6 avril 2009 1 06 /04 /avril /2009 19:03
Dossier Evénéments du controversé  3 avril

fwoim0.jpg 
Un rapport d'Amnesty International épingle la Police française - http://laplote.over-blog.fr/article-29800875.html

Cette publication est partie
d'un courriel reçu :

Bonjour Eva,

Je vous suis depuis quelques mois seulement mais j'apprécie grandement
votre travail de collecte d'informations alternatives, qui me donnent
enfin de véritables clés de compréhension de la géopolitique et des
méthodes de contrôle des masses. J'écoute en ce moment même l'émission
C dans l'air, qui s'avère être sur ce sujet tout au moins un monument
de désinformation (cf. intervention du syndicaliste policier). Je
viens de leur envoyer ce message (130 caractères uniquement...) : "La
désinformation règne. Présent samedi, je vous certifie que la police,
omniprésente, n'a pas filtré les black blocks à l'entrée." Sans
illusion de la voir passer à l'écran !

Ci-dessous le message que j'ai envoyé à mes amis ce matin, avant de
constater avec soulagement qu'un emballement médiatique (sauf à la
télévision) prend naissance pour tirer les choses au clair sur ces
événements du port du Rhin, notamment dans le journal Le Monde daté de
demain. Je vous autorise bien entendu à publier ces propos.

Un Strasbourgeois de 27 ans, professeur, proche du MoDem

(Eva) Voici la suite :

______________________________________________________________


UMPpolice-68.jpg


La vérité,

je vous la livre toute crue : la police a délibérément
laissé les Black Blocks (les fameux casseurs cagoulés et tout habillés
de noir, organisés, ultra-violents, dits anarchistes , armés de barres
de fer et dont les sacs à dos étaient remplis de grosses pierres)
entrer sur les lieux de la manif, infiltrer les manifestants
pacifistes, causer de lourds dégâts matériels, monter sur les voies
ferrées pour caillasser sans restriction. Les incendies allumés
(notamment de l'hôtel Ibis) dès le début d'après-midi (13h) n'étaient
toujours pas éteints en fin d'après-midi (17h), fournissant un motif
officiel pour ne pas laisser la manifestation se poursuivre. C'est là
que le piège s'est refermé : tous les côtés étaient cernés, l'étau se
resserrait,

- nous étions casseurs (5%)
- et pacifistes (95%) mélangés,

et lorsque plus aucune dispersion n'était possible, les CRS en ont profité pour nous canarder au flashball et lancer des bombes lacrymogènes en quantités industrielles (dont le but normal est de disperser les manifestants, cherchez
l'erreur...). Des mouvements de foule étaient sur le point de
démarrer, mais la majorité a su conserver son sang-froid et convaincre
tout le monde de rester immobile, en chaîne, en prenant son mal en
patience, yeux fermés et mouchoirs ou foulards sur le nez. C'est un
miracle qu'il n'y ait eu aucun mort tant j'ai pu voir de gens paniquer
(et il y avait de quoi, dans cette souricière) ; mais 50 blessés au
total cependant. Il faut bien noter qu'il y avait environ 10.000
policiers uniquement pour entourer le cortège... Mais ils n'ont su ni
empêcher les actes violents, ni isoler les casseurs, ni intervenir
autrement qu'en gazant tout le monde de façon indifférenciée.
Bizarre non ?

Jamais je n'ai connu un climat aussi oppressant, avec une dizaine d'hélicos volant au-dessus de nos têtes dans un bourdonnement permanent, la sensation d'être pris au piège, mis en danger par des ultra-violents, excités qui plus est par un camion émettant de la musique hardcore à pleins tubes (qui l'a
autorisé à passer, celui-là ?), l'inexistence d'un service d'ordre, la
désorganisation la plus totale. J'arrête là mes lithanies.

Les questions soulevées par les Jeunes Verts sont légitimes.

Il n'y a plus qu'à souhaiter, et ce ne serait que justice, qu'une commission
d'enquête soit ouverte et un procès intenté. Mais je crois qu'il
s'agit là de raison d'Etat, les consignes venaient de très haut pour
que la situation dégénère, afin de décrédibiliser les pacifistes et de
créer l'amalgame aux yeux de la population avec l'aide de médias
vassaux (ahh les belles images de saccage au JT : y faut plus de flics
ma bonne dame). Un scandale de plus dans cette République décidément
de plus en plus bananière, où manifester son opposition à la politique
gouvernementale sera bientôt assimilé à un acte délictueux.

En ces temps obscurs, il faut surtout ne pas lâcher. Résister, rester
solidaires et savoir à quel camp l'on appartient : à l'oligarchie
résidente de la République, ou bien au peuple. Et ce n'est pas une
question de droite ou de gauche : il n'y a qu'à écouter Dominique de
Villepin, François Bayrou ou Nicolas Dupont-Aignan.

Non, l'acte de Résistance n'est pas cantonné à la période de la
Seconde Guerre Mondiale. Il doit être de tous les instants et exige
courage et clairvoyance.

___________________________________________________________


Laplote-b-b--ter.jpg
La protection des citoyens,
version UMP.

Un formidable dessin du grand caricaturiste Laplote,
en exclusivité pour ce blog,
- les banquiers criminels impunis,
- et les jeunes délinquants en prison.

Http://laplote.over-blog.fr,

Sur son blog, les moyens de vous procurer
ses ouvrages.

Le Nouvel Ordre Mondial version UMP,

la "démocratie irréprochable" version Sarkozy.

Eva


Manif anti-OTAN
du 4 avril 2009

Les Jeunes Verts Alsace tiennent à dénoncer le très mauvais déroulement de la manifestation anti-OTAN à Strasbourg ce 4 avril...

12h : nous arrivons au lieu de rassemblement, un grand parking, tout se passe bien pour ceux qui sont passés par le pont d'Anvers mais d'ores et déjà des affrontements ont lieu dans le coin de l'avenue Aristide Briand entre des Black Blocks et les CRS mais nos camarades PACIFISTES sont aussi enfermés entre deux barrières de CRS qui déjà utilisent des bombes lacrymogènes.


14h30 : après avoir incendié l'ancien poste de douane, une pharmacie et un hotel, les black blocks se replient vers le parking où des élus font des discours sur la paix, accompagnés de musique. Les CRS lancent des bombes lacrymogènes par-dessus les murs entourant le parking et les manifestants se regroupent pour faire démarrer pacifiquement la manifestation. Au bout du parking : deux chemins - le pont ferroviaire où les "casseurs" s'agglutinent et la route qui passe en-dessous. Lorsque nous nous trouvons sous le pont, la situation dégénère : des camionettes de CRS se frayent un chemin à travers les manifestants, les Blacks Blocks leur lancent des pierres, viennent de tous les cotés et lancent des pierres sur tout ce qui bouge (dont les manifestants collés contre les cotés du pont pour laisser passer les CRS). Les cris de colère des pacifistes permettent de faire redescendre la tension. (pour quelques temps)


La manif se dirige à peu près tranquillement vers le port du Rhin, toutes les rues qui partent sont barrées par des barrages en fer d'au moins 2 mètres. C'est lorsque nous approchons de la fin que la manif est stoppée par un barrage de CRS. Il y a des affrontements en fin de manif au barrage du pont d'Anvers. Les pacifistes sont énervés mais on s'asseoit tranquillement en attendant la suite. Pique nique improvisé, c'est bête on a oublié les cartes à jouer !


Les policiers annoncent l'ouverture du barrage devant dans 5 minutes, déjà des dizaines de cagoulés noirs rejoignent le devant de la manif. Certains lancent des pierres en cassant des vitres d'une usine. Les manifestants les huent. Ils arrivent à s'installer sur le pont ferroviaire au niveau du barrage de policiers. La tension remonte. D'un coup je me prends une douille de flashball sur le bras (aïe). Et ça y est c'est reparti.


On se fait bombarder par des bombes lacrymogèn es (yen a partout!!!), c'est la panique. J'ouvre les yeux, devant moi c'est vide et ça fume, des gens cagoulés noirs se dirigent vers nous en courant. On court, on cherche une issue mais il y a des barrages de policiers des deux cotés, on entend les tirs de flashballs. c'est le BORDEL, on trouve une petite porte, on entre dans la cour d'une usine.

Quand ça semble à nouveau plus calme on ressort : un barrage de policiers, on peut passer en levant les mains. Ensuite, REBELOTE, les casseurs ont mis des wagons sur les rails, la route est barrée. On arrive quand même à passer et encore un barrage de CRS, pareil, on passe les mains levées.


Ensuite, c'est le grand voyage jusqu'à trouver un point pour retourner au centre-ville. Des CRS barrent le passage à chaque issue. On se dépêche : aucune envie de se retrouver à nouveau au milieu d'affrontements. Au Neuhof, ça y est on peut passer, mais ATTENTION ! il faut enlever nos autocollants Verts et Europe Ecologie et enlever tous nos drapeaux Verts, Jeunes Verts et Peace et finalement aussi laisser les batons pour les drapeaux ici. (c'est malin...)


Deux d'entre nous se sont fait refuser l'entrée dans la ville car ils avaient un vélo. Ils ont du marcher 8 km jusqu'à arriver à un poste de contrôle les laissant passer.


Les questions qui restent : - Pourquoi les CRS ont du passer au milieu de la manif au début alors que grace aux hélicos ils savaient très bien qu'on était là ?


- Pourquoi lacrymogéner les pacifistes alors qu'on voyait très bien où étaient les casseurs? (on était à coté de la camionette : mouvement pour la paix...)

- Qu'est-ce qui justifie l'attitude suivante : une dame agée s'est retrouvée au milieu des bombes lacrymogènes et n'en pouvait plus. elle a demandé au policiers de la laisser sortir et ils ont refusé alors qu'ils voyaient très bien qu'elle n'était pas dangereuse?

- Pourquoi les CRS ont-ils barrés toutes les issues, cloitrant ainsi pacifistes et Black Blocks dans un même endroit?

- Comment se fait-il que les Black Blocks aient pu arriver jusque la et ne soient pas dérangés lorsqu'ils incendiaient les batiments?

- Pourquoi avons-nous du enlever tous ces autocollants, qui ne faisaient rien de mal?

- Pourquoi les gens à vélo n'avaient pas le droit de passer?


Les Jeunes Verts Alsace remercient tous les pacifistes présents et expriment leur soutien à tous les éventuels blessés pacifistes ! Nous restons bouche bée face à une telle violence et espérons que les responsables subiront des conséquences !

http://jeunesverts.org/alsace/index.php/post/2009/04/05/Manif-anti-OTAN-du-4-avril-2009


____________________________________________________________________________



Port du Rhin :
Le scénario du pire…


 

Alors que des milliers de pacifistes européens  voulaient  manifester dans le calme pour exprimer leur volonté de construire la paix en Europe et exiger la  dissolution de l’OTAN, le scénario du pire s’est produit au Port du Rhin à Strasbourg.

Le PCF du Bas-Rhin apporte son soutien à la population du quartier du Port du Rhin qui depuis trois jours a vécu en état de siège et n’a vraiment pas mérité les dégradations de ce jour.

Le PCF du Bas-Rhin condamne avec la plus grande fermeté les violences gratuites des groupes venus au nom de prétextes fallacieux  pour  casser. Ces gens là n’ont rien à voir avec les mouvements démocratiques qui organisaient le Contre-sommet de l’OTAN. Ces groupes font le jeu des  Sarkozy, Merkel, Berlusconi,  Brown etc…  qui dominent l’Europe et qui l’ont conduite dans l’ornière de la crise économique et sociale d’aujourd’hui…

Le PCF déplore l’attitude du Préfet du Bas-Rhin aux ordres de Sarkozy qui depuis des mois a créé les conditions d’une criminalisation du mouvement pacifiste et qui a installé dans notre ville un climat d’insécurité jamais connu.  Contrairement à sa promesse faite aux organisateurs le Pont de l’Europe a été fermé, empêchant ainsi l’accès des pacifistes allemands au Jardin des Deux-Rives.

Le PCF condamne la position du Maire de Strasbourg qui a tout fait pour reléguer la manifestation pacifiste dans  la périphérie de la Ville en organisant un véritable piège à manifestants. La suspension des transports en commun a aggravé la situation en retardant considérablement l’accès des manifestants. La multiplication des barrages et des contrôles créant une atmosphère insupportable !

Quelle image de la Ville de Strasbourg au lendemain du sommet de l’Otan ? Une nouvelle fois le tapis rouge est déroulé  pour les puissants et les citoyens sont méprisés et humiliés. Strasbourg méritait mieux que cela ! Elle reste à nos yeux une capitale de la Paix et de la Démocratie et les peuples continueront à s’y faire entendre !

 

A Strasbourg, le samedi 4 avril 2009. (18h20)

 

Jean-Baptiste Metz   

http://www.pcf-bas-rhin.com/article-29879990.html 


_________________________________________________________________________________________




Une vidéo des DNA qui illustre bien
la réalité que l'on a vécue "inside" :

http://www.dailymotion.com/search/otan+dna/video/x8vnfb_la-recit-de-la-manifestation_news



________________________________________________________________________________________


casseuse.jpg

Le Monde

Strasbourg,
lendemain d'émeutes

5 avril 2009
21 h 08

Découvrez les réactions des abonnés du Monde.fr à la lecture de cette information.


Kouliteu

L'Elysée souffle sur les braises et ramessara les cendres au moment venu. Les français crieront bêtement : merci Nicolas, tu nous a sauvé.


araignee_du_soir

Que la police intervienne ou pas, elle a tort. Cette attitude porte un nom : le harcèlement moral. A bon entendeur ...


Lecteur X

Quand la police intervient on crie à la répression, quand la police n'intervient pas on crie au laxisme !


CHRISTIAN B.

Le prefet du Bas-Rhin va changer d'affectation (promotion prevue le mois dernier ...) cette semaine ! Lorsque la prochaine campagne presidentielle sera abordee, n'oublions pas les questions securitaires : l'etat protege les puissants et delaisse les quartiers


Samuel T.

Comme malgré ces destructions le discours de Sarkozy n'a pas été sifflé, le préfet ne sera pas sanctionné.


D. B.

Le devenir des batiments incendiés faisait débat avant ce samedi. Les "casseurs" ont étrangement rendu service aux urbanisateurs. Mais où donc étaient les 9 à 15 000 (selon les sources)forces de l'ordre.


Emmanuel

Il semble que les "violences et dégradations" soient à la police ce "qu'échec scolaire" est à l'éducation nationale. En suivant votre raisonnement monsieur le Président, selon lequel plus de profs n’ont pas amené de meilleurs résultats, je vous invite à commencer à dégraisser le poulailler ...


Nicolas

Mais que fait le préfet ?! Il faut destituer au plus vite ce bon à rien !


alexandra r.

Bah, avec un peu d'humour noir, on peut dire que les casseurs auront "avancé" la démolition du bâtiment désaffecté de la douane... et on sait qu'une démolition coûte très cher... quant à avoir peur... Tous ces flics, armés et bardés de défenses, où donc étaient ils quand on y mettait le feu? A garder les ponts de l'Ill qui ne risquaient rien. Et dieu sait s'il y en avait... On nous prend pour des gogos, juste bons à payer...


provocation.

La ministre de l'intérieur a concentré toutes les forces de police autour des dirigeants, empêché les manifestants pacifiques de défiler contre l'OTAN et laissé le champ libre pendant une heure et demie aux manifestants violents. Maintenant on ne s'étonne pas que le pouvoir cherche à criminaliser toute opposition à sa politique. D'où filmage et fichage comme de vulgaires délinquants de ceux qui étaient venus là pour dire non à la politique de l'OTAN et à l'adhésion de Sarkozy à cette politique.

  1|2|suivant fl-rg.gif

http://www.lemonde.fr/societe/reactions/2009/04/05/strasbourg-lendemain-d-emeutes_1176971_3224.html


__________________________________________________________________________________________


Ça y est, la machine médiatique se met enfin en quête de vérité. A
quelques nuances près bien sûr... L'émission C dans l'air de ce soir a
été un monument de contre-vérités et de désinformation, la seule
personne ayant quelque chose à dire sur le sujet étant un leader
syndicaliste policier : propagande pro-gouvernementale à l'état pur,
arguments similaires à ceux de Guéant, de MAM et du préfet de région.
C'est dire...

Alors voici une petite revue de presse du soir, et rassurez-vous je
m'arrêterai là.

http://www.lemonde.fr/societe/article/2009/04/06/manifestation-anti-otan-a-strasbourg-les-crs-ont-laisse-faire-les-casseurs_1177415_3224.html#ens_id=1177002

http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=54164

http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=54168


Bref, la mayonnaise prend forme. Le puzzle continue de se mettre en place sans protestation. Que personne ne soit étonné le jour où les libertés individuelles seront supprimées !



Fin du courriel.
Merci à l'expéditeur de ce courriel pour tous les renseignements communiqués, eva

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



Très beau commentaire
reçu sur mon blog R-sistons à la désinformation :
Nous sommes les  GOUTTES  D'EAU  d'un  LONG  FLEUVE
http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/article-29845118-6.html#anchorComment


« Une goutte d’eau dans la mer », me disaient-ils et je répondais : « Bien sûr, et la mer est faite de gouttes d’eau » Aujourd’hui, nous sommes les gouttes d’eau, les ruisseaux, les rivières de courants qui vont dans le même sens, sans parvenir (encore ?) à nous rejoindre pour former le fleuve « d’un autre monde possible » qui balaiera les miasmes et marasmes du « Nouvel Ordre Mondial », entropie en action. Une guerre dont l’issue reste incertaine.

Cuvée 57, en deuil d’un futur antérieur illusoire, bercée de fausses promesses, de mensonges et de leurres : nous serions les bâtisseurs de ce monde meilleur de paix et d’harmonie :la Terre un grand jardin apprivoisé par ses habitants. Utopie quand tu nous tiens ! Mon enfance aussi fut bercée des échos des résistances qui nous avait ouvert ce chemin de liberté que les prédateurs, les guetteurs de l’ombre veulent confisquer et j’ai moi aussi des nausées de désespoir qui menacent de me jeter au fond du gouffre du renoncement. Il est trop tard, « ils » sont trop fort, tant d’irréversibles destructions déjà…Mais renoncer c’est mourir et l’heure n’est pas venue.

Ce qui me fait mal aujourd’hui : des médias qui relaient le bruit des bottes de la répression en action, les débordements des « provocateurs » et font l’impasse sur toute cette belle jeunesse, consciente, lucide et désemparée qui prend le risque de relever le flambeau de la résistance en toute connaissance des périls qui guettent ceux qui ne sont pas des moutons dans le monde de la peste brune. Qui peut se prétendre journaliste et ne pas se faire l’écho des légitimes questions de ces jeunes qui nous interpellent. Car ce sont eux qui auront à solutionner les problèmes de cet héritage hypothéqué que nous laissons derrière nous.

Perdue dans les ténèbres, Bruxelles, ventre de l’hydre, ville fantôme depuis qu’elle est colonisée par les valets des prédateurs psychopathes, je cherche mes propres chemins de résistance à travers le rhizome et je te remercie Eva, toi et quelques autres chercheurs de « vérité » et d’issues vers cet autre possible que le silence des médias officiels assassine. C’est grâce à votre précieux travail que la flamme de l’espoir s’entretient dans nos cœurs : peut-être un jour adviendra un monde plus doux. Un monde de lumière et d’intelligence construit par et pour les tendres, les gentils, les généreux, les solidaires, les créateurs de beauté.

Anne
Commentaire n° 1 posté par Anne hier à 06h43


__________________________________________________________________________________________



On termine avec Laplote,
en humour ?


laplote-police-chien.jpg
http://laplote.over-blog.fr

____________________________________________________


grande-rose1.jpg301.jpg

Et mon message à moi, Eva,
Citoyenne du monde, humaniste,
gaullienne (indépendance nationale,
rassemblement des citoyens)
de  gauche, engagée aujourd'hui, 
comme hier à trente ans,
pour un autre monde,
pour un monde meilleur,
où chacun trouverait sa place,

et appelant les peuples à mettre
hors d'état de nuire les prédateurs
de l'humanité, usurpateurs
auto-proclamés Maîtres du monde,
et qui se sont octroyés
le Droit de vie et de mort,
sans mandat, sur nous TOUS,
pour des motifs purement égoïstes.

Nul n'a le droit de confisquer
la planète à son profit !

Non au Système militaro-libéral,
Non au capitalisme financier,
et va-t-en guerre,
qui dévaste la planète
pour la satisfaction égoïste
de quelques-uns.

POUR
un  combat
fraternel,
déterminé,
pacifiste,
universel,
un combat
qui doit être      
celui de tous :
 
Unité des peuples contre la petite Oligarchie
qui sème inustices, guerres, ruines, malheurs,
souffrances et larmes sur toute la planète,
 
Pour un avenir de
paix et de solidarité.

UIPLogoSmall.jpg

Reçu à l'instant, de marcfievet.com :
Collaboration


La France soutient actuellement l’adhésion se l’entité sioniste à l’Organisation internationale de la francophonie.

“L’entrée d’Israël dans l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) reste un objectif pour la France”, a affirmé lundi l’ambassadeur de France en Israël, Jean-Michel Casa, en marge d’un colloque consacré à la francophonie à Tel-Aviv.

*******************

Combattre l’anti-israélisme

Dêpèches :: Dimanche, 5 avril 2009 . 9:18 t.u. ::    

Les USA ont décidé de briguer un siège au Conseil onusien des droits de l’homme pour ”combattre l’anti-israélisme”. L’ambassadrice américaine à l’Onu, Susan Rice, a expliqué que son pays souhaitait regagner le Conseil des droits de l’homme à Genève après des années d’absence notamment pour ”réduire l’obsession du Conseil à isoler systématiquement Israël”.

********************************** 

Juge et partie

Dêpèches :: Dimanche, 5 avril 2009 . 9:12 t.u. ::   

Les Nations unies ont annoncé vendredi qu’un juge sud-africain de confession juive mènera la mission chargée d’enquêter sur les crimes de guerre présumés, commis par l’armée israélienne dans la bande de Gaza.

L’ancien procureur des tribunaux pénaux internationaux pour juger les crimes de guerre commis en ex-Yougoslavie et au Rwanda, Richard Goldstone, dirigera l’enquête ordonnée par le conseil des droits de l’homme en janvier.

Son mandat prévoit que l’enquête se concentrera uniquement sur les victimes palestiniennes de l’offensive de trois semaines, menée par Israël contre le Hamas. Israël a refusé la coopération avec d’autres commissions d’enquête, les qualifiant de biaisées.

Richard Goldstone sera accompagné du professeur spécialiste des droits de l’homme Christine Chinkin, l’avocat pakistanais Hina Jilani et l’ancien colonel de l’armée irlandaise Desmond Travers. 


*******************************************

Dis moi qui tu fréquentes…

Dêpèches :: Vendredi, 20 mars 2009 . 8:22 t.u. ::   
Les indiscrets de l’Express du 12 mars 2009 relatent que lorsque Nicolas Sarkozy s’est rendu à la conférence de Charm el-Cheikh, le 2 mars dernier, il était accompagné, entre autres invités personnels, de Valérie Hoffenberg, représentante en France de l’American Jewish Committee. 
liste complète


Parenthèse libertine (politique ?) sur ce blog :
Trouvé sur marcfievet.com

Les deux Dames de Strasbourg: quelques réflexions sur la
 



Michelle Obama et Carla Bruni, accompagnées pour la circonstance par leurs époux, se sont retrouvées comme convenu devant la cathédrale de Strasbourg.
Afin d'offrir à ces deux Souveraines toute latitude pour leurs aménités et mignardises, Strasbourg fut expurgée de ses indigènes, qui ont fui ou sont restés terrés chez eux.
Tant mieux pour la Première Dame de France, la ci-devant maitresse d'Arno Klarsfel, de Vincent Perez, de Raphaël Enthoven et de Laurent Fabius qui juge les français "minables" et "négatifs" et toujours de mauvaise humeur.


Afin d'ôter de Sa vue, la présence odieuse des autochtones, la Grande Cité d'Alsace se retrouva "Barricadée par 10.000 barrières de sécurité, Strasbourg était ville morte vendredi matin, alors que les accès par la route et la circulation des bus étaient été neutralisés, et de nombreux commerces, écoles et bureaux fermés."AFP.
On ne vit plus dès lors, par les rues désertes que des argousins à matraques, les flics, et des argousins à badges, les journalistes, et dans le ciel des hélicoptères vrombissant.


"Je ne suis pas Française du tout" expliqua un jour cette pharisienne très parisienne qui habite en Hexagonie depuis l'âge de 5 ans, dans une interviouve au Daily Mail.
On ne voit rien de si ordinaire dans la racaille dorée que cette aversion pour les françois de souche et rien de si rare chez ceux qui la professent que de pratiquer des mariages hors consanguinité.


La ci-devant Première Dame, Cécilia Sarkozy, désormais Cécilia Attias, revendiquait fièrement de n'avoir "pas une goutte de sang français".

la suite ici : Les deux Dames de Strasbourg: quelques réflexions


Alerte !
La CPI, une guerre secrète
pour dépecer et piller l’Afrique

Afrique :: Dimanche, 5 avril 2009 . 10:33 t.u. :: Keith Harmon Snow   Envoyer   Imprimer
La CPI, une guerre secrète pour dépecer et piller l’Afrique

J´ai reçu récemment un coup de téléphone d´un Australien qui m´a expliqué qu´il enquêtait pour le compte du procureur de la Cour Pénale Internationale (CPI) à la Haye, aux Pays Bas. L´enquêteur et son collègue avaient lu mon livre (”Merchant´s of Death: Exposing Corporate Financed Holocaust in Africa” Death: Exposing Corporate Financed Holocaust in Africa” ) et voulaient que je leur donne davantage d´informations sur les seigneurs de guerre responsables des massacres de Bogoro au Congo que j´avais brièvement décrits dans mon livre. Au bout de quelques semaines d´échanges où je reprenais mes notes et les photos que j´avais, pour rassembler les informations en ma possession, je leur ai envoyé un mail au moment même où il était prévu qu´ils recevraient de ma part une brève documentation sur l´affaire en question (qui, m´avaient-ils assuré, “avait soulevé beaucoup d´intérêt” à la CPI). Je leur ai alors avoué que je n´étais plus sûr qu´il soit éthiquement correct de ma part de collaborer avec une cour de justice internationale qui ne poursuivait que des noirs africains.

J´ai fait part de mes inquiétudes pour “Sandrine”, une jeune fille dont je parlais dans mon livre qui avait livré les noms de chefs de guerre, les dates des exécutions, et qui avait, elle-même, manié la machette au cours d´un massacre ethnique et avait été violée par des miliciens. Je leur ai fait remarquer que les témoins cités à comparaître devant le Tribunal pénal international pour le Rwanda avaient été assassinés ou avaient disparu mystérieusement, précisé que j´avais conscience de l´injustice qu´avaient constituée les Tribunaux pour l´ex-Yougoslavie et le Rwanda, et exprimé ma consternation devant la ligne que la CPI avait choisie. Je leur ai dit que je ne pouvais pas en conscience collaborer avec eux si la CPI n´arrêtait pas les criminels de guerre en col blanc qui s´égayaient en toute liberté aux quatre coins de la planète. > > J´ai compris que j´avais pris la bonne décision quand j´ai appris qu´ils avaient à nouveau porté des accusations contre un noir, et arabe, avec ça. C´était un choix d´orientation fort stupide, faisait remarquer quelqu´un.

Le 4 mars 2009, le procureur général de la CPI annonçait qu´ils avaient enfin pris la décision de poursuivre al-Bashir, le président arabe du Soudan, une inculpation que la cour avait longtemps menacé de mettre à exécution, et une première à l´encontre un chef d´état en exercice. Dans la même période, des “pirates” somaliens au large de l´Afrique orientale libéraient un navire ukrainien immatriculé au Panama, avec un équipage ukrainien et sous pavillon du Belize. Le cargo, qui transportait des tanks, des roquettes et des munitions destinées au Darfour, appartient à Vadim Alperin, `homme d´affaires” israélien, et agent du Mossad reconnu. Il est difficile de comprendre ce qui se passe au Darfour - surtout si on part de l´idée qu´il s´agit d´un “génocide” unilatéral commis actuellement par des Arabes sur des Noirs par le régime d´al-Bashir - mais ainsi va la propagande de l´establishment. La véritable version de l´histoire est bien plus longue et bien plus complexe que cela, et tourne autour de personnages plus ou moins connus mais troubles. Ce qui suit est un résumé bref mais imparfait des réalités géopolitiques bien plus profondes qui sous-tendent la lutte pour le Soudan.

La politique de crimes de guerre En préambule, je dirai que la CPI peut désormais être considérée comme un agent de la politique étrangère hégémonique des Etats-Unis, où les armes employées par les USA et leurs alliés peuvent aller jusqu´à des accusations ou des poursuites pour violations des droits humains, crimes de guerre et crimes contre l´humanité. Pour comprendre cela, il faut se demander pourquoi aucun Blanc n´a encore jamais été déféré, pour ces crimes-là ou d´autres, devant la CPI, qui a, à ce jour, déjà fait incarcérer cinq “seigneurs de la guerre” noirs africains et compte mettre sous les verrous et juger un autre Noir, arabe, de surcroît, Omar Bashir. Pourquoi donc George Bush n´a-t-il pas été poursuivi? Et Donald Rumsfeld? Et Dick Cheney? Et Henry Kissinger? Et Ehud Olmert? Et Tony Blair? Et Vadim Alperin? Et John Bredenkamp? Juste après l´annonce que la CPI, ayant retenu 7 chefs d´inculpation, poursuivait al-Bashir pour crimes de guerre, était aussitôt diffusé un communiqué par tous les médias occidentaux, entrant dans chaque foyer aux Etats-Unis avant la fin de la journée, que le président Bashir ordonnait l´expulsion de dix ONG internationales sur place au Darfour qui prétendaient agir par pur souci “humanitaire”.

Ce qui n´a été dit nulle part dans la presse anglophone, c´est que les Etats-Unis viennent d´intensifier les opérations militaires actuelles pour s´assurer le contrôle du Soudan et de ses ressources: le pétrole, le cuivre, l´or, l´uranium, les terres fertiles pour planter de la canne à sucre et de la gomme arabique (indispensable à Coca, Pepsi et à Ben & Jerry´s). Cette guerre se joue sur le terrain au Darfour par l´intermédiaire de soi-disant ONG “humanitaires”, de sociétés paramilitaires privées, d´opérations de “maintien de la paix” et d´opérations militaires secrètes soutenues par les US et ses proches alliés. Cependant cette guerre des Etats-Unis destinée à prendre le contrôle du Soudan a toujours tourné autour d´opérations “humanitaires” (présentées comme étant neutres et uniquement soucieuses de protéger les vies de personnes innocentes) qui fournissent souvent une couverture à des activités et des interventions clandestines en vue de déstabiliser le régime. Il faut que les Américains prennent conscience que le choix du gouvernement d´Obama d´intensifier cette guerre pour placer le Soudan sous contrôle des Etats-Unis s´inscrit en droite ligne du programme permanent établi à la fois par les Républicains et les Démocrates sur les guerres à mener dans le monde. La déstabilisation actuelle du Soudan reflète la guérilla clandestine illégale qui avait été menée au Rwanda (également lancée et armée depuis l´Ouganda entre octobre 1990 et juillet 94). Les Forces Armées Rwandaises (appelées alors “Armée Patriotique Rwandaise”), dirigées par le commandant en chef Paul Kagamé, atteignaient ainsi l´objectif des US de réaliser un coup d´état au Rwanda grâce à cette campagne, et le président Paul Kagamé est devenu depuis un interlocuteur privilégié dans le conflit obscur qui a actuellement lieu au Darfour, Soudan. Au cours du mandat présidentiel de George Bush, le gouvernement américain faisait partie de l´appareil des services secrets du gouvernement soudanais. En même temps, d´autres groupes financiers et politiques américains poussaient à faire accuser le gouvernement soudanais de génocide. Actuellement, avec le changement de gouvernement aux Etats-Unis et la nomination de hauts responsables par Hillary Clinton qui ont été impliqués dans les opérations secrètes au Rwanda, en Ouganda, au Congo et au Soudan pendant les années Clinton (Bill), la pression s´est intensifiée pour déstabiliser le gouvernement soudanais, qualifié de régime arabe “terroriste”, mais il s´agit d´une entité qui opère en dehors du système bancaire US. La précédente opération avait consisté en des actions militaires secrètes où des missiles avaient été lancés par l´armée américaine contre l´usine pharmaceutique au Soudan (1998); c´était un crime de guerre international perpétré par le gouvernement Clinton et auquel avaient participé les hauts responsables actuellement au pouvoir.

La lutte géopolitique complexe pour prendre le contrôle du Soudan se manifeste à travers la situation explosive au Darfour où sont engagées des factions aussi diverses que la Lord´s Resistance Army (LRA - ou Armée de Résistance du Seigneur ), soutenue par Khartoum, qui est également impliquée dans les guerres au Congo et au nord de l´Ouganda. Sont également impliqués le Tchad, l´Erythrée, et l´Ethiopie, l´Allemagne, la République Centrafricaine, la Libye, la France, Israël, la Chine, Taiwan, l´Afrique du Sud et le Rwanda. Il y a des forces spéciales américaines sur le terrain des pays limitrophes, le Tchad, l´Ouganda, l´Ethiopie et le Kenya et les deux grandes questions qui se posent sont: 1) Combien de ces massacres imputables aux forces américaines de substitution ont été attribués à Al-Bashir et au gouvernement soudanais? 2) Qui finance, arme et entraîne les rebelles? L´agence américaine pour la destruction du monde. Des rebelles? Des insurgés? Le matraquage de la propagande occidentale présente le conflit comme une action unilatérale: une contre-insurrection à objectif génocidaire du gouvernement soudanais (selon les propres termes d´Eric Reeves) contre les bons samaritains de la communauté des ONG “humanitaires” … plus, quelques rebelles (indéfinis). “Le Soudan a ordonné mercredi qu´au moins 10 organisations humanitaires soient expulsées du Darfour à la suite du mandat d´arrestation émis par la CPI a émis à l´encontre du président” écrit Ellen M. Lederer reporter de l´AP. Selon Marie Okabe, porte-parole adjointe de l´ONU, “le secrétaire général de l´ONU, M. Ban Ki-moon, a déclaré que cette action `représente un grave revers pour les opérations humanitaires au Darfour´ et a enjoint le Soudan de revenir sur sa décision.” Cependant, quand, récemment, Ban Ki-moon a rencontré Paul Kagamé, l´homme fort du Rwanda, il n´a pas réclamé l´arrestation de Kagamé, malgré les conclusions de deux cours pénales internationales qui ont émis des mandats contre les hauts responsables de la République du Rwanda. Au lieu de cela, Ban Ki-moon a fait les éloges de Kagamé, et appelé les pays africains à pourchasser et arrêter les Hutus censés avoir participé au pseudo “génocide” rwandais en 1994.

Les organisations non gouvernementales qui ont été chassées du Darfour par le président al-Bashir le 4 mars sont: Oxfam, CARE, MSF-Holland, Mercy Corps, Save the Children, the Norwegian Refugee Council, the International Rescue Committee, Action Contre la Faim, Solidarités et CHF International. Evidemment, les medias occidentaux sont en émoi depuis l´annonce des expulsions du Darfour de ces organisations “humanitaires” lucratives. Les ONG, et les médias qui vendent leurs images poignantes de malheureux bébés, geignent que maintenant des centaines de milliers de réfugiés innocents seront désormais à la merci de tragédies atroces sans pouvoir être secourus - contrairement aux tragédies d´avant où ils pouvaient être secourus - mais ne se soucient pas de savoir, avec un tant soit peu de sérieux et d´honnêteté, pourquoi et comment ces personnes déplacées et ces réfugiés en sont venus au départ à être déplacés ou à se retrouver sans toit. De même qu´ils ne se soucient pas de tout cet argent qui est dépensé, des coopérations entre services secrets, des contrats, et de la collaboration avec des agences militaires privées ou gouvernementales. Les grandes ONG “humanitaires” (ainsi que les ONG pour la “préservation de la nature”) fonctionnent exactement comme des multinationales axées sur les profits privés massifs et la souffrance humaine. Dans des pays comme la République Démocratique du Congo, l´Ouganda et le Darfour, ces ONG collaborent activement également, au niveau des infrastructures, de la logistique et des renseignements, au programme gouvernemental et militaire des Etats-Unis dans la région. La plupart sont affiliées aux grandes fondations, à des sponsors privés et à USAID - association qui elle même collabore étroitement et depuis longtemps aux opérations menées par AFRICOM et le Pentagone.

Les réfugiés et les populations déplacées sont des outils stratégiques des gouvernements et des politiques des affaires étrangères, de même que les ONG “humanitaires” se servent constamment de la nourriture comme arme et des populations comme boucliers humains. L´histoire de la guerre secrète des Etats-Unis au Sud-Soudan fourmille d´exemples où l´Armée populaire de libération du Soudan (la SPLA) et ses alliés “humanitaires”, en particulier les organisations “caritatives” chrétiennes, ont commis ces crimes de guerre et ces crimes contre l´humanité (*). Care International a reçu des dons de la part de Lockheed Martin Corporation , le premier producteur mondial d´armes de destruction massive et le plus secret, et “Care” et “Save the Children” sont toutes deux liées par d´autres biais aux industries de l´armement et d´extraction de minerai. Si on jette un coup d´oeil sur le conseil d´administration de “Save the Children”, on comprend pourquoi les médias américains mentent autant sur le Darfour. De la même façon l´International Rescue Committee (IRC) ne travaille pas avec les réfugiés mais sert de groupe de pression pour faire revenir en occident les fonds privés investis par l´occident. L´IRC a également été cité pour avoir participé à des interventions militaires en RDC et il est très lié à des gens comme Henry Kissinger. L´industrie de l´aide (lisez: “du malheur”) humanitaire au Soudan était représentée au milieu des années 90 par Operation Lifeline Sudan (OLS) .org/wiki/Operation_Lifeline_Sudan> , le regroupement d´associations soi-disant “humanitaires” le plus important au monde, figurant une forme d´inégalités organisées, un système temporaire et mobile de privilèges de Blancs, de l´aventurisme et bien sûr de la bonne volonté (sic). L´industrie du malheur s´est désintéressée du Sud Soudan pour s´occuper du Darfour à la suite de l´organisation de la signature d´un pseudo “traité” de paix mettant un terme à la guerre qui durait depuis des dizaines d´années entre la SPLA (Armée populaire de libération du Soudan) et le gouvernement soudanais; les Etats-Unis et Israël soutiennent la SPLA depuis 1990. Ces 12 ans de conflit de faible intensité secret et illégal au Soudan se sont terminés par la création de l´état souverain indépendant du Sud-Soudan vers 2005 - un état sous contrôle de groupes religieux chrétiens et juifs et de multinationales occidentales. Une grande partie des infrastructures de l´aide humanitaire au Soudan a, à un moment ou à un autre, été utilisée comme arme grâce à l´utilisation de boucliers humains, la distribution de vivres aux réfugiés inséparables des rebelles, et l´acheminement d´armes effectués par les ONG “humanitaires”. C´est une politique à la fois de circonstance et calculée.

Les ONG d´obédience chrétienne ont joué un rôle considérable dans le soutien à l´insurrection secrète menée par les occidentaux au Soudan. Par exemple, la Norwegian People´s Aid (Organisme humanitaire connu sur le terrain sous le gentil sobriquet de “Armée du peuple norvégien”) est une importante ONG qui a été impliquée dans les livraisons d´armes. Au Darfour, le programme du gouvernement américain est de prendre le contrôle des ressources naturelles et d´acculer le gouvernement arabe pour mettre enfin en place un gouvernement plus “conciliant” qui correspondra aux intérêts privés des Etats-Unis, du Canada, de l´Europe, de l´Australie et d´Israël. Parmi les groupes de réflexion (entendez: de propagande, de lobbying et de pression) qui tirent les ficelles pour déstabiliser le Soudan, il y a: Foundation for the Defense of Democracy, Center for American Progress, Center for Security Policy, International Rescue Committee et International Crises Group. Ce sont des personnes apparemment d´horizons politiques et idéologiques divers qui sont à la tête de ces organismes, des groupes capitalistes ultranationalistes avec pour objectif la domination militaro-économique mondiale. Parmi les anciens hauts responsables de Bill Clinton qui se sont évertués à déstabiliser le Soudan, il y a Susan Rice, Madeleine Albright, Roger Winter, Prudence Bushnell, Hillary Clinton, John Podesta, Anthony Lake et John Prendergast. Samantha Power la cofondatrice de Carr Center for Human Rights (*), actuellement au conseil de sécurité nationale d´Obama, a, quant à elle, contribué à couvrir l´engagement militaire clandestin au Soudan. John Prendergast, lui, organisait la désinformation sous couvert de préoccupations humanitaires grâce à l´”International Crisis Group” (ICG), et à ses nombreux clones comme “ENOUGH”, “ONE” et “RAISE HOPE FOR CONGO”. Prendergast est un des principaux responsables de l´opération de détournement d´attention de l´opinion publique grâce au mouvement hypocrite (aujourd´hui discrédité) “Save Darfur” (”Urgence Darfour”). Parmi les importants agents de désinformation sur le Soudan, on trouve également Alex de Waal et le professeur Eric Reeves de Smith College. C´est par leur intermédiaire et par celui d´autres informateurs des grands médias privés que l´histoire du “génocide” au Soudan est colportée comme étant un problème entre Noirs et Arabes qui n´a rien à voir avec les intérêts occidentaux. En 1992, Rakiya Omaar et Alex de Waal, deux enquêteurs sur les droits humains fondaient à Londres l´ONG African Rights. En août 1995, African Rights publiait: “le Rwanda: la mort, le désespoir, et la provocation”, un de ces nombreux articles fondamentaux sur les “droits de l´homme” qui mentaient sur la situation au Rwanda, préparaient le terrain pour la justice de vainqueur au tribunal pénal international sur le Rwanda et commençaient le processus de déshumanisation de millions de Hutus destiné à couvrir les véritables terroristes: Yoweri Museveni, Paul Kagamé, l´Armée patriotique Rwandaise et leurs soutiens occidentaux.

L´homme de la situation pour un nouveau Soudan: l´atout majeur des services secrets qui oeuvrait sur le terrain au Soudan à déstabiliser et renverser le gouvernement du Soudan, c´est Roger Winter, dont est paru le portrait mensonger dans un reportage de 7 pages du New York Times Magazine du 15 juin 2008. Il est intéressant de noter que l´article “l´homme de la situation pour un nouveau Soudan”, oeuvre de mystification de l´establishment destinée à camoufler l´engagement du duo armée /services secrets américains au Soudan, a été écrit par Eliza Griswold, membre deNew America Foundation, groupe de réflexion de gauche et lobby à l´idéologie mal définie mais de tendance nationaliste militariste, toutefois. (la NAF, qui dépend, de toute évidence, des crédits alloués aux fondations, n´a apparemment pas de programme tangible sur les Grands Lacs africains ou la Corne d´Afrique, des conflits dont l´association ne parle absolument pas). “Quand, le jour de Pâques, le Cessna de Roger Winter s´est posé près de la ville soudanaise d´ Abyei, une foule d´hommes désespérés ont envahi l´avion”, raconte Griswold. “Certains arrivaient en courant sur la piste d´atterrissage rouge et cahoteuse. D´autres s´entassaient dans un minibus qui fonçait vers Winter, cet homme de 65 ans, au moment où il descendait la passerelle de l´avion. Certains Soudanais appellent Winter “Tonton” d´autres “Commandant”. Le poste spécial de Winter au Département d´Etat avait été créé exprès pour lui et pour son “travail” au Soudan. Pourquoi les Soudanais l´appelaient-ils donc “Commandant”? Roger Winter est l´intermédiaire principal servant à la déstabilisation secrète en cours au Soudan. Ses opérations sont essentiellement menées depuis l´Ouganda, le gouvernement terroriste d´Yoweri Museveni qui apporte son soutien grâce à l”alliance des “Forces de Défense ougandaises” (l´UPDF, Uganda Peoples Defence Force) avec l´Armée populaire de libération du Soudan - la SPLA). La SPLA est de fait la clé de voûte de l´Armée de Libération du Soudan, une des prétendues factions principales engagées au

Darfour; la SPLA fournit l´aide militaire et logistique du Pentagone à l´Ouganda par le biais de différentes filières secrètes, mais qui très vraisemblablement, passe par les états voisins clients du Pentagone tels l´Ethiopie, le Kenya, la Tanzanie, le Tchad et l´Erythrée. Les principaux agents ougandais qui soutiennent la guerre US au Darfour ont toujours été et sont encore le Brigadier Général James Kazini, neveu du dictateur ougandais Museveni et commandant en chef de l´UPDF, le général Salim Saleh, demi-frère de Museveni, et le président Yoweri Museveni lui-même. Un des principaux protagonistes dans le conflit du Darfour est l´actuel régime militaire du Rwanda, dont les troupes ont été engagées au Darfour sous couvert d´une opération “indépendante” de “maintien de la paix” chapeautée par l´Union Africaine, l´organisme de “maintien de la paix” - et soutenue par l´OTAN et les des sociétés militaires privées. Peu connu et souvent très mal compris est le rôle qu´ont joué les Etats-Unis et leurs armées par procuration, l´UPDF et l´Armée patriotique Rwandaise (APR), dans les innombrables crimes contre l´humanité, les crimes de guerre et le génocide au Rwanda entre 1990 et 1994. Avant l´invasion du Rwanda par l´APR (venu de l´Ouganda) en octobre 1990, l´APR et la Diaspora Tutsi Rwandaise diffusaient des périodiques comme “Impuruza” imprimés aux Etats-Unis entre 1984 et 1994 (date à laquelle était renversé par l´APR Habyarimana, le président rwandais, à la suite d´un coup d´état). Les réfugiés Tutsis s´en remettaient à Roger Winter, qui était à l´époque directeur du comité américain pour les réfugiés (United States Committee for Refugees), pour recevoir des aides pour financer leur journal. Le rédacteur en chef, Alexander Kimenyi, est un ressortissant rwandais qui enseigne à l´université d´état de Californie. Comme la plupart des publications de l´APR, Impuruza circulait sous le manteau au Rwanda parmi les élites Hutus et Tutsis et préconisait une idéologie génocidaire à l´encontre des Hutus. L´”Association of Banyarwanda in Diaspora USA”, soutenue par Roger Winter, avait organisé à Washington en 1988 la Conférence Internationale sur le Statut des Réfugiés (Tutsis) Banyarwanda”, et c´est à cette occasion qu´il avait été opté pour une solution militaire au problème des Tutsis. C´est le comité américain pour les réfugiés qui aurait, dit-on, fourni l´hébergement et le transport. Roger Winter a été l´un des principaux architectes de la guérilla menée par l´APR, et organisée depuis Washington en 1989, et qui s´est soldée, à partir de 1990, par la mort de plus de 10-12 millions de personnes dans la région des Grands Lacs d´Afrique. Winter servait de porte-parole à l´Armée Patriotique Rwandaise et à ses alliés, et, à ce titre, passait dans les grands médias télévisés américains comme PBS ou CNN. Philip Gourevitch, l´écrivain new-yorkais, et Roger Winter avaient pris contact, au nom de l´APR, avec les grands journaux américains, en particulier le Washington Post, le New York Times et Time magazine. Winter circulait au Rwanda au cours de l´invasion de l´APR, faisant le tour des différents fronts de la guerre secrète en qualité d´émissaire prépondérant du Pentagone et du Département d´Etat américain en collaboration avec l´alliance terroriste Kagamé-APR. Entre 1990 et 1994, Winter avait effectué des allers-retours entre la zone contrôlée par l´APR et Washington, où il rendait compte des actions qui avaient été menées et coordonnait les opérations avec les hauts responsables de l´armée, des services secrets et du gouvernement américains. Roger Winter est proche d´USAID, et collabore depuis longtemps avec Susan Rice, ancienne assistante du Sous Secrétaire d´état aux affaires africaines (1997-2001), assistante spéciale du Président Clinton (1995-1997), et membre du Conseil de Sécurité nationale (1993-1997). Susan Rice est aujourd´hui ambassadrice du gouvernement Obama aux Nations Unies et ennemie jurée d´Omar al-Bashir. Roger Winter est également un fervent partisan du député Donald Payne, un des principaux démocrates qui poussent à “mettre un terme au génocide au Darfour”. C´est Payne qui avait présenté au Congrès le projet de loi “Darfur Genocide Accountability Act” (projet non adopté, qui visait, entre autres, à imposer des sanctions contre les auteurs de crimes contre l´humanité et le génocide au Darfur, Soudan, NDT) et qui avait été arrêté en 2001, en même temps que John Eibner, directeur de Christian Solidarity International (”association internationale de solidarité chrétienne”), pour avoir manifesté contre le gouvernement soudanais. Christian Solidarity International a un rapport très spécieux à la “paix” et à la “religion” au Soudan, et elle a fait partie, en particulier, des principales organisations à accuser le gouvernement d´al-Bashir d´esclavagisme, une question vivement contestée et controversée qui avait été montée en épingle et orchestrée par les ONG chrétiennes et juives et les organisations missionnaires comme Christian Solidarity International, Samaritan´s Purse, Servant´s Heart, and Freedom Quest International qui opèrent au Soudan. “Roger Winter dirigeait les services de logistique des Tutsis (de l´APR) dès le milieu des années 90´´, explique Remigius Kintu, spécialiste des droits de l´homme en Ouganda, “et jusqu´à leur victoire en 1994, ils opéraient depuis le 1,717 Massachusetts Avenue NW à Washington. Roger Winter a annoncé à un exilé (nom supprimé) du Sud Soudan à l´époque (en 1994): “Maintenant que j´ai stabilisé le Rwanda, je vais maintenant m´occuper sérieusement du Soudan”. A la suite de cela, Winter a baissé le rideau au Rwanda pour s´installer à Kampala afin de s”occuper du Soudan”.

Quelques années plus tard, le Darfour explosait et grâce aux manigances de Winter, c´est le Rwanda qui a été le premier à envoyer des troupes dans cette zone perturbée. D´après mes sources, les Forces de Défense rwandaises (chapeautées par l´ Union Africaine) ont assassiné des civils et fait venir leurs spécialistes des médias pour faire porter le chapeau aux troupes gouvernementales soudanaises. C´est le même procédé qui a été employé dans la campagne de terreur de Kagamé et de Museveni en Ouganda, au Rwanda et en RDC. La majorité des campagnes de terreur lancées par les forces armées alliées (Forces de Défense ougandaises / APR) au Rwanda en 1990 ont été étouffées par les conseillers spéciaux de Human Rights Watch, Alison Des Forges .org/wiki/Alison_Des_Forges> (décédée en février 2009) et Timothy Longman, maître de conférences en études africaines et sciences politiques au Vassar College (état de New York). De la même façon, pendant toute la durée de la longue guerre au Sud Soudan et maintenant au Darfour, les atrocités commises par les factions soutenues par les US ont été minimisées, rejetées ou tues, alors que celles qui étaient commises par les factions adverses étaient amplifiées et faisaient la une des médias. Egalement, si on considère la stratégie des activités criminelles de l´alliance Forces de Défense ougandaises (UPDF) / APR (tels que les massacres commis secrètement et / ou attribués à l´ennemi) pour lesquelles il y a actuellement toute une documentation, et en l´absence d´enquête vraiment indépendante, on ne peut pas affirmer qui sont les véritables auteurs de ces massacres toujours attribués au gouvernement soudanais ou aux milices “Janjawid”. Un expert soudanais du sud m´a récemment expliqué que ce n´était pas le gouvernement soudanais mais, en fait, l´UPDF et la SPLA qui armaient les Janjawid -ces prétendues “milices arabes” accusées d´avoir perpétré le génocide “arabes contre noirs” (génocide qui a largement été dénigré depuis). C´est le professeur Timothy Longman et Alison Des Forges qui ont rédigé ensemble l´énorme traité sur le “génocide” au Rwanda, “Ne laisser à personne le soin de raconter l´histoire”, publié en 1999. Longman et Des Forges ont produit de nombreux documents, fondés sur des enquêtes de terrain réalisées au Congo (Zaïre), au Rwanda et au Burundi entre 1995 et 2008, présentés triomphalement comme un rapport sur les droits humains indépendant et objectif, mais toujours faussés par des intérêts occultes. Longman et Des Forges entretenaient tous deux des relations avec le Département d´état américain, Le Conseil de sécurité national et le Pentagone, tous deux étaient conseillers à USAID, et ont sans aucun doute travaillé avec Roger Winter, l´arme secrète du Pentagone au Soudan.

Le 25 septembre 2008, un cargo ukrainien était capturé par des “pirates” au large des côtes de la Somalie et était retenu jusqu´à ce que soit versée, le 5 février 2009, une rançon d´un montant de 3,2 millions de dollars (les pêcheurs somaliens, privés de leurs droits à cause des déchets toxiques - peut-être même nucléaires - déversés par les compagnies internationales au large de la Somalie sont qualifiés de “pirates” quand ils luttent pour leurs droits et leurs libertés). Le cargo MV Faina, enregistré au Belize, appartenant à une société enregistrée au Panama, avec à son bord un équipage ukrainien. Le Faina, qui transportait 33 chars d´assaut T-72 de conception soviétique, mais aussi 150 lance-roquettes RPG-7, des batteries anti-aériennes, des lance-roquettes multiples et des munitions, faisait route vers le port kényan de Mombasa, la principale base américaine sur la côte orientale africaine. La 5° Flotte de la marine américaine a surveillé le cargo ukrainien pendant les quatre mois d´impasse, le cargo MV Faima .fr/actualite/monde/afrique/le-mv-faina-libere-par-les-pirates-somaliens_739180.html?xtor=RSS-186> ayant été immobilisé par au moins six navires de guerres américains et 4 européens. Le propriétaire du bateau est le ressortissant israélien Vadim Alperin (alias Vadim Oltrena Alperin), qui serait, dit-on, un agent du Mossad impliqué dans des activités souterraines grâce à des sociétés de façade dans des paradis fiscaux et au blanchiment d´argent sale. La cargaison du navire a été déchargée à Mombassa le 12 février et les armes sont destinées à Juba, au Sud-Soudan. Certains disent que l´armement comprenait également des têtes de munitions à l´uranium appauvri pour tanks et qu´ils auraient pour destination finale les “rebelles” du Darfour du mouvement “Mouvement pour la Justice et l´Egalité” (JEM) soutenu par Israël. Le Soudan avait précédemment accusé Israël d´aider les “rebelles” dans la guerre au Darfour. Les marchands d´armes internationaux font passer régulièrement des armes de l´”époque soviétique” destiné au crime organisé international, dont, entre autres, les opérations militaires secrètes où participent des armées mercenaires et des gouvernements nationaux au Soudan, en Uganda, au Congo, en Somalie, en Ethiopie, au Kenya et au Rwanda.

Source : Africom´s Covert War in Sudan -Dissident Voice - 6 mars 2009.

http://www.geostrategie.com/1510/la-cpi-une-guerre-secrete-pour-depecer-et-piller-lafrique

Merci Marc (Fievet)


________________________________________________________________________________________


article_photo_1236529922140-1-0.jpgAider les banques....


Le secrétaire au Trésor des États-Unis, Tim Geithner, a révélé son plan tant attendu d’assainissement du système bancaire étatsunien, mais il a refusé de divulguer le « terrible secret » de la crise financière actuelle. En agissant de la sorte, il tente de sauver des banques étatsuniennes de facto en faillite, lesquelles menacent de faire tomber le système mondial dans une nouvelle phase encore plus dévastatrice de destruction de la richesse.

 

Nous l’avons déjà mentionné, le plan Geithner, son soi-disant Programme d’investissement en partenariat public-privé ou PPPIP, n’est pas dédié à restaurer un système de prêt salutaire donnant du crédit aux entreprises et aux consommateurs. Il s’agit plutôt d’une autre manigance complexe servant à verser davantage de centaines de milliards de dollars directement aux banques dominantes et aux firmes de Wall Street, responsables du présent bourbier dans les marchés mondiaux du crédit, sans toutefois leur demander de changer leur modèle opérationnel. Pourtant, on pourrait se dire que ce plan, en assainissant les banques, aidera tôt ou tard à surmonter le problème.

 

Il ne le fera pas si l’administration Obama procède comme elle le fait en ce moment. En  (suite sur :

 

http://mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=13066


En ce moment, l’Azerbaïdjan étudie une entente sur le gaz avec la Russie qui pourrait miner le projet de pipeline de Nabucco (une initiative occidentale visant à réduire la dépendance actuelle au gaz russe transitant par l’Ukraine).

800px-Nabucco_Gas_Pipeline-en.svg.png2-nabucco-pipeline.jpg

 
Au carrefour des corridors de pipelines stratégiques :
le conflit du Haut-Karabagh
http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=13076


Fin des discussions
sur les retraites complémentaires

Les « partenaires sociaux » viennent de terminer les discussions sur l'avenir des retraites complémentaires. La principale revendication patronale, porter l'âge officiel de la retraite de la...

Pour lire la suite cliquez ici



Lellouche provoque en duel
Mélenchon !

«On serait au XIXe siècle, je vous provoquerais en duel et je vous flinguerais! Et ce serait mérité!» Sur le plateau de Ripostes, le patron du PG et le député UMP à l’atlantisme affirmé se sont violemment affrontés sur l’Otan.

http://www.marianne2.fr/Lellouche-provoque-en-duel-Melenchon!_a177959.html?com#last_comment 



OTAN :
L'article 5 qui nous engage... à la guerre !


Jean-Luc Mélenchon se trompe effectivement en évoquant l’article 2 (dans la vidéo ci-dessus). C’est bien l’article 5 du Traité de l’Atlantique Nord  qui aborde la question de la riposte en cas d’attaque d’un de ses pays membres. En revanche, sur le fond du problème, c’est Pierre Lellouche qui botte en touche. Même si le terme « automaticité » n’est pas utilisé, « automaticité » de la réplique il y a. Et cette réplique peut se faire, notamment, par « l’emploi de la force armée ».  La preuve :


Article 5 : 

Les parties conviennent qu'une attaque armée contre l'une ou plusieurs d'entre elles survenant en Europe ou en Amérique du Nord sera considérée comme une attaque dirigée contre toutes les parties, et en conséquence elles conviennent que, si une telle attaque se produit, chacune d'elles, dans l'exercice du droit de légitime défense, individuelle ou collective, reconnu par l'article 51 de la Charte des Nations Unies, assistera la partie ou les parties ainsi attaquées en prenant aussitôt, individuellement et d'accord avec les autres parties, telle action qu'elle jugera nécessaire, y compris l'emploi de la force armée, pour rétablir et assurer la sécurité dans la région de l'Atlantique Nord.

Toute attaque armée de cette nature et toute mesure prise en conséquence seront immédiatement portées à la connaissance du Conseil de Sécurité. Ces mesures prendront fin quand le Conseil de Sécurité aura pris les mesures nécessaires pour rétablir et maintenir la paix et la sécurité internationales.

http://www.marianne2.fr/Lellouche-provoque-en-duel-Melenchon!_a177959.html?com#last_comment

_______________________________________________________________________________________


11

Strasbourg, une ville livrée à l’Otan par Alain Girard


liste complète



 C O M M E N T A I R E S  :  I C I



Partager cet article
Repost0
2 avril 2009 4 02 /04 /avril /2009 23:35
Voici le commentaire que j'ai reçu sur mon blog
http://sos-crise.over-blog.com 
Il concerne la journée sans achats du 4 avril
(voir
http://sos-crise.over-blog.com/article-29805761.html
et http://r-sistons.over-blog.com/article-29687576.html )

A relayer....

Reçu ce commentaire, que je répercute :


NOTE SPECIAL BANQUES
SUR LA JOURNEE DU 4 AVRIL :


samedi 4 avril,
retirons tous 500-1000€
de nos comptes (ou plus)
et remettons les 10-20 jours après
(calculer pour ne pas perdre d'interets -ou peu-)

Si le mouvement est bien suivi, cela peut faire peur aux banquiers, s'il se rendent compte que la prochaine fois, ce mouvement pourrait être encore plus radical...

L'avantage est que nous ne faisons pas faire faillite aux banques, mais que nous leur infligons ainsi de grosses perturbations, sans grève, donc sans gêner nos concitoyens: et même si les banquiers sont au courant du mouvement, ils seront de toutes facons dans l'incapacité de prévoir quelle somme sera prelevée au total sur le territoire, et quand cette somme sera exactement restituée. Car chacun le fera selon son choix personnel (10 à 20 jours, petit à petit, etc...).

Par contre, l'impact sera lui effectif, car synchronisé sur un seul jour...

Si ce genre d'initiatives se transmet à d'autres pays, à toute l'Europe, ou ailleurs, imaginez le moyen de pression sur les banquiers, si on arrivait à synchroniser cela le même jour: ce serait comme un coup de bélier dans l'institution bancaire mondiale...

A vous de voir !

C'est hyper simple, vous passez à la banque ...
Commentaire n° 1 posté par bluff hier à 12h50


Commentaires
ou courriels  reçus :


Bonjour,

avec un ami, nous forwardons le mail d’action contre les banques mais
en donnant comme date le 24/25 avril.

En effet le 24 est un vendredi permettant à beaucoup qui finissent plus d’aller à leur banque si cette dernière n’est pas ouverte le samedi.

 

En clair, éviter que les banques ne prêtent que quand ça va bien, et qu’elles cessent de prêter quand ça va mal. Pour cela, on peut par exemple les obliger à mettre de côté plus d’argent quand la croissance est là, pour éviter qu'elles se trouvent à découvert une fois la crise venue. Ou mettre fin au mouvement qui oblige les banques à sacrifier au principe de la "juste valeur". En apparence, c’est assez logique : la méthode consiste à inscrire les actifs au bilan à la valeur que leur accorde le marché. Le problème, c’est quand le marché déraille : la valorisation déraille aussi, les bilans sont plombés, et les banques ont un besoin urgent de fonds propres... Il y a sans doute peu de chances que la France obtienne gain de cause sur ce plan là, car les Etats-Unis sont farouchement opposés à une remise en cause de ce principe. En réalité, aucune solution concrète n’a été proposée par le grand capital.


La France
souhaite que les ressources du FMI augmentent. L’Union européenne a d’ailleurs annoncé une hausse de sa contribution à hauteur de 75 milliards d’euros. Elle souhaite aussi que le fonctionnement de l’Institution dirigée par Dominique Strauss-Kahn soit revu, pour donner aux pays émergents une plus grande influence, à travers une réforme des droits de vote et un changement du processus de nomination du directeur général, pour qu'il ne tienne plus compte de la nationalité des candidats, comme c’est officieusement le cas. Il s’agit enfin de donner à la Banque mondiale la possibilité de prêter de l’argent aux pays les plus pauvres, qui n’ont pas assez d’argent pour procéder à une relance budgétaire. Ceci, afin qu’ils puissent creuser leur déficit et booster l’activité. La population tire le diable par la queu. c'est le souhait du grand capital.


Commentaire n° 1 posté par
zodo aujourd'hui à 17h57



_________________________________________________________________________________________



Attention ! Il y a eu un problème technique sur le
dernier post
(inversion d'informations...),
j'ai rectifié. Eva
(R-sistons à l'intolérable, + de 210.000 visiteurs individuels


________________________________________________________________________________________________________


Attac
et le G20



- 

Revue de presse actualisée 1er avril 18h00

- Vidéos de la manifestation face G20 de Paris par eco89
- Le site consacré à la mobilisation :
www.stop-g20.org
- Le rapport d’Attac France pour le G20 :
De la fin des paradis fiscaux aux taxes globales
- Le tract :
Nous ne paierons pas pour leur crise ! Venez le dire avec nous, samedi 28 mars
- La plaquette :
La crise pour les nuls
- Décryptage :
Pourquoi se mobiliser à l’occasion du G20 de Londres ?
- Pour en savoir plus :
le dossier complet consacré au G20


Les liens, cliquer ici :

http://www.france.attac.org/spip.php?rubrique1129


Qu’est ce que le G20 ?
Le Groupe des 20 (ou G20) est un forum économique qui a été créé en 1999, après la succession des crises financières dans les années 1990. Composition du G20 Les membres du G20 sont représentés par les ministres des finances et les directeurs des banques centrales des 19 pays suivants : Pays : Allemagne, Afrique du Sud, Arabie saoudite, (...)

G20 : le nouveau consensus de Washington est arrivé
Le résultat de la réunion du G20 à Washington le 15 novembre 2008 est dérisoire et indécent. La déclaration adoptée par les gouvernements est un modèle du genre « réaffirmation des principes du néolibéralisme ». Pas un seul dogme ayant présidé à la financiarisation de l’économie mondiale qui a conduit à la crise n’est absent de (...)

Conseil européen : l’Allemagne et la France verrouillent l’Europe
La brouille franco-allemande n’aura été que de courte durée. À l’approche du G20, le Conseil européen des 19 et 20 mars aura été marqué par la volonté des deux États d’imposer leurs vues à l’ensemble des Vingt-Sept : la crise est financière, elle n’est que financière, et elle sera forcément résolue par une (...)

De la fin des paradis fiscaux aux taxes globales
Rapport préparé par : Jacques Cossart, Gérard Gourguechon, Jean-Marie Harribey, Aurélie Trouvé Résumé La crise qui submerge le monde depuis deux ans est indissociable d’une recherche du profit à tout prix et du développement de mécanismes financiers extrêmement dangereux pour la stabilité de la finance et de l’économie. Les (...)

Attac France salue la décision du G20 de mettre en place des taxes globales sur les revenus financiers et le carbone.
De source proche du dossier, les présidents Barack Obama et Luiz Inácio Lula da Silva suivis par Nicolas Sarkozy auraient conclu un accord pour que le prochain G20 puisse déboucher sur une fiscalité internationale unique sur les revenus financiers et sur les hydrocarbures, mais aussi sur la fin des paradis fiscaux et l’application (...)

G20 : Beaucoup de bruit pour pas grand-chose
Fallait-il attendre quelque chose de la réunion du G20 ? Sachant que les gouvernements des pays les plus riches et les plus puissants du monde avaient une responsabilité écrasante dans la dérive du système économique et financier international pour avoir mené des politiques dont les maîtres mots étaient « tout pour la rentabilité financière » (...)

http://www.france.attac.org/spip.php?rubrique1129

Partager cet article
Repost0
2 avril 2009 4 02 /04 /avril /2009 01:35

untitled2.jpg 

La République française est menacée.
Editorial d' Eva

AlterInfo en danger - A relayer !
Ségolène et son parti d'avenir
Sélection de liens

Editorial d' Eva :
La France
en danger de totalitarisme

h-20-1421139-12344050571.jpg?w=450


Alerte, mes amis !

Au nom du pluralisme,
au nom de la Liberté,
au nom de la Démocratie,
j'improvise cette publication.

La France est en train de bafouer ses valeurs républicaines, sous l'égide de Nicolas Sarkozy qui met en place une société policière d'une violence inouïe. Même des journalistes sont poursuivis comme des délinquants. Nul n'est à l'abri, les arrestations et les gardes à vue se multiplient, les violences policières font des ravages - souvent bien malgré eux, car ces fonctionnaires sont astreint à faire du chiffre !

J'improvise cette parution afin de sensibiliser à des faits intolérables.

La liberté d'opinion, la liberté d'expression, sont bafouées. L'humoriste Dieudonné a le droit de critiquer les Musulmans, mais pas les Juifs. Le Lobby veille, avec Sarkozy au pouvoir, agent d'Israël et des Etats-Unis (voir les révélations du grand journaliste d'investigation Thierry Meyssan). Ainsi, on doit dénoncer les déclarations (déformées par les Médias, d'ailleurs) du Président iranien concernant Israël, mais on doit se taire lorsque le nouveau Ministre des Affaires Etrangères Lieberman déclare qu'il faut rayer Gaza et l'Iran de la carte, même en employant l'arme nucléaire ! Ce deux poids deux mesures est absolument intolérable, il est un défi à la République, à la Liberté, à la Démocratie, à l'Humanisme... et il menace les FONDEMENTS mêmes de la politique citoyenne.

Un Clan ne peut faire la Loi à lui seul, de surcroît hors de son pays, et alors même qu'il est désavoué par une partie de son peuple, scandalisé par le dévoiement complet des principes de la grande religion juive.

Ce qui se joue, à travers l'affaire d'AlterInfo (ou de l'interdiction d'une chaîne arabe en langue française, sous un prétexte fallacieux pour complaire au tout puissant Lobby rénégat), c'est l'avenir même de la Liberté en France. Le terrorisme intellectuel d'un Clan, l'énormité de son pouvoir, son accaparement de la Presse à des fins de manipulation de l'opinion, ou encore le mythe de la lutte contre le terrorisme, le deux poids deux mesures comme d'ailleurs le bradage de l'indépendance nationale avec le retour à l'OTAN, ... défigurent notre pays, les valeurs démocratiques, la République consensuelle, l'indépendance de la France.

Cette nouvelle entorse à la Liberté au profit et sur décret du Clan qui squatte la France, la gangrène, la paralyse, la dénature... après avoir pris le pouvoir avec celui que l'on qualifie désormais d'agent du Mossad, est très grave. Elle préfigure des heures très sombres pour notre pays, rappelant celles des années sous Pétain. Aujourd'hui, l'intolérable antisémitisme envers le peuple juif qui a entaché trop longtemps l'Histoire de France, avec par exemple ses affaires Dreyfus et le port d'une étoile infâmante, fait place à un nouvel antisémitisme, cette fois envers les frères sémites des premiers : Musulmans. 

Quel qu'il soit, envers nos frères et soeurs en humanité juifs ou musulmans, l'antisémitisme est une abomination qu'il faut sans relâche dénoncer.

La perte du pluralisme (par exemple dans les Médias, et personnellement en tant que journaliste je suis profondément attachée au pluralisme de pensée et d'expression), les accrocs continus et de plus en plus prononcés aux idéaux français de LIBERTE, d'EGALITE (par exemple de traitement - et l'affaire Dieudonné, profondément scandaleuse, prouve bien que la liberté n'est tolérée que lorsqu'elle épargne le Judaïsme, Israël... il a le droit de critiquer les Musulmans, pas d'exercer son esprit critique envers les Juifs), de FRATERNITE envers tous, les atteintes à la Liberté et à la Démocratie, sont intolérables. De même que le bradage de notre indépendance nationale (puisque la politique de la France est désormais décidée à Washington ou à Tel-Aviv, ou à travers l'OTAN), est insupportable pour tout Français attaché à son pays, à sa spécificité, à ses valeurs, à ses idéaux, à ses traditions (respectées à l'Etranger, qu'on se souvienne de l'intervention enflammée de D. de Villepin à l'ONU, qui a fait HONNEUR à la France), à son indépendance.

C'est non seulement l'avenir de la Démocratie et de la République qui se joue en France, mais son indépendance, son caractère unique, sa spécificité.

Si nous tolérons qu'un Dieudonné ou que l'Administrateur d'AlterInfo soient pénalisés, sanctionnés, ostracisés, menacés, etc, nous OUVRONS la porte à tous les abus. Abus qui se multiplient d'ailleurs, avec par exemple l'Affaire des journalistes de RUE89 ("Mercredi, des journalistes de Rue 89 et de France 3 ont été entendus par la police. Le Post était sur place...
http://www.lepost.fr/article/2009/04/01/1479551_des-journalistes-de-france-3-et-rue-89-convoques-pour-la-video-off-de-sarkozy-on-est-dans-l-absurde_2.html), ou encore les perquisitions au domicile de journalistes, les gardes à vue, l'assimilation des journalistes à des délinquants...


v79s00.jpg

http://www.rue89.com/2009/03/30/aubry-bayrou-besancenot-villepin-soutiennent-rue89
http://Laplote.over-blog.fr

Il est temps de marquer un coup d'arrêt à la dérive lente et continue de notre pays, qui jour après jour cesse d'être un Etat de Droit pour devenir un Etat fascisant, policier dans le pire sens du terme, et cela sur décret d'un  Président uniquement soucieux de protéger les acquis exorbitants d'une poignée de riches privilégiés ou d'un Clan malfaisant, ennemi de la Liberté, tout-puissant, prédateur, liberticide, aux méthodes totalitaires qui rappellent celles d'une époque que l'on espérait révolue, car désormais des Musulmans ou des Arabes sont stigmatisés, empêchés de s'exprimer, et les opposants à la politique castratrice, ultra-libérale, anti-démocratique, va-t-en guerre, d'Israël ou de ses délégués en France, sont ravalés à de vulgaires antisémites, accusation bien commode pour autoriser les pires dérives. 

J'appelle SOLENNELLEMENT tous mes lecteurs à s'engager pour la défense de la France, de ses valeurs, de son indépendance, de ses idéaux républicains, et pour la défense du pluralisme si nécessaire dans les Médias, ainsi que de la Démocratie, de la Liberté. 

Je le répète : Ce qui se joue préfigure un visage nouveau de notre pays, si nous ne portons pas un coup d'arrêt aux méthodes de plus en plus totalitaires du gouvernement. L'inaction est coupable. Nous avons le devoir de nous engager pour soutenir l'Administrateur d'AlterInfo ou Dieudonné, au nom de la liberté d'opinion et d'expression, comme jadis nos pères se devaient de défendre Dreyfus injustement accusé. Tout se tient. Un homme, un site, des articles, des sketches, des prises de positions, même scandaleuses, même révisionnistes ou négationnistes (et le Clan est négationniste à sa façon, aujourd'hui, envers ceux qui font preuve d'indépendance à son égard), doivent être tolérés, au nom de la LIBERTE, du droit de critique, inhérents à la République française. 

Et si aujourd'hui nous tolérons qu'un journaliste Administrateur de Site soit poursuivi - de surcroît comme un vulgaire délinquant - par une Police ou une Justice aux ordres d'un Pouvoir en voie de fascisation, si nous tolérons que des journalistes soient empêchés de faire leur travail selon leurs propres convictions, en toute indépendance, alors oui nous mettons le pied dans un engrenage qui nous conduira directement vers des habitudes indignes de notre pays, vers un Etat comme celui dirigé par un Pétain, et comble de l'impensable, orchestré par les descendants de ceux qui en ont été les principales victimes !

Aujourd'hui, Dominique de Villepin, libéral lui aussi, vient de se positionner pour les Présidentielles de 2012. Je salue toutes les initiatives de la Droite courageuse, celle d'un Dupont-Aignan ou celle d'un de Villepin, qui ne peuvent qu'affaiblir le Pouvoir qui a mis la main sur la France, pour la détruire et l'offrir à l'Etranger. Ce sont des Gaullistes, l'un plus libéral, l'autre, Dupont-Aignan, plus social. Mais attachés à l'indépendance de notre pays, soucieux de l'empêcher de tomber sous la coupe d'un Clan, d'un Etat, de puissances étrangères.  J'encourage ces hommes à continuer leur combat pour éclairer les Français, et, unis, en maintenant leur candidature au Second tour si c'est possible, à contribuer à faire tomber le rénégat, l'imposteur, le Traître - le "fossoyeur" de la France.

Soyons vigilants, avec la défense de l'Administrateur du site AlterInfo, c'est la défense de la Liberté que nous soutenons. 

Et celle-ci risque de n'être plus qu'un vague souvenir, si nous n'y prenons garde. La politique du petit pas nous conduit directement vers l'abîme dont la France ne se relèvera pas. On ne viole pas les Droits de l'homme impunément.

Eva

TAGS : AlterInfo, Dieudonné, de Villepin, Dupont-Aignan, Sarkozy, République, démocratie, liberté, Thierry Meyssan, Médias, pluralisme, Dreyfus, Juif, Judaïsme, Musulman, Arabe, Pétain, de Gaulle, OTAN, ONU, rue89, Tel-Aviv, Washington, Israël, humanisme, Mossad, Iran, Gaza, Lieberman ...

L'affaire est sur mon blog R-sistons à la désinformation, le blog d'une journaliste indépendante de tout parti, clan, groupe... (moi, encore !) attachée par-dessus tout au pluralisme et à la liberté de l'information. 



Lobby.jpg
Commentaire reçu sur mon blog :

Extrait du commentaire:


2 poids 2 mesures scandaleux, Lieberman, etc...


Je ne sais pas si vous vous en souvenez, mais le Hamas palestinien a été classé comme organisation terroriste parce qu’il refusait de reconnaître l’existence de l’État d’Israël. Les Israéliens viennent d’élire Premier ministre Benjamin Netnayahou qui refuse l’instauration d’un état palestinien contrairement aux accords en vigueur signés par Israël. Mieux, Benjamin Netanyahou a inclus dans son gouvernement le parti d’extrême droite d’Avigdor Lieberman. Plus fort encore, Avigdor Lieberman lui-même, dont le racisme anti-arabe est la marque de fabrique, vient d’être nommé ministre des Affaires étrangères. Un peu comme si Jacques Chirac à l’époque, ou Nicolas Sarkozy dans un souci d’ouverture, avait nommé Jean-Marie Le Pen ministre des Affaires étrangères. Israël a donc son Le Pen avec l’aval du président israélien, Shimon Pérès, autrefois socialiste et ex-prix Nobel. De l’arrivisme ? Non, de la ¨Paix ! Mais loin de m’indigner, tout cela me réjouit fortement. Car c’est l’occasion unique de voir enfin les masques tomber. J’attends donc avec impatience de voir comment va réagir la communauté occidentale si prompte à donner des leçons de morale au monde entier ! Et l’Europe ! Va-t-on classer sur la liste des terroristes Benjamin Nétanyahou ? Va-t-on tracer un cordon sanitaire autour d’Israël ? Rompre toutes relations avec ce gouvernement comme on l’a fait avec le Hamas ? Que vont dire nos professionnels de l’indignation ? Jeter des anathèmes à longueur de journaux ? Que va faire Bernard Kouchner ? Et le Crif et la Licra ? Vont-ils exiger que l’on boycotte désormais Israël ? Et Rama Yade ? Serrera-t-elle la main du Le Pen israélien ou dira-t-elle, drapée dans sa dignité, que « La France n’est pas un paillasson », etc. etc. J’attends avec gourmandise vous dis-je, comme tous ceux qui se préoccupent de justice dans le monde, la réaction de tous ces gens-là. Ce sera tellement instructif !  Rachid



Emmanuel TODD : « Le vrai risque pour la France
c’est l’émergence d’un Etat autoritaire " 

Les grands enjeux qui nous attendent en 2009 et les défis à relever. Dérive sécuritaire, néo-libéralisme fou, possible retour de la lutte des classes, triste état de la gauche ou fracture générationnelle … Loin des discours convenus, l’auteur de « Après la démocratie » nous livre son analyse, et explique pourquoi il souhaite l’instauration d’un protectionnisme européen, le seul choix capable selon lui d’enrayer la crise sociale et écologique. http://www.bastamag.net/spip.php?article347

2769.jpg Strauss-Kahn avait avoué à Tribune juive « se lever chaque matin en se demandant comment il pourra être utile à Israël ».

Un site internet décrit l’épouse de Strauss Kahn, Anne Sinclair comme “une militante sioniste acharnée”.

Dans la revue Passages N° 35 Strauss Kahn avait déclaré : “Je considère que tout Juif de la diaspora, et donc c’est vrai en France, doit partout où il le peut apporter son aide à Israël. C’est pour ça d’ailleurs qu’il est important que les Juifs prennent des responsabilités politiques. Tout le monde ne pense pas la même chose dans la Communauté juive, mais je crois que c’est nécessaire. Car, on ne peut pas à la fois se plaindre qu’un pays comme la France, par exemple, ait dans le passé et peut-être encore aujourd’hui, une politique par trop pro-arabe et ne pas essayer de l’infléchir par des individus qui pensent différemment en leur permettant de prendre le plus grand nombre de responsabilités. En somme, dans mes fonctions et dans ma vie de tous les jours, au travers de l’ensemble de mes actions, j’essaie de faire en sorte que ma modeste pierre soit apportée à la construction de la terre d’Israël”.

Source IsraelValley - 28 septembre 2008

Pour en savoir plus: http  
://fr.wikipedia.org/wiki/Anne_Sinclair

http://www.marcfievet.com/article-29743402.html

octopus-copie-copie-1.jpg

La France, le Moyen-Orient et
le monde juif français.

Politique arabe de la France entre mythe et histoire


Après deux ans de présidence  de Nicolas Sarkozy, les médias et les intellectuels arabes commencent  à s’interroger sur ce qui adviendra de la politique française dans le monde arabo-musulman. 

À Londres, dans le quotidien en langue arabe Alquds arabi, se demande sous le titre « coup d’état français contre les Arabes?», signé par son rédacteur en chef, Abd El Bari Atwan si l’abandon de la position française de stricte neutralité observée jusqu’ici n’entraînerait pas plus de pertes que de profits?

 

 En même temps  l'alignement sur la politique israélienne de la part de la France est la conséquence de la gestion du fait juif français. Cela ne peut que provoquer la réaction d'opposition de Juifs français qui dénoncent la politique coloniale d'Israël. Des juifs qui ne se reconnaissent pas dans le sionisme colonial promu par un état au détriment d'un autre peuple qui est le peuple palestinien.


Il est interessant de mesurer la pertinence du croisement de l'attitude l'Etat français sur cette région du monde en particulier, et le monde arabe en général avec l'attitude des juifs de France qui ne veulent pas être soumis au diktat des inconditionnels d'Israël...



Pour en débattre, le CMX vous invite autour des interventions suivantes:

La politique arabe de la France avec Alain Chenal, Maître de conférences à l’Université Paris-X.

Le monde juif français, la Palestine et la France  avec Liliane Cordova Kaczerginski , Ijan ( réseau juif antisioniste international ) et un autre intervenant au nom de l'UJFP contribuera au débat.

Dimanche 5 avril 2009 à 15h00
Centre Malcolm X
lieu du débat :
3, rue jean macé - 94120 Fontenay sous bois.
Site internet : centre-malcolmx.org

                           Mail:centremalcolmx@yahoo.fr  

____________________________________________________________________

 

B-61_bomb_rack.jpg

On prête l'intention à Obama
de retirer les 240 bombes nucléaires US
stationnées du Vieux Continent (..)
.


On le sait peu: après avoir réduit considérablement son arsenal nucléaire en Europe, le Pentagone continue de stationner 20 têtes nucléaires dans chacun des cinq pays suivant: l'Allemagne, la Belgique; les Pays-Bas, l'Italie et la Turquie (il faut lire à ce sujet l'excellent rapport du GRIP ici).

 

Pourquoi Obama voudrait-il les retirer?

 

Pour trois raisons:

 

1/ Selon un document de l'US Air Force, les bases européennes ont sont stationnées ces armes ne sont pas fiables. Des terroristes pourraient s'y introduire et voler ces engins. Or le risque terroriste nucléaire est une obsession d'Obama.

 

2/ Ce stationnement est contraire à l'article 1 du Traité de Non Prolifération qui stipule que les cinq Etats nucléaires n'ont pas le droit "de transférer à qui que ce soit, ni directement, ni indirectement" ces armes.

 

Or ce traité arrive à échéance en 2010 et sa renégociation sera très difficile. D'autant plus difficile si l'Amérique (et les pays d'accueil) continuent de le violer de façon si flagrante.

 

3/ Les Russes avanceront plus vite et plus loin dans leur propre désarmement si Washington retire ses armes, basées à quelques centaines de kilomètres de Moscou.

 

Évidemment la perspective d'un tel retrait inquiète grandement les pays d'Europe non dotés, qui redoutent de ne plus être "couverts" par le parapluie nucléaire américain (bien qu'ils continuent de l'être par les missiles intercontinentaux - sur le papier, en tous cas.)

 

La solution pourrait donc être une force de frappe européenne franco-britannique.

 

Régulièrement agitée,  cette idée était au point mort. Elle pourrait être là relancée.


http://globe.blogs.nouvelobs.com/archive/2009/04/01/obama-va-t-il-retirer-les-armes-nucleaires-americaines-d-eur.html

________________________________________________________________________________________

 


L'Actualité, avec Laplote - G2O de Sarkozy

 2e54izk.jpg

    http://Laplote.over-blog.fr

_______________________________________________________________________________



Des pénuries bientôt  ?

On ne peut rien avoir quand il n’y a rien. L’effondrement industriel mondial aura des conséquences matérielles et très réelles … bientôt. Dans les rayons des magasins, d’habitude remplis de biens de consommation de toutes sortes, il y aura tout à coup des trous. Lorsqu’on demandera au gérant ce qui se passe, il répondra probablement que le fournisseur a fermé boutique. Ne vous étonnez pas si ce magasin est fermé à son tour lorsque vous vous y rendrez la prochaine fois. La grande déflation est arrivée. 

Source: The Privateer, No 624, mars 2009 

La suite sur le blog
http://sos-crise.over-blog.com

(Traduction Horizons et débats) 
http://www.marcfievet.com/article-29769388.html


____________________________________________________________________________________



Ségolène, du P.S. au "parti de l' avenir" ?


Suite au flop de Martine Aubry au Zénith, nul ne sera étonné d’apprendre cette nouvelle, qui sera confirmée prochainement dans les médias, Ségolène Royal quitte le parti socialiste pour créer sa propre formation, ce qui lui permettra d’avoir les coudées franches pour préparer les élections présidentielles de 2012.



SR-3.jpgC’est par le biais des courriels que l’info a été divulguée, suite à une confession d’un proche de Ségolène Royal qui bien évidemment, se prépare à rejoindre la future candidate dans cette formation au dénominatif très parlant. Le « parti de l’avenir ». Voilà un mot qui résonne et même détonne d’autant plus que l’époque est à la morosité, la mélancolie, le souci de conserver un monde dont on sait pertinemment qu’il ne reviendra plus. Le parti de l’avenir résonne parfaitement dans l’entendement du militant ou du sympathisant socialiste. Faut-il rappeler que le mouvement créé par Mme Royal se dénommait désir d’avenir et que la gauche, qu’elle soit radicale socialiste, radicale cassoulet, jaurésienne ou mendésienne, mitterrandienne ou rocardienne, a toujours voulu représenter aux yeux des citoyens français le progrès, l’aspiration vers un monde meilleur, le souci d’une nation où les mots fraternité et égalité ne sont pas vains et doivent être incarné par des mouvements politiques puissants, capable de transformer une société encline aux profits sans partage et à l’exploitation des faibles. La gauche c’est aussi la défense des idées sociales nouvelles, la liberté des ondes, le pacs, la réduction du temps de travail et naguère, les congés payés, qui rappellent la courte épopée du Front populaire. 

Epopée, voilà un mot qui dit bien ce sont Ségolène Royal porte le dessein. Une épopée personnelle, une aventure dans l’Histoire, une rencontre d’une épopée personnelle avec une épopée d’un peuple, pour paraphraser un bon mot de Dominique de Villepin. Cette décision de quitter le PS est pour ainsi dire, naturelle. Jean-Luc Mélenchon avait tiré le premier, en créant le parti de gauche. Mais avec Royal, c’est du sérieux, car la Présidente du Poitou dispose d’un capital de confiance conséquent auprès des Français.

Il est certain que cette démission ne va pas arranger les affaires du PS mais franchement, quel était l’intérêt pour Mme Royal de rester dans cette formation, sans aucun rôle déterminé, devant lever le petit doigt pour intervenir, sous surveillance constante de l’appareil. Ségolène ne voulait pas d’un destin à la Adjani qui, faute de tourner et de se voir offrir des premiers rôles par des grands réalisateurs, a fini par se refaire une santé en tournant dans un téléfilm formaté pour Arte. Ségolène ne se voyait pas en journée de la jupe au carnaval de Dunkerque, alors que Martine se serait pavanée devant le perron de la mairie de Lille, lançant ses tirades présidentielles devant un parterre de journalistes patentés, mais sans doute, clairsemé. Le parti socialiste vit peut être sa longue agonie, comme naguère le parti communiste. Il faut dire que la trahison des Lang, Rocard, Kouchner et Besson n’a pas arrangé l’image d’un parti censé représenter les valeurs de gauche et la vertu, mais dont quelques dirigeants ont donné l’image de notables prêts aux compromissions pour disposer d’un rôle dans l’appareil du pouvoir actuel avec le Président que l’on connaît.

Ségolène Royal n’a rien à perdre dans cette aventure. Au moins, elle sera visible dans les médias comme la tête d’une mouvance, d’un parti de l’avenir censé redonner espoir aux Français, et non pas comme une potiche d’un parti conduit par une godiche



Extraits de http://www.marcfievet.com/article-29769093.html

liste complète



109324027.jpg  
L'architecture financière mondiale doit changer (Medvedev)



BERLIN, 31 mars - RIA Novosti. Le président russe Dmitri Medvedev a proposé mardi à Berlin de mettre en place une architecture moderne de marchés monétaires, en prévoyant davantage de monnaies de réserve dans le monde, rapporte le correspondant de RIA Novosti sur place. "La crise actuelle a aggravé les problèmes entre les différents marchés monétaires, en montrant qu'ils n'étaient pas suffisamment stables et que même la certaine stabilisation qui pourrait se produire ne serait pas à même de garantir un développement continu dans les décennies à venir si l'on ne mettait pas en place une architecture moderne des rapports monétaires, en créant également davantage de systèmes monétaires de réserve", a souligné le chef de l'Etat russe lors d'une conférence de presse à l'issue des négociations russo-allemandes.  ... http://www.marcfievet.com/article-29769001.html



Communiqué du comité “Patriotes contre l’intégration dans l’OTAN” Tous les patriotes sont invités à se réunir pour protester contre le retour de la France dans l´organisation militaire intégrée de l´OTAN ce jeudi 2 avril 2009 à 18 heures devant la statue du Général de Gaulle, Place Clémenceau, 8ème arrondissement de Paris (métro Champs-Elysées-Clemenceau). Ce rassemblement, notamment organisé par le Rassemblement pour l´Indépendance de la France, obéit à un seul mot d’ordre : être en tenue de deuil, porter des drapeaux français en berne et jeter des chrysanthèmes sur le cercueil symbolisant l´enterrement de la France. Henri Tisot lira la lettre par laquelle le général de Gaulle signifia en 1966 au président Johnson que la France quittait le commandement militaire intégré de l´OTAN et réclamait le départ des troupes étrangères stationnées sur son sol. Pierre Lefranc lira de son côté un message dont nul ne doute qu’il sera la ...

La cybercriminalité est une industrie qui se porte bien

Accord signé entre les USA et GIBRALTAR pour échanger des informations

Contestation anti-OTAN à Strasbourg/Incertitude au sommet du G 20


Retrouvez les dessins de Rodho sur le blog blorg.canalblog.com

Retrouvez les dessins de Rodho sur le blog blorg.canalblog.com


Le débat de fond du G20 

Quel que soit ce que l’on pense de la prise de position présidentielle, elle révèle un véritable débat de fond qui traverse le G20. D’une part les Etats-Unis et la Grande-Bretagne, qui ont grand ouvert les vannes budgétaires pour relancer leurs économies, demandent aux autres pays (notamment d’Europe continentale) de faire de même pour assurer une plus grande relance mondiale. En effet, s’ils ne sont pas vraiment suivis, alors, ils risquent de payer un prix disproportionné (ce qui ne serait pas complètement injuste…). 

De l’autre, la France et l’Allemagne, pour une fois sur la même longueur d’onde, refusent de creuser davantage les déficits pour ne pas alourdir leur dette publique, mais exigent une plus grande régulation de la finance internationale. Bref, alors que les pays anglo-saxons se concentrent sur les solutions pour résoudre la crise à court terme, l’Europe continentale préfère avancer sur les solutions de plus long terme. Résultat, en l’absence de nouveaux gestes de l’Europe, les Etats-Unis pourraient freiner toute nouvelle régulation… 

Pour le coup, il y a du bon à prendre dans les deux positions. Les Etats-Unis ont raison de dire que l’effort budgétaire européen est trop limité. Et l’Europe a raison de défendre une réforme de fond du système économique mondial. Le problème est que la volonté de réforme est beaucoup trop limitée. Rien sur le commerce (le protectionnisme reste tabou), rien sur la monnaie (alors que la Grande-Bretagne laisse filer la livre) et la réforme de la finance se limite à la chasse aux boucs émissaires (traders et paradis fiscaux). 


La posture du président 
Devant le blocage des négociations, Nicolas Sarkozy a donc recouru à une annonce peu courante avant une telle réunion, évoquant qu’il pourrait quitter le sommet si elle n’aboutissait pas à une vraie réforme. On pourrait trouver cette posture très gaullienne. Mais tout d’abord, le Général pratiquait la dissuasion plutôt que l’évoquait. Ensuite, étant donné le lourd passif du résident de l’Elysée, on peut douter de la sincérité de la manœuvre et se demander s’il ne s’agit pas purement d’une posture pour la communication. 

Extraits  http://www.marcfievet.com/article-29750482.html


liste complète


[Message de Patrice Hénin - 31/03/2009]

Je suis convoqué pour un blog considéré comme diffamatoire et déjà interdit, demain 1er avril, à la PJ, 122-126 rue du Chateau des Rentiers 75013. A 15h.
C’est d’ailleurs le même jour et même endroit que Rue89 est convoqué aussi pour sa vidéo off :
http://patricehenin.over-blog.com/article-21292690.html
résumé de cette affaire kafkaïenne :
http://patricehenin.over-blog.com/article-20701426.html
(Note de L&I : comme par principe nous n’aimons pas les interdictions de sites Web pour délit d’opinion - nous avons fait nous aussi une copie de l’article “interdit” ci-dessus. Si jamais le lien ne répondait plus, n’hésitez pas à nous le demander…)
C’est l’histoire d’un ex-PDG de Bouygues Immobilier, qui a le pouvoir d’ordonner aux flics d’écrire des faux, à la justice de bien vouloir condamner son vieux frère à être interné en psy.
Vous conseillez de ne pas rester isolé, j’y vais seul malgré les mises en garde de personnes qui pensent que je serai arrêté pour trouble à l’ordre public qu’ils inventeront (article L-3213-2)
 
http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-29753151.html


Animaux contre Labos

Révision de la Directive Européenne de 1986 (86/609) ... 20 ans de progrès pour la protection des animaux de laboratoires dans les états européens sont sur le point d’être sabrés par des députés qui ont décidé de rendre un service zélé aux laboratoires. Beaucoup d’amendements très négatifs ont été proposés dans la Commission recherche et industrie (ITRE) du Parlement, quand à la Commission agriculture (AGRI), le rapporteur Neil Parish a complètement capitulé et proposé ...

le sénat américain s'apprête à voter une loi visant à interdire l'agriculture biologique

Sommet du G-20 : L’Afrique marginalisée dans les débats

Alain Bauer, l’homme qui sauva la France

Au G20 de Londres, Nicolas Sarkozy et Angela Merkel feront du volontarisme. Ils prendront la tête de la croisade européenne en faveur de la régulation du système et Nicolas Sarkozy annonce déjà qu’il quittera la réunion plutôt que d’accepter un sommet raté. Les deux chefs d’Etat iront à Londres armés d’un arsenal de mesures proposé par la Commission de Larosière, mandatée à cet effet il y a ...

fAffaire Tarnac/SNCF : entretien avec l’avocate de Julien Coupat



UMPpolice-68.jpg

Face aux risques de conflits sociaux,
les manoeuvres des Gouvernements :

Voici ce que j'ai trouvé sur un forum dont le sujet était :
rappel réservistes policiers confirmé par le ministère !!!
http://www.denissto.eu/forum/viewtopic.php?t=989&start=0


Je voulais simplement dire que les gouvernements des pays "démocratiques"
sont tous en train d'anticiper une aggravation de la situation.


Pour info on a eu droit à Conflans ( 78 ) à un gros coup de flip en pleine nuit :
hélicos en rase motte avec projecteurs surpuissants, Zodiacs sur la Seine, les enfants étaient terrifiés.
Après renseignements auprès d'une élue locale, il s'agissait d'un exercice anti-émeutes.

Du jamais vu dans cette banlieue d'habitude bien tranquille !

Une réponse à cette info :

Exact fredmartin, c'est dans tous les pays que se met en marche ce genre de manoeuvre.

http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-29740998.html
J'ai un papier indiquant le même phénomène aux US depuis le 01/10/08

Sur mon blog sos-crise,
dernières parutions :




uniform.jpg

liste complète










Jacques Sapir dit qu'il faut se protéger
des pays Tiers et des pays de l'Est de l'Europe.

Sinon,  nous serons obligés de nous replier sur une position française.
Texte : «  Monnaie commune, protectionnisme européen : faisons lEurope par le haut
vidéo                                                                                                                                                                                            
http://www.debout-la-republique.fr/Monnaie-commune-protectionnisme.html



transnistrie.jpgMon dernier livre, compte-rendu d'un voyage officiel à Tiraspol en juillet 2007, vient de paraître cette semaine aux éditions du Cygne. Un joli petit livre avec des photos ! Il peut être commandé chez vos libraires ou sur Internet !



http://www.dailymotion.com/bookmarks/Face_Occulte_De_Nos_Etats/video/x8tsks_he-oui_webcam
http://crodoff.canalblog.com/

logo cpi/tpi
Justice pénale internationale :
posture ou imposture ?

1- Le Darfour,
un contre feu médiatique
à Gaza-Palestine


Plaide également en faveur de cet argument le fait de privilégier le Darfour et non l’enclave palestinienne de Gaza, un cas de figure en tout point transposable à la province sécessionniste du sud Soudan. Le Darfour, il est vrai, fait office de contre feu médiatique au prurit belligène d’Israël contre le Liban et la Palestine. Une conférence sur le Darfour avait d’ailleurs été convoquée, en hâte, en juillet 20O6, à Paris, par l’écrivain Bernard Henry Lévy et Jacky Mamou, ancien dirigeant de «Médecins sans frontières», trois jours après le déclenchement de la guerre de destruction israélienne contre le Liban dans une tentative de détournement de l’opinion publique européenne sur les agissements israéliens à Beyrouth. Contrairement à Gaza, sous blocus israélien depuis quatre ans, le Darfour bénéficie de ce fait d’une sur médiatisation sans rapport avec la réalité du drame humain qui s’y joue en raison vraisemblablement de sa conformité avec la stratégie de balkanisation de l’Afrique et du Moyen Orient et des liens de proximité entre Israël et M. Abdel Wahed Nur, chef de la Sudan Liberation Army (SLA), un proche de Bernard Kouchner, ministre français des Affaires étrangères (2). Parangon du droit d’ingérence humanitaire, le tandem Kouchner Lévy a toujours prôné les interventions au Kurdistan, en Tchétchénie au Darfour, mais jamais en Palestine, particulièrement à Gaza où aucune aide gouvernementale française, humanitaire, médicale voire même alimentaire, n’y a été dépêchée après sa destruction par Israël, en janvier 2009, illustration caricaturale de l’instrumentalisation du Droit et de la Justice au service des visées hégémoniques du camp occidental.


Les chefs d’accusations retenus contre Omar Al Bachir, premier président en exercice à être poursuivi par la justice pénale internationale, sont d’ailleurs applicables point par point aux dirigeants israéliens particulièrement les crimes de guerre, le déplacement des populations, les assassinats extrajudiciaires, ainsi que l’usage prohibé de mines anti-personnels et d’armes chimiques, des bombes au phosphore blanc, aux projectiles DIME (dense inert metal explosive). Les témoignages des militaires israéliens de l’académie Itzhak Rabin viennent en confirmation des accusations lancées sur ce sujet par les organisations non gouvernementales et des observateurs occidentaux sur place à Gaza (3). La «lutte contre le terrorisme» n’autorise pas tous les abus. Elle n’autorise pas non plus l’usage de procédés terroristes à l’égard de la population civile, ni l’élimination des témoins gênants des propres turpitudes de leurs auteurs, notamment les installations de l’ONU, comme ce fut répétitivement le cas à Cana, au sud Liban, en 2004, et à Gaza, en 2009.


2- La France,
une suspicion légitime


La justice pénale internationale, dont l’avènement avait été salué comme annonciateur d’une ère nouvelle est ainsi, d’emblée, obérée par sa sélectivité et ses immunités, en un mot par sa partialité. Les Etats-Unis, un des tortionnaires majeurs de l’époque contemporaine, le maître d’œuvre des tortures de la base américaine de Guantanamo (Cuba), de Bagram (Afghanistan) et d’Abou Ghraib (Irak), de même qu’Israël, considéré par une fraction importante de l’opinion publique mondiale comme «l’Etat voyou N°1» de la scène internationale, n’ont pas souscrit au traité fondateur de la Cour pénale internationale. Ils disposent de ce fait d’un privilège de juridiction qui leur confère une sorte d’immunité impériale les plaçant à l’abri des poursuites, héritage de l’ancien «régime des capitulations» de l’empire ottoman.

Il en est de même des autres pays du champ occidental, notamment la France, qui compte à son actif l’élimination des principaux opposants du tiers monde hostiles à son hégémonie,

extraits de
http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=12973


Quelles sont les origines
de la crise du Darfour?

L'acteur américain Georges Clooney fait partie de l'association «Save Darfur» et dénonce le massacre d'Africains par des milices arabes. Par contre, le philosophe Bernard-Henry Levy, qui tente lui aussi de mobiliser l'opinion internationale, affirme qu'il s’agit d'un conflit entre islam radical et islam modéré. La crise du Darfour est-elle ethnique ou religieuse?
LIRE LA SUITE : Darfour (MichelCollon.info)


http://www.dailymotion.com/relevance/search/lelibrepenseur/video/x7t28m_pourquoi-la-france-a-une-dette-de-1_news


crise, un chaos savamment organisé
http://omegalpha.over-blog.com/article-29707722.html


C O M M E N T A I R E S  :  I C I

Partager cet article
Repost0
31 mars 2009 2 31 /03 /mars /2009 06:52
Reçu cette information,
que je relaie aussitôt :


pol-et-l-argent.jpg 


SAMEDI 4  AVRIL 2009.

journée  SANS ACHATS !!!

D'autres pays l'ont déjà fait. Et ils ont réussi à  faire baisser le prix des pâtes alimentaires pour l'Italie. Deux jours de  grève d'achats ont
suffi pour faire reculer l'énorme augmentation du prix des  pâtes.
  
 Même action au Liban pour le prix du pain, le  lendemain de la grève d'achats le prix du pain reprenait son ancien  prix.
 
PARTICIPEZ AU MOUVEMENT NATIONAL
SAMEDI 4  AVRIL 2009
 
LE GOUVERNEMENT ET LES GRANDS FINANCIERS DE  CE PAYS SE  SOUVIENDRONT :
 
Vous êtes invités, tous  et toutes, ce jour-là à ne RIEN ACHETER surtout :
    
- L'ESSENCE - GAZOIL  - TABAC
- JEUX DE HASARD (ts jeux de la Française des Jeux)
- ALCOOL
- BOYCOTT DE LA GRANDE DISTRIBUTION (sauf les petits  commerces de proximité)
- ESSAYER DE NE PAS ETRE VERBALISE  (radars, feu rouge,stop,  stationnement....)

   Avec un minimum d'organisation, nous pouvons tous y arriver.
   Ce message n'est issu d'absolument aucun parti politique ni  d'aucun  syndicat.
  

Imaginez l'impact que  ce mouvement solidaire national pourrait engendrer.
Cette action sera, et c'est certain, plus efficace que n'importe  quelle grève ou  manifestation !!!!.

CETTE  ACTION FERA CHANGER LES CHOSES ;
  
DIFFUSEZ CE MAIL A... TOUS VOS CONTACT INTERNET...FAITES VITE, La date sera  vite arrivée
  
PREVENEZ VOS AMIS, COLLEGUES,  FAMILLES....... qui eux même préviendront à leur tour, leurs amis,  familles, etc ......
 
L' EFFET BOULE DE NEIGE SE FERA  NATURELLEMENT
 
Servons nous d'internet, cette  merveilleuse invention.

AIDONS NOUS et nous parviendrons à  faire reculer la vie chère.

Ne dites pas "cela ne servira à rien "  Observez le 5 avril les réactions constatées grâce à vous,  grâce à nous. Cessons de nous plaindre et AGISSONS

A relayer !



publié par samtelam (libre panseur) Aujourd'hui 09H23

images?q=tbn:sOKUv9r6iyx0iM:%3Ca%20href=


Si on examine avec soin le developpement des sociétés humaines à l' aune des récits, livres et autres documents dont l' Histoire est friande, il devient évident que la coopération, la mutualisation, l' entraide et l' empathie ont été, sont, et seront les outils conceptuels qui nous ont permis de parvenir à la société de l' information dans laquelle nous vivons.


L' enfant, le nourrisson pour être exact, ne survivrait pas sans l' aide de sa mère aidée par ses proches.


Ce paramètre invariable, universel qui fonde notre humanité, qui nous inscrit dans la société des humains par un acte de la plus pure empathie, par Amour, cet acte désinterréssé, cette énergie donnée, ce bonheur, ne devrait pas être bloqué par des visées égoïstes à but d' accumulation, de thésaurisation ou autre illusion de petit propriétaire boursicoteur, trader en pantoufle, brognard du palais, cauchemardeskalkulateurdudividendavenir.

 

Qui a décrété que l' entreprise est faite pour le profit, rien que le profit, tout pour le profit? Qui?


Des banquiers, c a d des voleurs. Des magnats de la pompe à phynance, du pétrole ou autre agro-alimentaire. C a d des affameurs, des institutions à créer du chômage pour instaurer la peur de perdre les avantages « acquis ».

 

Acquis à qui? Juste toléré, oui!! et la tolérance finit lorsque celui qui tolère a décidé de ne plus le faire...La tolérance, un mot à oublier car il est rance. Danse de l' errance.

 

De même que son alter-ego le sacrifice; pour la patrie, pour l' entreprise (combien de salariés filoutés alors qu' ils avaient accepté de « geler » leurs rémunérations pour la « survie » de l' entreprise?, pour le profit de l' entreprise?), pour un dogme, une idée, un voile d' illusion, pour la Maya loin de la Maat.

 

Internet a redistribué les cartes par l' interactivité, nous sommes devenus des acteurs et pensons par nous-mêmes.


Les « leaders d' opinion » nous font LOL, les animateurs nous font LOL, les éducateurs nous font LOL, les profs nous font LOL, les politiques nous font LOL, les artisses nous font LOL, les intermédiaires, directeurs artistiques, grossistes, semi-grossistes, douaniers, huissiers, notaires et avocats, avoués et autres juges, députés trahissant le peuple, réparateurs informatiques, plateformes téléphoniques, pademploi Pôlemploi, nous font LOL!!!!!

 

Que de barrières, de barbelés!!! faudra-t-il utiliser le goudron et les plumes contre ces gabelous qui s' octroient le droit d' empocher la monnaie?

 

Conventions, préjugés, idées reçues, stéréotypes, pressions psychologiques, menaces et passage à l' acte, occupation du territoire en bon souchiens qui pissent pour délimiter leurs influences; pour se rassurer sur leur pouvoir de persuasion, tant il est important de con-vaincre, de séduire pour vendre n' importe quoi pourvu que le flow du cash soit le flot de vache à lait entier, écrémé et demi écrémé.


C'est la comptine du marketeur qui compte sur le comportement du cons-amateur à moteur de pulsion reptilienne.

 

Tout faux!!


Internet a brouillé les cartes au trésor des barons de la salière, les vandales Wendels qui se forgent une maitrise sans suer devant la gueule du haut fourneau qui dégueule sa siderurgie moribonde. Des Wendels pour qui le rêve consiste à « faire fortune » encore et toujours, toujours plus et qui visiblement n' ont pas lu Le Chercheur d' Or de Le Clézio.

 

Nous sommes des acteurs, de nos vies, de nos envies, et nous avons besoin de consommer pour survivre, soit.
 

Nous sommes des consom'acteurs et chaque jour nous remercions Pachamama, notre mère pour les cadeaux extraordinaires, d' air, d' eau et de nourriture qu' elle nous donne grâce à son union avec Râ.
 

Voilà la Maat!! Voilà l' Ubuntu!!

Ne désirant pas être exploités, nous ne désirons également pas être exploiteurs. Car même les syndicats, créés pour défendre les salariés, s' empressent de se conduire comme les pires des salauds dès qu' ils sont en position de patrons....

 

Et Internet nous apprend à travailler en réseau, sans hiérarchie, de gré à gré avec pour finalité la recherche de la connaissance et non l' accumulation des profits.
 

Nous ne reviendrons pas en arrière, quand on goûte à la liberté il est impossible de revenir au servage.

*Et même si quelques-un(e)s se gobergent au champagne/caviar,en nous le faisant savoir pour mieux nous mépriser, il est bon qu' ils sachent en retour que la pizza/chianti aura toujours pour nous le goût ineffable de l' ambroisie olympienne des partiggiani, des résistants de la première heure à la grivelerie du commerce que Fourier qualifiait de rapine.
 

Décroissance! et fissa!!

 

Quem jà passou pela esta vida e não viveu ( Celui qui est passé par cette vie et qui n' a pas vécu)

Pode ser mas, mais sabe menos do que eu ( Peut être plus connu, mais en sait bien moins que moi)

Porque a vida so se da pra quem se deu ( Car la vie se donne seulement à qui s' est donné)

Pra quem amou, pra quem chorou, pra quem sofreu (Celui qui a aimé, qui a pleuré, qui a souffert)

 

Vinicius de Moraes

 

Ecoutons les poètes, la terre et le soleil....

http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=2933



______________________________________________________________________________________


Actualité sur mon blog http://sos-crise :
Http://sos-crise.over-blog.com 



liste complète
   (posté le mercredi 1.4.2009)


effondrement-hyperpuissance.jpg

Reçu ce courriel si poignant :

Etant très pris en ce moment, je n'ai pas le temps de vous écrire un roman pour vous convaincre du bien fondé de continuer l'action des 29 Janvier et 19 Mars

Deux questions me hantent, et j'aimerais les partager avec vous qui me lisez :

1°) que penser de dirigeants qui ont peur de leurs Peuples???
2°) que penser de Peuples qui laissent le Pouvoir entre les mains d'incapables notoires???

Par pitié, évitez de répondre par "/on n' y peut rien/", "/c'est la Démocrati/e", "/y a pas le choix, et pas d'alternatives/" ou encore "/tu devrais arrêter de penser aux autres et profiter de la vie/"........

Voilà, je termine par un dernier conseil d'ami, pour ceux qui ne l'ont pas déjà fait.........JETEZ VOS TÉLÉVISEURS !!!!

N'hésitez pas à me répondre, vos nombreuses réactions, même hostiles, sont toujours riches d'enseignements!!

Amitiés. Khaled

Eh oui, Khaled, en démocratie comme dit Sarkozy "irréprochable",  les citoyens sont condamnés à jeter à la poubelle leur télévision, pour ne pas écouter une ignoble propagande ! Dans quel monde vivons-nous ?  Cordialement, Eva

TV_poubelle.jpg

_______________________________________________________________________________________________________


Elkabbach,
ou comment l'information est détournée
au profit d'un Clan et d'un Etat.
Par Eva, journaliste.


Jean-Pierre Elkabbach en 1991


Jean-Pierre Elkabbach,
faux journaliste et vrai propagandiste,
au service du libéralisme et d'Israël.
L'incarnation de ce que ne doit pas être
un authentique journaliste !


A l'instant, j'ai écouté d'une oreille le "Parlons-en" de la chaîne Public Sénat dirigée par le très partisan, le très néo-sioniste, Jean-Pierre Elkabbach,

et comme d'habitude un seul invité PS face aux portes-paroles du Gouvernement : Pierre Lellouche, un représentant du Ministère de la Défense, sans oublier les deux journalistes aux ordres, dont le tout aussi sioniste, communautariste et partisan, Frédéric Haziza.

Temps de parole de l'unique adversaire du Gouvernement  ? Réduit à la portion congru, constamment interrompu et destabilisé en permanence, pour atténuer la portée de son intervention.  

En réalité, cette émission sur le retour de la France dans le giron de l'OTAN, est un prétexte aux justifications, et disons-le, à de la simple propagande pour un Gouvernement qui n'a qu'un but : Brader les intérêts de la France au profit de l'Etranger, des maîtres à penser de la Pensée unique totalitaire et anti-démocratique qui rend le monde captif : Israël et les Etats-Unis. Et au service de leurs futures juteuses guerres soi-disant de civilisation et pour la démocratie, en réalité afin de s'emparer, comme des voleurs, des ressources convoitées aux quatre coins de la planète.

L'émission se termine en "dix secondes", grâce à l'intervention du zélé serviteur sioniste, par une conclusion du Représentant du Ministère de la défense tout acquis aux thèses anti-France du gouvernement aux ordres de l'Etranger : Le retour au sein de l'OTAN est dans l'intérêt de la France et de l'Europe. La boucle est bouclée. Ce sont les derniers mots que les "veaux", pour parler comme le Gl de Gaulle, entendront.

9a3d3o.jpg
 http://laplote.over-blog.fr

Oui, Mr Elkabbach, je vous accuse de détourner l'argent des contribuables français, pour servir les intérêts de l'Etat le plus dangereux de la planète, le plus va-t-en guerre, le plus ultra-libéral : Israël, dont vous êtes le représentant, le porte-parole, le serviteur, au détriment de la France, du pluralisme, de la République, de l'indépendance nationale, de l'Information.

Vous nous faites boire, Mr elkabbach,  la lie de l'information, celle qui est de la pure propagande. Vous ne méritez qu'une chose : Le mépris des journalistes dignes de ce nom, des citoyens Républicains, et des Français attachés à l'intérêt de la France.

Honte à vous ! Vous représentez ce qu'il y a de plus ignoble pour l'Information authentique, vous salissez le beau métier de journaliste. Avec tous vos copains qui gangrènent les médias de notre pays, à longueur d'antennes ou de pages, grâce à l'Esprit de Clan qui est le vôtre, et qui est le contraire de l'Indépendance à laquelle tout journaliste digne de ce nom doit être attaché.

Eva, outrée !


voir mon blog

http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/article-29726175.html


liste complète


______________________________________________________________

avion-bombes.jpg

Yougoslavie : Il y a 10 ans l’OTAN
agressait un Etat souverain (MID)

Au moment où l’Omniprésident Sarkozy a décidé du retour de la France dans le commandement militaire de l’OTAN, il est bon de rappeler quelques faits de guerre de cette organisation à la solde des lobbies militaro-politiques etatsuniens.

MOSCOU, 24 mars - RIA Novosti. Moscou considère les raids de l’OTAN sur la Yougoslavie il y a 10 ans comme une agression et une violation des normes du droit international, a déclaré mardi dans son commentaire le porte-parole de la diplomatie russe Andreï Nesterenko.

"Il y a dix ans, la Yougoslavie a été attaquée par l’aviation de l’OTAN. Une guerre a été menée contre cet Etat souverain en violation de la Charte de l’ONUt.gif, des normes du droit international, des résolutions du Conseil de sécurité concernant le règlement de la crise du Kosovo. L’OTAN a employé unilatéralement la force en négligeant le principe des efforts communs dans le règlement des conflits internationaux", est-il dit dans le commentaire publié sur le site du ministère russe des Affaires étrangères.

Engagée comme mesure préventive contre une catastrophe humanitaire, cette opération s’est soldée par une vague de réfugiés, qui n’ont jamais pu regagner leur foyer, par la destruction des infrastructures civiles et des systèmes de support vie du pays, a indiqué le diplomate russe.

Même de nos jours, l’économie serbe continue à ressentir les effets négatifs de l’agression de l’OTAN qui avait alors employé les armes de destruction les plus modernes.

"Des offensives contre les Serbes, le mépris à l’égard des minorités ethniques, l’isolement des Serbes dans des enclaves, la criminalité transnationale organisée, les négociations sur le statut du Kosovo où prévalait l’opinion de Pristina, voilà la liste incomplète des conséquences de la politique qui a conduit à la proclamation unilatérale de l’indépendance de la province en dépit des résolutions du Conseil de sécurité", a souligné le représentant du MID.

Dans ce contexte, Moscou appelle à interpréter lucidement les événements d’il y a dix ans et leurs effets négatifs sur le système de relations internationales. A ces fins, la Russie a proposé de signer un accord de sécurité européenne qui régulerait les rapports paneuropéens


http://www.oulala.net/Portail/spip.php?article4001

Lire aussi : Yougoslavie : il y a 10 ans. agression de l’OTAN t.gif

béchir assad.jpg

Pourquoi la Ligue arabe soutient el-Béchir

Commentaire Eva :

Pourquoi le monde entier, via les médias aux ordres comme d'ailleurs ceux de la "gôche bo-bo atlantiste et sioniste" ,  soutiennent-ils les bourreaux occidentaux de l'humanité ? A cause de la propagande éhontée.

Le Darfour et le Soudan ? Convoités par l'Occident à l'affût des ressources  égoïstement "vitales" à piller, et à soustraire à la Chine; alors on invente des poursuites par un pseudo Tribunal pénal international, en réalité aux mains de l'Occident carnassier et prédateur.

A quand des poursuites pour les VRAIS bourreaux, occidentaux ?

Eva

obama israel.jpg
Obama et Israël: les révélations du "New Yorker" : Real Politik 

Commentaire d' Eva

De la Real Politik toujours au service du statut-quo scandaleux,
et du fait accompli profitable aux colons assassins,

de la Real Politik qui permet le plus effroyablement hypocrite
des génocides de l'histoire de l'humanité, envers les Palestiniens
pourtant non responsables de la Shoah.

A quand la vérité dans les Médias ? Israël convoite le gaz offshore des Gazaouis ! Vous avez dit éthique ? Des voleurs et des assassins, oui ! Et toujours le deux poids deux mesures, principal facteur de pseudo terrorisme !

Quand les journalites de gauche, soi-disant, choisiront-ils leur camp ? Celui de la Vérité, des peuples spoliés, des causes justes ? Au lieu d'être platement atlantistes, néo-sionistes, et ... aplatis devant ceux qui détiennent le Pouvoir !


Eva, à la faculté d'indignation intacte face à l'injustice des médias et aux politiques abominables de l'Occident


Le double jeu, c'est l'Occident qui le mène toujours et partout.

A quand sa mise en cause sur ce blog, enfin ??

Est-ce trop demander à la Gôche Caviar ?

 

Eva


34791684_p1.jpg



Liquidation des intellectuels de gauche,
de la culture palestinienne,
de l'identité, de la mémoire.

Nous sommes dans le temps légitime de l’indignation et de la dénonciation du massacre, mais je ne me résigne jamais à donner au destin humain l’apocalypse pour issue. Je crois qu’il faut partir du projet impérialiste et colonialiste qui a été mené en Palestine, sous couvert de la création ex nihilo d’un Etat d’israél, pour le contrecarrer. Un des crimes israélien, c’est-à-dire le sionisme comme pont avancé de l’occident a été de tenter d’étouffer les voix palestiniennes. Et pas n’importe lesquelles, les voix de gauche, les voix communistes, celles qui combattaient tout en cherchant une issue humaine,, internationaliste. Il n’y a pas eu qu’henri Curiel d’assassiné, voici l’histoire de Ghassan Kanafani racontée par el Arham, l’hebdomadaire egyptien en langue française. S’il était un projet auquel j’aimerais participer ce serait celui de la renaissance et de la connaissance de cette culture palestinienne, ce serait une oeuvre de vie sur la volonté de mort.

http://socio13.wordpress.com/2009/01/28/jerusalem-israel-a-tout-fait-pour-liquider-les-intellectuels-palestiniens-surtout-de-gauche-dans-ses-tentatives-d%e2%80%99obliterer-la-memoire-et-l%e2%80%99identite-de-cette-nation/




Un G20 pour rien par Damien Millet – Eric Toussaint


La langue maternelle du 14e dalaï-lama est le chinois, le lieu de naissance du 14 e dalaï-Lama : un choix politique

51zpzeONsCL._SS500_ 


Le compte à rebours a-t-il commencé ?

Voici le message adressé à une amie ce jour.
Je le
poste pour tous ceux qui m'adressent des mails, des com's et qui se trouvent dans une situation identique.

________________________________________________________________

Je ne veux pas te faire peur mais te faire prendre conscience pour protéger les tiens.
Je prends un peu de temps pour t'éclairer, c'est très important.
Je te fais un hyper résumé de la situation.
 
Le déroulement est le suivant :
 
1. La crise financière va déboucher sur une catastrophe monétaire = le dollar va s'effondrer totalemenent et ne sera bientôt plus une devise de référence. (exemple : Les russes et les chinois qui eux possèdent 50% de la dette américaine sont occupés en ce moment au G20 à demander de créer un panier de devises - DTS - de remplacements. Les USA vont évidemment refuser dans un premier temps mais ils auront  très bientôt le dos au mur car la manipulation (planche à billet) de la banque centrale (FED) sur le tirage du dollar ne pourra plus se poursuivre encore longtemps (d'ici un an max.).
 
 
 
Cela va avoir des conséquences géostratégiques majeures. Les USA feront tout pour empêcher cette issue.
 
 
2. La crise économique va engendrer progressivement des troubles sociaux et civils de plus en plus graves. Ce sera le cas quand les gens verront que leurs économies, leur plan de pension, leur système de protection de santé partir en fumée. Tous les plans de relance mis sur la table en ce moment ne marcheront pas, la situation va s'aggraver avec le défaut de paiement d'états entiers. Un système social hautement sécuritaire (voire totalitaire) se mettra en place. Un tel système de contrôle de population est actuellement testé à Strasbourg sous le prétexte fallacieux de mesures préventives pour le sommet de l'Otan.
On teste les réactions des gens.
 
 
3. Les catastrophes naturelles vont se multiplier. Les tremblements de terre sont en forte augmentation, les inondations aussi. Mais le pire sera le réveil des volcans, leur fumée et leur dégagement de gaz va avoir des conséquences très lourdes sur les populations. Plusieurs volcans se sont déjà réveillés ces toutes dernières semaines :
 
 
 
 
 
Cela va aussi engendrer beaucoup d'humidité dans l'air ce qui va favoriser la propagation de pandémie.
Tout cela est causé par les tempêtes solaires mais aussi par des événements dû à l'allignement cosmique (le cosmos est une horloge). Donc, rien avoir avec le réchauffement climatique d'origine humaine dont on nous rabat les oreilles sans cesse. C'est un mensonge total.Par ailleurs, un volcan en éruption dégage plus de CO2 que toutes les voitures et usines du monde entier.
 
Le monde va ainsi s'enfoncer dans les déséquilibres et la panique. De la sortira évidemment une guerre totale.
C'est prévu.
L'objectif est la réduction massive de la population mondiale.
 
Sauf ceux qui sont préparés y survivront. Cela ne se passera pas dans 10 ou 15 ans mais dans les années qui sont devant nous.
Nous allons le vivre !!
 
Suis bien le fil des infos que tu entendras et relient tous ces points apparemment sans lien entre eux ... et tu verras que ce que je te dis est la pure vérité (ce n'est pas de la paranoïa).
 
Les élites sont déjà préparées à ces événements. Elles ont déjà leur bunker..
Lire par exemple ici pour Bill Gates, Rockfeller et Mosanto : http://www.lecourrier.ch/index.php?name=NewsPaper&file=article&sid=438832
 
 
Conclusion rapide et brève :
 
Nous vivons dans une réalité partiellement fictive fabriquée par les grands médias.
L'essentiel nous est soigneusement caché. Il est vrai que nous devons rester productif n'est-ce pas ?!
 
Quand tu verras que les choses se gâtent, tu peux compter sur moi pour te donner des indications supplémentaires sur les choses à faire pour te protéger, toi et ta famille. (..)
 
http://lapromo.neufblog.com/leveilleur/2009/03/le-message-%C3%A0-une-amie.html



_________________________________________________________________________________________



Vidéos :

Pierre Hillard - Une analyse géopolitique pertinente

http://remy-rey.over-blog.com/article-27936556.html



_______________________________________________________________________________________


Nato-out.jpg


Les 60 ans de l’Otan :
Une nouvelle guerre froide
contre les damnés de la terre ?

« L’Europe supranationale, c’est l’Europe sous commandement américain. Les Allemands, les Italiens, les Belges, les Pays-Bas sont dominés par les Américains. Les Anglais aussi, mais d’une autre manière. Alors, il n’y a que la France qui ne soit pas dominée. Pour la dominer aussi, on s’acharne à vouloir la faire entrer dans un machin supranational aux ordres de Washington. Alors, on n’est pas content, et on le dit à longueur de journée, on met la France en quarantaine. (...) »
Le général de Gaulle (..)

« Monsieur Nicolas Sarkozy voulait que sa présidence marque la rupture avec un "modèle social français". A-t-il alors résolu d’en finir avec une autre tradition française, celle de l’indépendance nationale ? (...).De complaire à des industriels de l’armement, amis de M.Sarkozy, qui escomptent qu’un retour de la France dans le rang leur permettra de vendre davantage d’équipements militaires ? Plus vraisemblablement, l’Elysée espère tirer parti de la sympathie qu’inspire le nouveau président des Etats-Unis pour tordre le cou à une impardonnable exception française. Celle qui, au moment de la guerre d’Irak, vit Paris se dresser contre tous les docteurs Folamour du "choc des civilisations".

(..) Le conflit entre la Russie et l’Alliance atlantique est donc désormais au coeur des tensions mondiales. Cette tendance russe à barrer l’expansion de l’Occident dans l’Est européen a généré une contre-offensive remarquable de l’armée russe en Géorgie, dont on ne mesure pas encore toutes les conséquences. Outre la Russie et l’Otan, la troisième pièce du kaléidoscope international actuel est le fondamentalisme islamique, qui s’exprime soit à travers des réseaux terroristes, soit dans des structures étatiques. De l’évolution des rapports de ces trois acteurs de la dynamique internationale - l’Otan étant à l’avant-garde de la globalisation démocratique - dépend la structuration du pouvoir au niveau planétaire dans les prochaines années.(6)

http://www.oulala.net/Portail/spip.php?article3998


 

liste complète


Les Français, c’est bien connu, sont très peu syndiqués, mais ils manifestent tout le temps. Tout de même, trois millions de personnes dans la rue, comme le 19 mars dernier, on n’avait pas vu cela depuis longtemps. Ces derniers temps, les Français ont beaucoup de raisons de protester. Ils manifestent contre les projets de réforme de l’école, du système de santé, du système des retraites, contre la montée du chômage, les délocalisations, les fermetures d’usines et la baisse du pouvoir d’achat. Mais aujourd’hui, et pour la première fois peut-être, ils manifestent avant tout contre le système de l’argent. On leur avait dit il y a quelques mois qu’on ne pouvait pas satisfaire leurs revendications parce que « les caisses de l’Etat sont vides ». Après quoi, lorsque les premières conséquences de la crise financière mondiale se sont fait sentir, ils ont vu l’Etat sortir magiquement d’on ne sait où des milliards d’euros pour soutenir les banques les plus menacées. On leur a dit en même temps qu’avec la crise, des centaines de milliards d’euros ou de dollars sont partis en fumée – de sommes d’un montant tel que nul ne parvient même à réaliser à quoi elles correspondent. Aujourd’hui, ils constatent que leur situation personnelle se dégrade, tandis que les grandes entreprises cotées en Bourse voient globalement exploser leurs profits, mais en même temps multiplient les [...]

 

 

cia.jpg
La communauté états-unienne du renseignement vit comme une humiliation le départ de Charles Freeman, contraint par le lobby sioniste de renoncer à son poste de président du Conseil national du renseignement. Les déclarations se multiplient pour dénoncer l’influence disproportionnée d’une faction dont le fanatisme porte atteinte aux intérêts nationaux états-uniens, et même israéliens. Dans ce contexte, le directeur de la CIA, Leon Panetta, a remis au président Obama et aux leaders parlementaires concernés une étude sur l’avenir d’Israël dans les vingt prochaines années. Le rapport établit qu’il est impossible à long, voire à moyen terme de maintenir le régime d’apartheid au pouvoir à Tel-Aviv, que la « solution à deux États » est une chimère et qu’une évolution à la sud-africaine est inévitable. Israël devra restituer aux neuf millions de Palestiniens la nationalité et la citoyenneté dont elle les prive depuis 1948. Sur cette base, la CIA invite l’Éxécutif et le Législatif à anticiper l’afflux de 2 000 000 de réfugiés israéliens sur le territoire US, dont 500 000 ont la double nationalité US. L’Agence pose également la question de savoir quelle attitude adopter vis-à-vis des criminels de guerre ou contre l’humanité qui chercheront alors refuge aux États-Unis. La CIA envisage l’afflux de 2 millions de réfugiés israéliens aux USA

La CIA envisage l’afflux de 2 millions de réfugiés israéliens aux USA

 

 

dgrunway.jpg
L’atoll de Diego Garcia est situé au cœur de l’océan Indien. Ce joyau corallien d’une rare beauté, pourtant en sécurité hors de la zone des cyclones, a subi trente années d’agressions. Volées à leurs habitants, les Ilois, ces îles ont été transformées en base aéronavale anglo-américaine de lancement de missiles balistiques. Spoliée, abîmée, Diego Garcia est devenu l’escale de la mort pour la défense des intérêts du consommateur américain et européen.  L’atoll de Diego Patrick Brousse de Laborde    Les Ilois ou Chagossiens habitaient leur archipel et formaient une population paisible et soudée qui vivait essentiellement de la pêche et du coprah, tous ont été délocalisés, dans l’indifférence générale, par les Britanniques au profit des américains. Exilés aux Seychelles et à l’Ile Maurice dans le dénuement, les Ilois ont entrepris des actions en justice pour reprendre possession de leurs îles. Leur résistance est non-violente: manifestations et grèves de la faim devant les ambassades des deux États « pirates ». Les Ilois ont été sacrifiés sur l’autel de l’argent et de la guerre par la cupidité et l’irresponsabilité de politiciens de l’Ile Maurice, du Royaume-Uni et des États-Unis d’Amérique fourvoyés aux finalités mercantiles et criminelles des lobbies des industries de l’armement. [...]

 

 

110px-Flag_of_Israel_svg.png
"Israël" prépare un exercice d'alerte aérienne dans tout le pays en juin, d'une ampleur sans précédent, c'est ce qu'a indiqué vendredi le vice ministre de la Guerre du gouvernement sortant, Matan Vilnaï. Des sirènes d'alerte doivent retentir le 2 juin en "Israël" dans le cadre d'un exercice visant à tester les procédures de secours de la population en cas de guerre et d'attaques de missiles. "Toute la population sera appelée à se mettre à l'abri" a indiqué Vilnaï à la radio militaire de l'occupation. Il a précisé que la décision définitive de procéder à cet exercice sera prise par le nouveau gouvernement israélien, après son investiture prévue pour la semaine prochaine. L'exercice est censé durer cinq jours, entre le 31 mai et le 4 juin. Un exercice qui dure 5 jours ? Est ce la dissimulation d'une attaque programmée contre l'Iran à l'aide de missiles balistiques à têtes nucléaires, sachant qu'en représailles l'Iran tirerait des centaines de missiles à son tour sur israel ... ? Sous couvert d'exercice, israel va-t-il mettre toute sa population aux abris avant de déclencher son attaque ? Ils sont assez retors pour jouer ce jeu la. De toutes façons, Sarkohen l'a dit "on se réveillera un matin en constatant qu'israel a frappé [l'Iran] ! Ils mettront comme toujours, le monde devant le fait accompli, se moquant totalement des conséquences de leurs actes. Revenons aux protocoles de Sion, faux grossier [...]

 

 

 

Affaire Freeman : le Lobby israélien vacille par John J. Mearsheimer* Alors que la coalition qui a porté Barack Obama à la Maison-Blanche s’entredéchire, le Lobby israélien (AIPAC) est parvenu à écarter l’ambassadeur Freeman de la présidence du Conseil du Renseignement national. C’est que, depuis plusieurs années, Chas Freeman est le leader d’un courant, au sein du département d’État et de la CIA, qui tente de recentrer la politique de Washington au Proche-Orient sur les intérêts nationaux US. Il a organisé la publicité autour du livre critique des professeurs John J. Mearsheimer et Stephen M. Walt, il a aidé à la conclusion des contrats pétroliers entre la Chine et l’Iran, il a organisé l’invitation du président Ahmadinejad à l’université de Columbia et, plus récemment, a apporté son soutien à l’envoyé spécial de l’ONU dans les Territoires palestiniens Richard Falk. Pour lui barrer la route, le Lobby israélien l’a accusé de servir les intérêts saoudiens et chinois ce qu’il ne pouvait démentir sauf à révéler son rôle exact au sein des services de renseignement US. Cependant, l’action trop visible du Lobby israélien contre un membre éminent de la Communauté du Renseignement US a eu pour effet de mobiliser celle-ci contre lui. Le professeur John J. Mearsheimer. M. Freeman avait une remarquable [...]

 

 

 

De fait, Obama déclare la guerre au Pakistan. Le programme guerrier d'Obama: augmentation du nombre de soldats, du nombre "d'experts civils" et de celui des mercenaires, ces derniers étant actuellement au nombre de 71 000 (plus que les troupes de l'armée US) en Afghanistan. Obama a pris la décision d'opérations terrestres US transfrontalières en territoire pakistanais, avec ou sans l'accord du gouvernement pakistanais, en plus de l'escalade des attaques de drônes.  Alors que le président Barack Obama commence a réduire la guerre de Bush en Irak, il construit sa propre guerre plus à l'Est. On nous dit que ce sera une nouvelle aventure américaine, extra spéciale, plus étendue en Afghanistan, impliquant une stratégie d'escalade vigoureuse pour "stabiliser" cette terre perpétuellement instable. L'escalade initiale va ajouter 17 000 soldats aux 36 000 qui sont déjà sur place. Puis, un an après, il y aura une nouvelle augmentation d'environ 17 000 soldats. (Les 17 000 premiers sont déjà déployés, Obama vient d'annoncer un nouveau déploiement de 4000 troupes ndlt). Ces soldats doivent être postés dans une série de nouvelles garnisons construites dans des régions [...]

 

 

Ferons-nous du drapeau de la France la boule puante d'une satellisation inexorable de l'Europe, paierons-nous, de génération en génération à un empire étranger le tribut d'une gratitude politique contrefaite, laisserons-nous le fanion du Nouveau Monde flotter à jamais sur les quatre cents bases militaires de l'occupant en Allemagne, en Italie, en Espagne, en Grèce, en Belgique, en Hollande, au Portugal, allumerons-nous pour toujours les fumigènes de nos souverainetés confisquées, ferons-nous grésiller à jamais les brûle-parfums de notre reconnaissance à un faux prophète de la démocratie?  Le 4 avril, nous recevrons somptueusement l'occupant, le 4 avril, nous fêterons les soixante ans de notre subordination institutionnalisée, le 4 avril, nous nous le couvrirons des lauriers de nos dévotions éperdues. Mais nul ne porte longtemps le masque des Tartuffe de la liberté. L'OTAN ne se changera pas aussi aisément qu'on le croit en une exposition de parchemins des démocraties commémoratives. Changeons le triste mémorial de la souveraineté évanouie de l'Europe en instrument de notre résurrection. Notez  1 - M. Barack Obama, nouveau vassalisateur de l'Europe occupée   2 - Le génie de la logique   3 - Les bévues de la France  [...]

 

Comment chasser l'occupant militaire de l'Europe ?

 

 

liste complète

 

liste complète

 

 

Partager cet article
Repost0
18 mars 2009 3 18 /03 /mars /2009 19:46

Tamarindo.jpghttp://bridge.over-blog.org/article-28963695.html


Mes amis,

Cohn-Bendit, sur Public Senat, dit ceci, à l'instant : " Sarkozy en vacances au Mexique (vous savez, chez  le copain narco-banquier), n'est pas dans la douleur de la réalité française ". En effet ! Il fuit le réel dans un palais d'Accapulco, la riche station balnéaire - je connais, j'y ai été : J'ai préféré l'arrière-pays, encore sauvage, peuplé d'Indiens authentiques, qui se rient de nos folies dorées. Oui, il échappe au réel. Mais pas seulement ! Ce réel, si douloureux, il le provoque par sa politique. Et, entre nous, il en profite aussi, en se sucrant au passage ! Vous croyez que ses maîtres, ceux qui s'ingénient à faire de nos vies un enfer, ne lui font pas des cadeaux ? Salaire doublé, avantages de toutes sortes, et largesses fiscales... au point de s'exonérer d'impôts ! Et vous, au fait ? Etranglés ? Dites merci à vos bienfaiteurs. Ils nous préparent un avenir radieux. Nouveaux-nés fichés et même sélectionnés, écoles payantes, Santé inaccessible, facs "eugénistes", services publics privés, chômage pour presque tous, dégraissages massifs, délocalisations en guise de tourisme, salaires en berne, contrôles généralisés, dimanches au service du MEDEF, média-mensonges, loisirs organisés par Dassault et Co, et même euthanasie à partir de soixante dix ans. Tout est prévu pour agrémenter la vie des citoyens.


Alors, Sarkozy, ou pas ? Il fait beau, allez vous promener demain... Voici les horaires...


Votre Eva


Le nouveau slogan de Sarkozy,
le jour où il dira la vérité :
"On travaille plus,
les actionnaires gagnent plus !"


une-sine-hebdo-28.jpg

Voici la liste complète

des manifestations syndicales

du jeudi 19 mars 2009 :

01 - Ain
Belley -> 16h, devant le Tribunal
Bourg en Bresse -> 14h30, départ Champ de foire
02 - Aisne
St Quentin -> 15h, Place du 8 octobre
Château-Thierry -> 17h, Place Paul Doumer
Soissons -> 14h, Parc St Pierre
Laon -> 14h30, place de la gare
Hirson -> 14h, Salle des travailleurs - Rue Dinant (derrière la caserne des pompiers)
Chauny -> 15h, place de l'hôtel de ville
03 - Allier
Moulins -> 15h30, devant la préfecture
Montluçon -> 15h30, place Jean Dormoy
Vichy -> 15h30, devant le lycée Presles
04 - Alpes-de-Haute-Provence
Digne -> 11h, Place de Gaulle
Manosque -> 11h, Porte Saunerie
05 - Hautes-Alpes
Gap -> 10h, Inspection Académique
Briançon -> 10h, Champ de Mars
06 - Alpes-Maritimes
Nice -> 10h, Place Masséna
07 - Ardèche
Privas -> 15h, place de la mairie
Annonay -> 14h, devant l'usine FAYA (canson)
Aubenas -> 15h, Champ de mars
08 - Ardennes
Charleville Mézières -> 10h, Place Ducale
09 - Ariège
Foix -> 10h, devant la Poste
10 - Aube
Troyes -> 15h, Bourse du Travail
Romilly -> 17h30, place de la gare
11 - Aude
Carcassonne -> 14h30, Square Gambetta
Narbonne -> 14h30, palais du travail
12 - Aveyron
Rodez -> 15h, Esplanade de Bourran
13 - Bouches-du-Rhône
Marseille -> 10h, Vieux Port
14 - Calvados
Caen -> 10h30, place Saint Pierre
Vire -> 17h, Place du Petit Marché
Lisieux -> 10h, place François Mitterrand
15 - Cantal
Saint-Flour -> 10h30, allée Georges Pompidou
Mauriac -> 10h30, place de la Poste
Aurillac -> 10h30, devant le Prisme
16 - Charente
Angoulême -> 10h, Gare
17 - Charente-Maritime
La Rochelle -> 10h30, Gare SNCF
Saintes -> 10h30, devant le palais de Justice
Rochefort -> 10h30, place Colbert
Jonzac -> 10h30, départ du Jardin Public
18 - Cher
Bourges -> 10h30, Place Séraucourt
Vierzon -> 10h30, Forum République
Saint-Amand -> 10h30, Place de la République
Saint-Florent-sur-Cher -> à 10h30, Place de la République
La Guerche-sur-l'Aubois -> 11h, Place du Général de Gaulle
19 - Corrèze
Brive -> 10h, place Thiers
Tulle -> 15h, place de la Gare
Ussel -> 15h, place de la République
2B - Haute-Corse
Bastia -> 10h, Palais de Justice
21 - Côte-d'Or
Dijon -> 14h30, Place de la République
22 - Côtes-d'Armor
Saint Brieuc -> 10h, Place de la liberté
Dinan -> 11h, esplanade de la Résistance
Lannion -> 11h, devant le tribunal
Guingamp -> 10h30, l'Echiquier
23 - Creuse
Guéret -> 10h, Hôtel de Ville
24 - Dordogne
Périgueux -> 10h30, rond point route de Paris (au-dessus du Palais de Justice)
Sarlat -> 15h, Place de la Poste
Bergerac -> 17h30, devant le Palais de Justice
25 - Doubs
Besançon -> 11h, place Battant
Montbéliard -> 14h, Champ de Foire
26 - Drôme
Valence -> 14h30, Champ-de-Mars
27 - Eure
Evreux -> 14h, départ du Pré du Bel Ebat
28 - Eure-et-Loir
Chartres -> 10h30, devant la préfecture
29 - Finistère
Brest -> 10h30, place de la Liberté
Quimper -> 10h30, place de la Résistance
Morlaix -> 10h30, devant l'hôtel de ville
Quimperlé -> 10h30, place de Coat Kaer
30 - Gard
Nîmes -> 15h, Place Jules Guesde
Alès -> 10h, place de la Mairie
Bagnols sur Cèze -> 9h30, devant le lycée des Eyrieux
Uzès -> 10h30, devant l'esplanade
31 - Haute-Garonne
Toulouse -> 14h30, Arnaud Bernard
Saint-Gaudens -> 15h, place Jean Jaurès
32 - Gers
Auch -> 10h30 à la Patte d'Oie
33 - Gironde
Bordeaux -> 13h, Quai Louis XVIII (face place des Quinconces)
34 - Hérault
Montpellier -> 14h, Esplanade de l'Europe (face au conseil régional)
Béziers -> 10h, devant la Bourse
Sète -> 9h30, devant la mairie
Lunel -> 11h30, rassemblement devant la statue du Pescalune - Angle Cours Gabriel Péri
Mèze -> 11h, rond-point de la Marianne
35 - Ille-et-Vilaine
Rennes -> 11h, place de la Gare
Fougères -> 17h15, devant la sous-préfecture
Redon -> 11h, devant la sous-préfecture
Saint-Malo -> 11h, devant l'ancienne gare
Vitré -> 17h, place de la gare
36 - Indre
Châteauroux-> 10h, place de la République
Issoudun -> 15h, place du Sacré Cœur
37 - Indre-et-Loire
Tours -> 9h30, place de la Liberté
38 - Isère
Grenoble -> 10h, Gare SNCF
Bourgoin-Jallieu -> 10h, parking Diederichs
Roussillon -> 10h, place de la République
Vienne -> 14h, sous-préfecture
Villefontaine -> 14h30, devant le MEDEF

39 - Jura
St Claude -> 10h, rue du Pré
Dole -> 10h, avenue de Lahr
Lons le Saunier -> 14h30, place de la liberté
40 - Landes
Mont-de-Marsan -> 10h30, place des Arènes
41 - Loir-et-Cher
Vendôme -> 11h, devant la sous-préfecture
Blois -> 14h30, parc des expositions
Romorantin -> 11h, devant la sous-préfecture
42 - Loire
Saint-Etienne -> 10h, place Jean Jaurès
Roanne -> 10h30, bourse du travail
43 - Haute-Loire
Puy-en-Velay -> 10h30, Place Cadelade
44 - Loire-Atlantique
Nantes -> 14h, boulevard Jean Philippot, rond-point en face du CHU
Saint-Nazaire -> 14h, Base sous-marine, Place de l'Amérique Latine
Châteaubriant -> 14h, Place Ernest Bréant
Ancenis -> 14h, Rond point espace 23
45 - Loiret
Orléans -> 10h30, parvis de la Cathédrale
Montargis -> 10h30, place du Patis
Gien -> 10h30, place de la Victoire
Cahors -> 14h30, place Charles de Gaulle
46 - Lot
Cahors -> 14h30, Place Charles de Gaulle
Figeac -> 14h30, Lycée Champollion
47 - Lot-et-Garonne
Agen -> 14h30, devant le tribunal
Marmande -> 15h, place de la Filhole
48 - Lozère
Mende -> 10h, départ de Chicanette
49 - Maine-et-Loire
Angers -> 10h30, place Leclerc
Saumur -> 10h30, place de la mairie
Cholet -> 10h30, place Travot
Segré -> 16h, place du Port
50 - Manche
Granville -> 10h30, cours Jonville
Avranches -> 14h30, devant la mairie
Saint-Lo -> 10h30, place de la mairie
Cherbourg -> 14h30, place Napoléon
Coutances -> 10h30, place de la mairie
51 - Marne
Reims -> 10h, Maison des Syndicats
Châlons -> 10h, Maison des Syndicats (Place de Verdun)
Epernay -> 10h, Place Carnot
Vitry -> 10h, maison des syndicats
Sezanne -> 13h, place du Champ Benoist
52 - Haute-Marne
Chaumont -> 16h, Hôtel de Ville
Saint-Dizier -> 16h, devant la Salle Aragon
53 - Mayenne
Laval -> 10h45, square de Boston
Château-Gontier -> 15h30 (contacter syndicats locaux)
54 - Meurthe-et-Moselle
Nancy -> 14h, place Stanislas
55 - Meuse
Bar-le-Duc -> 14h, Gare SNCF
56 - Morbihan
Lorient -> 10h, maison des syndicats
Vannes -> 10h, la Rabine
Pontivy -> 10h, la Plaine
57 - Moselle
Metz -> 15h, place Mazelle
58 - Nièvre
Nevers -> 16h, Gare SNCF
Cosne sur Loire -> 16h, devant la Poste
59 - Nord
Valenciennes -> 10h, Place d'Armes
Dunkerque -> 15h, Place Jean Bart
60 - Oise
Compiègne -> 10h, cours Guynemer
Chantilly -> 10h, place du Château
Beauvais -> 14h, Place du Jeu de Paume
61 - Orne
Alençon -> 10h30, rond-point du Parc-Élan
Argentan -> 10h15, Place Leclerc
Flers -> 17h, Place du marché
L'Aigle -> 17h15, Place de la Poste
Mortagne-au-Perche -> 17h30, devant la mairie
62 - Pas-de-Calais
Lille -> 14h30, Boulevard de la Liberté (manif régionale)
Lens -> 14h30, place de la gare
Calais -> 9h30, sous-préfecture
Arras -> 9h30, Place de la Gare
Boulogne-sur-Mer -> 9h30, quai Gambetta
Béthune -> 9h30, Isbergues, rue Pierre Loti Usine Arcelor
63 - Puy-de-Dôme
Clermont-Ferrand -> 10h, place de la république
64 - Pyrénées-Atlantiques
Pau -> 10h, place Verdun
Bayonne -> 10h, place St Ursule
65 - Hautes-Pyrénées
Tarbes -> 10h, bourse du travail
66 - Pyrénées-Orientales
Perpignan -> 10h30, Place de la Catalogne
67 - Bas-Rhin
Strasbourg -> 15h, Quai du Général Koenig
68 - Haut-Rhin
Mulhouse -> 14h30, place de la Bourse
Colmar -> 11h30, devant la Préfecture
69 - Rhône
Lyon -> 10h, Place d'Arsonval
Villefranche -> 10h30, place du Promenoir
70 - Haute-Saône
Vesoul -> 10h, devant la gare
Gray -> 10h, place du 4 Septembre
Lure -> 9h, devant la Préfecture
71 - Saône-et-Loire
Montceau-les-Mines -> 15h, devant la Mairie
Châlons-sur-Saône -> 15h, maison des Syndicats
Le Creusot -> 15h, devant l'Alto
Mâcon -> 15h, place Geneves
Paray-le-Monial -> 15h, place de l'Europe
72 - Sarthe
Le Mans -> 9h30, Palais des congrès
Sablé -> 10h, place du Champs de Foire
73 - Savoie
Alberville -> 14h30, sous-préfecture
Chambéry -> 14h30, place de la Sasson
Saint-Jean-de-Maurienne -> 14h30, Champ de Foire
74 - Haute-Savoie
Annecy -> 14h30, Préfecture
Thonon-les-Bains -> 10h, Parvis de l'Etoile
75 - Paris
Paris -> 14h, Place de la République
76 - Seine-Maritime
Le Havre -> 9h30, Franklin
Rouen -> 10h, cours Clémenceau
Dieppe -> 10h, gare
77 - Seine-et-Marne
Paris -> 14h, Place de la République
78 - Yvelines
Paris -> 14h, Place de la République
79 - Deux-Sèvres
Niort -> 11h30, Place de la Brèche
Bressuire -> 17h, place St Jacques
Thouars -> 11h, place Lavault
80 - Somme
Amiens -> 14h30, Maison de la Culture
Abbeville -> 14h30, Théâtre
Friville -> 14h30, Place Jean Jaurès
Ham -> 14h30, Esplanade du Château
81 - Tarn
Albi -> 14h30, place du Vigan
82 - Tarn-et-Garonne
Montauban -> 14h30, gare SNCF
83 - Var
Toulon -> 10h30, place de la Liberté
Draguignan -> 10h30, sous préfecture
84 - Vaucluse
Avignon -> 10h, préfecture Chabran
85 - Vendée
La-Roche-sur-Yon -> 14h30, boulevard Sully
86 - Vienne
Poitiers -> 14h30, Porte de Paris
87 - Haute-Vienne
Limoges -> 10h, place de la République
88 - Vosges
Neufchâteau -> 9h45, devant la sous-préfecture
Epinal -> 14h, devant la préfecture
89 - Yonne
Auxerre -> 15h, devant la Maison des Syndicats
Sens -> 10h, devant le marché couvert
90 - Territoire de Belfort
Belfort -> 10h, devant la Maison du Peuple
Montbéliard -> 14h, Champ de Foire
91 - Essonne
Paris -> 14h, Place de la République
92 - Hauts-de-Seine
Paris -> 14h, Place de la République
93 - Seine-Saint-Denis
Paris -> 14h, Place de la République
94 - Val-de-Marne
Paris -> 14h, Place de la République
95 - Val-d'Oise
Cergy -> 9h30, parvis de la préfecture
973 - Guyane
Cayenne -> 9h, devant la préfecture



http://eldiablo.over-blog.org/article-29047383.html


mars2009.jpg 
http://eldiablo.over-blog.org/


Le capitalisme bloque la France et ses travailleurs.

Bloquer le profit capitaliste tous ensemble et en même temps :

de la légitime défense.

Tous ensemble le 19 mars et après !


Après la crise des années 70, les institutions aux ordres des grands groupes capitalistes (gouvernements nationaux, OMC, FMI, UE..) ont imposé aux peuples le « néo-libéralisme » afin d'assurer au grand capital le profit maximum par la casse méthodique des acquis sociaux et des salaires, la privatisation des secteurs « rentables » (transports, énergie, télécom, santé, éducation,...). Le développement accéléré du crédit a été massivement utilisé pour tenter de compenser la baisse des salaires, facteur de sous-consommation. Après Reagan et Thatcher, l'Union Européenne a en particulier servi à mettre les peuples au pas de la « concurrence libre et non faussée », de la « libéralisation » et de la « modération salariale ».

Le capitalisme a seulement réussi à différer pendant quelques années l'ampleur de la suproduction et l'éclatement de ses contradictions mais aujourd'hui, le château de cartes s'écroule et la crise mondiale commence à étendre ses ravages : faillites, chômage de masse, paupérisation,... tandis que les grands actionnaires continuent d'entasser des milliards. Une crise générale, le monde en a déjà fait l'expérience dans les années 30, qui déboucha sur les fascismes et la deuxième guerre mondiale... qui fut la « solution capitaliste » à la crise. Obama ne vient-il pas de programmer 200 milliards supplémentaires pour la guerre ? Oui, le capitalisme continue de porter en lui la crise, la misère et la guerre, comme « la nuée porte l'orage » ainsi que le disait Jaurès.

Sarko-Medef et ses parrains, exécutants du capitalisme mondial en crise, entendent bien poursuivre la même politique et faire payer leur crise aux travailleurs, alors que les grandes entreprises du CAC 40 ont distribué des dizaines de milliards de bénéfices en 2008 et qu'elles en reçoivent autant de la part du gouvernement :

- Ils cassent nos acquis et nos conditions de vie : casse de l'emploi (+ 90000 chômeurs en janvier !), salaires comprimés et bientôt en baisse (comme chez IBM ou chez Renault), casse de l'Education nationale de la Maternelle à l'Université, de l'Hôpital public, du CNRS, de la SNCF, de la Poste, de la Sécu et des retraites, du droit du travail, ...

- Ils cassent notre pays, via l'Europe supranationale, afin d'en finir avec les luttes populaires et avec « l'exception française » née en grande partie de la Résistance et du CNR : casse de l'industrie et de la production nationales, remise en cause de la laïcité et du découpage républicain du territoire, coup de force parlementaire pour imposer la constitution européenne rejetée par notre peuple, casse du reste d'indépendance de la justice, de nos libertés syndicales et même de la langue française remplacée peu à peu par le « global English » du MEDEF....

Or, Sarkozy et l'UE n'ont aucun mandat pour casser la France et les acquis des travailleurs. Ils oublient qu'une élection n'a jamais subordonné un peuple à ses élus ; au contraire, l'élection soumet les dirigeants du pays au peuple, dont ils s'engagent à servir les intérêts. C'est d'ailleurs ce que rappelait la 1ère constitution républicaine de la France (1793) : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l'insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».

Et pourtant, dans cette situation historique à beaucoup d'égards, les directions de la fausse gauche se gardent bien de prendre en pratique le parti du peuple. Obsédées par les échéances institutionnelles et en particulier par des élections européennes, alibi « démocratique » d'une Union européenne tournée contre les peuples, elles ménagent Sarkozy et le système capitaliste. Et pour cause : le PS, après avoir fait passer l'Euro en France, dirige le FMI (Strauss-Kahn) et l'OMC (Pascal Lamy) tandis que le PCF de F. Wurtz et de MB Buffet a renié au nom de l'Europe le combat des résistants communistes pour l'indépendance nationale.


Quant aux états-majors syndicaux, comme en 2003 où Chérèque a ouvertement trahi la défense des retraites pendant que Thibault expliquait que « la CGT n'a pas vocation à bloquer le pays », ils ont clairement choisi d'empêcher la construction d'un rapport de forces pour gagner ; ils s'inscrivent dans la stratégie de leur Confédération Européenne des Syndicats qui appelle à « sauver le capitalisme de lui-même ». Tout un programme au nom duquel les états-majors syndicaux français agissent pour canaliser les luttes par des journées actions espacées et les empêcher de remettre en cause un système à bout de souffle.

Mais notre peuple, en état de légitime défense, ne cesse de résister : grève générale historique dans les DOM, luttes contre la casse de l'emploi et pour les salaires chez les constructeurs automobiles et leurs sous-traitants, luttes contre la casse de l'Université et de la Recherche, contre la casse de l'Education nationale, contre la casse de l'hôpital public, luttes contre la privatisation de la Poste...

Ces luttes, qui ont déjà débouché le 29 janvier sur une journée interpro d'une ampleur exceptionnelle, sont massivement soutenues par la population.


 manif.jpg

Dans ce contexte, l'affrontement entre Travail et Capital peut déboucher aussi bien sur une grande victoire populaire, comme dans les DOM, que sur une défaite cuisante si les luttes à la base ne convergent pas de manière durable. Un front « tous ensemble et en même temps » d'une ampleur historique (comme en 1936, en 45, en 68) est seul capable de battre Sarko-MEDEF et l'UE, de plus en plus rejetés par notre peuple. Le recul de Darcos devant les lycéens, celui de Pécresse devant les enseignants-chercheurs, et surtout la victoire en Guadeloupe et en Martinique où la grève générale et le blocage ont permis d'arracher de belles avancées et une importante augmentation des salaires, montrent qu'il est possible de gagner.

Cela suppose de renouer avec le syndicalisme de classe qui était au cœur de la pratique de la grande CGT de l'après-guerre et de toutes les victoires populaires. Comme l'écrivent les syndicalistes CGT et FSU du Collectif National pour un Front Syndical de Classe : « Le pouvoir mène une guerre sans limite contre les travailleurs (...), la France deviendra un pays de misère pour eux s'ils ne parviennent pas à construire un mouvement d'ensemble bloquant le profit capitaliste. » L'unité dont les travailleurs et la jeunesse ont besoin doit se forger à la base, pour l'action et à partir des revendications qui s'expriment dans les luttes :

- SMIC à 1600 euros nets et augmentation des salaires de 300 euros en faisant supporter cette augmentation aux actionnaires du CAC 40 et non aux très petites entreprises ;

- interdiction des licenciements et des délocalisations, mise en place d'une politique industrielle nationale pour produire en France ;

-annulation des énormes dépenses militaires consenties par Sarkozy pour aider l'Oncle Sam à occuper l'Afghanistan et pour réintégrer l'armée française à l'OTAN ;

- contrôle par les travailleurs des milliards donnés par le gouvernement avec nationalisation des banques et des secteurs-clés de l'industrie, droit de véto des comités d'entreprises sur l'utilisation de l'argent public alloué au patronat ;

- annulation des contre-réformes Sarko-UE en cours (Education Nationale, Hôpital, poste, SNCF, EDF...) et des privatisations

-  sauvegarde et amélioration des acquis sociaux (sécu, retraite à 60 ans avec 75% du salaire après 37,5 annuités, à 50 ans pour les travaux pénibles)...

-  retrait des lois fascisantes réduisant le droit de grève, organisant la traque des ouvriers immigrés et donnant à Sarkozy la totalité du pouvoir ; non au traité de Lisbonne qui viole le Non souverain des Français à la constitution européenne...


2cyoep1.jpg 

Bouclier fiscal... Radeau de la profitation...

Ces revendications d'urgence posent, de toute évidence, la question du pouvoir politique puisqu'elles heurtent les intérêts des monopoles capitalistes et les directives dictatoriales de l'Europe Il faut donc faire renaître la perspective d'un pouvoir populaire et d'une République sociale, laïque et démocratique basée sur la ré-industrialisation du pays, le rétablissement des acquis sociaux et des services publics, la re-nationalisation (sous contrôle des travailleurs) des secteurs-clés de l'économie, la souveraineté populaire et nationale (jusqu'à la sortie de l'Union Européenne) associée à la signature de nouveaux traités internationaux progressistes à l'image de ce qui se développe en Amérique Latine autour de Cuba et du Venezuela.

Sans oublier que le capitalisme est aujourd'hui entièrement régressif et qu'il mène le monde à la ruine. Seul le socialisme et le pouvoir des travailleurs, débarrassant l'humanité de la classe parasite des grands capitalistes, et assurant la planification démocratique de la production en fonction des besoins et des nécessités (par exemple aujourd'hui de reconstituer l'environnement) permettront de sortir de la barbarie, des guerres impérialistes et de la fascisation politique, auxquelles le capitalisme condamne finalement les peuples.

Salariés privé/public, jeunesse étudiante et lycéenne, retraités, petits entrepreneurs étranglés par Sarko-Medef et par l'UE, on peut gagner si on s'y met tous avec détermination. Comme en Guadeloupe : « Liyannaj kont Pwofitasyon » sur TOUT LE TERRITOIRE NATIONAL !

Le 17 mars 2009

Pôle de Renaissance Communiste en France

http://eldiablo.over-blog.org/article-29189070.html

Si les budgets sociaux connaissent des réductions drastiques, en France le budget de la défense
est en progression de 5,4% % pour 2009.

http://bmasson-blogpolitique.over-blog.com/article-29188802.html



 ds-la-rue-on-reste.jpg ds-la-rue-on-reste.jpg 

 

________________________________________________________________________________________



Je vous avais dit, sur ce blog,
qu' Israël était prêt à rayer
l'humanité de la carte,
s'il était menacé.
Voici la réponse
à mon commentaire,
au sujet de ce dessin,
sur le blog juif.org...


situation-absurde--lectricit-.jpg
Evidement, personne dans les medias français n’en parle. Mais il est un fait qui se passe tous les jours : Israël livre a Gaza la majorité de l’électricité utilisée par les gazaouis, donc par les groupes terroristes, pendant que ceux-ci continuent chaque jour, dans l’indifférence générale, de bombarder le sud d’Israël… Cette situation absurde ne devrait-elle pas être une des priorités du prochain gouvernement de droite ?


Mon commentaire :

Et il faudrait les priver aussi d'électricité ? Déjà eau très limitée, souillée, bombes interdites qui entraînent malformations et cancers, destruction infrastructures, interdiction livraison articles de base, etc, c'est une extermination qui ne dit pas son nom. Tout ça pour contrôler le gaz, juteux !

Comment ceux qui ont vécu la Shoah peuvent-ils l'infliger aux autres ???

Comme disent les vrais juifs, c'est contribuer à l'antisémitisme, faire du tort au Judaïsme, piétiner toutes les valeurs juives et les commandements divins, etc

tout ça au nom du Veau d'Or, encore et toujours. Effrayant ! Eva

NB Quelle perversion du Judaïsme, tout ça !
Envoyé par Eva - le Mardi 17 Mars 2009 à 07:30
(..) Réponse (qui rejoint ce que je vous ai écrit sur ce blog) :
bientot avec la grace de D... ISRAEL aura son gaz, les plus grandes desalination d eaux de mer, pendant que ces abrutis d islamiste attend d 'allah la pluie, l argent,la mendicite, que le judeo-chretien, leurs donne,l eau sera plus important que le petrole car l eau c est la vie
j ai confiance pour l avenir d ISRAEL, ce n est pas un ahmadinedja ni autre abruti qui pourra nous aneantir le temps d hitler est revolu, ISRAEL est puissant,
et si par malheur nous devrions disparaitre , alors le monde partira avec nous, qu on ce le sache
Envoyé par Andre - le Mardi 17 Mars 2009 à 10:21

http://www.juif.org/caricatures/74,situation-absurde.php#comment63197


Proche Orient, en route pour le chaos ?

La menace vient du partage des pouvoirs dans cette coalition tel que l’a décrit la porte parole, Miri Rheiman, et tel qu’il a été diffusé lundi par les agences de presse internationales. « Aux termes de cet accord, Israël Beitenou va obtenir le ministère des Affaires étrangères, qui doit revenir au chef de ce parti Avigdor Lieberman, ainsi que les portefeuilles de la Sécurité intérieure, des Infrastructures, du Tourisme et de l’Intégration (des nouveaux immigrants), a ajouté la porte-parole. » révèle ainsi l’AFP.    Avigdor Lieberman, anti-arabe viscéral, se retrouve ainsi chef de la diplomatie israélienne et son parti, excusez du peu, obtient en outre trois autres portefeuilles-clés.

Sélection de liens :


au-delà du devenir et du disparaître
rétrospection :l'angleterre reconnaît les chemtrails
top robot graines germées,mode d'emploi (video)
à l'abordage de la guinée équatoriale
les medias allemands s'interrogent sur les chemtrails
 
Pendant que l'Occident
sème le malheur partout,
Cuba et le Vénézuela
rendent la vue aux aveugles

Juan Diego Nusa Peñalver
LA HAVANE, le 11 mars. – Plus de 1 500 000 personnes de 35 pays, y compris Cuba, ont bénéficié de l’Opération Miracle, un programme de soins ophtalmologiques proposé gratuitement par les gouvernements cubain et vénézuélien.
1 331 000 d’entre elles sont des patients étrangers, dont 266 743 ont subi des interventions chirurgicales dans des centres ophtalmologiques à Cuba, précise le site Internet CubaCoopera, du ministère des Relations extérieures.
 
Articles récents
5z445i.jpg 
 
 
Rétrospection : L’Angleterre reconnait les "chemtrails" ! ASTRONAUTIQUEMENT NOTES
Décrypter les mécanismes du « Nouvel Ordre Mondial »
Etats-Unis : les cartes de crédit vont avoir un taux de défaut de paiement de 10 %.
Nouveau cas de grippe aviaire en Égypte
Nouveau plan de lutte vaccinal contre l’hépatite B
Les francs-maçons de Sarkozy
La cour européenne des droits de l’homme a ordonné à la Grande Bretagne de détruire les échantillons ADN
La Croix Rouge dans ses petits souliers....
 
 
 
 
 
 
arton8211-af197.jpg 
 
Faut-il se remémorer la "shoah" tsigane ?
Voir mon article "la shoah" des Tsiganes, sur ce blog, article repris par le site Michelcollon.info.
 
« Dans l’Etat d’Israël, la mère juive est en train de disparaître »
Intervention de Nurit Peled-Elhanan au 20è anniversaire des Femmes en Noir


Nouvelle guerre froide ? Réarmement Russie...

Le président russe, Dmitri Medvedev, a déclaré mardi que l'Otan cherchait toujours à accroître sa présence près de la Russie et ordonné un réarmement "à grande échelle" de son pays à partir de 2011, afin de faire face à des menaces de "conflit sérieux dans certaines régions
http://www.marcfievet.com/article-29137162.html
 
 
Peut-on critiquer un raciste s’il appartient au peuple élu ? La réponse est non.



Une révolution ?
http://goudouly.over-blog.com/article-28796107.html



centcom.jpgJe recommande aux lecteurs français l'article de Pat Buchanan en défense de Charles Freeman, un homme de Kissinger qui a dirigé le Middle East Policy Council. Le lobby AIPAC l'a attaqué de front pour ses positions "pro-arabes" et ses liens avec l'Arabie Saoudite et la Chine, empêchant sa nomination au National Intelligence Council. L'article illustre une fois de plus l'hostilité des conservateurs états-uniens "de la vieille école" au dévoiement de la politique états-unienne au service d'Israël. Cela rappelle ce que nous disions sur Paul Craig Roberts devenu la coqueluche des anti-impérialistes français, même à gauche. Dans la même veine voir Doug Bandow "So-Called Isolationists Are the True Internationalists"

Au fait, puisqu'on parle de ce que font la droite et la gauche contre l'impérialisme, pourquoi est-ce Dupont-Aignan et pas un parti de gauche qui lance cette semaine une
pétition contre la réintégration de la France dans le commandement intégré de l'OTAN ?

http://delorca.over-blog.com/article-29136028.html



Vers la sécession aux Etats-Unis ?

Les Inrockuptibles l'annonçaient le 11 mars dernier et d'autres organes de presse avec eux : Dans une tribune publiée sur le site « World Net Daily », Chuck Norris, héros de Delta Force et de la série Walker, Texas Ranger, affirme que dirigé par un gouverneur « qui en a » le Texas pourrait faire sécession. Et ce gouverneur, ça pourrait être lui.

Ce "buzz" médiatique a été pris très au sérieux par la bande à Meyssan du
Réseau Voltaire qui en profite pour ressortir la vieille thèse d'Igor Panarin (ancien directeur adjoint du KGB puis porte-parole de l’Agence spatiale russe, actuel doyen de la faculté de Relations internationales de l’Académie diplomatique de Moscou, auteur d’un ouvrage sur l’œuvre de Thierry Meyssan) étudie la possible dislocation des USA sur le modèle de l’effondrement de l’Union soviétique. D'après lui, cet éclatement devrait débuter en 2010, pour aboutir à une fragmentation en pays distincts :

 la côte Pacifique (dominée par la population d’origine chinoise),
 le Sud (dominé par la population d’origine mexicaine),
 le Texas (comme république autonome),
 la côte Atlantique (dominée par la population d’origine européenne, susceptible de se scinder en deux avec les anglo-saxons et latins),
 les grandes plaines (qui reviendraient alors aux Indiens).
 en outre, l’Alaska pourrait retourner à la Russie et Hawaï au Japon.

Une vision passablement "racialiste" de l'identité états-unienne à laquelle je ne crois guère. Kadhafi dans les années 1980 avait suggéré d'une façon encore plus grossière que les Etats-Unis pourraient être divisés en 3 Etats (indiens - la moitié Ouest -, blanc au Nord Est, noir au sud-est).

Mais il est vrai que ces fantasmes sécessionnistes disent quelque chose de notre époque, et, aux Etats-Unis, ils expriment la fragilité du lien social dans ce pays. J'avais fait un dossier en décembre 2007 pour le blog de
l'Atlas alternatif sur le sécessionnisme des Indiens Lakota qui tendaient la main à Chavez.Je suis tombé ce matin sur Joseph Lafferty, chef sioux lakota, qui rend compte de l'accueil que lui a réservé Chavez en janvier 2008. L'histoire ne dit pas s'ils ont obtenu l'aide financière qu'ils sollicitaient.

http://delorca.over-blog.com/article-29131913.html


1046874-1320420.jpg

La démocratie mondiale malade
du camp de concentration de Gaza


A quel moment faut-il annoncer que la démocratie mondiale se trouve en danger de mort ? Quand un Président des Etats-Unis ne parvient pas à nommer les collaborateurs qui lui permettraient d'appliquer au Moyen Orient la politique voulue par la majorité de son électorat, la maladie est-elle devenue incurable ? On sait que M. Freeman, ancien Ambassadeur des Etats-Unis en Arabie saoudite et ancien Secrétaire adjoint au Ministère de la défense a démissionné de la présidence du Conseil national du renseignement à laquelle il venait d'être nommé par M. Obama, au motif que le lobby sioniste AIPAC lui a reproché d'avoir écrit : "La brutale oppression des Palestiniens par l'occupation militaire israélienne ne montre aucun signe de répit."


Si le Président des Etats-Unis échoue à choisir à son gré ses collaborateurs de haut rang face à l'omnipotence d'un groupe de pression devenu le maître de la politique étrangère de la nation, ce chancre est-il plus guérissable qu'un cancer qui rongerait l'encéphale même de la démocratie et la conduirait à une incohérence sans remède


Suite :
http://pagesperso-orange.fr/aline.dedieguez/tstmagic/1024/tstmagic/moyen_orient/gaza.htm




liste complète

liste complète




Publication non terminée ...

 

C O M M E N T A I R E S :  I C I
 

Partager cet article
Repost0
2 mars 2009 1 02 /03 /mars /2009 08:28




mars2009.jpg

Face à Sarkozy, au MEDEF et à l'Union Européenne,
construire par en-bas
le tous ensemble
en même temps


Le pouvoir mène une guerre sans limite
contre les intérêts et les acquis des travailleurs
et la crise va accélérer cette régression sociale
dans des proportions dramatiques ;
face à cette situation, la France deviendra un pays de misère

pour les travailleurs si ceux-ci ne parviennent pas à construire un mouvement d'ensemble durable bloquant le profit capitaliste, comme en 36, en 68 ou comme en Guadeloupe actuellement, qui seul pourra faire plier le gouvernement et le patronat et permettre la satisfaction des revendications et des aspirations populaires.

D'un côté, des travailleurs du public et du privé, retraités, chômeurs... subissant la régression sociale et la crise capitaliste : salaires bloqués voire en baisse (comme à IBM ou chez Renault où les salaires n'augmenteront pas cette année et où les primes vont être fortement réduites) tandis que les prix montent, licenciements qui se multiplient (+ 100 000 chômeurs en janvier !), suppressions de postes massives dans le public, casse de l'hôpital, des universités et de l'Education nationale....

De l'autre, 54 milliards de bénéfices (+ 14 %) distribués aux gros actionnaires du CAC 40 pour 2008, des centaines de milliards d'euros publics versés sans aucun contrôle aux grandes entreprises, des milliards d'exonérations de cotisations sociales...

De l'argent et des moyens dans notre pays, il y en a bien. Mais il ne sert qu'à engraisser le grand capital au nom d'une politique unique euro-formatée et imposée aujourd'hui en France par Sarkozy et son gouvernement qui sont les commis des Bouygues, Lagardère, Bolloré, Rothschild et autres Pinault.

Face à cette situation, les mobilisations se succèdent depuis des mois et se ressemblent, massives et posant avec détermination les revendications populaires : augmentation des salaires, interdiction des licenciements et des délocalisations, retrait des contre-réformes euro-libérales (hôpital, Education de la maternelle à l'université...), refus des privatisations et de la casse des services publics,  non à l'exploitation néo-coloniale dans les DOM...

Ces nombreuses luttes, qui ont débouché le 29 janvier sur une journée interpro d'une ampleur exceptionnelle, sont massivement soutenues par la population tandis que Sarkozy, décidé à maintenir coûte que coûte son programme de « rupture » thatchérienne, est de plus en plus impopulaire.

Dans ce contexte, l'affrontement entre le Travail et le Capital peut déboucher aussi bien sur une formidable victoire populaire que sur une défaite cuisante si les luttes à la base ne parviennent pas à trouver le chemin de l'unification.

Malheureusement, les directions syndicales françaises ont clairement choisi de tout faire pour empêcher la convergence des luttes et la construction d'un rapport de forces durable pour gagner, seul moyen de faire plier Sarkozy, le MEDEF et l'UE du Capital. Ce choix stratégique s'inscrit dans leur collaboration au sein de la direction de la Confédération Européenne des syndicats, financée par l'UE pour accompagner la construction européenne capitaliste, et dont le secrétaire général expliquait en décembre 2008 que les syndicats devaient désormais inscrire sur leurs banderoles le mot d'ordre : « sauver le capitalisme de lui-même ». Tout un programme au nom duquel les états-majors syndicaux français agissent pour canaliser les luttes et les empêcher de remettre en cause un système qui ne peut plus se survivre qu'en détruisant au quotidien les acquis sociaux et démocratiques du peuple.

C'est ainsi que, soumis à une très forte pression de la base militante et des luttes de la fin 2008, ils ont décidé d'une journée d'action le... 29 janvier pour s'empresser ensuite d'attendre et de laisser le gouvernement reprendre la main par l'annonce d'un « sommet social » le 18 février dont il était évident qu'il ne sortirait rien, avant d'en appeler à une nouvelle journée d'action le... 19 mars, qui porte qui plus est sur des revendications très éloignées de celles qui s'expriment dans les entreprises : la plate-forme des 8 organisations syndicales ne formule aucune exigence précise en matière de salaires ou  demande aux travailleurs de faire grève pour « réglementer la sphère financière internationale ». Deux mois perdus pour les travailleurs mais deux mois gagnés pour le gouvernement contre la colère populaire alors que dans le même temps, rien n'a été fait pour assurer le solidarité et la convergence autour de la grève historique des Universités et de la Recherche, à laquelle les étudiants se joignent de plus en plus massivement, et de la grève générale en Guadeloupe laissée sans soutien pendant des semaines.

Sans parler de Chérèque dont la mission est de trahir chaque mobilisation, il est en particulier indigne que B. Thibault, intervenant en direct à la télévision au soir de la réunion du 18 février, n'ait critiqué que du bout des lèvres les « propositions » de Sarkozy alors que celui ci mène une guerre de classe contre les travailleurs et qu'en outre il n'ait mentionné la lutte des DOM ou des universités, ni même dit un mot sur l'assassinat d'un militant CGT en Guadeloupe, dans des circonstances troubles mais dans lesquelles le choix du pourrissement et de la tension par le gouvernement a de toute évidence beaucoup pesé.


De même, que penser des positions actuelles du secrétaire de la FSU et de la direction du SNES qui, contre l'avis même du syndicat FSU du Supérieur, refusent de soutenir les revendications des universitaires et des étudiants en grève reconductible, laissant une fois de plus du répit au gouvernement et retardant l'unification des revendications et des actions entre tous les personnels de l'Education ?


Quant au syndicat Solidaires qui, après le recentrage de la confédération CGT, occupe désormais le terrain « radical » sur le plan médiatique, il déclare que si la date du 19 mars est bien un peu tardive pour la convergence des luttes, l'essentiel est que l'unité syndicale ait été préservée.

Mais les travailleurs n'ont que faire d'une unité de sommet qui ne sert concrètement qu'à faire gagner du temps au pouvoir et à empêcher toute construction d'un rapport de forces pour gagner.

L'unité dont les travailleurs et la jeunesse ont besoin, c'est à la base, pour l'action et à partir des revendications réelles qui s'expriment dans les luttes :


- augmentation des salaires et SMIC à 1600 euros nets

- interdiction des licenciements et des délocalisations

- contrôle par les travailleurs des milliards donnés par le gouvernement

- pour la défense des services publics (Education Nationale, Hôpital,...)

- contre la casse des acquis sociaux (sécu, retraite après 37,5 annuités, à 50 ans pour les travaux pénibles)...

L'unité dont les travailleurs ont besoin c'est, en coordonnant au niveau national les mobilisations sectorielles à la base, pour construire un rapport de forces de haut niveau capable de battre Sarko-MEDEF.

Mais les directions syndicales jouent un rôle de frein au lieu de jouer celui du moteur. C'est donc par en-bas, à partir de nos syndicats et des luttes dans les usines, les services, les écoles, collèges et lycées ,les hôpitaux ou les universités, à partir des réunions interpro dans les communes ou les départements, à partir de coordinations articulant syndicat et AG de grévistes, que nous pourrons imposer le tous ensemble en même temps durable alors que d'ici le 19 mars, des journées de lutte sont annoncées le 5 mars (grève à l'Hôpital, début de la grève générale à la Réunion) ou le 11 mars (journée nationale dans les universités)....


En renouant avec le syndicalisme de classe et de masse qui fit la grande CGT et les acquis des travailleurs de France, salariés du privé, du public, jeunesse étudiante et lycéenne, couches sociales étranglées par  Sarkozy, le MEDEF et  l'UE, nous aurons la force de gagner. Avec ou sans les directions syndicales.


Le Capital bloque le pays et les travailleurs.
Bloquons le Capital !

Les DOM et l'Université montrent le chemin :

« Lyanache kont la pwofitation »
sur TOUT LE TERRITOIRE NATIONAL !


http://eldiablo.over-blog.org/article-28470352.html

sur le même blog :

colombie2009.jpgNous, organisations signataires, sommes réunies pour exprimer notre solidarité avec l'appel lancé par le Mouvement national des victimes des crimes d'Etat en Colombie (MOVICE) à des rassemblements aux côtés des victimes du conflit politique, social et armé qui endeuille la Colombie depuis près d'un demi-siècle.
Cette année, le MOVICE a placé, au centre de cette journée internationale d' action, la dénonciation des exécutions extrajudiciaires perpétrées par les forces armées colombiennes. Cette pratique consiste à tuer des civils, et les présenter ensuite comme des combattants morts au combat.. Cela permet aux militaires d'obtenir des récompenses ou de gonfler les chiffres de la guerre, encouragés en cela par des directives officielles.


A Paris, le rassemblement du 6 mars 2009
se tiendra à La Fontaine des Innocents,
Place Joachim du Bellay aux Halles à 18h.

La Colombie vit l'une des crises humanitaires les plus graves de la planète : quatre millions de personnes déplacées de force à l'intérieur du pays et 60.000 réfugiés politiques à l'étranger. Depuis août 2002, plus de 14 000 personnes sont mortes ou ont disparu hors combats pour des raisons sociopolitiques, dans la plupart des cas, la responsabilité de l'Etat est engagée de manière directe ou par le biais de son soutien aux groupes paramilitaires. Six millions d'hectares de terres ont été arrachés par la violence à la petite paysannerie au cours de campagnes de terreur organisées pour obliger les populations rurales à abandonner leurs terres et laisser ainsi place nette, principalement pour des projets économiques au profit de multinationales. L'impunité de leurs crimes a permis aux paramilitaires et à leurs soutiens politiques de contrôler 35% du Parlement et d'occuper de nombreuses charges publiques ou diplomatiques.
Depuis son accession au pouvoir en 2002, le président Uribe, tout en niant l'existence du conflit, l'a exacerbé en polarisant davantage la société colombienne et en impliquant dangereusement la population civile dans le conflit. Il a bloqué systématiquement toutes les propositions alternatives qui appuient la défense des Droits de l'Homme et des issues humanitaires et de dialogue politique en Colombie. L'initiative de la société civile « Les Colombiens et Colombiennes pour la paix » qui a obtenu la libération de 6 otages des FARC il y a quelques semaines est l'objet d'une campagne odieuse de la part du gouvernement colombien et la vie de ses animateurs est en danger. Il en est de même de journalistes qui ont couvert ces libérations. Tous ont été fustigés publiquement par le chef de l'Etat. Criminaliser et stigmatiser les militants des organisations sociales, des syndicats, des défenseurs des Droits de l'Homme, des journalistes et l'opposition démocratique, revient à les désigner comme cibles des escadrons de la mort.
La Colombie est aussi le pays le plus dangereux au monde pour les syndicalistes. Ce pays détient en effet le record mondial de syndicalistes assassinés, déplacés de force, menacés de mort. 4.000 syndicalistes ont été assassinés en Colombie ces 20 dernières années, dont 474 en six ans de Présidence Uribe, 97 % de ces crimes sont impunis. Lorsque les conflits sociaux s'amplifient dans le pays, le gouvernement colombien répond par des balles et des arrestations arbitraires à l'exigence de justice sociale et de démocratie, comme il l'a fait contre la Minga, grande marche indigène et paysanne qui manifestait pacifiquement, en novembre dernier.
Enfin, tous les acteurs armés (g
uérilla, armée/paramilitaires ) violent le principe de distinction entre les combattants et les non combattants, au mépris de la vie et de la dignité de la population civile.
Parce que nous croyons aux côtés de la majorité des colombiens que l'avenir de ce pays ne peut pas être la guerre, Parce que des millions de victimes réclament vérité, justice, réparation et la garantie que les crimes contre l'humanité ne seront pas répétés, le 6 mars 2009 nous nous rassemblerons :


Pour la fin de la guerre et de la violence
avec une solution politique négociée du conflit,

Pour un échange humanitaire des prisonniers
dans les plus brefs délais,

Pour encourager et accompagner ceux qui oeuvrent
pour la paix et l'arrêt de la barbarie,

Pour que les auteurs de crimes contre l' humanité
soient traduits en justice,

Pour la construction d'un État démocratique,
incluant et pluriel.




dictator.jpg

La vérité sur les Etats-Unis
et sur Israël (texte complet)




Bien que cela puisse semble tout à fait évident, je vais quand même dire que nous avons souvent tendance à oublier qu’une communication intelligible est essentielle à la compréhension mutuelle. Sans compréhension commune de ce que nous nous disons les uns aux autres, nous nous retrouvons à la dérive au Babel-land. Le risque pour nous tous de l’absence de compréhension commune ne pourrait être surestimé.

 

Au milieu du déluge de renflouages, de paquets de sauvetage et de stimulus, il n'y a aucune communication claire concernant exactement pourquoi sont prises ces mesures et comment elles entendent améliorer la vie des gens ordinaires. Il est évident que c’est délibéré. Si nous, les gens normaux de la planète, avions une compréhension commune de ce qui se passe réellement, nous déciderions que nous n’approuvons pas, nous conviendrions précisément du pourquoi nous n’approuvons pas et nous nous accorderions probablement sur ce que nous souhaiterions voir se produire à la place. Ceux qui contrôlent notre monde savent cela, aussi font-ils en sorte qu'aucune entendement commun ne perce ; ils ont besoin de la confusion. En fait, ils créent la confusion.

 

Ils le font parce que, si suffisamment de gens parvenaient vraiment à saisir ce qui se passe réellement sur cette planète, une masse critique pourrait être atteinte, et nous déciderions collectivement de ne plus tolérer la manière d’être du monde et, plus important encore, nous pourrions avoir une direction commune pour sortir de la pagaille.

 

Afin d’assurer que nous ne puissions développer cette direction commune, les contrôleurs, ou les Managers, comme les appelait Douglas Reed, veillent sans cesse à ce que nous soyons en état de confusion. La condition préalable à la réalisation de cette confusion, c'est que nous soyons maintenus en état de peur mutuelle constante, grâce auquel nous considérons les « autres » comme une menace, tant pour nous que pour nos biens, notre statut social, position au travail, place dans notre communauté, situation économique et même pour notre survie.

 

Nos sociétés ont été organisées de telle manière que les riches craignent les pauvres, la classe moyenne a peur des travailleurs syndiqués, les races et les croyances religieuses se craignent l’une l’autre, et ainsi de suite quasiment à l’infini. Nous rivalisons plutôt que coopérons et nous redoutons et haïssons plutôt qu'aimons et compatissons. Toutes nos religions, tous nos partis politiques, toutes nos croyances ont été manigancés de manière à nous maintenir en état de peur. Chaque société reflète dans la peur de son peuple les inégalités et l'injustice de sa structure sociale et le programme politique et social du gratin régnant.

 

Pour la plupart des gens dans les pays soi-disant « libres » du monde occidental, la peur est en général envers l’un l’autre, et envers l’étranger, qu'il soit immigrant ou « terroriste, » mais cette situation a changé, car nous avons de plus en plus conscience de l’effrayant pouvoir de l’État quand il manifeste sa brutalité contre nos manifestations, quand il rogne peu à peu nos « libertés » et engage nos nations dans des guerres et des exactions criminelles et immorales. Afin d'accumuler de plus grands pouvoirs pour lui-même, l'État manipule la peur des gens, sous prétexte de « guerre contre le terrorisme », « guerre à la drogue », d'immigration et d'insécurité économique. La superposition de la peur est un barrage constant à l'information contradictoire, la fausse information et la désinformation étant échafaudées de manière à ce qu'aucune image nette de la réalité ne puisse être perçue. En un mot, l'État utilise la technique du Transmarginal Inhibition [sorte de programmation pavlovienne, ndt] pour rendre la majorité des gens passifs, apathiques, dociles et confus.

 

Les gens en état de confusion perpétuelle sont impuissants et incapables d'action collective cohérente. La tactique a toujours été de diviser pour régner.

 

Il se déroule une lutte qui décidera de l'avenir de cette planète et de sa population. Contre les gens normaux se déploie un système morbide, dominé par des psychopathes de toutes races, croyances et couleurs. Ces psychopathes n’ont pas un objectif bien compréhensible pour les gens normaux ; leur but est le pouvoir, le pouvoir pour eux-mêmes. Ils ne poursuivent aucun objectif stratégique politique ou économique, il n'existe aucune terre précise qu'ils convoitent, ni degré de richesse qu’ils ambitionnent, car il n'y a pas suffisamment de terres, ni assez de richesses pour les satisfaire. Il n'existe pas non plus de limite à la souffrance qu’ils infligeront pour avoir l’air de se réjouir des bains de sang, des actes de torture et de la misère. Ils cherchent le contrôle absolu, aucun marché ni pourparler ne peut les satisfaire, il n'y a aucun traité qui puisse mettre fin à leur progression avide, ni principe qui puisse les limiter.

 

Chaque institution de notre monde, nos gouvernements, entreprises et religions, reflètent l’aliénation du psychopathe. Nous avons grandi et élevé nos enfants dans un monde dominé par cette morbidité et ces êtres.

 

Pourtant, le psychopathe a une faiblesse fondamentale. Comme tout prédateur rodant dans la nature, dont le manger dépend de leur camouflage, ils ont une peur immense d’être découverts. C'est cette peur innée d’être exposé domine une grande partie de ce qu'ils font et explique l’état d'immense peur et de confusion dans lequel ils nous maintiennent. La peur et la confusion du monde sont un stratagème délibéré des psychopathes pour éviter d’être découverts.

 

Nous ne pouvons lutter avec des armes de guerre contre les psychopathes et le système malsain qu'ils ont créé, car ils contrôlent la plus grande des machines de guerre que le monde ait jamais vu ; nous ne pouvons réussir par aucun autre moyen qu’une simple et toute-puissante révolution, une révolution de vérité. Pour que la vérité révèle le mensonge et que le psychopathe dépérisse à la lumière de la vérité.

 

Comme Saint Paul l’a admirablement déclaré, la vérité nous rendra en plus libres. Elle nous libérera de la peur et de la confusion, car la vérité n'est pas politique, religieuse ou autre, elle se dresse sur elle-même. Mais trouver la vérité n'est pas tâche aisée, car elle demeure cachée derrière des voiles et des voiles. Notre tâche est donc d’ôter sans pitié chaque voile ; sans pitié surtout pour nous-mêmes et la vague chaleur des mensonges religieux et philosophiques que nous avons utilisé comme de la laine sur nos yeux.

 

Nous découvrirons sur le monde et sur nous-mêmes des horreurs qui interpelleront tout ce que nous prenions pour acquis, mais, si nous n'avons pas le cran de faire face à ces horreurs, à ces vérités sur nous-mêmes et notre monde, nous perdrons, et le monde sombrera dans des ténèbres d’où il ne pourra plus jamais se redresser. Les psychopathes dominent le monde depuis des millénaires, mais aujourd'hui ils ont le pouvoir de détruire ce monde sans la capacité de comprendre ce que cela signifie réellement. Comme Andrew M. Lobaczewski l’a présenté dans Ponérologie politique, « Les microbes ne savent pas qu'ils seront brûlés vifs ou enterrés profondément dans le sol avec le corps humain qu’ils font mourir. »

 

Lorsque nous éliminons les mensonges, le système qui nous retient captifs ne ressemble plus au monde dans lequel nous pensions vivre. Toute limite et caractéristique du monde en lesquelles notre conditionnement nous faisait croire sont des illusions artificielles, créées tout simplement comme cadre de contrôle. Pour ceux qui mènent véritablement le monde, il n'y a pas de frontières ; pour eux il n'y a ni État nation, ni loi, ni moralité ; il n’y a que le pouvoir.

 

L'argent et l'économie ne sont que des outils d’obtention du pouvoir, de sorte que tout ce que nous observons dans le domaine économique et de l'argent découle tout simplement de l’accumulation perpétuelle de pouvoir. Pourtant, nous devons comprendre que le système, la Matrice, n'est pas quelque chose que nous découvrirons soudain un jour et que nous serons capables de désigner en disant : « voyez, elle est là, » car elle nous entoure ; tout ce que nous voyons est au mieux un simple reflet de ce qui se passe à des niveaux que nous ne pouvons pénétrer.

 

Dans cet esprit, revenons à la question de la confusion. Il nous semble que l'immense confusion entourant la crise économique est un élément clef pour percevoir la Matrice. Il nous semble que ceux qui mènent le monde, les Managers, comptent sur cette confusion pour faire en sorte que nous prenions une voie particulière qui est à leur avantage. Nous pensons que la voie qu’ils nous font descendre est proche d’une débâcle économique totale entraînant le naufrage de l'ordre social existant et l'imposition d’une dictature militaire ouverte. C’est la conséquence finale évidente de ce qu'ils font et c’est donc leur intention.

 

C'est précisément le scénario envisagé en novembre 2008 dans une monographie de l'Institut des Études Stratégiques intitulée « Known Unknowns : Unconventional 'Strategic Shocks' in Defense Strategy Development, » (Inconnus notoires : ‘Chocs stratégiques’ non conventionnels dans le développement de la stratégie de défense) dans laquelle il est indiqué :
 

La violence civile répandue à l’intérieur des États-Unis pourrait en dernier recours forcer l’ordre établi à réorienter les priorités pour défendre l’ordre national élémentaire et la sécurité humaine. L’usage délibéré d’armes de destruction de masse ou tout autre moyen catastrophique, effondrement économique imprévu, détérioration du fonctionnement politique et de l'ordre légal, résistance interne déterminée ou insurrection, urgence sanitaire généralisée dans le public, et catastrophe naturelle et désastre humain sont autant de pistes pour un choc perturbateur dans le pays.


C'est aussi la raison pour laquelle la police métropolitaine du Royaume-Uni a entamé une guerre de propagande contre la population au moment où ils ont rendu compte au journal The Guardian :


Le commissaire de police Hartshorn David, qui dirige la branche de l'ordre public de la police métropolitaine, a dit au Guardian que des individus de la classe moyenne, qui n’auraient jamais envisagé de participer à des manifestations, pourraient désormais chercher à évacuer leur colère dans des protestations cette année.

 

Il a dit que les banques, en particulier celles qui continuent encore à payer de grosses primes malgré qu’elles aient reçu des milliards de l’argent du contribuable, sont devenues des « cibles persistantes. » Il en va de même pour le siège social des compagnies multinationales et des autres institutions financières de la City, qui sont responsables de la crise financière.

 

Hartshorn, qui organise régulièrement des réunions d'information sur les causes possibles des troubles civils, a déclaré que l'état d'esprit dans certaines manifestations a récemment changé, avec des activistes qui ont de plus en plus « l'intention de descendre dans la rue pour créer des troubles contre l'ordre public. »

 

L'alerte arrive à la suite de violentes manifestations contre le traitement de l'économie en Europe. Au cours des dernières semaines, les agriculteurs grecs ont bloqué les routes à cause de l’échec à relever les prix agricoles ; un million de travailleurs ont pris part à des manifestations en France pour demander une plus grande protection de l'emploi et des salaires ; et les manifestants se sont affrontés à la police de Reykjavik en Islande.

 

Au Royaume-Uni, le mois dernier, des centaines de travailleurs de la raffinerie pétrolière ont lancé une grève sauvage contre le recours aux travailleurs étrangers.

 

Des rapports du renseignement indiquent que « des activistes connus » sont aussi de retour dans les rues, et les policiers affirment qu'ils vont fomenter des troubles. « Ces gens pourraient bien motiver les gens, mais ils n'ont pas la capacité de mettre réellement à exécution les manifestations, » a déclaré Hartshorn. « Manifestement, le ralentissement économique, le chômage, les saisies, changent cela. Soudain, il existe pour les gens la possibilité d’une manifestation de masse. »


Il est évident qu’aux États-Unis et au Royaume-Uni, ceux qui contrôlent l'armée, la police et le renseignement sont à la recherche d’un conflit généralisé.

Ils sont tout simplement en train de préparer les esprits à la violence qu'ils ont eux-mêmes projeté de déchaîner sur nous. Cette violence sera utilisée pour justifier la dictature, la répression civile, les arrestations massives et l'incarcération sans procès.

 

Dans son From Smoke to Smother (De la fumée à en étouffer) (1948), Douglas Reed prévoyait exactement ce scénario quand il écrivait sur la Dictature Mondiale qu’il voyait monter sous le couvert de l'Organisation des Nations Unies, introduite grâce aux « pouvoirs d'urgence », à la « direction du travail » et au « rationnement du pain. »

 

Nous avons désormais les « pouvoirs d'urgence » en place : le Patriot Act, la loi relative aux commissions militaires, etc aux Etats-Unis, les lois relatives au terrorisme au Royaume-Uni (pour n'en nommer que quelques-unes). Bientôt nous aurons la « direction du travail, » car, l'économie tombant en ruines, pour les compagnies mondiales, travailler pour l'État ou grâce à l'État deviendra une nécessité face à la famine. En temps voulu, avec la débâcle du commerce mondial et de la structure sociale, il y aura sans aucun doute quelque sorte de « rationnement du pain. » Que ce soit un véritable rationnement ou plutôt un simple moyen de privation contre ceux qui ne s'inclinent pas devant le pouvoir de l'empire étasunien et israélien.

 

Pourtant, nous voyons à présent que l'Organisation des Nations Unies pourrait avoir toujours été une couverture. Depuis 50 ans, les fondamentalistes chrétiens et les théoriciens de la conspiration des États-Unis et d’ailleurs, déclament avec véhémence sur le Nouvel Ordre Mondial de l'ONU tout en décrivant les États-Unis en bastion des libertés et seule puissance qui puisse s'opposer à l'ONU et au monde. Cela a rendu les gens très imaginatifs incapables de voir où se trouve le véritable danger.

 

Même Douglas Reed considérait l'ONU comme l’organisme supranational qui imposerait la première Dictature Mondiale. Et à quel point s’est-on trompé quand on voit l'invasion de l'Irak fondée entièrement sur des armes imaginaires, les brimades envers l'Iran parce que ce pays est sur le chemin de l'hégémonie des États-Unis et d’Israël, pendant que le génocide éhonté perpétré par Israël est passé inaperçu encore moins abordé par les Nations Unies impuissantes ?

 

De la même manière, nous serons confrontés à un ou plusieurs organismes supranationaux établis, comme l'Organisation des Nations Unies l’a été, au prétexte du « plus jamais ça. » Cette fois, le « plus jamais ça » est d'ordre économique, mais il deviendra militaire à la suite de l'agitation sociale et de la violence étatique. Les mêmes mensonges seront débités pour justifier ces institutions, comme dans les années 40, et, encore une fois, il y aura cachés derrière ces repoussoirs ce qui dirige véritablement le monde : les États-Unis et Israël.

 

Les Managers ont conçu cette crise, sa forme, portée et ampleur, de manière à ce que nos gouvernements ne puissent rien faire en dehors des limites qui leur sont imposées, même s’ils voient et comprennent dans quel piège nous sommes tous.

 

La crise bancaire a été manigancée habilement grâce à la transformation de la banque en casino mu par la cupidité à haut risque, permise par la fourberie de la disparition de toute réglementation, et au surplus de la masse monétaire. Le système bancaire est d’une nature telle qu'il aboutit inévitablement à l’endettement poussé par la bulle du prix des actifs, qui extirpe des millions aux prisonnier de la dette et fait perdre des milliards aux esclaves. Année après année, les fusions bancaires ont abouti à un petit nombre de banques qui en viennent à dominer le monde, avec pour conséquence inévitable le fait que l'existence même du système entier repose désormais sur leurs épaules.

 

Pourtant, on a délibérément permis à ces banques d’être dirigées de façon désinvolte et immorale, avec très peu de supervision adéquate. De même, le monde est devenu dominé par un petit nombre de compagnies mondiales qui contrôlent l'accès à l'énergie, à l'alimentation, et aux autres choses essentielles et non essentielles de la vie. Nos systèmes politiques sont devenus otages de l'intérêt de ces empires bancaires et corporatistes. Nos gouvernements sont tellement dominés par eux que l’administration étasunienne a été qualifiée de « gouvernement Sachs » en référence au nombre de postes ministériels occupés par des gens de Goldman Sachs.

 

Les gouvernements de nos nations ne sont désormais plus que de simples marionnettes des banques et des compagnies qui dominent le monde, elles-mêmes marionnettes des Managers cachés qui imposent leur autorité grâce à la puissance militaire et l’État policier.

 

C’était tout le piège, conçu pour aboutir exactement à cette situation sans échappatoire évidente. Nos dirigeants politiques, nos fonctionnaires, nos banquiers et dirigeants d'entreprises, sont tous le produit d'un système qui leur a fourni un cadre de réalité fallacieux, limité et manigancé de telle sorte que le psychopathe monte au sommet et que le non-psychopathe devienne si désespérément contaminé qu'il pourrait aussi bien être psychopathe. Leurs croyances sur le monde sont tellement aliénées qu'ils se permettent de piller et détruire des populations et des nations entières, et se justifieront de la répression et de la destruction de leur propre peuple. On nous dit pourtant que nous devons nous en remettre à ces gens pour nous sortir de la chienlit qu'ils ont créé.

 

La grande majorité de ces gens n’ont pas créé sciemment ce gâchis, ils ont tout simplement participé à sa création parce que c'est leur manière d’être, c’est le reflet de leur nature, ils ne peuvent être autrement et ne pouvait rien faire d'autre.

 

Mais derrière eux se trouvent ceux qui sont très conscients des actions qu'ils prennent et qui ont un agenda clair et précis. La manière de travailler de ces Managers est simple, ils comprennent la nature des psychopathes, puisque c'est la leur, et les faiblesses des gens normaux, et ils jouent avec eux. Ils élaborent des environnements dans lesquels prospéreront les psychopathes et où deviendront dominants les points faibles des gens comme la cupidité et l'avarice. Le système capitaliste du marché libre est exactement ce genre de cadre, un milieu facile à truquer par les Managers pour créer tous les effets qu’ils souhaitent.

 

Le dénouement qu’ils ont voulu et cristallisé est l'effondrement du système, exactement comme nous le voyons ; l'inévitable bataille frénétique de leurs larbins pour les « solutions, » qui font elles-mêmes partie du plan, avec l’organisation simultanée du pillage des trésors nationaux dans le monde entier, de manière à arracher le maximum de richesses, augmente la dette de manière exponentielle et crée des personnages détestés dans les banques et chez les banquiers pour que les masses dirigent leur colère contre eux.

 

Chaque pièce de l'échiquier a sa raison d’être. Les dirigeants politiques sont choisis pour leur caractère, que ce soit Obama, pour son charisme apparent, au contraire de Bush, Brown, pour son air maussade, ou Sarkozy, pour son arrogance sans borne. Les banques ont été organisées de manière à faire faillite, pour ensuite solliciter l'argent public au dégoût et à la colère inévitable des masses. Les machines de guerre ont été endurcies au combat, le personnel militaire et policier conditionné à la mentalité « guerre à la terreur, un terroriste demeure dans chaque individu, » les gens ont suscité la peur et la confusion. La masse des gens a été réduite à une foule ignorante et confuse, aisément dirigée, manipulée dans la violence ou la soumission, exactement comme le souhaitent les Managers. À aucun moment les Managers ne peuvent être identifiés, car ils ne sont jamais sur l'échiquier.

 

Pour beaucoup, l'idée que notre monde est un échiquier géant est indigeste. Ceux-là retombent dans les illusions de la Matrice, recherchant toujours une explication plus confortable, plus rassurante. Comme le disait Douglas Reed, « Les hommes sont prompts à trembler devant les dangers imaginaires et lents à voir les vrais. »

 

Nous sommes entraînés vers l'apocalypse économique, l’effondrement de la société et la dictature totalitaire ; c’est aussi simple que ça. Refuser la réalité rend victime, l’affronter construit l’avenir des gens.

 

 


Original : www.sott.net/articles/show/177021-Cutting-through-the-illusion-The-Grand-Chessboard

 

le 23 février 2009.

Traduction: Pétrus Lombard.

 

Note du traducteur :

 

Pour creuser le sujet des Managers, ceux qui ne le connaissent pas encore peuvent se référer au Disclosure Project de Steven M. Greer (Révélations, en français, est trouvable sur Internet au format pdf). C’est peut-être le plus grand secret sur notre Terre.


Pour résumer l’affaire, il s’agit pour l’essentiel d’une quantité faramineuse de révélations, faites surtout par d’anciens militaires. Ils dévoilent l’existence d’une réalité extraterrestre intelligente derrière le phénomène OVNI omniprésent. Ces extraterrestres seraient tous, sans exception, des êtres supérieurs animés par de bonnes intentions, la compassion et le désir d’aider à corriger le foutoir calamiteux sur Terre.
 

Cette réalité extraterrestre, et tout ce qui l’accompagne, science véritable, technologie de pointe extraordinaire et énergie libre et propre illimitée, serait maintenue cachée par un groupe d’hommes, les fameux Managers de Reed, grâce à un système de contrôle cloisonné impliquant plusieurs cercles concentriques de sous-fifres, militaires et autres, pas forcément tous corrompus. À mes yeux ces révélations sont confortées, par exemple, par le fait que des âneries bornées sont débitées à longueur de temps par les astrounoironomes du bigbanguisme dans les « prestigieuses revues » de désinformation scientifiques, alors que sont étouffées les évidences fructueuses de la Cosmologie du Plasma, divulguées comme ils le peuvent par les scientifiques de l’IEEE et les théoriciens de l’Univers Électrique.
 

Le but des Managers serait de garder son bétail humain à sa botte (ça pourrait expliquer le mystère de la nécessité du parasitisme style tique sur Terre, un sommet de réalisation que ces Managers parferont certainement dans leur prochaine réincarnation sur Terre).


Ce serait ce groupe qui, pour que l’humanité ait une peur bleue des extraterrestres et ainsi ne tombe pas sous son influence transcendante, effectuerait les horribles abductions sur des gens (selon Greer, surtout sur des personnalités importantes pour les gagner à la guerre des étoiles) et les éviscérations de bétail qui foisonnent dans la littérature OVNIesque. Cette littérature d’horreur serait favorisée par les Managers pour contrer les récits de rencontres quasi-miraculeuses vécues de nos jours par une multitude de gens sains d’esprit ou rapportées depuis des lustres par les traditions de tous les peuples indigènes du monde.


Enfin, les Managers disposeraient de technologies très avancées, tirées des travaux de savants comme Tesla ou d’OVNI abattus, qu’ils garderaient pour eux. Leur solution pour garder la Terre vivable et rétablir l’équilibre environnemental serait tout bonnement, plutôt que de libérer les brevets sur l’énergie libre et propre qu’ils ont confisqué, de réduire leur bétail par quatre.

 Articles de Simon Davies publiés par Mondialisation.ca
http://mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=12481
et sur http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-28526034.html



partage-monde-USA-sionistes.jpg

             Spécial Europe :
         APPEL AUX FORCES
            DU NON AU TCE

POUR UNE AUTRE EUROPE


p90_usa_israel_flag_ciel_washington.jpg
 

Nous avons travaillé ensemble pour défendre le NON au TCE en 2005. Sarkozy a méprisé le suffrage populaire, en faisant ratifier ledit TCE par le Parlement, avec la complicité des sociaux-libéraux. Depuis, les autorités européennes, néerlandaises et irlandaises continuent à défendre et à vouloir imposer ce traité, sans demander l’avis des citoyens, pire encore contre leur avis. Traité qui gravera dans le marbre la primauté du droit économique capitaliste sur les droits humains et sociaux, au dépens de la coopération, du bien commun, de l'intérêt général.

 

La crise économique et financière démontre une fois de trop les limites et impasses du capitalisme. Ses premiers bénéficiaires tentent de sauver leurs meubles. Selon le principe "socialisons les pertes, privatisons les profits " ils restent fidèles à leur obsession : la dérégulation, la privatisation à tout va !

 

Les discours sur les paradis fiscaux sont d'amères plaisanteries, quand l'on constate que les milliards consentis pour sauver les banques et les organismes financiers n'ont été accompagnés d'aucune mesure de régulation, de surveillance des bénéficiaires, voire de droit de contrôle de la part des États.

 

Notre objectif est d’organiser la riposte et donc de présenter des candidats ou des listes unitaires face aux sociaux-démocrates. Nous sommes tous pour une réappropriation de la création monétaire par les États souverains. Nous sommes tous pour un projet de société radicalement anti-capitaliste, vraiment socialiste, écologiste et démocratique et les nuances sont relativement minimes entres les différentes factions à gauche du Parti Socialiste. En clair, nous pensons que le capitalisme est profondément injuste socialement et dévastateur pour l’environnement. Nous voulons un projet de société radicalement différent qui s’inspire du meilleur des cultures politiques écologistes et socialistes en évitant, bien entendu, les erreurs du « socialisme historique ».

 

[…] texte complet de l’appel : http://lapetition.be/en-ligne/petition-3915.html

 

Par ailleurs, pour faire le plus de suffrages possibles, il faut trouver pour chaque élection les meilleurs candidats. Le programme est secondaire dans le sens où l’on ne peut pas définir exactement un projet de société qui reste à construire avec l’ensemble des citoyens. C’est finalement à chaque candidat se déclarant disponible pour un scrutin de donner sa vision et d’exposer ses convictions. L'objectif serait d'arriver à un seul candidat unitaire dans chacune des 577 circonscriptions de ce pays pour les prochaines élections législatives. Nous devons donc réussir à organiser avec l'ensemble des militants qui veulent retrouver un rapport de force avec les sociaux-démocrates, des primaires en bonne et due forme pour les élections législatives et présidentielles de 2012.

 

Mais nous n'en sommes pas là !
L’urgence c’est l’élection européenne !

[…]

Unies, elles peuvent envoyer un grand nombre de députés européens porteurs de ce projet et de cette démarche au Parlement de Strasbourg. Ce front commun une fois créé en France s’étendra pour défendre les véritables intérêts des citoyens européens.

 

Nous ne voulons pas de députés européens se coulant dans le moule institutionnel,  mais de vrais combattants, capables de dynamiter les orientations anti-populaires du Parlement et de harceler la Commission Européenne, sanctuaire du capitalisme. Depuis 2005 et la lutte contre le TCE, nous avons des matériaux, des idées et des propositions aptes à donner corps à ce Front. Nous appelons donc à une mobilisation de tous les citoyens de la gauche du NON, pour envisager la constitution de ce front commun.

Pour signer l’appel : http://lapetition.be/en-ligne/petition-3915.html
http://marcjutier.over-blog.fr/

marcjutierMarc Jutier

Scénarios pour l’euro, par Jean Claude Werrebrouck

Les divergences entre les pays du sud de l’Europe - aimablement affublés de l’acronyme PIGS par la presse anglo-saxonne - et ceux du nord mettent-elles en péril la zone euro ? Jean Claude Werrebrouck analyse les différentes issues possibles et juge vraisemblable une remise en cause prochaine - mais sans doute subreptice, afin de sauver les apparences - du dogme de l’indépendance de la BCE suite sur

http://sos-crise.over-blog.com/article-28534772.html

et aussi sur ce lien  4 autres articles dans le prolongement :

La crise orientale qui pourrait couler l’Eurozone

« Cette crise a débuté aux États-Unis, mais c’est en Europe où elle pourrait se transformer en catastrophe, » avertit à son tour Wolfgang Münchau, éditorialiste au Financial Times, qui estime que la crise du crédit qui couve en Europe de l’Est pourrait emporter l’eurozone dans la tourmente. Que faire ?

Et aussi ce 3e article :

Si le gouvernement français a pu éviter un risque systémique avec le sauvetage in extremis de Natixis cette semaine, la menace de faillite en chaîne qui vient des institutions financières des PECO (Pays de l’Europe Centrale et Orientale) risque de faire éclater aussi bien la zone euro que l’Union européenne elle-même (..).

4e article :

Un Fonds monétaire européen (FME)
ne sauvera pas l’euro

Stéphane Cossé, ancien haut fonctionnaire au FMI et Guillaume Klossa, conseiller du secrétaire d’Etat chargé des Affaires européennes pendant la présidence française de l’UE, défendent dans les colonnes des Echos l’impérative nécessité de créer un « Fonds monétaire européen ». (..)

5e article :

Europe de l'Est:Risque systémique avec répercussions sur la zone euro


Sélection de Liens :
Hillary Clinton en Chine: se relever ou tomber ensemble

L’UE et l’euro survivront-ils le week-end ?

HAARP - LIESI .161

Obama élu Président : son 1er discours (traduit FR) Levez les yeux !! CHEMTRAILS ARE REAL !!!
 
 

 

 

liste complète

Monopoles médias :

6 Compagnies juives détiendraient
96 % des médias mondiaux !

Bonjour le pluralisme ! Eva

http://www.jewwatch.com/jew-controlledpress-6-jewish-companies-96-percent-of-all-media.html


Top: Jewish Controlled Press: The Six Jewish Companies that Own 96% of the World's Media



Info : La colonisation en Cisjordanie va doubler ! DOUBLER !

"C'est de la provocation" (FR3 infos journal de 22 h 45)




Obama et la Palestine

Obama a, par conséquent, émis un message très clair, qui feint rejeter verbalement l’action d’Israël, mais qui a apporté le soutien réel des Etats-Unis à toutes ses actions criminelles dans les territoires occupés. Et ce, alors que les Israéliens s’emparent de toutes les terres qu’ils souhaitent en Cisjordanie et condamnent les Palestiniens à vivre dans des cantons. C’est la conclusion que l’on puisse tirer des actes d’Obama avant et après son investiture (..)

— Pensez-vous qu’il serait possible de poursuivre les responsables israéliens pour crimes de guerre contre les Palestiniens lors de l’offensive de Gaza ? Les Etats-Unis risquent-ils d’apposer leur veto au cas où l’affaire serait portée devant le Conseil de sécurité ?


Si une telle demande parvient au Conseil de sécurité, les Etats-Unis lui imposeront certainement leur veto. Mais il serait très difficile qu’une telle possibilité vienne à voir le jour. Si cela a lieu, alors les Etats-Unis devraient être, eux aussi, poursuivis. Car l’invasion de Gaza a été une opération israélo-américaine. A part le soutien diplomatique de Washington, les armes étaient pour leur majorité américaines, et ont été utilisées en violation des lois américaines et aussi, bien entendu, du droit international. Mais les Etats-Unis ont toujours pris leurs distances par rapport à toute juridiction internationale, que ce soit la Cour pénale internationale ou la Cour internationale de justice.

La loi implacable de l’Histoire dit que les puissants cherchent toujours à punir les crimes des autres, tout en restant eux-mêmes intouchables.


La guerre a poussé les Israéliens encore plus vers la droite ultranationaliste et raciste.


http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-28292904.html


morgue-6.jpg

liste complète 



Partager cet article
Repost0
5 février 2009 4 05 /02 /février /2009 18:13

Stats R-sistons Hier :

  • 1 212 pages vues
  • 710 visiteurs uniques
    (Visites totales : 176 626)  
     

Assez ! Nous étions des millions dans la rue,

soyons des millions à ne pas ouvrir notre télé
le jeudi 05 février à 20h 15


C'
est une lutte qui ne coûte rien.

Par ce geste, montrons que l'image qu'il veut donner de lui ne nous intéresse plus.

De toute manière on saura ce qu'il a dit dès le lendemain.

Refusons d'être complice de toutes ces opérations publicitaires...Cette intervention présidentielle, d'une durée de 70 à 90 minutes, sera diffusée en direct par : TF1, France 2, M6 et RTL,  il monopolise le petit écran, et bien faisons autre chose.

Lisons "Le petit chose", jouons au Nain jaune, téléchargeons "L'homme qui rétrécit" ou bien, imaginons la France après lui, celle que l'on va devoir reconstruire...

Et surtout passons le message, il ne veut pas nous écouter, ne l'écoutons plus.

Il n'est plus rien, nous sommes tout !

Cela devra se voir sur l'indice d'écoute

http://eldiablo.over-blog.org/article-27568774.html



La communication, assez !

Des actes !

Boycottons le baratin de Sarkozy !

Basta le Show présidentiel pour masquer
la politique anti-sociale !

Sarkozy est le fossoyeur de la France, de son modèle social, de sa laïcité, de sa constitution, de sa démocratie, de ses médias, de son indépendance nationale !

Il est au service du Nouvel Ordre Mondial, de la CIA et du CRIF,
pas des Français !

Boycottons son show pour manifester notre rejet de sa politique et des Médias pestilentiels, communautaristes, qui le soutiennent !

Commençons à résister contre les grands médias qui nous mentent en permanence, qui taisent les vrais enjeux, qui font de la propagande pour le libéralisme qui broie nos vies, ou pour le choc de civilisations et les guerres nucléaires qui s'en suivront, pour Israël et ses commémorations détournant l'attention de ses plans monstrueux pour l'humanité (eugénistes, colonialistes, militaro-financiers, impérialistes, racistes...), et contre de pseudos ennemis iraniens, russes ou chinois...

Boycottons Sarkozy le Diktator,

boycottons les grands médias, protestons auprès de leurs dirigeants, organisons des pétitions, manifestons tous les jours avec des pancartes devant les sièges des principales chaînes ! Relayons-nous !

Les médias sont les principaux vecteurs de nos malheurs, les pires relais du Grand Désordre Mondial totalitaire qui va s'abattre sur nous tous !

Soyons actifs si nous ne voulons pas être radioactifs, demain, comme à Gaza, ou bien les esclaves du Grand Capital !

Après la manifestation du 29 janvier et le boycott du show télévisé, agissons !
 
Eva





Alerte ! Le monde est en danger si dans quelques jours, Benjamin Netanayou, ultra-conservateur et va-t-en guerre, est élu ! Préparons-nous au pire, à une confrontation générale ! Eva



LE MONDE DOIT ÊTRE INFORMÉ !

L'Astronaute française Claudie Haigneré
HURLE AVANT UNE TENTATIVE DE SUICIDE
 

By: Sorcha Faal


Un document très particulier issu du FSB (forces spéciales russes) est en circulation dans le Kremlin aujourd'hui, informant que la célèbre scientifique et première femme spationaute Claudie Haigneré, a dû être «tenue par la force", après avoir crié " Le monde doit être mis en garde! "avant de tomber dans le coma, après une overdose de somnifères pour une apparente tentative de suicide, selon les rapports.
 

Sur la tentative de suicide de Madame Haigneré, nous pouvons apprendre à partir de sources françaises de l'information comme suit :
 

"La première spationaute française a été hospitalisée après avoir tenté de se suicider", selon des rapports publiés.


Claudie Haigneré à 51 ans, a été hospitalisée hier en fin de journée après avoir commis une tentative de suicide, selon une source gouvernementale non identifiée,  a déclaré l'Agence France Presse. Une autre source a déclaré à l'AFP que Haigneré a pris une overdose de pilules.
 

Haigneré, rhumatologue, s'est rendue à la station spatiale MIR comme un astronaute en 1996 et à la Station spatiale internationale (ISS) en 2001. Elle a étudié comment les humains s'adaptent à leurs compétences cognitives et motrices dans les vols en apesanteur et surveillés depuis le sol.

Plus tard, dans le MIR, elle a réalisé des expériences en physiologie, biologie du développement, en physique des fluides et de la technologie, selon l'Agence spatiale européenne. "
 

Plus choquant, les rapports continuent d'indiquer que dans les heures de la prétendue tentative de suicide par le Dr Haigneré son laboratoire, où elle a travaillé à l'avant-garde de la recherche sur l'ADN de l'homme / Alien reconnu dans l'Institut Pasteur, a été détruit par le feu, tel que rapporté par l'Associated Press:


«L'incendie a éclaté mercredi dans un laboratoire de biologie à l'Institut Pasteur de Paris, célèbre pour sa lutte contre les maladies infectieuses, informent des "officiels".

Aucune victime n'a été signalée et elles ne sont pas affectées par le virus ou susceptibles de l'être, et l'incendie a été éteint par les sapeurs-pompiers", a déclaré un fonctionnaire de l'Institut. Le fonctionnaire n'a pas été autorisé à donner son nom. La cause de l'incendie n'est pas claire.


"L'incendie a débuté en milieu de matinée dans un sous-niveau de l'un des bâtiments sur le campus de l'institut, dans le sud de Paris, un laboratoire qui effectue des recherches en biologie du développement, a déclaré le fonctionnaire. "

 (..)

Il est également intéressant de noter la coïncidence de la prétendue tentative de suicide et de l'augmentation des préoccupations au sujet du déploiement accru des forces navales au Moyen-Orient (Voir  notre rapport du 12 Décembre, pièce intitulée "La navigation en vue de la préparation d'une confrontation mondiale armée sans précédent ")


"La marine mondiale est actuellement en cours, ou déjà dans le Golfe d'Aden, notamment des « amis et ennemis", ainsi que les États-Unis, l'Iran, la Chine, la Russie, l'Allemagne, l'Union européenne et l'Inde, soi-disant pour protéger les couloirs de navigation dans cette région des pirates qui ont l'appui des États-Unis, le long des côtes de la Somalie.

(..)


Tout aussi important : Pour la première fois depuis des siècles, les navires de guerre chinois ont quitté leurs bases pour rejoindre l' effort international pour faire face à ce qui est perçu comme la menace la plus sérieuse pour notre planète...

(..)


Ce dont le Dr Haigneré a tenté d'avertir, le monde ne le sait pas et nous ne pouvons que constater la réponse qui a été apportée à cet éminente scientifique, signe de détresse qui peut effectivement être un prélude à d'autres événements ..."

Traduction française par logiciel de traduction (améliorée par Eva)
Texte en anglais et espagnol sur :
http://www.whatdoesitmean.com/index1181.htm

http://lecarnavaldarthenice.blog.fr/2009/02/05/le-monde-doit-etre-informe-5511483/

Eva : Qu'y-at-il réellement derrière cet événement ?
En tous cas, on tente d'étouffer quelque chose...
Et la concentration navale contre une pseudo menace de pirates, est très préoccupante.
La confrontation peut-être générale et dégénérer ! 



 

Alerte ! Couvre-feu en Belgique,
ignoré des médias !


Aujourd'hui dans les médias belges, nous nous interrogeons sur la place de Dieu dans la société...

Un signe des temps
??


Hier la DH (quotidien
belge) mettait en avant (première de couv')  le couvre feu qui s'installe dans certaines régions du pays. Voilà une info qui devrait être relayée par un maximum de confrères ... eh bien non. Silence complet !

C'est ici. Nos gouvernements veulent uniquement notre bien et notre tranquillité mes chers amis. Ne rien dire, rien faire qui puisse vous perturber dans votre vie de petits consommateur-travailleur-contribuable.
L'info est REELLE c'est ICI

(..)

Cet après-midi, des jeunes sont entré dans une école à Ans (Belgique toujours) et ont détruit du matériel à la batte de base-boal et accesoirement défoncé quelques élèves d'une école secondaire.

Acte gratuit de défoulement sportif.

Pas de lien média pour l'instant car entendu en radio mais pas relayé dans la presse.

DITES !!! Vous commencez à comprendre ce qui se passe dans le monde où il faut faire un dessin ???

http://lapromo.neufblog.com/leveilleur/2009/02/couvre-feu-en-b.html?cid=147526761#comment-147526761




http://laplote.over-blog.fr



04/01/2009 :
STAN MAILLAUD PRôNE LA REVOLUTION GLOBALE
FACE A L'AVENEMENT DU NOUVEL ORDRE MONDIAL

http://www.dailymotion.com/video/x895te_strategie-et-but-revolutionnaire-de_news


USA : Vers un état sécuritaire ?
Lu sur le Forum leveilleur ICI.
Le député Alcee L. Hastings, un démocrate de Floride, a présenté à la Chambre des représentants un NOUVEAU PROJET DE LOI, LE PROJET DE LOI HR 645, APPELANT LE MINISTRE DU HOMELAND SECURITY A CREER PAS MOINS DE SIX CENTRES NATIONAUX D'URGENCE POUR RASSEMBLER, TEL DU BETAIL, LES CIVILS DANS DES INSTALLATIONS MILITAIRES.
http://lapromo.neufblog.com/leveilleur/2009/02/usa-vers-un-tat.html


Commentaire reçu sur mon blog
http://sos-crise.over-blog.com,

Les sionistes ne jouent pas Messieurs dames. Ils avaient préparé le 11 Septembre point de départ de la 3ème guerre mondiale en passant par l'Afghanistan et l'Irak pour ensuite passer en Iran et vous devinez la suite, l'holocauste. Heureusement que les va nus pieds de Tallibans et d'Irakiens aidés par les Iraniens, en entraînant la défaite de Monsieur Chaussure, avaient sauvé cette humanité des hommes civilisés occidentaux. Il faut les remercier de tout coeur, sans oublier Hizboullah et Hamas deux petits groupes qui avaient mis à genoux les sionisrtes israéliens. A cause de ces sionistes, démons habillés en humains, qui avaient provoqué cette crise volontairement pour prendre le pouvoir sur cette planète et transformer Jérusalem en capitale du monde et tous les états, en départements attachés à cette capitale, les occidentaux seront bientôt des émigrés clandestins en Extrême Orient. Ceux de bon goût auront la chance d'être dévorés par les poissons ; ceux de mauvais goût rejetés sur les plages extrêmes orientales. Les sionistes disent "qu'un mulet restera un mulet même si sa mère est une jument parce que son père est un âne". Je crois qu'ils ont raison. Les occidentaux ne sont que des mulets montés et chevauchés par des sionistes.

Eva : Les Occidentaux sont surtout des prédateurs invétérés qui gangrènent la planète (voir les colons anglais ou français, pour ne citer que ceux-là), attachés en paroles aux grandes valeurs, et les piétinant sans cesse . Le reste du monde sait maintenant à quoi s'en tenir.  Plus il s'éloignera d'eux, mieux il se portera.



______________________________________________________________________________

Crise. Etre prévoyant :

Visitez mon site
http://sos-crise.over-blog.com , plein de tuyaux pour la crise. Je vais y ajouter ceci dans un instant, glupp ! C'est séreux... courriel reçu :

Je prépare mes sous-caves en abri (sub atomique-baterio) pour 40 à 50 personnes.
Ce n'est pas de la blague. Je réunis des gens aux compétences essentielles : médecins, ingénieurs, infirmières, biologistes et ARMURIER. Nous préparons les lieux en vrai car je suis sur un site fortifié historique (namur-citadelle de Vauban) et ma cave a une entrée directe et souterraine au réseau des sales enterrées.

____________________________________________________________________________



Un texte de Rita Pitton : (
http://ritapitton.hautetfort.com/ )

(..) D'accord avec vous pour le mauvais management de Benoît XVI  à propos du négationnisme.D'ailleurs il a tort sur  d'autres sujets aussi comme l'euthanasie , l'avortement , la contraception , le célibat des prêtres, etc

Le Vatican en faisant de Jésus un Dieu, fait automatiquement  des juifs des déicides . C"est mauvais pour le rassemblement.

Mettre Jésus à sa juste place serait un grand progrès et les négationnistes intégristes au lieu de nier les chambres à gaz devraient chercher à savoir pourquoi une telle malédiction a frappé la race juive. Les EVEILLÉS SPIRITUELLEMENT savent qu'il n'y a pas d'EFFET sans CAUSE .
Au lieu de nous gonfler avec la Shoah à longueur d'année, les médias monopolisés devraient  eux aussi examiner les causes de la Shoah.

Les juifs n'ont rien appris de la Shoah mais ils veulent  que l'humanité la garde en mémoire . Mémoriser. Sans plus.Basta  !!!!

Vous travaillez pour Dassault (juif ) et vous êtes donc tenu !!!

C'est impératif en contrepoids d'ériger un mémorial où seront recensés les noms de tous les Palestiniens massacrés depuis 60 ans.


_________________________________________

La Banque Mondiale détruit un village albanais pour créer un complexe touristique.
http://www.marcfievet.com/article-27600175.html

Bataille du gaz en mer noire
http://www.marcfievet.com/article-27599952.html

Une première: un grand quotidien britannique pointe du doigt l'influence du lobby sioniste sur la BBC .



Après une nuit de harcèlement, le bateau libanais qui transporte une douzaine de personnes, dont Mgr. Hilarion Capucci (88 ans), et des dizaines de tonnes de ravitaillement, s’est dirigé vers les eaux égyptiennes, puis est entré dans les eaux de Gaza ce matin.

C’est alors que les pirates israéliens sont montés à bord du bateau de la fraternité et ont commencé à frapper les passagers, indique une journaliste de Al-Jazeera, à bord du navire.

La frégate française dispatchée dans les eaux de Gaza n’a pas pointé son nez, pas plus que les autorités égyptiennes, qui n’ont même pas jugé bon de communiquer avec les passagers du bateau humanitaire, lorsqu’il est passé au large de El Arich.
 

http://illusions-de-mouvements.over-blog.com/article-27601795.html


Partager cet article
Repost0
28 janvier 2009 3 28 /01 /janvier /2009 01:23
Appels à la grève et à manifester partout en ex-France ce 29 janvier 2009
engreve.jpg
La 50aine de zigs de chez lepsy feront partie des manifs du 29. On a déjà stocké les godasses chez Mamie Marcelle.

Sarko l’a bien cherché, il aura droit à ses rocket-shoes ce 29, promis !

Rejoignez la resistance populaire!

Fouillez vos caves, vos greniers et vos placards et munissez-vous de vos tatanes démodés !

Sus aux nouveaux tyrans !sarko_rocketshoe.jpg


Reçu  en commentaires sur R-sistons, de

tire-la-langue-492.gifhttp://lepsy.over-blog.fr/article-27237905.html

___________________________________________________


L'appel d' Eva aux individus
de bonne volonté

Chers lecteurs,

Inégalités en hausse vertigineuse, ça suffit !
Aujourd'hui, 65 % des bénéfices vont aux actionnaires !
Oui, ceux qui travaillent en dormant récoltent les profits !
Et les salariés sont toujours plus pressurés, dégraissés,
délocalisés, flexibilisés, intermittentisés, précarisés !
Pour les uns, des heures supplémentaires qui profitent
aux patrons, pas du tout aux futurs retraités,
pour les autres, l'horizon du chômage et le désespoir.

Jeunes, direction l'Agence pour l'Emploi,
acceptez n'importe quoi,
mal payés, travaillant le dimanche et les jours fériés
et même bientôt pendant les vacances,
et naturellement jusqu'à 70 ou 75 ans, voire plus,
comme aux USA, le modèle de Sarkozy l'Américain,
ou bien acceptez de ne pas être employés,
d'attendre encore et toujours le petit boulot
sous payé, faut bien engraisser les actionnaires,
c'est la modernité que voulez-vous, 
la modernité si chère à Sarkozy...


NOM-vue-copie-1.jpg

Performance oblige ! Compétitivité oblige !
Court terme oblige ! Rendement oblige !
La vie est belle, à l'heure de la mondialisation,
les sacrifices pour tous, sauf pour les décideurs,
le Nouvel Ordre Mondial prépare les lendemains
qui chantent, qui chantent, pour le bon peuple
qui gobe les Mots Croisés pipés, les Conversations
d'avenirs à la sauce Attali, les C dans l'Air
de pseudo débats, les Racines et des Ailes désenchantées,
et aussi les guerres pour la patrie de soubrettes
au service du Libéralisme triomphant,
si triomphant qu'il se casse la gueule
en emportant l'emploi et les rêves des travailleurs,
en se préparant à rebondir pour mieux écraser
à nouveau, encore et toujours, le bon peuple
de France, ah que la crise est jolie, crise de quoi,
au fait ? Crise tout court, crise de l'économie,
mais jamais crise du capitalisme, chut ! Le mot
est tabou dans nos médias chéris, aux mains
d'un clan joli, joli, joli, qui enrôle pour les guerres
de demain contre les Iraniens, les Libanais,
les Syriens, les Chinois, les Russes... et qui
envoie ses bombes au phosphore frapper les lanceurs
de roquettes de pacotille, chouette le précieux gaz
ne passera pas dans la poche des gazaouis,
eux sont condamnés à l'enfer sur terre.

3-br-l-s.jpg

Ah, que ce monde est joli ! Pas de boulot pour tous ?
Voici nos bambins qui volent des pommes,
direct la prison. Et les délinquants qui s'en mettent
plein les poches, vous savez ceux qui sont en col blanc,
très blanc, oh combien blanc, immaculé même !
Ceux-là, impunité garantie, pour eux les promotions,
c'est comme pour les banquiers, ils cassent
la finance, et puis l'économie, et puis le social,
alors voilà pour eux pas d'impunité non plus,
au contraire, youpi ! Voici les milliards qu'on n'avait pas
pour ceux qui meurent de froid dans la rue, ils arrivent,
ils arrivent, par centaines, pour renflouer les comptes
en banque des banquiers, l'économie de casino
c'est reparti, le rouleau compresseur des peuples,

argent.jpg

alors, bonnes gens, oyez nos médias nous promettre
des lendemains qui chantent, encore et toujours,
des surlendemains radieux, croyez-les sur paroles,
ils appartiennent aux fabriquants de bombes,
la fiesta sera générale, et même nucléaire,
la pseudo journaliste Marie Drucker fait la promotion de
nos avenirs radieux sous les bombes, comme à Gaza,
juste quelques dommages collatéraux pour
la moitié de l'humanité, et d'abord pour les bébés,
déchiquetés, décapités, brûlés, calcinés,
ensevelis sous les décombres de leurs maisons,
juste un dernier regard pour entrevoir l'avenir
auquel ils auront échappé, et puis tous ces
malformés à venir... les industriels de la pharmacie
se frotteront les mains !!!


carte-postale-gaza-copie-7.jpg

Allez, veuves, comme dit la soubrette de France-Télévision
Marie Drucker, y a de la promotion
pendant les guerres, vous remplacez les hommes
dans les usines, ou ce qu'il en restera,
la vie est belle, entre femmes qui restent,
l'avenir de l'homme, comme dirait l'autre...

termignon_en_savoie.jpg

Alors oui, bonnes gens, si vous rêvez d'emplois
délocalisés, précarisés, dégraissés, flexibilisés,
et aussi de services publics privatisés,
d'écoles payantes, de soins à deux vitesses,
de retraites impayées ou seulement quand
vous serez grabataires, et même de guerres nucléaires
pour la patrie, alors oui restez chez vous le 29,
et si cet avenir ne vous convient pas, alors
prenez votre balluchon, et en avant la manif,
en avant la grève, en avant la grève reconductible,
en avant la grève générale, en avant les nouvelles
prises de la Bastille ! Nos ennemis sont invisibles,
mais pas leurs délégués, alors oui, faites-leur
savoir qu'on ne se laissera pas broyer, dévorer,
esclave ou chair à canon, non, non, non,
ce n'est pas l'avenir que nous voulons,
et demain, il sera trop tard pour le dire,
en face de nous seulement des baïonnettes,
non, non, non, c'est aujourd'hui qu'il faut dire non,
résolument, tous, en famille, famille élargie,
famille raccourcie, famille recomposée, famille
ce que vous voulez, vous enrôlez les plus petits
et les plus grands, munis de vos vieilles
chaussures, et vous les brandissez à la face
de Sarkozy, de ses zélus, de ses soubrettes,

sarko_rocketshoe.jpggodasses-231208_clip_image002_0000.jpggodasses-231208_clip_image002_0000.jpggodasses-231208_clip_image002_0000.jpggodasses-231208_clip_image002_0000.jpgsarko_rocketshoe.jpg
Oui, tous unis, grève d'un jour, grève reconductible,
nous n'avons plus rien à perdre, et tout à gagner !
Non au servage mondialisé, non au choc de civilisations !
Non au Nouvel Ordre Mondial, non aux guerres !
Non à la dictature de l'Argent, non à la tyrannie des banquiers  !
Non aux lois liberticides ! Non à l'intolérable pour les peuples !

nom-oeil-NOM-cr-nes-EUGENISME.jpg

Aux actes, citoyens ! A vos vieilles godasses,
direction la liberté, direction un boulot pour tous,
un vrai boulot, et direction la justice sociale,
direction la paix, la fraternité, la dignité pour tous !
Reprenons en mains nos destins, soyons actifs
avant d'être radioactifs, actifs avant d'être
broyés par le Système qui nous veut du mal à tous,
la crise du capitalisme ne nous emportera pas,
mais nous découvrirons d'autres modes de vie,
tous ensemble, allons les places publiques, les
commerces de proximité, l'habitat coopératif, la co-gestion,
les coopératives de production, le développement solidaire,
l'information qui informe, la coopération entre les peuples !

R-volution-fse.jpg

En avant, amis lecteurs, prenons nous-mêmes en mains
notre avenir, dessinons-le aux couleurs de l'espérance,
le 29 doit être le premier jour d'un monde nouveau,
que nous allons choisir tous ensemble
pour faire de cette vie sur terre un joyeux séjour,
et non une vallée de larmes,

grve-reve.jpg

alors oui, tous ensemble, disons non à l'intolérable,
boutons dehors les parasites, les criminels,
les apprentis sorciers, en avant la manif générale,
en avant la grève générale, tous unis et décidés
nous sommes invincibles, nous sommes le peuple,
nous sommes la vie, nous sommes l'avenir !

Eva

Si nous ne régissons pas aujourd'hui, demain il sera trop tard. Tout se met en place peu à peu, contre nous tous. Si nous laissons faire, aujourd'hui, demain le Nouvel Ordre Mondial aura tué nos emplois, nos services publics, nos droits, nos protections, notre indépendance, notre démocratie, notre souveraineté... et même la paix.  Eva

____________________________________________________________________________


L'appel du 29 janvier 2009

Déclaration commune de propositions et revendications des organisations syndicales CFDT, CFTC, CFE-CGC, CGT, FO, FSU, Solidaires, UNSA (extraits).

Voir http://www.humanite.fr/L-appel-du-29-janvier-2009







http://kropotkine.jimdo.com/


Ce n'est pas à la population
de payer la crise

 

 

 

 

Les classes populaires sont durement touchées par la crise. L'inquiétude pour l'avenir grandit. La politique du pouvoir est plus que jamais au service des privilégiés. L'heure est à la riposte. Les organisations signataires de cet appel défendent des propositions pour une autre politique, et s'engagent dans le soutien et la participation aux mobilisations, notamment à la journée interprofessionnelle de grèves et manifestations du 29 janvier.

 


En deux mois, le nombre de chômeurs a augmenté de plus de 100 000. Dans les entreprises privées, sous couvert de crise, les plans de licenciements se multiplient et le chômage partiel touche des secteurs entiers. Les intérimaires et l’ensemble des précaires sont touchés de plein fouet. La remise en cause des droits des chômeurs continue. Au nom de la lutte contre « les déficits », le pouvoir a réduit les budgets publics, a privatisé, mis en concurrence « libre et non faussée » les services publics. C'est un véritable plan de mutation libérale et de privatisation qui s'accentue avec les suppressions d'emplois publics.

 


Le gouvernement, il y à encore quelques mois nous annonçait que « les caisses sont vides ». Depuis il a trouvé des centaines de milliards (plus de 428 milliards d’euros) pour sauver les banques, assurances et autres organismes financiers. Les divers « plans de relance » ici et là dans le monde n'ont qu'un seul objectif: maintenir les profits des grands groupes capitalistes. La crise est une crise européenne et mondiale. Dans ce contexte, nous devons également nous mobiliser pour une Europe sociale, écologique, démocratique, féministe.

 


Des résistances existent ! Des salarié-e-s se mobilisent contre les licenciements, organisent des manifestations avec le soutien de la population. Les mouvements dans l'Education Nationale, notamment des lycéen-ne-s et de leurs professeur-e-s montrent qu'il est possible de faire reculer ce gouvernement. Des familles mal logées ou sans logis se battent pour l'application de la loi de réquisition des logements vides. Les salarié-e-s sans papiers poursuivent la lutte pour leur régularisation. Nous sommes parties prenantes de toutes ces résistances et nous nous inscrivons dans les prochaines mobilisations de janvier, Education Nationale le 17, Santé et Hôpital Public le 24, grève interprofessionnelle et manifestations de masse du 29 janvier.

 


Une autre politique est possible, en s’attaquant aux profits et à la spéculation financière, en remettant en cause la rémunération du capital. .
Il faut donner la priorité aux salaires et aux droits sociaux, mettre à contribution les profits et les dividendes versés aux actionnaires, en remplaçant le « bouclier fiscal » pour les privilégié-e-s et les spéculateurs par le bouclier social permettant au plus grand nombre de vivre mieux.

Nous exigeons l’augmentation des salaires, du SMIC, du minimum vieillesse et des minimas sociaux. Nous proposons l’annulation du paquet fiscal de l’été 2007; une redistribution du budget de l’Etat pour répondre aux besoins sociaux et développer les services publics à tous les niveaux; une réforme de la fiscalité afin que les entreprises ne puissent plus, comme aujourd’hui, privilégier la spéculation au détriment de l’emploi et des conditions de travail.

 


Nous nous opposons aux licenciements, exigeons le droit de veto suspensif des salarié-e-s sur les licenciements. Nous exigeons le maintien du contrat de travail, le maintien de l'intégralité des revenus et des droits des salariés mis au chômage technique.


Nous réaffirmons le principe du CDI comme référence du contrat de travail dans le privé et de l’emploi statutaire dans le public.
Nous défendons les reprises autogestionnaires d'entreprises par les salarié-e-s.  Nous refusons toute aide publique aux entreprises qui licencient.

 


Nous agissons pour la suppression des paradis fiscaux, pour une appropriation publique du système de crédit permettant une autre politique d'investissement au service de l'emploi, du logement social, des services publics et de projets prenant en compte l'urgence écologique.

 


Nous voulons remettre en cause le pacte de stabilité et les directives européennes de privatisation; agir pour un nouveau type de développement; pour combattre toutes les formes de discriminations qui affectent le champ social;  pour créer des emplois utiles sur le plan social et écologique. Nous proposons de dégager les moyens nécessaires à des objectifs de production économes en termes d'énergie et producteurs d'emplois notamment dans le domaine de l'environnement, des transports collectifs, du secteur des énergies renouvelables et du soutien à l'agriculture paysanne.

 


Nous voulons rompre avec les logiques financières développées par l’Union européennes et ses institutions, en particulier la Banque centrale européenne.

 

Nous refusons les suppressions d’emplois dans le secteur public, exigeons l’annulation des 30.000 suppressions de postes décidés, le retrait de la privatisation de la santé (loi Bachelot), la création d’emplois socialement utiles (Santé, l’Ecole, Poste, Recherche, et de nouveaux services publics, du logement, de la petite enfance, etc.) Nous agissons pour la réduction du temps de travail sans flexibilité ni annualisation avec embauches correspondantes.

 


Les grèves et manifestations comme celle du 29 janvier
expriment les colères et amplifient les luttes. Une riposte populaire d'ensemble est urgente. Nous nous engageons à mettre toutes nos forces au service de la convergence des luttes contre les licenciements, la vie chère, le chômage et la précarité, et pour la défense et l'élargissement des services publics. C'est le moment !


Déclaration unitaire. AlterEkolo (AE) Alternative démocratie Socialisme (ADS), , Alternative Libertaire, Association des communistes unitaires (ACU), Coordination nationale des collectifs unitaires pour une alternative au libéralisme (CNCU),  Les Alternatifs,  Nouveau parti anticapitaliste (NPA),  Parti Communiste Français (PCF),  Parti communiste des ouvriers de France (PCOF),  Parti de Gauche (PG), 

http://alainindependant.canalblog.com/archives/2009/01/27/12252589.html

riche-et-esclaves.jpg

___________________________________________________________________________________

  Mes autres blogs :

         Désinformation :

liste complète 

    Sos-crise :

http://nouvellesdegaza.over-blog.com/article-27248459.html

stan--tank-et-sang-P.jpg


___________________________________________________________________________________

 

transparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.png
mt?v=w2.89&hl=fr&x=32&y=22&z=6&s=Galilemt?v=w2.89&hl=fr&x=32&y=23&z=6&s=Galileomt?v=w2.89&hl=fr&x=33&y=22&z=6&s=Gmt?v=w2.89&hl=fr&x=33&y=23&z=6&s=Ga
drag_cross_67_16.png
cb_scout_sprite_001.png
man-pick.png
szc3d.png
resize_toggles.png
close-cross.png
transparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.png
mt?v=w2.89&hl=fr&x=30&y=21&z=6&s=Galileomt?v=w2.89&hl=fr&x=30&y=22&z=6&s=mt?v=w2.89&hl=fr&x=30&y=23&z=6&s=Gmt?v=w2.89&hl=fr&x=30&y=24&z=6&s=Gamt?v=w2.89&hl=fr&x=31&y=21&z=6&s=Gamt?v=w2.89&hl=fr&x=31&y=22&z=6&s=Galmt?v=w2.89&hl=fr&x=31&y=23&z=6&s=Galimt?v=w2.89&hl=fr&x=31&y=24&z=6&s=Galilmt?v=w2.89&hl=fr&x=32&y=21&z=6&s=Galilmt?v=w2.89&hl=fr&x=32&y=22&z=6&s=Galilemt?v=w2.89&hl=fr&x=32&y=23&z=6&s=Galileomt?v=w2.89&hl=fr&x=32&y=24&z=6&s=mt?v=w2.89&hl=fr&x=33&y=21&z=6&s=mt?v=w2.89&hl=fr&x=33&y=22&z=6&s=Gmt?v=w2.89&hl=fr&x=33&y=23&z=6&s=Gamt?v=w2.89&hl=fr&x=33&y=24&z=6&s=Galmt?v=w2.89&hl=fr&x=34&y=21&z=6&s=Galmt?v=w2.89&hl=fr&x=34&y=22&z=6&s=Galimt?v=w2.89&hl=fr&x=34&y=23&z=6&s=Galilmt?v=w2.89&hl=fr&x=34&y=24&z=6&s=Galile
drag_cross_67_16.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.pngtransparent.png
cb_scout_sprite_001.png

La carte des manifestations le 29 janvier 2009

http://maps.google.fr/maps/ms?hl=fr&ie=UTF8&msa=0&msid=103504909714179793858.00046080b0c2bbcd7ff1e&ll=46.235491,
3.026733&spn=7.07381,9.415283&source=embed



Quelques liens :

liste complète 

 

liste complète


liste complète

Crise mondiale: de la lumière au bout du tunnel fin 2009 (Poutine)



  • Débat : la dimension psychologique de la crise
  • Les leaders globaux vont manger de la viande de Grison (Prochain Forum des Riches)


    Main-mise sioniste sur les forces de l'ordre ?
    Vidéo :
    http://www.dailymotion.com/video/x86720_les-sionistes-attaquent-le-centre-z_news


    "Par la guerre et par la paix, Israël cherche à détruire les Palestiniens, physiquement et psychologiquement." Soumission, ou anéantissement...
    Les Palestiniens, dans le script israélien, ont le « choix » entre se soumettre ou être anéantis. (..) dociles et dépendants
    Israël, autrement dit, exige que les Gazaouis apprennent, pendant les décennies à venir, à vivre dans leur prison territoriale, tout en restant sous occupation et sans montrer par le moindre signe, missiles ou autres, qu’ils vivent démunis de tout dans leur monde.
    Selon Israël, si les Palestiniens veulent éviter un autre cycle de destructions, ils doivent accepter les conditions suivantes : se taire aux conditions de l’occupation ...Pour Israël, les Palestiniens doivent maintenant oublier leur situation, situation qui est marquée par une longue histoire de leur lutte contre le projet colonial sans fin d’Israël. Ils doivent au contraire se métamorphoser en individus du présent, sans mémoires, ni traumatismes ni aspirations. Bref, Israël conduit une guerre pour tuer la vie, tout en menant un cessez-le-feu pour éradiquer les questions politiques. Pour la jeunesse de Gaza, les deux situations sont effroyables : être tués ou être les témoins silencieux de sa mort - mettre fin à sa vie ou se tuer en tant qu’être humain politique et moral. (suite..)
    http://bridge.over-blog.org/article-27278479.html
Partager cet article
Repost0
26 janvier 2009 1 26 /01 /janvier /2009 22:19


9782952829229FS.gifhttp://chiron.over-blog.org/article-27214073.html


Mes amis,

On annonce de nouvelles coupures d'électricité dans ma région, après les deux jours dans le noir. Des installations doivent être réparées, la situation est instable.

Je me contente de vous adresser une sélection de textes préparés à votre intention.

Vous retrouverez mes analyses, et ma plume, bientôt.

Eva

Aide-20aux-20banquiers-TT-sf-Sarkozy.jpg
Crise systémique globale :
Nouveau point d’inflexion en Mars 2009
 

’Quand le monde prend conscience que cette crise est pire que celle des années 1930’

Nous estimons que la crise systémique globale connaîtra en Mars 2009 un nouveau point d’inflexion d’une importance analogue à celui de Septembre 2008.

Notre équipe considère en effet que cette période de l’année 2009 va être caractérisée par une prise de conscience générale de l’existence de trois processus déstabilisateurs majeurs de l’économie mondiale, à savoir :


1. la prise de conscience de la longue durée de la crise


2. l’explosion du chômage dans le monde entier


3. le risque d’effondrement brutal de l’ensemble des systèmes de pension par capitalisation


Ce point d’inflexion sera ainsi caractérisé par un ensemble de facteurs
psychologiques, à savoir la perception générale par les opinions publiques en Europe, en Amérique et en Asie que la crise en cours a échappé au contrôle de toute autorité publique, nationale ou internationale, qu’elle affecte sévèrement toutes les régions du monde même si certaines sont plus affectées que d’autres (voir GEAB N°28), qu’elle touche directement des centaines de millions de personnes dans le monde ’développé’ et qu’elle ne fait qu’empirer au fur et à mesure où les conséquences se font sentir dans l’économie réelle. Les gouvernements nationaux et les institutions internationales n’ont plus qu’un trimestre pour se préparer à cette situation qui est potentiellement porteuse d’un risque majeur de chaos social. Les pays les moins bien équipés pour gérer socialement la montée rapide du chômage et le risque croissant sur les retraites seront les plus déstabilisés par cette prise de conscience des opinions publiques.


La crise durera au moins jusqu’à la fin 2010


La crise affectera de manière diversifiée les différentes régions du monde.

Cependant, contrairement aux discours actuels des mêmes experts qui niaient l’existence d’une crise en gestation il y a trois ans, qui niaient qu’elle soit globale il y a 2 ans et qui niaient il y a seulement six mois qu’elle soit systémique, nous anticipons une durée minimale de trois ans pour cette phase de décantation de la crise. Elle ne sera ni terminée au printemps 2009, ni à l’ été 2009, ni au début 2010.
 

C’est seulement vers la fin 2010 que la situation commencera à se stabiliser et s’améliorer un peu dans certaines régions du monde, à savoir l’Asie et la zone Euro, ainsi que pour les pays producteurs de matières premières énergétiques, minérales ou alimentaires. Ailleurs, elle continuera. En particulier aux Etats-Unis et au Royaume-Uni, et dans les pays les plus liés à ces économies, où elle s’inscrit dans une logique décennale. C’est seulement vers 2018 que ces pays peuvent envisager un retour réel de la croissance.


Par ailleurs, il ne faut pas imaginer que l’amélioration de la fin 2010 marquera un retour à une croissance forte. La convalescence sera longue ; par exemple, les bourses mettront également une décennie à revenir aux niveaux de l’année 2007, si elles y reviennent un jour. Il faut se souvenir que Wall Street mit 20 ans à revenir à ses niveaux de la fin des années 1920. Or cette crise est plus profonde et durable que celle des années 1930.

Cette prise de conscience de la longue durée de la crise va progressivement se faire jour dans les opinions publiques au cours du trimestre à venir. Et elle déclenchera immédiatement deux phénomènes porteurs d’instabilité socio-économique : la peur panique du lendemain et la critique renforcée des dirigeants du pays.



Le risque d’effondrement brutal de l’ensemble
des systèmes de pension par capitalisation


Enfin, dans le cadre des conséquences de la crise qui affecteront directement des dizaines de millions de personnes aux Etats-Unis, au Canada, au Royaume-Uni, au Japon, aux Pays-Bas et au Danemark en particulier, il faut intégrer le fait qu’à partir de cette fin d’année 2008 vont se multiplier les nouvelles concernant les pertes massives des organismes gérant les actifs censés financer ces retraites.


L’OCDE estime à 4.000 milliards USD les pertes des fonds de pension pour la seule année 2008.
Aux Pays-Bas comme au Royaume-Uni, les organes de surveillance des fonds de pension viennent de lancer des cris d’alarme demandant en urgence un accroissement des cotisations obligatoires et une intervention de l’Etat. Aux Etats-Unis, ce sont des annonces multiples d’augmentation des contributions et de diminution des versements qui sont émises à un rythme croissant. Et c’est seulement dans les semaines à venir que nombre de fonds vont pouvoir faire réellement le décompte de ce qu’ils ont perdu.


Beaucoup s’illusionnent encore sur leur capacité à reconstituer leur capital à l’occasion d’une prochaine sortie de crise.


En Mars 2009, quand gestionnaires de fonds de pension, retraités et gouvernements vont simultanément prendre conscience que la crise va durer, qu’elle va coïncider avec l’arrivée massive des « babyboomers » à la retraite et que les bourses ont peu de chance de retrouver avant de longues années leurs niveaux de 2007, le chaos va s’installer dans ce secteur et les gouvernements vont se rapprocher de plus en plus de l’obligation d’intervenir pour nationaliser tous ces fonds. L’Argentine, qui a pris cette décision il y a quelques mois apparaîtra alors comme un précurseur.


Ces tendances sont toutes déjà en cours. Leur conjonction et la prise de conscience par les opinions publiques des conséquences qu’elles entraînent constituera le grand choc psychologique mondial du printemps 2009, à savoir que nous sommes tous plongés dans une crise pire que celle de 1929 ; et qu’il n’y a pas de sortie de crise possible à court terme. Cette évolution aura un impact décisif sur la mentalité collective mondiale des peuples et des décideurs et modifiera donc considérablement le processus de déroulement de la crise dans la période qui suivra.

Avec plus de désillusions et moins de certitudes, l’instabilité socio-politique globale va s’accroître considérablement

 

www.acidezone (message envoyé par une lectrice)

1465778274.jpg

La crise globale des années 2010
(Autre scénario de crise)

Le scénario du miracle sans lendemain



Une partie de l’opinion notamment occidentale pense encore que le bœuf est aussi léger que la grenouille, que les garanties ne seront jamais utilisées, que les capitaux publics prêtés aux banques seront en fait un placement paradisiaque, que les dénationalisations à venir seront juteuses, que les dépenses budgétaires massives pour relancer les échanges réels entraineront mécaniquement de nouvelles rentrées fiscales, etc. il s’agit du scénario optimiste. Son occurrence semble faible laquelle est, d’une certaine façon, une vraie chance.
 

Si la finance rentre dans sa boîte, presque par enchantement, les conditions d’une nouvelle crise seront vite réunies. Des « fire walls » efficaces ne seront pas mis en place et on se contentera d’un toilettage minimum du système : normes comptables nouvelles, et agences de notation revisitées feront l’affaire. La finance pourra d’autant plus facilement sortir de sa boite que l’expérience aura montré une fois de plus que les Etats sont là pour payer les coûts sociaux des orgies financières. il s’agit de la question tant débattue des comportements opportunistes chez les économistes. Au surplus le règlement, comme par enchantement, de la crise, aboutira à l’édification de nouveaux comportements opportunistes, cette fois dans la « paisible économie ». En effet nous constatons aujourd’hui, partout dans le monde l’allongement des files d’attentes de secteurs économiques venant au nom de la crise demander ce qu’ils croient être un juste soutien des Etats : automobile, mécanique ,sidérurgie, banques etc.

L’acceptation dans l’urgence risque d’entrainer injustices et gaspillages de toutes sortes : pourquoi Toyota installé dans le sud des USA ne pourrait-il pas bénéficier du plan qui se prépare pour les « big three » ? Les banques tricolores qui reçoivent des fonds publics ne vont t-elles pas en profiter pour renforcer leurs positions internationales ? La prime à la casse n’aurait-elle pas pu être utilisée dans un secteur davantage porteur d’avenir ? « L’ordre spontané » qui alloue si efficacement les ressources et récompense les meilleurs serait ainsi une fois de plus pollué par les marchés politiques : GM est une entreprise obsolète, mais le coût qu’il faut normalement payer pour cette inefficacité est reporté sur la collectivité. Ce que l’on perd sur les marchés économiques peut être gagné- comme d’habitude, pourrait-on ajouter- sur les marchés politiques.

Au total parce rien ne changerait dans ce scénario optimiste les vrais problèmes du monde continueraient de se poser : que faire du mercantilisme chinois ? Comment régler les déséquilibres financiers intergénérationnels ? Comment régler les problèmes d’environnement ? etc.



Le scénario de la catastrophe prometteuse
 


(..) Les banques centrales sont déjà à l’œuvre dans l’aide au nettoyage des bilans bancaires. Au-delà des politiques de taux zéro ou proches de zéro, elles achètent et vont massivement acheter les actifs douteux des banques de second rang (..)

 

 

Il faut aller plus loin et le rôle des banques centrales pourrait devenir en fin de processus complètement décisif. Dans combien de temps ? 

(..)  La ronde des échanges ne reprendra sérieusement que par la force : la commande publique de travaux et autres marchandises (..)


Devenir plus gros en « mangeant » de la liquidité, pour réenclencher la ronde des échanges marchands, est d’autant plus difficile que l’on est faible et que la réputation souffre d’un déficit d’excellence. Nous avons là l’origine des « transfusions » du FMI apportés aux grenouilles trop petites, trop jeunes, ou trop faibles : prêts à l’Ukraine, la Hongrie, le Chili, etc. Cette faiblesse de certaines est à terme coûteuse puisque la charge de la dette est proportionnelle au taux de l’intérêt. N’oublions pas que l’on ne prête qu’aux riches.


Ce qui veut dire que les Etats, qui sont grenouilles voulant se faire plus grosses que le bœuf vont entrer dans un processus croissant et dangereux de divergences. Et les plus faibles ne pourront pas longtemps compter sur le FMI qui, lui aussi, à l’échelle planétaire avec ses 250 milliards de dollars de disponibilités, n’est qu’une petite grenouille. Les Etats les plus faibles pourront-ils être aidés par les plus solides qui eux-mêmes de plus en plus vivront de transfusions probablement de plus en plus couteuses ? Qu’il nous soit permis d’en douter.


Le scénario le plus probable, et surtout le plus satisfaisant, devient alors celui-ci : puisque les banques centrales, malgré les déversements héliportés de liquidités, sont incapables à elles seules de réamorcer la ronde des échanges, puisque les Etats seront très vite à court de munitions malgré leur incontestable efficacité, alors il conviendra d’envisager un partage des tâches : Aux banques centrales le soin de fournir des quantités illimitées de munitions ; aux Etats - désormais bien armés - de les utiliser et de forcer par la commande publique le réamorçage de la ronde des échanges.

(..) La récession peut ne pas devenir grave dépression si les autorités monétaires partout dans le monde s’orientent vers un tel partage des tâches. Et l’enjeu est tel que ce scénario a de bonnes chances d’émerger très rapidement. La double planche à billets (déversements héliportés sur les banques d’un côté, sur les trésors de l’autre) est au moins dans un relatif court terme la seule alternative à l’irruption massive et dévastatrice d’une crise exceptionnellement grave.


Des solutions ....et des questions sans réponses


Bien sûr le scénario qui vient d’être développé bouleverse les croyances les mieux établies, notamment les bienfaits de la stabilité monétaire, le dogme de l’indépendance des banques centrales, avec notamment l’interdiction pour un Etat d’exiger l’achat de bons du trésor par sa propre banque centrale. Le problème va rapidement se poser pour l’Europe qui s’est construite une banque centrale qui est de loin la plus indépendante du monde. Rappelons par exemple que l’article 101 du traité constitutif de la CE interdit à la banque centrale et aux banques centrales nationales d’accorder toutes formes de crédits aux administrations publiques nationales
 

Notons que dans les faits, le pragmatisme, tout au moins le pragmatisme américain, semble déjà se manifester et le président de la FED, en décembre 2008, n’hésite pas à déclarer qu’il compte bien utiliser des « moyens non conventionnels ». Ce pragmatisme fait à l’inverse place à beaucoup de rigueur côté BCE, et le scénario retenu sera sans doute assez difficile à mettre en place. Difficulté accrue aussi en raison du fait que les stratégies de coopération entre Etats européens ne semblent pas toujours l’emporter sur des stratégies plus nationales.


Il n’empêche qu’il sera tout simplement intenable pour l’Europe de conserver des Etats nationaux dans leur statut de petite grenouille alors que partout ailleurs le double déversement héliporté sera à l’œuvre , et ce, ne serait-ce que pour des considérations de change qui verraient l’Euro s’apprécier au-delà de toute limite. Une solution devra donc être trouvée pour que l’Europe puisse à son tour - et sans limite - sortir du grenier la planche à billets.


Le double déversement héliporté aboutira mécaniquement à une hausse considérable de la masse monétaire mondiale. Lorsque les bons du trésor émis sans limites n’épongeront plus l’épargne mondiale, ce qui est encore largement le cas au moment où ces lignes sont écrites, mais deviendront de la pure création monétaire, un écart sera crée entre la masse monétaire disponible et ses contreparties en termes de marchandises disponibles. La question est alors de déterminer le moment où la déflation, enfin éloignée, laissera la place à l’inflation.


Il est impossible de répondre à une telle question. Cette inflation est pourtant inéluctable et débutera lorsque les Etats ayant forcé le redémarrage des rondes des échanges, les premières raretés réapparaitront. Ces premières raretés se manifesteront vraisemblablement sur les matières premières et notamment le pétrole dont le faible prix actuel élimine mécaniquement les recherches et forages difficiles et donc son offre.


Il sera difficile pour les Etats de contenir l’inflation...essentiellement parce qu’elle est une partie de la solution.


(..)  Comme la politique monétaire se conduira elle-même à taux proche de zéro, cela signifie, compte tenu de l’inflation à venir, la perspective de taux d’intérêts réellement négatifs. Ce que n’aiment pas la finance et la rente en général. Rappelons-nous l’époque (les années 70) où tous les taux étaient négatifs et les emprunts immobiliers plus aisés à rembourser. Une façon de contenir la finance dans sa boîte est donc de maintenir durablement des taux négatifs.


L’inflation est aussi une partie de la solution en ce qu’elle mettra fin aux sempiternels débats intergénérationnels qui minent le climat social dans nombre de pays. Le taux d’endettement des Etats et des administrations publiques s’érodera vite en situation inflationniste : le stock de dettes notamment anciennes, celles accumulées depuis une trentaine d’années diminuera - toutes choses égales par ailleurs - au rythme de l’inflation. Processus que la plupart des pays ont bien connu après chacune des deux guerres mondiales. L’ardoise intergénérationnelle s’effacera et on ne pourra plus dire que les vivants d’aujourd’hui vivent sur le dos des citoyens à naître.


L’inflation est enfin une partie de la solution car elle amènera immanquablement la question des nouveaux taux de change. Sa version américaine sera lourde de conséquences et il est clair qu’elle entrainera via une chute importante, et sans doute même considérable, du billet vert, une économie moins extravertie. Le couple étrange, le ou la « Chimérique » devra nécessairement redéfinir les modalités d’une coopération qui était insoutenable. Sans évidemment prédire ce qu’il en sera, il est clair qu’une « dé mondialisation », au moins limitée, se déroule déjà sous nos yeux. Il est en particulier vraisemblable que la crise risque de contrarier durablement le mercantilisme agressif chinois, économie continent qui devra elle aussi envisager un avenir moins extraverti à peine d’insoutenabilité.



Alors, la grande crise ? « Ruse de la raison » ? Nouvelle version de la « main invisible » ? C’est trop vite dit.
 

Tout d’abord les grands dérangements monétaires vont affecter la devenue vieille organisation de la société : victoire des plus jeunes sur les plus vieux car délestés de la rente de la dette ; meilleure allocation du talent et du travail avec le retour de la « valeur ajoutée » au détriment de la « production de valeur » ; retour des projets et de l’avenir contre le culte du rendement trimestriel voire hebdomadaire.


Ces bouleversements restent éminemment positifs. Ils ne disposent toutefois pas de la marque de l’évidence et laisseront beaucoup de questions. Le combat idéologique des anti keynésiens est encore vigoureux, la baisse attendue des niveaux de vie - notamment aux USA - ne sera sans doute pas simplement passagère ; les modifications considérables des taux de change pourront être catastrophiques pour certains ;les fonds de pension sont abondamment peuplés d’acteurs qui n’accepteront pas facilement la disparition relative de la rente ; le redémarrage forcé de la ronde des échanges se fera sans les subtilités irremplaçables « des ordres spontanés », d’où de probables gaspillages et allocations non efficientes de ressources ; y aura-t-il une véritable fin de la déflation salariale ? ; la disparition de la rente permettra t’elle un nouveau partage de la valeur ajoutée ? ; un nouveau rapport de forces dans les entreprises et donc de nouvelles formes institutionnelles ? etc.



Au-delà, au niveau européen devra être solutionnée
une question majeure : quel avenir pour l’euro ?
 

L’inflation qui démarrera à la fin du deleveraging sera inégalement vigoureuse entre les différents pays de la zone. Nul doute qu’elle sera plus faible en Allemagne, pays qui à lui seul assure l’essentiel des exportations européennes, tandis que d’autres connaissent des déficits commerciaux abyssaux. S’agissant du couple franco-allemand comment sérieusement penser que l’écart des soldes commerciaux (approximativement excédent de prés de 200 milliards d’euros pour l’Allemagne, et déficit de 70 milliards d’euros pour la France) ne va pas s’accroître avec l’issue inflationniste de la crise ?

Cette issue va correspondre à un choc asymétrique aggravant « l’eurodivergence ».

Dans les années 30, la dévaluation était une arme de guerre.

Devenue impossible dans la zone euro, le débat portera au cours des prochaines années sur le dilemme suivant : Il est certes peu pensable d’abandonner l’Euro, mais il est aussi impensable de laisser une situation qui aboutira à l’étranglement de la plupart des pays de la zone sud de l’euro. A l’issue de la crise, on ne pourra ni abandonner l’euro, ni vivre avec lui. Que faire ?  (à suivre)

Jean Claude Werrebrouck est professeur d’économie à l’université de Lille 2, dont il y a dirigé pendant de nombreuses années l’IUT puis l’Institut du Management de la Distribution. Il organise régulièrement des séminaires de réflexion pour un public de cadres et dirigeants du secteur médico-social

Sur ContreInfo

http://goudouly.over-blog.com/article-26674953.html

Agonie de l’idéal financier déréglementé de Thatcher
http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=12026


-chec-USA-riche-pauvre.jpg


Qui est responsable de la crise ?
The Guardian aurait identifié
les 25 principaux responsables... 


MOSCOU, 26 janvier - RIA Novosti. Le quotidien britannique The Guardian a publié lundi une liste de 25 personnalités, responsables, selon le journal, de l'actuelle crise financière dans le monde.


Selon l'auteur de l'article Mme Julia Finch, l'actuelle crise financière n'est pas un désastre naturel, mais une catastrophe créée par les hommes. "Et tous nous en sommes responsables en quelque sorte", estime la journaliste.


L'ancien président de la Réserve fédérale américaine (Fed), Alan Greenspan, figure en tête de cette liste des "responsables" qui a permis de se gonfler à la bulle hypothécaire suite au bas taux d'intérêt et à une régulation insuffisante en matière de prêts que les banques octroyaient à des emprunteurs à des fins d'hypothèque.

Par ailleurs, Mme Finch a cité toute une série d'hommes politiques qui assument, selon elle, la responsabilité de la crise. On y trouve notamment l'ancien président américain Bill Clinton dont l'administration a adopté plusieurs lois permettant aux couches les plus démunies de la population d'obtenir des autorisations pour recevoir des prêts bancaires afin d'acheter des logements; George W. Bush qui, au lieu de bloquer ce processus, l'a relancé de plus belle; le premier ministre britannique Gordon Brown, qui a "mis les intérêts des financiers au-dessus de ceux des représentants de l'autre volet de l'économie, notamment des producteurs".


La liste des responsables de la crise comporte aussi d'anciens et actuels PDG des plus grands établissements financiers des Etats-Unis et de Grande-Bretagne, tels que la compagnie d'assurance American International Group Inc., les banques Goldman Sachs, Lehman Brothers, Merrill Lynch, Halifax Bank of Scotland, Royal Bank of Scotland, Bradford & Bingley, Northern Rock, Bear Stearns, Bank of England et autres.

Le journal accuse, en outre, des personnalités, telles que le financier George Soros, le milliardaire Warren Buffet et le président d'un fonds d'investissement US John Paulson "d'avoir vu arriver la crise".

http://www.leblogdemarcfievet.over-blog.com/article-27210580.html

_________________________________________________________________________________________


arton7050-c3492.jpg
Sélection de liens :


"La Russie s'est déclarée très préoccupée par la croissance de la présence militaire et policière de la Géorgie, ainsi que par ses provocations de plus en plus fréquentes dans les zones attenantes à l'Abkhazie et à l'Ossétie du Sud, ce qui nécessite une attention particulière de la part de l'ONU et des autres organisations internationales, présentes dans la région", stipule le document de la diplomatie russe. http://fr.rian.ru/world/20090123/119774356.html



   Tbilissi refuse d'accueillir des inspecteurs: conséquences politiques.


  • L'Etat russe profite de la crise pour reprendre le contrôle de pans entiers de    l'économie
  • Poutine rend hommage à Soljenitsyne qui aurait eu 90 ans
  • La Russie prête à supprimer les visas pour l'Europe
  • Crise des missiles : Medvedev tend la main à Obama


  • 3-enfants-morts--nvelle-photo.jpg

    Tsahal, Israël, dans toute leur horreur

    Moussa Samouni, 19 ans, raconte : “Lors de l’offensive terrestre le 4 janvier, les hélicoptères ont déposé les parachutistes sur les toits. Ensuite, ils ont fait sortir tout le monde et nous ont rassemblés dans un bâtiment. Nous étions près de 120 personnes. Nous sommes restés toute la nuit. Il y avait des explosions, des coups de feu. C’était la panique totale. Les enfants pleuraient. Il faisait froid. Nous avons ouvert la porte pour aller chercher du bois. Mon père était dans la rue, mort. Les soldats nous ont ordonné de rentrer. Puis il y a eu un bombardement et ensuite un deuxième et après les obus sont tombés sur le toit. Vingt-deux personnes sont mortes.

    Trois jours d’interrogatoire. “Les soldats nous ont accusés d’être du Hamas. Ils nous ont tapé dessus. Je leur ai dit : Tuez-moi si vous pensez que je suis du Hamas. Ils ont mis des grenades dans les poches de mon oncle et derrière moi, et menaçaient de les faire exploser. Mon oncle préférait mourir par balles, a-t-il dit. Ils ont voulu nous brûler et ont mis le feu à des couvertures. On va vous faire sauter la tête , disaient-ils.” Le 7 janvier au matin, tous deux ont finalement été libérés. Les soldats leur ont intimé l’ordre de ne pas dire un mot et leur ont donné des drapeaux blancs.

    Dans l’une des rares maisons restées debout, les murs sont couverts d’inscriptions tracées à la craie. “La place de l’Arabe est sous terre”; “Si vous êtes un vrai Givati (unité d’élite), vous devez tuer les Arabes”. “Jérusalem-Est pour Israël”.  (extraits)

    http://socio13.wordpress.com/2009/01/23/a-gaza-des-habitants-racontent-lacharnement-de-larmee-israelienne-sur-des-civils/



http://www.dailymotion.com/video/x84yix_oradoursurgaza-une-rescape-de-zeito_news

Témoignage d'une survivante d'Ouradour-sur-Gaza : poignant, à voir ! Vidéo



________________________________________________________________________________________


liste complète




mosqu-e-bombard-e.jpgint-rieur-gaza-d-vast-.jpg

terrible---cadavres-copie-1.jpgenfants-ds-ruines-copie-1.jpg

 


Gandhi et la création d'un
Etat pour les Juifs :

Le 26 novembre 1938, Gandhi écrit

 

 

 

          « Toute ma sympathie est acquise aux Juifs. J’ai connu certains d’entre eux, d’une manière très intime, en Afrique du Sud, et certains d’entre eux sont devenus des amis pour la vie. Grâce à ces amis, j’ai pu mieux connaître la persécution à laquelle ils ont été soumis depuis la lointaine histoire. Ils ont été, en quelque sorte, les intouchables de la Chrétienté. La similarité entre le traitement que les Chrétiens leur ont infligé et celui que les Hindous infligent aux Intouchables est frappante. Un jugement de nature religieuse a été invoqué dans les deux cas pour justifier les traitements inhumains qui ont été infligés aux uns comme aux autres. A part les amitiés qu’il m’a été donné de nouer avec certains d’entre eux, ma sympathie pour les Juifs ressortit donc à des raisons de caractère universel.

          Mais ma sympathie ne me rend pas sourd aux exigences de la justice. L’appel à un foyer national pour les Juifs ne me séduit guère. La légitimité en est recherchée dans la Bible et dans la ténacité dont les Juifs ont depuis tout temps fait preuve dans la formulation de leur attachement à un retour en Palestine. Pourquoi ne pourraient-ils pas, comme les autres peuples sur Terre, faire de cette contrée leur pays où naître et où gagner sa vie ? La Palestine appartient aux Arabes de la manière dont l’Angleterre appartient aux Anglais ou la France aux Français. Il serait injuste et inhumain d’imposer une domination par les Juifs aux Arabes. Ce qui se passe en Palestine, de nos jours, ne saurait être justifié au nom d’un quelconque code moral de conduite. Les mandats n’ont pas d’autre justification que la dernière guerre mondiale (la Première, NdT). Ce serait à n’en pas douter un crime contre l’humanité de contraindre ces Arabes, si justement fiers, à ce que la Palestine soit restituée aux Juifs en tant que leur foyer national, que ce soit partiellement, ou en totalité. »

 

En 1947, l’Inde votera contre la résolution 181.

Article écrit par admin, le 26 janvier 2009
http://www.initiative-communiste.fr/wordpress/?p=1783



landmap46-99.jpghttp://r-sistons.over-blog.com/article-26203333.html


Reçu :

Merci de faire circuler cette pétition
pour l'interdiction (ban en anglais)
du mercure en dentisterie:

 
http://www.petitiononline.com/mod_perl/signed.cgi?mercury 



F-te-de-l-EKEKO-copie-1.jpg

France - Cuba et
le Temps des Cerises vous invitent

Vendredi 30 janvier à 18h30
à la Maison fraternelle
37 rue Tournefort
75005 Paris

Présentation du livre :
Cuba : 50 ans de révolution.

Hasta la victoria siempre !
par Hernando Calvo Ospina, journaliste et écrivain
qui en a assuré la coordination.

http://cbparis.free.fr/


Le   Président   Lula
appuie la possible réelection
de Hugo Chavez

http://cbparis.free.fr/



cache_1098010112.jpg?t=1232727220

 

 

PAGE SPECIALE...GREVE du
29 JANVIER 2009

 POUR TOUT SAVOIR...

 

...CONSULTEZ ICI !!


cache_1096560412.gif?t=1232483790





cache_1084640212.jpg?t=1230544666











http://kropotkine.jimdo.com/

...votre forum d'informations, de documentations et d'échanges en toute liberté !

  • Le capitalisme domine la planète... système inique avec ses injustices et ses conséquences désastreuses sur l'environnement.
  • Ici vous trouverez un lieu d'échanges (infos, opinions, liens, etc.) et de débats.
  • Ce site ne représente aucun parti ou mouvement en particuliers : il est ouvert aux anticapitalistes de toutes tendances dans un esprit pluraliste, sans sectarisme et sans dogmatisme.  




2009_01_23_Guadeloupe.jpg
http://www.rue89.com/2009/01/23/la-guadeloupe-paralysee-par-la-greve-generale 
(témoignages)

Grève générale
en Guadeloupe
"contre la vie chère"

La Guadeloupe entame dimanche son 6ème jour de paralysie suite au mouvement lancé par le "Lyannaj kont pwofitasyon". L’archipel est au ralenti, tous les secteurs sont quasiment bloqués, dans l’attente d’un accord entre les grévistes, les élus, les socioprofessionnels et les autorités de l’Etat.

 

RFO Guadeloupe 25/01/2009

 http://guadeloupe.rfo.fr/article865.html

 

>>>  LIRE LA PLATEFORME des REVENDICATIONS


http://www.lepost.fr/article/2009/01/23/1398050_video-guadeloupe-greve-generale.html 


    APPEL DE L’UGTG AU MOUVEMENT OUVRIER
ET DEMOCATIQUE INTERNATIONAL

               Chers camarades, Chers amis,

Le pouvoir colonial français s’apprête à réprimer les travailleurs, la jeunesse, le peuple de Guadeloupe avec leurs organisations.

A l’appel de 47 organisations syndicales, politiques, d’associations de consommateurs, d’associations populaires et culturelles un mouvement de grève générale a commencé le 20 janvier 2009, exprimant ainsi le mécontentement général des masses laborieuses, un ras le bol général contre les souffrances auxquelles elles sont confrontées.

C’est ainsi qu’une manifestation à rassembler plus de 25 000 personnes dans les rues de Pointe à Pitre( Ville principale du pays).
Dans la plate-forme de revendications adressée au patronat, aux élus, au représentant de l’Etat, les travailleurs et le peuple demandent, en autres :

-    le relèvement immédiat et conséquent des salaires, du minima vieillesse, des minima sociaux. Sachez qu’en Guadeloupe plus de 100 000 personnes vivent en dessous du seuil de pauvreté sur une population d’environ 450 000 habitants.
-    la défense et la création d’emplois, la formation notamment pour la jeunesse.
-    la défense et le développement de la production.
-    la  défense et l’amélioration du droit et des libertés syndicales.
-    la baisse des loyers

Les patrons et les élus, au nom de la crise, ont déjà manifesté leur volonté de ne pas satisfaire ces revendications avant même d’ouvrir les négociations.

Ils demandent aux travailleurs « d’être raisonnables, de rependre le travail »

Le patronat s’apprête à lockouter en pensant affamer la population pour créer des affrontements et demander au pouvoir colonial de réprimer. C’est ainsi que plusieurs centaines de forces de répression sont arrivés en Guadeloupe il y a quelque jours, armés jusqu’aux dents.

 

suite à http://www.liberez-les.info/         


Les notes récentes de Leveilleur

  • Commentaires
  • Israel protègera ses militaires contre les poursuites pour crime de guerre


    Palestine-sous-grillage--APFS.jpg

    Non, non et non !
    Pas en leur nom, pas en notre nom
      !

     

    Ehud Barak, Tzipi Livni, Gabi Ashkenazi et Ehud Olmert—n’ayez pas l’impudence de montrer vos têtes à aucune cérémonie commémorative des héros des ghettos, de Lublin, de Vilna, de Kishinev ou de Varsovie. Et vous aussi,  dirigeants de « La Paix Maintenant », pour qui la paix signifie une pacification de la résistance palestinienne par tous les moyens, y compris la destruction d'un peuple. A chaque fois que je serais présent, je ferai personnellement tout pour virer chacun d’entre vous de ces commémorations, parce que votre  présence même serait un immense sacrilège.

    Pas en leurs noms

    Vous n'avez aucun droit de parler au nom de nos martyrs. Vous n'êtes pas Anne Frank du camp de concentration de Bergen-Belsen mais de Hans Frank, général allemand responsable de l’anéantissement des juifs de Pologne.

    Vous n’êtes pas les héritiers du ghetto de Varsovie, parce qu'aujourd'hui le ghetto de Varsovie est exactement devant vous, visé par vos tanks et votre artillerie, et son nom est Gaza. Gaza que vous avez décidé d'éliminer de la carte, comme le Général Frank a eu l'intention d'éliminer le ghetto. Mais, à la différence des ghettos de la Pologne et de la Biélorussie, dans lesquels les juifs ont été laissés presque seuls, on n'éliminera pas Gaza parce que les millions des hommes et de femmes des quatre coins de notre monde construisent un bouclier humain puissant portant ces mots : plus jamais cela

    Pas en nôtre nom !

    Ensemble , avec des dizaines de milliers d'autres juifs, du Canada à la Grande-Bretagne, d'Australie à l'Allemagne, nous vous avertissons : n'ayez pas le culot de parler en nos noms, parce que nous allons vous pourchasser, si nécessaire jusqu'en enfer, l’enfer des criminels de guerre, et enfoncer vos mots jusqu'au fond de votre gorge jusqu'à ce que vous demandiez pardon pour nous avoir mêlés à vos crimes. Nous, et pas vous, sommes les enfants de Mala Zimetbaum et de Marek Edelman, de Mordechai Anilevicz et de Stephane Hessel, et nous remettons leur message à l'Humanité dans les mains des Résistants de Gaza pour qu’ils le gardent: « Nous luttons pour notre liberté et la vôtre, pour notre honneur et le vôtre, pour notre dignité humaine, sociale et nationale et pour la vôtre. » (Appel du ghetto au monde,  Pessa’h 1943)
    Mais pour vous, les dirigeants d'Israël, « liberté » est un mot sale. Vous n'avez aucun « honneur » et vous ne comprenez pas le sens des mots  «  dignité humaine ».

    Nous ne sommes pas une « autre voix juive, » mais la seule voix juive unique capable parler au nom  des saints martyrisés du peuple juif. Votre voix n'est rien autre que les vielles vociférations bestiales des tueurs de nos ancêtres.

    Michel Warschawski
    Alternative Information Centre


     
    26 janvier 2009   22h19
    Qui fume un oinj sauve une banque !

    3 articles sur :
     http://www.solidariteetprogres.org/


« 
Une administration Obama [serait] au mieux favorable à un sacrifice économique brutal, une austérité au bénéfice de Wall Street et une confrontation impérialiste avec la Russie et la Chine. Obama est la recette pour une tragédie mondiale.» prédit Webster Tarpley.
http://www.marcfievet.com/article-27190149.html


Einstein à Gaza, plus un bilan
Qu’aurait dit le père de la relativité s’il voyait une armée israélienne sophistiquée, bombarder des enfants ?
http://www.legrandsoir.info/spip.php?article7892


Pandémies, et Nouvel Ordre Mondial
Le SRAS était la dernière venue de toute une série de maladies nouvelles, provoquées par une série de mystérieux “super germes” mutants qui devaient frapper l’humanité.
http://www.mecanopolis.org/?p=3343

Noam Chomsky rompt le consensus pro-Obama - vidéo
http://www.mecanopolis.org/?p=3377&type=1


greve.jpg greve.bmp9782952829229FS.giftouchepasamaposte.jpg
http://chiron.over-blog.org/article-27214073.html


Déclaration commune Propositions et revendications des organisations syndicales CFDT, CFTC, CFE-CGC, CGT, FO, FSU, Solidaires, UNSA
http://goudouly.over-blog.com/article-27003627.html, et
http://rupturetranquille.over-blog.com/article-27139216.html

A lire :
http://etienne.chouard.free.fr/Europe/messages_recus/La
_crise_mondiale_d_aujourd_hui_Maurice_Allais_1998.htm



C O M M E N T A I R E S  :  I C I
 

Partager cet article
Repost0
9 janvier 2009 5 09 /01 /janvier /2009 03:40

A conserver, à relayer, à imprimer, à "tracter"...
Vous pouvez reproduire tous mes articles
(en citant seulement la source), même
seulement des extraits, ou, ici, en regroupant
les actions dans la liste, par exemple (eva)




COMBATTRE LA GUERRE,
Propositions



Mes amis,

En archivant à votre intention MES articles (voyez mes deux premiers posts sur
http://r-sistons.over-blog.com), je trouve cette parution, je vous la propose telle que je l'ai écrite ici  il y a plus d'un an, elle est tellement d'actualité !

A la liste d'actions proposées, j'ajoute :

- Informons nous-mêmes notre entourage, nos voisins, nos collègues etc. Et si un jour tout est verrouillé, transformons-nous en individus-sandwiches !  Ne comptons jamais sur les médias menteurs...

- Protestons auprès des médias aux mains des industriels de l'armement, une scandaleuse spécificité française, organisons des manifestations de protestation et protestons aussi auprès des Organes d'information, notamment télévisés (courriers etc).

- Ecrivons à nos Députés, Maires, Sénateurs etc, pour dénoncer la participation de la France aux guerres impériales; soyons sur nos gardes pour l'Iran, prêts à manifester, à écrire, à protester etc. C'est notre intérêt !

- Participons aux manifestations contre l'extermination des Palestiniens, qui risque de déboucher, ne l'oublions pas, sur une guerre mondiale. Pensons au long terme !

- Coordonnons nos actions. Voyez mon dernier post, Mouvement Global de Résistance Non-violente, mais aussi lisez les sites de résistance (voir profession de foi au début de R-sistons, et en haut de la présentation de mon blog, R-sistons). Tous unis, voilà notre force ! Oui, tous les peuples unis au même moment, pour plus d'efficacité, contre les Décideurs pourris, les "Zélus" complices, comme disait à l'instant sur la Chaîne Parlementaire Jean-Pierre Brard, ce formidable député communiste, de surcroît sympathique et plein d'humour  (quels remarquables défenseurs de nos intérêts, les Députés communistes ! Ils se battent avec acharnement, jugez par vous-mêmes en écoutant leurs interventions !) : "avec leurs chaînes qui les rivent au Grand Capital, avec les chaînes qui les rivent à LEURS intérêts".

- Si par malheur la guerre éclate et que les femmes sont mobilisées pour travailler pendant que les hommes se battent, utilisons l'indication donnée par Marie Drucker - contre nos intérêts -, en notre faveur : Puisque si les femmes cessent d'aider à l'arrière leurs hommes (travaillant ainsi à leur propre mort, à leur malheur, à leur souffrance, en préparant la machine de guerre) pendant 20 mn, la guerre cesse, eh bien retenons la leçon, mes soeurs : Refusons de participer à l'oeuvre de mort, et la guerre s'arrêtera !

- Lisez d'autres articles sur le sujet, voyez en présentation de mon blog la rubrique "catégories", à "guerre", cliquez, et vous aurez (liste non terminée, j'y travaille) les articles sur le sujet, comme "femmes en guerre contre la guerre, appel aux femmes", etc


Voici cet article paru en septembre,
que je publie ici, non remanié.


Article écrit et publié par moi le
30.9.2007, publié ici, désormais,
avec son préambule.


Bonjour,


De grands dirigeants de la planète nous préparent des Apocalypses. J'emploie le pluriel volontairement. Certes, on peut craindre le pire, une guerre mondiale nucléaire. Mais pas seulement. Il existe aussi ce que l'on appelle des conflits de basse intensité, qui peuvent à tout moment s'intensifier ou dégénérer. 

De toutes façons, il est clair qu'on prépare une nouvelle guerre effroyable derrière notre dos - j'y reviendrai prochainement - et à laquelle il faudra se résigner. A moins que....

Voyez-vous, je ne m'estime jamais battue d'avance. Et je crois que nous devons tous refuser l'intolérable qu'on nous prépare pour des raisons d'argent, de puissance. La prétendue démocratie qu'on veut exporter, c'est un mensonge. D'ailleurs la démocratie ne s'impose pas, elle se propose. Et s'il s'agit d'une DEMOCRATIE comme la nôtre, aux relents d'impérialisme, de totalitarisme (système économique unique, désinformation, pensée unique, etc) et de poudre, autant songer à des alternatives.

Je vais droit au but : Cette guerre, il faut la refuser dès aujourd'hui. Inutile d'attendre qu'elle soit déclenchée. Si l'on doit agir, c'est maintenant, préventivement. Attention, il n'est pas exclu non plus qu'on nous prépare une guerre pour faire diversion, pour nous faire oublier que commence à s'opérer en ce moment la consolidation complète et définitive de l'ultra-libéralisme, avec des hommes comme SARKOZY, libéralisme que pourtant les peuples rejettent dans leur ensemble.

Je propose donc : 

1) Que la GAUCHE sorte de sa torpeur et de ses querelles fratricides. Et qu'elle s'engage sur tous les fronts : Contre la politique ultra-libérale de Sarkozy qui opèrera un transfert des plus pauvres vers les plus riches, comme aux Etats-Unis. Mais aussi d'urgence contre la guerre qui se prépare. Les peuples peuvent et doivent faire barrage !

2) Et à propos de barrage, justement, je propose aux touristes épris de paix de se porter volontaires en Iran comme BOUCLIERS HUMAINS. S'il y a des Américains ou des Israéliens en nombre, les faucons hésiteront peut-être.

3) Tous les bloggueurs doivent se mobiliser. Comme contre la Constitution libérale européenne. Les petits fleuves font les grandes rivières.

4) Il faut installer des tentes du refus de la guerre en face du Parlement, et près de l'Elysée ou des Ministères (de la Défense, etc).

5) Transformons-nous tous en hommes et femmes-sandwiches puisque les MEDIAS sont cadenassés par Sarkozy. Nous devons informer les Français de ce qui se passe réellement, de ce qui se prépare. L'information dans la rue, dans les bars, partout ! Et distribuons des tracts !

6) Il faut frapper l'opinion. Je propose ( Internet prendra le relais de cette idée) qu'on appelle les FEMMES de tous les pays, mères, épouses, fiancées, soeurs, cousines, amies, etc,  à organiser au même moment une grande manifestation contre la guerre et les guerres. Les hommes seront invités à se joindre, les enfants aussi. Les "veuves et les orphelins" doivent crier haut et fort leur dégoût de la mort.

7) Je propose que les peuples exigent un REFERENDUM
 populaire avant toute guerre.

8) Faisons le guet devant les sièges des grands médias, Interpellons les journalistes serviles. Inondons les rédactions de nos communiqués de protestation. Et n'oublions pas d'harceler l'homme de gauche (tu parles !)-médecin humanitaire-émissaire de la paix KOUCHNER, en lui rappelant que les guerres ne font qu'aggraver les problèmes.

9) Organisons des défilés de protestation.

10)  Le IO e commandement du bon citoyen ? J'ai épuisé toutes mes idées. A vous, dans cet emplacement, d'inscrire la vôtre et de la faire connaître.

Voilà. Mais je n'en ai pas fini. Regardez bien mon visage, en noir et blanc, sur la photo.





J'avais trente ans. (Si vous voulez me voir aujourd'hui, regardez la photo avec la rose, c'est moi pas mal d'années plus tard, fidèle au poste. Et toujours aussi en forme). Donc, regardez cette photo : C'est celle d'une femme, d'une mère de trois enfants, d'une soeur, on pourrait mettre n'importe quelle photo à la place, comme dit la chanson, toutes les femmes sont belles. Alors oui, ce visage est celui d'une femme qui veut vivre, d'une mère qui veut un avenir pour ses enfants. Messieurs les va-t-en guerre américains, israéliens, français, pensez à nous avant de programmer une nouvelle boucherie ! Nous ne voulons pas devenir veuves, nous ne voulons pas que nos enfants soient orphelins. Nous ne voulons plus de destructions, plus de souffrances. 

Parce que vous, messieurs, pendant que vos soldats tuent et se font tuer, pendant que les ruines s'amoncellent, pendant que les femmes pleurent, pendant que les blessés se soignent comme ils peuvent, pendant que les petits châtons, à peine nés, agonisent sous les bombes, vous vous prélassez sur un yacht ou dans un ranch, et vos enfants sont à l'abri. 

C'est vous, M. BUSH, n'est-ce pas, qui vous vous êtes arrangé pour échapper au service militaire, laissant aux autres le soin de se faire tuer à votre place, quelle lâcheté. Et c'est vous aussi, M. Bush, qui n'avez jamais daigné vous déranger pour assister à l'enterrement d'un homme qui donne sa vie pour vos folies. M. Bush, vous méritez la potence. Vous finirez dans les poubelles de l' histoire. Et en enfer : c'est votre place. Vous savez, je suis très croyante. Un jour, au sujet d'une dénommée Claude, femme méchante et jalouse, le Père céleste m' a envoyé un songe. Cette dame allait régulièrement à l'Eglise, comme vous, Monsieur. Et dans ce songe, elle venait de passer de vie à trépas. Lorsqu'elle s'est présentée devant le Paradis, elle voulut entrer : "Ouh Ouh, c'est moi, Claude". Et aucune voix ne lui répondit, aucune main ne lui ouvrit la porte. Elle finit par s'impatienter : "Ouh, vous m'entendez ? C'est moi, Claude ! J'allais chaque dimanche à l'Eglise !" Alors, une voix lui répondit : " Je ne te connais pas. Car il y a deux Claude en toi, celle qui va à l'Eglise, et l'autre ". Et c'est la porte de l'enfer qui s'ouvrit pour elle.

Alors oui, M. Bush, vous le chrétien modèle, le missionnaire parfait, le défenseur du Bien, vous connaîtrez le même sort. Si vous échappez au Jugement des hommes, vous n'échapperez pas au Jugement de Dieu. 
Parce que vous êtes une ordure. Et les salauds vont en enfer. 

Et Kouchner le saint homme, il verra sa courbe de popularité dégringoler. Ce sera justice. On ne trompe pas indéfiniment les peuples. Un jour, ils relèvent la tête.


PALESTINE : La question palestinienne est au coeur de tous les conflits. Vous le savez, je suis une femme de paix. Et une adepte de la non-violence active. J'admire GANDHI et M. LUTHER-KING. On peut faire de grandes choses sans violence. On va même beaucoup plus loin.

Alors oui, puisqu'on vous affame lentement mais sûrement, par tous les bouts, et que personne ne se soucie plus de vous - il n'y a semble-t-il pas de pétrole sur votre lopin de terre - , je vous suggère de frapper un coup décisif pour faire avancer la cause de la paix, d'aller jusqu'au bout de la résistance, d'aller jusqu'au sacrifice suprême : ce sera un acte si fort, le plus grand de tous les temps peut-être, que je suis sûre que tous les criminels qui vous oppriment ainsi que leurs complices ou les marchands d'armes,  seront obligés de reculer pour ne pas porter la responsabilité de l'opprobe mondiale.

Mes amis, mes frères, mes soeurs, je vous invite à faire une grève générale de la faim, la grève de tout le peuple sans exception. Je crois que vous n'aurez pas à la faire longtemps. Le monde réagira.

Bonsoir, c'était votre Eva, qui pleure avec tous ceux qui souffrent et qui se réjouit avec tous ceux qui sont dans la joie.  



________________________________________________________________________________________


Sélection de liens


liste complète :




URANIUM APPAUVRI - IMPACT MONDIAL !

lundi 5 mars 2007


L’article suivant m’a été envoyé par un membre de la liste de diffusion et l’auteur m’a accordé la permission de le diffuser partout. Il travaille en Inde pour documenter l’ampleur de la pollution par de l’uranium appauvri (UA) qui est sortie d’Afghanistan et est tombé sur le peuple de l’Inde. Ils travaillent sur la même ligne que nous, ici aux USA, pour d’abord prouver cela, et ensuite y mettent un arrêt et obtenir des soins médicaux pour les abandonnés et les négligés.


La récente Affaire Urgente entre Bush et l’Inde [1] pourrait être une « frappe préventive » pour arrêter les efforts faits en Inde afin de prouver que l’UA a aussi mordu les USA aux fesses.


Nous attendons toujours de voir si les nations d’Europe se réveillent au fait qu’elles ont aussi été « poivrées » avec de l’UA, depuis la découverte par hasard que de l’UA est fabriqué à Aldermaston [2] au Royaume-Uni. Voici l’article de Arun Shrivastava, je reviendrais ensuite à la fin avec des commentaires et des informations supplémentaires. Il est intéressant de voir comment les peuples des autres nations voient les USA et l’usage d’armes à l’UA par la cabale des Bush-Cheney.

(..)

L’uranium appauvri (UA) est un jouet mortel dans la main des lignées dirigeantes. Une particule d’UA ingérée ou inhalée peut causer une ou plusieurs maladies (voir la liste des 91 maladies en annexe) parmi les plus gravement débilitantes, mortelles ou momentanément non létales. (1) La demi-vie de l’UA est de 4,5 milliards d’années, et il peut détruire les êtres vivants et l’environnement ; plus important, il peut détruire la vie parfaitement saine. (2) (Eva, et déversé en Palestine ! Un crime de plus...)


L’UA a servi dans au moins les quatre dernières guerres des USA et de leurs alliés : Guerre du Golfe 1, Bosnie et Kosovo dans les Balkans, Afghanistan et Guerre du Golfe 2. Les deux dernières des quatre guerres, toutes illégales, ont eu lieu en 2001 (Afghanistan) et en 2003 (Irak). Les effets de la contamination peuvent se manifester en quelques heures et jusqu’à cinq ans après.

 

Des preuves indiquent nettement que l’UA est poussé par le vent partout dans le monde. (3) Ses effets sur la santé se révèlent dans les pays éloignées.

D’abord, des vétérans de la guerre du Golfe et des civils locaux ont été affectés ; maintenant, en tous lieux, les USA montrent un accroissement au sextuple des seuls cas de cancer du poumon. (4)

Le rapport se fait jour

La suite sur
http://bridge.over-blog.org/article-26569694.html



Crise : Merkel, Sarkozy et Blair appellent à Paris
à une gouvernance mondiale (extraits)


Dave CLARK

Les dirigeants allemand et français, Angela Merkel et Nicolas Sarkozy, ont lancé jeudi avec l'ex-Premier ministre britannique Tony Blair un appel à une gouvernance mondiale de l'économie, enjoignant à Washington de s'unir pleinement à leurs efforts, au cours d'un colloque à Paris.


"A crise mondiale, réponse mondiale", il doit y avoir "de nouvelles enceintes et de nouvelles décisions", a souligné le président français à l'ouverture du colloque sur les voies de régulation du capitalisme mondial.

"Nous avons besoin que la Chine apporte sa force d'entraînement, que le Brésil dise sa part de vérité, que l'Afrique soit associée à ce que nous allons construire, et que nous rebâtissions ensemble un système international", a-t-il insisté.


"Les décisions, nous les prendrons le 2 avril, à Londres", au cours d'une réunion du G20

La chancelière allemande a exprimé l'espoir que de nouvelles règles financières voient le jour "dès le mois d'avril". Elle a suggéré la création d'un "conseil économique" mondial aux côtés du Conseil de sécurité de l'ONU.

Elle s'est également prononcée en faveur de l'établissement d'une "charte pour une économie à long terme raisonnable" à l'image de la charte des Nations unies sur les droits de l'homme.

Tony Blair a jugé "inévitable" une "refondation du système de supervision internationale" comme la Banque mondiale et le Fonds monétaire international (FMI).

Nous avons toutes les raisons de faire confiance au président Barack Obama, dont j'ai cru comprendre qu'il avait été élu sur le changement et donc la volonté de reconstruire un ordre nouveau", a encore déclaré M. Sarkozy,

http://fr.news.yahoo.com/2/20090108/tts-crise-merkel-sarkozy-et-blair-appell-c1b2fc3.html


Pascal Lamy plaide pour un socle UNIVERSEL de DROITS SOCIAUX
http://fr.news.yahoo.com/4/20090108/twl-crise-economie-lamy-bd5ae06.html





Les handicapés n'intéressent personne ! 
Déséquilibre programmé par Sarkozy


Après la  franchise médicale, " les tarifs des mutuelles santé vont augmenter en moyenne de 3,5 à 4% en 2009, afin notamment de compenser l'alourdissement de leurs charges et la création d'une taxe supplémentaire " (le président de la Mutualité française, Jean-Pierre Davant). Depuis le 1er janvier, les frais de transport des personnes handicapées se rendant dans un centre de des soins sont moins remboursés. Cette situation provient du plafonnement du remboursement mensuel fixé à 200€/mois. Lorsque les soins nécessite plusieurs séances par semaine, cette couverture peut être nettement insuffisante suivant la distance. Cette nouvelle disposition était prévue par décret en février 2007 mais le gouvernement aurait pu l’annuler. Que d'humanité ! Le sort des handicapés n'intéresse personne.

http://poly-tics.over-blog.com/article-26549700.html


Gaza, la guerre, sur les blogs - Juifs.org.
Le point de vue d'Israël

Dans quelle société vivons nous ?

Dans une société anonyme.
(voir aussi mon article société anonyme SANS responsabilité, liste début blog, Eva)
http://goudouly.over-blog.com/article-26026712.html


  • Des attentats en Europe!
  • Le Front Nord !
  • Nasrallah: "toutes les possibilités sont ouvertes" avec Israël
  • Le CICR fustige Israël pour l'accès aux blessés à Gaza



    Le conflit va s'étendre !


    Selon Haaretz (traduit de l'anglais): "Israël a adressé une lettre de plainte à l'ONU suite à l'attaque par missiles en provenance du Liban. La lettre accentue comment l'attaque par missiles représente une violation flagrante de la résolution de l'ONU 1701 et comment Israël a la responsabilité d'assurer la sûreté de ses citoyens contre des groupes terroristes".

    Très curieux que cette attaque que personne ne revendique sur le territoire libanais, pas même le Hezzbollah qui assure n'y être pour rien. Cela ressemble à s'y méprendre à une attaque sous fausse bannière qui permettrait de justifier l'ouverture du Front Nord. La guerre va sans doute s'étendre dans les heures qui arrivent. En tous les cas c'est le pronositique de plusieurs observateurs avisés côté arabe.


    Une rumeur de séries d'attentats imminents sur l'Europe commence à circuler. Ces rumeurs attribuent cette intention à certains groupes politiques qui souhaitent casser la montée des contestations populaires anti-israeliennes. Nous pourrions aller au devant de graves problèmes politiques et civils dans les jours qui arrivent dans nos régions. Je suis cette dernière information et cherche à la vérifier.

    http://lapromo.neufblog.com/leveilleur/2009/01/israel-dpose-pl.html

    Apocalypse cybernétique

    source : lecho.be
    Les experts américains parlent de "cybergeddon", ou apocalypse cybernétique, une situation dans laquelle une société avancée -où tout ce qui est important est lié, voire contrôlé, par les ordinateurs- est saboté par des pirates.

    (afp) - Les attaques informatiques représentent la plus grande menace pour les Etats-Unis après une guerre nucléaire et les armes de destruction massive et sont de plus en plus difficiles à empêcher, selon des experts de la police fédérale américaine (FBI).


    Shawn Henry, directeur adjoint de la division informatique du FBI, a estimé mardi au cours d'une conférence à New York que les attaques informatiques posaient "le plus grand risque du point de vue de la sécurité nationale, hormis les armes de destruction massive ou une bombe dans une de nos plus grandes villes".
    Lire :

  • http://lapromo.neufblog.com/leveilleur/2009/01/la-menace-dune.html



Obama et le Proche-Orient

C'est vrai qu'il n'a pas dit grand chose sur la question mais il paraît que pour l'instant il laisse le soin à G.W. Bush de diriger les affaires jusqu'au 20 Janvier.

Il signale néanmoins qu'il a beaucoup à dire sur le sujet et qu'il est très inquiet pour les civils.


Mon commentaire : il a raison d'être inquiet, il a raison d'attendre un peu encore. Il a bien fait de prendre un peu de
vacances aussi. Sa rentrée va être soignée aux petits oignons, il peut compter sur l'état hébreux pour rehausser sa surprise party mondial du 20 janvier. Je crois qu'il aura droit à un gâteau avec une vilaine surprise à l'intérieur et un feu d'artifice qu'il pourra voir de loin, de très loin.

http://lapromo.neufblog.com/leveilleur/2009/01/obama-aura-beau.html


Si un conflit devrait s'ouvir avec le Liban, nous serions alors dans la situation que je craignais et que j'annonçais il y a quelques semaines.

Le but final de toute cette sinistre comédie entamée à Gaza serait l'Iran mais avant d'envisager une attaque sur l'Iran, les israeliens doivent "nettoyer" leurs arrières c'est à dire le Hamas et le Hezzbolah libanais. Comme annoncé, des événements dramatiques pourraient survenir autour de l'entrée en fonction d'Obama et devenir la rampe de lancement d'une nouvelle phase de la guerre contre le terrorisme avec pour cible l'Iran. Si ce scénario devait se produire ne tolérez pas que qui que ce soit vous dise "c'est une surprise, on ne s'y attendait pas".

Selon lefigaro.fr (source AFP).

(..)

L'aviation israélienne survole presque quotidiennement l'espace aérien libanais.
L'offensive israélienne dans la bande de Gaza a ravivé les craintes d'un nouveau conflit entre le Hezbollah chiite et l'Etat hébreu, plus de deux ans après la guerre destructrice qui les a opposés en 2006.


6.1.9 http://lapromo.neufblog.com/leveilleur/2009/01/israel-provoque.html

Mensonges et crimes d' Israël

Robert Fisk, le correspondant de The Independent au Moyen Orient, s’indigne de la mort des civils innocents qui avaient cherché refuge dans une école de l’ONU à Gaza. Mémoire vivante des conflits qui ont ensanglanté le Moyen Orient, il retrace également la déjà trop longue histoire de ces massacres pour lesquels Israël a voulu dégager sa responsabilité en tentant de travestir les faits.


 The Independent, 7.1.9

Une fois encore, Israël a ouvert les portes de l’enfer pour les Palestiniens. Quarante morts civils réfugiés dans une école des Nations Unies, et trois encore dans une autre école. Pas mal pour une nuit de travail dans la bande de Gaza pour l’armée qui croit en la « pureté des armes ». Mais pourquoi devrions-nous être surpris ?

Avons-nous oublié les 17500 morts - presque tous des civils, la plupart des enfants et des femmes - de l’invasion du Liban par Israël en 1982 ; les 1700 civils palestiniens morts dans le massacre de Sabra et Chatila ; le massacre à Qana en 1996 dans une base des Nations unies de 106 civils réfugiés libanais , dont plus de la moitié étaient des enfants ; le massacre des réfugiés de Marwahin en 2006, à qui Israël avait ordonné de fuir, et qui ont été tués par un hélicoptère israélien ; les 1000 morts de 2006 durant les bombardements et l’invasion du Liban, dont la quasi-totalité étaient des civils ?

Ce qui est étonnant, c’est que de nombreux dirigeants occidentaux, de nombreux présidents et premiers ministres et, je le crains, de nombreux rédacteurs en chefs et journalistes, ont cru à ce vieux mensonge qui dit que les Israéliens prennent grand soin d’éviter les pertes civiles. « Israël fait tous les efforts possibles pour éviter les pertes civiles », avait déclaré un ambassadeur d’Israël quelques heures seulement avant le massacre de Gaza. Et chaque président et Premier ministre qui a utilisé ce mensonge comme prétexte pour éviter un cessez-le-feu a désormais sur les mains le sang du massacre de la nuit dernière. Si George Bush avait eu le courage de demander un cessez-le-feu immédiat 48 heures plus tôt, ces 40 civils, personnes âgées, femmes et enfants, seraient en vie.

Ce qui s’est passé n’est pas seulement honteux. C’est une infamie. Est-il excessif de le qualifier de crime de guerre ? C’est pourtant ainsi ce que nous nommerions cette atrocité si elle avait été commise par le Hamas. C’est bien un crime de guerre, j’en ai peur. Après avoir rendu compte en tant que journaliste de tant de massacres perpétrés par les armées du Moyen-Orient - par les troupes syriennes, par les troupes irakiennes, par les troupes iraniennes, par des soldats israéliens - je suppose que ma réaction devrait être le cynisme. Mais Israël affirme qu’il mène notre guerre contre le « terrorisme international ». Les Israéliens prétendent qu’ils se battent dans la bande de Gaza pour nous, pour nos idéaux occidentaux, pour notre sécurité, pour nos valeurs. Et nous sommes également complices de cette barbarie qui s’est abattue sur Gaza.

J’ai déjà écrit que les excuses données par l’armée israélienne avaient déjà servi par le passé pour ces atrocités. Puisqu’elles pourraient bien resurgir dans les prochaines heures, en voici quelques-unes : ce sont les Palestiniens qui ont tué leur propre réfugiés ; les Palestiniens ont exhumé des corps de cimetières et les ont disposés dans les ruines ; en fin de compte ce sont les Palestiniens qui sont à blâmer car ils ont soutenu une faction armée ; les combattants Palestiniens utilisent délibérément des réfugiés innocents comme couverture.

Le massacre de Sabra et Chatila a été commis par les alliés d’Israël, l’extrême-droite phalangiste libanaise, sous les yeux des troupes israéliennes qui n’ont pas réagi pendant 48 heures, comme la commission d’enquête israélienne l’a révélé. Quand Israël en a été blâmé, le gouvernement de Menachem Begin a accusé le monde entier de diffamation. Quand l’artillerie israélienne a tiré des obus sur la base des Nations Unies à Qana en 1996, les Israéliens ont affirmé que des hommes en armes du Hezbollah avaient également trouvé refuge dans la base. C’était un mensonge. La responsabilité des 1000 victimes de la guerre de 2006 - qui a débuté lorsque le Hezbollah a capturé deux soldats israéliens à la frontière - a tout simplement été rejetée sur le Hezbollah. Israël a prétendu que les corps des enfants tués dans le deuxième massacre de Qana pouvaient avoir été exhumés d’un cimetière. Encore un mensonge. Le massacre de Marwahin n’a jamais fait l’objet d’excuse. Les gens du village ont reçu l’ordre de fuir, ont obéi aux ordres israéliens et ont ensuite été attaqués par un hélicoptère de combat Israélien. Les réfugiés ont pris leurs enfants et les ont installés autour du camion dans lequel ils voyageaient, pour que les pilotes israéliens puissent voir que c’étaient des civils innocents. Mais l’hélicoptère, volant très près, les a abattu. Seuls deux ont survécu, en simulant la mort. Israël ne s’est même pas excusé.

Douze ans plus tôt, un autre hélicoptère israélien a attaqué une ambulance transportant des civils d’un village voisin - de nouveau, après avoir reçu l’ordre par Israël de quitter les lieux - et a tué trois enfants et deux femmes. Les Israéliens ont affirmé qu’un combattant du Hezbollah se trouvait dans l’ambulance. C’est faux. J’ai couvert l’ensemble de ces atrocités, j’ai enquêté sur chacune d’entre elles et parlé aux survivants. De même qu’un certain nombre de mes collègues. Avec pour résultat, bien sûr, de se voir accusé du pire des crimes : l’antisémitisme.

Et j’écris ce qui suit sans éprouver le moindre doute : nous allons entendre une fois encore tous ces mensonges scandaleux. Nous blâmerons le Hamas - Dieu sait pourtant qu’il y a suffisamment de reproches à lui faire sans y ajouter ce crime. Nous entendrons peut-être aussi le mensonge des cadavres venant d’un cimetière. Nous aurons pratiquement à coup sûr le mensonge du Hamas qui était dans l’école de l’ONU. Et nous aurons très certainement le mensonge de l’accusation d’antisémitisme. Et les phrases creuses de nos dirigeants qui rappelleront au monde que c’est le Hamas qui à l’origine a rompu le cessez-le-feu. Ce n’est pas vrai. C’est Israël qui l’a rompu en premier le 4 novembre, lorsque ses bombardements ont tué six Palestiniens dans la bande de Gaza, puis de nouveau le 17 novembre quand un autre bombardement a tué quatre autres Palestiniens.

Oui, les Israéliens ont droit à la sécurité. Les vingt Israéliens qui sont morts en 10 ans à proximité de la bande de Gaza forment en effet une triste statistique. Mais 600 Palestiniens sont morts en un peu plus d’une semaine, des milliers au fil des ans depuis 1948 - lorsque le massacre israélien de Deir Yassin a contribué à mettre en branle l’exode des Palestiniens de cette partie de la Palestine qui est devenue Israël. Tout cela est d’une toute autre ampleur. Cela ne ressemble pas à un affrontement sanglant comme le Moyen Orient en est coutumier, mais à une atrocité de l’ampleur de celles des guerres des Balkans dans les années 1990.

Mais bien évidemment, lorsqu’un Arabe, en proie à une fureur totale, ressentira contre l’Occident une colère aveugle et incendiaire, nous dirons que cela n’a rien à voir avec nous. Pourquoi donc nous haïssent-ils, allons-nous nous demander ? Ne prétendons pas que nous ne connaissons pas la réponse.

Publication originale The Independent, traduction Contre Info
(Article cité au complet)
http://vigicitoyen.canalblog.com/archives/2009/01/09/12021569.html


SOUTIEN AVEUGLE DU CONGRE US A ISRAEL
http://hadria.riviere.over-blog.com/article-26569164.html

  Suite liste articles Hadria (faute de place) sur mon blog désinfo
où se trouve la liste, aussi, des massacres israéliens : ici,


Gaza ? La honte ! Lorsque la vérité et la vie sont sacrifiées...


Je suis Juif, et aujourd'hui j'ai honte...
Je suis juif et je suis frère de racine et d’histoire de ces hommes d’Israël. Ces fils de victimes adossant aujourd’hui l’armure des bourreaux. Quelle honte, quel désespoir de voir ceux qui ont tant souffert, qui ont été tant terrorisés n’engendrer de leur passé qu’un abomineux dédain pour l’âme humaine !
Serge Grossvak 07/01/09
http://www.ujfp.org/modules/news/article.php?storyid=476
http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-26564854.html


Suite liens :
http://r-sistons.over-blog.com/article-26578160-6.html#anchorComment




Partager cet article
Repost0

R-Sistons

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
  • Contact

Recherche

Archives

Pages