14 octobre 2007 7 14 /10 /octobre /2007 23:28
Bonjour,

Ce jour, je choisis de vous montrer, dans un premier article que vous ne trouverez pas dans la presse, pourquoi les E.U. tiennent tellement à imposer leur "démocratie" dans les pays Arabes: Pour le pétrole, c'est M. Rockefeller lui-même qui le dit. Ensuite, tiré de Come4news, auquel je collabore d'ailleurs, voici des articles concernant la désinformation :

Blogs / NOUVEL ORDRE MONDIAL - 'NEW DEAL' : SARKOSY à l'ONU - tiré de http://fr.netlog.com/Aladin87

il y a 6 jours à 14:42

Rockefeller a reconnu l'objectif de l'élite de pucer la population - aaron russo

Image http://www.russomedicalfund.com/russom1.jpg

Pour la première fois, Russo le directeur d'Hollywood, parle à n'en plus finir en détail des aveux abasourdissants de Nick Rockefeller, avec sa prédiction du 911 et du canular de la guerre contre le terrorisme, la création par Rockefeller de la libération des femmes, et l'ultime plan de l'élite pour la diminution de la population mondiale et pour une société pucée.''''

Aaron Russo est un directeur et producteur de films documentaires d'Hollywood a parlé en détail des reconnaissances renversantes de Nick Rockefeller, qui lui a personnellement dit que le but final de l'élite était de créer une population pucée et que la guerre contre le terrorisme était un canular, Rockefeller ayant prévu un «'' événement'' » qui déclencherait les invasions de l'Irak et de l'Afghanistan onze mois avant le 911.

Rockefeller a aussi dit à Russo que la fondation de sa famille avait créé et financé le mouvement de libération des femmes afin de détruire la famille et que la réduction de la population était un objectif fondamental de l'élite mondiale.

Russo est peut-être plus connu pour la réalisation de Trading Places, mettant en scène Eddie Murphy, mais il était plus récemment sous les projecteurs pour son exposé de la course criminelle au profit du système de la réserve fédérale, le documentaire
America fom Freedom to Fascism | http://www.freedomtofascism.com/

Suivant encore actuellement un traitement de sa lutte contre le cancer, Russo a trouvé le temps d'une entrevue assise avec l'animateur radio et camarade fabricant de films Alex Jones, sur lequel il a laissé tomber la bombe de ce que Rockefeller lui avait dit au sujet de la direction du monde conduite par l'élite mondiale.

Après que sa populaire vidéo Fou comme l'Enfer ait été diffusée et qu'il ait commencé sa campagne pour devenir gouverneur du Nevada, Russo a été remarqué par Rockefeller et présenté à lui par une avocate. Voyant la passion et la capacité de Russo de influer sur le changement, Rockefeller s'est attelé à la subtile mission de le recruter dans l'élite.

Image : http://www.infowars.com/images2/nwo/070307_russo_r- feller_sm.jpg

Lors d'une conversation, Rockefeller a demandé à Russo s'il s'intéresserait à rejoindre le Conseil sur les Relations Étrangères (CFR), mais Russo a rejeté l'invitation en disant qu'il n'avait aucun intérêt dans « l'asservissement du peuple », sur quoi Rockefeller lui a froidement demandé pourquoi il s'inquiétait des « ''serfs''. »

« ''Je disais quelle est la raison de tout ceci,'' » déclare Russo, « ''vous avoir tout l'argent du monde dont vous avez besoin, vous avez tout le pouvoir dont vous avez besoin, quelle est la raison, quel est le but final ?'' » Sur quoi Rockefeller a répondu (paraphrasant), « ''L'objectif final est d'arriver à ce que tout le monde soit pucé, pour contrôler la société entière, afin d'avoir les banquiers et les gens de l'élite contrôlant le monde.'' »

Rockefeller a même assuré à Russo que s'il se joignait à l'élite sa puce serait spécialement marquée afin d'éviter les inspections excessives des autorités.

Russo déclare que Rockefeller lui a dit, «'' Onze mois avant que le 911 se produise qu'il y aurait là un événement et grâce à cet événement nous allons envahir l'Afghanistan pour faire courir des pipelines à travers la mer Caspienne, nous allons envahir l'Irak pour prendre la direction des gisements pétroliers et pour établir une base au Moyen-Orient, et nous courrons après Chavez au Venezuela.'' »

Rockefeller a aussi dit à Russo qu'il verra des soldats regarder dans les cavernes en Afghanistan et au Pakistan pour Oussama Ben Laden et qu'il y aura «'' une guerre sans fin contre le terrorisme là où il n'y a aucun ennemi réel, la chose entière étant un canular géant,'' » de sorte que « le gouvernement puisse prendre le pouvoir des étasuniens, » selon Russo, qui a dit que Rockefeller était cynique, riant et plaisantant pendant qu'il faisait des prévisions abasourdissantes.

Lors d'une conversation ultérieure, Rockefeller a demandé à Russo ce qu'il pensait à propos de la libération des femmes. La réponse de Russo, qu'il pensait que c'était le droit de travailler et de recevoir un salaire égal à celui des hommes, exactement comme elles avaient obtenu le droit de vote, a fait rétorquer à Rockefeller en riant, « ''Vous êtes un idiot ! Laissez-moi vous dire ce qu'il en était à ce sujet, nous les Rockefeller l'avons financé, nous avons financé la libération des femmes, nous sommes ceux qui avons obtenu tous les journaux et les télévisions -- la fondation Rockefeller.'' »


Rockefeller a dit Russo les deux raisons originelles pour lesquelles l'élite finançait la libération des femmes, l'une parce qu'avant la libération des femmes les banquiers ne pouvaient pas imposer la moitié de la population, et la deuxième parce cela leur a permis de recevoir des enfants plus jeunes à l'école, permettant leur endoctrinement dans l'acceptation de l'État comme première famille, démolissant le modèle traditionnel de la famille.

Image : http://prisonplanet.com/images/january2007/290107s- teinem.jpg

Cette révélation s'accorde aux confessions antérieures http://www.jesus-is-savior.com/Evils%20in%20Americ- a/Feminism/gloria_steinem-feminism.htm de la pionnière féministe Gloria Steinem (photo ci-dessus), selon lesquelles la CIA finançait Mme. Magazine en tant qu'élément du même programme de démolition des modèles familiaux traditionnels.

Rockefeller était souvent passionné à souligner son idée que » le peuple devait être gouverné « par une élite et que l'un des outils d'un tel pouvoir était la réduction de la population, l'actuelle ayant «'' trop de gens dans le monde,'' » le chiffre de la population mondiale devant être réduits au moins de moitié.

Une question qui s'est développée en spirales hors du contrôle de l'élite, selon les conversations de Rockefeller avec Russo, est le conflit israélo-palestinien, avec la pensée sérieuse d'une étape tournant autour de l'idée bizarre de donner à chaque citoyen israélien un million de dollars et de les réimplanter tous dans l'État de l'Arizona.

+#+Original+#+ :
Prison Planet http://prisonplanet.com/articles/january2007/29010- 7rockefellergoal.htm

Traduction de __Pétrus Lombard__ pour Alter Info
http://www.alterinfo.net/

--------------------------------------------------- ---

+#+Site d'Aaron Russo+#+ : freedomtofascism | http://www.freedomtofascism.com/

P.S. : Aaron Russo atteint du cancer, s'en est allé le 24 Aout 2007.
... * ... . . . ... * ... . . . ... * ... . . . ... * ... . . . ... * ... . . . ... * ... . . .

Mots-clés:


Articles de Come4news, sur la désinformation :

 
21 Sep 2007
L'AFP aux ordres du gouvernement
Version imprimable Suggérer par mail
 
  
 
 

L'information nous vient d'Arrêt sur Images, ex émission de télé de décryptage et critique des médias, désormais bannie du petit écran et réfugiée sur Internet : le 14 septembre dernier, le ministre de l'Education nationale, Xavier Darcos, était invité de RMC-Info.

 

 Interrogé sur la possibilité de créer une filière commune au bac, il répond qu'il s’agit «d’une question qu’on peut débattre, c’est certainement une orientation vers laquelle il faut aller, qui mérite d’être retenue». L'AFP en tire alors une dépêche, titrée Darcos se lance dans une réforme du bac général. Or le ministre avait promis de ne pas annoncer de réforme sans concertation ni avant 2008 !

Les syndicats sont donc furieux : «On parle de réformer le collège unique et on voudrait faire un bac unique ? J’ai du mal à voir la cohérence du projet derrier», persifle ainsi par exemple Floréale Mangin, présidente de l’Union nationale lycéenne (UNL). Et Roland Hubert, secrétaire général du Snes-FSU (majoritaire), tempête : «Il nous a dit mardi dernier qu’il ne ferait pas de "déclarations qui engagent" avant 2008, on ne peut pas concevoir le dialogue social comme ça !»

La rédaction en chef cède devant l'injonction ministérielle.
Le cabinet de Darcos est en ébullition : pour éteindre le feu, il faut faire disparaître l'annonce compromettante... Comment ? Facile, il suffit de demander à l'AFP de changer le titre de sa dépêche ! L’intersyndicale de l’AFP (SNJ, SNJ-CGT, FO, CFDT, Sud) raconte : «A publication, le directeur de cabinet du ministre a appelé Jean-François Vignolle, directeur-général de l’AFP qui n’est pas concerné par les questions rédactionnelles, pour lui demander de modifier le titre de la dépêche.

logo_agence_france_presse250
Dernière mise à jour : ( 21-09-2007 )

17 Sep 2007
Le pouvoir du journalisme citoyen
Version imprimable Suggérer par mail
 
  
  • Votre note: 4.2/5 (44 votes )
 
On entend souvent parler du soi-disant quatrième pouvoir de la presse qui est censée contrebalancer les « influences » institutionnelles et autres. Il faut bien l’avouer, la plupart des médias ne bénéficient pas d’une liberté d’expression à toute épreuve. Avant de pouvoir diffuser leurs messages à l’opinion publique, les journalistes « à la solde » doivent passer par différents filtres ou contrôles, qu’ils soient internes (comités de rédaction…) ou externes (lobbies ou groupes de pression privés, institutionnels…).

Allons droit au but : qui contrôle la presse planétaire, actuellement ? C’est une espèce de gouvernement obscur mondial illégitime aux ramifications multiples qui s’immiscent partout. Les agissements de ce groupe tentaculaire et irresponsable vont de plus en plus être rendus publics.

Internet est devenu un « enfer » pour ce gouvernement ténébreux : les informations qui y circulent sans tabous les déconcertent au plus haut point. Cette toile — aux réseaux puissants et volatiles — est si difficile à contrôler.
Dernière mise à jour : ( 17-09-2007 )

17 Sep 2007
Quand le cabinet de Xavier Darcos fait pression sur l’AFP
Version imprimable Suggérer par mail
 
 
 
  
  •  
 
… ses journalistes se révoltent.

Image de NOTICIAS-TIC sur Flickr

L’intersyndicale de l’AFP a publié un communiqué suite à la pression du cabinet du ministre de l'Éducation nationale à laquelle la direction de la rédaction en chef de l’agence a finalement cédé.


Refusant d’être au service d’une « agence de com’ du gouvernement », les journalistes de l’AFP montent au créneau et dénoncent une pratique intolérable.

À la première demande, la rédaction trouva la requête du cabinet infondée. Celui-ci exigeait que le titre d’une dépêche soit changé. La pression se faisant de plus en plus forte, l’auteure de la dépêche finit par rendre les armes, la hiérarchie par corriger le titre.

Les journalistes de l’AFP se révoltent contre cette pratique d’un membre du gouvernement, mais également contre leur direction qui n’a pas su assumer ses responsabilités et défendre la liberté de la presse.

C’est une bonne chose, mais je n’en vois trace nulle part dans la blogosphère ou presque, encore moins dans les médias traditionnels. Une pression qui est passée inaperçue, relayée par acrimed l’Observatoire des médias et le nouveau site d'arrêt sur images.
Dernière mise à jour : ( 19-09-2007 )

 
 
Version imprimable  
 
 
 
  •  
 
 
 

11 Sep 2007
Retraites : scandaleuse manipulation du Figaro
Version imprimable Suggérer par mail
 
 
Olivier Bonnet
  

 

 
Jusqu'où iront-ils ? On avait sursauté quand Yves Thréard, directeur-adjoint de la rédaction du Figaro, avait prétendu au micro de RTL que "Dassault (propriétaire du journal, Nda) n'a jamais travaillé avec l'Etat" (et les commandes de l'armée française alors ?). On s'était indigné de lire, dans un article censé rapporter les propos de la ministre de la Santé, que les franchises médicales tiendront "compte des situations sociales dégradées", ce qui permettait au quotidien de titrer "Pas de franchise pour les ménages modestes".
 
Alors que Bachelot-Narquin avait en réalité parlé très exactement d' "exonérations nécessaires pour tenir pleinement compte des situations sociales très dégradées", ce qui change tout : les ménages simplement modestes ne correspondent pas à la définition de "situations sociales très dégradées". En "omettant" un simple petit mot, Le Figaro pouvait donc prétendre que les franchises ne concerneraient pas les ménages modestes, pur mensonge, alors qu'ils la prendront au contraire de plein fouet, seuls les très pauvres en étant exemptés (en l'état actuel du projet).
Dernière mise à jour : ( 11-09-2007 )

 

09 mars 2007    - http://olivierbonnet.canalblog.com

Sarkozy coupable (au moins) de prise illégale d'intérêts : allo TF1 ?

 

 

«Une belle loi (que le député Sarkozy a votée) interdit à un élu d’être en affaires privées avec une société commerciale qui traite par ailleurs avec sa collectivité. Cela s’appelle une «prise illégale d’intérêt». (…) Si, en plus, il (l’élu) en a tiré un bénéfice qui sort de l’ordinaire, la loi emploie des expressions encore plus désobligeantes, du genre «corruption passive» : la lecture du Canard enchaîné est décidément si riche qu'on ne l'épuise pas en un seul billet !

 

 

5850476Voilà une accusation des plus graves. Frappant un homme que les sondages donnent en tête de la présidentielle, il s'agit bien d'une information capitale. Qu'il serait tout de même impensable que la première chaîne française taise dans son journal de 20 heures ! On plaisantait bien-sûr : on n'aurait pas même misé un timbre israélien à l'effigie de Sarkozy que la rédaction de TF1 allait en piper mot. L'emblématique Patrick Poivre d'Arvor n'a donc pas parlé de la réponse du Canard au "même pas vrai !" du candidat UMP. De lourdes présomptions pèsent qu'il ne soit bel et bien coupable, pourtant : dans sa peu convaincante défense, Sarkozy produit un démenti des plus suspects émanant de services fiscaux à sa botte sous l'autorité hiérarchique de son soutien affirmé, le ministre de Bercy, Thierry Breton; il cite deux exemples de prix d'achat d'appartements non comparables avec le sien (vente en gros d'un lot et logement longeant... la rampe d'accès au garage); les chiffres qu'il avance pour les travaux sont contredits par les documents du journal... Tout cela pour (maladroitement) nier la corruption passive. Mais il ne peut par contre pas prétendre ne pas avoir effectivement été en affaires avec un promoteur bénéficiant de marchés offerts par la municipalité dont il était l'élu : le délit de prise illégale d'intérêts est donc bien constitué. Mais TF1 juge que ça ne regarde pas son téléspectateur, pas plus que le fait que les Royal-Hollande aient scandaleusement sous-évalué leur patrimoine, de façon à payer sept fois moins d'ISF qu'ils le devraient. On y tient, chez TF1, à son bi-partisme ! Mais il faut dire haut et fort que cela ne s'appelle pas de l'information, et que ceux qui se prêtent à une telle entreprise déshonorent la confrérie.

 

 

PS : sur le même sujet, relayons la lettre ouverte de Sébastien Fontenelle à Jacques Hossaert, Procureur adjoint de Nanterre (Hauts-de-Seine) : "Le Monde" vous cite. En ces termes: "Interrogé par "Le Monde", le procureur adjoint de Nanterre, Jacques Hossaert, souhaite disposer des documents du "Canard" avant d'ouvrir une enquête préliminaire". Vous précisez aussi, "Le Monde" le rapporte sans vous contredire: "C'est une question qui mérite d'être étudiée. Mais il faudrait que nous soyons saisis, au titre de l'article 40, par un commissaire aux comptes, une administration ou encore un élu". Or : non. Pas du tout. Vérification faite auprès de plusieurs magistrats, pas forcément des moindres, et notamment auprès d'un procureur de la République : vous n'avez nul besoin, pour diligenter une enquête (préliminaire), d'être saisi, fût-ce "au titre de l'article 40". C'est le parquet, seul, qui décide, règle de base, de l'opportunité des poursuites - sauf en certains cas très spécifiques: la diffamation, par exemple. Or nous parlons, ici, non de l'un de ces (rares) cas particuliers, mais de droit commun, puisque aussi bien "Le Monde" évoque des "soupçons de "prise illégale d'intérêt". Dès lors : si "la question" des conditions d'acquisition de l'ancien appartement de Nicolas Sarkozy "mérite", comme vous le spécifiez, "d'être étudiée", pourquoi le parquet de Nanterre ne s'en est-il pas saisi de sa propre initiative - puisque rien ne s'y oppose ?"
Pourquoi, en effet ? Justice pour tous, clamons-nous, n'hésitant pas même, sur ce coup, à ajouter en glapissant : tolérance zéro !

 

 

Mise à jour du 14 mars :l'édition du Canard enchaîné d'aujourd'hui prétend que Sarkozy, deux mois avant d'acheter son appartement au promoteur régulièrement en affaires avec la mairie de Neuilly, lui avait consenti, justement au nom de la mairie, un rabais de 775 000 euros sur l'achat de terrains, sous la forme d' "une sorte de crédit gratuit". Le candidat UMP se justifie en invoquant un "effondrement de l'immobilier", ce à quoi le journal satirique rétorque que ledit effondrement s'est produit en 1992/93, pas en 1997. Donc le promoteur achète des terrains à des conditions avantageuses au maire et le maire lui achète ensuite un appartement... à d'avantageuses conditions. C'est sans doute ça, le "donnant-donnant".

 

 

Posté par Olivier Bonnet à 11:58 - Sarkoland - Commentaires [11] - Rétroliens [0] - Permalien [#]

Commentaires

Smells Like Lepen Spirit

Sarkozy se prononce en faveur de la preference nationale
http://minilien.com/?ZCQ20GRxVV
Droit au logement : M. Sarkozy veut exclure des étrangers réguliers

Article publié le 13 Janvier 2007
Par Christophe Jakubyszyn et Laetitia Van Eeckhout
Source : LE MONDE
Taille de l'article : 497 mots

Extrait : LE PRÉSIDENT DE L'UMP a choisi, jeudi 11 janvier, à l'occasion d'une conférence de presse bilan sur son action au ministère de l'intérieur, d'ouvrir un débat sur les droits des étrangers en situation régulière. A l'occasion de la prochaine discussion du projet de loi sur le droit au logement opposable, Nicolas Sarkozy a estimé que s' « il va de soi que les sans-papiers ne doivent pas y avoir accès », il a ajouté : « Je ne souhaite pas non plus que tous les étrangers en situation régulière y aient droit.

Posté par kid_a, 09 mars 2007 à 12:39
Ce silence est affligeant

Silence en effet affligeant et révélateur.

Les conditions et le prix payé par Nicolas SARKOZY pour l'acquitition de son appartement sont pour les moins, plus qu'interpellatives.

Réaction de la presse dominante :no comment...ou si peu et avec l'habituelle complaisance.
"On" se contente en guise de réaction à l'article publié par le Canard Enchainé de diffuser les communiqués responsifs de Nicolas SARKOZY . Les journalistes n'en croient pas un mot, mais servilité oblige ...
Dans n'importe de Europe de l'Ouest (à l'exception peut-être de l'Italie), la réaction de la presse aurait été exemplaire. Des hommes politiques y ont vu leur carrière brisée pour mmoins que ça !
Le scandale réside autant dans le fait que SARKOZY ait pu en 1997 acquérir un appartement dans des conditions susceptibles de recevoir la qualification pénale de "prise illégale d'intérêts", que dans le fait qu'il continue de prendre l'opinion publique et ses futurs électeurs pour des crétins en déclarant que "tout est transparent...".

Visitez le site du Nouvel Obs. Il paraît que Nicolas SARKOZY a sermonné le patron de LIBERATION lequel a eu le tort de publier une information "déplaisante" concernant l'acquisition de son appartement... Cela laisse plus que songeur pour l'avenir.

On ne se refait pas !

Posté par CHAREL, 09 mars 2007 à 14:54
Eh oui !

Sûr que cet article du Canard devrait faire du bruit. "Devrait" au sens injonctif et déploratif, car d'écho, pour l'instant, point… (sauf l'entrefilet du Monde d'hier, quand même un poil saignant).
Il me semble que l'article (enfin, les articles) est même un peu mieux foutu que celui de la semaine dernière. Solide, argumenté. Faut que ça pète !

Posté par zaireetvoltaire, 09 mars 2007 à 15:03
Référencement

Bonjour,
Je vous invite à référencer votre blog ici :
http://www.marinamode.com/annuaire/blog-508.html

Posté par blog, 09 mars 2007 à 15:53

Et le sens laxatif zaireetvoltaire, vous connaissez ?

Posté par Jihème, 09 mars 2007 à 16:01
Qu'ésperons-nous?

"Ca devrait faire du bruit"?

Qu'attendons-nous donc d'une presse qui fait ouvertement campagne pour ségolène royal ou nicolas sarkozy? De torpiller les efforts qu'elle fait depuis 4 ou 5 ans?
Cette même presse, qui appellait massivement à voter 'oui' au TCE n'a aucune volonté d'informer ni de jouer un rôle de contre-pouvoir...

C'est facile à dire, mais les seuls à pouvoir faire bouger les choses, c'est nous.
Les méthodes: bombardement de mails et courriers sur les magistrats, manifestations, pétitions...

Posté par deor, 09 mars 2007 à 17:38
Heureusement

Sarkozy va réconcilier tout le monde avec son « Ministère de l'immigration et de l'identité nationale »

Posté par Pescade, 09 mars 2007 à 18:07
Ce qui rassemble l'UMP...

c'est avant tout l'honnêteté et la sincèrité de leur rapports intimes.. Eh oui... devant les caméras Sarko joue le bon père de famille du café du commerce, mais dans l'arrière boutique c'est plutôt la famille sacrée d'Al Capone...


Après Raffarin, Juppé, Alliot Marie et cie, pour le grand ralliement à paillettes de l'UMP, manquait plus que Vilepin et Chirac qui trainaient des pieds. C'est bon, ils ont négocié avec Sarko leur impunité dans le chateau fort du 92, dimanche soir Chirac va donc procéder à l'adoubement d'Iznogoud.

http://fr.news.yahoo.com/08032007/5/le-ministre-de-la-justice-signe-la-nomination-du-juge.html
La France d'après, c'est juste la Chiraquie repeinte : une grosse cuillerée de couleurs du FN, et un subtil mélange de spécialités exotiques, par un petit disciple de la quintescence des grands chefs de guerre + ou -contemporains : Bush, Berlusconi, Blair, Sharon, Poutine et Bonaparte réunis... Bref tous des cas atteints par le virus du besoin de domination de leurs congénères...

Posté par sarkorruption, 10 mars 2007 à 00:10
faisons inculper SARKO

pourquoi ne pas lancer une petition citoyen pour faire inculper sarko, meme refugié comme son maitre à l élyséee

creons une assos , prenons un avocat !!!!!!!!!

Posté par denis, 24 mars 2007 à 08:19

Deux élus socialistes ont demandé des explications à la SEM 92 : l'histoire n'est peut-être pas étouffée.

Posté par Olivier B., 24 mars 2007 à 10:23
citation

bonjour, maintenant que je t'ai découvert,
"alter ego",je te cite, et je cite plusieurs de tes articles dans ma dernière parution ce jour,sur http://r-sistons.over-blog.com Fraternellement, Eva journaliste-résistante (engagée aussi)

Partager cet article
Repost0
11 octobre 2007 4 11 /10 /octobre /2007 23:12

Bonjour,

Au menu de ce nouveau "pack" d'informations, les préparatifs de guerre en Iran, avec la fabrication de prétextes, de tensions, de témoignages.... ou la prochaine réunion américaine sur le Proche-Orient, viciée à la base.  Pour comprendre comment les dirigeants de la planète se moquent des peuples.
Et pour inciter les citoyens à dénoncer ces dramatiques mascarades...

Ca suffit, l'information orientée, aseptisée, truquée, rassurante ! Découvrons les vrais ressorts des événements, les vrais enjeux...

medved igor" <medved~igor@inbox.lv>  Ajouter au carnet d'adressesAjouter au carnet d'adresses
À:    à  evaresis@yahoo.fr
Objet: Une forte odeur de pétrole
 Après avoir été porté aux nues, Alan Greenspan, pendant près de vingt ans indéboulonnable gouverneur de la Banque fédérale américaine, la FED, et à ce titre tsar de l’économie états-unienne, est maintenant très critiqué, y compris à Washington où on lui impute l’éclatement de la “bulle immobilière” et ses conséquences dramatiques: la crise financière et demain sociale. Faut-il attribuer le discrédit frappant actuellement “Magic Greenspan” à ses récentes déclarations sur l’agression de l’Irak, ou est-ce au contraire la rancœur d’être jeté aux chiens par ceux-là mêmes qui l’encensaient naguère qui l’a incité à manger enfin le morceau? Toujours est-il qu’interrogé le 16 septembre par le Sunday Times de Londres à l’occasion de la parution de ses Mémoires, Greenspan a martelé: “Je regrette d’avoir à reconnaître ce que tout le monde sait. La guerre contre l’Irak ne fut pas engagée pour neutraliser l’arsenal d’armes de destruction massive qu’était censé détenir ce pays, ni pour empêcher Saddam Hussein d’aider le terrorisme [prétextes avancés par Londres et Washington pour légitimer l’agression] mais uniquement pour mettre la main sur le pétrole.” Venant de l’homme longtemps le plus puissant du monde, cette charge prend tout son sens alors que la même menace pèse sur l’Iran, lui aussi superpuissance pétrolière — et qui voudrait de surcroît prendre du champ par rapport au dollar comme unité de compte. Dans une correspondance de Washington, un autre hebdomadaire britannique, le conservateur Sunday Telegraph, affirmait en effet le même 16 septembre en citant “les chefs des services de renseignements et du ministère de la Défense” états-uniens que “George W. Bush et son premier cercle s’avancent sur le sentier de la guerre contre l’Iran”, dont “2 000 cibles à bombarder” ont déjà été déterminées. Tout indique, précisait le journal londonien, que “Condoleezza Rice, qui privilégiait une solution diplomatique, est maintenant prête à s’aligner sur le vice-président Dick en vue d’une action militaire” — qui s’exercerait d’abord sur la base méridionale de Fajr, principal cantonnement des Gardiens de la Révolution — dont est issu le président Ahmadinejad. Toujours selon le Sunday Telegraph, “le premier cercle de M. Bush a décidé que le président ne devait pas finir son mandat sans s’assurer d’abord que l’Iran est définitivement incapable de développer une arme nucléaire” — rappelons une fois de plus que Téhéran revendique simplement son droit à la maîtrise du nucléaire civil. “Une escalade” est donc prévue, avec de nouvelles justifications pour l’agression programmée: “Au cours des prochains mois, les Etats-Unis fabriqueront des tensions et des témoignages (the US will build tensions and evidence) autour des activités iraniennes en Irak” — activités que le général David Petraeus, commandant en chef en Irak, a déjà maintes fois dénoncées. Mais s’agit-il là de raisons ou bien plutôt de prétextes, comme en 2002-2003? On ne sache pas en effet que l’Oncle Sam se soit beaucoup ému quand deux Etats de la région, Israël puis le Pakistan, se sont dotés de l’arme nucléaire, ni, plus récemment, devant les ingérences turques dans le nord de l’Irak. En revanche, on rappellera que Bush junior, ancien gouverneur du Texas, et son vice-président Dick Cheney sont très liés au lobby pétrolier états-unien, qui fut en 2000 comme en 2004 leur principal pourvoyeur de fonds électoraux. Que les deux bénéficiaires du pactole tiennent à exprimer leur gratitude est tout à leur honneur, mais la “communauté internationale” en général et la France — dont le représentant Bernard Kouchner était le 21 septembre à Washington et le président le 25 à l’ONU, où il a plaidé pour le renforcement des sanctions contre Téhéran — en particulier ne sont nullement tenues de reprendre cette dette à leur compte, en interdisant par exemple à Total (1) tout investissement en Iran, histoire de ne faire aucune ombre aux pétroliers d’outre-Atlantique. Au fait, faut-il mettre à l’actif des “tensions” fabriquées par Washington l’assassinat, aussitôt imputé au front irano-syrien, du député phalangiste Antoine Ghanem? Certes, ce chrétien était un opposant farouche au clan al-Assad et son élimination le 19 septembre, à une semaine de l’élection présidentielle libanaise où il s’agissait de donner un successeur au prosyrien Emile Lahoud, semble servir les intérêts de Damas. Mais les choses sont-elles aussi simples? Le tardif aveu de Greenspan quant à la véritable — voire seule — raison de la guerre d’Irak incite à la prudence. Jacques LANGLOIS. _____ (1) La compagnie pétrolière française a été également sommée le même soir sur France 2 par la cabotine anglaise Jane Birkin (de quoi j’me mêle?) d’interrompre ses activités en Birmanie sous prétexte des méthodes dictatoriales de la junte militaire. Comme si les mêmes méthodes empêchaient British Petroleum et la Standard Oil de prospecter au Nigeria et en Angola… PALESTINE : LA REUNION DE WASHINGTON 
infos@france-palestine.org
De: afps@france-palestine.org  Ajouter au carnet d'adressesAjouter au carnet d'adresses
Objet: [afps-infos] communiqué de presse de l'AFPS : réunion de Washington
     
Réunion de Washington

L’AFPS tient à exprimer sa préoccupation et sa consternation à la veille de la réunion américaine sur le Proche-Orient qui doit se tenir dans un mois. En effet, selon les informations disponibles, alors que des discussions nombreuses se sont tenues en tête-à-tête entre Ehud Olmert et Abou Mazen, le chef des négociateurs palestiniens vient de déclarer que « pour l’instant il n’y a aucun accord sur aucun sujet » entre les deux parties.

La raison centrale de cette situation tient au fait que la partie israélienne se refuse à aborder les trois points majeurs que l’ONU a soulignés à maintes reprises pour permettre la fin de ce conflit qui dure depuis 60 ans, à savoir l’établissement d’un Etat palestinien dans les frontières de 1967, la désignation de Jérusalem-Est comme capitale de cet Etat et, enfin, la question d’un juste règlement du problème des réfugiés.

Par ailleurs, les exigences israéliennes consistant à demander des engagements sur le fait que le futur Etat palestinien soit laïc et que son économie soit stable frôlent la provocation. L’Etat hébreu est-il laïc et son économie stable ? Les Palestiniens devraient-ils aussi demander la réciprocité à Israël en ces domaines sachant notamment que si l’économie palestinienne est ce qu’elle est cela provient de l’occupation par ce pays d’une terre qui ne lui appartient pas ?

Demander un « accord global » sur les 3 questions relatives aux conditions de la création d’un Etat palestinien est capital bien que ce ne soit rien d’autre que demander la mise en œuvre du droit international.

A cet égard l’annonce faite que ces questions portant sur la création d’un Etat palestinien seront examinées « après » la rencontre américaine a de quoi interroger sur ce qui est recherché exactement pour cette réunion. Il est bien évident, en effet, qu’un nouveau report, c’est-à-dire ad vitam æternam, de cette question majeure et que toute absence d’accord « global » seront considérés comme un camouflet supplémentaire infligé au peuple Palestinien dont les dirigeants actuels seront tenus pour responsables jusqu’à être totalement déconsidérés.

Cela ne manquera pas de renforcer des éléments déclarés « hostiles » par les responsables israéliens. Est- ce cela qui est aussi recherché ? Cette manœuvre existe et elle est particulièrement dangereuse. Il n’en n’est que plus incompréhensible que des voix autorisées, ne se fassent pas entendre afin que cette réunion ne se traduise pas par un échec de plus en ces moments si difficiles en Palestine.

Nous en appelons aux responsables français afin qu’ils oeuvrent dans ce sens avec résolution. Pour l’heure nous ne pouvons que nous inquiéter des silences assourdissants qu’ils manifestent.

AFPS, Paris, 9 octobre 2007

 

Pièce jointe au format texte brut [ Consulter et sauvegarder dans l'ordinateur ]

 Association France Palestine Solidarité (AFPS) - 21 ter Rue Voltaire 75011 Paris - afps@france-palestine.org - http://www.france-palestine.org - Tél. : 01 43 72 15 79 - Fax. : 01 43 72 07 25 L'Afps, association loi 1901, a pour vocation le soutien au peuple palestinien notamment dans sa lutte pour la réalisation de ses droits nationaux. L'Afps agit pour une paix réelle et durable fondée sur l'application du droit international en lien avec le peuple palestinien et ses représentants légitimes. L'Afps exige: - la fin de l'occupation de tous les territoires envahis en 1967 et le démantèlement de toutes les colonies. - la création d'un Etat palestinien indépendant souverain et viable avec Jérusalem-Est pour capitale. - la reconnaissance du droit au retour des réfugiés conformément à la résolution 194 votée par l'Assemblée générale de l'ONU. - la protection internationale du peuple palestinien, et des sanctions contre Israël (suspension de l'accord d'association Union Européenne-Israël)... 
 
Pièces jointes

Fichiers :
 
 
communiqu__presse_r_union_de_washington.pdf communiqu__presse_r_union_de_washington.pdf (93k) Consulter et sauvegarder dans l'ordinateur
Les intérêts de Washington dans la guerre d'Israël - l'AVISEUR INTERNATIONAL - Observer le Liban, par SEYMOUR HERSH

Le fameux article de Seymour Hersh où l'on voit comment un pays sera détruit par une bande d'assassins qui n'ont rien à faire de la vie des gens. Mieux, on voit que Cheney et Abrams sont les priincipaux instigateurs poussant Israël à la guerre "avant que Bush ait quitté le bureau."  Ce qui signifie clairement que tant que leur marionnette est en place, ils pourront mener leurs destructions sur tous les pays qu'ils ont dans le collimateur et c'est la raison pour laquelle ils se dépèchent car, évidemment, le temps presse. Lire les deux articles qui démontrent qu'Israël n'est finalement que le "mercenaire" des "States". Il reçoit beaucoup de subsides pour faire, en contrepartie,  le sale boulot que les pontes de Bush ne veulent pas faire. Mieux, ils partagent les bénéfices de leurs destructions, nous voilà revenu au temps d'Attila quand les hordes barbares se partageaient le butin des régions dévastées. Il est grand temps qu'un ouragan balaient ces élites dévoyées pour les remplacer par des êtres dignes de ce nom, ayant un peu plus de respect pour l'Humanité, là cela devient carrément insoutenable et intolérable.

 

 

Observer le Liban :

Les intérêts de Washington dans la guerre d’Israël

 

par Seymour Hersh

 

Quelques jours après que le Hezbollah soit entré en Israel, le 12 juillet, pour enlever deux soldats, déclenchant une attaque aérienne israélienne sur le Liban et une guerre totale, l’Administration Bush a semblé étrangement passive.

"C’est le moment de vérité", a déclaré le Président George W. Bush au sommet du G-8, à St. Petersburg, le 16 juillet. "Nous comprenons maintenant pourquoi nous n’avons pas la paix au Moyen-Orient."

Il a décrit la relation entre le Hezbollah et ses supporters en Iran et en Syrie comme l’une des "causes à la base de l’instabilité", et plus tard, il a dit qu’il appartenait à ces pays de mettre fin à la crise.

Deux jours plus tard, en dépit des appels de plusieurs gouvernements demandant aux Etats-Unis de prendre la tête des négociations pour mettre fin au combat, le Secrétaire d’Etat, Condoleezza Rice, a déclaré qu’un cessez-le-feu devrait être reporté jusqu’à ce que "les conditions soient favorables."

Pourtant, l’Administration Bush était très impliquée dans la planification des attaques de représailles israéliennes.

D’après des diplomates et des responsables des renseignements, actuels et anciens, le Président Bush et le vice-président Dick Cheney étaient convaincus, qu’une campagne de bombardement réussie de l’Armée de l’Air israélienne sur les complexes souterrains de contrôle et de commandement, et de lancement de missiles très fortifiés du Hezbollah au Liban pourrait soulager les problèmes de sécurité d’Israel et également servir de prélude à une potentielle attaque préventive américaine pour détruire les installations nucléaires en Iran, dont certains sont également profondément enterrés sous le sol..

Les experts de l’armée et des renseignements israéliens à qui j’ai parlé ont souligné que les questions sécuritaires du pays étaient une raison suffisante pour se confronter au Hezbollah, indépendamment de ce que voulait l’Administration Bush.

Shabtai Shavit, un conseiller à la sécurité nationale auprès de la Knesset qui a dirigé de 1989 à 1996 le Mossad, les services de renseignements israéliens à l’étranger, m’a dit : "Nous faisons ce que nous pensons être le mieux pour nous, et si cela s’avère justement répondre aux exigences de l’Amérique, cela fait seulement partie d’une relation entre deux amis. Le Hezbollah est armé jusqu’aux dents et formé à la technologie la plus pointue de la guérilla. C’était simplement une question de temps. Nous devions le faire. 
(suite article à l'Aviseur International, http://www.marcfievet.com/article-3576110.html )

Iran nucléaire

La plus importante concentration navale de l’histoire contemporaine au large du Golfe arabo-persique

Paris le, 19 septembre 2007
par René Naba

La plus importante concentration navale de l’histoire contemporaine est déployée dans la zone Golfe arabo-persique/Océan indien, dans une démonstration de force américaine sans précédent face à l’Iran, alors que le Conseil de Sécurité des Nations-Unies se penche le 21 septembre 2007 sur le programme nucléaire iranien avec en arrière plan la menace d’une intervention américaine contre le Régime islamique de Téhéran.

Lire la suite

http://renenaba.blog.fr/2007/09/19/p3007123#more3007123
Partager cet article
Repost0
21 septembre 2007 5 21 /09 /septembre /2007 16:24
Bonjour,  

ALERTE ! 

Ils préparent la guerre derrière votre dos, derrière notre dos, derrière le dos des peuples, sans les consulter, sans leur accord !

Je propose un référendum populaire dans chaque pays concerné par une guerre, avant qu'elle ne se produise ! Manifestons pour l' obtenir !

Assez de champs de ruines qui ne profitent qu'à l'industrie de la reconstruction, à tous ces salauds de D. CHESNEY et autres qui devraient être en prison au lieu de diriger le monde ! 

Assez de morts, assez de blessés, assez d'handicapés à vie, assez de souffrances,  assez de destructions, assez de larmes, assez de cris, assez de veuves éplorées, assez d'orphelins déchiquetés physiquement et broyés moralement, assez, assez, assez !

ASSEZ !

De surcroît cette guerre-là  sera nucléaire, avec  des retombées pour les peuples environnants ! Et elle favorisera les actes terroristes qu'elle prétend endiguer et qui en réalité font bien l'affaire des ordures qui dirigent le monde égoïstement, puisqu'ils justifient la mise en place de lois liberticides pour mieux contrôler les citoyens, qui déjà sont manipulés quotidiennement par les médias serviles ! 

Et de surcroît elle entraînera peut-être une guerre mondiale, encore !  Oui, encore ! Ca n'a pas suffi, les deux premières, on n'a pas compris, on en redemande ? Le plat est bon ? Prenez place au banquet de la folie humaine !

Tout ça pour quoi ? D'abord pour de sombres histoires de pétrole, donc d'argent  - l'Iran est une zone stratégique - , ensuite pour satisfaire Israël qui pourtant assurerait bien mieux sa protection en signant une paix juste qu'en impulsant des guerres partout. . 

Que fait KOUCHNER en ce moment ? Il prend langue avec les néo-conservateurs américains et les associations juives, afin d' assurer définitivement la sécurité de six millions d'individus, au milieu d'un champ de ruines  alentour ! Voilà ce qu'on ne vous dit pas... Citoyens, on ne vous dit pas la vérité !

Et n'est-ce pas aussi un moyen pour Sarkozy de détourner l'attention de tout ce qu'il prépare pour conforter le pouvoir des puissants, des plus fortunés, au détriment de la population ? Le libéralisme à l'anglo-saxonne n'est pas au goût des peuples, alors on dissimule ses vraies intentions, on amuse les citoyens à la télé, on déclenche des guerres pour faire oublier la rigueur économique, la politique d'austérité, la "modernité" . Et qui va payer la note ? Nous. Encore nous. Toujours nous. Pas les milliardaires, à qui on fait toujours plus de cadeaux ! Non, nous, vous et moi.

Alerte ! Mobilisons-nous ! 

Et traduisons en justice les va-t-en guerre qui nous gouvernent dans leurs seuls intérêts et celui des actionnaires ! 

SARKOZY nous a menti ! Pendant les élections, il s'est bien gardé de nous annoncer ses projets véritables, c'est un menteur comme son ami BUSH ! Des copains-coquins ! Des fripouilles ! Peuples, traduisez-en justice ces dirigeants ! Ils sont infâmes !

La guerre n'a jamais solutionné les problèmes, elle les a toujours amplifiés ! Et l'IRAN n'a jamais déclenché une guerre, il veut seulement assurer sa protection par la dissuasion nucléaire, comme les Pakistanais ou les Hébreux ! Il sait que ses richesses excitent la convoitise des Occidentaux, il sait que sa puissance déplaît à Israël !

ALERTE ! Mobilisons-nous pour arrêter cette folie meurtrière !

LISEZ : 

- La machinerie d'une guerre occidentale contre l'Iran finit de se mettre en place ... 
http://marcfievet.com

- Kouchner en Irak ... http://blog.mondediplo.net,article d'Alain Gresh

- Sarko-Sionisme ...
http://evangelizt-poete.over-blog.com 


Eva la résistante à l'intolérable qu'on nous prépare sur le dos des peuples ! Eva, une mère qui ne veut pas de ce monde-là pour ses enfants et leurs descendants !

Partager cet article
Repost0
27 août 2007 1 27 /08 /août /2007 21:21

301.jpgBonjour,

Bush et Sarkozy se sont concertés récemment, et ils vont nous conduire vers l'abîme ! Le sort du monde est entre les mains d'un crétin belliqueux soi-disant chrétien, et d'un homme assoiffé de notoriété, de pouvoir, de puissance, désireux de façonner à tout prix l'Histoire, comme Hitler ! Et ces deux-là sont en train  de nous programmer la guerre contre l'Iran, avec le risque d'extension de l'instabilité, des conflits, du chaos, de la violence aveugle, du terrorisme. Nous sommes sur une poudrière, car une étincelle dans cette région met le feu partout.  L'embrasement, de surcroît multiconfessionnel, est garanti, et le monde entier en subira les folles conséquences ! 

Quand essayerons-nous de solutionner les problèmes avec sagesse, au lieu de les multiplier à l'infini ? Avec le tandem BUSH-SARKOZY, c'est la diplomatie de la gâchette qui prévaudra, comme au Far-West ! Et par son amitié avec le grand benêt des Etats-Unis, Sarkozy confortera le cow-boy texan dans ses erreurs sanguinaires, au moment précis où celui-ci achevait de perdre toute sa crédibilité !

Juste avant le premier tour, l'hebdomadaire MARIANNE avait publié un excellent article sur la personnalité assurément pathologique de celui qui est aujourd'hui le Président des Français, et j'avais moi-même, comme beaucoup, attiré l'attention sur son écriture qui me semblait être celle d'un malade. J'ai d'ailleurs récemment "prophétisé" que M. de Sarkozy ne se contenterait pas de la France, qu'il ne tarderait pas à ambitionner le leadership de l'Europe, et j'entrevoyais déjà non seulement la préparation de sa succession par famille interposée (car il voit loin, le bonhomme !), mais aussi des velleités  d'influer sur la marche du monde !

Il faut bien comprendre que le charmant pique-nique avec BUSH, agrémenté de délicieux hamburgers à l'américaine ( excellents pour la santé, on a la gastronomie que l'on peut ! ), était organisé pour préparer les lendemains qui vont déchanter pour les peuples. Car nos deux compères n'ont en réalité qu'une obsession, la défense des intérêts d'ISRAEL, l'un par souci communautariste et pour plaire aux Grands Argentiers, l'autre pour des raisons évangéliques fumeuses, favoriser le "grand" Israël et donc le futur retour de Jésus sur terre (en disant cela, j'évoque la Bible). Petite question, au passage : Les deux alliés momentanément stratégiques, Etats-Unis et Israël, comment vont-ils réagir quand Jésus sera de retour, ils vont se battre entre eux pour la suprématie des affaires, chacun prétendant imposer sa domination historique sur l'autre ? Est-ce que j'anticipe un peu trop la suite des événements ? En tous cas, pour l'instant, il s'agit de l' étape N°1, à savoir l'élimination y compris physique et même en violant le DROIT INTERNATIONAL, de tout ce qui risque d'amoindrir la puissance des plus forts, je vais y revenir dans un instant. 

Autre obsession des Américains, aussi importante que la défense des intérêts de leur frère siamois Israélien, c'est la maîtrise du secteur pétrolier.  Il faut beaucoup d'énergie pour satisfaire les besoins de ce pays plus prédateur et cupide qu'authentiquement chrétien ! Or, les trois principales zones pétrolières sont l'Arabie Saoudite, allié; l'Irak, occupé; et l'Iran, souverain. Les Américains, en Iran, ont trois objectifs : au nom de la liberté, n'est-ce pas, imposer si nécessaire par la force, un pouvoir contrôlé par eux, et docile. Ensuite, s'emparer des ressources du pays (c'est du vol, c'est du pillage, et cela devrait être poursuivi) ou, tout au moins, diriger l'extraction et la commercialisation de l'or noir à leur seul profit . Voilà qui est fort éloigné des grands principes de la religion chrétienne dont ils se réclament bruyamment . Enfin, les Américains veulent pouvoir contrôler eux-mêmes l'acheminement du précieux produit , mais l'Iran est une puissance régionale qui menace leurs intérêts. Je crois me souvenir qu'il y a là-bas un canal dont l'Oncle Sam voudrait bien prendre le contrôle, afin de sécuriser l'acheminement du pétrole qui doit alimenter les piscines américaines comme les enseignes publicitaires si gourmandes en énergie !
 
A-t-on vraiment réalisé que les bons CHRETIENS Américains agissent en faisant preuve du plus grand cynisme qui soit, puisqu'ils sont prêts à faire une guerre pour devenir les maîtres d'un région riche en pétrole ! Mensonges, vols,cupidité, égoïsme,  convoitise,  voilà ce qui caractérise les AMERICAINS aujourd'hui ! Leur vrai Dieu, c'est Mâmon. Et pour satisfaire leur soif de consommation, tout est bon ! Dieu reconnaîtra les siens. 

Le favori des Fançais, le général DE GAULLE, se méfiait de trois choses: L'Argent, les Américains et les Juifs. Or, en Iran, tous les ingrédients sont réunis, le marché de la reconstruction des pays dévastés, avec de juteux profits à la clef ; l' entente américano-française, avec à terme la réintégration au sein de l'OTAN ; enfin, la défense des intérêts juifs. C'est un changement de cap complet de la politique étrangère française que mettra en place le nouveau Président ! !

Saint-Sarkozy (je l'appelle comme ça depuis l'affaire Clearstream), donc, à mon sens, ferait n'importe quoi pour décider de tout pour le monde entier, et afin d'être l'homme le plus connu de la terre, celui par qui tout arrive, de qui tout découle, et dont on ne cesse de parler, number one ! Et pour faire la une de l'actualité, pour concentrer  les projecteurs du monde entier sur lui, rien ne vaut une spectaculaire initiative en matière de DIPLOMATIE. Vous l'avez compris, je veux parler de l' IRAN, dont la destruction est certainement déjà programmée par les deux grands apprentis sorciers. HITLER aussi concoctait dans son cerveau toutes sortes de projets pour faire le bien des peuples - disons-le, pour assouvir sa soif de puissance et de domination. Et les brebis suivaient, dociles jusqu'à l'abattoir final, la grande boucherie généralisée et les camps de concentration qui ont vu l'extermination programmée de millions d'innocents, Juifs,Tsiganes, malades mentaux, résistants communistes, homosexuels, et j'en passe !  Les brebis,  - ou les veaux, comme dirait le général DE GAULLE , car malheureusment les pires ennemis du genre humain savent très bien arriver à leurs fins, en manipulant les esprits, en les endoctrinant.  Et avec les MEDIAS alliés, aujourd'hui, ça marche tout seul ! Les Français avaient rejeté la CONSTITUTION EUROPEENNE, ils se méfiaient à juste titre du libéralisme, ils ont voté pour SARKOZY ; Cherchez l'erreur ! Et maintenant, les farouches opposants à la guerre d'IRAK vont marcher comme un seul homme derrière leur Président, puisqu'il l'a décrété et donc les medias à la botte du chef aussi. 

Un personnage habile et ambitieux , superbement secondé par des médias dociles, peut tout faire accepter, comme Hitler. Tout est question de propagande ! Mais nous ne sommes plus en DEMOCRATIE, on ne tient pas compte de l'avis des peuples, on les manipule !

Est-ce que l'Iran est dangereux ? Sincèrement, je ne le pense pas. Je suis même persuadée qu'à la différence du belliqueux faux chrétien Bush (je l'appelle parfois l'antéchrist),  il ne pense qu'à assurer, souverainement, légitimement, son droit à se défendre, comme tous les pays, et les risques ne manquent pas ! Car aucune puissance militaire n'est tolérée dans la région par les Etats-Unis et Israël. Et pour régner en maîtres au Proche-Orient, l'un pour des raisons matérielles (le profit, encore et toujours, le pétrole, etc), l'autre pour des motifs plus compréhensibles de sécurité, ces deux-là sont prêts à tout, même à rayer de la carte les pays qui pourraient constituer un obstacle à leurs fins. Diviser pour régner, d'abord, on dresse les communautés les unes contre les autres, ensuite on lance un tapis de bombes, comme en IRAK, au LIBAN, en PALESTINE, en IRAN, et dans la foulée, n'est-ce pas (autant fignoler), il faudra bien aussi éliminer la dernière puissance régionale, la SYRIE . Et vous vous étonnez, après ça, que 60 % des Européens, d'après un sondage relativement récent, considèrent que le principal danger, pour la planète, c'est d'abord Israël, ensuite les Etats-Unis - et l'Iran, ex-aequo (contre ce dernier, d'ailleurs, la propagande fonctionne quotidiennement).

A cause d'apprentis-sorciers comme Bush ou Sarkozy, le monde vit sur une poudrière, nous allons tous tôt ou tard droit dans le mur ! D'abord avec la MONDIALISATION financière, le NEO-CONSERVATISME ambiant, l'imposition de la PENSEE UNIQUE, ensuite avec les projets hégémoniques d'écrasement de tout ce qui résiste encore aux puissances IMPERIALES ! Ce n'est pas sans raison que dans son discours, aujourd'hui, M. de Sarkozy a fustigé l'Iran, la CHINE, et la RUSSIE ! Leurs crimes ? Oser se mesurer à ceux qui se sont arogés le droit, une fois pour toutes, de décider de tout pour tout le monde au nom de leurs seuls intérêts !

J'étais très frappée, un jour, sur TV5 MONDE, par l'analyse du commentateur politique de KIOSQUE, mon émission préférée avec celle qui a été censurée par le pouvoir actuel ARRET-SUR-IMAGES : en effet, celui-ci disait qu'Israël avait le droit de veto aux NATIONS-UNIES, par Etats-Unis interposés. Le correspondant Israélien présent (l'émission confronte le point de vue de journalistes étrangers) répondit très exactement, avec beaucoup de gêne, "en quelque sorte".Ce qui reviendrait en clair à décider de la politique du monde. Ni plus, ni moins. Et pourtant c'est un tout petit pays par le nombre d'habitants, six millions je crois ! Moi qui ai horreur des privilèges (je vous ai expliqué pourquoi dans un de mes articles, en racontant les circonstances de ma naissance), j'adore ! Mais passons...

Israël envisage, depuis un moment d'ailleurs, de bombarder les centrales iraniennes, avec les dommages collatéraux que l'on imagine aisément... et les risques d'embrasement de toute la région, déjà en plein chaos par la volonté des deux grands alliés ("diviser pour régner"). Charmant programme ! Les peuples concernés exultent de joie, comme les Palestiniens d'ailleurs, quotidiennement arrosés de bombes. Eux, au moins, ils savent ce que c'est. Quant aux médias, ils pourront se frotter les mains, leur audience atteindra des records, et pour les Français, plus besoin d'aller au cinéma, ils auront leur spectacle quotidien garanti. Enfin, les marchands d'armes et de reconstruction clefs en mains, verront leur chiffre d'affaires exploser, c'est l'un des buts des guerres d'ailleurs, et tant pis pour les mères, les veuves, les soeurs, les fiancées éplorées, on ne leur demande pas leur avis.  Ce sont les Grands dirigeants qui décident, pour "le bien des peuples"... mais surtout pour leur porte-monnaie et celui des actionnaires. Un si joli monde...(voir mon article).

Donc, Saint-Sarkozy prépare les esprits à la guerre avec l'Iran (il y en aura d'autres, rassurez-vous, le tandem Président-Ministre des Affaires Etrangères fonctionne très bien, ces deux-là étaient pour la guerre en Irak, ils sont faits pour s'entendre, aussi pro-Américains et pro-Israéliens, aussi va-t-en guerre, - guerre préventive, comme Bush), car ce grand ami d'Israël a besoin de sentir qu'il pèse sur les événements du monde, quel que soit le prix à payer pour les populations victimes. Comme Hitler, il est prêt à tout pour assouvir son besoin de puissance, de notoriété. Un jour, il se lancera dans la guerre des étoiles, tout, absolument tout, soyez-en sûr, sera fait pour être numéro un, comme je le disais tout-à-l'heure.   Sarkozy est celui qui ose, qui lance, qui détermine, qui programme, qui contrôle... Mégalomane, obsédé de gloire, de richesse, de luxe....

Il est temps que se lève un Général DE GAULLE pour arrêter la machine infernale ! Il est temps que les Français réagissent ! Il est que des intellectuels se dressent pour avertir, dénoncer,claironner, prophétiser ! Ou nous allons tous droit dans le mur ! Car non seulement il y aura des attentats chez nous, mais tout le Proche-Orient risque de s'embraser ! Que de pleurs, que de larmes, que de sang versé ! Ca suffit ! Les bombes n'arrêteront pas l'Iran, elles ne feront que retarder l'échéance du nucléaire ! Et alors, on fera des guerres éternellement ?

Les guerres ne règlent rien, elles multiplient les problèmes, elles exacerbent les tensions, les frustrations, les désirs de revanche ! D'ailleurs, il y aura un effet boomerang sur Israël même, car on ne peut indéfiniment arroser les autres de bombes sans être arrosé à son tour, au moins dans l'air, "nucléarisé", que l'on respire. Quand les peuples se choisiront-ils des gens sages, réellement soucieux de leurs intérêts ? Quand Israël se décidera-t-il à assurer sa sécurité en se soumettant enfin aux résolutions internationales, en signant une paix juste et honorable pour tous ? Les programmes ne manquent pas, arabe ou de Genève .

Mais non, c'est la politique décidée par le quator infernal Etats-Unis-GB-Israël-France de Sarkozy, véritable AXE DU MAL, qui va tout déterminer ! La France n'est plus un pays indépendant comme du temps du Général de Gaulle, elle est tributaire des néo-conservateurs américains, de leurs hystéries, de leur avidité prédatrice, de leurs obsessions insensées ! Elle est tributaire de la fuite en avant d'Israël, alimentée par les colons fanatiques, extrémistes, fascistes ! Et par-dessus tout, elle est gouvernée par un homme qui pour moi est fou dans sa démesure même !

C'est à ce trio-là qu'on confie le sort du monde ? A un cow-boy fanatique, à un régime défiguré par l'obsession sécuritaire, à un prêt à tout pour faire parler de lui ? Ils ont tous les pouvoirs, servis par une horde d' experts en communication (payés par les peuples d'ailleurs), et relayés par des médias serviles jusqu'à la caricature (voir mon article précédent, et je pourrais en dire autant d'Europe N°1, TF1, France V....) ! Nous laissons faire ? Les bras croisés ? Les yeux fermés ? La bouche cousue ? Quelle honte ! Je ne reconnais plus mon pays.

Après la Palestine, l'Irak, le Liban, l'Iran, à qui le tour ? A la Syrie ? A la Russie de Poutine ? A la Chine d'un milliard d'individus dynamiques ? Au VENEZUELA,  peut-être ? Ah, quand on s'occupe un peu trop du Proche-Orient et de ses richessses, pour se les approprier, bandes de voleurs, (qu'en pensent les Tribunaux ? Ils ont trop affaire avec les petits délinquants, peut-être ?), on délaisse ceux dont on avait longtemps pris soin en les affublant de dictateurs en tous genres, de marionnettes serviles ! Et voilà, les peuples enfin libérés du joug prennent eux-mêmes en mains leur destin, à la barbe du grand Satan américain qui ne peut entretenir des armées partout !

L'Histoire jugera les événements.

Allez, je termine par quelques considérations sur la politique intérieure française.

"Heureux vous les pauvres" ! On les asperge de répulsifs, comme s'ils étaient des parasites malfaisants; La sélection, encore et toujours : Pour les uns, les méritants, il y a les privilèges, l'argent, les honneurs, le pouvoir, les faveurs, les yachts, le luxe, les services d'ordre... pour les autres, les ghettos, l'exclusion, les charters, le coup de balai, l'insecticide, le répulsif ! L'EUGENISME SOCIAL ! Hitler aussi pratiquait la sélection des individus, les uns au four crématoire, les autres... à l'armée !

Sarkozy et ses sbires de valets payés à chercher les meilleurs moyens de flouer les Francais, flattent les instincts les plus bas de la population; ils trouvent toujours le moyen de servir comme plat de subsistance un joli fait divers, ou de jeter en pâture les étrangers en situation régulière ou pas, pour détourner le bon peuple des vrais problèmes, socio-économiques ou environnementaux, en somme pour faire diversion. Pendant qu'on occupe le terrain avec des voyages en Lybie, des vacances de milliardaire, ou plus prosaïquement l'arrestation d'un violeur ou d'une mère infanticide, le Parlement prépare les mesures de demain, celles qui restreindront le pouvoir d'achat de la majorité pour augmenter encore un peu plus le train de vie fastueux de la minorité qui a réussi brillamment. Ainsi va la France de Sarkozy.

Et l'on se tait.

Pas moi. Car je suis Eva la Résistante au désordre établi, à la mondialisation malheureuse, aux fanatismes religieux, aux folies meurtrières.  

Parce que je suis une humaniste. Parce que je suis une femme de paix. Parce que je suis mère. Parce que j'aime la Justice. Parce que je suis une démocrate. Parce que je suis croyante en Dieu, sans étiquette précise. Parce que j'aime la vie. Parce que je suis fraternelle, tout simplement. 

A bientôt, j'espère pour nous tous que l'Actualité me laissera un peu souffler. Abonnez-vous (c'est gratuit, voyez la rubrique newsletters) à ma prose, ainsi vous serez averti automatiquement de l'arrivée d'un nouvel article. Et résistez, comme moi !

PS 29.8.7. : Je salue l'initiative d'un citoyen de Perpignan, CLAUDE FRIGIOTTI, directeur d'une ludothèque. Son association "Les enfants du Lude" forme, dans un orphelinat au LIBAN et dans un camp palestinien, des adultes à l'enseignement du jeu. Là-bas, les enfants ne savent pas rire. Alors, l'association le leur apprend,
en formant des femmes, sur place, aux activités ludiques (contact T. 04 68 54 12 09 ).

Et je reviendrai prochainement sur l'initiative de l'association française PALESTINE-18, "40 idées pour la paix pour 40 années de souffrance". Voici une des propositions : Que les checks-points soient remplacés par des melting-points. J'en ajoute deux autres : 1) Que les deux peuples ensemble détruisent le mur de séparation.  2) Que des enfants israéliens passent des vacances dans des familles palestiniennes, et que des enfants palestiniens passent des vacances dans des familles israéliennes. (
palestine-18@wanadoo.fr). 

Quand le rameau d'olivier fera-t-il partie des attributs des Présidents qui ont entre leurs mains le sort des peuples ?
Partager cet article
Repost0

R-Sistons

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
  • Contact

Recherche

Archives

Pages