11 mai 2010 2 11 /05 /mai /2010 21:17
                              prison-bebes.jpg
Notre ami Laplote a fait ce dessin à ma demande, merci à lui ! Eva
 
 
Conditionnements, manipulations,
société dictatoriale,
la France des Non-Droits de l'Homme.
Par eva R-sistons
 
Amis Lecteurs,
 
On se fout de nous ! Moi je n'ai jamais autant grelotté que depuis qu'on nous parle en permanence de réchauffement climatique ! La manipulation des citoyens, le conditionnement permanent, ça suffit ! Les Médias, ras-le-bol !
 
On ne parle que de Franck Riberi, hé, il est Musulman ! Quel déferlement médiatique ! Même chose pour les prêtres-pédophiles, en se gardant bien de parler des rabbins-pédophiles, pas moins nombreux ! Et on absout Polanski, ou Frédéric Mitterrand, bien en cour ! Tiens, au fait il a enlevé la photo, très sulfureuse, de son bureau, sur Wikipedia, je regrette de ne pas l'avoir enregistrée ! Et haro sur la burka des femmes-fantômes (vous en avez vu une, vous ?), ou du mari polygame (dénoncé par les Musulmans eux-mêmes !) ! Pratique, le voile, pour masquer le passage incognito de Grenelle 2 qui irrite les écologistes, ou le charcutage électoral assorti d'un anti-démocratique scrutin excluant le trouble-fêtes FN, et bien sûr toutes les mesures anti-sociales ! On détricote toutes les conquêtes de nos ancêtres, du CNR, et les Médias sont aux abonnés absents ! Et par exemple, est-ce qu'on entend le Nouvelobs de "gôche" hurler contre l'intolérable ? Non, il préfère censurer les hurleurs comme moi... pff !
 
Allons, pleins feux sur la burqa (en utilisant d'ailleurs un mot impropre), on stigmatise en permanence la communauté musulmane et on nous apitoie en permanence sur les malheurs des seules victimes juives de la Shoah (en oubliant au passage le prix payé par les 50 millions de sacrifiés des guerres décidées par les Financiers anglo-saxons ou juifs, ou en minimisant le drame de l'esclavage §), avec des Marie Drucker on célèbre les "héros" américains en 44 ou ailleurs, et on fait silence sur les vingt millions de Russes qui ont donné leur vie pour nous épargner la barbarie nazie, on fustige les Chinois qui défendent leurs intérêts en Afrique avec leurs agents commerciaux, et on se tait sur les bombardements américains tous azimuts pour préserver leur insolent mode de vie..
 
Et le comble, maintenant, on présente le sauveur N°1 des Grandes banques sur le dos des peuples, Strauss-Kahn, comme le "sauveur de... l'Europe" (C dans l'Air) , le bon Samaritain qui "distribue des prêts" pour tirer d'affaire les peuples (FR2), alors qu'il les asphyxie socialement ! Mais on a perdu la tête ! Et on gobe tout ça ? On est des super veaux, alors ! Le Gl de Gaulle doit se retourner dans sa tombe !
 
Délinquants dès le berceau...
 
La première mesure de Sarkozy 1er, avant même le bouclier fiscal et l'aménagement de ses avions présidentiels en super palaces, fut la loi pour protéger ses amis en col blanc quand il leur vient à l'esprit de truander leur prochain; et voici que maintenant notre Big Boss s'en prend aux délinquants... nouveaux-nés des quartiers moins bien lotis que ceux de ses copains-coquins ! Bonnes gens, faites fortune, montez au firmament de la politique, et vous serez absous peut-être pas devant l'Eternel, mais au moins devant la Justice des hommes ! Mais si vous êtes né du mauvais côté, ou si vous n'avez pas la mentalité d'un Tapie, alors vous serez catalogué dangereux, fiché dès le berceau, stigmatisé (au moins autant que les Musulmans), écarté des Allocations familiales, promis à la garde à vue et même à vie ! C'est la France des Droits de l'Homme, ça ? Même pas ceux des bébés ! Mais dans quel pays vivons-nous ?
 
Pour la petite histoire à défaut de la grande, je viens de recevoir aujourd'hui un courriel d'un fils de Général (Et alors ! Je suis moi-même la petite-nièce d'un Médecin-Chef des Armées, savant tellement décoré que la Suisse a dû inventer une médaille pour lui) qui me disait ceci (c'est son analyse, et de plus en plus de gens la partagent, on se demande pourquoi !) : " Madame, re-bonjour. Tout d'abord, pour répondre à votre question, j'apprécie à sa hauteur votre courage dans cette période où s'est installée une dictature sioniste qui bafoue nos libertés les plus élémentaires. La Presse est entièrement aux mains du même lobby, et récite les ordres du pacte americano-sioniste en choeur. Tous les Ministres prennent leurs ordres du CRIF (eva: On apprécie les résultats, en politique comme dans les Médias !). En ce qui me concerne, et au regard de mon parcours et de ce que j'ai vécu, il y a déjà longtemps que je suis édifié sur la pourriture de nos "élites" qui (..) peut se résumer à ces quelques mots: "présidé par des traîtres, géré par des traîtres et administré par des traîtres". La France est maintenant une coquille vide".
 
Cette France-là, allons-nous la tolérer longtemps ? Sur un forum où l'on évoquait la question de prendre les armes, je répondais: Non, copions Gandhi, c'est très efficace aussi, et sans effusion de sang. Comme dit le formidable blogueur ASPETA, "pensons (soyons créatifs, actifs, réactifs) au lieu de dépenser". N'alimentons pas le Système assassin ! Le fruit de notre consommation, il l'utilise contre nous, dans les guerres, et pour accroître quelques fortunes insensées, scandaleuses.
 
Pour nous, simplicité de vie ! A nos jardins, ou trouvons-en, à nos achats (seulement nécessaires) à Emmaüs ou dans les vide-greniers, ou lançons-nous dans la récupération, et vous verrez si nos tortionnaires vont se sucrer longtemps sur notre dos ! Vous avez vu les milliards qu'ils sortent instantanément de leurs coffres-forts pourris pour sauver leurs copains-coquins banquiers ou le Système ? Jamais rien pour les plus démunis ! Et sus à la classe moyenne... elle doit disparaître !
 
Via les Médias aux ordres, censeurs de la Vérité (voyez ce qui m'est arrivé ici, merci le Nouvelobs http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/article-le-nouvelobs-anti-democratique-a-censure-le-blog-d-eva-et-d-autres-50133644.html, mon blog supprimé sans préavis !), nous assistons à une véritable guerre des riches contre les pauvres, des nantis contre les classes moyennes. Et nous devrions applaudire à notre mort programmée ?
 
Non, mais faisons-le avec les armes de l'intelligence, de la créativité, de la solidarité entre les peuples, et vite. Il y va de notre avenir, de celui de nos enfants, et de l'espèce humaine.
 
Eva R-sistons plus que jamais à l'intolérable.
 
§ J'y reviens bientôt, je prépare un dossier spécial sur l'esclavage, la traite des Noirs, qui pour nos Médias sionistes n'a pas autant d'importance, évidemment, que la Shoah, encore elle. La vie du peuple "élu" vaut sans doute mieux que celle des citoyens noirs !!!! C'est pas du racisme, ça ? "Mépris" sous-jacent des Noirs, stigmatisation des Musulmans. Le compte est bon. Que fait la Ministre de la Justice ? Ah, elle prépare une loi pour criminaliser ceux qui dénoncent l'intolérable, le sionisme militaro-financier qui nous concocte un joli feu d'artifice nucléaire avec les cow-boys anglo-saxons. Et que font les Zélus ? Tous vendus ? Notre monde a décidément perdu la tête.... 
 
Après l'étoile jaune, l'étoile verte ? 
Par eva R-sistons à l'intolérable
 

180px-Etoile-Jaune-IMG_0942.jpg180px-Etoile-Jaune-IMG_0942.jpg

http:// fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89toile_jaune 

    

  Cette question des bébés délinquants est grave. Car en fait, c'est une nouvelle manière, dans le cadre des politiques sécuritaires, de stigmatiser et de pousser au choc de civilisation, c'est une nouvelle façon de s'en prendre aux populations en difficulté, notamment des quartiers dits "sensibles", pour les "fliquer", les suivre, les ostraciser, les mettre à l'écart. Nouveau boulet pour certains jeunes: Nés dans des familles éprouvant des difficultés, subissant des discriminations, etc, et maintenant cette nouvelle stigmatisation. En France, il y a désormais des "Elus", des privilégiés, et des pestiférés... A quand, par exemple, l'étoile verte ?  Et ceux qui ont porté l'étoile jaune tolèreraient cela, et même s'y associeraient - tout en s'apitoyant sur leurs propres malheurs en 40 ? Un nouveau paradoxe !  

  La stigmatisation, aujourd'hui, des citoyens musulmans est insupportable. Elle rappelle des temps effroyables, où l'on dénonçait, ostracisait, puis parquait et même exterminait ceux qui ne plaisaient pas - à l'époque les Juifs. Ce temps est heureusement révolu. Pour les Juifs. Mais n'est-on pas en train, justement, de remplacer une stigmatisation par une autre, tout aussi intolérable ? Et horreur suprême, ne serait-ce pas en partie sous la pression de ceux qui ont été, jadis, victimes des discrimations et de la haine raciste et meurtrière ? Si c'est le cas, il est grandement temps de réagir. J'en appelle aux citoyens juifs fidèles à l'enseignement de la Torah, imprégnés des préceptes divins, pour dénoncer l'intolérable en gestation. Avant qu'ils ne fassent les mêmes dégâts - encore pires et irréversibles à l'heure du nucléaire ! 

  D'ores et déjà, nous devons prendre conscience du nouveau péril qui guette l'Europe: Celui de la dangereuse stigmatisation des citoyens musulmans, et plus généralement, des plus défavorisés socialement. La paix sociale est menacée : Par la stigmatisation de certains individus, on dresse les citoyens les uns contre les autres. 

  Les Juifs qui ont été victimes de ces atrocités, ne devraient-il pas, eu égard à leur vécu, prendre la tête de la croisade contre ce nouveau racisme porteur de tant de menaces  ?  

  La cécité, l'autisme, ne sont plus de mise. Et l'hypocrisie aussi. Bref, l'heure des révisions radicales sonne. Dans la manière de voir l'autre, dans la manière de l'appréhender, de le traiter.

  La réponse à ces questions est lourde de conséquences. Pour le bien vivre ensemble... et bien davantage !

  Eva R-sistons aux intolérables discriminations

     http:// r-sistons-actu.skynetblogs.be/post/7882784/apres-letoile-jaune-letoile-verte

   

 
                                                Police-garde-a-vue-j.jpg
  
 
Collectif « Pas de zéro de conduite pour les enfants de trois ans »

Information aux 200 000 signataires de l’appel – mars 2010

 

 

« Pasde0de conduite »

vous invite à son 3e colloque scientifique et de société

« Les enfants au carré ?

Une prévention qui tourne pas rond ! »

 

Prévention et éducation plutôt que

prédiction et conditionnement

Samedi 19 juin 2010

Palais de la Mutualité –

 

 

Programme et bulletin d’inscription sur

http://www.pasde0deconduite.org/IMG/pdf/programme_colloque_pasde0deconduite_19juin2010.pdf  

 

  

Argumentaire

Il y a quatre ans les pouvoirs publics tentaient de désigner, dès la crèche et l’école maternelle, les bébés supposés devenir délinquants.

 

Aujourd’hui encore, face aux difficultés des enfants et des familles, les réponses stigmatisantes et coercitives sont privilégiées:

• Les mesures de contrôle et de surveillance des parents en difficulté sont renforcées.

• Le secret professionnel dans le cadre de la prise en charge des familles est mis à bas au titre de la loi de prévention de la délinquance de 2007.

• Les mineurs sont fichés : avec le fichier base-élèves, le parcours scolaire de tous les enfants sera conservé pendant 35 ans ; et dès 13 ans les mineurs qui seront a priori soupçonnés de vouloir commettre un acte répréhensible seront inscrits dans le nouveau fichier Edvige.

• La suppression du Défenseur des enfants est annoncée, au moment des célébrations du 20ème anniversaire de la Convention internationale des droits de l’enfant.

 

Cette volonté de contrôle de l’enfance se manifeste également dans la mise en place de certaines pratiques professionnelles. Le projecteur n’est plus braqué seulement sur le dépistage prédictif des jeunes enfants turbulents. La focale s’est élargie à tous les enfants à travers des programmes dits de "promotion de la santé mentale" dès 24 mois. Est-ce compatible avec une prévention psychologique globale, prévenante, humanisante et éthique ?

 

Depuis 2006 le collectif Pasde0deconduite a engagé une réflexion sur les questions de politiques et de recherche en prévention psychologique, soin et éducation.  Colloques et publications ont démonté les fondements prétendument scientifiques des approches déterministes de la prévention.

 

Ce 3ème colloque Pasde0deconduite explore les écarts respectifs qu’il y a entre prévention et prédiction, éducation et conditionnement.

 

Il s'agit notamment de :

 

• Mieux comprendre les hiatus entre prévention et  évaluation des comportements des enfants.

• Préciser en quoi l’accompagnement vers la socialisation est d’une autre nature que les apprentissages précoces de conduites adaptatives.

• Analyser les méthodes, leurs fondements théoriques, leur cadre d’application.

 

En effet comment une politique bénéfique pour l'enfance et la famille pourrait-elle émerger de la logique de contrôle qui prévaut actuellement ? Malmener la dimension éthique dans le rapport à l'enfant n’ouvre-t-il pas… sur une impasse ? Conformément à l'esprit de travail multidisciplinaire et citoyen  du collectif Pasde0deconduite, ces questions seront abordées sous les aspects psychologique, médical, éducatif, philosophique, sociologique et politique.

 

 

Les trois tables-rondes 

 

• Adaptation, prévention : qu’est-ce qui rime, qu’est-ce qui prime ?

• De la socialisation à l’éducation, penser et grandir

• Enfance et famille : contrôle des billets ou invitation au voyage ?

 

Les intervenants 

 

Daniel Calin,  philosophe, ex-formateur d’enseignants spécialisés, IUFM Paris

Pierre Delion, professeur de pédopsychiatrie Université Lille II

Pierre Frackowiak, inspecteur honoraire de l’Education nationale

Vincent de Gaulejac, professeur de sociologie, Université Paris VII (..)

 

 

Les discutants  (..)

 

 

Programme et bulletin d’inscription sur

   

http://www.pasde0deconduite.org/IMG/pdf/programme_colloque_pasde0deconduite_19juin2010.pdf

 

Site de Pasde0de conduite : www.pasde0deconduite.org

 

Mail : contact@pasde0deconduite.org

 

 

 

1z=6.jpgJe vous rappelle que le 17 mai, à Paris,

à 15 h, un Lecteur sera le héros involontaire

d'une affaire kafkaïenne !

L'arrière-plan est très, très politique, explosif. Allez-y au moins en curieux, si vous habitez Paris, écoutez, regardez, prenez des photos, au besoin témoignez, écrivez ! Eva

Le point d'orgue final (son internement d'office en psy), est prévu pour le 17 mai à 15h (juge des libertés et peines Catherine Barés 01 44 32 70 31. Dites-lui de lui ficher la paix ! Appelez-la pour protester ! Patrice est retraité et lourdement handicapé, il est astreint à fournir ses justificatifs de recherche d'emploi, par ex ! S'il n'amène pas ces justificatifs, il est interné !

12-14 rue Charles Fourier - 75013 Paris
c'est le SPIP Services Pénitentiaires de Paris d'Insertion et de Probation

le 17 mai prochain à 15 h. eva

 

 

        

                                                               Rockefeller-Roth--jpg 
                                          

                                 Les ennemis de l'humanité, les voici !

                                         (dessin de Laplote)

 

Crise...

de nerfs ???

 

Le dernier épisode de cette "crise de foi en l'économie" (et en ceux qui la manipulent), serait risible si ce n'était pas pitoyable et pathétique.

750 milliards d'€ sortis du chapeau après 12 h de discutions, soit 62,5 milliards à l'heure !

Dommage, s'ils avaient passé quelques heures de plus, on résolvait la faim dans le monde, voire la fin de ce monde inhumain...

Permettez ces boutades et dérisions pour ne pas avoir à en pleurer...

Et passons sur le fait qu'une partie de cette somme est allouée à plusieurs affectations, comme le ferait n'importe quel escroc, qu'une autre partie n'est que virtuelle, et que le reste est promis d'être versé par les États qui croulent eux-mêmes sous les dettes et qui sont successibles de "bénéficier" de ces mêmes sommes... hallucinant !

Un tour de passe-passe du même acabit que celui qui consiste à émettre des bons du Trésor de la main droite et de ce les prendre de la main gauche.

C'est pourtant ce que fait la FED depuis un moment aux USA, et à présent c'est ce que va faire la BCE-l'illusionniste.

Nous n'avons plus désormais qu'une politique basée uniquement sur les "EFFETS D'ANNONCES", une politique des faux-semblants et de la comédie.

Bravo l'artiste, chapeau bas, du grand art, arriver à ne faire que du vent pour cacher le but véritable de la politique du chaos, quelle performance !

Encore un effort et vous pourrez arriver à mimer les scénettes, ce qui vous évitera d'apprendre le texte...

D'autant que cela fait de moins en moins illusion : l'euro a pratiquement retrouvé son taux, la bourse sous influence a vite perdu ses illusions, et l'or n'a jamais été aussi haut...

Au prix où nous coûte ces guignolos, dont les ficelles sont tirées par des "Rothschild" et "Rockefeller", pour ne pas les citer (et pas du tout les autres), ce ne sera pas un déchirement le jour où ils raccrocheront, eux et leur numéro d'équilibristes grotesques !

D'ici là, bonjour la soupe à la grimace, aux impôts flambés, aux prestations réduites et aux libertés peau de chagrin...

Pour relancer l'économie, il y a mieux, mais pour faire crouler l'ensemble et imposer le Nouvel Ordre Mondial, c'est indispensable ! www.artemisia-college.org 

Il est évident qu'on ne peut faire confiance à des pompiers pyromanes pour régler une crise d'une telle ampleur et gravité. 

 

 

    FMI-j.jpg        

 

Banqueroute : à qui le tour ?


C'est fait !  La majorité socialiste au pouvoir à Athènes a voté le plan draconien de rigueur, imposé au peuple grec par les dirigeants de l’Union Européenne et par M. Strauss-Kahn (FMI), sous peine d’acculer la Grèce à la banqueroute.

De quoi s’agit-il ?  D’un surendettement organisé par les grandes banques mondiales, avec le soutien et la complicité des dirigeants politiques à leur service.

Cette fois, c’est tout un peuple qui est pris en otage par la grande finance internationale, pour le plus grand profit de ceux qui l’ont enfermé dans cette situation. De la crise bancaire de 2008, nous sommes passés à la faillite des Etats. On parle ouvertement des prochaines victimes qui pourraient être l’Espagne, le Portugal et toute l’Europe occidentale. Le prix à payer pour cette crise de toute la zone euro est connu : non seulement le chômage et la pauvreté pour les populations, mais surtout une faillite globale de tout un continent. Nous entrons en Europe dans une période de convulsions (luttes sociales, émeutes, guerres ethniques provoquées, etc.) dont personne ne peut prévoir les conséquences.

Au-delà des causes économiques, cette crise a une cause politique bien plus profonde : la soumission depuis longtemps de nos dirigeants à l’USraël, dont les deux armes principales sont le dollar et les frappes militaires.

Déjà, lors de sa conférence de presse du 04 février 1965, le Général de Gaulle avait dénoncé les « privilèges exorbitant du dollar » ainsi que tout le système monétaire international fondé sur le billet vert. Récemment aux conférences de l’OPEP, des dirigeants politiques de premier plan tels le Président iranien Mahmoud Ahmadinejad ou le Président vénézuélien Hugo Chavez ont, à plusieurs reprises, proposé qu’une partie importante des transactions pétrolières soit effectuée en euros. Ceci devait permettre, comme le souhaitait M. de Gaulle en son temps, de libérer en partie l’économie européenne de la tutelle du dollar et du lobby qui le gère. Peine perdue, les alliés de l’USraël (dont l’Arabie Saoudite) s’y sont toujours opposés.

Nous avons à faire à un système bancaire mondial, interconnecté, dont les racines et les liens se trouvent depuis longtemps dans ce qu’il est convenu d’appeler le sionisme.  Il n’est peut-être pas vain de faire un parallèle entre l’aggravation de la crise de l’Etat d’Israël, et l’aggravation de la crise du système monétaire international…

La contagion de la crise grecque à toute la zone euro est maintenant inéluctable. Nous ne nous hasarderons à aucun pronostic quant aux délais. Mais il reste une certitude : la misère et le malheur pour les populations innocentes ; une fuite en avant : peut-être la guerre pour le lobby.

Terminons en faisant remarquer que le dirigeant du FMI (Fond Monétaire International) chargé d’étrangler les peuples au profit de la grande banque internationale n’est autre que le socialiste Dominique Strauss-Kahn. Celui-là même qui, selon ses propres dires, se demande chaque jour ce qu’il peut faire pour Israël !  Curieux hasard, certains médias sionistes le verraient comme candidat à l’Elysée en 2012, face à l’autre candidat du lobby sioniste Nicolas Sarkozy. Les Français pourraient alors choisir « démocratiquement » entre la peste et le choléra…

Mais d’ici 2012, y aura-t-il encore une France ou bien une succursale du lobby administrée par un syndic en faillite ?  Tout maintenant peut aller très vite !

 

Yahia Gouasmi.

 

http://www.partiantisioniste.com/communications/banqueroute-a-qui-le-tour-0404.html

 

 

Israël 5e ou 6e puissance nucléaire

Ce qu'a révélé Vanunu sur le nucléaire Israélien

Avec à sa tête un Benjamin Netanyahu, à côté duquel JM Le Pen fait figure de gauchiste, et dit "Nettoietout" en France, dans les ministères...

On est bien... VIDEO

http://www.youtube.com/watch?v=8sFgPNMhjSE&feature=related (5 mn)

 

 

Cette vidéo traite du livre de David Yallop, Au nom de Dieu.

Les révélations sont explosives, catastrophiques et cela dure depuis des décennies entières sans que personne ne réagisse.

La loge maçonnique Propaganda Due ou P2 a tout simplement commandité l'assassinat du Pape Jean-Paul I, au 33ème jour de son règne !

http://www.lelibrepenseur.org/ (20 mn) VIDEO

www.artemisia-college.org

 

 

Religion mondiale (New-Age)

et gouvernement mondial

 

Extrait d'un message de Victor :

Je confirme ce que Frédéric vous a dis :
"Il faut faire très attention en relayant les articles de Sorcha Fall, ils participent à la désinformation (CIA ?)."
"En effet, j'avais l'habitude de prendre très au sérieux ce que je lisais sur le site whatdoesitmean.com mais je me rends de plus en plus compte que le message communiqué est non seulement alarmiste mais déroutant, et souvent fondé sur une compréhension gnostique de l'univers et du monde environnant, ce que je ne peux que réprimander.
J'avais aussi, auparavant, une approche "vibrationnelle" de la réalité, et j'étais complètement passionné par l'histoire de 2012, et de l'âge du verseau mais il s'avère que c'est un grand coup monté pour avancer la vision New-Age, et propager une mentalité propice à la création d'une religion mondiale, qui viendrait s'allier à la banque mondiale (déjà existante) et le gouvernement mondial, qui se met en place à l'heure où j'écris ces mots."

Le débat s'engage dans nos "Libres infos", et c'est très bien.

Nous cherchons honnêtement la vérité.

"Sorcha Fall" disait que la fuite de 800.000 litres de pétrole/jour serait difficile à stopper autrement qu'avec une bombe (nucléaire ?), sur ce point, ils avaient raison, car BP l'envisage, et va même solliciter le tout-venant pour proposer une solution... c'est dire leur désarroi s'ils en sont vraiment là... (artemisia)

 

 

180px-479px-Atomic_blast.jpg180px-479px-Atomic_blast.jpg180px-479px-Atomic_blast.jpg  

L'ambiguïté nucléaire israélienne

sur la sellette

L’entité sioniste est préoccupée plus que jamais pour sa politique d’ambiguïté nucléaire, nourrie depuis qu’elle a développé un programme nucléaire dans les années cinquante.
Dernièrement, plusieurs états  arabes et islamiques, en particulier des alliés de l’Occident, sollicités par lui de s’élever contre le programme nucléaire iranien, ont élevé la voix contre le programme israélien.

Ils ont exigé  que soit suspendu ce traitement de faveur dont bénéficie Israël à leur détriment, dans le cadre de l’appel du président américain en faveur d’un Proche-Orient exempt d’armes nucléaires.

Disposant de quelques 300 ogives (selon des chiffres estimés par des experts militaires sans jamais être vérifiés) Tel Aviv qui se prononce rarement sur son programme refuse d’adhérer au Traité de non prolifération, et rejette tous les propositions de contrôle de la part de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA).

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou s’est abstenu le mois dernier de se rendre au sommet nucléaire de Washington pour ne pas avoir à être interrogé sur ce programme.

En vain, le Caire a persisté pour rédiger un projet de résolution préconisant des sanctions contre Israël s’il refuse toujours d’adhérer au TNP.

La Turquie qui met aussi du sien sans relâche, a condamné le double poids et mesure de la Communauté internationale qui harcelle Téhéran, pour des bombes qui n’existent toujours pas, (selon l’aveu des hauts dirigeants militaires américains), alors que le seul pays nucléaire de la région n’est nullement interrogé.

Appels entendus ? Rien de sûr : toujours est-il que pour le moment, il est prévu que les capacités nucléaires israéliennes soient à l’ordre du jour des discussions de la prochaine réunion de l'AIEA, le mois de juin prochain,  rapporte le Jérusalem Post.

A ce stade, selon le journal, les Israéliens craignent une baisse de soutien américain envers cette politique d’ambiguïté israélienne, accordé depuis 1969. Car, au lieu de rejeter la proposition égyptienne tout court, comme l’avait fait le précédent président américain Bill Clinton en 1995, lors d’une première tentative de la part de l’Égypte, le président actuel Barak Obama a dépêché son émissaire au Caire pour négocier les procédures à suivre pour organiser une conférence pour un Proche-Orient sans armes nucléaires. Soulevant les inquiétudes israéliennes.

Ce lundi, le ministre de la guerre israélien Ehud Barak est monté au créneau pour rassurer : «  Il n'y a aucun risque que cette politique soit menacée » a-t-il indiqué mettant néanmoins en garde contre « le risque de subir une érosion à long-terme de la réputation israélienne sur la scène internationale".

Sans plus de détails, le responsable israélien est tout de suite passé au nucléaire iranien. Il a affiché un optimiste concernant le changement de ton de l'administration américaine au sujet du programme nucléaire iranien. "Dans le passé, les Américains disaient « ne pas être prêts à accepter » un Iran nucléaire. Mais, maintenant, ils emploient d'autres termes : ils sont « déterminés à empêcher l'Iran de devenir une puissance nucléaire », a-t-il prétendu.
Pirouette devenue courante chez les dirigeants israéliens.

Droits d'auteur© 2006 Al-Manar. Tous droits Droits réservés
Publié le 11 mai 2010

Le sommaire de Leila Mazboudi
Les dernières mises à jour

Source : Al Manar
http://www.almanar.com.lb/... 

 

NOM-Me-du-monde-j.jpg

Terrorisme, Al Quaïda:

Une invention atlantiste

(et une histoire vieille comme le monde)

 

On ne cesse de répéter qu'Al Qaïda est une invention atlantiste qui a pour objectif la diabolisation du monde musulman afin d'envoyer quelques centaines de milliers de soldats y mourir et tuer au passage quelques autres centaines de milliers de civils. On le réitère : Al Qaïda, au grand dam des naïfs, romantiques, sentimentaux, haineux, racistes (chacun ses raisons), n'existe pas. On lui attribue des attentats qui sont perpétrés par les services occidentaux ou orientaux (aux ordres des premiers). Comme preuve les dernières révélations sur les attentats de Karachi. L'histoire lointaine ou récente nous donne tellement d'exemples qui, hélas,  ne nous servent jamais de leçon ! Le massacre des trappistes de Tibhirine par exemple ou plus loin dans le passé l'affaire Ali Baba en Irak, l'attaque du golfe du Tonkin, l'opération Gladio en Europe, la bleuite du colonel Amirouche, les armes de destruction massive irakiennes, l'attaque du Lusitania, l'incendie du Reichstag... etc. Que dire aussi, même si on est loin du sujet de cet article, du réchauffement climatique et des précipitations neigeuses dans le sud du pays en plein mois de mai !   

http://www.lelibrepenseur.org/  

 

 

NOM-jeu-des-j.jpg 

Gouvernement mondial,

viol des démocraties:

 

Petit à petit, la machine de la mondialisation politique s’installe sans que personne n’y trouve rien à redire. En effet, qui dans l’espace politique français remet en cause le traité de Lisbonne et la manière scandaleuse dont il a été adopté ? Qui s’offusque de la nomination d’un illustre inconnu à la tête de 500 millions d’européens ? Le viol des démocraties ne gêne pas dans les médias et pendant ce temps, les ouvriers de la gouvernance mondiale travaillent sans relâche.

Qu’est-ce que la gouvernance mondiale ? Pour beaucoup, il s’agit d’un moyen de contrôler les excès du monde d’aujourd’hui, et en particulier les dérives financières. En effet, cela ne vous a pas échappé, mais en ce moment, les scandales liés aux banques et aux marchés financiers bourgeonnent comme les arbres au printemps ; et la seule façon d’y remédier serait d’instituer un gouvernement capable d’imposer ses décisions au niveau mondial.

 
C’est en tout cas ce à quoi nous préparent Herman Von Rompuy ( président du Conseil Européen), Nicolas Sarkozy, Christine Lagarde ou bien encore Jacques Attali. Tous ces gens en ont commun ce même projet de gouvernance mondiale. Veuillez remarquer que si ces personnalités nous y préparent, à aucun moment ils ne se sont posés la question de savoir si les gens en voulaient. Et pour cause, ils n’arrêtent pas de présenter cette gouvernance mondiale comme inéluctable et nécessaire. Suite ici :
 
A lire absolument,
sur mon blog désinformation,
article (d'eva) essentiel :

   Extrait. Qui gouverne réellement la France ? Le CRIF, son serviteur, ses valets. Et les fonctionnaires, notamment au Quai d'Orsay très gaullien (donc attaché à l'indépendance nationale), sont peu à peu tous remplacés.

   Nettoyage ethnique ? Non, politique. Pour aligner la France, dans tous les  domaines, sur les diktats militaro-financiers de l'Empire - et donc de l'OTAN.

   M. Chauprade, par exemple, cela vous dit quelque chose ? §

   Que disent les Médias ? Rien. Secret Defense, sans doute... Le visage de la France change, et les Français ne le savent pas.

   M. Sarkozy est ... suite ici :

 
capiotalisme-ne-recule-devant-rien.jpg
 
 
Avec le putsch des Marchés, le capitalisme
impose sa dictature et... la guerre !
 

Il y a 3 ans, une première salve était tirée. La «crise financière» a mis sur le carreau plusieurs dizaines de millions de travailleurs de part le monde. Aujourd’hui, la deuxième salve ne vise plus seulement les chevilles ouvrières mais la tête des états. Ce putsch des marchés renforce la dictature du capitalisme et nous conduit à une guerre… que nous avons d’ores et déjà perdue.

En Grèce, comme en France, en Espagne, au Portugal, en Italie, les ultra-libéraux se frottent les mains.


Les «réformes» forcément impopulaires qu’ils s’apprêtaient à mener pour sceller une bonne fois pour toutes – si besoin était – la victoire des classes aisées sur les classes populaires, s’imposent aujourd’hui d’évidence.

Nos dirigeants ne sont plus en première ligne pour mener cette «cure d’austérité» qui les démange depuis longtemps, cette rigueur budgétaire qui risquait de les confronter à la résistance sociale et à son corollaire : la sanction électorale.

La crise, puis les diktats des «marchés», se chargeront de mettre tout le monde au pas.

Pour cela, nul besoin de mener bataille face à des syndicats et à une opinion réfractaires. Les arguments massues tombent du ciel, comme par enchantement.

L’année dernière, la «crise» financière puis économique justifiait toutes les largesses accordées aux banques et au patronat, qui se chiffrent en dizaines de milliards d’euros d’aides directes et d’exonérations de cotisations en tous genres.

Aujourd’hui, ce sont les «marchés» et les agences de notations qui enfoncent le clou et sifflent la fin des discussions. Partout, dans toute cette Europe trop sociale, il est temps de remettre les compteurs à zéro.

Le capitalisme triomphant impose sa loi, celle du moins-disant. Comme son intérêt n’est pas de tirer vers le haut les salaires et droits sociaux des nouveaux géants de l’économie, il décide de mettre à genoux les pays qui ont fondé leur système sur des valeurs plus égalitaires, plus protectrices.

Partout en Europe, la contrainte «extérieure» exercée par la nébuleuse des marchés financiers et par la concurrence internationale, imposera de travailler plus longtemps, de bloquer les salaires (de les baisser même) et, plus globalement, de déréglementer les acquis sociaux : santé, éducation, retraite, indemnisation du chômage…

Cette diète passera aussi par une réduction drastique du nombre de fonctionnaires et par des coupes sévères dans tous les budgets de ces «état providences», exceptés ceux de la Défense et de l’Intérieur évidemment.

Une exception qui n’a pas échappé au député européen Daniel Cohn-Bendit qui exige des dirigeants français et allemand que soient révélés les contrats d’armement en cours avec la Grèce qui, jusqu’à preuve du contraire, ne sont pas affectés par le plan de rigueur adopté par le gouvernement Papandréou. Tout un symbole !

C’est ainsi que sous couvert de «crise financière» savamment organisée par les grands organismes financiers (sous blanc-seing des agences de notations), une première salve a été tirée fin 2007. Elle a laissé sur le champ de bataille plusieurs dizaines de millions de chômeurs dans le monde (près de 700.000 en France dans la seule catégorie A).

Ironie de l’histoire (ou plutôt malversation historique), ce sont ces mêmes organismes – recapitalisés par les contribuables des pays occidentaux – qui, aujourd’hui, tirent la seconde salve, non plus en direction des chevilles ouvrières du corps social mais de sa tête.

Sarkozy, Merkel et consorts ont dénoncé ce «putsch»… pour la forme. Juste pour la forme. Car sur le fond, ces coups du boutoir du grand capitalisme transnational fournissent un alibi imparable pour faire passer les réformes impopulaires auxquelles on nous prépare depuis une décennie.

L’argument de la construction européenne (qui a déjà édicté de nouvelles règles plus libérales en matières économiques et sociales) ne suffisant plus, il fallait passer à la vitesse supérieure, celle de l’agression extérieure pour justifier l’abandon de nos souverainetés en matière de droits du travail et de droits sociaux.

Ce truchement est vieux comme le monde. Rien ne vaut une «bonne guerre» pour remettre un pays au pas et bâillonner toute forme d’opposition.

Nos dirigeants espèrent déjouer cet affrontement en entrant dans le jeu des «marchés», en répondant à leurs attaques, en injectant des centaines de milliards d’euros. Mais ils signent là notre arrêt de mort.

Dans le marigot de la spéculation, les grands requins mangent toujours les petits poissons.

Car, derrière cette nébuleuse des «marchés» se cachent des appétits plus voraces que ne l’étaient ceux des marchands de canons des guerres du passé. Et ces «marchés» qui n’ont pas de noms, pas de têtes, pas d’identité, pas de nationalité, enrichissent une classe possédante qui n’a jamais été aussi puissante et avide d'argent.

Les produits élaborés par ces Docteurs Folamour de la finance (auxquels plus personne ne comprend rien), les paradis fiscaux, les transactions financières instantanées et l’extrême complexité des réseaux informatiques mondialisés, sont autant de paravents qui garantissent leur anonymat et leur enrichissement indécent et incontrôlable.

On ne peut gagner une guerre contre un ennemi invisible.

Dans quelques mois, nous compterons nos morts. Ils seront nombreux, très nombreux. 

Yves Barraud

 
 

                                                             

 
C O M M E N T A I R E S  :  I C I
 
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Patrice, tu écris bien (chatoie...), cordialement evaEva R-sistons 14/05/2010 08:52



Merci pour ces liens, Shine, le monde va très mal. Doit-on attendre l'horreur totale ? Cordialement eva



Patrice, tu écris bien (chatoie...), cordialement evaEva R-sistons 14/05/2010 08:48



Formidable, ce fils de Gl, n'est-ce pas, Rita ?


Oui, c'est un clan familial, en Grèce, de Droite et de Gauche, alternativement !


Je t'embrasse affectueusement, eva 



SHINE 12/05/2010 21:56



Peuple Francais : REVEILLEZ VOUS !!


http://generation-clash.blogspot.com/2010/05/peuple-francais-reveillez-vous.html


Peuples d'Europe : SOULEVEZ VOUS !!


http://generation-clash.blogspot.com/2010/05/peuples-deurope-soulevez-vous.html



ritapitton 12/05/2010 10:54



Bonjour Eva,


Merci pour cette page lucide de dénonciation et de résistance .


J'ai dégusté ce courriel d'un  fils de Général sur le pacte américano- sioniste , le Crif et la pourriture des élites .Vibrant de vérité .


Je ne suis pas experte en économie mais d'aucuns disent qu'en Grèce la cupidité des dirigeants politiques est passée sous silence de la presse , que la Grèce est en fait exploitée par un petit
quarteron de politiques agissant à leur profit dans un cadre familial , que la solidarité des dirigeants politiques de la communauté internationale , une de ses faces cachées ,les empêche
d'accuser clairement la classe politique grecque .


Je pense que c'est vrai et toi ?


Bisous de Rita .



R-Sistons

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
  • Contact

Recherche

Archives

Pages