19 mars 2011 6 19 /03 /mars /2011 19:57

chez-moi--la-guerre.jpg

 

La guerre de Sarkozy

par eva R-sistons

 

Attention : A partir de maintenant,

propagande de guerre.

Sarkozy se fiche des insurgés libyens,

sinon il interviendrait au Bahrein,

où le Régime assassine aussi son peuple.

Sarkozy aime les bastons, comme Bush son pote,

il aime être au centre de tout,

il aime qu'on parle de lui

et il veut faire oublier, à l'extérieur,

ses échecs à l'intérieur.

 

La France de de Gaulle se méfiait

des Anglo-Saxons, Britanniques et Américains,

la France de Chirac a refusé de s'enrôler

dans la coalition impériale,

la France de Sarkozy l'impulse, au contraire,

comme il ferraille pour l'avoir contre l'Iran.

Voici notre pays en guerre,

la Libye est riche en pétrole

et à sa tête, elle a un dirigeant imprévisible,

insoumis, rebelle.


La France, c'est un signal,

a fait équipe avec les Anglais

toujours au premier rang pour coloniser,

et les Américains, en embuscade, ont rejoint

les va-t-en guerre.

Ils font la guerre par procuration,

via leur homme en France.

 

L'alliance naissante Sarkozy-Cameron

est de mauvaise augure,

elle était préfigurée par la visite du nouvel élu en 2007

en Angleterre, tout un symbole

du changement d'orientation de la France,

qui efface les traditions gaullienne,

mitterandienne et chiraquienne :

Pour le couple franco-allemand.

 

Les insurgés seront privés de leurs luttes,

  elles seront confisquées par les marionnettes

de l'Occident prédateur, criminel.


Victoire de la France,

clame Delahousse au Journal de 20 h

de FR2 la télé gouvernementale,

en prévision des Elections proches.

Il y a des guerres, aussi,

qui se font pour gagner des voix à l'intérieur,

comble du cynisme.

Il faut le savoir.

 

Delahousse demande pourquoi la France

n'intervient pas, aussi, en Côte d'Ivoire !

Elle est jolie, la télé aux mains des marchands d'armes !

 

Place à la propagande, maintenant,

la guerre est belle,

les peuples bombardés les acclament,

et les lendemains seront plus radieux,

au milieu des ruines

et avec des familles amputées.

 

La Ligue arabe a cautionné

le sémillant Président français,

avec ses dirigeants qui représentent plus

les multinationales du pétrole

que les populations arabes.

Mais la caution est là, cocorico !

Sauf que seul le Qatar est parti

batailler contre ses pairs arabes.

 

Les Américains vont participer à la guerre, "pleinement",

comme l'assure Alain Juppé.

C'est l'assurance d'une guerre propre,

sans dommage collatéraux !

On a vu ça en Irak... et partout.

 

Il est temps que les peuples

se débarrassent de leurs dirigeants cupides et belliqueux !

 

comme dubaï ou abu dhabi, le qatar se lance dans la construction de complexes de

http://www.linternaute.com/savoir/magazine/photo/qatar-iles-artificielles/ile-artificielle-the-pearl-qatar.shtml

 

La France est partie en guerre,

ses zamis américains en font des dizaines dans le monde,

en silence, avec, chut, des millions de sacrifiés

aux intérêts financiers.

La France est partie en guerre

sans consulter le Parlement,

l'Empire a bien choisi notre Président:

Il oeuvre pour Lui et pour ses privilégiés.

 

On devait avoir une simple zone d'exclusion aérienne,

nous avons une guerre.

Souriez, Français, vous êtes roulés !

Vos enfants vont mourir pour

les multinationales apatrides !

 

Une bonne nouvelle, quand même,

quatre grandes nations émergentes

se sont abstenues à l'ONU :

Chine, Russie, Inde, Brésil.

Le signe d'une nouvelle alliance

contre l' Empire unilatéral ?

 

Les Infos sont terminées,

place au Sport et aux Variétés.

Les Français s'amusent !

 

Et nous, si nous sommes la cible d'attentats, demain,

nous ne pourrons pas nous plaindre.

Nous l'avons eu, notre Sarkozy de Nagy Bocsa,

"ensemble, tout est possible" !

 

eva R-sistons

 

Tout est étudié, dans les "Infos"

de la télé aux ordres:

On nous rappelle, pour les Cantonales,

que les Elus dans trois ans seront remplacés par

les conseillers territoriaux !

Alors, abstenez-vous, les veaux !

 


 

La propagande en temps de guerre

 
http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/article-23413830.html
http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/article-33565761.html

 

 

« À défaut d’avoir recours à la force pour contrôler les populations, on peut parfaitement les contrôler par l’opinion » Harold Laswell, spécialiste des médias.

"La presse libre n'existe pas. Aucun de vous n'oserait donner son avis personnel ouvertement. Nous sommes les pantins qui sautent et qui dansent quand ils tirent sur les fils. Notre savoir faire, nos capacités et notre vie même leur appartiennent. Nous sommes les laquais des puissances financières derrière nous. Nous ne sommes rien d'autre que des intellectuels prostitués. Le travail du journaliste est la destruction de la verite, le mensonge patent, la perversion des faits et la manipulation de l opinion au service des Puissances de l Argent. Nous sommes les outils obéissants des Puissants et des Riches qui tirent les ficelles dans les coulisses". John Swaiton, l'éditeur du New York Times, lors de son discours d'adieu.

"Informer n'est pas une liberté pour la presse, mais un devoir"  Viktor Dedaj


Décodage de 25 techniques de désinformation :
http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/article-23391706.html
 

Télévision : De l'info sans infos. Tour d'horizon
http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/article-31419415.html

.

 

 

a-guerre.jpg

 

.

 

Massacres :

Questions troublantes,

par eva R-sistons

 

6-3

 

 

 

En écoutant une vidéo du 23 septembre 1982 (Soir 3) sur le

Massacre de Sabra et Chatila - Wikipédia

 

je me suis interrogée sur le massacre de Srebrenica ,

sans que les Casques Bleus interviennent.

Et si ce massacre avait été permis en Haut lieu,

puisque les décideurs sont en général des psychopathes,

pour ensuite mieux discréditer les Serbes,

Radovan Karadzic,

et en fin de compte,

ce qui est plus subtil,

dresser les  Serbes eux-mêmes

contre leurs dirigeants

qu'ils considéraient comme des héros,

donc contre leur passé, contre leur Histoire,

pour faciliter ensuite leur intégration

dans l'Union européenne

qui est elle-même le tremplin du Nouvel Ordre Mondial ?

 

Comme tous doivent le savoir désormais,

la guerre de Yougoslavie a été programmée par l'Occident

sous de fallacieux prétextes,

sous de fallacieuses mises en scène

de massacres ethniques,

pour disloquer la fédération de Yougoslavie

afin, encore et toujours, de diviser pour régner

(comme au Soudan récemment et bientôt en Libye,

les zones riches en ressources devant être contrôlées

par les prédateurs de l'Occident,

et les zones pauvres laissées aux dictateurs),

et de détacher les YougoSLAVES de leurs frères slaves,

à des fins géo-stratégiques de containment de la Russie,

mais aussi, bien sûr,

  pour mettre en place la principale base de l'OTAN dans la région

  afin, ensuite, de pouvoir un jour attaquer plus facilement

la Russie et la dépecer avec ses immenses ressources.

 

Plan machiavélique à l'image des dirigeants occidentaux

qui en tous temps programment divisions,

destabilisations, conflits, guerres,

dépeçages et pillages,

et bien sûr les innombrables drames humains,

par leurs politiques insensées..

 

Je soulève la question,

comme j'ai eu l'occasion d'en poser d'autres,

par exemple celle de la mort du Commandant Massoud,

juste avant l'invasion américaine de l'Afghanistan...

Bien curieuse coïncidence !

Pour moi elle porte la marque

de ceux qui ne voulaient en aucun cas risquer de voir

arriver au pouvoir un mythe vivant,

attaché à l'indépendance de son pays,

et capable de fédérer les Afghans

que justement les Occidentaux souhaitaient voir

dressés les uns contre les autres

  afin de mieux exploiter leurs divisions.

 

Quand comprenda-t-on que les Occidentaux

sont les pires ennemis de l'humanité,

les guerres ont toujours été de leur fait,

(elles ne sont jamais déclarées

par les Chinois ou par les Russes,

par les Iraniens ou les Vénézueliens) ?

On leur doit les malheurs qui assaillent les peuples,

avec tout ce qu'ils imposent

de manière anti-démocratique,

irresponsable, brutale

- de la société de sur-consommation

à la compétition,

en passant par l'alimentation ou la médecine

conçues pour nuire !

Et que dire du machiavélique plan du 11/9 ?

Des cerveaux bien malades sont à la tête du monde...

 

Les vrais dictateurs ne sont pas ceux que l'on désigne

à la vindicte populaire.

 

eva R-sistons



Des mises en scène pour retourner l'opinion :

 

 

Karadzic : la vidéo

qui a retourné l'opinion serbe

Le 3 juin 2005, le Tribunal International de La Haye projetait une cassette vidéo dont l'impact est une des origines lointaines de l'arrestation de Radovan Karadzic. Avant d'avoir vu sur leurs écrans de télévision l'exécution de six Bosniaques par un groupe paramilitaire, les Serbes ne croyaient pas à l'implication directe de leur pays dans le massacre de Sebrenica. Après la diffusion de ce document, la Serbie a globalement cessé de considérer ses tueurs comme des héros.

 

http://www.contre-feux.com/international-rp/karadzic-investigation-sur-la-video-qui-a-retourne-lopinion-serbe.php

 

 

 

Manipulation:

 

Un responsable irakien a révélé que les hommes armés impliqués dans l’attaque meurtrière d’ une église  pourraient être  en réalité des membres de compagnies de sécurité étrangères.

 

Qassem Atta, porte-parole du commandement des opérations à Bagdad, a déclaré lundi que les assaillants qui ont donné l’assaut à l’église catholique Sayidat al-Nejat de Bagdad, portaient des uniformes utilisés par les entreprises de sécurité étrangères.

Dimanche, un groupe d’hommes armés a pris en otage des dizaines de fidèles dans l’église. L’incident a duré près de quatre heures jusqu’à ce que la police intervienne. Le ministère de l’Intérieur irakien a dit plus tard que 52 personnes ont été tuées et plus de 60 blessées dans l’incident.


« Grenade à la main, des hommes armés ont attaqué l’église, » a dit Atta à l’agence de presse Aswat al-Iraq. Il a fait remarquer que les forces de sécurité irakiennes ont arrêté cinq hommes armés, l’un des détenus ayant une nationalité arabe.

« Les forces de police ont désamorcé quatre bombes, huit grenades à main et deux ceintures d’explosifs, » a-t-il ajouté.

Les autorités irakiennes ont lancé une enquête sur l’incident et les interrogatoires des assaillants arrêtés sont en cours, selon le responsable irakien qui a ajouté que cinq des hommes armés se sont suicidés pendant l’attaque terroriste.

Lundi, dans l’intervalle, 18 membres de compagnies de sécurité étrangères ont été arrêtés pour infraction à la loi par la police irakienne dans la région d’al-Ramiela, au nord-ouest de Bassorah.

Malgré le retrait des forces de combat américaines plus tôt cette année, l’Irak continue à héberger quelque 50.000 Gi’s qui restent dans le pays pour  « conseiller et former, » ( Hum..)  sans parler des milliers de mercenaires armés étrangers employés par les entreprises de sécurité privées qui opèrent dans le pays pour assurer la protection de fonctionnaires et d’entrepreneurs pour la plupart étrangers.

 

http://www.forsane-alizza.com/toute-lactualite/verite-sur-vrais-terroristes-irak-3932

 

 

 

Et à propos de Nouvel Ordre Mondial,

a-t-on fait le rapprochement avec "Ordre Nouveau",

le groupuscule d'extrême-droite de sinistre mémoire ?

 

eva R-sistons

 

 

 

%C3%A9nergie-nucl%C3%A9aire-sans-danger-

  Qui tirera les leçons des drames nucléaires,

des choix funestes partout ?

(superbe texte)

 

 

Face à un séisme sans précédent, suivi d’un tsunami dévastateur, le Japon est confronté à ses pires souvenirs et  renoue bien malgré lui avec ses cauchemars nucléaires d’antan : après les explosions nucléaires de Hiroshima et Nagasaki, celles de Fukushima…

 

Au-delà du drame japonais dont personne ne peut imaginer les conséquences à terme, et loin de « profiter » de cette catastrophe - comme certains tentent de le dénoncer afin d’éviter le débat - qui met à mal la troisième économie de la planète et ses 125 millions d’habitants, tout citoyen responsable est amené à s’interroger sur l’ampleur de ce drame pour essayer d’en tirer les leçons, au premier rang desquelles, le choix funeste d’une poignée d’individus voulant contraindre envers et contre tout la majorité des autres, à se soumettre à un modèle de société que ces derniers ne veulent pas.

 

Devant une telle folie suicidaire, ci-après, un extrait du livre que je publiais en 2008, sous le titre « La Démocratie Mensonge » paru aux Ed. M. Pietteur, où il est question de certains de ces choix :

 

« (…) Les aérosols parfumés et leurs gaz CFC (chlorofluorocarbures) nocifs pour la couche d’ozone ont été remplacés par des diffuseurs de parfums électriques. Tout comme les produits anti-moustiques qui répandent leur poison silencieux pendant votre sommeil. Débarrasser une table de ses miettes à l’aide d’une serviette, ou en en secouant la nappe à l’extérieur tient lieu d’archaïsme et la chose n’est envisagée que par l’intermédiaire d’un ramasse-miettes à piles électriques. A l’efficacité éprouvée de l’ancienne brosse à dents, l’on nous convainc que seul un modèle électrique est efficient. Découper une pièce de viande au coutelas est révolu et ne s’envisage qu’à l’aide d’un couteau électrique. La cuisson au gaz relève presque d’une coutume moyenâgeuse et seules les taques électriques – et encore, pas n’importe lesquelles – sont de mise… sans compter la batterie de casseroles et de poêles qu’il convient d’adapter. De la même manière, le chauffage électrique est présenté comme propre, moins polluant, participant à la diminution des gaz à effets de serre… quand il est prouvé depuis longtemps que pour produire une calorie (unité de mesure de quantité de chaleur), l’électricité est le moyen le plus dispendieux qui soit ! [1] Mais le rendement est d’un tel profit pour quelques groupes industriels et pour les Etats, que l’on nous certifie que l’avenir proche passe irrémédiablement par nos centrales nucléaires, devenues par la cherté des énergies fossiles, plus que jamais indispensables. Omettant soigneusement au passage, d’y inclure les coûts que représente le traitement des tonnes de déchets radioactifs qu’il faut se résoudre à traiter d’une façon ou d’une autre… Sans parler de l’aspect moral de leur envoi dans les pays du tiers-monde dont nous faisons nos poubelles sans sourciller – et sans bruit… Ni d’évoquer l’échéance prochaine du manque d’uranium pour les alimenter, estimée à moins de 50 ans, et du même coup, l’augmentation vertigineuse de son prix… Ni de mentionner le facteur risque (du type Tchernobyl) que ces centrales représentent dans un environnement géologique parfois instable (comme au Japon), et international, de plus en plus tendu. Et sans compter les boucliers de béton dont les sites sont recouverts après quelques décennies d’usage… pendant les millénaires indispensables à leur lente décontamination. Autre domaine où certains ingénus étudient la faisabilité de tout envoyer dans l’espace, après avoir constaté qu’une immersion en eau profonde se révèle être un échec pour cause de fissures des containeurs… Non contents d’avoir rendu notre fabuleuse planète invivable, nous envisageons dès à présent de répandre nos déchets radioactifs dans l’univers. Dont dangers ? Et dont coûts ? Il s’agit-là de questions que l’on ne pose pas à des « experts ». Etant entendu que ces messieurs ont toujours tout prévu, ou quand ce n’est pas le cas… réponse à tout, quitte à perpétuer des mensonges, aussi gros que les centrales (et les profits) qu’ils défendent. Pour cet héritage précieux, merci pour les générations futures ! Alors que si les mêmes colossaux budgets avaient été investis dans la recherche et la technologie des énergies renouvelables depuis le premier choc pétrolier du début des années ‘70, l’on aurait pu lentement (mais en 35 ans quand même !) remplacer les énergies fossiles par celles qui permettaient aux individus d’accéder à des énergies moins polluantes et moins chères, les rendant par ailleurs ainsi que la plupart des pays, indépendants en la matière. Le soleil, la lumière, le vent, la chaleur de la terre, le mouvement des marées, l’hydroélectricité, etc… Bref, tout ce qui est à portée de mains de la plupart des Etats et de leurs citoyens. Sans compter les innombrables emplois qu’auraient créées ces nouvelles technologies… avec la préservation de la nature en prime !

 

Devant les terribles constats que l’on peut établir aujourd’hui de l’état de dévastation de la planète, nombre de décisions prises en haut lieu, gravement irresponsables au regard de l’environnement pour les générations futures, devraient être répertoriées en tant que « crimes contre l’humanité » et jugés pour tels.

 

L’actuelle orientation vers les biocarburants ou plus justement, les agrocarburants, s’inscrit dans la même mauvaise veine. Consacrer des millions d’hectares pulvérisés aux pesticides et engrais – des habituelles multinationales – pour en obtenir un maximum de rendement, à produire du carburant vert pour remplacer l’essence des bagnoles est tout aussi irresponsable et criminel quand l’on sait que cette furieuse demande entraînera des hausses de prix de ces produits de base, les rendant ainsi moins accessibles pour les paysans mêmes qui les cultivent et pour l’ensemble des pays pauvres en premier lieu. Sans compter les millions de m³ d’eau nécessaires à leur développement. Cet or baptisé « bleu » que tentent de monopoliser quelques multinationales également, avant que sa raréfaction ne déclenche des tensions pour son contrôle. Ni que ces mêmes hectares pourraient en outre pourvoir à la nourriture de quantité d’indigents. Quelle mentalité retorse faut-il donc avoir pour transformer de la nourriture en carburant !? La même probablement que celle qui vous assène la désormais célèbre formule du travailler plus pour gagner plus ! Cet autre mythe, érigé en vérité, quand il est assurément un nouveau piège à cons !

 

Ces multiples incitations à produire et consommer toujours plus mal sont légion, et l’on sait maintenant leurs effets sur l’environnement : catastrophiques ! Qui se lèvera pour interpeller les responsables de ces criminelles décisions et les traîner devant la Justice ? Quand la seule urgence qui nous occupera bientôt sera celle de trouver les solutions pour sauver ce qui pourra l’être encore, d’une planète que nous persistons à anéantir. (…) »

 

Sans parler des déplacements massifs de populations, ni des conditions de vie qu'un tel cauchemar leur impose, comment nos instances politiques vont-elles réagir, face au désastre que subit le Japon ? L’on perçoit bien ici-et-là quelque gouvernement dans l’hésitation, probablement le temps qu’une nouvelle information en provenance du monde ne chasse celle-ci. Et les évènements qui s’annoncent en Libye s’y emploieront sans doute. Mais ne soyons pas dupes, passé l’effet d’annonce, la plupart de nos gouvernements restent déterminés à ne pas remettre fondamentalement le choix nucléaire en cause. Ils se borneront à préconiser comme à l’habitude, quelques solutions cosmétiques pour soi-disant améliorer la sécurité des centrales. Pas plus les reportages sur la catastrophe ukrainienne de Tchernobyl – où d’éhontés mensonges tinrent lieu de vérités ! – que les images de villes entières dévastées dans le Japon d’aujourd’hui où des individus hagards et ne trouvant pas les mots pour exprimer leur désarroi errent au milieu de ruines, ainsi que les avertissements d’un prochain séisme majeur dans l’archipel, ne les émeut plus que le temps d’une banale minute de silence qui ne les engage à rien, en mémoire de morts qui leur resteront à jamais anonymes... Les dégâts incommensurables d’un tel cataclysme et de ses victimes traumatisées à vie, les survivants et les familles brisés, les destins effondrés, un pays mutilé ne provoquent que l’hypocrisie odieuse et coutumière d’une poignée de nantis à travers une mise en scène lamentable… juste le temps d’une minute. Pour penser à quoi ? A leur inanité, peut-être… ou plus probablement aux opportunités inespérées qui se présentent dans la reconstruction après un tel déluge, pour des économies en panne…

 

Ces derniers soirs, après avoir suivi quantité de débats télévisés sur cette blessure majeure qui frappe le Japon, je me suis aperçu que pratiquement aucun intervenant ne soulevait la question essentielle liée au nucléaire et ses déchets : celle de l’armement. Les journalistes évitent-ils la question qui fâche ? Toujours est-il que les « experts » évitent cette part essentielle du dossier, préférant nous convaincre que l’environnement géologique du Japon n’est pas le même que le nôtre – merci de cette perspicace observation qui nous avait échappé, flanquée de son obséquieux sous-entendu que chez nous il n’y a aucun risque de ce genre – ainsi que de l’impossibilité de se priver du nucléaire… quand dans le monde actuellement, moins de 5% de l’énergie produite est d’origine nucléaire. Voyez l’énormité du mensonge ! C’est dire qu’une fois encore si la volonté politique le décidait, on pourrait s’en passer rapidement – et avant l’irrémédiable – et la remplacer par des énergies propres. Mais non, des choix erronés en termes environnementaux ont été faits, les profits sont gigantesques et l’exploitation de l’atome permet l’accumulation d’armes redoutables. Certains construisent ainsi scrupuleusement et de manière acharnée, résolue, entêtée et criminelle les conditions de notre propre fin probable.

 

Nous asséner que le nucléaire est indispensable au développement de nos sociétés procède du même mensonge que l’imposture quotidienne à laquelle nos gouvernements nous ont habitués, à la différence que les conséquences de celui-ci présagent sans doute de la disparition prochaine de pans entiers de l’espèce humaine…

 

 

Daniel Vanhove –Observateur civil Auteur

19.03.11

 

 

[1] « N’oubliez jamais cette loi de la physique élémentaire, que les polytechniciens qui règnent sur notre énergie s’abstiennent de vous rappeler : le principe de Carnot qui veut que moins de 30% des calories mises en jeu soient transformées en électricité, cependant que 70% sont perdues dans les eaux et les tours de refroidissement des centrales. » Haroun Tazieff – Ouvrez donc les yeux – Ed. Robert Laffont – 1980

Daniel Vanhove –Observateur civil, Auteur de La Démocratie Mensonge – 2008 – Ed. Marco Pietteur – coll. Oser Dire.


 

http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=23794

 

 

 

   
Libye : révolte populaire, guerre civile ou agression militaire ? 

 

.

 

DSK, une calamité en vue ?

 

(Et le PS, comment ose-t-il, pour avoir le pouvoir, s'acoquiner avec ce sieur ??? L'ancienne militante du PS que je suis - tendance CERES, aile gauche souverainiste, Chevènement - est révulsée !)

 

 

par R-sistons (xxx.xxx.xxx.72) 20 mars 14:28

R-sistons

Bonjour,

Ca suffit, l’accusation d’antisémitisme dès qu’on dérange, dès qu’on critique ! Les faits sont les faits. Sa préoccupation, c’est d’abord Israël, son clocher. Peu importe le clocher (moi je n’en ai pas, d’ailleurs). Ce qui compte, c’est que cet homme va briguer la charge suprême en France, en pensant d’abord, dès le lever, comment il peut servir Israël. Cherchez l’erreur ! Non que je sois patriote parce que née dans tel pays, mais parce que ce pays représente des valeurs originales, notamment républicaines, qui ne doivent pas être détruites mais bien préservées.

Ce post a été écrit voici un an, si je me souviens bien, j’étais alors la première à m’inquiéter du risque DSK (Pour la petite histoire, M Collon qui cherchait un post à publier sur DSK, ou plutôt contre, n’avait que le mien à se mettre sous la dent ou sous son site). Ceci POUR dire que c’était un cri du coeur, ou plutôt de dégoût, à un moment où il n’y avait pas grand chose sur lui, ou plutôt contre lui. Donc publication modeste, mais apparemment qui a gardé son actualité, bien qu’écrite il y a un an et peu fouillée. Je suis étonnée que d’autres posts plus récents, plus fouillés, ne l’aient pas encore enseveli ! Preuve qu’il y a dans ce post des vérités - comment dire ? - "éternelles" sur le bonhomme...

DSK ou NS c’est blanc bonnet ou bonnet blanc. Je voterai blanc, avec ou sans bonnet. Puissions-nous être préservés de cette nouvelle calamité, plus dangereuse car plus habile, qui achèvera de détruire notre pays ! eva


 

.
heidemarie3.jpg

 

 

 

.

.

.

Partager cet article

Repost 0
Published by eva R-sistons - dans L'Empire
commenter cet article

commentaires

eva R-sistons 26/03/2011 21:42



Tu peux aller voir, Cristina, c'est sur le dernier r-sistons et sur sos-crise, j'ai relayé


cordialement eva



eva R-sistons 26/03/2011 21:41



L'érection n'est pas un problème géo-politique pour moi, eva



eva R-sistons 26/03/2011 21:40



Hé Olivia c'est parce qu'il est soutenu par la pègre de l'OTAN etc qu'il s'inscruste, on ne s'en débarrassera pas de sitôt et sinon son clone DSK. Pouah !!!!


bises eva



eva R-sistons 25/03/2011 23:36



Bonjour Cristina


je publie sur R-sistons, sos-crise, cordialement, eva


peut-être aussi sur mon blog désinfo



Cristina L'Homme 24/03/2011 16:42



Bonjour,
C’est d’un regard de femmes très particulières dont je veux vous parler pour qu’à votre tour vous en parliez si elles vous intéressent : il s’agit des femmes de mineurs du nord du Chili,
dans ce désert d’Atacama parsemé de « bouches » des mines de cuivre et d’or qui font la fortune de leurs propriétaires. Ces femmes , d’une rare force, survivent dans un milieu
extrêmement dur qui les forge. Elles supportent l’insécurité, elles rêvent de l’application des lois écrites, elles espèrent pouvoir envoyer leurs enfants à l’université… pour qu’ils puissent
devenir quelqu’un d’important dans une mine du coin...
Ce livre, "70 jours dans l'enfer de la mine" (éditions Prisma), je l’ai écrit grâce au témoignage de trois femmes : deux compagnes et une fille de mineurs chiliens parmi les 33 qui sont
restés enterrés vivants à 700 mètres sous terre pendant plus de deux mois. Grâce à elles, nous entrons dans les coulisses de l’événement que des centaines de millions de personnes à travers le
monde ont suivi sur leur écran.
Grâce à ces trois femmes de milieux sociaux simples et très différents, grâce à leur franc parler, le lecteur pénètre dans le monde des gueules noires, normalement très difficile
d’accès.


"70 jours dans l'enfer de la mine"


est un témoignage qui va bien au-delà de l'événement. A travers la mine, un tableau du Chili d’aujourd’hui. Un pays qui a vendu une image hi-tech, et qui ne se
soucie guère du devenir des mineurs. Les promesses non tenues. Le show. Un regard acéré de trois femmes sur leur devenir, sur leur existence, sur ce qui a été fait et sur la manière dont tout le
sauvetage a été “survendu”.Si
vous désirez recevoir un livre, dites-le-moi, je vous le ferai parvenir.
Bien amicalement
Cristina L’Homme



R-Sistons

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
  • Contact

Recherche

Archives

Pages