15 novembre 2011 2 15 /11 /novembre /2011 00:51

http://4.bp.blogspot.com/_PgjdK-mzze4/TQO0iMpS5OI/AAAAAAAABZM/Ao34z7I7XpE/s1600/Tucker-Banksters-Big.jpg

http://4.bp.blogspot.com/_PgjdK-mzze4/TQO0iMpS5OI/AAAAAAAABZM/Ao34z7I7XpE/s1600/Tucker-Banksters-Big.jpg

 

http://www.jusmurmurandi.com/wp-content/uploads/2008/10/pso-banksters.jpg

http://www.jusmurmurandi.com/wp-content/uploads/2008/10/pso-banksters.jpg

 

http://2.bp.blogspot.com/-W4n03JTs5YA/TWtTnR8bq_I/AAAAAAAADIw/ibPYGVvdg00/s1600/DIO_bankers.png

http://2.bp.blogspot.com/-W4n03JTs5YA/TWtTnR8bq_I/AAAAAAAADIw/ibPYGVvdg00/s1600/DIO_bankers.png

 

 

Bonjour

 

Entre deux tempêtes réduisant mes activités,

ou une interruption avec les ennuis informatiques,

voir ici :

Lettre ouverte à over-blog: Arrêt blog si je ne peux travailler comme avant

 

Mardi, journée à l'extérieur, j'en profiterai pour avancer la lecture

de mes documents anciens sur Kadhafi, décapants !

Pour mieux faire le post promis, qui demandera du temps

car basé sur plein d'infos.

En attendant les posts annoncés,

voici quelques lignes (grand public, à relayer) 

sur deux sujets qui me tiennent particulièrement à coeur ...

 

Bonne lecture, votre eva

 

 

L'Europe pour les "Nuls",

par eva R-sistons

http://a3.idata.over-blog.com/300x266/1/76/20/75/2e--5.6.9/bilderberg-mde-captif.jpg

Réflexion d'eva R-sistons sur l'UE
L'UE mondialiste en quelques mots :

rollingstonebanksters.jpg

http://exdisciplesleblog.unblog.fr/tag/banksters/

http://exdisciplesleblog.unblog.fr/tag/banksters/

- L'UE est l'Europe des gangsters
(gangsters de Washington,  de la Finance, de Bruxelles etc...)
- En projet : Fédéralisme tremplin du NOM
(la monnaie unique entraîne la politique unique)
et Europe à 2 vitesses (Nord, Sud)
- Dictature de l'Argent, maquillée en démocratie
- Ecrasement des peuples, sacrifiés au profit des banksters
- Guerres anglo-saxonnes par procuration
- Dirigeants marionnettes du Nouvel Ordre Mondial
- Pangermanisme
- Et Israël (celui du Grand Israël, planétaire) en embuscade
- Et cerise sur le gâteau, un Nain français qui joue au Géant !
.
Résumé :
On sacrifie l'euro pour sauver le dollar ?
Ou on sacrifie les peuples pour sauver l'euro,
pour engraisser les banksters et les gangsters de Bruxelles ?

Eva R-sistons

http://r-sistons.over-blog.com

 

.

http://fonzibrain.files.wordpress.com/2009/10/europe-dictature.jpg

 

.

http://molex.unblog.fr/files/2009/10/desinformationjournal.jpg

 

L'info en France pour les "Nuls"

par eva R-sistons

 

La France, patrie des Droits de l'Homme

(sous-entendu ceux de la femme et de l'enfant ?)

est désormais Lanterne rouge en matière d'info,

elle fait pire que l'Italie de Berlusconi. Chapeau !

 

Morceaux choisis : 

L’information en France ? Tu la répètes, ou tu la quittes....

L'Occupant de l'Elysée veille au grain.

Pas seulement ses influents amis du CRIF,

d'abord sionistes avant d'être Français.

 

 

Le sionisme passe par la désinformation

http://soleilblanc.wordpress.com/2011/11/01/le-sionisme-passe-par-la-desinformation/

(Je n'aime pas le dessin, mais je publie à cause de la formule très juste :

Le sionisme passe par la désinformation, note d'eva R-sistons)

 

La vérité ? Les Médias sont occupés, colonisés (§)

par les mêmes, vous savez tous les BHL,

chouchoutés par le Lobby "qui n'existe pas".

Pensée unique garantie ! Pas de critiques d'Israël,

mais diabolisation des Musulmans, des Arabes.

(Chut ! Discrète mais permanente incitation à la haine raciale,

et à terme, au choc de civilisations juteux

pour les multinationales de mort).

Au menu : Par exemple, la glorification

de l'Oncle Sam, "sauveur de la France" en 40

(au mépris de la vérité, puisque ce sont les Russes

qui ont surtout permis la victoire en sacrifiant

plus de 20 millions de leurs citoyens).

Et la glorification de l'Empire, de ses guerres, de ses valeurs

militaro-financières, avec à la clef compétition, droit du plus fort,

écrasement des faibles, accroissement des inégalités, etc.

Donc, haro sur Iran, Syrie, Chine, Russie, Vénézuela...

sans hasard tous critiques vis-à-vis du monde anglo-saxon !

 

http://static.blogstorage.hi-pi.com/photos/neila-dreama-free.blogspace.fr/images/gd/1224354818/Retour-a-une-crise-de-29-Ou-un-mensonge-leurre-de.jpg

 

Autre caractéristique ! Si on parle de la Gauche,

c'est soit pour ne rien dire à son avantage,

soit pour la discréditer.

Et par ex, lorsqu'il y discussions sur le nucléaire

entre le PS et les Verts, on met l'accent sur les divergences,

et bien sûr chaque désaccord, chaque attaque, est mise en valeur.

Avant la Présidentielle, l'intelligente Ségolène Royal

était même qualifiée de Bécassine...

Il est vrai qu'elle n'était pas du sérail,

à la différence de Sarkozy ou de Copé pour la Droite,

ou à Gauche, de DSK puis Hollande et bientôt Valls,

sans oublier Delanoë et sa dauphine Mme Hidalgo à Paris

(et donc tout est fait pour barrer la route

à Cécile Duflot dans la capitale, ou à

Martine Aubry, A. Montebourg, S. Royal, pour 2012).

.

Dans le même temps, l'Occupant de l'Elysée,

vous savez, "Super Sarko", est valorisé en permanence,

qu'il fasse semblant d'honorer le Gl de Gaulle à Colombey, 

ou qu'il entraîne la France dans des aventures coloniales sanguinaires

pour masquer certains scandales, ou pour satisfaire ses amis

de la Finance, de la City, d'Israël, des Etats-Unis,

de la Haute Industrie... ou tout simplement du Fouquet's et du Medef.

 

Un "bon" journaliste, aujourd'hui, est teigneux face à l'Opposition,

et magnanime face à l'UMP (l'Union pour une Majorité (!) Anti-Populaire),

et surtout, surtout, il doit savoir interrompre

dès qu'on aborde un sujet sensible, dès qu'on aborde la vérité,

dès qu'on touche aux vaches sacrées de l'Occident,

Israël, l'Amérique, le capitalisme ultra-libéral,

l'Angleterre, Sarkozy, BHL, l'Empire, ses guerres...

 

Autres techniques: Pour niveller les pays par le bas,

on compare avec les Etats étrangers, évidemment les moins-disants.

Et bien sûr, on nous prépare sans cesse aux mesures d'austérité.

Et au fédéralisme européen tremplin de la dictature planétaire

du Nouvel ordre Mondial. Sale boulot !

 

D'une façon générale, la principale fonction des Médias

est de travailler contre l'intérêt des peuples.

Non seulement soutien de l'intolérable, mais pire encore,

ils sont un acteur très actif de la destabilisation générale

du monde par la Haute Finance anglo-saxonne...

Ils sont nos pires ennemis, les plus redoutables !


Alors, Information, sous la houlette vigilante du Crif et de ses amis,

sinon de l'Occupant de l'Elysée en personne ?

Non, désinformation, propagande, conditionnement.

Surtout en temps de guerre !

 

La France fait pire que l'Italie de Berlusconi !

Quand retrouvera-t-elle sa liberté, son indépendance ?

 

eva R-sistons

 

(§) Sur l'occupation de la France, mon analyse a été saluée

par le Liesi en personne,

dans son dernier Bulletin Trimestriel (31.10.11).

C'est la preuve de sa véracité...

 

Parution complète, longue, ici :

L'information en France pour les "Nuls" (eva R-sistons) - Déontologie

 

http://a4.idata.over-blog.com/291x300/3/71/63/57/decrochons-de-la-TV.jpg

http://a4.idata.over-blog.com/291x300/3/71/63/57/decrochons-de-la-TV.jpg

.

 

http://www.histoire-france.net/epoque/revo/guerre.jpg

http://www.histoire-france.net/epoque/revo/guerre.jpg

14 novembre 2011

Dictature de la finance ou manifeste du duc de Brunswick

 

 

Dictature de la finance ou nouveau manifeste du duc de Brunswick (manifeste contre les Parisiens pour les menacer d'extermination par les prussiens en 1792) ?

La crise financière développe sa dictature, sa progression systémique (la crise financière engendre une crise économique qui engendre a son tour une crise politique et ainsi de suite......)
Dans cette crise économique est engendré un risque systémique à son tour. On empêche un pays de recourir à une élection (la Gréce), dans un autre (Italie) on lâche un fidèle parmi les fidèles du système parce qu'il est impopulaire, dangereux, un incontrôlable populiste, et dans un troisième temps on lance par erreur le message de dégradation du pays majeur du système économique, la France. Par erreur !  Vous ne rêvez pas, ce n'est pas une fiction mais le scénario trés bien calculé d'une prise du pouvoir: la stratégie du choc théorisée par Naomie Klein.

Le polit-bureau bruxellois, baillonettes aux canons,  s'insurge pour empêcher des élections mais tergiverse a dénoncer les erreurs des agences de notations. Deux poids deux mesures. Calmement la dictature de la finance s'installe, empêchant toute forme de protestation électorale car on l'a compris si on ne vote pas pour une certaine oligarchie bruxelloise on nous sanctionnera après le mois de mai comme le signifie cette missive, cet ultimatum, ce diktat.

Car les agences de notation sont rémunérées par le système financier qui veut se faire rembourser sa crise des subprimes sur notre dos. En abaissant la note des pays le système financier peut faire augmenter les intérêts de la dette tout en faisant courir le principal pour récupérer le maximun et surtout pas tuer la poule aux oeufs d'or.

Vive l'Europe des citoyens pas des financiers ... P.P.

 

 

 


http://science21.blogs.courrierinternational.com/archive/2011/11/14/grece-italie-trilaterale-bilderberg-et-impasse.html



Grèce, Italie, Trilatérale, Bilderberg... et impasse


Le 14 novembre, Radio Chine Internationale (RCI) écrit entre autres : « La plupart des Grecs soutiennent le nouveau gouvernement de coalition », se référant aux sondages diffusés par la presse grecque à propos du gouvernement que vient de former Lucas Papademos. S'agissant de l'Italie, Les Echos commente « Mario Monti, un technocrate sobre et intransigeant ». Précisons que Monti et Papademos sont les deux des membres de la Commission Trilatérale, dont le premier préside la branche européenne. Très lié à l'Union Européenne et président honoraire du think tank Bruegel, Mario Monti est également membre du comité de pilotage des rencontres de Bilderberg. Dans une présentation d'il y a deux ans, il apparaît comme conseiller de Goldman Sachs et de Coca Cola. Lucas Papademos fut de son côté vice-président de la Banque Centrale Européenne (BCE). La semaine passée, du 11 au 13 novembre, la réunion européenne de la Commission Trilatérale a eu lieu à la Haye. Une dépêche Romandie News / AWP du 14 novembre commente d'emblée « Grèce: Papademos définit lundi sa feuille de route dictée par l'UE et le FMI ». Atlantico interroge : « Le nouveau gouvernement grec va-t-il achever l'Europe ? ». Mais la crise actuelle est-elle autre chose que le résultat de la politique imposée depuis les années 1980 par des institutions comme l'Union Européenne et les structures qui l'ont précédée ? Sur l'Italie, Le Figaro annonce « un gouvernement resserré et "technique" ». Mais en quoi consiste la « technique » de ces prétendus « experts » ? Est-ce autre chose que la collection de lieux communs récurrents, présentés comme « consensuels », qui ont ruiné les pays européens ? Car c'est sans doute l'aspect le plus inquiétant de cette situation : l'incapacité, de la part de ceux qui nous gouvernent, d'appliquer dans la pratique autre chose que la « bonne vieille » politique des trois dernières décennies qui a conduit à la débâcle des années récentes. C'est précisément de ce point de vue, que le recours à des « spécialistes » influents liés à la Commission Trilatérale et au groupe de Bilderberg apparaît particulièrement parlante.

[la suite, sur le lien http://science21.blogs.courrierinternational.com/archive/2011/11/14/grece-italie-trilaterale-bilderberg-et-impasse.html ]

 

.

Qui mettra un terme aux ingérences de GOLDMAN SACHS ?

M. Kadhafi a été assassiné par ces illustres personnages qui dirigent une société qui s’effondre sous le poids de ses erreurs et de ses reniements. M. Kadhafi a été liquidé et qui pourrait maintenant l’empêcher de retirer les milliards de dollars  des banques françaises comme il avait l’intention de le faire ? M. Kadhafi était soutenu politiquement par deux personnages: un certain DSK et un italien, Silvio Berlusconi.

Le lynchage de Berlusconi et le rôle de N. Sarkozy

Un député de la Ligue du nord, parti de l’extrême-droite italienne, s’est adressé samedi à la Chambre en français, en signe de protestation contre les pressions exercées par Paris et Berlin pour que l’Italie adopte des mesures économiques drastiques afin d’enrayer la crise de l’euro.

«Madame la présidente….», a commencé Massimo Polledri, en prenant la parole lors du débat sur les mesures exigées par l’Union européenne, dont l’adoption devait être suivie de la démission du chef du gouvernement Silvio Berlusconi.

Invitée par Rosy Bindi, qui préside les débats, à s’exprimer en italien, le député a poursuivi dans sa langue natale sa harangue contre «le directoire franco-allemand» qui s’apprête à «prendre le pouvoir».

Sarkozy voulait préparer le terrain pour Monti

Le président Nicolas Sarkozy a appelé vendredi son homologue italien Giorgio Napolitano pour lui apporter «son soutien le plus total pour ses efforts en faveur d’un programme de réformes ambitieux».

Selon le blog d’un journaliste du «Monde», repris dans les médias de la péninsule, Nicolas Sarkozy a également proposé à Giorgio Napolitano de prendre contact avec les responsables politiques italiens pour garantir à Mario Monti, pressenti pour succéder au Cavaliere, «la majorité nécessaire pour former un gouvernement durable». [Mais qu'est-ce que cela veut dire ? C'est extrêmement grave à la lumière de ce qui va suivre...Ndlr]

Il aurait également proposé de se rendre à Rome avec la chancelière Angela Merkel dès la formation du nouveau gouvernement pour soutenir Mario Monti.

Certains journaux se déchaînaient samedi contre la France, accusée de s’ingérer dans les affaires intérieures italiennes.

«Quelle humiliation»

«Quelle humiliation de se faire commander par Sarko», s’insurgeait Il Giornale. Ce quotidien, qui appartient à la famille Berlusconi, ironisait sur le standard du Quirinal, siège de la présidence italienne, où la ligne est perpétuellement occupée par «les appels internationaux». (Source)

Draghi, Papadimos, Monti : le putsch de Goldman Sachs sur l’Europe

Par Christian Lechevalier – Mon premier s’appelle Mario Draghi. Il est diplômé d’économie du Massachussetts Institute of Technology (MIT). Il a été chargé des privatisations italiennes de 1993 à 2001. Il est devenu gouverneur de la Banque d’Italie en 2006. De 1993 à 2006, il a siégé dans divers conseils d’administration de banques. De 2002 à 2006 il a été vice-président pour l’Europe de Goldman Sachs, la sulfureuse banque d’affaires américaine. Il vient d’être nommé président de la Banque centrale européenne (BCE).

Mon second s’appelle Loukas Papadimos. Lui aussi est diplômé du Massachussetts Institute of Technology (MIT). Il a été professeur à l’Université américaine de Columbia avant de devenir conseiller économique de la Banque de réserve fédérale de Boston. De 1994 à 2002, il a été gouverneur de la Banque de Grèce : poste qu’il occupait quand la Grèce s’est « qualifiée » pour l’euro, grâce à des comptes falsifiés par Goldman Sachs. Puis, il a été vice-président de la Banque centrale européenne (BCE). Il vient d’être nommé, sur pression de l’Union européenne et du G20, premier ministre de Grèce avec le soutien des deux partis dominants.

Mon troisième s’appelle Mario Monti. Il est diplôme de l’Université de Yale. Il a étudié le comportement des banques en régime de monopole. Puis il a été durant dix ans commissaire européen, de 1994 à 2004. D’abord « au marché intérieur et aux droits de douane » (ou plutôt à leur suppression) puis à la concurrence. Membre de la Trilatérale et du groupe de Bilderberg – selon Wikipédia – il a été nommé conseiller international de Goldman Sachs en 2005. Il vient d’être nommé sénateur à vie et l’Union européenne et le G20 tendent de l’imposer comme président du conseil italien.

Mon tout c’est trois financiers européens (?), trois hommes de la superclasse mondiale, formés dans les universités américaines et étroitement liés à Goldman Sachs. (Source)

GOLDMAN SACHS

Ecouter cette vidéo Interview Eric Laurent,


La face cachée des banques :

 

 

 

http://www.agoravox.fr/rdv-de-l-agora/article/eric-laurent-explore-la-face-64244

 

(article et vidéo)

 


.

L’intérêt national ? Nos pauvres soldats français qui meurent en Afghanistan à cause d’Al Qaïda (à qui l’Otan vient de donner la Libye… chutt…) ? Le souci de la vérité aux Français ? Bien sûr… bien sûr. (Le LIESI)

 

 

 

.

jefferson

Posté par Alaindependant

 

.

 

Mortel banquet

La guerre « humanitaire » du couple Sarkozy/Cameron


 Nous savons aujourd’hui que les mouvements sociaux ou militaires ayant abouti à la déstabilisation de la Tunisie et de la Libye ont pour origine le fait que le cartel bancaire se refusait à voir émerger en Afrique du Nord un système de BANQUE ISLAMIQUE où l’usure est interdit. Supprimer l’usure, favoriser un système de banques de ce type, c’est mettre en péril la poule aux œufs d’or de ceux qui fomentent les guerres depuis le XVIII° siècle. C’est toucher au POUVOIR des banquiers internationaux sur les Etats-nations et donc sur les citoyens du village global.


 

 

Comme les banquiers internationaux ou familles oligarchiques poursuivent leur rêve de Nouvel Ordre Mondial à partir d’un grand désordre (pour ne pas dire chaos) de l’Ordre actuel, et comme il est prévu de semer la ruine au sein des nations au moyen de l’USURE ou DETTE, un tel processus développé par la famille Ben Ali ou le dictateur libyen, est en soi insupportable.

 

C’est pourquoi les caniches du cartel bancaire, lire les dirigeants qu’il a lui-même placés aux commandes de certaines forces armées européennes, ont reçu pour consigne de déclarer la guerre à ces groupes hostiles à l’Ordre apostat (ou plutôt humaniste) issu du « siècle des Lumières ». Comme ces caniches sont par principe très obéissants et vicieux, ils ont appelé cette guerre : la « guerre humanitaire ». C’est bien la raison pour laquelle on parle maintenant d’envoyer des troupes militaires pour « protéger » les convois humanitaires…

Les conséquences immédiates de la « guerre humanitaire » sont terribles : plus de 900 000 personnes sont déplacées à la suite du conflit libyen. 900 000 dont plus de 400 000 en Tunisie. Des dizaines de milliers de réfugiés sont littéralement coincés au sud de la Tunisie, malgré les efforts des organisations internationales et tunisiennes et malgré l’immense solidarité du peuple tunisien.  Les braves Américains et leurs caniches européens ont proposé le système néolibéral comme étant l’assurance d’avoir un modèle économique assurant la prospérité pour tous. Fadaise, mensonge ! Cela nous mène directement à la guerre. L’hypocrisie de leur « guerre humanitaire » se solde aujourd’hui par 1500 à 3000 morts par jours ! La « guerre humanitaire » des caniches de l’Occident (pour satisfaire l’ogre américain et ses financiers) en vue de la protection des populations civiles se solde par une immense tragédie humaine. Et il faut être cupide pour croire un seul instant que cette tragédie ne se traduira pas par un terrible châtiment au tribunal de l’Histoire.

 

Les nations occidentales ont perdu leur âme en appelant au pouvoir des criminels dont le seul but est d’amasser, d’extorquer, de ruiner le pays où ils ont grandi.

 

L.I.E.S.I

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Eva R-sistons 27/12/2011 14:56


Eddie, tu es abonné au geab ? Comment l'as-tu ? merci, eva

Eva R-sistons 27/12/2011 14:55


merci pour le lien, eddie, eva

Eddie 16/11/2011 15:04



Le geab n°59 est paru. Bonne synthèse de la situation mondiale actuelle. Mais, comme toujours, les voeux de l'auteur laissent à désirer. Il écrit "La pression de la crise a également permis en
quelques jours de renforcer les capacités politiques de l'Euroland à progresser sur le chemin d'une intégration accrue, préalable à toute évolution positive vers le monde d'après la crise ". Il
oublie de dire que le renforcement des capacité politiques vers une intégration accrue se fait contre les peuples et sur le dos des peuples. Et ce faisant, l'Europe est maintenant une vraie
dictature, où les "élus des peuples" sont ulcérés à l'idée de faire un référendum populaire. L'auteur a également oublié d'informer qu'entre la crise et le monde d'après crise, il y a une dure
étape à avaler. En effet, entre les deux se trouve formellement l'étape comprenant l'effondrement économique mondiale qui induirait le chaos, les guerres entre pays et les guerres civiles, les
famines, les épidémies. Très peu de personnes verraient l'étape le monde de l'après crise, il devrait manquer des milliards d'individus



Eddie 15/11/2011 09:50



Et l'austérité généralisée bientôt pour tout le monde, un article sur l'austérité :    
http://www.wikistrike.com/article-les-mesures-d-austerite-sont-une-supercherie-philippe-toussaint-politologue-88693215.html



R-Sistons

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
  • Contact

Recherche

Archives

Pages