24 octobre 2009 6 24 /10 /octobre /2009 16:10

                       

Tous ensemble contre le vaccin de mort le 1er novembre Alerte blogueurs - Message à relayer partout


Comme vous devez sans doute le savoir, les conséquences de la vaccination dans le monde commencent à faire connaître leurs effets dramatiques.


En Suède 194 infirmières sont malades de la vaccination, et une est décédée d'une crise cardiaque après l'injection vaccinale. Elles étaient toutes en bonne santé avant la vaccination criminelle.


Aux USA, une jeune femme magnifique de 25 ans est atteinte de problèmes neurologiques irréversibles. Elle ne peut plus parler ni marcher normalement depuis sa vaccination.


Et nous ne connaissons pas tous ceux qui sont victimes actuellement dans le monde de la vaccination criminelle.


En France la vaccination obligatoire des militaires a été reportée.

Les militaires ont des suspicions sur le vaccin, et ils ont bien raison d'émettre des doutes sur l'innocuité de celui-ci.


Des millions de médecins dans le monde s'opposent à la vaccination et les Syndicats Infirmiers aussi. Nous recevons des témoignages de ces personnes tous les jours.


Les enfants seront vaccinés par force dans les écoles sans que vous ne soyez prévenus. Ils sont actuellement en train de ruser.


Certains établissements scolaires demandent aux parents de fournir le carnet de santé des enfants pour vérifier si les vaccinations sont à jour.


Le contrôle doit être effectué par des équipes mobiles de vaccination à partir du 5 novembre et en tout cas après les vacances de la Toussaint.


On vous ment sur la délivrance des AMM qui auraient été reçues par les laboratoires pharmaceutiques, car l'Afssaps se base sur des procédures prototypes antérieures, et sur des AMM déjà délivrées en 2005 pour le vaccin de la grippe aviaire (H5N1).


Nous vous demandons ne pas vous reposer sur les mensonges diffusés par les politiques et la presse, quant à ce que la vaccination ne sera pas obligatoire. On vous ment !


Nous vous demandons de ne pas vous reposer non plus sur les procédures en cours, car nous ne pouvons pas assurer à ce stade de l'avancée de la campagne de vaccination, que nous pourrons l'arrêter.


Jusqu'à présent nous avons tous écrit et diffusé des messages ou des vidéos sur Internet, et rien de tout cela n'a fait reculer le Gouvernement.


Nous vous demandons de vous mobiliser afin de marquer votre désaccord contre la dictature vaccinale qui nous est impoée par l'OMS et l'Etat, et de descendre dans la rue pour protester de manière pacifique.


Nous avons une occasion rêvée pour le faire. Celle de vous rassembler le Dimanche 1er Novembre 2009, le jour de la Toussaint, à 15 h (heure locale) dans toutes les villes du monde, pour enterrer "TOUS ENSEMBLE" le "VACCIN DE LA MORT".


Il nous faut alerter tous les syndicats divers, police, gendarmes, militaires, pompiers, médecins, infirmiers, salariés, etc..., les associations de parents d'élèves, associations diverses, groupements, particuliers, etc.... afin de nous mobiliser et de dire tous ensemble : NON AU GENOCIDE PLANETAIRE par le biais du VACCIN TUEUR !


Un leader américain vient de dénoncer lui aussi, le vaccin, comme étant une arme de destruction massive et de stérilisation.


Allons-nous laisser massacrer les nôtres sans rien faire ?


Nous vous laissons réfléchir sur cette question. Mais dans quelques jours il sera trop tard pour arrêter votre décision et la vaccination de masse.


Nous vous demandons de diffuser largement autour de vous la présente newsletter, car nous devons être nombreux à nous rassembler avant qu'il ne soit tard.


Rappelez-vous que vous n'êtes pas des moutons, ni la propriété de l'OMS et de l'Etat, mais que vous avez la FORCE en vous et les moyens de vous opposer à la dictature sous toutes ses formes !


Les gouvernements ne pourront rien faire sans la volonté des Peuples du Monde !


TOUS ENSEMBLE ARRETONS LA VACCINATION CRIMINELLE ET LE GENOCIDE PLANETAIRE !


En nous mobilisant pour nos enfants et pour tous les peuples du monde, nous aurons l'occasion de leur dire que nous les "AIMONS" et que nous ne voulons que le meilleur pour eux !


Ne soyons pas les complices silencieux de ce crime de génocide planétaire !


Bien cordialement.

Mirella Carbonatto
blog SOS-JUSTICE

Pensons à nos enfants, aux générations futures !
Animations GRATUITES pour votre messagerie - par IncrediMail! Cliquez ici!




Un « Non » européen au vaccin H1/N1

 Nous ne pouvons pas ne pas vous faire suivre ce "point de vue d'actualité" écrit par notre amie Sylvie SIMON, qui, dans tous les livres qu'elle a écrit sur le sujet des vaccinations a toujours fait preuve d'une grande indépendance d'esprit et d'une clarté remarquable ! Très amicalement Tal et Johanne

Un « Non » européen au vaccin de la grippe A
 
Malgré les pressions médiatiques et gouvernementales, la plupart des pays européens refusent la vaccination de troupeau qu’on veut leur infliger.

L’Allemagne a été scandalisée d’apprendre qu’Angela Merkel et les ministres de son gouvernement, tout comme ses forces armées, recevraient un vaccin sans adjuvants, alors que les citoyens auraient droit à un vaccin contenant du squalène et du thimerosal à base de mercure.

Le 19 Octobre 2009, le magazine allemand Spiegel a publié un rapport accablant sur les dangers des vaccins contre la grippe porcine et ses adjuvants. Le journal annonçait que la campagne de vaccinations de masse qui devait coûter 600 millions d'euros allait s'effondrer au fur et à mesure que s’exprimerait ouvertement la rébellion des médecins, des experts en pharmacologie et même de certains politiciens. La semaine dernière, Dieter Ludwig, président de l’Agence allemande des médicaments confiait au Spiegel que les autorités de Santé étaient de connivence avec l’industrie pharmaceutique.

Le Dr Angela Spelsberg, membre du « Transparency International », principale organisation de la société civile de lutte contre la corruption, a déclaré que de nombreux membres de la Commission permanente des Vaccins ont des liens financiers avec l'industrie pharmaceutique, certains étant impliqués dans les essais cliniques, d'autres payés pour faire des conférences sur la vaccination. « Que le gouvernement puisse exposer la population à des vaccins dangereux est une situation qui ne peut continuer », a-t-elle précisé, en ajoutant qu’il est scandaleux que l'immunité ait été accordée aux compagnies pharmaceutiques.

Il faut savoir que l'EMEA (Agence Européenne des Médicaments) est financée aux 2/3 par les compagnies pharmaceutiques, donc subordonnée aux conseils d'administration des firmes et non au conseil d'administration de la santé publique de la Communauté Européenne. 

Alors que la grande majorité de leurs voisins scandinaves ont affirmé qu’ils n’étaient pas intéressés par ce vaccin, au Danemark, sur les 360 000 officiers de police, infirmières, médecins et autres personnages considérés comme importants par leurs positions officielles et choisies comme premiers receveurs du vaccin, 30 % seulement ont accepté de se rendre aux convocations de vaccination.

En Suède, selon le quotidien Dagens Nyketer, journal du matin suédois le plus diffusé, le nombre de cas rapportés d’infirmières qui sont tombés malades après la vaccination contre la grippe porcine s'élèverait à 190. L’une d’entre elles est décédée après l'injection, mais, évidemment : « aucune relation directe avec l'injection n'a été établie ».

Le rejet du vaccin est aussi important aux Pays-Bas où deux tiers des infirmières ont refusé d’être inoculées contre le virus A.

En Finlande, le matraquage médiatique en faveur de la vaccination contre la grippe A est aussi important qu’en France. Ros-Marie Ölander, du ministère de la Santé publique, ardent défenseur de toutes les vaccinations, multiplie ses interventions propagandistes sur la chaîne YLE news de la télévision Finnoise, sans jamais être confrontée à un contradicteur. Il en est de même des journaux qui se contentent d’interviewer le même interlocuteur, en évitant tout opposant, sur l’efficacité et l’innocuité du vaccin contre la grippe A.

Aussi, avons-nous été surpris par les résultats des deux derniers sondages qui ont tous deux recueilli le même résultat, soit 75 % de « non » au vaccin. L’un était mené par Helsingin Sanomat Gallup sur 12 000 personnes, l’autre sur plus de 16 000 personnes, par Ilta-Sanomat.

Ce résultat est en effet stupéfiant étant donné qu’il n’y a jamais eu de véritable débat, que les citoyens n’ont eu droit qu’à une information parfaitement orientée. Cette attitude citoyenne tend à prouver que les Finnois pensent par eux-mêmes au lieu de laisser les autres penser pour eux.
 
En France, la situation est moins nette, bien qu’elle s’améliore chaque jour. Un sondage révèle à présent que 65 % des Français « pensent » qu'ils n'iront pas se faire vacciner, mais 42 % seulement en sont « certains ».

Parmi les médecins libéraux, dont 400 ont été sondés mi-septembre par Le Quotidien du médecin, la moitié se dit prête à se faire vacciner, mais la proportion est plus élevée chez les généralistes (61 %). Quant aux infirmières, ayant payé un lourd tribut à la vaccination contre l’hépatite B, elles ne sont que 26 % à y être favorables.

Ces sondages ont évidemment troublé nos pouvoirs publics qui ont passé commande pour des millions de doses qui risquent de ne servir à rien, mais notre ministre de la Santé « ne peut imaginer » que la majorité des médecins refuseront de « prendre leur responsabilité ». Je pense qu’elle risque d’avoir une très mauvaise surprise. Dans ce cas, elle imputera cet échec à « la bêtise et l’ignorance véhiculées par un certain nombre de groupuscules » qui font circuler sur Internet « des messages nocifs et malfaisants » contre la vaccination.

Toutefois, la contre-attaque n’a pas tardé. Tout d’abord, le Conseil national de l’Ordre des médecins (CNOM) a rappelé aux médecins que leur participation active aux actions de santé publique est « un devoir déontologique ». Il leur a ainsi demandé de se faire vacciner contre la grippe A, d’inciter leurs patients à se faire vacciner et les a également encouragés à être vaccinateurs.

Remarquons qu’au début de cette campagne, notre ministre de la Santé a annoncé que les membres du gouvernement ne seraient pas vaccinés en priorité, cédant leur place aux personnes à risque tant que toutes les doses de vaccins ne seraient pas livrées. Quel bel exemple de sacrifice et de générosité !

Mais, comme apparemment ces exhortations se sont montrées inefficaces, les pouvoirs publics ont joué la carte de l’émotion, toujours payante à travers le monde. Ils ont mis l’accent sur le décès d’un bébé de 11 mois, hospitalisé à l'hôpital Necker à Paris depuis vendredi, « décédé de la grippe A /H1N1 dans le service de réanimation pédiatrique. » Il est évident que cet accident ne peut que relancer la vaccination auprès d’un public inquiet. Mais la plupart des médias se sont bien gardés de signaler que l’enfant avait « un terrain sous-jacent d'atteinte cardiaque très sévère diagnostiqué dès l'âge de trois mois », comme l’a déclaré le professeur Philippe Hubert, chef du service de réanimation pédiatrique de l'hôpital Necker. L'enfant avait « une maladie du myocarde […] qui ne pouvait qu'évoluer défavorablement, à une vitesse qu'on ne connaît pas. », a ajouté le Pr Hubert. Il s'agit du premier décès concernant un bébé en métropole.

Déjà, à la mi-septembre, un bébé de 18 mois était décédé en Martinique des suites de la grippe H1N1. Or, il présentait déjà une pathologie congénitale lourde. Mais cela n’a pas empêché Pierre Carli, président de la communauté médicale de Necker, de signaler que le décès intervenu le 18 octobre « nous rappelle que la grippe tue et qu'elle va tuer ».

De toute manière, même en occultant les diverses pathologies des sujets décédés de « la grippe A », il y a eu à travers le monde quelque 8 740 décès au cours de l’année entière, alors que selon l’OMS, la
grippe ordinaire, dont on parle très peu excepté au moment où « le nouveau vaccin contre la grippe » vient de sortir, tue annuellement environ 500 000 personnes sans déclancher d’hystérie.

Dès le mois de novembre, après les vacances scolaires, nous pourrons vérifier si la population française pense par elle-même à l’instar de ses voisins européens, où si le fait de vivre au pays de Pasteur nous fait oublier la raison et perdre notre bon sens inné.
 
Sylvie Simon
tal@santeglobale.info



                                                               



A mes lecteurs:

Voyez tout ce que j'ai ajouté dans le précédent post, notamment la guerre civile de Sarkozy - Eva


_________________________________________________________________________________________ .



Roselyne Bachelot, démissionnez !



Et si un ministre balance un milliard et demi de l'argent
des Français à Big Pharma pour une soi-disant "protection"
que la majorité des Français ressent comme un poison!

N'est-ce pas là un comportement de groupuscule?

Et pourquoi le peuple préfère-t-il croire les "groupuscules" sur Internet, plutôt que de croire le discours télécommandé du groupuscule gouvernemental? Le peuple est-il totalement privé de discernement? Alors, pourquoi a-t-il le droit de vote?

Et pourquoi ne voterait-il pas contre le vaccin? Pourquoi le ministre, ex visiteuse médicale, habituée à faire la promotion des médicaments chimiques et des vaccins, saurait-elle mieux ce qui est bon pour les Français que les milliers de médecins et de professionnels de la santé qui dénoncent la vaccination en générale et le vaccin H1N1 en particulier?

Pourquoi le gouvernement semble-t-il être le seul à ne pas connaître l'argent colloïdal, le chlorure de magnésium, la ravintsara, le tea-tree, le zapping, etc., etc.?

Artemisia Collège vous informe:

<<Bien écouter l'aveu à 1 mn 50:

"C'est vrai qu'à certains moments,
on a pu laisser le champ libre..."

sous entendu qu'on ne le laisse plus...
0
http://www.dailymotion.com/video/xavuqx_mobilisation-generale-vaccination-h_news (6 mn)

 
Roselyne Bachelot, votre plan a échoué,
vous ne pouvez plus, désormais,
que "passer en force"
ou... DEMISSIONNER
!
.
Malgré vos moyens, vos milliards, votre presse servile, vos mensonges patents, vos tromperies multiples, vos manipulations... puis le scandale de ces vaccins "spéciaux", réservés à l'élite (les autres, les toxiques, ceux avec effets secondaires dramatiques, pour "le bon peuple"), scandale révélé en Allemagne (mais comme les mêmes mesures dictées par l'OMS sont appliquées partout...), oui, malgré cela, vous avez heureusement échoué lamentablement dans votre basse besogne (voir les autres sujets plus bas).
.
Et voilà qu'à présent, vous reconnaissez que vous avez la volonté de nous faire taire, nous qui n'avons, contrairement à vous, AUCUN intérêt dans cette affaire, autre que de protéger notre vie! Vous reconnaissez implicitement être pour quelque chose dans le sabotage du site d'Artémisia Collège.
.
Roselyne Bachelot, le reportage d'Arte a bien montré votre collusion avec le monde pharmaceutique (voir ci-après), nous, nous montrons depuis des mois que cette opération n'a rien à voir avec la santé publique, et voilà qu'à présent, vous dites tout faire pour nous faire taire, nous qui avons de si faibles moyens d'expression... Alors oui, Roselyne Bachelot, pour tout cela, vous êtes démasquée et devez démissionner!
..
.
Roselyne Bachelot, démissionnez, pour sauver la face, pour la santé publique et pour la liberté d'expression, ET SURTOUT, POUR NE PAS AVOIR A EN VENIR A DES LOIS D'EXECEPTION, seul moyen désormais de mettre au pas la population récalcitrante.
.
A moins que vous trouviez encore on ne sait quelle manœuvre sordide, pour appliquer ce plan criminel!
Vous ne trompez plus personne,
vous ne faites même plus illusion,
alors, PARTEZ
!
*
.
*Nous savons que vous n'êtes qu'une exécutante, et que vous serez remplacée... mais un peu de panache, puisqu'il ne reste plus que cette issue honorable... Est-ce encore trop demander?
.
 
Un dernier point, vous avez qualifié publiquement l'urgentiste Dr Patrick Pelloux de salopard...
 

"Grippe A, un virus fait débat"


A voir ou à revoir le 23.10.2009 à 09h55 et le 31.10.2009 à 10H40
.
Où vous comprendrez que l'OMS, nos gouvernements et la recherche médicale, sont infiltrés par un ramassis de crapules, une clique corrompue, à la solde des laboratoires.>>
.
- Fin de citation -


Source: http://vivresansogm.org/topic/index.html

http://vivresansogm.org/archivesartemisi/index.html

http://artdevivresain.over-blog.com/article-bachelot-demission--38080563.html


liste complète .

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Eva R-sistons 26/10/2009 04:35


Merci Laury tu es vraiment toujours bien informé et dévoué
cordialement eva


Laury 24/10/2009 22:00


Bonsoir et merci Eva pour toutes ses informations que je vaie tout de suite
faire passer par mes adresses mails
Amitiés Laury


R-Sistons

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
  • Contact

Recherche

Archives

Pages