milliers de tracts à la manif des enseignants pour dénoncer le volet linguistique de la contre-réforme Chatel.

 ensuite, pour ce qui le concerne, le Courriel a décidé de s’adresser systématiquement à ceux qui luttent contre la casse néolibérale de notre pays dont le basculement à l’anglais est un élément central. Parce que les classes populaires et moyennes sont les plus visées par la discrimination linguistique en cours, c’est vers elles que nous nous tournerons pour les appeler, non pas à « défendre le français », mais à SE défendre elles-mêmes en défendant le français, cette langue issue d’une histoire frondeuse qui va de l’humanisme au CNR en passant par 1789, par la Commune de Paris et par le Front populaire. Que d’autres associations n’aient pas la même orientation sociale, nous le comprenons parfaitement, que chacun fasse pour le mieux dans son secteur, avec ses mots et avec ses moyens, et cet acquis inestimable de la culture mondiale et de la francophonie internationale qu’est la langue française sera sauvé à l’avantage des nouvelles générations !

 

Conclusion :


Cher(e)s amis, en combattant le tout-américain, nous avons conscience de défendre la nation populaire et la République, qu’il n’est pas question d’abandonner à l’extrême droite raciste. Nous défendons aussi le legs social et républicain issu de 1789 et du CNR, car les attaques qui visent le français viennent des mêmes milieux oligarchiques et elles visent les mêmes milieux populaires que celles qui démembrent la Sécu, les retraites, le « produire en France », l’EDF, Renault ou l’Education nationale.

Nous avons également conscience de combattre les discriminations sociales car, au-delà des clients de Hands, c’est le peuple français, ses ouvriers, ses employés, ses artisans et ses paysans qui paieraient le plus cher la fracture linguistique, au seul profit des élites oligarchiques « english mother tongue ».

Nous avons conscience enfin de défendre la diversité linguistique mondiale, non moins précieuse pour l’humanité que la biodiversité chère à juste titre aux écologistes. Au nom des grands milieux d’affaires dont il est issu, M. Copé a déclaré la guerre aux francophones en déclarant qu’il utiliserait la campagne électorale pour mettre le basculement linguistique à l’anglais au centre de la campagne électorale à venir.

Eh bien nous relevons le gant : nous sommes encore peu nombreux, mais nous jurons que nous allons grandir en prenant appui sur les masses profondes de notre peuple dont les sondages montrent qu’il voit dans le français l’identifiant n°1 de son identité républicaine ouverte et dénuée de xénophobie. Nous sommes certains qu’en nous adressant régulièrement à notre peuple, en l’interpellant à l’occasion de ses luttes, nous finirons par l’aider à unifier ses résistances et qu’un jour, face aux indignes dirigeants qui le trahissent sous différentes étiquettes, le peuple des Sans-Culotte et des Communards se dressera derechef, « tous ensemble et en même temps », qu’il assumera les mots neufs de la francophonie mondiale en révolte, du « dégage ! » tunisien adressé à Benali au beau mot de « désobéisseur » lancé par les enseignants en lutte contre ceux qui dénaturent leur métier.

Ainsi notre peuple multicolore reprendra-t-il à son compte les trois mots de notre langue qui ont fait le tour du monde, liberté, égalité, fraternité et auxquels vous permettrez à l’Occitan d’origine que je reste d’ajouter le mot le plus chantant des anciens troubadours, le mot amour...

Je vous remercie.

publication CV le 23 MARS 2011

 

 http://www.comite-valmy.org/spip.php?article1302

 

 

33-mineurs-chiliens.jpg

.http://www.americas-fr.com/tourisme/actualite/le-sauvetage-des-mineurs-chiliens-commence-7837.html

 

"70 jours dans l'enfer de la mine"

 

 

Bonjour,

 

C’est d’un regard de femmes très particulières dont je veux vous parler  : il s’agit des femmes de mineurs du nord du Chili, dans ce désert d’Atacama parsemé de « bouches » des mines de cuivre et d’or qui font la fortune de leurs propriétaires. Ces femmes , d’une rare force, survivent dans un milieu extrêmement dur qui les forge. Elles supportent l’insécurité, elles rêvent de l’application des lois écrites, elles espèrent pouvoir envoyer leurs enfants à l’université…
Ce livre, "70 jours dans l'enfer de la mine" (éditions Prisma), je l’ai écrit grâce au témoignage de trois femmes : deux compagnes et une fille de mineurs chiliens parmi les 33 qui sont restés enterrés vivants à 700 mètres sous terre pendant plus de deux mois. Grâce à elles, nous entrons dans les coulisses de l’événement que des centaines de millions de personnes à travers le monde ont suivi sur leur écran.
Grâce à ces trois femmes de milieux sociaux simples et très différents, grâce à leur franc parler, le lecteur pénètre dans le monde des gueules noires, normalement très difficile d’accès.

"70 jours dans l'enfer de la mine"

est un témoignage qui va bien au-delà de l'événement. A travers la mine, un tableau du Chili d’aujourd’hui. Un pays qui a vendu une image hi-tech, et qui ne se soucie guère du devenir des mineurs. Les promesses non tenues. Le show. Un regard acéré de trois femmes sur leur devenir, sur leur existence, sur ce qui a été fait et sur la manière dont tout le sauvetage a été “survendu”.

Si vous désirez recevoir un livre, dites-le-moi, je vous le ferai parvenir.
Bien amicalement
Cristina L’Homme

 

http://r-sistons.over-blog.com/article-libye-sarkozy-a-sa-guerre-place-a-la-propagande-de-guerre-69721517-comments.html#comment79050761

 

Chevènement : Opposer à Marine le Pen, la République, la vraie !

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/politique/20110325.OBS0254/un-candidat-fn-aux-cantonales-photographie-faisant-le-salut-nazi.html/un-candidat-fn-aux-cantonales-photographie-faisant-le-salut-nazi.html

 

 

 

 

 

Publication non terminée

 

Partager cet article
Repost0
23 mars 2011 3 23 /03 /mars /2011 06:58

 

NOM-paysage-triangle.jpg

  Introduction d'eva R-sistons

  Islam, Musulmans, Charia... et donc
Banque islamique dernier rempart contre le NWO ?

 

Alerte ! Stop l'Islamophobie ! Ne faisons pas le jeu du Nouvel Ordre Mondial qui nous dresse contre les Musulmans pour détourner notre colère des vrais responsables des problèmes actuels. 

A la lecture de la Lettre d'Informations Economiques et Stratégiques, la Liesi, il apparaît clairement que le seul obstacle possible à l'établissement de la Nouvelle Gouvernance Mondiale qui sacrifiera l'ensemble de l'humanité aux projets fous de la  poignée d'individus détenant tous les leviers du pouvoir planétaire, est la Finance islamique, dont les règles éthiques contrecarrent  les appétits insensés de l'"Elite" dirigeante. Il faut absolument lire cet article pour remettre les pendules à l'heure (et ne pas se jeter dans les bras de faux sauveurs jouant sur nos peurs et sur nos phantasmes).

 

Pour s'opposer au NWO (le Nouvel Ordre Mondial anglo-saxon),  il y a des Etats non-alignés comme l'Iran, le Vénézuela, la Chine, la Russie de Poutine... et donc dans le collimateur de celui-ci, prêt à en découdre pour imposer sa loi tyrannique et assassine. Il y a aussi, et peut-être surtout, l'Islam, les Musulmans, et maintenant je comprends l'animosité (NB Islamophobie croissante relayée par les médias aux ordres) qu'ils suscitent parmi les Anglo-Saxons et leurs alliés,  et aussi pourquoi le NWO tend à remodeler le Moyen-Orient, le Proche-Orient, le Maghreb, avec de pseudo révolutions ... A moins que comme le montre cet article, elles ne se retournent contre lui : En préservant, justement, le caractère islamique - et les banques islamiques, éthiques parce qu'elles respectent la Charia  ! Donc, les adversaires du monstrueux NWO doivent réaliser que l'Islam, les Musulmans, sont un REMPART contre celui-ci par le jeu, justement, de la Finance islamique, éthique, elle, et en plein essor parce que respectable, et fiable (elle  rejette d'ailleurs la spéculation). Et on comprend mieux pourquoi le Nouvel Ordre Mondial suscite des révolutions colorées, afin d'asservir, de contrôler, et pourquoi il place ses pions dans des Etats indépendants, rebelles, comme la France, enfin pourquoi les Médias aux ordres et les Elus aux ordres, bref les pouvoirs, nous dressent constamment contre les Musulmans, en les diabolisant, afin que nous les combattions. Choc de civilisations, ou de banques ? Il est temps de voir que les Musulmans sont en réalité notre dernier rempart contre l'abomination en gestation, celle du NWO  prédateur totalitaire, liberticide et criminel ! eva R-sistons (§ à la fin du post)

 


 

NOM-Capital-j-copie-2.jpg

 

Lettre d'informations économiques stratégiques internationales

 

Numéro 226 15 mars 2011

Révolutions au Proche-Orient :

le point de vue de George Soros

 



Dans son précédent numéro, LIESI a cité la phrase

énigmatique prononcée par Henry Kissinger à propos

des révolutions au Proche-Orient et dans certains pay

du Maghreb : « Ce n’est que la première scène du

premier acte d’un drame qui doit être joué ».


Le 1er mars 2011, le milliardaire George Soros, qui a

quitté les Rockefeller pour se rapprocher des

Rothschild, est venu prêcher le message de

l’establishment sur une chaîne de télévision américaine

(GPS). Interviewé en qualité de « promoteur très actif »

de la religion démo(n)cratique, cette religion humaniste,

mensongère, qui place les peuples dans la duperie

permanente et permet aux manipulateurs d’opinions de

préparer une dictature planétaire, G. Soros a comparé

les événements du Proche-Orient à la chute du Mur

de Berlin, le 9.11 1989. « Ces événements au Proche-

Orient sont au moins équivalents en importance à ce

qui s’est passé alors », a expliqué le président de

l’Open Society Institute, mais aussi (très) généreux

donateur du candidat sénateur Barack Obama. « C’est

vraiment un désir sérieux de la part de gens vivant

dans des sociétés fermées, d’ébranler les dictatures et

de se diriger vers la démocratie ». « La grande

différence entre 1989 et maintenant est que la dictature

soviétique s’effondrait. Ici, ce sont nos alliés qui

changent. Maintenant nous devons regagner la

confiance des peuples1 ». Soros avoue ensuite que ces

révolutions « spontanées » ne sont heureusement pas

survenues sous l’ère Bush/Cheney, puis il a loué

Barack Obama, son poulain, qui est (selon lui) à la

hauteur des événements historiques que nous vivons.

 

LIESI a démontré que ces révolutions se déroulaient

selon un plan conçu au moins à partir du début des

années quatre-vingts.

 

On comprend maintenant, à la

lumière de ce plan, pourquoi l’establishment a jeté son

dévolu sur le musulman communiste B. Hussein

Obama. C’est le président idéal pour gérer ces

événements en terre musulmane. « La démocratie est

bien plus qu’une révolution, poursuit Soros. Il faut

préparer les institutions nouvelles… ». […] « Je

pense que l’Iran aura connu sa révolution dans moins

d’un an ». Alors un grand changement surviendra…

Le hasard fait bien mal les choses…

 

Du plan de 1982 que nous évoquions dans le

précédent numéro, rappelons cet extrait significatif :


« […] Une fois l’Egypte ainsi disloquée et privée de

pouvoir central, des pays comme la Libye, le

Soudan, et d’autres plus éloignés, connaîtront la

même dissolution ».


Le Premier ministre François Fillon a passé ses

vacances de fin d’année, du 26 décembre 2010 au 2

janvier 2011 en Egypte, invité par les autorités

égyptiennes. Il a rencontré le président Hosni

Moubarak le jeudi 30 décembre 2010 à Assouan.

 

 

1 Voici le témoignage de l’ex-employée d’un ministère

allemand (retraitée), possédant une maison en Tunisie où elle

réside 6-8 mois par an. La source journalistique qui nous a

transmis cette information, qui ne sera jamais diffusée sur les

grandes chaînes françaises, a ajouté qu’il y avait des

consignes pour centrer les commentaires d’actualité

essentiellement sur le sport, la météo et quelques affaires

familiales.

« Elle a réussi à rentrer en Allemagne mardi dernier...

terrorisée. Sa voiture a été attaquée sur la route de l’aéroport

tunisien. Les routes sont occupées par des centaines de

milliers de fuyards qui campent au bord. Ils n’ont ni boulot ni

logement ni nourriture. Les touristes ont disparu et donc les

autochtones n’ont plus de revenus. Sur les bords des routes,

les jeunes sont armés de matraques, pierres et quelquefois

armes à feu. Ils attaquent tout ce qui passe.  

 

La haine était au départ dirigée vers le gouvernement,

mais maintenant la situation est complètement

hors de contrôle et tout le monde

attaque tout le monde, en particulier les étrangers.


Elle connaît des gens au Maroc et en Arabie Saoudite. Là

aussi, la situation devient tendue. Même si les médias n’en

parlent pas, ça peut exploser d’un jour à l’autre. La

question n’est plus de savoir si une guerre civile va

éclater, mais quand. Le nord de l’Afrique et le Moyen-Orient

sont une seule poudrière. Haine contre les gouvernements, les

Etats-Unis et l’Ouest en général. Si les Américains essaient de

se mêler au conflit, ça va chauffer. La population refuse toute

intervention étrangère, qui serait pour eux comme une

déclaration de guerre. Des groupes s’organisent, prêts à

détruire les installations énergétiques si les Américains tentent

une intervention. Ils veulent de cette manière punir les

Américains et l’Ouest pour le soutien apporté, depuis des

décennies, à leurs gouvernements despotiques. On peut

imaginer ce que cela signifierait pour le prix du pétrole, en

particulier en ce qui concerne l’Arabie Saoudite.

 

Le climat est tellement extrême que ça pourrait dégénérer

en guerre mondiale ».

 

2

En fin d’année, la ministre des Affaires étrangère

Michèle Alliot-Marie était en Tunisie. Le 27 décembre

2010, elle a rencontré, en pleine répression

sanglante de la révolution, deux représentants du

régime Ben Ali2. Chef de la diplomatie française et

ayant une place de choix pour assister aux émeutes

tunisiennes, l’on affirme qu’au Quai d’Orsay personne

n’a rien vu venir…


Henri Guaino, conseiller spécial à la présidence de la

République, a passé les fêtes de fin d’année... en

Libye. Officiellement, il dit n’avoir rencontré ni le colonel

Kadhafi ni aucun officiel libyen, et assure que Nicolas

Sarkozy était au courant de son voyage et n’y a émis

aucune objection.


S’agissant de ces voyages, les médias se sont

intéressés aux questions financières, laissant

volontairement dans l’ombre les autres questions,

beaucoup plus importantes à la lumière des

événements actuels et projetés par le cartel bancaire

depuis une trentaine d’années. LIESI a reçu cette

confidence d’une source fréquentant un membre

important du Grand Orient3 : « Les réseaux d’influence

au sommet de l’Etat français sont très actifs en vue de

2012 ». La journaliste S. Coignard écrit : « Dans tous

les cénacles, la main invisible des francs-maçons

anime les conversations. Pourquoi ? Parce qu’elle obéit

à une combinaison magique : réseau d’influence plus

secret d’appartenance. Le cocktail parfait ! »

Rappelons qu’Alain Bauer, ancien grand maître du

Grand Orient est aujourd’hui conseiller officieux de

Nicolas Sarkozy pour les questions de sécurité.

d’autres frères sont bien placés : Xavier Bertrand,

ministre du Travail, Jean-Michel Baylet, président du

Parti radical de gauche, Serge Lepeltier, premier viceprésident

du Parti radical valoisien, Patrick Ollier

(concubin de Michèle Alliot-Marie), tout nouveau

ministre chargé des Relations avec le Parlement,

Gérard Larcher, président du Sénat… Bref, l’on ne

nous fera pas croire que ces voyages sont sans rapport

avec les événements actuels. Comme l’exprime Le

Point : « Dès qu’une nomination ou une décision

semble inexplicable, chacun, parmi les profanes, songe

à la Franc-maçonnerie. Comment en serait-il

autrement ? » Comme avant les grandes révolutions

passées (1789, 1917), les réseaux maçonniques de

très haut niveau préparent activement la période

révolutionnaire où l’on verra le retour de Comités de

Salut Public (probablement dirigés par des

fondamentalistes islamistes). Cette prochaine période

sera précédée par des « lois iniques », lesquelles

seront votées un 29 juin de l’année X. Que le lecteur

prenne acte.


L’objectif du projet maçonnique est de produire le

« Grand OEuvre » ordonné par le Grand Architecte. En

suscitant de tels bouleversements au Proche-Orient et

en Afrique du Nord, via des agents disséminés dans

toutes les structures de la société (civile et surtout

religieuse), la Secte (ou la Synagogue de Satan4)

cherche à réaliser ce que disait Albert Pike :

« […] nous déchaînerons les révolutionnaires

nihilistes et athées, et nous provoquerons un

formidable cataclysme social5, qui montrera bien aux

nations, et dans toute son horreur, l’effet de

l’incroyance absolue, mère de la sauvagerie et du

plus sanglant désordre. Alors, partout, les citoyens,

obligés de se défendre contre la minorité folle des

révoltés, extermineront ces destructeurs de la

civilisation ; et les innombrables désabusés de

l’adonaïsme, dont l’âme déiste sera jusqu’à ce

moment restée sans boussole, ayant soif d’idéal,

mais ne sachant à quel dieu décerner leurs

hommages, recevront la Vraie Lumière, par la

manifestation universelle de la pure doctrine

luciférienne6, rendue enfin publique, manifestation qui

surgira du mouvement général de réaction, à la suite

de l’écrasement de l’athéisme et de l’adonaïsme, tous

deux vers le même temps vaincus et exterminés.

 

L’enfantement de la religion de Lucifer Dieu-Bon,

s’établissant à jamais sans rivale sur le globe

terrestre, ne saurait être une opération instantanée, ni

d’un an, ni d’un lustre, ni d’un siècle. L’oeuvre durable

est celle qui se crée par progression lente. Le XIX°

siècle a vu la conception du vrai et bon catholicisme ; le XX°

siècle sera le siècle de la gestation, pour

amener sûrement la parturition à son terme fixé dans

le Livre des Cieux… » Charleston, 15 a

oût 1871.

 

 

2 Le président tunisien a dit à une source proche de LIESI, qui

l’avait rencontré à cette même époque: « Je ne comprends

pas le jeu des Occidentaux. La Tunisie est le dernier

rempart de la France. Si je saute, ce sera la guerre

mondiale ». Notre interlocuteur est un homme d’affaires

français.


3 Il existe une hostilité qui ira crescendo entre le Grand Orient

et la Grande Loge Nationale de France. Par exemple, quand

les Frères ont couvert Bernard Tapie de millions, Jean-Michel

Quillardet, un avocat qui était alors grand maître du Grand

Orient, s’était indigné comme suit : « Je voulais envoyer un

signal : montrer que les francs-maçons ne sont pas tous dans

les combines, explique-t-il. On sait que des membres de la

GLNF ont joué un rôle dans cette affaire, à l’Elysée, à Bercy,

mais aussi parmi les avocats d’affaires spécialisés dans les

liquidations judiciaires, qui sont à la fois proches de Tapie et

impliqués dans des transactions en Afrique ».


4 LIESI reprend à juste titre cette expression des auteurs

antilibéraux du XIX° siècle à juste titre puisque, de l’aveu

même d’Albert Pike : « Ce que nous devons dire au vulgaire,

c’est ceci : ‘‘Nous adorons un Dieu, mais c’est le Dieu qu’on

adore sans superstition’’. A vous, Souverains Grands

Instructeurs Généraux, nous disons ceci pour que vous le

répétiez aux Frères des 32ème, 31ème et 30ème degré : ‘‘La

religion maçonnique devrait être maintenue dans la pureté

de la doctrine luciférienne par nous tous, initiés des hauts

degrés’’ » (The Freemason, 19 janvier 1935).

5 Ce sera vraisemblablement pour 2012. Depuis des années,

ils annoncent la couleur avec Hollywood. (Ndlr)


6 Les agents de ces futurs Comité de Salut Public passeront

dans toutes les maisons de France et de Navarre, exigeant

d’abjurer le Dieu des chrétiens. (Ndlr)

 

La maçonnerie civile travaille à la démo(n)cratie

universelle, étape précédant la révolution satanique. La

maçonnerie ecclésiale oeuvre au second pandémonium

d’Assise avec toutes les fausses religions

antichristiques. Après cela, d’aucuns seraient surpris

qu’une grande catastrophe survienne où, selon toutes

les prophéties, entre trois quarts et deux tiers de

l’humanité disparaîtrait. Nous sommes comme au

temps de Noé : les aveugles suivent des aveugles qui

les conduisent devant l’abîme, un petit nombre a

compris que « De Dieu on ne se moque indéfiniment »

et que les signes en faveur d’un bouleversement se

multiplient de par le monde. Il convient donc de s’y

préparer avec intelligence, pondération, calme et

sérénité.

 

La réforme monétaire internationale

coïncide avec l’émergence d’un

BLOC ISLAMIQUE


- (LIESI) : Les événements du Proche-Orient nous

conduiront-ils à une nouvelle guerre mondiale ?

- (Source au-dessus du cartel bancaire) : Oui, c’est

pourquoi je vous ai évoqué dans les années 80 le

rapport avec les guerres puniques en vous précisant

que cela commencerait par Carthage.

- (LIESI) : Dans ce cas, la réforme monétaire n’aboutira

à rien ?

- (R.) : Absolument. Comme vous le savez, il y a

plusieurs niveaux de réseaux d’influence fonctionnant

selon une structure de commandement pyramidale. Les

plus influents savent que les révolutions actuelles ne

marcheront pas dans le sens de ce dont vous parlez en

citant Soros ou d’autres du milieu bancaire. Seuls ceux

qui travaillent au niveau occulte connaissent

l’aboutissement et les failles de l’actuel scénario.


- (LIESI) : Donc, cela échappera au contrôle du cartel

bancaire ?

- (R.) Bien évidemment. Désormais, suivez bien la

manière dont la Russie agira à l’égard des réseaux

islamistes. […] Pour le cataclysme social, le niveau de

vie des populations va être divisé par deux et une

grande crise de l’immobilier va frapper à la porte des

Etats quand vous verrez les taux d’intérêt s’envoler.

Plus la catastrophe attendra avec l’injection de papier

monnaie, plus elle sera dévastatrice. Actuellement,

plusieurs de mes amis de la Montagne [Suisse - Ndlr]

soldent leurs biens dans de nombreuses capitales

européennes, tant que les gogos achètent […] »

 

Comme peu de personnes ont assimilé l’existence d’un

Pouvoir occulte, la plupart des commentateurs sont

bien évidemment incapables d’appréhender l’avenir

comme LIESI le pratique depuis plus de dix ans. Elles

restent scotchées à une grille de lecture selon laquelle

les gouvernements ont du pouvoir. Or ces politiciens

ne sont, en réalité, que les laquais des réseaux de

la Synagogue. C’est bien pourquoi tous les politiciens

« influents » sont si riches. Ils vivent des prébendes

d’un système dont ils sont les esclaves. Depuis des

lustres, ce sont les acteurs de la désintégration de leur

propre Etat national. Ce sont eux encore qui trahissent

leurs concitoyens en favorisant sans cesse les intérêts

mondialistes des oligarques du cartel bancaire. Dans

ce monde d’esclavage sans pitié, les amis d’hier sont

les ennemis d’aujourd’hui. Hier, on dînait avec des S.

Hussein ou des Ben Ali, l’on acceptait leurs faveurs ;

aujourd’hui, on gèle leurs avoirs.


Maintenant, on parle de l’urgence d’une réforme

monétaire internationale, mais au profit de qui ?

Certainement pas pour le bien commun. Les fauteurs

de la crise sont ceux-là mêmes qui rémunèrent

grassement les laquais politiques placés aux

commandes apparentes des Etats.


Dans ce contexte, il n’est pas surprenant que les

événements monétaires actuels et la géopolitique

ambiante traduisent (comme l’exprime d’ailleurs

fort justement George Soros) un changement de

paradigme sociétal. Cela rappelle, bien sûr, l’analyse

des Protocoles de 1901 faite à titre privé par le Prix

Nobel Alexandre Soljenitsyne. Provoquer la faillite

des Etats, introduire une crise monétaire et une

crise sociale en vue d’imposer un système

monétaire tyrannique… tout cela était écrit en 1901.

 

Les récentes révolutions survenues se déroulent à un

moment où la présidence française, choisie par le cartel

bancaire pour amorcer une réforme du système

monétaire international, engage un processus sérieux.

Début mars, commentant le dernier G20 organisé à

Paris, le Premier ministre F. Fillon déclarait : « Un

premier pas a été franchi : tout le monde accepte de

parler de la réforme du système monétaire

international ». Il précisera ensuite : « Tout ne sera

(cependant) pas réglé cette année ».

 


LIESI a déjà eu l’occasion de préciser que pour le cartel

bancaire, cette réforme ne doit pas accoucher, dans

l’immédiat, d’une monnaie mondiale. Une étape

intermédiaire prévoit l’émergence de monnaies

régionales. Il y a déjà l’euro pour l’Europe, on parle de

l’Améro pour les Amériques et le Canada, les

Asiatiques auraient également leur monnaie… reste la

question des pays islamiques. D’où l’URGENCE de

réaliser un BLOC ISLAMIQUE dans le délai évoqué

par F. Fillon. D’aucuns s’accorderont pour reconnaître

cette coïncidence aveuglante : « tout le monde

accepte (enfin) de parler de la réforme du système

monétaire international » au moment où les choses

bougent ENFIN au Proche-Orient, comme le

prévoyait le plan de 1982-84.

Il existe cependant un problème évident avec les

islamistes : leur système bancaire.

 

La perspective d’établir une monnaie régionale au

Proche-Orient est l’un des objectifs poursuivis depuis

des années. Même en pleine tourmente révolutionnaire

égyptienne, les financiers de Wall Street n’ont pas

perdu la tête. On a demandé à Moubarak de demeurer

au pouvoir tandis que l’on s’exerçait au pillage de la

richesse monétaire du pays. Selon des sources

officielles, la Banque centrale d’Egypte détenait 36

milliards de dollars en devises, ainsi que 21 milliards de

dollars additionnels en dépôts dans des institutions

financières internationales. Dans les jours ayant

précédé le discours de Moubarak, l’évasion de

capitaux roulait au rythme de plusieurs centaines

de millions de dollars par jour ! Bouleversement

financier, hausse de la dette, augmentation en flèche

des prix alimentaires : avant que l’on ait réclamé des

élections « démocratiques », l’Egypte aura été soumise

aux règles rigides d’une nouvelle série de conditions du

FMI.

 

La notion de « bloc islamique » implique de grandes

transformations, y compris chez les alliés arabes de

Washington.

 

Que vont devenir l’Arabie saoudite et le

Bahreïn dont le gouvernement (sunnite) est confronté à

une population chiite à 75 % ? On notera que le 26

février 2011, Hassan Mashaimaa, leader en exil de

l’opposition chiite du Bahreïn et chef du parti

radical Haq, a regagné Manama (capitale bahreïnie),

où la contestation populaire ne faiblit pas depuis

plusieurs semaines. Qui lui a permis d’arriver sur

place pour préparer une révolution dans le pays ?

Pourquoi les services secrets israéliens et américains,

qui éliminent si facilement les gens, n’ont-ils rien fait ?

Hassan Mashaimaa a immédiatement réclamé la

démission du gouvernement.


La création d’un bloc islamique ne correspond pas

seulement à une exigence géopolitique et à la

réalisation d’un calendrier occulte. En effet, une source

frayant avec une famille du cartel bancaire nous a

interpellés en confiant que l’objectif, toujours recherché,

est d’obtenir une monnaie mondiale après la

réalisation d’une étape préliminaire consistant en la

création de monnaies régionales.

 

Or comme nous le disions, à ce jour il n’existe pas

de monnaie régionale pour l’ensemble des pays

islamiques du Proche-Orient.


Max Levine explique : « La constitution d’un bloc

islamique répond aussi à cette exigence. D’autant plus

que la coalition des forces politiques et sociales

derrière les révolutions en Tunisie et en Egypte - et

peut-être ailleurs demain - constitue une menace bien

plus grande au ‘‘système global’’, qu’Al Qaïda. Tout

gouvernement ‘‘du peuple’’, islamique ou laïc, se

détournera des politiques néolibérales qui ont

enrichi les élites régionales tout en enfonçant la

moitié ou plus de la population sous le seuil de

pauvreté de 2 dollars par jour. (...) En bref, si les

révolutions de 2011 réussissent, elles créeront un

système régional et global totalement différent de

celui qui a dominé la politique économique globale

depuis des décennies, particulièrement depuis la

chute du communisme ».


Alors, qu’est-ce qui peut tant effrayer l’establishment

financier international ?


L’argent est encore le nerf

des révolutions et des guerres


Contrairement à la croyance populaire, les finances

mondiales ne sont pas sous le contrôle des banques

centrales, mais de leurs actionnaires, c’est-à-dire de

quelques familles richissimes. Comme elles contrôlent

l’émission monétaire des pays par l’intermédiaire de

leur banque centrale, et comme elles prêtent de l’argent

à ces pays à un coût de plus en plus élevé, ces familles

oligarchiques gagnent de plus en plus d’argent et donc

de pouvoir.


La Tunisie, l’Egypte, le Yémen, la Jordanie et l’Algérie,

etc., tous ces pays sont sous leur contrôle. Un

problème se pose cependant. Depuis la financiarisation

des économies occidentales et la faillite des banques

de l’Ouest, un sujet inquiète le cartel bancaire : le

fulgurant développement du système des banques

islamiques au Moyen-Orient.

 

Pour les responsables

du système bancaire islamique, pratiquant la charia,

l’usure ou l’intérêt sont interdits. De même que tous les

investissements dans des biens ou des services

contraires à l’Islam sont condamnés. En revanche, les

investisseurs perçoivent un revenu de leur placement ;

ce profit est généré par l’objet de l’investissement et

non par l’argent lui-même. Cela permet une plus

grande stabilité en période économique très houleuse,

comme aujourd’hui. De fait, le développement de la

banque islamique se heurte aux principes usuraires

du cartel bancaire.7


Tant que les taux d’intérêt restent bas, la situation est

sous contrôle, mais dans la perspective (prochaine) de

leur hausse, le système de la banque islamique 8 (il y a

1 500 milliards de dollars de richesse privée à capter

dans le Golfe) devient une menace évidente pour le

cartel bancaire. Or, justement, c’est en Tunisie que

fut créée la première banque islamique de l’Afrique

du Nord9 ! La Zitouna Bank fut en effet ouverte le 26

mai 2010 par Sakher El Materi10, gendre de l’exprésident

tunisien Ben Ali ! The Telegraph du 19

octobre 2010 affirmait que « le président Ben Ali

soutenait un projet consistant à faire de la Tunisie un

centre régional de la finance islamique pour l’ensemble

de l’Afrique du Nord ». Le journal britannique révélait

que des financiers saoudiens, impliqués dans ce projet,

espéraient que ce dispositif pourrait permettre à la

Tunisie de tirer profit de sa position stratégique au sein

de la Méditerranée et devenir de fait un pont entre

l’Union européenne et les économies à croissance forte

de l’Afrique du Nord et de l’Afrique subsaharienne.


Depuis le développement de ce processus11, et

craignant un effet boule de neige, il y eut des

discussions serrées au sein du cartel bancaire. La

finance islamique représente mille milliards de dollars

américains sur le marché financier international. En

outre, selon un haut responsable de Zitouna Banque,

certains pays arabo-musulmans auraient même

exprimé leur intérêt pour y investir, dont les Emiratis,

les Qataries, les Koweïtiens et bien entendu les

Saoudiens. Face au succès du système financier

islamique, à son développement, à ses principes

(« Vous ne pouvez pas faire de l’argent à partir de

rien »), le cartel bancaire a conclu que le réseau des

banques occidentales classiques était menacé. D’où

l’urgence d’une décision. Le problème a été étudié

d’autant plus sérieusement qu’en 2009, les actifs

bancaires de la finance islamique atteignaient déjà 400

milliards de dollars. En novembre 2010, The Banker

publiait un document listant les 500 institutions

financières islamiques « faisant référence ». En tête,

des banques iraniennes (sept des dix premières

banques du classement) ! Finalement, l’exécutif du

cartel bancaire décida de donner une leçon aux

dirigeants et banquiers islamiques, comme on l’avait

fait avec Saddam Hussein dans un autre domaine,

lorsque ce dernier avait annoncé ne plus vendre le

pétrole d’Irak en dollar US. Notre source fréquentant

l’exécutif du cartel bancaire indiquait récemment que

les financiers musulmans du Bahrein, qui ont l’intention

d’attirer les investissements de l’ensemble du monde

musulman en se présentant comme les gardiens

scrupuleux de la bonne gouvernance de la finance

islamique, sont en pleine réflexion… Plus, le 28 mai

2010, un peu plus de sept mois avant le coup d’état du

cartel bancaire contre Ben Ali, Business Time signalait :


« L’Afrique du Nord a commencé à adopter les règles

de la finance islamique après l’avoir étudiée durant des

années. […] La Tunisie est une des économies les plus

ouvertes de la région et elle attire déjà de nombreux

capitaux de l’Union européenne. Un phénomène qui

va s’amplifier à partir de 2014, puisque le

gouvernement de Ben Ali a affirmé qu’il ferait de sa

monnaie (le dinar tunisien) une devise entièrement

convertible ». Dans la foulée, Finance News du 31 mai

2010 indiquait : « Zitouna Bank cherche à donner une

dimension régionale à ses activités, tout

particulièrement dans la région du Maghreb, d’autant

plus qu’elle est la première banque spécialisée

n’appartenant pas à un groupe bancaire étranger.

[…] La banque, pratiquant le modèle de la finance

islamique, cherchera à établir des relations solides

avec les banques du Maghreb et celles de la

Méditerranée pour assurer une évolution satisfaisante

des opérations financières de ses clients ».


« L’institution financière est en train d’établir des

relations très solides avec douze banques islamiques

proche de l’Institut bancaire du Bahrein ».

 

 

Il ne fait aucun doute que le développement de cette

pratique de la charia au niveau bancaire, constitue une

menace pour les profits des banqes centrales

contrôlées par le cartel bancaire.

 

D’ailleurs, quelques semaines après

le limogeage de l’ancien agent de la

CIA Ben Ali, la presse financière internationale posait

cette question : « Le départ brutal de Sakher El Materi

et la mise sous séquestre de toutes ses possessions

sonneraient-ils le glas de la finance islamique grand

public en Tunisie ? » Commentaire de la presse

tunisienne au moment où nous rédigeons : « Dans

cette période d’ambiguïté dans laquelle baigne le pays,

on va certainement transiter par des situations où les

appréciations générales restent tributaires du bon

vouloir de certaines personnes qui veulent se préserver

et protéger leurs intérêts ».


Le 20 janvier 2011, la Zitouna Bank était saisie par

la Banque centrale tunisienne, sous le contrôle des

Rothschild, les leaders du cartel bancaire. Tous les

pions politiciens de l’Occident, sous la coupe du cartel

bancaire, ordonnèrent à l’unisson le gel des

« méchants tunisiens ».

 


Il faut maintenant suivre de près l’évolution des

banques islamiques en Egypte où les pions du cartel

bancaire feront tout pour les mettre en difficulté ; ce,

afin de montrer leur vulnérabilité et de nuire ainsi à la

confiance qu’elles inspirent dans le monde islamique et

même en Occident.


Les financiers des révolutions spontanées en Tunisie et

en Egypte sont tellement généreux qu’ils se disent

prêts à offrir la « démocratie » aux peuples concernés.


Cette démocratie qui permet à un dirigeant arabe d’être

un bon démocrate s’il obéit gentiment à Washington, et

peu importe alors s’il ordonne de faire tirer sur la foule

et de tuer des gens, comme c’est aujourd’hui le cas en

Arabie saoudite ou au Bahrein ! Ces démocrates

arabes seront toujours reçus avec tapis rouge par les

chantres de la religion démocratique en Occident.


Curieusement, l’un des hommes qui s’apprête, en

Egypte, à offrir les services du cartel bancaire, est El

Baradei. Ce que les médias cachent soigneusement est

qu’El Baradei est administrateur de l’International Crisis

Group, organisme chapeauté par les Rothschild… Un

autre membre de ce groupe est Z. Brzezinski, le mentor

d’Obama. G. Soros est aussi de la partie comme

membre du comité exécutif.

 

Comme cela fut fait pour l’Occident, le cartel bancaire

veut imposer ses propres règles bancaires d’usure et

de servage aux autres peuples. Les musulmans doivent

emprunter aux banques du cartel et Ben Ali a commis

une grave erreur : penser un seul instant qu’il

pourrait faire de la Tunisie le centre financier de

l’Afrique du Nord et promouvoir les règles de la

finance islamique. Il a oublié qu’il n’était qu’un pion

sur un jeu d’échiquier où les joueurs sont capables de

sacrifier une pièce pour la remplacer.


La déstabilisation de la Libye :

accélérer l’effondrement de l’Europe


Dans le contexte actuel où les Etats-Unis connaissent

un effondrement, comme l’exprime l’évolution du dollar

contre toutes les devises, et où les signes d’une guerre

civile sont de plus en plus nombreux, les stratèges

américains préparent les esprits à une prochaine

invasion en Libye. Comme l’opposition à ce scénario

est très forte, surtout de la part des Russes et de ses

alliés (de plus en plus nombreux), il faut convaincre les

valets européens. Pendant ce temps, les réseaux

mondialistes alimentent les tensions en Libye afin de

justifier l’intervention militaire. Officiellement, le porteavions

nucléaire USS Enterprise est positionné dans le

Golfe d’Aden pour lutter contre la piraterie. Mais il

remonte maintenant vers les côtes libyennes.


La Libye représente seulement 2 % du pétrole mondial.

Mais pour les pays européens, déstabiliser ce pays

sera très dangereux. Ils dépendent en effet largement

du pétrole libyen. L’Italie reçoit 22 % de son pétrole de

la Libye ; la France 16 % ; l’Allemagne, l’économie la

plus résistante, 8 % ; l’Autriche, 21 %. Donc l’Europe

est en général dépendante du pétrole libyen entre 10 et

15 %. Les Etats-Unis ? …0,5 %.


Si le pétrole libyen est coupé, si les puits de pétrole

sont brûlés, ce sera une catastrophe pour les

Européens. Il semble manifeste que l’establishment a

engagé un scénario qui mène inéluctablement à

l’embrasement de toute la région.

 

Plusieurs indices confirment déjà

qu’en Tunisie ou en Egypte, les choses

ne se passent pas du tout comme les mondialistes le

souhaitent. Si les magouilles des banquiers

internationaux n’aboutissent pas, on peut très bien voir

émerger un bloc Tunisie, Egypte, Libye contre

l’Occident.

 

Il est quasi-certain que les événements

libyens favoriseront l’entrée en scène de groupes

islamistes. « Al-Qaïda pourrait s’infiltrer et faire de la

Libye un deuxième Irak. Il y a d’ailleurs déjà des

groupes armés au Niger que personne ne parvient à

contrôler. Leur influence pourrait s’étendre à la Libye,

au Tchad, au Mali, à l’Algérie… En fait, en préparant

une intervention militaire, les Occidentaux sont en train

de s’ouvrir les portes de l’enfer ! » Dans le même

temps, le pouvoir radical-islamique se renforce au

Pakistan. Des islamistes viennent d’assassiner

Shahbaz Bhatti, ministre pakistanais des minorités,

seul chrétien au gouvernement. Commentaire du

quotidien libéral Helsingin Sanomat : « Le pouvoir du

gouvernement va s’affaiblir davantage et la marge de

manoeuvre des réseaux terroristes est plus grande

qu’avant. Le gouvernement du Premier ministre

Youssouf Raza Gilani est pratiquement impuissant et le

président Asif Ali Zardari n’a pas de réel pouvoir.

Parfois l’armée combat les groupes radicaux, parfois

elle les instrumentalise. Le pire, c’est que le Pakistan

fabrique de nouvelles armes nucléaires plus vite que

tout autre pays ». Selon le quotidien Süddeutsche

Zeitung : « On verra très vite si l’armée du pays est

encore un allié fiable. Il est possible que l’infiltration

islamique ait déjà gagné les forces armées. Il y aurait

alors peu d’espoir ». Dernier commentaire du quotidien

catholique italien Avvenire : « Celui qui ose défendre

des chrétiens sans défense, comme Asia Bibi,

condamnée à mort pour blasphème, meurt dans un

pays qui subit l’emprise toujours plus grande du

fondamentalisme islamique ». A noter que le Pakistan

doit son existence à l’Islam : il résulte, comme le

Bengladesh, d’une partition de l’Empire britannique des

Indes, rendue inévitable par l’impossible coexistence

entre les musulmans et les hindous.


Ps. Nous préférerions dire que les dramatiques événements

du Japon sont d’ordre naturel, ce que nous pensions de prime

abord. Mais il existe malheureusement des doutes objectifs

fondés sur des éléments rappelant ceux de Haïti, de Nouvelle

Zélande, etc. En outre, le programme HAARP fut activé

après « le 8 mars jusqu’au 11 mars à 8h30 UTC ».


Curieusement, le 11 MARS 2011 était l’anniversaire des

attentats de Madrid.

 

 

 

 

 

7 Notons au passage que cette condamnation de l’usure figure

également dans la Bible. Mais les Hébreux s’autorisaient à

prêter à usure aux autres peuples. La doctrine catholique a

universalisé la condamnation de l’usure, comme le faisait

également Aristote. Elle fut confirmée pour la dernière fois en

1745, par l’encyclique Vix pervenit donnée par Benoît XIV,

bien oubliée mais jamais rapportée. On a vu par la suite se

constituer une « doctrine sociale » de l’Eglise, seul véritable

antidote aux mystifications marxistes (NB : Marx fut stupendié

par les Rotschild pour écrire le Manifeste du Parti communiste.

Il n’était donc pas anormal de retrouver cette même source de

financement lorsque Jaurès fonda le journal L’Humanité). Mais

que peut valoir une doctrine « sociale » sans la doctrine

économique qui en constitue le socle et peut seule la rendre

effective ? Souvenons-nous que la levée de l’interdiction de

l’usure fut une des toutes premières mesures prises par les

révolutionnaires de 1789 ! Mais ce qui est justement

condamné par l’encyclique de 1745, ce n’est pas la

rémunération du service rendu par le prêteur, surtout dans le

cas du prêt d’investissement destiné à créer de la valeur

économique. La condamnation porte sur le calcul mécanique

d’un intérêt, avec la boule de neige des intérêts composés qui

grossit imperturbablement, sans aucun lien avec les fruits

effectifs générés par le prêt ; c’est la disjonction entre la

finance et l’économie réelle (ce qu’on retrouve mieux encore

avec la déconnection actuelle entre l’économie réelle et une

« économie » virtuelle où se manient des sommes des milliers

de fois supérieures aux échanges commerciaux observés).

 

8 Aujourd’hui, à Bahreïn, 27 banques islamiques gèrent 25,8

milliards de dollars d’actifs, soit treize fois plus qu’en 2000.

Une banque est considérée comme islamique si plus de 20 %

de ses actifs sont conformes aux principes de la charia. Ces

investissements représentent 11 % du total des actifs placés

dans les 412 institutions financières enregistrées dans le petit

royaume. En juin dernier, la Banque centrale a émis un

soukouk (équivalent islamique d’une obligation) d’une valeur

de 500 millions de dollars. Il a été sur souscrit près de huit

fois.


9 En Algérie, il existe actuellement trois entités appliquant les

règles de la finance islamique : El Baraka Bank, Salama

Assurances Algérie et Salem Banque.

10 Les banquiers internationaux ne lui pardonnent pas ce

geste. Sakher El Materi est recherché par Interpol. Il est arrivé

aux Emirats Arabes Unis dans un jet privé et a eu droit à un

traitement VIP.


11 Selon le Washington Post du 31 octobre 2008, la « banque

islamique » a connu un fort développement après

l’effondrement de Lemann Brothers et la faillite de plusieurs

banques occidentales. C’est ainsi que le ministre du

commerce du Koweït, Ahmad Bager, a dit que la crise

mondiale incitera davantage de pays à recourir aux principes

islamiques dans la gestion de leur économie.

 

Lettre d’Informations Economiques Stratégiques

Internationales – BP 18 – 35430 Châteauneuf (F)

e-mail : liesiletter@gmail.com

Imprimé par nos soins - ISSN en cours (24 numéros)

Abonnement annuel : 105 € (soutien : 122 euros).

 

6 mois : 58 € et 3 mois : 32 €.

Abonnement ECONOMIQUE : 20 € pour 3 mois avec

un seul envoi groupé, le 30 de chaque mois.

Règlement par chèque à l’ordre de : L.I.E.S.I.

 

(§)

Libéralisme fou.Finance islamique.Mobilisation pour le pouvoir d'achat

Partager cet article
Repost0
22 mars 2011 2 22 /03 /mars /2011 23:47

 

La Mégastructure : droit dans le mur ?

http://www.cinemasie.com/fr/fiche/dossier/247/

 

 

Crevons l'abcès !

eva R-sistons

 

 

Séïsme japonais. Il semble que l'hypothèse d'une intervention des Etats-Unis contre un Japon s'émancipant, et concurrent économique, de surcroît détenteur "d'un système bancaire indépendant des lobbies pétroliers (et donc le seul à fournir un financement à des énergies renouvelables et propres comme le marché des automobiles à hydrogène)" se confirme.

 

Je reçois ce commentaire sur mon blog http://sos-crise.over-blog.com, je le mets en lumière pour la dernière phrase, qui doit tous nous interpeller.  

 

"C'est une idee de questionner les dirigeants japonais ....mais ne soyons pas naifs ils sont sans doute les premiers au courant, ce qui est incomprehensible dans ces guerres invisibles c'est la loi du silence, comme si ils avaient tous quelque chose a cacher, quand est ce qu'enfin une nation va crever l'abces ?"

 

Quand est-ce qu'une nation,

quand est-ce qu'un parti,

quand est-ce qu'un individu (à la voix forte)

va briser la loi du silence,

va crever l'abcès,

comme Kennedy qui a dénoncé le rôle des forces occultes

(hélas il en est mort),

 

crever l'abcès pour sauver l'humanité

de la folie du nucléaire civil

comme de celui de la guerre, encore pire,

et d'une façon générale, avec tout ce qui se met en place,

du suicide collectif ?

 

eva R-sistons

 

 

 Illustration pour un calendrier

http://www.cinemasie.com/fr/fiche/dossier/247/

 

 

Libye :

 

Les choses sont claires,

par eva R-sistons.

 

Libye.

Le mot est lâché. 

Par Poutine, par Guéant, par JM Le Pen.

C'est une "croisade".

 

Une croisade de l'Occident judéo-chrétien

contre le monde musulman,

une croisade impériale contre un dirigeant

qui a nationalisé le pétrole

pour en faire profiter son peuple

plutôt que les prédateurs apatrides. 

Le crime suprême pour l'Occident  !

 

Et c'est une croisade

qui masque son occidentalisme

derrière la participation d'un Etat nain, le Qatar,

alors que l'Union africaine prend ses distances,

alors que les dirigeants de la Ligue arabe

commencent à déserter le navire anglo-saxon

(en sentant pointer la fureur de leurs citoyens

contre les trahisons successives),

et en craignant que son chef,

candidat à la présidence de l'Egypte,

ne fasse les frais du mécontentement de la rue arabe.

 

En prime, le prix du pétrole va encore flamber,

surtout en Europe en partie tributaire de la Libye.

 

En tous cas, les choses sont claires, maintenant.

Il s'agissait d'une zone d'exclusion aérienne,

on se retrouve dans une version irakienne

de bombardements lourds.

Tout simplement.

Pas pour protéger les populations,

mais pour éliminer le Colonel Kadhafi, gênant.

 

 

Il s'agissait d'une lutte arabe de libération,

et voici l'armada américaine,

les éternels colons anglais,

les fanfaronnades françaises

avec un Président complexé en quête de popularité

à l'extérieur pour compenser

le crédit qu'il a perdu à l'intérieur,

et obsédé par l'idée pathologique

d'un monde tournant autour de lui.

 

Voici surtout, encore et toujours, l'OTAN,

avec son "savoir-faire" militaire,

l'OTAN qui rôde en quête de nouvelles proies,

l'OTAN qui prend pied sur le continent africain

nouvel Eldorado pour les adorateurs du Veau d'Or.

 

Sarkozy simple fusible,

agent docile d'un vaste complot anglo-saxon !

Si le Général de Gaulle voyait ça,

il entrerait de nouveau en résistance.

 

Ainsi une lutte de libération

promise à des pertes importantes

(à cause d'un dirigeant qui s'accroche à son pouvoir),

se mue en immense tragédie sanglante.

La victoire, s'il y en a une,

sera confisquée par l'Occident moribond

en quête de sang frais pour vivifier ses profits.

Sans préjuger de la suite,

comme en Irak une déstabilisation de toute la région,

la zone saoudienne, le Tchad, le Mali, le Niger,

pour commencer...

N'est-ce pas le but ?

Sur les décombres des peuples,

les affaires prospèrent.

Les apprentis-sorciers sèment la division

pour mieux régner.

 

Les choses sont claires,

Sarkozy, ou la France squattée par Sarkozy,

ne sont que le prête-nom

d'une croisade anglo-saxonne

ayant mûri son projet d'occupation

du continent africain,

avec en arrière-plan le projet

d'une Union méditerranéenne

qui sera offerte aux Israéliens

- des Israéliens qui n'occupent pas le devant de la scène,

l'actualité, sauf pour la condamnation

de leur ancien Président -

mais qui, en coulisses,

orchestrent bien des évenements

pour satisfaire leurs appétits d'hégémonie.

Voici une Entité petite par le nombre d'habitants,

mais immense sur le plan des prétentions

et des ambitions.

 

Les choses sont claires, maintenant,

la stratégie humanitaire

montre son vrai visage :

Il faut se débarrasser

d'un dictateur indépendant,

Kadhafi.

L'Occident ne tolère,

ne favorise,

n'agrée,

que les dictateurs qui lui sont soumis.

 

Les choses sont claires, maintenant,

la guerre ne se terminera

qu'avec la tête de Kadhafi,

comme celles de Milosevic ou de S. Hussein,

et avec l'occupation de la Libye

par le truchement d'un "démocrate"

aux ordres des "dictateurs" occidentaux.

Déjà, en Egypte, cinq généraux en ont remplacé un.

Les peuples sont privés du fruit de leurs sacrifices.

Encore et toujours !

 

Alors l'occupation de l'Afrique,

parcelle par parcelle,

pourra commencer,

c'est le rêve d'Israël, d'ailleurs,

un rêve qui jettera dehors les rivaux chinois

qui préfèrent, aux bombardements,

la participation au développement

des terres qu'ils exploitent

conjointement avec les autochtones.

 

Alors l'Union Méditerranéenne autour d'Israël

sera imposée par les "gentils démocrates" de l'Occident

aux "sauvages" Maghrébins et Africains,

le continent sera occupé par les Areva,

les Total, les Texaco...

la fiesta des adorateurs de Mâmon,

sur les décombres des peuples spoliés,

sera complète.

 

En attendant, voici l'opération "Aube de l'Odyssée",

qui dit clairement qu'il s'agit

du début d'une "odyssée" :

Les premiers bombardements

sont les prémices de ce qui attend

les malheureux Libyens crédules envers l'Occident.

Les odyssées des peuples

avec les Occidentaux

sont toujours radieuses.

En Irak comme en Afghanistan,

bientôt en Libye.

Et l'"aube" annonce des jours nouveaux,

comme le Nouvel Ordre Mondial les aime.

 

Les choses sont claires aussi,

la rupture sarkozienne touche également

les fondements de la diplomatie :

Jusqu'alors on reconnaissait les Etats, maintenant

(peut-être est-ce une idée lumineuse

de notre philosophe bling-bling, BHL, 

qui court-circuite le Quai d'Orsay)

nous allons reconnaître les gouvernements,

improvisés, auto-proclamés,

du moment qu'ils plaisent à l'Occident.

Un dangereux précédent,

après le droit d'ingérence

soi-disant humanitaire,

voici les pseudo-gouvernements.

La diplomatie à la carte,

les ingérences dans les affaires des autres,

c'est la "modernité", sans doute !

 

 

a-guerre.jpg



Les choses sont claires, maintenant.

Non content de liquider la France

et même son parti en pleine déconfiture,

le Président du "tout est possible"

a réussi à désintégrer

le couple franco-allemand.

L'Europe se fera sans la France.

Une autre Europe.

Pour l'heure, l'Occupant de l'Elysée

savoure son éphémère exploit

d'avoir réussi à faire parler de lui,

d'ailleurs quelques Libyens abusés,

abondamment filmés par les Médias collabos,

remercient la France.

 

Les lendemains seront amers.

Pour la France, d'abord,

ensuite pour la Libye,

enfin pour le continent africain.

 

Une nouvelle page va commencer.

Elle sera sanglante.

Shakespeare, déjà, proclamait que

"des fous conduisent des aveugles".

 

La boîte de Pandore est ouverte,

comme en Irak.

Oui, les dirigeants sont fous,

et les peuples, malheureusement aveugles.

Le remodelage des pays est en marche,

le Nouvel Ordre Mondial

anglo-saxon et israélien avance. 

Inexorablement. Implacablement.

 

Qui brisera le mur du silence,

qui crèvera enfin l'abcès ?

 

Eva R-sistons

 

http://r-sistons.over-blog.com

 

TAGS : Afrique, Maghreb, Nouvel Ordre Mondial,

Union pour la Méditerranées, Libye, Shakespeare,

Sarkozy, Israël, Chine, France, Europe, Allemagne,

Maghrébins, Texaco, Areva, Total,

occupation, marionnette, Occident,

Kadhafi, Milosevic, S. Hussein, Irak,

Saoudiens, Tchad, Mali, Niger, Qatar,

Musulman, croisade, judéo-chrétien,

Ligue Arabe, Anglo-Saxon, Arabe.

 

800px-Thetriumphofdeath


L'Occident aux abois et la Libye.

Premier acte d'une tragédie. 

Ses prolongements

pour la France et pour l'Europe

 

(le titre est d'eva)

 


Sont-ils cette opération militaire en Libye ?

NON selon Franck Bianchéri (Président de Newropéans)

 

 

Dès Mai 2008, le comportement de Nicolas Sarkozy était anticipé : il fait en Libye, jouer à la France le rôle de simple masque d'une opération conçue et dirigée par Washington, trahissant ainsi les intérets stratégiques de la France et de l'Europe.

 

Tandis que le président français continue à être la dernière marionnette européenne créée dans les usines de BUSH/CHENEY des années 2000, servant les intérêts de ses maîtres américanistes, des groupes pétroliers et de défense, contribuant à faire échouer les révolutions arabes en réintroduisant l'Occident et ses interventions militaires au milieu de ce qui est avant tout un processus populaire, l'Allemagne, en s'abstenant au Conseil de Sécurité de l'ONU, a au contraire indiqué le chemin de la diplomatie à venir de l'Euroland, qui doit au plus vite entreprendre de débattre de l'avenir du monde avec les BRIC (Brésil, Russie, Inde et Chine) au lieu d'être le docile roquet de Washingtton.

 

S'il y avait la moindre vérité dans les préoccupations "humanitaires" et "démocratiques" du discours légitimant l'intervention occidentale au Lybie, nous verrions la même exigence s'imposer pour le Yemen, Bahrein, Oman, où des civils sont également tués par les forces des dictateurs au pouvoir semblables à Kadhafi.

 

Si, en France, Nicolas Sarkozy et BHL ont semblé s'entendre (au détriment du ministre des affaires étrangères récemment nommé), sur la nécessité d'une telle action en Libye, çà n'est que parce qu'ils partagent le point commun de n'être que des faussaires; l'un prétend être un homme d'état alors qu'il n'est qu'un petit marquis aux ordres des puissants, et l'autre prétend être un philosophe alors qu'il n'est qu'un animateur de salons parisiens.

 

(Au niveau européen, gardons à l'esprit que le 11 mars dernier, ce sont les décisions prises concernant la mise en place d'une gouvernance de l'Euroland qui vont façonner notre destin collectif, et non la triste mascarade médiatiques sur la Libye).

 

La décision d'attaquer la Libye n'est que le dernier avatar d'un Occident qui s'effondre sous le poids de ses dettes, de sa perte de légitimité morale et de l'absence de dirigeants politiques d'envergure. Suivre Obama, Cameron ou Sarkozy, c'est suivre des dirigeants sans vision d'avenir,, sans convictions politiques et sans crédibilité démocratique. Tous les trois font face à des opinions publiques négatives au vu de leurs bilans et décisions désatreuses pour leurs pays.

 

Et ce sont ces gens-là qui prétendent incarner l'avenir du monde et de l'Occident ! Soyons sérieux !

 

Le premier n'a même pas été capable de fermer Guantanamo, le second détruit l'intégralité du système social et publique du Royaume-Uni ainsi que ses forces armées, et le troisième a même réussi le tour de force de détruire l'UMP, le parti qui l'a fait élire et qui est désormais en plein effondrement devant le Front national. Ces trois hommes ne pouvaient que conduire à leur perte ceux qui leur ont fait confiance.

 

Nous en avons hélas un nouvel exemple avec l'action militaire sur la Libye, décidée pour "sauver" des "rebelles" que personne ne voit jamais : où sont les images de foules à Benghazi comparables à celles qu'on a vu à Tunis et au Caire, et qu'on voit à Bahrein, à Saana ? ...avec "un soutien du monde arabe" qui se limite au Quatar,

 (et qui désormais se heurte à l'opposition de la Ligue arabe).

 

Avoir le Quatar comme preuve du soutien arabe, c'est comme si les USA et la Russie intervenaient ensemble en Europe en se targuant de Monaco comme preuve de l'acceptation des peuples européens..!

 

Ni en Europe, ni aux Etats-Unis les populations ne sont dupes de ce remake de série B de l'invasion de l'Irak en 2003. Propagande médiatique matraquée à longueur de médias, absences de preuves, manque de légitimité de l'intervention, volonté de l'utiliser pour de nombreux motifs cachés, le moindre n'étant pas la soudaine disparition du risque nucléaire japonais des médias occidentaux. (L'ombre d'Areva ? Noted'eva)

 

Khadafi est en effet un dictateur et le peuple libyen sera mieux quand il aura disparu de la scène, mais loin de l'éloigner du pouvoir, cette intervention lamentable américano-anglo-française renforce sa position comme victime de l'Occident honni des peuples arabes.

 

Elle lui offre des options de nuisance, dont la moindre n'est pas l'ouverture des vannes de l'immigration illégale africaine vers l'Europe. Mais peut-être que c'est aussi une conséquence espérée par les sponsors de cette attaque, qui sur le fond, seraient ravis d'avoir une Europe dirigée par les petits-fils d'Hitler, Pétain, Mussolini, Franco...

 

 

Franck Bianchéri Président de Newropéans

 

http://millesime.over-blog.com/article-les-interets-de-la-france-et-de-l-europe-69924680.html

 

A lire aussi :

 

Catastrophe au Japon et implosion du marché des Bons du Trésor US

 


imperialism_us_statue_liberty2.jpg

http://www.mecanopolis.org/?p=1265

 

 

Tragédie nucléaire  du Japon :

 

Les Médias sont occupés à faire leur propagande de guerre,

le Japon passe au second plan.

Le lobby nucléaire veille !

La désinformation commence,

tout est minimisé

pour servir les intérêts des géants du nucléaire.

Là aussi, les peuples sont floués.

Sacrifiés.

 

Qui brisera le mur du silence,

qui crèvera l'abcès ?

 

Eva R-sistons

 

eb014_centrale-nucleaire.jpg

http://www.blog-actualite-politique.fr/Blog-Politique/three-mile-island-tchernobyl-fukushima-combien-de-tragedies-faudra-t-il-encore-avant-de-sortir-du-nucleaire/29004

 

 

 

 

 

godzilla.jpg

 

 

manga.png&w=637&h=425&zc=1
Société

 

 

 

akira.jpg

 

http://zabmag.com/2011/03/le-manga-miroir-des-cataclysmes-nippons/


 

La fin d’un monde pour beaucoup, c’est certain — mais aucunement la fin des centales nucléaires !   Voici le Dessous des cartes :


 

16 Mars 2001 — « GOP Lawmaker Wants 200 New Reactors Built in U.S. by 2040 --Nuclear power lobbyists try to limit damage from Japan crisis on Capitol Hill 16 Mar 2011 Nuclear power advocates are waging an intense lobbying campaign on Capitol Hill this week in an attempt to limit the political fallout from the reactor nuclear crisis in Japan... Lobbyists with the Nuclear Energy Institute and some of the United States's largest energy firms, including [Obama paymaster] Exelon of Chicago, are holding meetings with key lawmakers and briefings for staff members in an attempt to tamp down talk of restrictions in response to the Japanese [nuclear] disaster. Most Republicans, meanwhile, remain enthusiastic boosters for nuclear power even as they push for spending cuts at the Office of Nuclear Energy and elsewhere. The House budget bill passed earlier this year included more than $330 million in cuts for nuclear waste disposal, safety oversight and other programs, according to advocacy groups. One bill, proposed by Rep. Devin Nunes (R-Calif.) and co-sponsored by more than 50 others, calls for 200 new nuclear power plants by 2040. »

 

(Le lien à l’article du Washington Post a été ‘repiloté’ vers un autre, sans explications.  Cela étonne – vraiment ?  Faut comprendre qu’une deuxième centrale est en cours dans le Missouri…  Toute opposition sera donc considérée inexistante.)

 

 

En résumé – La construction de 200 nouvelles centrales nucléaires aux USA est envisagée d’ici 2040, fortement appuyée par les Républicains (GOP, «Grand Old Party»), menés par Devin Nunes, Californie.  Les lobbyistes pro-nuke s’activent tous azimuts afin de minimiser l’impact politique (et psychologique) et surtout médiatique de la cata japonaise.  Des réunions fébriles entre l’Institut de l’Energie Nucléaire (NEI), quelques unes des plus puissantes sociétés (Exelon de Chicago) et une flopée de législateurs se succédent en ce sens.  Malgré l’appui des Républicains dans leur majorité pour l’énergie nucléaire, ils maintiendraient également  leur intention de réduire de plus de 330 millions de dollars les budgets consacrés au déchets nucléaires, sécurité et autres programmes.

 

MORALITE -  les médias aux ordres ont reçu les consignes de mentir — un lobbyiste est rémunéré pour mentir, c’est son job — un max sur toutes les conséquences de la radioactivité japonaise !  Et comme dirait Goebbels, plus c’est gros et mieux ça passe !  Reste à savoir si les esprits vont continuer à gober…

 

 

http://sos-crise.over-blog.com/article-fukushima-la-fin-d-un-monde-l-emboitement-de-catastrophes-et-la-necessite-d-inventer-des-systemes-a-taille-humaine-69890334-comments.html#comment78944441

 

 


CherryblossomsKanonjiRiverFukushima800.j

 

 

fukushima-nu646c-b7481-a9f92.jpg

 

.

en_direct_du_japon_la_crise_nucleaire_de

  apocalypse3.jpg

 

 

 


apocalypse-F--j.jpg 

 

 

Nicolas Sarkozy-Bernard-Henri Levy

ou l’incarnation du mal

Croisade, le mot est lâché ! On ne s’en cache plus en France. Croisade contre les peuples Africains ! Croisade contre les Libyens ! Croisade contre les Noirs ! Croisade contre les Arabes ! Croisade contre les Musulmans ! Croisade avec ce que ce terme comporte historiquement comme massacres, viols, tueuries en tout genre. La libye est le premier pays Africain à être envahi avec quelques complicités. Déjà des milliers de morts provoqués par les sbires de Nicolas Sarkozy, Bernard Henri Levi et autres ! Croisade, je n’ai pas honte, je suis écoeurée ! de la même manière qu’ils prétendaient apporter les Lumières Evangéliques aux peuples du Sud, les voila partis pour les exterminer en prétextant qu’ils leur apportent la liberté ! la liberté des peuples ne s’exporte pas ! Il appartient aux peuples de la conquérir lorsqu’ils sont prêts à le faire. D’ailleurs quelle contradiction ! Depuis quand la liberté et la démocratie se trouvent-t-elles derrière les canons ? Depuis Nicolas Sarkozy, sans doute. Ils veulent nous faire croire que les bombes de destruction massive rendront heureux les peuples du Sud, Libyen notamment. D’ailleurs, ils s’apprêtent à attaquer la Côte d’Ivoire et le reste de l’Afrique.

Oui, ils sont en croisade, non pour apporter la Liberté et la démocratie, mais pour piller les richesses. L’Occident agonise. Comment expliquer qu’en France les hôpitaux, les écoles ces éléments essentiels à la survie d’un peuple soient dans un etat de délabrement absolu, alors qu’au même moment elle trouve des milliards pour aller TUER. OUI TUER EN TOUTE IMPUNITE ! Comment expliquer que Nicolas Sarkozy élu par les Français pour augmenter leur pouvoir d’achat abandonne cet objectif pour aller en guerre alors que la misère devient endémique ? Comment ? Comment ?

On s’étonne, mais pas tant que çà ! Le projet d’invasion des pays Africains a été adopté depuis plusieurs années. Elle entre dans sa première phase. Elle va revêtir la forme d’une rebellion comme en Libye ou en Côte d’Ivoire, rebellion armée par la France. Elle revêtira aussi la forme des elections savamment orchestrées par notre pays des Lumières, dont les résultats sont décidés d’avance (Côte d’Ivoire) Et à la moindre résistance des peuples, invasion armée sous pretexte de faire respecter la démocratie.

  (..) Oui, nous voilà parti dans une guerre, une invasion, une croisade aussi meurtrière que cynique ! Cynique ! Rien que parce qu’on veut arracher à des peuples pacifiques, leurs biens. Oui, l’Afrique toute entière doit réagir et repousser cette invasion ! Le reste du monde doit nous aider. On doit tous se donner la main pour sauver la tête de nos frères !

©Correspondance de Calixthe Beyala

 

http://www.alterinfo.net/Les-trahisons-de-la-France-et-de-l-Occident_a56563.html?com&start=10#comments

 

 

NS-drapeau-OTN.jpg

 

 

Appel à un grand rassemblement

de soutien à la LIBYE

  A Paris le jeudi 24 mars 2011

De 16 heures à 20 heures

Place de la République à Paris

Métro République



NON A LA GUERRE CONTRE LA LIBYE

SOUTIEN A LA LIBYE AFRICAINE

Appel pour l’Unité nationale de la Libye et contre toute intervention étrangère.

Nous avons déjà connu la guerre contre l'Irak afin d'imposer la démocratie. Dix ans plus tard, après des centaines de milliers de morts, d'estropiés ou d'irradiés par les bombardements, où est-elle, cette fameuse démocratie ? Le peuple irakien l’attend toujours. 
L'Irak qui est un pays riche de pétrole est de plus en plus pauvre au niveau de sa population. Par contre le pétrole continue à couler allègrement dans les barils US.



Ils veulent nous refaire le même coup avec la Libye afin de voler ses ressources, sous prétexte d'imposer une nouvelle démocratie "coloniale", pendant que Gaza bombardée pendant un mois crève tout doucement sous un blocage indigne de l'humanité.



Quant à la ligue arabe elle est d'une indécence inimaginable par sa soumission à l'occident. Il faudrait la dissoudre car elle ne défend pas les peuples arabes, elle les trahit. 




Non à la guerre, Non à la destruction de la Libye. Arrêtez ces bombardements criminels.

L'Union Africaine n'en veut pas. La Libye est un pays Africain et c'est à l'Union africaine que doit revenir la décision lorsqu'il y a un conflit en Afrique. Ce n'est pas aux colonisateurs impérialistes à entamer une nouvelle 
croisade. 
Car, Il est fini le temps des colonies.

 


Que reste-t-il d’arabe à la Ligue « arabe » ?Que reste-t-il d’arabe à la Ligue « arabe » ?

Appel à la dissolution de la Ligue arabe !

(Vidéo en fin d'article)

 

Note d'eva : Cette Ligue arabe ne représente pas les Arabes, mais seulement les intérêts économico-financiers de l'Occident. Quelle trahison !

 


Appel à la dissolution de la Ligue arabe !

et aussi :

 http://www.partiantisioniste.com/communications/a-la-demande-de-l-usrael-les-troupes-saoudiennes-entrent-a-bahrein-0646.html

 

Partager cet article
Repost0
21 mars 2011 1 21 /03 /mars /2011 15:37

 

aspergé d'essence

http://www.oasisdz.com/les-actualites/3251-deces-du-jeune-homme-qui-s-est-immole-par-le-feu-a-sidi-bouzid.html

 

Additif publication précédente.

 

 

 

L'immense souffrance des peuples,

par eva R-sistons

 

France24. Un reportage sur "Une semaine au Maghreb".

Il m'a pris au tripes !  

Quel symbole !

 

Le Nouvel Ordre Mondial anglo-saxon

broyeur de peuples se met en place, implacablement,

et cette fois avec la complicité totale de la France

via Sarkozy et bientôt DSK qu'on va nous imposer

de la même façon, par le truchement

des Médias et des Sondeurs.

C'est d'ailleurs parce que Strauss-Kahn,

plus présentable, est programmé pour nous

que les Médias peuvent enfin avoir

une parole plus libre, plus critique, sur Sarkozy,

et que Marine Le Pen est propulsée par eux,

afin que le 2e tour soit déterminé.

DETERMINE !
Savez-vous ce qu'est le déterminisme ?

 

D'ailleurs, Melenchon risque de disparaître de nos écrans :

Pour que la droite s'éparpille avec Marine le Pen,

pas la Gauche avec Melenchon

dont on a artificiellement truqué le résultat prometteur (§).

Tout doit faire le lit de DSK,

le nouveau pion contre les peuples,

faussement de gauche

et pleinement au service du FMI qui ruine les pays,

et du NWO  qui mettra en place

la future dictature planétaire des Grandes Banques.

 

Donc, ce NWO avance inexorablement,

on en voit tous les jours les conséquences.

Atroces !


http://www.donnetonavis.fr/actu/news/citoyen-jeune-essence-tentative-suicide-algeri_3433.html

 

.

Je citerai un seul exemple :

L'obligation pour les paysans d'utiliser Monsanto.

Libérateur pour la première récolte,

tueur pour les suivantes.

Conséquence ?

Des centaines de milliers de paysans se suicident,

désespérés, ruinés.

En Inde, notamment.

Monsanto et ses dommages collatéraux.

Voici un épisode du programme dé dépopulation !

 

Au FMI, Strauss-Kahn

(mis sur orbite par le PS,

et il s'agit là aussi d'une trahison historique,

comparable à celle de Sarkozy

avec la liquidation du Gaullisme, de l'indépendance)

orchestre l'austérité, la misère impitoyable.

 

Amis Lecteurs et Lectrices,

j'ai les larmes aux yeux !

Peut-on imaginer la souffrance des peuples

partout dans le monde, au quotidien ?

 

Je viens de voir ce reportage de France24

sur "Une semaine au Maghreb".

J'en ai les entrailles broyées !

Le jeune Mohamed Goussam

avait enfant et femme,

et pour héberger sa famille,

4 m2. Vous avez bien lu : 4m2.

Et ces 4m2 allaient lui être ötés !

 

Alors, il s'est transformé en torche vivante.

Avec femme et petite fille.

Comme tant d'autres désespérés, de plus en plus.

En Algérie, déjà trente !

 

Le jeune Mohamed a survécu.

Sa femme aussi.

Leur petite fille est morte.

Aujourd'hui, alité, pouvant à peine bouger,

il pleure sa misère,

il pleure sa petite fille sacrifiée.

Son père se saigne pour le soigner,

les traitements sont coûteux.

 

Séquence de la misère des peuples,

à bout de souffrances, de désespoir.


D'autres meurent de faim.

Les moteurs des voitures américaines

se remplissent de biocarburants.

Les spéculateurs spéculent sur l'alimentation.


biocarburants.jpg

 

 

 

Nous vivons dans un monde toujours plus inégalitaire,

qui génère toujours plus de souffrances.

Et ce n'est que le début.

 

Il faut en finir avec le Nouvel Ordre Mondial anglo-saxon,

il faut préserver la vie, la dignité de chaque être humain.

Il n'y a pas d'existence plus importante que d'autres.

Citoyens, ça ne peut plus durer !

Nous vivons dans un monde atroce,

il faut en sortir.

Ce sera notre honneur !

Nous le devons à notre conscience,

nous le devons aux générations futures.

 

eva R-sistons

 

http://r-sistons.over-blog.com

 

(§)

http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/article-cantonales-alertes-magouilles-et-blach-out-soiree-cantonale-sur-tf1-et-fr2-69706946.html 

 

TAGS : Torche vivante, misère, Algérie, Mohamad Gussam, FMI, DSK, Nouvel Ordre Mondial, Monsanto, Sakozy, inégalités, biocarburants, France24, Marine le Pen, paysans, Inde, PS, Gaullisme, Melenchon

 


http://philippeldl.wordpress.com/2011/02/27/kadhafi-chez-sarkozy/

 

 

On m'envoie ce magnifique texte. Tout y est dit ! (eva)

 

Bons et mauvais arabes

 

MOHAMED  HASSAN


 Quels furent les effets de la révolution en Libye ?

 

 

 Kadhafi avait deux options. Soit laisser le pétrole libyen aux mains des compagnies occidentales comme l’avait fait le roi Idriss. La Libye serait alors devenue comme ces monarchies pétrolières du Golfe où l’esclavage est encore pratiqué, où les femmes n’ont aucun droit et où des architectes européens peuvent s’éclater à construire des tours farfelues avec des budgets astronomiques qui proviennent en fait des richesses des peuples arabes. Soit suivre une voie indépendante des puissances néocoloniales. Kadhafi a choisi cette deuxième option, il a nationalisé le pétrole libyen, provoquant la colère des impérialistes.
  

Dans les années 50, une blague circulait à la Maison Blanche, au sein de l’administration Eisenhower qui se développa ensuite en véritable théorie politique sous Reagan. Comment distinguer les bons des mauvais Arabes ? Un bon Arabe fait ce que les Etats-Unis lui disent. En échange, il reçoit des avions, est autorisé à déposer son argent en Suisse, est invité à Washington, etc. Eisenhower et Reagan nommaient ces bons Arabes : les rois d’Arabie Saoudite et de Jordanie, les cheikhs et émirs du Koweït et du Golfe, le Shah d’Iran, le roi du Maroc et bien-sûr, le roi Idriss de Libye. Les mauvais Arabes ? Ceux qui n’obéissaient pas à Washington : Nasser, Kadhafi, Saddam plus tard…
 

 

Tout de même, Kadhafi n’est pas très…
 

Kadhafi n’est pas un mauvais Arabe parce qu’il fait tirer sur la foule. On fait la même chose en Arabie Saoudite ou au Bahreïn et les dirigeants de ces pays reçoivent tous les honneurs de l’Occident. Kadhafi est un mauvais Arabe parce qu’il a nationalisé le pétrole libyen que les compagnies occidentales considéraient - jusqu’à la révolution de 69 - comme leur appartenant. Ce faisant, Kadhafi a apporté des changements positifs en Libye, au niveau des infrastructures, de l’éducation, de la santé, de la condition des femmes, etc.

 

Sarko71.jpg
Sarko71.jpg
Sarko70.jpg
http://laplote.blogs.courrierinternational.com/

 

 

LE SENS DE

LA RUPTURE SARKOZIENNE

(P.L. Vincent)

 

Ce qui m'est apparu comme une évidence dans cette affaire, c'est que le sens du mot "rupture" qu'a utilisé Nicolas Sarkozy pendant sa campagne électorale, est à présent clair. Il s'agit de la rupture avec le gaullisme. Avec Sarkozy, la France a tourné le dos au gaullisme, sans que les Français s'en aperçoivent, et il est probable que ce tournant est définitif. 

 

Voici les 3 raisons qui illustrent cette rupture :

 

1 - Pour la première fois, le chef de l'état reconnaît un gouvernement d'opposition à un chef d'état étranger. Jusqu'à présent, tous nos chefs d'état ne faisaient que reconnaître les états et non les gouvernements. C'est ainsi que De Gaulle fut le premier homme d'état à reconnaître la Chine populaire, bien que le régime en place fut responsable de dizaines de millions de morts. N. Sarkozy avait déjà montré ce changement dans notre politique étrangère en soutenant le candidat Ouattara contre Gbagbo, bien avant le résultat de l'élection et en i

ntimant l'ordre à ce dernier de quitter le pouvoir après sa défaite électorale. Avec la guerre lybienne, un pas supplémentaire est franchi en soutenant militairement une faction d'opposition. C'en est donc fini des peuples à disposer d'eux-mêmes. Les peuples doivent être dirigés par les hommes désignés par la gouvernance mondiale.

 

2 - En décidant d'intégrer le commandement de l'Otan et de suivre les intérêts américains, en participant notamment à la guerre d'Afganistan, et maintenant à celle de Lybie, la France tourne le dos à la politique pro-arabe qui fut celle de tous les chefs d'état qui se sont succédés depuis Charles de Gaulle. La France fait volte face et applique désormais une politique pro-israélienne.

 

3 - En décidant de déclarer la guerre au colonel Kadhafi, sans aucune concertation avec nos partenaires de l'Union Européenne, et contre la volonté de l'Allemagne, nous mettons un terme à l'entente franco-allemande, qui fut l'axe autour duquel toute notre politique étrangère s'articulait depuis le Traité de L'Elysée. Cet axe est rompu au profit d'un nouvel axe franco-britannique. Comme la politique étrangère du Royaume Uni est entièrement dépendante de celle des Etats-Unis, cela signifie que mettons un terme à notre indépendance nationale, pour rentrer dans le rang d'un état satellite à la super puissance américaine.

 

La Grande Rupture de Nicolas Sarkozy aura des conséquences qu'il ne nous est pas possible d'évaluer complètement aujourd'hui, mais dont l'on subodore qu'elles seront lourdes de conséquences.

 

a - l'Allemagne, blessée dans son amour-propre, ne passera pas l'éponge. Il est probable qu'elle se rapproche de sa zone d'influence traditionnelle et qu'elle développe ce que les Allemands appellent l'Ost-Politik : établissement d'une vaste zone géo-politique comprenant la Pologne, la Tchéquie, la Slovaquie, L'Autriche et la Hongrie. La conséquence de cette politique sera un isolement de la France au sein de l'Union Européenne qui peut très bien déboucher vers un éclatement de la zone Euro, laissant les mauvais élèves (PIIGS et France) a leur triste sort.

 

b - Les pays arabes vont vite comprendre que la France, ayant perdu sa souveraineté, n'est plus un partenaire sur lequel ils peuvent compter pour faire le tampon entre les intérêts israéliens et les intérêts arabes ou musulmans. Cela fera le jeu des Russes qui ont su garder une attitude plus neutre, et, à terme, le jeu des autres pays dits "BRICS" (Brésil, Inde, Chine). Nous pouvons même y perdre notre siège permanent au Conseil de Sécurité.

 

L'enjeu est donc de taille. La guerre en Lybie a été dénommée par les Américains : Aube d'une Odyssée. L'aube est le moment de la journée juste avant le lever du Soleil. Odyssée fait référence à la Grèce antique et donc à la Méditerranée. Nous ne sommes donc qu'au tout début de la conquête du bassin méditerranéen, voulue par les Américains pour péréniser l'état d'Israël.

 

Nicolas Sarkozy a choisi son camp, pour la France et pour les Français, sans leur demander leur avis. Cela montre la grande fragilité de nos institutions et une absence de démocratie. Un homme et un seul, comme du temps de la royauté, peut encore et toujours décider de l'avenir de tout un peuple. Puissions-nous ne pas avoir à le regretter.

Commentaire 1 - Patrick-Louis Vincent

http://r-sistons.over-blog.com/article-la-grande-trahison-de-la-france-defense-et-de-l-occident-en-libye-69827650-comments.html#comment78846602

 

 

la_rupture

 

 

http://tropicalboy.canalblog.com/tag/la%20rupture

 

 

Point Presse - Porte-parole de l'Etat major des Armées françaises

France24 edition spéciale 21 mars 2011

 

Ca y est, "l'OTAN pourrait apporter son soutien à l'opération libyenne" !

Et "possible commandement... britannique,

transfert de la coordination générale des opérations" !

Sarkozy était le point de départ programmé,

la suite, on va revivre l'Irak.

La France gaullienne, indépendante, est morte !

 

Et à l'instant, une question embarrasse l'Etat-Major français :

"Quelle différence entre frappes françaises et guerre classique" ?

Tout est dit.

 

A l'instant aussi, on parle du partage des rôles.

4 tanks détruits par l'Armée française.

Centre de commandements, infrastructures logistiques

sont visées par GB et Etats-Unis.

Bref, les miettes pour la France...

 

La caution du Qatar avec ses 4 avions est toujours là,

comme ça l'opération occidentale

a l'apparence d'une opération internationale.

Il ne faudrait surtout pas que les Arabes, et l'Opinion, pensent qu'il s'agit

d'une nouvelle attaque de l'Occident contre les peuples arabes !

Les apparences sont sauves, grâce aux 4 avions du Qatar

qui font de la figuration...

 

En pendant ce temps, Ban Ki Moon

appelle à l'unité,

pas de voix discordantes, surtout !

Il a choisi son camp, lui aussi...

 

Et Adler revient sur nos écrans

distiller ses interprétations très partisanes

sur C dans l'Air, journaliste-juge et partie pour le pays de son coeur, Israël

dont on ne parle pas,

mais qui en coulisses fait corps avec ses alliés occidentaux !

 

Et on parle de troupes au sol..

 

Troupes au sol, OTAN..

Guerre Irak bis, non ?

Sauf que la France a changé de camp,

sans son consentement...

 

eva R-sistons

 

Et à propos de C dans l'Air,

un intervenant souligne en effet

que l'Union africaine est très réticente,

qu'il s'agit bien d'une intervention occidentale,

et qu'on a ouvert (la boîte de Pandore, note d'eva)

la porte, à l'ONU,

donc la possibilité d'interventions de l'Occident

sur terre arabe. C'était le PLAN du NWO, justement...

 

Et qui va payer plus cher son essence?

La Libye c'est 4% du pétrole mondial, quand même...


 

Mythologie, La boîte de Pandore, Éditions Atlas

http://joffrey111.ifrance.com/mgpandore.htm

 


Pourquoi le Japon peut

nous amener l'hyperinflation

 

Simone Wapler

 

.

▪ Le Japon va devoir panser des plaies profondes. Par rapport au désastre du dernier tremblement de terre de Kōbe en 1995, les dégâts sont plus importants, et surtout, le Japon est beaucoup plus profondément endetté. Le pays lutte contre la récession depuis deux décennies.
Les Etats-Unis perdent avec le Japon un gros acheteur de leurs obligations souveraines à un très mauvais moment. Les événements risquent bien de devenir hors de tout contrôle pour Ben Bernanke, pilote de la Fed et d'un hélicoptère censé déverser des liquidités pour ranimer une économie moribonde.

_________________________

Comment faire des gains sur le Forex ?
Simple : il suffit d'avoir un peu de temps... de discipline... et surtout les conseils d'un spécialiste du domaine ! Si vous avez les deux premiers ingrédients, nous avons le troisième : profitez-en sans plus attendre...

_________________________

Pour ceux qui croient à la fable de la reprise économique américaine, un seul bon graphique vaut mieux qu'un long discours. Gardez à l'esprit que l'immobilier fut le moteur de l'économie américaine et de la consommation. Regardez maintenant les mises en construction de maisons neuves aux Etats-Unis.

Graphique des constuctions des maisons neuves aux Etats-Unis
Source : www.shadowstats.com bulletin N°368

Ce graphe montre que l'immobilier reste en état de mort clinique. N'oubliez pas également que l'immobilier résidentiel est précurseur des dépenses de consommation car beaucoup de l'argent des foyers se concentre sur l'équipement de leur home sweet home.

▪ Qui voudra des bons du Trésor américain ?
Les Etats-Unis vendent leurs obligations souveraines à quatre gros clients : le Japon, les pays du Golfe, la Chine et... la Fed.

"Le Japon et les pays du Golfe représentant à eux seuls 25% du total des 4 400 milliards de dollars de la dette fédérale US (décembre 2010) [...] cette situation nouvelle qui s'affirme au cours de ce premier trimestre 2011, sur fond de réticence croissante de la Chine (20% des bons du Trésor US) a continué à investir dans les titres fédéraux US, porte en germe l'implosion du marché des bons du Trésor US pour le second semestre 2011 ; un marché qui n'a désormais plus qu'un seul acheteur : la Réserve fédérale US" analyse le dernier numéro (N°53) du Global Europe Anticipation Bulletin.

Donc la Fed -- malgré ses dénégations -- va poursuivre dans la voie de la monétisation de sa dette, ce qu'on appelle élégamment le quantitative easing ou plus crûment la politique de la planche à billets.

C'est évidemment la politique habituelle (et pacifique) quand un pays ne peut plus rembourser ce qu'il doit. Cependant, la monétisation à outrance a toujours conduit à l'hyperinflation. Aujourd'hui n'est pas différent d'hier et toutes les bêtises ayant été déjà faites, replongeons-nous dans l'Histoire.

▪ Création monétaire et hyperinflation de A (Allemagne) à Z (Zimbabwe)
Tout le monde se souvient de l'hyperinflation allemande, de celle du Zimbabwe, ou encore de la Hongrie ou du Brésil. On recense 30 cas d'hyperinflation dans le monde depuis le XXe siècle. Le dernier ouvrage de John Mauldin consacre un chapitre au passage de l'inflation à l'hyperinflation. Signalons que, même durant les règnes de monnaies métalliques, le monde a connu de l'inflation sans toutefois basculer dans l'hyperinflation.

Les observations montrent qu'un pays bascule de l'inflation vers l'hyperinflation lorsque son déficit atteint 40%, nous indique John Mauldin. Mais dans certains cas, il suffit de seulement 20%.

Aujourd'hui, les Etats-Unis sont à 10% de déficit. Nous avons de la marge, allez-vous me dire. Erreur, pour deux raisons fondamentales !

-1- Ce déficit arrive alors que l'endettement public est déjà très important. C'est un phénomène nouveau par rapport à la plupart des cas d'hyperinflation connus, car il s'agissait de pays pour lesquels les prêteurs internationaux se montraient beaucoup plus exigeants.

-2- Citez-moi un pays capable de réduire son déficit alors qu'il met en oeuvre une politique de Sécurité sociale, ce qui est le cas du gouvernement Obama. Ne cherchez pas : il n'y a pas d'exemple.

Nous sommes en réalité tout proches de la pente fatale. John Williams pense -- statistiques à l'appui -- que la transition inflation-hyperinflation se fera en 2014. Mais le fait que les Etats-Unis perdent avec le Japon un souscripteur complaisant majeur de leur dette rapprochera cette échéance.

Nous sommes ici face à une grande inconnue : que se passe-t-il lorsque la monnaie d'échange mondiale, le dollar, connaît une hyperinflation ? Cette histoire reste à écrire. Mais vous pouvez déjà imaginer que les conséquences pour vous et votre patrimoine seront immenses.

Pour rester clairement informé, choisissez bien vos sources. Nous vivons une époque extraordinaire. Par la magie d'Internet, les données brutes sont accessibles. Reste à réfléchir lucidement à partir de celles-ci et à en tirer toutes les conséquences pour vos investissements.
 

[Simone Wapler est analyste, journaliste et ingénieur de formation. Elle a déjà contribué à des publications telles que Le Point, Enjeux, Les Echos, Chart's... Spécialisée dans les valeurs industrielles, les matières premières, les énergies, l'or, les minières Simone Wapler est passionnée par les investissements "tangibles" et c'est ce qu'elle met chaque semaine au service des abonnés de L'Investisseur Or & Matières. Elle est rédactrice en chef du magazine MoneyWeek, et analyse chaque mois le secteur aurifère dans la lettre d'investissement Vos Finances.]

 

Retrouvez-nous en ligne sur :
http://www.publications-agora.fr
http://www.la-chronique-agora.com

 

Fukushima
ou la fin de l'anthropocène

Le tsunami qui a frappé le nord-est du Japon et les explosions consécutives dans la centrale nucléaire de Fukushima forment un emboîtement implacable de catastrophes humaines, géologiques et psychiques.


L'imbrication des éléments naturels avec les objets industriels fait de notre planète un laboratoire à ciel ouvert : aucun lieu de la Terre n'échappe plus à l'expérimentation. S'il y a bien un épicentre géologique naturel du tremblement de terre qui a dévasté le nord-est de l'île d'Honshu, la centrale de Fukushima, elle, représente l'épicentre symbolique de l'ère de l'anthropocène. suite ici :

 

 http://www.lemonde.fr/idees/article/2011/03/18/fukushima-ou-la-fin-de-l-anthropocene_1495211_3232.html 

 

 

 

 

  Publication non terminée

 

 

Partager cet article
Repost0
21 mars 2011 1 21 /03 /mars /2011 05:27

NWO-menteurs.jpg

 

 

Libye, l'escalade.

Les trahisons de la France et de l'Occident

par eva R-sistons

 


 

L'Occident ment. Il abuse de l'Opinion - et des pays qui l'ont soutenu à l'ONU. Déjà, la Ligue arabe a compris qu'elle avait été flouée, et elle se désolidarise: "Il s'agit de protéger la population, pas de la bombarder". Comme Rony Brauman : "Je ne crois pas aux bombardements pour imposer la démocratie".

 

Reprenons par le début. Les Français ont été abusés. Comme Thierry Meyssan, le premier, l'a expliqué, Sarkozy est un agent de la CIA, et j'avais moi-même écrit voici au moins un an que la fonction de Sarkozy était d'aligner notre pays sur les Anglo-Saxons, de le soumettre, de tuer tout ce qu'il reste du Gaullisme en France, donc son indépendance que le tandem Chirac-de Villepin avait encore affirmée à l'ONU contre la guerre en Irak, une décision qui plaçait la France en pôle-position dans l'opinion internationale.

 

Après avoir imposé aux Européens le Traité de Lisbonne dont ils ne voulaient pas, ce qui constitue un coup de force historique, Sarkozy, toujours au nom de ses protecteurs anglo-saxons, a renoncé à une Défense française indépendante, puis il a contraint l'UE à abandonner lui aussi l'idée d'une Défense indépendante. La France est dans l'OTAN, l'UE est désormais aussi sous son influence, et par l'Article V, elle sera entraînée, sur le continent, à faire les guerres de Washington contre la Russie et contre la Chine, et au profit des Anglo-Saxons dont, justement, de Gaulle se méfiait.

 

L'Europe des Pères fondateurs, indépendante, instrument de paix, défendant une troisième voie, c'est-à-dire un modèle social particulier, est morte. Sarkozy aura joué un rôle moteur dans cette trahison des buts de la Construction européenne.  Selon le cas, si les Français - et les Européens - se réveillent, réalisent la Haute trahison au service de l'Etranger, il devra répondre de ses actes devant un Tribunal international indépendant,  sinon l'Histoire écrite par des Isaac et des Jacob (je cite les  fameux ouvrages scolaires) glorifiera l'attitude du Président français.

 

Désormais, sous prétexte d'économies, la France et l'Angleterre ont quasiment fusionné leur Défense, autant dire que le complot contre notre pays, contre son indépendance, a parfaitement réussi. La France est maintenant dans le giron de l'OTAN, de l'Empire, pieds et poings liés, de surcroît sans contrepartie. Au lieu d'affirmer sa différence, au lieu de défendre un monde multipolaire, elle est désormais alignée sur la position anglo-saxonne, et aux premières loges pour défendre son unilatéralisme, et plus généralement,  l'Empire et le Nouvel Ordre Mondial. Ce dernier, en imposant  aux Français Sarkozy - via ses relais, les Médias et les sondeurs aux ordres -, a ôté un obstacle majeur à l'établissement de sa domination sur le monde, l'indépendance de notre pays ayant été contenue, matée, réduite à néant. Du beau boulot !

 

Et pour parfaire le travail, le CRIF a obtenu qu'Hubert Védrine - symbolisant justement le non-alignement servile aux Anglo-Saxons  - d'abord pressenti par Sarkozy pour occuper le Quai d'orsay (§) fasse place au très néoconservateur Bernard Kouchner, partisan, ce qu'on s'est bien gardé d'ébruiter auprès des Français, de la guerre contre l'Irak, comme Lellouche et d'autres faucons. Bref, la boucle est bouclée. Exit l'indépendance française, son exception admirée dans le monde entier, sa Défense indépendante, et toutes ses valeurs. France domptée - mais jusqu'à quand ? Car notre pays est celui qui a fait la Révolution de 1789, et il n'aime pas qu'on lui dicte sa conduite, qu'on piétine ses aspirations profondes et éternelles.

 

La trahison de la Coalition. 

 

Appuyé par les Médias et par les Sondeurs collabos, Sarkozy a donc enfourché le cheval blanc de la protection des populations libyennes (et quid des insurgés du Bahrein dans la même situation ?), et il a impulsé la croisade pour la défense des civils. En sous-mains, encore et toujours, cet Agent très spécial est utilisé pour initier le boulot à la place des Anglo-Saxons, déconsidérés depuis la lamentable aventure irakienne sous l'égide anglaise de Blair et américaine de Bush. Cette fois les Anglo-Saxons, grâce à Sarkozy intronisé en France, ne partent plus seuls en guerre, sans les Français, mais désormais avec eux, abusés, domptés.

 

Pour l'Opinion internationale, pour les insurgés libyens, la France apparaît en sauveur, en protecteur, alors qu'elle a impulsé une sinistre machination - contre l'indépendance de la Libye ! Et au profit de l'Empire militaro-financier, du Nouvel Ordre Mondial qui remodèle toute la région pour mieux la soumettre, en se débarrassant des élements indésirables - dictateurs incontrôlables, indépendants ou trop gourmands (comme Ben Ali, accaparant les richesses du pays, et... commençant à se tourner vers  les Chinois, crime impardonnable pour l'Occident, justifiant à lui seul la destabilisation de la Tunisie). 

 

Les Médias mettent en avant le crédit retrouvé de la France auprès des Arabes, une imposture de plus. Quand ces derniers réaliseront-ils le complot contre leurs intérêts ? 

 

Or donc, l'ONU avait donné son feu-vert au projet Français de zone d'exclusion aérienne en Libye, mais en voyant les images, des images qui rappellent celles de la guerre d'Irak, l'unité habilement arrachée par Alain Juppé se fissure. La Russie et maintenant la Chine commencent à donner de la voix, la Ligue arabe se désolidarise - mais cette dernière est bien embarrassée, car son Chef, inféodé à l'Occident rappelons-le, brigue la charge suprême de l'Egypte. Pas de quoi susciter l'enthousiasme de ceux qui ont  obtenu le départ de Moubarak fidèle relais de l'Occident ! 

 

Et, déjà, les Médias préparent l'Opinion internationale à l'escalade en Libye. En effet, le trio infernal GB-USA-France a trompé les délégués de l'ONU en masquant ses véritables projets :  Prendre pied en Libye, terre riche en pétrole, et plus généralement sur le continent africain, pour exploiter à son profit les ressources, au détriment des populations locales. Comme quoi, un dictateur local, libyen, égyptien, tunisien ou africain, sera bientôt remplacé par la dictature suprême, celle de l'Argent, de la City, de Wall-Street, et des multinationales de mort.

 

Un premier lapsus révélateur, sur France24, ce 21 mars : "L'intervention occidentale en Libye...". Car c'est bien de cela qu'il s'agit, en effet, c'est toujours l'Occident qui s'ingère, bombarde, menace les pays, fait les guerres. Et la veille, j'ai relevé cette analyse : "La Chine pratique une politique de non-intervention, de non-ingérence, elle a toujours été victime des interventions étrangères, elle cherche toujours les moyens négociés" (Kiosque TV5 Monde, 20.3.11. A noter que la Russie ou l'Iran n'ont jamais attaqué personne, comme la Chine, et ce sont les Médias menteurs qui les présentent abusivement en tant que menace pour le monde).

 

Bref, nous sommes loin de la Coalition internationale, en dépit de la "caution" du Qatar, avec ses... quatre avions. Les apparences sont sauves.  Du moins pour ceux qui se laissent facilement berner !

 

 Voici donc le Figaro qui prévient qu'un "un bombardement aérien ne peut suffire à contribuer à installer un nouveau régime" (sous-entendu favorable aux intérêts occidentaux). Sur France24, j'apprends aussi que les Etats-Unis "ont pris le Commandement de cette opération, qui peut être transférée... à l'OTAN" ! Que ces choses-là sont subtilement annoncées... pas à pas ! Et voyez cette déclaration du Ministre belge de la Défense : "L'opération va au-delà d'une simple intervention militaire, le but final est... la disparition du régime Kadhafi. Et après,  les forces de la Coalition doivent être présentes !" (France24 ce 21 mars 11). Et sur cette Chaîne on parle de "mission pas claire, on va plus loin que prévu, la mission dérape, la campagne militaire va s'intensifier, une frappe aérienne ne suffit pas à chasser un dictateur...". La résolution de l'ONU est opportunément très ambigüe...

 

Qu'en conclure ?

 

- Que derrière les belles intentions humanitaires, se cachent toujours des motifs bien plus égoïstes et cupides qu'on ne l'annonce. 

 

- Que derrière l'exclusion aérienne se dissimule une aventure guerrière meurtrière qui conduira à remplacer le dictateur arabe imprévisible par une potiche  plus présentable pour les peuples avides de vraie   démocratie, mais potiche au service de la dictature anglo-saxonne du NWO.

 

- Que les révolutionnaires sont toujours privés du fruit de leurs sacrifices.

 

- Et que les peuples sont toujours floués.

 

Les jours de Kadhafi sont comptés. Mon instinct me dit qu'il préfèrera mourir debout plutôt que couché comme Ben Ali et Moubarak. Et que l'occupation de la Libye commence...

 

L'Occident montrera à nouveau son SEUL visage : Menteur, voleur, cupide, assassin.

 

Eva R-sistons

 

(§) Et tenter, ainsi, de neutraliser l'exception française, comme   aujourd'hui avec Alain Juppé... doublé par Bernard Henri-Lévy !

 

http://r-sistons.over-blog.com

 

TAGS : révolutions arabes, Libye, occident, Sarkozy, France, Irak, Nouvel Ordre Mondial, Tunisie, Egypte, Anglo-Saxons, City, Wall-Street, Iran, Chine, Russie, de Gaulle, Chirac, de Villepin, Kouchner, Védrine, Quai d'Orsay, Lellouche, Blair, Bush, Moubarak, Ben Ali, Ligue arabe, Juppé, Traité de Lisbonne, Europe...

 

 

L'esclave libéré

 

 

A quand le Printemps des peuples contre l'occident criminel ? 

 

 

Après le Printemps arabe,

à quand le Printemps des peuples contre l'Occident

menteur, prédateur, voleur, pilleur, impérialiste, assassin

du Droit, des Etats souverains, des libertés, des emplois,

  des protections sociales, des services publics,

assassin de la nature, de la concorde sociale, des peuples...

provoquant partout où il passe

chaos, désespoir, souffrances, ruines et morts ?

 

eva R-sistons



new_sheeple_dees.jpg

 

Guerres : Les raisons officielles, et les autres.

Par eva R-sistons

 

 

Libye : Guerre pour protéger les populations civiles.

Comprendre : pour protéger les grands intérêts financiers

des puissances occidentales.

 

 

Hier, entre autres :

 

Yougoslavie : Guerre pour protéger les populations des massacres ethniques.

Comprendre : pour protéger les grands intérêts financiers

des puissances occidentales.

 

Afghanistan : Guerre contre le terrorisme.

Comprendre : pour protéger les grands intérêts financiers

des puissances occidentales.

 

Irak : Guerre pour détruire les armes de destruction massive.

Comprendre : pour protéger les grands intérêts financiers

des puissances occidentales.

 

 

Demain, entre autres :

 

Iran : Pour protéger du nucléaire iranien.

Comprendre : pour protéger les grands intérêts financiers

des puissances occidentales.

 

 

D'une façon générale, guerres pour défendre "la liberté",

"la démocratie", "les peuples", le Bien...

Comprendre : pour protéger les grands intérêts financiers

des puissances occidentales.

 

eva R-sistons

 

 

antisemitisme-critique-no.jpg

Comment une chaîne de télévision

peut perdre toute sa crédibilité

par eva R-sistons

 

L'information sur FR2 en 2002 et maintenant. De l'info à la désinformation

 

Sur mon blog désinformation,

 

Silence médias: Les Etats-Unis subissent une défaite en Afghanistan

30 ans d’accidents et de mensonges à la centrale nucléaire de Fukushima

Libye : Quelles sont les vraies raisons de la guerre ? (Réseau Voltaire)

Libye, révolutions arabes. Analyses pour comprendre les événements

 

 

  

 

L'Alba et la Libye. Désinformation - L'excellente sélection d'Oulala.net

Cantonales, VEAUter : Abstention massive, un message clair

Radioactivité : Les taux - Kit pour contamination radioactive

"Refus de prélèvement d'ADN" pour Xavier Mathieu - Pétition pour le soutenir

Libye : Première journée de guerre

De l’Irak à la Libye, la guerre des vingt ans

 

 

Pourquoi la guerre de Libye ?

 

 Les frappes françaises sur la Libye ne sont pas une opération française, mais une sous-traitance de l’opération Odyssey Dawn placée sous l’autorité de l’US AfriCom. Elles n’ont pas pour objet de secourir les populations civiles libyennes, mais elles prétextent de la situation pour ouvrir la voie au débarquement des forces états-uniennes sur le continent noir, observe Thierry Meyssan.

 

suite sur mon blog no-war

Libye : Les vraies raisons de la guerre menée par l'Occident ?


(confirmé ici : Libye : Première journée de guerre)

.

 

 

Lire aussi sur le Bahrein,

L’invasion du Bahreïn (Consortium News)

 

La Monarchie tire sur les manifestants, sur son peuple,

l'Occident ne daigne pas intervenir comme en Libye.

Il est vrai que les USA y ont implanté une jolie, jolie base militaire...

(2 poids 2 mesures), eva

 

 

 

Le Japon attaqué ? Séisme et tsunami provoqués ?

Haarp et Fulford

 

Fulford et Rockefeller

http://www.bibliotecapleyades.net/sociopolitica/sociopol_fulford03.htm

 

 

 

Ce mot rapide, pour cette info, qui, sans pouvoir être vérifiée, évidemment... va dans le sens de ce que nous supputons depuis le 11 mars dernier. 


Le séisme aurait bien été provoqué par les "Zilus", ainsi que le tsunami, avec une bombe nucléaire, et la centrale nucléaire volontairement "accidentée" pour masquer les radiations de la bombe. 


Bon, on aura à en reparler, cette info est sujette à caution, mais le journaliste Benjamin Fulford a une certaine crédibilité, il est spécialisé dans la finance et auteur de plusieurs ouvrages publiés au Canada et au Japon, de 1998 à 2005 il fut le chef de bureau du magazine Forbes pour l'Asie Pacifique.


En conservant le recul nécessaire devant une telle affirmation, on devrait arriver à faire la part des choses dans les jours à venir, chaque évènement, chaque déclaration, pouvant nous donner de précieuses informations en confirmant ou en infirmant...

 

Benjamin Fulford dénonce l'attaque de l'empire contre Japon, et annonce la fin de l'ultimatum posé en 2007 par la Société du Dragon Blanc.

Erreur de traduction à 6.41: "...de comparaitre devant notre comité du style du comité sud africain pour la vérité et la réconciliation"

Voir l'interview de 2007, L'ultimatum: www.renovatiotv.com/rubrique,fulford-l-ultimatum,1221739.html

 

 
Japon : LAPSUS "révélateur" ? "Nous somme en face d'un acte"...

 

Mon opinion sur les révolutions arabes et le NWO,

par eva R-sistons

 

Les Révolutions arabes ont été provoquées,

elles font partie d'un vaste plan

de remodelage de la région,

afin que les dirigeants soient remplacés

par des marionnettes

(en donnant une apparence de démocratie,

comme en Occident,

alternance de partis de gauche et de droite,

alternance démocrates et républicains,

et cela pour satisfaire superficiellement

le désir de démocratie des manifestants)

et ces marionnettes seront utilisées par le Nouvel Ordre Mondial

pour aligner tous les pays sur l'Empire anglo-saxon,

pour appliquer les politiques

mortifères, liberticides, machiavéliques du NWO,

se charger de mater toute vélléité d'indépendance

par rapport à ces plans monstrueux

(voir mes articles, notamment sur R-sistons (§)

sur le génocide planétaire en cours,

les programmes de dépopulation et d'asservissement des peuples).

 

eva R-sistons

 

(§)

  2 15 /02 /Fév /2011 16:48

Alerte, génocide planétaire en cours, sournois. Alerte, société mortifère !

Partager cet article
Repost0
19 mars 2011 6 19 /03 /mars /2011 19:57

chez-moi--la-guerre.jpg

 

La guerre de Sarkozy

par eva R-sistons

 

Attention : A partir de maintenant,

propagande de guerre.

Sarkozy se fiche des insurgés libyens,

sinon il interviendrait au Bahrein,

où le Régime assassine aussi son peuple.

Sarkozy aime les bastons, comme Bush son pote,

il aime être au centre de tout,

il aime qu'on parle de lui

et il veut faire oublier, à l'extérieur,

ses échecs à l'intérieur.

 

La France de de Gaulle se méfiait

des Anglo-Saxons, Britanniques et Américains,

la France de Chirac a refusé de s'enrôler

dans la coalition impériale,

la France de Sarkozy l'impulse, au contraire,

comme il ferraille pour l'avoir contre l'Iran.

Voici notre pays en guerre,

la Libye est riche en pétrole

et à sa tête, elle a un dirigeant imprévisible,

insoumis, rebelle.


La France, c'est un signal,

a fait équipe avec les Anglais

toujours au premier rang pour coloniser,

et les Américains, en embuscade, ont rejoint

les va-t-en guerre.

Ils font la guerre par procuration,

via leur homme en France.

 

L'alliance naissante Sarkozy-Cameron

est de mauvaise augure,

elle était préfigurée par la visite du nouvel élu en 2007

en Angleterre, tout un symbole

du changement d'orientation de la France,

qui efface les traditions gaullienne,

mitterandienne et chiraquienne :

Pour le couple franco-allemand.

 

Les insurgés seront privés de leurs luttes,

  elles seront confisquées par les marionnettes

de l'Occident prédateur, criminel.


Victoire de la France,

clame Delahousse au Journal de 20 h

de FR2 la télé gouvernementale,

en prévision des Elections proches.

Il y a des guerres, aussi,

qui se font pour gagner des voix à l'intérieur,

comble du cynisme.

Il faut le savoir.

 

Delahousse demande pourquoi la France

n'intervient pas, aussi, en Côte d'Ivoire !

Elle est jolie, la télé aux mains des marchands d'armes !

 

Place à la propagande, maintenant,

la guerre est belle,

les peuples bombardés les acclament,

et les lendemains seront plus radieux,

au milieu des ruines

et avec des familles amputées.

 

La Ligue arabe a cautionné

le sémillant Président français,

avec ses dirigeants qui représentent plus

les multinationales du pétrole

que les populations arabes.

Mais la caution est là, cocorico !

Sauf que seul le Qatar est parti

batailler contre ses pairs arabes.

 

Les Américains vont participer à la guerre, "pleinement",

comme l'assure Alain Juppé.

C'est l'assurance d'une guerre propre,

sans dommage collatéraux !

On a vu ça en Irak... et partout.

 

Il est temps que les peuples

se débarrassent de leurs dirigeants cupides et belliqueux !

 

comme dubaï ou abu dhabi, le qatar se lance dans la construction de complexes de

http://www.linternaute.com/savoir/magazine/photo/qatar-iles-artificielles/ile-artificielle-the-pearl-qatar.shtml

 

La France est partie en guerre,

ses zamis américains en font des dizaines dans le monde,

en silence, avec, chut, des millions de sacrifiés

aux intérêts financiers.

La France est partie en guerre

sans consulter le Parlement,

l'Empire a bien choisi notre Président:

Il oeuvre pour Lui et pour ses privilégiés.

 

On devait avoir une simple zone d'exclusion aérienne,

nous avons une guerre.

Souriez, Français, vous êtes roulés !

Vos enfants vont mourir pour

les multinationales apatrides !

 

Une bonne nouvelle, quand même,

quatre grandes nations émergentes

se sont abstenues à l'ONU :

Chine, Russie, Inde, Brésil.

Le signe d'une nouvelle alliance

contre l' Empire unilatéral ?

 

Les Infos sont terminées,

place au Sport et aux Variétés.

Les Français s'amusent !

 

Et nous, si nous sommes la cible d'attentats, demain,

nous ne pourrons pas nous plaindre.

Nous l'avons eu, notre Sarkozy de Nagy Bocsa,

"ensemble, tout est possible" !

 

eva R-sistons

 

Tout est étudié, dans les "Infos"

de la télé aux ordres:

On nous rappelle, pour les Cantonales,

que les Elus dans trois ans seront remplacés par

les conseillers territoriaux !

Alors, abstenez-vous, les veaux !

 


 

La propagande en temps de guerre

 
http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/article-23413830.html
http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/article-33565761.html

 

 

« À défaut d’avoir recours à la force pour contrôler les populations, on peut parfaitement les contrôler par l’opinion » Harold Laswell, spécialiste des médias.

"La presse libre n'existe pas. Aucun de vous n'oserait donner son avis personnel ouvertement. Nous sommes les pantins qui sautent et qui dansent quand ils tirent sur les fils. Notre savoir faire, nos capacités et notre vie même leur appartiennent. Nous sommes les laquais des puissances financières derrière nous. Nous ne sommes rien d'autre que des intellectuels prostitués. Le travail du journaliste est la destruction de la verite, le mensonge patent, la perversion des faits et la manipulation de l opinion au service des Puissances de l Argent. Nous sommes les outils obéissants des Puissants et des Riches qui tirent les ficelles dans les coulisses". John Swaiton, l'éditeur du New York Times, lors de son discours d'adieu.

"Informer n'est pas une liberté pour la presse, mais un devoir"  Viktor Dedaj


Décodage de 25 techniques de désinformation :
http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/article-23391706.html
 

Télévision : De l'info sans infos. Tour d'horizon
http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/article-31419415.html

.

 

 

a-guerre.jpg

 

.

 

Massacres :

Questions troublantes,

par eva R-sistons

 

6-3

 

 

 

En écoutant une vidéo du 23 septembre 1982 (Soir 3) sur le

 

je me suis interrogée sur le massacre de Srebrenica ,

sans que les Casques Bleus interviennent.

Et si ce massacre avait été permis en Haut lieu,

puisque les décideurs sont en général des psychopathes,

pour ensuite mieux discréditer les Serbes,

Radovan Karadzic,

et en fin de compte,

ce qui est plus subtil,

dresser les  Serbes eux-mêmes

contre leurs dirigeants

qu'ils considéraient comme des héros,

donc contre leur passé, contre leur Histoire,

pour faciliter ensuite leur intégration

dans l'Union européenne

qui est elle-même le tremplin du Nouvel Ordre Mondial ?

 

Comme tous doivent le savoir désormais,

la guerre de Yougoslavie a été programmée par l'Occident

sous de fallacieux prétextes,

sous de fallacieuses mises en scène

de massacres ethniques,

pour disloquer la fédération de Yougoslavie

afin, encore et toujours, de diviser pour régner

(comme au Soudan récemment et bientôt en Libye,

les zones riches en ressources devant être contrôlées

par les prédateurs de l'Occident,

et les zones pauvres laissées aux dictateurs),

et de détacher les YougoSLAVES de leurs frères slaves,

à des fins géo-stratégiques de containment de la Russie,

mais aussi, bien sûr,

  pour mettre en place la principale base de l'OTAN dans la région

  afin, ensuite, de pouvoir un jour attaquer plus facilement

la Russie et la dépecer avec ses immenses ressources.

 

Plan machiavélique à l'image des dirigeants occidentaux

qui en tous temps programment divisions,

destabilisations, conflits, guerres,

dépeçages et pillages,

et bien sûr les innombrables drames humains,

par leurs politiques insensées..

 

Je soulève la question,

comme j'ai eu l'occasion d'en poser d'autres,

par exemple celle de la mort du Commandant Massoud,

juste avant l'invasion américaine de l'Afghanistan...

Bien curieuse coïncidence !

Pour moi elle porte la marque

de ceux qui ne voulaient en aucun cas risquer de voir

arriver au pouvoir un mythe vivant,

attaché à l'indépendance de son pays,

et capable de fédérer les Afghans

que justement les Occidentaux souhaitaient voir

dressés les uns contre les autres

  afin de mieux exploiter leurs divisions.

 

Quand comprenda-t-on que les Occidentaux

sont les pires ennemis de l'humanité,

les guerres ont toujours été de leur fait,

(elles ne sont jamais déclarées

par les Chinois ou par les Russes,

par les Iraniens ou les Vénézueliens) ?

On leur doit les malheurs qui assaillent les peuples,

avec tout ce qu'ils imposent

de manière anti-démocratique,

irresponsable, brutale

- de la société de sur-consommation

à la compétition,

en passant par l'alimentation ou la médecine

conçues pour nuire !

Et que dire du machiavélique plan du 11/9 ?

Des cerveaux bien malades sont à la tête du monde...

 

Les vrais dictateurs ne sont pas ceux que l'on désigne

à la vindicte populaire.

 

eva R-sistons



Des mises en scène pour retourner l'opinion :

 

 

Karadzic : la vidéo

qui a retourné l'opinion serbe

Le 3 juin 2005, le Tribunal International de La Haye projetait une cassette vidéo dont l'impact est une des origines lointaines de l'arrestation de Radovan Karadzic. Avant d'avoir vu sur leurs écrans de télévision l'exécution de six Bosniaques par un groupe paramilitaire, les Serbes ne croyaient pas à l'implication directe de leur pays dans le massacre de Sebrenica. Après la diffusion de ce document, la Serbie a globalement cessé de considérer ses tueurs comme des héros.

 

http://www.contre-feux.com/international-rp/karadzic-investigation-sur-la-video-qui-a-retourne-lopinion-serbe.php

 

 

 

Manipulation:

 

Un responsable irakien a révélé que les hommes armés impliqués dans l’attaque meurtrière d’ une église  pourraient être  en réalité des membres de compagnies de sécurité étrangères.

 

Qassem Atta, porte-parole du commandement des opérations à Bagdad, a déclaré lundi que les assaillants qui ont donné l’assaut à l’église catholique Sayidat al-Nejat de Bagdad, portaient des uniformes utilisés par les entreprises de sécurité étrangères.

Dimanche, un groupe d’hommes armés a pris en otage des dizaines de fidèles dans l’église. L’incident a duré près de quatre heures jusqu’à ce que la police intervienne. Le ministère de l’Intérieur irakien a dit plus tard que 52 personnes ont été tuées et plus de 60 blessées dans l’incident.


« Grenade à la main, des hommes armés ont attaqué l’église, » a dit Atta à l’agence de presse Aswat al-Iraq. Il a fait remarquer que les forces de sécurité irakiennes ont arrêté cinq hommes armés, l’un des détenus ayant une nationalité arabe.

« Les forces de police ont désamorcé quatre bombes, huit grenades à main et deux ceintures d’explosifs, » a-t-il ajouté.

Les autorités irakiennes ont lancé une enquête sur l’incident et les interrogatoires des assaillants arrêtés sont en cours, selon le responsable irakien qui a ajouté que cinq des hommes armés se sont suicidés pendant l’attaque terroriste.

Lundi, dans l’intervalle, 18 membres de compagnies de sécurité étrangères ont été arrêtés pour infraction à la loi par la police irakienne dans la région d’al-Ramiela, au nord-ouest de Bassorah.

Malgré le retrait des forces de combat américaines plus tôt cette année, l’Irak continue à héberger quelque 50.000 Gi’s qui restent dans le pays pour  « conseiller et former, » ( Hum..)  sans parler des milliers de mercenaires armés étrangers employés par les entreprises de sécurité privées qui opèrent dans le pays pour assurer la protection de fonctionnaires et d’entrepreneurs pour la plupart étrangers.

 

http://www.forsane-alizza.com/toute-lactualite/verite-sur-vrais-terroristes-irak-3932

 

 

 

Et à propos de Nouvel Ordre Mondial,

a-t-on fait le rapprochement avec "Ordre Nouveau",

le groupuscule d'extrême-droite de sinistre mémoire ?

 

eva R-sistons

 

 

 

%C3%A9nergie-nucl%C3%A9aire-sans-danger-

  Qui tirera les leçons des drames nucléaires,

des choix funestes partout ?

(superbe texte)

 

 

Face à un séisme sans précédent, suivi d’un tsunami dévastateur, le Japon est confronté à ses pires souvenirs et  renoue bien malgré lui avec ses cauchemars nucléaires d’antan : après les explosions nucléaires de Hiroshima et Nagasaki, celles de Fukushima…

 

Au-delà du drame japonais dont personne ne peut imaginer les conséquences à terme, et loin de « profiter » de cette catastrophe - comme certains tentent de le dénoncer afin d’éviter le débat - qui met à mal la troisième économie de la planète et ses 125 millions d’habitants, tout citoyen responsable est amené à s’interroger sur l’ampleur de ce drame pour essayer d’en tirer les leçons, au premier rang desquelles, le choix funeste d’une poignée d’individus voulant contraindre envers et contre tout la majorité des autres, à se soumettre à un modèle de société que ces derniers ne veulent pas.

 

Devant une telle folie suicidaire, ci-après, un extrait du livre que je publiais en 2008, sous le titre « La Démocratie Mensonge » paru aux Ed. M. Pietteur, où il est question de certains de ces choix :

 

« (…) Les aérosols parfumés et leurs gaz CFC (chlorofluorocarbures) nocifs pour la couche d’ozone ont été remplacés par des diffuseurs de parfums électriques. Tout comme les produits anti-moustiques qui répandent leur poison silencieux pendant votre sommeil. Débarrasser une table de ses miettes à l’aide d’une serviette, ou en en secouant la nappe à l’extérieur tient lieu d’archaïsme et la chose n’est envisagée que par l’intermédiaire d’un ramasse-miettes à piles électriques. A l’efficacité éprouvée de l’ancienne brosse à dents, l’on nous convainc que seul un modèle électrique est efficient. Découper une pièce de viande au coutelas est révolu et ne s’envisage qu’à l’aide d’un couteau électrique. La cuisson au gaz relève presque d’une coutume moyenâgeuse et seules les taques électriques – et encore, pas n’importe lesquelles – sont de mise… sans compter la batterie de casseroles et de poêles qu’il convient d’adapter. De la même manière, le chauffage électrique est présenté comme propre, moins polluant, participant à la diminution des gaz à effets de serre… quand il est prouvé depuis longtemps que pour produire une calorie (unité de mesure de quantité de chaleur), l’électricité est le moyen le plus dispendieux qui soit ! [1] Mais le rendement est d’un tel profit pour quelques groupes industriels et pour les Etats, que l’on nous certifie que l’avenir proche passe irrémédiablement par nos centrales nucléaires, devenues par la cherté des énergies fossiles, plus que jamais indispensables. Omettant soigneusement au passage, d’y inclure les coûts que représente le traitement des tonnes de déchets radioactifs qu’il faut se résoudre à traiter d’une façon ou d’une autre… Sans parler de l’aspect moral de leur envoi dans les pays du tiers-monde dont nous faisons nos poubelles sans sourciller – et sans bruit… Ni d’évoquer l’échéance prochaine du manque d’uranium pour les alimenter, estimée à moins de 50 ans, et du même coup, l’augmentation vertigineuse de son prix… Ni de mentionner le facteur risque (du type Tchernobyl) que ces centrales représentent dans un environnement géologique parfois instable (comme au Japon), et international, de plus en plus tendu. Et sans compter les boucliers de béton dont les sites sont recouverts après quelques décennies d’usage… pendant les millénaires indispensables à leur lente décontamination. Autre domaine où certains ingénus étudient la faisabilité de tout envoyer dans l’espace, après avoir constaté qu’une immersion en eau profonde se révèle être un échec pour cause de fissures des containeurs… Non contents d’avoir rendu notre fabuleuse planète invivable, nous envisageons dès à présent de répandre nos déchets radioactifs dans l’univers. Dont dangers ? Et dont coûts ? Il s’agit-là de questions que l’on ne pose pas à des « experts ». Etant entendu que ces messieurs ont toujours tout prévu, ou quand ce n’est pas le cas… réponse à tout, quitte à perpétuer des mensonges, aussi gros que les centrales (et les profits) qu’ils défendent. Pour cet héritage précieux, merci pour les générations futures ! Alors que si les mêmes colossaux budgets avaient été investis dans la recherche et la technologie des énergies renouvelables depuis le premier choc pétrolier du début des années ‘70, l’on aurait pu lentement (mais en 35 ans quand même !) remplacer les énergies fossiles par celles qui permettaient aux individus d’accéder à des énergies moins polluantes et moins chères, les rendant par ailleurs ainsi que la plupart des pays, indépendants en la matière. Le soleil, la lumière, le vent, la chaleur de la terre, le mouvement des marées, l’hydroélectricité, etc… Bref, tout ce qui est à portée de mains de la plupart des Etats et de leurs citoyens. Sans compter les innombrables emplois qu’auraient créées ces nouvelles technologies… avec la préservation de la nature en prime !

 

Devant les terribles constats que l’on peut établir aujourd’hui de l’état de dévastation de la planète, nombre de décisions prises en haut lieu, gravement irresponsables au regard de l’environnement pour les générations futures, devraient être répertoriées en tant que « crimes contre l’humanité » et jugés pour tels.

 

L’actuelle orientation vers les biocarburants ou plus justement, les agrocarburants, s’inscrit dans la même mauvaise veine. Consacrer des millions d’hectares pulvérisés aux pesticides et engrais – des habituelles multinationales – pour en obtenir un maximum de rendement, à produire du carburant vert pour remplacer l’essence des bagnoles est tout aussi irresponsable et criminel quand l’on sait que cette furieuse demande entraînera des hausses de prix de ces produits de base, les rendant ainsi moins accessibles pour les paysans mêmes qui les cultivent et pour l’ensemble des pays pauvres en premier lieu. Sans compter les millions de m³ d’eau nécessaires à leur développement. Cet or baptisé « bleu » que tentent de monopoliser quelques multinationales également, avant que sa raréfaction ne déclenche des tensions pour son contrôle. Ni que ces mêmes hectares pourraient en outre pourvoir à la nourriture de quantité d’indigents. Quelle mentalité retorse faut-il donc avoir pour transformer de la nourriture en carburant !? La même probablement que celle qui vous assène la désormais célèbre formule du travailler plus pour gagner plus ! Cet autre mythe, érigé en vérité, quand il est assurément un nouveau piège à cons !

 

Ces multiples incitations à produire et consommer toujours plus mal sont légion, et l’on sait maintenant leurs effets sur l’environnement : catastrophiques ! Qui se lèvera pour interpeller les responsables de ces criminelles décisions et les traîner devant la Justice ? Quand la seule urgence qui nous occupera bientôt sera celle de trouver les solutions pour sauver ce qui pourra l’être encore, d’une planète que nous persistons à anéantir. (…) »

 

Sans parler des déplacements massifs de populations, ni des conditions de vie qu'un tel cauchemar leur impose, comment nos instances politiques vont-elles réagir, face au désastre que subit le Japon ? L’on perçoit bien ici-et-là quelque gouvernement dans l’hésitation, probablement le temps qu’une nouvelle information en provenance du monde ne chasse celle-ci. Et les évènements qui s’annoncent en Libye s’y emploieront sans doute. Mais ne soyons pas dupes, passé l’effet d’annonce, la plupart de nos gouvernements restent déterminés à ne pas remettre fondamentalement le choix nucléaire en cause. Ils se borneront à préconiser comme à l’habitude, quelques solutions cosmétiques pour soi-disant améliorer la sécurité des centrales. Pas plus les reportages sur la catastrophe ukrainienne de Tchernobyl – où d’éhontés mensonges tinrent lieu de vérités ! – que les images de villes entières dévastées dans le Japon d’aujourd’hui où des individus hagards et ne trouvant pas les mots pour exprimer leur désarroi errent au milieu de ruines, ainsi que les avertissements d’un prochain séisme majeur dans l’archipel, ne les émeut plus que le temps d’une banale minute de silence qui ne les engage à rien, en mémoire de morts qui leur resteront à jamais anonymes... Les dégâts incommensurables d’un tel cataclysme et de ses victimes traumatisées à vie, les survivants et les familles brisés, les destins effondrés, un pays mutilé ne provoquent que l’hypocrisie odieuse et coutumière d’une poignée de nantis à travers une mise en scène lamentable… juste le temps d’une minute. Pour penser à quoi ? A leur inanité, peut-être… ou plus probablement aux opportunités inespérées qui se présentent dans la reconstruction après un tel déluge, pour des économies en panne…

 

Ces derniers soirs, après avoir suivi quantité de débats télévisés sur cette blessure majeure qui frappe le Japon, je me suis aperçu que pratiquement aucun intervenant ne soulevait la question essentielle liée au nucléaire et ses déchets : celle de l’armement. Les journalistes évitent-ils la question qui fâche ? Toujours est-il que les « experts » évitent cette part essentielle du dossier, préférant nous convaincre que l’environnement géologique du Japon n’est pas le même que le nôtre – merci de cette perspicace observation qui nous avait échappé, flanquée de son obséquieux sous-entendu que chez nous il n’y a aucun risque de ce genre – ainsi que de l’impossibilité de se priver du nucléaire… quand dans le monde actuellement, moins de 5% de l’énergie produite est d’origine nucléaire. Voyez l’énormité du mensonge ! C’est dire qu’une fois encore si la volonté politique le décidait, on pourrait s’en passer rapidement – et avant l’irrémédiable – et la remplacer par des énergies propres. Mais non, des choix erronés en termes environnementaux ont été faits, les profits sont gigantesques et l’exploitation de l’atome permet l’accumulation d’armes redoutables. Certains construisent ainsi scrupuleusement et de manière acharnée, résolue, entêtée et criminelle les conditions de notre propre fin probable.

 

Nous asséner que le nucléaire est indispensable au développement de nos sociétés procède du même mensonge que l’imposture quotidienne à laquelle nos gouvernements nous ont habitués, à la différence que les conséquences de celui-ci présagent sans doute de la disparition prochaine de pans entiers de l’espèce humaine…

 

 

Daniel Vanhove –Observateur civil Auteur

19.03.11

 

 

[1] « N’oubliez jamais cette loi de la physique élémentaire, que les polytechniciens qui règnent sur notre énergie s’abstiennent de vous rappeler : le principe de Carnot qui veut que moins de 30% des calories mises en jeu soient transformées en électricité, cependant que 70% sont perdues dans les eaux et les tours de refroidissement des centrales. » Haroun Tazieff – Ouvrez donc les yeux – Ed. Robert Laffont – 1980

Daniel Vanhove –Observateur civil, Auteur de La Démocratie Mensonge – 2008 – Ed. Marco Pietteur – coll. Oser Dire.


 

http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=23794

 

 

 

   
Libye : révolte populaire, guerre civile ou agression militaire ? 

 

.

 

DSK, une calamité en vue ?

 

(Et le PS, comment ose-t-il, pour avoir le pouvoir, s'acoquiner avec ce sieur ??? L'ancienne militante du PS que je suis - tendance CERES, aile gauche souverainiste, Chevènement - est révulsée !)

 

 

par R-sistons (xxx.xxx.xxx.72) 20 mars 14:28

R-sistons

Bonjour,

Ca suffit, l’accusation d’antisémitisme dès qu’on dérange, dès qu’on critique ! Les faits sont les faits. Sa préoccupation, c’est d’abord Israël, son clocher. Peu importe le clocher (moi je n’en ai pas, d’ailleurs). Ce qui compte, c’est que cet homme va briguer la charge suprême en France, en pensant d’abord, dès le lever, comment il peut servir Israël. Cherchez l’erreur ! Non que je sois patriote parce que née dans tel pays, mais parce que ce pays représente des valeurs originales, notamment républicaines, qui ne doivent pas être détruites mais bien préservées.

Ce post a été écrit voici un an, si je me souviens bien, j’étais alors la première à m’inquiéter du risque DSK (Pour la petite histoire, M Collon qui cherchait un post à publier sur DSK, ou plutôt contre, n’avait que le mien à se mettre sous la dent ou sous son site). Ceci POUR dire que c’était un cri du coeur, ou plutôt de dégoût, à un moment où il n’y avait pas grand chose sur lui, ou plutôt contre lui. Donc publication modeste, mais apparemment qui a gardé son actualité, bien qu’écrite il y a un an et peu fouillée. Je suis étonnée que d’autres posts plus récents, plus fouillés, ne l’aient pas encore enseveli ! Preuve qu’il y a dans ce post des vérités - comment dire ? - "éternelles" sur le bonhomme...

DSK ou NS c’est blanc bonnet ou bonnet blanc. Je voterai blanc, avec ou sans bonnet. Puissions-nous être préservés de cette nouvelle calamité, plus dangereuse car plus habile, qui achèvera de détruire notre pays ! eva


 

.
heidemarie3.jpg

 

 

 

.

.

.

Partager cet article
Repost0
19 mars 2011 6 19 /03 /mars /2011 15:38

VRAIE OU FAUSSE DEMOCRATIE

http://ascop-cdm.over-blog.com/article-vraie-ou-fausse-democratie-60793012-comments.html

 

Alerte ! Magouilles politiques,

fausse démocratie,

et black-out  médias soirée cantonale !

 

(titre d'eva)

 

 

Alerte !

 

 

Si je reprends le clavier c’est pour une mise en garde politique. J’ai quelque chose de plus à dire et je dois le faire avant minuit car cela concerne les élections cantonales. A l’heure où les carrosses sont transformés en citrouille, le silence de la propagande est obligatoire. C’est la loi. C’est pourquoi l’accès aux commentaires va être coupé. Le webmaster va donc connaitre une pause bien méritée dans son activité d’élagueur des injures, et diffamations qui sans trêve tachent de se faufiler pour mettre ce blog en défaut devant la loi, la morale ou seulement le respect du aux autres.


Je dois parler ici de ce que va être l’annonce du résultat des élections cantonales. Le Ministère de l’Intérieur manœuvre pour brouiller cette annonce. Il refuse d’enregistrer le Front de Gauche parmi les « nuances politiques » qu’il utilisera dimanche soir pour communiquer les résultats.


Comment le ministère en charge des élections peut-il ignorer l’existence du Front de Gauche qui se présente pour la troisième fois au suffrage universel?  Comment peut-il nier la réalité politique de notre regroupement quand celui-ci est présent dans plus de 1660 cantons, un niveau dépassé seulement par le Parti socialiste ?

 

Alors que l’UMP cache l’étiquette de ses candidats pour masquer la raclée qui l’attend, le ministre Guéant, récemment nommé par Nicolas Sarkozy pour préparer sa présidentielle, voudrait en plus effacer l’étiquette Front de Gauche ! Pour « se sentir chez lui », sans doute, au mépris de la réalité politique et de la volonté des organisations du Front de Gauche, Guéant a ordonné aux préfectures de répartir les 1660 candidats du Front de Gauche parmi les seules nuances admises par le Ministère : PCF (COM), PG, divers gauche (DVG) voire extrême-gauche (EXG).

 

Comprenez ce qui va advenir. Les candidats du Parti Communiste, qui sont en réalité des candidats du Front de gauche dont le suppléant est le plus souvent un membre d‘une autre formation du front de gauche, seront comptés seulement comme « communistes ». Le score du « parti communiste » sera alors comparé à celui de la fois précédente. Alors qu’il y aura deux cent candidats de moins que la dernière fois. Ou sont passés ces deux cents candidatures non présentées ? Ce sont celles qui viennent du Parti de Gauche ! En effet deux cent soixante candidats sont déclarés comme tels. Alors qu’à leur tour eux aussi ont un suppléant d’un autre parti du Front de gauche. Résultat : le parti de gauche sera évalué à partir de deux cent soixante candidats rapportés à 1950 cantons renouvelables. Du pain béni pour tous ceux qui nous aiment ! Enfin tous ceux qui n’ont pas été déclaré à l’un ou à l’autre des deux partis  sont engloutis dans la dénomination « divers gauche » et mélangés aux dissidents socialistes, au PRG, MRC, et sans étiquette de gauche. D’autres enfin seront étiquetés « extrême gauche » !


De la sorte, communistes et Parti de gauche vont être réduits à des scores disqualifiant. Et le front de gauche totalement minoré : non seulement il n’apparaitra pas mais ceux qui voudraient faire l’addition de ses composantes ne le pourront pas puisqu‘une part des nôtres aura été dissoute dans le marais des « divers gauche » et la marge de l’extrême gauche. Comme si cette manœuvre ne suffisait pas, le ministère de l’intérieur essaie de provoquer de la division d’une façon particulièrement perverse. Il essaie de faire croire que c’est à la demande des communistes que ces distinctions ont été arrêtées. Le journal « Libération » publie une réponse du ministre qui sent fort le coup de billard à deux bandes : « la création d’une nuance « Front de Gauche » aurait conduit à faire disparaitre la nuance communiste » tordue. Les bonnes âmes ne manquent pas de faire des confidences sur le sujet pour faire croire que ce serait une demande des communistes eux-mêmes Bien sur il n’en est rien. Ce n’est pas à Monsieur Guéant de décider du paysage politique de la France. En démocratie, le pouvoir en place n'a pas à choisir ses opposants.


Pour mesurer notre nouvelle influence politique, il vous faudra donc procéder à l’addition du résultat prêté au PCF et de celui prêté au PG. Ce total ne prendra malheureusement pas en compte les voix des autres candidats de notre rassemblement unitaire issus de la Gauche Unitaire, de la Fase, de mouvements locaux comme ADS dans le Limousin ou de personnalités non membres d’un parti qui ont été comptabilisées dans les catégories divers gauche ou extrême-gauche. En conséquence, il faudra rapporter les voix recueillies par les candidats estampillés PCF et PG au nombre total de suffrages exprimés dans les cantons dans lesquels ces étiquettes sont enregistrées. En effet, rapporter ce total au nombre de suffrages exprimés dans la France entière, ce que fera vicieusement le ministère de l’Intérieur, conduirait à minorer artificiellement le Front de Gauche.


Ces mauvaises nouvelles vous confirment qu’il n’y a rien à attendre de ce système et des hommes qui le composent. Leur manipulation en et attestent. Nous en appelons donc pour ceux qui peuvent le faire a une observation vigilante des résultats. Attendez nos propres communications. Diffusez autant que faire se peut cette information et la mise ne garde qu’elle explique. Nous savons très bien que cela va nous couter des jours et des jours d’explication auprès des amis qui vont avaler tout rond la publication du résultat truqué. Et que nous allons être frustrés de notre succès. C’est fait pour. Le but de toute cette engeance c’est de parler de la percée de Le Pen et de l’abstention. Rien d’autre ne les intéresse. Cela seulement peut faire oublier la raclée que le pouvoir va prendre.


Dans la mesure où nous avons envoyé cette information à toute la presse et que plusieurs organes de presse l’ont jugée digne d’intérêt et l’ont fait connaitre, vous pourrez apprécier l’honnêteté de chaque commentateur au sujet de ce résultat. Et vous serez définitivement édifiés. Gardez la mémoire des noms.

 

Dimanche soir vous verrez une soirée d’un genre nouveau : pas d’émission sur l’élection sur les plateaux des deux plus grandes chaines de télé. Le service public est le premier à avoir annoncé qu’il y renonçait ! Bravo pour l’encouragement civique !

 

Mais le plus dommageable est l’annonce qui sera faite a vingt heures. A ce moment là, seul seront annoncés les résultats globaux, de la façon suivante : droite gauche et Front national ! Sa soupe est servie.


 

http://www.jean-luc-melenchon.fr/2011/03/18/alerte/

 

 

ALERTE CODEX  ALIMENTARIUS

 

 

 

http://deit.bloguez.com/deit/529403/Produits-all-g-s

 


 



 

 

 

« Complot mondial contre la santé » Un (excellent) livre de Claire Séverac qui fait suite à « La Mafia médicale » du Dr. Ghislaine Lanctôt (une référence mondiale)
Une multitude de détails sur ces médicaments faits pour empoisonner, sur les techniques employées pour dissimuler les victimes, une bonne enquête sur les raisons et les auteurs, et le tout confirme l’importance de la démosophie.
MAIS, si chimie, biotechnologie, agro-alimentaire et médico-pharmaceutique associés à l’OMS représentent bien l’une des armes du nouvel ordre mondial pour exterminer 90% de la population humaine et imposer une dictature mondiale sur le reste, ce n’est que l’un des aspects du plan general !
Et cela se sait depuis longtemps : une fronde citoyenne contre le « Codex Alimentarius » de 438 millions de pétitions inonda les messageries des euro-députés à tel point que les communications internes en furent bloquées. Mais que vaut une pétition de 438 millions de personnes contre l’argent des meneurs du Nouvel Ordre Mondial ? Le vote des eurodéputés est la réponse !
 
Beaucoup de gens n’ont pas compris le rôle et l’importance du Codex Alimentarius dans les plans du Nouvel Ordre Mondial. Et pourtant, les dirigeants de Bilderberg ont dépensé une petite fortune pour soudoyer les députés afin d’obtenir que cette loi soit votée, pas sans raisons :
Le Codex Alimentarius régit tous les aspects de la santé humaine, de l’alimentation à la médecine. A l’origine, c’est Hitler qui avait conçu ce plan pour devenir le maître du monde en contrôlant la totalité de l’alimentation humaine. Immédiatement après la guerre, c’est Rockefeller qui reprend l’idée à son compte.
Propriétaires des plus grands groupes pharmaco-chimiques de la planète, ainsi que des multinationales de produits transgéniques et des réseaux de distribution alimentaire, Rockefeller et consorts ont créé un codex alimentarius sur mesure qui leur permet désormais autant d’interdire à un agriculteur de réutiliser les semences recueillies lors de sa récolte, qu’à un jardinier de faire pousser des plantes qui pourraient avoir des effets curatifs, comme d’imposer les produits de leurs industries pétrochimiques en interdisant tous les autres. Cela leur permet aussi d’imposer l’introduction de leurs produits chimiques dans notre nourriture.

Quelques exemples concrets du codex alimentarius :

Boucherie charcuterie : Tous les produits élaborés ONT OBLIGATION d’inclure leurs produits chimiques (additifs, conservateurs, etc.)
Boulangerie pâtisserie :  Par exemple, si dans le temps, la pâtisserie se réalisait avec des œufs et du beurre , aujourd’hui leur emploi est INTERDIT ! On doit utiliser la poudre de jaune d’œuf, la poudre de blanc d’œuf et la poudre de beurre, produits chimiques pour lesquels ils ont obtenus d’avoir droit à l’appellation « œufs, beurre » que le consommateur verra sur l’étiquette. Mais le pâtissier qui s’aviserait d’utiliser de vrais œufs ou du vrai beurre risquerait au minimum une grosse amende ou la fermeture, au pire la prison ! Et il en est de même pour tous les produits « élaborés » ! Et pour toutes les professions, du restaurateur au charcutier traiteur !
Tous les produits « prêts à cuisiner » vendus dans leurs grandes surfaces sont encore pires car à ce genre de fabrication industrielle s’ajoute la nécessité de conservation pour en assurer la vente même lorsqu’ils sont caduques : pour cela, un renfort de conservateurs chimiques, mais aussi la destruction totale de toutes les vitamines par une irradiation au cobalt 60 ! (sur l’étiquette « ionisation » fait plus joli qu’irradiation).
On pourrait entrer dans les mêmes détails concernant l’agriculture,  les médicaments comportant des poisons lents, les vaccins, etc… mais encore une fois, tout cela n’ est possible que parce que cela entre dans un plan global :

- Comment pourraient-ils obtenir les faux étiquetages des produits de consommation sans contrôler les lois ?
- Comment pourraient-ils introduire dans notre nourriture des poisons destinés à vitaliser leurs industries médicopharmaceutiques sans contrôler les instituts sanitaires et les principaux laboratoires de contrôle ?
- Comment pourraient-ils contrôler tous les producteurs afin d’imposer leurs produits sans le concours des organismes « sanitaires » officiels de contrôle ?
- Comment pourraient-ils dissimuler les effets nocifs de leurs médicaments sans contrôler la Presse, depuis les journaux en passant par toutes les chaines de radio et télévision nationales ?
- Comment pourraient-ils superviser plus de 130 pays dans lesquels s’applique le Codex Alimentarius, sans l’appui des politiciens nationaux, au pouvoir ou dans « l’opposition » ?


IL EST URGENT DE SE RÉVEILLER !

Le livre de Claire Séverac est excellent pour la multitude de détails, mais ces détails ne doivent pas faire perdre de vue l’important : le Codex Alimentarius est une loi votée par les eurodéputés, donc légalement en vigueur. Cette loi garantit, en amont, de contrôler tous les produits qui seront consommés par les humains et d’y introduire ce que l’on veut afin d’en faire des «malades consommateurs de médicaments», et, en aval, de vendre (à prix de folie) des médicaments qui généreront des maladies encore plus graves et plus chroniques. Nous étions déjà 438 millions à en avoir conscience avant le vote de cette loi !

Le pas suivant, grâce à ce Codex Alimentarius, consiste à assurer l’exclusivité de la vente de leurs médicaments, donc d’interdire toutes les autres médecines (NMG, ortomoléculaire, acupuncture, homéopathie, , etc.). Pour cela, contrôlant les lois, ils contrôlent les universités, donc la formation des médecins, ils contrôlent donc aussi forcément toutes les organisations officielles de médecine, ce qui leur permet d’exclure les médecins qui tentent de guérir réellement (donc sans leurs produits), et il ne reste donc plus qu’à interdire tous les types de médecines locales ne faisant pas appel à leurs produits (médecine traditionnelle, locale, perse, ayurvédique, tibétaine, chinoise, etc.). Ce qui est maintenant en train de se produire !

La loi interdisant les médecines naturelles et les compléments entrera en vigueur le 30 avril 2011

Bien sûr, comme toujours, l’interdiction est déguisée par des « normes  de sécurité », astuce classique de ces gens qui présentent toujours leurs actions à l’inverse de leur réalité. (la même technique pour restreindre les libertés personnelles est utilisée sous prétexte de « sécurité contre le terrorisme»).
Or, si 438 millions de pétitions n’ont pas empêché que passe le codex alimentarius, que croient obtenir les pauvres malheureux qui essaient de résister aujourd’hui ? Même si, dans le meilleur des cas, ils obtiennent quelques centaines de milliers de signatures et d’euros , ils se réveillent trop tard ! Ce n’est pas leurs protestations qui gêneront le moins du monde les intérêts de l’industrie medicopharmaceutique ! Et encore moins provoqueront la moindre modification de la part des politiciens!
Dans tous les pays, nombreuses sont ces tentatives ridicules qui échouent régulièrement.  Le Codex Alimentarius a été rejeté du Japon au Mexique en passant par le Canada, la Thaïlande et la majorité des pays d'Europe, mais la loi établie par ces groupes pétrochimiques en complicité avec la FAO et l’OMS est DEJA adoptée par leurs politiciens qui maintenant la mettent en vigueur (sinon à quoi servirait-elle ?).

Et après l'interdiction des médecines naturelles et des compléments, le pas suivant sera l'interdiction de l'agriculture bio et des potagers individuels (ce qui commence déjà aux USA et au Canada).

            MAIS ENCORE UNE FOIS, ce n’est qu’un petit aspect du plan général du Club Bilderberg, possible seulement parce que TOUT le monde politique leur appartient, dans quelque pays que ce soit. Pour comprendre l’ensemble, il faudrait parler aussi des chemtrails, de l’arme sismique, de HAARP, du système monétaire, des OGM, du fluor, des nano robots, des guerres, comme de leurs principaux organismes : FMI, OMS, ONU, OTAN, etc.Etc.
            C’est pourquoi, la seule défense du citoyen face à cette menace générale, n’est pas la pétition (qui les fera à peine sourire), car le concept même de la pétition est ridicule : cela revient à dire : « Vous voulez nous faire du mal. Nous sommes nombreux à signer pour vous dire que nous préférerions que vous ne nous en fassiez pas"!

Cette démarche est à mon sens profondément ridicule !
Nous devons cesser de les craindre
et de les supplier comme s'ils étaient nos maîtres!
.
Ce que nous devons faire, c’est virer leurs politiciens, prendre nous-mêmes les rênes de notre destin, et nous indépendantiser de tous ces organismes ! Il n’y a rien d’autre à faire ! C’est l’objet de la Démosophie !



Etant "libre penseur", je suis conscient des réalités et sais l'inutilité de signer de telles pétitions (j'en ai reçu plus d'une dizaine de différents pays ces derniers jours, et ce texte est la traduction adaptée à la France d'une réponse que j'ai faite à l'un de mes correspondants en Sud-Amérique ). Toutefois, pour ceux qui voudraient appuyer l'action de Jean Pierre et Basanti, voici le lien: http://www.defensemedecinenaturelle.eu/  (Rapidement car la censure française permet désormais au gouvernement de bloquer les sites gênants).

 

Eric FIORILE
http://demosophie-demosophy.blogspot.com/



http://agentssanssecret.blogspot.com/2010/08/s



http://agentssanssecret.blogspot.com/2010/08/sus-au-codex-alimentarius.html
.
Le Codex pense pour vous, agit pour vous et vous protège de vous-même, selon des normes qui causeront votre perte.
.
.
                                                     

http://agentssanssecret.blogspot.com/2010/08/sus-au-codex-alimentarius.html
.
Quelques liens d'actualité

 

 

 

 

 

 

 

 

.

Le royaume du Bahrein, dirigé par une famille sunnite, est le seul Etat majoritairement chiite de la péninsule arabique.(Carte : RFI)

Le royaume du Bahrein, dirigé par une famille sunnite, est le seul Etat majoritairement chiite de la péninsule arabique.
(Carte : RFI)

 

 

Alerte Bahrein !

eva R-sistons

 

Monarchie sunnite coincée

entre Arabie saoudite sunnite

et Iran Chiite.

Deux états rivaux !

Quand donc les deux tendances de l'Islam

se réuniront-elles ?

Et quand donc les dirigeants arabes

(ceux qui sont inféodés à l'Occident)

représenteront-ils enfin leurs peuples ?

 

Bahrein, c'est une base américaine.

Les Etats-Unis ne lâcheront pas le morceau,

surtout pour laisser le pouvoir aux Chiites,

majoritaires dans le pays

(le pouvoir est sunnite)

et soutenus par l'Iran !

 

Deux poids deux mesures:

Les insurgés attaqués en Libye par le Pouvoir sont défendus par l'Occident,

pas ceux du Bahrein, attaqués par leur Pouvoir.

L'Occident est immonde,

son attachement à la "démocratie" est à géométrie variable !

 

eva R-sistons

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
19 mars 2011 6 19 /03 /mars /2011 04:01

Me revoici, entre deux tempêtes et un équinoxe, et avec un Yahoo qui ne fonctionne pas  (impossible, donc, d'accéder à mes courriels) ! Reste over-blog, qui lui m'a réservé une curieuse surprise : Mon blog contre la désinformation était classé, le 1er mars 2011,  293 e / plus d'un million de blogs d'over-blog, et le nombre de lecteurs avait plus que doublé au 15 mars. Et pourtant, il a disparu du classement.. Serait-ce parce que deux autres de mes blogs sont eux aussi classés parmi les 300 premiers (cf sos-crise 86e) ? A moins que des pressions n'aient été exercées... la désinformation étant un sujet hautement sensible ! Et le pluralisme mal toléré lorsque la chape s'étend inexorablement sur la France et sur le monde...  A suivre !  (eva)

 

Nucl%25C3%25A9aire.jpg
La modernité - http://lavoixduveilleur.blogspot.com/

 

Eva et le nucléaire

par eva R-sistons

 

 

Le nucléaire ! Militante au PS, je m'étais la première saisie du dossier, dans ma Fédération. Je ne suis pas une scientifique, mais d'instinct, je sentais qu'il fallait se méfier de cette technique. Comme vous le savez, adolescente on m'avait baptisée "la force vitale de Bergson" tant j'avais, déjà, des forces de vie en moi, une vitalité extaordinaire. Or, pour moi, le nucléaire sentait la mort.

 

On m'avait donc confié au PS le soin de faire un long exposé sur le sujet, à partir de documents compilés. Il faut dire qu'à l'époque, cette technique avait suscité pas mal d'espoirs, et la même année je me suis présentée aux Municipales comme tête de liste PS en tandem avec un camarade du PC lui-même ingénieur... nucléaire. C'est donc devant un auditoire plus favorable que moi au nucléaire, que j'ai pris la parole. Et ce dont je me souviens, justement, c'est d'avoir dit : "Vous pouvez défendre cette technique, mais quand même, que se passera-t-il en cas de catastrophe climatique, ou de guerre, ou d'attentat ? Difficile de prévoir le pire, me semble-t-il... Quant au surgénérateur, c'est de la folie !"

 

Le temps a passé. Le seul fait de songer au stockage des déchets nucléaires  continuait à me donner des frayeurs. Et Mourmansk ? Etc, etc...

 

Deuxième flash, Tchernobyl. J'étais à l'époque journaliste à Strasbourg, et un chercheur du CNRS m'avait contactée pour me signaler un taux de radioactivité anormal. J'ai contacté le Rédacteur en Chef, qui n'a pas donné suite.  Comme chacun sait, le nuage pestilentiel s'est arrêté à la frontière franco-allemande. Et dire qu'on a supprimé les douaniers !

 

Par précaution, j'ai voulu me procurer des comprimés d'iode, en prévision de la guerre contre l'Iran, voici deux ans. Impossible ! Réservé aux femmes enceintes et aux enfants, sur ordonnance. J'ai fini par trouver une pharmacie complaisante, qui m'a vendu un stock de poudre, de quoi faire le bonheur de plusieurs centaines de personnes. Comment s'en servir ? C'est une autre affaire...

 

"Ils" nous empoisonnent, et on n'a pas le droit de se soigner.  Vous avez dit programme de dépopulation ?

 

Et je reviens à mon dada concernant le nucléaire : Le terrorisme. Vous savez, celui qu'on nous brandit quotidiennement. Islamique, bien sûr, surtout pas d'Etat ! En tous cas, compte tenu de la sagesse de notre Président, prêt à guerroyer partout, on peut s'attendre, un jour, à recevoir la monnaie de notre pièce ou plutôt de nos bombardements. Et là, fiesta ! Pour nous, en tous cas. Sarkozy trouvera bien une Arche de Noë quelque part...

 

Reste une menace qu'on n'aime pas évoquer : La privatisation progressive de notre industrie nucléaire. Economies garanties, même sur la sécurité, profit oblige... Si on échappe aux représailles des victimes que nous faisons un peu partout, soyons sûrs qu'un jour ou l'autre, nous subirons les conséquences de notre imprévoyance juteuse (pour les apprentis-sorciers et les profiteurs en tous genres).

 

Il faut impérativement arrêter les centrales les plus anciennes. Et les privatisations en cours. Pour commencer...

 

En sachant qu'il y aura toujours un fossé entre les paroles rassurantes et la réalité !

 

Eva R-sistons

 

http://r-sistons.over-blog.com 

 

 

 

 

 

Catastrophe nucléaire au Japon
Les communiqués de l'Observatoire du nucléaire


 17 mars 2011 :
Un document exceptionnel :

 La malbouffe radioactive


http://observ.nucleaire.free.fr/La%20malbouffe%20radioactive.pdf


"Comment on nous prépare à consommer des aliments contaminés en cas d'accident nucléaire en France"


Révélations - Nucléaire :


 

EDF a falsifié des données sismiques pour économiser sur la sûreté


Observatoire du nucléaire- Communiqué du mercredi 16 mars 2011

http://observ.nucleaire.free.fr/falsification.htm

  

A lire aussi sur www.next-up.org :
http://www.next-up.org/France/EDF.php#1

 


 

Les données sont accablantes pour 32 des 58 réacteurs français

   
Les documents : 

 
 

  • EDF a imposé ses vues à l'Autorité de sûreté par du lobbying :

  ICI : http://lobying-edf-risque-sismique-nucleaire.pdf/

  • EDF a ainsi économisé 1,9 milliards de remise à niveau de ses centrales :

 

ICI http://cout-travaux-centrales-seismes.jpg/



 

 L'Observatoire du nucléaire révèle un véritable scandale : en 2003 (la situation est restée la même depuis), EDF a falsifié des données sismiques afin de s’éviter des travaux onéreux… et pourtant indispensables pour la sûreté des centrales nucléaires.

 

 Il faut savoir que, si le risque sismique est moindre en France qu'au Japon, la résistance des centrales françaises est, elle aussi, moindre... donc le danger est le même. Chaque centrale est théoriquement dimensionnée par rapport au risque sismique qui la concerne. Nous disons bien "théoriquement"...


 

En effet, par un courrier du 17 juin 2003, diffusé aujourd'hui par l'Observatoire du nucléaire, l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a couvert EDF en lui donnant raison contre l’avis des experts de l'IRSN (Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire), tenus au silence.



   Les données sont accablantes et concernent 32

des 58 réacteurs français :

 


   - Chinon (Indre et Loire) : EDF a baissé d’office la valeur de l’intensité des séismes de référence. Il s’agit là d’une falsification aussi incroyable que grossière.


   - Belleville (Cher) : EDF s’est autorisée à prendre comme référence un séisme datant de 1079 pour lequel il existe très peu de données, écartant le séisme de référence (de 1933) qui impliquait des mesures plus contraignantes.

   - Blayais (Gironde) : les chiffres d’EDF sont trois fois moins contraignants que ceux de l’IRSN. Or André-Claude

Lacoste, directeur de l’Autorité de sûreté nucléaire donne raison à EDF sans se justifier. Idem pour Saint-Laurent des Eaux (Loir-et-Cher)


   - Plus généralement, EDF a redéfini à sa manière les zones sismiques afin de ne pas avoir à tenir compte de certains séismes.

 

   - Les centrales de Dampierre (Loiret), Bugey (Ain), Fessenheim (Haut-Rhin), Civaux (Vienne), Saint-Alban (Isère), Golfech (Tarn-et-Garonne), Nogent (Aube) et Chooz (Ardennes) également mises en cause.


    

Les documents que nous publions montrent que c'est par des actions de "lobbying" et de "contre-feux" ( http://lobying-edf-risque-sismique-nucleaire.pdf/ ) que EDF a pu contraindre l'ASN à lui donner raison au détriment des ingénieurs de l'IRSN.

   C'est ainsi que EDF a économisé 1,9 milliards d'euros de travaux (http://cout-travaux-centrales-seismes.jpg/ ) de remise à niveau de ses centrales nucléaires par rapport au risque sismique, travaux qui auraient été obligatoires si les chiffres de l'IRSN avaient été pris en compte.

   Ironie de l'Histoire, au moment où cette affaire a été étouffée par l'Autorité de sûreté française (en 2003), 15 réacteurs nucléaires japonais étaient

fermés administrativement

suite à la falsification par l'électricien TEPCO (propriétaire des réacteurs actuellement en perdition à Fukushima) de documents concernant la sûreté.


Il aurait fallu en faire de même, c'est à dire fermer au moins 32 réacteurs en France...

Il en est encore temps !

 


http://observ.nucleaire.free.fr/

 

.

 

 

tchernobyl-nuage.gif

 

On sait enfin aujourd'hui

ce que l'on a ingurgité avec Tchernobyl ! 

C'est édifiant.

Voici la cartographie exacte heure par heure

 

 

 

Le lien ci-dessous vous permettra de vous faire une idée assez réaliste de ce qui nous est tombé dessus en ce printemps-là. Vous vous rappelez : le fameux nuage qui n'avait pas franchi nos frontière.   Très impressionnant

 

(cliquez sur le petit triangle blanc en bas a gauche du rectangle noir pour lancer l'animation)


 

 http://www.irsn.fr/FR/popup/Pages/tchernobyl_animation_nuage2.aspx

 

 

 

Pourquoi et comment on nous prépare à la catastrophe nucléaire
Pierre Péguin,
pour l'Observatoire du nucléaire - Décembre 2010

 

La centrale nucléaire de Tchernobyl après l'explosion de l'un des 4 réacteurs en 1986. Document Chernobyl.com.

Aspect alarmant des installations du réacteur N°.4 de la centrale nucléaire de Tchernobyl quelques semaines après l'explosion du 26 avril 1986. La photographie a été prise durant les interventions des liquidateurs. Document AP.

http://www.astrosurf.com/luxorion/tchernobyl.htm


La centrale nucléaire de Tchernobyl a connu en 1986 une catastrophe dont les conséquences, loin de s'estomper, s'aggravent au fil du temps...
 

Autrefois le nucléaire était « sûr ». Pourtant, dès 88, un responsable de la sécurité à EDF, Pierre Tanguy, avait pu dire en colloque qu'on ne pouvait exclure un accident nucléaire dans les 10 ou 20 ans.

Quant au réacteur dit de 3ème génération, l'EPR, qui a été présenté comme « plus sûr », l'actualité en a montré qu'il n'en était rien : conception remise en cause à l'étranger, secret défense concernant la vulnérabilité à la chute d'avion de ligne
(cf http://reacteur.epr.free.fr ).
Depuis quelques temps, le discours change et, visiblement, on cherche à nous préparer à l'éventualité d'une catastrophe nucléaire.
Avec le vieillissement des réacteurs et des centres nucléaires, avec le risque sismique et le risque terroriste, avec la précarité des travailleurs chargés de la maintenance et la réduction des budgets qui y sont affectés (rentabilité oblige), la probabilité que nous soyons un jour confronté à un grave accident nucléaire en France ou en Europe de l'ouest augmente.
 
Et pourquoi faut-il nous y préparer? Il ne s'agit pas, comme on pourrait l'espérer, de mieux protéger la population : pour cela le mieux est de s'engager vers une sortie au plus vite du nucléaire. Il s'agit en réalité de sauver à tout prix l'industrie nucléaire au nom de la raison d'Etat.
Les nucléocrates n'oublient pas que la catastrophe de Three Miles Island en 1979 a stoppé tous les projets nucléaires au U.S. jusqu'à maintenant ; et celle de Tchernobyl en 86 a porté un coup dur à l'extension du nucléaire civil partout dans le monde. Il faut aussi éviter d'avoir à assurer de grandes migrations de populations affolées, qu'on ne saurait pas de toutes façons accueillir ailleurs. On verra qu'il s'agit aussi de protéger l'agriculture industrielle dont les productions devront continuer à être consommées et exportées, même en étant contaminées.
 
Et comment nous y préparer, tout d'abord en faisant accepter ce risque par l'opinion.
Et c'est le bureau d'études Mutadis Consultant qui travaille activement pour le lobby depuis 91 qui a défini des stratégies pour cela.
- rendre le nucléaire indispensable : s'il nous est impossible de nous en passer, et bien on en accepte de fait le risque. Et pour qu'on ne puisse pas s'en passer, il faut qu'il n'y ait pas d'alternatives. Voilà pourquoi en France nous n'avons pas de politique réelle d'économie d'électricité, ni même d'énergie : on freine le développement du solaire et de l'éolien, soutenu en cela par des associations souvent menées par des anciens du nucléaire, et on développe de nouveaux débouchés pour l'électricité (chauffage électrique qui continue à équiper les ¾ des logements neufs, pompes à chaleur à « géothermie » ou pas, climatisations, voitures électriques etc.). Cette stratégie a réussi : la majorité de la population croit que, sans le nucléaire, nous reviendrions à la bougie et aux cavernes.
 
- imposer l'idée que vivre en zone contaminée est possible. Pour cela la France, soutenue par la Commission européenne, a lancé des études en zones contaminées par Tchernobyl, études dont l'objet officiel est d'améliorer les conditions de vie dans ces zones, études menées par Mutadis avec le soutien de ministères, de structures agricoles françaises, de l'université de Compiègne, avec un financement de l'état, de l'Europe. Le but est de montrer la possibilité de vivre en zone contaminée en "responsabilisant" les habitants, en prenant des "précautions" : ainsi la responsabilité n'est plus collective mais devient individuelle...

Cela  a été effectué par des programmes nommés « Ethos », « Core », « Sage », depuis 96, initiés par le lobby nucléaire français (CEPN, Centre d'études sur l'évaluation de la protection) et dont je passerai le détail, mais qu'on retrouve sur Internet et dans l'ouvrage de Stéphane Lhomme « L'insécurité nucléaire » (cf http://tchernobyl.en.france.free.fr ). Ils permettent de prétendre que sur une grande partie des territoires contaminés, on se trouve en-dessous des normes admissibles (normes qu'il suffit de relever), et que la vie y est possible.
L'un de ces programmes est étonnant : FARMING (food and agricultur restoration management), financé par la Commission Européenne, étudie en cas de catastrophe la gestion des produits alimentaires et le retour à la production agricole. On y retrouve les structures de l'agriculture industrielle, l'Institut national Agronomique de Paris-Grignon, et même Sopexa qui gère l'exportation des produits agricoles. Donc non seulement on nous prépare à consommer des produits contaminés, mais aussi à en exporter...
 
Ces études ignorent superbement les victimes de Tchernobyl, dont le nombre a été ramené à 58 décès, toutes les autres étant d'origine... psychosomatiques (c'est la peur du nucléaire qui en engendrerait des dégâts !). Elles nient que les faibles doses de radioactivité puissent avoir un impact sur la santé.  Or, si 120 000 personnes ont été évacuées dans un périmètre de 30 km autour de la centrale, près de 9 millions de personnes vivent toujours en zone contaminée, l'équivalent d'un tiers de la France, essentiellement en Biélorussie. Quant au sort des 500 000 « liquidateurs », dont beaucoup sont morts et la plupart des survivants invalides, il n'en est pas question...
 
Mais des études indépendantes sont gênantes pour le lobby nucléaire : celles de Youri Bandazhevski ont montré que les enfants qui présentent les anomalies les plus graves sont contaminés au Césium 137 provenant de la catastrophe de Tchernobyl. Nombre d'entre eux ont des maladies "de vieux" (la consommation de peptine pouvant néanmoins entraîner un soulagement). Pour mettre un terme à ce travail, l'état autocratique biélorusse, avec qui nos experts collaborent sans problèmes, et qui ne peut pas de toutes façons gérer une telle catastrophe, a incarcéré cette personnalité gênante pendant plusieurs années pour une supposée « corruption ».
Quant à Vassili Nesterenko, son institut Belrad, soutenu par des personnalités comme le Pr Fernex et Y. Lenoir, est asphyxié financièrement et sa survie ne dépend que de notre générosité. C'est le dernier rempart d'information indépendante sur les dégâts de Tchernobyl.
 
L'état militaire aussi se prépare au pire :
que se passera-t-il après une catastrophe nucléaire ? D'après l'arrêté du 24 juillet 2003 et le décret du 8 septembre 2003, la responsabilité de la gestion de la crise incombera à l'armée qui canalisera et bloquera les flux de population à qui on recommandera de rester à l'interne des bâtiments, de ne pas les quitter sans autorisation, et de même pas aller chercher les enfants à l'école.
L'armée aura à museler et  neutraliser les militants "alarmistes" à qui on ne fera pas croire que la distribution de pastilles d'iode nous protègera de la contamination. Qui peut croire que la Criirad pourra poursuivre son travail d'information aussi bien en direction de la population que des liquidateurs ?
Les textes prévoient que ceux-ci pourront recevoir 100 microsieverts de rayonnement (soit 500 morts probables sur 100000 personnes). Mais qui vérifiera que devant l'urgence et la panique on ne leur fera pas prendre bien plus ?

Si un slogan déjà ancien disait "Société nucléaire- société policière". On peut y ajouter "Société militaire".
Comment après toutes ces considérations ne pas vouloir stopper le nucléaire ?
 
Pierre Péguin, décembre 2010.

 

pectines
http://www.snv.jussieu.fr/bmedia/paroi/pectines.htm

 

Les pectines

 

 

Le Vitapect est une boisson à base de pomme déshydratée vitaminée. Le matériau brut est constitué de pulpes compressées et séchées, sous produit de l’extraction industrielle du jus de pomme. Il est constitué de poudre de pectine et d’un mélange de 7 vitamines et de 3 micro-éléments (K, Zn, Se)

  La particularité importante des préparations de pectine est de permettre l’élimination des radionucléides et des métaux lourds de l’organisme.

- En 1980 – 1981, le Comité d’experts pour les additifs alimentaires des Nations Unies a effectué des tests de pectines et a conclu (publication N° 16 datée de 1981) que les pectines ne sont pas toxiques, n’ont pas d’effets secondaires et peuvent être administrées tous les jours.


  L’essai en double aveugle de l’efficacité de la pectine (lorsque les enfants consomment des aliments non contaminés) effectué au sanatorium « Serebryanye Klyuchi » en 2001 a montré que la prise de Vitapect-2 pendant 21 jours à la dose de 2 fois 10g/jour permettait de réduire les taux internes de Césium 137 de 63,7 %, la prise de placebo de 13% seulement.

 

- De 2001 à 2003, dans le cadre d’un projet international *, des cycles de mesures ont été effectués  sur 1400 enfants dans 10 écoles (enfants de 13 villages) du district de Narovlya.

  Ils ont reçu du Vitapect-2 5 fois et on a mesuré leur taux de Césium 137 par comptage de la radioactivité du corps entier (WBC) avant et après la prise. Le taux de Césium a été réduit de 3 à 5 fois.

 

- En 2006, le Ministère de la Santé du Bélarus a donné l’autorisation de mise sur le marché du Vitapect sous forme de poudre et de tablettes.

- Au début de 2007, le résultat des tests du département des Brevets du Bélarus a permis le dépôt de 2 brevets pour le Vitapect sous forme de poudre et de tablettes au bénéfice de l’Institut « Belrad ».

 

- En 2005, l’Institut « Belrad », en collaboration avec l’Université Technologique du Bélarus, a fabriqué un moulin mélangeur (PKD-1) qui a été installé au rez-de-chaussée de la Maison de Belrad. (fig 1).. 

 

 

http://jpbachy.free.fr/Vitapect.htm

http://dictionnaire.sensagent.com/pectine/fr-fr/


Les pectines permettent l'élimination des métaux lourds radioactifs.

 

Notes et références

 

  1. Flavour release from pectin gels: Effects of texture, molecular interactions and aroma compounds diffusion (REGA Barbara ; GUICHARD Elisabeth ; VOILLEY Andrée, in Sciences des aliments,2002, vol. 22, no3, pp. 235-248, 14 p. ISSN 0240-8813, (anglais) Fiche Inist
  2. Directeur de l'institut indépendant de Radioprotection Belrad
  3. Article de Libération, du 8 mai 2004
  4. V.B. Nesterenko et al, Reducing the 137Cs-load in the organism of « Chernobyl » children with apple-pectin, Swiss Med wkly, 134 (2004) p. 24
  5. Bandazhevsky Y.I. Chronic Csl37 incorporation in children's organs, SMW 133: 488-490, 2004 www.SMW.ch / Bandajevsky Y.I. & Bandajevskaya G. revue de cardiologie française CARDINALE Tome XV, No 8 p 40-43, oct. 2003.
  6. Association pour le Contrôle de la Radioactivité de l'Ouest, Laboratoire indépendant d'analyse de la radioactivité
  7. Page de l'ACRO consacrée à la pectine(dec 2004)
  8. Fiche Inist ; Mise en évidence d'une évidence d'une activité pectine-lyase chez Bacillus subtilis (Pectin-lyase activity in Bacillus subtilis), Comptes rendus de l'Académie des sciences)
  9. Fiche Inist concernant une étude de l'université de Rouen

 

 

Non à l’agression impérialiste en Libye !
Bureau national du Comité Valmy

 

obama_sarkozy_cameron.jpg

Non à l’agression impérialiste en Libye !
.


A la majorité de 10 voix contre 5 abstentions, le Conseil de sécurité de l’ONU a adopté le 17 mars, une résolution sur la Libye prévoyant notamment la création d’une zone d’exclusion aérienne sur ce pays, afin de mettre fin aux bombardements des sites tenus par les opposants armés, au colonel Kadhafi. Les cinq abstentions à cette résolution belliciste qui ouvre la voie à des frappes aériennes sur le sol libyen, sont celles de la Russie, de la République populaire de Chine, de l’Allemagne, de l’Inde et du Brésil.


Cette résolution a été initiée par la France officielle, les Etats-Unis, la Grande Bretagne et le Liban. Dans notre pays, elle est approuvée par les partis vassalisés dogmatiquement favorables à l’Europe atlantiste de l’UMPS aux verts en passant par le Parti de Gauche du social démocrate formaté par le trotskisme, Jean Luc Mélenchon qui revendique d’être le candidat du Front de Gauche, lors de la prochaine élection présidentielle.


Le Comité Valmy estime que les Français dans leur grande majorité sont hostiles à cette nouvelle aventure guerrière dont le caractère impérialiste ne peut être masqué par l’alibi de la guerre à objectif humanitaire. Nous dénonçons ce nouvel exemple du caractère aventureusement belliciste, atlantiste et pro sioniste du gouvernement compradore de notre pays. Nous soulignons que les forces authentiquement populaires engagées dans la lutte contre Kadhafi ont, à plusieurs reprises exprimé leur opposition à toute intervention extérieure.


Nous déplorons de constater que le président de la République aie cru pouvoir engager la France dans cette funeste croisade contre le même Kadhafi à qui, à peine élu, il s’empressait de proposer des avions Rafale et une centrale nucléaire EPR (productrice de déchet de plutonium recyclable à des fins militaires). Comment se seraient déroulées la "révolutions arabes" qu’il prétend maintenant soutenir si les USA n’avait pas interdit la vente des Rafales et l’AIEA la vente de la centrale EPR ?


En affirmant qu’il est urgent de désarmer Kadhafi à qui il était prêt à livrer les fleurons des technologies militaires et nucléaires, Nicolas Sarkozy fait accessoirement la démonstration de sa dangereuse incompétence. Dont acte.


Nous remarquons que cette soudaine précipitation à vouloir bombarder un pays à qui l’Union européenne et la France voulaient encore, il y a quelques semaines, fournir du matériel et une assistance pour réprimer les mouvements de foules, coïncide avec de troublantes révélations sur le financement de la campagne électorale de 2007.


Le Comité Valmy exprime son étonnement face à l’attitude passive de pays comme la République populaire de Chine ou la Russie qui une fois de plus ont cédé aux pressions impérialistes en n’utilisant pas leur droit de veto lors du vote au Conseil de sécurité ainsi qu’ils l’avaient semble t-il envisagé dans un premier temps. Cette attitude hésitante et conciliatrice face à l’agressivité impérialiste porte à terme, contre ces même pays, la probabilité qu’ils seront à plus ou moins longue échéance, les victimes de la politique d’agression et de guerre des dirigeants états-uniens et de leurs vassaux de l’OTAN.

L’intérêt des peuples est de ne pas se laisser leurrer par les manipulations politico médiatiques relatives au prétendu droit d’ingérence « humanitaire » qui n’a pour objectif que de supprimer le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes. A Bahreïn les troupes saoudiennes massacrent les insurgés sans que cela préoccupe le moins du monde nos grands humanistes. C’est que le royaume de Bahreïn, cet archipel du golfe Persique est d’une importance stratégique pour Washington, qui y a basé le quartier général de sa Ve flotte, chargée de surveiller les routes maritimes empruntées par les pétroliers, de soutenir les opérations en Afghanistan.


Outre qu’il ambitionne de mettre la main sur les richesses en pétrole de la Libye, Obama qui a repris à son compte la stratégie de son sinistre prédécesseur G W Bush, est décidé à développer la stratégie de grand Moyen-Orient et de recomposer l’hégémonie américaine de puis l’Afrique jusqu’en Afghanistan, ans oublier des pays comme l’Indonésie.


La solidarité avec le peuple libyen ne passe pas par l’intervention militaire de l’impérialisme ou l’établissement d’une nouvelle base américaine en Libye.


Le Bureau national du Comité Valmy

Paris le 18 mars 2011

 

http://www.comite-valmy.org/

 

 

 

imperialisme-mariali-gif.gif
Dessin de Mariali

- COMBAT ANTI-IMPERIALISTE -
SOLIDARITE entre les PEUPLES
Dernier ajout – vendredi 18 mars 2011.
.

Prolétaires de tous les pays unissez-vous, Peuples et nations opprimés unissez-vous !

Républicain et progressiste, le combat du Comité Valmy est indissociablement patriotique et internationaliste, anti-impérialiste. Nous considérons en effet que la lutte du peuple de France pour l’indépendance, la liberté, la démocratie et le progrès social, est pleinement solidaire de celle de l’ensemble des peuples du monde, qui tendent à construire un vaste front uni contre le système impérialiste.

 

Celui-ci, malgré ses contradictions internes, est toujours actuellement dominé et conduit par les dirigeants étatsuniens, ennemis communs des peuples, et qui déploient partout sur la planète leur politique d’agression et de guerre, en organisant avec leurs partenaires le choc des civilisations. Le combat pour la paix et contre le risque de guerre atomique est redevenu l’un des enjeux cruciaux de notre époque. Les impérialistes américains, en manipulant les forces intégristes et fanatiques des religions monothéistes, ont mis en route une logique de guerre extrèmement dangereuse, un engrenage auquel les peuples unis sont les plus à même de s’opposer.

 

Considérer que l’impérialisme des Etats-Unis est le plus grand fauteur de guerre dans le monde d’aujourd’hui ne doit pas conduire à sous-estimer les impérialismes qui lui sont vassalisés. En Europe par exemple l’impérialisme allemand tout en étant complice des USA, joue sa propre carte nationaliste pour constuire son hégémonie sur notre continent. Des contradictions inter-impérialistes demeurent.

 

 

http://www.comite-valmy.org/

 


Valmy-site-moulin-logo.jpg

 

 

La malbouffe radioactive - Faut-il se préparer à la catastrophe nucléaire ?

 

 

malbouffe-2.jpg

 

 



Partager cet article
Repost0
17 mars 2011 4 17 /03 /mars /2011 17:54

 

 

 

France Info -

5 mars 2009 - http://www.france-info.com/france-regions-2009-03-05-reforme-des-collectivites-territoriales-un-projet-de-loi-a-l-automne-261285-9-13.html

 

Cantonales, il faut voter !

Pourquoi, pour qui ?

Enjeu crucial !

Par eva R-sistons

 

 

Cantonales, événement mineur ? Non, les plus importantes cantonales qui soient. Personne ne doit les boycotter ! Et naturellement, les médias aux ordres en parlent très peu. Il s'agit de favoriser l'abstention, pour servir la pensée dominante, de l'UMP: Les Français ne s'intéressent qu'aux enjeux nationaux, pas locaux, encore moins départementaux, donc on peut supprimer l'échelon local, départemental, et appliquer la Réforme du Chef. Toujours plus de centralisme, toujours plus de concentration du pouvoir, pour servir les intérêts au sommet !

 

En gros, trois partis peuvent accéder au second tour.

 

Le F.N., c'est un mirage dans un désert politique. Les déboussolés, les inquiets, les désespérés s'y raccrochent comme un noyé à sa bouée, attendant le salut d'un Pouvoir fort, sécuritaire, communiquant avec clarté, et flattant les instincts de chacun, souvent les plus bas d'ailleurs. Ceux-là ont espéré le salut du communisme, l'Empire s'est chargé de couler cette voie. Puis ils ont cru en l'homme énergique, dynamique, volontariste, providentiel, et là aussi le Sauveur a déçu. Alors, ils se raccrochent au nouveau candidat fort qui se présente, promettant le salut, la fin du tunnel, des jours meilleurs. Des jours meilleurs qui ont été rejetés, dans les municipalités FN,  par tous ceux qui ont vécu au quotidien l'horreur FN, sa politique ANTI-SOCIALE, outrageusement sécuritaire et liberticide, dressant les citoyens les uns contre les autres, occasionnant partout rejet, violence, haine. Avec à la clef un racisme violent, lourd de menaces ! Ceux qui ont goûté au "paradis" d'extrême-droite ont été comme les papillons se brûlant au contact de la lumière. Floués, abusés, amers... Car le FN est, par essence, non seulement brutal, raciste et haineux, mais anti-social. Ses dirigeants ne s'intéressent à la justice sociale que pour communiquer, gagner des voix... 

 

L'UMP, présenté par ses porte-parole sans scrupules comme "Union de la Majorité Populaire", est en réalité une machine au service de ceux qui sacrifient les politiques populaires, les Etats, les communes, le secteur social, et même l'indépendance nationale et la concorde, au profit d'une "Union Minoritaire de Privilégiés". Cette UMP va finir de sacrifier les politiques sociales locales, départementales, en les étranglant - notamment par la suppression de la taxe professionnelle :

 

"(..) La réforme territoriale est une machine visant à anéantir la solidarité, à accentuer les inégalités et à organiser la mise en concurrence entre territoires et citoyens, et à démanteler la démocratie locale. La suppression de la taxe professionnelle est l’arme du gouvernement dans ce projet de réforme pour asphyxier financièrement les collectivités".  La « réforme territoriale » voulue par le Président de la République et son gouvernement s’avère être une  machine visant à anéantir la solidarité partout dans le pays, à accentuer les inégalités entre territoires et entre citoyens, à démanteler la République et la démocratie locale (..)" (1)

 

Ceux qui lisent régulièrement ce blog savent ce qu'est l'UMP squatté par les amis de Sarkozy: Une vraie machine à détruire tout ce qui fait l'identité de la France, ses valeurs, sa culture, son modèle social, ses services publics, sa République, sa laïcité, son indépendance... 

 

Reste le P.S. : Occupé, lui, un jour, peut-être, par Strauss-Kahn, il sera le clone de l'UMP, en plus hypocrite (se prétendant toujours de gauche), en plus démobilisateur pour les Syndicats et aussi, quand même, en plus humain, image du Parti oblige.

 

Restent, en gros, au premier tour, les Ecologistes et le Front de Gauche. Les Verts ont ma sympathie, avec des Cécile Duflot et des Eva Joly, mais teintés de Cohn-Bendisme, et de ce qu'il représente (édulcoration du message, affadissement du vert et du rouge, libéralisation, européisation, et même une ambiguité vis à vis du nucléaire), mon enthousiasme est rafraîchi plus que les circuits de refroidissement, aujourd'hui, des centrales nucléaires japonaises.

 

Donc, au premier tour, je voterai Front de Gauche. Plus que jamais, dans le contexte de crise actuel, il faut défendre les ACQUIS SOCIAUX. Et à l'échelon local, départemental, régional, on peut encore les défendre. A cet échelon, en effet, se joue l'avenir de nos écoles, des transports publics, du RSA, de l'aide aux familles, aux personnes handicapées, aux personnes âgées etc etc. Bref, notre QUOTIDIEN. Un quotidien totalement malmené par la Droite UMP ! 

 

Et au second tour ? Les Cantonales ne sont pas la Présidentielle, avec sans doute un Strauss-Kahn choisi, pardon, décidé par le CRIF et ses relais sondeurs ou dans les Médias collabos. Les Cantonales sans DSK , et au service de notre quotidien, y'a pas photo, aucune voix ne doit manquer à la Gauche qui, elle, protègera nos acquis sociaux sur le terrain !

 

Les Cantonales de 2011 : Un enjeu crucial

 

En réalité, ce qui se joue, dans ces Cantonales oubliées par les Médias aux ordres du Gouvernement pour nous démobiliser, c'est l'enjeu du Programmme destructeur de la France concocté par les apprentis-sorciers au service du Maestro, lui-même exécutant les diktats du CRIF, du MEDEF et des Décideurs anglo-saxons. Pourquoi ?

 

Il y a les Députés, à l'Assemblée Nationale, et des Sénateurs, au Sénat. Or, ces Elections Cantonales peuvent faire basculer le Sénat à Gauche, paralysant le Pouvoir destructeur de la France !  Le gelant, le contrariant, le contrant ! Et c'est la raison pour laquelle le Pouvoir, et ses Médias aux ordres, évitent de parler d'Elections pouvant décider du basculement, du gel des Réformes dévastatrices pour tous !

 

Alors, sachant qu'il faut éviter le pire,

sachant qu'il faut empêcher le Pouvoir actuel

de nuire davantage aux Français,

il est IMPERATIF de voter,

de voter à Gauche,

afin que le Sénat bascule à Gauche

et qu'il stoppe la machine infernale

qui broiera, même au niveau local,

tous les acquis sociaux de nos aïeux !

 

Je compte sur vous, amis Lecteurs ou Lectrices, déplacez-vous pour faire votre devoir électoral ! Ne pas voter, c'est faire le jeu du Pouvoir malfaisant qui, au sommet, liquidera tout ce à quoi nous tenons !

 

Votre eva R-sistons

 

http://r-sistons.over-blog.com

 

(1)  http://rupturetranquille.over-blog.com/article-elections-cantonales-il-n-est-pas-trop-tard-69481632.ht

 

 

 

http://paysdefayence.parti-socialiste.fr/2007/12/12/politique-etrangere-ou-fausses-opportunites-commerciales/

kadhafi-sarkozy.jpg

Libye, intervention :

 

Sarkozy a cinq bonnes raisons d'intervenir,

par eva R-sistons


507_1f2f8

http://alainindependant.canalblog.com/archives/2011/03/17/20659112.html

 

Non à une intervention en Libye: 

Si on n'intervient pas, des milliers de victimes de Kadhafi,

si on intervient, guerre et occupation à l'irakienne,

avec un nombre incalculable de victimes.

Faites le compte !

10 voix pour l'intervention, 0 contre, 5 abstentions,

la résolution est adoptée, vive la guerre !

Une de plus, eva R-sistons

NB: Cocorico, la France en tête des faucons !

 


- Des raisons personnelles, "l'ami" Kadhafi un peu trop au fait de ses petites combines... Et Sarkozy a besoin de trouver, à l'extérieur, un regain de popularité qu'il n'a plus à l'intérieur. Et tant pis pour les dommages collatéraux ! 

- Il est le supplétif, en Europe, des Américains, prenant ses ordres à Washington, et prêt à faire faire le sale boulot par les Français qui le détestent et qu'il déteste. Agent de la CIA et d'Israël - pour Thierry Meyssan ( voir aussi ici : http://r-sistons.over-blog.com/article-japon-dossier-arme-sismique-contre-le-japon-liens-se-premunir-69252072-comments.html#anchorComment (commentaire 8) )

- Sarkozy, c'est le Bush français, un cow-boy prêt à dégainer à chaque instant, aimant les bastons, belliqueux, va-t-en guerre, préférant la loi du plus fort à la Diplomatie.

- Sarkozy n'est heureux que quand il fait parler de lui, quand il est au centre des projecteurs. Et tant pis pour les "dommages collatéraux" !

- Enfin, il est au service des Plans du Nouvel Ordre Mondial, et la Libye, avec son  pétrole, suscite les convoitises. 

 

 

 

 

h-20-2017685-1270295298.jpg

  http://paysdefayence.parti-socialiste.fr/2007/12/12/politique-etrangere-ou-fausses-opportunites-commerciales

 

 

Elections cantonales : Il n'est pas trop tard.

 

Le véritable enjeu de la démocratie locale, masqué par le tsunami "Marine Le Pen" de la sondagite présidentielle (..)

 

  • La réforme territoriale est une machine visant à anéantir la solidarité, à accentuer les inégalités et à organiser la mise en concurrence entre territoires et citoyens, et à démanteler la démocratie locale.
  • La suppression de la taxe professionnelle est l’arme du gouvernement dans ce projet de réforme pour asphyxier financièrement les collectivités

La « réforme territoriale » voulue par le Président de la République et son gouvernement s’avère être une  machine visant à anéantir la solidarité partout dans le pays, à accentuer les inégalités entre territoires et entre citoyens, à démanteler la République et la démocratie locale.

Pourtant une réforme des institutions et des collectivités, fondée sur plus de démocratie locale, plus de moyens, de coopérations et de solidarités, plus de justice sociale est indispensable.

Ce n'est pas le chemin de cette "réforme territoriale"

 

Il faut mesurer la gravité des attaques sur les institutions et l’organisation de la France, sur les services publics et la souveraineté de notre peuple. Le gouvernement ne fait qu’entreprendre au niveau local ce qu’il opère au niveau national. Son objectif est de « faire contribuer les collectivités locales à l’effort de réduction du déficit  public ». Or, seul l’Etat vote aujourd’hui son budget de fonctionnement en déficit et emprunte pour  l’équilibrer. Il s’agit bien de sanctionner les collectivités au motif qu’elles mettent en œuvre des services publics.

 

Pour faire accepter cette entreprise de démolition, le Président et le gouvernement n’ont pas hésité à se livrer à une grossière campagne de dénonciation des élus locaux et des collectivités territoriales. Ce projet a été une nouvelle fois traité avec autoritarisme et mépris des citoyens et de leurs représentants. Aujourd’hui, la colère est grande parmi les élus locaux.

 

Le conseil municipal affirme que ce projet de réforme est contraire aux valeurs démocratiques de notre République :

 

-     Ce projet porte une atteinte grave au principe « de libre administration des collectivités » par leurs assemblées légitimement élues par le peuple.

 

Les mesures annoncées vont obliger les élus locaux à organiser les territoires urbains en métropoles. Il s’agit biende concentrer les activités économiques autour de quelques pôles et de laisser les autres territoires à l’abandon. Tout cela conduirait à aggraver les inégalités de richesses existantes entre les territoires. Dans ce  schéma, la plupart des compétences communales (développement économique, urbanisme,  habitat,  transport,  éducation,  infrastructures,  sécurité,  eau,  assainissement,  culture...) seraient progressivement transférées à ces métropoles. Les communes seraient donc amenées à terme à disparaître ou à ne conserver dans leurs attributions que celle de l’état civil.

Ne  faut-il  pas  voir  dans  ce  projet  l’effacement  pur  et  simple  des  échelons  démocratiques  de proximité ?

 

Le conseil municipal rappelle :

 Les villes et villages, les départements et les régions, c’est du concret. Rien ne prouve aujourd’hui que ces  collectivités sont dénuées de sens. Leurs actions, au quotidien, consistent avant tout en des missions  d’intérêt  général  au  service  de  toute  la  population :  écoles,  crèches,  collèges,  lycées, infrastructures,  zones  économiques, voiries, logements, équipements sociaux, culturels, sportifs, de santé, d’environnement, de transports et une multitude d’autres services de qualité. Les collectivités assurent ainsi le développement des services publics dans un contexte de désengagement de l’Etat. Les collectivités emploient 1 800 000 agents, réalisent 73% des investissements publics qui permettent le maintien et la création de centaines de milliers d’emplois, principalement dans le secteur privé. Elles sont les lieux d’expression des exigences démocratiques, de résistance à la pensée unique. Casser les collectivités locales dans la foulée des grands services publics, c’est poursuivre le démantèlement de la République.

 

 C'est pourquoi le conseil municipal :

Appelle  tous  ceux  qui  font  vivre  la  démocratie  locale :  élus,  bénévoles  de  toutes  sensibilités, personnels territoriaux, responsables associatifs, syndicalistes, citoyens à se mobiliser pour exiger le retrait de cette réforme.

 

Demande à ce que l’Etat ouvre une véritable concertation, d’égal à égal, avec les citoyens et les élus locaux afin de construire et faire vivre un projet d’organisation territoriale qui :

-     vise  à  réduire  les  inégalités  territoriales,  qui  garantisse  l’égalité  entre  les  citoyens  par l’existence des collectivités en leur donnant les moyens financiers et humains conséquents,

-      rende possible l’expression de choix politiques par les citoyens pour la mise en œuvre de l’intérêt collectif,

-     fasse vivre la démocratie locale et qui réponde aux besoins d’une France moderne et solidaire. Il en va des défis sociaux, environnementaux et économiques du 21ème siècle qu’il convient de relever.

 Motion sur la suppression de la taxe professionnelle

Le Maire expose :

 

La mesure phare du projet de loi de finance pour 2010 va consister en la suppression de la taxe professionnelle. Cette mesure découle de la volonté de Nicolas Sarkozy qui répond d’ailleurs aux insistances  du MEDEF en la matière. La Taxe Professionnelle représente 35 milliards d’euros de ressources pour les  collectivités territoriales et l’Etat ! Le gouvernement projette de supprimer une ressource stable, pérenne, sur laquelle les collectivités pouvaient agir, pour la remplacer par des impôts et taxes assis sur des résultats variables, aléatoires, échappant à sa maîtrise. La perte de ces recettes sera en effet partiellement compensée par la taxe carbone qui sera d’ailleurs payée pour l’essentiel par les ménages.

 

Pour autant nous ne sommes pas pour le statut quo. La taxe professionnelle mérite effectivement d’être réformée  et modernisée afin de la rendre plus juste et plus efficace, en s’attaquant à la spéculation financière, cause réelle de la crise économique actuelle.

 

Cette suppression, c’est  l’arme  du  gouvernement pour réaliser le  projet de  réforme  territoriale : asphyxier financièrement les collectivités. En effet, cette taxe représente aujourd’hui 41% des recettes fiscales  des   communes,  44%  de  celles  des  départements  et  64%  de  celles  des  régions.  Sa compensation intégrale n’est garantie que pour une année, et se fera au travers de dotations d’Etat sur lesquelles nous ne pouvons agir. Par conséquent, c’est bien l’autonomie des collectivités qui est remise en cause et leurs moyens de mettre en œuvre des politiques.

 

Le conseil municipal affirme que cette suppression est contraire au principe fondamental et constitutionnel d’égalité d’accès des citoyens aux services publics de proximité.

 

Rappelons-le : les collectivités ont l’obligation de voter leur budget en équilibre. Comment feraient- elles,  en   l’absence  de  toutes  possibilités  de  prévision  de  ressources,  pour  mener  à  bien  des investissements  utiles  à tous, pour maintenir ou développer leurs services ? La refonte de la taxe professionnelle enclenche la mise sous contrôle des politiques publiques des collectivités territoriales. Celles-ci seront alors réduites à ne mettre en œuvre que les politiques décidées nationalement dans un contexte de dotations en baisse.

Or, les élus ont été choisis par la population sur la base de programmes politiques d’actions. En étouffant les capacités financières des collectivités locales, le gouvernement remet en cause les raisons même du vote des électeurs, remet en cause la démocratie !

 

 

Le conseil municipal rappelle :
Que le remaniement de la taxe professionnelle, telle que proposé par le projet de loi de finance va priver les collectivités, dont notre commune, de moyens qui permettaient, tant bien que mal, d’assurer une solidarité, donc la cohésion sociale dans notre pays. De plus, cette réforme entraînera à terme un transfert de la fiscalité sur les ménages. Aujourd’hui, ces derniers contribuent à hauteur de 50% des recettes fiscales, demain ils contribueront près de 75%. Les territoires les moins riches se retrouveront dans une impasse. Ils seront contraints d’alourdir la fiscalité des ménages souvent déjà élevée ou de réduire considérablement l’action publique locale mettant ainsi à mal le principe d’égalité d’accès aux services publics.

Il s’agit là d’une véritable remise en cause de l’implication des entreprises dans la société française. Elles  seraient amenées à participer de moins en moins à l’effort collectif et dans le même temps, profiteraient toujours des services et équipements publics.

 

C'est pourquoi le conseil municipal :  

 

Demande le retrait de cette suppression de la taxe professionnelle, et que l’Etat mette en place une véritable concertation avec l’ensemble des partenaires intéressés pour refondre cet impôt, afin de le rendre plus juste et  plus efficace, en s’attaquant à la spéculation financière, cause réelle de la crise économique actuelle.

 

Cette modernisation doit, par le jeu d’une péréquation nationale, assurer plus de solidarité entre les territoires  et  promouvoir  un  autre  mode  de  développement articulant  social  et  environnemental, incitant les entreprises à réaliser des investissements utiles et à créer des emplois.

 

http://rupturetranquille.over-blog.com/article-elections-cantonales-il-n-est-pas-trop-tard-69481632.html


 

NOM-globe-a-table-p.png

 

 

Abus de pouvoir et développement des interdits :

 

faire de nos luttes un projet commun

 

 

(Note d'eva : Les Décideurs, en imposant guerres, crises,

vaccins,  lois liberticides, destruction nature,

cadre de vie, médecine naturelle etc...

abusent de leur pouvoir !)

 

 

Nos dernières nouvelles


A l'heure où de nombreux médias révèlent le poison alimentaire que le modèle unique industriel veut nous imposer, les catastrophes écologiques se multiplient et secouent notre planète.

Y a-t-il entre ce modèle imposé et ces terribles conséquences : un rapport?

Ces nouvelles sont peu rassurantes mais méritent d'être mises en lien avec ce que nous vivons tous: abus de pouvoir et développement des interdits

 

 

Une région bientôt rayée de la carte?

 

Bonjour, si vous n'avez pas vu encore ce film sur les gaz de schiste.(45'), ça vaut le coup de le voir La région est concernée, un permis de Cahors a été accordé (Tarn-et-Garonne, Dordogne, Lot sont notamment concernés).
Faites passer ce lien, il faut que tout le monde le voit pour se battre!!!
Les maires peuvent arrêter tout ça en signant un arrêté.

http://monmulhousebio.fr/?p=1013

Sébastien VIVES
Cet ordinateur fonctionne à l'électricité à 100 % d'origine renouvelable, garantie sans nucléaire, fournie par Enercoop http://www.enercoop.org

 

 

Interdiction de se soigner naturellement ?


Voici le nouveau complot industriel que nous tendent les lobbies et les Etats complices

Le collectif pour la défense de la médecine naturelle vous propose une pétition pour porter une plainte contre cet abus de pouvoir permanent

Guérison défendue voir pétition en ligne

http://cdurable.info/+Signer-la-petition-du-Collectif-pour-la-defense-de-la-medecine-naturelle,1878+.html

 

 

Coopérer ou sombrer ?


Cette question peut nous permettre de faire un choix pour une motivation de survivre socialement au-delà de nos différences de partis ou bien contiuner à faire confiance à un système de modèle unique qui s'accroche....et qui tend à nous éliminer les uns après les autres...

 

Mieux connaître l'agriculture bio-dynamique pour travailler en relation étroite avec elle est une base solide pour le développement d'une économie sociale , solidaire et équitable .

 

 

Le but de l'agriculture biodynamique : soigner la terre et nourrir les hommes .

En observant le vivant, cette agriculture cherche et trouve des méthodes qui le respectent. La biodiversité est nécessaire et pas incompatible avec l'économie sociale, solidaire et équitable bien au contraire.

Bien que nous ne soyons pas tous appelés à devenir des paysans agriculteurs ou des maraîchers , nous cuisinons et nous avons besoin de nourriture, par conséquent les buts de cette agriculture nous concerne en tant que socle d'une économie éthique .

Voici pourquoi mieux connaître cette agriculture est le moyen de travailler en relation étroite sur des bases solides.

 

 

Du Samedi 11 Avril 2011 au Mardi 19 Juillet

Des clefs pour comprendre et appliquer la biodynamie


http://lienenpaysdoc.com/index.php?option=com_content&view=article&id=119:aude-stage-viticulture-biodynamie-&catid=13:agenda&Itemid=59

 

 

http://soutien-palestine.blogspot.com/2009/12/les-soldats-israeliens-mettent-nue-les.html


mises+%C3%A0+nue.jpg

 

 

Avez-vous déjà imaginé une femme palestinienne

accouchant en prison, les pieds et mains liés ?

 

Salah Hamouri

15 mars 2011

 

Depuis les cellules de la prison, on peut entendre des voix parfois indignées qui parlent des droits de l’homme….Ces hommes politiques, ces gouvernements qui prétendent défendre les droits de l'homme et appliquer la justice savent-ils ce qui se passe dans les prisons de l'occupation israélienne ? Savent-ils que plus de 8000 prisonniers sont victimes de mort lente ?

 

Dtenus_pales8af1-8de16.jpgParfois des voix s’élèvent lors de réunions au sommet, il arrive que quelqu'un parle des prisonniers politiques palestiniens mais on parle de nous comme des terroristes, des numéros sans visage alors que comme tous les êtres humains, nous sommes parfois faibles, parfois forts, nous aimons et nous détestons, nous rions, nous avons même des moments de joie ou nous pleurons aussi quand nous pensons à nos familles.

 

Pour exprimer notre souffrance, il me faudrait écrire 100 livres mais même une encyclopédie ne ferait pas bouger vos consciences s’il vous en reste une après la course au pétrodollar de l’Oncle Sam qui occupe l’Irak en guise de démocratie.

 

Vous soutenez la justice et les droits de l’homme dans certains endroits du monde mais ici, vous soutenez et légitimez l’occupation et nous en payons le prix dans nos cellules.

 

Avez-vous déjà imaginé une femme palestinienne accouchant en prison, les pieds et mains liés ?

 

Avez-vous déjà vu un enfant de 12 ans menotté a un check point et laissé des heures au soleil ou sous la pluie par la volonté d'un simple soldat ?

 

Savez-vous qu’un grand nombre de mes camarades a déjà passé plus de 20 ans derrière les barreaux ? Beaucoup ont perdu leurs parents sans pouvoir leur dire "adieu".

 

Les gouvernements occidentaux se doivent de réviser leurs positions concernant le Proche- orient avant qu’il ne soit trop tard.

 

Depuis quelque temps, les révolutions de peuples arabes sont en train de mettre fin á des dictatures qui ont le plus souvent servi vos intérêts au lieu de défendre leurs peuples.

 

Vive les révolutions arabes !
Vive le pouvoir des peuples !
Vive la liberté !

 

Salah Hamouri
Section 1
Prison de Guilboa, le 20 février 2011

 

Source : Salah Hamouri

 

Salah Hamouri, né de mère française et de père palestinien, possédant un passeport français, était étudiant à l'université de Béethléem lorsqu'il a été abusivement arrêté par la justice israélienne en 2005. Il est à ce jour, toujours en prison et, malgré les appels de sa famille et de différents comités de soutien qui plaident la cause du jeune garçon, l'Etat français n'entrepend pas de démarches significatives pour libérer son ressortissant des geôles israéliennes.

 

http://www.michelcollon.info/Avez-vous-deja-imagine-une-femme.html

 

 

Fukushima

 

La catastrophe de Fukushima fait la une de l'actualité depuis plusieurs jours.

Sans pour autant effectuer un jugement à chaud, cet événement permet d'ores et déjà d'alimenter le (non) débat au sujet des choix énergétiques stratégiques concernant notre pays.
Mais au delà de cette question certes importante, quelles sont les véritables causes de cette catastrophe ?

radioactive_symbol

 

 

L'argumentaire politique

 

Les principaux arguments en faveur du nucléaire sont les suivants :
- meilleure indépendance énergétique du pays par rapport aux énergies fossiles
- pas d'impact CO2
- coût de l'énergie électrique inférieur aux autres technologies
- savoir-faire national exportable

Coté risques, la politique retenue jusqu'ici consiste à considérer que la probabilité d'accident est très faible mais que que si celle-ci se concrétise, un accident peut être extrêmement grave pour l'environnement, les populations locales et même distantes (impact possible sur les pays étrangers).
Le problème des déchets et du démantèlement des centrales en fin de vie reste non résolu.

 

Bilan mondial du nucléaire civil

 

Après environ I/2 siècle d'utilisation mondiale du nucléaire, le bilan est plus que mitigé, la liste des accidents révélés est longue : lien.
Il est fort probable que d'autres accidents significatifs ont eu lieu de part le monde et que ces derniers ont été cachés par les autorités.

 

Les catastrophes

 

Les plus graves accidents recencés sont au nombre de 3 et classés sur l'échelle INES de 0 à 7 :
- 1979 : Three Miles Island (niveau 5)
- 1986 : Tchernobyl (niveau 7)
- 2011 : Fukushima, en cours...(niveau 6 pour l'instant)

Après l'accident de Three Miles Island, les normes de sécurité mondiales ont été changées en prenant en compte le retour d'expérience de ce dernier.
Dans ce cas, on peut dire que la leçon a été tirée.

Pour Tchernobyl, sans qu'aucun bilan exact n'aie été effectué, les dégâts ont largement débordé les frontières de l'Ukraine pour atteindre comme chacun le sait toute l'Europe.
Cependant cette catastrophe fut plus ou moins mise sur le compte de l'impéritie du régime soviétique.
Cette analyse est en partie exacte et elle aurait du démontrer que cette technologie n'est pas à mettre entre toutes les mains ...

Aujourd'hui, pour la catastrophe de Fukushima, la situation est toute autre.
On ne peut pas aussi facilement mettre à priori en cause le sérieux des Japonais en ce qui concerne la gestion des risques car il s'agit cette fois d'un pays du bloc démocratique.

 

Ce n'est pas une catastrophe naturelle

 

La véritable cause de cette catastrophe n'est déjà pas à mettre au crédit des éléments naturels car cette zone est notoirement en probabilité maximum pour les tremblements de terre et autres Tsunamis.

Le libéralisme encore lui
Comme pour la catastrophe financière toujours non résolue, la véritable cause est à rechercher du coté de l'ultra-libéralisme. En effet, la gestion d'un secteur extrêmement dangereux est confiée à une société privée (TEPCO) .
Qui dit société privée, dit approche mercantile, il faut d'abord et avant tout gagner de l'argent !
Même si cette société n'est pas en évidence peuplée d'irresponsables, ses agissements passés sont pour le moins contestables : lien.

 

Sécurité ne rime pas avec rentabilité

 

En France, nous avons la société Areva qui a développé un réacteur de 3ième génération dit EPR (European Pressurised Reactor) annoncé comme plus sur mais plus cher.
Sa conception repose sur le contexte post-Tchernobyl en prenant en compte un niveau de sécurité plus élevé

Il ne s'agit pas ici de faire le prosélytisme de cette technologie, mais de noter que ce réacteur s'est avéré plus difficile à vendre de par son cout comme le montre l'échec cuisant subit à Abou Dabi.

Suite à cet échec et comme l'explique le Canard Enchainé dans son numéro du 16 mars 2011, notre brillant président a réorganisé la filière EDF en nommant à sa tête son fidèle Proglio.
Dans la foulée, un rapport secret est commandé à F. Roussely ancien patron d'EDF.
Dans la synthèse de ce rapport publiée le 16 juin 2010, on peut lire :
"...la seule logique raisonnable ne peut être une croissance continue des exigences de sécurité..."
Exprimé autrement, rabaissons les normes de sécurité afin de pouvoir vendre nos centrales moins cher.

Et comme on nous y a habitué depuis 2007, le pouvoir même vacillant a encore une fois effectué un virage à 180° poussé par le vent des événements en argumentant avec une belle indécence sur la meilleure fiabilité de notre technologie - par rapport à celle de Fukushima - qui a donc un coût plus élevé (Sarkozy sur RTL le 13 mars 2011).

En France, comme partout ailleurs le futur s'annonce bien sombre avec la privatisation en cours d'EDF suivant consensus néolibéral droite/gauche, où l'on va se rapprocher du modèle Japonais et où la question de rentabilité pèsera plus lourd que la gestion des risques.

Les libéraux ont le temps devant eux, l'événement Japonais va leur en faire perdre un peu mais comme pour la finance ils ont montré leur capacité à être patients à défaut d'être responsables.

Populations endormies par les médias au service des grands groupes, démocraties occidentales en berne, mondialisation, oligarchie financière au pouvoir, dirigeants incompétents ou/et complices, voilà les véritables causes de cette catastrophe.

 

L'échec d'un système

 

L'enjeu n'est pas simplement d'être pour ou contre le nucléaire, c'est tout un système qui est à revoir, système qui met l'argent au premier plan et l'humain dans le rôle d'une variable d'ajustement.
Tchernobyl fut le symbole de l'échec du communisme, Fukushima sera sans doute celui de l'ultra-libéralisme.

 

parZevengeur

http://french-revolution-2.blog.fr/2011/03/17/fukushima-10845950/

 

 

 

 

tsunamiwave.jpg

 

 

 

sos-crise.over-blog.com/article-nucleaire-l-etrange-defaillance-des-capteurs-d-edf-69568101.html

sos-crise.over-blog.com/article-bilan-mondial-du-nucleaire-civil-les-catastrophes-securite-rentabilite-69567915.html

sos-crise.over-blog.com/article-japon-information-verrouillee-le-cauchemar-s-etend-69482306.html

sos-crise.over-blog.com/article-les-cooperatives-sont-une-alternative-humaine-en-ces-temps-de-crise-69432668.html

 

http://islamic-intelligence.blogspot.com/2008_04_01_archive.html

20071018_Gaza_Medical_Care_Cancer_patien

 

Les bombes israéliennes ont propagé le cancer à Gaza

 

Le nombre de malades atteints du cancer a nettement augmenté à Gaza après que l'armée israélienne ait utilisé de l'uranium appauvri pendant son attaque contre l'enclave il y a deux ans, indiquent les sources médicales. Après l'attaque, le nombre de malades cancéreux augmenté d'environ 30% à Gaza.
"Nous avons constaté une très nette augmentation du cancer du sang et d'autres types de maladies. Beaucoup de ces malades viennent des secteurs attaqués par les avions de combat israéliens avec des armes chimiques interdites," dit Mohammad Atteya, cancérologue à l'hôpital Shifa, l'établissement de soins le plus important de Gaza.
Le massacre israélien a fait 1400 morts et des milliers de blessés, pour la majorité des civils.

A l'époque, des médecins norvégiens venus aider leurs collègues palestiniens dans les hôpitaux de Gaza, avaient dit qu'ils avaient trouvé des traces d'uranium appauvri dans les corps de certaines des victimes.
Les dégâts environnementaux et la pollution sont des sous-produits de l'attaque. Des mesures prises après la guerre ont montré que certaines zones de la Bande sont 1000 fois plus radioactives que les niveaux naturels, et les cas de cancer ont commencé à apparaître quotidiennement.
"Le nombre de malades du cancer a augmenté de façon très importante. Israël a utilisé de l'uranium appauvri et du phosphore blanc contre la Bande, qui est devenu un terrain d'expérimentation pour toutes les armes interdites," dit Zekra Ajour, spécialiste en environnement.
Le dénominateur commun des malades cancéreux est qu'ils vivaient dans les secteur les plus bombardés.
La majorité des armes de pointe, aujourd'hui, contiennent de l'uranium appauvri et/ou autres métaux lourds. Les résidus de l'uranium appauvri peuvent être dispersés par le vent, infectant les habitants du voisinage immédiat et contaminant la chaîne sanguine.
Selon les experts médicaux et environnementaux, la population et l'environnement de la Bande de Gaza souffriront longtemps des conséquences graves de l'utilisation par Israël d'armes interdites, pendant l'attaque de décembre 2008/janvier 2009.
ASH/MB


 

Amnesty International : Le veto des États-Unis donne de facto le feu vert à Israël pour étendre les colonies illégales.

La jeunesse palestinienne veut le changement.  

Révolte populaire en Cisjordanie pour bientôt ? 

1 Résistance

Détails par région:

2 Décompte des pertes humaines 

3 Politique

Politique Palestinienne

Politique Israélienne 

4 Politique internationale des territoires occupés  

5 Médias et Manipulation de l’opinion / Vidéos

5-1 Vidéo : Roger Waters - We Shall Overcome (for Palestine)

Roger Waters, Pink Floyd : ma venue au BDS

5-2 Vidéo : Palestine Song by Razif

Video: http://www.youtube.com/watch?v=lQbV4Tnot00&feature=related

5-3 Vidéo : VIDEO ISRAEL TORTURANDO PALESTINOS- ISRAEL TORTURING

5-4 Vidéo : Débat A. Gresh - T. Ramadan : le débat Israël-Palestine "pollué"

5-5 Video : des flics israéliens kidnappent un enfant de 11 ans.

5-6 Chérif Boudelal  : Regardez ces images et ne les oublierez jamais car elles sont uniques dans les annales de l’Histoire humaine. 

5-7 Wadi Hilweh : Le calvaire de Muslim Aoudeh, 10 ans

6 Les brèves

6-1 Les enquêteurs israéliens menacent les enfants palestiniens de viol. 

 6-2 L'occupation planifie le lancement de frappes militaires "étudiées" contre la Bande de Gaza. 

 

http://journaldeguerre.blogs.dhnet.be/

 

 

 

Marine Le Pen en visite à Lampedusa… avant Tel-Aviv !Marine Le Pen en visite à Lampedusa… avant Tel-Aviv !

 

 

 

Marine Le Pen : Et si le chemin vers Tel-Aviv passait par Lampedusa ? 

 

(..) On connaît l’importance du voyage à Tel-Aviv avant une présidentielle : ça vaut tous les sondages et toutes les primaires ! Cette allégeance au lobby sioniste ouvre bien des portes, notamment dans les médias. Pour Madame Le Pen, cette ouverture a déjà eu lieu (..) Madame Le Pen voyage où il lui plaît. Sauf que, dans son cas, tout voyage à l’étranger a une signification politique.

Si Marine Le Pen désire restaurer une politique étrangère française indépendante, qu’elle visite aussi Gaza, prison à ciel ouvert. Si elle est intéressée par « l’occupation », qu’elle demande à l’armée sioniste contrôlant les check-points de lui permettre de visiter la Cisjordanie où les colons sionistes expulsent les Palestiniens (qui sont de « souche » et chez eux). Si elle a l’ambition de renouer avec la traditionnelle politique de la France en Orient (bien antérieure à la création de l’entité sioniste en 1948), alors qu’elle n’hésite pas à pousser jusqu’à Beyrouth où elle pourra constater que le Hezbollah est réellement représentatif de la population libanaise et en alliance avec les Chrétiens du général Aoun que son père a bien connu. Elle peut aussi se rendre à Damas où l’influence de la culture française se maintient malgré l’alignement total de Sarkozy sur Tel-Aviv. Enfin, qu’elle pense à visiter la République islamique d’Iran, une nation incontournable dans le contexte actuel, nation avec laquelle le Roi de France Louis XIV (un Roi bien français, de souche…) entretenait déjà d’amicales relations ! (..)  http://www.partiantisioniste.com/communications/marine-le-pen-et-si-le-chemin-vers-tel-aviv-passait-par-lampedusa-0648.html

 

Note d'eva : pour réussir (médias, littérature, politique...), il faut s'aplatir  comme une carpette devant l'entité sioniste, et son relais en France, le CRIF. Marine le Pen l'a compris : Elle fera comme Sarkozy ou DSK, allégeance complète au Lobby international qui impulse les politiques, notamment en France. Ceux qui aiment notre pays, ses valeurs, son identité, ou le Gl de Gaulle, apprécieront l'allégeance de Marine le Pen au Clan qui a fait main-basse sur la France, à travers des hommes comme BHL, qui dicte à notre pays sa politique étrangère. Pauvre France ! On attend la Jeanne d'Arc, ou un autre Général,   qui lui redonnera sa liberté... eva R-sistons

 


 

 

Partager cet article
Repost0

R-Sistons

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
  • Contact

Recherche

Archives

Pages