10 octobre 2012 3 10 /10 /octobre /2012 01:48

 

 

(Image détournée de mon livre "Moi j'aime pas Giscard", titre et BHL)

 

BHL-Pensee-Unique-4-copie-1.jpg

 

Sommaire : 

Terrorisme ? Stratégie de l'ennemi de l'intérieur

au détriment du combat politique :

- A Propos du Terrorisme, des Salafis Jihadistes et de l'Occident

par Tariq Ramadan

- Terrorismes et terrorisme d'Etat, par eva R-sistons

- Sélection d'articles d'actualité


 

islamophobie-medias.jpg

 

 

A Propos du Terrorisme,

des Salafis Jihadistes et de l'Occident

Tariq Ramadan

 

On a l’impression de ne pas en sortir. Depuis des années, presque mois après mois, on nous annonce aux Etats-Unis, en Europe, au Moyen-Orient ou en Afrique, que des réseaux extrémistes et terroristes ont été identifiés et/ou démantelés. Les medias en font part, les arrestations sont spectaculaires et l’impact symbolique conséquent. Nous ne sommes pas sortis d’affaire, la menace règne, les extrémistes sont actifs et, malgré la mort d’Oussama ben Laden, des cellules sont opérationnelles et prêtes à s’attaquer à des cibles non moins symboliques : des lieux publics, des écoles, des institutions religieuses, parfois spécifiquement juives. Le « terrorisme islamique » habite notre époque, et pour longtemps encore apparemment.


Nous avons souvent dit, ce qu’il faut inlassablement répéter : ces groupuscules ne représentent pas les valeurs de l’islam et leurs actions sont clairement anti-islamiques, et à condamner. Tuer des innocents, s’attaquer à des civils et à des institutions publiques ne peut jamais être justifié. Si la critique de la politique d’Israël est légitime et juste, comme celle de tout Etat, elle ne peut justifier – en aucune façon – l’antisémitisme qui est anti-islamique de la même façon. De fait, le consensus parmi les savants musulmans reconnus (sunnites et chiites) et parmi les fidèles ordinaires (dans leur quasi-totalité) est la condamnation très ferme de la violence des extrémistes et des actions des salafis jihadistes, où qu’ils sévissent. Le monde doit l’entendre, et les musulmans n’avoir de cesse de le répéter. Que les choses soient claires.


Sur le plan international, les salafis jihadistes et les extrémistes ont depuis longtemps des positionnements politiques dangereux dont les premières victimes – après les personnes exécutées elles-mêmes – sont les populations musulmanes dans leur ensemble. L’extrémisme et le terrorisme ne touchent pas seulement l’Occident mais l’Asie, le Moyen-Orient et l’Afrique plus largement. Aujourd’hui des mouvements s’installent – positionnés entre le littéralisme conservateur et le jihadisme – en Egypte, Syrie, Libye et dans le Nord du Mali alors qu’ils sont toujours présents et actifs en Irak ou en Afghanistan. Il est impératif de confronter les vues de ces groupements et surtout de limiter leur capacité de nuisance. Durant les quinze dernières années, mais davantage encore depuis cinq ans, ces mouvements ont montré leur capacité de mobilisation populiste en temps de crise : le phénomène est ponctuel et marginal, mais la conséquence de leurs actions chocs et meurtrières sur les perceptions et les imaginaires du plus grand nombre ne sont pas à négliger.


Il faut également noter que les jeunes qui s’enrôlent dans ces groupes extrémistes ont clairement des lacunes profondes quant au savoir religieux et sont souvent très peu équipés politiquement (quand ils ne règlent pas des problèmes personnels de conscience en voulant se couper d’un passé de vie débridée, ou de la délinquance). Ils peuvent être la proie de n’importe quel discours populiste et radical provenant de milieux jihadistes comme ils peuvent être les instruments de Services de Renseignement étatiques manipulateurs et très mal intentionnés : de nombreuses affaires ont révélé le jeu trouble de Services de Renseignement qui, du Pakistan aux Etats-Unis en passant par l’Irak, la Libye, le Liban, Israël, l’Egypte, la Syrie, l’Angleterre, l’Allemagne et la France avaient infiltré des groupuscules et avaient des agents de liaison, informateurs voire même instigateurs.

 

Derrière la sincérité religieuse et la naïveté politique de ces jeunes radicalisés, se cachent parfois des autorités religieuses et/ou politiques, ou encore des services secrets d’Etat, sans aucune sincérité religieuse et faisant preuve d’un machiavélisme politique avéré et efficace. Cette idéologie extrémiste et les organisations qui la véhiculent sont dangereuses à de multiples égards et leur condamnation doit être ferme, accompagnée en sus d’une analyse rigoureuse des causes, des acteurs et des zones d’ombre. Sans naïveté.


Il faut ajouter à cette analyse, les connexions stratégiques entre la présence de ces groupes en Occident et, en même temps, dans les pays majoritairement musulmans. Faire face au terrorisme et à des cellules qui se créent, de façon presque informelle et déconnectée à travers le monde, est particulièrement difficile. On l’a vu en Allemagne, aux Etats-Unis, en Angleterre comme en France ou ailleurs. Au-delà des actes terroristes qui sont suivis par des réactions politiques ou militaires presque immédiates de la part des pays touchés (comme les Etats-Unis en Afghanistan puis en Irak après le 11 septembre 2001), il reste que les opérations contre ces cellules en Occident, accompagnées d’une couverture médiatique intense, ne soient pas complètement déconnectées des politiques internationales des pays occidentaux. Le terrorisme a ainsi justifié des actions de surveillance renforcée en Occident même et des opérations militaires à l’étranger alors que l’opinion publique était psychologiquement préparée à l’accepter (puisque la menace des jihadistes s’était fait sentir sur le territoire national lui-même). Il n’est pas interdit de penser que la France – qui a annoncé par la voix de son Président et de son Premier Ministre qu’elle combattrait l’extrémisme islamique partout où cela serait nécessaire – justifie bientôt une implication plus importante à l’étranger, notamment au Nord du Mali, puisqu’elle a été touchée par cette menace sur son propre sol (et que des otages français y sont encore détenus). La région est stratégique et les réserves de pétrole qu’on y a découvertes récemment sont aussi importantes – sinon davantage – que celles de la Libye. Il est utile de s’en rappeler pour éviter tout angélisme.


Au-delà de ces considérations, il importe d’être clair sur les responsabilités en refusant de s’apitoyer de façon victimaire. Encore une fois, les musulmans – représentants religieux, leaders ou croyant(e)s ordinaires – doivent effectivement prendre la parole et condamner ce qui est fait en leur nom par les extrémistes. De la même façon, les politiques comme les medias devraient prendre la précaution permanente d’éviter les amalgames. Non pas seulement en affirmant, en temps de crises ou d’attentats, que les jihadistes ou les extrémistes ne représentent pas tous les musulmans… mais justement en parlant des musulmans autrement, et à d’autres moments, que lors des crises ou des attentats.


Sur un autre plan, la diabolisation des extrémistes musulmans est telle qu’aujourd’hui tout semble à peu près permis quant au traitement des individus soupçonnés. S’il est normal d’interpeller des suspects, de prévenir des actions terroristes, il ne peut être légitime d’arrêter des individus préventivement sans respecter leurs droits à la défense. Des hommes sont aujourd’hui en prison en Angleterre, en Allemagne, en France, au Canada ou aux Etats-Unis sans savoir ce qu’on leur reproche et sans jugement. Ils sont dans un trou noir juridique où tout est à peu près permis au nom de la « menace terroriste ». Dans les démocraties qui se respectent, on ne doit pas seulement refuser les amalgames entre les jihadistes et les musulmans, on se doit aussi de traiter les premiers selon les règles de l’Etat de droit. Ils ont effectivement droit à un avocat, à un procès et à un jugement équitable. Un droit inaliénable.


Ce que l’on voit aujourd’hui en Occident est dangereux pour l’Occident lui-même qui finit par y perdre son âme : des extraditions extraordinaires et illégales, des détentions sans raisons ni explications, la sous-traitance de la torture, les incarcérations en isolement absolu (comme aux Etats-Unis) ou les traitements dégradants en Europe ne sont pas dignes des valeurs professées par les Etats défendant les droits et la dignité de l’Homme. Ce n’est pas parce que l’on combat des terroristes – ou des individus supposés l’être – que cela justifie de devenir des monstres au cœur d’un système de droit où l’on se donne le droit extraordinaire de ne pas en respecter les règles élémentaires..


L’exemple du traitement carcéral est édifiant et très révélateur. La méfiance vis-à-vis de l’islam est telle que l’on rend impossible la pratique sereine de la religion dans les prisons. Dans beaucoup de prison d’Occident, aux Etats-Unis, au Canada, mais plus souvent en Allemagne, en Angleterre et en France, le traitement des détenus de confession musulmane (qui atteignent des chiffres record : entre 20 et 50% de la population carcérale) est proprement discriminatoire et parfois proprement indigne. La pratique de la prière est empêchée, la nourriture est inappropriée, et l’encadrement spirituel absent et laissé à la gestion informelle, non formée et dangereuse de prédicateurs autoproclamés. Le problème est en amont : on ne peut constater, avec effroi, la radicalisation en aval sans avoir pris au préalable des mesures claires quant à l’accompagnement égalitaire et serein des détenus de différentes confessions. C’est un choix politique et dans les prisons les contradictions des Etats – quant au soi disant traitement égalitaire de leurs citoyens – est amplifiée : on peut bien parler d’égalité de droit et de statut mais dans la vie quotidienne et dans les geôles (comme une loupe grossissante) le mépris, le racisme ordinaire et l’islamophobie sont des réalités tangibles. Si l’on voulait produire de la radicalité, on ne s’y prendrait pas autrement. Des réformes s’imposent que doivent exiger tous les citoyens démocrates et que les Etats doivent appliquer d’urgence : le traitement des prisonniers révèlent beaucoup de l’état réel – derrière les discours de circonstance – des sociétés démocratiques.


Il importe également d’offrir au public une meilleure information sur les affaires qui se suivent et se répètent. Quand la violence rôde et que la menace paraît si présente dans nos sociétés, il est légitime – après des attentats et/ou des actions avortées – d’attendre des pouvoirs des clarifications et des éléments d’explication. Il ne s’agit pas de cautionner une quelconque paranoïa conspirationniste, mais il est des droits que le citoyen ne doit pas compromettre : ceux relevant de son information et de sa protection sont fondamentaux. Comment se fait-il, après des attentats malheureusement réussis, qu’il n’y ait jamais des commissions d’enquête indépendantes publiant les résultats de leur travail ? Comment se fait-il encore que, au nom de la lutte contre le terrorisme, le citoyen soit maintenu dans le flou, avec les contradictions des discours officiels des Etats qui semblent n’avoir de compte à rendre à personne puisque les terroristes sont, justement, tellement « diaboliques » ? Comment se fait-il enfin que les terroristes arrêtés sont presque systématiquement tués ou réduits au silence sans que jamais on puisse entendre leurs versions des faits ? Jamais d’enquêtes terminées, jamais de résultats, jamais d’explications. Une menace qui plane, toujours… et tant de trous noirs.


Il ne s’agit pas d’entretenir l’idée d’une conspiration, mais de revendiquer notre droit à l’information et à la sécurité et ce en sus de la défense des droits des accusés ou des soupçonnés. On s’est tellement trompé. En France, en Allemagne, au Canada, en Italie, en Angleterre comme aux Etats-Unis, des femmes et des hommes ont fait des années de prison avant que l’on découvre que l’on s’était trompé. Certains ont été libérés sans même recevoir d’excuses ou d’indemnisations et à Guantanamo des innocents, que l’ont sait être innocents, croupissent encore comme des criminels : le soupçon de terrorisme fait de l’homme « un terroriste », de fait et sans droit, à traiter comme tel, coupable ou pas. Nos sociétés, face au terrorisme, se transforment, deviennent liberticides et normalisent des traitements indignes. Il ne faudrait pas l’oublier car le terrorisme pourrait finir par renvoyer une sombre image de l’Occident à l’Occident : en refusant de discuter des causes, en s’arrêtant à (justement) condamner les actions et en se donnant le droit de déshumaniser les coupables autant que les individus seulement suspectés, nous sommes en train de normaliser des états d’esprit et des attitudes fondamentalement racistes et méprisants.

 

En aval, toutes les déclarations contre les amalgames n’y changeront rien. A travers les discours généraux souvent négatifs sur l’islam, les condamnations horrifiées des extrémistes et des jihadistes, et le traitement indigne des prisonniers, se dessine une image de la présence musulmane forcément problématique.

 

Si on ajoute à cela, les controverses à répétition (caricatures, vidéos, etc.) qui créent de la tension, on voit se dessiner les contours d’un nouvel ennemi de l’intérieur autant qu’international.

 

Avec les musulmans, l’islam devient le facteur explicatif du tout : la violence urbaine, la marginalisation sociale, le chômage, la frustration des peuples, les dictatures, l’opposition à la politique israélienne, etc. On fait fi des analyses politiques, socio-économiques, géostratégiques. L’ère est à l’islamisation de tous les problèmes et à la dépolitisation des questions de gouvernance et de justice.

 

Quand une religion devient la cause simplificatrice de tout et que l’on cesse de penser la complexité du politique, on verse dans le populisme qui essentialise l’autre et le rend responsable de tous les maux par la cause de son être même : c’est la définition du racisme et des politiques de la peur. Un Occident si riche et pourtant si peureux est un Occident qui peut finir par se perdre. Loin de ses idéaux, si près de ses démons.

 

 


A Propos du Terrorisme, des Salafis Jihadistes et de l'Occident

http://www.tariqramadan.com/spip.php?article12571


 

islamophobie-en-france.jpg

 

 

Le trio sioniste Hollande-Fabius-Valls ne cesse de stigmatiser le terrorisme islamiste désormais à la Une de tous nos Médias, chaque jour, et dans le même temps il forme,  arme, finance les djihadistes en Syrie, exactement comme Sarkozy en Libye... Bref, continuité totale de la politique ! Où est le changement promis ? (eva)


  

Terrorismes et terrorisme d'Etat

Par eva R-sistons


 

Un Mal rongerait l'Occident : Le terrorisme islamique.

Le terrorisme, ou l'art de masquer la réalité !

 

On suscite la peur du Musulman, on incite à la haine et au rejet, on amalgame, on détourne l'attention des vrais problèmes, des vrais combats, des vraies cibles. Et par ex, notre attention se polarise sur le terrorisme, la plupart du temps créé de toutes pièces :

- Comme en France, pour susciter la peur de l'ennemi intérieur, à côté de nous, alors qu'il est tout en haut, au sommet de la hierarchie

- Comme sur le plan international, en armant les fanatiques de l'Islam contre les Russes (en Afghanistan, hier), les Libyens ou les Syriens,  tout en brandissant la peur d'Al Quaïda .. imaginé par la CIA pour mettre en place des lois liberticides et afin de justifier les guerres économiques pour les ressources et pour mettre en place des marionnettes dociles.


Je viens de lire que les citoyens Juifs seraient, en France, seulement 350.000 à 500.00. Je pensais qu'ils étaient environ 600.000. Et pourtant, ce sont leurs plus illustres représentants qui modèlent notre pensée et nos choix - via les Médias -  et qui gouvernent notre pays avec des DSK, des Sarkozy, des Copé, des Jacob, des DSK, des Hollande, des Delanoë-Hidalgo, des Huchon, des Harlem Désir, des Valls..... D'où l'islamophobie galopante qui touche tous les Partis sans exception, et parallèlement, la victimisation continue des citoyens juifs : Afin de nous préparer au choc des civilisations mortifère pour nos enfants, et juteux pour les multinationales criminelles.

 

On fustige sans cesse le racisme envers les Juifs, mais on oublie que le vrai antisémitisme, le vrai racisme, aujourd'hui, n'est pas contre les Hébreux, mais contre les Musulmans.  Et l'islamophobie est banalisée : Le Musulman devient la menace suprême, et le Juif la victime par excellence. On oublie que dans l'affaire Merah, par ex, des militaires ont été aussi assassinés... deux militaires musulmans ! Gênant, n'est-ce pas ? Mais sans doute une vie de Musulman est-elle, aujourd'hui, moins précieuse que celle d'un citoyen juif... même si elle est au service de notre pays, en tant que militaire ! 

 

Or, la victime, aujourd'hui, ce n'est plus comme jadis le Juif, mais le Musulman sans cesse discriminé, stigmatisé, rejeté, exclu de l'emploi ou du logement, voire accusé des pires maux alors que la communauté musulmane, en France, vit bien sa foi et qu'elle est opposée aux formes radicales n'ayant rien à voir avec la tradition, avec le Coran. J'admire d'ailleurs sa patience ! Beaucoup pourraient se venger d'une société qui les méprise tant...

 

Et si dans nos banlieues, ou dans les prisons, certains individus plus fragiles ou plus malléables sont tentés par le radicalisme, c'est largement dû au travail souterrain mené par les fanatiques du Qatar dans notre pays (ou ailleurs, ainsi les djihadistes en Libye ont été financés par eux); ils sont tolérés sinon encouragés par les professionnels de la déstabilisation qui prospèrent dans les hautes sphères du pouvoir.

 

En polarisant l'attention sur les Musulmans, en suscitant artificiellement des ennemis intérieurs pour détourner l'attention des vrais ennemis, à l'extérieur (très exactement à Londres, Tel-Aviv, Washington), haut placés, les apprentis-sorciers jouent avec le feu.

 

Et en France, le tandem Valls-Hollande "lié éternellement à Israël" (pour reprendre l'expression de notre Ministre de l'Intérieur espagnol), a décidé de traquer les quelques  djihadistes réels ou supposés pour nourrir nos journaux télévisés et détourner l'attention des probèmes économiques et sociaux surgissant avec force dans notre pays désormais totalement soumis aux diktats de Bruxelles - des gangsters de la banque, très exactement. Mais oh sinistre paradoxe, alors que ce tandem lié à israël traque bruyamment (médiatiquement) tout ce qui de près ou de loin est lié au terrorisme... islamique, il se tait sur tous les autres terrorismes sur notre territoire (indépendantiste, fanatiquement sioniste comme celui de la LDJ, etc) et même il ose soutenir, financer, former, armer, les djihadistes en Afrique (Mali etc), en Libye, et en Syrie ! Cherchez l'erreur... ou l'hypocrisie !

 

Les Médias distillent quotidiennement leur venin sur les grandes chaînes de télévision, en particulier sur Fr2 qui chaque jour ne manque pas une occasion de fustiger les Musulmans tout en nous apitoyant sur les victimes juives d'hier ou d'aujourd'hui. Car ces Médias sont surtout animés, orchestrés, par des Sayanims, des agents d'Israël qui sont juges et parties, utilisant les Chaînes publiques (payées avec nos sous) pour faire insidieusement, quotidiennement, leur propagande de "guerre" contre les Musulmans ou contre les Etats arabes laïcs, nationalistes ou dissidents (comme en Syrie) tout en taisant les crimes de Tel-Aviv aux quatre coins de la planète, contre les chercheurs, les scientifiques, les citoyens indépendants, les peuples non-alignés sur l'idéologie dominante, occidentale.

 

Personnellement, ayant en particulier ciblé FR2 (car on se penche généralement sur le cas de TF1), j'ai constaté, chaque jour, que les Journaux télévisés entretiennent la haine raciale, le rejet, l'islamophobie; ce racisme est intolérable et devrait être poursuivi. Nous sommes en train de préparer les Nuits de Cristal de demain, dans l'indifférence générale... Et ce terrorisme d'Etat est autrement plus dangereux que celui, épisodique, marginal, des Islamistes radicaux d'ailleurs généralement suscités ou encouragés un peu partout (Al Quaïda, Hamas, Salafistes en Syrie, Frères Musulmans extrémistes en Egypte, etc). N'oublions pas non plus que 90 % des attentats en Europe sont le fait non des Islamistes, mais d'autres groupes comme les Indépendantistes (par ex  l'ETA) - Source : Un spécialiste du terrorisme sur C dans l'Air, récemment.

 

Or les vraies menaces, aujourd'hui, viennent moins, selon moi, des Islamistes fanatiques, fondamentalistes (d'ailleurs souvent formés, encouragés, armés par l'Occident machiavélique comme en Afghanistan contre, hier, les Russes, ou aujourd'hui contre les Syriens fidèles à Bachar-El-Assad, ou encore en Palestine avec le Hamas pour justifier la poursuite de l'Occupation, l'impossibilité de faire la paix. Ils sont même introduits en Afrique, au Mali par ex, au détriment du mode de vie des autochtones) que de l'Occident surarmé (et avec, lui, des armes réellement de destruction massive) et aux commandes de la Finance internationale spoliant les peuples (avec par ex une banque comme Goldman Sachs, maître du monde, dit-on). Et cet Occident conçoit les guerres mondiales qui déciment les populations et ruinent les Etats.

 

Et à l'heure où l'on braque tous les projecteurs sur le "terrorisme" de certains individus se réclamant d'Al Quaïda, on oublie les extrémistes d'autres secteurs de la société, comme ceux de la LDJ qui, violemment, s'en prennent même aux citoyens juifs (Jacob Cohen, Stéphane Hessel, etc. S. Hessel est d'ailleurs poursuivi pour antisémitisme par les Hébreux fanatiques et intolérants qui traquent les dissidents. Un comble !).

 

Et le CRIF fustige l'idéologie islamiste (Ainsi, dimanche Richard Prasquier a comparé l'islamisme radical à une "idéologie monstrueuse et au nazisme"), en oubliant celle de nombre de ses fidèles, autrement plus dangereuse puisqu'elle prône, à travers une lecture malsaine du Talmud,  l'élimination des Goys, comme des animaux malfaisants ! Voilà la vraie menace planétaire, la future effroyable Shoah de peut-être 5 milliards d'individus, celle qui risque de sévir lorsque Tel-Aviv aura enfin réalisé son projet monstrueux de bombarder l'Iran qui n'a jamais attaqué aucun pays ! Car cette guerre débouchera probablement sur une guerre mondiale plus funeste que les autres...

 

Alors, il importe de relativiser les infos qui nous sont données dans les Grands Médias aux ordres, car nos peurs, artificiellement créées, sont ensuite instrumentalisées à des fins politiques, électorales ou de guerres (choc de civilisations).

 

Eva R-sistons

http://r-sistons.over-blog.com

 

Tags: Islam, islamisme, Al Quaïda, Occident, Qatar, Juifs, Talmud, Crif, LDJ, Prasquier, Médias, FR2, BHL, Stéphane Hessel, CIA, Affaire Mérah, C dans l'Air, choc de civilisations, guerres, Syrie, Bachar-el-Assad, Mali, Afrique, Libye, Goldman Sachs, Jacob Cohen, Shoah, guerre mondiale..

 

 

Notes complémentaires :

 

1) BHL a reconnu s'être engagé en tant que Juif, avec les conséquences que l'on connaît en Libye  : .Le Figaro - Flash Actu : Libye: BHL s'est engagé ''en tant qu

 

2) La mobilisation des policiers devant synagogues ou écoles juives commence à exaspérer nombre de fonctionnaires de la Police. La vie des services est désorganisée  : . Affaire Merah : les policiers toulousains à bout - Le Nouvel ...

 

3) " Ces debats actuels ont pour but d ’attiser les braises de la haine entre le monde Musulman et le monde Occidentale ! En géopolitque ou analyse des civilisations , ceci se nomme « Choc des Civilisations » et cette confrontation est souhaitée en haut lieu afin d’ imposer « un nouveau monde( New World Order) » ! Suite à cette campagne d 'information ,la peur du " Musulman" est entrain de s'installer dans les esprits du grand public , cet état de fait  conduira automatiquement aux sentiments de rejet et de haine , conditionnement  nécessaire pour légitimiser toute intervention militaire ou conflit important. Et pendant ce temps la au Proche-Orient la tension entre Israel et l 'Iran est toujours aussi vive avec la possibilité d'une intervention militaire en Octobre sur les installations nucléaires Iraniennes .Une possible guerre avec ces conséquences en terme de tensions entre les communautés non mesurables à ce jour!. Sly (http://vigiinfos.canalblog.com/archives/2012/10/08/25279802.html)

 

 

 

 

 

4) Articles conseillés :



Après Sarkozy, Hollande nous offre le show du terrorisme pour faire diversion

Mensonges Mali: Guerre contre AQMI, ou contre Touaregs et le MNLA ?

Le Qatar est une société écran qui permet d'investir en France sans payer d'impôt
Une provocation pour justifier une guerre ouverte de la Turquie contre la Syrie?

Ingérence de l’empire en Syrie… C’est parce que çà sent le gaz !

Visite du Pape au Liban : «Chrétiens et Musulmans, unissez-vous»
Comment Washington développe le terrorisme intérieur pour justifier la guerre

Le drame des réfugiés palestiniens doit cesser (+ vidéo)

Un enfant palestinien dans l’enfer carcéral israélien (+ vidéo)

Main basse sur la mémoire, les pièges de la loi Gayssot (Oulala.info)

Istanbul : Des milliers de manifestants contre la guerre avec la Syrie

Quoi de nouveau en Palestine occupée ? - La trahison de Khaled Mechaal

Que savons-nous du drone ayant survolé Israël ?

 

 

sionisme3.jpg

  .

sionisme4.jpg.

 

Des sionistes rêvent de rayer

les Musulmans de la carte !

D'ailleurs, Lieberman évoque

un Hiroshima pour l'Iran !

Qui informera sur ces atrocités ?

Où est la barbarie ? (eva)

 

sionisme5.jpg.

 

Quelle arrogance !

Quelle idéologie monstrueuse ! (eva)

 

Le post ici :

Et si le sionisme était le vrai terrorisme ? Qu'est-ce que le sionisme ?

Sur ce post, aussi :

Le sionisme manipule l'antisémitisme.

.

 

Et si les attentats antisémites qui viennent d'avoir lieu

en France avaient été commis ou commandités par le Mossad ?

http://mai68.org/ag/1540.htm

 

 

Le spectacle de la lutte contre l'antisémitisme

est une façade derrière laquelle François Hollande

cache sa volonté de promouvoir la domination sioniste.

François Hollande collabo du sionisme :

http://mai68.org/spip/spip.php?article4373

 

 

273836_1174041381_337391482_q.jpg
 Moi je dis peut etre qu il faudrait finalement autoriser la charia en france mais que pour les musulmans ! Ils volent... On coupe les mains ! Ils injurent ... On coupe la langue ! Ils violent ... On leur coupe le reste ! Qu en pensez vous ? Ils se calmeront peux etre si on commence par eux ! (Elisabeth Arrouasse)
http://www.facebook.com/defensejuiveinternet?ref=ts
.

Le racisme en France,

à la lumière de la fusillade

aoûtienne d’Aigues-Mortes

aigues-mortes.jpg

Ce fut le coup de tonnerre de l’été, dans un ciel très ombrageux et chargé d’éclairs, où l’observation du jeûne du Ramadan fut foudroyée comme jamais par le racisme gonflé à bloc et banalisé : la fusillade commise par un couple d’habitants d’Aigues-Mortes contre un groupe de jeunes d’origine maghrébine suscita un grand émoi.

 http://oumma.com/14362/racisme-france-a-lumiere-de-fusillade-aoutienne-daigue?utm_source=Oumma+Media&utm_campaign=59bb0baa12-RSS_EMAIL_CAMPAIGN&utm_medium=email.

 

 

 

§§§§§

 

Bercy en proie au clanisme et aux réseaux d’influence

Article paru sur  MEDIAPART, PRESSE LIBRE ET INDEPENDANTE DES PUISSANCES FINANCIERES... Soutenez la, abonnez vous!!! Cela devient une hygiène élémentaire de l'esprit en ce temps où la presse d'Etat pratique des intox de plus en plus ENORMES!!! clic sur le lien ci dessus.

JoceGaly

 

Les réseaux de DSK sont très claniques ! Et ils sont bien représentés, désormais... (eva)

.


Sarcelles, Strasbourg et la construction du discours islamophobe « légitime »GOUVERNEMENT ET MEDIAS AUX ORDRES DU CRIF

Le Jihād en Islam (1/2)

L’intensification du conflit à Gaza menace de dégénérer en violence régionale

La mosquée al-Aqsa en danger - Résumé du rapport annuel de l’Institution Internationale al-Qods (QII) - septembre 2012

Turquie : Erdogan prêt à commencer la guerre à tout moment, évacuation des civils frontaliers

 

Il y a d'autres voix juives, heureusement ! Même en Israël (eva):

 

pci2.jpg

.

 

(Sept 2011) (..) Il y a aussi l’Union juive française pour la paix (UJFP), dont le communiqué est encore plus fort ! Jugez plutôt : « En 63 ans et plus de catastrophe (Naqba), le peuple palestinien vit dépossession, expulsions, discriminations, épuration ethnique… et a payé de dizaines de milliers de morts sa résistance à l’établissement d’un Etat colonial sur le territoire de la Palestine historique. Bénéficiant d’une totale impunité de la part d’une communauté internationale qui ne fait rien pour obtenir que s’applique-là le droit international et les résolutions des Nations Unies, Israël est engagé dans une annexion totale. Oslo n’a jamais initié un processus de paix, mais le gouvernement israélien découpe la Cisjordanie en plusieurs bantoustans enfermés derrière un mur de la honte, et inflige à la bande de Gaza un blocus meurtrier. Aujourd’hui, l’Autorité palestinienne de Ramallah, forte du soutien de nombreuses organisations de la société civile palestinienne, se propose de déposer à l’Onu par le biais de l’OLP, qui y a un statut d’observateur, une demande d’admission de l’Etat de Palestine comme 194ème Etat membre, dans les frontières de la ligne d’armistice de 1949 («les frontières d’avant 1967») avec Jérusalem Est pour capitale. Cette demande a le soutien de la grande majorité des Etats membres, et les sociétés civiles européennes soutiennent ce droit du peuple palestinien à un Etat. Mais elle doit passer par l’accord préalable du Conseil de sécurité, où le gouvernement américain a annoncé qu’il exercerait son droit de véto, bien que celui-ci soit illégal. Colère et inquiétude du gouvernement Netanyahou, qui craint qu’une telle reconnaissance le gêne un tant soit peu dans la poursuite de ses projets de colonisation. L’Union juive française pour la paix soutient la demande palestinienne, considérant, avec le Collectif national pour une paix juste et durable entre Israéliens et Palestiniens, qu’une telle admission serait un signe important envoyé aux Palestiniens du monde entier sur la reconnaissance du droit à l’autodétermination du peuple palestinien, à la société israélienne que ses gouvernements isolent de plus en plus, aux gouvernements européens et états-unien qui continuent de soutenir le régime israélien. (…) L’UJFP appelle tous ses membres et sympathisants à participer aux manifestations des 20 et 21 septembre à Paris et dans un grand nombre de villes de France en soutien au peuple palestinien et à ses droits, en particulier dans le contexte des menaces de la violente répression que Israël, l’armée, les colons organisent contre les manifestations attendues dans les Territoires Occupés Palestiniens. »

 

extrait de
http://www.plumedepresse.net/aux-traitres-hurlent-les-ultrasionistes-ces-juifs-qui-soutiennent-la-reconnaissance-de-la-palestine-par-lonu/


A lire aussi sur le même sujet, Négociations de paix avec Israël : les Palestiniens condamnés aux bantoustans

 

.

.

 

463222_yves-bonnet-le-18-juin-2011-a-vil

Yves Bonnet met en cause le Qatar et l’Arabie soudite mais il faut savoir qu’à plusieurs reprises Yves Bonnet a été accusé d’entretenir des liens privilégiés avec l’armée algérienne dont il porterait en quelques sortes les analyses… Cet avertissement ne rend pas moins intéressante son opinion. note de Danielle Bleitrach

Ancien chef de la Direction de la surveillance du territoire, Yves Bonnet  pointe, dans une interview à « La Dépêche du Midi », le rôle de l’Arabie saoudite et du Qatar dans le financement de réseaux islamistes radicaux en France.

Après le coup de filet du week-end dernier qui a conduit à l’interpellation de 12 personnes soupçonnées d’appartenir à des cellules terroristes islamistes, l’ancien chef de la Direction de la surveillance du territoire (DST) Yves Bonnet a mis en cause, lundi 8 octobre, la question du financement de ces réseaux.

Dans un entretien publié par « La Dépêche du Midi », il estime que ces derniers posent la question du trafic de drogue mais aussi du « problème de l’argent qui est alloué par des pays salafistes ».

« Il va falloir un jour ouvrir le dossier du Qatar »

« On n’ose pas parler de l’Arabie saoudite et du Qatar, mais il faudrait peut-être aussi que ces braves gens cessent d’alimenter de leurs fonds un certain nombre d’actions préoccupantes, déclare-t-il. Il va falloir un jour ouvrir le dossier du Qatar car là, il y a un vrai problème. Et je me fiche des résultats du Paris-Saint-Germain. »

Le Qatar a pris pied depuis plusieurs années dans l’économie française. Le pays possède de nombreux hôtels de luxe et détient des parts dans le capital de Lagardère, Vivendi, Vinci, Veolia, Total, ou LVMH. Il a également acquis une grande partie des droits de retransmission du championnat de Ligue 1 de football avec ses chaînes BeinSport et a racheté le club du Paris Saint-Germain, le dotant d’une pléiade de stars achetées plusieurs millions d’euros.

« Le coup de filet de ce week-end doit nous rendre vigilants »

Ces projets d’investissements dans l’Hexagone suscitent des interrogations dans la classe politique française et notamment au Front national. Dans un communiqué publié lundi, le parti d’extrême-droite a jugé que l’ex-patron de la DST « validait [ses] craintes » vis-à-vis des investissements qataris. « Il n’y a décidément que ses complices du PS et de l’UMP pour croire que l’émirat est bien intentionné quand il investit 50 millions d’euros dans les banlieues françaises », ajoute le parti de Marine Le Pen.

« Le coup de filet réalisé ce week-end dans le cadre de l’enquête sur l’attentat de Sarcelles doit nous rendre encore plus vigilants sur l’évidente subversion idéologique radicale qui empoisonne les banlieues françaises [...] Cette opération et les réalités qu’elle expose doivent convaincre Arnaud Montebourg et Laurent Fabius – qui a souhaité hier [dimanche] la bienvenue aux investisseurs qataris – de refuser ces investissements », insiste le FN.

Une commission d’enquête sur les investissements du Qatar

À droite aussi, plusieurs figures ont exprimé ces dernières semaines leurs interrogations face aux investissements qataris, même si c’est durant le quinquennat de Nicolas Sarkozy que les liens entre la France et le Qatar se sont resserrés.

L’ex-ministre Bruno Le Maire s’est ainsi dit « favorable »  à l’idée d’une commission d’enquête parlementaire sur les investissements du Qatar en France, proposée par son collègue député UMP Lionnel Luca. Son ancienne collègue du gouvernement Nathalie Kosciusko-Morizet avait abondé dans son sens sur Canal+, au début du mois. « L’investissement étranger doit être recherché mais, surtout dans ces conditions qu’on sent un peu ambiguës, il doit être encadré », avait-elle estimé.


France 24 avec dépêches 

Un ex-chef de la DST soupçonne le Qatar et l’Arabie saoudite de financer des réseaux islamistes

.

 

BHL-Pensee-Unique-4-copie-1.jpg

 

Actualité, Sélection :

 

 

Manuel Valls, comme Sarkozy, appelle à un Nouvel Ordre Mondial (vidéos)

Réunion des amis de Jacques Cheminade le 13 octobre à St Ouen (93)

Traité européen voté,tout se décidera à Bruxelles. Chambre et Sénat inutiles?

Pourquoi tant d'hostilité contre les médecines naturelles ? - Bienfaits Vitamine D

Tout savoir sur nos nouveaux impôts. Quels changements ?

4.776.800 Chômeurs en France, licenciements, liquide menacé, Presse vendue..

L'or de la Suisse (1300 tonnes) a été vendu sans le consentement des Suisses

Les USA achètent la France avec du papier (Jovanovic) - UE pour les USA (vidéos Asselineau)

VENEZUELA (Présidentielle) : Encore raté, Chavez réélu avec… brio !

TSCG (Traité budgétaire européen): Avertissement solennel aux élus nationaux

La crise va-t-elle s'accélérer ? Graves menaces à l'horizon (vidéo Anonymous)

Réforme de la décentralisation : Les orientations dévoilées par Hollande

Et si nous laissions les banques faire faillite ?

MEDIATOR, OGM : Même combat juridique

 

Pétition-Soutien à Kokopelli (protection biodiversité, semences naturelles)

Il manque 950 signatures pour éviter la condamnation de Kokopelli

 

 

 

dieu-espagne.jpg

 

 

.

Partager cet article

Published by Eva R-sistons - dans Communautarismes
commenter cet article

commentaires

eva R-sistons 22/10/2012 14:56


Doum, ils acceptent les reconnaissances de ce qui LES concerne seulement !


eva

doumandji 18/10/2012 17:10


le probleme c'est maintenant  ???? les leches culs  de le l' UMP  et du CRIF ,Morano et Jacob  trouvent  a  critiquer  la reconnaissance meme tardive de ce
massacre comme une atteinte a la """"police  republicaine"""". Mais quand meme  on sait  que le CRIF  dans son fort interieur   desaprouve  aussi cette
reconnaissance  ,mais voila  l' auteur de ces massacres  a eu des problemes pour son role jouer  dans les arrestations et les deportations  de juifs francais  quand
il etait  prefet de paris pendant la guerre ; on sait  que les juifs l'ont  trainé  dans la boue  jusqu'a  sa mort ; alors ils n'osent pas denoncer
cette    reconnaissance faites par un de leurs poulains ,ce que sarkosy par ailleurs n'a jamais accepter de repentance ?????

eva R-sistons 11/10/2012 12:11


Je reproduis ce commentaire que j'ai fait sur un forum, un intervenant demandant si je n'avais pas peur avec ce courage de tout dire que j'ai, pouvant être pris pour de la "'complicité" ! 
eva


Bonjour
Moi, complice ? Quelle horreur ! Je n'excuse pas, je n'encourage pas moi la femme de paix, je relativise CE terrorisme par rapport à celui de l'Occident si dévastateur partout. Je remplis
honnêtement ma fonction de journaliste, c'est tout ! Je dis la vérité, comme d'habitude, et la vérité c'est que le terrorisme d'Al Quaida est fabriqué par la CIA etc, et que les terroristes
islamiques sont si rares qu'en parlant d'eux comme on le fait, c'est qu'on a des intentions électorales ou de choc de civilisations (et je vomis le racisme comme le choc de
civilisations, les guerres). Et ce terrorisme-là, si marginal, si rare, est moins grave quant aux effets que le terrorisme d'Etat qui fait de la vie des peuples un enfer via
banksters, dictatures, tyrannie, ou guerres, entre autres (cf nourriture chimique etc). Pauvre humanité conditionnée et malmenée... eva

R-Sistons

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
  • Contact

Recherche

Archives

Pages