17 mars 2011 4 17 /03 /mars /2011 17:54

 

 

 

France Info -

5 mars 2009 - http://www.france-info.com/france-regions-2009-03-05-reforme-des-collectivites-territoriales-un-projet-de-loi-a-l-automne-261285-9-13.html

 

Cantonales, il faut voter !

Pourquoi, pour qui ?

Enjeu crucial !

Par eva R-sistons

 

 

Cantonales, événement mineur ? Non, les plus importantes cantonales qui soient. Personne ne doit les boycotter ! Et naturellement, les médias aux ordres en parlent très peu. Il s'agit de favoriser l'abstention, pour servir la pensée dominante, de l'UMP: Les Français ne s'intéressent qu'aux enjeux nationaux, pas locaux, encore moins départementaux, donc on peut supprimer l'échelon local, départemental, et appliquer la Réforme du Chef. Toujours plus de centralisme, toujours plus de concentration du pouvoir, pour servir les intérêts au sommet !

 

En gros, trois partis peuvent accéder au second tour.

 

Le F.N., c'est un mirage dans un désert politique. Les déboussolés, les inquiets, les désespérés s'y raccrochent comme un noyé à sa bouée, attendant le salut d'un Pouvoir fort, sécuritaire, communiquant avec clarté, et flattant les instincts de chacun, souvent les plus bas d'ailleurs. Ceux-là ont espéré le salut du communisme, l'Empire s'est chargé de couler cette voie. Puis ils ont cru en l'homme énergique, dynamique, volontariste, providentiel, et là aussi le Sauveur a déçu. Alors, ils se raccrochent au nouveau candidat fort qui se présente, promettant le salut, la fin du tunnel, des jours meilleurs. Des jours meilleurs qui ont été rejetés, dans les municipalités FN,  par tous ceux qui ont vécu au quotidien l'horreur FN, sa politique ANTI-SOCIALE, outrageusement sécuritaire et liberticide, dressant les citoyens les uns contre les autres, occasionnant partout rejet, violence, haine. Avec à la clef un racisme violent, lourd de menaces ! Ceux qui ont goûté au "paradis" d'extrême-droite ont été comme les papillons se brûlant au contact de la lumière. Floués, abusés, amers... Car le FN est, par essence, non seulement brutal, raciste et haineux, mais anti-social. Ses dirigeants ne s'intéressent à la justice sociale que pour communiquer, gagner des voix... 

 

L'UMP, présenté par ses porte-parole sans scrupules comme "Union de la Majorité Populaire", est en réalité une machine au service de ceux qui sacrifient les politiques populaires, les Etats, les communes, le secteur social, et même l'indépendance nationale et la concorde, au profit d'une "Union Minoritaire de Privilégiés". Cette UMP va finir de sacrifier les politiques sociales locales, départementales, en les étranglant - notamment par la suppression de la taxe professionnelle :

 

"(..) La réforme territoriale est une machine visant à anéantir la solidarité, à accentuer les inégalités et à organiser la mise en concurrence entre territoires et citoyens, et à démanteler la démocratie locale. La suppression de la taxe professionnelle est l’arme du gouvernement dans ce projet de réforme pour asphyxier financièrement les collectivités".  La « réforme territoriale » voulue par le Président de la République et son gouvernement s’avère être une  machine visant à anéantir la solidarité partout dans le pays, à accentuer les inégalités entre territoires et entre citoyens, à démanteler la République et la démocratie locale (..)" (1)

 

Ceux qui lisent régulièrement ce blog savent ce qu'est l'UMP squatté par les amis de Sarkozy: Une vraie machine à détruire tout ce qui fait l'identité de la France, ses valeurs, sa culture, son modèle social, ses services publics, sa République, sa laïcité, son indépendance... 

 

Reste le P.S. : Occupé, lui, un jour, peut-être, par Strauss-Kahn, il sera le clone de l'UMP, en plus hypocrite (se prétendant toujours de gauche), en plus démobilisateur pour les Syndicats et aussi, quand même, en plus humain, image du Parti oblige.

 

Restent, en gros, au premier tour, les Ecologistes et le Front de Gauche. Les Verts ont ma sympathie, avec des Cécile Duflot et des Eva Joly, mais teintés de Cohn-Bendisme, et de ce qu'il représente (édulcoration du message, affadissement du vert et du rouge, libéralisation, européisation, et même une ambiguité vis à vis du nucléaire), mon enthousiasme est rafraîchi plus que les circuits de refroidissement, aujourd'hui, des centrales nucléaires japonaises.

 

Donc, au premier tour, je voterai Front de Gauche. Plus que jamais, dans le contexte de crise actuel, il faut défendre les ACQUIS SOCIAUX. Et à l'échelon local, départemental, régional, on peut encore les défendre. A cet échelon, en effet, se joue l'avenir de nos écoles, des transports publics, du RSA, de l'aide aux familles, aux personnes handicapées, aux personnes âgées etc etc. Bref, notre QUOTIDIEN. Un quotidien totalement malmené par la Droite UMP ! 

 

Et au second tour ? Les Cantonales ne sont pas la Présidentielle, avec sans doute un Strauss-Kahn choisi, pardon, décidé par le CRIF et ses relais sondeurs ou dans les Médias collabos. Les Cantonales sans DSK , et au service de notre quotidien, y'a pas photo, aucune voix ne doit manquer à la Gauche qui, elle, protègera nos acquis sociaux sur le terrain !

 

Les Cantonales de 2011 : Un enjeu crucial

 

En réalité, ce qui se joue, dans ces Cantonales oubliées par les Médias aux ordres du Gouvernement pour nous démobiliser, c'est l'enjeu du Programmme destructeur de la France concocté par les apprentis-sorciers au service du Maestro, lui-même exécutant les diktats du CRIF, du MEDEF et des Décideurs anglo-saxons. Pourquoi ?

 

Il y a les Députés, à l'Assemblée Nationale, et des Sénateurs, au Sénat. Or, ces Elections Cantonales peuvent faire basculer le Sénat à Gauche, paralysant le Pouvoir destructeur de la France !  Le gelant, le contrariant, le contrant ! Et c'est la raison pour laquelle le Pouvoir, et ses Médias aux ordres, évitent de parler d'Elections pouvant décider du basculement, du gel des Réformes dévastatrices pour tous !

 

Alors, sachant qu'il faut éviter le pire,

sachant qu'il faut empêcher le Pouvoir actuel

de nuire davantage aux Français,

il est IMPERATIF de voter,

de voter à Gauche,

afin que le Sénat bascule à Gauche

et qu'il stoppe la machine infernale

qui broiera, même au niveau local,

tous les acquis sociaux de nos aïeux !

 

Je compte sur vous, amis Lecteurs ou Lectrices, déplacez-vous pour faire votre devoir électoral ! Ne pas voter, c'est faire le jeu du Pouvoir malfaisant qui, au sommet, liquidera tout ce à quoi nous tenons !

 

Votre eva R-sistons

 

http://r-sistons.over-blog.com

 

(1)  http://rupturetranquille.over-blog.com/article-elections-cantonales-il-n-est-pas-trop-tard-69481632.ht

 

 

 

http://paysdefayence.parti-socialiste.fr/2007/12/12/politique-etrangere-ou-fausses-opportunites-commerciales/

kadhafi-sarkozy.jpg

Libye, intervention :

 

Sarkozy a cinq bonnes raisons d'intervenir,

par eva R-sistons


507_1f2f8

http://alainindependant.canalblog.com/archives/2011/03/17/20659112.html

 

Non à une intervention en Libye: 

Si on n'intervient pas, des milliers de victimes de Kadhafi,

si on intervient, guerre et occupation à l'irakienne,

avec un nombre incalculable de victimes.

Faites le compte !

10 voix pour l'intervention, 0 contre, 5 abstentions,

la résolution est adoptée, vive la guerre !

Une de plus, eva R-sistons

NB: Cocorico, la France en tête des faucons !

 


- Des raisons personnelles, "l'ami" Kadhafi un peu trop au fait de ses petites combines... Et Sarkozy a besoin de trouver, à l'extérieur, un regain de popularité qu'il n'a plus à l'intérieur. Et tant pis pour les dommages collatéraux ! 

- Il est le supplétif, en Europe, des Américains, prenant ses ordres à Washington, et prêt à faire faire le sale boulot par les Français qui le détestent et qu'il déteste. Agent de la CIA et d'Israël - pour Thierry Meyssan ( voir aussi ici : http://r-sistons.over-blog.com/article-japon-dossier-arme-sismique-contre-le-japon-liens-se-premunir-69252072-comments.html#anchorComment (commentaire 8) )

- Sarkozy, c'est le Bush français, un cow-boy prêt à dégainer à chaque instant, aimant les bastons, belliqueux, va-t-en guerre, préférant la loi du plus fort à la Diplomatie.

- Sarkozy n'est heureux que quand il fait parler de lui, quand il est au centre des projecteurs. Et tant pis pour les "dommages collatéraux" !

- Enfin, il est au service des Plans du Nouvel Ordre Mondial, et la Libye, avec son  pétrole, suscite les convoitises. 

 

 

 

 

h-20-2017685-1270295298.jpg

  http://paysdefayence.parti-socialiste.fr/2007/12/12/politique-etrangere-ou-fausses-opportunites-commerciales

 

 

Elections cantonales : Il n'est pas trop tard.

 

Le véritable enjeu de la démocratie locale, masqué par le tsunami "Marine Le Pen" de la sondagite présidentielle (..)

 

  • La réforme territoriale est une machine visant à anéantir la solidarité, à accentuer les inégalités et à organiser la mise en concurrence entre territoires et citoyens, et à démanteler la démocratie locale.
  • La suppression de la taxe professionnelle est l’arme du gouvernement dans ce projet de réforme pour asphyxier financièrement les collectivités

La « réforme territoriale » voulue par le Président de la République et son gouvernement s’avère être une  machine visant à anéantir la solidarité partout dans le pays, à accentuer les inégalités entre territoires et entre citoyens, à démanteler la République et la démocratie locale.

Pourtant une réforme des institutions et des collectivités, fondée sur plus de démocratie locale, plus de moyens, de coopérations et de solidarités, plus de justice sociale est indispensable.

Ce n'est pas le chemin de cette "réforme territoriale"

 

Il faut mesurer la gravité des attaques sur les institutions et l’organisation de la France, sur les services publics et la souveraineté de notre peuple. Le gouvernement ne fait qu’entreprendre au niveau local ce qu’il opère au niveau national. Son objectif est de « faire contribuer les collectivités locales à l’effort de réduction du déficit  public ». Or, seul l’Etat vote aujourd’hui son budget de fonctionnement en déficit et emprunte pour  l’équilibrer. Il s’agit bien de sanctionner les collectivités au motif qu’elles mettent en œuvre des services publics.

 

Pour faire accepter cette entreprise de démolition, le Président et le gouvernement n’ont pas hésité à se livrer à une grossière campagne de dénonciation des élus locaux et des collectivités territoriales. Ce projet a été une nouvelle fois traité avec autoritarisme et mépris des citoyens et de leurs représentants. Aujourd’hui, la colère est grande parmi les élus locaux.

 

Le conseil municipal affirme que ce projet de réforme est contraire aux valeurs démocratiques de notre République :

 

-     Ce projet porte une atteinte grave au principe « de libre administration des collectivités » par leurs assemblées légitimement élues par le peuple.

 

Les mesures annoncées vont obliger les élus locaux à organiser les territoires urbains en métropoles. Il s’agit biende concentrer les activités économiques autour de quelques pôles et de laisser les autres territoires à l’abandon. Tout cela conduirait à aggraver les inégalités de richesses existantes entre les territoires. Dans ce  schéma, la plupart des compétences communales (développement économique, urbanisme,  habitat,  transport,  éducation,  infrastructures,  sécurité,  eau,  assainissement,  culture...) seraient progressivement transférées à ces métropoles. Les communes seraient donc amenées à terme à disparaître ou à ne conserver dans leurs attributions que celle de l’état civil.

Ne  faut-il  pas  voir  dans  ce  projet  l’effacement  pur  et  simple  des  échelons  démocratiques  de proximité ?

 

Le conseil municipal rappelle :

 Les villes et villages, les départements et les régions, c’est du concret. Rien ne prouve aujourd’hui que ces  collectivités sont dénuées de sens. Leurs actions, au quotidien, consistent avant tout en des missions  d’intérêt  général  au  service  de  toute  la  population :  écoles,  crèches,  collèges,  lycées, infrastructures,  zones  économiques, voiries, logements, équipements sociaux, culturels, sportifs, de santé, d’environnement, de transports et une multitude d’autres services de qualité. Les collectivités assurent ainsi le développement des services publics dans un contexte de désengagement de l’Etat. Les collectivités emploient 1 800 000 agents, réalisent 73% des investissements publics qui permettent le maintien et la création de centaines de milliers d’emplois, principalement dans le secteur privé. Elles sont les lieux d’expression des exigences démocratiques, de résistance à la pensée unique. Casser les collectivités locales dans la foulée des grands services publics, c’est poursuivre le démantèlement de la République.

 

 C'est pourquoi le conseil municipal :

Appelle  tous  ceux  qui  font  vivre  la  démocratie  locale :  élus,  bénévoles  de  toutes  sensibilités, personnels territoriaux, responsables associatifs, syndicalistes, citoyens à se mobiliser pour exiger le retrait de cette réforme.

 

Demande à ce que l’Etat ouvre une véritable concertation, d’égal à égal, avec les citoyens et les élus locaux afin de construire et faire vivre un projet d’organisation territoriale qui :

-     vise  à  réduire  les  inégalités  territoriales,  qui  garantisse  l’égalité  entre  les  citoyens  par l’existence des collectivités en leur donnant les moyens financiers et humains conséquents,

-      rende possible l’expression de choix politiques par les citoyens pour la mise en œuvre de l’intérêt collectif,

-     fasse vivre la démocratie locale et qui réponde aux besoins d’une France moderne et solidaire. Il en va des défis sociaux, environnementaux et économiques du 21ème siècle qu’il convient de relever.

 Motion sur la suppression de la taxe professionnelle

Le Maire expose :

 

La mesure phare du projet de loi de finance pour 2010 va consister en la suppression de la taxe professionnelle. Cette mesure découle de la volonté de Nicolas Sarkozy qui répond d’ailleurs aux insistances  du MEDEF en la matière. La Taxe Professionnelle représente 35 milliards d’euros de ressources pour les  collectivités territoriales et l’Etat ! Le gouvernement projette de supprimer une ressource stable, pérenne, sur laquelle les collectivités pouvaient agir, pour la remplacer par des impôts et taxes assis sur des résultats variables, aléatoires, échappant à sa maîtrise. La perte de ces recettes sera en effet partiellement compensée par la taxe carbone qui sera d’ailleurs payée pour l’essentiel par les ménages.

 

Pour autant nous ne sommes pas pour le statut quo. La taxe professionnelle mérite effectivement d’être réformée  et modernisée afin de la rendre plus juste et plus efficace, en s’attaquant à la spéculation financière, cause réelle de la crise économique actuelle.

 

Cette suppression, c’est  l’arme  du  gouvernement pour réaliser le  projet de  réforme  territoriale : asphyxier financièrement les collectivités. En effet, cette taxe représente aujourd’hui 41% des recettes fiscales  des   communes,  44%  de  celles  des  départements  et  64%  de  celles  des  régions.  Sa compensation intégrale n’est garantie que pour une année, et se fera au travers de dotations d’Etat sur lesquelles nous ne pouvons agir. Par conséquent, c’est bien l’autonomie des collectivités qui est remise en cause et leurs moyens de mettre en œuvre des politiques.

 

Le conseil municipal affirme que cette suppression est contraire au principe fondamental et constitutionnel d’égalité d’accès des citoyens aux services publics de proximité.

 

Rappelons-le : les collectivités ont l’obligation de voter leur budget en équilibre. Comment feraient- elles,  en   l’absence  de  toutes  possibilités  de  prévision  de  ressources,  pour  mener  à  bien  des investissements  utiles  à tous, pour maintenir ou développer leurs services ? La refonte de la taxe professionnelle enclenche la mise sous contrôle des politiques publiques des collectivités territoriales. Celles-ci seront alors réduites à ne mettre en œuvre que les politiques décidées nationalement dans un contexte de dotations en baisse.

Or, les élus ont été choisis par la population sur la base de programmes politiques d’actions. En étouffant les capacités financières des collectivités locales, le gouvernement remet en cause les raisons même du vote des électeurs, remet en cause la démocratie !

 

 

Le conseil municipal rappelle :
Que le remaniement de la taxe professionnelle, telle que proposé par le projet de loi de finance va priver les collectivités, dont notre commune, de moyens qui permettaient, tant bien que mal, d’assurer une solidarité, donc la cohésion sociale dans notre pays. De plus, cette réforme entraînera à terme un transfert de la fiscalité sur les ménages. Aujourd’hui, ces derniers contribuent à hauteur de 50% des recettes fiscales, demain ils contribueront près de 75%. Les territoires les moins riches se retrouveront dans une impasse. Ils seront contraints d’alourdir la fiscalité des ménages souvent déjà élevée ou de réduire considérablement l’action publique locale mettant ainsi à mal le principe d’égalité d’accès aux services publics.

Il s’agit là d’une véritable remise en cause de l’implication des entreprises dans la société française. Elles  seraient amenées à participer de moins en moins à l’effort collectif et dans le même temps, profiteraient toujours des services et équipements publics.

 

C'est pourquoi le conseil municipal :  

 

Demande le retrait de cette suppression de la taxe professionnelle, et que l’Etat mette en place une véritable concertation avec l’ensemble des partenaires intéressés pour refondre cet impôt, afin de le rendre plus juste et  plus efficace, en s’attaquant à la spéculation financière, cause réelle de la crise économique actuelle.

 

Cette modernisation doit, par le jeu d’une péréquation nationale, assurer plus de solidarité entre les territoires  et  promouvoir  un  autre  mode  de  développement articulant  social  et  environnemental, incitant les entreprises à réaliser des investissements utiles et à créer des emplois.

 

http://rupturetranquille.over-blog.com/article-elections-cantonales-il-n-est-pas-trop-tard-69481632.html


 

NOM-globe-a-table-p.png

 

 

Abus de pouvoir et développement des interdits :

 

faire de nos luttes un projet commun

 

 

(Note d'eva : Les Décideurs, en imposant guerres, crises,

vaccins,  lois liberticides, destruction nature,

cadre de vie, médecine naturelle etc...

abusent de leur pouvoir !)

 

 

Nos dernières nouvelles


A l'heure où de nombreux médias révèlent le poison alimentaire que le modèle unique industriel veut nous imposer, les catastrophes écologiques se multiplient et secouent notre planète.

Y a-t-il entre ce modèle imposé et ces terribles conséquences : un rapport?

Ces nouvelles sont peu rassurantes mais méritent d'être mises en lien avec ce que nous vivons tous: abus de pouvoir et développement des interdits

 

 

Une région bientôt rayée de la carte?

 

Bonjour, si vous n'avez pas vu encore ce film sur les gaz de schiste.(45'), ça vaut le coup de le voir La région est concernée, un permis de Cahors a été accordé (Tarn-et-Garonne, Dordogne, Lot sont notamment concernés).
Faites passer ce lien, il faut que tout le monde le voit pour se battre!!!
Les maires peuvent arrêter tout ça en signant un arrêté.

http://monmulhousebio.fr/?p=1013

Sébastien VIVES
Cet ordinateur fonctionne à l'électricité à 100 % d'origine renouvelable, garantie sans nucléaire, fournie par Enercoop http://www.enercoop.org

 

 

Interdiction de se soigner naturellement ?


Voici le nouveau complot industriel que nous tendent les lobbies et les Etats complices

Le collectif pour la défense de la médecine naturelle vous propose une pétition pour porter une plainte contre cet abus de pouvoir permanent

Guérison défendue voir pétition en ligne

http://cdurable.info/+Signer-la-petition-du-Collectif-pour-la-defense-de-la-medecine-naturelle,1878+.html

 

 

Coopérer ou sombrer ?


Cette question peut nous permettre de faire un choix pour une motivation de survivre socialement au-delà de nos différences de partis ou bien contiuner à faire confiance à un système de modèle unique qui s'accroche....et qui tend à nous éliminer les uns après les autres...

 

Mieux connaître l'agriculture bio-dynamique pour travailler en relation étroite avec elle est une base solide pour le développement d'une économie sociale , solidaire et équitable .

 

 

Le but de l'agriculture biodynamique : soigner la terre et nourrir les hommes .

En observant le vivant, cette agriculture cherche et trouve des méthodes qui le respectent. La biodiversité est nécessaire et pas incompatible avec l'économie sociale, solidaire et équitable bien au contraire.

Bien que nous ne soyons pas tous appelés à devenir des paysans agriculteurs ou des maraîchers , nous cuisinons et nous avons besoin de nourriture, par conséquent les buts de cette agriculture nous concerne en tant que socle d'une économie éthique .

Voici pourquoi mieux connaître cette agriculture est le moyen de travailler en relation étroite sur des bases solides.

 

 

Du Samedi 11 Avril 2011 au Mardi 19 Juillet

Des clefs pour comprendre et appliquer la biodynamie


http://lienenpaysdoc.com/index.php?option=com_content&view=article&id=119:aude-stage-viticulture-biodynamie-&catid=13:agenda&Itemid=59

 

 

http://soutien-palestine.blogspot.com/2009/12/les-soldats-israeliens-mettent-nue-les.html


mises+%C3%A0+nue.jpg

 

 

Avez-vous déjà imaginé une femme palestinienne

accouchant en prison, les pieds et mains liés ?

 

Salah Hamouri

15 mars 2011

 

Depuis les cellules de la prison, on peut entendre des voix parfois indignées qui parlent des droits de l’homme….Ces hommes politiques, ces gouvernements qui prétendent défendre les droits de l'homme et appliquer la justice savent-ils ce qui se passe dans les prisons de l'occupation israélienne ? Savent-ils que plus de 8000 prisonniers sont victimes de mort lente ?

 

Dtenus_pales8af1-8de16.jpgParfois des voix s’élèvent lors de réunions au sommet, il arrive que quelqu'un parle des prisonniers politiques palestiniens mais on parle de nous comme des terroristes, des numéros sans visage alors que comme tous les êtres humains, nous sommes parfois faibles, parfois forts, nous aimons et nous détestons, nous rions, nous avons même des moments de joie ou nous pleurons aussi quand nous pensons à nos familles.

 

Pour exprimer notre souffrance, il me faudrait écrire 100 livres mais même une encyclopédie ne ferait pas bouger vos consciences s’il vous en reste une après la course au pétrodollar de l’Oncle Sam qui occupe l’Irak en guise de démocratie.

 

Vous soutenez la justice et les droits de l’homme dans certains endroits du monde mais ici, vous soutenez et légitimez l’occupation et nous en payons le prix dans nos cellules.

 

Avez-vous déjà imaginé une femme palestinienne accouchant en prison, les pieds et mains liés ?

 

Avez-vous déjà vu un enfant de 12 ans menotté a un check point et laissé des heures au soleil ou sous la pluie par la volonté d'un simple soldat ?

 

Savez-vous qu’un grand nombre de mes camarades a déjà passé plus de 20 ans derrière les barreaux ? Beaucoup ont perdu leurs parents sans pouvoir leur dire "adieu".

 

Les gouvernements occidentaux se doivent de réviser leurs positions concernant le Proche- orient avant qu’il ne soit trop tard.

 

Depuis quelque temps, les révolutions de peuples arabes sont en train de mettre fin á des dictatures qui ont le plus souvent servi vos intérêts au lieu de défendre leurs peuples.

 

Vive les révolutions arabes !
Vive le pouvoir des peuples !
Vive la liberté !

 

Salah Hamouri
Section 1
Prison de Guilboa, le 20 février 2011

 

Source : Salah Hamouri

 

Salah Hamouri, né de mère française et de père palestinien, possédant un passeport français, était étudiant à l'université de Béethléem lorsqu'il a été abusivement arrêté par la justice israélienne en 2005. Il est à ce jour, toujours en prison et, malgré les appels de sa famille et de différents comités de soutien qui plaident la cause du jeune garçon, l'Etat français n'entrepend pas de démarches significatives pour libérer son ressortissant des geôles israéliennes.

 

http://www.michelcollon.info/Avez-vous-deja-imagine-une-femme.html

 

 

Fukushima

 

La catastrophe de Fukushima fait la une de l'actualité depuis plusieurs jours.

Sans pour autant effectuer un jugement à chaud, cet événement permet d'ores et déjà d'alimenter le (non) débat au sujet des choix énergétiques stratégiques concernant notre pays.
Mais au delà de cette question certes importante, quelles sont les véritables causes de cette catastrophe ?

radioactive_symbol

 

 

L'argumentaire politique

 

Les principaux arguments en faveur du nucléaire sont les suivants :
- meilleure indépendance énergétique du pays par rapport aux énergies fossiles
- pas d'impact CO2
- coût de l'énergie électrique inférieur aux autres technologies
- savoir-faire national exportable

Coté risques, la politique retenue jusqu'ici consiste à considérer que la probabilité d'accident est très faible mais que que si celle-ci se concrétise, un accident peut être extrêmement grave pour l'environnement, les populations locales et même distantes (impact possible sur les pays étrangers).
Le problème des déchets et du démantèlement des centrales en fin de vie reste non résolu.

 

Bilan mondial du nucléaire civil

 

Après environ I/2 siècle d'utilisation mondiale du nucléaire, le bilan est plus que mitigé, la liste des accidents révélés est longue : lien.
Il est fort probable que d'autres accidents significatifs ont eu lieu de part le monde et que ces derniers ont été cachés par les autorités.

 

Les catastrophes

 

Les plus graves accidents recencés sont au nombre de 3 et classés sur l'échelle INES de 0 à 7 :
- 1979 : Three Miles Island (niveau 5)
- 1986 : Tchernobyl (niveau 7)
- 2011 : Fukushima, en cours...(niveau 6 pour l'instant)

Après l'accident de Three Miles Island, les normes de sécurité mondiales ont été changées en prenant en compte le retour d'expérience de ce dernier.
Dans ce cas, on peut dire que la leçon a été tirée.

Pour Tchernobyl, sans qu'aucun bilan exact n'aie été effectué, les dégâts ont largement débordé les frontières de l'Ukraine pour atteindre comme chacun le sait toute l'Europe.
Cependant cette catastrophe fut plus ou moins mise sur le compte de l'impéritie du régime soviétique.
Cette analyse est en partie exacte et elle aurait du démontrer que cette technologie n'est pas à mettre entre toutes les mains ...

Aujourd'hui, pour la catastrophe de Fukushima, la situation est toute autre.
On ne peut pas aussi facilement mettre à priori en cause le sérieux des Japonais en ce qui concerne la gestion des risques car il s'agit cette fois d'un pays du bloc démocratique.

 

Ce n'est pas une catastrophe naturelle

 

La véritable cause de cette catastrophe n'est déjà pas à mettre au crédit des éléments naturels car cette zone est notoirement en probabilité maximum pour les tremblements de terre et autres Tsunamis.

Le libéralisme encore lui
Comme pour la catastrophe financière toujours non résolue, la véritable cause est à rechercher du coté de l'ultra-libéralisme. En effet, la gestion d'un secteur extrêmement dangereux est confiée à une société privée (TEPCO) .
Qui dit société privée, dit approche mercantile, il faut d'abord et avant tout gagner de l'argent !
Même si cette société n'est pas en évidence peuplée d'irresponsables, ses agissements passés sont pour le moins contestables : lien.

 

Sécurité ne rime pas avec rentabilité

 

En France, nous avons la société Areva qui a développé un réacteur de 3ième génération dit EPR (European Pressurised Reactor) annoncé comme plus sur mais plus cher.
Sa conception repose sur le contexte post-Tchernobyl en prenant en compte un niveau de sécurité plus élevé

Il ne s'agit pas ici de faire le prosélytisme de cette technologie, mais de noter que ce réacteur s'est avéré plus difficile à vendre de par son cout comme le montre l'échec cuisant subit à Abou Dabi.

Suite à cet échec et comme l'explique le Canard Enchainé dans son numéro du 16 mars 2011, notre brillant président a réorganisé la filière EDF en nommant à sa tête son fidèle Proglio.
Dans la foulée, un rapport secret est commandé à F. Roussely ancien patron d'EDF.
Dans la synthèse de ce rapport publiée le 16 juin 2010, on peut lire :
"...la seule logique raisonnable ne peut être une croissance continue des exigences de sécurité..."
Exprimé autrement, rabaissons les normes de sécurité afin de pouvoir vendre nos centrales moins cher.

Et comme on nous y a habitué depuis 2007, le pouvoir même vacillant a encore une fois effectué un virage à 180° poussé par le vent des événements en argumentant avec une belle indécence sur la meilleure fiabilité de notre technologie - par rapport à celle de Fukushima - qui a donc un coût plus élevé (Sarkozy sur RTL le 13 mars 2011).

En France, comme partout ailleurs le futur s'annonce bien sombre avec la privatisation en cours d'EDF suivant consensus néolibéral droite/gauche, où l'on va se rapprocher du modèle Japonais et où la question de rentabilité pèsera plus lourd que la gestion des risques.

Les libéraux ont le temps devant eux, l'événement Japonais va leur en faire perdre un peu mais comme pour la finance ils ont montré leur capacité à être patients à défaut d'être responsables.

Populations endormies par les médias au service des grands groupes, démocraties occidentales en berne, mondialisation, oligarchie financière au pouvoir, dirigeants incompétents ou/et complices, voilà les véritables causes de cette catastrophe.

 

L'échec d'un système

 

L'enjeu n'est pas simplement d'être pour ou contre le nucléaire, c'est tout un système qui est à revoir, système qui met l'argent au premier plan et l'humain dans le rôle d'une variable d'ajustement.
Tchernobyl fut le symbole de l'échec du communisme, Fukushima sera sans doute celui de l'ultra-libéralisme.

 

parZevengeur

http://french-revolution-2.blog.fr/2011/03/17/fukushima-10845950/

 

 

 

 

tsunamiwave.jpg

 

 

 

sos-crise.over-blog.com/article-nucleaire-l-etrange-defaillance-des-capteurs-d-edf-69568101.html

sos-crise.over-blog.com/article-bilan-mondial-du-nucleaire-civil-les-catastrophes-securite-rentabilite-69567915.html

sos-crise.over-blog.com/article-japon-information-verrouillee-le-cauchemar-s-etend-69482306.html

sos-crise.over-blog.com/article-les-cooperatives-sont-une-alternative-humaine-en-ces-temps-de-crise-69432668.html

 

http://islamic-intelligence.blogspot.com/2008_04_01_archive.html

20071018_Gaza_Medical_Care_Cancer_patien

 

Les bombes israéliennes ont propagé le cancer à Gaza

 

Le nombre de malades atteints du cancer a nettement augmenté à Gaza après que l'armée israélienne ait utilisé de l'uranium appauvri pendant son attaque contre l'enclave il y a deux ans, indiquent les sources médicales. Après l'attaque, le nombre de malades cancéreux augmenté d'environ 30% à Gaza.
"Nous avons constaté une très nette augmentation du cancer du sang et d'autres types de maladies. Beaucoup de ces malades viennent des secteurs attaqués par les avions de combat israéliens avec des armes chimiques interdites," dit Mohammad Atteya, cancérologue à l'hôpital Shifa, l'établissement de soins le plus important de Gaza.
Le massacre israélien a fait 1400 morts et des milliers de blessés, pour la majorité des civils.

A l'époque, des médecins norvégiens venus aider leurs collègues palestiniens dans les hôpitaux de Gaza, avaient dit qu'ils avaient trouvé des traces d'uranium appauvri dans les corps de certaines des victimes.
Les dégâts environnementaux et la pollution sont des sous-produits de l'attaque. Des mesures prises après la guerre ont montré que certaines zones de la Bande sont 1000 fois plus radioactives que les niveaux naturels, et les cas de cancer ont commencé à apparaître quotidiennement.
"Le nombre de malades du cancer a augmenté de façon très importante. Israël a utilisé de l'uranium appauvri et du phosphore blanc contre la Bande, qui est devenu un terrain d'expérimentation pour toutes les armes interdites," dit Zekra Ajour, spécialiste en environnement.
Le dénominateur commun des malades cancéreux est qu'ils vivaient dans les secteur les plus bombardés.
La majorité des armes de pointe, aujourd'hui, contiennent de l'uranium appauvri et/ou autres métaux lourds. Les résidus de l'uranium appauvri peuvent être dispersés par le vent, infectant les habitants du voisinage immédiat et contaminant la chaîne sanguine.
Selon les experts médicaux et environnementaux, la population et l'environnement de la Bande de Gaza souffriront longtemps des conséquences graves de l'utilisation par Israël d'armes interdites, pendant l'attaque de décembre 2008/janvier 2009.
ASH/MB


 

Amnesty International : Le veto des États-Unis donne de facto le feu vert à Israël pour étendre les colonies illégales.

La jeunesse palestinienne veut le changement.  

Révolte populaire en Cisjordanie pour bientôt ? 

1 Résistance

Détails par région:

2 Décompte des pertes humaines 

3 Politique

Politique Palestinienne

Politique Israélienne 

4 Politique internationale des territoires occupés  

5 Médias et Manipulation de l’opinion / Vidéos

5-1 Vidéo : Roger Waters - We Shall Overcome (for Palestine)

Roger Waters, Pink Floyd : ma venue au BDS

5-2 Vidéo : Palestine Song by Razif

Video: http://www.youtube.com/watch?v=lQbV4Tnot00&feature=related

5-3 Vidéo : VIDEO ISRAEL TORTURANDO PALESTINOS- ISRAEL TORTURING

5-4 Vidéo : Débat A. Gresh - T. Ramadan : le débat Israël-Palestine "pollué"

5-5 Video : des flics israéliens kidnappent un enfant de 11 ans.

5-6 Chérif Boudelal  : Regardez ces images et ne les oublierez jamais car elles sont uniques dans les annales de l’Histoire humaine. 

5-7 Wadi Hilweh : Le calvaire de Muslim Aoudeh, 10 ans

6 Les brèves

6-1 Les enquêteurs israéliens menacent les enfants palestiniens de viol. 

 6-2 L'occupation planifie le lancement de frappes militaires "étudiées" contre la Bande de Gaza. 

 

http://journaldeguerre.blogs.dhnet.be/

 

 

 

Marine Le Pen en visite à Lampedusa… avant Tel-Aviv !Marine Le Pen en visite à Lampedusa… avant Tel-Aviv !

 

 

 

Marine Le Pen : Et si le chemin vers Tel-Aviv passait par Lampedusa ? 

 

(..) On connaît l’importance du voyage à Tel-Aviv avant une présidentielle : ça vaut tous les sondages et toutes les primaires ! Cette allégeance au lobby sioniste ouvre bien des portes, notamment dans les médias. Pour Madame Le Pen, cette ouverture a déjà eu lieu (..) Madame Le Pen voyage où il lui plaît. Sauf que, dans son cas, tout voyage à l’étranger a une signification politique.

Si Marine Le Pen désire restaurer une politique étrangère française indépendante, qu’elle visite aussi Gaza, prison à ciel ouvert. Si elle est intéressée par « l’occupation », qu’elle demande à l’armée sioniste contrôlant les check-points de lui permettre de visiter la Cisjordanie où les colons sionistes expulsent les Palestiniens (qui sont de « souche » et chez eux). Si elle a l’ambition de renouer avec la traditionnelle politique de la France en Orient (bien antérieure à la création de l’entité sioniste en 1948), alors qu’elle n’hésite pas à pousser jusqu’à Beyrouth où elle pourra constater que le Hezbollah est réellement représentatif de la population libanaise et en alliance avec les Chrétiens du général Aoun que son père a bien connu. Elle peut aussi se rendre à Damas où l’influence de la culture française se maintient malgré l’alignement total de Sarkozy sur Tel-Aviv. Enfin, qu’elle pense à visiter la République islamique d’Iran, une nation incontournable dans le contexte actuel, nation avec laquelle le Roi de France Louis XIV (un Roi bien français, de souche…) entretenait déjà d’amicales relations ! (..)  http://www.partiantisioniste.com/communications/marine-le-pen-et-si-le-chemin-vers-tel-aviv-passait-par-lampedusa-0648.html

 

Note d'eva : pour réussir (médias, littérature, politique...), il faut s'aplatir  comme une carpette devant l'entité sioniste, et son relais en France, le CRIF. Marine le Pen l'a compris : Elle fera comme Sarkozy ou DSK, allégeance complète au Lobby international qui impulse les politiques, notamment en France. Ceux qui aiment notre pays, ses valeurs, son identité, ou le Gl de Gaulle, apprécieront l'allégeance de Marine le Pen au Clan qui a fait main-basse sur la France, à travers des hommes comme BHL, qui dicte à notre pays sa politique étrangère. Pauvre France ! On attend la Jeanne d'Arc, ou un autre Général,   qui lui redonnera sa liberté... eva R-sistons

 


 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by eva R-sistons - dans Politique française
commenter cet article

commentaires

eva R-sistons 19/03/2011 16:27



Bonjour


Ce que je sais, c'est qu'elle divise les Français,


qu'elle incite au rejet d'une partie de la population,


que le FN au pouvoir dans les villes françaises a été rejeté après avoir divisé les habitants, incité à la haine, et mesures anti-sociales, anti diversité culture etc,


qu'au pouvoir elle ferait peut-être autre chose que DSK et NS, avec réalisme politique (donc alignement), mais il ne faut jamais oublier ce qu'il y a derrière (l'idéologie), les amis et soutiens
(cf nazillons Allemand Italiens, nostalgiques de temps abominables etc)


DSK, NS, non, évidemment, mais Marine et son idéologie et ses amis, si c'est autre chose, ce n'est pas mieux. Il faut tout balayer, nettoyer !


cordialement eva


NB Attention aux faux "sauveurs" !



locktat134 19/03/2011 04:29


Bonjour Eva, Je contaste que vous parlez encore de Marine LE PEN et vous avez raison de vous "inquiétez". Mais n'est-ce pas une stratégie pour arriver au pouvoir ? Dernièrement, elle a dénoncé
Mosanto et les supers profits du CAC40. Et autres.... Vous ne vous êtes jamais demandé si Marine LE PEN était un cheval de troie ? Si Marine LE PEN dit ouvertement qu'elle va visiter Gaza, dénoncer
le sionisme, dénoncer les crimes d'Israël, serrer la main d'ahmadinejad, aller voir le Hezbolla, voir Mr Al Assad, qu'elle veut dissoudre le CRIJF, qu'elle serait la conséquence ? DSK PRESIDENT DE
LA RIPOUBLIKE "FRANCAISE" ! Car Marine aura été diabolisé comme son père (et dieu c'est si J.M. LE PEN (ami de Dieudonné) n'est pas du tout sioniste). Avec DSK, Auvry ou Sarko c'est sur et certain,
la France restera soumise et sioniste. Mais avec Marine Le Pen, on ne sait pas ! Donc Eva, FN mariniste sioniste ou pas, on verra ! Vous même ne le savez pas. Il est vrai que Marine m'inquiète avec
sa stratégie de faire les yeux doux au sionisme, mais fait-elle s'emblant ou pas ? Vous voulez voir DSK sioniste et mondialiste au pouvoir ou une candidate National ? Donc, je vous demande Eva, de
lui laisser le bénéfice du doute. Cordialement


R-Sistons

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
  • Contact

Recherche

Archives

Pages