3 mai 2008 6 03 /05 /mai /2008 00:58
http://echosdesmontagnes.blogspot.com


 

 Mes amis,

Trop c'est trop.


Nous sommes sur une poudrière.

D'un côté, des hordes de meurt-la-faim asphyxiés par la spéculation, le dumping alimentaire des pays riches, les bio-carburants et notre égoisme ! Ils manifestent, ils cassent tout et ils menacent le confort des repus. Même le dandy milliardaire libéral (socialiste à ses heures, au moment des élections) D. Strauss-Kahn s'en émeut, entre deux réunions au Comité Juif américain ou au Crif Français. Il y a de quoi ! Si ça continue, les émeutiers vont participer à l'embrasement général du joli mois de mai. Ca couve ! Partout, des millions d'êtres humains en ont marre d'être floués. Et nous aussi par Sarkozy.

Est-ce que le FMI ou la BM vont modifier les conditions appliquées aux pays endettés du Tiers-Monde lorsqu'ils reçoivent des crédits ? Pas du tout. De belles paroles, des envolées lyriques, des regrets, des apitoiements, des tergiversations, et tout continue comme avant. La cupidité des nantis n'a pas de limites. Ils  favorisent toujours la culture pour l'exportation, et donc leurs portefeuilles, au détriment de la culture locale qui permet aux populations de se nourrir. Bonne conscience, beaux discours, grands conférences, et des émeutes qui vont s'étendre partout. Strauss-Kahn en tremble. Du haut de son observatoire mondial, il est bien placé pour voir, entendre, et craindre.

De l'autre côté, l'Iran qui envisage d'utiliser l'euro ou le yen au lieu du dollar pour ses transactions, le péché suprême pour Washington. Le pays de la liberté ne tolère pas que les autres puissent user de la leur. Bref, cela fera un bon prétexte de plus pour attaquer.

En effet, ce 29 avril un Haut Fonctionnaire du Ministère iranien du pétrole a annoncé que désormais son pays ne facturerait plus le pétrole en dollars, mais en euros ou en yens. L' Irak a été détruit pour avoir fait une annonce du même type en 2000. Et n'oublions pas que l'Iran est le deuxième pays producteur de l'OPEP.

Bref, on parle de plus en plus de l'imminence d'une intervention usraélienne. Au plus tard à l'automne, voire cet été et même avant.

Les nantis ont toujours bâti leurs empires sur les décombres de la vie des autres.


Depuis que j'ai lu cet article sur les motivations des dangereux psychopathes à la tête du monde, je n'ai plus aucune illusion. Les  autres ne comptent pas pour eux, seul les intéressent leur porte-monnaie et le pouvoir. Je me demande même si ces sadiques n'éprouvent pas une secrète jouissance à voir les autres souffrir, de surcroît à cause d'eux. Ivresse de la puissance maléfique !

Bush est un imposteur, il invoque l'Eternel, prétend être animé du désir de faire le Bien, mais il n'a jamais coupé les ponts avec son club d'adorateurs de Satan Skull and Bones,  pas même une repentance, et il n'invoque jamais Jésus. Un détail qui a son importance : Qu'est-ce qu'un chrétien qui n'invoque pas Jésus son sauveur ? En fait, Bush est manipulé par son entourage, et il sert les intérêts financiers de son clan lié, entre autres, aux multinationales du pétrole.

Nous sommes à la merci d'individus comme Bush qui navigue pêle-mêle entre les crânes, les squelettes et les sépultures, les Gog et  Magog apocalyptiques (voir précédents articles), et qui jongle avec les dollars, le pétrole et les vies humaines : tout cela ne présage rien de bon. Il faut l'envoyer chez un psychiâtre, et le destituer, comme notre gogo à nous qui ne vaut pas mieux. Son ami (pour combien de temps encore ?) Fillon est allé faire la tournée des organisations juives américaines, ne doutons pas qu'il en aura profité pour approcher les agents de la Maison Noire (ne me demandez pas de l'appeler la Maison Blanche), étonnant qu'il n'ait pas amené dans se bagages le sémillant humanitaro-militaire, Folamour-Kouchner. Avec des gens comme ça, les peuples sont bien lotis. Au passage, j'ai appris aujourd'hui que la femme de Fillon était anglaise. Le monde (anglo-saxon) est petit.

Bernard Kouchner à l'Assemblée nationale, le 11 décembre 2007.

http://fr.wikipedia.org

Comment va réagir la France ? Avec l'équipe de néocons français Sarkozy-Kouchner, le pire est à craindre. Comme Bush le cow-boy, ils préfèrent régler les problèmes à coups de révolvers plutôt que par la diplomatie. Vont-ils engager notre pays dans l'aventure impériale aux côtés de l'ami usraélien ? Tout le laisse à penser. Finie la France des Lumières, des Droits de l'Homme, de la Démocratie, de l'Humanisme, de la Justice, de la Paix, celle-là même qui était synonyme d'espoir pour le monde, une référence universelle. Comme au temps du général de Gaulle ou de Chirac-de Villepin.

Nous ne pouvons pas engager la France aux côtés de ceux qui prônent la loi du plus fort, de l'argent, de l'accaparement des ressources entre les mains d'une opulente minorité.

Les Français ne sont pas prêts pour une telle aventure. Ils n'en veulent pas. D'étranges rumeurs circulent en ce moment, le saviez-vous ? Puisque Sarkozy a vendu son âme au diable usraélien, à ses néocons avec en tête la Lagarde formée dans les Thinks-Tanks américains, il ne reste donc plus qu'à susciter l'adhésion du peuple gaulois.

Or, on parle d'un gigantesque attentat (la Tour Eiffel ?) fomenté par des agents usraéliens, et qui serait attribué à Al Quaïda, que je soupçonne d'ailleurs de plus en plus d'être la créature des cerveaux fous néocons, obsédés par l'accaparement des richesses du monde. Avez-vous remarqué comme on le fait parler - lui qui est en réalité probablement mort depuis longtemps - pour faire peur au moment des élections, des projets de guerre, etc ? Là, il est très loquace. Les  psychopathes à la tête des nations manient admirablement le ressort de la peur. Craignez, bonnes gens, ou oubliez vos malheurs en vous distrayant, ou consolez-vous avec la religion... et sinon, c'est le bâton ! La consigne est claire : Se soumettre, ou se démettre. Des fous conduisent les aveugles....

Alors, un attentat fort à propos, ou une intervention terrifiante de l'épouvantail Ben Laden, et ces indisciplinés de Français apporteront leur soutien, eux aussi, aux Folamour de la planète.... Une chose est sûre : Les médias criminels sont prêts à être enrôlés. Leurs propriétaires, tous plus ou moins liés aux industriels de l'Armement, se frottent déjà les mains... leurs actionnaires aussi ! Sans oublier les industriels de la reconstruction.

Pas les ouvriers, ni les jeunes qui serviront de chair à canons. Ni nous tous, d'ailleurs. Car les guerres ne profitent jamais à ceux qui la font, mais seulement à ceux qui les déclarent.

Rien de nouveau sous le soleil, finalement : Les puissants imposent leur loi. Avec cette seule différence que le soleil, aujourd'hui, chauffe davantage....

Le début de la fin ?

A moins que le joli mois de mai (mon prochain article, si, si) ne nous réserve de belles surprises.

Et si on embastillait ceux qui décrètent l'intolérable sur notre dos et derrière notre dos ? Tiens, c'est le nom de mon blog. Abonnez-vous, c'est gratuit, et vous aurez envie de résister.

Car, amis lecteurs, nous avons le nombre avec nous.

Et Internet.

Mobilisons-nous pour, ensuite, faire tous la fête ensemble, sans les ennemis des peuples ! Envoyons-les dans leur paradis artificiel glacé de Norvège, avec leurs bienfaiteurs milliardaires Rockefeller, Bill Gates and Co ! Et laissons-les y définitivement !

Voilà, c'était mon cri du coeur du jour. Ou de la semaine.  A bientôt, avec Aspeta (voyez son blog) et quelques autres, on vous dira comment faire de ce joli mai un mois inoubliable !

Pour les peuples. Pas pour les psychopathes au sommet !

Votre Eva


______________________________________________________________________________

Tags : Guerre, Paix, Justice, droits de l'Homme, Sarkozy, Bush, Empire usraélien, néocons, Kouchner, Cheney, multinationales de la mort, de Gaulle, Chirac, de Villepin, Iran, Irak, Rockefeller, Bill Gates, arche de Noé en Norvège, mai 68...


Abonnements à mon blog, le recommander : à droite (présentation blog). C'est gratuit, il y a de la place pour tout le monde !

Et si vous raffolez de ma prose et que vous voulez passer du bon temps avant les réjouissances du joli mois de mai, voici les coordonnés de mes blogs :



R-sistons à la désinformation
http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com 


R-sistons à l'actualité
http://r-sistons-actu.skynetblogs.be/


Coups de coeur blogs, d' Eva
http://eva-coups-de-coeur.over-blog.com


________________________________________________________________________________________


Le sida créé pour lutter contre la sur-population ? 
Projet secret H.B. 15090 (Nouvel Ordre Mondial)


(extraits)

Aurelio Peccei a proposé plusieurs projets, tous secrets. Le projet principal consistait à développer un microbe, qui attaquerait le système immunitaire, et pour lequel un vaccin serait presque impossible à développer. L'ordre a donc été donné de développer ce microbe, sans oublier les moyens prophylactiques et une thérapeutique appropriée. Le microbe devait être dispersé dans le population, les moyens prophylactiques seraient réservés à l'élite. Quand la population aurait sffisamment baissé, on pourrait officiellement anoncer la découverte du médicament pour soigner les survivants. Il est clair que le médicament existait depuis le début de l'opération. Ce projet fait partie intégrante du projet Global 2000. Maintenant c'est à vous de deviner comment s'appelle ce microbe? Évidemment, il s'agit du virus du Sida!!

Le projet a été approuvé par le Congrès en 1969, sous le numéro de code H.B.15090. 10 millions $ ont été versés pour la première tranche. Des témoignages devant la commmission de Sénat ont révélé qu'un « agent synthétique et biologique devait être développé, un agent qui n'existe pas dans la nature et contre lequel l'organisme est incapable de produire des anticorps. Il doit être possible de développer ce micro-organisme dans les 5 à 10 ans à venir Il est primordial qu'il soit résistant à tout processus immunologique et thérapeutique connu ». Sir Julian Huxley dit à ce sujet: « La surpopulation est la plus grande menace que notre espèce aura à affronter dans le futur ».

Le projet SIDA, qui porte à ce moment-là le nom de MK-NAOMI, a été élaboré à Fort Dertrick, dans le Maryland. D'après les explications du Dr. Strecker, on a mélangé des rétrovirus mortels, des virus de leucémie, (bovin leikemia) avec des virus « visna » du mouton, et on les a injectés dans du tissu humain.

 Comme il fallait agir sur une grande partie de la population, on a commencé par les populations « indésirables » :  les Noirs, les hispaniques et les homosexuels ont été encouragés d'un côté à exprimer leur différence, d'un autre côté ils se sont retrouvés sur la liste des personnes à éliminer.

http://lecarnavaldarthenice.blog.fr/2008/05/02/le-projet-sida-4123689

( Eva : A quand un tribunal des peuples pour juger tous les criminels psychopathes
à la tête du monde ? )




__________________________________________________________________________________________




L'ECHO DES MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer, vous rappelle que le dollar va être en faillite volontairement par la FED


Ces banques sont à l'origine du crash de WALL-STREET et de la
deuxième guerre mondiale.
Aujourd'hui où en sommes-nous?

http://echosdesmontagnes.blogspot.com/2008/04/le-dollar-en-faillite.html

L'ECHO DES MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer, vous livre la 3ème GUERRE MONDIALE, celle de la FAIM et de la SOIF d'EAU POTABLE.

La ressource qui fera couler
plus de sang que le pétrole

http://echosdesmontagnes.blogspot.com/2008/05/eau-sang-petrole-guerre-du-feu-et-3me.html

L'or bleu : Un élément vital pour la planète... et pour vos investissements

Après la Guerre du Feu...

la Guerre de l'Eau

OGM :
Pour mémoire vos députés nationaux et européens se foutent de nous, du moment qu'ils empochent le fric des industries agro-alimentaires chimiques et industrielles, car ils sont pourris et corrompus, jusqu'à la moëlle
.


http://echosdesmontagnes.blogspot.com/


Monsanto : Des nouvelles...
    http://plumesdecureuil.canalblog.com/


Marie-Monique Robin est journaliste et auteur d'une enquête au long cours sur Monsanto, Le Monde selon Monsanto, qui a donné lieu à un documentaire diffusé sur Arte récemment, à un DVD dans les bacs depuis le 19 mars et à un livre publié à La Découverte depuis cinq semaines. Elle était l'invitée de la neuvième édition de Parlons Net. avec David Abiker de France-Info, David Martin-Castelnau de causeur.fr, Virginie Roels de bakchich.info et Philippe Cohen de Marianne2.fr

Je participe à la création d'un site de lutte contre Monsanto
C'est un paradoxe : alors que Google est à l'information sur Internet ce que Monsanto est à l'agro-business, Marie-Monique Robin a construit son documentaire autour de l'investigation sur internet.
Elle s'en explique et elle
annonce la création d'un site destiné à centraliser
toute l'information indépendante sur Monsanto.

Les députés  sont intoxiqués, manipulés

Marie-Monique Robin dénonce les manipulations auxquelles se serait livré Monsanto pour démontrer les bienfaits et la non toxicité de ses produits. Elle montre, documents à l'appui, que la multinationale a corrompu des acteurs du système dans deux pays, en Indonésie et au Canada.

 Merci de rejoindre cette campagne pour que les décideurs agissent et mettent fin à la crise alimentaire. La communauté internationale doit se mobiliser et réformer le système alimentaire mondial.

La crise alimentaire nous concerne tous, et plus nous aurons de signatures à soumettre au G8 et aux Nations unies, plus puissant nous serons ! Transférez ce lien à vos amis si vous ne l'avez pas déjà fait:

Pétitions (voir avant-dernier post)

http://www.avaaz.org/fr/global_food_crisis/97.php/?cl_tf_sign=1

 lire aussi http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-19231538.html


_____________________________________________________________________


Sarkozy dégrade l'image de la France
http://poly-tics.over-blog.com/article-19245598.html

:____________________________________________________________________



palestinechild.jpgNous, filles et fils de résistants au nazisme, affirmons notre soutien a la résistance palestinienne

Source : Al Faraby-Aloufok

jeudi 1er mai 2008

Nous serons toujours là

Filles et fils de Marek Edelman, d’Henri Curiel, de Schmerke Kaczerginski, de Lucien David Fayman, de Jacov Stambul, de Dvoira Vainberg...

A 65 ans du soulèvement du Ghetto de Varsovie, nous rendons hommage a tous ceux, modestes héros et héroïnes qui ont engagé leur vie dans une bataille face à l’armée d’un pouvoir qui contrôlait presque toute l’Europe.

Face à l’oppression, il y a toujours résistance : Contre le nazisme en France, a Vilnius, en Allemagne même et, des années après, en Egypte et en Algérie contre le pouvoir colonial aussi bien qu’en Afrique du Sud contre l’apartheid.

Il en est de même aujourd’hui : Les masques changent mais c’est toujours le même combat.

Nous, filles et fils de résistants au nazisme, affirmons notre soutien a la résistance palestinienne, car le pouvoir sioniste en Israël, a usurpé notre nom collectif (juifs), pour en notre nom disent-ils, mener une politique de répression coloniale féroce et d’apartheid.

L’hommage à nos parents, martyrs ou survivants, est à l’unisson de l’hommage aux résistants du peuple palestinien dont les droits fondamentaux, humains et nationaux sont bafoués, jour après jour depuis 60 ans

Signatures :

Lililane Cordova Kaczerginski, fille de Schmerke Kaczerginski qui a participé à la création de la F.P.O., Fareinigte Partizaner Organizatie (Organization Unifiée des Partisans) dans le ghetto de Vilnius en 1941. Après le départ du ghetto par les égouts, Schmerke Kaczerginski a combattu dans les rangs de la Guérilla Lituanienne en Biélorussie sous commandement soviétique ; a participé à l’explosion des 50 trains de l’armée nazie ; décédée en Argentine.

Sonia Fayman, fille de Lucien David Fayman, membre de la Sixième, réseau de résistance des Eclaireurs israélites de France (cache d’enfants) et du réseau Buckmaster (parachutage d’armes et attentats contre l’occupant nazi), arrêté par la Gestapo à Toulouse, torturé, emprisonné à Fresnes puis à Compiègne. Déporté à Buchenwald, Dora, Hartzungen jusqu’à la libération. Lucien David Fayman a consacré sa retraite à décorer les Justes qui ont caché des enfants au péril de leur vie. Décédé en 2007.

Pierre Stambul, fils de Jacov Stambul (Bessarabien), membre de la MOI et du groupe Manouchian ("triangle" de Boczor). Arrêté en novembre 1943. Torturé par la police française (simulacre d’exécution). Déporté à Buchenwald, libéré en mai 1945.


envoyé par Paor, Juive pro-Palestinenne - Strasbourg


Photo enfant
 
http://chahids.over-blog.com

photo extension colonies:
http://tempsreel.nouvelobs.com/

Colonie juive de Givat Ze'ev (photo), en Cisjordanie. (Reuters)


Olmert à nouveau soupçonné de corruption
http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/international/proche_moyenorient/20080502.OBS
2263/ehoud_olmert_est__soupconne_dans_une_nouvelle_affaire_d.html



Pétitition soutien Bruno Guigue :
http://soutienbrunoguigue.info



__________________________________________________________________________________________



Fillon aux USA :

Fillon s'est exprimé hier devant le CRIF américain l'AJC (Lagarde et Barnier étaient de la fête). Il a réïtéré son soutien aux Etats-Unis et à Israël :

"Plus que jamais, les désordres du monde réclament une alliance solide entre nos nations"
 
et la position française vis-à-vis de l'Iran :

"L'Iran ne doit pas disposer de l'arme nucléaire (...) Nous voulons éviter d'être confrontés un jour au choix entre la bombe iranienne et le bombardement de l'Iran",
a-t-il martelé, suscitant l'adhésion pleine et entière de l'assistance.
 
Tolérance ZERO en France sur l'antisémitisme (et sur l'antisionisme ?).

Que l'administration Bush ainsi que le régime sioniste se rassurent donc, la France les soutient !!!
Combien de Français sont-ils d'accord avec cette position ?


http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-19228015.html


et sur ce même site, j'ai trouvé cet article que j'avais déjà remarqué pour des études que je ferai sur ces questions importantes, déterminantes pour comprendre le monde d'aujourd'hui.

On peut d'ailleurs dire que ces questions sont au COEUR des problématiques d'aujourd'hui (Eva) :


Introduction


L'antisémitisme est un sujet complexe, un peu chausse trappe, mais comme les OGM à propos de l'industrialisation, c'est un levier utile pour comprendre les relations politiques et religieuses de notre monde. 

Parce que la démystification de ce sujet est essentiel pour qui veut comprendre les conflits qui se préparent, je fait l'effort de réécrire cet article aujourd'hui.

Nous verrons d'ailleurs les multiples rapports, parfois surprennants et innatendus, entre les trois monothéismes, l'antisémitisme, le paganisme, les nationalismes, Wall Street et les guerres.

De toute ces facettes, l'accent sera mis sur la dimension religieuse de l'antisémitisme. En effet cette dimension est souvent sous-estimée (pour l'holocauste en particulier) ou trompeuse, du fait de l'amalgame judaïsme - identité juive - sionisme, qui sont trois consepts pourtants très différents.

Il y a bien sur un aspect financier non négligeable, surtout à l'extrême droite où l'affirmation "les juifs contrôlent tout" permet d'expliquer de façon caricaturale la domination financière. Histoire parfois de passer sous silence les rapports de l'extrême droite avec le patronat ou le capital.

Il y a aussi un antisémitisme arabe, lié en partie au conflit du Proche Orient, en partie à certains points de théologie musulmane. Mais également une islamophobie rampante en Occident, qui rappelle l'antisémitisme nazi par de nombreux points.

Autre point important, l'antisémitisme et la liberté d'expression, on a parfois l'impression que l'antisémitisme empêche toute critique de l'état d'Israel, et de permettre de bailloner certaines voix contestataires en criant au loup quand il n'y a pas forcement lieu d'être. Pourtant nous verrons que les critiques les plus perspicaces de l'état d'Israel viennent de manière innatendue de l'interieur même d'Israel, des "hommes en noir" et des nouveaux historiens.

De façon plus subtile, I'antisémitisme contribue à l'idée que les religions sont à l'origine des guerres, et rejoint là l'islamophobie et la christianophobie, notamment dans le contexte du proche orient et du retour de la sémantique des croisades.

J'éspère que cet article permettra d'élucider nombre de questions sur ce sujet pointu. Il est constitué de quatres parties, seules les deux premières sont aboutits pour le moment.

Série "les enjeux de l'antisémitisme" : 
1. Partie I : Le nazisme et le capital - Wottan et Mammon
2. Partie II : Israël et le sionisme - le nationalisme contre la religion
3. Partie III : L'Islam, l'islamophobie et l'antisémitisme
4. Partie IV : le New Age et la fin de la laïcité


______________________________________________________________________________


Flashes d’espoir : le cœur d’un soldat israélien transplanté à un arabe
Jean-Marie Allafort

http://www.un-echo-israel.net/article.php3?id_article=5881


Yaniv Pozoarik, un jeune soldat de Tsahal de 19 ans et demi a été tué par une balle perdue, tirée par un camarade qui nettoyait son arme, a été inhumé ce jeudi au cimetière militaire de Holon. Hospitalisé dans un état grave à l’hôpital Rambam de Haïfa, le jeune militaire avait subi différentes opérations mais a malheureusement succombé à ses blessures.

Ses parents, en apprenant son décès, ont immédiatement fait savoir qu’ils faisaient don de ses organes. Le cœur de Yaniv Pozoarik a été transplanté à Salim Louayh, un jeune arabe israélien de 25 ans du village de Ibillin en Galilée. La transplantation a parfaitement été réussie. Yafim, le père du soldat mort a déclaré : « Si Yaniv était ici, il m’aurait dit ‘bravo’. Yaniv aimait aider les gens et je suis sûr que si on lui avait posé la question, il aurait voulu secourir. Je ressens que quelque chose de lui vit encore. »

d’organes de Yaniv ont pu être réalisé dans différents hôpitaux du pays sur trois autres malades.

Mis en ligne le 28 mars 08


Coopération Vatican-Israël pour les voyages en terre d'Israël  
http://www.un-echo-israel.net/article.php3?id_article=5874

Un point de vue israélien, même site, sur Béthléem
http://www.un-echo-israel.net/article.php3?id_article=6063



_______________________________________________________________________________________


La puce pour nos bambins, ça a commencé ! 

Les dirigeants des US ont la volonté de contrôler la population en puçant tous les individus. Cela a commencé  ! En effet, une loge maçonnique invite tous les Américains à faire pucer leurs enfants sous le prétexte fallacieux qu'il sera plus facile de les retrouver en cas d'enlèvement. Et bien, vous savez quoi ?

Près de 300 000 enfants ont cette puce dans le corps !

Vous verrez qu'au prochain drame qui se produira en France, on nous proposera, avant de nous l'imposer, cette abomination.

Allez voir le site (en Anglais) de cette loge maçonnique
:
michip.org


ATTENTION  A  TOUS  LES PROGRAMMES 
DE  VACCINATION MASSIVE

grippe aviaire, papillomavirus etc...

http://panier-de-crabes.over-blog.com


________________________________________________________________________________________


A lire dans le Jerusalem Post.

Obama n'y est pas apprécié !
http://www.marcfievet.com/article-19239191.html

Nicolas Dupont-Aignan : le dernier des opposants ?
http://www.marianne2.fr/Nicolas-Dupont-Aignan-le-dernier-des-opposants-_a86478.html?PlHPSESSID=fb8fad95df50913035805c17b8d62825

On veut assassiner Moqtada Al Sadr
http://www.marcfievet.com/article-19224160.html

La famine sera-t-elle à l'origine d'une révolte mondiale ?
http://www.marcfievet.com/article-19248116.html

Quels objectifs poursuit l'élite financière opérant au plan mondial ?
http://usa-menace.over-blog.com/article-19164083.html

Ce sont les pauvres qui sont le plus touchés
http://usa-menace.over-blog.com/article-19164921.html

Les EU ont déniché un successeur pour Ben Laden
http://usa-menace.over-blog.com/article-19246436.html  

Pékin cinstruit une base nucléaire secrète
http://usa-menace.over-blog.com/article-19248956.html

Vision commune EU-Europe des menaces à venir ?
http://usa-menace.over-blog.com/article-19248956.html

Problèmes EU-Indonésie
http://usa-menace.over-blog.com/article-19249227.html

Militarisation Chine et la CIA
http://usa-menace.over-blog.com/article-19249281.html

Pour les EU, le Ier Etat terroriste est l'Iran
http://usa-menace.over-blog.com/article-19249542.html

L'islam de france retrouve ses vieux démon
http://www.marcfievet.com/article-19196231.html

Petite histoire du FMI
http://lecarnavaldarthenice.blog.fr/2008/05/02/petite-histoire-du-fmi-4122819

Pour une nouvelle Laîcité
http://www.verites.org/article-19232080.html



Vous vous souvenez des infos que je vous avais données sur la Slovénie, voici quelques semaines, prouvant que l'Europe était vassale des USA ? Voici une nouvelle confirmation
http://www.verites.org/article-19226933.html

Partager cet article
Repost0
2 mai 2008 5 02 /05 /mai /2008 15:20


http://www.michelledastier.org/index.php/2007/11/14/830-la-fin-est-proche





Sommes-nous gouvernés par des
psychopathes dangereux ?



Mes amis

J'étais en train de préparer mon prochain post, sur mai 68 - de l'inédit sur l'origine de l'extension du mouvement -,  lorsque j'ai reçu un courriel m'annonçant les nouvelles publications de Sceptix. J'ai regardé, et j'ai trouvé l'article suivant, dont je vous joins d'importants extraits.

A l'issue de cet article, il y avait des liens. Et celui qui m'a intéressé, justement, concerne l'article que je publie dans ce post  "Sommes-nous gouvernés par des psychopathes dangereux ?"

Pour moi, la réponse est évidemment oui. Et ce que j'ai écrit sur Gog et Magog, Ezéchiel comme source d'inspiration de la politique étrangère de Bush, le confirme amplement.

Lisez cet article, reproduisez-le, faites-le circuler PARTOUT. Il le faut !

S'il n'y a qu' un SEUL article à connaître pour comprendre, eh bien c'est assurément celui-ci. Il explique tout,

il explique la cause essentielle des malheurs des peuples.

Je me pose la question : Puisqu'il faut mettre hors d'état de nuire ces individus - en les soignant comme des malades plutôt qu'en les jugeant, finalement - seront-ils ausitôt remplacés par d'autres, de la même engeance ?

Autre question : Serons-nous condamnés à les subir éternellement ?

Voici donc des extraits qu'il faut lire absolumlent.

Votre Eva 


__________________________________________________________________________________________


La ponerologie, ou la science du mal  :


Pourquoi, quel que soit le niveau de bonne volonté qui se manifeste dans le monde, y a-t-il autant de guerres, de souffrances et d’injustices? Depuis des milliers d’années, pourquoi rien ne semble améliorer notre sort ?

Vue objectivement, l’histoire de l’humanité est une chose terrible et quasiment insupportable. Les furieux holocaustes des génocides modernes, les guerres, les famines, les terribles épidémies parcourant le globe dans leurs bottes de sept lieues; et plus terribles aujourd’hui que jamais auparavant produisent un intolérable sentiment d’impuissance.

Certain-es diront que tout cela, c’est du passé; que l’humanité est entrée dans une nouvelle phase; que les sciences et les technologies vont bientôt nous permettre de mettre fin à toutes ces souffrances. Beaucoup croient que les êtres humains sont en train d’évoluer; que la société évolue; et qu’à présent nous sommes à même de contrôler le mal arbitraire qui affecte notre environnement, ou du moins que nous le serons quand George Bush et sa bande en auront fini avec leur éternelle guerre contre le "terrorisme". Tout ce qui ne vient pas à l’appui de cette idée est réinterprété ou ignoré alors que jamais nous ne sommes trouvé en position aussi précaire, aussi proche de la destruction totale.

Laura Knight-Jadczyk et Henry See pensaient que la situation terrible à laquelle cette planète et ses habitant-es sont confrontés pouvait avoir un lien avec la question de la psychopathie. Les phénomènes abordés dans La ponérologie politique — en rapport avec les groupes et la façon dont ceux-ci sont corrompus par des déviants pathologiques qui s’y infiltrent sous l’aspect de la normalité (..)

Lobaczewski présente le sujet d’une manière radicalement différente des autres textes sur la psychopathie, en suggérant que l’influence des psychopathes et autres déviant-es n’est pas qu’une simple influence parmi tant d’autres affectant la société, mais que, si les circonstances sont favorables, elle détermine la manière dont nous vivons, ce que nous pensons, et la façon dont nous jugeons ce qui se passe autour de nous.

Quand on comprend la véritable nature de cette influence : qu’elle est sans conscience, sans émotion, égoïste, froide et calculatrice, dénuée de tous standards moraux ou éthiques, on est horrifié, mais en même temps, tout commence à s’éclairer soudainement. Notre société perd de plus en plus son âme parce que les personnes qui la dirigent et qui donnent l’exemple sont sans âme — ils n’ont littéralement aucune conscience. Quand vous en venez à comprendre que les rênes du pouvoir politique et économique sont entre les mains de personnes sans conscience qui ne possèdent pas de faculté d’empathie, cela permet de regarder ce que nous appelons le "Mal" d’une façon totalement nouvelle. Le "Mal" n’est plus seulement une question morale; il peut alors être analysé et compris scientifiquement.

Le mot ponérologie désigne la science du "Mal", de la compréhension scientifique de ses origines, et de la façon dont, telle une maladie, il peut "infecter" les individus et les sociétés. Lorsque les législateurs et les grands patrons du monde des affaires sont des psychopathes, leur façon de penser et de raisonner — leur "moralité" — devient la culture et la "moralité" communes des populations qu’ils gouvernent. Quand cela se produit, le mental de la population est "infecté" de la même façon qu’un agent pathogène infecte un corps physique. La seule manière de nous protéger contre cette pensée pathologique est de nous "vacciner" contre elle, et cela se fait en apprenant le plus possible sur la nature de la psychopathie et sur son influence sur nous. Fondamentalement, cette "maladie" particulière prospère dans un environnement où son existence même est niée, et où ce déni est planifié et délibéré.

La ponérologie politique a été façonnée dans le creuset même du sujet étudié. (..)

Cet ouvrage devrait être lu par tout-e citoyen-ne qui se revendique d’une base morale ou humaniste. Car il est certain que la moralité et l’humanisme ne peuvent longtemps supporter les déprédations du "Mal". La connaissance de sa nature, de la façon dont il crée ses réseaux et s’étend, de la perfidie de son approche pernicieuse, en est l’unique antidote.

Ce livre va vous donner des réponses à de nombreuses questions sur le "Mal" dans notre monde (..) L’accumulation à long terme du "Mal" de tous les jours conduit inévitablement au "grand Mal systémique" qui détruit plus d’innocent-es que n’importe quel autre phénomène sur cette planète.

Ce livre est aussi un manuel de survie. C’est l’ouvrage le plus important que vous lirez jamais, à moins que vous ne soyez vous-même un psychopathe. Comprendre la nature des phénomènes pathologiques macrosociaux permet de les voir dans une saine perspective qui protège le mental de l’empoisonnement par leur contenu délétère et l’influence de leur propagation. Nous ne pourrons vaincre cet énorme cancer social qui se propage que si nous comprenons ce qu’il est et quelles sont ses causes. Voilà qui éluderait le mystère de ce phénomène, mystère qui est son premier atout de survie.

La compréhension de la nature de ces phénomènes conduirait à la conclusion logique que les mesures prises actuellement pour remettre de l’ordre dans le monde devraient être entièrement différentes de celles utilisées jusqu’à présent pour résoudre des conflits internationaux. Elles devraient fonctionner comme des antibiotiques modernes, ou mieux encore, comme une bonne psychothérapie, et non plus comme des armes obsolètes comme des tanks ou des missiles nucléaires.

En ce qui concerne les phénomènes de nature ponérogénique, une connaissance adéquate pourrait déjà commencer à guérir les individus et à restaurer leur harmonie mentale. Ce livre explique aussi comment mettre à profit ce savoir afin d’arriver à des décisions politiques correctes, et comment l’appliquer au monde comme une thérapie générale.

http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-19224476.html


La ponérologie politique
:
 Préfaces, introduction et bibliographie/Table of Contents, Index, Bibliography, Text
>
Sommes-nous gouvernés par des psychopathes dangereux?, Silvia Cattori, 04.11.2007

> Forums : Ponérologie politique : le mal macro-social 



_________________________________________________________________________________________

Comment la Dgse, avec ou sans l'aval du nabot, a sacrifié Betancourt pour monter une provocation contre le président Hugo Chavez.

Silvia Cattori :
Sommes-nous gouvernés par des dirigeants psychopathes ?
Le Mal à des fins politiques.


4.11. 07

http://www.palestine-solidarite.org/analyses.Silvia_Cattori.041107.htm


Après avoir lu le livre « Ponérologie Politique », Silvia Cattori a voulu s’entretenir avec son auteur, Andrzej LOBACZEWSKI. Celui-ci étant très âgé et malade, n’était plus à même de répondre à ses questions. Finalement, ce sont Laura KNIGHT-JADCZYK et Henry SEE (éditeurs du livre Ponérologie Politique) qui ont répondu à sa place.

Cet ouvrage qui fait la description du « mal » appliqué à des fins politiques nous paraît intéressant car il nous donne les clés nécessaires à la compréhension de phénomènes qui souvent nous dépassent. Il décrit le « mal », sa véritable nature, de façon très parlante, la manière dont il se répand et détruit nos société.

 Ce que M. Lobaczewski affirme sur les comportements pervers/pathologiques — les conflits en entreprise tout comme dans la sphère politique où l’on dénombre de plus en plus de conflits et de plus en plus de pervers caractériels — m’a immédiatement permis de mieux comprendre, par exemple, le fonctionnement de ces individus qui créent des conflits et qui, où qu’ils aillent, polluent l’atmosphère »

 Le terme « ponérologie » est un concept théologique qui signifie « étude du mal ». Andrzej LOBACZEWSKI le savait, et il a décidé de récupérer et de réhabiliter ce mot pour en faire un usage scientifique, puisqu’il se trouve que notre science ne possède absolument aucun mot pour définir l’étude du « mal » en tant que tel

Nous étions préoccupés par cette question : pourquoi, quel que soit le niveau de bonne volonté qui se manifeste dans le monde, y a-t-il autant de guerres, de souffrances et d’injustices ? Peu importe les plans, idéologies, religions ou philosophies conçus par les grands esprits, rien ne semble améliorer notre sort. Et c’est comme cela depuis des milliers d’années

 L’ouvrage "Ponérologie Politique" présente le sujet d’une manière radicalement différente des autres textes sur la psychopathie, en suggérant que l’influence des psychopathes et autres déviants n’est pas qu’une simple influence parmi tant d’autres affectant la société, mais que, si les circonstances sont favorables, elle détermine la manière dont nous vivons, ce que nous pensons, et la façon dont nous jugeons ce qui se passe autour de nous.

Quand on comprend la véritable nature de cette influence : qu’elle est sans conscience, sans émotion, égoïste, froide et calculatrice, dénuée de tous standards moraux ou éthiques, on est horrifié, mais en même temps, tout commence à s’éclairer soudainement.

 Notre société perd de plus en plus son âme parce que les personnes qui la dirigent et qui donnent l’exemple sont sans âme — ils n’ont littéralement aucune conscience.

Quand vous en venez à comprendre que les rênes du pouvoir politique et économique sont entre les mains de personnes sans conscience qui ne possèdent pas de faculté d’empathie, cela permet de regarder ce que nous appelons le « mal » d’une façon totalement nouvelle. Le mal n’est plus seulement une question morale ; il peut alors être analysé et compris scientifiquement.

Lorsque les législateurs et les grands patrons du monde des affaires sont des psychopathes, leur façon de penser et de raisonner — leur « moralité » — devient la culture et la « moralité » communes des populations qu’ils gouvernent.

 Quand cela se produit, le mental de la population est « infecté » de la même façon qu’un agent pathogène infecte un corps physique. La seule manière de nous protéger contre cette pensée pathologique est de nous « vacciner » contre elle, et cela est se fait en apprenant le plus possible de connaissances sur la nature de la psychopathie et sur son influence sur nous.Fondamentalement, cette « maladie » particulière prospère dans un environnement où son existence même est niée, et où ce déni est planifié et délibéré.

Silvia CATTORI : M. LOBACZEWSKI a étudié le fonctionnement de ces personnes non pas d’un point de vue politique, mais psychologique. Ce faisant il est arrivé à déterminer la manière dont des idéologues et des agents disposant de pouvoirs répressifs, malgré leur inhumanité, en arrivent à obtenir l’adhésion de larges populations. Tout le monde n’a-t-il pas un fond pervers / pathologique, des périodes de vie marquées par une existence perverse / pathologique ?

Henry : Tout d’abord, il faut souligner que les «  fous » n’ont pas besoin de l’adhésion de larges populations, mais seulement d’une minorité puissante qui puisse à la fois « orienter » la population et la contrôler.

Regardez les sondages aux États-Unis. Cela fait des années que la popularité de Bush se maintient autour de 30% — et il s’agit de la population dans son ensemble. Mais parce que Bush est soutenu par une minorité très puissante — les gens qui détiennent les médias, l’industrie de l’armement et ses soutiens au sein de l’armée, les compagnies pétrolières, etc. — le mécontentement populaire ne compte pas. Et du moment que la politique de Bush n’affecte pas négativement l’Américain moyen de façon trop flagrante, celui-ci ne se sent pas suffisamment menacé pour vouloir y changer quelque chose.

Laura : Aux États-Unis — et ailleurs dans le monde — même le peuple le plus oppressé et le plus injustement traité est facilement contrôlé par la peur et la crainte de perdre le confort matériel auquel il a accès : divertissements, sports, jeux, etc. Même l’échec du système éducatif, médical et des garanties sociales, ne pousse pas les gens à réellement remettre la situation en question. Nous avons affaire — pour reprendre les termes d’Aldous HUXLEY — à une dictature scientifique : du pain et des jeux.

En bref, la plupart des Américains sont conscients de leur oppression, et l’expriment dans les sondages, mais ceux qui sont au pouvoir ont réussi à les droguer avec une pléthore de distractions — la peur et le plaisir — suffisantes pour les garder sous contrôle.

Henry : Il y a la carotte et le bâton. Tant que les gens peuvent continuer à vivre dans l’illusion, ils le font. Quand l’illusion commence à se fissurer, alors le pouvoir actionne le bâton.

Laura : Les gens ont peur de faire des vagues par crainte de perdre ce qu’ils ont, de perdre leur tranquillité, de devoir faire des efforts pour résister. Après tout, cela leur prend tout leur temps de maintenir l’illusion, ils doivent trimer quotidiennement pour éviter qu’on leur reprenne leur 4x4, et ils veulent avoir du temps pour le match de football du samedi.

Henry : Ils s’imaginent aussi que de toute façon, Bush n’a plus que quelques années devant lui. Le système s’auto-régulera. Le livre de LOBACZEWSKI nous montre pourquoi cette façon de penser est extrêmement naïve. Le système qui est en place est un système pathologique qui est en désaccord profond avec la manière d’être ou la nature de la plupart des gens. Les gens de conscience sont dirigés par des gens sans conscience. Ce fait constitue l’injustice primordiale, et il est la base des autres maux de la société.

Laura : Ce système est resté secret pendant de nombreuses années parce qu’il y avait encore des gens de conscience qui se trouvaient à des postes élevés, mais avec le temps, ils ont tous été remplacés ou mis à l’écart d’une manière ou d’une autre, et maintenant la pathologie du système est à découvert, mais personne ne s’en soucie. Si vous regardez l’Histoire de ces cinquante dernières années, vous découvrirez que pratiquement tous les personnages publics qui sont mort tragiquement avaient une conscience, se souciaient du peuple, et avaient suffisamment d’influence pour causer des problèmes aux individus de type pathologique

Henry : La seconde partie de votre question est très importante, parce que c’est cette idée que nous sommes tous plus ou moins pervers ou pathologiques, que nous avons tous une part d’ombre — selon les termes de JUNG — qui sert de support majeur au système pathocratique et permet aux psychopathes de se cacher parmi la population générale. On nous a convaincus que nous n’étions tous que des animaux et que tout le monde était capable de devenir un HITLER, un BUSH ou un MENGELE, si les circonstances s’y prêtaient... Nous sentons que nous avons cette part d’ombre en nous, une part de nous-mêmes dont nous ne sommes pas fiers. Parce que nous ressentons ce sentiment de honte et de remords concernant cet aspect de nous-même, nous projetons sur les autres cette capacité. Faire une telle projection revient à commettre l’erreur fatale.

Cela soulève deux questions. Premièrement, il existe une différence énorme entre quelqu’un qui, par exemple, dans le feu d’une dispute avec son partenaire, perd son self-control et abuse physiquement ou psychologiquement de cette personne, et quelqu’un qui accomplit la même chose froidement, avec calcul et préméditation. Il s’agit dans les deux cas de mauvaises actions. Je n’essaie pas de minimiser les abus commis dans un moment d’émotion. Mais cette même personne, celle qui perd le contrôle momentanément, serait incapable de calculer et de planifier froidement cet acte. En son for intérieur, quelque chose reculerait face à cette idée. Chez le psychopathe, cette voix de la conscience n’existe pas. Les psychopathes sont capables de comploter le génocide d’un peuple, comme celui des Palestiniens ; les personnes de conscience n’en sont pas capables. Une personne peut être tuée dans le feu d’une dispute. Plusieurs milliers peuvent mourir en raison d’un froid calcul.

Henry : Deuxièment, dans une société dominée par « les valeurs pathologiques », si on peut utiliser cette expression, l’existence d’un petit groupe de gens sans conscience promouvant une culture de la cupidité et de l’égoïsme crée un environnement au sein duquel ce qui est pathologique devient la norme.

Dans une société (comme les États-Unis aujourd’hui), où le président peut mentir en toute impunité sur des questions de vie ou de mort, un environnement pathologique est créé, au sein duquel le mensonge devient acceptable. La violence est acceptable. La cupidité est acceptable. Cela fait partie intégrante de l’idéologie du Rêve américain : tout le monde peut réussir, peu importe ceux à qui vous devrez faire du mal pour y arriver. Et c’est par les actes qu’ils doivent commettre pour réellement réussir que les germes de la pathologie sont semés. Dans cet environnement, les gens de conscience qui sont faibles et influençables endossent les caractéristiques du type pathologique afin de survivre et de réussir. Ils voient que leurs dirigeants mentent et trichent, et ils en déduisent que s’ils veulent avancer, alors ils peuvent eux aussi mentir et tricher.

Laura : J’appelle cela la « Culture officielle ». Linda Mealeyn du Département de psychologie du College of St. Benedict à St Joseph dans le Minnesota, suggère qu’une société fondée sur la compétition — le capitalisme, par exemple — est une société où la psychopathie est adaptative et à des chances de s’accroître.

La psychopathie est une stratégie de vie adaptative qui réussit extrêmement bien dans la société américaine, et qui a donc augmenté au sein de la population. En outre, conséquence d’une société adaptative à la psychopathie, de nombreux individus qui NE sont PAS des psychopathes génétiques se sont adaptés de façon similaire, devenant des psychopathes « dans les faits », ou « sociopathes secondaires ». Autrement dit, dans un monde de psychopathes, ceux qui ne sont pas des psychopathes génétiques sont induits à se comporter comme des psychopathes, simplement pour survivre. Quand les règles sont établies de manière à rendre une société « adaptative » à la psychopathie, elle fait de chacun un psychopathe potentiel.

Si nous étions capables de supprimer l’influence pathologique, nous découvririons peut-être que nos conceptions de la « nature humaine » sont erronées et mal évaluées, parce que nous acceptons en tant qu’« humains » ceux qui sont génétiquement sans conscience. Supprimez-les, eux et leurs actions, de l’ensemble des données, supprimez leur influence de la société dans son ensemble, et les qualités supérieures de la nature humaine douée de conscience pourraient trouver des moyens d’expression que nous n’aurions jamais imaginés possibles.

Silvia CATTORI : Comment peut-on discerner les psychopathes des gens sains ? Pouvez-vous nous faire le portrait du véritable psychopathe ? Pouvez-vous nous donner des exemples permettant de faire le lien avec quelque chose de plus général ? Quelles sont les facultés qui leur font défaut ?

Laura : Le portrait le plus simple, le plus clair et le plus vrai du psychopathe est donné dans les titres de trois riches ouvrages sur le sujet dont l’un s’intitule Without Conscience [3].

Un psychopathe, c’est exactement cela : une personnne sans conscience. La chose la plus importante à retenir est qu’il se dissimule sous un masque de normalité qui est souvent si convaincant que même les experts sont trompés et, en conséquence, ces psychopathes deviennent « les Serpents en costume cravate » qui contrôlent notre monde. C’est la réponse en bref.

Henry : La culture populaire voit les psychopathes comme des personnages tels Hannibal LECTER, héros du « Silence des agneaux », c’est à dire des tueurs en série. Cependant, bien qu’un certain nombre de psychopathes soient des criminels et aient eu affaire à la justice et que certains soient en fait des tueurs en série, un grand nombre d’entre eux n’ont jamais d’ennui avec la justice. Ce sont les plus intelligents, et aussi les plus dangereux parce qu’ils ont trouvé des moyens d’utiliser le système à leur avantage.

Un grand nombre de traits caractérisent les psychopathes : l’un des plus évidents est l’absence totale de conscience. Tout sens de remords ou d’empathie envers les autres est absent chez eux. Ils peuvent être extrêmement charmants et sont experts pour charmer et hypnotiser leur proie par la parole. Ils sont également irresponsables. Rien n’est jamais leur faute ; quelqu’un d’autre ou le monde en général est toujours à blâmer pour tous leurs « problèmes » ou leurs erreurs

Martha STOUT, dans son livre The Sociopath next door [Le sociopatthe d’à côté — NdT], identifie ce qu’elle appelle le stratagème de la pitié. Les psychopathes utilisent la pitié pour manipuler les autres. Ils vous convainquent de leur donner encore une chance, et de ne parler à personne de ce qu’ils ont fait. Ainsi, un autre trait — l’un des plus importants — est leur capacité à contrôler le flux d’information.

Toute notre vie émotionnelle est un mystère pour eux, et en même temps, elle leur fournit un outil formidable pour nous manipuler

Il semble aussi qu’ils n’aient pas de réelle conception du passé ou du futur, vivant entièrement pour leurs besoins et désirs immédiats. En raison de la stérilité de leur vie intérieure, ils recherchent souvent de nouveaux frissons, depuis le sentiment de puissance ressenti en manipulant les autres jusqu’à l’engagement dans des activités illégales pour la simple poussée d’adrénaline qu’elles procurent

Un autre trait du psychopathe est ce que LOBACZEWSKI définit comme leur « connaissance psychologique spéciale » des gens normaux. Ils nous ont étudiés. Ils nous connaissent mieux que nous-ne nous connaissons nous-mêmes. Ils sont experts dans l’art de toucher nos points sensibles, d’utiliser nos émotions contre nous. Mais en plus, ils semblent même avoir une sorte de pouvoir hypnotique sur nous. Quand nous commençons à être pris dans la toile d’un psychopathe, nos facultés de réflexion se détériorent, se troublent. On dirait qu’ils nous jettent un sort.

Ce n’est que plus tard, une fois que nous ne sommes plus en leur présence, fascinés par eux, que la clarté de pensée réapparaît, et nous restons là à nous demander comment nous avons pu être incapables de réagir ou de nous opposer à leurs actes. De nombreux livres écrits en anglais sur la psychopathie mentionnent les psychopathes en tant que groupe qui partage un ensemble de traits communs. L’échelle la plus largement utilisée pour mesurer la psychopathie a été développée par le Dr HARE. Il s’agit du PCL-R [4].

 Il fait remarquer que tout régime constitué principalement de déviants pathologiques ne peut permettre à la psychologie de se développer et de s’épanouir librement, parce que le régime lui-même serait alors diagnostiqué comme pathologique, ce qui révélerait «  l’homme derrière le rideau ».

En se fondant sur des observations de première main du phénomène en question, LOBACZEWSKI déclare que la répression du savoir est entreprise de façon typiquement psychopathique : à couvert et derrière un « masque de santé mentale ».  Ce sont eux qui surveillent les articles scientifiques pour leur « propre idéologie » et qui font tout pour s’assurer qu’un bon spécialiste se verra refuser la documentation scientifique dont il aura besoin.

Robert HARE souligne à quel point il est crucial de comprendre que la psychopathie n’est pas synonyme de criminalité ou de violence ; tous les psychopathes ne s’engagent pas dans des comportements violents ou criminels. En même temps, les personnes violentes ou criminelles ne sont pas toutes des psychopathes.

 Selon Robert HARE, CLECKLEY, LOBACZWESKI et beaucoup d’autres experts en psychopathie, un diagnostic de psychopathie ne peut se baser sur des symptômes comportementaux visibles à l’exclusion des symptômes interpersonnels et affectifs, parce qu’une telle procédure transforme en psychopathes de nombreuses personnes qui sont simplement blessées par la vie ou la société, et permet aux vrais psychopathes qui arborent un « masque de santé mentale » bien construit d’échapper au dépistage. D’après une documentation de plus en plus conséquente, beaucoup (ou la plupart) des psychopathes grandissent dans des familles aisées et stables, et deviennent des criminels en col blanc qui, à cause de leur argent et de leur position, ne subissent jamais la révélation publique de leurs comportements destructeurs privés, et échappent constamment au système judiciaire.

(diagnostic, dépistage)

 D’autres études récentes donnent des résultats et des conclusions similaires : à savoir que les psychopathes ont de grandes difficultés à traiter les éléments affectifs (émotionnels) à la fois verbaux et non-verbaux, qu’ils ont tendance à confondre la signification émotionnelle des événements, et le plus important, que ces déficits apparaissent dans les scanners du cerveau. (..). Aucun autre modèle de psychopathie ne peut expliquer toutes ces anomalies cognitives et affectives, qui peuvent être détectées par des scanners du cerveau.

 Comme LOBACZEWSKI le fait remarquer, si un psychopathe se considère lui-même comme normal, ce qui bien sûr est considérablement plus facile s’il est en position d’autorité, alors il considérera une personne normale comme différente, et donc anormale.

 Les actions et réactions d’une personne normale, ses idées et critères moraux, étonnent le psychopathe, qui les voit comme anormaux. Quelqu’un de normal étonnera le psychopathe par sa naïveté, il considérera cette personne comme partisane de théories incompréhensibles sur l’amour, l’honneur et la conscience ; il ne sera pas loin de la traiter de « cinglé ». Cela explique pourquoi les gouvernements pathologiques ont toujours considéré les dissidents comme étant « mentalement anormaux ».

 Le système judiciaire n’est pas fait pour gérer ce problème, car, évidemment, ce système est souvent la création d’individus pathologiques — ou du moins, ce sont eux qui l’administrent. Une législation bien pensée exigerait d’examiner scientifiquement les individus qui prétendent de façon trop insistante ou spécieuse que quelqu’un d’autre est psychologiquement anormal.

 D’autre part, tout système social (ou tout dirigeant) pathologique au sein duquel la psychiatrie est utilisée pour des raisons politiques présente des problèmes supplémentaires. Toute personne se rebellant contre un système gouvernemental qui le choque par son étrangeté et son immoralité, peut facilement être désigné par les représentants dudit gouvernement comme un individu « mentalement anormal », quelqu’un qui a un « trouble de la personnalité » et qui devrait subir un traitement psychiatrique ; et les représentants de ce gouvernement ont de nombreux moyens à leur disposition pour prendre le contrôle de la procédure d’examen. Ils peuvent faire appel à un psychiatre scientifiquement et moralement dégénéré pour accomplir cette tâche.

 Silvia CATTORI : Pouvez-vous citer certains types identifiés par M. LOBACZEWSKI ?

Henry : Comme la plupart des chercheurs, il opère une distinction initiale entre les déviances héréditaires et les déviances acquises, c’est-à-dire entre ceux qui sont nés pathologiques et ceux qui deviennent pathologiques à cause de blessures des tissus cérébraux ou de traumatismes dans leur enfance. Une blessure du tissu cérébral peut laisser des cicatrices qui changent ensuite la capacité de l’individu à percevoir et à ressentir.

(suivent des exemples comme Staline ou Napoléon)

La psychopathie schizoïde est une déviance qui engendre des personnes hypersensibles et méfiantes qui ne tiennent aucun compte des sentiments des autres. Elles sont attirées par les idées grandiloquentes, mais leur nature psychologique appauvrie limite gravement leurs perceptions et transforment leurs soi-disant « bonnes intentions » en influences favorisant le mal. Leur idée de la nature humaine finit par pervertir leurs tentatives.

Comme le dit LOBACZEWSKI, l’expression typique de leur attitude envers l’humanité se retrouve dans ce qu’il appelle la « déclaration schizoïdique » : « La nature humaine est si mauvaise que dans la société humaine, l’ordre ne peut être maintenu que par un pouvoir fort créé par des individus hautement qualifiés au nom d’une idée supérieure ». Combien de mouvements contemporains, du fascisme au communisme en passant par le néo-conservatisme, sont fondés sur cette idée ! On pourrait facilement imaginer que cette déclaration vient de Leo STRAUSS, par exemple.

LOBACZEWSKI fait cette remarque effrayante : « Ils apprennent à se reconnaître dans une foule dès l’enfance, et ils développent la conscience de l’existence d’autres individus similaires à eux. Ils prennent également conscience de leur différence par rapport au monde des personnes qui les entourent. Ils nous voient avec un certain recul, comme une variété para spécifique ».

Pensez aux implications de cette déclaration : Ils sont, dans une certaine mesure, conscients d’appartenir à un groupe, et ce, même depuis l’enfance ! Reconnaissant leur différence fondamentale par rapport au reste de l’humanité, leur allégeance serait envers ceux de leur espèce, c’est-à-dire les autres psychopathes.

LOBACZEWSKI fait remarquer que, dans toute société, les individus psychopathiques créent souvent un réseau actif de collusions communes, séparé dans une certaine mesure de la communauté des gens "normaux". Ils sont conscients d’être différents. Leur monde est éternellement divisé selon le mode « eux et nous » ; leur monde avec ses propres lois et coutumes, et l’autre « monde étranger » des gens "normaux" qu’ils considèrent comme rempli d’idées et de coutumes présomptueuses sur la vérité, l’honneur et la décence, à la lumière desquels ils se savent moralement condamnés.

Leur propre sens déformé de l’honneur les pousse à tromper et à injurier les non-psychopathes et leurs valeurs. En contradiction avec les idéaux des gens normaux, les psychopathes ressentent comme un comportement normal le fait de rompre les promesses et les accords.

 Non seulement ils convoitent les biens et le pouvoir et les revendiquent comme un droit, simplement parce qu’ils (les psychopathes) existent et qu’ils peuvent se les approprier, mais ils prennent aussi un plaisir particulier à spolier autrui et usurper leurs biens ; ce qu’ils peuvent plagier, escroquer et extorquer sont des fruits bien plus savoureux que ceux qu’ils peuvent récolter par un travail honnête. Ils réalisent aussi très tôt à quel point leurs personnalités peuvent avoir des conséquences traumatisantes sur les personnalités des non-psychopathes, et apprennent comment tirer avantage de cette source de terreur afin d’atteindre leurs objectifs.

 À présent imaginez à quel point les êtres humains qui sont totalement ignorants du sujet pourraient être abusés et manipulés par ces individus s’ils étaient au pouvoir dans différents pays, feignant d’être loyaux envers les populations locales tout en insistant sur les différences physiques évidentes et facilement discernables entre groupes (telles que la race, la couleur de peau, la religion, etc.). Les humains psychologiquement normaux seraient dressés les uns contre les autres sur la base de différences insignifiantes tandis que les déviants au pouvoir, dont la différence fondamentale par rapport au reste d’entre nous est l’absence de conscience, l’incapacité à éprouver des sentiments pour un autre être humain, récolteraient les bénéfices et tireraient les ficelles.

Je pense que cela décrit de façon assez juste la situation à laquelle nous sommes confrontés aujourd’hui.

Silvia CATTORI : Pouvez-vous donner des exemples à même de nous aider à comprendre le problème de manière plus générale ?

 Henry : A. LOBACZEWSKI nous offre une analyse de la manière dont les différents types de psychopathes travaillent de concert pour former un système au sein duquel les personnes cliniquement pathologiques détiennent les clés du pouvoir et dirigent les gens psychologiquement normaux.

 Au début du livre, LOBACZEWSKI décrit ses expériences à l’université, où il rencontra le phénomène pour la première fois. Il se rendit à la bibliothèque pour emprunter quelques livres traitant de la psychopathie et découvrit avec étonnement qu’on les avait tous retirés ! Ce fait démontre qu’ils sont conscients de leur différence, au moins certains d’entre eux.

Comment un tel comportement peut-il être compatible avec un système de croyance qui nous dit que nous avons tous une étincelle divine en nous, ou que tout le monde a une conscience ? Pouvez-vous imaginer faire de telles choses à vos propres enfants ?

Notre système de morale ne nous donne aucun moyen de traiter cette maladie. Elle doit être comprise pour ce qu’elle est. Ces personnes ne peuvent être «  soignées »

Imaginez ce même individu au pouvoir, et vous serez en mesure d’expliquer des scandales comme celui d’Enron. HARE rapporte des cas de psychopathes qui s’en prennent aux personnes âgées. Imaginons qu’une personne âgée ait été escroquée des économies de toute une vie — manifestement par un psychopathe. Un autre psychopathe contactera la victime, se faisant passer pour un avocat qui, moyennant finance, pourra récupérer son l’argent. La victime empruntera alors de l’argent à un ami ou un proche et le perdra au profit de l’avocat marron.

 Laura : Un des facteurs principaux à prendre en compte dans la façon dont une société peut être accaparée par un groupe de déviants pathologiques est que la seule limitation est celle de la participation d’individus prédisposés au sein de cette société. Pour les déviants les plus actifs, LOBACZEWSKI donne le chiffre approximatif de 6% en moyenne sur une population donnée. Bien sûr, ce chiffre varie selon les pays, en fonction de nombreuses variables. La société occidentale offre un large choix d’individus prédisposés.

 Une fois établi, le système psychopathique élitiste ronge tout l’organisme social, gâchant les compétences et pouvoirs de celui-ci. Une fois qu’une pathocratie a été établie, elle suit un certain chemin et possède certains pouvoirs «  attractifs ». Dans une pathocratie, le système socio-économique émane de la structure sociale créée par le système du pouvoir politique, qui est un produit de la vision du monde élitiste propre aux déviants pathologiques. Ainsi, on peut dire que la pathocratie ressemble à un processus de maladie macrosociale créé par des agents pathogènes humains, et elle peut en venir à affecter une nation entière à un degré équivalent à un cancer qui diffuse ses métastases. La maladie macrosociale de la pathocratie suit exactement le même modèle que le cancer qui évolue dans un organisme en suivant un processus pathodynamique caractéristique.

Il est impossible de comprendre un tel phénomène pathologique en utilisant les méthodes des gens « normaux » qui ne prennent pas en compte les processus de pensée déviants des agents pathogènes humains. On pourrait certainement dire que le monde entier est gouverné par une « pathocratie cachée » (ou cryptopathocratie) depuis très longtemps. De nombreux chercheurs suggèrent qu’il y a toujours eu un « gouvernement secret » opérationnel même si le gouvernement « officiel » n’est techniquement pas une pathocratie. On peut suggérer que les psychopathes sont techniquement TOUJOURS en coulisse, même au cours des cycles historiques qui ne sont PAS des pathocraties (c’est à dire les « bonnes périodes » que LOBACZEWSKI décrit comme la fondation d’un cycle hystéroïde qui ouvre la porte à une pathocratie à découvert).

Si nous utilisons le terme pathocratie à la place de « loi du gouvernement secret », alors toute l’Histoire devient une « pathocratie » et le mot perd son sens, il est donc important de noter que le terme « pathocratie » est le phénomène spécifique représentant une conséquence de l’hédonisme des bonnes périodes, et qu’elle est caractérisée par (100) cent% de psychopathes essentiels exerçant ouvertement des fonctions de commandement, comme c’est arrivé en Allemagne nazie, en Russie communiste et en Europe de l’Est. Et, dois-je ajouter, comme cela se produit actuellement.

On ne peut réellement qualifier les questions auxquelles nous sommes confrontés aujourd’hui, qui ont trait aux « politiques », en utilisant les termes usuels des idéologies politiques, car, comme nous l’avons souligné plus haut, les déviants pathologiques opèrent sous un masque, en utilisant la tromperie et autres tactiques de manipulation psychologiques qu’ils pratiquent avec une grande ingéniosité.

Si nous pensons ou croyons qu’un groupe politique portant tel ou tel nom est hétérogène eu égard à sa vraie nature, nous ne serons pas capables d’identifier les causes et propriétés de la maladie. N’importe quelle idéologie sera utilisée pour dissimuler les caractéristiques pathologiques aux experts comme aux gens ordinaires.

Ainsi, tenter de se référer à ceci ou cela comme étant de « gauche » ou de « droite » ou « socialiste », « démocratique », « communiste », « démocrate » ou « républicain », etc., ne nous aidera jamais à comprendre l’autoreproduction pathologique et ses influences externes expansionnistes. Comme le dit LOBACZEWSKI, « Ignota nulla curatio morbi [8] » ! Aucun mouvement ne réussira jamais s’il ne tient pas compte de la psychopathie et de la ponérologie !

 Ceci est la PREMIERE PARTIE d’un texte qui en comporte TROIS  :

Deuxième partie

Troisième partie

Traduit de l’Anglais par Henri R. pour Futur Quantique

Partager cet article
Repost0
24 avril 2008 4 24 /04 /avril /2008 01:51

 

logo-inverse2.gif



Les statistiques générales de votre blog depuis sa création

 

Date de création : 11/07/2007
Pages vues : 161713 (total)
Visiteurs uniques : 50379
Journée record : 11/03/2008 ( 1505 Pages vues )
Mois record : 03/2008 ( 33107 Pages vues )



Mes amis,

Avant-hier, j'avais moins de 50.000 visiteurs individuels. Hier, j'ai franchi le cap des 50.000, à ce chiffre il faut ajouter ceux des moteurs de recherche ou de sites, et bien sûr les abonnés, qui ne sont pas représentés sur le schéma, je me rapproche des mille lecteurs par jour auxquels il faut adjoindre les (peu nombreux) visiteurs des autres blogs, créés récemment, et ceux des autres sites, comme Yahoo, le Nouvel Obs, etc. Je collabore régulièrement à différents sites, comme Come4news, lesOgres, Agora Vox... D'autres reprennent régulièrement mes articles, comme l'Aviseur International, ou Verités.org, michelcollon.info, etc etc
...

J'ai donc dépassé, sur R-sistons à l'intolérable,  les 50.000 "visiteurs individuels". Merci, mes amis, de votre fidélité grandissante.

En fait, c'est seulement depuis fin 2007 que j'ai commencé à m'occuper vraiment de ce blog (en le faisant connaître, en joignant à mes articles une partie magazine avec contre-infos, articles, liens, pétitions à signer etc). J'ai inventé le blog-magazine, comme un petit journal ! Et je vais perfectionner ça avec le temps, la présentation sera plus rationnelle, plus claire, plus lisible. Que voulez-vous, c'est le métier de blogueuse qui rentre !

Mais je suis passée de la critique des médias et de Sarkozy, objectifs de départ, à une dénonciation du monde dans lequel nous vivons, car tout se tient : Sarkozy, choisi par les décideurs pour notre pays, cela relève d'une stratégie ! Il fait partie d'un plan d'ensemble pour asservir toujours plus les citoyens à l'idéologie ultra-libérale, sacrifiant les individus aux intérêts d'une petite minorité de financiers, d'industriels de la mort, de la communication....  Sarkozy, je le verrai dans un prochain article, est le fossoyeur de la France, de son modèle social, de sa laïcité, de son indépendance nationale...

Je reprends très prochainement la parution de mes articles, mais avant les articles promis - et d'autres, de plus en plus pointus sur les coulisses de tous les événements - , j'ai prévu de vous proposer un thème inédit, " Les Etats-Unis à la conquête de l' Europe ". Je suis de plus en plus décidée à délaisser le journalisme traditionnel pour celui d'investigation, qui dérange, qui alerte, qui interpelle. Et par exemple, j'ai été une des premières à désamorcer la bombe anti-chinoise qui déshonore le monde de l'information et ceux qui s'y prêtent, souvent pourtant des politiciens aguerris, comme Bertrand Delanoë, plus soucieux de se positionner contre Ségolène Royal en vue des Présidentielles de 2012, que de se comporter en Elu dépositaire de la confiance de ses administrés. De même que j'ai voulu vous mettre en garde contre les techniques de manipulation, ou contre les projets des décideurs de la planète pour mieux nous tenir à leur merci.

Ne vous attendez pas à ce que j'analyse l'actualité comme la presse aux ordres. Mon rôle sera, plus que jamais, de décrypter l'information, mais aussi de m'indigner (vous adorez, je le sais, quand je me "lâche", avec le tempérament passionné, très slave, qui est le mien), de dénoncer, d'appeler à la résistance contre tout ce qui défigure notre humanité, les beaux principes de liberté, d'égalité, de fraternité.

A très bientôt, continuez à me soutenir, abonnez-vous à ma prose, recommandez-la, j'ai une voix forte, non conventionnelle, originale, et prophétique - je tiens à ce mot ! Car il est synonyme d'indignation, de dénonciation courageuse, d'anticipation - il faut sentir les problèmatiques à venir, comme dans l'article que je prépare à votre intention, concernant la main-mise des Etats-Unis sur l'Europe. Même nos banlieues commencent à être quadrillées par ces missionnaires d'un genre très spécial !

Je veux qu'en lisant ce blog, vous sachiez exactement ce qu'on prépare contre vous. Car ceux qui nous gouvernent ne sont pas là pour faire notre bonheur, mais pour appliquer des consignes destinées à favoriser toujours les mêmes, une élite supra-nationale cynique et arrogante. Et bien sûr, pour faire carrière. C'est intolérable, et tout doit être dénoncé. C'est ainsi que j'ai dans mes "cartons" d'autres pieuvres comme celle que j'ai traitée (sur les évangélistes), concernant les néoconservateurs, les sionistes, les scientologues, les francs-maçons, les jésuites - le pape noir ! Et tant d'autres, qui nous veulent infiniment de Bien ! Et ça ne sera pas pour vous dire ce que vous savez déjà.

Sur mes autres blogs,


R-sistons à la désinformation

http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com 


R-sistons à l'actualité

http://r-sistons-actu.skynetblogs.be/


Coups de coeur blogs, d' Eva

http://eva-coups-de-coeur.over-blog.com


vous avez entre autres mon coup de gueule contre les journalistes aux ordres (anti-fr2...), un "j'ai fait un rêve", comme ML King, pas moins (sur skynet),  ou la présentation de mes derniers coups de coeur, un blog sur la Chine et un autre sur la déconstruction de Babylone, c'est à dire en fait de notre civilisation !

Je vous donne rendez-vous à la fin de la semaine ! Je finis de classer tous les documents sélectionnés pour une myriade d'articles...

Très fraternellement à vous,

Votre Eva

" Vérité, Paix et Justice coûte que coûte "

C'est la photo qui me ressemble
le plus, prise il y a peu à
Marseille. Et l'arrière-train de
mon compagnon à 4 pattes...



_____________________________________________________________________________________



Rockefeller et le plan mondial

Quels objectifs poursuit l'élite financière opérant au plan mondial? «Ils sèment la désolation et appellent ça la paix.» (Tacite) Alan Greenspan était-il vraiment aussi idiot qu'il en avait l'air lorsqu'il provoqua la récente bulle immobilière qui menace de provoquer l'effondrement de toute l'économie occidentale fondée sur l'endettement? Une chose aussi facile à prévoir que celle-là fut-elle l'élément déclencheur d'un effondrement qui pourrait détruire le système financier mondial?
Et si [...]

http://marcfievet.com/article-19033256.html



__________________________________________________________________________________________



Boycottons les J.O. de 2012 !
( et pas ceux qui auront lieu cette année en Chine ! )


Jeudi 24 avril 2008

par L' Aviseur publié dans : Réflexions ajouter un commentaire

Boycottons les JO de Londres 2012 !David Douillet et Robert Ménard seraient en train de monter une campagne internationale intitulée « Sauvons le CIO – Tous à Londres en 2012 ! »,

C’est un scoop que je vous révèle : les Jeux olympiques de Londres en 2012 risquent de ne pas avoir lieu et ceux de Pékin en 2008 ont donc de fortes chances d’être les derniers JO de l’histoire.
En effet, une coalition mondiale de victimes passées et présentes de l’Empire britannique est en train de se mettre en place pour appeler au boycott universel des JO dans la perfide Albion, par une campagne intitulée : « Non aux jeux impériaux ! »


On retrouve dans cette coalition des mouvements irlandais, écossais, gallois, indiens, pakistanais, bangladeshis, nigérians, sud-africains, soudanais, somaliens, zimbabwéens, kényans, sierra-léonais, botswanais, camerounais, ghanéens, malawites, lesothiens, mauriciens, mozabicains, ougandais, seychellois, swazilandais, tanzaniens, zambiens canadiens, iroquois, hurons, navajos, mohawks, sioux, apaches, inuits, maoris, aborigènes d’Australie, fidjiens, kiribatiens, nauruïtes, papous, salomoniens, samoans, tongans, tuvaluïtes, tongaïtes, tuvaliens, vanuatiens, jamaïcains, barbadiens, antiguo-barbadiens, dominiquais, grenadiens, guyanais, saint-christophe-et-niéviens, sainte-luciens, saint-vincent-et-grenadiens, trinité-et-tobaguiens, maltais, libyens, égyptiens, irakiens, palestiniens, yéménites, saoudiens, jordaniens, iraniens, brunéïtes, malaisiens, maldiviens, singapouriens, srilankais, honk-kongais, terre-neuviens, malouins, rejoints par des mouvements normands et aquitains, sans oublier ceux du Belize (Honduras britannique) et des Îles Féroë.



D’ores et déjà, les présidents et gouvernements d’une trentaine de pays, suivis par leurs sportifs, ont décidé de boycotter ces jeux.
Le Comité international olympique aurait, selon nos sources, pris des contacts avec des spécialistes japonais du seppuku pour organiser un harakiri collectif indolore en son siège de Lausanne.Toujours selon nos sources, David Douillet et Robert Ménard seraient en train de monter une campagne internationale intitulée « Sauvons le CIO – Tous à Londres en 2012 ! », dont le point d’orgue serait une traversée de la Manche à la nage par Laure Manoudou portant la Flamme olympique dans un harnais installé sur son dos.
Bonne semaine, quand même !
Que la Force de l’esprit soit avec vous !
Boycottons les JO de Londres 2012 !


http://www.marcfievet.com/article-19005847.htm


Eva :

J'ai justement en projet un article sur la Grande-Bretagne, source de la plupart des malheurs de notre planète, à travers l'Histoire, les pays... Guerre, impérialisme, complots, terreur, assassinats,  et autres gracieusetés, financières notamment ... c'est un festival !

Alors, je vous le dis, et même je vous le répète,

le vrai Axe du Mal,

c'est
Etats-Unis, G.B., Israël, et maintenant France de Sarkozy et bientôt Italie de Berlusconi.

Pauvres peuples ! Prenons en mains notre destin, et boutons dehors tous ces usurpateurs qui ne songent qu'à s'enrichir
sur notre dos !

Un mai 2008 à l'échelle de la planète !
(on en reparlera bientôt)

Servons-nous d' Internet !

N'attendons pas que les peuples soient décimés par
les émeutes de la faim provoquées
par les Institutions Internationales
et par les bio-carburants ! 
Ou par les vaccins qui stérilisent !
Ou par les guerres prétenduement de civilisation !
C'est maintenant qu'il faut agir !
Pas de commémorations stériles,
mais des commémorations vivantes ! 
Et mobilisons les papies et les mamies ! 

panier-de-crabes 

Je suis une mamie de 64 balais, révoltée par le monde que nous allons laisser à nos enfants et petits enfants.
MAI 68 - 40 ans plus tard......
Ma maison de retraite se trouve en Langue d'Oc.
Mes potes : - Al Zemer -
JP Aisse Mais à part ça, ça roule.
http://panier-de-crabes.over-blog.com


Mettons nos plus jolis T-shirts

TSP 0 dos
Pour se procurer ces T-shirts militants,
 http://sanscommenttaire.blog.fr/2008/03/19/
tee-shirts-et-adhesifs-voiture-3906067



Femmes Engagées
Femmes Engagées

Venez toutes, avec vos enfants, vos petits-enfants,
ne laissez pas les hommes prendre les nouvelles Bastilles !


 Religions en toute liberté



N'acceptez pas les boucheries que les industriels de l'armement, du pétrole et de la reconstruction vous préparent !





Affichez votre refus de servir de tremplin aux ambitions de Sarkocatastrophe !



Désamorcez toutes les manipulations,
toutes les armes de désinformation massive





Ne vous laissez pas pucés, fichés, contrôlés, embrigadés,




Boycottez la désinformation

N'écoutez pas la plaidoirie de Sarkozy
pour lui-même ce jeudi soir,
avec des journalistes à sa dévotion,
exigez une information libre

" Au plus bas dans les sondages, le président joue gros ce soir. Et pour faire événement, il a ressorti les recettes qui ont fait le succès de sa campagne électorale. Le show avant tout ! Photo Gabyu, Flickr, cc Un sol en verre rétro-éclairé, une table au design moderne. Une quarantaine de collaborateurs pour faire office de «public». Attendez-vous à du lourd ! Sarkozy remonte sur scène ce soir. Et le président tient à soigner…la forme ! "
http://www.marcfievet.com/article-19005635.html


Et instruisez-vous en lisant une presse indépendante


sarkophage03-2008.jpg
ou ceci :



ou tous mes blogs

dans quelques jours, je vous donnerai des conseils, avec Aspeta et quelques autres, pour que ce joli mois de mai
soit mémorable !

Et vous, amis des Renseignements Généraux-Généreux, joignez-vous à nous, c'est votre intérêt ! On se bat pour vous, aussi, pour qu'on ait tous un avenir meilleur que celui que nous préparent les Bush, Brown, Olmert, Sarkozy ou Berlusconi, sous couleur de "modernité"', de "civilisation",
de "mondialisation heureuse "
 ...

 


A bientôt !  Eva

____________________________________________________________________________


Alerte ! Pas touche Wikipedia !

Un groupe pro-israélien fait des plans pour récrire l’Histoire dans Wikipédia

Un groupe de pression pro-israélien orchestre une campagne secrète de longue durée pour infiltrer la populaire encyclopédie en ligne Wikipédia afin de réécrire l’histoire palestinienne, faire passer de la propagande sommaire pour des faits, et s’emparer des structures administratives de Wikipédia pour s’assurer que ces changements ne soient pas détectés ou contestés.

Une série de courriels de membres ou d’associés du groupe pro-israélien CAMERA (Committee for Accuracy in Middle East Reporting in America, Comité pour l’exactitude de l’information sur le Moyen-Orient en Amérique), fournis à The Electronic Intifada (E.I.), indiquent que le groupe est engagé dans ce qu’un des militants appelle une « guerre » contre Wikipédia.

Le 13 mars, un plan d’action signé par Gilead Ini, “Chef Analyste de Recherches » à CAMERA, appelle des « volontaires qui peuvent opérer comme ‘éditeurs’ à assurer » que les articles de Wikipédia concernant Israël soient « libres de biais et d’erreurs, et incluent les faits et mises en contexte nécessaires ». Mais des messages ultérieurs montrent que le groupe voulait non seulement garder cette opération sécrète des médias, du public et des administrateurs de Wikipédia, mais que le matériau qu’ils voulaient introduire incluait des affirmations discréditées qui pourraient salir les Palestiniens et les Musulmans, et camoufler l’histoire réelle d’Israël.

Avec plus de deux millions d’articles en Anglais sur tous les sujets imaginables, Wikipédia est devenu une des premières sources de référence pour les utilisateurs d’Internet dans le monde, et un modèle de projet réalisé collectivement. La franchise et la bonne foi sont parmi les principes centraux de Wikipédia. Toute personne dans le monde peut écrire ou éditer des articles, mais Wikipédia a des directives et des procédures de responsabilité strictes, destinées à assurer un contrôle de qualité et à empêcher le vandalisme, les plagiats ou les distorsions. C’est grâce à ces garde-fous que les articles sur le conflit israélo-palestinien sont restés en général bien référencés, utiles et objectifs. Le plan de CAMERA détaillé dans les courriels obtenus par EI semble avoir eu pour but de contourner ces contrôles.

Dans le passé, CAMERA a acquis une certaine notoriété en accusant de parti-pris quiconque ne se conforme pas à sa ligne droitière pro-israélienne. Le groupe a même accusé des éditeurs et des journalistes du quotidien Ha’aretz d’êtres « extrêmes » et de participer à une « activité radicale anti-israélienne ». Jeffrey Dvorkin, l’ancien médiateur de National Public Radio (NPR), souvent critiqué par CAMERA pour un soi-disant parti-pris pro-palestinien, a écrit sur la publication en ligne Salon en février 2008 que « en conséquence de sa campagne contre NPR, CAMERA a donné un feu vert à des gens sérieusement dérangés », mentionnant les menaces téléphoniques répétées qu’il recevait à la suite des campagnes de CAMERA.

Besoin de discrétion et de secret

Tout au long des documents qu’EI a obtenu, les opérateurs de CAMERA soulignent le besoin de discrétion et de secret. Dans son plan d’action initial, Ini demande aux destinataires de « ne pas le transmettre à des gens des médias ». Dans un courriel de suivi du 17 mars envoyé à des bénévoles, Ini explique qu’il veut que l’action orchestrée apparaisse comme l’activité d’individus sans affiliation. Ainsi il conseille qu’ « Il n’est pas utile de faire savoir le fait que nous avons ces groupes de discussion ».

Anticipant de possibles objections au plan de CAMERA, Ini spécule que « les éditeurs anti-israéliens se saisiront de n’importe quoi pour tenter de discréditer les gens qui tentent de contester leurs affirmations douteuses, et seront bien trop heureux de prétendre, et d’annoncer, qu’une cabale ‘sioniste’ (la même qui contrôle les banques et Hollywood ?) tente de détourner Wikipédia.

Mais la dissimulation et la déformation des faits sont présentées comme les clés du succès. Ini suggère qu’après que des volontaires se sont enregistrés comme éditeurs pour Wikipédia, ils devraient « éviter d’éditer des articles concernant Israël pendant une courte durée ». Cette stratégie a pour but d’ « éviter d’avoir l’air d’éditeurs d’un seul sujet », ce qui attirerait une attention indésirable.

Ini conseille que les volontaires « soient désireux d’éviter, pour des raisons évidentes, de prendre un nom d’usage qui vous marque comme pro-israélien, ou qui permette aux gens de connaître votre vrai nom. » Pour cacher encore mieux l’identité des éditeurs organisés par CAMERA, Ini avertit : « n’oubliez par de vous loguer avant d’éditer. Si vous faites des changements sans être logué, Wikipédia enregistrera votre adresse IP » - un code qui permet d’identifier la localisation de l’ordinateur connecté à Internet.

Un éditeur expérimenté de Wikipédia, connu sous le nom de “Zeq”, qui d’après les courriels est de connivence avec CAMERA, donne aussi des avis aux volontaires de CAMERA sur la manière de déguiser leur projet. Dans un courriel du 20 mars en anglais mal orthographié (fautes non reprises dans la traduction, ndt), Zeq écrit, « Vous ne voulez pas être perçu comme un défenseur de CAMERA sur Wikipédia, ça c’est sûr. ». Une stratégie pour l’éviter est « d’éditer des articles au hasard, de se faire des amis, pas des ennemis – on en aura besoin plus tard. C’est un marathon, pas un sprint. »

Zeq identifie aussi, dans un courriel du 25 mars, un autre éditeur de Wikipédia, « Jayig », qu’il connaît comme un défenseur efficace et indépendant d’Israël. Zeq conseille aux agents de CAMERA de travailler avec et de suivre les leçons de Jayig, mais de ne pas révéler l’existence du groupe, même pas à lui, de peur « que ça le mette en difficulté » parce que « [il] est très loyal envers le système de Wikipédia » et pourrait objecter aux méthodes sournoises de CAMERA.

“Des administrateurs neutres”

Apparemment l’insistance sur le secret n’est pas seulement pour aider l’édition non détectée d’articles, mais aussi pour faciliter la conquête par CAMERA de positions clés d’administrateurs dans Wikipédia.

Pour Zeq le but décisif est d’avoir des agents de CAMERA élus comme administrateurs – éditeurs en chef qui peuvent passer outre les décisions d’autres quand arrive une controverse. Quand un désaccord survient sur des sujets très contestés, comme Israël et la Palestine, souvent un « administrateur neutre » - qui est considéré comme neutre parce qu’il n’a pas édité ou écrit d’article sur le sujet – peut arbitrer.

Par conséquent, Zeq conseille dans un courriel du 21 mars que « Un(e) ou plus d’entre vous qui voudrait aller dans cette voie devrait rester pendant un mois hors les articles traités, jusqu’à ce que vous interagissiez positivement avec 100 éditeurs de Wikipédia qui serviraient plus tard à vous élire administrateur ».

Une fois que ces agents de CAMERA auraient réussi à s’infiltrer comme éditeurs “neutres”, ils pourraient exercer leurs privilèges pour exercer leur propre programme politique.

De plus, Zeq suggère de faire des éditions provocatrices sur des articles liés à la Palestine. Il espère que les éditeurs qu’il suppose être Palestiniens supprimeront ces changements, alors les agents de CAMERA pourront les signaler aux administrateurs pour qu’ils soient sanctionnés et que leurs privilèges d’édition soient suspendus.

Faire passer la propagande pour des faits.

Le courriel de Gilead Ini du 17 mars donne des avis spécifiques sur comment faire passer de la propagande pro-israélienne ou des opinions pour des faits tout en se conformant aux directives strictes de Wikipédia :

“Ainsi, par exemple, supposez que vous supprimez ou modifiez une phrase problématique dans un article affirmant que ‘les Palestiniens deviennent kamikazes en réponse à la politique oppressive d’Israël.’ Vous devriez, en parallèle, laisser un commentaire sur la page de discussion de l’article (avant ou après avoir fait le changement). Evitez de défendre l’édition en argumentant que ‘la politique israélienne n’est pas oppressive’, elle est défensive. Et de toute façon les Palestiniens font évidemment des attentats suicide pour d’autres raisons, par exemple l’éducation à la haine ! A la place, indiquez comment cette phrase viole les directives et règlements de Wikipédia. Un des principes centraux est que les affirmations doivent adhérer au Point de Vue Neutre, abrévié NPOV habituellement (L’opposé est POV, ou Point de Vue, qui est une autre façon de dire jugement subjectif, ou opinion). Donc le mieux serait de noter dans la page de discussion que ‘cette phrase viole la directive NPOV de Wikipédia, car la description de la politique israélienne comme ‘oppressive’ est une opinion. D’autre part, il est souvent noté par les experts du Moyen Orient qu’une des raisons pour lesquelles les Palestiniens décident de devenir kamikazes est l’éducation à la haine et la glorification des martyrs dans la société palestinienne … »

En vérité, il y a eu de nombreuses études déboulonnant les affirmations sur l’ « éducation à la haine » ou la « glorification des martyrs » comme cause des attentats suicide (comme ‘Dying to Win’ [Mourir pour Vaincre] par le politologue de l’Université de Chicago Robert Pape) même si ça reste un canard favori des militants pro-israéliens qui cherchent à détourner l’attention des effets de l’occupation israélienne et d’autres violations systématiques des droits de l’homme dans l’alimentation de la violence.

Zeq cite spécifiquement des articles à soumettre à ce genre de traitement, comme ceux sur l’exode palestinien de 1948, les causes de l’exode palestinien de 1948, sur le Hamas, le Hezbollah, les citoyens Arabes d’Israël, l’antisionisme, la Nakba, la peuple palestinien, et le droit des Palestiniens au retour.

Il est intéressant que les éditeurs de CAMERA visent aussi l’article sur le concept de la première époque islamique, le Dhimmi, un statut protégé pour les non-musulmans qui a permis historiquement aux Juifs de se développer dans les terres à gouvernement musulman alors que les autres Juifs étaient persécutés en Europe. Les activistes pro-israéliens ont souvent tenté de dépeindre le concept de Dhimmi comme similaire aux lois de Nuremberg pour dénigrer la culture musulmane et justifier l’affirmation sioniste anti-historique disant que les Juifs ne purent jamais vivre en sécurité dans les pays à majorité musulmane.

On trouve aussi parmi les courriels une discussion sur le moyen d’altérer l’article sur le massacre de civils Palestiniens dans le village de Deir Yassine, par les Sionistes armés le 9 avril 1948. Incapables de déboulonner directement les faits sur le massacre, les militants de CAMERA vont chercher des citations d’ « historiens réputés » qui peuvent jeter un doute. La stratégie n’est pas très différente de celle de ceux qui tentent de présenter l’évolution, ou le changement climatique, comme « controversés » indépendamment du poids des preuves scientifiques, simplement parce que les faits ne concordent pas avec leur système de croyance.

Zeq a déjà fait des éditions extensives de l’article de Wikipédia sur Rachel Corrie, la militante pacifiste étasunienne tuée par un soldat israélien le 16 mars 2003 dans la bande de Gaza occupée. En conséquence de ces éditions et d’autres, Zeq est lui-même devenu un personnage controversé parmi les éditeurs de Wikipédia, suggérant que ses propres tactiques de dissimulation ne fonctionnent pas.

« Nous irons en guerre »

Zeq, cependant, conseille aux opérateurs de CAMERA d’être patients et de faire profil bas jusqu’à ce qu’ils aient construit leur force. « Nous partirons en guerre après que nous ayons établi, équipé et entraîné notre armée, » écrit-il le 9 avril. « Donc s’il vous plait si vous voulez gagner cette guerre aidez-nous a construire notre armée. Ne nous précipitons pas pour ne rien accomplir, ou à peine plus que rien. »

Traduction : JPB

Téléchargez les courriels de CAME

The Electronic Intifada
publié le mercredi 23 avril 2008.

http://electronicintifada.net/v2/article9474.shtml

            source : http://www.marcfievet.com/article-19005756.html


_________________________________________________________________________________________


Hillary Clinton : Si je suis Présidente, nous attaquerons l ' Iran !
http://www.marcfievet.com/article-19005744.html

Le plaidoyer de Bush pour l' Europe de la Défense !
(lisez surtout les commentaires)
http://globe.blogs.nouvelobs.com/archive/2008/04/23/exlusif-le-plaidoyer-de-bush-pour-l-europe-de-la-defense.html

La FED va faire faillite !
http://www.verites.org/article-18956047.html

Israël pourrait sous condition rendre le Golan à la Syrie
http://tempsreel.nouvelobs.com/depeches/international/europe/
20080423.REU3333/israel_pourrait_sous_conditions_
rendre_le_golan_a_la_sy.html



Devoir de réserve à géométrie variable: Bruno Guigue et Robert Redeker
3
http://www.alterinfo.net/-DEVOIR-DE-RESERVE-A-GEOMETRIE-VARIABLE-COMPARAISON-ENTRE-BRUNO-GUIGUE-ET-ROBERT-REDEKER_a18109.html?PHPSESSID=727a883ebd15caadc0c57fa926430c13

_______________________________________________________________________________


C O M M E N T A I R E S      :     I C I



Partager cet article
Repost0
26 janvier 2008 6 26 /01 /janvier /2008 10:43

 

http://tkfiles.storage.msn.com/y1pasyei2vi3oIOUaVBu5ynxOqzkDjUGgzyOM04FLyHuXx_7B1Pklf3hv2L9ZBbScekXpH_pScrzHI?PARTNER=WRITER






L'oligarchie mondiale est à l'oeuvre. A notre insu, elle prépare toutes sortes de plans pour nous réduire à néant, nos esprits, nos libertés, nos solidarités, nos protections, nos modes d'existence et notre niveau de vie, et même ce bien si précieux qu'on nomme la paix. Tous nos repères vont disparaître les uns après les autres !On assiste en effet à un chambardement sans précédent de tout ce qui existe, en France et dans le monde, à travers des Folamour comme Bush-Cheney, Sarkozy-Kouchner, ou, hélas je le crains bientôt, un troisième larron - Berlusconi. La belle sainte alliance en perspective ! 

Et Blair ? Désavoué par les Anglais. Ce grand menteur (souvenez-vous, les armes de destruction massive...) n'a pas fini de nuire au monde. Voilà que notre Sarkozy, décidément bien inspiré, veut le remettre en scène, lui pourtant si discrédité en Grande-bretagne. Où ? A la tête de l'Europe. Comme premier Président du Conseil européen. Junker, le modéré Luxembourgeois, a du souci à se faire ! 

Sarkozy va se débrouiller avec ses alliés américains pour propulser un Anglais - avec tout ce que cela implique d'enthousiasme pour la cause européenne - , atlantiste convaincu (vous voyez le tableau ? l'Europe inféodée aux Américains !),  doublé d'un furieux va-t-en guerre obsédé par le concept fumeux de guerre préventive. 

Au fait, connaissez-vous la dernière lubie de Blair ? Mettre fin à l'ère des Traités de Westphalie qui clotura la guerre de Trente ans en instaurant un système d'Etats-nations souverains. Concrètement, cela autorise un Etat, même non menacé, à s'ingérer dans les affaires d'un autre. Finie la souveraineté nationale des Etats ! N'importe qui peut faire n'importe quoi, comme les Etats-unis en Irak. L'Armée est un secteur qui a de beaux jours devant lui. Mais pas les institutions des Etats, ni leurs frontières.

Les autres projets des Bush-Sarkozy-Kouchner-Blair ?  Une guerre de civilisations masquant d'ailleurs une croisade pour la domination des ressources. Le premier ennemi est tout désigné : Le Musulman. Voici revenu le temps des "progroms", mais à grande échelle et plus contre les Juifs ou les communistes. Et en même temps, voici revenu le bon vieux temps de la guerre froide, avec son corollaire, la chasse aux sorcières,  la stigmatisation, le "mac-carthysme" nouvelle génération. Avec des sorcières arabes, cette fois. L'Occident a besoin d'un ennemi. Quand il n'en a pas, il  s'en trouve. Les industriels de l'Armement et de la Reconstruction réclament du sang ; Les Folamour de la planète le lui fourniront.

Et le sang dépassera largement les frontières arabes. Nos fous furieux, Blair en tête (les apprentis-sorciers trouvent toujours des employeurs), ont des projets guerriers pour l'Amérique du Sud, riche en ressources minières et animée du désir d'émancipation des carcans internationaux. Alvaro Uribe servira les desseins machiavéliques des Occidentaux. Et Chavez-Morales-Correa-Ortega en feront les frais. Ainsi que les couches populaires. 

Pourquoi l'Angleterre ? Lyndon LaRouche nous l'explique : " Il s'agit bien là de la stratégie de l'Empire Britannique : provoquer le chaos pour conserver le pouvoir sur un système financier en pleine deliquescence ". (
http://solidariteetprogres.org , article 3717)   Le cynisme est à son comble. Les peuples n'ont pas fini d'en baver ! 

Et maintenant, nos amis anglais, avec le fervent chrétien Blair, veulent s'en prendre au Pakistan. Ils ont des alliés de poids, Bush et Sarkozy, et à défaut d'Aznar, sans doute bientôt Berlusconi. La marionnette Bhutto a été supprimée ? Qu'à cela ne tienne, on envisage de désintègrer l'Etat Pakistanais. Tout est bon pour envoyer des troupes à la boucherie. Et soi-disant sécuriser le monde, immuniser la planète contre le terrorisme et l'arme nucléaire ! Remplir aussi certains portefeuilles, tout en débarrassant le monde des populations indésirables. Ainsi, on fait d'une pierre deux coups. Bien joué, les maîtres du monde. Les fous exterminent les aveugles.... pour pasticher la phrase de Shakespeare : Des fous conduisent des aveugles.



http://www.dieguez-philosophe.com/mariali

Les néocons sont excécrés, et même désavoués comme aux Etats-Unis, et pourtant ils commencent à infester la planète. En France, les voici en place avec M. de Sarkozy. Le 2 janvier 2008, le Canard Enchaîné révèle que la Commission de 35 membres chargée de rédiger un Livre Blanc de la Défense ( devant définir la nouvelle politique française dans ce domaine pour les quinze ans à venir ),     " outre les grands chefs militaires, s'avère un véritable nid de néo-faucons " . Qui sont ces néoconservateurs obsédés par l'Iran, et inconditionnels de l'Amérique ? François Heisbourg, Thérèse Delpech, Bruno Tertrais, ceux-là même que C dans l'Air invite si volontiers à son micro pour initier les Français à la géopolitique. Vous avez dit médias indépendants ? 

Alerte ! Les néoconservateurs envahissent peu à peu les différentes sphères de l'Etat français. Pour les gangréner de leurs fantasmes belliqueux. Des noms ? Outre notre Sarkozy, des individus comme André Glucksman, Kouchner, Michel Taubmann ou Claude Bébéar,

: " Véritable cinquième colonne dans notre pays. Et malgré le fait que certains se comportent de facto comme des agents d'influence d'une puissance étrangère, allant jusqu'à prendre la nationalité américaine ou à militer pour que la France soit éjectée du Conseil de Sécurité des Nations Unies, ils ont pu, ces dernières années, essaimer au point de constituer aujourd'hui un danger pour notre sécurité nationale. Ainsi, on a vu naître une ribambelle d'institut de pensée, tels l'Institut de l'Europe libre ou celui pour la Défense de la démocratie, de nouvelles revues telles que le meilleur des Mondes, et même des partis politiques comme Alternative Libérale... tous dédiés à mettre fin à l'indépendance de la France et à lui faire adopter le modèle virulemment anti-social et anti-démocratique des néoconservateurs. Dénominateurs communs  (..) : La volonté de remplacer le modèle républicain français issu du programme du Conseil National de la Résistance par le modèle économique de Von Hayek, combinant ultra-libéralisme économique et institutions sécuritaires et juridiques d'un Etat policier ; la détermination de mettre fin à la "politique arabe" de la France et à la réaligner sur l'ultra-droite américaine et israélienne ; faire adopter à notre pays la perspective du "choc de civilisations" faisant des Musulmans d'aujourd'hui les Juifs d'hier ". (
http://solidariteetprogres.org, article 2531).

Tout cela, bien sûr, se fait dans les coulisses, à l'insu de la grande majorité de la population. Faites circuler l'information ! Cet article doit être lu partout. Vous pouvez le reprendre, le réduire, il suffit de citer la source. Comme d'habitude.

Et quels sont les autres projets de ces êtres malfaisants, aux quatre coins de l'univers ? Dans le blog
http://r-sistons.over-blog.com, je les analyserai les uns après les autres. Je les mets en itallique, volontairement.

A l'intérieur, il s'agit d'implanter l'ultra-libéralisme de manière irréversible. Avec tous ses effets pervers, notamment boursiers, comme l'Actualité nous l'a rappelé récemment.  Je vous renvoie en particulier à la déclaration de Jacques Cheminade, " Face au krack boursier, des boucliers et des épées pour la République ", voir l'article 3457 sur
http://solidariteetprogres.org. Les inégalités vont se creuser de manière abyssale !

Un tract est à la disposition des militants sur le site. Concrètement, des propositions sont faites : Mesures défensives immédiates, trois boucliers, en matière de consommation, de logement et de transport. Et sept mesures offensives, entre autres bien sûr le non au traité européen, et se battre pour un nouveau Bretton Woods - un accord monétaire mondial à la place du système financier actuel . Je vous renvoie à mon blog, article holocauste planétaire du 25.1.2008, partie magazine, l'excellente contribution sur
la nécessité de réformer le système monétaire. 

Au fait, sous couvert de fraude-bidon, avec lampiste désigné d'office, l'Etat sarkozyste se préparerait à vendre les banques françaises privées... aux banques US. Intéressante information qui vient de me parvenir sur ma boîte mails ! Ainsi, notre Président se permettrait de vendre la France aux Américains ? De quel droit ? Et d'abord, vendre, ou offrir ? Et on laisse faire ? De Gaulle doit se retourner dans sa tombe ! La France n'appartient pas à Sarkozy, il n'est pas libre d'en faire ce qu'il veut !

Le rapport Attali donne un aperçu de ce qui nous attend. Avec en plus la bénédiction de certains socialistes, qui loin d'exclure le célèbre économiste de leurs rangs, s'en réclament. Et Ségolène Royal ne combat pas ce projet, elle l'assume en partie ! Quand la frontière disparaît entre la droite et la gauche, il n'y a plus d'alternance. Et plus de démocratie ! Qui reste-t-il, pour défendre les valeurs d'une droite et d'une gauche lisibles, et surtout saines ? Nicolas Dupont-Aignan et Olivier Besancenot ?

Outre le système financier ultra-libéral qui organise la destruction des conditions de vie des individus, l'oligarchie régnante entend mettre en place une politique qui va contribuer à destabiliser toute la planète. Au sceau des néoconservateurs américains, anglais, français et israéliens.
 
Nouvelle diplomatie française, attention ! Sarkozy avance ses pions, et ses hommes. Néocons. En clair, cela signifie un changement radical de toute l'orientation :  finie l'indépendance gaullienne, et en avant l'atlantisme aligné, prédateur et belliqueux !  Au niveau mondial ,  c'est le chaos général qui est programmé.  Oui, délibérément. Un chaos juteux pour la grande industrie et la haute finance.

Au menu, la diabolisation de certains groupes, la balkanisation des peuples, comme en Yougoslavie. L'éclatement. Pour régner, il faut diviser. On dressera les individus les uns contre les autres ( Sarkozy est passé maître dans cet art machiavélique ), et les nations les unes contre les autres. Mais le chaos peut-être provoqué de mille façons : par exemple, en favorisant la faim et la misère, l'absence de débouchés, ou en organisant la pénurie, et même la mise en condition des cerveaux  anesthésiés par des médias américanisés, abêtis et aux ordres; les individus sont isolés les uns des autres, contrôlés, encadrés, conditionnés tant sur le plan religieux - pour être plus dociles - que culturel - afin de perpétuer l'aveuglement. La "démocratie", au sein de l'Etat hautement sécuritaire et liberticide en gestation, et avec des exécutants comme Rachida Dati, ne sera plus qu'un  souvenir. A la place, une tyrannie globalisée. Et pour parachever le tout, des myriades d'ONG, n'ayant d'humanitaire que le nom, s'emploieront à essaimer puis à destabiliser les régions qui résisteront à l'Ordre (désordre mondial) nouveau. Avec le concours des évangélistes américains, installés un peu partout pour porter la bonne parole américaine. Bref, la deshumanisation totale, Kafka, Huxley, Soleil Vert... nous avons de beaux jours devant nous. 

Dès maintenant, unissons-nous tous contre les charognards qui gouvernent notre monde pour leur seul profit, organisons la résistance : La résistance à l'intolérable qu'on nous prépare dans les coulisses !

Votre Eva, qui appelle au rassemblement de tous. Notre ennemi est commun, c'est la bête financière qui vampirise la planète.

TAGS : Blair, Sarkozy, Bush, Etats-Unis, communistes, évangélistes, Juifs, Israël, G.B., France, Europe, Jacques Cheminade, Uribe, Chavez, Ortega, Morales, Correa, Amérique du sud, Bhutto, Bretton Woods, Kouchner, Aznar, Berlusconi, libertés, solidarité, Delpech,
démocratie, totalitarisme, Etat policier, liberticide, Cheney, Folamour, Huxley, Soleil vert, Kafka, Junker, Traité de Westphalie, Iran, progroms, Musulman, guerre froide, mac-carthysme, chasse aux sorcières, sorcières arabes, occident, armement, reconstruction, Larouche, Shakespeare, diplomatie, balkanisation, Yougoslavie, France, Europe, ONG, Besancenot, Attali, N.Dupont-Aignan, holocauste planétaire, krack boursier, choc civilisation, ultra-libéral, Von Hezek, Comité National de la Résistance, Alternative Libérale, néoconservateurs, sécurité, Nations Unies, Bébéar, Glucksmann, S. Royal, Taubmann...
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Forum de la paix de Robocup555, en lien

commentaires, tout en bas, sous rubrique Palestine. Abonnez-vous. Recommandez ce blog. Diffusez cet article (reproduction autorisée, donner source)

____________________________________________________________________________________


    http://syti.net : Contrat tacite des gens qui dorment, in
                
 http://lagrandeconspiration.org

Ce texte inspiré a été envoyé par une personne anonyme à la radio "Ici et Maintenant" le 11 Septembre 2003.


Mes chers amis,

Le 11 septembre marque le triste anniversaire d'une catastrophe hautement symbolique pour l'humanité.

Peu importe nos croyances ou nos idées politiques, le système mis en place dans notre monde libre repose sur l'approbation tacite d'une sorte de contrat passé avec chacun d'entre nous, dont voici dans les grandes lignes le contenu:
 

1) J'accepte la compétition comme base de notre système, même si j'ai conscience que ce fonctionnement engendre frustration et colère pour l'immense majorité des perdants.

2) J'accepte d'être humilié ou exploité à condition qu'on me permette à mon tour d'humilier ou d'exploiter quelqu'un occupant une place inférieure dans la pyramide sociale.

3) J'accepte l'exclusion sociale des marginaux, des inadaptés et des faibles car je considère que la prise en charge de la société a ses limites.

4) J'accepte de rémunérer les banques pour qu'elles investissent mes salaires à leur convenance, et qu'elles ne me reversent aucun dividende de leurs gigantesques profits (qui serviront a dévaliser les pays pauvres, ce que j'accepte implicitement). J'accepte aussi qu'elle prélèvent une forte commission pour me prêter de l'argent qui n'est autre que celui des autres clients.

5) J'accepte que l'on congèle et que l'on jette des tonnes de nourriture pour ne pas que les cours s'écroulent, plutôt que de les offrir aux nécessiteux et permettre à quelques centaines de milliers de personnes de ne pas mourir de faim chaque année.

6) J'accepte qu'il soit interdit de mettre fin à ses jours rapidement, en revanche je tolère qu'on le fasse lentement en ingérant ou en inhalant des substances toxiques autorisées par les états.

7) J'accepte que l'on fasse la guerre pour faire régner la paix.
J'accepte qu'au nom de la paix, la première dépense des états soit le budget de la défense. J'accepte donc que des conflits soient créés artificiellement pour écouler les stocks d'armes et faire tourner l'économie mondiale.

8) J'accepte l'hégémonie du pétrole dans notre économie, bien qu'il s'agisse d'une énergie coûteuse et polluante, et je suis d'accord pour empêcher toute tentative de substitution s'il s'avérait que l'on découvre un moyen gratuit et illimité de produire de l'énergie, ce qui serait notre perte.

9) J'accepte que l'on condamne le meurtre de son prochain, sauf si les états décrètent qu'il s'agit d'un ennemi et nous encouragent à le tuer.
 

10) J'accepte que l'on divise l'opinion publique en créant des partis de droite et de gauche qui passeront leur temps à se combattre en me donnant l'impression de faire avancer le système. j'accepte d'ailleurs toutes sortes de divisions possibles, pourvu qu'elles me permettent de focaliser ma colère vers les ennemis désignés dont on agitera le portrait devant mes yeux.

11) J'accepte que le pouvoir de façonner l'opinion publique, jadis détenu par les religions, soit aujourd'hui aux mains d'affairistes non élus démocratiquement et totalement libres de contrôler les états, car je suis convaincu du bon usage qu'ils en feront.

12) J'accepte l'idée que le bonheur se résume au confort, à l'amour, au sexe, et la liberté d'assouvissement de tous les désirs, car c'est ce que la publicité me rabâche toute la journée. Plus je serai malheureux et plus je consommerai: je remplirai mon rôle en contribuant au bon fonctionnement de notre économie.

13) J'accepte que la valeur d'une personne se mesure à la taille de son compte bancaire, qu'on apprécie son utilité en fonction de sa productivité plutôt que de sa qualité, et qu'on l'exclue du système si elle n'est plus assez productive.

14) J'accepte que l'on paie grassement les joueurs de football ou des acteurs, et beaucoup moins les professeurs et les médecins chargés de l'éducation et de la santé des générations futures.

15) J'accepte que l'on mette au banc de la société les personnes agées dont l'expérience pourrait nous être utile, car étant la civilisation la plus évoluée de la planète (et sans doute de l'univers) nous savons que l'expérience ne se partage ni ne se transmet.
 

16) J'accepte que l'on me présente des nouvelles négatives et terrifiantes du monde tous les jours, pour que je puisse apprécier a quel point notre situation est normale et combien j'ai de la chance de vivre en occident. Je sais qu'entretenir la peur dans nos esprits ne peut être que bénéfique pour nous.

17) J'accepte que les industriels, militaires et politiciens se réunissent régulièrement pour prendre sans nous concerter des décisions qui engagent l'avenir de la vie et de la planète.

18) J'accepte de consommer de la viande bovine traitée aux hormones sans qu'on me le signale explicitement. J'accepte que la culture des OGM se répande dans le monde entier, permettant ainsi aux trusts de l'agroalimentaire de breveter le vivant, d'engranger des dividendes conséquents et de tenir sous leur joug l'agriculture mondiale.

19) J'accepte que les banques internationales prêtent de l'argent aux pays souhaitant s'armer et se battre, et de choisir ainsi ceux qui feront la guerre et ceux qui ne la feront pas. Je suis conscient qu'il vaut mieux financer les deux bords afin d'être sûr de gagner de l'argent, et faire durer les conflits le plus longtemps possible afin de pouvoir totalement piller leurs ressources s'ils ne peuvent pas rembourser les emprunts.

20) J'accepte que les multinationales s'abstiennent d'appliquer les progrès sociaux de l'occident dans les pays défavorisés. Considérant que c'est déjà une embellie de les faire travailler, je préfère qu'on utilise les lois en vigueur dans ces pays permettant de faire travailler des enfants dans des conditions inhumaines et précaires. Au nom des droits de l'homme et du citoyen, nous n'avons pas le droit de faire de l'ingérence.

21) J'accepte que les hommes politiques puissent être d'une honneteté douteuse et parfois même corrompus. Je pense d'ailleurs que c'est normal au vu des fortes pressions qu'ils subissent. Pour la majorité par contre, la tolérance zéro doit être de mise.
 

22) J'accepte que les laboratoires pharmaceutiques et les industriels de l'agroalimentaire vendent dans les pays défavorisés des produits périmés ou utilisent des substances cancérigènes interdites en occident.

23) J'accepte que le reste de la planète, c'est-à-dire quatre milliards d'individus, puisse penser différemment à condition qu'il ne vienne pas exprimer ses croyances chez nous, et encore moins de tenter d'expliquer notre Histoire avec ses notions philosophiques primitives.

24) J'accepte l'idée qu'il n'existe que deux possibilités dans la nature, à savoir chasser ou être chassé. Et si nous sommes doués d'une conscience et d'un langage, ce n'est certainement pas pour échapper à cette dualité, mais pour justifier pourquoi nous agissons de la sorte.

25) J'accepte de considérer notre passé comme une suite ininterrompue de conflits, de conspirations politiques et de volontés hégémoniques, mais je sais qu'aujourd'hui tout ceci n'existe plus car nous sommes au summum de notre évolution, et que les seules règles régissant notre monde sont la recherche du bonheur et de la liberté de tous les peuples, comme nous l'entendons sans cesse dans nos discours politiques.

26) J'accepte sans discuter et je considère comme vérités toutes les théories proposées pour l'explication du mystère de nos origines. Et j'accepte que la nature ait pu mettre des millions d'années pour créer un être humain dont le seul passe-temps soit la destruction de sa propre espèce en quelques instants.
 

27) J'accepte la recherche du profit comme but suprême de l'Humanité, et l'accumulation des richesses comme l'accomplissement de la vie humaine.

28) J'accepte la destruction des forêts, la quasi-disparition des poissons de rivières et de nos océans. J'accepte l'augmentation de la pollution industrielle et la dispersion de poisons chimiques et d'éléments radioactifs dans la nature. J'accepte l'utilisation de toutes sortes d'additifs chimiques dans mon alimentation, car je suis convaincu que si on les y met, c'est qu'ils sont utiles et sans danger.

29) J'accepte la guerre économique sévissant sur la planète, même si je sens qu'elle nous mène vers une catastrophe sans précédent.

30) j'accepte cette situation, et j'admets que je ne peux rien faire pour la changer ou l'améliorer.

31) J'accepte d'être traité comme du bétail, car tout compte fait, je pense que je ne vaux pas mieux.

32) J'accepte de ne poser aucune question, de fermer les yeux sur tout ceci, et de ne formuler aucune véritable opposition car je suis bien trop occupé par ma vie et mes soucis. J'accepte même de défendre à la mort ce contrat si vous me le demandez.

33) J'accepte donc, en mon âme et conscience et définitivement, cette triste matrice que vous placez devant mes yeux pour m'empêcher de voir la réalité des choses. Je sais que vous agissez pour mon bien et pour celui de tous, et je vous en remercie.
 

Si vous êtes contre, vous pouvez toujours mettre en oeuvre les ressources de l'amitié et de l'amour, de la fraternité et de la responsabilité partagée, réfléchir, concevoir, oser et tisser, comme le permet l'Internet... tout retard rapproche du néant.
 

Fait par amitié sur la Terre, le 11 septembre 2003

 

 

  ALERTE ! Les premières censures de blogs ! http://marfievet.com


Kameroonscoop, un super blog très bien tenu n’est plus accessible. Après les trois jours de silence des Ogres, le procès contre Alterinfo, il semble bien qu’un vent de censure traverse la blogosphère française. Ce qui montre que tous les sites traitant de politique et d’actualités sous l’angle de la remise en cause de l’ordre établi sont sous surveillance. Oui, le point commun de ces blogs est de mettre les pieds dans le plat, de briser toute velléité de souveraineté des esprits, de déformater la pensée politique. Je l’ai toujours pensé, sur le plan idéologique, une forme de néocolonialisme est (cliquer ici        )
http://www.marcfievet.com/article-16013767.html[.

____________________
-------_________________________________________________________________________----------..]
    

 CONTRE-INFOS  et  MILITER :

 sélection d'articles voir http://solidariteetprogres.org 

qui vient de me contacter, pour que je présente leur site à mes lecteurs.

PROCHE-ORIENT : LA PAIX PASSE PAR LE DESSALEMENT NUCLÉAIRE DE L’EAU DE MER

UN MINISTRE ISRAÉLIEN : LIBÉRER BARGHOUTI POUR LE BIEN D’ISRAËL

POUR L’ANCIEN CHEF DU MOSSAD, L’IRAN N’EST PAS UNE MENACE EXISTENTIELLE 

AIDE MILITAIRE AMÉRICAINE À ISRAËL : LE VRAI BUT EST DE SATISFAIRE LES PLAN DE GUERRE SUNNITES CONTRE CHIITES DE CHENEY

EN IRAN, LES BRITANNIQUES CHERCHENT À DÉTRUIRE LES ETATS-UNIS

LES BRITANNIQUES INCITENT LES ETATS-UNIS À ATTAQUER L’IRAN
 
EL BARADEI QUITTE UNE RÉUNION POUR PROTESTER CONTRE L’ATTITUDE BELLIQUEUSE DE L’UE

IRAN : LE GÉNÉRAL WESLEY CLARK DÉMASQUE DICK CHENEY

 
« Nous les néo-conservateurs français »

NE PAS DESTITUER CHENEY ÉQUIVAUT À « DONNER LE FEU VERT À HITLER »

DEMOCRATES : « ARRÊTONS LA FOLIE : PAS DE GUERRE AVEC L’IRAN »
 
LE « GRAND JEU » BRITANNIQUE MÈNE À LA GUERRE 

LA « GUERRE AU TERRORISME » MENACE LE PAKISTAN
 
ISRAËL : LA PAIX EST POSSIBLE AVEC LA SYRIE

UNE FRAPPE AMÉRICAINE CONTRE L’IRAN NÉCESSITERAIT L’OCCUPATION DU PAYS PENDANT 10 ANS (DIPLOMATE AMÉRICAIN) 

RIYAD CRAINT DES REPRÉSAILLES IRANIENNES EN CAS DE GUERRE ÉTATS-UNIENNE CONTRE CE PAYS 

LAROUCHE : LES BRITANNIQUES ET CHENEY VEULENT DÉSINTÉGRER LE PAKISTAN
 
LAROUCHE : « L’APPEL DE BARGHOUTI POUR UN ACCORD DE PAIX EST VRAIMENT DÉCISIF »

NUCLÉAIRE IRANIEN : RÉVOLTE DES SERVICES AMÉRICAINS CONTRE BUSH/CHENEY

DERRIÈRE LE NATIONAL INTELLIGENCE ESTIMATE SUR L’IRAN 

MICHEL AOUN POURRA-T-IL SAUVER LA NATION LIBANAISE ?
 
LA « DIPLOMATIE » BRITANNIQUE CRÉÉ LE CHAOS EN AFGHANISTAN  

LE FANTASME DES NÉO-CONS FRANÇAIS : ENTRER DANS L’OTAN POUR PULVÉRISER L’IRAN 
 
DÉSINTÉGRATION DU SYSTÈME : LA « STRATÉGIE DU CHAOS » DE L’EMPIRE BRITANNIQUE

KOSOVO : UN GÉNÉRAL RUSSE N’EXCLUT PAS LA GUERRE NUCLÉAIRE PRÉVENTIVE 
 
 _____________________________________________________________________________________
  Nouveau sur www.michelcollon.info

Rodrigo Granda - Les FARC répondent aux questions et aux critiques
"Narco-trafiquants" ? "Terroristes" ? "Staliniens" ? "Fanatisés" ? "Sans coeur" ?

Colombie

Pedro Javier Sanchez Zarca
- Lettre de l'Union Fédérale des Gardes Civiles
"Oui, illégalité et corruption règnent au Kosovo", nous confirme un Guardia Civil espagnol
Guardia Civil et Kosovo

Eduardo Galeano
- Le paradoxe errant
"Chaque jour, en lisant les journaux, je suis un cours d'Histoire. Ils m'instruisent avec ce qu'ils taisent."
Paradoxe

Fernando « Pino » Solanas - Balles perdues : commerce privé et biens publics
Les Kirchner approfondissent la privatisation du pétrole et la destruction du rail
Argentine

Tribunal d'opinion - Un tribunal accuse la Belgique d'enfermer des enfants
Un pays "civilisé" emprisonne des gosses et viole de maintes façons leurs droits humains
Centres fermés

  ATTENTION, MEDIAS :
Elisabeth Martens
- Spécial Tibet, le défi à la Chine
Les erreurs grossières d'un numéro spécial du Nouvel Obs

Tibet

____________________________________________________________________________________


Jacques Attali, en tête de gondole de la pensée unique :
http://www.marcfievet.com/article-16013341.html

le lyonnais, la générale.... banques : Faut-il avoir peur ?
http://www.marcfievet.com/article-16011260.html

MRAP: un congrès sous le signe de la division
http://www.marcfievet.com/article-16011057.html

Rachida Dati, de la mosquée à la messe : quand on veut être la députée de paris VII e ! http://www.marcfievet.com/article-16010844.html

Journée mondiale de la douane: contre le trafic illicite de drogue cliquez ici

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
http://collectiffsa.over-blog.com :

Le jeûne d'un SDF par amitié,  et il écrit à Sarkozy cliquez ici
____________________________________________
 
Sarkozy : effacer mai 68 ! La peur de Mai 68  cliquez ici

Rigueur, je tairai ton nom  cliquez ici

_____________________________________________________________________________

 

·    Communiqué de presse du SNUI. Fiscalité des entreprises : la France est-elle « plombée » ?   la suite

·    Emploi: plus d'un million de Français en difficulté, selon le CAS (ex Commissariat au Plan). Il existe en France un "noyau dur" de 1 à 1,4 million de personnes, soit 4% à 5,6% de la population en âge de travailler, qui sont en difficulté structurelle sur le marché du travail, selon une étude du Centre d'analyse stratégique (CAS).  suite

·    Le CDDSP 75 apporte son plein soutien aux fonctionnaires, aux salariés du privé en grève le 24 janvier contre les suppressions de postes, les privatisations, les licenciements, pour leurs revendications, pour l’augmentation du pouvoir d’achat, pour préserver la Sécurité sociale suite

·     Communiqué de presse du SNUI. 24 Janvier 2008 : grève aux impôts   la suite

·    Tract du SUPAP-FSU. Service Public – Salaires – Emploi- Statut    la suite

·    Intervention de Christian Hutin Député MRC à l'Assemblée Nationale sur la modification de l'article 15 de la Constitution en vue de la ratification du Traité de Lisbonne    la suite

·    Communiqué de la Coordination Nationale des Comités de Défense des Hôpitaux et Maternités de Proximité la suite

·    186 postes supprimés à Carrefour    la suite

·    Air France: la CGT appelle à la grève le 31 janvier pour les salaires  la suite

·    Bolivie Evo Morales veut renforcer les syndicats et le rôle de l'État   la suite


pétition lancée par Fabius sur l’équité des temps de parole :

http://www.egalite-audiovisuelle.fr


Pour le RDT
Pierre Bitoun


_____________________________________________________________________________



Le n° 4 du Sarkophage,
 journal d'analyse politique dont Paul Aries (politologue) est le rédacteur en chef est sorti  le 19/01 en maison de la presse ou en super-marchés
Pour les anti-Sarkozy... et ceux qui veulent connaître la vérité !

http://www.lesarkophage.com/




Pour l'actualité sociale, je vous renvoie à collectiffsa, et aux blogs el diablo et poly-tics (voir liste sites à visiter, précédent article, outils pour militer)

consultez aussi régulièrement les blogs verite.org, aipas (géopolitique), marcfievet.com, mondialisation.ca, usa-menace, aspeta, et aussi nouvellesdegaza.




__________________________________________________________________

-
La gazette d'@rrêt sur images, n° 4

Notre plateau de cette semaine, sur la médiatisation de l'instauration des franchises médicales


Egalement au sommaire, le grand moment de mauvaise foi de Jacques Attali sur le plateau de France 2, et la phrase de Sarkozy qui marque le tournant du septennat, mais que les JT ont préféré ne pas entendre.

Abonnez vous dès maintenant en vous
rendant sur notre nouveau site (2).

Daniel Schneidermann


__________________________________________________________________
- Sarkozy vue de l'UE : Une girouette qui inquiète cliquez ici
-  Une racaille à l'Elysée ?
http://stop-antifrancisme.over-blog.com

Les candidats UMP boudent Sarkozy cliquez ici


Ben Barka assassiné grâce au Mossad serait enterré en France  cliquez ici   http://espionnage.over-blog.com


Video : Jean-François Kahn : Sarkozy est-il fou ?envoyé par RollingPat   Posté par Adriana Evangeliz...  cliquez ici


Attentats du 11 sept 2001 : le parlement japonais pose les questions de Thierry Messan !
http://www.aipas.over-blog.org/article-16023652.htm


Des laboratoires mobiles pour authentifier et tuer des Irakiens
http://mondialisation.ca

La crise des "subprime"
http://www.verites.org/article-15961929.html

une opposition entre la base et la tête !
http://www.legrandsoir.info/spip.php?article5959

L'oligarchie, le PS, et BH Lévy
http://www.legrandsoir.info/spip.php?article5953

altermondialistes face à davos
http://www.legrandsoir.info/spip.php?article5958

Au secours ! ne nous oubliez pas !
http://www.legrandsoir.info/spip.php?article5961


PALESTINE :

Le fondateur du Front Populaire de Libération de la Palestine est mort. 

Un Etat unique, laïc, socialiste....

Georges Habache et la Résistance palestinienne
http://voltairenet.org 


A Lire :             http://pagesperso-orange.fr/aline.dedieguez/mariali/palestine/montoires/Montoire.htm

________________________________________________________

palasten.jpgDaniel Vanhove - Un peuple à l'agonie... dans l'indifférence quasi générale !
Des traitements que nous n'oserions pas infliger aux animaux de laboratoire

Agonie Gaza

Abdel Bari Atwan - Patience, ô gens de Gaza !
"Dans la mort, il y a plus de pitié que dans cette souffrance des enfants"

Patience

Michel Warschawski - La visite du patron
Bush en Israël : quatre jours ! Exceptionnel. Pour discuter quoi ?

Visite Bush

Abdel Bari Atwan - Le problème c'est Israël et non pas les roquettes
Le Hamas a proposé d'arrêter les tirs de roquettes, mais Israël a refusé de discuter. Pourquoi ?
Israel

                                                      illustration tirée de l'excellent blog http://chahids.over-blog.com 
_____________________________________________________________________________________

COMMENTAIRES, ici ! A vous !

Partager cet article
Repost0
22 novembre 2007 4 22 /11 /novembre /2007 03:27
34-ans2.JPGBonjour,

Effrayant ! Ceux qui nous gouvernent ne sont plus que des marionnettes aux mains de la mafia qui régente le monde. C'est très grave pour les peuples, pour la qualité de vie, pour l'environnement, pour les générations futures. Car l'intérêt des maîtres du monde ne coïncide pas avec celui des peuples ! Il est même aux antipodes. 

Les maîtres du monde tiennent les peuples à leur merci. En particulier grâce aux médias qui leur sont soumis.

Je devais avoir 25 ans quand, un jour, j'ai entendu sur France-Inter une interview de Marc Simenon. Il faut croire qu'elle m'a beaucoup interpellée, car je me souviens très bien de ce que l'écrivain a répondu : " De toutes façons, nous ne sommes plus libres, ce sont les multinationales qui décident de tout, ce sont elles les maîtres du monde. Les gouvernants ne sont que des marionnettes aux mains des multinationales." Quelques années plus tard, alors que, jeune secrétaire de section et tête de liste du P.S., on me demanda de remplacer au pied levé la sociologue Evelyne Sullerot (qui devait donner une conférence pendant la campagne électorale), je me mis à improviser un discours sur les multinationales qui intéressa fort l'auditoire et le convainquit qu'elles étaient l'ennemi du genre humain; ces mêmes multinationales me valurent aussi de rentrer à l'ORTF, puisque le premier magazine que je dus animer à l'antenne, à l'essai, portait par hasard sur ce sujet. Le Rédacteur en Chef adjoint, Benoît Renard, me félicita, et me confia le soin de présenter le Journal dès le lendemain.

Aujourd'hui, j'ai toujours les multinationales dans le collimateur, mais surtout leurs dirigeants, les maîtres du monde.  Le capitalisme d'entreprise s'est d'ailleurs transformé : Il est devenu financier. La bête immonde est désormais anonyme. Vous pouvez toujours chercher les responsables, vous ne les trouverez pas. Ils n'en sont que plus dangereux.

Les maîtres du monde tirent les ficelles de nos ennuis, celles des multinationales, de la Haute Finance, de la Bourse, des grandes Banques, des grands médias.  Pour eux, seul compte leur intérêt, insatiable. Et ils savent trouver les serviteurs zélés pour accomplir les basses besognes. Je l'ai déjà dit : Aujourd'hui, la principale qualité  demandée à un Président, ou à un Premier Ministre, c'est d'être un bon communiquant, capable d'abuser les peuples, de préférence avocat - comme le sieur hongrois Sarkozy -, ou mieux, comédien, acteur - comme le sieur autrichien, eh oui, Schwarzenneger.

L'objectif, pour les maîtres du monde, est de dominer, donc d'asservir les peuples, de les tenir à leur merci. Comment ? En utilisant des marionettes comme les deux précitées, brillantes, soumises et dévouées. Et pour régner , la meilleure stratégie est de ... diviser. Eh bien, on divisera les peuples entre eux, et même les individus. En clair, la tactique n'est pas seulement internationale, elle est d'abord nationale. 

Nationale ? Ecoutons Sarkozy au micro de FR2-propagande : " Les Français ont été pris en otages dans un conflit qui ne les concerne pas. Je sais leur peine, leur fatigue..." Une minorité porte atteinte aux intérêts de la majorité.  Elle défend des privilèges d'un autre temps, n'est-ce pas... La grève a un coût, pour les usagers, pour la SNCF : " je pense à tous ceux qui ont été bloqués, pris en otage ". Quel altruisme !

Moi, je pense que Sarkozy songe aux nantis, et qu'il communique très bien. Et d'abord, peut-on parler d'otages, de Français otages, au moment même où Chavez vient à Paris donner des nouvelles de l'otage Ingrid Betancout ? Est-ce qu'une telle comparaison s'impose ? Non, évidemment. En fait, il s'agit d'une stratégie parfaitement élaborée : dresser les Français les uns contre les autres, les otages contre les preneurs d'otages, les usagers contre les grévistes.  Le gouvernement frappe fort : au moment où Sud-Rail, entre autres, mène un combat pour, en définitive, défendre les retraites par répartition avant qu'elles ne partent à la casse, il réussit à faire croire que les fautifs sont ceux-là mêmes qui se battent au-delà de leurs intérêts bafoués, pour l'ensemble des futurs retraités. Derrière, d'ailleurs, se profile le désir de casser les syndicalistes les plus combatifs et, plus généralement, tous les syndicats.

Comble parfait, comme Sarkozy cherche à diviser la gauche pour qu'il n'y ait qu'un parti à ses ordres, il cherche aussi à diviser les syndicats, à les rendre impopulaires.  La direction de la CGT n'est-elle pas désormais coupée de sa base ? Et la direction de la CFDT n'a-t-elle pas été conspuée par les manifestants ? La stratégie est simple : Diviser, encore et toujours. Discréditer les plus combatifs. Les isoler de la population. Et même, au final, isoler les individus au maximum pour tuer la combativité de masse et,en définitive, permettre la casse de tous les acquis sociaux - ces privilèges d'un autre temps, n'est-ce pas ? Au fait, saviez-vous qu'il existe plus de cent régimes spéciaux de retraite, par exemple pour les militaires, les députés, etc ? Et de ceux-là, jamais un mot dans les médias serviles. La réalité est travestie. Intentionnellement.

Pourquoi, en définitive, le gouvernement a-t-il cherché l'affrontement ? Pour casser ceux qui sont à la pointe de tous les combats sociaux, avant de casser... tout le système social, dont les maîtres du monde ne veulent plus entendre parler. Le temps est à la rigueur pour les peuples - pas pour les plus nantis, bien sûr. Ceux-là voient leurs profits monter vertigineusement, et leurs impôts descendre à la même vitesse. Voilà la réalité qu'on s'évertue à vous cacher. La modernité, c'est la rigueur pour tous - sauf pour l'oligarchie régnante. 

Diviser ? Mais c'est toute une statégie !  Dresser les Français les uns contre les autres, les grévistes contre les non-grévistes, les travailleurs du privé contre les travailleurs du secteur public, les non-syndiqués contre les syndiqués, ceux qui travaillent contre les chômeurs ou les fainéants, les bosseurs contre les assistés, les otages contre les preneurs d'otages, ceux qui négocient contre ceux qui ne négocient pas, les usagers contre les cheminots, les étudiants qui veulent aller en cours contre ceux qui bloquent les facs, les étudiants qui veulent réussir contre les gauchistes, ceux qui subissent les grèves contre les fauteurs de troubles, les bons Français contre les mauvais Français, la  minorité contre la majorité, les citoyens contre la gauche qui soutient les grévistes, la France profonde contre la chienlit, la gauche qui collabore contre celle qui s'isole, la France moderne contre la France du passé, la France libérale contre la France stalinienne, la France de toujours contre celle qu rêve encore de mai 68 ou de lendemains qui chantent pour les peuples....

Au micro de C. dans l'Air le 21 novembre dernier, le journaliste Jean-François Kahn a comme à son habitude excellemment résumé la situation : " Le personnage crée la tension, il divise, il clive... Qu'il montre l'exemple en réformant tout le système des régimes spéciaux, en commençant par celui des députés ! Les négociations sont un écran de fumée, et par exemple les retraites sont alignées sur les salaires, pas sur les prix... Certes, personne n'a de sympathie pour les mouvements de grèves, elles ne sont pas populaires. Mais les réformes de Sarkozy sont par définition impopulaires; ce sont en réalité des contre-réformes !  En effet, elles sacrifient les acquis sociaux, elles engendrent l'austérité ! "

Et pourquoi le combat de Sud-Rail comme celui des fonctionnaires, est-il désapprouvé par 60 % des Français, alors qu'avant les mouvements sociaux rencontraient une certaine sympathie ? Mais parce que les grands décideurs, les maîtres du monde, ont cadenassé les médias appartenant d'ailleurs à leurs copains-coquins, souvent liés aux industriels de l'armement. Comme la politique est cynique ! Décider des guerres, qui font le malheur des peuples, pour enrichir les industriels de la mort...
 
J' accuse les médias d'être complices de cette gigantesque entreprise de démantèlement de tous les avantages acquis au cours des décennies passées, tant sur le plan social que sur le plan des services publics, ou de la législation en matière du Travail.

J'accuse les médias d'être les otages des maîtres du monde ! De gré, ou de force, notamment par le biais de l'auto-censure, les journalistes sont devenus des collabos du Système qui travaille à la destruction de tout ce qui améliore la qualité de vie des peuples ! 

Oui, j'accuse la télévision d'être devenue un vulgaire instrument de propagande - lisez à ce sujet l'intervention que je joins, du juriste Chahid, ou encore visitez le site Acrimed, l'Observatoire des Médias, également en lien sur mon blog -, au lieu d'informer honnêtement, elle contribue à attiser les tensions, à envenimer les choses, à les déformer ! Ce n'est plus un moyen d'information, mais de désinformation.

J'exhorte tous les blogueurs, tous les militants, tous les humanistes, tous les défenseurs des droits humains les plus élémentaires, tous les citoyens, à s'insurger contre les médias, à EXIGER une information honnête, objective ! J'incite tous mes lecteurs à  diffuser le plus largement possible cet article, et à manifester pour une information libre ! C'est le plus nécessaire des combats, avec celui pour la paix et le maintien des acquis sociaux;  Il est prioritaire ! Sans médias libres, il n'y aura plus que la dictature d'un parti unique, imposant l'ultra-libéralisme, au grand dam des peuples, et l'on ne pourra plus revenir en arrière, on ne pourra plus réagir contre les effets pervers de ce pernicieux rouleau compresseur !

Oui, pour mieux régenter nos vies,  pour régner sur elles, pour exercer leur emprise définitive, les maîtres du monde commencent par dominer sur nos esprits ! Par les asservir, au moyen d'un lavage de cerveau quotidien, discret, radical ! C'est machiavélique ! C'est intolérable ! Et jamais la menace n'a été aussi grande, aussi totale !

Les journalistes attachés à la liberté ont besoin de sentir qu'ils ont l'opinion derrière eux ! Il faut les soutenir, car aujourd'hui ils ne peuvent plus travailler normalement, ils  sont les premières victimes du rouleau compresseur de la Pensée Unique ; Ils doivent se soumettre, ou se démettre ! Se taire, ou prendre la porte ! Mobilisons-nous, c'est le plus décisif des combats, celui dont dépend tous les autres !

Mais la stratégie de la division n'est pas seulement française ! En réalité, elle concerne l'ensemble des peuples. D'abord, l'individualisation est encouragée : Un travailleur à domicile, isolé, est plus malléable et moins combatif ! Les marionnettes au service de la mafia mondiale s'évertuent à casser tous les groupes d'opposition, partis, syndicats, mouvements de lutte ; En avant, le parti unique et le syndicat-maison, bidon !

J'ai envie de poser une question qui me vient à l'esprit : Les attentats-kamikazes, bêtes-noires des Occidentaux, ne sont-ils pas la conséquence de l'individualisation exacerbée de notre Système ?  Même la lutte devient individuelle, désespérée ! Et si la violence de l'attentat répondait à la violence de la société de compétition, où le plus fort écrase le plus faible ?
 
Mais je reviens à la tactique de la division sur le plan géopolitique, comme moyen d'asservir davantage les peuples manipulés par les médias complaisants.  Pour moi, c'est parce que la stratégie machiavélique de division des individus, des croyants, des peuples, des ethnies... a parfaitement fonctionné à l'échelle internationale, que la mafia des maîtres du monde, par marionnettes et médias interposés, l'impose désormais à l'intérieur des frontières !

Des exemples ? En voici, non des moindres. En Palestine, où l'occupation et l'enfermement ont exacerbé les tensions au point qu'une partie de la population se dresse contre l'autre, exactement comme dans une cellule de prison où les esprits sont échauffés par une étouffante promiscuité.  Plus besoin d'exterminer les Palestiniens, il se suppriment mutuellement.  C'est l'aboutissement d'une stratégie voulue, méthodiquement organisée, et tout à fait diabolique.  Il n'y a plus une nation, mais deux, opposées l'une à l'autre, dressées l'une contre l'autre, et tout le territoire est d'ailleurs morcelé, clôturé, comme dans les bantoustans sud-africains pendant l'apartheid. C'est une extermination qui ne dit pas son nom; et les assassins ne sont jamais inquiétés. Israël et les Etats-Unis peuvent tout se permettre, en toute impunité. Quant aux Européens, ils sont, par leur inaction, complices. Les peuples du monde entier ont déjà jugé les criminels fauteurs de troubles; Ils sont haïs. Et le Maître suprême, là-Haut, jugera aussi. Gageons, et espérons, que le châtiment sera exemplaire. Comme il doit l'être.

Au Liban, désormais, le pays est en proie à l'affrontement de deux clans, le pro-Occidental et le pro-Syrien; l'Irak, surtout, est maintenant fractionné en groupes ethnico-religieux se livrant une lutte sans merci. Finie la grande nation qui inspirait la peur au voisin Israélien !

Peu à peu, tous les Etats de la région se désagrègent les uns après les autres, par la faute des apprentis-sorciers américano-israéliens, ils sont progressivement réduits à une mosaîque de minorités au détriment de toute appartenance nationale, et pour la plus grande satisfaction des malfaisants frères siamois qui peuvent ainsi régner en maîtres, imposer leur loi en toute impunité, et au passage.... faire main basse sur les richesses qui ne leur appartiennent pas, celles des pays désagrégés et désormais sans défense. Doit-on s'étonner si, ensuite, le désespoir s'empare des victimes de cette diabolique politique, au point d'engendrer des actes terroristes individuels ?  L'Occident judéo-chrétien récolte ce qu'il a semé : la haine des peuples asservis, réduits à néant.

En conclusion, je dirai qu'une infime partie de la population prend en otage la planète entière, provoquant souffrances, injustices, misère, larmes, sang, pleurs, grincements de dents, frustrations, amertume, désespoir, colère, désir - légitime - de vengeance.  Oui, une toute petite minorité sème partout le chaos, élaborant mille stratégies pour consolider sa domination et renforcer ses privilèges exorbitants au détriment de la masse anesthésiée, asservie - dont celle de la division entre les individus et au sein même des peuples, à tous les niveaux, local, national, international. 

Conscientisés, motivés, impulsés par une poignée d'hommes et de femmes décidés à combattre l'intolérable, les peuples doivent retrouver la volonté de se libérer, de briser le joug que leur impose la mafia des maîtres du monde (http://syti.net). 

J'appelle les citoyens du monde entier, via Internet, à tisser des liens entre eux et à organiser la nécessaire résistance à l'intolérable qu'une poignée d'individus cupides et sans scrupules préparent à leur encontre, sans se soucier des conséquences dramatiques de leurs forfaits. J'appelle à l'insurrection générale des peuples contre l'abject qu'on prépare sur leur dos et derrière leur dos, guerres d'extermination pour le profit d'une minorité ou ultra-libéralisme qui verra, comme dans le film Soleil Vert, le triomphe définitif des plus forts sur les plus faibles, dévorés, au sens figuré comme au sens propre, par les multinationales sans foi ni loi.

L'asservissement, via la Pensée Unique propagée par les médias scélérats aux mains des amis des maîtres du monde, n'a que trop duré. Il est temps de refuser l'intolérable qui déferle sur toute la planète pour le malheur des peuples.  Il est temps d'envisager une nouvelle prise de la bastille des privilèges exorbitants   -  mondiale et concomitante cette fois. 

Oui, il est vraiment temps de résister à la prise d'otage du monde par une poignée de familles à l'avidité insatiable, comme celle de Dick Cheney, cette crapule à visage humain. Oui, la modernité chère à Sarkozy débouche sur la barbarie au sens le plus criminel du terme; une barbarie, de surcroît, perpétrée par des individus qui osent donner des leçons au monde entier, en se prétendant d'irréprochables chrétiens ou démocrates - les défenseurs du Bien. Le comble du cynisme absolu... passible du Tribunal International de la Haye !

C'était votre Eva, dont la faculté d'indignation ne s'éteindra qu'avec son dernier souffle. Comme disait Camus, "un homme révolté est un homme moral" (une femme aussi, d'ailleurs). Dont acte.

P.S. N'oubliez pas de visiter le Forum pour la Paix, en lien sur mon blog - de même que la newsletters pour vous abonner à ce blog de résistance à l'intolérable, qui contient des analyses, des commentaires et toutes sortes d'infos pour militer plus efficacement. Vous pouvez le recommander autour de vous, et surtout diffusez cet article, reproduisez-le comme vous le désirez, ainsi que les autres, afin de "booster" la résistance à Sarkozy et aux maîtres du monde.
____________________________________________________________________

TAGS : Paix, guerre, libéralisme, syndicats, PS, Sud-Rail, grèves, Sarkozy, Bush, Israël, Etats-Unis, Syrie, Iran, Irak, Palestine, Liban, Cheney, Marc Simenon, J.F. Kahn, justice, tribunal de la haye, Chavez, médias, FR2, C. dans l'Air, France-Inter, ORTF, Benoît Renard, Schwarzeneger, pensée unique, social, multinationales, Soleil Vert, Evelyne Sullerot, Benoît Renard, SNCF, Ingrid Betancourt, otages, CGT, CFDT, Occident, Acrimed, Chahid, attentat, kamikaze, ...


___________________________________________________________________



Bonsoir Killcow

Il semble que Sarkozy devient de plus en plus médiatiquement intouchable…j’ai lu quelque part (sur bakchich.com je crois) que mêmes les journalistes de Canal+ ont désormais des « consignes » pour ne pas toucher au président ! Après ces révélations, Jean Quatremer a encaissé pas mal d’insultes et de menaces sur son blog et les collègues du journaliste quant à eux, préfèrent nuancer, genre : « En l’occurrence, Jean  n’est pas l’homme qui a vu (ou entendu) l’ours, mais l’homme qui a vu l’homme qui a vu l’homme qui a vu ou cru voir, entendu ou cru entendre, l’ours… »... Or comme tu dis il faut juste revenir à son dernier discours de Dakar. C’est une « pièce à conviction » pour l’histoire !
commentaire n° : 11 posté par : Chahid le: 23/11/2007 15:42:12  http://chahids.over-blog.com

§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§


Mercredi 21 novembre 2007  http://eldiablo.over-blog.org

Billet d’humeur de Jean Claude Ramos,
 
C’est une bien curieuse façon de procéder que d’essayer de mettre face à face au nom de l’égalité de traitement ceux qui ont gagnés par leurs luttes,  des avantages sociaux et ceux qui ne les ont pas encore obtenus. En bonne logique on serait tenter de penser qu’il faut aligner ces avantages par le haut mais certains s’évertuent à penser le contraire.
 
C’est une nouvelle dynamique à laquelle on n’était pas habitué en matière de lutte sociale la revendication négative ou a minima. Les sphères « libérales » paient très cher des cabinets de communication pour tenter d’imposer cette logique contre nature, ce qui entraîne les campagnes de propagande auxquelles on assiste dans tous les média, on espère bien dans le même temps, que ceux qui en sont les victimes ne l’accepteront pas.
 
La campagne médiatique qui vise à promouvoir  les positions présidentielles, accuse  les  grévistes de la SNCF, notamment, de prendre les usagers en otages et  donne la parole dans les médias quasi uniquement aux personnes encartées à droite, Uni ou U.M.P., ou défavorables au mouvement social. Le jeu consiste à soulever une France contre l’autre, celle des régimes spéciaux contre celle du régime général, celle des fonctionnaires nantis contre celle des ouvriers besogneux  etc…, Cette grossière manipulation médiatique, relayée par l’ensemble des médias nationaux, dépourvus de sens critique et de volonté de réaction, aux ordres des rédactions elles mêmes  dépendantes d’un patronat ultra libéral,  est en train de se retourner contre ceux qui l’ont suscité (...)
 
 
Ce qui choque le plus  dans ces affaires c’est de voir  certains « responsables» syndicaux entrer dans un processus de division du mouvement et faire le jeu du pouvoir. On se rappellera les positions prises par les directions syndicales, lors de la consultation sur le référendum de mai 2005 (CES), déjà désavouées par leur base, dans un premier temps puis par l’expression du peuple souverain.
 
On retrouve  une situation  aujourd’hui très voisine et plus périlleuse car le mouvement social qui se dessine apparaît renforcé par la grève des fonctionnaires et le mouvement étudiant qui déborde dans les lycées. Si l’ensemble de ces mouvements arrive à se joindre on entre dans une situation de crise aiguë et difficile a gérer dont personne ne peut mesurer les développements. D’autant que se profile pour la mi-décembre un autre coup de force, institutionnel celui là, le vote par le parlement du traité constitutionnel en violation du vote déjà réalisé sur cette même question porté par près de 55% des électeurs français. On comprend donc les enjeux de la période et la nécessite de faire corps avec les luttes sociales qui doivent déboucher sur le rejet  de cette politique néo-libérale.(...)

L’inadéquation avec leur base des corps intermédiaires  comme les syndicats et les partis de gauche, projette le mouvement revendicatif en première ligne avec les conséquences directes qu’on peut en attendre. Le seul moyen d’expression possible des citoyens tend à devenir la rue (...) 
 
Jean Claude Ramos,
Comité Valmy,
ancien Député socialiste

______________________________________________Collectif solidarité usagers-grévistes

Ras le bol de la campagne mensongère des médias  - 19.11.2007

 

Depuis une semaine sur les médias télévisés, financés par tous « les citoyens de droite et de gauche » comme les divers journaux aiment à présenter les « antiblocages », nous sommes utilisés en tant qu’usagers comme chair à propagande par le pouvoir et ses hommes des médias, sur un thème unique : « la galère ».

« Galères en prévision » (France 2. « 20 heures ») ; « pluie et vent, un jour de galère donc pour des millions d’usagers des transports en commun » (JP Pernaut. TF1-13heures) ; « galères en perspective » (PPDA. TF1) ; « Quelle galère ! » (A. Pulvar. France 3). Le bouquet allant au toujours très zélé (vis-à-vis du pouvoir) JP Pernaut qui  prononce les mots suivants : « Troisième jour de galère pour les usagers qui eux n’ont pas le choix et doivent travailler jusqu’à 65 ans, tous les matins ». Les journalistes étendent le terme « usagers » aux « bons » étudiants qui veulent travailler « pour préparer leurs examens proches ». « La police a dû intervenir pour défendre la liberté d’étudier à Nanterre » (France 3). Quelle démocratie originale qui voit la matraque au service de la culture !

« De droite ou de gauche, la majorité des étudiants sont antiblocage » (Toutes les chaînes) et les autres ? « Pas Français ! », comme sous Pétain ?

Nous, usagers sommes invités généreusement à parler au micro, on voit même des envoyés spéciaux devant les gares, toute la journée, pour recueillir les précieux témoignages. On commence par l’usager compréhensif devant les grèves (c’est cela l’objectivité !!!) mais on coupe ses arguments, ensuite «l’usager pétant les plombs », on le voit casser une poubelle sur un quai de métro (France 2), une autre déclarer, sans émoi du présentateur «  Il faut fusiller ces gens là ! », après quoi le journaliste pourra conclure doctement « l’énervement devient un peu plus fort chaque jour !». On termine par une note « sociale », par « l’usager affolé » « je vais perdre mon boulot si j’arrive en retard ». Une question sous-jacente nous taraude : y aurait-il des patrons incompréhensifs ?

Non, le reste des informations constitue un démenti à cette pensée interdite sous le règne de Sarkozy. Les patrons sont formidables : « Grâce à leur employeur, les salariés ont été autorisés à dormir dans une yourte installée dans la cour (France 2), « largesse d’un patron hôtelier compréhensif qui a donné des chambres à ses employés » (TF 1).

Et puis, si vous n’avez pas compris, il y a le ton martial, militant de JP Pernaut : « La mobilisation syndicale se heurte à la volonté très claire du gouvernement de créer un système plus équitable de retraites, c’était dans le programme de Nicolas Sarkozy, pour lequel les Français ont voté ! ».

On ne peut s’étonner après de la faiblesse de la syndicalisation dans notre pays, où les médias présentent comme défenseur des inéquités… les organisations syndicales !

Sur quelles ondes accordera-t-on, un temps de parole aux usagers de la télévision privée ou publique, devenue un outil de propagande pour le président et le gouvernement ? Peut-on croire un instant, que spontanément les journalistes, sans directives de l’Elysée, parlent d’une même voix de »galère » ?

Actuellement, les journaux s’intéressent à la liberté d’expression au Liban, espérons que les Libanais s’intéressent aussi à notre propre liberté et droit à l’information !

 Qui sont les réels privilégiés ?

On nous rebat les oreilles, des prétendus « privilégiés » que seraient les cheminots ou les transporteurs publics. C’est un mensonge !
 

Nous n’acceptons pas comme usagers mais aussi comme travailleurs de nous laisser diviser pour le seul profit du patronat et du pouvoir à son service.

 La pension des cheminots se monte en moyenne à 1406 euros mensuels (-13 % par rapport aux autres salariés), certes ils partent en retraite à 55 ans à certaines conditions mais ils cotisent davantage.

L’espérance de vie, un critère ignoré du MEDEF et du pouvoir, pour un ouvrier ou un cheminot s’avère de12 ans inférieure à celle d’un membre des professions libérales ou d’un patron.

Où sont les fiers à bras des médias opposés soi-disant aux privilèges, quand Sarkozy a accordé un cadeau fiscal de 15 milliards d’euros à tous les membres de l’oligarchie financière, s’est généreusement augmenté de 200 %, quand les membres des conseils d’administration d’EADS gagnent en spéculant contre leur entreprise 1,5 milliard d’euros. Les voilà les véritables privilégiés que nos actions doivent cibler, ceux qui se lèvent tard et vivent des fruits du travail des salariés de plus en plus mal payés !

 
 L’indispensable solidarité avec les grévistes.
 

Le sommet de l’Union européenne à Lisbonne (2000) a fixé l’objectif aux gouvernements de reculer l’âge du départ en retraite à 65-67 ans. La démographie sert de prétexte à réaliser de substantiels profits car le patronat sait que les salariés, usés par une vie de labeur, préfèreront partir avant 65 ans avec une retraite diminuée ou en ayant recours à des assurances et fonds de pension qui rapportent des milliards boursiers aux capitalistes et spéculateurs.

Les réformes allongeant le temps de travail de 37, 5 annuités à 40 ans( 1993) dans le privé puis en 2003 dans le secteur public, ont été présentées en leur temps, comme moyen de solutionner les déficits des caisses de retraite. En 2007, au nom de « l’équité », Sarkozy s’attaque aux régimes spéciaux qui financent d’autres caisses (agriculteurs, commerçants). La retraite à 55 ans pour les métiers pénibles et à 60 ans pour tous, comme celle de nos aînés (c’est cela aussi l’équité), ne pourra l’être qu’en taxant les revenus du capital et de la bourse.

La grève des cheminots, des agents RATP, des transporteurs urbains, étudiants, celle le 20 novembre des enseignants, agents hospitaliers, électriciens est la nôtre, leur lutte permettrait à chacun de bénéficier de nouveaux droits. Le pouvoir et les médias opposent le privé et le public. Dans les médias, les défenseurs de la « liberté du travail » n’évoquent jamais la violation du droit syndical, la difficulté de se syndiquer dans les PME, jamais le chantage à la perte d’emploi dans les entreprises privées, c’est pourquoi nous saluons les salariés du privé qui participeront à la grève du 20/11.

L’intérêt des usagers, au-delà de la gêne occasionnée par l’entêtement du pouvoir, est de soutenir le mouvement gréviste, l’équité doit se faire par le haut afin que les générations nouvelles ne soient pas pénalisées, que les contrats de travail soient respectés.

COLLECTIF SOLIDARITE USAGERS GREVISTES (CSUG)

§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§

 
 
§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§ 
  evaresis@yahoo.fr
Objet: [Fwd: Communiqué de presse de la d élégation de l’AJPF en Israël et en Palestine du 13 au 18 novembre 2007]
   

Communiqué de presse de la délégation de l'AJPF en Israël et en Palestine du 13 au 18 novembre 2007 
 
 

Une délégation de l'AJPF s'est rendue en Israël et en Palestine du 13 au 18 novembre 2007. Composée de parlementaires français (dont un député européen), d'élus de municipalités françaises, de syndicalistes, de responsables associatifs, de représentants de la société civile et du Journal l'Humanité (représenté par son directeur), la délégation était venue rencontrer des élus et partenaires israéliens et palestiniens, constater la situation sur place et continuer les actions de solidarité et de coopération décentralisée, notamment dans le cadre de la campagne « pour le droit à l'éducation des enfants palestiniens » co-lancée par l'AJPF, le Forum pour un autre monde et le journal l'Humanité.  

En premier lieu, nous voulons fermement protester contre les conditions d'accueil qui nous ont été réservées aussi bien à l'arrivée qu'au départ à l'aéroport de Tel Aviv. Nous avions pourtant prévenu de notre visite le Quai d'Orsay, l'Ambassade de France en Israël et le Consulat Général de France à Jérusalem, précisé son contenu et indiqué la composition précise de notre délégation. La France ne doit plus accepter qu'un pays traite ses ressortissants, élus et citoyens de la sorte, comme des « coupables », de manière humiliante et avec des démonstrations de force injustifiées, en toute impunité. La règle de la réciprocité internationale exige que nous soyons traités de la même manière que les élus et citoyens israéliens qui se rendent en France.  

La délégation a été reçue à la Knesset où les députés rencontrés ont insisté sur l'énorme écart entre la réalité de terrain et les discussions autour des prochaines négociations de paix. Elle a échangé avec des pacifistes israéliens dont il faut saluer l'action courageuse. Elle est allée à Jérusalem Est et a pu constater la multiplication des sites colonisés en territoire palestinien, la progression de la construction du mur et l'enfermement achevé des villes et villages palestiniens.  
 
 

La délégation s'est ensuite rendue dans les territoires palestiniens, à Ramallah où elle a été reçue par le Premier Ministre palestinien, par des députés de l'Autorité palestinienne.. (...)

Puis elle s'est rendue dans les camps de réfugiés d'El Amari, Kalendia, Dheisheh, Shufat, Aqaba Jabr et Silwad.  

Tous nos interlocuteurs nous ont fait part de leur grande inquiétude, souvent de leur désarroi face à la situation actuelle.(...).  

Les Palestiniens sont déterminés à se rendre à Annapolis avec un ordre du jour précis sur les bases de l'application des résolutions de l'ONU et du droit international. Ils craignent que cette conférence, comme les précédentes conférence de paix, n'aborde pas les questions de fond et n'aboutisse sur aucun accord, retardant encore la création de l'Etat palestinien. Pourtant leur attente de résultats est très forte notamment d'un calendrier clair et précis de négociations pour arriver à la paix. C'est pourquoi les palestiniens ont réclamé que cette conférence d'Annapolis se tienne en présence de la communauté internationale dans son ensemble et particulièrement avec l'Union Européenne, afin que le monde soit réellement témoin de ce qui est en train de se passer sur le terrain. Il faut prendre conscience qu'un échec d'Annapolis aurait des conséquences désastreuses dans tout le Proche Orient et des répercussions en Europe.  

Les Palestiniens demandent de relayer leur message pour que l'Europe prenne sa place dans le rapport de force unilatérale qui bloque toute avancée vers la paix, divise les forces politiques palestiniennes et crée une instabilité politique dans la région. 

Nous étions à Ramallah le 15 novembre, jour de la célébration de la déclaration de l'indépendance de la Palestine par Yasser Arafat, en 1988 à Alger. Depuis, la position palestinienne, confirmée par les accords internationaux, n'a pas changé : la création d'un état palestinien viable sur les frontières de 1967 avec Jérusalem Est pour Capitale aux côtés de l'Etat d'Israël et la reconnaissance du droit au retour des réfugiés palestiniens.  

Or, l'unité et la stabilité politique palestiniennes, la sécurité de l'Etat d'Israël et la paix ne seront sauvés que si une condition indispensable est respectée : l'arrêt de la colonisation. La colonisation est au cœur du problème et la clé de la solution. Sur le terrain, nous avons pu constater, qu'au contraire, Israël renforce la colonisation et instaure un état de siège permanent.  

Nous avons été choqués par les murs et clôtures qui empiètent sur le territoire palestinien, emprisonnent les populations civiles, enferment les villes et les villages et empêchent tout contact entre les palestiniens. 

Comment envisager la création d'un Etat palestinien viable sur un territoire encore réduit et aujourd'hui morcelé ?  

Nous avons été choqués de constater l'instauration d'un apartheid par l'enfermement des palestiniens, par la création de routes réservées aux israéliens et de « routes palestiniennes » grâce à un système de ponts et de tunnels. 

Nous avons été choqués de constater l'humiliation quotidienne faite aux palestiniens, particulièrement aux check-points, la dégradation des conditions de vie, notamment sanitaires et sociales dans les camps de réfugiés. 

Nous avons été choqués de la progression fulgurante des colonies israéliennes illégales en territoire palestinien, de la politique d'aménagement et d'élargissement du territoire pour imposer une présence israélienne en territoire palestinien.  

En résumé, nous avons été choqués de constater l'application sur le terrain d'une stratégie de faits accomplis, minutieusement élaborée et programmée de longue date, rendant impossible la création d'un Etat palestinien viable.  

Nous avons été impressionnés par le courage et la dignité des Palestiniens qui en réponse aux humiliations et à la violence invoquent le droit international (à l'exemple de ce comité populaire du village de Bil'In soutenu par des pacifistes israéliens, mobilisé contre le tracé du mur séparant le village en deux),qui  maintiennent le dialogue et prouvent ainsi qu'ils sont un partenaire fiable pour les négociations.  

Le sort réservé à la Palestine et à tous les habitants de ce territoire est inadmissible et indigne. L'Europe doit peser de tout son poids pour en finir avec cette injustice. Nous, élus et citoyens français, clamerons haut et fort la vérité et continuerons à témoigner pour empêcher la mort annoncée d'un peuple et d'un Etat.  

Le voyage et les témoignages en direct permettent de prendre la mesure du désastre humain et des enjeux mondiaux qui se jouent sur place. Chacun doit se sentir concerné, en premier lieu par solidarité avec un peuple qui réclame légitimement sa liberté, mais aussi par communauté d'intérêts car les prochaines décisions appliquées à cette région auront des répercussions jusqu'en Europe.

  §§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§-

Le 20 novembre la rue a la parole
 
 
Prenant prétexte que son élection au suffrage universel serait intangible Sarkozy a décidé d’imposer un recul de civilisation. Mardi prochain des millions d’agents des 3 fonctions publiques, état, territoriaux, hospitaliers seront en grève pour les salaires, contre la réduction des effectifs. Des centaines de milliers d’enseignants seront en grève pour les salaires, contre les suppressions de 11200 postes à la rentrée 2008 (...)
 
 
La journée du 20 novembre s’annonce comme un cuisant échec pour Sarkozy et le MEDEF qui s’acharnent pour diviser le monde du travail, monter l’opinion publique contre les cheminots et les agents de la RATP, y compris au moyen de provocations fomentées par l’UMP. Il faut saluer le combat courageux des grévistes car en défendant leur système de retraites chèrement acquis, ils s’opposent à la politique de « contre réforme » du pouvoir qui entend tirer tout le système de retraite vers le bas avec la perspective de 43 années de cotisations réclamée par le MEDEF.
 
L’argent existe pour augmenter les salaires, financer les retraites, et créer de véritables emplois. IL faut le prendre là ou il est. En 2006 les 500 premières fortunes de France s’étaient encore enrichies de 80 milliards. 100 milliards d’euros de bénéfices pour les entreprises du CAC 40. Les allègements de cotisations sociales concédées au patronat représentent un détournement de 160 milliards d’euros de recettes qui ne vont pas dans les caisses de la protection sociale. Les stocks option exonérés de cotisations sociales représentent un manque à gagner de 25 milliards d’euros pour la protection sociale. Il y a aussi les centaines de millions d’euros des caisses noires du MEDEF. Les parlementaires ont trouvé de l’argent pour augmenter de 206% le salaire et les indemnités de fonction de Sarkozy. Elles s’élèveront annuellement à 250 302 euros. Les salaires des conseillers de l’Elysée grimperont de 17% en 2008.
 
 pour :
 
Les salaires, les retraites, l’emploi, l’avenir de la jeunesse
 
La rue doit démontrer à Sarkozy et au Medef qu’il faut compter avec le monde du travail,  de la création ,et de la jeunesse
§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§

lucien jallamion" <resistancesociale@caramail.com>  Ajouter au carnet d'adresses
  lucien.jallamion@libertysurf.fr
   
   24 Nov 2007
  • Tract du CDDSP 75 pour le 20 novembre 2007     ......Lire la suite
  • Lettre ouverte à Monsieur Nicolas Sarkozy, Président de la République sur le livret A      .....Lire la suite
  • Communiqué du CDDSP 75   ....Lire la suite
  • Selon le Rapport de la DARES n°47-1 Les créations d’emplois salariés marchands ralentissent au troisième trimestre    .......Lire la suite
  • Economie: mauvaises nouvelles en cascade dans les Ardennes Par Laurent BOUVIER  ... Lire la suite
  • Les Services Publics s'invitent au salon des Maires     ......Lire la suite
  • Communiqué du SNUI Fonctionnaires : être vraiment reconnus  .....Lire la suite
  • Communiqué du SNUI La mobilisation s’amplifie Le ministre doit en tenir compte    ....Lire la suite
  • Communiqué de La Convergence Nationale de Défense et de Développement des services publics   ...Lire la suite
  • Fonctionnaires : les syndicats exigent des négociations d'ici la fin du mois de novembre     ......Lire la suite
  • Le Bureau confédéral de la Cgt s’élève contre les attaques dont la Cgt et son Secrétaire général sont la cible depuis quelques jours     .......Lire la suite
  • Communiqué de l'UD FO Paris: Il nous faut poursuivre     ...Lire la suite
  • Le COR préconise une hausse transitoire des cotisations vieillesse   ...Lire la suite
http://fr.f267.mail.yahoo.com

 

Partager cet article
Repost0
19 novembre 2007 1 19 /11 /novembre /2007 01:21
301.jpgBonjour, 

Je vois la société d'aujourd'hui comme une société de vampires, où une minorité suce le sang d'une majorité. Au propre comme au figuré. Au propre, quand le sang coule - et il va bientôt couler, voyez les articles joints. Au figuré, quand les prédateurs de la Haute Finance ne font qu'une bouchée des peuples, qu'ils tiennent à leur merci, et par exemple au travers d'organismes comme la B.M. ou le F.M.I., asphyxiant les citoyens sous couleur d'assurer leur bonheur. Le FMI est d'ailleurs dirigé  par un "socialiste" qui s'en met plein les poches, Dominique Strauss-Kahn. Les peuples crient famine, et les hommes qui sont chargés de s'occuper d'eux, dans un organisme financier créé pour contribuer à leur bien-être, dilapident les sous qu'ils ont à gérer en se servant la plus grosse part du gâteau. Et dire qu'on a failli avoir cet homme-là comme Président.... de toutes façons, pouvait-ce être pire que celui qu'on a ?

A leur gré, les financiers-vampires peuvent appauvrir les populations afin d'enrichir une minorité, et même provoquer un nouveau Krack boursier, si ça les arrange. La misère, c'est une façon de nettoyer au Karcher ceux qui ne réussissent pas brillamment.  On les envoie se faire tuer en Irak, on utilise à leur encontre l'arme de la faim, ou bien on leur rend la vie impossible - et ils se suicident. Le film "Soleil vert", on  y est presque, pas tout-à-fait.  Au sens figuré, oui : Les forts écrasent les faibles, les gros mangent les petits. La jungle humaine, la compétition. Ca s'appelle la modernité, ça s'appelle la civilisation. Une civilisation d'une rare violence !

Et quand les vampires envoient à la guerre les gamins se faire tuer, et les civils avec, le bal est complet. C'est vrai, il y a un joli prétexte, et même deux ou trois : Le 11 septembre 2001, la guerre contre le terrorisme (et le terrorisme d' Etat, pourquoi n'en parle-t-on jamais ?), la démocratie qu'on impose de force au nom de la liberté à la sauce américaine, ou encore la possession d'armes de destruction massive. Et alors, les Américains, ce qu'ils font, ce n'est pas de la destruction massive, peut-être ? Ah, mais c'est vrai, eux ont tous les droits, et les autres tous les devoirs : deux poids, deux mesures. 

Même chose pour le frère siamois israélien, la sécurité au prix de l'insécurité permanente pour les autres. Grozny, aussi, c'est pas mal comme lutte contre le terrorisme. Parfois, je me demande qui sont les vrais terroristes. Peut-être pas ceux qu'on désigne comme tels... en tous cas, avec moins de dommages collatéraux. Devant les tribunaux comparaissent toujours les marionnettes, et pendant ce temps les vrais responsables se partagent les butins. Avec leurs amis milliardaires. En avant les banquets, en avant les orgies ! Toujours avides, jamais repus.

Ah, ce soir j'ai entendu Manuel Valls, pour une fois socialiste, dire : "C'est la répartition des richesses qui est en cause. 2400 contribuables se sont partagés les cadeaux fiscaux du gouvernement, oui, 2400 !" . Pauvres retraités à qui on a promis de substantielles augmentations et qui ont fait le lit du nouveau Président... ils sont floués ! Et il n'y a pas de sous non plus pour les Smicards, les allocataires de minima-sociaux, les travailleurs précaires et même les autres. Au contraire, après les Municipales on va les ponctionner davantage. J'ai bien ri (jaune) quand j'ai entendu les ministres claironner qu'ils agissaient au nom de l'équité ! Et l'économiste préféré des télés, le plus libéral de tous, le très libéral Jacques Marseille, 
s'est emporté, le vertueux, contre les privilèges insupportables des cheminots. Eh oui, ce gouvernement attaque les privilèges des petits, pas des riches; on a vu ça avec la franchise et la TVA-Medef, ou anti-sociale. Le bal des vampires bat son plein.

Alors, oui ou non, le 11 septembre, c'était vrai ? L'enquête ? Elle était bidon. Et si tout ça était une gigantesque mise en scène pour nous faire avaler tout le nettoyage du Moyen Orient, la rafle géante des puits de pétrole, l'extermination des populations potentiellement terroristes ? En tous cas, les Folamour préparent activement la grand nettoyage de la région convoitée...

Votre Eva, indignée par l'injustice généralisée. Abonnez-vous à ce blog militant, qui ne baisse jamais la garde, recommandez-le, et puis visitez le Forum pour la Paix en liens, lisez les sites de contre-infos (je vous en mettrai d'autres en liens), et à bientôt pour de nouveaux coups de colère et des cris du coeur. 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------
TAGS : Guerre, karcher, Moyen-Orient, paix, TVA, pétrole, smicards, FMI, BM, Manuel Valls, Bush, D.Strauss-Kahn, Grozny, Soleil vert, Krack boursier, Jacques Marseille, libéralisme, Finance, terrorisme, Socialistes.

______________________________________________________________

Le dernier refuge
 

Mondialisation.ca, Le 14 novembre 2007

Envoyer cet article à un(e) ami(e)     BUSH : La guerre en Iran pour faire diversion ?

 


source: Jinge

ISRAEl EST une île dans la mer globale. Nous vivons dans une bulle. Cette semaine, cela m’est nettement réapparu.

 

Je rentrais d’Allemagne. La veille du vol de retour, toutes les chaînes de télévision, de CNN et la BBC jusqu’aux chaînes allemandes avaient relaté ce qui se passait au Pakistan.  Dans l’avion, j’ai ouvert le journal d’Israël qui a le plus fort tirage, Yedioth Aharonoth, pour lire les nouvelles du Pakistan. Je n’en ai rien trouvé en première page. Ni à la deuxième. J’ai trouvé un petit entrefilet à la page 27. Les premières pages étaient consacrées à quelque chose de beaucoup plus important : les cris de protestation des supporters d’extrême droite de l’équipe de football quand on leur a demandé de rester debout en hommage à la mémoire de Yitzhak Rabin. 

 

Le lendemain, Yedioth trouva un angle israélien permettant de mettre quand même le Pakistan à la une. : la peur que la bombe nucléaire pakistanaise tombe entre les mains d’Oussama Ben Laden, qui la destinerait à Israël. Allaluia, il y a encore quelque chose pour faire peur.

 

Mais le putsch de Pervez Musharaf est une affaire grave. Il pourrait bien avoir des effets à long terme pour le monde en général, et pour Israël en particulier.

 

 

LA PRINCIPALE victime – outre, bien sûr, les centaines de militants politiques qui ont été jetés en prison – est George W. Bush.

 

Machiavel a dit qu’il vaut mieux pour un prince être craint qu’être aimé. Dans la même veine, on peut dire qu’il vaut mieux pour un président être haï qu’être tourné en dérision.

 

Et c’est plutôt vers la dérision que Bush penche. Il a affirmé dans le passé que sa tâche principale était d’apporter la démocratie au monde musulman, et il nous a assurés que la réalisation de cet objectif était en bonne voie. Cette prétention est risible.

 

Que se passe-t-il en fait ?

 

- En Irak, un tyran a été éliminé, et des dizaines de petits tyrans locaux ont pris le dessus. Le pays est en sang et divisé. Les “élections démocratiques” ont mis au pouvoir un gouvernement qui gouverne à peine la zone verte de Bagdad, dont la sécurité doit être assurée par des soldats américains.

 

- En Afghanistan, un président “élu” gouverne à peine la capitale, Kaboul. Ce sont des chefs locaux qui contrôlent le reste du pays. Et les Talibans sont en train de reconquérir, lentement et régulièrement, le pays.

 

- En Iran, des élections démocratiques ont mis au pouvoir un politicien sans retenue qui a une grande gueule et peu de résultats, dont l’occupation favorite est de maudire les croisés américains et “l’entité sioniste”.

 

- En Syrie il y a une dictature stable, qui peut se maintenir principalement parce que les Syriens croient que toute alternative serait pire.

 

- La Turquie est dirigée par un gouvernement islamique, dont le président a une femme qui porte le foulard. Plus de 10 millions de citoyens kurdes sont opprimés et discriminés. Beaucoup d’entre eux sont engagés dans une guerre de guérilla. Au cours de la campagne contre les Kurdes, l’armée turque est sur le point d’envahir des zones voisines d’Irak, heureux d’avoir l’occasion de détruire le régime kurde pratiquement indépendant qui s’y trouve.

 

- Le Liban est plus éloigné que jamais de la démocratie. Des élections réellement démocratiques, dans lesquelles chaque citoyen pourrait voter directement pour le Parlement sans repartitions confessionnelles, sont hors de question. Un nouveau président doit être élu, mais c’est presque impossible, le gouffre entre les différentes confessions est trop profond. Cette semaine, le Hezbollah a mené des manœuvres à grande échelle près des frontières israéliennes. Même l’armée israélienne a été impressionnée.

 

- En Egypte, en Jordanie et en Arabie saoudite, les trois pays “modérés” (lire : dictatoriaux et pro-américains), il y a une sorte très originale de démocratie : l’opposition politique se languit en prison.

 

- En Palestine, des élections impeccables se sont déroulées sous strict contrôle international, les seules élections réellement démocratiques du monde arabe. George Bush aurait pu en être fier, si – hélas – elles n’avaient pas été remportées par la “mauvaise” équipe – le Hamas. Maintenant, les services de sécurité de l’armée israélienne prédisent que le président Mahmoud Abbas, le favori de Bush, peut tomber juste après la conférence d’Annapolis, si, comme on s’y attend, celle-ci se solde par un échec.      

 

- Et maintenant, le Pakistan. Il semblait que là, au moins, Bush était en train de recueillir des succès. Il avait ramené Benazir Bhutto, une autre favorite de Bush, et tout allait bien : un régime démocratique était sur le point d’être réinstallé, le président était sur le point d’ôter son uniforme pour former une coalition avec Bhutto. Mais voilà qu’une bombe a explosé près de la voiture blindée de cette dernière, et que des dizaines de personnes ont été tuées. Le président-général, qui attendait justement une telle occasion, a fait un coup d’état contre lui-même et, à la place de sa dictature modérée, il a mis sur pied un régime beaucoup plus dur, une version pakistanaise du défunt Saddam Hussein.

 

Comme dans un comédie hollywwoodienne, George Bush est là debout avec une tarte à la crème éclaboussée sur tout le visage. Il est ridicule.

 

 

AUCUN PRÉSIDENT n’aime être ridicule. Effrayant – d’accord. Mauvais – d’accord. Idiot – d’accord. Mais ridicule – jamais !

 

Cela peut avoir un effet direct sur la question qui taraude le monde entier, y compris moi-même. Attaquera-t-il l’Iran ?

 

La tentation est presque irrésistible. Dans un an, son mandat arrivera à son terme. Après huit ans, il n’a laissé qu’une série continue d’échecs. Mais un homme qui (dit-il) parle chaque jour avec Dieu ne peut pas quitter ainsi la scène de l’histoire.

 

Il aspire à un quelconque succès à Annapolis. Au mieux, il y aura une déclaration creuse signée par les dirigeants d’Israël et de l’Autorité palestinienne. Il y aura quelques occasions de bonnes photos,  mais qui ne satisferont pas les célébrités. Il a besoin de quelque chose de beaucoup plus grand, quelque chose qui laisse sa marque dans l’histoire.

 

Qu’y a-t-il de mieux que de sauver l’humanité de la bombe nucléaire iranienne ?

 

La langue allemande a l’expression “Flucht nach vorne” –  fuite en avant. Si vous ne savez plus quoi faire, attaquez votre ennemi le plus proche. C’est ainsi que Napoléon a envahi la Russie, suivi des années plus tard par Hitler. Bush peut attaquer l’Iran pour les mêmes raisons.

 

Je soupçonne que la décision a déjà été prise et que les préparatifs sont déjà en cours. Il n’y a aucune preuve de cela, mais Bush se comporte comme s’il avait décidé la guerre.

 

L’énorme machine de propagande de Washington travaille à plein temps pour préparer le terrain. Celui qui s’y oppose est écrasé. Selon les sondages, le soutien des Américains à la guerre grimpe de jour en jour. La majorité déjà est en sa faveur. Le nouveau président français, qui se comporte comme un écolier hyperactif, prend le train en marche et a supplanté Blair comme caniche de Bush.

 

 

ISRAEL EST SUPPOSÉ jouer un role central dans la pièce.

 

Ici aussi, une énorme machine de lavage de cerveaux est déjà au travail. Le ministère des Affaires étrangères a mobilisé ses forces dans une campagne mondiale pour salir Mohamed El-Baradei, le chef très respecté de l’Agence Internationale de l’Energie atomique. Chaque jour, les médias obéissants publient des reportages de correspondants et de commentateurs qui sont en fait des porte-parole déguisés de l’armée et du gouvernement. Ils nous disent que dans un an et demi, l’Iran sera prêt à avoir la bombe nucléaire et que ce sera la fin d’Israël et du monde. Comme le dit une expression hébraïque, le remède doit être donné avant d’attraper la maladie. Donc il faut bombarder, bombarder, bombarder !

 

Un des scénarios possibles : Israël bombardera le premier. Les Iraniens riposteront en lançant des missiles sur Israël. Les Etats-Unis entreront en action “pour sauver Israël”. Quel homme politique américain osera s’opposer à cela ? Qui ? Hillary Clinton ??

 

Bush rêve encore d’une guerre sans pertes américaines. Une guerre aérienne “chirurgicale”. Une pluie de bombes dernier modèle s’abattant sur des milliers de cibles iraniennes – nucléaires, gouvernementales, militaires et civiles. Quel doux rêve : l’Iran se rend bientôt. Le régime des Ayatollah s’écroule. Le fils du dernier Shah s’installe sur le trône de son père, qui lui-même fût un jour remis au pouvoir par les bayonnettes américaines.

 

Comme je l’ai dit dans le passé, je ne suis pas convaincu par ce scénario. Ce qui arrivera en fait c’est que l’Iran fermera le détroit d’Hormuz. A travers ce détroit, dont le nom vient d’une ancienne divinité persane, passent 20% des fournitures pétrolières du monde. Il est long de 270 kilomètres, et à son point le plus étroit, large de seulement 35 kilomètres. Il suffira de quelques missiles et mines pour le fermer. Cela serait supportable si la guerre durait quelques jours. Mais si elle se prolonge pendant des semaines et des mois, cette fermeture causera une crise mondiale profonde.

 

Et la guerre sans doute se prolongera. Les Etats-Unis ne pourront pas échapper à l’envoi de nombreuses forces sur le terrain pour conquérir d’abord la région qui borde le détroit, et ensuite le grand pays tout entier. Les Etats-Unis n’ont pas les forces terrestres valables suffisantes – et cela était le cas même avant que les forces américaines en Irak soient exposées aux attaques de missiles venant d’Iran et aux actions de guérilla  des Chiites, devenus majoritaires en Irak.

 

Cette guerre ne sera pas rapide et facile. L’Iran est différent de l’Irak. Contrairement à l’Irak, avec ses peuples et religions différents, l’Iran est comparativement homogène. Cette guerre sera une guerre d’Irak multipliée par 10, peut-être par 100.

 

 

ET NOUS ? Comment passerons-nous à travers cette guerre ?

 

Puisque le gouvernement d’Israël et ses alliés américains poussent de toute leur puissance politique à l’attaque, Israël ne pourra pas éviter de participer au combat si les Américains le leur demandent. D’abord notre force aérienne sera déployée, puis les forces terrestres pourront être requises.

 

Mais Israël lui-même peut aussi devenir un champ de bataille. Les pathétiques missiles de Saddam Hussein ont en leur temps provoqué la panique à Tel-Aviv. Que feront les missiles iraniennes ?

 

Les gouvernements arabes seront obligés de soutenir les Etats-Unis, au moins verbalement. Mais les cœurs et les âmes des peuples arabes, du Maroc à l’Irak, seront avec les Iraniens qui se défendent contre les Américains et les Israéliens. Surtout si la rencontre d’Annapolis se termine, comme on s’y attend, sans apporter le salut aux Palestiniens.

 

Il n’y a qu’une façon de s’en sortir indemme : en premier lieu ne pas y aller. Mais, après tout les échecs lamentables qu’il a subis en Irak, en Afghanistan, et maintenant au Pakistan – qui peut convaincre Bush de résister à la tentation ? Et comment convaincre Ehoud Olmert, qui cherche le moyen de sortir du bourbier dans lequel il est englué ?

 

On a dit que “le patriotisme est le dernier refuge d’une crapule”. Pour un politicien en faillite, le dernier refuge est la guerre.

 

Article en anglais, “The Last Refuge”, Gush shalom, 10 novembre 2007.

Traduit de l’anglais pour l’AFPS : SW

 

Uri Avnery est journaliste et cofondateur de Gush Shalom.


 Articles de Uri Avnery publiés par Mondialisation.ca
§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§International 29/09/2007 - 13:39
FMI: Le salaire de Strauss-Kahn connu

Nommé vendredi à la tête du Fonds Monétaire International, Dominique Strauss-Kahn va percevoir une rémunération annuelle de 495 000 dollars nette d'impôt, selon Le Figaro. Il disposera également d'une voiture de fonction, une Lincoln. Le nouveau directeur général du FMI touchera donc "plus que deux fois et demi le salaire du patron de la réserve fédérale", selon le quotidien. (source Journal du dimanche)

§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§

On  m'a envoyé ces trois articles aujourd'hui, entre autres :

1- La retraite des grands patrons

Pour en savoir plus, CLIQUEZ ICI ...

Pour lire la suite cliquez ici       http://eldiablo.over-blog.org 

§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§

2  - "On ne sait trop si c’est grâce à leur intelligence hors de pair ou
à une remarquable capacité d’appréhension des “tendances”, mais
les fils du peuple élu constituent plus de la moitié des “cent
personnalités les plus puissantes du monde” établie par le luxueux
magazine états-unien Vanity Fair.
Un palmarès dont Nathan Brustein,
journaliste au Jerusalem Post, s’émerveillait le 12 octobre en
soulignant la présence massive sinon hégémonique de ses
coreligionnaires dans ce “club exclusif” des cent banquiers, magnats
des media, éditeurs et publicitaires qui “déterminent les modes de
vie de milliards de gens”....
claude.lorne@yahoo.fr.

__<http://www.rivarol.com/>

§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§___
Mon, 19 Nov 2007 01:21:46 +0100
De: "bertrand VAUDEVILLE" <911pressfortruth.europeantour@gmail.com>  Ajouter au carnet d'adressesAjouter au carnet d'adresses
Yahoo! DomainKeys a confirmé que ce message a été envoyé par gmail.com. En savoir plus
À: evaresis@yahoo.fr, evaresis@hotmail.fr
Objet: communiqué de presse / tournée européenne "9/11 Press for Truth, en Quête de Vérité"
        - 3e article

bravo pour votre site.
nous pensons aussi que le désordre mondial a atteint un seuil intolérable. Faire éclater la vérité sur le 11 SEPTEMBRE 2001 aiderait les européens (certains plus que d'autres...) à envisager de nouvelles relations avec l'Orient, et avec les USA... 
notre chemin est encore long, mais les indices, les documents, les enquêtes citoyennes progressent inexorablement.
 
Le comité de ReOpen911

 
 tournée européenne 2007-2008 
"9/11 Press For Truth, en Quête de Vérité"
 

ReOpen911 annonce le lancement de la tournée européenne
 autour du film documentaire « 9/11 PRESS FOR TRUTH »

(11 Septembre, en Quête de Vérité) 

 

La tournée traversera la Belgique, la France et la Suisse pour aller à la rencontre d'élus, de journalistes, et de citoyens afin de leur apporter des images et témoignages non diffusés par les médias de masse. " 9/11 Press for Truth" sera à Paris le vendredi 7 décembre à 20h30 aux cinémas Actions Christine, 4 rue Christine, 75006 PARIS. Des intervenants aux compétences reconnues seront présents. Vous pourrez les rencontrer et les interviewer, ainsi que des membres de l'association ReOpen911 (voir page 2).

 

Selon Atmoh et Arno Mansouri, du site ReOpen911.info, « Depuis mars 2006, nous enregistrons en continu de nouvelles inscriptions et adhésions. Désormais des milliers de visiteurs se connectent chaque jour, preuve incontestable que la vérité sur le 11/9 suscite toujours autant d'intérêt plus de six ans après les attentats les plus bouleversants de ce début de 21è siècle. Aujourd'hui la documentation des faits a progressé, de nouvelles recherches ont dévoilé des aspects cachés et troublants de l'événement. La liste des questions ne cesse de s'allonger alors que les réponses continuent à nous manquer ».

 

A PROPOS DE "911PRESS FOR TRUTH"

 

Aux Etats-Unis, un groupe de familles qui perdirent un proche parent le 11 Septembre, se leva pour exiger des réponses. L'équipe de " 9/11 Press For Truth" a suivi six d'entre elles, dont les désormais célèbres « Jersey Girls ». Ces hommes et femmes racontent pour la première fois comment ils ont défié l'administration américaine à Washington – et gagné – en obtenant l'ouverture d'une enquête officielle sur le 11/9. Leur histoire est poignante. Ils participèrent activement à cette enquête pour finir par assister, impuissants, aux manœuvres de la Commission Officielle du 11 Septembre qui chercha à éluder la plupart de leurs questions. Selon les familles, 75% de leurs questions sont restées sans réponses. Sélectionné dans de nombreux festivals, " 9/11 Press for Truth" fait preuve d'une totale rigueur factuelle et d'un professionnalisme journalistique remarquable.

 
A PROPOS DU « RAPPORT DE LA COMMISSION D'ENQUETE SUR LE 11/9 »… 

 

Peu de gens le savent : Le rapport de la commission d'enquête sur le 11 septembre 2001 n'a que la valeur d'une simple enquête administrative interne. Il s'appuie sur une majorité de témoignages NON assermentés, dont ceux du président et du vice-président auditionnés à huis clos en même temps et sans être enregistrés. Sa composition, dictée par M. Bush, fut plusieurs fois remaniée à la demande des familles via les médias et le Congrès. Aucune véritable enquête judiciaire n'a été diligentée. Une seule personne a été, à ce jour, jugée et condamnée par un tribunal civil sur la base de présomptions: l'instable Zacharias Moussaoui, arrêté avant les attentats. Et personne parmi les autorités civiles et militaires n'a été mis à pied pour faute professionnelle. Par contre, de nombreux journalistes, comme ceux de l'ancienne rédaction de POPULAR MECHANICS, magazine national sur la technologie et le bricolage, des universitaires sceptiques comme Steven Jones, des témoins comme William Rodriguez, ou encore des agents de renseignement comme Sibel Edmonds, sans parler de la pétulante animatrice de THE VIEW sur ABC Rosie O'Donnell, ont été écartés de la vie publique suite à leurs témoignages et analyses.

 
A PROPOS DE ReOpen911

 

L'association loi de 1901 ReOpen911 est une initiative citoyenne, bénévole et indépendante de tout mouvement politique, religieux ou philosophique. Son but est d'apporter au public des informations crédibles, vérifiées et vérifiables sur les événements du 11 Septembre 2001, qui ne trouvent pas ou peu leur place dans les médias. L'association sous-titre et diffuse gratuitement sur son site d'informations reopen911.info les films documentaires libres de droit sur le 11/9. Pour plus d'information, voir notre présentation sur notre site .

 

Dans le but de porter à la connaissance du grand public des faits non publiés et parfaitement documentés sur cette affaire, ReOpen911 a choisi d'éditer en DVD "9/11 PRESS FOR TRUTH", premier d'une série appelée à se développer. Ce film figure dans le catalogue du producteur et diffuseur indépendant Robert Greenwald ( www.bravenewtheaters.com) encensé par LE MONDE DIPLOMATIQUE OCT 2007 pp.22 23. Il fait partie du renouveau des films documentaires militants produits dans une logique démocratique et de contre-pouvoir.

 

 

LE FILM

Bande annonce (ST VF) ici: LA BANDE ANNONCE de 9/11 press for truth

Film intégral disponible sur internet en streaming basse résolution ici: 9/11 press for truth VOSTF-

§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§

 

 

Les douze commandements institués aux Palestiniens, http://evangelizt-poete.over-blog.com             Un texte d' Adriana !

1 - Ton pays la Palestine n'existe pas.

2 - Comme la Palestine n'existe pas, les Palestiniens n'existent pas non plus. De ces deux premiers commandements découleront tous les autres.

3 - Aucun droit ne te sera concédé tant que tu vivras sur cette terre.

4 - Tu ne possèdes rien.

5 - La maison où tu vis ne t'appartient pas car le sol où elle est construite ne t'appartient pas non plus.

6 - Tu feras donc en sorte de la quitter volontairement avant que l'on ne t'en déloge avec perte et fracas.

7 - Si bien sûr tu contreviens aux commandements 3, 4, 5 et 6... ta vie deviendra un enfer. Il te faudra alors apprendre la Soumission. Mais surtout la comprendre.

8 - Tu finiras dans les geôles de Sion si tu refuses de te soumettre.

9 - Tu seras considéré comme un terroriste si tu t'embrigades dans la Résistance pour défendre un territoire qui n'existe pas  comme le stipule le Premier commandement.

10 - La mort sera la seule alternative si tu deviens un terroriste.

11 - Apprends la vraie signification du mot concession : tout donner ou tout perdre sans rien recevoir en échange.

12 - La Paix te sera enfin accordée quand auras bien compris le Premier commandement et que tu partiras vivre ailleurs. Il ne tient donc qu'à toi que le dieu Sion se montre magnanime.

8888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888

Lu sur http://resistance94.over-blog.com   Danièle, j'aime. Je me sens proche d'elle ! Et vous ?

Danielle Mitterrand a publié le 15 novembre "Le livre de ma mémoire" (éditions Jean-Claude Gawsewitch). Interviewée le jour-même dans le Parisien, elle avait estimé, à propos de l'élection d'un socialiste français, Dominique Strauss-Khan, à la tête du FMI, "un Français d'accord, un socialiste, on en reparlera". Elle affirmait que le PS a "à sa tête des gens qui n'ont pas l'esprit socialiste", que "depuis quelques années, les dirigeants socialistes n'ont pas la tripe socialiste". "Ils ont un regard beaucoup trop attendri pour l'argent. Ils ne réagissent pas, ne respirent pas ce désir de société que nous avons", ajoutait-elle.
Elle déclare ne pas être inscrite au PS car "ils se sont beaucoup trop rapprochés du système dans lequel on vit. Peut-être veulent-ils l'amender, mais moi je veux en sortir".
Danielle Mitterrand estime que "la société actuelle", "repose sur des valeurs financières", et sur l'exploitation "de l'homme par l'homme".

_______________________________________________________________________________________ 

   Les cheminots,  des privilégiés ?      http://eldiablo.over-blog.org

Qui sont les réels privilégiés ?

  Toute l’année, rentabilité financière oblige, nous sommes des clients, lorsque des grèves surgissent, nous devenons subitement, dans les médias, des usagers.
  Usagers, nous le sommes, nous pouvons voyager, tôt le matin et tard le soir, le week-end et jours fériés compris, parce que des salariés, qu’on veut nous opposer, remplissent leur mission de service public.
  On nous rebat les oreilles, des prétendus « privilégiés » que seraient les cheminots ou les transporteurs publics. C’est un mensonge !
  Nous n’acceptons pas comme usagers mais aussi comme travailleurs de nous laisser diviser pour le seul profit du patronat et du pouvoir à son service.
  La pension des cheminots se monte en moyenne à 1406 euros mensuels (-13 % par rapport aux autres salariés), certes ils partent en retraite à 55 ans à certaines conditions mais ils cotisent davantage. L’espérance de vie, un critère ignoré du MEDEF et du pouvoir, pour un ouvrier ou un cheminot s’avère de12 ans inférieure à celle d’un membre des professions libérales ou d’un patron. Où sont les fiers à bras des médias opposés soi-disant aux privilèges, quand Sarkozy a accordé un cadeau fiscal de 15 milliards d’euros à tous les membres de l’oligarchie financière, s’est généreusement augmenté de 200 %, quand les membres des conseils d’administration d’EADS gagnent en spéculant contre leur entreprise 1,5 milliard d’euros. Les voilà les véritables privilégiés que nos actions doivent cibler, ceux qui se lèvent tard et vivent des fruits du travail des salariés de plus en plus mal payés !

  L’indispensable solidarité avec les grévistes. 

La grève des cheminots, des agents RATP, des transporteurs urbains, étudiants, celle le 20 novembre des enseignants, agents hospitaliers, électriciens est la nôtre, leur lutte permettrait à chacun de bénéficier de nouveaux droits. Le pouvoir et les médias opposent le privé et le public. Dans les médias, les défenseurs de la « liberté du travail » n’évoquent jamais la violation du droit syndical, la difficulté de se syndiquer dans les PME, jamais le chantage à la perte d’emploi dans les entreprises privées, c’est pourquoi nous saluons les salariés du privé qui participeront à la grève du 20/11.L’intérêt des usagers, au-delà de la gêne occasionnée par l’entêtement du pouvoir, est de soutenir le mouvement gréviste, l’équité doit se faire par le haut afin que les générations nouvelles ne soient pas pénalisées, que les contrats de travail soient respectés.
Usagers, solidaires des grévistes, faisons nous entendre partout !
 
  COLLECTIF SOLIDARITE USAGERS GREVISTES (CSUG)
 Paris le 18 novembre 2007
________________________________________________________________________________________
J'ai envoyé ce commentaire à Jean Daniel, le fondateur-Rédacteur en chef Jean DANIEL   -  voir son blog N.O..

Voici l'URL pour faire un trackback sur cette note : http://jean-daniel.blogs.nouvelobs. ....
 
Voilà un article qui ménage la chèvre et le chou...
D'un côté, on salue le néocon Kouchner (moi, dans mon blog
http://r-sistons.over-blog.com, je lui adresse une virulente Lettre ouverte au Dr Bernard Kouchner Dr Jekyll and M. Hyde), et de l'autre on s'apitoie sur l'asphyxie et la paralysie des Palestinens...
Dr Folamour Kouchner pour régler les problèmes des Palestiniens ??? Moi je le vois plutôt allumant le brasier iranien puis syrien puis libanais, puis, puis.... le plus va-t-en guerre des néocons !
Pauvre France aux mains des néocons Sarkozy-Kouchner fanatiquement pro-américains et pro-israéliens...

La Gauche est morte, ou quoi ? Elle laisse la France sombrer sans réagir ? Casse sociale, soumission à l'ogre américain, et à son frère jumeau israélien, agonie de la démocratie via entre autres des médias reptiles et bientôt un parti unique... C'est avec une gauche anesthésiée et complaisante qu'on a eu 39-44...
Allez, le bal des vampires continue et bientôt apocalypse now !

Taisons-nous, courbons-nous devant les ogres de la planète... pauvre gauche du renoncement, pauvre France de l'asservissement.... tous collabos, à des degrés divers, des tueurs de l'humanisme !

Eva journaliste résistante à l'intolérable qu'on prépare sur le dos des peuples - et derrière leur dos !

Ecrit par : eva journaliste-résistante | 20.11.2007

Partager cet article
Repost0
30 octobre 2007 2 30 /10 /octobre /2007 19:58
3-copie-2.JPGBonjour,

Désormais, la lutte des classes prônée par Karl Marx s'est inversée. Ce sont les riches qui déclarent la guerre aux pauvres. Une guerre d'extermination, par les armes, même atomiques, et par le système économique libéral qui les asservit.

Pour commencer, que voit-on dans l'actualité ? Une femme a pris le pouvoir en Argentine.  En revendiquant toute sa féminité, comme S. Royal a osé le faire. L'émission C. dans l'Air, que j'ai écoutée distraitement ce soir, parlait du pouvoir des femmes. Moi, ça fait des années que j'ai compris qu'elles étaient réellement l'avenir de l'homme. Très exactement, depuis que je me suis intéressée à la foi Bahia's, il y a une vingtaine d'années, religion de paix rêvant d'un monde gouverné par l'élément féminin, plus sensible aux valeurs de vie, à la paix, au respect de la nature, à la sagesse, au compromis. L'un de mes récents articles s'appelait "femmes en guerre contre la guerre". A méditer au moment où la mafia (encore une expression que j'utilise depuis des années...) des maîtres du monde programme une guerre d'extermination d'une partie de l'humanité... nous allons y revenir.

Autre sujet, ce soir. En échange d'un bol de riz, des gamins de dix ans, en Inde, sont maltraités, menacés, battus, forcés de travailler quinze heures par jour. Afin d'augmenter les profits, et pour nous permettre de consommer plus, et moins cher. A notre insu, nous sommes donc des sangsues, des vampires. Nous nous repaissons du sang de jeunes innocentes victimes. 

Pendant ce temps, le Président qui pendant sa campagne avait promis de diminuer le train de vie de l'Etat, l'augmente - pratiquement le double, avec à la clef un bonus pour lui de 140 %. Qu'en pensent les smicards, les fonctionnaires ou les petits retraités à qui on refuse une amélioration de leur niveau de vie ? Les Français, eux, ne trouveront rien à redire, car par exemple FR2 leur a laborieusement expliqué que c'était pour "la transparence" et pour faire comme l'Allemagne.  J'imagine le temps passé par des médias comme FR2 pour traiter l'information, de telle sorte que les télespectateurs finissent par approuver leur Président dans tout ce qu'il fait. En tous cas, l' Etat a décidé de consacrer une part plus importante de son budget à l'Elysée. Des hordes de communiquants vont pouvoir en bénéficier, et les contribuables n'en sauront rien. Mais ils auront quand même compris que l'alignement des salaires par le haut est pour Sarkozy, et l'alignement par le bas pour le peuple Français.

Autre sujet, les mercenaires américains. Le peuple de Dieu, du moins autoproclamé tel, God and Dollar (pour autant que cela soit compatible,
puisque dans la Bible il est dit " Dieu ou Mâmon", Dieu ou l'argent, il faut choisir. Ou bien les Américains sont de piètres chrétiens, ou bien ils ne comprennent rien) aime les mercenaires, et les utilise de plus en plus. Oui, cette nation irréprochable dorlote ses tueurs. Les entreprises privées qui assurent en Irak, ou ailleurs, la sécurité (des compagnies pétrolères ou de leurs valets) font de la sécurité préventive comme d'autres la guerre préventive, c'est-à-dire qu'ils tirent sur tout ce qui bouge de peur d'être menacés. Le Dieu américain les absous d'avance de leurs péchés. Massacrez, tirez, tuez, assassinez, torturez, messieurs, vous avez l'immunité, puisque vous ne pouvez ête jugés ni au pénal - car vos crimes sont commis à l'étranger - ni devant un Tribunal militaire ! Y a bon le secteur privé, et très rentable ! Il peut tout se permettre, même tuer les populations civiles sans être inquiété, et sans indemnité à verser aux victimes s'il vous plaît. Quant aux mercenaires morts au combat (ou sans combat quand ils tirent préventivement), ils ne sont pas comptabilisés comme les soldats. L'apparence est sauve !

Donc, voici quelques sujets de l'actualité d'aujourd'hui, un joli monde, en effet (sauf s'il se féminise), comme dans le titre d'un de mes articles "un si joli monde". L'argent et l'immoralité règnent en maîtres. Ainsi en ont décidé les maîtres de la planète. 

Dès mon prochain article, je continuerai à vous donner les titres des grands chapitres du site "les maitres du monde" (http://www.syti.net) pour vous inciter à le visiter - et à méditer, et à vous engager. Ce soir, je n'aurai pas la place. 

La lecture que je commence à faire de ce site confirme tout ce que je pressentais. Oui, par le libéralisme l'asservissement des peuples est programmé - travaillez toujours plus et plus longtemps en gagnant toujours moins et en étant toujours moins protégé socialement ou sur le plan du Droit du Travail; oui, la société se deshumanise complètement (voyez mon article "deshumanisons, deshumanisons"), elle devient anonyme (ce que j'appelais dans cet article "la société anonyme sans responsabilité" ,et j'ajoute sans responsables, ce qui laisse la porte ouverte à tous les abus) et robotisée (dans le site http://www.syti.net, les auteurs parlent de "remplacement progressive des salariés par des machines" et de "contrôle des sources d'énergie par les élites" - alors que les biens devraient appartenir à tous, on voit ici qu' ils sont accaparés impunément par une minorité -). Des robots, n'est-ce pas, c'est plus docile, ça ne revendique pas, ça ne fait pas grève, ça ne se syndique pas. Le rêve, faire du profit sans frais autres que l'achat des machines, sans risques, sans contestation !

Oui, la société ne se libéralise et ne se deshumanise pas seulement au détriment de l'ensemble des êtres humains qui ne sont pas des sur-hommes et des sur-femmes (l'expression existe, au fait ?), et bien d'autres choses encore plus terrifiantes (je vous renvoie au site pré-cité) comme l'abrutissement total par les médias aux ordres ou le contrôle absolu des citoyens; elle prépare également une guerre d'abord sociale contre les peuples (le site y insiste largement) mais aussi, à mon avis, une guerre d'extermination au sens plein du terme.

D'après ce site exceptionnel, qui analyse la société telle qu'elle est en train de devenir, une guerre d'élimination contre la population mondiale a commencé, socialement bien sûr, mais aussi " par la suppression progressive de l'accès à l'espace vital, à la nourriture (l'arme de la faim ?), à l'éducation, à l'information, à l'énergie (comme en Palestine, justement) - voir les hausses des produits alimentaires, la suppression ou la réduction des allocations-chômage, la baisse des retraites, le démantèlement des systèmes d'éducation et de santé publiqe, la privatisation du marché de l'électricité" . 

" LES PAUVRES, LES PRECAIRES ET LES EXCLUS SONT CONDAMNES A UNE MORT LENTE ET DISCRETE, PAR LA MISERE, LA MALNUTRITION, LA MALADIE, OU LE SUICIDE ".  

Tiens donc, le suicide ? On n'en a jamais parlé autant, avec le stress programmé dans les entreprises... Comme vous le voyez, TOUT se tient.  Il y a un vaste plan d'ensemble ... une " solution finale ", lente et progressive, de la population en excès, trop nombreuse et inutile. Le karcher à grande échelle pour la racaille !

Et en ce sens, pour moi SARKOZY est bien plus que l'agent du Mossad comme certains l'insinuent à tort ou à raison (voyez ma publication Sarkozy, agent du Mossad ?), il est pour la France l' AGENT SPECIAL des maîtres du monde dont l'objectif est d' asservir l'univers entier. De la même façon, Terminator Arnold Schwarzenegger est mis sur orbite pour devenir la prochaine marionnette en chef des Etats-Unis, apte par sa belle gueule à remporter l'élection, et excellent communicateur puisqu'il est acteur, comédien. Pour bien servir les intérêts des maîtres du monde, il faut des acteurs, ou des avocats comme Sarkozy, on ne leur demande que d'être d'excellents public-relations, de parfaits la "voix de son maître". C'est tragique, mais c'est ainsi. Doit-on s'y résigner ? Certainement pas. J'analyserai dans un prochain article comment décréter la guerre mondiale des citoyens aux maîtres du monde.

Donc, je persiste et je signe. Pour moi, les pourritures qui dirigent le monde sont en train de programmer derrière le dos des peuples et contre eux, une véritable guerre d'extermination. 

Le climat change plus radicalement et plus vite que prévu. Les ressources énergétiques se raréfient. La population ne cesse d'augmenter, générant un nombre toujours plus grand d'exclus de la mondialisation malheureuse. Et qui, comme je l'ai si souvent dit dans mon blog et comme l'annonce le site syti.net, finiront par menacer la paix dorée des puissants, en organisant des insurrections de la faim, de la misère, de l'humiliation. Comme le proclame
prophétiquement la Bible, "tremblez, riches, votre or est pourri !". Les fortunes démentielles accumulées sur le dos et dans le sacrifice des peuples, cela suffit, n'est-ce pas. La révolte devant tant d'avidié, de luxure, d'égoïsme, de mépris, d'arrogance, est inévitable, à terme.

Alors, les maîtres du monde financier, industriel, politique, médiatique, se concertent. Trop de pauvres, trop de désespérés risquant de se transformer en terroristes, trop d'Arabes (la civilisation doit rester judéo-chrétienne, n'est-ce pas, adieu la diversité, le pluralisme culturel !), trop de Musulmans, trop de chômeurs, trop d'assistés, trop de délinquants, trop de jeunes, trop de vieux, trop d'handicapés, trop de précaires, trop de gauchistes, trop de familles monoparentales, trop d'étrangers, trop de drogués, trop de suicides ratés, trop de fonctionnaires, trop de grévistes, trop de sdf, trop de syndicalistes, trop de Roms, trop d'inutiles.... Pour nettoyer ça, on organise des guerres et on commence par le  Proche-orient riche en ressources qu'il faut absolument s'approprier ! Ainsi, on fait d'une pierre deux coups. On élimine massivement, et ensuite on vole, on pille, on contrôle. Après l'irak, l'Afghanistan, l'Iran, le Liban, la Palestine, la Syrie, ... on ira guerroyer préventivement contre les Algériens qui vont bientôt avoir l'arme atomique (dépêche jointe), et contre tous les autres finalement, sous le prétexte non de purifier le monde et de s'approprier les richesses des peuples, cela ne doit pas se savoir, mais pour apporter aux affamés la démocratie occidentale, la paix, la stabilté. Belle hypocrisie !

Alors oui, d'un côté l'asservissement par le libéralisme exacerbé, de l'autre l'élimination pure et simple. Deux versions d'un même projet ! Que faire ? Ce sera donc le sujet d'un de mes prochains articles, " guerre mondiale des citoyens contre les maîtres du monde ". Un beau thème, n'est-ce pas ? Vous verrez, Hollywood va s'y intéresser ! Si d'ici là tout n'a pas brûlé par la faute de promoteurs immobiliers appâtés encore et toujours par le gain. Qui s'en plaindra vraiment ? Hollywood a souvent fait de la résistance au désordre établi ! Alors,....

Pour les maîtres du monde, voyez le site syti.net, ou tous les articles d'Adriana Evangelizt, ou encore l'Aviseur International. Parmi d'autres ! Je vous en donnerai bientôt une liste, et en attendant plongez-vous dans la lecture de ces sites. Et lisez Le Monde Diplomatique, chaque mois. Au passage, je remercie le Diplo de m'avoir jugée digne d'être référencée sur son blog  (je l'ai su par le moteur de recherche des médias, http://search.live.com, que je remercie également puisqu'à lui seul il me consacre autant de pages que google). 

Je vous invite également à visiter le forum pour la paix,  http://paix.xooit.fr . Abonnez-vous à ma prose (newsletters à droite de l'écran, gratuit), et recommandez ce blog (rubrique recommander, à droite aussi). merci de votre fidélité et de votre amitié.

JAMAIS L'HUMANITE N'A CONNU UNE TELLE AVIDITE DE LA PART D'UN PETIT NOMBRE DE PRIVILEGIES ! ET UN TEL CYNISME ! Résistons...

TAGS : Guerre, paix, Le Monde diplomatique, l'Aviseur International, Adriana Evangelizt, Schwarzenegger,Hollywood, résistance, Bible, Arabes, Musulmans, Irak, Iran, Syrie, Liban, Palestine, Afghanistan, Sarkozy, Proche-orient, Roms, Mossad, l'Elysée, libéralisme, Inde, Dieu, terrorisme, Mercenaires privés, Bahia's, femmes, torture,  dollar, FR2, Argentine, God., Forum de la paix, Search Live..

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Les enjeux de la guerre Premier extrait proposé du site http://www.syti.net :Les maîtres du monde

Les enjeux de la seconde guerre du Golfe dépassaient largement l'Irak. La question posée était celle de l'avenir pour les prochaines décennies. Le monde futur doit-il être gouverné par le multilatéralisme, le dialogue et la concertation entre les pays? Ou bien le monde doit-il être gouverné de façon unilatérale et totalitaire par un empire américain auquel ne s'appliquerait pas le droit international, mais qui s'arrogerait celui de mener des "guerres préventives" contre n'importe quel pays?

Contrôlés par la faction la plus "dure" des Maîtres du Monde, les Etats-Unis ont fait leur choix. Ils ont décidé de profiter de leur totale suprématie militaire et technologique, ainsi que du champ libre laissé par l'absence d'une super-puissance concurrente depuis l'effondrement de l'URSS. L'ambition des Etats-Unis est d'utiliser leur puissance pour remodeler le monde à leur avantage. En 2001, dans l'un de ses discours, George W. Bush annonçait que les USA visaient désormais une "domination totale et définitive" sur le monde.
 

La division des Maîtres du Monde

La nouvelle doctrine militaire américaine a provoqué la division des Maîtres du Monde, dont les organisations rassemblent des personnalités issues de 3 pôles d'intérêts stratégiques.

Les membres du premier groupe sont issus de la sphère économique. Ils souhaitent la stabilité et la paix (conditions favorables à la croissance économique), et une mondialisation basée sur le multilatéralisme. Les options guerrières de Bush sont donc contraires aux intérêts de ce groupe. (voir l'article de Courrier International, "Empire contre Mondialisation")

Le deuxième groupe se définit comme "humaniste". Il est constitué de différents ordres philosophiques et mystiques qui se rattachent aux Templiers (mouvements Francs-lLmaçons, Rose-Croix...). Leur but déclaré est d'aider les hommes dans leur passage de la barbarie à la civilisation. Ce groupe soutenait la mondialisation marchande parce que c'était un moyen de réaliser leur objectif prioritaire: rendre les guerres impossibles, en unifiant le monde par l'économie et les échanges culturels. Pour ce groupe, les orientations ultra-nationalistes et unilatéralistes de Bush sont inacceptables.

Le troisième groupe a pris le pouvoir aux Etats-Unis par un coup d'état, avec l'élection truquée de Bush. Ses membres appartiennent à la sphère militaire (CIA, NSA, Pentagone) et militaro-industrielle. Ils souhaitent l'instabilité et la guerre (conditions favorables aux entreprises d'armement), et une mondialisation basée sur la domination absolue de l'Empire américain.


http://www.syti.net 

------------------------------------------------------------------------------------------------------
C'est le troisième groupe qui l'a emporté. Et pour continuer cette politique néo-conservatrice , ultra-libérale et belliqueuse, il tente de mettre sur orbite le héros de Terminator. Voici d'abord sur le nouveau motif de préoccupations des EU, l'article concernant les ambitions nucléaires de l'Algérie. (Eva)

mardi 30 octobre 2007 par Sami Abada
<http://www.bakchich.info/article1822.html>
Etats-Unis, Israël, Royaume-Unis…Le camp des anglo-saxons et ses
sympathisants s’inquiètent de nouveau des ambitions nucléaires de
l’Algérie.
L
le nucléaire algérien est une affaire sensible. Depuis 1991 et
l’expulsion de l’attaché militaire britannique surpris en train de
photographier le site de Aïn Oussera, dans le Sud algérien, le dossier
revient régulièrement sur le devant de la scène. Cela fait quelques
semaines que la presse israélienne tente de mobiliser la communauté
internationale au sujet des dangers d’une bombe nucléaire algérienne
qui ferait de ce pays une contrée aussi dangereuse que l’Iran.

C’est notamment le cas du grand quotidien de gauche Haaretz et du
Jérusalem Post, proche des milieux conservateurs américains. Même
topo au Royaume-Uni où l’hebdomadaire The Economist est revenu dans le
détail sur le programme nucléaire algérien en soulignant les risques
de prolifération au sein du monde arabe. Cerise sur le gâteau, à la
mi-septembre, des fuites dans le Washginton Times, aux États-Unis,
faisaient enfin état d’informations des services secrets israéliens
indiquant que l’Algérie aurait acheté un réacteur à la Chine.

Des généraux atomiques

Face à cette campagne de presse, Alger a préféré prendre les
devants. Fin septembre, une réunion a été organisée autour du
Premier ministre. Étaient conviés : le ministre de l’Intérieur,
celui de l’Énergie et des Mines, le ministre de la Défense et le
directeur du commissariat à l’énergie atomique, Mohamed Derdour. Le
général-major Mohamed Médiène, plus connu sous le surnom de «
Tewfik » et véritable patron de l’Algérie, a rejoint les
participants un peu plus tard pour livrer l’analyse de ses services
quant
aux articles de presse précédemment cités ainsi que de leurs
éventuelles suites. L’Algérie n’a jamais fait mystère de son
intention de s’équiper, avec l’aide de plusieurs pays (Chine, Afrique
du sud, Argentine et Russie) de centrales nucléaires à des fins
civiles, comme énergie de substitution. Depuis que le pouvoir algérien
est redevenu fréquentable et le pays solvable, de nombreux États se
précipitent pour proposer leurs services dans ce domaine. Dont la
France
par l’intermédiaire de Nicolas Sarkozy qui, cet été lors d’une
visite rapide, a proposé de vendre la technologie nucléaire
française.
Une Vieille obsession américaine

En septembre dernier, les archives de la sécurité américaine ont
déclassifié et rendu publique une série de documents montrant
comment, en 1991, les États-Unis ont réclamé un coup de main de la
Chine sur le dossier du nucléaire algérien. Objectif : faire pression
sur Alger afin qu’elle adhère au traité de non-prolifération
nucléaire. Les Américains y sont tout de même allés mollo car ils
n’avaient pas tous acquis (notamment le Département d’État) la
conviction que l’Algérie avait lancé un programme d’acquisition de
la bombe atomique. C’est un article paru dans le Washington Times en
avril 1991 qui a mis le feu aux poudres. Intitulé « La Chine aide
l’Algérie à développer des armes nucléaires », il mentionnait
que Pékin aidait le gouvernement algérien à construire un réacteur
susceptible de servir à fabriquer des armes près du village d’Aïn
Oussera. On y apprenait en outre que les Algériens avaient installé une
batterie de missiles anti-aériens dans les environs. Toujours est-il
que
sur pression du Congrès, l’administration de Bush père a dû
s’atteler plus tôt que prévu à ce problème. Des envoyés secrets
ont alors été dépêchés à Alger et Pékin. Il a finalement
été convenu avec les États-Unis que le réacteur algérien serait
soumis à des inspections de l’Agence internationale de l’énergie
atomique.

Récemment, les services de renseignement hexagonaux ont également fait
passer un mémorandum dans lequel ils assurent que l’Algérie ne peut,
seule, parvenir à élaborer une bombe sans le concours de pays qui
maîtrisent cette technologie. Mais, à Washington, on voit des bombes
partout et les faucons américains réclament des visites surprises
d’inspection. Ce qui, au passage, est déjà le cas et elles sont
nombreuses puisque l’Algérie a signé le Traité de
non-prolifération nucléaire en 1995.

Selon différentes sources, à Alger, on s’estime être dans le
collimateur des États-Unis pour des raisons tant diplomatiques que
politiques. La Maison-Blanche veut que le gouvernement algérien aille
plus vite et plus loin dans les réformes économiques, notamment dans le
domaine des hydrocarbures.

Par ailleurs la campagne d’attentats de ces derniers mois (200 morts en
septembre), inquiète des Américains toujours prompts à parler de «
bombe islamique ». Enfin, pour ne rien arranger aux yeux de Washington,
la puissance financière de l’Algérie lui permet dorénavant
d’envisager des transferts de technologie sans renoncer à son autonomie
politique. En d’autres termes, le cas algérien est nouveau et atypique.
Il n’a rien à voir avec l’Egypte qui ambitionne de se doter d’une
bombe nucléaire mais vit sous assistance financière des États-Unis
sans menacer les intérêts américains dans la région.
Voir en ligne : in Bakchich n°52

Une Vieille obsession américaine

En septembre dernier, les archives de la sécurité américaine ont
déclassifié et rendu publique une série de documents montrant
comment, en 1991, les États-Unis ont réclamé un coup de main de la
Chine sur le dossier du nucléaire algérien. Objectif : faire pression
sur Alger afin qu’elle adhère au traité de non-prolifération
nucléaire. Les Américains y sont tout de même allés mollo car ils
n’avaient pas tous acquis (notamment le Département d’État) la
conviction que l’Algérie avait lancé un programme d’acquisition de
la bombe atomique. C’est un article paru dans le Washington Times en
avril 1991 qui a mis le feu aux poudres. Intitulé « La Chine aide
l’Algérie à développer des armes nucléaires », il mentionnait
que Pékin aidait le gouvernement algérien à construire un réacteur
susceptible de servir à fabriquer des armes près du village d’Aïn
Oussera. On y apprenait en outre que les Algériens avaient installé une
batterie de missiles anti-aériens dans les environs. Toujours est-il
que
sur pression du Congrès, l’administration de Bush père a dû
s’atteler plus tôt que prévu à ce problème. Des envoyés secrets
ont alors été dépêchés à Alger et Pékin. Il a finalement
été convenu avec les États-Unis que le réacteur algérien serait
soumis à des inspections de l’Agence internationale de l’énergie
atomique.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
http://www.syti.net   2e extrait de ce site : EN 2008, TERMINATOR SUCCEDERA-T-IL A BUSH ? Pour donner le coup de grâce à la civilisation....

 Terminator-Schwarzenneger, futur président des Etats-Unis ?

 
George W. Bush ne pourra plus être président en 2008, la Constitution américaine fixant à 2 mandats successifs le temps maximum d'un président à la Maison Blanche.

Les lobbies qui ont installé Bush au pouvoir songent déjà à lui trouver un successeur dans le rôle du pantin. Et ce successeur pour pourrait bien être l'acteur Arnold Schwarzenegger, devenu gouverneur de Californie avec le soutien des réseaux pro-Bush, et superstar de la Convention républicaine à New York en septembre 2004.

Seul problème: la Constitution américaine ne permet pas à "Schwarzie" de devenir président, car il est né à l'étranger de parents qui ne sont pas Américains. Schwarzenegger est en effet un Autrichien naturalisé Américain.

Mais très opportunément, un élu républicain de la Chambre des Représentants a déposé un amendement pour modifier la Constitution spécialement pour "Schwarzie". Il s'agirait de permettre aux personnes naturalisées américaines depuis 20 ans de se présenter à l'élection présidentielle. Le Représentant républicain Dana Rohrabacher à l'origine de l'amendement ne cherche même pas à cacher le but final de l'opération. Il a déclaré dans une interview que Schwarzenegger "faisait du bon boulot" en tant que gouverneur mais que son véritable objectif était la Maison Blanche. "Nous avons des personnes très qualifiées qui pourraient faire avancer notre pays et il n'y a aucune raison qu'ils soient exclus de l'élection présidentielle".

Dès lors que le pouvoir réel n'est plus exercé par le président mais par des réseaux occultes et des lobbies, le rôle du président n'est plus d'être un dirigeant compétent, intelligent, éclairé ou visionnaire, et encore moins de concevoir la politique du pays. Ce que l'on attend désormais du président, c'est d'être un communicateur, et idéalement, un acteur, capable de proférer les pires mensonges en ayant l'air sincère.

Comme Ronald Reagan, Schwarzenegger a donc toutes les qualités requises pour être président. De plus, avec la brutalité bestiale qu'il se plaît à incarner dans ses films, Arnold Schwarzenegger représenterait parfaitement l'Amérique de ce début de 21è siècle.

Pour achever le travail de Bush et finir de mettre la planète à feu et à sang, Schwarzenegger est prédestiné pour jouer le rôle du "Terminator" qui donnera le coup de grâce à la civilisation...

 

Une débauche de drapeaux géants, des discours agressifs qui excitent la peur et la haine envers un ennemi désigné, le tout devant une foule fanatisée, cela n'est pas sans rappeller d'autres rassemblements à grand spectacle organisés par un Autrichien naturalisé Allemand et démocratiquement élu chancelier d'Allemagne...


 

Schwarzenegger et les "Maitres du Monde"

L'ascension politique de l'acteur et son élection au poste de gouverneur de Californie n'auraient pu se produire sans le soutien des "Maitres du Monde". Arnold Schwarzenegger sait entretenir des relations "utiles", comme on le voir sur cette photo en compagnie de Jacob Rothschild (présumé Illuminati). Schwarzenegger est également membre du Bohemians Club, une société secrète qui rassemble l'élite politique et économique américaine proche du parti Républicain, et dont un autre acteur-président fut également membre.

 

 

 

THEMES ASSOCIES
 

 

L'émergence du libéral-fascisme

Avec Nicolas Sarkozy et les lois Perben, on assiste en France comme aux Etats-Unis à l'émergence d'une nouvelle tendance politique: le "libéral-fascisme"...

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
FORUM SUR LA PAIX (cliquer sur forum paix, à LIENS) : Voici ma contribution à l'excellent commentaire  sur les citoyens terroristes (joint plus bas) tous potentiellement dangereux pour Bush ! Alerte, paranoïa générale ! 


Messagedéfense de la paix dans le monde Répondre en citant Editer/Supprimer ce message Supprimer ce message

Question Question Okay  ça ce sont les citoyens américains terroristes, prêts à allumer la mèche ! Vite, allons chercher Bush  Bannir   Vous l'avez reconnu ? Evil or Very Mad  Ca, c'est le diable américain ! Cool  Les espions partout ! Shocked   Et même de super espions ! Mr. Green  Vous l'avez reconnu, ce petit homme vert ? C'est Sarko l'écologiste (en paroles) pour faire oublier les manifs ! Razz  Et ça, c'est sa nouvelle conquête bosniaque ! Faites l'amour, tous les 2, svp, pas la guerre ! (vous voyez, je reste dans le sujet), de grâce pas la guerre contre l'Iran et tous les autres ! Sad  sinon, ça sera la guerre mondiale, et on  ne sera pas contents Crying or Very sad ! Furieux, mêmes ! On ne veut pas de vos guerres, hé Kouchner, Bush, Sarkozy, on veut vivre ! Smile Rendez-nous heureux, au lieu de faire notre malheur avec de nouvelles guerres, HEUREUX ! Very Happy  A bientôt pour de prochains messages Question  Eva Laughing
_________________
Eva la journaliste-écrivain résistante à l'intolérable qu'on prépare sur le dos et derrière le dos des peuples.
Posté le: Hier à 23:06    Sujet du message: défense de la paix dans le monde Répondre en citant

Voici la contribution annoncée : "Tous terroristes !"  in "Forum sur la paix"
Face a cela qui arrivera certainement eu Europe , je ne sais pas ce que l’on peut faire

LES U.S.A. FONT PASSER UNE LOI SUR LE « CRIME DE PENSEE », LE « TERRORISME DOMESTIQUE » ET LA « VIOLENCE LIEE AUX IDEOLOGIES » !!!


LA CHAMBRE FAIT PASSER UN PROJET DE LOI SUR LA PREVENTION DES PENSEES CRIMINELLES


25.10.2007
www.roguegovernment.com
Lee Rogers

USA - La Chambre des représentants a récemment voté le projet de loi HR 1955 intitulé « The Violent Radicalization and Homegrown Terrorism Prevention Act of 2007 » (voir ce projet de loi sur http://www.govtrack.us/congress/billtext.xpd?bill=h110-1955 ). Ce projet de loi est l'une des attaques les plus flagrantes menées à ce jour contre la Constitution et encore réellement définit en fait les crimes de pensée comme du terrorisme domestique. S'il est adopté dans la loi, il permettra également d'établir une commission et un centre d'excellence afin d’étudier et de vaincre qu'on appelle les soi-disant criminels de la pensée.

Contrairement aux précédentes législations antiterroristes, ce projet de loi cible plus particulièrement les populations civiles des États-Unis et utilise des termes vagues afin de définir le « terrorisme domestique ».

Étonnamment, 404 de nos représentants élus - à la fois des partis démocrate et républicain - ont voté en faveur de ce projet de loi (cf. http://www.govtrack.us/congress/vote.xpd?vote=h2007-993). Il ne fait guère de doute que ce projet de loi vise spécifiquement la communauté de patriotes sans cesse croissante et qui exige le rétablissement de la Constitution.

Tout d’abord, penchons-nous sur les définitions de la radicalisation violente et du homegrown terrorism (terrorisme domestique) telles qu’ils sont définis à l'article 899A du projet de loi.

La définition de la « radicalisation violente » utilise des mots flous pour définir ce qui désigne tout système de croyance qui fait la promotion de ce que le gouvernement considère être un ordre du jour extrémiste.

Puisque le projet de loi ne définit pas spécifiquement ce qu'est un système de croyance extrémiste, il tout est laissé à l'interprétation du gouvernement. Vu la façon dont le gouvernement a tout fait pour détruire la Constitution, ils pourraient même définir les partisans de Ron Paul comme des gens faisant la promotion d'un système de croyance extrémiste. Littéralement, le gouvernement, en fonction de cette définition, peut définir ce qu'il veut comme étant un système de croyances extrémiste. En essence, ils ont défini la radicalisation violente comme un crime de pensée. La définition telle qu'elle est déterminée dans le projet de loi est présentée ci-dessous.

(2) RADICALISATION VIOLENTE - Le terme "radicalisation violente" désigne le processus d'adoption ou de la promotion d'un système de croyances extrémiste dans le but de faciliter la violence fondée sur le plan idéologique afin de faire avancer le changement politique, religieux social.

La définition du « terrorisme domestique » utilise des termes tout aussi flous pour définir plus précisément la pensée criminelle. Le projet de loi inclut l'utilisation planifiée de la force ou de la violence comme du terrorisme domestique, ce qui pourrait être interprété comme le fait de penser à l'utilisation de la force ou la violence. Non seulement cela, mais la définition est si vaguement déterminée, que même les petits délits pourraient entrer dans la catégorie du terrorisme domestique. La définition telle qu'elle apparaît dans le projet de loi est présentée ci-dessous.

(3) TERRORISME DOMESTIQUE - Le terme "terrorisme domestique" désigne l'utilisation, l'utilisation projetée, ou la menace d'utilisation de la force ou de la violence par un groupe ou un individu né ou basée et opérant principalement à l'intérieur des États-Unis ou de toute possession des États-Unis afin d'intimider ou de contraindre le gouvernement des États-Unis, la population civile des États-Unis, ou n'importe quel segment d’entre eux, en vue d'objectifs politiques ou sociaux.

L'article 899B du projet de loi revient sur les conclusions du Congrès en ce qui a trait au terrorisme domestique. Ce qu’il y a de particulièrement alarmant, c'est que le projet de loi mentionne l'Internet comme source principale de propagande terroriste. Le projet de loi mentionne même des flux en référence évidente à bon nombre de réseaux radio Internet de patriotes et pour la constitution qui ont été formés. Il mentionne également que les terroristes domestiques couvrent tous les âges et toutes les races, ce qui indique que le Congrès déclare que tout le monde est un terroriste potentiel. Pire encore est le fait que le Congrès affirme dans ses conclusions qu'ils devraient considérer les états-policiers draconiens comme le Canada, l'Australie et le Royaume-Uni comme des modèles afin de vaincre les terroristes domestiques. Littéralement, ces conclusions du Congrès tombent tout droit contre la communauté croissante des patriotes.

La plus grosse farce dans tout ceci est que cette section dit également que les mesures destinées à empêcher la radicalisation violente et le terrorisme domestique ne devraient pas violer les droits constitutionnels des citoyens. Toutefois, la définition de la radicalisation violente et du terrorisme domestique tels qu'ils sont déterminés dans la section 899A est elle-même inconstitutionnelle. La Constitution n'autorise pas le gouvernement à l'arrestation de personnes pour crimes de pensée, de sorte que toutes les promesses de ne pas violer les droits constitutionnels des citoyens sont déjà brisées par leurs propres définitions.


SECTION 899 B. CONCLUSIONS.

« Le Congrès conclut ce qui suit:

(1) L'élaboration et l'application de méthodes et de procédés qui peuvent être utilisés pour prévenir la radicalisation violente, le terrorisme domestique et la violence fondée sur une idéologie aux États-Unis sont essentielles à la lutte contre le terrorisme national.

(2) La promotion de la radicalisation violente, du terrorisme domestique et de la violence fondée sur une idéologie existe aux États-Unis et constitue une menace pour la sécurité du pays.

(3) L'Internet a aidé à faciliter la radicalisation violente, la violence fondée sur les idéologies, et le processus de terrorisme domestique aux États-Unis en offrant un accès à large et constante des flux de la propagande terroriste liée à des citoyens américains.

(4) Bien que les États-Unis doit poursuivre leurs efforts de vigilance pour combattre le terrorisme international, il convient également de renforcer les efforts de lutte contre la menace posée par les terroristes domestiques basés et opérant à l'intérieur des États-Unis.

(5) Comprendre les facteurs de motivation qui conduisent à la radicalisation violente, au terrorisme domestique, et la violence fondée sur les idéologies est une étape essentielle vers l'éradication de ces menaces aux États-Unis.

(6) La montée potentielle des terroristes domestiques radicalisés et non affiliés au niveau national ne peut pas facilement être évitée via l'intelligence fédérale traditionnelle ou les efforts d’application de la loi, et exige l’incorporation de solutions liées aux états et locales.

(7) Les personnes sujettes à la radicalisation violente, au terrorisme domestique et à la violence fondée sur les idéologies portent sur toutes les races, toutes les ethnies et toutes les croyances religieuses, et les individus ne devraient pas être ciblés simplement sur base de la race, de l'ethnie ou de la religion.

( Toute mesure prise pour prévenir la radicalisation violente, le terrorisme domestique et la violence fondée sur les idéologies et le terrorisme domestique aux États-Unis ne doit pas violer les droits constitutionnels, les droits civils et des libertés civiles des citoyens américains et des résidents permanents licites.

(9) Certains gouvernements, dont le Royaume-Uni, le Canada et l'Australie possèdent une expérience par rapport au terrorisme domestique et les Etats-Unis peuvent bénéficier des enseignements tirés par ces pays. »

La section 899C appelle une commission sur la prévention de la radicalisation violente et de la violence fondée sur les idéologies. La commission sera composée de dix membres nommés par différents individus qui occupent des postes différents au sein du gouvernement.

Essentiellement, il s'agit d'une commission qui examinera et fera rapport sur la manière dont ils vont faire face à la radicalisation violente et le terrorisme domestique. Donc, fondamentalement, la commission est formée spécifiquement sur la manière de traiter les criminels de la pensée aux Etats-Unis. Le projet de loi exige que la commission présente leur rapport final 18 mois après la première réunion de la commission, et qu’elle soumette des rapports intérimaires tous les 6 mois, menant au rapport final. Ci-dessous figure l'objectif de la commission qui est défini par le projet de loi. Etonnamment, ils définissent même l'un des buts de la commission chargée de déterminer les causes de la radicalisation violente des « loups solitaires".


(B) But - Les buts de la Commission sont les suivants:

(1) Examiner et faire rapport sur les faits et les causes de la radicalisation violente, du terrorisme domestique et de la violence fondée sur les idéologies aux États-Unis, y compris les connexions états-uniennes vers les personnes et réseaux non américains ; la radicalisation violente, le terrorisme domestique et la violence en prison fondée sur les idéologies ; la radicalisation violente, le terrorisme domestique et la violence basée sur les idéologies et liés à l’individu (et dits du « loup solitaire »), ainsi que d'autres visages des phénomènes de radicalisation violente, de terrorisme domestique et de violence fondée sur les idéologies que la Commission considère comme importants.

(2) Tirer parti et rassembler les travaux d'autres entités et éviter les doubles emplois, en passant en revue les trouvailles, les conclusions et les recommandations :

(A) du Centre d'excellence établi ou désigné en vertu de l'article 899D et d'autres travaux universitaires, le cas échéant;

(B) des études fédérales, des états, locales ou tribales ; des passages en revue et des expériences avec la radicalisation violente, le terrorisme domestique, et la violence fondée sur les idéologies; et

(C) des études de gouvernements étrangers, des passages en revue, et des expériences avec la radicalisation violente, le terrorisme domestique et la violence fondée sur les idéologies.

La section 899D de ce projet de loi met en place un centre d'excellence pour l'étude de la radicalisation violente et du terrorisme domestique aux États-Unis. En gros, ce sera une institution affiliée au Department of Homeland Security qui étudiera et déterminera la façon de vaincre les criminels de la pensée.

La section 899E du projet de loi traite de la façon dont le gouvernement va vaincre la radicalisation violente et le terrorisme domestique grâce à la coopération internationale. Comme cela est déclaré dans la section des conclusions plus haut dans cette législation, ils vont sans aucun doute demander l'avis des pays qui possèdent des états-policiers draconiens comme le Royaume-Uni afin de déterminer comment faire face à cette menace croissante du crime de la pensée.

La section du projet de loi qui est probablement la plus ridicule est la Section 899F qui stipule la manière dont ils projettent de protéger les droits et les libertés civils, tout en empêchant la violence fondée les idéologies et le terrorisme domestique. Voici ce que dit cette section.


SECTION 899 F. PROTEGER LES DROITS ET LES LIBERTES CIVILS, TOUT EN EMPECHANT LA VIOLENCE FONDEE SUR LES IDEOLOGIES ET LE TERRORISME DOMESTIQUE.

(A) En général - Le Department of Homeland Security, dans ses efforts pour empêcher la violence fondée sur les idéologies et le terrorisme domestique tels qu’ils sont décrits dans le présent document ne doivent pas violer les droits constitutionnels, les droits et les libertés civils des citoyens américains et des résidents permanents licites.

(B) Engagement de neutralité raciale - Le Secrétaire s’assurera que les activités et les opérations des entités créées par ce sous-titre sont en conformité avec l’engagement de neutralité raciale du Department of Homeland Security.

(C) Mécanisme de contrôle – L’Officier des droits et libertés civils du Department of Homeland Security développeront et mettront en application un mécanisme de contrôle afin de s'assurer que le respect de ce sous-titre ne se traduise pas par un impact disproportionné, sans base rationnelle, que ce soit au niveau de la race, de l'ethnie ou de la religion, et inclura les résultats de son contrôle dans son rapport annuel au Congrès, rapport qui est obligatoire en vertu de l'article 705.

(B) Erreur d'écriture de l'amendement - La table des matières dans la section 1(b) de cette loi est modifiée par l'insertion de ce qui suit, à la fin des articles relatifs au titre VIII :

Il précise dans la première sous-section qu’en général, les efforts visant à vaincre le crime de pensée ne violeront pas les droits constitutionnels, les droits et les libertés civils des citoyens américains et des résidents permanents licites. Comment ceci protège-t-il les droits constitutionnels s’ils utilisent des termes flous tels que « en général » dans la préface de la déclaration? Cela signifie que le Department of Homeland Security n'a pas à se conformer à la Constitution dans ses tentatives pour empêcher le terrorisme dite domestique.

Ce projet de loi est complètement fou. Il permet littéralement au gouvernement de définir tous les crimes de pensée, y compris le crime de pensée de radicalisation violente et de terrorisme domestique. De toute évidence, cette loi est anticonstitutionnelle sur un certain nombre de niveaux, et il est clair que les 404 représentants qui ont voté en faveur de ce projet de loi sont tous des traîtres et devraient être démis de leurs fonctions immédiatement. La trahison couvre les deux partis politiques (républicain et démocrate) et elle nous montre tous qu'il n'y aucune différence entre les deux.

Ce projet de loi va passer au Sénat et devrait être adopté, signé et transformé en loi par George W. Bush. Considérant que les lois draconiennes comme le Patriot Act et la Loi sur les Commissions militaires ont déjà été adoptées, il y a beaucoup de chances que celle-ci passe également. Ceci constitue une preuve supplémentaire que notre pays a été totalement vendu par un groupe de traîtres à tous les niveaux du gouvernement.


Point(s): 1  Évaluer: Plus - Moins
Revenir en haut
Voir le profil de l’utilisateur Envoyer un message privé
 
 

Passionnant, instructif ! Je vais imprimer l'article et le passer dans mon blog http://r-sistons.over-blog.com, je vais essayer de le faire rentrer dans mon dernier article " guerres d'extermination contre les peuples pour le confort d'une minorité "; sinon, ça sera pour une autre fois.
Les EU, ce sont des guerres à perpète, préventives maintenant : un nouveau joli concept pour réduire la population, sécuriser l'ami israélen, et s'approprier les ressources des autres. La guerre, une obsession pour ces chrétiens parfaits. Des ennemis, ils en ont toujours, et sinon ils se les créent, il faut bien faire travailler les marchands d'armes. Les Etats-Unis n'ont pas fini de se faire des ennemis. Et même à l'intérieur de leur frontières, chaque citoyen est suspect, soupçonné du pire ! Chers frères en Christ, voyons   Vous êtes ravagés ! Sarkozy est obsédé par les embryons délinquants, Bush par tout le monde, même par les cervelles. Joli monde.. Eva Rolling Eyes
_________________
Eva la journaliste-écrivain résistante à l'intolérable qu'on prépare sur le dos et derrière le dos des peuples.

Partager cet article
Repost0

R-Sistons

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
  • Contact

Recherche

Archives

Pages