1 juillet 2011 5 01 /07 /juillet /2011 15:18

 

 

http://storage.canalblog.com/74/94/278446/64721994.jpg 

 

http://refairelemonde.canalblog.com/archives/2011/05/15/20459729.html

 

Ca c'était hier.

Aujourd'hui, le poing retrouve sa rose et ses épines (eva).

 

 

Le socialisme rose

par eva R-sistons 

 

 

Allez, je récidive ! Cette histoire à l'eau plus rose que bénite, m'inspire. 

 

L'ancienne militante du PS que je suis est émerveillée de voir ce que devient le socialisme. Ah j'y ai cru, au grand soir libérateur pour les peuples ! Aujourd'hui, je ne voterai plus socialiste; Que s'est-il passé ?

 

Et DSK arriva. On sait ce que cela donna, sous son influence, Lionel Jospin avec comme conseiller spécial le sieur Strauss-Kahn, avoua publiquement la veille du premier tour, qu'il n'était plus socialiste. Il n'y eut pas de deuxième tour ! Et je me souviens aussi de l'accueil que le PS de Perpignan, sincèrement à Gauche, lui, réserva au dénommé DSK : L'homme du FMI se retrouva tout seul à chaperonner son poulain M. Ferrand. Pas d'escorte ! Ni masculine, ni féminine. Même pas féminine ! Vous avez bien lu. J'étais témoin.

 

Puis il postula pour être le candidat du PS. Les sondeurs et les médias n'ayant pas assez chou-chouté DSK, il se retrouva, tout penaud, éliminé. Par une jolie femme ! Je ne sais pas si la jolie femme en question, Ségolène Royal, aimait se retrouver seule en tête à tête avec notre DSK international, apatride comme notre finance bien-aimée, mais elle était désormais prête à faire équipe avec lui en 2012. Depuis, sondeurs et médias, à l'unisson, avaient fait leur travail. Bien, vraiment bien. On peut compter sur eux, en "démocratie irréprochable".

 

Et dans la démocratie "irréprochable", on vote comme on nous dit. Donc, les Français avaient choisi le Maître du FMI, l'Organisme qui étrangle les peuples au profit des requins de la finance. Et donc, l'élection était bouclée, même si le futur opposant, le ci-devant Président, commençait à rebondir grâce au ventre de sa moitié.

 

Patatra ! Notre vedette internationale - champion du Nouvel Ordre Mondial, hôte de New-York, prétendant à la charge suprême en France, adorateur d'Israël puisqu'en se levant chaque matin, selon ses dires, il se demandait chaque jour comment le servir lui qui aspirait à diriger la France (cherchez l'erreur) - se retrouva dans un trou noir. Complot d'Al Quaïda ? Guet-apens de la Confrérie des femmes de ménage ? Lâché par ses amis du NWO ? En tous cas, une soubrette noire traversa sa chambre au moment où il sortait de son bain. La suite, on la connaît. Ou plutôt, on ne la connaît pas. Et quant à moi, je pense qu'on ne la connaîtra jamais. En tous cas, parole de puissant contre parole de femme de ménage, parole de Blanc contre parole de Noire. Là, la suite, on la connaît toujours. Passons. Fin limier, Eric Fiorile de Démosophie, imagina la suite voici plus d'un mois. Et elle arriva ainsi, effectivement...

 

Nous en sommes là. Les amis de DSK, en apprenant l'incarcération de leur poulain, s'écrièrent : "Voyons, il n'y a pas mort d'homme ! Ce n'est qu'un troussage de domestique !"

 

Domestique ? Ca me rappelle ma mère, une femme arrogante et dominatrice. Quand elle parlait de ses employées, elle parlait de domestiques, de ses domestiques, et ces simples mots avaient une charge méprisante indescriptible ! Toute petite, je m'insurgeais. A quatre ans, je pensais aux pauvres, et j'étais dégoûtée de voir les "domestiques" obligés de faire leurs besoins dans un WC de l'escalier... de service. Ceci pour dire que le mot domestique a une grande résonance pour moi, celle qu'il peut avoir pour tous les puissants de la terre, boursouflés d'arrogance. Très dur à observer, vous savez...Franchement, j'ai préféré ma mère quand elle a perdu sa fortune (mais pas son arrogance) : A la fin de sa vie, dépitée, elle s'était mise à voter communiste; Vous vous rendez compte ??

 

Donc, le champion du Parti toujours dénommé "socialiste", et plus rose que jamais - moins par sa politique désormais clairement ultra-libérale que par ses élans naturels - se retrouva au coeur d'un roman à l'eau de rose. Sauf pour la jeune noire.

 

Mère et employée parfaites, faisant l'unanimité, la voici accédant au rang d'authentique criminelle, Drogue, Blanchiement d'argent, Réseaux, et j'en passe. Pour une simple femme de ménage et une Musulmane pieuse, c'est un exploit. Qu'en est-il ? Voyons, de toutes façons les Puissants ont toujours raison.

 

Or, qu'est devenu notre PS ? Si rose qu'il n'a plus rien de socialiste mais qu'il baigne, via DSK son favori, dans le roman rose. Bien rose. Parce que le socialisme, on ne le voit plus. Celui qui devait être son champion était l'Ambassadeur du FMI au service des banksters de la planète, et dont le credo était : Privatisons, Détricotons, Transférons les fonds des poches des citoyens dans les coffre-forts des Financiers, et Eliminons la classe moyenne. Partout ! Alors, socialiste ? FMI,  milliardaire, entre Porsche et Hôtels de luxe, grand dragueur, sexe, argent, champagne, arrogance (je l'ai moi-même constaté quand je l'ai rencontré à Perpignan), méprisant envers la "populace" et envers les idéaux de Gauche (ce que j'ai moi-même constaté), fréquentant les Grands de ce monde, éloigné des préoccupations du citoyen moyen. Le parfait candidat d'une Gauche moderne, quoi ! Très décomplexée, surtout !

 

Alors, ballets roses ? J'écoute en ce moment précis la déclaration de l'avocat de la présumée victime. Il décrit les conséquences physiques sur sa cliente, hématomes etc, et vêtements déchirés. Et les conséquences morales, pires encore. Si ce n'est pas une agression, ça y ressemble (et on sait qu'une victime de ce genre de faits est détruite pour la vie). Mais c'est une menteuse, puisqu'on nous le dit, c'est une criminelle, etc etc. Donc, la présumée agression passe par pertes.. et peut-être profits. Tant de pertes, en tous cas, dans ces cas-là, qu'une femme est mutilée à vie. Profits, alors ? Moi j'ai juste un auteur préféré : Lafontaine. Et de lui, je retiens le fameux "Selon que vous serez puissant et misérable".

 

Au fait, l'avocat continue de parler. Mais comme il est celui de la femme de ménage, on n'entend plus rien. Les seules déclarations qu'on écoute en totalité, sont celles des deux avocats adverses. Coomprenne qui pourra ! Les Médias aux ordres semblent avoir, eux, choisi leur camp...

 

L'eau de rose laissera de terribles traces. Doutes pour les uns, blessures pour les autres... mais je crois que comme nous le dit la Presse, le héros du Parti de la rose en sortira plus grand que jamais. Et qu'il continuera à influer sur la politique.

 

Et les épines seront pour nous...

 

Eva R-sistons

 

Et si une autre femme de ménage croise DSK ? Là, c'est une autre histoire ! Maintenant il est libre de ne pas se trouver en permanence avec sa femme. Et tout est possible, comme dirait Sarkozy ! A nouveau ? Allez, l'Histoire n'est pas finie ! On en verra de toutes les couleurs !

 

Et pendant mariage princier et démêlés judiciaires, le Parlement, dans un silence assourdissant, programme l'eugénie déguisée (1, à la fin du post) et la casse sociale comme celle de nos communes !

 

 

http://img.over-blog.com/144x181/0/56/22/02/2009/Petit-Poing-et-la-rose-a-l-envers.jpg

http://img.over-blog.com/144x181/0/56/22/02/2009/Petit-Poing-et-la-rose-a-l-envers.jpg

 

 

 

Justice de classe ! Le Parti Socialiste qui aurait dû être de classe, me dégoûte. Il prend parti pour le pouvoir à TOUS prix, les privilèges, les copains. Pas pour nous ! Répugnant ! Il ne vaut pas mieux que l'UMP. Qu'on se le dise !

 

Le parti-pris des Médias est évident. Ignoble aussi. Sur France24, extraits en faveur de la plaignante, citation complète en faveur de DSK. Tout est dit. On n'a pas pu entendre la description complète de la douleur de la femme agressée.

 

Le sourire de DSK et d'A Sinclair en dit long sur leurs appétits retrouvés pour le pouvoir suprême. A la tête de la France, nous n'avons rien à faire d'un couple de milliardaires, vivant dans une bulle, travaillant pour l'Oligarchie des banksters et du Nouvel Ordre Mondial, affirmant tous deux que le pays de leur coeur, c'est Israël (qu'ils brident le pouvoir là-bas, pas chez nous, on ne peut pas gouverner la France en pensant d'abord à un autre pays), et ayant une vie sulfureuse ! C'est insensé ! Comment le PS peut-il OSER choisir un candidat comme DSK ? Il est définitivement discrédité !

 

DSK libéré.jpg

  http://blabladezinc.20minutes-blogs.fr/

 

Mensonges de la plaignante ? Petits mensonges, comment dans une telle situation avoir une parole parfaite d'avocat ? Quant à son mensonge pour émigrer, est-ce que toute personne qui a commis un mensonge (pieux, diraient certains, pour fuir la misère) doit être déconsidée ? Le viol présumé ne compte plus, alors ? Il faut raison garder !  

 

Voulant monnayer le préjudice subi ? Mais c'est normal, c'est du pragmatisme, c'est le moins que l'on puisse faire ! De là, comme scandaleusement on tend à le faire, à présenter la plaignante comme une personne ayant comploté pour obtenir de l'argent, il y a un fossé ! Justice de Classe ! D'ailleurs dès le début les avocats de DSK avaient dit qu'ils gagneraient. Puis ils ont promis de ne pas "salir" la plaignante; C'est pire que cela, on en fait une criminelle ! Pour moi, et j'ai parfaitement le droit de donner mon avis, c'est monstrueux !

 

Moscovici parle de blanchir complètement DSK. Comment est-ce possible avec une femme dont les examens médicaux prouvent qu'il y a eu violence ? Le présumé "viol" (pour moi sans doute bien réel) compte-t-il moins que quelques mensonges d'égarement ? C'est une honte. On a vu des criminels libérés pour des vices de procédure; Le fonctionnement de la Justice doit être mis en cause. Le fond doit primer sur la forme.

 

 

Citoyens, plus que jamais rejetons avec force ce PS, surtout s'il retrouve son gourou du FMI ! Il est indigne de notre confiance ! Comme l'UMP ! Il faut sortir des partis traditionnels, sans aller vers de faux sauveurs excellents communicants mais incapables de gouverner dans une France républicaine et attachée à son modèle social !

 

 

Une seule conclusion s'impose de plus en plus :

 

Le PS a fini de se déconsidérer par son appui inconditionnel au puissant

et par son soutien à un candidat représentant seulement l'Oligarchie

Ses réactions sont indécentes.


L'ancienne militante du PS le dit :


 

DEHORS LE PS !

DEHORS l'UMP !

Vive le parti "Blanc",

vive la démocratie directe !

Et pour moi, vive le "Système" démosophique

sans politiciens, avec nous tous, ensemble !

 

eva R-sistons

 

http://liesidotorg.files.wordpress.com/2011/06/banquier-politique-peuple.jpg?w=274&h=184

 

http://liesidotorg.files.wordpress.com/2011/06/banquier-politique-peuple.jpg?w=274&h=184

 

 

.

 

http://romaincourcelles.files.wordpress.com/2011/03/image0012.jpg

 

http://romaincourcelles.files.wordpress.com/2011/03/image0012.jpg

 

 

(1) Alerte euthanasie déguisée ! Suppression de l'hypertension des affections de longue durée

 

Quelle politique en fin de vie ? Eugéniste ? A deux vitesses ? Barbarie !

 

L'abominable réforme de la retraite entre en vigueur. Voici les injustices

 

 

Partager cet article
Repost0
29 mai 2011 7 29 /05 /mai /2011 12:31

Sommaire : 

Alerte ! Tout est fait pour assurer la ré-élection de Sarkozy en 2012

Les morts suspectes, par Eva R-sistons

Tensions interconfessionnelles, par eva R-sistons

Et aussi  : Libye, guerres, NOM, conspirations, mort des Etats...

 

 

http://img.over-blog.com/583x676/1/94/62/41/SB/ROI-BOUFFON-SARKOZY.jpg

 

http://img.over-blog.com - bouffonduroi.over-blog.fr

 

Alerte ! Tout est fait pour assurer la ré-élection de Sarkozy en 2012

Le conditionnement des Médias

Bernadette Chirac au secours de Nicolas Sarkozy

La "démocratie" à la française

Sarkozy : Un "Roi" de droit imposé

par eva R-sistons

 

 

 

Sarkozy liquide notre pays, il en est son "fossoyeur". La première, j'ai inventé ce mot pour définir la politique du Maître de la France, qui profite de sa position pour détruire toutes les valeurs, toutes les traditions de notre pays, et surtout son indépendance, en zélé valet de l'Etranger anglo-saxon et israélien. Je n'y reviendrai donc pas dans cet article.

 

Par contre, je voudrais dire tout mon dégoût concernant l'abjection dans laquelle se vautre la chaîne FR2, occupée par les tenants, surtout sionistes, de l'Empire anglo-américain qui cherche à dominer la planète pour la soumettre à quelques maîtres exigeants, cupides, égoïstes, sans scrupules - dans le cadre du Nouvel Ordre Mondial totalitaire et génocidaire. FR2 est une chaîne qui fonctionne avec nos sous, les sous des contribuables, pour servir les intérêts de l'Oligarchie qui nous écrasera de son mépris, de ses mesures anti-sociales, liberticides, meurtrières. Et tout y est fait, dit, montré, pour nous amener à accepter l'intolérable: L'ultra-libéralisme qui dévaste la planète, l'ultra-Droite qui transfère les fonds des citoyens dans les poches des plus nantis, l'ultra-Sécurité qui nous prive peu à peu de toutes nos libertés depuis le berceau, quasiment, et puis l'Europe totalitaire au service de la Haute Finance, l'OTAN qui programme avec nos vies des guerres préventives, permanentes, totales, nucléaires et même, bientôt, mondiale - pour le plus grand profit de la City et de Wall-Street..


DSK, l'arrogant maître du FMI qui programme l'austérité pour les peuples au bénéfice de l'Oligarchie notamment financière, et au passage trousse ses plus modestes et ses plus jolies jeunes femmes, DSK, donc, était le favori des sondages pour 2012 - comprenez le favori des Sondeurs et des Médias au service des Puissants. Bref, tout était fait pour assurer sa victoire. Las ! C'est probablement Martine Aubry qui le remplacera, et là rien ne va plus pour les Médias sionisés : Elle n'est pas du sérail, elle n'est pas du Clan (celui du CRIF, même si elle s'agenouille devant lui comme tous ceux qui aspirent à détenir un quelconque pouvoir). Bref, vous l'avez compris, Sarkozy est remis en selle.  Pour notre malheur, et avec sa progéniture, nombreuse, par conséquent !

 

Bernadette Chirac au secours de Sarkozy !

 

Et tous les (sales) coups sont permis pour assurer à nouveau la victoire de celui qui achèvera de détruire notre pays, même ses territoires. Même ses territoires (j'y reviendrai) ! Ce dimanche 29 mai, dans cette émission abominable qu'est le 13 h 15 du dimanche (comme le samedi d'ailleurs), FR2 nous sert, au menu, Bernadette Chirac. Comme chacun sait, l'élue de Corrèze est plus à droite que son mari. Grande bourgeoise austère et à principes, elle préfère assurer l'élection de Sarkozy (pourtant en coulisses le plus fidèle adversaire de Jacques Chirac), que de faire le lit de la Gauche. Et au risque de rendre son pays méconnaissable et vendu à l'étranger.

 

Or donc, Bernadette Chirac jamais à court d'idées pour défendre et flatter la Droite même visqueuse et traître à notre pays comme l'est la sarkozienne, a lancé une petite phrase que les Médias collabos s'empressent de relayer partout : La naissance d'un nouveau petit Sarkozy "serait un heureux événement... un heureux événement pour la France !". Pas moins ! Alors que Sarkozy place les siens au coeur du dispositif français pour en prendre les rênes, surtout névralgiques - de son frère Guillaume (dans l'Assurance) à qui il a offert une réforme de la Retraite sur mesure (1) pour l'enrichir (vous avez dit conflit d'intérêts ? Que font les Tribunaux ?) à son fils Jean, qui a désormais, malgré son jeune âge et ses échecs dans ses études, la haute main sur le Conseil Général des Hauts de Seine, fief des Français les plus nantis et les plus arrogants -, une nouvelle naissance serait au contraire un nouveau désastre pour la France ! Car elle signifierait prébendes, passe-droits, conflits d'intérêts, main-mise sur les centres de pouvoir et de décision, et même, peut-être, ultime catastrophe pour notre pays, l'accession à la charge suprême d' un autre Sarkozy - au service de l'ultra-libéralisme financier apatride, de l'Etranger anglo-saxon, du sionisme international, et in-fine, de la consolidation des intérêts familiaux et aussi, bien sûr, du Nouvel Ordre Mondial assassin - au détriment de la France et des Français.

 

FR2: Chaîne dite "publique"

au service d'intérêts privés oligarchiques.

 

Or donc, FR2, ce jour, et comme à l'accoutumée, s'empare du Journal pour désinformer, faire de la propagande, conditionner. On imagine les Conférences de Rédaction: Que peut-on faire, aujourd'hui, pour servir les intérêts de la Droite, de l'Europe atlantiste, de l'Empire anglo-saxon, d'Israël... ? Que faire ? Eh bien, le "roman de la politique", avec cette fois en vedette Bernadette Chirac. Afin de faire la promotion de l'ex-Première Dame ? Pas du tout !  Pour servir les intérêts de celui qui voulait être le tombeur de Jacques Chirac, en misant sur Balladur (le grand bourgeois boursouflé d'arrogance, au service exclusif des intérêts financiers) : Nicolas Sarkozy. Car DSK le poulain du CRIF mis hors jeu par ses penchants maladifs, il faut coûte que coûte remettre en selle un suppôt du CRIF, avocat d'affaires de préférence: Comme DSK lui-même, Sarkozy ou Copé. Avocat pour mieux berner, par le verbe, les citoyens peu armés à discerner les manipulations, avocat d'affaires (2) afin de servir, exclusivement, les intérêts des plus nantis, ce qui suppose l'écrasement de ceux qui ne font pas partie du cercle très fermé de l'oligarchie. Et cet homme providentiel, c'est évidemment Sarkozy. Encore ! Devra-t-on supporter encore le fossoyeur de la France, pour le seul malheur de notre pays ? On comprend alors pourquoi ce qui est annoncé par la Bernadette Chirac comme un heureux événement, est en fait - comme pour DSK, voir mon article portant le nom - "une catastrophe pour la France et pour la Gauche" (ou de ce qu'il en reste) (3). Un Sarkozy, ça suffit, alors tous les autres, non, mille fois non !

 

FR2, comme les autres Médias collabos, a donc désormais un but, dans un premier temps: Remettre en selle celui dont les Français ne veulent pas. Et tant pis pour la "démocratie" brandie comme argument suprême pour nous faire accepter l'intolérable des guerres ou des politiques d'austérité : Après l'Europe imposée par la force, voici le candidat imposé par le conditionnement permanent. Il doit être au second tour ! Ensuite, avant l'échéance ultime, tout sera fait, bien sûr, afin de discréditer son adversaire, surtout féminin (comme M. Aubry ou S. Royal), non inféodé au CRIF maître du jeu français pour notre honte et pour notre malheur.

 

Et donc, puisque Sarkozy remonte un peu la pente, laborieusement certes, en cherchant à l'étranger l'adhésion qu'il ne peut évidemment trouver à l'intérieur (car il détruit peu à peu tout ce à quoi les Français tiennent), on fait sa promotion lorsqu'il défend Internet (pour mieux lui imposer, ensuite, un carcan, chut !), ou au G8 puis au G20 quand il défend les intérêts de la "Communauté internationale" (comprenez, du seul Occident oligarchique). Tant pis si en réalité, il piétine la France en l'asservissant aux intérêts anglo-saxons, prédateurs et meurtriers (notamment en Libye, où le gêneur Kadhafi doit disparaître pour que le pays soit monopolisé, pillé et privatisé, qu'il perde son niveau de vie, ses Hôpitaux, son Système éducatif, les droits des citoyens, et finalement son opulence unique sur le continent, au profit des amis de Sarkozy - comme Bolloré - ou du MEDEF - comme Areva ou Total - et plus généralement des multinationales de l'Occident). Tout cela, c'est-à-dire la vérité, vous ne l'apprendrez jamais dans les Médias aux ordres des nantis. 

 

Et pour "parfaire" l'image de celui qui doit absolument conserver les rênes de notre pays pour l'offrir au MEDEF et à l'Etranger, voici donc à la rescousse les caméras, braquées sur le ventre rond de bonheur de la sulfureuse Carla Bruni (briseuse de ménages, dit-on, artiste peu regardante quand il s'agit d'exposer son corps à tous les appétits, etc etc), ou, cette fois, sur une Bernadette Chirac célébrant les formes de la Première Dame. Mais ce n'est pas tout, morceaux choisis - je cite FR2, cet immonde organe au service des Ennemis du peuple français : "Très vite, elle détecte en lui le SUCCESSEUR de son mari, son poulain est Nicolas Sarkozy, elle a réconcilié les deux familles chiraquienne et sarkozienne, il est le meilleur atout de la Droite, elle favorisera son élection...". En échange de la paix dans son ménage, sans doute, Chirac la lui accordera !

 

Ca ne suffit pas ? La page 13 h 15 refermée, j'ouvre celle de France 24, et j'entends Roselyne Febvre, au Journal, dire : "Nicolas Sarkozy capitalise sur l'affaire DSK (avec le fameux "heureux événement"), et sur l'affaire Tron pendant de l'autre, le PS a perdu la bataille de la morale !". Pas moins ! Bravo, Madame la journaliste "politique", vous êtes une excellente collabo, vous aurez une promotion ! Au fait, cette affaire Tron est le pendant à droite de l'affaire DSK à gauche, oui, à Droite, appelons les choses par leur nom, voulez-vous ? Ainsi, chaque mot est fait pour nous conditionner, nous préparer à accepter ce dont nous ne voulons pas: L'intolérable d'une ré-élection du fossoyeur de la France, comme il y a peu, l'intolérable d'une Europe tueuse de nation, de démocratie, de social ! C'est exactement ce qui ressort de la lecture de "la Démosophie" : "Les politiciens votent des lois à l'encontre des désirs des gens". Tout le politique doit être repensé, entièrement ! Ce sujet occupe la 2e partie du livre d'Eric Fiorile. (4)

 

Ainsi, rien ne nous sera épargné pour que nous plébiscitions Sarkozy, pour que nous votions à nouveau contre nos intérêts. Autrement dit: Tout sera fait en faveur de la ré-élection de Celui qui trahit les valeurs et les traditions de la France. Des Joffrin, soi-disant de Gauche, iront même jusqu'à publier un "Bécassine Martine Aubry" après un "Bécassine Ségolène Royal". Honte à ces traîtres ! Et si les sondages, à l'issue de la campagne électorale, laissent présager la victoire de l'Adversaire de Sarkozy, gageons que ce dernier saura susciter, contre la France et contre la démocratie, un fait-divers sanglant (du style tragique meurtre d'un vieillard par "la racaille"), la veille de l'élection, afin de convaincre les hésitants de voter pour l'homme "fort".

 

Un homme, en tous cas, qui usera de toute sa force, de toutes ses ruses, de toutes ses relations au CRIF ou à l'Etranger, pour imposer TOUT ce dont nous ne voulons pas.

 

Alors, mon pronostic pour 2012 ? Sarkozy sera réélu. Ou plus exactement, imposé. Et il détruira si violemment la France, cette fois, avant d'imposer aussi un de ses rejetons, qu'elle se réveillera. Après tout, n'est-elle pas fille de la Révolution de 1789 et de mai 68 ?

 

Eva R-sistons à l'intolérable

 

http://r-sistons.over-blog.com

 

TAGS : Bernadette Chirac, Jacques Chirac, Sarkozy, Médias, FR2, CRIF, OTAN, Europe, Laurent Joffrin, 2012, Carla Bruni, Martine Aubry, Ségolène Royal, JF Copé, DSK, 1789, mai 68, la Démosophie, Eric Fiorile, Roselyne Febvre, Kadhafi, Libye, Areva, Total, Medef, Tron, Bolloré, Balladur, sondeurs, démocratie, Jean Sarkozy, Guillaume Sarkozy, retraites, France 24

 

(1) Scandale : Réforme des retraites sur mesure POUR le frère de Sarkozy ?

(2)  Profession: Avocat d'affaires. Président de la ... - R-sistons.actu par eva R-sistons

(3) DSK,une catastrophe pour la Gauche et pour la France (eva R-sistons),dossier

(4) http://démosophie.com

 

 

http://911nwo.info/wp-content/uploads/2009/04/humour-autruche.jpg

http://911nwo.info/wp-content/uploads/2009/04/humour-autruche.jpg

http://r-sistons.over-blog.com/article-eva-decerne-ses-prix-d-homme-de-l-annee-et-de-la-honte-alerte-ecole-37775965.html

 

 

Morts suspectes,

par eva R-sistons

 

 

Après Kennedy, la Princesse Diana, John Lennon, Mickaël Jackson, Bob Marley - et qui sait, Coluche -, assassinés par les sbires du Nouvel Ordre Mondial, il y a eu Arafat, très certainement empoisonné par Israël, et sans doute via son sulfureux Chef de Sécurité (dont il se méfiait d'ailleurs), ou encore Hariri.

 

Les premiers nommés en savaient trop, à la tête de l'Etat terroriste américain ou aux avant-postes de la Couronne royale, et ils étaient trop proches de l'adversaire idéologique musulman (Charia, finance islamique éthique..) comme Diana ou Jackson, l'une par le coeur, l'autre par la foi (Jackson venait de se convertir à l'Islam, ce qui est gênant pour le NOM à l'heure du choc de civilisations en utilisant les peuples pourtant assoiffés de paix).

 

J'aimerais revenir sur le cas du Libanais Hariri, l'ami fidèle de Jacques Chirac, milliardaire qui, semble-t-il, aurait mis à sa disposition un cossu appartement au coeur du quartier historique de Paris. Comme chacun sait, les Médias aux ordres ayant à l'époque pointé du doigt la Syrie (faussement accusée comme aujourd'hui, pour les mêmes raisons géo-politiques, le Hezbollah, alors que le Mossad est vraisemblablement à l'origine de l'assassinat), Chirac se fâcha contre ce pays, bien avant que les Services secrets ne le destabilisent. Hier, en revisionnant ces événements, j'ai pensé à un "complot" (terme à la mode, pour le décrier quand il est utilisé par les internautes, mais utilisé par ses amis au sujet de DSK).

 

Comme les Services secrets via, sans doute, des personnages à l'instar de  Cohn-Bendit, Sarkozy ou DSK, font tout pour décrédibiliser la Gauche, les Verts, les Arabes, etc et surtout assassiner tout ce qu'il y a de Gaullisme indépendant en France, pourquoi n'y aurait-il pas eu, aussi, "complot" contre la France et sa politique, très gaullienne, "pro-arabe" ? En effet, Chirac, comme avant lui le Gl de Gaulle, s'était opposé à l'Empire (Guerre d'agression contre l'Irak souverain). Insupportable, pour les concepteurs du NOM ! Et si, outre le fait de désorganiser le Liban (l'éternel "diviser pour mieux régner") et d'accuser les indépendants, les insoumis (comme la Syrie ou le Hezbollah)... on avait voulu conduire Chirac à prendre ses distances avec les Syriens et, plus généralement, les Arabes ? L'Ex-Président, en tous cas, est tombé dans le panneau.

 

Je suggère juste une piste...

 

Votre eva R-sistons

 

TAGS : Hariri, Jacques Chirac, Diana, Syrie, Kennedy, Bob Marley, Coluche, Mickael Jackson, Cohn-Bendit, de Gaulle, Sarkozy, DSK, Arafat, Hariri, Charia, Islam, Musulmans, choc de civilisations, Liban

 

Voir aussi Yves Calvi préparant la ré-élection de Sarkozy:

 

" (..) hier sur Mots croisés (30 mai 2011),

(Calvi) a un leit-motiv, une obsession

pour remettre en selle son poulain Nicolas Sarkozy (..)

"Avec l'affaire DSK, les socialistes ont-ils perdu la bataille morale ?" "

http://sos-crise.over-blog.com/article-proposition-d-eva-r-sistons-la-laisse-d-or-servilite-a-yves-calvi-krettly-75340818.html

 

 

http://www.alterinfo.net/photo/art/default/1074986-1363972.jpg?v=1290014663

 

Tensions inter-confessionnelles en Egypte

par eva R-sistons

 

 

Les Médias évoquent la destabilisation de l'Egypte via l'exacerbation des tensions inter-confessionnelles. Pourquoi cette "destabilisation" ?

 

J'entrevois deux raisons. La première, détourner l'attention des autres questions, plus graves, universelles (comme les méfaits du NOM), et surtout priver les Egyptiens des fruits de leur révolte salutaire. Une Constituante ? Une vraie démocratie ? Le pouvoir au peuple ? Pas du tout : Le pouvoir aux multinationales de l'Occident, et à leurs pions. Comment ? En donnant au pays la nostalgie d'un Pouvoir fort (interdisant par ex les groupes salafistes, comme du temps de Moubarak), maintenant l'ordre. Donc, suivez mon regard, finalement... retour à la case départ. Mais occidentalisée !

 

Patatra ! J'ai à peine émis cette hypothèse, que j'entends (à chaud, car c'est seulement à chaud qu'on capte, dans les Médias, des parcelles de vérité), sur France 24, de la bouche d'un militaire égyptien (je n'ai pas eu le temps de voir son nom et son grade) : "Moubarak dirigeait le pays d'une main de fer, c'est ce que veut la Communauté.."

 

Affaire à suivre, en tous cas. Nous, blogueurs, savons seulement qu'il y a derrière les destabilisations, ou les attentats "terroristes", les Services secrets liés à l'Occident. Encore et toujours lui ! Et ravi, aussi, quand il peut dresser les uns contre les autres les Musulmans (Chiites, Sunnites, Salafistes..)

 

Eva R-sistons

 

http://idata.over-blog.com/1/18/15/06/20060319-chien-renifleur-Mariali-aussi.gif

Le talent d'Aline de Diéguez

.

 

Au fait, concernant la Libye:

 

Pas très crédibles, les Occidentaux ! Parole donnée, parole reprise. Du pur Bush ! On a oublié le mandat originel de l'ONU (toujours les petits pas, et ensuite... l'Occident arrive totalement à ses fins hégémoniques et prédatrices), et maintenant on aspire à un changement de régime; On aspire ? Non, les "démocrates" de l'Occident l'imposent... Vous avez dit démocratie ?  Ou démoncratie ? 

 

 

Sarkozy et Cameron préparent le débarquement en Libye

http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=25029

 

 

Vers un nouveau siècle bestial ?
Vers un nouveau siècle bestial ?
.
« A Beastly Century », un surnom, utilisé par la romancière britannique Margaret Drabble, qui sonne parfaitement à l’oreille pour décrire le XXe siècle. Il y a eu environ 231 millions de morts en 100 ans de guerres et conflits, selon l’étude de Milton Leitenberg de l’institut néerlandais de relations internationales Clingendael Institute. Une étude consacrée au nombre de morts provoquées par les guerres et les conflits durant le XXe siècle. [1]

 

« En cette époque décadente de marchandisation du monde où même la virginité d'une femme est monnayée sur Internet, la guerre est un marché bien trop juteux pour que le lobby des armes se remémore « A Beastly Century ». »

Un chiffre qui n’est pas incroyable, qui n’est pas mirobolant, qui n’est pas terrifiant non plus car, selon moi, aucun qualificatif ne permettrait de le définir. Toutefois, ce chiffre noir écrit en rouge sang devrait en toute logique interpeller les instances internationales. Ce chiffre devrait brûler les lèvres de tout militant du mouvement anti-guerre. Ce chiffre ne représente qu’un grain de poussière comparé à la somme de toutes les dépenses astronomiques dépensées par les États dans la course à l’armement, ajouté aux gains des marchands de mort et trafiquants d’armes.

 

suite :

 

Vers un nouveau siècle bestial ?

 

http://polymedia.skynetblogs.be/

 

http://www.alterinfo.net/Vers-un-nouveau-siecle-bestial_a59261.html

 

L'effondrement des Etats

L'effondrement des Etats - La mort des Nations avec l'OTAN et l'UE

.

 

 

 Biélorussie, seul pays européen non aligné. Acculée par la Russie et l'UE ?

 


 

 

 

GRANDEURS ET DÉCHÉANCES DES « CONSPIRATIONNISTES »

 

BILDERBERG vous observe ! Observez-vous BILDERBERG ?

 

 

 

http://www.oulala.net/Portail/spip.php?article5140

 

.

 

 

 

Bavures  OTAN  en  Afghanistan :

 

Il y en a tous les jours, meurtrières; Pourtant, on n'en parle pas.

De temps à autre seulement :

Pour masquer le reste, le quotidien, criminel... ! (eva)

 

 

 

Côte  d' Ivoire :

 

Commission de Réconciliation: De qui se moque-t-on ?

Quand tous les opposants auront été éliminés, massacrés,

par les sbires d'Ouattara et de l'Occident prédateur ? (eva)

 

 

Sarkozy éboueur ?  

 

http://img.over-blog.com/299x297/0/54/47/88/oeuvres/eboueur_playmobil_1518.jpg

http://img.over-blog.com

Stage dans le quart monde pour futurs Elus

par eva R-sistons

 

Sarkozy éboueur (Comm

 


 

http://idata.over-blog.com/0/39/20/96/en-bref/sarkoblingblingqi2-copie-1.jpg

http://idata.over-blog.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C O M M E N T A I R E S  :  I C I

 


 

 

 

Partager cet article
Repost0
19 mai 2011 4 19 /05 /mai /2011 11:34

 

partis politiques

http://beaugency.over-blog.com/article-les-partis-politiques-43285014.html

 

 

Autopsie du PS

La politique est morte,

vive la Démosophie !

Par eva R-sistons

 

 

D'emblée, je le dis : J'ai milité au PS, très exactement au sein du CERES (aile gauche du parti, animée par JP Chevènement), une option que j'ai toujours conservée: Indépendance nationale, souveraineté, Etat fort, laïc, républicain, redistributeur, nationalisations, etc. Donc, c'est une ancienne militante du PS qui écrit cet article, au fait des enseignements, des valeurs, des traditions et des péripéties de ce parti.

 

Je m'abstiendrai volontairement d'évoquer les extrêmes, car elles sont toujours utopiques, à Gauche (donc irréalisables), et à Droite, aussi anti-sociales que sources de divisions, de tensions, de rejet et d'antagonismes. 

 

Or donc, le PS a peu à peu dérivé. On célèbre aujourd'hui les années Mitterrand, mais elles n'ont été que renoncements successifs aux idéaux de la Gauche véritable. Et pour résumer, le PS est désormais un parti totalement aligné sur les objectifs principaux de la Droite (1) : Ultralibéralisme, atlantisme, politique pro-israélienne, intégration totale dans une Europe de plus en plus totalitaire... et en fin de compte, soumission aux diktats du Club Bilderberg, donc du Nouvel Ordre Mondial. Bref, comme aux Etats-Unis, en Angleterre, en Espagne, en Allemagne... les deux grands partis sont interchangeables, ils alternent au gré des mécontentements pour, en fin de compte, faire la même politique, certes moins brutale à Gauche, mais dont les conséquences sont les mêmes: Compétition, chômage, perte des souverainetés, privatisations, destruction des protections sociales et des services publics, etc. L'alternance est une fausse alternance, et la démocratie est un leurre: Nous croyons être libres, mais nous votons pour les mêmes politiques, le même type d'individus (une fois élus, via les lobbies, les pressions, les contraintes de la Finance, de l'Europe, de l'Oligarchie, etc). Et la corruption est le lot de trop d'Elus...

 

Non content de dériver, le PS a, via son poulain DSK, perdu toute crédibilité. Pour retrouver le pouvoir, il a misé sur celui qui a ôté au parti tout ce qui restait de Gauche (au point que Lionel Jospin finisse par reconnaître qu'il n'était plus "socialiste"), il s'est laissé infiltrer et guider sa conduite par des pions d'Israël ou des Anglo-Saxons (2), enfin il a choisi l'homme du FMI, le champion des cadeaux aux grands banquiers et de l'austérité pour les peuples, afin de le représenter en 2012, en sachant parfaitement qu'il serait le fossoyeur de la Gauche et un homme à problèmes (3): Tout le monde, au PS, connaissait les penchants de DSK, et ses difficultés à les contenir. Imaginez le scandale (assorti d'une immunité liée à la fonction) d'un événement tel que celui qui vient de se produire, si DSK avait accédé à la charge suprême. A moins qu'il eût été étouffé ? 

 

Cerise sur le gâteau, le gratin du PS (Cambalieris, Jack lang, M. Valls, etc) s'est cru obligé de défendre le présumé coupable, en oubliant la présumée victime. Du pain béni pour le Liquidateur en Chef de la France, bien décidé à garder la Présidence de la République en 2012. Avec un autre atout pour masquer, ou pour faire oublier les ravages sans doute irrémédiables de sa politique : Une future "heureuse" naissance, d'ailleurs déja saluée comme "une chance pour la France"  par Mme Chirac, qui ne manque jamais l'occasion de lancer une flagornerie pour conserver les faveurs des tenants du pouvoir (afin de servir son mari inquiété par la Justice ?). Quand on vous dit qu'ils sont tous pourris...

 

La Droite sarkozienne détruit la France, la Gauche se déconsidère, les extrêmes sont condamnés à faire de la figuration et tout Républicain ne peut que s'en réjouir, alors que reste-t-il ? Les Verts de Cécile Duflot mais sans l'Europe Ecologie de Cohn-Bendit, hélas ce n'est pas pour demain. Quant aux libéraux ou aux socio-démocrates sincèrement attachés au Bien de la France comme Bayrou, de Villepin, S. Royal (sans BHL, évidemment, qui se faufile partout pour que la politique soit alignée sur les desirata d'Israël), ou Nicolas Dupont-Aignan, on peut compter sur les Médias pour les neutraliser. Ils ne sont pas du sérail comme Sarkozy, Copé, DSK, Delanoë, Hollande, Fabius... qui nous sont proposés sinon imposés par les Médias communautaristes et collabos. Sombre tableau de la politique française !

 

Au final, la politique au sens originel de "service de la cité", est à terre. Les abstentionnistes se multiplient. La rue sera-t-elle l'ultime refuge des déçus ? Faut-il se résigner ? Evidemment non. Et par exemple, les jeunes Espagnols ne se résignent pas. Ils ne veulent plus du système politique et économique qu'on leur impose pour satisfaire les banquiers. Ils nous montrent la voie !

 

Du Parti Blanc à la Démosophie

 

Face à cette mascarade, une Lectrice suggère la création d'un Parti Blanc : " IL faut créer quelque chose qui puisse unir et servir de point de départ du nouveau qui ne puisse être ni détourné, ni infiltré, ni combattu car ce serait quelque chose de voulu. J'ai pensé au "parti blanc". Pourquoi blanc? Comme l'indique l'adjectif, il est vierge car il sert de cadre de départ pour quelque chose qui est à créer. Ce "parti" servirait à fédérer tous ceux qui votent "blanc" c'est à dire qui ne se reconnaissent dans rien de ce qui est proposé actuellement. Il ne serait dirigé par aucun "chef" car il n'appartiendrait à personne en particulier mais servirait de cadre à tous ceux qui veulent autre chose. Il serait en fait une bannière sous laquelle se rassembleraient tous ceux qui veulent une autre société" (4).

 

Ce "Parti", finalement, pourrait être unique, fédérant tous les autres, rendant inutiles la mascarade des sondages-bidons, du faux choix entre deux partis semblables, et regroupant des citoyens incorruptibles, créatifs, mus seulement par le désir de servir, et révocables s'ils déméritent, et bien évidemment non ré-éligibles.   

Cette idée nous conduit naturellement au concept central de "La Démosophie", à laquelle pour ma part je souscris, idée qui à mon avis mérite amplement d'être relayée partout si l'on veut que l'humanité ait encore un avenir : 

 

"Le concept de la Démosophie comme un modèle de société qui, au lieu d'être dirigée par l'oligarchie politique issue de la République, le serait par l'élite intellectuelle du pays, sans aucune sélection par la situation sociale, donc sans partis politiques, ni élections de dirigeants. Ce modèle mettrait en place des dirigeants sélectionnés par des études, puis par concours, n’ayant d’autres pouvoirs que ceux d’appliquer les directives de l’autorité suprême. L’autorité suprême serait exercée directement par le peuple tout entier. Ce modèle de gouvernement interdirait toute forme de corruption, ce qui nuirait aux intérêts des multinationales et provoquerait l’enrichissement des individus et des petites entreprises au détriment des banques et des grandes sociétés. Le peuple deviendrait « l’état » en remplacement d’une classe politicienne qui serait condamnée à disparaître. Toutes les grandes entreprises, matières premières, et sources de production passeraient donc sous le contrôle direct du peuple, ce qui provoquerait un effondrement des prix dans tous les secteurs liés à l’énergie et une reprise économique générale qui parviendra peu à peu à compenser le pillage politique des cinquante dernières années. L’objectif est que la démosophie soit représentée dans divers pays à partir de 2012 lors d’élections présidentielles, tant pour mettre fin à la crise sociale et économique que pour offrir une autre alternative au « Nouvel ordre Mondial ». Le concept démosophique est soutenu par des libres penseurs de tous pays, surtout dans les milieux scientifiques et dans la Presse libre. " (5)

 

Déçue comme tant d'autres de la politique, je pense que ce Système apporte non seulement de l'espérance, mais sans doute surtout la clef essentielle de la construction d'un monde nouveau où chacun trouverait sa place - bref la clef d'une avenir enfin viable, non confisqué par une poignée d'individus sans scrupules pour le compte du Nouvel Ordre Mondial.

 

eva R-sistons

 

http://r-sistons.over-blog.com  

 

TAGS : Nouvel Ordre Mondial, parti Blanc, la Démosophie, Mitterrand, Gauche, Droite, Verts, PS, Delanoë, DSK, Fabius, Hollande, S. Royal, Cécile Duflot, Cohn-Bendit, Chirac, Jospin, S. Royal, de Villepin, N. Dupont-Aignan, J. Lang, Cambalieris, Europe Ecologie, Copé

 

  

(1)  (2) Que cachait Strauss-Kahn ? La France, un pays occupé, privé de liberté

 

(3) Anne Mansouret: «Le PS était au courant de l'agression de ma fille par DSK» (par Lénaïg Bredoux, Jade Lindgaard)

 

(4) http://sos-crise.over-blog.com/article-et-si-on-creait-un-parti-blanc-l-idee-d-une-lectrice-a-creuser-a-relayer-65460896.html (Et si on créait un "Parti Blanc" ? L' idée d'une Lectrice à creuser, à relayer)

    "Je suis une étudiante en medecine mais je m'interesse de près aux informations surtout aux actualités sociales et politiques et je suis très indignée de voir les terribles évenements que l'on nous cache et ce lavage de cerveau qui se déroule dont nous sommes les cobbayes et je pense comme vous qu'il est vraiment primordial que les esprits s'éveillent pour le bien de notre futur et de l'humanité entière nous vivons actuellement dans une société de consommation qui ne pousse sans cesse à dépenser au profit d'une minorité égoïste parasite et arrogante. Je suis jeune mais je refuse de subir ce lavage de cerveau car notre société actuelle est aux mains de personnes très très très dangereuses, cette société est une prison à ciel ouvert dont les barrières sont invisibles et où un système très efficace y est fortement ancré: LES MEDIAS, dont la force d'endoctrinement n'est plus à prouver .  
    Cependant je reste optimiste et ces personnes membres du Bilderberg sont des êtres fanatiques qui se croient superieurs mais restent néanmmoins des êtres humains très minoritaires qui ont déjà trop perpétué de crimes contre l'humanité et pour la mémoire des personnes qui se sont battues avec énormément de courage et qui avaient d'ores et déjà compris les enjeux de cette lutte, il nous faut leur  rendre hommage et transmettre le flambeau de la liberté et de la dignité humaine qu'ils ont portés et combattre comme le fait de manière impressionnante et admirable en ce moment même NIGEL FARAGE qui m'inspire beaucoup. Beaucoup de personne ouvrent les yeux et je pense qu'il nous faut travailler activement et sérieusement à rassembler toutes ces forces, toutes ces personnes qui forment le peuple souverain et qui disent NON afin  que l'histoire ne se répète et j'y crois fortement sans naïveté mais de manière lucide que cela marchera, c'est effectivement loin d'être gagné d'avance mais c'est notre combat commun sans distinction d'origine de nationalité de classe sociale de sexe d'âge.
    

    Dans le fond,nous sommes tous pareil et il nous faut nous réunir pour la même cause qui est vitala à l'homme, la LIBERTE .  
     Justement je fais des études de medecine pour devenir médecin parce que je ne supporte plus de voir souffrir des gens de manière inhumaine, qu'on délaisse de manière volontaire, c'est juste inacceptable .
   Si je vous écris c'est que je crois en vous,  et c'est pour vous prier de créer aussi petite soit elle, une organisation active, je pense que vous avez assez de contacts nécessaires pour le faire, pour ramener les gens à notre cause et leur montrer que c'est l' affaire de tous et des générations à suivre, en fait créer une véritable organisation de résistance où il y aurait des rendez vous réguliers entre les  membres bien sûr en fonction de leur disponibilité (moi même j'ai beaucoup de travail) pour agir de manière concrète et efficace."

(5) Démosophie est un néologisme composé de "Demos" (peuple) et "Sophia" (sagesse) 

http://demosophie.com

 

Pas de sélection de liens, aujourd'hui, 

je travaille sur un Macintosh, exceptionnellement,

et je ne le maîtrise pas bien,

donc je me contente pour le moment de cet article, sur cette parution.    

 

tous unis pour ke tou et emi reste àa faceommek
http://www.faceommek.com/group/tousunispourketouetemiresteafaceommek

 

Reçu un courriel d'une Lectrice exprimant son désaccord avec une idée de Démosophie (revenu de base - famille avec un enfant pour limiter la population de façon douce, éviter le génocide du Nouvel Ordre Mondial), j'ai répondu ça :     

Je te suis tout à fait, chère Lectrice; c'était en effet mon point de désaccord, ce Système est certes imparfait et donc faillible et donc réformable (Le concepteur de la Démosophie aspire à ce que tous s'expriment et déterminent eux-mêmes la politique à mettre en place)  
Je pense qu'en changeant de mode de vie, nous pouvons avoir le nombre d'enfants que nous voulons, mais pour le reste ça tient la route, il ne faut pas jeter le bébé avec l'eau du bain. eva 

        .

 

 

Point de vue - Source : Comaguer et "Information Clearing House"

Strauss-Kahn devait tout simplement être éliminé
Par Paul Craig Roberts

Au fil des jours et des lectures n°95 - 19 Mai 2011

 

Parmi les leçons que nous pouvons tirer des combats de Voltaire il en est une qui ne peut être oubliée, c’est qu’un lynchage médiatico-policier doit être dénoncé quelle que soit l’opinion que l’on a de l’individu qui en est la victime.

L’article dont suit la traduction a été publié ce jour aux Etats-Unis s’inscrit dans cette démarche

Son auteur, Paul Craig Roberts, qui fut sous-secrétaire d’Etat au trésor de Reagan n’est aucunement un social démocrate et ne peut être soupçonné d’affinité politique avec celui dont il prend ici la défense et dont il va jusqu’à craindre la liquidation (voir la dernière phrase de son texte)

Dans ses écrits Paul Craig Roberts parle de l’ « AMERIKA » avec un K majuscule pour faire référence au sinistre KKK, le KU KLUX KLAN. Nous avons maintenu cette orthographe.

 

L’État policier « Amerikain » frappe encore plus fort

 

Le Directeur du Fonds monétaire International, Dominique Strauss-Kahn, a été arrêté dimanche dernier à New York sur l’allégation d’une servante d’hôtel immigrée qu’il a tenté de violer dans sa chambre d’hôtel. Un juge de New York a refusé la mise en liberté sous caution de Strauss-Kahn, au motif qu’il aurait pu prendre la fuite vers la France.

Le président Bill Clinton a survécu à ses frasques sexuelles, parce qu’il était un serviteur du système, pas une menace. Mais Strauss-Kahn, comme l’ancien gouverneur de New York Eliot Spitzer, constituait une menace pour le système, et, comme Eliot Spitzer, Strauss-Kahn a été supprimé du rang des puissants

De mémoire, Strauss-Kahn a été le premier directeur du FMI qui a désavoué la politique traditionnelle du FMI d’imposer à la population ordinaire et pauvre la charge de renflouer Wall Street et les banques occidentales. Strauss-Kahn a déclaré que des règles devaient être réimposées à un secteur axé sur la cupidité, habitué de la fraude financière, et qui, non réglementé, détruit la vie des gens ordinaires. Strauss-Kahn a écouté l’économiste Nobel Joseph Stiglitz, l’un des rares économistes qui a une conscience sociale.

La tâche noire plus dangereuse sur la biographie de Strauss-Kahn est peut-être qu’il était loin devant le Pantin français de l’ « Amérika », le président Sarkozy, aux prochaines élections françaises. Strauss-Kahn devait tout simplement être éliminé.

Il est possible que Strauss-Kahn se soit éliminé lui-même et ait tiré Washington d’embarras. Cependant, comme personne ayant beaucoup voyagé et ayant souvent fréquenté des hôtels de New York et dans les hôtels de villes dans le monde entier, je n’ai jamais fait l’expérience d’une femme de chambre pénétrant sans s’annoncer dans ma chambre, et encore moins quand j’étais dans la douche.

Dans l’histoire telle qu’elle est racontée, Strauss-Kahn est présenté comme un être tellement dépravé qu’il a tenté de violer une servante de l’hôtel. Toute personne qui a servi dans le personnel d’un puissant personnage public sait que cela est peu probable. Dans le cabinet du sénateur où j’ai travaillé, il y avait deux aides dont le travail consistait à s’assurer qu’aucune femme, à l’exception de sa femme, n’était jamais seule avec le sénateur. Cela était fait pour protéger le sénateur de groupies des groupes féministes, qui s’en prennent aux célébrités et aux hommes puissants, et de femmes envoyées par un rival avec la mission de compromettre un adversaire. Un homme puissant tel que Strauss-Kahn n’aurait pas été affamé, en manque de femmes, et comme multimillionnaire il pouvait certainement se permettre de faire ses propres arrangements discrets.

Comme l’a dit Henry Kissinger, « le pouvoir est l’ultime aphrodisiaque. » En politique, le sexe est considéré comme source de faveurs et avantages, et il est utilisé comme un piège de miel. Certains Américains se souviendront que la carrière longue du sénateur Packwood (1969-1995) a été détruite par une lobbyiste femme, soupçonnée, selon les rumeurs, de conquêtes sexuelles de sénateurs, qui a accusé Packwood de lui avoir fait des avances dans son bureau. Peut-être ce qui a inspiré l’accusation était que Packwood entravait le programme législatif de son employeur.

Même ceux qui se veulent prudents peuvent être frappés par des allégations sur un événement auquel il n’y a pas de témoins. Le 16 mai le Britannique Daily Mail a signalé qu’avant le départ fatidique de Strauss-Kahn pour New York, le journal français, Libération, a publié des commentaires qu’il a fait tout en discutant de ses plans pour battre Sarkozy à la présidence de la France. Strauss-Kahn, a déclaré que comme il était clairement le favori pour battre Sarkozy, il serait soumis à une campagne de dénigrement par Sarkozy et son ministre de l’intérieur, Glaude Gueant. Strauss-Kahn a prédit qu’une femme se verrait offrir entre 500 000 et 1 000 000 euros (plus de 1 million $) pour fabriquer une histoire qu’il l’a violée.

Le Daily Mail rapporte que les soupçons de Strauss-Kahn sont confirmés par le fait que la première personne à briser la nouvelle de l’arrestation de Strauss-Kahn a été un militant du parti de M. Sarkozy UMP – qui connaissait apparemment le scandale avant qu’il n’arrive.

Jonathan Pinet, un étudiant en science politique, a diffusé la nouvelle par TWITTER juste avant que le service de Police de New York la rende publique, bien qu’il ait dit avoir simplement un « ami » travaillant au Sofitel où il est dit que l’agression s’est produite.

La première personne à « re-tweeter » M. Pinet est Arnaud Dassier, un spécialiste de la fabrication des rumeurs qui avait auparavant fait connaître les détails du mode de vie luxueux du multimillionnaire Strauss-Kahn dans une tentative d’affaiblir ses soutiens à gauche.

Strauss-Kahn pourrait tout aussi facilement avoir été attaqué par ses rivaux à l’intérieur du FMI, ainsi que par ses rivaux au sein de l’establishment politique français. Michelle Sabban, une conseillère du grand Paris, une fidèle de Strauss-Kahn, a déclaré : « Je suis convaincue c’est un complot international. »

Elle a ajouté : « c’est le FMI qu’ils voulaient décapiter, pas tellement le candidat socialiste aux primaires.

« Ça n’est pas de lui. Tout le monde sait que son point faible c’est la séduction, les femmes. Voilà comment ils l’ont eu. »

Même les rivaux de Strauss-Kahn, ont déclaré qu’ils ne pouvaient pas croire la nouvelle. Il est totalement hallucinatoire, a dit le centriste Dominique Paille. « Si c’est vrai, ce serait un moment historique, mais dans le sens négatif, pour la vie politique française. J’espère que tout le monde respecte la présomption d’innocence. Je n’arrive pas à croire à cette affaire. »

Et Henri de Raincourt, ministre de la coopération outre-mer au sein du gouvernement du président Nicolas Sarkozy, a ajouté : « Nous ne pouvons pas écarter l’idée d’un piège. »

Michelle Sabban vise juste quand elle dit que le FMI a été la cible. Strauss-Kahn est le premier directeur du FMI, qui ne s’est pas aligné sur les riches contre les pauvres. Les Soupçons de Strauss-Kahn étaient sur Sarkozy, mais Wall Street et le gouvernement américain avaient également des motifs impérieux pour l’éliminer. Wall Street est terrifié par la perspective de mesures de régulation, et Washington a été gêné par le récent rapport du FMI, selon lequel l’économie chinoise dépasserait l’économie américaine dans les cinq ans. Un complot international n’est pas hors de question.

En effet, l’intrigue se déroule comme un complot. Les autorités ont produit une femme française qui prétend qu’elle a été victime d’une tentative de viol par de Strauss-Kahn il y a dix ans. Il serait intéressant de savoir si cette allégation est le résultat d’une menace ou d’un pot-de-vin. Comme dans le cas de Julian Assange, il y a maintenant deux femmes qui accusent Strauss-Kahn. Une fois que les procureurs obtiennent l’appui des deux femmes contre un homme, ils gagnent dans les médias.

Il n’a pas été révélé comment les autorités savaient que Strauss-Kahn était sur un vol pour la France. Cependant, en l’arrêtant à bord de son vol régulier juste avant le départ, les autorités ont créé l’image d’un homme fuyant un crime.

La façon dont la justice (sic) « Amerikan » travaille veut que les procureurs, dans environ 96 % des cas, obtiennent un accord (NDT : le fait de plaider coupable). Les Procureurs sont autorisés par les juges et le public à payer pour des témoignages contre l’accusé et à exercer une pression suffisante sur les accusés innocents pour les contraindre à faire un plaidoyer de culpabilité en échange de moindre frais et d’une peine plus légère. À moins que la demoiselle de l’hôtel ait un remords de conscience et admette qu’elle a été payée pour mentir ou qu’elle ait le courage de se rétracter, Strauss-Kahn va probablement découvrir que la justice (sic) criminelle « Amerikan » est organisée pour produire la déclaration de la culpabilité indépendamment de l’innocence ou de la faute.

Le 16 mai, le jour suivant l’arrestation de Strauss-Kahn, la Cour suprême des États-Unis a jeté son poids derrière l’État policier Amerikan en détruisant les restes du quatrième amendement avec une décision à 8 contre 1 décidant que, Nonobstant la Constitution des États-Unis, de police « Amerikan » n’a pas besoin de mandats pour envahir les maisons et rechercher des personnes.

Cette décision est une preuve de plus que chaque américain est considéré comme un ennemi potentiel de l’État, non seulement par la sécurité des aéroports, mais aussi par les techniques nauséabondes pratiquées à Washington. La « guerre contre le crime » des conservateurs a créé un Etat policier et les conservateurs à l’origine tenants d’un gouvernement limité et de la liberté civile, sont euphoriques face aux pouvoirs élargis et sans contrôle qu’une Cour Suprême conservatrice a confié à la police.

Le même jour, la dette du gouvernement fédéral a atteint le sommet de 14,3 milliards de dollars, ce qui a contraint le Trésor à « emprunter » aux fonds de pensions des fonctionnaires fédéraux afin de poursuivre le financement des guerres clandestines de l’ « Amerika » et de ses crimes contre l’humanité. Le plafond de la dette ainsi percé est la marque d’un pays qui a gaspillé son patrimoine constitutionnel et est arrivé à la faillite morale ainsi que budgétaire.

 

MISE À JOUR

Dans les quelques heures suivant la rédaction de cet article, les autorités ont annoncé que Strauss-Kahn, à qui a été refusée la liberté sous caution pour des motifs spécieux, a été mis sous surveillance « suicide ». Pourquoi l’annoncer à moins que ça ne fasse partie d’un plan précis ? Dès le début, chaque déclaration et l’action des autorités ont été conçus pour donner l’impression d ela culpabilité. Mettre Strauss-Kahn sous surveillance « suicide » n’est-ce pas une façon de donner l’image d’une personne qui ne peut pas faire face à l’humiliation publique de son crime ? C’est une façon d’utiliser l’humiliation comme une action constante visant à briser sa personne et à l’abattre ? Ou peut-être l’idée que s’il devait mourir en prison, le suicide serait l’explication ?

 

« Information Clearing House"

 

 

http://www.comite-valmy.org/spip.php?article1488

 
jeudi 19 mai 2011, par Comité Valmy
.

http://storage.canalblog.com/74/94/278446/64721994.jpg 

 

http://refairelemonde.canalblog.com/archives/2011/05/15/20459729.html

 

Lire aussi :
Partager cet article
Repost0
16 mai 2011 1 16 /05 /mai /2011 11:28

http://img.over-blog.com/500x375/0/13/58/83/NOLAN/dsk-la-meche-caricature-mais-oui-je-suis-de-gauche.jpg

http://hern.over-blog.com/article-k-67534587.html

Dessin de Flavien : http://flaviendessin.over-blog.com

Un de chute !

Je republie mon dossier DSK d'avril 2009 - tellement d'actualité !

et j'ajoute une petite conclusion à la fin

Quant au PS, "Dis-moi qui sont tes amis, je dirai qui tu es".

Libéral, atlantiste, sioniste, bling-blig

et prêt à tout pour le pouvoir !

Et c'est une ancienne du PS qui le dit, mais...

version Programme commun ! 

Dehors les imposteurs ! eva R-sistons

 

 

 

2n7iow7.jpg

http://laplote.over-blog.fr

Sommaire

D. Strauss-Kahn :

La crise est loin d'être terminée

Dossier DSK par eva

Non à une Gauche libérale,
oui à une Gauche authentique !

07-07-10-strauss-khan-sarkozy.jpg
http://www.leplacide.com/caricature-FMI:-Strauss-Kahn-le-poulain-de-Sarkozy-6711-11-economie.html

Selon Dominique Strauss-Kahn,
la crise est loin d'être terminée



Le directeur général du Fonds monétaire international (FMI) Dominique Strauss-Kahn estime que la crise économique est loin d'être terminée.

"Malgré quelques clignotants au rouge et au vert (...), nous pensons que la crise est loin d'être terminée", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse à la veille de la réunion de printemps du FMI.

Il a dit s'attendre encore à "de long mois de problèmes économiques devant nous", malgré certains indices de stabilisation obtenus grâce aux plans de relance mis en place dans divers pays.

L'ancien ministre français de l'Economie a réaffirmé la prévision du FMI d'une reprise en 2010 pour peu que les politiques de relance soient mise en oeuvre de façon correcte.

"La bonne nouvelle est que nous croyons toujours que la reprise pourra avoir lieu au premier semestre 2010", a-t-il déclaré.

Les banques doivent nettoyer leurs bilans des créances douteuses accumulées pendant la bulle immobilière aux Etats-Unis, a-t-il prévenu.

"On ne peut pas parler de reprise avant d'avoir achevé le nettoyage du bilan du secteur financier", a-t-il dit. "Beaucoup a déjà été fait, mais pas suffisamment, pas suffisamment dans les vieilles économies avancées", a-t-il dit.

Les Etats-Unis doivent publier le 4 mai les résultats des tests de résistance (stress tests) qu'ont dû passer les 19 principales banques du pays, ce qui permettra d'évaluer leur solidité financière, notamment en cas de récession encore plus grave.

Cette mesure a pour but de restaurer la confiance dans le secteur, dont on attend qu'il se remettre à prêter tous azimuts pour relancer la machine économique.

Il a appelé les pays développés à davantage d'efforts pour assainir le système bancaire.


Alister Bull, version française Danielle Rouquié

http://fr.news.yahoo.com/4/20090423/tbs-economie-strauss-kahn-7318940.html


Anne-Sinclair-et-DSK.jpg
http://www.lepost.fr/article/2008/10/20/1293603_l-affaire-dsk-une-bonne-occasion-de-tapper-sur-royal.html

DSK,
par Eva
Non à une Gauche libérale,
oui à une Gauche authentique

Dominique Strauss-Kahn,
le grand libéral qui a sa carte au PS,
ne riez pas, c'est tragique,

Dominique Strauss-Kahn,
celui dont on  parle comme futur premier ministre de Sarkozy,
encore un futur traître comme Besson ou Kouchner.

Vous voulez mon avis ?
Il restera au PS, les yeux rivés sur la prochaine Présidentielle,
attendant son heure, son Destin,
l'objet de toutes ses convoitises
(quand il n'est pas dans les bras d'une femme,
car il aime tant et tant les femmes, le bougre !)

La Présidentielle pour assouvir ses ambitions,
et pour "libéraliser" (encore plus) le P.S.,
et pour mettre la France à la remorque d'Israël,

car ne l'oublions pas, selon ses propres dires
(j'ai cité ses propos dans ce blog),
sa préoccupation en se levant, tous les jours,
est : "Comment puis-je servir Israël au mieux" ?
Le Général de Gaulle aurait apprécié !

J'écoute en ce moment l'émission "A vous de Juger"
sur FR2 tenue par des néo-sionistes et à leur service,
et donc au service du Gouvernement vassal,
(même la Gauche invitée est là pour critiquer... la Gauche,
avec un libéral bon teint client du Bilderberg,
Manuel Valls, le trublion du PS qui rêve de tuer son parti)

Besson-Yago s'exprime, lui le traître,
comme Dominique Strauss-Kahn,
en parlant de "compétitivité"...
faisant de la planète un ring,
quel idéal pour la Gauche !

"A vous de juger", cette émission poubelle
met en avant l'idée de fin de clivage Droite-Gauche,
pour la populariser, comme c'est pratique pour le Grand Capital !
Plus de gauche de pouvoir, juste une gauche de protestation,
(en ignorant délibérément le Front de Gauche),
les mains libres pour en finir avec le modèle social,
et en avant le Capitalisme sans frein !

Strauss-Kahn se situe sur cette lignée :
Libéralisme, compétition, modernisation,
perte d'identité de la Gauche,
et de surcroît soumission totale, aveugle, à Israël,
(le pays de son coeur) pour lui permettre de diriger la France !

Cet homme-là, je l'ai rencontré, à Perpignan,
lors de la dernière campagne présidentielle,
en compagnie d'Olivier Ferrand son poulain,
et je lui ai parlé de l'AMI,
l'abominable Accord Multilatéral Investissement,
oui cette disposition qui offre les pays aux multinationales,
les enchaînant sur tous les plans,
je lui ai dit qu'il fallait coûte que coûte empêcher cela,
et il m'a répondu avec arrogance :
" Mais c'est la tarte à la crème, parlons d'autre chose ! ".

Eh oui, cet homme-là est au service du FMI qui étrangle les peuples,
il est un client assidu du Groupe de Bilderberg
qui étrangle les peuples,
il est un partisan du libéralisme financier qui étrangle les peuples,
et il est pour la vassalisation de la France à Israël,
ce qui signifiera la mise à mort de notre pays.

Alors, écoutons ce qu'il dit, certes,
puisqu'il est au FMI, aux premières loges,
mais ne lui faisons jamais confiance.
Il n'est pas notre ami, mais celui du grand Capital,
il n'est pas l'ami de la France, mais de l'Etranger,
très exactement des intérêts étrangers,
en l'occurrence de ceux d' Israël,
ce qui est intolérable.

Aucune voix ne doit jamais aller à cet homme.
Aucune ! Pas de Président au service
de la Haute Finance et de l' Etranger !

Qu'on se le dise .... et informons nos concitoyens
qu'il n'est pas l'homme qu'ils imaginent !

Au diable les Strauss-Kahn, les Besson,
les Kouchner, les Claude Allègre,
les Jack Lang, les Manuel Valls,
tous ceux qui pervertissent le socialisme,
et réclamons une Gauche authentique ! 

Le temps est venu d'achever le Capitalisme à terre,
et de lui substituer un Système
au service des Peuples, du Bien commun,
et adversaire de l'OTAN impérial !

Eva

arton1894565.jpg
Un outil indispensable à l'ouverture du débat 84 pages de révélations, d’analyses, le nouveau hors-série de l’Humanité, est disponible chez votre marchand de journaux

Une alternative pour l' Europe :
http://www.frontdegauche.eu/


TAGS : Strauss-Kahn, Besson, Kouchner, Lang, Valls, Claude Allègre, Haute Finance, USA, Israël, Médias, FMI, l'AMI, Bilderberg, Olivier Ferrand, PS, Front de Gauche, Libéralisme, Gl de Gaulle, FR2, A vous de Juger....



Tract-F-de-G-copie-1.jpg

Strauss-kahn, futur premier ministre de sarkozy ?

Publié par sceptix sur le blog panier-de-crabes, il y a 3 jours, 1 commentaire reçu

Strauss-Kahn, comme futur Premier ministre, écrit lundi l'hebdomadaire Le Point sur son site Internet. D'après le magazine, Sarkozy a évoqué l'idée avec Dominique Strauss-Kahn au cours d'une réunion à l'Elysée le 25 mars. "Je pense te mettre à Matignon", a déclaré Sarkozy au socialiste Strauss-Kahn, lui demandant s'il était ouvert à une telle éventualité. Strauss-Kahn aurait répondu qu'il était "ouvert" à la proposition, sans toutefois déclarer qu'il accepterait


ascension-DSK.jpg
http://sarkozix.canalblog.com/tag/dominique%20strauss-kahn

mardi  10 Juillet 2007

 FMI: Strauss-Kahn
le poulain de Sarkozy

Nicolas Sarkozy essaie d'imposer la candidature de Dominique Strauss-Kahn à la direction du Fonds monétaire international (FMI). Il a reçu lundi le soutien de plusieurs ministres des Finances de l'UE, mais d'autres candidats pourraient émerger pour ce poste, en principe réservé à un Européen.

Pour l'UMP, personne, "ni à gauche ni à droite", ne conteste que l'ancien ministre socialiste de l'Economie "a les compétences, la dimension" pour diriger le FMI. "J'espère que nous trouverons un consensus européen pour que nous ayons un Français, un Européen reconnu pour ses qualités et ses compétences à la tête du FMI", a déclaré Yves Jego, porte-parole de l'UMP.

Au PS, Stéphane Le Foll a estimé lundi que si Dominique Strauss-Kahn était candidat à la direction du FMI, ce serait "au nom de la France et des autres pays européens", et a appelé à ne pas y mêler "des problèmes de politique intérieure". Si DSK, dont le nom a été avancé par Nicolas Sarkozy, "est candidat" et s'il "fait consensus pour occuper un poste important au Fonds monétaire international, il n'y a bien entendu de la part du Parti socialiste aucune opposition de principe ou de fond", a expliqué le bras droit du premier secrétaire du PS.

La secrétaire nationale du PCF Marie-George Buffet s'est elle demandée si Dominique Strauss-Kahn serait prêt à "modifier profondément" les orientations de cet organisme. Dominique Strauss-Kahn à la tête du Fonds monétaire international, "pour faire quelle politique?", a-t-elle demandé lors d'une conférence de presse. Pour conduire "la politique actuelle du FMI ou pour changer profondément les orientations de cet organisme, ce qui est réclamé par des pays en voie de développement depuis des décennies", a-t-elle ajouté


http://www.leplacide.com/caricature-FMI:-Strauss-Kahn-le-poulain-de-Sarkozy-6711-11-economie.html 



jpg_FMIStraussKahn-4bf5a.jpg

http://sarkozix.canalblog.com/tag/dominique%20strauss-kahn


L’univers social et politique
de M. Dominique Strauss-Kahn


Flamme bourgeoise,
cendre prolétarienne


D’un discours de Jean Jaurès - « C’est nous qui sommes les vrais héritiers du foyer des aïeux ; nous en avons pris la flamme, vous n’en avez gardé que la cendre. » -, M. Dominique Strauss-Kahn a emprunté deux mots. Ils servent de titre à son dernier essai (1). Mais, une fois passée la page de garde, les rémanences politiques du tribun socialiste assassiné en 1914 sont particulièrement rares. Sur ce plan, on accordera volontiers à l’ancien ministre des finances de M. Lionel Jospin le crédit d’une certaine franchise. Car son propos théorise la rupture du Parti socialiste à la fois avec son histoire et avec ce qui constitua longtemps une fraction significative de sa base sociale. Depuis vingt ans, la gauche de gouvernement a appliqué des politiques favorables aux hauts revenus, y compris ceux du capital (2). Peut-être était-il temps pour cette gauche, pas très à gauche, de passer enfin par pertes et profits les exploités, après avoir sacrifié leurs intérêts en accomplissant le « sale boulot de la droite ».

Ce n’est donc pas entièrement par hasard que M. Strauss-Kahn raille ceux de ses camarades qui auraient « toujours eu peur de ne pas être assez à gauche ». Son ambition - « bâtir une société pacifiée et harmonieuse » - lui impose en effet de débarrasser son parti de la « caricature » présentant ses militants comme « les ennemis absolus de l’entreprise ». Ici, l’un des termes choisis dévoile utilement un paysage idéologique « moderne » en diable : « l’entreprise » de M. Strauss-Kahn semble mêler indistinctement ouvriers, employés, cadres et patrons. Et c’est précisément lorsqu’il s’agit d’évoquer l’harmonie sociale à laquelle il aspire que l’ancien ministre se montre le plus intéressant. Partant d’un discours ultra convenu sur l’« inadéquation » de la vieille définition « marxiste » des classes sociales, qu’il juge exagérément binaire du fait de la « possession par les salariés - ou du moins par une partie d’entre eux - d’une fraction de plus en plus importante du capital - acquise grâce à leur épargne », M. Strauss-Kahn en vient au fond de l’affaire. C’est ce « groupe intermédiaire », ce « corps central prolétaire mais héritier » (sic) qui doit, selon lui, faire l’objet de toutes les attentions. Il y a un quart de siècle, M. Valéry Giscard d’Estaing faisait carillonner la même antienne dans son livre Démocratie française (3).

Trois raisons justifieraient autant d’égards. D’abord, ce « groupe intermédiaire », défini par M. Strauss-Kahn avec une imprécision stupéfiante (4), serait celui que « les évolutions de nos sociétés malmènent le plus. Cela ne signifie pas évidemment qu’il appartienne au groupe le plus malheureux ». On le voit, le distinguo est subtil entre ceux que l’évolution économique déstabilise et ceux qui ont le malheur pour état permanent. Pourquoi faudrait-il privilégier les premiers ?

On en vient ici au second motif des inclinations du dirigeant socialiste : « Cette partie de la population, dont le sentiment profond est qu’elle mène une existence toujours plus dure et toujours plus complexe, est le socle même sur lequel repose notre démocratie. » Fondée sur un désir prioritaire de « stabilité » sociale, l’analyse rappelle alors, volens nolens, les justifications du suffrage censitaire entendues au cours du XIXe siècle ; elle fait presque écho aux craintes que les élans populaires suscitaient chez des penseurs libéraux comme Tocqueville. De fait, pour M. Strauss-Kahn, « ce sont les membres du groupe intermédiaire, constitué en immense partie de salariés, avisés, informés et éduqués, qui forment l’armature de notre société. Ils en assurent la stabilité, en raison même des objectifs intergénérationnels qu’ils poursuivent. Ces objectifs reposent sur la transmission à leurs enfants d’un patrimoine culturel et éducatif, d’une part, d’un patrimoine immobilier et quelquefois financier d’autre part, qui sont les signes de leur attachement à l’“économie de marché” ».

Un tel « attachement » semble donc devenu le garant du caractère raisonnable de ce groupe intermédiaire. Il est également décisif sur le plan politique : « Les couches sociales regroupées dans le terme générique d’“exclus” ne votent pas pour (la gauche), pour cette raison simple que, le plus souvent, elles ne votent pas du tout. Au risque de l’impuissance, (la gauche) se voit dans l’obligation de trouver à l’intérieur d’autres catégories sociales le soutien suffisant à sa politique. » On comprend mieux alors que, face à la présidente du Rassemblement pour la République, Mme Michèle Alliot-Marie, M. Strauss-Kahn ait expliqué en janvier dernier : « Vous avez raison de dire que le souci que nous devons avoir pour les dix ans qui viennent, c’est de nous occuper de façon très prioritaire de ce qui se passe dans les couches moyennes de notre pays  (5).  »

Restent les défavorisés, les vrais prolétaires, désormais évacués sous le vocable d’« exclus ». Jean Jaurès s’en souciait ; aucun des partis « de gouvernement » n’en veut plus. Dans le fil de son ouvrage, M. Strauss-Kahn admet même la méfiance quasiment aristocratique que ces pauvres lui inspirent, eux qui n’ont à transmettre ni patrimoine immobilier, ni actifs financiers, ni « attachement à l’économie de marché » : « Du groupe le plus défavorisé, on ne peut malheureusement pas toujours attendre une participation sereine à une démocratie parlementaire. Non pas qu’il se désintéresse de l’Histoire, mais ses irruptions s’y manifestent parfois dans la violence. » Les gueux inspireront toujours de la méfiance.

Serge Halimi.

http://www.monde-diplomatique.fr/2002/03/HALIMI/16193


1) Dominique Strauss-Kahn, La Flamme et la Cendre, Grasset, 2002, 393 pages, 20 euros.

(2) M. Strauss-Kahn l’avait admis lui-même en précisant en 1997 : « En quinze ans, la part des salaires dans le produit intérieur brut français est passée de 68,8 % à 59,9 %. » Le ministre socialiste précisait alors que le chômage français « trouve sa source dans un partage de la valeur ajoutée trop défavorable aux salariés pour que les entreprises puissent bénéficier d’une croissance dynamique » (conférence de presse du 21 juillet 1997). Dans son livre, page 25, il estime à présent que « la redistribution est près d’avoir atteint ses limites, en même temps que certains de ses objectifs »...

(3) Fayard, 1976.

(4) Interrogé par le directeur de la rédaction du Monde dans une émission de la chaîne câblée du groupe Bouygues, M. Strauss-Kahn décrivait même ainsi ces nouveaux « prolétaires » : « Ce sont des tas de gens comme vous, comme moi. » (LCI, 19 janvier 2002.) En France, en 2000, 50 % de la population disposaient de moins de 6 722 francs par mois (1 025 euros).

(5) Pour cette citation et quelques autres du même type, lire Pour Lire Pas Lu, Marseille, n° 8, février 2002.

http://www.monde-diplomatique.fr/2002/03/HALIMI/16193

fille-du-FMI-DSK.jpg
http://www.lepost.fr/article/2008/10/20/1293471_affaire-dsk-connaissez-vous-la-fille-du-fmi.html.


Affaire DSK: connaissez-vous la fille du FMI?
MEA CULPA


DSK: "Je présente mes excuses. Je regrette beaucoup l'incident"
Le patron du FMI a envoyé un mail aux personnels de l'institution qu'il dirige, après la révélation publique de sa love affair.

http://www.lepost.fr/article/2008/10/20/1293471_affaire-dsk-connaissez-vous-la-fille-du-fmi.html

Le couple de l'année !
Ns-deux.jpg
dimanche 30 septembre 2007

Le FMI,
médecin malade

http://www.monde-diplomatique.fr/carnet/2007-09-30-Le-FMI-medecin-malade  

L’élection, le 28 septembre, de M. Dominique Strauss-Kahn à la tête du Fonds monétaire international (FMI) témoigne de la rencontre inattendue entre deux éclopés : une gauche européenne en faillite et une organisation financière internationale disqualifiée.


Il faut que le Parti socialiste (PS) soit dans un bien piteux état pour que l’accession d’un de ses dirigeants à la tête d’une institution qui sert d’instrument au capitalisme le plus doctrinaire puisse être présentée par M. François Hollande, premier secrétaire du PS, comme un motif de fierté particulier. D’autant que l’« élection » de M. Strauss-Kahn n’a rien de démocratique, les pays riches disposant de beaucoup plus de voix que les autres au sein du FMI (
1). L’Organisation mondiale du commerce (OMC) est déjà dirigée par M. Pascal Lamy. Ce sont donc désormais deux socialistes qui vont devoir promouvoir le libre-échange et le monétarisme... (2)


Mais le FMI est un médecin malade. La brutalité stupide des « traitements de choc » qu’il a infligés à nombre d’Etats en difficulté — dont l’Argentine, la Russie, les pays d’Asie du Sud-Est — ont fait de lui une organisation honnie dans le monde entier. Pour ne plus avoir à faire appel à ses « secours », les gouvernements préfèrent remédier par eux-mêmes à leurs douleurs financières ou solliciter l’aide de pays gorgés de devises comme la Chine, la Corée du Sud, le Venezuela. Mais dès lors que plus personne ne veut être un jour débiteur du FMI, les recettes que l’institution tirait des intérêts de ses prêts se sont écroulées. Au point qu’elle est devenue... déficitaire.


Un des camarades de parti de M. Strauss-Kahn, M. Henri Emmanuelli, a récemment admis sa perplexité : « Je m’interroge pour la possibilité pour un socialiste, compte tenu de ce qu’est le FMI, de s’épanouir à la tête de cette institution. »


(
1) Les Etats-Unis contrôlent 16,79 % des droits de vote, l’Inde 1,89 %.


(
2) Certains d’entre eux sont déjà présents au gouvernement nommé par M. Sarkozy, mais aussi dans les cabinets ministériels. Lire « Les conseillers de gauche passent à droite », Le Parisien, 23 septembre 2007.)



Dans Le Monde diplomatique :


« 
Une économie d’apprentis sorciers », par Gabriel Kolko, octobre 2006. La multiplication des produits spéculatifs rend le système financier mondial quasiment incontrôlable. Les crises succèdent aux crises, au point d’inquiéter les organisations internationales, FMI en tête. Lequel connaît actuellement un désarroi tant structurel qu’intellectuel.

 

« FMI, la preuve par l’Ethiopie », par Joseph E. Stiglitz, avril 2002. Dans les rapports Nord-Sud, le FMI s’obstine dans ses « raisonnements absurdes » qui développent la misère, comme l’explique l’ancien vice-président de la Banque mondiale, démissionnaire en 2000.

 

 Flamme bourgeoise, cendre prolétarienne » (S.H.), mars 2002. Eclairage sur l’univers social et politique de M. Dominique Strauss-Kahn, à travers l’analyse de son essai La Flamme et la Cendre.


Trois articles sur  :  

http://www.monde-diplomatique.fr/carnet/2007-09-30-Le-FMI-medecin-malade




Sarkozy-DSKFMI.jpg

http://www.leplacide.com/caricature-Strauss-Kahn-nomm%E9-%E0-la-t%EAte-du-FMI-6761-1-latine.html


______________________________________________________________________________________


continental_290_162.jpg

Salariés de tous les pays, unissons-nous face aux actionnaires !

Alors que les salariés de Continental français et allemands manifestent aujourd'hui à Hanovre, devant le siège du groupe Continental, Jacky Hénin, député européen et tête de liste du Front de gauche dans la circonscription Nord-Ouest et Diether DEHM, député « Die Linke » représentant la Basse Saxe au Bundestag ont souhaité leur adresser un message commun de soutien et de solidarité  (suite sur  ... )
http://www.frontdegauche.eu/index.php?option=com_content&view=article&id=296:salaries-de-tous-les-pays-unissons-nous-face-aux-actionnairesn&catid=97:actualite&Itemid=27


chicago_290_211.jpg

Premiers mai : luttes sociales et débouchés politiques

Ils s'appelaient Spies, Parson, Fisher, Engel, Lingg. Nous les connaissons aujourd'hui, non plus par leur patronyme, mais sous le vocable collectif de "Martyrs de Chicago". A ce titre, ils sont les précurseurs des Premiers mai fêtés aujourd'hui dans le monde et, l'épitaphe gravée sur la tombe de l'un d'eux augure bien de l'avenir de cette journée de grèves et de manifestations : "Un jour viendra où notre silence sera plus puissant que les voix que vous étranglez aujourd'hui."
http://www.frontdegauche.eu/index.php?option=com_content&view=article&id=291:des-premiers-mai-en-general&catid=97:actualite&Itemid=27


Délit de solidarité :

"Si la solidarité est un délit, nous demandons à être poursuivis". Interview de têtes de liste Front de Gauche du Sud-Est.
http://www.dailymotion.com/video/x928lt_delinquants-solidaires_news 


Le Conseil d'Etat a confirmé jeudi le limogeage, en mars 2008, du sous-préfet de Saintes (Charente-Maritime), Bruno Guigue, estimant qu'il s'était mis "dans une situation incompatible avec l'exercice de ses fonctions" en publiant une tribune anti-israélienne sur un site internet....
http://www.juif.org/societe-israel/95479,le-conseil-d-etat-confirme-le-limogeage-du-sous-prefet-de-saintes.php


Pour Juif.org,
Un nouvel ordre mondial islamiste

A noter, ce commentaire : Un point où je suis en net désaccord avec Rose, c’est lorsqu’il affirme à propos des lois sur la négation de l’holocauste :
“Soyons logiques”, déclare-t-il. “Nous ne voulons pas que les Juifs disposent d’une loi basée sur eux en tant que communauté, si nous défendons l’idée que les musulmans vivant en Occident ne doivent pas non plus avoir des privilèges communautaires spécifiques.”

Ces lois ne sont absolument pas un “privilège communautaire”, elles servent à protéger une vérité historique pour le bien de l’humanité, quand celle-ci est contestée pour des raisons idéologiques dangereuses.
http://www.juif.org/blogs/15163,un-nouvel-ordre-mondial-islamiste.php
Eva : Après le NOM occidental et le NOM chinois, voici maintenant un NOM islamiste !


convoi-P.jpg


La Commission européenne a rejeté jeudi dans l'immédiat l'idée d'une intensification en l'état des relations entre l'UE et Israël, qui dépendra d'engagements clairs du gouvernement de Benjamin Netanyahu à poursuivre le processus de paix, incluant la création d'un État palestinien.
http://www.juif.org/diplomatie-moyen-orient/95472,bruxelles-pas-pret-dans-l-immediat-a-intensifier-les-relations-avec.php


 Le maire Nir Barkat justifie les démolitions à Jérusalem-Est (www.lexpress.fr)


siteon0.jpg
  
Parmi les dernières parutions du site. Personnellement, je suis contre l'abstention (prônée par ce site pour les Européennes) à des élections. Il faut selon moi, au moins un vote blanc ! Mais l'abstention est ambigüe, et elle n'est pas identifiable: 


   
    Le sommet et le mensonge   par Fidel Castro
   
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article243

    Les semences, le marché, le socialisme... PAM (communistes de Vénissieux)
   
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article241

    Nikita Khouchtchev: troisième verdict de l'histoire  par Dmitri Kossyrev
   
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article242

    RFI condamnée en appel pour le licenciement d'Alain Ménargues
   
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article238

    Un avion d'Air France interdit de survol du territoire US
   
http://www.comite-valmy.org/spip.php?breve52

    Dominique de Villepin: "Un risque révolutionnaire en France"...
   
http://www.comite-valmy.org/spip.php?breve50


www.comite-valmy.org       info@comite-valmy.org




2pt5w8l.jpg 
Rachida Dati chante l'Europe.... par notre ami Laplote, http://laplote.over-blog.fr
Refusons cette Europe-là, votons contre ! Eva



L'UE,
son mot d’ordre c’est : travailleurs de tous les pays, concurrencez-vous !

Un exemple récent vient le confirmer. Continental ferme son usine de Clairoix (France) en justifiant la crise et ouvre simultanément une usine à Timisoara (Roumanie.) Le salaire moyen de l’entreprise est de 300 euros en Roumanie contre 1 700 euros en France [3].

Au milieu des années 60, le taux de profit s’éffondre. Pour sortir de la crise des années 70, la libéralisation des capitaux élargit la sphère de valorisation du capital au monde entier qu’on appellera la mondialisation qui n’est autre que la mondialisation du capital dans un grand mouvement de concentration et de restructuration de ce même capital. Simultanément, la mise en concurrence des travailleurs de tous les pays entraîne la baisse de la part salariale dans la valeur ajoutée, donc un renforcement de l’exploitation de la force du travail.

L’Union européenne a bien joué son rôle pour mettre en place cette stratégie concurrentielle : exploiter au mieux le monde du travail et augmenter les profits. La chute du mûr de Berlin aidant, elle a permis une concurrence renforcée entre les travailleurs de l’Europe avec l’adhésion de nouveaux pays.

Dès lors, l’explosion des revenus du capital a nourri la financiarisation. La finance disponible (les profits) a cru pouvoir parier sur les vertus de la spéculation (le monde virtuel de la finance), mais elle a explosé (la crise) parce que rattrapée par cette contrainte : seul le travail produit de la valeur. Le capitalisme épuise les deux sources de richesse, qui ne se réduisent pas à leur valeur, que sont le travail et la nature.

Cette situation vient contredire cette idée d’une faillite des élites, sous entendu les Commissaires européens et les Chefs d’Etats, les grands patrons, ne seraient pas capables de répondre aux exigences de la société contemporaine. Hors au contraire, d’un point de vue capitaliste, ces « élites » ont su se débarrasser des protections sociales nationales, pousser la logique du capital, augmenter les taux de profits, tout en convaincant idéologiquement certains dirigeants politiques eurosceptiques d’hier en partisans convaincus aujourd’hui d’une Europe intégrée.

Ces quelques remarques marquent le rôle néfaste joué par l’Union européenne, son rôle destructeur sur les peuples, sur leur niveau de vie, sur la nature dans laquelle ils vivent, sur la démocratie

http://www.comite-valmy.org/spip.php?article237
  

liste complète


 République impériale dotée de structures diverses, qui vivent par et pour les colonies, et espace vital impérial jugé indispensable au développement de la métropole et à la vie de ses habitants. Un processus complexe et multiforme. Olivier Le Cour Grandmaison présentera son livre La République impériale, politique et RACISME d'ETAT Au Centre Malcolm X Dimanche 26 avril 
Local du 3, rue Jean Macé 94120 Fontenay-sous-Bois Contact : Mail: centremalcomx@yahoo.fr Site : Port : 06 22 35 28 30

 livre-racisme-d-Etat.jpg  

Ouverture d'un site sur le Mouvement Communiste international
http://solidarite-internationale-pcf.over-blog.net/


VIIème Sommet de l'ALBA: Trop dangereux (pour être médiatisé)! (cliquer dessus)

 

 

http://storage.canalblog.com/16/64/507228/53702463_p.jpg

http://storage.canalblog.com

.

Conclusion (16 mai 2011) par eva :

 

Au fait, ceux qui n'ont que mépris pour les tenants

des complots des puissants contre les peuples,

n'ont plus qu'un mot à la bouche pour sauver leur chéri :

"C'est un complot pour perdre le Directeur du FMI !"

 

Il y a des moments où la politique dépasse la fiction...

eva R-sistons

 

Politique tombée sur la tête

(je termine volontairement par le loufoque)

 

http://grozbulles.hautetfort.com/images/actu107.png

 

http://grozbulles.hautetfort.com/images/actu107.png

 

Et au fait, j'ai monté un dossier sur toutes ces maladies,

poulet, vache, porc... tous fous,

complot encore, non ?

Pour éliminer le bon bétail

et le remplacer par du transgénique

si bon pour notre santé !

Eva R-sistons

 

.

 

http://teodessindepresse.files.wordpress.com/2010/11/2010-11-30-b-copie.jpg

 

 

http://teodessindepresse.files.wordpress.com/

Partager cet article
Repost0
15 mai 2011 7 15 /05 /mai /2011 09:04
Dominique Strauss-Kahn

Strauss-Kahn : Le masque tombe enfin !

par eva R-sistons

 

 

Dès avril 2009, puis en février 2010, en anticipant, je me suis intéressée au personnage, pour moi corrompu, pour dire: DSK serait "une catastrophe pour la Gauche et pour la France" (1), article d'ailleurs repris sur le site de Michel Collon et mis en vidéo, une vidéo qui circule sur le Net un peu partout, dans laquelle on lit mon texte. 

 

DSK Présumé coupable, seulement ! Certes, mais ces faits collent au personnage ! Un séducteur impénitent (comme Berlusconi, il ne peut lutter contre ses pulsions sexuelles), menant un train de vie fastueux (avec par exemple des costumes coûtant une fortune, fréquentant seulement les palaces, les milliardaires, les banquiers, les puissants), et surtout totalement au service de la Haute finance internationale, et du Nouvel Ordre Mondial en gestation qui est monstrueux !

 

Homme de Gauche ? Pas du tout ! Il n'était au PS, comme Cohn-Bendit chez les Verts, que pour libéraliser le parti, lui ôter tout ce qu'il a de Gauche, l' "européiser" toujours plus - en sachant que l'Europe est le "tremplin" du Nouvel Ordre Mondial, une étape vers cette gouvernance mondiale !

 

Son rôle essentiel est de préparer les citoyens français, via la Gauche - ce qui est très grave - à la mise en place du Nouvel Ordre Mondial d'essence réellement totalitaire (sur le modèle nazi), qu'il appelle même publiquement de ses voeux, et qui broiera définitivement la vie de chacun de nous.

 

Cet homme, je l'ai rencontré : Je vous donne ma parole d'honneur, et je n'en ai qu'une, que je n'ai jamais vu de ma vie un homme aussi arrogant ! D'une arrogance inouïe, pestilentielle ! Cet homme n'a que mépris pour la "populace", il vit dans une bulle, celle des plus nantis de la planète, il est complètement coupé de la réalité, des besoins des citoyens dont, comme d'ailleurs Nicolas Sarkozy, il se fiche éperdument ! Son monde n'est pas le nôtre, ses priorités - sous couleur d'idéal de gauche, satisfaire les desirs des grands banquiers ses amis, notamment au FMI où il les sert, avec comme conséquences l'austérité pour tous, des mesures impitoyables : destruction des acquis sociaux, des services publics, du droit du travail .. ce qui est aux antipodes d'une politique de Gauche, sociale - vont à l'encontre de nos intérêts, et il est par excellence l'homme du Nouvel Ordre Mondial pour lequel il travaille réellement sans l'avouer !

 

En outre, comme je l'ai dit voici au moins un an, D. Strauss-Kahn est l'homme d'Israël, son vrai drapeau, comme d'ailleurs son compère Sarkozy (lui également l'homme de la GB et des Etats-Unis), et il est intolérable pour la France d'avoir à sa tête un Président qui serve d'abord les intérêts de l'Etranger, les intérêts d'un autre pays ! Il est temps que ce scandale cesse et que la France retrouve son indépendance, sa pleine souveraineté. Avec des individus comme ces deux-là, notre pays est à la remorque de l'Empire, conduit à des politiques extrêmes qui ne sont pas les siennes : Anti-sociales, va-t-en guerres (Sarkozy nous implique, en pleine crise, dans plusieurs guerres à la fois), à la remorque des Anglo-Saxons et des Israéliens !

 

Le Parti Socialiste est très coupable: Il connaît le vrai visage de Strauss-Kahn (son ultra libéralisme, sa passion pour l'argent et pour les femmes - la sienne est d'ailleurs milliardaire -, son rôle au FMI..), et pour retrouver le pouvoir, il vend son âme au mieux placé ! De ce fait, il est lui aussi discrédité. Il est temps que des politiciens incorruptibles, comme le Gl de Gaulle ou Pierre Mendès-France, accèdent au pouvoir !

 

Cette fois, le "vrai" DSK est apparu : Incorrigible. Son monde n'est pas le nôtre. Et aucun de nous ne doit faire confiance à cet homme pour faire une politique réellement de gauche, une politique indépendante de l'Etranger, une politique à notre service !

 

Il est à craindre que ce scandale d'Etat ne profite à Sarkozy qui, lui, risque de surfer sur le mode "vie familiale heureuse", "jeune papa" etc, en faisant oublier son vrai projet pour la France : Liquider toutes les valeurs de notre pays.

 

La page doit être tournée. Définitivement. Et il ne s'agit pas de remplacer un DSK (faussement de gauche, atlantiste et sioniste) par un autre homme, certes plus lisse, mais tout aussi libéral, pro USA et inconditionnel d'Israël : François Hollande. Ca suffit, les faux hommes de Gauche tournés plus vers l'Etranger que vers la France ! Et ça suffit, les dirigeants, DSK ou Sarkozy, qui ternissent l'image de la France ! 

 

Quant à nous, nous n'avons rien à attendre de cette engeance-là. Et la politique française ne sort pas grandie de tous ces scandales, de toute cette corruption (2). Cela ne peut que servir un projet comme celui de la Démosophie, où la politique est prise en mains par le peuple lui-même, projet auquel je souscris totalement (3)


Eva R-sistons


http://r-sistons.over-blog.com

 

TAGS : Strauss-Kahn, FMI, François Hollande, Etats-Unis, Israël, de Gaulle, Pierre Mendès-France, Sarkozy, Nouvel Ordre Mondial, totalitaire, nazi, europe, Gauche, PS, Michel Collon, Verts, Berlusconi, Cohn-Bendit

 


  http://manu-manu.com.over-blog.com/article-strauss-kahn-2012-fois-par-jour--40062967.html

Attention ! Un livre circule, de connivence, "le vrai Strauss-Kahn", c'est en réalité d'un faux DSK dont il s'agit, car l'auteur fait partie du Clan, sioniste, qui défend son poulain. Et d'ailleurs, dès ce matin l'auteur s'est empressé de tout faire pour atténuer la portée des événements, sous couleur de "vérité" c'est un propagandiste d'ailleurs interviewé partout puisque comme chacun sait, les Médias sont "occupés" par un seul Clan au détriment de la vérité, de la neutralité, un Clan qui bien évidemment défend les intérêts de son homme, DSK !

Notes :

(1) 2 02 /02 /Fév /2010 15:55 - article repris sur le site de M Collon et sur une vidéo relayée  sur plusieurs sites 

.

Cliquer sur les liens :

 

Strauss-Kahn serait une catastrophe pour la France, par eva R-sistons

.

et déjà en avril 2009 :

Strauss-Kahn,1er Ministre, Président ? - Dossier DSK - Gauche libérale

DSK,une catastrophe pour la Gauche et pour la France (eva R-sistons),dossier


(2) Christine Boutin, et d'autres, parlent de piège dans lequel DSK serait tombé ! Bref, tout est fait pour accréditer l'idée de "complot" tout en discréditant ceux qui ont la finesse de penser que derrière la politique officielle, se cache une autre politique, d'autres projets


(3) Démosophie est un néologisme composé de "Demos" (peuple) et "Sophia" (sagesse). Ce néologisme a été enregistré pour la première fois en 1990 par Eric Fiorile, auteur d'un ouvrage du même nom (non publié), enregistré auprès de l'Institut de la Propriété Intellectuelle à Paris. En 2010, il publie cet ouvrage, réactualisé avec l’aide de nombreux libres penseurs de toute la planète, en plusieurs langues (Demosophy en anglais, Demosophía en espagnol). Ce livre décrit le concept de la Démosophie comme un modèle de société qui, au lieu d'être dirigée par l'oligarchie politique issue de la République, le serait par l'élite intellectuelle du pays, sans aucune sélection par la situation sociale, donc sans partis politiques, ni élections de dirigeants. Ce modèle mettrait en place des dirigeants sélectionnés par des études, puis par concours, n’ayant d’autres pouvoirs que ceux d’appliquer les directives de l’autorité suprême. L’autorité suprême serait exercée directement par le peuple tout entier. Ce modèle de gouvernement interdirait toute forme de corruption, ce qui nuirait aux intérêts des multinationales et provoquerait l’enrichissement des individus et des petites entreprises au détriment des banques et des grandes sociétés. Le peuple deviendrait « l’état » en remplacement d’une classe politicienne qui serait condamnée à disparaître. Toutes les grandes entreprises, matières premières, et sources de production passeraient donc sous le contrôle direct du peuple, ce qui provoquerait un effondrement des prix dans tous les secteurs liés à l’énergie et une reprise économique générale qui parviendra peu à peu à compenser le pillage politique des cinquante dernières années.

L’objectif est que la démosophie soit représentée dans divers pays à partir de 2012 lors d’élections présidentielles, tant pour mettre fin à la crise sociale et économique que pour offrir une autre alternative au « Nouvel ordre Mondial ». Le concept démosophique est soutenu par des libres penseurs de tous pays, surtout dans les milieux scientifiques et dans la Presse libre.
.
EN DIRECT. DSK arrêté à New York pour une agression sexuelle présumée

Publié le 15.05.2011, 04h10

SIEGE DU «PARISIEN», LE 18 FEVRIER 2011. Dominique Strauss-Kahn à son arrivée au journal pour y rencontrer des lecteurs.

SIEGE DU «PARISIEN», LE 18 FEVRIER 2011. Dominique Strauss-Kahn à son arrivée au journal pour y rencontrer des lecteurs. | LP/Olivier LEJEUNE  

 

- 4 heures : la presse américaine rappelle "l'affaire Piroska Nagy", du nom de cette ex-responsable du département Afrique au FMI, avec laquelle DSK avait reconnu avoir eu une liaison en 2008.

L'enquête avait établi qu'elle n'avait bénéficié d'aucun traitement de faveur, et qu'"il n'y a pas eu de harcèlement, ni de favoritisme ni aucun autre abus de pouvoir." Mais le FMI lui avait alors reproché une "grave erreur de jugement".

- 3h45 : selon un porte-parole de la police new-yorkaise, cité par le New York Times, l'agression présumée aurait eu lieu vers 13h (19 heures en France) lorsque la femme de chambre, âgée de 32 ans, est entrée dans la chambre de DSK pour la nettoyer. "Il est sorti de la salle de bains, complètement nu, et a essayé de l'attaquer sexuellement", a-t-il affirmé. Elle aurait ensuite réussi à s'échapper et "a prévenu le personnel de l'hôtel qui a appelé le 911. Quand la police est arrivée, il n'était plus là." Les enquêteurs auraient trouvé son téléphone portable dans la chambre d'hôtel.

- 3h25 : Dominique Strauss-Kahn devait participer lundi à une réunion des ministres des Finances de la zone euro à Bruxelles, puis faire un discours mercredi au 12e Forum économique de Bruxelles, un événement organisé par la Commission européenne. Le lendemain, le 19 mai, il avait prévu un discours devant un centre d'étude de Washington sur l'économie internationale, le Peterson Institute, portant sur : «Reprise et coopération mondiales: les défis à affronter».

- 3h10 : selon un porte-parole du bureau du procureur du district de Manhattan, cité par le New York Times, Dominique Strauss-Kahn n'a pas encore été "formellement inculpé" dans cette affaire.


- 2h50 : la police new-yorkaise confirme que DSK a été arrêté à l'aéroport JFK de New York avant son départ pour la France. Il a été placé en garde à vue et est interrogé pour une agression sexuelle présumée envers une employée du Sofitel de New York.

- 2h10 : selon le New York Times, "M. Strauss-Kahn a été débarqué d'un vol Air France par des agents de l'Autorité des ports de New York et du New Jersey et remis à des enquêteurs de Manhattan". D'après le journal, "il était 16h45 quand des enquêteurs en civils de l'Autorité des ports de New York et du New Jersey ont soudainement embarqué à bord du vol Air France 23 (...) et emmené M. Strauss-Kahn en garde à vue", a déclaré John Kelly, porte-parole de l'Autorité. "Cela s'est passé 10 minute avant le départ prévu du vol", selon le porte-parole cité par le journal.

- 1h45 : Le directeur général du FMI Dominique Strauss-Kahn a été arrêté samedi à New York quelques minutes avant son départ pour la France après avoir été accusé d'agression sexuelle sur une employée d'hôtel, rapporte le New York Times, confirmant une information du «New York Post».

LeParisien.fr


Lien : http://www.leparisien.fr/election-presidentielle-2012/en-direct-dsk-arrete-a-new-york-pour-une-agression-sexuelle-presumee-15-05-2011-1450521.php

 

 

 

 

.
.
Témoignage exclusif :
La troisième affaire Strauss-Kahn

Texte...

+ vidéo (ci-dessous)

 

 

 

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/temoignage-exclusif-la-troisieme-46125

.

Doxa occidentale et Nouvel Ordre mondial : est-ce la fin d’une époque ?

.


Chems Eddine CHITOUR



«  Une nation pardonne toujours les préjudices matériels qu’on lui fait subir, mais non une atteinte portée à son honneur,surtout lorsqu’on emploie la manière d’un prédicateur qui veut avoir raison à tout prix  »
Max Weber (le Savant et le politique)


Ces phrases de Max Weber nous donnent l’opportunité de parler du magister dixit des anciens ou de l’actuelle doxa occidentale réputée infaillible D’ailleurs le pouvoir colonial l’a bien compris, pour asséner des vérités qui ont force de parole d’Evangile donc indiscutables c’est l’histoire du pays colonisé qui est nié et rasé au profit d’une nouvelle histoire, jusqu’en 1962, selon la doxa occidentale d’essence coloniale, nos ancêtres étaient gaulois » … Comme l’écrit si bien A. Moumouni : «  C’est particulièrement en histoire que se faisait sentir l’entreprise de falsification et de mystification dans la formation du jeune africain par l’enseignement colonial » (1) De ce fait, tout est mis en œuvre pour faire perdurer le mythe de la «  tabula rasa ». Ce qui a fait dire aux «  historiens organiques » et plus tard à ce que l’on appelle les orientalistes, comme Garnier : «  A notre arrivée en Algérie, rien n’existait sur le plan intellectuel, si ce n’est quelques écoles coraniques » (2)

Cela va même plus loin, la religion chrétienne est convoquée et mise au service de l’entreprise coloniale . Lisons ce morceau d’ontologie attribuée au roi des Belges qui recommande aux missionnaires d’inculquer aux noirs du Congo : «  Vous veillerez à désintéresser les sauvages de leur richesse dont regorgent leur sol et leur sous sol . Votre connaissance de l’Evangile vous permettra de trouver facilement des textes recommandant aux fidèles d’aimer la pauvreté. Par exemple : «  Heureux les pauvres car le royaume des cieux est à eux » ; « Il est difficile aux riches d’entrer aux cieux » Vous ferez tout pour que les nègres aient peur de s’enrichir. Apprenez aux jeunes à croire et non à raisonner… » (3)

Ce discours résume à lui tout seul les vérités sur la suprématie de l’homme blanc et le mythe de la race supérieure. On l’aura compris des clichés des préjugés et des dogmes ( il n’est que de se souvenir du sort des Noirs dans la Bible) sont mis en pratique et font l’objet de consensus qu’il est difficile de remettre en cause. Sir Geoffroy Fisher dans un ouvrage remarquable tente de déconstruire le mythe de la piraterie barbaresque en la situant dans un contexte où même la papauté avait ses propres galères !! Il écrit à propos des «  vérités et certitudes occidentales » : « Il n’est plus possible de soutenir l’hypothèse selon laquelle il existe bel et bien un consensus définitif en ce qui concerne l’Afrique du Nord ; hypothèse selon laquelle, il serait oiseux et de mauvais gout de déranger un tel consensus à un stade aussi tardif » (4)


.

Le magister dixit de l’Occident et la sanctuarisation du sionisme


D’où vient cette hégémonie qui fait que l’Occident est le seul dépositaire de sens Cette doxa incanté ad nauseam . Pour l’encyclopédie Wikipédia, La doxa (du grec « opinion »), est l’ensemble - plus ou moins homogène - d’opinions (confuses ou non), de préjugés populaires ou singuliers, de présuppositions généralement admises, sur lesquelles se fonde toute forme de communication. Dans la philosophie de Parménide100002000000000100000001312327B0, c’est l’opinion confuse que l’on se fait sur quelqu’un ou sur un aspect de la réalité, par opposition au vrai chemin d’accès à la vérité.Il vient que chaque fois que l’on parle il faut s’assurer que l’on ne froisse pas, que l’on est pas à contre courant et que l’on encourt pas les foudres si on s’écarte de la ligne tracée en touchant aux fils rouges. Il est courant d’admettre que l’Occident est parti à la conquête du Monde après la première révolution industrielle. En fait, il serait plus indiqué de remonter dans le temps pour s’apercevoir que l’hégémonie occidentale a débuté après ce qu’on appelle dans la doxa occidentale « Les Grandes découvertes ». Prenant la relève d’un Orient et d’une civilisation islamique sur le déclin, et au nom de la Règle des trois C - Christianisation, Commerce, Colonisation,, il mit des peuples en esclavage. Il procéda à un dépeçage des territoires au gré de ses humeurs sans tenir compte des équilibres sociologiques que les sociétés subjuguées ont mis des siècles à sédimenter. Pendant cinq siècles, au nom de ses « Droits de l’Homme » qui « ne sont pas valables dans les colonies » si l’on en croit Jules Ferry un chantre enragé de la colonisation et de la grandeur de l’Empire colonial français-, l’Occident dicte la norme, série, punit, récompense, met au ban des territoires qui ne rentrent pas dans la norme. Ainsi, par le fer et par le feu, plus de 75% des richesses des Suds épuisés comprenant plus de 80% des habitants de la planète furent spoliés et détenus par 20% des pays du Nord. (5)

Justement à propos du danger en Occident de remettre en cause le bien fondé de certains faits comme la politique sioniste d’Israël, nous rapportons à ce sujet deux évènements passés inaperçus/ Le limogeage de Bruno Guigue Sous préfet normalien et qui pour son malheur ou pour sa dignité témoigne en faveur de la Palestine . Nous l’écoutons : «  Dans les jours qui ont suivi mon ’limogeage’, les éditorialistes Jean Daniel, Bernard-Henri Lévy et quelques autres se sont empressés de me prendre pour cible. (…) Deux phrases inlassablement reprises en boucle, tirées de leur contexte, en effet, ont alimenté mon lynchage médiatique. «  L’Etat d’Israël est le seul où des snipers abattent des fillettes à la sortie des écoles ». Une phrase choquante ? Sans nul doute. Mais les tirs de soldats israéliens contre des enfants, hélas, sont des faits avérés, évoqués par le quotidien israélien Haaretz depuis 2000. (…) La deuxième phrase litigieuse est celle où j’évoque «  les geôles israéliennes, où grâce à la loi religieuse, on interrompt la torture durant le shabbat ». Mais le fait mentionné, lui, ne fait pas l’ombre d’un doute : il suffit de consulter le dossier établi par l’association israélienne de défense des droits de l’homme Bet’Selem ». (6)

«  Lorsque la Cour suprême israélienne tenta de limiter l’usage de la torture pratiquée sur les prisonniers palestiniens, en 1999, les services secrets ont argué de l’urgence pour la justifier. Les plaignants ont alors fait observer que du vendredi midi au samedi soir, cette pratique était interrompue (…) Mea culpa : j’avais oublié que les comparaisons les plus désobligeantes, aux yeux de l’establishment hexagonal, sont interdites à propos d’Israël mais vivement recommandées à l’égard des pays du «  Tiers Monde ». Mon principal tort, plus que d’avoir enfreint le devoir de réserve, n’est-il pas d’avoir heurté de plein fouet la doxa occidentale ? (…) À mes dépens, j’ai fait la démonstration que la frontière entre ce qu’il est licite de dire et ce qui ne l’est pas, dans notre pays, n’a rien à voir avec le vrai et le faux » (6)

Le deuxième exemple nous est donné par l’ostracisme à l’endroit de Pascal Boniface pratiquement interdit de plateau télé , comme Dieudonné Pascal Boniface Directeur de l’Institut français des relations Internationales (IFRI) met au jour une réalité singulière : l’impossibilité de critiquer le gouvernement israélien sans encourir les accusations les plus extravagantes et des mesures de rétorsion qui s’apparentent au terrorisme intellectuel. la droite et l’extrême droite ont lancé sur la « communauté » une OPA intolérante visant à rallier, selon une logique strictement communautariste, tous les juifs français à un soutien inconditionnel envers la politique de la droite israélienne. Dès lors, toute critique de cette politique, toute tentative de traiter du conflit du Proche-Orient selon des critères universels, non communautaires, est assimilée à une volonté de détruire Israël et à une position antisémite. Pascal Boniface a été lui-même victime d’une véritable campagne organisée. Il analyse ici le mécanisme dangereux, la « fatwa », dont il a été l’objet. (7)

.
Y a-t-il un nouvel ordre mondial qui organise le prêt à penser ?

Après 1’implosion de l’empire soviétique, ce fut la fin de l’histoire selon le mot de Fukuyama avec une pax americana qui paraissait durer mille ans. Une étude du Pnac (Programme for New American Century) recommandait de chercher un motif pour relancer l’hégémonie américaine d’une façon définitive, notamment avec le déclin du pétrole dont il fallait à tout prix s’assurer des sources d’approvisionnement pérennes et à un prix « raisonnable ». L’arrivée du 11 septembre fut du pain bénit. Le Satan de rechange tombait du ciel, l’Islam et terrorisme. Ainsi, furent organisées les expéditions punitives que l’on sait un peu partout semant le chaos, la destruction et la mort. (8)

Cependant, les signes d’un craquement de l’hégémonie occidentale commencèrent à poindre à l’horizon. Des voix inquiètes commençaient à douter de la pérennité du magister occidental. Ce n’est pas l’avis de la CIA qui a publié un rapport intitulé : Le monde en 2025. On constate une prise de conscience d’une nouvelle donne à la fois démographique, économique, financière et même dans une certaine mesure, militaire La lecture du rapport de la CIA nous permet de mieux connaître le mode de pensée de la classe dirigeante étatsunienne et d’en identifier les limites. Terrorisme en retrait, glissement du pouvoir économique de l’Occident à l’Orient, pénurie d’eau, déclin des ressources en hydrocarbures, nouvelles technologies. Dans la lignée du précédent Rapport de la CIA, pour la première fois, les Américains reconnaissent qu’ils ne seront plus les maîtres du monde ! (9)

Pourtant et malgré cela, «  l’Empire » ne se laisse pas faire. Ceux qui parlent d’un Nouvel ordre mondial sont traités de conspirateurs. Le nouvel ordre mondial est il écrit dans l’encyclopédie Wikipédia est un concept géopolitique désigne alors l’alignement idéologique et politique des gouvernements et organismes mondiaux vers une certaine unipolarité, incarnée par les États-Unis. Plusieurs théories dites conspirationnistes utilisent elles aussi la formule «  nouvel ordre mondial », parfois mentionné par son acronyme NOM (NWO en anglais) . Elle désigne la prise de contrôle de l’économie mondiale par les élites conspirantes, notamment de la finance. Utilisée pour la première fois le 11 septembre 1990 par le président George H.W. Bush, l’expression «  nouvel ordre mondial » s’inscrit dans la lignée des formules exprimant l’idée de nouveauté dans la diplomatie américaine, après la «  nouvelle donne » de 1932 et la «  nouvelle frontière » de 1960. (10) «  

Les tenants de la «  théorie de l’empire global » considèrent les événements politico-économiques internationaux survenus depuis 1989 comme témoins de la transition de l’humanité vers un «  empire global », qui dans un premier temps correspondrait à un ordre mondial polarisé autour d’une seule puissance : les États-Unis. Cette théorie est soutenue par le philosophe Francis Fukuyama et des plans géostratégiques ont été développés dans ce sens par le politologue Zbigniew Brzeziński. Pour maintenir leur hégémonie et devancer la prééminence de rivaux comme la Chine, la Russie ou le Japon, Brzezinski estime que les États-Unis devront s’allier avec l’Europe pour dominer l’Eurasie en cooptant ou en contrôlant ses élites . Selon Brzezinski, la tâche d’Obama est de restaurer la légitimité américaine en étant le fer de lance d’un effort collectif pour un système de management global plus inclusif 7. L’évolution générale du monde politique se caractérise par la naissance de grands pôles politico-économiques L’ensemble doit constituer l’architecture générale d’une gouvernance mondiale dotée d’une monnaie planétaire10. La gouvernance mondiale ne nécessite pas un gouvernement mondial et peut être organisée avec des institutions de coopération entre les pays. David Rockefeller dans son livre Mémoires a écrit que lui-même et sa famille ont travaillé contre l’intérêt des États-Unis. Il aurait d’autre part affirmé que le but était de construire une souveraineté supranationale d’une élite intellectuelle et de banquiers mondiaux Ces propos sont vus comme l’aveu d’une conspiration mondiale pour la mise en coupe réglée du monde par le pouvoir financier. (10)

A l’autre bout du curseur concernant l’avenir du Monde, le besoin d’équilibre et la multiplicité des visions, nous trouvons l’analyse lumineuse de l’ambassadeur singapourien Kishore Mahbubani qui décrit le déclin occidental : recul démographique, récession économique, et perte de ses propres valeurs. Il observe les signes d’un basculement du centre du monde de l’Occident vers l’Orient. (Citant l’ouvrage de l’historien britannique Victor Kiernan « The Lords of Humankind, European Attitudes to the Outside World in the Imperial Age » qui avait été publié en 1969, lorsque la décolonisation européenne touchait à sa fin. Victor Kiernan qui écrivait : « La plupart du temps, cependant, les colonialistes étaient des gens médiocres mais en raison de leur position et, surtout, de leur couleur de peau, ils étaient en mesure de se comporter comme les maîtres de la création. Même si la politique coloniale européenne touchait à sa fin, l’attitude colonialiste des Européens subsisterait probablement encore longtemps  ». (11)

«  En fait, poursuit Kishore Mahbubani, celle-ci reste très vive en ce début de XXIe siècle. Souvent, on est étonné et outré lors de rencontres internationales, quand un représentant européen entonne, plein de superbe, à peu près le refrain suivant : « Ce que les Chinois [ou les Indiens, les Indonésiens ou qui que ce soit] doivent comprendre est que... », suivent les platitudes habituelles et l’énonciation hypocrite de principes que les Européens eux-mêmes n’appliquent jamais. Le complexe de supériorité subsiste. Le fonctionnaire européen contesterait certainement être un colonialiste atavique. Comme l’écrit Mahbubani : « Cette tendance européenne à regarder de haut, à mépriser les cultures et les sociétés non européennes a des racines profondes dans le psychisme européen. » (11)

Quand Mahbubani écrit que « le moment est venu de restructurer l’ordre mondial », que « nous devrions le faire maintenant ». Pour lui l’Occident est dans l’incapacité à maintenir, à respecter et encore plus à renforcer les institutions qu’il a créées. Et l’amoralité avec laquelle il se comporte trop souvent sape davantage les structures et l’esprit de la gouvernance mondiale. Prenons le Traité de non-prolifération nucléaire (TNP) .  » Selon Mahbubani, il « est légalement vivant mais spirituellement ( souligné par nous Ndr) mort » « Le monde, écrit-il, a perdu pour l’essentiel sa confiance dans les cinq États nucléaires. Au lieu de les considérer comme des gardiens honnêtes et compétents du TNP, il les perçoit généralement comme faisant partie de ses principaux violateurs » Leur décision d’ignorer le développement par Israël d’un arsenal nucléaire leur a été particulièrement préjudiciable. (11)

Il vient que le Nouvel Ordre Mondial tente de reformater le monde en mettant des institutions à même de prolonger et asseoir définitivement son pouvoir dans un contexte de pénurie de matières premières,d’eau et surtout d’énergie. Nous sommes avertis. Résistons.

Professeur Chems Eddine Chitour
Ecole Polytechnique enp-edu.dz

1. A. Moumouni : l’éducation en Afrique. Edts Maspéro. Paris 1976

2. E. Garnier La Berbérie l’Islam et la France. Ed. de l’Union Française p ;97 (1953)

3. Discours accablant du roi des Belges aux missionnaires Léopold II en 1883

4. Sir G. Fisher / The barbary Legend, Trad.de F ; Hellal .p.18 Ed.OPU ; (1991)

5. Chems Eddine Chitour http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=18575 2025 : Déclin de l’Occident et avènement de l’Orient 9 avril 20106.Bruno Guigue Ma faute ? Avoir heurté la doxa occidentale Oumma.com 21 avril 2008

7. Pascal Boniface Peut on critiquer Israêl ? Editions Robert Laffont 2003

8. Chems Eddine Chitour : L’occident à la conquête du monde. Edtions Enag Alger 2009

9. Rapport de la CIA « Le monde en 2025 » le 26/2/2010

10. Le Nouvel Ordre Mondial : Encyclopédie Wikipédia

11. K.Mahbubani : The Irresistible Shift of Global Power to the East, septembre 2008

.
URL de cet article 13696
http://www.legrandsoir.info/Doxa-occidentale-et-Nouvel-Ordre-mondial-est-ce-la-fin-d-une-epoque.html
.
.
L'actualité internationale
"mort ou vif",
et plutôt mort que vif, aux USA ! :
.
Kichka

Kichka

 

http://www.tv5.org/cms/chaine-francophone/Revoir-nos-emissions/Kiosque/Episodes/p-16296-DSK-inculpe.htm

 

 

 

 

Kichka

Partager cet article
Repost0
16 avril 2011 6 16 /04 /avril /2011 20:44

J'aime ma planète

http://www.jaimemaplanete.name/fr/presentation.php

 

 

Le projet de Dominique de Villepin :

Gaullien, républicain, social, humaniste.

D. de Villepin, l'honneur de la France. 


Le projet de Nicolas Hulot :

Vert, républicain, social, humaniste.

La popularité au service de la France.

 

Conclusion d'eva R-sistons

 

Liens vidéo de Villepin et Hulot

 

Liens d'actualité

 

 

http://laplote.blogs.courrierinternational.com/

Sarko73.jpg

 

 

Cette semaine, deux hommes se sont présentés à nous.

Et pas n'importe lesquels: D. de Villepin et N. Hulot.

Avec eux, enfin une vision différente de la société !

 

Tout semblait opposer ces deux hommes,

et pourtant ils incarnent un changement réel

par rapport au torrent de boue que déverse le pouvoir actuel

en liquidant notre pays, ses traditions, ses valeurs, son indépendance,

et en l'asservissant à l'Etanger anglo-saxon.

 

Voici les deux projets, mon analyse et ma conclusion.

 

eva R-sistons

 

 

 

Le projet de Dominique de Villepin :

Gaullien, républicain, social, humaniste, prophétique.

D. de Villepin, l'honneur de la France.

Par eva R-sistons

 

http://www.lefigaro.fr/medias/2009/09/22/f561536a-a6dc-11de-af9e-865cfc129efc.jpg

http://www.lefigaro.fr

 

Impressionnant ! Le Gaullisme est de retour, le vrai, dans le meilleur sens du terme, celui qui a une vision, un projet, du souffle. Au service de la France et des Français.

 

Avec D. de Villepin, l'homme retrouve sa dignité, et la France aussi... Certains commentateurs n'ont pas hésité à parler de programme plus à gauche que celui proposé par le Parti "socialiste". Quand la grandeur de la France rejoint le Bien commun, le Bien de tous, alors oui on sort enfin de l'horreur sarkozienne. Et l'homme a du panache ! Et de l'audace, une audace exprimée avec une clarté et une créativité impressionnantes. La clarté et la créativité étant les qualités que je préfère, avec la générosité, vous comprendrez combien le long exposé de D. de Villepin a trouvé de l'écho en moi.

 

Que veut D. de Villepin ? Un programme de rupture, prophétique, assurément. Enfin ! Qu'on en juge:

 

 

 

Les points forts du projet de Villepin

 

- Le point de départ de cette République solidaire, c'est la dignité du citoyen. Pragmatique, à défaut du Grand Soir radieux, je ne cesse de réclamer une vie dans la dignité pour chacun. Le Projet du Gaulliste de Villepin tourne en effet autour du citoyen, de sa dignité, en associant étroitement Etat fort, protecteur, juste, attaché à ses devoirs comme à ses prérogatives régaliennes, et devoirs du citoyen, l'un comme l'autre devant avoir un comportement responsable. Droits et devoirs sont donc inscrits dans le marbre...


- "Il ne peut y avoir de politique efficace sans justice sociale". Bien évidemment ! L'un ne va pas sans l'autre. "Il faut donc poser les bases d'un nouvel ordre social", à l'opposé, finalement, du Nouvel Ordre Mondial que veulent nous imposer les Anglo-Saxons. L'Ordre de D. de Villepin garantit donc à chacun un revenu décent, de base (850 euros), permettant de vivre... décemment. Voilà une idée révolutionnaire, esquissée par les plus audacieux, et qui va en effet dans le sens de l'Histoire. Pourquoi ? Parce que tous les emplois, hormis ceux de service ou les commerciaux, sont peu à peu supprimés : Ouvriers, paysans, fonctionnaires, caissières, etc, seront bientôt du passé. Que faire des sans emplois ? Le Nouvel Ordre Mondial prépare un vaste programme d'élimination des populations inutiles. D. de Villepin, lui, en humaniste, croit en la dignité de chacun. Pour quelqu'un comme moi qui ne cesse de dénoncer les dérives de notre société matérialiste et barbare, ce seul point du programme est à saluer, à encourager. En proposant cette mesure révolutionnaire dont le seul tort est d'avoir raison trop tôt, D. de Villepin s'inscrit dans ce que la tradition gaullienne a de meilleur, de plus visionnaire.

 

- Revenu pour tous, mais aussi pour beaucoup coup de pouce pour le pouvoir d'achat. Les ressources doivent être mises en commun, la création d'entreprises solidaires doit être encouragée. Et D. de Villepin joue la carte des PME comme de l'Economie réelle (ce qui suppose une ré-orientation des capitaux bancaires). Bravo ! Les conglomérats, le gigantisme, ou l'économie virtuelle, ça suffit ! La France profonde vomit la mondialisation carnassière... D. de Villepin, suprêmement intelligent, l'a compris !

 

- La République solidaire, c'est un Etat fort (avec un Exécutif resserré - une dizaine de ministères - une action et des décisions fortes, de la continuité, et sans cumul de fonctions et de mandats ), rebâti, qui retrouve ses prérogatives notamment régaliennes, au service du Bien commun. Aucune ambiguïté, là encore: Pas de Santé à deux vitesses, des Hôpitaux de proximité, des Droits sociaux et des services publics garantis (notamment celui du Logement, ou du service bancaire pour tous),  un parcours d'intégration pour les étrangers, une Ecole plus juste (avec notamment continuité de parcours et soutien scolaire), une authentique solidarité territoriale, une Police municipale présente dans tous les quartiers, un seul grand impôt citoyen progressif  (symbolique pour les plus modestes, effort important demandé aux plus hauts revenus, aux grosses sociétés et aux détenteurs de larges patrimoines) et bien sûr des Médias réellement indépendants. Enfin, cet Etat fort et protecteur redonnera à la Recherche son excellence, de pointe, et à la Culture ses lettres de noblesse. Qui, aujourd'hui, parle encore de Culture ? D. de Villepin, là encore, permet à la France de renouer avec ses meilleures traditions.

 

- Ainsi, le citoyen, dans la France de de Villepin, retrouve ses droits, sa dignité. Et l'Etat retrouve le rôle qui doit être le sien : Essentiel, républicain, solidaire. Mais qui dit droits, dit aussi devoirs. D. de Villepin rend à chacun sa dignité, il croit à une France qui rassemble ses citoyens au lieu de les diviser, il accorde un statut à tous,  en demandant à chacun de prendre ses responsabilités : En participant aux décisions communes, en accomplissant un service civil d'intérêt général et aussi son devoir électoral (vote blanc reconnu), en défendant son pays... Là encore, D. de Villepin est créatif : Il invente une nouvelle façon de vivre ensemble, aux antipodes des politiques qui divisent, stigmatisent, méprisent, précarisent, ostracisent et, finalement, détruisent tout... 

 

- Le projet gaullien et humaniste de D. de Villepin ne peut s'accommoder ni des sectarismes, ni de la médiocrité, ni de la vulgarité, ni du mépris envers les plus précaires ou envers les étrangers, ni du clientélisme, ni des idéologies - il redonne à la politique tout son sens et à l'innovation ses lettres de noblesse. Cela passe par un certain détachement vis-à-vis des Partis traditionnels, en proie aux rivalités, aux clientélismes et tellement  prisonniers des groupes d'intérêts. Un Etat fort et juste doit rassembler et imposer le respect;  Il est au-dessus des intérêts partisans et corporatistes. D. de Villepin est un vrai homme d'Etat, au service de la France et des Français.

 

- Pont faible de ce projet, la partie européenne, certes bâtie avec D. de Villepin sur le couple franco-allemand, au lieu de laisser comme aujourd'hui la France se perdre dans une union contre nature (avec une G.B. isolée, matérialiste, brutale, chantre du libéralisme militaire et financier qui sacrifie les citoyens aux intérêts des plus fortunés), mais qui fait l'impasse sur l'euro et ses ravages, et sur l'ancrage de l'Europe au Nouvel Ordre Mondial... anglo-saxon technocratique, financier, va-t-en guerre, totalitaire et barbare ! Autres points faibles du projet, il ne parle pas assez de la nécessaire défense de l'environnement et de la ruralité, et il ne propose pas une rupture radicale en matière de Monnaie, il ne rend pas à l'Etat ses prérogatives en matière de Monnaie.

 

- Enfin, on a plaisir à retrouver les accents gaulliens en matière de politique étrangère, lorsque D. de Villepin, notamment, demande le retrait rapide d'Afghanistan, lorsqu'il refuse de participer à des missions sans mandat international et lorsqu'il exige la sortie du Commandement  intégré de l'OTAN. A elle seule, cette exigence, conforme aux traditions gaulliennes et françaises d'indépendance, explique la hargne des Médias aux ordres des Anglo-Saxons et des tenants du CRIF, comme les efforts faits par les ennemis de notre pays pour neutraliser une candidature permettant à la France éternelle de rayonner dans le monde.

 

Au milieu d'un concert médiatique malveillant ("République solidaire... ou solitaire !" entend-on méchamment à C. dans l'Air ou ailleurs - comme si la grandeur de D. de Villepin, justement, à l'instar de celle d'une Ségolène Royal, d'un Chevènement, d'un Nicolas Dupont-Aignan ou d'un Bayrou, n'était pas de se situer en dehors des partis traditionnels corporatistes, clientélistes, et même corrompus), j'ai relevé cette analyse d'un(e) journaliste des Chaînes Parlementaires ou plutôt de France24 (je ne me souvens plus), à chaud mais pour une fois neutre, honnête, fidèle à la réalité - bref du bon journalisme, enfin :

 

"Dominique de Villepin veut un projet fort, servant les intérêts de la France, un projet volontariste et créatif, présentant une alternative claire. Voilà une déclaration qui a du souffle (on reconnaît en effet le D. de Villepin applaudi par l'ONU et une grande partie de la planète, les ennemis de la France ont donc juré de l'abattre - note d'eva), cette République solidaire est une posture gaulliste, républicaine, citoyenne, et... bien à gauche. Nous avons là une démarche directe avec le peuple, au-delà des partis, avec un revenu garanti, le vote obligatoire, l'impôt payé par tous, la pratique du référendum, le service citoyen, l'Etat fort et redistributeur, bref nous avons un programme précis de rupture, une recherche de l'efficacité maximum, un souci de visibilité et de clarté. Il y a un programme et un chef, pas de parti. Ce discours de politique générale rentre dans tous les détails, avec même à la clef une réforme des Institutions.."

 

Bien évidemment, D. de Villepin redonne du souffle et de la clarté à la politique, et même ses lettres de noblesse, il déclare lui-même vouloir d'un projet fort, d'une réelle alternative: "C'est un Projet pour la France et pour les Français, tout le reste est arrangement politique conduisant à l'abstention ou aux extrêmes. On ne transige pas sur nos valeurs, on ne peut réussir avec des demi-réformes. Je veux offrir une réelle alternative qui passe par une refondation complète".

 

Assurément, Dominique de Villepin ferait un Président extraordinaire, un grand homme d'Etat capable de rassembler autour de sa personne tant ceux qui sont attachés aux valeurs républicaines et à la justice sociale que les nostalgiques d'une France forte, éthique, respectée. Trop grand chef d'Etat, peut-être, pour être toléré par les ennemis de notre pays, attachés, eux, à sa liquidation et à son asservissement...

 

Eva R-sistons

 

http://r-sistons.over-blog.com

 

N.B. De Villepin.

Son projet de revenu minimum pour tous est important,

très intelligent : En effet, tous les emplois sont supprimés

les uns après les autres (pompistes, personnel dans les métros ou les bus,

caissières, ouvriers, paysans,  fonctionnaires même à l'Hôpital,

dans les écoles ou dans la police et l'armée..).

Seule l'idée d'un revenu garanti comme le propose

D. de Villepin est à la hauteur d'une situation scandaleuse,

revenu qui garantira la dignité à tous. Au contraire,

les tenants du Nouvel Ordre Mondial sacrifient les populations

(dépopulation par guerres permanentes, vaccins toxiques,

crises et pandémies provoquées, OGM, chemtrails, etc).

Bravo Dominique de Villepin ! Il est clairvoyant,

son seul tort est d'avoir raison trop tôt...

 

 

http://www.libanvision.com/image/villepin_couple.jpg

http://www.libanvision.com/image/villepin_couple.jpg

 

TAGS : D. deVillepin, France, Gaullisme, République, Gauche, social, solidaire, ONU, Bayrou, S. Royal, Chevènement, N. Dupont-Aignan, Nouvel Ordre Mondial, Monnaie, GB, vote blanc, revenu garanti, Afghanistan, OTAN, Culture, Education, PME, ruralité, environnement, allemand...

 

 

http://www.ecolopop.info/wp-content/uploads/2006/07/nicolas-hulot.jpg

http://www.ecolopop.info

 

Le projet de Nicolas Hulot,

Vert, républicain, social, humaniste.

La popularité au service de la France.

Par eva R-sistons

 

 

Quand j'ai entendu N. Hulot, l'humaniste que je suis (Républicaine, verte, profondément attachée à la justice sociale) a vibré. J'aurais pu prendre à mon compte presque chacune de ses paroles. Et qu'a-t-il dit ?

 

"Mon capital confiance, je souhaite le mettre au service du changement. Nous assistons au déclin conjoint de l'humanité et de la nature. Il faut passer du toujours plus au beaucoup mieux. Nous devons soustraire à la spéculation des domaines comme la biodiversité, les ressources  alimentaires, la santé... Nous devons nous libérer d'un monde de compétition agressive, car ce que l'un gagne, l'autre le perd. Ce monde opaque est fou. Revenons à l'économie réelle. Un petit nombre d'actionnaires ne peut continuer à exercer le pouvoir au détriment de la majorité. Ce capitalisme sauvage n'est pas acceptable.  Ma candidature s'inscrit dans un souci d'intérêt général. Elle est à l'opposé des méthodes, des choix, des soucis de la majorié actuelle sans pour autant donner un blanc-seing à la Gauche ou au Centre. Je propose autre chose. Il ne s'agit pas de correction à la marge, ni de passer des compromis politiciens. Le capitalisme sauvage  n'est pas la solution, mais le problème, avec sa cupidité sans humanité. Il faut un changement profond, il faut aller vers une société sociale et écologique, il faut un projet de société construit par tous pour tous. Pas d'analyses simplistes, pas de remèdes miracles, mais un nouveau modèle économique, social et écologique. Cette volonté de transformation s'accompagne d'un changement d'état d'esprit, de la recherche de nouvelles solidarités, notamment avec le Sud, qui a déjà plus que largement contribué à la prospérité du Nord. Il est nécessaire de rassembler, plutôt que d'encourager les affrontements; les pulsions identitaires désagrègent le vivre ensemble. La diversité est le meilleur atout pour faire face au changement. 

 

" Il faut redistribuer les richesses, favoriser les PME, les investissements à long terme, encourager l'innovation... tout doit être fait dans l'intérêt général. Un autre modèle agricole est possible, mais tenant compte des difficultés du monde paysan. Il faut protéger l'environnement, la santé.  La première des sécurités est sanitaire. Nos modes de vie, nos comportements doivent changer. Il faut revenir dans le périmètre de la solidarité et de l'économie réelle. La puissance publique doit récupérer le domaine régalien perdu - notamment monétaire. L'heure n'est plus au pacte, mais à un nouveau modèle, social et écologique. On ne doit pas décider à notre place. C'est à nous de décider, en humains responsables et conscients. Une alternance ne suffit pas, il faut une alternative".

 

Comme D. de Villepin, N. Hulot n'est pas un homme d'appareil. Et c'est heureux ! Les alternances de partis presque semblables, ça suffit ! Quelle différence y-a-t-il entre le libéralisme atlantiste et sioniste de l'UMP, et le libéralisme atlantiste et sioniste du PS ?  L'un est brutal, l'autre plus soft.  Maintenant, les Français ne veulent plus qu'on leur propose une alternance, mais une réelle alternative. L'intelligence de N. Hulot est d'avoir compris qu'elle doit être écologique, sociale, républicaine (rassembleuse). Mais pour lui elle passe par l'Europe, semble-t-il, Europe modèle, 3e voie, écologique et sociale certes, mais est-ce suffisant ? Evidemment non. Cette Europe-là n'est plus réformable. Il faut en sortir le plus vite possible ! Et inventer un multilatéralisme tourné vers les pays émergents, vers le BRICS par exemple. 

 

N. Hulot fait une allusion au domaine régalien monétaire, c'est un premier pas. Mais cela ne suffit pas. Le Système capitaliste, surtout financier, est un modèle pervers, car il instaure un seul but: Le profit. Avec, à terme, des perspectives de guerre. Qu'attend-on pour prôner un modèle de coopération entre les peuples, entre les pays, par exemple ? Le Système capitaliste érige la compétition en méthode ultime, au lieu de prôner la coopération. Voilà une piste radicale de changement !

 

Et comment se fait-il qu'un écologiste oublie la souffrance animale ? Elle est le reflet de notre société, un sommet de barbarie ! Quid de nos anciens, de nos retraités, aussi ?  Leur horizon sera-t-il celui brandi par Jacques Attali, banalisant l'euthanasie des improductifs et des petits consommateurs ?

 

Et comment se fait-il que l'écologie fasse l'impasse sur la politique étrangère ? Elle détermine, aussi, les choix de société ! Ce projet "hulotien" s'inscrit trop dans un modèle planétaire - via l'Europe, la Défense, la diplomatie - furieusement anglo-saxon ! Il est temps de clarifier ces questions décisives...

 

Ces réserves étant faites,  je suis sensible aux incitations à changer de modes de vie, aux incitations à changer de politique pour qu'elle soit tournée vers le qualitatif et la coopération plutôt que vers le quantitatif et la compétition.

 

Alors, oui, le projet de Nicolas Hulot est un projet qui tient la route, mais il doit aller plus loin...

 

Eva R-sistons

 

http://r-sistons.over-blog.com

 

TAGS : Nicolas Hulot, Pacte social et écologique, UMP,  Centre, Gauche, pouvoir régalien, rassemblement, pacte social, spéculation, bio-diversité, Recherche, libéralisme, monétaire, Nord, Sud, humanisme, politique étrangère, retraités, animaux, euthanasie, Jacques Attalli ..

 

 

http://lemediascope.fr/wp-content/uploads/2011/04/Nicolas-Hulot-devant-DSK-lemediascope.fr_.png

http://lemediascope.fr/wp-content/uploads/2011/04/Nicolas-Hulot-devant-DSK-lemediascope.fr_.png

 

 

Conclusion d'eva R-sistons :

Pour un grand Front Républicain

souverain, social et vert


 

Voilà deux hommes très différents, certes, mais si semblables, au fond : Humanistes, républicains, désireux de promouvoir le social, prêts à changer les choses en profondeur.

 

Ayant un tempérament avant tout coopératif, conciliant, rassembleur - voyez mon blog "communion des civilisations", par exemple - je suis tentée de suggérer aux francs-tireurs (opposés à l'alternance de deux partis semblables, finalement, comme aux Etats-Unis) de s'allier, de constituer un grand Front Républicain, de N. Hulot à D. de Villepin, en passant par - tenez-vous bien - Chevènement, Bayrou, Ségolène Royal, Cécile Duflot, Eva Joly, Nicolas Dupont-Aignan, Asselineau, Mélenchon et la chouette Marie-Georges Buffet - et de gouverner ensemble ! Après tout, la France ne s'est jamais si bien portée qu'avec un Gouvernement de Gaulle-Communistes, cela a donné le programme du Conseil National de la Résistance, dont les bienfaits se font encore sentir, et facteurs de cohésion sociale. Programme d'ailleurs que l'Union de la "Majorité" anti-populaire s'empresse de détricoter jour après jour pour lui substituer le modèle anglo-saxon cupide, sauvage, inégalitaire, prédateur, criminel.

 

Alors, à quand ce Front pour bouter dehors

les Droites extrêmes et la fausse Gauche ?

 

Eva R-sistons

 

 

 

 

 

  6 20 /06 /Juin /2009 18:35

Médecins urgentistes, modèle de résistance - Conseil National de la Résistance

(sur mon blog R-sistons - avec le programme du CNR)

 

 

 

La vidéo Hulot, son projet,

cliquer ici :

 

Nicolas Hulot expose son projet, conférence de presse (vidéo 41 mn)

 

 

La vidéo de Villepin, son projet,

cliquer ici :

 

Dominique de Villepin expose clairement son projet. Vidéo 57 mn

 

 


 

 

A lire sur mon blog sos-crise :

 

 

 

http://www.bakchich.info/IMG/jpg_sarkofinance.jpg

http://www.bakchich.info/IMG/jpg_sarkofinance.jpg

 

 

 

 

TERRE1.gif

                                       http://karu7kera.over-blog.com/article-la-terre-planete-en-danger-45111708.html

 

 

 

Partager cet article
Repost0
19 mars 2011 6 19 /03 /mars /2011 15:38

VRAIE OU FAUSSE DEMOCRATIE

http://ascop-cdm.over-blog.com/article-vraie-ou-fausse-democratie-60793012-comments.html

 

Alerte ! Magouilles politiques,

fausse démocratie,

et black-out  médias soirée cantonale !

 

(titre d'eva)

 

 

Alerte !

 

 

Si je reprends le clavier c’est pour une mise en garde politique. J’ai quelque chose de plus à dire et je dois le faire avant minuit car cela concerne les élections cantonales. A l’heure où les carrosses sont transformés en citrouille, le silence de la propagande est obligatoire. C’est la loi. C’est pourquoi l’accès aux commentaires va être coupé. Le webmaster va donc connaitre une pause bien méritée dans son activité d’élagueur des injures, et diffamations qui sans trêve tachent de se faufiler pour mettre ce blog en défaut devant la loi, la morale ou seulement le respect du aux autres.


Je dois parler ici de ce que va être l’annonce du résultat des élections cantonales. Le Ministère de l’Intérieur manœuvre pour brouiller cette annonce. Il refuse d’enregistrer le Front de Gauche parmi les « nuances politiques » qu’il utilisera dimanche soir pour communiquer les résultats.


Comment le ministère en charge des élections peut-il ignorer l’existence du Front de Gauche qui se présente pour la troisième fois au suffrage universel?  Comment peut-il nier la réalité politique de notre regroupement quand celui-ci est présent dans plus de 1660 cantons, un niveau dépassé seulement par le Parti socialiste ?

 

Alors que l’UMP cache l’étiquette de ses candidats pour masquer la raclée qui l’attend, le ministre Guéant, récemment nommé par Nicolas Sarkozy pour préparer sa présidentielle, voudrait en plus effacer l’étiquette Front de Gauche ! Pour « se sentir chez lui », sans doute, au mépris de la réalité politique et de la volonté des organisations du Front de Gauche, Guéant a ordonné aux préfectures de répartir les 1660 candidats du Front de Gauche parmi les seules nuances admises par le Ministère : PCF (COM), PG, divers gauche (DVG) voire extrême-gauche (EXG).

 

Comprenez ce qui va advenir. Les candidats du Parti Communiste, qui sont en réalité des candidats du Front de gauche dont le suppléant est le plus souvent un membre d‘une autre formation du front de gauche, seront comptés seulement comme « communistes ». Le score du « parti communiste » sera alors comparé à celui de la fois précédente. Alors qu’il y aura deux cent candidats de moins que la dernière fois. Ou sont passés ces deux cents candidatures non présentées ? Ce sont celles qui viennent du Parti de Gauche ! En effet deux cent soixante candidats sont déclarés comme tels. Alors qu’à leur tour eux aussi ont un suppléant d’un autre parti du Front de gauche. Résultat : le parti de gauche sera évalué à partir de deux cent soixante candidats rapportés à 1950 cantons renouvelables. Du pain béni pour tous ceux qui nous aiment ! Enfin tous ceux qui n’ont pas été déclaré à l’un ou à l’autre des deux partis  sont engloutis dans la dénomination « divers gauche » et mélangés aux dissidents socialistes, au PRG, MRC, et sans étiquette de gauche. D’autres enfin seront étiquetés « extrême gauche » !


De la sorte, communistes et Parti de gauche vont être réduits à des scores disqualifiant. Et le front de gauche totalement minoré : non seulement il n’apparaitra pas mais ceux qui voudraient faire l’addition de ses composantes ne le pourront pas puisqu‘une part des nôtres aura été dissoute dans le marais des « divers gauche » et la marge de l’extrême gauche. Comme si cette manœuvre ne suffisait pas, le ministère de l’intérieur essaie de provoquer de la division d’une façon particulièrement perverse. Il essaie de faire croire que c’est à la demande des communistes que ces distinctions ont été arrêtées. Le journal « Libération » publie une réponse du ministre qui sent fort le coup de billard à deux bandes : « la création d’une nuance « Front de Gauche » aurait conduit à faire disparaitre la nuance communiste » tordue. Les bonnes âmes ne manquent pas de faire des confidences sur le sujet pour faire croire que ce serait une demande des communistes eux-mêmes Bien sur il n’en est rien. Ce n’est pas à Monsieur Guéant de décider du paysage politique de la France. En démocratie, le pouvoir en place n'a pas à choisir ses opposants.


Pour mesurer notre nouvelle influence politique, il vous faudra donc procéder à l’addition du résultat prêté au PCF et de celui prêté au PG. Ce total ne prendra malheureusement pas en compte les voix des autres candidats de notre rassemblement unitaire issus de la Gauche Unitaire, de la Fase, de mouvements locaux comme ADS dans le Limousin ou de personnalités non membres d’un parti qui ont été comptabilisées dans les catégories divers gauche ou extrême-gauche. En conséquence, il faudra rapporter les voix recueillies par les candidats estampillés PCF et PG au nombre total de suffrages exprimés dans les cantons dans lesquels ces étiquettes sont enregistrées. En effet, rapporter ce total au nombre de suffrages exprimés dans la France entière, ce que fera vicieusement le ministère de l’Intérieur, conduirait à minorer artificiellement le Front de Gauche.


Ces mauvaises nouvelles vous confirment qu’il n’y a rien à attendre de ce système et des hommes qui le composent. Leur manipulation en et attestent. Nous en appelons donc pour ceux qui peuvent le faire a une observation vigilante des résultats. Attendez nos propres communications. Diffusez autant que faire se peut cette information et la mise ne garde qu’elle explique. Nous savons très bien que cela va nous couter des jours et des jours d’explication auprès des amis qui vont avaler tout rond la publication du résultat truqué. Et que nous allons être frustrés de notre succès. C’est fait pour. Le but de toute cette engeance c’est de parler de la percée de Le Pen et de l’abstention. Rien d’autre ne les intéresse. Cela seulement peut faire oublier la raclée que le pouvoir va prendre.


Dans la mesure où nous avons envoyé cette information à toute la presse et que plusieurs organes de presse l’ont jugée digne d’intérêt et l’ont fait connaitre, vous pourrez apprécier l’honnêteté de chaque commentateur au sujet de ce résultat. Et vous serez définitivement édifiés. Gardez la mémoire des noms.

 

Dimanche soir vous verrez une soirée d’un genre nouveau : pas d’émission sur l’élection sur les plateaux des deux plus grandes chaines de télé. Le service public est le premier à avoir annoncé qu’il y renonçait ! Bravo pour l’encouragement civique !

 

Mais le plus dommageable est l’annonce qui sera faite a vingt heures. A ce moment là, seul seront annoncés les résultats globaux, de la façon suivante : droite gauche et Front national ! Sa soupe est servie.


 

http://www.jean-luc-melenchon.fr/2011/03/18/alerte/

 

 

ALERTE CODEX  ALIMENTARIUS

 

 

 

http://deit.bloguez.com/deit/529403/Produits-all-g-s

 


 



 

 

 

« Complot mondial contre la santé » Un (excellent) livre de Claire Séverac qui fait suite à « La Mafia médicale » du Dr. Ghislaine Lanctôt (une référence mondiale)
Une multitude de détails sur ces médicaments faits pour empoisonner, sur les techniques employées pour dissimuler les victimes, une bonne enquête sur les raisons et les auteurs, et le tout confirme l’importance de la démosophie.
MAIS, si chimie, biotechnologie, agro-alimentaire et médico-pharmaceutique associés à l’OMS représentent bien l’une des armes du nouvel ordre mondial pour exterminer 90% de la population humaine et imposer une dictature mondiale sur le reste, ce n’est que l’un des aspects du plan general !
Et cela se sait depuis longtemps : une fronde citoyenne contre le « Codex Alimentarius » de 438 millions de pétitions inonda les messageries des euro-députés à tel point que les communications internes en furent bloquées. Mais que vaut une pétition de 438 millions de personnes contre l’argent des meneurs du Nouvel Ordre Mondial ? Le vote des eurodéputés est la réponse !
 
Beaucoup de gens n’ont pas compris le rôle et l’importance du Codex Alimentarius dans les plans du Nouvel Ordre Mondial. Et pourtant, les dirigeants de Bilderberg ont dépensé une petite fortune pour soudoyer les députés afin d’obtenir que cette loi soit votée, pas sans raisons :
Le Codex Alimentarius régit tous les aspects de la santé humaine, de l’alimentation à la médecine. A l’origine, c’est Hitler qui avait conçu ce plan pour devenir le maître du monde en contrôlant la totalité de l’alimentation humaine. Immédiatement après la guerre, c’est Rockefeller qui reprend l’idée à son compte.
Propriétaires des plus grands groupes pharmaco-chimiques de la planète, ainsi que des multinationales de produits transgéniques et des réseaux de distribution alimentaire, Rockefeller et consorts ont créé un codex alimentarius sur mesure qui leur permet désormais autant d’interdire à un agriculteur de réutiliser les semences recueillies lors de sa récolte, qu’à un jardinier de faire pousser des plantes qui pourraient avoir des effets curatifs, comme d’imposer les produits de leurs industries pétrochimiques en interdisant tous les autres. Cela leur permet aussi d’imposer l’introduction de leurs produits chimiques dans notre nourriture.

Quelques exemples concrets du codex alimentarius :

Boucherie charcuterie : Tous les produits élaborés ONT OBLIGATION d’inclure leurs produits chimiques (additifs, conservateurs, etc.)
Boulangerie pâtisserie :  Par exemple, si dans le temps, la pâtisserie se réalisait avec des œufs et du beurre , aujourd’hui leur emploi est INTERDIT ! On doit utiliser la poudre de jaune d’œuf, la poudre de blanc d’œuf et la poudre de beurre, produits chimiques pour lesquels ils ont obtenus d’avoir droit à l’appellation « œufs, beurre » que le consommateur verra sur l’étiquette. Mais le pâtissier qui s’aviserait d’utiliser de vrais œufs ou du vrai beurre risquerait au minimum une grosse amende ou la fermeture, au pire la prison ! Et il en est de même pour tous les produits « élaborés » ! Et pour toutes les professions, du restaurateur au charcutier traiteur !
Tous les produits « prêts à cuisiner » vendus dans leurs grandes surfaces sont encore pires car à ce genre de fabrication industrielle s’ajoute la nécessité de conservation pour en assurer la vente même lorsqu’ils sont caduques : pour cela, un renfort de conservateurs chimiques, mais aussi la destruction totale de toutes les vitamines par une irradiation au cobalt 60 ! (sur l’étiquette « ionisation » fait plus joli qu’irradiation).
On pourrait entrer dans les mêmes détails concernant l’agriculture,  les médicaments comportant des poisons lents, les vaccins, etc… mais encore une fois, tout cela n’ est possible que parce que cela entre dans un plan global :

- Comment pourraient-ils obtenir les faux étiquetages des produits de consommation sans contrôler les lois ?
- Comment pourraient-ils introduire dans notre nourriture des poisons destinés à vitaliser leurs industries médicopharmaceutiques sans contrôler les instituts sanitaires et les principaux laboratoires de contrôle ?
- Comment pourraient-ils contrôler tous les producteurs afin d’imposer leurs produits sans le concours des organismes « sanitaires » officiels de contrôle ?
- Comment pourraient-ils dissimuler les effets nocifs de leurs médicaments sans contrôler la Presse, depuis les journaux en passant par toutes les chaines de radio et télévision nationales ?
- Comment pourraient-ils superviser plus de 130 pays dans lesquels s’applique le Codex Alimentarius, sans l’appui des politiciens nationaux, au pouvoir ou dans « l’opposition » ?


IL EST URGENT DE SE RÉVEILLER !

Le livre de Claire Séverac est excellent pour la multitude de détails, mais ces détails ne doivent pas faire perdre de vue l’important : le Codex Alimentarius est une loi votée par les eurodéputés, donc légalement en vigueur. Cette loi garantit, en amont, de contrôler tous les produits qui seront consommés par les humains et d’y introduire ce que l’on veut afin d’en faire des «malades consommateurs de médicaments», et, en aval, de vendre (à prix de folie) des médicaments qui généreront des maladies encore plus graves et plus chroniques. Nous étions déjà 438 millions à en avoir conscience avant le vote de cette loi !

Le pas suivant, grâce à ce Codex Alimentarius, consiste à assurer l’exclusivité de la vente de leurs médicaments, donc d’interdire toutes les autres médecines (NMG, ortomoléculaire, acupuncture, homéopathie, , etc.). Pour cela, contrôlant les lois, ils contrôlent les universités, donc la formation des médecins, ils contrôlent donc aussi forcément toutes les organisations officielles de médecine, ce qui leur permet d’exclure les médecins qui tentent de guérir réellement (donc sans leurs produits), et il ne reste donc plus qu’à interdire tous les types de médecines locales ne faisant pas appel à leurs produits (médecine traditionnelle, locale, perse, ayurvédique, tibétaine, chinoise, etc.). Ce qui est maintenant en train de se produire !

La loi interdisant les médecines naturelles et les compléments entrera en vigueur le 30 avril 2011

Bien sûr, comme toujours, l’interdiction est déguisée par des « normes  de sécurité », astuce classique de ces gens qui présentent toujours leurs actions à l’inverse de leur réalité. (la même technique pour restreindre les libertés personnelles est utilisée sous prétexte de « sécurité contre le terrorisme»).
Or, si 438 millions de pétitions n’ont pas empêché que passe le codex alimentarius, que croient obtenir les pauvres malheureux qui essaient de résister aujourd’hui ? Même si, dans le meilleur des cas, ils obtiennent quelques centaines de milliers de signatures et d’euros , ils se réveillent trop tard ! Ce n’est pas leurs protestations qui gêneront le moins du monde les intérêts de l’industrie medicopharmaceutique ! Et encore moins provoqueront la moindre modification de la part des politiciens!
Dans tous les pays, nombreuses sont ces tentatives ridicules qui échouent régulièrement.  Le Codex Alimentarius a été rejeté du Japon au Mexique en passant par le Canada, la Thaïlande et la majorité des pays d'Europe, mais la loi établie par ces groupes pétrochimiques en complicité avec la FAO et l’OMS est DEJA adoptée par leurs politiciens qui maintenant la mettent en vigueur (sinon à quoi servirait-elle ?).

Et après l'interdiction des médecines naturelles et des compléments, le pas suivant sera l'interdiction de l'agriculture bio et des potagers individuels (ce qui commence déjà aux USA et au Canada).

            MAIS ENCORE UNE FOIS, ce n’est qu’un petit aspect du plan général du Club Bilderberg, possible seulement parce que TOUT le monde politique leur appartient, dans quelque pays que ce soit. Pour comprendre l’ensemble, il faudrait parler aussi des chemtrails, de l’arme sismique, de HAARP, du système monétaire, des OGM, du fluor, des nano robots, des guerres, comme de leurs principaux organismes : FMI, OMS, ONU, OTAN, etc.Etc.
            C’est pourquoi, la seule défense du citoyen face à cette menace générale, n’est pas la pétition (qui les fera à peine sourire), car le concept même de la pétition est ridicule : cela revient à dire : « Vous voulez nous faire du mal. Nous sommes nombreux à signer pour vous dire que nous préférerions que vous ne nous en fassiez pas"!

Cette démarche est à mon sens profondément ridicule !
Nous devons cesser de les craindre
et de les supplier comme s'ils étaient nos maîtres!
.
Ce que nous devons faire, c’est virer leurs politiciens, prendre nous-mêmes les rênes de notre destin, et nous indépendantiser de tous ces organismes ! Il n’y a rien d’autre à faire ! C’est l’objet de la Démosophie !



Etant "libre penseur", je suis conscient des réalités et sais l'inutilité de signer de telles pétitions (j'en ai reçu plus d'une dizaine de différents pays ces derniers jours, et ce texte est la traduction adaptée à la France d'une réponse que j'ai faite à l'un de mes correspondants en Sud-Amérique ). Toutefois, pour ceux qui voudraient appuyer l'action de Jean Pierre et Basanti, voici le lien: http://www.defensemedecinenaturelle.eu/  (Rapidement car la censure française permet désormais au gouvernement de bloquer les sites gênants).

 

Eric FIORILE
http://demosophie-demosophy.blogspot.com/



http://agentssanssecret.blogspot.com/2010/08/s



http://agentssanssecret.blogspot.com/2010/08/sus-au-codex-alimentarius.html
.
Le Codex pense pour vous, agit pour vous et vous protège de vous-même, selon des normes qui causeront votre perte.
.
.
                                                     

http://agentssanssecret.blogspot.com/2010/08/sus-au-codex-alimentarius.html
.
Quelques liens d'actualité

 

 

 

 

 

 

 

 

.

Le royaume du Bahrein, dirigé par une famille sunnite, est le seul Etat majoritairement chiite de la péninsule arabique.(Carte : RFI)

Le royaume du Bahrein, dirigé par une famille sunnite, est le seul Etat majoritairement chiite de la péninsule arabique.
(Carte : RFI)

 

 

Alerte Bahrein !

eva R-sistons

 

Monarchie sunnite coincée

entre Arabie saoudite sunnite

et Iran Chiite.

Deux états rivaux !

Quand donc les deux tendances de l'Islam

se réuniront-elles ?

Et quand donc les dirigeants arabes

(ceux qui sont inféodés à l'Occident)

représenteront-ils enfin leurs peuples ?

 

Bahrein, c'est une base américaine.

Les Etats-Unis ne lâcheront pas le morceau,

surtout pour laisser le pouvoir aux Chiites,

majoritaires dans le pays

(le pouvoir est sunnite)

et soutenus par l'Iran !

 

Deux poids deux mesures:

Les insurgés attaqués en Libye par le Pouvoir sont défendus par l'Occident,

pas ceux du Bahrein, attaqués par leur Pouvoir.

L'Occident est immonde,

son attachement à la "démocratie" est à géométrie variable !

 

eva R-sistons

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
17 mars 2011 4 17 /03 /mars /2011 17:54

 

 

 

France Info -

5 mars 2009 - http://www.france-info.com/france-regions-2009-03-05-reforme-des-collectivites-territoriales-un-projet-de-loi-a-l-automne-261285-9-13.html

 

Cantonales, il faut voter !

Pourquoi, pour qui ?

Enjeu crucial !

Par eva R-sistons

 

 

Cantonales, événement mineur ? Non, les plus importantes cantonales qui soient. Personne ne doit les boycotter ! Et naturellement, les médias aux ordres en parlent très peu. Il s'agit de favoriser l'abstention, pour servir la pensée dominante, de l'UMP: Les Français ne s'intéressent qu'aux enjeux nationaux, pas locaux, encore moins départementaux, donc on peut supprimer l'échelon local, départemental, et appliquer la Réforme du Chef. Toujours plus de centralisme, toujours plus de concentration du pouvoir, pour servir les intérêts au sommet !

 

En gros, trois partis peuvent accéder au second tour.

 

Le F.N., c'est un mirage dans un désert politique. Les déboussolés, les inquiets, les désespérés s'y raccrochent comme un noyé à sa bouée, attendant le salut d'un Pouvoir fort, sécuritaire, communiquant avec clarté, et flattant les instincts de chacun, souvent les plus bas d'ailleurs. Ceux-là ont espéré le salut du communisme, l'Empire s'est chargé de couler cette voie. Puis ils ont cru en l'homme énergique, dynamique, volontariste, providentiel, et là aussi le Sauveur a déçu. Alors, ils se raccrochent au nouveau candidat fort qui se présente, promettant le salut, la fin du tunnel, des jours meilleurs. Des jours meilleurs qui ont été rejetés, dans les municipalités FN,  par tous ceux qui ont vécu au quotidien l'horreur FN, sa politique ANTI-SOCIALE, outrageusement sécuritaire et liberticide, dressant les citoyens les uns contre les autres, occasionnant partout rejet, violence, haine. Avec à la clef un racisme violent, lourd de menaces ! Ceux qui ont goûté au "paradis" d'extrême-droite ont été comme les papillons se brûlant au contact de la lumière. Floués, abusés, amers... Car le FN est, par essence, non seulement brutal, raciste et haineux, mais anti-social. Ses dirigeants ne s'intéressent à la justice sociale que pour communiquer, gagner des voix... 

 

L'UMP, présenté par ses porte-parole sans scrupules comme "Union de la Majorité Populaire", est en réalité une machine au service de ceux qui sacrifient les politiques populaires, les Etats, les communes, le secteur social, et même l'indépendance nationale et la concorde, au profit d'une "Union Minoritaire de Privilégiés". Cette UMP va finir de sacrifier les politiques sociales locales, départementales, en les étranglant - notamment par la suppression de la taxe professionnelle :

 

"(..) La réforme territoriale est une machine visant à anéantir la solidarité, à accentuer les inégalités et à organiser la mise en concurrence entre territoires et citoyens, et à démanteler la démocratie locale. La suppression de la taxe professionnelle est l’arme du gouvernement dans ce projet de réforme pour asphyxier financièrement les collectivités".  La « réforme territoriale » voulue par le Président de la République et son gouvernement s’avère être une  machine visant à anéantir la solidarité partout dans le pays, à accentuer les inégalités entre territoires et entre citoyens, à démanteler la République et la démocratie locale (..)" (1)

 

Ceux qui lisent régulièrement ce blog savent ce qu'est l'UMP squatté par les amis de Sarkozy: Une vraie machine à détruire tout ce qui fait l'identité de la France, ses valeurs, sa culture, son modèle social, ses services publics, sa République, sa laïcité, son indépendance... 

 

Reste le P.S. : Occupé, lui, un jour, peut-être, par Strauss-Kahn, il sera le clone de l'UMP, en plus hypocrite (se prétendant toujours de gauche), en plus démobilisateur pour les Syndicats et aussi, quand même, en plus humain, image du Parti oblige.

 

Restent, en gros, au premier tour, les Ecologistes et le Front de Gauche. Les Verts ont ma sympathie, avec des Cécile Duflot et des Eva Joly, mais teintés de Cohn-Bendisme, et de ce qu'il représente (édulcoration du message, affadissement du vert et du rouge, libéralisation, européisation, et même une ambiguité vis à vis du nucléaire), mon enthousiasme est rafraîchi plus que les circuits de refroidissement, aujourd'hui, des centrales nucléaires japonaises.

 

Donc, au premier tour, je voterai Front de Gauche. Plus que jamais, dans le contexte de crise actuel, il faut défendre les ACQUIS SOCIAUX. Et à l'échelon local, départemental, régional, on peut encore les défendre. A cet échelon, en effet, se joue l'avenir de nos écoles, des transports publics, du RSA, de l'aide aux familles, aux personnes handicapées, aux personnes âgées etc etc. Bref, notre QUOTIDIEN. Un quotidien totalement malmené par la Droite UMP ! 

 

Et au second tour ? Les Cantonales ne sont pas la Présidentielle, avec sans doute un Strauss-Kahn choisi, pardon, décidé par le CRIF et ses relais sondeurs ou dans les Médias collabos. Les Cantonales sans DSK , et au service de notre quotidien, y'a pas photo, aucune voix ne doit manquer à la Gauche qui, elle, protègera nos acquis sociaux sur le terrain !

 

Les Cantonales de 2011 : Un enjeu crucial

 

En réalité, ce qui se joue, dans ces Cantonales oubliées par les Médias aux ordres du Gouvernement pour nous démobiliser, c'est l'enjeu du Programmme destructeur de la France concocté par les apprentis-sorciers au service du Maestro, lui-même exécutant les diktats du CRIF, du MEDEF et des Décideurs anglo-saxons. Pourquoi ?

 

Il y a les Députés, à l'Assemblée Nationale, et des Sénateurs, au Sénat. Or, ces Elections Cantonales peuvent faire basculer le Sénat à Gauche, paralysant le Pouvoir destructeur de la France !  Le gelant, le contrariant, le contrant ! Et c'est la raison pour laquelle le Pouvoir, et ses Médias aux ordres, évitent de parler d'Elections pouvant décider du basculement, du gel des Réformes dévastatrices pour tous !

 

Alors, sachant qu'il faut éviter le pire,

sachant qu'il faut empêcher le Pouvoir actuel

de nuire davantage aux Français,

il est IMPERATIF de voter,

de voter à Gauche,

afin que le Sénat bascule à Gauche

et qu'il stoppe la machine infernale

qui broiera, même au niveau local,

tous les acquis sociaux de nos aïeux !

 

Je compte sur vous, amis Lecteurs ou Lectrices, déplacez-vous pour faire votre devoir électoral ! Ne pas voter, c'est faire le jeu du Pouvoir malfaisant qui, au sommet, liquidera tout ce à quoi nous tenons !

 

Votre eva R-sistons

 

http://r-sistons.over-blog.com

 

(1)  http://rupturetranquille.over-blog.com/article-elections-cantonales-il-n-est-pas-trop-tard-69481632.ht

 

 

 

http://paysdefayence.parti-socialiste.fr/2007/12/12/politique-etrangere-ou-fausses-opportunites-commerciales/

kadhafi-sarkozy.jpg

Libye, intervention :

 

Sarkozy a cinq bonnes raisons d'intervenir,

par eva R-sistons


507_1f2f8

http://alainindependant.canalblog.com/archives/2011/03/17/20659112.html

 

Non à une intervention en Libye: 

Si on n'intervient pas, des milliers de victimes de Kadhafi,

si on intervient, guerre et occupation à l'irakienne,

avec un nombre incalculable de victimes.

Faites le compte !

10 voix pour l'intervention, 0 contre, 5 abstentions,

la résolution est adoptée, vive la guerre !

Une de plus, eva R-sistons

NB: Cocorico, la France en tête des faucons !

 


- Des raisons personnelles, "l'ami" Kadhafi un peu trop au fait de ses petites combines... Et Sarkozy a besoin de trouver, à l'extérieur, un regain de popularité qu'il n'a plus à l'intérieur. Et tant pis pour les dommages collatéraux ! 

- Il est le supplétif, en Europe, des Américains, prenant ses ordres à Washington, et prêt à faire faire le sale boulot par les Français qui le détestent et qu'il déteste. Agent de la CIA et d'Israël - pour Thierry Meyssan ( voir aussi ici : http://r-sistons.over-blog.com/article-japon-dossier-arme-sismique-contre-le-japon-liens-se-premunir-69252072-comments.html#anchorComment (commentaire 8) )

- Sarkozy, c'est le Bush français, un cow-boy prêt à dégainer à chaque instant, aimant les bastons, belliqueux, va-t-en guerre, préférant la loi du plus fort à la Diplomatie.

- Sarkozy n'est heureux que quand il fait parler de lui, quand il est au centre des projecteurs. Et tant pis pour les "dommages collatéraux" !

- Enfin, il est au service des Plans du Nouvel Ordre Mondial, et la Libye, avec son  pétrole, suscite les convoitises. 

 

 

 

 

h-20-2017685-1270295298.jpg

  http://paysdefayence.parti-socialiste.fr/2007/12/12/politique-etrangere-ou-fausses-opportunites-commerciales

 

 

Elections cantonales : Il n'est pas trop tard.

 

Le véritable enjeu de la démocratie locale, masqué par le tsunami "Marine Le Pen" de la sondagite présidentielle (..)

 

  • La réforme territoriale est une machine visant à anéantir la solidarité, à accentuer les inégalités et à organiser la mise en concurrence entre territoires et citoyens, et à démanteler la démocratie locale.
  • La suppression de la taxe professionnelle est l’arme du gouvernement dans ce projet de réforme pour asphyxier financièrement les collectivités

La « réforme territoriale » voulue par le Président de la République et son gouvernement s’avère être une  machine visant à anéantir la solidarité partout dans le pays, à accentuer les inégalités entre territoires et entre citoyens, à démanteler la République et la démocratie locale.

Pourtant une réforme des institutions et des collectivités, fondée sur plus de démocratie locale, plus de moyens, de coopérations et de solidarités, plus de justice sociale est indispensable.

Ce n'est pas le chemin de cette "réforme territoriale"

 

Il faut mesurer la gravité des attaques sur les institutions et l’organisation de la France, sur les services publics et la souveraineté de notre peuple. Le gouvernement ne fait qu’entreprendre au niveau local ce qu’il opère au niveau national. Son objectif est de « faire contribuer les collectivités locales à l’effort de réduction du déficit  public ». Or, seul l’Etat vote aujourd’hui son budget de fonctionnement en déficit et emprunte pour  l’équilibrer. Il s’agit bien de sanctionner les collectivités au motif qu’elles mettent en œuvre des services publics.

 

Pour faire accepter cette entreprise de démolition, le Président et le gouvernement n’ont pas hésité à se livrer à une grossière campagne de dénonciation des élus locaux et des collectivités territoriales. Ce projet a été une nouvelle fois traité avec autoritarisme et mépris des citoyens et de leurs représentants. Aujourd’hui, la colère est grande parmi les élus locaux.

 

Le conseil municipal affirme que ce projet de réforme est contraire aux valeurs démocratiques de notre République :

 

-     Ce projet porte une atteinte grave au principe « de libre administration des collectivités » par leurs assemblées légitimement élues par le peuple.

 

Les mesures annoncées vont obliger les élus locaux à organiser les territoires urbains en métropoles. Il s’agit biende concentrer les activités économiques autour de quelques pôles et de laisser les autres territoires à l’abandon. Tout cela conduirait à aggraver les inégalités de richesses existantes entre les territoires. Dans ce  schéma, la plupart des compétences communales (développement économique, urbanisme,  habitat,  transport,  éducation,  infrastructures,  sécurité,  eau,  assainissement,  culture...) seraient progressivement transférées à ces métropoles. Les communes seraient donc amenées à terme à disparaître ou à ne conserver dans leurs attributions que celle de l’état civil.

Ne  faut-il  pas  voir  dans  ce  projet  l’effacement  pur  et  simple  des  échelons  démocratiques  de proximité ?

 

Le conseil municipal rappelle :

 Les villes et villages, les départements et les régions, c’est du concret. Rien ne prouve aujourd’hui que ces  collectivités sont dénuées de sens. Leurs actions, au quotidien, consistent avant tout en des missions  d’intérêt  général  au  service  de  toute  la  population :  écoles,  crèches,  collèges,  lycées, infrastructures,  zones  économiques, voiries, logements, équipements sociaux, culturels, sportifs, de santé, d’environnement, de transports et une multitude d’autres services de qualité. Les collectivités assurent ainsi le développement des services publics dans un contexte de désengagement de l’Etat. Les collectivités emploient 1 800 000 agents, réalisent 73% des investissements publics qui permettent le maintien et la création de centaines de milliers d’emplois, principalement dans le secteur privé. Elles sont les lieux d’expression des exigences démocratiques, de résistance à la pensée unique. Casser les collectivités locales dans la foulée des grands services publics, c’est poursuivre le démantèlement de la République.

 

 C'est pourquoi le conseil municipal :

Appelle  tous  ceux  qui  font  vivre  la  démocratie  locale :  élus,  bénévoles  de  toutes  sensibilités, personnels territoriaux, responsables associatifs, syndicalistes, citoyens à se mobiliser pour exiger le retrait de cette réforme.

 

Demande à ce que l’Etat ouvre une véritable concertation, d’égal à égal, avec les citoyens et les élus locaux afin de construire et faire vivre un projet d’organisation territoriale qui :

-     vise  à  réduire  les  inégalités  territoriales,  qui  garantisse  l’égalité  entre  les  citoyens  par l’existence des collectivités en leur donnant les moyens financiers et humains conséquents,

-      rende possible l’expression de choix politiques par les citoyens pour la mise en œuvre de l’intérêt collectif,

-     fasse vivre la démocratie locale et qui réponde aux besoins d’une France moderne et solidaire. Il en va des défis sociaux, environnementaux et économiques du 21ème siècle qu’il convient de relever.

 Motion sur la suppression de la taxe professionnelle

Le Maire expose :

 

La mesure phare du projet de loi de finance pour 2010 va consister en la suppression de la taxe professionnelle. Cette mesure découle de la volonté de Nicolas Sarkozy qui répond d’ailleurs aux insistances  du MEDEF en la matière. La Taxe Professionnelle représente 35 milliards d’euros de ressources pour les  collectivités territoriales et l’Etat ! Le gouvernement projette de supprimer une ressource stable, pérenne, sur laquelle les collectivités pouvaient agir, pour la remplacer par des impôts et taxes assis sur des résultats variables, aléatoires, échappant à sa maîtrise. La perte de ces recettes sera en effet partiellement compensée par la taxe carbone qui sera d’ailleurs payée pour l’essentiel par les ménages.

 

Pour autant nous ne sommes pas pour le statut quo. La taxe professionnelle mérite effectivement d’être réformée  et modernisée afin de la rendre plus juste et plus efficace, en s’attaquant à la spéculation financière, cause réelle de la crise économique actuelle.

 

Cette suppression, c’est  l’arme  du  gouvernement pour réaliser le  projet de  réforme  territoriale : asphyxier financièrement les collectivités. En effet, cette taxe représente aujourd’hui 41% des recettes fiscales  des   communes,  44%  de  celles  des  départements  et  64%  de  celles  des  régions.  Sa compensation intégrale n’est garantie que pour une année, et se fera au travers de dotations d’Etat sur lesquelles nous ne pouvons agir. Par conséquent, c’est bien l’autonomie des collectivités qui est remise en cause et leurs moyens de mettre en œuvre des politiques.

 

Le conseil municipal affirme que cette suppression est contraire au principe fondamental et constitutionnel d’égalité d’accès des citoyens aux services publics de proximité.

 

Rappelons-le : les collectivités ont l’obligation de voter leur budget en équilibre. Comment feraient- elles,  en   l’absence  de  toutes  possibilités  de  prévision  de  ressources,  pour  mener  à  bien  des investissements  utiles  à tous, pour maintenir ou développer leurs services ? La refonte de la taxe professionnelle enclenche la mise sous contrôle des politiques publiques des collectivités territoriales. Celles-ci seront alors réduites à ne mettre en œuvre que les politiques décidées nationalement dans un contexte de dotations en baisse.

Or, les élus ont été choisis par la population sur la base de programmes politiques d’actions. En étouffant les capacités financières des collectivités locales, le gouvernement remet en cause les raisons même du vote des électeurs, remet en cause la démocratie !

 

 

Le conseil municipal rappelle :
Que le remaniement de la taxe professionnelle, telle que proposé par le projet de loi de finance va priver les collectivités, dont notre commune, de moyens qui permettaient, tant bien que mal, d’assurer une solidarité, donc la cohésion sociale dans notre pays. De plus, cette réforme entraînera à terme un transfert de la fiscalité sur les ménages. Aujourd’hui, ces derniers contribuent à hauteur de 50% des recettes fiscales, demain ils contribueront près de 75%. Les territoires les moins riches se retrouveront dans une impasse. Ils seront contraints d’alourdir la fiscalité des ménages souvent déjà élevée ou de réduire considérablement l’action publique locale mettant ainsi à mal le principe d’égalité d’accès aux services publics.

Il s’agit là d’une véritable remise en cause de l’implication des entreprises dans la société française. Elles  seraient amenées à participer de moins en moins à l’effort collectif et dans le même temps, profiteraient toujours des services et équipements publics.

 

C'est pourquoi le conseil municipal :  

 

Demande le retrait de cette suppression de la taxe professionnelle, et que l’Etat mette en place une véritable concertation avec l’ensemble des partenaires intéressés pour refondre cet impôt, afin de le rendre plus juste et  plus efficace, en s’attaquant à la spéculation financière, cause réelle de la crise économique actuelle.

 

Cette modernisation doit, par le jeu d’une péréquation nationale, assurer plus de solidarité entre les territoires  et  promouvoir  un  autre  mode  de  développement articulant  social  et  environnemental, incitant les entreprises à réaliser des investissements utiles et à créer des emplois.

 

http://rupturetranquille.over-blog.com/article-elections-cantonales-il-n-est-pas-trop-tard-69481632.html


 

NOM-globe-a-table-p.png

 

 

Abus de pouvoir et développement des interdits :

 

faire de nos luttes un projet commun

 

 

(Note d'eva : Les Décideurs, en imposant guerres, crises,

vaccins,  lois liberticides, destruction nature,

cadre de vie, médecine naturelle etc...

abusent de leur pouvoir !)

 

 

Nos dernières nouvelles


A l'heure où de nombreux médias révèlent le poison alimentaire que le modèle unique industriel veut nous imposer, les catastrophes écologiques se multiplient et secouent notre planète.

Y a-t-il entre ce modèle imposé et ces terribles conséquences : un rapport?

Ces nouvelles sont peu rassurantes mais méritent d'être mises en lien avec ce que nous vivons tous: abus de pouvoir et développement des interdits

 

 

Une région bientôt rayée de la carte?

 

Bonjour, si vous n'avez pas vu encore ce film sur les gaz de schiste.(45'), ça vaut le coup de le voir La région est concernée, un permis de Cahors a été accordé (Tarn-et-Garonne, Dordogne, Lot sont notamment concernés).
Faites passer ce lien, il faut que tout le monde le voit pour se battre!!!
Les maires peuvent arrêter tout ça en signant un arrêté.

http://monmulhousebio.fr/?p=1013

Sébastien VIVES
Cet ordinateur fonctionne à l'électricité à 100 % d'origine renouvelable, garantie sans nucléaire, fournie par Enercoop http://www.enercoop.org

 

 

Interdiction de se soigner naturellement ?


Voici le nouveau complot industriel que nous tendent les lobbies et les Etats complices

Le collectif pour la défense de la médecine naturelle vous propose une pétition pour porter une plainte contre cet abus de pouvoir permanent

Guérison défendue voir pétition en ligne

http://cdurable.info/+Signer-la-petition-du-Collectif-pour-la-defense-de-la-medecine-naturelle,1878+.html

 

 

Coopérer ou sombrer ?


Cette question peut nous permettre de faire un choix pour une motivation de survivre socialement au-delà de nos différences de partis ou bien contiuner à faire confiance à un système de modèle unique qui s'accroche....et qui tend à nous éliminer les uns après les autres...

 

Mieux connaître l'agriculture bio-dynamique pour travailler en relation étroite avec elle est une base solide pour le développement d'une économie sociale , solidaire et équitable .

 

 

Le but de l'agriculture biodynamique : soigner la terre et nourrir les hommes .

En observant le vivant, cette agriculture cherche et trouve des méthodes qui le respectent. La biodiversité est nécessaire et pas incompatible avec l'économie sociale, solidaire et équitable bien au contraire.

Bien que nous ne soyons pas tous appelés à devenir des paysans agriculteurs ou des maraîchers , nous cuisinons et nous avons besoin de nourriture, par conséquent les buts de cette agriculture nous concerne en tant que socle d'une économie éthique .

Voici pourquoi mieux connaître cette agriculture est le moyen de travailler en relation étroite sur des bases solides.

 

 

Du Samedi 11 Avril 2011 au Mardi 19 Juillet

Des clefs pour comprendre et appliquer la biodynamie


http://lienenpaysdoc.com/index.php?option=com_content&view=article&id=119:aude-stage-viticulture-biodynamie-&catid=13:agenda&Itemid=59

 

 

http://soutien-palestine.blogspot.com/2009/12/les-soldats-israeliens-mettent-nue-les.html


mises+%C3%A0+nue.jpg

 

 

Avez-vous déjà imaginé une femme palestinienne

accouchant en prison, les pieds et mains liés ?

 

Salah Hamouri

15 mars 2011

 

Depuis les cellules de la prison, on peut entendre des voix parfois indignées qui parlent des droits de l’homme….Ces hommes politiques, ces gouvernements qui prétendent défendre les droits de l'homme et appliquer la justice savent-ils ce qui se passe dans les prisons de l'occupation israélienne ? Savent-ils que plus de 8000 prisonniers sont victimes de mort lente ?

 

Dtenus_pales8af1-8de16.jpgParfois des voix s’élèvent lors de réunions au sommet, il arrive que quelqu'un parle des prisonniers politiques palestiniens mais on parle de nous comme des terroristes, des numéros sans visage alors que comme tous les êtres humains, nous sommes parfois faibles, parfois forts, nous aimons et nous détestons, nous rions, nous avons même des moments de joie ou nous pleurons aussi quand nous pensons à nos familles.

 

Pour exprimer notre souffrance, il me faudrait écrire 100 livres mais même une encyclopédie ne ferait pas bouger vos consciences s’il vous en reste une après la course au pétrodollar de l’Oncle Sam qui occupe l’Irak en guise de démocratie.

 

Vous soutenez la justice et les droits de l’homme dans certains endroits du monde mais ici, vous soutenez et légitimez l’occupation et nous en payons le prix dans nos cellules.

 

Avez-vous déjà imaginé une femme palestinienne accouchant en prison, les pieds et mains liés ?

 

Avez-vous déjà vu un enfant de 12 ans menotté a un check point et laissé des heures au soleil ou sous la pluie par la volonté d'un simple soldat ?

 

Savez-vous qu’un grand nombre de mes camarades a déjà passé plus de 20 ans derrière les barreaux ? Beaucoup ont perdu leurs parents sans pouvoir leur dire "adieu".

 

Les gouvernements occidentaux se doivent de réviser leurs positions concernant le Proche- orient avant qu’il ne soit trop tard.

 

Depuis quelque temps, les révolutions de peuples arabes sont en train de mettre fin á des dictatures qui ont le plus souvent servi vos intérêts au lieu de défendre leurs peuples.

 

Vive les révolutions arabes !
Vive le pouvoir des peuples !
Vive la liberté !

 

Salah Hamouri
Section 1
Prison de Guilboa, le 20 février 2011

 

Source : Salah Hamouri

 

Salah Hamouri, né de mère française et de père palestinien, possédant un passeport français, était étudiant à l'université de Béethléem lorsqu'il a été abusivement arrêté par la justice israélienne en 2005. Il est à ce jour, toujours en prison et, malgré les appels de sa famille et de différents comités de soutien qui plaident la cause du jeune garçon, l'Etat français n'entrepend pas de démarches significatives pour libérer son ressortissant des geôles israéliennes.

 

http://www.michelcollon.info/Avez-vous-deja-imagine-une-femme.html

 

 

Fukushima

 

La catastrophe de Fukushima fait la une de l'actualité depuis plusieurs jours.

Sans pour autant effectuer un jugement à chaud, cet événement permet d'ores et déjà d'alimenter le (non) débat au sujet des choix énergétiques stratégiques concernant notre pays.
Mais au delà de cette question certes importante, quelles sont les véritables causes de cette catastrophe ?

radioactive_symbol

 

 

L'argumentaire politique

 

Les principaux arguments en faveur du nucléaire sont les suivants :
- meilleure indépendance énergétique du pays par rapport aux énergies fossiles
- pas d'impact CO2
- coût de l'énergie électrique inférieur aux autres technologies
- savoir-faire national exportable

Coté risques, la politique retenue jusqu'ici consiste à considérer que la probabilité d'accident est très faible mais que que si celle-ci se concrétise, un accident peut être extrêmement grave pour l'environnement, les populations locales et même distantes (impact possible sur les pays étrangers).
Le problème des déchets et du démantèlement des centrales en fin de vie reste non résolu.

 

Bilan mondial du nucléaire civil

 

Après environ I/2 siècle d'utilisation mondiale du nucléaire, le bilan est plus que mitigé, la liste des accidents révélés est longue : lien.
Il est fort probable que d'autres accidents significatifs ont eu lieu de part le monde et que ces derniers ont été cachés par les autorités.

 

Les catastrophes

 

Les plus graves accidents recencés sont au nombre de 3 et classés sur l'échelle INES de 0 à 7 :
- 1979 : Three Miles Island (niveau 5)
- 1986 : Tchernobyl (niveau 7)
- 2011 : Fukushima, en cours...(niveau 6 pour l'instant)

Après l'accident de Three Miles Island, les normes de sécurité mondiales ont été changées en prenant en compte le retour d'expérience de ce dernier.
Dans ce cas, on peut dire que la leçon a été tirée.

Pour Tchernobyl, sans qu'aucun bilan exact n'aie été effectué, les dégâts ont largement débordé les frontières de l'Ukraine pour atteindre comme chacun le sait toute l'Europe.
Cependant cette catastrophe fut plus ou moins mise sur le compte de l'impéritie du régime soviétique.
Cette analyse est en partie exacte et elle aurait du démontrer que cette technologie n'est pas à mettre entre toutes les mains ...

Aujourd'hui, pour la catastrophe de Fukushima, la situation est toute autre.
On ne peut pas aussi facilement mettre à priori en cause le sérieux des Japonais en ce qui concerne la gestion des risques car il s'agit cette fois d'un pays du bloc démocratique.

 

Ce n'est pas une catastrophe naturelle

 

La véritable cause de cette catastrophe n'est déjà pas à mettre au crédit des éléments naturels car cette zone est notoirement en probabilité maximum pour les tremblements de terre et autres Tsunamis.

Le libéralisme encore lui
Comme pour la catastrophe financière toujours non résolue, la véritable cause est à rechercher du coté de l'ultra-libéralisme. En effet, la gestion d'un secteur extrêmement dangereux est confiée à une société privée (TEPCO) .
Qui dit société privée, dit approche mercantile, il faut d'abord et avant tout gagner de l'argent !
Même si cette société n'est pas en évidence peuplée d'irresponsables, ses agissements passés sont pour le moins contestables : lien.

 

Sécurité ne rime pas avec rentabilité

 

En France, nous avons la société Areva qui a développé un réacteur de 3ième génération dit EPR (European Pressurised Reactor) annoncé comme plus sur mais plus cher.
Sa conception repose sur le contexte post-Tchernobyl en prenant en compte un niveau de sécurité plus élevé

Il ne s'agit pas ici de faire le prosélytisme de cette technologie, mais de noter que ce réacteur s'est avéré plus difficile à vendre de par son cout comme le montre l'échec cuisant subit à Abou Dabi.

Suite à cet échec et comme l'explique le Canard Enchainé dans son numéro du 16 mars 2011, notre brillant président a réorganisé la filière EDF en nommant à sa tête son fidèle Proglio.
Dans la foulée, un rapport secret est commandé à F. Roussely ancien patron d'EDF.
Dans la synthèse de ce rapport publiée le 16 juin 2010, on peut lire :
"...la seule logique raisonnable ne peut être une croissance continue des exigences de sécurité..."
Exprimé autrement, rabaissons les normes de sécurité afin de pouvoir vendre nos centrales moins cher.

Et comme on nous y a habitué depuis 2007, le pouvoir même vacillant a encore une fois effectué un virage à 180° poussé par le vent des événements en argumentant avec une belle indécence sur la meilleure fiabilité de notre technologie - par rapport à celle de Fukushima - qui a donc un coût plus élevé (Sarkozy sur RTL le 13 mars 2011).

En France, comme partout ailleurs le futur s'annonce bien sombre avec la privatisation en cours d'EDF suivant consensus néolibéral droite/gauche, où l'on va se rapprocher du modèle Japonais et où la question de rentabilité pèsera plus lourd que la gestion des risques.

Les libéraux ont le temps devant eux, l'événement Japonais va leur en faire perdre un peu mais comme pour la finance ils ont montré leur capacité à être patients à défaut d'être responsables.

Populations endormies par les médias au service des grands groupes, démocraties occidentales en berne, mondialisation, oligarchie financière au pouvoir, dirigeants incompétents ou/et complices, voilà les véritables causes de cette catastrophe.

 

L'échec d'un système

 

L'enjeu n'est pas simplement d'être pour ou contre le nucléaire, c'est tout un système qui est à revoir, système qui met l'argent au premier plan et l'humain dans le rôle d'une variable d'ajustement.
Tchernobyl fut le symbole de l'échec du communisme, Fukushima sera sans doute celui de l'ultra-libéralisme.

 

parZevengeur

http://french-revolution-2.blog.fr/2011/03/17/fukushima-10845950/

 

 

 

 

tsunamiwave.jpg

 

 

 

sos-crise.over-blog.com/article-nucleaire-l-etrange-defaillance-des-capteurs-d-edf-69568101.html

sos-crise.over-blog.com/article-bilan-mondial-du-nucleaire-civil-les-catastrophes-securite-rentabilite-69567915.html

sos-crise.over-blog.com/article-japon-information-verrouillee-le-cauchemar-s-etend-69482306.html

sos-crise.over-blog.com/article-les-cooperatives-sont-une-alternative-humaine-en-ces-temps-de-crise-69432668.html

 

http://islamic-intelligence.blogspot.com/2008_04_01_archive.html

20071018_Gaza_Medical_Care_Cancer_patien

 

Les bombes israéliennes ont propagé le cancer à Gaza

 

Le nombre de malades atteints du cancer a nettement augmenté à Gaza après que l'armée israélienne ait utilisé de l'uranium appauvri pendant son attaque contre l'enclave il y a deux ans, indiquent les sources médicales. Après l'attaque, le nombre de malades cancéreux augmenté d'environ 30% à Gaza.
"Nous avons constaté une très nette augmentation du cancer du sang et d'autres types de maladies. Beaucoup de ces malades viennent des secteurs attaqués par les avions de combat israéliens avec des armes chimiques interdites," dit Mohammad Atteya, cancérologue à l'hôpital Shifa, l'établissement de soins le plus important de Gaza.
Le massacre israélien a fait 1400 morts et des milliers de blessés, pour la majorité des civils.

A l'époque, des médecins norvégiens venus aider leurs collègues palestiniens dans les hôpitaux de Gaza, avaient dit qu'ils avaient trouvé des traces d'uranium appauvri dans les corps de certaines des victimes.
Les dégâts environnementaux et la pollution sont des sous-produits de l'attaque. Des mesures prises après la guerre ont montré que certaines zones de la Bande sont 1000 fois plus radioactives que les niveaux naturels, et les cas de cancer ont commencé à apparaître quotidiennement.
"Le nombre de malades du cancer a augmenté de façon très importante. Israël a utilisé de l'uranium appauvri et du phosphore blanc contre la Bande, qui est devenu un terrain d'expérimentation pour toutes les armes interdites," dit Zekra Ajour, spécialiste en environnement.
Le dénominateur commun des malades cancéreux est qu'ils vivaient dans les secteur les plus bombardés.
La majorité des armes de pointe, aujourd'hui, contiennent de l'uranium appauvri et/ou autres métaux lourds. Les résidus de l'uranium appauvri peuvent être dispersés par le vent, infectant les habitants du voisinage immédiat et contaminant la chaîne sanguine.
Selon les experts médicaux et environnementaux, la population et l'environnement de la Bande de Gaza souffriront longtemps des conséquences graves de l'utilisation par Israël d'armes interdites, pendant l'attaque de décembre 2008/janvier 2009.
ASH/MB


 

Amnesty International : Le veto des États-Unis donne de facto le feu vert à Israël pour étendre les colonies illégales.

La jeunesse palestinienne veut le changement.  

Révolte populaire en Cisjordanie pour bientôt ? 

1 Résistance

Détails par région:

2 Décompte des pertes humaines 

3 Politique

Politique Palestinienne

Politique Israélienne 

4 Politique internationale des territoires occupés  

5 Médias et Manipulation de l’opinion / Vidéos

5-1 Vidéo : Roger Waters - We Shall Overcome (for Palestine)

Roger Waters, Pink Floyd : ma venue au BDS

5-2 Vidéo : Palestine Song by Razif

Video: http://www.youtube.com/watch?v=lQbV4Tnot00&feature=related

5-3 Vidéo : VIDEO ISRAEL TORTURANDO PALESTINOS- ISRAEL TORTURING

5-4 Vidéo : Débat A. Gresh - T. Ramadan : le débat Israël-Palestine "pollué"

5-5 Video : des flics israéliens kidnappent un enfant de 11 ans.

5-6 Chérif Boudelal  : Regardez ces images et ne les oublierez jamais car elles sont uniques dans les annales de l’Histoire humaine. 

5-7 Wadi Hilweh : Le calvaire de Muslim Aoudeh, 10 ans

6 Les brèves

6-1 Les enquêteurs israéliens menacent les enfants palestiniens de viol. 

 6-2 L'occupation planifie le lancement de frappes militaires "étudiées" contre la Bande de Gaza. 

 

http://journaldeguerre.blogs.dhnet.be/

 

 

 

Marine Le Pen en visite à Lampedusa… avant Tel-Aviv !Marine Le Pen en visite à Lampedusa… avant Tel-Aviv !

 

 

 

Marine Le Pen : Et si le chemin vers Tel-Aviv passait par Lampedusa ? 

 

(..) On connaît l’importance du voyage à Tel-Aviv avant une présidentielle : ça vaut tous les sondages et toutes les primaires ! Cette allégeance au lobby sioniste ouvre bien des portes, notamment dans les médias. Pour Madame Le Pen, cette ouverture a déjà eu lieu (..) Madame Le Pen voyage où il lui plaît. Sauf que, dans son cas, tout voyage à l’étranger a une signification politique.

Si Marine Le Pen désire restaurer une politique étrangère française indépendante, qu’elle visite aussi Gaza, prison à ciel ouvert. Si elle est intéressée par « l’occupation », qu’elle demande à l’armée sioniste contrôlant les check-points de lui permettre de visiter la Cisjordanie où les colons sionistes expulsent les Palestiniens (qui sont de « souche » et chez eux). Si elle a l’ambition de renouer avec la traditionnelle politique de la France en Orient (bien antérieure à la création de l’entité sioniste en 1948), alors qu’elle n’hésite pas à pousser jusqu’à Beyrouth où elle pourra constater que le Hezbollah est réellement représentatif de la population libanaise et en alliance avec les Chrétiens du général Aoun que son père a bien connu. Elle peut aussi se rendre à Damas où l’influence de la culture française se maintient malgré l’alignement total de Sarkozy sur Tel-Aviv. Enfin, qu’elle pense à visiter la République islamique d’Iran, une nation incontournable dans le contexte actuel, nation avec laquelle le Roi de France Louis XIV (un Roi bien français, de souche…) entretenait déjà d’amicales relations ! (..)  http://www.partiantisioniste.com/communications/marine-le-pen-et-si-le-chemin-vers-tel-aviv-passait-par-lampedusa-0648.html

 

Note d'eva : pour réussir (médias, littérature, politique...), il faut s'aplatir  comme une carpette devant l'entité sioniste, et son relais en France, le CRIF. Marine le Pen l'a compris : Elle fera comme Sarkozy ou DSK, allégeance complète au Lobby international qui impulse les politiques, notamment en France. Ceux qui aiment notre pays, ses valeurs, son identité, ou le Gl de Gaulle, apprécieront l'allégeance de Marine le Pen au Clan qui a fait main-basse sur la France, à travers des hommes comme BHL, qui dicte à notre pays sa politique étrangère. Pauvre France ! On attend la Jeanne d'Arc, ou un autre Général,   qui lui redonnera sa liberté... eva R-sistons

 


 

 

Partager cet article
Repost0
22 janvier 2011 6 22 /01 /janvier /2011 07:01

Bush-NS--DH.jpg 

Les USA et de Gaulle - La politique étrangère du Gl: Un modèle pour nous

 

Compilation effectuée

par des chercheurs allemands.

Où l'on apprendra en particulier

comment la France

est devenue une colonie US et d'Israël

 

Voici les informations politiques importantes qui ont été cachées

et dissimulées à tous les Français.


Il semble que la France devienne une colonie des EU ,  de Israel , des anglo saxons  , des banquiers internationaux , et de l' Otan.


Idem pour les anciens pays de l' Europe de l' est.


Ces opérations ont été longuement préparées depuis 1945 jusqu'à 2007 par la NSA et la CIA .
 


Nicolas Sarkozy doit être jugé à son action et non pas d’après sa personnalité.


Mais lorsque son action surprend jusqu’à ses propres électeurs, il est légitime de se pencher en détail sur sa biographie et de s’interroger sur les alliances qui l’ont conduit au pouvoir.  Toutes les informations contenues dans cet article sont vérifiables, à l’exception de deux imputations, signalées par l’auteur qui en assume seul la responsabilité.


Les Français, lassés des trop longues présidences de François Mitterrand et de Jacques Chirac, ont élu Nicolas Sarkozy en comptant sur son énergie pour revitaliser leur pays. Ils espéraient une rupture avec des années d’immobilisme et des idéologies surannées. Ils ont eu une rupture avec les principes qui fondent la nation française. Ils ont été stupéfaits par cet « hyper président », se saisissant chaque jour d’un nouveau dossier, aspirant à lui la droite et la gauche, bousculant tous les repères jusqu’à créer une complète confusion.


Comme des enfants qui viennent de faire une grosse bêtise, les Français sont trop occupés à se trouver des excuses pour admettre l’ampleur des dégâts et leur naïveté. Ils refusent d’autant plus de voir qui est vraiment Nicolas Sarkozy, qu’ils auraient dû s’en rendre compte depuis longtemps.


C’est que l’homme est habile. Comme un illusionniste, il a détourné leur attention en offrant sa vie privée en spectacle et en posant dans les magazines people, jusqu’à leur faire oublier son parcours politique.


Que l’on comprenne bien le sens de cet article : il ne s’agit pas de reprocher à M. Sarkozy ses liens familiaux, amicaux et professionnels, mais de lui reprocher d’avoir caché ses attaches aux Français qui ont cru, à tort, élire un homme libre.


Pour comprendre comment un homme en qui tous s’accordent aujourd’hui à voir l’agent des États-Unis et d’Israël a pu devenir le chef du parti gaulliste, puis le président de la République française, il nous faut revenir en arrière. Très en arrière. Il nous faut emprunter une longue digression au cours de laquelle nous présenterons les protagonistes qui trouvent aujourd’hui leur revanche.


Secrets de famille


À la fin de la Seconde Guerre mondiale, les services secrets états-uniens s’appuient sur le parrain italo-US Lucky Luciano pour contrôler la sécurité des ports américains et pour préparer le débarquement allié en Sicile.


Les contacts de Luciano avec les services US passent notamment par Frank Wisner Sr. puis, lorsque le « parrain  » est libéré et s’exile en Italie, par son « ambassadeur » corse, Étienne Léandri.


En 1958, les États-Unis, inquiets d’une possible victoire du FLN en Algérie qui ouvrirait l’Afrique du Nord à l’influence soviétique, décident de susciter un coup d’État militaire en France. L’opération est organisée conjointement par la Direction de la planification de la CIA -théoriquement dirigée par Frank Wisner Sr.- et par l’OTAN. Mais Wisner a déjà sombré dans la démence de sorte que c’est son successeur, Allan Dulles, qui supervise le coup. Depuis Alger, des généraux français créent un Comité de salut public qui exerce une pression sur le pouvoir civil parisien et le contraint à voter les pleins pouvoirs au général De Gaulle sans avoir besoin de recourir la force.


Or, Charles De Gaulle n’est pas le pion que les Anglo-Saxons croient pouvoir manipuler. Dans un premier temps, il tente de sortir de la contradiction coloniale en accordant une large autonomie aux territoires d’outre-mer au sein d’une Union française. Mais il est déjà trop tard pour sauver l’Empire français car les peuples colonisés ne croient plus aux promesses de la métropole et exigent leur indépendance. Après avoir conduit victorieusement de féroces campagnes de répression contre les indépendantistes, De Gaulle se rend à l’évidence. Faisant preuve d’une rare sagesse politique, il décide d’accorder à chaque colonie son indépendance.


Cette volte-face est vécue comme une trahison par la plupart de ceux qui l’ont porté au pouvoir. La CIA et l’OTAN soutiennent alors toutes sortes de complots pour l’éliminer, dont un putsch manqué et une quarantaine de tentatives d’assassinat. Toutefois, certains de ses partisans approuvent son évolution politique. Autour de Charles Pasqua, ils créent le SAC, une milice pour le protéger.


Pasqua est à la fois un truand corse et un ancien résistant. Il a épousé la fille d’un bootlegger canadien qui fit fortune durant la prohibition. Il dirige la société Ricard qui, après avoir commercialisé de l’absinthe, un alcool prohibé, se respectabilise en vendant de l’anisette. Cependant, la société continue à servir de couverture pour toutes sortes de trafics en relation avec la famille italo-new-yorkaise des Genovese, celle de Lucky Luciano. Il n’est donc pas étonnant que Pasqua fasse appel à Étienne Léandri (« l’ambassadeur » de Luciano) pour recruter des gros bras et constituer la milice gaulliste. Un troisième homme joue un grand rôle dans la formation du SAC, l’ancien garde du corps de De Gaulle, Achille Peretti -un Corse lui aussi-.

 

Ainsi défendu, De Gaulle dessine avec panache une politique d’indépendance nationale. Tout en affirmant son appartenance au camp atlantique, il remet en cause le leadership anglo-saxon. Il s’oppose à l’entrée du Royaume-Uni dans le Marché commun européen (1961 et 1967) ; Il refuse le déploiement des casques de l’ONU au Congo (1961) ; il encourage les États latino-américains à s’affranchir de l’impérialisme US (discours de Mexico, 1964) ; Il expulse l’OTAN de France et se retire du Commandement intégré de l’Alliance atlantique (1966) ; Il dénonce la Guerre du Viet-Nam (discours de Phnon Penh, 1966) ; Il condamne l’expansionnisme israélien lors de la Guerre des Six jours (1967) ; Il soutient l’indépendance du Québec (discours de Montréal 1967) ; etc…

 

Simultanément, De Gaulle consolide la puissance de la France en la dotant d’un complexe militaro-industriel incluant la force de dissuasion nucléaire, et en garantissant son approvisionnement énergétique. Il éloigne utilement les encombrants Corses de son entourage en leur confiant des missions à étranger.

 

Ainsi Étienne Léandri devient-il le trader du groupe Elf (aujourd’hui Total), tandis que Charles Pasqua devient l’homme de confiance des chefs d’États d’Afrique francophone.

Conscient qu’il ne peut défier les Anglo-Saxons sur tous les terrains à la fois, De Gaulle s’allie à la famille Rothschild. Il choisit comme Premier ministre le fondé de pouvoir de la Banque, Georges Pompidou. Les deux hommes forment un tandem efficace. L’audace politique du premier ne perd jamais de vue le réalisme économique du second.


Lorsque De Gaulle démissionne, en 1969, Georges Pompidou lui succède brièvement à la présidence avant d’être emporté par un cancer. Les gaullistes historiques n’admettent pas son leadership et s’inquiètent de son tropisme anglophile. Ils hurlent à la trahison lorsque Pompidou, secondé par le secrétaire général de l’Élysée Edouard Balladur, fait entrer « la perfide Albion » dans le Marché commun européen.

 

La fabrication de Nicolas Sarkozy

 

Ce décor étant planté, revenons-en à notre personnage principal, Nicolas Sarkozy. Né en 1955, il est le fils d’un noble hongrois, Pal Sarkösy de Nagy-Bocsa, réfugié en France après avoir fuit l’Armée rouge, et d’Andrée Mallah, une juive originaire de Thesallonique. Après avoir eu trois enfants (Guillaume, Nicolas et François), le couple divorce. Pal Sarkösy de Nagy-Bocsa se remarie avec une aristocrate, Christine de Ganay, dont il aura deux enfants (Pierre-Olivier et Caroline). Nicolas ne sera pas élevé par ses seuls parents, mais balloté dans cette famille recomposée.


Sa mère est devenue la secrétaire d’Achille Peretti. Après avoir co-fondé le SAC, le garde du corps de De Gaulle avait poursuivi une brillante carrière politique. Il avait été élu député et maire de Neuilly-sur-Seine, la plus riche banlieue résidentielle de la capitale, puis président de l’Assemblée nationale.


Malheureusement, en 1972, Achille Peretti est gravement mis en cause. Aux États-Unis, le magazine Time révèle l’existence d’une organisation criminelle secrète « l’Union corse  » qui contrôlerait une grande partie du trafic de stupéfiants entre l’Europe et l’Amérique, la fameuse « French connexion » qu’Hollywwod devait porter à l’écran. S’appuyant sur des auditions parlementaires et sur ses propres investigations, Time cite le nom d’un chef mafieux, Jean Venturi, arrêté quelques années plus tôt au Canada, et qui n’est autre que le délégué commercial de Charles Pasqua pour la société d’alcool Ricard. On évoque le nom de plusieurs familles qui dirigeraient « l’Union corse », dont les Peretti. Achille nie, mais doit renoncer à la présidence de l’Assemblée nationale et échappe même à un « suicide ».


En 1977, Pal Sarközy se sépare de sa seconde épouse, Christine de Ganay, laquelle se lie alors avec le n°2 de l’administration centrale du département d’État des États-Unis. Elle l’épouse et s’installe avec lui en Amérique. Le monde étant petit, c’est bien connu, son mari n’est autre que Frank Wisner Jr., fils du précédent. Les fonctions de Junior à la CIA ne sont pas connues, mais il clair qu’il y joue un rôle important.

 

Nicolas, qui reste proche de sa belle-mère, de son demi-frère et de sa demi-sœur, commence à se tourner vers les États-Unis où il « bénéficie » des programmes de formation du département d’État.

 

À la même période, Nicolas Sarkozy adhère au parti gaulliste. Il y fréquente d’autant plus rapidement Charles Pasqua que celui-ci n’est pas seulement un leader national, mais aussi le responsable de la section départementale des Hauts-de-Seine.

 

En 1982, Nicolas Sarkozy, ayant terminé ses études de droit et s’étant inscrit au barreau, épouse la nièce d’Achille Peretti. Son témoin de mariage est Charles Pasqua. En tant qu’avocat, Me Sarkozy défend les intérêts des amis corses de ses mentors. Il acquiert une propriété sur l’île de beauté, à Vico, et imagine de corsiser son nom en remplaçant le « y » par un « i » : Sarkozi.


L’année suivante, il est élu maire de Neuilly-sur-Seine en remplacement de son bel-oncle, Achille Peretti, terrassé par une crise cardiaque.


Cependant, Nicolas ne tarde pas à trahir sa femme et, dès 1984, il poursuit une liaison cachée avec Cécilia, l’épouse du plus célèbre animateur de télévision français de l’époque, Jacques Martin, dont il a fait la connaissance en célébrant leur mariage en qualité de maire de Neuilly. Cette double vie dure cinq ans, avant que les amants ne quittent leurs conjoints respectifs pour construire un nouveau foyer.


Nicolas est le témoin de mariage, en 1992, de la fille de Jacques Chirac, Claude, avec un éditorialiste du Figaro. Il ne peut s’empêcher de séduire Claude et de mener une brève relation avec elle, tandis qu’il vit officiellement avec Cécilia. Le mari trompé se suicide en absorbant des drogues. La rupture est brutale et sans retour entre les Chirac et Nicolas Sarkozy.


En 1993, la gauche perd les élections législatives. Le président François Mitterrand refuse de démissionner et entre en cohabitation avec un Premier ministre de droite. Jacques Chirac, qui ambitionne la présidence et pense alors former avec Edouard Balladur un tandem comparable à celui de De Gaulle et Pompidou, refuse d’être à nouveau Premier ministre et laisse la place à son « ami de trente ans », Edouard Balladur. Malgré son passé sulfureux, Charles Pasqua devient ministre de l’Intérieur. S’il conserve la haute main sur la majiruana marocaine, il profite de sa situation pour légaliser ses autres activités en prenant le contrôle des casinos, jeux et courses en Afrique francophone. Il tisse aussi des liens en Arabie saoudite et en Israël et devient officier d’honneur du Mossad. Nicolas Sarkozy, quant à lui, est ministre du Budget et porte-parole du gouvernement.


À Washington, Frank Wisner Jr. a pris la succession de Paul Wolfowitz comme responsable de la planification politique au département de la Défense. Personne ne remarque les liens qui l’unissent au porte-parole du gouvernement français.


C’est alors que reprend au sein du parti gaulliste la tension que l’on avait connue trente ans plus tôt entre les gaullistes historiques et la droite financière, incarnée par Balladur.

 

La nouveauté, c’est que Charles Pasqua et avec lui le jeune Nicolas Sarkozy trahissent Jacques Chirac pour se rapprocher du courant Rothschild. Tout dérape. Le conflit atteindra son apogée en 1995 lorsque Édouard Balladur se présentera contre son ex-ami Jacques Chirac à l’élection présidentielle, et sera battu. Surtout, suivant les instructions de Londres et de Washington, le gouvernement Balladur ouvre les négociations d’adhésion à l’Union européenne et à l’OTAN des États d’Europe centrale et orientale, affranchis de la tutelle soviètique.


Rien ne va plus dans le parti gaulliste où les amis d’hier sont près de s’entretuer. Pour financer sa campagne électorale, Edouard Balladur tente de faire main basse sur la caisse noire du parti gaulliste, cachée dans la double comptabilité du pétrolier Elf. À peine le vieux Étienne Léandri mort, les juges perquisitionnent la société et ses dirigeants sont incarcérés. Mais Balladur, Pasqua et Sarkozy ne parviendront jamais à récupérer le magot.

 

La traversée du désert

 

Tout au long de son premier mandat, Jacques Chirac tient Nicolas Sarkozy à distance. L’homme se fait discret durant cette longue traversée du désert. Discrètement, il continue à nouer des relations dans les cercles financiers.


En 1996, Nicolas Sarkozy ayant enfin réussi à clore une procédure de divorce qui n’en finissait pas se marie avec Cécilia. Ils ont pour témoins les deux milliardaires Martin Bouygues et Bernard Arnaud (l’homme le plus riche du pays).


Dernier acte


Bien avant la crise irakienne, Frank Wisner Jr. et ses collègues de la CIA planifient la destruction du courant gaulliste et la montée en puissance de Nicolas Sarkozy. Ils agissent en trois temps :

d’abord l’élimination de la direction du parti gaulliste et la prise de contrôle de cet appareil,

puis l’élimination du principal rival de droite et l’investiture du parti gaulliste à l’élection présidentielle,

enfin l’élimination de tout challenger sérieux à gauche de manière à être certain d’emporter l’élection présidentielle.


Pendant des années, les média sont tenus en haleine par les révélations posthumes d’un promoteur immobilier. Avant de décéder d’une grave maladie, il a enregistré pour une raison jamais élucidée une confession en vidéo. Pour une raison encore plus obscure, la « cassette » échoue dans les mains d’un hiérarque du Parti socialiste, Dominique Strauss-Khan, qui la fait parvenir indirectement à la presse.


Si les aveux du promoteur ne débouchent sur aucune sanction judiciaire, ils ouvrent une boîte de Pandore. La principale victime des affaires successives sera le Premier ministre Alain Juppé. Pour protéger Chirac, il assume seul toutes les infractions pénales. La mise à l’écart de Juppé laisse la voie libre à Nicolas Sarkozy pour prendre la direction du parti gaulliste.


Sarkozy exploite alors sa position pour contraindre Jacques Chirac à le reprendre au gouvernement, malgré leur haine réciproque. Il sera en définitive, ministre de l’Intérieur. Erreur ! À ce poste, il contrôle les préfets et le renseignement intérieur qu’il utilise pour noyauter les grandes administrations.


Il s’occupe aussi des affaires corses. Le préfet Claude Érignac a été assassiné. Bien qu’il n’ait pas été revendiqué, le meurtre a immédiatement été interprété comme un défi lancé par les indépendantistes à la République. Après une longue traque, la police parvient à arrêter un suspect en fuite, Yvan Colonna, fils d’un député socialiste. Faisant fi de la présomption d’innocence, Nicolas Sarkozy annonce cette interpellation en accusant le suspect d’être l’assassin. C’est que la nouvelle est trop belle à deux jours du référendum que le ministre de l’Intérieur organise en Corse pour modifier le statut de l’île. Quoi qu’il en soit, les électeurs rejettent le projet Sarkozy qui, selon certains, favorise les intérêts mafieux. Bien qu’Yvan Colonna ait ultérieurement été reconnu coupable, il a toujours clamé son innocence et aucune preuve matérielle n’a été trouvée contre lui. Étrangement, l’homme s’est muré dans le silence, préférant être condamné que de révéler ce qu’il sait. Nous révélons ici que le préfet Érignac n’a pas été tué par des nationalistes, mais abattu par un tueur à gage, Igor Pecatte, immédiatement exfiltré vers l’Angola où il a été engagé à la sécurité du groupe Elf. Le mobile du crime était précisément lié aux fonctions antérieures d’Érignac, responsable des réseaux africains de Charles Pasqua au ministère de la Coopération.

 

Quand à Yvan Colonna, c’est un ami personnel de Nicolas Sarkozy depuis des décennies et leurs enfants se sont fréquentés.


Une nouvelle affaire éclate : de faux listings circulent qui accusent mensongèrement plusieurs personnalités de cacher des comptes bancaires au Luxembourg, chez Clearstream. Parmi les personnalités diffamées : Nicolas Sarkozy. Il porte plainte et sous-entend que son rival de droite à l’élection présidentielle, le Premier ministre Dominique de Villepin, a organisé cette machination. Il ne cache pas son intention de le faire jeter en prison. En réalité, les faux listings ont été mis en circulation par des membres de la Foundation franco-américaine, dont John Negroponte était président et dont Frank Wisner Jr. est administrateur. Ce que les juges ignorent et que nous révélons ici, c’est que les listings ont été fabriqués à Londres par une officine commune de la CIA et du MI6, Hakluyt & Co, dont Frank Wisner Jr. est également administrateur. Villepin se défend de ce dont on l’accuse, mais il est mis en examen, assigné à résidence et, de facto, écarté provisoirement de la vie politique. La voie est libre à droite pour Nicolas Sarkozy.


Reste à neutraliser les candidatures d’opposition. Les cotisations d’adhésion au parti socialistes sont réduites à un niveau symbolique pour attirer de nouveaux militants. Soudainement des milliers de jeunes prennent leur carte. Parmi eux, au moins dix mille nouveaux adhérents sont en réalité des militants du Parti trotskiste « lambertiste » (du nom de son fondateur Pierre Lambert). Cette petite formation d’extrême gauche s’est historiquement mise au service de la CIA contre les communistes staliniens durant la Guerre froide (Elle est l’équivalent du SD/USA de Max Shatchman, qui a formé les néoconservateurs aux USA). Ce n’est pas la première fois que les « lambertistes » infiltrent le Parti socialiste.


Ils y ont notamment placé deux célèbres agents de la CIA : Lionel Jospin (qui est devenu Premier ministre) et Jean-Christophe Cambadélis, le principal conseiller de Dominique Strauss-Kahn.


Des primaires sont organisées au sein du Parti socialiste pour désigner son candidat à l’élection présidentielle. Deux personnalités sont en concurrence : Laurent Fabius et Ségolène Royal. Seul le premier représente un danger pour Sarkozy. Dominique Strauss-Kahn entre dans la course avec pour mission d’éliminer Fabius au dernier moment. Ce qu’il sera en mesure de faire grâce aux votes des militants « lambertistes » infiltrés, qui portent leur suffrages non pas sur son nom, mais sur celui de Royal. L’opération est possible parce que Strauss-Kahn, d’origine juive marocaine, est depuis longtemps sur le payroll des États-Unis. Les Français ignorent qu’il donne des cours à Stanford, où il a été embauché par le prévot de l’université, Condoleezza Rice. Dès sa prise de fonction, Nicolas Sarkozy et Condoleezza Rice remercieront Strauss-Kahn en le faisant élire à la direction du Fonds monétaire international.


Premiers jours à l’Élysée

 

Le soir du second tour de l’élection présidentielle, lorsque les instituts de sondages annoncent sa victoire probable, Nicolas Sarkozy prononce un bref discours à la nation depuis son QG de campagne. Puis, contrairement à tous les usages, il ne va pas faire la fête avec les militants de son parti, mais il se rend au Fouquet’s. La célèbre brasserie des Champs-Élysées, qui était jadis le rendez-vous de « l’Union corse » est aujourd’hui la propriété du casinotier Dominique Desseigne. Il a été mis à disposition du président élu pour y recevoir ses amis et les principaux donateurs de sa campagne. Une centaine d’invités s’y bousculent, les hommes les plus riches de France y côtoient les patrons de casinos.


Puis le président élu s’offre quelques jours de repos bien mérités. Conduit en Falcon-900 privé à Malte, il s’y repose sur le Paloma, le yacht de 65 mètres de son ami Vincent Bolloré, un milliardaire formé à la Banque Rothschild.


Enfin, Nicolas Sarkozy est investi président de la République française. Le premier décret qu’il signe n’est pas pour proclamer une amnistie, mais pour autoriser les casinos de ses amis Desseigne et Partouche à multiplier les machines à sous.


Il forme son équipe de travail et son gouvernement. Sans surprise, on y retrouve un bien trouble propriétaire de casinos (le ministre de la Jeunesse et des Sports) et le lobbyiste des casinos de l’ami Desseigne (qui devient porte-parole du parti « gaulliste »).


Nicolas Sarkozy s’appuie avant tout sur quatre hommes :  

Claude Guéant, secrétaire général du palais de l’Élysée. C’est l’ancien bras droit de Charles Pasqua.  

François Pérol, secrétaire général adjoint de l’Élysée. C’est un associé-gérant de la Banque Rothschild.  

Jean-David Lévitte, conseiller diplomatique. Fils de l’ancien directeur de l’Agence juive. Ambassadeur de France à l’ONU, il fut relevé de ses fonctions par Chirac qui le jugeait trop proche de George Bush.  

Alain Bauer, l’homme de l’ombre. Son nom n’apparaît pas dans les annuaires. Il est chargé des services de renseignement. Petit-fils du Grand rabbin de Lyon, ancien Grand-Maître du Grand Orient de France (la principale obédience maçonnique française) et ancien n°2 de la National Security Agency états-unienne en Europe.


Frank Wisner Jr., qui a été nommé entre temps envoyé spécial du président Bush pour l’indépendance du Kosovo, insiste pour que Bernard Kouchner soit nommé ministre des Affaires étrangères avec une double mission prioritaire l’indépendance du Kosovo et la liquidation de la politique arabe de la France.

 

Kouchner, un juif d’origine balte, a débuté sa carrière en participant à la création d’une ONG humanitaire. Grâce aux financements de la National Endowment for Democracy, il a participé aux opérations de Zbigniew Brzezinski en Afghanistan, aux côtés d’Oussama Ben Laden et des frères Karzaï contre les Soviétiques. On le retrouve dans les années 90 auprès d’Alija Izetbegoviç en Bosnie-Herzégovine. De 1999 à 2001, il a été Haut représentant de l’ONU au Kosovo.

 

Sous le contrôle du frère cadet du président Hamid Karzaï, l’Afghanistan est devenu le premier producteur mondial de pavot. Le suc est transformé sur place en héroïne et transporté par l’US Air Force à Camp Bondsteed (Kosovo). Là, la drogue est prise en charge par les hommes d’Haçim Thaçi qui l’écoulent principalement en Europe et accessoirement aux États-Unis. Les bénéfices sont utilisés pour financer les opérations illégales de la CIA. Karzaï et Thaçi sont des amis personnels de longue date de Bernard Kouchner, qui certainement ignore leurs activités criminelles malgré les rapports internationaux qui y ont été consacrés.

 

Pour complèter son gouvernement, Nicolas Sarkozy nomme Christine Lagarde, ministre de l’Économie et des Finances. Elle a fait toute sa carrière aux États-Unis où elle a dirigé le prestigieux cabinet de juristes Baker & McKenzie. Au sein du Center for International & Strategic Studies de Dick Cheney, elle a co-présidé avec Zbigniew Brzezinski un groupe de travail qui a supervisé les privatisations en Pologne. Elle a organisé un intense lobying pour le compte de Lockheed Martin contre l’avionneur français Dassault.


Nouvelle escapade durant l’été. Nicolas, Cécilia, leur maitresse commune et leurs enfants se font offrir des vacances états-uniennes à Wolfenboroo, non loin de la propriété du président Bush. La facture, cette fois, est payée par Robert F. Agostinelli, un banquier d’affaires italo-new-yorkais, sioniste et néo-conservateur pur sucre qui s’exprime dans Commentary, la revue de l’American Jewish Committee.


La réussite de Nicolas rejaillit sur son demi-frère Pierre-Olivier. Sous le nom américanisé « d’Oliver », il est nommé par Frank Carlucci (qui fut le n°2 de la CIA après avoir été recruté par Frank Wisner Sr.) directeur d’un nouveau fonds de placement du Carlyle Group (la société commune de gestion de portefeuille des Bush et des Ben Laden). Devenu le 5e noueur de deals dans le monde, il gère les principaux avoirs des fonds souverains du Koweit et de Singapour.


La côte de popularité du président est en chute libre dans les sondages. L’un de ses conseillers en communication, Jacques Séguéla, préconise de détourner l’attention du public avec de nouvelles « people stories ». L’annonce du divorce avec Cécilia est publiée par Libération, le journal de son ami Edouard de Rothschild, pour couvrir les slogans des manifestants un jour de grève générale.


Plus fort encore, le communiquant organise une rencontre avec l’artiste et ex-mannequin, Carla Bruni. Quelques jours plus tard, sa liaison avec le président est officialisée et le battage médiatique couvre à nouveau les critiques politiques. Quelques semaines encore et c’est le troisième mariage de Nicolas. Cette fois, il choisit comme témoins Mathilde Agostinelli (l’épouse de Robert) et Nicolas Bazire, ancien directeur de cabinet d’Edouard Balladur devenu associé-gérant chez Rothschild.


Quand les Français auront-ils des yeux pour voir à qui ils ont à faire ?

 

  inv

Opération Sarkozy : comment la CIA a placé un de ses agents à la présidence de la République française

 

http://www.toutsaufsarkozy.com/cc/article04/EkAEkFAZyAWgjzYSnL.shtml

 

 

 

 

Les derniers posts

sur mon blog sos-crise :

 

 

 

.

 

Pour le 22 janvier 2011

(et sur le 21 janvier, le Liesi et le Geap, l'effondrement à venir)

 

 

.

 

La loi sécuritaire Loppsi 2 expliquée par

le Syndicat de la Magistrature

.

 

 

Loppsi Analyse / La loi expliquée par le Syndicat de la Magistrature from jeremie nestel on Vimeo.

 

 

 

bush_cheney_rumsfeld.jpg

 

 

Citoyens,

nous sommes tous en danger !

Par eva R-sistons

 

Citoyens, nous sommes tous en danger !

 

Une puissance totalitaire à trois faces

(G.B., Etats-Unis, Israël

- sans parler du toutou français)

menace l'ensemble de l'humanité.

 

Cette puissance maléfique

est en train de prendre le contrôle absolu

de tous les aspects de notre vie,

de manière complètement démente,

 

et pour ne citer que ces derniers exemples :


- environnement :

bientôt des centrales nucléaires sous-marines,

- mental :

avec Total recall par exemple,

ou les manipulations quotidiennes

pour inciter à la haine, au racisme,

au conflit, à la compétition,

au choc de civilisations..

- vie personnelle :

bientôt interdiction de l'alimentation

et de la médecine naturelles,

obligation de recourir aux produits chimiques..

- économique :

disparition de nos emplois,

précarité, flexibilité, salaires réduits,

conditions de travail stressantes,

endettement fou gangrénant toute la société ...

- policier :

vidéo-surveillance, puces électroniques,

contrôles permanents, multiplication de gardes à vue...

- logements :

Inaccessibles par le prix, éloignés,

concentrationnaires,

et les modes de vie modestes ou nomades

seront bientôt interdits

- libertés :

elles sont toutes amputées, jour après jour,

LOPPSI2, lois liberticides...

- médias :

conditionnement total,

parole officielle, communautariste et unique

- social :

toutes les protections

sautent les unes après les autres,

le Droit du Travail est réduit à la peau de chagrin,

le nivellement se fait par le bas,

et les services publics sont appelés à disparaître..

- politique :

confiscation du pouvoir par une oligarchie,

par les lobbies

et par des partis représentant les Grands intérêts

coupés du réel,

des besoins, des souhaits des populations,

absence de concertation pour les grandes décisions..

- militaire :

guerres préventives, permanentes,

totales et bientôt nucléaires..

 

Et l'Occident ose se dire démocratique,

alors qu'il programme

en coulisses crises,

(pour pénaliser les peuples au profit des banksters

soucieux de se construire des bases de survie,

et de financer les guerres juteuses),

pandémies réductrices de population,

et guerres permanentes

déguisées en choc de civilisations ?

 

Alors je pose solennellement la question

à tous les citoyens de la planète

et aux juristes internationaux

attachés au Bien public

et à la survie de l'espèce humaine

dans des conditions satisfaisantes :

 

Qu'attend-on pour lancer une campagne planétaire

pour mettre hors d'état de nuire

les psychopathes qui menacent la vie et les vivants,

en d'autres termes,

qu'attend-on pour traduire en justice

dans un Tribunal Planétaire Populaire

tous les grands criminels

comme Blair, par exemple

(qui appelle aujourd'hui à la guerre contre l'Iran),

comme Bush, Rumsfield,

Cheney, Wolkowitz, Netanyahou,

Rockfeller, Rothschild, Kissinger...

et tant de traîtres à l'humanité ?

 

Il y va de notre avenir,

le voulons-nous appauvri, asservi, misérable ?

Il y va de l'avenir de nos enfants,

il y va de l'avenir de nos animaux et de nos plantes,

il y va de l'avenir de l'humanité,

il y va de l'avenir de la vie sur terre ! 

 

Tous unis en même temps, et déterminés,

nous mettrons hors d'état de nuire

tous les bourreaux de l'humanité !

Ce qui s'est produit à l'échelle d'un pays, la Tunisie,

peut et doit se produire à l'échelle planétaire !

Mondialisons les luttes pour la vie,

pour la liberté, pour la paix !

 

Si nous ne faisons rien,

la vie sera bientôt irrespirable sur terre,

c'est un devoir éthique,

c'est un devoir vital,

de dire non à l'intolérable !

Eux (une poignée de fous au sommet),

ou nous tous !

 

Alors, agissons avant que

les malfaiteurs de l'humanité

ne fassent de nos vies un enfer,

agissons pour que triomphe l'humain

et l'espérance !

 

eva R-sistons 

 http://r-sistons.over-blog.com


un gouvernement mondial? ...Jacques Attali ne nous a-t-il pas parlé d'un gouvernement mondial..."fantasmes intimes du monde oligarchique d'un gouvernement mondial...là ou le krach financier a jusqu’ici échoué, une bonne petite pandémie pourrait précipiter nos dirigeants à accepter la mise en place d’un gouvernement mondial" !
 
http://www.communisme-bolchevisme.net/images/Bush_nato.jpg
 
 
La bête immonde du fascisme de l'oligarchie financiere mondiale qui se terre a Londres depuis des siecles...montre enfin son visage hideux! :
 

La City de Londres appelle à une dictature mondiale  
 
A lire sur:  
http://www.solidariteetprogres.org/article4912.html  
 
– Dans un éditorial publié hier dans le Financial Times,  
Gideon Rachman, chef du secteur politique étrangère du quotidien de la City de Londres, appelle à la création immédiate d’un gouvernement mondial, à condition que la démocratie soit abolie.  
 
Sous le titre « Et maintenant, un gouvernement mondial » annoncé en première page, Rachman confie : « Pour la première fois de ma vie je pense que la formation d’une sorte de gouvernement mondial devient plausible ».  
 
 
Puis il nous détaille le concept : « Un gouvernement mondial serait bien plus qu’une coopération entre nations  
. Ce serait une entité ayant les caractéristiques d’un Etat et soutenu par un code de loi.  
 
L’Union Européenne a déjà mis en place un gouvernement pour 27 pays et peut servir de modèle ».  
 
Puis il évoque le concept sophiste de « souveraineté partagée » ou « souveraineté responsable ».  
Il justifie ensuite l’urgence de sa proposition par les situations de crises financières, climatiques et terroristes.  
 
 
Rachman relève cependant un petit problème dans la réalisation de ce beau projet : un gouvernement mondial n’est pas une idée très populaire ; preuve en est, dit-il, le rejet de l’UE dans les derniers référendums en Europe.  
 
« La gouvernance internationale ne tend à être efficace que lorsqu’elle est anti-démocratique », dit-il avant de  
conclure « Tant que personne ne cassera ce problème, ce plan de gouvernement mondial restera sous clé aux Nations Unies ».  
 
Faute de définir un nouvel horizon pour l’humanité et d’en finir avec le monétarisme et la prédominance des intérêts financiers sur les nations, l’effondrement des économies et le chaos social qu’il engendre pourraient bien être le terreau anti-démocratique de cette utopie

  ...

 

suite de ce post ici :

 

partis politiques

http://beaugency.over-blog.com/article-les-partis-politiques-43285014.html

 

.

Et si on créait un Parti Blanc ?

 

bonjour eva, bonjour lecteurs


J'interviens pour la première fois sur un blog, le vôtre car il me "parle".J'en ai lu beaucoup et je constate qu'où que se situent les gens sur cette planète, de plus en plus les personnes s'éveillent et ne sont pls "en phase" avec ce qu'on nous prépare insidieusement, ce nouvel ordre mondial.Partout les gens s'opposent, sinon en actes au moins par la parole, de façon souvent véhémente mais aussi quelquefois aimante.Je réagis aussi à l'appel de cette étudiante en médecine.

Il y a une formidable attente, je la ressens.Cependant je crois que c'est fondamentalement une erreur maintenant, compte tenu de la situation dans laquelle nous sommes où les gens veulent "autre chose" d'attendre quelqu'un ou quelque chose de providentiel.Il faut sortir des vieux schémas qui ne correspondent plus à ce que veut l'humanité: de la justice et, justement, de "l'humanité" face à toutes ces situations inhumaines.


J'ai donc pensé à la chose suivante.IL faut créer quelque chose qui puisse unir et servir de point de départ pour quelque chose de tout à fait nouveau qui ne puisse être ni détourné, ni infiltré, ni combattu car ce serait quelque chose de voulu.

J'ai pensé au "parti blanc".


Pourquoi blanc?Comme l'indique l'adjectif, il est vierge car sert de cadre de départ pour quelque chose qui est à créer.

Ce "parti" servirait à fédérer tous ceux qui votent "blanc" c'est à dire qui ne se reconnaissent dans rien de ce qui est proposé actuellement.

Il ne serait dirigé par aucun "chef" car il n'appartiendrait à personne en particulier mais servirait de cadre à tous ceux qui veulent autre chose.Il serait en fait une bannière sous laquelle se rassembleraient tous ceux qui veulent  une autre société que celle vers laquelle nous sommes forcés d'aller avec ceux qui nous "dirigent".

L'instrument par lequel se contacteraient les membres pour élaborer la charte fédératrice qui servirait de programme commun à ces énergies serait internet.Tout cela aurait le mérite non d'opposer les gens les uns contre les autres, mais de les fédérer vers un but commun.

Ce "parti blanc" serait dans un premier temps un symbole d'alliance et le blanc serait  la couleur du ralliement.Porter par exemple un t-shirt blanc , un macaron blanc sur un véhicule, un fanion blanc sur un vélo pour se rendre reconnaissable , échanger les adreses mail.

Chère Eva, comme vous possédez un blog et que vous faites donc un énorme travail je vous laisse le soin de réfléchir à cette idée, quitte bien sûr à l'enrichir, de la soumettre à d'autres.

L'informatique actuellement et internet à défendre contre la censure serviraient de cadre idéal pour les votes qui ne pourraient pas être truqués.

Ce n'est pas une personne qui serait votée (pas de corruption possible) mais un programme qu'il s'agira d'établir et qui doit servir l'humanité.

Parmi quelques idées voici en bloc:

- la personne est sacrée ainsi que son droit d'expression.

- la connaissance est fondamentale et doit être transmise en toute liberté.Elle ne peut jamais être utilisée au détriment de l'humanité mais doit servir à son développement intellectuel et spirituel.

-Chaque être humain a droit au libre arbitre et le devoir de chacun est de ne jamais nuire ni à son prochain ni à la nature.

Bien sûr cela n'est qu'un début et n'est pas exhaustif.

Le but principal de ce parti blanc serait de rassembler par exemple tous ceux qui veulent un projet novateur de société comme les défenseurs des énergies libres et gratuites, les défenseurs de l'ordre naturel de toute vie .

Voilà pour un premier contact.

Je n'ai pas de site mais des idées et je voudrais que cette idée puisse progresser et qu'elle soit viabilisée par tous ceux qui en sentiraient la nécessité et l'envie.

Bien à vous
.
L'appel de l'étudiante en médecine ici :
.
.

..

Le blog d' Eva, R-sistons à la crise

.

L'autre formidable révolution

dont les Médias ne parlent pas

 

Islande-421cc.png

 

 

L'autre formidable révolution dont les Médias se gardent bien de parler

(cliquer sur ce lien)


 

Partager cet article
Repost0
10 janvier 2011 1 10 /01 /janvier /2011 09:50

 

LE PACTE COLONIAL OU LA VRAIE CAUSE DES GUERRES EN AFRIQUE

http://www.lepost.fr/article/2011/01/06/2362189_francafrique-le-pacte-colonial-ou-la-vraie-cause-des-guerre-en-afrique.html

 

h-20-2362194-1294343355.gif

 

Sommaire :

 

Introduction à cette publication,

par eva R-sistons :

"Les mutations de l'Armée - et du monde".

 

Ce que la France tramerait en Côte d'Ivoire

 

Aux Soldats, aux Sous-officiers et aux Officiers de l'Armée française

 

Général Desportes mis sur écoute - Le "Réseau Surcouf"

 

Le terrorisme américain

 

 

 

.

Lord Of war

  http://cpolitic.wordpress.com/tag/armee-francaise/

 

 

Les mutations de l'Armée - et du monde

par eva R-sistons


L'Armée au coeur de ce post. Voici ce que j'écrivais dans le précédent article sur le capitalisme de choc: "Et pour pouvoir dompter la population, il faut une police et une armée de choc : On travaille donc à les privatiser, car les mercenaires apatrides n'ont pas les états d'âme des enfants d'un pays. Par exemple, les armées de conscrits ont laissé peu à peu la place à des armées de professionnels, la Défense ayant moins besoin d'hommes que de haute technologie (ainsi, aujourd'hui on tue derrière son clavier).. et un degré de plus est atteint dans le divorce avec les populations, par la privatisation continue de l'Armée comme de la Police".

 

L'Armée de la Nation se privatise, l'Armée de la Nation se "mercenarise" (1). Et avec Sarkozy, il semble qu'elle devrait prochainement être utilisée pour de basses besognes. En Côte d'Ivoire, des ressortissants français dénoncent le coup préparé par Sarkozy contre celui qui lui déplaît, Laurent Gbagbo, pas assez servile, et pour ceux qui lui plaisent, liés aux milieux de la haute Finance (Ouattara est un ancien du FMI, l'organisme qui orchestre la paupérisation des sociétés au profit, notamment, de l'Elite de la Finance et de la Grande Industrie. Il n'y a pas de hasard en politique).

 

Un Officier dénonce les régressions, sociales et professionnelles, sans précédent, imposées à l'Armée française (2). Je l'ai déjà écrit, nos Officiers, nos Soldats, nos Gendarmes, nos Policiers, sont sur la sellette, comme nos Juges ou nos médecins. Et pour exemple, je citerai le premier procureur de France, Jean-Louis Nadal: "Il a sonné la charge contre le gouvernement, vendredi 7 janvier, lui reprochant de "dénigrer la justice et de "blesser la République" (3).

 

Sur Mecanopolis, on peut lire ceci : "La dernière livraison du « Canard enchaîné » rapporte que le contre-espionnage français a enregistré, en 2009 et 2010, les conversations du patron de l’Ecole de guerre, qui ose mettre en cause l’engagement de la France en Afghanistan (..) Dès la parution du « Monde », nombre d’officiers et de généraux approuvent discrètement ce qu’ils viennent de lire. Au centre de planification et de conduite des opérations – où l’on est « branché » en direct sur Kaboul – personne ne met en cause ce constat. Même réaction, en général, à l’Ecole militaire. Au Quai d’Orsay, plusieurs hauts diplomates se félicitent de voir un militaire ainsi monter au feu (..)". C'est la fronde. On reparle du réseau Surcouf.... (4).

 

Bientôt, les Nations n'existeront plus, l'Armée d'un pays ne sera plus qu'un lointain souvenir, la Police ou la Gendarmerie Nationale auront disparu. L'heure est à la globalisation, à la privatisation, à la "mercenarisation" - des individus payés au prix fort, sans foi ni loi ni nation, au service d'une petite Oligarchie de prédateurs internationaux sans scrupules. Pessimiste ? Non, réaliste. Le monde est en plein bouleversement. Le passé est gommé, les traditions seront perdues. Est-ce l'avenir que nous voulons ? Alors, croisons les bras. Après tout, nous avons à la tête de la France un "super mercenaire"...

 

Mais lorsque l'Histoire se déroule trop vite, lorsqu'elle bouscule tout ce à quoi les peuples tiennent, lorsqu'elle ne tient compte que des intérêts d'une poignée d'individus haut placés, alors le pire est à craindre.

 

Et justement, bien des événements actuels font songer à l'Apocalypse de la Bible. Les peuples grondent, la nature devient folle - Dieu est-il en colère ?

 

Les apprentis-sorciers de la planète risquent d'être dépassés par leur irresponsabilité égoïste et cupide...

 

Eva R-sistons à un futur manquant de Sagesse.

 

 

(1) http://r-sistons-actu.skynetblogs.be/archive/2010/08/18/une-societe-de-mercenaires-sans-foi-ni-loi.html

(2) Aux Soldats, aux Sous-Officiers et aux Officiers de l'Armée Française

(3) http://sos-crise.over-blog.com/article-le-premier-procureur-de-france-s-indigne-de-l-attitude-du-gouvernement-64640394.html

(4) http://www.mecanopolis.org/?p=21202

 Le général Desportes placé sur écoute,feu vert de l’Elysée. Réseau Surcouf

 

 

 

 

Reçu ce texte de Philippe G.,

sans source.

Je ne peux vérifier.

Mais je publie... c'est très intéressant !

Notre Président est un cow-boy comme son ami Bush...

eva

(Voir plus bas un lien, "Opération Cirrus")

 

 

Voici les confidences d' Abidjan .

Nous ne pouvons pas admettre que le président de la France soit un assassin et un criminel qui organise ses opérations avec préméditation. Voir le COS.

Les révélations et confidences de français vivant à Abidjan

Les témoignages ont été recueillis quelque part à Abidjan, capitale
économique ivoirienne et ont été livrés par des Français, vivant en Côte
d’Ivoire depuis des années. Ils y ont fait fortune. Ils ont décidé de se
confier. « Nous avons décidé d’alerter les autorités ivoiriennes et le
monde entier sur ce qui se trame dans l’ombre

sur le compte du peuple ivoirien ».


Pour ces ressortissants français, la France est sur le point de mettre à
exécution son plan savamment préparé, depuis le premier tour de l’élection
présidentielle. Un plan visant d’une part à exécuter des personnes du
sillage du chef de l’Etat ivoirien, Laurent Gbagbo et d’autre part, à
déclencher une situation de chaos en vue d’extrader celui-ci vers une
destination inconnue. Mais ces français, compatriotes de Nicolas Sarkozy,
président de la République française s’opposent à un tel projet.

Au nombre de quatre ce jour-là, l’air grave et refusant pour la
circonstance tout appel (car ils ont fermé leurs téléphones portables) ces
ressortissants français très au fait du « coup spectaculaire », imminent ont
confié avoir alerté le pouvoir Laurent Gbagbo, sur la nature du commando
présent à Abidjan. «Ils sont dans nos murs. Des unités spéciales de la
terreur sont à Abidjan. Le temps presse. Si rien n’est fait, dans les jours
qui suivent, la Côte d’Ivoire sera un champ de bataille», laissent-ils
attendre. « Nous sommes autant menacés que les Ivoiriens. Il faut réagir vite
», estiment-ils avant de livrer quelques indications sur les tueurs en
embuscade



« C’est depuis la fin du second tour de la présidentielle en novembre 2010
que nous ne manquons, et cela chaque jour, de dévisager des éléments de
plusieurs unités des forces spéciales membres de commandos des missions et
autres expéditions, à Abidjan », lancent-ils d’emblée. Et de poursuivre :
« Au sein de l’armée française, il existe des sections pour des opérations
précises et urgentes. Ce sont des éléments de ces forces spéciales que nous
avons identifiés au sein des populations, ici à Abidjan. Ce qui veut dire
qu’il y a danger », indiquent ces français qui soulignent être des
Ivoiriens dans l’âme.



« Nous avons fouiné et découvert qu’il y a actuellement trois sections du
Centre des Opérations Spéciales, le COS. C’est une force de massacre. Ses
éléments ne font pas de renseignements, ils tuent. C’est le COS qui a fait
le sale boulot en Algérie. Ce sont des grenadiers voltigeurs. C’est une force
spécialisée dans les combats urbains. Elles sont composées de 33 éléments
par sections des six groupes parlant toutes les ethnies de Côte d’Ivoire.
Nous tenons à faire remarquer que ce sont des éléments spécialisés dans
l’infiltration, l’extraction et l’élimination. Nous vous confions que la
présence du COS à Abidjan est inquiétante et représente une réelle menace
pour les populations. Parce que le COS n’est pas une force conventionnelle »,
insistent-ils.



« Cette unité spéciale, une idée de De Gaule est très active
aujourd’hui. Car il s’agit pour ceux qui la composent de mourir pour le
drapeau. Ils ont pour particularité d’apprendre et de parler plusieurs
langues. Ceux qui sont actuellement en Côte d’Ivoire parlent parfaitement les
ethnies ivoiriennes. Ils sont fondus au sein des populations et vivent
actuellement avec elles. Ils se font passer pour des pêcheurs, marins ou des
maçons et vivent ou marchent en double. Ils sont pour la plupart des noirs.
Plusieurs d’entre eux qui étaient en Irak ou en Afghanistan ont été
sélectionnés pour la mission en Côte d’Ivoire ».



Dans la phase finale de l’exécution de la déstabilisation de la Côte
d’Ivoire, confient-ils, le COS sera appuyé par plusieurs autres unités des
forces spéciales françaises qui sont trempées dans la chute de plusieurs
régimes que Paris ne voyait pas d’un bon oeil: «Il y a actuellement des
éléments du 3è Régiment Parachutiste d’Infanterie Marine, le RPIM. Des
éléments du 3è Régiment Etranger d’Infanterie, le REI basé en Guyane, ils
ont leur quartier à Dakar. Il y a également ici, à Abidjan, le 6è Régiment
d’Etranger du Génie, le REG. Ses éléments sont spécialisés dans la
destruction et la reconstruction ; ils sont basés à Rouen en France »..



«Assassinats de français programmés… »

La Côte d’Ivoire a été déclarée zone 3 : « C’est-à-dire que ce pays
a été déclaré zone en attente d’attaque. Deux croisières et des
porte-avions sont en route pour la Côte d’Ivoire. Depuis une semaine nos
parents présents au sein des forces spéciales nous recommandent de quitter la
Côte d’Ivoire pour le Ghana », indiquent ces français et de poursuivre :
«Toutes ces forces spéciales ont décidé de procéder par des intimidations.
Puis pousseront à des embuscades aux forces onusiennes, ce qu’ils ont déjà
entrepris avec des provocations des casques bleus. C’est déjà constaté dans
les différentes villes.
Il faudra être très vigilants… Ils veulent commettre des assassinats
contre des ressortissants français pour faire porter le chapeau aux forces de
défense ivoiriennes. Or, tuer un français c’est déclarer la guerre à la
France. Le COS utilise actuellement les renseignements de la Licorne qui a
partagé Abidjan en 10 zones de combats et de rapatriement des ressortissants
français ».



Toujours selon ces français, un avion américain, ‘’Apach Hawack’’,
un bombardier serait depuis plusieurs jours positionné au-dessus de la Côte
d’Ivoire. Avec pour mission de localiser les positions des soldats ivoiriens
ou des manifestants qui iraient contre des intérêts français. « Lors de
l’attaque, il projettera des bombes en papier comme cela s’est passé au
Kossovo, dans les Balkans.
Grâce aux marquages par des transpondeurs et compteurs que les éléments des
forces spéciales continuent de poser à travers la ville d’Abidjan. Ces
bombes provoquent une onde de choc dans un cercle de 2 kilomètres qui fait
tomber tout humain dans un étourdissement qui dure au moins cinq minutes. Mais,
pour que la victime retrouve toute sa lucidité, il lui faudra au moins trois à
quatre jours », révèlent-ils



Au sortir de ce tourbillon chaotique, poursuivent ces français, « avec une
attaque rapide prévue, ces forces spéciales envoyées par Sarkozy auront eu le
temps de se saisir du Président Laurent Gbagbo pour le conduire hors de la
Côte d’Ivoire. Nos sources au sein de ces forces nous rapportent que la
destination prévue pour accueillir le chef de l’Etat Laurent Gbagbo est une
île entre la Floride aux Etats unis d’Amérique et Bermudes pour accueillir
la famille du Président. Pour un exil d’oré…. ». Ce qui pourrait
certainement expliquer l’information récurrente de demande d’exile du
Président Laurent Gbagbo auprès du Président américain Barack Obama  



«Une liste de 18 personnes à exécuter…»

« Dans leur plan diabolique, il y a une liste de 18 personnes à éliminer
dont 5 généraux de l’armée ivoirienne. Il n’est point question
d’éliminer physiquement le Président Laurent Gbagbo. Mais, le contraindre à
l’exil. Il s’agit plutôt, pour les tueurs de Nicolas Sarkozy, d’éliminer
en priorité, Charles Blé Goudé. C’est lui que l’Elysée redoute le plus
en Côte d’Ivoire. Il est très populaire et charismatique. Il est perçu par
Paris comme celui qui est capable de mettre à mal les actions de terrain des
forces en présence. Ceci avec des appels aux soulèvements populaires ». Pour
ces français, auteurs de cette attaque en vue, il n’est point question
d’échec. « Toutes les chancelleries internationales savent ce qui se
prépare. Et elles suivent attentivement la préparation de l’opération »,
confient-ils.



«Mais nous refusons que cela se passe ainsi. Aujourd’hui tous les français
qui ont fait des déclarations pour soutenir la légalité constitutionnelle en
Côte d’Ivoire en reconnaissant l’élection de Laurent Gbagbo sont menacés.
Nous nous sentons frères des Ivoiriens », soulignent nos informateurs avant de
noter un autre volet spirituel du complot. « Nous savons que ce qui se passe en
Côte d’Ivoire est une histoire de confrérie. La Rose Croix, la Franc
maçonnerie, le Feu Ardent, le 5è Œil, Couleur pourpre, dont sont membres la
plupart des membres de la hiérarchie militaire. Ce sont elles qui veulent
décider de ceux qui doivent diriger ici en faisant croire au peuple qu’il est
libre de se choisir un président »



« Paris nous traite de rebelles »

Pour ces confidents français, les USA soutiennent Sarkozy parce qu’il leur
a fait croire que Laurent Gbagbo a organisé la confiscation du pouvoir, grâce
aux preuves qu’auraient fournies les services secrets français avec le
soutien de certains services secrets étrangers en Côte d’Ivoire. « C’est
pourquoi les Usa soutiennent Alassane Ouattara. Aujourd’hui les ressortissants
des pays occidentaux ont progressivement quitté à plus de 90 % la Côte
d’Ivoire sur le nombre qu’ils ont été par le passé. Il ne reste en
majorité que près de 16.800 français. Et l’Elysée nous traite de rebelles.
A l’heure où nous vous parlons, nous n’avons plus accès aux services de
paieries. L’ambassade a bloqué nos comptes.
Les autorités françaises veulent que nous rentrions en France. Or nous
refusons de quitter la Côte d’Ivoire. Nous avons reconstruit nos vies passés
les évènements de novembre 2004. Sarkozy veut que nous rentrions pour nous
reverser l’équivalent de 300.000franc Cfa.
Pourtant, nous gagnons mieux nos vies ici en Côte d’Ivoire parce que nos
affaires ont repris depuis belles lurettes. Il faut que la police diplomatique
s’active sur la trace des éléments du Centre des Opérations Spéciales. Si
elle parvient à mettre la main sur un seul de ses éléments la Côte
d’Ivoire évitera les massacres », ont invité ces Français avant de prendre
congé de nous. Tout en indiquant être prêts à œuvrer à mettre en état de
nuire les forces françaises présentes sur les bords de la lagune Ebrié

Vendredi 7 Janvier 2011

 

 

Qu'est-ce que le COS ? Ajouté par eva R-sistons

 

  1. Le COS placé sous les ordres du Chef d'Etat Major des Armées (CEMA), depuis sa création à ... Des missions des éléments du COS peuvent aussi constituer une aide à ...
    le.cos.free.fr/cos.htm -
  2. Les forces spéciales françaises et étrangères
    le.cos.free.fr
  3. COS, le commandement des opérations spéciales, qui rassemble lensemble des forces spéciales des différentes armées françaises. COS est une abréviation pour : ...
    fr.wikipedia.org/wiki/Cos

 

 

Illustrations et texte ci-dessous sur :


http://www.defense.gouv.fr/ema/interarmees/le-commandement-des-operations-speciales/le-cos-presentation

 

 

Le COS, présentation:

 

Mise à jour :19/07/2010

Le Commandement des Opérations Spéciales (COS) a été crée en juin 1992 à la suite des opérations conduites pendant la guerre du Golfe. Placé sous les ordres du Chef d'Etat-major des Armées (CEMA), il a trois objectifs majeurs :

  •  planifier, préparer et conduire les opérations spéciales,
  •  fédérer les unités spéciales des trois armées afin d'obtenir une synergie et une meilleure cohérence,
  •  adapter et améliorer les capacités des unités spéciales en coordination avec les autorités organiques.

 Opérations spéciales :  

Les opérations spéciales sont des actions militaires menées par des unités des forces armées spécialement désignées, organisées, entraînées et équipées, pour atteindre des objectifs stratégiques définis par le CEMA. Utilisant des techniques opérationnelles et des modes d'action inhabituels aux forces conventionnelles, ces actions sont menées en temps de paix, crise ou guerre, indépendamment des opérations conventionnelles ou en coordination avec celles-ci. Ce sont des opération militaires ouvertes ou couvertes commandées par le CEMA. Ce ne sont pas des opérations clandestines. Elles se distinguent des opérations conventionnelles par un cadre espace-temps différent, la nature de leurs objectifs, des modes opératoires particuliers et la discrétion qui entoure leur préparation et leur exécution.

 Missions :  

Il existe trois grands types de missions réalisées par le COS : les missions de renseignement, d'action et d'environnement.

- Missions de renseignement :

  •  acquisition du renseignement sur les milieux physique et humain,
  •  acquisition du renseignement sur les forces en présence et en particulier au-delà de la zone de déploiement du dispositif français ou allié,
  •  acquisition du renseignement sur les objectifs humains ou d'infrastructure, et participation éventuelle à la désignation d'un objectif.

- Missions d'action :

  •  attaques d'objectifs (centre de gravité ou point décisif),
  •  neutralisation d'installations, de réseaux ou des lignes de communication,
  •  capture ou récupération de personnel ou de matériel,
  •  actions de diversion ou de déception,
  •  contre-terrorisme (libération, reprise de contrôle),
  •  fourniture d'appuis spéciaux (commandement, transport, feu).

- Missions d'environnement :

  •  formation, conseil et encadrement d'unités militaires étrangères dans le cadre d'une assistance à des forces amies,
  •  participation au processus d'évaluation et d'aide à la décision, notamment lors de l'ouverture d'un théâtre d'opérations,
  •  protection de personnalités.

(..)

 

 

D'autres capacités dites conventionnelles, issues de différentes unités militaires, peuvent ponctuellement être employées pour des opérations. Tous les hommes appartenant à des unités des forces spéciales (environ 3 000 militaires) sont protégés par l'arrêté du 15 septembre 2006 relatif au respect de l'anonymat.


Quelques opérations du COS :  


Opération Oryx (décembre 1992 - janvier 1993), en Somalie.

Opération Amaryllis (avril 1994), au Rwanda.

Opération Turquoise (juin - juillet 1995), au Rwanda.

Opération Azalée (septembre - octobre 1995), aux Comores.

Opération Almandin (1996), en République Centrafricaine.

Opération Alba (mars - juillet 1997), en Albanie.

Opération Kahia (décembre 1999), en Côte d'Ivoire.

Opération Vulcain (14 août 2000), au Kosovo.

Opération Artémis (juillet - septembre 2003), en République Démocratique du Congo.

Opération Arès (août 2003 - janvier 2007), en Afghanistan.

Opération Licorne (en cours), en Côte d'Ivoire.

Opération Benga (juillet - décembre 2006), en République Démocratique du Congo.

Opération Boali (mars 2007), en République Centrafricaine.

Sources : EMA
Droits : Ministère de la Défense

 

 

Opérations

Opération Cirrus.

Comment Sarkozy a préparé des massacres à Abirjan

 

Le 08 janvier 2011 par IvoireBusiness - Des hommes de l’ombre, membres d’unités spéciales d’infiltration et d’exécution pour le compte de la France ont mis pied en Côte d’Ivoire. Ils s’activent pour la mise à exécution de l’opération

baptisée « pour l’honneur » ou encore «code d’honneur ». Tout sur le dernier Baroud d’honneur de la France en Côte d’Ivoire…Confidences de français vivant en Côte d’Ivoire sur l’attaque imminente que préparent les dirigeants de leur pays d’origine, afin de mettre fin au régime de Laurent Gbagbo.
Cirrus sur Abidjan! Des langues se délient au sein de la communauté française vivant à Abidjan. Depuis quelques jours, des Français témoins de ce qui se prépare contre le pouvoir et même contre la personne de Laurent Gbagbo, actuel Chef d’Etat ivoirien, n’ont cessé d’attirer l’attention des autorités en place. Ils ont alors décidé de se confier, « afin que soit mis au grand jour » l’opération expéditive en préparation en Côte d’Ivoire et que le peuple ivoirien en soit informé», avouent-ils, lors des échanges avec eux. suite ici :

http://www.ivoirebusiness.net/?q=node/1761

 

  .

 

Soldats,

sous-officiers

et officiers de l’armée française !

 

 

Vous êtes fatigués, rongés par le doute et un authentique sentiment d’humiliation. N’en soyez pas étonnés: vous faites l’objet, depuis que Nicolas Sarkozy a imposé sa funeste présence à l’Elysée, d’une régression professionnelle et sociale dont il n’est pas d’exemple dans notre histoire.


            Le Livre Blanc rédigé à l’initiative du peu regretté Hervé Morin et publié en 2008 applique à l’institution militaire la politique de destruction systématique des services publics qui sévit déjà dans les administrations, l’Education Nationale, l’hôpital et les transports. A partir du 1er janvier 2011, avec l’ouverture des bases de défense supposées “rationaliser” la gestion des effectifs et des missions de la Défense, un pas supplémentaire et peut-être irréversible dans la dégradation de notre armée sera franchi:
.
·         la dissolution de régiments entiers s’accélérera
·         les transferts de personnels dans d’immenses pôles de défense dépourvus des moyens matériels de remplir leur mission s’effectueront dans des conditions insupportables pour un grand nombre d’entre vous: carrières bouleversées, déménagements forcés, éloignement géographique des conjoints
·         dans le même temps, les personnels sous contrat seront, plus encore que par le passé, poussés dehors. La réduction à terme, en 2014, à 94 000 militaires d’active de l’Armée de Terre (soit la capacité d’accueil du Stade de France…), dont 10 000 seulement destinés à “participer à la protection du territoire national” ne peut déboucher que sur une  totale incapacité en cas de conflit.
 
            Le constat est accablant. La responsabilité des politiques dans ce sabordage de la Défense Nationale et de l’armée est éclatante:
.
·         la suppression du service national par le président Jacques Chirac a coupé le lien organique armée-nation qu’avait instauré la Révolution Française et rendu l’institution militaire opaque aux yeux des citoyens: combien de civils sont informés des liquidations  en cours d’unités dont l’histoire était pourtant intimement liée à celle des villes où elles étaient stationnées, en particulier dans le Nord et l’Est? combien n’en prendront la mesure que lorsque le départ des militaires aura provoqué une catastrophe humaine et économique?
·         l’instrumentalisation de notre armée au service de causes étrangères s’est accélérée depuis que Nicolas Sarkozy est arrivé au pouvoir: depuis 2007, l’armée américaine sait qu’elle peut se battre jusqu’au dernier soldat français en Afghanistan, où 52 des nôtres sont déjà tombés
·         le retour dans la structure de commandement de l’OTAN (2009) voulue par le même Sarkozy, le plus pro-américain des présidents français depuis 1945 selon le Département d’Etat américain, est une insulte à notre tradition d’indépendance nationale et marque notre complet assujettissement à la puissance américaine au moment où celle-ci s’effondre.
 
            Soldats, sous-officiers, officiers, vous êtes méprisés par des dirigeants indignes et corrompus. Vous l’êtes parce que vous incarnez une tradition d’honneur et de don de soi qui ne trouve pas sa place dans une société gangrénée par l’argent, où les seules valeurs sont celles qu’on peut coter en bourse, et qui vous berce de l’illusion de la démocratie. Il vous appartient de refuser cette dictature de la médiocrité et de l’impuissance. Le pays ne pourra se relever qu’avec votre concours, votre refus de la décadence et de l’humiliation nationale, votre conscience de la force que vous détenez.
 
Honneur et Patrie
honneuretpatrie@yahoo.fr
.

desportes1.png

 

Le Général Desportes placé sur écoute

 

 

Extraits :

(..)

Selon l’Elysée et le ministre de la défense, la République est en danger quand un général ose émettre quelques critiques sur l’engagement de la France en Afghanistan.


A sein de l’état-major des armées, on n’ignore pas l’intérêt porté par la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) aux conversations et aux relations du général Desportes. Motif de cet espionnage électronique réalisé sans l’aval d’un juge d’instruction : Vincent Desportes serait membre d’un réseau militaire clandestin baptisé « Surcouf ».


Réseau « Surcouf »


En 2008, des généraux, des amiraux et des colonels en activité ou à la retraite, tous contraints à l’anonymat, rédigent ensemble un texte qu’ils signent « Surcouf ». Puis, ils insistent auprès du Figaro pour que cette « tribune» paraisse le 18 juin. Une date choisie pour le symbole gaulliste qu’elle représente.


Ce texte taille en pièce le Livre blanc de la défense, un document concocté à l’Elysée sous l’autorité du Président. Pour le chef d’état-major des armées, l’amiral Guillaud, qui a collaboré à la rédaction de ce Livre blanc, cette prise de position dans le « Figaro » tient de l’affront personnel. Sarkozy et Guillaud, furieux et inquiets, veulent savoir combien d’officiers se cachent derrière « Surcouf ».


Deux perquisitions sont menées à l’Ecole militaire. Les locaux du Collège interarmées de défense, dont le directeur est à l’époque le général Vincent Desportes, sont « visités ». Autres bureaux perquisitionnés, ceux du Chem, « l’aile militaire » de l’Institut des hautes études de défense nationale, d’où sortiront les futures généraux. Dans les deux cas, plusieurs ordinateurs d’officiers sont embarqués, dans l’espoir de découvrir les noms des membres et amis du réseau « Surcouf ».


Une guerre dont les armées françaises ne veulent pas


Dès lors, Vincent Desportes est dans le collimateur. En 2010, il apprend que l’état-major, les ministres de la Défense, des Affaires étrangères et leurs porte-parole ont reçu, de Sarkozy, l’ordre de faire silence sur l’Afghanistan. Mais il n’en a cure.


A quelques semaines de prendre sa retraite, Desportes devient le premier officier de haut rang à mettre publiquement en cause l’engagement de la France. Dans un entretien qu’il accorde au « Monde » (daté du 2 juillet 2010), il affirme que « la situation en Afghanistan n’a jamais été pire (…). C’est une guerre américaine ». Avant de conclure : « Il faudra bien revoir la stratégie (…). L’armée américaine doute des directives de ses chefs. Tout se passe comme si le président Obama n’était pas très sûr de ses choix. » Puis Desportes confirme que la France ne participe à aucune décision sur l’engagement des troupes.


Dès la parution du « Monde », nombre d’officiers et de généraux approuvent discrètement ce qu’ils viennent de lire (..)

 Le général Desportes placé sur écoute,feu vert de l’Elysée. Réseau Surcouf

.
.
Le terrorisme américain

lundi 10 janvier 2011

Etats-Unis : deux siècles de violence (Article sur http://polymedia.skynetblogs.be/ )

Beaucoup d’Etasuniens voient leur pays et leurs soldats comme les « bons » qui propagent la « démocratie » et la « liberté » dans le monde entier. Quand les Etats-Unis infligent mort et destruction inutile, cela est vu comme une erreur ou une aberration. Dans l’article suivant, Peter Dale Scott et Robert Parry examinent la longue histoire de ces actes de brutalité, une trajectoire qui suggère qu’il ne s’agit pas d’une « erreur » ou d’une « aberration », mais plutôt d’une doctrine plutôt consciente de contre-insurrection par le « côté obscur ». Consortium News.

21590.jpgIl y a un fil obscur – rarement reconnu – qui parcourt la doctrine militaire des Etats-Unis, qui provient des premiers jours de la République.

Cette tradition militaire a explicitement défendu l’usage sélectif de la terreur, que ce soit dans la répression de la résistance des américains natifs aux frontières du XIXe Siècle, dans la protection d’intérêts étasuniens à l’étranger au XXe Siècle, ou dans « une guerre contre la terreur » pendant la dernière décennie.

Suite ici :

 

http://sos-crise.over-blog.com/article-le-terrorisme-americain-64668219.html

http://alainindependant.canalblog.com/archives/2011/01/10/20088229.html?t=1294650672800#c39854933

 

 

 

.

 

DOCUMENT WIKILEAKS - Sarkozy massivement arrosé par Omar Bongo
 

Selon WikiLeaks Sarkozy a été massivement arrosé d'argent sale par le dictateur Omar Bongo pour financer sa  campagne électorale de 2007. En langage commun on appelle ça «une bombe». Lire ici :

http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-sarkozy-massivement-arrose-par-omar-bongo-63977345.html

 

 

.

 

TERRORISER LES TERRORISTES, PARDON, L'AMERICAIN DE BASE, POUR QU'IL NE SE REVOLTE PAS
du 3 au 14 janvier 2011 : Les US se préparent à des révoltes, c'est clair, voyez leur dernière innovation, des tours de garde de prison, l'ensemble fabriqué par ICXT et installées sur des vérins hydrauliques mobiles autour des... grands centres commerciaux JUSTE AVANT NOEL comme nous le montre le site video GodlikeProds. Dans tous les Etats-UNis, les centres commerciaux se transforment en prisons, bonjour l'Etat policier, et c'est tout à fait incroyable, financé par Homeland Security. Mégaphones, projecteurs, caméras, utilisés pour le contrôle des peuples et l'instabilité des foules... Au secours, ils sont devenus fous. L'Amérique devient Auschwitz. Bientôt une fouille anale et vaginale pour entrer dans les centres commerciaux? Cliquez ici ABSOLUMENT et regardezjusqu'au bout même si vous ne parlez pas anglais.


http://www.jovanovic.com/blog.htm

 

 


Partager cet article
Repost0

R-Sistons

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
  • Contact

Recherche

Archives

Pages