26 juin 2008 4 26 /06 /juin /2008 22:07
       

              http://laplote.over-blog.fr/
       

La « version 2 » du Livre blanc engagera la politique de défense et de sécurité de la France pour les quinze prochaines années. .

Le Livre blanc de 1994 était celui de l'après guerre froide et de la fin de la conscription. L'édition 2008 est celle de la mondialisation : menaces diffuses, incertitudes stratégiques.


Je m'élève contre les projets de Sarkozy
en matière de Défense !


Mes amis,

Quand on voit ce qui se prépare, on ne peut se taire.

Sarkozy gère la France comme s'il s'agisssait d'une entreprise. C'est une catastrophe. La France est un pays qui a une Histoire, des valeurs, des traditions, et une réputation. Sarkozy n'en tient pas compte. Il a ses idées, baignant dans la culture américaine, notamment celle du colt, et il va les imposer à des citoyens qui n'en veulent pas, et à un pays qui y perdra son identité, sa spécificité, son originalité.

Deux mots, d'emblée, pour définir les choix  du nouveau Président : Ils répondent à une logique guerrière, et à une logique financière. Derrière les jolies envolées "modernes", pragmatiques, rationnelles, se cachent des visées correspondant fort peu aux orientations de la France. Comme son ami Bush, Sarkozy a une conception très va-t-en guerre des choses, fort peu diplomatique et profondément ancrée dans l'histoire américaine, dans sa mentalité, où l'usage est de règler les problèmes en appuyant sur la gâchette plutôt qu'en dialoguant avec les adversaires et en cherchant à les comprendre. Vision d'ailleurs très manichéenne du monde, simpliste, où la force prime sur le droit. Le Droit de la Force plutôt que la Force du Droit, comme je l'ai déjà écrit. Et avec ces deux-là, le Droit, et les peuples, sont allègrément piétinés. Tout en invoquant le Bien, la Démocratie irréprochable, la Liberté, la modernité. Et même la civilisation !

Sarkozy et Bush ont une certaine vision du monde : Basée sur le rapport de forces. Le puissant impose sa loi au plus faible, le fort ne songe qu'à dominer. Par les armes, évidemment. La démocratie est seulement sur les lèvres. Pour mieux abuser...

Une logique marchande appliquée au secteur de la guerre.

La véritable philosophie du Livre Blanc de la Défense est industrielle. Très révélatrice, à cet égard, est la réponse du ministre Morin aux intervenants à l'Assemblée Nationale : "Vous oubliez les industriels", dit-il à ceux qui contestent sa façon de voir les choses.

Avec Sarkozy, le capitalisme financier s'applique au secteur de la guerre. La Défense devient un secteur marchand, comme tous les autres, un secteur où il faut faire du profit. Coûte que coûte. Pour complaire au Medef, pour complaire aux industriels de la mort - de l'armement, si vous préférez, secteur particulièrement lucratif.

Les Dassault ont leur artère près des Champs-Elysées, pas les victimes des guerres. C'est ainsi, et avec Sarkozy les marchands d'armes vont continuer à prospérer, tapis rouge, bien rouge, déroulé devant leurs pas. Dans la société "moderne",  soi-disant "irréprochable" sur le plan démocratique, les intérêts économiques et militaires ne font qu'un. Les besoins en armes de l'humanité sont toujours satisfaits, pas ceux des estomacs. Mais dans la logique actuelle, le personnel de la Défense sera lui aussi sacrifié. Priorité au matériel, priorité à l'équipement militaire ! Les amis de Sarkozy seront repus. Béats. Comblés. Des pans entiers du secteur de la guerre s'ouvriront toujours plus au secteur financier. Et à la sacro-sainte concurrence internationale. En d'autres termes, le secteur privé se substituera au secteur public, à l'Etat. Dans un domaine tel que celui qui engage la vie de tant d'êtres humains ! Cette civilisation-là ressemble fort à la barbarie...

En effet, ce sont les lobbies industriels de l'armement qui imposeront leur loi - un certain "ordre" au monde. Ordre, ou désordre, au fait ? Et cela, en toute impunité. L'industrie de l'armement doit rapporter, au détriment de l'intérêt bien compris des peuples. En clair, les citoyens seront sacrifiés aux profit juteux pour une minorité. Tout sera fait pour entretenir les rapports conflictuels entre les peuples, quitte à les créer de toutes pièces, artificiellement. Avec la complicité des médias aux ordres. 

Nouveauté, la guerre sera sous-traitée, confiée à des groupes privés, à des mercenaires échappant au Droit international : Et ce marché sera particulièrement lucratif ! Et assorti d'une déresponsabilisation des Etats ! Pas de sanctions, des Nations Unies et un Droit international de la guerre bafoués, l'arbitraire règnera en maître. Les requins de la finance seront les grands vainqueurs ! 

La loi de l'argent s'appliquera aussi après la guerre, comme en Irak, où l'on a plaqué, imposé, dans un pays arabe - soumis à des principes stricts - le néo-libéralisme qui broie les peuples, et d'abord leurs traditions. Car il faut bien comprendre que le pays occupé devra accepter les lois de l'occupant, des lois contraires aux intérêts des peuples, et juteuses pour les  multinationales. La liberté invoquée par Bush et ses sbires ? Dans les faits, seulement celle qui permet aux prédateurs de s'enrichir encore plus sur le dos des infortunés citoyens. Loi du plus fort, loi de l'argent, et malheur aux soumis. A l'Assemblée Nationale, ceux qui vont voter pour ce rapport de la Défense ne représenteront pas ceux qui les ont élus, mais seulement leurs intérêts à eux : Leur âme en échange d'un plat de lentilles, en quelque sorte ! Que le diable les emporte...



De nouvelles configurations...

Plus rien ne sera comme avant. Dans ce monde nouveau, manichéen, il y aura les bons contre les mauvais, l'Occident - l'Empire usraélien et l'Europe alignée - contre tous ceux qui ne se plieront pas aux plans décrétés par les Cheney et autres néo-cons indifférents au sort des peuples, avides d'étendre, et d'imposer, leur domination prédatrice sur la planète. Les ennemis ? Tous ceux qui ne se soumettront pas aux plans pré-établis par les vampires des secteurs militaro-financiers... au nom de la défense de la "liberté". Et ces ennemis seront créés de toutes pièces pour servir de débouchés aux indstriels de l'armement. A-t-on réalisé la monstruosité du cynisme de ceux qui prétendent s'ériger en bienfaiteurs de l'humanité, en défenseurs de la paix, de la liberté, de la démocratie ? Et par exemple, parce que la Russie ou la Chine ne s'alignent pas sur l'Empire, ou parce que de nombreux Etats latino-américains refusent le capitalisme carnassier qu'on cherche à leur imposer, ils seront "punis", tôt ou tard, pour leur indépendance. Comme bientôt le seront les Iraniens, promis à une boucherie nucléaire inégalée pour avoir osé défier ceux qui prétendent imposer leur loi au reste du monde. J'ose le dire : L'Iran millénaire sera peut-être rayé de la carte par ceux-là même qui s'offusquent des propos maladroits des dirigeants arabes qui, eux, ne seront jamais suivis d'effets. Ainsi va l'hypocrisie de ceux qui prétendent donner à la planète entière des leçons de démocratie et de morale... Répugnant. Révoltant. Ignoble....

Si les peuples savaient ce qui se trame réellement derrière leur dos, à l'ombre des salons dorés, et ce que l'on planifie pour les conduire à la mort le coeur léger, ils seraient révoltés. Et ils mettraient leurs bourreaux dans l'incapacité de nuire.

Toute la configuration de la planète va changer, soi-disant pour faire goûter aux peuples les joies de la liberté, de la paix. Celle des cimetières, peut-être... Les Etats arabes seront affaiblis, fragmentés, émiettés, dépouillés de leurs ressources, voire même réduits à l'état de cendres. Les Etats latino-américains seront mis au pas, avec des dirigeants obséquieux envers les multinationales de l'Occident et indifférents au sort de leurs peuples - comme du temps des généraux dictateurs. Déjà, la Colombie joue le rôle d'Israël au Proche-Orient. Prête à servir de relais. Prête à mettre au pas les populations avides d'indépendance. Sous l'égide du diable américain... La Russie voit sans cesse des territoires lui échapper, ou sa puissance (en voie de redressement) grignotée par le travail patient, acharné, souterrain, de myriades d'agents ou d'ONG aux ordres  de l'Empire. La Chine est menacée d'éclatement via les sombres desseins des Puissances occidentales qui ne se résignent pas à partager le pouvoir et les richesses du sous-sol. Les médias aidant, elle est discréditée, montrée du doigt, et les soubresauts du Tibet, grâce aux "gentils" moines armés par la CIA, illustrent à eux seuls l'acharnement de l'Occident à comploter contre ses intérêts. 

Bref, de nouveaux blocs sont en train de se dessiner sous nos yeux. Et dans cette configuration, au risque précisément de sa sécurité, la France va choisir ceux qui la mettront en péril, ceux qui vont détruire sa spécificité, sa culture, et anéantir son prestige dans le reste du monde - elle est sortie auréolée de la guerre d' Irak , ne l'oublions pas. Au lieu d'avoir une politique de dissuasion nucléaire, de défense, elle va se trouver entraîner dans des guerres impériales, de domination, en fait dans toutes sortes de conflits armés, dans tous types de menaces réelles ou imaginées. Quelles seront ces nouvelles menaces, exactement ? Le risque d'un choc de civilsations qui lui est pourtant parfaitement étranger ? Dans quel type d'action va-t-elle se laisser entraîner ? 

Et dans le domaine du Renseignement, qui va faire les frais des nouvelles dispositions ? Les nouveaux ennemis seront-ils intérieurs, politiques, syndicalistes, simples réfractaires aux grands désordres imposés ? Les réponses seront-elles proportionnées ? Ou agressives, attentatoires aux libertés ? Quelles régressions prépare cette nouvelle Défense ? 

Et avec quelle ar
mée ? Non plus une armée de la nation, mais une armée privatisée, mondialisée, américanisée ? 

Déjà, la France va amplifier sa présence en territoire afghan. Et ensuite ?
 

http://laplote.over-blog.fr
 

Une logique guerrière...

Le projet de Sarkozy est bel et bien de faire participer la France au commandement intégré de l' OTAN. Bref, finies la souveraineté nationale, l'indépendance militaire, la liberté de stratégie, l'autonomie de choix. Passer sous le joug de l'Oncle Sam, c'est rentrer dans une logique guerrière dont nul ne sait jusqu'où elle nous mènera, certainement au détriment de nos valeurs, de nos traditions, et pire encore, au mépris des droits des peuples.  Ce qui est sûr, compte tenu des projets hautement agressifs des usraéliens, c'est que nous serons nous, Français, entraînés bien malgré nous et arbitrairement dans toutes sortes de conflits où nous n'aurons rien à faire, et tout à perdre, pour le seul profit de ceux qui décident des guerres, tout en s'en protégeant eux-mêmes, les canailles ! 

A terme, notre politique va s'aligner sur les aventures hollywoodiennes, et pourtant bien réellles, tristement réelles, des Américains, jamais vraiment guéris de leur passé de cow-boys massacreurs et dépossédeurs d'Indiens ou de tortionnaires d'esclaves noirs - comme leurs frères siamois israéliens, sans transition passés de l'odyssée de leur idéal à l'occupation par la force de nouvelles terres palestiniennes et aux aventures les plus sanguinaires et prédatrices aux quatre coins de la planète. Car l'appétit, n'est-ce pas, vient en mangeant ! 

Alignement sur les positions de l'OTAN ! La France fidèle au général de Gaulle se verra imposer par une poignée d'excités assoiffés de guerres et de puissance une politique dont elle ne veut pas, et au sein d'une institution, l'OTAN, que je n'hésite pas à qualifier d'Organisation Terroriste Anti Nations, avec un rang subalterne, puisque son poids sera égal à celui des autres alliés, autrement dit : nul !

En clair, cela signifie que la France va abandonner sa souveraineté pour la confier à une institution qui est plus une alliance guerrière, qu'un organisme de défense de la paix ! Et donc que notre pays va se trouver engagé dans toutes sortes de voies militaires bien éloignées du rôle qu'il entendait mener, au-dessus de la mêlée, porteur de solutions diplomatiques, démocratiques, multilatérales. 

La sagesse commande d'explorer toutes les voies de la paix; or, désormais la France subira les décisions guerrières prises par d'autres, d'ailleurs sans concertation réelle, et sans tenir compte des aspirations des peuples.

L'OTAN, pour des fins peu avouables, ne manque jamais une occasion d'exagérer les menaces, voire de les créer, exacerbant ici les peurs, là les tensions, ailleurs les querelles, n'hésitant pas à manipuler les populations pour arriver à ses fins prédatrices, sordides. 

En France, les grands bénéficiaires seront les géants de l'industrie, le Medef, les grandes banques - et les médias corrompus. Et les grands perdants, la démocratie, la liberté, la paix, les peuples. L' humanité toute entière ? Car les apprentis-sorciers ne se privent pas d'évoquer une possible guerre mondiale, l'âme tranquille, comme s'il s'agissait d'une décision sage, bonne pour les peuples, et pire encore, le recours à l'arme suprême .... préventivement ! Pour défendre les seuls intérêts de la haute finance et de la grande industrie ! Je vous jure que la pacifiste que je suis a des démangeaisons.... Si vous préférez, des envies de voir tous les Cheney, Bush, Brown, Olmert, Rockefeller et autres néo-cons de la planète, mis hors d'état de nuire, avant qu'ils ne sévissent et ne déclenchent l'irréparable. Si les peuples s'étaient débarrassés d'Hitler et de ses amis - les Bush, par exemple, encore eux, déjà - 50 millions de vies humaines auraient été épargnées, et tant de souffrances, tant de ruines, tant de drames, tant de larmes, tant de désespoir, tant de blessures incurables ! Ainsi que la tragédie de la Shoah des Juifs, des Tsiganes, des Témoins de Jéhovah, des homosexuels, des personnes handicapées, de tant de patriotes... Tragédie d'ailleurs souvent instrumentalisée, ensuite, à des fins de domination prédatrice. De l'horreur, finalement, ne peut déboucher que l'horreur... 

Sarkozy va honorer la mémoire du dernier poilu, hypocritement, mais il piétine sans état d'âme son cri : " Plus jamais ça ! " Cri, soit dit en passant, d'un héros... immigré. 

final-1--copie-4.jpg













Vers un embrasement nucléaire ?

Au lieu de cela, faisant fi de la plus élémentaire des prudences, les psychopathes aux commandes de la planète se préparent à envisager un avenir nucléaire pour les peuples, en banalisant l'arme ultime, en s'apprêtant à l'utiliser préventivement contre des innocents, contre des civils... Et ce sont ceux-là qui dénoncent les actes terroristes d'une poignée d'individus, au moment même où ils s'apprêtent à déclencher un holocauste mondial ??? Quel qualificatif peut-on utiliser à l'égard d'individus aussi abjects, aussi irresponsables, aussi égoïstes, aussi cupides ? 

Le caractère destructeur, irréversible, de l'arme nucléaire, devrait inciter à la plus grande prudence, mais non, des généraux de l'OTAN, cette sale organisation, envisagent de l'utiliser à tous propos, comme s'il s'agissait d'une arme anodine.. Et les Kouchner, Sarkozy, Bush et autres dirigeants, parlent de son utilisation comme s'il s'agissait d'une possibilité qui va de soi ! Vous ne craignez pas, vous, de savoir qu'un  cow-boy friand d'interventions musclées comme Sarkozy, ait le contrôle de l'arme nucléaire ? Lui l'impulsif qui ne contrôle pas même ses réactions ?

Le monde est-il devenu fou ? Ne voit-on pas des parlementaires donner force de loi aux projets les plus fous des hommes d'Etat, oubliant leur mandat, sacrifiant délibérément les intérêts de ceux qui leur ont fait confiance ??  Mais c'est à hurler ! Embastillez-moi tous ces traîtres ! 

Mais croyez-vous que tous ces gens ont un cerveau ? Pensent-ils vraiment qu'ils vont venir à bout du terrorisme en lâchant des bombes de tous côtés ???? Au contraire, ils vont multiplier les terroristes, et si des effets boomerang se produisent, ils l'auront cherché ! Et les peuples, loin de les plaindre, feront la fête sur leurs squelettes calcinés, radio-actifs ! 

Quant à la France livrée aux élucubrations sauvages de son chef suprême, et pieds et poings liés aux aventures des Frankestein de l'OTAN, de surcroît à la tête de l'Europe pour mieux l'assassiner, la France, donc, notre pays, sera désormais exposée aux pires ripostes des terroristes démultipliés, incontrôlables, enragés, ivres de vengeance, rendus à moitié-fous ! Le refus de la guerre en Irak l'avait préservée des attentats, l'enrôlement aveugle sous la bannière étoilée de l'Empire du Mal absolu la placera, livre blanc de la Défense ou pas, aux avant-postes des représailles sanglantes ! 

Qu'attendent les peuples pour éjecter tous les faux porteurs de riz vrais marchands d'armes, tous les dirigeants bling-bling "modernes" alléchés à l'idée de mettre le feu à la planète, tous les bienfaiteurs de l'humanité épris de liberté et de démocratie vampiresques, tous les zélus aussi friands de places chaudes que d'aventures picaresques pour leurs électeurs, tous les banquiers tellement intéressés par notre argent qu'ils en perdent la tête ?

Ce qu'ils veulent, et ce que nous voulons, nous !

Ainsi, la France, via le gréco-hongrois Sarkozy, un tantinet catho, un tantinet juif, et surtout formidable opportuniste, va-t-elle passer sous les fourches caudines de l'OTAN, via le livre Noir de la Défense (et sa Défense, d'ailleurs, confiée aux bons chrétiens Américains, relèvera plus de l'attaque tous azimuts). Soumise aux caprices de l'Empire. A ses velléités guerrières de dominer la terre entière, et même les autres planètes, pendant qu'on y est. 

Nous allons donc participer aux aventures impériales décrétées par les néo-cons, ivres du désir de dominer les peuples, de s'emparer de leurs ressources, pour assurer un niveau de vie toujours plus scandaleux à leurs copains-coquins. Et pour imposer leur libéralisme de merde à la planète entière, passant outre les volonté des peuples, en les écrasant d'ailleurs sous leurs décisions iniques : agriculture d'importation, au détriment de l'agriculture familiale, de subsistance; OGM de tyrannie et de mort; privatisation de tous les secteurs; marchandisation de tous les domaines; médecine à deux vitesses; salaires de misère; délocalisations en pagaïe, assorties d'éclatements des familles; concurrence exacerbée; destruction de toutes les protections sociales et de toutes les solidarités; eugénisme social; journées de travail interminables; flexibilités en tous genres; démantèlement des législations du Travail; etc, etc. De quoi faire sauter de joie les peuples asservis à cette idéologie imposée au nom de la liberté ! Ah, j'oubliais : Avec l'appui des médias esclaves... et au détriment de l'environnement. Le tableau est complet. 

Qu'attendent les tribunaux internationaux pour juger les assassins de la paix, des solidarités, des peuples ? Qu'attendent les citoyens pour se constituer partie civile contre "l'élite" qui les asphyxie ? Jusqu'à quand les Droits économiques et financiers supplanteront-ils les Droits des peuples ? Des Droits économiques d'ailleurs enrobés de mots de velours, via les médias collabos, mots "modernes" concoctés par des armées de communiquants grassement payés pour justifier l'injustifiable, ou le camoufler. Bandes d'hypocrites !

Il est temps d'exiger de passer d'une conception offensive, agressive, préventive, de la guerre, à une conception défensive, et seulement défensive ! 

Il est temps de prendre en mains nos destins, de se débarrasser de tous les parasites qui infestent nos vies, de revendiquer haut et fort le droit à disposer nous-mêmes de nos vies, sans crainte de les voir dupées, amputées, dénaturées, avillies, raccourcies, par des adorateurs de Mâmon, du Veau d'Or ! 

Il est temps de réclamer une citoyenneté universelle, une fraternité universelle, une solidarité planétaire, une coopération de tous, au lieu d'accepter de se voir opposer aux autres, mis en concurrence acharnée, dressés les uns contre les autres ! 

La monnaie et l'armement doivent être gérés publiquement ! Et en particulier, le domaine de la guerre ne doit pas être soumis à la loi du profit, ce n'est pas une marchandise comme une autre, c'est un secteur qui crée de la souffrance et de la mort ! 

Comme je ne cesse de le réclamer, les peuples doivent pouvoir déterminer eux-mêmes s'ils veulent faire la guerre, il ne faut surtout pas qu'elle leur soit imposée, de surcroît pour des buts totalement étrangers à leurs intérêts !

Ce que nous voulons, c'est une Europe, et un monde, solidaires, qui n'attisent pas les conflits pour ensuite en tirer parti, ce que nous voulons, c'est que le terrorisme soit combattu par la Justice et non par la guerre, car il n'y a pas de Paix sans Justice,  ce que nous voulons, c'est qu'un véritable débat public ait lieu pour déterminer le type de Défense que nous souhaitons, et le cas échéant si nous sommes d'accord pour entrer en guerre, ce que nous voulons, dès maintenant, ce sont des Etats Généraux de la Défense, et puis nous ne voulons pas d'une Europe, et plus généralement d'un monde, construits contre les peuples, mais avec eux, en prenant en compte les intérêts de tous au lieu d'une petite minorité. Comme certains pays latino-américains aujourd'hui, nous voulons que l'on substitue des politiques de coopération et de solidarité aux politiques néo-libérales concurrentielles qui font notre malheur, en nous opposant les uns aux autres. 

Et surtout, nous voulons qu'à l'état de guerre permanent on substitue le désarmement général, qui libèrerait d'énormes ressources pour le développement de tous. 

Au lieu de nous affronter pour toutes sortes de prétextes, voyons ce qui nous unit tous, et d'abord notre statut commun d'êtres humains, de citoyens du monde, d'enfants de Dieu, de ce que vous voulez, bon sang, l'interdépendance est tellement plus bénéfique que tous les antagonismes !

Le combat pour la paix est le premier des combats à mener ! Le plus nécessaire, le plus urgent, et... celui qui peut le mieux nous rassembler tous ensemble, quelles que soient nos appartenances sociales, culturelles, religieuses, ethniques.... Alors, mes amis, en avant, tous unis, contre nos bourreaux et pour un avenir commun et solidaire !

Votre Eva

TAGS : Guerre, paix, USA, France, Iran, Irak, Israël, usraélien, l'Empire, Brown, Cheney, Bush, Sarkozy, Olmert, nucléaire, Finance, banques, Justice, Défense, armement, démocratie, totalitaire, Europe, Amérique Latine, Chine, Russie, Rockefeller, libéralisme, coopération, solidarités, néo-cons, Mâmon, Veau d'Or, Noirs, Indiens, esclavage, OTAN, Kouchner, Shoah, Afghanistan, Etat, liberté, Droit, Medef, Morin, Hitler, Tsiganes, Témoins de Jéhovah, homosexuels, personnes handicapées, etc


Dick Cheney, Dennis Hastert et George W. Bush, discours 2003 sur l'état de l'Union 

Reçu ce vendredi d'un lecteur :



En PJ, la note du 13 juin 2008 du Ministère de la Justice (France), communiquée par le Syndicat de la magistrature :
http://www.syndicat-magistrature.org/spip.php?article724
A comparer avec la loi HR1955 du 23 octobre 2007 (Etats-Unis), ici :
http://krach.democratique.free.fr/etats-unis/index.html#hr1955

Le rouleau compresseur est bien en marche. La soi-disant "guerre contre le terrorisme" va maintenant servir de prétexte pour criminaliser tout opposant au régime en place et tout opposant à la guerre (...contre le terrorisme), quel qu'il soit.

La France semble donc suivre l'exemple états-unien d'une société totalitaire, d'un Etat policier.
On tend bien, en France comme aux Etats-Unis, vers une législation d'exception.
Double objectif de ces mesures : 1- contenir (éliminer ?) les opposants aux futures guerres. 2- contrôler (éliminer ?) tout opposant au régime.
Si l'on ajoute à cela la multiplication des actions de surveillance avec vidéos, interconnexions des fichiers, antennes-relais, puces et camps, on a une petite idée des sociétés "démocratiques" de demain...

A recouper avec ces infos :

 

26 juin 2008 ==> L’idée de la possibilité d’une nouvelle attaque type 9/11 comme tactique électorale aux Etats-Unis

---------------------- 

la Direction des Affaires Criminelles voit des terroristes partout

Le 13 juin dernier la Direction des affaires criminelles et des grâces du Ministère de la Justice a publié une note à destination des parquets afin de faire face à « la multiplication d’actions violentes commises sur différents points du territoire national susceptibles d’être attribuées - ça n’est donc même pas sûr - à la mouvance anarcho-autonome », notion dont il convient d’observer l’absence de contours précis.

On y apprend que, « outre des inscriptions sur des bâtiments publics (en clair, des tags), cette mouvance s’est manifestée par la commission d’actions violentes en différents points du territoire national au préjudice de l’Etat et de ses institutions » et que « c’est aussi à l’occasion de manifestations de soutien à des prisonniers ou d’étrangers en situation irrégulière (nous y voilà) que ses membres s’expriment, parfois avec violence ».

Le zèle développé à cette occasion par la Chancellerie prêterait presque à sourire s’il n’était ensuite demandé aux magistrats « d’informer dans les plus brefs délais la section anti-terroriste du parquet de Paris pour apprécier de manière concertée l’opportunité d’un dessaisissement à son profit » et, par voie de conséquence, de permettre une extension quasi illimitée d’une législation d’exception.

Cette manière de procéder devrait ainsi permettre – au prétexte bien commode et très consensuel de lutte contre le terrorisme – de renforcer la répression à l’encontre des différents acteurs du mouvement social.

A n’en pas douter, la philosophie générale de cette note singulière est à rapprocher des propos récemment tenus par le porte-parole de l’UMP à l’encontre du Réseau Education Sans Frontières et autres collectifs « faiseurs de provocations » et « semeurs de désordre » qui - bientôt suspects d’appartenir à cette fameuse « mouvance anarcho-autonome » - pourront bénéficier d’un traitement judiciaire de faveur.

http://www.syndicat-magistrature.org/spip.php?article724

http://le-krach.eu


Israël au centre
du dispositif occidental

25 juin 2008 par Pierre Barbancey

Les tensions restent très fortes dans tout le Moyen-Orient mais les discussions indirectes s’y multiplient. Décryptage.

Sarkozy récompensé par une "standing ovation" à la Knesset pour son alignement inconditionnel sur l’axe israélo-américain - Photo : AFP Au-delà du voyage de Nicolas Sarkozy en Israël et dans les territoires palestiniens, la région semble vivre une période, si ce n’est de changement, en tout cas d’une modification de l’état existant. Certes, les tensions sont encore très fortes (notamment en Irak), mais les confrontations font maintenant place à des discussions indirectes, à des déclarations de bonnes intentions à une exception près mais notable : tout ce qui touche à l’Iran est frappé du sceau guerrier avec une volonté, l’isolement de Téhéran.

Au centre du dispositif, évidemment Israël qui semble retrouver une place régionale importante dans la stratégie occidentale. Elle l’est d’autant plus que, depuis l’élection de Sarkozy à la présidence de la République, l’infléchissement pro-américain de la politique internationale française est net : installation d’une base militaire dans le golfe Arabo-Persique à côté des forces américaines, en face de l’Iran ; renforcement de la participation, aérienne et terrestre, des forces françaises aux opérations de l’OTAN en Afghanistan ; annonce de la réintégration complète de la France dans l’organisation militaire intégrée de l’OTAN et développement d’une Europe de la défense liée à l’organisation atlantique ; enfin, acceptation de l’installation d’un système américain de défense antimissile en Pologne et en République tchèque.

L’axe Paris-Washington

Pour Sarkozy, la confrontation, même mineure, doit laisser place à un « travail » main dans la main avec les États-Unis afin que la France retrouve son aura internationale. La place est d’autant plus facile à prendre que Washington est empêtré dans le bourbier irakien, que l’administration en place va bientôt partir, et que les débats internes sur la stratégie à adopter laissent la place à certaines initiatives.

Autant d’éléments, qui, pour la France, passent par un renforcement des liens avec Israël mais aussi, pour faire bonne mesure, une attention accrue portée à certains pays, négligés par Jacques Chirac (dont les liens avec l’Arabie saoudite et avec l’ancien premier ministre libanais assassiné, Rafic Hariri, étaient avérés), à commencer par la Syrie, et une place plus importante aux deux seuls pays arabes qui ont signé une paix avec Israël : la Jordanie et surtout l’Égypte. Le tout au détriment des droits légitimes des Palestiniens dont les revendications n’entrent pratiquement plus dans un cadre international au regard d’Israël, mais dans un contexte de politique intérieure.

D’où le refus de Tel-Aviv de prendre en compte ce qu’il est convenu d’appeler le « plan de paix arabe », proposant la normalisation des relations avec Israël en échange du désengagement de tous les territoires occupés et de la création d’un État palestinien dans les frontières de 1967 avec Jérusalem-Est comme capitale et un juste règlement de la question des réfugiés. Mais d’où la nouvelle attitude israélienne, tant vis-à-vis de la Syrie que du Liban et, à l’opposé, de l’Iran.

Le Liban, une longue litanie pour Israël

Dans le projet sioniste, Eretz Israël devait s’étendre jusqu’au fleuve Litani, en territoire libanais. Guerres, occupations jusqu’en mai 2000 du sud du pays, soutien aux factions chrétiennes, massacres de civils dont le dernier en date se passe à l’été 2006 avec une guerre meurtrière mais qu’Israël n’a pas gagnée, le Hezbollah ayant montré ses capacités militaires. Le blocage politique qui a suivi aurait pu dégénérer en guerre civile, spectre qui hante toujours le pays du Cèdre.

(..)

La Syrie ou le chemin de Damas

Placée dans « l’axe du mal » par George W. Bush, la Syrie joue un rôle prépondérant dans la région, ne serait-ce que par sa présence au Liban à partir de 1976, avec l’aval des pays occidentaux. Montrée du doigt après l’assassinat de Rafic Hariri en février 2005, la Syrie perd du terrain, est contrainte de se retirer mais ne cède pas. On assiste aujourd’hui à une tentative de séduction pour rompre tous liens avec l’Iran. Israël a même entamé des négociations indirectes.

Ce pourrait n’être d’ailleurs qu’une attitude de façade de la part de Tel- Aviv. Dans un entretien au Figaro, mercredi dernier, Ehoud Olmert dit négocier « pour la paix », mais précise aussitôt : « Nous défendons les droits de l’homme, la démocratie, la fin du sabotage au Liban, la fin du soutien au terrorisme, la sortie de l’axe du mal dirigé par l’Iran. » Ce qui, pour un pays qui refuse d’appliquer les résolutions de l’ONU le concernant, qui poursuit son occupation et commet régulièrement des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, n’est pas piqué des vers. Le président syrien, Bachar Al Assad, et le premier ministre israélien pourraient néanmoins se rencontrer à Paris à l’occasion du sommet de l’Union de la Méditerranée.

L’Iran, seul contre tous ?

Toutes ces manoeuvres en cours, outre qu’elles se déroulent dans un contexte de forte augmentation des produits pétroliers - ce qui force les Occidentaux à se montrer plus conciliants avec les monarchies du Golfe -, visent avant tout l’isolement de l’Iran. Téhéran, fort de la disparition du régime de Saddam Hussein, entend jouer un rôle hégémonique régional et donc international. Il le peut d’autant plus que ses accointances en Irak sont fortes.

Ce n’est pas le moindre des paradoxes de voir que les organisations dirigeantes à Bagdad avaient trouvé en Iran un lieu d’exil pour fuir la répression baassiste. Le côté chiite ne faisant qu’accentuer les choses. Ce que n’ignore pas Washington qui entretient un canal de discussions strictement dans ce cadre. Pour l’heure, malgré les menaces même plus voilées (plans américains, manoeuvres militaires israéliennes...), l’Iran tient bon et poursuit ses discussions au sein de l’AIEA. Jusqu’à quand ? Va-t-il échapper à l’isolement qui le guette ? Il peut encore compter sur un soutien au moins partiel de la Russie et de la Chine, mais la situation se détériore. Le danger est grand d’une déflagration qui serait certainement plus que régionale.

Où est la Palestine ?

suite à

23 juin 2008 - Le web de l’Humanité Vous pouvez consulter cet article à : http://www.humanite.fr/2008-06-23_I...

http://alternatives-international.net/article2247.html

http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-20769244.html


Nouveau sur
www.michelcollon.info

SPECIAL COLOMBIE
Des associations paysannes font appel à votre solidarité pour les protéger


Les médias ne parlent en général que des FARC. Oubliant de dire que le régime en place a déplacé quatre millions de paysans colombiens. Dont les terres sont convoitées par NOS multinationales.

A Bogota, fin juillet, le tribunal des peuples jugera Nestlé, Coca Cola, Anglo American, Repsol, Carrefour, Santander, Rio Tinto, etc.

Des délégations de paysans colombiens viennent de nous rendre visite en Europe. Elles vous invitent et font appel à votre solidarité pour les protéger. Voici pourquoi...


MICHEL COLLON & INVESTIG'ACTION


Teofilo Acuña
- « Les multinationales minières chassent nos paysans de leurs terres »

Mais il n'y a pas que les sociétés minières : « Quand vous donnez de l'argent à Coca Cola, il faut savoir que les milices de cette société tuent des paysans. »
Vous êtes invités à rencontrer les associations paysannes et assister au Tribunal des peuples qui jugera les multinationales. Vous contribuerez à protéger ces paysans.
VIDEO DE VANESSA STOJILKOVIC:

http://fr.youtube.com/watch?v=FdzigiDBWPU

Edgar Páez - Nestlé : des parapoliciers suisses aux paramilitaires colombiens
En Suisse, Nestlé espionne attaque. En Colombie, elle pourchasse et tue des syndicalistes.

Nestlé

Paysans de Rio Cimitarra - « Uribe criminalise les associations paysannes »
Paysans criminalisés


José Gregorio
- Réservoirs pleins, assiettes vides
Un film qui lance le débat concret sur les agissements de nos multinationales

Manger ou conduire ?

José Gregorio - Manger ou conduire ? Les agrocarburants déplacent des millions de Colombiens
"Partez, sinon nous traiterons avec vos veuves!" Signé Monsanto etc...

Agrocarburants

TROIS TEXTES DE REFERENCE POUR COMPRENDRE LA COLOMBIE :
François Houtart -
N'oublions pas les quatre millions de personnes déplacées en Colombie
Le cofondateur du Forum Social Mondial a été enquêter sur place

Quatre millions

Hernando Calvez Ospina - Portrait du président Uribe
Passé de drogue, présent de terreur, futur de guerre ?

Uribe

Jean - Luc Melenchon - Bruit de bottes et rideau de fumée en Amérique latine
Ce que nos médias ne disent pas sur "notre ami"

Rideau de fumée


Affaire Rudy : Une justice aux ordres communautaires ?
http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=41429


Lettre ouverte au peuple de France
(à lire absolument !)

(FIN) Malgré ce que M. Sarkozy peut déclarer, d'après mes interactions avec les citoyens français, le peuple de France n'accepte pas l'hégémonie mondiale belliqueuse des États-Unis et ne veut pas du cauchemar américain en France.

Plus que jamais dans son histoire, le peuple de France doit défendre la Liberté, l’Egalité et la Fraternité. Ne vous y trompez pas, c'est une guerre pour la liberté de la France – une guerre de volontés souterraine – qui doit être menée de front. Mais par-dessus tout, vous devez résister avec vos cœurs, vos voix et vos corps mêmes à toute tentative de semer la division parmi vous. Unis vous tenez, divisés vous tomberez.

http://www.futurquantique.org/actualites/la-politique/54-la-politique/264-lettre-ouverte-au-peuple-de-france



"Israël ne fait pas pression sur les US
pour attaquer l' Iran" (Maison Blanche)


WASHINGTON, 26 juin - RIA Novosti. La porte-parole de la Maison Blanche Dana Perino a démenti l'information apparue dans les médias américains selon laquelle Israël incite les Etats-Unis à attaquer les sites nucléaires iraniens.

"Ce ne sont que des rumeurs de presse", a déclaré mercredi devant les journalistes la représentante de l'administration américaine, avant d'ajouter que Washington prônait toujours le règlement non musclé du problème nucléaire de l'Iran.

"Le président Georges Bush estime qu'il est possible de résoudre ce problème à la table de négociations et que cette solution arrange aussi bien les Etats-Unis et leurs alliés qu'Israël", a-t-elle précisé.

La chaîne de la télévision américaine CBS a annoncé mardi soir que le chef de l'état-major interarmes américain, l'amiral Michael Mullen s'est rendu en visite en Israël et que ce dernier cherchait à convaincre la partie américaine de lancer une opération militaire conjointe contre l'Iran, car l'armée de l'Air israélienne ne possède pas de bombardiers stratégiques

http://www.juif.org/diplomatie-moyen-orient/57707,israel-ne-fait-pas-pression-sur-les-etats-unis-afin-d-attaquer-l-iran.php

On les croit sur paroles. On le sait, les Américains ne mentent jamais... plus d'une fois par mn, sans doute ! (Eva)



Tzipi Livni, pour remplacer Olmert ?
Confirmation: C 'est un ex-agent du Mossad !


Les peuples n'ont pas fini d'en baver si elle est élue !
Et la paix n'est même plus à envisager avec la dame de Fer israélienne... (Eva)

Info ? Intox ? La lutte pour remplacer Ehoud Olmert fait rage en Israël. De manière incroyable des informations qui sont habituellement classées “SECRET DEFENSE” sortent “au moment opportun”. Cette information du Sunday Times et qui a été relayée par Le Figaro a des chances d’être crédible.

Du correspondant à Jérusalem du Figaro.fr, Patrick Saint-Paul: “Les révélations du Sunday Times, levant un coin de voile sur son passé d’agent du Mossad, classé top secret, lui offrent une légitimité dans le domaine sécuritaire, qui lui faisait défaut. Cette femme élancée à la chevelure auburn était plus qu’un simple conseiller juridique au sein de la mythique agence de renseignements israélienne, comme l’indique son CV. Elle était un agent de terrain, travaillant dans des capitales européennes avec «des commandos chargés d’éliminer des terroristes arabes», a confié l’une de ses amies au Sunday Times”.—

http://www.juif.org/go-news-57725.php


La Russie tient l' Europe

Gaz et pétrole seront au coeur des débats
lors du sommet Russie-Union européenne, les 26 et 27 juin, en Sibérie
.
http://www.juif.org/go-news-57755.php


Guerre Iran ?
Les préparatifs de l’aviation israélienne au dessus de la Méditerranée et les récentes 
déclarations de responsables politiques israéliens laissent craindre une confrontation prochaine avec l'Iran. (..)
La maîtrise complète du cycle nucléaire est pour Téhéran une nécessité pour des raisons de prestige national, de volonté de puissance régionale et surtout, même si les Iraniens affirment ne pas vouloir posséder la bombe, pour sanctuariser leur territoire contre toute possibilité d’invasion ou d’attaque étrangère. Une menace qui s’est considérablement accrue avec l’invasion de l’Irak par les Etats-Unis en 2003.
http://www.marcfievet.com/article-20759602.html

Pour les inconditionnels d'Arthenice...
http://lecarnavaldarthenice.blog.fr/2008/06/26/tant-de-sang-temps-de-sang-4369394



Partager cet article

Repost 0
Published by R-sistons à l'intolérable - dans International
commenter cet article

commentaires

eva journaliste-resistante a l'intolerable 28/06/2008 00:27

merci, Laplote, on a besoin de bons dessins sur les événements internationaux, comme ceux de Mariali !Bien amicalement, Eva

laplote 27/06/2008 18:27

Dés que je reviens de congés, je m'y mets pour les dessins USA NS... A bientôt Eva...

eva journaliste-resistante a l'intolerable 27/06/2008 16:29

Trouvé ce commentaire intéressant, sur un autre support publiant cet article sur la Défense; je le soumets à votre réflexion...Bien à vous EvaLe livre noir de la Défense françaisepar Thierry LEITZ (IP:xxx.x6.210.238) le 27 juin 2008 à  16H13

Chère Eva,
La défense, apparemment n’intéresse pas grand monde dans notre beau pays. Ou peut-être si, ceux qui sont fans du sujet comme on peut l’être des avions ou des trains...
Mais des points de vue citoyen (usage de mon argent public), politique (la force pour faire quoi) ou philosophique (la force pourquoi), discussion zéro, revenons à l’euro...
Comme si un budget de 40 milliards d’€ annuels ne nous concernait pas. Comme s’il n’y avait pas d’alternatives.
Comme si cela devait être décidé "d’en-haut", par César, dieu politique, mais pas Dieu tout de même. Ouf.
Et puis, la culture de la force fera toujours recette auprès des faibles: vite, abritons nous sous l’aile du fort !
20% de frontistes (la moitié passé chez NS, mais encore là), des bataillons de retraités ayant oublié la guerre et ses horreurs, une masse de consommateurs égoïstes béats devant la TV... Ouah !
Nice people !
Tiens, ce matin su RMC avec JJ Bourdin, une consultation SMS indiquait que 54% étaient favorables à la détention d’armes à domicile... La média-paranoïa, çà marche avec les couards. En plus, c’est un marché qui s’ouvre. Et du trafic super excitant, mieux que la schnouf. Super.
J’aime mon pays, mais je suis de moins en moins fier d’être français ! Pas vous ?
_______________________________________________________tu as raison, Thierry ! Et comme c'est bien écrit... Amicalement à toi, eva

eva journaliste-resistante a l'intolerable 27/06/2008 14:51

Merci cher LegrandC'est en effet insupportable de voir la France livrée aux affairistes de tous poils, à l'Etranger, à l'Empire (pieds et poings liés via le traître à la Nation Sarkozy et la cohorte de traîtres de tous bords autour de lui) , et à tous les parasites de la politique là uniquement pour faire carrière et non pour ceux qui les ont élus.La situation de la France aux mains de tous ces gens-là qui la dénaturent, la tuent, est insupportable, et les Français ne le supporteront pas longtemps. Dehors, tous les occupants, entre autres néo-cons !Nous ne voulons pas qu'elle soit colonisée ! Et ne colonisons pas les autres ! Respectons l'indépendance de chacun !De toutes parts monte la colère, on est tous excédés d'être occcupés par cette horde de parvenus à la solde du grand capital international...Bien à toi, très amicalement Eva

legrand 27/06/2008 09:52

La France est de plus en plus malade, ses dirigeants l'ont définitivement vendue à la solde des nations extrémistes pour le bien exclusifs en autres de Sarkozy et sa vaste cours ! Moi, je ne veux pas de cette guerre, ni de ces gens là ! La France et ses habitants doivent se lever et balayer ce monde politicien et affairiste, tant de droite que de gauche , qui nous condamne .Le RAS LE BOL est là alors comptez sur moi.....

R-Sistons

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
  • Contact

Recherche

Archives

Pages