3 août 2007 5 03 /08 /août /2007 19:57
Bonjour, 304.jpg

Je suis encore là, fidèle au poste, mais ce soir je fais le blog buissonnière, mon blog va vagabonder. Un blog a bien le droit de prendre des vacances de blog, non ?

Alors voilà, je me suis amusée à envoyer (puisque c'était gratuit), mon écriture à un graphologue. On s'amuse comme on peut. Rassurez-vous, d'ailleurs, le commerce ne perd jamais ses droits ! La gratuité n'est que pour vous mettre en appétit... d'une expertise payante celle-là, moitié prix provisoirement, il faut aller vite, donc, si l'on veut vraiment savoir enfin comment on est réellement.

Donc, l'expertise gratuite est censée montrer le talent du graphologue. Le problème, c'est que c'était tout faux : comme il fallait donner un échantillon de son écriture sur un petit bout de papier, j'ai donc écrit petit, alors que j'aime écrire grand. Et me voici décrite comme minutieuse, et même pendant qu'on y est, un peu maniaque. Tout à fait moi ! Il se trouve que c'est ce que je déteste le plus, la maniaquerie, alors que justement j'ai un esprit de synthèse, je ne remarque pas les petits détails, je ne supporte pas ceux qui examinent tout pour savoir s'il n'y a pas un microbe qui traîne... Et la suite ne vaut guère mieux. Passons ! J'ai donc envoyé un échantillon de mon écriture très large, très ample,  je leur ai dit qu'ils avaient tout faux, et je n'ai pas demandé une expertise complète, payante celle-là. Mais j'ai donc décidé de vous faire part de ce que je pense des psy en tous genres, et de leurs ouailles, si nombreuses. Notre époque étant tombée sur la tête, comme je l'écris partout dans mon blog, il est normal, si je puis dire, qu'on devienne tous fous.

Les Américains sont passés maîtres dans cet art. Quand je suis allée aux Etats-Unis, j'ai vu des pubs partout pour les psy, et même pour les psy pour chiens. Il y a des cliniques pour ça, d'ailleurs. Les Américains ne savent plus quoi inventer de bien. Et Sarkozy veut en faire notre modèle ? Bigre !

Ah oui, je l'avais un peu oublié, Saint Sarkozy.  Alors, je vous rappelle de faire expertiser son écriture (voir sa profession de foi du Ier tour), vous en apprendrez certainement beaucoup sur la personnalité réelle de notre Président, passé maître dans l'art de la communication et de tromper les Français. Au fait, le cow-boy de Neuilly est en vacances, comme mon blog. Et où est-il allé ? Aux Etats-Unis, bien sûr ! Invité dans ue petite propriété de 1200 m2 (il faut bien ça, pour 2 personnes) qui se loue normalement 22.000 euros la semaine. M. de Sarkozy a de biens charmants amis, toujours prêts, partout, à lui offrir le gîte ou le yacht.

Mais je reviens à nos moutons, ou plutôt aux psy. Petite anecdote. Dans ma famille, il y a un monsieur qui ne conçoit pas la vie sans séances chez un psy, à un moment ou à un autre. Il m'a même, un jour, incité à en faire autant, parce que "ça permet de mieux se connaître". Bon, puisque ça lui faisait tant plaisir, j'y suis allée. Pas de bonne grâce, mais enfin, j'y suis allée. Et voici ce que ça a donné (il y a plein de suspense, n'est-ce pas, dans mon blog, cette fois-ci) : Au  bout de trois séances, le psychiâtre m'a mis à la porte, en me disant : "Il y a assez de gens malades comme ça dans les cabinets de psy, ce n'est pas pour avoir aussi des gens qui ne le sont pas". Vous voyez, ça sert à quelque chose, un psy.  A savoir, au moins, qu'on va bien. C'est déjà ça !

Autre anecdote. A l'époque, j'étais journaliste pour une grande chaîne de télévision française, et on m'a demandé de couvrir une convention de psychiâtres.  J'ai donc été au repas de ceux-ci, et la discussion fut fort intéressante.  Brusquement, l'un des convives s'exclama : "De toutes façons, nous sommes tous fous !" Etant pour le moins étonnée,  j'ai donc demandé à en savoir plus. Et voici ce que m'a répondu mon voisin, un psychiâtre fort renommé : " Je confirme. C'est parce que nous avions nous-mêmes plein de problèmes que nous avons recouru à un psychanalyste, et ensuite, nous y avons pris goût " !

Voilà, maintenant vous savez à quoi vous en tenir. C'était ma page de pub pour les graphologues et pour les psy. 

Allez, on termine par un peu de politique. Parce que vous adorez ça, et moi aussi. 

Saint Sarkozy avait dit , parole de Sarkozy, qu'il n'y avait en contrepartie de la libération des Bulgares, aucun contrat d'armement. On sait ce qu'il advint de ces pieuses proclamations. Mais on sait aussi, naturellement pas par FR2, que les Européens, et notamment les Allemands, souhaiteraient  que l'admirateur français de Bush ne fasse pas cavalier seul, qu'il se concerte un peu plus avec ses voisins européens avant de vendre des armes au premier, ou au dernier venu. Et puis, des voix s'élèvent pour que le Parlement soit un peu mieux tenu au courant des initiatives du bouillant Président. Pour ma part, je crois que c'est quand même un peu trop demander à l'ancien maire de Neuilly. Je pense qu'il continuera à décider seul de tout . L'avenir dira si j'ai raison ou pas. 

Concernant les Etats-Unis, le pays qui se veut le maître et le modèle du monde (comme Sarko, d'ailleurs, à lui tout seul), je viens d'apprendre, ne me demandez pas où, que leurs infrastructures sont dans un état épouvantable : ponts, adductions d'eau, réseaux électriques... tout est délabré. Bref, les citoyens américains sont perpétuellement en danger, on a vu ça récemment avec le pont qui s'est effondré sous le poids de quelques voitures. On ne peut pas dépenser à la fois son argent pour protéger ses concitoyens, à la Nouvelle-Orléans ou ailleurs, et guerroyer un peu partout dans le monde. "Heureux les artisans de paix...", est-il écrit dans la Bible. Qu'en pense Bush, lui qui annonce à la terre entière qu'il est un chrétien modèle, un homme épris de Bien ?

Pour finir, si vous êtes en vacances, je vous conseille de lire un ouvrage, sur les Etats-Unis justement :  "Propagande impériale et guerre financière contre le terrorisme", de I. Warde, chez Agone le Monde Diplomatique. Pour devenir encore plus intelligent et être encore mieux informé. On y parle en particulier du contrôle financier tentaculaire que l'Amérique, cet ardent autoproclamé défenseur de la Liberté, met désormais en place partout dans le monde.

Bonnes vacances, c'était vôtre Eva, toujours aussi frémissante et résistante.

PS : N'oubliez pas de faire connaître ce blog autour de vous (voir rubrique "recommander ce blog"), pour qu'il y ait beaucoup de résistants, partout... Je veux faire des petits... des émules, si vous préférez ! Servir à quelque chose.... Ca, c'est de l'altruisme !  Et je sens (car je suis prophétique, je vous le rappelle) que cet altruisme-là ne va pas tarder à intéresser nos amis des Renseignements Généreux, comme dit le Canard Enchaîné, et moi avant eux (si,si, j'avais trouvé l'expression avant eux, c'est vrai, le Canard et moi, on a les mêmes réactions). Allez, bonsoir, bonjour... et à la prochaine !
Partager cet article
Repost0
2 août 2007 4 02 /08 /août /2007 18:27
Coucou !
 
Chose promise, chose due. Un casse-croûte, une promenade avec le chien (heureusement qu'il y a les chiens pour vous sortir, tout de même ! Celui-là me fait faire des kilomètres, chaque jour !), un coup  de fil, et c'est reparti ! Entre temps, j'ai regardé (une partie de ) C.dans l'Air, et là j'ai eu une bonne surprise : ce n'était pas un  débat entre gens du même bord ("carnassier", néoconservateur, néocapitaliste, appelez-ça comme vous voulez !), puisqu'il y avait en plus du journaliste du Point de service, un Arabe, mais occidento-libéral, et puis une physicienne du CNRS pour parler du nucléaire, enfin un géo-politicien, il me semble qu'il n'est pas de droite, mais il est si prudent qu'en tous cas, s'il est de gauche, on ne s'en est pas rendu compte. Faut quand même pas trop en demander aux médias !

Et on a parlé du troc Bulgares contre je ne sais quoi, ça s'apparente d'ailleurs à un je  ne sais quoi militaire, et même nucléaire, fort avantageux pour le colonel Kadhafi. Moi, ce que j'ai compris dans toute cette affaire, c'est que le Lybien a un égo surdimensionné comme notre Président, ils étaient faits pour se rencontrer, et puis que Sarkozy a "vendu" la France, son honneur, sa crédibilité, pour un plat de lentilles, la gloire d'apparaître aux yeux du monde comme le sauveur des infirmières bulgares et du médecin palestinien. Croyez-vous vraiment que Sarkozy se soucie sincèrement d'eux ? Tiens donc ! Saint Nicolas (vous savez, celui contre qui les "méchants" Chirac-Villepin ont monté une vilaine machination, lui, l'agneau présidentiel, tout blanc, tout immaculé, celui qui n'a jamais, mais vraiment jamais rien à se reprocher, comme son modèle Bush d'ailleurs) a tout simplement menti. Et ça commence à se savoir. Il a d'abord menti aux Français en se présentant comme celui qui prendrait soin du peuple, en se réclamant du socialiste Jaurès (on a vu ça encore aujourd'hui avec les franchises qui vont peser sur les Français, et ce n'est pas fini), puis en leur faisant croire qu'il avait réussi en Lybie SANS contrepartie. Le problème pour Sarkozy, c'est que le fils de Kadhafi est bavard, et qu'il a choisi de s'épancher dans un journal comme Le Monde, qui fait autorité même en dehors de nos frontières. Et donc on en sait un peu plus sur le marchandage. Tout n'aurait donc pas été fait pour les (beaux ?) yeux de Madame (Cécilia). Et d'ailleurs, elle n'était pas seule, puisque Claude Guéant l'accompagnait, connu pour être un soldat de l'ombre, proche des services secrets semble-t-il.  Le rôle de ce dernier aurait été plus important qu'il n'y paraît...

Grâce au très pragmatique Sarkozy, en principe, donc, celui qui il y a peu encore était considéré comme l'un des hommes  les plus dangereux de la planète, reprend des couleurs, de la considération, il "serait revenu par la grande porte" (C. dans l'Air), il ne reste plus qu'à dérouler le tapis rouge devant lui à l'Elysée, ce qui ne saurait tarder compte tenu des enjeux pétroliers et militaires.  Tout est transparent. Interrogé par FR2, le porte-parole du Président, lui-même ancien diplomate et spécialiste de la langue de bois, a déclaré ce jour : "Il n'y a pas eu de contrepartie, mais tout reste ouvert, il y aura des entraînements militaires communs, par exemple, quant aux contrats d'armement, ça c'est une autre question...". Que ces choses-là sont dites avec grâce, avec délicatesse ! On ne peut être plus clair, en effet. Donc, on peut s'attendre à tout. Et l'on s'attend à tout, dans le meilleur des mondes possibles.....

Les deux nouveaux amis (on a les amis que l'on peut) ont en commun, certes, d'aimer faire parler d'eux. Ils recherchent la publicité, la notoriété, égo oblige. Le Colonel a retrouvé une légitimité perdue depuis longtemps, il pourra s'initier aux joies du nucléaire, et même éventuellement les faire partager à ses voisins qui ne l'apprécient guère, d'ailleurs. Israël aussi doit sauter de joie. La dénucléarisation n'est pas pour bientôt, d'autant que  Bush a promis, lui aussi, de sur-armer quelques pays du Proche-Orient (en particulier l'Arabie saoudite) pour soi-disant se protéger de l'Iran. Ainsi, grâce à  ces charmants personnages, Bush, Sarkozy, et autres apprentis sorciers, tous plus inspirés les uns que les autres, le monde devient une poudrière qu'une étincelle (la non-résolution du conflit Palestinien) peut faire exploser. Au fait, vous avez dit... "traité de non-prolifération" ? Où en est-il, exactement ? Ce thème là ne semble guère préoccuper beaucoup le défenseur américain du  Bien, et le spécialiste français de la  "démocratie irréprochable".  Et à propos de démocratie, de droits de l'homme, avec Bush, Sarkozy et Kadhafi, le progrès est en marche...

Désormais, la Lybie pourra elle aussi, à terme, se doter de l'arme nucléaire. Et Sarkozy aura beaucoup fait couler d'encre. Jusqu'où le conduira sa mégalomanie ? Pour satisfaire son appétit de pouvoir et de gloire, n'en fait-il pas trop au détriment de la France et de la paix dans le monde ? En tous cas, cet activisme inquiète sérieusement les chancelleries européennes, nos partenaires commencent à redouter les initiatives de celui qui rêve de tout contrôler, comme son compère Bush. Et qui est imprévisible.

J'étais très frappée par un article publié dans Marianne, ne craignant pas de dépeindre Sarkozy comme un "fou" potentiel. Le journal aurait-il eu raison trop tôt ? Pour ma part, je le crains. Avec Hitler, notre Président partage le culte du chef, de la personnalité, du moi, il est prêt à tout pour satisfaire ses appétits personnels, son intinct de domination. Il y a des individus qui sont dangereux.... Vous vous souvenez de mon article "Wanted"... Bush et Sarkozy ? Bien sûr que vous vous en souvenez, parce que vous adorez me lire, je viens de voir l'indice de satisfaction de mes lecteurs, top niveau... Allez, je ne me donne pas du mal pour rien. Et comme je suis prophétique (annonce d'une dynastie sarkozienne en préparation, par exemple), il faudra bien un jour regrouper ces textes, prophétiques comme je le disais, pas moins, et les publier. J'attends aussi un éditeur pour l'un de mes manuscrits, sur les gangs américains. Eh oui, tous mes écrits n'ont pas encore été publiés ! Et ceux qui l'ont été, par de grands éditeurs, ont été fort appréciés de la critique, en leur temps. Et puis, Fayard voulait éditer mon autobiographie (j'y parlais moins de moi que de toutes mes rencontres, de Mitterrand aux Indiens d'Amazonie, les sauvages Aucas, ou de Michel Simon aux Tsiganes, avec qui j'ai vécu, sans parler de plein d'autres expériences rocambolesques, car lorsque je prépare un sujet,  je plonge dedans complètement, l'immersion totale s'il vous plaît), deux comités de lecture ont donné un avis favorable, disant que j'avais la personnalité la plus riche et la plus belle qu'ils avaient rencontrée, seulement voilà à l'époque, le directeur avait opposé son veto, sous  prétexte qu'il est hors de question de publier les mémoires d'une... jeune femme de 30 ans ! Alors, j'avais renoncé au projet, me disant qu'après tout il y aurait d'autres belles expériences à ajouter, et donc j'en suis là, avis aux amateurs !

C'était une page de publicité pour ma pomme.  Au fait, on peut faire de la publicité dans son blog ? Non ? Tant pis, c'est fait ! Je mettrai un cahier de doléances à la disposition des mécontents... Et vu tout ce que j'écris, il m'en faudra certainement un pépère .... A part Chavez, quelques journaux, Arte et FR3, tout le monde en prend pour son grade ! 

Donc, je disais qu'il y a des individus qui sont dangereux. Il y a des réveils, aussi, qui seront douloureux. Pour le reste, l'actualité regorge de bonnes nouvelles. FR2, ma chaîne décidément très chérie, évoque d'un seul mot lapidaire tout ce que l'Assemblée, comme un seul homme derrière son chef, vote allègrement, c'est-à-dire la réduction du droit de grève, la diminution du nombre de fonctionnaires (il y a trop d'infirmières, n'est-ce pas, trop d'enseignants, trop de juges...), les nouvelles franchises médicales, les cadeaux fiscaux aux plus favorisés, l'ouverture des universités à une prochaine privatisation... Comme aux Etats-Unis. Et là, par exemple, le père doit faire une double journée de travail pour payer les études de ses enfants, je le sais, je l'ai constaté sur place, les Américains eux-mêmes commencent à protester contre la redistribution des richesses en direction des plus nantis... J'attends l'automne. Il sera chaud, bouleversements climatiques ou pas... Parce que le rusé Sarkozy a choisi de faire toutes les réformes impopulaires en été, à la sauvette, pendant que les Français se reposent. La morale est sauve. Démocratie irréprochable, encore et toujours....

Français, vous avez voulu Sarkozy, il est là, et bien là. Fomidablement mis en valeur par les médias serviles, et par une communication redoutable. Car aujourd'hui, ce n'est pas le produit qui compte, mais l'emballage.

Côté "Justice", Clearstream, ça avance. Tant mieux pour Saint Sarkozy. Tant pis pour de Villepin, accusé de tous les péchés du monde. L'entente, au sommet, était parfaite. Et la tolérance zéro est pour l'ex-Premier ministre. Il n'a pas su s'octroyer les faveurs des médias...  Saint Sarkozy, lui qui est prêt à tout pour satisfaire ses ambitions, est blanc comme neige. Et la carte bleue de Cécilia pour ses frais personnels, c'est très bien aussi. On est en pleine République bananière. Le feuilleton politique continue...  Bush, au fait, (je ne l'oublie jamais, vous voyez...) lui qui enferme des gens sans preuve à Guantanamo ou ailleurs, il est intouchable. Protection divine, sans doute ! N'est-ce pas, pourtant, le plus puissant bandit de la planète ? La délinquance politique, comme la financière, est au-dessus des lois. Sauf pour de Villepin. Il faut bien offrir de temps en temps au peuple une victime expiatoire... 

Allez, je vais terminer par une note d'espérance. Elle nous vient du Vénézuela, sur lequel tous les médias 
s'acharnent sans arrêt, parce que Chavez se méfie du cannibalisme financier et de l'Amérique de Bush.C'est dans le Monde Diplomatique de ce mois-ci.

"Pourquoi tant de haine (envers Chavez) ?   Parce qu'il a pris la responsabilité de prendre la tête,  à l'échelle internationale, de la réinvention de la gauche... (Il cherche) à réaliser l'émancipation des plus humbles... A cet égard, son bilan est spectaculaire. Dans le respect scupuleux  de la démocratie et de toutes les libertés (les mensonges à propos de Radio-Caracas Television viennent d'être démentis), n' a-t-il pas refondé la nation vénézuelienne sur une base neuve, légitimée par une nouvelle constitution qui garantit l'implication populaire dans le changement social ? " Suit l'énumération de quelques caractéristiques de la politique de Chavez : Elle a rendu sa dignité à des millions de marginalisés (dont les indigènes) dépourvus de carte d'idenité ; elle a déprivatisé et rendu au service public la principale entreprise de télécommunication du pays, entre autres; trois millions d'hectares de terre ont été distribués aux paysans; des millions d'individus ont été alphabétisés; des milliers de dispensaires médicax ont été installés dans les quartiers populaires; les produits alimentaires de base sont subventionnés (le contraire de Sarkozy avec sa TVA sociale qui pèsera lourdement sur les plus démunis); la durée hebdomadaire de travail est passée de 44 heures à 36 heures; le salaire minimum a été augmenté... La pauvreté a reculé ! Et Ignacio Ramonet conclut : " Devant de tels succès, faut-il s'étonner que le président Chavez soit devenu , pour les maîtres du monde et leurs affidés, un homme à abattre ?"

No comments ! Les faits sont là. L'Histoire jugera les uns et les autres, les politiciens véreux de tous bords comme les affairistes carnassiers, les zorro du Bien et de la démocratie irréprochable, et aussi ceux qui vraiment, sincèrement, cherchent à améliorer le sort de leurs concitoyens. Ils sont peu nombreux.

Qui se lèvera ?

C'était votre Eva

PS : De vrais saints, il y en a eu en Amérique latine, tel cet évêque qui décida un jour de quitter son palais épiscopal (vous voyez Jésus dans un palais, vous ?) pour partager la misère des habitants des bidonvilles...il s'agit de Mgr Romero, assassiné en pleine célébration par les sbires des grands propriétaires terriens.  Lui, et d'autres de la même trempe. J'attends toujours que la très sainte Eglise catholique, mère de toutes les vertus, sanctifie ses plus authentiques serviteurs, animés d'un amour évangélique pour les plus souffrants, à l'image de Christ...  Mais je crois que le Pape est actuellement trop occupé à réhabiliter la messe en latin et les partisans de Mgr Lefèvre. On ne peut pas tout faire, bien sûr.... (ça y est, je me fais un nouvel ennemi !).
Partager cet article
Repost0
2 août 2007 4 02 /08 /août /2007 12:04

lunettes.JPGBonjour, 

Avant de poursuivre l'analyse du capitalisme financier, je voudrais vous dire qu'Orange peut  interrompre son "service" (si on peut appeler ça ainsi !) à tout moment, car nous sommes en contentieux. Dans un mot charmant, l'opérateur m'a proposé de "trouver une solution ensemble", ce qu'il se garde bien de traduire en actes, puisqu'il m'impose ses vues sans tenir compte des miennes. J'ai proposé un arrangement amiable (je renonce à demander réparation pour tous les préjudices subis, notamment dysfonctionnement du serveur Orange au moment de l'installation - sans là aussi que je sois informée, ce qui fait que j'ai  passé 12 heures non stop, dont 5 avec un technicien, pendue au téléphone de l'Assistance - vous savez, ces numéros à 0,34 la mn qui permettent  à l'opérateur de s'en mettre plein les poches à notre détriment... - et de son côté il renonce à me surfacturer le temps entre les 50 h d'abonnement et l'abonnement illimité, soit presque 100 euros, que j'estime ne pas devoir, n'ayant pas été informée au PREALABLE qu'on me facturerait à la minute jusu'au 1er du mois suivant, entre les 2 formules. Je soupçonne derrière tout cela une arnaque régulière à la consommation, une surfacturation avant la mise en place du nouveau "service" choisi, SANS INFORMATION du client. D'ailleurs, en présence du technicien venu m'aider à configurer mon ordinateur, Orange a tout tenté pour m'imposer l'accès libre (facturé au temps de consommation, vous voyez l'addition, au final ?) alors que sans cesse nous réclamions la mise en place du bas débit 50 h non fidélité : celui-ci, pour moi, me permettait de tester le sérieux de l'opérateur avant de m'engager davantage.... on connaît la suite, succession de déclarations toutes contradictoires, on m'atttribue trois numéros différents, dont l'un s'il vous plaît avec une consommation... de 311OOO heures, un record mondial, ça tombe très bien je rêve de figurer dans le livre des records, voilà je peux y prétendre !, et les deux autres prétextes aux interprétations les plus fantaisistes, je reçois encore hier, deux mois après la souscription, des explications pour (enfin!) avoir l'anti-virus payant de l'opérateur, alors que je m'évertue à leur dire que j'ai un (bon, et gratuit) antivirus depuis le début (ça vaut mieux, d'ailleurs, sinon où en serait mon ordinateur ? Peuplé des gentils virus de notre société ?). Est-ce qu'on imagine le temps et l'énergie et l'argent (lettres recommandées, opposition bancaire, appels à 0,34 et j'en passe) gaspillés en pure perte, parce qu'on se trouve en face de n'importe quoi ? Et les crises de nerfs attrapées ! Mon technicien a noyé ses cinq heures d'énervement au bistrot du coin ! Et je suis sûre qu'Orange va me facturer des services non demandés comme l'anti-spams et l'anti-virus, abonnement payant bien sûr ! Tout est fait pour profiter au maximum du client, voire abuser de lui, et on se casse le nez sur des informations introuvables, incompréhensibles, et auxquelles on ne peut répondre puisque tout est fait pour inciter à téléphoner à 0,34 la mn, sans conséquences probantes d'ailleurs ! 

J'invite les consommateurs à faire savoir qu'ils ne veulent plus de cette société deshumanisée (voir article précédent), anonyme sans responsabilité... Impossible d'avoir un interlocuteur ou une réponse précise, seule certitude : les factures, avec les numéros surtaxés qui prolifèrent, enflent démesurément ! Il faut être riche, aujourd'hui, pour tout ça, et très intelligent pour comprendre les subtilités de la société hyper-technique, robotisée, anonyme. Malheureusement, pour les êtres comme moi qui ne sont que sous-doués sur le plan de l'intelligence abstraite, il faut se bagarrer sans cesse dans un monde de plus en plus kafkaïen !

Petite précision: Mon premier opérateur, une merveille, pendant trois mois j'ai eu un téléphone intermittent puis complètement inutilisable (2 mois !) + toute ma messagerie perdue + impossibilité d'avoir Internet, faute de clef Wi-Fi, l'opérateur en question étant "victime de son succès" - dû à une publicité intensive -; quand j'ai fait appel à un avocat, la clef est arrivée aussitôt, trop tard j'avais résilié, et l'opérateur indélicat a dû me verser des indemnités ; morale de l'histoire, prenez un avocat pour tout, comme Outre-Atlantique, le modèle cher à Sarkozy ! Après ça, l'histoire n'est pas finie, je me suis renseignée auprès d'un opérateur, qui m'a de ce fait considérée comme cliente, et envoyé une première facture avant utilisation, puis, comme je protestais par téléphone,  une deuxième sous un autre numéro de client, afin de me demander de payer une deuxième fois... pour un service non rendu.  Olé ! La jolie société que voilà ! ( Rassurez-vous, avec le second opérateur, ça s'est bien terminé, quand ils ont su... que je m'occupais de défense des consommateurs. Ils m'ont laissée tranquille, et j'ai fui ).

Un mot sur FR2, ma chaîne chérie, c'est tout frais, ce midi : Notre  Sarkozy bientôt international ayant tout fait, très bien relayé par des médias complaisants, afin de s'attribuer la réussite de la libération des Bulgares à laquelle PLEIN de gens travaillaient depuis des années, CHUT ! Sarkozy, donc, ayant réussi son opération de marketing destinée à faire sa promotion et en même temps celle de sa femme (voir article "la dynastie Sarkozy" se met en place), se voit maintenant attaqué -- même par des députés de l'UMP, un comble ! Ca doit grouiller, dans ce parti, d'ambitieux déçus, non satisfaits par un Président soucieux d'entreprendre de médiatiques ouvertures, sur sa gauche, ou de floués du "libéralisme" à la Sarkozy -- oui, attaqué par un peu tout le monde pour ses petits arrangements "entre amis" (Sarkozy et son nouvel ami terroriste paraît-il repenti... et bourré de pétrole !) ! Le commun des mortels saura-t-il jamais ce que notre Président a offert  réellement en échange d'une libération qui lui a valu des retombées dans le monde entier ? En tous cas, FR2 est bien obligé d'évoquer les protestations, puisqu'il ne peut plus faire autrement. Et comment s'y prend-il ? En invitant le Président de la Commission des Affaires étrangères pour parler de la chose, lui-même.... député UMP . La boucle est bouclée. Va-t-on organiser un mini-débat, comme FR2 aime le faire lorsque cela ne risque pas de se retourner contre le Président ? Pas du tout. On a droit à ce que FR2 appelle "la polémique". C'est-à-dire, finalement, à une justification en règle de la politique menée par notre sémillant M. de Sarkozy. Avec, en conclusion, cette perle digne d'un Etat vraiment totalitaire ( où est le Président de Reporters Sans Frontières ? En vacances , peut-être ? ) : " Si François Hollande polémique, je dis moi (Poniatowski, député UMP donc) qu'il préfèrerait que les infirmières soient toujours en prison "!  Oh, mais certainement ! 

Vous voyez jusqu'où va l'information d'une chaîne de service public, financée avec l'argent des contribuables Français ? Et je suppose que sur la V, C' dans l'Air va faire venir des sympathisants de Sarkozy pour en débattre entre eux dès ce soir ! Puisque tous les chantres du libéralisme se relaient à cette émission... de débats ! J'ai entendu dire que le Président de toutes les chaînes de service public, M. Patrick de Carolis (eh oui, on a confié à ce très grand bourgeois, friand de Sarkozy et de son cannibalisme financier, le soin de diriger les chaînes financées par les Français) avait l'intention d'harmoniser, en quelque sorte, le contenu des émissions de France Télévisions. Par le bas, évidemment. Peu à peu, toutes les émissions intelligentes, réellement critiques (Arrêt sur Images, par exemple), incitant à la réflexion, sont supprimées. Moi, avant, je voyais sur Arte plein de documents et de débats passionnants, aujourd'hui ils sont progressivement  remplacés par des films insipides, des navets (certes un peu moins navets qu'ailleurs, mais quand même !) en tous genres, des reportages bien-pensants... quand ce ne sont pas des événements sportifs ou des jeux ( une profusion, sur toutes les chaînes du copain  de Sarkozy, M. de Carolis...).

Et personne ne réagit ? On accepte tout ça ? Au nom de la soumission au cannibalisme financier ?

Voilà la suite de l'article de Marianne annoncée (c'est tout un art, vous ne trouvez-pas, de passer d'un article à l'autre....).

" (Avec les produits, boursiers, dérivés), la prise en compte du facteur humain a donc été remplacée par des calculs de simple probabilité statistique. Il est d'ailleurs significatif qu'en novlangue néolibérale, un salaire versé à un producteur humain - un salarié - soit devenu un "coût du travail", un concept  ABSTRAIT ne renvoyant plus qu'à un critère économique : le producteur humain est effacé. De l'entreprise sans usines, on passe à l'usine sans ouvriers; de la réalisation de bénéfices grâce à la production de marchandises, on passe à la maximalisation des profits sans médiation de la marchandise.

" Les profits d'aujourd'hui ne sont plus les emplois de demain. Ce sont les pertes d'emplois d'aujourd'hui, malgré les bénéfices, qui annoncent les suppléments de profits de demain. Donc, un nuage d'investissements sans visages - les "fonds spéculatifs" - s'abat sur une entreprise, telle des sauterelles, en dévore la récolte, réduit les emplois, c'est-à-dire la composante humaine, la pressure pour en sortir le plus de cash possible, sans se soucier des besoins réels du consommateur, et s'en va voir ailleurs. .... C'est cela, en définitive, la financiarisation : le processus de cannibalisme de l'HUMAIN PAR LE FINANCIER ( c'est moi qui le met en capitales, car cela rejoint tout ce que je dis toujours ) .

"Enfin, le capitalisme libéral traditionnel est en train d'accoucher de son contraire : un système néocapitaliste et antilibéral qui remet brutalement, radicalement en cause plusieurs siècles d'acquis de notre civilisation humaniste. Ce néocapitalisme barbare , parce qu'objectivement antihumaniste, est en train de liquider ce qui reste des valeurs libérales les plus authentiques .

"Faut-il souligner que les principaux soutiens de Sarkozy représentent un capitalisme de plus en plus financier à tendance monopolistique qui vit des commandes de l'Etat et donc de ses accointances avec le pouvoir politique ? (Puis, J.F. Kahn donne des exemples, Dassault ou Dick Cheney, le vice-président de G. Bush , avec son marché de la reconstruction en Irak, SANS appels d'offres).

"Que reste-t-il du libéralisme quand l'utilisateur n'a plus le choix...quand le petit entrepreneur n'a plus librement accès au marché, pusque ce dernier est contrôlé par trois centrales d'achats qui le ferment ou l'ouvrent à leur gré... (suivent d'autres exemples, en matière culturelle , ou de médias...).

" Réduction du champ de la libre concurrence, verrouillage des accès libres au marché, restriction continuelle de la pluralité y compris en matière informative et culurelle, uniformisation même des "sons" et des goûts.... Mc Do écrasant universellement SON propre marché; fusions, concentrations, donc recul continuel de la démocratisation de la propriété entrepreneuriale, ultrajacobinisme bancaire...

" Et toute la campagne présidentielle se déroule comme si cette question centrale était absolument taboue" . ( Fin de l'article de Jean- François Kahn).

Vous avez vu le film Soleil Vert ? Non, alors courez le voir quand il repassera . Voilà la société, au final, qui nous attend : une seule entreprise multinationale qui, après avoir mangé toutes les autres (et re-voilà le cannibalisme financier !) fabrique pour les riches des galettes à base... de  pauvres.


Mes amis (vous voyez, je parle comme l'Abbé Pierre, que j'ai bien connu d'ailleurs et qui a séjourné chez moi quand j'habitais en Alsace), il ne faut pas se résigner à l'intolérable ! Il faut se battre pour la ré-humanisation de notre société, d'urgence ! Résistons !

Et à tout de suite, car après une pause, je fais un nouvel article avant qu'Orange, éventuellement, ne coupe ses "services", et que je me retrouve pendant un temps au cyber-café, pour des articles plus courts... ( tant mieux, diront certains, ses articles sont un peu longuets ).

C'était votre Eva, qui attend vos critiques ... en tous cas, vos commentaires. Si ma prose, et celle de M. Kahn, vous inspirent , bien sûr... En tous cas, n'oubliez pas : Résistez ! Et faites connaître partout ce blog (voir rubrique "recommander ce blog"). Ce sera déjà un acte de résistance !

 

  

Partager cet article
Repost0
31 juillet 2007 2 31 /07 /juillet /2007 15:58
Bonjour,

M2.JPGaintenant que ma connexion est meilleure (jusqu'à quand?), je continue sur une nouvelle page. Mais attention, comme je vous l'ai dit, exceptionnellement ce n'est pas moi qui parle, c'est Jean-François Kahn. Et si ce n'est pas mieux (que moi , sic !), ce n'est pas plus mal. Donc, je le cite encore, car les cannibales, il connaît... Mieux que moi, en tous cas, procédant surtout par intuitions (plus ou moins géniales) ! Et cette question financière, justement, est au coeur de "ma" résistance au monde que l'on nous impose aujourd'hui entre un concert de Polnareff et un gracieux dénouement lybien !

" Certes, ce néocapitalisme, radicalement spécifique, ne concerne pas les 90% de chefs d'entreprise français, eux participent d'une économie libérale traditionnelle, créatrice d'emplois, et ne planent pas dans un univers céleste exceptionnellement différent de celui de leur personnel....   Hier, on se fût réjoui (des profits records des entreprises du CAC 40),.....  Hier, des profits records se seraient  traduits par un surplus d'investissements créateurs d'emplois, par une distribution de pouvoir d'achat générant un supplément de croissance, et, ensuite, par des dépenses en matière de recherche ou de développement permettant de relever les défis que l'avenir réserve. Or, plus de 40 % de ces bénéfices ... vont être distribués sous forme de dividendes aux actionnaires ! ....

" L'épargnant traditionnel a, pour l'essentiel, disparu avec le capitalisme libéral traditionnel. Il a été remplacé par les fonds de placements, les fonds spéculatifs, les fonds de pension en majorité anglo-saxons, qui courent la plus-value rapide et grasse sans se soucier le moins du monde du capital HUMAIN (c'est moi qui souligne) de l'entreprise, de son devenir à moyen et long terme. Aussi bien exigera-t-on des plans sociaux , même si l'entreprise réalise, par exemple, 5 % des taux de profits. Pourquoi ? Parce qu'on a promis 10% au moins aux actionnaires des fonds de placement, et qu'il faut donc faire remonter les cours de Bourse, fût-ce au détriment de l'emploi et du développement.

" Cette nouvelle révolution du XXIe siècle nous fait passer d'un capitalisme libéral, dont l'individualisme était le moteur, à un néocapitalisme antilibéral et deshumanisé qui éradique même l'individu...  Ainsi, l'épargnant....  a été remplacé par un ANONYME (vous voyez, la société anonyme dont je vous parle si souvent... note d'Eva, la résistante au cannibalisme moderne) dont l'épargne est fondue dans un "fonds", justement, dont l'individualité est ainsi dissoute, et qui ignore même dans quoi il a investi et quelle communauté humaine de producteurs se profile derrière cet investissement !

" En réalité, le caractère abstrait et spéculatif du placement fait que, d'un côté, l'épargnant a été comme collectivisé et désindividualisé ; de l'autre, les producteurs, ouvriers, ingénieurs ou cadres ont été, eux, comme raturés, gommés, pour se retrouver réduits à de simples graphiques d'évolution des cours......  Les salariés ne savent plus qui se dissimule derrière leurs patrons fictifs. Et les propriétaires, eux, ignorent de quoi et de qui ils sont propriétaires...

" Décider d'un plan social, non pour sauver une entreprise mais pour mieux la pressurer, pose d'autant moins de cas de conscience aux profiteurs de cette opération (qui peuvent être de simples retraités du Kansas ou du Michigan) que ces profiteurs sont anonymes et que, à leurs yeux, les victimes, dont ils ne savent rien, le sont également. (Ils ne connaissent que) le label du fonds de pension ou de placement !

" Le capitalisme libéral impliquait, dans ce qu'il avait de pire, "l'exploitation de l'homme par l'homme". Encore y avait-il l'homme ! Le néocapitalisme est en train d'inventer l'exploitation de l'absence d'hommes par l'absence d'hommes.....  L'investissement lui-même avait ciblé une pure abstraction derrière laquelle il n'y avait aucune figure humaine. L'argent s'enroulait autour de lui-même, se générait ou s'anéantissait lui-même... L'homme aboli, comme éradiqué ! "

L'article est long. Je finis de le résumer demain, si vous le voulez bien (patience, vous saurez comment ça va finir bientôt ..), et si vous ne le voulez pas, c'est pareil....

Mais avant de vous saluer, je voudrais vous entretenir de mes problèmes d'Internet. Je pense à changer d'opérateur, car le mien, retranché derrière des messages informatiques froids, impersonnels, ou surtout des appels téléphoniques presque imposés, à 0,34 la mn, avec des interlocuteurs disséminés aux 4 coins de la planète, m'arnaque dès le premier mois de consommation. Connaissant le monde des opérateurs (je m'occupe de défense des consommateurs), j'ai souscrit pour commencer un bas débit 50 h (afin de mieux connaître le nouvel opérateur), que j'ai transformé rapidement en illimité... Et c'est là que le bât blesse.... après des semaines sans nouvelles, ou complètement farfelues (consommation de 311000 heures depuis le 1.1.1970, c'est-à-dire avant qu'Internet existe, ou bien nulle, suivant le courrier, et j'en passe de meilleures, ça c'est un opérateur sérieux !), voici que je commence à comprendre qu'on m'a facturé les consommations à la minute, s'il vous plaît, entre le passage du bas débit à l'illimité.... alors que j'avais été très claire : Le changement est-il immédiat ? On m'a répondu "oui", en se gardant bien de me dire "oui, mais l'effet commence le 1er du mois suivant", un petit détail qui change tout et qui permet à l'opérateur de se mettre près de 100 euros dans la poche... Voyez-vous, je soupçonne une arnaque au consommateur délibérée, pour le plumer en ne l'informant pas ! C'est grave ! J'avais pourtant bien posé trois fois la question, pour plus de sécurité, mais non, toujours la même réponse : "on vous fait ça tout de suite".... L'opérateur propose de "trouver une solution ensemble", mais continue d'imposer ses décisions....Stop ! Il y aurait trop à dire ! En tous cas, sans accord, je change d'opérateur, j'alerte les consommateurs ! Pas d'Orange, pas d'Internet, on se retrouvera donc plus tard avec un autre opérateur, ou au Cyber-café, provisoirement. Mais je pense terminer demain le "cannibalisme", avant une éventuelle coupure du service. Un article, d'ailleurs, fort d'actualité, car en matière de consommation, je ne cesse de le dénoncer, on a affaire à des sociétés anonymes... sans responsables ni responsabilités , retranchées derrière des lettres-types certes économiques pour l'entreprise, mais coûteuses sur le plan humain. 

La société deshumanisée, ça suffit ! Quand retrouvera-t-on le sens de l'HUMAIN et des responsabilités ? Il n'y aura bientôt plus qu'une société de robots, guichets et caisses automatiques, lettres-types, boîtes vocales impersonnelles, et, au nom du Dieu-profit maximum, plus de gares ou de bureaux de poste non rentables (ça a déjà commencé...), rien.... Nous sommes devenus fous, complètement fous ! Ca suffit !

Eva, toujours aussi coriace et résistante... à l'intolérable !
Partager cet article
Repost0
30 juillet 2007 1 30 /07 /juillet /2007 20:32
Scan10171-copie-2.jpgAlors,
 
voilà la suite que vous attendiez tous avec impatience, la nouvelle barbarie : le capitalisme d'aujourd'hui, que j'appelle probablement à tort l'ultra-libéralisme, et que beaucoup déjà appellent "le néocapitalisme".

Je viens de lire ce soir un article de Marianne, l'un de mes journaux préférés, comme on n'en fait plus beaucoup : libre, oui, vous avez bien lu, libre ! Libre des puissances de l'argent - ou tout au moins frondeur ! Et libre de ton, ça oui  ! Jean-François Kahn ? Mais c'est mon journaliste préféré ! Un vrai de vrai, celui-là !

Alors, je vais me contenter, pour une fois, de citer des extraits du N° du 24 mars 2007 de Marianne, intitulé "le sujet tabou de la campagne, la nouvelle barbarie !", sous titre : "Le néocapitalisme antilibéral remet en cause tous les acquis de la civilisation humaniste".

Avant, je voudrais vous dire que je suis une humaniste ; "humanisme" a toujours été mon mot préféré ! Un jour, une grande chaîne française de télévision m'a interviewée, cela devait être court, percutant, et surtout drôle. Cela le fût. Sauf à un moment : quand j'ai dit, avec gravité, combien je tenais à l'humanisme...

Et au nom de cet humanisme, je ne cesse de dénoncer la DESHUMANISATION de notre société ; comme je l'ai dit dans un précédent article, il y a les patrons qui n'existent plus, remplacés par des actionnaires anonymes ; mais il y a aussi une chose à laquelle TOUS les citoyens sont confrontés, quelle que soit leur situation, c'est la deshumanisation des rapports humains ! On se CASSE tous le nez sur des boîtes vocales incompréhensibles, imprécises, fort onéreuses pour le citoyen (et très lucratives pour leurs promoteurs, maintenant on fait du profit sur tout !), ou sur des guichets et caisses automatiques ; Nous sommes progressivement entrés, sans même le remarquer, dans une société ANONYME SANS RESPONSABILITE ! Sans responsables ! C'est tout simplement terrifiant ! Réagissons ! Résistons !

Je reprends Marianne, et justement c'est Jean-François Kahn qui signe l'article.

" Toute la hierarchisation de l'humain par rapport au financier s'est radicalement inversée. En conséquence de quoi, un NOUVEAU CAPITALISME est apparu, qui BAT EN BRECHE  TOUTES LES VALEURS et tous les principes du capitalisme libéral traditionnel.

" Henry Ford, le concepteur du capitalisme industriel moderne, estimait... que la différence de rémunération  entre un dirigeant d'entreprise et ses salariés ne devait guère dépasser 1 à 10 . .... Or Antoine Zacharias ... (gagnait) presque 2 millions et demi de francs par mois.... il (devait) recevoir un paquet d'adieu (à son entreprise) de 50 millions d'euros, soit ce qu'un salarié moyen gagnerait en 2500 ans !... Au total, les sommes engrangées.... représentent plus de 300 000 salaires mensuels !

"Henri de Castries, patron de la compagnie d'assurances Axa, profite, lui, de 58 millions d'euros de plus-value en sus de son mégasalaire et autres primes. Il est l'auteur d'un rapport sur le NIVEAU TROP ELEVE... DU SMIC."

Puis, J.F. Kahn parle de la "centralité de l'argent devenu mesure unique de toute chose, de la déconnexion de ses principaux détenteurs d'avec la réalité de ce bas monde", et il se demande si "le néocapitalisme devenu fou n'engendrerait pas chez ses principaux acteurs une forme de démence". ( NB : C'est exactement ce que je vous disais dans un précédent article : le système dans lequel on vit est en train de devenir fou ! Je parlais même d'une société monstrueuse...)

Et à propos de déconnexion, je viens d'en avoir trois d'affilée, ça suffit pour ce soir, salut la compagnie,  à bientôt la suite....

On se retrouvera vous et moi avec mon journaliste préféré J.F. Kahn.... soyez en sûr !
Partager cet article
Repost0
30 juillet 2007 1 30 /07 /juillet /2007 18:33
A 20 ans, au Sacro-Monte, dansant avec les Gitans
gitane-dance.JPG 
Bonjour, 

Toujours fidèle au poste, c'estp très gentil, on ne peut plus se passer l'un(e) de l'autre, n'est-ce pas ?

Les Etats-Unis, que je connais bien jusque dans sa pègre (fort nombreuse, d'ailleurs, de Bush aux gangs, on a toute la gamme....) et soyez- en sûr dont je vous parlerai en d'autres occasions, viennent d'inventer un nouveau type de colonie de vacances pour leur délicieuse progéniture : des camps "option arme à feu". Pour ne rien ignorer du maniement  de ces joujous ! Made in America, une idée à exporter... ces Européens sont vraiment en retard sur les Etats-Unis ! De pauvres arriérés.... Et notre cher Nicolas de Sarkozy veut américaniser la France ? Olé !

Au fait, les Américains se disent de bons chrétiens ? Bigre ! Moi, dans la Bible, je lis "Heureux les doux... ceux qui procurent la paix !" Comme pacifistes, on fait mieux, non ? C'est la culture cow-boy de Bush, de Sarkozy, et même du nouveau Ministre des Affaires Etrangères, Bernard Krouchner, qui défend la guerre en Irak comme son patron ; au fait que pense-t-il, l'époux de Christine Ockrent, des droits de l'homme en Irak ?

Cuba, maintenant : Il y a un an, Castro a failli passer l'arme... à gauche, naturellement ! L'occasion pour nos médias de se pâmer sur l'après-Castro pour bientôt... Les Etats-Unis n'aspirent qu'à faire de Cuba un nouvel Etat américain, avec ses valeurs, son matérialisme, son immoralité, ses dollars, son individualisme forcené, son culte des parvenus (comme Sarko), son mépris des faibles, sa pseudo-démocratie, sa brutalité... l'Eldorado, Quoi ! Finis les soins gratuits, l'éducation et la culture gratuites, la subvention des produits de première nécessité, la solidarité entre les individus.... et l'indépendance ! A suivre... Au fait, moi si je devais comparer les Etats-Unis et Cuba , je dirais que d'un côté on tue des innocents partout dans le monde au nom de la démocratie "irréprochable"  comme dirait notre spécialiste Sarkozy (démocratie au service des géants du pétrole et de l'armement), et de l'autre, Cuba envoie des médecins partout dans le monde pour soigner gratuitement les éclopés de la vie. Savez-vous, par exemple, que grâce à cet Etat montré du doigt par les Occidentaux, des dizaines de milliers d'aveugles ont recouvré la vue ? On se garde bien de le dire ! Moi, je traduirai les Etats-Unis devant la Cour de Justice Internationale pour crimes contre l'humanité, et je donnerais le prix Nobel à Cuba. On reconnaît l'arbre à ses FRUITS.... Qu'on ne me parle surtout pas des quelques opposants en prison ! Il ne font pas le poids face aux méfaits de l'Occident partout dans le monde, au nom de sa cupidité bien peu chrétienne !

Dans le Monde Diplomatique de juillet 2007, il y a un excellent article sur les jeux vidéo imaginés par les Américains : pour servir leur idéologie néo-conservatrice, leur droit à faire des guerres préventives comme bon leur semble pour se protéger  des innombrables ennemis que leur politique suscite dans le monde.....

Démocratie ? Tu parles !
La pensée unique véhiculée au service du libéralisme, que l'on oppose à tous les autres chaos !  Le Droit international ? On s'en moque ! Les conventions morales ? On s'en fout ! Le Monde Diplomatique souligne avec pertinence que  "l'impératif de la sauvegarde de la démocratie justifie sa NEGATION même, à savoir la violation du droit et l'atteinte à la dignité humaine" ! Ca, c'est de l'analyse ! Ca nous change des médias traditionnels ! En tous cas, nos chers petits sont plongés dans ces jeux made-in-USA, et sans le savoir, imperceptiblement, lentement mais sûrement, ils glissent vers l'adhésion aux idées véhiculées par l'Empire du Mal. L'Amérique fait figure de défenseur de la liberté ! (celle pour le fort d'écraser le faible. Au nom du christianisme professé, sans doute ???). Et le Vénézuela de Chavez, qui cherche à procurer à son peuple la libre disposition des ressources du pays - les Américains voudraient tellement les piller à leur guise , toujours au nom du Bien ! - , est présenté comme le diable, une menace sérieuse à l'ordre mondial libéral ! C'est ça, la liberté chère aux Américains ! Unre imposture ! La pensée unique que nous véhiculent les pays anglo-saxons et leurs alliés sarkoziens ou berlusconiens, s'apparente plus à un TOTALITARISME dissimulé sous l'apparence d'une démocratie idéale !

Le libéralisme, on va y revenir.  Je voudrais d'abord vous rappeler que pendant que notre magicien Sarkozy occupe à lui tout seul presque toute l'actualité, partout, en tous temps, les élus de la nation sont en train de supprimer peu à peu toutes les conquêtes sociales obtenues par les Français au prix de tant de luttes . On revient en ARRIERE ! Français, il n'y aura bientôt plus de droit de grève ! Et les médias s'évertuent à vous démontrer que c'est dans votre intérêt ! Exactement comme l'impôt sur la fortune ! Dépecés peu à peu ! Réagissez !

"Indépendance" des médias, pour finir : Un élu socialiste a très justement attiré l'attention du CSA sur les menaces qui pèsent sur la démocratie ; Sarkozy partout, les médias pour le mettre en valeur et pour édulcorer, voire dénaturer, le temps de critique dévolu à l'opposition ! Français, écrivez au CSA et aux médias pour protester ! Résistez ! Il y  va de la liberté, de la démocratie ! Et n'oubliez pas de dénoncer la suppression de la plus indépendante des émissions, "Arrêt sur Images" ( sur La V ), qui justement analysait le traitement de l'actualité par les médias !  

On vient au plat de subsistance : Ce que j'appelle l'ultralibéralisme, et que d'autres, comme le journal Marianne que j'adore, nomment le néocapitalisme.... je viens d'être victime d'une déconnexion, vive la Technique ! Je poursuis dans l'article suivant....



Partager cet article
Repost0
28 juillet 2007 6 28 /07 /juillet /2007 23:34

Bonjour,

J'ai passé une excellente soirée, figurez-vous ! Tout en fanfares (j'adore ça !) et en tambours, une jolie fête de village comme on en voudrait davantage ! Mais il y a un temps pour s'amuser, un autre pour s'informer et informer.

Alors, voilà, il y a un problème qu'il faut révéler au grand public :

En effet, voulez-vous diminuer votre risque de cancer ? Alors, soyez vigilants, informez-vous et dénoncez un scandale français : l'utilisation abusive, et la dissémination non moins abusive, de pesticides. La France consomme beaucoup de pesticides, trop, beaucoup trop, comme les Etats-Unis et le Japon. L'eau, l'air, les nuages, l'alimentation sont bourrés de ces composants chimiques. Lisez  "Pesticides", révélations sur un scandale français , de F. Nicolino et de F. Veillerette, chez Fayard, 2006, 19 € . On y parle entre autres d'une vaste CONJURATION alliant industriels, agriculteurs, scientifiques, administration et les médias, pour DISSIMULER les risques encourus par la population. Résistons !

A noter : Il existe un nouveau droit de l'homme, le DROIT A UN ENVIRONNEMENT SAIN . C'est le prolongement du paragraphe précédent...

A lire, un auteur juif étonnant, d'une grande indépendance d'esprit, d'une érudition sans pareille, souvent dérangeant, et salutaire en ces temps de conformisme anesthésiant : Esther Benbassa (tous ses livres sont passionnants, d'ailleurs) , elle vient de sortir "La souffrance comme identité", chez Fayard également. L'écrivain analyse la communauté juive en tant que "peuple de la souffrance" et elle ose une passionnante comparaison entre l'ancienne vision hébraïque du martyre et la pratique musulmane d'aujourd'hui, " les deux découlant d'un sentiment de désespoir ". Mme Benbassa met en garde Israël contre la tentation d'évacuer toute interrogation critique  sur le sort réservé aux Palestiniens.

En ce qui me concerne, je suggère à Israel de se libérer d'une tendance paralysante, celle qui consiste à ressasser éternellement les mêmes souffrances. Ce n'est pas en ressassant sans cesse le passé qu'on construit, qu'on avance ! Et puisque nous sommes  en vacances, je suggère aux agences de tourisme israéliennes d'organiser des séjours en Palestine, pour permettre une  compréhension plus juste de la réalité. Je suis persuadée que cela ferait avancer la nécessaire cause d'une paix juste pour tous. 

D'une façon générale (si vous ne l'avez pas encore compris !), je prends toujours la défense des David contre les Goliath, des faibles contre les puissants, des opprimés contre les oppresseurs. En 39-44, me connaissant, j'aurais risqué ma vie pour sauver les victimes des Nazis, qu'il s'agisse des tsiganes, des juifs, des communistes ou autres résistants à la barbarie, des handicapés mentaux...., aujourd'hui, je compatis à l'insoutenable souffrance des Palestiniens qui meurent à petit feu dans la plus grande prison que le monde ait jamais connu, et cela sans que l'on s'en soucie vraiment. Honte à nous, Occidentaux, qui ne réagissons pas ! Honte à nous qui ne faisons rien de tangible pour l'établissement d'une paix juste et durable dans cette partie du monde !

Un événement, dans ma vie, a déterminé mes engagements ( oui, vous allez tout savoir ! ) : ma naissance.  Ma mère, une grande bourgeoise arrogante, refusait d'accoucher dans un établissement public, et elle avait fait venir dans sa résidence secondaire, à la limite de la Picardie et de la Normandie, son médecin personnel. Et l'on attendit... Au bout d'une semaine, le médecin s'impatienta. Il fallut se rendre à l'évidence : ou la date de naissance avait mal été évaluée, ou je me faisais attendre. Toujours est-il qu' à peine le médecin parti, j'arrivais.... dans un hôpital public, puisque ma mère n'avait pas le choix :  2e déconvenue ! Et la 3e arriva aussitôt : ma mère attendait un garçon, ce fût une 2e fille ; pire encore, j'étais le bébé le plus laid de la clinique; de mémoire de sage-femme, on n'avait jamais vu pareil crapaud ! J'étais un laideron, et ma mère ne s'y résigna pas.  Sans s'en rendre compte, elle pratiqua.... la "préférence familiale", en d' autres termes elle privilégia l'amour pour ma soeur aînée. Peu avant de décéder, elle me demanda pardon : "pardon, ma petite fille chérie, d'avoir préféré ta soeur ! Finalement, c'est toi la plus gentille !". Maintenant, vous comprenez pourquoi j'ai l'art de détecter les privilèges... et de les dénoncer sans relâche !

Et au Proche-Orient, que je sache, le faible, le David, l'opprimé, c'est le Palestinien, il n'a même pas le droit de se défendre, comme tout citoyen d'un autre pays, contre l'occupant, avec des armes, on les lui retire ! Alors, j'interroge les yeux dans les yeux l'Américain ou l'Israélien : Que feriez-vous si l'on occupait votre terre ? (car c'est un gros mensonge de dire : "une terre SANS peuple pour un peuple sans terre !" - NB : On ne bâtit rien de durable sur des mensonges....). Donc, je suis toujours tentée, tout en militant pour une paix JUSTE pour les deux peuples, de prendre la défense de l'opprimé Palestinien.... D'un côté, parfois un attentat ; de l'autre, l'enfer au quotidien ! Ce n'est pas comparable ! La peur pour certains, et de l'autre côté, la peur pour tout un peuple, tous les jours, toutes les nuits, sous les bombardements continus, sans aucune liberté, privés de tout, avec des infrastructures entièrement détruites,... mais comment est-ce possible, comment est-ce tolérable ? Cela me fait pleurer ! Je voudrais vivre avec eux, pour partager leurs souffrances au quotidien, les aider à tenir le coup, à trouver des solutions ! Si j'étais là-bas, moi la femme de paix, j'appellerai TOUT le peuple palestinien à organiser la plus grande résistance jamais entreprise, face à l'oppression la plus dramatique de notre temps !  J'appellerai à faire une grève générale de la faim, pour qu'enfin le monde réagisse, pour qu'enfin cesse le martyr quotidien de ce peuple ! Les Occidentaux, et Israël en particulier, doivent faire preuve de sagesse :  Il faut sans tarder trouver une solution juste et durable, sinon ce conflit risque d'engendrer à terme une guerre mondiale, et en attendant, il est le terreau de tant de frustrations susceptibles de conduire aux solutions les plus violentes et irrationnelles ! Ce conflit est le terreau de tous les terrorismes, de tous les intégismes, quand le comprendra-t-on enfin ? Soyons enfin raisonnables ! Voyons la réalité en face, et réagissons sans tarder !

J'avoue d'ailleurs que la société israélienne, telle qu'elle se dessine de plus en plus, me chagrine (on est loin des Kibboutz d'antan, basés sur la solidarité entre les membres...) : Je suis une adepte de la non-violence active - celle de Gandhi ou de M.L. King.. - , et la société israélienne est avant tout militaire (Israël n'aurait pas besoin de se sur-armer et d'inciter au sur-armement des pays amis voisins, s'il pratiquait une polique juste envers les Palestiniens plutôt qu'une politique influencée par ses propres extrémistes religieux ou fascistes ! Et la paix du monde ne serait pas menacée ! ) ; par ailleurs, moi qui ai horreur de tout ce qui est dogmatique,  des certitudes établies, je pense en particulier à celles de l'Eglise catholique, - comment puis-je souscrire aux .... 613 "dogmes", et même interdits, de la religion juive ? Et puis, compte tenu de mes origines (la naissance que je viens de vous raconter, et ses conséquences sur mes engagements), j'ai horreur des "privilèges", de l'"élitisme"... Or, que vois-je dans la Bible hébraïque ? On y parle de ..." peuple élu " ! Enfin, toujours par rapport à mon vécu d'enfant (  et à ce propos, ma mère m'a raconté qu'à 4 ans déjà, en plein cours Hattemer près de l'avenue Foch, l'un des plus sélect, je me suis énervée contre "tous ces riches plein de bijoux, si prétentieux", en les opposant à "tous les pauvres qui n'ont rien, eux... ! ), j'ai horreur  de la pire idole de notre temps, la plus dangereuse, la plus aliénante,... celle de l'Argent-Roi , du Dieu-Argent ! Malheureusement, les Juifs, bien malgré eux d'ailleurs - puisqu'on les a longtemps et souvent, au nom d'un racisme scandaleux, contraints à se cantonner aux métiers du commerce, ne pouvant exercer de professions libérales -, se sont spécialisés dans les activités lées à l'argent, et même aux diamants, négoces en tous genres, entreprises, grandes entreprises, banques, bourses .. ne sont-ils pas, d'ailleurs, l'inventaire de la Bourse, qui fait le malheur de tant de salariés sacrifiés au nom du profit maximum pour les actionnaires qui, eux, comme je l'ai déjà dit, s'enrichissent sans travailler ! Enfin, moi qui respecte le Droit, et notament les droits de l'individu, comment ne pourrais-je pas m'interroger sur les PRIVILEGES ( voici le mot tant honni ! ) de ceux, Américains ou Israéliens, entre autres,  qui  exigent qu'on respecte les résolutions internationales, alors qu'eux-mêmes ne cessent de les transgresser, au nom de leur Puissance absolue ? Non, vraiment non, je n'aime pas l'injustice !

Pour moi, il est clair qu'Israel pourrait assurer la sécurité à laquelle ses citoyens aspirent légitimement, en appliquant le plan de Genève ou le plan de paix proposé par les pays arabes . C'est une question de choix, de volonté ! Israël ne doit plus laisser ses extrémistes religieux ou politiques inspirer sa politique ! La paix ne s'obtient que par la justice, et pas par l'injustice, que par la diplomatie, et non par la violence d'une occupation qui ne cesse de gagner du terrain ! J'aimerais tant voir la paix se concrétiser avant de quitter ce monde pour un monde meilleur ! Ce jour-là, je ferais la fête, une grande fête à laquelle je convierais tous les hommes et toutes les femmes de bonne volonté de la terre....

Pour l'instant, les chrétiens fondamentalistes au pouvoir en Amérique, au nom du Bien, procèdent au sur-armement de toute la région ! C'est de la folie ! Ce n'est pas comme ça qu'on arrive à la paix ! Il n'y a que les marchands d'armes et les industriels de la reconstruction qui y trouvent leur compte ! Pas les peuples ! Soyons raisonnables ! Ca suffit, les folies américaines ! Dénonçons-les sans relâche !
 
J'appelle tous les artisans de paix et tous ceux qui sont épris de justice à faire sans relâche pression pour que les gouvernements se donnent pour priorité de résoudre la question du Proche-Orient, au lieu de laisser la situation pourrir.... au détriment d'une paix juste et durable pour tous ! 

Je reviens un instant sur l'affaire lybienne, pour citer les Verts (car il ne faut naturellement pas compter sur nos médias de propagande pour le faire) : Ils ont dénoncé un "TROC" : " Nicolas Sarkozy fait prendre des risques à la planète", et "fait prendre des risques à la France de devenir le pourvoyeur de nucléaire militaire de quelques régimes absolument inacceptables". Et Noel Mammère (je l'aime beaucoup, celui-là, il dit toujours des choses pertinentes, il n'a pas la langue de bois) ajoute : " La rançon (des infirmières et du médecin),  c'est quand même une centrale nucléaire pour un dictateur sanguinaire " . L'accord  "écoeure"  Cohn-Bendit....

Mais que ne ferait pas M. de Sarkozy pour assurer sa promotion.... même hors frontières, maintenant ! Quand je vous disais qu'il aspire à jouer un rôle prépondérant dans les affaires du monde... Maintenant qu'IL A LA FRANCE, IL VEUT LE MONDE ! Son ambition n'a pas de limites.... Ouvrons les yeux !  Et résistons ! 
 
TELE-SARKOZY :  (je veux parler de FR2, je me suis spécialisée dans cette chaîne car je trouve qu'on l'oublie trop alors qu'elle est  entièrement dédiée à faire la promotion du produit Sarkozy) :  Comme à son habitude, FR2 cite tout ce qui encense notre nouveau Président, et tout ce qui nuit à son adversaire socialiste ( la chaîne pense déjà aux prochaines échéances électorales...) ; aujourd'hui, 28.7.7 on a ainsi droit à l'interview de la jeune secrétaire d'Etat aux Affaires étrangères(à quand une interview d'opposants à la politique de Sarkozy ?) ; elle "admire" le Président (donc, Français, il est admirable), elle vante son volontarisme, elle est déçue par le PS "car il ne propose rien de nouveau" contrairement à Sarkozy.  Voilà, FR2, comme à l'accoutumée, fait d'une pierre deux coups : on valorise le Président, on critique l'opposition. Toute l'actualité est de la même veine ! 

Français, nous sommes dans un pays totalitaire ! Il n'y a plus de liberté d'information, il n'y a plus que la propagande de Sarkozy ! Quand est-ce que le président de Reporters Sans Frontières s'en inquiétera, au lieu de sans cesse ressasser les mêmes critiques à l'égard de Cuba ?

Deux dernières remarques : Les cadeaux fiscaux aux riches, qu'on se garde d'évoquer comme tels (on préfère parler du bouclier fiscal, c'est moins gênant), eh bien ils vont non seulement se répercuter sur le pouvoir d'achat des Français, mais aussi sur la dette, il ne faut pas l'oublier ! C'est une politique qui n'est ni juste ni raisonnable.

Les débauchages au centre comme à gauche : C'est une manière de tuer les autres partis ( diviser pour régner - bravo la "démocratie irréprochable" ... à parti unique ! ), mais pas seulement ! Les Français, à travers Bayrou, ont dit qu'ils voulaient le rassemblement ; qu'à cela ne tienne, on le leur sert , c'est payant électoralement parlant... mais c'est du populisme, et c'est d'un cynisme scandaleux !

Français, on vous trompe ! Ne vous laissez pas berner ! Sarkozy veut seulement votre adhésion  pour sa gloire personnelle (son ego est démesuré) et pour amplifier la politique ultra-libérale dévastatrice que vous avez pourtant rejetée lors du référendum sur la constitution !

Une dernière remarque : Avez-vous vu l'écriture de Sarkozy sur sa profession de foi du premier tour ? (au 2e tour, prudemment, on a juste reproduit sa signature).  Quand je l'ai découverte, j'ai compris que c'était celle d'un  malade, d'un désaxé, cette écriture est totalement irrégulière, elle est désarticulée, etc, je ne suis pas graphologue, mais plusieurs personnes à qui j'en ai parlé, avaient remarqué la même chose, et parmi elles, des centristes modérés ! Cela sautait aux yeux ! Et je suis sûre que n'importe quel psychiâtre ou graphologue aurait fait une analyse dévastatrice pour notre président actuel !

Pauvre France....où ce dangereux individu va-t-il la mener ? Le réveil sera très dur...

Encore une fois, si la presse n'est plus libre en France sous Sarkozy, lisez celle de l'étranger ! Alors peut-être  commencerez-vous à ouvrir les yeux sur la réalité derrière la poudre aux yeux quotidienne !

C'était votre Eva, qui est très triste, malgré la jolie soirée en fanfares.... heureusement sans Sarkozy !

A bientôt !

Partager cet article
Repost0
27 juillet 2007 5 27 /07 /juillet /2007 13:03
Bonjour,

Oui, nous avons accouché d'une société monstrueuse !

Ma faculté d'indignation est toujours intacte. Or, aujourd'hui, j'apprends que les grands patrons français sont parmi les mieux rémunérés du monde, et quelle rémunération s'il vous plaît ! 33 millions d'€ pour le patron de Renault , et 14 millions d'€  ( "seulement "! ) pour le patron de l' Oréal ! Combien les salariés gagnent-ils, depuis quand ne sont-ils pas augmentés (on doit certainement leur accorder de maigres avantages, âprement négociés centime par centime) ? Pendant ce temps, le salaire moyen d'un grand patron européen aurait augmenté de 59% ... en un an !!!  Et donc les écarts de revenus ne cessent de se creuser... est-ce sain, souhaitable, éthique ?

Cela, je ne cesse de le dénoncer. Notre société a perdu la tête ! Et avec Sarkozy, les scandaleuses distorsions ne feront que s'accentuer !

Ce type de société qui creuse toujours plus les écarts entre une toute petite minorité de nantis et le reste de la population, est parfaitement inadmissible. Pourtant, voilà la société occidentale telle qu'elle est,  telle qu'on l'accentue avec des "racailles" comme Bush , Thatcher ou Sarkozy ...  Et ces gens-là veulent  IMPOSER ( au nom d'une curieuse conception de la démocratie ! ) ce modèle-là au reste du monde ?

Il faut d'urgence instaurer un autre type de société, plus humain, plus juste, plus solidaire, plus moral . Le marché ne peut être une fin en soi, et les écarts ne peuvent continuer de se creuser entre ceux qui ne savent plus quoi faire de leur argent, et ceux qui meurent de faim ou survivent dans une misère absolue. C'est un devoir moral de réorganiser la société, on ne peut indéfiniment laisser le plus fort imposer sa loi au reste de l'humanité. A la mondialisation financière, il faut opposer un gouvernement mondial, éthique, réellement démocratique, qui limite cette folle spirale et traduise en actes globaux les aspirations des peuples (en matière économique, sociale, écologique, militaire).

Je rajoute ce paragraphe à l'article déjà écrit, après avoir vu le titre du magazine Le Point de cette semaine : Spécial riches . Voici un extrait :  "La partie supérieure du gâteau forme un club de 95.OOO individus seulement, dont les fortunes s'élèvent au minimum à 30 millions de dollars et constituent plus d'un tiers du magot planétaire" .  " Certaines fortunes ne sont même pas calculables " . Et il n'est pas facile de satisfaire les caprices de ces individus ! Les paradis pour milliardaires valent d'ailleurs de l'or : "Plus de 30.000 euros le m2 " !  Et ce sont ces gens-là qui sont aux commandes, notamment à travers leurs représentants dans la presse ou dans la politique. Pendant qu'une partie de l'humanité lutte quotidiennement pour sa survie, d'autres hésitent entre un WC en or ou en diamants !

Les multinationales sont des pieuvres qui étendent leur emprise...  Les actionnaires s'enrichissent toujours plus, en dormant ( pour eux, la valeur "travail" chère à Sarkozy n'existe pas)... Les financiers sont affranchis de toute loi...  Les salariés doivent  se serrer toujours plus la ceinture, afin de permettre aux plus riches d'augmenter encore leur fortune.... On demande aux employés toujours plus de rentabilité, de flexibilité, de soumission, pour permettre des profits plus démesurés ... Les victimes du grand désordre établi ne se comptent plus !

Permettez-moi, exceptionnellement, de reprendre ce que j'ai écrit dans l'article n° 10 , "Wanted..." :

" Pendant que les Français s'émerveillent avec Polnareff ou l'affaire Lybienne, tous ces coups de communication qu'on leur jette en pâture, derrière leur dos le Parlement travaille à une mutation sans précédent et probablement définitive de la société : Transformation de La France en pays à l'américaine, une jungle sauvage où les individus sont sacrifiés aux appétits démesurés des actionnaires et autres financiers ou grands groupes industriels, .... transfert des ressources des plus modestes vers les plus nantis.... verrouillage progressif de toutes les libertés.... mort du modèle social..... enterrement des services publics et de la démocratie.... mépris le plus complet des besoins et des désirs de la population... "  Et installation, peu à peu, d'une dynastie sarkozienne pour préserver, pérenniser  et  même augmenter les privilèges des plus favorisés. On prend soin des élites, on les chouchoute, et on ponctionne les autres... 
  l' EUGENISME SOCIAL ! 

Attention ! Sarkozy pense au long terme... et il prépare dès maintenant sa relève, avec Cécilia, et un jour, pourquoi pas ? La progéniture présidentielle. Tout doit être fait pour continuer à gouverner, sinon soi-même, du moins à travers la famille. Et bien sûr dans l'intérêt des grandes puissances financières, pas dans celui du peuple. Quand les Français ouvriront-ils enfin les yeux ? Il semble que les chancelleries occidentales soient déjà moins enthousiastes d'avoir comme partenaire le bouillant et imprévisible Sarkozy
!

Résistons !  C'est dans l'intérêt de tous, et des générations futures...

Votre Eva, frémissante d'indignation ! 

PS :  Illustration en matière de consommation : La TVA dite mensongèrement SOCIALE, qu'on nous prépare en douce pendant les coups d'éclat du Président,  entraînerait , si elle  passait de 19,6 % à 21,6 % , un prélèvement supplémentaire annuel de ... 270 €  par ménage ,  et de 570 € si elle était alourdie de 5 % !

Voilà, il faut bien subventionner les cadeaux fiscaux aux milliardaires.... C' est  NOUS  qui allons les payer ! Vous imaginez le poids pour les plus pauvres ? ------ NB  :  J'ai suggéré au PS de proposer dans son "programme" la diminution de la TVA sur les produits de base , et l'augmentation de celle-ci sur les produits de luxe ; ce serait une mesure juste et, clairement expliquée avec des mots tout simples, populaire...  Serais-je entendue ???
Partager cet article
Repost0
26 juillet 2007 4 26 /07 /juillet /2007 20:08



Bonjour,

Je récidive, car j'ai ressenti le besoin d'exprimer ce que j'entrevoyais très fort, et qui est prophétique. 

De Gaulle était prophétique quand, avant tout le monde, il avait compris qu'il fallait résister à ce qui se préparait. Je crois avoir été prophétique quand, quelques jours seulement après les attentats qui en 2001 ont frappé New-York, j'annonçais que la source de tous ces problèmes résidait dans la lutte acharnée que se livraient les intégrismes de tous bords pour imposer leur vérité.  J'envisageais d'écrire un livre sur le sujet, en démontant le mécanisme des fanatismes chrétien, musulman et juif (oui, juif, car si le drame du Proche-Orient perdure, c'est à cause d'une poignée de colons extrémistes qui veulent à tout prix imposer le Grand Israêl et qui réussissent à entraîner les politiques dans leurs sanglantes chimères) , et en proposant des solutions en étudiant les racines communes des trois religions monothéistes, car je suis une femme de paix - mais, perfectionniste, la préparation du sujet m'a demandé trop de temps et d'autres auteurs ont commencé à aborder la question. J'ai conservé l'importante documentation accumulée.

Croyante , dans la prière ,  aussitôt  j'ai cherché à comprendre l'explication de la tragédie de sept.2001.  Et aussitôt j'ai vu arriver sur moi , comme si cette image tombait du ciel , la silhouette de la Tour de Babel. J'ai immédiatement compris la signification : L'Amérique était victime de son arrogance, de son orgueil démesuré, et à travers ces événements , le Père Céleste s'adressait à son coeur et à son intelligence pour l' amener à réfléchir sur son inconduite. Mais non, ce pauvre Bush qui se prétend chrétien et qui n'est qu'un sinistre crétin, a poursuivi la politique impérialiste des Etats-Unis et l' a même aggravée en entraînant son pays dans une aventure désastreuse et sanglante, noyant sous les bombes  l'Irak ( NB On verra un jour les conséquences sur la santé des habitants à long terme, comme au Vietnam, en Palestine - ou encore parmi les vétérans américains ) ! Un chrétien est un homme de paix , Bush est un vulgaire cow-boy qui règle les problèmes par la force, une force démesurée comme au Proche-Orient d'ailleurs, et cet homme qui milite ardemment contre l'avortement , c'est-à-dire pour le droit à la vie , est à l'origine des pires tueries, du calvaire de tout un peuple ... et il veut récidiver, ce fou, en Iran ? Il n'a pas compris ? Cet homme est dangereux, qu'attend-on pour le traîner devant un tribunal pour crimes contre l'humanité ? Et pourquoi la puritaine Amérique s'exonère-t-elle des droits humains et internationaux les plus élémentaires ? Pourquoi ne peut-elle jamais payer pour ses crimes, comme ses alliés les plus fidèles d'ailleurs ? Il y a des peuples, et non des moindres, qui sont hors-la-loi, qui se permettent tout au nom de leur puissance.... (Le guerrier Blair, au fait, est le nouvel émissaire de la paix au Proche-Orient ? Tiens donc !) .

Pour moi, qui suis une femme de paix, je pense qu'une des sources du terrorrisme se trouve dans le sentiment du "deux poids deux mesures", avec son cortège de ressentiments, de désespoir, de malheurs, de violences...

WANTED ! 

Français, il y a un autre homme dangereux, dans notre pays, ne le voyez-vous pas ?

Savez-vous ce qu' est un prophète ? C'est tout simplement une personne qui a de formidables INTUITIONS, et qui voit venir les catastrophes AVANT qu'elles arrivent.... dans sa famille, ou pour son pays, ou pour l'humanité !

Et voici ce que je sens venir....

Pendant qu'on amuse le peuple avec des concerts ou pendant qu'on l'occupe ( et qu'on occupe le temps d'antenne à la TV par ex ) avec des effets d'annonce, des voyages en Lybie ou en Afrique, des images très people...... derrière son dos s'opèrent les plus fantastiques BOULEVERSEMENTS jamais entrepris dans l'Histoire de France, et pour le malheur des Français !

Mais auparavant, je voudrais vous interpeller sur une TECHNIQUE désormais bien rôdée de la part de M. de Sarkozy : Chaque jour, d'une manière ou d'une autre, il crée l'événement, pour MASQUER ce qu'il prépare, avec son gouvernement, contre les Français... Il y a ce dont on parle, ce qu'on voit, et ... les COULISSES ! 

Les coulisses, c'est tout simplement la TRANSFORMATION de la FRANCE, pays civilisé, avec des règles, un état de droit, des valeurs, des acquis sociaux que le monde nous ENVIE.... en un Etat à l'AMERICAINE, c'est-à-dire ultra-libéral, où tout ce qui se fait est subordonné à l'impitoyable loi du marché qui brise les plus faibles, à la loi de l'Argent, de la compétition, de la jungle, où les individus sont SACRIFIES aux appétits financiers d'une poignée de privilégiés cupides et arrogants, où ce qui prime, c'est l' Economie, la Finance... alors que l'humain, et lui seul, devrait être au coeur des projets de société ! L'économie doit être au service de l'individu, et non l'inverse ! Sinon, on arrive à une société monstrueuse !

Ce qui se trame  DERRIERE  notre dos, c'est la CONSOLIDATION définitive et redoutable de la main-mise des puissants groupes industriels ou financiers ( ceux-la même, par ex, qui décrètent des guerres au nom de leurs seuls intérêts, - industrie militaire, industrie de la reconstruction ensuite, avec de juteux profits à la clef ) sur la société France,  c'est le TRANSFERT des ressources et des acquis des plus pauvres vers les plus riches, comme aux Etats-Unis,  c'est le VERROUILLAGE de toutes les libertés (censure, médias, contrôle de nos vies partout...) , c'est la MORT du modèle social si envié dans le monde,  c'est l'ENTERREMENT de la démocratie ,  c'est le MEPRIS le plus complet des besoins et des désirs des peuples.... Et par ex, la Constitution européenne "revenue" sans que les Français aient été consultés....

Les Français avaient dit NON à la Constitution européenne ultra-libérale, dans un fantastique pressentiment de sa dangerosité gravée dans le marbre ! Et ils auraient été plus nombreux à dire non, si les médias, déjà, n'avaient tout tenté (au nom d'une conception très particulière de la démocratie...) pour les en dissuader ! ( Qu'en pense le Président de Reporters Sans Frontières ? ) . Dans son infinie sagesse,  comme le Général de Gaulle d'ailleurs, le peuple se méfiait du libéralisme ... Mais on ne tient pas compte de l'avis des peuples, quand ils refusent une constitution dangereuse ou quand ils disent non à la guerre ! Les gouvernants qui sont censés les représenter prennent des décisions qui ne réflètent jamais la volonté des peuples...  C'est très grave ! Où est la démocratie ? Et nous prétendons donner des leçons de démocratie au reste du monde ?

Avec Sarkozy, ce sera encore pire ! Car c'est un tyran ! Tout en se réclamant hypocritement d'une démocratie "irréprochable", il décide de tout , tout seul , à sa façon ! C'est un dangereux manipulateur ! Il personnalise son pouvoir ! Il impose le culte du chef ! Il anesthésie les consciences ! Il divise pour régner ! Il neutralise l'opposition en offrant des strapontins ! Il anéantit la démocratie ! Il organise le transfert des ressources et des droits  des pauvres vers les plus riches ! Il détruit l'essence même de la France, ce qui fait son originalité, sa spécificité !  Il change la France, son âme, ses valeurs, ses idéaux ! Il américanise la France ! Comme c'est grave !

Bientôt, si nous ne réagissons pas, il sera trop tard !!!

Un régime totalitaire se met en place !

La nature même de la France  est en train de changer !

Et une dynastie, celle des Sarkozy au service du Grand Capital, se met en place !

Réagissons AVANT qu'il ne soit trop tard !

C'était Eva, très prophétique ce soir, annonçant des malheurs à l'avance pour qu'ils n'arrivent pas !

Réagissez ! Mettez-vous en mouvement ! Défendez l'humain, la sagesse, ... défendez votre pays ! J'appelle à l'INSURRECTION salutaire des CONSCIENCES !

Sinon, on va tous DROIT DANS LE MUR !

Et pas seulement la France ! Car Sarkozy, même s'il ne l'avoue pas franchement, veut être le chef d'orchestre des affaires du monde ! Et ce sont aussi les générations futures qui pâtiront des choix d'aujourd'hui, probablement IRREVERSIBLES !

Votre Eva

 

Partager cet article
Repost0
25 juillet 2007 3 25 /07 /juillet /2007 21:58


Re-Bonjour,

Je reprends l'article 8, "coups d'éclat de la droite et défaite de la gauche" , où je l'ai laissé.  Je vous disais que les médias se sont LIGUES contre le PS (puisque lui seul, en fait, représentait un danger). Je vous donnerais des exemples dans d'autres articles - mais comme je suis gentille, ce soir, je vais tout de suite vous en donner un, justement sur télé-propagande FR2 . Alors voilà, les Eglises de toutes dénominations protestent contre les mesures répressives du futur Président, à l'époque ministre de l'Intérieur. Silence assourdissant dans les médias ! Et silence total sur FR2. Quoi ? Les croyants votent en général à droite , il ne faut surtout pas perdre cet électorat ! Seulement voilà, les Eglises décidément bien irrévérentieuses, demandent à être reçues par le gouvernement. Le Premier Ministre, M. de Villepin, et le Ministre de l'Intérieur, M. de Sarkozy, les reçoivent donc. Bien. Que voit-on à FR2 ? La chaîne se décide à en parler, elle ne peut plus faire autrement . Alors, elle montre les chefs religieux de toutes confessions (c'est beau, l'unité de l'Eglise, vous ne trouvez pas ?) reçus par.... le Premier Ministre ! Comme ça, c'est lui qui porte la responsabilité de cette vilaine politique, indulgente aux riches, cruelle envers les pauvres ! La chaîne fait d'une pierre deux coups : elle discrédite l'adversaire déclaré de Sarkozy, elle tait la responsabilité du Ministre de l'Intérieur ! 

Allez, vous mourez d'envie d'avoir un second exemple. Je vais encore être gentille, vous voyez ! Profitez-en ! Bien, la V, maintenant. C' dans l'Air, l'émission où l'on fait débattre essentiellement des gens d'accord entre eux, de droite - et quand on  fait venir un économiste, on prend le plus libéral d'ente eux, du magazine Le Point, Jacques Marseille, qui débat avec lui-même des mérites du libéralisme . Donc, la V parle ce jour-là de la police. Un invité de marque, pour parler du sujet, le président du syndicat de la police, pro-Sarkozy. Il fait l'éloge du Ministre de l'Intérieur, avec des termes dignes d'un régime totalitaire, que M. Ménard -le directeur de Reporters Sans Frontières- se plairait à dénoncer s'ils étaient prononcés à Cuba plutôt que dans la France de Sarkozy.... donc, il fait cet éloge au moment précis où, en France, des policiers manifestent pour dénoncer les ravages de la politique ultra-répressive du Ministre de l'Intérieur Sarkozy ! En pleine période électorale ! Ca, c'est de l'information... partisane ! Silence sur les critiques concernant la droite ultra-libérale, et haro sur le PS et cette pauvre Ségolène attaquée de toutes parts !

J'ai alerté le PS, en vain. J'ai dit : Frappez un grand coup, comme Bayrou sur TF1 ! Ca l'a propulsé dans le coeur des Français ! Il a su trouver avec sa petite équipe de fidèles les mots qu'il fallait pour dénoncer 1°) La connivence des médias avec Sarkozy  2°) La collusion de Sarkozy avec les grandes puissances financières  3°) Le risque d'Américanisation de la France. Et pan dans le mille ! Ca a marché, il a frôlé les 20% d'électeurs...

 J'ai proposé au PS qu'il porte plainte contre X pour toutes les attaques dont il fait l'objet, injustement et en permanence ; ou bien qu'il s'offre des pages de publicité dans les médias afin de dénoncer les atteintes à la liberté de la presse, cela aurait coûté moins cher que de perdre les élections ; ou encore d'appeler à une grande manifestation pour défendre l'indépendance des médias, et donc la liberté, et donc la démocratie (voir mon premier article). Le but était, pour moi, d'attirer l'attention des Français anesthésiés ! Le PS ne m'a pas écouté. Dommage ! Et il s'est plaint après les élections, trop tard ! (Souvenez-vous de l'envolée, justifiée, de Ségolène Royal contre David Pujadas, au micro de FR2).

Je détaillerai une autre fois les autres raisons. Citons pêle-mêle le manque de programme (un vaste catalogue de mesures non chiffrées d'ailleurs), l'improvisation permanente face à une machine de guerre sarkozienne dûment financée par les grandes puissances de l'Argent, les divisions au sein du PS, le manque de clarté et de précision, des thèmes peu convainquants en tous cas pour les plus défavorisés (un électorat qu'il faudra bien convaincre un jour), l'emploi d'un jargon incompréhensible ( "la politique par la preuve " de Ségolène, par ex, à opposer au tout simple " ce que je dis, je le fais " de Sarkozy ), une campagne peu offensive contre l'adversaire, manquant de conviction et de force, un manque de réactivité face aux événements et aux critiques de la droite, une absence de perspectives face au monde qu'on nous prépare, de la lourdeur, un angélisme contrastant avec la férocité des représentants de l'ultra-libéralisme à l'américaine , .... et j'en passe !

La gauche devrait toujours gagner : sa spécificité, c'est de défendre l'intérêt du plus grand nombre possible de citoyens, et notamment des plus faibles d'entre eux. La droite n'est là que pour consolider les avantages d'une minorité très nantie.

Si la gauche perd, c'est parce qu'elle ne sait pas METTRE EN VALEUR, CLAIREMENT, avec des mots SIMPLES, la politique qu'elle entend mener au service des citoyens. Et parce qu'elle a contre elle les grands médias aux mains des grandes puissances militaro-financières.

Si la droite gagne, c'est parce qu'elle dissimule adroitement , et hypocritement , ses vraies intentions ( rappelez-vous, la TVA dite "sociale", alors qu'elle nuit gravement aux intérêts des Français ) , c'est parce qu'elle n'annonce pas vraiment la couleur, en un mot c'est parce qu'elle TROMPE les Français.

Français, réveillez-vous .

Et vous la Gauche, réveillez-vous aussi ! Unissez-vous dans la clarté, et en étant offensive, contre la droite ennemie du peuple.

Il y va de la paix sociale ! Il y va du mieux-être des Français ! Il y va de la pérennité du service public et des conquêtes sociales ! Il y va de l'avenir des générations, car une politique au seul service des grands intérêts financiers est dangereuse pour la planète !

C'était vôtre Eva la résistante , toujours aussi résistante....

Soyez des résistants, vous aussi, dans votre intérêt et dans celui de vos descendants !

PS Pardonnez-moi, comme d'habitude c'est un premier jet, et cette fois-ci, je ne peux corriger en raison d'un problème technique. En particulier, je viens de remarquer sans pouvoir l'arranger, "le plus libéral d'entRe eux, Jacques Marseille", et  "le PS ne m'a pas écoutéE". Deux fautes parmi beaucoup d'autres , sans doute.... Allez, disons que ces fautes pimenteront mes articles !

Coucou ! Encore moi.... Je viens de découvrir, sur mon blog, le moyen de corriger les fautes d'un texte déjà écrit et publié. Je ne vais pas pour autant corriger les fautes de cet article, tout simplement pour ne pas supprimer le dernier charmant paragraphe qui vous explique comment je travaille : d'un seul  premier jet ! (Soyez indulgent... tout au moins envers moi ! Et puis envers tout le monde, si vous pouvez....).

Au fait, croyez-vous que Nicolas et Cécilia me liront un jour ? -  Ah, j'ajoute qu'il y a une chose que j'aime bien chez notre Cécilia "nationale", c'est qu'elle est... Espagnole ! Olé !


Partager cet article
Repost0

R-Sistons

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
  • Contact

Recherche

Archives

Pages