28 mars 2010 7 28 /03 /mars /2010 22:34


      180px-Relief_spinner_Louvre_Sb2834.jpg150px-Gudea_of_Lagash_Girsu.jpg180px-Milkau_Oberer_Teil_der_Stele_mit_d
                          Wikipedia.org (Mésopotanie)


Sommaire:

- L'Occident assassin,
  destructeur de société, du passé, de la mémoire.
  L'exemple de l'Irak, 
  par eva R-sistons
- La destruction de l'Etat comme objectif de guerre
- Génocides en Colombie

- Le cancer, un fléau


180px-Stele_Naram_Sim_Louvre_Sb4.jpg

La Stèle de la victoire du roi Naram-Sin d'Akkad, XXIIIe siècle



Urbicide, sociocide, mnémocide:
L'Occident tue - et détruit les sociétés !
L'exemple de l'Irak
Par eva R-sistons


L'imagination de l'homme ne connaît aucune limite pour détruire. Ames sensibles, ne lisez pas cette parution: Toutes les limites de l'horreur sont dépassées !

On nous parle tous les jours de la Shoah (passée) des Juifs, en oubliant d'ailleurs les Tsiganes et les autres victimes de la barbarie des camps de la honte. Et on se tait scandaleusement sur les "Shoah" d'aujourd'hui. Il y en a à la pelle, à commencer par celle du peuple Karens en Birmanie. Dans cette parution, vous verrez le sort réservé aux Communautés indiennes en Colombie lorsqu'elles gênent les multinationales, ou aux paysans qui revendiquent l'application du Droit : Têtes coupées, fours crématoires, Indiens jetés vivants aux caïmans, etc, et cela par milliers ! Silence de nos médias, plus prompts à s'inquiéter de la popularité de Chavez auprès de son peuple... Et que dire du génocide en Irak, accompli par ceux-là mêmes qui se prétendent les dépositaires du Bien, de la Liberté, de la Démocratie, peuple lui aussi "élu" pour être un modèle, mais aux USA cette fois ?

Bilan de l'opération irakienne :
- Un million et demi de morts (essentiellement des civils)
- Cinq millions de réfugiés
- Enfants nés avec des malformations à cause du phosphore blanc et de l'uranium appauvri
- Manque d'eau potable, d'électricité, de soins de santé
- Destruction du Système d'Enseignement (génération perdue)
- Intimidations, enlèvements, meurtres d'universitaires, de journalistes, de médecins, d'ingénieurs, de leaders spirituels... Assassinats ciblés. Aucune enquête sur les meurtres, pas de coupables, pas de jugements... Il s'agit d' "éliminer la classe intellectuelle qui aurait pu devenir le fondement d'un nouvel Etat démocratique". Elle est belle, la démocratie imposée par l'Occident ! Et nous devons prendre les USA comme modèle, nous aligner sur cet Etat, participer à ses guerres impériales, dérouler le tapis rouge devant ses dirigeants ? Avons-nous perdu la tête ? Nous devons TOUS devenir anti-Américains si nous aimons la paix, la justice, la vérité, si nous aimons notre prochain ! Et toutes ces atrocités se font pour que les financiers et les industriels puissent se goinffrer davantage ? 

Et cela ne suffit pas, on fait la même chose en Afghanistan, au Pakistan, au Yemen, partout... C'est ça, le Prix Nobel de la Paix ? Sommes-nous tombés sur la tête ? Parce qu'Obama est noir, souriant, avenant, beau parleur, nous devons nous réconcilier avec l'Amérique de Bush qui a commis des crimes d'Etat, de guerre, contre l'humanité ? Mais Obama est pire, et hypocrite, en plus !

Et cela ne suffit pas, après tous ces carnages d'ailleurs non couverts par la Presse immonde, on veut faire la même chose avec l'Iran, le Vénézuela, la Syrie, le Liban... et ne parlons pas de Gaza ! 

Et on veut aussi immoler sur l'autel de Mâmon la Chine et la Russie ? Aucune voix ne s'élève pour dénoncer cela ? Non, on préfère fustiger ceux qui, naturellement, sainement, dénoncent les atrocités de l'Occident carnassier ? 

Mais ce n'est pas tout ! Les tueries, les bombardements, les assassinats ciblés ne suffisent pas, voici maintenant de nouveaux concepts pour réduire à néant les peuples : L'urbicide (destruction des villes), le sociocide (destruction de sociétés), le mnémocide (destruction de la mémoire collective) ! Mais nous sommes cinglés, ou quoi ? On poursuit un Milosevic devant le Tribunal de la Haye alors qu'il commet des atrocités en défendant son peuple agressé sauvagement, et on déroule les tapis rouges devant ceux qui commettent des guerres d'agression, des génocides, des exactions, des crimes de masse, des actes d'une barbarie inouïe, tout cela pour du fric ? Combien d'années de prison pour la soldate américaine qui s'est amusée en photographiant les prisonniers irakiens humiliés ? Et les VRAIS auteurs de ces crimes courent toujours ? Les vrais commanditaires échapperont-ils à la Justice parce qu'ils sont haut-placés et Anglo-Saxons ou Israéliens ? Qu'est-ce que ce deux poids deux mesures infâme ? Les peuples en ont assez des crimes impunis, des criminels comme Bush qui reçoivent des millions en donnant des conférences sur leur métier de Président ! Le monde est tombé sur la tête ! L'Occident militaro-financier, barbare, est une vomissure qui ne mérite que notre mépris !

180px-Cuneiforme.jpg

Inscription cunéiforme du palais de Dur-Sharrukin, époque néo-assyrienne, fin du VIIIe siècle (Musée du Louvre) - Wikipedia.org



Urbicide, sociocide, mnémocide: 
Les dernières trouvailles de l'Occident assassin

De nouvelles techniques apparaissent, toujours plus sophistiquées, pour anéantir la vie des peuples, leur Histoire, leur passé, leur culture. Une seule idéologie doit régner en maître: Celle de l'Occident, faussement démocratique, consumériste, matérialiste, individualiste, idôlatre, et en avant le chacun pour soi, la compétition,  le gaspillage, la barbarie, l'adoration du Dieu-Argent, et même les crimes en toute impunité envers tous ceux qui refusent de s'aligner sur cette Pensée unique infâme ! Gare aux réfractaires, pour eux pas de quartiers ! On les extermine, comme à Gaza, en Irak ou en Colombie, on envisage de les rayer de la carte comme en Iran, on leur envoie des catastrophes "naturelles" comme en Chine, on les bombarde, comme un peu partout et d'abord en Afghanistan, au Yemen ou au Pakistan, et maintenant on détruit les sociétés, les cultures ancestrales, la mémoire du passé, et même le patrimoine de l'humanité, en tous cas ce qui fait l'identité d'un peuple - comme en Irak !

Les Américains envient-ils ceux qui ont une culture, eux qui n'ont qu'une Histoire à base de génocides de Peaux-Rouges ou de Noirs ? En tous cas, ils ont programmé la mort complète de l'Irak en détruisant systématiquement, méthodiquement, toute trace d'un passé millénaire prestigieux !

L'Irak, le saviez-vous ? C'est cinq mille ans d'Histoire de l'Humanité, le berceau de la civilisation (mathématiques, écriture etc), le pays regorgeait de trésors archéologiques sans prix : Assyriens, grecs, arabes... et seulement 5% du territoire avait été fouillé ! L'Irak, c'était plus de dix mille lieux de grande valeur culturelle !  Et tout cela a été anéanti par la horde sauvage, barbare, des cow-boys américains ! Ainsi, sans vergogne la soldatesque yankee a envahi Kerbala, un des hauts lieux de l'Islam, gommant en quelques jours tout un passé, ensevelissant des richesses culturelles inestimables ! Oui, nos "chers" Américains se croient TOUT permis pour se mettre plein de dollars dans la poche ! Ils ont violé, bombardé, détruit, des sites d'une grande valeur culturelle, ils ont saccagé impunément un patrimoine de l'humanité sans prix !!! Et en connaissance de cause, puisque le Département d'Etat américain a demandé à l'UNESCO, avant d'envahir l'Irak, la liste des biens culturels protégés (Je viens de l'entendre sur une de mes vidéos de l'époque, reportage sur TV5 Monde) ! En agissant ainsi, l'Etat américain sans foi ni loi a enfreint les lois internationales de la guerre, il s'en est pris, volontairement, au Patrimoine culturel de l'humanité, pour faire disparaître toute trace de la civilisation mesopotanienne, toute trace de la culture en Irak ! Ce faisant, les Etats-Unis se sont rendus coupables non seulement de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité en Irak, mais aussi  de crimes contre les biens culturels de la planète ! En toute impunité ! Ainsi, les Anglais, les Américains, les Israéliens, et leurs amis européens, colombiens, etc, se rendent coupables de toutes sortes de crimes sans jamais répondre de leurs actes !

Et pour parfaire leurs crimes, pour détruire complètement la société irakienne, les bandits américains, la mafia anglo-saxonne ont procédé au pillage des Musées, à l'incendie des bibliothèques, à l'assassinat des universitaires et des intellectuels du pays qu'ils occupaient, après en avoir détruit toutes les infrastructures ! Et ces crimes devraient restés cachés et impunis ? Pourquoi les putains de Médias n'en parlent pas ? Parce que des Industriels de Mort, de l'armement, de la guerre, les financent ? Est-il normal que nos Médias appartiennent à des crapules obsédées par le désir de tuer le plus possible ?

L'épuration culturelle, la destruction des biens culturels d'un pays, l'anéantissement du patrimoine mondial, doivent-ils rester impunis ? Jusqu'à quand taira-t-on l'intolérable, jusqu'à quand se rendra-t-on COMPLICE, par notre silence, de crimes monstrueux ? Il ne suffit pas aux Anglo-Saxons de dévaster un pays, de le détruire, de l'occuper, de le piller, il faut aussi qu'ils anéantissent toute trace du Passé - en toute impunité ? Les petits délinquants doivent-ils être les seuls à être poursuivis ? Dans quelle société vivons-nous ? Le diable mène la danse ! Car c'est l'enfer que l'Occident sème aux quatre coins de la planète, sans jamais être inquiété !!! Et nous nous tairions ? Mais c'est notre honneur, de dénoncer l'intolérable ! Une personne saine d'esprit ne peut qu'être outrée par l'étendue des crimes de l'Occident !

Alors maintenant, non contents de semer morts, désolation, ruines, handicaps, malformations congénitales... les mafiosos anglo-saxons vont aussi détruire le patrimoine culturel, historique, des pays agressés ? Vont-ils même anéantir la mémoire des peuples, leur identité ? Et ils se disent civilisés, chrétiens, démocrates ? C'est une immense imposture ! Ces gens relèvent des tribunaux et de la prison ! C'est un ramassis de canailles !

Alors oui, écrivons à nos Médias pour qu'ils s'emparent de ces crimes contre l'humanité, en Irak comme en Colombie ou ailleurs ! C'est notre droit, et notre devoir de citoyens !

eva R-sistons à l'intolérable                      



démocratie apportée par guerre

Irak: la destruction de l'Etat comme objectif de guerre

Lieven De cauter   

A l’approche de l’anniversaire du déclenchement de la guerre en Irak, je pense à ce que j’écrivais il y a sept ans. Cette guerre n’avait rien à voir avec la lutte contre le terrorisme mais avait été planifiée longtemps à l’avance non pas en vue d’une démocratisation de l’Irak mais plutôt de sa destruction. J’avais été ouvertement raillé pour avoir défendu ce point de vue et ma colère était considérée au mieux comme naïve ou pathétique aux yeux de l’opinion mais pas à ceux du monde politique.


En vue de la préparation d’une soirée commémorative de ce septième anniversaire du 20 mars, je suis en train de lire :  Nettoyage culturel en Irak. Pourquoi les musées furent pillés, les bibliothèques brûlées et les universitaires assassinés ? (
1)   L’hypothèse de base, que vous le croyiez ou pas, était que cette guerre avait dès le départ comme unique objectif la destruction de l’Etat irakien. Mais il y a plus : l’épuration culturelle, le pillage des musées, l’incendie des bibliothèques et l’assassinat des universitaires faisaient partie intégrante de la stratégie de guerre, affirment les auteurs.

L’élimination d’un Etat deviendra certainement un concept au même niveau que le génocide et ses dérivés tels que l’urbicide – destruction de villes-, le sociocide - destruction de sociétés -, le mnémocide - destruction de la mémoire collective -. Nous l’espérons d’autant plus que ces nouveaux concepts et leurs intrications ne s’appliquent pas seulement à l’Irak.

La presse a largement couvert les pillages de musées. Mais les articles sur ce sujet n’ont pas pointé la responsabilité des pouvoirs occupants contrairement à ce que stipulent les règles internationales du droit de la guerre. La presse n’a pas non plus stigmatisé comme telle cette stratégie de mnémocide. Par contre, au fil de toutes ces années, un silence assourdissant a occulté le meurtre programmé de centaines de cadres et universitaires victimes d’assassinats ciblés en Irak.
Etrange, d’autant qu’au cours des trois premiers mois de l’occupation, 250 universitaires ont été tués. Le BRussels Tribunal dispose maintenant d’une liste de 437 victimes qui sert de référence mondiale. Parce que les professeurs qui ont documenté ces meurtres et disparitions ont aujourd’hui été assassinés ou contraints à l’exil, il est de plus en plus difficile de tenir cette liste à jour. Selon le Christian Science Monitor, en juin 2006 déjà, 2500 universitaires avaient été tués, enlevés ou expulsés du pays. Nul ne sait combien ont été assassinés à ce jour. On sait que des milliers ont été menacés, souvent par des enveloppes contenant des balles, et qu’ils se sont enfuis. Tout comme les universitaires, les journalistes, les médecins, les ingénieurs et les leaders spirituels ont fait l’objet d’intimidations, d’enlèvements et de meurtres. Il faut savoir que dans ces cas, il ne s’agit pas d’éliminations à caractère partisan car les statistiques ne le démontrent pas. Ce sont des autorités intellectuelles qui ont été ciblées, pas juste des Baasistes.

Il n’y a jamais eu la moindre enquête sur ces meurtres, les coupables n’ont donc jamais été identifiés, et encore moins jugés. Pourquoi ? Sans doute parce que les occupants et les nouveaux dirigeants estiment que cela est sans importance. Ou peut-être parce que les bataillons de la mort font partie de leur stratégie, comme auparavant au Salvador. C’est ce qu’affirme ce livre : l’assassinat des universitaires fait et continue à faire partie de «  l’option Salvador ».

Conclusion des auteurs ?  L’objectif était d’éliminer la classe intellectuelle qui aurait pu devenir le fondement naturel d’un nouvel état démocratique. C’est sinistre. A ce point sinistre qu’il est malaisé d’y croire. Et pourtant c’est vrai : l’élimination des universitaires et autres professionnels de la classe moyenne a servi le premier et plus important objectif de la guerre : la destruction de l’Etat Irakien. « Destruction d’Etat » plutôt que «  reconstruction d’Etat »  Selon les auteurs de l’ouvrage, ce choix d’objectif de guerre s’est fait sur base du consensus de trois parties : les néo-conservateurs qui voulaient des bases permanentes en des lieux géographiquement stratégiques de domination militaire ; Israël qui ne voulait plus d’un état puissant dans son arrière cour ; et l’industrie pétrolière qui voulait mettre la main sur les plus grands gisements au monde. Cela aussi, je l’avais écrit sept ans plus tôt.

 

Aujourd’hui, tout est là, noir sur blanc, avec beaucoup de notes de bas de page, bien documenté, dans un livre publié par un éditeur internationalement reconnu ( Pluto Press ). Le monde va peut-être enfin commencer à prendre conscience de la vérité. Des protestations universelles des milieux académiques seraient une bonne chose. Mais une minute de silence pour leurs collègues assassinés ne suffira pas. Parce que, et cela saute aux yeux, il ne s’agit que de la pointe émergée de l’iceberg : les enfants nés avec des malformations imputables à l’usage du phosphore blanc et de l’uranium appauvri, le manque d’eau potable, d’électricité et de soins de santé, la destruction du système d’enseignement qui a produit une génération perdue, un million et demi de morts et cinq millions de réfugiés, toutes ces choses mises ensemble font de la guerre en Irak le plus grand crime de guerre et la plus grande catastrophe humanitaire des dernières décennies. Et cela continue. Il n’y a guère d’espoir d’amélioration, surtout après les dernières élections. Ajoutons à cela les bombardements incessants et l’éclatement religieux du pays nous obtenons une image de l’enfer. Et nous, nous détournons de plus en plus la tête. Parce que nous sommes malades et fatigués de l’Irak après ces sept années ?

 

Cela me laisse un goût amer de réaliser combien j’avais raison avec mes thèses à propos de la destruction de l’Irak que beaucoup jugeaient absurdes. Même Bush a eu raison avec son fameux show sur le pont de l’USS Lincoln le premier mai 2003 : «  mission accomplie ». Effectivement, l’Irak est détruit.

Bon anniversaire, Mister President ! Yes, tu quoque Obama.

Lieven De Cauter,
Philosophe, président du BRussells Tribunal.

 

Note:

(1 Cultural Cleansing in Iraq - Why museums were looted, libraries burned and academics murdered 

 

Traduit de l’anglais par Oscar Grosjean pour Investig’action.

Source originale: BRussels Tribunal


http://no-war.over-blog.com/article-irak-la-destruction-de-l-etat-comme-objectif-de-guerre-47468435.html



Dahr Jamail - Opération "Occupation Durable"
Vous croyez vraiment que les soldats américains vont quitter l'Irak? Lisez ceci.

http://www.michelcollon.info/index.php?view=article&catid=6&id=2624&option=com_content&Itemid=11


____________________________________________________________________________________________________



NOM globe à table p


Cancer, la catastrophe - Partie 3 : Les causes


« Pour vaincre l’insecte, il faut connaître l’insecte »

Sky Marshal Tehat Meru in « Starship Troopers » (Paul Verhoeven)


Extraits. Il est un truisme d’affirmer que le cancer ne se déclare pas sans raisons car contrairement à ce que certains « experts » laissent entendre, le cancer n’apparaît pas pour de mystérieuses raisons endogènes liées à de vagues concepts comme le vieillissement.
La première cellule qui va devenir cancéreuse aura donc au préalable été soumise à une agression extérieure le plus souvent durant une très longue période, le cancer est donc une maladie exogène.
Ensuite, la probabilité de démarrage de la maladie dépend de beaucoup du terrain, autrement dit de l’état de l’organisme.

Mais d’abord, comme le dit très justement le Sky Marshal, pour vaincre l’ennemi nous devons connaître l’ennemi !

Pathologie du cancer
Le cancer est une maladie de la cellule qui est le constituant de base de la vie sur notre planète. (..)


Le mécanisme du cancer : carcinogenèse ou initiation
Une cellule devient cancéreuse dès lors où les 2 conditions suivantes sont réunies :
1. Des substances toxiques ont réussi à endommager suffisamment l’ADN de la cellule pour le reprogrammer et aller jusqu’à la suppression des 2 lois précédentes.
2. Cette cellule mutante a réussi à vaincre le système immunitaire qui est la police intérieure de l’organisme (..)
  


Le déclenchement ou non d’un cancer dépend de plusieurs facteurs tels que :
- exposition à des substances cancérogènes en fonction de leur quantité et de la durée d’exposition
- état du système immunitaire
- niveau inflammatoire de l’organisme
- régime alimentaire
- etc…
Cela explique que le classement d’une substance dans la catégorie « cancérogène » n’est pas déterministe mais probabiliste.

Par exemple, le tabac est considéré comme hautement cancérogène car il multiplie jusqu’à 30 la probabilité de déclenchement de la maladie. Dit autrement, vous aurez 30 fois plus de chances d’attraper un cancer si vous êtes fumeur que si vous ne l’êtes pas.
[3] p. 154
Pour les pesticides, le multiplicateur démontré ne va « que » jusqu’à 8 (*), ce qui fait entretenir par ceux qui ont des intérêts privés à défendre la polémique sur la dangerosité ou non des pesticides.
Pour la pilule contraceptive, le facteur multiplicateur est faible mais non nul (dixit le CIRC). Donc prétendre que la pilule est cancérogène semble abusif par rapport au tabac ou aux pesticides.
http://www.rfi.fr/actufr/articles/068/article_37908.asp


(..) Il existe 4 causes majeures qui peuvent déclencher un cancer :
- micro-organismes
- rayonnements
- produits chimiques
- médicaments (..)
 

Médicaments
Certains médicaments peuvent provoquer le cancer (..)
http://www.lexeek.com/jpid9-medicaments-cancerigenes-devoir-vigilance/


Déséquilibre alimentaire
A toutes ces causes directes vient s’ajouter un facteur aggravant qui est le déséquilibre alimentaire de notre mode de vie depuis la guerre.
Ce déséquilibre influe directement sur la capacité du système immunitaire à se défendre contre la maladie.
Là encore, les responsabilités sont à rechercher auprès de l’industrie qui fait tout (et n’importe quoi) pour augmenter les rendements et la rentabilité.


Les acides gras poly-insaturés
Les acides gras poly-insaturés ne sont pas synthétisés par l’organisme et ils doivent donc provenir de la nourriture.
Ils sont de 2 principaux types :
- les acides oméga 6
- les acides oméga 3
Les oméga 6 facilitent le stockage des graisses et entretiennent un état inflammatoire élevé de l’organisme.
Les oméga 3 diminuent quand à eux les réactions inflammatoires de l’organisme (..)
http://www.guerir.fr/dossiers/alimentation-cancer/cancer-graisses/differentes-graisses-802 (...)

La malbouffe des vaches, porcs et poules
Avant le développement de l’élevage intensif, les vaches de part leur élevage en plein air absorbaient une herbe de printemps très riche en acides oméga 3.
Puis l’élevage intensif en batterie s’est imposé avec une nourriture basée sur un cocktail de mais, soja (OGM) et blé qui contiennent presque exclusivement des oméga 6 et quasiment pas d’oméga 3.
Ces Oméga 6 se retrouvent alors dans les produits animaux tels que la viande, les laitages, les oeufs etc…
On comprend donc aisément les causes du déséquilibre en faveur des oméga 6 issues des mauvaises pratiques de l’industrie agroalimentaire.

Oméga 6 et obésité
(..) http://www.evene.fr/livres/livre/pierre-weill-tous-gros-demain--28174.php


omega6_correlation


Le sucre et les « mauvais glucides »
Comme évoqué dans la
partie 2 de cette série d’articles, la consommation de sucre a explosé en occident depuis la guerre et fait partie des facteurs corrélés avec le début de la pandémie de cancers.
56% de nos calories proviennent de substances qui n’existaient pas lorsque nos gènes se sont développés, il s’agit des « mauvais glucides » :
- sucres raffinés
- farines blanches (pain blanc, pâtes et riz blanc…)
- huiles végétales (tournesol, mais, hydrogénées…)
Ces substances ne contiennent par ailleurs ni protéines, ni vitamines, ni acides gras de type Oméga 3.
Elles alimentent par contre directement la croissance du cancer à cause de leur « index glycémique » élevé.
[3] p. 113

Le cas du sucre

Les causes du cancer en pourcentages (..) 


Dans ce cas précis, il n’est pas abusif de parler de NOAM :
Nouvel Ordre Agroalimentaire Mondial.


L’analyse des travaux de Belpomme, Beliveau, Servan Schreiber ainsi que les statistiques détaillées INVS (données 2005), conduisent aux ratios suivants :
- Alimentation toxique : 53% (*)
- Tabac : 22%
- Micro-organismes : 8%
- Expositions professionnelles : 5%
- Autres : 12%

(*) Certains auteurs (Belpomme) estiment même le pourcentage de cette catégorie compris entre 60 et 70%

Pourcentages_causes_cancers

Remarque 1
Le terme « Alimentation toxique » recouvre en premier lieu l’intoxication chronique induite par les résidus de pesticides et de nitrates présents dans nos assiettes (et nos verres).
Comme le démontre en détail le second article de cette série, cette intoxication est la source principale de l’épidémie occidentale et contemporaine de cancers.
Aucune mesure de protection n’est prise actuellement pour lutter contre ce facteur.

Remarque 2
Après des années de résistance de la part des lobbies, le consensus est général pour identifier le tabac en tant que seconde cause importante de cancers.
Des mesures législatives dissuasives et protectrices sont prises aujourd’hui contre le tabac.

Remarque 3
Les déséquilibres alimentaires du mode de vie occidental ne sont pas une cause directe de déclenchement du cancer, par contre ces derniers offrent un terrain très favorable au déclenchement de la maladie suite à des causes exogènes.
En ce sens, ces déséquilibres augmentent le nombre total de tous les cas de cancer.

En synthèse

Nous avons vus au sujet de la pandémie de cancers :
- qu’elle concerne principalement le monde occidental
- qu’elle s’est déclenchée après la seconde guerre mondiale

Cette pandémie est corrélée avec les facteurs suivants :
- développement de l’agriculture intensive basée sur l’utilisation massive de produits pesticides et nitrates
- développement de l’élevage intensif qui a complètement modifié le régime alimentaire des animaux de consommation
- surconsommation de sucres et de mauvais glucides

Donc depuis des dizaines d’années, le déséquilibre alimentaire du à l’élevage intensif et à la malbouffe des animaux favorise le terrain pour le développement de tous les cancers. L’agriculture intensive quand à elle fait ingérer sans le savoir à la population via la nourriture des résidus de pesticides cancérogènes induisant une intoxication chronique.

Reprenons le graphique de l’article 2 sur les incidences relatives du cancer en fonction du mode de vie :

Incidence relative 04

1. Pourquoi une incidence faible en Afrique/Chine ?
A partir de ce que l’on a vu, on comprend maintenant pourquoi la Chine (hors grandes villes) et les pays pauvres comme ceux d’Afrique étant moins exposés à la pollution chimique du fait de l’absence d’industrie polluante, d’agriculture intensive et de déséquilibre alimentaire présentent une incidence de la maladie beaucoup plus faible qu’en occident, les principales causes étant pour ces pays de type microbiologiques.

2. Le cas médian du Japon
Pour le cas du Japon qui a une incidence médiane, on peut estimer que bien qu’ayant une pollution chimique à l’occidentale (2ième consommateur de pesticides mondial), les habitudes alimentaires des Japonais renforcent efficacement les défenses immunitaires de ces derniers en leur permettant de mieux résister aux agressions chimiques répétées.
http://www.guerir.fr/magazine/omega-3-cuisine-japonaise-001/?searchterm=None

3. Peu de cancers dans le passé
Et enfin, l’incidence des cancers dans le passé était relativement faible (type Zone 1) car le mode de vie de nos ancêtres était plus proche de celui des pays contemporains non industrialisés, ceci étant indépendant des problèmes de malnutrition présents ou passés.

A suivre…
Dans la partie 4 de cette série d’articles, nous allons montrer que bien qu’aucune mesure étatique de protection ne soit prise sauf pour le tabac et l’amiante, il est possible et indispensable d’agir à titre individuel afin de réduire efficacement son exposition au risque de cancer.

Références
[1] « Ces maladies créées par l'homme » Pr Dominique Belpomme "
http://www.artac.info/
[2] « Pesticides, révélations sur un scandale Français » Nicolino/Veillerette
http://www.pesticides-lelivre.com/
[3] « Anticancer » Dr David Servan Schreiber
http://www.guerir.fr/
[4] « Le cancer, hier, aujourd’hui, demain » M. Tubiana
[5] « Les aliments contre le cancer » Drs Beliveau/Gingras

Sur ce site

Cancer, la catastrophe - Partie 1 : État des lieux
Cancer, la catastrophe - Partie 2 : Pesticides sur l’occident


http://sos-crise.over-blog.com/article-la-menace-du-cancer-sur-nos-vies-47467639.html


http://french-revolution-2.blog.fr/2009/12/27/cancer-la-catastrophe-partie-3-les-causes-7640286/


400px-Amazonie_jt01.png

magnify-clip.png
Vue aérienne de la forêt amazonienne. Wikipedia.org



Alerte ! Génocides en Colombie par les paramilitaires,
des Communautés indiennes disparaissent,
des paysans sont torturés et mis à mort par milliers !
Terrorisme d'Etat en Colombie,
et même fours crématoires ou Indiens jetés aux caïmans !

(..) Il s’agit de la plus grande fosse commune du continent: Par centaines, par milliers des êtres humains y ont été ensevelis anonymement depuis 2005 par l’Armée qui occupe la zone. Pour trouver une fosse de cette ampleur, il faut remonter jusqu’au temps de la barbarie nazie : Son importance révèle que la pratique macabre des disparitions forcées, exercée par l’Armée et son outil paramilitaire, est encore plus horrible que nous ne le savions déjà. Le caractère génocidaire de l’État colombien exige de toute urgence une mobilisation de solidarité, afin que les hauts fonctionnaires criminels de l’État et des multinationales paient pour leurs crimes contre l’humanité.

Le recours aux paramilitaires est une stratégie d’État, financée par l’État et les multinationales

Lors de ces audiences, les paramilitaires ont été très clairs (au cas où il subsisterait un doute) : ils font partie d’une stratégie de sale guerre de l’État et reçoivent également de l’argent des multinationales et des oligarques. Mais à vouloir donner trop de détails, et dénoncer que leur formation, leur armement, leur méthodologie et leur protection étaient assurés par l’État colombien, beaucoup d’entre eux ont été extradés vers les USA : c’est ainsi qu’ils se taisent sur l’implication des dirigeants de l’État et des multinationales responsables des massacres. C’est ainsi que l’on évite de trop mettre en lumière les noms de la grande oligarchie et des compagnies comme financeurs et créateurs de l’horrible phénomène paramilitaire. Bien qu’ils aient été réduits au silence, les paramilitaires extradés sont parvenus à dénoncer une évidence : Les paramilitaires sont un outil de l’État colombien, qui a été créé par la CIA et selon ses recommandations, avec des formateurs étatsuniens et issus du Mossad ; il est financé, pour l’exécution de ses massacres, par l’État, les grands propriétaires terriens et les multinationales (Repsol, BP, OXY, Chiquita…entre autres) (1). Les paramilitaires ont été créés pour neutraliser les mouvements de revendication sociale, sous tous ses aspects. C’est pour cela que la Colombie est le lieu le plus dangereux du monde pour y exercer l’activité syndicale ; que des dizaines de milliers de personnes ont disparu à cause de l’outil paramilitaire : pour faire taire les revendications.

La Loi « Justice et Paix » a été élaborée par l’État et créée par le président Uribe pour que ses paramilitaires puissent obtenir l’impunité ou des condamnations minimes en comparaison de la cruauté et de l’ampleur de leurs crimes : c’est grâce à cela, en échange de quelques coordonnées de fosses, et surtout en proclamant leur « repentir » que des centaines de parrains (maffieux) paramilitaires, auteurs de milliers d’assassinats, sont presque tous parvenus à échapper à la prison. Mais les grandes fortunes, nationales et multinationales, qui ont accumulé encore plus de capital grâce à ces massacres, sont toujours là sans être inquiétées.

L’impunité des multinationales est totale : cependant plusieurs d’entre elles (1) et leurs filiales ont été déclarées coupables par le Tribunal Permanent des Peuples. Elles sont coupables de promouvoir le para-militarisme et les pratiques génocidaires en Colombie : « Par leur participation en tant qu’auteures, complices ou instigatrices d’actions génocidaires, avec leurs méthodes particulières : assassinats des adhérents à un groupe (politique) ; graves atteintes à l’intégrité physique ou psychologique des adhérents du groupe ; soumission intentionnelle du groupe à des conditions de vie qui entrainent sa destruction physique, totale ou partielle. Ces pratiques sont appliquées en particulier dans le processus visant à faire disparaître 28 communautés indigènes, à anéantir le mouvement syndical colombien et à exterminer le groupe politique Unión Patriótica (…) à cause de sa participation (…) à la commission des crimes contre l’humanité tels qu’assassinat, extermination, déportation ou déplacement forcé de population, emprisonnement, torture ; viols ; persécution d’un groupe ou d’une collectivité défendant son identité propre pour des raisons politiques et ethniques, crimes différents et kidnapping de personnes ».

Impunité pour les grands capitalistes, les multinationales et l’oligarchie : extrader signifie enterrer la vérité (..)

La dissuasion par la terreur : décourager la revendication sociale, et dépeupler les vastes territoires (..)

Bien exhiber le massacre, et en même temps couvrir les bénéficiaires de toute cette mort (..)

Jeter les victimes aux caïmans: l’horreur de la disparition totale
À San Onofre, Sucre, dans une propriété connue sous le nom de « El Palmar », le chef paramilitaire « Rodrigo Cadena » jetait les cadavres des victimes, et même des victimes encore vivantes, aux caïmans qui se trouvaient dans un bassin (4). C’est comme ça que les victimes de la torture étaient jetées aux caïmans. Beaucoup de personnes ont ainsi totalement disparu, jetés en pâture aux caïmans, ou jetés dans les fleuves ou à la mer, ou brûlés dans des fours crématoires.


Les cours pour susciter la terreur
Les témoignages de paramilitaires et les résultats des équipes de médecins légistes ont permis de conclure que les groupes d’Autodéfenses Unies de Colombie, non contents d’avoir élaboré une méthode d’équarrissage des êtres humains, ont poussé l’horreur jusqu’à son extrême limite : ils ont donné des « cours » en se servant de personnes vivantes emmenées dans leurs camps d’entraînement. Francisco Villalba, le paramilitaire qui avait dirigé sur le terrain les atrocités d’El Aro (Antioquia), où 15 personnes ont été torturées et massacrées pendant 5 jours, révèle les détails de ces « cours » : « Il s’agissait de personnes que l’on amenait en camions, elles étaient en vie et attachées (…) chacune était livrée à un groupe de cinq (…) les instructions étaient de leur couper un bras, la tête… de les découper vivantes ».
Les « cours d’équarrissage » servaient d’entraînement aux paramilitaires pour leur fonction bien spécifique: susciter la terreur dans la population, pour arriver à « dissuader par la terreur » et parvenir à déplacer les survivants qui avaient assisté aux massacres. C’est de cette façon que le grand capital est parvenu à déplacer de ses terres plus de 4 millions de personnes.

Suite ici :

http://politiquementcorrect.forumactif.fr/l-actualite-du-reste-du-monde-f21/colombie-t2704.htm#32337


La torture des enfants palestiniens
sous l'occupation israélienne
http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=11814#11814

Podium+UMP.jpg
Vous avez dit "démocratie irréprochable ?"
ou démocrasse....


Le constat est des dernières régionales nous montre qu'à défaut de pouvoir officiellement (ou officieusement) passer des accords nationaux ou régionaux avec les candidats ou militants du FN, la droite parlementaire semble condamnée a voir le nombre de ses élus diminuer au profit de la gauche !

Mais, on ne manque toutefois pas d'idée à l'UMP où un petit groupe d'élus vient d'avoir une idée de génie pour résoudre ce problème : Interdire les triangulaires au deuxième tour des législatives de 2012 !
http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=11829


Enjeux souterrains et secrets des "négociations israélo-palestiniennes" :
http://pagesperso-orange.fr/aline.dedieguez/tstmagic/1024/tstmagic/decodage/chef_etat3.htm

 

ANDRE FOURGERON :
"CIVILISATION ATLANTIQUE" HUILE SUR TOILE DE 1953 :

ANDRE FOURGERON

 

Et VOUS, QUE DEDUISEZ-VOUS

 DE CETTE SCENE DU GENRE ?

 

 

VOICI CE QU’UN CRITIQUE D’ART,  ECRIVAIT EN 1953 LORS DE L’EXPOSITION DE CETTE ŒUVRE AU SALON D’AUTOMNE A PARIS :

 

 

…. » André FOURGERON a voulu marquer un grand coup en présentant sa « CIVILISATION ATLANTIQUE » AU Salon d’automne.

…Le tableau montre, au centre, une énorme Cadillac, symbole du capitalisme yankee.

 

Dans la Cadillac :

 

Un soldat allemand portant un casque de SS, allégorie de l’alliance réactionnaire entre l’Amérique, « puissance Impérialiste opprimant les peuples du monde » et l’Allemagne revancharde toujours peuplée de nazis.

 

AUTOUR :

 

L’exploitation du peuple, un couple de vieillards misérables, des enfants jouant dans la fumée délétère des usines, une mère et son enfant, sans toit, des cercueils avec les cadavres de jeunes soldats tués dans les sales guerres coloniales, une chaise électrique, un horrible capitaliste et un déprave alcoolique plongé dan dans une revue porno.

 

…En un mot, TOUTE LA CORRUPTION DE LA DIABOLIQUE AMERIQUE et de ses alliés OCCIDENTAUX.

 

…C’est vrai qu’on est horrifiés devant cette toile…Pas par son thème, mais par la peinture elle-même… »

 

Nous sommes en 2010 qu'y a-t-il de changé….

A la lecture des quelques articles…que vous trouverez la :

 


DES ENFANTS AFGHANS EXECUTES MENOTTES!!!!

Des dizaines de soldats américains ont été tués à Marjah ce mercredi et jeudi. 
LA LOI DE LA JUNGLE PAR FIDEL CASTRO
Le contrôle politique et militaire de nos sociétés
par Giulietto Chiesa

 

Et, pour terminer sur une note d'espoir :
Entretien exclusif avec le porte parole du Conseil national de la résistance afghane

Article placé le 06 mar 2010, par Mecanopolis

   

Et VOUS, QUE DEDUISEZ-VOUS

 DE CETTE SCENE DU GENRE ?

 

http://hadria.riviere.over-blog.com/article-deja-en-1953-andre-fourgeron-contre-l-atlantisme-46307120.html 

 

Partager cet article
Repost0
28 mars 2010 7 28 /03 /mars /2010 17:43
Publication de ces informations,
avec les réserves qui s'imposent.
Eva R-sistons à l'intolérable

"Ils ont les armes mais nous avons le nombre..."
{ James Douglas Morrison }


anglo_10.jpg

La Mission Anglo-Saxonne :
la Troisième Guerre Mondiale
et l'Héritage du Nouveau Monde




Les historiens nous disent que la "Mission Anglo-Saxonne" fait référence à l'expansion du Christianisme au VIIIème siècle. Mais plus de mille ans après, l'expression prend maintenant un sens différent, autrement plus sinistre.
Nous avons récemment reçu 11 pages d'informations d'un insider, qui a assisté en personne, en 2005, à une réunion de Francs-Maçons de haut grade, dans la City de Londres. Ce qui y a été discuté glace le sang.

J'ai réalisé (moi, Bill) une interview audio de notre source, un Anglais dont nous avons vérifié l'identité, connue et confirmée dans tous ses détails. Cet homme, comme un grand nombre de ceux avec lesquels nous avons parlé, ne peut plus plus vivre avec le poids de sa conscience, ni garder ces informations secrètes.

Mon idée de départ était de publier une transcription de l'entretien, comme nous l'avons fait dans le passé. Mais le matériau couvert est si critique - et, en ce qui me concerne, les pièces manquantes qu'il apportait étaient si importantes - que j'ai pris l'initiative de présenter ces informations sur vidéo. La transcription audio de notre source, dont le visage n'apparaît pas sur la vidéo, est disponible ici.

Voici ce que rapporte notre source :

• Une Troisième Guerre Mondiale est planifiée : elle sera nucléaire et biologique. Notre source pense que tout est en place, prêt à être lancé au cours des 18 à 24 prochains mois.

• Il est prévu qu'elle commencera par une frappe par Israël contre l'Iran. L'Iran ou la Chine fera l'objet d'une provocation impliquant une réponse nucléaire. Après de brèves ripostes à caractère nucléaire, sera conclu un cessez-le-feu. Le monde se trouvera alors jeté dans l'angoisse et le chaos - le tout soigneusement orchestré.

• L'état de tension extrême qui en résultera sera utilisé pour justifier un contrôle pesant, aux niveaux social et militaire, dans tous les pays industrialisés occidentaux. Les procédures sont déjà en place.

• Il est prévu qu'au cours du cessez-le-feu, soient lâchées des armes biologiques. Celles-ci seront initialement destinées aux Chinois. Comme nous l'a raconté notre source, d'une manière qui fait froid dans le dos : "La Chine va attraper un rhume". La guerre biologique se répandra plus loin, vers l'ouest. Les infrastructures se trouveront affaiblies de manière critique.

• Tout ceci n'est censé être qu'un début. Ensuite on devrait déclencher une guerre nucléaire totale : la "vraie" guerre, avec destructions et pertes humaines à grande échelle. Notre source nous indique que la réduction de population prévue par ces moyens combinés est de 50%. Il a entendu ce chiffre annoncé au cours de la réunion.

Cet horrible scénario est planifié depuis des générations. Les deux premières guerres mondiales faisaient partie de l'élaboration de cette apocalypse finale - de même que la centralisation des ressources financières précipitée par le krach financier d'octobre 2008, lui aussi bien préparé.

Comme si tout ceci ne suffisait pas, notre source spécule sur le fait que l'ensemble est organisé sur fond de prochain "événement géophysique" - le même genre d'événement que celui vécu par nos ancêtres, il y a environ 11 500 ans. Si cet événement se produit - pas nécessairement attendu pour 2012, mais à un moment quelconque de la prochaine décennie - il détruirait la civilisation, telle que nous la connaissons, reléguant au second plan les effets mêmes d'une guerre nucléaire.

J'ai posé à notre source la question suivante : "Si une catastrophe est prévue, pourquoi déclencher une Troisième Guerre Mondiale ?" Sa réponse m'a paru, pour la première fois, terriblement sensée.

Le véritable objectif, m'a-t-il expliqué, est de mettre sur pied le monde de l'après-catastrophe. Pour s'assurer que ce Nouveau Monde [remarquez le terme utilisé] est celui que désirent les Contrôleurs, des structures totalitaires de contrôle doivent être déjà en place au moment de la catastrophe - avec pour excuse que la population les acceptera et les exigera même. La loi martiale instaurée avant la catastrophe dans les pays soigneusement sélectionnés, permettra aux gens "adéquats" de survivre et prospérer dans ce monde de l'après-catastrophe, et de débuter le cycle de 11 500 ans suivant. Ce qui a peut-être été soigneusement planifié secrètement à l'échelle mondiale, depuis quelques générations, n'est rien d'autre que de savoir qui héritera de la Terre.

Qui sont ces gens "adéquats" ? Les Blancs. Cela explique peut-être l'appellation de Mission Anglo-Saxonne du projet. D'où la justification du génocide planifié du peuple chinois - de manière à ce que le Nouveau Monde soit hérité par "nous" et non par "eux".

Notre source n'était pas informée du sort réservé aux pays émergeants et à ceux du Tiers-Monde, tels que les pays d'Amérique Latine, d'Afrique ou d'Asie. Mais il suppose qu'ils seront autorisés à se débrouiller par eux-mêmes et probablement à ne pas trop bien survivre - ou peut-être à ne pas survivre du tout. Les gouvernements militaires totalitaires des peuples blancs occidentaux sont les héritiers désignés.

Ce plan est si maléfique, si raciste, si diabolique, si énorme, qu'il défie presque toute crédibilité. Mais il concorde avec ce que beaucoup de commentateurs, de chercheurs et de lanceurs d'alerte originaires des milieux concernés considèrent depuis des années comme vrai. En ce qui me concerne, c'est l'image la plus claire que j'aie vu jusqu'à présent expliquant pourquoi le monde est ce qu'il est, et pourquoi les secrets sont si jalousement protégés : tout est peut-être en fait une question de suprématie raciale. Le Quatrième Reich est sauf et en pleine forme.

Contre toute attente, notre source n'était pas pessimiste. Il a insisté, comme nous le faisons nous-mêmes et comme le font beaucoup d'autres chercheurs et commentateurs, sur le fait que la conscience s'éveille rapidement sur toute la planète et que CES ÉVÉNEMENTS PLANIFIÉS NE SONT PAS INÉVITABLES. S'il y a jamais eu une bonne raison de travailler tous ensemble pour éveiller la conscience des gens aux menaces qui nous concernent tous, c'est bien celle-ci.

Regardez cette vidéo, écoutez attentivement le puissant message d'espoir et d'encouragement qu'elle contient et répandez-le autour de vous et au loin. Nous avons l'intention de sous-titrer nos vidéos en de nombreuses langues - dont le chinois. Nous prenons position en faveur de la magnificence d'une humanité unie, sans limitations, ni distinctions raciales. Que la catastrophe se produise ou non - et beaucoup, dont nous sommes, affirment qu'elle ne se produira pas - nous devons créer ensemble notre avenir, revendiquer notre pouvoir, et faire tout notre possible pour alerter les gens des dangers qui nous entourent... de manière à être plus forts ensemble, pour le bien de nos descendants et pour l'héritage que nous laisserons à tous les êtres vivants de la planète Terre.

Source : http://projectcamelot.org/lang/fr/anglo_saxon_missi
on_fr.html




La Mission Anglo-Saxonne:
Interview Audio du Témoin
Janvier 2010


Extraits.

Bill Ryan (B): Je veux vous remercier d’être venu de l’avant avec des informations très importantes qui doivent être partagées. Je viens d’en lire le résumé. C’est notre travail ici chez Project Camelot de vous assister à rejoindre les personnes suffisamment conscientisées pour comprendre ce que vous avez à leur dire, et pourquoi c’est important. Ils pourront mettre cette information en perspective avec les autres informations qu’ils détiennent déjà.

Et pour vous introduire à tout ceci, je me demandais si vous pourriez dire ce que vous pouvez sur votre histoire, vos antécédents. Tout simplement, de façon générale, ce que vous considérez prudent de partager avec nous sur ce qui vous a mis en position d’obtenir les informations que vous allez nous révéler.

Témoin (T):  Les informations que j’ai déjà partagées avec vous ne sont pas, je pense, de nature à faire trembler la terre. Je sens qu’il s’agit de choses que beaucoup de gens auront déjà comprises grâce à la quantité d’éléments qui circulent pour le moment sur l’internet.

Ce qui fait la particularité de ce que je vous apporte et qui doit selon moi être partagé, c’est qu’il s’agit d’informations obtenues de première main...

En ce qui me concerne, j’ai passé beaucoup de temps dans l’armée, puis j’ai occupé un poste sénior à la City de Londres, et au sein des deux institutions j’ai été  mis au courant des événements que l’on préparait secrètement, au nom d’un groupe de gens – je ne peux pas dire que c’est au nom d’une nation ou d’une communauté car ce n’est certainement pas le cas – mais cela a certainement à voir avec un groupe de gens dont les intérêts sont connus d’eux seuls et ce qu’ils font pour inciter une série d’événements à se produire.

En rétrospective, je constate qu’ils ont clairement eu beaucoup de succès dans leurs agissements. Et je sens, grâce à ce que je sais, que le temps leur est compté...

Nous nous approchons à l’heure actuelle d’une période critique...

Quant à la véracité de ce qui suit, je peux seulement vous dire que ce que j’amène est véridique, bien que beaucoup pourraient penser qu’il s’agit d’une perception....

B: Oui. Ce qui serait bien, ce serait de différencier l’information obtenue de première main, c’est-à-dire provenant de rencontres physiques avec certains de ces individus, et l’information obtenue de façon plus subjective et en laquelle vous croyez également. Il est important de distinguer la provenance de chacune des informations.  Nous avons pour le moment un ensemble cohérent, n’est-ce-pas ?

T: ... Il y a également mon point de vue en tant que témoin....

B:  Les lecteurs pourraient-ils reconnaître ce groupe en recoupant l’information ?

T: J’ai moi-même éprouvé des difficultés à décrire ces gens. Je les ai nommés “Bande de Frères”. Je les ai aussi appelés “sur-gouvernement”...

B: Parlez-vous des Anglais ou du monde entier ?

T: La rencontre dont je vais vous parler était entièrement anglaise, et certains d’entre eux seraient immédiatement reconnaissables au Royaume-Uni.....

B: Sont-ils des personnages politiques ? Ou des personnes appartenant à la noblesse, pour ainsi dire ?

T: Oui, ...  certains proviennent carrément de l’aristocratie. J’en ai identifié un comme étant un politicien sénior. Deux autres étaient des personnages séniors de la police et un autre venait de l’armée. Tous deux sont connus sur le plan national et sont des personnages clés qui conseillent le gouvernement actuel.

B: Et, dans la mesure où il y a une composante politique à tout cela, les deux partis politiques sont-ils représentés ?

T: Non, cette composante politique sénior appartient au parti de droite en Angleterre, le Parti Conservateur.
..
B: Bien. Donc, il s’agit d’un groupe d’initiés qui fonctionne en Angleterre comme le gouvernement secret américain, ce que les lecteurs américains reconnaîtront par analogie. Vous parlez de politiciens toujours influents qui agissent derrière les coulisses, qui ont des liens avec la police, des liens avec l’armée. Y a-t-il ici des liens avec l’armée américaine également ? ...

T: Un personnage militaire important, pour le moment retraité, mais toujours actif à conseiller le gouvernement.

B: Ok. Connaissez-vous, ou avez-vous entendu des discussions sur la participation des autorités de l’église ou du Vatican ou de toute autre religion du monde ? Faisaient-ils partie de la planification stratégique de tout ceci ?

T: Non. Pas du tout, mais je sais que l’Église d’Angleterre, en particulier, est totalement complice de tout ce qui se passe.

B: Ok. Et vous savez cela à cause des relations étroites qu’entretiennent les personnages séniors de l’Église d’Angleterre avec ce groupe que vous avez rencontré à la City de Londres ?

T: Absolument. Il ne faut pas être un expert judiciaire pour s’en rendre compte. Cela se passe au grand jour.


Les Francs-Maçons:

B: Ok. Est-ce que tout ceci est de nature fondamentalement maçonnique (la Franc-maçonnerie) ?

T: Absolument. C’est l’évidence même. Tous sont contrôlés par ce processus, par le processus maçonnique, ensuite ils se rencontrent.

C’est une chose que les gens doivent comprendre. Il existe des niveaux dans la maçonnerie. Vous savez, la plupart des maçons ne savent vraiment pas grand chose, et la majorité d’entre eux accomplissent du bon travail et bénéficient en retour de l’appartenance à un genre de “club”, si on veut. Mais cela passe par différents niveaux. Certains les appellent “degrés”. Mais il y a un annuaire (“Who’s Who”). C’est-à-dire à qui peut-on se fier, qui peut-on réunir, qui détient du pouvoir, qui va probablement développer plus de pouvoir.

Et ces gens s’attirent mutuellement et se réunissent sous une cause unique. Mais il ne s’agit plus exactement d’une cause maçonnique, vous savez. Cela peut s’y apparenter, mais ce n’est pas la même chose.... La maçonnerie (Franc-maçonnerie) constitue, à ma connaissance, un véhicule pour ces gens. Elle leur permet de se réunir tranquillement, en secret, à huis clos, de se connaître, de se sentir en sécurité sachant que ce qui est dit dans ces rencontres ne sort pas du groupe. Il y a donc cet élément maçonnique présent, mais les choses évoluent vers un niveau entièrement différent.

Maintenant, dans ce qui a trait à la rencontre dont je vais vous parler, je ne considère même pas que ces gens appartiennent à un niveau important – il était assez important pour moi à l’époque – mais ils discutaient de choses déjà acceptées, planifiées et dictées. Ils se rencontraient vraiment pour partager de l’information, voir comment allaient les choses et ce qu’il fallait faire pour les remettre sur la bonne voie.

B: Alors les choses avaient déjà été décidées à un niveau supérieur à celui-ci. C’est ce que vous nous dites ?

T: C’était très clair. D’après ce que j’ai entendu, il ne s’agissait pas d’un groupe de décideurs. Ils constituaient plutôt un groupe d’action. C’étaient des gens qui avaient besoin de se rencontrer de temps à autre pour discuter de ce qu’il fallait faire, ou de ce qui se faisait et de ce qui devrait se faire. Puis ils se dispersaient et retournaient faire ce qu’ils devaient faire, à la suite de ces rencontres.

B: Ok. Et vous avez assisté à une rencontre ?

T: Seulement une.

B: Quel était alors votre rôle ?

T: C’était par pur accident! Je pensais qu’il s’agissant d’une rencontre trimestrielle normale parce que, en regardant la liste des courriels, laquelle comprenait des noms familiers, mon nom y était. Mais à l’époque, comme j’occupais une position sénior à la City, je pensais qu’il était très normal que l’on m’ait assigné à ce genre de rencontre.

Donc, en me rendant à la rencontre, il ne s’agissait pas du même lieu de rendez-vous qu’auparavant. C’était une chambre de commerce de la City [livery company], ce qui était inhabituel, mais pas suffisamment pour se poser des questions. Je suis allé à la rencontre et ce n’était pas le genre de rencontre auquel je m’attendais. Je crois que si j’y fus invité… c’était à cause de la position que j’occupais, qu’ils croyaient que j’étais l’un d’eux.

B: Alors vous avez été accepté parce que l’on vous connaissait déjà. On vous considérait comme quelqu’un de fiable.

T: Absolument. Oui. J’étais fiable. J’étais un exécutant. J’étais une personne qui, à mon niveau dans l’organisation, faisait avancer les choses....j’étais régulièrement invité... j’étais familier avec certains d’entre eux...

Je connaissais la plupart des participants à cette réunion, mais pas tous. Il y avait environ 25 à 30 personnes à cette rencontre. Et c’était plutôt informel... Il n’y avait là rien d’inhabituel. Ce n’est que lorsque certains sujets commencèrent à être abordés que mon étonnement se manifesta par rapport à ce qui était dit.

B: Est-ce que c’était une rencontre avec des chaises autour d’une table, avec des prises de notes et des verres d’eau, ce genre ce choses ?

T: Non, rien de semblable. Il n’y avait pas de prise de notes – rien. C’était vraiment une rencontre à huis clos avec des gens qui s’interrompaient mutuellement...

Et ensuite décrivant, ce que je ne peux qu’énoncer que comme une “trame temporelle des événements” dont ils anticipaient la venue, ou qui étaient en cours, et beaucoup de préoccupations parce qu’ils ne l’étaient pas. Et ce qui devait se produire dans la trame temporelle des événements et qui ne s’était pas produit, et les actions à prendre afin que ceux-ci se produisent.

Et c’est alors que les choses prirent un tournant surréaliste – parce que je n’avais jamais été en compagnie de gens pareils parlant de cette façon.

Maintenant, le groupe de gens avec lesquels j’étais le plus familier, ceux qui effectuent le travail à la City, appartiennent à plusieurs comités financiers bien connus; certains de ces comités sont très divers mais ils appartiennent tous à la même organisation. Ce sont des gens que l’on ne remarque pas; la plupart des gens ne savent pas qui ils sont. Je les connais. Je les connais de vue, je connais leurs noms. Je les connais par leurs agissements.

Ce sont les autres qui étaient présents à ce moment qui m’ont surpris. Trois d’entre eux en particulier. Il y avait d’autres personnes présentes qui étaient à leur type de niveau et que je ne pouvais pas identifier, trois personnes importantes, certainement.

B: Ok, maintenant quand cette rencontre a-t-elle eu lieu ? Mettons-y une date.

T: Ok. Nous parlons de 2005. C’était après l’élection générale de mai – lorsque Blair fut réélu. La rencontre a incontestablement eu lieu au cours du mois de juin de cette année...

B: Très bien. Maintenant pourriez-vous expliquer ce dont il a été question dans cette rencontre ?

T:.. La rencontre comprenait des discussions couvrant des sujets ou des choses qui se passaient dans le monde à ce moment-là, et il y avait une grande discussion sur la sécurité à l’intérieur du pays. Et l’une des trois personnes clés a assumé ce rôle depuis… et continue de l’assumer pour le moment. Il est là maintenant. Il occupe cette position à l’heure qu’il est.

Le grand sujet à l’époque était l’Irak. Cela faisait partie de leur agenda, et, de façon surprenante, on parlait beaucoup de l’Iran.

Et ce qui m’a surpris au point de me faire hausser les sourcils fut la mention ouverte – c’étaient des gens qui parlaient confortablement entre eux, sans cris ou argumentations – mais qui parlaient confortablement de la réticence d’Israël à frapper et à provoquer l’Iran à initier une action armée. Cela m’a fait dresser les poils du dos.


Les Chinois visés...

Et il apparaissait que le gouvernement israélien était lié à ce qui se passait là-bas et qu’il avait un rôle à jouer qui lui était dicté de l’extérieur des frontières israéliennes. Un an plus tard, Israël attaquait les bases du Hezbollah appuyées par l’Iran qui étaient au Liban.

Et la seconde chose dont je me souviens fut la réticence des japonais à créer la pagaille dans les secteurs financiers chinois.

Je ne comprenais vraiment pas pourquoi ils en parlaient ni pourquoi cela avait de l’importance. Ce que j’ai cru comprendre c’est que le gouvernement japonais, ou ceux du Japon, étaient forcés ou ordonnés de faire quelque chose qui allait endommager ou ralentir la montée de la Chine vers un statut de grande puissance financière.

On a mentionné que la Chine connaissait une croissance trop rapide et que le bénéficiaire principal de cette croissance était l’armée chinoise, qui se modernisait, principalement par l’argent qu’ils obtenaient du marché mondial.

Et...  je me trouvais en périphérie de cette rencontre et je pouvais sentir l’anxiété monter en moi du fait des sujets qui étaient abordés. Cela ne nous était pas annoncé. C’étaient des choses qu’ils connaissaient déjà.

Alors cette discussion ouverte sur l’utilisation d’armes biologiques, où et quand elles allaient être utilisées et la synchronisation. La synchronisation semblait toujours constituer l’élément critique.

Puis, on se concentra sur la façon dont il fallait engager l’Iran militairement afin de provoquer la réaction désirée de la part de la Chine.

Il y avait une claire expectative à inciter l’Iran à entamer un conflit armé avec l’Occident, avec la Chine qui irait aider l’Iran. Par cette incitation, soit l’Iran, soit la Chine utiliserait une arme nucléaire tactique.

Et, comme je le mentionnais, ces gens ne prenaient pas les décisions. Ils discutaient quelque chose qui avait déjà été planifié, et ils partageaient simplement leurs informations entre eux. Et il est devenu clair à la lumière de ces discussions que le sujet principal de cette réunion était de savoir quand cela allait se produire.

D’autres discussions portaient sur les finances, les ressources, la protection des avoirs, un contrôle de ces ressources et le rapatriement de ces avoirs périphériques.

... Comme je le mentionnais, il leur était nécessaire que les Chinois ou les Iraniens se rendent coupables d’être les premiers à utiliser des armes nucléaires afin de justifier l’étape suivante.

Maintenant j’ai déjà spécifié que ceci est anecdotique et ne peut être confirmé. Cependant les informations provenant de cette rencontre, et aussi d’ailleurs, indique de façon positive que les Iraniens possèdent déjà effectivement l’arme nucléaire tactique. Ils ne sont pas en train de la développer. Ils la possèdent.

B: Certains disent qu’ils pourraient peut-être l’avoir obtenue des Russes. Avez-vous une idée à ce sujet ?

T: Je crois que cela provient des Chinois.

B: Des Chinois… Ok.

T: Parce que la technologie chinoise a été utilisée, depuis plusieurs années, dans leurs systèmes de missiles. Ils obtiennent aussi de la technologie de missiles des Russes, mais c’est surtout des systèmes de missiles sol-air, et ce genre de choses – des armes défensives. L’armement missile tactique est une technologie qui leur vient de Chine.

B: Est-ce que votre passé militaire vous confère une expertise à ce sujet ?

T: Oui. C’est le cas.... j’ai une bonne connaissance de ce type d’armes, et des systèmes d’armement en général.... Il n'a pas été mentionné qu'ils N'EN AVAIENT PAS. Cela tendait vers le fait qu’ils avaient déjà ce type d’armement.

B: ... j’y vois une analogie potentielle avec la situation irakienne, dans laquelle les gouvernements et les militaires occidentaux, qu’ils aient dit la vérité ou non, avançaient volontiers que les capacités militaires irakiennes étaient bien plus grandes qu’elles ne l’étaient en réalité. Pourrait-il y avoir une désillusion similaire en ce qui a trait à la capacité de l’Iran ? Ou bien pensez-vous qu’ils savaient vraiment ce que les Iraniens possèdent et ce qu’ils sont en mesure de faire ?

T: Il est naturel de faire la comparaison avec l’Irak. Dans le contexte présent cependant, cela pourrait s’avérer trompeur.

C’est essentiellement l’Occident qui a appuyé l’Irak lors du conflit Iran-Irak. « L’Occident » inclut Israël, alors la possibilité que l’Irak obtienne l’arme nucléaire sans l’avoir produite eux-mêmes, mais en l’ayant importée, s’avérait extrêmement faible.

D’un autre côté, il y a l’Iran. Maintenant l’Iran est appuyée par la Chine, puis ensuite par les Russes; et par d’autres pays également. Le marché militaire est très ouvert et il peut inclure aussi bien la France qui exporte ses armes de façon très indépendante là où elle le peut... Même en défiant les conventions actuelles en ce qui a trait à la vente d’armes à l’étranger. Mais ça va un peu au delà de cela... L’économie de la Chine est en pleine expansion... il semble inconcevable que des armes nucléaires n’aient pas été incluses dans des paquets allant vers l’Iran; qu’ils soient sous le contrôle direct de la Garde Révolutionnaire Iranienne ou à la fois sous le contrôle chinois et iranien. On ne peut en être sûr.

Mais pour revenir à cette rencontre, on assumait – très clairement – que les Iraniens avaient de telles armes en leur possession ..

B: Compris. Et vous allez continuer à élaborer la façon dont cette collaboration entre l’Iran et la Chine va être utilisée pour attaquer la Chine – parce que la Chine demeure le principal objectif. C’est bien cela ?

T: Exactement... Depuis au moins le milieu des années ’70.. Cela a toujours été la Chine qui constitue le grand objectif dans cette trame temporelle. C’est après la Chine qu’ils en ont maintenant, et tout consistera en la façon d’inciter et de créer le scénario où de type de – bien, ça va être la guerre... Et la façon de rendre cela crédible (pour l'Occident) est qu’un état comme l’Iran soit utilisé comme bouc émissaire à utiliser l’arme nucléaire afin de provoquer un échange.

B: Et l’entière justification de tout cela est d’amener la Chine à la guerre, mais pourquoi ?

T: La Chine viendra alors à l’aide de l’Iran, très rapidement. On en parle comme une “route vers Jérusalem”, comme on dit... C’est là que se trouve le pétrole – leur approvisionnement vital – et c’est là que leur puissance pourrait s’étendre encore plus qu’aujourd’hui.

B: Je n'ai pas compris ce que vous vouliez dire par Jérusalem. Est-ce une métaphore en parlant de l’Iran ?

T: Oui. C’est ma métaphore... ils parlent de “la route vers Jérusalem”. Des gens comme Benjamin Netanyahu l’utilisent beaucoup. Obama l’utilise. Le président chinois Hu Jintao l’utilise aussi, je crois. Ils se sont servis de cette métaphore.
... C’est la route. Ne passe-t-elle pas par Téhéran, en un sens ? Et ne repasse-t-elle pas par Téhéran, en revenant ?

B: Ok. Donc vous vous servez de cela essentiellement comme métaphore pour désigner un objectif à atteindre.

T: C’est cela.

B: Donc, un plan à long terme a été décidé il y a assez longtemps pour établir l’échiquier global afin qu’il y ait une guerre avec la Chine...

T: Oui.  Il s’agit d’une série complète d’événements, dont plusieurs sont déjà réalisés. Et j’insiste encore pour dire que le temps constitue un facteur essentiel.

B: Qu’est-ce qui s’est déjà produit, qu’est-ce qui doit encore se produire, et quel est le déroulement éventuel du plan qu’ils préconisent si tout se passe comme ils le veulent ?

T: Bien, le plan est de mettre encore une fois le feu aux poudres au Moyen Orient, mais de façon tellement spectaculaire que les conflits précédents du Moyen Orient paraîtraient insignifiants.

Cela impliquera l’utilisation d’armes nucléaires et, une fois de plus, on veut créer une atmosphère de chaos et de peur extrême, non seulement en Occident, mais dans le monde entier, et ainsi pouvoir mettre en place un gouvernement totalitaire unifié pour tout l’Occident; et pour faire cela, la Chine doit être éliminée, politiquement et socialement.

B: Alors ce qu’ils veulent, c’est faire d’une pierre deux coups. Ils se serviront de cela comme justification pour ériger ce que l’Internet appelle un Gouvernement Mondial Unique, sauf qu’il n’inclura pas la Chine. Vous parlez d’une alliance étroite des nations de l’Occident face à cette nouvelle menace.

T: Il s’agit spécifiquement des nations occidentales, mais je crois que l’on doit y inclure le Japon également.

B: Et la Russie ? Où se situera la Russie ?

T: Je crois que la Russie est aussi un joueur, mais je n’ai aucune évidence. Pour une raison ou une autre, la Russie n’a pas son mot à dire ici; c’est moi qui suppose que le gouvernement russe actuel fonctionne main dans la main avec les acteurs de contrôle qui sont ici en Occident.

B: Hm. Alors vous nous dites ça parce qu’au cours de cette réunion à laquelle vous avez assisté, la Russie n’était pas mentionnée comme étant un facteur majeur ?

T: Non, pas du tout. La seule façon dont on l’a abordée était toute cette idée de créer une condition de chaos dans le monde entier. Cela signifiait l’utilisation plus tardive d’armes biologiques, des manques globaux de nourriture qui allaient affecter les pays vulnérables autour du globe, suivis par des maladies et des famines massives.

La seule mention qu’on ait fait de la Russie en est une que je ne peux expliquer, mais peut-être que quelqu’un d’autre pourrait le faire. Je n’y ai rien compris. Mais au sein de cette rencontre quelqu’un a dit : “inciter la Chine à attaquer la Russie orientale”. Maintenant, il m’est impossible d’en dire plus à ce sujet – je ne le sais tout simplement pas.

B: Ok... faire une pierre deux coups. Un des objectifs donc est d’établir une alliance unifiée des pays de l’Ouest avec une sorte de « connotation de guerre d’urgence » totalitaire, avec un aspect de fort contrôle. Et l’autre aspect est de vraiment mettre le feu aux poudres pour faire démarrer cette guerre, laquelle provoquera toutes sortes de formes de chaos et vraisemblablement un très grand nombre de morts.

T: Oui.

B: Dans la population chinoise ? Ou partout sur la planète ? Cela fait-il partie du plan de réduction de la population ? Qu’avez-vous entendu à ce sujet ?


Programme de dépopulation...

T: Bien, on a parlé des agents biologiques qui allaient être utilisés, on les décrivait comme ressemblant à la grippe et cela allait se répandre comme un feu de forêt. Maintenant, ce n’est pas au cours de cette rencontre que cela fut mentionné, mais je sais qu’ils vont attaquer les gens de façon génétique, pas tout le monde à la fois. Comment cela va-t-il se passer… ? Je ne sais vraiment pas, je ne suis pas généticien. On doit supposer que c’est lié à l’ADN d’une certaine façon.... Et les différences que l’on trouve dans l’ADN. Ces différences ont été identifiées et des virus peuvent être mis au point qui peuvent tuer une personne très rapidement.

B: Et ces virus peuvent atteindre des cibles précises, c’est bien ce que vous nous dites ?

T: Oui.

B: De façon à pouvoir atteindre un type racial donné ?

T: Un type racial. J’en suis tout-à-fait certain. Ils parlent de l’extinction de toute une partie de la race humaine, et d’accomplir cela de façon génétique....

B: Parlaient-ils de la nécessité de se débarrasser des Chinois parce qu’ils constituent un groupe majeur qui refuse de se joindre aux plans globaux ? Ou bien est-ce un prétexte pour réduire drastiquement la population mondiale, incluant celle des pays occidentaux ?

T: ... Ici non plus je ne peux pas vous donner de réponse. De mon point de vue personnel, il semblerait assurément que l’on envisage une diminution de la population mondiale et de la réduire en une quantité facile à contrôler pour ce gouvernement à venir, afin qu’il puisse maintenir le contrôle qu’il souhaite avoir. Sinon, il ne le pourrait pas.  Cela me rend absolument malade que l’on puisse  accomplir ces objectifs;
On veut ramener la population à un “niveau gérable”.

B: Pouvez-vous citer une référence entendue lors de cette réunion concernant ces niveaux, ou des chiffres, ou des pourcentages ?

T: Oui. On parle d’environ la moitié...

B: Alors c’est plus que les Chinois, donc. Cela répond à la question, n’est-ce pas ?

T: Bien, dans un échange nucléaire – et je crois qu’il y aura un échange nucléaire limité – il y aura une sorte de cessez-le-feu. On en a parlé; ils anticipent un cessez-le-feu rapide, mais pas avant que des millions ne soient déjà morts, principalement au Moyen Orient.

Donc on parle probablement d’Israël ici, la population d’Israël sacrifiée. Également des endroits comme la Syrie, le Liban, probablement l’Irak, certainement l’Iran, vous savez, les villes et les grandes villes, les centrales énergétiques et ainsi de suite, tout ce genre de choses. Et puis un cessez-le-feu avant que ça ne devienne global. C’est comme une sorte de jeu de poker dans lequel ils savent à l’avance les cartes qui vont être jouées.... et ce scénario peut également être clôturé par un cessez-le-feu.... et c’est durant la période de ce cessez-le-feu que les événements vont vraiment commencer à décoller.  C’est à ce moment que l’on va utiliser les armes biologiques.... Et ici il faut nous imaginer un monde, après une guerre nucléaire, ou une guerre nucléaire limitée, le chaos, l’écroulement financier, des gouvernements totalitaires se mettant en place.

B: Et beaucoup de dommages aux infrastructures.

T: Des gens qui vivront dans la peur totale et la panique – c’est ce qui va suivre. Nous aurons un scénario… et on en a également parlé, et je vais vous détailler de quelle façon
les gens deviendront plus faciles à contrôler, sans que personne ne vienne s’opposer à ce qui va se passer, parce que leur propre sécurité viendra tout juste d’être placée fermement dans les mains de ceux qui prétendent pouvoir au mieux les protéger.

Et c’est au sein du chaos post-nucléaire que ces armes biologiques seront déployées de sorte qu’aucune structure, aucun filet de sauvetage ne pourra protéger quiconque de ce type d’impact biologique.

Il faut également mentionner, pour ceux d’entre nous qui ne sont pas au courant, que les armes biologiques sont tout aussi efficaces que les armes nucléaires; il leur faut juste un peu plus de temps – c’est tout.

B: Oui. Maintenant, le déploiement d’armes biologiques suivant un cessez-le-feu, est-ce une action qui a lieu secrètement, par exemple des gens vont soudainement se trouver malades et personne ne saura d’où ça vient ? Ou bien s’agit-il d’un déploiement d’armes à découvert qui rend les choses très évidentes ?

T: Je ne pense pas que ce serait à découvert, parce que les Chinois vont être frappés par la grippe! Donc
il y aura une épidémie mondiale de grippe, peut-être, avec un pays comme la Chine – ou bien uniquement en Chine parce que la Chine fut mentionnée – ce pays étant celui qui en souffrira le plus.

B: Ok. Maintenant, si vous étiez un commandant militaire chinois, que feriez-vous dans une situation pareille ? On suppose que vous exerceriez des représailles ?

T: Oui en effet. Le type de représailles que les forces armées chinoises pourraient exercer n’est pas la même chose que ce que l’Occident peut faire. Le type d’armes que l’Occident peut déployer très, très rapidement dépasse de loin ce qui est pour le moment à la portée des forces armées chinoises – quoiqu’ils s’améliorent avec le temps.

Mais quand je parle de la Chine, je parle de l’Armée de Libération du Peuple, l’Armée du Peuple, qui se rassemblerait assez rapidement, nous avons alors des mouvements de troupes massifs, en quelque sorte, dans des zones où ils pourront engager le combat avec les troupes opposées.

Et c’est ce type d’échange qui deviendra nucléaire… c’est pourquoi je le mentionnais au tout début… il y aura d’abord une guerre conventionnelle, puis cela dégénérera rapidement vers une guerre nucléaire avec l’Iran ou la Chine que l’on provoquera à utiliser l’arme nucléaire en premier, car ils ne pourront pas se défendre de façon adéquate face à ce que l’Occident peut leur opposer en termes d’armement conventionnel, sans se servir les premiers du nucléaire....

B: Ok. Donc les Chinois se verront obligés d’effectuer une attaque préventive.

T: Probablement par l’Iran qui voudra empêcher l’escalade. Puis, il est question d’un échange de missiles suivi d’un cessez-le-feu avant que le conflit ne déborde de sa région géographique.

B: À quoi cela ressemble-t-il ? Est-ce que cela devient global ? Par exemple, parle-t-on d’armes nucléaires sur le territoire américain, en Europe, et ainsi de suite ?

T: Non. On n’a pas mentionné de guerre nucléaire globale.

B: Ok.


T: C’était géographiquement confiné au Moyen Orient.

B Ok. Donc certains pourraient référer cela à la guerre d’Armageddon, la guerre prophétisée.


Quand ces événements ? Gouvernement totalitaire ?

T: Oui. C’est vrai. Pour ceux qui regardent de ce côté, vous savez, cela met certainement l’emphase sur une période de temps où ce type d’événement va se produire. Mais probablement pas comme ils le pensent, parce que je ne saurais trop insister là-dessus: en général,
les gens seront dans tel un état de panique et de peur qu’ils en viendront à vouloir un gouvernement fort, partout.

On ne les appellera pas des gouvernements totalitaires; ce seront des gouvernements militaires avec des gouvernements civils toujours en place, mais en mode redondant. Les militaires décideront de tout – comme un général en Afghanistan, ou auparavant en Iraq. Le général commandant occupe toute la scène. C’est lui qui décide.

Donc, nous devons imaginer ce type d’événement dans un pays où il y a un gouvernement militaire civil qui prend toutes les décisions, et un soi-disant gouvernement élu qui est quasi-redondant. Le gouvernement militaire fournira la sécurité aux gens qui vivent dans ces pays qui doivent encore être affectés par ce type de contre-attaque.

B: Ok. Au mieux de votre connaissance, quand cette séquence d’événements se produira-t-elle ?

T: Au mieux de ma connaissance… 18 mois. C’est assurément avant 2012.

B: Maintenant quelqu’un qui lirait ceci pourrait se demander : Ok, donc c’est ce qu’ils discutaient en 2005. Comment pouvez-vous savoir si ce plan est toujours en voie de réalisation, que les choses n’ont pas radicalement changé, qu’ils ne l’ont pas complètement abandonné, que l’on n’a pas fait complètement demi-tour ? Qu’est-ce qui vous rend si certain que c’est encore en voie de réalisation ?

T: À cause des événements qui ont eu lieu depuis 2005. Je pense que c’est sans doute la façon la plus cohérente de voir les choses. Nous avons déjà eu une soi-disant crise financière. Ce n’était pas une crise du tout. C’était une centralisation des pouvoirs financiers. C’est ce qui est arrivé. C’est certainement arrivé aux États-Unis. C’est très certainement arrivé au Royaume-Uni. C’est très certainement arrivé en France et en Allemagne. Donc tous les joueurs clés du monde occidental ont centralisé leurs avoirs financiers.

B: En a-t-on parlé à cette réunion ?

T: Oui! Une grande partie de la rencontre a été consacrée à la façon dont cela allait se passer. Rappelez-vous où la rencontre a eu lieu – dans la City de Londres. Cette ville est indiscutablement le centre financier du monde.

B: Donc vous nous dites que tout cela s’est produit selon le déroulement de leur plan.

T: Bien, nous parlons d’instances majeures qui prennent le pouvoir. Prenons ici un exemple, même si la plupart de gens au Royaume-Uni ne sont pas au courant. L’industrie anglaise de la sécurité privée emploie environ 500.000 personnes, ce qui est de loin supérieur à l’armée anglaise. L’armée anglaise est nettement plus petite. Elle emploie à peine environ 200.000 personnes. Nous parlons de 500.000 personnes qui travaillent actuellement dans l’industrie de la sécurité privée.

Maintenant, avant 2005, tout cela n’était pas réglementé. Il n’existait pas d’entraînement pour eux. Cette force de personnes n’était pas unifiée. Et en coulisses – et c’est quelque chose dont les gens devraient être conscients, surtout ceux qui vivent au Royaume-Uni –
il y a eu la Loi de l’Industrie de la Sécurité Privée de 2001.

Maintenant, cette loi signifiait que quiconque travaillait dans ce secteur privé devait suivre un entraînement donné. Ils devaient également être contrôlés par la police....

Mais les gens de cette industrie doivent être autorisés légalement à pouvoir faire leur travail parce qu’ils travailleront à protéger des avoirs, donc ils feront toujours leur travail. Et à l’heure actuelle pendant que nous discutons, l’Association de l’Industrie de la Sécurité demande et obtient plus de pouvoirs encore que ceux qui lui ont déjà été accordés. Ils ont déjà la permission d’opérer légalement au sein d’un environnement civil. Maintenant ils obtiennent les pouvoirs policiers additionnels dont ils ont besoin.... Nous parlons de pouvoir d’arrestation, de pouvoir de détention...
 cela s’est déjà produit dans d’autres pays occidentaux, comme la France et l’Allemagne, où vous avez plusieurs forces de police travaillant de concert... Mais ces pouvoirs à l’intérieur de l’industrie de sécurité anglaise n’existent simplement pas encore pour le moment. Par ailleurs, ils existent déjà aux États-Unis et c’est essentiellement un modèle américain qui est utilisé ici.... Tout ce que je peux dire, Bill, c’est de prendre en considération ce que j’ai mentionné, et si cela en réveille certains – alors ils peuvent vérifier par eux-mêmes la véracité de mes dires, s’ils le désirent. Tout n’est pas caché. Ils n’ont pas la capacité de tout cacher. Et alors, il est possible d’assembler les pièces du puzzle et de constater que tout cela est très crédible.

B: Oui... Au tout début de notre conversation, vous nous disiez que...  c’était une course contre la montre. Pourquoi ?

T: Beaucoup de choses vont se produire dans les prochaines années, qui ont trait au pouvoir. Il y en a, pour être honnête avec vous, que je ne comprends pas vraiment. Mais d’après ce que je comprends, il y a beaucoup de négociations de pouvoir qui ont lieu pour le moment, et c’est essentiellement autour du fait que ceux qui contrôlent la plus grande partie de la société non seulement depuis des siècles, mais depuis des millénaires, souhaitent que leur contrôle se poursuive. Et, dans ce but, une séquence d’événements doit être manufacturée. Ce que je viens de vous décrire en constitue probablement la première partie...

Donc nous parlons d’une ère post-cataclysmique. Qui dirigera ? Qui contrôlera ? Tout tourne autour de cela. Et c’est pourquoi ils agissent de façon si acharnée pour que ces choses se déroulent selon un échéancier établi. Sinon, ils vont tout perdre.... Après un événement cataclysmique, il n’y aura plus, ou peu, de structure. Et s’il n’y a pas de structure, cela signifie qu’il faut en remettre une en place....  j’ai l’impression, et ce n’est là que mon intuition, que tout est prêt maintenant. Que leur pouvoir est bien solidifié. Et la seule façon de le renforcer c’est de créer les circonstances nécessaires, donc un conflit.

Et nous pouvons revoir nos leçons d’histoire. Chaque guerre a rempli un objectif. À part la souffrance humaine qui s’y vit, cela a toujours atteint un but. Et le but est toujours en faveur du vainqueur.

Donc nous examinons ce régime totalitaire, et je crois que de toute façon il est déjà totalitaire. Je veux dire, nous n’avons pas du tout de démocratie. Personne ne peut parler. Tout a déjà été décidé au-dessus de la tête des gens.

Nous n’avons aucune importance, c’est un fait. Nous n’avons vraiment aucune importance. Ils sont importants, et leur pouvoir est important, et c’est tout ce qui compte...

Laissez-moi vous résumer ce qui fut discuté à la réunion:

L’Iran sera attaqué, probablement endéans les 18 mois. La Chine viendra en aide à l’Iran, pour protéger ses propres intérêts. Des armes nucléaires seront utilisées par l’Iran ou par la Chine, suite à la provocation d’Israël à en faire usage les premiers. Une bonne partie du Moyen-Orient sera détruite. Des millions de gens mourront dans un très court lapse de temps. Et, pour une raison ou une autre, il y a ce détail, sans que je puisse l’expliquer: la Chine avancera de force dans certaines parties de la Russie afin d’étendre ses lignes de cessez-le-feu. Ensuite, des armes biologiques seront déployées à l’encontre de la Chine. La Chine va “attraper froid”....

Une autre référence que j’ai entendue plusieurs fois: elle s’appelle LA MISSION ANGLO-SAXONNE.


La mission anglo-saxonne 

B: J’ai déjà entendu cette expression... La raison pour laquelle on l’appelle la Mission Anglo-Saxonne c’est parce qu’à la base, le plan consiste à éliminer les Chinois de sorte qu’après le cataclysme, une fois les choses reconstruites, ce seront les Anglo-saxons qui seront en position de reconstruire et d’hériter la nouvelle Terre, avec personne d’autre aux alentours. Est-ce que c’est correct ?

W: Je ne sais vraiment pas si c’est exact, mais j’aurais tendance à être d’accord avec vous. Durant tout le vingtième siècle au moins, et même avant, au 19ième et au 18ième siècle, l’histoire a été majoritairement dominée par l’Occident et par l’hémisphère Nord de la planète. D’autres ont essayé mais ont échoué.

Et nous pouvons affirmer que la première guerre mondiale et la seconde guerre mondiale furent des guerres manufacturées. J’en suis tout-à-fait certain. Et elles ont été utilisées comme étapes à franchir pour en arriver là où ils en sont. N’importe quel historien vous le dira: si cela ne s’était pas produit, ceci ne serait pas arrivé.
Nous n’aurions pas eu les Nations Unies; les États-Unis d’Amérique ne seraient pas devenus une superpuissance en un lapse de temps si court. Ils sont devenus une superpuissance en quatre années de guerre. Et ils ont terminé avec des armes nucléaires.

Je pense que les gens devront intégrer ceci à leurs propres agendas. Il n’y a aucun doute possible que l’Occident soit devenu la puissance prépondérante dans le monde.

B: En rétrospective, on peut apercevoir comme une stratégie à long terme qui s’étend depuis plusieurs générations, même si à l’époque, on ne pouvait pas voir la forêt à cause des arbres... Sur une note plus personnelle, ce doit être difficile de vivre avec cette expérience personnelle d’avoir écouté ces conversations sachant que ce n’était pas de la fantaisie parce que vous les entendiez en discuter, et en rire.

T: Bien, c’était très informel. Je veux dire, ils se sentaient très à l’aise de parler de cela.

Comment mieux vous décrire ces gens dont je vous parle ? Je parle d’individus qui dégagent de la puissance. Ils engendrent la peur. Ils exigent obéissance et... ils dictent leurs volontés aux gouvernements soi-disant élus que nous avons au parlement ou à Washington ou à Berlin ou à Paris.  Il n’y pas un atome de compassion dans leur corps. Ils ne reflètent aucune forme de chaleur spirituelle. Ils sont froids, calculateurs.


Que peut-on faire pour éviter tout cela ?

B: Qu’est-ce que les gens ordinaires peuvent faire ? Comment devraient-ils réagir ? Que devraient-ils penser ? Pensez-vous personnellement que c’est inévitable ? Pensez-vous que d’une certaine façon, nous sommes tous condamnés ?

T: Non, absolument pas. J’ai souvent réfléchi à cela, Bill, et bien sûr, il s’agit d’un point de vue personnel: Nous allons survivre. Mais pour survivre, d’une personne à une autre, il nous faut ne plus travailler pour eux... Il ne faut pas réagir violemment contre eux parce qu’ils gagneraient. Ils aimeraient que cela se produise, cela leur donnerait alors une excuse. Ils se nourrissent de la peur et de la violence – la réaction à la peur. Pour eux, ce serait comme du miel pour des abeilles. Ils adoreraient que cela se produise.

Ce qu’il nous faut c’est une réaction non-violente: simplement ne plus faire le travail pour eux. Pour faire une comparaison, Bill, il y a eu cet homme que l’histoire a largement ignoré. C’était un Français du nom de Jean Jaurès. Je me suis toujours demandé pourquoi ce personnage incroyable n’était jamais entré dans les livres d’histoire. Il est très connu en France dans certains milieux, mais pas du grand public.

Il a prédit l’avènement de la première guerre mondiale. Il ne voulait pas que le Mouvement International des Travailleurs s’aligne avec les familles royales et l’aristocratie, et quand vous lirez à son sujet vous découvrirez cela par vous-mêmes. Deux mois avant le début des hostilités, lorsque l’archiduc Ferdinand fut assassiné en Serbie, Jaurès fut assassiné dans un café français. Ils l’ont tué. Il a été abattu raide mort, et son mouvement est mort avec lui...

Il forma un mouvement que certains avaient qualifié de communiste. C’était le Mouvement International des Travailleurs et il n’avait rien à voir avec la politique. Son idée était que la personne ordinaire ne fasse rien, n’aille pas à la guerre, qu’elle reste simplement à la maison et ils n’auraient pas eu la guerre qu’ils voulaient.

Je crois personnellement que si l’on adopte la non-violence et que si les gens deviennent plus conscients de ce qui se passe, alors ces individus perdront leur pouvoir très, très rapidement. Ils se nourrissent du pouvoir, ils se nourrissent de la peur. Alors si vous leur enlevez ces éléments, ils deviennent impuissants. Ils ont besoin de nous pour faire ce qu’ils font. Ils sont incapables de réussir par eux-mêmes, bien qu’ils puissent être très dangereux à n’importe quel moment, mais ils ne peuvent pas y arriver seuls.

Et l’essentiel de mon message est de vous éveiller un peu


Il s’agit de faire ce choix. Cela semble ridiculement simple. C’est simple dans son exécution et c’est en notre pouvoir en tant qu’êtres humains qui vivons consciencieusement, qui respirons, qui avons de la compassion l’un pour l’autre, de réaliser cela. Parce que si on ne le fait pas, ils vont aller de l’avant et remporter la partie finale.

B: D’après votre propre expérience militaire, croyez-vous qu’il existe suffisamment de personnes dans l’armée qui diront : Vous savez quoi ? Je ne me suis pas engagé pour cela. Je ne ferai pas cela. ..

T: Bien, la majorité de des armées occidentales ne sont pas des armées conscrites. C’est une armée professionnelle, qui est fière de son professionnalisme... Et ils croient qu’ils font leur travail pour de bonnes raisons.

S’il devient évident à ceux qui occupent de telles professions – pas seulement l’armée; nous parlons également des services d’urgence, de la police, tous ceux qui se sont tracés un chemin dans l’industrie de la sécurité - ...  si suffisamment de voix se font entendre, alors ceux de l’armée qui n’ont pas encore atteint un rang significatif, qui n’ont pas d’intérêt à ce jeu, pourront alors s’éveiller comme tout le monde.

Mais il faut garder à l’esprit que les puissances de l’Occident ont des services militaires professionnels, et que c’est difficile de clarifier les choses et de faire savoir à ces gars et ces filles qu’ils ne combattent pas le bon adversaire.

B: Bien sûr. Laissez-moi vous poser une question différente. Y a-t-il eu une référence à des endroits qui seraient “plus sécuritaires” ? Physiquement, je veux dire.

T: Non. Pas du tout.

B: Rien du genre : l’hémisphère Sud est Ok, l’hémisphère Nord va s’avérer problématique ? Rien de ce genre ?

T: Non, pas lors de cette rencontre. Cela n’a pas du tout été mentionné.

Nous aimons nos vies et nous voulons les vivre pleinement de toutes les façons et de la meilleure manière possibles.

On nous empêche pour le moment de le faire à cause de ce régime qui est basé sur la peur ; c’est entièrement basé sur la peur. Et la plus grande peur que nous ayons pour le moment, c’est la peur de la mort ; et cela fait partie du plus grand pouvoir qu’ils détiennent sur nous, ce type de peur, cette anxiété qu’ils peuvent augmenter ou diminuer à volonté – c’est ce qu’ils font tout le temps.
 
... C’est seulement de la peur. Nous pouvons passer par dessus cela, alors nous puisons l’énergie de notre vraie nature.

Les gens se réveillent, ils réalisent ce qui se passe autour d’eux, et ils élèvent leur conscience à des niveaux jamais atteints auparavant... À ce moment-là, le pouvoir de ces individus va tout simplement tomber comme une serviette qui les dénudera, et c’est alors qu’ils seront exposés pour ce qu’ils sont.

Prenons deux éléments en considération: la détermination totale qu’ils ont à réaliser tout ceci. Ils sont acharnés. Ils y mettent le paquet pour que cela se produise. Ils créent les scénarios d’entrée et de sortie. C’est sans relâche; c’est sans arrêt; il n’y a plus de place pour respirer. Et lorsqu’il y a de l’espace pour respirer, je veux dire, quand les gens commencent à se relaxer, un nouvel élément survient pour nous garder dans les affres de la peur qu’ils ont générée...

S’il y a suffisamment de gens qui peuvent élever le niveau de conscience et simplement voir ce qui se passe, alors tout le monde va lever la tête. Je pense qu’il faut seulement une ou deux personnes pour lever la tête et dire: Oui. Tout est dégagé, pour que tous les autres sortent de leur trou..  Nous devons dépasser ces forces oppressives afin de réaliser qui nous sommes. Quand cela se produira – tout le reste s’ensuivra tout naturellement et ce régime, aussi dangereux soit-il – je ne le dirai jamais assez: ce sont des gens méchamment dangereux, extrêmement dangereux – leur pouvoir va disparaître.

B: Cela se rapproche beaucoup de ce que raconte David Icke. Cela ressemble énormément à ce que dit le Dr. Bill Deagle

T: Oui.

B: Il se produit actuellement une élévation de conscience sur la planète, mais ils essaient désespérément de mettre le couvercle et d’accélérer leurs plans afin de parvenir à instaurer un contrôle de type main de fer. Les choses vont empirer avant de s’améliorer, mais à la fin, ils ne vont pas gagner car la conscience transcende toute force et tout contrôle militaire et toute la planification stratégique qu’ils auront pu mettre en place.

Et cette interview que nous réalisons ici se doit d’y prendre part. Parce qu’il ne s’agit pas ici d’effrayer les gens et de les inciter à se cacher dans des abris avec de la nourriture en conserve. Il s’agit plutôt de dire: Écoutez, il n’est pas nécessaire que les choses se passent de cette façon si nous pouvons être aussi grands que nous sommes, et aussi braves que nous pouvons l’être, et aussi forts que nous pouvons l’être, et réaliser qui nous sommes vraiment. Et si un nombre suffisant d’entre nous y parvient, alors cela ne va pas se dérouler comme ça.

Il s’agit de dépasser la peur; c’est de cette peur que les gens doivent se débarrasser... cela va tout simplement se répandre.... Et nous nous assurerons que cela ne se reproduira plus, et que cette espèce d’individus qui peuvent engendrer ce genre de peur, vous savez, ne pourra plus jamais prendre racine ici à nouveau.

Alors, oui, je pense que ces jours approchent et si ça se produit à temps ...

Quand les gens nous posent cette question de savoir où ils feraient mieux d’aller, nous leur donnons la réponse que cela varie d’une personne à l’autre, selon des facteurs que personne d’autre qu’eux-mêmes ne peuvent connaître.

Certaines personnes ont besoin de rester là où ils sont, d’autres ressentent le besoin de voyager... Où cela sera-t-il objectivement sûr et où devrions-nous nous cacher ? Cela devrait plutôt ressembler à
: Où est-ce que nous pourrions mieux déployer nos capacités que nous avons ici et maintenant, afin d’accomplir ce pourquoi nous sommes ici ? Et cela constituera pour chaque individu une réponse personnelle.

T: Absolument. C’est le cas. Je pense qu’au plus les gens deviennent conscients, au plus le facteur peur disparaît. Nous ne vivons pas dans cette peur, alors ce que vous craigniez auparavant ne constitue plus une peur pour cette personne
...

Ce qui ne signifie pas qu’il n’y aura plus de préoccupations, qu’il n’y aura plus de douleur et tout le reste; bien sûr qu’il y en aura. Mais par dessus tout, les peurs que nous expérimentons pour le moment, les peurs physiques des incertitudes et de la nature imprévisible des choses, ces peurs disparaîtront simplement. Il nous restera à être les gens que nous sommes, et je pense que la race humaine en général est vraiment merveilleuse.

B:... Vous êtes à votre meilleur quand les choses sont à leur pire.

Je n’ai jamais oublié cette phrase. Elle parle du fait que ce qui est merveilleux dans la race humaine, c’est la capacité de transcender les problèmes et de plonger au plus profond d’elle-même afin de produire le meilleur d’elle-même dans les pires situations....

Je vais mettre l’emphase une fois de plus sur le fait que nous avons affaire à des adversaires très dangereux, incroyablement puissants. ... Ou bien vous vous joignez à eux, devenez serviles..

Mais agir contre eux de quelque façon peut s’avérer assez désastreux. J’ai vécu cette expérience et beaucoup, beaucoup d’autres l’ont vécue également. Alors c’est pourquoi nous devons dire exactement ce qu’ils sont, et nous annoncer sans crainte. C’est à cause de cette peur… c’est à la base de tout ce qui existe encore.

Mais je pressens que ce qui a été dit jusqu’ici suffira à inciter les gens, s’ils le désirent, à jeter un coup d’œil par eux-mêmes et soulever quelques pierres. Et s’il en découle quelque élément significatif que d’autres pourront corroborer, cela sera fantastique...

B: Il y a beaucoup de gens, bien sûr, qui ont accès aux mêmes informations que vous. Ces éléments sont connus de milliers d’individus dans les milieux de la finance, de l’armée et de la politique. C’est largement connu. C’est une petite portion de la population humaine, mais c’est tout-de-même très largement connu....

 

Et sachez qu’il existe une sécurité dans le nombre. Sachez que plus il y a des gens qui sortent des rangs et qui ont le courage de s’exprimer comme vous le faites, plus de ‘matériel’ sera entendu, plus de ‘matériel’ sera compris, et le tout formera une boule de neige qui roulera graduellement. La boule de neige roule pour le moment. Elle est très petite, mais elle roule.

T: Oui, elle roule. Elle roule. Il viendra un temps où les noms seront nommés s’il y a suffisamment de soutien public, et nous exigerons des réponses de ces individus.

Alors lorsque suffisamment de fruits seront tombés de l’arbre de l’évidence, alors on pourra défier ces individus de façon appropriée, et alors nous assisterons à une histoire passablement différente....

http://electra2zeiss.tonempire.net/nouvel-ordre-mondial-f57/la-mission-anglo-saxonne-la-troisieme-guerre-mondiale-et-l-heritage-du-nouveau-monde-t2241.htm



L' opinion d'eva R-sistons :

Nous devons nous opposer à ces plans assassins, passant en particulier, soyons-en sûrs, par l'extermination d'une partie des peuples du Proche et du Moyen Orient et de Chine ou de Russie... J'ai déjà appelé sur ce blog à résister de façon non-violente, comme lors d'une guerre en cessant le travail qui permet aux  psychopathes au pouvoir de perpétuer leur oeuvre de mort. Ne fabriquons pas les instruments de notre anéantissement ! Et refusons la peur: Elle est mauvaise conseillère ! Notre nombre, notre force de caractère, notre créativité et l'esprit de solidarité dont nous ferons preuve, seront nos meilleurs "armes".

NB: Je vous l'ai écrit récemment dans ce blog (post sur la City): La plupart des malheurs de la planète sont le fruit des vampires de la City... Ces financiers sont-ils encore des êtres humains ? Tout doit être fait pour découvrir les noms des concepteurs de ces plans diaboliques, et pour les traduire, si possible, en Justice ! Le Droit, je le répète, est une arme. Légale et efficace ! 
 

                    Unite-et-paix-copie-1.jpg



Rappel: Regarder absolument !

http://electra2zeiss.tonempire.net/les-animaux-sauvages-et-la-nature-f40/l-empathie-chez-les-animaux-extraordinaire-t2381.htm#11756

Qui sont les animaux ???? Eux, ou nous ?

Qui sont les sauvages ? Les Amerindiens, ou les Yankees ?

etc

Partager cet article
Repost0
28 mars 2010 7 28 /03 /mars /2010 16:13

Mes amis,
Je reçois à l'instant l'avis de parution de ces textes que l'on doit à Alexandre Latsa. En les lisant, je vous demande d'avoir à l'esprit le souhait, prophétique, du Gl de Gaulle: L'Europe doit s'allier à la Russie si elle veut demeurer en paix, celle-ci résultant de l'équilibre des forces. Intégrée à l'OTAN, sous sa coupe, l'Europe devra participer aux guerres impériales et elle risque d'être le théâtre de ces guerres, aussi.
Votre Eva, qui a déjà publié sur ce blog plusieurs articles sur ces thèmes.
NB: Je vous joins dans peu de temps deux autres textes, l'un sur les menaces de guerre, et l'autre sur l'épineuse question, mal connue, de la destruction de sociétés et de la mémoire collective. Attention ! Textes très importants ... Le but de ce blog est de cerner les grandes questions de notre temps, les vrais enjeux, et de désamorcer la désinformation synonyme d'asservissement.

Reçu ce courriel:
http://alexandrelatsa.blogspot.com/.
Je vous invite à prendre connaissance de la petite vidéo de 5 mn à l'occasion du colloque organisé par l'Axe Paris-Berlin -Moscou. Pour prendre conscience de la lutte spirituelle actuelle regroupant les individualités intègres et courageuses à l'Ouest avec les Russes. Il est possible qu 'à l'avenir la libération de l'Europe se fasse aussi sur le plan militaire. La défaite des mercenaires occidentaux en Georgie en Aout 2008 et le récent changement politique en Ukraine correspond déjà à une avancée Russe pour libérer l'ensemble du continent européen. (..) Par ailleurs cette initiative anticipe déjà pour l'après effondrement de l'Union Européenne. Nous allons vivre des années dantesques....

Russie.jpg
27/03/10

Interview Alexandre LATSA ,
spécialiste de la Russie

L'agence d'information NOVOpress m'a récemment interviewé. Je reproduis l'interview ci dessous :
Novopress : Quel regard portez-vous sur le concert de louanges pro-russe dans certains milieux politiques français ?
Alexandre Latsa : Tout d’abord je souhaiterais dire que la prise de pouvoir de « partisans des intérêts américains » est une très mauvaise nouvelle pour la France. Ce courant atlantiste voit la Russie comme un adversaire surtout depuis que Vladimir Poutine a pris le pouvoir. En effet les projets russes de souveraineté militaire pourraient déteindre sur les Européens, or Washington a besoin d’une Europe sous tutelle qui lui sert de tête de pont pour lancer des assauts militaires/économiques en Eurasie
Alors, parmi les réseaux que l’on pourrait qualifier de « non atlantistes », quelle est la situation ?
L’extrême gauche cherche désespérément dans la Russie moderne une résurgence de l’URSS mais elle ne peut se décider à soutenir la politique du Kremlin qu’elle juge trop « nationaliste » ou « identitaire ».
Après, les réseaux gaullistes et nationalistes (de Chevènement à Le Pen en passant par Villepin et Dupont-Aignan) voient dans la Russie un contrepoids à l’Amérique et aussi un nouveau modèle de gouvernance (pouvoir fort capable d’agir). En ce sens, ils n’ont certainement pas tort.
Selon vous, Vladimir Poutine est-il conforme à l’image que s’en font ses partisans ouest-européens, c’est-à-dire le possible leader d’un contre-ordre mondial ?
Lors de sa prise, Vladimir Poutine avait deux obsessions principales : que la Russie ne disparaisse pas et qu’elle redevienne un acteur important sur la scène mondiale.
Le premier point a été réalisé. Vladimir Poutine a redressé la Russie et celle ci est désormais de nouveau un « acteur » international, défendant une « autre » vision du monde, non unilatérale et non américano-centrée. Pour synthétiser cette évolution, l’historienne et femme politique Natalia Narotchniskaia l’explique en ces termes : « Pour reprendre la célèbre formule du prince Alexandre Gortchakov : “La Russie se recueille. Nous modernisons notre société. Nous relevons notre économie. Nous nous préparons.“ »
Patriarch_Kirill_of_Moscow_-200x300.jpg
Cyrille Ier, patriarche de Moscou et de toutes les Russies.
Les années qui ont suivi la chute du Mur ont mis la Russie dans un état de décomposition sociale, économique et morale qu’il est difficile d’imaginer à l’Ouest. Tout cela n’a donc pas du tout donné envie aux Russes (pouvoir en tête) que les choses continuent dans le même sens. C’est un sujet très long à développer et j’y reviendrai dans un article plus complet sur mon blog mais le Kremlin a la velléité de proposer une « autre voie » à la Russie à de très nombreux niveaux.
Ce projet est en partie inclus dans un plan 2020 et fourmille d’idées intéressantes, ambitieuses et réellement novatrices. D’un point de vue géopolitique, les Russes imaginent un monde de 2020 multipolaire, très « BRIC orienté » c’est à dire avec une perte d’influence de l’Amérique et au contraire une montée en puissance d’autres acteurs.
Pour ce qui est de l’archéo-futurisme si j’ai bien compris de quoi il s’agit, à savoir un mélange de traditions et de progrès (sur le modèle du Japon), alors oui, la Russie l’est totalement. Natalia Narotchnitskaïa toujours donne une définition archéo futuriste de la Russie en ces termes : 
« La Russie représente un “modèle réduit“ du monde, bien plus que les États-Unis. La Russie vit en même temps au XIXe, au XXe et au XXIe siècle. Elle combine l’opulence et la misère ; la technologie de pointe y côtoie les conditions de vie les plus primitives ; on trouve, sur son territoire, tous les climats possibles ; de nombreuses religions et civilisations y cohabitent. Nous sommes à l’opposé de l’aspiration qui viserait à uniformiser le monde sur la base des valeurs libérales (une aspiration qui n’est pas si éloignée, dans l’esprit, de la vision trotskiste). Dans un tel monde, il n’y aurait de place ni pour l’orthodoxie slave ni même pour la grande culture européenne. »
1996-at-conference-201x300.jpg
Alexandre Zinoviev (1922-2006)
En quinze ans, le capitalisme libéral n’a t-il pas plus nui à l’identité russe et au christianisme orthodoxe que le communisme en 70 ans de persécutions ?
C’est la théorie du regretté Alexandre Zinoviev qui dit que les quinze ans d’après la chute du Mur ont, via la drogue, le sida, la mauvaise situation économique, l’explosion de la prostitution, l’émigration de femmes russes vers l’Ouest (perte d’un « capital génétique »), etc., finalement plus nui au peuple russe que le communisme. Effectivement cette période est qualifiée de « libérale » car des mesures ont été prises (thérapie de choc) pour tenter de faire de la Russie une social-démocratie à l’occidentale. 
Aujourd’hui, cependant, la notion de « libéralisme » n’a que peu de sens puisque le modèle économique russe, original, est semi ouvert, semi fermé, et caractérisé par une verticalité du pouvoir, qui garde le contrôle sur les secteurs clefs, notamment dans le domaine énergétique. 
Peut être assiste t-on à la naissance d’un nouveau type économique, dont les BRIC semblent être les dépositaires mais dont s’inspirent d’autres pays comme le Venezuela, l’Afrique du sud ou l’Indonésie (BRIICS).
Il faut bien comprendre que la Russie a des particularités qui sautent aux yeux pour qui étudie son histoire. Le pouvoir y a par exemple toujours été très fort, cela par nécessité de répondre à des phénomènes « d’inerties naturelles » créés tant par la taille du pays que sa variété. Autre point essentiel : la Russie a toujours fonctionné de façon « fermée », hormis quelques brèves fenêtres d’ouvertures historiques lors des règnes de Pierre le Grand ou de l’impératrice Catherine.
becti_net_r665961d28t154438n3-199x300.jp






Assiste t-on en Russie à la même déliquescence des mœurs qu’en Europe occidentale ? Les « forces morales » russes sont-elles encore vivace ?
La fin de l’URSS et la décennie libérale qui a suivi ont tout permis. La libéralisation des mœurs a été totale notamment sous Eltsine ou le pouvoir politique n’a plus rien contrôlé et abandonné le pays aux mafias. 

La décennie qui vient de s’écouler (Poutine / Medvedev) a vu une résurgence du pouvoir politique, qui a entrepris de re-moraliser la société Russe en s’appuyant sur des fondements religieux notamment. Cela est palpable dans un tas de domaines, on peut citer l’interdiction des casinos ou la politique nataliste justifiée pour « sauver la patrie ». Egalement les affiches d’Etat qui inondent le métro des villes Russes avec des slogans patriotiques ou de défense de la famille (ci-dessous). Il y a aussi cette tendance aux camps de jeunesse durant lesquelles les vêtements sexy et serrés pour les femmes sont prohibés car déconseillés pour la reproduction. Enfin on peut parler de cette nouvelle mode de vêtements patriotes (ci-dessus) et « pro famille » etc.
La Russie est pleine de ressources et est aujourd’hui un laboratoire à observer avec beaucoup d’attention.
pro-natalism1-b-sm-204x300.jpg
« Le pays a besoin de votre record, chaque minute 3 individus naissent en Russie. »
La Russie peut-elle sérieusement renverser sa mauvaise donne démographique ?
Il est fréquent de lire que « la Russie perdrait inexorablement 700 000 habitants par an » et que sa situation démographique est catastrophique. J’analyse de façon lucide cette évolution démographique sur mon blog. Pour résumer on peut dire que ce n’est pas le cas du tout.
En 2005 la population russe a décrue de 760 000 habitants, ce qui était le record absolu. En 2006 la baisse n’a été « que » de 520 000 habitants. En 2007 la baisse n’a été « que » de 280 000 habitants. En 2008 la baisse a été d’à peu près 116 000 habitants. En 2009 la population aurait augmenté de 15.000 à 25.000 personnes, la natalité ayant augmenté de 3% sur l’année 2009 et ce malgré la crise économique. Les mesures Medvedev de 2005 ont donc eu un résultat absolument foudroyant.
Aujourd’hui, les prévisions démographiques Russes ne sont donc pas plus pessimistes que celles de la Chine ou bien de pays du G7 comme l’Allemagne.
C’est la preuve qu’un pouvoir politique volontaire peut agir et totalement inverser une situation qui parait quasiment perdue. C’est aussi selon moi la leçon de la décennie pour les politiques européens, à savoir qu’un modèle de gouvernance plus musclé peut agir dans différents domaines que ce soit pour défendre la santé publique, ou par exemple empêcher un patronat pourtant puissant de fermer (délocaliser) une usine ou ne pas payer les gens (affaire de Pikalëvo).
1270_ii_ArcticMuslims_3.jpg






Novopress : La Russie est-elle confrontée à des vagues d’immigration socialement et culturellement déstabilisantes ?

Alexandre Latsa : La Russie est aujourd’hui un des pays du monde qui accueille le plus d’étrangers. Les statistiques officielles font état en Russie (en 2008) d’une population totale de 142 millions d’habitants, avec 8 à 12 % d’étrangers soit 12 à 17 millions de personnes, dont peut être une moitié de clandestins. 90 % viennent de l’ex-URSS et notamment des républiques asiatiques d’Asie centrale (ex-soviétiques). Ils travaillent en Russie comme« gaustarbeiters », principalement dans le BTP. En comparaison, le nombre d’Européens/d’Occidentaux (ressortissants de l’OCDE) ne doit pas dépasser en Russie les 150 000 personnes.
Il faut bien voir la différence avec la situation en Europe et notamment en France. Contrairement à ce qu’affirment certains milieux absolument désinformés, ces immigrés sont une main d’œuvre à bas prix mais non créatrice de troubles. Sans activité, ceux-ci sont expulsés des villes, voire de Russie. Depuis le début de la crise, les autorités russes auraient expulsées 8 millions de personnes pour éviter d’avoir une explosion sociale et cela sans aucunes protestation. C’est donc que c’est faisable.
Au-delà de cela, le pouvoir a pris depuis 2005 de nombreuses mesures pour protéger le marché national, que ce soit des mesures de préférence nationale, des expulsions de clandestins, des quotas par nationalités dans les attributions de permis de travail ou de séjour, etc. Enfin, la « chasse aux étrangers » étant à la mode chez de nombreux groupes nationalistes radicaux, la Russie est un pays où les étrangers ont plutôt tendance à faire profil bas et à travailler pour survivre.
La Russie a de très grosses capacités assimilatrices, intégratrices et une aptitude à digérer les autres cultures facilement. Exemple type : la ville de Moscou, où la proportion de population « slave » (russe/biélorusse/ukrainienne) serait inférieure à 50 % mais où nulle part on ne se sent en insécurité.
00ydbwy7-300x224.jpg








Le pouvoir russe a t-il cédé devant le multiculturalisme d’inspiration anglo-saxonne qui est particulièrement destructeur pour les nations ouest-européennes ?
La notion de « multiculturalisme anglo-saxon » n’a aucun sens pour les Russes et n’en aura jamais. La Russie est un pays gigantesque, une plaine immense d’où, au cours des siècles, les invasions se sont succédé. N’oublions pas que le berceau de la Russie historique est en Ukraine actuelle (rus de Kiev). Puis, peu à peu, les Russes ont conquis une partie d’Asie et d’Orient en étendant les frontières à l’est et au sud sur fond de conflits avec les Tatars et les Turcs.

La Russie est fondamentalement un pays multiethnique, multiculturel et multiconfessionnel. Cet aspect essentiel de la Russie est impossible à cerner si l’on ne connaît pas bien le pays, son histoire et ses gens. La grande, l’immense variété de peuples qui cohabitent n’a aucun équivalent dans le monde. Un proverbe russe dit que, dans la steppe immense, chaque population a pu trouver sa place sans gêner l’autre. Cela expliquerait la cohabitation pacifique entre des populations aussi variées que la Fédération de Russie n’en comporte. Le résultat est une sorte de mixité ethnique, culturelle et religieuse propre à la Russie qui, aujourd’hui, peut se vanter d’être le pays le plus multiconfessionnel et le plus multiethnique du monde.
J’ajoute que l’islam n’est « pas un facteur déstabilisant » en Russie comme il l’est en Europe. L’Islam russe est indigène, natif et existait en Eurasie avant l’orthodoxie. Il a été depuis totalement intégré dans la société russe, totalement russifié, et est sous contrôle de l’Etat. Confortant l’adage selon lequel « en Russie la vodka a dissous le Coran », même si la religion musulmane représente 15 à 20 % de la population. Selon un sondage de 2006, seulement 6 % des citoyens de Russie se considèrent comme musulmans. Symbole de cette coexistence pacifique, le Tatarstan, devenue une des zones économiques les plus dynamiques de Russie et où la mosquée de Kazan trône à côté du Kremlin de la ville (ci-dessous).
kazankremlinmosque-300x209.jpg






Mais n’y a-t-il pas un substrat ethno-culturel originel russe, aussi minimal soit-il, qui forme le cœur et la majorité de l’identité russe ? L’ethnie slave ? L’orthodoxie ?
Bien sûr qu’il y a un substrat ethno culturel russe, celui ci est fondamentalement l’ethnie slave et la religion orthodoxe. La langue russe sépare même dans les termes les Russes « de souche » (russki) et les russes citoyens (rossianin), mais cela n’a pas fondamentalement la même connotation qu’en Europe (comme dans la germanité ou la latinité).

L’immense territoire russe a mis en contact les Slaves avec de nombreux autres peuples, et l’intégration est soit aisée, soit forcée selon les périodes (tsariste, soviétique, puis actuelle). Aujourd’hui, 75 % des Russes se disent « russes » mais cela se réfère plus à une appartenance commune et culturelle (« Je suis russe ») qu’à une appartenance ethnique pure. L’intégration en Russie passe autant par les mœurs, le comportement et la langue que par le sang.
Quelles sont les différentes ethnies qui font de la Russie le pays « le plus multiethnique du monde » et comment vivent t-elles leur coexistence ? Y a-t-il « métissage », communautarisme étanche ou autre ?
Les étapes historiques de la Russie, de son agrandissement au cours des cinq derniers siècles à ses déplacements de peuples sous Staline et enfin à son retour à ses identités locales aujourd’hui (mais au sein d’un ensemble fermé), ont fait que les Russes de souches slaves sont présents sur tout le territoire, et presque partout en majorité. Cela aussi bien dans les entités plus ou moins décentralisées (correspondant généralement à des territoires d’ethnies) que dans les régions peu peuplées de l’Est. Il y a aujourd’hui en Russie près de 200 nationalités et groupes ethniques, tous russophones. Seule une minorité ne parle pas le russe (moins de 1 %).
dagh1-300x201.jpg
Le Caucase est un bel exemple de concentration de populations différentes, 43 langues y sont parlées. Dans la seule république du Daguestan, 40 peuples différents cohabitent, ne pouvant communiquer entre eux qu’en russe ! Pour une liste incomplète des ethnies et peuples de Russie, il faut regarder cette carte assez fascinante. Il faut bien comprendre de quoi l’on parle.

Tous les peuples très variés de l’ex-espace soviétique étaient tous soviétiques : on parle d’homo sovieticus comme d’un modèle assez unique et similaire, de l’Ukraine au Kazakhstan en passant par la « Toungouzie ». La Russie est restée une sorte d’URSS réduite, tout comme la Serbie est restée une sorte de Yougoslavie au sein des autres républiques.
En Russie les mélanges existent, mais généralement les enfants issus de « mélanges » (slave/non slave ou russe/non russe) se sentiront tout autant russes que non-russes surtout si ils sont élevés en Russie. La langue et la très forte culture russe (russian way of life) sont un facteur d’intégration essentiel. C’est une des différences d’avec l’Europe ; ce mélange en Russie n’est pas un facteur de désintégration. Cela est dû notamment au fait que la Russie est un ensemble très vaste, hybride, empruntant tant au Sud caucasien qu’au Nord polaire, à l’Est asiatique, à la culture de la steppe. Son identité est multiple et en même temps unique. La période soviétique à mélangé les gens de force et l’architecture des villes même ne laissait pas la place à des « bons » ou des « mauvais » quartiers.
Ce n’est que très récemment que des coins chics sont apparus dans les centres des villes ou dans certaines périphéries (cottages privés pour populations russes ou étrangères très fortunées). Mais aujourd’hui, les villes russes ne connaissent pas les ghettos : il n’existe pas en Russie de mauvais quartiers ou des concentrations de populations étrangères qui rendraient la vie impossible aux Russes, comme c’est le cas dans les villes européennes. Pas plus qu’il n’existe fondamentalement de séparation financière : dans les immeubles d’époque, un étranger pauvre peut habiter l’appartement voisin de celui d’un riche avocat caucasien ou d’un fonctionnaire de police. La mixité est encore réelle et la sécurité quasi totale, ce qui fascine assez les étrangers.
Douguine-1-300x220.jpg
Alexandre Douguine
Que peut on dire de son identité ? Et qu’en est-il de l’eurasisme ? La Russie a-t-elle renoncé à son européanité ?
L’identité russe est quelque chose de compliqué, même pour les Russes eux-mêmes. Si la Russie est un pays européen à tous les niveaux, elle n’est pas que cela. Elle est aussi un pays fondamentalement « eurasiatique », « asiorientalisé ». Cela est dû à son histoire et à son emplacement géographique, majoritairement en Asie. Néanmoins la Russie a une différence avec tous les pays européens dans la façon dont elle a absorbé ses différents peuples conquis. Lorsque les Tatars et les Caucasiens l’ont été par exemple, leurs chefs ont été plus qu’intégrés, même anoblis. Ils ne furent jamais traités comme des colonisés ou des vaincus, mais étaient les égaux des aristocrates russes. Ils avaient même des serfs russes. Peut-on imaginer des Lords indiens avec des domestiques anglais ?
L’opposition entre les « Occidentalistes » et les « slavophiles /eurasiens » n’est pas nouvelle. Natalia Narotchniskaia définit l’identité russe de la façon suivante : « Notre emblème est l’aigle à deux têtes. Depuis des siècles, nous sommes à la fois Européens et Asiatiques, Russes et Tatars, chrétiens et musulmans. Nous sommes aujourd’hui majoritairement des Russes orthodoxes, mais aux temps médiévaux nous étions des Asiatiques convertis. Ceci est une réalité indiscutée qui a formé notre identité. »
Cette vision des choses explique l’existence des thèses « eurasiennes », comme les théories deAlexandre Douguine qui sont écoutées avec beaucoup d’attention par le pouvoir. Celui-ci est préoccupé par le redéveloppement géographique à l’Est afin d’utiliser les immenses possibilités de l’Est sibérien. Des « initiés » appellent même à déplacer la capitale au centre géographique du pays (Novossibirsk) et faire de la Sibérie le nouveau cœur du pays.
Enfin il faut bien comprendre que la pierre angulaire de ce réveil identitaire post-soviétique est 1941, et la victoire sur le nazisme et la résistance des villes russes, notamment de Stalingrad. C’est pour les Russes cet acte de sacrifice, qui a traduit la survivance de la « patrie russe » à travers l’URSS. Pour ma part, je ne pense pas que la Russie ait renoncé à quoi que ce soit, elle fait juste la part des choses et ne pense pas que deux modèles existent à savoir un modèle « européen » et un modèle « asiatique ». Au contraire, celle-ci compte développer son modèle et sa voie à sa propre façon.
Russie-drapeau-300x150.jpg






Novopress : Existe t-il en Russie, comme en Europe, de nombreux mouvements et partis politiques porteurs d’idéologies différentes ? Les Russes ont-ils le même rapport au militantisme politique ? Sont-ils des « activistes » ? Que pensent par exemple les patriotes russes de la situation politique du pays ? Quels liens entretiennent-ils avec le Kremlin ?
Alexandre Latsa : Chaque Russe est « patriote » mais le rapport à la politique est totalement discrédité depuis l’ère Eltsine. Les Russes ne sont pas politiques et pour eux l’identité ne passe pas par la politique.
Quelqu’un comme Guennadi Ziouganov (leader du parti communiste russe) est à sa façon très patriote. Le patriotisme est une des clefs de la société russe. Il faut bien comprendre que la société politique russe n’est pas du tout linéaire comme l’est la société française (de droite à gauche). En Russie, il y a actuellement un centre de gouvernance (le Kremlin) avec dans un premier cercle concentrique des partis d’opposition plus ou moins rapprochés (parti communiste et parti libéral-démocrate). Le parti communiste défend une vision soviétique d’un point de vue territorial et le LDPR une vision plutôt panslaviste. Un troisième cercle comprend avec des mouvements/partis plus ou moins « éloignés » du centre, donc de la gouvernance (le Kremlin).
J’ai essayé de détailler cette structure ici et, pour les russophones, elle est en image ci-dessous : le centre de la croix est le parti de Poutine, vers la droite il y a les partis libéraux, vers la gauche le parti communiste, en bas les « radicaux » – principalement les partis d’extrême droite – et en haut les conservateurs.
berloger-293x300.jpg
Pour ce qui est des mouvements « patriotes », il faut bien comprendre que là encore s’opposent deux visions du « patriotisme » russe. Il y a une vision proche du pouvoir, notamment des organisations de jeunesse proches du Kremlin. La conception de la Russie y est globalement multiculturelle et le pays est vu comme une terre ou des peuples variés cohabitent sans tensions. C’est une résurgence d’une vision impériale mais non impérialiste (une terre, des peuples). C’est également la vision eurasiste (conservatrice).
Après, il existe des mouvements plus radicaux, orientés sur une vision ethnoculturelle russe, la langue russe permettant de différentier un Russe de sang d’un habitant de la Russie ayant un passeport russe. Ces mouvements veulent freiner l’immigration non slave en Russie et défendre les Russes de sang. Ils sont une kyrielle mais les deux principaux sont Russki-Obraz (qui est dans une logique de collaboration avec le Kremlin et avec le mouvement de jeunesse de Poutine) et le DPNI, soupçonné d’être financé de l’extérieur (notamment par des opposants au Kremlin) afin de déclencher des troubles interculturels en Russie.
La plupart de ces mouvements sont sur une logique très anticommuniste, voire pro-américaine par réaction ou tout simplement en faveur des très grandes libertés individuelles que l’on peut trouver dans les sociétés anglo-saxonnes.
Cette vision « pro-occidentale » des mouvements d’extrême droite en Russie est une réalité : la plupart des organisations de ce type ont soutenu la révolution orange en Ukraine et sont en première ligne des actions russophobes dans les pays baltes ou en Europe centrale.
C’est ce qu’Alexandre Douguine a appelé le front « orange-brun », front dirigé contre la Russie. Dernier exemple type : l’attribution par le président orange ukrainien du titre de héros nationaux aux collaborateurs ukrainiens Stepan Bandera et au commandant ukrainien de la Wehrmacht Roman Chouckevitch.
324px-Russie_Unie_Logo.svg_-236x300.png






Comment dès lors peut on définir le système politique russe actuel ?
Pour mémoire, lors du congrès de Russie Unie de novembre 2009, un nouveau programme a été adopté, précisé par les trois clubs de pensée du parti : social-conservateur ; libéral-conservateur ; étatique-patriotique
La principale nouveauté consiste en ce que l’idéologie officielle du parti – le conservatisme russe – a été pour la première fois indiquée dans les statuts du parti Russie unie. Pourquoi le parti Russie unie ne s’est-il décidé à proclamer son conservatisme qu’à la fin 2009 ? Jusqu’à récemment, il fallait lutter pour conserver l’Etat. A présent, ce problème est réglé et la menace de destruction définitivement éliminée, il faut conserver et sauvegarder les résultats obtenus.
A l’extérieur (politique internationale), la Russie envisage sa position de puissance autonome avec trois grands axes d’influence :
• Vers l’Europe avec la volonté de création d’une structure de sécurité commune (remplaçant l’Otan).
• Via l’Asie et surtout l’Asie centrale à travers l’OCS.
• Via le monde musulman, à travers l’OCI.
Sa doctrine stratégique montre également qu’elle envisage des conflits régionaux (Caucase-Arctique) et travaille à une indépendance militaire totale.
771733_La-Revolution-orange-engagee-en-U






Quelles sont les menaces internes à l’intégrité de la Russie et comment la Russie les gère t-elle ?
Les menaces sont autant internes qu’externes avec l’extension de l’Occident (via l’Otan) à ses frontières et tout ce que cela entraîne :des révolutions de couleurs aux agressions militaires présentes (Géorgie) ou futures (Arctique).
Les risques de démembrement territorial sont également présents et sont un des objectifs d’affaiblissement de la Russie depuis un siècle. La Russie, de par sa structure (des régions étalées sur 11 fuseaux horaires), pourrait dans l’absolu faire face à des sécessions de territoires. C’est pour cette raison que le Kremlin a renforcé le pouvoir central en décidant de désormais nommer les gouverneurs, ou encore à un projet de réduire le nombre de fuseaux horaires sur le territoire afin de reconcentrer le pays et réduire le nombre d’entités régionales. Enfin, la création toute récente d’une super-entité caucasienne semble également aller dans ce sens. En contrepartie, le Kremlin s’efforce de promouvoir les cultures locales, minoritaires, pour que les citoyens des « petits peuples » puissent continuer à vivre selon leurs coutumes. Mais le tout sous contrôle politique.
Quel regard le pouvoir russe et les Russes portent t-ils sur la France ? Quel est votre sentiment personnel sur le sujet ?
Les Russes apprécient la France plus que les Français. Ils ont l’image d’une grande nation, d’un grand pays ; ils n’ont pas oublié Normandie-Niemen et admirent De Gaulle. La culture, la classe françaises sont des références pour eux comme chez tous les peuples du monde.
La désillusion est terrible lorsque des Russes rencontrent la France d’aujourd’hui. Un éditorial deKommersant (l’équivalent du Monde en Russie) de 2005 donnait une image assez sévère de la France d’aujourd’hui.
Enfin, les Français de Russie ne contribuent que peu à améliorer l’image de notre pays. La plupart sont des expatriés peu intégrés, généralement sans aucune connaissance ni de la culture, ni du pays. Je ne parle pas de ce qu’écrivent les journalistes.
sto-300x241.jpg






En tant que Français et Européens, que doit t-on attendre de la Russie ? D’ailleurs, doit-on en attendre quelque chose ?
C’est une bonne question. Aujourd’hui la Russie se sauve elle même, sans l’aide de personne. L’Europe de l’Ouest, elle, se suicide. Je me permets de noter que de nombreux pays de l’Est de l’Europe ne sont pas aussi détruits que l’Europe de l’Ouest. Ils ont certes subi la crise économique mais ne sont pas au niveau de totale décomposition (morale, politique, biologique) comme le sont la France, la Belgique ou la Hollande par exemple.
Pour ma part je suis Européen, c’est la raison pour laquelle je suis en Russie, à Moscou capitale de l’Europe. La Russie encore une fois est aussi européenne. Le cœur de tout ce que les Européens peuvent souhaiter conserver ou entreprendre se situe « ici ». C’est sans doute quelque chose de difficile à saisir vu de l’Ouest ; il faut habiter en Russie pour sentir à quel point ce pays à l’énergie suffisante pour faire face à la déliquescence générale.
En tant que Français, je souhaiterais dire que la France n’est aujourd’hui presque plus un pays européen. En tout cas elle n’en a plus que la « marque», l’appellation, mais plus la substance, ni l’identité. La vraie France est dans le cœur de français dont un grand nombre est éparpillé aux quatre coins du monde. Pour ma part, je pense que la France ne passera pas ce siècle. Elle se décomposera (je ne sais sous quelle forme) faute de savoir faire face aux défis de la mondialisation, économique et culturelle, mais également de savoir gérer une immigration massive. C’est du reste ce qui attend les principaux pays d’Europe de l’Ouest.
On peut imaginer que dans le prochain quart de siècle, la Russie fera face à une immigration massive d’Européens qui souhaiteront s’installer dans un pays sûr, pas en faillite et sans tensions ethnico-religieuses.

**
L'interview est également la :

http://alexandrelatsa.blogspot.com/2010/03/interview-alexandre-latsa.html


Logo+AFER+-+Signature+mail.jpg

Ce 20 mars 2010, l'
Alliance France Europe Russie a regroupé Cinq intervenants et plus de 120 personnes pour le dîner débat de l'Association Alliance France-Europe Russie (AAFER) : une réussite porteuse d'espoir pour l'avenir.

La question du partenariat franco-russe est plus que jamais d'actualité ; deux grands
médias russes étaient d'ailleurs présents et ont interrogé les responsables de l'association et quelques intervenants de cette soirée. L'afflux massif des réactions et des messages d'encouragements prouvent les attentes nombreuses dans ce domaine.


Conférence Paris-Berlin-Moscou 2010, vidéo :

http://alexandrelatsa.blogspot.com/2010/03/soiree-de-lamitie-franco-russe-par.html 




Commentaire sur ce blog:

(..) Effacer la Nation est l'objectif de l'Union Européenne.

L'agression contre le Kossovo, berceau du Christianisme Serbe, est une attaque contre toute manifestation Chrétienne.

Le Kosovo est le prototype de ce que le Nouvel Ordre Mondial veut installer pour asseoir son pouvoir mondial : De petits territoires traversés de contradictions internes, de telle sorte qu'une individualité humaine y résidant ne puisse y trouver un équilibre propre à son épanouissement.

Les satanistes ont besoin d'instaurer des situations de stress et de crises comme nous en vivons actuellement pour faire avancer leur agenda.

La Russie a retrouvé la stabilité d'ensemble sans laquelle rien de solide ne peut être entrepris.Ce en quoi il faut rendre hommage aux autorités actuelles.

Ceux qui ont agressé le Kosovo considéraient celui-ci comme un brouillon de ce qui devait être le destin de la Russie. Celle-ci devait être coupée en trois et perdre son lien historique avec Kiev, berceau de son destin. Les menées séparatistes caucasiennes sont directement d'obédience occidentale.

Le président actuel de la Géorgie a été éduqué pour entreprendre la constitution d'une fédération caucasienne détachée de l'influence Russe. Dieu merci il a échoué!

Que le présent récent montre que ce plan a échoué signifie que le lien spirituel entre les peuples de la Russie et leurs attaches spirituelles n'a pas été rompu. Dans l'épreuve, il s'est même renforcé. Simplement la cohésion globale d'ensemble est à parfaire.

L G.

Suite et fin du message précédent...

(..) Il y a une constante dans l'histoire Russe, dans l'origine des attaques dont ce pays fait fait l'objet. Demandez au renseignement Russe l'origine de l'impulsion criminelle ayant conduit à l'attentat de Beslan!

L'alternative qui se pose actuellement à l'Humanité est soit: continuer à déchoir dans le droit fil de ce que l'Occident décadent impulse, ou bien résister et travailler spirituellement à l'élévation des structures sociales et à l'épanouissement de l'individualité. (..)

Partager cet article
Repost0
28 mars 2010 7 28 /03 /mars /2010 00:16
K-Kouchner-Pean.jpg

Il n'y a plus d'intellectuels en France,
notre pays est livré aux néoconservateurs
adorateurs de Mâmon et de l'arrogante Amérique.
Par eva R-sistons à l'intolérable


Les néoconservateurs, vous connaissez ? Le plus célèbre d'entre eux s'appelle Georges W. Bush. Certains sont d'anciens progressistes, ralliés à la grande croisade pour "le Bien, la Liberté, la Démocratie" de l'Amérique assoiffée de dominer les espaces vitaux de la planète pour perpétuer son hégémonie d'essence totalitaire, sacrifiant les peuples.

Avant de publier les articles promis sur les modalités du génocide des Amerindiens et sur la liquidation de la France, je vous offrirai un post sur l'une des pages les plus effroyables de l'Histoire d'une humanité littéralement sacrifiée aux appétits de quelques-uns. Une page totalement méconnue, et qui montre à quel point le capitalisme anglo-saxon est prêt à piétiner les intérêts les plus élémentaires des peuples pour le seul profit d'une poignée de financiers et de grands industriels maladivement cupides !

Kouchner, l'un des hommes préférés des Français, incarne le personnage de l'humanitaire type, héros de notre temps. J'avais déjà dit dans un article sur r-sistons voici presque deux ans, à quoi ressemblait ce faux humanitaire vrai client, avec sa femme la "reine" Ockrent, du Groupe de Bilderberg élaborant les politiques qui broieront les peuples. J'avais surnommé Kouchner "Dr Jekyll and Mr Hyde". Cet homme est un imposteur, comme son homologue du P.S. D. Strauss-Kahn, n'ayant de socialiste que le nom, et une arrogance incommensurable... (je le sais pour avoir rencontré Strauss-Kahn en visite dans ma région).

Je vous l'ai déjà dit, sur r-sistons : Il n'y a pratiquement plus d'intellectuels, libres, ne défendant aucun clocher, et surtout pas celui de leur naissance; il n'y a plus que des individus obsédés par le besoin de militer pour leur "cause", au lieu d'être au service de l'intérêt général, de la paix, de la vérité, de la justice. Uniquement épris de pouvoir, de prébendes, de gloriole.... ou de l'intérêt du pays auquel ils sont attachés.

Et nos intellectuels de jadis, aujourd'hui, ont jeté bas le masque, depuis la guerre d'Irak. Au lieu de défendre les causes éternelles, humanistes, ils mènent en réalité un combat idéologique scandaleux. Après avoir au grand jour défendu l'intolérable, la guerre inique menée par les Anglo-Saxons contre les Irakiens exsangues suite au blocus imposé par l'Occident friand de pétrole, les voici qui militent ardemment pour la guerre contre l'Iran, aujourd'hui. Même des Prix Nobel comme Elie Wiesel ! 

Qui sont ces faux intellectuels devant lesquels les médias déroulent un tapis rouge, imposant sans cesse leur présence aux télespectateurs lassés de voir toujours les mêmes personnes défiler ? Ce sont d'anciens gauchistes, d'anciens maoïstes, d'anciens communistes, comme Alexandre Adler, prenant soudain conscience de leur erreur et franchissant allègrement le rubicon pour prôner des guerres meurtrières contre les peuples, au nom de la paix comme Bd Kouchner ou pour "détrôner" un "dictateur", s'il est au service du peuple, féru de souveraineté nationale ou non-aligné. Leur modèle ? Les Etats-Unis. Lumière pour un monde de ténèbres.... Oubliant ses crimes aux quatre coins de la planète et tout au long de son Histoire. Et ces individus-là, généralement viscéralemement attachés à l'Etat d'Israël et hantés par la Shoah (des seuls Juifs), après avoir prôné la guerre contre l'Irak de S. Hussein, ont trouvé aujourd'hui un nouveau bouc-émissaire: l'Iran, détenteur d'armes de destruction massive (comme hier l'Irak), menaçant un Occident surarmé capable d'anéantir la planète en quelques instants. Grotesque ! Et après avoir pour certains idôlatré l'URSS, les voici se rangeant sous la bannière de son ancien adversaire, promoteur de l'ultra-libéralisme militaro-financier dans le monde. Et comme l'URSS a disparu, ils ont trouvé un nouvel ennemi, le "fascisme vert", les Musulmans "obscurantistes", grands bourreaux de la gent féminine ... Il y a désormais des guerres "justes", et le choc des civilisations serait inévitable ! Surtout s'il conduit à faire main-basse sur les dernières ressources non exploitées... et à sceller l'hégémone de l'Occident sur le monde. Où sont les idéaux d'antan ? Dilués dans le fatras de la revue fondée par ces nouveaux convertis au Libre Marché et aux guerres illimitées pour la "paix" : Le Meilleur des Mondes. Et soyons sûrs qu'avec les Glucksmann, les Bruckner, les Kouchner ou les BHL, tout sera pour le mieux dans le meilleur des mondes à la sauce néocon ! Avec à la clef la loi planétaire du plus fort pour faire le bonheur des peuples, et des guerres permanentes, préventives et d'agression s'il vous plaît, pour ne pas dire nucléaires... La fête sera complète !


Kouchner.gif


Qui aurait pensé qu'un jour la France serait privée d'intellectuels dignes de ce nom ? Qui aurait pensé que la France de Voltaire serait livrée aux néocons fanatiques, irresponsables, prêts à sacrifier les Français à des idéologies ou à des projets fumeux et meurtriers ? Pourtant, force est de constater que nous en sommes là.

Sous le règne de Nicolas 1er, tout disparaît. Même la légendaire indépendance des intellectuels !

Il est temps de prendre enfin conscience que la France est en train de perdre toute son identité...

Eva R-sistons à la mort de la France telle que nous la connaissons  
 



Alerte ! Troupe d'intervention secrète
de l'UE contre les populations :
Qu’est-ce qui se cache derrière Eurogendfor et son droit d’occupation?
http://www.paolacasoli.com/wp-content/uploads/2009/06/EGFnewlogo.JPG


A propos d’armées secrètes ou de troupes d’intervention policière secrètes.

Elles existent depuis longtemps dans l’UE, mais peu de gens le savent. La troupe policière de l’UE existe depuis longtemps – et elle dispose de larges pouvoirs! Actuellement, c’est une «troupe d’intervention spéciale» forte de 3000 hommes (!) sous le sigle difficile à prononcer «Eurogend­for» (European Gendarmerie Force/troupes de police européennes). Le commandement se trouve à Vincenza en Italie, loin du siège de l’UE! Ce corps de police a été créé à l’initia­tive de l’ancienne ministre de la Défense française Michèle Alliot-Marie, pour réprimer à l’avenir plus facilement les manifestations qui dégénèrent toujours à nouveau dans les villes françaises.


Le grand problème est le suivant: Eurogend­for va à l’avenir réduire au niveau européen le droit national et la souveraineté natio­nale des Etats-membres de l’UE! Un «conseil de guerre», qui se compose des ministères de la Défense et de la Sécurité des pays de l’UE participant à l’Eurogendfor et du pays concerné, décidera de l’intervention dans un Etat-membre de l’UE – voilà comment est réglementée la nouvelle troupe policière de l’UE dans le «document constitutif» dé­nommé Accord de Velsen (NL).


Cela représente pour les observateurs un droit d’occupation par l’UE. Car, si une intervention à l’intérieur d’un pays «ami», membre de l’UE, est une fois décidée, tous les bâtiments et zones occupés par des unités d’Eurogendfor, jouissent de l’immu­nité et ne sont plus accessibles pour les autorités du pays concerné. En fait, il s’agit d’un droit d’occupation par l’UE. Mais il y a pire: l’Eurogendfor ne dispose pas seulement dans le cas particulier de compétences policières mais aussi de compétences qu’ont les ser­vices secrets et elle a le devoir de réinstaller l’ordre et le calme dans la zone d’intervention concernée en collaboration étroite avec l’armée (!). En cas de besoin, les troupes doivent avoir à disposition toutes les autorisations et tous les moyens pour remplir leur mandat.


Eurogendfor résout divers problèmes pour les gouvernements européens. A l’avenir, ils pourront, lors de troubles sociaux ou de manifestations majeures de longue durée, utiliser des armes à feu contre leurs populations, mettre des zones entières sous quarantaine militaire et retirer les meneurs de la circulation sans avoir à engager leurs propres forces militaires ou policières qui pourraient éventuellement se solidariser avec les manifestants. L’Eurogendfor de son côté, ne pourra pas être poursuivi en justice grâce à ses autorisations exceptionnelles, civiles et militaires.
 

Notons que ce n’est que grâce au Traité de Lisbonne – qui n’est rien d’autre que l’ancienne «Constitution européenne» controversée sous un nouveau titre – qu’une telle situation incroyable à pu être instaurée. Grâce au jugement du Tribunal constitutionnel su­prême, les politiques allemands, qui ont soutenu ce traité douteux à la quasi-unanimité au Bundestag, auront à l’avenir le droit d’être entendus. Un homme politique allemand, ramené à la réalité, déclare lors d’un entretien privé: «On s’amusera bien au sein de l’Eurogendfor quand à l’avenir l’état d’urgence sera imposé dans les centres chauds de Bottrop ou Neukölln en Allemagne fédérale.» 

  •

Source: Vertraulicher Schweizer Brief du 23/1/10


(Traduction Horizons et débats)

 

Merci Oxycrat, pour le lien.

http://changementclimatique.over-blog.com/article-la-guerre-qui-se-prepare-47040427.html



L’État voyou
USA, guerre : La Doctrine Bush.

En vertu de cette doctrine  Washington prétend avoir le droit d'user de sa force militaire préventive à tout moment contre quiconque dans le monde, à partir du moment où la Maison Blanche détermine que cette action peut être interprétée comme une défense des États-Unis. Le vice président Dick Cheney a défini la politique en termes de pourcentage, affirmant que, si une évolution quelque part dans le monde avait 1% de chance de mettre les Etats-Unis en danger, le gouvernement des États-Unis était tenu d'agir.


      Il convient de noter que le président Barack Obama n'a renié ni la Doctrine Bush, ni la résolution du 1% de Dick Cheney, et a même été jusqu'à prétendre que les États-Unis font des « guerres justes, » approuvées par le christianisme, une position contestée entre autres par le pape Benoît XVI. Loin d’éviter la guerre et le massacre, le nombre et l'intensité des attaques de drones ont augmenté sous Obama, tout comme le nombre de victimes civiles, auquel fait allusion le splendide euphémisme non ensanglanté de « dommages collatéraux. 


extraits de 
http://sos-crise.over-blog.com/ext/http://no-war.over-blog.com/ 



De nouvelles bulles...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Matt_Taibbi

Il a publié le 13 juillet 2009, dans le magazine Rolling stones, une enquête qui a eu un grand retentissement et qui porte sur le rôle systématique du consortium de banques Goldman Sachs sur la création de bulles spéculatives aboutissant à des crises financières. L'article se termine sur des vues prospectives qui mettant en évidence que la prochaine de ces bulles est en cours de préparation avec la promotion par Goldman Sachs de l'idée de taxe carbone, ou plutôt de bourse du carbone puisqu'elle serait organisée comme un grand marché mondial d'échange des droits de polluer qui seraient transformés en titres, et qu'elle a déjà créé les filiales financières qui ont obtenu le monopole international du courtage de ces nouveaux titres et leurs dérivés.
http://www.rollingstone.com/politics/story/29127316/the_great_american_bubble_machine


Ni pauvre ni soumis :

NPNS : lettre au Président de la République

Source : nipauvrenisoumis.org

Deux ans après la marche vers l'Elysée, le collectif « Ni pauvre, ni soumis » (NPNS), regroupant près de 100 associations nationales, attend plus 10 000 personnes pour manifester aux quatre coins de la France le samedi 27 mars 2010.

>> Lire la suite


Comment l'Occident exporte ses troubles mentaux

Source : courrierinternational.com

Chaque culture a sa façon d'exprimer la souffrance psychique. Mais la médecine occidentale impose de plus en plus son répertoire de symptômes et les traitements qui vont avec. Le journaliste Ethan Watters en donne la preuve par la dépression et le stress posttraumatique

>> Lire la suite 


Vers une 3e Intifada ?
http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=18258


pere-un-enfant-ensanglante.jpg

Communiqué de l'AFPS

 
Netanyahou se tire une balle dans le pied



L’annonce par le gouvernement israélien de la construction de 1600 logements nouveaux dans une colonie de Jérusalem-Est n’en finit pas de faire des vagues. Ainsi le Quartet réunit à Moscou vient-il enfin « d’exhorter » Tel-Aviv d’arrêter cette colonisation.
Après avoir provoqué une crise entre Tel-Aviv et Washington – « la plus grave depuis trente-cinq ans », selon l’ambassadeur américain en poste en Israël -, elle retentit maintenant sur les relations entre Israël et l’Union européenne.
Celle-ci avait prévu de remettre à l’ordre du jour le « rehaussement des relations » avec Tel-Aviv, décidé par le Conseil des ministres des Affaires étrangères en décembre 2008 et qui a été enterré avec les 1400 victimes palestiniennes de l’offensive contre Gaza et après le rapport Goldstone toujours d’actualité.
Mais cette nouvelle tentative a fait long feu : après sa visite en Israël et en Palestine, Catherine Ashton, la nouvelle « ministre européenne des Affaires étrangères », a décidé de retirer le projet.
La question se pose : jusqu’à quand cette décision sera-t-elle maintenue ? Si cette première réaction à la provocation de Benyamin Netanyahou est à mettre au compte des opinions publiques, elle est loin d’être suffisante.
Pour mettre en œuvre de manière cohérente la « ligne » affirmée par l’Union européenne en décembre 2009, il faudrait qu’elle suspende son Accord d’association avec Israël, tant que ce dernier ne respectera pas le droit international et notamment les résolutions des Nations unies.
Si le Président et le ministre français des Affaires étrangères avaient le souci des intérêts et de l’autorité de la France, au lieu de manœuvrer en faveur d’un « rehaussement » scandaleux, ils contribueraient activement à cette décision indispensable pour imposer enfin une solution juste de ce conflit interminable.
Paris, le 20 mars 2010.
Bureau national de l’Afps


Attaque sous fausse bannière, accuser l'Iran
....«D’apres M. Roberts, on serait pret a monter de toute piece une attaque terroriste sous fausse banniere et d’accuser l’Iran d’en etre l’auteur. Et d’ajouter M. Roberts, etant donne que la periode de diabolisation de l’Iran a porte fruit, l’opinion publique americaine et europeenne devrait etre en faveur de l’invasion.»....

http://www.reopen911.info/News/2010/03/18/herald-scotland-les-usa-se-preparent-a-attaquer-liran/
 

 
http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/international/europe/20100320.OBS0544/jour_de_colere_et_de_manifestations



Sur certains blogs d' eva R-sistons :


liste complète



liste complète



liste complète

Partager cet article
Repost0
25 mars 2010 4 25 /03 /mars /2010 20:52
 
Spécial Big Brother
(Traduction: "Notre grand frère"):


Big Brother: Alerte ! On ne pourra plus rien lui cacher !

 
                                             scanner-j-2.jpg


Premier essai du Scanner à l' Aéroport de Marignane 

____________________________________________________

Le Mur :

Mur de séparation à Jérusalem Est, vu depuis la Vieille Ville. Haut de huit mètres, il isole Jérusalem de la Cisjordanie 
 

Une jeune journaliste de CNN avait entendu parler d'un très, très vieux juif qui se rendait deux fois par jour prier au mur des lamentations, depuis toujours.
Pensant tenir un sujet, elle se rend sur place et voit un très vieil homme marchant lentement vers le mur.  
Après trois quarts d'heure de prière et alors qu'il s'éloigne lentement, appuyé sur sa canne, elle s'approche pour l'interviewer:  

"Excusez-moi, monsieur, je suis Rebecca Smith de CNN. Quel est votre nom ?" "Morris Zilberstein" répond-t-il..
"Depuis combien de temps venez-vous prier ici ?" "Plus de 60 ans" répond-t-il.
"60 ans ! C'est incroyable ! Et pour quoi priez-vous ?"  
"Je prie pour la paix entre les Chrétiens, les Juifs et les Musulmans.  Je prie pour la fin de toutes les guerres et de la haine. Je prie pour que nos enfants grandissent en sécurité et deviennent des adultes responsables, qui aiment leur prochain."
"Et que ressentez-vous après 60 ans de prières ?" 
"J'ai l'impression de parler à un mur."



NOUVEAU LIVRE DE MICHEL COLLON :
Israël, parlons-en !


Voilà qui peut paraître étrange tant les médias nous parlent d'Israël. Mais les raisons du conflit sont-elles claires ?
Israël : terre sans peuple pour un peuple sans terre ? Démocratie en légitime défense ou Etat d'apartheid ? Choc des civilisations, conflit religieux ou enjeu pétrolier ? Pourquoi une solution paraît-elle impossible ?

Michel Collon a interrogé 20 témoins et spécialistes. Israéliens et Arabes, juifs et musulmans, Européens et Américains. Chacun éclaire une question spécifique dans un langage simple et direct.

Pourquoi parler d'Israël ? Pour tenter de mener un débat raisonné. Entre ceux qui crient à l'antisémitisme dès qu'on critique le gouvernement israélien et ceux qui imaginent un grand complot juif.

Comment parler d'Israël ? En laissant de côté les préjugés et en découvrant tous les faits, les pages d'Histoire occultées.

Lever tous les tabous c'est permettre à chacun de se faire son opinion librement. Et de débattre autour de soi. Car ce conflit se joue aussi bien au Moyen-Orient qu'en Europe. C'est de la discussion entre citoyens de tous horizons que surgiront les solutions pour la paix.

20 entretiens avec Noam Chomsky, Tariq Ramadan, Alain Gresh, Shlomo Sand, Samir Amin, Jean Bricmont, Ilan Pappe, Benny Morris, Mohamed Hassan, Michel Warschawski, Ilan Halevi, Paul-Eric Blanrue, Eric David, Paul Delmotte, Denis Sieffert, Christina Zacharia, Naseer Aruri, Virginia Tilley, Samia Botmeh, Ahmed Frassini, Hanan Wakeem, Saleem Albeik, Mohamed Al Hawajri...

En conclusion : Comment parler d'Israël ? (par Michel Collon)

Avec la collaboration d'Aurore Van Opstal et Abdellah Boudami
5 cartes inédites, 67 illustrations. Prix : 18 euros
Edité par Investig'Action et Couleur livres

Pour commander ce livre ou voir la table des matières : Nouveau livre
Pour organiser un débat avec Michel Collon : contacter Maud : leeloo26@hotmail.com






L'Ambassadeur
de la République bolivarienne
du Venezuela
 

Jesús Arnaldo Pérez 


VOUS INVITE A La Rencontre
 

«De Simon Bolivar au Bolivarisme:

L'Héritage de la pensée politique du Libertador »

 

Mardi 30 Mars 2010 de 14h30 à 17h30

À l'Auditorium de la Maison de l'Amérique Latine

217, Boulevard Saint Germain, 75007 Paris

  

Introduction:Bernard Cassen, Secrétaire général de Mémoire des luttes, secrétaire général de la Maison de l'Amérique latine: «La résonance bolivarien du renouveau en Europe» 

Paul Estrade, Professeur émérite de l'Université Paris 8: «Les âges du bolivarisme: Une proposition de» périodisation 

Filinto Durán, Député, vice-président des relations inter-institutionnelles du groupe parlementaire vénézuélien au Parlement latino-américain: «Le Bolivarisme, de Simon Bolivar à Hugo Chavez: Une nouvelle indépendance?» 

Fausto Torella, Professeur à l'Université centrale du Venezuela: «Pertinence de la pensée économique de Simon Bolivar» 

Roberto Hernández Montoya, Président du Centre d'études latino-américaines Rómulo Gallegos (Caracas): «Paris, ville latino-américaine» 

Andrès Bansart, Directeur de l'Institut des Hautes Etudes de l'Amérique latine et de la Caraïbe (Caracas): «Bolivarisme et Éco socialisme» 

Hector Constant, Sous-directeur de l'Institut des hautes études diplomatiques Pedro Gual (Caracas): «Actualité de la pensée bolivarienne Dans Les relations internationales au 21èmesiècle » 

Janette Habel, Maître de Conférences à l'Institut des Hautes Etudes de l'Amérique latine (IHEAL), université Paris 3: «Une approche des relations géopolitiques entre les Etats-Unis et le Venezuela» 

Maurice Lemoine, Rédacteur en chef duMonde diplomatique: «Le putsch de Caracas»



http://cbparis.over-blog.com/article-rencontre-sur-la-pensee-politique-du-libertado-mardi-30-mars-47497275.html
Partager cet article
Repost0
23 mars 2010 2 23 /03 /mars /2010 21:30

  C-Bandit.jpg
  Laplote


Au menu:

- Cohn-Bendit veut créer une "Coopérative politique"

-  Pour le divorce des "Verts" avec D. Cohn-Bendit, par eva R-sistons

- Sélection de liens



Cohn-Bendit veut créer une « Coopérative politique »


"Une coopérative politique". Dans une tribune publiée lundi dans Libération et fort des bons scores des listes PS-Europe Ecologie aux régionales, Daniel Cohn Bendit lance un nouvel "appel du 22 mars". Objectif : consolider les bases de l’écologie politique et ainsi les transformer en "un corps nouveau, une forme politique largement inédite, décloisonnée", Cohn-Bendit donne le cadre: "ni parti machine, ni parti entreprise". En somme, une nouvelle forme politique hydride pour laquelle il invite les "Verts, socialistes, Cap 21, communistes" à devenir partie prenante.

Faisant table rase des "partis machines" empétrés dans leurs conquêtes de pouvoir, le mouvement politique que veut construire Daniel Cohn-Bendit "ne peut s’apparenter à aucun parti traditionnel". Le co-président des Verts au Parlement européen propose ici un mode d’organisation politique synonyme de "biodiversité sociale et culturelle". Une organisation " pollinisatrice qui butine les idées, les transporte et féconde avec d’autres parties du corps social ". Une sorte de ruche participative dans laquelle les membres de cette coopérative devront en "définir les contours, la structure et la stratégie".

Des " collectifs Europe Ecologie 22 mars " décentralisés, " véritable agoras de l’écologie politique" et modérés sur internet assureront "la structuration du mouvement ". Celui qui se réjouit  de l’installation de l’écologie politique " comme un espace autonome dans le paysage politique français", tout en n’oubliant pas " l'apport important des Verts pendant 25 ans", rêve à d’autres dessins. 42 ans après son appel du 22 mars de 1968 depuis Nanterre, Daniel Cohn-Bendit se veut à nouveau le fondateur d’un mouvement bouleversant les codes établis. L’enjeu de sa coopérative ayant " évidemment pour objectif de décider collectivement aussi bien des échéances institutionnelles d'ici 2012 que des grandes questions de société".

Ambitions peut-être trop vite affichées, Martine Aubry juge ce lundi qu’il est un " peu trop tôt "pour une idée de " coopérative politique" pour 2012 et que cette question s'adresse surtout aux Verts". Rappelant que le PS avait créé un réseau social, nommé "coopol" il y a quelques mois, elle a estimé prématuré la perspective d'un candidat écologiste à la présidentielle.

La secrétaire nationale du parti, Cécile Duflot, a estimé que "personne n'a la science infuse". "Une de nos forces, c'est que l'on ne met pas nos discussions derrière les rideaux mais qu'on débat (....) L'idée de travailler ensemble dans une forme qui n'est pas celle d'un parti traditionnel mais qui s'appuie sur ce qui a été fait jusque là est une bonne idée", a-t-elle jugé.

Une réunion entre "écolos" doit se tenir lundi soir en présence de Daniel Cohn Bendit, vers 20 heures au Comptoir général, quai de Jemmapes à Paris (10e). La discussion ne fait que commencer.

http://www.publicsenat.fr/lcp/politique/cohn-bendit-veut-creer-une-cooperative-politique-6587



cohn-bendit--capitalisme-vert.jpg

Pour le divorce des Ecologistes avec Cohn-Bendit,
par Eva R-sistons


L'actualité est chargée. Ainsi, par exemple, la Taxe carbone serait "carbonisée". Quoi, Sarkozy ne serait plus l'écolo qu'il prétend, parce que ses efforts n'auraient pas eu le succès escompté auprès des électeurs verts ? Le voici donc de retour au bercail du MEDEF qu'il n'aurait jamais dû quitter ?  Daniel Cohn-Bendit s'en soucie-t-il ? Pas du tout ! Lui lance "l'appel du 22 novembre", comme s'il était encore à la Sorbonne en train de mettre en ébullition le monde étudiant et de préparer le départ du Gl de Gaulle, trop indépendant en particulier aux yeux d'Israël. Il ne faut pas oublier que ce pays avait envisagé d'assassiner le plus grand chef d'Etat français, et qu'il avait reculé en raison de sa stature internationale. Un assassinat comme celui-là aurait été une contre-publicité formidable, et un boulet monumental, pour Israël qui se présente comme hautement moral !!!

Donc, Cohn-Bendit a déserté ses Green allemands, qu'il a contribué à transformer en machine verdâtre au service du libéralisme bon teint, d'ailleurs muette lorsque l'Allemagne se range derrière les guerres impériales. Et comme en 1968, il arrive pour changer les choses. Mais dans quel sens ? C'est toute la question. Reprenons par le début.

Cohn-bendit-caricature.jpg

Et le début, pour moi, c'est le formidable engouement des Médias pour ce sinistre personnage, particulièrement sulfureux, imprévisible, provoquant. Cela ne vous interroge pas ? Souvenez-vous. Les deux demoiselles d'Envoyé Spécial qui se prétendent journalistes, alors qu'elles sont un simple relais docile et servile du Pouvoir le plus libéral, ont consacré un reportage au rouquin allemand, pour le consacrer aux yeux des Français. Cohn-Bendit mérite-t-il d'être consacré ? Amis lecteurs, méfiance ! Si les Médias aux ordres font le lit de ce personnage réellement sulfureux, et là je dépasse le cadre d'un certain style de vie, c'est parce qu'ils ont de bonnes raisons. Et nous, nous avons toutes les raisons de nous méfier des médias menteurs au service des Puissances militaro-financières qui dévastent la planète et qui font le malheur des peuples. En clair, si les Médias décident que cet individu est bon pour nous, c'est qu'il est bon... pour ceux qui, dans les coulisses, manipulent nos vies. Et pas pour nous !

CB-Medias.jpg

Il est temps de ne plus laisser les Médias choisir pour nous, Référendum européen, Présidentelles, héros d'aujourd'hui... Pourquoi, d'ailleurs, ces mêmes Médias s'évertuent-ils à rendre populaire Cohn-Bendit auprès des jeunes ? Parce qu'ils ne votent pas volontiers et qu'il faut leur donner le goût de ce drôle d'écolo, rondouillard, et même si franchouillard bien qu'il soit seulement notre cousin germain ?  

Mai 68. Sorbonne, Quartier Latin. Cohn-Bendit rentre dans la légende. Quel mouche a piqué ce jeune Allemand pour qu'il vienne agiter notre pays ? Seule contre tous (mais vous savez que mon tort est d'avoir raison trop tôt), je vous l'ai déjà dit: Avant d'être révolutionnaire, écolo, ou green, Cohn-Bendit est juif. Et les Juifs ne donnent pas au monde seulement des Mendès-France ou des Karl Marx, soucieux d'éthique et engagés pour la Justice sociale. On leur doit aussi, surtout aujourd'hui, des hommes comme D. Strauss-Kahn, qui chaque matin en se levant se demandent comment servir Israël. Oui, vous avez bien lu: Le chou-chou des Français, le technocrate qui orchestre sans état d'âme les politiques criminelles du FMI, rêve d'être Président de la France pour servir Israël. Et je le dis sans ambages: En tant que citoyen juif, et vous le savez aussi il y a autant de Juifs que d'opinions (1), D. Cohn-Bendit, pour moi, sert les intérêts d'Israël. Si vous préférez, c'est une "taupe" engagée par cet Etat pour faire triompher ses idées, quel que soit le Parti. Quelles idées ? D'abord, tuer politiquement le Gl de Gaulle, coupable d'insoumission à l'Ordre voulu par Israël, par l'indépendance de sa politique, par ses choix pro-arabes, par ses réserves exprimées face au monde de l'argent. Objectif atteint par le "sympathique" rouquin. Un de chute ! Et dans la foulée, Israël, en coulisses, a empêché l'élection à la tête de la France du "dauphin" de Jacques Chirac, D. de Villepin, un autre réfractaire aux errements de la politique hégémonique de l'Amérique - par amour pour la France et pour une certaine idée de la politique ! Israël, faut-il le rappeler, via le CRIF, a empêché Nicolas Sarkozy de choisir Hubert Védrine comme Ministre des Affaires Etrangères, trop indépendant, et il a contribué à l'installation à ce poste décisif du néoconservateur Bd Kouchner, fervent partisan de la guerre contre l'Irak et d'une France intégrée dans l'OTAN. 

Cohn-Bendit-gd-bazar.jpg

Et Cohn-Bendit nous revint. Pour un autre événement décisif, les élections législatives de 2009, qui virent la Gauche reprendre quelques couleurs. Mais pas grâce à ce sinistre personnage. Non content de terrasser une autre figure bien française, très indépendante, François Bayrou - pourtant après avoir grimacé lors d'une émission mémorable d'Arlette Chabot, vous savez la fidèle adjudant de N. Sarkozy à FR2, et après s'être vautré dans des postures nauséabondes face au digne fondateur du MODEM -, le bouillonnant et populiste green libéral sema la zizanie à Gauche, contribua à l'affaiblir en faisant monter artificiellement le score des Verts entre-temps mués, sous sa houlette, en une Europe-Ecologie de moins en moins vert-rouge et de plus en plus sociale-démocrate alignée sur la Pensée unique en la teintant juste d'un peu d'écologie pour contribuer ensuite à sa consolidation. Avec une idée dans la tête, devenir le cas échéant la roue de secours du libéralisme en faillite, impopulaire, discrédité, exsangue. Machiavel pas mort ! Et je persiste et je signe, en tant, certainement, que sous-marin d'Israël pour à nouveau orienter la politique française dans le sens voulu par cet Etat: Moins verte, moins rouge, moins pro-palestinienne, plus sociale-libérale, plus impériale, plus alignée. Du grand art ! De quoi signer la fin définitive de l'idéal socialiste, des aspirations des Verts-Rouges, de la politique indépendante vis-à-vis de l'Empire anglo-saxon et israélien.   


Cohn-Bendit-1.jpg

Aux Verts, mes amis...

Mon idéal à moi concilie le meilleur du Gaullisme - rassemblement, indépendance nationale, nation forte, une certaine politique étrangère... -, le meilleur de la Gauche anti-libérale, celle qui par exemple triompha avec le programme du CNR, du Conseil National de la Résistance élaboré par le gratin des Résistants et des communistes, entre autres -, et une orientation résolument verte. En ce nom, je m'adresse aux ex-Verts-Rouges aujourd'hui enrôlés sous la bannière de Machiavel-D. Cohn-Bendit. Pour les mettre en garde ! Avant qu'ils ne sombrent dans un magma gluant rose pâle-vert Grenelle de l'environnement...

Les écologistes français, c'est d'abord, aujourd'hui, un formidable leader, Cécile Duflot, si femme et en même temps d'une énergie toute masculine, capable de tenir tête à un aéropage d'adversaires politiques, fraîche et sincère - songez à sa spontanéité lorsqu'elle a ri au nez de Laurent Wauquiez rappelant que Sarkozy, lui, tenait ses promesses : "Quoi, lui tenir ses promesses, vous plaisantez !" Pas la langue de bois, la demoiselle, un régal ! -, profondément verte et bien décidée à ne pas affadir le rouge qui va si bien aux écologistes, et surtout, une authentique femme de conviction, enthousiaste, déterminée, et bien déterminée à maintenir le cap d'origine ! A ses côtés, un José Bové ardent défenseur de causes existentielles, engageant le devenir de l'humanité, et une Eva Joly faisant honneur à la Justice... sans parler de tous ceux qui, un jour ou l'autre, se sont engagés avec force pour défendre la cause des Ecologistes authentiques, vraiment verte et rouge, comme l'incontournable Noel Mamère. Voilà les Verts que nous apprécions !

Alerte, amis ! Après avoir transformé les Verts-Rouges en Europe-Ecologie - pourquoi "Europe", d'ailleurs ? Pour nier notre pays, pour noyer l'identité de la France dans le bourbier européen tremplin du monstrueux Nouvel Ordre Mondial totalitaire au service des Grandes banques ? -, la taupe d'Israël et, finalement, du libéralisme - teinté de vert pour le perpétuer - , cette taupe-là, D. Cohn-Bendit, travaille désormais, apès avoir contribué à tuer le Gaullisme et le Centrisme, à unir en un tout les Ecologistes et les "socialistes", au sein d'une "coopérative", tremplin d'un futur Parti unique social-démocrate et verdâtre qui n'aura rien à envier aux Démocrates américains. L'objectif réel est-il le bi-partisme comme celui d'Outre-Atlantique, Janus à face ultra-libérale ou à face libérale teinté d'un peu de social et de quelques préoccupations en matière d'environnement ? Préparant au final l'avènement du Parti Unique du Nouvel Ordre Mondial soi-disant soucieux des intérêts du monde, en réalité de ceux d'une minorité d'arrivistes cupides et psychopathes...

Cohn-Bendit-j.jpg

Amis Verts, allez-vous laisser torpiller vos idéaux pour les unir au destin d'un PS de moins en moins socialiste et de plus en plus libéral à la solde, finalement, de l'Empire noyauté par les Anglo-Saxons et les Israéliens, et bientôt au service des guerres impériales décidées par l'OTAN contre des Etats souverains comme l'Iran, le Vénézuela, la Russie, la Chine... pour des motifs uniquement de prédation et d'hégémonie ? Allez-vous accepter de perdre votre identité et même votre âme au sein d'une "Coopérative" ambigue, incolore, inodore, et sans saveur verte et rouge ? Allez-vous laisser longtemps Cohn-Bendit l'Allemand certainement au service d'Israël décider des contours de la politique, de l'avenir de la France, et de votre Parti ? Il est temps de retrouver votre liberté, votre idéal, et de ne pas le pervertir dans des aventures incertaines, ambigues, alignées sur la Pensée Unique militaro-financière ! Resaisissez-vous, ne laissez pas Cohn-Bendit prendre les rênes de VOTRE mouvement ! Il est une locomotive populaire ? Vous savez bien que ce sont des Médias vendus aux Puissants qui font et défont les popularités, au gré de leurs intérêts ! Gardez le cap, ne vous embourbez pas dans les projets fumeux d'un Cohn-Bendit qui n'a pas à décider de l'avenir de la France ! Vous savez bien, aussi, que les Maîtres du monde choisissent de bons communicants, comme Sarkozy ou Terminator en Californie, ou des personnalités plaisant à la "masse", comme Georges W. Bush ou Cohn-Bendit, pour défendre leurs intérêts !

Oui à une grande Fédération des partis de Gauche, chacun gardant son autonomie, oui à l'union électorale, mais pas à la fusion comme, à terme, les Cohn-Bendit vous l'imposeront ! Gardez votre identité, votre personnalité, vos idéaux, ne les laissez pas affadir par un sous-marin d'Israël, du Libéralisme ou du Nouvel Ordre Mondial totalitaire !

Ainsi, à travers la personne et les projets de Cohn-Bendit, c'est en réalité l'avenir politique de la France qui se dessine. Et cet avenir doit rester multiple, au lieu de devenir un bourbier totalitaire !

"Il est temps d'être actifs avant d'être radio-actifs", disaient, en leur temps, les militants anti-nucléaires; J'ose le dire: Il est temps d'agir si vous voulez préserver une certaine idée de la politique, autonome, multiple, verte, et rouge.

Eva R-sistons à l'intolérable

(1) http://r-sistons-actu.skynetblogs.be/archive-day/20080321


TAGS: Verts, Europe-Ecologie, D. Cohn-Bendit, Cécile Duflot, Noël Mamère, Eva Joly, José Bové, libéralisme, Gaullisme, Social-Démocratie, A. Chabot, nucléaire, OTAN, Empire, Israël, Juifs, Vénézuela, Iran, Russie, Chine, médias, Kouchner, Centre, PS... 

A lire, les commentaires ici :http://www.alterinfo.net/Cohn-Bendit-taupe-d-Israel_a44191.html?com#comments


Rappel de l'épisode DCB-Bayrou:

Cohn-Bendit traite Bayrou de minable,
Bayrou ressort la pédophilie de Cohn-Bendit:

Le_grand_bazar Dans la vidéo ci-après, Cohn Bendit commence à dire à Bayrou qu'il est minable. Bayrou ressort la complicité entre Cohn-Bendit et sarkozy (sarkozy téléphone souvent à Cohn-Bendit l'invite souvent à déjeuner). Cohn-Bendit parle d'ignominie de Bayrou et Bayrou ressort à Cohn-Bendit ses écrits "pédophiles" (le livre de Cohn-Bendit Le Grand Bazar (Belfond, 1975), raconte ses activités d’aide-éducateur dans un jardin d’enfants  « Il m’était arrivé plusieurs fois que certains gosses ouvrent ma braguette et commencent à me chatouiller. Je réagissais de manière différente selon les circonstances, mais leur désir me posait un problème. Je leur demandais : "Pourquoi ne jouez-vous pas ensemble, pourquoi m’avez-vous choisi, moi, et pas d'autres gosses ?" Mais s’ils insistaient, je les caressais quand même ». Et ailleurs : « J’avais besoin d’être inconditionnellement accepté par eux. Je voulais que les gosses aient envie de moi, et je faisais tout pour qu’ils dépendent de moi ». )

Aubry et Bertrand, avec leurs airs satisfaits s'offusquent ... pourtant il y aurait aussi à dire sur eux non ?

Les médias au service de l' UMP montent ce matin l'affaire en épingle, alors même qu'on voit clairement sur la vidéo que personne ne s'énerve vraiment. le ton est loin d'être aussi élevé que quand sarkozy s'énerve.

Les médias au service de l' UMP (et ça a commencé avec la servante Chabot pendant l'émission) montent l'affaire car il se pourrait bien que le parti de Bertrand le franc maçon fasse moins de 25% avec en plus une très forte abstention..
 

http://www.newsnours.com/2009/06/cohn-bendit-traite-bayrou-de-minable-bayrou-ressort-la-pedophilie-de-cohn-bendit.html



Cohn-Bendit va petit-déjeuner
à la chambre de commerce France-israël !

Lettre ouverte à Daniel COHN-BENDIT

Objet : Ton petit déjeuner à la Chambre de Commerce France-Israël

Le 4 mars 2009 Copie : Cécile DUFLOT

Bonjour

Tu as visiblement décidé de répondre à l’invitation pour un petit déjeuner débat à la Chambre de Commerce France-Israël le 18 mars prochain.

Une première curiosité m’apparaît : qu’y a-t-il de si important pour un écologiste à se rendre à une rencontre d’une chambre de commerce dont le but principal est la promotion du bizness Franco-Israélien ?

La Chambre de Commerce France-Israël n’est pas autre chose qu’une officine active du lobby pro israélien en France. La promotion des relations commerciales constitue le vecteur politique de soutien à l’Etat d’Israël. Un petit tour sur le site finit de convaincre du caractère militant et idéologique de cette Chambre. Nous avons vu, à Lyon, la structure locale organiser un colloque dont la vedette … n’était autre qu’un marchand d’armes israélien.

Deux mois après les crimes de guerre et crimes contre l’Humanité commis à GAZA, il est particulièrement insupportable d’imaginer que tu puisses aller discourir dans les salons de la Chambre de Commerce France-Israël.

A l’heure où l’Eurodéputée verte Hélène Flautre, avec des dizaines de membres du Parlement Européen, réactive la nécessité de la suspension de l’accord d’association Europe/Israël, il est inenvisageable que tu te rendes à l’invitation du 18 mars.

Nous comprenons bien que les thuriféraires de l’Etat d’Israël aient besoin de rompre leur isolement après les crimes commis, inutile de leur servir la soupe.

D’autant que partout en Europe monte une campagne de boycott, désinvestissements et sanctions.

Nous pensons que seules des pressions fortes sur Israël sont à même d’obliger cet Etat à prendre enfin le chemin de la paix. Seules de vastes campagnes et la pression des Etats sont à même d’imposer la seule option politique, un Etat palestinien, sûr et reconnu dans les frontières de 1967.

En tant que tête de liste « Europe écologie » tu as la responsabilité de ne pas entacher cette liste de relations inappropriées avec les soutiens inconditionnels à l’Etat d’Israël.

Je te demande solennellement d’annuler ton déplacement à la Chambre de Commerce France Israël.

Reçois mes salutations vigilantes.

Jérôme FAYNEL

Adhérent des Verts du Rhône

NB : Le 10 juillet 2008, au Parlement Européen tu t’es adressé à Sarkozy "C’est une honte, c’est minable d’aller à l’ouverture des Jeux olympiques. Le parti communiste chinois est en train de gagner. Plus les Chinois sont durs, plus vous vous mettez à genoux, plus ils sont les vainqueurs" … Autres lieux, autres mœurs !


http://www.bladi.net/forum/194688-cohn-bendit-dejeuner-chambre-commerce-france/



Ferrat.jpgwikipedia.org


L'indépendance de Jean Ferrat:

Jean Ferrat répond à un fanatique sioniste ...qui critiquait sa célèbre chanson "Nuit et brouillard".



Extrait de l’interview de Meir Weintrater, rédacteur en chef de la revue sioniste de gauche (si, si c’est officiel ), l’Arche dans le n° de mars-avril 2005, au cours de laquelle il se livre à un violent réquisitoire contre Jean Ferrat accusé de quasi négationnisme.

« Je vais vous donner un exemple qui m’a frappé. La chanson « Nuit et brouillard », décrit les victimes, des gens qui sont dans des « wagons plombés » et dit : « Ils s’appelaient Jean-Pierre, Natacha ou Samuel, Certains priaient Jésus, Jéhovah ou Vishnou D’autres ne priaient pas mais qu’importe le ciel Ils voulaient simplement ne plus vivre à genoux ».

Les deux derniers vers évoquent les résistants, essentiellement les résistants communistes, puisque c’était la mouvance à laquelle appartenait Jean Ferrat. Dans les deux premiers vers, Natacha fait référence à l’Union Soviétique, Jean-Pierre, on comprend aussi. Le seul moment où l’identité juive apparaît est dans Samuel et Jéhovah. Quant à Vishnou, on suppose que c’était pour faire la rime. Aujourd’hui, un tel texte serait attaqué pour négationnisme implicite. Pourtant, je me souviens que j’étais à l’époque très content de cette chanson et ma génération l’a accueillie avec soulagement. On avait le sentiment que l’on reconnaissait quelque chose implicitement même si cela restait très marginal.

NAM : Que faut-il en déduire ? M.W : Que Jean Ferrat lui-même, en tant que Français communisant, et bien que de père juif avait intériorisé la minoration de la persécution des Juifs, alors même que son propre père est mort en camp d’extermination.


REPONSE DE JEAN FERRAT :

Monsieur Jean Ferrat 07530 ANTRAIGUES

Monsieur Meir WEINTRATER

Rédacteur en chef de la revue « L’Arche »

Antraigues, le 24 février 2005

Monsieur,

Je viens de prendre connaissance de votre interview publiée par « Nouvelles d’Arménie Magazine » de janvier 2005 et ne saurais rester sans réagir à vos déclarations me concernant et concernant aussi ma chanson : « Nuit et brouillard », car c’est la première fois depuis 42 ans qu’elle suscite une réaction de cette nature. C’est la première fois qu’on me reproche, en définitive, de n’avoir pas parlé uniquement de l’extermination des juifs. Vous osez le faire. J’ai envie de dire : « Tant pis pour vous », mais je vous rappelle que justement, « Nuit et brouillard » est dédié à toutes les victimes des camps d’extermination nazis quelles que soient leurs religions et leurs origines, à tous ceux qui croyaient au ciel ou n’y croyaient pas et bien sûr, à tous ceux qui résistèrent à la barbarie et en payèrent le prix.

Que vous puissiez justement, faire un compte dérisoire en regrettant que : « Le seul moment ou l’identité juive apparaît est dans Samuel et Jéhovah » me paraît particulièrement indigne. Je ne puis également accepter vos interprétations tendancieuses qui concernent les résistants que je célèbre et qui seraient, d’après vous, : « essentiellement communistes ». Je passe sur l’évocation de « Vishnou » que je n’aurais utilisé que pour la rime alors qu’il symbolisait pour moi toutes les autres croyances possibles.

Si j’avais aujourd’hui à regretter quelque chose, c’est de n’avoir pas cité les autres victimes innocentes des nazis, les handicapés, les homosexuels et les Tsiganes. Mais il est temps, à présent, d’en venir à votre affirmation finale : « Aujourd’hui, un tel texte (vous parlez, bien entendu, de « Nuit et brouillard ») serait attaqué pour négationnisme implicite ».

Je me demande par quelle dérive de la pensée on peut en arriver là, et si vos propos ne relèvent pas simplement de la psychiatrie.

Jean Ferrat
http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=11718


Reçu ce courriel:

Avec la mort de Jean Ferrat, nous conviendrons qu'Il n'avait pas souvent l'antenne à la radio, que nos chaînes de télé le boudaient, l'oubliaient volontiers... plus ou moins poussées par nos gouvernants...

CENSURE, il l'était !

Lui osait mettre des paroles de vérité en musique...Et quelle musique !

C'était sa façon de RESISTER ! Peut-être pour nous montrer qu'on ne doit jamais  baisser les bras...( un peu comme notre Goulebenèze saintongeais...)

Pour lui rendre hommage, j'ai choisi "Ma France", et vous trouverez certaines autres bonnes chansons en vidéos sur ce site...
http://www.youtube.com/watch?v=CN3O6vZh_Mk&feature=related
 
Bonne écoute...


Alsace, les irréductibles

  Sarko24'.jpg
http://laplote.blogs.courrierinternational.com/


La privatisation de l'eau
est une violation des droits de l'homme


La tendance actuelle, sous l'impulsion des politiques néolibérales, est de considérer l'eau comme un bien économique privatisable pour en faire une source de profit.
La priorité n’est plus dès lors de répondre à un besoin, mais d’être rentable.
Une des conditions mises par la Banque mondiale (BM) à l'allègement de la dette des « pays pauvres fortement endettés » est précisément la privatisation de la distribution de l'eau dans les villes. Ce qui fut le cas du Mozambique en 1998.
Aujourd’hui, la quasi totalité des pays du Sud ont appliqué les formules néolibérales du FMI et de la BM et ont privatisé, ou sont en voie de privatiser, la gestion de l'eau.
Ce faisant, on supprime le droit à l'eau pour en faire une marchandise.
Au niveau local, national, européen et international, la Lyonnaise des eaux, Vivendi Environnement et SAUR INTERNATIONAL (Bouygues) se partagent géographiquement les marchés de l'eau.
Ainsi, soumis aux lois du marché, le prix de l'eau est devenu de plus en plus élevé pour les populations livrées aux intérêts égoïstes des sociétés transnationales .
Au Ghana, les redevances pour l'eau ont augmenté d'au moins 95% et pourraient monter de près de 300% puisque le FMI et la BM exigent qu’on les amène au prix du marché.
Exemple : un recouvrement total des frais d’électricité et d’eau fait partie des exigences que doit satisfaire le Ghana pour continuer à recevoir des fonds des institutions financières internationales et un allégement de sa dette conformément à l'initiative des pays pauvres très endettés .
Au vu de ce qui précède, l'eau, en tant que patrimoine universel de l’humanité et besoin vital à la survie des être humains, ne peut pas être traité comme une marchandise, mais comme un bien commun de l’humanité et un droit de l'homme, conformément au droit international en vigueur.
La réaffirmation du droit à l’eau, et son traitement en tant que droit de l’homme, permettra d'éviter de futurs conflits - que certains prédisent - autour de cette denrée devenue rare et assurera la survie des générations futures.

La plupart des données citées dans ce texte ont été tirées du livre intitulé « L'eau: patrimoine commun de l'humanité »


Antennes relais, danger !
http://www.next-up.org/Newsoftheworld/Surmortalite.php#1



                                                                        La privatisation de l'eau est une violation des droits de l'homme


- Notre terre bientôt climatisée ?

http://www.planetenonviolence.org/Notre-Planete-Terre-Bientot-Climatisee-Joelle-Penochet_a1157.html

 

 

- Climat : « le Pentagone possède à lui seul un budget de 655 millions de dollars pour la désinformation et pour influencer l’opinion publique mondiale. »

http://www.voltairenet.org/article132462.html

 

 

- HAARP : Science ou désastre ?

http://www.grip.org/pub/rapports/rg98-5_haarp.pdf

 

 

- Un nouvel essor est donné aux préoccupations relatives aux Chemtrails

« L’annonce de l’administration Obama visant à explorer la « géo-ingénierie » incite à poser des questions sur les programmes déjà en cours »

http://www.alterinfo.net/Un-nouvel-essor-est-donne-aux-preoccupations-relatives-aux-Chemtrails_a31461.html  

 

-Le conseiller scientifique d’Obama n’exclut pas le recours à la géo-ingénierie

http://contreinfo.info/article.php3?id_article=2646

 

- Les Etats-Unis se proposent d'injecter leurs émissions de dioxyde de carbone sous le plancher océanique

http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/58773.htm

 

 

- Récit d’initié ?

http://www.chemtrails-france.com/temoignages/recit_d_initie/pages/recit_d_initie_001.htm

 

 

- Geo- ingénierie : l’heure de jongler avec le climat ?

http://www.sciencepresse.qc.ca/node/24352

http://www.sciencepresse.qc.ca/node/24747

 

 

- Refroidir la planète : un pari risqué qui pourrait s'avérer nécessaire (disent-ils…

http://www.maxisciences.com/r%E9chauffement-climatique/refroidir-la-planete-un-pari-risque-qui-pourrait-s-039-averer-necessaire_art3557.html

 

 

- Tempête de critiques contre les faiseurs de neige à Pékin

http://www.cyberpresse.ca/international/asie-oceanie/200911/04/01-918421-tempete-de-critiques-contre-les-faiseurs-de-neige-a-pekin.php

 

 

- Projets fous de la géo ingénierie (vidéo)

http://videos.tf1.fr/jt-we/la-geo-ingenierie-solution-geniale-au-rechauffement-climatique-5552915.html

 

 

- Une information non dévoilée ?

"En 1991, un brevet déposé aux Etats-Unis, connu sous le nom de "patente Welsbach", propose un moyen de diminuer le réchauffement climatique de la planète. Ce procédé consiste à épandre par avions dans l’atmosphère un mélange de polymères, de sels de baryum et de poudre d’aluminium!" http://www.chemtrails-suisse.ch/



Un blog à visiter:
http://changementclimatique.over-blog.com/


Ce qui est (serait ?) réellement arrivé
au Vol 93 le 11 septembre 2001

Transcription de l’interview d’Elizabeth Nelson

Los Angeles - Février 2009 & Avril 2009

Télécharger le PDF à cette page (vers la fin) : http://vivresansogm.org/archivesartemisi/index.html

Plus d'infos sur : artemisia-college.org



  Pierre LARROUTUROU pour un nouveau pacte social ! 
 




                                                                         180px-Reflektion_des_Auges.JPG

Une trentaine d'associations s'unissent
pour défendre le droit des animaux.

Nous ne pouvons par notre silence
être complices de violence sur les êtres sans défense,
fermer les yeux sur la non application des lois les protégeant
et prétendre incarner dans la sérénité une Humanité évoluée.

La suite sur le site : http://6683.lapetition.be/ .

 


L'heure de vérité au Moyen-Orient

http://pagesperso-orange.fr/aline.dedieguez/tstmagic/1024/tstmagic/decodage/chef_etat%202.htm

 

Newsweek: SAR K.O.

Naissance de l'Observatoire des inégalités territoriales

Où en sont les inégalités dans votre commune, votre département ou votre région ? L'Observatoire des inégalités et l'un de ses partenaires, la société Compas-Tis, présentent un système d'information unique en France : l'Observatoire des inégalités territoriales. http://www.lamaisondelautonomie.com/index.php/Dernieres-news/observatoire-inegalites.html 

 
Le « socialisme islamique » : rouvrir une perspective
La crise que connaît le capitalisme repose une nouvelle fois la question de la sortie de ce système socio-économique apparu il y a plus de cinq cent ans en Europe de l'Ouest. Construit sur le pillage et l'exploitation des périphéries par le centre occidental, sur l'exploitation des masses (...) 
 
 

» Sean Penn : « Emprisonnez les journalistes qui qualifient Chavez de dictateur »
L'acteur américain Sean Penn a pris la défense d'Hugo Chàvez au cours d'une émission sur la chaîne HBO, allant jusqu'à suggérer que les journalistes qui qualifient le président du Vénézuela de dictateur devraient être emprisonnés, rapporte le (...)


Les marchés carbone
ou comment gagner des millions
grâce à la taxe carbone

Ivan du Roy
bastamag.net


C’est encore mieux que de transformer le plomb en or. Une poignée d’industries très polluantes ont réussi un tour de force : convertir des millions de tonnes de CO2 en dizaines de millions d’euros, grâce aux systèmes d’échanges des « droits à polluer » mis en place dans l’Union européenne. Un pervers effet d’aubaine que dénonce un rapport listant ces nouvelles grandes fortunes du marché carbone. Et une belle arnaque à venir pour les consommateurs. Explications.

http://www.bastamag.net/IMG/arton934.jpg
















 

Certains rêvaient de transformer le plomb en or. C’est désormais le CO2 qui fait figure d’Eldorado. Une poignée d’industries très polluantes ont réussi à métamorphoser le volatile gaz carbonique en pièces sonnantes et trébuchantes, convertir des millions de tonnes de CO2 en dizaines de millions d’euros. Ainsi, le champion de la métallurgie ArcelorMittal,
l’entreprise la plus polluante de France, a engrangé en 2008 l’équivalent de 202 millions d’euros grâce à ses « droits à polluer », et s’apprêterait à capter en 2009 à nouveau 42 millions d’euros. Comment cette étrange et lucrative alchimie est-elle possible ? Grâce au marché carbone mis en place par l’Union européenne. 

suite ici : 

http://bridge.over-blog.org/article-les-marches-carbone-ou-comment-gagner-des-millions-grace-a-la-pollution-47244278.html 


Le modèle Islamique est-il une alternative
au modèle capitaliste ?
ou n’est-elle qu’une composante de son paraître grâce à un mécanisme revu et corrigé d’un marketing occidental islamisé pour l’occasion ?
http://www.alterinfo.net/Le-modele-Islamique-a-l-epreuve-du-Capitalisme_a44195.html



Sarko26'.jpg
http://laplote.blogs.courrierinternational.com/
Alice au pays des merveilles fait la gueule..



NO_SARKO_DAY-SaT.jpg


 Le parcours Parisien a été déposé en Préfecture de Paris :
Nous vous donnons rendez vous le 27 mars 2010 à 14h00 Place de la République, d’où partira le cortège.

Nous suivrons l’itinéraire suivant :

  • Boulevard du Temple
  • Boulevard des Filles du Calvaire
  • Boulevard Beaumarchais
  • Place de la Bastille
  • Boulevard de la Bastille
  • Pont d’Austerlitz
  • Place Val Hubert
  • Boulevard de l’Hopital
  • Place d’Italie

Tout le long du Parcours des artistes de rue nous accompagnerons !

Vers 19h00, des assemblées ouvertes seront organisées Place d’Italie

Ensuite un grand concert gratuit sera donné après 20h

Le No Sarkozy Day Parisien sera rassembleur et festif. Nous vous attendons très nombreux.



NO-SARKOZY-DAY-2.jpg



Sarkozy est un drôle de Père Noël

Un dessin de notre ami Olive pour les fêtes de Noël




20748_1321613556374_1111882817_980433_77


 



  • La Fédération de Paris du M’PEP vous invite
    jeudi 8 avril 2010 à 20h
    FIAP, salle Berlin, 30 rue Cabanis 75014 Paris (métro Glacière L6)
    à une réunion-débat avec
    Maurice Lemoine
    rédacteur en chef du Monde diplomatique,
    auteur de "Les cent portes de l'Amérique latine", de "Chavez presidente"


    L'AMÉRIQUE LATINE, EXEMPLE D'UN SOCIALISME DU XXIe SIÈCLE ?
Partager cet article
Repost0
23 mars 2010 2 23 /03 /mars /2010 04:48

petit-prince.jpg

Dieu, que la guerre est jolie ! 
Par eva R-sistons



Mes amis,

Lorsqu'on écrit 
bien, vérité de la Palice, on écrit ! Mais si on trouve quelqu'un qui écrit mieux encore sur un sujet donné, on lui laisse le stylo ! Surtout si, en plus, il cite les meilleures plumes pour faire "l'éloge", à leur façon, des foutues guerres entreprises par ceux qui ne les font jamais, au service des Industriels de l'Armement avides de profit, devant qui on déroule des tapis rouges, très rouges - comme ça leur va bien ! - et à qui on dédie ensuite des rues pour les remercier de leur sollicitude. Ainsi va le monde ! Il ne tourne pas rond, c'est comme ça Msieurs-Dames, le Petit Prince en est tout étonné, et Candide de Voltaire aussi, et nous et nous aussi, peut-être ?

Alors, elle est pas belle, la guerre ?
 

Surtout quand Kelbo.Khaos (quel drôle de surnom !) nous la conte ! Avec ses acolytes Coluche, Francis Blanche ou Boris Vian... Lisez, dégustez, faites circuler... vous aimerez certainement cette page comme je l'ai aimée ! Elle est tellement d'actualité à l'heure où nos amis Industriels de la mort nous concoctent spécialement de si jolis jolis instruments de tortures, de guerres, de bombardements... Dis papa, comment on tue son prochain ? Et avec le progrès, chers amis lecteurs, on en tue plein à la fois, confortablement assis sur son fauteuil, devant un écran... C'est ça, la "modernité" ! Les médecins et les militaires se complètent: Les uns prolongent la vie, les autres la raccourcissent.  Allez comprendre !

Dieu, que la guerre est jolie ! "Tu ne tueras point", nous a enjoint le Big Boss de son beau Ciel. Et il a confié ces belles paroles à nos frères et à nos soeurs juifs... qu'en ont-ils fait ? En Israël, on s'en donne à coeur joie ! Et ici, ou là-bas, on les soutient de plus en plus. Et que dire des bons chrétiens américains ? Eux font jou-jou avec des armes toujours plus perfectionnées, qui tuent encore plus, encore plus vite, encore plus loin... Alléluia ! La guerre pour la paix, pour la liberté, pour la démocratie, pour... le Bien ! Le Bien version américaine, les Indiens l'ont étrenné ! Il en reste encore quelques-uns pour raconter, quand ils sortent de leur réserve... Les westerns n'ont-ils pas enchanté notre enfance ? Maintenant, c'est la guerre des étoiles... Lesquelles ? Du Berger ? Puisque nos amis américains sont les représentants de Dieu sur terre et les dépositaires du Bien, si si... Allez, Dieu reconnaîtra les siens !

Et moi, j'ai reconnu en Khaos.Kelbo, ou l'inverse, du talent. Alors, je le partage avec vous ! Bonne lecture...

Votre eva

Le fantôme d'Al Quaïda:
 
N.B. Comme d'habitude, j'écoute mes anciennes vidéos des années 2000-2005. Quelle bouffée d'oxygène, d'entendre les Médias étrangers, ceux du Canada ou de Suisse, par exemple ! Et sur TV5 Monde, l'excellent animateur de l'émission Kiosque interviewe le 17.11.2003 pour notre plaisir Richard Labévière, auteur de "Les coulisses de la terreur" (Grasset). Morceaux choisis: " Le FANTOME d'AL Quaïda justifie l'Empire qui n'a plus d'ennemis depuis la Guerre froide.  L'Empire a besoin d'un ennemi pour faire la guerre (Eva: Pfff ! Il y a quand même 350.000 "gentils" Américains qui vivent grâce à l'industrie de l'Arement !), alors il a créé Al Quaïda. C'est une idéologie de substitution après la Guerre froide pour justifier la reconfiguration de l'hégémonie quasiment impériale de l'hyperpuissance américaine... ". 

Voilà, c'est dit. Et ça fait du bien de l'entende dire aussi crûment !

A l'instant, justement, je viens de lire ce que Daniel MERMET pense du Journalisme : " Tout journaliste qui fait bien son métier a l'obligation d'être un contre-pouvoir et d'informer". 

Qu'en pensent nos journaleux, tous les Pujadas, Chabot, Calvi, Drucker, Elkabbach, Leymergie, Delahousse et tant d'autres ? 

Votre Eva, encore... si vous l'appréciez, vous vous abonnez, c'est gratuit et c'est à droite, en présentation du blog, tout en haut. Et sinon, tant pis... pour vous, évidemment !     
  

 

Il arrivait parfois, par ces mots,  à quelques soldats allemands des troupes régulières d'occupation (Wehrmacht)  de s'excuser presque auprès des Français qu'ils avaient pour mission d'envahir. Dans ma prime jeunesse, je passais de long moments, assis dans le fossé avec une sentinelle d'un certain âge, qui, de toute évidence, se demandait ce qu'il flanquait là. Il ne parlait pas un mot de ma langue, pas plus que moi de la sienne. mais nous synpathisions malgré tout; il me laissait jouer avec son fusil. ..


Jacques Dufilho avait écrit et interprété un sketche "Le Paysan prisonnier" qui dénonçait, en la raillant, la stupidité criminelle de ces affrontements périodiques entre nos deux peuples, l'un plus conquérant que l'autre, l'autre plus revanchard que l'un. Les soldats n'étaient pas de plomb, et leurs veuves ravalaient leurs larmes. C'était la bonne vieille guerre dans la plus pure tradition bouchère. Mais tout évolue, surtout dans ce domaine où les états souverains consacrent la plus grande partie de leur budget à s'armer jusqu'aux dents, afin de donner la tremblotte au voisin possiblement vorace; 800 milliards de dollars octroyés aujourd'hui aux militaires US, pour qu'ils nous envoient dans les étoiles avec des fusées-suppositoires ou nous vitrifient avec leurs derniers gadgets.


Hier encore on s'accommodait presque, à contre-coeur, de l'existence de tyrans: Hitler, Staline, Franco, et tout le menu fretin satellitaire, auteurs d'innombrables exactions, d'inimaginables destructions de peuples et de biens. Le temps a passé, la Terre s'est secouée de ces monstres parasitaires de civilisations.… 


La Sagesse, la Paix, n'étant pas, en définitive, le propre de l'Homme en société, d'autres, inévitablement sont venus franchir la marche suivante: celle qui le mène à sa Perte, celle de l'Espèce ! Car, à quelques petits tyranneaux près (Kim-Jong-Il, Ahmadinejad, et autres fêlés) on ne peut mettre un visage sur les programmateurs de la Destruction finale, sinon découvrir qu'il s'agit d'entités anonymes, gluantes de devises, qui prétendent mener la danse, et jonglent avec notre espoir de perdurer. Le  Big Brother nouveau est arrivé, et il n'aura pas un goût fruité, mais bien de poudre, de radiations et de pourriture. 

Son problème, qui pourrait toucher un observateur à l'esprit logique, c'est "lorsqu'il aura asservi les peuples, et détruit le vaisseau Terre, où va-t-il bien pouvoir, ce Grand Frère, se retirer pour de longues vacances? S'il devait exister un dieu (ils sont déjà plusieurs en concurrence, dans la tête des pions qui s'entretuent pour les défendre, ces vues de l'esprit humain) l'inviterait-il à s'asseoir à sa …gauche pour jouer encore un tour à re-écrire un nouveau scénario moins foireux, dans lequel, (après avoir rayé en priorité toute idée de pouvoir et de béquilles, les monnaies, pour le soutenir) on remettrait les pendules astronomiques à zéro, et le bon sens à la mode, histoire de VivrEnPaix!


Quelques citations, glanées sur le site EVENE
:

• La crainte de la guerre est encore pire que la guerre elle-même SÉNÈQUE

• Je connais maintenant la définition de la guerre: la guerre c'est la mort des autres; On ne la laisse durer que parce que ce sont les autres qui la font et qui en meurent. JEAN GUÉHENNO

• Les guerres ont toutes sortes de prétextes, mais n'ont jamais qu'une cause: l'armée. Otez l'armée, vous ôtez la guerre. VICTOR HUGO (extr. Actes et paroles)

• Faites de que vous voulez, a décidé le dieu, mais faites taire ce vacarme de guerre qui m'empêche de  rêver. GERARD KLEIN (Ext. Les Seigneurs de la Guerre)

• Il suffit de chaNter un chant de paix avec gesticulations et grimaces pour qu'il devienne un chant de guerre. JEAN GIRAUDOUX (Extr. la Guerre de Troie n'aura pas lieu)

• L'humanité devra mettre un terme à la guerre, ou la guerre mettra un terme à l'humanité. JOHN FITZGERALD KENNEDY

• Les profits sont intéressants tant que dure la guerre! La guerre dure tant que les entrepreneurs y trouvent leurs profits. JACUES LAMARCHE (Extr; La Dynastie des Lanthiers)
• Le ministre de la guerre a donné sa démission; la guerre est supprimée. JULES RENARD

• La guerre n'est jamais fatale, mais elle est toujours perdue. GERTRUDE STEIN

• La guerre n'est rien d'autre que la continuation de la politique par d'autres moyens. CARL VON CLAUSEWITZ

• Les monuments aux morts des guerres que l'on perd sont moins laids que les monuments aux morts des guerres que l'on gagne. NICOLE VÉDRÈS (Ext. Suite parisienne)

• La guerre de 14-18 avait fait un civil tué pour dix militaires. La guerre de 39-40, un civil pour un militaire. Le Viêt Nam, 100 civils pour un militaire. Pour la prochaine, les militaires seront les seuls survivants. Engagez-vous ! COLUCHE

• Le footbal américain, c'est comme la guerre nucléaire: il n'y a pas de vainqueur, juste des survivants FRANK GILFORD

• On est volé à la Bourse comme on est tué à la guerre, par des gens qu'on ne voit pas. ALFRE CAPUS

• On fait la guerre quand on veut, on la termine quand on peut. NICOLAS MACHIAVEL
 
• Toutes les guerres sont civiles car c'est toujours l'homme contre l'homme qui répand son propre sang FÉNELON (Extr. Dialogue des morts)

• La guerre! C' est une chose trop grave pour la confier à des militaires. GEORGES CLEMENCEAU

Quand les riches se font la guerre, ce sont les pauvres qui meurent. JEAN-PAUL SARTRE

• Les vrais vaincus de la guerre, ce sont les morts; ERNEST RENAN

• Le nerf de la guerre, c'est l'argent. BION DE PHLOSSA

• On peut beaucoup plus largement se passer des hommes que des femmes; c'est pourquoi c'est eux qu'on sacrifie dans la guerre; GEORGE BERNARD SHAW

• On ne ment jamais tant qu'avant les élections, pendant la guerre et après la chasse. GEORGES CLEMENCEAU

• Les après-guerre sont faites pour enterrer les morts et trouver quelques belles phrases. F.BLANCHE

• Les diplomates sont là pour commencer les guerres et les soldats pour les finir. WILL ROGERS

• Défilé patriotique…ces défilés sont l'un des plus répugnants phénomènes qui accompagnent accessoirement la guerre. FRANZ KAFKA

• Tout ce qui touche à la guerre est une gifle au bon sens. HERMAN MELVILLE

Le jour où personne ne reviendra de guerre, c'est qu'elle aura été bien faite. BORIS VIAN

• Je me demande si la guerre n'éclate pas dans le seul but de permettre à l'adulte de faire l'enfant, de régresser avec soulagement jusqu'à l'âge des panoplies et des soldats de plomb. M. TOURNIER

• il est plus facile de faire la guerre que la paix; GEORGES CLEMENCEAU

• Dans une guerre, c'est toujours l'adversaire qui commence. FRANCIS BANCHE


http://kelbo.khaos.over-blog.com/

 
Entendu à l'instant
sur un enregistrement (2003):
"Le Proche-Orient n'a pas besoin de murs, mais de ponts "
Jean-Paul 2
 


Sur mon blog no-war :

liste complète 



Sélection de liens :

Pour le chef de la diplomatie européenne, Israël est « membre de l’UE »

20090526 Javier Solana 07 L’Espagnol Javier Solana, vient de révéler une information hautement confidentielle : Israël est le 28e État membre de l’Union européenne… S’exprimant mercredi devant la « Conférence présidentielle israélienne », qui réunit des politiques et des patrons de l’État hébreu, le Haut représentant pour la politique étrangère a lancé : « Israël permettez-moi de le dire, est un membre de l'Union européenne sans être membre de ses institutions ». Jérusalem « est partie prenante à tous les programmes » des Ving-sept. « Aucun pays hors du continent n'a le type de relations qu'Israël entretient avec l'Union européenne ».

Se laissant totalement aller, manifestement déterminé à séduire un auditoire traditionnellement méfiant à l’égard de l’Union, il n’a pas hésité à se moquer de la Croatie, pays qui achève actuellement ses négociations d’adhésion : « je ne vois pas le président de la Croatie ici », sachant qu’il devait s’adresser plus tard au même auditoire. « Mais je dois vous dire, puisqu'il n'est pas là — et il est pourtant candidat à l'entrée dans l'Union européenne —, que votre relation avec l'Union européenne est plus forte que celle de la Croatie » : « ne lui répétez pas », s’est-il amusé sous les applaudissements de l’assistance.

Cette saillie est largement passée inaperçue et c’est dommage. Car le Haut représentant, en place depuis 1999 et qui va quitter ses fonctions dès que le traité de Lisbonne sera en vigueur, a fait une magistrale sortie de route : passons sur le fait que, depuis la guerre de Gaza de décembre-janvier 2009, l’Union a gelé le « rehaussement » de l’accord d’association avec Israël et que les relations restent tendues entre Bruxelles et Jérusalem. Mais, factuellement, Solana a tout simplement tort. Il a manifestement oublié qu’il existe un Espace économique européen qui étend automatiquement les règles du marché intérieur aux pays qui en sont membres (Islande, Liechtenstein, Norvège) ou encore que les relations sont particulièrement étroites entre la Suisse et l’UE ou encore qu’une Union douanière lie l’UE à la Turquie depuis plus de dix ans., pays qui est largement "hors du continent"... En réalité, Israël a simplement signé en 1999 un « accord d’association » avec l’Union comme la plupart des pays du pourtour méditerranéen, et est membre de l’Union pour la Méditerranée. Les relations sont certes plus étroites qu’avec les autres pays de la région, mais dans un seul domaine, celui de la recherche et de la technologie (programme-cadre recherche, domaine spatial – Galileo —, etc.). C’est important, mais cela ne fait pas d’Israël un État membre de l’Union, de près ou de loin…

À moins que Solana n’estime qu’Israël doive faire partie de l’Union, alors même que ce pays n’a jamais demandé son adhésion et n’a aucune intention de le faire... Un tournant diplomatique majeur qui, jusqu’à plus ample informé, n’engage que lui.

En réalité, pour complaire à son auditoire, Solana a tout simplement fait une gaffe : comment le monde arabe qui accuse déjà l’Union de ne pas peser de tout son poids pour obtenir un règlement du conflit israélo-palestinien, voire de fermer les yeux devant les exactions israéliennes dans les territoires occupés, peut-il prendre ces propos ? Et comme si cela ne suffisait pas, il a fallu que la Haut Représentant insulte la Croatie en laissant entendre qu’elle était moins européenne qu’Israël, ce qui révèle une intéressante conception des Balkans.
Photo: Thierry Monasse 

http://bruxelles.blogs.liberation.fr/coulisses/2009/10/pour-le-chef-de-la-diplomatie-européenne-israël-est-membre-de-lue-.html



Ce que les apprentis-sorciers
de l'écologie nous préparent :

La géo-ingénierie, c’est simple, c’est jouer avec les forces de la planète pour tenter de la modifier - dans notre cas, pour redresser les effets dévastateurs du changement climatique. En lieu et place des micro-innovations de type panneaux solaires, voici une liste des solutions les plus radicales, donc les plus contestées également. La géo-ingénierie, c’est un peu l’apprenti-sorcellerie des cleantech, avec cette volonté d’utiliser les mécanismes de fonctionnement de la planète (la tectonique, les éruptions, l’espace, les courants océaniques) pour la « soigner », ou en tout cas limiter l’impact du réchauffement climatique. Nous en avons évoqué certains ici comme la pose de miroirs dans l’espace ou la simulation d’éruption pour noircir

suite ici :
http://www.marcfievet.com/article-ce-que-les-apprentis-sorciers-de-l-ecologie-nous-preparent-47168265.html


Le business lucratif de l’énergie éolienne 


Le rapport sur la faillite de Lehman Brothers révèle la criminalité de Wall Street 

liste complète 






liste complète 

ISRAEL : LA LISTE DES PRODUITS FABRIQUES DANS LES COLONIES DE PEUPLEMENT ISRAELIENNES 




 

Partager cet article
Repost0
21 mars 2010 7 21 /03 /mars /2010 20:13
valmy-moulin-j.jpg
http://www.comite-valmy.org/

Les leçons des Régionales, par eva R-sistons.
La cécité de l'UMP.
Bâtir l'avenir sur le modèle du CNR.



Bonjour mes amis,

La cécité du Gouvernement Sarkozy est déconcertante ! Causez toujours, Français, nous mènerons la politique que nous avons choisie (au service du MEDEF, du NOM, des puissants..), c'est à dire de "modernisation" - entendez, de casse de tout ce à quoi les Français tiennent, de tout ce qui fait l'identité de la France, des valeurs de notre pays, de ses idéaux, de ses protections sociales, de ses politiques les plus éprouvées comme en matière étrangère, pourtant faisant la quasi unanimité...

Dans les Médias, voici ce qu'on entend, et c'est affligeant
:

- Changer de politique ? Non, changer de "gouvernement" (donc continuer la même politique avec des hommes différents), faire quelques aménagements qui seront mis en valeur par la presse aux ordres ("vous voyez, le message des Français a été entendu" !). Foutaises !

- Le coupable, c'est la crise, et tous les pays sont logés à la même enseigne. La France, donc, ne peut pas faire mieux. A aucun moment la politique de Sarkozy n'est mise en cause. Celui qui veut aborder le sujet, a la parole coupée par les journaleux comme Pujadas. Foutaises !

- Il ne s'agit pas d'un avertissement politique national, mais ... régional. Sous-entendu: C'est la politique des Régions - tenues par la Gauche - qui est mise en cause. Foutaises !

-  Il s'agit d'élections à mi-mandat, assène Bertrand, et c'est partout dans le monde pareil, ça se passe mal. Donc, en France comme ailleurs. Tous les pays du monde sont confrontés aux mêmes problèmes. Foutaises ! Nous sommes en France, ne parlons pas de l'Etranger...

- La communication n'a pas été efficace, on n'a pas su expliquer les réformes. Pour une fois, on ne parle quand même pas du style de Sarkozy, on élargit: C'est la communication qui a été défaillante ! Foutaises ! Les Français ne veulent pas de cette politique de "modernisation", d'ailleurs dans un Sondage, 71 % des Français le confirment: la politique doit changer ! Et le Gouvernement s'en moque, il va poursuivre la politique menée. Foutaises !

- On essaie de noyer le poisson: Avec Ségolène Royal, qui fait mieux que "Martine Aubry", ou encore... Frèche est-il encore PS ? Bref, on continue à diviser pour permettre à Sarkozy, à terme, de triompher à nouveau, envers et contre tout. Foutaises !

- On n'a pas dit non aux réformes de Sarkozy, à la "modernisation" de la France, on a dit non à la crise, commente Bertrand. Il faut combattre les effets de la crise !!! Foutaises, la crise a bon dos !

- Patience ! La politique en cours, menée par Sarkozy, finira par porter ses fruits. Vous y croyez, vous ? Foutaises ! Et on oublie de dire que tous les ministres de Sarkozy sont défaits lamentablement...

- Ce vote, c'est une déception par rapport à la manière de gouverner de Sarkozy. Tiens, revoilà le style... pour ne pas pointer du doigt le vrai coupable du mécontentement des Français, la politique de Sarkozy ! Foutaises !

- Le Gouvernement réforme trop vite. Il faut moins se précipiter. Foutaises ! La vitesse n'est pas en cause, mais le contenu de la politique !

- L'ouverture de Sarkozy en direction des autres partis aura été une erreur. Foutaises ! Cette ouverture-là est une imposture... elle vise seulement à préparer la mise en place d'un Parti unique, celui du Président !

Bref, cécité, mauvaise foi... de l'UMP comme des Médias !!!

Il est temps, enfin, d'appeler les choses par leur nom, Messieurs-Dames les "Journalistes" aux ordres: C'est le fond, pas la forme, qui est en cause ! Les Français ne veulent pas de cette sale politique qui casse tout et aggrave comme jamais les inégalités !  Ce DENI du vote des Français est insupportable !

Et maintenant ? 

Maintenant ? Voici un commentaire que j'ai reçu ici (
http://www.marcfievet.com/article-regionales-le-devoir-de-voter-et-de-voter-contre-la-casse-de-la-france-47087963-comments.html#anchorComment, mon post sur l'Aviseur) : " Nous songeons à la création d'un parti des mécontents, de style "Coluche",  qui à  défaut d'un vote à Europe Ecologie (le seul valable à nos yeux, mais qui n'a pas été capable de convaincre un électorat de gauche) seraient invités à  exprimer tout de même leur mécontentement et commencer d'agir. Son but: foutre un coup de pied dans la fourmilière, informer et éveiller les consciences, faire quelques actions écolos utiles avec l'argent  des voix récolté ... Nous y réfléchissons, avons déjà quelques idées, et attendons vos suggestions mais sur notre blog, en commentaires (car il y en a mais sur les blogs de nos lecteurs, et on n'a pas le temps ni la possibilité de les chercher au pif et de les lire). On ne se fait pas d'illusions: comme d'habitude, on s'attend à des réticences, des bla-bla, des critiques non constructives, spécialité des "y'a qu'à" français.Parce que la situation cata actuelle, c'est pas seulement la faute à Sarko, mais aussi à tous ces gens forts en paroles et nuls en actes (voir notre article "Vous avez dit solidarité" en début de blog). ". Pour aller plus loin, voir ce site :
(
http://www.marcfievet.com/ext/http://ass.renseignements-genereux.overblog.com/).

Pour ceux qui voient la politique de façon plus sérieuse, ou moins "coluchienne", et il y en a, on peut, comme l'Administrateur de la Lettre du Lundi (
http://lalettredulundi.fr/2010/03/21/apres-la-deculottee/), ou comme moi depuis longtemps, appeler à un rassemblement autour d'un Programme de Salut Public, à l'image de celui du CNR: http://fr.wikipedia.org/wiki/Conseil_national_de_la_R%C3%A9sistance, http://www.conseilnationaldelaresistance.fr/ .

Que dit le CNR aujourd'hui ? :

Le pouvoir ne cédera que face à une convergence des luttes populaires d'une ampleur exceptionnelle


Voici l'appel du CNR:

" Au moment où nous voyons remis en cause le socle des conquêtes sociales de la Libération
, nous, vétérans des mouvements de Résistance et des forces combattantes de la France Libre (1940-1945), appelons les jeunes générations à faire vivre et retransmettre l’héritage de la Résistance et ses idéaux toujours actuels de démocratie économique, sociale et culturelle. Soixante ans plus tard, le nazisme est vaincu, grâce au sacrifice de nos frères et sœurs de la Résistance et des nations unies contre la barbarie fasciste. Mais cette menace n’a pas totalement disparu et notre colère contre l’injustice est toujours intacte.
  Nous appelons, en conscience, à célébrer l’actualité de la Résistance, non pas au profit de causes partisanes ou instrumentalisées par un quelconque enjeu de pouvoir, mais pour proposer aux générations qui nous succéderont d’accomplir trois gestes humanistes et profondément politiques au sens vrai du terme, pour que la flamme de la Résistance ne s’éteigne jamais : Nous appelons d’abord les éducateurs, les mouvements sociaux, les collectivités publiques, les créateurs, les citoyens, les exploités, les humiliés, à célébrer ensemble l’anniversaire du programme du Conseil national de la Résistance (C.N.R.) adopté dans la clandestinité le 15mars1944 : Sécurité sociale et retraites généralisées, contrôle des " féodalités économiques", droit à la culture et à l’éducation pour tous, une presse délivrée de l’argent et de la corruption, des lois sociales ouvrières et agricoles, etc. Comment peut-il manquer aujourd’hui de l’argent pour maintenir et prolonger ces conquêtes sociales,alors que la production de richesses a considérablement augmenté depuis la Libération, période où l’ Europe était ruinée ? Les responsables politiques, économiques, intellectuels et l’ensemble de la société ne doivent pas démissionner, ni se laisser impressionner par l’actuelle dictature internationale des marchés financiers qui menace la paix et la démocratie. Nous appelons ensuite les mouvements, partis, associations,institutions et syndicats héritiers de la Résistance à dépasser les enjeux sectoriels, et à se consacrer en priorité aux causes politiques des injustices et des conflits sociaux, et non plus seulement à leurs conséquences, à définir ensemble un nouveau "Programme de Résistance " pour notre siècle, sachant que le fascisme se nourrit toujours du racisme, de l’intolérance et de la guerre, qui eux-mêmes se nourrissent des injustices sociales. Nous appelons enfin les enfants, les jeunes, les parents, les anciens et les grands-parents, les éducateurs, les autorités publiques, à une véritable insurrection pacifique contre les moyens de communication de masse qui ne proposent comme horizon pour notre jeunesse que la consommation marchande, le mépris des plus faibles et de la culture, l’amnésie généralisée et la compétition à outrance de tous contre tous. Nous n’acceptons pas que les principaux médias soient désormais contrôlés par des intérêts privés, contrairement au programme du Conseil national de la Résistance et aux ordonnances sur la presse de 1944.  Plus que jamais, à ceux et celles qui feront le siècle qui commence, nous voulons dire avec notre affection : " Créer, c’est résister. Résister, c’est créer ".
http://www.convergencedesluttes.fr/petitions/index.php?petition=8


Valmy site moulin logo

Le Conseil national de la Résistance (CNR) fut l'organe qui dirigea et coordonna les différents mouvements de la
Résistance intérieure française, de la presse, des syndicats et des membres de partis politiques hostiles au gouvernement de Vichy à partir de mi-1943 (Wikipedia).

Programme, buts, rassemblement...  L'idée de rassemblement, très gaullienne finalement, que je défends toujours, n'a rien à voir avec celle que met en avant, désormais, le trublion Georges Frèche, futur diviseur de la Gauche, édulcorant le PS comme Daniel Cohn-Bendit souhaite faire avec les Verts,  en proposant désormais la mort des partis traditionnels et, à Gauche, une Sociale-Démocratie à la française, sorte de Parti Démocrate finalement peu différent du Parti Républicain de la Droite, s'insérant parfaitement dans le cadre de la Mondialisation, en apportant juste quelques correctifs sociaux... Frèche va sortir un ouvrage sur le sujet. Foutaises ! 

Mes amis, pas de Sociale-Démocratie qui panse juste quelques plaies trop béantes ! Il faut en finir avec le libéralisme militaro-financier qui dévaste la France et plus généralement la planète. Et pour cela, il faut rassembler comme le CNR l'a fait, tous ceux qui n'acceptent pas l'intolérable: Politiques, syndicats, presse, associations, citoyens... pour peser efficacement, tous ensemble, en constituant un vaste mouvement de mécontents décidés à vraiment changer les choses, en profondeur, sur des bases claires. Comme le Gl de Gaulle l'a fait à l'issue de la seconde Guerre mondiale, en particulier avec les communistes, décidons ensemble d'un programme à appliquer ! Ainsi que le dit Martine Briard (Verts, passée au Front de Gauche), "ce n'est pas d'une grande Gauche dont nous avons besoin, mais d'une société qui change" (et dans laquelle, bien sûr, les Elus ne cumuleraient pas les mandats).

Mettons-nous d'accord sur les bases du renouveau ! Les partis politiques se sont déconsidérés, la Droite tue la France, le PS rose pâle et les Verts ambigus de Cohn-Bendit ne proposent pas grand chose, il est temps de changer en profondeur la politique, dans un vaste mouvement unissant les citoyens autour d'un socle réellement novateur, comme du temps du CNR, prenant en compte les aspirations et les besoins réels des populations !

Nous avons dit non à Sarkozy, il le fallait (Voir eva R-sistons, sur :
http://www.marcfievet.com/article-regionales-le-devoir-de-voter-et-de-voter-contre-la-casse-de-la-france47087963.html, puis la réponse d'Eva ici : http://www.marcfievet.com/article-la-deraison-du-tout-saufisme-47099348-comments.html#anchorComment.). Maintenant, il faut passer à une autre étape, plus ambitieuse, plus vaste, plus concrète, plus porteuse.

Voici ma conclusion, ici :
http://www.marcfievet.com/article-verdict-des-fran-ais-et-maintenant-la-lettre-du-lundi-47135581.html : "L'Opinion d'Eva: Je suis entièrement d'accord (avec l'Administrateur de La Lettre du Lundi). Depuis longtemps, en tant que Gaullienne de Gauche, je défends le programme du CNR. Il est toujours d'actualité ! Il est un modèle - et d'abord de rassemblement. Il est une direction pour nous tous. Il est espérance !"

Ce modèle, cette espérance-là, pourquoi ne pas s'en emparer ? Concrètement. Et rapidement ! Pour faire réellement du nouveau... avant qu'il ne soit trop tard !

Votre eva R-sistons




Compléments d'information:


Les Instituts de sondages - ou de manipulation au service du pouvoir: Lapsus révélateur de Jean-Daniel Lévy, du CSA: " Si NOUS avons le sentiment, à DROITE, que nous sommes unis
pour une politique...". Foutaises !

D. Cohn-Bendit appelle à un grand Rassemblement de la Gauche. Foutaises !

Le Nouveau Centre de Morin veut être plus entendu, donc plus autonome. Foutaises !

D. de Villepin s'engage pour une autre politique de droite.
Marie-Anne Montchamp parle de changements d'options, de cap, et pas de casting !
  "Ne pas rester sur le politicien, donner une autre vision de la Droite. Jeux de pouvoir, d'influences, luttes ou approches tacticiennes, ça suffit !  Il faut un discours politique refondé, il faut changer nos visions et nos perspectives... Notre Droite proposera de revisiter les problèmes, en apportant des réponses différentes". Foutaises !

Eva : Grâce à ce vote contre Sarkozy, le navire UMP commence à être déserté ou critiqué. Youpi !


Naturellement, les Médias-torchons commencent à parler des tensions à Gauche: Frèche, Royal, Front de gauche vis-à-vis du PS ...


Médias: "Ce qu'on reproche à Sarkozy, c'est plutôt un problème de comportement..." (LCP, Public Senat, commentateurs dont J-Louis Gombaud, Michèle Cotta). Consigne: Ne pas aborder la question de la politique de Sarkozy, ses fondements - et il est d'ailleurs dit que  "les réformes sont indispensables" !  Tous des libéraux pour commenter... comme sur le caricatural C dans l' Air. Foutaises !

 

Plaque apposée sur un immeuble de la Grand rue Jean Moulin à Montpellier.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Moulin


Le No Sarkozy Day
est une forme de résistance


Le No Sarkozy Day est une forme de Résistance. Il faut les explorer toutes et les faire converger pour construire une alternative aux politiques actuellement menées.

A celles et ceux qui prétendent que la simple expression du NON à Sarkozy n'est pas suffisante, on peut répondre que toute initiative pour rassembler celles et ceux qui seront demain en puissance de construire une alternative est utile.

Les réseaux qui continuerons à se cristalliser demain se forment aujourd'hui.

Le 27 mars 2010 sera une étape dans la construction de cette alternative!

Le 27 mars 2010: participez !



http://www.conseilnationaldelaresistance.fr/post/2010/02/27/Le-No-Sarkozy-Day-est-une-forme-de-R%C3%A9sistance-%21



La Lettre du Lundi :

Après la déculottée 

Une déculottée magistrale : c’est sans doute la formule qui résume le mieux la sanction que viennent d’infliger les électeurs à Sarkozy et son équipe à l’occasion du second tour des élections régionales. Le ras-le-bol à l’égard du « caméléon schizophrène » (voir notre billet) s’est exprimé dans les urnes, les Français désavouant massivement celui qui, après leur avoir enjoint de « travailler plus pour gagner plus », n’a été capable que d’augmenter son propre salaire, de distribuer faveurs et avantages à ses amis et d’apporter un « plus » à la courbe du chômage.
  
Et maintenant ? L’expression d’un ras-le-bol de la part des électeurs, suivie d’une vague rose et verte dans les conseils régionaux, ne définit pas une politique au plan national. Sur le plan financier, la capacité d’action des régions est assez limitée : celles-ci n’ont pratiquement aucune marge de manœuvre en ce qui concerne la fixation de leurs recettes et ne disposent que d’une latitude relative au niveau des dépenses. En résumé, une vingtaine de présidents de région socialistes ne changeront pas la vie des Français.
  
Si l’on suit la voie électorale « normale » – car un autre chemin, moins balisé celui-là, est toujours possible compte tenu du sentiment d’écœurement que génère un écart sans cesse croissant entre une classe privilégiée et l’immense majorité des Français – 2012 sera l’année du grand rendez-vous. Et là, tout se complique.
  
Tout se complique car, face à Sarkozy, les prétendants sont nombreux mais aucun n’émerge, aucun ne « fait la différence ». Il ne s’agit pas de peser ici les qualités et les défauts, les mérites et les faiblesses de Bayrou, de Villepin, Aubry, Strauss-Kahn, Royal, Hollande et tous les autres mais si, suite à une dissolution-surprise suivie d’une victoire de l’opposition, il fallait trouver un Premier ministre d’alternance, aucun nom n’émergerait spontanément.
  
Alors, quelle est la bonne stratégie pour éviter que Sarkozy, qui n’est plus soutenu que par un Français sur trois, ne soit réélu en 2012 car il ne trouverait face à lui qu’une opposition atomisée, inorganisée, en définitive inaudible ?
  
Nous avions déjà abordé ce sujet dans de précédents billets (voir Comment se débarrasser de la camarilla Sarko : osons les convergences républicaines et Pascal était républicain) en proposant la « méthode de travail » suivante :

● Première étape : rassembler le plus tôt possible, en un lieu symbolique, le plus grand nombre de représentants de tous ces Français qui ne veulent plus d’un homme qui a été jusqu’à dégrader l’image et la fonction de Président de la République.

● Deuxième étape : proposer pour 2012 que chacun mène sa campagne électorale sous sa propre bannière, tout en exprimant très clairement son engagement à se désister au second tour en faveur du candidat le mieux placé.

● Troisième étape : envisager dès maintenant l’organisation du gouvernement de la République rétablie à l’issue de cette élection, proportionnellement aux résultats du premier tour.

● Quatrième étape : prendre exemple sur le Conseil national de la résistance pour élaborer un programme d’urgence sur deux ans, indispensable au redressement de la Nation.

● Cinquième étape : prévoir, au terme de ces deux ans, la dissolution de l’Assemblée nationale pour que le Peuple français dégage alors une nouvelle majorité politique, ne jugeant les uns et les autres que sur l’efficacité de leur travail au cours de ces deux années écoulées.

Au-delà de cette stratégie nécessaire pour mettre en place une alternance véritablement républicaine, se pose un problème de fond : la tendance de plus en plus présidentialiste du régime, accentuée par l’instauration du quinquennat et la « soumission » du calendrier des élections législatives à celui des élections présidentielles. C’est désormais du tout ou rien.
  
Tout pour celui qui emporte les élections présidentielles, rien – ou quasiment rien en termes de pouvoir effectif, de capacité de faire bouger les choses – pour le ou les vainqueurs des élections intermédiaires.
  
Cette dérive présidentialiste du régime emporte une conséquence majeure : on ne peut pas vouloir défendre les notions de « démocratie vivante », « démocratie active » et autres « redonner aux Français confiance en la politique » si tout tourne autour d’un rendez-vous quinquennal, si on continue à monarchiser le pouvoir à ce point, étouffant et balayant tout ce qui n’émane pas du Président.
  
Ou alors, comme la monarchie absolue a débouché sur la Révolution de 1789, la Cinquième République pourrait bien se terminer sur les barricades…
  
  
Lundi
© La Lettre du Lundi 2010

http://lalettredulundi.fr/2010/03/21/apres-la-deculottee/



21 mars 2010, par Comité Valmy

Pendant la guerre patriotique et antinazie de notre peuple, les dirigeants étasuniens se sont ingérés en permanence, dans la politique de la France résistante. Ils ont souhaité écarter De Gaulle, empécher l’alliance des gaullistes et des communistes, notamment à travers le CNR dont ils ne voulaient pas. -Ils ont d’ailleurs pu obtenir que le CNR et son programme ne survivent pas à la Libération. En effet, même si des réformes importantes inspirées de son programme furent appliquées, le CNR, l’élan (...)

http://www.comite-valmy.org/spip.php?article19


21 mars 2010, par Comité Valmy
Il y a dix huit mois, la plus grosse crise du système capitaliste s’abattait sur la planète. Depuis, le chômage, la précarité, la misère frappent des centaines de millions d’êtres humains supplémentaires. Mais ce n’est pas la crise pour tout le monde. A l’échelle planétaire, il y avait 700 milliardaires début 2009, un an plus tard il y en a 1100. En France, la presse patronale se réjouit : le CAC40 tient bon, 47 milliards de profits cumulés en 2009 dont 11 milliards pour les banques et assurances, les (...)

http://www.comite-valmy.org/spip.php?article567

Lire aussi :

Partager cet article
Repost0
20 mars 2010 6 20 /03 /mars /2010 03:46
 
3-religions.jpg

J'accuse le Gouvernement français
d'être raciste envers les citoyens Musulmans
et envers les Arabes !
Par eva R-sistons à l'intolérable
 


Cela fait plusieurs mois que je tire la sonnette d'alarme: Les limites du tolérable sont dépassées ! Notre pays est en train de plonger dans le bourbier du racisme le plus abject, à l'encontre d'une Communauté discrète, bien intégrée pour autant qu'on la laisse s'intégrer, participant à la richesse nationale, et porteuse d'une foi monothéiste universelle réconciliant les trois grandes religions du Livre - ce qui n'est pas le moindre de ses mérites.  

Pendant des siècles, les Juifs ont été la cible d'attaques racistes insupportables. Aujourd'hui, sauf rares exceptions aussitôt épinglées par nos médias à sens unique, et instrumentalisées, ce temps est révolu. Mais un autre "antisémitisme" (le mot concerne les peuples sémites Juifs comme Arabes, lit-on dans l'Encyclopédie Wikipedia), plus sournois, mais aussi dévastateur, a pris le relais. Et il est en train d'envahir toutes les sphères, de l'Etat, des Médias, de la population... 

Dans quels buts ? Détourner l'attention des vrais problèmes, la casse par le Gouvernement de tout ce qui fait l'identité de la France ?  Détourner l'attention des citoyens en colère en leur offrant en pâture d'injustes boucs-émissaires ? Habituer les Français à l'idée de l'effroyable choc de civilisations cher à Samuel Phillips Huntington, choc certainement juteux pour la Haute Finance ou les multinationales de mort, ensuite ? Préparer l'opinion à une odieuse guerre contre l'Iran, peuple qui n'a jamais attaqué personne, afin de piller les richesses de son sous-sol, en installant une marionnette au service des Grands intérêts financiers  - et cela comme en Irak, au nom des mêmes raisons, la soi-disant possession d'armes de destruction massive, qu'en réalité seules les futures puissances belligérantes possèdent elles-mêmes ? Toujours est-il que la France, pourtant patrie des Droits de l'Homme, tolère non seulement la chasse aux nouvelles sorcières, cette fois musulmanes, le plus souvent arabes - donc sémites -, mais qu'elle l'encourage, et même l'impulse, d'abord au sein de partis à la marge, mais ce qui est gravissime, aussi par le truchement du Gouvernement lui-même, qui donne l'exemple, un exemple terrifiant d'intolérance, de partialité - alors que l'Etat doit être neutre, garant de la mise en pratique de la Laïcité, des valeurs républicaines de liberté, d'égalité, de fraternité, et donc de l'équilibre entre les différentes communautés lui-même facteur de paix sociale !

Depuis un certain temps, il ne se passe pas de jour sans qu'une nouvelle affaire n'éclate, abondamment, et honteusement, relayée par une presse aux ordres, concernant le foulard, la burka, le traitement infligé aux femmes, la viande halal, la candidature d'une Musulmane affichant dans les cheveux son appartenance religieuse comme les chrétiennes avec leur crucifix, les piscines ouvertes une demie-journée aux Musulmanes, le terrorisme "islamique" alors qu'il est d'abord d'Etat - il suffit d'évoquer l'Irak, dépécé, exsangue, ou l'Afghanistan, le Pakistan, le Yemen, la Somalie... destabilisés, bombardés, etc ... Ce nouvel antisémitisme, à l'encontre des frères sémites des Juifs, arabes généralement Musulmans, est aussi hideux que l'anti-Juif: " Et paradoxe étonnant, les plus virulents des anti-Sémites (contre les Arabes, donc) sont aujourd'hui les Sémites juifs ! Après avoir subi l'intolérable, ils le font subir aux Arabes leurs frères ! Il suffit d'écouter le discours de M. Prasquier le Président du CRIF lors du dîner annuel de cette Association, pour s'en convaincre; Même chose pour M. Goldnadel, nouvellement élu au CRIF, avocat situé très à droite: Dans C dans l'Air du 8 février 2010, il a gravement mis en cause les Musulmans, trop nombreux, minorité pas assez minoritaire, devenant "majoritaire" (en quelque sorte), et il a comparé cette minorité, entre autres, aux Tibétains vis-à-vis de la Chine. Personnellement, j'ai ressenti cela comme une stigmatisation des Musulmans, désignés à notre vindicte, appelés à quitter la France car, finalement, pas assez... minoritaires ! Il est clair, pour moi, que M. Prasquier comme M. Goldnadel sont, à leur façon, anti-sémites arabes (la plupart d'entre eux étant musulmans). Ce qui, vous en conviendrez, est intolérable". 
http://r-sistons-actu.skynetblogs.be/archive-day/20100210).

En dehors de quelques brebis galeuses, comme partout, la Communauté musulmane en France est pourtant bien intégrée, elle est discrète et même exemplaire, comme la juive. Et quand ce n'est pas le cas, il y a des raisons pour cela: Les Musulmans sont de plus en plus victimes de discriminations intolérables, par exemple lorsqu'ils cherchent un emploi ou un logement; ils sont désignés à la vindicte populaire par l'Etat lui-même (ainsi les débats sur l'identité, purement électoraux, étaient-ils d'abord tournés contre les Musulmans, c'est une forme de racisme anti-Musulman qui devrait être poursuivie) ne cessant de les stigmatiser, de les dénigrer, de les discréditer !  L'Islamophobie, scandaleusement relayée par les Médias serviles, prend des proportions intolérables, indignes de notre pays; Il devient même le fond de commerce de Chaînes publiques comme FR2 ou Arte, pourtant financées avec l'argent des contribuables français !  Au point que nous assistions à une véritable maccarthysation rampante de la société française, sous l'égide de Sarkozy lui-même, qui pourtant a tenté pour des motifs bassement électoraux, en prévision de sa future candidature à la Présidentielle, de s'octroyer les faveurs du monde Musulman, en prônant un Islam de France - un Islam tellement "de France", que l'on assiste à des dérapages absolument scandaleux, puisqu'aujourd'hui le Gouvernement tente de contrôler (en outrepassant, en contournant les principes de la laïcité si chère au coeur des Français) les Musulmans et leur religion: " L’affaire de Drancy a révélé que nos mosquées, qui représentent le pilier de l’union des musulmans là où ils se trouvent, ne sont pas des maisons de Dieu en France, mais bien des lieux qui sont totalement infiltrés et contrôlés par la République et ses institutions. Caméras, micros, « taupes », RG pour surveiller les fidèles ; chantages aux papiers envers des imams priés de réciter l’islam de la République ! Voilà ce que doivent subir les fidèles musulmans dans leurs lieux de culte en France ! C’est inacceptable et cela ne fait que témoigner davantage du mépris que la nation a pour cette communauté pourtant forte de ses quelques huit millions d’âmes. (
http://www.alterinfo.net/Signez-la-petition-Non-a-l-ingerence-des-organisations-sionistes-et-du-politique-dans-les-affaires-du-culte-musulman_a43890.html). En agissant ainsi, l'Etat Français se comporte comme un pays totalitaire, soucieux de tout contrôler, même la pratique religieuse de ses citoyens.  C'est une ingérence et une domination insupportables !

Cette Campagne orchestrée par le Gouvernement UMP lui-même prend de telles proportions, qu'elle devient complètement irrationnelle, caricaturale, en entretenant la peur, en dressant les Français contre une partie d'eux-mêmes parce qu'ils ont une religion différente, et cela au moyen de toutes sortes d'amalgames dangereux - conduisant tôt ou tard à l'assimilation du Musulman au terroriste-, en brandissant la menace de la perte de l'identité française, etc etc !  Et cela conduit inévitablement à distiller jour après jour un venin redoutable, celui de la haine de l'autre, car en inoculant le rejet des Musulmans, le Gouvernement français crée un climat malsain, d'intolérance bien sûr, mais aussi de haine d'un groupe fort de plus de sept millions d'individus ! Qu'en pensent la Licra, le Mrap, les Associations de Droits de l'Homme ? A quand l'étoile jaune, ou verte, pour stigmatiser la Communauté musulmane, la désigner à la vindicte populaire,  la refouler hors du territoire, et même pousser à la guerre contre elle, alors qu'elle a au premier chef participé à l'enrichissement de la France, en acceptant les emplois les plus durs, les plus dangereux, les plus mal rénumérés, et en mourant, aussi, pour notre pays ? C'est une intolérable injustice, que l'Histoire devra réparer, comme elle l'a fait envers la Communauté juive ostracisée pendant de longs siècles ! 

On dirait, aujourd'hui, qu'il y a deux camps, le judéo-chrétien, et le musulman. Veut-on faire oublier les apports des Musulmans (§) - COMME ceux des Juifs (monothéisme, etc) - à la civilisation occidentale ?


Il faut vraiment réaliser que nous sommes en train de banaliser un discours anti-musulman, comme si on voulait faire porter à cette seule Communauté le poids de tout ce qui ne va pas; C'est extrêmement dangereux. Et nul ne sait où cela peut conduire, du  rejet au fanatisme anti-musulman, de la stigmatisation d'ailleurs constante, à l'effroyable choc de civilisation et aux guerres même nucléaires qui s'en suivraient, avec sans doute à la clef une apocalypse planétaire ! Celui qui constamment sème le vent, finit lui-même par récolter la tempête. Non seulement l'Etat français, en agissant comme il le fait aujourd'hui, salit l'image de notre pays, notamment à l'Etranger, mais il piétine des valeurs républicaines fondatrices de l'identité de la France, et il instaure un climat odieux, dont nul ne peut dire où il conduira. Où sont les intellectuels pour dénoncer l'intolérable ? Il n'y en a plus en France ? Ils vont tous à la soupe ? Ils seraient donc prêts à vendre leur âme, leur liberté d'esprit, et même leur talent, pour le vulgaire plat de lentilles d'un passage à la télévision, d'une légion "d'honneur", ou d'un strapontin politique ? Honte à notre pays livré aux parvenus, aux nouveaux riches sans culture et sans dignité, aux faux hommes d'Etat, aux politiques uniquement soucieux de leur carrière, aux intellectuels pervertis, à un ramassis de Rastignac poudrés, obséquieux et ridicules ! Mais où va-t-on ? Vers la culture américaine qui n'en est pas une ? Vers la sionisation complète des esprits, au sens militaro-financier le plus éloigné de la religion juive elle-même ? Vers la maccarthysation de la société ? Vers la destruction de toutes nos valeurs fondatrices ? En tous cas, droit dans le mur ! En dressant des frontières, en bâtissant des ghettos, en inoculant le rejet et la haine, l'Etat français, aujourd'hui, se déconsidère totalement non seulement aux yeux des humanistes, mais aussi aux yeux de toute la Communauté internationale habituée à voir la France montrer l'exemple, impulser, rayonner, plutôt qu'à se vautrer dans la fange abjecte du racisme, de l'intolérance, de la haine la plus vile ! 

Il est temps que la France, sous peine de perdre son âme, boute dehors l'Ennemi  qui a pris place dans ses entrailles - aux Régionales comme aux prochaines élections - en infligeant une défaite cuisante à Celui qui ne cesse de la détruire, même dans ses entités territoriales, même dans ses valeurs les plus éprouvées. Ce dont elle risquerait bien de se remettre difficilement !

Lorsque nous aurons tous pris conscience du piège dans lequel le Gouvernement Sarkozy des Lellouche, des Kouchner, des Estrosi, des Bertrand, des Lefèbvre... nous enferme en nous dressant jour après jour contre la Communauté musulmane comme d'autres jadis nous ont poussé à rejeter les  citoyens juifs, lorsque nous aurons vraiment pris conscience du danger, alors non seulement nous retrouverons nos vraies valeurs républicaines, notre laïcité, mais aussi notre vivre-ensemble, garant de la paix sociale et de la paix tout court. L'enjeu est de taille, national... et international, si nous voulons retrouver l'estime des autres peuples. 

Eva R-sistons à l'intolérable de TOUS les racismes. 

Qu'attendent M. Hortefeux (Intérieur), Mme Alliot-Marie (Justice), les Responsables de la Licra, du MRAP ou des associations de Défense des Droits de l'Homme, pour traduire en Justice ce Gouvernement raciste ?

§ Les sciences qui attirèrent les premières la curiosité de savants musulmans furent l'astronomie et les mathématiques. Le tour d'esprit et aussi, sans doute, l'utilité pratique poussèrent les Arabes à se tourner d'abord vers les sciences exactes - http://www.islam-fraternet.com/maj-0598/apport-isl.htm - 


                                                        Unite-et-paix.jpg



Sélection de liens :








Publication non terminée

Partager cet article
Repost0
20 mars 2010 6 20 /03 /mars /2010 00:13

apocalypse feu j

Monde en folie. 
Trop de Progrès tue le progrès,
par eva R-sistons


Bonjour amis Lecteurs,

Aujourd'hui, j'ai ajouté à la fin du dernier post un article sur les psychopathes à la tête du monde qui, bien peu démocratiquement, décident de tout à notre place. C'était vraiment fort à propos ! Voici la dernière trouvaille des fous qui se sont emparés de nos vies, pour en faire un champ d'expérimentation, d'exploitation, d'extermination. Ils sont pleins d'idées, nos bienfaiteurs ! Secondés par d'ingénieux scientifiques,  ils programment à notre intention nouveautés sur nouveautés: Voici la dernière, un compteur électrique intelligent (équipé d'un système de télérelevé), le "linky", très ""moderne", très dans l'air du temps du Nouvel Ordre Mondial, bourré de trouvailles piquantes, liberticides à souhait, et privant bientôt d'emplois une nouvelle catégorie d'individus, tous ceux qui viennent à domicile relever nos compteurs. C'est tellement pratique, la robotisation ! Plus besoin de payer chaque mois un salaire à des employés revendicatifs, parfois malades ou en congé maternité, il suffit d'installer à domicile un appareil intelligent, qui remplacera le travailleur - en l'occurrence le techncien EDF -, une bonne nouvelle de plus pour les statitistiques du chômage ! Et puis ce sera un appareil qui privera instantanément d'électricité les mauvais payeurs,  qui espionnera les noctambules, qui pourra de ce fait vendre les données collectées par le mouchard  aux fabriquants de somnifères, par exemple...  Ce compteur intelligent sera capable de transmettre au fournisseur d'énergie, en temps réel,  des informations sur la consommation du client, l'objectif étant bien sûr de maîtriser la consommation d'énergie et donc de lutter contre le réchauffement climatique qui préoccupe tant nos Décideurs... on se demande pourquoi !


Mais qui paiera cet ingénieux appareil censé faire notre bonheur, et qui réjouira plutôt ceux qui souhaitent tant contrôler tous les aspects de nos vies ? Et quid du coût hivernal qui ne pourra plus être lissé sur l'année ? Faudra-t-il payer chaque mois sa consommation réelle, faible l'été, et forte l'hiver ? Vive le progrès ! On se demande comment on a pu vivre si longtemps sans ces ingénieuses "commodités" ! Et quelle sera la conséquence de ces fréquences ultrabasses pour notre santé, alors même que nous serons exposés aux champs électromagnétiques ? Autant d'interrogations préoccupantes que nous ferions bien de relayer avant qu'on ne nous mette en présence du fait accompli - une fois de plus !

Trop de progrès tue le progrès. Voici assurément de quoi alimenter notre mécontentement, et pousser les plus déterminés à réagir !

Est-ce que nous avons mesuré à quel point nous sommes exposés ? Une petite minorité d'individus complètement déments décide à notre place, nous impose ce dont nous ne voulons pas, et rend la vie des citoyens impossible. Basta ! Il est temps de dire globalement non - puisque nous sommes à l'heure de la mondialisation - à toutes les folies émergeant de cerveaux malades s'octroyant tous les droits sur notre existence, droits de vie... et surtout de mort ! Nous ne pouvons pas continuer à nous laisser exploiter, asservir, et même exterminer, sans réagir ! Le temps de l'esclavage doit être définitivement révolu !  

Eva R-sistons à l'intolérable

_________________________________________________________________________________________                       

NB :  Voyez à la fin du dernier post tout ce que j'ai ajouté, merci amis lecteurs. N'oubliez pas que chaque fois, j'ajoute de nouvelles informations au fur et à mesure de mes pérégrinations. 

Je n'ai pas oublié les articles promis, chaque chose en son temps. 

Je m'excuse auprès de ceux qui m'ont écrit, et à qui je n'ai pas répondu, j'ai presque 7000 mails en retard. Je crois même que je perds, au passage, des messages (mis par erreur dans la corbeille, ou en spams, et jetés).  J'aimerais en particulier que l'Administrateur d'un site de l'ex LCR aujourd'hui fermé je crois (qui m'a écrit, j'ai ouvert une seconde le message, mais n'ai pas eu le temps de le lire, devant aller à la Poste sur le point de fermer) qui s'était intéressé, chose rare pour les militants de ce Parti, au Nouvel Ordre Mondial - à travers mon blog - m'écrive à nouveau pour que je puisse lire et répondre.  Je suis vraiment navrée pour tout ce retard à lire et à répondre... Cordialement à tous, votre eva  
  



Le compteur électrique « intelligent » :
outil écolo ou mouchard social ?

Par Sophie Chapelle (10 février 2010)

Prévu pour remplacer nos bons vieux compteurs électriques d’ici 2017, le compteur dit « intelligent » - nommé linky - sème le trouble au niveau européen. Cette nouvelle technologie devrait faciliter les économies d’énergie et donc lutter contre le réchauffement climatique. Mais derrière ce boîtier numérique jaune se profilent des enjeux financiers colossaux et de possibles régressions sociales.


« Il fait peur aux techniciens, vous savez ». « Il  » c’est le « linky », un nouveau compteur qui pourrait remplacer d’ici 2017 les 35 millions de compteurs électriques actuellement en fonctionnement dans l’hexagone. Le linky – également appelé compteur « intelligent » - est un appareil électronique théoriquement capable de transmettre en temps réel au fournisseur d’énergie des informations sur la consommation du client. Les données transitent du compteur installé chez les clients vers des concentrateurs qui centralisent les données, grâce aux câbles électriques [
1] avant d’être transmises au fournisseur d’énergie. Ce dernier peut donc relever à distance, automatiquement et en temps réel la consommation d’énergie sans recourir au déplacement d’un agent. ERDF, la filiale d’EDF pour la distribution d’électricité, se réjouit de cette future « révolution technologique ». Les syndicats ne partagent pas cet enthousiasme. La CGT évoque « une catastrophe économique » : la disparition programmée des techniciens EDF. « Ce compteur va aussi remplacer l’intervention clientèle, alerte Guy Habai, de la CGT Mines Énergie d’Annecy. Avec les départs à la retraite non remplacés, nous descendrons à moins de 1200 techniciens d’ici 2020. Aujourd’hui, nous sommes six fois plus ! » Outre ses conséquences sociales, la généralisation du « compteur intelligent » soulève d’autres questions.

L’Italie, talonnée par la Suède, est un pays pilote en Europe avec 85 % de foyers équipés. En France, l’heure est à l’expérimentation : ERDF teste depuis avril 2009 la pose de 300 000 compteurs et de 5 000 concentrateurs en Touraine et dans la région lyonnaise. Ces expériences pourraient valider en 2012 la généralisation du linky sur le territoire national. L’adoption par la Commission européenne le 9 octobre 2009 d’une recommandation pour accroître l’utilisation de « technologies intelligentes » dans la lutte contre le réchauffement climatique accélèrera l’arrivée du linky. Convaincue qu’avec cette technologie « certains consommateurs pourraient réduire leur consommation d’énergie de 10 % », la Commission invite les Etats-membres à adopter au plus tard fin 2012 « un calendrier de déploiement des compteurs intelligents dans les ménages européens ».




La main invisible d’un lobby

Convaincue oui, mais par qui ? Un lobby répondant au nom sans ambiguïté de Groupe industriel européen des compteurs intelligents rôde dans les couloirs des institutions de l’Union européenne. Parmi les 23 membres de ce groupe, on retrouve les fournisseurs de modules comme Sagem communications et des fabricants de compteurs tels que Siemens. Le remplacement du parc de compteurs au niveau européen représente un énorme enjeu financier et stratégique dans le secteur de l’informatique, des télécommunications et de l’énergie. Dans une directive adoptée en juillet 2009, le Parlement prévoit qu’ « au moins 80 % des clients seront équipés de systèmes intelligents de mesure d’ici à 2020 » sous réserve d’une « évaluation économique à long terme de l’ensemble des coûts et des bénéfices pour le marché et pour le consommateur, pris individuellement ».


Les promoteurs du linky mettent en évidence « 
une maitrise de la consommation d’énergie facilitée » pour le consommateur. A l’aide d’une clé USB glissée dans le compteur, le client aura la possibilité de charger des informations sur sa consommation, repérer les postes qui lui coûtent le plus cher et ainsi faire la chasse au gaspi. « On a maintenant une économie de 500 euros à l’année » témoigne ainsi un père de famille allemand dans une vidéo réalisée par EDF. Dans les faits, aucune étude indépendante n’a à ce jour été réalisée pour appuyer l’influence réelle des compteurs sur la consommation des ménages. « Imagine t-on que chaque ménage descendra quotidiennement dans sa cave pour examiner sa consommation d’énergie du jour ? » interroge le Collectif Solidarité Contre l’Exclusion. « Ce n’est pas de nouveaux compteurs dont les ménages ont besoin pour améliorer l’isolation de leur logement, mais de moyens de réaliser les investissements utiles ». Pour les locataires d’un appartement très mal isolé, savoir que leurs convecteurs consomment beaucoup trop d’électricité en hiver pour maintenir une température à 19°C ne leur sera pas d’une grande utilité.


Une atteinte à la vie privée ?

Plusieurs journaux ont également dénoncé l’intrusion dans la vie privée permise par ce compteur, après la tenue à Madrid en novembre 2009 de la 31ème Conférence internationale de protection des données et de la vie privée. A cette occasion, Elias Quinn du Centre pour la sécurité énergétique et environnementale de l’Université du Colorado, a pointé le risque d’une tentation par les compagnies électriques de vendre les données collectées par les compteurs intelligents. «  La vision instantanée de la consommation électrique s’apparente à une fenêtre ouverte sur le mode de vie de son utilisateur, constate t-il. Ne peut-on imaginer que des fabricants de somnifères soient intéressés par des clients allumant souvent leur lumière au milieu de la nuit ? » Le chercheur préconise donc « un strict encadrement juridique ».



Surtout, pour les ménages ayant des difficultés à payer leur facture, la sanction sera désormais instantanée. « Avec le linky, ce sera la coupure ferme et immédiate pour le client qui n’aura pas payé sa facture », prévient le syndicaliste Guy Habai. En permettant l’ouverture et la fermeture de l’alimentation à distance, les fournisseurs pourront d’un simple clic couper ou limiter l’accès à l’énergie de toute personne en défaut de paiement, voire l’obliger à prépayer sa consommation. « Nous, les techniciens, avons du mal à arriver chez le client et à lui couper l’électricité. Nous avons la possibilité de le mettre en consommation restreinte en posant des fusibles avec moins d’ampères, témoigne le syndicaliste. Dans plus de 80 % des cas, après avoir discuté avec le client qui a des difficultés de paiement, l’agent repart avec un chèque ou la preuve que ça a été payé la veille.


Augmentation du prix de l’électricité en perspective ?

Les détracteurs du linky pointent également du doigt la facturation basée sur la consommation réelle mensuelle : les montants seraient très élevés en hiver et très faibles en été. Sans estimations de factures, la possibilité pour les ménages les moins argentés de lisser sur l’année le surcoût hivernal disparaît. FO Énergie et Mines dénonce également le coût prévisionnel de l’opération qui s’élèverait à 4 milliards d’euros. « Qui va payer la note ? interroge le syndicat. La Commission de régulation de l’énergie ? L’entreprise et par voie de conséquence le client ?  » En Belgique, l’installation de ces compteurs représenterait un surcoût annuel de 25 à 50 euros pour les consommateurs.


Au niveau européen, les réactions divergent. Stockholm s’est lancée dans l’installation d’un réseau de distribution électrique « intelligent » à grande échelle dans un nouveau quartier. La Belgique, elle, reste divisée en l’absence d’évaluation. Si la Flandre s’engage pleinement dans le processus,
la Commission wallonne pour l’énergie met la pédale douce estimant qu’ « un examen scrupuleux » est nécessaire avant tout investissement. Le débat fait également rage aux Pays-Bas depuis plusieurs mois. Un projet de loi organisant la mise en place du compteur intelligent prévoyait rien de moins qu’une amende de 17 000 euros et 6 mois de prison pour ceux qui s’opposeraient à cette installation. Les mobilisations citoyennes ont conduit le Sénat hollandais à refuser d’adopter le projet de loi en avril dernier. « En France, la fédération CGT discute avec les collectivités de l’arrivée du compteur, explique Guy Habai. Et avec la libéralisation totale des prix de l’énergie à partir du 1er juillet 2010, les maires et les élus de la région ont tendance à être sur la réserve. »

Sophie Chapelle

Notes

[1] Grâce à la technologie du « courant porteur de ligne » qui permet de faire passer des informations numériques sur le réseau électrique, un peu comme l’ADSL via les lignes téléphoniques.


http://www.bastamag.net/article890.html


Débat sur les nouveaux compteurs avec relevés à distance

Dans le cadre de la délégation du service public, VEOLIA va procéder au remplacement de tous les compteurs d'eau.

Les nouveaux compteurs seront équipés d'un système de télérelevé.

Il en est de même avec ERDF, pour l'électricité.

 

Nous en avons déjà parlé dans Floraison n°62*, en relatant l'avis de Marie-Pierre, de Next-up, ONG spécialisée dans les émissions polluantes :

page d'accueil de leur site http://www.next-up.org/intro3.php et plus spécialement http://next-up.org/Newsoftheworld/CPL.php#1

En fait, il faut craindre la mise devant le fait accompli, et donc de se retrouver avec un combat d'arrière-garde.

Il faut se mobiliser et informer sur tous les fronts en même temps... pas facile...

Voici ce que nous avons sur le compteur "Linky" d'ERDF (voir le fichier joint).

 

*Extrait de Floraison n°62 : Ce procédé a de multiples inconvénients, pour la santé et les libertés.             

Pour la santé, car cette technique utilise (notamment) les ELF (extremely low frequency), fréquences ultrabasses, analogues à celles émises par le cerveau.

Pour les libertés, car cette liaison vers l'extérieur par les fils électriques, peut permettre des intrusions dans la vie privée (surveillance), et dans les ordinateurs.

En Suède, l'inquiétude est grande après l'imposition de ces transmetteurs, dont les fréquences GSM et 3G internet sont combinées, ce qui les rend bien puissants pour une simple transmission de comptage électrique.

Nous avons questionné Next-up à ce sujet, voici leur réponse :

« Bonjour, merci de votre message. Nous avons connaissance de ces informations, un dossier est même ouvert, néanmoins nous posons la question : qui est apte à recevoir ce type d’info, lorsque nous constatons qu’actuellement 99 % des gens n’ont toujours pas compris ce que sont les rayonnements micro-ondes et leur effets sur le métabolisme ? Nous avons déjà réalisé une approche directe et EXPLICITE sur une variante de cette affaire avec le projet en cours d’EDF en France, qui est similaire dans sa finalité cachée. A ce jour, mis a part le réseau des radios amateurs (donc ceux qui sont informés), elle n’a pas eu l’écho escompté. Nous allons voir ce que nous pouvons réaliser comme extériorisation sur ce dossier, mais je pense que ce n’est pas pour l’immédiat. Bien à vous, Marie-Pierre ».

Plus d'infos sur :
artemisia-college.org



L' OMS se penche sur les impacts de l'électromagnétisme
Pour la 1e fois, il recommande la précaution pour réduire l'exposition aux champs électromagnétiques
(CEM) 
http://www.next-up.org/pdf/LeJournalDelHabitationOMSsePencheSurLesImpactsDelElectromagnetisme30012008.pdf


totalitarisme-chaussures-copie-1.jpg
Sélection de liens :



Démocratisation permanente
http://alainindependant.canalblog.com/archives/2010/03/20/17287970.html


La Commission Européenne vient d'autoriser la culture d'organismes génétiquement modifiés (OGM) dans l'Union Européenne pour la première fois depuis 12 ans!
 

Cédant au lobby pro-OGM, la commission a ignoré l'avis de 60% des Européens qui estiment que nous devons d'abord établir les faits avant de cultiver des plantes qui pourraient menacer notre santé et notre environnement. 

Une nouvelle initiative permet à 1 million de citoyens européens de présenter officiellement des propositions de loi à la Commission Européenne. Rassemblons un million de voix pour demander un moratoire sur les plantes OGM jusqu'à ce que la recherche soit menée à terme. Cet appel sera remis au Président de la Commission Européenne Barroso. Signez la pétition et faites suivre ce message à vos amis et vos proches: 

http://www.avaaz.org/fr/eu_health_and_biodiversity/?vl 

Les associations de défense des consommateurs, de l'environnement, de la santé publique et les syndicats paysans se mobilisent depuis longtemps contre l'emprise exercée par les multinationales productrices d'OGM sur l'agriculture européenne. Les préoccupations liées à la culture de plantes génétiquement modifiées incluent: la contamination des cultures biologiques et du reste de l'environnement; l'impact sur le climat en raison d'un besoin excessif en pesticides; la destruction de la biodiversité et de l'agriculture locale; et enfin les effets des plantes OGM sur la santé. 

Certains Etats membres de l'Union ont fait part de leur vive opposition à la décision prise il y a quelques jours et qui autorise la culture de la pomme de terre produite par BASF et de variétés de maïs Monsanto. L'Italie et l'Autriche s'y opposent et la France a demandé la poursuite de la recherche scientifique. 

Il n'y a toujours pas de consensus quant aux effets des OGM sur le long terme. Et c'est l'industrie des OGM, faisant passer le profit avant la santé publique, qui finance la recherche scientifique et influence le cadre réglementaire. C'est pour cela que les citoyens européens réclament l'indépendance de la recherche et davantage de tests et de précautions avant que ces plantes ne soient dispersées dans la nature. 

Aujourd'hui, "l'Initiative Citoyenne Européenne" donne à 1 million de citoyens européens la possibilité de soumettre à la Commission Européenne des propositions de loi et nous offre une chance unique de contrer l'influence des lobbyistes. 

Faisons entendre 1 million de voix pour obtenir un moratoire sur l'introduction de plantes génétiquement modifiées en Europe et mettre en place un organisme éthique et scientifique indépendant chargé de mener à bien la recherche et la régulation des OGM. Signez la pétition maintenant et diffusez largement l'appel: 

http://www.avaaz.org/fr/eu_health_and_biodiversity/?vl 

Avec détermination, 
Alice, Benjamin, Ricken, Raluca, Luis, Graziela et toute l'équipe d'Avaaz.


photographie montrant plusieurs poisson GloFish, poisson zèbre transgénique, dans un aquarium. Des poissons de couleurs jaune, rouge et verte sont visibles, alors que le poisson zèbre ordinaire porte des rayures horizontales blanches et bleues

GloFish un des premiers animaux génétiquement modifiés vendus comme animaux de compagnie. Wikipedia.org



Compteurs: Après l'électricité, l'eau !
Débat sur les nouveaux compteurs avec relevés à distance

Dans le cadre de la délégation du service public, VEOLIA va procéder au remplacement de tous les compteurs d'eau.

Les nouveaux compteurs seront équipés d'un système de télérelevé.

Il en est de même avec ERDF, pour l'électricité.
artemisia-college.org


Noam Chomsky sur la politique étrangère d’Obama, sur sa propre histoire et sur l’importance de faire entendre son opinion (Democracy Now !)

http://www.legrandsoir.info/Noam-Chomsky-sur-la-politique-etrangere-d-Obama-sur-sa-propre-histoire-et-sur-l-importance-de-faire-entendre-son-opinion.html


Le rôle des dissidents dans la stratégie de subversion
par Emrah KAYNAK

La subversion est un élément substantiel de la stratégie hégémoniste des
Etats-Unis, pays qui est en permanence en guerre (latente ou ouverte).
http://www.legrandsoir.info/Le-role-des-dissidents-dans-la-strategie-de-subversion.html


L'argent qu'ils volent, la cupidité qui est la leur.
par Michael MOORE

http://www.legrandsoir.info/L-argent-qu-ils-volent-la-cupidite-qui-est-la-leur.html


L'Irak d'Hammourabi : Pour en finir avec la démocratie aéroportée
par Chems Eddine CHITOUR
« Le fort ne doit pas opprimer le faible. »

Le Code d'Hammourabi il y a 38 siècles Cette « loi » du Code d'Hammourabi
qui régna en Mésopotamie (Irak actuel) , d'il y a 1800 ans avant J.C. a
apparemment été ignorée par l'Occident. La presse occidentale ne tarit pas
ces jours-ci sur la « jeune démocratie irakienne » faisant preuve d'une
amnésie immorale visant à présenter les envahisseurs comme des
philanthropes venues apporter les « lumières de la (...)
http://www.legrandsoir.info/L-Irak-d-Hammourabi-Pour-en-finir-avec-la-democratie-aeroportee.html

http://www.legrandsoir.info/Mille-milliardaires-a-faire-payer.html


http://www.legrandsoir.info/L-hypothese-de-la-misere-comme-volonte-politique.html


A lire absolument:
http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/article-les-campagnes-de-desinformation-comme-strategie-us-de-domination-47029103.html .



  

Partager cet article
Repost0

R-Sistons

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
  • Contact

Recherche

Archives

Pages