25 septembre 2010 6 25 /09 /septembre /2010 02:33

 

 

Que_fait_Sarko_en_Afrique.jpg

 

Néo-colonialisme au Niger,

par eva R-sistons

 

 

Comme les Lecteurs et les Lectrices de ce blog doivent le savoir, les relations entre la France de Sarkozy et Israël sont si étroites, qu'on peut dire sans exagérer que les 2 Etats ont presque fusionné, en particulier via le CRIF. Au grand dam de l'indépendance nationale, bien sûr ! Or, l'Etat d'Israël, ayant flairé de juteuses occasions en Afrique, comme d'ailleurs la Chine, cherche de plus en plus à s'installer dans le continent. Un continent qui, rappelons-le, possède les plus prometteuses ressources pour les décennies à venir ! La France y a ses intérêts, elle est encore bien implantée, et une entreprise comme Areva la représente sur place, et tant pis pour les autochtones.

 

Bref, que fait Nicolas Sarkozy en Afrique ? Assurément ce que l'alter ego israélien lui demande ! Le Crif, et le Medef, sont les deux mamelles de Sarkozy. Si l'on ajoute que les Américains ne tiennent pas à voir les Chinois en Afrique, et que par contre ils tiennent à s'approprier les ressources du continent africain, eux aussi, on comprend que tous ces gens se retrouvent sur des terres où ils sont mal accueillis, sauf les Chinois, plus avisés et plus portés aux concessions que les Occidentaux qui eux règlent les problèmes en faisant travailler leurs industriels de l'armement. Et d'ailleurs, les Chinois préfèrent offrir des équipements aux autochtones, plutôt que les bombarder. Les Nigériens savent reconnaître leurs amis, et surtout leurs ennemis !

 

Donc, le sieur Sarkozy sent qu'il peut offrir tant à ses amis du MEDEF que d'Israël  de juteuses opportunités, et il s'intéresse de plus en plus au continent africain. Quant à Areva, qui est plus motivée par les profits que par le bien-être des populations locales, c'est le moins que l'on puisse dire - pillage, atteintes à l'environnement, mépris des autochtones... -, sa présence n'enthousiasme guère les populations de la région. Et, parfois, elles le font savoir, à leur manière, celle du pauvre (actes de piratage, attentats...). Celui qui sème le vent, très exactement le néo-colonialisme, peut s'attendre à récolter la tempête, un jour ou l'autre.

 

Les intérêts financiers de la France seront d'autant plus menacés, que la politique de notre pays se fera plus pressante, sous la pression tant du MEDEF que d'Israël. A plus forte raison si notre gouvernement instaure en France une sorte de Mac'carthysme, de chasse aux sorcières, non seulement envers les Roms, mais d'abord et avant tout envers les Musulmans, que les citoyens israéliens ne portent guère dans leur coeur. Lois sur la "burqa", participation aux guerres de l'OTAN en Afghanistan, discriminations envers les citoyens arabes ou Musulmans, tout cela a des conséquences, un jour ou l'autre. Depuis plus d'un an j'attire l'attention de mes Lecteurs sur le risque, avec un énergumène comme Sarkozy, d'attentats sur notre sol. On ne peut pas stigmatiser des individus sans s'attendre, un jour ou l'autre, à les voir réagir. Il est normal que les citoyens musulmans, et à plus forte raison islamistes, soient très remontés contre un pays qui favorise Israël et piétine leurs intérêts, au point, en sous-mains, de préparer une sale croisade contre l'Iran. Car notre "Chef" n'est pas seulement un néoconservateur bon teint, 100 % bushiste, et peut-être encore plus que l'original, mais il est comme ses amis texans, partisan des politiques les plus musclées, brutales, guerrières. Et tant pis pour les Français, opposés à toutes ces folies...

 

Al Quaïda n'existe pas, c'est un phantasme créé pour nous faire peur et pour nous dresser contre les Musulmans, car l'organisation représente tout au plus deux mille activistes répartis un peu partout, selon des sources officielles (ancien chef de la Sécurité intérieure en France, au micro de C dans l'Air). L'armada occidentale n'a rien à craindre de ces quelques fanatiques. Mais elle sait parfaitement les instrumentaliser à des fins machiavéliques, de prédation des Etats riches en ressources, et de soumission des citoyens apeurés.

 

Le fait qu'un agent de la DST soit parmi les otages, au Niger, apporte un éclairage nouveau à l'affaire, éclairage évidemment peu ébruité par la Presse aux ordres. Et cela nous promet des rebondissements variés... justifiant une présence militaire toujours plus importante, et au final, en effet, la région risque de finir comme l'Irak et l'Afghanistan. Le sous-sol du pays est si riche, qu'il suscite les appétits les plus gourmands, et les moins regardants quant à l'éthique.

 

Alors, western à rebondissements ? Sanglant, certainement. La démocratie à la sauce occidentale est décidément beaucoup moins appétissante que celle qui règne au Vénézuela, et que les Médias partisans vont s'acharner à diffamer pendant les élections.


Chavez est un grand bonhomme, aimant son peuple, le dorlotant, et ce genre de dirigeant est suffisamment rare pour qu'on le salue. Alors, n'écoutons surtout pas les sirènes des médias menteurs... et réjouissons-nous de sa future victoire bien méritée.

 

Quant aux Nigériens, avec Areva, le Medef, Sarkozy et ses amis tant israéliens qu'américains, ils peuvent redouter le pire...

 

Les convulsions ne font hélas que commencer ! Lorsque les terres sont très riches, les vautours modernes arrivent... de partout ! Et ce sont les autochtones qui en font les frais... Néo-colonialisme bien vivant !

 

Eva R-sistons

 

TAGS : Niger, Afrique, France, Sarkozy, Israël, Chine, Etats-Unis, Areva, néocolonialisme, MEDEF, Vénézuela, Chavez, démocratie, Musulmans, Arabes, Al Quaïda, terrorisme, burqa, OTAN, Afghanistan, Irak, Iran

 

 

Reçu ce commentaire,

et ma réponse:

 

Selon l’Observatoire du nucléaire, l’enlèvement des sept français par AQMI serait une manœuvre de l’armée française

Selon l’Observatoire du nucléaire, l’enlèvement des sept salariés d’Areva et de Vinci au Niger, le 16 septembre dernier, serait une manoeuvre tactique de l’armée française destinée à conserver la mainmise de la France sur les mines d’uranium nigériennes.

C’est une dépêche du Journal du Dimanche, publiée mardi dernier, qui rapporte le communiqué de l’Observatoire du nucléaire. Le document développe l’hypothèse selon laquelle l’Etat-major français aurait volontairement facilité l’enlèvement des employés en abaissant son seuil de vigilance, pour ensuite donner l’impression de sévir, et ainsi conserver le monopole de mines convoitées par la Chine. http://www.lejdd.fr/International/Afrique/Depeches/Niger-L-Observatoire-du-nucleaire-cible-l-armee-221659/

(..) voir commentaire + bas

 

Bien entendu, intérêts (économiques et hégémoniques) à défendre, franco-israéliens,

et contrer les Chinois. En +, via les Médias, le plaisir de taper sur les Islamistes donc les Musulmans. D'une pierre, 3 coups. eva

 
  

 

Confirmation:

 

Lire aussi:

Sous la burqa, le Niger

Alain Gresch (Monde Diplomatique)

http://www.alterinfo.net/Sous-la-burqa-le-Niger_a50198.html 

.
DERNIÈRE RÉVÉLATION SUR LE RAPT DES SEPT ÉTRANGERS AU NIGER : Un agent de la DST parmi les otages



Source :

l_expression.jpg

23 Septembre 2010

Que cache « la réaction rapide et inconditionnelle » de la France dans la zone du Sahel et la mobilisation d’une centaine de militaires ?

 

 

« Les actions que mène la France au Sahel commencent à livrer leur secret et l’enjeu devient plus clair », nous ont confié, hier en exclusivité à L’Expression, des sources très au fait du dossier et de ce qui se prépare dans la région. L’énigme révélée par nos sources s’avère « la présence parmi les sept otages enlevés jeudi dernier au nord du Niger, d’un agent des services de renseignements français appartenant à la DST ».

La présence de l’agent de la DST parmi les otages change totalement la donne et explique, en partie, la réaction à la fois « furieuse et rapide » des autorités françaises quitte à embraser la région. « L’agent en question a été injecté dans la région dans l’objectif d’infiltrer le réseau terroriste agissant au profit de ce qu’on appelle Al Qaîda au Maghreb islamique », précisent nos sources. « La France a sollicité l’aide des Américains de façon officielle », ajoutent encore nos sources, précisant que « derrière cette approche se cache l’autorisation des Américains aux Français d’intervenir en territoire sahélien, qui va permettre par la suite à ces mêmes Américains de mobiliser leurs troupes dans la région et d’en faire un second Irak ou un second Afghanistan ».

 

L’enjeu est donc, toujours selon nos sources, très grave et se traduit par la trahison tout simplement des Accords d’Alger, par la Mauritanie et le Mali. Ces accords ont été convenus dans la capitale algérienne, le mois de mars dernier, et entrent dans le cadre d’une lutte commune contre le terrorisme et le crime organisé regroupant les réseaux qui s’adonnent à tous genres de trafics. Mais il fallait entraîner le Niger dans ce projet qui se concrétise avec cette prise d’otages. C’est dire que les complicités sont d’un très haut niveau, qui vont, non seulement servir les intérêts des réseaux terroristes, des narcotrafiquants et contrebandiers, mais à coup sûr, les intérêts des Occidentaux, les Américains y compris. Sachant parfaitement que la France exploite un gisement d’uranium par le biais de sa compagnie Aréva installée à Arlit au nord du Niger. Le pire que craignent les services de sécurité algériens, consiste en un recrutement « massif de hors-la-loi » au sein des réseaux terroristes, un fait qui intervient systématiquement suite à cette ingérence imposée dans la région. L’Algérie avait anticipé en regroupant les pays du Sahel pour une action commune et concertée dans la lutte contre le terrorisme dans la bande du Sahel et tenter par tous les moyens légaux d’éviter une ingérence étrangère. Mais, a priori, nos voisins ne l’entendent pas de cette oreille. Fascinés certainement par la présence d’une seconde force jumelée France-USA, la Mauritanie et le Mali livrent la région à une occupation étrangère.

L’Algérie est directement concernée par ce qui se passe, puisque les faits se déroulent dans une région limitrophe. Des renseignements collectés, que nos sources prennent avec beaucoup de réserve, font état aussi que l’on cherche à provoquer une réaction de Mokhtar Benmokhtar, qui reste loin de ce qui se passe, même s’il y est mêlé indirectement, afin de légitimer une intervention militaire occidentale. MBM a échappé à plusieurs reprises aux pièges qui lui ont été tendus par les forces américaines, car non seulement il représente une véritable source d’information, mais aussi parce qu’il contrôle un important nombre de tribus touarègues.

Et c’est dans ce contexte que les ravisseurs affiliés à la présumée branche d’Al Qaîda au Maghreb islamique revendiquent l’opération du rapt perpétré le 16 septembre dernier, soulignant dans un message audio lu par un porte-parole répondant au nom de Salah Abou Mohamed, que les auteurs du kidnapping, Abou Zeïd avec l’aide précieuse d’un certain Ag Amnoukal, allaient faire part à Paris de leurs demandes. Ils mettent en garde, dans le même message, le gouvernement français quant à une tentative d’intervention militaire, comme celle menée pour libérer Michel Germaneau.

Aujourd’hui, la France sollicite, selon des responsables américains, l’aide de l’armée US prétextant une volonté de localiser l’endroit où sont séquestrés les otages par l’imagerie satellitaire.

Aucune autre information n’a filtré à ce sujet, sauf qu’on sait que si cette action est entreprise par les Américains, elle n’épargnera pas l’Algérie du fait que les otages sont maintenus dans un endroit non loin des frontières algériennes.

Toute la panique qui s’est emparée de la France cache bien des dessous, même si de nombreux officiels français ne cessent d’alerter que l’Hexagone fait face à un véritable pic de menace terroriste.

Point également évoqué, hier, par le directeur général de la police nationale française, Frédéric Péchenard. Ce dernier, intervenant sur les ondes de la Radio RTL, souligne, se fiant à l’information rapportée par des sources sécuritaires algériennes, l’existence d’un éventuel attentat-suicide.

« Nous avons des indications sérieuses émanant de renseignements fiables, nous disant qu’il y a un risque d’attentat important » et de poursuivre : « Nous avons actuellement un pic de menace qui est incontestable. A l’heure où je vous parle, il y a une menace spécifique contre les intérêts français » a-t-il averti.

Par ailleurs, l’on sait que lors d’une réunion d’un conseil restreint, mardi, présidé par Nicolas Sarkozy, Brice Hortefeux, ministre de l’Intérieur français a reçu pour mission de se déplacer au Mali dans la soirée. La France a été rassurée sur la vie de ses ressortissants, selon les dernières informations parvenues à l’Elysée. Et sans aucun doute, elle fera tout pour libérer les otages, surtout que maintenant on sait qu’une grosse pointure figure parmi les sept victimes.

Ikram GHIOUA

 

http://www.comite-valmy.org/spip.php?article862

 

 

La puissance nucléaire française et l’uranium du Niger
arton11577-74238.jpg

Khadija SHARIFE

 

Le Niger exporte suffisamment d’uranium vers la France pour générer 80% de l’électricité de cette dernière, note Khadija Sharife. Mais le Nigérien ordinaire profite peu de cette mainmise française sur des ressources vitales pour ce pays, avec les trois cinquième de la population vivant en dessous du seuil de pauvreté. Sans compter les rapports faisant état de la contamination radioactive de l’eau, de l’air et du sol par les opérations d’extraction menées par les multinationales. C’est ce pays qui vient de vivre le énième coup d’Etat de son histoire, avec la destitution de Mamadou Tandja.

Le réseau de routes principales reliant des centres urbains miniers tel Arlit, Agadez et Niamey est connu sous le nom de ‘’l’autoroute de l’uranium’’. Développé entre 1970 et 1980, la route reliant le nord au sud du Niger fait office d’artère principale pour faciliter le transport des ressources liquéfiées d’uranium. Le réseau lui-même fait partie de la route transsaharienne, un ancien système utilisé depuis des temps immémoriaux par les habitants de ‘’Tinariwen’’ ou le Désert des Innombrables, selon le terme sous lequel le Sahara était connu par ses fils, y compris les Hausa et les Touaregs.

Malgré les découpages des territoires par les anciens colonialistes qui ont rassemblé des états/nations à leur convenance (pour mieux diviser, conquérir et exploiter), la route transsaharienne a continué à exister en se jouant astucieusement des frontières fermées. Au milieu de cette route se trouve le Niger enclavé, un pont entre le Nord et l’Afrique subsaharienne, un pays qui avoisine sept autres pays.

Le Sahara, qui englobe 11 pays, recouvre 80% des terres du Niger, un pays qui se caractérise par la pauvreté, la famine, les sécheresses et les dictatures. Plus de 60% de sa population vit dans la ceinture de pauvreté, privée de l’accès à la nourriture, à l’eau, aux installations sanitaires, aux infrastructures et à l’instruction. (..)

Le Niger, qui exporte 7,7,% de l’uranium mondial, se situe avec constance parmi les cinq premiers exportateurs avec le Canada, l’Australie, le Kazakhstan et sa production est au même niveau que celle de la Russie. La ville d’Arlit, à elle seule, fournit largement les anciens seigneurs coloniaux, la France, en uranium. Un approvisionnement requis pour le programme nucléaire de l’Hexagone et ses centrales nucléaires estimées au nombre de 59.

L’uranium avait initialement été découvert au Niger en 1957 par le Bureau Minier de la France d’Outre Mer, une année avant la création de la République du Niger. Ceci à la suite d’une étude extensive menée par la Commission à l’Energie Atomique (CEA) de la France, qui a commencé en 1956 et a conduit à plusieurs découvertes à la veille de l’indépendance en 1960. La décolonisation réussie de l’Afrique par la France a été réalisée grâce à des accords militaires secrets et des accords concernant les ressources, ainsi que des zones monétaires spéciales. Ces accords imbriquaient les intérêts de la France avec ceux des gouverneurs autochtones soigneusement choisis comme au Gabon et au Togo - Omar Bongo et Gnassingbé Eyadéma - tous deux dirigeants à vie, de la libération sélective à la mort, et Félix Houphouët-Boigny en Côte d’Ivoire. Ainsi, non seulement la France a eu un accès préférentiel aux ressources stratégiques, la présence de bases militaires françaises dans des anciennes colonies étaient légitimées, servant à la fois à soutenir le règne des dictateurs tout en les gardant sous contrôle. A partir de 1969, 27 accords ont été signés par d’anciennes colonies, y compris le Niger.

 

Les intérêts français ont été servis par le biais de la politique africaine postcoloniale de la France, connue sous le nom de Françafrique, qui a impliqué les échelons politiques et diplomatiques de l’Elysée depuis l’époque du général de Gaulle. Cette politique impliquait les lobby du renseignement et des multinationales intimement connectée avec l’Etat, comme Elf et Areva, des dictateurs de fabrication française et des réseaux de l’ombre désignés sous le nom de personnalité qu’on souhaitait honorer, comme Jacques Foccart, le principal conseiller pour l’Afrique de de Gaulle qui a été rappelé, après avoir pris sa retraite à l’âge de 81 ans, par le président Jacques Chirac, afin qu’il reprenne des activités. Chirac lui-même a déclaré, au début des années 1990, que le continent ‘’ n’était pas prêt pour la démocratie’’. Lorsqu’il lui a été demandé de décrire le rôle de Foccart dans Françafrique, le vice Premier ministre du général de Gaulle, Louis Joxe, a déclaré ‘’ être la nounou des présidents et s’assurer que les fonctionnaires africains seront payés à la fin du mois’’.

Les mines d’uranium découvertes au Congo, au Gabon et au Niger ont permis à la France de contourner les terrains minés menant à l’uranium en Ouzbékistan, au Canada et en Australie, des régions perçues comme ayant des tendances proaméricaines ou étant gérées par les Etats-Unis, rival de la France en Afrique et ailleurs. La Chine, assoiffée de ressources, avec une présence en expansion rapide en Afrique avec plus de 24 milliards de dollars de prêts depuis 2003, principalement garantis par des ressources, est aussi considérée comme une menace aux intérêts français.

Actuellement la France maintient 10 000 soldats spécialisés sur le continent, principalement basés à Libreville au Gabon, aussi connue sous le nom de ‘’Foccartland’’. De 1997 à 2002, la France est intervenue militairement 36 fois. Sur ces incidents, 24 ont eu lieu sans référence aux Nations Unies. La politique de Françafrique se poursuit sous Sarkosy, avec des soldats français intervenant dans des disputes internes.

Depuis le jour de l’indépendance du Niger, Diori Hamani du Niger et son parti politique, le Parti Progressiste nigérien (PPP), indirectement choisi par la France, ont régné sur le pays, aidé dès 1963 ouvertement par diverses interventions ou par des actions clandestines. Grâce à des accords militaires secrets, les soldats français basés à Niamey ont collaboré avec celui-ci afin d’éliminer et d’exiler l’opposition, tel que l’Union Nigérienne Démocratique. Hamani Diori s’est présenté aux élections, sans opposition, en 1965 et en 1970 mais a commis l’erreur fatale de demander le retrait des troupes françaises au début des années 1970. La France l’a fait, puis sans surprise un coup d’Etat militaire a porté au pouvoir le colonel Seyni Kountche au pouvoir. Kountche a été tué en 1987 et le colonel Ali Saibou lui a succédé.

Une avancée rapide de l’autoritarisme électoral du Niger sous la dictature de Tandja Mamadou

Actuellement, les forces armées du Niger, qui comptent 12 000 hommes, sont guidées par 15 conseillers militaires français. Et les Nigériens sont principalement instruits, entraînés et financés par la France. Ils protégent cinq zones cruciales, à savoir les routes géostratégiques et les mines. Les deux plus importantes mines du Niger sont contrôlées par Areva, l’entité dominante en matière de nucléaire, sous l’égide de l’Elysée, au travers de l’actionnaire principal, le CEA, propriété de la France.

Présent dans 43 pays, impliqué dans tous les aspects de la chaîne des matières premières, de l’extraction à l’enrichissement, de la propulsion, au recyclage et au démantèlement, avec un chiffre d’affaire de 16,16 milliards d’euros, la puissante économie mobile d’Areva éclipse celle de nombreux pays en voie de développement. Les mines du Niger, souterraines et à ciel ouvert, sont exploitées par les firmes subsidiaires d’Areva (..)


COMINAK et SOMAIR produisent au jour d’aujourd’hui presque 5000 tonnes par an. ‘’ Le thème de l’uranium et des accords qui y sont liés sont de nature hautement stratégiques et se situent au niveau des Etats’’ déclare Idriss Ali, coordinateur national au Niger de Publish what you pay (Publiez ce que vous payez). ‘’Ces accords reproduisent un cadre néocolonial qui ont conduit à la signature des accords miniers et déterminent le fonctionnement de SOMAIR (1968) et de COMINAK (1975), qui ne sont rien d’autres que des contrats préférentiels qui mettent l’uranium du Niger à la disposition de la France. Dans ces conditions, le choix se porte sur l’acheteur du produit ; fixer le prix sur le marché international est la prérogative de l’ancienne puissance coloniale’’, déclare-t-il.

Depuis 2007, le gouvernement du Niger, dans une effort de diversification de l’industrie de l’uranium, a octroyé 122 licences d’exploitation à des multinationales françaises en plus des compagnies américaines, sud africaines, chinoises, canadiennes et australiennes. La compagnie étatique chinoise pour l’uranium, SINO-U, investira 300 millions de dollars  (..) Mais la France reste la source principale d’investissement et l’élément dominant de contrôle géostratégique et d’exploitation des ressources en uranium du Niger.

 

 (..)Areva reste le principal employeur du pays, suivi par le gouvernement, avec 1850 personnes directement employées et plus de 4000 emplois indirects auprès de sous contractants et des pourvoyeurs de services divers.’’ Nos investissements durables dans l’eau et la santé représentent une contribution de plus de 3 millions de CFA annuellement’’, déclare la compagnie.

Et ce sont précisément les prétentions à un investissement environnemental qui ont mené le pays à s’insurger, en particulier sur la question de l’usage par COMINAK, pour sa mine souterraine, de l’eau provenant de sources non renouvelables, mais aussi pour les fuites de matières radioactives qui ont contaminé l’eau, l’air et le sol, pour la vente de ferraille mortellement radioactives au marché, ainsi que des minerais radioactive utilisés pour construire des routes et des déchets radioactifs (de la roche d’uranium pulvérisée). ‘’Lorsque nous avons visité le Niger, des fonctionnaires nous ont dit’’ ici au Niger vous êtes en France’’ Si il y a un problème au Niger, celui-ci remonte en France, chez Areva’’, disait Bruno Chareyon, un physicien et gérant du laboratoire d’une ONG française, CRIIRAD (Commission de Recherche Indépendante et d’Information sur la Radioactivité) qui a établi un rapport accablant.

Le rapport de la CRIIRAD a documenté plusieurs trouvailles, y compris les 20 millions de tonnes de roche d’uranium pulvérisé, carcinogène et radioactive, stockées en plein air, du matériel radioactif dont la compagnie s’est débarrassé et qu’elle a vendu sur le marché par le biais de ferrailleur, des émissions de gaz toxiques à partir des mines de COMINAK ainsi que l’exploitation d’eau souterraine provenant de sources non renouvelées, sans parler de la contamination des sources d’eau, de la violation des standards internationaux de protection contre les radiations, parmi d’autres. ‘’ (..)


Néanmoins, le gouvernement du Niger semble manifester le même manque de préoccupation que la multinationale. Lors de son inspection, le CRIIAD a jugé indolent le Centre National de Protection contre les Radiations (CNPR), l’institution nationale officielle qui doit surveiller les radiations ionisantes. ‘’ Le CNPR ne peut avoir procédé à des analyses en raison du fait que leur seul spectromètre gamma était cassé. Un fil électrique était délogé depuis le jour où la machine leur a été livrée’’, explique Chareyon.

 

Mais les citoyens du Niger ne sont pas restés les bras croisés. Le Mouvement du Niger pour la Justice, actif depuis 2007 mené par un ancien fonctionnaire des Forces armées du Niger, a demandé une plus grande part des revenus de l’uranium, la protection contre la dégradation de l’environnement et l’accès à des biens comme l’eau, des installations sanitaires, l’instruction et l’électricité qui sont des droits constitutionnels. Le gouvernement a rejeté le mouvement de la société civile comme étant des trafiquant de drogues anti-démocratiques.

Il va sans dire qu’‘au jour d’aujourd’hui, le Niger n’a pas accès au moindre uranium extrait à l’intérieur de ses frontières : les 100% de l’électricité (225 million de kWh) proviennent d’énergie fossile et est largement importé du Nigeria voisin. Toutefois la France a bien conscience de la situation.’’ Jusque à maintenant, il est impossible aux citoyens français et à la société civile d’obtenir le contenu de ‘’ces accords secrets’’ concernant l’accès et le contrôle des ressources. C’est confidentiel’’, déclare Sebastein Alzerreca de l’ONG française Survie. Mais il met en garde : ‘’Si la diplomatie échoue, ils peuvent toujours envoyer l’armée’’ Pas de doute que l’autoroute de l’uranium s’avérera bien utile.

Khadija Sharife

La puissance nucléaire française et l’uranium du Niger

Khadija Sharife est une journaliste indépendante et un écrivain.(..)


http://www.legrandsoir.info/La-puissance-nucleaire-francaise-et-l-uranium-du-Niger.html

 

 

Europe-contre-les-peuples--ecrit-.jpg

 

 

UE: Le membre clandestin

 
Robert Fisk - Israël s'est glissé dans l'Union Européenne sans que personne ne s'en aperçoive
« Israël est un membre de l'Union Européenne sans être membre de l'institution » Pardon ?

Oscar Abou-Kassem - Israël l'Etat le plus coûteux de l'UE
L'UE finance des installations en Palestine, Israël les bombarde. Merci aux contribuables !

 

Le Sud se bat toujours pour arrêter

la biopiraterie du Nord

Les Nations Unies ont déclaré 2010 l'Année de la biodiversité. Mais 17 ans après l’adoption de la Convention sur la diversité biologique au cours du Sommet de la terre à Rio de Janeiro, au Brésil, la question de la biopiraterie dresse toujours le Nord contre le Sud.

 

biopiracyjpgefc2-4918f.jpgDes chercheurs et militants ont inventé le terme biopiraterie, "le vol de ressources génétiques", pour décrire la pratique des sociétés consistant à assurer "des monopoles privés rentables en surveillant les revendications de brevet sur les gènes, les plantes et les connaissances traditionnelles connexes de l'Afrique", selon le Centre d'Afrique du Sud pour la biosécurité (ACB).

Le nouveau régime international sur l'accès aux ressources génétiques et le partage des avantages, proposé au départ en 2002, sera à l'ordre du jour à la 10ème réunion prochaine de la Convention sur la diversité biologique qui aura lieu à Nagoya, au Japon, du 18 au 29 octobre 2010.

La controverse n'est pas nouvelle. Le géant pharmaceutique allemand, Bayer, a déposé un brevet en 1995 pour la fabrication de Glucobay, un médicament qui traite les diabètes de type II et qui est basé sur une souche de bactérie provenant du lac Ruiru au Kenya.

Merck, un concurrent, a pris un brevet (..)  La liste est longue.

Selon Krystyna Swiderska, qui fait des recherches sur la biopiraterie pour l'Institut international pour l'environnement et le développement (IIED), basé à Londres, "le problème est qu'il n'existe pas de système pour surveiller la biopiraterie". L'IIED, une organisation à but non lucratif, fait la promotion du développement durable.

"De temps en temps, les ONG (organisations non gouvernementales) lancent des campagnes sur des exemples particuliers de la biopiraterie, mais il est difficile de savoir combien de fois elle se produit ou la façon dont elle affecte des industries [...] les produits pharmaceutiques, les médicaments à base de plantes, les agro-semences, les aliments, ou les procédés industriels", explique-t-elle.

Le problème n'est pas limité à l'Afrique, mais "les communautés autochtones telles que celles de l'Afrique sont les détentrices des connaissances traditionnelles, que ce soit des variétés de médicaments ou de cultures", affirme Swiderska.

Dans des cas de la biopiraterie, des remèdes longtemps identifiés et développés par les guérisseurs traditionnels, sont accaparés par des entreprises basées au Nord qui revendiquent des droits exclusifs sur leur utilisation à travers des éléments de droit d’auteur ou des procédures.

Les peuples indigènes d'Afrique ont peu de recours institutionnel et réglementaire pour protéger leurs connaissances dans ces cas.

En tout, 192 Etats et l'Union européenne ont maintenant signé la Convention sur la diversité biologique, qui vise entre autres à assurer un partage juste et équitable des avantages qui découlent des ressources génétiques. La plupart des Etats l’ont également ratifiée.

"Mais le problème est que beaucoup de ces ressources ont été déjà collectées et sont maintenant dans des banques de gènes ou dans des jardins botaniques au Nord. Tant que le brevet commercial n’est pas lancé, il est difficile de savoir ce qui se passe", souligne Swiderska.

Dans son rapport de 2009 intitulé "Le piratage du patrimoine africain", l’ACB a enquêté sur sept nouveaux cas de biopiraterie présumée, y compris dans des pays africains comme l'Ethiopie et le Madagascar. (..)


Ce n'est que dans des cas très rares que des accords sur le partage des avantages sont conclus entre les communautés traditionnelles et les sociétés. La plupart des autochtones qui ont créé ou utilisé ces ressources génétiques pendant des siècles n'ont jamais partagé les bénéfices.

"Les pays africains ratent donc potentiellement des avantages énormes", selon Swiderska.

Le cas du cactus Hoodia, que le peuple San utilise comme coupe-faim dans le désert du Kalahari en Afrique du Sud depuis des générations, est notoire.

Les droits de commercialisation à des extraits de la plante ont été vendus à Pfizer, une société de fabrication de médicaments, afin qu’elle développe un produit facilitant la perte de poids. Après des années de campagne, un accord a été conclu selon lequel les San recevraient des royalties estimées à seulement 0,003 pour cent des ventes au détail, selon l’ACB.

(..)

"La deuxième partie de l'histoire devrait consister à amener les gens à reconnaître les connaissances traditionnelles de la communauté, à la faire accepter comme actrice", déclare Mariam Mayet, directrice de l'ACB.

"Il faut que les gouvernements obligent les entreprises à signer des accords de partage des avantages afin que les communautés gagnent des revenus", ajoute-t-elle.

Mais Swiderska souligne que "le problème est que la Convention [sur la diversité biologique] n’exige que le partage des avantages issus de la collecte de nouvelles ressources génétiques après son entrée en vigueur. Avant, elle ne s'applique à rien, et la plupart de ces collectes ont été effectuées au cours des 200 dernières années.

"Le système vise à protéger l'innovation industrielle, à travers des traités et conventions, mais il n'y a rien de mutuellement contraignant sur les connaissances traditionnelles", ajoute-t-elle.

Avec la 10ème réunion sur la Convention sur la diversité biologique, qui n’est pas loin, Swiderska estime que les négociations en cours, pour un régime international sur l'accès aux ressources génétiques, et le partage des avantages devraient inclure les connaissances traditionnelles.

Mais les pays industrialisés sont "fortement opposés" à l'inclusion des connaissances traditionnelles dans le régime, ce qui annonce une autre bataille difficile pour le Sud sur l’échiquier mondial.

 

Hilaire Avril

 

Source : IPS 

 

http://www.michelcollon.info/Le-Sud-se-bat-toujours-pour.html

 

 

Une voix libre :

    

.
Par le retour à la monnaie nationale et à la Banque de France, Nicolas
DUPONT-AIGNAN tient la clef pour réussir la réforme de la retraite comme la
réduction de tous les déficits sociaux et de l'Etat. C'est  le seul elu à avoir
compris la cause de nos délocalisations et du chômage.
http://blog.nicolasdupontaignan.fr/post/Retraites-et-cr%C3%A9ation-mon%C3%A9taire?pub=0
.
.
trou_des_halles2-50e67.jpg

C’est un journaliste d’investigation, Jean Moira, qui a peut-être levé un gros lièvre : en plein cœur de Paris, dans le quartier des Halles, un mini réacteur nucléaire pourrait être bientôt enterré.

La rumeur court, et il est difficile de savoir si c’est un hoax, ou pas ?

Pourtant plusieurs éléments convergent. Suite ici : 

http://www.agoravox.fr/culture-loisirs/etonnant/article/un-secret-bien-enterre-81804

 

 

Terrorisme numérique contre l'Iran 

L'industrie nucléaire iranienne, cible d'un virus informatique ?

L'Iran semble être la cible prioritaire du virus informatique Stuxnet, qui s'attaque à des systèmes industriels, et son efficacité laisse supposer l'implication d'un Etat dans sa mise au point, selon un expert américain. Lire la suite l'article


 

discours d'ahmadinejad à l'onu sept 2010

 

Discours du Président Ahmadinejad
lors de la soixante quatrième réunion des
Nations Unies, à New York
 http://www.alterinfo.net/discours-d-ahmadinejad-a-l-onu-sept-2010_a50141.html
Au nom de Dieu, Clément et Miséricordieux
Nous présentons nos remerciements à Dieu et nos salutations à notre
Prophète Mohamad, aux membres de sa sainte famille et aux compagnons fidèles
Monsieur le Président, chers collaborateurs, mesdames et messieurs,

Je remercie Dieu qui m’a donné l’occasion de participer de nouveau à
cette grande réunion internationale. Depuis quatre ans, je vous parle des
problèmes auxquels le monde et confronté, de leurs origines et des raisons
pour lesquelles ces problèmes demeurent, de la nécessité d’une révision de
la pensée et de la politique des grandes puissances et de la nécessité de
trouver de nouvelles solutions.  
Il existe deux méthodes opposées dont l’une accorde la priorité aux
intérêts matériels sur les autres, avec un développement inégal et un
développement de l’injustice, de la pauvreté et des privations, le mépris
des êtres humains, la violence, l’occupation et la ruse, pour dominer le
monde et imposer ses volontés aux autres peuples, et pour généraliser le
découragement et donner une sombre image de l’avenir à l’humanité.
L’autre méthode consiste à avoir foi en Dieu, aux enseignements des
Prophètes, à respecter la dignité humaine et à aimer les autres, pour créer
un monde de sécurité, de liberté, de bien être et de paix, pour tous, et
dans le respect de la justice et de la spiritualité.  
Ce mouvement qui respecte chaque individu, chaque peuple et chaque culture
nationales et humaine, rejette les injustices dans le monde et recherche
l’égalité de tous devant la loi, en profitant des possibilités qui existent
et des occasions d’enseignement, pour le développement de l’être humain et
le progrès, et l’espoir en l’avenir.  
J’ai parlé de la nécessité d’une nouvelle vision du monde et de
l’être humain, et de la nécessité de créer de nouveaux systèmes de
contrôle, justes et humains, pour construire l’avenir.  
Chers amis et confrères
Aujourd’hui, je voudrais présenter un point sur les dimensions du
changement et les transformations qu’il faut entreprendre.
Il est clair que la poursuite de la situation actuelle qui règne dans le
monde, est impossible. Les mauvaises conditions actuelles sont contraires à la
nature humaine et contraires à l’objectif de la création du monde et de
l’être humain.  
Il n’est plus possible de créer des richesses artificielles sur papier qui
représentent des dizaines de milliards de dollars, et de les injecter dans
l’économie mondiale ou de transférer sur les autres, les problèmes
d’inflation, les problèmes économiques et sociaux, en occasionnant des
déficits budgétaires gigantesques, et de transférer les richesses des autres
pays dans l’économie de certains gouvernements.
La machine économique du capitalisme touche à sa fin avec son système
injuste et unilatéral qui ne peut continuer.  
L’époque où il était possible d’imposer à la communauté
internationale le capitalisme sans cœur et les goûts d’un groupe
particulier, et d’imposer leur pouvoir au nom de la mondialisation et de leur
empire, est révolue. Le temps d’une morale et de critères à géométrie
variable, et du mépris des peuples est terminé.  
Il est illégal que les résultats voulus par certains gouvernements soient
imposés et que leur seul critère d’existence ou non d’une démocratie et
de liberté, sous une apparence de recherche de justice qui cache les pires
menaces et les pires ruses, soit présenté comme démocratique, et que la
dictature soit présentée comme démocrate.  
Le temps est révolu où certains définissaient eux-mêmes la démocratie et
la liberté, et se considéraient comme des modèles dans ces domaines, alors
qu’ils sont les premiers à en violer les règles, se placent en tant que
juges et exécuteur des peines, et luttent contre les gouvernements qui sont
vraiment fondés sur elle.  
Le développement des libertés dans le monde et la prise de conscience des
peuples ne permettent plus ces accès de mauvaise humeur et c’est pour cette
raison que la majorité des peuples et entre autre le peuple américain,
attendent des changements, profonds et authentiques, et accueillent à bras
ouverts les slogans de réforme.  
Qui pense qu’il est possible de poursuivre ces politiques inhumaines en
Palestine ?  
Le fait qu’un peuple, contrairement à tous les critères humains, soit
victime d’une propagande trompeuse depuis soixante ans, d’attaques
militaires, de bombardements et même d’armes prohibées, et expulsé de chez
lui, et en échange n’ait même pas le droit de se défendre alors que les
envahisseurs et les occupants sont présentés à la communauté internationale
stupéfaite, comme des « partisans de la paix » qui agissent de leur plein
droit, et les opprimés comme des terroristes, est inacceptable.  
Comment est-il possible que des occupants qui massacrent les femmes et les
enfants, détruisent les maisons, les champs, les écoles, les hôpitaux,
profitent du soutien inconditionnel de certains gouvernements. Un peuple sans
défense, pour avoir défendu sa patrie et ses biens, est assiégé et privé de
nourriture, d’eau, de médicaments, et victime d’un véritable génocide. On
les empêche même de reconstruire à l’approche de l’hiver, les maisons
détruites pendant les vingt deux jours de l’attaque sauvage des soldats
sionistes. Et voilà que les occupants et leurs complices lancent des slogans
sur les Droits de l’homme et se permettent de donner des leçons et
d’exercer des pressions sur les autres pays.  
Il est inacceptable qu’un groupe minoritaire, grâce à un réseau complexe
et des projets inhumains, dirige une partie importante de l’économie, de la
politique et de la culture mondiale, lance une nouvelle forme d’esclavage et
détruise la réputation des peuples même de l’Europe et des Etats-Unis, pour
la réalisation de ses objectifs racistes.  
Il est inacceptable qu’un groupe, à plusieurs milliers de kilomètres de la
région du Moyen Orient, lance une actions militaire et apporte avec lui, le
massacre, la guerre, le terrorisme, les menaces et l’oppression, alors que le
souci des peuples de la région pour leur destin et leur sécurité, leurs cris
et leurs condamnations des injustices, et leur soutien à leurs compatriotes et
leur coreligionnaires, sont considérés comme des actes contraires à la paix
et des ingérences dans les affaires d’autrui.  
Voyez ce qui se passe en Afghanistan et en irak.  
Il n’est plus possible, en prétextant une lutte contre le terrorisme et le
trafic de drogue, d’occuper militairement un pays, et qu’en même temps, la
production de drogue et le terrorisme augmentent, et que des milliers
d’innocents soient tuées, blessées ou déplacés, que les infrastructures
soient détruites, que la sécurité de la régions soit menacée, tandis que
les responsables de cette situation accusent sans cesse les autres.  
On ne peut pas parler d’amitié et de coopération avec les autres peuples,
et en même temps augmenter ses bases militaires dans le monde entier et en
Amérique latine. Cette situation ne peut pas durer. Il est inacceptable de
poursuivre une politique d’expansion militaire et inhumaine, car le langage de
la force et de la menace a des conséquences très graves et ne fait
qu’augmenter les difficultés.  
Il est inacceptable que le budget militaire de certains pays dépasse le
budget militaire total de tous les autres pays, que chaque année des centaines
de milliards de dollars soit consacrées aux ventes d’armes, que des stocks
d’armes chimiques, biologiques et atomiques soient constitués, que leurs
bases militaires se multiplient partout dans le monde et en même temps,
qu’ils se permettent d’accuser les autres de militarisme et d’empêcher,
au nom d’une lutte contre la prolifération des armements et en surexploitant
les possibilités qui existent dans le monde, les autres pays de progresser au
niveau scientifique.
Il est inacceptable que les Nations Unies et le Conseil de sécurité qui
doivent être les représentants de tous les peuples et de tous les
gouvernements, soient à leur service et au service de leurs intérêts et de
leurs diktats. Dans un monde où la culture, la pensée et l’opinion publique
sont des agents déterminants, la poursuite de cette situation est impossible et
des changements importants sont indispensables.  
Nous souhaitons l’instauration d’un nouvel ordre dans le monde.  
Le deuxième point est que les changements doivent se faire au niveau
idéologique et au niveau pratique dans les institutions et les méthodes, et de
façon fondamentale. Il est impossible de créer un monde acceptable et de faire
des changements en gardant les bases idéologiques qui sont elles-mêmes
responsables de tous ces problèmes. Le libéralisme et le capitalisme qui ont
coupé l’être humain de la morale et de Dieu, non seulement ne peuvent pas
apporter le bonheur mais sont à l’origine des malheurs, des guerres, de la
pauvreté, des injustices et de la misère. Tout le monde a vu comment les
courants économiques influencés par des tendances politiques, ont sacrifié
les intérêts des peuples au profit de quelques capitalistes sans morale.  
Ces structures ne peuvent pas être à l’origine de réformes.  
Les structures politiques et économiques qui sont apparues après la seconde
guerre mondiale et qui répondaient à une volonté de contrôle sur le monde,
n’ont pas pu assurer une justice et une sécurité durable. Les dirigeants qui
n’ont aucun souci pour les gens et qui ont détruit en eux-mêmes leur sens de
la justice, ne peuvent pas apporter la paix et la justice au monde.  
Grâce à Dieu, de la même façon que le marxisme est devenu une simple
étape historique, le capitalisme boulimique aussi disparaitra de la scène. Car
la volonté divine comme le dit le Coran, veut que le mal soit comme l’écume
vouée à disparaitre, et seules les choses dont la société peut profiter sont
destinées à demeurer. Nous devons tous faire attention et empêcher que les
objectifs de l’arrogance, entachés d’injustices et de manque d’humanité,
se réalisent par des changements de slogans et d’emballages.  
Le monde a besoin de changements fondamentaux et tout le monde doit aider et
coopérer pour que ces changements se réalisent dans la bonne direction et pour
que personne et aucun gouvernement ne puissent s’estimer supérieur et
dispensé de réformes, et en prétendant être le maitre du monde, veuille
imposer ses idées à tout le monde.  
Troisième point : les raisons principales des problèmes qui existent dans le
monde, sont le rejet chez les dirigeants des règles de morale, des valeurs
humaines et des enseignements des Prophètes. Malheureusement dans la majorité
des réunions internationales, nous ne voyons aucun souci ni volonté de
sacrifice pour sauver les autres et assurer leur bien être, ou pour la justice
et le respect de la dignité humaine qui ont laissé la place à l’égoïsme,
aux exigences démesurées et au plaisir personnel. Le monothéisme a laissé la
place à l’adoration du moi et certains se sont assis à la place de Dieu et
sans aucune qualification, veulent à tout prix imposer leurs diktats au monde.

Le mensonge a pris la place de la vérité, l’hypocrisie celle de la
sincérité et l’égoïsme celle du sacrifice pour autrui. La ruse s’appelle
désormais politique et intelligence, et le vol des richesses d’autrui
s’appelle construction et développement. L’occupation des territoires des
autres se fait au nom de la démocratie et de la liberté et la répression des
peuples sans défense s’appelle maintenant défense des Droits de l’homme.  

Chers amis et confrères,  
La solution des problèmes mondiaux et l’instauration de la justice et de la
paix, ne peuvent se faire sans mobilisation générale et la coopération de
tous les pe
uples et de tous les gouvernements. La politique des pôles qui
était celle de quelques gouvernements qui voulaient dominer le monde, est
révolue.  
Aujourd’hui, nous devons réagir à la situation actuelle, tous ensemble,
prendre au sérieux les changements et essayer tous ensemble, de revenir aux
valeurs et morales, humaines et naturelles. Les prophètes et les justes sont
venus pour montrer aux êtres humains leur vérité et leurs responsabilités
individuelles et sociales.  
La pureté, la foi limpide au Dieu unique, au jugement dernier et à la
justice dans les deux mondes, la recherche du bonheur véritable dans le bonheur
des autres, du bien être et de la sécurité dans le bien être et la
sécurité des autres, le respect des être humains et les efforts pour le
développement de bonnes relations au lieu de la rancune, de l’égoïsme, et
le développement du service des autres au lieu de la domination des autres,
font partie des enseignements des Prophètes (AS) depuis Noé jusqu’au
Prophète Mohamad (Que les salutations divines l’accompagnent), en passant par
Abraham (AS), Moïse (AS) et Jésus (AS). Tous sont venus pour qu’il n’y ait
plus de guerre, de privilèges, de pauvreté et d’ignorance, et pour que tous
les peuples et les sociétés vivent heureux. Les Prophètes sont le meilleur
cadeau de Dieu à l’humanité.  
Quatrième point : A mon avis, nous avons tous des décisions à prendre et le
secrétaire des Nations Unies peut prendre des mesures en fonctions de ces
nécessités, et prendre la direction des affaires avec :  
1-    La révision des structures des Nations Unies et leur transformation en une
organisation actualisée et populaire, libre, juste et influente dans les
questions mondiales. La réforme des structures du Conseil de sécurité, la
suppression du droit de véto qui est un privilège injuste, le respect
immédiat et complet des droits du peuple de Palestine, avec l’organisation
d’un référendum libre pour une cohabitation pacifique des musulmans, des
chrétiens et des juifs palestiniens, et l’arrêt des ingérences en Irak, en
Afghanistan, en Afrique, en Amérique latine, en Asie et en Europe.  
« Un gouvernement athée peur survivre mais pas un gouvernement qui se rend
coupable d’oppression », c’est une parole du Prophète suprême (AS).
L’oppression et le viol des droits des Palestiniens, la poursuite de l’exil
des véritables propriétaires de la Palestine et de la terre sainte, la
destruction des maisons par les occupants de Qods, les bombardements des civils
au Pakistan en Afghanistan, ainsi que la situation dans la prison de Guantanamo
qui n’a pas encore été fermée malheureusement et dans d’autres prisons
secrètes en Europe, se poursuivent. La poursuite de cette situation contribue
au développement de la rancune et des violences. Il faut empêcher ces
oppressions. Malheureusement les rapports officiels sur les activités des
sionistes dans la Bande de Gaza, n’ont pas été publiés intégralement. Le
secrétaire des Nations Unies a une lourde responsabilité dans ce domaine
qu’il doit respecter. La communauté internationale attend avec impatience une
juste punition de ceux qui ont attaqué Gaza et massacré les gens sans défense
de cette région.  
2-    La réforme des structures économiques en fonction des règles d’une
économie morale et humaine, au service de tous et dans le respect de la
véritable justice. Il faut rechercher des relations économiques qui tiennent
compte des possibilités et des aptitudes des peuples, et leur permettent de se
développer et d’offrir le bien être aux prochaines générations.  
3-    La réforme des relations politiques au niveau international qui doivent
être fondées sur une paix et une amitié durables, avec la fin de la course
aux armements et des politiques destructrices, et la destruction des armes
atomiques, chimiques, et biologiques, pour le développement de l’utilisation
des énergies modernes et civiles, et les progrès de l’humanité.  
4-     La révision des modèles culturels, dans le respect des coutumes des
peuples, avec le développement de la morale et de la spiritualité, et le
développement de familles heureuses et épanouies, capables de jouer leur rôle
de colonne vertébrale d’une société heureuse  
5-     Un effort général pour la protection de l’environnement et le respect
des conventions internationales pour empêche la destruction des ressources
naturelles limitées.  

Le peuple iranien après des élections grandioses et libres, a ouvert une
nouvelle page de son développement national et de ses relations
internationales, et dans un vote décisif, m’a remis ces responsabilités. Je
déclare que le grand peuple iranien et le régime de la République islamique
dont le gouvernement est un des plus populaires au monde, sont prêts en
utilisant toutes ses possibilités culturelles, politiques et économiques, à
participer de façon active et influente, pour l’élaboration de solutions
humaines dans un programme juste et reconnu par tous, pour faire disparaitre les
inquiétudes et les problèmes de la société humaine.
Le peuple iranien qui a une très grande civilisation, a été la plus grande
victime du terrorisme et pendant les dix premières années de ses trente ans de
Révolution, a subi les pires violences et répondu aux pires attaques
militaires.  
Nous sommes victimes de l’inimitié et de la colère de ceux qui à
l’époque de la guerre imposée, ont soutenu de toutes leurs forces, les
agressions de Saddam et son utilisation des armes chimiques, et qui, pour mettre
un terme à la malfaisance de ce même Saddam, ont envahi ensuite l’Irak.
Aujourd’hui, notre peuple souhaite un monde de beauté et d’amitié pour
tous, et annonce que tout en défendant ses droits légitimes, il défendra
aussi la paix et la sécurité des peuples, la justice, la spiritualité et le
respect de la dignité humaine.  
Notre peuple est prêt pour cela, à serrer les mains qui se tendent avec
sincérité. Aucun peuple s’il veut progresser, ne doit se sentir dispensé
des réformes et des changements. Nous accueillons de façon positive, les
changements authentiques et humains, et sommes prêts à coopérer
activement à une réforme fondamentale du monde.  
Pour cette raison nous insistons sur le fait que la seule issue est le retour
au monothéisme et à la justice.  
C’est le plus grand espoir et la meilleure occasion pour toutes les époques
et les générations. Sans foi en Dieu, sans désir de justice et sans volonté
de lutter contre les injustices et les privilèges, le monde ne pourra pas se
construire. Les êtres humains sont l’axe de la création, le privilège de
l’être humain est son humanité qui est à la recherche de la justice, de la
pureté, de l’amour, de la connaissance et de toutes les autres perfections.
Tous les êtres humains doivent pouvoir avoir accès à ces perfections. La
suppression de l’une d’entre elles est la suppression d’une des dimensions
humaines. Ce sont des points communs qui relient toutes les sociétés et
constituent les bases de la paix et de la sécurité.  
Les religions divines ont prêté attention aux différentes dimensions de la
vie humaine, comme le monothéisme, la morale, la justice, la lutte contre
l’oppression et les efforts pour instaurer des gouvernements justes et
honnêtes.  
Abraham a lancé l’appel au monothéisme à Nemroud, Moïse au pharaon,
Jésus et Mohamad (AS) se sont opposés aux oppresseurs de leur époque et ont
été menacés de mort et expulsés de leur terre natale.  
Sans résistance et sans revendications, l’injustice ne sera pas éliminée
dans le monde.  

Chers amis et confrères,

Quant au sixième point, je dirai que le monde est en pleine évolution. Les
promesses divines à l’humanité sur une vie idéale et humaine, sont en train
de se réaliser, viendra un jour où la justice remplira le monde et où chaque
être humain sera respecté.  
(..)
Chers amis, venez et en attendant ces beaux jours, prenons part à la
préparation de cet avenir.  
Vive l’amour et la spiritualité
Vive la paix et la sécurité
Vive la justice et la liberté
Avec mes salutations et que la grâce divine vous accompagne
Texte complet ici :
.
Le discours d'Ahmadinejad à l'ONU sept 2010: Décapant, enfn

 

 

Le terrorisme et la peur :

 

 

 
    
Le Président iranien évoique un complot américain pour le 11/9

.

vignette_conference_paris-roquette_12-im

  www.u-p-r.fr

.


Partager cet article
Repost0
5 septembre 2010 7 05 /09 /septembre /2010 16:15

lapidation_large


 
http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=15419&rech=27043#27043, auteur Large, dessin de presse
.
.
Lapidation.. Vous avez dit lapidation ?
Quelle lapidation ?
"Lapidation" planétaire...
Par eva R-sistons
.

Horreur ! Une mère de famille iranienne de 43 ans va sans doute être lapidée pour adultère et complicité de meurtre, barbarie suprême ! D'autant que cette pratique rituelle est lente, publique, humiliante... Bref, un archaïsme insupportable, pas vraiment sexué d'ailleurs puisque les hommes sont soumis au même supplice, mais suffisamment odieux pour que la Communauté internationale se mobilise, à juste titre... sauf qu'on lapide dans plusieurs pays, notamment alliés des Etats-Unis, et personne ne s'en émeut, sauf aussi que cette pratique abominable existe depuis longtemps et qu'elle ne suscite l'indignation que maintenant, alors que des rumeurs de guerre contre l'Iran, justement, se font de plus en plus pressantes. Plus de deux cents lapidations par an en Iran ! Celle-ci est d'autant plus médiatique qu'il s'agit d'une femme, d'une mère de famille, et photogénique. L'Occident ne peut plus justifier ses guerres prédatrices barbares en évoquant des armes de destruction massive qu'il cultive lui-même, il ne peut plus évoquer Dieu, la morale, le Bien, comme Bush l'avait fait en se moquant du monde, et son combat pour une pseudo démocratie ne fait plus illusion. Alors, pour les "vendre" à l'opinion publique, il a trouvé une cause qui mobilise, la défense de la femme. Soit. Odieuse barbarie, fort opportune pour nos grands stratèges à l'affût d'arguments acceptables ! La guerre doit être préparée psychologiquement. Bref, c'est de la propagande de guerre, pour insinuer que l'Iran est un pays sanguinaire qui doit être attaqué, lui aussi.
.
Barbarie ? Et lorsque j'attends un troisième enfant après avoir eu un garçon et une fille, et que mon ex-mari décrète: "Deux ça suffit, je n'en accepterai pas un troisième", et qu'il me contraint à avorter alors que je m'apprête à donner la vie avec joie, à accueillir un nouvel enfant, qu'est-ce que c'est ? Une violence insupportable, certes non comparable à la lapidation, mais douloureuse quand même. Tant d'années après, je souffre encore d'avoir tué mon fils, d'avoir supprimé l'existence que je me réjouissais tant de porter en moi alors qu'à quinze ans, déjà, j'avais été baptisée "la force vitale de Bergson", ayant des forces de vie en moi d'ailleurs à l'origine de nombre de mes engagements, notamment contre la guerre.
.
Faire d'une jeune maman, d'une femme qui s'apprête à concevoir, un assassin malgré elle, oui je dis que c'est insupportable. Et d'ailleurs, lorsqu'à presque quarante ans j'ai attendu un 4e enfant, je l'ai gardé en dépit de toutes les pressions: "Pour le tuer, il faudra d'abord me tuer". Mon troisième fils a vu le jour...
.
Mais revenons à l'Iran. L'ayatollah Khomeny a pris position contre la lapidation; Celle-ci, d'ailleurs, soit dit en passant, n'existe pas dans le Coran, contrairement aux deux autres grandes religions monothéistes. Mais la Tradition islamique, celle-là temporelle, l'a imposée dans certains cas: Pour préserver la pureté de la famille, son caractère sacré, unique. De quel droit l'Occident s'imiscie-t-il dans les coutumes étrangères, aussi barbares soient-elles ? Ses valeurs, ses critères, sont-ils supérieurs à tous les autres ? Quelle arrogance ! Il veut imposer ses normes, quelles qu'elles soient. Cette ingérence dans les affaires des autres est d'autant plus insupportable qu'elle cache des motifs non avoués. Car qui a protesté, par exemple, contre une coutume aussi barbare au Groënland, lorsque les familles abandonnaient leurs anciens ne pouvant plus assurer leur subsistance, et cela dans le froid, dans la neige, sans protection contre les loups et contre la faim ? Je n'ai entendu personne protester, et pourtant c'est intolérable. Voyez le film "Les Dents de la Mer", avec Anthony Queen. Barbarie d'un autre âge, là aussi ! Mais les Esquimaux, hier, intéressaient moins que les Iraniens aujourd'hui. Pourquoi ces indignations à géométrie variable ?
.
Procès de l'Occident assassin,
lapidation planétaire
.
 L'Occident donneur de leçons, parlons-en ! En France, bien des hommes boivent et battent leur femme parfois jusqu'à la mort, et c'est souvent une torture quotidienne pour les malheureuses victimes. Et ce n'est pas tout. On doit à l'Occident, par exemple, la drogue, la prostitution (des femmes, en particulier, sont obligées de se prostituer), la pédophilie (honteusement tolérée dans certains milieux), des soirées sataniques au cours desquelles certains "grands" de ce monde en mal de sensations fortes n'hésitent pas à sacrifier des êtres humains, enfants ou vieillards (les disparitions inexpliquées se multiplient, les scandales sont étouffés comme à Toulouse, ou concernant l'affaire Dutroux, en l'occurrence simple rabatteur), ou encore trafic d'organes, condamnations à mort même d'adolescents par exemple aux Etats-Unis (j'ai à nouveau entendu hier l'histoire du Français Zaccharias présumé coupable condamné à mourir lentement SANS visites, sans courrier, sans téléphone, dans un isolement total, inhumain, pour soi-disant n'avoir pas dénoncé ce qu'il savait sur ce qui se préparait le 11 septembre, bref ce n'est pas mieux que la mise à mort, c'est franchement barbare), tortures insupportables et traitement inhumain de prisonniers de guerre, imposition d'aliments industriels frelatés, camisoles chimiques, prisons urbaines, atteintes à toutes les libertés individuelles, camps d'extermination de Tsiganes, de Juifs, d'homosexuels ou d'handicapés mentaux et même de résistants, évacuations forcées de citoyens roms européens, et sans parler de tout le reste, comme l'imposition au monde de la barbarie capitaliste sacrifiant les peuples pour le profit de quelques psychopathes, l'horreur économique qui broie partout les humains et les oblige, au nom de la compétition, de la compétitivité, à se battre les uns contre les autres, ou pire encore, décrétant que les guerres devaient se multiplier partout, pour soi-disant nettoyer la planète du terrorisme, guerres meurtrières, sauvages, bientôt nucléaires et totales... Civilisation, ou barbarie ? Il s'agit bel et bien d'une lapidation universelle, permanente, des humains, aux quatre coins de la planète !
.
On convoite des terres habitées ? Les Amérindiens sont exterminés ou condamnés à l'inactivité, à la misère, à l'alcool, aux maladies; On veut s'emparer d'une île située dans une zone stratégique, comme à Diego Garcia ? On déporte de force les habitants dans des bidonvilles infâmes; On veut étendre son influence et rafler le gaz offshore ? On bombarde les Gazaouis après les avoir enfermés chez eux... etc, etc ! Et que dire des guerres modernes, s'attaquant à l'ADN, produisant des mutations génétiques à long terme, des infections chroniques, ou de la radio-activité imposée à l'ensemble de la planète... Civilisation, ou barbarie ?
.
Et qui décide des blocus privant les populations des biens auxquels elles ont droit, comme en Irak, en Iran ou à Cuba ? Qui a concocté les régimes d'apartheid, sinon les arrogants blancs sûrs de leur "bon droit" ? Qui prive les pays de leur souveraineté, de leurs dirigeants démocratiquement élus, comme encore récemment au Honduras et bientôt au Vénézuela ? Qui soutient les régimes corrompus, dictatoriaux, après avoir souvent contribué à leur mise en place ? Qui tue, pille, vole, bombarde, torture... impunément ? Qui organise des attentats pour déstabiliser des pays bien situés géographiquement ou riches en ressources ? Qui extermine les peuples premiers et détruit la nature pour imposer routes, industries juteuses, marchandisation des territoires ?
.
Les Occidentaux convoitaient l'Afghanistan ? Ils se sont intéressés au sort des femmes afghanes. Mais pas du temps des Soviétiques, car à l'époque, ils avaient besoin des fondamentalistes barbares pour servir leurs intérêts ! Et ainsi de suite...
.
Alors, l'hypocrisie, ça suffit !
.
La vérité, c'est que l'Occident a besoin de mobiliser l'opinion non en faveur d'une femme lapidée, mais en faveur d'une guerre injustifiable contre un pays, l'Iran, qui n'a jamais attaqué personne et qui n'a pas l'intention d'attaquer; Il veut seulement assurer sa protection par l'arme de dissuasion nucléaire, meilleur garant de la paix alors qu'il est entouré d'Etats rêvant de le priver de sa souveraineté, de le morceler, de le soumettre aux industriels américains...  Serons-nous longtemps dupes ?
.
Et d'abord, pourquoi ces ingérences ? Ici, la Bolivie doit éradiquer une culture millénaire, la coca, là des pays doivent cesser d'appliquer des coutumes archaïques insupportables, certes, mais qui n'ont rien à envier à la barbarie de l'Occident, elle, d'ailleurs, à l'échelle planétaire. Les peuples ne veulent pas du carcan de l'Europe, du libéralisme mortifère, de la compétition insupportable, du Marché aveugle, de la dictature des grandes banques et des multinationales, des guerres perpétuelles, ils ne veulent pas de la course aux armements imposée par les Anglo-Saxons et les Israéliens, ils ne veulent pas de la prolifération d'armes de destruction massive et plus généralement d'une Pensée unique, d'un Régime, d'un Système meurtrier, eugénique, impérialiste, mortifère ! Ils ne veulent plus qu'on détruise les pays ne correspondant pas au moule imposé par l'Occident !
.
La vérité, c'est que si la lapidation pratiquée par certains pays est insupportable, la lapidation à grande échelle menée par l'occident est intolérable, et les peuples n'en veulent plus, et c'est là que la mobilisation doit se faire, dans toute la planète : Pour imposer le bien-vivre ensemble, le Bien public, la fraternité universelle. Et la civilisation, enfin !
.
Eva R-sistons

http://r-sistons.over-blog.com/article-vous-avez-dit-lapidation-quelle-lapidation-proces-de-l-occident-56461163.html  

                                                         burqa-sarkostique-jpeg.jpg

.
Sakineh, les Roms, le Pakistan...

Tariq Ramadan

30.8.2010

 

 

Sakineh...
 
Cela fait plus de quinze ans que je demande que l’on cesse l’application des peines dites "islamiques" dans les pays majoritairement musulmans ; que ce soit les châtiments corporels, la peine de mort ou la lapidation. J’ai appelé à ouvrir un débat interne sur les textes, les conditions de leur application et les réalités du contexte social qu’il fallait nécessairement prendre en compte. J’ai appelé à un moratoire général permettant un débat de fond dans le monde majoritairement musulman. Certains à travers le monde (et dans de nombreux pays musulmans, notamment des ulamâ, des intellectuels et des croyants ordinaires) l’ont compris et ont soutenu cette démarche ; d’autres s’en sont moqué et sont allés jusqu’à exprimer leur rejet, "horrifiés et scandalisés" par une telle proposition. Le Président Sarkozy, Bernard-Henri Levy et consorts étaient parmi les plus médiatiquement indignés.
 
Or voici que l’Etat français propose... "un moratoire" sur la peine capitale au moment où l’on parle de la lapidation de Sakineh Mohammadi Ashtiani en Iran (il est assez pittoresque de lire dans Politis que la France défend désormais ma position et mon combat "sans le dire"). Tiens donc ! ... les scandalisés auraient-ils perdu la raison (puisque l’on me traitât de fou) ou seraient-ils revenus à une position raisonnable, juste et cohérente. Car enfin c’est bien en amont qu’il faut poser le problème et lutter contre des lectures et des applications réductrices, tendancieuses, voire populistes du code pénal islamique (les hudûd) : seule une approche globale, avec la participation des musulmans (ulamâ, intellectuels et citoyens), est à même de déboucher sur des résultats concrets dans les sociétés majoritairement musulmanes. Si l’on veut vraiment, à terme, réformer les choses.
 
Je m’oppose et je condamne l’application de ces peines dans les sociétés contemporaines que ce soit dans les pétromonarchies, en Iran ou dans les pays plus pauvres du Moyen-Orient, d’Afrique ou d’Asie. Ces applications contreviennent, au nom même de l’islam, à la justice, à la dignité et aux droits des personnes dans des sociétés où, au demeurant, le système judiciaire n’est pas transparent, pour ne pas dire clairement corrompu, et où les peines sont souvent le fruit d’instrumentalisation de la religion soit à des fins internes, soit pour se démarquer de l’Occident. Je m’oppose donc, et je condamne naturellement, l’application de la lapidation contre Sakineh Mohammadi Ashtiani. Ce ne peut pas être, ce ne doit pas être.
 
Je ne signerai pourtant pas la pétition lancée à l’initiative de quelques intellectuels français. Je ne doute pas de la sincérité de la majorité des signataires mais il est question de ne pas être dupe des intentions et du jeu des principaux initiateurs, à l’instar de Bernard Henri Lévy, de Marek Halter, voire même l’inénarrable pantin Sihem Habchi de Ni Putes ni Soumises, et de quelques autres encore... Maîtresses et maîtres des dénonciations sélectives et autres mises en scène médiatiques afin de se mettre du bon côté des sentiments et de faire oublier leurs silences complices en d’autres circonstances : c’est l’Iran qu’il faut attaquer (le grand ennemi, et notamment d’Israël...) et non les richissimes pétromonarchies amies (où l’on tue et lapide dans un silence complice). Point non plus de pétition pour les innocents de Gaza, point de pétition pour les pacifistes de la flottille de la paix. Ces mises en scène et ces condamnations sélectives et instrumentalisées sont simplement écoeurantes !
 
...Les Roms...
 
Ecoeurante également cette décision "légale" de renvoyer les Roms... avec, apparemment, l’assentiment d’une majorité de Français. Autre manoeuvre politicienne d’un Président de la République qui perdant du crédit à droite, au centre et à gauche va clairement glaner des voix à l’extrême de la droite avec des discours et des politiques populistes et dangereuses.
 
Hier, le Président français nous apprenait qu’il fallait désormais différencier entre "citoyens" et "citoyens", entre les citoyens "de souche" et les autres à qui l’on pourra retirer la nationalité. Avec l’assentiment d’une majorité de Français encore ! Voici revenir le temps de la distinction de l’appartenance et de la citoyenneté "au faciès"... des Français plus français que d’autres, des Français à examiner, potentiellement "en examen"...des Français pas tout à fait français. Jean-Marie le Pen a beau jeu de rappeler une vérité implacable : le Président annonce une politique que l’extrême droite appelle de ses voeux depuis quarante ans.
 
La France va mal. La France fait peur. Il est heureux, et si encourageant, de voir des politiciens et des intellectuels crier à la honte et aux déshonneurs. Il est heureux, et encourageant encore, de voir la hiérarchie de l’Eglise catholique, et certains de l’Eglise réformée, protester contre ces politiques d’exclusion et de renvoi massif et très fermement condamner les dérives de l’action gouvernementale vis-à-vis des Roms. A ces évêques, à ces prêtres, à ces femmes et à ces hommes, connus ou anonymes, nous disons : Vous êtes la fierté et la dignité de votre pays et les gardiens de sa conscience, contemporaine et historique.
 
Mais où sont donc passées les leaders et les représentants des associations musulmanes, et ceux des associations promouvant la diversité culturelle ? Pourquoi n’entend-on pas leurs condamnations, leurs critiques et pourquoi ne les voit-on pas soutenir les roms dans le respect et la reconnaissance ? Comment se peut-il que des citoyens français, avec une conscience et une origine, et/ou avec une religion, et/ou avec une éthique, se taisent devant des politiques inhumaines et indignes ? Quelle peur les habite qu’ils n’osent ainsi dénoncer l’inacceptable ? Quelle réduction de l’intelligence les fait-elle réagir en tant que arabes, noirs ou musulmans uniquement lorsqu’il s’agit d’un problème concernant les Arabes, les Noirs ou l’islam ? Ce silence n’est pas honorable, ce silence est déshonorant !
 
... Le Pakistan
 
Des inondations, des glissements de terrain... la mort, l’exil, les refuges. Des images de désolation, d’horreurs, de tristesse... Des dizaines de milliers de morts, des millions de sans-abris, des dizaines de millions de déplacés. Et pourtant le soutien international a mis du temps à réagir comme s’il y a avait "un blocage". Les Nations Unies et les ONG internationales ont dû intervenir à plusieurs reprises pour rappeler l’ampleur de la catastrophe et mobiliser un soutien approprié. Nous sommes encore loin du compte.
 
L’image du Pakistan n’est point bonne sur la scène internationale. Associé aux Talibans, à l’extrémisme islamique et à la violence, le pays peine - au coeur de la catastrophe naturelle - à émouvoir les consciences occidentales et internationales. Six ans après le tsunami - qui avait touché l’Indonésie principalement mais également beaucoup de touristes occidentaux - et dont les conséquences à long terme semblent moins graves que ce qui va advenir au Pakistan, il faut bien constater que la solidarité et l’engagement humanitaire sont à géométrie variable, influencés par l’air du temps et la politique émotionnelle bien plus que par la conscience lucide et universaliste.
 
Tout se passe comme si certains êtres humains "stéréotypés" avaient perdu de leur humanité, étaient moins dignes que d’autres d’être secourus. C’est proprement effrayant et pourtant si palpable, si vrai, si réel. On pourra critiquer tous les pouvoirs du monde, tous les médias et la terre entière, mais au bout du compte la question comme la réponse résident dans la conscience de chacun. Qu’est-ce qui motive mes indignations comme mes solidarités ? Mon engagement comme mes soutiens ? Est-ce mon appartenance sociale, communautaire, politique ou religieuse ou est-ce la commune dignité des femmes et des hommes de la planète ? Suis-je capable de voir, au-delà des couleurs de peau, des origines, des vêtements et des barbes, l’essence, la valeur comme la détresse des êtres humains ou suis-je le jouet de ces solidarités émotionnelles qui catégorisent et valorisent les victimes à l’aune de leur ressemblance à mon égard ?
 
Comment peut-on être pakistanais ? ...trois siècles après Montesquieu. Bonne question.... triste vérité. - La solidarité n’a pas de couleur, pas de religion, pas de classe. Quand les catastrophes naturelles s’abattent sur des êtres humains, il n’y a pas à réfléchir sur le fond et le soutien s’impose en même temps qu’il importe d’en considérer la meilleure des formes. Le Pakistan, mais également l’Inde et la Chine, ont besoin de notre soutien. L’Histoire témoignera de notre dignité si, et seulement si, nous leur avons reconnu la même dignité que la nôtre.
 
Sans catégories ni sélection, avec humanité et détermination.
http://www.tariqramadan.com/Sakineh-les-gens-du-voyage-le.html
.
Appel de Musulmans, de laïcs, d'antisexistes et d'antiracistes contre la Loi interdisant la dissimulation du visage dans l'espace public
Appel de musulmans, de laïcs, d'antisexistes et d'antiracistes contre la loi interdisant la dissimulation du visage dans l'espace public.
.
Lundi 13 septembre 2010, le "projet de loi interdisant la dissimulation du visage dans l'espace public" sera examiné par le Sénat. Celui-ci s'inscrit dans un contexte où la majorité parlementaire tente d’occuper le débat public autour d’un discours sécuritaire contre la burqa.

La démocratie et l'égalité hommes-femmes sont instrumentalisées afin de défendre une rhétorique xénophobe et raciste pour "stigmatiser" les musulmans vivant en France.

 
Cette loi est anti-laïque et raciste. L'Etat transgresse la notion de laïcité en édifiant des lois sur les pratiques religieuses pour la seule communauté musulmane. Cette loi a été rédigée au cours d'un grand débat sur le port de la burqa et sur l'oppression des femmes dans la communauté musulmane. Le projet de loi stipule pourtant que "la présence de femmes portant la burqa n’est pas attestée à ce jour". Cette rhétorique a été utilisée pour stigmatiser la communauté musulmane afin d'amadouer l'électorat d'extrême droite après les élections régionales. Ainsi comme sous l'Algérie française, l'Etat s'arroge le droit de codifier ce que doit être une bonne pratique "républicaine" de la religion musulmane. Et ce afin, selon le projet de loi, de préserver "la cohésion sociale".

 
Cette loi va à l’encontre des droits fondamentaux. La "liberté de pensée, de conscience et de religion" de chacun (Déclaration universelle des Droits de l’Homme de 1948, texte aujourd’hui à valeur constitutionnelle) et "la protection de la liberté de conscience de chacun, dans la sphère publique comme privée" (article 9 paragraphe 1 de la convention européenne de sauvegarde des Droits de l’Homme et des libertés fondamentales) sont foulées aux pieds pour des intérêts politiciens de courte vue.

 
Cette loi ne cherche pas à combattre le sexisme. D’après nous, la majorité présidentielle ne cherche pas à défendre l'égalité homme-femme contre le port de la burqa. La vraie menace ne provient pas du port de la burqa en France, mais de l’établissement d’une loi comme réponse systématique à tout phénomène social et de son instrumentalisation politique. Permettre à l'Etat de soumettre l’autre (le communiste, le syndicaliste, l’homosexuel, le gitan, le juif, le musulman) à une idéologie et un mode de vie que le pouvoir détermine comme norme à un instant donné, représente un danger impérieux pour les libertés fondamentales.

 
Nous appelons donc l'ensemble des associations, organisations et citoyens soucieux de défendre les libertés fondamentales à se rassembler à l'occasion du vote de cette loi par le Sénat, le lundi 13 septembre à partir de 15h devant le jardin du Luxembourg (lieu à définir en préfecture).

 
Nous ne laisserons pas les libertés individuelles disparaître sans réagir.    (..)
Mohammed BEN YAKHLEF
Nous contacter : par email : respaix@gmail.com     tel : 06.14.14.34.35
Alter Info l'Information Alternative

Auteur : Mohammed BEN YAKHLEF - Source : Alter Info
http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=15425&rech=27051

 

 

De la violence infligée aux femmes : Conflits et instabilité en République Démocratique du Congo!!

 

Violences infligées aux Congolaises

 

L’homme dans sa puissance martiale, appartenant à une armée plus ou moins régulière ou à fortiori à une milice mal contrôlée, n’hésite pas, après des semaines de délocalisation à profiter de l’avantage que lui procure son arme et son clan. Une fois, les victimes localisées et maitrisées, c’est à son prolongement phallique qu’il donne tout naturellement libre exercice. Déshonorant des mères de familles ou des jeunes filles, humiliant des maris et des familles et transmettant des maladies plus ou moins mortelles voir des viols pouvant donner lieu à des grossesses non désirées. Pas si loin de nous, le souvenir amer des soldats et milices serbes en Bosnie qui ont commis des viols systématisés  sur des femmes bosniaques musulmanes, pendant plusieurs jours. Le but avoué est l’humiliation de ces musulmans et le changement de la race de leurs descendances. Décidément, les relents nazis n’ont pas été extirpés après la chute du IIIème Reich !

Quand on annonce dans la presse, avec un mois de retard, que 200 femmes (et jeunes hommes) ont subit des viols collectifs dans un pays africain, en l’occurrence, à l’est du Congo-Kinshasa, cette information passe sans attitrer une grande attention publique.

 

http://www.alterinfo.net/De-la-violence-infligee-aux-femmes-Conflits-et-instabilite-en-Republique-Democratique-du-Congo!!_a49556.html

 

 

Sélection de liens:

 

Europe-prisonniere-j.jpg

 

.

Belgique, UE disssoutes dans une assemblée transatlantique

 

Vous trouvez là tout ce que souhaitent la Superclasse mondiale et l’empire anglo-saxon, et expriment depuis des années dans leurs cénacles : Trilatérale, Bilderberg, Davos, et les « laboratoires d’idées » (« think tanks ») et grandes fondations des Etats-Unis, de Bruxelles, d’Allemagne, ainsi que dans leur appendice français IFRI…

 

A nous tous de dénoncer , et résister (courriel reçu..)

 

ARTICLE  ICI (Institut Européen des Relations Internationales):

 

Alerte: Belgique, UE dissoutes dans une assemblée transatlantique

 

 

Lire aussi:

 

Le Général Gallois: Mensonges, désinformation US (Guerre Yougoslavie)

 

Urbanisme à la française - Comment la France est devenue moche

 

 

 

Selon que vous serez policier

ou jeune des cités...

 

La nouvelle est tombée ce matin. Pas de responsabilité policière dans la mort des adolescents Zied et Bouna. Jusqu’ici, l’impression qui prévalait était celle d’une passivité coupable des policiers quand, poursuivant les deux adolescents, ils s’étaient aperçus que leurs cibles avaient pénétré à l’intérieur d’un transformateur électrique. Mais après une instruction qui a duré cinq ans, un juge va en décider autrement.

 

Deux jeunes de treize ans revenant d’un terrain vague où ils avaient joué au football, rêvant peut-être d’être un jour des Lilian Thuram ou des Thierry Henry..  Deux jeunes d’origine étrangère ? Des délinquants, forcément ! Et puis franchement, jouer au football sur un terrain vague, c’est se la jouer rom, ces sous hommes !

 

417WLfyLQVL._SL500_AA300_.jpghttp://miltondassier.over-blog.com/article-circulez-y-a-rien-a-voir-non-lieu-dans-l-affaire-zied-et-bouna-56846913.html

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

Reçu ce courriel, que je relaie bien volontiers

au nom de la liberté de penser:

 

Je vous informe que l'intellectuel américain Noam Chomsky vient de soutenir publiquement la pétition que je lance contre la loi Gayssot et pour la libération de Vincent Reynouard :

img329Chomage.jpgimg344img441


Auteur : Karak - Source : Le blog de Karak

 

http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=15679
.
Pour un référendum d'initiative citoyenne:
Les dirigeants des syndicats et parlementaires demandent en vain le retrait de lois qui démantèlent les services publics et le droit du travail. Mais aucun groupe parlementaire ne met une proposition de loi en faveur du référendum d’initiative citoyenne à l’ordre du jour du Parlement alors pourtant que cette procédure leur permettrait de soumettre au peuple devenu souverain, les lois jugées indésirables et leurs propositions alternatives.. Il faut leur demander POURQUOI...

.
Lapidation chrétienne :

220px-Marx_Reichlich_001.jpg  

magnify-clip.png Martyre de saint Étienne. Panneau du retable dit de Jacob et Étienne, peint en 1506 par Marx Reichlich (de) (1460-1520)
(provient d'un monastère au Tyrol, exposé à la pinacothèque de Munich).

La lapidation, du latin lapis (pierre), donnant le verbe lapidare, littéralement « tuer à coups de pierres » est une forme d'exécution, couramment utilisée à l'époque préchrétienne dans tout le bassin méditerranéen. Il s'agit de la seule méthode d'exécution par torture physique encore employée au XXIe siècle. Wikipedia
.
.
C O M M E N T A I R E S  :  I C I
Partager cet article
Repost0
31 juillet 2010 6 31 /07 /juillet /2010 02:39

Wasp: Blancs américains protestants

 

paris-obs_350-double.jpg

http://le-raton-laveur.blogspirit.com/

 

Vous vous souvenez de mes articles sur l' "arme évangélique", les fondamentalismes évangéliques, l'utilisation des étudiants pour les Révolutions de couleurs ? Je vous avais promis de poursuivre l'enquête, un article m'en donne l'occasion, il s'agit cette fois de la pénétration des néo-conservateurs évangéliques dans les cités.... fait-divers paru ce jour,  votre eva

 

Visit_Us.gif

Un journaliste américain agressé dans une cité des Mureaux

Il réalisait un reportage sur "l'intégration des minorités dans les cités en France" pour l'Eglise évangéliste.

 

Un journaliste américain de 50 ans, qui réalisait un reportage pour l'Eglise évangéliste des Etats-Unis, a été agressé jeudi 29 juillet en fin de journée dans le quartier des Musiciens aux Mureaux (Yvelines), a-t-on appris de sources policières confirmant une information du Parisien.

Vers 18h30, le journaliste, accompagné de deux amis français qui appartiennent également à une église évangéliste, s'est fait aspergé de gaz lacrymogène par deux individus, qui l'ont frappé à coups de pied et de poing, selon une première source policière.

Les deux agresseurs se sont emparé notamment de deux appareils-photos et d'un téléphone portable.

Souffrant d'une plaie à la tête, le quinquagénaire a été transporté à l'hôpital de Meulan (Yvelines), a ajouté la même source.

Le journaliste, qui réalisait un reportage sur "l'intégration des minorités dans les cités en France", était toujours hospitalisé vendredi matin et n'avait pas pu être entendu par la police, selon une seconde source policière.

(Nouvelobs.com)

 

Mon commentaire (adressé aux commentateurs

qui parlent de tout sauf de l'essentiel)

qui ne sera peut-être pas publié :

(NB: Le commentaire a en effet été censuré par le Nouvelobs

qui écarte tout ce qui peut faire réfléchir vraiment. Par contre,

enfin une réaction pertinente, mais qui met seulement

l'eau à la bouche. Le reste est souvent un tissu de déclarations

anti-jeunes des cités, voilà le niveau: "il y a lieu d'avoir peur,

car nous pouvons nous demander si nous vivons encore dans un "Etat de Droit"...

"Les petites gens à qui on brûle la voiture", "N'oubliez pas en 2012 votez SARKOZY")

Akhenaton Un reportage ?

Moi, un reportage des évangélistes m'interpelle. Ils étaient là pour faire un reportage ou du prosélytisme ?
Actuellement, ils sont très actifs en Afrique, au Maghreb et tout particulièrement en Algérie.
N'oublions pas que cette religion a été très présente autour de Bush pour l'intervention en Irak.
Alors je me pose la question du but réel de leur soi-disant reportage):

 

 

Commentaire d'Eva : "En tant que journaliste-écrivain, j'ai été dans le Bronx au milieu des gangs, comme j'étais une "born again", convertie, évangélique, j'ai été très aidée par... la Police de NY et par les missionnaires, et en tant que Française et journaliste - ils étaient flattés - bien reçue par les gangs. Vous n'avez rien compris à la question en France: Evangélique depuis plus de 30 ans, je les connais. Ces missionnaires ne cherchent pas à faire un reportage, mais à pénétrer les cités pour évangéliser et amener les jeunes (plus malléables) à changer, à devenir de bonnes brebis pro-US, agents de l'impérialisme américain en France. Des missionnaires US, il y en a dans chaque résidence (dans la mienne à Marseille - dans les années 2000 - il y en avait 2 !), dans tous les quartiers...

Bases militaires ou évangéliques, ce sont les deux mamelles de l'Amérique impériale. Le but est de dominer, de soumettre. Je connais parfaitement la question, j'ai été membre 2 ans d'une Eglise américaine en France, évangélique."

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/societe/20100730.OBS7858/reactions/?page=3#reagir

 

Alerte ! Suite à des articles que j'avais publiés sur ce blog pour mettre en garde contre l'utilisation de la religion à des fins politiques, j'ajoute que les Américains (comme d'ailleurs les Israéliens), s'infiltrent partout pour manipuler, se renseigner, prendre en mains, orienter, voire même... supprimer les indésirables. Et là, les Evangéliques sont un Cheval de Troie de l'impérialisme yankee, moins dévastateur certes que les militaires, mais animés des mêmes buts, prendre possession des individus et des esprits pour les modeler dans le sens qu'ils souhaitent. Dieu ? Un prétexte ! Les Evangiles appellent à vivre une certaine pauvreté, à ne pas tuer, à ne pas mentir, à ne pas convoiter, à ne pas voler, etc, on voit bien que les citoyens américains font tout le contraire, ils se servent de la religion, ou de la démocratie, en tous cas des médias, des missionnaires et des bombes, pour arriver à leurs fins de domination, de prédation.. Et ce fait divers prouve bien que ces "AGENTS" des USA tentent de pénétrer les cités comme les universités ou... les milieux musulmans (comme en Kabylie, par exemple), on les trouve aussi en Amazonie, j'ai été hébergée par des missionnaires américains en pleine jungle, il y en a partout, toutes les régions sont infestées par ces pseudos croyants au service, en réalité, de Mâmon, de la puissance américaine !

 

Votre eva, qui a conservé la foi sincère, en ôtant toute la gangue des Institutions, de la Religion, ou pire encore, des idéologies au service, finalement, du Mal, comme celles véhiculées par les criminels Américains néo-conservateurs !

 

 

Chavez a tout compris:

 

"Le président vénézuélien Hugo Chavez a ordonné mercredi soir l’expulsion de missionnaires évangéliques américains du mouvement "Nouvelles tribus", installés dans des régions à forte population indienne, les accusant d’envoyer des informations stratégiques au gouvernement américain".

M. Chavez proteste contre cette nouvelle forme de colonisation: Exploitation des  ressources et des hommes, envoi d'informations stratégiquesà l'extérieur du pays, collaboration avec la CIA... "En réalité, ce sont des appendices de l'impérialisme..."

 

http://www.elcorreo.eu.org/?M-Chavez-ordonne-l-expulsion-de

 

 

eglise-protestante.jpg

 

Les dignitaires musulmans accusent
les évangéliques américains de cibler tout le pays et de profiter des difficultés sociales des gens pour les convertir au christianisme à coup d’argent et de promesses.
Le ministre algérien des affaires religieuses, Bouabdellah Ghlamallah, a traité, pour sa part, d’hors la loi les personnes pratiquant leur culte dans des lieux clandestins et illégaux. « J’assimile l’évangélisation au terrorisme. La campagne va durer cent ans, deux cent ans, elle fera mal, mais elle finira par s’essouffler », s’est-il exprimé dans un entretien au journal « L’expression ». au début du mois de mars.  Et de confirmer : «J’ai demandé aux imams de rappeler aux jeunes que les prêtres ne viennent pas en Algérie parc qu’ils l’aiment ou parce qu’ils aiment le christianisme, mais pour créer une minorité qui donnerait un prétexte pour les puissances étrangères en vue de s’ingérer dans nos affaires au nom de la protection des minorités ».
 
Même son de cloche chez Abderrahmane Chibane, président de l’association des ulémas (savants religieux musulmans). Il juge que les missionnaires évangéliques nord-américains qui visitent l’Algérie appartiennent tous aux groupes de néoconservateurs. « Les missionnaires évangéliques nord-américains qui visitent l’Algérie pour rejoindre leurs amis dans les wilayas (préfectures) appartiennent tous aux groupes de néoconservateurs », a-t-il dit dans le quotidien « El Watan ».
.
extraits de http://www.france24.com/fr/20080326-sale-temps-evangeliques-algerie-religion
.
Mission divine des USA :

medium_2909.jpg

http://le-raton-laveur.blogspirit.com/evangeliques_et_usa

Axe du Mal

L'axe du mal est un slogan néo-conservateur, qui désigne les différents pays soupçonnés par l'administration de George W. Bush de vouloir se procurer des armes de destruction massive et de soutenir le terrorisme.

Cette expression est due à David Frum, rédacteur des discours du président Bush, qui l'employa pour la première fois le 29 janvier 2002 lors de son discours sur l'état de l'Union.

Elle a notamment été utilisée par l'administration Bush dans le cadre de la préparation de l'opinion publique américaine et internationale à l'entrée en guerre en Irak en 2003 et également à des fins de pressions politiques sur les pays concernés, en les stigmatisant et ainsi les mettre au ban de la communauté internationale.

L'axe du mal fait référence à deux expressions :

La plus ancienne est celle de l'axe Rome-Berlin, qui désignait les pays fidèles à l'Allemagne nazie durant la Seconde Guerre mondiale.

la seconde est celle de l'empire du mal, qui fut utilisée par le président des États-Unis Ronald Reagan, pour désigner l'Union Soviétique.

L'administration républicaine de George Walker Bush a désigné en 2002 trois pays qui forment l'axe du mal (il en resterait deux aujourd'hui).

Curieusement, l’Arabie Saoudite n’a jamais fait pas partie du fameux "Axe du Mal". Pourtant, les liens entre le terrorisme islamiste et la monarchie wahhabite existent : 15 des 19 pirates de l’air étaient des citoyens saoudiens, les attentats du 11 septembre ont été en partie financés par des fonds saoudiens, Ben Laden est d’origine saoudienne. Le même Ben Laden, qui déclarait en 1996, qu’il n’y avait pas "de devoir plus important que celui de chasser l’ennemi américain de la terre sainte", faisant référence à la présence sur le territoire saoudien de l’US Army depuis la Guerre du Golfe...
WILKIPEDIA 
 
i24126Couv-HS-USA.gif

________________________________________________________________________________

Axe du Bien

 

C’est une contradiction : les Nord-Américains qui appuient plus l’idée d’un seul Israël "avec Judée et Samarie" -c’est-à-dire, territoires palestiniens inclus- sont des politiques et prédicateurs évangéliques, méthodistes, presbitériens, adventistes et autres variantes chrétiennes qui ont gagné un poids politique considérable avec W. Bush au gouvernement.

Ils proclament que le conflit au Moyen-Orient annonce l’imminence de l’Apocalypse ou d’Armagedón ou de la bataille finale entre les armées du mal et les armées du bien, la victoire de ces derniers, la deuxième arrivée du Christ et l’établissement du Royaume de Dieu sur Terre.Les "armagedonistes", non sans angoisses et craintes pour leur salut devant la proximité du Jugement Dernier, veulent provoquer une guerre que, concrètement, ils concoivent ainsi : les armées du mal, c’est-à-dire les armées russes et arabes, se battront durant la dernière bataille contre les armées du bien c’est-à-dire, les armées d’Israël, des Etats-Unis et de Grande-Bretagne, et seront vaincues. Il y aura alors le Paradis dans le monde terrestre pendant un millénaire

 

 

 

B_affiche_79.jpg


Cette croyance a engendré des phénomènes curieux aux Etats-Unis. Le fondamentalisme évangéliste en général et celui qui pourrait se nommer christianisme sioniste en particulier ont des liens étroits avec la droite fondamentaliste d’Israël. Son influence sur la politique américaine au Moyen-Orient est notoire et visible à la Maison Blanche et au Congrès. Elliot Abrams, alors directeur du Conseil de Sécurité National pour le Proche-Orient, a reçu en mars 2004 des dirigeants du Congrès Apostolique mécontents de la décision de W. Bush de favoriser l’éradication d’installations israéliennes dans le territoire palestinien de Gaza. Abrams a expliqué que cela n’aurait pas d’interférences avec les desseins de Dieu sur l’Armagedon, parce que Gaza ne contenait de lieux d’importance biblique (Village Voice, 18-504). Depuis, il y a plus.

Les “armagedonistes” destinent des millions de dollars à promouvoir les colonies israéliennes illégales dans les territoires palestiniens occupés depuis 1967 et à payer les voyages de juifs russes qui émigrent en Israel, dans le but d’accélérer l’accomplissement de leurs proféties. Entre autres, celle que le Christ, avant d’installer le Paradis ici, condamnera les athées à subir des morts épouvantables ; seulement les bons chrétiens et les Juifs convertis se sauveront. Des croyants en ce Christ brutal, comme le lieutenant général William G. "Jerry" Boykin, sont impliqués dans le scandale d’Abu Ghraib (www.beliefnet.com, 27-05-04).
Des sénateurs méthodistes, presbitériens et de l’Eglise du Christ ont approuvé l’application de la torture à des prisonniers en Irak et à Guantanamo. Le fondamentalisme chrétien étasunien, en particulier celui de la variante "dispensacionalista", préfère le Dieu vengeur de l’Ancien Testament au Christ des Évangiles. Mais ses adeptes se disent évangélistes.

La doctrine des "armagedonistes" est celle qui a crû le plus rapidement aux Etats-Unis ces dernières années. Elle aurait environ vingt millions de fidèles qui en plus croient en leur possible immortalité personnelle, un désir ardent qui "repose entièrement dans l’existence de l’État d’Israël. C’est pourquoi la situation actuelle au Moyen-Orient est pour eux une question de vie ou de mort", a signalé Gary North, un évangéliste distant de ses co-religionaires (lewrockwell.com), qui supposent qu’ils pourront partager les destins immortels de Enoch (Génesis 5:23-24) et de Elías (Reyes 2, 2-11), bien que cela dépendra d’une séquence temporelle : les chrétiens seront sauvés de la mort exactement 42 mois avant que la "Grande Tribulation" ne tombe sur Israël. Si l’État israélien disparaît, l’arrivée de la "Grande Tribulation" sera remise à des siècles, jusqu’à ce que l’État d’Israël recommence à exister, et alors il n’y aura pas d’immortalité pour eux. La "Grande Tribulation" -et cela quelque chose que les "armagedonistes" mentionnent rarement- annihilera deux tiers des Israéliens, qui paieront ainsi le prix de l’immortalité étrangère. C’est la motivation religieuse du soutien politique et économique qu’ils prêtent à l’État d’Israël, sans préjudice des poussées antisémites de certains de ses leaders.

Charles Mars, un évangéliste d’autre classe, remarque que ce courant "a amassé dans les dernières années un pouvoir politique jamais connu dans l’histoire nord-américaine" et il se demande "à quel prix de notre témoignage et de l’intégrité de notre message" (The New York Carotte, 201-06). Il rappelle que des ministres évangélistes influents lançaient des sermonts en faveur de la guerre contre l’Irak en argumentant que celle-ci accélérerait l’accomplissement de la prophétie apocalyptique et qu’en avril 2003, immédiatement après l’invasion, l’appuyait 87 pour cent des évangélistes blancs. 68 pour cent la soutiennent encore. Ce contexte idéologique expliquerait qu’une bonne partie de l’opinion publique des Etats-Unis est en faveur de la guerre contre "l’axe du mal", malgré les morts et les désastres qu’elle entraîne de leur côté. C’est une excuse excellente pour abriter la volonté impériale et l’appétit pétrolier de la Maison Blanche. Depuis qu’il est devenu abstème, le propre W. Bush pense que c’est la mission que Dieu lui a confié. Plusieurs regrettent qu’il ait cessé de boire.

Traduction : Fab, santelmo@no-log.org -  HNS-info -  Hactivist News Service

http://www.hns-info.net/article.php3?id_article=8274

 

 

http://le-raton-laveur.blogspirit.com/evangeliques_et_usa

 

Sunday Adelaja, Décembre 2006, France.Le pasteur de la plus grande église évangélique d’Europe, l'Ambassade de Dieu de Kiev, n’échappe pas à la crise. En effet, depuis le mois de novembre, Sunday Adelaja est accusé de "couvrir spirituellement" une société de placements financiers dont l’un des deux directeurs a été écroué pour "fraude". Une accusation démentie par le pasteur nigérian.
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/archive/2008/01/02/sunday-adelaja-pasteur-auto-proclame.html
.
Les fondamentalistes

prennent pied aussi en Allemagne

533.jpg

 

 

Extraits. Leur apparition soudaine est souvent suivie d’une expansion tout aussi rapide : des communautés chrétiennes influencées par les prédicateurs américains et prônant un christianisme ultraconservateur et radical, à la manière de celui que professe le président américain George W. Bush, prennent aussi pied en Allemagne.

Mais, tandis que les républicains du président Bush accordent une grande importance à la foi dans la prise de décisions politiques, les efforts pour s’implanter politiquement en Allemagne ont fait long feu. 

Le principal porte-voix des fondamentalistes allemands est encore le petit parti "Partei Bibeltreuer Christen" (parti des chrétiens fidèles à la Bible), qui avait fait campagne contre l’avortement et le mariage homosexuel aux élections législatives de 2002.


Le pasteur Hauth ne croit pas que ces nouvelles communautés vont devenir plus actives politiquement, mais qu’elles vont établir de "vraies structures", ce qui leur permettra de s’établir plus solidement.


En revanche, le pasteur Ziegert prédit un engagement politique plus actif avec l’aide venue d’outre-Atlantique : "La nouvelle droite chrétienne est en train de se constituer".

http://le-raton-laveur.blogspirit.com/les_evangelistes_a_la_conquete_de_l_europe/
.
paris-obs_350-double.jpg

Liens :

Voyez mon avant-dernière publication,

j'en ai rajouté plusieurs, dont certains à lire absolument !

Votre eva

 

 

Alerte ! Etats-Unis:

Novartis livre 40 millions de doses de vaccin contre la grippe

http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5hJG2MrdSnKRLvkEzeHaM7QFjm6PA

 

 

 

Géopolitique - La route sanglante du pétrole

Extraits. Le pétrole de la mer Caspienne est acheminé via l'Iran jusque dans le Golfe Persique, puis via la corne de l'Afrique, puis via la Mer Rouge, avant d'arriver via le Canal de Suez en Méditerranée. Il s'agit de la route principale du pétrole pour tout le moyen orient. Le principal problème pour l'occident à cette route est qu'elle traverse l'Iran, pays non soumis aux puissances dominantes. Une solution est alors de l'éviter en passant par le Turkmenistan (pays allié), l'Afghanistan (pays occupé), le Pakistan (pays allié), avant de passer par la Mer d'Arabie. La route longe ensuite l'Arabie Saoudite (pays allié), la Somalie (interventions régulières de l'armée américaine), l'Ethiopie (soutenue par les Etats-Unis face aux musulmans et encouragée pour l'invasion de la Somalie), le Soudan (désigné par les Etats-Unis comme base arrière du terrorisme), l'Egypte (pays allié) puis l'Irak (pays soumis). 

 

http://lerelayeur.blogspot.com/

 

 

La vérité sur l' Iran

220px-Persepolis_iran.jpg

 

 

Alerte EDF ! Le vrai visage de Sarko...

 

Nous n'avons pas pu vérifier cette info qui circule sur le net :


Les fameux compteurs qui devraient être installés prochainement devraient nous être

facturés au prix très très fort d’environ 300 €, et qui, de surcroît, ne seraient pas fiable.   

 

Il ne faut rien signer.

 
On ne peut pas refuser à EDF d’accéder aux compteurs et de les changer.
Par contre comme nous n’avons rien demandé, nous n’avons aucune obligation de signer quelque document que ce soit, et, du moment que nous n’aurons rien signé, EDF ne pourra pas nous obliger à payer ces compteurs… attention aux signatures : aucune, même pour la réception de travaux, etc. 

 
LES TARIFS D’ÉLECTRICITÉ VONT AUGMENTER POUR PERMETTRE LA CONCURRENCE !
À TERME, L’USAGER PEUT S’ATTENDRE À DES HAUSSES SUBSTANTIELLES DE SA FACTURE, COMME CELA S’EST DEJA PRODUIT POUR LE GAZ.

 

Début août 2010, les parlementaires auront entre les mains l’avenir du service public de l’électricité. En effet, débutera dans l’hémicycle de l’Assemblée nationale l’examen du projet de loi Nome, soit la Nouvelle Organisation du Marché de l’Electricité, concoctée par le gouvernement.

 

Le principe en est simple : constatant que la concurrence ne fonctionne pas - plus de 96 % des Français restent fidèles à l’opérateur historique (EDF) -, le gouvernement a décidé de la créer… artificiellement.

 

Si la loi passe, à partir du 1er janvier 2011, EDF aura obligation de revendre à ses concurrents jusqu’à 25 % de sa production d’électricité.
Un véritable hold-up ! Les fournisseurs d‘électricité vont se voir offrir un quart de la production, que les Français ont déjà payé avec leur facture, pour qu’ils puissent réaliser 

des profits, au seul bénéfice de leurs actionnaires.
C’est une première que d’obliger une entreprise, dans le monde de la "concurrence libre et non faussée", à céder une partie de ses atouts à des concurrents qui produisent peu ou pas du tout d’électricité. 


Plus d'infos sur : artemisia-college.org

 

 

 

grenouillegoogle1.jpg
Histoire de la grenouille Sarkozy
qui se croyait aussi grosse qu'un boeuf.
Par eva R-sistons

 

 

 

On me signale à l'instant la parution de cet article:

 

Les Américains recrutent parmi les jeunes des Cités : une 5ème colonne en vue ?

 

"La France ne le sait pas, mais nous sommes en guerre avec l’Amérique. [...] Oui, une guerre permanente, une guerre vitale, une guerre économique, …

citation de François Mitterrand, rapportée dans Le dernier Mitterrand (G.M.Benamou)
 
unclesamspying-bba97.jpg Que l’on aime ou que l’on déteste l’ancien président socialiste, on ne peut nier qu’il fut un homme politique d’une haute culture et souvent d’une grande lucidité, il savait à quoi s’en tenir concernant les individus, les mouvements, les nations, s’il a prononcé ces paroles c’est qu’il y avait matière à le faire, il était conscient vu sa position de la réalité d’une guerre larvée entre la France et les Etats Unis, un des aspects de ce conflit est cette volonté d’ingérence et de domination de l’Amérique qui s’effectue au travers de la constitution de réseaux sociaux dévoués à leurs intérêts et pouvant constituer une 5ème colonne fiable dans le pays qu’ils souhaitent asservir, à ce sujet les Etats Unis semblent depuis qq. années avoir opéré un choix stratégique décisif : leurs futurs alliés sur le sol français seront recrutés parmi les couches de la population qui ne sont pas a priori ce qu’il y a de plus traditionnellement français, c’est ce qu’illustre cet article fort éloquent d’un grand quotidien national paru voici peu ;
 
L’article du Monde en date du 5 juin 2010 : Washington à la conquête du "9-3" ! consultable en ligne sur le lien suivant.
Hors de question de retranscrire en détail tout l’exposé du Monde ici mais chaque phrase y est importante, contentons-nous de quelques extraits principaux :
 
- L’ambassade américaine s’est en effet constitué un carnet d’adresses exceptionnel - aujourd’hui le plus complet, le plus pertinent, le plus actualisé sur les banlieues françaises.
- Les plus prometteurs se voient proposer des séjours de deux à trois semaines aux Etats-Unis pour approfondir leurs réflexions sur leurs sujets d’intérêt.
"Notre volonté est d’identifier les futurs leaders français, ceux qui pourront émerger,
- "Les Américains misent sur un changement socio-démographique en France,
- "Nous sommes identifiés par un autre pays comme un leader potentiel, alors que nous ne sommes pas reconnus ici", ajoute Rokhaya Diallo 32 ans, présidente des Indivisibles, de retour des Etats-Unis.
- "Aux Etats-Unis, on nous considère comme un espoir, comme un acteur potentiel de la France de demain", se réjouit Reda Didi 34 ans, consultant en ressources humaines, président de Graines de France, un groupe de réflexion sur les quartiers.
- "Leur force, c’est qu’ils mettent tout le monde sur le même pied. Ils ne sont pas dans une logique d’étiquette, comme nous Français, mais dans une logique d’action.
 
reda_didi-ca456.jpg Face à ce bel unanimisme de ce qui semble être une magnifique opération de promotion des jeunes issus de la « diversité », de ce qui serait un exemple de la « générosité » américaine en regard de la « frilosité » française, il convient de s’interroger un minimum sur ce qui motive les auteurs de cette « affirmative action » opérée dans les quartiers français réputés difficiles ; ne nous leurrons pas rien n’est gratuit, si les Américains visent sur les jeunes des cités comme futures élites, c’est que ce faisant ils pensent faire d’1 pierre 2 coups :
 
- en pariant sur des jeunes des cités, français de fraîche date au niveau générationnel ce qui signifie que leur identification à la nation française reste assez aléatoire, ils savent qu’ils disposeront de futurs alliés beaucoup plus malléables et fidèles à leurs intérêts car plus cosmopolites et universalistes que des Français de tradition, que des « souchiens » ..
 
- en bousculant sciemment et violemment l’ordre traditionnel de promotion de la société française qui se faisait au mérite par l’école (et hélas parfois un peu en fonction du milieu d’origine soyons honnêtes) mais jamais sur des bases communautaires, ils savent que cette « discrimination positive » forcée basée sur des critères ethniques aura un effet déstabilisateur sur la société française qui se verra ipso facto encore plus fragilisée dans cette féroce compétition mondiale ..
 
Ne soyons pas naïfs, cette initiative américaine sur notre sol ne procède nullement d’une volonté d’apaisement et de réconciliation du vieux peuple français avec ses futures « élites » immigrées, au contraire c’est une stratégie d’affrontement violent qui est visée, pour s’en convaincre il suffit de remarquer qu’ils ne recrutent pas exactement des Bisounours dans nos cités ainsi parmi les personnes recrutées Rokhaya Diallo, présidente des Indivisibles et co-signataire d’une tribune absolument scandaleuse dans Libération prenant fait et cause pour les inculpés au procès des émeutes de Villiers le Bel, dur, dur .. (voir Rokhaya Diallo face à Robert Ménard sur AgoraVox TV)
 
Ils savent pertinemment qu’avec de telles recrues, ils plantent une belle épine dans le pied du « vieux » peuple français !
 

 
Encore beaucoup plus instructif est ce reportage diffusé sur Canal + le dimanche 13 juin
dans l’émission « la Grande Histoire », quoique assez brève cette vidéo extrêmement riche mérite grandement d’être étudiée, vidéo visible sur le lien suivant.
 
 
 
J’en commente les passages principaux, attention temps décompté en sens inverse ! (et qq. sec. de pub en russe)
- 12’30 Anne Sophie Lapix, nous annonce la couleur (1)
- 11’58 de jeunes militants étiquetés « diversité »
- 11’11 campagne gagnante à l’américaine
- 10’00 « élites » françaises de la diversité sont suivies de très près par l’ambassade américaine
- 9’45 Reda Didi invité aux Etats Unis pour un voyage d’études
- 9’40 Nicolas Sarkozy et François Fillon ont (jadis) bénéficié des mêmes mesures (2)
- 7’55 Charles Revkin ambassadeur US en visite à Bondy (et à la Courneuve)
- 7’05 stratégie consiste à identifier les leaders musulmans, problématique centrale
- 6’35 en novembre 2009 réunion animée par Howard Dean, conseiller démocrate (3)
- 6’00 Reda Didi sourit malicieusement au discours provocant de l’élu américain
- 5’25 Karen Finney « en France il faudra repenser la définition du mot République » ! (4)
- 4’50 arrivée de Ségolène Royal sur le plateau de Canal +
- 4’44 commentaire de Ségolène Royal « c’est en effet une très bonne démarche » (5)
- 4’10 Ségolène Royal « je crois plus que jamais à la France métissée »
après bla-bla socialiste sur l’élection présidentielle, sans intérêt.
 
(1) A.S.Lapix qui gagne sa vie en souriant, n’est pas à proprement parler une « intello », moi je la verrais plutôt à la météo ou à télé-achat, parions qu’elle aura le même air du ravi de la crèche le jour où elle nous annoncera que l’Islam est désormais religion d’état !
(2) c’est un scoop dans le scoop, cette promo faite à nos futures élites date déjà de plus de 20 ans, mais il semble que ça paie, qu’ils se « trompent » rarement, inquiétant ..
(3) observez bien l’air de morgue de ce représentant démocrate qui n’a à l’évidence que mépris pour la France, pourtant mère de la culture européenne dont il est issu, ses propos séditieux, fomenteurs de révolte des instructeurs avec promotion de l’agressivité !
(4) Karen Finney continue en petit groupe ce qui a été débuté en réunion collective, c’est un véritable briefing avec des méthodes marketing mais aussi une exhortation à prendre le pouvoir dans le but de modifier la nature de l’état français « changer de république » propos très lourds de sens ..
(5) ce n’est pas une surprise, notre madone socialiste applaudit sans réserve toute initiative en faveur de la « diversité », tout de même ce niveau d’aveuglement face à un reportage mettant clairement en évidence une volonté d’ingérence/subversion américaine me laisse perplexe, est ce chez elle de la niaiserie ou du machiavélisme ?
 
Il faut au moins rendre cette justice aux Américains : ils annoncent clairement la couleur, le reportage est éloquent, ils ne vont pas faire dans la dentelle, on sait qui ils visent, comment ils visent et dans quel but, à ce niveau là on est fixé !
Les Etats Unis dans leur projet de domination du monde entier, appliquent ce vieux principe hérité de l’Angleterre qui les a constitués : « diviser pour régner » pour cela ils vont :
1) noyauter de l’intérieur (la société française)
2) formater de l’extérieur (les futures élites)
y a pas à dire, c’est du travail de pro !
 
Face à une entreprise de subversion de la société orchestrée par des éléments étrangers sur notre sol, on peut s’interroger sur l’amnésie, l’inconscience ou la complicité des pouvoirs français dans cette affaire car aucune réaction n’est observable dans la classe politique française dans son ensemble ?
 
Cette absence totale de réactivité des pouvoirs publics vis à vis d’une ingérence étrangère (laquelle mériterait au moins convocation d’ambassadeur pour explication) a de quoi laisser perplexe, qu’une gauchiste bien pensante telle Ségolène n’y voit rien à redire cela ne nous surprend guère, mais la droite française est réputée plus traditionaliste et attachée à l’indépendance nationale, or justement le reportage a laissé paraître à un moment que l’actuel président Sarkozy et le premier ministre Fillon sont passés aussi par-là en leur temps !
Sans doute faut-il y voir la raison de leur complaisance face à cette nouvelle agression américaine ?
 
Plus grave mais ce n’est pas l’objet de cet article, ce passage par le « moule américain » de nos premiers responsables nationaux pourrait expliquer en politique ce qui apparaît souvent comme un atlantisme aveugle et inconditionnel au lieu d’une défense prudente et raisonnée des intérêts français ?
 
Quoiqu’il en soit, il semble que l’avenir de la France se jouerait donc désormais dans le 9-3, en Seine Saint-Denis ..
http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/les-americains-recrutent-parmi-les-77901
.
Reçu à l'instant ce commentaire,
.
Chère Eva,


Les évangéliques font du prosélytisme dans le sud de la France auprès des personnes très agées et SEULES en leur organisant des sorties gratuites et en les conduisant dans leur "église".
J'ai commencé à noter un changement chez ma mère quand elle a commencé à émettre des réflexions violentes sur les Arabes alors qu'elle n'a jamais été raciste et qu'elle n'a eu aucun contact avec eux sinon des vacances très appréciées au Magreb et "qu'ils se lèvent dans le bus pour lui céder leur place assise". Si vous lisez "le seigneur des porcheries" de l'auteur américain Tristan Egolf
Vous apprenez que les évangéliques veulent que leurs recrues les couchent sur leur testament.


Eva, je vous remercie pour tous vos posts et votre droiture et je vous embrasse bien fort.
Et en plus, ils oeuvrent au choc de civilisations ? C'est ça, l'Evangile de paix ? eva
Commentaire trouvé:
  Les évangélistes sont partout en France et ailleurs mais indépendament de ces influences, Washington envoie des équipes de recrutement dans les cités du 9.3
   Les jeunes les plus brillants se voient proposés des séjours aux US de 2 à 3 semaines pour approfondir leurs réflexions sur leurs sujets d’intérêts
  Canal+ en a fait une émission en juin dernier
  La volonté de services spéciaux est d’identifier les futurs leader français
  Les américains misent sur un changement socio-démographique en France
   C’est pourquoi je rappelais dans un post plus haut ce que la CIA avait fait de Barroso, simple étudiant portuguais d’extrême gauche, mais brillant, remarqué par Frank Carlucci (autre Bankster) alors ambassadeur à Lisbonne et l’avait envoyé à Yale - parfaite réussite - on peut voir ce qu’ils en ont fait
  D’un côté les évangélistes américains pour le bon peuple de France et de l’autre amener à eux les cerveaux de nos cités
  la boucle est bouclée - la France est sous contrôle !!!!!!!!!!!
  http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/l-empire-est-il-condamne-79087?debut_forums=0#forum2634541

 

Partager cet article
Repost0
4 janvier 2010 1 04 /01 /janvier /2010 03:41
       Spécial Yemen: Le dossier
       L'analyse d'Eva R-sistons


250px-Slaves_Zadib_Yemen_13th_century_BN



Spécial Yemen


Voici ce que j'écrivais, il y a 2-3 jours:

L'imposture des Médias :
Une guerre se prépare contre le Yemen,
et vous n'en verrez pas les images,
contrairement à la guerre en Irak.
Afghanistan, Pakistan, Yemen...
partout des bombardements,
des envois de drones, des attentats ciblés,
des victimes civiles, des millions de réfugiés,
de futures malformations...
Silence Médias : Honteux !

Sur le même post, j'ajoutais cet extrait :

http://r-sistons.over-blog.com/article-lettre-a-mes-fideles-lecteurs-informer-pour-desamorcer-les-mediamensonges-42220565.html

Le 17 décembre dernier, l'aviation des États-Unis a effectué des bombardements à l'aide de missiles sur le territoire du Yémen pour soutenir la guerre entreprise par le dictateur local, homme de paille des USA, contre une partie de ses opposants. Cette intervention aérienne étant épaulée au sol par les trop célèbres « instructeurs » de l'armée américaine.

C'est donc très récemment que les citoyens des États-Unis ont appris que le gouvernement Obama était engagé dans une nouvelle guerre au Yémen, sans que leur président, le tout nouveau prix Nobel de la paix, ait éprouvé le besoin de les en informer au préalable. (..)

http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=9679


J'avais décidé d'écrire un article sur le Yemen. En attendant, j'ai publié à nouveau mon article (voir précédent post) sur les médias et la guerre, très exactement sur le thème suivant: "La guerre n'existe plus, les Médias l'ont tuée".

Pour commencer, j'ai regardé ce qu'il y avait sur wikipedia (Yemen, guerre civile). Voici, entre autres:


Au début du XXIe siècle, le gouvernement doit faire face à des mouvements rebelles islamistes, en particulier des Jeunes Croyants. En 2004, les affrontements près de la frontière avec l'Arabie saoudite ont fait environ 400 morts. Depuis 2004, le Yémen est aussi confronté à une rébellion armée de la minorité chiite zaïdite dans la province de Sa'dah (nord-ouest), qui ne reconnait pas le régime du président Ali Abdullah Saleh, au pouvoir depuis 1990.

Au début du mois d'avril 2005, les forces du gouvernement ont attaqué la position des rebelles islamistes dans les montagnes du nord-ouest du pays ; trois semaines de combats dans la province de Sa'dah ont provoqué la mort d'environ 200 personnes. En 2009, la guerre civile continue toujours et l'ONU compte 150 000 déplacés [1] . Depuis le 4 novembre 2009, l'Arabie saoudite intervient militairement contre la rébellion [2].


Malgré un ancrage officiel dans le camp occidental et une coopération pour le contrôle de ses côtes, le pays reste un foyer d'instabilité.



Yemen

















sur http://www.dazibaoueb.fr/


L'insurrection au Sa'dah est une guerre civile au Yémen se déroulant dans cette zone montagneuse et pauvre au nord-ouest du pays, le gouvernorat de Sa'dah. Aussi appelée rébellion houthiste, du nom de ses dirigeants, Hussein al-Houthi et ses frères, elle a débuté en juin 2004 lorsque des rebelles zaïdistes ont lancé une insurrection contre le gouvernement yéménite


Les Houthistes se plaignent d’avoir été marginalisés par le gouvernement sur le plan politique, économique et religieux, et demandent le rétablissement du statut d’autonomie dont ils bénéficiaient avant 1962.

Ils sont issus du courant religieux chiite zaydite[5].

Présents sur les hauts plateaux yéménites et notamment la province de Saada, ils présentent de nombreuses différences au niveau du dogme par rapport aux Chiites duodécimains iraniens[5]. De plus, ils partagent de nombreuses interpétations religieuses avec la majorité sunniste chaféite[5].


Au cours de la guerre civile des années 1960, la province a largement soutenu les royalistes[5]. Après la défaite de ceux-ci, elle a donc très peu profité des différentes politiques de développement économique[5]. La région a ensuite vu l'irruption de nouveaux courants religieux sunnistes très rigoristes comme le salafisme et le wahhabisme[5]. Cela va entraîner un regain du zaydisme à partir des années 1980 dans son berceau traditionnel de la province de Saada[5].


Ainsi, les Zaydites se retrouvent à rebours du reste de la population qui voit ses rites unifiés sous l'impulsion du gouvernement central[5]. Malgré l'implication des Zaydites au niveau du pouvoir central yéménite, le président Ali Abdallah Saleh étant lui-même de cette confession, ils sont progressivement stigmatisés, notamment par les Salafistes[5].

Pour faire face à ce qui est ressenti contre un ensemble de discriminations, les Houthistes demandent donc une autonomie accrue[6]. Ils représentent, en 2007, un 30 % environ des 22,2 millions de Yéménites qui sont en majorité sunnites.


Selon Samy Dorlian, enseignant à l'Institut d'études politiques d'Aix-en-Provence, l'origine du soulèvement remonte au 17 janvier 2002 lorsque dans la province de Sa'dah, Hussein al-Houthi, député de 1993 à 1997 du Hizb el-Haq, la principale expression organisationnelle du renouveau zaïdite, donne une conférence dans laquelle il incite ses compatriotes à combattre l'hégémonie américaine sur le monde arabe et musulman.

Les autorités yéménites, engagées depuis le 11 septembre 2001 dans le partenariat de lutte anti-terroriste avec les États-Unis, ont récusé cette démarche et en conséquence, procédé à des centaines d'arrestations[7].


Les rebelles affirment être victimes de discrimination religieuse de la part d'intégristes sunnites qui ont gagné en influence en raison des liens entretenus par le président Ali Abdullah Saleh avec l'Arabie saoudite[8]tandis que le gouvernement déclare que ceux veulent établir un État religieux chiite.


Selon le Département d'État des États-Unis, le gouvernement du Yémen, dans un effort pour freiner l'extrémisme et accroître la tolérance, surveille les prêches incendiaires des mosquées et les déclarations menaçantes politiques et utilise la police et les agences de renseignement pour surveiller les activités des organisations islamiques liée à des organisations internationales[9].


Ce pays est confronté régulièrement à des vagues de violence politique depuis l'indépendance de la République démocratique populaire du Yémen et de la République arabe du Yémen dans les années 1960, ces États étant unifiés depuis le 22 mai 1990 dans l'actuel Yémen mais des mouvements séparatistes sont toujours présents tandis l'organisation terroriste Al-Qaïda est active dans l'est du pays visant entre autres les touristes étrangers[10].


L'Iran voit dans ce conflit une « attaque des Arabes contre les chiites »[12] et son chef d'état-major parle de terrorisme d'État[13].


Le gouvernement central de Sanaa et l'Arabie saoudite tient à présenter la rébellion comme un groupe soutenu par l'Iran, un peu au même titre que le Hezbollah libanais[5],[6]. Il les accuse aussi de vouloir restaurer l'immamat zaydite disparu en 1962[5],[6]. Cela a pour but de chercher à obtenir le soutien de l'Arabie saoudite[5],[11] via un trafic d'arme par l'Érythrée soutenu par l'Iran.


De nombreux intérêts économiques ou politiques se superposent désormais au conflit.

Tout d'abord, le commerce des armes et du carburant est devenu particulièrement lucratif dans une région connectée à la Corne de l'Afrique[5]. Les armes destinées à l'armée sont ainsi régulièrement détournées par les officiers et illégalement exportées[5]. Une partie termine même entre les mains de la rébellion[5].


Politiquement, le conflit attise aussi les luttes de succession entre le fils du président et différents militaires de premier plan[5]. Différents clans cherchent donc à s'emparer des ressources économiques du nord du pays ou à montrer leur force[5].


Enfin, le conflit se superpose aux conflits tribaux du nord du pays depuis que le gouvernement a cherché à recruter des alliés parmi les tribus locales[5]. Ces solidarités tribales contribue à entretenir le conflit via des cycles de violences et de vengeances[5]. Ainsi, les deux principales confédérations tribales ont plus ou moins choisi un camp et soutiennent soit le gouvernement (plutôt le cas des Hached) soit les rebelles (plutôt le cas des Bakil)[5]. Ces luttes tribales tendent à se développer dans tout le nord du pays[5].


http://fr.wikipedia.org/wiki/Y%C3%A9men
http://fr.wikipedia.org/wiki/Insurrection_au_Sa%27dah


250px-Sa%27dah_01.jpg


Depuis, j'ai repéré ces articles :

Les Etats-Unis et la Grande-Bretagne ont fermé ce dimanche leurs ambassades au Yemen, en raison de menaces de la branche locale d'Al Qaïda. Barack Obama a mis en cause l'organisation dans la tentative d'attentat à bord d'un vol Amsterdam-Detroit, et présente désormais la lutte contre Al Qaïda au Yemen comme une de ses priorités. Les Etats-Unis et la Grande-Bretagne ont décidé de renforcer leur coopération avec le pays, notamment en finançant une unité anti-terroriste.

A lire sur AP via NouvelObs.com

 Et voilà. Maintenant que leurs ressortissants officiels sont partis, les assassins US et British vont pouvoir attaquer un pauvre Yemen sans défense. Horrible. C'est l'Irak qui recommence : vive le Prix Nobel de la Paix !

http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=9706


200px-Bab_Al_Yemen_Sanaa_Yemen.jpg



Trouvé ceci, dans la droite ligne des méthodes utilisées par l'Empire :

http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-les-etats-unis-intensifient-les-attaques-par-drones-et-les-assassinats-dans-l-escalade-de-la-guerre-afpak-42282833.html

Attaques par drones, une spécialité américaine, quant aux attentats ciblés, on a reconnu la griffe d'Israël qui expérimente ses méthodes sur des cobayes vivants - les Palestiniens. Une honte pour un pays qui sans cesse demande de commémorer ses propres persécutions !!  .


Guerre contre le terrorisme
ou contre la population yéménite ?

arton9733-ae248.jpg
Ron JACOBS


Comme si les interventions US en Irak et en Afghanistan n’étaient pas suffisantes pour étancher la soif de sang de l’Empire, les appels en faveur d’une guerre ouverte contre le Yémen se multiplient. La raison invoquée pour cette intervention est que l’homme qui a apparemment voulu faire exploser un avion de ligne le jour de Noël 2009 a séjourné un temps dans ce pays et qu’il aurait pu y recevoir des instructions.
 

Tout comme l’occupation de plus en plus sanglante de l’Afghanistan, Washington veut faire croire au monde que le fait d’attaquer un pays qui héberge des organisations déterminées à résister à la domination US fera en quelque sorte disparaître ces organisations et rendra le monde plus sûr. Ce raisonnement plutôt simpliste ignore quelques faits évidents.


Plus de huit ans de guerre et d’occupation en l’Afghanistan n’ont pas entamé la volonté des individus aux motivations politiques ou religieuses à faire sauter un avion de ligne ou d’autres structures dans leur guerre contre l’impérialisme culturel et économique des Etats-Unis. Pas plus qu’ils n’ont brisé les groupes en Afghanistan qui s’opposent aussi à l’intervention US dans leur pays. En fait, s’il faut en croire les rapports de différents services de renseignement US, ces groupes non seulement continuent d’exister mais ont opéré une mutation politique et sont au moins aussi puissants qu’avant l’invasion US en 2001.
 

Au cours des derniers mois, des zones du Yémen ont été attaquées par des forces soutenues par l’Arabie Saoudite alliée au gouvernement en place. Au cours des dernières semaines, les Saoudiens ont été soutenus par l’armée US.

Il est certain qu’il y a plus en jeu derrière l’escalade de l’intervention militaire US au Yémen que la simple visite de l’aspirant kamikaze M. Abdulmutallab.


L’Arabie Saoudite et le Yémen du Nord se sont livrés une guerre en 1934 lorsqu’un prince allié à Ibn Saud a changé de camp pour prêter allégeance au prince yéménite Yahya. Bien que Riyad ait soutenu les prédécesseurs de la monarchie Zaydi (Zaydi Imams) face au rebelles Houthi lors de la révolution républicaine au Yémen du Nord, l’Arabie Saoudite soutient désormais les successeurs de ceux qu’elle combattait en 1962 (le régime Saleh).


Divisions entre Musulmans attisées par l'Etranger (Eva)

Ce soutien est motivé par des aspects religieux et géographiques, parce que le gouvernement Saleh est principalement sunnite (avec un penchant wahhabite) et l’opposition est chiite. Le fait que le conflit se déroule principalement dans une province frontalière de l’Arabie Saoudite explique aussi les préoccupations de Riyad. La victoire des forces du Yémen du Nord s’est accompagnée d’une augmentation de la répression des opposants à Saleh. Les organisations de défense des droits de l’homme signalent des tortures, des déplacements forcés et des assassinats extra judiciaires. Depuis la défaite de Zaydi Imams en 1962 par les prédécesseurs de l’actuel gouvernement yéménite, la province de Sa’adah au nord-ouest a été ignorée par le régime yéménite et laissée dans un état d’abandon économique. Au cours des années, un sentiment de colère a naturellement germé. En 2004, une insurrection ouverte à Sa’adah a rappelé la province aux souvenirs de l’armée yéménite. Cette rébellion est connue comme l’insurrection Houthi, du nom de son dirigeant le religieux dissident Hussein Badreddin al-Houthi (qui, selon certaines rumeurs, aurait été tué lors de frappes aériennes US et Saoudiennes en novembre 2009).


Le Yémen du Sud était une colonie britannique jusqu’à son indépendance en 1967 après un combat mené par des révolutionnaires socialistes. Après la réunification du Yémen du Nord et du Yémen du Sud en 1990, Saleh a refusé d’accorder du pouvoir aux anciens membres de la République Démocratique du Sud Yémen en échange de leur soutien. Ceci, ainsi que la volonté des anciens dirigeants du Yémen du Sud pour une politique plus progressiste, déboucha sur une guerre civile en 1994.

Le gouvernement de Saleh était militairement soutenu par l’Arabie Saoudite. En 2009, une nouvelle résistance au régime yéménite a vu le jour dans le sud, dirigée par des forces de gauche. L’armée yéménite a riposté à ce soulèvement populaire par une répression ouverte et souvent violente.


En plus de tout ceci, il faut ajouter un groupe qui se nomme Al Qaeda du Yémen (AQY). Il parait peu probable que ce groupe (s’il s’agit réellement d’un groupe terroriste et non d’une opération de manipulation psychologue) prenne ses ordres de Ben Laden ou d’un des dizaines de chefs présumés d’Al Qaeda, mais il semble raisonnable d’affirmer que ses membres sont inspirés par la philosophie et les actions de groupes connus sous le nom d’Al Qaeda.

Cependant, pour les esprits à Washington et dans le reste de l’occident, et en ce qui concerne le régime yéménite, l’existence d’un tel groupe au Yémen est tout à fait utile.

Après tout, si le Pentagone est prêt à escalader sa guerre de basse intensité vers une guerre ouverte au nom du combat contre le terrorisme, alors Saleh et son armée peuvent y trouver un intérêt dés lors qu’ils ont affaire à deux insurrections actuellement en cours contre le régime. En affirmant que les terroristes sont alliés d’une ou des deux insurrections, ou au moins qu’ils sont présents dans les territoires contrôlés par elles, le régime de Saleh peut orienter les frappes aériennes US vers ces zones là. Ce qui provoquera non seulement la désorganisation d’éventuelles cellules terroristes, mais aussi celle des insurrections. Si les frappes sont menées par les forces aériennes yéménites, ce sont bien des armes US qui seront bientôt employées. De plus, la probabilité d’attaques contre les insurrections augmentera si le gouvernement du Yémen réussit à convaincre les Etats-Unis de lui laisser la direction les opérations (sous une supervision des Etats-Unis). Naturellement, une intervention militaire à une telle échelle fera des victimes parmi la population civile, augmentant ainsi la probabilité d’alliances entre les deux insurrections et l’AQY, créant ainsi un lien bien commode entre les trois et garantissant la survie du régime de Saleh.

Cette histoire me rappelle l’utilisation par Israël des armes et financements US pour écraser les Palestiniens et le marché conclu entre Washington et Musharraf du Pakistan au lendemain du 11 Septembre.
 

Comme l’Afghanistan, le Yémen est un pays pauvre. C’est aussi un pays politiquement instable, comme expliqué ci-dessus. Sa proximité avec l’Arabie Saoudite préoccupe Washington principalement à cause des idées que les insurrections pourraient inspirer aux masses déshéritées de l’Arabie Saoudite et déstabiliser le robinet de pétrole dont les Etats-Unis dépendent. Et comme pour l’Afghanistan, on peut dire que la meilleure chance de stabilité et de vie décente pour ses citoyens était sous le régime à tendance socialiste – un régime déstabilisé grâce à une aide considérable fournie par les Etats-Unis.


Ron Jacobs

article original http://counterpunch.org/jacobs12312009.html

Traduction le Grand Soir

URL de cet article
http://www.legrandsoir.info/Interventions-Co-Counterpunch.html

http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-guerre-contre-le-terrorisme-ou-guerre-contre-la-population-yemenite-mecontente--42282640.html 

Lire aussi :
http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-le-yemen-dans-nos-medias-42277903.html


200px-Old_Town_Aden_Yemen.jpg


L' analyse d' Eva R-sistons :

Du Yemen à la conquête de la planète.
En toute discrétion !


Ce nouveau conflit est très grave: Pour plusieurs raisons. Mais avant de détailler, j'aimerais résumer la situation telle que je la vois. Au départ, il s'agit d'un foyer d'instabilité, mettant aux prises des courants de l'Islam différents (cf Wikipedia : "L’islam se répartit en plusieurs courants, notamment le
sunnisme, qui représente entre 80 et 85 % des musulmans, et le chiisme rencontré principalement en Irak et en Iran. Ces deux courants se combattent depuis leur origine")

Ces différences sont exploitées, attisées par l'Etranger. L'Occident divise pour régner, c'est machiavélique. Ensuite, le Yemen  occupe une position stratégique, dans la Mer Rouge, et donc convoitable, d'autant que les rivaux russes, chinois, ou d'autres, peuvent être tentés de s'implanter là où il n'y a pas encore de bases anglo-saxonnes. De surcroît, chaque parcelle de sol peut recéler des ressources que l'Amérique, toujours à l'affût d'espace vital, veut utiliser elle-même pour maintenir son niveau de vie, assurer sa prééminence, continuer à dominer le monde.

Les USA tentent par tous les moyens de perpétuer leur hégémonie, comme toujours par la force puisqu'ils la préfèrent au Droit. Mais il y a plus: Cette zone, en partie sous influence Chiite, intéresse l'Iran, et donc les USA bien décidés à affaiblir l'ennemi qu'ils se sont choisi. Dans ce cadre, on situe mieux la tentative avortée d'attentat, parfaitement grotesque d'ailleurs, du pseudo terroriste d'Al Quaïda, et les inutiles alertes du père à la CIA; je rappelle qu'il existe aux USA des agences chargées d'élaborer les scénarios, plus ou moins crédibles, pour les futures opérations du Pentagone, afin de les vendre au public, via les Médias aux ordres. Nous avons vu cela pour l'Irak (couveuses, armes de destruction massive..), pour la Yougoslavie (la mise en scène des massacres ethniques), pour le Caucase etc etc. Bref, nous avons à nouveau un (projet d') attentat sous fausse bannière, sans doute moins d'Al Quaïda que des services secrets occidentaux, ou au mieux, nous avons un simple prétexte pour justifier ce qui est programmé de longue date. 


Yemen, prémices d'une tactique planétaire ?

Donc, nouveau terrain d'opération pour les USA. Et c'est très grave. Non seulement parce que les populations, évidemment, commencent à souffrir ( raids aériens, drones, meurtres ciblés...), mais parce que ces choix illustrent parfaitement les objectifs réels du Prix Nobel de la Paix, nouveau visage d'une politique qui ne varie pas, furieusement néo-coloniale, impériale, hors-la-loi, comme du temps de Bush. Pour moi, nous assistons aux prémices d'une tactique planétaire: Prendre prétexte d'un fait plus ou moins mis en scène, et complaisamment relayé par une presse servile, pour s'implanter sur toujours plus de territoires: Mise en place de bases militaires et de marionnettes dévouées aux ordres de Washington, pillage des ressources, contrôle des populations et des zones, voire des routes pétrolières, signaux lancés aux rivaux, supplantation des Chinois ou des Russes, etc. A ce tragique jeu, qui commence par des opérations de basse intensité et se termine par la sanglante mise à sac de tout le territoire convoité, les Occidentaux sont passés maîtres. Ils avancent pas à pas, mais tout, au final, tombe dans leur escarcelle... 

Tout cela est d'autant plus grave que les nouvelles guerres de conquête ne disent pas leur nom. Officiellemment, il n'y a pas de guerre. Les erreurs du Vietnam ou d'Irak appartiennent au passé. Désormais, la guerre est silencieuse... Pas de pages spéciales dans les Médias comme pour l'Irak, pas de publicité, tout se déroule dans les coulisses, il n'y a plus de comptes à rendre, la liberté est totale, l'ONU est contourné, les citoyens ne sont plus informés, on ne demande même plus d'autorisation aux Elus des Nations. Tout se fait discrètement, en petit comité, entre dirigeants du complexe militaro-industriel, entre amis, entre futurs bénéficiaires, ou comme dirait notre cher Sarkozy, tout, vraiment tout, est désormais possible. Et tant pis si un peu partout les peuples en font les frais, tant pis s'ils sont massacrés, bombardés, terrorisés, mutilés, blessés, meurtris, démunis, ruinés, dressés les uns contre les autres, anéantis, exterminés, c'est du grand art, disons-le: Du grand terrorisme, du terrorisme absolu, celui d'Etat. Toutes les lois humaines, de guerre, internationales, sont violées, le champ est libre: on convoite, on s'empare... vols, mensonges, crimes, tout est permis.... Le cynisme est total: Liberté absolue, mensonges absolus, crimes parfaits, tout cela au nom de la démocratie, du Bien, de la Paix, de Dieu, même... Quel Dieu, au fait ? Celui de la Bible judéo-chrétienne précise qu'il ne faut ni convoiter, ni voler, ni mentir, ni tuer, ni être orgueilleux, ni préférer Mâmon à Dieu... mais aimer son prochain, le servir, donner sa vie pour lui, etc. Quelle cohérence ?

Ecoutez les Médias, Arte par exemple, ce 3 janvier 2010 : "L'Administration Obama est décidée à éliminer les bases d'Al Quaïda...". Ou sur FR2 : " Il ne faut pas seulement observer, il FAUT intervenir, il faut renforcer la lutte anti-terroriste ! " Que ces choses-là sont bien dites ! Certes, il y aura des victimes civiles (c'est flou - et les millions de réfugiés, par exemple ???), MAIS il s'agit de "frapper les groupes islamiques". Eh oui, il faut s'habituer, maintenant qu'on a jugulé le "péril communiste", il faut réduire à néant le "péril islamiste". Et après ??? On chuchote qu'il y aura toujours un prétexte, parce que le complexe militaro-industriel a besoin de vendre ses armes... Et les journalistes gobent tout ? Et les Elus, quand ils sont consultés, donnent les feux verts, ou les crédits, à ces politiques mortifères, criminelles, réellement terroristes ??? Quelle responsabilité devant leur conscience, devant l'Histoire, devant les peuples, et s'ils se prétendent chrétiens, devant Dieu !


Avec la complicité des Médias...

Voilà, on est passé de la Yougoslavie à l'Irak, de Gaza au Liban, de l'Afghanistan au Pakistan, de la Somalie au Yemen... A qui le tour ? L'Iran, la Syrie, le Vénézuela, la Russie, la Chine ? Le business d'abord... quel que soit le prix à payer par les populations, par... nous ! Car on nous demandera de faire les guerres par procuration... avec Zorro-Sarkozy, on sera d'ailleurs au premier rang, et bonjour les conséquences bactériologiques ou chimiques ! Elle est pas belle, la vie ? J'ouvre Télé-Matin de FR2, hi hi, on rit, on plaisante, on minaude !!!

Demain, entre deux faits divers et deux potins, on nous dira qu'on a réussi à éradiquer un nouveau réseau ou groupe terroriste, et puis service minimum pour les dommages collatéraux, sauf peut-être si une bombe atterrit en pleine noce... Et hop ! On repassera à la santé de Johnny ou aux pitreries de BHL, sans oublier les soldes, ça c'est important, ou les pauvres victimes des grèves ...

Les Nobel ont eu du flair. Obama n'a rien à voir avec son prédécesseur: Effectivement, il est pire ! Même l'Amérique Latine est sur la sellette...

Les dirigeants sont les plus grands terroristes de la planète. Sous de faux prétextes, ils renforcent le contrôle de chaque citoyen, et ils mettent le monde à feu et à sang. Joli bilan. J'en connais qui vont en prison pour beaucoup moins !

Quand on est un veau, on sait où on va : Direction l'abattoir. Pas d'alternative !

Eva R-sistons 

Article plus complet, et avec liens, ici : http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=16801
 


Dernière mn :

Le faux attentat de Noël
(vol Amsterdam-Detroit)
a été organisé par la CIA

Les buts étaient d'imposer les si indiscrets scanners corporels, qui dévoilent l'anatomie des passagers ; d'augmenter le contrôle des déplacements des citoyens (restriction des libertés) ; de surveiller leurs fréquentations ; et possiblement, d'intervenir au Yémen pour contrôler cette zone stratégique, notamment en cas d'attaque de l'Iran.
Rappelons que le propre père du jeune manipulé, avait prévenu la CIA, et que le gouvernement du Niger avait indiqué à la CIA qu'un attentat était en préparation.
Ce jeune, sans passeport n'aurait jamais pu embarquer à Amsterdam dans le vol 253, sans l'intervention insistante d'un membre de la CIA de type indien !
Précisons que la sécurité à Amsterdam incombe à la filiale d'ICTS, société qui était chargée de la sécurité de Twin Towers (WTC) à l'époque du 11/09/2001...
Quant à l'intervention tardive d'Obama, elle serait due à sa réticence à cautionner cette nouvelle imposture, et sa menace permanente de destitution* aurait encore fait revenir dans le "droit chemin" ce pantin aux mains des grands manipulateurs de l'histoire.
Rappelons encore qu'Al-Qaïda n'existe pas, ce n'est qu'une chimère inventée par la CIA.

Selon Me Berg, M. Obama est en réalité né au Kenya et a acquis la nationalité indonésienne lors du remariage de sa mère. De ce double fait, il n’était pas éligible à la présidence des États-Unis.
Alors que les grands médias ont longtemps ignoré cette affaire, l’opinion publique commence à s’y intéresser depuis la parution d’un appel (publié au tarif publicitaire) dans le Washington Times du 17 novembre 2008.
L’évêque anabaptiste Ron McRae a piégé la grand-mère de Barack Obama en l’interviewant par téléphone pour une émission de radio.
Cette dame, qui n’a jamais quitté le Kenya, a déclaré avoir assisté à la naissance d’Obama. (Source: Artemisia College)



200px-Yemen_carte.png


2010: Le temps des perspectives
(extraits de La Lettre du Lundi)
 


Après le bilan 2009, les perspectives pour 2010.
Sans vouloir jouer les devins, à quoi pouvons-nous
raisonnablement nous attendre cette année ?

Le pouvoir croissant des TGE…


Une tendance lourde, initiée il y a maintenant plusieurs dizaines d’années, devrait se poursuivre en 2010 : le pouvoir sans cesse croissant des TGE (très grandes entreprises), notamment en comparaison de celui des États.

On l’oublie fréquemment, mais les acteurs les plus efficaces et les mieux coordonnés de la scène internationale ne sont pas les États mais les TGE. Elles seules ont la capacité de mettre en œuvre une politique véritablement mondiale, de faire fonctionner de manière coordonnée des réseaux d’influence et de lobbying dans la quasi-totalité des États « qui comptent », de planifier des stratégies sur des durées longues, sans que celles-ci soient « brouillées » par des résultats électoraux.
  
Face à des États très affaiblis par la crise financière (voir notre billet Les illusions perdues), voire en situation de quasi-faillite comme l’Islande ou Dubaï en 2009, les TGE vont apparaître comme les grandes gagnantes d’une crise financière qu’elles traversent sans casse majeure.
  

Des États fragilisés

  
Le contraste est saisissant entre la bonne santé des TGE d’une part, des États d’autre part, lesquels, après des décennies de privatisations et de « moins d’impôts », sont aujourd’hui endettés et affaiblis. On peut donc s’attendre à ce que les « défauts » de paiement des États se multiplient, à commencer par les plus faibles et les plus endettés d’entre eux. Dans cette liste, on trouve traditionnellement la Grèce, l’Espagne… mais le vrai danger peut venir de la Grande-Bretagne, des 50 États américains et de l’État fédéral lui-même qui fait marcher à plein régime la « planche à billets » pour financer son déficit colossal.
  
Dans cette optique, le scénario que nous avions décrit en mars 2009, celui d’un effondrement du dollar suivi d’une véritable « révolution » politique, économique et culturelle aux États-Unis (voir Le jour où le dollar s’effondrera) reste parfaitement d’actualité.
  
pris en tenaille entre impôts et déficit…
  
Comment s’en sortir ? C’est la quadrature du cercle : pour financer ou résorber les déficits, les États devraient augmenter les impôts, et faire peser la charge fiscale sur ceux capables de la supporter, notamment les TGE et les foyers fiscaux les plus fortunés.
  
C’est bien sûr là que tout se gâte : les lobbies vont évidemment faire barrage à toute augmentation d’impôt qui lèserait leurs intérêts… sans parler des contribuables les plus riches qui disposent de réseaux d’influence leur permettant de préserver leurs avantages.
  
Un exemple récent ? Il date d’il y a quelques jours : certains sénateurs ont fait le forcing pour que, dans le calcul du bouclier fiscal (qui limite à 50 % de leurs revenus l’imposition totale des plus fortunés), les revenus des dividendes bénéficient d’un abattement de 40 %, ce qui aboutissait à minorer artificiellement le revenu de « contribuables aux facultés contributives souvent particulièrement importantes » comme le dit pudiquement le Conseil constitutionnel qui a, fort heureusement, censuré cette disposition.

  
qui vont sabrer dans les dépenses sociales…
  
Donc pas vraiment possible d’augmenter les impôts : les plus riches sont protégés (lobbies et élus « amis ») ; on va bien sûr pressurer un peu plus les pauvres et les classes moyennes mais il y a des limites à cette option car, électoralement, c’est plutôt contre-productif.
  
Reste donc une seule solution : couper dans les dépenses sociales en les supprimant, les réduisant significativement ou en demandant aux collectivités territoriales (régions, départements, voire communes) de les prendre un peu plus en charge. Comme la majorité des conseils régionaux et généraux est détenue par la gauche, c’est de surcroît une excellente façon de « refiler la patate chaude » à l’opposition politique.
  

mais maîtrisent encore moins les nouvelles bulles spéculatives
  
En injectant des milliards d’euros dans l’économie via des plans de relance sans définir en contrepartie des « règles du jeu » contraignantes à l’égard des entreprises et établissements financiers en ayant bénéficié, les États ont contribué à la création de nouvelles bulles spéculatives : hausse du cours des matières premières (pétrole et or notamment) et hausse des Bourses, notamment en Asie, sans relation aucune avec « l’économie réelle »…
  
Donc retour à la case départ : les banques et les institutions financières qui nous ont « mis dans le mur » lors de la crise financière ont recommencé leurs jeux spéculatifs et vont les continuer en 2010 comme si de rien n’était, avec de l’argent prêté par les États (c’est-à-dire par nous, les citoyens) et en bénéficiant de taux d’intérêt très bas.
  

La Chine s’impose…
  
En mai 2009, dans un billet intitulé Le point de basculement, nous nous interrogions sur le moment où les États-Unis cèderaient à la Chine le leadership mondial et analysions la tactique mise en place par les autorités chinoises pour atteindre cet objectif.
  
À la différence des États occidentaux « essorés » par la crise financière, l’État chinois est en position de force : endettement public très faible, monnaie non convertible et sous-évaluée permettant à ses entreprises de renforcer leur position « d’usine du monde » en se positionnant de surcroît dans le secteur tertiaire.
  
Le basculement du rapport de forces pourrait donc se produire beaucoup plus tôt que ne l’imaginent les États-Unis, notamment à travers le rapport de la CIA sur l’état du monde en 2025.
   

 

Lundi
© La Lettre du Lundi 2010



http://chiron.over-blog.org/article-violence-en-iran-moscou-appelle-a-eviter-l-escalade-41970863.html

Sur le même sujet

Roselyne BACHELOT au tribunal,

la ' justice ' donnera réponse
le 25 janvier 2010.


Etant donné que les médias mainstream préfèrent scandaliser la population française sur la revente des vaccins et évoquer son coût financier au lieu du bilan sanitaire, toute information sera bonne à prendre et à analyser.
Pour ma part j'ai directement appelé Christian Cotten comme pourrait le faire n'importe quel citoyen intéressé du sujet, et vous retransmets quelques informations.

Ce matin donc, lundi 4 janvier 2010, la Ministre de la Maladie Roselyne BACHELOT était assignée en référé au Tribunal de Grande Instance de Paris à 9h, concernant une plainte pour " empoisonnement à grande échelle ".
 
 Selon Christian Cotten, les personnes du " côté des accusés " n'étaient pas franchement à l'aise, et que ce genre de démarche, même s'il n'aboutit pas réellement, les oblige à traiter le sujet officiellement. Il y a de grandes chances pour que le tribunal se déclare incompétent pour traiter cette affaire, sans doute avec excuse de ne pas maîtriser suffisamment de notions de médecine pour répondre avec partialité.
 
 La séance a duré 1h20 et s'est bien déroulée. Chaque bord a pu dire ce qu'il avait à dire et c'est maintenant aux juges de donner leur réponse le
25 Janvier 2010. L'association Politique de Vie en a également appelé auprès du conseil d'Etat pour confirmer leur détermination.
 
 Des journalistes de France 3 étaient bien présents, et des informations devraient quand sortir sur les antennes locales de France 3 de Pau, Toulouse et Bordeaux, pourquoi ces villes-là ? On peut quand même constater qu'à part la presse alternative, cet évènement a fait l'objet d'un blackout total de la part des médias, par contre le sujet devrait être abordé le 25 Janvier. Les journalistes présents sont sans doute conscients du sujet, et doivent alors se demander pourquoi leurs reportages et informations ne sont pas diffusées.
 
 Bien sûr, il ne faut pas s'attendre à voir Roselyne accueillie chaleureusement à Fleury-Méreugis le 26 janvier, le gouvernement se donne 21 jours pour inventer une nouvelle parade et un catalogue de mensonges pour calmer la population. Cela dit, il se trouve dans une position très délicate où le peuple demande des comptes et il est obligé de répondre. Continuer à mentir peut lui faire gagner du temps, mais il perd de plus en plus de crédibilité.
 
 Et le phénomène n'est pas isolé, les plaintes se multiplient depuis l'acte héroïque de Jane Bürgermeister. Evidemment, il y a toute une panoplie d'action entre une " démarche papier légale " et aller faire sauter les labos Baxter à la dynamite. Une victoire légale avec le peu de droits qu'il nous reste, en serait encore plus belle.
 
 RAMBAUD Simon

http://www.alterinfo.net/Roselyne-BACHELOT-au-tribunal,-la-justice-donnera-reponse-le-25-janvier-2010_a41005.html


Valmy-site-moulin-logo-copie-3.jpg

Endiguer la menace américaine. Retirer la France de l'Union Européenne et de l'OTAN! - Voeux de combat du Comité Valmy                 
par Claude Beaulieu et Jean Lévy
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article469

        
La Chine ajuste les conditions de son engagement en Asie Centrale
Par M K Bradrakmar
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article468

         
CNRS, délocalisation de la recherche et débâcle européenne II
Article d'Indépendance des chercheurs
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article467

Taxe Carbone: ce que la décision du Conseil Constitutionnel révèle
Par jean-Michel Belouve
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article466

La décision d'élever PIE XII au rang de "vénérable" présente de graves risques
Par Antoine Casanova
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article465

Les courants majoritaires de la direction du Parti Communiste Français au pied du mur...de Berlin - Par Pierre Kulemann
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article463

Obama accepte le prix Nobel de la paix et plaide pour la guerre permanente
Par David Walsh
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article462

Syndicalisme: Quand Alain Minc félicite "l'état-major" de la CGT... Jacques Tourtaux exprime sa colère
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article461

Les États-Unis vivent de tickets d'alimentation - La lettre volée
http://www.comite-valmy.org/spip.php?breve229

Saddam Hussein: poème de prison et dossier d'Afrique Asie
http://www.comite-valmy.org/spip.php?breve228

Grippe H1N1: d'où vient-elle? Transmis par JG, Le Canard Républicain
http://www.comite-valmy.org/spip.php?breve227

Afghanistan: l'OTAN termine 2009 dans le sang et la tourmente -de Karim Talbi ( AFP )
http://www.comite-valmy.org/spip.php?breve225



Reçu ce courriel

SOS Chemtrails

J'ai compri

s cet été pourquoi j'avais du mal à remonter la pente côté santé (lourd passé) et ça va de mal en pis(malgré conscience et soins"propres". C'est à Saint-Etienne(42),rares sont les jours sans bombardements chimiques.
Ceux qui ne voient ni n'entendent sont surpris de ces états répétés de grande fatigue ou allergies ou douleurs. Cortisone,antibios,tamiflu,hosptalisations, tout cela fonctionne bien ici.Mais je crie dans le désert quand j'en ai la force. Help!!!!!

OUI, ILS  NOUS EMPOISONNENT !
Ce sont des empoisonneurs publics, coupables de haute trahison envers le peuple !!!


Grippe A/vaccins : 
chronique d'un fiasco annoncé


Parler d'incompétence des personnages en charge de ce dossier, n'est pas crédible, tellement ce niveau d'incompétence serait trop énorme !
Seule une organisation de type "criminel-mafieux-corrompu", peut se comporter de la sorte*.
Une inconnue subsiste : que deviendront les 5 millions de vaccinés, lorsque l'ont sait qu'il y a eu 7 morts sur les 2.000 tests humains*, soit 17.500 morts en extrapolant, et beaucoup plus si l'on se réfère au test US sur les singes, lesquels sont TOUS morts après 4 mois ?
Cette bande de type "criminel-mafieux-corrompu", va-t-elle essayer de mettre ces morts sur le "dos" de la grippe A ou d'un virus mutant, dans une sorte de fuite en avant pour tenter de se dédouaner et de relancer la vaccination ?
Probable, puisque c'est déjà ce qu'elle a fait pour les morts dus au Tamiflu, et qui ont été attribués perfidement à la grippe A...
*Commander 94 millions de doses de "vaccin" dans ces conditions de tests (à l'origine, dans le cadre d'un plan d'obligation vaccinale de masse), est tout l'inverse du "principe de précaution", c'est même bel et bien un "principe de criminels".

Artemisia College


La CIA incite des pakistanais à commettre des actes terroristes au nom d'AL-QUAIDA


NB : Le terrorisme est toujours organisé par les États, une preuve de plus


http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/1048437/2009/12/31/Cinq-Americains-accuses-de-terrorisme-au-Pakistan.dhtml
 (Proposé par Artemisia)


terrorism


liste complète


                         download?mid=1%5f12862228%5fAOOxktkAAUvB


 

Ecoutez ce jeune vétéran de la guerre d'Irak (4 min)

Il est toute la conscience du monde...

http://www.youtube.com/watch?v=V3kIr-1VJwY

(NB : ACTIVER LES SOUS-TITRES en cliquant sur le bouton du menu situé en bas à droite du lecteur vidéo)

Une intervention remarquée de Mike Prysner, jeune vétéran de la guerre d'Irak, lors d'un récent colloque organisé par l'organisation "Vétérans d'Iraq contre la guerre" (IVAW) appelant la population à la lucidité. Celle de reconnaître qui sont les véritables instigateurs de cette guerre, de ces guerres, initiées et entretenues sur base de motifs fallacieux, au mépris de toute dignité humaine et dans l'hypocrisie générale. Mise en ligne le 01/01/2010. Sous-titrage : JLG. - www.vigli.org

NB. Le compteur est bloqué depuis hier midi (3/1/10) sur 333. C’est toujours mieux que 666

http://www.youtube.com/watch?v=V3kIr-1VJwY

"Avec la guerre en Irak, nous sommes en train de créer plus de terroristes que nous ne réussirons à en tuer". (George Soros, cité dans "Courrier International", 21-27 octobre 2004.)

Le dollar est MORT et obama trouvera des excuses pour faire la guerre à l'Iran d'ici peu histoire de sauver "Wall Street". .

 
http://www.artemisia-college.org 


liste complète



arton805-11058.jpg


Quelle sera la situation de notre
système de sécurité sociale en 2015 ?

Déremboursement des médicaments pris en charge à 35%, des soins dentaires, des frais d’opticiens ou des indemnités journalières... mais surtout des affections longue durée : en particulier les maladies cardiovasculaires ou certains types de diabète. Tels des médecins de Molière, le cabinet de consultants Jalma, une référence dans le secteur de la santé, ne voit qu’une solution pour sauver le malade : la saignée. Une vision partagée par un grand nombre de responsables du secteur des mutuelles, des assurances et de la Sécurité sociale. Avec un pactole de 16 milliards d’euros à la clé, pour le privé. Décryptage.

« Quel avenir pour l’assurance maladie ? ». C’est le titre du « livre blanc » édité par le cabinet Jalma, fin 2009. Jalma, c’est un cabinet de consultants spécialisé dans le secteur de l’assurance. (..)

http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=9709&rech=15215#15215

Publication non terminée

Partager cet article
Repost0
2 décembre 2008 2 02 /12 /décembre /2008 03:37

Béatitudes, ou apocalypse ?

 

arton7009-03228.jpg

 

Alerte !

Intolérable !

 

Les médias à la solde des industriels de l'armement

nous préparent à la guerre !

Des généraux de l'OTAN préconisent

la guerre préventive à l'encontre de pays n'attaquant personne,

simplement parce qu'ils sont non-alignés ou puissants,

et aussi, horreur suprême, la guerre permanente

même mondiale et nucléaire !

Et les médias dominés par les multinationales de l'armement

se font les relais serviles de la machine de guerre impériale

méprisant le Droit international

et les vies humaines, même civiles, même innocentes !

 

Après Benoît Duquesne,

sur France 2, il y a peu, avec
son "Mourir pour la France",

voici maintenant Marie Drucker

sur France 3, mercredi 3 décembre,

avec son "Prêts à mourir pour la France ?",

"retour sur la France des héros"

 

 

us_nuke.jpg

 

Alerte, mes amis !

On nous ment !

 

Nous n'allons pas mourir pour la France,

mais pour la caste militaro-financière

qui va s'engraisser sur le dos de nos vies sacrifiées,

en laissant un champ de ruines dont se saisiront

les industriels de la reconstruction ou du pétrole

avec à leur tête les Bush ou les Cheney,

 

 

bush_cheney_rumsfeld.jpg

 

Oui vous, tous les peuples,

 

proclamez partout

qu'on nous manipule,

qu'on se sert de nous,

qu'on nous trompe,

 

faites savoir partout

qu'il ne s'agit pas de donner

notre unique existence

pour la patrie, mais pour

les multinationales apatrides,

 

qui se repaissent de notre sang

en provoquant la joie

des requins de la Bourse,

 

car notre malheur,

nos licenciements,

nos dégraissages,

nos délocalisations,

et surtout nos champs de ruines

et tous les sacrifices humains,

font monter les cours de la Bourse

et réjouissent ceux qui sont aux commandes !

 

 

termignon_en_savoie.jpgVeuve, la statue. Blog de Joke

 

Duquesne, Drucker,

en faisant indirectement "l'apologie"

de ces guerres misérables,

en les présentant, par des titres menteurs,

comme conçues pour protéger

ou sauver la patrie,

ou encore en parlant de "héros",

de héros mourant pour la France,

vous vous rendez complices

de l'intolérable ! 

Tu veux nous préparer à la guerre
contre l'Iran, Marie (Drucker),
comme ta collègue Atlan qui, d'un côté,
commente les livres, et de l'autre,
exhorte à s'en prendre à ce pays ?
Tu te sers de ton boulot
pour nous amener à accepter
de mourir pour la cause
communautariste qui t'es chère,
sous couleur de guerre patriotique ? 
Allez, avance franchement !
Tu n'es pas neutre comme 
la déontologie l'exige !
 

 

2wrezqo.jpg VENDUS !

 

 

Duquesne, Drucker,

vendus,

soumis,

serviles,

propagandistes

sans le dire ouvertement,

mais certainement pas journalistes,

 

en parlant de héros

qui meurent pour leur pays,

vous préparez les esprits

à accepter de se sacrifier

pour la mafia militaro-financière,

vous les préparez à vivre l'enfer

pour banquiers et multinationales de la mort,

vous faites le jeu des ennemis des peuples,

vous faites le jeu des Rockefeller ou des Rothschild

qui sont des adeptes de l'eugénisme,

vous faites le jeu des apprentis-sorciers

ou des psychopathes ivres de puissance

et adorateurs du veau d'Or, 

vous incitez à la guerre,

   

 

 

USA--NOM-mortel-copie-1.jpg 

 

 

Qu'attendez-vous pour remplir votre mission d'informateur,

qu'attendez-vous pour alerter sur ce qui se trame,

qu'attendez-vous pour provoquer des débats

sur les vraies raisons des politiques, ou

pour dénoncer l'absence de concertation des peuples ?

 

Drucker, Duquesne, vous travaillez

sur des Chaînes Publiques,

vous êtes payés avec l'argent des contribuables,

le nôtre, pour informer,

pas pour nous préparer à accepter

joyeusement les pires souffrances

que l'humanité puisse connaître !

 

irak-puits_pf.jpg

 

Cela ne vous suffit pas de faire constamment

l'apologie du libéralisme financier

qui dévaste nos vies,

ou de pointer le doigt

contre des ennemis imaginaires,

Musulmans ou Rouges

menaçant soi-disant la France,

au risque des pires amalgames, 

non, il vous faut maintenant aussi

présenter la guerre comme un honneur !

 

 

billets-darfour_pf.jpg

 

En somme, si l'on vous écoute,

bonheur du capitalisme,

mondialisation "heureuse",

avec ses riches et (surtout) ses pauvres,

 

 apocalypse-copie-1.jpg

 

et guerres fabriquant des héros,

joyeux de naître pour mourir au seuil de la vie,

avec un nom gravé à jamais...

dans le marbre inerte !

 

Vous n'avez pas honte ?

Eh bien, nous vous disons NON !

Non, nous ne céderons pas

à vos sirènes mortifères,

non, nous ne fabriquerons plus

votre panoplie d'engins de mort,

non, nous ne tirerons pas sur

des adversaires fabriqués de toutes pièces, 

non, nous n'engraisserons pas 

les criminels et les assassins des peuples !

 

UIPLogoSmall.jpg 

 

Oui, nous voulons voir l'unité du genre humain,

oui nous voulons voir fraternellement

notre prochain, 

oui nous sommes tous citoyens du même monde

pour coopérer et nous aimer, 

oui nous sommes membres de la

grande famille humaine,

riche de sa diversité, 

oui nous sommes enfants du même Dieu

et nous voulons respecter la vie de chacun

qui est sacrée, unique, précieuse,

oui, nous n'acceptons pas vos questions fallacieuses

qui sont autant d'incitations à rejeter

nos frères et soeurs humains,

oui, nous vouons tous

être d'ardents défenseurs de la paix,

car la paix est notre bonheur,

notre programme, notre avenir !

Oui, les Béatitudes plutôt que l'Apocalypse !

Eva

 

 Dovetop.jpg

" Heureux ceux qui

  procurent la paix "

_____________________________________

TAGS : Guerre, paix, Dieu,

Benoît Duquesne, Marie Drucker,

OTAN, mafia militaro-financière,

multinationales de mort,

citoyens du monde, Bourse,

capitalisme, chaînes publiques,

Musulmans, Rouges, Iran,
communautarisme,

Bush, Cheney, Veau d'Or...

 

 

pauvre_rche_Compte-Goutte.gif

 

La commune de Gentioux, dans la Creuse, qui compte aujourd’hui 370 habitants, a payé un très lourd tribut durant la guerre 14-18 : 58 de ses hommes ont été tués (..)

"Maudite soit la guerre" -  Cette phrase est gravée sur le monument aux morts (monument pacifiste) de Gentioux dans la Creuse.

http://www.ldh-toulon.net/spip.php?article180

Le monument de Gentioux n’a toujours pas été inauguré officiellement. En effet, les autorités n’ont jamais accepté son caractère pacifiste ni la connotation symbolique du poing brandi qui est un appel à la lutte et au rassemblement des exploités. Mais en 1922, malgré le refus de la Préfecture d’être présente à la cérémonie inaugurale, la population est réunie avec le Maire et le Conseil municipal.

Dans une interview à Limousin Magazine, en novembre 1971, le Maire précise : « Jamais (...) notre monument aux morts ne suscita de discussions, de polémiques parmi les citoyens de la commune qui ne partageaient pas forcément les mêmes idées politiques. Le cri de révolte contre la guerre (...) traduit tout simplement les sentiments de gens de très modestes conditions qu’avaient indignés et meurtris quatre années de misères, de larmes et de deuils. »

cliché Gérard Estragon

- faire la guerre au nom des valeurs “universelles”

- le pape reconnaît les ombres de la colonisation en Amérique 

- de la “mission civilisatrice” coloniale à l’ingérence humanitaire par Rony Brauman

- Auschwitz : l’inoubliable 

sur http://www.ldh-toulon.net/

 

 

guerreusapartoutkt9.jpg 

Guerres, Guerres,

Guerres à l'horizon

La (sale) guerre

"On ne meurt pas pour la Patrie, on meurt pour les industriels."
Anatole FRANCE

  "Je crois, juridiquement parlant, qu’il y aurait des motifs sérieux pour inculper chaque président des Etats-Unis depuis la seconde guerre mondiale. Il ont tous été soit de véritables criminels de guerre, soit impliqués dans de graves crimes de guerre"
( Noam Chomsky , in What Uncle Sam Really Wants - chez Odanian Press).

http://www.oulala.net/Portail/rubrique.php3?id_rubrique=11

Retrouver l'esprit critique

http://www.oulala.net/Portail/breve.php3?id_breve=1530

Tbilissi cherche l'épreuve de force

http://www.marcfievet.com/article-25360688.html

La guerre des drones aura bien lieu

http://www.marcfievet.com/article-25360528.html

Israël se préparerait à attaquer l'Iran

http://illusions-de-mouvements.over-blog.com/article-25177342.html

Devoir de vérité : Islam, l'ennemi fabriqué

par Silvia Cattori

http://www.silviacattori.net/article609.html

Guerres et Histoire des Etats-Unis

montage vidéo

http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=11248

Avec les démocrates, plus d'argent pour les guerres de Bush

http://www.michelcollon.info/articles.php?dateaccess=2008-11-26%2017:03:56&log=invites

 "Il n'y a pas de doute que nous nous rapprochons vers une  opération d'envergure à Gaza, mais elle sera différente de ce qui s'est déroulé dans le passé"

http://www.juif.org/go-news-73748.php

Dès le 16 novembre, M. Sarkozy revenait sur ses déclarations de Nice et réaffirmait la nécessité, pour "l'Europe de la défense", d'installer des missiles du Nouveau Monde en Pologne et en Tchéquie afin, disait-il derechef, de protéger à la fois le Nouveau Monde et l'Ancien d'un ennemi commun redevenu tout subitement redoutable. Le quartier général du Mal retrouvait son domicile. La Perse moderne servait de forteresse mondiale au Diable. Après deux millénaires d'errance, Lucifer installait définitivement ses foudres dans la capitale des Cyrus et des Darius.

http://pagesperso-orange.fr/aline.dedieguez/tstmagic/1024/tstmagic/defis_europe/centre_gravite.htm

 

 

Le cap des 100 millions de repas va être dépassé !

coluche-et-l-abbe-001-bis.jpg

 

 

http://villo.over-blog.com/

 

Nucléaire civil : Téhéran appelle à creér un Consortium pour la construction de centrales

http://www.marcfievet.com/article-25323729.html

En Asie, l'OCS contrecarre de polus en plus les Etats-Unis

http://www.michelcollon.info/articles.php?dateaccess=2008-11-28%2015:53:34&log=invites 

L'anonymat sur Internet

http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-25355963.html

La carte des plans sociaux

http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-25338052.html

Après la faillite bancaire viendra celle des Etats

http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-25334724.html

Vers un clash alimentaire

http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-25333316.html

Agriculture paysanne et souveraineté alimentaire face à la crise mondiale

http://goudouly.over-blog.com/article-24972805.html

Document ravageur pour Sarkozy

http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-25294287.html

Bush, Sarkozy, Barroso, à l'aube du Nouvel ordre Mondial

http://illusions-de-mouvements.over-blog.com/article-25293376.html

Sabotage à la SNCF : L'ultra-droite "facho-libérale" mise en cause ?

http://goudouly.over-blog.com/article-24763297.html

(Eva : je traiterai la question des libertés publiques prochainement)

Chômage non indemnisé et retraite

http://www.vieuxauchomage.com/

Le monde a besoin d'alternatives

http://www.michelcollon.info/articles.php?dateaccess=2008-12-01%2011:37:18&log=invites

Complot or not complot ?

http://vigicitoyen.canalblog.com/archives/2008/11/30/11570209.html#comments

L'Etat veut-il réduire au silence les associations ?

http://www.tessolidaire.com/

Vers l'Unité latino-américaine

http://www.michelcollon.info/articles.php?dateaccess=2008-11-28%2016:29:21&log=invites

Crise du droit international

http://www.michelcollon.info/articles.php?dateaccess=2008-11-27%2021:11:55&log=invites

Pour une nouvelle enquête pour le 11.9

www.change.org/ideas

soutien aux inculpés du 11 novembre

l'anti-terrorisme menace-t-il nos libertés?(video)

sperme: l'humanité en péril

Energie et climat : insoutenable !

http://goudouly.over-blog.com/article-24898845.html

 

Appel de Leila Shahid:

Israël quasi membre de l'Union européenne

J’apprends avec consternation et colère qu’un texte demandant la "revalorisation" des relations de l’Union européenne avec Israël sera soumis au vote des parlementaires européens ce jeudi 4 décembre 2008, suite à la réunion du 5 novembre à Bruxelles de la Commission des Affaires étrangères et de Sécurité du Parlement Européen.

Au cours de cette réunion, la Commission a avalisé une proposition de la Commission Européenne et du Conseil quant à la participation d’Israël à des accords communautaires européens. Ce nouveau protocole de coopération offre à Israël un accès illimité aux programmes de recherches scientifiques, académiques et techniques. Il offre un statut de quasi membre de l’Union Européenne à un Etat qui viole, depuis des décennies et en toute impunité, toutes les conventions relatives au Droit international, et ne respecte même pas les décisions de la Cour Internationale de Justice de La Haye, qui, le 9 juillet 2005, a jugé illégale la construction du mur israélien dans les territoires palestiniens occupés et a demandé son démantèlement.

http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=11242  (Vote du Parlement européen le 4 décembre)  et http://www.france-palestine.org/article10517.html,

http://www.france-palestine.org/article10514.html

http://www.france-palestine.org/article10477.html
http://www.france-palestine.org/article10503.html

 


Marché du Travail
digne de l'esclavage en U.E.

L'Union européenne possède un marché du travail caché dans lequel les travailleurs migrants et même des enfants travaillent dans des conditions "dignes de l'esclavage", a averti mardi le directeur de l'Agence européenne des droits fondamentaux, qui craint une aggravation de la situation avec la crise économique.
Morten Kjaerum redoute que les difficultés économiques ne poussent davantage de personnes dans cette économie souterraine et ne les exposent à de graves situations d'exploitation.
Lors d'une interview à l'Associated Press, M. Kjaerum a précisé que des centaines, voire des milliers d'enfants qui arrivent en Europe chaque année disparaissent purement et simplement au bout de quelques jours ou quelques semaines. AP
http://fr.news.yahoo.com/3/20081202/twl-ue-travail-esclavage-0ef7422.html

 

  bushbombs_dees.jpg

 

"je pense que les  institutions bancaires sont plus dangereuses pour nos libertés que des armées entières prêtes au combat.   Si le peuple américain permet un jour que des banques privées contrôlent leur monnaie, les banques et toutes les institutions qui fleuriront autour des banques  priveront les  gens de  toute possession,d'abord par l'inflation, ensuite par la  récession, jusqu'au jour où leurs enfants se réveilleront,  sans maison et sans toit, sur la terre que leurs parents ont  conquis"

Thomas Jefferson  1802 

 

 

Partager cet article
Repost0
13 novembre 2008 4 13 /11 /novembre /2008 04:57



Conférence-débat
anti-colonialiste
Paris
Le 21 novembre 2008


CONFÉRENCE - DÉBAT

animée par Aline PAILLER, journaliste

VENDREDI 21 Novembre 2008 à 18 heures

Mairie du 2ème arrondissement à Paris

8, rue de la Banque (métro : Bourse)


sur le thème:

PLUS UN SOLDAT FRANCAIS HORS DE FRANCE

  PLUS UNE BASE MILITAIRE FRANCAISE A L'ETRANGER



avec la participation de:


Francis ARZALIER, historien, secrétariat du Collectif Polex,
Philippe PARAIRE, enseignant, vice-président de l'ACCA
Raphaël VAHE, président de l'ARAC
Gilbert KOUESSI, responsable du Parti communiste du Bénin
Ali NDIAYE, représentant du Parti de l'Indépendance et du Travail - Sénégal
Mahmat ZANG-NEZOUNE, formateur-chercheur
, représentant en France de l'Union Nationale Démocratique du Tchad
Maître Roland WEYL, Association Droit - Solidarité



A l'issue du débat, des actions auprès des autorités (remise de pétitions, délégations) seront décidées en commun.




Anticolonialisme,
mode d'emploi :


  

Rassembler tous ceux pour qui l’anticolonialisme

n'est pas seulement une commémoration

de quelques grands évènements, mais la

mémoire vivante des luttes d’aujourd’hui et de

demain.

 

Mémoires :


- le Parlement français votait

l’application de l’état d’urgence à l’occasion des

révoltes urbaines de novembre 2005. Il imposait

par là même un régime d’exception stigmatisant

les populations comme de nouvelles “classes

dangereuses”, tout particulièrement en ce qui

concerne la jeunesse des “quartiers”, et réduisait

des dizaines de milliers de personnes à la catégorie

d’ennemis intérieurs. La loi de 1955 sur l’état

d’urgence employée de la Guerre d’Algérie à la

Nouvelle Calédonie a été utilisée directement

dans les cités et les quartiers populaires contre

ceux qui sont déjà discriminés à l’embauche, au

logement, à la santé, à l’école et aux loisirs,

contre les premières victimes de l’exclusion

sociale et de la précarisation.

.

  - L’Assemblée nationale  a voté

un amendement scélérat sur le bilan positif de la

colonisation alors que pendant plus de quatre

siècles la France a participé activement à la traite

négrière, à la déportation des populations de

l’Afrique sub-saharienne, et elle a massacré et imposé

sa loi sur des dizaines de peuples dont elle a pillé

les richesses, détruit les cultures, ruiné les traditions,

nié l’histoire, effacé la mémoire.


-  Au nom d'une prétendue mission civilisatrice

et humanitaire, on a dépeçé l’Afrique pour se

partager des empires coloniaux.



Nous n'acceptons pas


- la recolonisation de secteurs

entiers de l’économie par les multinationales

comme par exemple Bouygues, Suez,Veolia, ni

l’utilisation de la dette odieuse comme moyen de

domination contre les peuples.


- le statut de peuples sans

Etats comme ceux de Palestine ou du Kurdistan,

du Sahara-Occidental, du Tibet ou de

Tchetchénie.


- la logique de guerre de civilisation

où nous entraîne G.W. Bush permettant de

justifier colonisation en Palestine, guerre néocoloniale

en Irak et guerre en Tchétchénie.


- le traitement colonial des

peuples autochtones, des indiens de Guyane et

d’Amérique.


- la colonisation des derniers

territoires où comme en Kanaky, à Mayotte,

ou en Polynésie, on traite les habitants comme

des sujets de seconde zone.


- la politique néo-colonialiste de la

France en Afrique comme par exemple au Togo,

où elle a cautionné l’assassinat de plus de 400

personnes au printemps 2005, à Djibouti, au

Congo Brazzaville, au Gabon où elle soutient les

dictateurs, au Tchad ou en Centrafrique où son

aviation bombarde les rebellions.



 - l'interdiction et les discriminations,

à la représentation et aux responsabilités

politiques de citoyens et citoyennes en raison

de leur origine, de couleur de peau ou de religion.


- les charters européens

qui renvoient dans leurs pays des dizaines de

demandeurs d’asiles tandis qu’à Ceuta et Melilla,

des dizaines d’africains ont été massacrés pour

avoir tenté de franchir le mur de la honte de

l’Europe forteresse. La liberté de circulation est

déniée.


- la remise en cause du

droit du sol qui des Comores en Guyane et des

Antilles à la Réunion encourage la division et l’affrontement.


- la traque menée contre

les parents, accusés de démission, d'irresponsabilité,

de polygamie, menacés de suppression des

allocations familiales.


- la chasse aux sans

papiers. Sans droit ni protection, menacées en

permanence d’arrestation et d’expulsion, des

dizaines de milliers de personnes sont privées de

papiers.


- les provocations et les

insultes de toutes sortes visant à stigmatiser et à

raviver les représentations coloniales et racistes

dans la société.


- Les déclarations publiques promettant

de «nettoyer au karcher la racaille»,


- la
 
relégation d'une partie de notre jeunesse

contribuent
à un climat sécuritaire, encouragent la

chasse au faciès, sont indignes et dangereuses !





Malgré le détournement des principes,
 

nous savons qu'il continue d'exister dans la

France contemporaine une volonté de liberté et

d'égalité maintenue, à l'époque coloniale même,

par tous ceux qui, sans être eux même des colonisés,

ont refusé le fait de l'inégalité et de la terreur.

 

Nous sommes contre l'intolérance, contre les

injustices, contre l‘exclusion, contre le racisme,

contre l'oubli.

 


Mémoires du colonialisme

Colonies d’aujoud’hui :

Kanaky, Comores, Polynésie, ...

Françafrique et néo-colonialisme

Peuples autochtones

Recolonisation économique et

immigration

Imaginaire colonial et mécanismes de

discrimination

Impérialisme et colonisation


http://www.anticolonial.net/IMG/pdf/plaquette.pdf





Sur wikipedia :

L'anticolonialisme est un courant ou une attitude politique remettant en cause les principes et l'existence du système colonial[1]. Même si le terme n'est apparu qu'au début du XXe siècle[2], une critique de la colonisation se fait jour dès la période des Grandes découvertes.

 

 Présentation

À chaque étape de l'histoire coloniale correspond un certain type d'anticolonialisme[3]. Au siècle des Lumières, l’anticolonialisme n’est pas une doctrine homogène : le colonialisme est dénoncé pour des raisons qui peuvent être philosophiques, morales ou économiques et les partisans de l’anticolonialisme ne dressent pas les mêmes analyses politiques. Parmi les auteurs concernés figure Denis Diderot et son Supplément au voyage de Bougainville, qui est une réécriture du Voyage de Bougainville.

Le développement considérable des empires coloniaux au XIXe siècle entraîne un essor de la réflexion anticolonialiste. Le discours colonialiste est alors guidé par la volonté d'apporter le progrès de la civilisation aux « races inférieures »[4], en particulier pour les courants républicains et socialistes. Ainsi, Jules Ferry déclarait : « il faut dire ouvertement que les races supérieures ont un droit vis-à-vis des races inférieures. Je répète qu’il y a pour les races supérieures un droit parce qu’il y a un devoir pour elles. Elles ont le devoir de civiliser les races inférieures »[5]. En 1925, Léon Blum disait de même : « nous admettons le droit et même le devoir des races supérieures d’attirer à elles celles qui ne sont pas parvenues au même degré de culture et de les appeler aux progrès réalisés grâce aux efforts de la science ou de l’industrie »[6].

C'est alors généralement dans les milieux libéraux que se trouvent les opposants à la colonisation. Ils s'opposent en particulier à cet argument selon lequel il faut apporter la liberté par la force. Yves Guyot écrit ainsi : « Il est étrange qu'il faille employer le canon contre les opprimés pour les délivrer de leurs tyrans »[7]. Ils s'opposent au colonialisme, en particulier car il est pour eux le fruit du dirigisme et la volonté d'un État d'étendre son pouvoir. Guyot dénonce en particulier le colonialisme comme prolongement du « socialisme d'État ». Frédéric Bastiat a pour sa part dénoncé dans Ce qu'on voit et ce qu'on ne voit pas l'erreur économique à vouloir coloniser l'Algérie pour s'approprier ses ressources[8]. Au Royaume-Uni, des libéraux comme Richard Cobden ou Herbert Spencer s'opposent vigoureusement à la politique d'expansion de l'Empire. Néanmoins, un libéral institutionnel comme Alexis de Tocqueville prit parti pour la colonisation de l'Algérie, s'opposant à la Chambre à Bastiat[9].

Aimé Césaire (né en 1913 en Martinique), a mené une carrière active d'homme politique, en lien étroit avec son engagement culturel qui le pousse à dénoncer les méfaits de la colonisation dans Cahier d'un retour au pays natal (1947), et à revendiquer la culture antillaise à travers la négritude.

La question coloniale prend une importance centrale au XXe siècle. Lénine et l'Internationale communiste développent la thèse selon laquelle le colonialisme est le prolongement de l'impérialisme et s'y opposent à ce titre[10]. Dans l'après-guerre, l’anticolonialisme est en liaison avec les mouvements indépendantistes dans les colonies. Ce nouvel anticolonialisme regroupe à la fois les mouvements d’extrême gauche, des intellectuels et une partie des catholiques.

Notes et références

 

 Articles connexes

 

Bibliographie
  • voir sur wikipedia

Liens externes

 

 

Médaillon abolitionniste britannique (1795)

 wikipedia.org


_________________________________________________________________________________________

Silvio Berlusconi et George W. Bush, le 30 janvier 2003.

Wikipedia.org

Non à la guerre froide (puis chaude)
avec la Russie !


Une voix s'élève pour un rapprochement USA-Russie ! 
Le bon sens de Berlusconi (grand ami de la Russie,
via de juteux intérêts pétroliers, il faut le savoir !) !

ROME, 13 novembre - RIA Novosti. Le premier ministre italien Sylvio Berlusconi en visite en Turquie a déclaré mercredi que les Etats-Unis avaient provoqué la Russie.

"Je vais vous le dire franchement: nous extimons qu'il y a eu des provocations à l'encontre de la Russie", a déclaré le premier ministre italien cité par l'agence apcom.

Parmi ces provocations M.Berlusconi a cité le projet de déploiement du bouclier antimissile en Pologne et en République Tchèque, la reconnaissance unilatérale du Kosovo et l'accélération du procéssus d'adhésion de la Géorgie et de l'Ukraine à l'OTAN.

"Nous ressentons maintenant la peur de l'époque de la "guerre froide", quand deux arsenaux nucléaires se faisait face", a confié le premier mnistre italien.

Selon M.Berlusconi, le rapprochement entre la Russie et les Etats-Unis est le but principal de sa politique extérieure. 

http://chiron.over-blog.org/article-24708208.html


Dessin de Mariali

Refonder
le système capitaliste :

Pour moi, le Système capitaliste
est un mauvais système.
Mais en attendant un autre Système,
salaires ou crédit, il faut choisir !

Le débat doit se porter, dès maintenant, entre le choix
- Allemand : Augmenter les salaires pour susciter la relance
- Américain : favoriser toujours plus le crédit. S'endetter toujours plus. Mais c'est retomber sur l'un des grandes causes de la crise actuelle !  On est au bout de ce Système, il a montré sa nocivité !

La dépression salariale ne doit pas entraîner l'explosion des crédits !
C'est par l'augmentation du niveau de vie qu'on favorisera la consommation chère aux capitalistes, et donc la relance !

De toutes façons, il faut arrêter la spirale de la diminution du côut salarial au profit des actionnaires ! C'est du suicide !

A l'instant, j'apprends que Sarkozy annonce que la MONNAIE  DE  REFERENCE pour la PLANETE ne peut plus continuer à être le dollar ! A suivre, car voilà une parole sage, enfin !

Eva 

TERMINOBAMATOR et les OGM
par Nicolas Gasparoni

"Les avancées dans les modifications génétiques des plantes ont apporté d’énormes bénéfices aux agriculteurs états-uniens. Je crois que nous pouvons continuer à modifier les plantes de manière sûre, avec de nouvelles méthodes..."
Barack Hussein Obama (Science Debate, 30.08.08)

 

 
Le "president elect" Obama, celui que tous les médias de masse nous décrivent comme l'homme providentiel qui va amener paix, harmonie, stabilité, justice et équité à notre monde, a soigneusement évité, durant sa campagne - et ce avec la complicité des médias de masse et de son "adversaire" républicain - d'aborder quelques sujets épineux, notamment celui des OGM

suite à http://bridge.over-blog.org/article-24711543.html




La Cour des comptes européenne ne dispose pas
de gros moyens pour traquer les fraudeurs.


Irrégularités et fraudes voir
http://www.marcfievet.com/article-24714318.html


 

Partager cet article
Repost0

R-Sistons

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
  • Contact

Recherche

Archives

Pages