11 février 2012 6 11 /02 /février /2012 15:00

Au sommaire :

- Policiers à la pointe du combat ?

(+ Editorial d'eva R-sistons)

- Un Juge entre en résistance

- Tragédie grecque

- Un journaliste irlandais entre en résistance

- Allons-nous subir en France la dictature de l'Anglais ?

- Ambassadeur US cherche pays à déstabiliser

(eva R-sistons)

 

http://19.img.v4.skyrock.net/194/bettembourg/pics/3068264351_1_3_7PndQqXV.jpghttp://19.img.v4.skyrock.net/194/bettembourg/pics/3068264351_1_3_7PndQqXV.jpg*

 

 

 

La Police à la pointe du combat contre l'intolérable ?

Par eva R-sistons

 

 

Le Cartel bancaire a déclaré la guerre aux peuples. D'abord en opérant un immense racket financier, au détriment de l'emploi, des salaires, des services publics, des protections sociales, etc;  Ensuite, demain, il est décidé à susciter la guerre mondiale qui décimera la population et remplira les coffres-forts de ses promoteurs, ainsi que de leurs amis grands industriels ou patrons des Médias officiels. Ce Cartel orchestre les politiques qui ruinent les Etats européens les uns après les autres; la Grèce, exsangue, est sous perfusion. Nous suivons le même chemin, la France est au bord de la faillite. Les Elus exécutent les ordres du Cartel. Servilement ! Le politique a fait place à la dictature de la Finance. Devons-nous nous résigner à l'intolérable, ou résister ? Et comment ? Voici un commentaire que je viens de recevoir : 

 

"Je pense que la paupérisation du peuple induit son éveil ou son réveil. Mais les marionnettes des financiers, élus grâce aux médias inféodés, tiennent le pays par l'obéissance aveugle des armées, gendarmerie, police, justice...Une prise réelle du pouvoir par le peuple se fera uniquement par la force, la violence, certainement pas par les urnes où des élus inféodés aux lobbies alternent avec d'autres élus inféodés aux mêmes lobbies. En ce qui concerne la Syrie, l'hystérie actuelle des médias asservis ne présage rien de bon".

 

Police et Gendarmerie asservies ? Pas sûr ! Les yeux s'ouvrent. Shakespeare, déjà, disait : "Des fous conduisent des aveugles". Sauf qu'il y a de moins en moins d'aveugles, surtout grâce à Internet. Policiers ou gendarmes sont comme nous : Ils tiennent à leur travail, à la garantie d'un emploi, à leur salaire, à leur foyer, à l'Ecole républicaine gratuite, à la S.S. et à la Retraite etc. Et ils sentent au moins confusément que tout cela va leur échapper bientôt, et que leurs enfants n'ont plus d'avenir dans cette Europe de plus en plus dictatoriale qui tue l'emploi et rackette ses citoyens. Internet leur dévoile les plans de la Nouvelle Gouvernance Mondiale (puce, dépopulation, délocalisations, robotisation, industrialisation de l'alimentation et donc empoisonnements progressifs, dictature, modèle unique - langue, culture, mode de vie... -, asservissement, sacrifice de la nature et des animaux, guerres "permanentes, totales, nucléaires..", etc §) et comme tout le monde, ils ne veulent pas de ces projets malfaisants. En Grèce, ils sont entrés en résistance contre le Cartel bancaire qui menace la planète entière...

 

Ce que ces Policiers ont fait en Grèce, ils peuvent le faire partout. En France, par exemple ! J'appelle tous nos fonctionnaires, de la Police, de la Gendarmerie, de l'Armée, de la Justice... à suivre l'exemple de ces Policiers lucides. Parmi ces fonctionnaires, certains sont entrés en résistance (Réseau Vercors, par ex §§, ou le Juge Portelli §§§), d'autres s'interrogent.

 

Le moment est venu, tous ensemble, de préparer un autre monde pour nos enfants. Et contrairement à ce fidèle Lecteur, qui contribue régulièrement par ses commentaires pertinents à nous faire réfléchir, je pense pour ma part que ces Fonctionnaires (Armée, Police, Gendarmerie, Justice...) peuvent jouer un rôle important. Sans doute décisif, même..

 

Eva R-sistons 

 

§

 

R-sistons vidéo 4 : Le Nouvel Ordre Mondial pour les "Nuls" 

R-sistons vidéo 4 : Le Nouvel Ordre Mondial...

 

§§

Création du Réseau Vercors pour redresser la France en 100 jours

RV.png

 

§§§

 

 

 

 

.

Le principal syndicat de la police grecque menace d’arrêter les fonctionnaires du FMI, de la BCE et de L’UE

 

10.2.2012- Par Okeanos

 

La lettre du syndicat de police (à lire dans le dernier article de Panagiotis Grigoriou, « Police de caractère »):

« Athènes le 9 février 2012
Destinataires
Les Représentants :
De la Commission Européenne M. Servaas Derooz
Du FMI M. Poul Thomsen
De la BCI M. Klaus Mazouch
Messieurs,
Le conseil étendu, en assemblée générale hier 8/2/2012 et aujourd’hui 9/2/2012, de notre Confédération composée des représentants de toutes les organisations des Agents de la Police du pays, a décidé à l’unanimité de s’adresse à vous, vous signalant ce qui suit :
Depuis deux ans, la Confédération Panhellénique des Agents de la Police, vous a prévenu sur le fait que cette politique que vous dictez et dont vous exigez l’exécution «mettant le pistolet sur la tempe », dynamite la cohésion sociale et assassine tout espoir de reprise de l’économie grecque.
Bien à temps, par des notes de protestation déposées auprès des instances ici de l’Union Européenne ainsi qu’auprès des Ambassades de l’Allemagne et de la France, nous avions alors exprimé notre opposition radicale à toute mesure qui insulte la dignité et la sensibilité démocratique de notre peuple.
Nous vous avions prévenus, que nous refusons à nous positionner face à nos parents, nos frères et sœurs, nos enfants, face à tout citoyen de ce pays qui proteste exigeant le changement de cap.
Nous proclamons tous, des politiques programmées qui garantiront les intérêts du peuple des travailleurs et de nous tous, car désormais nous survivons sous le seuil de pauvreté.
Les intérêts des bailleurs de ces prêts usuriers, les détenteurs des capitaux qui veulent nous arracher nos richesses nationales, ne doivent suivant aucune règle de droit, prévaloir sur les besoins élémentaires dans la survie quotidienne de tout un peuple. Et bien au-delà, la priorité donnée à la survie des citoyens d’une nation, repose sur le droit international et elle doit demeurer la priorité dans toute politique interne. D’autant plus que nous, tout comme la majorité de notre peuple, subissant le même sort, nous ne sommes en aucun cas responsables de la crise.
Néanmoins, puisque nous constatons que vous continuez sur la même politique catastrophique pour nous tous, nous voulons déclarer de manière catégorique qu’en aucun cas nous acceptons votre volonté, à savoir, nous conduire à nous entretuer avec nos frères.
Nous vous avertissons donc, étant les représentants légaux des Policiers Grecs, que nous exigerons la mise en place des mandats d’arrêt à votre encontre, pour non respect de notre législation, vous plaçant alors sous arrestation si possible immédiate. Ce non respect de la législation pénale est relatif à vos actes en cours, visant à abolir ou à réduire notre régime démocratique, notre souveraineté nationale, visant également à atteindre les droits et jouissances légitimes du peuple grec.
La Confédération Panhellénique des Agents de la Police appelle tous les policiers qui le souhaitent, à une « grève blanche », c’est à dire à ne plus opérer dans le cadre de certaines actions, comme la mise à disposition des pièces et documents émanant des Tribunaux, le croisement des données concernant les procès verbaux pour non respect de la législation sur l’urbanisme ou encore la surveillance des stades ».

.

.

 

Même info, sur LeGrandsoir :

 

Les policiers grecs menacent les représentants

de l’UE et du FMI

ATHENES (Reuters) - Le principal syndicat de policiers en Grèce menace de réclamer des mandats d’arrêt contre les émissaires de l’Union européenne et du Fonds monétaire international (FMI) imposant la mise en oeuvre de mesures d’austérité fortement impopulaires.

Dans une lettre dont Reuters a eu connaissance vendredi, la Fédération de la police grecque accuse ces représentants des bailleurs de fonds internationaux de la Grèce de "chantage, tentatives de subrepticement abolir ou ronger la démocratie et la souveraineté nationale".

Cette lettre précise que l’une des personnalités visées est Poul Thomsen, le principal représentant du FMI en Grèce. La missive a aussi été adressée à Klaus Masuch, chef de la délégation de la Banque centrale européenne (BCE), et à Servaas Deroos, ancien inspecteur en chef de la Commission européenne en Grèce.

Cette menace est essentiellement symbolique puisque, soulignent des experts des questions juridiques, un mandat d’arrêt doit d’abord être émis par un juge. Cette initiative illustre cependant l’ampleur de la colère de la population grecque face aux baisses de salaires et aux coupes claires dans les budgets de l’Etat exigées par les créanciers internationaux de la Grèce.


"Comme vous poursuivez cette politique destructrice, nous vous prévenons que vous ne pouvez nous contraindre à nous battre contre nos frères. Nous refusons de nous élever face à nos parents, nos frères, nos enfants ou tout citoyen manifestant ou exigeant un changement de politique", souligne le syndicat, qui représente plus de deux tiers des effectifs policiers de la Grèce.

"Nous vous prévenons que, en tant que représentants légaux des policiers grecs, nous allons émettre des mandats d’arrêts pour une série d’infractions légales (...) telles que chantage, tentatives de subrepticement abolir ou ronger la démocratie et la souveraineté nationale."

Un responsable syndical a cependant souligné que cette lettre constituait une manifestation symbolique de solidarité avec la population et que les policiers continueraient de lutter contre les débordements lors des manifestations.

Les policiers sont directement confrontés à la colère populaire qui se manifeste régulièrement à l’occasion de rassemblements devant le parlement à Athènes. Le slogan "Policiers, porcs, assassins" est régulièrement scandé ou inscrit sauvagement sur les murs.

Plusieurs milliers de personnes se sont à nouveau rassemblées vendredi à Athènes pour manifester contre de nouvelles mesures d’austérité entérinées par le gouvernement sous la pression des créanciers internationaux.

Lila Chotzoglou, Bertrand Boucey pour le service français Tempsréel.Nouvelobs.com

URL de cette brève 2281
http://www.legrandsoir.info/+les-policiers-grecs-menacent-les-representants-de-l-ue-et-du-fmi+.html
.
.
.

Tragédie grecque

 

(D’Athènes) Depuis le début de l’année, les Grecs sont contraints de payer de leur poche les médicaments. En cause : les millions d’euros que doit la Sécurité sociale aux pharmaciens. Une décision qui frappe Athènes et d’autres villes du pays. Un choix difficile à prendre pour les pharmaciens, mais inévitable, selon eux. Konstantinos Lourantos, président de l’Ordre des pharmaciens d’Attique, la région qui englobe la capitale grecque,(..)

Les Grecs paient de leur poche les médicaments (s’ils en trouvent)

.

Lire aussi, d'un formidable blogueur :

Le paradoxe grec

.

 

(eva) A l'instant, France24 du 11 2 12 : "Pour sauver la Grèce" - comprenez, pour renflouer les gangsters de la Banque - "le salaire minimum va être amputé de 22 %" alors que le coût de la vie augmente ! La Grèce va s'enfoncer encore un peu plus...

 

Lire aussi :

La faillite de la Grèce: terrible sort qui attend tous les pays de l'UE?

Un désastre humanitaire en Grèce,des enfants meurent sur les bancs d'école

..

Le chef de l’Eglise orthodoxe évoque

un risque d’explosion sociale

3 février 2012
Par Okeanos

ATHENES (AP) — Le chef de l’Eglise orthodoxe de Grèce a averti jeudi que la montée de la pauvreté dans le pays faisait courir un risque d’ »explosion sociale » alors que le gouvernement grec entend adopter de nouvelles mesures d’austérité.

« Le problème des sans-abri et même la faim, des phénomènes observés durant (la Seconde Guerre mondiale) atteignent des proportions cauchemardesques », affirme Mgr. Iéronymos dans une lettre adressée au Premier ministre Lucas Papadémos. « La patience des Grecs s’épuise, laissant place à un sentiment de colère, et le danger d’explosion sociale ne peut plus être ignoré. »

Et d’ajouter: « Le remède que nous prenons s’avère fatal pour la nation. Des mesures plus douloureuses et plus injustes sont désormais prêtes à suivre la même voie sans espoir. »

Le gouvernement grec s’est engagé à adopter de nouvelles mesures d’austérité en contrepartie de l’aide internationale. La Grèce risque de se retrouver en défaut de paiement le 20 mars, si elle n’arrive pas d’ici là à trouver un accord sur un deuxième plan de sauvetage de 130 milliards d’euros et sur un échange d’obligations avec ses créanciers privés visant à effacer 100 milliards d’euros de dettes.

 

http://www.okeanews.fr/le-chef-de-leglise-orthodoxe-evoque-un-risque-dexplosion-sociale/

 

mikis théodorakis

 

Face au fascisme financier, nouvelle résistance née en Grèce (avec Mikis Theodorakis)

 

Poutine a lancé un mandat international contre G. Soros pour terrorisme international


Alerte Iran : Obama ordonne par décret l'Etat d'urgence (vidéo)

 

 

Grèce :

 

Toutes les ficelles sont bonnes pour gagner du temps

avatar30.jpg?w=645La prochaine réunion pour approuver le programme d’aide de 130 milliards d’euros promis à la Grèce par l’Europe en octobre, est prévue le 15 février. Jusqu’à mercredi, le gouvernement grec est sommé de trouver “des économies supplémentaires à hauteur de 325 millions d’euros” dans le budget 2012.
De son côté, Mario Draghi a pour consigne de lutter contre les risques de “credit crunch”. La BCE qui devait être indépendante du politique est maintenant contrainte de côtoyer les politiciens afin de gérer le temps restant avant l’inévitable problème car, dans le monde bancaire, personne n’est dupe. On nous le disait il y a encore une semaine : “Nous sommes tous en sursis !”


creditcrunch.jpg?w=645Mario Draghi s’inquiète plus que jamais d’un assèchement de l’offre du crédit bancaire: “Nous sommes effectivement préoccupés par le ralentissement dans le crédit”. Pourtant, tout semble aller si bien…

Il y aura donc, très probablement, une nouvelle distribution d’argent pour les banques le 29 février 2012 de la part de la BCE. Et en attendant, son Conseil des gouverneurs vient de décider d’assouplir les règles d’éligibilité des collatéraux (les titres donnés en garantie) que les banques commerciales présentent pour obtenir des liquidités. Ces conditions sont modifiées “de façon temporaire”, pour sept banques centrales nationales, dont la Banque de France. Pour information : le 22 décembre 2011, la BCE avait offert aux banques la bagatelle de 489 milliards d’euros à 1% sur trois ans. L’opération pourrait très bien se renouveler “autour des niveaux de la précédente opération de ce type”.

 

Note d'eva :

Le Traité de Lisbonne a prévu la peine de mort pour les insurgés (des manifestants au milieu desquels se glisseront des provocateurs).

L'Eté dernier, le Gouvernement français autorise désormais la Police à tirer sur les manifestants. Il a émis un Décret autorisant l'utilisation d'armes de guerre contre... les manifestants, contre les victimes toujours plus nombreuses de ces politiques inhumaines !

En Angleterre, toujours à la pointe du Bien ... de la City, des progrès sont faits dans la neutralisation des victimes des politiques pour renflouer grassement les caisses des banques, en fait au service du Cartel bancaire :

 

La police britannique pourrait utiliser des armes chimiques interdites

 

poli.jpgUn groupe de scientifiques interpelle le gouvernement britannique lui demandant de clarifier sa position sur l'utilisation d'armes chimiques contre des manifestants. En effet, à cause d'une faille dans les Conventions Internationales, les armes chimiques sont interdites d'usage par les militaires mais rien ne s'oppose à leur utilisation par... la police ! 

D'après les experts de la Société Royale des Sciences, le gouvernement britannique serait en train de chercher des voies pour utiliser des agents nerveux contre les populations civiles en cas de soulèvements. Les développements récents dans les neurosciences permettent l'arrivée de nouvelles substances incapacitantes s'attaquant au système nerveux humain et tombant sous le coup de la Convention de 1993 en cas de conflit armé. 

Les forces de l'ordre britannique qui avaient utilisé des gaz irritants jusque là pourraient passer à la vitesse supérieure et utiliser des armes chimiques à part entière comme le rapporte The Independant

L'été dernier, le gouvernement Français a émis un décret autorisant l'utilisation d'armes de guerre contre des manifestants. 

Les gouvernements des pays occidentaux se préparent à des soulèvements massifs des populations et préparent leurs armes. Ils savent que les populations en ont ras le bol des mensonges et du racket et finiront un jour par sortir dans la rue. Ce jour là, seul le rapport de force permettra aux pouvoirs en place de subsister.

 

Source: Tea For Two Operation

 La police britannique pourrait utiliser des armes chimiques interdites

 

 

 

Il y a encore de vrais journalistes !

Euh... en Irlande ! (note d'eva).

Un journaliste irlandais met K.O. un représentant de la BCE

Vincent Brown VS Klaus Masuch

- 5 min suffisent à un vrai journaliste pour mettre KO un Oligarque

5 février 2012

IYKa-8zvvDewkXB2Zhcv9Dl72eJkfbmt4t8yenIm

Légende du journalisme Irlandais, lors d’une conférence de presse, Vincent Brown s’est montré particulièrement tenace avec Klaus Masuch, un représentant de la BCE (Banque Centrale Européenne), venu expliquer aux habitants du pays pourquoi ils allaient devoir sérieusement se serrer la ceinture pour renflouer des banques européennes. Des mesures d’austérité perçues comme injustes par les citoyens et des explications qui n’ont pas suffi au journaliste qui est revenu plusieurs fois à la charge.

Par Curate

http://www.okeanews.fr/un-journaliste-irlandais-met-k-o-un-representant-de-la-bce/

.

jk

_________________________________________________________------------------------------------------------------_ 

.
Alertes !
.
Alerte http://www.humanite.fr/sites/default/files/imagecache/une_article_vertical/une_2.jpg!
http://www.humanite.fr/sites/default/files/imagecache/une_article_vertical/une_2.jpg

Eric Zemmour : "L'insupportable

domination de l'anglais"

La chronique du 8 février 2012 en vidéo


http://www.rtl.fr/emission/z-comme-zemmour/voir/eric-zemmour-l-insupportable-domination-de-l-anglais-7743302481

.
Même l'Armée française doit s'américaniser, renoncer à la langue française,
et parler Anglais, cela va jusque là ! (eva)
.

Sarko-USAMême maltraitée par des usages inappropriés, la langue reste un lieu et un enjeu de  pouvoir. Le souci de la langue a longtemps été une priorité de l’Etat français, qui avait compris à quel point son efficacité et son prestige dépendaient de la maîtrise et de l’imposition d’un idiome considéré comme porteur à la fois d’un système politique et d’une vision du monde: la langue française telle qu’elle fut définie par l’Académie Française à la fin du XVIIème siècle fut l’instrument d’une reconnaissance sociale par la culture; le français de la IIIème République

naissante fut la pierre de touche d’un régime qui, pour la première fois, avait uniformisé une nation aux particularismes affirmés.

 

Le début du XXIème siècle, après les errements de la fin du XXème, semble sonner le glas de cette tradition à la fois régalienne et civilisatrice. Un exemple caricatural va le montrer. Courant novembre 2010, les militaires français se sont vu remettre un dépliant illustré sur la “mission” actuellement en cours en Afghanistan intitulé France’s commitment in Afghanistan: a comprehensive approach for the Afghan People… Ils ont sans doute pensé au départ à un canular. Le double cartouche de la dernière page, frappé d’une Marianne encore tricolore, les a ramenés à la réalité: c’est bien le Ministère des Affaires Etrangères et Européennes (!!!) et le Ministère de la Défense qui ont commis l’opuscule. “Impossible mais pas français”, disait paraît-il Napoléon. L’Empereur a été entendu mais on peut douter que ce soit dans le sens qu’il eût souhaité.

 

Deux ministères français peuvent désormais s’associer pour produire dans une langue qui n’est pas choisie au hasard un opuscule à destination des Afghans (auxquels on explique, bons princes, que, grâce à la coalition, ils progressent dans leur aptitude à lire toute forme d’écrit: la guerre américaine comme vecteur de culture, il fallait y penser...). L’Etat français a donc décidé de pousser jusqu’à l’absurde sa logique de soumission à l’empire américain et au pseudo modèle qu’il incarne. On n’adopte pas la langue de l’ennemi: même Vichy rédigeait sa propagande en français. Si on l’adopte, c’est qu’on a renoncé à se définir selon son identité nationale (un thème récurrent du discours sarkozyen pourtant). Notre gouvernement, ou ce qui en tient lieu, jette le masque sur plusieurs points:

 

- il viole la Constitution de 1958 qui, en son article 2, stipule que “le français est la langue de la République”

- il rompt le pacte républicain, qui fait de l’Etat le garant et l’interprète de la nation, au nom de laquelle il s’exprime dans sa langue

- il humilie son armée, réduite de façon explicite à n’être qu’un supplétif de forces onusiennes qui parlent américain, dans une guerre où elle ne défend aucun de nos intérêts fondamentaux.

 

Tout cela a bien entendu une cohérence. La cancérisation progressive de nos sociétés par le simili-anglais “officiel” répond à un objectif. Non pas celui d’instiller une langue de culture, comme pouvait l’être le français au XVIIIème siècle: l’anglais qu’on tend à imposer dans nos écoles, nos administrations et maintenant notre armée n’a pas plus à voir avec la langue de Shakespeare que le français de Sarkozy avec celui de Racine. L’anglais qu’on promeut dans les écoles de commerce et les séminaires gouvernementaux est un vague “globish” digne du volapuk bruxellois dont se gaussait le général de Gaulle et qui vise à introduire la “world culture” la plus inepte et la plus fade dans les cultures qui résistent encore à la mondialisation capitaliste. Ce globish n’est pas par hasard à connotation anglo-saxonne: il est la langue de la puissance américaine qui, après avoir fait croire qu’elle avait gagné la Seconde Guerre Mondialepour sauver les démocraties, s’est comportée avec l’arrogance que l’on sait depuis l’effondrement du monde communiste. On pourrait rire de cette collaboration d’Etat avec l’empire des marchands yankees qui a tout de même le bon goût de s’effondrer peu à peu. On peut aussi, sans verser dans un nationalisme à la Déroulède, en être profondément révulsé.

 

Au tribunal de l’Histoire, Nicolas Sarkozy et le “gang” dont il est l’émanation seront traduits, à n’en pas douter, pour intelligence avec une puissance étrangère et trahison de l’intérêt national. Il ne tient qu’à notre génération de les déférer devant une juridiction plus concrète…

 

http://honneuretpatrie.over-blog.fr link

 

 La liberté

http://honneuretpatrie.over-blog.fr/article-the-french-army-informs-you-69791998-comments.html#anchorComment

 

 

Syrie : Ambassadeur US cherche pays à déstabiliser

par eva R-sistons

 

http://0.tqn.com/d/middleeast/1/0/M/F/-/-/Ambassador-Robert-S-Ford.jpg

http://0.tqn.com/d/middleeast/1/0/M/F/-/-/Ambassador-Robert-S-Ford.jpg

 

 

Robert S.Ford est un ambassadeur américain actuellement sans ambassade. Pour cause de problèmes avec la Syrie, qu'il a cherché à déstabiliser par tous les moyens, même en faisant prendre des photos du pays par satellite. Des réunions se tenaient discrètement chez lui, réunissant tous les opposants au Régime, particulièrement islamistes, d'ailleurs - très extrémistes, du genre dénoncés par les Américains sous d'autres cieux -, cherchez l'erreur ! Bref, cet agitateur américain ne pouvait rentrer qu'en conflit avec le pouvoir syrien en place. Il va donc falloir chercher un autre pays à déstabiliser pour le compte des banksters et des Industriels de mort, cher espion, pardon cher agent de l'Etranger, allez je suis bonne fille : Cher Ambassadeur. Pfff ! Cachez cet Ambassadeur que les non-alignés ne sauraient voir !

 

Donc, maintenant, le bonhomme va devoir chercher d'autres pays à déstabiliser, pour le compte des si vertueux démocrates US ou hébreux, par ex la Biélorussie, le Pakistan, l'Ukraine à nouveau, le Liban, l'Iran, la Russie, le Tibet, etc etc, gageons qu'il ne chômera pas, le vertueux homme !

 

Alors, le sieur en question, pour l'instant, est libre de son temps. Ca tombe bien, France24 la télé des néoconservateurs Ockrent-Kouchner, cherchait un nouvel adversaire du Régime syrien à interviewer pour faire sa propagande contre Bachar-el-Assad dont le principal crime est de vouloir garder son pays hors du giron impérial. Voilà ce que ça donne le 11 février 2012, un moment d'une grande sincérité, rempli de bons sentiments américains, respectueux de l'indépendance des pays, et grands amateurs de démoncratie devant le diable lui-même ! Morceaux choisis, ne riez pas (citations entre guillemets):

 

Le journaleux : Ca sort de vos implications politiques ?

Que nenni ! Nous avons de la compassion pour les Syriens, "ils ont peur, même dans les banlieues", vous vous rendez compte ? Nous sommes là, nous Américains, pour les rassurer (comme en Libye ??). Vous vous rendez compte ? Il y a "un grand nombre de groupes armés" qui sèment la terreur (en omettant de dire qu'ils le sont par ses concitoyens si gentiment démocrates), "les chrétiens, les minorités ont peur" (des amis islamistes de Washington pour mettre fin à la laïcité de Bachar-el-Assad, chut !), "peur des gouvernements fondamentalistes" (que les Etats-Unis oeuvrent à mettre en place), "peur de l'avenir" (dessiné par les démoncrates de l'Occident !).

 

Et là, l'ex ambassadeur US de Syrie à la recherche d'un nouveau pays à déstabiliser, se fait tout doux, tout respectueux : "On veut traiter les minorités sans discrimination, dans le respect de la diversité...". On n'en doute pas !!!!!

 

Suit une envolée lyrique : "La Syrie est un pays multiculturel qui a une longue histoire !", puis une envolée compassionnelle : "La violence doit cesser tout de suite (quel joli double jeu !), les soins médicaux doivent arriver, la Syrie a besoin d'une solution pacifique, politique, avec NOS partenaires, on soutient la transition, un changement politique pacifique !"  Un sommet d'hypocrisie ! Les USA font oeuvre de paix désintéressée, maintenant ? Ils choisissent la diplomatie plutôt que le colt ? C'est nouveau !

 

Et notre bon homme poursuit sa prestation devant le micro de France24 chaîne au service des guerres impériales, une prestation qui omet naturellement le rôle de l'Occident dans la destruction systématique du pays : "L'économie de la Syrie va de mal en pis, le chômage augmente, les usines ferment (l'Occident fait tout pour ça avec son boycott - tiens, on peu boycotter des pays, maintenant ? Mais pas Israël ?), l'électricité est parfois coupée + de 4 h par jour, en plein hiver, même dans la capitale..."

 

Grave, il ajoute : "Nous allons porter nos efforts dans 3 dimensions : Sur le plan économique, nous allons développer nos relations avec les hommes d'affaires. Nous allons aplanir les chemins de l'Opposition, faciliter son travail (que ces choses sont joliment dites ! Comprenez ingérence avec à la clef soutien aux groupes et aux commandos armés semant la peur dans le pays), enfin nous allons nous occuper des réfugiés, les soutenir financièrement, même dans les banlieues !" Quelle touchante sollicitude ! Avec une jolie guerre civile au bout et la prise du pouvoir par les Islamistes ces nouveaux copains de Washington (après tout, l'Oncle Sam a sympathisé avec les Talibans en Afghanistan quand ils combattaient les Russes, en oubliant, alors, la condition féminine qu'ils défendent maintenant que le pays est "débarrassé" des Slaves) !

 

Pour une fois, un journaleux de France24 se souvient qu'il est journaliste : "Votre position n'est pas CLAIRE, elle menace les relations avec la Russie..." Et il demande aussi qui sont les groupes armés...

 

Claire ? Groupes armés ? L'agent de l'Etranger botte en touche :

 

"La position américaine est HESITANTE... Mais on ne veut pas recourir à la force militaire (!), on veut une solution pacifique" (moins coûteuse pour un Etat quasiment en faillite). Suit une grande vérité, enfin : "Le peuple syrien ne veut pas d'intervention militaire pour résoudre la crise !" Et il ajoute : "On va oeuvrer avec la Ligue arabe" (corrompue, mais l'éthique est le cadet des soucis américains). Dans quel sens ? "Celui des Droits de l'homme !!! Respect de la liberté d'expression, liberté des associations politiques (comme celles occupées à déstabiliser le pays), liberté de manifester... pacifiquement" (en armant les opposants, en envoyant des groupes US paramilitaires ?) !!!

 

Encore un sommet de l'hypocrisie : "Ce n'est pas à la Communauté internationale de décider si Bachar-El-Assad doit rester - dans le même temps, Obama appelle à son départ, cherchez l'erreur là aussi -, MAIS c'est juste une opinion, après 20 ans Bachar-el-Assad devrait partir, je n'ai pas vu de réformes politiques essentielles..." (Il a des oeillères ! Voir   La vérité sur la Syrie. Le terrorisme au nom de la démocratie. Médias collabos). La transition politique est IMPOSSIBLE (pour les marionnettes islamistes de Washington) tant que Bachar-el-Assad sera au pouvoir donc on pense qu'il DOIT partir. Mais... c'est au peuple syrien de décider !" Que ces choses-là sont dites en termes diplomatiques !

 

Bon vent, M. l'agitateur professionnel au service des cow-boys anglo-saxons et israéliens ! Et que votre démoNcratie aille au Diable !

 

Eva R-sistons à l'hypocrisie...
.

 

Avant son départ - L'agent US dedéstabilisation de la Syrie, allias ambassadeur !

 

http://1.bp.blogspot.com/-3GvF22BLaM8/TmmkeAhCwkI/AAAAAAAAx7M/mQ4DZFx0fM0/s1600/71739949-new-us.jpg

http://1.bp.blogspot.com/-3GvF22BLaM8/TmmkeAhCwkI/AAAAAAAAx7M/mQ4DZFx0fM0/s1600/71739949-new-us.jpg.

 

 

Dernière mn, nos chers Occidentax à l'oeuvre :

Des "forces spéciales" françaises arrêtées en Syrie

.

Assistance à pays (Grèce) en danger de mort !


(..) Nous assistons en direct à la mort d'un peuple, avec la vague de froid, une vaste majorité de grecs qui vivent désormais dans les rues, pauvres humains en phase terminale alimentés uniquement par des fouilles dans les poubelles et par la charité de quelques patriotes, tombent d'épuisement en plein milieu de manifestation, et meurent, le corps kidnappé très vite par des bras policiers qui l'emmènent loin des caméras.


Il n'y a plus d'échappatoire, il n'y a plus d'alternative possible. Les grecs sont à terre, ce sont nos frères et nos soeurs qui meurent là-bas, alors réveillez-vous, car en Grèce se déroule aujourd'hui ce qui nous attend tous. Le FMI, l'Union européenne dont le politologue Boukovski qui a passé 12 ans dans les goulags soviétiques dit lui-même que c'est une dictature, les banques d'assurances, privées et autres, les spéculateurs, les politiques, tous sont des traitres car ils nous ont tous trahit. Ils font crever les peuples pour imposer leur gouvernement mondial, pour s'accaparer toutes nos richesses et nos libertés gagnés durement à la sueur de nos fronts et par des révolutions dans le sang. Aujourd'hui est revenu le temps de  la révolte inévitable, de la révolte de la survie, la révolte du dernier espoir. 


Quand vous aurez vaincus votre peur, alors vous marcherez sur le cadavre de vos tyrans.

 

Faites tourner ce message, que personne ne puisse dire qu'il ne savait pas pour les enfants grecs...

 Ghisham Doyle pour WikiStrike


.
La suite de ce post ici :

 

 

C O M M E N T A I R E S :  I C I

Partager cet article

commentaires

olive 29/02/2012 17:48


Anne Nivat a été expulsée de Russie, par erreur, il a été conclu. Je pense que certains jurnalistes, des humanistes, etc vont dans divers pays sous la couverture d'écrire un livre, faire un
reportage pour coordonner les manifs. Je ne pense pas délirer. Au lieu de dénoncer les NOM, les bildebergs qui sont loin et bien protégé, il faudrait s'attaquer à leur pions. Je ne sais pas si tu
écoute parfois rmc, entre 9 et 10 heures c'est intéressant comme on essaie d'imposer la propagande. Ces jurnalistes, ces humanistes sont plus facillement attaquables et sont obligé de tenir
compte de ce qu'on dit d'eux, se modérer.


Sarkozy est critiqué par beaucoup et il s'en fout ; ceux qui le critiquent n'avancent pas. ça ne sert à rien de se défouler si on n'avance pas.


Admettons que Sarkozy attaque la Syrie, la Russie sera impliquée dans le conflit, dans la pagaille, israél attaque l'Iran et la Chine entre en guerre, et là ce sera la troisième guerre mondiale.
Tous ces pays ont l'arme nuclaire.


Pour faire une guerre, il faut un pretexte qui est fabriqué par l'ingérence dans un pays donné par les journalistes, par les humanistes puis par les hommes en armes.


C'est long mais je pense qu'on me comprendra, j'ai toujours eu peur de la guerre.


Je ne peux plus poster sur rmc, les blogs sont fermés.


je cherche un groupement qui milite pour le pays sans les politicards et qui fonctionnerait par le référendum pour chaque lois. J'en ai trouvé mais dès que c'est pour vendre des livres ou faire
une promotion, je me méfie.


J'arrête, c'est vraiement long. J'espère que je me suis fait comprendre.

Eva R-sistons 20/02/2012 01:57


Merci Chiron de nous envoyer régulièrement la liste de tes posts, tu choisis souvent de très bons sujets. Bises eva

Eva R-sistons 20/02/2012 01:56


Olive, com 13 : Bonjour Pourquoi me parles-tu d'Anne, stp ? Merci, eva

Eva R-sistons 20/02/2012 01:51


(..) pensent  égoïstement uniquement au long terme, du point de vue de leurs carrières. Mais il n'y aura de long terme pour personne


Voilà Eddie ce qui doit être compris. Alors, les chses changent.. merci, eva

olive 17/02/2012 17:12


Chiron, que voulez vous prouver ? Que N Sarkozy devrait rembourser ses salaires, qu’il n’existe pas pour la caisse de retraite, que des lois votées sous sa présidence devraient être
annulées ?


En attendant, il s’en fout de ce qu’on écrit sur lui et il continue de faire des dégâts. Il n’est jamais face au danger, face aux gens, ce sont ses petits et gros bras (payés par le trésor
public) qui s’exposent et ouvrent pour lui tout comme pour Soros, Rockefeller, Rothschild, etc.


Quand ces gens sortent de leurs bunkers dorés, ils sont protégés par la police, gendarmes payés par le contribuable.


En réalité, ces gens ne font que donner des ordres et ce sont des espions, des faiseurs de révolutions, des faiseurs de guerres, des policiers et les médias qui font le sale travail contre la
population.


Pour avoir des résultats, il faudrait s’en prendre aux exécutants qui sont nos voisins, nos connaissances, nos amis ou la famille.


Sarkozy, Soros et les autres, tous seuls, ils sont rien. Pensez-y !


Pourquoi, à votre avis, Sarkozy donne des primes aux chefs de la police qui ont déjà des salaires très confortables ?


 


P.S. Je pense qu’on ne devrait pas voter pour des personnes mais pour des lois. Il y a un poste de ce style sur c6r, la constitution de la 6ème république (toujours le dernier, je
pense), ou chez plume : La gouvernance :  http://o-pied-humide.over-blog.com/article-peut-on-reprocher-son-accent-a-eva-joly-91952512-comments.html#anchorComment
 , ou sur liesi).

R-Sistons

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
  • Contact

Recherche

Archives

Pages