14 mars 2010 7 14 /03 /mars /2010 00:42





http://libertesinternets.files.wordpress.com/2010/03/elysee_guignol.jpg

Merci à Léa (www.dazibaoueb.fr)



___________________________________________________________________________________________





J'en profite pour vous donner des nouvelles de Laplote,
de Sarkozy, des cieux, et de Jean Ferrat
Eva



Sarko16'.jpg
Il a dit pause !


Sarko17'.jpg
Pédophilie au Royaume des Cieux
(NB Eva: Le petit rouquin m'en rappelle un autre, même frimousse, non ?) 


Sarko18'.jpg 


Jean Ferrat s'évade


http://laplote.blogs.courrierinternational.com/



Hommage de notre amie Danièle Dugelay à Jean Ferrat:

Je viens d'apprendre à la radio la mort de Jean Ferrat. J'ai de la peine et j'ai pensé prévenir mes amis, car je pense que nous sommes nombreux à avoir plus que de l'admiration pour  ce grand poète : une sorte d'affection profonde pour l'homme, pour sa profonde humanité, pour son engagement. Il savait mettre en musique et en poésie ses sentiments, ses amours, la beauté de la nature, mais aussi ses convictions, ses révoltes, et paroles, musique, poésie, tout cela s'harmonisait si bien qu'il semblait que c'était un ensemble parfaitement naturel et qu'il était impossible de faire mieux.
 
J'espère qu'il restera longtemps, longtemps vivant dans la mémoire des hommes. 
 
                                                                                                                                  Danièle
  

D'un autre Lecteur:

Ma  chère EVA
 
Je suis triste ! Jean Ferrat, mon idole, est mort -
 
Que votre plume exprime notre tristesse  -
C'étaient plus que des chansons - Toutes étaient des poèmes pour la liberté
 
Je le pleure - je le croyais immortel
merci d'avance



A lire: Jean Ferrat, c'est un joli nom, camarade !
http://alainindependant.canalblog.com/archives/2010/03/14/17222450.html


Les derniers articles sur les blogs d'Eva
désinformation,



Autres blogs d' eva R-sistons :


- R-sistons à l'actualité
  http://r-sistons-actu.skynetblogs.be/

- R-sistons au choc de civilisations
 
http://eva-communion-civilisations.over-blog.com/


- Eva coups de coeur blogs
 
http://eva-coups-de-coeur.over-blog.com/






La soirée électorale du 14 mars avait un goût de "France d'avant". De retour en effet les votes contestataires, de retour les mines déconfites, de retour les "surprises" dont nous avions perdu l'habitude depuis 2007.

Manifestement, ce que les "élites" politiques et médiatiques ont pris l'habitude de nommer la "parenthèse enchantée", qu'on devrait plutôt appeler "parenthèse enfumée", est en train de se refermer. Cette parenthèse s'était ouverte en 2007 quand 85% des électeurs avaient facilement envoyé en final les 2 candidats préqualifiés de longue date par les médias. Elle avait été analysée par tous les politologues habitués des plateaux de télévision comme le retour de la "confiance" des Français dans la politique, l'affirmation de la bipolarisation, la "maturité" de la démocratie française, qui verrait s'opposer désormais comme les autres une droite "moderne" à une gauche "moderne".

Cette parenthèse se referme, parce qu'elle devait se refermer. En réalité, il n'y a jamais eu, par magie, de retour des Français vers la politique. Il y a simplement eu un espoir très fort en 2007 pour un candidat prestidigitateur, bien conseillé et bien aimé des médias, un candidat qui avait menti et enfumé comme jamais. Devenu président, Nicolas Sarkozy a continué de raconter des fables aux Français, de leur faire croire à grands renforts de communication qu'il s'occupait de leur sécurité, de leur pouvoir d'achat, de leur emploi, et des questions relatives à l'immigration et la refonte du capitalisme mondial.
Mais peu à peu les brumes se sont dissipées. Les coups médiatiques ont commencé à moins bien marcher, parce que la réalité a rattrapé la fiction. Un nombre croissant de Français ont compris que ce gouvernement ne faisait en réalité strictement rien, si ce n'est de poursuivre sur la voie de la gestion eurolibérale dans laquelle les gouvernements de gauche et de droite ont engagé notre pays depuis plusieurs décennies. Ils ont constaté les échecs sur tous les fronts : insécurité (violences aux personnes en hausse de 30% depuis 2002, et suppression massive de postes de policiers et gendarmes chaque année), pouvoir d'achat, euro, etc.
Tout ce qui passait pour du volontarisme a été peu à peu décrypté comme la simple agitation de thèmes de campagne. Le débat sur l'identité nationale a été de ce point de vue très révélateur.
Comme nous l'écrivions à l'époque, il s'agit du premier vrai échec de la stratégie d'enfumage du président. Pour la première fois, de façon massive, les Français ont compris que ce débat n'était qu'un leurre électoraliste, qui ne reposait sur aucun engagement sincère, ni aucune volonté réelle d'avancer.

Dès lors, le gouvernement et le président de la République paraissent aujourd'hui en voie de démonétisation accélérée. Ils pourront tenter d'user à nouveau de leur stratégie des coups de communication, les "opérations coup de poing" dans les banlieues et autres discours musclés du chef de l'Etat contre la loi de la jungle financière, ceux-ci de plus en plus glisseront sur l'opinion publique, sans plus être capables de la pénétrer et de la tromper.

C'est bien ce que traduit le premier tour des élections régionales : la sortie de l'illusion, la fin d'un rêve, qui avait toutes les allures d'un cauchemar. La "France d'après", celle où tout est apaisé et bipolarisé dans les urnes, a fait long feu. Et c'est une bonne chose : l'illusion ne permet pas d'avancer.

Beaucoup de ceux qui se sont réveillés de ce rêve ont pour l'heure rejoint le camp des abstentionnistes, ou par habitude sont revenus au Parti Socialiste souvent sans trop y croire, ayant bien compris que PS et UMP partagent les mêmes orientations politiques de fond. Qu'une force parvienne à les mobiliser, à répondre de façon crédible à l'immense attente qui monte dans le pays, et le changement  véritable sera rendu possible.

http://www.levraidebat.com/article-regionales-la-france-d-apres-est-morte-46770310.html




Jean Ferrat répond à un fanatique sioniste

Jean Ferrat

...qui critiquait sa célèbre chanson "Nuit et brouillard".


Extrait de l’interview de Meir Weintrater, rédacteur en chef de la revue sioniste de gauche (si, si c’est officiel ), l’Arche dans le n° de mars-avril 2005, au cours de laquelle il se livre à un violent réquisitoire contre Jean Ferrat accusé de quasi négationnisme.

« Je vais vous donner un exemple qui m’a frappé. La chanson « Nuit et brouillard », décrit les victimes, des gens qui sont dans des « wagons plombés » et dit : « Ils s’appelaient Jean-Pierre, Natacha ou Samuel, Certains priaient Jésus, Jéhovah ou Vishnou D’autres ne priaient pas mais qu’importe le ciel Ils voulaient simplement ne plus vivre à genoux ».

Les deux derniers vers évoquent les résistants, essentiellement les résistants communistes, puisque c’était la mouvance à laquelle appartenait Jean Ferrat. Dans les deux premiers vers, Natacha fait référence à l’Union Soviétique, Jean-Pierre, on comprend aussi. Le seul moment où l’identité juive apparaît est dans Samuel et Jéhovah. Quant à Vishnou, on suppose que c’était pour faire la rime. Aujourd’hui, un tel texte serait attaqué pour négationnisme implicite. Pourtant, je me souviens que j’étais à l’époque très content de cette chanson et ma génération l’a accueillie avec soulagement. On avait le sentiment que l’on reconnaissait quelque chose implicitement même si cela restait très marginal.

NAM : Que faut-il en déduire ? M.W : Que Jean Ferrat lui-même, en tant que Français communisant, et bien que de père juif avait intériorisé la minoration de la persécution des Juifs, alors même que son propre père est mort en camp d’extermination.


REPONSE DE JEAN FERRAT :

Monsieur Jean Ferrat 07530 ANTRAIGUES

Monsieur Meir WEINTRATER

Rédacteur en chef de la revue « L’Arche »

Antraigues, le 24 février 2005

Monsieur,

Je viens de prendre connaissance de votre interview publiée par « Nouvelles d’Arménie Magazine » de janvier 2005 et ne saurais rester sans réagir à vos déclarations me concernant et concernant aussi ma chanson : « Nuit et brouillard », car c’est la première fois depuis 42 ans qu’elle suscite une réaction de cette nature. C’est la première fois qu’on me reproche, en définitive, de n’avoir pas parlé uniquement de l’extermination des juifs. Vous osez le faire. J’ai envie de dire : « Tant pis pour vous », mais je vous rappelle que justement, « Nuit et brouillard » est dédié à toutes les victimes des camps d’extermination nazis quelles que soient leurs religions et leurs origines, à tous ceux qui croyaient au ciel ou n’y croyaient pas et bien sûr, à tous ceux qui résistèrent à la barbarie et en payèrent le prix.

Que vous puissiez justement, faire un compte dérisoire en regrettant que : « Le seul moment ou l’identité juive apparaît est dans Samuel et Jéhovah » me paraît particulièrement indigne. Je ne puis également accepter vos interprétations tendancieuses qui concernent les résistants que je célèbre et qui seraient, d’après vous, : « essentiellement communistes ». Je passe sur l’évocation de « Vishnou » que je n’aurais utilisé que pour la rime alors qu’il symbolisait pour moi toutes les autres croyances possibles.

Si j’avais aujourd’hui à regretter quelque chose, c’est de n’avoir pas cité les autres victimes innocentes des nazis, les handicapés, les homosexuels et les Tsiganes. Mais il est temps, à présent, d’en venir à votre affirmation finale : « Aujourd’hui, un tel texte (vous parlez, bien entendu, de « Nuit et brouillard ») serait attaqué pour négationnisme implicite ».

Je me demande par quelle dérive de la pensée on peut en arriver là, et si vos propos ne relèvent pas simplement de la psychiatrie.

Jean Ferrat

http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=11718

Partager cet article

Repost 0
Published by Eva R-sistons - dans Humour
commenter cet article

commentaires

Eva R-sistons 17/01/2013 14:34


Merci au vagabond-poète,


merci à Nelson Mandela,


merci pour la "droiture morale" en effet première pour moi,


bien à toi, eva-chantal

Pierrot Rochette 10/01/2013 15:03


chère Eva,


           Nelson Mandela
est le plus grand rêveur équitable
     (www.reveursequitables.com)
               de la planète


 


Pierre Rochette


vagabond-poète du Québec

  MERCI NELSON MANDELA

chu rien qu’un chanteur qui voyage
tu m’verras jamais à t.v.
j’ai 35 ans j’fais pas mon âge
j’fais du flolklore dans mes tournées

j’ai comme des explosions dans tête
que j’ai besoin d’te raconter
d’un coup je meurs d’un hasard bête
dans des pays trop éloignés
—–
Au Japon j’ai connu l’boudhisme
avec des temples de 12,000 ans
pis en Afrique des musulmans
qui ont plusieurs femmes évidemment

moi catholique baptisé
thraumatisé par le péché
y a tellement d’religions sur terre
qu’aujourd’hui j’me sens libéré

——
j’ai vu des noirs bleus comme la mer
qui vendaient des serpents séchés
des noirs charbons en Côte d’Ivoire
qui m’ont donné leur amitié

du fond de la brousse ma peau blanche
a eu honte de ses préjugés
y a tellement de couleurs sur terre
qu’aujourd’hui j’me sens libéré

——
j’ai vu des langues par dizaines
des dialectes par centaines
sayonara good by je t’aime
midowo antimari midowo

moi québécois enraciné
qu’on a monté contre les anglais
y a tellement de languages sur terre
qu’aujourd’hui j’me sens libéré
————–

les religions sont des poètes
comme les langues et les couleurs
j’ai comme des explosions dans tête
qui font qu’aujourd’hui j’ai pu peur

d’être québécois dans l’fond du coeur
et j’ose crier à la jeunesse
maudit déniaise t’as 18 ans
je sais que la planète t’attend

j’sais pas si j’ai bien fait d’parler
mais pour le reste oubliez-moé.

Pierrot;)))
vagabond céleste
www.enracontantpierrot.blogspot.com

p.s.
bravo à votre blog
inspiré par la droiture morale:)))

  bonne année 2013

Eva R-sistons 14/03/2010 22:58


Salut Gérard-Désirs d'avenir - et regrets du passé, cette fois, hein ?

amicalement, eva


Eva R-sistons 14/03/2010 22:57


Ah, ces bons vieux 33 tours !!!! Toute une époque.... La nostalgie, déjà ?
bisous d'eva


Eva R-sistons 14/03/2010 22:56


C'est ton opinion, ami du négatif,
eva


R-Sistons

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
  • Contact

Recherche

Archives

Pages