4 avril 2010 7 04 /04 /avril /2010 06:55

la journée mondiale de l'autisme

http://www.alterinfo.net/photos/la-journee-mondiale-de-l-autisme_gp888920.html

 

 

Alerte ! Des événements très graves se préparent

(voir en particulier les alertes lancées par Michel Collon,

http://sos-crise.over-blog.com/article-passez-une-bonne-guerre-mondiale-braves-gens-ce-qui-nous-attend-47915178.html 

ou sur mes blogs comme sos-crise ou no-war).

La France va être au PREMIER rang d'événements sans précédent,

dépassant en horreur tout ce que l'humanité a connu !  

 

NS-drapeau-OTN.jpg 

Mes amis,

 

Le plus important, dans le choix d'un candidat, doit être, pour moi, ses options en matière de politique étrangère. Elles sont déterminantes ! Si ceux de politique intérieure ne conviennent pas, il est toujours possible de le faire savoir dans la rue (mais attention, je vous recommande absolument de lire ceci : http://sos-crise.over-blog.com/article-alerte-eurogendfor-troupe-d-intervention-de-l-ue-contre-les-citoyens-47910077.html). Par contre, si nous avons un homme à la solde de l'Etranger pour déterminer la politique extérieure, comme c'est le cas aujourd'hui, alors nous sommes en danger. Non seulement Mister Sarkozy de Nagy Bocsa n'aime pas la France et ne la sert pas, non seulement il a scandaleusement (et contre l'avis des Français mais aussi contre les traditions de notre pays), sans consultation, bradé l'indépendance de notre pays, mais il est évident pour moi qu'il est à la solde de l'Etranger, anglo-saxon et israélien. Rappelez-vous: Son premier voyage fût pour la G-B, et jamais aucun dirigeant français n'a été accueilli comme lui, et pour cause ! C'est le même homme qui a aussitôt prêté allégeance à un Bush pourtant désavoué par le monde entier...

 

Cet homme est dangereux: Non seulement il piétine allègrement les traditions françaises, non seulement il ne tient absolument pas compte de l'avis des citoyens de notre pays, mais il est à la solde de l'Etranger et après avoir réintégré la France dans l'OTAN, sans réelle contrepartie, après avoir choisi les pires néoconservateurs à la tête de la Diplomatie de notre pays (Kouchner) ou des questions européennes (Lellouche), il va conduire notre République dans des aventures meurtrières, nucléaires, qui ne sont pas les siennes ! Pire encore: Il va, comme je l'ai annoncé depuis le début, prendre la tête des croisades guerrières, impériales, de l'OTAN ! Sous des prétextes fallacieux, il va, pour commencer, conduire la France à risquer de "rayer de la carte" un pays qui n'a jamais attaqué personne, l'Iran !

 

Ceci est mon point de vue, mais encore une fois mon instinct me trompe rarement: Je soupçonne même Sarkozy, en sous-mains, d'être un agent double, de livrer à ses amis des secrets Defense, de divulguer des informations qui ne devraient jamais franchir nos frontières !

 

Je partage entièrement le point de vue de M. Gouasmi dans son dernier article: Oui, la France de Sarkozy, forte de son aura passée auprès de nombreux pays, va l'utiliser comme caution de politiques monstrueuses, sanguinaires, prédatrices,  purement cupides et authentiquement criminelles ! Car l'Amérique d'Obama est désormais discréditée, et derrière le paravent de la France, à ses côtés, elle cherchera sans doute la caution qui lui manque pour entreprendre les aventures néo-coloniales nucléaires lui permettant de prendre, par la force, la maîtrise d'espaces vitaux "nécessaires" au maintien de l'american way of life, et juteux pour les Financiers de la City ou de Wall-Street . Et nos Médias se sont prêtés à des campagnes mensongères et injustes visant à discréditer l'Iran, et d'une façon générale le monde arabe ou musulman ! C'est criminel !   

 

Allons-nous accepter que l'Amérique d'Obama tente, grâce à la France, de rendre plus acceptable, plus "vendable" aux opinions (ce qui est intolérable), une politique de plus en plus insatiable, prédatrice, meurtrière, folle ? Allons-nous, contre nos intérêts, contre notre passé, contre nos traditions, contre notre volonté, servir les objectifs d'un autre pays, et d'un pays assassin, agissant comme les cow-boys envers les Indiens, c'est-à-dire supprimant tous les obstacles sur la route de ses conquêtes impériales, coloniales ! Et cette fois, avec des armes de destruction réellement massives, elles, contrairement à l'Irak ou à l'Iran, et avec la caution d'un homme qui a fait main-basse sur la France et la gère comme si elle lui appartenait ! Et qui de surcroît ne tient compte de l'avis de personne...

 

Tout ceci me conduit à penser que si nous ne faisons rien, le scénario risque d'être le suivant:

 

Le Président, au service de l'Etranger, mènera les politiques décidées à l'Etranger et dans ses seuls intérêts ! 

 

Il sera prêt à prendre la tête de cette croisade infâme contre, au final, une partie de l'humanité ! C'est un arriviste sans scrupules, complexé et haineux (une dizaine d'ouvrages ont été écrits sur son état mental), qui règle ses comptes avec son passé et contre la France qui maintenant le déteste autant qu'il la déteste, et il l'entraînera dans des aventures effroyables, nucléaires même, qui ne sont pas les siennes !

 

Pire, il conduira notre pays, contre son gré, à prendre la tête de cette abominable croisade de mort, tout en servant de caution à un Etat hautement criminel !

 

Lui-même se protégera, et protégera sa famille (en la mettant en lieu sûr, au Groënland par exemple - où les milliardaires se promènent d'ailleurs beaucoup en ce moment -) des guerres qu'il aura lui-même décidées, laissant la France subir, sur son territoire, les conséquences de ses effroyables machinations, car notre pays, placé au coeur et même à la tête des conflits, sera le premier, n'en doutons point, à subir les conséquences de l'horreur programmée (attentats, armes biologiques, etc), comme d'ailleurs Israël ! 

 

J'appelle tous les Républicains de ce pays, tous les démocrates, tous les humanistes, tous les Elus aimant la France, tous les journalistes ayant une haute idée de leur fonction, à dénoncer l'intolérable en préparation qui va conduire l'humanité à sa propre perte !  Il est temps d'exiger la destitution de celui qui détruit la France et la conduit inexorablement vers l'apocalypse ! Cet homme, pour moi, par arrivisme, par cupidité, et pour régler ses problèmes internes, est coupable de haute trahison envers notre pays !

 

Nous ne pouvons pas rester simples spectateurs de ce qui se prépare ! Ce serait non-assistance à pays en danger, à humanité en danger !

 

Merci de relayer ce post,

 

Votre eva R-sistons, qui plaide pour la Vie, la Paix, pour la survie de l'espèce humaine ! 

 

NB Je crois que nos Elus ont fini par comprendre à qui ils avaient affaire,  et que leur fronde est plus profonde qu'elle ne paraît !

 

Voir http://sos-crise.over-blog.com/article-la-crise-au-sommet-rien-ne-va-plus-en-sarkozy-15-jours-de-castagne-47964855.html

 

Rappel :

http://r-sistons.over-blog.com/article-35816171.html (La France en danger, "l'appel du 18 juin" d'eva)

 

Petit retour sur le "CV" édifiant de Sarkozy, l'homme qui prétend continuer à présider à la liquidation de la France. & quelques autres "huiles"  (je vois que mon expression "liquidation de la France" fait des émules ! Eva)

 

UMP : chronique d’une mort annoncée, et qui n'a que trop tardé

http://www.toutsaufsarkozy.com/cc/article02/EkZpkulklEidBBjFfv.shtml

 

Un sénateur UMP, ancien ministre (!) reconnaît que

 

Un sénateur UMP, ancien ministre (!) reconnaît que "les méthodes de Sarkozy nous entraînent droit dans l'abîme" et appelle "à envisager toutes les éventualités". On y arrive!

Extraits. Force est de constater que la critique est franche : en premier lieu, rapporte l'élu, il faut entendre la critique d'électeurs "déboussolés, se sentant méprisés, tenus pour quantité négligeable", contre "un comportement désinvolte, irrespectueux de ceux qui avaient porté à la présidence de la France un homme dont le premier geste fut de se rendre... au Fouquet’s ! Quel symbole !".
Alain Lambert rappelle ensuite les griefs martelés depuis la défaite aux régionales, contre "des décisions aussi discutables que des taxes nouvelles, l’ouverture à gauche débridée, des paroles aussi surprenantes que 'le Parlement, je m’en moque, j’ai décidé'".
"SES MÉTHODES NOUS ENTRAÎNENT DROIT DANS L'ABÎME"
http://www.toutsaufsarkozy.com/cc/article02/EkZpFFVEEkRGQXMsiq.shtml

 

NS-recoit-prix-US.jpg

Le Prix US décerné à Sarkozy

Voir aussi :

http://r-sistons.over-blog.com/article-la-france-et-les-etats-unis-unis-pour-le-meilleur-et-pour-le-pire-47756213.html

 

 

Très fine analyse

de M. Gouasmi:

Les deux complices…

 

              Le séjour du Président M. Sarkozy aux États-Unis a donc culminé avec le fameux dîner «dans la salle à manger privée du Président Obama à la maison blanche». Ce dîner a marqué la totale «réconciliation entre les deux Présidents». Il s’agit en quelque sorte de montrer que sur les grands problèmes du moment (Iran, Afghanistan, Proche-Orient), la France et les USA sont sur la même longueur d’onde.

 

              Au sujet de l’Iran, M. Obama a reconnu qu’il n’y «avait pas encore» d’unanimité internationale sur les sanctions mais qu’il espère un consensus «pendant le printemps». De son côté, M. Sarkozy a réclamé «les sanctions les plus fortes au Conseil de Sécurité», ajoutant que «le temps est venu des décisions».

 

              En ce qui concerne l’Afghanistan, le Président français a apporté son total soutien à la stratégie du Président américain, ajoutant «nous ne pouvons pas perdre». Avant l’entretien, le porte-parole de la Maison Blanche Robert Gibbs a précisé que les États-Unis ne reformuleraient pas leur demande (d’envoi de renforts français en Afghanistan ndlr.) lors de leur entretien. C’est une façon de poser le problème de l’envoi de renforts en Afghanistan tout en prétendant ne pas le poser ! Des renforts français pourraient bientôt renforcer le dispositif américain.

 

              On comprend mieux maintenant la subordination de la France à la politique américano-sioniste. Un soutien français total à la politique afghane des USA avec mission également pour la France de rassembler l’Union Européenne et les gouvernements arabes collaborateurs derrière Israël, en vue d’une agression contre l’Iran. Une telle manœuvre présente aux yeux d’Obama un double avantage :

              - ne pas donner l’impression de s’embourber tout seul en Afghanistan, en accentuant le caractère « international » de la guerre grâce à des renforts français.

               - Laisser à la France de M. Sarkozy le soin de prendre la tête de la croisade contre l’Iran, M. Obama se réservant la possibilité de demeurer en deuxième ligne en apparence, quitte à exiger un cessez-le-feu dans les heures qui suivent les premières frappes.

 

              La politique étrangère de M. Obama consiste à perpétuer la domination américano-sioniste en se donnant l’image d’un homme de dialogue, d’un chef d’état «paralysé» par le Congrès, etc. Il lui faut pour cela rechercher un consensus international (en bon français des complices). Avec Moscou et Pékin, ce consensus est délicat à trouver et peut avoir un coût trop élevé.

 

              La France en revanche est l’alliée et le complice idéal pour aider M. Obama à continuer sa politique en préservant son image de «bon démocrate américain». Malgré le total alignement de Sarkozy-Kouchner sur les positions de Tel-Aviv et de Washington, la France conserve encore, dans certains milieux, un petit capital de sympathie. Pour des raisons historiques trop longues à développer ici, on attend de la France, une politique pour le moins plus équilibrée au Moyen-Orient, alors qu’il y a longtemps qu’on n’attend plus rien de la Grande-Bretagne. C'est sur cette illusion (héritage de la politique gaullienne) que mise M. Obama.

 

              M. Obama, tout en reconnaissant qu’il n’y a pas encore d’unanimité contre l’Iran espère y parvenir «pendant le printemps». Que se passera-t-il d’ici là ? Quels marchandages, quelles pressions ou provocations sont déjà programmés ou en cours de réalisation pour que l’unanimité se fasse contre l’Iran ? Cette volonté franco-américaine de rallier la Russie et la Chine dans les sanctions pour étouffer l’Iran, confirme deux points : malgré son image largement fabriquée par les médias, M. Obama a de plus en plus de difficultés à tromper qui que ce soit, spécialement les Musulmans qui savent comment le Président Américain exporte la « démocratie » en Afghanistan et dans les zones frontières du Pakistan.

 

              Il lui faut donc trouver des alliés complices, plus ou moins «présentables» et la France en est un car, ayant gardé, malgré la triste politique Sarkozy-Kouchner, un petit capital de sympathie auprès de certains peuples.

 

              Il faut également rallier les gouvernements arabes soumis au sionisme. Pour cela, on agite le fameux « gel de la colonisation » par Israël dans les territoires occupés. Précisons que le mot « gel » signifie deux choses :

1/ le caractère totalement provisoire du fameux « gel » (on parle de quatre mois pour permettre le redémarrage des négociations entre Israël et l’Autorité palestinienne.

2/ surtout le « gel » revient à légitimer les colonisations antérieures et l’entité sioniste.

C’est le « pourboire » que l’USraël et la France semblent offrir aux dirigeants arabes pour s’assurer leur complicité active contre la République Islamique d’Iran. Ce serait, en quelque sorte, la continuation de ce qui a été expérimenté à Gaza :

              - un axe Union européenne – Israël – dirigeants arabes sionisés

              - les USA en arrière plan n’intervenant que lorsqu’Israël a fini le « travail ».

 

              Mais l’Iran, par son poids régional et mondial, par ses moyens militaires de défense, par l’influence qu’il a acquis dans le monde musulman est un enjeu d’une taille toute autre que la bande de Gaza. De là, la volonté de grouper le plus grand nombre de nations dans le projet d’agression contre l’Iran.

 

              Voilà pourquoi, la politique française qui voudrait nous mener à la guerre est folle et criminelle. Ce serait une guerre pour Tel-Aviv, et, dès ses premières heures, une telle guerre dépasserait le cadre régional. Il est temps que la politique française soit totalement libérée du lobby sioniste. Les nombreux messages de sympathie que reçoit notre Parti, la récente question au gouvernement de M. le Député Hervé de Charette, ancien Ministre des Affaires Étrangères (voir notre site), l’agressivité même, du lobby sioniste dans ses interventions en France, tout cela démontre que le parti de la Résistance se renforce quotidiennement.

 

              Pour notre part, nous continuerons dans la voie que nous nous sommes tracée.

 

Le Président, M. Yahia Gouasmi  Site Web : www.partiantisioniste.com 

 

 

                                             apocalypse-bleue-ruines.jpg

 

A mes Lecteurs:

 

J'ai rajouté de nombreux posts, ou liens, sur mes 3 dernières parutions, surtout sur "l'Ode à la terre"

http://r-sistons.over-blog.com/article-ode-a-la-terre-agriculteurs-villlages-joies-simples-retour-aux-sources-47722640.html

 

 

A lire, mon dernier article,

l' Occident pris en flagrant délit de mensonge :  

  • Il  faut  voir  la  réalité  en  face : L'Occident  est  derrière  la plupart  des  crises  internationales !

Lorsque les enfants vont voir Guignol, ils savent qu'il y a des personnages, et derrière, un  marionnettiste.  Mais leurs parents ne savent pas que derrière les principaux événements du monde, il y a des personnes, des groupes d'intérêts, des Services secrets, des Etats... afin de fausser le cours des choses ! Pour une fois, ceux-ci sont pris la main dans le sac. Grâce à la marionnette qu'ils ont pourtant placée à la tête d'un Etat, afin de servir leurs intérêts - pas ceux du pays, dont ils se moquent bien évidemment

 

suite ici : http://r-sistons-actu.skynetblogs.be/post/7788744/loccident-orchestre-les-crises-internationale

 

 

Un avril explosif aux USA ?

Marches de groupes de milices armées

"Le feu aux poudres en avril ?":

 

Depuis l'arrestation de plusieurs membres des milices des USA (+ de 500
groupes selon l'officialité), je suis le dossier avec grand intérêt.  Dans
les dernières heures, des informations sont entrées concernant l'évolution
des groupes de résistance sur le territoire américain et selon ces infos,
le mois d'avril risque d'être plutôt explosif!

Une marche de groupes de milices doit avoir lieu le 19 avril prochain à
Washington.  Les membres miliciens sont appelés en grand nombre dans les
rues pour brandir non pas des slogans, mais leurs armes!

Leur raison d'être et leurs motivations sont de défendre la Constitution
des États-Unis, armés et unis, pour faire valoir leur droit de
rassemblement et de liberté d'expression (1er Amendement). Défendre la
République à n'importe quel prix, armés jusqu'aux dents et debout jusqu'à
la mort!

Une autre info de dernière minute:

Un ou des groupes dits extrêmistes a envoyé, ce mercredi, des lettres à 30
gouverneurs des États-Unis leur donnant 3 jours pour quitter leurs
bureaux.  Le FBI a tout de suite perçu l'affaire comme une potentielle
agression et a contacté tous les corps policiers des USA pour qu'ils
soient sur leurs gardes.  Cette lettre demandait aux gouverneurs d'abolir
le Homeland Security et le FBI !!!  Selon les médias, cette lettre serait
une initiative de citoyens "anarchistes", qui refusent de se soumettre à
toute autorité de l'État.  Une autre manigance de la CIA?

Autre nouvelle:

Un autre rassemblement est prévu le 15 avril, encore en territoire US, et
celui-ci sera mené par des groupes qui se hissent contre la montée du "Tea
Party", parti d'opposition aux politiques US/Obama, une réplique d'un
mouvement qui a contribué à la Révolution Civile il y a plusieurs années
aux États-Unis.  Il semble que des groupes s'inquiètent de la popularité
du "Tea Party", dans lequel s'associe Ron Paul, Alex Jones, Sarah Palin,
des milices armées, des "gun freak", etc.

Je vous invite à lire mes sources pour comprendre l'ampleur de ce qui se
trame derrière tout cela.  Selon moi, le gouvernement est en train de
fomenter, de toute pièce, une guerre civile.  Des groupes dits opposés
s'affrontent, mais en fait, ils sont tous infiltrés et manipulés vers un
but bien précis: créer le chaos pour jusfitier la loi martiale.

Alex Jones joue un rôle-clé, ainsi que Ron Paul et les groupuscules
patriotiques et miliciens .  Je n'ai plus aucun doute que ce sont TOUS des
AGENTURES!  Cette opinion est la mienne et elle se fonde sur des heures de
recherches et de lectures nocturnes!  Je mets des liens en provenance du
site d'Alex, mais je vous invite à lire ses textes avec discernement.

La résistance ne peut pas se faire par les armes puisque c'est précisément
ce que l'élite veut.  "Celui qui tuera par l'épée périra par l'épée".  La
seule résistance véritable est spirituelle.

Voici mes sources:

Invitation à la manifestation milicienne armée le 19 avril prochain:

http://www.facebook.com/pages/Restore-The-Constitution-Muster-Outside-DC-4-19-2010/223034405945?v=info

http://muster4-19.ning.com/video/pt4-mike-vanderboegh-armed
* Mike Vanderboegh: en tête du réseau "Restore the Constitution", il est
soupçonné d'être un agent infiltrateur.

Extremist group demands governors resign, FBI says
http://www.cnn.com/2010/US/04/02/governors.extremists/index.html?hpt=T2

Militia arrests timed to prevent violence, official says
http://www.cnn.com/2010/CRIME/03/30/michigan.militia.arrests/index.html

Rassemblement "anarchiste" contre le "Tea Party Movement":
Feds Prepare To Use Anarchists To Provoke Tea Party Violence
http://www.prisonplanet.com/feds-prepare-to-use-anarchists-to-provoke-tea-party-violence.html

Will Feds Use Letter Sent by Sovereign Citizen Group to Stage False Flag?
J'arrête ici mes références parce que je pourrais passer la nuit à vous
défiler des sites et des blogs!
Soyons sur nos gardes et gardons le sourire!
Isabelle

webmaster@consciencedupeuple.com

 

 

Précédents messages, très récents,

de la même source (du Canada)

 

- J'ai reçu aujourd'hui des communiqués concernant des frappes du FBI et de
la Force anti-terroriste contre des milices américaines (patriotes armés
et entrainés à défendre la Constitution du pays et les droits et
libertés).  Je suis actuellement sur un forum d'un des groupes de
l'alliance des milices américaines et il semble que les attaques, d'hier
soir et de ce matin, contre ces groupes sont perçues comme une déclaration
de guerre contre la milice américaine.

La loi sur le système de santé, passée il y a quelques jours aux USA, a
attisée de grandes colères dans le peuple.  Cette loi est la manifestation
d'une dictature, une autre et terrible atteinte aux droits et libertés
constitutionnels.  Juste ce sujet du système de santé pourrait provoquer
des révolutions civiles aux USA et les frappes des dernières heures
pourraient constituer un appel à la confrontation.

Des vidéos youtube montrent que les membres de ces milices sont sur les
dents, armés et prêts à agir à un signal concerté.  Des arrestations ont
eu lieu, mais le FBI est plutôt silencieux.  Avec le Patriot Act (lois
anti-terroristes), ces milices pourront être associées à du terrorisme
d'état et ainsi, être détenues sans limite de temps, sans avoir
d'accusations préalablement portées et sans avoir droit à un avocat.

Plusieurs réseaux anglais font état de cette nouvelle qui
s'étend d'hier soir, samedi le 28 mars, à ce matin dimanche.  Alex Jones
en parle aussi abondamment.  Ce dernier, lui-même patriote, sans
s'associer directement aux milices armées, pourrait très bien être utilisé
pour "mettre le feu aux poudres".  De par sa puissance médiatique aux USA,
Alex Jones a le pouvoir de déclencher une guerre civile sur le champ!  Je
n'arrive pas à mettre toute ma confiance en cet homme...

Le site d'Alex Jones:
http://www.infowars.com/large-fbi-homeland-security-operation-targets-militias-in-michigan-indiana-ohio/

Les membres des milices s'attendent à une opération "False Flag" les
accusant d'avoir perpétré des attentats terroristes contre le gouvernement
des USA, dans le but de discréditer et décourager ainsi toute volonté de
défense des droits humains.  Le but du gouvernement, et de leurs médias,
est de rendre l'image des milices comme étant des mouvements
révolutionnaires, violents et anarchistes.

Pour avoir certaines informations en provenance de ces réseaux, je crois
que la plupart des milices sont constituées de personnes de convictions et
qui sont prêtes à rester debout et à se battre au nom de la liberté et de
la dignité humaine.  La plupart de ces milices armées ne prônent pas
l'offensive, mais se préparent à défendre leurs familles en cas de
déclaration de loi martiale ou en cas d'invasion d'un pays étranger sur le
territoire.

Ce site web pourra vous donner les plus récentes frappes ainsi que tous
les développements à venir concernant les actions contre les milices
américaines:
http://expanton.com/mod/blog/everyone.php

Isabelle
webmaster@consciencedupeuple.com 

 

 

- En réponse aux personnes qui pensent que le système de santé d'Obama est
une porte de Salut pour le peuple américain, un système de santé au
service de la justice sociale, je vous invite à faire vos devoirs!

Ce n'est pas d'une assurance santé dont il est question, mais d'une
assurance maladie et d'une assurance profit!

Voici des textes qui exposent les vrais enjeux derrière le "mirage Obama"...

L’adoption de la réforme Obama annonce un carnage politique
http://www.solidariteetprogres.org/article6466.html

La réforme de la santé d’Obama : bonne pour les sociétés d’assurance
maladie, mortelle pour les pauvres et les vieux
http://www.solidariteetprogres.org/article5931.html

J'ai la certitude que la révolution civile est une
stratégie programmée dans l'agenda de l'élite pour instaurer la loi
martiale et ainsi, la perte totale et définitive des droits et libertés.
Je crois que les milices sont toutes infiltrées et qu'elles seront
utilisées comme appât !  Des agentsfomentateurs, potentiellement Alex Jones,

porteront le flambeau de la liberté et ce, au service du "3ème reich"! 

Ceux qui ont dénoncé Hitler comme étant un sanguinaire avant le grand
carnage ont été les fous de l'époque.  Aujourd'hui, ce sont ceux qui
dénoncent Obama qui sont des "fous d'extrême droite".  Mais pourtant,
l'histoire a montré que le fou était en fait un sage...

Isabelle
webmaster@consciencedupeuple.com

   

Voir Michel Collon :

USA :
Chris Hedges - Le Hindenburg du système de santé a atterri
Réforme d'Obama: un cadeau pour le peuple américain ou pour les assureurs du privé ?

 

 

NS-et-libertes.jpg

Eva : Hitler pas mort !

 

Le Nouvel Ordre Mondial est d'essence totalitaire.

L'Union Européenne, aussi.

Les Hitler foisonnent aujourd'hui,

d'Obama, eh oui, à  Natanyahou,

en passant par Sarkozy, Berlusconi,
etc, etc... sans oublier les dirigeants Anglais !

 

 

En finir avec le chantage de la dette publique

par Damien Millet et Sophie Perchellet

 

Dans les pays les plus industrialisés, épicentre de la crise mondiale déclenchée en 2007-2008, le contraste est saisissant : les peuples font face à une détérioration de leurs conditions de vie, alors que les gouvernements et leurs amis à la tête des grandes banques se félicitent du sauvetage du secteur financier et de la timide reprise conjoncturelle. En plus des plans de relance de l’économie pour plus de 1000 milliards de dollars, les grands établissements financiers ont reçu des aides gouvernementales sous forme de garanties, de prêts ou encore de prises de participation, mais sans que l’Etat ne prenne ensuite part à la gestion de l’entreprise et n’en profite pour réorienter de manière radicale les décisions prises.

La voie choisie par les gouvernements pour sortir de la crise financière privée provoquée par les banquiers a fait exploser la dette publique. Pendant de longues années, ce brutal accroissement de la dette publique va être utilisé par les gouvernants comme un moyen de chantage pour imposer des reculs sociaux et pour prélever sur les revenus de « ceux d’en bas » les sommes nécessaires au remboursement de la dette publique détenue par les marchés financiers. Comment ? Les impôts directs sur les hauts revenus et sur les sociétés baissent, les impôts indirects comme la TVA augmentent. Or la TVA est surtout supportée par les foyers modestes, ce qui en fait un impôt très injuste : dans le cas d’une TVA à 20%, un foyer pauvre qui consacre tout son revenu à la consommation pour sa survie paie l’équivalent d’un impôt de 20% sur son revenu, alors qu’un foyer aisé, qui place 90% de son revenu et n’en consomme que 10%, paie l’équivalent d’un impôt de 2% sur son revenu.

De la sorte, les plus riches sont doublement gagnants : ils contribuent moins à l’impôt, et avec les sommes ainsi économisées, ils achètent des titres de la dette publique et font davantage de profits avec les intérêts que paie l’Etat. Inversement, les salariés et les retraités sont doublement pénalisés : leurs impôts augmentent pendant que les services publics et leurs protections sociales se dégradent. Le remboursement de la dette publique constitue donc un mécanisme de transfert des revenus de « ceux d’en bas » vers « ceux d’en haut » ainsi qu’un efficace moyen de chantage pour poursuivre de plus belle les politiques néolibérales qui profitent à « ceux d’en haut ».

Ce n’est pas tout : d’ores et déjà, les profits et les distributions de bonus (pour 2009, 1,75 milliards d’euros de primes pour les traders des banques françaises, 20,3 milliards de dollars par les sociétés de Wall Street – en augmentation de 17% par rapport à 2008 !) ont repris leur course folle pendant que les populations sont appelées à se serrer la ceinture. De surcroît, avec l’argent facile que leur prêtent les banques centrales, banquiers et autres investisseurs institutionnels se sont lancés dans de nouvelles opérations spéculatives hautement dangereuses pour le reste de la société, comme on l’a vu avec la dette grecque par exemple, sans parler du cours des matières premières et du dollar. Silence radio du côté du Fonds monétaire international (FMI) et de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et refus du G20 de prendre des mesures sur les bonus et la spéculation. Tous sont d’accord pour amplifier la course au profit sous prétexte que cela finira par relancer l’emploi.

L’objectif mondial des grands argentiers est le retour à la croissance, même si elle se révèle très inégalitaire et destructrice de l’environnement. De leur part, aucune remise en question d’un système qui a fait la preuve de son échec. Si l’on ne réagit pas, le démantèlement de l’Etat sera poussé à son terme et le coût de la crise sera supporté en totalité par les populations qui en sont les victimes, alors que les responsables en sortiront plus puissants que jamais. Aujourd’hui, banques et fonds spéculatifs ont été sauvés avec de l’argent public sans la moindre contrepartie réelle.

En fait, le discours devrait être le suivant : « Vous, grands créanciers, avez grassement profité de la dette publique, mais les droits humains fondamentaux sont gravement menacés et les inégalités s’accroissent de manière vertigineuse. Notre priorité est maintenant de garantir ces droits fondamentaux et c’est vous, grands créanciers, qui allez payer pour cela. On va vous taxer à hauteur du montant qu'on vous doit, l'argent n'a pas à sortir de votre poche, mais la créance disparaît. Et estimez-vous heureux qu’on ne vous réclame pas les intérêts qu’on vous a déjà versés au mépris de l’intérêt des citoyens ! ». Voilà pourquoi nous soutenons l’idée de taxer les grands créanciers (banques, assurances, fonds spéculatifs… mais aussi particuliers fortunés) à hauteur des créances qu’ils détiennent. Cela permettrait aux pouvoirs publics d’augmenter les dépenses sociales et de créer des emplois socialement utiles et écologiquement soutenables. Cela remettrait les compteurs financiers à zéro pour les dettes publiques au Nord, sans mettre à contribution les populations victimes de cette crise, tout en faisant porter l’intégralité de l’effort sur ceux qui ont causé ou aggravé la crise, et qui ont déjà grassement profité de cette dette.

Il s’agirait en fait d’un virage radical vers une politique de redistribution de la richesse en faveur de ceux qui la produisent et non pas de ceux qui spéculent dessus. Accompagnée de l’abolition de la dette extérieure publique des pays en développement et d’une série de réformes (notamment une réforme fiscale de grande ampleur, une réduction radicale du temps de travail sans perte de salaire et avec embauches compensatoires, le transfert du secteur du crédit au domaine public avec contrôle citoyen…), cette mesure pourrait permettre une véritable sortie de la crise dans la justice sociale et dans l’intérêt des peuples. Une telle revendication, étrangement peu médiatisée, mérite d’être ardemment défendue.

 

Les auteurs :  Respectivement porte-parole, vice-présidente du CADTM France et président du CADTM Belgique (Comité pour l’annulation de la dette du tiers-monde, www.cadtm.org). Damien Millet et Eric Toussaint sont coauteurs de La Crise. Quelles crises ?, CADTM-Aden-CETIM, 201

http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=18459

 

 

Coup d'état au Niger : Implication d'Areva et de la France?  

Coup d'état au Niger :implication d'Areva et de la France?

http://www.alterinfo.net/Coup-d-etat-au-Niger-implication-d-Areva-et-de-la-France_a44564.html

 

 

La biométrie à la base d’un vaste projet européen
L’introduction des données biométriques dans

les visas Schengen s’inscrit dans la préparation
d’un projet beaucoup plus large.
Quand tous les postes diplomatiques et
consulaires européens d’une même région
seront équipés pour la prise des données
biométriques, celles-ci pourront alors être centralisées
dans une base de données partagée
par les Etats membres de l’espace Schengen.

http://www.diplomatie.be/casablanca/media/casablanca/Brochure%20biom%C3%A9trie%20FR.pdf
 

 

 Attentats de Moscou: vraisemblable implication d'Israël, via les services georgiens.
Moscou:
principaux attentats meurtriers
perpétrés dans la capitale russe

 

Le double attentat suicide qui a frappé le métro de Moscou lundi, faisant 36 morts, est le plus meurtrier de ce type depuis 2004.

Voici un rappel des principaux attentats en Russie depuis 1999, hors ceux impliquant les forces russes dans le conflit du Caucase.

-1999-

- 13 sept: 118 personnes sont tuées dans un attentat à la bombe dans un immeuble du sud-est de Moscou. Cinq attentats du 31 août au 16 septembre en Russie feront 293 morts.

- 2002-

- 23/26 oct: Un commando tchétchène lourdement armé, et muni de fortes quantités d'explosifs, parvient à s'infiltrer dans Moscou et à y prendre en otages plus de 800 personnes au théâtre de la Doubrovka. L'assaut des forces russes fait 130 morts, la quasi-totalité asphyxiés par le gaz utilisé dans l'opération.

-2003-

- 5 juil: Un double attentat suicide à Moscou, perpétré par des femmes kamikazes et attribué aux rebelles indépendantistes, fait 15 morts outre les deux kamikazes et une cinquantaine de blessés lors d'un concert de rock.

- 5 déc: Un attentat suicide, revendiqué par le chef de guerre tchétchène Chamil Bassaïev, contre un train dans le sud-ouest de la Russie, fait 46 morts.

-2004-

- 6 fév: Un attentat à l'explosif fait 41 morts dans le métro de Moscou. Il est revendiqué par un groupe tchétchène inconnu "Gazotan Murdash".

- 24 août: Deux femmes-kamikazes portant des ceintures d'explosifs embarquent en soudoyant les services de sécurité aéroportuaires, à bord de deux avions qu'elles font exploser en vol, au sud de Moscou et dans le sud-ouest du pays: 90 morts.

- 1er/3 sept: Plus de 1.000 personnes sont prises en otages dans une école de Beslan en Ossétie du Nord par un commando pro-tchétchène. Plus de 330 morts après un assaut des forces russes.

-2009-

- 27 nov: Un attentat provoque le déraillement du train de passagers Nevsky Express reliant Moscou à Saint-Pétersbourg: 28 morts.

 

© 2010 AFP

http://www.tv5.org/cms/chaine-francophone/info/p-1911-principaux-actes-terroristes-contre-les-civils-en-russie-depuis-1999.htm?rub=11&xml=newsmlmmd.74be891b29335b602d46c4072095793a.261.xml

 

 

Attentats de Moscou: vraisemblable implication d'Israël, via les services georgiens

http://www.toutsaufsarkozy.com/cc/article04/EkZpFAyFpkHbUBfjNA.shtml

 

 

NS-veau-d-or-laplote.jpg

Le talent de Laplote 

Sarkozy sauveur du capitalisme

« Je vais vous dire une chose : en demandant la régulation du capitalisme, je pose les bases qui sauveront le capitalisme. » Mot pour mot, c’est la phrase qu’a prononcé Nicolas Sarkozy le 29 mars dernier devant les étudiants de l’université Columbia, lors de son déplacement aux États-Unis.
  
Quel que soit le contexte dans lequel elle a été prononcée, cette citation est intéressante à plus d’un titre.
  
Sur le plan psychiatrique en premier lieu. Mettez-vous face à une glace, imaginez que vous êtes le premier représentant de votre pays à l’étranger, et répétez cette phrase à voix haute. Selon votre tempérament ou votre humeur du jour, vous allez pouffer de rire, ou rougir jusqu’aux oreilles en vous entendant proférer de telles âneries, ou tout simplement vous n’oserez pas parler tellement vous trouvez cette déclaration ridicule.
  
Pas Nicolas Sarkozy. L’enflure de son ego et la distorsion entre le monde tel qu’il est et la représentation qu’il en a sont devenues telles qu’il peut non seulement affirmer sans rire de telles sottises mais aussi et surtout y croire profondément, être des plus sérieux et intimement persuadé que ses propos sont justes et sensés.
  
Cette posture messianique (le « Je vais vous dire une chose » prononcé publiquement ne veut-il pas s’apparenter au « En vérité je vous le dis » ?) apparaît comme la manifestation de troubles psychiatriques sérieux. Avant son élection, le journal Marianne avait d’ailleurs détaillé les troubles de la personnalité de Sarkozy dans un article… prophétique !
  
Cette phrase révèle également la nature profonde de celui qui la prononce. Voila un Président de la République dont l’ambition est de sauver une doctrine économique que Le Petit Robert définit comme un « régime économique et social dans lequel les capitaux, sources de revenus, n’appartiennent pas, en règle générale, à ceux qui les mettent en œuvre par leur propre travail ».
  
Noble tâche ! La France a connu des hommes et des femmes dont l’ambition, selon les nécessités de l’heure, était de sauver un régime politique (Catherine de Médicis ou, plus tard, Mazarin, qui voulaient sauver la Couronne, par exemple) ou le pays lui-même, occupé par une puissance étrangère. L’ambition de Sarkozy est tout autre : sauver le capitalisme ! Imagine-t-on Clemenceau ou de Gaulle prononcer une telle phrase ?

Au-delà du cas Sarkozy, et si l’on s’efforce de décoder le fond du propos, cette phrase révèle ce que nombre d’entre nous perçoivent, plus ou moins confusément : le système économique dénommé « capitalisme » nous envoie droit dans le mur. Inégalités croissantes, exploitation non contrôlée des ressources naturelles, chômage, crises financières à répétition… ce système économique, qui a pu donner sa pleine mesure tant qu’il restait des espaces à conquérir, que le monde n’était pas « fini » ou « borné », semble non seulement inadapté mais surtout dangereux dans un monde où les ressources sont en quantité limitée, où l’on doit plus que jamais véritablement penser et bâtir l’avenir, au lieu de laisser aux générations futures le soin de régler l’addition....
  
Concluons en remarquant que si c’est Sarkozy qui est chargé de sauver le capitalisme, et compte tenu de ses capacités et de son bilan, il va très rapidement falloir trouver une solution de rechange !
Lundi
© La Lettre du Lundi 2010

http://lalettredulundi.fr/2010/04/04/ad-majorem-pecuniae-gloriam/

 

 

Dix fausses croyances sur l'Iran

http://www.toutsaufsarkozy.com/cc/article04/EkZppukkVprpfmFnuN.shtml

 

Nicolas Sarkozy vers une dissolution de l’Assemblée nationale ?

http://www.toutsaufsarkozy.com/cc/article02/EkZppZlVFlAOYYbtgg.shtml

 

 

  De-dieguez-j.jpg

Le dernier de Dieguez :

La question que M. Hervé de Charrette a posée le 24 mars au Gouvernement - et nommément à M. Bernard Kouchner - sur les relations que la France entretient avec Israël marquera un tournant décisif de la politique tant française qu'internationale, parce que, pour la première fois, une nation européenne de grand poids aura pris position dans l'enceinte de son Assemblée Nationale sur un drame aussi universel que celui de l'éthique que la démocratie mondiale foule aux pieds au Moyen Orient. (…)

Dans son Guillaume Tell, Schiller a mis en scène la légende selon laquelle le bailli Gessler avait fait hisser son chapeau au sommet d'un poteau planté sur la place centrale de la ville d'Altdorf, capitale du canton d'Uri. Les habitants qui passaient devant l'emblème de sa tyrannie devaient saluer ce symbole de leur vassalité. L'anthropologie critique observe le genre humain dans le miroir des chefs-d'œuvre de la littérature mondiale. Quel tableau que celui de la démocratie planétaire conviée par le Président des Etats-Unis à s'incliner devant le drapeau de Gessler à Gaza !  

Suite http://pagesperso-orange.fr/aline.dedieguez/tstmagic/1024/tstmagic/moyen_orient/faire.htm

:

 

 

Quand les collectivités territoriales

ne pourront plus financer les associations !

http://www.agoravox.fr/actualites/societe/article/quand-les-collectivites-72787?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+agoravox%2FgEOF+%28AgoraVox+-+le+journal+citoyen%29

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by eva R-sistons - dans Apocalypse - Bible
commenter cet article

commentaires

R-Sistons

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
  • Contact

Recherche

Archives

Pages