27 mars 2011 7 27 /03 /mars /2011 11:37

A relayer partout. Contre les empoisonnements aux chemtrails

chemtrails poisons

Les chemtrails font partie intégrante
des oeuvres criminelles
de la secte du Nouvel Ordre Mondial !

le N.O.M - New World Order - N.W.O

http://dormrf.free.fr/endofline/index.php/2010/05/21/301-empoisonnement-aux-chemtrails

 


 

La démosophie lance la

journée mondiale contre les chemtrails

 

 

Tout au long de l’année il y a des “journées mondiales » : celle de la femme, de l’enfance, journée contre le cancer, contre la faim, etc. (« Journés » dont l’utilité est plus que discutable).

 

Face à ces journées mondiales célébrées par les politiciens, la démosophie propose une « Journée mondiale sans chemtrails ».

 

Une multitude d’enfants nés au début de ce siècle n’ont encore jamais vu la vraie couleur du ciel, sinon seulement la brume blanche que laissent les produits de gazage des populations (chemtrails). La plupart n’ont jamais vu non plus un vrai ciel étoilé.

 

Au nom du droit de tous les enfants de la terre à connaître leur univers, la démosophie propose « une journée sans chemtrails ».

 

Les politiciens n’acceptent de donner satisfaction à leurs sujets que lorsque ceux-ci manifestent en masse leur désir, c’est pourquoi la date choisie, le 3 juin, tous ceux qui souhaitent participer à manifester ce désir pour leurs enfants, sont invités à sortir ce jour là munis d’un masque de protection, (genre masque chirurgical qu’on trouve dans toutes les pharmacies). Par ailleurs, s’il reste quelques personnes dans la complète ignorance de ce gazage, cela participera à une prise de conscience générale.

 

3 juin : Journée mondiale

sans chemtrails,

ne sortez pas sans un masque ! 

 

 

..

L\

http://www.demosophie.com/  link

(Mouvement planétaire des citoyens contre le Nouvel Ordre Mondial)

Médias au service

du NWO militaro-financier.

L'exemple de FR2

Samedi 27 mars 2011 à 13 h 15,

et dimanche 28 mars à 13 h 15.

Par eva R-sistons

 

Jolies, jolies guerres !

Vilain, vilain Iran !

 

Les Grands Médias sont souvent pilotés, je le rappelle, par les Marchands d'Armes, une spécificité bien française. Lorsque j'étais journaliste pour une grande Chaîne de télévision française, ma seule émission censurée concernait le Mouvement international des Femmes pour la Paix. Par contre, une Marie Drucker chantera la guerre : "Mourir pour la Patrie", afin de nous inciter à accepter et même à aimer la guerre. A l'époque, voici 2 ans, se profilait l'intervention contre l'Iran, avec un Bush aficionado, comme son pote Sarkozy, de bastons musclés que d'ailleurs ils ne feront jamais eux-mêmes. Or, l'objectif des Médias comme FR2  (occupé, rappelons-le, par les amis du CRIF fervents supporters de la politique d'Israël)  est de nous faire apprivoiser les guerres, de ne pas les redouter en tous cas, de les banaliser même, et pourquoi pas, de nous les faire aimer, suprême cynisme. Le but étant que nous acceptions d'envoyer nos enfants mourir pour les multinationales apatrides, soi-disant pour la Patrie-France. 

 

Samedi 27 mars, au 13 h 15 de Delahousse, comme d'habitude on tourne en dérision les événements les plus graves pour désamorcer les colères contre les politiques anti-populaires, : La crise devient donc aimable, les pandémies attractives si elles s'assortissent de vaccins protecteurs,  les dirigeants comme Sarkozy sont "super",  et les guerres, nécessaires contre le terrorisme. En oubliant de rappeler que les premiers à avoir utilisé ces méthodes tuant des civils innocents, sont, justement, les Israéliens, avec en particulier l'Irgoun se servant des attentats pour faire avancer ses causes.  Mais on ne peut pas demander à un Média comme FR2, juge et partie, d'informer honnêtement. Et en particulier de dire que la plupart des attentats terroristes, aujourd'hui, sont le fait des Services Secrets de l'Occident, surtout pour dresser l'Opinion contre les Arabes rendus responsables de tous les maux, au lieu des vrais auteurs des politiques sacrifiant les intérêts des citoyens à ceux d'une Mafia planétaire de la Haute Finance et de la Grande Industrie. 

 

Or donc, voici comment FR2 présente samedi la guerre en Libye au Journal de 13 h de Delahousse : "Le parti d'en rire... C'est joli la guerre... toutes ces lumières "(les images montrent de jolis feux d'artifice)... "Le Printemps reprend ses droits" (avec les jolis feux d'artifice)... et pour conclure, quand même, "la peur de mourir sans avoir ri". Une prouesse incroyable : réussir à nous faire rire de la guerre et même à la trouver belle ! Quand nous montrera-t-on les membres déchiquetés, les vies broyées, les familles en deuil ? Et les larmes des victimes, on ne les verra que lorsqu'il s'agit d'Israéliens. Rien n'est dû au hasard sur FR2 orchestrée par les tenants de l'Extrême-Droite israélienne.

 

Dimanche 28 mars, la Chaîne récidive, à l'instant, sur le 13 h 15 du même Delahousse. L'assassinat de M. Besse, patron de Renault, devient le prétexte - en pleine crise nucléaire - d'une attaque subtile contre l'Iran. Le but est toujours le même : Nous faire peur, non des politiques criminelles menées par les Occidentaux, mais des Arabes et surtout de l'Iran nucléaire. Pour arriver, un jour d'élection, à raviver la crainte de l'Extrême-Gauche 'terroriste' (donc de la Gauche élue avec les voix de certains 'Gauchistes'), et en pleine catastrophe nucléaire, à nous faire redouter un Iran ayant "pour but de construire la bombe atomique" (13 h 15),  il faut sans doute avoir cogité beaucoup.  Citoyens, si l'on écoute FR2, ce n'est pas le Nouvel Ordre Mondial anglo-saxon, l'Occident ultra-libéral qu'il faut craindre (toute la semaine, on nous en a fait la promotion, à travers des reportages sur une soi-disant attrayante GB, en oubliant le rôle de la City dans les malheurs de l'humanité, crises ou guerres mondiales), mais l'Extrême-Gauche (message subliminal : La Gauche), le terrorisme, et... l'Iran. Tant que les Israéliens n'auront pas détruit l'Iran - pays n'ayant JAMAIS attaqué personne mais coupable d'être puissant, et non-aligné sur les diktats de l'Empire - , leur bonheur ne sera pas parfait. Après l'Irak, et l'Afghanistan, voici donc venir l'Iran, et ensuite, direction la Syrie, le Pakistan, le Liban, la Palestine occupée, puis, plus tard, le Vénézuela, la Chine, la Russie... etc, c'est-à-dire tout ce qui de près ou de loin cherche à garder sa souveraineté, son indépendance - crime impardonnable pour les 'démocrates' de l'occident.

 

Nous avons donc droit, au 13 h 15, à l'agitation de toutes les terreurs : "Le but de l'Iran ? Construire la bombe atomique (ils ont raison, elle seule garantit à un pays de ne pas être attaqué, comme en Corée du Nord, note d'eva), la France lui a octroyé la licence d'exportation de l'uranium (Tremblez, bonnes gens ! Note d'eva), Mitterrand a promis de fournir l'Iran en uranium enrichi, Rocard a honoré la parole de la France, Roland Dumas a signé l'accord final avec l'Iran (message subliminal en ce jour d'Elections : Ne votez pas pour la Gauche - Note d'eva), un accord en partie secret "(quand parle-t-on des Affaires de l'UMP, de toutes ses casseroles ? Note d'eva), bref l'Iran devient "un des pays pouvant fabriquer la bombe", et cerise sur le gâteau, "l'Iran est toujours actionnaire de Renault" ! La boucle est bouclée, tour de force de FR2 de désigner aux peurs et à la vindicte populaire à la fois les terroristes, les Gauchistes (donc, indirectement, la Gauche, en pleine Cantonales), et l'Iran. Elle est pas jolie, l' "information" sur FR2 aux mains des inconditionnels du CRIF et d'Israël ?

 

Citoyens, aujourd'hui l'information, la vraie, passe par Internet. Et votre devoir est de le faire savoir partout....

 

eva R-sistons à la désinformation et à la propagande

 

a-medias-menteurs.jpg 

 

 

"Internet ne peut pas être contrôlé,

autant s'y faire"

.

Reçu aujourd'hui ce message : 

 

Bonjour Eva,

 

  Article très intéressant de PCInpact, cela va t’intéresser !

 

Article 19 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme.

 

« Tout individu a droit à la liberté d’opinion et d’expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d’expression que ce soit ».

 

Conseil Constitutionnel

 

"Le droit de recevoir et diffuser de l’information est inaliénable.
Internet est à ce jour l’unique moyen d’exercer ce droit.

Donc tout contrôle d’Internet risque d’être contraire aux droits de l’homme".

 

(ctrl et click sur l’image)

 

 

"Internet ne peut pas être contrôlé,

autant s’y faire"
 Vers l'auto-civilisation


Hadopi

Un livre à ne pas manquer vient d’arriver dans les rayons d’InLibroVeritas, collection Framabook. Tapoté sous LibreOffice et licence Creative Commons By-Sa, ses auteurs sont Chantal Bernard-Putz et Benjamin Sonntag et son titre : « AlternC Comme si vous y étiez ».

framabook alternc comme si vous y étiez


Les pages sont enrichies de contributions de trois "noms" : Valentin Lacambre (cofondateur de Gandi, Altern.org, affaire Estelle Halliday…), le juriste Sébastien Canevet et Laurent Chemla (« confession d’un voleur », et premier à être inculpé puis relaxé pour piratage depuis un minitel).

Le livre sera présenté le 28 mars prochain à la Cantine à 19h, à l’occasion des 10 ans d’AlternC. On pourra alors le télécharger gratuitement (licence libre) mais aussi l’acheter en version papier. Un détail : ses auteurs ont décidé de reverser leurs droits à La Quadrature du Net, vigie bien connue des libertés numériques.

Si nous évoquons en quelques lignes cet ouvrage, c’est aussi pour signaler l’article qu’on y trouve dès les premières pages. Il est signé Laurent Chemla. Inédit, il date de 2010. Et il tombe au mieux puisqu’il apporte un son de cloche un poil différent de la radioactive tribune Riguidel publiée par le Monde, disséquée ici.

La prose est toujours sous licence Creative Common. Après Framablog.org, nous la reproduisons à notre tour.

* *
 *

Internet ne peut pas être contrôlé, autant s’y faire
Laurent Chemla - juillet 2010 - Licence Creative Commons By-Sa

Plus que jamais, à l’heure où j’écris ces lignes, Internet est la cible des critiques du pouvoir. Il serait responsable de toutes les dérives, de toutes les ignominies, il nous ramènerait aux pires heures de notre histoire et serait le lieu de toutes les turpitudes.

Bon. Depuis longtemps, je dis qu’il est normal - de la part de ceux qui disposaient de l’exclusivité de la parole publique - de s’inquiéter de l’avènement d’un outil qui permet à tout un chacun de s’exprimer. Pas de quoi s’étonner, dès lors, des attaques furieuses que subit le réseau.

Tant qu’il ne s’agit que de mots…

Oh bien sûr, le législateur étant ce qu’il est, il tente souvent d’aller au delà des mots. Il fait aussi des lois. C’est son métier.

Or donc - sans volonté d’exhaustivité - nous avons vu depuis 1995 un certain nombre de tentatives de « régulation », de « contrôle », voire même de « domestication ». Il y a eu la loi Fillon, la commission Beaussant, la LCEN, la DADVSI, la LSI, la LSQ, et plus récemment HADOPI et LOPPSI. Beaucoup d’acronymes et de travail législatif pour un résultat plus que mince : ce qui n’a pas été retoqué par le Conseil Constitutionnel s’est toujours avéré inapplicable.

La seule chose qui reste, c’est le principe d’irresponsabilité pénale des intermédiaires techniques (LCEN). Grand succès !

On pourrait imaginer que le pouvoir apprendrait quelque chose d’une telle suite d’échecs. On pourrait penser, par exemple, qu’il mesurerait le risque de vouloir créer des lois d’exceptions selon qu’on s’exprime sur Internet ou ailleurs. Que nenni : aujourd’hui encore, j’apprends qu’une député vient de se ridiculiser en proposant d’encadrer le journalisme « en ligne ».

J’ai hâte. On en rigole d’avance.

Mais qu’est qui rend Internet si imperméable à ces tentatives réitérées de contrôle ? J’y vois (au moins) quatre raisons majeures :

La première (dans tous les sens du terme) est historique. À la demande de l’armée américaine, qui souhaitait trouver une parade au risque d’une attaque nucléaire contre son réseau de télécommunication, Internet a été inventé à la fin des années 1960 (dans l’Amérique de Woodstock et de la lutte contre la guerre du Vietnam) par de jeunes universitaires qui rêvaient d’un monde dans lequel l’accès à un réseau mondial de communication serait un droit pour tous (pour que son impact social soit positif)[1].

À l’époque de Mac Luhan, les bases théoriques du futur réseau sont toutes influencées par l’utopie du « village global » et teintées d’idéologie libertaire. Le principe selon lequel la rédaction d’une RFC (texte définissant un des standards d’Internet) doit être ouverte à tous, scientifique ou non - et son contenu libre de droit - est adopté en avril 1969.

Quoi d’étonnant dès lors si le résultat est un réseau presque entièrement décentralisé et non hiérarchique ? Après tout, c’est bien ce que l’armée américaine avait demandé à ses jeunes ingénieurs : un réseau centralisé est facile à détruire (il suffit d’attaquer le centre).


"Tout ce qui est facile à contrôler est facile à détruire.
Internet est difficile à détruire.

Donc Internet est difficile à contrôler."


Il faudrait, pour qu’Internet soit plus aisément « domestiquable », que ses bases théoriques mêmes soient revues (à l’exemple du Minitel pour lequel l’émission de contenus était soumise à l’approbation préalable de France Telecom). Mais comment démanteler l’existant et interdire l’utilisation d’une technologie ayant fait ses preuves à tous ceux qui l’ont adoptée depuis des années ?

Et surtout - c’est la seconde raison qui fait d’Internet un bastion dont la prise semble bien difficile - le réseau est international.

On peut, même si c’est difficile à envisager, imaginer qu’un pays impose à ses citoyens l’usage d’une technologie « contrôlée » plutôt qu’une autre, trop permissive. Mais quel pouvoir pourrait faire de même à l’échelle du monde ?

Et comment, dès lors qu’il existerait ne serait-ce qu’un seul endroit dans le monde qui protège la liberté totale de communication (comme c’est le cas depuis peu de l’Islande), empêcher les citoyens et les entreprises du monde entier d’exporter dans ce lieu une communication désormais dématérialisée ?

Pour y parvenir, il faudra non seulement pouvoir contrôler tel ou tel réseau imaginaire, mais aussi réussir à interdire toute communication internationale… Mission impossible. Et puis, comment imaginer la fin des « paradis numériques » dans un monde qui n’a jamais réussi à obtenir celle des paradis fiscaux ?


"Internet est supranational.
Il existera toujours des paradis numériques.

Donc l’information ne pourra jamais être contrôlée."


D’autant plus - et c’est la troisième raison majeure qui rend dangereuse toute tentative de contrôle des réseaux - qu’Internet est devenu désormais une source de croissance non négligeable. Une croissance qui dépend d’une législation pérenne et qui surtout va faire l’objet d’une concurrence effrénée entre les pays.

On n’imagine pas aujourd’hui une grande entreprise, telle que Google ou Facebook, avoir son siège social dans un pays dont la fiscalité n’est pas, disons, encourageante. Comment imaginer que demain une entreprise innovante, source d’emplois et d’impôts, se créera dans un pays dont la législation imposerait un contrôle trop strict de l’information diffusée ?

Tout contrôle nécessite une infrastructure plus chère, tant humaine que technique. Il va de soi qu’une entreprise capitaliste choisira plutôt, si elle a le choix, le pays d’accueil dont la législation numérique sera la plus laxiste, qui récupérera du coup les emplois et les impôts (et je ne dis pas que c’est bien : je dis juste que c’est dans ce monde là qu’on vit).

Et même avant d’en arriver là : imaginons qu’un pays impose le filtrage à la source de tout contenu illégal (en passant outre la difficulté technique inhérente). Quel entrepreneur de ce pays osera se lancer dans un nouveau projet novateur, sachant qu’il sera immédiatement copié par un concurrent vivant, lui, dans un paradis numérique et qui ne sera pas soumis aux mêmes contraintes ?

Internet est solide, c’est vrai, mais l’innovation reste fragile, et est souvent l’oeuvre de petites structures très réactives et pécuniairement défavorisées. Les lois votées à l’emporte-pièces sans tenir compte de cette fragilité-là sont autant de balles tirées dans le pied de la société toute entière.

"La concurrence est mondialisée.
Une législation de contrôle coûte cher.

Donc les lois de contrôle d’Internet sont source de délocalisation".

Malgré tout il existe bel et bien des règles de vie supranationales et qui s’imposent à tout pays se voulant un tant soit peu démocratique. Mais si.

Je vais citer ici l’article 19 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme. Lisez-la bien :

« Tout individu a droit à la liberté d’opinion et d’expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d’expression que ce soit ».

Elle a été rédigée en 1948. Bien avant Internet, même si à la lire on a l’impression qu’elle a été écrite spécialement pour lui. Car en effet, il n’existait pas grand chose, avant Internet, pour « recevoir et répandre sans considération de frontière les informations et les idées ». Il faut croire que ses rédacteurs étaient visionnaires…

Comment s’étonner, à la lecture de cet article, du nombre de censures que notre Conseil Constitutionnel a opposé aux diverses velléités de contrôle que le pouvoir a tenté d’imposer

depuis 15 ans ?


"Le droit de recevoir et diffuser de l’information est inaliénable.
Internet est à ce jour l’unique moyen d’exercer ce droit.

Donc tout contrôle d’Internet risque d’être contraire aux droits de l’homme".


Sauf à s’exonérer des grands principes fondamentaux, et donc à vivre dans une société totalitaire, le contrôle ou le filtrage d’Internet se heurtera toujours à la liberté d’expression. Les états peuvent l’accepter, et à l’instar de l’Islande décider d’en profiter, ou refuser de le voir et, à l’instar de la France, se heurter sans cesse à un mur en essayant encore et encore de réguler ce qui ne peut l’être.

Historiquement, techniquement, économiquement et moralement, Internet ne peut pas être contrôlé.

Autant s’y faire.

[1] J.C.R Licklider et Robert Taylor, The Computer as a Communication Device in Science and Technology, April 1968.

Rédigée par Marc Rees le samedi 26 mars 2011 à 09h42 (18024 lectures)


  

Internet-Censorship-Guardian-428x270.jpg

.

LA LIBYE SOUS LES BOMBES « HUMANITAIRES » DE L’ONU

Les vraies raisons de l’« Alliance entre égaux »

Et les civils de Gaza, qui les protège ? Appel désespéré à une communauté internationale impuissante

 

 

Toute les nouvelles diffusées par les médias ne sont que de la propagande organisée par le pouvoir 
par Alain Corvez mardi 22 mars 2011, par Comité Valmy

http://www.comite-valmy.org/spip.php?article1294

 

 

 

C O M M E N T A I R E S  :  I C I

.

 

Partager cet article
Repost0
22 mars 2011 2 22 /03 /mars /2011 23:47

 

La Mégastructure : droit dans le mur ?

http://www.cinemasie.com/fr/fiche/dossier/247/

 

 

Crevons l'abcès !

eva R-sistons

 

 

Séïsme japonais. Il semble que l'hypothèse d'une intervention des Etats-Unis contre un Japon s'émancipant, et concurrent économique, de surcroît détenteur "d'un système bancaire indépendant des lobbies pétroliers (et donc le seul à fournir un financement à des énergies renouvelables et propres comme le marché des automobiles à hydrogène)" se confirme.

 

Je reçois ce commentaire sur mon blog http://sos-crise.over-blog.com, je le mets en lumière pour la dernière phrase, qui doit tous nous interpeller.  

 

"C'est une idee de questionner les dirigeants japonais ....mais ne soyons pas naifs ils sont sans doute les premiers au courant, ce qui est incomprehensible dans ces guerres invisibles c'est la loi du silence, comme si ils avaient tous quelque chose a cacher, quand est ce qu'enfin une nation va crever l'abces ?"

 

Quand est-ce qu'une nation,

quand est-ce qu'un parti,

quand est-ce qu'un individu (à la voix forte)

va briser la loi du silence,

va crever l'abcès,

comme Kennedy qui a dénoncé le rôle des forces occultes

(hélas il en est mort),

 

crever l'abcès pour sauver l'humanité

de la folie du nucléaire civil

comme de celui de la guerre, encore pire,

et d'une façon générale, avec tout ce qui se met en place,

du suicide collectif ?

 

eva R-sistons

 

 

 Illustration pour un calendrier

http://www.cinemasie.com/fr/fiche/dossier/247/

 

 

Libye :

 

Les choses sont claires,

par eva R-sistons.

 

Libye.

Le mot est lâché. 

Par Poutine, par Guéant, par JM Le Pen.

C'est une "croisade".

 

Une croisade de l'Occident judéo-chrétien

contre le monde musulman,

une croisade impériale contre un dirigeant

qui a nationalisé le pétrole

pour en faire profiter son peuple

plutôt que les prédateurs apatrides. 

Le crime suprême pour l'Occident  !

 

Et c'est une croisade

qui masque son occidentalisme

derrière la participation d'un Etat nain, le Qatar,

alors que l'Union africaine prend ses distances,

alors que les dirigeants de la Ligue arabe

commencent à déserter le navire anglo-saxon

(en sentant pointer la fureur de leurs citoyens

contre les trahisons successives),

et en craignant que son chef,

candidat à la présidence de l'Egypte,

ne fasse les frais du mécontentement de la rue arabe.

 

En prime, le prix du pétrole va encore flamber,

surtout en Europe en partie tributaire de la Libye.

 

En tous cas, les choses sont claires, maintenant.

Il s'agissait d'une zone d'exclusion aérienne,

on se retrouve dans une version irakienne

de bombardements lourds.

Tout simplement.

Pas pour protéger les populations,

mais pour éliminer le Colonel Kadhafi, gênant.

 

 

Il s'agissait d'une lutte arabe de libération,

et voici l'armada américaine,

les éternels colons anglais,

les fanfaronnades françaises

avec un Président complexé en quête de popularité

à l'extérieur pour compenser

le crédit qu'il a perdu à l'intérieur,

et obsédé par l'idée pathologique

d'un monde tournant autour de lui.

 

Voici surtout, encore et toujours, l'OTAN,

avec son "savoir-faire" militaire,

l'OTAN qui rôde en quête de nouvelles proies,

l'OTAN qui prend pied sur le continent africain

nouvel Eldorado pour les adorateurs du Veau d'Or.

 

Sarkozy simple fusible,

agent docile d'un vaste complot anglo-saxon !

Si le Général de Gaulle voyait ça,

il entrerait de nouveau en résistance.

 

Ainsi une lutte de libération

promise à des pertes importantes

(à cause d'un dirigeant qui s'accroche à son pouvoir),

se mue en immense tragédie sanglante.

La victoire, s'il y en a une,

sera confisquée par l'Occident moribond

en quête de sang frais pour vivifier ses profits.

Sans préjuger de la suite,

comme en Irak une déstabilisation de toute la région,

la zone saoudienne, le Tchad, le Mali, le Niger,

pour commencer...

N'est-ce pas le but ?

Sur les décombres des peuples,

les affaires prospèrent.

Les apprentis-sorciers sèment la division

pour mieux régner.

 

Les choses sont claires,

Sarkozy, ou la France squattée par Sarkozy,

ne sont que le prête-nom

d'une croisade anglo-saxonne

ayant mûri son projet d'occupation

du continent africain,

avec en arrière-plan le projet

d'une Union méditerranéenne

qui sera offerte aux Israéliens

- des Israéliens qui n'occupent pas le devant de la scène,

l'actualité, sauf pour la condamnation

de leur ancien Président -

mais qui, en coulisses,

orchestrent bien des évenements

pour satisfaire leurs appétits d'hégémonie.

Voici une Entité petite par le nombre d'habitants,

mais immense sur le plan des prétentions

et des ambitions.

 

Les choses sont claires, maintenant,

la stratégie humanitaire

montre son vrai visage :

Il faut se débarrasser

d'un dictateur indépendant,

Kadhafi.

L'Occident ne tolère,

ne favorise,

n'agrée,

que les dictateurs qui lui sont soumis.

 

Les choses sont claires, maintenant,

la guerre ne se terminera

qu'avec la tête de Kadhafi,

comme celles de Milosevic ou de S. Hussein,

et avec l'occupation de la Libye

par le truchement d'un "démocrate"

aux ordres des "dictateurs" occidentaux.

Déjà, en Egypte, cinq généraux en ont remplacé un.

Les peuples sont privés du fruit de leurs sacrifices.

Encore et toujours !

 

Alors l'occupation de l'Afrique,

parcelle par parcelle,

pourra commencer,

c'est le rêve d'Israël, d'ailleurs,

un rêve qui jettera dehors les rivaux chinois

qui préfèrent, aux bombardements,

la participation au développement

des terres qu'ils exploitent

conjointement avec les autochtones.

 

Alors l'Union Méditerranéenne autour d'Israël

sera imposée par les "gentils démocrates" de l'Occident

aux "sauvages" Maghrébins et Africains,

le continent sera occupé par les Areva,

les Total, les Texaco...

la fiesta des adorateurs de Mâmon,

sur les décombres des peuples spoliés,

sera complète.

 

En attendant, voici l'opération "Aube de l'Odyssée",

qui dit clairement qu'il s'agit

du début d'une "odyssée" :

Les premiers bombardements

sont les prémices de ce qui attend

les malheureux Libyens crédules envers l'Occident.

Les odyssées des peuples

avec les Occidentaux

sont toujours radieuses.

En Irak comme en Afghanistan,

bientôt en Libye.

Et l'"aube" annonce des jours nouveaux,

comme le Nouvel Ordre Mondial les aime.

 

Les choses sont claires aussi,

la rupture sarkozienne touche également

les fondements de la diplomatie :

Jusqu'alors on reconnaissait les Etats, maintenant

(peut-être est-ce une idée lumineuse

de notre philosophe bling-bling, BHL, 

qui court-circuite le Quai d'Orsay)

nous allons reconnaître les gouvernements,

improvisés, auto-proclamés,

du moment qu'ils plaisent à l'Occident.

Un dangereux précédent,

après le droit d'ingérence

soi-disant humanitaire,

voici les pseudo-gouvernements.

La diplomatie à la carte,

les ingérences dans les affaires des autres,

c'est la "modernité", sans doute !

 

 

a-guerre.jpg



Les choses sont claires, maintenant.

Non content de liquider la France

et même son parti en pleine déconfiture,

le Président du "tout est possible"

a réussi à désintégrer

le couple franco-allemand.

L'Europe se fera sans la France.

Une autre Europe.

Pour l'heure, l'Occupant de l'Elysée

savoure son éphémère exploit

d'avoir réussi à faire parler de lui,

d'ailleurs quelques Libyens abusés,

abondamment filmés par les Médias collabos,

remercient la France.

 

Les lendemains seront amers.

Pour la France, d'abord,

ensuite pour la Libye,

enfin pour le continent africain.

 

Une nouvelle page va commencer.

Elle sera sanglante.

Shakespeare, déjà, proclamait que

"des fous conduisent des aveugles".

 

La boîte de Pandore est ouverte,

comme en Irak.

Oui, les dirigeants sont fous,

et les peuples, malheureusement aveugles.

Le remodelage des pays est en marche,

le Nouvel Ordre Mondial

anglo-saxon et israélien avance. 

Inexorablement. Implacablement.

 

Qui brisera le mur du silence,

qui crèvera enfin l'abcès ?

 

Eva R-sistons

 

http://r-sistons.over-blog.com

 

TAGS : Afrique, Maghreb, Nouvel Ordre Mondial,

Union pour la Méditerranées, Libye, Shakespeare,

Sarkozy, Israël, Chine, France, Europe, Allemagne,

Maghrébins, Texaco, Areva, Total,

occupation, marionnette, Occident,

Kadhafi, Milosevic, S. Hussein, Irak,

Saoudiens, Tchad, Mali, Niger, Qatar,

Musulman, croisade, judéo-chrétien,

Ligue Arabe, Anglo-Saxon, Arabe.

 

800px-Thetriumphofdeath


L'Occident aux abois et la Libye.

Premier acte d'une tragédie. 

Ses prolongements

pour la France et pour l'Europe

 

(le titre est d'eva)

 


Sont-ils cette opération militaire en Libye ?

NON selon Franck Bianchéri (Président de Newropéans)

 

 

Dès Mai 2008, le comportement de Nicolas Sarkozy était anticipé : il fait en Libye, jouer à la France le rôle de simple masque d'une opération conçue et dirigée par Washington, trahissant ainsi les intérets stratégiques de la France et de l'Europe.

 

Tandis que le président français continue à être la dernière marionnette européenne créée dans les usines de BUSH/CHENEY des années 2000, servant les intérêts de ses maîtres américanistes, des groupes pétroliers et de défense, contribuant à faire échouer les révolutions arabes en réintroduisant l'Occident et ses interventions militaires au milieu de ce qui est avant tout un processus populaire, l'Allemagne, en s'abstenant au Conseil de Sécurité de l'ONU, a au contraire indiqué le chemin de la diplomatie à venir de l'Euroland, qui doit au plus vite entreprendre de débattre de l'avenir du monde avec les BRIC (Brésil, Russie, Inde et Chine) au lieu d'être le docile roquet de Washingtton.

 

S'il y avait la moindre vérité dans les préoccupations "humanitaires" et "démocratiques" du discours légitimant l'intervention occidentale au Lybie, nous verrions la même exigence s'imposer pour le Yemen, Bahrein, Oman, où des civils sont également tués par les forces des dictateurs au pouvoir semblables à Kadhafi.

 

Si, en France, Nicolas Sarkozy et BHL ont semblé s'entendre (au détriment du ministre des affaires étrangères récemment nommé), sur la nécessité d'une telle action en Libye, çà n'est que parce qu'ils partagent le point commun de n'être que des faussaires; l'un prétend être un homme d'état alors qu'il n'est qu'un petit marquis aux ordres des puissants, et l'autre prétend être un philosophe alors qu'il n'est qu'un animateur de salons parisiens.

 

(Au niveau européen, gardons à l'esprit que le 11 mars dernier, ce sont les décisions prises concernant la mise en place d'une gouvernance de l'Euroland qui vont façonner notre destin collectif, et non la triste mascarade médiatiques sur la Libye).

 

La décision d'attaquer la Libye n'est que le dernier avatar d'un Occident qui s'effondre sous le poids de ses dettes, de sa perte de légitimité morale et de l'absence de dirigeants politiques d'envergure. Suivre Obama, Cameron ou Sarkozy, c'est suivre des dirigeants sans vision d'avenir,, sans convictions politiques et sans crédibilité démocratique. Tous les trois font face à des opinions publiques négatives au vu de leurs bilans et décisions désatreuses pour leurs pays.

 

Et ce sont ces gens-là qui prétendent incarner l'avenir du monde et de l'Occident ! Soyons sérieux !

 

Le premier n'a même pas été capable de fermer Guantanamo, le second détruit l'intégralité du système social et publique du Royaume-Uni ainsi que ses forces armées, et le troisième a même réussi le tour de force de détruire l'UMP, le parti qui l'a fait élire et qui est désormais en plein effondrement devant le Front national. Ces trois hommes ne pouvaient que conduire à leur perte ceux qui leur ont fait confiance.

 

Nous en avons hélas un nouvel exemple avec l'action militaire sur la Libye, décidée pour "sauver" des "rebelles" que personne ne voit jamais : où sont les images de foules à Benghazi comparables à celles qu'on a vu à Tunis et au Caire, et qu'on voit à Bahrein, à Saana ? ...avec "un soutien du monde arabe" qui se limite au Quatar,

 (et qui désormais se heurte à l'opposition de la Ligue arabe).

 

Avoir le Quatar comme preuve du soutien arabe, c'est comme si les USA et la Russie intervenaient ensemble en Europe en se targuant de Monaco comme preuve de l'acceptation des peuples européens..!

 

Ni en Europe, ni aux Etats-Unis les populations ne sont dupes de ce remake de série B de l'invasion de l'Irak en 2003. Propagande médiatique matraquée à longueur de médias, absences de preuves, manque de légitimité de l'intervention, volonté de l'utiliser pour de nombreux motifs cachés, le moindre n'étant pas la soudaine disparition du risque nucléaire japonais des médias occidentaux. (L'ombre d'Areva ? Noted'eva)

 

Khadafi est en effet un dictateur et le peuple libyen sera mieux quand il aura disparu de la scène, mais loin de l'éloigner du pouvoir, cette intervention lamentable américano-anglo-française renforce sa position comme victime de l'Occident honni des peuples arabes.

 

Elle lui offre des options de nuisance, dont la moindre n'est pas l'ouverture des vannes de l'immigration illégale africaine vers l'Europe. Mais peut-être que c'est aussi une conséquence espérée par les sponsors de cette attaque, qui sur le fond, seraient ravis d'avoir une Europe dirigée par les petits-fils d'Hitler, Pétain, Mussolini, Franco...

 

 

Franck Bianchéri Président de Newropéans

 

http://millesime.over-blog.com/article-les-interets-de-la-france-et-de-l-europe-69924680.html

 

A lire aussi :

 

Catastrophe au Japon et implosion du marché des Bons du Trésor US

 


imperialism_us_statue_liberty2.jpg

http://www.mecanopolis.org/?p=1265

 

 

Tragédie nucléaire  du Japon :

 

Les Médias sont occupés à faire leur propagande de guerre,

le Japon passe au second plan.

Le lobby nucléaire veille !

La désinformation commence,

tout est minimisé

pour servir les intérêts des géants du nucléaire.

Là aussi, les peuples sont floués.

Sacrifiés.

 

Qui brisera le mur du silence,

qui crèvera l'abcès ?

 

Eva R-sistons

 

eb014_centrale-nucleaire.jpg

http://www.blog-actualite-politique.fr/Blog-Politique/three-mile-island-tchernobyl-fukushima-combien-de-tragedies-faudra-t-il-encore-avant-de-sortir-du-nucleaire/29004

 

 

 

 

 

godzilla.jpg

 

 

manga.png&w=637&h=425&zc=1
Société

 

 

 

akira.jpg

 

http://zabmag.com/2011/03/le-manga-miroir-des-cataclysmes-nippons/


 

La fin d’un monde pour beaucoup, c’est certain — mais aucunement la fin des centales nucléaires !   Voici le Dessous des cartes :


 

16 Mars 2001 — « GOP Lawmaker Wants 200 New Reactors Built in U.S. by 2040 --Nuclear power lobbyists try to limit damage from Japan crisis on Capitol Hill 16 Mar 2011 Nuclear power advocates are waging an intense lobbying campaign on Capitol Hill this week in an attempt to limit the political fallout from the reactor nuclear crisis in Japan... Lobbyists with the Nuclear Energy Institute and some of the United States's largest energy firms, including [Obama paymaster] Exelon of Chicago, are holding meetings with key lawmakers and briefings for staff members in an attempt to tamp down talk of restrictions in response to the Japanese [nuclear] disaster. Most Republicans, meanwhile, remain enthusiastic boosters for nuclear power even as they push for spending cuts at the Office of Nuclear Energy and elsewhere. The House budget bill passed earlier this year included more than $330 million in cuts for nuclear waste disposal, safety oversight and other programs, according to advocacy groups. One bill, proposed by Rep. Devin Nunes (R-Calif.) and co-sponsored by more than 50 others, calls for 200 new nuclear power plants by 2040. »

 

(Le lien à l’article du Washington Post a été ‘repiloté’ vers un autre, sans explications.  Cela étonne – vraiment ?  Faut comprendre qu’une deuxième centrale est en cours dans le Missouri…  Toute opposition sera donc considérée inexistante.)

 

 

En résumé – La construction de 200 nouvelles centrales nucléaires aux USA est envisagée d’ici 2040, fortement appuyée par les Républicains (GOP, «Grand Old Party»), menés par Devin Nunes, Californie.  Les lobbyistes pro-nuke s’activent tous azimuts afin de minimiser l’impact politique (et psychologique) et surtout médiatique de la cata japonaise.  Des réunions fébriles entre l’Institut de l’Energie Nucléaire (NEI), quelques unes des plus puissantes sociétés (Exelon de Chicago) et une flopée de législateurs se succédent en ce sens.  Malgré l’appui des Républicains dans leur majorité pour l’énergie nucléaire, ils maintiendraient également  leur intention de réduire de plus de 330 millions de dollars les budgets consacrés au déchets nucléaires, sécurité et autres programmes.

 

MORALITE -  les médias aux ordres ont reçu les consignes de mentir — un lobbyiste est rémunéré pour mentir, c’est son job — un max sur toutes les conséquences de la radioactivité japonaise !  Et comme dirait Goebbels, plus c’est gros et mieux ça passe !  Reste à savoir si les esprits vont continuer à gober…

 

 

http://sos-crise.over-blog.com/article-fukushima-la-fin-d-un-monde-l-emboitement-de-catastrophes-et-la-necessite-d-inventer-des-systemes-a-taille-humaine-69890334-comments.html#comment78944441

 

 


CherryblossomsKanonjiRiverFukushima800.j

 

 

fukushima-nu646c-b7481-a9f92.jpg

 

.

en_direct_du_japon_la_crise_nucleaire_de

  apocalypse3.jpg

 

 

 


apocalypse-F--j.jpg 

 

 

Nicolas Sarkozy-Bernard-Henri Levy

ou l’incarnation du mal

Croisade, le mot est lâché ! On ne s’en cache plus en France. Croisade contre les peuples Africains ! Croisade contre les Libyens ! Croisade contre les Noirs ! Croisade contre les Arabes ! Croisade contre les Musulmans ! Croisade avec ce que ce terme comporte historiquement comme massacres, viols, tueuries en tout genre. La libye est le premier pays Africain à être envahi avec quelques complicités. Déjà des milliers de morts provoqués par les sbires de Nicolas Sarkozy, Bernard Henri Levi et autres ! Croisade, je n’ai pas honte, je suis écoeurée ! de la même manière qu’ils prétendaient apporter les Lumières Evangéliques aux peuples du Sud, les voila partis pour les exterminer en prétextant qu’ils leur apportent la liberté ! la liberté des peuples ne s’exporte pas ! Il appartient aux peuples de la conquérir lorsqu’ils sont prêts à le faire. D’ailleurs quelle contradiction ! Depuis quand la liberté et la démocratie se trouvent-t-elles derrière les canons ? Depuis Nicolas Sarkozy, sans doute. Ils veulent nous faire croire que les bombes de destruction massive rendront heureux les peuples du Sud, Libyen notamment. D’ailleurs, ils s’apprêtent à attaquer la Côte d’Ivoire et le reste de l’Afrique.

Oui, ils sont en croisade, non pour apporter la Liberté et la démocratie, mais pour piller les richesses. L’Occident agonise. Comment expliquer qu’en France les hôpitaux, les écoles ces éléments essentiels à la survie d’un peuple soient dans un etat de délabrement absolu, alors qu’au même moment elle trouve des milliards pour aller TUER. OUI TUER EN TOUTE IMPUNITE ! Comment expliquer que Nicolas Sarkozy élu par les Français pour augmenter leur pouvoir d’achat abandonne cet objectif pour aller en guerre alors que la misère devient endémique ? Comment ? Comment ?

On s’étonne, mais pas tant que çà ! Le projet d’invasion des pays Africains a été adopté depuis plusieurs années. Elle entre dans sa première phase. Elle va revêtir la forme d’une rebellion comme en Libye ou en Côte d’Ivoire, rebellion armée par la France. Elle revêtira aussi la forme des elections savamment orchestrées par notre pays des Lumières, dont les résultats sont décidés d’avance (Côte d’Ivoire) Et à la moindre résistance des peuples, invasion armée sous pretexte de faire respecter la démocratie.

  (..) Oui, nous voilà parti dans une guerre, une invasion, une croisade aussi meurtrière que cynique ! Cynique ! Rien que parce qu’on veut arracher à des peuples pacifiques, leurs biens. Oui, l’Afrique toute entière doit réagir et repousser cette invasion ! Le reste du monde doit nous aider. On doit tous se donner la main pour sauver la tête de nos frères !

©Correspondance de Calixthe Beyala

 

http://www.alterinfo.net/Les-trahisons-de-la-France-et-de-l-Occident_a56563.html?com&start=10#comments

 

 

NS-drapeau-OTN.jpg

 

 

Appel à un grand rassemblement

de soutien à la LIBYE

  A Paris le jeudi 24 mars 2011

De 16 heures à 20 heures

Place de la République à Paris

Métro République



NON A LA GUERRE CONTRE LA LIBYE

SOUTIEN A LA LIBYE AFRICAINE

Appel pour l’Unité nationale de la Libye et contre toute intervention étrangère.

Nous avons déjà connu la guerre contre l'Irak afin d'imposer la démocratie. Dix ans plus tard, après des centaines de milliers de morts, d'estropiés ou d'irradiés par les bombardements, où est-elle, cette fameuse démocratie ? Le peuple irakien l’attend toujours. 
L'Irak qui est un pays riche de pétrole est de plus en plus pauvre au niveau de sa population. Par contre le pétrole continue à couler allègrement dans les barils US.



Ils veulent nous refaire le même coup avec la Libye afin de voler ses ressources, sous prétexte d'imposer une nouvelle démocratie "coloniale", pendant que Gaza bombardée pendant un mois crève tout doucement sous un blocage indigne de l'humanité.



Quant à la ligue arabe elle est d'une indécence inimaginable par sa soumission à l'occident. Il faudrait la dissoudre car elle ne défend pas les peuples arabes, elle les trahit. 




Non à la guerre, Non à la destruction de la Libye. Arrêtez ces bombardements criminels.

L'Union Africaine n'en veut pas. La Libye est un pays Africain et c'est à l'Union africaine que doit revenir la décision lorsqu'il y a un conflit en Afrique. Ce n'est pas aux colonisateurs impérialistes à entamer une nouvelle 
croisade. 
Car, Il est fini le temps des colonies.

 


Que reste-t-il d’arabe à la Ligue « arabe » ?Que reste-t-il d’arabe à la Ligue « arabe » ?

Appel à la dissolution de la Ligue arabe !

(Vidéo en fin d'article)

 

Note d'eva : Cette Ligue arabe ne représente pas les Arabes, mais seulement les intérêts économico-financiers de l'Occident. Quelle trahison !

 


Appel à la dissolution de la Ligue arabe !

et aussi :

 http://www.partiantisioniste.com/communications/a-la-demande-de-l-usrael-les-troupes-saoudiennes-entrent-a-bahrein-0646.html

 

Partager cet article
Repost0
16 mars 2011 3 16 /03 /mars /2011 23:51

 

 

Une petite apparition, entre tempête et équinoxe,

pour vous proposer ce document,

et cette pétition à signer absolument.

Personne ne doit manquer à l'appel !

A relayer d'urgence et partout,

collègues, amis, familles, blogueurs... eva


Blog de medecine :Votre Guide Santé, La Médecine Naturelle ou Alternative

http://medecine.rmc.fr/590912/La-Medecine-Naturelle-ou-Alternative/

 

 

Alerte !

 

Rouleau Compresseur des multinationales.

 

Bientôt l'Union Européenne va se prononcer.

 

Non aux abus de pouvoir !

 

Des traditions millénaires vont êtres perdues

 

ou criminalisées au profit d'une médecine toxique

 

dédiée exclusivement au profit.

 

Il faut faire valoir les droits des citoyens !

 

eva R-sistons

 

 

Document-vidéo à voir,

et pétition à signer

 

Pour défendre la médecine naturelle

voici la pétition à signer

La CEE est coupable d'abus de pouvoir !

http://www.defensemedecinenaturelle.eu/

Attendre 2 minutes .

 

 

Online petitions

Your signatures are critical for our online petitions...


 

Votre signature donne une légitimité démocratique décisive aux démarches que l'Alliance for Natural Health a entreprises sur le plan juridique.

Transférez ce message à toutes les personnes que vous connaissez.

Dites-leur qu’il est temps d’agir. Il n’y a vraiment pas de temps à perdre.

Un grand merci.

 

PARLEZ-EN A VOS AMIS !


Regardez sur Youtube la vidéo sur l'action de l'Alliance for Natural Health concernant la directive THMPD (cette vidéo est en anglais : elle peut être vue sous-titrée en espagnol à l'adresse suivante : http://vimeo.com/17475721. Notre collectif travaille en ce moment à la sous-titrer en français) :

http://www.youtube.com/watch?v=Rah6T1Thf1c&feature=player_embedded#at=202


Si vous souhaitez en savoir plus sur la directive THMPD et les actions entreprises pour la contrer au niveau européen, cliquez sur le lien suivant (document en anglais) :

http://www.anh-europe.org/files/100824_ANH-Briefing_Paper_THMPD_final.pdf

 

 

http://www.defensemedecinenaturelle.eu/merci.php

 

 

www.defensemedecinenaturelle.eu

 

 

Japon et actualité, quelques liens

 

 

 

Partager cet article
Repost0
9 mars 2011 3 09 /03 /mars /2011 16:07


arp02.jpg

 

Reçu ce commentaire que je publie seul pour le mettre en valeur,

fait unique dans l'histoire de ce blog.

Tout est dit, en quelques mots.

Puisse ce commentaire circuler

et parler au coeur et à l'intelligence de tous !

Il est à déguster.

Il résume parfaitement le fond de mon combat pour la France,

moi la Gaullienne de Gauche.

Ce combat est existentiel !

Pour la Francé éternelle, celle que nous aimons,

celle qui est un modèle pour le monde entier.

Ne la laissons pas avilir par des misérables

ne comprenant rien à notre pays,

ou par de non moins misérables adorateurs du Veau d'Or,

ou par des agents de l'Etranger

aspirant à détruire ses spécificités, son originalité.

Vive la France,

vive la France républicaine,

vive la Liberté, l'Egalité, la Fraternité !

Votre eva

 

 

7706-arp-logo.jpg



Ce message vous est envoyé par un visiteur grâce au formulaire de contact accessible en bas de page de votre blog: r-sistons.over-blog.com

Article Les francais sont fous fous fous
Des Français fous, fous, fous, une U.E. et un monde fous, et des sages !

(Nom commentateur que je ne communique pas)

 

Votre article est d une rare lucidite et je vous en felicite.

 

Comment tirer les francais de cette tragique spirale de l erreur qui les mene de plus en plus a droite et de plus en plus bas de Chirac a sarkozy et de Sarkozy a Marine Le Pen ou a strauss-kahn, c est a dire vers leurs pires ennemis qui detruisent la France eternelle celle de Voltaire, de Rousseau ,de la Revolution francaise, de victor Hugo, de Jaures de Moulin et du general de Gaulle ?

 

La France des droits de l homme et de la liberte, terre d asile pour tous les opprimes qu admiraient tant les etrangers de par le monde, cede la place a une France repliee sur elle-meme, reactionnaire, raciste et xenophobe qui hait les noirs et arabes, ceux la meme qui font aujourd hui la revolution contre leurs dictateurs, amis de nos lamentables dirigeants,  au nom des principes universels de liberte, d egalite et de fraternite qui furent autrefois les notres.

 

Quelle pitie! Quelle decheance! Quelle honte!

 

Comment reveiller nos compatriotes de ce mauvais reve ?


Le visiteur qui vous envoie cet e-mail n'a pas eu connaissance de votre adresse de messagerie.

 

 

Reçu  depuis :

 

Je suis tout a fait d accord pour la publication de mon commentaire dans votre blog.. En lisant votre article j ai ete frappe par le fait qu il était parfaitement en phase avec mes préoccupations actuelles sur l incapacité de nos compatriotes depuis plusieurs décennies a sortir par le haut de leur profonde crise sociale politique et morale. Contre toute logique, ils se précipitent de manière suicidaire vers les politiciens les plus démagogues et  les moins aptes a résoudre leurs problèmes, cela  sans aucun discernement et en oubliant les valeurs et les principes qui ont fait la renommée internationale de notre pays, il est vrai hélas a une autre époque.

 

 

arp02.jpg

 

Humiliée et violentée par un président liberticide aux ordres des grands affairistes, strangulée par une « construction européenne » négatrice des acquis sociaux, de l’emploi productif, des services publics, de la laïcité républicaine et de la souveraineté populaire et nationale, pillée par une oligarchie financière exclusivement soucieuse de ses profits, la France républicaine issue des Lumières, de la Révolution française, des combats du monde ouvrier et des conquêtes de la Libération, est en danger de mort.

L’indépendance nationale n’est plus qu’une farce quand la France est vassalisée par l’oligarchie germano-américaine qui domine l’Union Européenne et que 80% des lois adoptées au parlement sont des directives traduites en français, de cette euro dictature.

La république n’est plus qu’un mot quand l’exécutif bafoue la séparation des pouvoirs, quand la protection sociale est dépecée au nom de l’euro, quand une masse d’ouvriers, d’enseignants, de chercheurs, d’ingénieurs, d’étudiants, d’agriculteurs, d’artisans, de petites et moyennes entreprises, de retraités, se sentent de trop dans leur propre pays transformé en monopoly.

La nation n’est plus que fiction notamment quand le gouvernement, le MEDEF et l’UE basculent notre pays au tout anglais et marginalisent insidieusement la langue de Molière en favorisant la colonisation culturelle du pays.

La « modernité » n’est qu’un leurre grossier quand une part croissante de la jeunesse est vouée au chômage et à la précarité.

Quant au « rôle international de la France », c’est une formule creuse masquant désormais la soumission aveugle de nos gouvernants aux entreprises guerrières de Washington et de l’OTAN qu’il contrôle !

Face à ce renoncement national, l’opposition établie ne critique le pouvoir que pour la forme.

En adoptant au parlement le Traité de Lisbonne, copie conforme de l’euro constitution, la « gauche » officielle a aidé Sarkozy à enterrer le Non à la constitution européenne prononcé par le suffrage universel le 29 mai 2005. Sous des formes plus doucereuses, Europe Écologie et le PS, dont de hauts dirigeants président l’OMC et le FMI, veulent comme Sarkozy dissoudre la République dans l’Europe de la mondialisation financière. La collusion UMP-PS est d’ailleurs si flagrante qu’une masse d’électeurs fait la grève des urnes. Usurpant le drapeau tricolore pour cacher son programme économique néo-libéral, le FN attend son heure pour imposer sa dangereuse, « alternative » ségrégationniste et sans issue, qui insulte et usurpe les trois couleurs de la République !

Confrontés à cette urgence civique, les républicains patriotes, qui soutiennent partout dans le monde la démarche de libération des peuples et des nations, le monde du travail, et les retraités, toutes sensibilités politiques confondues, qui savent encore dire Non, doivent s’unir comme le firent les antifascistes de toutes sensibilités qui fondèrent le Conseil National de la Résistance. Il faut également méditer l’injonction de notre première Constitution Républicaine : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est pour le peuple et pour toute portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ». Il ne s’agit pas de faire l’apologie de la violence : c’est au contraire le pouvoir actuel, le plus anti-national et anti-social que notre pays ait subi depuis 70 ans, qui violente la France au nom de sa « rupture » réactionnaire. C’est à l’inverse au nom d’une rupture progressiste et patriotique que le présent Appel invite le peuple français à une insurrection républicaine pacifique et démocratique : car un régime et une U.E. qui font la guerre aux nations souveraines et au monde du travail et qui bafouent les principes de tout contrat social républicain, ne sauraient être légitimes !


C’est pourquoi les initiateurs de cet appel, qu’ils se réclament de Charles de Gaulle, du PCF de Missak Manouchian et d’Ambroise Croizat, de la CGT de Benoît Frachon, du radicalisme de Jean Moulin et de Pierre Mendès France, du socialisme de Jaurès, invitent les Français à s’unir sur les principes d’indépendance nationale, de progrès, de démocratie et de coopération internationale qui inspiraient le programme du Conseil National de la Résistance. Alors que les résistances se multiplient dans le pays, alors que le régime en place est de plus en plus honni, il urge de porter dans les mobilisations sociales les grandes exigences de la rupture progressiste à venir.

-Dénonçant le mensonge de « l’Europe sociale », il faut affranchir notre pays de cette prison des peuples qu’est l’Union Européenne avec son armée impériale, sa monnaie unique (étouffante) asphyxiante, son inféodation à l’OTAN et à la politique belliqueuse de Washington ; en rendant leur souveraineté à la France et aux autres pays d’Europe. Cette rupture républicaine avec l’UE favorisera l’émergence de nouveaux traités internationaux respectueux des peuples et des travailleurs, des traités comparables à ceux de l’ALBA, qui expriment actuellement le processus d’émancipation et d’alliance des peuples et des nations d’Amérique Latine.

-Il faut promouvoir une grande politique économique et sociale, relancer le produire en France (industrie, agriculture, pêche…), reconstruire la Recherche, la protection sociale (retraites, sécurité sociale, logement…), l’école laïque et les services publics, mettre en place un secteur nationalisé industriel et bancaire géré démocratiquement, établir un plan national de ré industrialisation du pays et de développement équilibré des territoires ; car l’ennemi de l’environnement n’est pas le travail humain mais la quête effrénée du profit égoïste !

-Il faudra en outre restaurer et élargir les acquis sociaux mis en place par le Conseil National de la Résistance, augmenter les revenus issus du travail, établir la  justice fiscale, liquider la pauvreté de masse, construire des logements sociaux autrement qu’en ghetto ; 

-Il faut faire vivre une République sociale fondée sur la souveraineté populaire, favoriser la participation populaire aux affaires publiques et au monde du travail, mettre fin à l’euro régionalisation du territoire, garantir la laïcité des institutions ainsi que l’indépendance des médias et leur accès ouvert à tous les courants républicains;

-Sans céder aux communautarismes, la République laïque doit proscrire toute forme de discrimination sociale, raciste, religieuse, idéologique ou sexiste. Ouverte aux apports culturels du monde entier, l’école de la République doit rendre accessible à tous les jeunes le grand patrimoine historique et culturel français, langue y compris, dans sa dimension universaliste et humaniste ;

-Loin de persécuter les immigrés, de piller la main-d’œuvre qualifiée des pays du Sud et de laisser les nouveaux négriers exploiter la misère, et servir de la main-d’œuvre « bon marché » au patronat au dépend du maintient de salaires à peine décents, il faut éradiquer les rapports néocoloniaux avec l’Afrique, aider au co-développement des peuples, faire de la Francophonie une arme de résistance à la langue et à la pensée unique mondiale, soutenir les peuples qui luttent pour le droit à disposer d’eux-mêmes et à vivre en paixsans subir blocus, ni occupation militaire ;

En résistant ensemble aux financiers qui dévastent la France à l’abri du prétendu drapeau européen, en construisant sur tout le territoire national une large Convergence Nationale Républicaine, rendons l’espérance à tous ceux qui, en France et dans le monde, veulent briser la dictature de l’Argent Roi pour vivre enfin dans la liberté, l’égalité et la fraternité !

L’Arc Républicain de Progrès appelle à commémorer le Non au référendum du 29 mai  2005 à l’occasion du 5ème anniversaire de cette magnifique expression de la souveraineté populaire qui a été niée illégitimement et violée, en se rassemblant le 29 mai 2010 à 15 heures à Paris devant l’Opéra Bastille.


L’Arc Républicain de Progrès rassemble:  


le comité Valmy, le Pôle de Renaissance Communiste en France, Résistance et Renouveau Gaulliste,  le Front Syndical de Classe en tant que membre associé, le Collectif Républicain des Gaullistes de Gauche, le Rassemblement des Citoyens pour la République ainsi que les Clubs « Penser la France ».

 

 

Jeudi 8 avril 2010 4 08 /04 /Avr /2010 04:03
Partager cet article
Repost0
18 février 2011 5 18 /02 /février /2011 15:36

capitalisme-carnassier.jpg

 

 

 

Notre ministre Mme Bachelot a validé

l'ordonnance Ballereau du 15.01.2010.

 

Les conséquences sont catastrophiques... 

.

 

Au plus tôt en 2013 et au plus tard en 2016, les laboratoires d'analyses médicales de proximité, VOTRE laboratoire et tous les autres, auront probablement DISPARU au profit d'USINES à analyses (une par département pour les départements qui le "méritent";  pour les départements les + ruraux, il faudra faire un peu + de route...).


Pourquoi ? Eh bien en vertu d'une ordonnance parue en 2010 qui livre le "marché" de l'analyse médicale aux FINANCIERS du CAC 40.. .


Parmi ces groupes financiers qui ont déjà largement entamé les rachats massifs de labo, figurent des assurances de santé privées, peut-être la vôtre, qui auront ainsi accès à vos données médicales et pourront "personnaliser" vos factures... 

 

Il y a une solution pour s'opposer à ce scandale : FAIRE CIRCULER massivement et SIGNER cette pétition

 

http://www.touchepasamonlabo.com/php/index.php

 

 

 

50 000 signatures à ce jour; c'est peu dans l'absolu, mais au vu de la discrétion de cette ordonnance, c'est beaucoup !

 

C'est parce que très peu de gens sont au courant que cette réforme peut passer.

 

Il faut donc la REVELER au grand jour :

 

DIFFUSEZ CE MESSAGE,

DIFFUSEZ LE LIEN DE LA PETITION

 

http://www.touchepasamonlabo.com/php/index.php

 

SIGNEZ ET FAITES SIGNER

 

Ca suffit, le sacrifice des citoyens au CAC 40 !


 

§§§§§


 

Capitalisme fou :

 

TOP SECRET - 5/02/2011



© cbsnews.com
Pour garantir sa dette, le gouvernement américain aurait accordé des territoires entiers des USA aux chinois



Notes de la rédaction


L'information semble avoir été confirmée par plusieurs sources politiques américaines. Ces garanties ont été obtenues sous la pression du président chinois Hu Jintao qui imposait de faire établir une contre-partie au financement de la dette américaine. C'est à notre connaissance une première dans l'histoire politique moderne.


http://www.observabilis.com/

     

 

A quand le bradage de la Tour Eiffel pour éponger les dettes,

pour  les cadeaux donnés

aux banksters et aux milliardaires ? (eva).


 

Dominique Strauss-Kahn président

 

  http://ph.ris.free.fr/Presidentielle-DSK/DSK_humour.html

 

 

Quant à DSK,

nous avons tous le devoir d'informer

nos concitoyens:

Imposture totale !


DSK n'est pas plébiscité

par les Français,

mais par les Médias

"occupés" par les sionistes.

Lui et sa femme

mettent Israël en premier,

(de leur propre aveu

au micro d'une radio juive),

pas la France !

Ils incarnent le capitalisme apatride.

DSK est d'une arrogance inouïe,

il méprise les peuples

( je l'ai rencontré),

il est au seul service

des Grandes Banques

notamment via le FMI,

il va achever d'offrir notre pays

à l'Oligarchie,

au N.W.O.,

à Israël

et aux Anglo-saxons !

 

NON à cet imposteur !

On ne choisit pas

entre la peste et le choléra !


eva R-sistons

.

 

2012

http://large.canalblog.com/tag/DSK

 

 

Strauss-Kahn serait une catastrophe pour la France, par eva R-sistons

2 textes différents !

DSK,une catastrophe pour la Gauche et pour la France (eva R-sistons),dossier

 

 

Additifs sur mon blog désinformation,

 

concernant  DSK,  Carla Bruni  (et BHL) :

 

"Douce France" (C. Bruni)

"La France me manque" (DSK)

Ils se foutent de nous !

 

 

La propagande commence !

 

DSK qui a reconnu que chaque matin,

il se demandait

comment servir le pays de son coeur, Israël,

clame maintenant à tous vents,

devant les micros complices

(qui d'ailleurs passent en boucle cette déclaration),

que "la France lui manque !"

 

Mensonge !

La France, comme sa femme,

il s'en fout ! Sauf pour la diriger,

sauf pour le pouvoir !

Et pour l'offrir au pays de son coeur,

et achever de détruire les spécificités de la France,

son indépendance nationale !

 

Ne tombons pas dans le piège mortel pour la France

que nous tend le Nouvel Ordre Mondial

pour notre malheur et celui de notre pays !

 

Eva R-sistons,

ajouté à 22 h le 18.2.11

en entendant partout dire que l'enfant d'Israël

se languit de notre pays !

 

Et actuellement,

on nous montre un Sarkozy attaché à réguler la Finance,

sans dire que ce sera en faveur de ses amis banksters,

et pour préserver le Système capitaliste,

en sacrifiant les intérêts, les besoins,

les désirs des peuples !

 

NB à l'instant, sur France24,

Michel Taubmann,

encore un enfant du Sérail,

fait de la propagande pour son poulain, DSK,

pour nous conditionner

(c'est ça la "démocratie" en Occident !)

sous couleur d'information.

Il vient de sortir un bouquin pour célébrer

les louanges de DSK son pote,

lorsqu'un bouquin sort contre Sarkozy

ou révélant les coulisses de son pouvoir

(Par exemple des livres sur son état mental,

écrits par des psy,

ou un "Sarkozy, Israël et les Juifs",

de Paul-Eric Blanrue,

censuré par la Police de la Pensée du Sérail),

on n'en parle pas,

on ne fait de la pub que pour les ouvrages

en faveur de nos Ennemis,

ce sera la même chose avec Strauss-Kahn:

Personne ne mentionnera les livres contre DSK !

 

A noter que pour séduire les gogos, en France,

les Médias font de la propagande pour "le Douce France"

de l'épouse de Sarkozy, qui pourtant avait toujours dit,

comme son époux, qu'elle ne se sentait pas française !

 

"Douce France" de Mme Sarkozy,

"La France me manque" de DSK :

Mêmes mensonges,

Sarkozy et DSK deux individus prêts à tout

pour le Pouvoir,

et pour offrir ce pouvoir à l'Etranger..

parce qu'en réalité, ils se foutent de la France !

 

Et le Sieur Taubman enfonce le clou :

DSK est un homme de Gauche,

un vrai de vrai, 

si, si, juré, promis !

On le croit sur parole !

 

Enfin à l'instant, la colonisation en Palestine occupée §

est condamnée au Conseil de Sécurité,

une voix contre: Celle d'Israël.

Très exactement, celle des Etats-Unis.

Pourquoi "Israël" ?

Car les USA votent comme Israël le demande,

Israël a la haute main sur l'ONU via son clone américain,

par procuration. Un scandale de plus !

Car cette voix-là, usurpée,

est déterminante pour la politique mondiale !

Contre les peuples...

 

Citoyens, nous n'avons rien à attendre

des gouvernants,

ne comptions que sur nous-mêmes !

(eva R-sistons)

 

DSK n'est pas le favori des Français, mais des Médias communautaristes (eva)

§ Lisez mon

La "Shoah" des Palestiniens


 

 

 

http://www.lepost.fr/article/2010/02/08/1930394_bhl-et-la-critique-de-la-deraison-pure.html

.

 

Tandis que j'écris,

voici BHL sur la LCP :

 

BHL au service de son clocher !

(eva R-sistons)

 

Et pendant ce temps,

en ce moment,

BHL sur LCP sert son clocher (Occident usraélien)

en faisant de la propagade mensongère contre l'Iran

via un documentaire,

comme si Ahmadinejad n'avait pas été élu par son peuple,

en faisant passer des images de manifestants pro-Régime

(si nombreux)

pour des images d'anti-Ahmadinejad

(peu nombreux, dressés par la CIA contre leur pays).

La caméra montre la douleur de la famille

d'un jeune pro-Occident tué en Iran,

BHL ne montre jamais la douleur

des victimes de l'Occident,

(des millions en Irak, en Afghanistan, au Soudan, etc)

ni des victimes des dictateurs vendus à l'Occident

ni des victimes de l'ultra-libéralisme de ses amis.

 

Propagande de guerre,

propagande pour dresser les Français

contre les Musulmans non-alignés

sur l'Occident criminel,

et pour les inciter ensuite à faire la guerre

afin qu'Israël domine le Moyen-Orient

au service des Industriels de mort

et des banksters de l'occident.

 

La télé-BHL est immonde,

un simple instrument au service

de l'Occident,

d'Israël,

du libéralisme,

du choc de civilisations,

des guerres.

 

Et au final faisant le jeu du FN,

mêmes adversaires: Les Musulmans !

Tant pis pour la concorde sociale...

 

Honteuse télévision,

honteux bonhomme.

Qu'il reste dans les bras

de son nouveau "grand amour de sa vie",

et qu'il ne pollue pas nos écrans !

 

Eva R-sistons

 

Infos alternatives 17 et 18 .2.11 - Wall-Street affame le monde - BHL vu par eva

 

J'ai élargi le sujet ici,

 

Je viens de publier cela sur mon blog destiné aux Seniors :

Vous pouvez en faire un tract, ce que vous voulez... eva

(en citant juste la source)

 

 

desinformation.jpg


Partager cet article
Repost0
13 février 2011 7 13 /02 /février /2011 04:05

 

 

Une image pour illustrer ce que je demande sans cesse : 

 

A la mondialisation du capitalisme,

doit répondre la mondialisation des luttes

contre le capitalisme financier

(note d'eva)

 

http://www.dakar2011.org/spip.php?article46
.
Le capitalisme financier criminel
La barbarie de l'Occident
.
Les gouvernements : la corruption généralisée, que l’on a longtemps cru être la marque de quelques républiques bananières ou dictatures exotiques (dépenses faramineuses et inutiles, salaires cachés, avantages abusifs, ambition dévorante des politiciens, mépris des besoins élémentaires de la population, pour ne parler que des sociétés les moins pourries), est de plus en plus visible. La population reste pourtant apathique devant cette situation. L’explosion « d’affaires » (en France au début 2010) rend les « puissants » un peu fébriles mais ils savent aussi qu’ils ont les moyens d’enrayer les révélations trop dommageables. Le profit interdit toute avancée concrète et pourtant urgente, en ce début de siècle, face à la pollution atmosphérique et ses conséquences sur l’environnement et le climat. La population est sous contrôle et va se rendormir bientôt.

L’industrie du tabac : 100 millions de mort au XXe siècle, 1 milliard prévu au XXIe, si les choses continuent ainsi. Les entreprises qui prospèrent sur ce crime légal (parfois comparées aux « familles » de la mafia dans leur organisation) ont menti pendant des décennies (en 1964, le ministère de la santé en France déclarait dans un document officiel interne « nous ne pourrons pas cacher plus longtemps les dangers du tabac »), et continuent de le faire, sur les méfaits de la consommation de cigarettes et, plus grave encore, sur le fait qu’ils ciblent les enfants dans le but d’augmenter le nombre de consommateurs. Leur production ne répond pas à une demande, ils l’ont créée. La population reste soumise à ce carnage, sans réaction, voire avec le sentiment que c’est leur « liberté » de continuer à se suicider avec un produit dont ils n’ont aucun besoin mais que l’on a rendu indispensable pour 1 milliard et demi de personnes.

Le commerce de la nourriture : La confiance en ce qui arrive dans nos assiettes diminue de jour en jour. Les poisons que l’on a pu trouver dans les aliments, parfois intentionnellement utilisés (huile de tournesol en provenance d’Ukraine contaminée aux hydrocarbures de façon volontaire en 2008, viande recyclée (poulets à la dioxine, viandes périmées reconditionnées) et fromages avariés (mozzarella contenant des vers et des excréments en provenance d’Italie, sur deux ans)). La maltraitance des animaux (massacre rituels de dauphins au japon, torture de chiens en Chine pour « assaisonner la viande », poulets, porcs en batterie dans des états de santé et de souffrance inimaginables). Aucun de ces scandales n’a rien changé. La population reste une victime consentante. La démonstration des méfaits de la nourriture de type « fast food » a été magistralement faite par le film « Supersize me », mais tout en révélant que les addictions aux produits dangereux sont telles que la réflexion des victimes est rendue impossible. C’est un suicide collectif. Même la nourriture biologique est aujourd’hui suspectée (soja contenant de la mélamine en provenance de Chine, arachides contaminées dans une fausse entreprise bio). Il n’est pas un domaine qui ne soit affecté par la course au profit qui privilégie le gain financier sur la santé (voire la survie) des consommateurs.

Les laboratoires pharmaceutiques : Un des chercheurs américains les plus réputés aux États-Unis a manipulé toutes les données de ses recherches qui ont servies à la diffusion d’un médicament antidouleur, une autre firme connaissait, sans le dire, les effets secondaires tragiques d’un de ses médicaments, d’autres médicaments se sont révélés mortels faute d’avoir suivi les protocoles de vérifications, certains antidépresseurs seraient à l'origine de "folies criminelles", on soupçonne que la diffusion mondiale de l’H.I.V serait due à une campagne sans précautions (quelques scientifiques inconscients) contre la polio dans l’ancien Congo Belge à la fin des années 1950, environ 70% des résultats des tests cliniques des médicaments ne sont jamais publiés, le commerce des vaccins (avec sa cohorte de massacres, tous officiellement relativisés, au XXe siècle : désastre de Lübeck, vaccin contre l’hépatite B, Thiomersal, Gardasil, problèmes d’autisme attribués à l’usage du RRO, sels d’aluminium contenu dans certains vaccins) et en particulier le récent scandale mondial de la vaccination contre la gripette H1N1. L’industrie pharmaceutique est un des commerces les plus corrompus et les plus cyniques que notre société a produit ces dernières décennies. Plus pervers que les « barbares » désignés dans nos livres d’histoire, elle masque son crime derrière l’étiquette de la santé.

L’exploitation continue des pays du Tiers-Monde : D’abord à travers un colonialisme présenté comme légitime sur des bases simplement racistes, puis maintenant de manière moins visible entre les mains des multinationales, les pays du « sud » sont exploités en particulier en rapatriant leurs ressources naturelles vers les pays du « profit ». Un aspect local, loin des yeux du grand public mais parmi les plus douloureux de ce système, est l’exploitation des enfants dans le circuit du travail. Les famines, les massacres ethniques laissent indifférent un monde obnubilé par les fluctuations des « marchés financiers ».

Le commerce de la guerre : La guerre serait un élément incontournable de la nature humaine. Elle est devenue un des commerces les plus profitables. Les dépenses militaires s’élèvent aujourd’hui à 2 trillions de dollars par an dans les périodes « fastes ». Les ventes d'armes des 100 plus importantes compagnies ont augmenté de 15% au début du XXIe siècle. Qu’il y ait des gens qui meurent pour satisfaire ce besoin de profit semble laisser la plupart indifférent, alors que ce seul profit mériterait une révolution à lui seul. Quand nous savons, de plus, que de nombreuses guerres sont provoquées par les profiteurs eux-mêmes pour des raisons inavouées toujours liées à l’exploitation de ressources naturelles, à l’intrusion intéressée d’un pays dans une région du monde où il souhaite s’installer ou au simple besoin de renflouer des caisses en exacerbant des rivalités locales dans des pays souvent inconnus du grand public, il ne reste plus beaucoup de place pour les notions de paix et de compassion ensevelies sous des tonnes de justifications ignobles et aseptisées.

Servitude et cynisme des médias : les grands médias traditionnels sont au service du profit exclusivement. La déontologie journalistique est restée sur le papier. L’information est biaisée, parcellaire, manipulatoire, et les diffamations et calomnies sont quotidiennes, laissant des familles, des individus irrémédiablement salis par un système de désinformation généralisé qui se substitue en permanence à la Justice en désignant des coupables et des victimes sans la moindre enquête, au fil des humeurs et des croyances collectives. Le pouvoir, toujours menacé par une réelle « liberté de la presse », tend à garder ou à chercher un contrôle important des grands réseaux d’information protégeant les profiteurs et stigmatisant les profités.

Répression des alternatives : Pire encore, toutes les alternatives à cette société corrompue sont combattues de telle manière à faire croire à la population (par le biais des médias) que les tentatives de s’extraire de ce marasme catastrophique sont sectaires ou terroristes. Partout où l’on prononce le mot « secte » ou « terrorisme » aujourd’hui, la peur générée est suffisante pour bloquer tout esprit critique des citoyens qui ne sont alors plus des êtres doués de conscience, mais des machines à consommer pour le plus grand profit de quelques-uns. Ceux qui sortent de cet enclos sont suspectés de causer un « trouble à l’ordre public » et sont rapidement muselés.

Il reste peu d’espace dans le monde qui ne soit affecté par cette course criminelle au profit. Même les alternatives, qui n’ont souvent à leur crédit que l’enthousiasme de la jeunesse et la faiblesse de leurs ressources, subissent des dérives parce que les militants qui les animent ont été formatés comme leurs ennemis à céder aux sirènes du profit dès que leur activité commence à produire quelques revenus financiers mais également à réagir avec violence face à la contradiction, perpétuant l’esprit de guerre et de compétition qui préside à la course au profit, dans un cercle vicieux qui n’a encore jamais été brisé.

La corruption de notre civilisation est évidente, entière et profonde. Sans une véritable révolution intérieure, l’humanité sera toujours divisée entre les profiteurs et leurs victimes consentantes, dans un pathétique simulacre de civilisation.

Mais sommes-nous capables d’une révolution intérieure ?
T. Vissac
Marc Lafontan
http://au-bout-de-la-route.blogspot.com/
Sur Dazibaoueb article 20432


http://www.lcr-lagauche.be/cm/index.php?view=article&id=910:1917-2007--defense-critique-de-la-revolution-russe&option=com_content&Itemid=53
.
.
Libération du capitalisme financier criminel
La sagesse de l'Islande :
Révolution éclair, totale, radicale
Silence Médias !
.
Islande : quand un peuple s'empare de la démocratie
.


Polémia a reçu d’un correspondant, qui souhaite conserver l’anonymat, cet article assez étonnant qui fait état d’une sorte de révolution populaire spontanée, sans meneur ni mot d’ordre, destinée à changer, tout simplement séance tenante, les institutions en place, à commencer par la constitution elle-même. Il est évident qu’une telle pratique ne peut se concevoir et réussir que dans un petit pays rassemblant moins de 350.000 habitants, mais on peut vraiment parler d’exception islandaise ! Polémia

Qu'attendons-nous pour prendre l'exemple des Islandais ?

Et comme par hasard, c'est étouffé par les médias !

Aussi incroyable que cela puisse paraître, une véritable révolution démocratique et anticapitaliste a lieu en Islande en ce moment même, et personne n’en parle, aucun média ne relaie l’information, vous n’en trouverez presque pas trace sur « Google »: bref, le black-out total.

Pourtant, la nature des évènements en cours en Islande est sidérante :

 

Un peuple qui chasse la droite au pouvoir en assiégeant pacifiquement le palais présidentiel, une gauche libérale de remplacement elle aussi évincée des responsabilités parce qu’elle entendait mener la même politique que la droite, un référendum imposé par le peuple pour déterminer s’il fallait rembourser ou pas les banques capitalistes qui ont plongé par leur irresponsabilité le pays dans la crise, une victoire à 93% imposant le non-remboursement des banques, une nationalisation des banques, et, point d’orgue de ce processus par bien des aspects révolutionnaire: l’élection d’une assemblée constituante le 27 novembre 2010, chargée d’écrire les nouvelles lois fondamentales qui traduiront dorénavant la colère populaire contre le capitalisme, et les aspirations du Peuple à une autre société.

Alors que gronde dans l’Europe entière la colère des peuples pris à la gorge par le rouleau-compresseur capitaliste, l’actualité nous dévoile un autre possible, une histoire en marche susceptible de briser bien des certitudes, et surtout de donner aux luttes qui enflamment l’Europe une perspective : la reconquête démocratique et populaire du pouvoir, au service de la population.

Plus bas, on trouvera deux articles traitant de cette révolution en marche, à faire circuler le plus largement possible, puisqu’on ne doit compter sur aucun média pour le faire à notre place.

Depuis le samedi 27 novembre, l’Islande dispose d’une Assemblée constituante composée de 25 simples citoyens élus par leurs pairs. Son but : réécrire entièrement la constitution de 1944 en tirant notamment les leçons de la crise financière qui, en 2008, a frappé le pays de plein fouet. Depuis cette crise dont elle est loin d’être remise, l’Islande a connu un certain nombre de changements assez spectaculaires, à commencer par la nationalisation des trois principales banques, suivie de la démission du gouvernement de droite sous la pression populaire. Les élections législatives de 2009 ont amené au pouvoir une coalition de gauche formée de l’Alliance (groupement de partis composé des sociaux-démocrates, de féministes et d’ex-communistes) et du Mouvement des Verts de gauche. C’était une première pour l’Islande, tout comme la nomination d’une femme, Johanna Sigurdardottir, au poste de Premier ministre.
  

  Un correspondant
25/01/2011

Quand l’Islande réinvente la démocratie
http://www.parisseveille.info/quand-l-islande-reinvente-la,2643.html
http://www.cadtm.org/Quand-l-Islande-reinvente-la

 

http://www.polemia.com/article.php?id=3490

 

 

resister-NOM.jpg
.
 
Si l'Islande l'a fait, pourquoi pas nous ?
(eva)

A lire aussi :
.

 

CONTRE LE CAPITALISME,

CONSTRUISONS LA MONDIALISATION

DES PEUPLES SOUVERAINS !

 

(..) La structure mondiale existe pour cette organisation des échanges, des coopérations et des solidarités.

 

C'est l'ONU et ses différentes structures qu'il convient de démocratiser en les arrachant à la tutelle pesante des grandes puissances du Conseil de sécurité et donner l'essentiel des pouvoirs à l'Assemblée générale.

Il est possible de créer une monnaie commune mondiale, qui ne serait pas le dollar, et coexisterait avec les monnaies nationales dont le franc.

Il est possible de mettre un terme à la libre circulation des marchandises et capitaux, cette règle d'or du capitalisme mondialisé qui met tous les peuples en concurrence ! En la remplaçant par la multiplication des traités de coopération bi ou multilatéraux en tous domaines !

 

Alors, oui, ensemble, disons NON à l'OTAN et à la résurrection artificielle et illégitime d'une Europe-puissance !

Avec tous les peuples, construisons cette ONU démocratisée et débarrassée de tout alignement, et conquerrons la paix, le désarmement, la libre coopération des peuples libres !


Michel PEYRET
ancien député du Parti Communiste de la Gironde
Samedi 4 avril 2009

http://la-sociale.viabloga.com/news/reponse-de-michel-peyret-ancien-depute-du-parti-communiste-de-la-gironde

 

.

Faisons du 29 janvier le point de départ vers des Etats Généraux citoyens http://www.conseilnationaldelaresistance.fr/

.
Programme du Conseil national de la Résistance
Conseil National de la Résistance
15 mars 1944

Née de la volonté ardente des Français de refuser la défaite, la Résistance n’a pas d’autre raison d’être que la lutte quotidienne sans cesse intensifiée.

Cette mission de combat ne doit pas prendre fin à la Libération. Ce n’est, en effet, qu’en regroupant toutes ses forces autour des aspirations quasi unanimes de la Nation, que la France retrouvera son équilibre moral et social et redonnera au monde l’image de sa grandeur et la preuve de son unité.

Aussi les représentants des organisations de la Résistance, des centrales syndicales et des partis ou tendances politiques groupés au sein du C.N.R., délibérant en assemblée plénière le 15 mars 1944, ont-ils décidé de s’unir sur le programme suivant, qui comporte à la fois un plan d’action immédiate contre l’oppresseur et les mesures destinées à instaurer, dès la Libération du territoire, un ordre social plus juste.

I - PLAN D’ACTION IMMÉDIATE

Les représentants des organisations de résistance, des centrales syndicales et des partis ou tendances politiques groupés au sein du C.N.R.

Expriment leur angoisse devant la destruction physique de la Nation que l’oppresseur hitlérien poursuit avec l’aide des hommes de Vichy, par le pillage, par la suppression de toute production utile aux Français, par la famine organisée, par le maintien dans les camps d’un million de prisonniers, par la déportation d’ouvriers au nombre de plusieurs centaines de milliers, par l’emprisonnement de 300.000 Français et par l’exécution des patriotes les plus valeureux, dont déjà plus de 50.000 sont tombés pour la France.

Ils proclament leur volonté de délivrer la patrie en collaborant étroitement aux opérations militaires que l’armée française et les armées alliées entreprendront sur le continent, mais aussi de hâter cette libération, d’abréger les souffrances de notre peuple, de sauver l’avenir de la France en intensifiant sans cesse et par tous les moyens la lutte contre l’envahisseur et ses agents, commencée dès 1940.

Ils adjurent les gouvernements anglais et américain de ne pas décevoir plus longtemps l’espoir et la confiance que la France, comme tous les peuples opprimés de l’Europe, a placés dans leur volonté d’abattre l’Allemagne nazie, par le déclenchement d’opérations militaires de grande envergure qui assureront, aussi vite que possible, la libération des territoires envahis et permettront ainsi aux Français qui sont sur notre sol de se joindre aux armées alliées pour l’épreuve décisive.

Ils insistent auprès du Comité Français de la Libération Nationale pour qu’il mette tout en œuvre afin d’obtenir les armes nécessaires et de les mettre à la disposition des patriotes. Ils constatent que les Français qui ont su organiser la résistance ne veulent pas et d’ailleurs ne peuvent pas se contenter d’une attitude passive dans l’attente d’une aide extérieure, mais qu’ils veulent faire la guerre, qu’ils veulent et qu’ils doivent développer leur résistance armée contre l’envahisseur et contre l’oppresseur.

Ils constatent, en outre, que la Résistance Française doit ou se battre ou disparaître ; qu’après avoir agi de façon défensive, elle a pris maintenant un caractère offensif et que seuls le développement et la généralisation de l’offensive des Français contre l’ennemi lui permettront de subsister et de vaincre.

Ils constatent enfin que la multiplication des grèves, l’ampleur des arrêts de travail le 11 Novembre qui, dans beaucoup de cas, ont été réalisés dans l’union des patrons et des ouvriers, l’échec infligé au plan de déportation des jeunes français en Allemagne, le magnifique combat que mènent tous les jours, avec l’appui des populations, dans les Alpes, dans le Massif Central, dans les Pyrénées et dans les Cévennes, les jeunes Français des maquis, avant garde de l’armée de la Libération, démontrent avec éclat que notre peuple est tout entier engagé dans la lutte et qu’il doit poursuivre et accroître cette lutte.

En conséquence, les représentants des organisations de résistance, des centrales syndicales et des partis ou tendances politiques groupés au sein du C.N.R.

Déclarent que c’est seulement par l’organisation, l’intensification de la lutte menée par les forces armées, par les organisations constituées, par les masses, que pourra être réalisée l’union véritable de toutes les forces patriotiques pour la réalisation de la libération nationale inséparable, comme l’a dit le Général De Gaulle, de l’insurrection nationale qui, ainsi préparée, sera dirigée par le C.N.R, sous l’autorité du C.F.L.N, dès que les circonstances politiques et militaires permettront d’assurer, même au prix de lourds sacrifices, son succès.

Ils ont l’espoir que les opérations de la Libération du pays, prévues par le plan de l’état major interallié, pourront ainsi être, le cas échéant, avancées grâce à l’aide apportée par les Français dans la lutte engagée contre l’ennemi commun, ainsi que l’a démontré l’exemple glorieux des patriotes corses.

Ils affirment solennellement que la France qui, malgré l’armistice, a poursuivi sans trêve la guerre, entend plus que jamais développer la lutte pour participer à la libération et à la victoire.

Pour mobiliser les ressources immenses d’énergie du peuple français, pour les diriger vers l’action salvatrice dans l’union de toutes les volontés, le C.N.R décide :

D’inviter les responsables des organisations déjà existantes à former des comités de villes et de villages, d’entreprises, par la coordination des formations qui existent actuellement, par la formation de comités là où rien n’existe encore et à enrôler les patriotes non organisés.

Tous ces comités seront placés sous la direction des comités départementaux de la libération (C.D.L). Ils seront soumis à l’autorité des C.D.L qui leur transmettront, comme directives, la plate-forme d’action et la ligne politique déterminée par le C.N.R.

Le but des ces comités sera, à l’échelon communal, local et d’entreprise, de faire participer de façon effective tous les Français à la lutte contre l’ennemi et contre ses agents de Vichy, aussi bien par la solidarité et l’assistance active à l’égard des patriotes sous l’impulsion et le soutien donnés aux revendications vitales de notre peuple. Par dessus tout, leur tâche essentielle sera de mobiliser et d’entraîner les Français qu’ils auront su grouper à l’action armée pour la Libération.

Ces comités devront, selon les circonstances et en se conformant aux instructions données par les C.D.L, appuyer et guider toutes les actions menées par les Français contre toutes les formes d’oppression et d’exploitation imposées par l’ennemi, de l’extérieur et de l’intérieur.

Ces comités devront :

1) Développer la lutte contre la déportation et aider les réfractaires à se cacher, à se nourrir, à se vêtir et à se défendre, enlevant ainsi des forces à l’ennemi et augmentant le potentiel humain de la résistance ;

2) Traquer et punir les agents de la Gestapo et de la Milice de DARNAND ainsi que les mouchards et les traîtres ;

3) Développer l’esprit de lutte effective en vue de la répression des nazis et des fascistes français ;

4) Développer, d’une part, la solidarité envers les emprisonnés et déportés ; d’autre part, la solidarité envers les familles de toutes les victimes de la terreur hitlérienne et vichyssoise ;

5) En accord avec les organisations syndicales résistantes, combattre pour la vie et la santé des Français pour une lutte quotidienne et incessante, par des pétitions, des manifestations et des grèves, afin d’obtenir l’augmentation des salaires et traitements, bloqués par Vichy et les Allemands, et des rations alimentaires et attributions de produits de première qualité, réduites par la réglementation de Vichy et les réquisitions de l’ennemi, de façon à rendre à la population un minimum de vital en matière d’alimentation, de chauffage et d’habillement ;

6) Défendre les conditions de vie des anciens combattants, des prisonniers, des femmes de prisonniers, en organisant la lutte pour toutes les revendications particulières ;

7) Mener la lutte contre les réquisitions de produits agricoles, de matières premières et d’installations industrielles pour le compte de l’ennemi ; saboter et paralyser la production destinée à l’ennemi et ses transports par routes, par fer et par eau ;

8) Défendre à l’intérieur de la corporation agricole les producteurs contre les prélèvements excessifs, contre les taxes insuffisantes, et lutter pour le remplacement des syndicats à la solde de Vichy et de l’Allemagne par des paysans dévoués à la cause de la paysannerie française.

Tout en luttant de cette façon et grâce à l’appui de solidarité et de combativité que développe cette lutte, les comités de villes, de villages et d’entreprises devront en outre :

a) Renforcer les organisations armées des Forces Françaises de l’Intérieur par l’accroissement des groupes de patriotes : groupes francs, francs-tireurs et partisans, recrutés en particulier parmi les réfractaires ;

b) En accord avec les états majors nationaux, régionaux et départementaux des F.F.I, organiser des milices patriotiques dans les villes, les campagnes et les entreprises, dont l’encadrement sera facilité par des ingénieurs, techniciens, instituteurs, fonctionnaires et cadres de réserve, et qui sont destinés à défendre l’ordre public, la vie et les biens des Français contre la terreur et la provocation, assurer et maintenir l’établissement effectif de l’autorité des Comités départementaux de la Libération sur tout ce qui aura été ou sera créé dans ce domaine pour le strict rattachement aux F.F.I dont l’autorité et la discipline doivent être respectées par tous.

Pour assurer la pleine efficacité des mesures énoncées ci-dessus, le C.N.R prescrit de l’état major national des Forces Françaises de l’Intérieur, tout en préparant minutieusement la coopération avec les Alliés en cas de débarquement, doit :

1) Donner ordre à toutes les formations des F.F.I de combattre dès maintenant l’ennemi en harcelant ses troupes, en paralysant ses transports, ses communications et ses productions de guerre, en capturant ses dépôts d’armes et de munitions afin d’en pourvoir les patriotes encore désarmés ;

2) Faire distribuer les dépôts d’armes encore inutilisés aux formations jugées par lui les plus aptes à se battre utilement dès à présent et dans l’avenir immédiat ;

3) Organiser de façon rationnelle la lutte suivant un plan établi avec les autorités compétentes à l’échelon régional, départemental ou local, pour obtenir le maximum d’efficacité ;

4) Coordonner l’action militaire avec l’action de résistance de la masse de la nation en proposant pour but aux organisations régionales paramilitaires d’appuyer et de protéger les manifestations patriotiques, les mouvements revendicatifs des femmes de prisonniers, des paysans et des ouvriers contre la police hitlérienne, d’empêcher les réquisitions de vivres et d’installations industrielles, les rafles organisées contre les réfractaires et les ouvriers en grève et défendre la vie et la liberté de tous les Français contre la barbare oppression de l’occupant provisoire.

Ainsi, par l’application des décisions du présent programme d’action commune, se fera, dans l’action, l’union étroite de tous les patriotes, sans distinction d’opinions politiques, philosophiques ou religieuses. Ainsi se constituera dans la lutte une armée expérimentée, rompue au combat, dirigée par des cadres éprouvés devant le danger, une armée capable de jouer son rôle lorsque les conditions de l’insurrection nationale seront réalisées, armée qui élargira progressivement ses objectifs et son armement.

Ainsi, par l’effort et les sacrifices de tous, sera avancée l’heure de la libération du territoire national ; ainsi la vie de milliers de Français pourra être sauvée et d’immenses richesses pourront être préservées.

Ainsi dans le combat se forgera une France plus pure et plus forte capable d’entreprendre au lendemain de la libération la plus grande œuvre de reconstruction et de rénovation de la patrie.

II - MESURES À APPLIQUER DÈS LA LIBÉRATION DU TERRITOIRE

Unis quant au but à atteindre, unis quant aux moyens à mettre en œuvre pour atteindre ce but qui est la libération rapide du territoire, les représentants des mouvements, groupements, partis ou tendances politiques groupés au sein du C.N.R proclament qu’ils sont décidés à rester unis après la libération :

1) Afin d’établir le gouvernement provisoire de la République formé par le Général de Gaulle pour défendre l’indépendance politique et économique de la nation, rétablir la France dans sa puissance, dans sa grandeur et dans sa mission universelle ;

2) Afin de veiller au châtiment des traîtres et à l’éviction dans le domaine de l’administration et de la vie professionnelle de tous ceux qui auront pactisé avec l’ennemi ou qui se seront associés activement à la politique des gouvernements de collaboration ;

3) Afin d’exiger la confiscation des biens des traîtres et des trafiquants de marché noir, l’établissement d’un impôt progressif sur les bénéfices de guerre et plus généralement sur les gains réalisés au détriment du peuple et de la nation pendant la période d’occupation ainsi que la confiscation de tous les biens ennemis y compris les participations acquises depuis l’armistice par les gouvernements de l’axe et par leurs ressortissants, dans les entreprises françaises et coloniales de tout ordre, avec constitution de ces participations en patrimoine national inaliénable ;

4) Afin d’assurer :

- l’établissement de la démocratie la plus large en rendant la parole au peuple français par le rétablissement du suffrage universel ;

- la pleine liberté de pensée, de conscience et d’expression ;

- la liberté de la presse, son honneur et son indépendance à l’égard de l’Etat, des puissances d’argent et des influences étrangères ;

- la liberté d’association, de réunion et de manifestation ;

- l’inviolabilité du domicile et le secret de la correspondance ;

- le respect de la personne humaine ;

- l’égalité absolue de tous les citoyens devant la loi ;

5) Afin de promouvoir les réformes indispensables :

a) Sur le plan économique :

- l’instauration d’une véritable démocratie économique et sociale, impliquant l’éviction des grandes féodalités économiques et financières de la direction de l’économie ;

- une organisation rationnelle de l’économie assurant la subordination des intérêts particuliers à l’intérêt général et affranchie de la dictature professionnelle instaurée à l’image des Etats fascistes ;

- l’intensification de la production nationale selon les lignes d’un plan arrêté par l’Etat après consultation des représentants de tous les éléments de cette production ;

- le retour à la nation des grands moyens de production monopolisée, fruits du travail commun, des sources d’énergie, des richesses du sous-sol, des compagnies d’assurances et des grandes banques ;

- le développement et le soutien des coopératives de production, d’achats et de ventes, agricoles et artisanales ;

- le droit d’accès, dans le cadre de l’entreprise, aux fonctions de direction et d’administration, pour les ouvriers possédant les qualifications nécessaires, et la participation des travailleurs à la direction de l’économie.

b) Sur le plan social :

- le droit au travail et le droit au repos, notamment par le rétablissement et l’amélioration du régime contractuel du travail ;

- un rajustement important des salaires et la garantie d’un niveau de salaire et de traitement qui assure à chaque travailleur et à sa famille la sécurité, la dignité et la possibilité d’une vie pleinement humaine ;

- la garantie du pouvoir d’achat national pour une politique tendant à une stabilité de la monnaie ;

- la reconstitution, dans ses libertés traditionnelles, d’un syndicalisme indépendant, doté de larges pouvoirs dans l’organisation de la vie économique et sociale ;

- un plan complet de sécurité sociale, visant à assurer à tous les citoyens des moyens d’existence, dans tous les cas où ils sont incapables de se le procurer par le travail, avec gestion appartenant aux représentants des intéressés et de l’État ;

- la sécurité de l’emploi, la réglementation des conditions d’embauchage et de licenciement, le rétablissement des délégués d’atelier ;

- l’élévation et la sécurité du niveau de vie des travailleurs de la terre par une politique de prix agricoles rémunérateurs, améliorant et généralisant l’expérience de l’Office du blé, par une législation sociale accordant aux salariés agricoles les mêmes droits qu’aux salariés de l’industrie, par un système d’assurance conte les calamités agricoles, par l’établissement d’un juste statut du fermage et du métayage, par des facilités d’accession à la propriété pour les jeunes familles paysannes et par la réalisation d’un plan d’équipement rural ;

- une retraite permettant aux vieux travailleurs de finir dignement leurs jours ;

- le dédommagement des sinistrés et des allocations et pensions pour les victimes de la terreur fasciste.

c) Une extension des droits politiques, sociaux et économiques des populations indigènes et coloniales.

d) La possibilité effective pour tous les enfants français de bénéficier de l’instruction et d’accéder à la culture la plus développée, quelle que soit la situation de fortune de leurs parents, afin que les fonctions les plus hautes soient réellement accessibles à tous ceux qui auront les capacités requises pour les exercer et que soit ainsi promue une élite véritable, non de naissance mais de mérite, et constamment renouvelée par les apports populaires.

Ainsi sera fondée une République nouvelle qui balaiera le régime de basse réaction instauré par Vichy et qui rendra aux institutions démocratiques et populaires l’efficacité que leur avaient fait perdre les entreprises de corruption et de trahison qui ont précédé la capitulation.

Ainsi sera rendue possible une démocratie qui unisse au contrôle effectif exercé par les élus du peuple la continuité de l’action gouvernementale.

L’union des représentants de la Résistance pour l’action dans le présent et dans l’avenir, dans l’intérêt supérieur de la patrie, doit être pour tous les Français un gage de confiance et un stimulant. Elle doit les inciter à éliminer tout esprit de particularisme, tout ferment de division qui pourrait freiner leur action et ne servir que l’ennemi.

En avant donc, dans l’union de tous les Français rassemblés autour du C.F.L.N et de son président le général De Gaulle !

En avant pour le combat, en avant pour la victoire afin que VIVE LA FRANCE !

 

LE CONSEIL NATIONAL DE LA RÉSISTANCE

 

Partager cet article
Repost0
12 février 2011 6 12 /02 /février /2011 14:03

 

 

Sommaire :  

 

- Révolutions arabes: Les leçons

Non à l'occidentalisation du monde

Par eva R-sistons 

- Liens 

Que se passe-t-il en Algérie ? Témoignage exclusif.

Barbarie d'Israël à Gaza pendant les événements en Egypte

Egypte, coulisses : L'accès à l'eau

 

 Révolutions arabes: Les leçons

Non à l'occidentalisation du monde

Par eva R-sistons 

 

   

Les Egyptiens ont gagné - la première manche. Ils peuvent être fiers d'eux, ils se sont comportés en héros. Leur révolution a été exemplaire. Ils sont devenus des modèles. Ils ont changé le monde, eux et les Tunisiens ! 

 

Bashar al-Assad cropped.png

 

 

La Syrie: Hommage à Bachar El Hassad.

 

La fièvre gagne l'ensemble du monde arabe, trop longtemps privé de ses révolutions par l'Occident (comme en Algérie, jamais vraiment libérée), ou par des marionnettes à sa solde, comme Moubarak ou le Roi de Jordanie, tellement occidentalisé.

 

Je place à part le Président syrien, pour lequel j'ai la plus grande estime, et que son peuple doit profondément estimer et aimer (1) : C'est un incorruptible. De surcroît, courageusement, il tient tête à l'Occident: Pour garder son indépendance, pour que sa Nation reste souveraine. Ce n'est pas sans raisons que les manifestations organisées en Syrie par les spécialistes américains et israéliens de la destabilisation, n'ont pas marché.  Le peuple est avec son Président,  et il a raison. Mieux vaut un pouvoir fort au service des citoyens, qu'une fausse démocratie au service du monde de l'Argent pourri.  


 

Les leçons des premières Révolutions arabes

 

 

Pas de chance pour l'Occident et ses médias aux ordres ! Au moment où plus que jamais, ils remplissent leurs colonnes et leurs télévisions de diatribes ou de reportages contre les Arabes, contre les Musulmans, assimilés à des islamistes radicaux ou à des terroristes, voire complètement diabolisés à travers leurs valets ou leurs soubrettes (tous les Val ou les Fourest de service), voici qu'un immense souffle de liberté parcourt la planète, et il nous vient d'Orient, des Arabes et des Musulmans si honnis et caricaturés pour nous faire accepter le choc de civilisations juteux pour les multinationales de mort.

 

Un rassemblement de pays blancs, wasps et judéo-chrétien.

http://lesouffledivin.wordpress.com/2010/10/17/loccident-confronte-au-multiculturalisme-voit-monter-le-fascisme/

 

Le Printemps arabe est devenu celui des peuples. Les Arabes tant stigmatisés sont devenus un exemple pour le monde, et une espérance incontournable ! C'est la première leçon. L'Occident se la prend en pleine figure ! Un Occident pitoyable  : Après avoir soutenu les dictateurs, ou les avoir lui-même mis en place, il doit reconnaître, eux les champions de la "démocratie", que les dictateurs étaient effectivement... des dictateurs. Et qu'il fallait les mettre dehors ! Jolie hypocrisie de tous les dirigeants, de l'U.E. aux USA : Nicolas Sarkozy, bien connu pour sa sincérité, salue désormais "la décision courageuse et nécessaire de Moubarak", comme celle de Ben Ali, auprès de qui, soi-dit en passant, il y a quelques jours encore, son Premier Ministre et sa Ministre de la Défense coulaient des jours heureux, tous prêts, au retour, à remercier leurs amis tunisiens ou égyptiens en partageant le "savoir-faire" de la France en matière de répression des peuples lorsqu'ils aspirent à la liberté, à la démocratie, à la libération.

 

En sous-mains, tandis qu'ils rivalisaient de déclarations vertueuses sur les bienfaits de la démocratie, tandis qu'ils saluaient le désir de libération des peuples, en sous-mains, donc, les Occidentaux "irréprochables" soutenaient les fossoyeurs de la démocratie pour que rien ne change, justement - et à ce jeu-là, les "démocrates" israéliens sont passés maîtres, champions en tous genres de la duperie. Et par exemple, ils ne possèdent pas d'armes de destruction massive, eux, et ils ont occupé une terre sans peuple pour un peuple sans terre. La farce est totale ! D'autant que le désir de perpétuer la dictature égyptienne était tel, qu'il a fini par transpirer, et même éclater au grand jour !

 

La deuxième leçon des événements est donc que les Occidentaux sont des faux-jetons, indignes de confiance. Ils font tout pour mettre en place les dictateurs ou pour les conserver au pouvoir, tout en proclamant le contraire. Au point d'être pris à leur propre piège : A force de s'entendre proclamer les vertus de la démocratie, les Arabes y ont pris goût, et Obama a été obligé de pousser vers la sortie Moubarak, afin de mettre en cohérence le dit et le faire, afin de donner un contenu à ses paroles. Exercice d'équilibriste réussi, Obama n'est pas Bush. C'est d'ailleurs pour cela qu'il a été choisi par l'Oligarchie: Pour que rien ne change, en prétendant le contraire. Que se serait-il passé si la Palin était au pouvoir ? Elle aurait déjà envoyé ses cow-boys mater le désir de démocratie.  Au nom de la démocratie. Faute de moyens financiers et de troupes, il aurait fallu dégarnir le versant afghan: Tout bénéfice pour les Afghans ! Mais pas pour les peuples affamés de libération...

 

La troisième leçon est que si les citoyens du monde avaient encore quelques illusions envers l'Occident, le masque est tombé.  Le double jeu est flagrant, entre le "vive Moubarak" israélien et le savoir-faire français. Le désir de démocratie réelle fait son chemin, mais celle de l'Occident est un repoussoir.

 

 

  L'occidentalisation du monde

 

L'Occidentalisation de la planète à marche forcée

 

Il y a en gros, deux blocs : L'Occident, en tête les Anglo-Saxons, éternels prédateurs et champions de la duplicité, leurs créatures américaines, chantres de la loi du plus fort et du colt, et le petit dernier, lsraélien, qui a vite dépassé ses maîtres en "savoir-faire". N'oublions pas les derniers venus, européens, de Droite comme de "Gôche", tous au service des sus-nommés. Cela fait une belle ratatouille ! En face, il y a du monde: Les Arabes (en voie de libération de leurs fripouilles au sommet), les Asiatiques, les Latino-Américains, les Slaves (amputés de leurs frères yougoslaves par l'Occident "démocrate"), les Africains, las d'être marginalisés et pillés...

 

Et donc, le deuxième camp n'a jamais mené de guerres préventives, de colonisation, de domination... Mais le premier camp, lui, a compris que les ressources s'épuisaient, et oubliant le long-terme, ses propres enfants et les peuples, a décidé de monopoliser les dernières biens vitaux disponibles à son profit. De deux façons: En imposant ses marionnettes (via la destabilisation des pays convoités) ou en les suscitant, au besoin par des révolutions où les citoyens en voient de toutes les couleurs,  d'autre part en bombardant les récalcitrants. Au nom de la démocratie, du Bien, de Dieu, du progrès, de la modernité, de ce que vous voulez, on trouve toujours des motifs. Aux Médias de convaincre les imbéciles...

 

Et donc, l'Occident, de gré ou de force, procède à ... l'occidentalisation du monde. Tout doit se couler dans le moule anglo-saxon, militaire et ultra-libéral. Et par exemple, pour entrer dans le cercle ouvert de l'U.E., il faut montrer patte blanche :  Les pays candidats sont obligés de se convertir à l'économie de marché, donc à la loi de la jungle, écrasant les plus faibles. Et le brevet de démocrate sera accordé à celui qui votera comme il faut, vraie droite ou fausse gauche, et gare aux autres ! Les Palestiniens en savent quelque chose. Les Egyptiens le sauront aussi, s'ils s'avisent de donner un rôle important à leurs Frères Musulmans !

 

Pour être un "bon" démocrate, il suffit d'institutionnaliser le pouvoir de l'Argent-Roi. Le reste n'est que broutilles, manipulation, imposture.  Et les valeurs républicaines ? Par cupidité, les démocrates de l'Occident les tuent chaque jour un peu plus.

 

Et pour mieux occidentaliser le monde, outre la soumission des pouvoirs en place, il convient de liquider les Etats-Nations, les souverainetés, les droits des peuples, et même les identités : Souvenons-nous de la destruction systématique, en Irak, de l'héritage archéologique  des grandes cités mésopotaniennes, et pour le compte des collectionneurs   occidentaux, s'il vous plaît. Le calcul est simple: Lorsqu'un peuple perd son identité, il peut s'aligner plus facilement.

 

Avec l'Occident, l'éthique est plus dans les mots que dans les faits... Ainsi, il bombarde son savoir-faire, "sa" démocratie, pour imposer la tyrannie du Grand capital (apatride, d'ailleurs).  Surtout, ne dites pas que leur démocratie est d'essence mafieuse, criminelle (2) !

 

Et de toutes façons, pour nos oligarques libéraux, les citoyens ne sont pas des êtres humains, mais des numéros, des matricules, des marchandises, des consommateurs, des esclaves ou de la chair à canons. Au menu de leurs concepteurs, donc, la dépopulation progressive de la planète, par tous les moyens: Même à travers l'alimentation frelatée, les soins qui rendent malades, les substances chimiques envoyées du ciel (chemtrails etc), les crises ou les pandémies à répétition, ou les guerres permanentes, "humanitaires", préventives etc..

 

L'os, c'est Internet. Les peuples s'éveillent à la vérité, et ils grondent. L'Occident commence à craindre pour l'exportation de son modèle chéri...

 

Lorsqu'on voit comment les dictateurs arabes sont liés à l'Occident, lorsqu'on voit comment celui-ci s'ingère dans les affaires intérieures des Etats, on commence à réfléchir et à rejeter cette institutionnalisation d'un bloc dirigé par les Etats-Unis. Nos frères et soeur arabes, justement, ouvrent très vite les yeux : Oter le dictateur en place ne suffit pas, il faut aussi changer les coulisses du décor, des coulisses orchestrées par l'Occident, justement. Rien ne doit changer pour les beaux yeux d'Israël, le Chef des Armées qui va chercher ses ordres à Washington, Obama qui propose ses plans, tout cela, les peuples arabes n'en veulent plus.

 

NOM-Oeil-Oulala.jpg

 

La quatrième leçon, c'est qu'il ne suffit pas de changer les dictateurs. Il faut aussi changer le Régime, et recouvrer sa totale indépendance, ce qui passe par la mise à l'écart de l'Occident.  La rue arabe l'a compris : "On est des adultes. On est enfin réveillés. Nous voulons un changement COMPLET du Système. Le Système est enraciné. C'est un cancer. Ils doivent tous s'en aller. Nous voulons un gouvernement civil" (Un manifestant égyptien, France24 du 12 février 2011). Et les peuples en voie d'émancipation ont compris que derrière leurs dictateurs, il y avait la main de Washington, et d'Israël. Et ils n'en veulent plus, ils veulent être maîtres de leur destin !


 

Démocratie arabe: Les deux mots ne sont pas incompatibles !

 

La cinquième leçon, c'est que les Arabes ne sont pas allergiques à la démocratie, comme les Médias aux ordres de l'Occident se tuent à nous le dire pour mieux les discréditer. A condition qu'il ne s'agisse pas d'une fausse démocratie : "Nous sommes un mouvement populaire, démocratique, pluriel. Nous sommes mûrs pour la démocratie" (France24, un manifestant égyptien). Et voilà : Avec ces événements, tout a changé... Et notre regard sur les Arabes doit évoluer, aussi ! "Ils sont mûrs pour la démocratie ! C'est nouveau, il faudra en tenir compte" (Présentatrice de France 24 à 14 h, ce samedi 12). Oui, il faudra en tenir compte, les jeunes Arabes, la jeune génération Internet, est prête au débat, au pluralisme, à l'ouverture. Ainsi, rien ne sera comme avant. On ne pourra plus assimiler l'Arabe, ou le Musulman, à un obscurantiste, on ne pourra plus faire croire qu'ils sont des Islamistes ou des terroristes en puissance... Une leçon que l'Occident, là aussi, prend en pleine figure ! 

 

 

resister-NOM.jpg

 

 

Nos chers médias courtisans se tuent à nous le dire : "Les valeurs arabes ne sont pas compatibles avec la démocratie, ils n'accepteront pas le pluralisme !" Patatra ! Le pluralisme est une réalité, dans la rue, les manifestants ont des origines et des points de vue différents, mais ils sont unis sur l'essentiel : Le pouvoir au peuple ! Il s'agit de révolutions   laïques, soutenues par les Musulmans. Et les jeunes arabes, aujourd'hui, sont très imprégnés, via Internet, par la "modernité", ils aspirent à une vraie démocratie, une authentique démocratie, qui ne ressemble pas à la fausse que l'Occident véhicule ! Et tous doivent participer au gouvernement : Laïcs comme religieux. Ainsi, la  prétendue fracture Occident-Orient devient-elle de plus en plus caduque, démentie par les faits ! Les Arabes veulent la démocratie, mais une démocratie authentique.

 

Pire encore pour l'Occident, les Arabes, les Musulmans, si décriés, sont en train  de donner des leçons de détermination, de sagesse, de courage, au monde entier ! Leurs révolutions sont exemplaires. Ils deviennent des leaders d'opinion, de révolutions intelligentes et constructives !

 

L'Occident a envoyé ses sbires, ses policiers, son savoir-faire, rien n'y a fait, et le chaos ne s'est pas installé. Les Arabes ont organisé eux-mêmes la défense de leurs quartiers, de leurs familles, de leurs magasins. Ils ont  remarquablement planifié, orchestré, leur révolution, en Tunisie comme en Egypte: Une organisation sans faille, intelligente, et déterminée !

 

Ils ont fait preuve d'une telle maturité, qu'ils ont donné des leçons au monde entier .  Nous, ou les Italiens, ou les Canadiens, ou tant d'autres, nous avons aussi nos fripouilles, nos dictateurs, nos corrompus ! Et nous déambulons quelques heures dans la rue, un point c'est tout. Les Arabes nous ont montré le chemin : La rue doit être investie, et les Places publiques aussi, en permanence, avec détermination, sens de l'organisation, courage ! Car pour changer les choses en profondeur, il faut être prêt à aller jusqu'au bout, comme nos admirables frères et soeurs arabes ces  derniers temps. Au lieu de les discréditer sans cesse, comme le souhaitent nos dirigeants corrompus, suivons-leur exemple, joignons-nous à eux, unissons tous les peuples dans une marche commune vers la destitution des criminels au pouvoir un peu partout (3) !

 

La dernière leçon de ces événements, c'est que les Arabes, loin d'être  résignés, fatalistes, obscurantistes, ont fait preuve d'une créativité, d'une détermination, d'un courage, qui doit être un phare pour notre monde chloroformé, abêti, assoupi, apathique... A notre tour, nous devons bouter dehors nos dictateurs, nos corrompus, et les agents de  l'Etranger ! Pour être enfin maîtres à bord, pour décider nous-mêmes de notre avenir - Un avenir où chacun sera reconnu, où chacun aura un emploi, où chacun pourra vivre dans la dignité.

 

Alors, aujourd'hui, exprimons notre reconnaissance et notre soutien à nos frères et soeurs arabes, et à leur exemple, détruisons les forteresses de nos vies, rompons les jougs qui pèsent sur nous, chassons les corrompus et les tyrans !

 

Eva R-sistons à l'intolérable

 

http://r-sistons.over-blog.com

 

 

(1) J'ai vu un documentaire sur les Chaînes Parlementaires montrant le Président syrien respecté, aimé, circulant sans escorte, vivant comme son peuple, simplement, et proche de lui. 

 

(2) Viviane Forrestier a sorti un livre intitulé précisément : "Le crime occidental".

 

(3) Me Vergès avait écrit un livre au titre explicite : "La démocratie (occidentale) au visage obscène". Un catéchisme en plusieurs points: "Ton prochain comme un chien traiteras. Un goulag construiras. La mémoire de l'humanité brûleras.  Au peuple mentiras..."     

 

Egypte: l'armée promet un pouvoir civil, s'engage à respecter les traités  

 

Les dernières infos sur les Révolutions arabes, sur mon blog contre la désinformation

 

11 et 12 février 2011 : L'actualité alternative

 

 

 

 

Les événements en Algérie :


 

 

                                    Manifestation à Alger le 09 janvier 2009 malgré l'interdiction (Photos El Khabar)

.
Témoignage d'un Algérien sur place,
en exclusivité :
.
(Courriel reçu)
Concernant votre demande au sujet de l'Algerie, il y a l'article ci-dessous qui vient de tomber.
Concernant la manifestation d'aujourd'hui, il n'y avait pas grand monde, j'avais fait vers midi un tour, il y avait plus de policiers que de manifestants.
A part quelques escarmouches, il n'y avait pratiquement rien de méchant. Les dispositions avaient été prises pour contrer cette marche non autorisée.
L'adhésion populaire à cette manif a été des plus tièdes.
Faut dire aussi que les gens ont encore le goût amer de la dernière manif de janvier qui avait fait 06 morts.
.
Dernier conseil à Monsieur Abdelaziz Bouteflika, Chef de l’Etat algérien,
Par Abdelkader DEHBI


Dans ma « dernière lettre-ouverte »  (1) datée du 5 Janvier 2011 – c’est-à-dire juste une semaine avant la chute de votre homologue tunisien, le tyran  Ben Ali – je vous exhortais à prendre les devants, pour épargner à notre pays, une nouvelle tragédie de la répression. Je concluais cette lettre en vous écrivant :
« « « En ces moments graves pour notre pays, j’espère de tout cœur que les émeutes populaires – les émeutes du ras-le-bol contre la hogra et l’injustice sociale – qui se déroulent un peu partout à l’heure qu’il est dans le pays, ne serviront pas de prétexte aux ennemis du peuple algérien – planqués dans les arcanes de l’Etat – pour ordonner des répressions sanguinaires contre le peuple algérien, comme ce fut le cas en Octobre 1988 et au cours de la décennie noire des années 1990.

Le moment semble venu pour vous, M. le Président, de prendre conscience de votre écrasante responsabilité, en faisant preuve d’un dernier sursaut d’honneur, pour sauver ce pays en entamant d’urgence, un processus d’auto-liquidation d’un pouvoir qui porte désormais en lui, toutes les caractéristiques juridiques, morales et matérielles d’un pouvoir en faillite.

A commencer par l’annonce solennelle de l’organisation – sous un délai aussi court que possible – d’élections générales pour la mise en place d’une Assemblée Constituante authentiquement représentative de la volonté du Peuple. Assemblée à laquelle seront immédiatement transférés tous les attributs de la Souveraineté Nationale. » » »
Hier, en ce vendredi béni du11 Février 2011, le régime traitre et corrompu de Moubarak est tombé, en l’espace de quelques jours, grâce à la magnifique révolution du vaillant peuple d’Egypte – que l’on avait enterré un peu trop tôt –  qui a réussi, malgré les pressions des Etats-Unis et d’Israël, malgré les gesticulations de l’Union Européenne et malgré le soutien honteux de la monarchie des Al-Saoud et de quelques autres régimes supplétifs.
Je vous demande à vous et à ceux qui vous ont fait roi – c’est-à-dire la clan des généraux putschistes – qui avez spolié les libertés du peuple algérien, qui avez pillé les richesses de l’Algérie et qui avez détourné le patrimoine de la nation, de prendre conscience de la réalité, en intériorisant le fait que le monde arabe – dont l’Algérie fait partie intégrante – est entré historiquement dans une phase de luttes révolutionnaires, au nom des libertés, de la dignité et de l’honneur de nos peuples si longtemps trahis, contre les dictatures corrompues, inféodées aux intérêts de l’alliance impérialo sioniste constituée par les Etats-Unis, Israël et l’Union Européenne.
Vous venez d’être les témoins en direct, de l’échec des politiques du mépris et de l’arrogance, de la hogra et de la répression. Vous venez d’être les témoins du caractère irrésistible et inflexible de la volonté populaire quand elle se met en branle.
Vous venez d’être témoins que les soldats, les sous-officiers et les officiers  subalternes qui constituent la colonne vertébrale de toute armée, ne sont ni plus ni moins que des enfants du peuple endossant une tenue ; des enfants du peuple qui ressentent les mêmes souffrances et les mêmes joies, les mêmes colères et les mêmes indignations que leur peuple dont ils sont issus. Ce sont ces hommes-là, qui, en Tunisie et en Egypte, ont refusé de tirer sur leurs frères et sœurs, sur leurs pères et mères, sur leurs enfants et ont privé leur hiérarchie supérieure de recourir à la force aveugle. Ce seront les mêmes hommes qui demain en Algérie, refuseront d’obéir aux ordres criminels de la répression aveugle.
Pourquoi donc s’obstiner devant l’évidence ? Pourquoi faudra-t-il encore arroser du sang et des larmes des siens, cette terre d’Algérie qui en est tant saturée, depuis les massacres sauvages d’un siècle et demi de colonisation française, jusqu’au quasi génocide subi par notre peuple, durant la Guerre de Libération ? Sans oublier les 200.000 morts de la décennie noire, dont la quasi-totalité est imputable à ceux qui vous ont adoubé en 1999, en tant que Chef de l’Etat, pour ensuite vous manipuler et vous compromette dans cette grande mascarade-imposture de la soi-disant « réconciliation nationale » qui est en fait une opération clandestine d’auto-amnistie, de ceux qui ont commandité des Crimes Imprescriptibles contre le peuple algérien et qu’aucune loi scélérate ne peut protéger.
Serait-il écrit que votre ego, votre inconscience, votre arrogance, vous aveugleront jusqu’à la seconde ultime d’une vie de forfaitures, alors que d’un seul acte courageux, consistant à vous démettre du pouvoir et à vous en remettre à votre peuple, vous pourriez épargner à ce peuple une nouvelle tragédie, en vous épargnant à vous-même, une nouvelle mise en accusation par l’Histoire ?

.
Manifestation d'étudiants à Alger le 3 janvier 2009

Manifestation d'étudiants à Alger le 3 janvier 2009

 

Illustrations :

http://www.algeria-watch.org/fr/article/tribune/liban_palestine.htm

 

 

Quand l’Egypte occupe les médias,
Israel bombarde Gaza... (usine de fournitures médicales)
Rompiendo Muros

 

Dans le silence désespérant des médias et l’obscurité de la nuit (de mardi à mercredi) Israël a lancé des attaques contre Gaza. Deux bombes de F16 (fabriqués aux états unis) ont été lâchées sur une usine de fournitures médicales à Al-Qerem en Jabalya au nord de Gaza. Le bâtiment a été entièrement détruit ainsi que le matériel médical et les matières premières.

Gaza est déjà en crise en raison du manque de fournitures médicales, ce bombardement signifie que les besoins médicaux les plus basiques ne pourront plus être assurés dans la bande de Gaza.

Ce bâtiment était le 3ème plus important entrepôt de fournitures.

D’autres attaques ont été menées sur des bâtiments de Khan Younis, Zaytoon et dans la zone de la ville de Rafah.

À une époque où le monde observe très attentivement l’évolution de l’Egypte, les forces sionistes semblent exploiter la situation pour attaquer la population de Gaza une fois de plus.Cette fois ci ils ont attaqué des produits de première nécessité pour la population.

(pour lire la suite et source)

Vidéo


A l’heure qu’il est le peuple égyptien fête légitimement sa grande victoire, c’est beau un peuple qui gagne, qui prend conscience de son pouvoir !

Une très grande et vaillante bataille de gagnée...une bataille de gagnée mais pas la guerre...


Des câbles publiés par Wikileaks révèlent que les dirigeants israéliens voulaient depuis longtemps que le très récemment nommé vice président égyptien Suleiman remplace Moubarak à la tête du pays.

Dans un câble août 2008, un diplomate américain a déclaré : « Il ne fait aucun doute qu’Israël est plus à l’aise avec la perspective d’Omar Suleiman."

Le rapport révèle que les délégués de Suleiman se sont entretenus avec des responsables militaires israéliens plusieurs fois par jour . Suleiman a également déclaré qu’il voulait "isoler" le Hamas et pensait que Gaza "devrait souffrir de la faim, mais pas à un degré extrême."

 

(pour lire la suite et source)

Marie

URL de cet article 12765 - Legrandsoir.info

.

 

Propagande de guerre USA – John Rendon Mr Propagande, manipulateur, faiseur de guerre de Bush et profiteur

 

A lire :

 

FR2, 13 h 15 : Propagande de guerre, mensonges éhontés (eva R-sistons)

 

 

 

 

Quand l’or blanc du Nil fait envie à Israël aussi
En coulisse, la course pour l’accès à l’eau (Egypte)

 

Israël, écrit le New York Times, fait pression sur l’administration Obama pour qu’elle assure une « transition ordonnée » de l’après-Moubarak, craignant qu’un nouveau gouvernement égyptien « n’abandonne l’attitude bénévole du président envers Israël ».  Parmi les concessions que Tel Aviv espérait obtenir de Moubarak, il y en a une dont on ne parle pas mais qui revêt une importance stratégique fondamentale : l’accès israélien aux eaux du Nil.


suite ici

http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=23193

 

 


 

 

 

C O M M E N T A I R E S  :  I C I

 

 

Partager cet article
Repost0
11 février 2011 5 11 /02 /février /2011 14:26

Titre sur R-sistons: Il faut bien voir que j'ai écrit ce post quand France24 parlait du blocage avec Moubarak, des manifestants se dirigeaient vers le palais présidentiel, et  l'Armée pouvait intervenir. Le titre était lancé, inscit sur over-blog. J'ai dû le subir.  Reste que je suis pessimiste: le plus dur reste à faire. Les hommes de l'occident vont remplacer le dictateur, le peuple sera floué : Il ne veut ni d'un pouvoir militaire, ni d'un homme de Washington et d'Israël, ni qu'on le prive de son choix s'il ne convient pas, comme en Palestine occupée. Il sera très dur pour lui de faire accepter SON choix. Tout commence... eva 

 

La démission de Moubarak est intervenue en cours de rédaction.

Le scénario catastrophe menace toujours:

Le peuple n'acceptera pas une simple révolution de palais...

Et l'ennemi Etranger, occidental,

sera plus dur à vaincre que le local, dictatorial. (eva)

         Egypte-Cairo-Manif-29janvier2011-1.jpg
                                                             Blindés du Caire. Armée proche de la population.

Egypte: les manifestants veulent garder les chars de l'armée
                                            Blindés d'Egypte, face aux manifestants. A quand la confrontation ?

Le sort des peuples se joue en Egypte

Introduction à cette parution, par eva R-sistons

 

Un combat titanesque se livre devant nos yeux,

dépassant largement le cadre de l'Egypte.

 

 

Parution à chaud.

Avec ses limites, donc, notamment sur le plan de l'écriture.

En particulier, j'écris en écoutant les infos.

Infos relayées comme elles viennent, en vrac,

en alternance avec analyses ponctuelles.

 

L'Egypte est à un tournant.

L'Armée (tout au moins la hierarchie), d'ailleurs,

est en train de sortir de sa neutralité affichée.

Elle a choisi son camp, celui de l'Occident..

France24 se demande si elle va prendre le pouvoir !

 

Les Egyptiens ne sont pas seulement confrontés à Moubarak.

Mais à un régime pourri.

Un régime soutenu par l'Etranger - occidental.

Tout peut basculer très vite. Les enjeux sont colossaux.

L'Egypte est un pion important dans la stratégie

de domination du monde par l'Occident ;

Il ne lâchera pas le morceau.

Et tant pis pour le peuple, les peuples !


En fait, à travers le combat des Egyptiens,

c'est celui de tous les peuples

qui se joue en ce moment :

Pour la libération de la tyrannie de l'Occident,

dictature planétaire militaro-financière.


Les USA, d'ailleurs, ont intérêt à ce que Moubarak parte.

Pour tenter de calmer la foule en colère !

Mais c'est une imposture,

car le Régime reste le même.

Et l'arrière-plan, aussi.

Opaque, sale, cupide, arrogant:

Mélange de domination

par l'argent et par les armes.

La problématique est toujours militaro-financière,

les deux volets d'une dictature planétaire.

 

Eva R-sistons

http://r-sistons.over-blog.com

 

En noir: faits, réactions à chaud.

En bleu, mes analyses. Comme elles viennent.

Merci de votre indulgence.

La spontanéité a aussi de la valeur !

 

 

A l'instant, on apprend la démission de Moubarak.

Les Egyptiens ne s'en contenteront pas !

Et l'Egypte est devenue un pays phare...

de la contestation du désordre établi !

Ces événements vont s'étendre dans le monde arabe.


Les peuples arabes et à travers eux,

les peuples du monde, sont en voie de libération !

 

                                   Le chef de l'État égyptien Hosni Moubarak, sous la pression d'une... (Photo: Emilio Morenatti, AP)

Agrandir

Photo: Emilio Morenatti, AP

http://www.cyberpresse.ca/international/dossiers/crise-dans-le-monde-arabe/201102/10/01-4368913-moubarak-saccroche-les-manifestants-furieux.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B4c_video_1086353_accueil_POS2

 

 

Egypte: Une situation explosive,

par eva R-sistons

 

 

.

Quelques images. ...Tous les accès vers la Place Charm-el-Sheikh sont ouverts. Les manifestants peuvent circuler. Mais le Palais Présidentiel, un lieu symbolique du Pouvoir, et la Télévision, un lieu clef, sont quadrillés par garde la Présidentielle ou par l'Armée. En coulisses, des pourparlers. Tout peut basculer en un instant. A l'heure où j'écris, les canons des chars ne sont pas tournés vers les manifestants.  Des soldats fraternisent avec les manifestants. Il n'y a pas de débordements. Jusqu'à quand ? La manifestation reste pacifique. Le journaliste de France24 parle de "force tranquille" du peuple.    

 

En menaçant le Palais Présidentiel, les manifestants visent un symbole important de la dictature soutenue et entretenue par l'Occident. Pour l'instant, le pouvoir est déconnecté du réel, il est complètement dépassé par les événements. C'est un empire financier,  d'abord,  qui est menacé ! France24 : La fortune du Clan Moubarak (forte de tous les cadeaux de l'Etranger pour acheter sa soumission, contrairement à la volonté du peuple égyptien) s'élèverait à 40 ou 60 milliards, et non 70 comme il a été annoncé.  A titre de comparaison, Bill Gates disposerait de quarante et un milliards,  les Bettencout de quinze milliards, et  la famille Ben Ali de cinq milliards, tout cela au détriment des peuples. A titre de comparaison encore, le revenu mensuel, en Egypte, est de 50 euros par mois. Et une grande partie de la population vit avec moins de cinq euros par jour. 

 

En clair, Moubarak serait plus riche que Bill Gates !  Cela en dit long sur sa corruption, détournement des biens du peuple, bien sûr, mais d'abord et avant tout, homme vendu aux Etats-Unis (qui monnayent tout)  et neutralisé par Israël à des fins de domination de la région. 

 

Bravo France24, pour une fois ! Alain Gresch intervient à l'instant, le directeur adjoint du Monde Diplomatique. Que pense-t-il ? Moubarak va-t-il se retirer ? "Ca ne suffit pas. Ce que les manifestants veulent: Chute du régime, des Institutions, pas de retour en arrière. Ce qu'on propose ne suffit pas. Le Régime est autiste". Et l'Armée peut-elle basculer vers la démocratie ? Pour A Gresch, "on ne bascule pas en un jour. L'Armée peut être un élément. La démocratie ne se construit pas seulement avec le départ de Moubarak ou de Suleiman. C'est tout un processus. Ce n'est plus seulement la chute de Moubvrak qui est demandée, mais de TOUT le Régime".

 

Et pendant ce temps, le mouvement s'étend à tout le régime. Il y avait avant 300 activistes, maintenant c'est tout un pays qui se lève. Même dans les oasis, même sur la Mer Rouge ! Mouvements de grèves, les partis s'éveillent, la colère s'étend.

 

Je suis les événements sur France24, par commodité. Cette Chaîne aux ordres semble elle aussi dépassée par les événements, direct oblige.

 

L'Armée, au sommet, est vendue. Finie l'armée de Nasser ! La hiérarchie  est manipulée par l'Etranger. Et elle est très riche: Biens immobiliers, économiques... Ces dimensions sont à considérer. La base, elle, est plutôt du côté du peuple. Divorce, donc. L'Occident s'appuie sur l'Armée. Il veut éviter qu'elle bascule du côté du peuple, il veut éviter que le statu-quo géo-politique, favorable aux intérêts usraéliens, soit remis en cause. Et tant pis pour les aspirations du peuple ! 

 

La télévision montre des images calmes. C'est un peuple pieux. Affrontements stoppés pour la prière: Images saisissantes ! Les Egyptiens sont un des peuples le plus religieux du monde. 

 

Moments de fraternisation entre l'Armée et le peuple.

 

Voilà, Suleiman, très grave, en direct, annonce la démission de Moubarak, moment historique après trente ans de règne. Joie du peuple ! "Mubarak a décidé de démissionner. Les Forces armées égyptiennes vont gérer les affaires du pays".

 

L'Armée prend le pouvoir, avec Suleiman, un traître au pays, vendu à l'Etranger, homme des Services de Renseignement et de la répression des opposants. L'Armée va diriger le pays ! (voir mon post, hier,  plus bas). Il était temps, le peuple commençait à réclamer la chute... du Régime, pas seulement celle du dictateur ! C'est cela, que l'Occident a voulu désamorcer pour continuer à tout diriger, en sous-mains !

 

Attention au piège ! Le combat doit continuer, tout doit commencer, en fait: La devanture va changer, pas le magasin, dirigé, en sous-mains, par les Occidentaux, seulement soucieux de donner un os à ronger au peuple, "d'acheter" le calme. Bien joué, Obama ! Qu'aurait fait l'extrémiste Sarah Palin ? 

 

 

Ce n'est plus une révolte, mais une révolution, commente le journaliste de France24. Le plus puissant, le plus symbolique des pays de la région se débarrasse de son dirigeant. Victoire contre la peur ! Fin de 30 ans de régime maintenu par la peur... Révolution sans armes sans leaders, révolution du peuple ! Cette Place (de la Liberté, au Caire) porte bien son nom ! C'est Le Conseil supérieur des Forces armées égyptiennes qui va diriger la nation. Pour désamorcer la contestation ! Car elle est manipulée par l'Etranger (le général égyptien prend ses ordres à Washington, allers-retours sans cesse).

 

Baradei: "C'est le plus beau jour de ma vie, le pays a été libéré " ! NON ! Pas encore ! Tout commence... pour tous les pays arabes, et pour tous les peuples !  L'Armée doit rentrer dans la caserne, le politique doit prendre le dessus ! Et les choix des Egyptiens doivent être respectés !  

 

 

A lire :

 

 

 

Voici mon post paru hier sur mon blog sos-crise :

 

 

Vendredi 11 février 2011 5 11 /02 /Fév /2011 01:29

 

 

soulaiman photo.jpg

Coup d'Etat en Égypte  10/02/2011

Urgent :

L'armée vient de prendre le pouvoir en Égypte
après une décision de
l'État major des armées.
Mubarak est donc écarté,
ainsi que le vice président Souleimane.
Comment va réagir le peuple ?
Attendre la suite des évènements...
claudio
http://www.alterinfo.net/notes/Coup-d-Etat-en-Egypte_b2685157.html
.
.
Commentaire :

voila tout etait ecrit d'avance les ricains ont donne le feu vert a l'armee
de prendre le pouvoir pour couper court a la revolution.
Les des sont jetés israel a reussi son coup .
.
.
Quelle source ? A vérifier !
Voici ce que je trouve (eva) :

 

  1. Portail : Débats politiques, économiques, sociaux, etc. Thilelli.
    thilelli.niceboard.com/n2606-l-armee-egyptienne-se-prepare-a-prendre-le-pouvoir-en-egypte - En cache
  2. 2 messages - 2 auteurs - Dernier message : 12 mai 2007
    Soutenue par Washington qu'un changement total de politique au Caire risque ...
    thilelli.niceboard.com/t2606-l-armee-egyptienne-se-prepare-a-prendre-le-pouvoir-en-egypte - En cache
  3. 10 févr. 2011 ... Urgent : L'armée vient de prendre le pouvoir en Égypte après une décision de l'État major des armées. Mubarak est donc écarté, ...
    www.alterinfo.net/notes/Coup-d-Etat-en-Egypte_b2685157.html
  4. 30 janv. 2011 ... Cela ne veut pas du tout dire que l'armée prend le parti de la rue ! ... pris le pouvoir car c'est bien un coup d'Etat en douceur qui vient...
    www.matierevolution.fr/spip.php?article1885 - En cache
  5. 9 févr. 2011 ... Selon le ministre égyptien des Affaires étrangères, l'armée pourrait ... les accuse de prendre le risque de faire basculer l'Egypte dans le chaos. ... Le peuple a dit son mot et le pouvoir vient du peuple et c'est normal ...
    www.lesoir.be/.../l-armee-pourrait-intervenir-en-cas-de-chaos-en-egypte-821010.php
  6. 20 messages - 14 auteurs - Dernier message : 31 janv.
    Bubulle_2010 ce n'est pas l'intérêt des états-unis, l'Égypte est un allié des ... pas le risque de laisser les frère muz prendre le pouvoir. ...
    www.jeuxvideo.com/.../1-69-2137339-2-0-1-0-l-armee-vient-de-lacher-moubarak.htm

 

  .

Extrait d'un post

de Georges Malbrunot (le Figaro) du 31 janvier 2011

 

Même si ces deux noms circulaient l'an dernier encore comme de possibles successeurs de Moubarak, pour beaucoup d'Égyptiens, ce choix sous la contrainte sonne comme un repli du régime sur son appareil sécuritaire. À moins que cette option sécuritaire corresponde au scénario en cours, estime le diplomate précité. Selon lui, «l'armée est en train de prendre le pouvoir. Ce n'est plus Moubarak qui dirige, mais l'appareil sécuritaire qui va le conserver dans un rôle analogue à celui de la reine d'Angleterre, jusqu'à la fin de son mandat en octobre. Et parallèlement, le duo Souleiman-Chafiq devra s'atteler à mettre en œuvre des réformes économiques et sociales et surtout une révision de la Constitution». Un scénario optimiste, proche des souhaits de Washington, mais qui ne tient pas compte d'un éventuel dérapage, au cas où l'armée recourrait à la force pour écraser la révolte. Dimanche soir, un expert militaire occidental affirmait que l'armée avait averti par SMS qu'elle allait désormais tirer sur les manifestants.

 

http://blog.lefigaro.fr/malbrunot/2011/01/egypte-le-general-souleiman-po.html

 

 

 

Jeudi, 10 Février 2011 21:31

Le départ de Moubarak n’est plus à écarter  
IRINN- La dictature de Moubarak n’est plus. Selon une information, qui vient de tomber sur les telex, les Egyptiens sont parvenus, au bout de leurs 17 jours de résistance, à chasser Moubarak du pouvoir, après 32 ans de règne de partage.
http://french.irib.ir/info/moyen-orient
.
.
L'Armée renforce ses positions autour de la place.
France24 11 févier 2011, 2 h
Moubarak dénonce les influences étrangères (les USA l'auraient "poussé à la porte")
"L'Egypte va exploser, l'Armée doit sauver le pays".
El Baradeï, après le discours de Moubarak
On ne sait toujours pas ce qui se trame en coulisses.
Il semble que l'ON veuille manipuler le Peuple
en lui faisant croire que l'Armée prend le pouvoir
afin de démobiliser les manifestants ??
(Notes d'eva)

 

Hosni Moubarak délègue des pouvoirs
mais ne démissionne pas (10.2.11, vers minuit)

 

 

Confronté depuis le 25 janvier à des manifestations sans précédent dénonçant la pauvreté, la corruption et l'oppression, le président égyptien Hosni Moubarak a annoncé jeudi un transfert de pouvoirs au vice-président Omar Souleïmane. Lire la suite l'article

 

Son discours n'a pas convaincu les manifestants qui réclament sa démission immédiate et, place Tahrir, dans le centre du Caire, ils ont brandi des chaussures en signe de mépris en scandant "à bas, à bas Hosni Moubarak" et "dégage, dégage".

Le raïs a réaffirmé qu'il ne briguerait pas de nouveau mandat lors de l'élection présidentielle de septembre et il a déclaré que les discussions avec l'opposition, encore impensables il y a deux semaines, avaient dégagé un consensus préliminaire de nature à régler la crise.

L'Egypte se dirige vers un transfert de pouvoir pacifique, a dit Moubarak, affirmant qu'il croit en l'honnêteté des revendications et des intentions des manifestants.

Dans une allocution de vingt minutes, il a dit refuser que des puissances étrangères dictent la conduite des événements en Egypte, allusion à Washington qui a invité son allié de longue date à une transition rapide et ordonnée.

Hosni Moubarak a exprimé sa compassion pour ceux qui ont perdu des proches dans les manifestations et il a dit s'engager à ce que les défunts, dont le nombre est estimé à 300 par les Nations unies, ne soient pas morts en vain.

Il a annoncé qu'il allait "déléguer au vice-président de la République les prérogatives du président de la République d'une manière fixée par la Constitution".

Le vice-président Souleimane, ancien chef des services de renseignement, n'est pas très populaire parmi les manifestants qui réclament une rupture totale avec un système dominé par les militaires.

"TOUR DE PASSE-PASSE"

Souleïmane est intervenu à la télévision après Moubarak, et a déclaré qu'il existait une feuille de route pour la transition, soulignant qu'il superviserait un "transfert pacifique de pouvoir".

"Vos revendications sont légitimes et justes (...) Il n'y a aucune honte à entendre vos voix et opinions, mais je refuse tout diktat de l'étranger", a affirmé Hosni Moubarak.

"J'ai annoncé ma détermination à remettre pacifiquement le pouvoir après la prochaine élection (...) Je conduirai l'Egypte et son peuple vers la sécurité".

Après un précédent discours de Moubarak, la semaine dernière, de nombreux Egyptiens appartenant aux élites urbaines à l'avant-garde des manifestations s'étaient déclarés satisfaits de la promesse d'un changement en temps voulu, ajoutant qu'ils étaient désormais attachés à ce que les activités économiques suspendues par les manifestations puissent reprendre.

Mais à quelques heures de la "Journée des Martyrs" prévue vendredi à la mémoire des victimes des manifestations, la colère dans les rues du Caire et d'Alexandrie fait redouter des dérapages, alors que l'armée, déployée dans les rues depuis deux semaines, a annoncé qu'elle prenait la situation en main pour protéger la nation.

"Il ne paraît pas comprendre la magnitude de ce qui se passe en Egypte. A ce stade, je ne pense pas que cela suffira", commente Alanous al-Charek, de l'Institut international d'Etudes stratégiques à propos du discours du raïs. "Il a réalisé un tour de passe-passe. Il a transféré l'autorité à Omar Souleïmane tout en conservant en quelque sorte sa position de dirigeant".

"Etant donné l'intense déception que provoque ce discours en Egypte, le pays est entré ce soir dans une période inquiétante de tension extrême et de danger qui ne peuvent être réglés que par un changement de régime crédible acceptable par la majorité des Egyptiens", note pour sa part Mohamed El Erian, de Pacific Investment Management Co.

Dans la journée, les forces armées avaient publié un "Communiqué No 1" annonçant qu'elles intervenaient pour protéger la nation. Certains Egyptiens ont considéré cette intervention comme un coup d'Etat militaire après deux semaines de manifestations sans précédent.

L'annonce de ce que Moubarak pourrait céder le pouvoir avait suscité des manifestations de joie sur la place Tahrir, mais une partie de la foule n'a pas tardé à affirmer haut et fort qu'elle ne voulait pas de régime militaire.

Jean-Stéphane Brosse, Guy Kerivel et Nicole Dupont pour le service français

 

Confronté depuis le 25 janvier à des manifestations sans précédent dénonçant la pauvreté, la corruption et l'oppression, le président égyptien Hosni Moubarak a annoncé jeudi un transfert de pouvoirs au vice-président Omar Souleïmane. Lire la suite l'article

 

http://fr.news.yahoo.com/4/20110210/tts-egypte-top-ca02f96.html

 

Ajouté ce jour, à l'instant, par eva :

 

France24 pose la question: Coup d'état militaire ? Ou remaniement à la tête de l'Etat ? Simple transition ? Quel rôle va jouer Suleiman ? Et le ministre de la Défense ?

 

France 24: C'est l'Armée qui dirige... Mais Suleiman doit prendre en charge les choses.

 

Qui est Suleiman ?

 

Révélations WikiLeaks :

Omar Suleiman est l’homme des Israéliens

 

La préférence des Israéliens pour le nouveau vice-président égyptien, Omar Suleiman, a été divulguée à travers des documents obtenus par Wikileaks.
(JPG)
Omar Suleiman - l’homme des Israéliens, tortionnaire et flic en chef - ici en compagnie du criminel de guerre Ehud Barak - Photo : LIFE

Omar Suleiman, le vice-président égyptien récemment nommé, est depuis longtemps considéré par Israël comme le successeur favori d’Hosni Moubarak, le président actuel, selon une dépêche diplomatique obtenue par Wikileaks, le site Web dénonciateur, et publiée par le quotidien britannique, The Telegraph.

Selon un mémo daté d’août 2008, David Hacham, un haut conseiller au ministère israélien de la Défense (MoD), a déclaré à des responsables américains que les Israéliens espéraient que Suleiman, nommé Soliman dans certains mémos, deviendrait président (en Egypte).

« Hacham a noté que les Israéliens croient que Soliman est susceptible de servir au moins une présidence intérimaire si Moubarak décède ou est frappé d’incapacité », dit le câble envoyé depuis l’ambassade américaine à Tel-Aviv.

« Nous nous en remettons à l’ambassade du Caire pour l’analyse des scénarios d’une succession égyptienne, mais il ne fait aucun doute qu’Israël est le plus à l’aise avec la perspective d’Omar Soliman, » dit la note, citant des diplomates américains.

Le mémo disait Hacham plein d’éloges pour Suleiman, allant jusqu’à dire qu’une « hot line avait été mise en place entre le ministère de la Défense et le général égyptien, et était devenue d’usage quotidien ».

Suleiman a été chef des services secrets en Égypte depuis 1993 et il fait de fréquentes visites en Israël et à joué le rôle de médiateur dans le conflit avec les Palestiniens.

Il a été nommé vice-président en Egypte le mois dernier, alors que des manifestations de masse dans le pays demandent la fin immédiate du pouvoir vieux de 30 ans de Moubarak.

Hillary Clinton, la secrétaire d’Etat américaine, a soutenu Suleiman ce samedi, le présentant comme le meilleur candidat pour mener une « transition » alors que le gouvernement Moubarak continue à s’agripper au pouvoir.

Moubarak a déclaré qu’il entendait seulement quitter ses fonctions en septembre à la fin de son mandat actuel. Mais ce mardi Suleiman a annoncé que Moubarak mettrait en place un comité qui procéderait à des modifications constitutionnelles et législatives afin de permettre un transfert du pouvoir.

Les questions soulevées

Le rapport du Telegraph vient s’ajouter à celui publié lundi par l’agence Reuters, qui a également été destinataire d’une fuite de mémos diplomatiques via Wikileaks.

Reuters a signalé que Suleiman avait déjà sévèrement critiqué l’opposition des Frères musulmans d’Egypte dans ses communications avec les autorités américaines.

De façon significative, Suleiman a tenu une réunion avec les dirigeants de l’opposition, y compris les Frères musulmans, ce dimanche, dans le but de mettre fin à une crise politique qui a vu des centaines et des centaines de milliers de personnes descendre dans la rue pour s’opposer au règne de Moubarak.

Les mémos divulgués soulèvent des questions quant à savoir si Suleiman pourrait être considéré comme un intermédiaire honnête dans les négociations concernant les prochaines étapes que l’Egypte doit franchir.

Dans les câbles obtenu par Reuters, Suleiman aurait dit à des responsables américains que les Frères musulmans étaient à l’origine de la création de groupes armés, notamment « le Jihad islamique égyptien et le Djamaa Islamiya [Groupe islamique] ».

Il a également conseillé de prendre « une ligne particulièrement dure contre Téhéran », et dans un mémo daté du 2 janvier 2008, Suleiman est cité comme disant que l’Iran représentait « une menace importante pour l’Egypte ».

« Techniquement illégal »

Le câble obtenu par Reuters poursuit en disant : « Le danger principal, selon Soliman, a été l’exploitation par le groupe [des Frères musulmans] de la religion pour influencer et mobiliser le public. »

Il poursuit : « Soliman qualifie le succès récent des Frères Musilmans dans les élections législatives comme malheureux », ajoutant qu’à son avis, bien que le groupe était techniquement illégal, « les lois égyptiennes ont été insuffisantes pour les maintenir en échec. »

Les élections visées étaient celles de novembre et décembre 2005, dans lesquelles les Frères musulmans ont fait des gains substantiels.

L’inclusion des Frères Musulmans dans les négociations de l’opposition avec Suleiman est considérée comme importante puisque le groupe est officiellement interdit en Egypte, bien que ses activités soient [plus ou moins] tolérées.

Le document obtenu par le Telegraph a également révélé que Suleiman a exploré l’idée d’autoriser les troupes israéliennes dans la zone frontière égyptienne dite de Philadelphie, dans le but d’arrêter le transfert d’armes pour les combattants palestiniens dans Gaza.

Moubarak a longtemps essayé de présenter sa dictature en Egypte comme un contrepoids à une « menace islamiste ».

« Dans leurs moments de plus grande frustration, (le ministre égyptien de la Défense) Tantawi et Soliman ont chacun fait valoir que les FDI (Forces de défense israéliennes) seraient « les bienvenues » si elles envahissaient à nouveau Philadelphie, si l’idée des FDI était que cela empêcherait la contrebande », dit le même mémo.

Le mémo révèle ensuite que Suleiman voulait « faire souffrir Gaza de la faim, mais sans la faire mourir de faim » et que le Hamas, le groupe palestinien qui gère l’enclave assiégée, devait être « isolé ».

8 février 2011 - Al Jazeera - Vous pouvez consulter cet article à :
http://english.aljazeera.net/news/m...
Traductions : Info-Palestine.net

 

http://www.info-palestine.net/article.php3?id_article=10126

 


Je reprends le post où je l'ai laissé

à l'annonce de la démission de Moubarak.

 

 

Obama a réagi intelligemment. Il a programmé le changement - mais contrôlé ! Par lui... Moubarak est sacrifié, pour que tout continue.

 

Le Pentagone est en prise directe avec les événements, rien ne se passe sans son aval. La chaussure a été brandie, à nouveau, la chaussure arabe ! Quelle sagesse, en permanence  (Samir Aïta, le Monde Diplomatique, sur TV5monde).

 

L'Armée a tenu sa promesse, pas d'intervention, commente le journaliste de France24. Il y a un consensus autour de l'armée (Voire ! La hiérarchie est liée à l'Occident). Maintenant l'heure est aux tractations. (France24)

 

Voici donc en alternance les notes prises sur ce que disait France24, juste avant l'annonce de la démission de Moubarak en direct, et sur ce que je voyais - en noir.  Et en bleu, mes réactions :


 

Une heure avant l'annonce

de la démission (France24)

 

Il faut laisser inventer une démocratie, n'ayant pas la même configuration, ne reproduisant pas les mêmes situations.

 

Colère et désillusion des Egyptiens.  L'Armée se range plutôt du côté du Régime. Mais l'armée est vendue à l'Occident, l'argent corrompt tout. Ce n'est plus l'armée de Nasser. Elle apporte son soutien aux réformes promises. Mais elle ne suspendra l'état d'urgence que quand la situation prendra fin. Pour calmer le peuple, elle promet de ne pas entamer de poursuites judiciaires contre les manifestants. Les élections "seront libres".  Elle appelle les manifestants à reprendre une vie normale.

 

Une heure avant la démission, France24 annonce : Le processus devient incontrôlable. Les manifestants se dirigent vers le Palais Présidentiel, symbole du pouvoir. Les discours ne sont pas adaptés aux besoins de la population. Et le pouvoir est en retard par rapport à l'Actualité. On va voir si l'Armée va prendre le pouvoir. Moubarak a quitté le Caire. Il est sur la côte. La station balnéaire, Sharm el Sheikh, est l'équivalent de Nice en France, ou de Miami aux Etats-Unis. Mais il n'en finit pas de partir sans partir. Il a quitté la capitale sans quitter le pouvoir. Il joue avec le concept de départ: Partir sans partir. 

 

L'Armée joue la carte de la légalité avec les Institutions.  Mais elle a accrédité l'idée du complot avec l'extérieur. ELLE SORT  DE  LA  NEUTRALITE en connivence totale avec le Régime. 

 

Le discours de Moubarak est contreproductif.  Tout peut basculer vers le pire. Les manifestants se dirigent vers le Palais présidentiel et la Télévision d'Etat, instrument du Pouvoir, instrument de propagande, symbole du régime oppressif - et donc défendue par l'Armée.

 

Au passage, France24 rappelle la menace iranienne et la menace islamique.

 

Si la foule marche vers le Palais, l'Armée peut tirer sur la foule.  L'Armée n'est pas neutre. Elle est avec le Régime. Moubarak s'en va au ralenti. On est dans une situation insurectionnelle, pour le moment, le face à face est paisible, mais tout peut dégénérer à chaque instant. La grande question est : L'Armée va-t-elle prendre le pouvoir ? Les bruits les plus contradictoires circulent.

 

Les Egyptiens ne doivent pas être dupes : La transition ne permettra que de gagner du temps, pour repérer les activistes, et réprimer, comme Isräel feint de négocier avec les Palestiniens, pour gagner du temps, et poursuivre la colonisation. L'Armée, en liaison avec l'Occident, cherche à priver les manifestants de leur révolution, de leur liberté de choix.

 

L'Armée est divisée: La hierarchie avec le Régime, les soldats avec le peuple.

 

Le Pouvoir égyptien joue le pourrissement - et le chaos. Un calcul qui peut conduire à une situation insurrectionnelle.

 

Le Ministre israélien des Affaires Etrangères est inquiet à l'idée de voir Moubarak partir. Il craint que les élections profitent aux Frères Musulmans. Pour lui, il ne faut pas rompre avec les "traditions" égyptiennes. Il faut trouver le point d'équilibre.

 

Le commentateur de France24 dit qu'il ne faut pas jouer la carte de l'intégrisme, elle n'est pas crédible : Le mouvement est pluriel. Les Frères Musulmans sont partenaires du changement. Il y a un écart entre deux visions de l'Egypte. Pas entre les Islamistes et les autres ! Entre les peuples asservis aux tyrans de l'Occident ou à ses marionnettes, et les peuples libérés de tous les jougs ! 

 

Les manifestants veulent que les comptes du dictateur soient bloqués, et ses biens saisis. Obama, lui, ne se mouille pas : Il proclame que le gouvernement égyptien "doit tracer un chemin CREDIBLE".

 

Dans quelques instants, France24 va annoncer la démission du Dictateur  choyé par l'Occident "démocrate"...

 

 

Conclusion

d'eva R-sistons

 

L'Occident a lâché un homme pour sauver le Système... Mais l'Armée, ce n'est pas le changement ! Et les Médias osent parler d'une Egypte libérée, et d'un Obama à la hauteur du "Monde libre" ! 

 

Maintenant, des Egyptiens craignent un coup d'Etat, que l'armée garde le pouvoir. Et que l'Occident continue à s'ingérer dans les affaires de leur pays, à travers l'Armée...


Camarades égyptiens ! Il ne s'agit pas seulement de libérer votre pays d'un dictateur ou même d'un régime corrompu soutenu par l'Occident ! C'est de la dictature planétaire du Grand capital, donc de l'Occident, qu'il faut vous libérer ! Et dans la foulée, tous les peuples, à votre exemple, doivent se libérer de la tyrannie planétaire du Libéralisme militaro-financier !

 

Un manifestant clame : "On a prouvé que les jeunes sont capables de changer le monde !" Oui, nous pouvons changer les choses ! 

 

Les Egyptiens, après ces événements, sont fiers d'être égyptiens ! Le Changement, l'Espérance sont venus du Maghreb !

 

Mais rien n'est joué: Maintenant, c'est le Régime qui doit être abattu, c'est l'ingérence de l'Etranger qui doit être bannie ! Un autre combat commence donc, et celui-là est titanesque : Contre le Nouvel Ordre Mondial usraélien, contre le libéralise militaro-financier, contre l'Empire ! Et pour ce combat, TOUS les peuples doivent être unis !

 

Ne croyons pas les Médias comme FR2 qui accréditent que l'Egypte est libérée ! Elle est toujours sous la botte des Anglo-Saxons et des Israéliens, et le plus dur reste à faire !

 

Avec nos frères et soeurs égyptiens, en avant, débarassons-nous de la peste occidentale, corrompue, sans scrupules, égoïste, cupide, meurtrière ! Pour toujours !

 

Votre eva R-sistons

 


La find de Moubarak est proche

http://libertedopinion.org/french_lib/?p=111

.
Égypte, Tunisie et autres pays arabes
La révolte des peuples, seule thérapie ?

Par Djerrad Amar

 

Ce qui se déroule en Égypte et en Tunisie est bien l’aboutissement des contradictions sociales que génèrent les régimes oppressifs. Cela fait peur aux Occidentaux, car ils sont complices des turpitudes de Moubarak et de Ben Ali. La révolte populaire reste la seule thérapie.


L'Algérie y est déjà passée en octobre 1988. Elle a permis le passage du parti unique au pluralisme ; en tout cas vers un système plus libre et plus démocratique, qu’il ne l’a été, malgré les insuffisances dues aux récupérations et aux ingérences. Sa démocratie reste inachevée. Les Tunisiens et les Égyptiens viennent d’entrer, par ce moyen, dans un processus irréversible de changement de système politique qui se veut aussi démocratique. Le régime Moubarak, qui donnait l’impression qu’il est la seule alternative, est confronté à une révolte qui couve depuis les dernières législatives entachées de fraudes qui ont poussé l’opposition à se retirer, mais aussi depuis le projet de faire hériter la présidence au fils Gamal. La coupe était donc pleine après 30 ans de gouvernance sans partage et négative en tout point de vue, surtout social et politique — avec son alliance aveugle à Israël — malgré l’aide des Américains qui trouvent en lui un fort allié au Moyen-Orient et un rempart à l’islamisme.

 

Mais face à l’ampleur des événements, l’Amérique a vite viré dans le sens des aspirations des Égyptiens en appelant les autorités à s'abstenir de toute violence devant des droits qu’elle juge universels ; tout en confirmant son alliance à l'Égypte et la nécessité de procéder aux réformes. Il est suivi, comme à l’accoutumée, par l’Europe. Israël a demandé d’aider au maintien du régime, pour ne pas perdre son dernier allié. La partie n’est pas encore jouée à cause du pouvoir de l’armée et des rapports de force. Des analystes avancent que la clé est entre les mains des militaires ; comme depuis Nasser. La révolte des Tunisiens, en balayant un régime qui a duré 23 ans  de la part de celui que l’Occident affectionnait. Ils ont entrepris d’éliminer les moindres aspects de ce régime, y compris dans ses symboles.

 

Les tentatives de diversion de l’Occident, qui s’efforce de faire croire à une révolte contre la pauvreté et non contre un système politique, semblent avoir échoué. Les brouilleries pour le choix des membres du “gouvernement de transition” et les réactions de refus pour exiger des ministres non issus de l’ex-régime, avec l’élimination de tout ce qui l’évoque, en sont les preuves. Les Tunisiens, constatant que le “bénalisme” persiste, prennent en charge la situation en passant à la vitesse supérieure, en chassant eux-mêmes tous ceux qu’ils jugent collaborateurs, proches ou symbolisant le régime déchu. Ce n’est pas encore terminé, mais ce qui est sûr, c’est que les Tunisiens sont dans une nouvelle ère ; on ne les bernera plus jamais ! La transition restera difficile à cause des ingérences qu’ils devront affronter.

 

L’expérience de l’Algérie peut leur faire éviter beaucoup d’écueils. Ils entendront parler de spécificités, de principes, de constantes et biens d’autres balivernes qui viseront à dévier la volonté populaire d’instaurer une vraie démocratie. Aussi bien les ex-colonisateurs que les régimes arabes vassaux ne leur voudront cette démocratie réelle génératrice d’élites toujours avant-gardistes et facteurs de progrès ! Dès lors, ils useront de tous les moyens pour contenir ces révoltes et empêcher qu’elles n’aboutissent à cette démocratie pour disposer de l’alibi des droits de l’homme afin de l’utiliser comme moyen de pression s’ils manifesteraient des résistances à leurs desiderata. Ils essayeront de s’engager avec la volonté populaire en s’employant à la suivre tout en guidant sournoisement le processus qui leur échappe et qu’ils craignent tendre à contrarier leur dessein hégémonique et leurs intérêts en relation avec Israël.

 

C’est bien ces remises en cause qu’ils redoutent et non le sort des dirigeants qu’ils ont soutenus ou la nature du pouvoir qui les remplacera. L’heure est à plus de vigilance car les prédateurs ne lâcheront pas prise de sitôt, pour laisser se défaire leurs intérêts mal acquis, leurs privilèges et leur pouvoir. Ils doivent surtout compter sur eux-mêmes. Ils sont les seuls à voir mieux ce qui les arrange sans se laisser guider par des milieux dont les travers à se mêler des affaires des autres mènent au désordre ou, au mieux, à une démocratie “conditionnelle".

 

http://www.liberte-algerie.com/edit.php?id=150638


 

 

Partager cet article
Repost0
31 janvier 2011 1 31 /01 /janvier /2011 20:47

clip_image001-4.jpg

Sommaire

- Nouvelles perso

- Chirac: Un procès ?

- Malaise dans la Police française

 

Horreurs !

- Génocide Roms

- Afghanistan nouvel Irak

 

L'appel d'eva R-sistons aux citoyens du monde entier

pour qu'ils se libèrent : Nous sommes TOUS arabes !

L'actualité du Gl de Gaulle

 

 

 

Nouvelles Perso :


La tempête est passée, plus de peur que de mal, une fois de plus: Les logements sont prévus pour que la mer lèche les terrasses, sans y pénétrer vraiment. Et de surcroît, les riverains seront mieux protégés à l'avenir. Je ne serai plus là pour le voir: Comme dit, je vais troquer la mer pour la terre (j'espère que tout sera prêt avant la fin de l'année) et me consacrer à la cause qui me tient à coeur: Travailler à la revitalisation de nos territoires ruraux (notre avenir n'est pas en ville, mais à la campagne). En imaginant toutes sortes de pistes pour recréer sur place de l'emploi, entre autres.

 

Chirac :


Il a sans doute commis quelques irrégularités, mais il a servi la France avec dignité, l'actif l'emporte - qu'on le laisse finir ses jours en paix ! Il est diminué, surtout par l'inactivité,  je n'aime pas cet acharnement - pour nous détourner, peut-être, de l'actualité ou d'autres comportements intolérables en Haut Lieu ! Sarkozy ne paie pas un sou d'impôts, il use et abuse de sa fonction au détriment des contribuables, comme tout parvenu sans scrupules, et il n'aime pas la France. Chirac a favorisé certains emplois, certes, mais il n'a pas trahi la France et ses intérêts au profit de l'Etranger ! Et sondeurs et médias nous font miroiter DSK qui rêve de servir Israël d'abord ? (et les banksters ensuite, la France, éventuellement, le cas échéant). Ne nous trompons pas d'adversaires !  Chirac n'est ni Sarkozy ni DSK.

 

 

Police : Le malaise


Les policiers n'ont pas le droit de faire grève, alors ils font la grève de la faim ! Ils sont désespérés ! Des Compagnies ferment, leur travail n'est pas reconnu,  des casernes sont menacées, des emplois sont supprimés,  un fonctionnaire sur deux n'est pas remplacé, les policiers sont appelés comme nous tous à être taillables et corvéables à merci, mobiles, mutables, flexibles (au risque de mettre en péril leur vie familiale, de la disloquer),  on troque leurs activités de prévention ou de proximité contre une répression tous azimuts rappelant "l'ordre" nazi et leur mettant à dos la population,  la politique du chiffre est traumatisante et scandaleuse... et pour finir, ils savent que leur profession est menacée. La Police nationale républicaine, de citoyens français au service de la France, de l'ordre républicain, est appelée à disparaître, à être privatisée, avec à la place des mercenaires apatrides  grassement payés et sans scrupules comme ceux qu'on envoie en Irak, et osant dire: "Ces gens-là, il faut tous les massacrer !" Alors qu'ils sont chez eux, et que l'Occident, pour une poignée de dollars ou de pétrole, a mis à sac leur civilisation millénaire afin de tuer leur identité et l'Histoire des Nations ! La Police citoyenne, républicaine, ce sont des citoyens comme nous et qui ont leur vie familiale à protéger, et ils sont appelés, dans un avenir plus ou moins proche, à être remplacés par des nervis, des cow-boys sans foi ni loi, des tortionnaires grassement payés prêts à exécuter les pires basses besognes ! Ce qui se joue est très grave. Je ne suis même pas sûre qu'ils aient senti à quel point l'enjeu (pour eux comme pour nous) dans ce futur Nouvel Ordre Mondial totalitaire, est lourd de conséquences terribles !  Nous devons soutenir leurs  actions:  Je ne cesse de le dire, nos adversaires COMMUNS sont tout en Haut ! Ils sont comme nous victimes de la barbarie en gestation !

 

544_fio_delinquance.png

 

 

http://borsalino.space-blogs.com/blog.php?user=borsalino&pagenum=24

 

 

.

 

couvfeu.jpg

 

 

 

HORREURS !

 

 

Entendu sur Public Sénat, ce 31 janvier 2011.

Le directeur du merveilleux cirque tsigane Romanès

(inquiété par l'Etat impitoyable qui se met en place)

annonce, tenez-vous bien, c'est effroyable :

 

ROMS

 

Les jeunes filles Roms, en Roumanie, ressortent stérilisées des hôpitaux !  Et il ajoute : On fait état de cas de jeunes mères à qui l'on annonce que leur enfant est mort-né, et elles ne peuvent même pas voir leur bébé !

 

Par ailleurs, au cours de ce débat j'ai entendu ceci : "Les Nazis ont détruit 98 % des familles bohémiennes les plus intégrées, toutes leurs élites ont été exterminées, concernant l'holocauste tsigane c'est seulement MAINTENANT, pour la première fois, qu'un Tsigane a pu s'exprimer devant le Parlement européen !" La reconnaissance des crimes passés se fait lentement, discrètement,  un monument mémoriel a été construit à Berlin, mais les discriminations à l'encontre des individus comme des collectivités, continuent.. Dans la France de Sarkozy, par exemple, refus de scolarisation, d'hébergement, et expulsion de groupes entiers, en infraction à la Constitution ! 

 

tziganes_enfants_victimes_experiences_nazis.jpg

Enfants tsiganes dans les camps nazis

 

GUERRES DISCRETES MAIS GENOCIDAIRES

 

 

J'ai déjà traité le sujet, par exemple ici : Officiellement, la guerre n'existe plus. Les médias l'ont tuée !...Et j'en parlerai à nouveau. C'est un des grands scandales de notre temps !  Parce que volontairement tu par nos médias crapuleux. Amis Lecteurs, c'est effroyable: L'Occident criminel massacre autant que pendant la guerre contre l'Irak, pour enrichir banksters, industriels de la mort ou actionnaires, mais discrètement ! Tenez-vous bien : Il y a plus d'1.500.000 civils tués en Irak, ce que nous savions, mais désormais, aussi, ce que sans doute personne ne savait, 1.200.000 Afghans victimes de la rapacité des ennemis du genre humain, anglo-saxons, israéliens et européens !

 

Et TOUT est manipulation: Alors que j'ai posté aujourd'hui cette vidéo sur "le terrorisme n'est pas le fruit des Islamistes, mais du FBI", je regarde une vidéo datant de la guerre d'Irak rappelant toutes les mises en scène, depuis les faux massacres des nouveaux-nés dans ce pays, jusqu'aux pseudo armes de destruction massive pour justifier la guerre, en passant par la statue de S. Hussein abattue par les Irakiens eux-mêmes... en réalité, une mise en scène par les Américains avec des figurants irakiens ! Quand cesserons-nous de croire à toutes ces sornettes, la principale étant celle du 11/9 qui autorise les pires lois liberticides à notre encontre, et toutes les guerres impériales de l'Occident assassin ?   .

  .

 

resister-NOM.jpg
APPEL AUX CITOYENS
Nous sommes tous Arabes !
Le Gl de Gaulle:
Directions pour notre temps
Par eva R-sistons

"Nous sommes tous Américains" ! C'était le slogan après le 11/9. Tous solidaires des Américains ! La manipulation a fait long feu. Le jour viendra (compte tenu du fait qu'aujourd'hui plus de 70 % des habitants de la planète ont compris l'imposture monumentale) où l'on commémorera très discrètement ces événements, pour ne pas se ridiculiser davantage !

Terrorisme d'Etat

Aujourd'hui, le geste de désespoir d'un Tunisien diplômé mais privé du droit d'exercer le moindre travail, a enflammé la Tunisie. Il a donné le signal d'un désir de libération planétaire, et maintenant, amis lecteurs, commençons par nous libérer de l'épouvantail islamiste que les Médias, à grands renforts d'incitations à la haine, au racisme, au choc de civilisations, tentent de nous inoculer quotidiennement pour désamorcer notre colère envers les auteurs des politiques toujours plus monstrueuses qui sont mises en place ! Car sauf rares exceptions le terrorisme islamiste n'existe pas, il est contraire aux préceptes du Coran, Al Quaïda ne compte que 2000 membres à travers la planète (pas de quoi effrayer les détenteurs occidentaux d'armes de destruction massive), les attentats sont le fruit du FBI, de la CIA, du MOSSAD, en enrôlant pour la circonstance de pauvres hères musulmans manipulés (2), et tout n'est qu'imposture pour alimenter notre peur, artificiellement créée et entretenue par les médias complices, collabos, car il s'agit de détourner nos légitimes colères sur d'injustes boucs-émissaires, hier juifs ou communistes, aujourd'hui musulmans, avec à la clef un amalgame abominable entre Islamistes et Musulmans. 

Citoyens, commençons par nous libérer de nos peurs, de nos fantasmes, et voyons la réalité telle qu'elle est, pas telle qu'on nous la présente :

Le terrorisme n'est pas islamiste, il est d'Etat, conçu et réalisé par les Services Secrets de l'Occident, et l'Axe du Mal est Anglo-Saxon (GB et USA), israélien et désormais aussi... européen, enrôlé avec des hommes comme Sarkozy, agent de l'Etranger, afin d' envoyer nos enfants, sous la bannière de l'OTAN, mourir pour les Bush, les Cheney, les Rumsfeld... et leurs amis de la Haute finance et de la Grande Industrie !

Nous sommes TOUS arabes !

Lisez le Coran: C'est un livre de paix, qui reconnaît les prophètes juifs comme chrétiens, il appelle au "djihad" contre ses mauvais penchants, et à la guerre... défensive ! Nous devons à la civilisation arabe de grandes avancées notamment scientifiques, et une culture d'une grande beauté. Moi qui ai passé toutes mes vacances d'enfance en Espagne, particulièrement dans le Sud, j'ai pu admirer l'architecture arabe: Elle est sublime ! Et les dictateurs qui foisonnent en Orient ou dans le Maghreb, sont favorisés ou mis en place par l'Occident soi-disant "démocrate". Mais aujourd'hui, les peuples veulent se libérer !

Tant que nos caddies seront pleins, nous ne bougerons pas, sauf pour défiler. Mais les caddies de nos frères et de nos soeurs arabes sont plus vides que jamais, à cause de la rapacité des gros capitalistes, de l'avidité des actionnaires,  de la spéculation sans frein sur les produits alimentaires. Les richesses des pays sont confisquées, pillées par les dictateurs locaux - et par les agents de l'Etranger, de l'Occident ! Le signal de la grande révolte planétaire contre un Ordre Occidental monstrueux, financier, liberticide et militaire, est venu des Arabes affamés, sans travail et sans perspectives ! Et ce sont eux, aujourd'hui, qui nous montrent les chemins de la libération, avec une sagesse toute orientale: Par exemple, et contrairement aux brutes venues d'Outre-Atlantique (qui ont pillé les Musées des trésors irakiens millénaires, par exemple), ils s'organisent spontanément pour protéger non seulement hôpitaux ou édifices publics, mais musées ou mosquées !

Amis Lecteurs, l'Occident, comme je l'ai écrit ici (3), menace tous les aspects de notre existence ! Si cela continue, nous sommes tous condamnés au mieux à l'oisiveté et à la souffrance, au pire à l'asservissement ou à la mort ! Car les apprentis-sorciers de la "mondialisation" ultra-libérale tuent tous nos emplois, nos libertés, nos protections sociales, nos modes de vie ancestraux et même nos Etats souverains et notre identité spécifique (4) ! Ils s'emploient à détruire la nature, la vie animale, pour faire toujours plus de profits ! TOUS les peuples sont sacrifiés, sans exception, même la nation américaine par ses dirigeants, et ils sont appelés à s'entretuer pour qu'une toute petite minorité, cupide, immorale et névrosée, fasse bombance !  Toutes les ressources de la planète, de la vie, sont accaparées par une poignée d'individus maléfiques, grâce à la complicité des journaleux aux ordres, menteurs, serviles, comme tous ceux qui pourrissent nos Rédactions ! 

Et contre les ennemis de l'humanité, les premiers à donner un véritable signal de libération, aujourd'hui, sont justement nos frères et soeurs arabes si décriés dans la Presse complice de la Mafia qui dirige les affaires de la planète ! Amis Lecteurs, amies Lectrices, ceux qui sont quotidiennement présentés comme des épouvantails, sont en train de nous donner une leçon de courage, de détermination, ils nous montrent le chemin, ils sont notre espoir, ils tracent pour nous les voies de l'espérance, des libérations ! S'ils échouent, nous sommes perdus !

Admirez leur détermination, et par exemple écoutez ce manifestant : "Je suis là depuis plusieurs jours. Je suis prêt à y rester, même à y mourir !"  Et un écrivain égyptien raconte qu'il a vu un manifestant tomber, tué à bout portant, et à sa  grande surprise, les jeunes ne reculaient pas, "donc c'est la fin de Moubarak !"

Ne nous laissons pas voler nos luttes de libération !

Nos ennemis, dans l'ombre, veillent. Débordons-les ! Déjà, nous les étonnons, les choses ne se déroulent pas comme eux, l'ont prévu : Le dictateur tunisien a fui, et pour faire bonne figure, l'Occident prétend (il y a loin des déclarations aux actes) que les avoirs du tyran vont être gelés, et même que Ben Ali sera poursuivi. La Révolution Jasmin a donné des idées aux peuples spoliés, opprimés ! Et voici qu'elle s'étend à l'Egypte, chasse gardée des Anglo-Saxons et des Israéliens, pièce maîtresse de l'Occident pour dominer, voler, piller, tuer !

Un des deux piliers sur lesquels les hordes barbares de l'Occident s'appuient, est l'Egypte (le premier étant l'Arabie saoudite), achetée, corrompue, via Moubarak,  par elles; Les milliards versés par les Américains ne profitent pas aux citoyens. De surcroît, le dictateur egyptien, qui ne représente pas son peuple, entretient de bonnes relations avec le plus grand Ennemi des Arabes, Israël, après avoir reconnu cet Etat voyou: Au point de céder à toutes ses exigences, même les plus criminelles, et même de contribuer à l'asphyxie mortelle des Palestiniens.  Moubarak est un traître à son peuple, et aux causes arabes !

Les enjeux, pour l'Occident, sont colossaux: Le maintien en l'état d'un ordre inique, à son seul profit; le contrôle des routes du pétrole, et notamment du Canal de Suez, qui jadis avait été nationalisé au lieu d'être bradé aux assassins des peuples; la poursuite d'une fausse démocratie, renforçant le pouvoir des tyrans et le soustrayant aux aspirations des citoyens. Car la crainte ultime de l'Occident, est de voir arriver au pouvoir "l'épouvantail islamiste" ! Parce que la démocratie à la sauce anglo-saxonne ne tolère les nouveaux élus qu'à condition qu'ils lui soient soumis. Et un Musulman digne de ce nom n'accepte pas de se soumettre à la crapulerie occidentale. Quant à l'épouvantail islamiste, sans cesse brandi par les médias collabos, il se nomme "Frères Musulmans", en Egypte, plus proche des Turcs que des Talibans !

Certes, les Frères Musulmans entretiennent de bonnes relations avec les  résistants du Liban, d'Iran ou de Palestine occupée. Certes, ils ont pénétré toutes les couches sociales; mais leurs 88 sièges, au Parlement, ont été confisqués par l'Ami de l'Amérique, Moubarak. Et c'est un Islam éclairé, pragmatique, modéré, comme celui de la Turquie. L'épouvantail ne doit pas faire peur ! Et d'ailleurs pourquoi l'Occident choisirait-il les dirigeants des peuples ? Au nom de quel Droit "supérieur" ? Basta, le néo-colonialisme ! Ca suffit, les ingérences !

Ce qui se joue, on le voit, est colossal: Non seulement la libération des peuples de leurs tyrans, mais aussi d'une dictature plus subtile, encore plus étouffante: Celle de l'Occident sacrifiant les citoyens aux profits (pour une petite minorité de corrompus) !

En menant leurs luttes de libération, nos frères et soeurs arabes ouvrent la voie, en fait, à une libération beaucoup plus vaste: Contre l'Occident faussement démocrate et vraiment corrompu ! Celui-là même qui ourdit des projets mortifères contre tous les peuples, à travers la mise en place de la Dictature planétaire du Nouvel Ordre Mondial. Pour l'Egypte, son projet est sans doute de sacrifier Moubarak, tout en gardant les structures de son pouvoir.

Et j'ajoute que cette lutte, les partisans de Gbagbo, en Côte d'Ivoire, la mènent aussi, indirectement, contre la dictature du FMI et autres Organismes mondiaux au service de l'Oligarchie de l'Occident !

On comprend mieux pourquoi les enjeux de ces luttes sont cruciaux pour tous les peuples de la planète. A travers nos frères arabes ou de Côte d'ivoire, se joue l'avenir du Nouvel Ordre Mondial assassin !
.
Appel du général de Gaulle du 18 juin 1940
.
Le Général de Gaulle a montré la voie

La parole forte et prophétique du Général de Gaulle doit nous inspirer plus que jamais; elle est terriblement d'actualité, et intemporelle. Sa vision du monde doit être un phare pour tous les peuples assoiffés de liberté !

Voici, en résumé, ce que pensait Charles de Gaulle :
- Il se méfiait de l'argent, d'une société basée sur l'argent
- Il redoutait l'entrée de l'Angleterre (clone des Etats-Unis) dans l'Europe, par crainte de voir cette dernière devenir une simple annexe de l'Empire anglo-saxon, une entité privée de son identité et de son autonomie (ce qui se passe actuellement)
- Il se méfiait d'Israël et plus généralement, des Juifs, selon lui "sûrs d'eux et dominateurs"
- Il avait en aversion les Américains (5) et trouvait "l'ami amércain" bien encombrant !
- Il était le chantre de la francophonie (le fameux "Vive le Québec libre !") et il n'aurait jamais supporté l'anglicisation actuelle de la planète (pour des raisons hégémoniques) et à marche forcée
- Il prônait une politique pro-arabe
- Il était partisan d'une Europe de l'Atlantique à l'Oural, qui en effet était la seule Europe concevable culturellement parlant, commercialement aussi, et surtout pour la paix et pour l'équilibre du monde.
- Enfin, il estimait que c'est aux peuples de choisir leur destin, qu'il ne devait pas être imposé de l'Etranger, et surtout pas par les Anglo-Saxons. D'ailleurs, au grand désespoir des Américains, il avait, le premier, reconnu la Chine (pourtant de Mao Tsé Toung).

S'il voyait la France d'aujourd'hui, aux ordres des Anglo-Saxos et des Israéliens, totalement asservie et en voie de liquidation, se préparant, même, à parler une langue qui n'est pas la sienne et à reléguer toute son identité dans les oubliettes du folklore, le Gl de Gaulle appellerait à résister, à se libérer des jougs !

Et aujourd'hui, l'Occident, encore et toujours, s'apprête à priver les peuples des fruits de leurs luttes. Les Médias dressent les citoyens contre les Arabes et contre les Musulmans, brandissant sans cesse l'épouvantail du terrorisme et de l'Islamisme, le pouvoir égyptien est toujours aux mains des mêmes, le Vice-Président est l'homme d'Israël, et le Général de l'armée d'Egypte est allé prendre ses ordres à Washington. Oui au départ des dictateurs, mais à condition qu'ils soient remplacés par des marionnettes ! Et en coulisses, tout le travail de l'Occident, secondé par les Médias, consiste à saper le résultat des luttes des peuples, pour maintenir l'Ordre, pardon le désordre, ancien, en changeant juste la devanture (comme Obama remplaçant Bush, ou Mme Parisot remplaçant le Baron de la Seillière de Laborde au MEDEF).  Gare aux réveils qui déchantent ! D'autant que la répression est orchestrée par l'Etranger, français notamment, et que les moyens d'information comme Internet sont bien peu démocratiquement suspendus - certainement sur conseils des "démocrates" de l'Occident. Celui-ci n'entend pas laisser les peuples décider de leur destin, pour pouvoir continuer à piller les ressources de la planète en toute liberté et en toute impunité.
 
Pour conclure, je dirais comme le Gl de Gaulle que c'est aux peuples à choisir leur destin, pas aux Anglo-Saxons et à leurs alliés à l'imposer.

Que la démocratie à la sauce occidentale est une imposture, car les résultats sont soit truqués via les médias, soit confisqués voire réprimés s'ils ne conviennent pas (comme à Gaza, ou pour le Traité de Lisbonne). Et donc que tout ne doit pas être fait pour une démocratie qui n'existe pas.

Que nous devons nous débarrasser des peurs artificiellement fabriquées, surtout celles du terrorisme, et identifier nos vrais adversaires : Non pas les Arabes ou les Musulmans, mais les vrais terroristes, du FBI, de la CIA ou du Mossad, et plus généralement, les concepteurs des politiques faisant le malheur des peuples, à la tête des Etats, des Grandes Institutions internationales (comme le FMI de DSK) ou des nouvelles gouvernances mondiales.

Au contraire, empruntons le même chemin que nos frères arabes, ils nous montrent la voie. Il ne faut pas que leur sacrifice soit vain et récupéré par la Mafia au sommet. Suivons leur exemple, saisissons-nous avec eux de l'étendard de la liberté, assiégeons les Rédactions pour imposer une information honnête, utilisons nos armes - les blogs, les téléphones, le bouche-à-oreilles, et pourquoi ne pas prendre des haut-parleurs si nous sommes un jour privés des moyens de nous faire entendre, comme l'Appel à la prière résonne dans certais quartiers arabes ! 

Nous aussi, nous avons nos dictateurs, déguisés en démocrates pour mieux nous berner ! Ils doivent être démasqués, traduits en justice et incarcérés !
 
Nous sommes TOUS à un tournant : Ensemble, nous gagnerons, en identifiant nos VRAIS adversaires et en les combattant avec détermination !

Si nous ne voulons pas devenir des oisifs malheureux, des esclaves ou de la chair à canons, soutenons et imitons nos frères arabes ! Loin d'être nos ennemis, ils sont un phare pour nous !

Leur victoire, ou leur défaite, sera la nôtre !

En avant, camarades, tous avec nos frères arabes, tous unis et déterminés vers la victoire !

Eva R-sistons

 
(1) Source: Spécialiste français du terrorisme, sur C dans l'Air
.
Voici le futur mot mondial qui fait peur aux NOM et à leurs marionnettes :
Dégage
degageegypte-1.jpg
 
Nouvelle variation insurrectionnelle autour du thème : « que se vayan todos » argentin et qui peu à peu, finit par se conjuguer à toutes les langues du monde pour devenir un cri universel :
Dégage !!!
Ce « dégage » que n’aurait pas renié Diogène dans son tonneau apostrophant le puissant lui faisant de l’ombre par un « ôte toi de mon soleil » rafraîchissant. Manière o combien désinvolte et imparable pour celui qui est riche de ne rien posséder de licencier d’un revers de la main, presque un SMS, celui qui a la misère de tout accumuler.
Ce Dégage !!! c’est l’être qui congédie (pour un instant au moins ) l’avoir.
C’est paradoxalement au moment même ou notre gouvernement franco-bushien, à la diplomatie néo con, parfaitement contre révolutionnaire et à la remorque de l’histoire, que le peuple tunisien avec ce zest de francophonie, redonne à notre France, une petite part de sa gloire révolutionnaire et lui restitue un peu de son âme vendue à la conformation mondiale.

.
h-20-2386274-1296217386.png
 
Nous ne remercierons jamais assez la Tunisie pour cet hommage bien immérité pourtant à la France couchée de Mam et associés.
Considérons ce clin d’œil de l’histoire comme un éloge à la France éternelle, à cette certaine idée de la France plus grande que les français.
Qu’importe maintenant que le despote à la solde atlantiste Moubarak en soit réduit à faire taire Internet, puisque là où il est né, le téléphone arabe propage son cri libératoire : Dégage !!! Et quoi qu’il arrive demain, ce mot d’ordre ulcéré, aura résonné dans toutes les consciences des peuples humiliés.
Et tandis qu’à France 2, on se met au niveau de notre médiocrité diplomatique ouvrant son JT, sur le manque a gagner des « tours opérators » en Egypte, le vent de l’histoire passe sur les écrans d’Al Jazeera, nous reléguant à notre place enfin : spectateurs obèses et résignés de l’histoire qui va.
Tout soi disant maître du monde de G20 qu’on soit ou que l’on voudrait être, on ne peut à la fois célébrer une équipe de joueurs de baballe sur les Champs Elysées et prendre la mesure d’une secousse tellurique à notre porte. On a l’envergure et la vision qu’on peut.
1472286_3_916b_manifestation-de-soutien-aux-opposants.jpg
 
Ce « dégage » donc, signifié aux derniers larbins de l’empire, fait enfin tomber les masques et c’est le président valet de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas qui téléphone à Moubarak pour exprimer sa "solidarité"." et c’est le roitelet laquais de Jordanie de souhaiter à « l'Egypte, pays frère, la sécurité, la stabilité et l'essor » et tous de réserver déjà des suites au Hilton de Riyad, au cas où.
Ces despotes, remparts soi disant des barbus qui s’empressent de se réfugier au pays du fondamentalisme le plus régressif, bailleur de fonds du terrorisme et allié paradoxal de l’hyper démocratie yankee, une fois que la bise démocratique fût venue. Cette Arabie saoudite, maison de retraite des tyrans à la solde atlantiste.
Ce « dégage » qui laisse Israël cette « démocratie exemplaire », se satisfaisant si bien des potentats locaux qu’il lui envoie encore en urgence du matériel de répression massive, bien seul dans ses stratégies mortifères et qui risque fort à tout convoiter, tout annexer, rien concéder, de tout perdre.
Ce « dégage » enfin que devrait méditer la ploutocratie mondiale,, les agences de notation Fitch et compagnie, dénoncées à Davos et décorés à Paris, ainsi que les petites mains sales des cadres sups de la pensée molle et formatée made in TINA.
Ce « dégage » sous une forme plus familière ici,
h-20-1405913-1233327716.jpg
 
qui tel un boomerang finira tôt ou tard à revenir dans la gueule de celui qui l’a dit.
tgb
 
http://rue-affre.20minutes-blogs.fr/archive/2011/01/31/degage.html
.
Lundi, 31 Janvier 2011 20:37
IRIB - Dans les conditions actuelles où l'attention de l’opinion publique mondiale est focalisée sur les évolutions des pays arabes, notamment, la situation tendue prévalant, en Egypte, Israël pourrait en profiter pour lancer une nouvelle agression contre Gaza, a averti un leader du mouvement Hamas, cité par le site Al-Alam.
.
http://french.irib.ir/info/moyen-orient/item/108433-le-hamas-a-lance-une-mise-en-garde-contre-une-probable-agression-israelienne-contre-gaza
.

clip_image002.png
La partie du champ malade à droite a reçu la saison précédente une application de glyphosate.
Photo de Don Huber

Alerte ! Impact dévastateur de l'herbicide Roundup de Monsanto
sur la santé des sols, les plantes, les animaux et la population humaine.

.


 

 

Surpris à l'instant, sur France24, 1 février 2011, 12 h 20

.

Egypte manifestationshttp://www.partirdemain.com/blog/egypte-internet-coupure.htm

 

 

 

Instantanés,

Témoignage d'une manifestante : 

  "Nous ne pouvons nous battre

à la fois contre Moubarak

et contre l'Etranger !" 

 

- Les soldats de l'armée sont avec nous. Pas la police.

Sur les chars de l'armée, il y a marqué "A bas Moubarak"

 

- Malgré les jets d'eau, les prières continuent !

 

- Israël demande à l'UE de soutenir Moubarak,

ce n'est pas possible ! 

 

- On ne peut à la fois se battre contre un régime pourri

et contre l'opinion internationale,

on ne peut manifester contre tout le monde !

 

- Il faut laisser les peuples se libérer ! 

 

sur France24


Le mot d'eva R-sistons

 

 

  Ce qui se prépare, sans doute,

ce n'est pas un changement de régime,

avec élections libres,

mais un changement dans le régime !

Le Président remplacé par le Chef de l'armée egyptienne,

soutenu par l'Occident.


L'Armée, colonne vertébrale du pays,

qui dirige toujours le pays d'une façon ou d'une autre,

et qui jouit de nombreux privilèges notamment économiques,

l'armée, donc, a promis de ne pas tirer sur la foule,

mais elle ne devrait pas céder le pouvoir,

trop de privilèges,

trop d'appuis, en coulisses, à l'Etranger (occidental).

 

Mais il y a un divorce entre la hierarchie militaire,

et les soldats, proches du peuple.

 

El Baradeï, trop libre,

n'a pas le soutien de l'Occident.

Et c'est lui qui tire toujours les ficelles !

C'est cela qui doit cesser !

 

Ne pas oublier deux enjeux de taille:

Israël (liens étroits avec l'Egypte,

notamment au détriment des Palestiniens),

et le Canal de Suez.

 

Les Egyptiens vont-ils arriver à se libérer,

ou vont-ils dépendre encore de marionnettes

inféodées à l'Etranger ?

Celui-ci, d'ailleurs, redoute l'effet d'exemplarité !

Les peuples ne seront jamais vraiment libres

tant que l'Occident sévira partout !

 

eva R-sistons

 

Note complémentaire d'eva

 

Les Frères Musulmans obsèdent les Médias !

Mais ils sont pragmatiques, progressistes,

comparables aux "Islamistes" de Turquie au pouvoir !

Alors, ça suffit l'épouvantail islamique à tous bouts de champs !

 

 

Enfin, j'ajoute que je crois que l'Armée

ne se range pas du côté du peuple,

mais le laisse libre (de manifester)

pour mieux l'"étouffer" à nouveau ensuite

(sous un régime lié à l'Occident

encore et toujours).

La devanture changera,

pas la boutique.

Comme avec Obama au lieu de Bush !

 

Enfin, Obama ne va-t-il pas être assassiné ?

Israël accuse à l'instant Obama de l'agitation en Egypte,

il ne veut pas perdre l'un de ses rares alliés dans la région !

 

Pour moi,

on doit laisser les peuples libres de choisir,

et accepter leur choix quel qu'il soit.

Un nouveau pouvoir

devrait changer radicalement ses relations avec Israël

et avec les Palestiniens,

et nationaliser le Canal de Suez.

 

 

 

.

Egypte : Le complot

 

 

 

http://newsimg.bbc.co.uk/media/images/45361000/jpg/_45361731_006696997-1.jpg

 

http://blog.culturemobile.net/images/technofolies/topsecret.jpgNe nous y trompons pas ! Le retournement de la situation en Égypte, au cours de ces dernières heures, où on a vu des populations « civiles » venir soutenir le président Moubarak et son régime, procède d’une partition de haute facture, composée par ceux qui tiennent le monde entre leurs mains, et jouée par des virtuoses de la manipulation planétaire.  (..)



http://www.reopen911.info/News/wp-content/uploads/logo_wikileaks.pngAujourd’hui, un autre contexte s’est mis en place. En lançant internet, ou du moins en acceptant qu’il soit vulgarisé à toute la planète, les Forces noires ne savaient pas qu’il allait devenir ce qu’ils est devenu aujourd’hui. Des effets « pervers » ont dévié la grosse manipulation de ses objectifs initiaux.

Et il n’est plus possible de faire marche arrière. Les peuples prennent conscience, chaque jour, que leurs intérêts sont intimement liés, où qu’ils se trouvent dans ce monde devenu trop étroit.

Ce n’est pas pour rien que Finkielkraut, pour ne pas le nommer, a qualifié Internet de « Grande poubelle ». Parce que ce moyen est celui qui va accélérer la libération des peuples, et qui va éclairer l’humanité entière, sur la vraie nature des Forces noires.

 


C’est pour cela, qu’instinctivement, dans le monde entier, hormis dans les castes qui se sustentent du sang de leurs semblables, où des os que leurs maîtres leur jettent, un formidable élan de sympathie est allé au peuple égyptien. Parce que nous commençons à apprendre, en marchant, que l’union entre tous les peuples de la terre sera notre seule planche de salut.

Soutenir le peuple égyptien, contre les Forces noires qui tentent de le réduire, et de le renvoyer à son statut d’esclave, est un acte de résistance.

C’est le moment, pour le peuple mondial de jouer pleinement son rôle.

L’heure a sonné, pour la Révolution de l’Homme, contre le Mal absolu.

 

 

Djameleddine Benchenouf pour Elwatan-Alhabib

 

http://che4ever.over-blog.com/article-egypte-le-complot-des-forces-noires-contre-les-peuples-66407555.html

 

 

 

 

Bonjour Eva,

Mon humble et simplicime avis sur la question de l'Egypte. Si jamais c'est  ce Moubarak qui gagne dans cette affaire, c'est l'espoir d'une vie meilleure pour tous les peuples du monde entier qui est fichu. Tout les membres du NOM, les sionistes, franc-maçons et que sais-je encore, vont se gorger d'orgueil et de puissance, sachant que toute rebellion peut être matée, et vont tous nous réduire à leur merci. Avec toutes les conséquences qui s'en suivront pour nous. 

Donc il faut absolument que le peuple Egyptien gagne et soit soutenu par tous les peuples du monde entier, il y va de notre avenir à tous, si nous voulons aller vers une vie meilleure et juste. Je ne peux pas croire et je refuse de croire que notre avenir à tous est fichu !!!!!!! Il faut vraiment que tous nous nous mobilisions, même avec de faible moyen. 

Je t'embrasse Eva

Posté par Véro

 

http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/article-expedition-de-2-navires-de-guerre-americains-vers-les-cotes-egyptienne-66157388-comments.html#comment75719973

 

 

..

 

Révolutions arabes : Toute l'info alternative ici,

sur mon blog désinformation :

 

http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/

 

 

 
  C O M M E N T A I R E S  :  I C I
Partager cet article
Repost0
29 janvier 2011 6 29 /01 /janvier /2011 11:15

Sommaire:

- L'analyse des événements,

par eva R-sistons

- Alerte ! On veut tuer l'identité de la France  !

- Quelques liens d'actualité

 

taureau

http://debatunisie.canalblog.com/

 

 

 

  Non aux dictateurs et

Non à la dictature de l'Occident

Tour d'horizon de l'actualité

par eva R-sistons

 

 

Bonjour,

 

Simple tour d'horizon de l'actualité, il y a une jolie tempête en Catalogne, qui va durer quelques jours - et qui s'aggrave ce soir. Pardonnez-moi cette publication empirique. 


A mes Lecteurs et à mes Lectrices

 

Je suis donc un instant sur le Net. Il me semble essentiel de relayer ce courriel reçu. Il s'agit d'un ami d'un Lecteur, qui m'a confié cette info :

 

Alerte Côte d'Ivoire !

 

  "J’ai un ami militaire qui m’a informé qu’il part en mission en RCI la semaine prochaine.

 

Les troupes françaises vont sans doute déloger Laurent Koudou Gbagbo, pour installer le pion de Washington et du FMI ?

 

Il m’a dit, je cite « Nous sommes les mercenaires pour défendre les intérêts de Total, je suis écœuré »

 

Aucune ligne dans les journaux et autre".

 

Super menteur fait des promesses, c'est énorme !

 http://www.lefigaro.fr/international/2011/01/04/01003-20110104ARTFIG00477-cote-d-ivoire-sarkozy-exclut-une-intervention-militaire.php

 

Je me contenterais d'analyser tous les événements de plus haut, sans entrer dans les détails. Une constante :

 

Ingérence de l'Occident ploutocrate

 

Il est absolument intolérable que les événements soient manipulés et récupérés par l'Etranger, en l'occurrence l'Occident: Oui au départ de dictateurs s'il freinent les investissements étrangers au profit des membres de leur famille, comme Ben Ali, non au départ de dictateurs comme en Egypte, vendus à l'Occident (en échange de subsides qui ne profiteront jamais au peuple) surtout s'ils exécutent consciencieusement, servilement, les diktats américains et israéliens;  Ainsi, comment l'opinion égyptienne pourrait-elle tolérer l'asphyxie de ses frères palestinens par leurs dirigeants ? Car ce qui se joue en Palestine, avec l'aide de l'Egypte, n'est rien d'autre qu'un génocide qui ne dit pas son nom, par ceux qui à longueur d'années tentent d'apitoyer le monde sur des événements arrivés il y a 70 ans et qui pour eux, doivent constituer le point d'orgue de l'Histoire de l'humanité, au nom de je ne sais quel privilège, alors que proportionnellement plus de Tsiganes ont été exterminés au cours de la même période, entre autres, et qu'on oublie des génocides plus graves par le nombre de victimes : Ceux, par exemple, des Amérindiens ou des esclaves noirs.

 

Et concernant la Palestine occupée, je citerais entre autres l'extermination par les bombardements notamment à l'uranium appauvri, hypothéquant l'avenir génétique des habitants (le nombre de naissance de malformés explose, à terme risque de stérilité etc), l'empoisonnement de ces boucs-émissaires pourtant innocents des crimes de la Shoah, en particulier par le déversement des eaux usées d'Israël à Gaza, ou des meurtres gratuits, véritables crimes contre l'humanité - exemple : 

 

Il a 18 ans, il travaille dans un champ, il est tué par des colons racistes, fanatiques et haineux (fait-divers quotidien ! Silence Médias) : Un Palestinien tué par un colon israélien en Cisjordanie

.

Or donc, l'Egypte aux ordres de l'Occident participe au génocide de ses frères musulmans en Palestine. Pour complaire, en particulier, à Israël, Etat qui a été programmé en Haut Lieu, en réalité, non pour offrir un foyer aux Juifs persécutés comme on le prétend, mais pour servir de tête de pont (dans une région importante sur le plan stratégique et regorgeant de précieuses ressources) à l'impérialisme anglo-saxon. 

 

Je pose une question: Est-il normal que les politiques des pays soient décidées par l'Etranger, ou plus exactement, par les grandes puissances financières et industrielles de l'Occident ? Chaque pays doit pouvoir déterminer lui-même SA politique.  

 

Ainsi, aux Infos de 13 h j'entends dire que le Chef des Armées de Tunisie se trouvait... à Washington, et qu'il revient des Etats-Unis - où l'on peut supposer qu'il a cherché ses ordres ! Qu'en pense le peuple tunisien affamé de liberté, d'indépendance ?  

 

Et à l'instant un Vice Président vient d'être nommé en Egypte, chef du Renseignement notamment chargé des relations (vassalisées) avec Israël, connu pour ses bonnes relations avec  les Américains, un homme fort... Joli CV ! Quel Egyptien se laissera prendre à ces pantomines ?

 

Et pendant ce temps, Moubarak s'accroche au Pouvoir, il ne parle même pas de sa succession, il est complètement déconnecté de la réalité, des désirs et des besoins de son peuple.


Se libérer des dictateurs et de la dictature de l'Occident

 

Et maintenant ? Une fois de plus, je le dis clairement: Ces révolutions ne doivent pas être récupérées par l'Occident à son profit, les peuples doivent se libérer complètement, pas seulement de leurs dictateurs, mais de la dictature de l'Occident, et choisir librement leur politique.

 

De surcroît, il faut étendre ces mouvements de libération à TOUT le continent africain. Il ne s'agit pas de changer de devanture, mais de changer radicalement de politiques, et qu'elles ne soient plus dirigées de l'Etranger - en France, nous avons aussi besoin de nous libérer.

 

Il est révélateur que le super-marché attaqué par les manifestants soit français - le prestige que nous avions du temps de Chirac est du passé, les peuples ont compris que la France n'était désormais qu'une succursale de Washington et de Tel-Aviv.

 

Peuples, libérons-nous des oppresseurs - et de l'Etranger, de l'Occident !

 

Votre eva R-sistons

http://r-sistons.over-blog.com

 

Je vous donne rapidement quelques liens qu'on vient de m'envoyer et je quitte Internet, la tempête va s'aggraver avec des vagues encore plus hautes, et je travaille juste à côté de la terrasse...

 

 

mainpropres

http://debatunisie.canalblog.com/

 

 

 

Alerte ! La civilisation française

va-t-elle laisser place à l'anglo-saxonne ?

 

 179400_185537908133675_185537794800353_5

 

Site web :
http://www.socialisme-et-souverainete.fr/
:
Le ministre de l'éducation "nationale" Luc Chatel vient d'annoncer vouloir imposer l'apprentissage de l'anglais dès l'âge de 3 ans.

Sous couvert d'arguments fallacieux prétendant incarner
la modernité et l'ouverture, cette mesure vise à terme à faire de l'anglais la langue officielle de la France et à transformer la langue française, ciment de notre identité nationale, en un vulgaire patois régional.

Du reste, de nombreux responsables politiques, de gauche comme de droite, ont fait des déclarations allant en ce sens. Citons le "french doctor" Bernard Kouchner qui a déclaré que "l'avenir de la francophonie est l'anglais" ou encore le dégraisseur de mammouth Claude Allègre pour qui "nos enfants dans le futur parleront en anglais et apprendront le français".

Face à ce grave danger de civilisation qui pèse sur notre pays, face à ces politiciens du système qui se couchent telles de vulgaires carpettes devant l'impérialisme anglo-américain (allant jusqu'à préconiser l'abandon de notre langue !), il est nécessaire de résister.

S'il est utile que les enfants apprennent des langues étrangères, il faut en revanche à tout prix sortir la langue française d'un face à face perdu d'avance avec l'anglais. C'est pourquoi au lieu d'imposer totalitairement l'apprentissage de l'anglais pour tous, nous sommes partisans de laisser le libre choix d'apprentissage d'une langue étrangère, ce qui pourra être facilité par l'utilisation de l'outil informatique comme le préconise Chatel.

L'Allemagne étant notre premier partenaire commercial, la population hispanophone native étant sans cesse plus importante, la Chine étant en essor permanent, il parait beaucoup plus judicieux de laisser le libre choix d'apprentissage parmi un large panel de grandes langues internationales (anglais, espagnol, allemand, italien, portugais, chinois, russe, arabe,....) plutot que de vouloir en imposer une au détriment de toutes les autres, et ceci non seulement pour des raisons de libre choix démocratique mais aussi pour des raisons d'enrichissement culturel et de stratégie politique (la France aurait beaucoup à gagner à avoir des citoyens qui maitrisent individuellement des langues différentes plutot qu'uniquement des champions en globish).

Vouloir imposer l'apprentissage de l'anglais (ou plutot du globish) au détriment des autres langues conduit également à se placer de fait en position d'infériorité linguistique par rapport aux natifs anglophones, qui ne représentent pourtant qu'à peine 8% de la population mondiale. Il s’avère en effet que des organisations européennes donnent la préférence à des English native speakers (natifs anglophones) dans leurs annonces de recrutement. De plus, le fait d'accepter servilement et sans combattre la domination de l'anglais dispense les natifs anglophones de sacrifices énormes en temps, argent et efforts pour apprendre d’autres langues, ce qui introduit de fait une grave entorse au principe d'égalité auquel tout être bon et juste ne peut qu'être attaché.....

En adhérant à ce groupe, nous refusons donc de nous coucher devant l'impérialisme anglo-américain et nous refusons que soit imposé l'apprentissage de l'anglais à nos enfants dès l'âge de 3 ans sans que ne leur soit demandé leur avis.

Ne nous y trompons pas : c'est un combat pour la survie de la civilisation française qui est en jeu. Ni plus ni moins. (lire moins)
Le ministre de l'éducation "nationale" Luc Chatel vient d'annoncer vouloir imposer l'apprentissage de l'anglais dès l'âge de 3 ans.

Sous couvert d'arguments fallacieux prétendant incarner
la modernité et l'ouverture, cette mesure vise à terme à faire de l'anglais la langue officielle de la France et à transformer la langue française, ciment de notre identité nationale, en un vulgaire patois régional.
..
http://www.socialisme-et-souverainete.fr/


Le ministre de l'éducation "nationale" Luc Chatel vient d'annoncer vouloir imposer l'apprentissage de l'anglais dès l'âge de 3 ans.

Sous couvert d'arguments fallacieux prétendant incarner
la modernité et l'ouverture, cette mesure vise à terme à faire de l'anglais la langue officielle de la France et à transformer la langue française, ciment de notre identité nationale, en un vulgaire patois régional.

Du reste, de nombreux responsables politiques, de gauche comme de droite, ont fait des déclarations allant en ce sens. Citons le "french doctor" Bernard Kouchner qui a déclaré que "l'avenir de la francophonie est l'anglais" ou encore le dégraisseur de mammouth Claude Allègre pour qui "nos enfants dans le futur parleront en anglais et apprendront le français".

Face à ce grave danger de civilisation qui pèse sur notre pays, face à ces politiciens du système qui se couchent telles de vulgaires carpettes devant l'impérialisme anglo-américain (allant jusqu'à préconiser l'abandon de notre langue !), il est nécessaire de résister.

S'il est utile que les enfants apprennent des langues étrangères, il faut en revanche à tout prix sortir la langue française d'un face à face perdu d'avance avec l'anglais. C'est pourquoi au lieu d'imposer totalitairement l'apprentissage de l'anglais pour tous, nous sommes partisans de laisser le libre choix d'apprentissage d'une langue étrangère, ce qui pourra être facilité par l'utilisation de l'outil informatique comme le préconise Chatel.

L'Allemagne étant notre premier partenaire commercial, la population hispanophone native étant sans cesse plus importante, la Chine étant en essor permanent, il parait beaucoup plus judicieux de laisser le libre choix d'apprentissage parmi un large panel de grandes langues internationales (anglais, espagnol, allemand, italien, portugais, chinois, russe, arabe,....) plutot que de vouloir en imposer une au détriment de toutes les autres, et ceci non seulement pour des raisons de libre choix démocratique mais aussi pour des raisons d'enrichissement culturel et de stratégie politique (la France aurait beaucoup à gagner à avoir des citoyens qui maitrisent individuellement des langues différentes plutot qu'uniquement des champions en globish).

Vouloir imposer l'apprentissage de l'anglais (ou plutot du globish) au détriment des autres langues conduit également à se placer de fait en position d'infériorité linguistique par rapport aux natifs anglophones, qui ne représentent pourtant qu'à peine 8% de la population mondiale. Il s’avère en effet que des organisations européennes donnent la préférence à des English native speakers (natifs anglophones) dans leurs annonces de recrutement. De plus, le fait d'accepter servilement et sans combattre la domination de l'anglais dispense les natifs anglophones de sacrifices énormes en temps, argent et efforts pour apprendre d’autres langues, ce qui introduit de fait une grave entorse au principe d'égalité auquel tout être bon et juste ne peut qu'être attaché.....

En adhérant à ce groupe, nous refusons donc de nous coucher devant l'impérialisme anglo-américain et nous refusons que soit imposé l'apprentissage de l'anglais à nos enfants dès l'âge de 3 ans sans que ne leur soit demandé leur avis.

Ne nous y trompons pas : c'est un combat pour la survie de la civilisation française qui est en jeu. Ni plus ni moins. (lire moins)
.
http://www.facebook.com/pages/Contre-Luc-Chatel-qui-veut-imposer-lapprentissage-de-langlais-a-3-ans/185537794800353?v=info
.
.
.

Pour Nicolas Sarkozy, la question de l’euro est "une question d’identité"

jeudi 27 janvier 2011 à 14h58

Communiqué de presse de Nicolas Dupont-Aignan suite au discours de Nicolas Sarkozy à Davos


sarkozy_usa.jpg

.

En déclarant à Davos face aux puissants de ce monde que l’euro n’était pas qu’une question monétaire ou économique, mais avant tout un projet identitaire, Nicolas Sarkozy a enfin fait tomber le masque des intérêts qu’il protège.


En effet, cette déclaration du chef de l’Etat français résonne comme un terrible aveu. S’il tient tant à sauver l’euro, ce n’est donc pas parce que l’euro serait le meilleur instrument monétaire ou économique pour la France, mais bien parce qu’il correspond à un projet plus ambitieux : imposer à la France une "identité" qui n’est pas sienne.


Cette "question d’identité" dont parle Nicolas Sarkozy est en totale cohérence avec la volonté de MM. Van Rompuy et Trichet - bien sûr présents à Davos - de soumettre les budgets nationaux à la censure d’une Commission européenne illégitime et anti-démocratique. Elle s’inscrit dans la droite ligne du viol du peuple français et de son rejet du référendum de 2005. Elle cadre en outre parfaitement avec la volonté de ces dirigeants non élus de nous imposer une gouvernance mondiale, dont ils savent pourtant pertinemment qu’elle signe la mort des démocraties.


Le chef de l’Etat français est donc prêt à sacrifier l’économie française sur l’autel d’une question identitaire pour le moins ambigüe. J’y vois une véritable trahison des intérêts du pays, et c’est pourquoi je demande de nouveau à Nicolas Sarkozy ou François Fillon la tenue d’un débat sur la question fondamentale de la sortie de l’euro. Cette question sera au cœur de l’élection présidentielle de 2012 tant elle symbolise l’affrontement entre ceux qui défendent l’intérêt des français et ceux qui se soumettent aux puissances d’argent.

 

Nicolas Dupont-Aignan

Député de l’Essonne et président de Debout la République.

 

http://www.debout-la-republique.fr/Pour-Nicolas-Sarkozy-la-question.html
.
Voir aussi :

 

  .

 Sous couvert de lutte contre le terrorisme, les USA tentent de mettre au pas les pays réfractaires

 

 

Michèle Alliot-Marie : Une "Gaullienne" qui s'en prend à l'indépendance !

Alerte ! Répression contre le Réseau Voltaire (journalisme d'investigation)

A lire absolument, très important (France impliquée au Liban) :

http://www.oulala.net/Portail/spip.php?article4936

 

"L'Ami américain", l'Amérique contre de Gaulle (Les 3 vidéos)

 

.

 

Actualité :

Tous les liens ici

sur mon blog http://sos-crise.over-blog.com

 

A lire, c'est scandaleux !

Alerte citoyenne: Léa et Tom condamnés par l’État à devenir SDF (Toulouse)

 

haricots-YLT-d4c82.jpg

 

La globalocratie une oligarchie à l'echelle planétaire....

http://www.lepost.fr/article/2011/01/28/2386811_la-globalocratie-une-oligarchie-a-l-echelle-planetaire.html#reactions

 

 

 

Video - Roland Dumas : "Sarkozy est le complice d'Israël"

(Commentaire du Lecteur - Gaulliste - qui m'envoie ce lien :

L'exacerbation de la haine contre l'islam durant toute cette période
des bombardement de GAZA avait pour effet de nous distraire
de notre devoir nous indigner Et cela dure.
Et cela nourrit le terorisme à qui nous donnons des arguments)
.

 Dans cette video justement, Roland Dumas explique bien le rôle joué par Moubarak et Sarkozy lors du massacre de Gaza. D'un commun accord, ils ont fait exprès de laisser traîner les choses en longueur pour que les sionistes aient le temps de continuer leurs massacres. Moubarak paiera avec les autres. Le moment de l'addition arrive pour tout le monde. Il va y avoir de grosses surprises.

 

Posté par Adriana Evangelizt, envoyé par Mecanopolis

 

 

 

ralouf.png

 

 

Mecanoplis, cliquer sur le lien : 

Insurrection totale en Egypte, (information en continu)

 

.

http://www.alterinfo.net/Maghreb-des-E-Revolutions-colorees-au-service-de-l-agenda-mondialiste_a54441.html

 

.

Le virus Stuxnet aurait pu créer un nouveau Tchernobyl en Iran. La Russie demande une enquète.

 

USA : La Commission d’enquête sur la crise donne tort à Obama et raison à LaRouche !

http://www.solidariteetprogres.org/article7373.html

 

L’Egypte au bord de l’explosion, LaRouche pose les solutions

http://www.solidariteetprogres.org/article7375.html

 

 

Nasrallah met en garde les Tunisiens contre le complot US

arton168241-5cc89.jpg

S’adressant au peuple tunisien, sayyed Hassan Nasrallah, a salué son aspiration à la liberté et son action.

Le secrétaire général du Hezbollah libanais a souligné que l’arrivée à Tunis de Jeffrey Feltman, assistant de la secrétaire d’Etat US pour le Proche-Orient, était en soi un signe annonciateur de malheur.

« Le peuple tunisien doit refuser l’ingérence états-unienne » (…) il doit se prémunir « contre le complot que les Etats-unis ourdissent contre sa Révolution ».

http://www.voltairenet.org/article168241.html

 

 

Hollywood, les Arabes et la propagande sioniste

arabes.png

Mécanopolis

 

Instructif :

Coopération de la société civile locale, méditerranéenne, européenne et mondiale

Des infos et des liens pour créer une coopération de la société civile,

  • Le gouvernement de la France savait ce qui se passait sous Ben Ali ( France info)

http://lienenpaysdoc.com/index.php?option=com_content&view=article&id=103:cooperation-de-la-societe-civile-mediterraneenne-europeenne-et-mondiale-&catid=10:actualites&Itemid=58

.

 

 

addi.jpg

 

Lahouari Addi, Universitaire

 

Solutions pour une sortie de crise en Algérie

 

Les événements qui ont secoué la Tunisie et qui secouent aujourd’hui l’Egypte sont un tournant historique dans l’évolution dans la région. Les deux prochains pays qui seront touchés seront l’Algérie et la Syrie. Ces événements expriment la colère des populations contre des dirigeants qui se sont écartés de la trajectoire historique des nationalismes issus des luttes de libération du 20èm siècle. Les générations des militants des années 1940 et 1950 avaient pour objectif de créer des Etats respectés au niveau international, développés économiquement et évolués socialement. Les élites postindépendance ont échoué et n’ont réalisé aucun de ces objectifs. Elles ont au contraire créé des régimes autoritaires coupés de la population et gangrenés par la corruption.


La protestation violente qui a commencé en Tunisie, et qui atteindra bientôt l’Algérie, a pour aspiration le rétablissement de la confiance des populations envers leurs Etats. Les Tunisiens, les Egyptiens, les Algériens… ne veulent plus avoir honte de leurs institutions, de leurs armées, de leurs polices…, détournées à ce jour de leur vocation à servir la Nation. Les régimes des pays arabes ont perdu leurs légitimités et la confiance des peuples. Ils n’ont pas les ressources pour évoluer et se transformer pour devenir des émanations de leurs sociétés. Le changement radical est inéluctable, avec une rupture totale avec des régimes qui ont gravement porté atteinte à l’orgueil de la Nation, à la dignité des citoyens, à l’avenir des futures générations et au passé de la résistance à la colonisation.
Du point de vue historique, les événements en Tunisie et en Egypte ont toujours eu des retombées en Algérie. Le renversement de la monarchie égyptienne par les Officiers Libres en 1952 a encouragé les nationalistes Algériens à préparer l’insurrection de 1954. Celle-ci a été précipitée par les soulèvements en Tunisie et au Maroc contre le Protectorat français. Il faut rappeler que le mot « fellaga » vient de Tunisie. Ce terme était employé par les colons Français pour désigner les fidaïnes Tunisiens qui frappaient les représentants de l’ordre colonial à la tête.
La déferlante populaire qui a commencé en Tunisie est imminente à Alger, Oran, Constantine… Il faut la canaliser, l’accompagner pour atteindre ses objectifs : l’établissement d’un Etat de droit et d’un régime démocratique. Il est de la responsabilité des citoyens et des fonctionnaires de l’Etat d’éviter le bain de sang qui risque d’endeuiller des milliers de familles. La haine qu’ont les jeunes Algériens à l’endroit de la nomenklatura n’a pas son équivalent dans la région. L’Algérie a vécu des événements sanglants qui ont coûté la vie à 200 000 personnes dans les années 1990 et les cicatrices sont encore vives. L’Algérie est un pays riche dont les richesses ont été dilapidées par des dirigeants cupides et véreux au-dessus des lois de l’Etat (Affaires Khalifa et Sonatrach entre autres). La population en veut à Bouteflika et au DRS pour avoir mené le pays à la ruine et au désastre.
Il n’y a cependant pas de fatalité et le bain de sang peut être évité. Il faut pour cela que le Commandement militaire ne commette pas une seconde erreur historique et qu’il accepte le changement du régime en aidant la société à restaurer les institutions de l’Etat.

 

Les mesures à prendre dans l’immédiat pour calmer la population sont les suivantes :


-Destitution de Abdelaziz Bouteflika
-Radiation de l’ANP de Tewfik Médiène et de ses plus proches collaborateurs
-Dissolution de tous les services du DRS, à l’exception de ceux de l’espionnage et du contre-espionnage. Cette mesure est destinée à retirer l’armée des ministères, de la gendarmerie, de la police, de l’administration judiciaire et des médias.
-Formation d’un gouvernement de transition présidée par Abdelhamid Mehri et composée de personnalités nouvelles qui n’ont eu aucun lien avec le régime. Sa mission principale est de gérer les affaires courantes de l’Etat et de préparer des élections présidentielle et législatives dans un délai de trois à six mois.
-Dissolution de l’Assemblée nationale et du Sénat avec obligation aux députés et Sénateurs de reverser au Trésor leurs traitements depuis l’année 2008
-Retrait du soutien financier de l’Etat aux partis RND et FLN

Le gouvernement de transition aura une autorité politique sur le Commandement militaire qui l’aidera à réaliser sa tâche de maintien de l’ordre et de protection des biens et des vies des personnes. Il invitera l’ensemble des citoyens à s’organiser en associations ou partis politiques pour apporter leur contribution à la mise en œuvre de la démocratie et de l’Etat de droit. A cet effet, aucune sensibilité politique ne sera exclue des institutions sous les conditions suivantes :
-Reconnaître le monopole de la violence à l’Etat qui l’exerce dans le cadre de la loi
-S’engager à respecter la liberté d’expression et la liberté de la presse dans le respect de l’honneur de tout citoyen
-Reconnaître l’égalité juridique entre les hommes et les femmes
-Accepter le système électoral à la proportionnelle
-S’engager à accepter le verdict des urnes quel que soit le résultat

L’Etat de droit de la démocratie appartiennent aux perspectives historiques de l’Algérie. Il serait vain de vouloir s’y opposer. Il vaut mieux accompagner ces évolutions sans violence comme l’ont fait les ex-pays socialistes de l’Europe de l’Est. La responsabilité des hauts fonctionnaires, en particulier des officiers supérieurs de l’armée, est grande. Ils sont appelés à être à la hauteur des défis de l’histoire

 

http://www.lequotidienalgerie.org/2011/01/29/solution-pour-une-sortie-de-crise-en-algerie/#comment-39215

 

 

 

arton4934-a4563.jpg

...

 

arton4935-92093.jpg

 

La Chine : Puissance de porcelaine ou dragon paisible ?

http://www.oulala.net/Portail/spip.php?article4935

.

.

Le "savoir faire Français", vanté par Alliot-Marie, au service des préfets et autres mercenaires de la sarkozie.

 

.

 

Merci de prendre cette publication comme elle est,

l'essentiel est d'informer

je n'ai pas le temps, aujourd'hui, de soigner la présentation,

et avec Mozilla firefox qu'on m'a mis,

je ne fais plus ce que je veux (liens)

votre eva

 

 

 

C O M M E N T A I R E S  :  I C I

 

.

 

 


Partager cet article
Repost0

R-Sistons

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
  • Contact

Recherche

Archives

Pages