15 décembre 2009 2 15 /12 /décembre /2009 02:13

arton5107-592d8.jpgarton5107-592d8.jpgarton5107-592d8.jpgarton5107-592d8.jpg


Nos dirigeants mettent en scène une arnaque à Copenhague
Aperçu des méthodes avec lesquels les pays riches coulent les négociations plus rapidement que ne fondent les glaces de l’Himalaya.
Chaque délégué au Sommet de Copenhague est accueilli par le spectacle d’une grosse et fausse planète, dominant la place centrale de la ville. Ce globe tourbillonnant est couvert de logos d’entreprises - la marque Coca-Cola est apposée sur l’Afrique, tandis que Carlsberg semble s’être approprié l’Asie ; McDonald’s annonce juste au-dessus "I’m loving it !" en grandes lettres rouges. Cette mappemonde pleure « Bienvenue à Hopenhagen ! » (NdT : Hope, espoir en anglais). Elle caracole dans le ciel, maintenue par des explosions sans fin d’air chaud.(...)


Copenhague : les pays riches mènent les négociations, et nos sociétés, dans l’impasse
A la veille de l’ouverture du sommet de Copenhague sur le changement climatique (7 – 18 décembre), les pays riches ont mené les négociations dans l’impasse. Le constat peut apparaître dur et définitif, il est pourtant fondé.
Au point que les pays en développement, regroupés au sein du G77, ont dénoncé à Bangkok, début octobre, le « sabotage » des négociations par les pays développés(1). Mardi 3 novembre, à Barcelone, lors de la dernière rencontre intermédiaire précédant Copenhague, les pays africains ont quitté temporairement la table des négociations(2). Les propositions des Etats-Unis, de l’Union Européenne et, plus largement, des pays de l’Annexe 1 de la Convention-Cadre, ne sont pas à la hauteur des enjeux et suscitent le mécontentement et l’opposition des pays du Sud. (...)


Copenhague et les pauvres
Le débat actuel autour de la réduction des émissions de CO2 ne prend pas en compte les effets pervers des politiques publiques qui sont en train de se mettre en place pour les combattre. Alors que la poursuite du réchauffement climatique pourrait faire peser certains risques sur les pays du sud, et tout particulièrement les pays pauvres, certaines politiques publiques qui seront étudiées à Copenhague les exposent à des risques bien plus grands. Le développement du Sud serait en effet sacrifié sur l’autel d’un réchauffement climatique d’origine hypothétiquement anthropique (pour des résultats négligeables dans la lutte contre ce réchauffement qui plus est).(...)


Copenhague : le sommet du "Capitalisme Vert"
Plus la conférence de Copenhague approche, plus il semble évident qu’il s’agira d’un échec. Rien d’étonnant à cela, puisque la communauté internationale s’est enfermée dès le protocole de Kyoto dans des mécanismes inefficaces et dangereux, et refuse obstinément d’en sortir. Mais certains mouvements contestataires portent également une part de responsabilité pour ne pas avoir posé les véritables termes des débats.
Depuis les années 1970, toutes les négociations internationales sur l’environnement obéissent à une loi fondamentale : aucune mesure adoptée ne doit entraver le commerce mondial et la concurrence(...)


Dialogue de sourds à Copenhague par Attac France
Entre les pays industrialisés, prêts à enterrer le protocole de Kyoto, qui leur impose des contraintes particulières liées à leur responsabilité historique, et les pays du Sud et les petits États insulaires, qui veulent conserver le protocole, proposent des amendements pour une deuxième période d’engagement, entre 2012 et 2017, et lancent des appels terribles au monde et à l’ONU tout au long des réunions plénières.
Entre les pays du Sud qui demandent des financements publics conséquents et les propositions sur la table, soit 10 milliards de dollars d’ici 2012, vécus comme une charité mal ordonnée


Carte Blanche : "Climat et population : danger, diversion !"
A quelques jours du sommet de Copenhague, la presse nous informait de la sortie d’un rapport du Fonds des Nations unies pour la population (FNUAP) selon lequel les négociations « auraient une meilleure chance de réussir » si elles prenaient en considération « la dynamique de la population, les relations entre les sexes et le bien-être des femmes ». Ce rapport n’est rien d’autre qu’une tentative écœurante de détourner nos regards des vraies causes de l’incapacité des gouvernements à relever le défi climatique.(...)


Au contre-sommet, le discours des associations écologistes se radicalise
C’est une première : les discussions sur le climat au sein de l’Organisation des Nations unies sont remises en cause par une part croissante du mouvement social. Deux coalitions d’associations, Climate Justice Now et Climate Justice Action, critiquent le contenu des négociations en cours au sommet de Copenhague. Elles préparent des manifestations dans la capitale danoise samedi 12 décembre, mais aussi mercredi 16 décembre, jour où les chefs d’Etat - une centaine sont attendus - commenceront à arriver. Depuis 1992, les associations écologistes, très impliquées dans la diplomatie climatique, avaient cherché à peser de l’intérieur. Pour prendre la température de la contestation, il faut se rendre au Klimaforum, où se tient le "sommet populaire du climat" (...)


Le Danemark renforce ses pouvoirs de police contre les manifestants
Au Danemark, de nouvelles mesures législatives controversées donnent à la police de vastes pouvoirs en matière de détention provisoire et étendent les peines de prison pour les actes de désobéissance civile. Les citoyens européens attendus aux diverses mobilisations autour du sommet de Copenhague ne semblent pas être les bienvenus.(...)


Qu’attendre du sommet de Copenhague ?
Interview de Jacques Nikonoff, porte-parole du Mouvement politique d’éducation populaire (M’PEP) au journal La Terre
Selon vous, le protocole de Kyoto était déjà contraint par les exigences du commerce mondial ?
Il était plombé dès le départ par l’exigence, posée d’entrée par les classes dirigeantes, de ne pas toucher à la façon dont le capitalisme génère actuellement des profits. Les mesures de réduction des émissions de gaz à effet de serre par la création de bourses d’échange du carbone vont d’ailleurs dans ce sens.(...)


Droit dans le mur à Copenhague
par Daniel Tanuro (Climat et Justice Sociale)
Médias et responsables politiques continuent de dire que les négociations ont pour but de rester au-dessous des 2°C. C’est de la fumisterie. En réalité, les rapports du GIEC ne prévoient déjà plus cette possibilité. Dans le meilleur des cas, la température ne monterait « que » de 2 à 2,4°C et le niveau des mers de 40cm à 1,4m. Nous sommes donc déjà dans la zone dangereuse. Pour ne pas s’y enfoncer davantage, que faudrait-il faire ?



Sept questions clés sur le réchauffement climatique
par Stéphane Foucart (Le Monde)

Sur le net circulent une série de théories conspirationnistes : le dérèglement n’existerait pas ou serait un phénomène naturel sur lequel nous n’aurions aucune prise. Le seul effet de ces discours est de retarder la réponse que les sociétés humaines devront donner à ce problème, dont la surproduction et la surconsommation (liées aux fondements de notre système économique) sont les causes directes.
Une mise au point utile.(...)



Silence, la finance carbone va sauver le climat !
Les marchés du carbone constituent depuis les années 1990 la réponse majeure de politique internationale pour résoudre la crise climatique. Leur conception est un produit de la rhétorique néolibérale, alors à son acmé, ardemment défendue par les États-Unis lors des négociations devant aboutir au protocole de Kyoto en 1997, que ces derniers n’ont finalement pas ratifié.(...)


Changements climatiques, le grand tournant

par Philippe Rekacewicz (Le Monde diplomatique)
Comme pour mieux préparer le public à ce sommet qui promet d’être le plus médiatisé de la planète, nombreuses ont été les sorties de livres et de films promettant le chaos - sinon l’apocalypse -, confirmant ou infirmant la réalité du réchauffement climatique. Puis, le spectaculaire piratage du serveur du prestigieux centre de recherche sur le climat de l’université britannique d’East Anglia, avec la mise à disposition du public d’une sélection de courriels qui prétendaient montrer que les scientifiques manipulaient les données. Tout cela aura fait long feu : quelles que soient les tentatives de désinformation des climato-sceptiques/négateurs, il est indéniable aujourd’hui que les activités humaines contribuent pour une part non négligeable à l’augmentation des gaz à effet de serre dans l’atmosphère, et de ce fait, entraînent un réchauffement global de la planète.
Ci-dessous, une série de cartes, figures et explications essentielles pour comprendre les enjeux du Sommet.(...)


Votez pour le pire lobby sur le climat !
Le Grand Prix de la Sirène en Colère a été organisé pour montrer le rôle pervers des lobbyistes des multinationales et pour mettre en lumière ces groupes d’affaires et entreprises qui ont fait les efforts les plus considérables pour saboter les négociations climatiques, et les autres mesures relatives au climat, tout en promouvant de fausses solutions, bien souvent profitables.(...)


Comprendre le sommet de Copenhague en vingt-cinq leçons
Savez-vous parler le copenhaguois climatique ? Les mots du sommet de Copenhague et de la lutte contre le réchauffement climatique sont truffés de sigles plus rébarbatifs les uns que les autres. Difficile pour le commun des mortels de saisir les enjeux du débat et les logiques qui s’affrontent autour de l’avenir de la planète, de comprendre ce qui se joue quand les uns critiquent vivement « l’ETS » et que les autres vantent les mérites des « MDP ». Voici un petit lexique du parler copenhaguois climatique en 25 courtes leçons.(...)


Double jeu de l’UE : des propositions insuffisantes et injustes !
La conférence est à présente ouverte. La première journée de négociations n’a jamais rien de vraiment excitant car justement on ne négocie pas encore réellement. Cela ressemble plutôt à de grands rappels de positions déjà maintes et maintes fois rappelées auparavant lors des précédentes discussions. Les USA rappellent au monde entier à quel point ils se trouvent ambitieux avec leur objectif de 4% pour 2020 par rapport à 1990, ou l’Union Européenne avec ses 20% pour 2020.(...)


http://www.cadtm.org/Copenhague-Urgence-climatique





Et maintenant ? Etre créatif !!

Constat mondial et libération

A première vue, tout va mal, l'humanité est entièrement manipulée par une petite communauté humaine (..) qui n'ont qu'un désir : asservir les humains.
Et pour ce faire, "ils" n'y ont pas été de mains mortes depuis des centaines d'années : Piège des crédits bancaires et des prêts excessifs, impositions et taxes sur tout, surconsommation à outrance, dénaturation de la nourriture ou privation, empoisonnement par les produits chimiques, médiatisation ciblée sur la peur et l'abêtissement mental, valorisation de tout ce qui est négatif, vaccinations, médicaments qui entrainent de nombreuses conséquences, distribution de drogues, éducation dévalorisante, chemtrails qui bloquent le passage de la lumière, pollution, politique asservie, religions castratrices, manipulations génétiques... j'en passe et des meilleures.
Nous sommes totalement pris au piège de cette volonté de destruction mondiale mais le temps des révélations s'ouvre !
Nous sommes en plein dedans... tous les jours des scandales sont révélés afin que les pièges soient montrés et évités.
Alors, faut-il se tirer une balle dans la tête et quitter ce monde ? Abandonner ? Passer son temps à critiquer ou se battre contre ?
NON ! (..)
Il est grand temps de passer à autre chose en élevant la conscience et en commençant par comprendre, que 'Ils' c'est chacun de nous !
Nous sommes créateurs de cette expérience.
Nous l'avons acceptée depuis longtemps pour la comprendre et pouvoir la dépasser par une prise de conscience générale.
Mais nous accusons les autres...
La séparation de la Source (Dieu - et ses principes, Eva) est la cause de tous ces maux
(..) Reprendre son pouvoir de créateur est obligatoire pour libérer ce monde (..) qui tire à sa fin.

Article: Gaz à effets de rêve

Nous voici pris entre le fossile et le marteau... Le marteau du péril climatique qui menace l'humanité et les énergies fossiles que nous dévorons comme des gloutons. Resterons-nous sourds comme des enclumes ?
L’addition de notre addiction au carbone sera bien lourde à payer pour les générations futures. Nos fumées sont devenues les armes de destruction massive de notre environnement naturel, immédiat et lointain.
De la lutte des classes à la lutte des glaces, la justice climatique s’hybridera-t-elle à la justice sociale ? Le sommet de Copenhague ne sera-t-il qu’une sirène de détresse pour les passagers de la terre ? Ou, sûrement, le formidable processus d’une gouvernance mondiale, car les gaz à effet de serre (GES) n’ont pas de frontière, et l’érosion accélérée de la biodiversité sur terre et dans les océans nécessite des règles internationales à respecter, et à faire respecter sans délai.
Pour rappel en 2050, nous ne devrons émettre que deux tonnes de CO2 par habitant pour éviter de dépasser de plus de deux degrés la température moyenne terrestre.
Aujourd’hui, un français émet 8 tonnes de CO2 . Un allemand : 9 tonnes. Un américain du Nord : 21 tonnes. Un Chinois : plus de 4 tonnes. Un indien : 1 tonne . En 2008, nous avons envoyé près de 10 milliards de tonnes de carbone. Un record mondial d’inconscience !
Mettons toutes nos énergies et soyons enthousiastes pour inventer (..) "Pour inventer le futur , il faut le créer maintenant ".

Alors, imaginons que nous puissions mettre immédiatement toute l’inventivité , l’intelligence collective et la générosité humaine dans la réalisation d’une société planétaire, qui respectera l’empreinte écologique, l’empreinte des droits humains et l’empreinte sociale, et où l’équité et le respect de la biodiversité seront enfin l’étalon-or.
C’est possible, ici et maintenant !
C’est l’effet des gaz à effet de rêves...
Décidons le à Copenhague et dans nos vies !
Et faisons-le savoir aux dirigeants du monde !

Sources de cet article : http://www.wwf.fr/

Reçu de Philippe Gilis

Comprendre le sommet de Copenhague en vingt-cinq leçonspar Ivan du Roy


Urgence. Sauvons la planète, sauvons l’Afrique

Une autre agriculture pour un autre climat

Écologie et solidarité internationale

Pourquoi le changement climatique n’est pas une question environnementale.

Déclaration d’Attac MAROC a l’occasion de la tenue de la 15ème conférence sur le réchauffement climatique à Copenhague

Alternatives écologiques : Sortons de la logique du profit !



Copenhague : l’ultimatum climatique


Avenir écologique de la planète : le vrai principe de précaution, c'est
le communisme ! par  Georges GASTAUD

Même si les recherches scientifiques sur les causes du réchauffement
climatique sont loin d'être achevées, il est salutaire que les
Nations-Unies se réunissent spécialement à Copenhague pour traiter de la
sauvegarde écologique de la planète.

Il est vrai que depuis des siècles, « le capitalisme ne crée la richesse
qu'en épuisant ses deux sources, la Terre et le travailleur » (Marx).
Depuis longtemps d'ailleurs, le capitalisme ne développe plus qu'en surface
les forces productives : entré (...)

http://www.legrandsoir.info/Avenir-ecologique-de-la-planete-le-vrai-principe-de-precaution-c-est-le-communisme.html


La fin de la pauvreté, vraiment ?
par  Damien MILLET

La sortie en France du film « The end of poverty ? » de Philippe Diaz, le
6 décembre, est un évènement majeur pour qui veut mettre en perspective la
crise économique et financière actuelle avec cinq siècles de
mondialisation. Commencée en 1492 avec l'arrivée des Espagnols en Amérique,
cette globalisation a vu au fil des ans l'appropriation mondiale des terres
de manière illégitime par les empires européens (espagnol, hollandais,
anglais, français…) et l'exploitation (...)

http://www.legrandsoir.info/La-fin-de-la-pauvrete-vraiment.html


Innovation dans la contre-révolution cubaine : La guerre cybernétique
http://www.legrandsoir.info/Innovation-dans-la-contre-revolution-cubaine-La-guerre-cybernetique.html



Prix Nobel de la guerre : « si tu veux la paix prépare la guerre »
par  Oscar FORTIN
http://www.legrandsoir.info/Prix-Nobel-de-la-guerre-si-tu-veux-la-paix-prepare-la-guerre.html



Que leur arrive-t-il à gauche, à verser leurs larmes sur Obama "le
candidat de la paix" qui serait devenu "le candidat de la guerre" ? Où est
la surprise ? Voici ce que j'écrivais en août 2008, lors de la campagne
électorale :

Obama a menacé, à plusieurs reprises, d'attaquer l'Iran s'ils refusent de
faire ce que les Etats-Unis exigent qu'ils fassent sur la plan nucléaire ;
il a menacé à plusieurs reprises d'attaquer le Pakistan si (...)

 http://www.legrandsoir.info/YesWeCanistan.html



Rien ne forçait Obama à agir cyniquement
par  Fidel CASTRO
http://www.legrandsoir.info/Rien-ne-forcait-Obama-a-agir-cyniquement.html


Surnommé « Dr. Flu », le professeur Albert Osterhaus, de l'Université Erasmus à Rotterdam en Hollande a été désigné par les chercheurs et les médias Hollandais comme l’homme étant au centre de l'hystérie mondiale autour de la pandémie de grippe H1N1. Osterhaus s’avère être la plaque tournante du réseau international pharmaceutique, apparenté à une véritable Mafia. Mais il est également le conseiller en chef de l'OMS pour les questions de grippe et aurait profité de sa position pour engranger pour son profit personnel des milliards d’Euros en vaccins soi disant pour guérir la grippe H1N1.
 
Plus tôt cette année, la Seconde Chambre du Parlement Hollandais a ouvert une enquête sur le Dr. Osterhaus pour conflit d’intérêt et malversations financières. Ce ne seraient pas ses compétences scientifiques qui sont remises en question, mais le fait de s’être servi, selon le très réputé magazine Science, de la soi-disant pandémie de grippe H1N1, pour servir ses propres intérêts et ceux des entreprises privées pharmaceutiques.
 
 Voici la brève note publiée par Science à propos du Dr. Osterhaus le 16 Octobre 2009:  
 
 « Au cours des 6 derniers mois, on pouvait difficilement allumer sa télévision aux Pays Bas sans voir le visage du célèbre chasseur de virus, Albert Osterhaus, parler de la pandémie de grippe porcine. Ou du moins c’est ce qu’il nous a semblé. Osterhaus, qui dirige un laboratoire de virologie internationalement renommé au Centre Médical Erasmus, a été le Monsieur Grippe (Mr. Flu). Mais la semaine dernière, sa réputation

http://www.financialsense.com/editorials/engdahl/2009/1208.html



Vaccins:

Témoignages d’effets indésirables violents

http://www.agoravox.fr/actualites/sante/article/vaccination-h1n1-cascade-de-66654



Israël et la bombe :

Un livre qui a dix ans, et dont il aurait été légitime de penser qu'il changerait le cours des choses, ce qui ne semble pas avoir été le cas.

ibcover.jpg 

VIDEO sur le site: Guerre secrète Israël-Kennedy

Complément posté par l'auteur de la vidéo :

L'historien israélien Avner Cohen confirme le conflit entre JFK et Israël si puissamment que le journal Ha'aretz d'Israël a déclaré que les révélations de Cohen «nécessiteraient la réécriture de l'histoire entière d'Israël.»

En tout cas, Cohen a souligné que «la transition de Kennedy à [Lyndon] Johnson a bénéficié au programme nucléaire israélien.»

Ethan Bronner, dans le New York Times, a qualifié la course d'Israël à la bombe nucléaire de « sujet férocement caché.»

L'impasse des relations israélo-étatsuniennes sous JFK a rendu fou de rage le Premier ministre d'Israël Ben-Gourion, à un point tel qu'il quitta subitement son poste de premier ministre.

Pour Ben-Gourion, la bombe nucléaire israélienne était littéralement "sainte", sacrée. C'est l'objet de culte par excellence, le Saint des Saints d'Israël.

Par ailleurs, des documents récemment déclassifiés révélent que JFK cherchait à forcer l'American Zionist Council à s'inscrire au registre des agents étrangers (voir le video). Bien sûr, après sa mort, Lyndon Johnson laissa tomber cette requête.

Très peu de gens sont au courant de la guerre secrète opposant Israël et JFK.

Ce qui explique pourquoi Ben-Gourion n'est jamais identifié comme étant l'instigateur de la conspiration visant à faire assassiner le président JFK.

Bien sûr, le film d'Oliver Stone sur JFK mentionne toutes les connexions possibles (hispanique, cubaine, mafia italienne, FBI, CIA, etc.)... sauf la piste du Mossad israélien qui est pourtant évidente, surtout lorsqu'il est question de Permindex, de Clay Shaw ou de Jack Ruby (lire le texte ci-dessous pour plus de détails, ou mieux encore lire le livre --ou le ebook-- de Piper). Faut-il blâmer Stone... ou bien son producteur Arnon Milchan, qui est aussi en l'occurrence l'un des plus grands trafiquants d'armes d'Israël de même que l'un des principaux responsables du développement du nucléaire israélien?

Et pour ceux qui se demanderaient si la mort de son fils John Kennedy Jr. aurait un lien avec sa volonté de rouvrir l'enquête sur l'assassinat de son père: pour cause, le crash de l'avion de JFK Jr. a été considéré dès le départ comme un homicide par les enquêteurs...

L'actionnaire principal dans Permindex, la Banque de Crédit Internationale de Genève, était non seulement le fief de Tibor Rosenbaum, un haut responsable du Mossad, mais aussi le centre opérant du blanchiment d'argent pour Meyer Lansky, parrain du syndicat du crime et loyaliste israélien de longue date.

L'exécutif en chef de Permindex était Louis Bloomfield de Montreal, un figure prééminente du lobby d'Israël et un opérateur de la famille Bronfman, associés intimes de Lansky et grand Parrain d'Israël.

Permindex était clairement la connexion israélienne à l'assassination de JFK, à un tel point que Garrisson a fait circuler le manuscrit d'un roman inédit dans lequel il pointe du doigt le Mossad en tant que principal responsable du complot, cela bien que Garrisson n'ait jamais mentionné cette connexion publiquement.

Vous pouvez vous demander pourquoi le soi-disant "cinéaste radical" hollywoodien Oliver Stone, dont le film JFK était pratiquement un hommage à Garrison, n'a jamais parlé de tout cela.

Je suggère que Stone a omis de mentionner ce détail dans JFK parce que le film a été financé par Arnon Milchan, un vendeur d'armes israélien lié à la contrebande de matériel pour le programme nucléaire israélien -- et c'est justement là le point de discorde entre JFK et Israël.

Le rôle de Milchan dans la production de JFK n'est pas un secret, soit dit en passant. Il figure au générique comme "producteur exécutif", ce qui, dans le langage d'Hollywood, veut dire qu'il était "la bailleur de fond", pour ainsi dire, derrière le film.

La connexion Permindex investiguée par M. Garrison à New Orleans explique aussi la «French Connection» dans l'assassinat, en vedette dans le documentaire populaire "The Men Who Killed Kennedy", mais qui omet de dire toute l'histoire racontée dans Final Judgment. Par exemple:

Que l'opération Permindex citée précédemment (impliquant Clay Shaw et d'autres agents de la CIA souvent publiquement associés à l'assassinat de JFK) était également impliquée dans des tentatives d'assassinat contre le président français Charles De Gaulle par l'"Organisation Armée Secrète" (OAS) française, qui avait elle-même des liens étroits avec le Mossad.

 

http://www.les-attentats-du-11-septembre-vus-par-une-conspirationniste.com/article-avner-cohen-israel-et-la-bombe-41159960.html


Le nucléaire isralien, véritable menace


http://revelations4.blogs.fr/

 

Sommet sur le climat à Copenhague : Point de départ opérationnel de la Gouvernance moniale embryonnaire, vidéo

Je vous avais prévenu et force est de constater que dans le cadre du nouvel ordre mondial, le bloc de commandement russe avance bel et bien ses pions sur l'échiquier géostratégique international et avant celui du 11 Septembre, exploite les dossiers liés à la grippe A et au climat.

Débat sur l'identité nationale se focalise sur  l'Islam - pour préparer à la guerre contre l'Iran qui aura lieu après le 2e vague de crise financière

Affaire Tarnac - Julien Coupat : La police accusée de montage, de fabrication de preuves

L'affaire des Minarets : Un pas de plus dans la direction de la guerre civile européenne programmée

Plan de réduction drastique de la population mondiale: Trust Rockefeller et groupe pharmaceutique Baxter

Le bloc de Commandement russe (..) exploite les dossiers liés à la grippe A et au climat

http://revelations4.blogs.fr/



Copenhague :Le puzzle contient plusieurs morceaux qui s'assemblent parfaitement.

Copenhague pourrait être une mascarade qui cache le plan Malthusien de

dépopulation et de nouveaux impots sur le droit de respirer pour dominer les peuples.

La destruction de  l'agriculture fait aussi partie de ce plan.

Voici le plan mondial et son financement. 

Nous ne voulons pas des droits de carbone gérés par des banquiers internationaux privé.

Le climat est hors commerce et non privatisable.

Philippe Gilis


 

 

Emploi personnes handicapées: on licencie...

L'année 2010 est abordée avec beaucoup d'inquiétudes concernant l'emploi des personnes handicapées. Il est à envisager que « la crise » soit un peu plus présente pour elles que pour les autres salariés.

 

(..) Dans un contexte défavorable la situation est préoccupante : les travailleurs handicapés représentent en moyenne, dans le secteur privé,  2,8 % des effectifs  des établissements assujettis à l'obligation d'emploi et 4,4 % dans le secteur public ; soit, dans les deux cas, un taux inférieur au taux requis de 6 %, même si l'on note une amélioration sensible dans la sphère publique.

 

Lire la suite de cet article


39 77 2009
Personnes âgées : le 3977 pour dénoncer les maltraitances croule sous les appels

Le 3977, destiné à dénoncer les maltraitances aux personnes âgées, croule sous les appels : au bout du fil, la détresse et les questions de proches, de professionnels, de victimes.

Lire la suite de cet article



LA HALAKHAH COMME SOURCE DU DROIT ISRAELIEN, UNE IDEE VRAIMENT SAUGRENUE ?


tchernobyl000.jpg

Tchernobyl comme l'Afghanistan :
Un coup des USA pour affaiblir la Russie
et dominer le monde ????


Extraits : Voilà le Premier des mensonges... car toute "foi" n'est qu'un mensonge.
Exemple : Tchernobyl, le 26 avril 1986.
Un mensonge bien enfermé sous le sarcophage du Consensus Scientifique supervisé par les USA.
Impossible à ouvrir.
Mais consultez la quantité d'Ukrainiens en 1986 qui travaillaient pour la CIA en Ukraine
et le sarcophage vous deviendra presque transparent.
Après la débâcle en Afgnanistan, Tchernobyl fut le coup de grâce.

Depuis l'avènement de Washington comme président des USA,
l'Amérique voulait aussi l'hégémonie sur l'Empire Britannique.
Son indépendance ne lui suffisait pas.
Et elle devinait bien que la crise de 1930 avait été manipulée par cet empire pour ruiner son indépendance...
Elle voulait même l'hégémonie sur le monde entier.

L'esprit religieux ambiant était forcément manichéen comme l'est Yahvé et le Diable..., emblèmes incontournables de ce monde.
Aussi parût-il aux dirigeants Américains de l'Ombre qu'il fallait trouver un diable... par lequel et sur lequel... l'Amérique pourrait paraître Dieu.
(..)
Ainsi, au lieu d'attendre que la révolution Bolchevique et ensuite... l'Union Soviétique, saignée par ses gigantesques batailles contre l'axe nazi..., s'étouffent et se mettent à genoux...
il fallait, avant de pouvoir aller investir l'espace incertain euro-asiatique qui se dressait de par et d'autre de l'Oural,
laisser se développer ce diable pour infiniment se développer soi-même... avant d'oser vraiment.
De toutes manières, le développement de l'URSS fut largement manipulé et endigué pour qu'il ne sorte jamais des rails étroits du jeu économique mondial.
On le tenait en laisse et la course aux armements fut évidemment ce par quoi une telle révolution ne se délivra jamais..., ne prit jamais son envol,
car ce fut l'essentiel des boulets qui lui restaient collés aux ailes
Il ne le fallait surtout pas, elle devait rester un diable !
Jusqu'à ce que les Etats-Unis aient complètement marqué de leur sceau... le jeu d'échecs sur le terrain mondial...
Et ce jeu fut petit à petit marqué :
Allemagne, Turquie, Israël, Egypte, Europe, Japon, Pakistan, Arabie, Maroc...
Cela, toujours avec la complicité de l'Empire Britannique qui investissait les profondeurs de ce dessein pharaonique en vue d'après-demains opportuns... pour lui.
Et puis, après la défaite du Vietnam..., il se fit qu'il devenait urgent que cette hégémonie incontestable se fasse... L'URSS devenait inutile, obsolète dans le jeu américain.
Et c'est dans cette optique que se manipula l'arrivée des Talibans contre un gouvernement afghan pro-soviétique.
(Vous connaissez bien l'Histoire de la CIA !!!)
Ce fut le piège pour attirer l'Union Soviétique.
Cet Empire dit "Communiste" dès lors que c'était là, le masque du diable, "Empire de l'anti-propriété" et donc de l'anti-capitalisme...
(Imaginez ! Pour une oligarchie fondée sur le Capital !!!)
n'avait... en réalité : jamais été communiste... car le jeu imposé de l'extérieur... le lui avait interdit... tout en le contraignant à des obligations qui le saignaient profondément.
Aussi, il ne put que davantage s'effondrer lorsqu'il fut contraint à l'Afghanistan.

Et tout aurait pu en demeurer là en attendant que Gorbatchev permette l'invasion de son Eurasie par les ANGES Occidentaux...
(Pardon ! Par les investisseurs occidentaux..., nouveaux colons !)
Mais, Gorbatchev, pourtant immense admirateur de l'esprit Américain et grand espoir des Occidentaux, voulut toutefois ou malgré tout, garder un certain héritage de l'URSS.
Oh ! C'en était trop ! On devait le dégommer ce slave de merde... qui nous menait en bateau !
C'est alors qu'apparût... inopinément...

Tchernobyl

et ce fut justement ce par quoi..., finalement, Gorbatchev perdit définitivement la partie...
au profit d'un inconditionnel de l'Occident : Eltsine... dénommé BORIS.
Une éponge à Vodka tellement imbibée que cela le rendait totalement manipulable.

http://www.amaranthes.fr/Tchernobyl.html

ouvrier-russe-et-requins-j.jpg

liste complète


Tony Blair dit que même si il avait su que Saddam n’avait pas d’ADM, il aurait été pour la guerre, arguant que ce régime était une menace, avec un tel raisonnement, il justifie la prochaine guerre contre l’Iran.

ali1.jpg?w=280&h=374

Le résultat des guerres de l'Occident. 
Le diable, ce n'est pas la Russie, mais les USA !!!


Un dégénéré nazi écologiste affirme que nous ne devrions pas être plus d’un ou deux milliards sur terre, mais dit ne pas savoir comment faire pour y arriver….Mais nous on sait !



fascist-2jpg.jpgn713032447_2257913_6911510.jpg


Tous les soldats qui ont le syndrome du Golfe ont des anticorps anti squalène, ha bon…


Valls veut une loi sur les statistiques ethniques.Cet abruti ne sais plus quoi inventer pour se faire remarquer.


1685363-2274303.jpg


http://www.les-attentats-du-11-septembre-vus-par-une-conspirationniste.com/article-crimes-de-guerre-israeliens-41229026.html
Effrayant ! Et toutes les déclarations de dirigeants comme Sharon valent largement celles prêtés (à tort, je le rappelle, mais complaisamment montées en épingle par une presse aux ordres) au Président iranien. De quoi révulser tout humaniste respectueux de la vie de chacun... je dis bien de chacun, pour moi TOUTE vie est sacrée ! Eva

http://www.les-attentats-du-11-septembre-vus-par-une-conspirationniste.com/article-crimes-de-guerre-israeliens-41229026.html (vidéo - la guerre de six jours - documentaire)


Insolite: Les motos interdites dans les tunnels de Gaza

Les dirigeants de six pays arabes du Golfe ont appelé la communauté mondiale à exiger la "cessation immédiate" du blocus de la bande de Gaza afin de mettre un terme à "la punition collective" de ses habitants, rapporte l'agence de presse koweïtienne KUNA.
http://www.juif.org/diplomatie-moyen-orient/116142,des-leaders-du-golfe-appellent-a-stopper-le-blocus-de-gaza.php


La Sorbonne champ de bataille entre sionistes et islamistes ! 


Instrumentalisation de la Shoa - et pauvreté de ses victimes !
Quelle crédibilité accorder à l'état d'Israël, et comment ne pas se disqualifier complètement en prêtant attention à ses allégations quand on voit comment il a traité et traite les survivants de la Shoah ?

Tandis que le monde entier a vécu de façon récurrente le rappel de cette horreur comme parade à la moindre critique, Israël, dès sa création a laissé ses survivants vivre pour une grande partie d'entre eux sous le seuil de pauvreté, n'ayant même pas de quoi s'acheter une couverture. 
Eux n'ont pas lâché, et en ça, ont été dignes. La phrase «Ehud Olmert, regarde-nous dans les yeux, nous ne voulons plus être humiliés, nous l’avons été assez là-bas.» prononcée devant les caméras de TV par un survivant a été reprise de multiples fois. C'est qu'ils ont manifesté, à juste titre. Leur histoire était vendue, exploîtée, utilisée pour usurper une place aucunement méritée par des dirigeants non concernés qui refusaient par ailleurs de les aider.

http://www.les-attentats-du-11-septembre-vus-par-une-conspirationniste.com/article-goldstone-et-son-rapport-traite-comme-les-survivants-de-la-shoah--41258732.html



Dépopulation par la taxe carbone

45 000 accréditations ont été délivrées aux délégations, journalistes et ONG, pour un centre de conférence pouvant en accueillir 15 000…
Mais ces files d’attentes interminables sont une aubaine pour les militants danois, italiens, allemands et français, pour y créer la polémique avec leur dernier tract « Génocide ! Qui sont les 3 milliards d’individus qui seront supprimés ? », rédigé par Helga Zepp-LaRouche et distribué à 5000 exemplaires depuis hier. En voici le début :

« Les politiques du Prince Philip, qui, selon ses propres termes, souhaite être réincarné en virus mortel afin de mieux contribuer à réduire la population mondiale de 80 %, sont désormais pratiquement à l’ordre du jour de Copenhague. Le Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA), dans son Rapport de 2009 sur l’état de la population mondiale, publié en novembre 2009, affirme que le réchauffement planétaire ne peut être freiné que par une réduction massive de la population mondiale.

« Lors de sa présentation on trouvait à la tribune le directeur de l’ONG britannique Optimum Population Trust, qui sur la base d’une étude de la London School of Economics, revendique comme moyen le moins coûteux pour résoudre le problème du réchauffement planétaire de réduire la population mondiale de 500 millions d’ici 2050. Puisque l’on s’attend à ce que la population totale s’élève à plus de 9 milliards en 2050, la proposition de réduire la population mondiale à 6 milliards implique l’élimination de 3 milliards de personnes ! (…) Ces chiffres dépassent de plusieurs ordres de grandeur ceux que le Tribunal de Nuremberg eut à juger il y a 60 ans. »

Si l’on a pu craindre des réactions explosives sur un sujet qui l’est tout autant, les militants ont constaté que la plupart des personnes étaient intriguées par la question, et de très vives discussions se sont engagées. Entre hier et aujourd’hui, nombreux sont ceux ayant déjà lu le tract, dont quelques dizaines ont laissé leurs coordonnées. Beaucoup ont trouvé juste de poser cette question, reconnaissant que le projet de dépopulation promu par certains avait tout intérêt à faire aboutir un accord contraignant à Copenhague.

Une des seules réactions négatives vint d’un représentant direct de ce lobby anti-population, le Dr Arthur Dahl. Deux jours auparavant, un militant avait vu sa présentation donnée au KlimaForum, le sommet parallèle organisé par les ONG.

Pendant plus d’une demi-heure, le Dr Arthur Dahl y a traumatisé l’audience en présentant de manière odieuse les thèses malthusiennes du rapport Halte à la croissance. Il avait même fini sa présentation avec une photo de la famille royale britannique au grand complet, les remerciant d’être les pionniers des politiques environnementales.

Lorsque ce militant l’a aperçu hier devant le centre de congrès, il s’est empressé de le démasquer publiquement. Dahl a complètement paniqué. D’abord, il a voulu nier les accusations puis s’est contredit à plusieurs reprises avant de finir par une apologie du prince Philip, « un humaniste » et de Dennis Meadows, le co-auteur de Halte à la croissance.

L’ennemi de l’humanité n’est pas le CO2. Chargeons de le faire savoir.
Torpillons le Traité de Copenhague, détruisons le mythe de la surpopulation. Attaquons le sous-développement organisé depuis 40 ans par  l’oligarchie financière, le seul mal dont souffre réellement l’humanité.
Sources : http://solidariteetprogres.org/article6115.html



L'Irak en voie d'apaisement: Le rôle de l'Iran chiite,
à la barbe des USA ! (Fin de l'hégémonie américaine)

Si la paix semble être revenue dans le pays, (peu d'incidents étant à signaler), c'est parce que les Etats-Unis ne veulent pas avouer qu'ils ont totalement perdu la maîtrise des événements qui s'y déroulent. Car ce n'est pas de leur fait que la paix règne à présent en Irak. C'est l'action de l'Iran qui se trouve à la source de cette pacification.

Il convient de rappeler que les chiites représentent 65% de la population irakienne, et occupent tout le sud, où se trouve l'essentiel des ressources pétrolières, le reste de la population se trouvant en zone kurde avec le reste du pétrole du pays, ainsi qu'en zone sunnite, pratiquement dépourvue de pétrole.


En Iran les chiites représentent 89% de la population, et les sunnites moins de 10%.Les chiites sont donc largement dominants, comme d'ailleurs en Irak, où les proportions sont de 64% pour les chiites et 36% pour les sunnites, mais ces derniers se partagent sensiblement à égalité entre les arabes (et anciens partisans de Saddam Hussein) et les kurdes. Or ceux-ci sont pratiquement autonomes depuis l'invasion, alliés des chiites à l'assemblée nationale, et c'est l'un des leurs qui est actuellement le président du pays, jalal Talabani.

A partir de l'invasion américaine, les choses changèrent du tout au tout, mais pas dans le sens que l'auraient désiré les conquérants.La première décision de USA fut de dissoudre l'armée irakienne, qui avait maintenu jusqu'à là l'ordre dans le pays (..). Par leur ignorance de ce qu'était l'Irak, les Etats-Unis avaient libéré d'un seul trait de plume la communauté chiite irakienne de leurs deux ennemis historiques.

Après une forte résistance de l'imam chiite Sadr et de son armée du Mahdi toute résistance des chiites s'arrëta sous l'influence des iraniens, qui en calmèrent énergiquement le jeu par l'intermédiaire des chiites irakiens exilés en Iran pendant la dictature de Saddam, et revenus dans leur pays après l'invasion étrangère.
Ils agirent de manière totalement discrète, sans jamais se prévaloir de leur influence, et sans que les Etats-Unis ne se rendent compte qu'ils agissaient par dessus leurs têtes

Bien que les Etats-Unis se soient plaint à de multiples reprises de l'irruption des iraniens dans le pays, sans toutefois en découvrir la raison ni les missions, ils ne comprirent pas que leur action avait eu pour résultat, non seulement de ramener l'ordre là où les envahisseurs avaient crée le chaos, mais aussi d'établir sur la population du pays un ascendant très important qui allait les amener à prendre progressivement possession de la totalité du pays, à la barbe des troupes d'occupation, notamment dans le sud, où ils gèrent actuellement à leur profit, et en toute liberté, l'économie du pétrole de la zone de Basra (Bassora).

L'agression contre l'Afghanistan avait été montée de toutes pièces à travers la destruction des tours du WTC, pour justifier leur irruption en Asie en plein milieu de l'articulation du monde chinois et du monde russe, juste en dessous des cinq anciennes possessions musulmanes de l'U.R.S.S encore sous forte influence russe.

Contrains d'abandonner l'Irak, Obama et ses militaires ont finalement jeté leur dévolu sur l'Afghanistan.... Il tente à présent de poursuivre l'idée de la génération Bush, c'est-à-dire essayer de reprendre les rênes de l'Occident autour d'un projet déjà largement dépassé.
Mais surtout, il croit encore possible de s'infiltrer entre la Russie et la Chine, soudées dans l'OCS (l'Organisation de Coopération de Shanghai)...
"Si je ne pensais pas que la sécurité des Etats-Unis et des américains était en jeu en Afghanistan, j'ordonnerais avec plaisir le retour de chacun de nos soldats dè demain". C'est incroyable ! Ainsi, le sort des Etats-Unis se trouverait entre les mains les Talibans...

http://millesime.over-blog.com/article-obama-analyse-geopolitique-41288192.html


0017.jpg



VIIIème. sommet de l’ALBA : nouveaux accords signés

Brouillards et brouillages sur les élections au Honduras et en Bolivie
Henri Maler

HONDURAS-BOLIVIE-

Partager cet article

Repost 0
Published by Eva R-sistons - dans L'Empire
commenter cet article

commentaires

eva r-sistons 15/12/2009 23:56


Une fois de plus, Laury, tu as tout compris, tu as compris l'essentiel...bravo ! Eva


Laury 15/12/2009 11:05


Bonjour Éva et merci pour toutes ses informations
et "Monstruosités"!!!!
Pour le sommet de Copenhague j'ai je crois retenue
l'essentielle "Aucune mesure adoptée ne doit entraver
le commerce mondial et la concurrence"!!!!
Pour moi la première action est de supprimer les bourses d'échange du carbone
Amitiés Laury


R-Sistons

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
  • Contact

Recherche

Archives

Pages