3 novembre 2010 3 03 /11 /novembre /2010 18:46

;;

[Theatre de l'Opera (Palais Garnier)]

http://www.andreas-praefcke.de/carthalia/france/f_paris_opera_auditorium.htm

 

 

Un post spécial pour agir: Je reçois à l'instant ces deux textes.

Comprendre pour agir (boycott),

refuser l'intolérable: Des budgets militaires fous, l'argent est toujours là pour les banques, et pour la guerre. C'est insupportable ! Alors, réagissons, et vite, le temps presse ! Cela ne changera peut-être pas les choses, mais nous nous serons exprimés. En attendant mieux !! A relayer, bien sûr, et... vite ! Votre eva

 

A l'instant, je capte cette pensée, de l'interprète des Noces du Figaro, ce soir: "L'opéra n'est pas réservé à une élite. C'est l'art de l'instinct, de la sensualité." Vous l'avez compris, je suis une aficionada de l'Opéra... et très charnelle ! Attention ! Oiseau de mauvaise augure, à propos de la modernité que tous nous détestons, Attali ose annoncer que l'Opéra, un jour, n'existera plus, lui aussi, comme les vieux: Trop coûteux ! A la place, un piano et un chanteur. Quoi, tant que ça ? Et pourquoi pas seulement un disque et un chanteur ? Ou un disque seulement... Elle est pas belle, la civilisation du NWO ????

 

 

Signez la Cyber-Lettre adressée aux parlementaires
Refusez le budget militaire 2011

or.jpg
Signez la cyber-pétition en ligne

 

 

IMPORTANT : le vote de l'assemblée est prévu pour jeudi 4 novembre à 15 heures, il reste une journée pour signer !

 

Les caisses sont vides ? Et pourtant, les députés sont appelés à voter le 4 novembre un budget de la Défense de plus de 31 Milliards d'euros (hors pensions).


Ce n'est pas la crise pour tout le monde et tous les budgets. La caractéristique principale du budget de la Défense 2011 est de préparer les guerres de demain par le sacrifice des hommes au profit des équipements sophistiqués et meurtriers. L'arme nucléaire y a encore une fois la part belle.

Ce budget est la conséquence de la réintégration de la France dans le commandement militaire de l'Otan et du vote de la Loi de programmation militaire 2010-2013 qui engloutira ces prochaines années 186 milliards d’euros au bénéfice de la Défense, dont 102 milliards seront consacrés à l’équipement des forces.
Au lieu de servir à préparer la guerre, ces sommes colossales devraient servir à éradiquer la faim dans le monde, assurer un accès à l'eau potable à tous, garantir une éducation partout sur la planète, ...promouvoir la paix.

Le Mouvement de la Paix vous invite à vous mobiliser pour refuser ce véritable budget de guerre.


Pour cela :

  • Signez la cyber-pétition en ligne qui sera envoyée en votre nom aux parlementaires, députés et sénateurs, de votre département - cela ne prend que quelques instants;
  • Faites signer cette pétition autour de vous (en téléchargeant la pétition en un fichier pdf) et renvoyez les signatures au comité du Mouvement de la Paix de votre département ou au siège national du Mouvement de la Paix, Maison de la Paix, 9 rue Dulcie September, 93400 Saint Ouen;
  • Demandez un rendez-vous aux parlementaires de votre département pour les mettre devant leur responsabilité;
  • Faites suivre ce message (en format html) à vos connaissances pour former la chaîne de la paix.

 

 

Boycott: Qu'est-ce qui est vraiment "indigne" et "illégal" ?latuff_Boyco54a3-062c7.jpg

Réponse à Pascal Bruckner, Bertrand Delanoë, Alain Finkielkraut, Bernard-Henri Lévy, Yvan Attal, Pierre Arditi, Michel Boujenah, Patrick Bruel et Cie…

 

«  Le boycott d'Israël est une arme indigne », écrivez-vous ce lundi 1er novembre dans Le Monde. Vous affirmez avec une certitude étonnante que « la Justice française ne tardera pas à confirmer » l’illégalité du boycott. Selon vous, tous ceux qui veulent ainsi aider les Palestiniens à obtenir leurs droits seraient des hors-la-loi. Votre argument ? On ne saurait appliquer ce « type de traitement à la démocratie israélienne ».

Mais comment pouvez-vous appeler « démocratie » un Etat qui s’est construit par la violence, en chassant les Palestiniens de leurs maisons et de leurs terres en 1948 ? Un Etat qui, à toutes les époques, n’a cessé de planifier le nettoyage ethnique :
 
« Nous devons expulser les Arabes et prendre leur place » (David Ben Gourion, 1937).
 
« Les Palestiniens seront écrasés comme des sauterelles, leurs têtes éclatées contre les rochers et les murs » (Yitzhak Shamir, 1988).
 
«  Entre nous soit dit, il doit être clair qu'il n'y a pas de place pour deux peuples dans ce pays. Il n'y a pas d'autre possibilité que de transférer les Arabes d'ici vers les pays voisins - tous. Pas un seul village, pas une seule tribu ne doit rester. » (Joseph Weitz, 1940).
 
« Les Palestiniens n'ont jamais existé. » (Golda Meir, 1969) « Chacun doit bouger, courir et s'emparer d'autant de collines qu'il est possible pour agrandir les colonies, parce que tout ce que l'on prendra maintenant restera à nous… Tout ce que nous ne prendrons pas leur restera. » (Ariel Sharon, 1998)*.
 
Comment pouvez-vous appeler « démocratie » un Etat qui, aujourd’hui encore, refuse le retour des gens qu’il a chassés et continue à voler systématiquement les terres pour s’agrandir tout en prétendant négocier ?

Soyons clair : un Etat colonial, basé sur le vol de la terre et l’expulsion d’un peuple, ne sera jamais une démocratie. Même s’il possède un parlement, même si les voleurs discutent démocratiquement entre eux sur la meilleure façon de voler, ça reste un Etat de voleurs qui règnent par la force.
 
Le boycott est-il illégal ?
 
Absolument pas, puisqu’il vise à assurer le respect du droit. Voici ce qui est réellement illégal…

Avoir chassé les Palestiniens de leur pays en 1948 et refuser leur retour est illégal, affirme l’ONU. Conquérir de nouveaux territoires par la force est illégal. Empêcher les Palestiniens de vivre sur leurs terres, de travailler, d’étudier ou de circuler librement est illégal. Détruire leurs maisons et leurs oliviers est illégal. Emprisonner des enfants de douze ans est illégal. Construire un mur de séparation, voler l’eau et les terres des territoires occupés est illégal. Utiliser des armes au phosphore et au laser est illégal. Bombarder des maisons, des écoles, des hôpitaux, des ambulances, des missions de l’ONU est illégal. Torturer est illégal. Assassiner les dirigeants palestiniens est illégal. Massacrer des défenseurs de la paix dans les eaux internationales est illégal.

Face à ces illégalités, que fait la ministre française de la Justice ? Appelle-t-elle à sanctionner l’Etat qui les commet ? Empêche-t-elle l’importation en France des produits issus de ce vol des terres ? Non, elle attaque ceux qui dénoncent cette illégalité ! Et vous soutenez cette ministre qui bafoue le droit international. Ahurissant !

Vous écrivez : « Nous sommes résolument contre le boycott parce que nous sommes pour la paix. ». Mais le boycott existe déjà ! Depuis soixante ans, les Palestiniens sont boycottés par Israël, et vous ne faites rien contre ça. Puisque les dirigeants israéliens n’agissent qu’en fonction du rapport de forces, le boycott est une arme parfaitement digne pour leur imposer la paix. Comme il le fut contre l’apartheid en Afrique du Sud.

Vous écrivez : « La critique n'a rien à voir avec le rejet, le déni, et, finalement, la délégitimation. » Mais depuis soixante ans, Israël rejette, nie et délégitimise les Palestiniens et ça ne vous indigne pas ?

Vous écrivez : « Céder à l'appel du boycott, (c’est) signifier que la négociation n'est plus dans le champ du possible. » Pas du tout. La solution existe, elle est toute simple, comme vient de le rappeler le musicien juif Gilad Atzmon : « Les Israéliens peuvent mettre fin au conflit en un clin d’oeil : demain matin à son lever, Nétanyahou rend aux Palestiniens les terres qui leur appartiennent ».
 
C’est trop demander ? Dès 1968, les grandes organisations palestiniennes ont elles-mêmes fait de grandes concessions en proposant de former un seul « Etat démocratique, progressiste, non confessionnel dans lequel juifs, chrétiens et musulmans vivront ensemble en paix et en jouissant des mêmes droits. » C’est Israël qui a refusé et refuse toujours, c’est Israël qui s’accroche à son obsession d’un Etat ethniquement pur, réservé aux juifs, et vous ne lancez pas de grands appels contre cela ?

C’est encore trop demander ? Les Palestiniens ont même accepté de se contenter de 22% de leurs terres initiales, et ça encore Israël le refuse, continuant à voler les terres, petit-à-petit, et vous ne faites rien contre cela.
 
En définitive, ce qui est « indigne », ce n’est pas le boycott.
 
C’est votre attitude. Car tout ce que je viens d’écrire, vous le savez et, en le cachant à l’opinion, vous la désinformez. Dans quel intérêt ?

Je crains que la chose véritablement indigne dans votre texte, ce soient vos motivations. Dans mon livre Israël, parlons-en !, j’ai indiqué que les trois plus puissants groupes médiatiques français - Lagardère, Dassault, Bouygues – sont tous trois aux mains de familles richissimes qui font de gros profits avec Israël et lui fournissent ses armes ou ses instruments de colonisation. Alors, si un artiste ou un intellectuel français ose s’opposer à ces groupes et dire la vérité, adieu carrière, adieu fortune ! Comme disait Bertolt Brecht : « Déplaire aux possédants, c'est renoncer à posséder soi-même. »

Ceux qui vous lisent, ceux qui vous écoutent, auront toujours intérêt à se poser la question fondamentale : « Quels sont les intérêts derrière ce discours ? »


* Sources des citations : Michel Collon, Israël, parlons-en !, Couleur Livres, Investig’Action, Bruxelles, 2009, pages 297-299.

Image : Latuff
 
http://www.michelcollon.info/Boycott-d-Israel-qu-est-ce-qui-est.html

                                           http://globaleconomicanalysis.blogspot.com/2008/06/tent-city-usa.html
[tent-city-view-from-france.png]
Il ne paraît plus d'articles sur ce phénomène,
pourtant il existe, il est en expansion,
voici les villes de tentes,
c'est le "rêve américain":
Si l'on réussit, tout va bien,
les autres sont abandonnés à leur sort !
Cruelle société qu'on veut implanter en France,
ne doutons pas du rejet final ! eva
.

La “tent city” de Sacramento: on ferme


21/03/2009 - Bloc-Notes

Il y a 2 commentaire(s) associé(s) a cet article. Vous pouvez le(s) consulter et réagir à votre tour.

C’est un phénomène qu’on se garde bien de promouvoir par les moyens habituels et abondants de la communication. Les “tent cities” prolifèrent autour des grandes villes US, dans ces temps difficiles et selon un processus habituel aux USA, de dévastation sociale dans un système qui ne se préoccupe guère d’intervenir à ce niveau. Bernd Debusmann, de Reuters, écrit le 19 mars 2009, – dans un texte, sur lequel nous reviendrons, par ailleurs consacré à l’augmentation vertigineuse des ventes d’armes aux USA:

«Tent cities for the homeless have expanded outside a string of American cities, from Sacramento and Phoenix to Atlanta and Seattle, for people who are living the American dream in reverse. First they lose their jobs, then their health insurance, then their homes, then their hopes. The encampments are reminiscent of Third World refugee camps.

»Often former members of the middle class, tent dwellers’ accounts of their plight to television cameras have a common theme: “I never thought this could happen to me.” Unlike the victims of Katrina, the 2005 hurricane that destroyed much of New Orleans, many of the newly-poor are white.»

Une décision vient d’être annoncée à Sacramento, également présentée par Reuters le 20 mars 2009: on va ferme la “tent city” autour de la capitale de Californie, Etat où le chômage officiel (qu’il faut majorer de pas loin du double pour approcher de la réalité) atteint 10,4% en février. L’argument principal donné pour cette opération est, de façon très explicite, l’image politique très défavorable que donne l’existence de ce phénomène; l'intervention pressante du gouverneur de la Californie, Arnold Schwarzenegger, auprès du maire de Sacramento, ville qui est en plus le siège du gouvernement et du Congrès de l'Etat, a joué un rôle important dans la décision. (Le texte, sur le site de Reuters, est présenté avec une photo du camp dont le principal sujet est un drapeau américain hissé au bout d’une longue branche d’arbre transformée en une hampe approximative mais néanmoins patriotique. On ignore si l’installation du drapeau est une initiative des habitants de cette “ville”, ou des autorités alors que l’attention des médias se porte sur elle.)

«The mayor of California's state capital unveiled plans on Thursday to shut down a sprawling “tent city” of the homeless that has drawn worldwide media attention as a symbol of U.S. economic decline.»

Un texte d’AP du 21 mars 2009, repris à partir d’informations du quotidien Sacramento Bee, donne d’autres précisions sur les conditions de la “publicité” faite autour de la “tent city”, en relation avec les conditions économiques et le statut international des USA à cet égard.

«A tent city that sprang up in the California state capital of Sacramento and became a symbol of the country's desperate economic plight is to be closed within three weeks, the Sacramento Bee reported on Friday. […]

»The makeshift settlement got international attention last month when TV chat queen Oprah Winfrey filmed a segment at the site showing the deplorable conditions, with people living without running water, electricity or toilets. Though the camp was seen as a stark illustration of the impact of the housing crisis, local reports have noted that most of its occupants have been homeless for years and that only a handful are people who have recently lost their jobs and homes due to the current economic crisis.»

 

Ce phénomène accentué en temps de crise économique, mais existant pourtant en l’état endémique dans la plupart des pays, développés ou pas, dans les zones urbaines, est extrêmement sensible aux USA. Il y est traditionnellement très fortement développé, témoignant en cela du manque d’infrastructures sociales pour les déshérités. (On avait pu constater la chose lors de l’ouragan Katrina, où l’aide sociale et infrastructurelle apportée aux rescapés de l’ouragan fut chaotique, sinon inexistante.)

Il est caractéristique, mais bien sûr fort peu surprenant, de constater combien la réaction des autorités est fonction de la communication, c’est-à-dire de la publicité de la chose, par rapport à la réputation de puissance des USA et à la stabilité de son corps social, – et cette réaction présentée pour ce qu'elle est. Il s’agit d’une attitude structurelle des élites US, basée sur une communication de masse pour imposer une réalité de propagande favorable au modèle américaniste. (L’anecdote de la photo du drapeau, qui trahit la préoccupation, par le choix du sujet, de faire croire et penser que le patriotisme concerne même les SDF et les déshérités malgré leur situation sociale, fait partie de cette même attitude. On y trouve même la symbolique patriotique renvoyant à l’image d’un camp militaire plus ou moins approximativement retranché, comme si la crise économique était perçue comme le résultat d’une attaque extérieure, hostile, sans rapport bien entendu avec les vertus nombreuses du système, – au contraire, mettant en danger ces vertus.)

Il y a, en plus, un facteur historique particulièrement préoccupant. L’un des aspects sociaux de la dévastation de la Grande Dépression fut l’existence, fortement visible et documentée par la presse, des “Hoovervilles” (surnom donné par dérision à partir du nom du président Hoover) autour des grandes villes, c’est-à-dire de bidonvilles développés par les sans-logis et les déshérités de la crise. Cette publicité fait historiquement partie de la symbolique de la Grande Dépression. L’intervention contre la “tent city” de Sacramento, avec reclassement annoncé à grand renfort de publicité, entre dans le cadre de la guerre de communication pour tenter d’écarter toute analogie trop pressante, surtout du point de vue social, avec la catastrophe des années 1930-1933.

 

Mis en ligne le 21 mars 2009 à 07H00

 

http://www.dedefensa.org/article-la_tent_city_de_sacramento_on_ferme_21_03_2009.html

 

 

Ils sont tous devenus fous !

Dépister les délinquants dès l'âge de 2 ans !

 

enfant-prison_400.pngAujourd’hui, le secrétaire d’état à la justice, Jean-Marie Bockel, a remis un rapport sur la délinquance des mineurs où il préconise un dépistage des troubles du comportement vers l’âge de 2-3 ans. Il faut dire que celui-ci est un transfuge socialiste blairiste qui a vendu son âme au sarkozisme pour un strapontin sous les ors de la république et qu’à la différence d’Eric Besson, il a du mal à faire parler de son action ministérielle.

 

C’est un vieux rêve de la droite que de repérer les vilains délinquants dés leur prime enfance. Une façon de dire qu’on ne devient pas délinquant à cause de mauvaises conditions de vie mais qu’on naît ainsi, surtout si on est issu d’une famille pas comme il faut. Vous savez, ces plus ou moins basanés qui n’ont pas compris qu’ils faisaient partie d’une France hautement policée et civilisée.

 

La proposition de Jean-Marie Bockel surprend à plus d’un titre. D’abord, il est étonnant que le ministre de la santé ne soit pas associée à cette proposition puisque on parle ici de psychopathologie relevant de la pédiatrie et de la psychiatrie. Il faudrait rappeler au secrétaire d’état qu’existent les services publics gratuits de la PMI et de la santé scolaire ainsi que les secteurs de pédopsychiatrie, les CAMSP et les CMPP qui sont chargés du dépistage et du traitement des troubles du développement de l’enfant en particulier les troubles du comportement. Or, ces services sont les parents pauvres de la santé publique et souffrent d’un manque de moyens chronique voulu par les politiques de droite ces dernières années.

Et puis, il y a de quoi être inquiets. Si on veut faire un dépistage de ces troubles, à qui va-t-on confier cette tâche ? A des directrices de crêche ou de jardins d’enfants ? A des enseignants de maternelle ? Aux infirmières scolaires ?

Sur la base de quels signes, de quels critères ? J’imagine déjà qu’il faudra remplir un questionnaire avec cases à cocher ou mention à entourer:

 

 

·        « Dit-il(elle) des mots grossiers ou vulgaires à ses camarades (genre casse-toi pauvre con !) » 

·        « Invite-t-il des gens à venir se battre avec lui ? (descend un peu l’ dire si t’es un homme !)»

·         « Menace-t-il ses camarades (en désirant les pendre à un croc de boucher) ? »

·        A-t-il des tics nerveux quand il se sent pris en défaut, qu'il s'impatiente ou quand il contient sa colère? (mouvements d’épaule, crispation des doigts, regards fuyants, sourires crispés comme chez le sujet ci-dessous)

 

 


 

 

Sur le plan scientifique, la proposition Bockel se fourvoie comme on peut le lire dans un cours de pédopsychiatrie de la faculté de médecine de l’université d’Angers.

 

 

Comportements agressifs chez le jeune enfant

 

Les comportements agressifs ne sont pas pathologiques en eux-mêmes; ils sont nécessaires à l’évolution de l’enfant. C’est grâce à l’expression de son agressivité que l’enfant s’affirme face à autrui comme un sujet, lieu de désirs et de volonté, et qu’il conquiert les limites de son Moi et de sa propriété (ses jouets, sa chambre, etc.). L’absence de sens de la propriété peut être pathologique (indistinction entre soi et les autres), comme l’est un sens de la propriété exagéré (trop grande jalousie fraternelle, vols, etc.).

 

-         Les violences

 

Ces comportements en réponse à une frustration sont banaux entre 1 et 4 ans. Ils sont plus fréquents chez les enfants actifs et hypertoniques et chez les garçons. Malgré leur banalité, il faut signaler les problèmes d’adaptation qu’ils posent dans les collectivités d’enfants, crèches ou maternelles (en particulier quand l’enfant mord), alors qu’ils sont en général beaucoup mieux tolérés dans le milieu familial.

L’erreur la plus couramment commise face à ces comportements est d’y répondre sur un mode analogue : mordre l’enfant qui mord, frapper celui qui donne des coups. Cela peut entraîner un cercle vicieux d’agressivité réciproque et de désir de vengeance, ou angoisser l’enfant en alimentant ses fantasmes de châtiment et de culpabilité.

Au-delà de 4 ans, l’enfant a habituellement acquis de nouveaux moyens de s’affirmer et de réagir à la frustration, en particulier grâce à la maîtrise du langage. La persistance de violences est le signe soit d’une immaturité du Moi - c’est le cas d’enfants ayant souffert d’une carence affective précoce) soit d’un déficit instrumental ou sensoriel qui empêche l’enfant d’accéder à de nouveaux modes d’expression - c’est le cas des enfants souffrant de retard de langage, de surdité, etc.

 

La vérité de cette proposition, c’est qu’on veut faire des enfants des adultes en miniature censés savoir se tenir en société dés leur plus jeune âge. A deux ou trois ans, les enfants savent à peine parler, ne comprennent pas les questions commençant par « pourquoi ? », ne se repèrent pas dans le temps et dans l’espace et on voudrait qu’ils sachent que derrière tout adulte se cache un policier en puissance prêt à les réprimander au nom de la loi s’ils ne se tiennent pas à carreau !

 

Ainsi, on souhaite que dés l’enfance, la moindre velléité de rébellion, d'affirmation de soi soit étouffée dans l’œuf.

A deux ou trois ans, un enfant doit apprendre qu’à l'adolescence, il ne bloquera pas son lycée lors d’une grève, encore moins une raffinerie ou un dépôt de carburant à l'âge adulte et surtout ne pas remettre en cause l’ordre UMP en dehors des cadres fixés à cet effet.

 

J'imagine qu'Estrosi, Bertrand et Hortefeux vont rivaliser pour proposer des caméras de surveillance dans les maternelles, et que Jean-François Copé déposera bientôt une proposition de loi pour doter chaque crêche d'un policier référent formé en pédopsychiatrie, style gros bras en blouse blanche armé d'une seringue de tranquillisant pour animaux. On frise alors le ridicule comme dans l'excellent sketch de Dieudonné sur une institutrice complètement dépassée par des enfants de 6 ans qui en paraissent 25 et le dresseur d'ours appelé en renfort dans les écoles. (A voir ou à revoir à la fin de l'article)

 

Ainsi, quand l’ordre politique se mêle de tout, même dans une forme soft faite (pour l’instant) de gardes à vue, de fichiers d’ADN et de signalements d’enfants de 2-3 ans à risque, c’est le totalitarisme.

 

(suite ici, vidéo Dieudonné institutrice)

 

http://miltondassier.over-blog.com/article-depister-les-delinquants-des-l-age-de-deux-ans-60244299.html

 


 

L’Affaire Sakineh
 
Extraits. Sarko Sioniste et sa clique d’agents sionistes BHL Médias et consorts droits de l’hommiste de la braguette utilisent une affaire de CU - adultères et complicité de meurtre par une femme iranienne - pour faire pression sur le nucléaire iranien. Une diplomatie d’alcôve même pas digne d’une République bananière et certainement pas digne de la France.. Quel est l’homme politique soucieux avant tout de l’avenir du peuple et du pays qui va se lever et dire STOP à cette Sarko Infamie ?
 
La SarkoChienlit Sioniste Et Sa «Diplomatie» De CU : L’Affaire Sakineh = «Touches Pas A Ma Braguette» !
 
Selon la Pravsa Sarko Sioniste du marchand d’armes/de mort Dassault, Le Figaro.fr, Sarko Sioniste aurait directement menacé l’Iran de représailles faisant de l’affaire Sakineh - une affaire de CU qui a mal tourné avec adultères et implication dans le meurtre de son mari - une affaire politique personnelle dans laquelle il implique directement la France.

« Nicolas Sarkozy aurait ainsi personnellement appelé Téhéran mardi. «Il a fait savoir aux autorités iraniennes qu'il faisait de l'affaire Sakineh une affaire personnelle. Et que si l'on touchait - ce sont ses mots dans la conversation que nous avons eue hier soir - à un cheveu de Sakineh, cela interromprait ipso facto tous les dialogues aujourd'hui en cours. »(Le figaro en ligne 03/11/2010 rapportant les propos de l’agent sioniste BHL) «

Qu’il y ait aux Etats Unis plusieurs Américaines qui attendent leur exécution dans les couloirs de la mort ne suscitent guère le même enthousiasme de la part de ces « droits de l’hommiste » qui ont l’indignation sélective surtout au niveau de la braguette.

Qu’il y ait des milliers de femmes ici même qui subissent des violences conjugales entraînant parfois la mort pour certaines ne semble pas non plus susciter leur courroux et leur mobilisation.

La peine de mort doit être combattue partout et surtout pas politisée à des fins de propagande guerrière.

Faire de l’affaire de CU de Sakineh une affaire d’état prouve s’il en était encore besoin à quel point la France est tombée bien bas en matière de diplomatie. Ceux à Tel Aviv au ministère des affaires étrangères qui ont concocté cette campagne anti iranienne doivent bien rire. Pousser ainsi la France au pire du ridicule et de la nullité en matière de diplomatie sur la scène internationale est très certainement aussi un acte de « vengeance qui se mange froid « contre un pays qui a osé, alors dirigé par De Gaulle, défier le Sionisme, et qui l’a de nouveau défier avec Villepin lorsque la France a dit NON à la guerre en Irak, une guerre commanditée par Tel Aviv de même que celle à venir contre l’Iran dont l’affaire Sakineh n’est qu’un élément de diabolisation parmi tant d’autres.

Objectif : faire accepter par l’opinion publique française le bien fondé d’une attaque militaire contre l’Iran, Américaine ou Israélienne ou les deux, encore plus probable suite à la victoire des Républicains aux élections de mi termes aux USA.

La France doit-elle se laisser manipuler aussi grossièrement en utilisant une affaire de CU pour presser l’Iran d’accepter l’inacceptable à savoir de renoncer à son DROIT à enrichir de l’uranium sous contrôle strict de l’AIEA ?

Faire de l’affaire de CU Sakineh - une affaire d’adultères et de complicité de meurtre - un symbole de la Liberté de la Femme est particulièrement méprisant pour les femmes et la transformer en affaire d’état tout simplement un scandale !

Quel est l’homme politique soucieux avant tout de l’avenir du peuple français et de la France qui va rapidement se lever et dire STOP à cette Sarko Infamie ?


http://www.planetenonviolence.org/La-SarkoChienlit-Sioniste-Et-Sa-Diplomatie-De-CU-L-Affaire-Sakineh-Touches-Pas-A-Ma-Braguette-_a2309.html

 

Eva: Sarkozy, principal agent du sionisme international, et pour lui complaire, se fait l'avocat de cette infâmie suprême: Entraîner la France gaullienne, et le monde, dans l'attaque d'un pays qui ne menace personne, au risque de l'apocalypse nucléaire et de la fin de l'humanité. Alerte ! Cet homme est dangereux, c'est un irresponsable, il va nous conduire tous droit dans le mur, simplement pour obéir aux injonctions des apprentis sorciers de la planète ! 

 

otan-criminel-mondial1.jpg?w=234&h=300

 http://socio13.wordpress.com/2010/10/12/l%E2%80%99otan-et-la-legalite-internationale-par-monique-et-roland-weyl/

.

 

Après avoir mis le doigt dans l’engrenage avec le retour de la France dans l’OTAN, Nicolas Sarkozy - qui vient de signer un accord de défense avec la Grande-Bretagne incluant la dissuasion nucléaire - y met carrément le bras.

Il scelle ainsi la fin de notre indépendance militaire, et donc de notre raison d’être en tant que nation libre. Cinq présidents avant lui - de droite comme de gauche - avaient pourtant défendu avec âpreté ce pré carré de la puissance française, car ils savaient que par-delà les différences partisanes c’était la condition absolue de notre indépendance.

En mettant en commun notre recherche avec un pays totalement dépendant des Etats-Unis pour sa dissuasion nucléaire, le président de la République met en danger l’indépendance scientifique de notre force de dissuasion. Sous couvert de rationalisation des moyens, cet accord de défense fait in fine de la France une succursale de la politique étrangère américaine.

Dans quelques jours, nous allons célébrer le 40e anniversaire de la disparition du Général de Gaulle. J’espère que Nicolas Sarkozy ne lui fera pas l’affront d’aller se recueillir sur sa tombe, alors qu’il démolit méthodiquement son héritage.

Nicolas Dupont-Aignan

Député de l’Essonne et président de Debout la République

Source : http://www.debout-la-republique.fr/L-engrenage-de-la-soumission.html

 

 

Eva: Effrayant ! Ce parvenu, ce tout petit, cet homme qui a suscité une dizaine d'ouvrages de spécialistes sur son état mental, a pris en otage la France et ses habitants ! Il se conduit en despote, il fait ce qu'il veut de notre pays comme s'il lui appartenait, détruisant toutes ses traditions, le vendant pour un plat de lentilles, il assassine le modèle social, il ruine son indépendance en offrant la France qui ne lui appartient pas à ses maîtres anglo-saxons et israéliens, c'est un acte de haute trahison qui relève de la Justice ! Réalise-ton l'horreur de ce qui se passe actuellement ?


 

Manifestation intersyndicale à Marseille pour les retraites le 24 juin 2010

http://www.ladepeche.fr/article/2010/07/20/876445-Retraites-la-CFE-CGC-se-joint-a-l-action-du-7-septembre-unite-syndicale-totale.html

 

Le piège d'un syndicalisme rassemblé

 

 

 

  • Vous trouverez dans le lien ci-dessous , une déclaration du front syndical de classe.
 Qui met en avant le piège de cette alliance molle au sommet et propose au contraire un renforcement de la base pour atteindre notre objectif, faire plier ce gouvernement sur la casse de notre modèle social  !!!
 
 
 
  • Vous trouverez ci-dessous un article de Serge Halimi, directeur du "Monde Diplomatique".
 
 
 
  • Le site de contre-info, avec le point de vue de l'économiste américain: Mark Weisbrot

Contre Info est un excellent site, dont l'auteur traduit en français des articles de la presse internationale, souvent fort pertinents.

L'un des derniers est signé d'un économiste américain, Mark Weisbrot, co-fondateur du Center for Economic Policy and Research, un think tank américain qui compte à son conseil d'orientation des pointures de la taille de Robert Solow ou Joseph Stiglitz.

A contre courant du cliché qui vouidrait que la totalité de la planète se moque des irresponsables grévistes  français, Weisbrot titre sur le fait que les grévistes français rendent à la planète un service collectif (the French are fighting for all our benefits).

 
 
 
  •  Pour mémoire deux autres sites.
Le " 7 septembre", lancés par 750 syndicalistes déterminés à ne pas se coucher devant la régression.
Puis "le portail des luttes "qui permet aussi de soutenir financièrement les travailleurs en lutte.
 
 
.
.
Retraites: Choix de société
 

La France "en faillite" est la 3eme destination pour les millionnaires dans le monde. Nous sommes la cinquieme puissance mondiale. Tous le monde nous envie !!!

.
  http://jeremyfr.blogspot.com/2010/05/que-diable-entendons-nous-la-retraite.html
dessinretraite.gif

 

1) les retraites complementaires

http://www.wat.tv/video/filoche-sur-reforme-retraites-2w6vx_2w6uv_.html

 

2) 4 videos d'un inspecteur du travail qui explique ce que sont reellement les retraites et leur financement

http://www.dailymotion.com/video/xdn0qr_conference-gerard-filoche-28-avril_news

http://www.dailymotion.com/video/xdn0wf_conference-gerard-filoche-28-avril_news

http://www.dailymotion.com/video/xdn3pf_conference-gerard-filoche-28-avril_news

http://www.dailymotion.com/video/xdn3u3_conference-gerard-filoche-28-avril_news

3) L'article d'un économiste et d'un chercheur

4) L'article d'un autre économiste dans le journal "le monde"

5) Les deficits sont fabriques

6) Le proprietaire d'une des agence de notation (fitch via sa holding fimalac) qui menace de degrader la france de sa note est un . . . francais !(Marc Ladreit de lacharriere) qui fait partie du carnet d'adresse du premier ministre.(http://www.lexpansion.com/economie/les-reseaux-de-francois-fillon_19546.html)

.
.

riot.png

Permis de tuer pour l'Union Européenne
Un article qui soulève la question du rôle de l'Armée aujoud'hui: Au service de la Nation, ou du monde de l'argent ? On comprend mieux le désir de remplacer les soldats du peuple au service de la Nation, par des miliciens seulement appâtés par le gain.  Terrible ! Eva  R-sistons
« La mort n’est pas considérée comme infligée en violation de cet article dans les cas où elle résulterait d’un recours à la force rendu absolument nécessaire […] pour réprimer, conformément à la loi, une émeute ou une insurrection. […] Un Etat peut prévoir dans sa législation la peine de mort pour des actes commis en temps de guerre ou de danger imminent de guerre […].»
Traité de Lisbonne, titre VII, article 72 (7)
Extraits: Le texte qui suit nous vient d’Allemagne. Là-bas, beaucoup de personnes sont manifestement tout à fait conscientes de ce que l’UE n’est ni un projet de paix ni une structure axée sur les idées de liberté, d’Etat de droit et de démocratie. Et la majorité des Allemands préférerait sortir le plus vite possible de l’UE et passer d’une oligarchie des partis et d’un centralisme bureaucratique à une démocratie directe
La transformation de la Bundeswehr d’une armée défensive destinée à la protection de la population en une armée soumise à l’économie et prête à intervenir dans le monde entier ne traduit pas toute la vérité. La Bundeswehr prévoit également d’intervenir à l’intérieur du pays dans un but dont les militaires et les politiques en charge de la Défense préfèrent ne pas parler, celui de protéger les riches et les grands groupes fraudeurs du fisc contre la population qui, elle, paie ses impôts
suite ici :

Partager cet article

Repost 0

commentaires

ritapitton 04/11/2010 11:05



Bonjour Eva ,


Géniale ton idée de faire signer cette pétition du Mouvement pour la paix contre le budget militaire 2011  . Je l'ai signée et j'essaierai de faire d'autres signer aussi .


Oui il y a toujours de l'argent pour les armes et les banques !! c'est des fous des armes et de la guerre . Nucléaire en plus !!


Par nos signatures ils sauront que nous ne sommes pas des veaux .


Force et puissance dans ton travail sous la protection du Très Haut de PAIX et d'AMOUR  !!


Rita


 



R-Sistons

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
  • Contact

Recherche

Archives

Pages