3 décembre 2008 3 03 /12 /décembre /2008 05:18
Michel Collon à Ce Soir (ou Jamais), FR3,
ce mercredi 3 décembre 2008, à écouter ! 



Info de la FCPE,
merci de la diffuser largement
autour de vous.

 
> Pendant que le gouvernement ratiboise les effectifs des profs,
> Sarkozy veut imposer une réforme géniale. Il a décidé d'offrir aux
> expatriés la gratuité des écoles et lycées français de l'étranger. Un
> cadeau sympa, non ? Sauf qu'il va surtout profiter aux plus aisés, et
> que l'addition, pour l'Etat, s'annonce carabinée. Ces écoles, très
> cotées étaient jusqu'à présent payantes. Certains lycées sont des
> établissements publics, d'autres, privés sous contrat. En tout 160
> 000 élèves y sont scolarisés, dont 80 000 français. Sous la tutelle
> du Quai d'Orsay, chaque établissement fixe assez librement ses tarifs
> et ça atteint des sommets: 5 500 euros l'année à Tokyo, 6 500 à
> Londres, 15 000 à New York et 17 000 euros -le record- à San
> Francisco. Au diable l'avarice! Pour les expatriés modestes, un
> système de bourses plutôt généreux est déjà en place. A New York,
> par exemple, il faut gagner moins de 65 000 euros par an -pas vraiment
> le smic- pour décrocher 4 500 euros d'aide. Environ un quart des
> élève français bénéficient d'une bourse. Mais pour Sarko, ce n'était
> pas assez. Depuis l'an dernier et à la demande express de l'Elysée,
> l'Etat prend en charge l'intégralité des frais de scolarité des élèves
> français de terminale... quels que soient les revenus des parents. Plus
> besoin de bourse ! A la rentrée de septembre, ce sera le tour des
> premières, puis des secondes l'an prochain, et ainsi de suite. "
> J'aurais pu commencer la gratuité par la maternelle, a expliqué Sarko,
> le 20 juin dernier, devant la communauté française d'Athènes. Mais j'ai
> voulu commencer par l'année la plus chère pour que vous puissiez
> constater la générosité des pouvoirs publics français." Encore merci !
> Mais générosité pour qui ? A Londres, l'une des familles concernées par
> ce généreux cadeau déclare plus de 2 millions d'euros de revenus
> annuels. Et deux autres gagnent plus d'un million. Jusqu'alors, une
> partie du financement était assurée par des grandes entreprises
> françaises désireuses d'attirer leurs cadres vers l'étranger. Ces
> boites, comme Darty ou Auchan, rentrent déjà leur chéquier : pourquoi
> payer les frais de leurs expat' si l'Etat régale ? Un coût qui fait
> boum Au Quai d'Orsay, l'Agence française de l'enseignement à l'étranger
> a simulé le coût de cette plaisanterie mais s'est bien gardé d'en
> publier le résultat. Lequel est tout de même tombé dans les palmes du
> "Canard". D'ici dix ans, appliquée du lycée jusqu'au CP ( sans parler
> de la maternelle), la gratuité coûterait à l'Etat la bagatelle de 713
> millions d'euros par an !

> Intenable ! La vraie priorité, c'est l'ouverture d nouveaux
> établissements, pas la gratuité. Mais pourquoi Nicolas Sarkozy
> s'est lancé la dedans ? Peut-être parce qu'il se sent
> personnellement concerné par la question : après avoir été annoncé à
> New York puis à Londres, petit Louis est finalement inscrit au lycée
> français de Doha... Et il va falloir payer ! Auditionné par le Sénat à
> la fin juin, Bernard Kouchner n'a pas nié ces menus "inconvénients".
> Son cabinet songe d'ailleurs à couper la poire en deux : une
> gratuité partielle... mais toujours sans conditions de revenus. Sauf
> que, pour le moment, Sarko n'en veut pas. "Je tiens beaucoup à la
> gratuité", s'entête-t-il à chaque déclaration à l'étranger. Sans
> prendre le temps de préciser comment sera financée cette très
> généreuse gratuité !





Sarkozy casse tout ! Même l'indépendance nationale !
http://villo.over-blog.com/


Alerte !
Indépendance
nationale
menacée !


Des troupes allemandes
bientôt en France.
À QUAND LE RETOUR
DES BASES AMERICAINES ?

Claude Beaulieu

lundi 1er décembre 2008, par Comité Valmy


 

Estimant comme ses suzerains états-uniens que la menace immédiate est celle du terrorisme, Nicolas Sarkozy a décidé ( Mais, sait-on réellement qui décide et où ?) une réduction des effectifs de l’armée professionnalisée de notre pays, annoncée lors de la présentation de son Livre blanc sur la Défense.


Les effectifs de celle-ci devront être ramenés à 225.000 hommes d’ici 6 à 7 ans, contre 271 000 hommes aujourd’hui. Ces 56.000 suppressions toucheront plus particulièrement l’armée de l’air (-24%). Dans l’armée de terre, la réduction d’effectifs atteindra 17%. Dans la marine, ce sera -11%. En conséquence, 30 implantations militaires vont être fermées sur le territoire ou regroupées.


Jean-Dominique Merchet journaliste à Libération donne une information intéressante : « lors du sommet franco-allemand, lundi à l’Elysée, le président Sarkozy et la chancelière Merkel ont évoqué l’avenir de la Brigade franco-allemande (BFA), qu’il serait "trop dommage" de dissoudre, selon la chancelière. A la demande des Français, qui souhaitent réduire leur présence outre-Rhin, l’Allemagne est prête à déployer une unité de la Bundeswehr, de manière permanente en France »…


La ville retenue selon cette information pourrait être Metz (très touchée par les restructurations) ou Strasbourg - où se trouve l’état-major du Corps européen. La France a précisé J D Merchet, a un temps, espéré que les Allemands viennent s’installer à Bitche (Moselle) pour compenser la dissolution localement douloureuse du 57ème régiment d’artillerie.


Ainsi des troupes allemandes peu nombreuses au début, s’apprêtent-elles à occuper progressivement les sites abandonnés par l’armée française. S’il s’agissait de réprimer un jour, les « terroristes pas Français » nouveaux résistants à l’Europe nouvelle de la finance, elles seraient éventuellement déjà sur place.


Visionnaire, le Général de Gaulle a historiquement décidé le 7 mars 1966 le retrait de notre pays de la structure militaire intégrée de l’OTAN : « (...) La France se propose de recouvrer sur son territoire l’entier exercice de sa souveraineté, actuellement entamé par la présence permanente d’éléments militaires alliés ou par l’utilisation habituelle qui est faite de son ciel, de cesser sa participation aux commandements « intégrés » et de ne plus mettre de forces à la disposition de l’OTAN. (...) »


Nicolas Sarkozy appliquant méthodiquement sa politique de déstructuration nationale a donc dans un premier temps supprimé des troupes françaises qu’il entend ensuite remplacer en partie, par des militaires allemands dont les chefs politiques, nationalistes, ne cachent aucunement leur volonté d’hégémonie sur l’Europe.

En même temps le Chef, sous tutelle atlantique, de l’Etat a annoncé que la France pourrait réintégrer structure militaire intégrée de l’OTAN. A quand la réinstallation en France, des bases américaines si judicieusement évacuées par Charles de Gaulle en application de sa juste politique d’indépendance nationale ?


Déjà lors du sommet de l’OTAN en avril le gouvernement vassalisé a augmenté de 800 à 1000 hommes, les troupes de notre pays qui participent comme supplétifs à la guerre américaine contre le peuple afghan.


Barack Obama, pour lequel les attentats de Bombay arrivent à temps pour justifier en apparence sa politique, va continuer celle de G W Bush, dans cette partie du monde. Il a déjà menacé le Pakistan de s’attaquer chez lui à « des cibles terroristes de haut niveau ». Ce pays dont des régions sont déjà bombardées, pourrait devenir une nouvelle cible, dans l’engrenage des guerres américaines menées avec l’aide des mercenaires de l’OTAN.


Il affirme que l’Afghanistan est le « front central du combat contre le terrorisme. » Il souhaite y redéployer au moins deux brigades de combat, soit 10 000 hommes, qui s’ajouteraient aux 36 000 soldats américains déjà présents sur le terrain.


Il compte aussi sur l’aide européenne : « Pour notre sécurité commune », a insisté à Berlin le futur Président américain « le peuple afghan a besoin de nos troupes, et de vos troupes ». Il apparaît comme peu probable que cette nouvelle exigence américaine ne trouvera pas un écho favorable, chez Nicolas Sarkozy qui affirme apprécier qu’on le nomme Sarkozy l’Américain.


La guerre en Afghanistan est injuste, impérialiste et barbare. Elle n’est pas celle de la France qui doit s’en tenir à l’écart, rapatrier ses soldats au plus tôt et refuser cette aventure belliciste qui conduit au choc des civilisations.


Le Comité Valmy convaincu « qu’un peuple qui en opprime un autre ne saurait être un peuple libre », observe que dans notre pays l’armée est toujours davantage coupée du peuple et de la nation sauf au niveau de son financement qui reste socialisé. Tout semble se passer comme si son utilisation était elle, privatisée au profit de l’oligarchie financière euro- atlantique.


C’est pourquoi nous sommes, plus que jamais, favorables au rétablissement en France d’une armée de conscription, partiellement professionnalisée, à une armée du peuple au service d’une défense nationale souveraine, et au retrait de l’OTAN américanisée qui devrait être dissoute, dans l’intérêt de la paix mondiale. CB 1er décembre 2008.

Répondre à cet article

Eva : Voyez mon article sur la renaissance
du pangermanisme... oui, vous avez bien lu,
le pangermanisme est de retour !
Alors, les troupes allemandes en France....
( à suivre )



http://www.comite-valmy.org/spip.php?article113


La France de Sarkozy,
vue par Villo, Obi et Laplote :
 

Plan pour automobile et logement annoncé

Nico est un nostalgique
Alors il croit que nous aussi et c'est pour nous faire plaisir
qu'il veut nous refaire L'ORTF.

Et par Laplote :

 Détection des comportements à risque chez les enfants

 http://laplote.over-blog.fr/

 Laplote, encore, et en-dessous, OBI



















http://obi.abonnemine.over-blog.com/
_________________________________



American Way of Life

(vous savez, le modèle de Sarkozy pour la France)
Info à relayer, non ? Eva

Plus de 32 millions d'Américains ne mangent pas à leur faim, dont 12 millions d'enfants....



Mariali


_______________________________________________________

Mardi 2 décembre 2008


L'ingérence a gagné les élections au Vénézuela

Eva Golinger

 

Des années de travail pour pénétrer des communautés et financer des projets et programmes prétendument démocratiques et à vision antisocialiste ont réussi à remettre ces communautés dans les mains de l'opposition.

http://cbparis.over-blog.com/article-25369291.html

Eva Golinger est avocate, auteur des livres « Code Chávez: La Guerre de Washington contre le Venezuela » et « La toile d'araignée impériale: encyclopédie d'ingérence et subversion » qui vient d'être publié au Venezuela en novembre 2008.

evagolinger@gmail.com    

Concert de célébration
des 10 ans de Révolution bolivarienne
à Paris

Cercle bolivarien de Paris, Association loi 1901

http://cbparis.over-blog.com/

cbparis@free.fr

_________________________________________________________________________________________________________


Bigard, menacé de mort !

Bigard : il faut une nouvelle enquête sur le 11 septembre
http://www.lepost.fr/article/2008/10/18/1291174_bigard-il-faut-une-nouvelle-enquete-sur-le-11-septembre.html


_________________________________________________________________________________________


Moscou

Au secours la Russie
contre le prédateur américain !

Thierry Meyssan


Intéressante séquence ou l'admirable
Thierry Meyssan explique - sous les applaudissements - le 12 septembre dernier, sur la principale chaîne de télévision russe (en prime-time, sur la chaîne de télévision publique russe ORT, apparemment la première en audience), qu'il attend de la Russie qu'elle arrête "cet énorme prédateur qui ravage l'ensemble de la planète". Il parle évidemment des États-Unis...

Vidéo  sur le lien lepost.fr


"...En 2001, la Russie était encore un état faible. Elle ne pouvait pas intervenir dans ce qu’il s’est passé, même si on avait eu certaines connaissances. Aujourd’hui, la Russie s’est relevée. Dans le monde entier, on voit qu’elle est revenue sur la scène internationale avec sa force. Et dans le monde entier, on se demande : 'Qui va être capable d’arrêter cet énorme prédateur que nous voyons et qui ravage l’ensemble de la planète ?' Alors nous attendons quelque chose de vous, de la Russie. Il n’y a que vous qui puissiez arrêter ça".

http://www.lepost.fr/article/2008/09/22/1269796_thierry-meyssan-attend-quelque-chose-de-la-russie.html


________________________________________________________________________________________




Ouvrage alternatif


Notre lecteur et ami Marc Jutier  publie  :
(pub copinage)


Nouvelle Civilisation 2012
aux éditions Pascal - 12 x 17cm  -  448 pages  - 10€ - en librairie depuis le 23 octobre 2008.

Ce livre de culture générale dans l’alternative à la pensée unique
(philosophie, économie, politique, histoire de la monnaie, écologie, santé autrement) s’adresse plus particulièrement aux citoyens et militants politiques qui n’ont pas déclaré forfait face à la mondialisation libérale et qui pensent que l’histoire n’est pas finie !


Ouvrage collectif
avec la participation de :  Pierre Andrillon, Monique Beljanski, Philippe Derudder, Bernard Herzog, André Jacques Holbecq, Jean Paul Lambert, Sylvie Simon. Coordination de Marc Jutier. Et des textes d’Emmanuel Broto, Daniel Estulin, Raoul Marc Jennar, Bernard Maris, Patrick Mignard, Henryk Skolimowski, Robert A.F. Thurman.

 

La table des matières, la couverture (et 4e) et les 380 liens URL du livre (http://www.jutier.net/contenu/alternet.htm)

 

Une présentation vidéo de 3 minutes par M. Jutier (http://video.google.fr/videosearch?q=marc+jutier&hl=fr&sitesearch=#)

 

N’hésitez pas, donc, s’il vous plait, à envoyer ce livre (NC2012.pdf) à vos connaissances internautes avec ce courriel. D’autre part, même si vous n’achetez pas le livre, merci, la prochaine fois que vous passez dans une librairie et que vous ne le voyez pas en rayon, de le commander.

 

Pour toute questions ou commentaires, n’hésitez pas à me contacter :

mjutier@orange.fr - 06 26 44 68 29.

Bien à vous et bonne lecture.

 

Marc Jutier - www.jutier.net - Blog

_____________________________________________________________________________



Sur Changement de société  


avec Danielle Bleitrach !

____________________________________________________________


Avec Bridge :

Le vrai Sarkozy :
Et qui, pour conquérir l’Elysée, a attiré vers lui
les électeurs du Front national, flattant ainsi ce qu’il y a de plus bas
dans l’âme humaine :

  la haine, l’exclusion, le repli sur soi, le racisme, la violence.

  Mais gare au retour de bâton :

  le Président du clivage pourrait devenir celui de la guerre civile.
http://hadria.riviere.over-blog.com/article-25370814.html


_________________________________________________________________________________________


 

Partager cet article
Repost0
29 novembre 2008 6 29 /11 /novembre /2008 17:07

 

 

Lancement du Parti de Gauche,

avec l'appui d'Oskar Lafontaine. 

Une espérance  voit le jour ! 

 

Jean-Luc Mélenchon à la Fête de l'Humanité, en 2008

Jean-luc Mélenchon Wikipedia

 

Jour nouveau pour la Gauche :

Lancement du nouveau Parti de Gauche

sur le modèle de die Linke,

constitué en Allemagne

avec les ex-communistes,

aujourd'hui 3e parti.

 

 

Mes amis,

aujourd'hui une espérance se lève !

Au P.C., les camarades hésitent

sur la voie à choisir.

Le P.S. s'est embourbé dans le libéralisme,

au point de ne plus s'en distinguer !

Les militants d'extrême-gauche

sont de merveilleux militants,

engagés, efficaces,

mais ils ont peur du pouvoir et ils sont divisés.

Chevènement défend la laïcité,

l'indépendance nationale et

une politique réellement de gauche.

Mais on ne le voit pas,

alors qu'il avait une occasion historique, prophétique,  

de faire entendre sa voix !

Debout la République se lève, résolument,

pour défendre le gaullisme social

insoumis à l'Etranger.

Saura-t-il se désolidariser vraiment

du libéralisme et de l'UMP ?

Le Parti de Gauche, lui,

s'engage ardemment,

de toutes ses convictions de gauche,

prêt à gouverner !

 

2wrezqo.jpg

 

Non, médias pourris,

ils ne sont pas deux,

la salle est pleine de gens enthousiastes !

Et cet entousiasme va grandir,

grandir, grandir, grandir,

et laminer le P.S. collabo

du libéralisme carnassier !

La gauche va ressusciter,

oui Jaurès n'est pas mort, 

les divisions n'auront plus droit de cité, 

l'idéal va revivre,

l'espérance va renaître !

 

 

Car nous n'en pouvons plus 

d'être spoliés, broyés, dépouillés, piétinés, laminés,

nous n'en pouvons plus de voir tous nos acquis

disparaître les uns après les autres !

Nous n'en pouvons plus de voir

la Gauche se chamailler

au lieu de s'opposer

aux forces les plus réactionnaires

que nous ayions jamais connues,

et qui nous priveront rapidement

de la démocratie, de la laïcité,

de l'école et de l'université gratuites,

de la santé pour tous,

des dernières protections sociales,

des ultimes services publics,

d'une culture ouverte,

d'une retraite digne de ce nom,

d'une indépendance nationale si nécessaire,

 oui nous n'en pouvons plus de voir

qu'un seul homme

décide de tout contre nos intérêts

sans que personne ne s'y oppose !

Sans que personne ne s'y oppose !

 

 

 

contre-capit.jpg

 

 

 

Désespoir de voir tout le tissu social

se désagréger sous les coups

de l'économie de casino,

désespoir, aussi, de voir

que personne ne réagit !

Souffrance intolérable de voir qu'on n'a rien,

que des mots versatiles,

pour loger ceux qui aujourd'hui

crèvent dans la rue

comme des rats,

sans même un murmure,

sans même un regard,  

et qu'on trouve 365 milliards

pour renflouer les banquiers

afin que le Fouquet's ne souffre pas de la crise,

afin que l'industrie du luxe

continue à prospérer,

afin que les palais continuent de pousser

à Dubaï ou ailleurs,

afin que les yachts soient toujours

plus somptueux,

oui, souffrance, souffrance, souffrance

devant tant d'injustices,

tant de manipulations,

tant de prédations,

tant de résignation,

tant d'immoralité.

 

Alors oui, quand on entend enfin

comme moi à l'instant

sur la Chaîne Parlementaire

s'élever des voix réellement convaincues,

vraiment de gauche,

unies, sincères, prêtes à gouverner,

alors oui on se prend à rêver

d'un monde où l'agriculture retrouverait

toute sa place,

la production et le petit commerce aussi,

la justice sociale,

une culture pour tous, 

et par-dessus tout la fraternité !

 

 

 

250px-Hugo_Chavez_in_Brazil-1861.jpeg230px-Morales_20060113_02.jpg

 

 

Alors oui, quand on entend parler

de Chavez ou de Moralès non cette fois

pour les critiquer, mais pour les saluer,

on est libéré, libéré, libéré,

heureux - enfin !

 

On a vu s'effondrer le communisme

parce qu'il était d'Etat, bureaucratique,

on ne voit pas émerger l'écologie politique,

et on contemple la sociale-démocratie

s'embourber et se désintégrer.

Les camarades du P.C. se cherchent,

ceux de l'extrême-gauche ne sont toujours

pas prêts à gouverner,

mais le Parti de Gauche, lui,

est disponible pour prendre la relève,

en assumant l'héritage de Jaurès,

et je dis bien en assumant,

pas en le citant seulement

comme les imposteurs de l'UMP,

et en reconnaissant l'apport,

aujourd'hui irremplaçable, de l'Amérique Latine,

au lieu de calomnier

comme nos médias à l'unisson,

tous ceux qui travaillent pour le peuple,

oui le Parti de Gauche est disponible

en assumant aussi, mes amis,

le rejet de cette Europe libérale

que nous dénonçons dans ce blog,

au profit d'une Europe des peuples,

solidaire, réellement démocratique,

qui ne soit pas inféodée à l'OTAN,

hier défensif,

aujourd'hui seulement dévolu

à la conquête militaire des ressources,

oui voici un Parti de Gauche

qui enfin ose clairement

se désolidariser

du ibéralisme financier

et de l'Empire,

qui dénonce clairement la compétition

 dressant les individus les uns contre les autres

ou le dumping économique, social, écologique, 

qui réclame clairement une économie mixte,

qui préfère le travail au capital,

qui est prête à planifier

quand il le faut,

qui refuse les compromis pourris,

qui change réellement les règles du jeu,

qui est prête à organiser maintenant la Résistance au

"capitalisme qui porte en lui la guerre",

qui ne nous laisse pas orphelins

d'une vraie opposition

aux désastres programmés à toute allure

par un Pouvoir aux ordres

du Grand Capital

qui a prouvé concrètement

sa nocivité et son cynisme,

oui d'une opposition immédiate à l'intolérable

conçu contre nous et contre nos enfants,

avant que l'irrémédiable ne soit accompli !

 

Oui, une espérance est née pour Noël,

avec une volonté, un drapeau, un parti

qui remette l'individu au coeur de la politique !

Oui il y a aussi des bonnes nouvelles,

mes amis, réjouissons-nous !

Car voici de retour l'idéal républicain de justice et de paix,

car voici de retour la vraie politique,

celle que nous aimons,

celle qui ne fait pas peser sur les plus fragiles

les conséquences des folies des financiers,  

celle qui se solidarise avec les peuples

plutôt qu'avec les puissances de l'argent,

réjouissons-nous enfin, mes amis,

l'espérance se lève

d'une véritable opposition au capitalisme 

aux ordres de l'Empire !

Votre Eva

 

 

 

UA-0015.jpg

 

  

TAGS :

Parti de gauche, PC, PS, extrême-gauche,

Debout la république, Gaullisme social,

Chevènement, Chavez, Morales ,

capitalisme, libéralisme, guerres,

l'Empire, OTAN, Europe, résistance,

Jaurès, Oskar Lafontaine, Amérique Latine,

Chaîne Parlementaire, culture,

social, économie, finance,

sociale-démocratie, écologie politique,  

travail, capital, Fouquet's,

UMP, médias aux ordres.  

 

Sur BFM TV news, celui qui défend soi-disant les valeurs de Gauche au sein de l'UMP, le parti de Jean-Marie Bockel, a droit a au moins deux fois plus de temps que le Parti de Gauche. On voit là encore où penche la télévision aux ordres... vers une gauche intégrée à la Droite ! eva

 

La dernière trouvaille du Musée du Louvre ?

download?mid=1%5f2782338%5fAOOxktkAAJs3S

 

 

Bombay : pourquoi ?

 

Discrimination et violence à l'encontre de la communauté musulmane indienne, colonialisme militaire avec viol et torture au Cachemire, autant de causes possibles pour des attaques contre de puissants symboles de l'arrivisme d'un pays soutenu par les Américains, les Britanniques et les Israéliens. L'Inde découvre, à travers ces actes sanglants, son vrai visage longtemps dissimulé derrière la notoriété de Gandhi.

Le but c'était de créer la panique en braquant les projecteurs sur l'Inde et ses problèmes, en cela les terroristes ont réussi. .

(..) Pakistan et Al Qaeda, les suspects habituels. Nier que les terroristes pourraient être une fabrication maison, produit de la radicalisation de jeunes musulmans indiens.

Il y a beaucoup de colère au sein des couches les plus pauvres de la communauté musulmane contre la discrimination systèmatique et les actes de violence perpétrés à leur encontre, dont le pogrom anti musulman de 2002

 

http://www.toutsaufsarkozy.com/cc/article02/EkkZAAFZulYgJPIFde.shtml

 

 

 

Pourquoi les Chinois veulent humilier Sarkozy

Pékin annule le sommet UE-Chine

http://globe.blogs.nouvelobs.com/

 

Suite parution à commentaires

http://r-sistons.over-blog.com/article-25276719-6.html#anchorComment 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
7 novembre 2008 5 07 /11 /novembre /2008 18:28


Sommaire :

Editorial d' Eva
Théâtre d'ombres
Tragi-comédie du P.S.
Le triomphe du machisme
La déroute du capitalisme financier
On ne pactise pas avec le diable
La France attend une opposition de Gauche


Obamania :
Est-elle justifiée ?

La mort des paysans
La fin de l'agriculture industrielle
La fertilité en danger


wikipedia.orgImage:Meeting Royal 2007 02 06 n11.jpg


Editorial d'Eva
Théâtre d'ombres
Tragi-comédie du P.S.
On ne pactise pas avec
le diable capitaliste.


Bonjour !

Qui a dit que le PS était divisé ? Moi, je vois une grande unité ! Oui, il y a une unité : Celle des égo ! Ce qui rassemble le P.S., ce qui est son dénominateur commun, aujourd'hui, c'est l'ego de ses dirigeants ! Tous occupés, non à se battre contre Sarkozy, mais à se battre entre eux, à faire triompher leur motion - leur ego ! Le libéralisme a de beaux jours devant lui.... et Sarkozy a les mains libres !

Vous êtes surpris de la victoire de Ségolène ? Pas moi ! Je n'ai jamais pensé un instant que le libéral-bobo-communautariste-atlantiste Delanoë séduirait une majorité de militants du P.S., surtout en temps de crise ! Il a beau jeu de tenter de faire oublier son ouvrage rose très pâle, il est là, bien là, un joli boulet dont il ne se remettra pas, surtout avec autant de casseroles - dont celle des fontaines à 100.000 euros offertes à Israël pour ses riants jardins, à l'heure où les Palestiniens sombrent dans la misère, le désespoir, et notre indifférence coupable !

Et puis, être promu par Hollande n'est pas, aujourd'hui, le plus sûr gage de réussite... Je savais aussi que nombre de militants étaient restés fidèles à Ségolène, et qu'ils étaient ulcérés par la manière dont les éléphants la piétinaient.  Rocard n'a-t-il pas dit qu'il quitterait le PS si Ségolène en prenait la direction ? Ah, mais quelle bonne nouvelle ! Qu'il s'en aille, et vite ! Et les éléphants avec !

L'heure est grave, les conséquences du capitalisme financier se font durement sentir, le vrai visage du Système que la Pensée Unique nous impose via les Médias, se montre enfin, et les peuples découvrent au grand jour les failles du libéralisme qu'on leur avait présenté comme incontournable et bon pour eux. La manipulation des esprit est gigantesque, à la dimension de la "mondialisation heureuse", et  le PS, par réalisme politique ou par opportunisme, s'est progressivement rapproché de la droite au point qu'il ne s'en différencie plus que par le style, et un saupoudrage social qui ne suscite évidemment plus l'enthousiasme des couches populaires. On attend des opposants à la politique de Sarkozy, une véritable alternative au Système qui broie tant de vies, on trouve des luttes de clans, d'individus. La déception est à la mesure de l'attente.

resizer-copie-2.jpghttp://obi.abonnemine.over-blog.com/


Un parti en proie au tribalisme se déconsidère complètement. Disons-le clairement : A force de flirter avec le libéralisme de la droite, le P.S. est en panne d'idées, de projets. Alors, il se vautre dans les querelles d'ego et, pire encore, dans un machisme retrograde qui, en définitive, fait le lit de Ségolène, victime de la cabale virile de tous ceux qui ont été surpris par son ascension (cela fait  dix ans que je la sentais venir), son indépendance, son audace - sa féminité assumée, aussi. Eh oui, messieurs, il faudra vous y faire, nous représentons la moitié de l'humanité, une moitié parfois très musclée - ce blog en est l'illustration, oeuvre pourtant d'une femme revendiquant pleinement sa féminité - , et partout des Angela Merckel, Sarah Palin ou Ségolène Royal, font entendre leur voix et accèdent aussi aux charges suprêmes. Messieurs Hollande, Delanoë, Jospin ou Rocard, il vous faudra accepter les nouveaux vents de l'Histoire, ou vous démettre. Il serait ridicule que vous soyez devancé par le peuple, désormais prêt à voir une femme devenir Chef d'Etat. 

Nous ne déméritons pas. Et personnellement, je vois en la victoire de Ségolène un désaveu des éléphants, et de leur étroitesse d'idées. En ce sens, oui, je me réjouis du score de Ségolène. L'acharnement dont elle est victime, même pour une simple prestation théâtrale, est une défaite de la démocratie et des idées progressistes. Tôt ou tard, il se paie. Honte aux éléphants: Ils devront se rendre à l'évidence, Ségolène est aussi compétente qu'eux. L'heure de la retraite doit sonner pour des chefs usés, sans idées, uniquement mûs par leur soif de Pouvoir. 

http://laplote.over-blog.fr

1pckld.jpg
 

Ainsi, la comédie des ego se mue en tragédie. Parce qu'elle sclérose le seul parti de gouvernement, le seul susceptible d'accéder à la charge suprême. Elle fait le jeu de ceux qui ont décidé de sacrifier les classes populaires, et même les couches moyennes.

Les espérances déçues conduisent tôt ou tard aux solutions extrêmes. Sans un sursaut du P.S., de ses militants, l'avenir est bien sombre. Au Congrès d'Epinay, on avait proposé un Programme commun, l'alliance avec les communistes, la rupture avec le capitalisme. Aujourd'hui, Delanoë, avec un à-propos consommé, vante dans un livre récent, les charmes du libéralisme  - quelle intuition ! Le voici nécessairement condamné, comme lorsqu'il croyait ouvrir à la France les J.O. en proposant Catherine Deneuve et la Tour Eiffel comme ambassadrices du sport. Un manque de discernement qui signe une mort politique. Et lorsque Ségolène s'allie avec le maire de Lyon, c'est l'alliance avec le Centre qui se dessine, n'augurant rien de bon dans la conjoncture actuelle.

Réjouissons-nous de la claque donnée à Delanoë le socio-libéral (quel oiseau hybride est-ce là ?), mais ne saluons pas pour autant les lendemains "royaux". Car ils nous conduisent directement à l'embourbement social-démocrate, à l'enlisement politique fatal aux peuples. Et au suicide du P.S., disons-le. A force de se rapprocher de la droite, le SPD y est tombé. Et les deux partis gouvernent désormais ensemble. Voulons-nous cela en France ?

Ségolène, je te le dis clairement : Si tu ne réagis pas rapidement, si tu ne t'allies pas avec l'aile gauche du P.S., avec Benoît Hamon, ton sort sera tôt ou tard scellé. Et celui des peuples, à l'heure de l'effondrement du Capitalisme financier.

On ne pactise pas avec le diable, on le combat. Clairement.  Le théâtre d'ombres socialistes, ça suffit.

180px-BarackObamaportrait.jpg
wikipedia.org


Et l'Obamania est, aussi, très ambigue. Quelle réalité se cache derrière cet engouement pour un homme noir charismatique ? Sa soudaine promotion le rend suspect. Il a été lancé comme une lessive, à coup de publicités onéreuses. Pourquoi lui ? Pour mieux faire passer la politique impériale, en douceur ? Soyons attentifs. Enrobée, une politique n'en est pas moins dangereuse. Derrière le décor, les mêmes hommes sont à l'oeuvre. Théâtre d'ombres, là aussi. Et si Obama avait des velléités d'indépendance, comment cela finirait-il ? Les Américains sont de grands démocrates, en paroles.  Et dans les faits, ils sont friands d'armes...

On en reparlera !

 A bientôt, votre eva

TAGS : Ségolène Royal, P.S., Delanoë, Rocard, Benoît Hamon, Congrès d'Epinay, François Hollande, Obama, SPD, Catherine Deneuve, Angela Merckel, J.O., Jospin, sociale-démocratie, Pensée Unique, Médias, Sarah Palin, libéralisme, capitalisme financier, Sarkozy, social...

A lire  : DELANOE sur les traces de SARKOZY ??


Que Dieu bénisse la planète
Bush : Bilan-désastre.
Il a juste réussi...  à "tuer le père" !
http://www.marcfievet.com/article-24531703.html

Le Parti Républicain en quête d'identité
La défaite de John McCain relance la polémique interne sur la définition même du conservatisme. L'avenir de Sarah Palin ne fait que compliquer le débat.
coeur-.gifhttp://www.lefigaro.fr/elections-americaines-2008/2008/11/07/01017-20081107ARTFIG00007-le-parti-republicain-en-quete-d-identite-.php 

Obamania

Qui est Obama ?
Tout d'abord, Obama ne porte pas le projet d'une réforme politique; au contraire, il est issu d'une faction du Parti démocrate qui incarne le pouvoir oligarchique. Formé à Chicago, ville dominée par le maire Richard
http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-24522539.html

Obamerica, la grande illusion
Je ne crois pas qu'Obama soit le prince charmant en mesure de réveiller une Amérique... (Le dernier de Georges Stanechy. Une référence...)
http://stanechy.over-blog.com/

Villepin lucide envers Obama
Obama est séduisant, mais n'allons pas réinventer l'atlantisme ! Il défendra les intérêts de son pays, qui ne sont pas exactement les nôtres. Il développe des thèmes sociaux qui renvoient à Roosevelt. Mais il est aussi choisi par des lobbies financiers: la moitié du financement d'Obama vient des grands groupes, de dollars venus de Goldman Sachs
http://www.marcfievet.com/article-24531558.html

Obamania, Meyssan, le NOM
http://illusions-de-mouvements.over-blog.com/article-24530597.html


L'obamania et la gauche critique
http://www.michelcollon.info/articles.php?dateaccess=2008-11-04%2009:48:43&log=invites

Obama, le centrisme pour devise
Douche froide garantie pour ceux qui voulaient du « changement », du vrai.
http://www.marcfievet.com/article-24500057.html

Medvedev et l'Amérique d'Obama : Voix discordante
Un concert tonitruant et dithyrambique a accueilli l’élection de Barack Obama dans le monde entier et en particulier en France. Seule voix discordante et significative, celle de la Russie. Le discours de Dimitri Medvedev, mercredi dernier est clair et peut se résumer en trois points :
http://www.marcfievet.com/article-24531871.html

Que Dieu bénisse la planète

Comment un gugusse poivrot, bon à rien, a-t-il pu devenir à deux reprises président des Etats-Unis ?

Comment des hommes arrogants, cyniques, intéressés, ont-ils pu manipuler un président et décider d'une guerre qui a fait des milliers de victimes civiles ?

Comment la foi en un Dieu peut-elle conduire à une croisade pour le pétrole ?

Comment les médias de tout un pays peuvent-ils être à ce point instrumentalisés au point de tromper tout un peuple ?

Pour avoir la réponse à ces questions, allez voir le film “W” d'Oliver Stone, consacré à George W. Bush. Edifiant sur l'Amérique aux pieds d'argile ! Alors quand on nous demande de partager la liesse des citrouilles françaises qui après Halloween défilent au carnaval Obama, je prends mes distances.

A ce propos, selon un sondage du Journal du Dimanche, 80 % des Français seraient prêts à voter pour un président noir, 72 % pour un président d'origine asiatique, 58 % pour un président d'origine maghrébine. Prenons acte de cette décision, mais (..)

Comme le dit fort bien Dominique de Villepin dans le même Journal du Dimanche, “n'allons pas réinventer l'atlantisme (...). L'Amérique n'est plus le centre de l'Occident qui n'est plus le centre du monde. Obama comme McCain défendra les intérêts de son pays qui ne seront pas exactement les nôtres”. Pour résumer les choses, la vraie révolution aux Etats-Unis ne sera pas le jour où un président Noir sera élu. Mais le jour où un président, quelle que soit sa couleur, dira “Que Dieu bénisse la planète” au lieu de “Que Dieu bénisse l'Amérique” !

http://lavenircestmaintenant.skyrock.com/


CESSONS DE NOUS BERCER D’LLUSIONS, AVEC OBAMA


Les grands banquiers
toujours au pouvoir,
les néo-conservateurs
va-t-en guerre aussi



CESSONS DE DEIFIER QUELCONQUE  HUMAIN…
  :

 

PENDANT, QUE LES PEUPLES DE LA PLANETE SONT EN LIESSE,  

REVENT D’UN BARACK HUSSEIN OBAMA  ACTIF, COURAGEUX, COMBATIF,

ARTISAN DU CHANGEMENT TANT ATTENDU,

LE MEME PAYS AVEC LA COMPLICITE PASSIVE DE  SON PEUPLE
S’ADONNE A SON SPORT NATIONAL FAVORIT :

ORGANISER L’AGRESSION D’UN PAYS, D’UN PEUPLE,

TOUT EN DEVERSANT, PAR MEDIAS MANIPULES, INTERPOSES-

SA DEGOULINANTE

STRATEGIE MARKETING  VISANT A SE VICTIMER AUPRES

DES POPULATIONS DE CETTE PLANETE AFIN DE JUSTIFIER,
AFIN  DE FAIRE ACCEPTER
ADMETTRE, -UNE FOIS POUR TOUTE - L’AGRESSION AINSI PERPETREE :

 

DEUX EXEMPLES A MEDITER :


1ER :



NAVIRE-AMERICAIN.jpg
 

LE NAVIRE DE GUERRE AMERICAIN EST ENFIN ENTRE DANS LE PORT DE SEBASTOPOL -

SEBASTOPOL -Crimée, Ukraine-, 6 novembre –

 

 RIA Novosti. Un navire de commande américain est entré jeudi soir dans le port de Sébastopol, rapporte le correspondant de RIA Novosti.

(..)

Contactées par RIA Novosti, des sources internes à la mairie avaient annoncé que la visite du navire américain n'avait pas eu lieu en raison de problèmes bureaucratiques liés au franchissement de la frontière navale ukrainienne.

Des services douaniers ukrainiens visitent actuellement le navire.

Le Mount Whitney s'est amarré au quai de la gare maritime de la ville. Le quai est séparé du reste de la gare par une clôture derrière laquelle ont voit jusqu'à 80 habitants de la ville brandissant des pancartes sur lesquelles on lit:

 

 "Non à l'OTAN", "Yankees, go home", "Sébastopol ne sera pas une base otanienne", "OTAN, bas les pattes devant l'Ukraine".

 

Le matin, les participants à un meeting dans le port de Sébastopol avaient déclaré que leur principale revendication était d'empêcher la présence de l'OTAN à Sébastopol qui est aussi la principale base de la Flotte russe de la mer Noire. Une partie des manifestants se sont rendus à la gare maritime de la ville pour poursuivre leur protestation.

 

 

2éme -

 

PROJET DE DEPLOIEMENT DE MISSILES ISKANDER :

MEDVEDEV MET OBAMA A L’EPREUVE

ATHENES, 6 novembre 2008

 

RIA Novosti.

En évoquant la possibilité de déployer des missiles Iskander dans l'ouest du pays, le président russe Dmitri Medvedev a sans doute décidé de mettre son homologue américain Barack Obama à l'épreuve, estime l'analyste politique grec Constantinos Filis, directeur du centre Russie-Eurasie à Athènes.

 

Dans son premier message annuel à l'Assemblée fédérale, mercredi dernier, M. Medvedev a déclaré que la Russie installerait des systèmes de missiles Iskander dans la région de Kaliningrad en cas de nécessité pour neutraliser le bouclier antimissile américain en Europe de l'Est.

 

"Je pense que M. Medvedev a décidé de "mettre à l'épreuve" le nouveau président américain. M. Obama manque d'expérience, et les Russes le savent. Ils attendent sa réaction à cette déclaration", a fait savoir M. Filis dans une interview à RIA Novosti.

 

Il est persuadé que M. Obama -élu président dans la nuit qui a précédé le discours de M. Medvedev- ne renoncera pas au déploiement d'un radar en République tchèque et de missiles intercepteurs et en Pologne.

S'agissant de l'avenir des relations russo-américaines, l'expert grec estime que le nouveau président sera très gêné dans sa politique extérieure.

"Tout président doit savoir adopter une attitude réaliste envers les problèmes qui se posent.

 

Les Etats-Unis mènent actuellement une campagne militaire en Afghanistan et ils n'ont pas d'interlocuteur valable au Pakistan. Ils sont également obligés de tenir compte de l'Iran avec son programme nucléaire et son influence grandissante au Proche-Orient. Enfin, l'Irak où il faudra définir les conditions et les délais de retrait des troupes américaines", a affirmé M. Filis.

"Moscou comprend que M. Obama dispose d'un champ de manœuvre très restreint et espère qu'il évitera pour le moment de se pencher sur les questions auxquelles les démocrates américains attachent traditionnellement beaucoup d'importance: les droits de l'homme, la démocratie et ainsi de suite", a-t-il ajouté.

"Il y a tout lieu de croire que M. Obama parviendra à améliorer l'image fort négative des Etats-Unis dans le monde. Cela empêchera Moscou d'évoquer le caractère unilatéral de la politique américaine et le refus de Washington de compter avec les intérêts d'autrui, comme cela s'est passé sous le président George W. Bush", a conclu M. Filis.

 

LIEN SOURCE :

 

http://fr.rian.ru/world/20081106/118175116.html

 

CESSONS  DE NOUS  AVEUGLER,

http://hadria.riviere.over-blog.com/article-24490347.html


PETITION :

LE GOUVERNEMENT SOUHAITE PERMETTRE A DES GROUPES FINANCIERS DE PRENDRE LE CONTROLE TOTAL DES LABORATOIRES D'ANALYSE ET POUR CE FAIRE DECIDE DE NE PAS PASSER PAR L'AVIS DESPARLEMENTAIRES ET DU PEUPLE FRANCAIS...

PETITION-A-SIGNER-LABORATOIRE-copie-3.jp
http://www.ww.lasanteauxencheres.fr/petition-online.php?action=formulaire


C'EST DANS L'INDIFFERENCE GENERALE ET TOTALE QUE LE GOUVERNEMENT S'APPRETE A BRADER, A TERME LE SYSTEME DE SANTE FRANCAIS AVEC COMME TETE DE PONT LA BIOLOGIE MEDICALE.
LE GOUVERNEMENT A DECIDE DE FAIRE PASSER LA SEULE REFORME DE LA BIOLOGIE MEDICALE PAR VOIE D'ORDONNACE, C'EST-A-DIRE SANS AUCUN DEBAT PARLEMENTAIRE.

POURQUOI UN TEL ETAT D'EXCEPTION ,

LA SANTE MERITE UN DEBAT DEMOCRATIQUE !!!!

http://hadria.riviere.over-blog.com/article-24483484.html

manif-agric.jpg

Hier, manifestations d'agriculteurs. Ils sont en colère, notamment contre la grande distribution : leur pouvoir d'achat ne cesse de baisser. D'une façon générale, la disparition de nombre d'agriculteurs, et du mode de vie rural, me préoccupe. Il est temps de revenir à plus de sagesse ! Eva



Ce texte est à photocopier et à adresser aux Chambres d'Agriculture

L'AGRICULTURE INDUSTRIELLE A VECU

DEPUIS 15 ANS NOTRE BON SENS PAYSAN L'AVAIT INTUITIVEMENT PREVU

LES CITOYENS EN ONT ASSEZ DE MANGER DES PRODUITS POLLUES !


La réforme de la PAC (Politique agricole commune) de juin 2003 est une réforme radicale qui tourne le dos à l'économie industrielle assistée et artificielle. Désormais, l'agriculteur produira au moindre coût. Place aux produits de qualité pour les marchés locaux.

Place aux intrants naturels, (azote, magnésie, compost, qui seuls assurent l'équilibre des sols). Disparition progressive des produits de synthèse (pesticides, fongicides). Réutilisation des déjections animales (azote) qui, sans un "liant", le carbone (la paille) facilitaient — déversées dans les champs telles quelles — l'apparition de diverses intoxications du type salmonellose ou listériose ou plus discrètement les développements des maladies de dégénérescence (cancers, toute maladies chroniques, initiées par les métaux lourds, ou maladie de Creutzfeldt-Jacob..

Le professeur Bernard Herzog, le docteur Lylian Le Goff (son livre Nourrir la Vie Ed Roger Jollois) tirent depuis deux lustres la sonnette d'alarme. Une grande association UFC - Que Choisir a bien été interpellée à ce sujet et c'est heureux. Elle privilégie, enfin, la qualité.

Le respect des dix-neuf directives européennes dont la directive sur les nitrates, le bien-être animal, le maintien des surfaces en herbe, préserver la matière organique des sols, la lutte contre l'érosion, la reconstitution du paysage bocager, etc. définissent la condition des aides inscrites dans la réforme.

Place aussi à l'herbe dans le système fourrager des bovins, moyen le moins coûteux qui ne sera plus concurrencé par du maïs subventionné. Les agriculteurs auront davantage de temps libre à satisfaire l'entretien général de la ferme, cette autonomie économe sera renforcée par les prix agricoles qui suffiront à leurs revenus pour la simple et bonne raison suivante : les excédents qui pesaient jusqu'à l'heure sur le marché et font baisser les cours auront disparu.

Le nouvel objectif de la réforme 2003 est bien une agriculture européenne durable pour notre marché. (..)

L'opinion publique doit se mobiliser : les citoyens sont les premiers concernés, ils paient les primes versées aux agriculteurs et tireront avantage d'une eau, de l'air, des produits de qualité.

Il ne suffit pas de défendre le droit des peuples à se nourrir eux-mêmes, il faut aussi défendre le droit des peuples au travail. L'Europe doit annoncer la couleur à l'Organisation Mondiale du Commerce : nous renonçons à tout aide à notre agriculture, notre industrie, nos services, ces aides sont des distorsions de concurrence, injustes et amorales; elles bloquent le développement des pays pauvres. En contrepartie, nous exigeons le droit de protéger notre agriculture, nos industries et services en y appliquant (comme cela s'est toujours fait) des droits de douane.

Affirmons, haut et fort, la distinction entre les subventions aux exportations et les freins aux exportations à bas prix; les subventions aux exportations sont à condamner, les freins aux importations admises.

Daudon Jacques – Président du P.F.P. En liaison avec un redoutable stratège l'honorable et respectueux agriculteur André Pochon, auteur ''Des  Sillons de la Colère" Edts La Découverte ''.

http://daudon.free.fr/page318.html

LA FERTILITE EN DANGER

Semences et pesticides.

Les semences "améliorées" par les Lobbys de l'Agriculture

La reproduction à l'identique d'un même individu et l'éradication de l'hors type en est le principe de base. Les OGM en sont la partie visible. Comprenons que cette façon de faire transformera la terre entière en désert. Sachons comment fonctionnent les plantes nous saurons, alors, pourquoi nous irions vers une catastrophe certaine.

suite à http://daudon.free.fr/page319.html



2692247_2446e7f63b_m.jpg

La menace d'une guerre nucléaire augmente :
http://www.michelcollon.info/articles.php?dateaccess=2008-11-04%2017:34:34&log=invites


Quelles futures guerres ?
http://www.marcfievet.com/article-24531719.html


Le Veilleur veille pour vous : Le pouvoir des banquiers

- Soyez très prudents, si vous avez des investissements en bourse. De même soyez liquide durant ce mois de tous les dangers financiers. Les élections US sont terminées, un autre jeu va maintenant commencer ... un jeu conçu pour susciter la peur. Vous verrez durant les prochaines semaines de quoi je voulais parler ici et maintenant ...

PS : Je ne serais pas étonné que ce mois ci, de grands tremblements de terre secouent la planète.

- Des choses graves sont en préparation pour la démocratie, pour les états, pour les citoyens. Je vous demande donc d'être vigilant, de ne pas croire tout ce que vous allez voir et entendre

 Nous allons assister à des manipulations psychologiques et d'égarement de masse. Ce qui va se dérouler prochainement c'est du jamais vu et entendu depuis toute l'histoire de l'humanité. Si vous ne faites rien aujourd'hui pour vous préparez mentalement, vous prenez de gros risques pour vous même mais aussi pour votre entourage.

- Le système monétaire étant au plus mal, la demande en pièce d'or de type monétaire comme le Napoléon, le Krugerrand, etc. explose. Certaines pièces sont en rupture de stock ou se livre au compte goutte face à la demande de plus en plus forte.

Une telle décision prouverait que les gouvernements et les oligarches financiers cherchent à emprisonner les citoyens dans le système banco-monétaire

On pourrait aussi imaginer que la circulation des billets de banque (monnaie papier) disparaisse également.
 
En obligeant le traitement électronique pour tous les paiements, les états, les banquiers seraient en mesure de controler tous les échanges financiers. Pour les états, c'est la garantie d'une totale transparence et d'un contrôle total, cela signifie aussi la mort du travail au noir sous toutes ses formes, la fin de la criminalité de rue pour de l'argent, la fin de la mendicité de rue. Cette mesure viendra donc un jour, tôt ou tard. La crise financière serait évidemment la bonne occurence pour instaurer une telle mesure privative de liberté. Une fois encore, nos libertés individuelles se rétrecissent encore

Récemment, on a vu comment le gouvernement belge à "déposséder" des centaines de milliers d'actionnaires Fortis en un week-end en prenant des mesures sous le couvert de l'urgence et de la protection de l'intérêt général. Parmi les mesures de ce type, il n'est pas inamaginables que des bourses soient temporairement fermées, que des banques soient dans l'interdiction de délivrer de l'argent liquide au dessus d'un certain montant

Imaginez ce qu'un tel changement donnerait comme pouvoir aux banquiers. Il ressortiraient largement renforcés dans leur goût pour s'immiscer dans la gestion de votre argent, contrôler vos dépenses, avoir un oeil sur notre vie...

 http://lapromo.neufblog.com/leveilleur/


Suite Sélection de liens, voir commentaires

http://r-sistons.over-blog.com/article-24522897-6.html#anchorComment

Partager cet article
Repost0
5 octobre 2008 7 05 /10 /octobre /2008 18:41



J'ai trouve le texte ci-joint (N°1),
que je m'empresse de vous offrir,
en vous demandant de le relayer partout.
Il montre les mécanismes
qui font notre malheur,
et ce qu'est réellement
l'Amérique que Sarkozy
nous propose en exemple.
Sauve qui peut !
Le capitalisme,
et l' Amérique,
sont nos ennemis.
Démonstration...

La guerre comme une
nécessité économique !



La crise financière : Son vrai visage

Le modèle américain.
Un modèle pour nous ? Glupp !
"L'ami" américain (tu parles !)

Comment nous sommes floués
à toutes les étapes
par le capitalisme

L'humain ne doit pas être
sacrifié au financier - au Capital !




1e texte :

Faire le choix de l'homme
contre celui des voleurs !

La crise financière qui secoue la planète montre l'urgence, pour l'avenir de l'humanité, de faire le choix de l'homme contre le capitalisme.


D'où vient la crise ?

La crise n'a rien de fatal ! C'est la conséquence de choix humain : le choix des banquiers et des spéculateurs, et des pouvoirs qui sont à leur service. C'est un jeu de bonneteau, dont notre vie est l'enjeu !

Le mécanisme est simple. Tout d'abord, aux USA, il y a eu le blocage des salaires, les licenciements, la vie de plus en plus difficile pour une immense majorité de salariés américains. Aux USA, le salaire minimum est à 500 dollars soit 340 euros : Aux USA il ne s'agit pas d'un RMI que l'on a en restant à la maison : Non, il faut travailler pour gagner ces 340 euros, comme avec le RSA !

Mais pour travailler aux USA, il faut avoir une voiture, car il y a peu de lignes de bus et quasiment pas de trains ; Le Service public, ils ne connaissent pas ! L'automobile est obligatoire car le boulot à 340 euros est parfois à 10km, ou 150km. Mais pour avoir une automobile il faut s'endetter.


Première étape de la crise
:


Le banquiers ont trouvé la solution :le prêt hypothécaire (Il était aussi dans les propositions du candidat Sarkozy!).

Le mécanisme de base: Vous possédez votre maison, parce qu'autrefois vous avez eu un bon salaire ; vous l'avez perdu ; et vous avez retrouvé un travail à 340 euros, mais très loin. Pas de problème ! La banque vous prête, mais en hypothéquant la maison. Elle vous prête, mais avec des prêts à taux d'intérêt fluctuant, selon le prix des maisons. Elle sait que vous ne pourrez pas rembourser les prêts, mais elle vous prête car elle veut vous dépouiller. Dans un premier temps, pas de problème, car le prix de maisons grimpe.


Deuxième étape de la crise :

 Patatras, le prix de l'immobilier chute. Normal, beaucoup de salariés n'ont pas pu rembourser les prêts (normal, avec un salaire à 340 euros !). Les banques les ont expulsés, et ont mis en vente les maisons. Mais il y en a trop à vendre ; le « marché » s'effondre !


Troisième étape de la crise 
:

Les banquiers américains, trouvent une parade ; faire payer les autres banquiers et les assureurs, et dans ces banquiers et assureurs, il y a, bien évidemment, des banquiers français et européens (exemple : les Caisses d'épargne, les assurances, etc., des gens "sérieux" et intelligents"... du moins c'est ce "qu'on" dit !!!).

Car, comme il y a des milliers de maisons en vente et qu'elles ne se vendent pas, les banquiers américains ont vendu les créances à d'autres banquiers, en leur faisant croire qu'ils faisaient une bonne affaire. C'est ce qu'ils ont appelé la « titrisation » (C'est le nom de ce « bonneteau » financier). Bref, c'est du vol !

C'est de l'arnaque ! Que nos "amis (banquiers américains)" ont refilé aux banquiers européens (en général on dit "amis américains" et pas "amis banquiers américains"... mais est-ce si différent ?)


Quatrième étape de la crise
 
:

Il faut rembourser !
Cette fois ci nos financiers, qui ont bien vécu (champagne, caviar, yacht de 50m, casino, Monaco et St Trop, etc.), ne peuvent plus rembourser leurs créances à d'autres banquiers ; les créances ne valent plus rien ! C'est la ruine à l'horizon !




L
a ruine ? Non !

Non, car il y a l'Etat (c'est-à-dire nous) !

Non, car à la tête de l'Etat ils ont pris soin d'y placer leurs copains !

Et pour financer l'Etat, donc les dettes des banquiers, il y a vos impôts ! Nos impôts !

A vos porte-monnaie !!

Rassurés ?


Le capitalisme ? C'est le vol !



Desin de Mariali


Le « bonneteau » est un jeu illicite qui se joue(ait) sur les marchés avec un pion et trois gobelets. On cache le pion sous un gobelet. On déplace rapidement les gobelets, et on demande où, sous quel gobelet, est le pion. C'est toujours celui qui tient le gobelet qui gagne. Et bien le capitalisme c'est pareil. C'est ce que les banquiers et les financiers européens (et donc français) ont oublié ! Mais dans le bonneteau, le policier arrête celui qui manipule les gobelets. Ici on aide le manipulateur de gobelet à poursuivre "le jeu", et à continuer de spolier la masse des salariés !

Car, dans tout système, la richesse vient du travail des hommes et des femmes.

Le système capitaliste n'existe que pour aspirer vers une minorité, la plus grande part des richesses produites par le travail humain.

Pour cela , il y a d'abord, les pressions sur les salaires en faisant en sorte qu'ils soient le plus bas possible par rapport aux prix. Il y a la lutte contre "les charges".




I
l y a ensuite l'organisation de monopoles, de groupes et de cartels d'entreprises, pour empêcher la libre concurrence (tout en disant qu'ils sont « pour »). Plus les salariés se concurrencent et plus la part de richesse qui est aspiré vers les exploiteurs est importante ! Car s'ils sont pour la concurrence, c'est pour la mise en concurrence des salariés, pas celle des exploiteurs.

Et, ensuite, il y a tout un arsenal financier (prêts, cautions, assurances, etc.), et d'impositions (TVA, etc.), pour poursuivre l'extorsion de la plus value.

Enfin il y a la guerre, stade suprême de l'exploitation, stade suprême du vol organisé !

Aujourd'hui, après avoir aspiré les richesses produites, et les avoir dilapidées, ils proposent de se faire rembourser par l'Etat (c'est à dire par vous !) pour pouvoir recommencer !

Heureux ?

C'est quand qu'on fait la Révolution ?

Gilles, militant syndical
sur le blog
http://eldiablo.over-blog.org/article-23399413.html





Eva : Les affaires sont florissantes ? Les profits sont privatisés.
Mais les pertes, elles, sont nationalisées.

Les juteux profits sont accaparés par une minorité,
les pertes sont supportées par les contribuables - nous tous !




2e texte :
Comprendre la crise financière :

Oui les mécanismes de la crise financière qui affectent les banques mondiales ne sont pas simples pour l'individu Lambda. Ce que l'on connaît du système c'est son moteur : la recherche du profit. Celui qui a un capital ne peut avoir d'autre logique que de l'augmenter. Les moyens de le faire ont pu évoluer dans le temps, l'objectif est resté le même.
On a connu des périodes où cette logique là permettait d'assurer le développement d'un pays. En France par exemple le capitalisme a succédé de manière brutale à la féodalité et a permis d'affronter les problèmes auxquels la nation était confrontée.
Cette recherche du profit s'est toujours faite au détriment du prolétariat, celui qui n'a que sa force de travail à échanger contre un salaire. Il lui a fallu s'investir sans cesse dans un combat inéluctable qui prend racine dans le principe même du capitalisme. Celui-ci a cherché à exploiter tout ce qui pouvait l'être et s'est exporté dès sa naissance sur toute la planète, mettant sous sa coupe, par le biais du colonialisme, les peuples qui n'étaient pas en mesure de s'y opposer.


La guerre nécessaire,
source de profit

L
e capitalisme a eu dans son histoire à résoudre des crises graves et il a eu quelquefois recours à la guerre pour le faire.

La guerre présente cet avantage de permettre aux industries de l'armement de tourner à plein rendement et d'assurer des revenus souvent fabuleux à leurs actionnaires. Elle permet aussi de faire taire la contestation sociale et quand elle est finie elle relance, via les reconstructions nécessaires, l'économie et... les bénéfices des entreprises.


L'accumulation du capital exige des profits toujours plus grands et des réponses nouvelles pour les obtenir.

Si l'expansion du capitalisme s'est accompagnée d'infrastructures collectives considérables, aujourd'hui son développement est un frein à celles-ci. Ainsi s'expliquent les attaques contre les services publics qui sont à présent patentes pour tous, La Poste en étant une illustration éloquente.
Dans la recherche du profit les banques prennent des risques. Ainsi aux USA elles ont accordé des prêts hypothécaires importants aux habitants désireux d'acheter leurs maisons. Et comme le pouvoir d'achat des salariés a été battu en brèche par la logique du profit le plus grand dans le temps le plus bref, des difficultés sont apparues pour le remboursement de ces prêts. Ceux-ci n'étaient en rien garantis par la valeur du foncier qui était censée leur correspondre. C'est le mécanisme des subprimes. Le manque à gagner espéré par les banques prêteuses a entraîné la suite, la crise financière qui se traduit par un manque de confiance, la baisse des cours, les faillites... L'individu Lambda peut ne pas se sentir concerné par le phénomène sauf que les solutions qui sont proposées se traduisent par la contribution des... contribuables ! On remarquera au passage que les tenants de la concurrence libre et non faussée font ici appel à l'Etat ! Eh oui l'Etat providence est condamnable pour les autres,
pas pour eux !
Les restrictions budgétaires dans les services publics sont plus que jamais à l'ordre du jour, le pouvoir d'achat, celui des salariés comme celui des pensionnés, est dans le collimateur, ne parlons pas du système de santé ou de l'augmentation du chômage!
Si vous êtes détenteurs de SICAV, ces actions prises par les gens de condition modeste, vous serez ponctionnés : CSG, Remboursement de la Dette Sociale... il ne manque pas d'armes dans la panoplie des défenseurs du capital. On pourra même si nécessaire envisager ici une guerre comme on l'a fait dans le passé : l'Iran par exemple, on essaie d'y préparer les esprits et l'installation de la base militaire d'Abou Dhabi est déjà une tête de pont. La course aux armements participe de cet objectif et assure déjà de juteux revenus aux marchands de canons ! Alors que penser de la crise financière ? Ses effets sont, et seront plus encore demain, dévastateurs. Elle ne vient pas de la stratosphère, c'est une crise du système capitaliste lui-même, un système en fin de course qui produit les pires désordres.

C'est bien lui qu'il faut changer et substituer à sa logique celle de la satisfaction des besoins des hommes.


http://eldiablo.over-blog.org/article-23442575.html



chez_Roger1.JPG

http://npa05.hautetfort.com/

3e texte :
Le démantèlement méthodique
des services publics



Le projet d’ouverture du capital de La Poste est une question épineuse pour le gouvernement. Il est encore possible de le mettre en échec si la pression populaire est suffisamment forte pour obliger le gouvernement à solliciter des autorités européennes une « exception postale » pour la France.

Le Mouvement Républicain et Citoyen a pu observer, au niveau national, lors des échanges entre les partis de gauche, que nos partenaires refusent de prendre en compte la réalité historique des décisions qui ont conduit à ce projet de privatisation de La Poste (voir Le maintien du statut public de La Poste est un enjeu politique majeur - 17 septembre 2008).

Or, cette décision résulte d'un démantèlement méthodique des services publics d'intérêt général dans l'Union européenne (UE) et dans le cadre plus global de l'Organisation mondiale du Commerce (OMC) dont l’objectif est de favoriser partout le libre échange et d’ouvrir à la concurrence le marché des services.

C’est pourquoi le MRC tient à présenter tous les éléments qui ont trait à cette question. Voici des extraits du texte (la première partie, historique) qui a été publié hier sur son site.

La véritable histoire de
la privatisation de la Poste


(..) cette décision n'est pas le dernier éclat d'un gouvernement qui s'emploie avec assiduité à mettre en oeuvre un désengagement massif de l'Etat dans de nombreux domaines. L'ouverture du capital de la Poste n'a ainsi rien à voir avec la révision de la carte judiciaire ou celle de la carte militaire.

Elle résulte d'un démantèlement méthodique des services publics d'intérêt général dans l'Union européenne (UE) et dans le cadre plus global de l'Organisation mondiale du Commerce (OMC) dont l’objectif est de favoriser partout le libre échange et d’ouvrir à la concurrence le marché des services.


Suite à
http://mrc53.over-blog.com/article-23362510.html






 
http://petitimmonde.blogspot.com/

4e texte :
Devoir de mémoire :
Les pauvres



"À Mulhouse, à Dornach
, le travail commençait à cinq heures du matin et finissait à cinq heures du soir, été comme hiver. [...]

Il faut les voir arriver chaque matin en ville et partir chaque soir. Il y a parmi eux une multitude de femmes pâles, maigres, marchant pieds nus au milieu de la boue et qui à défaut de parapluie, portent, renversés sur la tête, lorsqu'il pleut ou qu'il neige, leurs tabliers ou jupons de dessus pour se préserver la figure et le cou, et un nombre plus considérable de jeunes enfants non moins sales, non moins hâves, couverts de haillons, tout gras de l'huile des métiers qui tombe sur eux pendant qu'ils travaillent.

Ces derniers, mieux préservés de la pluie par l'imperméabilité de leurs vêtements, n'ont même pas au bras, comme les femmes dont on vient de parler, un panier où sont les provisions de la journée; mais ils portent à la main, ou cachent sous leur veste ou comme ils peuvent, le morceau de pain qui doit les nourrir jusqu'à l'heure de leur rentrée à la maison.

Ainsi, à la fatigue d'une journée démesurément longue, puisqu'elle a au moins quinze heures, vient se joindre pour ces malheureux celle des allées et venues si fréquentes, si pénibles.

Il résulte que le soir ils arrivent chez eux accablés par le besoin de dormir, et que le lendemain ils sortent avant d'être complètement reposés pour se trouver à l'atelier à l'heure de l'ouverture.»

«J'ai vu à Mulhouse, à Dornach et dans des maisons voisines, de ces misérables logements où deux familles couchaient chacune dans un coin, sur la paille jetée sur le carreau et retenue par deux planches... Cette misère dans laquelle vivent les ouvriers de l'industrie du coton dans le département duHaut-Rhin
 est si profonde qu'elle produit ce triste résultat que, tandis que dans les familles des fabricants négociants, drapiers, directeurs d'usines, la moitié des enfants atteint la vingt et unième année, cette même moitié cesse d'exister avant deux ans accomplis dans les familles de tisserands et d'ouvriers de filatures de coton.»

Parlant du travail de l'atelier, Villermé
 ajoute: «Ce n'est pas là un travail, une tâche, c'est une torture, et on l'inflige à des enfants de six à huit ans. [...] C'est ce long supplice de tous les jours qui mine principalement les ouvriers dans les filatures de coton.»

Et, à propos de la durée du travail, Villermé observait que les forçats des bagnes ne travaillaient que dix heures, les esclaves des Antilles
 neuf heures en moyenne, tandis qu'il existait dans la France qui avait fait la Révolution de 89, qui avait proclamé les pompeux Droits de l'homme, des manufactures où la journée était de seize heures, sur lesquelles on accordait aux ouvriers une heure et demie pour les repas.

"Nous avons faim et nous voulons manger ! ... Vrai, nous n'avons pas un rouge liard, mais tout gueux que nous sommes, c'est nous cependant qui avons moissonné le blé et vendangé le raisin...»
Paul Lafargue.


-J'ai lu que l'on commence parfois dès 6 ans mais de préférence après la 1ère communion, les patrons évitant ainsi de devoir libérer les enfants pour aller au catéchisme.

On est engagé dans les carrières et les briqueteries, dans les verreries, les aciéries, les filatures, dans les charbonnages où les petits enfants remplissent et tirent les wagonnets. En plus de leur journée, avec les femmes, ils grimpent sur les terrils et cherchent les morceaux de charbon qui ont échappé aux mineurs.

Dès Six ans, les enfants sont envoyés à l'usine où ils font des journées de 5h du matin à 10h dusoir, avec une pause d'1/4h pour déjeuner et 1/2h pour dîner. "Beaucoup d'enfants arrivent juchés sur les épaules de leur père, encore endormis." Je ne peux pas lire cette phrase sans réprimer des larmes. Une journée de 12h est "légère". Dans certains métiers, c'est le jour qui rythme le travail : long en été, plus court en hiver. Mais l'éclairage artificiel se répand et libère du soleil. Le salaire est très bas, souvent moins du prix d'un pain à l'heure.

Victor Hugo a beaucoup écrit sur la misère des enfants, sous des formes variées. Le roman "Les misérables" par exemple ou ce poème-ci:

"Où vont tous ces enfants dont pas un seul ne rit ?
Ces doux êtres pensifs, que la fièvre maigrit ?
Ces filles de huit ans qu'on voit cheminer seules ?
Ils s'en vont travailler quinze heures sous les meules ;
Ils vont, de l'aube au soir, faire éternellement
Dans la même prison le même mouvement.
Accroupis sous les dents d'une machine sombre,
Monstre hideux qui mâche on ne sait quoi dans l'ombre,
Innocents dans un bagne, anges dans un enfer,
Ils travaillent. Tout est d'airain , tout est de fer.
Jamais on ne s'arrête et jamais on ne joue.
Aussi quelle pâleur ! La cendre est sur leur joue.
Il fait à peine jour, ils sont déjà bien las.
Ils ne comprennent rien à leur destin, hélas !
Ils semblent dire à Dieu : « Petits comme nous sommes,
Notre Père, voyez ce que nous font les hommes ! »
Victor HugoLes Contemplations, 1856

-Cette horrible condition concernait des millions et millions d'enfants, de femmes, d'hommes. C'est de leur labeur incessant, du martyr légal du prolétariat à ManchesterLiverpool, Mulhouse, Fourmi, Turin,Barcelone, etc...etc...etc...., que naquit l'accumulation primitive de la considérable richesse et supériorité de l'Europe.

Nous ne devons aucunement repentance à quiconque, crifcrancraf et autres trou du cruf....Cette mémoire tragique je la porte dans mon coeur et dans mon sang. Tant que j'aurais un souffle de vie je ne laisserai jamais personne, les tard venus, les descendants des pileurs de millet, ou des gras fourreurs, diamantaires et usuriers au Maroc et ailleurs, prétendre que nous devrions ce que nous avons à d'autres qu'à nous mêmes. Ces droits, cette liberté dont ils profitent, largement, ici, les détruisant, incapables qu'ils étaient eux-mêmes de "monter à l'assaut du ciel", depuis le fond des mines, comme le Grand Prolétariat Européen.

Le moi est haïssable, il ne convient pas de parler de soi. Cependant il me faut répondre à certains. A priori, de par mon caractère et par tempérament, j'eusse été plus fraternel et plus universaliste, car je hais la bourgeoisie, toutes les bourgeoisies, et n'estime que les travailleurs, ouvriers et paysans. Mais j'ai vu ce que j'ai vu. Observé ce que j'ai observé. J'ai vécu à Paris fin XXème, début XXIème siècle. L'existence détermine la conscience. Pour ce qui concerne ma modeste personne, quelque chose d'irréparable, un mépris, un dégoût, est advenu. Rien, désormais, pas même la guerre qui vient, la sale guerre impérialiste, ne saurait effacer cette expérience existentielle. Il me faudrait renier, non pas des idéologies, dont je n'ai cure, mais le plus sacré, le plus intime, le sanctuaire, le saint du saint. Où, entre autres choses je conserve la mémoire, le sentiment tragique du destin de ma race.

Félix Niesche  /22 sept 2008

http://petitimmonde.blogspot.com
http://www.marcfievet.com/article-23438079.html

Même pas vous...



http://laplote.over-blog.fr/article-23285883.html


Pourquoi tant de dettes mortelles ?

Les dirigeants des banquiers trop confiants dans le modèle "d'économie de marché" institué en dogme comme étant probablement "le meilleur système socio-économique ayant existé et connu jusqu'à ce jour". Ils n'ont pas vu que la partie était truquée dès le début, que le croupier trichait, que le casino gagnait TOUJOURS !!

Un excellent livre nous parle mieux que je ne pourrais le faire, de la manière dont certains banquiers internationaux contrôlent les politiques gouvernementales, comment ils font baisser le cours des actions de concurrents convoités ou génants (pour les gobés en sous mains), comment ils jouent de leurs "effets levier" sur les marchés des "produits dérivés", etc.

Comment des banquiers internationaux sans scrupules sont occupés à faire sombrer toute l'économie par leur folle cupidité et par goût du pouvoir ?

suite à http://lapromo.neufblog.com/leveilleur/2008/10/pourquoi-tant-d.html


Crise financière mondiale
L’US $ est une monnaie privée !

On ne peut comprendre la crise financière actuelle, ni les rapports de force internationaux, sans tenir compte du caractère privé de la Banque centrale des États-Unis (la « Fed »). C’est elle, c’est-à-dire un consortium de banques privées, et non le gouvernement de Washington qui édite les billets verts. Les manipulations du système monétaire et du système des changes provoquent le scandale le plus important de notre époque.

Pour la première fois, l’escroquerie monétaire atteint des dimensions mondiales, parce qu’elle a lieu effectivement dans le monde entier, qu’aucun gouvernement ne peut plus la contrôler ni la stopper ou l’empêcher et que, formellement, elle a même lieu légalement en raison de lois désuètes. L’étape décisive dans la rupture avec la monnaie d’Etat a été la fondation, en 1913, du Système fédéral de réserve des Etats-Unis.......

Dès la fin du XIXe siècle, les banques sous la coupe de l’empire Rotschild ont lancé une grande campagne pour prendre le contrôle de l’économie des Etats-Unis.

Venant d’Europe, les Rotschild ont financé la Banque J.P. Morgan & Co., la Banque Kuhn Loeb & Co., John D. Rockefellers Standard Oil Co., les chemins de fer d’Edward Harriman et les aciéries d’Andrew Carnegie. Aux environs de l’an 1900, les Rotschild ont envoyé aux Etats-Unis un de leurs agents, Paul Warburg, pour coopérer avec la Banque Kühn Loeb & Co. Jacob Schiff et Paul Warburg ont lancé une campagne visant à instaurer des « Federal Reserve Banks » (FED), instituts privés d’émission.

Appuyés par les deux grands groupes financiers Rotschild et Rockefeller, ils sont parvenus à fonder une banque centrale privée ayant le droit d’émettre sa propre monnaie, moyen légal de paiement garanti à l’origine par l’Etat.

L’instauration de la FED en 1913 a permis aux banquiers internationaux de raffermir leur puissance financière aux Etats-Unis. Paul Warburg a été le premier président de la FED. Le XVIe amendement de la Constitution états-unienne, qui a permis au gouvernement de prélever un impôt sur le revenu, a suivi la fondation de la FED.

Telle était la conséquence du fait que le gouvernement ne pouvait plus émettre sa propre monnaie. Ainsi, les banquiers internationaux faisaient indirectement main basse sur le patrimoine privé des citoyens états-uniens.

A l’époque, les plus importants actionnaires de la FED étaient :

1. Les banques Rothschild de Paris et de Londres

2. La Banque Lazard frères de Paris

3. La Banque Israel Moses Seif en Italie

(..)

Après la Première Guerre mondiale, les réserves d’or mondiales ont été accumulées dans cette banque privée qu’était la FED, de sorte que de nombreuses banques centrales n’ont plus pu maintenir l’étalon-or et que leur pays a sombré dans la déflation = la première crise économique mondiale.

Même pendant la Guerre mondiale, les Etats-Unis ont exigé des pays en guerre qu’ils paient les armements livrés en or.

Après la fin de la guerre, l’or de l’Allemagne a dû aussi être cédé comme butin de guerre.

A elles seules, plus de 30 000 tonnes d’or du monde se sont ainsi accumulées aux Etats-Unis.

Cet or a servi de couverture au dollar.

Toutefois, comme une grande partie des dollars étaient détenus dans les banques centrales étrangères comme réserves monétaires, les Etats-Unis ont pu imprimer et dépenser davantage de dollars qu’ils n’avaient d’or.

En effet, les autres pays avaient besoin de dollars pour acheter des matières premières, traitées uniquement en cette monnaie. Outre l’or, le dollar est donc devenu de plus en plus une des réserves monétaires principales des banques centrales étrangères.

Le règne du dollar dans le monde avait commencé.

En 1971, Richard Nixon (37e président des Etats-Unis de 1969 à 1974) a résilié l’obligation de convertir le dollar en or (l’étalon de change-or) et, simultanément, la garantie de l’Etat à propos du dollar.

Depuis lors, le billet vert n’est couvert ni par l’or ni par une garantie de l’Etat ; il s’agit donc de la monnaie privée libre de la FED.

Or la masse monétaire de dollars en circulation déterminée par la FED (depuis mars 2006, celle-ci ne publie plus le chiffre de la masse monétaire M3) est devenue un problème insoluble : pendant que la masse mondiale de biens quadruplait au cours des 30 dernières années, la masse monétaire s’est multipliée par quarante.

Comment fonctionne cette banque privée qui a le droit d’imprimer des dollars ? La FED produit des dollars. Ceux-ci sont prêtés au gouvernement des Etats-Unis contre des obligations qui servent de « sûretés » à la FED.

Les banques de la FED qui détiennent ces titres perçoivent des intérêts annuels. Astucieux, n’est-il pas vrai ?

Dès 1992, les obligations détenues par la FED avaient une valeur de quelque 5 trillions de dollars, et les intérêts payés par les contribuables états-uniens augmentent constamment.

La FED s’est appropriée ce patrimoine incroyable en prêtant de l’argent au gouvernement états-unien et en encaissant alors des intérêts.

La contre-valeur : du papier de couleur, nommé dollar. Répétons-le : le dollar est émis non pas par le gouvernement des Etats-Unis, mais par la FED, qui est contrôlée par des banques privées et met à disposition du gouvernement de l’argent et, en contre-partie, encaisse largement des intérêts et prélève des impôts. Personne ne remarque cette duperie  .(si toi ! c'est le commentaire du veilleur ici dans le texte)

De plus, les obligations émises par le gouvernement donnent à la FED un droit de gage, public et privé, sur l’ensemble des biens-fonds des Etats-Unis.

De nombreuses actions en justice se sont efforcées de faire annuler la loi sur la FED, mais sans succès jusqu’à maintenant.

Le président John F. Kennedy a été le premier à tenter de transformer la FED en édictant un décret présidentiel (« Executive 0rder 11110 »). Peu après, il a été assassiné, probablement par son propre service de renseignement.

Le premier acte de son successeur, Lyndon B. Johnson, a été d’annuler le décret de son prédécesseur dès son retour de Dallas à Washington, dans l ’avion présidentiel.

Et aujourd’hui ?

Les banques privées tentent par tous les moyens de maintenir et d’assurer leur gigantesque source de revenu qu’est le dollar.

Les Etats qui veulent nouer leurs relations commerciales internationales sur la base de l’euro, tels l’Irak, l’Iran ou le Venezuela, sont déclarés terroristes.

Les gouvernements sont forcés de livrer des produits aux Etats-Unis contre des dollars sans valeur, et l’augmentation effrénée de la liquidité fournit à la haute finance les liquidités illimitées avec lesquelles elle peut acheter dans le monde entier.

Les banques centrales du monde entier sont forcées de détenir des dollars sans valeur comme « réserves monétaires ».

Le dollar des Etats-Unis est la monnaie privée de la haute finance, garantie par personne si ce n’est par elle-même, utilisée pour maximiser le profit, accrue sans vergogne, employée comme moyen de domination mondiale et pour accaparer toutes les ma tières premières et autres valeurs au monde.

Salutations. INSPICIO.

Via Voltairenet.org Source : Internationaler Hintergrundinformationsdienst für Politik, Wirtschaft und Wehrwesen, juillet-août 2007.  - 4.10.2008

http://lapromo.neufblog.com/leveilleur/2008/10/quand-un-commen.html

Partager cet article
Repost0
13 septembre 2008 6 13 /09 /septembre /2008 14:58

 .
Le dessin du jour, sur le blog
de Laplote : Siné.
http://laplote.over-blog.fr/

Editorial d'Eva :
Tout se tient, à partir de "l'effroyable imposture".
Désertification. Casses. Guerres permanentes.
Alerte ! Avec Complément d'Enquête, sur FR2,
on nous prépare à "mourir pour la patrie".
Celle des multinationales ? Nous disons non !

Voici des infos sélectionnées pour vous :
Famine globalisée.
11.9 : 7 ans plus tard,
le pic impérial.
Les Russes se sont emparés du 9.11.
Nous sommes à un tournant.


" Le moment est venu d'admettre que l'on ne peut combattre la politique de l'Administration américaine sans dénoncer le mensonges du 9.11 " " La censure dans les médias occidentaux ne pourra plus durer longtemps....  " " Désormais, les médias RUSSES se sont emparés du sujet " Voir
http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/article-22783880-6.html#anchorComment

_______________________________________________________________________________

11.9.2001 : L'état de la
société américaine aujourd'hui.
Le pic impérial


11 septembre : cette date s’inscrit en lettres de feu, comme une enseigne au néon d’un casino de Las Vegas, dans la mémoire vive des contemporains. Ou plutôt en chiffres : 9/11, Nine Eleven, comme disent les Yankees.

Le monde a donc commémoré encore une fois – la septième – le 11 Septembre 2001, ce mardi noir qui vit s’effondrer le symbole commercial suprême de ce qui entrera peut-être dans l’histoire comme le dernier Empire. Le nom même des fameuses tours jumelles de Manhattan affichait la raison sociale de cet Empire : World Trade Center, centre du commerce mondial. Tout commentaire semble superflu.

Le 11/09/2001 est paradoxal : jamais en effet un événement aussi obscur n’a mis autant en lumière l’état réel de la planète et de l’humanité qui la peuple.


7 ans plus tard, on peut faire quelques constats.

Tout d’abord, jamais cette petite phrase de Mao Tsé-Toung n’a semblé aussi pertinente : « Les réactionnaires sont comme ces idiots qui soulèvent une pierre pour se la laisser retomber sur les pieds. » En déployant l'étendard de la « guerre mondiale contre le terrorisme » pour sa croisade de conquête du monde, l’Empire a commencé à creuser sa propre tombe. En Afghanistan, en Iraq, au Liban, il est allé de défaites tactiques en défaites tactiques, vers sa grande défaite stratégique.


La direction politico-militaro-bureaucratique de l’Empire (Maison Blanche, Pentagone, CIA) semble désormais avor perdu le Nord et ne plus savoir où donner de la tête, hésitant entre une extension de ses aventures guerrières (de l’Irak et de l’Afghanistan vers l’Iran et le Pakistan) et un repli en bon ordre, tant que ce sera encore possible.
Les deux options sont dangereuses. Dans le premier cas, de nouvelles vagues de combattants se dresseraient contre les mercenaires de l’Empire et leur infligeraient de nouvelles pertes cruelles. Dans le deuxième cas, chaque retrait(e) encouragerait de nouvelles offensives de résistance.

Bref, le 11/9 a marqué le sommet de la courbe en forme de cloche (dite courbe de Hubbert) qui pourrait représenter l’histoire de l’Empire. Depuis, celui-ci s’est engagé dans le versant descendant de la courbe, qui ressemble fort à une pente savonneuse. On pourrait parler de pic impérial, comme on parle de pic pétrolier.

Bien sûr, l’Empire ne crèvera pas demain matin. Mais il ne durera pas non plus mille ans. Essoufflé au bout de 7 ans de « guerre mondiale contre le terrorisme », face à un ennemi qu’il a un mal fou à identifier, localiser et neutraliser – et pour cause, puisqu’il est issu principalement de son imagination délirante et perverse – l’Empire semble
désormais s’acheminer vers un changement de cible et un retour au bon vieil ennemi atavique : le Russe !

Le premier acte tragi-comique de cette nouvelle farce s’est joué dans le Caucase, où le psychopathe Saakachvili a, en 5 jours, rallié plus de voix d’électeurs US pour le candidat guerrier républicain John McCain que tous les meetings réunis. Tragique : le massacre de 2100 civils ossètes dans la nuit du 7 au 8 Août à Tskhinvali par les artilleurs géorgiens, entraînés et équipés par Israël et USA. Comique : la défaite rapide et définitive de l’armée géorgienne face à l’armée russe 5 jours plus tard.

Mao Tsé-Toung disait dans une autre de ses petites phrases que le tigre blessé à mort peut faire contre beaucoup de dégâts.

On peut dire cela de
l’Empire,
dont les 3 armes principales sont aujourd’hui
:

1. l’imprimerie où il imprime ses planches de billets verts sans valeur. De plus en plus de pays refusent désormais cette monnaie de singe, dont, paraît-il, même les cartels colombiens de la cocaïne ne veulent plus, préférant être payés en Euro…

2. son arsenal guerrier, inégalé dans l’histoire de l’humanité. Mais qui ne lui a permis de soumettre ni l’Irak, ni l’Afghanistan, ni le Liban.

3. sa machine de propagande planétaire. De plus en plus de gens s’en détournent, ils zappent tout simplement et vont chercher la vérité ailleurs, sur Telesur, Al Jazeera ou Planeta, ou encore les milliers de sites Internet qui font entendre un autre son de cloche que CNN et autres His Master’s Voice.


Que vont donc pouvoir inventer les maîtres washingtoniens du discours pour tenter de freiner la dégringolade de l’Empire ?


Ces derniers jours, en tout cas, ils ont bien l’air d’être en panne d’inspiration.
Il suffisait pour s’en convaincre de voir et d’entendre le pitoyable pantin Deubelyou bafouiller sur CNN qu’il fallait « gagner la bataille idéologique »* et bredouiller qu’il avait décidé de retirer 8 000 hommes d’Irak et d’en envoyer 4 500 de plus en Afghanistan. Cela leur fera de belles jambes…de bois (ce qui est une façon de parler, car les prothèses articulées ne sont évidemment plus en bois, du moins pour les petits soldats de l’Empire).

Ayman El Kayman
*Connaît-il seulement le sens des mots qu’on lui souffle ?

 
inv
A VOIR AUSSI...et à rediffuser à un maximum de vos correspondants:
 
 

http://www.dailymotion.com/video/x6gmwt_operation-sarkozy-sarkozy-et-la-cia_news

Http://Toutsaufsarkozy.com 



 
Famine globale ignorée par
les élites politiques américaines

Par Peter Phillips
Traduction approximative !

12/09/08 « ICH » -- - - Un nouveau rapport (9/2/08) de la banque mondiale admet qu'en  2005 trois milliards deux cent quarante millions de personnes vivent avec moins de $2.50 par jour et environ 44% de ces personnes survivent avec moins de $1.25. La misère complète et totale pour beaucoup, particulièrement ceux dans les zones urbaines.  Appels téléphoniques, nourriture nutritive, vacances, télévision, soins dentaires  sont hors de portée.

Starvation.net note les impacts croissants de la faim et de la famine dans le  monde. Plus de 30.000 personnes par jour (85% d'enfants de moins de 5 ans) meurent de la malnutrition, des maladies, et de la famine. Les nombres de décès par la faim a dépassé trois cents millions de personnes au cours des quarante dernières années.

Ce sont les personnes que David Rothkopf dans son livre Superclass appelle les malheureux. « Si vous naissez au mauvais endroit comme l'Afrique Subsaharienne,… qui porte malheur » . Rothkopf décrit comment  10%  des adultes dans le monde entier possèdent 84% de la richesse, et la moitié inférieure possède à peine 1%. Inclus dans le 10%  sont les mille milliardaires . Mais un tel contraste de l'inégalité de richesse est-il vraiment le résultat de la chance, ou y a-t-il des politiques, soutenues par les élites politiques, qui protègent les privilégiés aux dépens des masses ?

L'agriculture couvrirait les besoins. La production globale de grain a rapporté 2.3 milliards de tonnes (record) en 2007, + de  4% par apport à 2006, pourtant des milliards de personnes sont affamées. Grain.org décrit les raisons de la faim continue dans un article récent « faisant un massacre à partir de la faim. » Tandis que les fermiers cultivent assez de nourriture pour alimenter le monde, des spéculateurs de produits et des commerçants comme Cargill dictent les prix et la distribution de denrées alimentaires mondiales. La famine est profitable pour les sociétés quand les demandes faut augmenter les prix. Cargill a annoncé que les bénéfices pour la négoce des produits de base pour le premier trimestre de 2008 étaient 86% au-dessus de 2007. Les prix de denrées alimentaires du monde ont augmenté de 22% de juin 2007 à juin 2008, et une part significative de l'augmentation a été propulsée par les $175 milliards investis dans le futur des produits qui spéculent sur les prix au lieu dinvestir dans la recherche. Le résultat est une spirales sauvage des prix des denrées alimentaires, toutes les deux en haut et en bas, avec une insécurité de nourriture.

Pour une famille  pauvre, une petite augmentation des prix est la différence entre la vie et mort, pourtant aucun candidat présidentiel des USA n'a déclaré la guerre à la famine. Au lieu de cela, les deux candidats parlent de la sécurité nationale et de la poursuite de la guerre contre le terrorisme . Où est le projet de Manhattan pour la faim globale ? Où est l'engagement au soulagement  de la famine ? Où est l'outrage dans les médias avec des images d' enfants squelettiques, où est l' analyse de qui tire bénéfice de la faim ?

Les Américains font une donation pour soulager leur conscience. Pourtant donner n'est pas assez, nous devons exiger le soulagement de la faim comme politique nationale. C'est un impératif moral pour nous comme nation la plus riche du monde. La faim et l'inégalité de richesse sont basées sur les politiques, politiques qui peuvent être changées. Il n'y aura aucune sécurité nationale aux USA tant que les besoins alimentaires ne seront pas satisfaits.

Peter Phillips est un professeur de sociologie à l'université de l'Etat de Sonoma

http://fr.babelfish.yahoo.com/translate_url?doit=done&tt=url&intl=1&lp=xx_fr&btnTrUrl=Traduire&trurl=http%3a%2f%2fwww.informationclearinghouse.info%2farticle20748.htm



La Banque mondiale
découvre d’un coup
400 millions
de pauvres en plus

La Banque mondiale vient de reconnaître des erreurs importantes dans ses calculs concernant la situation mondiale de la pauvreté. En effet, alors que « les estimations de la pauvreté établies par la Banque mondiale s’améliorent grâce à des données plus fiables sur le coût de la vie », le résultat constitue à lui seul une violente remise en cause des statistiques produites par cette institution qui traverse une très grave crise de légitimité depuis plusieurs années : d’un seul coup, la Banque mondiale vient de découvrir que « 400 millions de personnes de plus que l’on ne pensait précédemment vivent dans la pauvreté ». C’est plus de la moitié de la population de l’Afrique subsaharienne !

Cela reflète surtout le manque de fiabilité des statistiques publiées par la Banque mondiale, statistiques qui servent surtout à cautionner les politiques néolibérales imposées à travers le monde par ses propres experts. Selon son communiqué |1|, « 1,4 milliard de personnes vivant dans le monde en développement (1 sur 4) subsistait avec moins de 1,25 dollar par jour en 2005 », alors que les estimations précédentes tournaient autour de 1 milliard de personnes. Pour autant, la Banque mondiale ne manque pas de se réjouir car ce qui compte pour elle, ce n’est pas le nombre de pauvres, mais la proportion de personnes pauvres. Pourquoi ? Parce qu’avec la démographie mondiale galopante, ce chiffre permet plus facilement de faire illusion : si par exemple le nombre de personnes pauvres stagne, la proportion de pauvres baisse mécaniquement au fil des ans.

Voilà pourquoi l’objectif dit « du millénaire » est de réduire de moitié, entre 1990 et 2015, la proportion de la population dont le revenu est inférieur à un dollar par jour. Mais avec les énormes erreurs de la Banque mondiale dans ses calculs sur la pauvreté, c’est tout l’édifice des politiques internationales actuelles contre la pauvreté qui s’écroule. Les politiques d’ajustement structurel (réduction des budgets sociaux, recouvrement des coûts dans les secteurs de la santé et de l’éducation, agriculture tournée vers l’exportation et réduction des cultures vivrières, abandon de la souveraineté alimentaire, etc.), imposés par le FMI et la Banque mondiale depuis le début des années 1980, ont détérioré les conditions de vie de centaines de millions de personnes dans le monde. (..)

La Banque mondiale a fait la preuve de son échec, tant sur le plan statistique que sur le plan politique. Plus que jamais, l’objectif visé doit être triple : l’abandon de la logique de l’ajustement structurel, l’abolition de la Banque mondiale et son remplacement dans le cadre d’une nouvelle architecture institutionnelle internationale.

Suite à
http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=10154

Spécial Cuba :

Après les ouragans, le blocus doit être levé plus que jamais
http://www.marcfievet.com/article-22764972.html

Sélections d'articles incontournables pour comprendre la question cubaine, le contexte historique et politique, les raisons de la propagande anticubaine :

- 20 choses à savoir sur Cuba
http://defendonscuba.blogspirit.com/list/points_de_vue/20_choses_a_savoir_
sur_cuba_doc.html


- Cuba et la question des droits de l'homme - Salim Lamrani
http://defendonscuba.blogspirit.com/list/points_de_vue/cuba_et_la_
question_des_droits_de_l_doc.html


- Les mensonges de reporters Sans Frontières
http://defendonscuba.blogspirit.com/list/points_de_vue/rsf_financee
_par_les_etats_unis_doc.html


- USA contre Cuba : la crise du printemps 2003
http://defendonscuba.blogspirit.com/list/points_de_vue/le_syndrome_
de_l_ile_assiegee_doc.html


- USA contre Cuba : Les EU en guerre de basse intensité
http://defendonscuba.blogspirit.com/list/points_de_vue/les_eu_en_
guerre_de_basse_intensite_contre_cuba_doc.html


- USA contre Cuba : près d'un demi-siècle de terrorisme, Noam Chomsky
http://defendonscuba.blogspirit.com/list/points_de_vue/un_demi_siecle_
de_terrorisme_doc.html


- Lettre ouverte de la fille de Che Guevara
http://defendonscuba.blogspirit.com/list/points_de_vue/lettre_ouverte_
d_aleida_guevara_doc.html


http://defendonscuba.blogspirit.com/

Les maîtres du monde :
Qui est derrière ?


Reçu :

Je viens de découvrir, il y a quelque mois, ce réseau ultra élitiste de puissants criminels en costard cravate, fédéré, soi disant, par une sorte de secte ‘les illuminatis’. A vrai dire, je me doutais bien avant, qu’il existait une instances mondialiste au dessus des Etats, au vu des liens causales entre les différents évènements internationaux de l’histoire de l’humanité. Je n’avais aucune idée de la forme de cette organisation, je pensai seulement qu’il s’agissait d’un lobby international de puissantes élites et de financiers juifs. Comme Michael Jackson l’avait dénoncé en 2000...(..)

Suite à commentaires :
http://r-sistons.over-blog.com/article-22774572-6.html#anchorComment




Guerre Iran :
Voici au contraire (voir post précédent) un texte alarmant  (traduit) :

http://fr.babelfish.yahoo.com/translate_url?doit=done&tt=url&intl=1&lp=xx_fr&btnTrUrl=Traduire&trurl=http%3a%2f%2fwww.informationclearinghouse.info%2farticle20749.htm

Tapie renfloué par Sarkozy
http://www.marcfievet.com/article-22680733.html

Pour en finir avec l'antisémitisme
http://www.marcfievet.com/article-22699323.html

Les non-dits de la seconde guerre mondiale et de celle qui se prépare aujourd'hui
http://www.oulala.net/Portail/article.php3?id_article=3618

Soldats de la paix géorgiens et instructeurs étrangers: des clichés qui sèment le doute. Photo: © Photos transmises par le Parquet militaire général russe.. 
La photo qui sème le doute, présentée par les Russes :
Soldats georgiens et instructeurs étrangers
http://www.marcfievet.com/article-22786302.html


Gorbatchev : L'Occident cherche à isoler la Russie
"Nous assistons à des tentatives pour "bloquer" la Russie par des initiatives telles que l'admission de l'Ukraine et de la Géorgie au sein de l'OTAN", a-t-il affirmé.
"L'OTAN qu'a-t-elle besoin de ces pays? Pour lutter contre l'Irak? C'est ridicule", a constaté M. Gorbatchev.
Certains milieux aux Etats-Unis poussent la communauté internationale vers la confrontation et souhaitent l'élargissement de l'OTAN afin de produire des armes et de gagner davantage d'argent", a indiqué l'interlocuteur de l'agence EFE. Selon lui, il existe un risque de voir le monde "reprendre les jeux géopolitiques".
L'ancien président soviétique s'est dit préoccupé par "la tendance à présenter la crise dans le Caucase comme une agression perpétrée par Moscou".
M. Gorbatchev est persuadé que la Russie "n'a pas l'ambition de dominer dans l'arène internationale", qu'elle "remplit ses engagements internationaux et ne se livre à aucune manoeuvre illicite".
http://www.marcfievet.com/article-22680025.html

Moscou défie l'OTAN :
http://hadria.riviere.over-blog.com/article-22774068.html

L'engrenage des sécessions

En acceptant que l’on défasse et refasse les frontières des Balkans, nous avons donné des arguments de poids à Poutine, qui, avec le soutien de son peuple, entend récupérer, après la Tchétchénie, tout ce qu’il considère comme son bien. Tous ces découpages et retricotages préparent les guerres de demain. C’est bien ce qu’avaient compris les pères fondateurs de l’Europe, qui, après le dernier conflit mondial, disaient : « Plus jamais ça ! » Il ne faudrait pas oublier de s’en souvenir.
http://www.lepoint.fr/actualites-chroniques/l-engrenage-des-secessions/989/0/271368 

Intéressement, mais pour qui ?
http://sego-dom.over-blog.com/article-22764859.html

Le RSA une imposture ?  Un marché de dupes ?
http://sego-dom.over-blog.com/article-22623703.html
http://sego-dom.over-blog.com/article-22216231.html 

La fin de l'école gratuite ?
http://sego-dom.over-blog.com/article-22191062.html

Sarkozy et le pouvoir d'achat des personnes âgées
http://sego-dom.over-blog.com/article-22215905.html

Pour que vivent nos territoires, maintien du service public postal
http://sego-dom.over-blog.com/article-22668896.html

Collonges-la-Rouge, Corrèze
Collonges-la-Rouge, Corrèze - Wikipedia.org - joli petit village


Editorial Eva :

Sarkozy, la désertification, le 11 septembre

J'ai trouvé les précédents liens sur un blog de Ségolène Royal. L'occasion pour moi de soulever un très grave problème :

Le risque de désertification.
Une terrible menace pour nos campagnes !
Derrière, se profile l'effroyable imposture du 9.11..


 
Sarkozy casse tout : Le social, le Droit du Travail, les services publics, l'indépendance nationale, la laïcité, nos spécificités... Il ne travaille pas pour les Français. Ses préoccupations sont ailleurs, vous les connaissez.

Il faut bien prendre conscience de ce qui nous attend, à terme : La désertification de nos campagnes. C'est le coeur de notre pays qui va être atteint, l'âme de la France !

La menace est effroyable !

L'Armée quitte certains territoires. Au détriment de l'emploi, du maintien des petits commerces. Et des liens qui se sont tissés avec la population : Profonds, parfois tendres, souvent irremplaçables.

Les Hôpitaux de proximité ferment les uns après les autres. Fait divers : Récemment, une mère a failli accoucher pendant que son mari prenait des risques insensés sur une route sinueuse, de montagne. Cette fois, le pire a été évité. Jusqu'à quand ? Le pire arrivera. Tôt ou tard. On ne pourra pas dire qu'on ne savait pas.

Les tribunaux : Ils délocalisent, eux aussi. Les magistrats sont furieux, les Français également. Les médias se taisent, désormais.

Les petites gares ferment. Les bureaux de poste sont appelés à en faire autant : le profit d'abord. Le service public se meurt. Les individus, les villages, sont sacrifiés au dieu profit pour une minorité.

Les petits commerces disparaissent les uns après les autres. Au bénéfice des plus gros, ou de rien du tout.

Les familles vont s'en aller. Et puis les écoles vont fermer. Ou il y aura des classes uniques. Faudra s'y faire. Tant pis pour les élèves qui resteront. 

Quel territoire, demain ? Un désert ? Et la France des villages, alors ? Elle va mourir ?

J'accuse Sarkozy de tuer la France.

Et bientôt de tuer les Français.

Déjà, les médias collabos des puissants du monde annoncent la couleur. Un exemple ?
Le prochain Complément d'Enquête, sur FR2 chaîne communautariste : "Mourir pour la patrie".

Bande de salauds ! Mégamensonges ! Nos jeunes ne vont pas mourir pour la patrie, mais pour les multinationales ! Et quelles multinationales ? Celles de la mort, du Pétrole, comme hier pour le Charbon et l'Acier ! Et les médias seront les pourvoyeurs, par leur bourrage de crâne quotidien ! A l'instant, je regarde sur FR3 un documentaire  concernant les liquidateurs de Tchernobyl, tout à l'heure c'était sur Arte (document sur un dictateur pro-soviétique), tandis qu'on célébrait les mérites d'une jeune femme qui s'est fait une spécialité de discréditer les Musulmans ! Les ennemis sont désignés : Les Russes, les Arabes, bientôt les Chinois. Guerres permanentes, assorties d'un contrôle total des populations. Des guerres justifiées par les événements du 11 septembre 2001.

Ainsi, tout se tient. La boucle est bouclée. En dénonçant enfin l'effroyable imposture du 9.11, on s'en prend au coeur du système qui casse nos protections sociales, délocalise nos emplois, tue nos campagnes, puis nos Etats souverains, et vont bientôt envoyer à la mort une partie de l'humanité dans des guerres sans fin contre le terrorisme. Pour le seul bénéfice d'une poignée de psychopathes criminels.

Il est temps, comme les Russes commencent à le faire aujourd'hui, de voir enfin en face la réalité : L'effroyable imposture à la base des futurs malheurs de l'humanité, des casses, des contrôles, des éliminations. Demain, il sera trop tard. Ouvrons enfin les yeux !

 

Votre Eva.

Abonnez-vous à mon blog, recommandez-le. Lisez mes autres blogs, notamment celui sur la désinformation.

TAGS : 9.11, l'effroyable imposture de Thierry Meyssan, Russes, Arabes, Chinois, souveraineté, protections sociales, casse sociale, désertification, services publics, guerres, Sarkozy, Armée, Höpitaux, Tribunaux, gares, écoles, PTT, Aménagement du territoire, France, médias, FR2, Complément d'Enquête, Arte, média communautariste, Tchernobyl, Musulmans, FR3, guerres...



Spécial Chili 11 septembre :

Ce 11 septembre, que célébreront les médias ? Le coup d'Etat sanglant opéré par Nixon et Kissinger pour assassiner l'espoir des Chiliens ? En ce 35ème anniversaire de l'installation de Pinochet, et à l'occasion du centième anniversaire de la naissance du président Allende, Investig'Action a demandé à quatre auteurs chiliens d'exprimer les leçons toujours actuelles de cette tragédie. Aujourd'hui, Washington réutilise les mêmes stratégies contre d'autres pays...
Michel, Patricia et l'équipe Investig'Action


sur http://michelcollon.info 

"Mettre les ressources économiques à la disposition du peuple" ? Où en est-on ?

Ce que disait Allende

"L'essentiel de l'ordre militaire a été maintenu"
Pas terminé

Les directives à la CIA étaient claires : " Dépenses illimitées. Peu importe les risques. Ne pas impliquer l'ambassade. Faire crier de douleur l'économie chilienne. "
Opération US

"Le modèle néolibéral imposé par la dictature, reste en vigueur."
Paradoxes

"Depuis, les conditions de vie du peuple ont dramatiquement empiré. Et il y a peu de possibilités de protester."
Chili actuel

Colombie : sur michelcollon.info
Tribunal international d'opinion à Bruxelles


La politique du président Uribe figure au banc des accusés. Les violations systématiques des droits humains à l'encontre de l'opposition démocratique, des mouvements sociaux, des communautés indigènes et paysannes, des syndicalistes seront jugées par l'opinion publique internationale
Le siège du Parlement européen se convertira, pour quelques jours, en un espace démocratique pour accueillir les témoignages des victimes de l'Etat colombien. Le verdict final devrait envoyer un message à la communauté internationale : "Plus jamais ça!"
Les articles que nous avons sélectionnés pour ce Spécial Colombie vous permettront de mieux comprendre la situation complexe dans laquelle vit le peuple colombien...

Michel, Patricia et l'équipe Investig'Action



Tribunal international de Bruxelles - La violation des droits humains en Colombie, un crime d'Etat
Témoignages : trois mille syndicalistes assassinés, des milliers de disparus, quatre millions de déplacés...
Crime d'Etat

"Président Uribe, Vous étouffez la voix de vos victimes, leurs histoires n'atteignent pas les médias..."
Départ Uribe

Agroalimentaires, pétrolières et minières détruisent l'Amzonie et oppriment les paysans
Transnationales

"Tout peuple a droit à l'existence"
Tribunal des peuples

La communauté internationale peut aider à garantir la vie des syndicalistes
Harcèlement


D'autres articles Colombie sur :
Tapez "Colombie" dans le moteur de recherche


 
Solidarité avec la Bolivie ! Le torchon brûle entre les USA et certains pays d'Amérique Latine (Eva : On en reparlera. La Russie, comme c'est important ! S'y implante..)
Une parution exceptionnelle, le blog d'Hadria est superbe. A découvrir !
http://hadria.riviere.over-blog.com/article-22748244.html

Enfin un  homme d'Etat !
http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-22781303.html

Qui sont les Palin ?
http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-22783050.html

"L'agriculture biologique, le plus grand mouvement de paix mondial"
http://www.abcdpresse.fr/pdf/Vandana-Shiva.pdf

L'Union pour la Méditerranée : Israel au centre du "plan solaire méditerranéen"
http://www.juif.org/blogs/10092,l-union-pour-la-mediterranee-israel-au-centre-du-plan-solaire.php

Comment l'auto-proclamée "élite" organise la domination
http://hadria.riviere.over-blog.com/article-22792883.html



A quand la grande rébellion des peuples contre "la solution finale" programmée à l'encontre de nombre des leurs, avec des pitsbulls comme Bush, Mc Cain, Sandra Palin... ?  A quand la grande rébellion des Etats encore souverains, comme la Russie, la Chine, l'Inde, le Brésil, etc, contre l'intolérable conçu par une poignée de fous insensibles à la souffrance des peuples ? Ras le bol des cow-boys et des pitsbulls en politique !


 

http://laplote.over-blog.fr (Sandra Palin)


C O M M E N T A I R E S   :  I C I

 

Partager cet article
Repost0
4 septembre 2008 4 04 /09 /septembre /2008 23:09




Guerre Iran proche, mail reçu à l'instant, je
suis d'accord avec l'analyse, tout est dit :

Ne sommes nous pas occupé à assister aux tous derniers préparatifs d'une frappe en Iran ?
 
Les pièces semblent se mettre en place.

Il y a d'une part, la présence de l'OTAN dans la mer noire et les pressions exercées sur la Russie. Russie que l'on semble vouloir enfermer. Comme si d'un seul coup, elle était devenue un  ennemi potentiel.

Grâce au gouvernement Géorgien, l'OTAN (et derrière elle les USA) a pu justifier tous ces mouvements militaires récents sous couvert d'aide humanitaire. Sans parler de sa mise à l'écart sur le plan diplomatique.
 
D'autre part, nous assistons en ce moment à un curieux ballet diplomatique dans les pays du Moyen-Orient et du Maghreb. Sarkozy en Lybie, Condie Rice chez Kadhafi et bientôt au Maroc puis en Algérie. L'heure est aux récompenses des bons élèves. Faut-il bien les tenir au plus près avant de frapper l'IRAN pour éviter un embrasement de toute la région ?

Notons au passage que Nicolas Sarkozy a dit lors d'un disours tout récent "on pourrait se réveiller un matin avec un état d'Israel qui aurait frappé l'IRAN"... annonce prémonitoire ? Préparation des esprits à ce qui est en cours de réalisation ? (voir + loin)
 
Enfin, rappelons que durant l'été les alliés semblent avoir déployé des moyens militaires considérables, voire historiques, dans le Golf.  
 
Sommes nous arrivé à la croisée des chemins ? Le "D" Day est-il proche ?

Il faut encore souligner pour conclure que les 2 candidats aux élections américaines, qu'ils soient démocrates ou républicains, ont annoncé qu'ils entendaient  poursuivre et sans doute renforcer la "guerre au terrorisme". Cela fait 7 ans qu'ils courent derrière un fantôme nommé Ben laden (Peut-être devrait-il chercher dans les sous sols des bureaux de la CIA ? On ne sait jamais).
 
Le clan Mc Cain ayant en plus un os à ronger avec les Russes. Il faut écouter les discours du Clan Mc Cain et ceux de Bush: les mots "guerre","terrorisme", "axe du mal",  "Dieu", "le monde est dangereux" en sont les piliers d'une dialectique de guerre. Je crois que ceux qui ne voient pas ce qui se prépare, ne veulent tout simplement pas voir...
 
Les discours parlent d'eux mêmes. Il suffit de voir les vidéos en ligne.

(Et en plus, c'est idéal pour faire élire Mc Cain, et... garder à son post Olmert ? Voilà pourquoi les peuples sont aussi amenés à donner leur vie pour les pourritures au sommet des Etats.. politique bassement politicienne.. De la même façon, je suis sûre que Sarkozy serait ravi, par une guerre, d'échapper à la crise sociale qui menace. Eva)




17 septembre 2001 - Une petite partie de la scène où le World Trade Center s'est écroulé après les attaques du 11 septembre.
17 septembre 2001 - Une petite par tie de la scène où le World Trade Center s'est écroulé après les attaques du 11 septembre. wikipedia.org

Sommaire :
- Les médias nous
préparent à la guerre, article d'Eva.
(Afghanistan, Iran..)
et au choc de civilisations
- Société totalitaire
- Cruauté envers les animaux,
société deshumanisée
- Al Quaïda n'existerait pas, ce serait
une création des Services Secrets !
- Liens



Mes amis,

Comme vous sans doute, j'ai regardé les documents projetés par FR2 sur le 11 septembre 2001. Mes amis, alerte ! On prépare nos esprits à la guerre, une fois de plus on nous conditionne, les médias sont criminels, ils exécutent les ordres de ceux qui dirigent le monde contre nos intérêts à nous peuples, ils nous dressent artificiellement contre des ennemis créés de toutes pièces par l'Occident pour engraisser ses multinationales, oui les médias complices de la mafia dirigeante nous habituent à l'idée d'une guerre, nous motivent pour défendre la patrie contre le terrorisme, vague entité si commode pour ceux qui veulent attenter à nos libertés, mais si mobilisatrice avec le savoir-faire des télévisions !

Les médias ne sont plus là pour nous informer, mais pour nous conditionner ! Déjà, l'idée apparemment saugrenue de Sarkozy de commémorer Guy Môquet (un communiste, pour mieux faire passer la pilule) n'était pas comme je le pensais, pour nous faire accepter celle, non moins saugrenue, de demander à des gamins de se souvenir de l'horreur nazie, de la barbarie anti-sémite. Non, au fond notre Agent de l'Etranger ne songe qu'à faire de nous de dociles (par la religion, notamment) chairs à canon pour les guerres impériales des Néron modernes ! Dociles, et motivés, comme Guy, en nous donnant le goût du sacrifice pour notre patrie - en réalité, celle de l'Argent dont nous ne verrons jamais la couleur, mais qui gonflera les coffre-forts des cupides prédateurs aux commandes !

Sarkozy va à l'encontre des traditions françaises, gaulliennes. Il a entraîné notre pays contre son gré en Afghanistan,  et il nous prépare aussi à la guerre contre l'Iran, que de toutes parts on s'évertue à nous présenter comme inéluctable, une guerre que nous ferons, pas ceux qui les ordonnent. Et dans ce cadre, il a enrôlé ses fidèles soldats, ceux de nos grands médias qui, je vous le rappelle, sont liés aux multinationales de l'armement. Ceux-ci ne sont plus des organes d'information, mais des instrument de propagande pour le gouvernement, le libéralisme, l'Occident, les guerres. Dans mon blog sur la désinformation, je vous ai par exemple cité Monique Atlan, qui anime une émission littéraire devant l'écran, et derrière celui-ci, qui appelle à la guerre contre l'Iran, au choc de civilisations si préjudiciable aux peuples, et complètement artificiel (voyez mon blog contre le choc de civilisations).  

Et donc ce soir nous avons pu assister à deux documentaires sur le 11 septembre, alors que les rumeurs de guerre enflent. Nous ne sommes pas prêts à être enrôlés pour le choc de civilisations ?  Qu'à cela ne tienne, on nous sert ces documents.  A point nommé. Les islamistes sont nos ennemis. Et donc les Musulmans, les Arabes... les amalgames sont vite faits ! Et on prépare le terrain pour les ennemis suivants : Russes, puis Chinois. Au menu des peuples, la guerre permanente !  Dans la joie du devoir accompli...

Dans le premier, il est dit clairement : " Une bande de TERRORISTES attaque le Pentagone. On est EN GUERRE. " Et ce mot, les médias le martèlent sans cesse. En Afghanistan, nous sommes en guerre. Déjà. Et ce n'est pas fini...

Quant au deuxième documentaire, j'ai relevé ceci : " Ils (les terroristes) ont des plans maléfiques" (pour moi, c'est l'Occident qui est maléfique et destabilisateur). "Série d'attentats terroristes. Notre société n'a pas compris que le Mal rôdait". "Al Quaïda est capable d'un assaut contre le monde" (contre nous, donc, alors vite, défendons-nous !). "Les extrémistes, les terroristes, les islamistes..." "Attaques, terroristes.. " (mots sans cesse martelés), et cette perle, en conclusion, auréolée d'images de Musulmans dans des camps d'entraînement et avides d'en découdre : "Les attentats démontrent que les assassins d'Al Quaïda sont toujours ASSOIFFES DE SANG"  !!!!

A quand un débat sur les vrais vampires de la planète, de la Haute Finance ? A quand un débat sur la réalité des attentats du 11 septembre, ou une vaste manipulation pour provoquer en nous la peur, et justifier les lois liberticides, le contrôle de tous, les guerres profitables à ceux qui les décrétent ?

Oui, pour ma part je suis convaincue que la guerre est proche. Guerre des Anglo-Usraéliens contre l'Iran, guerre de l'Europe contre la Russie (tout est fait pour faire de ce pays notre nouvel ennemi). J'espère me tromper ! Mais je sais une chose, comme je l'ai écrit dans un article sur mon blog R-sistons à la désinformation (liens plus loin), c'est que les médias occidentaux sont les ennemis des peuples !

Je joins un article, au moins, sur le Totalitarisme qui se met en place.
Et je martèle à mon tour cette vérité hélas tellement d'actualité : Nos médias ne sont pas libres, mais de simples instruments de propagande. Et sans liberté d'informer, il n'y a pas de liberté et donc pas de démocratie. Notre monde, et particulièrement l'Occident donneur de leçons, est bien malade. La démocratie, en Occident, est un vain mot. Et une imposture dont les peuples sont de moins en moins dupes ! Et Reporters sans Frontières n'est pas là pour nous rassurer, au contraire...

Refusons de nous enrôler pour les actionnaires des multinationales ! Ce n'est pas la patrie que nous aurons à "défendre", mais les industriels du Pétrole, comme nos ancêtres le Charbon et l'Acier !

Il est des désobéissances qui sont plus que des actes de résistance : Des actes de survie. Aujourd'hui, nous devons en effet choisir entre la barbarie et la civilisation. Mais la barbarie est désormais dans le camp de l'Occident, comme dans le Caucase ! N'en déplaise aux médias - encore eux !

Eva

NB : Les rencontres avec les Palestiniens, les Syriens, ou les Lybiens, sont à mon avis juste destinées à les embobiner, à les neutraliser le temps de bombarder les Iraniens ! Ensuite, ce sera leur tour...

Procurez-vous des pastilles d'iode. Les pharmacies n'en délivrent pas. J'ai réussi à me procurer un flacon à 29 euros, de quoi prendre en charge une commune entière ! Les citoyens sont juste bons pour la boucherie. Leur sort est rarement la préoccupation des dirigeants !

Abonnez-vous à mon blog, c'est gratuit. Recommandez-le, faites votre part, je me donne du mal pour vous informer....

TAGS : Occident, guerre, démocratie, médias, propagande, barbarie, civilisation, Guy Möquet, 11 septembre, commémoration barbarie antisémite, Sarkozy, Etats-Unis, anglo-usraéliens, Afghanistan, Europe, Russie, Iran, libéralisme, Monique Atlan, choc civilisations, Al Quaïda, Islamistes, Musulmans, Palestiniens, Syriens, Lybiens,  terroristes, Pentagone, Reporters sans Frontières...

_____________________________________________________________________________



Reçu en commentaires, ce jour, sur mon blog. Je vous l'offre ici , suivi de ma courte réponse, et de la réponse d'Alain, à nouveau :


- 1 ) La "démocratie" ne s'exporte pas.
Surtout quand elle est imposée,

"démocratie" ? ??? Où ça ?

si l Urss ou la Chine agissait comme nos dictatures capitalistes, je parle de l utilisation éhontée des moyens communs comme l armée, l audiovisuel, les journaux, les impots pour le seul plaisir ou la domination par l Elite bourgeoiso-marchande. ..............   que n entendrait-on pas!

petit exemple :
...................

Tous fichés !

Le fichier Edvige
(Exploitation Documentaire et Valorisation de l'Information GEnérale) - fichier créé par décret du 27 juin 2008

Deux catégories de personnes peuvent être recensées dans le fichier Edvige :
Les "personnes physiques ou morales ayant sollicité, exercé ou exerçant un mandat politique, syndical ou économique ou qui jouent un rôle institutionnel, économique, social ou religieux significatif"... Les "individus, groupes, organisations et personnes morales qui, en raison de leur activité individuelle ou collective, sont susceptibles de porter atteinte à l'ordre public". Ceci est valable pour des "personnes physiques âgées de treize ans et plus".

Ce fichier comprend les informations suivantes :

- informations ayant trait à l'état civil et à la profession ;
- adresses physiques, numéros de téléphone et adresses électroniques ;
- signes physiques particuliers et objectifs, photographies et comportement ;
- titres d'identité ;
- immatriculation des véhicules ;
- informations fiscales et patrimoniales ;
- déplacements et antécédents judiciaires ;
- motif de l'enregistrement des données ;
- données relatives à l'environnement de la personne, notamment à celles entretenant ou ayant entretenu des relations directes et non fortuites avec elle.
--------------------------------------------------------------------------------

DCRI, Un FBI à la française

La Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) est le service de renseignements du ministère de l'Intérieur français, au sein de la direction générale de la police nationale, né de la fusion de la Direction de la surveillance du territoire (DST) et de la Direction centrale des Renseignements généraux (RG).

Ce service est opérationnel depuis le 1er juillet 2008. Selon le communiqué du ministère de l'intérieur, « la DCRI se veut un "FBI à la française" en matière de renseignement ».

Cet organisme serait doté d'un fichier nommé Cristina (en plus d'Edvige) (Centralisation du renseignement intérieur pour la sécurité du territoire et les intérêts nationaux), classé "secret défense", qui, outre des données personnelles sur les personnes fichées, engloberait leurs proches et leurs relations. Il n'est pas soumis au contrôle de la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL). Il est né le 1er juillet 2008 de la fusion d'une partie du fichier des Renseignements Généraux, et de celui de la DST.


>>  voir les liens web :
http://detarle.club.fr/catho/france-probleme.html

commentaire n° : 1 posté par : Alain DENIS le: 04/09/2008 09:00:12
__________________________________________________________________________________________________

- 2 ) Réponse Eva : Bonjour - le fichier, j'en ai parlé, c'est une honte !

"Démocratie", cela veut dire pour moi PSEUDO démocratie, évidemment !

bonne journée Eva
commentaire n° : 2 posté par : eva (site web) le: 04/09/2008 09:12:41

______________________________________________________________________________

- 3 ) Réponse Alain :

complément sur les fichiers
de la dictature capitaliste :
http://www.choix-realite.org/?5718-edvige-en-france

(je ne te reproche rien eva)
je précisais qu utiliser le mot démocratie pour le capitaliste totalitaire occidental me fait réagir,

bien sur je parle à tous, (et c est peut etre une erreur de communication) à tous, pas seulement aux personnes ''éveillées'' à l horreur de notre temps'',

à la gestion animale des peuples
par l'élite nazifiante
.

d 'ailleurs, il y a beaucoup à déduire des méthodes de production de viande par des cheptels parqués dans ce qu il faut bien maintenant appeler des CAMPS DE CONCENTRATION à produire de la viande, ingurgitée et assimilée par ce qui devient nos nouveaux porcs humains du capitalisme

des camions dans des allées (comme le pape en papamobile) entre des enclos barbelés pour déverser de l alimentation animale.... du fourrage, des ogm, des antibiotiques et autres produits dopant.
dopant le corps et dopant la PRODUCTIVITE.
(et des animaux clonés)

il y a beaucoup de similitude avec la gestion animale appliquée aux CONSOMMATEURS DU CAPITALISME NIHILISTE.

Slide show (images de Yann Arthus Bertrand)
>>
http://img152.imageshack.us/slideshow/player.php?id=img152/1659/1220518096j10.smil

des chiffres :
>> 
http://www.choix-realite.org/?3192-quelques-chiffres-a-mediter

______________________________________________________________________________________

Une société totalitaire
et...  barbare !l
(Voir la manière dont on traite les animaux,
liens plus haut)


Merci Alain pour ces textes; aimant les bêtes, les protégeant, je dénonce avec force moi aussi leur traitement.
Notre société est complètement deshumanisée, nazifiée, et nous qui nous targuons d'avoir une mission "civilisatrice" envers le monde, nous nous déconsidérons complètement.
La société occidentale est non seulement totalitaire, mais aussi barbare, et la manière dont on traite les animaux, égoïstement, cupidement, au mépris de la vie, pour NOTRE SEUL PROFIT, est révélatrice.
Notre modèle occidental est un repoussoir. Totalitaire et barbare !
Eva

poules1.jpg

http://collectiflimousinanimaux.hautetfort.com/archive/2008/08/11/contre-les-elevages-de-poules-en-batteries-la-pmaf-le-22-aou.html

La démocratie ? Un fascisme à visage humain
Totalitarisme : Arrestations préventives, rafles, violences, etc, avant la Convention Républicaine...ce qui attend les "démocraties" ! L'horreur !
http://www.legrandsoir.info/spip.php?article7085

La déclaration impériale du régime de Bush : guerres sans fin, conquêtes sans fin, répression sans fin
http://www.legrandsoir.info/spip.php?article7083



______________________________________________________________________________________________________________________________


Derniers articles sur
R-sistons à la désinformation :

http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/


Scandale étouffé:Huile contaminée. Les bourdes du Monde.FR3 en danger


Derniers articles sur Eva
communion des civilisations

http://eva-communion-civilisations.over-blog.com/

Libertes & Internets


Al-Qaïda, pure création
des services secrets américains

  • Pour ceux qui douteraient que les vrais articles de fond sur le monde mondialisé se trouvent davantage sur Internet que dans la presse écrite formatée et alignée au Nouvel Ordre Mondial, voici un exemple. Cet article est d’un certain Morice, rédigé le jeudi 13 mars 2008.
    Que j’aimerais retrouver ces débats de fond et ces informations véritables à des heures de grande écoute sur une chaîne hertzienne!(…)

    LE TERRORISME A BON DOS
    [Agoravox - 13/03/2008]
    J’ai mis en ligne récemment dans un post lors d’une conversation sur le forum Agoravox une référence qui en a étonné plus d’un, et que j’imaginais plus connu que cela : celle d’un remarquable reportage de la BBC, intitule “The Power of Nightmares”, signé Adam Curtis, qui détonne plutôt dans le paysage audiovisuel ( http://news.bbc.co.uk/2/hi/programmes/3755686.stm ) .
    Et pourtant, il n’est pas tout récent, date de 2004, a été diffusé pour la première fois par la BBC le 18 janvier 2005, et affirme sans ambages… qu’Al-Qaïda n’existe pas, tout simplement.
    Evidemment ça peut en choquer certains, même trois ans après la sortie du film. Les plus incrédules d’entre nous, qui depuis 2001 gobent tout ce que la propagande gouvernementale américaine veut bien leur faire gober (il y en a, et pas mal ici même chez Agoravox !).

    Dans ce remarquable reportage , les auteurs, qui ne sont pourtant ni islamistes ni illuminés, arrivent à démontrer avec brio que la “guerre au terrorisme” n’est qu’une création de l’esprit, et que son outil principal s’appelle Al-Qaïda, pure création des services secrets américains.
     
    A voir les marchés ensanglantés de Bagdad ou les attentats revendiqués, on est en droit de crier au fou. Et pourtant. A bien y regarder, nos journalistes sont plus que crédibles dans leurs assertions, Curtis étant une sommité reconnue, et rejoignent directement des thèses comme celle développées par Webster G.Tarpley, dans sa bible de La Terreur fabriquée  (aux Editions demi-lune) dont on ne saurait trop recommander la lecture.
    Dans le reportage, un ancien gradé de la CIA n’y va pas par quatre chemins : “Al Qaeda is not an organization. Al Qaeda is a way of working … but this has the hallmark of that approach.” Voilà c’est dit une bonne fois pour toutes.
     
    Vous vous dites que ça ne tient pas debout, comme théorie ? Et pourtant. Il faut revenir aux sources de la fondation d’Al-Quaïda pour s’apercevoir du décalage énorme entre ce qui en a été dit ou ce qu’on peut encore en dire aujourd’hui, et la réalité.

    Personne ne peut nier aujourd’hui qu’Al-Qaïda est à l’origine une créature de la CIA, qui, pour lutter contre les troupes russes avait mis en place des cellules afghanes qu’elle entraînait et qu’elle armait. Parmi ces cellules, celle d’Al-Qaïda, alors sans nom véritable, où un dénommé Ben Laden est alors simple trésorier.

     
    Pour s’en rappeler, il suffit de tomber sur n’importe quel reportage où l’on voit Ben Laden tirant à la Kalachnikov. Outre qu’on s’aperçoit sur les reportages qu’il ne sait pas la tenir, sa mitraillette, on s’aperçoit que ce sont les seuls documents de ce type, et qu’ils font partie des archives de la CIA et non de celles du mouvement islamiste, qui n’en a que fort peu.
     
    Quelques années après, on retrouve un Ben Laden traqué et amaigri filmé dans une région qui semble être le Pakistan, car l’homme est devenu à lui tout seul le représentant de ce que G.W. Bush appelle “l’axe du mal”. On lui a fait porter un chapeau que beaucoup d’observateurs trouvent trop grand pour ce frêle personnage sans aucun charisme.

    Oui, mais, entre-temps, la CIA a fait son œuvre d’information ou de désinformation, c’est selon ce qu’on considère comme bord politique à l’opération. Or, ce chapeau a été tressé de main de maître par un homme, Jamal Ahmed al-Fadl, un Soudanais présenté comme le second de Ben Laden, qui aurait quitté l’organisation pour rejoindre la CIA, via l’Erythrée, et venir habiter aux Etats-Unis en 1996, lesté de 100 000 dollars “volés à Ben Laden” selon sa propre légende. Offerts par la CIA selon une autre.

    L’homme depuis est à la base de tout ce qui a pu être raconté sur Ben Laden, ce qui induit un doute considérable sur ce qu’on peut savoir sur l’individu. Et bénéficie depuis de toutes les protections possibles, selon le “Witness Protection Program”, un système calqué sur celui des repentis mafieux. Et d’une aide financière, qui atteindra 950 000 dollars, toujours offerts par le FBI en… 2001 !

    Dans un remarquable article, le Guardian, le 15 octobre 2004, revient sur notre personnage. Et précise des choses assez intrigantes : avant 2001, le nom même d’Al-Quaïda n’existait pas.
     
    Sur 661 détenus incarcérés au nom de la guerre au terrorisme en Angleterre, seuls 17 ont été maintenus accusés, et aucun…. n’était en relation directe avec Al-Quaïda !
     
    Selon les spécialistes, seuls les attentats de Madrid semblent clairement avoir eu un lien avec la nébuleuse Ben Laden, par des voies détournées. Tous les autres ont été perpétrés par des groupes distincts de terroristes sans trop de liens entre eux et surtout sans contacts aucun avec Ben Laden.

    Car ce que démontre avec brio ce documentaire, c’est le fait que le terrorisme international et la guerre au terrorisme sont étroitement liés : les pouvoirs ayant perdu de leur influence auprès des populations ont trouvé dans un phénomène comme Al-Quaïda un repoussoir idéal à leurs actions violentes (on répond à une violence par une autre violence, celle de l’Etat), les terroristes isolés trouvant dans une appellation unique un sentiment de plus grande existence que ne leur offre la réalité.

    A partir de là, les deux partis ne peuvent plus que mentir l’un et l’autre : l’un en reliant n’importe quel attentat obligatoirement à cet Al-Quaïda virtuel, l’autre étant ravi d’obtenir le label, même si son opération est peu glorieuse ou mal montée. Ce qui compte, pour les deux parties, c’est que la violence monte d’un cran : plus terribles sont les attentats, plus forte peut être la répression, quitte à la déguiser en contrôle de l’ensemble de la population du pays, ou Homeland Security.

    Quelques exemples récents vont nous montrer qu’Al-Quaïda a bon dos dans un bon nombre d’événements actuels. Aujourd’hui, depuis quelques mois, ressurgit dans l’actualité le spectre d’une “bombe sale”, à savoir celui d’une bombe thermonucléaire fabriquée à la sauvette par des illuminés.

    La dernière en date provient des informations d’Uribe, ce dirigeant prêt à tout pour venger la mort de son père, y compris à désinformer sa population ou le monde entier. Cet été, c’était l’interception de traces d’uranium à la frontière tchèque, et en automne dans un ancien pays du bloc soviétique, avec en arrière-fond des annonces alarmantes sur “Al-Quaïda et la préparation d’une bombe radioactive”. On a retrouvé récemment des éléments de soi-disant “preuves” de cette préparation : leur indigence  prêterait à sourire, si le sujet n’était pas aussi grave.
     
    Or, en 2001, via la CIA, on apprend que, dès 1993, le groupe de Ben Laden, qui à l’époque n’a pas encore de nom, a déjà tenté d’acheter de l’uranium au Soudan  ! Très vite, donc, on charge al-Fadl de diaboliser le groupuscule en lui donnant une valeur qu’il n’a absolument pas. On récidivera de même avec Saddam Hussein et l’affaire Palme , comme si la détention d’uranium était pour le gouvernement américain l’adoubement nécessaire au statut d’organisation terroriste “sérieuse”.
     
    Vous avez dû vous faire la même réflexion que moi lors de cette annonce pour les Farc : vous vous êtes dit c’est ridicule, en pleine jungle de se balader avec ce matériau. Sauf si ce faisant on veut diaboliser un groupe terroriste qui n’en demandait peut-être pas tant. Et qui aurait été bien incapable de fabriquer une bombe atomique au milieu de la jungle.

    http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=37256



    Richard Labévière n’est pas uniquement rédacteur-en-chef à RFI. Il est aussi officier de réserve de la marine nationale, expert dans divers cénacles militaires, et rédacteur-en-chef de la revue des anciens de l’Institut des hautes études de la défense nationale. Il est l’auteur d’ouvrages documentés, étudiés dans les écoles de guerre, mettant en évidence le financement par les États-Unis et l’Arabie saoudite du prétendu terrorisme « islamique » [1]. Il va jusqu’à écrire qu’ « Al-Qaïda n’existe pas » [2] en tant qu’organisation, que l’on a tort de donner un nom générique à une constellation d’individus et de groupuscules autonomes. Il explique que ce terrorisme est une « invention » des États-Unis et de l’Arabie saoudite qui l’instrumentent et le financent. Surtout, Richard Labévière est un des rares journalistes à rendre compte du point de vue du courant gaulliste au sein « la Grande muette ». Une tendance aujourd’hui mise à écart, comme on l’a vu avec la placardisation de Jean-Claude Cousseran (ancien directeur de la DGSE) ou la démission du général Bruno Cuche (ancien chef d’état-major de l’armée de terre), tous opposés à l’intégration des armées françaises dans l’état-major de l’OTAN.

    http://www.voltairenet.org/article157941.html




    La LCR attaque le CRIF en Justice
    http://www.juif.org/go-news-64976.php



    L'Iran prend "un risque majeur", pour Sarkozy

    Le président français Nicolas Sarkozy a affirmé aujourd'hui à Damas que l'Iran prenait "un risque majeur" en cherchant à se doter de l'arme nucléaire car Israël pouvait le "frapper" et ce serait "la catastrophe".

    "L'Iran prend un risque majeur à continuer le processus d'obtention du nucléaire militaire - ce qui est notre certitude - parce qu'un jour, quel que soit le gouvernement israélien, on peut se retrouver un matin avec Israël qui a frappé", a déclaré M. Sarkozy.

    Selon lui, "il ne s'agit pas de savoir si c'est légitime, intelligent ou pas. Qu'est-ce qu'on fera à ce moment là? Ca sera la catastrophe. Il faut éviter cette catastrophe", a-t-il ajouté.

    Nicolas Sarkozy s'exprimait au début du sommet quadripartite qui réunissait, ce matin à Damas, outre la France et la Syrie, la Turquie et le Qatar.
    http://www.juif.org/go-news-64978.php

    L'OLP rejette la proposition israélienne sur Jérusalem
    http://www.juif.org/societe-israel/64955,l-olp-rejette-la-proposition-israelienne-sur-jerusalem.php

    Les "Talibans" coûtent cher aux Israéliens
    http://www.marcfievet.com/article-22470008.html

    Nouvelle guerre froide ?
    Le regain de tension dans les relations américano-russes provoqué par la crise géorgienne a déjà conduit beaucoup d’observateurs à parler d’une réapparition du « langage de la guerre froide ». L’expression n’est pas fausse si l’on se réfère aux déclarations de Washington. Mais elle est fondamentalement inappropriée.
    http://www.marcfievet.com/article-22469968.html

    "L'affaire" Tapie
    http://www.marcfievet.com/article-22498442.html

    Quelle sera la prochaine crise mondiale ?
    http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-
    L
    La menace terroriste : Un instrument pour limiter les libertés
    http://www.oulala.net/Portail/article.php3?id_article=3606

    L'Assemblée de Dieu de

    22505635.html

    L'Assemblée de Dieu de Satan de Sarah Palin
    Sarah Palin. En 2004, notamment, Ii a même osé dire que ceux qui critiquent Bush iront en enfer, tout comme ceux qui voteront pour le sénateur John Kerry. Rien que ça, comme s’il conversait avec Dieu. Sur les attentats du 11-Septembre, sans se démonter, l’homme a soutenu que la guerre en Irak faisait partie d’une guerre "pour soutenir votre foi" et dit que Jésus, himself, "valide cette position de guerre."
    hhttp://www.marcfievet.com/article-22508538.html

    La liberté de  la presse est plus grande au Hezbollahland qu'en France
    Selon "Al Manar", Labévière, victime du lobby juif en France, a préféré organiser sa conférence de presse à Beyrouth et non à Paris, car la liberté d’expression y est plus grande.
    http://www.mediarabe.info/spip.php


    Mc Cain : Un combattant futur Président ?
    (et de surcroît, il a proféré des paroles inquiétantes contre la Russie. On n'est pas sorti de l'auberge américaine ! - Eva)
    McCain a conclu en appelant les Américains à rejoindre son combat: "Battez-vous avec moi. Battez-vous avec moi. Battez-vous pour ce qui est juste dans notre pays. Battez-vous avec les idéaux et la personnalité d'un peuple libre. Battez-vous pour le futur de nos enfants. Battez-vous pour la justice et pour donner sa chance à tous. Levez-vous pour défendre notre pays contre ses ennemis. Levez-vous les uns pour les autres; pour une Amérique magnifique, bénie et généreuse. Levez-vous, levez-vous, levez-vous et combattez. Rien n'est inévitable ici. Nous sommes américains et n'abandonnons jamais. Nous ne renonçons jamais. Nous ne fuyons jamais devant l'Histoire. Nous faisons l'Histoire."
    http://fr.news.yahoo.com/ap/20080905/twl-usa-presidentielle-convention-mccain-224d7fb.html


    Renforcement des liens entre pays producteurs d'énergie
    dès le début de son histoire, l’Europe est conçue, malgré certains efforts de De Gaulle (non couronnés de succès) comme une base offensive face l’Union soviétique.  Simplement ce vieil équilibre a pris un nouvel aspect avec l’entrée des pays ex-socialistes.
    http://www.marcfievet.com/article-22499782.html


    Reçu ce commentaire, sur un autre site. Si ce fait est avéré, Obama n'est pas prêt d'être élu ! Car rien ne se fait aux USA sans l'accord du "lobby" israélien...
    "Iran : Biden le colistier d’Obama fait peur à Israël  2.09.2008 - IranResist
        Les opposants iraniens aux mollahs connaissent bien Joseph Biden le colistier d’Obama. Il reçoit régulièrement des petites donations espacées de la part des membres de la Famille Namazi, tête de liste financier du lobby des mollahs aux Etats-Unis. C’est pourquoi ils n’ont pas été surpris par sa dernière déclaration à propos du dossier nucléaire iranien. Selon le quotidien israélien Haaretz, lors d’une rencontre privée aux Etats-Unis, Biden aurait informé des officiels israéliens qu’il était à la fois hostile à une intervention en Iran (on s’en doutait), mais aussi à une intensification des sanctions économiques et diplomatiques contre les mollahs ! Il a plutôt invité ses hôtes très surpris à se préparer mentalement pour vivre avec un Iran en voie de nucléarisation."



    A lire absolument : le casse-pipes
    http://stanechy.over-blog.com/article-22532786.html


    Prague 68 : L'analyse de l'Indépendant
    http://alainindependant.canalblog.com/archives/2008/09/05/

    Torapamavoa, cyber-protestation
    http://www.legrandsoir.info/spip.php?article7092

    Les inégalités tuent à grande échelle
    http://www.legrandsoir.info/spip.php?article7072

    La marine israélienne tire sur des pécheurs et sur des militants des Droits de l'Homme non armés. Rôle des USA
    http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=10075
    http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=10074


    C O M M E N T A I R E S   :   I C I



    _____________________________________________________________________________
Partager cet article
Repost0
8 août 2008 5 08 /08 /août /2008 06:03
 
liberte1

La casse de la laïcité qui nous rassemble

Mes amis,

Je suis toujours en congé, et au moins jusqu'à la fin du mois. Mais ce sont des congés studieux, car entre autres j'ai mis en place le blog contre le choc de civilisations. A noter d'ailleurs que vous y trouverez (
http://eva-communion-civilisations.over-blog.com/ ) de passionnants articles, notamment sur les fausses accusations concernant l'Iran, susceptibles pourtant de conduire à la guerre (au moins officiellement), ou sur les opposants juifs au sionisme qui menace la paix dans le monde. Encore plus original : Vous y trouverez un appel à la constitution d'une alliance stratégique amicale entre Judaïsme et Islam ! 

Et pour les amateurs, j'ai sorti une Lettre ouverte à nos frères et soeurs Juifs, sur mon autre blog
http://r-sistons-actu.skynetblogs.be/post/6128822/lettre-ouverte-a-mes-freres-et-soeurs-juifs.
  De quoi vous occuper pendant les vacances, entre deux sorties en mer ou en montagne.

Mais je voudrais vous entretenir d'un phénomène que je sens venir, et qui est à mon avis très grave.

On peut être croyant, et attaché à la laïcité, gage de paix sociale, d'autant plus précieux que les communautarismes tendent à s'exaspérer, actuellement. Chacun se crispe sur son identité, et c'est très inquiétant. Le communautarisme est une fausse réponse à de vraies politiques contre les peuples. Ce blog vous incite à combattre la casse de tout ce à quoi nous tenons, nos protections sociales, notre indépendance nationale, notre souveraineté, notre Droit du travail, etc. C'est en refusant ces politiques que nous avancerons, pas en nous repliant frileusemet sur nous. L'union de tous, quelles que soient nos spécificités, fera notre force.

Mais ce que je voudrais dénoncer, aujourd'hui, c'est, à l'aide des médias collabos, la future casse de la laîcité qui nous rassemble.

En effet, Sarkozy est entouré de religieux intégristes, aussi bien catholiques que juifs, qui travaillent dans l'ombre à restaurer l'ordre moral le plus strict, ou à "sioniser" la société. Les catholiques extrémistes nous préparent entre autres au retour de l'école religieuse, et le CRIF à la prédominance de l'idéologie qui lui est chère.

Il est évident que plus les individus seront de sages et de fidèles croyants, plus ils seront soumis, moins ils contesteront les régressions qui menacent notre cohésion sociale. Un bon croyant ne remet pas en question l'autorité d'un gouvernement, même s'il porte atteinte à ses intérêts les plus vitaux. L'objectif est de faire de nous des esclaves soumis au grand désordre planétaire, bêlants voire admiratifs devant  la mondialisation malheureuse

Ce qui me préoccupe, aujourd'hui, c'est ce que je viens d'entendre sur la chaîne parlementaire, et que je vous révèle. Avec effroi.

Le titre de l'émission était : "Quelle école pour Dieu ?". On ne peut être plus explicite !

Pour moi, l'école doit être là pour communiquer un savoir.  Pas pour faire la promotion  de  Dieu. D'ailleurs,  Il est, finalement,  multiple : Comme dirait Mère Teresa, Il se laisse approcher par de multiples chemins,  chrétien, juif, musulman....

Je suis croyante. Mais ouverte, et attachée aux idéaux républicains, et notamment à la neutralité, à la laïcité qui nous réunit en dépit de nos différences. 

Or, dans cette émission que j'ai regardée distraitement, il était justement question d'école chrétienne, de son souhait d'affirmer davantage son identité, non pas "en imposant", certes, mais "en proposant", ce qui, je cite toujours l'émission, "va dans le sens d'une logique identitaire".

Mes amis, on nous habitue progressivement à un changement radical là aussi ! On nous prépare à une école qui favorise les identités spécifiques, nécessairement antagonistes, au lieu de les diluer dans un tout harmonieux, dans le creuset de la République.

On nous prépare aussi à nous soumettre aux autorités, quelles qu'elles soient, même injustes, prédatrices, va-t-en guerre !

Oui, je dénonce avec force, par anticipation, ce qui va se mettre en place.

Les médias nous préparent insidieusement à accepter ce qui arrange  les puissants, qui sont égoîstes, cupides, dénués de sens moral, et même.. psychopathes.

Nous devons être très vigilants. Sinon, bientôt nous ne reconnaîtrons plus la société dans laquelle nous sommes. Un pas après l'autre, tout sera changé, et on nous aura conduit vers un désastre irréversible.

Car les peuples auront définitivement capitulé devant l'intolérable.

Votre Eva

Abonnez-vous à mon blog.  Pour ne pas accepter n'importe quoi !


TAGS : Ecole, laîcité, République, CRIF, Juif, sioniste, Catholique, intégristes, Sarkozy, régressions sociales, Musulman, Mère Teresa, Iran, guerre...

Je vous donnerai prochainement une série de liens pour toutes sortes d'articles passionnants. En attendant, voici ce que j'ai repéré sur le site (http://candide-exocet.skynetblogs.be/) d'un de mes lecteurs, qui vient de se signaler à moi, via un commentaire, sur mon blog http://r-sistons-actu.skynetblogs.be , d'ailleurs mis en place, en Belgique, au cas où Sarkozy tente de restreindre la liberté des internautes.


Et même bientôt
un parti chrétien ?

A quand un parti musulman, un juif, etc.. ??
Où va-t-on ???

Amen magazine :

« Une cinquantaine de ministres et de parlementaires sont membres de votre église. La politique fait partie des sphères d’influence que vous appelez à ne plus négliger. Quel regard portez-vous sur la situation en France? »

Sunday Adelaja:

« En France, il est absolument nécessaire que les chrétiens envahissent la sphère politique. Un parti chrétien est un outil indispensable dans toute société où les chrétiens veulent briller et proclamer la vérité. Pour que notre voix puisse être entendue, et que notre foi ne soit plus négligée, il faut obligatoirement une tribune.

D’ailleurs, concernant la France, j’ai appris la création du Parti Républicain Chrétien (PRC), si j’avais un conseil à lui donner, ce serait de ne pas s’adresser uniquement aux chrétiens, mais d’établir plusieurs stratégies pour gagner en efficacité. Il doit travailler à répandre des valeurs comme la famille par exemple, mais ne pas utiliser de terminologie chrétienne. Il est également primordial qu’il se tourne vers la jeunesse afin de lui proposer un meilleur avenir. Enfin, qu’il ne néglige pas les minorités multiples dans ce pays».

AMEN MAGAZINE 
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/archive/2008/01/02/liaisons-dangereuses-du-parti-republicain-chretien-prc-du-go.html


Devinette :
Qui est derrière
la guerre de Georgie ?
Réponse : Les mêmes que pour le Kosovo, l'Irak, le Liban, etc etc bientôt la Colombie etc... Qui ? L'Empire, toujours là pour fomenter des divisions juteuses ! Les peuples sautent de joie !

 
Chine :
Les décideurs à l'échelle du monde créent artificiellement des ennemis aux peuples. Ne soyons pas dupes !

Sur un autre blog, j'ai écrit ce texte :

Les J.O., des jeux fraternels, une vaste entreprise commerciale, l' occasion de détourner de nos problèmes intérieurs, ou... enfin la possibilité de calomnier dans le monde entier l'hyper-puissance émergente, la Chine ?

On assiste à une véritable entreprise de dénigrement de ce pays millénaire. Parce qu'il dérange, parce qu'il est en pleine expansion, parce qu'il menace la domination de l'Occident, par son dynamisme, sa santé insolente, sa réussite financière, le nombre de ses habitants...

Les médias s'acharnent, d'une manière éhontée. En faveur du Tibet, d'abord, pour mieux porter atteinte aux intérêts de la Chine, dans l'espoir de voir l'ancien Etat féodal se détacher de l'encombrant nouveau rival des Etats-Unis. Avec des journalistes indépendants comme Michel Collon, les véritables ressorts de cette campagne hystérique ont été révélés. Ne soyons pas dupes : Il s'agit tout simplement de pousser le Tibet à se détacher de la Chine, en se servant des moines d'ailleurs armés par la CIA, en sous-mains, afin d'affaiblir la puissance de l'Etat qui  menaçe l'hégémonie américaine sur la planète. Or, n'est-il pas temps de souhaiter l'avènement d'un monde bi-polaire, opposant l'Occident américano-européen à un axe qui pourrait aller de la Chine à l'Inde, en passant par des pays non-alignés à Washington comme la Russie, l' Iran, la Syrie, le Vénézuela...? Question d'équilibre planétaire... L'hégémonie d'un seul pays sur le monde est intolérable !

Nous devons nous réjouir de l'arrivée sur la scène internationale de deux grandes puissances comme la Chine et la Russie, heureusement alliées. Et faire confiance à la Chine pour remédier aux inégalités sociales, aux atteintes aux Droits de l'Homme - mais à son rythme ! De quel droit devrions-nous dicter nos idéaux, d'ailleurs très pervertis dans les faits, à d'autres pays ? C'est une ingérence intolérable. Les Chinois sont sages, travailleurs, patients, calmes, amicaux, humbles.  Les arrogants Américains devraient plutôt s'inspirer de leurs valeurs ! Pour ma part, je regrette seulement que ce grand pays troque de plus en plus ses traditions de solidarité familiale et ancestrale, contre celles de l'Occident individualiste, matérialiste, inhumain. Le capitalisme doit tenir compte de l'Histoire du pays où il s'installe. Et en l'occurrence, il ne doit jamais être imposé, pas plus que la démocratie d'ailleurs. Ce n'est pas du "prêt-à-porter" !

Les Médias occidentaux, une fois de plus, montrent leur limites, leur mauvaise foi, disons-le clairement. Les J.O. qui devraient être la fête de la fraternité, fournissent le prétexte à une campagne de propagande éhontée contre la Chine. Tout est retourné contre eux. Encore aujourd'hui, une grande chaîne de télévision annonce le plus sérieusement du monde : "La Chine n'est pas prête à engager un examen de conscience".

Outre le fait que la démocratie dans nos pays est seulement d'apparence, pour moi ceux qui devraient se livrer à un douloureux examen de conscience, justement, sont les Occidentaux eux-mêmes. Ils ont pillé la Chine pendant un siècle, et se sont livrés aux pires atrocités. Sans s'excuser. Et ils oseraient se permettre de critiquer la Chine, qui n'a jamais commis dans le monde de telles abominations ?  

L'Occident n'a pas de leçons de démocratie à donner, et la Chine n'a de leçons à recevoir de personne !

La journaliste que je suis s'élève contre la campagne de désinformation et de dénigrement en cours.

 
Et maintenant que je regarde la somptueuse cérémonie d'ouverture, je dis merci aux Chinois, merci pour cette splendeur, ce raffinement, cette grâce orientale, 
les qualificatifs manquent pour décrire le chatoyant déroulement de couleurs, de lumières, la beauté de cette histoire millénaire qui défile sous nos yeux, j'ose à peine imaginer ce que l'Oncle Sam nous aurait fourni à la place, sans doute des majorettes, du clinquant, de la lourdeur... Comment mettre sur la balance, d'un côté une Histoire millénaire, de l'autre l'absence de culture, seulement un appétit démesuré pour le fric, la richesse insolente qui côtoie d'ailleurs la misère désespérée d'un quart de la population..

Merci amis Chinois, d'avoir régalé tous nos sens ! Merci pour cette organisation parfaite ! Continuez à nous émerveiller, à nous étonner ! Nous aimons votre civilisation, et nous vous demandons humblement pardon pour tout le mal qu'on vous a fait !

Le nouveau chef totalitariste :
le groupe des néo-conservateurs américains

(extraits)


« Si vingt-cinq personnes dont je connais les noms avaient été exilées sur une île déserte il y a un an et demi, la guerre en Irak n’aurait pas eu lieu »,
a écrit l’éditorialiste du New York Times Thomas Friedman à propos des néo-conservateurs.

Depuis 1990 une idée obsessionnelle d’attaquer l’Irak hante les néo-cons. Une machine formidable et une mobilisation permanente et continue utilisant tous les moyens de communication possibles pour appeler au renversement de Saddam Hussein ont été mises en marche dés le début des années 90

La raison dominante de l’obsession irakienne est que Israël est au centre des préoccupations néo-conservatrices. L’ancien dictateur était notoirement anti-israélien et il n’avait jamais cessé d’appuyer et de financer les différents groupes de résistance palestiniens


http://raton-laveur-l-aigle.hautetfort.com/les_evangeliques_et_l_amerique_du_nord/


 
Sarkozy: pourquoi on le déteste.

Il n'est pas un homme d'Etat
Il n'est pas Français
 


Sa
cote de popularité oscille autour des 36% d’opinions favorables. Jamais vu pour un Président après un an de magistrature. Il se met à dos les enseignants, les fonctionnaires, les magistrats, les notaires, les taximen, les ouvriers, les chômeurs et, last but not least, les grèvistes et les militaires ! Pardon, j’oubliais les cadres…derniers en date !

On le déteste ! Peu l’aiment, même dans son camp. Il n’a pas son pareil pour exacerber les antipathies que provoquent et sa manière de faire et sa manière d’être.

Pourquoi ?

Parce que Sarkozy n’est pas un homme d’Etat. Tout juste un homme d’affaires, lui qui déclarait, il n’y a pas si longtemps : « J’aime le capitalisme. » et qui en rajoutait dans une récente interview : « Après la présidence, je ferai du fric (sic), je n’en ai pas eu l’occasion jusqu’à présent (resic) ».

C’est le Président-Directeur-Général de la S.A « France », ce n’est pas le Président de la République.

Je n’aimais pas Giscard d’Estaing, mais je le respectais. Je n’ai jamais mis en cause sa magistrature suprême, il l’assumait à sa manière, arrogante et distante, mais, jamais je ne lui aurais dénié sa prétention à nous représenter. De même pour Chirac, pour lequel je n’éprouvais aucune antipathie et avec qui j’aurais, s’il me l’eut proposé, accepté de boire un verre.

Mais lui…

Sarkozy n’est pas Français ! Rien dans son agir et penser n’est conforme à ce que furent ses prédecesseurs. Il y a en lui ce je-ne-sais-quoi de cosmopolite, dilué dans un consensus réduit aux acquêts matériels. Un coup du sonnant et trébuchant, une culture du profit et de la rentabilité aux antipodes de l’esprit français.

Pire, il ne cache même pas son dédain pour tout ce qui fit et fait encore le caractère de notre nation ; notre amour de la chose publique, notre souçi de conserver ces acquis sociaux étrennés au terme d’une guerre cruelle. Tout cela il le balaie, le livre sans vergogne aux impératifs d’une mondialisation anonyme à laquelle il s’identifie avec orgueil.

Et cela n’a rien à voir avec ses origines. Etre Français, au-delà de la langue, c’est l’esprit et l’imprégnation de ce dernier aux valeurs républicaines symbolisées par la devise: Liberté, Egalité, Fraternité. C’est le goût de la contestation et de la critique.L’égalité, la fraternité, Sarkozy ne les reconnaît que dans la mesure où elles sont circonscrites à un groupe, celui de ceux qui réussissent. La liberté n’a pour lui qu’un rôle opératif, tout juste un état qui permet d’acquérir et de jouir : « J’ai le droit d’être heureux » (8 janvier 2008).

Si l’on se penche sur sa psyché, on découvre un personnage qui a grandi dans un milieu privilégié, a fréquenté des écoles de fils de riches, dans un quartier (Neuilly) on  ne peut plus friqué et réserve son amitié aux plus nantis, aux plus puissants que lui.

Mais c’est pour sa personne qu’il roule. L’amitié est toujours intéressée, le devoir, le sacrifice lui sont étrangers. Ce qu’il souhaite, c’est s’identifier totalement à ceux qui, sur le plan financier, lui sont supérieurs, ce qu’il ne supporte pas.

Comment cela va-t-il finir ? Mal ! Je l’écris sans satisfaction aucune. Les choses étant ce qu’elles sont, la France a besoin d’une autre pointure que cet homme pour qui le magistère n’est qu’une manière, comme un autre, pour se mettre au devant de la scène publique.

N’ayant jamais connu la France profonde, celle qui se bat pour un petit bonheur tranquille que le mondalisme menace, il risque de se retrouver d’ici quelques mois face à une fronde que son cynisme aveugle ne conçoit même pas.

Cynisme qui le pousse à faire plaisir à son « ami » Berlusconi, et à lui livrer, pieds et poings liés, l’ex-brigatiste repentie, Marina Petrella, qui, depuis 1993, et sur la foi de la parole de feu M. Mitterand,  vit paisiblement en France, alors que, de l’autre côté, il propose, ni plus ni moins, l’asile politique en France aux membres des FARC qu’il qualifie de « terroristes » !

Un gamin qui joue dans la cour des grands. C’est ainsi que le présentateur Poivre d’Arvoir l’avait qualifié l’année dernière quand il célébrait à l’Elysée son premier 14 juillet. Poivre, pourtant courtisan affable et docile, a été mis brutalement hors circuit.

A nous d’en faire autant !



Iran : Le but réel de la guerre

En Irak, les grandes compagnies pétrolières viennent de signer un accord avec le gouvernement au terme duquel elles retrouvent tous les privilèges et passe-droits dont elles jouissaient avant la nationalisation du pétrole par Saddam Hussein.
Texaco, Esso, Mobil, Shell, Total et BP peuvent pavoiser. Ces contrats qui sont la copie conforme de ceux rédigés par leurs services juridiques font la nique aux Chinois, Indiens  et Russes qui n’ont pas été retenus. Et c’est normal, il n’y avait pas de mise en concurrence !

On peut donc se poser la question : à qui profite la guerre ?

 « Le monde arabe et certaines parties de la population américaine soupçonnaient que les Etats-Unis étaient entrés en guerre précisément pour sécuriser la manne pétrolière que ces contrats cherchent à extraire » a écrit Andrew E. Kramer dans le New York Times.

C’est donc une bonne nouvelle pour ces Messieurs les pétroliers. Ils ont un Etat docile à portée de main et des militaires sur le terrain, quoi vouloir de plus ?
Justement, il y a l’Iran. Et pour eux, toutes le difficultés rencontrées en Irak sont le fait de l’Iran. Il faut donc neutraliser l’Iran, d’autant plus que cette action peut être aussi juteuse que l’irakienne. L’Iran a aussi des réserves de péroles. Il suffirait de rééditer le coup irakien et le tour serait joué.

Le but est là : le pétrole iranien. L’excuse : son nucléaire.

Mais il y a un hic. L’Iran joue un rôle non négligeable dans le processus politique irakien. Faute de gouvernement central puissant et respecté, l’Iran contrôle des milices – et l’armée irakienne n’est qu’une milice parmi les autres – ce contrôle peut croiser à plus d’une reprise les intérêts américains et l’Iran, ne l’oublions pas, soutient le gouvernement Maliki.

Un Irak secoué, comme il l’est, par des guerres internes, cela ne fait pas nécessairement le bonheur des Américains. De là à pactiser avec Téhéran, ce qui serait une option on ne peut plus réaliste, il y a un pas que leur orgueil se refuse à franchir.

Les Etats-Unis vont cependant se donner une façade de respectabilité diplomatique. Demain, ils seront représentés par un diplomate de rang honorable aux rencontres entre l’Iran et l’Union européenne.

Mais pour Mr. Benjamin Wolton, ancien représentant des Etats-Unis à l’ONU et néo-conservateur déclaré, ce ne sera qu’une mise en scène. Cyniquement, il dévoile sa pensée.

« A quoi cela nous servirait-il de conclure un accord avec Téhéran ? A permettre à ce dernier de gagner cinq ans. Cinq années durant lesquelles tout peut se passer qui ne serait pas en notre faveur. Comme, de toutes façons, personne ne sera dupe si nous déclarions que nous n’étions pas partie prenante à une action d’Israël contre le nucléaire iranien, autant permettre à Israël d’agir de suite et avec succès. Cela entraînera des perturbations politiques dans la région, mais nous aurions tout à y gagner. »

Voilà, pour ce Monsieur, qui a l’oreille de l’administration Bush, qu’importent les aléas de la guerre, les Etats-Unis ont « tout à gagner », c’est-à-dire le pétrole iranien.
Et tant pis pour les autres, la majorité américaine, défavorable à la guerre. Le futur Président n’aura qu’à gérer ce conflit, comme les pétroliers en géreront les riches retombées.

De toutes façons, ils ne seront jamais perdants. En temps de guerre, ils vendent très cher le pétrole, en temps de paix au prix qu’ils fixent.

USRAEL

 
Israël accusé
de pratiquer

"l’apartheid"


Le 2 poids, 2 mesures


BERNE -

Le rapporteur de l’ONU pour les droits de l’homme dans les territoires palestiniens John Dugard a accusé Israël de pratiquer une politique d’apartheid et de colonisation. Des accusations vivement rejetées par l’ambassadeur israélien.

"Il y a des similarités évidentes entre la situation dans les territoires palestiniens et l’apartheid en Afrique du Sud", a affirmé le rapporteur spécial, de nationalité sud-africaine. "Quiconque a connu l’apartheid a une impression de déjà vu en se rendant dans les territoires palestiniens", a déclaré M. Dugard.

Le rapporteur a été autorisé par Israël à se rendre dans les territoires en décembre dernier. Il a souligné que la situation a continué de se détériorer tant à Gaza qu’en Cisjordanie. "Le fait que les colonies de peuplement israéliennes, avec un demi-million d’habitants, constituent une forme de colonialisme ne peut pas être sérieusement contesté", a déclaré l’expert de l’ONU.

Et de conclure par une mise en garde : "Les pays occidentaux ne peuvent pas attendre des pays en développement qu’ils se préoccupent des violations des droits de l’homme au Darfour, au Zimbabwe et en Birmanie s’ils ne paraissent pas concernés par la situation dans les territoires palestiniens".

L’ambassadeur israélien Itzhak Levanon a réagi en rejetant un rapport "unilatéral, hautement sélectif et biaisé". Il a accusé John Dugard de fermer les yeux sur les crimes commis par les Palestiniens contre les civils israéliens, sous prétexte que cela ne ressort pas de son mandat.

http://candide-exocet.skynetblogs.be/



Les Chinois remontés
contre l'esprit anti JO en France


A Paris, près de 5 000 chinois ont manifesté pour dénoncer « les médias qui manipulent » et rétablir la « vérité sur le Tibet ».

Comme en Chine, les manifestants pro-JO ont mobilisé samedi en France. A Paris, ils ont rassemblé environ 5000 personnes place de la République, pour dénoncer « les médias dominants qui manipulent » et rétablir la « vérité sur le Tibet ». Jeunes, plutôt sincères, les manifestants s’estiment méprisés par les partisans du boycott. »

 

Les organisateurs? Des entreprises de la communauté chinoise et l’ambassade

http://www.rue89.com/2008/04/19/les-chinois-remontes-contre-lesprit-anti-jo-en-france



Ceux qui font tant de bruits bruits :
V
Et ceux que l'on entend si peu :

 
http://laplote.over-blog.fr/


L'OMC et la globalisation :
http://millesime.over-blog.com/article-21803188.html 

Liens infos à venir prochainement
Partager cet article
Repost0
20 juillet 2008 7 20 /07 /juillet /2008 19:56
http://www.toutsaufsarkozy.com/index1.shtml
Depuis le 7 mai, les Français sont désormais Mossad...Sarkozy, un agent de la CIA ?

Sarkozy a "vendu" la France aux USA et à Israël.
Non content de casser toutes ses protections sociales,
son Droit du travail, ses services publics,
son indépendance nationale,
ses traditions, sa culture,
et même le gaullisme,

Sarkozy est en train de tuer notre pays
pour l'asservir à des puissances étrangères !



Mes amis, bonjour.

J'ai décidé pendant mes vacances de vous offrir des articles essentiels à la compréhension du monde.

Celui que je joins s'inscrit dans ce cadre. Il est signé Thierry Meyssan : Comment la CIA a placé un de ses agents à la tête de la France.

Depuis le départ, avant les élections, je savais que Sarkozy cachait le principal : Ce qu'il est réellement.

Et ce qu'il est réellement, c'est tout simplement qu'il est un agent des USA et d'Israël. Je ne cesse de le dénoncer dans mon blog.

Sarkozy a fait main basse sur la France, et notamment sur la France gaulliste, pour l'asservir à des intérêts étrangers. C'est insupportable.

Les Français ont cru élire un homme libre, ils ont élu un agent de la CIA. Un néo-con. Pour casser le modèle français, son indépendance nationale, ses valeurs, sa spécificité. Et faire de la France un nouvel Etat américain, inféodé lui-même à Israël. C'est intolérable. 

Le général de Gaulle a profondément modelé la France : Plus rien ne sera jamais comme avant. Il a donné à la France le goût de l'indépendance : Par rapport aux puissances de l'argent, par rapport aux intérêts étrangers, par rapport, en particulier, aux USA et à Israël, dont à juste titre il se méfiait.

Dans un récent article, j'attirais votre attention sur la casse du gaullisme par Sarkozy. En agissant ainsi, il a cassé le coeur de la France, son âme même.  La France est frondeuse, elle aime par-dessus tout son indépendance, elle ne veut dépendre de personne, au contraire, elle souhaite marquer le monde de son empreinte, de son humanisme, de ses valeurs. Et les peuples du monde appréciaient son originalité. Cette grande époque a culminé avec l'opposition de la France à la guerre contre l'Irak, seule contre tous.  Avec Chirac et son représentant à l'ONU, Dominique de Villepin. Une des plus grandes pages de l'histoire de France venait d'être écrite. A jamais.

Aujourd'hui, nous sommes le supplétif de l' Empire usraélien, son valet, son porte-parole.

Sarkozy est en train de tuer la France.

Il en est le fossoyeur. Socialement, culturellement, et en matière de politique étrangère. Nous avons honte. La pauvreté s'étend, la richesse insolente, arrogante, d'une minorité, aussi. Nous voici devenus une monarchie bananière, un pays de parvenus attachés au paraître, au clinquant, à l'Argent, quel que soit le prix à payer pour la majorité. Jamais les inégalités n'ont été aussi criantes. Jamais la démocratie, en particulier avec les médias asservis, n'a été aussi malmenée. Jamais l'amoralité, l'immoralité même, n'ont été aussi assumées . Jamais le cynisme n'a été aussi insupportable.

Les néocons ont pris le pouvoir en France, pour la détruire. La CIA est aux commandes, les USA, Israël (via le CRIF, entre autres, collé aux pas de Sarkozy l'Américain) sont à la tête de la France.

Pour la tuer, pour tuer son indépendance, ses traditions, sa culture, ses solidarités, son modèle social,  républicain, laïque... Pour tuer, aussi, son image dans le monde.

Mes amis, je vous appelle tous à rejeter l'imposteur qui a fait main basse sur la France pour en contrôler tous les aspects, la dénaturer, l'offrir à des Puissances étrangères qui ne l'aiment pas, pour, aussi, servir ses copains-coquins - on a vu cela récemment avec ce tribunal parallèle improvisé afin de permmettre à Tapie de ne pas faire faillite, en lui offrant 400 millions (chiffre exact) que nous allons NOUS tous payer, alors qu'on nous parle d'un Etat, le nôtre, en "faillite". Quelle imposture ! Et souvenons-nous, aussi, par exemple, du budget consacré à la Communication : Afin de mieux nous berner. Oui, tout cela est honteux.

Quand la politique tombe aussi bas, quand la politique devient une telle immondice, alors oui comme je ne cesse de le dire, il est temps, TOUS UNIS, quelles que soient  nos appartenances sociales, politiques, religieuses, culturelles... de résister à l'intolérable, et, dès le 10 novembre, peut-être même avant, de nous mettre en route.
Pour défendre la France, pour défendre les Français, pour défendre chacun de nous, particulièrement les plus spoliés par cette politique oligarchique, d'une caste militaro-financière décidée à vampiriser nos vies.

Si nous ne bougeons pas, demain, nous aurons une dynastie de Bush à la tête de la France. Et des hordes de sacrifiés pour le seul profit d'une minorité de prédateurs égoïstes, cupides, sans scrupules.

Quand l'intolérable est érigé en politique, alors l'heure n'est plus aux divisions.
Mais à l'Unité nationale contre l'usurpateur qui a trahi la France pour l'asservir à une caste de milliardaires sans patrie autre que celle de l'Argent - quitte à sacrifier son peuple.

Tous unis le 10 novembre. Il y va de l'avenir de la France, du nôtre, de celui de nos enfants. De l'humanité, aussi, car le modèle qui supplante actuellement peu à peu TOUS les autres est abject.

Votre Eva
 

TAGS : Sarkozy, de Gaulle, Bush, néocons, CRIF, CIA, Empire usraélien, D. De Villepin, Chirac, USA, Israël...


NB : Strauss-Kahn et Kouchner sont parmi les politiciens préférés des Français. Alerte ! Je vous le rappelle : Ce sont des hommes des USA et d'Israël, des hommes de l'oligarchie mondiale qui asservit les peuples, les conduit à la misère et aux guerres, ce sont des habitués de Bilderberg, des traîtres à la Nation ! Aucune voix ne doit aller vers eux, ou vers BH Lévy,  le cas échéant ! L'Empire place des hommes et des femmes à lui dans tous les partis, comme Daniel Cohn-Bendit ou Julien Dray !


A lire :

A l’Elysée, au Quai d’Orsay..., tous les pro-israéliens occupent des postes stratégiques. C’est là où se situe la vraie « rupture » ou la vraie nouveauté, si l’on veut !
http://www.lequotidien-oran.com/?news=5106317



Opération Sarkozy :
Comment la CIA a placé
un de ses agents
à la Présidence
de la République française


Par Thierry Meyssan

http://www.voltairenet.org/article157210.html

Nicolas Sarkozy doit être jugé à son action et non pas d’après sa personnalité. Mais lorsque son action surprend jusqu’à ses propres électeurs, il est légitime de se pencher en détail sur sa biographie et de s’interroger sur les alliances qui l’ont conduit au pouvoir. Thierry Meyssan a décidé d’écrire la vérité sur les origines du président de la République française. Toutes les informations contenues dans cet article sont vérifiables, à l’exception de deux imputations, signalées par l’auteur qui en assume seul la responsabilité.


Les Français, lassés des trop longues présidences de François Mitterrand et de Jacques Chirac, ont élu Nicolas Sarkozy en comptant sur son énergie pour revitaliser leur pays. Ils espéraient une rupture avec des années d’immobilisme et des idéologies surannées. Ils ont eu une rupture avec les principes qui fondent la nation française. Ils ont été stupéfaits par cet « hyper-président », se saisissant chaque jour d’un nouveau dossier, aspirant à lui la droite et la gauche, bousculant tous les repères jusqu’à créer une complète confusion.

Comme des enfants qui viennent de faire une grosse bêtise, les Français sont trop occupés à se trouver des excuses pour admettre l’ampleur des dégâts et leur naïveté. Ils refusent d’autant plus de voir qui est vraiment Nicolas Sarkozy, qu’ils auraient dû s’en rendre compte depuis longtemps.

C’est que l’homme est habile. Comme un illusionniste, il a détourné leur attention en offrant sa vie privée en spectacle et en posant dans les magazines people, jusqu’à leur faire oublier son parcours politique.

Que l’on comprenne bien le sens de cet article : il ne s’agit pas de reprocher à M. Sarkozy ses liens familiaux, amicaux et professionnels, mais de lui reprocher d’avoir caché ses attaches aux Français qui ont cru, à tort, élire un homme libre.

Pour comprendre comment un homme en qui tous s’accordent aujourd’hui à voir l’agent des États-Unis et d’Israël a pu devenir le chef du parti gaulliste, puis le président de la République française, il nous faut revenir en arrière. Très en arrière. Il nous faut emprunter une longue digression au cours de laquelle nous présenterons les protagonistes qui trouvent aujourd’hui leur revanche.

Secrets de famille


À la fin de la Seconde Guerre mondiale, les services secrets états-uniens s’appuient sur le parrain italo-US Lucky Luciano pour contrôler la sécurité des ports américains et pour préparer le débarquement allié en Sicile. Les contacts de Luciano avec les services US passent notamment par Frank Wisner Sr. puis, lorsque le « parrain » est libéré et s’exile en Italie, par son « ambassadeur » corse, Étienne Léandri.

En 1958, les États-Unis, inquiets d’une possible victoire du FLN en Algérie qui ouvrirait l’Afrique du Nord à l’influence soviétique, décident de susciter un coup d’État militaire en France. L’opération est organisée conjointement par la Direction de la planification de la CIA —théoriquement dirigée par Frank Wisner Sr.— et par l’OTAN. Mais Wisner a déjà sombré dans la démence de sorte que c’est son successeur, Allan Dulles, qui supervise le coup. Depuis Alger, des généraux français créent un Comité de salut public qui exerce une pression sur le pouvoir civil parisien et le contraint à voter les pleins pouvoirs au général De Gaulle sans avoir besoin de recourir la force [1].

Or, Charles De Gaulle n’est pas le pion que les Anglo-Saxons croient pouvoir manipuler. Dans un premier temps, il tente de sortir de la contradiction coloniale en accordant une large autonomie aux territoires d’outre-mer au sein d’une Union française. Mais il est déjà trop tard pour sauver l’Empire français car les peuples colonisés ne croient plus aux promesses de la métropole et exigent leur indépendance. Après avoir conduit victorieusement de féroces campagnes de répression contre les indépendantistes, De Gaulle se rend à l’évidence. Faisant preuve d’une rare sagesse politique, il décide d’accorder à chaque colonie son indépendance.

Cette volte-face est vécue comme une trahison par la plupart de ceux qui l’ont porté au pouvoir. La CIA et l’OTAN soutiennent alors toutes sortes de complots pour l’éliminer, dont un putsch manqué et une quarantaine de tentatives d’assassinat [2]. Toutefois, certains de ses partisans approuvent son évolution politique. Autour de Charles Pasqua, ils créent le SAC, une milice pour le protéger.

Pasqua est à la fois un truand corse et un ancien résistant. Il a épousé la fille d’un bootlegger canadien qui fit fortune durant la prohibition. Il dirige la société Ricard qui, après avoir commercialisé de l’absinthe, un alcool prohibé, se respectabilise en vendant de l’anisette. Cependant, la société continue à servir de couverture pour toutes sortes de trafics en relation avec la famille italo-new-yorkaise des Genovese, celle de Lucky Luciano. Il n’est donc pas étonnant que Pasqua fasse appel à Étienne Léandri (« l’ambassadeur » de Luciano) pour recruter des gros bras et constituer la milice gaulliste [
3]. Un troisième homme joue un grand rôle dans la formation du SAC, l’ancien garde du corps de De Gaulle, Achille Peretti —un Corse lui aussi—.

Ainsi défendu, De Gaulle dessine avec panache une politique d’indépendance nationale. Tout en affirmant son appartenance au camp atlantique, il remet en cause le leadership anglo-saxon. Il s’oppose à l’entrée du Royaume-Uni dans le Marché commun européen (1961 et 1967) ; Il refuse le déploiement des casques de l’ONU au Congo (1961) ; il encourage les États latino-américains à s’affranchir de l’impérialisme US (discours de Mexico, 1964) ; Il expulse l’OTAN de France et se retire du Commandement intégré de l’Alliance atlantique (1966) ; Il dénonce la Guerre du Viêt-nam (discours de Phnon Penh, 1966) ; Il condamne l’expansionnisme israélien lors de la Guerre des Six jours (1967) ; Il soutient l’indépendance du Québec (discours de Montréal 1967) ; etc.

Simultanément, De Gaulle consolide la puissance de la France en la dotant d’un complexe militaro-industriel incluant la force de dissuasion nucléaire, et en garantissant son approvisionnement énergétique. Il éloigne utilement les encombrants Corses de son entourage en leur confiant des missions à étranger. Ainsi Étienne Léandri devient-il le trader du groupe Elf (aujourd’hui Total) [4], tandis que Charles Pasqua devient l’homme de confiance des chefs d’États d’Afrique francophone.

Conscient qu’il ne peut défier les Anglo-Saxons sur tous les terrains à la fois, De Gaulle s’allie à la famille Rothschild. Il choisit comme Premier ministre le fondé de pouvoir de la Banque, Georges Pompidou. Les deux hommes forment un tandem efficace. L’audace politique du premier ne perd jamais de vue le réalisme économique du second.

Lorsque De Gaulle démissionne, en 1969, Georges Pompidou lui succède brièvement à la présidence avant d’être emporté par un cancer. Les gaullistes historiques n’admettent pas son leadership et s’inquiètent de son tropisme anglophile. Ils hurlent à la trahison lorsque Pompidou, secondé par le secrétaire général de l’Élysée Edouard Balladur, fait entrer « la perfide Albion » dans le Marché commun européen.

La fabrication de Nicolas Sarkozy


Ce décor étant planté, revenons-en à notre personnage principal, Nicolas Sarkozy. Né en 1955, il est le fils d’un noble catholique hongrois, Pal Sarkösy de Nagy-Bocsa, réfugié en France après avoir fuit l’Armée rouge, et d’Andrée Mallah, une roturière juive originaire de Thessalonique. Après avoir eu trois enfants (Guillaume, Nicolas et François), le couple divorce. Pal Sarkosy de Nagy-Bocsa se remarie avec une aristocrate, Christine de Ganay, dont il aura deux enfants (Pierre-Olivier et Caroline). Nicolas ne sera pas élevé par ses seuls parents, mais balloté dans cette famille recomposée.

Sa mère est devenue la secrétaire d’Achille Peretti. Après avoir co-fondé le SAC, le garde du corps de De Gaulle avait poursuivi une brillante carrière politique. Il avait été élu député et maire de Neuilly-sur-Seine, la plus riche banlieue résidentielle de la capitale, puis président de l’Assemblée nationale.

Malheureusement, en 1972, Achille Peretti est gravement mis en cause. Aux États-Unis, le magazine Time révèle l’existence d’une organisation criminelle secrète « l’Union corse » qui contrôlerait une grande partie du trafic de stupéfiants entre l’Europe et l’Amérique, la fameuse « French connexion » qu’Hollywwod devait porter à l’écran. S’appuyant sur des auditions parlementaires et sur ses propres investigations, Time cite le nom d’un chef mafieux, Jean Venturi, arrêté quelques années plus tôt au Canada, et qui n’est autre que le délégué commercial de Charles Pasqua pour la société d’alcool Ricard. On évoque le nom de plusieurs familles qui dirigeraient « l’Union corse », dont les Peretti. Achille nie, mais doit renoncer à la présidence de l’Assemblée nationale et échappe même à un « suicide ».

En 1977, Pal Sarkozy se sépare de sa seconde épouse, Christine de Ganay, laquelle se lie alors avec le n°2 de l’administration centrale du département d’État des États-Unis. Elle l’épouse et s’installe avec lui en Amérique. Le monde étant petit, c’est bien connu, son mari n’est autre que Frank Wisner Jr., fils du précédent. Les fonctions de Junior à la CIA ne sont pas connues, mais il clair qu’il y joue un rôle important. Nicolas, qui reste proche de sa belle-mère, de son demi-frère et de sa demi-sœur, commence à se tourner vers les États-Unis où il « bénéficie » des programmes de formation du département d’État.

À la même période, Nicolas Sarkozy adhère au parti gaulliste. Il y fréquente d’autant plus rapidement Charles Pasqua que celui-ci n’est pas seulement un leader national, mais aussi le responsable de la section départementale des Hauts-de-Seine.

En 1982, Nicolas Sarkozy, ayant terminé ses études de droit et s’étant inscrit au barreau, épouse la nièce d’Achille Peretti. Son témoin de mariage est Charles Pasqua. En tant qu’avocat, Me Sarkozy défend les intérêts des amis corses de ses mentors. Il acquiert une propriété sur l’île de beauté, à Vico, et imagine de corsiser son nom en remplaçant le « y » par un « i » : Sarkozi.

L’année suivante, il est élu maire de Neuilly-sur-Seine en remplacement de son bel-oncle, Achille Peretti, terrassé par une crise cardiaque.

Cependant, Nicolas ne tarde pas à trahir sa femme et, dès 1984, il poursuit une liaison cachée avec Cécilia, l’épouse du plus célèbre animateur de télévision français de l’époque, Jacques Martin, dont il a fait la connaissance en célébrant leur mariage en qualité de maire de Neuilly. Cette double vie dure cinq ans, avant que les amants ne quittent leurs conjoints respectifs pour construire un nouveau foyer.

Nicolas est le témoin de mariage, en 1992, de la fille de Jacques Chirac, Claude, avec un éditorialiste du Figaro. Il ne peut s’empêcher de séduire Claude et de mener une brève relation avec elle, tandis qu’il vit officiellement avec Cécilia. Le mari trompé se suicide en absorbant des drogues. La rupture est brutale et sans retour entre les Chirac et Nicolas Sarkozy.

En 1993, la gauche perd les élections législatives. Le président François Mitterrand refuse de démissionner et entre en cohabitation avec un Premier ministre de droite. Jacques Chirac, qui ambitionne la présidence et pense alors former avec Edouard Balladur un tandem comparable à celui de De Gaulle et Pompidou, refuse d’être à nouveau Premier ministre et laisse la place à son « ami de trente ans », Edouard Balladur. Malgré son passé sulfureux, Charles Pasqua devient ministre de l’Intérieur. S’il conserve la haute main sur la marijuana marocaine, il profite de sa situation pour légaliser ses autres activités en prenant le contrôle des casinos, jeux et courses en Afrique francophone. Il tisse aussi des liens en Arabie saoudite et en Israël et devient officier d’honneur du Mossad. Nicolas Sarkozy, quant à lui, est ministre du Budget et porte-parole du gouvernement.

À Washington, Frank Wisner Jr. a pris la succession de Paul Wolfowitz comme responsable de la planification politique au département de la Défense. Personne ne remarque les liens qui l’unissent au porte-parole du gouvernement français.

C’est alors que reprend au sein du parti gaulliste la tension que l’on avait connu trente ans plus tôt entre les gaullistes historiques et la droite financière, incarnée par Balladur. La nouveauté, c’est que Charles Pasqua et avec lui le jeune Nicolas Sarkozy trahissent Jacques Chirac pour se rapprocher du courant Rothschild. Tout dérape. Le conflit atteindra son apogée en 1995 lorsque Édouard Balladur se présentera contre son ex-ami Jacques Chirac à l’élection présidentielle, et sera battu. Surtout, suivant les instructions de Londres et de Washington, le gouvernement Balladur ouvre les négociations d’adhésion à l’Union européenne et à l’OTAN des États d’Europe centrale et orientale, affranchis de la tutelle soviétique.

Rien ne va plus dans le parti gaulliste où les amis d’hier sont près de s’entre-tuer. Pour financer sa campagne électorale, Edouard Balladur tente de faire main basse sur la caisse noire du parti gaulliste, cachée dans la double comptabilité du pétrolier Elf. À peine le vieux Étienne Léandri mort, les juges perquisitionnent la société et ses dirigeants sont incarcérés. Mais Balladur, Pasqua et Sarkozy ne parviendront jamais à récupérer le magot.

La traversée du désert


Tout au long de son premier mandat, Jacques Chirac tient Nicolas Sarkozy à distance. L’homme se fait discret durant cette longue traversée du désert. Discrètement, il continue à nouer des relations dans les cercles financiers.

En 1996, Nicolas Sarkozy ayant enfin réussi à clore une procédure de divorce qui n’en finissait pas se marie avec Cécilia. Ils ont pour témoins les deux milliardaires Martin Bouygues et Bernard Arnaud (l’homme le plus riche du pays).

Dernier acte


Bien avant la crise irakienne, Frank Wisner Jr. et ses collègues de la CIA planifient la destruction du courant gaulliste et la montée en puissance de Nicolas Sarkozy. Ils agissent en trois temps : d’abord l’élimination de la direction du parti gaulliste et la prise de contrôle de cet appareil, puis l’élimination du principal rival de droite et l’investiture du parti gaulliste à l’élection présidentielle, enfin l’élimination de tout challenger sérieux à gauche de manière à être certain d’emporter l’élection présidentielle.

Pendant des années, les médias sont tenus en haleine par les révélations posthumes d’un promoteur immobilier. Avant de décéder d’une grave maladie, il a enregistré pour une raison jamais élucidée une confession en vidéo. Pour une raison encore plus obscure, la « cassette » échoue dans les mains d’un hiérarque du Parti socialiste, Dominique Strauss-Khan, qui la fait parvenir indirectement à la presse.

Si les aveux du promoteur ne débouchent sur aucune sanction judiciaire, ils ouvrent une boîte de Pandore. La principale victime des affaires successives sera le Premier ministre Alain Juppé. Pour protéger Chirac, il assume seul toutes les infractions pénales. La mise à l’écart de Juppé laisse la voie libre à Nicolas Sarkozy pour prendre la direction du parti gaulliste.

Sarkozy exploite alors sa position pour contraindre Jacques Chirac à le reprendre au gouvernement, malgré leur haine réciproque. Il sera en définitive, ministre de l’Intérieur. Erreur ! À ce poste, il contrôle les préfets et de le renseignement intérieur qu’il utilise pour noyauter les grandes administrations.

Il s’occupe aussi des affaires corses. Le préfet Claude Érignac a été assassiné. Bien qu’il n’ait pas été revendiqué, le meurtre a immédiatement été interprété comme un défi lancé par les indépendantistes à la République. Après une longue traque, la police parvient à arrêter un suspect en fuite, Yvan Colonna, fils d’un député socialiste. Faisant fi de la présomption d’innocence, Nicolas Sarkozy annonce cette interpellation en accusant le suspect d’être l’assassin. C’est que la nouvelle est trop belle à deux jours du référendum que le ministre de l’Intérieur organise en Corse pour modifier le statut de l’île. Quoi qu’il en soit, les électeurs rejettent le projet Sarkozy qui, selon certains, favorise les intérêts mafieux.

Bien qu’Yvan Colonna ait ultérieurement été reconnu coupable, il a toujours clamé son innocence et aucune preuve matérielle n’a été trouvée contre lui. Étrangement, l’homme s’est muré dans le silence, préférant être condamné que de révéler ce qu’il sait.

Nous révélons ici que le préfet Érignac n’a pas été tué par des nationalistes, mais abattu par un tueur à gage, Igor Pecatte, immédiatement exfiltré vers l’Angola où il a été engagé à la sécurité du groupe Elf. Le mobile du crime était précisément lié aux fonctions antérieures d’Érignac, responsable des réseaux africains de Charles Pasqua au ministère de la Coopération. Quand à Yvan Colonna, c’est un ami personnel de Nicolas Sarkozy depuis des décennies et leurs enfants se sont fréquentés.

Une nouvelle affaire éclate : de faux listings circulent qui accusent mensongèrement plusieurs personnalités de cacher des comptes bancaires au Luxembourg, chez Clearstream. Parmi les personnalités diffamées : Nicolas Sarkozy. Il porte plainte et sous-entend que son rival de droite à l’élection présidentielle, le Premier ministre Dominique de Villepin, a organisé cette machination. Il ne cache pas son intention de le faire jeter en prison.

En réalité, les faux listings ont été mis en circulation par des membres de la Fondation franco-américaine [
5], dont John Negroponte était président et dont Frank Wisner Jr. est administrateur. Ce que les juges ignorent et que nous révélons ici, c’est que les listings ont été fabriqués à Londres par une officine commune de la CIA et du MI6, Hakluyt & Co, dont Frank Wisner Jr. est également administrateur.

Villepin se défend de ce dont on l’accuse, mais il est mis en examen, assigné à résidence et, de facto, écarté provisoirement de la vie politique. La voie est libre à droite pour Nicolas Sarkozy.

Reste à neutraliser les candidatures d’opposition. Les cotisations d’adhésion au parti socialistes sont réduites à un niveau symbolique pour attirer de nouveaux militants. Soudainement des milliers de jeunes prennent leur carte. Parmi eux, au moins dix mille nouveaux adhérents sont en réalité des militants du Parti trotskiste « lambertiste » (du nom de son fondateur Pierre Lambert). Cette petite formation d’extrême gauche s’est historiquement mise au service de la CIA contre les communistes staliniens durant la Guerre froide (Elle est l’équivalent du SD/USA de Max Shatchman, qui a formé les néoconservateurs aux USA [6]). Ce n’est pas la première fois que les « lambertistes » infiltrent le Parti socialiste. Ils y ont notamment placé deux célèbres agents de la CIA : Lionel Jospin (qui est devenu Premier ministre) et Jean-Christophe Cambadélis, le principal conseiller de Dominique Strauss-Kahn [7].

Des primaires sont organisées au sein du Parti socialiste pour désigner son candidat à l’élection présidentielle. Deux personnalités sont en concurrence : Laurent Fabius et Ségolène Royal. Seul le premier représente un danger pour Sarkozy. Dominique Strauss-Kahn entre dans la course avec pour mission d’éliminer Fabius au dernier moment. Ce qu’il sera en mesure de faire grâce aux votes des militants « lambertistes » infiltrés, qui portent leur suffrages non pas sur son nom, mais sur celui de Royal.

L’opération est possible parce que Strauss-Kahn est depuis longtemps sur le payroll des États-Unis. Les Français ignorent qu’il donne des cours à Stanford, où il a été embauché par le prévot de l’université, Condoleezza Rice [
8].

Dès sa prise de fonction, Nicolas Sarkozy et Condoleezza Rice remercieront Strauss-Kahn en le faisant élire à la direction du Fonds monétaire international.

Premiers jours à l’Élysée


Le soir du second tour de l’élection présidentielle, lorsque les instituts de sondages annoncent sa victoire probable, Nicolas Sarkozy prononce un bref discours à la nation depuis son QG de campagne. Puis, contrairement à tous les usages, il ne va pas faire la fête avec les militants de son parti, mais il se rend au Fouquet’s. La célèbre brasserie des Champs-Élysées, qui était jadis le rendez-vous de « l’Union corse » est aujourd’hui la propriété du casinotier Dominique Desseigne. Il a été mis à disposition du président élu pour y recevoir ses amis et les principaux donateurs de sa campagne. Une centaine d’invités s’y bousculent, les hommes les plus riches de France y côtoient les patrons de casinos.

Puis le président élu s’offre quelques jours de repos bien mérités. Conduit en Falcon-900 privé à Malte, il s’y repose sur le Paloma, le yacht de 65 mètres de son ami Vincent Bolloré, un milliardaire formé à la Banque Rothschild.

Enfin, Nicolas Sarkozy est investi président de la République française. Le premier décret qu’il signe n’est pas pour proclamer une amnistie, mais pour autoriser les casinos de ses amis Desseigne et Partouche à multiplier les machines à sous.

Il forme son équipe de travail et son gouvernement. Sans surprise, on y retrouve un bien trouble propriétaire de casinos (le ministre de la Jeunesse et des Sports) et le lobbyiste des casinos de l’ami Desseigne (qui devient porte-parole du parti « gaulliste »).

Nicolas Sarkozy s’appuie avant tout sur quatre hommes :

- Claude Guéant, secrétaire général du palais de l’Élysée. C’est l’ancien bras droit de Charles Pasqua.
- François Pérol, secrétaire général adjoint de l’Élysée. C’est un associé-gérant de la Banque Rothschild.
- Jean-David Lévitte, conseiller diplomatique. Fils de l’ancien directeur de l’Agence juive. Ambassadeur de France à l’ONU, il fut relevé de ses fonctions par Chirac qui le jugeait trop proche de George Bush.
- Alain Bauer, l’homme de l’ombre. Son nom n’apparaît pas dans les annuaires. Il est chargé des services de Renseignement. Ancien Grand-Maître du Grand Orient de France (la principale obédience maçonnique française) et ancien n°2 de la National Security Agency états-unienne en Europe [
9].

Frank Wisner Jr., qui a été nommé entre temps envoyé spécial du président Bush pour l’indépendance du Kosovo, insiste pour que Bernard Kouchner soit nommé ministre des Affaires étrangères avec une double mission prioritaire : l’indépendance du Kosovo et la liquidation de la politique arabe de la France.

Kouchner a débuté sa carrière en participant à la création d’une ONG humanitaire. Grâce aux financements de la National Endowment for Democracy, il a participé aux opérations de Zbigniew Brzezinski en Afghanistan, aux côtés d’Oussama Ben Laden et des frères Karzaï contre les Soviétiques. On le retrouve dans les années 90 auprès d’Alija Izetbegoviç en Bosnie-Herzégovine. De 1999 à 2001, il a été Haut représentant de l’ONU au Kosovo.

Sous le contrôle du frère cadet du président Hamid Karzaï, l’Afghanistan est devenu le premier producteur mondial de pavot. Le suc est transformé sur place en héroïne et transporté par l’US Air Force à Camp Bondsteed (Kosovo). Là, la drogue est prise en charge par les hommes d’Haçim Thaçi qui l’écoulent principalement en Europe et accessoirement aux États-Unis [10]. Les bénéfices sont utilisés pour financer les opérations illégales de la CIA.

Karzaï et Thaçi sont des amis personnels de longue date de Bernard Kouchner, qui certainement ignore leurs activités criminelles malgré les rapports internationaux qui y ont été consacrés.

Pour complèter son gouvernement, Nicolas Sarkozy nomme Christine Lagarde, ministre de l’Économie et des Finances. Elle a fait toute sa carrière aux États-Unis où elle a dirigé le prestigieux cabinet de juristes Baker & McKenzie. Au sein du Center for International & Strategic Studies de Dick Cheney, elle a co-présidé avec Zbigniew Brzezinski un groupe de travail qui a supervisé les privatisations en Pologne. Elle a organisé un intense lobbying pour le compte de Lockheed Martin contre  l’avionneur français Dassault [11].

Nouvelle escapade durant l’été. Nicolas, Cécilia, leur maîtresse commune et leurs enfants se font offrir des vacances états-uniennes à Wolfenboroo, non loin de la propriété du président Bush. La facture, cette fois, est payée par Robert F. Agostinelli, un banquier d’affaires italo-new-yorkais, sioniste et néo-conservateur pur sucre qui s’exprime dans Commentary, la revue de l’American Jewish Committee.

La réussite de Nicolas rejaillit sur son demi-frère Pierre-Olivier. Sous le nom américanisé « d’Oliver », il est nommé par Frank Carlucci (qui fut le n°2 de la CIA après avoir été recruté par Frank Wisner Sr.) [12] directeur d’un nouveau fonds de placement du Carlyle Group (la société commune de gestion de portefeuille des Bush et des Ben Laden) [13]. Sans qualité personnelle particulière, il est devenu le 5e noueur de deals dans le monde et gère les principaux avoirs des fonds souverains du Koweit et de Singapour.

La côte de popularité du président est en chute libre dans les sondages. L’un de ses conseillers en communication, Jacques Séguéla, préconise de détourner l’attention du public avec de nouvelles « people stories ». L’annonce du divorce avec Cécilia est publiée par Libération, le journal de son ami Edouard de Rothschild, pour couvrir les slogans des manifestants un jour de grève générale. Plus fort encore, le communiquant organise une rencontre avec l’artiste et ex-mannequin, Carla Bruni. Quelques jours plus tard, sa liaison avec le président est officialisée et le battage médiatique couvre à nouveau les critiques politiques. Quelques semaines encore et c’est le troisième mariage de Nicolas. Cette fois, il choisit comme témoins Mathilde Agostinelli (l’épouse de Robert) et Nicolas Bazire, ancien directeur de cabinet d’Edouard Balladur devenu associé-gérant chez Rothschild.

Quand les Français auront-ils des yeux pour voir à qui ils ont à faire ?

Thierry Meyssan



1] Quand le stay-behind portait De Gaulle au pouvoir, par Thierry Meyssan, Réseau Voltaire, 27 août 2001

[2] Quand le stay-behind voulait remplacer De Gaulle, par Thierry Meyssan, Réseau Voltaire, 10 septembre 2001

[3] L’Énigme Pasqua, par Thierry Meyssan, Golias ed, 2000.

[4] Les requins. Un réseau au cœur des affaires, par Julien Caumer, Flammarion, 1999.

[5] Un relais des États-Unis en France : la French American Foundation , par Pierre Hillard, Réseau Voltaire, 19 avril 2007.

[6] Les New York Intellectuals et l’invention du néo-conservatisme, par Denis Boneau, Réseau Voltaire, 26 novembre 2004.

[7] Éminences grises, Roger Faligot et Rémi Kauffer, Fayard, 1992 ; « The Origin of CIA Financing of AFL Programs » in Covert Action Quaterly, n° 76, 1999.

[8] Dominique Strauss-Kahn, l’homme de « Condi » au FMI, par Thierry Meyssan, Réseau Voltaire, 5 octobre 2007.

[9] Alain Bauer, de la SAIC au GOdF, Note d’information du Réseau Voltaire, 1er octobre 2000.

[10] Le gouvernement kosovar et le crime organisé, par Jürgen Roth, Horizons et débats, 8 avril 2008.

[11] Avec Christin
e Lagarde, l’industrie US entre au gouvernement français
, Réseau Voltaire, 22 juin 2005.

[12] L’honorable Frank Carlucci, par Thierry Meyssan, Réseau Voltaire, 11 février 2004.

[13] Les liens financiers occultes des Bush et des Ben Laden et Le Carlyle Group, une affaire d’initiés, Réseau Voltaire, 16 octobre 2001 et 9 février 2004.


________________________________________________________________________________________

Image Hosted by ImageShack.us


[cc] Novopress.info, 2008, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine
[
http://fr.novopress.info]
http://www.marcfievet.com/article-21388668.html



Publié ce 21.7.8. à 19 h sur mon
blog R-sistons à la Désinformation
http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/article-21388345.html


Dernière minute !
Nouvelle Constitution
votée à une voix près !


Celle du traître à la gauche Jack Lang, qui est au PS comme tant d'autres communautaristes, pour le casser, le discréditer, et faire avancer le programme du NOM (Nouvel Ordre Mondial) qu'il sert honteusement, de façon masquée - comme Sarkozy !

Il faut exiger le renvoi du PS de tous ces faux socialistes, seulement inscrits au PS pour casser l'idéal de gauche, et l'aligner sur le libéralisme cher aux néo-cons ! Dehors, les Lang, Kouchner, Strauss-Kahn, Dray.....  Eva

A quand, maintenant, un poste ministeriel pour le Traître à la Nation ?


NB - Concernant D. Strauss-Kahn :

"Début 1991, Dominique Strauss-Kahn affirme publiquement : "Je considère que tout juif de la diaspora, et donc de France, doit, partout où il peut, apporter son aide à Israël. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il est important que les Juifs prennent des responsabilités politiques. En somme, dans mes fonctions et dans ma vie de tous les jours, à travers l’ensemble de mes actions, j’essaie d’apporter ma modeste pierre à la construction d’Israël."
http://laneasion.hautetfort.com/strauss-kahn
 


 

http://laplote.over-blog.fr/


Partager cet article
Repost0
14 juillet 2008 1 14 /07 /juillet /2008 18:53

CONGES EVA
A PARTIR 
DU 17.7.8


(Puisque comme vous pouvez le constater, j'ai publié chaque jour en juin-juillet, contrairement à mon intention. Cette fois, je ne me laisserai pas tenter par l'Actualité, même si la guerre est déclarée à l'Iran, et je prendrai un repos bien mérité. Eva NB  Bonnes vacances à tous !)





Dessin du jour : Le dernier hochet de Nicolas ...
 

 
Dessin du jour : Le dernier hochet de Nicolas
 
 


Infos : Feu orange
pour attaquer l' Iran



US President George W. Bush has given Israel the "amber light" to carry out an attack on Iran if diplomatic efforts are unsuccessful in causing the Islamic Republic to back down and relinquish its nuclear program, according to a senior Pentagon official quoted by the British Sunday Times on Sunday morning.

Traductions sur le Net :
http://www.reverso.net/text_translation.asp?lang=fr


According to the official, Bush has given Israel free rein to attack Iran's nuclear sites if sanctions fail in spite of opposition from US generals and regardless of the possible economic and political repercussions of such a strike.

"Amber means get on with your preparations, stand by for immediate attack and tell us when you're ready," the official said, adding however, that Israel had been told that it could not count on the US to lend it military support.

Contradicting recent reports to the contrary, he also said that the IAF would not be permitted to take off from American military bases in Iraq

The Jerusalem Post could not confirm the report.

On Friday, sources in the Iraqi Defense Ministry told a local news network that IAF war planes were practicing in Iraqi airspace and landing on US airbases in the country as a preparation for a potential strike on Iran.

"It's really all down to the Israelis," the official added. "This administration will not attack Iran. This has already been decided. But the president is really preoccupied with the nuclear threat against Israel and I know he doesn't believe that anything but force will deter Iran."

The official said that Israel had yet to present Bush with a compelling military proposal. "If there is no solid plan, the amber will never turn to green," he said.

He also noted that there was resistance within the Pentagon coming from officers who feared an Iranian retaliation. "The uniform people are opposed to the attack plans, mainly because they think it will endanger our soldiers in Iraq and Afghanistan," the source said.

Only on Saturday, an aide to Iran's Supreme Leader Ayatollah Ali Khamenei threatened that his country would "destroy" Israel, as well as 32 US army bases in the region in retaliation for any attack on the Islamic Republic.

"If Israel and the US fire a bullet or a missile at Iran, its forces will attack the heart of Israel and 32 American bases in the region before the dust from such an attack has settled," Iran's Fars news agency quoted Mojtaba Zolnour as saying. He added that such targets would be "destroyed" by the Iranian counterattack.

Ma traduction des premières lignes :

Bush a donné à Israël le feu orange pour attaquer l' Iran - si la diplomatie se révèle inefficace. Malgré l'avis défavorable de ses généraux et en dépit des conséquences politiques et économiques (NB Le coût humain ne compte pas pour la criminelle Administration américaine).

L'info n'est pas confirmée par le Jérusalem post.


http://www.jpost.com/servlet/Satellite?cid=1215330945390&pagename=JPost%2FJPArticle%2FShowFull


 
A lire entièrement...
Dont extrait :
Le scepticisme des Bilderberg
à propos d'une attaque contre l'Iran
Les sources de Tucker lui ont révélé que le secrétaire à la Défense Robert Gates a assisté malgré lui à la réunion des Bilderberg et qu'il ne figure pas sur la liste officielle [des participants].

Tucker a déclaré que ses sources lui ont dit que Gates était présent afin de présenter ses arguments en faveur d'une guerre contre l'Iran, mais que la majorité des membres des Bilderberg étaient, à ce moment-là, défavorables à une telle attaque.

« Les Européens sont de façon générale opposés à une invasion de l'Iran - Gates a servi la traditionnelle propagande de guerre sur la façon dont l'Iran représente une menace nucléaire pour tout le monde, » a déclaré Tucker, en ajoutant que les Bilderberg Européens ont fait des commentaires sarcastiques sur le lieu où ces armes nucléaires sont actuellement conservées et ils ont même plaisanté en disant qu'elles sont peut-être « dans la tombe de Saddam Hussein. »

Malgré l'opposition des Bilderberg, Tucker a déclaré que l'administration était toujours en train d'examiner [la possibilité de lancer] une attaque avant que Bush ne quitte ses fonctions en janvier.

« Au moins 90 % des Européens sont opposés à une guerre, probablement même tout près de 100 %, » a déclaré Tucker, avant d'ajouter que « la plupart des Américains sont passifs et déférents face à l'acharnement du secrétaire à la Défense et de Condoleezza Rice au sujet de l'Iran. »

Tucker a déclaré que la plupart des Américains présents à la réunion étaient opposés à une attaque contre l'Iran, mais qu'ils n'osent pas être aussi visibles et bruyants dans leur opposition que le sont les Européens.

merci à artemisia-college.org



Pourquoi l'Iran
est-il considéré
comme une menace ?

Arme nucléaire ou intérêts composés ???

L'explication officielle est que le pays planifie le développement d'armes nucléaires.
(alors que le Directeur de l'agence de l'ONU, l'AIEA affirme "qu'il n'a aucune preuve concrète d'un programme iranien d'armement" )

Une autre explication : la tension vers la guerre a pour principale cause le pétrole, mais l'Iran ne fournit que 15% des exportations totales du pétrole du golf persique.

Une autre explication porte sur la défense du dollar ( raison non dite de la guerre en Irak) ,..L'Iran menaçant d'ouvrir sa propre bourse du pétrole, et a déjà vendu environ 85% de son pétrole dans des devises autres que le dollar.

Aucune explication ne semble suffisante...

Qu'y a t-il de spécial en Iran ???
Ici réside une autre possibilité : l'Iran n'est pas seulemenet une sérieuse menace à cause du pétrole ou du dollar, mais à cause
d'une arme financière secrète qui maintient au Pouvoir l'emprise mondial des banques..            (des Banksters pourrait-on dire)

voir cet article du 30 Juin;
http://www.marcfievet.com/article-20876005.html


N.B. : on peut (et on le doit) être en désaccord total avec un Etat théocratique, aux pratiques médiévales, qui ne respecte pas les libertés démocratiques et les droits de l'homme en général.

C'est aux démocrates iraniens et internationaux de dénoncer les atteintes à la démocratie en Iran et non aux anciens colonialistes.

Mais force est de reconnaitre que l'Etat souverain iranien n'a pas oublié les leçons de l'Histoire du pays, il développe ses technologies et n'hésite pas à défier les occidentaux cachés sous la "burka" de la... "communauté internationale"
http://millesime.over-blog.com/article-21295594.html



http://toutsaufsarkozy.com

Urgence pour le
Congrès de Versailles !

Appel à relayer !

Le Congrès de Versailles approche. Nous sommes très loin de la «République Irréprochable » annoncée par Sarkosy, et de l’annonce faite par le rapport du comité Balladur intitulée « une V éme république plus démocratique ». Cette réforme est un leurre, faite de faux semblants qui ne correspondent pas du tout à l’exigence actuelle d’une démocratie citoyenne. Il y a urgence.

Puisqu’ il est refusé aux citoyens d’avoir leur mot à dire par référendum, malgré l’importance quantitative ( plus de 35 articles modifiés) de cette révision, il nous reste à bloquer cette réforme. C’est le seul moyen pour obliger les pouvoirs politiques à ouvrir enfin le grand débat public et citoyen sur nos institutions et nos procédures démocratiques.

Suite à la deuxième lecture du projet à l’assemblée nationale, les partis de gauche ont décidé de voter contre (PS, PCF les VERTS) , mais certains membres comme J LANG fait entendre une légère différence. !!! « Quelques socialistes sont l’objet des attentions gouvernementales, bien que le bureau national du PS se soit prononcé, à l’unanimité, contre la réforme ». Quant au Parti radical de Gauche? Il joue au plus fin et laisse le suspense entier. Lors de la première lecture du projet de réforme des institutions, les parlementaires du Parti Radical de Gauche se sont abstenus, à part Madame Taubira qui a voté contre.

APPEL POUR REJETER LA REFORME SARKOSY  -  URGENT  ! 

Pour le moment la majorité des 3/5 éme au Congrès de Versailles nécessaire pour valider le projet de réforme, n’est pas acquise et le gouvernement et Sarkosy font feu de tout bois pour obtenir les quelques voix manquantes. Ca se jouera à quelques voix près. L’effort porte donc sur les atermoiements du parti Radical de Gauche en particulier.

il est donc nécessaire que nous aussi nous essayons de convaincre les parlementaires du Parti Radical de Gauche, non pas de s’abstenir, mais de voter contre. Nous devons donc les solliciter. Les adresses mails ou sites personnels de ces élus sont indiqués dans leurs fiches respectives :

a) - soit sur le site de l’assemblée nationale, (http://www.assemblee-nationale.fr/13/tribun/comm3.asp  ),
b) - soit sur le site du sénat (http://www.senat.fr/listes/senatl.html#SEN_B  )
c) - ou encore sur le site du parti radical de gauche  http://www.planeteradicale.org/asp/contenu.asp?rub=83  (.Vous y trouverez aussi les autres élus et instances du PRG et les sites locaux , afin de multiplier les contacts).

 

liste des parlementaires PRG


8 Députés PRG : . CHARASSE Gérard (Allier (03) - GIRAUD Joël (Hautes-Alpes (05) - GIACOBBI Paul (Haute-Corse (20B) - ORLIAC Dominique (Lot (46) - ROBIN-RODRIGO Chantal ( Hautes-Pyrénées (65) - PINEL Sylvia ( Tarn-et-Garonne (82) - TAUBIRA Christiane (Guyane (973) - GIRARDIN Annick (St-Pierre et Miquelon(975)

7 Sénateurs PRG : ALFONSI Nicolas, (Corse-du-Sud)- BAYLET Jean-Michel (Tarn-et-Garonne) - BOYER André (Lot -Midi-Pyrénées) - COLLIN Yvon (Tarn-et-Garonne) - DELFAU Gérard (Hérault -Languedoc-Roussillon) - FORTASSIN François (Hautes-Pyrénées (Midi-Pyrénées) - VENDASI François – (Haute-Corse).

Bien évidemment toute action ou initiative est la bienvenue pour les contacter.

http://www.come4news.com/index.php?option=com_content&id=19537&task=view&mosmsg=Merci+pour+votre+vote



Ingrid (encore !)

Reddition Ingrid transformée en opération militaire
http://www.mediapart.fr/journal/france/040708/liberation-d-ingrid-betancourt-ce-que-ne-dit-pas-la-version-officielle


Les contribuables vont payer
la lourde facture-Tapie !


INFO OBS
Le président socialiste de la commission des finances de l'Assemblée veut comprendre pourquoi la justice a été dessaisie au profit d'un "tribunal arbitral" privé, qui a accordé la somme record de 400 millions d'euros à l'homme d'affaires dans l'affaire Adidas.

Le président de la commission des finances de l'Assemblée nationale, le député socialiste Didier Migaud, a décidé d'organiser à la rentrée de septembre une série d'auditions sur l'affaire Tapie, comme il l'a fait dans le passé sur l'affaire des délits d'initiés d'EADS. Le député veut comprendre pourquoi la justice de la République a été dessaisie au profit d'un "tribunal arbitral" privé, qui a accordé la somme record de 400 millions d'euros à Bernard Tapie, à la charge du contribuable. Bernard Tapie affirme avoir été spolié en 1993, lorsqu'il avait chargé le Crédit Lyonnais lors de la vente d'Adidas. Mais la Cour de Cassation lui avait donné tort en octobre 2006.
Thierry Philippon


http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/economie/entreprises/20080716.OBS3173/affaire_tapie__didier_migaud
_va_organiser_des_auditions.html



Bayrou dénonce ce 17.7.8 la collusion Sarkozy-Tapie. Au détriment des contribuables, qui vont payer la facture de l'amitié entre ces deux-là !!!

Après la décision du tribunal arbitral qui a condamné le Consortium de réalisation à verser 285 millions d'euros à Bernard Tapie, le président du MoDem affirme qu'à "chaque fois que Nicolas Sarkozy a été soit au ministère des Finances, soit à la présidence de la République, comme par hasard des protections se sont déclenchées à l'endroit de" l'homme d'affaires.  

François Bayrou (AFP)

 

François Bayrou (AFP)

 

Interrogé sur RTL jeudi 17 juillet, le président du MoDem, François Bayrou, s'en est pris violemment à la décision du tribunal arbitral qui a condamné le Consortium de réalisation (CDR) gérant le passif du Crédit Lyonnais, à verser 285 millions d'euros à Bernard Tapie. Il a également dénoncé des "protections au plus haut niveau", rappelant que Bernard Tapie avait apporté son soutien à Nicolas Sarkozy lors de la présidentielle. "Chaque fois que Nicolas Sarkozy a été soit au ministère des Finances, soit à la présidence de la République, comme par hasard des protections se sont déclenchées à l'endroit de Bernard Tapie", a affirmé François Bayrou.

"Opération d'intoxication"

Le président du Mouvement Démocrate a parlé d' "une opération d'intoxication", prise "sans décision de justice", ajoutant que "cette somme ce n'est pas le Crédit Lyonnais qui va la payer, (...) c'est le contribuable". Pour François Bayrou ce verdict est scandaleux car la somme allouée à l'ancien homme d'affaires "représente la totalité de tous les salaires annuels des 15.000 postes d'enseignants français qui vont être supprimés l'année prochaine" ou "l'effacement de déficit de l'hôpital public en France". "On a voulu mettre en place des arbitres qui sont des personnes privées, d'ailleurs lourdement dédommagées, (...) pour éviter la décision de justice dont on savait qu'elle serait défavorable à Bernard Tapie", a-t-il affirmé. "Il y a toujours eu des aventuriers qui jouent avec les banques et avec le fisc pour essayer de faire fortune, c'est la responsabilité de l'Etat de l'empêcher" a expliqué François Bayrou, qui dit ne pas en vouloir "personnellement" à l'ancien président de l'OM.

"Grande fortune française"


"On donne 45 millions d'euros à Tapie pour préjudice moral, et il suffit de regarder le pedigree de Tapie, comme on dit pour les chevaux, pour avoir une idée de ce que moral en l'occurrence signifie" alors qu'en comparaison pour "une personne victime du cancer de l'amiante on donne 45.000 euros", s'est-il insurgé. Pour François Bayrou, Bernard Tapie "n'a pas des dettes à cause de cette affaire Adidas", mais "en raison d'affaires multiples et antérieures : l'affaire du Phocéa, l'affaire Testut, des fraudes fiscales pour lesquelles il a été condamné par millions et millions d'euros". Le fondateur du MoDem a déclaré que Bernard Tapie "va avec cette somme être parmi les grandes fortunes françaises et pendant ce temps les pauvres gens on les conduit au désespoir et on les pressure". Il réclame "une commission d'enquête parlementaire (...) qui accepte d'aller regarder quel est l'enchaînement de décisions qui a conduit à écarter la justice et à la remplacer dans des conditions aussi controversées par des arbitres entre guillemets".



La crise mondiale
_________________________________________


La vraie crise mondiale, ce n’est pas l’image de Sarkozy ou les manipulations liées à la libération de Madame Bétancourt, qui a tant fait pleurer dans les chaumières. La vraie crise prend sa source sous le règne de sa majesté Bush II, l’irremplaçable George qui aura tant fait pour mettre le bordel partout où il passe. La vraie crise mondiale a conduit à l’appauvrissement de tous, sauf les initiés au portefeuille bien garni, évidemment, et comme de bien entendu. Elle a conduit à la chèreté des produits alimentaires, souvent devenus presque inaccessibles pour beaucoup d’infortunés, et au coût prohibitif de l’énergie.


Plus grave, la crise économique mondiale crée par la rapacité des banques américaines. Voilà le scénario, et les effets dominos : La réserve fédérale américaine, dirigée alors par Alan Greenspan, baisse dramatiquement les taux d’intérêt pour relancer l’économie dans le début des années 2000. Les Américains se disent du coup qu’il vaut mieux acheter un logement que le louer, et s’endettent. Les prix de l’immobilier grimpent jusqu’à doubler. Les banques, attirées par les gains faciles, prêtent même à des gens insolvables, aidées par la complicité des évaluateurs de crédit, mais à des taux prohibitifs qui augmentent d’une année à l’autre jusqu’à atteindre les taux usuraires des cartes de crédit. Les heureux propriétaires de maison dont l’évaluation a facticement doublée sont incités à emprunter sur la « valeur » de leur logement, pour se livrer à une consommation effrennée. La bourse connaît des années luxuriantes entre 2003 et 2006. Puis les choses se gâtent en 2006, quand les emprunteurs insolvables font défaut. La bourse chute de 25% le 9 mai 2006

suite à http://www.oulala.net/Portail/article.php3?id_article=3534



La crise monétaire mondiale
______________________________________________________

Le marché des devises est au centre d'une
incroyable spéculation. Seulement 5 % du volume journalier provient d'entreprises ou de gouvernements qui achètent ou vendent des produits et services dans un pays étranger.
suite à

http://millesime.over-blog.com/article-21329090.html



La nouvelle classe dominante d'affairistes :
___________________________________________________________________________________

Réussite, argent et convoitise, mais sans légitimité
L'affairiste en question est un «homme d'affaires», pas un entrepreneur créatif. Il tient sa richesse de ses relations avec le pouvoir en place et les maîtres étrangers du système qu'il s'agisse de représentants des États impérialistes (de la CIA en particulier) ou des oligopoles. Il opère comme un intermédiaire, fort bien rémunéré, qui bénéficie d'une véritable rente politique dont il tire l'essentiel de la richesse qu'il accumule. L'affairiste n'adhère plus à un système de valeurs morales et nationales quelconque. A l'image caricature de son alter-ego des centres dominants il ne connaît plus que la «réussite», l'argent, la convoitise qui se profile derrière un prétendu éloge de l'individu. Là encore les comportements maffieux, voire criminels, ne sont jamais éloignés

http://www.toutsaufsarkozy.com/cc/article04/EkEyEklpFAzkbPUAAn.shtml



Faire des cartons sur les Afghans
pour défendre les frontières de la France

______________________________________________________________________________


A distance, à partir du sol, à des milliers de kilomètres. Dans un local, climatisé, bardé d'écrans, comme une salle de la NASA. Le tout coordonné par satellite. Fiers de leur appareillage électronique, sophistiqué. Pour eux, à la pointe de la science et de la technologie. En résumé, à la pointe de la "Civilisation"...


Nous étions, donc, en train de suivre cet Afghan à mobylette. Point minuscule.

(magnifique article, à lire absolument !) suite à

http://stanechy.over-blog.com/article-21249882.html


Drone...

Autres blogs d' Eva :

R-sistons à la désinformation
http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com 


R-sistons à l'actualité

http://r-sistons-actu.skynetblogs.be/


Coups de coeur blogs, d' Eva
http://eva-coups-de-coeur.over-blog.com



Liens :


La gauche piégée par Besancenot
http://www.marcfievet.com/article-21317572.html

Philippe Val : Le précieux ridicule.
Troubadour libertaire qui chantonnait L’Autogestion avec Patrick Font en 1977, Philippe Val pense à présent qu’« il ne peut y avoir de démocratie sans marché » (Charlie hebdo, 12.4.00). Le dictateur du NEM (Non-Événement du mercredi, alias Charlie hebdo) œuvre ...  (suite à http://www.marcfievet.com/article-21317410.html)

Médicaments du Nord testés sur les pays pauvres
http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-21311174.html

La magistrature et les francs-maçons
http://le-temps-des-noyaux.over-blog.com/article-21233294.html

Trafic et exploitation des enfants
http://le-temps-des-noyaux.over-blog.com/article-21218707.html

Privés de vacances, avec Sarkozy ?
http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-21297686.html

Précurseurs et alliés du nazisme aux USA
http://le-temps-des-noyaux.over-blog.com/article-21310814.html

Le clan Sarkozy étend son influence, et en même temps la retraite par répartition http://sego-dom.over-blog.com/article-21326791.html

Oui, Sarkozy a bien fait de recevoir le Pt Syrien !
http://www.marcfievet.com/article-21343157.html



Vous voulez devenir Français
et garder votre burka ?
La solution ? La voici !
La burka, signe ostensible de religion ? Ah bon ?? 
http://www.come4news.com/index.php?option=com_content&id=19584&task=view&mosmsg=Merci+pour+votre+vote



Chevènement a raison !
La France abandonne "la maîtrise de son destin"

"On est loin de l'inspiration gaulliste de la défense", estime-t-il. "Un pays qui remet à d'autres - dans le cas qui nous occupe à l'organisation militaire intégrée de l'Otan - le soin de sa défense, abandonne la maîtrise de sa politique étrangère et de son destin", affirme-t-il.
"Je suis très préoccupé par l'abandon du consensus en matière de défense auquel en tant qu'ancien ministre de la Défense, je suis très attaché et auquel j'avais contribué à rallier le PS", relève-t-il.

http://www.toutsaufsarkozy.com/cc/article02/EkEVAlklFkVKooiRiw.shtml


La Russie défendra seule ses intérêts
si ses partenaires s'esquivent...


“Si nos partenaires ne sont pas prêts à coopérer, la Russie sera obligée d’agir de façon autonome pour défendre ses intérêts nationaux tout en respectant les normes du droit international”, lit-on dans le document.

“La Russie est consciente de sa responsabilité pour le maintien de la sécurité dans le monde tant au niveau global que régional, elle est prête à collaborer avec tous les pays dans la réalisation de missions communes”, selon la Conception.
http://www.marcfievet.com/article-21334393.html

Etonnant : Nicolas 2 et Staline se
partageraient les faveurs des Russes !
http://fn-populaire-et-social.over-blog.com/article-21387358.html

Le vrai Delanoë : Un ultra-sioniste !

Delanoe : "Sachant que le principe du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes s’entend, en droit international, comme celui des colonisés à se libérer, il faut donc comprendre que la création de l’État d’Israël ne serait pas l’installation d’une colonie juive en Palestine, mais au contraire la décolonisation de la Palestine occupée… par les Palestiniens et restituée à son peuple d’origine, les juifs, lequel inclut les populations converties d’Europe orientale.

M. Delanoe est connu pour son sionisme militant qui l’avait conduit à conseiller à Lionel Jospin de reconnaître Jérusalem comme capitale de l’État d’Israël, puis de prononcer son tristement célèbre discours de Birzeit.

Réseau Voltaire - 14 mars 2008
http://laneasion.hautetfort.com/delanoe/


Publication non terminée

   

Partager cet article
Repost0
11 juillet 2008 5 11 /07 /juillet /2008 20:23

Sur les Champs-Elysées, lors des répétitions du défilé de la fête
nationale du 14-Juillet.
(c) Reuters
Sur les Champs-Elysées, lors des répétitions du défilé de la fête nationale du 14-Juillet.

Mes amis,

Rarement les faits auront été aussi signifiants. Avec la brutalité qui lui est coutumière, Sarkozy s'en prend maintenant à l'Armée, pilier de la nation républicaine. Dans son désir de toute réformer à sa façon, de tout "moderniser" comme il le dit - une modernité qui équivaut à tout casser, sans le moindre respect pour les institutions existantes, les acquis sociaux ou régionaux, et même les fondements de la société française, ses valeurs, ses traditions, sa spécificité, son modèle social ou son indépendance nationale - , dans son désir, donc, de tout bouleverser pour satisfaire les exigences sans patrie du NOM, du Grand Capital international, Sarkozy s'en prend désormais à l'Armée.


Je l'ai déjà dit, le Président redoute cette Institution, forte, ayant le sens de la communauté, de l'honneur, en un mot, le souci de la France, et il préfère s'appuyer sur la Police, pour mieux dominer les citoyens et les asservir au monde de l'Argent.

Mon blog, vous le savez, dénonce l'intolérable. Or, il est intolérable que le Président des Français piétine tout, même l'Armée républicaine au service de la patrie. En agissant comme il le fait, en imposant par la force sa vision des choses, affairiste, indifférente à la nation française dans ce qu'elle a de plus spécifique, il était naturel que Sarkozy trouve en face de lui ceux qui sont l'ultime rempart de l'identité française. Qui ne se résignent pas à voir bradée une Histoire, des Traditions, des valeurs, pour le seul bénéfice des multinationales apatrides.

La colère gronde au sein de l' Armée. Elle s'ajoute à toutes les autres. Face à cette rébellion d'un genre nouveau, le Président est placé devant des alternatives douloureuses. L'éléphant Sarkozy va sans doute, comme à son habitude, choisir la voie de la fermeté, du passage en force. Culture cow-boy, comme son ami Bush. Mais cette fois-ci, la déchirure risque d'être profonde. Et la facture lourde.

Nous attendons la suite. Avec impatience. Pauvre France, aux mains d'un individu qui ne l'aime pas et ne respecte rien, même pas ses fondements les plus sacrés, l'indépendance nationale, le modèle social, l'Armée républicaine.

Il s'agit sans doute d'un des tournants sarkoziens les plus périlleux. Et déterminant pour l'avenir.

Votre Eva, qui aime la France et ne veut pas la voir défigurée par un affairiste apatride, seulement soucieux de servir le monde de l'Argent, et l'Empire.

TAGS : Armée, France, Sarkozy, modèle social français, indépendance nationale, bush, culture cow-boy, institutions républicaines, Argent, NOM..

Parmi les auteurs d'une tribune anonyme critiquant le nouveau Livre Blanc de la défense, les policiers de la DST auraient identifié une ou plusieurs "têtes pensantes", haut placées dans la hiérarchie. Mais Nicolas Sarkozy peut difficilement prendre des sanctions avant le défilé militaire du 14 juillet.

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/politique/20080711.
OBS2507/lelysee_hesite_a_prendre_des_sanctions_contre_surcouf.html

 

L’Elysée hésite. Nicolas Sarkozy se trouve devant un choix cornélien. Car les militaires membres de "Surcouf" auraient bien été identifiés grâce à l’enquête parallèle demandée par l’Elysée aux policiers de la DST, récemment intégrée dans la nouvelle DCRI (Le Nouvel Observateur de jeudi > Lire l'article).
Il y aurait parmi ces officiers, qui ont publié une tribune anonyme dans Le Figaro critiquant le nouveau Livre Blanc de la défense, des stagiaires du CHEM, le Centre des hautes études militaires. Cette école forme les plus brillants officiers français aux hautes responsabilités. Les ordinateurs portables des stagiaires du CHEM ont d'ailleurs récemment été fouillés, selon blog "Secret défense" de Jean-Dominique Merchet, spécialiste de l’armée à Libération. Mais il y aurait peut-être aussi une ou plusieurs "têtes pensantes", haut placés dans la hiérarchie, qui auraient été démasquées par les policiers chargés de l’enquête non-officielle. Un acte sans précédent qui fait gronder l’armée.

Aveu de faiblesse

Alors l’Elysée se trouve devant un choix difficile. Sanctionner les auteurs de "Surcouf" risque d’aggraver la crise entre le pouvoir politique et l’armée, déjà décrite par des militaires comme "la plus grave depuis la guerre d’Algérie". Ne pas prendre de sanctions, c’est faire aveu de faiblesse, voire perdre le bras de fer qui oppose Nicolas Sarkozy aux militaires.
Vraisemblablement, rien ne se fera avant le défilé militaire du 14 juillet. Car certains militaires voulaient déjà y manifester, publiquement, d’une façon ou d’une, leur mécontentement. Inquiet, le gouvernement aurait déjà tenu une réunion interministérielle à ce sujet, selon le Canard enchaîné.

"Lampistes"

Pour ne pas risquer de perdre la face, N Sarkozy sera sans doute obligé de sanctionner. Le débat qui agite le pouvoir porte sur la nature et la dureté de ses sanctions. Simple blâme ou expulsion de l‘armée ? Faire payer quelques "lampistes" ou bien tout ceux - et ils sont nombreux… - qui sont impliqués ou ont laissé faire ?
Pris en étau entre l’Elysée et les militaires, le ministre de la défense, Hervé Morin, comme le chef d’Etat-major des armées, Jean-Louis Georgelin, penchent pour des sanctions symboliques. Le ministre de la défense tient un discours ambigu. Sur France Info, il a rappelé que "les militaires ont le droit d'expression depuis la dernière réforme" mais qu’il a "l'obligation de loyauté et le droit de réserve"… Les partisans de l’apaisement s’opposent à "une chasse aux sorcières". Mais beaucoup de signes montrent qu’elle a déjà commencée (écoutes, surveillance électronique, pressions…).

Manifestation interdite

Car, dopé par ses nombreux passages en force, il semble que  Sarkozy soit sur une ligne plus ferme. En témoigne l’interdiction hier d’une manifestation de militaire à la retraite sur les Champs-Elysées et le discret mais efficace dispositif policier prêt à l’empêcher (
Lire notre article).
Beaucoup de soldats attendent un geste d’apaisement et de compréhension de la part du chef de l’Etat. L’entourage de Sarkozy tente de calmer la colère présidentielle. Ils l’ont déjà convaincu de renoncer à annuler les promotions des militaires à la Légion d’honneur pour le 14 juillet. Mais pour l’instant celui-ci semble décidé à infliger un nouvel affront à l’armée : il n’a "pas trouvé de temps" dans son agenda pour se rendre le 13 juillet à la traditionnelle Garden Party du ministère de la Défense qui précède le défilé de la Fête nationale, comme l’a révélé sur son blog le spécialiste de la défense au Point, Jean Guisnel. Le Président finira-t-il par trouver un moment ? Dans l’armée, on sait qu’il vaut souvent mieux ne pas exécuter l’ordre avant d’avoir reçu le contre-ordre…





http://laplote.over-blog.fr




12.7.8 Sur http://fr.news.yahoo.com/



Le défilé de la fête nationale du 14-Juillet se déroulera lundi dans un contexte tendu entre la hiérarchie militaire et l'Elysée après l'annonce de la réforme de la Défense et la venue annoncée du président syrien Bachar al Assad.

Hervé Morin a dit n'avoir aucune information sur une enquête parallèle menée par l'Elysée sur le groupe d'officiers qui a qualifié la réforme "d'imposture" dans un texte signé Surcouf publié le 19 juin dans Le Figaro. "S'il y en a une, je n'en connais pas les conclusions", a-t-il dit sur France Info.

Une enquête officielle de la Direction de la protection et la sécurité de la défense - la sécurité militaire - a été ouverte afin d'identifier les auteurs de ce texte.

Mais selon plusieurs médias, le chef de l'Etat, méfiant sur l'issue de cette enquête interne, a confié d'autres investigations sur l'affaire à la DCRI (qui a réuni DST et RG).

Dans un communiqué, la Direction de la police nationale (DGPN) a démenti que la DCRI ait été saisie d'une enquête "sur le groupe de militaires dénommé Surcouf."

"En l'absence d'une plainte auprès des autorités judiciaires, une telle enquête relève de la compétence exclusive des autorités militaires", dit-elle.

Concernant d'éventuelles sanctions envers ces militaires, Hervé Morin a répondu : "Il y a un principe simple. Les militaires ont le droit d'expression depuis la dernière réforme. Mais il y a un cadre, l'obligation de loyauté et le droit de réserve. On verra les choses en fonction de ce cadre-là."

L'AFFAIRE DE CARCASSONNE

Le malaise des militaires s'est notamment exprimé à travers la démission du chef de l'armée de terre, le général Bruno Cuche, après un accident lors d'une démonstration de l'armée qui a fait 17 blessés à Carcassonne le 29 juin.

D'autres militaires ont protesté contre le fait que le président syrien, Bachar al Assad invité du défilé sur les Champs-Elysées le 14 juillet, verra passer de la tribune la promotion de Saint-Cyr baptisée Antoine de la Batie. C'est le nom d'un officier tué au Liban en 1983 dans un attentat imputé à la Syrie et qui fit 58 victimes parmi les soldats français.

La Fédération nationale des anciens des missions extérieures (FNAME) appelle sur son site internet ses sympathisants à porter un brassard noir le 14 juillet en signe de protestation.

Il s'agit de protester contre le fait "que l'armée française soit obligée de rendre les honneurs à un président qui a facilité l'assassinat et la mort de soldats français" en 1983 au Liban, a dit sur i-Télé son président, Laurent Attar-Bayrou.

"Qu'il vienne, très bien, mais par contre il pourrait avoir une pensée, un sentiment et une parole pour les familles, pour les blessés et pour tous ceux qui étaient là-bas à cette époque", a-t-il ajouté.

La présentation de la carte militaire, repoussée après l'incident de Carcassonne, est annoncée fin juillet. Nicolas Sarkozy a expliqué mi-juin qu'il entendait supprimer 54.000 postes civils et militaires, moderniser l'armée et resserrer ses implantations.

Gérard Bon, édité par Gilles Trequesser

Je trouve cela à l'instant, qui confirme ce que j'ai écrit sur l'Armée et Sarkozy :
http://www.toutsaufsarkozy.com/cc/article02/EkEVlEVFpuiRvPfyRI.shtml


Choix de liens :


A cause des US, sa vie a basculé dans l'horreur !
le visage de cet homme, usé avant l’âge. Une profonde tristesse l’habite. Il avait 32 ans quand, en décembre 2001, sa vie, comme celle de dizaines de milliers d’autres personnes de confession musulmane, a basculé dans l’horreur.
http://www.silviacattori.net/article469.html
 

 



De la liberté au fascisme - vidéos
http://hadria.riviere.over-blog.com/article-21174473.html

Soutien pétitions à un jeune colleur d'affiche
Pour un simple collage d'affiche, une garde à vue et une tentative de prélèvement d'ADN par la police
http://hadria.riviere.over-blog.com/article-21174717.

La majorité tire sur son électorat
http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=42045




http://nonaedvige.ras.eu.org/ 

Appel public à signatures

instituant le fichage systématique et généralisé, dès l’âge de 13 ans, par la police des délinquants hypothétiques et des militants syndicaux, politiques, associatifs et religieux 

Sans débat public préalable, le gouvernement, par un décret publié au Journal officiel du 1er juillet 2008, a considérablement accru les capacités de fichage de nos concitoyens.

Ce fichage sera assuré, à l’avenir, par la Direction centrale de la sécurité publique (fusion des Renseignements Généraux et de la DST).

A cette fin, un nouveau fichier policier sera mis en place sous le nom d’EDVIGE (Exploitation documentaire et valorisation de l’information générale). Il recensera, de manière systématique et généralisée, toute personne « ayant sollicité, exercé ou exerçant un mandat politique, syndical ou économique ou qui joue un rôle institutionnel, économique, social ou religieux significatif ». Sans exception, toutes les personnes engagées dans la vie de la cité sont donc visées.

En outre, ce fichage vise à permettre la collecte de renseignements identitaires sur les « suspects » (personne mais également groupe) simplement considérés, par la police, comme susceptibles, à l’avenir et de manière totalement hypothétique, de porter atteinte à « l’ordre public ».

Il permettra de compiler toutes les notes de renseignements telles que : état civil, photographie mais aussi fréquentations, comportement, déplacements, appartenance ethnique, vie sexuelle, opinions politiques, philosophiques, religieuses, appartenances syndicales et associatives …

La police sera autorisée à consulter ce fichier en cas d’enquêtes administratives pour l’accès à certains emplois.

Les mineurs ne seront pas épargnés puisque fait sans précédent dans notre République et particulièrement choquant, leur fichage sera autorisé dès l’âge de 13 ans et cela sans qu’aucune infraction n’ait été commise et sur la seule base de leur dangerosité présumée.

Cette initiative gouvernementale, porteuse à l’évidence de nombreuses dérives, s’inscrit résolument dans le cadre de la mise en place d’une politique sécuritaire ouvertement revendiquée.

Le gouvernement est passé outre aux réserves émises par la Commission nationale Informatique et Libertés concernant ce fichier qui, dès sa parution, a suscité les plus vives réprobations de multiples organisations associatives, syndicales et politiques.

C’est pourquoi les organisations et les personnes signataires de cet appel :

 exigent le retrait du décret autorisant la mise en place du fichier EDVIGE qui institue un niveau de surveillance des citoyens totalement disproportionné et incompatible avec une conception digne de ce nom de l’état de droit,

 sollicitent le soutien et la signature de tous nos concitoyens et de toutes les organisations attachées aux libertés publiques, au respect de la vie privée et des droits de l’enfant,

 s’engagent à se constituer, dès le mois de septembre 2008, sous forme de Collectif afin de prendre toute initiative utile visant à obtenir des pouvoirs publics qu’ils renoncent à la mise en place du fichier EDVIGE.

Les collectifs, associations, syndicat et partis peuvent apporter leur soutien et leur signature en écrivant à contact@nonaedvige.ras.eu.org
SIGNER L’APPEL


L'expansion des activités militaires allemandes

Depuis des mois, en jouant le rôle de commentateur politique, Fischer ne cesse de plaider pour que l’Allemagne intensifie son rôle politique et militaire au niveau européen et mondial dans le but de défendre les intérêts économiques des patrons allemands. A bien des égards, il incarne et exprime le plus clairement les intérêts de l’élite dirigeante allemande. (...) voir
http://www.marcfievet.com/article-21193664.html


Ingrid : Un scénario hollywoodien. De moins en moins crédible !
http://www.toutsaufsarkozy.com/cc/article03/EkEVApFZuZizAXEaBe.shtml


Préparer la guerre en Iran

L’administration Bush finance à hauteur de 400 millions de dollars des opérations clandestines de déstablilisation du régime de Téhéran, menées par les forces spéciales US qui apportent leur soutien aux groupes terroristes et séparatistes agissant sur le territoire iranien. (..) voir
http://www.marcfievet.com/article-21189193.html

Le ministre israélien de la guerre Ehud Barak se rendra à Washington la semaine prochaine pour rencontrer de hauts responsables du gouvernement américain ainsi que le président Bush dans ce qui sera, selon ce que certains laissent entendre, la dernière séance de planification en prévision d'une attaque militaire contre l'Iran. Voir à http://www.marcfievet.com/article-21188146.html   


 

Barak juif.jpg

Pourquoi je crois qu'il y aura la guerre contre L'Iran :

Eva : Trop d'intérêts en jeu : Géopolitiques (production et transport pétrole, sécurité Israël, domination de la région..) , géostratégiques (à l'encontre Russie et Chine), économiques (copains-coquins dans l'Industrie militaire, du pétrole, de la reconstruction...), financiers (dollar affaibli ; transactions avec autre monnaie souhaitées par Iran), politiques (une guerre, c'est assurer la victoire des Républicains. Quel cynisme !)... Et une équipe de crétins fanatiques, sans culture, n'ayant jamais vécu les atrocités de la guerre, psychopathes, fascisants, néo-conservateurs... à la tête de la puissance qui fait la pluie et le beau temps sur la planète, avec GB et Israël. L'humanité est révulsée par cette horde de salopards sans foi (malgré leurs allégations) ni loi... La plaie de la planète, qu'on devrait poursuivre devant les Tribunaux ! Quant aux médias complices...
Je vous avais dit : guerre avant l'automne. J'espère me tromper..



Olmert, l'un des commanditaires de Sarkozy, est bien un escroc.


Le nazisme
et le capital.


Eva : Très intéressant article où l'on étudie en particulier, ce qui est toujours d'actualité (mais aujourd'hui l'islamophobie a remplacé l'antisémitisme envers les Juifs), certains mécanismes éternels : La désignation de boucs-émissaires commodes. Pour détourner de la lutte envers les vrais ennemis des peuples, hier le capitalisme, aujourd'hui l'ultra-libéralisme.

"August Bebel, dirigeant du parti-social democrate allemeand, dénonça l'antisémitisme comme socialisme des imbéciles, car il dévoyait la colère des travailleurs contre leur veritable ennemi de classe, la classe dirigeante, vers les boucs-emmissaires juifs.
Dit autrement : "un raciste est quelqu'un qui se trompe de colère". En l'occurence le but de l'antisémitisme, serait de nous éloigner de la lutte de classe contre le capitalisme, en detournant notre colère vers le peuple juif."

http://deconstruire.babylone.over-blog.org/article-17436474.html


Crise de crédit, crise financière
et mensonges US

CETTE CRISE A ETE PLANIFIEE
depuis plusieurs années TOUT le monde aux Etats-Unis, savait qu'il se constituait une bulle immobilière insolvable. (gouvernement, trésor, FED,analystes financiers) pour preuve:

Dans son livre Alan GREENSPAN souligne :
 "l'innovation a apporté une multitude de nouveaux produits comme les prêts à risque. Les prêteurs ont tiré profit des modèles d'évaluation du risque et d'autres techniques pour étendre les prêts à un plus grand nombre de consommateurs. Ces améliorations ont conduit à une forte croissance des prêts à risque"
de GREENSPAN encore:
"même si nous ne pouvons écarter la possibilité d'une baisse du prix des logements,
cette baisse si elle se produit ne devrait pas avoir d'impact macro-économique important. Le système bancaire national et la financiarisation des hypothèques rend cela improbable"

Henry PAULSON, secrétaire d'Etat au Trésor (mars 2007)
"L'économie US est en bonne santé et sa transition vers un taux de croissance modéré et durable est couronnée de succès"
"Toutes les économies sont en croissance, l'inflation est basse et les liquidités abondantes"

Qu'en est-il dans la réalité?
Le gouvernement US envisage de mettre sous tutelle les deux principaux organismes de refinancement immobilier ( FANNIE MAE et FREDDIE MAC...5 200 milliards de dollars de crédit..)
Selon ce régime, les actions des deux sociétés ne vaudraient plus rien ou pas grand chose, et les pertes sur le crédit immobilier qu'elles ont consenti ou qu'elles garantissent seraient couvertes par le contribuable, précise le quotidien New York Times sur son site web.
(
Comme toujours au privé les profits à la collectivité les pertes)
A l'heure ou le consommateur US est en situation de faillite, comment le citoyen américain va-t-il payer le gouffre financier que laissent ces deux géants de l'immobilier?

Les cours de bourse des deux sociétés sont à leur plus bas niveau depuis ..1991, ce qui limite très fortement leur capacité à lever les capitaux dont elles ont besoin pour racheter des crédits immobiliers résidentiels et maintenir à leur niveau les taux des crédits immobiliers

Ces deux sociétés sont considérées comme le dernier bastion de soutien du marché immobilier résidentiel aux Etats-Unis, comment vont réagir les autorités chinoises?  ..leurs engagements dans les actifs immobiliers aux US notamment dans FANNIE MAE et FREDDIE MAC sont colossaux...!

Les corrections sont égales aux mensonges qui les ont précédées, il y a fort à parier que la
contamination de la crise à tous les secteurs de l'économie ne fait que commencer... ( et les autorités chinoises ne sont pas naïves, leur passivité n'est qu'un répi..)

CE QUE LA PRESSE NE DIT PAS
c'est que F&F sont trop gros pour être sauvés..
ultime solution pour l'Etat américain : rembourser/garantir en monnaie de singe. Créer encore plus de monnaie et d'INFLATION

http://millesime.over-blog.com/article-21222928.html


La crise financière et le NOM
http://millesime.over-blog.com/article-21237171.html

Infiltration dans le Bilderberg


Cette organisation secrète fut créée en mai 1954 à l'hôtel de Bilderberg à Oosterbeek, en Hollande par le prince Bernard des Pays-Bas.
Elle est composée de magnats de la haute finance et d'hommes politiques importants. Les plus connues et les plus suspectés d'appartenir ou d'avoir appartenu à cette organisation sont George BUSH (ex-chef de la CIA, ex-chef du C.F.R., ex-président des Etats-Unis, membre du comité des 300), Zbigniew Brzezinski, Bill CLINTON (membre du C.F.R et de la commission Trilatérale), Henry KISSINGER(membre de la Loge P2 italienne) et beaucoup d'autres..Ses buts principaux, à l'image du Club de Rome, sont l'
institution d'un gouvernement mondial et d'une armée globale sous le couvert de l'ONU.

La réunion annuelle secrète du groupe Bilderberg (
les médias de l'establishment ont passé cette recontre complètement sous silence). A l'exception d'une demie-douzaine de journalistes haut placés, et qui ont juré de garder le secret, peu nombreux sont ceux qui ont entendu parler de ce groupe secret et très fermé qui s'appelle les
bilderbergers.

2005 fut un mauvais cru pour le groupe de Bilderberg, en effet, les efforts pour garder secrète la réunion de cette année qui s'est tenue à Rottach-Egern (à 60 km de Munich, en Allemagne) ont échoué. Bien que le groupe ait perdu de son éclat passé le secret traditionnel qui entoure ses réunions fait ressembler la franc-maçonnerie à une cour de récréation. Le personnel de l'hôtel est photographié et placé sous autorisation spéciale. Les employés sont prévenus (sous la menace de ne plus jamais travailler dans le pays) des conséquences auxquelles ils s'exposent s'ils révèlent à la presse quelque détail que ce soit au sujet des invités.

Les médias internationaux et nationaux sont supposés être les bienvenus à condition de prêter serment de garder le silence.

Les débats qu'ils engagent cette année - de la décison sur la manière dont le monde doit s'accomoder des relations euro-américaines à la poudrière qu'est le Moyen-Orient, en passant par la guerre d'Irak, l'économie globale et comment empêcher la guerre en Iran - et le concensus auquel ils parviendront influenceront le cours de la civilisation occidentale et l'avenir de toute la planète. Cette réunion s'est déroulée à huit  clos dans le secret total, protégée par une phalange de gardes armés.


Le programme des néo-conservateurs

La faction, connue sous le nom de "néo-conservateurs" est arrivé à grand renfort. Ce sont eux qui ont déterminé que
la sécurité d'ISRAEL devait se faire aux dépends de la sécurité des Etats-Unis et qu'elle devait être au centre de toutes les décisions  américaines de politique étrangère.

Le plus voyant parmi ce groupe est l'espion israélien Richard PERLE, qui a fait l'objet d'une enquête par le FBI pour espionnage au profit d'Israël. PERLE a joué un rôle décisif
pour précipiter les Etats-Unis dans la guerre en Irak. Il fut forcé de démissionner le 27 mars 2003 du Conseil Politique de Défense du Pentagone, après que l'on apprit qu'il avait conseillé Goldman Sachs International  - participant habituel du Bilderberg - sur la manière dont cette société pouvait profiter de la guerre en Irak.

Cette année, ces néo-conservateurs furent rejoints au Bilderberg par une poignée d'autres anciens décideurs et publicitaires de première importance, basés à Washington et connus pour leurs sympathies pour ISRAEL. Il y avait : Richard N.HAAS, président du C.F.R. ("père" de l'accord de Dayton), Richard HOLBROOKE, Dennis ROSS du WINEP (Washington Institute for Near East Policy) , l'institut pour la politique au Proche-Orient..pro-israélien. ainsi que le tout nouveau président de la banque mondiale Paul WOLFOWITZ.

Dennis ROSS et Richard PERLE et compagnie meurent d'envie de " faire passer le message" procèder au nettoyage ethnique d'autant de palestiniens que possible de la Cisjordanie et de Gaza. Voici ce que déclarait l'ancien premier ministre NETANYAHOU devant des étudiants de l'université de Bar-Illan : "Israel aurait dû exploiter la repression des manifestations en Chine, lorsque l'attention du monde était focalisée sur ce pays, pour procéder à des expulsions massives parmi les arabes des territoires" .  ( 50 % ou plus des israeliens pensent que le nettoyage ethnique est une bonne idée)....quand on pense que cela vient d'une nation supposée se souvenir de l'holocauste..!


suite à
http://millesime.over-blog.com/article-20923687.html


Pour une France libre,
Détruire la barrière euro-atlantiste


L'Union européenne supranationale,
antisociale
et totalitaire,


est la nouvelle Bastille des peuples d'Europe. Elle devra être démolie par ceux-ci. Le Comité Valmy publie l'Appel du 14 juillet 2008 de l'Arc Républicain de Progrès.

Ce 14 juillet 2008, Nicolas Sarkozy dévoie l'anniversaire de la prise de la Bastille pour célébrer la dissolution de la France républicaine dans l'Europe supranationale et néolibérale. suite à

http://eldiablo.over-blog.org/article-21235763.html


Contrôle intolérable au CM2

Extraits : Le questionnaire comporte 11 pages avec des questions QUI N'ONT RIEN À VOIR AVEC L'ÉVALUATION PÉ.DA.GO.GIQUE des petits CM2.

Quel est le but de ce questionnaire ? De quel droit le ministère de l'éducation fait-il remplir ces fiches qui interrogent sur la nationalité, les conditions de vie à la maison, sous prétexte d'évaluation pédagogique ?

Les parents ne sont pas informés de ce que l'on demande aux enfants. Sans l'attitude courageuse et civique des enseignants de l'école de Monein qui ont alerté les parents, cette opération dite «expérimentale » se serait déroulée dans le plus grand secret. L'utilisation, fourbe, de l'ingénuité des enfants qui n'ont pas d'autre choix que de répondre dans ce contexte scolaire, la volonté délibérée de ne pas informer les parents et de maintenir cette opération dans l'opacité, rappelle des pratiques totalitaires en cours dans d'autres lieux et dignes d'autres temps. Sans parler de la cu.lpabilité que pourraient ressentir les enfants face à un tel interrogatoire.

Cette « expérimentation » touche ou va toucher certainement d'autres écoles mais elle se déroule dans la plus grande opacité. Il est de notre devoir à tous d'alerter parents, professionnels, élus et de dénoncer un scandaleux fichage des enfants.

Interrogé par le secrétaire départemental du SNUIPP 64 (syndicat majoritaire dans le premier degré), l'Inspecteur d'académie n'a pas souhaité répondre....

Vous pouvez consulter ce questionnaire CM2 à cette adresse :
http://www.everyoneweb.fr/lec/

http://blogsperso.orange.fr/web/jsp/blog.jsp?blogID=161995&articleID=16426332&page=2&


Planète confisquée par les Gates, Rockefeller...
Contrôle du secteur Alimentaire.
Coffe-fort de l'apocalypse.
Révolution verte.

 

http://pasmollir.com/POURQUOI-BILL-GATES-MONSANTO-ET.html
Source : http://www.globalresearch.ca/index.php ?context=va&aid=7529

spitzberg

Bill Gates décide, par le biais de la Fondation Gates, d’investir environ 30 millions de dollars dans ce projet.. .

Bill Gates, en association avec la société Monsanto, la Fondation Rockefeller, la fondation Syngenta ainsi que le gouvernement norvégien, investit des millions dans la construction d’une banque des sémences, sous une montagne de l’île de Spitzberg, un ilot de la Mer de Barents, à environ 1 000 Km du Pole Nord. (archipel norvégien de Svalbard)

Le nom de code officiel du projet est “Svalbard Global Seed Vault “, mais entre eux les partenaires l’appellent “le coffre fort de l’apocalypse” (doomsday vault) Si on en croit le communique de presse officiel, il s’agit d’une grotte artificielle, creusée sous une montagne à proximité du hameau de Longyearbyen, fermée par des doubles portes anti-explosions, équipées de systèmes d’alarme, de sas-anticontamination et aux parois renforcées par du béton armé d’un mètre d’épaisseur.

Il est prévu d’y stocker jusqu’à trois millions de variétés de semences provenant du monde entier afin de “garantir la préservation de la diversité des produits agricoles pour le futur“.

entrée chambre forte

Quelle vision du futur ont les sponsors de ce projet pour qu’ils envisagent une menace globale sur la disponibilité des semences agricoles ? Ces semences sont déjà protégées, en plusieurs exemplaires, dans les différentes banques de semence qui existent à travers le monde.

 Liste des gens qui participent financièrement à la création de cette “banque de semences en cas d’apocalypse” : outre le gouvernement norvégien, il y a la Bill & Melinda Gates Foundation ; le géant de l’agriculture industrielle DuPont/Pioneer Hi-Bred, le plus grand détenteur au monde de brevets agricoles pour des semences OGM et les produits agrochimiques qui les accompagnent ; Syngenta, la multinationale basée en Suisse et qui est spécialisée dans les OGM et les semences agroindustrielles, la Rockefeller Foundation, la fondation privée qui est à l’origine de la “révolution génétique”, ayant investi plus de 100 millions de dollars ces 30 dernières années dans la recherche génétique.

Enfin il y a CGIAR, le réseau mondial crée par la Fondation Rockefeller pour promouvoir son idéal de pureté génétique à travers la modification des pratiques agricoles à travers le monde. (. . .)

 Des chercheurs en agronomie et des personnes d’influence du secteur agricole dans les pays du Tiers-Monde sont invités à venir étudier aux Etats-Unis où ils apprennent les concepts de l’agriculture industrielle et de la production intensive, avant de les appliquer chez eux. La CGIAR a ainsi réussi à créer un précieux réseau d’amis et de personnes inféodées à travers le monde, qui sont autant de portes d’entrée et d’agents d’influence pour les entreprises agroindustrielles US dans les pays en voie de développement. Le principal facteur promu par le CGIAR est celui de la “révolution génétique”, supposée résoudre tous les problèmes des pays en voie de développement (..) fournisseuse de “cash crops” plutôt que d’aliments pour la population locale. . .

La même Rockefeller Foundation avait crée de toutes pièces la Révolution Verte, vendue à l’opinion publique comme “la” solution pour résoudre les problèmes de famine dans le monde... à commencer par les pays “test” comme le Mexique, l’Inde et autres. Rockefeller ne laissait rien au hasard et n’achetait pas seulement la presse pour chanter les louanges de sa “Révolution”. Il avait également spécifiquement ciblé les “experts” travaillant pour les éditeurs scolaires, leur versant des “bourses” afin d’influencer leur plume. Des génération d’écoliers (NdL&I : dont moi) ont ainsi lu dans leurs manuels de géographie des articles à la gloire de la Révolution Verte (. . .)

En réalité, comme l’ont démontré les analyses économique et politiques réalisées 20 ans plus tard, la “Révolution Verte” était en fait une brillante opération marketing afin de développer une activité mondiale d’agrobusiness qui permettrait ensuite à la Rockefeller de détenir une position de monopole dans le domaine agricole... exactement comme le grand-père Rockefeller l’avait fait dans l’industrie pétrolière US cinquante ans auparavant.

Il n’est donc pas surprenant de voir la Rockefeller se soucier de son fonds de commerce agricole et de chercher à préserver dans les glaces de l’arctique les semences qu’elle vendra très cher aux agriculteurs du monde quand la catastrophe climatique aura éradiqué l’agriculture paysanne

Comme le dit Kissinger,, Si vous contrôlez le pétrole, vous contrôlez le pays, mais si vous contrôlez les semences, vous contrôlez l’alimentation. Et celui qui contrôle l’alimentation tient la population en son pouvoir“.

Voir Wikipedia :
La Chambre forte mondiale de graines du Svalbard :  Inauguration officielle  le 26 février 2008....


Extraits du post publié par Arthenice
http://lecarnavaldarthenice.blog.fr/2008/07/12/bill-gates-monsanto-et-la-fondation-rock-4438939

NB Eva : 

Je vous ai déjà parlé de ce "bunker" norvégien !

Rockefeller, l'ennemi des peuples ! En position dominante - et de dominer le monde à travers le contrôle de l'alimentation mondiale. De telles positions de monopole sont-elles compatibles avec l'intérêt des peuples ? Avec l'éthique ? La planète n'est-elle pas confisquée par une poignée d'individus ? Intolérable ! A dénoncer, donc...




____________________________________________________________________________________________________________________________


Alerte ! Propagande insidieuse sur le Net
(contre les Arabes, pour le "choc de civilisations", pour l'Empire)
Internet infiltré par les néo-cons et la CIA
Préservons notre indépendance !
N'acceptons pas d'être colonisés par des intérêts étrangers !


Ainsi, Drzz, partout, même sur Come4news !


Exemple :

http://www.come4news.com/israel-sentra-ne-a-la-future-guerre-contre-liran-136467


Eva : Titre accrocheur, sujet qui intéresse, et la propagande insidieuse.. au moment où Assad est reçu en France !!! 

"Aujourd’hui, réhabilité par la France, Assad délègue sa sale mission à Mahmoud Ahmadinedjad. Assad aura donc tout le loisir et le plaisir de se consacrer à « caresser » la France et à l’endormir, pour mieux la berner. Il pousse son machiavélisme à son comble et projette de nommer son futur ambassadeur à Paris ..." (Eva : Se saisir d'un sujet d'actualité, comme la guerre contre l'Iran, et en profiter pour "taper" sur les Arabes et polluer les esprits afin de les rendre réceptifs à la fameuse guerre de civilisation que l'Empire veut nous "vendre" à son bénéfice !)

Voyez mon commentaire. Extrait :

"Il faut rappeler que Drzz est un
néo-con
bushiste
en liaison avec le Parti républicain qui vaut tant de malheurs au monde entier
et en liaison avec la CIA

qu'il est sur le Net, comme d'autres néo-cons, pour faire de la propagande, distiller son venin contre les Arabes pour NOUS POUSSER A LA GUERRE DE CIVILATIONS, au choc de civilisations, aux guerres impériales qui ne profiteront en définitive QU'AUX multinationales de l'Occident, et saccageront les peuples, des régions entières, causeront le malheur partout, larmes, ruines, désolation, infirmités, souffrances incommensurables..

Je milite pour le dialogue des civilisations - drzz est pour le choc de civilisations, la guerre - oui, il la souhaite ! Prédatrice, ET eugénique ! Comme Hitler : suprématie de la race blanche sur le monde !

La politique de Washington est de parasiter le Net en torpillant les sites adversaires de sa politique criminelle, et de figurer sur le Net, partout, dans des sites comme celui-ci, Come4news, à travers des Drzz, pour pousser les Français aux guerres dites de civilisation (en réalité barbares, vraies croisades néo-coloniales),alors qu'ils sont attachés à l'indépendance nationale chère à de Gaulle et au refus (voir Chirac-Villepin, merci à eux !)de se laisser entraîner dans des aventures impériales au profit du Grand Capital apatride.

Vigilance !.... "

Et ici : http://www.come4news.com/journalisme-citoyen-interview-de-fabien-bardoux,-fondateur-du-site-come4news-192492

En revanche, ceux (les articles) aux titres fracassants, pour mieux nous attirer, du site drzz néo-con bushiste soutenu par la CIA, sont mis en valeur dans la newsletters, alors qu'ils ne sont là en fait, qu'à des fins de propagande, en faveur notamment des guerres abjectes de civilisation. Tu es en Suisse, Fabien ? C'est un pays attaché à la paix. Moi aussi. Nous aussi. Il ne faut pas mettre en avant des sites comme celui-ci, poussant à la guerre. C'est contraire aux intérêts des peuples, de TOUS les peuples. Je joins les commentaires que je viens de faire sur leur dernier article, avantageusement annoncé dans la newsletters, en 4e position.

Oui, Fabien, ma voix, humaniste, pacifiste, attachée à la Justice, je prétends qu'elle a plus de valeur que celle d'un propagandiste pour la guerre, le choc de civilisations, la suprématie de la race blanche etc.. D'ailleurs le site drzz vient d'être suspendu 12 h récemment, pour INCITATION à la haine raciste. Alors que le même jour le mien était mis en valeur sur la même page d'accueil du portail, avec justement un article sur la dangerosité des néo-cons écrit par moi, publié pourtant bien avant. (..)



Résistance à l'intolérable...

Partager cet article
Repost0

R-Sistons

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
  • Contact

Recherche

Archives

Pages