29 juin 2008 7 29 /06 /juin /2008 13:47
L' Europe ? Pour défendre un modèle de civilisation ? Ou pour instaurer une certaine barbarie à défaut d'une barbarie certaine ?

Alerte !

L'Europe des peuples ? Des projets ?
Non, l'Europe de la peur !

La peur instrumentalisée
à des fins politiques !

Pour mieux contrôler les citoyens...

Peur de l'étranger, de l'insécurité alimentaire, de la crise énergétique, du terrorisme... Toutes les peurs, réelles ou imaginaires, de l'opinion publique, sont agitées au moment où la France prend la Présidence de l' U.E....  Commode pour masquer tout le reste !  Pour manipuler, et pour flouer, les citoyens !

Une évidence : Il y a une carence de volonté politique, qui tienne compte des aspirations et des besoins réels des peuples !  Et on s'étonne, après ça, que les Européens rejettent le cadre qu'on leur impose ? 

A quand un débat sur l' Europe que nous voulons ? Lorsqu'on se prétend démocrate, c'est le moins que l'on puisse faire : Tenir compte de l'avis des citoyens ! Et que veulent-ils ? Une Europe des peuples, de la culture, une Europe sociale, pas une Europe économique, de technocrates au service de la Haute Finance et des Multinationales ! Et ils veulent une Europe européenne, reposant sur des valeurs communes, et non une Europe américaine et israélienne, comme c'est de plus en plus le cas, colonisée ! Et une Europe proche des citoyens, pas à mille lieux de leurs préoccupations !

Quand serons-nous écoutés, tout simplement ? Parce que cette Europe-là n'est pas la nôtre. Et nous la dénonçons vivement.

Contre la politique de Sarkozy, contre la politique européenne, retrouvons-nous tous le 13 juillet devant nos Mairies. Tous unis, en même temps. Pour commencer à résister. Voyez la profession de foi en tête de ce blog... On ne peut plus rester les bras croisés à regarder tout ce à quoi nous tenons, et d'abord nos protections sociales, s'effondrer. Pour le seul profit d'une poignée de prédateurs internationaux avides et cyniques.

Le devoir commande de s'engager. Sans la moindre hésitation. Contre l'intolérable qu'on nous prépare en France, en Europe, et certainement contre l'Iran, avec le risque d'embrasement général.  

Votre Eva

TAGS : Europe, haute finance, multinationales, Mairies, Sarkozy, Iran, démocratie, technocrates, civilisation, barbarie, insécurité alimentaire, crise énergétique, terrorisme, contrôle des citoyens ...




_________________________________________________________________________________________

Voir le dossier dans la rubrique 
« Société ».
   
 
 L' Europe de la peur

Le 1er juillet, la France prendra la présidence de l’Union européenne. Une responsabilité qu’elle exercera durant six mois et qui, au-delà de la présidence des conseils et des deux sommets de l’UE, consiste essentiellement à faciliter l’avancement des dossiers, en ébauchant des propositions de compromis et en jouant le rôle de conciliateur entre les États membres. Limitée dans le temps, cette présidence tournante doit forcément se fixer des objectifs restreints. Depuis plusieurs mois, Nicolas Sarkozy en a retenu quatre : développement durable et énergie, pacte européen sur l’immigration et l’asile, relance de l’Europe de la défense, bilan de santé et avenir de la politique agricole commune (PAC).

On trouve la première justification de ces priorités dans Ensemble, le livre-programme que le candidat de l’UMP avait publié en avril 2007 lors de la campagne présidentielle. « Les Français ont dit non à la Constitution européenne parce qu’ils avaient le sentiment que l’Europe ne les protégeait plus et qu’elle faisait d’eux non des acteurs mais des victimes de la mondialisation », écrivait alors Nicolas Sarkozy, en estimant que la « meilleure réponse » était de refaire « l’Europe des politiques communes ». Si la création d’un « véritable gouvernement économique de la zone euro », et la volonté de placer « au centre du débat européen […] la moralisation du capitalisme financier, la promotion d’une économie de production contre une économie de spéculation et de rente, et la question de la préférence communautaire » figurent parmi les promesses (littéraires) de campagne vite oubliées, l’Europe de l’environnement, l’instauration d’une politique commune de l’énergie et la réouverture du dossier de la PAC figuraient dans le programme du candidat.

Les quatre priorités de la présidence française ne sont toutefois pas nées à l’Élysée d’un seul père. Elles s’inscrivent totalement dans l’agenda pluriannuel défini par la Commission européenne. C’est le cas notamment de la question du réchauffement climatique, sur laquelle une dizaine d’accords politiques sont à trouver pour que l’Europe puisse se poser en chef de file lors de la conférence internationale de 2009 à Copenhague. Le programme de la présidence française s’inscrit donc dans une continuité avec les autres présidences. Avec la Slovénie, qui était aux commandes de l’Union au premier semestre, le gouvernement a élaboré le programme de travail du Conseil pour 2008 ; avec la République tchèque et la Suède, qui exerceront la présidence du Conseil après la France, il a négocié neuf mois durant un protocole d’accord détaillé dans lequel l’énergie et le climat, la compétitivité et la politique d’immigration figurent parmi les grandes priorités communes des prochains dix-huit mois.

Que les priorités de la présidence française s’inscrivent dans un schéma établi de longue date entre la Commission et les chancelleries des pays membres n’empêche nullement Nicolas Sarkozy d’y apposer son empreinte, sécuritaire et libérale. Le chef de l’État, qui n’oublie jamais qu’il doit son accession à son long séjour au ministère de l’Intérieur, a ainsi choisi de placer les priorités de sa présidence de l’UE sous le signe de « la protection des citoyens européens ».

Un mot d’ordre qui justifie de jouer sur les peurs. Et d’abord celle d’une immigration massive contre laquelle Brice Hortefeux veut coordonner les politiques et l’action des 27. Son « pacte sur l’immigration » envisage de créer une véritable police européenne aux frontières, en parachevant le chantier de la biométrie pour les visas et en renforçant l’agence Frontex, chargée de coordonner la surveillance des frontières extérieures de l’UE, mais aussi d’organiser des vols conjoints entre États membres, pour un éloignement effectif hors de l’UE des étrangers qui y séjournent irrégulièrement.

Peur également du terrorisme et des États voyous pour légitimer l’augmentation des capacités militaires et civiles des États européens en matière de défense et de sécurité. Peur encore d’une rupture d’approvisionnement énergétique afin de motiver une relance de l’énergie nucléaire et l’abaissement d’une fiscalité pétrolière au risque de repousser encore les nécessaires réponses au défi climatique. Peur enfin d’une crise alimentaire pour conforter le maintien d’une agriculture toujours plus productiviste.

Les seules peurs ignorées par le gouvernement restent celles qui alimentent la demande d’une Europe sociale. Cette dernière, pas plus que la situation économique, les services publics ou la politique industrielle, ne fait pas partie des priorités françaises. Et si François Fillon a brièvement évoqué quelques projets qui pourraient renforcer les droits des salariés à la fin de son discours sur la présidence française, lors d’un débat organisé à l’Assemblée nationale, le 18 juin, cette simple clause de style n’est pas à la hauteur de l’inquiétude bien réelle suscitée par quatre arrêts récents de la Cour européenne de justice. Dans ces arrêts, cette dernière impose le principe du pays d’origine, rejeté lors des débats sur la directive Bolkestein, et affirme que la libre prestation de services l’emporte sur les droits des salariés et les normes sociales nationales.

Initialement, le gouvernement souhaitait saisir l’occasion de la présidence française pour « réconcilier l’Europe avec les citoyens français ». Le « non » irlandais et les menaces qui pèsent désormais sur la ratification du traité de Lisbonne en République tchèque compliquent un peu plus sa tâche. « Le résultat du référendum irlandais ne fait que conforter les priorités que nous avons assignées à la présidence française », assurait François Fillon, la semaine dernière, après avoir estimé que ce résultat devait conduire l’UE à « aller plus loin et plus vite ». Une fuite en avant préoccupante. Nicolas Sarkozy pourrait être d’autant plus tenté de jouer sur les peurs, réelles ou supposées, de l’opinion publique, que « sa » présidence de l’Union européenne ne s’annonce pas sous les meilleurs auspices.

PAR Michel Soudais

http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-20834896.html  


Liens Europe :

La pieuvre occidentale
http://r-sistons.over-blog.com/article-19569430.html

Non à cette Europe
http://r-sistons.over-blog.com/article-20059234.html

Alerte ! L'Europe est devenue une dictature, et elle tue les emplois
http://r-sistons.over-blog.com/article-19352521.html

Europe vassale
http://r-sistons.over-blog.com/article-19187383.html

L'Europe quémande
http://r-sistons.over-blog.com/article-18754025.html

L'Union européenne ? Colonisée par les USA !
http://www.verites.org/article-20755007.html

L'U.E. ? Un machin !
http://www.verites.org/article-20754569.html

Plutôt Hitler que le front Popu !
http://www.verites.org/article-20621630.html

Rome : le fichage des Roms !
http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-20831835-6.html#comment28917179

Les murs de la honte de l'Europe
http://www.nouveleconomiste.fr/1379/1379-Lorot.html

L'Europe de la honte
http://www.nouveleconomiste.fr/1379/1379-Lorot.html

L'Europe : le choix de la répression
http://www.rue89.com/2008/06/19/leurope-et-limmigration-le-choix-populiste-de-la-repression

L'Europe de l'arbitraire
http://www.liberation.fr/actualite/monde/332721.FR.php

L'UE, impasse mortelle pour la France
http://www.verites.org/article-19158361.html

Le désamour européen
http://mrc53.over-blog.com/article-20503599.html

Le non irlandais : Un grain de sable gênant...
http://mrc53.over-blog.com/article-20783673.html

5 vérités sur le non irlandais
http://www.michelcollon.info/articles.php?dateaccess=2008-06-26%2015:22:56&log=invites

Sur l'influence d'Israël au Parlement britannique
http://www.michelcollon.info/articles.php?dateaccess=2008-06-26%2014:27:51&log=invites

Appel aux députés européens avec Manu Chao, Susan george..
http://www.michelcollon.info/articles.php?dateaccess=2008-06-17%2023:06:26&log=invites

Evo Morales : Non à la directive européenne de la honte
http://www.michelcollon.info/articles.php?dateaccess=2008-06-12%2013:45:07&log=invites

Irlande : le rejet est un vote populaire et de gauche
http://www.michelcollon.info/articles.php?dateaccess=2008-06-20%2009:09:21&log=invites

 
Pourquoi font-ils les guerres ?
 
Pourquoi font-ils ces guerres ? Laissons la parole au président Clinton, parlant devant des fonctionnaires US à Washington, le 23 mars 99, au moment où il s’apprête à déclencher les bombardements sur la Yougoslavie : «Si nous voulons des relations économiques solides, nous permettant de vendre dans le monde entier, il faut que l’Europe soit la clé… C’est de cela qu’il s’agit avec toute cette chose (sic)du Kosovo

 Bref, la guerre a pour but d’installer l’OTAN comme gendarme nécessaire pour la domination US sur le continent européen.
        
Un éditorialiste du New York Times le confirme au même moment : «Pour que la globalisation marche, l’Amérique ne doit pas craindre d’agir comme la superpuissance omnipotente qu’elle est. La main invisible du marché ne fonctionnera jamais sans un poing caché. McDonalds ne peut être prospère sans McDonnel Douglas, le constructeur de l’avion F-15. Et le poing caché qui garantit un monde sûr pour les technologies de la Silicon Valley, ce poing s’appelle armée des Etats-Unis, Air Force, Navy et Marines

http://www.michelcollon.info/articles.php?dateaccess=2003-07-01%2011:03:29&log=articles







Europe de gangsters !

Écoute, mouton, tu vas travailler 60 heures
et tu seras plus heureux
Javier Adler  Envoyer à un(e) ami(e)    Imprimer
 
 
 
Nous méritons ce qui nous arrive parce que nous sommes des moutons, parce que nous sommes aveugles, ignorants, soumis. Une bande de gangsters se réunissent à Bruxelles et décident que nous, les Européens, nous allons travailler 20 heures de plus par semaine. Et en plus ils nous crachent à la figure en nous disant que c’est « un pas en avant pour les travailleurs ». J’imagine qu’une fois le pacte conclu, ils ont dû trinquer avec du champagne tous ensemble avec leurs copains les patrons.

Eh bien non ! ce n’est pas un pas en avant pour les travailleurs, c’est un recul d’un siècle des conquêtes sociales qui ont coûté tellement d’efforts, de sueur et de sang à un si grand nombre de travailleurs courageux qui se sont sacrifiés. Ils l’ont fait pour eux mêmes et pour leurs familles, mais nous en avons profité. Et pendant ce temps, la classe des patrons n’a pas cessé d’essayer de reprendre son taux de pouvoir et d’exploitation. Ils ont tout utilisé : la force, la corruption, la propagande, selon les circonstances. Pour finir, ils y sont arrivés.

Bien entendu, ils nous disent que c’est bon pour nous ; vous ne vous attendez tout de même pas à ce qu’ils vous disent qu’ils veulent vous exploiter davantage et que votre vie familiale va partir à vau-l’eau. Et comme nous sommes des moutons, nous avalons ça. Tout est fait pour notre bien, pour la compétitivité, pour le progrès, pour une société moderne. Il faut faire aussi bien que les travailleurs des pays de l’Est qui font déjà autant d’heures et c’est même pour ça qu’ils sont tellement heureux. Est-ce que vous comprenez bien maintenant tout l’intérêt qu’il y a à élargir l’Union Européenne ? Nous aligner par le bas, jamais par le haut.

Notre quotidien “de gauche” : El País » malgré un semblant d’opposition à cette mesure la soutient sans le dire.

suite à http://www.michelcollon.info/articles.php?dateaccess=2008-06-18%2017:06:07&log=invites

Liens :

http://solidariteetprogres.free.fr/Jeunes.html

Contre l'Europe otanisée, contre l'Europe financière et guerrière
Non à une Europe-Empire, non à la militarisation de l'Europe
http://www.solidariteetprogres.org/article3934.html

Une arme de guerre britannique, contre la paix de Westphalie
http://www.solidariteetprogres.org/article3907.html

Fraternité franco-britannique : la servitude volontaire de N Sarkozy
http://www.solidariteetprogres.org/article3962.html

L'Union économique et monétaire : Ces Français qui ont ouvert l'Europe aux
financiers anglo-américains
http://www.solidariteetprogres.org/article1965.html

A propos du Traité de Lisbonne
La vraie Europe pour laquelle nous nous battons
Nombreux articles sur l' Europe
http://www.solidariteetprogres.org/sp_HP-Europe.php3

L'Euro faut des ravages
http://www.verites.org/article-19415773.html

Les dirigeants européens assurent leur fin de carrière
http://www.verites.org/article-19347906.html

L'Europe jette le masque : C'est une dictature !
http://www.verites.org/article-19227260.html 

L' Union européenne est une vaste fumisterie programmée par les USA !
http://www.verites.org/article-19312526.html

L'Union européenne ? Une association de malfaiteurs !
http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-20834687.html

NS veut imposer la "sarkonomie" à une UE méfiante
http://questionscritiques.free.fr/edito/Independent/John_Lichfield/Sarkozy_econonie_Europe_070707.htm

L'Europe a-t-elle besoin de réformes néo-libérales ?
http://questionscritiques.free.fr/economie/Micha_Panic/Europe_reformes_neoliberales_2006.htm

L'Euro faut des ravages
http://www.verites.org/article-19415773.html

Les dirigeants européens assurent leur fin de carrière
http://www.verites.org/article-19347906.html

L'Europe jette le masque : C'est une dictature !
http://www.verites.org/article-19227260.html
 
Europe bruxelloise: contre la ruse et le mensonge des politiciens illégitimes, il faut résister. Comment?

Europe bruxelloise : Résistons à la ruse et au mensonge des politiciens illégitimes
http://www.toutsaufsarkozy.com/cc/article04/EkEuylZuAZcJODzVej.shtml

L' Union européenne est une vaste fumisterie programmée par les USA !
http://www.verites.org/article-19312526.html

L'Union européenne ? Une association de malfaiteurs !
http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-20834687.html

NS veut imposer la "sarkonomie" à une UE méfiante
http://questionscritiques.free.fr/edito/Independent/John_Lichfield/Sarkozy_econonie_Europe_070707.htm

L'Europe a-t-elle besoin de réformes néo-libérales ?
http://questionscritiques.free.fr/economie/Micha_Panic/Europe_reformes_neoliberales_2006.htm

Un pipeline au coeur de l' Europe
http://questionscritiques.free.fr/edito/AsiaTimesOnline/M_K_Bhadrakumar/Poutine_
Russie_pipeline_Europe_290607.htm


La mafia a-t-elle pris le pouvoir à Bruxelles ?
http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-20813011.html

Israël quasi-membre de l' UE
http://r-sistons.over-blog.com/article-20288979.html

Israël membre de l' UE
http://r-sistons.over-blog.com/article-20427215.html

Europe 2009 : Quand les petits-fils d'Hitler, de Pétain, de Franco et de Mussolini prendront le
pouvoir en Europe
http://deconstruire.babylone.over-blog.org/article-19441497.html

Quittons l'UE, carcan totalitaire
http://eldiablo.over-blog.org/article-20652812.html

Un ex-Président italien dit que le 9/11 est un coup monté par la CIA et le Mossad
http://espionnage.over-blog.com/article-7307622.html

L'antiaméricanisme se renforce dans le monde
http://espionnage.over-blog.com/article-7304388.html

Vote non irlandais, Jacques Nikonoff
http://www.legrandsoir.info/spip.php?article6834

Intégration de la "Défense" française dans l' Europe et l 'Otan - D Bleitrach 
http://www.legrandsoir.info/spip.php?article6809

Vers le tous ensemble et en même temps, contre ces politiques
http://www.legrandsoir.info/spip.php?article6847

La guerre secrète de l' OTAN en Europe... quelques exemples
http://www.marcfievet.com/article-20812677.html

Le réseau mondial des bases militaires US
http://www.mondialisation.ca/index.php?context=viewArticle&code=DUF20070409&articleId=5314

Le grand jeu des bases américaines en Europe
http://www.mondialisation.ca/index.php?context=viewArticle&code=DIN20060509&articleId=2414

"Défense française" : Intégration dans l' Europe et dans l' OTAN
Soutien à une intervention en Iran ?
http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=9361

Les puissances européennes poursuivent la ratification du Traité de Lisbonne en dépit du "non" des Irlandais
http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=9403


Fin liberté sur Internet
dans quelques mois ?

Le gouvernement envisage
d'autoriser la police à poser
mouchards et autres spywares
dans nos ordinateurs.



D'ici quelques mois, la

Le gouvernement prépare une mise à jour de la loi d'orientation et de programmation pour la performance de la sécurité intérieure (Lopsi 2). Une loi que le gouvernement voudrait présenter à l'automne en conseil des ministres.

Un point mobilise déjà ceux qui s'inquiètent pour les libertés et le respect de la vie privée. En l'état, cette loi permettrait d'introduire dans les ordinateurs des citoyens des mouchards informatiques.

Le texte stipule qu'il sera possible - à la demande d'un juge d'instruction - mais "sans le consentement des intéressés, d'accéder à des données informatiques, de les observer, les collecter, les enregistrer, les conserver et les transmettre, telles qu'elles s'affichent pour l'utilisateur ou telles qu'il les y introduit par saisie de caractère".

Concrétement, la police pourra installer à distance des logiciels espions, ou spyware, des enregistreurs de frappe par exemple. La police pourra aussi installer un dispositif technique - pas plus gros qu'un morceau de sucre - dans l'ordinateur. Il pourra être mis en place par la police à toute heure, en s'introduisant dans tout lieu.

La justice et la police pouvaient déjà placer des caméras et des mi­cros espions dans les lieux privés mais elle n’avaient pas le droit d’intervenir en douce sur les ­or­dinateurs


http://www.marcfievet.com/article-20841476.html

Hommage à A. Sutton,
décédé en 2002

Antony Sutton ne s'arrêta pas en si bon chemin. Ayant appris beaucoup (beaucoup trop !) de choses sur les agissements de la haute finance internationale et sur les cercles mondialistes, il publia un ouvrage en deux parties sur les "Guerres et les Révolutions" (Wars and Revolutions ) et ceux qui les commanditent pour l'avancement de leurs plans. De même il publia un ouvrage très documenté en deux tomes sur le sujet de la Trilatérale: Trilaterals over Washington, cette fameuse société mondialiste créée en 1973 par le banquier-homme d'affaires international Rockefeller. ]) (..) A la lecture d'un tel livre on saisit sans ambages le rôle détestable de cette société du "Nouvel Ordre du Monde" qui se met en place et ses ingérences insupportables dans tous les domaines: imposition, agriculture, "fausse paix", domination bancaire, utilisation de la drogue ([12]) dans une optique très particulière: celle d'exercer un contrôle de plus en plus étouffant sur les populations pour arriver sans difficulté à la Domination du Monde Entier !

Ces ouvrages abordèrent à tour de rôle différents aspects de la "Domination du Monde" et du Nouvel Ordre Mondial: la trahison technologique au profit de l'Est; les pierres précieuses, l'or, l'énergie (une crise créée de toutes pièces par les grands cercles mondialistes, les grands trusts pétroliers, etc., tous liés dans le même "complot" ... ). Antony Sutton avait donc pénétré bien des secrets du "Gouvernement Occulte du Monde".


En 1982, il reçut une liasse de documents d'une vingtaine de centimètres d'épaisseur ! Rien moins que des listes de membres d'une Société Secrète Américaine. Et quelle société secrète! Au fur et à mesure que les pages défilaient, il devenait de plus en plus évident qu'il ne s'agissait pas de n'importe quel groupe. Les noms étaient synonymes de Pouvoir avec un grand P. Tandis qu'il contrôlait l'identité de chacun de ses membres émergeait une construction étonnante, et ce qui constituait auparavant un monde flou devenait clair comme du cristal... Cette société secrète qui avait pour emblème un crâne et des tibias entrecroisés ("Skull & Bones") n'était rien d'autre que l' "Ordre de Yale"..

A. Sutton commença à publier ses résultats d'enquêtes sur l'Ordre sous la forme de grosses brochures



 Tous les cercles mondialistes (Trilatérale, Bilderberg, CFR, Pilgrim Society, Conseil Atlantique, Bohemian Club ([16]) de San Francisco, ... ) ne sont que des cercles extérieurs de l'Ordre de Yale, un des plus importants "noyaux dirigeants" de la subversion, à l'échelle de la planète, (..) responsables .. des "Trois Guerres Mondiales" voulues pour instaurer le fameux "Gouvernement Mondial"  ([17]) .. la domination mondiale demeure leur préoccupation majeure. On comprend dès lors pourquoi l'Ordre s'est immiscé dans le domaine de l'éducation pour mieux contrôler les peuples et les conduire ensuite dans des cycles infernaux de crises, de guerres et de révolutions. On comprend aussi pourquoi de tels individus -- pourris jusqu'à la moëlle,ne peuvent être que des serviteurs de Lucifer. Les rituels qu'ils utilisent ne laissent aucun doute à ce sujet. C'est dire l'importance d'un tel ouvrage qui n'a pas son équivalent en français ! ...

Ensuite,
A. Sutton ne put faire de recherches dans les grandes bibliothèques, les archives et les bibliothèques universitaires. Des ordres discrets avaient été donnés pour en interdire l'accès à ce "dangereux personnage" qui osait dévoiler ce qu'il est interdit de dévoiler

Ce fut la "retraite forcée" qu'il occupa en publiant deux "Lettres d'Informations" qui osaient révéler ce que la grande-presse-aux-ordres avait pour consigne de taire ! 

A. Sutton publia en 1995 un petit ouvrage de 115 pages donnant la substantifique moëlle sur une question des plus importantes puisqu'elle a empoisonné le monde entier: celle de l'Argent et des "Maîtres de l'Argent" qui gouvernent de fait la planète: The Federal Reserve Conspiracy. Ouvrage documenté fournissant toute les preuves du complot. Car il s'agit bien d'un Complot de la Réserve Fédérale ! Tous les pays du monde sont tenus par les "Banques Centrales" ([20]) où dans certains pays (comme la France) des "familles" se cooptent de siècle en siècle pour exercer un pouvoir réservé à une élite très spéciale.


Jekyl Island,en 1910  création de la Réserve Fédérale US; ils réussirent le tour de force de faire adopter en 1913, par le Congrès des Etats-Unis, leurs décisions prises dans le plus grand secret. Les Puissances d'Argent remportèrent ce jour-là une victoire dont les peuples ne mesurent pas, encore aujourd'hui, l'importance; nous devrions dire "le tragique" !... "Mammon" exerce depuis cette date un pouvoir extraordinaire sur toutes les nations du globe. L'Argent règne en maître. Espérons que ses ouvrages continueront à être traduits dans nos pays d'Europe où la censure et le terrorisme intellectuel sévissent plus que jamais !...

Ses travaux lui ont valu la haine et le harcèlement d'hommes tels que David Rockefeller, Averell Harriman, Henry Kissinger et autres animateurs des clubs fabiens anglo-américains qui, à partir de la Trilatérale en 1973, ([2]) ont conduit à encadrer la marche au Mondialisme !...

http://www.verites.org/article-20753623.html


ac0d90f1654f8af0c9fb25d85e3c91ff.jpg

                              (dessin du "New Yorker")

Révélations sur la guerre secrète
de  l' Amérique contre l' Iran

Ce matin, l'hebdomadaire le "New Yorker" vient de mettre en ligne un article très important sur la guerre secrète que l'Amérique mène sur le sol iranien depuis plusieurs mois.

Le journaliste Seymour Hersh, en général extrêmement bien informé, révèle qu'à la fin de l'année dernière la Maison Blanche a obtenu du Congrès une enveloppe de 400 millions de dollars pour financer des opérations   spéciales en Iran d'une envergure beaucoup vaste que celles menées jusqu'à présent.

Leurs buts ?

Déstabiliser le leadership de la République islamique et obtenir des informations sur ses travaux nucléaires.

Comment ?

 En fournissant argent et armes à des groupes d'opposition arabes (dont l'un serait proche d'Al Qaida), balouches, kurdes et iraniens (y compris le Conseil National de la Résistance, pourtant classé parmi les organisations terroristes).

Le tout serait organisé à partir d'une base secrète située dans l'Ouest de l'Afghanistan.

 Résultats ?

D'après les informations recueillies par Hersh, il semble - mais cela n'est pas certain - que ces groupes auraient accompli plusieurs "exécutions" de hauts responsables des Gardiens de la Révolution (organisation clé du pouvoir iranien dont est issu le président Ahmadinejad).

 Selon le journaliste du "New Yorker", au moins quatre leaders du parti Démocrate (majoritaire au Congrès) ont donné leur accord à cette intensification des opérations spéciales en Iran.

Mais, d'après lui, les législateurs n'auraient pas été mis au courant des détails et en particulier des "exécutions" ciblées - et cela, en contradiction avec la loi

 Hersh insiste en outre sur le fait que, selon lui, la Maison Blanche envisage très sérieusement des frappes militaires contre l'Iran mais qu'elle se heurte à l'opposition du Pentagone et de son chef, le secrétaire d'État à la Défense, Robert Gates.

 Ce dernier aurait dit lors d'un déjeuner, fin 2007, avec des parlementaires démocrates: si nous attaquons l'Iran, "nous créerons des générations de jihadistes et nos petits-enfants devront combattre nos ennemis ici en Amérique."

 Mais il a précisé que c'était là son point de vue, pas celui de la Maison Blanche.

 Hersh, qui a intitulé son article "Préparations du champ de bataille", semble convaincu que l'intensification des opérations spéciales est une étape supplémentaire vers la guerre.

 S'il a raison, il est fort possible que le prochain président des États-Unis découvre en janvier 2009 que des frappes sont d'ores et déjà programmées
 
http://globe.blogs.nouvelobs.com/archive/2008/06/29/revelations-sur-la-guerre-secrete-de-l-amerique-en-iran.html#trackbacks


Les abus de Wikipedia
http://www.marcfievet.com/article-20841576.html


Défense, suite :

Livre blanc de la défense :
énorme tromperie
sur la marchandise


COMAGUER
 
Coupe du monde des armes : France : 4° pays au monde pour les dépenses militaire, 4° exportateur d’armes mondial, 3° détenteur d’armes nucléaires

En mettant en avant la diminution des effectifs militaires et l’équipe SARKOZY-FILLON réalise une mystification de taille sur les objectifs du néo-impérialisme français

La diminution des effectifs militaires ne réduit pas le potentiel militaire de l’armée française elle organise, comme aux Etats-Unis qui constituent le modèle en la matière, la sous-traitance et la privatisation - qui pourra même conduire à des délocalisations - d’une partie des activités de l’intendance : transports, vêtements, nourriture

comaguer@orange.fr

suite à http://www.legrandsoir.info/spip.php?article6823


Partager cet article
Repost0
31 mai 2008 6 31 /05 /mai /2008 21:13


 
AVEC LES IRLANDAIS,
NON A CETTE EUROPE !

Dupont-Aignan s'engage pour le NON
et mène campagne en Irlande


Nicolas Dupont-Aignan - Debout la République - BP 18 - 91330 - YERRES - Tél : 01.69.49.17.37 - 06.84.48.41.54 - courrier@deboutlarepublique.com http://www.blog.nicolasdupontaignan.fr/


J’ai passé la journée à Dublin. En ce troisième anniversaire du vote des Français, il me paraissait naturel d’aller convaincre les Irlandais de leur rôle historique.

Je leur ai dit de ne pas avoir peur de voter comme le leur dicte leur conscience, en gardant à l’esprit qu’une très large majorité de citoyens en Europe, privés de référendum, ne leur en voudrait pas de rejeter Lisbonne mais, au contraire, leur en serait reconnaissante.

C’est en effet à ce peuple qui a conquis si chèrement sa liberté, qu’il revient de donner le coup de grâce de ce Traité de Lisbonne imposé par les dirigeants européens aux citoyens qui n’en veulent pas.

J’ai retrouvé la même ambiance qu’à Paris lors de la campagne référendaire française il y a trois ans : d’un côté, le rouleau compresseur de la propagande, la débauche de moyens pour le Oui; de l’autre, une multitude de petites organisations où des militants avec de faibles moyens mais un enthousiasme extraordinaire parcourent le pays en tous sens.

A Dublin aujourd’hui, comme à Paris hier, on sent un peuple partagé. Aimant l’Europe, inquiet d’être accusé de l’abîmer par un vote de refus, mais voulant aussi conserver son identité, sa liberté, sa démocratie, et ne comprenant pas pourquoi il devrait accepter de se voir imposer cette sorte de tout ou rien.

En vérité, dotés d’une grande conscience politique et du souvenir encore très récent du prix de leur liberté, les Irlandais veulent, comme les Français et les Hollandais il y a trois ans, choisir leur Europe, en dessiner les contours, en maîtriser les politiques.

Les dirigeants européens prisonniers d’une fuite en avant dont ils sont les premiers responsables, n’ont pas compris que le débat n’était plus entre l’Europe et le refus de l’Europe mais sur la manière de la construire et de l’articuler avec les nations. Leur chantage ne passe plus car leur prétendue « Europe » dénature l’idéal dont ils réclament. Ils le savent, d’ailleurs, puisqu’ils refusent de consulter les peuples et n’hésitent même plus, le cas échéant, à bafouer ouvertement le suffrage universel lorsqu’il parvient à s’exprimer.

Aujourd’hui le choix est simple. Soit les Irlandais auront le courage de dire NON et ils rendront service à la construction européenne qui sera alors obligée d’être refondée sur des bases saines, soit le OUI l’emportera n’offrant qu’un court répit à une Constitution qui s’effondrera dans une crise beaucoup plus grave.

Le 12 juin le destin de l’Union européenne sera scellé et la crise la plus grave ne viendra pas du NON mais du OUI.

Commentaires

1. Le vendredi 30 mai 2008 à 13:30, par Patriote

Enfin un VRAI homme politique qui s'engage
Votre pragmatisme nous honore.
Un VRAI homme de terrain qui n'hésite pas a mouiller la chemise !!!

- plus que notre Vicomte Vendéen ; sourd et muet depuis les présidentielles et qui pour remercier Sarko de l'avoir intronisé a nouveau roi des chouans dans son fief vendéen va le recevoir sous quinzaine en grande pompe dans son Puy du FOU

- plus que nos groupuscules qui visitent le parvis de Germain des prés comme les socialistes entre 58 et 68 pour se plaindre de l'autoritarisme de de Gaulle.

Nicolas votre destin est en marche. La France "républicaine et Gaulliste"compte sur vous

2. Le vendredi 30 mai 2008 à 14:00, par Jean-Marc


Oui Nicolas, résistez.
Oubliez vos attaches gaullistes et souverrainistes, et montez avec des hommes de tout bord un front démocratique, ni plus, ni moins.

Le temps des discours gauche / droite est révolu pour le moment. L'urgence est ailleurs.

 

 Wikipédia, l'encyclopédie libre

 Drapeau de l'Irlande (Ratio 1:2)


APPEL AUX CITOYENS LIBRES
DE LA REPUBLIQUE D’IRLANDE


Chers Amis d’Irlande,

Vous vous prononcerez le 12 juin prochain sur la ratification du traité de Lisbonne, qui engage fondamentalement votre destin de peuple libre et souverain.

« Libre et souverain » : nous autres, Français et Irlandais, avons gardé en mémoire ce que signifient ces mots, nous mesurons pleinement leur valeur incomparable et le prix parfois très lourd qu’il a fallu acquitter pour les conquérir ou les préserver.

J’ai pu constater aujourd’hui, parmi vous, que l’esprit de liberté et l’exigence de dignité démocratique sont bien vivants à Dublin. C’est là un des nombreux points communs entre nos deux pays, déjà liés par le souvenir de luttes communes et la sympathie naturelle envers les peuples opprimés qu’inspirent certaines épreuves de l’histoire.

En Irlande comme en France, on sait très bien qu’il faut parfois résister, car, comme le disait si bien un grand Français et un grand ami de l’Irlande, Charles de Gaulle : « A force de dire oui à tout, on disparaît soi-même. » Dans nos deux pays, on sait que lorsqu’on défend la liberté chez soi, c’est l’idée même de la liberté chez ses voisins et au delà que l’on porte en même temps.

C’est dans cet état d’esprit que je suis venu m’adresser à vous aujourd’hui, en ce 29 mai si symbolique pour la France et l’Europe. Il y a trois ans jour pour jour, 16 millions de Français ont dit non en toute connaissance de cause aux dérives d’une Union européenne devenue folle qui abîme la belle idée européenne. Une Union qui ne bâtit plus l’Europe mais démolit les nations. Une Union qui ne protège pas les faibles mais renforce la domination des puissants. Une Union qui ne s’affirme pas comme un pôle de stabilité et de paix mais se met aux ordres des fauteurs de guerre.

Il y a trois ans, 16 millions de Français se sont levés pour exprimer ce qu’ils pensaient eux-mêmes et ce que pensait une écrasante majorité de citoyens des autres pays, privés de référendum : « Changeons d’Europe, restaurons les libertés, respectons nos diversités dont nous nous enrichissons les uns les autres ! » Hélas, le « concert européen », comme on l’appelait déjà à l’époque du traité de Vienne en 1815, a depuis réussi, avec la complicité de nos propres dirigeants, à faire rentrer dans la gorge son « non » au peuple français.

Contrairement aux personnalités étrangères qui viennent chaque jour, sur le ton de l’amitié feinte ou de la menace à peine voilée, vous expliquer comment voter, je ne vous dirai pas « Votez ceci, ne votez pas cela ! » Il y a trois ans, nous avons nous-mêmes trop souffert de cette odieuse ingérence dans un référendum ayant valeur de vote d’autodétermination. Le saviez-vous ? On a même vu alors un ministre britannique des Affaires européennes venir en France insulter la moitié du peuple français, c’est-à-dire le peuple français tout entier, en présence et avec la bénédiction d’un de nos propres ministres !

Ainsi, je suis simplement venu vous dire deux choses aujourd’hui. Ne vous laissez pas intimider ni culpabiliser par ceux qui soi-disant savent à votre place ! Et surtout, n’ayez pas peur de laisser parler librement votre conscience. Vous n’êtes pas seuls : des dizaines, des centaines de millions de citoyens anonymes réduits au silence en France et partout en Europe, seront à vos côtés le 12 juin. A vos côtés pour construire enfin l’Europe de justice, de paix et de liberté que nous voulons tous !

Nicolas DUPONT-AIGNAN Député français Président de Debout la République


_________________________________________________________________________________________________


Un ancien policier de Los Angeles,
Mike Ruppert, dénonce le rôle joué par
Wall Street dans le blanchiment de l’argent
de la drogue pour des entreprises de la CIA

et prévient que la Colombie sera le centre
du prochain conflit régional.


Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Mike Ruppert et je publie le bulletin d’informations From the Wilderness. Je suis un ancien agent des stups de Los Angeles et, de façon générale, un fauteur de troubles qui se bat contre la corruption et les trafics d’influences dans le monde entier.

Lorsque vous avez créé ce bulletin d’informations, à quelle demande répondiez-vous et quelles étaient vos intentions ?

Et bien, en mars 1998, environ quatre mois après ma confrontation télévisée retransmise dans le monde entier avec le directeur de la CIA John Deutch à Locke High School – il était venu à Los Angeles pour parler des allégations selon lesquelles la CIA trempait dans des trafics de drogue. Je me suis levé à CNN et ABC Nightline et j’ai déclaré : « Je suis un ancien agent des stups. J’ai travaillé à South Central et je peux vous dire, Monsieur le Directeur, que la CIA trempe dans des trafics de drogue dans ce pays depuis longtemps. »

Et là, la salle a explosé et à ce moment-là, j’ai vu le manque flagrant d’informations du milieu politique sur le nombre de preuves réelles des activités criminelles de la CIA, en particulier le trafic de drogue.
Voilà ce que fut ma mission : apporter les preuves concrètes et irréfutables de ce qui se passe.

Parlons de votre expérience sur le terrain et de ce à quoi vous avez été confronté en tant que citoyen essayant de mettre de l’ordre dans les rues – ce doit être une véritable jungle !

Cela fait longtemps que je ne suis plus policier maintenant.

(En 1974) c’était un monde bien différent; il n’y avait pas de cocaïne, nous avions des six-coups et des matraques mais personne ne se baladait avec une radio.

Mais le monde a changé.

Je me suis rapidement spécialisé dans les stupéfiants et l’héroïne était la drogue prédominante dans les rues de mon secteur.

 Je fis la rencontre d’une femme, dont je tombais amoureux, qui était agent contractuel de la CIA, un agent de carrière.

Or, je viens d’une famille proche de la CIA et ils ont essayé de me recruter, alors cela ne m’a pas étonné, mais j’ai commencé à voir qu’elle protégeait des cargaisons de drogue et que la CIA était activement impliquée dans le trafic de drogue.

C’est ce qu’elle a fait à Hawaï, au Mexique, au Texas et à la Nouvelle-Orléans et je ne cessais de répéter que j’étais un agent des stups et que je n’allais pas fermer les yeux sur des cargaisons de drogue.

On imagine qu’un agent de la CIA pense à protéger le pays, ou du moins, on imagine le milieu des services secrets comme quelque chose qui protège la sécurité nationale. Qu’est-ce qui, selon vous, les pousse à vouloir concilier dans le pays les cargaisons de drogue avec cette activité ?

Cela ne se limitait pas au fait que la CIA trempait dans des trafics de drogue pour financer des opérations secrètes.

C’est que l’argent de la drogue fait partie intégrante de l’économie américaine.

Il en a toujours été ainsi, tout comme avec les Britanniques, dans les années 1600, lorsqu’ils introduisirent l’opium en Chine pour financer le commerce triangulaire avec la Compagnie Britannique des Indes Orientales.

L’important n’est pas que la CIA ait fait le commerce de la drogue pendant l’ère des Contras pour financer l’opération secrète dans laquelle le Congrès refusait de s’engager.

La CIA trempe dans le trafic de drogue depuis ses 50 années d’existence.

Et l’intérêt est que, avec 250 milliards de dollars par an dans des mouvements illégaux d’argent sale, blanchi dans l’économie américaine, cet argent profite à Wall Street.

Ce trafic de drogue prohibitif, la CIA le gère avec efficacité dans l’intérêt de Wall Street.

Nous consommons 550 tonnes métriques de cocaïne par an dans ce pays, et l’argent que cela génère est utilisé… disons qu’un trafiquant de drogue colombien appelle General Motors et achète un millier de Suburbans – GM ne demande pas d’où ça vient.

Philip Morris est actuellement poursuivi en justice par 28 départements colombiens (l’équivalent des états américains) pour avoir fait entrer en contrebande dans ce pays pour deux milliards de dollars de cigarettes
Malboro et s’être fait payer avec l’argent de la cocaïne !

Cet argent a fait monter les actions Philip Morris à Wall Street ; même chose pour General Electric…cela est archivé au Ministère américain de la Justice.

Ainsi, l’objectif de l’implication de la CIA dans le trafic de drogue est de générer de l’argent liquide illégal, des fonds de roulement disponibles, ce qui donne à ceux qui peuvent y mettre la main dessus un avantage déloyal sur le marché.

Lire la suite sur http://www.nexus.fr/PDF/M18P134.pdf
http://lecarnavaldarthenice.blog.fr/2008/05/31/wall-street-cia-et-trafic-de-drogue-4251955



_________________________________________________________________________________________________



Réactions à ma dernière publication
"la pieuvre maçonnique"  

    
"BONJOUR, j'ai commencé à lire votre blog,passionant,je m'interresse à la spiritualité depuis mon adolescence,ainsi que la philosophie,les religions et il y a maintenant 6 mois de ça je prends connaissance par internet de l'existence illuminati sur laquelle j'enquête depuis.J'ai étudié la théosophie et viens de voir aujourdhui un amalgame dans votre blog,je me permet de vous ecrire ce mail en esperant de votre part la plus grande ouverture d'esprit.La société théosophique a été fondé sur un but d'harmonie mélant les vérités dites dans les grandes religions dans le but d'avoir connaissance de l'unique vérité partant du principe que s'il y a une vérité on doit pouvoir la trouver en tout point,des scientifiques des philosophes des religieux contribuent à cette recherche qui permet de comprendre tout ce qui nous entoure,le probleme c'est que toute les connaissances utiles à l'harmonie peuvent aussi être utilisés à des fins néfastes,il n'est pas impossible que les connaissances d'Alice Bailey aient été utilisé par des personnes mal intentionné et je ne crois pas qu'il soit bon pour la société théosophique de la discréditer ça serait comparable d'accuser albert einstein d'avoir crée la bombe atomique alors que ses connaissances etaient au départ destinées à des fins médicales,si toutes les connaissances sont gardé si secret par certains initiés c'est parce qu'entre les mains des tyrans elles peuvent être très destructrices...(exemple:hitler)La société théosophique n'étant aucunment liée avec les connaissances divulgées par alice bailey il serait souhaitable de ne pas laisser volontairement cette mauvaise publicité sur votre blog.

Pour finir la société théosophique et les illuminatis ont certes les mêmes connaissances mais les utilisent dans des but diamétralement oposés,la société théosophique revendique un besoin d'harmonie dans un esprit d'égalité,de compassion,de connaissance de la nature pour le bien de tous qui aspire à la vérité(ce qui est) et les illuminatis utilisent ses connaissances dans le pire des buts qu'est la domination du monde en plongeant petit à petit le peuple dans une réalité collective pronant le culte de la personnalité.Vous pouvez donc comprendre mon désaccord,cependant je pense que nous participons tout deux aux mêmes combats pour une société plus juste,j'espere que nous auront l'occasion d'échanger sur le sujet."


De Rita, ce très beau texte, qui montre bien comment une idée belle au départ, a évolué avec le temps. Et avec l'idéologie "moderne" de l'argent à tout prix qui corrompt tout...

"La franc- maçonnerie possède une tradition doctrinale conservée dans le rite écossais ancien et accepté .La Maçonnerie est une société de pensée héritière des plus antiques traditions,un ORDRE fondé sur la fraternité et la tolérance se reliant au sacré .Elle a pour but le perfectionnement de l'humanité , l'amélioration constante de la condition humaine.Elle recherche la vérité et la justice et poursuit la recherche d'une réalisation d'ordre spirituel .

Mais les francs maçons modernes se sont démarqués du but spirituel de la franc maçonnerie en devenant athées .Ils veulent jouir du pouvoir temporel motivés par la recherche de domination du monde. Certains se placent dans le camp de Lucifer .

Le franc Maçon Martiniste connaît l'ésotérisme , l'ANALOGIE DES CONTRAIRES et l'architecture de l'Univers bien mieux que le croyant avec ses croyances naîves et lui il tire l'humanité vers le HAUT.

Charles Riandey , Grand Commandeur, dans son "VIATIQUE D'UN FRANC MACON "exhorte les responsables politiques à ne pas faire croire que l'humanité n'évolue que selon les moyens matériels d'existence mais je pense qu' il parle à des sourds .

La franc maçonnerie donc devrait pouvoir rassembler si elle revenait à son but premier. "

 
Mon avis sur les Francs-Maçons :
http://r-sistons.over-blog.com/article-20036910-6.html#anchorComment




_____________________________________________________________________________________________



       MILITER :


Barème indemnités kilométriques 2008     ....suite

·        La Poste: 7.100 suppressions de postes réalisées en 2007, selon Sud-PTT   ....suite

·        Communiqué de l'UD FO du 23 mai 2008    ..... suite

·        Les orientations et propositions du Grenelle de l’insertion   .....suite

·        Appel à manifester le 17 juin sur les 35h et les retraites   ...suite

·        Communiqué des associations d'élus locaux et de l'Union sociale pour l'Habitat (Livret A)

     ....suite


________________________________________________



Les cow-boys et les Andins

 Vème sommet
Union européenne
-Amérique latine 
et  Caraibes,
comme si vous y étiez !



Le cinquième sommet Union européenne - Amérique latine et Caraïbes (UE-ALC), s’est déroulé du 13 au 16 mai dans la capitale du Pérou, Lima, plus précisément au cœur du quartier bunkérisé de la bibliothèque et du Musée de la Nation. Pas moins de 85 000 soldats et policiers avaient été mobilisés pour l’occasion. Quand la fine-fleur de l’eurocratie se déplace dans le Nouveau monde, la première règle qui semble s’imposer est de se placer à l’abri du monde réel. C’est en tout cas ce à quoi a veillé le président péruvien Alan García, un social-démocrate libre-échangiste qui fut élu en 2006 face à un souverainiste en jouant sur le thème de la peur du bolivarisme.

Ainsi, les chefs d’Etat et de gouvernement (53 au total, un record en partie dû à l’élargissement récent de l’UE), et les responsables de la Commission européenne n’auront pas vu la grève des mineurs et des travailleurs sociaux péruviens (des « radicaux », des « ratés », des « chouineurs » selon le Premier ministre hôte, Jorge del Castillo) déclenchée en guise de bienvenue aux visiteurs étrangers ; ni le contre-sommet (« sommet des peuples ») organisé par les mouvements sociaux latino-américains au même moment. Du coup, ils n’auront pas croisé non plus… les journalistes. Ceux-ci, entravés par le dispositif policier et les contretemps de l’organisation, n’eurent finalement qu’un très faible accès au travail des délégations. Mieux – ou pire : lors de la conférence de presse du Premier ministre de l’ex-puissance coloniale, José-Luis Zapatero, les journalistes latino-américains furent invités à quitter la salle sous prétexte de mise en ordre des chaises… et remplacés dans l’intervalle par des confrères espagnols triés sur le volet. L’organisation des travaux à huis clos se sera finalement imposée comme la solution optimale. Et tant pis pour la médiatisation.

 Il est vrai qu’en Amérique du sud, les peuples ont parfois tendance à porter au pouvoir des adversaires affirmés de la globalisation, qui viennent jusque dans les rencontres entre chefs d’Etat se faire protester contre l’ordre des choses. Quelques mois plus tôt, en novembre 2007, lors du 17ème sommet ibéro-américain, le président vénézuélien Hugo Chavez avait eu une prise de bec mémorable avec le roi d’Espagne devant les caméras. Il menaçait de récidiver, ayant, la semaine précédente, qualifié Angela Merkel de représentante « de la droite allemande qui a soutenu Adolf Hitler », pour conclure : « Madame la chancelière, vous pouvez aller au ... », interrompant sa phrase d’un air entendu. Celle-ci avait en effet appelé les dirigeants latino-américains à prendre leurs distances avec Caracas. A Lima, le Vénézuélien et l’Allemande se sont finalement salués chaleureusement devant les caméras.

 Le président García avait d’ailleurs dû reconnaître qu’il n’y avait pas de dispositif pour empêcher son homologue de Caracas de s’exprimer. Même la venue de Carla Bruni, épouse du président français, avec promesse de séance de photo au Machu Picchu, le tout annoncé par la presse péruvienne comme la principale attraction du sommet, n’allait pas suffire à museler les contestataires. Du reste, le couple Sarkozy s’est décommandé, tout comme Gordon Brown et Silvio Berlusconi. François Fillon avait certes été dépêché, mais le forfait de l’hôte de l’Elysée a provoqué un certain dépit parmi les dirigeants sud-américains. Une occasion manquée, ont regretté certains sous couvert d’anonymat, pour rétablir des liens d’amitié qui se sont distendus ces dernières années.

Le sommet devait être consacré à deux axes majeurs : « pauvreté, inégalités et inclusion », et « développement durable : environnement, changement climatique et énergie ». Des intitulés pompeux, mais sans grandes conséquences. Les choses sérieuses, la partie strictement économique, relevaient plutôt du forum des milieux d’affaires réuni en parallèle le 15 mai. A défaut d’un engagement ferme à augmenter l’aide au développement, qui stagne à 0,7 % du PIB pour l’ensemble de l’Union, la Commission européenne apportait sa friandise environnementale : un plan baptisé Euroclima contre le changement climatique, abondé à hauteur de 5 millions d’euros pour l’Amérique latine.

 Au fil des tables rondes, la nouvelle marotte de l’UE, les biocarburants, a aussi été évoquée : Bruxelles veut porter leur part dans les transports à 5,75% en 2010, et 10% en 2020. Une telle perspective qui peut séduire le Brésil, largement engagé dans l’aventure en partenariat avec les Etats-Unis, effraie les pays andins qui voient leurs paysans planter du grain pour faire rouler les voitures européennes au lieu de nourrir leur population pauvre. Il n’est guère surprenant, dès lors, que les récentes émeutes de la faim dans le monde aient quelque peu contribué à éclipser ce volet des négociations. A la demande notamment du représentant cubain, les chefs d’Etat auront même consenti à inclure dans la déclaration finale une mention de l’urgence à aider « les pays les plus vulnérables et les populations affectées par les prix élevés des denrées alimentaires ».

Au total, la tonalité de la presse internationale faisait écho à l’atmosphère « apaisée » du sommet. La radio institutionnelle allemande, Deutsche Welle concluait le 18 mai sur un « Happy end », en passant sous silence les propositions abandonnées en cours de route, telles que celle, présentée par Hugo Chavez, de créer un fond d’aide pour les pays victimes de la flambée des prix des denrées alimentaires, celle de son homologue bolivien Evo Morales en vue de délivrer des prêts sans intérêts aux populations démunies, ou encore celle de l’équatorien Rafael Correa pour empêcher la surexploitation du pétrole en Amazonie.

 Il est vrai que de compromis en déclarations qui n’engagent à rien, tout le monde a fini par obtenir un motif de satisfaction dans cette grand’messe – même La Havane a décroché une condamnation unanime en bonne et due forme de l’embargo étatsunien imposé à Cuba.

 Le thème du libre échange, quant à lui, avait été soigneusement relégué en marge du sommet, dans des échanges de vues bilatéraux. C’est que les enjeux sont de taille et les points de vue difficiles à concilier. Si l’on agrège les vingt-sept pays-membres, l’Union européenne est le deuxième partenaire économique de la région Amérique latine/Caraïbes. Le volume des échanges bilatéraux s’élève à quelque 160 milliards d’euros par an. En 2007, environ 14% des exportations latino-américaines étaient destinées à l’UE. Les firmes de l’UE représentent la première source d’investissement dans de nombreux pays latino-américains. Les stocks d’investissements européens dans la région s’élèvent à quelque 400 milliards d’euros, soit environ 12% des investissements directs à l’étrangers totaux des Vingt-sept. Pour beaucoup de pays du sous-continent, les échanges avec l’Europe sont un moyen d’échapper à l’emprise du grand voisin yankee.

Or, si le libre-échange est acquis dans le cadre d’accords d’association avec la Chili et le Mexique, le bât blesse avec certains pays de la Communauté andine des Nations (CAN). Les représentants « bolivariens » d’Equateur et de Bolivie rejettent toujours le projet qui dort dans les tiroirs de Bruxelles. Ils lui reprochent de contenir des clauses en matière de propriété intellectuelle, d’interdiction des nationalisations, et de régime des investissements étrangers qui menacent la souveraineté des peuples. Le président paraguayen nouvellement élu, Fernando Lugo, a lui aussi insisté sur la nécessité de défendre l’indépendance des nations.

A défaut de consensus andin, Javier Solana se consolera par la signature probable à court terme d’un accord bilatéral avec la Colombie, sur le modèle de celui que cette dernière a déjà paraphé avec Washington, voire d’un traité de libre-échange avec le Pérou… N’est-ce pas là ce que le Hongrois Rákosi nommait jadis « la tactique du salami » ? Plus que jamais cow-boy de l’UE, le Haut-représentant Solana, avant d’arriver à Lima, avait surtout fait le crochet par Bogota pour soutenir le président colombien, dont les liens avec les paramilitaires sont connus, dans son combat contre les guérilleros des FARC.

 Avec les pays du Mercosur (Argentine, Brésil, Paraguay et Uruguay), les négociations sont au point mort depuis 2004 pour cause de désaccord sur les subventions et des barrières douanières agricoles. Leur reprise dépend de l’issue du « cycle de Doha » (les négociations engagées depuis 2001 dans le cadre de l’Organisation mondiale du commerce) – c’est en tout cas ce qu’a indiqué à Lima le commissaire européen Peter Mandelson. Le sujet est donc renvoyé à des discussions ultérieures.

 Bien loin du sommet officiel, mais au même moment et dans la même ville, le « Tribunal permanent des peuples », présidé par le chanoine belge François Houtart, a symboliquement condamné le système d’exploitation économique dans lequel sont inscrites les relations UE-Amérique latine, et notamment l’action de 26 multinationales européennes.

 Le 19 mai, l’ONG britannique Christian Aid publiait un rapport selon lequel les grands groupes des pays développés volent aux pays latino-américains quelque 50 milliards de dollars d’impôts chaque année. Le nouveau système fiscal bolivien y est cité en exemple, le Pérou d’Alan García blâmé pour son laxisme. Peut-être un thème de discussion pour le prochain sommet ALC-UE, qui se tiendra à Madrid en 2010 ?

 FREDERIC DELORCA


l'article de F. Delorca est paru dans le mensuel Bastille-République-Nations du 28 mai 2008  (
amisbrn@yahoo.fr)  (le titre est l'oeuvre du journal) à propos du Vème sommet Union européenne-Amérique latine et Caraibes

  http://atlasalternatif.over-blog.com/article-20044267.html


_________________________________
______________________________________________________________________________


Reçu cet appel d'étudiants africains


Nous sommes l'association arc-en-ciel , qui regroupe au sein de sa structure des jeunes gens dont l'âge varie entre 18ans et 35 ans ;des Etudiants,des stylists,des artistres(sculpteurs),des coiffeuses ...

Nous sommes basées en Côte d'Ivoire ; c'est une association de reflexions pour l'élaboration de certains projets ,car notre objectif est de participer au developpement de l'Afrique et plus précisement de la Côte d'Ivoire .

Nous souhaitons ouvrir un atélier de couture,de coiffure,de restaurant, nous lancer dans la commercialisation du charbon et des produits vivriers etc.

En effet ,nos dirigeants Africains se préoccupent peu de sa jeunesse ,un jeune Africain vit en dessous d'un dollar par jour et le seuil de pauvreté continu de s'alourdir ;il est très difficile d'obtenir auprès de nos banques des financements
pour la réalisation de nos projets .

Ceci est un cri de désespoir à l'endroit des personnes de bonne volonté pour nous aider à réaliser nos projets; enfin de nous prendre en charge ,Grace au miracle d'Internet nous nous ouvrons au monde entier afin de tendre la main pour qu'enfin nous sortions de cette pauvreté qui rend notre futur ténébreux.

NB: NOTRE DESIR EST DE PARTICIPER AU DEVELOPPEMENT DE L'AFRIQUE

CAR LE PROGRES DE L'AFRIQUE PASSE D'ABORD PAR SA JEUNESSE

VEUILLEZ AGGRER NOS SINCERES REMERCIEMENTS

komenan abdel n'gnoésseth (Président de l'association Arc-en-ciel - Etudiant en licence des Sciences Economiques et de Developpement à L'UNIVERSITE DE BOUAKE
délocalisée à
ABIDJAN

________________________________________________________________________________________

Sélection :

L'Intelligence économique :
De la guerre économique à la guerre militaire
http://chahids.over-blog.com/article-20061643.html

Les dernières tribus indiennes libres
sur mon blog coups de coeur

http://eva-coups-de-coeur.over-blog.com/article-20060975.html

Voyez aussi mes deux autres blogs

http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/
http://r-sistons-actu.skynetblogs.be/

La répudiation judiciaire est instaurée
http://www.marcfievet.com/article-20018749.html

Taillables et corvéables à merci :
on préfère embaucher les sans papiers !
http://collectiffsa.over-blog.com/article-20060594.html 

Tribulations d'une femme africaine
http://collectiffsa.over-blog.com/article-20060404.html

Précaires, souffrez en silence !
http://collectiffsa.over-blog.com/article-20059991.html

Du col Mao au Rotary
http://www.legrandsoir.info/spip.php?article6723

Ceux qui font de la politique aujourd'hui
http://www.legrandsoir.info/spip.php?article6717

Violence de classe et raciale..Daniele Bleitrach
Droits de l'homme pas pour tous
http://www.legrandsoir.info/spip.php?article6713

Cuba, Marti et les USA
http://www.legrandsoir.info/spip.php?article6697

Gros plan sur Big Brother
http://www.legrandsoir.info/spip.php?article6711

Le capitalisme a-t-il un  avenir ?
http://www.legrandsoir.info/spip.php?article6706

Lettre ouverte à Barak
http://www.legrandsoir.info/spip.php?article6708

Bush : Biographie non autorisée
http://www.legrandsoir.info/spip.php?article6718


Blog Rank de ce blog, le 1.6.8 : 89

Partager cet article
Repost0
7 mai 2008 3 07 /05 /mai /2008 04:56

http://fr.wikipedia.org

Image:Council of Europe.jpg



Mes amis,

C'est très grave ! Je vous en ai souvent parlé dans mes différents articles : L' Europe reçoit ses directives de Washington ! Elle n'est pas indépendante, c'est, en quelque sorte, un sous-marin des Etats-Unis ! 

C'est d'autant plus grave que son  fonctionnement n'est pas démocratique : Elle est gouvernée par un collège d'experts ! Et à votre avis, sont-ils indépendants ? Pas du tout, ils dépendent des lobbies (on a vu récemment les conséquences avec les OGM), et  ils sont soumis aux directives américaines !
 
Et à l'OMC, les Européens sont représentés par un commissaire britannique !
Quand on connaît les liens qui unissent les deux pays anglo-saxons, on a compris !

Qu'est-ce que l' Europe ? Un Marché Unique, un libre espace de circulation des marchandises, des capitaux, et acessoirement - on le voit tous les jours - des hommes ! Et cet espace est livré à la concurrence la plus sauvage !

Résultat : Les délocalisations sont encouragées, pour diminuer toujours davantage les coûts salariaux, au bénéfice des entreprises et des actionnaires !

Qui a pris le pouvoir, en France ? Le MEDEF, le grand patronat, qui gouverne contre nos intérêts ! Le politique, je vous l'ai déjà dit, a disparu, nous dépendons de décisions de technocrates, d'experts, de Grands patrons, qui défendent les intérêts du  capital au détriment de ceux du travail !

En un mot comme en cent, les individus sont sacrifiés aux intérêts du grand capital, ils sont au service de l'Economie et pire encore, de la Finance ! Ce sont de simples pions que les chefs d'entreprises placent et déplacent à leur gré !

Mes amis, au secours ! Nos emplois vont être sacrifiés ! Ils seront suprimés, les uns après les autres, ils seront délocalisés, et ceux qui seront encore préservés - pour combien de temps encore ? - seront précarisés, soumis à des cadences toujours plus contraignantes, toujours moins bien protégés et toujours plus mal rétribués, au nom de la sacro-sainte concurrence !

L' Europe est une imposture, un véritable tyran, qui va détruire nos vies les unes après les autres !

Il faut en sortir ! C'est encore possible, grâce à un article du Traité de Lisbonne, lisez ! Dans les papiers que je vous propose, on parle aussi d'un nouveau parti attaché à une réelle indépendance, comme le député Dupont-Aignan d'ailleurs souhaite en voir un accéder au pouvoir, le sien !

Ce qui est sûr, c'est que nous avons été bernés par Sarkozy, par l'Europe, par les médias !

C'est intolérable, et il faut réagir !

Je me suis accordée deux jours de plus après avoir vu "les bréviaires de la haine" sur Arte avant de vous envoyer mon papier sur mai 68 - car il s'enrichira des  réflexions de cette émission -,  mais je tiens à vous envoyer ces articles de
http://verites.org (site auquel je suis abonnée) sans tarder, car ils sont décisifs pour comprendre la société  qu'on nous prépare !

L' Histoire ne se répète pas, certes. Eh bien, mai 2008 doit être encore plus revendicatif que celui que l'on commémore ! Il y va de notre avenir à tous !

Votre Eva



________________________________________________________________________________________


L' Europe ? La fin de nos emplois !





L'actualité n'en finit pas de dresser la terrible litanie des fermetures d'usines pour cause de délocalisations : Salomon, Kleber, ArcelorMittal, Ford, Michelin, etc, etc.




Les patrons annoncent des profits exceptionnels pour leurs entreprises et certains d'entre eux s'octroient des rémunérations faramineuses : des salaires de 5.000 à 10.000 euros PAR JOUR ne sont plus rares chez les dirigeants des grandes entreprises françaises. Comme si cela ne suffisait pas, ils s'accordent aussi des augmentations de revenu phénoménales : +40% au cours de la seule année dernière. Selon une enquête comparative très récente, les patrons français sont désormais les mieux payés du monde, juste après les patrons américains.
 

Tout cela ne les empêche pas d'expliquer sans vergogne à leurs salariés, et notamment à ceux qu'ils licencient, qu'ils ne peuvent plus conserver les usines en France tant que les salaires des Français seront supérieurs à ceux des pays de l'Est de l'Europe… ou à ceux des Chinois et des Indiens.





L'écrasante responsabilité de la construction européenne  


Adieu, les promesses "d'harmonisation sociale" ! Maintenant que le nouveau traité de Lisbonne a été ratifié dans le dos des Français, l'UE révèle son vrai visage : celui de la concurrence anti-sociale, doublée d'une concurrence fiscale exacerbée.

C'est d’ailleurs exactement ce que voulait obtenir le président de la Commission européenne, M. BARROSO, dès son entrée en fonction le 21 septembre 2004. Voilà ce qu'il déclarait à l'agence de presse américaine Associated Press :


Ainsi, avec notre argent, elle distribue des subventions sous forme de FEDER, de Fonds social européen (FSE) et autres Fonds de cohésion.

Et c'est tout à fait officiellement que nos européistes ont programmé la casse de l'industrie française : voir "La programmation 2007-2013" dont, je cite : "L'objectif n°1 s'adressera en priorité aux nouveaux entrants dans l'Union, à savoir les 10 nouveaux Etats membres intégrés en 2004."

La Commissaire européenne de nationalité polonaise Danuta Hübner doit se réjouir en regardant les actualités françaises. Ses vœux ont été parfaitement exaucés. Une à une, toutes les industries françaises quittent le territoire national. Elle a d'ailleurs tout fait pour cela, puisqu’elle avait déclaré sans ambages, le 9 février 2005, au quotidien français La Tribune et au journal allemand Handelsblatt. qu'il « faut faciliter les délocalisations au sein de l'Europe ».

Ni le gouvernement, ni le Président de la République n'osent révèler que c'est cette politique européenne délibérée qui à la véritable cause des délocalisations (..)

Mais que cherche donc l’Europe ? 

 

Contrairement à ce qu’une propagande constante assène au peuple français, la construction européenne n'a nullement pour objectif de bâtir une « Europe puissance ». Tous les cercles du pouvoir bruxellois sont investis par des cabinets de lobbying, les uns proches des très grandes entreprises, dont les alliances et les intérêts sont mondiaux, les autres étant des instruments d’influence des autorités américaines.


En réalité, l’Union européenne a pour finalité d’être l’auxiliaire géostratégique des Etats-Unis et elle a joué un rôle essentiel dans la mise en œuvre de la politique dite de « mondialisation ». Les 27 Etats-membres de l’Union européenne ne prennent pas part aux négociations cruciales qui se tiennent à l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC), ils s'y font représenter par M. Mandelson, Commissaire britannique, auquel la France confie donc le soin de protéger ses intérêts industriels et commerciaux les plus fondamentaux….


L’objectif de la Commission européenne est de mettre en concurrence, sans aucune protection, les salariés des pays riches d’Europe (France mais aussi Allemagne, Italie, Royaume-Uni, Pays Bas, etc.), non seulement avec les salariés des pays pauvres d’Europe (les anciens pays de l’est) mais plus globalement avec les salariés du monde entier.

 

Dans quel but ? Pour peser continuellement sur les salaires et les charges sociales afin de rémunérer toujours davantage le capital, pour permettre ainsi de dégager des profits toujours plus élevés pour les actionnaires, et des salaires de plus en plus élevés pour leurs mandants que sont les dirigeants d’entreprise.

 



Le résultat ? On le constate jour après jour : l’érosion continuelle de notre pouvoir d'achat collectif, la remise en cause, l'un après l’autre, de les acquis sociaux obtenus par nos aïeux au cours des XIXe et XXe siècles, la paupérisation d’une partie croissante de la population, et la destruction, s'il le faut, de  toute l'industrie française.


Il n'y a qu’une seule vraie solution pour sauver la France et son industrie 

  Cela fait maintenant une bonne quinzaine d’années que la France assiste à une véritable hémorragie de son industrie, de ses sites industriels, de ses emplois industriels et de son savoir-faire industriel. La France a ainsi perdu plus d’un million d’emplois industriels au cours de cette période.

 Les partis politiques qui se succèdent au gouvernement depuis quinze ans (RPR, UDF, UMP, MODEM, Verts, PS) tiennent toujours les mêmes paroles convenues. Lorsqu’ils sont au pouvoir, ils ne parlent que « d’adaptation nécessaire », de « réformes indispensables », de « reconversion vers des métiers à plus haute valeur ajoutée » et « d’accompagnement social » ; lorsqu’ils sont dans l’opposition, ils fustigent le gouvernement en place, en lui reprochant de ne rien faire. Mais aucun de ces partis ne révèle aux Français que les vraies raisons de cette auto-destruction consentie sont à chercher du côté de Bruxelles et de la Commission européenne. C'est pourquoi, derrière leurs paroles lénifiantes, tous ces partis laissent détruire bel et bien notre tissu industriel.

 

Il n’y a pourtant pas de mystère : si on laisse la Commission européenne décider dans notre dos de mettre en concurrence frontale les 300 millions de salariés riches de l’ouest européen avec les 3 milliards de salariés extrêmement pauvres, de la Chine, de l’Inde, du Pakistan, du Bangla Desh, du Vietnam, de l’Indonésie, etc., TOUTES NOS INDUSTRIES, y compris à terme celles de services et de haute technologie, devront plier bagage. Le revenu moyen d'un salarié français étant environ 15 à 20 fois plus élevé que celui d'un salariré chinois, aucune mesure ne pourra jamais compenser cette phénoménale différence de compétitivité. Même si l'on supprimait toutes nos protections sociales, la Sécurité sociale, les minimums sociaux et les allocations chômage, et même si l'on remontait le départ à la retraite à 70 ans et la durée hebdomadaire de travail à 50 heures, nos industries ne seraient, et de très loin, toujours pas compétitives.

  La seule solution, c'est donc que les Français reprennent leur destin en mains, cessent de se faire représenter à l’OMC par la Commission européenne, et imposent un retour à une taxation des produits fabriqués dans des pays dont les salaires sont infimes, et où la protection sociale et la législation environnementale sont quasiment inexistantes.

  Ce changement est radical mais il est la seule réponse cohérent et efficace pour empêcher la destruction complète de notre appareil productif.

Ce changement politique majeur implique que la France dénonce les traités européens, en faisant jouer le tout nouvel article 49A du nouveau traité de Lisbonne, qui reconnaît le droit à un Etat de sortir de l’Union et qui fixe d’ailleurs la procédure précise à cette fin.

   Les Etats ont le droit de quitter l'Union européenne.

 

Maintenant, vous avez le choix

D'un côté vous avez tous les partis politiques français, de l’extrême-droite à l’extrême-gauche, des européistes aux « souverainistes » de complaisance, qui se refusent à proposer la sortie de l’Union européenne, qui sont ainsi obligés de cacher la vraie raison du drame que nous vivons, et qui laissent de fait la Commission européenne détruire méticuleusement la France et son industrie.

 

De l’autre côté, il y a maintenant un tout nouveau parti politique, ni extrémiste ni européiste, regroupant des Français de bonne volonté venus de droite et de gauche, qui ont décidé de dire : ASSEZ !

suite à  http://www.verites.org/article-19312526.html



____________________________________________________________________________________________________

L ' Europe est une dictature !


Le prétendu « mini-traité européen » qui vient d’être signé à Lisbonne, a été conçu en secret et dans le dos des peuples européens, dans le seul but de faire ratifier par la France un texte exactement comparable, sur le fond, à celui que le peuple français souverain a rejeté à 55% des suffrages le 29 mai 2005.


La preuve est ainsi faite que le processus de construction européenne est purement et simplement la mise en place d’une dictature, qui a l’astuce de se cacher. Nonobstant la volonté de banaliser ce coup de force des uns et les silences complices des autres, il s’agit d’une affaire d’une exceptionnelle gravité.



Dans ces conditions, la question n’est certainement pas de discuter des modalités de ratification d’un traité dont le principe même est un déni de démocratie. Que ce soit par voie parlementaire ou référendaire, aucun procédé ne peut plus légitimer ni ce nouveau traité, ni le statu quo, après le vote souverain et définitif du peuple français du 29 mai 2005.


La seule question légitime à poser désormais aux Français est de savoir si, oui ou non, nos compatriotes acceptent la mise en place de cette dictature.


C’est le devoir de tous ceux qui respectent les principes démocratiques et le droit international, dont la règle supérieure reste le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, d’exiger dès maintenant la sortie de la France de l’Union européenne.

 


UPR - Libérons la France du piège européen




http://www.verites.org/article-19227260.html


________________________________________________________________________________________


L ' Europe est aux ordres des USA !







LES ETATS-UNIS DONNENT OUVERTEMENT À LA SLOVÉNIE LEURS DIRECTIVES ÉCRITES SUR LA POLITIQUE À SUIVRE PENDANT LA PRÉSIDENCE DE L’UE


La semaine dernière, le quotidien slovène Dnevnik a eu le courage de publier un véritable scoop : il a osé publier un « document interne » du gouvernement américain dans lequel Washington énumérait au gouvernement slovène des « directives » pour exercer la présidence slovène de l'Union européenne.



Ce document a été remis par le secrétaire d'Etat adjoint américain aux Affaires européennes, Daniel Fried, à M.Mitja Drobnic, directeur politique du ministère slovène des Affaires étrangères, lors d’une réunion de travail à Washington le 24 décembre dernier.

 
L’administration américaine  fixe ainsi les grandes orientations de ce que devait être la présidence exercée par la Slovénie sur l’UE. La « directive » précise notamment dans le domaine de la géopolitique ce qu'il faut faire pour être agréable à Washington. Par exemple : 

- la Slovénie doit être « parmi les premiers au sein de l'UE à reconnaître l'indépendance du Kosovo »

- il est de la plus haute importance de déployer, dans cette province de Serbie où les Albanais majoritaires réclament l'indépendance, une mission de policiers et de juristes de l'UE, et ceci « malgré les réticences de Moscou et de Belgrade ».

L’existence des « directives » américaines confirmée par le gouvernement slovène

Après cette sensationnelle divulgation dans la presse, le ministère slovène des Affaires étrangères n'a pas nié l'existence de ce document ni contesté son contenu. Il a seulement annoncé l'ouverture d'une enquête sur l'origine de la fuite et sa publication non-autorisée par la presse.

Mais, la polémique prenant de l’ampleur, le gouvernement slovène s’est résigné à faire payer un lampiste.

Qui ? Eh bien le directeur politique qui était allé à Washington chercher la directive…




Le Premier ministre slovène, M. Janez Jansa, a quant à lui minimisé, dès la parution de l’article, l'impact du document en assurant que son pays n'entendait pas reprendre à son compte les positions américaines pour en faire la politique de l'UE. Il est vrai qu'il pouvait quand même difficilement reconnaître publiquement le contraire. Pourtant, on peut d'ores et déjà remarquer que la Slovénie, en bon petit soldat euratlantiste, vient de ratifier aujourd'hui même le « traité de Lisbonne », étant ainsi le deuxième pays de l’UE après la Hongrie à ratifier ce document chaudement approuvé par Washington.


CONCLUSION : PENDANT CE TEMPS-LA, LE PREMIER MINISTRE FRANÇAIS « RÊVE »

Ces « directives » écrites remises par le Département d’Etat américain au représentant d’un Etat qui exerce la présidence de l’Union européenne montrent à quel point la « construction européenne » est un mot-codé pour désigner ce qui est purement et simplement la vassalisation américaine du continent. Le processus prend d’ailleurs désormais des proportions tellement outrées que l’opinion publique française commence à le comprendre, en dépit du matraquage médiatique incessant dont elle est la victime pour l’empêcher de comprendre qui dirige « l’Europe ».

Comme de juste, les medias français n'ont pas jugé utile d’informer les Français de ce scandale qui a agité la Slovénie au cours des derniers jours.François Fillon préfère continuer à vendre aux Français le bobard éculé qui consiste à nous seriner que l’Europe servirait de contrepoids aux grandes puissances et notamment aux Etats-Unis.

En effet, négligeant de parler à son public des « directives américaines » remises par Washington à la Slovénie pour exercer la présidence de l’UE, le Premier ministre français a décrit aujourd'hui même 30 janvier, devant un colloque de l'UMP le « projet européen » comme « un rêve d'une civilisation originale équilibrant les forces des continents américain, chinois, indien. Une civilisation sachant protéger clairement ses intérêts, mais sachant aussi se faire l'interprète d'un monde mieux équilibré et plus équitable ».


Pauvre M. Fillon !

Il « rêve » et veut endormir les Français, sans se rendre compte à quel point il est pathétique de « rêver » d’une « Europe équilibrant les forces des Etats-Unis » alors qu’elle est au contraire devenue un continent complètement aux ordres de Washington.

    
 
http://www.u-p-r.org/ab/index.php?page=article&id=19


http://www.verites.org/article-19226933.html


________________________________________________________________________________________


FAJARDIE :
____________________

Fajardie est mort. Pour un révolutionnaire comme lui, casser sa pipe un premier mai est un sacré pied de nez.

Fajardie est mort en même temps que Lucien Jeunesse, et depuis quelques heures, les grands médias servent à tour de bras les citations du célèbre présentateur de jeu. Mais citer Fajardie ne leur viendrait évidemment pas à l’idée. Peut-être daigneront-ils commenter rapidement le personnage, puisqu’ils ne savent faire que ça : commenter. Pour mieux faire l’impasse sur les idées, subversives et donc gênantes.

Pendant que les mêmes commémorent à leur façon un mai 68 qu’ils travestissent, dénigrent, caricaturent à souhait, il faut lire ou relire ce bouquin au titre sublime, « Jeunes femmes rouges toujours plus belles ». Le mai 68 de Fajardie. Celui des militants obscurs, qui voulaient vraiment la révolution, tandis que les leaders préparaient déjà la suite de leur carrière politique en bradant l’espoir d’un mouvement.

Pendant que les usines ferment et que l’écologie devient libérale et cotée en bourse, il faut lire ou relire « Metaleurop, paroles ouvrières ». Dans ces entretiens avec les salariés licenciés de Noyelles-Godault, Fajardie montre la mondialisation dans ce qu’elle a de plus abject, quand la recherche de profit brise des vies et que tous les arguments sont bons, y compris celui de préserver l’environnement, pour atteindre l’objectif (1).

En 2008, cinq ans après Metaleurop, c’est au tour d’Arcelor-Mittal de se « restructurer » pour aller chercher ailleurs des salaires de misère et la contrainte environnementale la plus légère possible. En attendant bien-sûr le prochain.

Cinq ans après, l’Agence Nationale Pour l’Emploi publie en France une « offre » de niveau bac+2, pour un poste à Pondichéry payé entre 160 et 320 euros par mois. Les journaux parlent de polémique, mais commentent encore une fois sans jamais expliquer qu’au petit jeu de la compétitivité il y aura toujours pire à quelques heures d’avion... Cinq ans après, rien n’a changé, sauf la vitesse à laquelle les libéraux nous conduisent dans le mur.

Fajardie a traduit cela mieux que bien des experts, quand il écrivait dans ce livre : « Il ne suffit pas au capitalisme international de bouleverser l’infrastructure économique, ni de modifier à son avantage le mode de production : il veut davantage, s’attaquer à la superstructure, changer l’homme, la société, la vie, le quotidien et les valeurs, tout ce qui tendait à la solidarité, au collectif, au bien commun. »  

(1) Lire « Quand l’écologie devient anti-sociale »,

http://abernier.vefblog.net/1.html#Quand_lecologie_devient_antisociale

http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-19337895.html (source)


_______________________________________________________________________________________



60 ans de dépossession :
http://www.france-palestine.org/rubrique95.html

Stratégie de paix pour le Proche-Orient
http://www.france-palestine.org/article8880.html

Les régimes arabes modernisent l'autoritarisme
http://www.france-palestine.org/article8859.html

Emergence d'un nouveau Moyen-Orient ? Par J. Fischer
http://www.france-palestine.org/article8856.html



Guerre d'Irak-Guerre d' Iran
http://atlasalternatif.over-blog.com/article-19298141.html

Emeutes de la faim dans le monde
http://atlasalternatif.over-blog.com/article-19298088.html



Dernière mise en ligne sur le site de
Manuel de Diéguez :

http://www.dieguez-philosophe.com

 

LETTRES A LA GENERATION DE LA LIBERTE

XXVII - L'or des idoles

 

(.) Vous n'observerez donc et ne pèserez avec des chances de succès le noyau de tous les mythes religieux du monde - celui qui commande les relations de dépendance du serviteur à l'égard de son maître

(.) Ces prémisses vous aideront à résumer les premiers épisodes du scénario qui conduira la civilisation européenne à la décapitation politique , parce qu'ils vous mettront en mesure de comparer la psychophysiologie de la religion latine avec celle de la religion américaine, puis d'observer que leur théologie respective rend leurs politiques incompatibles entre elles.

suite :

http://pagesperso-orange.fr/aline.dedieguez/tstmagic/1024/tstmagic/europolitique/generation27.htm

 


La famine mondiale
- par Michel Chossudovsky -
La famine est le résultat d'un processus de restructuration en « marché libre » de l'économie mondiale qui prend ses assises dans la crise de la dette du début des années 1980.
Les conséquences des bombardements sur les installations nucléaires de l'Iran
- par Floyd Rudmin -
Regardez attentivement les conséquences qu'auraient des bombardements sur les installations nucléaires de l'Iran et ensuite, priez.  (voir extraits)
Biocarburants et crise alimentaire
- par Salim Lamrani - 
Les émeutes de la faim se sont multipliées à travers le monde suite à la flambée des prix des matières premières alimentaires. La politique des biocarburants est en grande partie responsable de cette hausse des prix.
La Chine et les États-Unis: : PsyOp sur les droits de l'homme au Tibet
- par Michel Chossudovsky -
​​​La question des droits de l'homme est devenue la double page centrale de la désinformation médiatique.


(Extraits conséquences bombardements). Jamais dans toute l'histoire ne s'est produit le bombardement délibéré de centrales nucléaires et d'installations d'enrichissement nucléaire. De telles installations, partout dans le monde, sont exploitées sous de sévères règles de sécurité parce que le rejet de matières radioactives est mortel au moment même où l'événement se produit et longtemps après y avoir été exposé.

Si les États-Unis ou Israël devait bombarder délibérément une centrale nucléaire.. des éléments radioactifs seraient alors rejetés dans l'environnement. Il y aurait d'horribles décès dans la population environnante. 3 millions de décès surviendraient dans les 3 semaines suivant les bombardements des installations nucléaires d'enrichissement près d'Ispahan et la contamination recouvrirait l'Afghanistan, le Pakistan, jusqu'en Inde.

Au cours de la guerre du Golfe de janvier 1991, de nombreux puits de pétrole au Koweït ont été incendiés. Selon le Département d'État américain, « des pluies noires ont été signalées en Turquie et de la neige noire est tombée au pied des montagnes de l'Himalaya. ".. Mais le nuage radioactif pourrait aller vers le nord c'est-à-dire, en Europe. Au cours de l'invasion de l'Irak par les États-Unis qui étaient accompagnés par le Royaume-Uni, l'Australie et d'autres pays en mars 2003, des munitions et des bombes à l'uranium appauvri (U238) ont été utilisées. Il a fallu 9 jours pour que des particules d'uranium provenant de ces armes en Irak atteignent l'Angleterre (..)

Les retombées nucléaires des bombardements sur l'Iran auraient une demi-vie de 700 millions d'années... (..)L'administration Bush et ses conseillers israéliens sont maintenant en train de planifier la contamination de la planète pour 700 millions d'années. Selon la rhétorique des candidats à la présidence John McCain et Hillary Clinton, eux aussi, pensent que c'est une bonne idée. Pour leur part, les médias US semblent applaudir.

Soit les Étatsuniens ne comprennent pas ce qu'ils s'apprêtent à faire ou soit ils se pensent eux-mêmes à l'abri des conséquences. La planète n'est pas si grande. Ce qui se passe quelque part sur le globe fini par se répercuter partout sur le globe. La fumée des puits de pétrole incendiés pendant la guerre du Golfe s'est propagée tout autour de la planète et elle a été détectée en Amérique du Sud...


 
 
Retour sur... Le développement du mouvement national avant la Première Intifada
- par Julien Salingue - 2008-05-05
 
 
  Les transactions financières internationales sous contrôle américain
- par Jean-Claude Paye -
 
  Faut-il craindre que la famine ne déclenche une révolte mondiale?
- par Heinrich Scholler -
 
  Mahmoud Abbas et Salam Fayyad s’occupent de tout : « You can do business in Palestine »
- par Julien Salingue -
 
La guerre d'Irak se métamorphose en guerre d'Iran
- par Paul Craig Roberts -
 
  L'option militaire
- par Uri Avnery
 
Du Nil à l'Euphrate : les « victimes d'une carte géographique »
- par Felicity Arbuthnot
 
 
 
 
 

Amérique latine : la démocratie attaquée
"Les média étaient notre arme secrète"
- par John Pilger
 
  Cuba soutient la Bolivie face à la manœuvre des séparatistes
 
  La balkanisation de la Bolivie et les USA
 
  Le devoir d’indignation
- par Claude Herdhuin





________________________________________________________________________________________


C O M M E N T A I R E S  :  I C I
Partager cet article
Repost0
30 avril 2008 3 30 /04 /avril /2008 17:41
















Mes
amis,

Je chambarde mes projets d'articles pour pousser un cri d'alarme : Alerte ! Nous sommes tous en train d'être dépossédés de nos prérogatives  !

Un peuple a des droits, un Etat est souverain ! Eh bien, c'est fini ! Nous allons tous être broyés par le rouleau compresseur de la mondialisation malheureuse ! Ce n'est pas sans raison qu'on cherche même à nous priver de nos départements : Tout ce qui constitue la spécificité, l'identité, doit disparaître ! Au secours, citoyens, réveillez-vous !  Un grand mai 2008 doit s'élever dans le monde entier avant que nous soyions tous réduits à être des numéros, des instruments, des objets, de la chair à canon, des outils d'expérimentation, et j'en passe !

Le politique est mort ! D'abord, il est remplacé par l'économique et le financier; les citoyens doivent être à leur service, et non l'inverse. C'est la Finance qui dicte ses lois.

Ensuite, le politique est confisqué par des techocrates, bien éloignés des réalités locales, et ils appliquent docilement les directives de l'oligarchie mondiale, seulement mûe par ses propres intérêts et pour qui le bien public n'existe pas. A travers l'Union européenne, l'OTAN, des structures comme Bildelberg, c'est une dictature mondiale qui se met en place. Elle ne laissera évidemment aucune marge de manoeuvre aux Etats-nations souverains pour protéger le Bien commun, le social, les services publics... Tout doit être privatisé, soumis à une féroce concurrence, impitoyable aux faibles. Dans cette jungle, les petits sont absorbés par les plus forts, et les plus forts par les plus puissants. Comme actuellement en France, où le petit commerce de détail, de proximité, est appelé à disparaître au profit des géants de la distribution. Tout cela fait partie d'un plan pré-établi : Direction, l'enfer de Soleil vert.



source de la photo: http://www.weeklyindustry.
com/Previous%20Issue.htm


Dans ce cadre, fini l'Etat-Nation, protecteur, régulateur. Place à la bureaucratie européenne, à l'Etat européen fédéral, aux technocrates ces zélés valets du désordre établi. Les Politiciens ? Ils ne représentent que leurs ambitions, et les maîtres qui les paient.

Ce qui les caractérise, en effet, c'est qu'ils ne représentent ni les intérêts de ceux qui les ont élus, ni leurs volontés. On a vu cela avec l'Irak, les dirigeants faisant, pour la plupart, allégeance aux va-t-en guerre usraéliens. Et plus récemment, avec le Traité Européen,  véritable coup d'Etat contre la volonté des Français exprimée lors du référendum, authentique hold-up contre notre souveraineté et contre notre démocratie . 

Plus grave encore : Il s'agit d'un coup d'Etat dans tous les domaines, pas seulement contre nos libertés, notre démocratie, mais aussi contre nos vies, qui vont se précariser toujours plus, et contre la civilisation, l'Europe représentant un modèle moins féroce que celui d'Outre-Atlantique. Au lieu de se différencier, de faire contrepoids, d'exporter un modèle plus humain, voici l'Europe alignée sur les principes de l'Oncle Sam, qui ont surtout fait leurs preuves pour augmenter le fossé entre les plus pauvres et les plus riches.

Le pouvoir, désormais, n'émane plus du peuple, mais de l'Union Européenne. Les Etats nations vont cesser d'exister en tant que tels, la République va se dissoudre dans le magma bruxellois lui-même, en sous-mains asservi aux directives américaines. L'affaire soulevée par les journalistes slovènes en est l'illustration parfaite : Les USA dictent leur politique aux Etats. Pas étonnant si tout se décide en cachette, sans débat, au plus haut niveau. Les Etats sont définitivement privés de toute autonomie, ils deviennent de simples membres d'un corps européen dont la tête est à Washinton : C'est ainsi que je vois les choses. Des Etats vassaux de Bruxelles, elle-même vassale du géant américain. Et au final, des citoyens, des peuples, complètement floués, asservis aux décisions prises par leurs élus qui ne sont en aucune façon leurs ambassadeurs, leurs représentants, les porte-paroles de leurs revendications ou de leurs souhaits, mais bien les zélés exécutants de ce qui est décidé par la caste supra-nationale.

Les désirs des citoyens ? Lettres mortes. Le Droit des nations ? Bafoué. Le Bien public ?  Enterré. Tout est décidé par le Conseil Européen, selon les directives des maîtres du monde, et contre les intérêts des peuples. Plus aucun domaine n'échappe à son emprise : De l'agriculture à l'emploi ou à l'enseignement, de la sécurité à la Recherche en passant par l'environnement. Sans consultation des organes législatifs des pays membres. Et la bureaucratie est anonyme, elle ne rend aucun compte aux citoyens. Il n'y a plus d'adversaire, on ne sait plus à qui s'en prendre.


A Kaboul, Karzaï et l'ambassadeur Usraélien s'enfuient sous les balles de la résistance. La prochaine fois sera la bonne.
Sarko, trop petit, est derrière
le drapeau des occupants.
http://www.toutsaufsarkozy.com/
cc/article02/EkpAFEyVZEjW
JxpbXL.shtml



Et c'est valable dans tous les domaines, même celui du militaire. En clair, par le truchement de l'OTAN, les Etats alliés devront se porter mutuellement assistance,
en particulier dans le combat contre le terrorisme imaginé par les cerveaux des stratèges néoconservateurs, bien commode pour asservir les peuples et asseoir la domination de l'empire usraélien. Et cette assistance militaire mutuelle sera valable pour mener toutes les guerres offensives, préventives, de "civilisation"... contre des ennemis plus imaginés que réels.

Avec le tandem Sarkozy-Kouchner, nous aurions tous été enrôlés pour l'expédition d'Irak. Le tandem Chirac-Villepin nous en a préservés, notre reconnaissance doit être immense. Leur autonomie aura favorisé, via la caste destabilisatrice de la planète, la mise sur orbite du valet  Sarkozy. Un larbin qui n'est même pas stylé ! (Ca, c'est une allusion perfide à sa vulgarité).

Au passage, vous commencez à comprendre pourquoi tout a été fait pour éliminer de Villepin ? Parce qu'il représentait, par son autonomie en matière de politique étrangère, par son gaullisme, par son amour pour la France - un réel danger pour les visées machiavéliques du tyran mondial usraélien.  Une façon de priver la France de sa souveraineté, au bénéfice d'intérêts étrangers prédateurs totalement contraires aux besoins et aux aspirations des peuples !

Donc, alors que les citoyens imaginent avoir encore des élus pour les représenter, ils se trompent complètement. D'abord, leur choix est faussé par les médias collabos des puissants; même les journalistes que l'on exhibe à la télévision comme étant de gauche, tel Laurent Joffrin de Libé, défendent l'"ordre" libéral le plus orthodoxe. Quant aux autres.... autant dire que les citoyens, conditionnés en permanence, sont privés de leur liberté de choix. 

Ensuite, les élus ne font plus de politique : le Parlement est une chambre d'entregistrement des décisions de Sarkozy, elles-mêmes décrétées par le Medef et l'oligarchie mondiale. Autant dire que la politique, en tant que service de la nation, n'existe plus. Elle sert uniquement les intérêts des grands bandits de la planète.

En outre, les élus méprisent complètement leurs électeurs; ils font carrière en s'aplatissant devant les diktats de Bruxelles ou de Washington. Le 3 février 2008, sur Riposte (la V), ils n'hésitent pas à proclamer que le Non à la Constitution Européenne est nul et non avenu, que les citoyens n'ont rien compris à l' Europe, que la politique est trop sérieuse pour être confiée au peuple français, que seuls des experts peuvent la mener à bien ! Bref, il ne manque plus qu'à rétablir le suffrage censitaire !

Le référendum ? Dans un tel contexte, il n'a plus de raison d' être. Pour la caste dirigeante, il représente un risque, et donc cette procédure de consultation des citoyens doit être évitée. Exit les réferendums. Le Traité Européen a été adopté à la sauvette, sans débat... politique honteuse, qui se cache. Et les veaux se taisent. Les veaux ? Nous tous. 

Et à qui veut-on confier la première Présidence de l'Europe pour deux ans et demi ? A Blair, donc à l'Angleterre, c'est-à-dire au pays le plus anti-européen.  Un signe qui ne trompe personne. Si tel est le cas, c'est l'arrêt de mort de l'Europe. Elle sera vassale de la tyrannie usraélienne. Exit la liberté, l'indépendance, le politique. Le Conseil de l'Europe, simple Chambre d'Enregistrement des caprices du souverain impérial. 

Tiens, Sarko fait la guerre en Afghanistan!

Et quel souverain ! Egoïste, cupide, tyrannique, agressif, belliqueux, conflictuel. Sacrifiant l'intérêt des peuples à ses propres intérêts, c'est à dire ceux des Grandes Banques, des multinationales de la mort (armement, pétrole, nucléaire, agro-alimentaire, chimie etc) etc....et aux copains-coquins. Cheney en est un sinistre exemple...

Et quelle est la nature de ce pouvoir titanesque, si éloigné de la vraie politique au service de la cité, des citoyens ? Fasciste.  Nous allons tout droit vers la fin de la démocratie, si tant est qu'elle ait jamais existé, pour nous précipiter vers une dictature mondiale de l'argent. Ce totalitarisme s'étend sans cesse, en contrôlant nos pensées, notre emploi du temps, nos ressources, nos vies, et en mettant en place partout des exécutants zélés et sans scrupules, dont les représentants les plus illustres sont notre Sarkozy et son copain italien, Berlusconi.

Autant dire que nous allons tous droit dans le mur. Dernier acte d'une tragédie programmée pour conditionner les peuples, les asservir, les exterminer ! Mais je ne suis pas sûre que les sinistres metteurs en scène ne seront pas victimes un jour eux-mêmes de l'effet boomerang de leurs projets machiavéliques pour l'humanité. Car les apprentis-sorciers paient toujours, tôt ou tard, le prix de leurs forfaits. Sur terre ou là-Haut, le plus tôt sera le mieux. Travaillons-y tous dès maintenant. Pour notre salut, celui de nos enfants, et celui, en définitive, de l'espèce humaine.

Eva

 


 



SARKOZYVISIT-copie-1.jpg

http://stanechy.over-blog.com

 

TAGS : Berlusconi, Blair, Bush, Cheney, Sarkozy, Traité Européen, mai 2008, mondialisation, le politique, Chambre d'enregistrement, Bildelberg, coup d'Etat, Etats-Nations, liberté, démocratie, Union européenne, OTAN, Irak, Usraéliens, oncle Sam, Bruxelles, Washington, l'Empire, ....

Recommander ce blog,  Abonnement (gratuit) à R-sistons : A droite de l'écran, sur présentation du blog. Adresse mails, liens, liste d'articles.

Vous pouvez reproduire mes articles, les raccourcir, changer le titre etc, merci de noter la source.


________________________________________________________________________________________


Mes autres blogs :


R-sistons à la désinformation

http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com 


R-sistons à l'actualité

http://r-sistons-actu.skynetblogs.be/


Coups de coeur blogs, d' Eva

http://eva-coups-de-coeur.over-blog.com



________________________________________________________________________________________


Mercredi 30 avril 2008
Communique Associated press à 22h06
 

JERUSALEM - Le président israélien Shimon Pérès a marqué mercredi Yom Hashoah, la journée du souvenir de la Shoah,, en avertissant contre la menace que représente le programme nucléaire iranien.


Le monde aurait pu être entièrement détruit si le Troisième Reich de Hitler avait possédé la bombe atomique, a déclaré M. Pérès lors d'une cérémonie à Yad Vashem, le mémorial de l'Holocauste à Jérusalem.


"Mon coeur frémit lorsque je me rappelle qu'il y avait une possibilité que Hitler puisse se procurer des armes nucléaires", a-t-il déclaré. "Un dirigeant qui prévoit la destruction massive, muni d'armes de destruction massive... Que serait-il resté de notre monde"?


M. Pérès a appelé la communauté internationale à prendre ses responsabilité, une référence au programme nucléaire de l'
Iran, dont le président Mahmoud Ahmadinejad s'est fait remarquer par ses déclarations anti-israéliennes.


"Nous allons prendre nos responsabilités
",
a-t-il déclaré.Le monde doit prendre les siennes sans délai !  a lancé Pérès, rappelant la leçon de la Seconde guerre mondiale:
"dans l'histoire, il est interdit d'être en retard".

 AP

Ces paroles sont inquiétantes. Peres annonce-t-il l' intention d'Israël d'attaquer l'Iran ? Attention car notre VRP nucléaire en chef a  réïtéré son soutien !

http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-19194580.html


Que pense l' Iran de la situation (Irak, Palestine...) ?
http://www.marcfievet.com/article-19166498.html







Israël peut voler impunément, Israël peut tout se permettre !
http://www.marcfievet.com/article-19146561.html



Provocations israéliennes au Liban - et silence des Médias !
http://www.marcfievet.com/article-19196013.html





_______________________________________________________________________________________

 

http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-19194580.html


Toutes les infos glanées, ici ou là convergent toutes
.

La pensée du monde est paralysée par une spirale catastrophique.

Certains imaginent pouvoir tirer leur épingle du jeu, pendant que d'autres se brûleront pour tirer les marrons du feu.

Que penser des décrets présidentiels de Bush qui conduisent à la possibilité d'un état d'urgence dont il n'aurait à rendre compte à qui que ce soit, au nom du terrorisme ?

Que penser de ces  décrets sur les immigrés et sur ceux qui les soutiennent,  des rafles, des gardes à vue qui se multiplient, des centres de rétention

Certains ont un coup d'avance : ils savent que les troubles vont arriver et ils ont mis en place l'arsenal juridique, policier et militaire pour faire basculer les démocraties en des états autoritaires (au moins) au nom de la lutte contre le terrorisme.
 
Ne soyons pas dupes, réagissons avant qu'il soit trop tard ! réagissons avant que le piège ne se referme. Que ce soit aux US ou en Europe, "ils" sont entrain de  réduire les populations à l'état d'esclaves consentants :
 Les entreprises font du chantage à la délocalisation pour que les employés renoncent à leurs RTT ou au paiement de leurs heures sup. et beaucoup accepteront parce qu'il faut bien faire manger les mômes, payer le loyer, le crédit de la bagnole et tout le reste.
 
La mise en place d'un nouveau code du travail qu'ils appellent "flexisécurité" et que j'appellerai plutôt "code kleenex".
 
La suppression des allocations chômage pour le chômeur qui refusera 2 emplois "valables" c'est à dire  un boulot ou il sera remunéré à + de 70 % de leur ancien salaire (ou à 90 % ça change selon Wauquiez, Bertrand ou Lagarde ils ont pas encore accordé leurs violons) . Ah au fait, parlons-en de ce dernier point :
Tu gagnais 2000 € avant de te retrouver au chom'du (on va faire une moyenne  à 80%) tu devras donc accepter un boulot à 1600€. Puis, comme tu seras embauché code kleenex, il y a des chance (si on peut dire)   qu'au bout d'1 an ou 2, tu ailles de nouveau pointer à l'ANPE.Résultat : Dernier salaire 1600 € donc obligation de prendre un boulot à 1280€ etc............ et comme d'ici là ils vont supprimer le salaire minimum (Parisot et le medef oeuvrent pour qu'il n' ait plus de SMIC), tu seras bientôt obligé de payer pour bosser.

En rédigeant cet article j'écoute LCP, Copé est entrain d'expliquer qu'il ne sont pas d'accord sur certains points de la réforme des institutions et notamment sur le retrait du "49.3". Il fallait s'en douter, les néocons ne veulent pas se priver d'un tel outil !

Il y a aussi les franchises médicales,
 le projet de carte hospitalière,
 la suppression d'enseignants,
la casse programmée des services publics,
et la liste n'est pas exhaustive.....
_

_______________________________________________________________________________________



Le service public est notre richesse, Mobilisons-nous !


Relayé par Olivier Bonnet sur Plume de Presse le 19 avril :
"
Nous relayons l'appel lancé le 15 avril par la Fédération syndicale unitaire contre la «Révision générale des politiques publiques»,nouvel avatar  de la politique gouvernementale de saccage systématique du service public."


Le service public est notre richesse, Mobilisons-nous !

Signer la pétition

 

150 000 jeunes qui sortent chaque année sans diplôme du système scolaire, une crise du logement sans précédent depuis les années 1950, des inégalités qui se creusent de façon dramatique, des enjeux environnementaux colossaux, le défi démographique, l’innovation et la croissance à la traîne… Dans un tel contexte, chercher à accroître l’efficacité de l’action publique, c'est mieux mettre en œuvre les valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité.

Cela exige que la satisfaction des besoins essentiels soit reconnue comme un droit fondamental. Cela implique le choix d’une société solidaire, la maîtrise des biens communs et l’activité efficace de Services publics indispensables au développement économique, social et culturel. Face à la montée des inégalités, ils sont garants de l'exercice effectif des droits.

L’intérêt général a besoin de personnels dont la qualification soit reconnue, présents sur tout le territoire et non de salariés interchangeables et corvéables à merci ; de solidarité et non de concurrence ; de stabilité et non de précarité ; de sens des responsabilités et non de docilité ; d’indépendance et non de soumission aux intérêts particuliers. Toutes choses que le statut des fonctionnaires, mis en œuvre depuis la Libération, a contribué à réaliser.

Mais ce n’est pas du tout ce à quoi nous assistons actuellement : de fusion en restructuration, d’externalisation en privatisation et de flexibilité en précarité, une vaste opération de destruction des fondements du Service public et de la Fonction publique s’accélère sous nos yeux. La « Révision générale des politiques publiques » (RGPP) est le plus récent développement de cette campagne dirigée par le gouvernement, encouragée par le patronat et menée par des cabinets privés. Elle s’attaque frontalement à l’ensemble de la Fonction publique d’État, Territoriale et Hospitalière. Comme déjà dans d’autres secteurs (Poste, EDF, télécommunications, transports…), cela signifie la détérioration organisée des services rendus au public, ouvrant la voie à la privatisation des activités les plus profitables, à la disparition de nombreuses autres.

Contrairement à ce qu’il prétend, le Président de la République n’a reçu aucun mandat pour remettre en cause ces acquis essentiels.

Avec son gouvernement, il considère l’action publique comme une dépense, jamais comme une source de richesse.

Creusant les déficits par sa politique fiscale, il veut réduire au maximum les dépenses d’intérêt général dans les secteurs de la famille, du logement, de la santé, de la solidarité, de l’emploi formation. Il refuse de répondre par des créations d’emploi à la situation critique de l’hôpital public.

Il programme de nouvelles coupes claires dans les effectifs de fonctionnaires de l’Etat (160 000 suppressions en quatre ans). Il décharge l’État de nombreuses missions en les renvoyant vers les collectivités territoriales sans pour autant leur donner les moyens de développer de vrais services publics locaux et démocratiques, programmant le corsetage de l’emploi public territorial.

Comme l’a clairement résumé le Premier ministre le 10 octobre 2007 « La réforme de l’État supposera que chacun d’entre nous accepte qu’il y ait moins de services, moins de personnel, moins d’État sur son territoire. »

Nous ne l’acceptons pas !

suite
http://bgabrielli.over-blog.com/article-19022388.html  



_________________________________________________________________________________________



L'ARCHE  DE NOE  VERTE



http://lecarnavaldarthenice.blog.fr/2008/04/30/arche-de-noe-verte-4113955

J'avais déjà, sur Futura-Sciences, eu connaissance de ce congélateur du vert et des semences, il y a deux mois à peu prêt
Et puis, après avoir visionné les films, dont j'ai donné les liens hier ou avant-hier, et quand à la fin de l'un de ces films (Partie 2 :
http://www.dailymotion.com/video/x4z575_tout-est-lie-tout-seclaire-22_webcam),

un homme du gouvernement norvégien révèle 18 "stations" souterraines en Norvège, en vue d'évènements majeurs voire tragiques d'ici 2012,

je m'interroge sur la finalité de ce géant frigo des espèces naturelles !

( Eva : Et s'il  s'agissait du futur bunker destiné à abriter l'oligarchie mondiale en cas de conflit nucléaire ??? )


Et si en vérité, en prévision d'un fait bouleversant notre civilisation et notre planète, il ne s'agit pas plus d'une mesure de préservation en vue de la reconstruction, car tout sera dévasté et anéanti

Une Arche de Noé verte en Norvège
NOUVELOBS.COM | 27.02.2008 | 12:03

La Commission européenne inaugure, dans l'Arctique, une réserve de semences des principales cultures vivrières, afin que la diversité végétale, menacée par les catastrophes écologiques et le changement climatique, perdure.

Vue de Longyearbyen, la ville la plus importante de l'archipel du Svalbard, en août 2007 (AFP))

Une "Arche de Noé verte" abritant des graines des principales cultures vivrières a été inaugurée, mardi 26 février, en plein coeur de l'Arctique, véritable cocon pour la diversité végétale menacée par les catastrophes naturelles, les guerres et le changement climatique.

Enfouie dans une montagne de Longyearbyen, chef-lieu de l'archipel norvégien du Svalbard (Spitzberg), à 1.000 km du pôle Nord, la réserve de semences pourra accueillir jusqu'à 4,5 millions d'échantillons, deux fois plus que le nombre de variétés existant dans le monde.

Lors de la cérémonie d'inauguration, le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso a affirmé que l'endroit est "un jardin d'Eden glacé".

Google Earth 01

http://french-revolution-2.blog.fr/2008/02/10/une_etrange_structure_sous_les_glaces_du~3708712



"Des semences vulnérables et précieuses"

Chaudement emmitouflés, la militante écologiste kényane et prix Nobel de la paix, Wangari Maathai, et le Premier ministre norvégien, Jens Stoltenberg, ont ensuite déposé symboliquement des graines de riz dans une des chambres froides.
"Le monde est un endroit plus sûr aujourd'hui", a déclaré à l'AFP le père du projet, Cary Fowler, directeur du Fonds mondial pour la diversité des cultures (GCDT), peu après la cérémonie cosmopolite qui mêlait chant traditionnel lapon, musique d'inspiration africaine et choeur d'enfants.

"Nous pouvons maintenant stocker en toute sécurité un nombre considérable de semences vulnérables et précieuses", a-t-il précisé.

Un filet de sécurité

Surplombant un fjord et ornée pour l'occasion de sculptures de glace et de lumières bleutées, la réserve de semences ressemble à un trident souterrain: un long tunnel débouche sur trois grandes alcôves. Les graines y reposeront dans des sachets hermétiques alignés sur des étagères métalliques.

Seule l'entrée émerge de la montagne enneigée, laissant apparaître deux hautes parois surmontées d'une oeuvre d'art faite de miroirs et de morceaux de fer qui forment un prisme visible à des kilomètres à la ronde dans l'obscurité permanente et totale de l'hiver polaire.

La réserve de semences fonctionnera comme un filet de sécurité. Elle conservera dans des conditions optimales, à -18°C, des doubles de graines stockées dans les 1.400 banques de gènes existantes.

Une diversité génétique qui s'appauvrit

Celles-ci n'offrent pas les mêmes garanties que la nouvelle venue: protégée par des tonnes de roc, des portes blindées et des parois en béton armé, elle peut résister à une chute d'avion ou à un missile nucléaire. Caméras de télésurveillance et ours polaires complètent le dispositif.

Si une variété de culture vient à disparaître dans son milieu naturel, les Etats et institutions pourront récupérer les graines qu'ils ont déposées et dont ils demeurent propriétaires.

Sous l'effet des maladies, du changement climatique ou encore des activités humaines, la diversité génétique s'appauvrit. En 1949, les paysans chinois cultivaient plus de 10.000 variétés de blé, dix fois moins 20 ans plus tard.

Neuf milliards de bouches à nourrir

Or, la diversité est indispensable pour mettre au point des cultures plus résistantes, moins gourmandes en eau et en engrais, aptes à s'adapter au réchauffement climatique et plus nutritives. D'autant qu'en 2050, il y aura 9 milliards de bouches à nourrir
.
"Nous espérons et oeuvrons pour le meilleur, mais nous devons nous préparer au pire", a précisé José Manuel Barroso.

Grand comme deux fois la Belgique pour une population de 2.300 âmes, le Svalbard --où aucune culture ne pousse-- est considéré comme l'endroit idéal pour une réserve de semences.

Isolé mais accessible, politiquement stable, l'archipel est recouvert d'un permafrost qui garantit à l'Arche suffisamment de fraîcheur même en cas de défaillance des systèmes de réfrigération.

La réserve de semences a coûté environ 6 millions d'euros, financés par la Norvège.



Eva : J'ajoute, financé aussi par ...  Bill Gates  !  Pourquoi ??



_________________________________________________________________________________________


Quelques liens intéressants :


Les brevets
http://www.marcfievet.com/article-19166423.html

Le commerce des armes
http://www.marcfievet.com/article-19147193.html

Kosovo Les incohérences de la politique occidentale
http://www.marcfievet.com/article-19174385.html

Les collabos de l'immigration clandestine
http://www.marcfievet.com/article-19164874.html

Tarek Aziz, l'Irak qui défie l'ordre mondial
http://www.marcfievet.com/article-19174275.html

La défense russe
http://www.marcfievet.com/article-19174091.html

Pourquoi cette fascination du bouddhisme chez  les intellectuels ?
http://www.marcfievet.com/article-19166126.html

Soldats de la paix qui font du trafic d'armes
http://www.marcfievet.com/article-19166313.html

Le sentiment d'appartenance - Tariq Ramadan
http://www.tariqramadan.com/spip.php?article1442



________________________________________________________________________________________




C O M M E N T A I R E S   :   I  C I


Partager cet article
Repost0
19 avril 2008 6 19 /04 /avril /2008 23:27


 


Je reprends la publication de mes articles, dans ce blog,  
au milieu de la semaine prochaine;  en attendant, voici des informations au plus près de l'actualité, sélectionnées pour vous.
Eva



_______________________ç_______________________________________________________________


Alerte !

" Le ministre de l'Education nationale, Xavier Darcos,
s'interroge sur le coût de l'éducation
par rapport au service rendu à la nation
et pointe certaines options coûtant
"extrêmement cher avec une utilité sociale limitée",
dans une interview à France-Soir,
 vendredi 18 avril. "

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/societe/20080418.OBS0206/

xavier_darcos_pointe_le_cout_de_certaines_options.html


 



Lettre ouverte du personnel civil de la Défense, à Sarkozy
http://verites.org/article-18893507.html



________________________________________________________________________________________



Appel à la mobilisation enseignants en faveur des
universités de Gaza asphyxiées !

Relayez cet appel !


" SAUVEZ  L'  AVENIR  DE  NOS  ETUDIANTS  ! "


http://nouvellesdegaza.over-blog.com/article-18886249.html


Ziad Medoukh

Toutes les universités de la Bande de Gaza sont fermées depuis plus d'une semaine à cause de manque de moyens de transports et des carburants . Puisque les frontières qui relient la Bande de Gaza à l'extérieur sont fermées par ordre militaire israélien. Ce matin ,les universités de Gaza ont décidé de suspendre les cours pour une semine de plus.Et si cette situation va durer longtemps ,le pire attend nos étudiants qui sont dans la fin de leur année universitaire.

Plus de 42.000 étudiants sont obligés de rester chez eux privés de suivre leurs cours et leurs examens universitaires.

Nous lançons cet appel aux universités européennes: professeurs et étudiants afin qu'elles fassent pression contre les mesures inégales de l'occupation , montrer leur solidarité avec les universités de Gaza, exigent des autorités israéliennes de finir le blocus imposé sur la Bande de Gaza et autoriser la reprise de l'entrée des carburants afin de donner l'occasion à nos professeurs et étudiants de se rendre à leurs universités pour poursuivre les cours et permettre à nos étudiants de finir leur année universitaire d'une façon normale.

Malgré la situation très difficile dans la bande de Gaza avec la poursuite des attaques israéliennes contre Gaza et le blocus imposé,les universités et les écoles ont pu résister,les professeurs et les étudiants ont fait beaucoup d'efforts pour continuer de venir à leurs cours même à pied,mais depuis une semaine et avec la fermeture totale de toutes les frontières,il n'y a plus de voitures et de bus qui circulent dans Gaza. La vie est presque morte à Gaza.

L'éducation est sacrée en Palestine qui célèbre le mois prochain le 60 éme anniversire de la catastrophe, la Nakba. L'éducation représente l'espoir pour les jeunes palestiniens souvent traumatisés par la situation dans notre pays.
 

 C'est la première fois depuis les années 80,la date de créeation des universités de Gaza que cette fermeture et ce suspension des cours arrivent,toutes les mesures de l'occupation et les évenements de deux Intifadas palestiniennes n'ont jamais réussi à arrêter les cours dans nos universités.

___________________________________________________________


L'ancien président Jimmy Carter et le chef terroriste Khaled Meshaal se sont
rencontrés ce matin à Damas. Dès avant son départ pour la capitale syrienne, Carter avait pris soin hier au Caire de "bien préparer" son voyage et ses interlocuteurs du Hamas, en lançant des accusations très graves contre Israël :
 "Ce qui se passe à Gaza est un crime abominable. La population meurt de faim. Même en Afrique, il y plus à manger qu'à Gaza, et la quantité de calories quotidienne est inférieure à celle des plus pauvres parmi les pays du continent noir". (suite à

http://www.marcfievet.com/article-18865076.html
http://www.marcfievet.com/article-18865064.html


_____________________________________________________________________


Eva : Je copie-colle ce commentaire posté en rubrique commentaires, afin qu'il soit lu par tous :

GENOCIDE  CULTUREL

 Georges Stanechy a parlé de « génocide culturel »… ce qui se passe en Palestine au niveau de l’enseignement, n’est autre qu’un génocide.
Les palestiniens sont frappés dans leur terre, chair et identité.
Une volonté machiavélique et délibérée d’effacer tout un peuple de la surface.



_______________________________________________________________________________________



L'ancien président américain a indiqué que les responsables du Hamas au Caire sont prêts à accepter un accord de paix négocié par Israël et Mahmoud Abbas, si les Palestiniens l'approuvent par référendum.


http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/international/proche_moyenorient/20080419.OBS0376/
le_hamas_discute_des_propositions_de_carter.html



_____________________________________________________________________________________



La Chine, Jion jing, Hiuntington, et de Gaulle
http://chahids.over-blog.com/article-18865595.html




















_____________________________________________________________




J.O., la Chine, le Tibet,  Israël, la Palestine, et les médias.
Scandales en chaîne !!!
( le "procès" de l 'Occident ! )


http://www.marcfievet.com/article-18864998.html


Qui a pu zapper cette campagne anti-chinoise? Belle hystérie collective en boucle et en image partout.
Que cette affaire puisse vraiment empoisonner les JO et le moral des sportifs concernés, passons. Passons encore sur les conséquences désastreuses de cette campagne sur nos relations avec le géant chinois, future locomotive, avec l'Inde, de l'économie mondiale. Passons aussi sur le fait que tout cela sert infiniment les intérêts US en butte sur d'autres fronts avec la Chine. Le plus remarquable est ailleurs.


Car, vraiment, qui s'imaginait une seconde que "les Tibétains" fussent si habilement et hautement organisés? C'est incroyable. Londres, Paris, San Francisco, et ce n'est pas fini: "les Tibétains" ont monté là une formidable campagne de presse contre leur vieil occupant chinois! Un coup de maître. Et puis les médias... Des médias si dociles, ponctuels, émus... Avec l'avant poste US, Reporters Sans Frontières (RSF) et son sinistre Ménard, au charbon. Nos "Tibétains" devraient monter une boîte de consultants en relations publiques. Non?


Imaginez ce qu'ils pourraient faire pour tous les opprimés de la Terre? Pensez, par exemple, à ce qu'ils pourraient faire pour les Palestiniens?....... Ah, la Palestine c'est plus compliqué!....
Ce qui se passe est une véritable insulte à l'intelligence.
Ou alors j'ai quelques questions qui me turlupinent et que je soumets à tous ces pauvres grimpeurs et autres sirènes hurlantes d'une opération d'indignation ciblée qui les dépasse et les abuse.


Qui vous a organisé? Quels sont leurs objectifs réels? Que veulent-ils réellement montrer? Ou plutôt, que ne veulent-ils surtout pas montrer? En matière de droits de l'homme, que savez-vous du sort des Palestiniens, par exemple? Etes-vous conscients de ce qu'ils endurent? Jour après jour, mois après mois, années après années? Depuis 60 ans? Des trucs à faire passer les exactions chinoises actuelles pour de simples rappels de BCG.


Ou alors, posez-vous ces quelques questions. Qui dirige votre attention? Planifie votre émotion? Instrumentalise vos actions? Sélectionne vos cibles? Car enfin, les Chinois, détruisent-ils les vergers des Tibétains? Les Chinois, rasent-ils au bulldozer les maisons de pauvres Tibétains? Les Chinois, tirent-ils des obus de mortier sur les plages Tibétaines massacrant des familles entières? Tirent-ils sur les enfants quand ils sont à l'école? Vont à l'école? Ou endormis chez eux dans leurs chambres? Ou jouant sur un terrain vague, ou dans les bras de leur père sous les yeux d'une caméra? Les Chinois, ont-ils largué des tonnes de bombes sur des maisons remplis de civils Tibétains? Volent-ils l'eau potable des Tibétains? Déversent-ils leurs égouts chez les Tibétains? Empoisonnent-ils leurs puits d'eau potable? Ont-ils des routes réservées aux Chinois et interdites aux Tibétains? Les Chinois, procèdent-ils à l'assassinat méthodique de tous les leaders et autres élus tibétains? Les Chinois, enfin, maintiennent-ils dans une prison à ciel ouvert des millions de Tibétains, les humiliant et les affamant, tout en retenant l'argent des taxes et autres subsides qui devraient revenir à ces prisonniers?


On pourrait continuer longtemps ainsi, mais la réponse à toutes ces questions est la même: non, ni même rien qui ressemble de loin à ces horreurs. Mais Israël, oui, et plus encore. Les Chinois ne sont certes pas des saints, j'en conviens. Mais, entre cela et les horreurs en Palestine, c'est contre la Chine que vous choisissez de manifester?
Que reproche t-on à la Chine? Qu'ils aient envahi un pays? Qu'ils l'occupent depuis 50 ans? Qu'ils y ont trusté l'essentiel de l'économie? Qu'ils y aient encouragé une immigration de masse d'une ethnie étrangère chinoise? Qu'ils battent ou tirent sur les indigènes qui osent se plaindre ou se défendre?... Mais Israël fait déjà cela, et infiniment plus, depuis 60 ans. Je ne vais même pas faire de commentaire ici tant le parallèle est injuste pour la Chine. Cependant nos médias s'évertuent à dénoncer les abus chinois contre les droits de l'homme, alors même qu'en Israël, "la seule démocratie du Moyen-Orient", c'est l'humanité toute entière et ses valeurs qu'on liquide. Et là nul ne s'en émeut?


Et l'Irak occupé? Ou l'Afghanistan occupé? Les agresseurs sont les mêmes.
Je ne cherche pas à susciter votre mépris envers les médias en dénonçant la sélectivité de leur indignation (à de trop rares exceptions). A chacun sa conscience.
Mais eux savent qu'en suscitant la protestation contre tout sauf Israël, ils canalisent ainsi les émotions sincères et légitimes présentes dans la conscience collective du bon peuple.
Lui donnant bonne conscience et surtout l'impression d'avoir des médias vigilants en faveur des bonnes causes.


Car pendant ce temps, de parfaits meurtriers, en Israël, tuent plus de gens en une semaine que les Chinois en un an! Voilà la triste réalité.
Puis les médias nous parleront de la "situation confuse" au Proche et Moyen-Orient. Pourquoi?
Quelqu'un a t-il un doute sur le coupable au Tibet? Nous parle t-on ici de "terroristes tibétains"? Donne t-on aux Chinois toute latitude sur toutes ondes pour nous expliquer "la barbarie" tibétaine et "la vie infernale" des pauvres Chinois?
Non. Et heureusement. Alors pourquoi le font-ils pour la Palestine occupée? Qui entretient la confusion depuis des décennies pour mieux l'évoquer en excuse? Je vous laisse répondre.


Et enfin, avez-vous remarqué que les médias agissent de concert et à l'unisson pour dénoncer la Chine? C'est qu'il y va de leur crédibilité. Imaginez si, ne serait-ce qu'une seule voix à moitié intelligible fut autorisée à s'exprimer à la télé sur la réalité nauséabonde des enjeux réels au Moyen-Orient, alors l'énorme édifice de mensonges qu'on a bâti avec le sang palestinien ou irakien s'écroulerait encore plus vite que les tours du WTC dans leurs démolitions contrôlées du 11 septembre 2001.


Et quant à notre ami Bruno Guigue, sous-préfet de Saintes, plutôt que de parler de la nature de la répression israélienne, s'il s'était ému de l'agressivité palestinienne, au lieu d'être viré, il aurait été aujourd'hui préfet...

Toute indignation d'envergure pour le respect des droits de l'homme et qui omet l'essentiel, inspire suspicion. Ne soyons pas dupes


 

Amine ALIBHAYE

_________________________________________________________________________________________


 Occident

"les Européens pensent, comme les Américains, que leur devoir est de propager partout, sans états d'âme, la démocratie occidentale et l'économie libérale de marché (...). Tout simplement parce qu'ils ne sont pas moins convaincus que les Américains de la supériorité de leurs valeurs, même s'ils sont gênés quand c'est dit trop crûment (...) Le rejet commode de la politique de George Bush masque ces convergences.

Il n'empêche qu'en dehors de l'Occident beaucoup de peuples y voient la poursuite d'un mouvement millénaire d'expansion européenne puis occidentale qui a débuté avec les croisades et s'est poursuivi avec l'évangélisation, la colonisation, l'ouverture des marchés et maintenant la démocratisation et la modernisation des normes de toutes sortes, favorables aux entreprises occidentales. Cette vision nous énerve, mais elle est solidement installée." 
Hubert Védrine, 

 http://vanchopilanak.free.fr/index.php/?2008/04/17/394-occident


________________________________________________________________________________________



La France, l'OTAN et l' Occident
http://usa-menace.over-blog.com/article-18895810.html

Irlande, le matraquage a commencé (Référendum Traité Lisbonne)
http://www.verites.org/article-18892525.html

________________________________________________________________________________________




Pétition contre la campagne indécente de diabolisation de
la République Populaire de Chine
« Jeux Olympiques interdits aux chiens et aux chinois »
 
La Croisade anti-chinoise en cours est dans la pleine continuité d’une longue et infâmante tradition impérialiste et raciste

 

Une indigne campagne de diabolisation de la République Populaire Chinoise est en cours. Ceux qui la dirigent sont des gouvernements et organes de presse décidés plus que jamais à avaliser l’interminable martyre du peuple palestinien, et toujours prêts à déclancher et soutenir des guerres préventives comme celle qui, en Irak, a déjà entraîné des centaines de milliers de morts et des millions de réfugiés.

On agite le drapeau de l’indépendance (parfois camouflée en « autonomie ») du Tibet, mais si cet objectif se réalisait, voilà que ce même mot d’ordre serait aussi lancé pour le Grand Tibet (une zone trois fois plus grande que le Tibet proprement dit) puis pour le Sin-Kiang, pour la Mongolie interne, pour la Mandchourie et pour d’autres régions encore. La réalité est que, dans son projet fou de domination planétaire, l’impérialisme vise à démembrer un pays qui, depuis de nombreux siècles, s’est constitué sur une base multiethnique et multiculturelle, et voit aujourd’hui 56 ethnies vivre côte à côte. Ce n’est pas un hasard si l’organisation de cette Croisade provient non pas du Tiers Monde, qui regarde vers la Chine avec sympathie et admiration, mais de l’Occident qui depuis les guerres de l’opium a précipité le grand pays asiatique dans le sous-développement et dans une tragédie énorme, dont un peuple qui représente le cinquième de l’humanité est en train de sortir.

Sur la base de mots d’ordre analogues à ceux qu’on hurle aujourd’hui contre la Chine, on pourrait organiser le démantèlement de nombreux pays européens, comme l’Angleterre, la France, l’Espagne et surtout l’Italie, où les mouvements qui revendiquent la « libération » et la sécession de la « Padanie » ne manquent pas.

L’Occident qui joue au Saint Siège de la religion des droits de l’homme n’a pas eu un seul mot sur les pogroms anti-chinois du 14 mars dernier à Lhassa, qui ont coûté la vie à des civils innocents, parmi lesquels des vieillards, des femmes et des enfants. Pendant qu’il se proclame à la pointe de la lutte contre le fondamentalisme, l’Occident transfigure de la façon la plus grotesque le Tibet du passé (fondé sur la théocratie, l’esclavage et le servage de masse) et se prosterne devant un Dieu-roi, affairé à constituer un Etat sur la base de la pureté ethnique et religieuse (une mosquée a aussi été assaillie à Lhassa), en annexant à cet Etat des territoires qui sont habités par des tibétains mais qui n’ont jamais été administrés par un Dalaï-lama : c’est le projet du Grand Tibet fondamentaliste cher à ceux qui veulent mettre en crise le caractère multiethnique et multiculturel de la République Populaire Chinoise, pour pouvoir mieux la démanteler.

A la fin du 19ème siècle, à l’entrée des concessions occidentales en Chine, on mettait, bien en vue, la pancarte : « Entrée interdite aux chiens et aux chinois ». Cette pancarte n’a pas disparu, elle a seulement subi quelque variante, comme le montre la campagne pour saboter ou diminuer de quelque manière que ce soit les Jeux Olympiques de Pékin : « Jeux Olympiques interdits aux chiens et aux chinois ». La Croisade anti-chinoise en cours est dans la pleine continuité d’une longue et infâmante tradition impérialiste et raciste.

(signataires....)

http://www.legrandsoir.info/spip.php?article6480

Site de l’appel :

http://appellocina.blogspot.com/2008/04/unindegna-campagna-di-demonizzazione.html

 

apellocina@libero.it

ou marie-ange.patrizio@wanadoo.fr



________________________________________________________________________________________



Supercherie !
http://www.marcfievet.com/article-18865160.html

Marche, ou crève !
 
Uribe lié au narco-trafic, et grand allié de Bush
 
 Paraguay : Un théologien de la libération à la tête de l' Etat ?
                                  http://www.marcfievet.com/article-18865118.html

Moscou -Tripoli : de juteux contrats !
http://www.marcfievet.com/article-18864924.html

Nouvelles colonies en Cisjordanie
http://www.marcfievet.com/article-18864835.html

Mafias russes : une menace pour l' Union Européennne ?
http://www.marcfievet.com/article-18853332.html

Vendettas en Albanie, et enfants cloîtrés
http://www.marcfievet.com/article-18848488.html

Le consistoire plus gâté par Sarkozy que les foyers français
http://www.marcfievet.com/article-18847377.html

L'effroi de la zone C
http://www.marcfievet.com/article-18836649.html

Quelle est la force de frappe de Tsahal ? Robots soldats
http://usa-menace.over-blog.com/article-18895664.html

Etes-vous un esclave économique ?
http://usa-menace.over-blog.com/article-18894656.html

Israël, seul pays du Proche-Orient à lancer des satellites-espions
http://usa-menace.over-blog.com/article-18894385.html

Massacres à Sadr !
http://usa-menace.over-blog.com/article-18893905.html

Cuba avertit l’ OMC sur le danger mondial de sécurité alimentaire
http://www.legrandsoir.info/spip.php?article6510

La stabilité mondiale menacée, selon le Directeur de la FAO
http://www.legrandsoir.info/spip.php?article6508

Le ventre des pauvres sous contrôle des ploutocrates
http://www.legrandsoir.info/spip.php?article6502

Justice sociale, dignité, paix, fraternité, avec Aimé Césaire
http://www.legrandsoir.info/spip.php?article6495

Adoption de la loi sur les OGM
http://www.legrandsoir.info/spip.php?article6492

Droit à l'alimentation plutôt que biocombustibles
http://www.legrandsoir.info/spip.php?article6485

Abandon, ou progrès du socialisme (à Cuba) ? de Salim Lamrani
http://www.voltairenet.org/article156546.html



Les civilisations meurent aussi
http://contreinfo.info/article.php3?id_article=1883

Roni Brauman: Le partage de la morale est de pkus en plus intolérable
http://contreinfo.info/article.php3?id_article=1930


Le FMI craint les guerres de la faim
http://contreinfo.info/breve.php3?id_breve=3261


______________________________________________________________________________________


La fin du monde tel que nous l'avons connu
http://contreinfo.info/article.php3?id_article=1933


______________________________________________________________________________________



1ere fete des AMAP d’Ile-de-France

samedi 24 mai 14h a 22h

Centre Culturel La CleF

21 rue de la Clef

PARIS 5EME

Depuis l’année 2000, les Associations pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne défendent une agriculture respectueuse de l’environnement, de la santé et de l’Homme en privilégiant un mode de production naturel, la proximité et le lien direct avec les paysans.

Cette fête est donc d’abord l’occasion pour les Amapiens d’Île-de-France de se rencontrer et d’échanger sur le principe des Amap en général et sur les spécificités des Amap de grandes villes (difficulté à trouver des terres agricoles et des producteurs proches...).

C’est aussi l’occasion de mieux se faire connaitre auprès de la population d’Île-de-France, qui est chaleureusement invitée (l’entrée est libre). C’est enfin juste le plaisir de faire la fête


Programme :

http://www.legrandsoir.info/spip.php?breve23


____________________________________________________________________________________



Lu ce commentaire, sur http://chahid.over-blog.com

 

Salam chère Madame Aline

Vous avez de votre honnêteté et lucidité de femme française, taillé en pièces nombre de « mythes » infatigables et tout le temps « retapés » pour la messe, « droits de l’homme », « communauté internationale », « liberté de la presse », etc.   

J’ai beaucoup apprécié ce passage ou illustration que je trouve particulièrement significative

 «
 Agiter le chiffon rouge des droits de l’homme sous le mufle de l’opinion mondiale qui en bon taureau borné fonce sur le leurre pendant que les picadors plantent les lances par derrière afin d’affaiblir la bête et abattre son prestige. Pendant qu’on distrait l’opinion, la vraie politique - c'est-à-dire une guerre de basse intensité - porte sur la monnaie, l’économie , le pétrole qui a été découvert au Tibet, etc. »
 

 

La plume et la conscience au service des marchands d’armes et de l’hégémonie.

Amitiés

commentaire n° : 24 posté par : Chahid le: 19/04/2008


Superbe texte de http://www.dieguez-philosophe.com/mariali !

Lu également en commentaires, sur le même site :


J’ai eu un commentaire d’une lectrice chinoise portant le même nom que notre héroïne (une brillante escrimeuse), Jing, si abjectement agressée à Paris. (Eva : Voir photos au début de ce post)

 
L’agresseur principal, de cette vaillante escrimeuse, a été identifié par des bloggeurs chinois. Il s’agit d’un américain, d’ascendance chinoise, vivant à Salt Lake City (Utah), connu pour ses connexions avec les services spéciaux US. Ils ont même diffusé son adresse et la localisation de sa résidence par Google Earth… Il se ballade de capitale en capitale, bénéficiant de moyens importants, avec toute une bande de casseurs et autres nervis. Il avait fait l’objet d’une arrestation à Londres, lors du passage de la flamme, du fait de son comportement violent…
Il est aussi tibétain que mon grille-pain…

 
J’ai remarqué la censure de Google (et de tous les médias français) sur les photos de l’agression
.

http://stanechy.over-blog.com/


______________________________________________________________________________________


Ils l'ont dit :

POUR OBTENIR LE CONTRÔLE TOTAL,  DEUX INGREDIENTS SONT ESSENTIELS :
 UNE BANQUE CENTRALE
ET UN IMPÔT PROGRESSIF
POUR QU'IL (le peuple] NE SE RENDE PAS COMPTE.
(Karl Marx
)


http://panier-de-crabes.over-blog.com/



______________________________________________________________________________________



La Commission européenne, ça suffit !       


Interrogée hier 13 avril, au Grand Jury RTL/LCI/Le Figaro, sur l'éventualité de voir la Sécurité sociale se désengager de secteurs entiers de soins - comme l'optique – et de laisser leur prise en charge aux assurances privées ou aux mutuelles complémentaires, Roselyne Bachelot, ministre de la Santé, a répondu affirmativement , en précisant.......lire la suite :http://u-p-r.org/ab/index.php?page=article&id=36

http://panier-de-crabes.over-blog.com

 

 



1. abaisser le déficit public sous la barre de 3 % du PIB,
 
 

2. réduire le coût de la main d’œuvre, notamment pour les bas salaires, (c'est-à-dire remettre en cause les minimums sociaux, développer les emplois à temps partiel),
 
 

3. réformer le marché du travail en « simplifiant » la protection de l’emploi et en imposant des schémas d’emploi et de carrière «plus flexibles», (en termes clairs, cela signifie démanteler le droit du travail, développer les empois précaires de type CNE, CPE, etc.),
 
4. réformer complètement notre système de retraite, (en termes clairs, la Commission européenne exige que la France allonge les durées de cotisation et supprime les régimes spéciaux
 
5. élever l’âge effectif de la retraite,
 
6. enrayer la spirale des dépenses dans le secteur de la santé, (en termes clairs, la Commission européenne demande que la France procède à des déremboursements graduels mais de plus en plus importants et au basculement vers des systèmes privés à chaque fois que cela est possible),
 
 7. mettre en concurrence les marchés de l’énergie, notamment du gaz et de l’électricité.
 
 
 
Voilà comment nous troquons notre protection sociale, sur injonction d'un fonctionnaire de la Commission européenne, pour un système prétendument libéral en déconfiture.
La mesure envisagée par Mme Bachelot n’est donc que l'un des points d’application de cette politique exigée par la Commission européenne
 Sortons de la « construction européenne » qui détruit notre République dans ses fondements.

_____________________________________________________________________________________



Les révoltes de la faim dans les pays du Sud : l'aboutissement logique de choix économiques et politiques désastreux

http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-18863441.html




______________________________________________________________________________________


MILITER


Communiqué UD FO 75 :L’UD FO 75 soutient sans réserve l’action engagée par les syndicats FO CGT et SUD de l’Hôpital ST Antoine   suite
  • Communiqué de la Fédération des personnels des services publics et des services de santé Force Ouvrière   suite
  • Tract du SNUI Le recul des services publics, ou la rigueur à deux vitesses   suite
  • Pétition Le Service Public est notre richesse mobilisons-nous !     suite
  • Communiqué de l'UNSA Livret A : les mêmes règles pour tous     suite
  • Communiqué UD FO Paris     suite
  • Résistance sociale Numéro 57 mars 2008 ou en word
  • L’inflation passe la barre des 3 %     suite
  • Communiqué de la Coordination Nationale des Comités de Défense des Hôpitaux et Maternités de Proximité    suite
  • Allocations familiales: Fillon confirme   suite
  • Représentativité syndicale : la CGT va signer la position commune    suite
  • Rapport de la cour des compte :
    Les syndicats opposés au transfert des cheminots
         suite
  • Le bureau national de l'UNSA donne son feu vert à une fusion avec la CGC    suite



    ___________________________________________________________________________________




              C O M M E N T A I R E S   :   I C I

Partager cet article
Repost0
6 avril 2008 7 06 /04 /avril /2008 20:58


Deux poids, deux mesures !


hopping mad hopping mad Je suis indignée !hopping mad hopping mad

Des manifestations partout,
des cris, de la fureur,

des menaces de boycott,

tout le monde se mobilise pour exiger  que la Chine se démocratise, pour qu'elle s'aligne sur notre modèle - pour qu'en réalité elle se conforme elle aussi aux diktats américains et aux multinationales  occidentales ! 

Outre que la démocratie ne s'impose pas,

pourquoi ce déchaînement contre la Chine, et jamais pour dénoncer les crimes de l'entité anglo-américano-israélienne ?

Pourquoi cette chape sur le martyr des Palestiniens ?

Pourquoi ce silence sur les souffrances provoquées par les troupes de l' OTAN en Yougoslavie, en Irak, en Afghanistan, ou ailleurs ? 

Pourquoi cet oubli des assassinats ou des tentatives d'assassinats un peu partout dans le monde, comme sur M.L King, Ben Barka, Salvador Allende, ou bientôt Chavez ?

Pourquoi cette indifférence au soutien de l' Occident aux pires dictatures ? Ou, en France, à la mise à pied d'un sous-préfet intègre, perspicace et courageux,  qui fait honneur à notre nation ?

Où sont-ils, tous ces pseudo-intellectuels ?

Où est-il, Robert Ménard, quand les atteintes aux droits humains ont lieu aux USA, en France, dans le narco-Etat Colombien, ou encore au Proche-Orient ?

Sarkozy s'accroche à Bush alors qu'il est en fin de parcours et déconsidéré partout, ça ne gêne personne qu'il lui donne une certaine crédibilité ?

Où sont-ils, ces grands donneurs de leçons, quand Sarkozy ridiculise la France et la dénature, ou lorsqu'on parle de guerres de civilisation contre les Musulmans ?


Oui, où sont-ils quand l' OTAN envisage de lancer l' Occident dans des guerres de nettoyage ethnique  sans qu'il soit menacé ?

Et pendant ce temps, la guerre immonde d' extermination et de prédations se prépare, qui nous emportera tous ! Qui parle des exercices de sécurité civile, sans précédent,  d' Israël, aujourd'hui même, par exemple ?

Ca suffit, cette hypocrisie !

Ca suffit, la manipulation médiatique !

Journalistes, il existe une déontologie ! Vous êtes là pour informer, pas pour déformer ! Pour démasquer, pas pour répéter les mensonges des gouvernements ! Oui, pas pour détourner notre attention des graves problèmes, comme la casse de la France !

Il faut dénoncer l'absence de liberté en Chine, certes,

 

mais il faut d'abord commencer, enfin,
par dénoncer la barbarie des trois grands Etats terroristes de la planète !  Leurs crimes sont innombrables, et ils sont impunis !

Exigeons le même traitement pour tous !

Nous n'avons pas à ménager les Américains à cause de leur puissance militaire, économique, financière ! Nous n'avons pas à les ménager pour réintégrer l' OTAN guerrier ! Nous n'avons pas à nous prosterner devant cette organisation qui programme le malheur des peuples afin d'enrichir la mafia financière et industrielle !

Ca suffit, les indignations sélectives !

Commençons par balayer devant notre porte !
http://r-sistons.over-blog.com/article-18440791.html
(voir rappel ci-joint)

Eva


hopping mad  hopping mad 

http://nouvellesdegaza.over-blog.com


°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°


RAPPEL

ALERTE   !  Le gouvernement casse tout !

MOBILISONS-NOUS en masse ! Tous unis, quelle que soit notre appartenance sociale, politique, ethnique, culturelle, religieuse ! Notre adversaire n'est pas seulement Sarkozy, mais l'oligarchie internationale !


- On casse tout le secteur social

- On casse le service public

- On casse l' école publique

- On casse le Droit du Travail

- On casse l' Etat de Droit

- On casse la République

- On va casser la laïcité

- On casse la Culture

- On casse l'indépendance de la presse et le droit d'expression

- On casse la démocratie

- On casse les syndicats

- On casse l' opposition

- On casse les liens sociaux

- On casse nos Institutions

- On casse l'indépendance nationale

- On casse la volonté populaire d'une autre Europe !

- On casse l'Europe, soumise à Washington ( voir article sur Scoop Slovénie, l' Europe américanisée 
http://r-sistons.over-blog.com/article-18402771.html )

- On casse l'image de la France, sa réputation, son identité

- On casse les idées gaulliennes, chères au coeur des Français

- On nous dresse les uns contre les autres

- On casse la France, ses valeurs, sa spécificité, et une certaine idée de la France !

- On casse la civilisation !

Les vrais casseurs, ce sont les membres du gouvernement Sarkozy !
Et ce n'est pas tout !

- On veut nous entraîner vers une guerre de civilisations !

- On veut nous faire réintégrer l' OTAN,  pour participer à des aventures guerrières, colonisatrices, impérialistes !

- On veut faire de nous le 51 e Etat américain !

- On veut nous soumettre aux Anglos-Saxons, Américain et Anglais, et à Israël !

Non à la thatchérisation de la France ! Non à l'américanisation de la France ! Non à la sionisation de la France ! Restons nous-mêmes !

Nous voulons garder

- Notre modèle social, envié à l' Etranger
- Nos services publics
- Nos fonctionnaires
- Notre protection des travailleurs
- Notre Culture
- Notre démocratie et notre indépendance d'expression
- Notre Unité nationale
- Notre tolérance
- Nos Droits de l'Homme
- Notre spécificité
- Notre indépendance nationale
- Notre dignité...


Nous ne voulons être soumis à personne, ni au Medef, ni à l'Etranger, ni à des groupes de pression
Et évidemment pas à un arriviste, à un parvenu, à un homme bling-bling !  Nous sommes Français, porteurs de valeurs, d'une grande civilisation, d'une vision du monde !

Le monde a le regard tourné sur nous !


-   DESTITUTION  DE  SARKOZY, VENDU  A  L'  ETRANGER  ET  AU  MEDEF !

Signez la pétition !
( pétition sur 
http://r-sistons.over-blog.com/article-18253890.html )

-   Rétablissons dans ses Fonctions et son Honneur le sous-préfet sacrifié à l'intolérance sectaire !
( pétition sur 
http://r-sistons.over-blog.com/article-18405515.html )

Resaisissons-nous !

N'acceptons pas qu'un homme, n'aimant pas la France, se serve d'elle à des fins personnelles et étrangères,  changeant tout à son gré (le fait du Prince !),
et n'acceptons pas qu' il installe une dynastie sarkozienne en France !

La France n'est pas sa propriété ! Il n'a pas le droit d'en faire ce qu'il veut ! Il n'a pas le droit de la détruire ! La France nous appartient à nous tous !

Ca suffit,  R-sistons à l'intolérable !

EVA

Militants ! Reproduisez ces papiers, faites-en des tracts, coupez, allongez, modifiez, faites ce que vous voulez, mais inspirez-vous de ces  notes, qu'elles servent, avec ou sans indication de la source !

 Détourner notre attention de ce qui se trame dans l'ombre contre nous - Mensonges, mensonges, mensonges...

http://www.verites.org/article-18492881.html


____________________________________________________________________________



Les manifestations pro-tibétaines à Katmandou le 27 mars (Reuters)

Reuters - http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/international/asiepacifique20080330.OBS7209/


Alerte ! Israël....

Israël a lancé dimanche, près de deux ans après la guerre au Liban, le plus grand exercice de défense passive de son histoire et assuré qu’il n’avait aucune intention hostile envers ses voisins.


http://www.aipas.over-blog.org/article-18526874.html



Israël menace de DETRUIRE l'Iran en cas d'attaque
http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/international/proche_moyenorient/20080407.OBS8572/
israel_menace_de_detruire_liran_en_cas_dattaque.html




Conflit Israélo-Palestinien : Qui en fait les frais ?

-  Les Palestiniens, bien sûr, injustement d'ailleurs, car ils ne sont pas responsables de la Shoah. Ils vivent l' enfer. 
-  Mais aussi les Israéliens eux-mêmes ! Ils plongent dans la pauvreté. Le secteur militaire pompe les finances de l' Etat d' Israël.... et partout dans le monde, il y a la réprobation, l'indignation, le dégoût
.

(Eva)

__________________________________________________________________________________________________________________________


Mon 2 e blog
:
http://r-sistons-actu.skynetblogs.be

Répulsif pour Tous ? Un très grand mai 68 !

Mon 3e blog :
http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/

Le mythe de la presse libre dans un monde soi-disant libre.
Livres contre Sarkozy...



________________________________________________________________________________________________________________________

 

38493ee7ee7bdbf4f11a3607e23ac036.jpg
 

 Indifférence manifeste du Président de la République et de son

ministre Xavier Bertrand

   Le collectif « Ni pauvre, ni soumis » prêt au rapport de force :
   Si les « caisses sont vides »… nos poches aussi !

Après la manifestation de samedi dernier qui a réuni 35 000 personnes, et suite au rendez-vous très décevant avec Xavier Bertrand avant-hier, le collectif « Ni pauvre, ni soumis » dénonce l’indifférence manifeste du président de la République et de son ministre du Travail, des relations sociales, de la famille et de la solidarité, et leur refus d’examiner une demande concrète de réforme !

Pourtant, la demande de création d’un revenu d’existence est considérée comme « légitime » par Xavier Bertrand. Les Français soutiennent également les revendications du collectif : 90 % d’entre eux se déclarent favorables à la mise en place du « revenu d’existence » équivalent au SMIC pour les personnes qui ne peuvent pas ou plus accéder à un emploi pour des raisons de handicap, de santé ou de vieillesse (Sondage IFOP pour APF, décembre 2007).

Réunies le 2 avril, les organisations associatives du collectif ont décidé de poursuivre leur mouvement et d’agir avec insistance jusqu’à obtention d’un revenu d’existence pour les personnes en situation de handicap et de maladie invalidante qui ne peuvent pas ou plus travailler. Sans attendre la conférence nationale du handicap qui aura lieu début juin, les organisations du collectif demandent que les améliorations de l’allocation aux adultes handicapées (notamment les conditions d’accès au complément de ressources ou la prise en compte des ressources du conjoint) puissent être adoptées rapidement. Des actions vont se développer dans toute la France.

Le collectif « Ni pauvre, ni soumis » réaffirme sa détermination à des responsables politiques qui ne voient pas, à des responsables politiques qui n’entendent pas, à des responsables politiques qui ne comprennent pas !

Et le collectif « Ni pauvre, ni soumis » lance un appel à venir le rejoindre à toutes les personnes concernées ou non, à toutes les associations, à tous ceux qui souhaitent défendre une société solidaire, qui ne réduit pas sans cesse l’homme à sa capacité de travail !

Suivez l’actualité du mouvement « Ni pauvre, ni soumis », la poursuite de son combat pour l’obtention d’un revenu d’existence décent et continuez à signer le pacte de soutien sur :

                                                    www.nipauvrenisoumis.org

Rappel des principales demandes :

> Pour le 1er janvier 2009 :

- créer un revenu d’existence égal au moins au montant du SMIC brut et indexé sur celui–ci, assorti de cotisations sociales et soumis à l’impôt, pour toutes les personnes incapables de travailler en raison de leur handicap ou de leur maladie invalidante, quel que soit leur âge, qu’elles aient cotisé ou non.

Ce revenu doit être indépendant des ressources du conjoint, du concubin, de la personne avec laquelle un pacte civil de solidarité a été conclu, ou encore des personnes vivant sous le même toit, et ce, quel que soit le lieu de vie (domicile propre, établissement, chez un tiers) afin de garantir une véritable autonomie financière.

- permettre un véritable cumul de ce revenu de remplacement avec un revenu professionnel – selon le principe du revenu de solidarité active (RSA) - pour toutes les personnes en situation de handicap ou de maladie invalidante garantissant ainsi un revenu supérieur au SMIC brut.

  > Dans l’attente, dès 2008 :

- revaloriser au plus vite de 5 % toutes les allocations et pensions à destination des personnes touchées par un handicap et une maladie invalidante - et pas seulement l’AAH (pension d’invalidité, allocation supplémentaire invalidité, minimum vieillesse ainsi que rentes d’accident du travail et de maladies professionnelles).

- favoriser l’accès réel et effectif aux soins pour tous en ouvrant le bénéfice de la CMU complémentaire à toutes les personnes en dessous du seuil de pauvreté (soit toutes celles dont les revenus sont inférieurs à 817 € / mois, alors que le plafond de ressources pour avoir droit à la CMU complémentaire est aujourd’hui abaissé à 606 € / mois pour une personne seule), et en supprimant les franchises médicales.

- supprimer l’exigence de non activité professionnelle pendant 12 mois pour toute demande d’AAH par une personne ayant un taux d’incapacité entre 50 et 80%.

  - assouplir les critères d’accès au complément des ressources pour toutes les personnes en situation de handicap ou de maladie invalidante qui ne peuvent pas travailler et qui ont des ressources inférieures ou égales au montant de la garantie de ressources des personnes handicapées (GRPH) c'est-à-dire 800 €. Aujourd’hui, seulement quelques dizaines de milliers de personnes ont accès à ce complément alors qu’une majorité des bénéficiaires de l’AAH et/ou de pension d’invalidité ne peuvent pas travailler

http://verites.org


_________________________________________________________________________________________
 tribunal004-balance.1207498258.gif


             MORT  A  19  ANS  SANS  AVOIR  VECU.....




http://www.come4news.com/58-mort-avant-de-vivre-911643.html


                  Come4news                                                 mort-en-prison-a-19-ans-08040603_valencex1p1_ori567.1207492593.jpg


_______________________________________________________________________________________


CONTRE  LA  CASSE  DE  L' EDUCATION  NATIONALE


Les syndicats SUD éducation 93 et 94 appellent à la grève Jeudi 10 avril



Les autorités départementales, académiques et ministérielles rivalisent de cynisme et de mépris à l’encontre des personnels et des élèves. Les enseignants et les parents d’élèves réclament d’urgence que des moyens soient dégagés pour assurer les meilleures conditions d’enseignement.

 Face à cette exigence, les Inspecteurs d’académie :
ferment massivement des classes (notamment en ZEP)
ne créent pas de poste de titulaires remplaçants, alors que les absences non-remplacées deviennent la règle dans des centaines d’écoles
remettent en cause les seuils spécifiques d’ouverture et de fermetures de classes pour le 93 (ces seuils font partie du "plan de rattrapage pour la Seine-Saint-Denis", obtenu par la grève des enseignants en 1998). C’est donc une remise en cause directe d’un acquis de lutte ! La logique de Darcos et de Sarkozy, "faire mieux avec moins" entraîne sur le terrain :
des absences non-remplacées donc des « classes sans maîtres »
plus d’élèves par classe, c’est-à-dire une détérioration des conditions d’enseignement pour nos élèves
moins d’éducation pour nos élèves Les RASED sont directement menacés par Darcos, qui évoque la suppression des heures du samedi matin pour accomplir les tâches des enseignants spécialisés pour l’aide aux élèves en difficulté. Les « stages de remises à niveaux CM1/CM2 » justifient pour le ministre la rigueur salariale puisque pour "gagner plus", il faut..."travailler plus". Les nouveaux programmes consacrent la vision d’une école ultra-conservatrice. Les pressions à l’encontre des directeurs d’écoles pour la mise en place du fichier Base élèves dès septembre 2008 se multiplient. En bref, les raisons de se mobiliser ne manquent pas....

Du point de vue de l’action, les profs de collèges et de lycées et leurs élèves sont mobilisés fortement depuis plusieurs semaines. La réussite de la grève du 18 mars dans le premier degré dans le 93 et le 25 mars dans le 94 a clairement exprimé la volonté de mobilisation des personnels des écoles. C’est pour cela que les organisations syndicales signataires de ce texte, considérant que les attaques sont assez graves pour se mobiliser fortement, appellent l’ensemble des collègues à la grève Jeudi 10 avril et à rejoindre la manif des enseignants du second degré sur Paris.

Tous ensemble, nous pouvons gagner sur les revendications :

Pour

Une école démocratique et de justice sociale : une école qui ne peut être la courroie de transmission des politiques d’exclusion sociale !
Une autre formation des enseignants,
La défense de l’école maternelle qui favorise le développement de l’enfant,
La scolarisation des enfants dès 2 ans pour les familles qui le souhaitent,
L’abaissement des effectifs dans les classes : pour l’augmentation des postes d’enseignants aux concours (remplacement, ouverture de classes..), et pour une augmentation des postes spécialisés dans toutes les disciplines (RASED)
L’augmentation du nombre de médecins scolaires, AS…
Une scolarisation respectueuse et adaptée des élèves handicapés selon les besoins de chacun, donc pour une augmentation du nombre des enseignants spécialisés,
Une réduction du temps de présence élèves : pour du temps de concertation inclus dans le temps de travail,
La suppression des décharges de direction par les collèguesen stage filés..(PE2)

Contre

la remise en cause des seuils d’ouvertures et de fermetures de classe du 93 (obtenus par la grève du printemps 1998)
Une politique régressive et répressive au service de l’exclusion et de la discrimination sociale,
Le projet de décret modifiant le décret de 91 définissant les obligations de service des enseignants, le relevé de conclusion, les stages de remise à niveau CM1/CM2 : des projets qui ne répondent en rien à l’échec scolaire mais qui vont à terme détruire les RASED
La suppression des 11 200 postes dans l’éducation nationale dont 8330 postes d’enseignants et l’augmentation des heures supplémentaires
La suppression des moyens soutien lecture dans les écoles,
Les conclusions de la commission Pochard, du démantèlement de la fonction publique,
La suppression de la garantie d’emploi pour les fonctionnaires, la précarité ; titularisation des précaires (notamment les EVS, les AVS, les CAE et les Contrats d’avenir).
la mise en place de Base élèves et le fichage social !
Le plan espoir « Banlieue » de Sarkozy, qui anéanti encore plus l’école publique,
La Révision Générale des Politiques Publiques (RGPP) et la révision des statuts de la fonction publique

http://www.sudeduccreteil.org/
http://collectiffsa.over-blog.com/article-18465565.html


_________________________________________________________________________________________



La famine s’étend avec l’augmentation des cours mondiaux




de Barry Mason

Le Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations unies a prévenu que la montée des cours mondiaux des denrées alimentaires réduira sa capacité à ravitailler les personnes affamées et mal nourries. (..)

Ceux qui courent le plus grand risque sont les pauvres des zones urbaines. Alors que dans beaucoup de pays d’Afrique sub-saharienne, une grande partie de la population assure sa propre subsistance en cultivant la terre, la tendance chez les pauvres est de quitter la terre et d’aller vers les centres urbains en expansion.

article sur http://collectiffsa.over-blog.com/article-18465032.html


__________________________________________________________________________________________



Le nouveau code du travail arrive en mai, gardez l’ancien !


Je n’ai qu’un conseil à vous donner : gardez précieusement votre dernière édition de l’ancien code du travail car il va y avoir une recrudescence des litiges !

En effet, l’usager des règles du travail que vous êtes, aura plus de mal qu’auparavant à connaître tant ses droits que ses obligations dans l’entreprise.

La nouvelle nomenclature est une véritable rente de situation pour les métiers juridiques !

suite à
http://collectiffsa.over-blog.com/article-18436622.html

Gérard FILOCHE


_______________________________________________________________________________________




 Des nouvelles des anti-libéraux :
http://collectiffsa.over-blog.com/article-18436480.html

La droite sabre 7 milliards dans les budgets sociaux
http://collectiffsa.over-blog.com/article-18436313.html

166 mesures + 94 précédentes = 260 mesures qui relèvent plus d’un catalogue que d’un plan global. Sarkozy, et ses collaborateurs ne parviennent pas une synthèse. C’est de l’illusion en grande partie : Rien dans les mains, tout dans les poches (+207% d’indemnités présidentielles et triplement du budget de l'Elysée voté en 2007) et show de vent. Pour être crédible ... suite à
http://poly-tics.over-blog.com/article-18499902.html

La face cachée de la mondialisation :
http://www.verites.org/article-18536579.html

Privatiser les bénéfices, nationaliser les pertes: Non !
http://www.verites.org/article-18420746.html

La triple faute des grandes banques privées
http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=8451

La pensée unique est une menace
http://aspeta.blogspot.com/2008/01/la-pensee-unique-est-une-menace.html

Le diable est-il en Amérique ?
http://www.lagrandeconspiration.org/maitresdumonde 

USA : De l'état d'urgence à l'état d'exception permanent , par JC Paye 
http://www.aipas.over-blog.org/article-18252994.html

Petite fable immorale, de Denis Sieffert
http://www.michelcollon.info/articles.php?dateaccess=2008-04-01%2013:01:55&log=invites
 
OTAN : Géopolitique de la paranoïa
http://stanechy.over-blog.com/

Dossier Asie-UE
http://www.marcfievet.com/article-18487512.html

La Palestine de 1948 à 2007
 http://chahids.over-blog.com/article-6767640.html

Les Moonistes : Secte, religion, ou appareil politique ?
  http://www.marcfievet.com/article-18515753.html

Clearstream : Rien de clair....
http://www.marcfievet.com/article-18533818.html

Vidéo par la Télélibre du cortège de la flamme olympique à Paris
http://www.marcfievet.com/article-18542102.html

Rappel : Pour vous procurer les tee-shirts militants :


TSP o devantarthéniceARTHENICE


http://lecarnavaldarthenice.blog.fr
 
http://arthenice.hitmuse.com

http://www.spidart.com/arthenice  

TSP 0 dos
http://sanscommenttaire.blog.fr/2008/03/19/tee-shirts-et-adhesifs-voiture-3906067


_________________________________________________________________________________________


l’Humanité des débats. Cuba après Castro


L' ALIGNEMENT  EUROPEEN  SUR  WASHINGTON


  Par Salim Lamrani, enseignant, écrivain et journaliste, spécialiste des relations entre Cuba et les États-Unis (*).


Dans votre récent ouvrage, vous traitez de Cuba et de l’Europe. L’UE prétend jouer les arbitres en distribuant les bons et surtout les mauvais points. Quelles sont les raisons de son acharnement ?

Salim Lamrani. Je vais citer les documents officiels de l’UE qui expliquent clairement cet acharnement contre Cuba. Le Conseil de l’Europe affirme être « préoccupé par le fait que le gouvernement cubain est revenu sur certaines réformes menant à une timide ouverture économique. Le Conseil a déploré que ces restrictions aient encore réduit la latitude laissée aux initiatives privées ». En clair, l’Europe utilise la problématique des droits de l’homme, mais souhaite seulement le retour à un capitalisme d’entreprise privée et l’implantation d’une économie de marché à Cuba.

Peut-on parler d’un alignement sur la politique agressive de Washington ?

Salim Lamrani. C’est exact. L’UE est une puissance économique indéniable, mais reste un nain diplomatique, incapable d’adopter une position constructive et indépendante de l’influence états-unienne. La position commune adoptée en 1996 est une émanation de Washington et elle a été promue par José Maria Aznar, l’ancien premier ministre espagnol. Elle s’aligne sur la politique agressive des États-Unis à l’égard de Cuba et est vouée à l’échec car La Havane n’est pas sensible au langage de la menace et n’accepte pas d’ingérence dans ses affaires internes.

En analysant les rapports d’Amnesty International, vous montrez que les sanctions contre Cuba, sous couvert des droits de l’homme, ne tiennent pas la route. Pourquoi ?

Salim Lamrani. Pour justifier sa politique hostile à l’égard de Cuba - la position commune depuis 1996 et des sanctions politiques et diplomatiques depuis 2003 -, l’UE évoque la question des droits de l’homme. Le seul pays du continent américain victime d’une telle politique est Cuba. Or, selon les rapports d’Amnesty International, le pays américain qui viole le moins les droits de l’homme est Cuba. Voici le premier paradoxe. De la même manière, toujours selon AI, la quasi-totalité de l’Europe présente une situation bien plus désastreuse que celle de Cuba. Amnesty évoque des cas d’assassinat politique au Royaume-Uni, de torture et de traitement inhumain ou dégradant en Belgique et en France, d’utilisation de preuves obtenues sous la torture en Allemagne, de trafic d’êtres humains en Grèce, d’impunité suite à un crime commis par des agents de l’État en Espagne, d’enfants privés d’accès à l’éducation en raison de leur origine ethnique en Hongrie, de stérilisation forcée de femmes issues de minorités en République tchèque. Tout cela sur le continent des Lumières et de la démocratie ! AI n’a jamais rapporté de faits similaires à l’encontre de Cuba, même si elle y signale certaines violations. Ainsi, l’UE ne dispose d’aucune autorité morale pour donner des leçons sur les droits de l’homme à Cuba. Par ailleurs, 135 pays membres, soit plus des deux tiers de l’Assemblée générale, ont choisi Cuba en mai 2006 pour intégrer le nouveau Conseil des droits de l’homme des Nations unies. En réalité, les États-Unis et l’Europe utilisent la problématique des droits de l’homme comme prétexte et ont imposé une vision politisée de la réalité cubaine que le reste du monde ne partage aucunement.

Comment voyez-vous l’avenir de Cuba ?

Salim Lamrani. Les spéculations autour de l’avenir de Cuba émanent d’un postulat inexact qui consiste à penser que le processus révolutionnaire cubain repose sur les épaules d’un seul homme, Fidel Castro. En réalité, il s’agit d’un processus profondément ancré au sein de la société cubaine, construit par près de quatre générations de Cubains et qui est irréversible. Parler de transition serait une lourde erreur. Les Cubains n’ont strictement aucune envie de revenir à une économie de marché qui serait synonyme de remise en cause de leurs acquis sociaux et de leur souveraineté.

(*) Double Morale. Cuba, l’Union européenne et les droits de l’homme. Paris, Éditions Estrella, 2008. 123 pages. 10 euros.

(Pour commander le livre, veuillez contacter amranisalim@yahoo.fr.)

Entretien réalisé par Bernard Duraud
http://www.humanite.fr/2008-03-15_L-Humanite-des-debats_-L-alignement-europeen-sur-Washington



Eva : Cette image me plaît ! La communion des citoyens pour des causes justes.... l' ESPOIR !

p1060974.1207571928.JPGPrès de 200 personnes, dont un groupe venu d’Allemagne, ont participé dimanche dernier à un après-midi de solidarité avec le peuple palestinien au CSC Victor Schoelcher de Cronenbourg.



________________________________________________________________________________________


C O M M E N T A I R E S  :   I C I

Partager cet article
Repost0
2 avril 2008 3 02 /04 /avril /2008 23:53


http://Marcfievet.com                                       














Bonjour,

Je prépare mon article sur l' OTAN, donc je serai brève. Néanmoins, j'ai trois choses à vous dire :

La première, c'est que notre société a commencé à brandir des répulsifs contre les plus pauvres d'entre nous, sans domicile. Maintenant, on sort des répulsifs pour faire fuir les jeunes, ces nouveaux indésirables. Pour qu'ils ne se regroupent pas, et surtout pas à côté des immeubles !

Voilà les nouveaux credos de notre société qui fait de plus en plus fi de la vie humaine, de la dignité de chacun. Les sans domicile sont des gêneurs, les jeunes qui se regroupent sont des gêneurs. Bientôt, les retraités seront des gêneurs : Trop nombreux, trop vieux, trop coûteux, trop improductifs, trop mauvais consommateurs... On envisage de les euthanasier. Aujourd'hui, c'est le répulsif. Et demain ?

Il est temps de réagir avant que nous devenions tous des barbares !!! Et nous voulons imposer notre modèle au reste du monde ? Et nous voulons, via Sarkozy, copier le modèle ango-saxon, bushiste ou thatchérien ? Bigre ! Avons-nous perdu la tête ? Avons-nous oublié que nous sommes dans la patrie des Droits de l'Homme ?

Tibet - les mythes ont la vie dure. Michel Collon, une fois de plus, en dénonce un. Sur la Toile, on fait circuler une photo : Une belle manipulation de plus ! Stop l'intoxication ! Voyez l'excellent article de Michel Collon. A nouveau, il nous alerte. Ecoutons-le, c'est un Sage. Je joins son papier.

Autre imposture : Qui dirige l'Europe, aujourd'hui, sans notre permission à nous citoyens? Le gouvernement américain ! En personne ! Et en France, à travers Sarkozy, bien sûr. En force, et dans tous les domaines. Pour une société violente et sauvage, dure aux faibles, indulgente aux forts, prédatrice, inégalitaire, guerrière, belliqueuse, culpabilisatrice, angoissante, liberticide, totalitaire, terrifiante.

Mais pas seulement. Voyez l'exemple, soigneusement dissimulé dans notre presse, de la Slovénie. Les Américains gouvernent à la place des Slovènes ! Ils imposent leurs diktats ! En Europe, oui, chez nous ! Et on veut nous faire rentrer dans l'OTAN,  cette structure qui pratique le terrorisme d'Etat aux quatre coins de la planète ? Arrière, mes amis ! Sarkozy n'est pas le Général de Gaulle, comme il voudrait nous le faire croire, en commémorant la Résistance ou en s'inclinant devant sa dépouille et devant les médias admiratifs ! Il est vendu aux néocons ! Vendu ! Il assassine notre indépendance nationale, notre modèle social, notre image à l'étranger, le Droit, la République, la laîcité, la France ! Oui, il est le fossoyeur de la France, comme je le montrerais prochainement !

Eh bien, figurez-vous que les Etats-Unis, cette entité monstrueuse à visage humain et même, hypocrisie suprême, à visage divin, moral, s'empare du pouvoir des Etats Européens ! Les américains gouvernent à notre place ! Voyez cet exemple de la Slovénie, et ce qui nous attend - si ce n'est déjà fait !

Alors je le dis haut et fort : Non aux répulsifs qui ravalent les citoyens au rang de cafards nuisibles, non à la désinformation caricaturale, non à l'asservissement aux Américains et à leur mode de vie cupide, égoïste, sauvage, barbare ! Redressons la tête, et prenons nous-mêmes notre avenir en mains !  Boutons dehors l'intolérable !

Eva

TAGS : France, Sarkozy, barbarie, répulsifs, Etats-Unis, Slovénie, Michel Collon,
 Europe, de Gaulle, OTAN, résistance, sans domicile, liberticide, Aspeta etc...



Statistiques blog d' Eva  R-sistons à l'intolérable :


Hier :

  • 1072 pages vues (-1% j-7)
  • 505 visiteurs uniques

+ abonnés + visiteurs par sites + visiteurs par moteurs de recherche


_______________________________________________________________________________________


Soutenez les victimes

de répulsifs en tous genres,
les expulsés dont Sarkozy ne veut pas,
au risque de briser leur vie :


MANIFESTATION NATIONALE
samedi 5 avril 2008
au départ de Place d’Italie ( Paris 13 e )
à 14H30

_________________________________________________________________________________________


LE 12 AVRIL EN FRANCE : NON AUX FRANCHISES MÉDICALES

STRASBOURG
Le 12 avril journée d’action contre les franchises médicales
Venez déposer vos boîtes de médicaments vides ou nous soutenir
à 14h00
devant la Préfecture de Strasbourg

Retrouvez toutes les actions sur le site http://www.grevedesoins.fr/

_______________________________________________________________________________________

Signer la pétition
en faveur de Burno GUIGUE, sous-préfet

  http://soutienbrunoguigue.info

_______________________________________________________________________________________


Ménard, la désinformation, le Tibet, la Chine, etc : Commentaires

http://globe.blogs.nouvelobs.com/archive/2008/03/25/l-insupportable-et-indispensable-robert-menard.html#comments



LE  LIBERALISME  ?

A l’origine, le libéralisme était une philosophie de la liberté révolutionnaire ; il n’est devenu ce que nous en connaissons

http://collectiffsa.over-blog.com/article-18378330.html



E. TODD : " Si la France devient le caniche des USA, elle disparaîtra ".

http://www.marcfievet.com/article-18401927.html



________________________________________________________________________________________

 


M E S    B L O G S  :

 

Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... La Morale préside aux destinées du monde !

http://r-sistons-actu.skynetblogs.be/

Billet d'humeur.

Vous préférez un vrai coup de colère ? Alors, voici :

http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/

Là, je pourfends les Médias indignes !


_____________________________________________________________________




TIBET : Enquête sur une photo manipulée
MICHEL COLLON - http://michelcollon.info

Regardez bien cette photo « Soldats chinois déguisés en moines », que vous avez sans doute reçue ou recevrez bientôt. Elle circule beaucoup sur le Net, avec le commentaire : « Londres - 20 mars - Le GCHQ, l'agence gouvernementale de communications qui surveille électroniquement la moitié du monde depuis l'espace, a confirmé l'accusation du Dalaï Lama, selon laquelle l'Armée Populaire de Libération chinoise, déguisée en moines, a provoqué les émeutes qui ont tué ou blessé des centaines de Tibétains... »

La photo accusatrice


Cette photo est censée le prouver, et elle a donc indigné beaucoup de gens. Maintenant, regardez attentivement cette photo, et jouons au jeu des sept erreurs...







Les 7 erreurs...

1. Avez-vous déjà vu une « photo - satellite » prise avec un tel angle de vue ?
2. On nous dit que les soldats se déguisent en moines pour jouer les agents provocateurs. Sont-ils assez stupides pour mener une telle opération secrète en pleine rue ?
3. On nous dit que la photo est récente, juste avant les événements. Qu'est-ce qui le prouve ?
4. J'ai interrogé un ami connaissant le Tibet. Il dit que cette photo ne peut avoir été prise ce 14 mars, sous un soleil printanier, car le printemps n'est arrivé que le 21 mars cette année au Tibet.
5. Il me dit aussi que les toits des vélo - taxis de Lhassa ont changé de couleur à partir de 2005.
6. Il dit également que ces uniformes des policiers ne sont plus utilisés depuis longtemps.
7. Il fallait donc mener une petite enquête qui nous a fait découvrir une toute autre version...

Mais alors d'où vient-elle ?

En réalité, la photo date de 2003. Lors du tournage d'un film, les moines ont refusé de jouer les figurants. Ce sont donc des soldats qui en ont été chargés, et ils reçoivent ici leurs uniformes de figurants. Pratique courante là-bas, semble-t-il. En tout cas, rien à voir avec les récentes images TV montrant des moines exercer des violences et détruire des magasins à Lhassa.
Il fallait vérifier. En fait, on peut trouver confirmation sur... le site pro-indépendantiste qui diffuse la photo 'accusatrice' :

http://buddhism.kalachakranet.org/chinese-orchestrating-riots-tibet.htm

La photo y est sous-titrée : This is... Ceci n'est pas un 'mouvement tactique' inhabituel de la part du gouvernement chinois, comme on peut le voir sur la couverture arrière du rapport 2003 du Tibetan Centre for Human Rights and Democracy. Cette photo semble avoir été prise lorsque des moines ont refusé de jouer dans un film, de sorte que des soldats ont reçu instruction de porter ces robes.
Interrogé sur cette manipulation, le webmaster du site a répondu qu'il a quand même associé la photo au texte accusant les Chinois « afin de montrer le genre de leurres que les Chinois ont utilisé dans les émeutes récentes ». Chacun appréciera cette déontologie journalistique.
Ensuite, toutes sortes de groupements ont purement et simplement supprimé ce commentaire pour faire croire que la photo était récente et qu'il s'agissait d'une conspiration de l'armée chinoise. Depuis, la photo fait le tour du monde...

"Photos - satellites" ? Ce n'est pas la première fois...

1. Ce n'est pas la première fois qu'on prétend nous démontrer la vérité avec des photos - satellites. En 1990, les Etats-Unis ont prétendu disposer de photos - satellites (qu'ils n'ont jamais montrées) « prouvant » que Saddam Hussein allait envahir l'Arabie Saoudite. Ce truc de diabolisation a joué un grand rôle pour manipuler l'opinion. J'ai analysé ce médiamensonge dans mon livre Attention, médias ! (page 21)
2. En 2003, les Etats-Unis ont diffusé des photos - satellites « prouvant » que l'Irak possédait des armes de destruction massive.
3. Plus récemment, ils ont récidivé contre l'Iran (taisant le fait qu'Israël possède deux cents têtes nucléaires illégales).

Une image peut-elle mentir ?

On peut mentir avec des images. Sans parler des techniques graphiques actuelles, de grands cinéastes comme Chris Marker ont  démontré comment un commentaire peut faire dire n'importe quoi à une image et sembler crédible. En fait, l'image elle-même ne nous dit pas :
1. Quand et où elle a été prise.
2. Ce qu'elle montre vraiment.
3. Ce qu'elle cache (à côté, avant, après...)

Nous nous sommes déjà fait piéger par de telles images dans le passé. Certes, chacun se fera son opinion sur la question du Tibet en essayant de vérifier les deux versions, en étudiant les intérêts en jeu des deux côtés, notamment de George Bush que le Dalaï Lama admire tant. Mais en tout cas nous avons droit à une info non manipulée. Nous suggérons aux personnes qui ont diffusé cette image de diffuser aussi le rectificatif.

MICHEL COLLON

POUR SUIVRE :
TIBET : Signerez-vous la pétition de Monsieur Rockefeller (Exxon) ?


D'autres articles Tibet sur
www.michelcollon.info


_______________________________________________________________________________________


Les slovènes dirigés par les Américains  !



La presse informe.... en Slovénie ! Silence en France... 
L'Europe vassale des E
.U. !




http://leplanb.org


Le quotidien slovène Dnevnik a eu le courage de publier un véritable scoop : il a osé publier un « document interne » du gouvernement américain dans lequel Washington énumérait au gouvernement slovène des « directives » pour exercer la présidence slovène de l'Union européenne.

Ce document a été remis par le secrétaire d'Etat adjoint américain aux Affaires européennes, Daniel Fried, à M.Mitja Drobnic, directeur politique du ministère slovène des Affaires étrangères, lors d’une réunion de travail à Washington le 24 décembre dernier.

 

L’administration américaine  fixe ainsi les grandes orientations de ce que devait être la présidence exercée par la Slovénie sur l’UE. La « directive » précise notamment dans le domaine de la géopolitique ce qu'il faut faire pour être agréable à Washington. Par exemple : 


- la Slovénie doit être « parmi les premiers au sein de l'UE à reconnaître l'indépendance du Kosovo »

- il est de la plus haute importance de déployer, dans cette province de Serbie où les Albanais majoritaires réclament l'indépendance, une mission de policiers et de juristes de l'UE, et ceci « malgré les réticences de Moscou et de Belgrade ».

L’existence des « directives » américaines confirmée par le gouvernement slovène


Après cette sensationnelle divulgation dans la presse, le ministère slovène des Affaires étrangères n'a pas nié l'existence de ce document ni contesté son contenu. Il a seulement annoncé l'ouverture d'une enquête sur l'origine de la fuite et sa publication non-autorisée par la presse.

Mais, la polémique prenant de l’ampleur, le gouvernement slovène s’est résigné à faire payer un lampiste.

Qui ? Eh bien le directeur politique qui était allé à Washington chercher la directive…
 
Le 29 janvier 2008, le ministère slovène a indiqué dans un communiqué que « le ministre Dimitrij Rupel a accepté la démission du directeur politique, Mitja Drobnic », en précisant qu'il serait remplacé par le secrétaire d'Etat M. Sinkovec pour la durée de la présidence, qui s'achèvera le 30 juin. Mais le ministre a déploré hier soir à la télévision publique slovène qu’à cause de cette affaire « nous avons des difficultés avec nos interlocuteurs, en particulier américains ».

C'eût été tellement mieux si la presse n’avait pas fait son travail !

Le Premier ministre slovène, M. Jansa, a quant à lui minimisé, dès la parution de l’article, l'impact du document en assurant que son pays n'entendait pas reprendre à son compte les positions américaines pour en faire la politique de l'UE. Il est vrai qu'il pouvait quand même difficilement reconnaître publiquement le contraire. Pourtant, on peut d'ores et déjà remarquer que la Slovénie, en bon petit soldat euratlantiste, vient de ratifier aujourd'hui même le « traité de Lisbonne », étant ainsi le deuxième pays de l’UE après la Hongrie à ratifier ce document chaudement approuvé par Washington.

 Ces "directives" écrites remises par le Département d’Etat américain au représentant d’un Etat qui exerce la présidence de l’Union européenne montrent à quel point la « construction européenne » est un mot-codé pour désigner ce qui est purement et simplement la vassalisation américaine du continent. Le processus prend d’ailleurs désormais des proportions tellement outrées que l’opinion publique française commence à le comprendre, en dépit du matraquage médiatique dont elle est la victime pour l’empêcher de comprendre qui dirige « l’Europe ».

Comme de juste, les medias français n'ont pas jugé utile d’informer les Français de ce scandale qui a agité la Slovénie au cours des derniers jours. Un détail sans doute. En revanche, François Fillon préfère continuer à vendre aux Français le bobard éculé qui consiste à nous seriner que l’Europe servirait de contrepoids aux grandes puissances et notamment aux Etats-Unis.(..)

 Pauvre M. Fillon !

Il « rêve » et veut endormir les Français, sans se rendre compte à quel point il est pathétique de « rêver » d’une « Europe équilibrant les forces des Etats-Unis » alors qu’elle est au contraire devenue un continent complètement aux ordres de Washington.


http://www.u-p-r.org/ab/index.php?page=article&id=19



_________________________________________________________________________________________


Ceux qui sèment le malheur....


http://www.alterinfo.net/Une-conspiration-financiere-internationale-conduit-elle-les-evenements-de-notre-monde-_a18223.html

 

Alan Greenspan était-il aussi idiot qu'il y paraît lorsqu'il a créé la récente bulle immobilière qui menace d'amener l'ensemble de l'économie occidentale basée sur la dette vers un crash total ?

Et si c'était le cas, pourquoi?

Tournons nous vers un personnage américain que les théoriciens de la conspiration mentionnent le plus souvent comme se trouvant à l'épicentre d'un quelconque plan d'une élite étant réputé exister. Ce serait David Rockefeller, âgé de 92 ans, le grand-père multimilliardaire de l'élite financière mondiale.



DAVID ROCKEFELLER
par Richard C. Cook
Traduit de http://www.globalresearch.ca/index.php?context=va&aid=8450
Global Research, 27 mars 2008


L'imposant article de Wikipedia sur Rockefeller donne la version suivante d'une déclaration célèbre qu'il aurait prétendument faite lors d'un discours d'ouverture à la conférence du Groupe Bilderberg de Baden-Baden en Allemagne en juin 1991 :

"Nous sommes reconnaissants au Washington Post, au New York Times, Time magazine, et autres grandes publications dont les directeurs ont participé à nos réunions et ont respecté leurs promesses de discrétion depuis bientôt 40 ans. Il nous aurait été impossible de développer notre plan pour le monde si nous avions été exposés à la lumière de l'actualité durant ces années. Mais le monde est maintenant plus complexe et préparé à marcher vers un gouvernement mondial qui ne connaîtra plus jamais la guerre, mais seulement la paix et la prospérité pour l'humanité toute entière. La souveraineté supranationale d'une élite intellectuelle et de banquiers internationaux est certainement préférable à l'autodétermination pratiquée dans les siècles passés."

Ce discours a été prononcé il y a 17 ans. Il est intervenu au début de l'administration Clinton aux Etats-Unis. Rockefeller parle d'un « nous ». Ce « nous », dit-il, s'est réuni en meetings pendant presque 40 ans. Si vous ajoutez les 17 années depuis qu'il a prononcé ce discours, cela fait 57 ans – deux générations complètes.
Non seulement “nous” a développé un “plan pour le monde”, mais la tentative de “développer” le plan a été évidemment couronnée de succès, au moins dans l'esprit de Rockefeller. L'ultime objectif de « nous » est de créer « la souveraineté supranationale d'une élite intellectuelle et de banquiers internationaux ». Cela conduira, dit-il, vers un « gouvernement mondial qui ne connaîtra plus jamais la guerre. »

Juste à titre d'exercice intellectuel, supposons que David Rockefeller soit un personnage aussi important et puissant qu'il puisse penser qu'il soit. Donnons un peu de crédit à l'homme et supposons que lui et « nous » aient en fait réussi jusqu'à un certain degré. Cela voudrait dire que les décisions et les événements majeurs depuis le discours de Rockefeller en 1991 ont probablement aussi fait partie du plan ou qu'ils ont au moins représenté ses caractéristiques et ses intentions.

Par conséquent, en examinant ces décisions et événements, nous pouvons déterminer si en fait Rockefeller est crédible dans son estimation que l’Utopie qu’il a à l’esprit est en cours ou au moins est encore plus près de se réaliser. Sans ordre particulier, voici quelques décisions et événements présentés comme suit :

La mise en place de l’accord nord-américain de libre échange (N A FT A ) par les administrations Bill Clinton et George W. Bush ont conduit à l’élimination de millions d’emplois dans l’industrie manufacturière US comme à la destruction de l’agriculture familiale US au profit d’un « agribusiness » global.

Des accords de libre échange similaires, incluant ceux édictés sous les auspices de l’OMC , ont conduit à exporter des millions d’emplois manufacturiers vers la Chine et d’autres pays.

Le revenu moyen par habitant aux Etats-Unis s’est régulièrement érodé pendant que la part de richesse nationale détenue par les tranches les plus riches a explosé. Quelques managers de Hedge Funds de Wall Street ont gagné un milliard de dollars par an alors que le nombre de sans-abri, incluant des anciens combattants, dépasse le million.

Cette bulle immobilière a conduit à une énorme inflation des prix de l’immobilier aux Etats-Unis. Des millions de logements sont en train de tomber entre les mains des banquiers avec les saisies hypothécaires. Le coût des terrains et des locations a en outre détruit l’agriculture familiale de même que les petites entreprises. L’augmentation des taxes immobilières basées sur des estimations foncières surévaluées a poussé des millions de personnes aux faibles et moyens revenus et des retraités hors de chez eux.

Le fait que les banquiers contrôlent maintenant les systèmes monétaires dans leur totalité, sous des législations où l’argent n’est introduit que par des prêts soumis à intérêt, a conduit à une pyramide d’endettement massif qui est au bord de l’effondrement. Ce système « monétariste » a été inventé par des économistes de l’Université de Chicago financés par la famille Rockefeller. Le hic, c’est que quand la pyramide s’effondrera et que tout le monde sera en banqueroute, les banques qui ont créé l’argent « à partir de rien » seront en position de saisir tous les actifs de valeur pour presque rien, comme J.P. Morgan Chase se prépare à le faire avec les affaires détenues par Carlyle Capital. Une régulation significative de l’industrie financière a été abandonnée par le gouvernement, et tout politicien qui se met en travers de la route est détruit, comme Eliot Spitzer .

Le poids total sur les américains des taxes fédérales, des états et des gouvernements locaux dépasse maintenant 40% des revenus et il est en train d’augmenter.  Aujourd’hui, avec un début de récession, le Congrès contrôlé par les Démocrates, alors qu’il supporte le « stimulus » d’une exonération minuscule, est hypocritement en train d’augmenter les taxes par ailleurs, même pour les salariés des classes moyennes. Certaines taxes, ainsi que les prêts étudiants, ne peuvent plus être éliminés par la loi de protection contre la banqueroute.

Les prix de l’essence explosent alors que des compagnies comme Exxon-Mobil enregistrent des profits records. Les prix d’autres produits augmentent régulièrement, comme les prix des denrées alimentaires, avec quelques pays commençant à expérimenter des conditions proches de la famine. 40 millions de personnes en  Amérique sont officiellement classées dans la catégorie « risque alimentaire ».

Le contrôle de l’eau et des ressources minérales par de grandes sociétés a supprimé la majeure partie de ce qui était disponible à tous, et la dérégulation de la production d’énergie a conduit à d’énormes augmentations des coûts de l’électricité dans beaucoup d’endroits.

La destruction de l’agriculture familiale aux Etats-Unis (comme au Mexique et au Canada) par les accords N A FT A est à l’image des politiques conduites envers d’autres pays par le FMI et la Banque Mondiale. Partout dans le monde, en raison de la pression résultant du « Consensus de Washington », l’autosuffisance alimentaire locale a été remplacée par la politique de production céréalière en priorité pour l’export. La migration à partir des campagnes a contribué à accroître la population d’énormes banlieues pauvres autour des villes des pays sous-développés.

Depuis les années 80, les Etats-Unis ont combattu dans des guerres partout dans le monde, que ce soit directement ou à travers des intermédiaires locaux. L’ancienne Yougoslavie a été démembrée par l’OT A N. Sous couvert des attentats du 11 septembre et en mettant en œuvre des plans préparés d’avance, les Etats-Unis sont maintenant engagés dans une conquête militaire et une occupation militaire permanente du Moyen-Orient. Un encerclement planétaire de la Russie et de la Chine par les forces des US et de l’OT A N est en cours, et une nouvelle poussée pour militariser l’espace a commencé. Les puissances occidentales sont clairement en train de se préparer pour au minimum la possibilité d’une autre guerre mondiale.

L’expansion de l’empire militaire US à l’étranger est à l’image de la création d’un système totalitaire de surveillance aux Etats-Unis, par lequel les activités des citoyens privés sont espionnées et tracées par une technologie et des systèmes qui ont été mis en place sous le prétexte de la « Guerre contre le Terrorisme ». Des implants humains de micro puces à des fins de traçage commencent à être utilisés. Le complexe militaro-industriel est devenu la plus grande et la plus en réussite des industries du pays avec des dizaines de milliers de planificateurs engagés à imaginer de nouvelles et meilleures manières, à la fois ouvertes et secrètes, de détruire les « ennemis » à l’extérieur comme à l’intérieur du pays.

Pendant ce temps, les Etats-Unis ont la population carcérale la plus importante du monde entier. En outre, la vie quotidienne de millions de gens est un fardeau écrasant de paperasserie et de charges du gouvernement, des assurances et des intérêts financiers. Et les plus simples des transactions d’affaires sont alourdies par les commissions de légions de comptables, d’avocats, de bureaucrates, de courtiers, de spéculateurs et d’intermédiaires.

Finalement, les conditions en détérioration de la vie quotidienne ont engendré un niveau extraordinaire de maladies liées au stress, de même que des addictions épidémiques à la drogue et l’alcool. Les gouvernements du monde entier sont eux-mêmes engagés dans le trafic de drogue. A u lieu de lutter contre le niveau de stress, la politique publique est biaisée en faveur d’une énorme industrie pharmaceutique qui s’enrichit sur le niveau déclinant de santé par des traitements s’attaquant aux symptômes plutôt qu’aux causes. Beaucoup de ces traitements objets de fortes campagnes publicitaires ont eux-mêmes des effets secondaires dévastateurs.

Cette liste devrait au moins nous en indiquer suffisamment pour poser une question difficile. En supposant à nouveau que toutes ces choses font partie du plan élitiste que Mr Rockefeller se vante d’avoir développé, n’est-il pas étrange que les moyens qui ont été choisis pour arriver à « la paix et la prospérité pour l’humanité toute entière » implique tant de violence, de tromperie, d’oppression, d’exploitation, de corruption et de vol ?

En fait, il m’apparaît que « notre plan pour le monde » est un plan basé sur le génocide, la guerre mondiale, le contrôle policé des populations et l’appropriation des ressources de la planète par l’élite financière, leurs politiciens marionnettes et leurs forces armées.

En particulier, pourrait-il y avoir une meilleure manière d’accomplir tout ceci que ce qui apparaît être un plan concentré pour priver les populations partout dans le monde de leur capacité de produire leur propre nourriture ? A près tout, le génocide par la faim peut-être lent mais il est réellement efficace. Particulièrement quand il peut être mis sur le dos des « forces du marché ».

Et se peut-il que les “nous” qui sont en train de réaliser tout ceci, incluant le grand David Rockefeller lui-même, ne soient juste que des criminels qui ont d’une certaine manière pris les sièges du pouvoir ? Si c’est le cas, ce sont des criminels qui ont fait tout ce qu’ils ont pu pour assurer leurs arrières et effacer leurs traces, y compris une mainmise étouffante sur le système éducatif et sur le monopole des grands medias.

 Les électeurs n’ont certainement jamais donné leur accord à tout ceci en connaissance de cause.

 

Richard C. Cook est un ancien analyste du gouvernement fédéral U.S., dont la carrière inclus des services auprès de la U.S. Civil Service Commission, de la Food and Drug A dministration, de la Carter White House, de la N A S A et du U.S.  ...Son livre sur la réforme monétaire intitulé « We Hold These Truths: The Promise of Monetary Reform” est en préparation...  www.richardccook.com.


 29.3.08




http://poly-tics.over-blog.com


http://lagrandeconspiration.org
http://verites.org
http://marcfievet.com  
http://aipas.over-blog.org
http://mondialisation.ca
http://voltairenet.org

http://alterinfo.net
http://collectiffsa.over-blog.com


_______________________________________________________________________________________________________



Aspeta, mon préféré ! Militant bien sûr,
mais d'abord auteur et artiste :
un beau mélange !




ASPETA se méfie du président des Français,



Bien que démocratiquement élu par une majorité
de convaincus des bienfaits du système libéral,

il représente un réel danger.

Celui que ce pays soit inféodé aux dictats imposés
par des élites mercantiles dont les règles fondamentales
ne visent qu'a l'édification d'un ordre nouveau,

qui serve davantage encore leurs seuls intèrets
.

Pourtant rien n'est perdu ...

Les résitances s'organisent,
.
elles cherchent des solutions et se mobilisent
afin de participer a une reflexion citoyenne
.
qui proposera des alternatives cohérentes.

.

 
http://aspeta.blogspot.com/



_______________________________________________________________________________________



Créateurs, militants ! Visitez le site, comme le nom ne l'indique pas, d'un poète-scientifique-militant !

http://auxarmescitoyens.org/index.html

Notre nouveau président veut nous ficher, affichons-nous !

Ce site est ouvert à tous les créateurs qui veulent exprimer leur révolte, leur désillusion, leur mécontentement, leur espoir sur la France de demain que nous promeut/promet M. Sarkozy.

Déposez vos créations et surtout piochez dans celles des autres et faites-en des affiches, des T-shirts, des cartes postales, des mongolfières, des cris sur les murs, des signes visibles.

AFFICHONS-NOUS...



_________________________________________________________________________________________


CO M M E N T A I R E S   :   I C I




http://artemisia-college.org
Partager cet article
Repost0
27 mars 2008 4 27 /03 /mars /2008 11:06




http://michelledastier.org


Bonjour


Sarkozy est en train de brader l'indépendance de la France, son âme, sa spécificité, je devais vous en parler dans un article que j'intitulerais " Sarkozy fossoyeur de la France ". Patience ! 

 
Je vous ai déjà parlé de l'envoi de troupes en Afghanistan, voici quelques semaines. 

Il faut savoir que toute notre politique étrangère vient radicalement de changer. L'indépendance nationale chère à de Gaulle et à ses sucesseurs, chère au coeur des Français, c'est fini ! Désormais, nous sommes alignés sur l'Axe du Mal pour les peuples, EU-GB-Israël.


 
Sarkozy a été reçu en grande pompe en Angleterre : Ce n'est pas sans raison. Il resserre les liens avec l'ennemi "européen" de l'Europe; ce faisant, il sacrifie l'entente franco-allemande si nécessaire, pilier d'une Europe forte et indépendante, à son atlantisme forcené. C'est pourquoi le sujet de la diplomatie est tabou dans les médias surtout télévisés.


 
Nous avons à la tête de la France un étranger qui n'aime pas la France et ne se soucie pas de ses intérêts réels, de ses valeurs, de son passé, de ses orientations, de son âme, de sa spécificité.

 
Sarkozy admire l'efficacité économique anglo-saxonne, qui fait certes baisser le taux de chômage, mais qui aggrave la précarité du travail et les inégalités. Désormais, comme aux EU, des familles françaises sont souvent obligées de faire une double journée de travail.

 
Notre Chef d'Etat, par admiration pour le modèle anglo-saxon, accroche le wagon de la France à celui de l'Angleterre, dont les sentiments anti-européens et pro-américains sont connus.


 
Actuellement, tous les choix stratégiques de la France, et par conséquent de l'Europe, sont en train de changer. Un nouveau couple apparaît en Europe, derrière notre dos et contre nos intérêts, franco-anglais :  Au détriment d'abord de l'amitié franco-allemande. Ensuite, au détriment de l'Europe de la défense, qui va s'aligner sur l'OTAN, et donc perdre son autonomie, sa spécificité. Nous allons mutualiser l'effort de défense. Et nous dépendrons de l'OTAN - ce qui est contraire à la politique du Gl de Gaulle plébiscitée par les Français. Car la Défense britannique est indexée sur celle des EU.

  
Les Anglo-Saxons sont le modèle de Sarkozy, ils  mélangent traditions désuètes et modernité économique implacable. Cette volonté d'aller vers toujours plus d'atlantisme va sacrifier l'Europe puissance. En un mot, à terme, l'Europe va se dissoudre dans l'alliance atlantique, elle va y perdre son âme, sa raison d'être, son modèle.


 
L'heure est très grave ! Ce n'est pas pour rien que la politique étrangère de la France a été un sujet tabou pendant la campagne électorale !

 
Et dès maintenant, avec le renforcement du contingent français en Afghanistan, non seulement Sarkozy piétine le suffrage universel - nous sommes la seule démocratie occidentale où le Président se permet d'engager les troupes sans l'autorisation du Parlement - mais il est subrepticement en train de conduire les Français à entrer dans la guerre coloniale et civilisationnelle chère à  Bush. Ainsi, tout est piétiné : La démocratie, la politique étrangère de la France .

 
Nous entrons dans le bourbier afghan, aux côtés des Américains.  En d'autres termes, Sarkozy aligne la France sur la politique démentielle et catastrophique de Bush, pourtant désavouée par tous, même par une majorité d'Américains !


A-t-on réalisé le coût humain, financier, et sur l'opinion publique, que cela représente ? Et aussi par rapport à la politique traditionnelle d'amitié avec les Arabes ? Nous allons être au premier rang en cas de guerre, et dès maintenant, la cible des terroristes que Sarkozy, désormais, se donne pour priorité de combattre, obsessionnellement, avec Bush !
 


Notre capital d'estime à l'étranger est en train d'être ruiné.
 


Et avec cette politique, nous entrons de plain-pied dans une guerre de civilisations qui peut tous nous conduire vers l'abîme !


 
Dénonçons tous cette nouvelle imposture ! 


Eva


Shoah : Je propose qu' au lieu de commémorer seulement la Shoah des Juifs, et bien sûr aussi des Tsiganes, des Témoins de Jehovah, des handicapés mentaux, des homosexuels, des résistants etc ( j'avais suggéré mieux, qu'on fasse une journée contre TOUS les génocides, Arménien, Indien, du Rwanda, etc ) - je propose, donc, qu'on pense au présent et au futur : Les génocides qu'on prépare sur le dos des peuples en surnombre; Qu'on enseigne le respect de toute vie ! Afin de se prémunir de nouveaux holocaustes...

D'ailleurs, le risque, aujourd'hui, n'est plus l'antisémitisme à l'égard des Juifs ( ils ne sont plus inquiétés, au contraire ils ont la première place partout ) mais l'antisémitisme envers les Musulmans, les Arabes. Tous les racismes, tous les génocides, sont aussi hideux et à dénoncer !



_________________________________________________________________________________________


Voici quatre textes excellents reçus :



auto-détermination des peuples :
Si on simplifiait tout ça ?
MICHEL COLLON

Quelles sont exactement les règles qui président au droit à la séparation et, plus généralement, à ce qu'on appelle l'autodétermination des peuples ? Certains nous disent s'y perdre un peu. Et en effet, à en croire nos grands médias...

En Asie, les Tibétains y ont droit. Mais pas les Irakiens, ni les Afghans.

Au Moyen-Orient, les Israéliens y ont droit. Mais pas les Palestiniens, ni les Kurdes.

En Afrique, les généraux mafieux de l'Est du Congo y ont droit. Mais pas le Sahara occidental.

En Amérique Latine, les riches provinces (de droite) de Bolivie et du Venezuela y ont droit. Mais pas les Indiens du Chili, du Mexique, etc...

Dans les Balkans, les Albanais du Kosovo y ont droit. Mais pas les Serbes du Kosovo, ni ceux de Bosnie.

En Europe occidentale, les Flamands y auraient droit, mais pas les Irlandais du Nord, ni les Basques.

Compliqué, en effet. Si on simplifiait tout ça ? N'auraient droit à l'autodétermination que ceux qui sont « avec nous ». Pas les autres.

Et tant qu'on y est, remplaçons aussi le mot « démocrate » par « avec nous » et le mot « terroriste par « contre nous ».

Voilà, la politique, c'est simple quand on veut !

26 mars 2008

Tibet, Palestine, Irak, Kosovo, Congo, Amérique Latine...
De nombreux articles sur
www.michelcollon.info





http://michelledastier.org



________________________________________________________________________________________



Transmis par Francine et Philippe, de http://verites.org  :

(lisez le texte auquel ils font référence à la fin de leur envoi, qui explicite le thème qu'ils traitent ici)



LE  GOUVERNEMENT  DE  L ' OMBRE :

Bill Clinton s’opposa à la levée de l’embargo onusien contre l’Irak, après que Saddam Hussein se soit conformé aux résolutions de l’ONU, affamant ainsi la population et provoquant au moins 500 000 morts.

Cependant, il freina le réarmement (bloquant notamment le projet d’armement spatial) et se refusa à lancer l’opération en Yougoslavie en vue de laquelle « l’appareil sécuritaire d’État » l’avait soutenu.

Pis, en 1995, à l’occasion d’un exercice de simulation, il découvrit la composition du gouvernement de l’ombre que « l’appareil sécuritaire d’État » avait formé pour le remplacer. Il était dirigé par l’ancien ministre de la Défense Donald Rumsfeld et il comprendrait certains de ses propres collaborateurs comme le patron de la CIA, James Woolsey.

Pour se tenir prêts à la relève, ces gens espionnaient en permanence le gouvernement civil, dont ils interceptaient toutes les communcations et tous les documents. Considérant que ce dispositif de la Guerre froide était obsolète, Clinton —qui refusait d’être un président jetable de plus— ordonna la dissolution de la structure. Mal lui en prit.
  

 Le conflit qui s’est ouvert alors a commencé à ronger les États-Unis de l’intérieur, certains responsables de « l’État profond » étant emportés par l’ivresse du pouvoir, tandis que d’autres essayaient de stopper cette dérive infernale. Ce déchirement pousse inexorablement les États-Unis vers la désintégration ou la dictature.  

Passé dans une totale clandestinité, partiellement replié en Israël, « l’État profond » US ourdit un complot contre Bill Clinton. Piégé en 1995 dans une affaire de mœurs par une stagiaire israélienne de la Maison-Blanche, Monica Lewinsky, il fut soumis à une procédure d’impeachment en 1998-99. Mais, à la différence de Nixon qui n’avait pas de marge de manœuvre, Clinton fit marche arrière. Alors que la Chambre des représentants venait de voter sa destitution, il rétablit le gouvernement de l’ombre et fut sauvé par le Sénat. puis, il ordonna le bombardement de la Serbie par l’OTAN. 

http://www.verites.org/article-17008842.html


_______________________________________________________________________________ 

 

 John McCain, un dangereux illuminé
 

Parce qu'il pense que les Etats-Unis sont "la plus grande force de bien dans l'histoire de l'humanité", le candidat républicain pourrait être un président plus dangereux que George Bush, prévient le chercheur britannique Anatol Lieven*.
 





 Dans quelques années, c'est peut-être avec nostalgie que l'Europe et le monde repenseront à l'administration Bush. Ce sera le cas si les Etats-Unis élisent John McCain en novembre prochain. Au cours des dernières années, les Etats-Unis ont créé des poudrières dans différentes parties du monde. Et le Parti républicain est aujourd'hui sur le point de désigner comme candidat une allumette susceptible de mettre le feu aux poudres. Le problème que pose John McCain vient de son idéologie, de sa politique et surtout de sa personnalité. Son idéologie, comme celle de ses principaux conseillers, est celle d'un néoconservateur. Il était par le passé considéré comme un conservateur de la vieille école, un réaliste. Actuellement, les réalistes qui figurent dans son équipe n'ont plus qu'un rôle décoratif.

Poussé en partie par son intense engagement en faveur de la guerre d'Irak, John McCain s'appuie sur des néoconservateurs comme William Kristol, de l'hebdomadaire Weekly Standard, qui est un ami proche. En politique étrangère, il a pour principal conseiller Randy Scheunemann, autre néoconservateur en vue et fondateur du Comité pour la libération de l'Irak. John McCain partage leur foi dans ce que William Kristol appelle "le conservatisme de grandeur nationale." Il est persuadé que "les Etats-Unis sont le pays indispensable parce que nous nous sommes avérés être la plus grande force du bien dans l'histoire de l'humanité… nous avons fermement l'intention de continuer à utiliser notre primauté dans les affaires mondiales pour le bénéfice de l'humanité." "J'instituerai une politique que j'appelle 'réduction des Etats voyous'. J'armerai, j'entraînerai et j'équiperai des forces qui finiront par renverser le gouvernement en place et instaureront un gouvernement démocratiquement élu", avait, pour sa part, déclaré John McCain en 2000, en se fondant sur le programme néoconservateur d'instauration de la démocratie par la force. John McCain souhaite d'ailleurs qu'on attaque l'Iran si nécessaire pour l'empêcher de développer des armes nucléaires. Il a été filmé, en 2007, en train de chanter "Bombardez, bombardez l'Iran" sur l'air de Barbara Ann des Beach Boys.

Tout cela ne serait pas aussi inquiétant si John McCain n'était pas connu pour sa promptitude à s'enflammer devant les insultes – véritables ou supposées – adressées à lui-même ou au pays. "Depuis que je suis ici, je n'ai connu aucun président avec un caractère pareil", explique le sénateur républicain Thad Cochran. Voilà pourquoi ce ne sont pas seulement les électeurs américains qui devront mettre à profit les neuf mois à venir pour réfléchir aux conséquences d'une élection de John McCain à la tête des Etats-Unis. Les gouvernements européens doivent aussi se poser la question et songer à la façon d'empêcher un gouvernement McCain de poursuivre une politique incendiaire, ou si nécessaire de protéger l'Europe des conflagrations qui en découleraient.


Source :courrier international



________________________________________________________________________________________



AUTRES  BLOGS  d' Eva,  R-sistons :

R-sistons à la désinformation
(Observatoire et infos Médias)
http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com 
Reporters  Sans frontières : La manipulations sans frontières !

Le Tibet : Désinformation
http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/article-18093423.html


R-sistons à l'actualité
http://r-sistons-actu.skynetblogs.be/
On appelle ça la mondialisation heureuse...


_________________________________________________________________________________________


transmis par http://verites.org

GUERRE ET TERRORISME

- DU WORLD TRADE CENTER AU LIBAN ET AU-DELÀ -

Vers la dictature militaire et la Troisième Guerre mondiale...

 

 

LES ATTENTATS DU 11 / 9 :

LES GUERRES :

LE DESSOUS DES CARTES :


Le démembrement de la Yougoslavie
Prélude aux guerres du 21ème siècle

Points de vue   Citations   Liens   Cartes   Est-il permis d'en rire ?

Pages annexes




Mis à jour le 26.3.2008

Pages complétées récemment :
Chine / Tibet
Propagande et manipulation
Palestine III
Palestine II
Catastrophe climatique (page annexe)
Néga-sionisme nauséabond (page annexe)
Crise financière (page annexe)


http://membres.lycos.fr/wotraceafg/



___________________________________________________________________________________________


Reçu ce 28.3.8  :



Les Jeux en Chine :  jeux de dupes et jeux de cons ?
(voir références jointes ci-dessous).

La grande question que l'on va entendre encore durant les prochains mois est : faut-il boycotter les Jeux de Pékin ?


TOUS les médias vont nous polariser l'attention sur cette question, comme s'il découvraient le caractère totalitaire du gouvernement chinois...


Une mono "information" de type "pensée unique", est toujours suspecte, ne serait-elle pas là, précisément, pour ne pas que l'on regarde où il ne faut pas regarder ?


Poser la question c'est y répondre.


Et justement,  si l'on regardait du côté des USA ?



La version officielle des événements du "11 septembre", est de plus en plus remise en cause, il est temps pour le gouvernent US de réagir.


Francesco Cossiga, ancien président de la République italienne : « On nous fait croire que Bin Laden aurait avoué l’attaque du 11 septembre 2001 sur les deux tours à New York, alors qu’en fait les services secrets américains et européens savent parfaitement que cette attaque désastreuse fut planifiée et exécutée par la CIA et le Mossad, dans le but d’accuser les pays arabes de terrorisme et de pouvoir ainsi attaquer l’Irak et l’Afghanistan. »

Les dirigeants des USA sont donc responsables d’une des plus grandes mystifications de tous les temps, du massacre de leur propre population et de guerres déclanchées à partir de mensonges éhontés*, y compris la prétendue "Opération liberté immuable" ("Operation Enduring Freedom"), au nom d’une formidable imposture (voir références jointes ci-dessous).

*A propos, comme prévu, notre Président va nous impliquer encore plus dans l'aventure de ces guerres-bourbiers... (pour mieux comprendre, voir références jointes ci-dessous, dont les PDF de bas de page sur le site).

 

Depuis, les libertés aux USA sont dramatiquement remises en cause, notamment avec le Patriot Act.
 

Est également modifiée la loi de surveillance d'intelligence étrangère (FISA).

Une nouvelle catégorie de crime est créée, dit "du terrorisme intérieur" (section 802).

L’intention seule peut suffire pour arrêter arbitrairement un citoyen, sans avoir besoin d’un passage à l’acte.


Les libertés individuelles ont été très largement diminuées au profit de la répression policière, avec :


- la diminution des droits de la défense

- la violation de la vie privée

- la diminution du droit à la liberté d'expression

Déjà plus de 100.000 citoyens US ne peuvent plus prendre l'avion !


-- Cette loi a créé les statuts de
combattant ennemi et combattant illégal, qui permettent au gouvernement des États-Unis de détenir sans limite et sans inculpation, toute personne qu'il juge « terroriste ».


-- La peine de mort est toujours pratiquée à grande échelle, et LA TORTURE VIENT D’ETRE LEGALISEE !
 

-- L’utilisation d’armes à uranium et à sous-munitions est systématique, et l’utilisation « préventive » de l’arme nucléaire est devenue une option première (voir références jointes ci-dessous).


-- Des camps de concentration « prêts à servir », seraient/sont édifiés dans tout le pays (voir références jointes ci-dessous).

 

A partir de là, devons-nous pour autant donner un blanc-seing au gouvernent chinois (ou à d’autres) ?

 

Certainement pas, et au nom de quoi le ferions-nous, celui d'un parti pris, d'un l’aveuglement idéologique ? NON !

 

Pour autant, nous n'avons aucune raison de ne pas voir la manipulation grossière de l’opinion publique, destinée à détourner son attention vers un régime, pour mieux masquer les forfaitures d’un autre. *


Et comment espérer voir évoluer l’un vers la démocratie quand l’autre est en pleine descente vers l’innommable ?


Alors même que les deux régimes sont en train de se rejoindre et pourront (peuvent ?) s’entendre comme larrons en foire…

OUVRONS LES YEUX !

 

Alors, que faire vis-à-vis des Jeux Olympiques en Chine ?

 

Nous serions tenté de dire : « On s’en fout des Jeux, c’est leur problème, ce n’est pas nous qui les avons mis en Chine, qu’ils se démerdent avec… 


D'autant que rien ne nous dit que tout ce cirque n'est pas le déroulement d'un plan voulu et organisé depuis l'attribution des Jeux en Chine...

Car on est en droit de se poser la question : où veulent-ils en venir ? ».

 

Dans tous les cas, les Jeux ne devraient servir ni de faire-valoir pour la Chine, ni d’écran de fumée aux autres pays, les USA en tête... et encore moins à d'autres plans dont nous serions tous les dupés...

JP, pour  artemisia-college.org

Pour en savoir plus :

http://artemisia-college.org/PAS_RIRE_DU_TOUT___-15-72-1.html (dont 2 PDF à lire en bas de page)

http://artemisia-college.org/EXTRAORDINAIRE-00-03-01-0185-01.html

http://artemisia-college.org/O_ugrave__vont_les_USA__-00-050-01-0189-01.html

http://artemisia-college.org/Ce_qu_il_s_est_vraiment_passe___-00-050-04-086-01.html

http://lagrandeconspiration.org/ccfema.html

Sans oublier les news : http://artemisia-college.org/Finances___l_effet_dominos__-00-03-01-0192-01.html


_________________________________________________________________________________________


Opération " boucherie " en Irak   !

http://usa-menace.over-blog.com/article-18218157.html

et http://marcfievet.com


Voilà dix-sept ans, aujourd’hui, que l’Amérique et la Grande-Bretagne se sont embringuées dans leur « Solution Finale » de la population irakienne.

Les quarante-deux journées de bombardements en tapis, réjouissance à laquelle s’étaient joints trente-deux autres pays, contre un pays comptant tout juste vingt-cinq millions d’âmes, doté d’une armée de jeunes conscrits, une moitié de la population, en gros, âgée de moins de seize ans, et pas d’aviation, n’étaient que le début d’un siège total, sous l’égide de l’Onu, d’une férocité toute médiévale. Ayant réduit l'Irak, comme James Baker s’étaient vanté qu’il le ferait, à l’« ère préindustrielle », ce pays se vit dénier toute normalité : ni commerce, ni aides, ni télécommunications, ni énergie, ni traitement des eaux usées, ni réparations de canalisations d’eau potable, ni semences, ni nourriture, ni médicaments, ni équipement médical…

Dix-sept ans avant la date où j’écris ceci, l’Irak entrait dans la deuxième semaine de bombardements en tapis barbares, quasiment vingt-quatre heures sur vingt-quatre, qui, à l’époque, comme c’est toujours le cas aujourd’hui (je le rappelle, de crainte que nous ne l’oublions, à nouveau), violaient le protocole additionnel numéro 1 à la Convention de Genève de 1977, dont voici le texte :

« Il est interdit d’attaquer, de détruire, d’enlever ou de mettre hors d’usage des objets indispensables à la survie de la population civile, tels les aliments, les récoltes, le bétail, les installations de traitement de l’eau potable ou d’irrigation, afin d’en priver la population civile ou la Partie adverse au conflit… ce, quelque soit le motif. »

La blitzkrieg contre l’Irak visait délibérément tout ce qui était « indispensable à la survie ».

En l’espace de vingt-quatre heures, la plus grande partie avait été détruite. L’électricité fut coupée au bout de deux heures de bombardement, entraînant la mort des patients branchés à des machines de respiration assistée et tous les équipements vitaux, les bébés en couveuse, ou les personnes nécessitant une assistance respiratoire sous oxygène. Les réfrigérateurs se mirent à dégeler, tous les médicaments nécessitant d’être réfrigérés, ainsi que les poches de transfusion sanguine ou de solutions salines destinées aux blessés furent détruits. La nourriture commença à pourrir, et, entre bombardements et fermetures des banques (un peu plus tard, par crainte des pillages et mises à sac), les pièces de rechange se raréfièrent, jusqu’à devenir tout-à-fait introuvables...


suite à http://usa-menace.over-blog.com/article-18218157.html



________________________________________________________________________________________



Cheney au Moyen Orient pour attiser les tensions avec l' Iran

Tant que Cheney sera au pouvoir, de toute façon, une menace pèsera sur l'Iran et sur le monde. Cet individu cynique et machiavélique.. n'est bon qu'à fomenter de sales plans avec ses amis criminels Barak et Netanyahou... En mettant Bush au pouvoir en trichant, c'est surtout Cheney qui a été élu avec ses amis de l'époque, Wolfowicz et toute la clique de sionistes. Lorsque l'on voit tous les va-et-vient du crapulesque Cheney, nul doute que l'attaque de l'Iran est prévue. Nous allons même vous dire mieux, l'attaque contre Bassorah en ce moment, pour soi-disant éradiquer l'armée du Mahdi nous semble quelque peu surprenante car cette ville se situe au sud-est de l'Irak, pratiquement contre la frontière de l'Iran et à deux pas du détroit d'Ormutz où sont stationnées tous les navires de guerre. Il est donc fort probable que sous peu un incident va se produire qui sera attribué aux Iraniens, histoire de leur régler leur compte. Suite à ..

http://usa-menace.over-blog.com/article-18204440.html


__________________________________________________________________________________________



Coup de colère d' Adriana, avec Médecins du Monde 
Martyr des Irakiens, à cause de la clique americano-sioniste
:
 

Lisez le topo de Médecins du monde sur ce qu'il en est vraiment de l'Irak...

suite à

http://usa-menace.over-blog.com/article-18212737.html



________________________________________________________________________________________


Naissance d'un protectorat de l'Otan en Europe

http://usa-menace.over-blog.com/article-18209173.html


CIA : " C'est nous qui avons préparé l'insurrection au Tibet "

http://usa-menace.over-blog.com/article-18208317.html




________________________________________________________________________________________




COMMENTAIRES   :   ICI


Partager cet article
Repost0
16 mars 2008 7 16 /03 /mars /2008 20:00
undefined

Bonjour

Comme je vous l'ai dit, je prépare plusieurs sujets qui demandent beaucoup de recherches, sauf celui sur mai 68 pour lequel j'apporterai une information inédite, déterminante pour le déroulement des événements. Je suis la seule à connaître un fait qui a changé le cours de cette période. Rendez-vous bientôt ! Vous saurez, alors, à quoi tient l'actualité. Parfois, à un rien. Et pourtant ce rien a déclenché les manifestations au Quartier Latin, très brutales ! 

Les événements sont graves, actuellement. Dans mon blog sur la désinformation, j'ai posté un papier sur leTibet, et croyez-moi, il n'a rien à voir avec les discours ultra-libéraux retransmis par les médias aux ordres. Comme au Kosovo, comme à Cuba, une partie décisive pour le Grand capitalisme financier se joue là-bas. Les requins convoitent les ressources des peuples, et le pouvoir. La Russie, la Chine, indépendants, sont des gêneurs. Et la stratégie appliquée là comme ailleurs - au Kosovo en particulier -, est la parcellisation, la division des peuples - désirée, entretenue, provoquée, même si les conséquences sont meurtrières .... un Etat faible se soumet plus facilement aux diktats de la mafia mondiale  !

Ce soir, je lance cette parution pour vous informer sur le Traité de Lisbonne, ce racket de la volonté des peuples.  Un accroc monumental à la démocratie hypocritement revendiquée ! Oui, notre vote a été détourné par des bandits. Moi, Européenne convaincue, j'avais voté contre ce traité ultra-libéral, et on m'a volé mon bulletin de vote, de surcroît en promettant la "démocratie irréprochable" ! Quelle imposture ! 

Le traité de Lisbonne prend du plomb dans l'aile ! Oui, ce n'est pas  joué, grâce à nos amis allemands ! Merci aux administrateurs du site
http://verités.org :  Ils m'ont envoyé cette information que je vous retransmets aussitôt.

Et je vous joins des articles décisifs pour la compréhension du monde.  Fidèle à mon goût pour la Vérité. Coûte que coûte !  Ce soir, j'ai trouvé à nouveau dans ma boîte mails des intimidations d'une catholique intégriste ultra-sioniste (selon les renseignements donnés par des amis ayant fait des recherches sur elle, adresse même fournie) : Elle menace, pas moins, de me poursuivre devant la Cour Européenne, à cause de mes écrits  ! Du délire ! Pourquoi pas devant la Cour Pénale Internationale ?  En me harcelant ! Oui, aujourd'hui les humanistes épris de Vérité, de Justice, de Paix, de communion entre les civilisations, de rejet des communautarismes évangéliste, sioniste, islamiste - je combats particulièrement les deux premiers, car ils détiennent le pouvoir financier, militaire, médiatique - ceux-là, donc, sont attaqués, tandis que les criminels néo-cons américains, anglais, israéliens, échappent à toute poursuite ! C'est le monde à l'envers ! 

Ce lundi apm: 2 nouveaux mots, vides,  d'Isabelle C. 
Harcèlement. Elle fait une fixation sur moi. Idée fixe d'une désoeuvrée fanatique !
Je lui réponds en lui retournant plusieurs fois son mot vide, pour qu'elle voie en face sa stupidité.... !  
Elle veut m'intimider ! Je prends acte publiquement. Vous êtes témoin...

Reçu aussi ce jour (quel hommage !) : 

Bonjour Eva,

Je découvre des tas de blogs que je finis par considérer comme
incontournable.
Et aussi, que tu es en liens dans beaucoup de blogs. On ne pourra
bientôt plus faire un clic sans tomber sur toi !
Je me félicite de l'élection de...  P.H
.



undefined

Tee-shirts lancés par une de mes fidèles lectrices,
  
pour la contacter :

Arthénice

Ecrivain

http://lecarnavaldarthenice.blog.fr



Il est temps de LEGIFERER pour que la liberté d'expression soit respectée sur le Web, pour que le Net ne soit plus  pollué par des extrémistes fanatiques intransigeants ! Et qu'ils soient mis juridiquement hors d'état de nuire (cf ces courriers menaçants de la dame, ou  trolls pour d'autres...).

Amis internautes, soyons vigilants ! L'intolérance rôde ! Cette extrémiste incarne ce que nous rejetons avec force, le refus de la liberté d'opinion ! Le sectarisme ! Le communautarisme !

La Vérité doit triompher !  Et la vérité, par exemple, voyez plus loin, c'est que de plus en plus de Juifs en ont assez de subir la loi des sionistes extrémistes !  

Ca suffit, l'extrémisme ! Et ça suffit la mafia mondiale militaro-libérale prédatrice !

Et le dernier poilu est là pour nous le rappeler : Les guerres, les peuples n'en veulent pas ! 

Unissons-nous TOUS - toutes tendances et origines confondues - , comme je ne cesse de le dire, contre ceux qui ont déclaré la guerre à l'humanité : le groupe de Bildelberg, les néocons anglais, américains, israéliens - et désormais français, avec le tandem Sarkozy-Kouchner ! 

Je le répète : face à la menace, il n'y a plus ni gauche, ni droite, ni Chrétiens, ni Juifs, ni Musulmans, ni Blancs, ni Jaunes, ni Noirs, ni classes populaires ou moyennes ou libérales... Il n'y a plus qu'un ennemi commun, qu'il faut combattre si nous ne voulons pas voir triompher - cf ce 15.3. un post de l'Aviseur International - ceux qui n'hésitent pas à envisager l'euthanasie des retraités... ! Dans quelques jours, vous aurez un article sur les Indiens sacrifiés aux multinationales : Ils sont pourtant là pour nous rappeler le respect que l'on doit aux anciens ! Mais non, l'oligarchie à la tête de la planète estime que les retraités coûtent cher à la société, qu'ils sont inutiles et de piètres consommateurs ! 

Quand une société tombe aussi bas, elle se déconsidère elle-même. Raison de plus pour lui résister tous ensemble !

Eva

Mes autres blogs : 

http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/
(de l'info sans info... - Propagande contre la Chine - Le 11.9., etc )

http://r-sistons-actu.skynetblogs.be/
(Un si joli monde ! ...)

Nouvelles parutions !



I N F O S 
______________ 

en  COMMENTAIRES
(un peu plus bas)


__________________________________________________________________________



Abonnez-vous à ma prose, c'est gratuit. 
Recommandez ce blog.
 
je vous conseille des sites comme ceux de 
http://syti.net
http://marcfievet.com  (l'Aviseur International), 
http://michelcollon.info
ou encore
http://voltairenet.org
http://lagrandeconspiration.org
http://aspeta.blogspot.com, 
http://mondialisation.ca
http://vérites.org
http://solidariteetprogres.org, etc....



__________________________________________________________________________


Dimanche 16 mars 2008
Le traité de Lisbonne pourrait être stoppé en Allemagne !


En Allemagne, le débat parlementaire sur le traité de Lisbonne a commencé hier et déjà la ratification a pris du plomb dans l'aile. Le Linkspartei (Parti de la Gauche), seul groupe parlementaire à s'opposer au traité, à cause notamment de la militarisation sans précédent de l'Europe et des déploiements hors zone, a annoncé qu'aussitôt le traité ratifié au Bundestag le 25 avril, il déposera un recours à la cour constitutionnelle, ce que le député de la CSU (Union sociale Chrétienne) Peter Gauweiler s'est également engagé à faire.

Le journal European Forum d'hier écrit qu'un tel « recours juridique lancé par le troisième parti d'Allemagne contre le traité pourrait bloquer la ratification, provocant la peur que le plus grand pays membre puisse ne pas signer le traité à temps pour qu'il puisse entrer en vigueur, comme prévu, le 1er janvier 2009 ». L'article explique, en citant le dirigeant de l'Independence Party britannique, Nigel Farage, qu' «il n'est pas exagéré de dire que ceci peut stopper net le traité».

Citant aussi une source diplomatique, European Forum souligne l'embarras dans lequel se trouve le président allemand Horst Koelher « Il serait très embarrassant pour le Président de signer et d'approuver le texte comme légal pour voir ensuite les juges de la plus haute autorité judiciaire, la cour constitutionnelle, dire l'inverse ».


Le traité de Lisbonne bloqué au parlement polonais !


Bruxelles a été ébranlé hier par un revirement inattendu à Varsovie. Jaroslaw Kaczynski, dirigeant du parti de l’opposition PiS au parlement polonais, a annoncé que lui et son parti ne ratifieraient pas le traité de Lisbonne, parce qu’il « ne peut-être accepté, tant qu’il est interprété d’une manière qui menace la souveraineté de certains Etats. » Quant à la Pologne, elle ne rendra jamais sa souveraineté, a-t-il dit, appelant à une renégociation de la ratification, pour au moins y ajouter un préambule établissant la primauté de la Constitution polonaise sur le traité de Lisbonne. Le texte doit dire que « la République polonaise reste et restera un Etat souverain », a t-il dit. 
(..)

Parlant pour la majorité gouvernementale, le Président du parlement Bronislaw Koromowski a exclu tout changement dans le texte du Traité, tout en se moquant de Kaczynski : « s’il n’aime plus le traité, il devrait aller voir son frère et lui dire de ne pas le signer », ce qui fait référence à son frère Lech Kaczynski, qui est toujours le Président de la Pologne, et dont beaucoup suspectent déjà qu’il ne signera finalement pas le Traité, même s’il est ratifié par le parlement. Pour le moment, la ratification est bloquée puisqu’il n’y a plus la majorité requise des 2/3 pour le vote parlementaire.


Suivre la campagne
"Non au Coup d’Etat de Lisbonne"


 
http://www.solidariteetprogres.org


Source : http://www.alterinfo.net/Le-traite-de-Lisbonne-pourrait-etre-stoppe-en-Allemagne_a17795.html?preaction=nl&id=7221598&idnl=32845&



envoyé par http://verites.org


 ZEVENGEUR : http://french-revolution-2.blog.fr/


Le Traité de Lisbonne est un « Coup d’état », affirme une juriste française

Excellent article sur le blog www.solidariteetprogres.org qui rappelle que Sarko en violation de la constitution a fait ratifier un traité que les français ont rejeté par référendum. C'est un coup d'état  !  

Extraits de l'article du blog : Le texte de la très populaire Constitution de 1793 n’y allait pas de main morte en disposant, dans son article 27 : « Que tout individu qui usurperait la souveraineté soit à l’instant mis à mort par les hommes libres »...article 35 du texte de 1793 qui affirmait solennellement : « Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs »...le principe de la République est « gouvernement du peuple par le peuple et pour le peuple » et que son président est élu au suffrage universel direct pour veiller au respect de la Constitution,...[les] parlementaires, au lieu de commettre eux-mêmes une forfaiture en autorisant la ratification d’un traité rejeté par leurs mandants, de se constituer en Haute Cour pour sanctionner le coupable...Sans insurrection ni destitution, nous n’aurons alors plus qu’à pleurer sur notre servitude volontaire en réalisant que nos élus représentent bien ce que nous sommes nous-mêmes devenus : des godillots
."


__________________________________________________________________



JUIF  N ' EST  PAS  ETRE  SIONISTE !

Shalom et Salam
Samuel Gutmann
Tribune libre
Shalom et Salam

 J’habite à Sarcelles, je ne connais rien de Courchevel. Je suis juif, juif et nationaliste, nationaliste français et géopolitiquement eurasien. Logique, comme Ashkénaze je suis un fils de Khazar, mon passé c’est la steppe. J’aime les empires mais pas les impérialistes, la Rome réelle mais pas l’amérique légale. (..)


Je n’ignore pas non plus tout ce que le judaïsme a apporté au monde, notamment à travers le Christianisme et l’Islam. Même le « bouc émissaire », cette formule qui a si souvent accompagné notre malheur, vient de nos traditions les plus lointaines : à Kippour, deux boucs identiques étaient choisis, l’un était sacrifié à Dieu, l’autre était renvoyé dans le désert se perdre vers Azazel. Spirituellement nous sommes tous des sémites a dit l’un de vos papes. J’ai du respect pour l’ère païenne mais je sais aussi que rien ne s’écroule sans raison. Je ne crois pas comme Nietzsche, le père infâme et syphilitique du nazisme comme de l’individualisme libéral, que nous vivions « par delà le bien et le mal ». Je crois au Bien, pas au bien de consommation, pas au bien américain et à son nouvel axe, mais aux Justes. Qu’ils cachent des mômes juifs en 1944 ou qu’ils soient médecins à Gaza, peu m’importe, ils sont du bon côté de la barricade…

Si je déteste les sionistes c’est d’abord comme juif

En 1945 nous aurions pu devenir ambassadeur de l’humanité, relier les hommes par notre souffrance, mais Ben Gourion et sa clique nous ont jeté du côté des bourreaux. Je hais le Betar qui défilait en chemise brune dans les rues d’Allemagne en 1938… Je lui préfère le Bund, ses juifs socialistes qui défendaient leurs frères dans l’empire russe face aux pogroms. Qu’on leur pardonne leur impiété, ils distribuaient du porc pendant shabbat. Ecoutez les hommes en noirs de Neturei karta : « tous les juifs ne sont pas sionistes, tous les sionistes ne sont pas juifs ». 

Les sionistes ne sont même pas juifs,
 

c’est Dieu qui à la fin des temps nous donnera une terre, pas les merkavah et les F-16, quelle folie criminelle de la part de ces égarés! Les rabbins sont membres de l’OLP, comme le FPLP de Georges Habache... Aujourd’hui certains juifs préfèrent se souvenir de l’abbé Grégoire que de Pétain. Ils déplorent Finkielkraut et regrettent Marc Bloch.. Les juifs anti-sionistes sont peut-être une minorité mais les goyim, anti-sionistes ou nationalistes, le sont aussi. Tant mieux, ce sont les minorités qui font l’Histoire

http://www.voxnr.com/cc/tribune_libre/EkpVEuVAAATFbcUnBQ.shtml


___________________________________________________________________________________



BARROSO complice de la CIA ?


Le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, pourrait être rattrapé par son passé très proaméricain de Premier ministre portugais, entre 2002 et 2004. Sa compatriote et eurodéputée socialiste Ana Maria Gomes l'a interpellé sur sa complicité éventuelle avec la CIA, écrit jeudi le quotidien Le Soir.

Le président de la Commission

Entre 2002 et 2006, quelque 700 prisonniers de la CIA et de l'armée américaine sont passés par l'espace aérien ou les aéroports portugais en route vers Guantanamo. L'Eurodéputée Ana Maria Gomes s'interroge sur ce que savait M. Barroso de ces transits et s'il les a autorisés.
"Je lui ai demandé de rendre public l'avis légal que son cabinet avait sollicité auprès d'un juriste portugais sur le passage dans les eaux portugaises de navires impliqués dans le transfert illégal de prisonniers suspects de terrorisme et soustraits à la justice. Ces navires sont plusieurs fois passés dans les eaux portugaises. J'attends sa réponse", a-t-elle poursuivi.

Selon le porte-parole de la Commission européenne, "le président Barroso n'est pas au courant que quelque chose d'illégal se soit passé alors qu'il était Premier ministre et il n'a, en tous cas, jamais autorisé quelque chose d'illégal". Ana Maria Gomes a également évoqué d'autres "casseroles", qui ont fait ou font l'objet de procédures judiciaires au Portugal. Les "sorties" de l'eurodéputée tombent assez mal pour José Manuel Barroso qui espère être reconduit à la tête de la Commission européenne en 2009. (belga/7sur7)

13 mars 2008 L' Aviseur, http://marcfievet.com 




_________________________________________________________________






cgtretraites032008.jpg

____________________________________________________________________________________



Création du Mouvement politique anti-impérialiste

Le Samedi 22 Mars,

 (rdv à 14H30  au métro Corvisart) 

aura lieu la réunion de lancement officiel du Mouvement politique anti-impérialiste de demain, en l'occurrence le MDI.

En effet, née de la rencontre et de la réunion de militants: panafricains (les kémites), indo-européens, panarabes (Abdal Sidiqq Mouvement), mais aussi asiatiques et d'habitants de banlieues; le mouvement MDI se veut une structure éthno-différencialiste et anti-raciste, luttant pour la dignité des peuples.

Le MDI est ouvert à toutes les personnes désireuses de mette un terme à l'hégémonie des impérialistes





EVA : Je ne connais pas ce mouvement, personnellement je n'approuve par le communautarisme ni les expressions identitaires, je suis pour le rassemblement, l'union toujours la plus large possible. Mais au nom du respect pour les mouvements anti-impérialistes et les luttes des minorités peinant à se faire entendre, je décide donc de donner cette information. Si certains d'entre vous connaissent ce mouvement, merci de m'informer. Il est évident que, adepte de la non-violence active d'un Martin Luther King, je ne m'associerai jamais à un mouvement prônant la moindre violence comme moyen d'action. J'ai aimé le mot "dignité des peuples". Là, je suis pleinement d'accord. Toute vie est sacrée, et mérite respect.



______________________________________________________________________


Le réchauffement global d’Al Gore : instrument d’un nouvel impérialisme environnemental
20 mars 2007

 

 

 

 

Bataille mondiale sur la fraude du réchauffement planétaire

L’opération lancée par l’ancien vice-président américain Al Gore et ses co-conspirateurs en vue de créer une énième bulle financière basée sur les technologies soi-disant « renouvelables », rencontrent une vive opposition.

 

 

Le film-documentaire d’Al Gore, Une vérité qui dérange (2006),  (..) ne reflète aucunement une prise de conscience soudaine, par les peuples du monde, du danger que représente le réchauffement global, mais plutôt l’une des campagnes de propagande les plus massives de l’histoire. Après son début en mai 2006 aux Etats-Unis, Une vérité qui dérange a été distribué dans 35 pays, quelquefois présenté par Gore lui-même, et doit bientôt être introduit dans les écoles et les églises. 

Ce documentaire, récemment couronné d’un Oscar, n’est que la partie la plus visible d’une série d’opérations psychologiques et politiques coordonnées par des intérêts financiers basés en Grande-Bretagne, ayant pour but de tromper et de contrôler.

L’opération Gore dans son ensemble est organisée par ce que l’on pourrait appeler le « Centre de commande britannique », un réseau reliant étroitement le Premier Ministre britannique Tony Blair, le Chancelier de l’Echiquier Gordon Brown, le milliardaire à la retraite, ex-patron d’eBay, Jeff S. Skoll, aujourd’hui président de Participant Productions et principale source de financement du documentaire d’Al Gore, ainsi que le hedge fund Generation Investment Management, autrement connu comme « Blood and Gore », également basé à Londres.

En avril 2006, lors de son Skoll World Forum, le milliardaire a présenté David Blood et Al Gore, les deux co-fondateurs de Generation Investment Management, comme les « superstars » de l’ »économie du changement climatique ».

 

 

(..) En ce qui concerne la conclusion du film, selon laquelle il faudrait réduire les niveaux d’activité économique et de population humaine, afin de réduire le dioxyde de carbone dans l’air, elle ne fait que prouver que toute cette campagne ne vise qu’à terroriser les populations et à contrôler l’activité économique des peuples et des nations.

Au moment où le documentaire de Gore sortait en Grande-Bretagne, l’hebdomadaire britannique The Economist (9-15 septembre 2006) publiait un dossier intitulé « The Heat Is On : A Special Report on Climate Change », appelant à établir un marché global sur le carbone, afin de vendre et d’acheter des quotas d’émission, calqué sur le système européen mis en place en 2005. Le quotidien conservateur de Londres, le Daily Telegraph, rapportait plus récemment (le 14 mars 2007) que le véritable message d’Al Gore était le « florissant marché des droits d’émission du carbone ». Le journaliste Tom Stevenson, spécialiste des questions économiques, écrivait que Gore « peut reconnaître la tendance », que « l’échange de droits sur le carbone est l’activité la plus chaude en ville ».

Lors d’une tournée en Australie, puis à New York en octobre 2006, Gore avait même appelé à soumettre les foyers domestiques au même type de système de quotas d’émission que celui mis en place pour les entreprises, un système qu’il a baptisé « Association des hypothèques neutres sur le carbone ». Il n’est pas étonnant que Gore ait été embauché à l’automne comme conseiller auprès du Gouvernement britannique par Gordon Brown. Brown a déclaré que la Grande-Bretagne pourrait être à l’avant-garde des « initiatives » sur le changement climatique en créant de nouveaux marchés.

Comme l’expliquait Nick Stern, auteur d’un rapport sur le réchauffement climatique commandé par le gouvernement travailliste, « l’échange de droits d’émission peut générer de flux significatifs d’investissement dans les pays en voie de développement. Mon ambition est de construire une bourse globale sur le carbone, fondée sur le système des droits d’émission de gaz à effet de serre de l’Union européenne. Totalisant aujourd’hui 9 milliards d’euros, les droits d’émission pourraient croître jusqu’à 50 ou 100 milliards d’euros. Nous allons faire avancer cette idée en organisant une conférence internationale, qui aura lieu à Londres, pour discuter comment lier les différents systèmes existant aujourd’hui dans plusieurs pays et favoriser les échanges de droits d’émission dans les pays en voie de développement, afin de transformer ce système en croissance en une force globale pour le changement. » La Chine, le Brésil, l’Afrique du Sud, l’Inde, le Mexique et d’autres seront les cibles de ce nouvel impérialisme « environnemental ».

(..)

Lorsqu’on demanda à l’analyste financier Jim Cramer, lors d’une émission diffusée en février sur MSNBC, ce qu’il pensait de la possibilité de voir Gore se présenter à l’élection présidentielle de 2008, sa réponse fut : « Non. Il est gérant de hedge funds maintenant. Personne ne quitte ce jeu. »






______________________________________________________________________________________





Le 19 février dernier, Fidel Castro annonçait qu’il ne briguerait pas la Présidence de Cuba, où il n’était plus apparu en public depuis 19 mois. La réaction des médias capitalistes à cette nouvelle fut écœurante : aucune mention des conquêtes sociales de la révolution ; innombrables discours sur la « dictature brutale », etc.

 

Immédiatement, George Bush a déclaré que le retrait de Castro devait ouvrir une période de transition démocratique, « et cette transition doit au final déboucher sur des élections libres et justes ». Il ajoutait : « Les Etats-Unis aideront le peuple cubain à comprendre les bienfaits de la liberté. » Les bienfaits de la liberté, aux peuples d’Irak et d’Afghanistan ?

 

L’hypocrisie de cet homme n’a aucune limite. Tout le monde sait que l’élection de Bush, en 2000, a été marquée par des irrégularités. Il n’a donc aucune autorité pour donner des leçons de démocratie. Par ailleurs, les récentes élections au Pakistan ont donné lieu à une fraude massive, certainement organisée grâce à l’aide et aux conseils des « experts » américains.

 

Hillary Clinton, Barack Obama et les officiels européens ont tous participé au concert réclamant des « réformes démocratiques » à Cuba. Lorsqu’il s’agit de Cuba, ils se présentent tous comme de grands démocrates. Mais en réalité, ce sont autant de vautours qui attendent de pouvoir plonger leurs becs et leurs griffes dans la chair de Cuba. Ce qu’ils veulent, c’est la fin du système économique instauré dans la foulée de la révolution cubaine. Ils veulent la restauration du capitalisme à Cuba. Voilà ce qu’ils entendent par « démocratie » ! 

La « voie chinoise » 

Pendant que Bush serre son revolver et demande un renforcement de l’embargo sur Cuba, les capitalistes les plus intelligents, aux Etats-Unis et en Europe, avancent la nécessité d’une levée de l’embargo et du développement d’échanges commerciaux avec Cuba. Est-ce que cette aile de la bourgeoisie a d’autres objectifs et intérêts que Bush ? Non. Simplement, elle comprend mieux que Bush et son cercle d’amis obtus que le meilleur moyen de restaurer le capitalisme, à Cuba, consiste à lever l’embargo, à accroître le commerce, à inonder l’île d’argent et à laisser le processus suivre son cours.

 

Tous les discours sur la « démocratie » ne sont qu’un leurre pour cacher les véritables objectifs de l’impérialisme. Il y a peu, le Financial Times formulait la chose en des termes plus directs. Le journal britannique proposait que l’embargo américain soit levé et que Cuba s’engage sur la « voie chinoise ». Le modèle chinois signifie une ouverture au capitalisme accompagnée du maintien d’un contrôle ferme du pouvoir d’Etat, au sommet. 

Fidel Castro : un obstacle à la restauration du capitalisme 

Castro a visité la Chine dans les années 90, après l’effondrement de l’Union Soviétique, et il n’a pas aimé ce qu’il a vu. Depuis, malgré une certaine ouverture aux investissements étrangers, dictée par les circonstances économiques, Castro a résisté au développement accéléré du capitalisme à Cuba. C’est pour cela que les capitalistes le détestent : ils haïssent la révolution qu’il symbolise.

 

Il faudrait rappeler à ces messieurs à quoi ressemblait Cuba avant la révolution de 1959. C’était une dictature pro-américaine dirigée par Fulgencio Batista. A l’époque, aucun appel à la « démocratie ». Batista était l’ami des Américains. Il dirigeait le pays pour leur compte. Cuba était leur terrain de jeu – cependant que le peuple cubain vivait dans de terribles conditions.

 

La révolution cubaine a mis un terme à tout cela ! Elle a permis de développer le pays. Elle a amélioré le système de santé d’une façon telle que l’espérance de vie, à Cuba, a atteint les niveaux des pays capitalistes avancés. Elle a apporté l’éducation gratuite pour tous. Elle a rendu au peuple cubain sa dignité. Elle a également écarté la bourgeoisie parasitaire et la domination des multinationales américaines.

 

Pour les libéraux bourgeois et petits-bourgeois de Londres et New-York, ce sont là sans doute des détails sans importance. Après tout, ces gens ont de quoi se payer leurs frais de santé. Ils veulent se battre pour la « démocratie » à Cuba. Ils se battront également pour la privatisation de la santé, de l’éducation et des entreprises d’Etat. Ils se battront pour le droit des multinationales de piller Cuba, de renvoyer l’île à l’époque de Batista.

 

Ils réalisent aussi que tant que Castro sera vivant, même s’il n’est plus formellement au pouvoir, il aura toujours beaucoup d’influence sur ce qui se passe à Cuba. Il reste le premier secrétaire du Parti Communiste. C’est ce qui explique la prudence de certains commentateurs bourgeois.

Ils ont commencé à spéculer sur le rôle de Raul Castro, qui a pris la relève de Fidel. Ils scrutent chaque mot que Raul prononce, en espérant y découvrir une ouverture au capitalisme. Ils ont relevé que depuis son arrivée aux devants de la scène, il y a 19 mois, Raul Castro a encouragé les Cubains à débattre des carences du « système communiste ». Bien qu’il n’ait introduit que des changements mineurs, à ce jour, Raul a suscité l’espoir, chez les impérialistes et les exilés cubains de Miami, d’un début de processus de restauration du capitalisme. 

Comment aller de l’avant ? 

Ils n’auront pas apprécié ce que Raul Castro a dit vers la fin de l’année dernière : « Les défis qui nous attendent sont énormes. Mais personne ne doit en douter : notre peuple est fermement convaincu que c’est par le socialisme que nous réglerons les problèmes et que nous préserverons les conquêtes sociales d’un demi-siècle de révolution. » Cependant, le même Raul Castro annonçait également, en juillet dernier, que Cuba était ouvert à des pourparlers pour mettre un terme à des décennies de conflits avec les Etats-Unis – lorsque Bush aura quitté la Maison Blanche.

 

D’après certaines sources, Raul Castro est considéré comme un admirateur du modèle chinois, lequel implique un relâchement du contrôle de l’Etat sur l’économie. Il est clairement poussé par la nécessité de développer l’économie cubaine. Le pays a subi des décennies d’embargo. Il a terriblement souffert de l’effondrement de l’Union Soviétique. Cependant, nous devons rappeler une chose : le régime chinois a commencé par l’idée d’un assouplissement de l’économie dans le but stimuler la croissance – mais désormais, c’est le mode de production capitaliste qui domine l’économie chinoise ! Au passage, la plupart des acquis de la révolution chinoise ont été liquidés.

 

Les problèmes auxquels Cuba est confronté ne viennent pas de la propriété d’Etat des moyens de production. Ces problèmes viennent de l’isolement de la révolution dans un seul pays. Le socialisme dans un seul pays n’est pas possible. Si ce n’était pas possible dans la puissante Union Soviétique, comment est-ce que ce pourrait l’être à Cuba ? Du fait de son isolement, la révolution cubaine a dû s’appuyer sur la Russie stalinienne, ce qui a développé les tendances bureaucratiques du régime.

 La solution ne réside donc pas dans le modèle chinois. La solution réside dans l’extension de la révolution au reste de l’Amérique latine..

Au cours de la dernière période, toute l’Amérique latine est allée vers la gauche. Le Venezuela est la pointe avancée de la révolution latino-américaine. Mais il y a également eu le mouvement révolutionnaire des travailleurs et des paysans boliviens, le mouvement tumultueux des masses en Equateur, ou encore les mobilisations gigantesques contre la fraude électorale, au Mexique, avec 3 millions de personnes dans les rues.

 Les conditions existent pour une révolution dans toute l’Amérique latine. Les capitalistes le comprennent bien. Cuba est toujours une source d’inspiration dans toute l’Amérique latine. Les impérialistes veulent écraser Cuba car il incarne l’idée qu’il existe une alternative à l’économie capitaliste, que le marché n’est pas le seul système économique possible. C’est pour cela qu’ils veulent détruire toutes les conquêtes de la révolution cubaine. Et il existe un risque sérieux qu’ils y parviennent.

L’impérialisme ne peut tolérer la révolution cubaine

Si la révolution cubaine était liquidée, comme ce fut le cas en Russie, cela aurait d’abord un effet démoralisateur sur les travailleurs, la jeunesse et les paysans de toute l’Amérique du Sud – et même à l’échelle mondiale. A l’inverse, la régénérescence de la révolution cubaine et la victoire de la révolution vénézuélienne transformeraient complètement la situation internationale.

 

Aujourd’hui, il y a d’importants éléments capitalistes à Cuba. Il y a un nombre croissant de petits commerçants, de gens qui possèdent des dollars, de gens qui s’enrichissent sur le marché noir – et qui sont toujours plus connectés avec le parti et l’Etat. C’est le principal danger pour la révolution cubaine. Il y a quelques temps, le régime a pris des mesures pour limiter la croissance de l’économie du dollar. Cela aura sans doute un effet, pour un temps. Mais à long terme, cela ne peut pas, en soi, enrayer le mouvement en direction de l’économie de marché.

 

L’une des raisons en est la participation croissante de Cuba au marché mondial, qui a été imposée au régime par l’effondrement de l’Union Soviétique. Il n’a pas d’alternative. Nous n’y sommes pas opposés. En soi, ce pourrait être un développement progressiste. En leur temps, les Bolcheviks ont eux aussi essayé de faire des échanges commerciaux avec les capitalistes, sur le marché mondial. De fait, Lénine et Trotsky ont proposé aux capitalistes américains de faire du commerce dans des zones comme la Sibérie. Ils étaient prêts à ouvrir aux capitalistes des pans entiers de la Russie, sous forme de concession, en conservant fermement le contrôle de l’Etat. Mais la révolution bolchevique et l’Etat soviétique étaient alors une menace directe pour les capitalistes. Par conséquent, les impérialistes américains, britanniques et français refusaient de faire du commerce avec la Russie. Ils voulaient écraser la révolution russe et la menace qu’elle constituait.

 La révolution cubaine représente une menace pour le capitalisme et l’impérialisme, car elle est un exemple. Les impérialistes américains ne veulent pas commercer avec Cuba, mais l' étouffer .. s’ils étaient plus intelligents, ils n’imposeraient pas d’embargo,  ils encourageraient les échanges économiques. Cela aiderait matériellement les forces de la contre-révolution bourgeoise, à l’intérieur de l’île. Mais ils font le contraire de ce qui est nécessaire.

Ce faisant, ils soudent les masses derrière Castro et entravent la contre-révolution, sur l’île. . Les impérialistes mènent cette politique parce qu’ils sont terrifiés par les effets des révolutions cubaine et vénézuélienne en Amérique latine. Ils considèrent n’avoir pas d’autre alternative que d’étrangler ces révolutions...

Les capitalistes européens sont plus affables. Ils peuvent se permettre de l’être, car leurs intérêts vitaux ne sont pas aussi directement affectés. C’est la chasse-gardée des Etats-Unis – l’Amérique latine – qui s’enflamme, et non la leur. Cependant, malgré leur affabilité et leur diplomatie, ils sont tout aussi hostiles à la révolution cubaine, et tout aussi favorables à la contre-révolution capitaliste. La différence ne réside qu’en ceci : les uns sont partisans du meurtre par étranglement (qui est bruyant et peu commode) ; les autres préfèrent le meurtre par lent empoisonnement (qui est plus discret).

L’intense pression de l’impérialisme américain sur Cuba a provoqué la colère des masses. Il y a une longue tradition de lutte anti-impérialiste, à Cuba. Le peuple cubain n’aime pas être menacé par l’impérialisme américain. Mais cela a ouvert une division dans la direction du régime cubain. Une aile veut trouver un compromis avec l’impérialisme américain et engager le pays sur la voie du capitalisme. L’autre aile – dirigée par Fidel Castro – veut résister à cette orientation.

L’énorme autorité de Castro a galvanisé les éléments anti-impérialistes. Il a joué un rôle clé. Des mesures ont été prises pour tenter d’enrayer le processus de glissement vers le capitalisme – notamment par des mesures contre la dollarisation de l’économie. La dollarisation de l’économie était l’un des fers de lance de la restauration capitaliste. Ils ont passé un décret pour y mettre un terme, en novembre 2004.

Comme l’écrivait le quotidien espagnol El Pais, « le dollar avait introduit l’inégalité à Cuba […], un véritable cancer pour une société fondée sur l’égalitarisme. Le système de double devise apportait un élément de perversion économique ». Le journal rapporte les propos d’un Cubain : « D’un côté il y avait le dollar, une monnaie forte produite par les banques étrangères, qui entrait librement et sur laquelle il n’y avait aucun contrôle. D’un autre côté, il y avait le peso cubain, dont le pouvoir d’achat était faible et avec lequel nos salaires étaient payés ».

Les dirigeants cubains ont essayé de mettre un terme à cette situation. Mais ils l’ont fait par des moyens bureaucratiques, et cela ne marchera pas, à long terme. On ne peut pas lutter efficacement contre le capitalisme par des moyens bureaucratiques...

Castro est très populaire, à Cuba, mais la bureaucratie ne l’est pas.. Les masses ne veulent pas de statu quo. Elles veulent améliorer leur niveau de vie, avoir davantage de droits et porter la révolution vers de nouveaux sommets. Ceci est impossible sans une lutte contre le cancer de la corruption, du carriérisme et de la bureaucratie – qui constituent le terrain sur lequel se développent les tendances capitalistes.

« A bas Castro. A bas la dictature de Castro » sont les mots d’ordre des émigrés de Miami.. C’est la position de Bush.  Nous devons cibler les agents de l’impérialisme à l’intérieur de Cuba, qui minent l’économie planifiée et détruisent le socialisme.

source : "la riposte

http://eldiablo.over-blog.org 

______________________________________________________________________________________



L'UNESCO retire son soutien à Reporters sans Frontières, accusé d'être partial et manipulé
http://www.verites.org/article-17729685.html


Le quadrillage de l'Afrique par les Puissances
http://www.marcfievet.com/article-17742990.html


science, bons côtés et limites
http://french-revolution-2.blog.fr/2008/03/15/il-ne-faut-pas-jeter-la-methode-scientif-3833937


Crise financière : la nationalisation des banques comme solution ? 
http://www.verites.org/article-17730190.html


La démission de l'amiral Fallon relance les hostilités en Irak
http://www.verites.org/article-17730641.html

spéculation et hausse des prix
http://eldiablo.over-blog.org/article-17752440.html


Les chrétiens d' Orient, minorité en voie d'extinction
http://www.marcfievet.com/article-17710944.html

Une bonne entente Russie-Grèce
http://balkans.courriers.info/article9965.html>

Bush et Uribe contre la Colombie, de Salim Lamrani
http://www.manuchao.net/news/george-w_-bush-et-alvaro-uribe/index.php


Silvia Cattori
Israël condamne Gaza à boire une eau polluée
Eau




_________________________________________________________________________________



C O M M E N T A I R E S    :   I C I


Partager cet article
Repost0
9 mars 2008 7 09 /03 /mars /2008 07:24



undefined










Ma pomme, à vingt ans, en Andalousie.














__________________________________________________________________



Coucou ! Me revoilà !

En attendant de constituer mon 3e blog comme promis, "R-sistons-barbarie", où je rassemblerai tous mes textes montrant la barbarie de notre société - pour mieux l'avoir à l'esprit, et tenter d'y échapper - , j'ai constitué, peut-être seulement provisoirement, 
un blog afin de commenter l'actualité, au gré de ma fantaisie, de mon humeur, de mon temps, de tout ce que vous voulez...

Je dis provisoirement, 

car pour m'éloigner un peu de Sarkozy, sur le Net, je me suis fait héberger en Belgique, et là, je me retrouve semble-t-il dans un blog version nursery ou jeunes ados, avec des petits dessins marrants pour expliquer le fonctionnement, en tous cas sans statistiques (à part un compteur) ni 
newsletters. Impossible de savoir d'où viennent mes lecteurs chéris - rien, on peut toujours compter ceux qui cliquent dessus, point. Si vous cliquez, vous serez les premiers. 

Et comme mon vrai blog,  c'est R-sistons à l'intolérable, accessoirement R-sistons à la désinformation,  pour faire un pied de nez aux médias aux ordres (de qui vous savez) , il n'y aura que mes inconditionnels. Mais au moins aurais-je le plaisir de me défouler. Tenez, je vous donne un aperçu : 

http://r-sistons-actu.skynetblogs.be/


Alors vous avez reconnu ma tronche, en plus il y a des papillons, je parle du village du bonheur et de la planète du malheur. Ca n'aurait pas été possible si je m'étais cantonnée au R-sistons à l'intolérable (qui reste mon principal blog, avec celui contre la désinformation):

Voici un extrait :

R-sistons.actu
Une journaliste-écrivain réagit à l'actualité, en dénonçant la désinformation, et en incitant à résister à la société que les maîtres du monde préparent sur le dos des citoyens et derrière leur dos. Des pensées courtes et percutantes pour comprendre l'actualité et la décrypter, telle qu'elle est réellement ! Décapant, drôle, pathétique, incisif.

 
 
Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Le village du bonheur et la planète du malheur
09-03-2008 Actualité

Vu ce jour à la télé, une info sur Marinaleda, le village de l'utopie, en Andalousie. La terre n'appartient à personne, et elle doit être léguée aux générations futures. Le maire est un personnage coloré, qui arbore un foulard palestinien autour du cou, et Castro dans le coeur. Tout le monde a un travail, un toit - pour quinze euros par mois, une maison -, et un lopin de terre.  Pas de chômeurs, pas de sdf, pas de délinquants. 350 habitants heureux. Et cela fonctionne depuis trente ans ! La coopération, la solidarité, le partage... (..)

 



Bon allez, c'est tout pour aujourd'hui, on est dimanche, le jour du Seigneur, du repos - et du vote. Je vais aller faire un footing en bord de mer, avec mon chien. Et m'offrir un  croissant tout chaud. En pensant à vous - peut-être !

A bientôt - et je vais compter mes fidèles ! Caramba !

Bises à tous, à mes amis comme à mes ennemis. Je dois en avoir en pagaïe ! 

Bonne journée, votre Eva



Lisez mon dernier texte, SAGA  SARKOZY, sur 

http://r-sistons-actu.skynetblogs.be/





_____________________________________________________________________________________


J'ai souligné en jaune ce qui est à lire absolument. Avec le Kosovo, nous sommes sur une poudrière ! L'Amérique, au fond, rêve d'une nouvelle guerre en Europe, pas seulement au Proche-Orient !

Michelcollon.info, pour de l'excellente info, voir aussi l'Aviseur international, etc

COLOMBIE - EQUATEUR - VENEZUELA :
Carlos Aznarez
- C'est l'échange d'otages que Reyes a payé de sa vie
Organiser pratiquement un échange, c'était un grand risque. Uribe en a profité.

Reyes

Fidel Castro - Rafael Correa, l'Equateur et la corruption des multinationales pétrolières
Pourquoi Correa avait démissionné comme ministre de l'Economie
Rafael Correa

Álvaro Uribe a bien été classé comme "narco-trafiquant" par les services des Etats-Unis
Document du Nacional Security Archive, rappelé opportunément par nos collègues du Grand Soir
Narco-trafiquant

ACTUALITE :
Jean Ziegler
- Réfugiés de la faim
Organiser la famine et criminaliser ceux qui la fuient
Ziegler

Stefano Liberti - Gifle africaine aux Etats-Unis : AFRICOM, base non grata
Washington avait annoncé un grand projet militaire. Les Africains n'en veulent pas.
Africom

Michaël Parenti - USA : les leaders du parti républicain sont-ils
aussi moraux dans la vie privée que dans leurs discours ?
Les histoires de cul, nous ne publions pas. Sauf quand les grands moralistes s'avèrent les plus hypocrites.
Parti républicain

Marco Van Hees - Didier ou Reynders ? L'un des deux ment.
Quand le ministre belge des Finances organise la fraude fiscale et se contredit
Reynders

Machsom Watch - Comment ça se passe aux check-points
Depuis quatre ans, ce groupe surveille systématiqument les check-points israéliens
Check-points

Salim Lamrani - Fidel Castro et l'avenir de Cuba
Aux Etats-Unis et en Europe, on se fait beaucoup d'illusions sur ce que pensent les Cubains
Castro

Mouvement du 15 décembre - Et si on baissait (réellement) les impôts de ceux qui en ont (vraiment) besoin ?
Cinq mesures concrètes pour une fiscalité plus juste
Impôts

Stefano Vernole - L'indépendance du Kosovo et les fissures de l'Europe
Une guerre généralisée dans les Balkans serait bien vue à Washington

Kosovo

ATTENTION MÉDIAS :
Diana Johnstone - Quand les médias oublient complètement ce qu'ils avaient dit du Kosovo.
Un New York Times amnésique, mais il n'est pas le seul !
Médias et Kosovo

RECTIFICATIONS :
Le premier de ces articles, précédemment publiés, était incomplet. Le second mal "lié".
Avec nos excuses aux auteurs et traducteurs.

John Pilger - Freedom Next Time
Un grand reporter célèbre passe en revue les manipulations systématiques de la presse "libre"
Pilger

Layla Anwar - "Stress"
Aux Etats-Unis et en Europe, on souffre du stress. Mais... Regard d'une femme arabe.
Stress


___________________________________________________________________________________



DYNASTIE  SARKOZY !  JEAN, le fiston


Jean Sarkozy sera le candidat officiel de l'UMP aux élections
cantonales de Neuilly
,
en "remplacement" d'Arnaud Teullé. Décision directement inspirée par l'Elysée, au prix d'une alliance avec le candidat
jusqu'alors dissident Jean-Christophe Fromentin.


Jean Sarkozy, qui ne travaille pas et vit aux crochets de son pauvre
père, et dont le bagage universitaire est plus que modeste,
avait donc
un intérêt tout particulier pour se présenter aux cantonales: les
indemnités de conseiller général des Hauts-de-Seine sont beaucoup
plus élevées que celle, éventuellement, de maire-adjoint.


M.Jean a d'autant plus besoin d'obtenir une lucrative sinécure qu'il
"fréquente" depuis quelques mois une très riche héritière, Jessica
Darty, fille d'Isabelle Darty, actionnaire du groupe Darty, qui est par
ailleurs la tante d'Amanda Sthers, ex-épouse de Maurice Benguigui,
Patrick Bruel à la scène.


"Très religieuse, la jeune femme initie Jean aux rites et à la culture
judaïque. Il suit avec des amis à eux les cours de Torah avec un
rabbin, confie une militante UMP.
Elle aimerait beaucoup aussi qu'il
prenne des cours d'hébreu".



<http://www.toutsaufsarkozy.com/cc/article03/EkpulkFlZkPMnEFoWt.shtml>




_____________________________________________________________________________________




Trouvé, en même temps que les textes de michelcollon.info, ce papier, à l'instant, dans ma boîte mails, émanant d'une militante juive éprise de justice et de paix :
 




Terrorisme d’Etat israélien à Jabbaliya...

par Jacques Jedwab de l’UJFP (Union Juive Française pour la Paix)

samedi 8 mars 2008


" J’ai entendu des tirs, puis des cris et je suis monté voir ; ils étaient par terre tous les deux. Jacqueline était morte, mais Iyad vivait encore. Les voisins ont appelé une ambulance, nous avons foncé à l’hôpital, mais il est mort dès qu’on y a été."

L’armée israélienne, lors de sa dernière incursion à Gaza s’est particulièrement acharnée sur Jabbaliya.

L’incursion a duré 4jours, nuit et jour, depuis les premières heures du jeudi 28 février.

Durant cette période, les israéliens ont tué 108 palestiniens dont 54 civils désarmés, parmi eux 26 enfants.

Les habitants palestiniens de Jabalyia est, rue Abed Rabboet autour, ont subi des bombardements de F16 et d’hélicoptères, des tirs de tanks, de snipers ; leurs maisons ont été envahies et saccagées par des soldats israéliens, des adultes ont été suspendus avec des cordes.Des familles entières sont restées enfermées dans une seule pièce, et leurs maisons ont servi de postes d’où des snipers ont tiré sur des combattants palestiniens.

Jacqueline Abu SHebak, 16 ans et son frère Iyad, 14 ans, vivaient rue Abed Rabbo avec leur mère et trois frères et soeurs plus jeunes.C’est leur oncle, Hatem Hosni Abu Shebak qui a trouvé leurs corps aux premières heures du samedi 1er mars,quand il a foncé en haut en entendant les tirs nourris et les cris. " J’entends les tirs et Iyad criait. Je suis monté en courrant, on tirait encore et les deux enfants étaient là, par terre dans le living.", dit-il, alors que nous sommes assis là, dans le living teinté de sang où Jacqueline est morte et où Iyad fut mortellement blessé. "nous avons du attendre une ambulance, parce que ma voiture avait été touchée par les tirs d’un tank israélien.". Hattim Abu Shebak nous montre le miroirs et les vitres brisées par les balles, les trous dans les murs et le sang des enfants sur les meubles.

Les soldats israéliens qui ont tué Jacqueline et Iyad occupaient la maison d’en face, et retenaient en otage Ramez Etbail et sa famille.

Ils pouvaient tirer depuis la maison sur les combattants du Hamas.

Les Israéliens ont tiré directement depuis les fenêtres de la cuisine dans la maison des Abu Shebak et ont atteints Jacqueline et Iyad qui étaient recroquevillés dans un coin. Leur mère était dans sa chambre, elle essayait de protéger le dernier des balles mortelles. Le père, Mohammed Hosni Abu Shebak est agent de sécurité à Ramallah en Cisjordanie. Il y est depuis la prise du pouvoir par le Hamas dans la bande de Gaza en Juin 2007.

Les Israéliens se sont repliés du nord de Gaza le lundi 3 mars, vers 6 heures du matin. Les gens sont aussitôt sortis dans les rues de Jabaliya et ont commencé les enterrements. A peine quelques heures plus tard, quand nous avons traversé Jabaliya, il y a avait des cortèges dans chaque rue.



m7-8-2006_jpg1154896651.jpg

 Notre armée est pure (...), elle ne tue pas d’enfants. Nous avons une conscience et des valeurs et, à cause de notre morale, il y a peu de victimes palestiniennes. » Rhétorique des généraux israéliens dans « Tsahal », un film réalisé par Claude Lanzmann. 

in http://chahids.over-blog.com



Pour Israël, l’incursion dans Gaza est une opération militaire de "routine". Toutefois, avant même le début de l’opération, le Ministre de la sécurité Intérieure Avi Dichter avait dit clairement quelles étaient les intentions de l’armée israélienne, quand il avait déclaré que le tir illégal de rockets par les milices palestiniennes devait être arrêté "sans égard au coût humain pour les Palestiniens". L’emploi excessif d’une force pouvant entraîner la mort, et les tirs contre la population civile lors d’une opération militaire sont illégaux suivant la législation internationale des Droits de l’Homme, dont la quatrième convention de Genève.

La densité de la population de Jabaliya est une des plus élevées du monde, ce qui rend impossible qu’Israël puisse faire une différence entre des cibles militaires et civiles.

Cette année ( en 2 mois)l’emploi excessif continu par Israël d’une force pouvant entraîner la mort dans des zone densément peuplées de la Bande de Gaza a causé 237 victimes palestiniennes, dont 128 civils.

Majid Abu Jelhum vit dans une petite rue tranquille à un kilomètre environ de la rue Abed Rabbo. Samedi matin il était chez lui avec sa femme, et quatre de leurs jeunes enfants jouaient dans le jardin. Tout était tranquile - Majid dit qu’il n’y avait pas eu de combat près de chez eux et ils pensaient que leurs enfants étaient en sécurité dans leur jardin. Vers 8 heures et demi il a entendu une explosion et il a entendu son petit garçon qui criait à l’aide.

"J’ai couru au jardin et Selsabil était pas terre, inconscient ; elle avait été touchée par un petit rocket". Les deux jeunes soeurs de Selsabil et leur frère, celui qui avait appelé à l’aide, avaient aussi été blessés lors du tir. Les quatre enfants furent amenés d’urgence à l’hôpital al Shifa à Gaza-city, qui a croulé sous les morts et les blessés pendant toute l’incursion israélienne. Selsabi est morte une demi heure après avoir été admise à l’hôpital Al Shifa. Elle avait deux ans.

Il y a beaucoup d’autres cas, tous aussi horribles, de morts d’enfants pendant cette opération militaire dite de routine.

Le 28 février, quatre cousins, jeunes, ont été atteints par des rockets israéliens, sur le terrain où ils jouaient au foot près de chez eux rue El-Querem, à Jabalyia Est. Les quatre enfants, Mohammad Na’im Hammouda, neufans, Ali Munir Dardouna, huit ans, Dardouna Deeb Dardouna, 12 ans et Omar Hussein Dardouna, 14 ans, ont été démembrés par les rockets. Le père de Mohammad, Naim Hamouda, a raconté à Ibrahim Sourani, un avocat spécialisé dans les Droits de l’Homme, au Centre Palestinien des Droits de l’Homme, qu’il n’avait pu reconnaître son fils quand il avait trouvé les corps des quatre enfants, parce qu’ils étaient déchiquetés.

Le premier ministre israélien Ehud Olmert a menacé d’une suite à l’opération militaire,disant qu’elle n’était que suspendue et reprendrait.

La population civile de la Bande de Gaza, parmi laquelle les résidents assommés de la rue Abed Rabbo, attendent de voir si Israël lancera d’autres attaques contre eux - et espère que de l’extérieur, des voix finiront par se faire entendre pour qu’on leur vienne en aide. 


Jacques Jedwab (Union juive française pour la paix - UJFP - Provence Côte d’Azur) Jabaliya Est ( nord de la Bande de Gaza)

____________________________________________________________________________________


Israël n’agira pas seule contre l’Iran, selon Peres


Al-Manar
Une fois encore, les Israéliens critiquent violemment la République Islamique, accusant l’Iran d’essayer de développer une bombe nucléaire et appelant à des actions contre le programme nucléaire iranien pacifique.

« Israël n’envisagera pas d’action unilatérale pour empêcher l’Iran d’obtenir une bombe nucléaire », a-t-on cité le président israélien Shimon Peres, samedi.

Dans une interview avec le journal français Le Figaro, avant un séjour à Paris la semaine prochaine, Peres a dit, toutefois, que si les sanctions économiques ne parvenaient pas à persuader l’Iran à arrêter son programme nucléaire, « les options non-militaires seraient épuisées ».

Les Nations Unies ont imposé des sanctions sur l’Iran pour lui mettre la pression afin qu’elle suspense l’enrichissement d’uranium, une action dénoncée par l’Iran. « Je préférerai arrêter le développement de la bombe sans avoir recours à la guerre. Les sanctions ont prouvé leur efficacité dans le passé », a dit Peres, citant des décisions de la Libye, de l’Afrique du Sud, de la Corée du Nord, renonçant à leurs projets nucléaires.

Interrogé pour savoir si Israël agirait seule pour « empêcher l’Iran d’obtenir la bombe », Peres a répondu : « En aucun cas. Nous ne sommes pas aussi imprudents pour concentrer le danger iranien sur Israël ».

« C’est un problème que le reste du monde doit résoudre. Avec les missiles de longue portée développés par l’Iran, le problème n’est pas israélien seulement », a ajouté Peres, ignorant les multiples sortes de missiles et de bombes qui ont réalisé des massacres et des bains de sang au Liban et en Palestine


http://www.aipas.over-blog.org/article-17553776.html


_____________________________________________________________________________________



Un de mes lecteurs m'envoie cette remarque très pertinente
:


Je suis scandalisé par le traitement tendancieux de la guerre
isarélo/palestinienne, l'autre jour sur France Info, j'entends :

"Israel a bombardé la bande de Gaza en représaille contre des tirs de
roquettes palestiniennes" Pourquoi ne dirait on pas plutot :"Les Palestiniens ont effectué des tirs de roquettes sur Israel en représailles aux bombardements israeliens qui ont tué des enfants et des adolescents lors du dernier raid aérien sur Gaza"




____________________________________________________________________________________


Une invention appelée « le peuple juif »

 lu sur le journal israélien Haaretz :

La Déclaration d’Indépendance d’Israël énonce que le peuple juif est apparu en Terre d’Israël, puis qu’il aurait a été exilé de sa patrie natale. Tout élève israélien apprend, à l’école primaire, que cela se serait produit durant la domination romaine, en l’an 70 après J.C. Après quoi, la nation juive serait restée fidèle à sa terre, dans laquelle elle aurait commencé à retourner, après deux millénaires d’exil. « Faux », dit l’historien Shlomo Zand, dans un des ouvrages les plus fascinants – et les plus dérangeants – à avoir été publiés, ici (en Israël), depuis bien longtemps. « Il n’y a jamais eu de « peuple juif », mais seulement une religion juive, et l’exil, lui non plus, ne s’est jamais produit – par conséquent, comment parler de « retour » » ?? Zand rejette la plupart de ces histoires autour de la formation d’une identité nationale, dans la Bible , et notamment l’exode d’Egypte, ainsi (on ne s’en plaindra pas) que les horreurs de la conquête (de Canaan, la Palestine , ndt) sous les ordres de Josué. « Tout ça, c’est de la fiction, c’est une mythologie qui a servi de prétexte à la création de l’Etat d’Israël », affirme-t-il.

 D’après M. Zand, les Romains n’exilaient généralement pas un peuple entier, et la plupart des juifs furent autorisés à rester dans le pays. Le nombre des exilés se chiffra au grand maximum en dizaines de milliers. Quand le pays fut conquis par les Arabes, beaucoup parmi les juifs se convertirent à l’Islam, et furent assimilés à la société des conquérants. Il en découle que les ancêtres des Arabes palestiniens étaient des juifs. Zand n’est pas l’inventeur de cette thèse ; trente années avant la Déclaration d’Indépendance d’Israël, David Ben-Gourion l’avait faite sienne, ainsi que Yitzhak Ben-Zvi et bien d’autres.

 Si la majorité des juifs n’ont pas été exilés, comment se fait-il qu’ils furent si nombreux à attendre quasiment tous les pays de la Terre  ? Zand dit qu’ils ont émigré de leur plein gré ou, pour ceux qui furent exilés à Babylone, ils restèrent dans leur pays d’exil parce qu’ils avaient choisi de le faire. Contrairement à la croyance conventionnelle, la religion juive a tenté d’induire des membres d’autres fois de devenir juifs, ce qui explique de quelle manière il y a eu des millions de juifs, dans le monde entier. Comme l’indique, par exemple, le Livre d’Esther, « Et beaucoup des peuples de la Terre se firent juifs ; en effet, ils avaient été saisis par la crainte des juifs. »

 Zand cite beaucoup d’études existantes, dont certaines ont été écrites en Israël, mais évincées du discours consensuel. Il décrit aussi, longuement, le royaume juif d’Himyar, dans le Sud de la Péninsule arabique, et les Berbères juifs, en Afrique du Nord. La communauté juive, en Espagne, découlait d’Arabes qui s’étaient convertis au judaïsme et étaient venus avec les armées qui avaient conquis l’Espagne sur les chrétiens, ainsi que d’individus d’origine européenne, qui s’étaient, eux aussi convertis au judaïsme.

 Les premiers juifs d’Ashkénaz (l’Allemagne) ne venaient pas de la Terre d’Israël et ils n’avaient pas atteint l’Europe orientale à partir de l’Allemagne, mais ils s’étaient convertis au judaïsme dans le royaume Khazar, dans le Caucase. Zand explique les origines de la culture yiddish : ce n’était pas une importation juive à partir de l’Allemagne, mais le résultat d’une connexion entre les descendants des Kuzari et les Allemands, qui se rendaient dans les régions orientales de l’Europe, en tant que commerçants, pour certains d’entre eux.

 Nous ne sommes pas étonnés, dès lors, de trouver toute une variété de gens et de races, des blonds, des bruns, des basanés et des jaunes, devenus juifs, en grand nombre. D’après Zand, les sionistes ont besoin de leur bricoler une ethnicité commune, et la continuité historique a produit une longue série d’inventions et de fictions, ainsi qu’une invocation permanente de thèses racistes. Certaines ont été concoctées par les esprits des théoriciens du mouvement sioniste, tandis que d’autres ont été présentées comme les constatations d’études génétiques effectuées en Israël.

 Le Professeur Zand enseigne à l’Université de Tel Aviv. Son ouvrage « Quand et comment le peuple juif a-t-il été inventé ? » (When and How was the Jewish People Invented ? ») (publié par les éditions Resling, en hébreu), vise à promouvoir l’idée qu’Israël devrait être un « Etat de tous ses citoyens » - juifs, Arabes et autres – par opposition à son identité proclamée de « pays juif et démocratique ». Des histoires personnelles, une discussion théorique profuse et des saillies sarcastiques nombreuses ne servent pas l’ouvrage, mais ses chapitres historiques sont bien écrits, et ils citent de nombreux faits et analyses que beaucoup d’Israéliens seront étonnés de lire pour la toute première fois. (...)

http://www.haaretz.com/hasen/spages/959229.html

__________________________________________________________________


Gaza : 60% des centres de soins fermés ou en activités réduites 1/4 des médicaments essentiels non disponibles

http://www.medecinsdumonde.org/fr





____________________________________________________________________________________


lu sur http://chahids.over-blog.com   en commentaires



Faut-il gazer Gaza ? C’est à la « une » de la presse israélienne
7-03-2008
Dans la section « Opinions » du premier quotidien israélien, le Yediot Aharonot, un dément nommé Guy Bechor propose de gazer l'entière population de Gaza, avec des lacrymogènes et pas du cyanure, bien sûr, l'Etat israélien étant par définition le plus moral du monde comme chacun sait. (lire...)



La nouvelle stratégie concentrationnaire d’Israël : une analyse d’Ilan Pappe
7-03-2008

L'Etat juif du 21ème siècle est sur le point de terminer la construction de deux méga prisons, les plus grandes dans leur genre de toute l'histoire de l'humanité", écrit Ilan Pappé dans une analyse de la stratégie israélienne actuelle qu'il qualifie de génocidaire. A lire ci-dessous le texte anglais traduit par Djazaïri. (lire...)



Attentat à Jérusalem : Mise au point de F. Legeait

"Hier soir à la radio : "attentat à Jérusalem, un Palestinien ouvre le feu dans une école juive : 8 morts". Comme d’habitude les média occidentaux sont dans l’imprécation, l’approximation, et l’amalgame. Voici donc quelques précisions - mais avant tout et pour que ce soit bien clair : je n’approuve pas cet attentat". Ci-dessous l’analyse tout à fait pertinente du photographe François Legeait que nous remercions pour cette mise au point.

Passé les premières annonces, on précise que l’école visée n’est pas n’importe quelle école juive, mais une yeshiva, autrement dit une école religieuse orthodoxe. S’il s’était agi de musulmans, on aurait parlé d’islamistes (curieux qu’il y ait dans notre langue un mot pour les intégristes musulmans, mais pas pour les autres) —voire de Talibans, terme signifiant expressément "élève", ou "élève d’une école religieuse" NDLR—.

Cette yeshiva, nous apprend Haaretz, appartient au Mouvement Sioniste Religieux, lié à de nombreuses colonies de Cisjordanie. Je rappelle à toutes fins utiles que ces colonies sont illégales, condamnées par le droit international, et que ces colons sont des occidentaux, sionistes extrémistes, qui estiment que la Palestine leur a été donnée par Dieu, et pour qui la vie d’un Palestinien a moins de valeur qu’une poignée de terre, pourvu qu’elle soit sainte. Al Jazeera précise que les étudiants qui féquentent cette école sont "des lycéens et de jeunes soldats dont beaucoup sont armés" (les victimes ont entre 15 et 26 ans), ce que confirme Haaretz avec le témoignage d’un étudiant : "j’ai tiré deux fois dans la tête du terroriste". Pas n’importe quelle école donc, mais une cible politiquement très significative.

Dès hier soir, des manifestations ont eu lieu à Jérusalem, où les "Mort aux Arabes !" le disputaient aux condamnations de la politique d’Ehud Olmert : trop timide ! "Il serait temps de livrer une vraie guerre aux Arabes !" estimait ce matin un jeune israélien au micro de France Info. Pour le directeur de l’institution "cet attentat est la suite des massacres de 1929". Le gouvernement israélien fait le rapprochement avec l’exécution par ses services le mois dernier d’un dirigeant du Hezbollah libanais à Damas, conforté en cela par une revendication (non authentifiée) faisant allusion à cet assassinat.

A l’ONU les Etats Unis refusent qu’une résolution fasse le lien avec l’occupation israélienne et la récente opération à Gaza (en rejetant la responsabilité de l’échec sur la Libye) ; du coup le conseil de sécurité ne condamne pas officiellement l’attentat.

Bref personne ne semble vouloir envisager un rapport avec les massacres des derniers jours à Gaza (114 morts en une semaine dont une majorité de civils), où des scènes de liesse, déplacées mais malheureusement compréhensibles, ont marqué l’annonce de l’attentat de Jérusalem. Tout comme la mort d’un civil israélien à Sdérot par une roquette Qassam (à l’origine de cette opération) n’a rien à voir avec la poursuite de l’occupation, de la colonisation et de l’asphyxie de tout un peuple.

Au fait, vous souvenez-vous que les média français ont parlé des 22 écoliers et lycéens tués la semaine passée à Gaza par l’armée israélienne ? Des deux écoles de Rafah bombardées par ses tanks ? Non : ils n’en ont pas parlé. Israël est une démocratie, alors que le Palestinien de la yeshiva était un terroriste (d’ailleurs comme le précise France Info ne portait-il pas "apparemment" une ceinture d’explosifs !?)

Non non non, la politique d’Israël envers les Palestiniens ne peut pas expliquer de tels actes. Les Arabes sont des terroristes, un point c’est tout. Mort aux arabes !"

François Legeait


Ne pas dormir
J'ai eu une longue journée, une terrible journée, à prendre des photos et à écrire sur le terrain à Gaza Ville et dans le nord de Gaza. J'ai rencontré deux enfants qui ont survécu au bombardement d’un match de football à Jabalyia mercredi : les 4 autres enfants, comme vous le savez probablement, ont été tués.
J'ai vu que l’un des enfants n'avait plus de chair sur les jambes. Ils avaient des brûlures sur tout le corps suite aux bombardements des tanks. Ce fût l'une des choses les plus effrayantes que j’aie jamais vues et pourtant j’ai vu
bien pire.





 

  

http://ism-france.org/news/article.php?id=8430&type=temoignage&lesujet=Nettoyage%20ethnique

  Source : http://rafah.virtualactivism.net/  
  Traduction : MG pour ISM
_____________________________________________________________________________________







COMMENTAIRES :  ICI

______________________________________





Partager cet article
Repost0

R-Sistons

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
  • Contact

Recherche

Archives

Pages