16 juillet 2009 4 16 /07 /juillet /2009 15:40
  • Votre classement dans le Top des blogs : 190ème /950.000 blogs over-blog


___________________________________________________________________________________________


2vkbux5.jpg 
http://laplote.over-blog.fr/article-33620882.html


Martine,

C'est avec gravité que je te parle. Sans être féministe, je suis heureuse de voir qu'une femme accède aux plus hautes fonctions. Je déplore le travail réalisé par ton père, au service d'une Europe qui tue l'emploi, les nations, la liberté, les protections sociales... et qui va bientôt s'enrôler sous la bannière de l'OTAN, pour des aventures impériales et impérialistes. Cette Europe au service des banques, vrai tremplin pour un Nouvel Ordre Mondial qui broiera les peuples, n'est pas la nôtre. L'erreur fondamentale du PS aura été de ne pas la dénoncer, et même (quelle trahison des électeurs, et quel boulet à traîner !) de bafouer le vote des Français en apportant son soutien au "crime" sarkozien devant l'Histoire. Ce coup-là fût un coup d'Etat, un coup contre la République, et le PS y a contribué. Impardonnable ! Je ne suis pas sûre qu'il l'a regretté... ce faisant, il crée un FOSSE entre lui et les électeurs.

Europe-contre-les-peuples---crit-.jpg

Martine, je reviendrai sur les griefs. Je voudrais saluer la première décision courageuse du PS, depuis longtemps. Il est temps de nettoyer le Parti de ses éléments réellement indésirables. Comme Rocard, Strauss-Kahn ou Lang, Valls est une brebis galeuse. L'homme ne cesse de dénigrer son parti, d'appeler à son remplacement par un pôle insipide, éloigné de l'idéal fondateur et des couches populaires, il milite contre son camp, le poignardant à chaque interview et annonçant sa fin. Et c'est aussi lui qu'on voit aux réunions du Groupe Bilderberg programmant tous les malheurs de l'humanité, sans vergogne. Je suis persuadée, comme tant de Français, que Manuel Valls ne songe qu'à la promotion de sa personne. Il est temps qu'il rejoigne Sarkozy, c'est sa place. La vraie, sans ambiguité.

Tous les Kouchner, Besson, Bockel... et les Lang, Rocard, Strauss-Kahn, Valls contribuent à assassiner le PS, la Gauche, l'espérance d'une alternance, par leur comportement. La réaction doit être claire, sans concession, définitive. 


Mais quel PS ? Là aussi, il faut être claire, Martine. Sous peine de signer la mort du PS.

Je le redis : Une Gauche qui copie la Droite, accompagnant le libéralisme et l'Europe du Capital, et une Gauche atlantiste, sioniste, est vouée à l'échec. On préfère toujours l'original à la copie. Le PS doit engager la rupture avec le capitalisme financier qui broie les vies dans le monde entier, et qui hypothèque gravement l'avenir de l'humanité. Il ne doit pas être complice du Nouvel Ordre Mondial qui étend ses tentacules criminelles. En d'autres termes, pas de PS édulcoré, mais un parti réellement à Gauche, nationalisant à nouveau, même la monnaie, voilà qui susciterait l'adhésion populaire. L'endettement est un boulet pour chaque citoyen; La dictature des banques doit cesser. Oui, Martine, si tu te contentes d'accompagner le libéralisme en adoucissant seulement les conséquences pour les plus fragiles, tu dirigeras bientôt un parti moribond. Il est temps d'oser, nous sommes à la croisée des chemins, demain il sera trop tard. Et demain, moi l'ancienne militante du PS (j'ai quitté le parti au moment où l'on commençait à envisager pour moi un avenir au Parlement, j'étais une militante de terrain et un tribun), tendance CERES (Chevènement, gauche du PS, alors), je m'apprête à voter Mélenchon au 1er tour, et pour la première fois de ma vie, si rien ne change au PS, à voter blanc au second. J'aimerais que tu comprennes, Martine, la portée de cet acte signifiant, et désespéré. Je ne veux pas être complice d'un Parti libéral bis, atlantiste, et couché devant le CRIF. C'est insupportable. Réfléchis-y ! 

Le premier acte à accomplir, aujourd'hui, salutaire entre tous, est de mettre dehors Valls, qui n'a rien à faire au PS. RIEN ! Pas plus d'ailleurs que Lang ou que Rocard. Et Strauss-Kahn est du même acabit. Un homme qui préside, via le FMI, aux malheurs des peuples, n'a rien à faire au PS. Un homme qui déclare: "Le matin, je me demande chaque jour comment servir Israël", n'a pas sa place au PS français. Qu'il aille dans le pays de son coeur servir le Veau d'Or, son vrai maître. Comme Sarkozy.


2hf5ta9.jpg  
http://laplote.over-blog.fr/article-33758014.html

Un grand nettoyage s'impose au PS. Dehors les brebis galeuses et les éléphants assoiffés de pouvoir ! Et place aux militants de gauche, désintéressés. Les Français en ont assez de vos querelles de personnes, de vos égo surdimensionnés. A la limite, Ségolène Royal qui n'a jamais démérité, qui se bat avec acharnement pour accéder à la charge suprême, qui aurait remporté la victoire si les médias et... des membres du PS, ne s'étaient ligués contre elle, Ségolène aurait évité au PS de se déchirer et de se désintégrer. Mais les querelles de chapelle l'ont emporté sur l'intérêt général, ou, au moins, sur l'intérêt du Parti. Tragique !

2gxfehy.jpg 
http://laplote.over-blog.fr  

En ce qui me concerne, le PS de Ségolène, si proche du centre qu'il est prêt à se confondre avec lui, n'est pas ma tasse de thé. Mais il aurait au moins eu le mérite de la cohérence, de l'unité. Vous avez préféré, au PS, la foire d'empoigne ? Vous le payez.


Ca suffit, les querelles d'égo ! Ca suffit les bagarres de personnes qui remplacent les projets ! Ca suffit un Parti de gauche qui se différencie à peine de la Droite ! Les classes populaires ont déserté. Les socialistes bobo ont voté pour le rouquin malgré son ambiguité fondamentale. Que vous reste-t-il ?


Si vous voulez un jour représenter l'Opposition, au 2e tour, vous devez procéder à des révisions déchirantes: Clairement à gauche, contrairement à un Jospin déclarant que le PS n'est plus socialiste; Débarrassées des compromissions avec le libéralisme atlantiste et sioniste. Et sans ceux qui mettent leur carrière avant les idéaux de Justice !


Que celle qui a des oreilles entende.


Eva R-sistons à l'intolérable d'un PS clone de la Droite.  

A lire:
http://www.mrc-france.org/Jean-Pierre-Chevenement-repond-a-la-lettre-de-Martine-Aubry,-premiere-secretaire-du-Parti-socialiste_a108.html

http://www.chevenement.fr/Programmation-militaire-Chevenement-fustige-le-concept-de-securite-nationale_a820.html

http://www.chevenement.fr/Pour-une-defense-independante_a819.html


1er-mai-N-B.jpg 

Tribune libre
 



Aux lecteurs et aux lectrices de ce blog,
qui connaissent et apprécient
notre ami talentueux Laplote;

25ivvxd.jpgriyjr5.jpg
En rayons : FNAC ANNECY

A commander à : http://www.abseditions.com/
ou en librairie. Pour Haute Savoie : VIRGIN Archamps,
librairie PREFACE Bonneville, librairie CEDILLE Cluses,
librairie MAJUSCULE Annemasse Thonon, FNAC Annecy,
librairie JJ ROUSSEAU Chambéry...


22cdhd.jpg 
Boutin boutée, http://laplote.over-blog.fr/article-33518078.html


_____________________________________________________________________________________________



Nouvelle alerte Eva concernant
Europe écologie version
Grunen de Cohn-Bandit !

Diviser pour régner

Mes amis,

Désormais, j'utiliserai le mot "ALERTE"
pour attirer votre attention
sur des faits dont on parle peu, et dont je PRESSENS qu'ils
seront lourds de graves conséquences.  Vous le savez, je suis
très clairvoyante, et je sens les événements avant qu'ils n'arrivent.

J'ai déjà dit que les Verts-Rouges allaient, via Cohn-Bandit,
s'aligner sur les Grunen libéraux et de moins en moins
pacifistes.  Ici, je sens venir un problème particulièrement grave.

Alerte ! Les tenants du Nouvel Ordre Mondial rêvent de
diviser les citoyens pour mieux régner, la tendance
est à l'individualisation (au détriment des solidarités).
Le mot d'ordre est l'affaiblissement.

Affaiblir les mouvements, les syndicats, dresser les ethnies
ou les communautés religieuses les unes contre les autres,
comme en Irak ou en Yougoslavie, mais aussi
les pays, en les fractionnant, en favorisant les régions.
Un pays fort, souverain, est mal vu du Nouvel Ordre Mondial.

Alerte ! Un nouveau risque pour l'humanité. Eva R-sistons



cohn-bendit--capitalisme-vert.jpg 


Europe écologie, Europe ethnies.


par Yvonne Bollmann, Germaniste, Maître de conférences à l'Université Paris XII

Le match de rugby qui a opposé Perpignan à Clermont le 6 juin 2009 était comme une préfiguration des élections européennes du lendemain. Les médias semblaient s'être concertés pour parler avant, pendant, après, d'une rencontre entre « Catalans » et « Auvergnats », du vrai bourrage de crâne. « Auvergnats », passe encore, puisqu'il y a en France une région Auvergne. Mais que viennent faire ici les « Catalans » ? Est-ce l'empreinte du Conseil général des Pyrénées-Orientales ? Lors de sa session du 10 décembre 2007, il a approuvé une charte en faveur du catalan, dans laquelle le département apparaît aussi sous le nom de « Catalunya Nord ».

Un détour par la Foire du livre de Francfort, version 2007 (du 10 au 14 octobre), permet d'en apprendre un peu plus à ce sujet, et de découvrir en même temps un aspect des Verts moins connu que leurs préoccupations environnementales : leur combat pour un ordre ethnique en Europe. Cette année-là, l'invité d'honneur fut la « culture catalane ». C'était une première, et de grande portée politique, car jusqu'à cette date, Francfort avait toujours rendu hommage à des Etats souverains ou à des groupes d'Etats.

Dans un entretien avec la rédaction du site allemand www.german-foreign-policy.com (10 octobre 2007), un député au Parlement de Catalogne du parti Ciudadanos - Partido de la Ciudadanía a critiqué « non pas la présence de la culture catalane » à la Foire du livre de Francfort, mais « le fait que la culture catalane d'expression espagnole, d'ailleurs majoritaire, en a été exclue ». Il a dit que l'objectif des séparatistes est d'établir officiellement le catalan comme langue unique de la Catalogne, ce qui contrevient à l'article 3.1 de la Constitution espagnole : « Le castillan est la langue espagnole officielle de l'État. Tous les Espagnols ont le devoir de le connaître et le droit de l'utiliser. »

Les organisateurs de la Foire du livre, dont l'un des partenaires officiels est le ministère allemand des Affaires étrangères, savaient forcément tout cela. Dès octobre 2005, ils ont invité la « culture catalane » pour 2007. C'était offrir une plate-forme au mouvement « Se détacher de Madrid », ainsi que l'a écrit german-foreign-policy (voir les articles Sprachenkampf, du 10 octobre 2007, et Europa der Völker, du 15 octobre 2007). Le 30 septembre précédent, le Parlement de Catalogne avait voté pour un nouveau statut d'autonomie. La Catalogne y est définie comme « nation » dont les membres ont le droit de « décider librement en tant que peuple de leur avenir ». L'invitation venue de Francfort provoqua une radicalisation chez les autonomistes catalans. german-foreign-policy a mentionné le projet sécessionniste du parti Esquerra Republicana de Catalunya (ERC), la Gauche républicaine catalane, membre de la coalition au pouvoir à Barcelone.

Au Parlement européen, l'ERC est membre du Groupe des Verts/Alliance Libre Européenne (GV ALE), créé en 1981, dont Daniel Cohn-Bendit est coprésident depuis 2002, et où se retrouvaient en 2007 des partis de 13 Etats de l'UE - entre autres le Scottish National Party (Grande-Bretagne) et l'Union für Südtirol (Italie). Pour ce qui est de la France, il y a dans l'ALE le Mouvement Région Savoie, la Ligue savoisienne, l'Union démocratique bretonne, l'Union du peuple alsacien, le Partitu di a Nazione Corsa, le Partit Occitan, ainsi que l'Unitat Catalana (qui appelle « Catalogne Nord » les Pyrénées-Orientales).

Le parti allemand Bündnis 90/Die Grünen (Alliance 90/Les Verts), son membre le plus influent, détenait en 2007 l'une des deux présidences de ce groupe, et occupait des postes importants dans les Commissions parlementaires. A l'instar de l'ERC, l'Iniciativa per Catalunya Verds (Initiative pour la Catalogne Les Verts), est à la fois dans la coalition gouvernementale à Barcelone et dans le Groupe des Verts/Alliance Libre Européenne au Parlement européen. Pendant la Foire du livre, l'ICV et Bündnis 90/Die Grünen ont participé à une manifestation commune, ce qui témoigne de liens étroits entre les deux mouvements.

German-foreign-policy a noté que « des séparatistes de plusieurs régions d'Espagne ont profité de la foire du Livre pour se concerter quant à leur stratégie ». A Francfort, des représentants officiels de la Catalogne et des Baléares ont annoncé devant la presse internationale que les deux provinces allaient renforcer leur coopération institutionnelle. Le vice-président du Gouvernement catalan, qui veut la sécession d'avec l'Espagne, a invité la région de Valence à les rejoindre.

Juste après son élection comme président de ce gouvernement en décembre 2003, Pasqual Maragall a demandé à l'Association des Régions Frontalières Européennes (ARFE) la création d'une « Eurorégion allant des Pyrénées à Alicante », afin de pouvoir « se détacher de Madrid ». L'ARFE fut créée en 1971 à l'initiative de l'Europa-Union Deutschland, qui était financée à l'époque par le ministère allemand des Affaires étrangères, et qui se livrait depuis les années d'immédiat après-guerre à une propagande intense en faveur des régions, contre les Etats.

suite à http://eldiablo.over-blog.org/article-33884583.html



Marx-communisme-Bleistrach.jpg

Actualité de Marx :

Il faut s'attendre à ouïr des mugissements dans les campagnes françaises car, là, il ne peut être question de rugissements , les lions n'existent que dans les cirques !

L'objet probable de ces manifestations sonores ! Un « hors-série » de 122 pages du journal « LE POINT » consacré à Marx !

Avec ces sous-titres :

-Ce qu'il a vraiment écrit ,

-Comment sa pensée a été détournée ,

-Son histoire ,

-Son héritage .

Et avec M. Aglietta , E. Balibar , J. Bidet , F. Fischbach , M. Godelier , A. Tosel...

Le comble sera certainement un texte de Jean Vioulac qui titre : « L'imposture soviétique » et se propose d'établir que « les révolutionnaires russes de 1917 ont torturé les concepts de Marx pour justifier une dictature bureaucratique et sanguinaire très éloignée des oeuvres du théoricien de la disparition de l'Etat . »

Je dis immédiatement le plaisir , l'intérêt , la satisfaction intellectuelle qui ont été les miens à la lecture de ces quelque 120 pages , et sans trop m'attarder sur quelques phrases qui forcent quelque peu le trait , tant l'ensemble a pour l'essentiel établi et confirmé l'opinion que je m'étais forgée à la lecture , ou relecture , de Marx ces dernières années , en essayant de trouver sous la gangue des idées reçues la pensée originale et précieuse de l'auteur , avec Engels , du Manifeste du parti communiste !


Retrouver la pensée originale


J'avais ainsi fait le constat , qui m'interrogeait , de ce que des pans entiers , des thèmes capitaux de ces penseurs , semblaient avoir été ignorés , non seulement des dirigeants soviétiques de diverses époques , mais également par ceux des partis communistes de la 111eme Internationale poursuivie sous différentes formes après la deuxième guerre mondiale !

Et j'étais ainsi parvenu à l'idée , partagée avec d'autres , que le communisme qui là se réclamait de Marx ne pouvait avoir échoué puisque ce n'était pas lui qui avait été expérimenté ni en URSS ni ailleurs !

La conséquence de ce constat n'était pas moins importante : si le communisme d'un de ses principaux fondateurs n'avait pas été entaché par les caractéristiques du « bilan globalement positif » , il pouvait être de nouveau la perspective neuve et accueillante pour le genre humain , et ceux qui disaient vouloir y renoncer avaient de fortes probabilités de s'inscrire en réalité dans la gestion « à perpétuité » du capitalisme !


La fin du purgatoire


L'approfondissement de la crise du capitalisme « aidant » , capitalisme qu'il faut bien finir par appeler par son nom , et parvenir à considérer non sans résistances que la « crise » qui l'affecte est bien celle de ce système , Marx sort du purgatoire où l'avait entraîné l'échec du prétendu communisme .

Le « hors-série » du Point en est même une des preuves , a fortiori quand c'est lui-même qui met les points sur les « i » !

Ainsi , Catherine Golliau s'interroge-t-elle : « A quel Marx s'intéresse-t-on aujourd'hui ? »

Après avoir noté qu'il a une vision globale du monde , à la fois politique , économique et sociale , que dans son analyse du capitalisme il s'est montré à la fois historien , sociologue , philosophe et critique , elle considère aussi qu'il s'est beaucoup trompé :

« Tout n'est pas juste chez Marx , de même que tout n'est pas à garder chez Platon ou chez Aristote...

« Une certitude : l'auteur du Capital sort renforcé de son purgatoire . Mieux : nettoyé ! Tel un temple dégagé de sa gangue de lianes , sa pensée apparaît à vif , débarrassée des « embellissements » ajoutés par ceux qui s'étaient réclamés de son nom...

« Aujourd'hui , un vrai retour aux textes de Marx est possible , grâce au formidable travail d'édition et de réédition en cours , notamment en France .

« Distinguer entre pensée marxienne , celle de Marx , et pensée marxiste , celle qui l'a interprétée , c'est dorénavant possible.

« Et quel Marx apparaît alors ?

« Un théoricien qui défend le prolétariat mais admire le capitalisme et reconnaît le rôle historique de la bourgeoisie , un activiste politique confiant dans la démocratie parlementaire . Un Marx inédit . Le vrai ? »

L'interrogation me semble justifiée !


Que sait-on vraiment de Marx?


C'est la question que soulève pour sa part Laurence Moreau qui considère que Marx était capable d'être aussi grand que petit :

« Marx est là , débraillé , excessif , curieux , méchant , touchant , insupportable et fascinant. »

Pourtant ce qui semble la préoccuper davantage , c'est de savoir si oui ou non on peut le comparer à Charles Darwin , le père de la théorie de l'évolution .

Elle lui donne la parole :

« Je suis surpris de voir Darwin redécouvrir chez les bêtes et les plantes les caractères de la société anglaise avec sa division du travail , sa concurrence , l'ouverture des marchés , l'innovation et la « lutte pour la vie » , écrit-il à Engels en 1861 , deux ans après la sortie de « L'origine des espèces ».

Darwin et lui , même combat ? , interroge Laurence Moreau qui restitue cet échange de correspondance :

« Quand sort la deuxième édition du premier livre du Capital , en 1873 , Marx en envoie à Darwin un exemplaire avec la dédicace : « Sincère admirateur. » Quelques mois plus tard , il reçoit la réponse suivante : « Cher Monsieur , je vous remercie de l'honneur que vous m'avez fait...et je souhaite ardemment avoir été plus digne de le recevoir en comprenant davantage le sujet , profond et important de l'économie politique... »

Simple mot de politesse : on retrouve chez Darwin l'exemplaire du Capital dont seules quelques pages ont été coupées...!

« Le jour de l'enterrement de Marx , poursuit et conclut Laurence Moreau , Engels n'en associe pas moins son ami au génie évolutionniste : « Tout comme Darwin découvrit la loi de l'évolution de la nature , Marx découvrit la loi de l'évolution dans l'histoire humaine . »

« Ainsi commença le « grand récit » de Marx ».


La pensée incorporée dans le réel


Que Marx doive quelque chose à Hegel , comme à d'autres penseurs d'ailleurs , est une évidence .

A la question : « Quelle serait selon vous la grande leçon philosophique que Marx a retenue de Hegel ? » , le philosophe Jean-François Kervégan répond :

« Le fait que dans l'organisation de la société des hommes il y a de la pensée qui s'exprime , et que cette pensée n'est pas le fait d'un individu , fut-il un grand philosophe , mais une réalité objective , incorporée dans le réel . A sa manière , malgré son génie propre et les critiques qu'il lui adresse , Marx est resté fidèle à cette idée de Hegel . Je serais même tenté de dire qu'il est le seul véritable « jeune-hégélien » .


Le mode de production


Pour Jacques Bidet , ce réel de la société , c'est avant tout celui du mode de production que Marx appréhende .

« Ne pas y voir un grossier matérialisme » , précise-t-il .

« Il entend par là que pour analyser une société , il ne faut justement pas partir de la technique , mais de la relation entre technique et social .

« Les forces productives ( les technologies , les compétences...) propres à une époque historique sont en effet inséparables de « rapports sociaux de production » bien définis , c'est-à-dire des formes toujours particulières d'appropriation ou de contrôle des moyens de production , de direction , d'organisation du travail et de répartition du produit .

« C'est ce couple qui forme la « base économique » .

« Et celle-ci est toujours liée à une « superstructure » politique , juridique et idéologique qui correspond aux rapports sociaux de production , qui les encadre et les justifie : soit les institutions de l'Etat et de la culture .

« La société tend toujours ainsi à se diviser en deux classes sociales , car ceux qui possèdent ou contrôlent les moyens de production et d'échanges sont en mesure de s'assurer une prééminence sociale et politique par rapport à ceux qui ne disposent que de leur « force de travail » .

« C'est là le fondement d'une « lutte des classes » qui durera tant qu'il y aura des classes .

« Mais il survient périodiquement des mutations technologiques .

« Elles tendent naturellement à bouleverser les rapports sociaux de production établis .

« Et donc aussi à révolutionner l'édifice social dans son ensemble .

« C'est « l'ère des révolutions » qui annoncent le passage à un autre mode de production .


Briser le mécanisme d'état


Pour Marx lui-même , dans « Le 18 Brumaire de Louis Bonaparte » , le pouvoir exécutif , « avec son immense organisation bureaucratique et militaire , avec son mécanisme étatique complexe et artificiel , son armée de fonctionnaires d'un demi-million d'hommes et son autre armée de cinq cent mille soldats , effroyable corps parasite , qui recouvre comme une membrane le corps de la société française et en bouche tous les pores , se constitua à l'époque de la monarchie absolue , au déclin de la féodalité , qu'il aida à renverser...

« La première Révolution française , qui se donna pour tâche de briser tous les pouvoirs indépendants , locaux , territoriaux , municipaux et provinciaux , pour créer l'unité civique de la nation , devait nécessairement développer l'oeuvre commencée par la monarchie absolue : la centralisation , mais , en même temps aussi , l'étendue , les attributs et l'appareil du pouvoir gouvernemental .

« Napoléon acheva de perfectionner ce mécanisme d'Etat...

« La République parlementaire , enfin , se vit contrainte , dans sa lutte contre la Révolution , de renforcer par ses mesures de répression les moyens d'action et la centralisation du pouvoir gouvernemental .

« Toutes les révolutions politiques n'ont fait que perfectionner cette machine , au lieu de la briser . »


La révolution repoussante


C'est que , pour Marx , toutes les révolutions n'ont pas le même objectif .

Il y a celles qui , avec celle de 1789 , visent à consolider , à affermir le pouvoir de la bourgeoisie .

Et , « parce que la révolution de juin 1848 a , la première , menacé l'ordre bourgeois , elle a été écrasée dans le sang .

« La république tricolore n'arbore plus qu'une seule couleur , la couleur des vaincus , la couleur du sang , elle est devenue la république rouge...

« La révolution de février fut la belle révolution , la révolution de la sympathie générale , parce que les contradictions (entre la bourgeoisie et le peuple ) qui éclatèrent en elle contre la royauté , n'étaient pas encore développées et demeuraient en sommeil , unies , côte à côte , parce que la lutte sociale qui formait l'arrière-plan de cette révolution , n'avait atteint qu'une existence inconsistante , une existence purement verbale .

« La révolution de juin est laide ; c'est la révolution repoussante , parce que la réalité a pris la place des mots , parce que la République a démasqué la tête même du monstre en lui arrachant la couronne qui la protégeait et la cachait...

« Aucune des nombreuses révolutions de la bourgeoisie française depuis 1789 n'était un attentat contre l'Ordre , car toutes laissaient subsister la domination de classe , l'esclavage des ouvriers , l'ordre bourgeois , malgré le changement fréquent de la forme politique de cette domination et de cet esclavage .

« Juin a touché à cet ordre .

« Malheur à juin !


La dictature du prolétariat


La Critique du programme de Gotha , où Marx « règle quelques comptes » avec la social-démocratie allemande , est également l'un des rares textes où il aborde cette notion de « dictature du prolétariat »

Encore fait-elle débat sur ce que Marx entend réellement par là !

Pour Sonia Dayan-Herzbrun , enseignante à Paris VII , la réponse de Marx a souvent été mal interprétée :

« Marx considère que la voie démocratique peut dans certains cas conduire à la société sans classes et que la révolution , en son sens littéral de transformation radicale , peut s'opérer sans violence .

« Mais pour cela , il faut que le parti ouvrier s'attaque aux fondements mêmes de la société bourgeoise et donc à l'Etat , pour instaurer la « dictature du prolétariat » .

« L'Etat est ainsi voué à disparaître , l'administration des choses remplaçant le gouvernement des hommes , selon la formule de Engels .

« A Gotha , toutefois , le conflit se concentre autour de l'Etat ouvrier , qui sera appelé plus tard Etat social : un Etat issu du vote des travailleurs et qui agit en leur faveur sans que ceux-ci exercent directement leur pouvoir .

« Conception que refuse évidemment Marx ».

Pour Isabelle Garo qui s'exprime également dans ce « hors-série » , Marx est cet auteur dont on parle sans jamais l'avoir lu :

« Beaucoup de textes de circonstance , des interventions politiques notamment , ont été arrachées au contexte historique qui leur donne sens .

« La tradition « marxiste-léniniste » a projeté ses propres choix théoriques .

« Mais c'est aussi le cas de la plupart des lectures libérales ou totalitaires . »

S'agissant de La Critique du programme de Gotha , « c'est l'un des rares textes de Marx où l'on voit apparaître la notion de « dictature du prolétariat » . L'expression a donné lieu à beaucoup de sur-interprétations , favorables ou hostiles , toutes très éloignées du sens que lui donna Marx , qui l'opposait à la « dictature bourgeoise » et l'empruntait à l'histoire romaine . « La dictature à Rome en effet était ce moment d'exception qui n'avait rien d'arbitraire : un homme seul s'y voyait conférer un pouvoir exceptionnel afin d'assurer la survie de la République .

« La fortune et les infortunes de l'expression ont occulté la vraie question qui est celle de l'Etat . »


Contre les dogmatismes


Ces quelques thèmes qui , d'ailleurs , visent davantage à ouvrir le débat qu'à le conclure , mettent en évidence la richesse , qui est loin d'être épuisée , du contenu de ce « Hors-série » du Point qui semble s'inscrire dans une multitude de nouvelles publications ou articles qui témoignent tous de la vivacité de la pensée de Marx et de son actualité .

Je pense d'ailleurs que nous aurons l'occasion d'y revenir , tant la situation , les évènements que nous vivons me semblent avoir besoin d'une irrigation nouvelle permettant de saisir toutes les opportunités en les relaçant dans la dialectique et le mouvement de l'histoire ennemis de tous les dogmatismes et de toutes les scléroses de pensée .  Michel Peyret, 9.7.9


http://eldiablo.over-blog.org/article-33882985.html


 

___________________________________________________________

 

arche-de-noe-copie-1.jpg

Alerte ! Se mettre en mode préparation.


Je ne souhaite pas que mon message véhicule la peur, la panique et l'angoisse,
mais qu'il soit un avertissement de la sagesse.

Les alertes sont nombreuses et je crois inutile ce matin d'en dresser une
liste. Les bruits de guerre s'entendent, les désastres se voient, les famines
se vivent en ce moment même.


Hier, j'ai été dans une petite ville pour aller chercher de la nourriture à
quelqu'un qui n'avait plus rien à manger. La dame responsable de l'organisme
de distribution de nourriture m'a dit à quel point le nombre de famille qui
doit s'approvisionner à toutes les semaines augmente. Elle m'a parlé de son
inquiétude concernant le fait que les donnations sont de plus en plus
limitées, les épiceries, les restaurants et les commerçants donnent de moins
en moins. Juste dans cette petite ville, des milliers de personnes dépendent
du service d'aide alimentaire et ce, à tous les mois.

J'ai visité l'entrepôt et j'ai été tout de même été étonnée de voir la
variété des produits offerts: le pain (encore frais) est à volonté ainsi que
certains fruits et légumes (très potables). De la viande est aussi
distribuée. Une famille peut réussir à se nourrir relativement bien via ce
genre de ressource.

Ce centre d'aide est offert dans à peu près toutes les villes et villages. Ce
sont des centres d'approvisionnement en nourriture, mais aussi en vêtement et
en objets de toutes sortes. J'achète tous mes vêtements et ceux de ma famille
depuis des années dans ce genre d'endroit et c'est incroyable les trouvailles
que je fais. J'ai une réserve de manteaux d'hiver pour les 10 prochaines
années! Avec de l'eau de javel, on peut tout recycler.

Je vous parle de ces services parce qu'ils offrent un potentiel
d'approvisionnement extrêmement précieux pour les familles qui voient leurs
moyens diminuer. C'est une grâce de pouvoir y avoir accès. De plus, ces
ressources peuvent devenir un centre de réseautage non-négligable dans un
avenir proche: cuisine collective, échange de biens et de services, etc.

Ces ressources ont un potentiel pour tous ceux et celles qui choisissent de
se mettre en mode préparation. Évidemment, il ne faut pas abuser si nous n'en
avons pas le besoin. Toutefois, la grande majorité des gens, dénudée
d'orgueil mal placée, n'a pas le moyen de s'en passer! Il pourrait donc être
judicieux de commencer à fréquenter ce genre d'endroit pour recueillir des
légumes pour les conserves, pour faire des réserves de pain (encore frais),
de vêtements et d'outils de toutes sortes. Dans mon village, les dîners sont
offerts à 1$ et pour les enfants c'est gratuit.


De très nombreuses radios et blogs américains invitent impérativement les
gens à viser l'autosuffisance et ce, dès maintenant. Les prévisionnistes sont
tous unanimes: la crise financière et pandémique, à elles-seules, causeront
des débordements sociaux majeurs.
Les importations seront extrêmement
limitées, voire même inexistantes, et les marchés d'alimentation seront
vides. Il sera alors très difficile de trouver de la nourriture outre par les
mesures militaires qui seront mises en place. Si le nombre de gens contaminés
continue à augmenter, et c'est certain que ça va arriver, certains secteurs
de travail et de nombreux milieux sociaux seront fermés à la population: les
écoles, les garderies, les centres commerciaux, le secteur
alimentaire-industriel et autres.

Je ne suis pas prophète, mais une telle situation exigera une intervention
militaire, l'instauration de la loi martiale, et tous les citoyens
deviendront sous le contrôle de soldats solidement endoctrinés. Si vous
n'avez pas prévu des mesures d'organisation minimale, vous risquez fort de
regretter de ne pas avoir écouté les avertissements de la sagesse! En cas de
pandémie, il est probable que les populations soient confinées à des secteurs
sous haute surveillance, que les frontières des pays et des villes soient
fermées. Si vous êtes dans une grande ville, toutes les avenues et artères
seront barrées à toute personne qui veut entrer ou sortir... Vous aurez alors
les moyens du bord, ceux que vous aurez prévus avant la tempête ou bien, ceux
que EUX auront prévus pour vous!

"AGISSEZ AINSI D'AUTANT PLUS QUE VOUS SAVEZ À QUEL TEMPS NOUS SOMMES: LE MOMENT EST VENU DE VOUS RÉVEILLER DE VOTRE SOMMEIL" (Romains 13:11)

Ce n'est pas de la propagande de peur que je fais, C'EST UN APPEL
AU GROS BON SENS! Si l'écureuil avec son si petit cerveau sait instinctivement
qu'il lui faut faire des réserves pour l'hiver, à plus forte raison nous devrions faire
de même!

Sortez des grandes villes ou si vous devez y rester, prévoyez des réserves
alimentaires. Les centres de distribution de nourriture peuvent vous fournir
des légumes pour les conserves, des fruits à congeler, du pain à congeler, de
la farine à entreposer.
Vous pouvez aussi acheter des vêtements pour vous et
vos enfants en prévision de l'hiver qui vient. Tentez de vous réseauter en de
petites communautés où chacun partage ses biens et ses services. Faites
l'inventaire des producteurs locaux et tissez des liens dès maintenant. Si
votre environnement vous le permet, achetez-vous 10 poules pondeuses (10
oeufs par jour) qui pourront vous offrir une bonne source de protéine et un
bon moyen de troc!
Ça coûte moins de 20$ par mois à nourrir et ça sert à de
très nombreuses recettes simples.

Trouver des sources d'eau potable sera un atout majeur. D'avoir en main des
moyens de purifier l'eau aussi. Emmagasiner les journaux et du bois de
chauffage pour des temps plus extrêmes. Récupérer tout ce que vous pouvez
pour recycler vos trucs dans les temps durs.


De croire qu'une nouvelle race d'humains prendra soudainement place dans
notre monde et qu'elle va nous soustraire de la "dualité" et nous débarasser
des ténébreux personnages qui dirigent notre humanité tient du délire ! Tout
comme de croire que Dieu va nous absoudre de toutes souffrances et de toutes
épreuves tient aussi du délire!

Dieu pourvoit, mais il ne pourvoit pas à celui qui ne fait aucun effort:
"Si quelqu'un ne VEUT PAS travailler, qu'il ne mange pas non plus." 2 Thess
2:10

"C'est par beaucoup d'afflictions qu'ils nous faut entrer dans le Royaume de
Dieu". (Actes 14:22)

Toutefois, Dieu nous console en nous disant:

"Aucune tentation ne vous est survenue qui n'ait été humaine, et Dieu, qui
est fidèle, ne permettra pas que vous soyez tentés au-delà de vos forces;
mais avec la tentation il préparera aussi le moyen d'en sortir, afin que vous
puissiez la supporter." 1 Corinthiens 10:13

Les temps s'annoncent difficiles, mais je crois que c'est dans l'affliction
que nous pourrons reconnaitre la plus grande vertu que Dieu a donnée aux
hommes: la bonté. C'est dans l'épreuve que nous développerons l'entraide et
la fraternité, c'est dans la tribulation que nous découvrirons nos plus
profondes convictions et que nous trouverons en nous-mêmes, par la grâce de
Dieu, une force et une foi inébranlable.


Isabelle
webmaster@consciencedupeuple.


zombies.jpg

16.07.2009

14 juillet-Révolution des oeillets.

(Eva: Si vous ne connaissez pas la Révolution portugaise des Oeillets, renseignez-vous, sur Wikipedia, sur Google. Un des plus beaux moments de l'Histoire de l'humanité ! Et à la gloire de l'Armée ! Moi aussi, je dis : L'Armée avec le peuple ! Pas à tirer contre lui ! Et je sais que l'Armée, à juste titre, se méfie du Président bling-bling qui ne se soucie pas de la France, mais du Veau d'Or, de sa carrière, des USA et d'Israël, du Nouvel Ordre Mondial. Son sens du devoir, son amour de la France cadrent mal avec un Président de pacotille.....).
 
Peut-être encouragée par Fox News Chaîne de télévision américaine réaco-réac qui par l'un de ses présentateurs encourageait les téléspectateurs à lire "L'insurrection qui vient" pour "mieux connaître l'ennemi", l'armée française s'est penchée sur l'ouvrage. Etonnant.

L’armée avec nous !
08 juillet 2009

La Revue de la Défense Nationale a adoré L’Insurrection qui vient680722.jpg

 

Jérôme Leroy. Causeur.fr

 

Pour les Causeurs qui désirent une saine rasade de littérature subversive pour l’été, sachez que vous ne trouverez pas la critique la plus virulente de notre société néolibérale mise à mal par les coups de boutoirs d’une crise qu’on espère terminale dans Le Monde Diplomatique ou Politis.

Prévenons tout de suite que le choc risque d’être rude pour ceux qui plaçaient dans l’armée leur dernier espoir pour réduire la chienlit des banlieues et des ouvriers séquestreurs. Il semblerait que celle-ci, si elle devait bouger, s’oriente davantage vers une solution à la portugaise, genre 25 avril 1974, quand une poignée de capitaines cultivés ont renversé en quelques jours et sans violence un régime à peine plus exténué que le nôtre.

En effet, ainsi que nous le signale le blogueur le mieux renseigné de France sur les affaires militaires, Jean-Dominique Merchet, c’est dans la très jugulaire-jugulaire Revue de la défense nationale que l’on peut lire cette critique d’un des best-sellers de la saison : « La solution décrite est tout aussi critiquable que la société actuelle (…) Ne pas partager les solutions esquissées dans le livre est une chose. Mais on ne peut constater combien celui-ci met en évidence le profond malaise qui règne en France. Les Français traversent indubitablement une crise qui n’est pas seulement économique et sociale mais qui est avant tout une crise de la morale. On a oublié l’homme et privilégié le profit. C’est aussi une crise du sens. (…) Refonder le contrat social et moral paraît d’autant plus nécessaire que passé un point de non-retour, le sentiment d’injustice se fait trop criant et plus aucun type de légitimité ne peut être trouvé.»

Nous pourrions, dans l’un de ces jeux d’été qui ne vont pas tarder à fleurir dans les magazines de plages en même temps que les jolies filles en bikinis sortant du bain, inviter nos amis Causeurs à trouver de quel livre il s’agit. Mais il faut que certains, ici, sachent l’effroyable vérité et, comme il était écrit au fronton de l’Enfer de Dante, abandonnent tout espérance.

Il s’agit de L’Insurrection qui vient.

Vous savez, ce texte insignifiant, mal écrit, qui raconte n’importe quoi tout en servant, dans une contradiction assez croquignolette de preuve à charge pour maintenir son présumé auteur six mois en prison.

Et l’article est signé d’une commissaire à l’Armée de Terre.

Tout fout le camp, moi je vous le dis, tout fout le camp.

 

Apparemment, Sarkorambo s'étant rabiboché avec "ses" troupes, une révolution des oeillets n'est pas encore pour aujourd'hui. Mais, tout armée_une_news.jpgespoir n'est pas perdu. Quelqu'un m'a dit que l'esprit du militaire supporte mal les Blingeries du nano-généralissime.

 

Et puis, une présence militaire dans nos rues serait peut-être de nature à rassurer le citoyen ordinaire qui a bien du mal à se faufiler entre les chasseurs-cueilleurs d'outrages et les collecteurs de prunes, sans parler de l'intimidation constante faite au citoyen-manifestant.

Qui sait, peut-être aurons nous besoin un jour de l'armée pour karsheriser la racaille policière milicienne qui explose les têtes et crève les yeux... Peut-être aurons nous besoin des kakis pour rétablir la démocratie...

Jérôme Leroy à raison, tout part en couilles !







http://j-veuxdusoleil.blogs.nouvelobs.com/archive/2009/07/14/14-juillet.html



Sur fond de récession, la Russie
guettée par les troubles sociaux,

par Marie Jégo: Pour la première fois en dix ans, la Russie affiche une croissance négative. Selon des chiffres publiés lundi 13 juillet, le produit intérieur brut (PIB) devrait chuter de 10,2 % au premier semestre et de 6,8 % au second avant qu'une légère reprise de l'économie ne s'esquisse en 2010. Au second semestre, la production industrielle devrait baisser de 9,8 %. Dans un tel contexte de récession, la société de conseil Eurasia Group juge que les troubles sociaux sont inévitables. Déjà de multiples conflits se manifestent.
Commentaire n° 1 posté par Lenz aujourd'hui à 01h31
http://sos-crise.over-blog.com/article-33853194-6.html#comment45041502
Merci à LENZ

Dahab.JPG

 
Israël : Des sous-marins de combat nucléaires
traversent Suez, avec l’accord de l’Egypte

Et tandis qu’Israël s’exerce à l’attaque nucléaire contre l’Iran, les leaders du G8 (quasiment tous souteneurs actifs du programme nucléaire militaire israélien),  dénoncent “les risques de prolifération posés par le programme nucléaire iranien”, dans les documents approuvés à L’Aquila le 8 juillet “au cours du dîner”. (..)

http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=14397

liste complète

 



liste complète

 

Message reçu par mail :

Ce message vous est envoyé par un visiteur grâce au formulaire de contact accessible en bas de page de votre blog: r-sistons.over-blog.com

"resisterencore@yahoo.fr"
drzz
Vos coordonnées internet et postales ont été enregistrées et seront diffusées auprès de notre fournisseur d'accès, mais également auprès de certains de nos membres.

Une plainte a été déposée contre vous par l'un d'eux.

Le visiteur qui vous envoie cet e-mail n'a pas eu connaissance de votre adresse de messagerie.


Réponse Eva R-sistons :

Drzz est un néoconservateur extrémiste, fanatique, haineux, raciste, va-t-en guerre... son blog a déjà été suspendu par over-blog. Son idéal est le contraire de celui de ce blog: Eugéniste, libéral, va-t-en guerre, atlantiste, sioniste ! 
 
Salut Drzz, Je suis une femme de foi, je ne crains rien.
J'ai "le bouclier de la foi" (Bible), et il ne m'arrivera que ce que Dieu permettra.
Et j'ai la conscience en paix du devoir accompli.
Alors tu peux remballer tes attaques, dont tu es coutumier d'ailleurs !
Elles me laissent complètement indifférente. Ton blog est répugnant, et je te laisse
tranquille, moi. Chacun ses opinions, les nôtres sont aux antipodes.
Eva R-sistons aux néoconservateurs à la Bush ! 



Programmation militaire:
Chevènement fustige "le concept de sécurité nationale"

L'article 5 du texte réécrit le premier article du code de la Défense en y intégrant la "stratégie de sécurité nationale". Il prévoit notamment l'instauration d'un Conseil de défense et de sécurité nationale appelé à se substituer à l'actuel Conseil de défense et au Conseil de sécurité intérieur, et qui sera présidé par le président de la République.

"Le concept de sécurité nationale aboutit à des dérives potentielles tendant à confondre action militaire et action policière", a déclaré le sénateur de Belfort et ancien ministre de la Défense, lors de la discussion sur le texte.

"Le risque est dans le glissement vers une sorte d'ennemi intérieur qui se substituerait à l'ennemi tout court. La doctrine de sécurité nationale est fort peu nationale, elle nous met à la remorque des concepts stratégiques de l'OTAN dans le sillage de la politique des Etats-Unis", a-t-il ajouté.

Pour lui "la politique de défense ne doit pas se confondre avec la politique de sécurité". Il a critiqué "une extension des pouvoirs" du président de la République "que la Constitution n'autorise pas".

M. Chevènement a enfin dénoncé un "simulacre de débat" où "le Sénat est réduit

à jouer le rôle d'une simple Chambre d'enregistrement". La majorité sénatoriale devrait rejeter tous les amendements et adopter sans changement le texte examiné en première lecture par les députés ce qui rendrait l'adoption définitive.

http://www.chevenement.fr/Programmation-militaire-Chevenement-fustige-le-concept-de-securite-nationale_a820.html




CHAVEZ--Victoire.jpg 

Derniers articles sur le blog d'Eva sos-crise,
nombreuses alertes !!!

USA: Déséspérés, de plus en plus d’Américains acceptent de travailler sans salaire
Selon un expert en Défense, la Chine pourrait attaquer l'Inde d'ici 2012

Les chercheurs prédisent un chaos climatique dans les années à venir
Israël se prépare à frapper les cibles nucléaires iraniennes
Holdren,M.Science d'Obama:Pour sauver la terre,il faut avortements forcés et stérilisations de masse
Appel à un Nouvel Ordre Mondial au sommet des Non-alignés en Egypte

liste complète

 



http://www.juif.org/defense-israel/103029,une-visite-du-hamas-en-suisse-irrite-israel.php

http://www.juif.org/defense-israel/102947,le-hamas-accuse-israel-de-trafic-de-chewing-gum-aphrodisiaque-a-gaza.php
http://www.juif.org/defense-israel/102956,armement-londres-limite-ses-ventes-d-armes-a-israel.php
http://www.juif.org/societe-israel/103076,po-200-defenseurs-des-droits-de-l-homme-se-rendent-a-gaza.php


Nouvelle alerte, publiée ici:
Pays de l'Est obstacles à la paix !
http://r-sistons.over-blog.com/article-33829384.html
"Nervosité dans les pays
de l'ancien bloc soviétique
face au "dégel" entre
Washington et Moscou".


bush-fascho.jpg

Bush poursuivi ???

Cameraman soudanais de la chaîne de télévision qatarie Al-Jazira, al-Haj avait été capturé par l'armée américaine en décembre 2001, alors qu'il se rendait en Afghanistan, avec un visa en règle. Accusé d'avoir monté un site pro-terroriste, trafiqué des armes et réalisé une interview d'Oussama Ben Laden (..) Il fut finalement libéré en mai 2008, sans avoir jamais été inculpé, après une grève de la faim de 16 mois.

Aujourd'hui, Sami al-Haj est bien décidé à ne pas en rester là. Il ambitionne de poursuivre en justice l'ancien président américain. (..)

http://fr.news.yahoo.com/57/20090717/ted-bush-bientt-poursuivi-par-un-ancien-628e9f6.html

Partager cet article

Repost 0
Published by Eva R-sistons - dans Lettre ouverte à...
commenter cet article

commentaires

Eva R-sistons 18/07/2009 17:21

Corinne, j'ai mis ton info sur la poursuite de Bush, merci ! bises eva

Eva R-sistons 18/07/2009 16:52

Merci chère Corinne pour tes précieux liens, et bonne journée, eva

Eva R-sistons 18/07/2009 16:52

Merci Gut, comme toi je ne supporte pas Rocard. Il tire en permanence sur ses amis, je déteste ça !cordialement, eva

Eva R-sistons 18/07/2009 16:50

Tu es adorable, Antarès ! Merci de penser à moi ! Je ne prends pas de vacances. J'alerte tant que c'est possible ! Aide-moi en m'alertant si tu penses que... telle alerte peut être déplacée ! Je compte sur toi !cordialement, et très bonnes vacances, fidèle ami.

Antarès 18/07/2009 11:47

Bonjour EvaPasse un bon été, profite des vacances, continue à réfléchir au retour, mais sans paranoïa.Bises     Antarès

R-Sistons

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
  • Contact

Recherche

Archives

Pages