24 mai 2011 2 24 /05 /mai /2011 13:24

Alerte, dernière mn ! Le mouvement des Indignés, comme les Révolutions arabes,

sont aussi l'oeuvre de la CIA relayée par les réseaux sociaux, Facebook ou Twitter,

tout sera récupéré au profit des tenants du Nouvel Ordre Mondial,

qui veulent sous leur égide uniformiser le monde,

en écartant les dirigeants indépendants,

ou les "dictateurs" accaparant les ressources des pays

au détriment des multinationales de l'Occident.

Ils seront remplacés par des pions du NOM

(comme en Georgie ou en Afghanistan) 

au seul service des intérêts de l'Occident,

  et bienveillants à l'égard d'Israël.

C'est dans ce cadre que les Indignés s'implantent en Turquie:

Il faut que ce pays soit aux ordres de l'OTAN !

L'Empire veut tout contrôler, Gouvernements et ressources,

tout diriger, tout piller, et après avoir soumis les pays,

le Nouvel Ordre Mondial pourra enfin attaquer Russie et Chine, deux gros morceaux,

avec comme supplétifs de leurs abominations, des citoyens européens.

Les Européens sont aujourd'hui, par la volonté des dirigeants ne les représentant pas,

totalement alignés, soumis, aux Anglo-Saxons. Alerte, nous sommes tous floués !

eva R-sistons

 

http://fr.academic.ru/pictures/frwiki/72/Honore_Daumier_The_Uprising.jpg

 

 

 

 

 

Et voici que commence le Printemps des Français !

 

 

J'appelle à un printemps des peuples

avant qu'il ne soit trop tard !

Tous ensemble,

partout,

en même temps,

jusqu'à satisfaction.

Utilisons les réseaux sociaux,

mais cette fois dans notre intérêt à tous !

 

Indignons-nous ! Résistons ! 

Il y va de notre avenir à tous !

A la mondialisation ultra-libérale

doit répondre la mondialisation des luttes !

 

eva R-sistons

 

.

 

http://fr.academic.ru/pictures/frwiki/72/Honore_Daumier_The_Uprising.jpg

 

http://fr.academic.ru/pictures/frwiki/72/Honore_Daumier_The_Uprising.jpg

 

Reçu ces informations:

 

Attention, ce qui arrive à Perpignan

est en train de se passer dans plusieurs villes de France !

 

En avant, le Printemps des Français comme en Espagne ou dans les pays arabes,

en avant le Printemps de libération des peuples en voie d'appauvrissement complet

pour permettre à une poignée de banquiers de s'enrichir toujours plus !

 

eva R-sistons

 

 

 

 

 

Pour l'instant , il a été convenu de se réunir, au même endroit tous les soirs à 19h00 .

 

Ce sont des jeunes qui ont lancé l'idée.

Ce soir tout le monde avait droit à la parole.

Ils ont besoin d'aide pour  essayer d'élargir le plus possible aussi bien en nombre de personnes qu'en propositions.

Toutes les idées sont les bienvenues.

Vous pouvez prévoir votre casse-croûte pour repas collectif ensuite si ça vous dit, ou participer sur place pour achat collectif.

 

 
"Dernière minute


Un rassemblement spontané place de la République, à Perpignan, en soutien au mouvement espagnol et pour dénoncer la politique d'austérité imposée par la BCE,  le FMI et la politique mondialiste capitaliste..


 

 

Le soir à partir de 19h

Soyons nombreux!"

.

 

Si vous souhaitez comprendre ce qui est en train

de se passer à Perpignan et à d'autres endroits en France,

allez sur le lien ci-dessous

 

http://reelledemocratie.com/

 

 

Reçu ce commentaire

sur mon blog sos-crise (actualité)

 

On commence à s'organiser ici à Lyon

avec un rassemblement prévu à 19 heures tous les soirs.

 

Quelques photos de lundi soir à ce lien :

http://www.facebook.com/media/ set/?set=oa.228484913834987

 

 

http://img.over-blog.com/300x374/1/18/15/06/D12---mai-10/resister-NOM.jpg

 

 

Contre la prise en otage de la démocratie,

la jeunesse espagnole se lève  

.


« Ce que nous vivons, ce n’est pas une crise, c’est une escroquerie ! » C'est à présent au tour des espagnols de se soulever contre les « potions amères » des gouvernements européens et l’impunité des banquiers.

Inspirée par les mouvements démocratiques dans les pays arabes, la population se soulève de façon spontanée. Réunis sous le mot d'ordre « Pour une vraie démocratie, maintenant ! », des centaines de milliers d’Espagnols, en premier lieu des jeunes, se sont retrouvés dans les rues de plus de soixante villes du pays. Les manifestants dénoncent la précarisation, le pouvoir de la finance et l'irresponsabilité, voire la complicité des responsables politiques. Ils demandent, surtout, que la crise soit payée par ses principaux responsables, notamment l'industrie financière et bancaire.

Les mobilisations ont commencé le dimanche 15 mai, et depuis trois jours, les manifestants occupent la place de la Puerta del Sol, à Madrid. A l’inverse des médias français, qui semblent avoir fait l’impasse sur la mobilisation, la presse espagnole reprend largement les slogans de ceux qui se réclament du « mouvement du 15 mai ». « Il y a des alternatives politiques, il suffit juste de les réinventer. Sans violence, mais avec fermeté » clament ainsi les manifestants. La mobilisation doit se poursuivre au moins jusqu'au 22 mai, jour des élections régionales et municipales en Espagne.

L’Espagne, le Portugal, la Grèce, l’Irlande subissent de plein fouet les politiques antisociales promues par l'Union européenne et le Fonds monétaire international et appliquées en l’absence de tout débat démocratique : coupes franches dans les dépenses publiques, baisses des salaires, des retraites et des minimas sociaux, démantèlement des services publics... Des politiques qui sont amenées à se généraliser avec la nouvelle « gouvernance économique » qui s’apprête à être votée en juin au Parlement européen.

Pourtant les résistances se multiplient : Au Portugal, le défilé de la « génération fauchée » a rassemblé des centaines de milliers de manifestants en mars. En Grèce, les grèves générales se succèdent. Celle du 11 mai a été très suivie, avec des dizaines de milliers de manifestants qui s’opposaient aux mesures d’austérité injustes – qui ont par ailleurs prouvé leur ineptie en plongeant le pays plus profondément dans la récession.

Il est temps de dire non ! C’est pourquoi Attac France, avec les Attac d’Europe, a lancé une pétition contre les politiques d’austérité de la nouvelle gouvernance économique européenne (http://www.france.attac.org/non-la-gouvernance-economique-du-pacte-pour-leuro), et se rendra au Havre ce week-end à l’occasion du contre-G8 afin de clamer haut et fort que les peuples doivent passer avant la finance.

Attac France,
Paris, le 19 mai 2011

http://www.france.attac.org/articles/contre-la-prise-en-otage-de-la-democratie-la-jeunesse-espagnole-se-leve

 

 

 

Lire aussi :

 

Quand une société oublie ses enfants,

elle se suicide à très court terme


http://ripostelaique.com/eric-bougaud-quand-une-societe-oublie-ses-enfants-elle-se-suicide-a-tres-court-terme.html

 

 

http://fr.academic.ru/pictures/frwiki/72/Honore_Daumier_The_Uprising.jpg

 

http://fr.academic.ru/pictures/frwiki/72/Honore_Daumier_The_Uprising.jpg

 

 

Sur mon blog actualité crise

sos-crise, derniers posts

 

 

http://img.teva.fr/03E8000000150269-photo-dvd-dr-jekyll-and-mr-hyde-1931.jpg

 


Comité de soutien à Nafissatou Diallo

  Le Français Dominique Strauss-Kahn, président du Fonds monétaire international, riche, puissant, célèbre, boursouflé d’arrogance et de vanité, est accusé d’avoir violé une femme de chambre, une immigrée africaine musulmane sans histoires [...]

Lire la suite

 

 

.

 

LA DÉSOBÉISSANCE EUROPÉENNE DOIT ÊTRE LE GRAND SUJET POLITIQUE DE 2012

  .

 

article_d_Aurelien_Bernier-ec702.png

 

 

Le Droit, arme de l'Europe libérale pour placer les peuples sous la tutelle des Marchés financiers

 

Texte d’Aurélien Bernier, porte parole du Mouvement politique d’éducation populaire (M’PEP), publié dans l’Humanité Dimanche du 19 au 25 mai 2011.

Le 23 mai 2011.

 

 

Tous les partis et mouvements de la gauche radicale s’accordent pour dénoncer l’ultralibéralisme de l’Union européenne. La critique n’est pas nouvelle. François Denord et Antoine Schwartz ont décrit dans L’Europe sociale n’aura pas lieu la vraie nature de la construction européenne [1]. Après guerre, les intérêts des États-Unis, qui veulent faire barrage au communisme et promouvoir le libre-échange, croisent ceux du grand patronat européen, qui cherche à se reconstruire. Leur stratégie, c’est « l’Europe », dont les fondements libéraux ne datent pas des années 1980, mais du traité de Rome. Après la période de compromis des Trente glorieuses, où les puissances économiques concèdent aux peuples des avancées sociales par peur de la « tentation communiste », l’effritement puis l’effondrement du bloc de l’Est permet d’appliquer enfin le projet européen d’origine. Margaret Thatcher elle-même estime dans ses mémoires que l’Acte unique de 1986-87 « donne une substance réelle au traité de Rome » et « ravive sa finalité libérale, libre-échangiste et dérégulatrice ».


Pour garantir qu’aucun État ne déviera de cette trajectoire, l’Union européenne utilise un outil imparable : le droit. Là aussi, la démonstration est connue. Dans les colonnes du Monde diplomatique, notamment, Bernard Cassen et Anne-Cécile Robert ont prouvé que l’ordre juridique européen est parfaitement verrouillé. Depuis le milieu des années 1960, la supériorité du droit communautaire sur le droit national, qui ne fut jamais explicitement prévue dans les traités, est affirmée par la Cour de justice des communautés européennes. Les juges décidèrent que les traités, les règlements et les directives devaient primer sur le droit national.

 

Seule la Constitution nationale conservant une valeur supérieure à celle du droit européen, les dirigeants français la réforment en 2008 pour la rendre compatible avec le traité de Lisbonne !

 

La conclusion est claire et nette : toute politique de gauche est impossible au regard du droit européen.

 

Développer un « pôle public bancaire », comme le propose à juste titre le Front de gauche, contredit une directive européenne, la directive « services ».

 

Et donc, aucune loi ne peut être votée en ce sens sans être déclarée inconstitutionnelle ! Il en va de même pour la renationalisation de producteurs d’énergie comme Gaz de France, pour la taxation des transactions financières ou pour une fiscalité environnementale qui remettrait en cause la libre-concurrence.

 

Le problème de la gauche est donc qu’elle s’apprête à aller aux élections avec un programme inapplicable, dont chaque mesure, si elle parvenait au pouvoir, serait censurée par le Conseil constitutionnel...

 

À moins qu’elle ne revendique, dès la première page de son manifeste, la désobéissance européenne.

 

Comprenons bien que cette désobéissance européenne n’est ni une formule de style ni un mouvement d’humeur. Elle est l’aboutissement d’un raisonnement imparable : puisque la Constitution française fait allégeance au Traité de Lisbonne, ce qui empêche juridiquement toute politique de gauche, il faut la réformer pour restaurer la primauté du droit national sur le droit communautaire. Seul ce renversement de la hiérarchie des normes juridiques permettra à une gauche radicale de voter des lois pour mener des politiques différentes de la droite et des socio-libéraux. Pourtant, la désobéissance européenne est toujours absente des débats.

 

Ne pas lever ce tabou serait la plus grave des erreurs politiques. Ce trou béant dans notre projet est de plus en plus visible. Comment les électeurs peuvent-ils croire dans la gauche si elle ne dit pas comment elle sortira du carcan législatif européen ? Pourquoi aller voter si elle promet des mesures auxquelles elle sera obligée de renoncer une fois élue ? Les taux d’abstention effrayants des dernières élections nous forcent à répondre à ces questions. Et la montée du Front national également. Face à sa démagogie, à son art du mensonge et du maquillage, notre seule chance de vaincre est d’opposer le courage et la franchise. Oui, la gauche doit être prête à désobéir à l’Union européenne ! Oui, elle peut à nouveau porter l’espoir du changement, mais à la seule condition de mettre cartes sur table. Nous devons rendre au peuple le pouvoir confisqué par Bruxelles. La seule stratégie possible est de gagner les élections et de pratiquer la désobéissance européenne. Encore faut-il le dire, et le temps presse.

 

http://www.m-pep.org/spip.php?article2063

 

 

 

Nouvelle guerre froide Etats-Unis-Russie ?

 

http://4.bp.blogspot.com/_5YSLf9OekoU/SzmznNJIsxI/AAAAAAAABE0/NwhMg2v_rfI/s400/USA+-+URSS.jpg

http://4.bp.blogspot.com

Medvedev Concède que les États-Unis Plans ABM Annulent Traité de Missile Stratégique; « Nouvelle Guerre froide, » Métier à tisser de Course aux armements; la Russie Bloquera l’ONU en s’impliquant en Syrie; ligne de Poutine Confirmée : « Remettez » une Chimère; Khodorkovsky comme outil de C.I.A. pour révolution colorée en Russie.


Tarpley interviewed on Russia Today’s Arabic division.

[http://arabic.rt.com/news_all_news/news/video/557988/]

 



Interview du journaliste Américain d’investigation de Washington Webster Tarpley sur le bouclier antimissile américain en Europe, je rapporte les paroles de Tarpley quand on l’a interrogé sur la position des Russes sur le bouclier :


« Le président Russe réitère la préoccupation de son pays par rapport au déploiement du bouclier antimissile et veut avoir des assurances comme quoi que ce dispositif n’est pas dirigé vers la Russie. Le journaliste d’investigation estime que les inquiétude des Russes sont complètement justifiées mais il dit en même temps que la politique du président actuel envers l’OTAN et les Américains n’est pas aussi ferme que l’était celle du président Poutine qui imposait ses conditions alors qu’il considère que Medvedev est un allié des USA. Il a rappelé qu’Obama avait affirmé qu’il fallait réactiver la coopération avec la Russie surtout en se basant sur le traité Start (Traité de réduction des armes stratégiques) de 2010. Il considère aussi que la Russie peut se retirer du traité si les Américains continuent dans leur projet de bouclier antimissile et on risque de retourner vers une période de guerre froide.


Aussi il invoque le fait que la Russie a investi des milliards de dollars en Libye et elle y a perdu beaucoup d’argent depuis les derniers évènements. Medvedev a aussi affirmé qu’il s’opposerait à une intervention en Syrie. Il insiste aussi sur le fait qu’il y a des tentatives de révolutions colorées en Russie. La crise diplomatique entre les deux pays ( Russie et USA) a comme principale cause selon lui le fait que les Américains n’ont aucunement l’intention de passer des accords avec les Russes.

 

D’après le journaliste, c’est à cause des tentatives de révolutions colorées en Biélorussie et au Kazakhstan. Aussi, il ajoute que l’ambassade américaine à Moscou contribue à ces mouvements. De ce fait il n’y a aucune intention de passer des accords entre les deux pays à cause de l’ingérence des Américains dans les affaires Russes et aussi à cause du fait que les Américains soutiennent l’intervention en Libye et aimerait intervenir aussi en Syrie. Enfin, il a précisé qu’il fallait être prudent quand au discours d’Obama qui sait comment tromper les gens mais qu’il ne faudrait pas se faire prendre une deuxième fois.


Ps : cette interview a été faite avant que le discours d’Obama ne soit prononcé.

 

(Transmis par Marolucide.)

 

http://infoguerilla.fr/

 

 

Libye.

Libye. | REUTERS/© Goran Tomasevic / Reuters

 

 

Lire aussi :

 


Lire aussi :


 


CoursedeChevaux.jpg

Source : http://www.michaeljournal.org/galerie.htm

 

 

 

DSK tailleur prison.jpg

 

http://blabladezinc.20minutes-blogs.fr/

 

  ..

 

Les « indignés » espagnols essaiment en France

Les « indignés » espagnols essaiment en France


Plusieurs dizaines de jeunes Français regroupés tous les soirs depuis quelques jours place de la Bastille par solidarité avec les « indignés » espagnols appellent à un vaste rassemblement à Paris dimanche prochain. Des rassemblements étaient prévus un peu partout en France aujourd'hui, notamment à Lyon, Toulouse, Lille, Nantes, Strasbourg ou Bordeaux.

Le mouvement « Démocratie réelle, maintenant ! » estime que la mobilisation citoyenne des jeunes Espagnols, qui occupent depuis le 15 mai des places jour et nuit, concerne tous les Européens, qui doivent devenir « acteurs de cette dynamique de changement ». « La révolte des pays arabes a traversé la Méditerranée. Le réveil du peuple espagnol envoie un message clair à tous les Européens, à nous de saisir cette opportunité », écrit-il sur son site Internet. « Nous sommes pris à la gorge par les plans d'austérité qui se multiplient partout en Europe », ajoute-t-il, estimant que la crise économique et financière « touche tout le monde ».

« Démocratie réelle, maintenant ! » estime qu'en France, où les profits du CAC 40 ont doublé, le chômage des jeunes atteint 25 %. « En Espagne, c'est 40 % des moins de 35 ans qui sont sans emploi. »
« Nous sommes des millions. Le mouvement est suivi dans toute l'Europe avec des manifestations en Grande-Bretagne ou encore en Grèce sous le slogan "People of Europe Rise Up" (Peuples d'Europe, soulevez-vous !) », écrit le mouvement dans un communiqué.

(Source : Reuters)

icon_html.gif http://www.lorientlejour.com/category/Moyen+Orient+et+Monde/article/705399/_Les_%3C%3C+indignes+%3E%3E__espagnols_essaiment__en_France.html


Source : http://www.alterinfo.net/notes/Les-indignes-espagnols-essaiment-en-France_b3004743.html

 

 

 

23 05 11 printemps europeen

 

http://democracia-real-ya-perpignan.over-blog.com/

 

 

La police évacue les indignés à Barcelone, c'est confirmé.


 Pour manifester contre cette attitude et soutenir le mouvement Espagnol. Nous nous retrouverons ce soir à 19h00 place de la république et nous défilerons pour aller jusqu'au consulat espagnol.
 
 Venez nombreux ce soir, la survie du mouvement en dépend.

> democracia real ya Perpignan
Pour un Printemps planétaire,
contre le Nouvel Ordre Mondial criminel !
eva  R-sistons
.

http://www.demosophie.com/imagenes/portada%20frances.jpg

sur un petit blog que j'ai :

De Jaurès à la Démosophie

 

.

 

"Indignés" : en France aussi ça bouge !

Comme en Espagne, dans pas mal de villes françaises des gens se regroupent pour occuper des places, et y camper, afin de demander, et d'organiser dès maintenant pour le temps qu'ils pourront, une démocratie réelle. 

 

 

Les rassemblements prévus

  • SAMEDI 28 MAI :

AIX EN PROVENCE : 18h, Rotonde/Mirabeau
AMIENS : 15h, Campement devant le rectorat
BAYONNE : AG à 10h et 19h : esplanade pelletier, face à l'université de la nive
BELFORT 14h place Corbis
BESANCON : 18h30, Place Marulaz
BORDEAUX : 14h place de la Victoire
BREST : 19h, Place de la Liberté
CARHAIX : 10h, Place du champ de foir
CHERBOURG :19h, place du théatre
CLERMONT FERRAND : 18h Place de Jaude
GRENOBLE : 20h, Place Victor Hugo
LE HAVRE : 15h, Préfecture
LILLE : 12h, Place de la République
LORIENT : 18h Place Aristide Briand (Fnac)
LYON : Campement permanent Place Bellecour
MONTPELLIER : 14h, Place des Patriotes (avec casserole)
NANCY : 19h30, Place Maginot
NANTES : 18h, Place Royale (devenue place du peuple)
NIMES : 19h, Maison Carrée
PARIS : 19h à la Bastille
PAU : Place de Verdun : 9h
PERPIGNAN : AG 19h Place République
RENNES : 19h, Place de la Mairie
REIMS : 15h30, Parking Herlon
ROUEN : 17h, Place de l'hôtel de ville
STRASBOURG : 19h, Place de la République
TOULON 17H place de la liberté
TOULOUSE : 19h Place du Capitole
TOURS : 14h, Place de la Victoire

  • DIMANCHE 29 MAI :

AVIGNON : 15h, Place de l'horloge
BAYONNE : AG à 10h et 19h : esplanade pelletier, face à l'université de la nive
BORDEAUX : 19h, Place de la Victoire
BREST : 19h, Place de la Liberté
CLERMONT FERRAND : 18h Place de Jaude
GRENOBLE : 20h, Place Victor Hugo
LE HAVRE : 15h, Préfecture
LILLE : 12h, Place de la République
LYON : Campement permanent Place Bellecour
MARSEILLE : 14h, Place Thiars - (devant le journal la Marseillaise)
METZ : 19h, Place Saint Louis
MONTPELLIER : 18h à l'esplanade
NANCY : 19h30, Place Maginot, contact 0659827367
NANTES : 18h, Place Royale (devenue place du peuple)
NEVERS : 15h, Place de la mairie
NIMES : 19h, Maison Carrée
ORLEAN : 14h, Place du Martoi
NANCY : 19h30, Place Maginot
NICE : 19h, Place Garibaldi
PARIS : 14h, Place de la Bastille
PAU : 20h Place Clémenceau
PERPIGNAN : AG 19h Place République
RENNES : 19h, Place de la Mairie
SAINT-ETIENNE : 17h, Hôtel de Ville
STRASBOURG : 19h, Place de la République
TOULOUSE : 19h Place du Capitole
VALENCE : 19h, Place de la Mairie

http://humanite.fr/24_05_2011-indign%C3%A9s-en-france-aussi-%C3%A7-bouge-472807

  • "Indignés" de France, témoignez -->ici

Pour lire les autres informations du "Fil rouge"  Cliquez ici

 

 

.

 

Comme je l'ai souvent écrit sur mon blog R-sistons, à la mondialisation ultra-libérale qui appauvrit l'ensemble de l'humanité, doit répondre la mondialisation des luttes (eva R-sistons)

http://www.leverasoif.com/public/humeurs/.indignez_vous-hessel_m_m.jpg

lundi 30 mai 2011

Indignés

« Aucun progrès ne permet d'ignorer que jamais autant d'hommes, de femmes et d'enfants n'ont été asservis, affamés ou exterminés sur terre que maintenant, sous le règne de la démocratie libérale. Face à cela, à travers les crises du droit international, une "nouvelle Internationale" se cherche. Il s'agit d'un lien encore discret, presque secret, intempestif et sans statut, sans titre et sans nom, à peine public, out of joint, sans parti, sans patrie, sans co-citoyenneté, un lien qui continue à s'inspirer de l'esprit du marxisme ou d'au moins un de ses esprits (car il y en a plus d'un) sans revenir à un dogme politique abstrait.


Cette alliance est une contre-conjuration face à ceux qui, comme Fukuyama, veulent faire taire le spectre de Marx en faisant croire à l'idéal d'une "fin de l'histoire" à laquelle conduirait la démocratie libérale. Anonyme, elle inclut en priorité ceux qui ont su résister au dogme marxiste, ceux qui n'ont cessé de procéder de façon hypercritique, déconstructrice, au nom de nouvelles Lumières pour le siècle à venir, pour penser la démocratie et l'émancipation. »

 

Jacques Derrida, Spectres de Marx, Paris, Galilée, 1993.

 

.

indignesparis

Place de la Bastille, Paris-SIPA

 



Traduction du Manifeste de la Puerta del Sol

 

 

Le vrai Manifeste des Indignés

 

http://www.nouvelordremondial.cc/wp-content/uploads/2011/05/reelle-democratie-maintenant.jpg

http://www.nouvelordremondial.cc/wp-content/uploads/2011/05/reelle-democratie-maintenant.jpg

source dole écologie

De http://www.dolecologie.com, texte repris d’Acrimed
Indignados : ce que l’on n’apprend qu’en surfant ailleurs
… sur des revendications prétendument disparates, confuses et apolitiques…



1. Manifeste de « Democracia Real Ya ! » (15 mai)
Nous sommes des personnes ordinaires. Nous sommes comme vous : des gens qui se lèvent tous les matins pour étudier, travailler ou pour chercher un travail, des gens qui ont une famille et des amis. Des gens qui travaillent dur tous les jours pour vivre et pouvoir offrir un meilleur avenir à ceux qui les entourent.
Parmi nous, certains se considèrent plus progressistes, d’autres plus conservateurs. Certains sont croyants, d’autres pas. Certains suivent des idéologies précises, d’autres se considèrent apolitiques. Mais nous sommes tous préoccupés et indignés par la situation politique, économique et sociale autour de nous : par la corruption des politiciens, patrons, banquiers, ... qui nous laissent sans défense et sans jamais être entendus.
Cette situation est devenue la norme, une souffrance quotidienne et sans espoir aucun. Mais en unissant nos forces nous pouvons la changer. Le moment est venu de changer les choses, de bâtir ensemble une société meilleure. En conséquence nous soutenons avec vigueur les affirmations suivantes :
 L’égalité, le progrès, la solidarité, le libre accès à la culture, le développement écologique durable, le bien-être et le bonheur des personnes doivent être les priorités de chaque société avancée.
 Des droits inaliénables doivent être garantis au sein de notre société : le droit au logement, au travail, à la culture, à la santé, à l’éducation, à la participation politique, au libre développement personnel et le droit du consommateur à une vie saine et heureuse.
 L’état actuel de notre système politique et économique ne répond pas à ces priorités et il est par de multiples facettes un obstacle au progrès de l’humanité.
 La démocratie appartient au peuple (demos = peuple, cratie = pouvoir), ce qui signifie que chacun de nous constitue une partie du gouvernement. Cependant, en Espagne, la majorité de la classe politique ne nous écoute même plus. Ses fonctions devraient être de porter notre voix auprès des institutions, en facilitant la participation politique des citoyens à travers des canaux de démocratie directe pour le bénéfice du plus grand nombre, et non pas celle de s’enrichir et de prospérer à nos dépens, en suivant les ordres des forces économiques et en s’accrochant au pouvoir grâce à une dictature en suivant les ordres des pouvoirs économiques et en s’accrochant au pouvoir grâce à une dictature des partis représentée par les sigles inamovibles du PPSOE.
 La soif de pouvoir et son accumulation entre les mains de quelques-uns sont à la source des inégalités, frustrations et injustices, ce qui mène à la violence, que nous refusons. Le modèle économique en vigueur, obsolète et non-durable, entraîne notre système social dans une spirale, qui s’auto-consume, enrichissant une minorité et appauvrissant les autres. Jusqu’à son effondrement.
 La volonté et le but du système sont l’accumulation d’argent, sans tenir compte ni de l’efficacité ni du bien-être de la société ; gaspillant ses ressources, et détruisant la planète, générant du chômage et des consommateurs mécontents.
 Les citoyens sont les engrenages d’une machine destinée à enrichir cette minorité qui se moque de nos besoins. Nous sommes anonymes mais sans nous, rien de cela n’existerait, car nous faisons fonctionner le monde.
 Si en tant que société nous apprenons à ne pas confier notre avenir à une rentabilité économique abstraite où la majorité ne bénéficie pas de ses avantages, nous pourrons supprimer les abus que nous endurons.
Nous avons besoin d’une révolution éthique. Plutôt que de mettre l’argent avant les êtres humains, il faut le mettre à notre service. Nous sommes des personnes, pas des objets. Je ne suis pas le produit de ce que j’achète, pourquoi je l’achète ou à qui je l’achète.
Au nom de tout ce qui vient d’être dit, je suis indigné. Je crois sincèrement que je peux changer les choses. Je crois que je peux aider. Je sais que, tous ensemble, on peut y parvenir. Sors avec nous. C’est ton droit.
http://democraciarealya.es/?page_id=88
2. Propositions approuvées par l’assemblée générale (Madrid, 20 mai)
Toutes nos excuses pour les éventuelles erreurs de traduction (Acrimed). Version espagnole en annexe
Propuestas aprobadas en la Asamblea de hoy día 20 de mayo de 2011 en Acampada Sol
Résultat de la consultation de l´assemblée réunie le 20 mai 2011 au campement de la Puerta del Sol. Celui-ci est la compilation et la synthèse des propositions reçues ces derniers jours. Une première liste de propositions a été élaborée. Nous soulignons que l´assemblée est un processus ouvert et collaboratif. Cette liste n’est pas fermée, les propositions approuvées lors de l’assemblée du 20 mai au campement de la Puerta del Sol sont :
1. Le changement de la loi électorale avec des listes pour une seule circonscription. L’attribution des résultats doit être proportionnelle au nombre de votes.
2. Les droits basiques et fondamentaux doivent être respectés, comme : * le droit à un logement digne, s´articulant sur la réforme de la loi hypothécaire en cas de dévolution du logement pour non-paiement, la dette doit être annulée, * une santé publique gratuite et universelle, * la libre circulation des personnes et le renforcement de l´éducation publique et laïque.
3. L’abolition des lois et des mesures discriminatoires et injustes comme les lois issues du « processus de Bologne » et de l’espace européen d’enseignement supérieur, et celle connue sous le nom de loi Sinde (contrôle d’internet).
4. Une réforme fiscale pour les salaires les plus bas et une réforme des impôts sur le patrimoine et les héritages. La mise en place de la taxe Tobin qui concerne les transactions financières internationales et la suppression des paradis fiscaux.
5. Des réformes des conditions de travail de la classe politique pour abolir les salaires à vie. Que les programmes et les propositions électorales aient un caractère contraignant.
6. Le refus et la condamnation de la corruption, rendre obligatoire par la loi électorale la présentation de listes propres exemptes de toute corruption.
7. Différentes mesures en rapport avec les banques et les marchés financiers selon l’article de la Constitution qui dit que toute la richesse du pays sous toutes ses formes doit être utilisée pour l´intérêt général. La réduction du pouvoir du Fonds monétaire international et de la Banque centrale européenne : nationalisation de toutes les banques sauvées par l´État, renforcement de tous les contrôles sur les entités et les opérations financières pour éviter tout abus.
8. Une vraie séparation de l´État et de l´Église, comme le stipule l´article 7 de la Constitution.
9. Une démocratie participative et directe où les citoyens sont actifs. Un accès populaire aux moyens de communication qui doivent être éthiques et fidèles à la vérité.
10. Une vraie révision des conditions de travail, sous surveillance effective des autorités étatiques.
11. La fermeture de toutes les centrales nucléaires et la promotion des énergies renouvelables et gratuites.
12. La récupération des entreprises publiques privatisées.
13. Une séparation des pouvoirs exécutif, législatif et judiciaire.
14. La réduction du budget militaire et la fermeture immédiate des entreprises d´armement. Un plus grand contrôle sur les forces et corps de sécurité de l´État. Comme le mouvement pacifiste nous disons non à la guerre.
15. La récupération de la mémoire historique et des principes fondamentaux de la lutte pour la démocratie dans notre pays.
16. Une transparence totale des comptes et des financements des partis politiques comme mesure de contrôle de la corruption politique.


Et toujours beaucoup d’infos sur  http://www.dolecologie.com
Merci de faire circuler cette véritable info.

 

 

Démocratie réelle, maintenant !

 

 

Toma_la_calle86.jpg

 

Depuis le début de la crise financière en 2008, nos gouvernants ont décidé de mettre à genoux les peuples au lieu de faire payer les banques. Les démocraties européennes ont été séquestrées par les marchés financiers internationaux. Nous sommes pris à la gorge par les plans d’austérité qui se multiplient partout en Europe. Le chômage a explosé et plonge dans la précarité et la misère des millions de personnes. La crise touche tout le monde. En France, alors que les profits du CAC 40 ont doublé, le chômage des jeunes atteint 25 %. En Espagne, c’est 40 % des moins de 35 ans qui sont sans emploi.


Face à cela, le peuple espagnol s’est soulevé. Depuis le 15 Mai, ce sont des dizaines de milliers d’espagnols qui occupent les places jour et nuit. Le mouvement Democracia Real Ya ! (Une démocratie réelle maintenant !) s’organise autour de deux axes de revendications : régénération démocratique du système politique et défense d’une politique sociale. Il s’agit d’une véritable mobilisation citoyenne totalement indépendante et autogérée.


Suite aux rassemblement de solidarité organisés par les Espagnols résidant en France, nous citoyens nous reconnaissons dans les aspirations du peuple Espagnol. Nous appelons chacun à devenir acteur de cette dynamique de changement. La révolte des pays arabes a traversé la Méditerranée. Le réveil du peuple espagnol envoie un message clair à tous les européens, à nous de saisir cette opportunité.

Face à cette oligarchie politique qui détient tous les pouvoirs, revendiquons la convocation d’une Assemblée Constituante pour rappeler à nos gouvernants que le seul souverain, c’est le peuple! Face à la poignée d’ultra riches qui parasitent notre société, exigeons une nouvelle répartition des richesses !


Nous appelons donc partout en France à l’organisation de rassemblements et d’occupations pacifiques des places publiques. C’est en nous réappropriant l’espace public que nous déciderons ensemble des revendications et des moyens d’action (culturels, artistiques, politiques et citoyens).


La seule limite à l’exploitation, c’est la résistance à l’exploitation !

 

http://democratiereelle86.sanspubs.com/2011/05/27/democratie-reelle-maintenant-2/
http://www.courrier-picard.fr
http://www.courrier-picard.fr/var/plain_site/storage/images/actualites2/telex/a-athenes-les-indignes-grecs-montent-leur-campement-place-syntagma/5337723-1-fre-FR/A-Athenes-les-Indignes-grecs-montent-leur-campement-place-Syntagma_reference.jpg
Lire aussi :

.
http://img.over-blog.com/200x239/4/46/57/56/les-indignes-copie-1.jpg
.

democraciarealya2r460.jpg

"Sans maison, sans boulot, sans retraite, sans peur" dit cette affiche du collectif Juventud sin futuro (Jeunesse sans futur). (Source : www.facebook.com/democraciarealya)

 

.


A lire aussi :

 

"Génération sacrifiée" : N' oublions pas la jeunesse !

 

Et mon post :

Comment s'indigner ? Au coeur du pouvoir - Divina Insidia: Au coeur du NOM

 

 

 

.

 

 

.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

R-Sistons

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
  • Contact

Recherche

Archives

Pages